Apple Manuel Création de réseaux AirPort grâce à l’Utilitaire AirPort Mac OS X 10.5 + WindowsDesigning_AirPort_Networks_10.5-Windows_F.pdf Apple sur Fnac.com - Pour voir la liste complète des manuels APPLE, cliquez ici

 

 

TELECHARGER LE PDF sur :

http://manuals.info.apple.com/fr_FR/Designing_AirPort_Networks_10.5-Windows_F.pdf Commander un produit Apple sur Fnac.com

 

 

Voir également d'autres Guides APPLE :

Apple-F034-2262AXerve-grappe.pdf-Manuel

Apple-Mac_Pro_Early2009_4707_UG_F

Apple-imacg5_17inch_Power_Supply

Apple-Logic_Studio_Installieren_Ihrer_Software_Retail

Apple-IntroductionXserve1.0.1

Apple-Aperture_Getting_Started_d.pdf-Allemand

Apple-getting_started_with_passbook

Apple-iPod_mini_2nd_Gen_UserGuide.pdf-Anglais

Apple-Deploiement-d-iPhone-et-d-iPad-Reseaux-prives-virtuels

Apple-F034-2262AXerve-grappe

Apple-Mac_OS_X_Server_Glossaire_10.5

Apple-FRLogic_Pro_7_Guide_TDM

Apple-iphone_bluetooth_headset_userguide

Apple-Administration_des_services_reseau_10.5

Apple-imacg5_17inch_harddrive

Apple-iPod_nano_4th_gen_Manuale_utente

Apple-iBook-G4-Getting-Started

Apple-XsanGettingStarted

Apple-Mac_mini_UG-Early2006

Apple-Guide_des_fonctionnalites_de_l_iPod_classic

Apple-Guide_de_configuration_d_Xsan_2

Apple-MacBook_Late2006_UsersGuide

Apple-sur-Fnac.com

Apple-Mac_mini_Mid2010_User_Guide_F.pdf-Francais

Apple-PowerBookG3UserManual.PDF.Anglais

Apple-Installation_de_votre_logiciel_Logic_Studio_Retail

Apple-Pages-Guide-de-l-utilisateur

Apple-MacBook_Pro_13inch_Mid2009.pdf.Anglais

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2009

Apple-Installation_de_votre_logiciel_Logic_Studio_Upgrade

Apple-FRLogic_Pro_7_Guide_TDM

Apple-airportextreme_802.11n_userguide

Apple-iPod_shuffle_3rdGen_UG

Apple-iPod_classic_160GB_User_Guide

Apple-iPod_nano_5th_gen_UserGuide

Apple-ipod_touch_features_guide

Apple-Wireless_Mighty_Mouse_UG

Apple-Advanced-Memory-Management-Programming-Guide

Apple-iOS-App-Programming-Guide

Apple-Concurrency-Programming-Guide

Apple-MainStage-2-User-Manual-Anglais

Apple-iMacG3_2002MultilingualUserGuide

Apple-iBookG3_DualUSBUserGuideMultilingual.PDF.Anglais

Apple-imacG5_20inch_AirPort

Apple-Guide_de_l_utilisateur_de_Mac_Pro_Early_2008

Apple-Installation_de_votre_logiciel_Logic_Express_8

Apple-iMac_Guide_de_l_utilisateur_Mid2007

Apple-imacg5_20inch_OpticalDrive

Apple-FCP6_Formats_de_diffusion_et_formats_HD

Apple-prise_en_charge_des_surfaces_de_controle_logic_pro_8

Apple-Aperture_Quick_Reference_f

Apple-Shake_4_User_Manual

Apple-aluminumAppleKeyboard_wireless2007_UserGuide

Apple-ipod_shuffle_features_guide

Apple-Color-User-Manual

Apple-XsanGettingStarted

Apple-Migration_10.4_2e_Ed

Apple-MacBook_Air_SuperDrive

Apple-MacBook_Late2007-f

ApplePowerMacG5_(Early_2005)_UserGuide

Apple-iSightUserGuide

Apple-MacBook_Pro_Early_2008_Guide_de_l_utilisateur

Apple-Nouvelles-fonctionnalites-aperture-1.5

Apple-premiers_contacts_2e_ed_10.4.pdf-Mac-OS-X-Server

Apple-premiers_contacts_2e_ed_10.4

Apple-eMac_2005UserGuide

Apple-imacg5_20inch_Inverter

Apple-Keynote2_UserGuide.pdf-Japon

Apple-Welcome_to_Tiger.pdf-Japon

Apple-XsanAdminGuide_j.pdf-Japon

Apple-PowerBookG4_UG_15GE.PDF-Japon

Apple-Xsan_Migration.pdf-Japon

Apple-Xserve_Intel_DIY_TopCover_JA.pdf-Japon

Apple-iPod_nano_6thgen_User_Guide_J.pdf-Japon

Apple-Aperture_Photography_Fundamentals.pdf-Japon

Apple-nikeipod_users_guide.pdf-Japon

Apple-QuickTime71_UsersGuide.pdf-Japon

Apple-iMacG5_iSight_UG.pdf-Japon

Apple-Aperture_Performing_Adjustments_j.pdf-Japon

Apple-iMacG5_17inch_HardDrive.pdf-Japon

Apple-iPod_shuffle_Features_Guide_J.pdf-Japon

Apple-MacBook_Air_User_Guide.pdf-Japon

Apple-MacBook_UsersGuide.pdf-Japon

Apple-iPad_iOS4_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-Apple_AirPort_Networks_Early2009_H.pd-Norge-Norvege

Apple-iPod_classic_120GB_no.pdf-Norge-Norvege

Apple-StoreKitGuide.pdf-Japon

Apple-Xserve_Intel_DIY_ExpansionCardRiser_JA.pdf-Japon

Apple-iMacG5_Battery.pdf-Japon

Apple-Logic_Pro_8_Getting_Started.pdf-Japon

Apple-PowerBook-handbok-Norge-Norveg

Apple-iWork09_formler_og_funksjoner.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2010_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacPro_HardDrive_DIY.pdf-Japon

Apple-iPod_Fifth_Gen_Funksjonsoversikt.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_white_Early2009_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-GarageBand_09_Komme_i_gang.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2009_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-imac_mid2011_ug_h.pdf-Norge-Norvege

Apple-iDVD_08_Komme_i_gang.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Air_11inch_Late2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-iMac_Mid2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_Mid2009_H.pdf-Norge-Norvege

/Apple-iPhone_3G_Viktig_produktinformasjon_H-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_Mid2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-macbook_air_13inch_mid2011_ug_no.pdf-Norge-Norvege

Apple-Mac_mini_Early2009_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-ipad2_brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPhoto_08_Komme_i_gang.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Air_Brukerhandbok_Late2008.pdf-Norge-Norvege

Apple-Pages09_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_Late2009_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPhone_3GS_Viktig_produktinformasjon.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_Aluminum_Late2008_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-Wireless_Keyboard_Aluminum_2007_H-Norge-Norvege

Apple-NiPod_photo_Brukerhandbok_N0190269.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_13inch_Mid2010_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_17inch_Mid2010_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-Velkommen_til_Snow_Leopard.pdf-Norge-Norvege.htm

Apple-TimeCapsule_Klargjoringsoversikt.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPhone_3GS_Hurtigstart.pdf-Norge-Norvege

Apple-Snow_Leopard_Installeringsinstruksjoner.pdf-Norge-Norvege

Apple-iMacG5_iSight_UG.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_Handbok_S0342141.pdf-Norge-Norvege

Apple-ipad_brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-GE_Money_Bank_Handlekonto.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Air_11inch_Late2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_nano_6thgen_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_touch_iOS4_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Air_13inch_Late2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_15inch_Early2011_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-Numbers09_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-Welcome_to_Leopard.pdf-Japon

Apple-PowerMacG5_UserGuide.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_touch_2.1_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-Boot_Camp_Installering-klargjoring.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacOSX10.3_Welcome.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_shuffle_3rdGen_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPhone_4_Viktig_produktinformasjon.pdf-Norge-Norvege

Apple_TV_Klargjoringsoversikt.pdf-Norge-Norvege

Apple-iMovie_08_Komme_i_gang.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_classic_160GB_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-Boot_Camp_Installering_10.6.pdf-Norge-Norvege

Apple-Network-Services-Location-Manager-Veiledning-for-nettverksadministratorer-Norge-Norvege

Apple-iOS_Business_Mar12_FR.pdf

Apple-PCIDualAttachedFDDICard.pdf

Apple-Aperture_Installing_Your_Software_f.pdf

Apple-User_Management_Admin_v10.4.pdf

Apple-Compressor-4-ユーザーズマニュアル Japon

Apple-Network_Services_v10.4.pdf

Apple-iPod_2ndGen_USB_Power_Adapter-DE

Apple-Mail_Service_v10.4.pdf

Apple-AirPort_Express_Opstillingsvejledning_5.1.pdf

Apple-MagSafe_Airline_Adapter.pdf

Apple-L-Apple-Multiple-Scan-20-Display

Apple-Administration_du_service_de_messagerie_10.5.pdf

Apple-System_Image_Admin.pdf

Apple-iMac_Intel-based_Late2006.pdf-Japon

Apple-iPhone_3GS_Finger_Tips_J.pdf-Japon

Apple-Power-Mac-G4-Mirrored-Drive-Doors-Japon

Apple-AirMac-カード取り付け手順-Japon

Apple-iPhone開発ガイド-Japon

Apple-atadrive_pmg4mdd.j.pdf-Japon

Apple-iPod_touch_2.2_User_Guide_J.pdf-Japon

Apple-Mac_OS_X_Server_v10.2.pdf

Apple-AppleCare_Protection_Plan_for_Apple_TV.pdf

Apple_Component_AV_Cable.pdf

Apple-DVD_Studio_Pro_4_Installation_de_votre_logiciel

Apple-Windows_Services

Apple-Motion_3_New_Features_F

Apple-g4mdd-fw800-lowerfan

Apple-MacOSX10.3_Welcome

Apple-Print_Service

Apple-Xserve_Setup_Guide_F

Apple-PowerBookG4_17inch1.67GHzUG

Apple-iMac_Intel-based_Late2006

Apple-Installation_de_votre_logiciel

Apple-guide_des_fonctions_de_l_iPod_nano

Apple-Administration_de_serveur_v10.5

Apple-Mac-OS-X-Server-Premiers-contacts-Pour-la-version-10.3-ou-ulterieure

Apple-boot_camp_install-setup

Apple-iBookG3_14inchUserGuideMultilingual

Apple-mac_pro_server_mid2010_ug_f

Apple-Motion_Supplemental_Documentation

Apple-imac_mid2011_ug_f

Apple-iphone_guide_de_l_utilisateur

Apple-macbook_air_11inch_mid2011_ug_fr

Apple-NouvellesfonctionnalitesdeLogicExpress7.2

Apple-QT_Streaming_Server

Apple-Web_Technologies_Admin

Apple-Mac_Pro_Early2009_4707_UG

Apple-guide_de_l_utilisateur_de_Numbers08

Apple-Decouverte_d_Aperture_2

Apple-Guide_de_configuration_et_d'administration

Apple-mac_integration_basics_fr_106.

Apple-iPod_shuffle_4thgen_Guide_de_l_utilisateur

Apple-ARA_Japan

Apple-081811_APP_iPhone_Japanese_v5.4.pdf-Japan

Apple-Recycle_Contract120919.pdf-Japan

Apple-World_Travel_Adapter_Kit_UG

Apple-iPod_nano_6thgen_User_Guide

Apple-RemoteSupportJP

Apple-Mac_mini_Early2009_UG_F.pdf-Manuel-de-l-utilisateur

Apple-Compressor_3_Batch_Monitor_User_Manual_F.pdf-Manuel-de-l-utilisateur

Apple-Premiers__contacts_avec_iDVD_08

Apple-Mac_mini_Intel_User_Guide.pdf

Apple-Prise_en_charge_des_surfaces_de_controle_Logic_Express_8

Apple-mac_integration_basics_fr_107.pdf

Apple-Final-Cut-Pro-7-Niveau-1-Guide-de-preparation-a-l-examen

Apple-Logic9-examen-prep-fr.pdf-Logic-Pro-9-Niveau-1-Guide-de-preparation-a-l-examen

Apple-aperture_photography_fundamentals.pdf-Manuel-de-l-utilisateu

Apple-emac-memory.pdf-Manuel-de-l-utilisateur

Apple-Apple-Installation-et-configuration-de-votre-Power-Mac-G4

Apple-Guide_de_l_administrateur_d_Xsan_2.pdf

Apple-premiers_contacts_avec_imovie6.pdf

Apple-Tiger_Guide_Installation_et_de_configuration.pdf

Apple-Final-Cut-Pro-7-Level-One-Exam-Preparation-Guide-and-Practice-Exam

Apple-Open_Directory.pdf

Apple-Nike_+_iPod_User_guide

Apple-ard_admin_guide_2.2_fr.pdf

Apple-systemoverviewj.pdf-Japon

Apple-Xserve_TO_J070411.pdf-Japon

Apple-Mac_Pro_User_Guide.pdf

Apple-iMacG5_iSight_UG.pdf

Apple-premiers_contacts_avec_iwork_08.pdf

Apple-services_de_collaboration_2e_ed_10.4.pdf

Apple-iPhone_Bluetooth_Headset_Benutzerhandbuch.pdf

Apple-Guide_de_l_utilisateur_de_Keynote08.pdf

APPLE/Apple-Logic-Pro-9-Effectsrfr.pdf

Apple-Logic-Pro-9-Effectsrfr.pdf

Apple-iPod_shuffle_3rdGen_UG_F.pdf

Apple-iPod_classic_160Go_Guide_de_l_utilisateur.pdf

Apple-iBookG4GettingStarted.pdf

Apple-Administration_de_technologies_web_10.5.pdf

Apple-Compressor-4-User-Manual-fr

Apple-MainStage-User-Manual-fr.pdf

Apple-Logic_Pro_8.0_lbn_j.pdf

Apple-PowerBookG4_15inch1.67-1.5GHzUserGuide.pdf

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2010_CH.pdf

Apple-LED_Cinema_Display_27-inch_UG.pdf

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2009_RS.pdf

Apple-macbook_pro_13inch_early2011_f.pdf

Apple-iMac_Mid2010_UG_BR.pdf

Apple-iMac_Late2009_UG_J.pdf

Apple-iphone_user_guide-For-iOS-6-Software

Apple-iDVD5_Getting_Started.pdf

Apple-guide_des_fonctionnalites_de_l_ipod_touch.pdf

Apple_iPod_touch_User_Guide

Apple_macbook_pro_13inch_early2011_f

Apple_Guide_de_l_utilisateur_d_Utilitaire_RAID

Apple_Time_Capsule_Early2009_Setup_F

Apple_iphone_4s_finger_tips_guide_rs

Apple_iphone_upute_za_uporabu

Apple_ipad_user_guide_ta

Apple_iPod_touch_User_Guide

apple_earpods_user_guide

apple_iphone_gebruikershandleiding

apple_iphone_5_info

apple_iphone_brukerhandbok

apple_apple_tv_3rd_gen_setup_tw

apple_macbook_pro-retina-mid-2012-important_product_info_ch

apple_Macintosh-User-s-Guide-for-Macintosh-PowerBook-145

Apple_ipod_touch_user_guide_ta

Apple_TV_2nd_gen_Setup_Guide_h

Apple_ipod_touch_manual_del_usuario

Apple_iphone_4s_finger_tips_guide_tu

Apple_macbook_pro_retina_qs_th

Apple-Manuel_de_l'utilisateur_de_Final_Cut_Server

Apple-iMac_G5_de_lutilisateur

Apple-Cinema_Tools_4.0_User_Manual_F

Apple-Personal-LaserWriter300-User-s-Guide

Apple-QuickTake-100-User-s-Guide-for-Macintosh

Apple-User-s-Guide-Macintosh-LC-630-DOS-Compatible

Apple-iPhone_iOS3.1_User_Guide

Apple-iphone_4s_important_product_information_guide

Apple-iPod_shuffle_Features_Guide_F

Liste-documentation-apple

Apple-Premiers_contacts_avec_iMovie_08

Apple-macbook_pro-retina-mid-2012-important_product_info_br

Apple-macbook_pro-13-inch-mid-2012-important_product_info

Apple-macbook_air-11-inch_mid-2012-qs_br

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_de_MainStage

Apple-Compressor_3_User_Manual_F

Apple-Color_1.0_User_Manual_F

Apple-guide_de_configuration_airport_express_4.2

Apple-TimeCapsule_SetupGuide

Apple-Instruments_et_effets_Logic_Express_8

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_de_WaveBurner

Apple-Macmini_Guide_de_l'utilisateur

Apple-PowerMacG5_UserGuide

Disque dur, ATA parallèle Instructions de remplacement

Apple-final_cut_pro_x_logic_effects_ref_f

Apple-Leopard_Installationshandbok

Manuale Utente PowerBookG4

Apple-thunderbolt_display_getting_started_1e

Apple-Compressor-4-Benutzerhandbuch

Apple-macbook_air_11inch_mid2011_ug

Apple-macbook_air-mid-2012-important_product_info_j

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_d_Utilitaire_de_reponse_d_impulsion

Apple-Aperture_2_Raccourcis_clavier

AppleTV_Setup-Guide

Apple-livetype_2_user_manual_f

Apple-imacG5_17inch_harddrive

Apple-macbook_air_guide_de_l_utilisateur

Apple-MacBook_Early_2008_Guide_de_l_utilisateur

Apple-Keynote-2-Guide-de-l-utilisateur

Apple-PowerBook-User-s-Guide-for-PowerBook-computers

Apple-Macintosh-Performa-User-s-Guide-5200CD-and-5300CD

Apple-Macintosh-Performa-User-s-Guide

Apple-Workgroup-Server-Guide

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPad-User-Guide-For-iOS-5-1-Software

Apple-Boot-Camp-Guide-d-installation-et-de-configuration

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Power Mac G5 Guide de l’utilisateur APPLE

Guide de l'utilisateur PAGE '08 APPLE

Guide de l'utilisateur KEYNOTE '09 APPLE

Guide de l'Utilisateur KEYNOTE '3 APPLE

Guide de l'Utilisateur UTILITAIRE RAID

Guide de l'Utilisateur Logic Studio

Power Mac G5 Guide de l’utilisateur APPLE

Guide de l'utilisateur PAGE '08 APPLE

Guide de l'utilisateur KEYNOTE '09 APPLE

Guide de l'Utilisateur KEYNOTE '3 APPLE

Guide de l'Utilisateur UTILITAIRE RAID

Guide de l'Utilisateur Logic Studio

Guide de l’utilisateur ipad Pour le logiciel iOS 5.1

PowerBook G4 Premiers Contacts APPLE

Guide de l'Utilisateur iphone pour le logiciel ios 5.1 APPLE

Guide de l’utilisateur ipad Pour le logiciel iOS 4,3

Guide de l’utilisateur iPod nano 5ème génération

Guide de l'utilisateur iPod Touch 2.2 APPLE

Guide de l’utilisateur QuickTime 7  Mac OS X 10.3.9 et ultérieur Windows XP et Windows 2000

Guide de l'utilisateur MacBook 13 pouces Mi 2010

Guide de l’utilisateur iPhone (Pour les logiciels iOS 4.2 et 4.3)

Guide-de-l-utilisateur-iPod-touch-pour-le-logiciel-ios-4-3-APPLE

Guide-de-l-utilisateur-iPad-2-pour-le-logiciel-ios-4-3-APPLE

Guide de déploiement en entreprise iPhone OS

Guide-de-l-administrateur-Apple-Remote-Desktop-3-1

Guide-de-l-utilisateur-Apple-Xserve-Diagnostics-Version-3X103

Guide-de-configuration-AirPort-Extreme-802.11n-5e-Generation

Guide-de-configuration-AirPort-Extreme-802-11n-5e-Generation

Guide-de-l-utilisateur-Capteur-Nike-iPod

Guide-de-l-utilisateur-iMac-21-5-pouces-et-27-pouces-mi-2011-APPLE

Guide-de-l-utilisateur-Apple-Qadministrator-4

Guide-d-installation-Apple-TV-3-eme-generation

User-Guide-iPad-For-ios-5-1-Software

Création de réseaux AirPort grâce à l’Utilitaire AirPort Mac OS X 10.5 + Windows2 1 Table des matières Chapitre 1 4 Premiers contacts 6 Configuration, à l’aide d’Utilitaire AirPort, de périphériques sans fil Apple pour l’accès à Internet 7 Extension de la portée de votre réseau AirPort 7 Partage d’un disque dur USB branché sur une borne d’accès AirPort Extreme ou sur une Time Capsule 8 Impression à l’aide d’un périphérique sans fil Apple 8 Partage de la connexion à Internet de votre ordinateur Chapitre 2 11 Sécurité d’AirPort 11 Sécurité des réseaux AirPort domestiques 12 Sécurité des réseaux AirPort pour les entreprises et les écoles 13 WPA (Wi-Fi Protected Access) et WPA2 Chapitre 3 16 Configuration de réseaux AirPort 17 Configuration à l’aide d’Utilitaire AirPort 20 Configuration du réseau AirPort Extreme 27 Configuration et partage de l’accès à Internet 45 Réglage des options avancées 47 Configuration d’un système de distribution sans fil WDS 52 Extension de la portée d’un réseau 802.11n 54 Configuration d’un réseau bibande (2,4 GHz et 5 GHz) 55 Protection de votre réseau 61 Acheminement du trafic réseau vers un ordinateur particulier de votre réseau (mappage de ports) 63 Journalisation 64 Configuration de IPv6 65 Partage et protection de disques durs USB sur votre réseau 66 Utilisation d'une Time Capsule sur votre réseau 67 Connexion d’une imprimante USB à un périphérique sans fil Apple 68 Ajout d’un client sans fil à votre réseau 802.11n 69 Résolution des problèmesTable des matières 3 Chapitre 4 71 Considérations générales 71 Fonctionnement d’un réseau 75 Éléments pouvant provoquer des interférences avec AirPort Glossaire 761 4 1 Premiers contacts AirPort est le moyen le plus simple d’accéder sans fil à Internet et aux réseaux, depuis n’importe quel emplacement de votre maison, de votre bureau ou d’une salle de classe. AirPort repose sur les dernières spécifications de l’avant-projet 802.11n de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) et assure une mise en réseau sans fil rapide et fiable à la maison, dans les salles de classe ou dans les petites entreprises. Il offre des taux de transfert de données jusqu’à cinq fois supérieurs au taux fournis par la norme 802.11g et un rayon de détection réseau au moins deux fois plus étendu. La borne d’accès AirPort Extreme et la Time Capsule sont des dispositifs bibandes, c’est-à- dire qu’elles fonctionnent aussi bien dans le spectre de 2,4 Gigahertz (GHz) que de 5 GHz. Elles sont en outre totalement rétrocompatibles, de sorte que les ordinateurs Mac et PC équipés de cartes de connexion sans fil répondant aux normes 802.11a, 802.11b, 802.11g ou à l’avant-projet de norme 802.11n de l’IEEE peuvent se connecter aux réseaux sans fil Airport. Ils fonctionnent également sans problème avec AirPort Express pour diffuser notamment de la musique via une connexion sans fil. La borne d’accès AirPort Extreme et la Time Capsule sont dotées de trois ports Ethernet 10/100/1000Base-T Gigabit supplémentaires ; il n’est donc pas nécessaire d’ajouter un routeur à votre réseau. Pour configurer une borne d’accès AirPort Extreme, AirPort Express ou une Time Capsule, vous devez exécuter Utilitaire AirPort, l’application de configuration et de gestion simplifiées. Utilitaire AirPort est doté d’une interface utilisateur simple rassemblant l’ensemble des commandes logicielles. Il simplifie la gestion de plusieurs périphériques sans fil Apple et offre des fonctions de contrôle de clients et de journalisation. Utilitaire AirPort permet d’activer des comptes d’invité à durée de validité limitée pour autoriser un accès temporaire à votre réseau. Il n’est, par conséquent, plus nécessaire de fournir le mot de passe de votre réseau aux utilisateurs de passage. Vous pouvez même créer des comptes dotés de limites temporaires afin d’exercer un contrôle parental optimal. Cette version d’Utilitaire AirPort prend en charge IPv6 et Bonjour, afin que vous puissiez « rendre publics » des services réseau tels que l’impression et le partage de disque dur à travers le port WAN.Chapitre 1 Premiers contacts 5 Remarque : lorsque les fonctionnalités abordées dans ce document s’appliquent indiffé- remment à la borne d’accès AirPort Extreme, à l'AirPort Express et à la Time Capsule, les périphériques sont alors appelés, dans leur ensemble, « périphériques sans fil Apple ». Vous pouvez brancher un disque dur USB sur une borne d’accès AirPort Extreme ou sur une Time Capsule pour que tout le monde ayant accès au réseau puisse sauvegarder, stocker et partager des fichiers. Comme chaque Time Capsule comprend un disque AirPort interne, il n’est pas nécessaire de brancher de disque externe. Vous pouvez, si vous le désirez, connecter d’autres disques USB au port USB de votre Time Capsule. Vous avez également la possibilité de brancher une imprimante USB sur le port USB de n’importe quel périphérique sans fil Apple, afin que tous les utilisateurs du réseau puissent accéder à l’imprimante ou au concentrateur. Tous les périphériques sans fil Apple procurent un niveau élevé de sécurité d’accès sans fil. Ils comportent un coupe-feu intégré et prennent en charge des technologies standard de chiffrement de données. L’utilitaire de configuration simple d’emploi et de puissantes commandes d’accès permettent toutefois aux utilisateurs autorisés de se connecter sans difficultés au réseau Airport qu’ils ont créés. Utilisez l’une des méthodes suivantes avec un périphérique sans fil Apple pour assurer un accès sans fil à Internet et partager une seule connexion à Internet entre plusieurs ordinateurs :  Configurez le périphérique en routeur destiné à fournir des adresses IP aux ordinateurs du réseau via DHCP et NAT. Si le périphérique sans fil est branché sur un modem DSL ou câble connecté à Internet, il reçoit les pages web et le courrier électronique provenant d’Internet à travers sa connexion Internet, puis retransmet ce contenu via le réseau sans fil (aux ordinateurs sans fil) ou via Ethernet (aux ordinateurs connectés par leur port Ethernet).  Configurez le périphérique sans fil Apple en pont entre un réseau existant disposant déjà d’un accès à Internet et un routeur fournissant les adresses IP. Le périphérique transmet alors les adresses IP et la connexion Internet aux ordinateurs équipés d’AirPort ou d’une carte sans fil ou aux ordinateurs connectés au périphérique sans fil via Ethernet. 6 Chapitre 1 Premiers contacts Ce document fournit des informations sur la borne d’accès AirPort Extreme, sur AirPort Express et sur Time Capsule, ainsi que des informations détaillées sur la configuration de réseaux 802.11n à l’aide d’Utilitaire AirPort pour des ordinateurs équipés de Mac OS X v10.5 ou ultérieur ou de Windows XP et du Service Pack 2. Vous pouvez configurer un périphérique sans fil Apple pour vous connecter sans fil à Internet en quelques minutes. De plus, comme les périphériques sans fil Apple sont des produits de mise en réseau à la fois souples et puissants, vous pouvez créer un réseau AirPort offrant de nombreuses autres possibilités. Ce document permet également de concevoir et de mettre en place un réseau AirPort chargé de fournir, via Ethernet, un accès Internet à des ordinateurs non équipés d’AirPort ou de tirer parti de certaines des fonctionnalités plus avancées de votre périphérique sans fil. Vous trouverez d’autres informations générales concernant les réseaux sans fil, ainsi qu’une vue d’ensemble de la technologie AirPort, dans les documents AirPort publiés précédemment et disponibles à l’adresse www.apple.com/fr/support/manuals/airport. Remarque : les captures d’écran d’Utilitaire AirPort contenues dans ce document proviennent de Mac OS X 10.5. Si vous utilisez un ordinateur Windows, il se peut que les images de ce document diffèrent légèrement de ce qui apparaît sur votre écran. Configuration, à l’aide d’Utilitaire AirPort, de périphériques sans fil Apple pour l’accès à Internet Tout comme votre ordinateur, les périphériques sans fil Apple doivent, pour se connecter à Internet, être configurés à l’aide des informations appropriées sur le matériel et la mise en réseau IP. Installez Utilitaire AirPort, disponible sur le CD accompagnant votre périphérique sans fil, et exécutez-le pour indiquer les données de configuration d’accès à Internet et d’autres réglages réseau. Cette version d’Utilitaire AirPort allie la simplicité d’usage d’Assistant réglages AirPort et la puissance d’Utilitaire Admin AirPort. Elle est installée dans le dossier Utilitaires (situé dans le dossier Applications) sur les ordinateurs Macintosh fonctionnant sous Mac OS X, et dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur les ordinateurs fonctionnant sous Windows. Utilitaire AirPort vous guide tout au long de la procédure de configuration en vous posant une série de questions visant à déterminer comment la connexion à Internet de la borne d’accès et les autres interfaces doivent être configurées. Saisissez les réglages Ethernet, PPPoE (PPP over Ethernet) ou LAN (réseau local) qui vous ont été fournis par votre fournisseur d’accès à Internet ou votre administrateur réseau, attribuez à votre réseau AirPort un nom et un mot de passe, configurez une borne d’accès comme pont sans fil pour étendre le champ de détection de votre réseau AirPort existant et réglez d’autres options. Une fois que vous avez terminé la saisie des réglages, Utilitaire AirPort transfère ces derniers à votre périphérique sans fil. Il se connecte ensuite à Internet et partage sa connexion Internet avec les ordinateurs qui accèdent au réseau AirPort.Chapitre 1 Premiers contacts 7 Vous pouvez également créer un réseau AirPort exploitant les fonctions de mise en réseau plus avancées offertes par les périphériques sans fil Apple. Pour le réglage d’options AirPort plus évoluées, Utilitaire AirPort vous permet de configurer manuellement votre périphérique sans fil ou de reprendre et modifier rapidement des réglages que vous avez déjà configurés sur un autre périphérique. Certaines des fonctions avancées de mise en réseau AirPort ne peuvent être mises en place qu’à l’aide des fonctions de configuration manuelle d’Utilitaire AirPort. Utilitaire AirPort vous permet de configurer manuellement votre périphérique sans fil Apple si :  vous souhaitez fournir l’accès Internet à des ordinateurs qui se connectent au périphérique sans fil via Ethernet ;  vous avez déjà configuré votre périphérique, mais vous devez modifier un réglage (les informations d’identification de votre compte par exemple) ;  vous devez configurer des réglages avancés tels que la fréquence de canal, les options avancées de sécurité, les réglages relatifs aux réseaux fermés, la durée de bail DHCP, le contrôle d’accès, la confidentialité WAN, les réglages de puissance de transmission, le mappage de ports ou d’autres options. Pour obtenir des instructions relatives à l’usage d’Utilitaire AirPort en vue de configurer manuellement votre périphérique sans fil et votre réseau, reportez-vous à la rubrique « Configuration à l’aide d’Utilitaire AirPort » à la page 17. Extension de la portée de votre réseau AirPort Vous pouvez étendre la portée de votre réseau en vous servant d’Utilitaire AirPort soit pour configurer des connexions sans fil entre plusieurs périphériques de votre réseau et créer ainsi un système WDS (Wireless Distribution System), soit pour connecter un périphérique via Ethernet afin de créer un réseau itinérant. Pour plus d’informations sur la configuration d’un WDS ou d’un réseau itinérant, consultez la section « Connexion de périphériques sans fil supplémentaires à votre réseau AirPort » à la page 45. Partage d’un disque dur USB branché sur une borne d’accès AirPort Extreme ou sur une Time Capsule Si vous utilisez une Time Capsule ou la toute dernière borne d’accès AirPort Extreme, vous pouvez brancher un disque dur USB dessus afin que les ordinateurs Macintosh ou Windows, connectés sans fil ou par câbles, puissent partager des fichiers sur le disque dur. Comme chaque Time Capsule comprend un disque AirPort interne, il n’est pas nécessaire de brancher de disque externe. Vous pouvez, si vous le désirez, connecter d’autres disques USB au port USB de votre Time Capsule. Voir « Partage et protection de disques durs USB sur votre réseau » à la page 65.8 Chapitre 1 Premiers contacts Impression à l’aide d’un périphérique sans fil Apple Si vous disposez d’une imprimante compatible USB branchée sur votre périphérique sans fil Apple, les ordinateurs du réseau AirPort peuvent utiliser Bonjour (technologie réseau Apple sans configuration nécessaire) pour exploiter l’imprimante. Pour obtenir des instructions sur l’utilisation d’une imprimante USB à partir d’un ordinateur, reportez-vous à la section intitulée « Connexion d’une imprimante USB à un périphérique sans fil Apple » à la page 67. Partage de la connexion à Internet de votre ordinateur Si votre ordinateur est connecté à Internet, vous pouvez partager votre connexion avec d’autres ordinateurs fonctionnant sous Mac OS X 10.2 ou ultérieur ou sous Windows XP Service Pack 2. On parle alors d’ordinateur en configuration de borne d’accès logicielle. Vous pouvez partager votre connexion à Internet à condition que votre ordinateur soit connecté à Internet. Si votre ordinateur passe en mode veille, si vous le redémarrez ou si la connexion à Internet est interrompue, vous devez réactiver le partage Internet. Pour démarrer le partage Internet sur un ordinateur sous Mac OS X 10.5 : 1 Ouvrez Préférences Système, puis cliquez sur Partage. 2 Choisissez le port à utiliser pour partager votre connexion Internet dans le menu local « Partager votre connexion depuis ». 3 Sélectionnez le port à utiliser pour partager votre connexion Internet dans la liste « Aux ordinateurs via ». Vous pouvez, par exemple, partager votre connexion avec des ordinateurs équipés d’une carte AirPort ou d’un port Ethernet intégré. 4 Sélectionnez Partage Internet dans la liste des services.Chapitre 1 Premiers contacts 9 5 Si vous souhaitez partager votre connexion Internet avec des ordinateurs équipés d’AirPort, cliquez sur Options AirPort pour attribuer un nom et un mot de passe à votre réseau. Pour démarrer le partage Internet sur un ordinateur fonctionnant sous Windows : 1 Ouvrez le Panneau de configuration accessible depuis le menu Démarrer, puis cliquez sur Réseau et Internet. 2 Cliquez sur « Centre Réseau et partage ». 3 Cliquez sur « Gérer les connexions réseau » dans la liste Tâches. 4 Cliquez à l’aide du bouton droit de la souris sur la connexion réseau à partager, puis sélectionnez Propriétés. 5 Cliquez sur Partage et cochez la case « Autoriser d’autres utilisateurs du réseau à se connecter via la connexion Internet de cet ordinateur ».10 Chapitre 1 Premiers contacts Remarque : si vous utilisez le même port (le port Ethernet intégré, par exemple) pour la connexion à Internet et pour la connexion au réseau local, consultez votre FAI avant d’activer le partage Internet. En effet, dans certains cas (si vous utilisez un modem câble par exemple), il est possible que l’activation du partage Internet ait des répercussions sur les réglages réseau d’autres clients de votre FAI. Ce dernier risque alors de résilier votre accès à Internet afin de vous empêcher de perturber son réseau. Les chapitres suivants décrivent les options de sécurité AirPort, la conception et la configuration de réseaux AirPort ainsi que d’autres options avancées.2 11 2 Sécurité d’AirPort Ce chapitre présente une vue d’ensemble des fonctions de sécurité disponibles avec AirPort. Les périphériques sans fil Apple sont conçus pour offrir plusieurs niveaux de sécurité, afin que vous puissiez accéder à Internet, gérer vos transactions financières en ligne ou envoyer et recevoir du courrier électronique en toute tranquillité. La borne d’accès AirPort Extreme et la Time Capsule comprennent également un logement permettant d’insérer un cadenas pour dissuader tout vol du matériel. Pour obtenir des informations et des instructions sur la configuration de ces fonctions de sécurité, consultez la section « Configuration du réseau AirPort Extreme » à la page 20. Sécurité des réseaux AirPort domestiques Apple vous offre plusieurs moyens de protéger votre réseau AirPort sans fil ainsi que les données qui y circulent. Pare-feu NAT Il est possible de protéger votre réseau sans fil à l’aide d’un coupe-feu. Les périphériques sans fil Apple disposent d’un coupe-feu NAT (Network Address Translation) intégré qui constitue une barrière entre votre réseau et Internet, protégeant ainsi vos données contre les attaques IP venant d’Internet. Le coupe-feu est activé automatiquement lorsque vous configurez le périphérique pour le partage d’une connexion Internet unique. Pour les ordinateurs équipés d’un modem câble ou DSL, AirPort se révèle en réalité plus sûr qu’une connexion filaire. Réseau fermé La création d’un réseau fermé permet de maintenir la confidentialité du nom et de l’existence même de votre réseau. Les utilisateurs potentiels de votre réseau doivent connaître le nom et le mot de passe de celui-ci pour pouvoir y accéder. Pour créer un réseau fermé, utilisez Utilitaire AirPort, situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur les ordinateurs Macintosh ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur les ordinateurs exécutant Windows.12 Chapitre 2 Sécurité d’AirPort Protection et chiffrement des mots de passe AirPort utilise la protection et le chiffrement des mots de passe pour offrir un niveau de sécurité comparable à celui des réseaux filaires traditionnels. Les utilisateurs doivent parfois saisir un mot de passe pour se connecter au réseau AirPort. Pour transmettre des données et des mots de passe, le périphérique sans fil utilise un chiffrement à 128 bits, par accès protégé WPA (Wi-Fi Protected Access), WPA2 ou WEP (Wireless Equivalent Privacy), afin de brouiller et de protéger les données. Si vous configurez un périphérique AirPort 802.11n, vous pouvez également utiliser WEP (Transitional Security Network) si des ordinateurs compatibles WEP et WPA/WPA2 sont susceptibles de se connecter à votre réseau. Remarque : la sécurité WPA est uniquement disponible pour les périphériques sans fil AirPort Extreme, les clients AirPort et AirPort Extreme fonctionnant sous Mac OS X 10.3 ou ultérieur et utilisant AirPort 3.3 ou ultérieur, ainsi que les clients non-Apple utilisant d’autres adaptateurs sans fil 802.11 compatibles avec WPA. La sécurité WPA2 requiert la version 5.6 ou ultérieure du programme interne dans le cas d’une borne d’accès AirPort Extreme, la version 6.2 ou ultérieure en ce qui concerne AirPort Express, la version 7.3 ou ultérieure pour Time Capsule et un ordinateur Macintosh doté d’une carte sans fil AirPort Extreme utilisant AirPort 4.2 ou ultérieur. Si votre ordinateur utilise Windows XP ou Windows Vista, consultez la documentation qui l’accompagne pour savoir s’il prend en charge WPA2. Sécurité des réseaux AirPort pour les entreprises et les écoles Les entreprises et les écoles doivent restreindre les communications réseau aux utilisateurs autorisés et protéger les données des regards indiscrets. Pour répondre à ce besoin, les périphériques et logiciels d’accès sans fil Apple offrent une suite fiable de mécanismes de sécurité. Ouvrez Utilitaire AirPort pour configurer ces fonctions de sécurité avancées. Contrôle de la puissance de transmission Étant donné que les ondes radio circulent dans toutes les directions, elles peuvent se propager en dehors des limites d’un immeuble. Le réglage Puissance de transmission disponible dans Utilitaire AirPort vous permet de régler la plage de transmission du réseau de votre périphérique. Seuls les utilisateurs situés à proximité du réseau ont accès au réseau. Contrôle d’accès par adresses MAC Toutes les cartes sans fil et AirPort possèdent une adresse MAC (Media Access Control) unique. Pour les cartes AirPort et AirPort Extreme, l’adresse MAC est parfois appelée « identifiant AirPort ». La prise en charge du contrôle d’accès par adresses MAC permet aux administrateurs d’établir une liste d’adresses MAC et de limiter l’accès au réseau aux seuls utilisateurs dont les adresses MAC figurent dans la liste de contrôle d’accès.Chapitre 2 Sécurité d’AirPort 13 Gestion RADIUS Le service RADIUS (Remote Authentication Dial-In User Service) permet de sécuriser facilement les réseaux de grande envergure. RADIUS est un protocole de contrôle d’accès qui permet à un administrateur système de créer une liste des noms d’utilisateur et des mots de passe des ordinateurs pouvant accéder au réseau. Placer cette liste sur un serveur centralisé permet à de nombreux périphériques sans fil d’y accéder et facilite la mise à jour. Si l’adresse MAC de l’ordinateur d’un utilisateur (propre à chaque carte sans fil 802.11) ne figure pas sur votre liste d’adresses MAC approuvées, l’utilisateur ne pourra pas se connecter à votre réseau. WPA (Wi-Fi Protected Access) et WPA2 La vulnérabilité du WEP est devenu un problème de plus en plus préoccupant. Pour faire face à ce problème, la Wi-Fi Alliance, en conjonction avec l’IEEE, a mis au point des normes de sécurité interfonctionnelles avancées, appelées WPA (Wi-Fi Protected Access) et WPA2. WPA et WPA2 utilisent des caractéristiques rassemblant des mécanismes de sécurité interfonctionnels standard et augmentant considérablement le niveau de protection des données et le contrôle d’accès des réseaux LAN sans fil. Avec le WPA et le WPA2, les utilisateurs de réseaux LAN sans fil ont la garantie que leurs données sont proté- gées et que seuls les utilisateurs autorisés peuvent accéder au réseau. Pour accéder à un réseau sans fil qui utilise WPA ou WPA2, les ordinateurs doivent prendre en charge WPA ou WPA2. WPA offre une protection élevée des données et requiert une authentification de l’utilisateur lorsqu’il est utilisé en mode Entreprise. Les principales technologies fondées sur les normes qui composent le WPA sont, entre autres : le protocole TKIP (Temporal Key Integrity Protocol), 802.1x, MIC (Message Integrity Check) et le protocole EAP (Extensible Authentication Protocol). Le protocole TKIP permet un chiffrement avancé des données en comblant les failles du chiffrement WEP, y compris la fréquence à laquelle les clés sont utilisées pour chiffrer la connexion sans fil. 802.1x et EAP offrent la possibilité d’authentifier un utilisateur sur le réseau sans fil. 802.1x est une méthode de contrôle d’accès réseau fondée sur le port destinée aux réseaux filaires ou sans fil. L’IEEE a adopté la norme 802.1x en août 2001. La fonction MIC (Message Integrity Check) a pour but d’empêcher un pirate d’intercepter des paquets de données, de les falsifier et de les renvoyer. La fonction MIC propose une fonction mathématique puissante par laquelle le récepteur et l’émetteur calculent puis comparent le MIC. Si les MIC ne correspondent pas, on suppose que les données ont été falsifiées et le paquet est supprimé. Si la fonction MIC échoue plusieurs fois, le réseau peut lancer des contre-mesures.14 Chapitre 2 Sécurité d’AirPort Le protocole EAP connu comme TLS (Transport Layer Security) présente les informations d’identification des utilisateurs sous forme de certificats numériques. Les certificats numériques d’un utilisateur incluent, par exemple, les noms d’utilisateurs et mots de passe, les cartes intelligentes, les mots de passe de connexion ou toute autre information d’identification que l’administrateur du système informatique a décidé d’utiliser. WPA utilise un large éventail d’implémentations EAP fondées sur les normes, notamment le protocole EAP-TLS (EAP-Transport Layer Security), le protocole EAP-TTLS (EAP-Tunnel Transport Layer Security) et le protocole PEAP (Protected Extensible Authentication Protocol). AirPort Extreme prend également en charge le protocole LEAP (Lightweight Extensible Authentication Protocol), une protocole de sécurité utilisé par les points d’accès Cisco pour attribuer de manière dynamique une clé WEP distincte à chaque utilisateur. AirPort Extreme est compatible avec le protocole de sécurité LEAP de Cisco, ce qui permet aux utilisateurs AirPort de se connecter, via le protocole LEAP, aux réseaux sans fil hébergés par Cisco. En plus de TKIP, WPA2 prend en charge le protocole de chiffrement AES-CCMP. Basé sur AES (Advanced Encryption Standard), le standard de chiffrement par blocs sécurisé adopté aux États-Unis, combinant les techniques les plus sophistiquées, AES-CCMP a été spécialement conçu pour les réseaux sans fil. La migration de WEP vers WPA2 requiert le nouveau programme interne de la borne d’accès AirPort Extreme (version 5.6 ou ultérieure) et de l’AirPort Express (version 6.2 ou ultérieure). Les périphériques utilisant le mode WPA2 ne sont plus compatibles avec WEP. WPA et WPA2 disposent de deux modes :  le mode Personnel, qui s’appuie sur les capacités des protocoles TKIP ou AES-CCMP sans avoir recours à un serveur d’authentification ;  le mode Entreprise, qui utilise un serveur séparé, comme par exemple le serveur RADIUS, pour l’authentification des utilisateurs. WPA et WPA2 Personnel  Pour les réseaux domestiques ou les petites entreprises à domicile, WPA et WPA2 fonctionnent en mode Personnel afin de prendre en compte le fait que ces utilisateurs ne possèdent pas de serveur d’authentification. Au lieu de s’authentifier auprès d’un serveur RADIUS, les utilisateurs saisissent manuellement un mot de passe pour se connecter au réseau sans fil. Lorsqu’un utilisateur saisit correctement son mot de passe, le périphérique sans fil lance le processus de chiffrement à l’aide du protocole TKIP ou AES-CCMP. Les protocoles TKIP ou AES-CCMP utilisent le mot de passe d’origine et calculent mathématiquement ses clés de chiffrement à partir du mot de passe réseau. La clé de chiffrement est régulièrement modifiée et alternée afin qu’aucune clé ne soit utilisée deux fois de suite. À part la saisie du mot de passe réseau, aucune intervention de l’utilisateur n’est requise pour faire fonctionner le WPA ou WPA2 Personnel à son domicile.Chapitre 2 Sécurité d’AirPort 15 WPA et WPA2 Entreprise WPA est un sous-ensemble de la future norme IEEE 802.11i qui répond efficacement aux besoins en matière de sécurité WLAN (Wireless Local Area Network) pour l’entreprise. WPA2 est la mise en œuvre de la norme ratifiée IEEE 802.11i. Dans une entreprise dotée de ressources informatiques, WPA doit être utilisé en conjonction avec un serveur d’authentification tel que RADIUS pour offrir une gestion et un contrôle d’accès centralisés. Une fois cette implémentation effectuée, les solutions complémentaires telles que les réseaux privés virtuels (VPN) ne sont plus nécessaires, tout au moins pour sécuriser les connexions sans fil d’un réseau. Pour plus d’informations sur la configuration d’un réseau protégé par WPA ou WPA2, consultez la section « Utilisation de WPA (Wi-Fi Protected Access) » à la page 56.3 16 3 Configuration de réseaux AirPort Ce chapitre contient des informations et des instructions d’ordre général sur les types de réseaux AirPort Extreme que vous pouvez configurer et sur certaines des options avancées proposées par AirPort Extreme. Reportez-vous à ce chapitre au moment de créer et de configurer votre réseau AirPort Extreme. La configuration de votre périphérique sans fil Apple pour mettre en place un réseau se fait en trois étapes : Étape 1 : Configuration du réseau AirPort Extreme Les ordinateurs communiquent avec le périphérique sans fil à travers le réseau sans fil AirPort. Lorsque vous configurez le réseau AirPort créé par le périphérique sans fil, vous pouvez attribuer un nom au réseau sans fil, définir un mot de passe nécessaire pour accéder à ce réseau et régler d’autres options. Étape 2 : Configuration et partage de l’accès à Internet Lorsque des ordinateurs accèdent à Internet via le réseau AirPort Extreme, le périphérique sans fil se connecte à Internet, puis transmet les informations à travers le réseau AirPort Extreme. Vous devez définir les réglages de votre périphérique sans fil en fonction des données fournies par votre FAI et configurer la manière dont le périphérique sans fil partage cette connexion avec les autres ordinateurs. Étape 3 : Réglage des options avancées Ces réglages sont facultatifs pour la plupart des utilisateurs. Ils comprennent l’utilisation du périphérique sans fil Apple comme pont entre votre réseau AirPort Extreme et un réseau Ethernet, le réglage d’options de sécurité avancées, la configuration d’un système de distribution sans fil WDS (Wireless Distribution System) afin d’étendre le réseau AirPort à d’autres périphériques sans fil et le réglage plus précis d’autres options. Pour des instructions précises sur toutes ces étapes, consultez les sections plus loin dans ce chapitre.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 17 Vous pouvez effectuer la plupart de vos tâches d’installation et de configuration à l’aide d’Utilitaire AirPort et en suivant les instructions à l’écran relatives à la saisie des informations concernant votre réseau et votre fournisseur d’accès à Internet. Pour régler les options avancées, vous devez passer par Utilitaire AirPort pour configurer manuellement votre périphérique sans fil Apple et votre réseau AirPort. Configuration à l’aide d’Utilitaire AirPort Pour configurer votre ordinateur ou votre périphérique sans fil Apple, afin d’établir un réseau sans fil de base à l’aide d’une borne d’accès AirPort Extreme, ouvrez Utilitaire AirPort et répondez à une série de questions concernant vos réglages Internet et la manière dont vous souhaitez configurer votre réseau. 1 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 2 Sélectionnez votre périphérique dans la liste de gauche si votre réseau comprend plusieurs périphériques. Cliquez sur Continuer, puis suivez les instructions à l’écran pour saisir les réglages transmis par votre fournisseur d’accès à Internet ou votre administrateur réseau en fonction du type de réseau à configurer. Reportez-vous aux diagrammes de réseau présentés plus loin dans ce chapitre pour connaître les différents types de réseaux que vous pouvez configurer à l’aide d’Utilitaire AirPort. Pour configurer un réseau plus complexe, ou pour apporter des modifications à un réseau que vous avez déjà configuré, utilisez les fonctions de configuration manuelle disponibles dans Utilitaire AirPort.18 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Définition des préférences AirPort Utilisez les préférences AirPort pour configurer votre périphérique sans fil afin qu’il vous signale la disponibilité des mises à jour. Vous pouvez également la configurer pour qu’elle vous notifie lorsqu’elle détecte des problèmes, et qu’elle vous fournissent des instructions visant à résoudre le problème. Pour définir les Préférences AirPort : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows. 2 Choisissez Préférences, dans le menu Utilitaire AirPort si vous possédez un Mac, ou dans le menu Fichier s’il s’agit d’un ordinateur Windows. Activez les cases suivantes :  Activez la case « Rechercher les mises à jour à l’ouverture d’Utilitaire AirPort » pour rechercher automatiquement sur le site web Apple les mises à jour de logiciel et de programme interne à chaque fois que vous ouvrez Utilitaire AirPort.  Activez la case « Rechercher les mises à jour », puis choisissez un intervalle de temps comme hebdomadaire, dans le menu local, pour rechercher les mises à jour de logiciel et de programme interne en arrière-plan. Utilitaire AirPort s’ouvre si des mises à jour sont disponibles.  Sélectionnez « Surveiller les périphériques sans fil Apple pour détecter les problèmes » afin de détecter les problèmes à l’origine du clignotement orange du voyant d’état du périphérique. Lorsque cette case est activée, Utilitaire AirPort s’ouvre si un problème est détecté et fournit des instructions pour vous aider à résoudre le problème. Cette option permet de surveiller tous les périphériques sans fil du réseau.  Sélectionnez « Ne surveiller que les périphériques sans fil Apple que j’ai configurés » pour surveiller uniquement les périphériques que vous avez configurés à l’aide de cet ordinateur. La détection des problèmes de périphérique requiert un périphérique AirPort sans fil prenant en charge la version 7.0 ou ultérieure du programme interne. Pour configurer manuellement votre périphérique sans fil : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 2 Sélectionnez votre périphérique dans la liste. 3 Choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, puis saisissez le mot de passe si nécessaire. Le mot de passe par défaut est public.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 19 Si votre périphérique sans fil ne figure pas dans la liste : 1 Ouvrez le menu d’état AirPort dans la barre des menus, dans le cas d’un ordinateur Mac, et assurez-vous que vous êtes connecté au réseau AirPort créé par votre périphérique sans fil. Dans le cas d’un ordinateur Windows, placez le pointeur de la souris sur l’icône représentant le réseau sans fil dans la barre de notification pour vous assurer que l’ordinateur est connecté au bon réseau. Le nom de réseau par défaut d’un périphérique sans fil Apple est « Réseau AirPort xxxxxx », les xxxxxx représentant les six derniers chiffres de l’identifiant AirPort, également connu sous le nom d’adresse MAC. L’identifiant AirPort est placé au bas des périphériques sans fil Apple. 2 Assurez-vous que les réglages réseau et TCP/IP de votre ordinateur sont configurés correctement. Sur un ordinateur Mac OS X, choisissez AirPort dans le menu local Afficher de la sousfenêtre Réseau des Préférences Système. Choisissez ensuite Via DHCP dans le menu local Configurer IPv4 de la sous-fenêtre TCP/IP. Sur un ordinateur Windows, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’icône de connexion sans fil affichant le réseau AirPort, puis choisissez État. Cliquez sur Propriétés, sélectionnez Protocole Internet (TCP/IP), puis cliquez sur Propriétés. Assurez-vous que la case « Obtenir une adresse IP automatiquement » est sélectionnée. Si vous ne parvenez pas à ousipvrir les réglages du périphérique sans fil : 1 Assurez-vous que vos réglages réseau et TCP/IP sont configurés correctement. Si votre ordinateur fonctionne sous Mac OS X, choisissez AirPort dans la liste des services de connexion réseau située dans la sous-fenêtre Réseau des Préférences Système. Cliquez sur Avancé, puis choisissez Via DHCP dans le menu local Configurer IPv4 de la sous-fenêtre TCP/IP. Sur un ordinateur Windows, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’icône de connexion sans fil affichant le réseau AirPort, puis choisissez État. Cliquez sur Propriétés, sélectionnez Protocole Internet (TCP/IP), puis cliquez sur Propriétés. Assurez-vous que la case « Obtenir une adresse IP automatiquement » est sélectionnée. 2 Veillez à saisir correctement le mot de passe du périphérique sans fil. Le mot de passe par défaut est public. Si vous avez oublié le mot de passe, vous pouvez rétablir le mot de passe par défaut (public) en réinitialisant l’équipement. Pour rétablir temporairement le mot de passe par défaut (public), maintenez le bouton de réinitialisation enfoncé pendant une seconde. Pour restaurer les réglages par défaut du périphérique, appuyez sur le bouton de réinitialisation pendant cinq secondes. Si vous accédez à un réseau Ethernet comportant d’autres périphériques ou si vous utilisez Ethernet pour vous connecter au périphérique : Utilitaire AirPort analyse le réseau Ethernet pour créer la liste des périphériques. Par conséquent, lorsque vous ouvrez Utilitaire AirPort, il se peut que vous y trouviez des périphériques que vous ne pouvez pas configurer.20 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Configuration du réseau AirPort Extreme La première étape de la configuration de votre périphérique sans fil Apple consiste à en définir les réglages ainsi que ceux du réseau qu’il est censé créer. Le réglage de la plupart des fonctions peut être effectué à l’aide d’Utilitaire AirPort en suivant les instructions à l’écran indiquant comment saisir les informations communiquées par votre fournisseur d’accès à Internet ou votre administrateur réseau. Pour configurer manuellement un réseau ou pour définir des options avancées, ouvrez la configuration de votre périphérique sans fil dans Utilitaire AirPort, puis configurez manuellement votre périphérique et votre réseau. 1 Choisissez le réseau du périphérique sans fil à configurer dans le menu AirPort (sur un ordinateur Mac OS X) ou à l’aide de l’icône de connexion sans fil située dans la barre de notification (sur un ordinateur Windows). 2 Ouvrez Utilitaire AirPort et sélectionnez le périphérique sans fil dans la liste. S’il n’y figure pas, cliquez sur Rescanner pour parcourir les périphériques sans fil disponibles, puis sélectionnez celui qui convient. 3 Choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, puis saisissez le mot de passe si nécessaire. Le mot de passe par défaut est public.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 21 Vous avez également la possibilité de double-cliquer sur le nom du périphérique sans fil pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. La sous-fenêtre Résumé est affichée lorsque vous ouvrez la fenêtre de configuration manuelle. Cette sous-fenêtre fournit des informations sur votre périphérique sans fil et sur le réseau et indique leur état. Si le périphérique présente un problème, l’icône d’état devient jaune. Cliquez sur « État » pour afficher le problème ainsi que des suggestions de solution.22 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Réglages de périphérique sans fil Cliquez sur le bouton AirPort, puis cliquez sur Borne d’accès. La sous-fenêtre Borne d’accès d’Utilitaire AirPort permet de saisir des informations sur le périphérique sans fil. Attribution d’un nom au périphérique sans fil Attribuez un nom aisément identifiable au périphérique. Ce nom permet aux administrateurs de localiser plus facilement un périphérique donné sur un réseau Ethernet qui en compte plusieurs. Modification du mot de passe du périphérique sans fil Le mot de passe du périphérique protège sa configuration de sorte que seul l’administrateur peut la modifier. Le mot de passe par défaut est public. Il est recommandé de changer ce mot de passe pour empêcher des modifications non autorisées. Si vous conservez public comme mot de passe, aucun mot de passe ne vous sera demandé lorsque vous sélectionnerez le périphérique dans la liste et que vous cliquerez sur Configurer. Autres informations  Autorisez la configuration via le port WAN. Cela vous permet d’administrer le périphérique sans fil à distance.  Rendez le matériel public sur Internet via Bonjour. Si vous disposez d’un compte bénéficiant d’un service DNS dynamique, vous pouvez vous y connecter par Internet.  Réglez automatiquement l’heure du périphérique. Si vous avez accès à un serveur NTP (Network Time Protocol), sur votre réseau ou sur Internet, sélectionnez-le dans le menu local. Cela permet de s’assurer que l’heure du périphérique sans fil est toujours correctement réglée.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 23 Définition des options de la borne d’accès Cliquez sur Options de la borne d’accès, puis définissez les options suivantes :  Saisissez le nom et les coordonnées d’une personne de contact pour le périphérique sans fil. Ces données sont incluses dans certains historiques générés par le périphérique. Les champs Contact et Configuration peuvent également vous être utiles si vous disposez de plusieurs périphériques sans fil sur votre réseau.  Réglez le comportement du voyant d’état sur Toujours activé ou sur « Clignotement en cas d’activité ». Si vous choisissez « Clignotement en cas d’activité », le voyant d’état du périphérique clignote au gré du trafic réseau.  Si votre périphérique sans fil prend en charge cette option, sélectionnez « Recherche mise à jour du prog. interne », puis choisissez une fréquence, par exemple Tous les jours, dans le menu local. Réglages de réseau sans fil Cliquez sur Sans fil, puis saisissez le nom du réseau, le mode radio et d’autres informations relatives au réseau sans fil. Réglage du mode sans fil L’AirPort Extreme prend en charge trois modes sans fil :  Créer un réseau sans fil. Choisissez cette option si vous créez un nouveau réseau AirPort Extreme.  Participer à un réseau WDS. Choisissez cette option si vous créez un réseau WDS ou que vous connectez ce périphérique sans fil Apple à un réseau WDS déjà configuré.  Étendre un réseau sans fil. Choisissez cette option si vous comptez connecter un autre périphérique sans fil Apple au réseau que vous configurez.24 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Attribution d’un nom au réseau AirPort Extreme Attribuez un nom à votre réseau AirPort. Ce nom apparaîtra dans le menu d’état AirPort des ordinateurs équipés de la technologie AirPort et se trouvant dans la zone de couverture de votre réseau AirPort. Choix du mode radio Choisissez « 802.11n (compatible 802.11b/g) » dans le menu local Mode radio si des ordinateurs équipés d’une carte sans fil 802.11n, 802.11g ou 802.11b doivent accéder au réseau. Chaque ordinateur client se connectera au réseau et transmettra le trafic réseau à sa vitesse maximale. Choisissez « 802.11n uniquement (2,4 GHz) » si seuls des ordinateurs équipés d’une carte sans fil compatible 802.11n doivent accéder au réseau dans la gamme de fré- quence de 2,4 GHz. Choisissez « 802.11n (compatible 802.11a) » si des ordinateurs équipés d’une carte sans fil 802.11n ou 802.11a doivent accéder au réseau dans la gamme de fréquence de 5 GHz. Les ordinateurs équipés d’une carte sans fil 802.11g ou 802.11b ne pourront pas accéder au réseau. Choisissez « 802.11n uniquement (5 GHz) » si des ordinateurs équipés d’une carte sans fil 802.11n doivent accéder au réseau. Le réseau adoptera une vitesse de transmission équivalente à celle de la spécification 802.11n. Les ordinateurs équipés d’une carte sans fil 802.11g, 802.11b ou 802.11a ne pourront pas accéder au réseau. Remarque : si vous ne souhaitez pas utiliser le mode radio 802.11n, maintenez la touche Option enfoncée puis choisissez un mode radio qui ne comporte pas 802.11n. Modification du canal Le « canal » correspond à la fréquence radio sur laquelle votre périphérique sans fil communique. Si vous n’utilisez qu’un seul périphérique (chez vous par exemple), il est peu probable que vous deviez changer de fréquence. En revanche, si vous configurez plusieurs périphériques sans fil (dans une école ou au bureau), vous devez utiliser des fréquences différentes sur les périphériques situés à moins de 45 m environ les uns des autres. L’écart entre les fréquences de canal de périphériques sans fil adjacents doit être d’au moins quatre canaux. Ainsi, si un périphérique A est réglé sur le canal 1, le périphérique B doit être réglé sur le canal 6 ou 11. Pour un résultat optimal, utilisez les canaux 1, 6 ou 11 si vous utilisez votre périphérique dans la plage de fréquence de 2,4 GHz. Les ordinateurs munis d’AirPort se calent automatiquement sur la fréquence de votre périphérique sans fil lorsqu’ils se connectent au réseau AirPort. Si vous modifiez la fré- quence, les ordinateurs clients AirPort n’ont besoin d’effectuer aucun changement. Remarque : si vous réglez le mode radio de votre périphérique sans fil sur « 802.11n uniquement (5 GHz) », il est impossible de changer de canal. Le mode de fréquence de 5 GHz choisit automatiquement le canal.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 25 Protection de votre réseau par mot de passe Pour protéger votre réseau par mot de passe, vous pouvez choisir parmi plusieurs options de sécurité sans fil. Dans la sous-fenêtre AirPort d’Utilitaire AirPort, cliquez sur Sans fil, puis choisissez l’une des options suivantes dans le menu local Sécurité d’accès sans fil :  Aucune : si vous sélectionnez cette option, la protection par mot de passe du réseau sera désactivée. N’importe quel ordinateur équipé d’un adaptateur ou d’une carte sans fil peut rejoindre le réseau, sauf si ce dernier est configuré pour utiliser le contrôle d’accès. Voir « Configuration du contrôle d’accès » à la page 58.  WEP : si votre périphérique prend en charge cette option, sélectionnez-la, puis choisissez un mot de passe pour protéger votre réseau à l’aide d’un mot de passe WEP (Wired Equivalent Privacy). Votre périphérique sans fil Apple prend en charge le chiffrement à 40 et à 128 bits. Pour utiliser le WEP 40-bit, n’utilisez pas le mode radio 802.11n.  WEP (réseau de sécurité transitionnel) : si votre périphérique prend en charge cette option, vous pouvez l’utiliser pour permettre à tous les ordinateurs utilisant WPA ou WPA2 d’accéder au réseau. Ainsi, les ordinateurs ou les périphériques qui utilisent WEP peuvent également accéder au réseau. WEP (Transitional Security Network) prend en charge le chiffrement 128-bit. Pour utiliser cette option, le périphérique sans fil doit utiliser un mode radio 802.11n.  WPA/WPA2 Personnel : choisissez cette option pour protéger votre réseau à l’aide d’un mot de passe WPA (Wi-Fi Protected Access). Vous pouvez choisir un mot de passe de 8 à 63 caractères ASCII ou bien une clé prépartagée comprenant exactement 64 caractères hexadécimaux. Les ordinateurs qui prennent en charge WPA ou WPA2 peuvent accéder au réseau. Choisissez WPA2 Personnel pour que seuls les ordinateurs prenant en charge WPA2 puissent accéder au réseau.  WPA/WPA2 Entreprise : choisissez cette option si vous configurez un réseau comportant un serveur d’authentification, tel qu’un réseau RADIUS, avec des comptes utilisateur individuels. Saisissez l’adresse IP et le numéro de port des serveurs principal et secondaire, puis saisissez un « secret partagé » qui correspond au mot de passe du serveur. Choisissez WPA2 Entreprise pour que seuls les ordinateurs prenant en charge WPA2 puissent accéder au réseau. Pour obtenir plus informations et d’instructions sur la configuration de WPA et WPA2 sur votre réseau, consultez « Utilisation de WPA (Wi-Fi Protected Access) » à la page 56.26 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Réglages des options d’accès sans fil Cliquez sur « Options d’accès sans fil » pour définir des options supplémentaires pour votre réseau. Réglage des options d’accès sans fil supplémentaires Pour définir les options ci-dessous, utilisez la sous-fenêtre « Options d’accès sans fil » :  Région : définissez le code de région correspondant à l’endroit où se trouve votre réseau.  Taux de multidiffusion : choisissez un taux de multidiffusion dans le menu local. Si vous choisissez un taux de multidiffusion élevé, seuls les clients du réseau se trouvant dans la zone de couverture et capables d’atteindre la vitesse sélectionnée pourront recevoir les transmissions.  Puissance de transmission : ce menu local permet de définir la portée du réseau (plus le pourcentage est faible, plus la portée est réduite).  Délai de la clé de groupe WPA : tapez un nombre dans le champ de texte, puis choisissez un incrément dans le menu local pour changer la fréquence de rotation de clé.  Utiliser les canaux larges : si vous configurez votre réseau afin qu’il utilise la gamme de fréquence de 5 GHz, vous pouvez utiliser des canaux larges pour fournir un débit réseau plus élevé. Remarque : dans certains pays, l’utilisation de canaux larges est interdite.  Créer un réseau fermé : sélectionner cette option permet de masquer le nom du réseau, afin que les utilisateurs soient obligés de saisir le nom et le mot de passe exacts du réseau pour accéder au réseau AirPort Extreme. Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 27  Robustesse d’interférence : cette option peut aider à résoudre les problèmes d’interférences provoqués par d’autres appareils ou réseaux. Pour définir d’autres options avancées de sécurité, voir « Protection de votre réseau » à la page 55. Configuration et partage de l’accès à Internet L’étape suivante consiste à configurer la connexion Internet de votre périphérique sans fil et à partager cet accès avec les ordinateurs clients. Les sections ci-après vous expliquent comment procéder, en fonction du mode de connexion à Internet de votre périphérique. Vous utilisez un modem DSL ou câble Vous pouvez, dans la plupart des cas, mettre en place ce type de réseau à l’aide d’Utilitaire AirPort, en suivant les instructions à l’écran de configuration de votre périphérique sans fil et de votre réseau. Utilitaire AirPort n’est nécessaire pour configurer manuellement votre périphérique que si vous souhaitez configurer ou modifier des réglages avancés facultatifs. Schéma des connexions Fonctionnement  Le périphérique sans fil Apple (dans notre exemple, une Time Capsule) se connecte à Internet via sa connexion Internet WAN (<) à votre modem DSL ou câble.  Les ordinateurs utilisant AirPort ou les ordinateurs connectés au port LAN Ethernet (G) du périphérique sans fil se connectent à Internet à travers le périphérique.  Le périphérique est configuré pour se connecter à Internet à l’aide d’une adresse IP publique et utilise les protocoles DHCP et NAT pour partager sa connexion Internet avec d’autres ordinateurs du réseau à l’aide d’adresses IP privées.  Les ordinateurs AirPort et Ethernet peuvent communiquer entre eux par le biais du périphérique sans fil. modem DSL ou câble vers Internet vers port Ethernet Time Capsule < port WAN Ethernet28 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Important : utilisez uniquement le port LAN (G) du périphérique pour brancher les ordinateurs Ethernet non connectés à Internet. Comme le périphérique peut fournir des services réseau, vous devez le configurer soigneusement afin d’éviter d’éventuels conflits avec d’autres services sur votre réseau Ethernet. Éléments requis pour une connexion par modem DSL ou modem câble Procédure à suivre Si vous faites appel à Utilitaire AirPort pour vous aider à configurer le périphérique sans fil Apple pour l’accès à Internet : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 2 Suivez les instructions à l’écran, saisissez les réglages de connexion à Internet qui vous ont été communiqués par votre fournisseur d’accès à Internet, puis configurez le périphérique afin qu’il partage sa connexion Internet avec les ordinateurs du réseau. Si vous configurez manuellement votre périphérique sans fil à l’aide d’Utilitaire AirPort : 1 Assurez-vous que votre modem DSL ou câble est branché sur le port WAN Ethernet (<) de votre périphérique sans fil Apple. 2 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). Sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès ou double-cliquez sur l’icône de votre périphérique dans la liste, afin d’ouvrir la configuration dans une fenêtre distincte. 3 Cliquez sur le bouton Internet. Cliquez sur Connexion à Internet, puis choisissez Ethernet ou PPPoE dans le menu local Connexion via, en fonction de la méthode de connexion requise par votre fournisseur d’accès. Si votre FAI vous a fourni un logiciel de connexion PPPoE, tel qu’EnterNet ou MacPoET, choisissez PPPoE. Remarque : si vous vous connectez à Internet à l’aide d’un routeur via PPPoE et que votre périphérique sans fil Apple est connecté au routeur via Ethernet, il est inutile d’utiliser PPPoE sur votre périphérique. Choisissez Ethernet dans le menu local « Connexion via » de la sous-fenêtre Internet, puis décochez la case « Distribuer les adresses IP » dans la sous-fenêtre Réseau. En cas de doute, contactez votre FAI. Éléments Vérification Commentaires Compte Internet auprès d’un FAI par modem câble ou DSL Votre fournisseur d’accès utiliset-il une configuration DHCP ou IP statique ? Vous pouvez soit obtenir ces informations dans la sous-fenêtre des préférences Réseau de l’ordinateur que vous utilisez pour accéder à Internet via votre FAI, soit les demander à ce dernier. Périphérique sans fil Apple (borne d’accès AirPort Extreme, AirPort Express ou Time Capsule) Placez le périphérique à proximité de votre modem DSL ou câble.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 29 4 Choisissez Manuellement ou Via DHCP dans le menu local Configurer IPv4 si vous avez choisi Ethernet dans le menu local Connexion via, en fonction de la méthode utilisée par votre fournisseur d’accès pour distribuer les adresses IP.  S’il vous a fourni une adresse IP ainsi que d’autres données avec votre abonnement, vous devez utiliser ces informations pour configurer manuellement l’adresse IP du périphérique. En cas de doute, renseignez-vous auprès du fournisseur d’accès. Saisissez les informations concernant l’adresse IP dans les champs situés en dessous du menu local Configurer IPv4.  Si vous choisissez PPPoE, votre fournisseur d’accès à Internet vous fournit automatiquement une adresse IP via DHCP. Si votre fournisseur d’accès vous demande l’adresse MAC de votre périphérique sans fil, utilisez l’adresse du port WAN Ethernet (<) imprimée sur l’étiquette qui se trouve sous l’appareil. Si vous avez configuré votre périphérique sans fil à l’aide d’Utilitaire AirPort, il se peut que les champs situés sous le menu local Configurer IPv4 contiennent déjà les données appropriées à votre fournisseur d’accès. Vous pouvez modifier la vitesse du port WAN Ethernet si vous avez des conditions spé- cifiques pour le réseau auquel vous êtes connecté. Dans la plupart des cas, les réglages configurés automatiquement sont corrects. Votre fournisseur d’accès devrait pouvoir vous dire si ces réglages doivent être modifiés ou non. Contactez votre fournisseur d’accès pour connaî- tre les informations à saisir dans ces champs. Utilisez ce menu local si vous avez besoin d’ajuster la vitesse du port WAN Ethernet.30 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort La modification du débit du port WAN Ethernet peut modifier le mode d’interaction entre le périphérique sans fil et Internet. À moins que votre fournisseur d’accès ne vous ait communiqué des réglages spécifiques, utilisez les réglages automatiques. La saisie de réglages inadéquats risque d’affecter la performance du réseau. Si vous configurez TCP/IP via DHCP, choisissez Via DHCP dans le menu local Configurer IPv4. Les informations IP vous sont automatiquement fournies via DHCP par votre fournisseur d’accès à Internet. 5 Si vous avez choisi PPPoE dans le menu local Connexion via, saisissez les réglages PPPoE indiqués par votre fournisseur d’accès. À moins que votre FAI ne requière un nom de service, ne remplissez pas le champ Nom du service. Il se peut que votre FAI vous demande de remplir ces champs.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 31 Remarque : AirPort ne requiert pas l’utilisation d’une application de connexion PPPoE de tierce partie. Vous pouvez vous connecter à Internet via AirPort. Si vous vous connectez à Internet à l’aide d’un routeur via PPPoE et que votre périphé- rique sans fil est connecté au routeur par Ethernet, il est inutile d’utiliser PPPoE sur votre périphérique. Choisissez Ethernet dans le menu local « Connexion via » de la sous-fenêtre Internet, puis décochez la case « Distribuer les adresses IP » dans la sousfenêtre Réseau. Comme les adresses IP sont distribuées par votre routeur, votre périphérique n’a pas besoin d’assurer cette fonction. Si plusieurs appareils d’un réseau fournissent des adresses IP, vous risquez de rencontrer des problèmes. Contactez votre fournisseur d’accès pour connaî- tre les informations à saisir dans ces champs.32 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 6 Cliquez sur PPPoE pour définir des options PPPoE pour votre connexion.  Choisissez Toujours active, Automatique ou Manuelle, en fonction de la manière dont vous souhaitez contrôler la connexion à Internet de votre périphérique sans fil. Si vous choisissez Toujours active, votre périphérique demeure connecté à votre modem et à Internet tant que le modem est allumé. Si vous choisissez Automatique, le périphérique se connecte au modem, qui se connecte à son tour à Internet, dès qu’une application nécessitant une connexion (telle qu’une application de messagerie électronique, de messagerie instantanée ou de navigation sur le web) est utilisée. Si vous choisissez Manuelle, vous devez vous-même connecter le modem à Internet lorsque vous utilisez une application qui nécessite une connexion à Internet. Si vous choisissez Automatique ou Manuelle dans le menu local Connexion, vous devez choisir un délai tel que « 10 minutes » dans le menu local « Déconnecter si inactif ». Si aucune application Internet n’est requise à l’expiration du délai sélectionné, vous serez déconnecté d’Internet. Remarque : si votre périphérique sans fil est connecté à votre modem via un port LAN Ethernet et que votre modem est connecté à Internet via PPPoE, vous ne pouvez pas utiliser la configuration manuelle.  Saisissez les adresses de serveur DNS et un nom de domaine spécifique auquel votre périphérique accède lorsque vous vous connectez à Internet. 7 Cliquez sur le bouton Réseau et configurez le mode de partage de l’accès Internet de votre périphérique avec les ordinateurs connectés via AirPort et Ethernet.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 33 Si vous choisissez Ethernet dans le menu local Connexion via, sélectionnez, dans le menu local Partage de connexion, le mode de partage de connexion à Internet utilisé par votre périphérique.  Pour partager une connexion à Internet unique avec des ordinateurs AirPort et des ordinateurs connectés au périphérique via Ethernet et à l’aide des protocoles DHCP et NAT, choisissez « Partager une adresse IP publique » dans le menu local Partage de connexion. L’utilisation de DHCP et de NAT permet au périphérique sans fil d’attribuer automatiquement des adresses IP dynamiques aux ordinateurs clients, ce qui simplifie la configuration TCP/IP de chacun des ordinateurs. Voir « Définition d’options DHCP et NAT » à la page 34. Par défaut, le périphérique sans fil permet aux autres périphériques et ordinateurs se connectant par Ethernet, et aux ordinateurs se connectant par AirPort, de communiquer entre eux par le biais de protocoles non-IP (AppleTalk, par exemple). Si vous souhaitez connecter une imprimante Ethernet AppleTalk au périphérique sans fil Apple ou utiliser AppleTalk entre des ordinateurs reliés par câble et d’autres communiquant sans fil, assurez-vous que les appareils sont branchés sur le port LAN Ethernet (G) du périphérique.  Pour distribuer une plage d’adresses IP en utilisant uniquement DHCP, choisissez « Distribuer une plage d’adresses IP ». Voir « Définition d’options DHCP uniquement » à la page 36.34 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort  Si vous ne souhaitez pas que votre périphérique sans fil partage son adresse IP, choisissez « Désactivé (mode pont) ». Si vous configurez votre périphérique en mode pont, les ordinateurs AirPort ont accès à tous les services du réseau Ethernet et le périphérique ne fournit pas les services de partage Internet. Pour en savoir plus sur la configuration de votre périphérique sans fil en mode pont, reportez-vous à la rubrique « Vous utilisez un réseau Ethernet existant » à la page 40. L’utilisation du périphérique sans fil en tant que pont peut s’avérer un moyen de résoudre d’éventuelles incompatibilités entre les fonctions de partage Internet du périphérique et le mode de connexion de votre FAI. Définition d’options DHCP et NAT Si vous choisissez « Partager une adresse IP publique » dans le menu local Partage de connexion, vous pouvez définir des options DHCP et NAT. Cliquez sur DHCP.  Choisissez une plage d’adresses IP dans le menu local Plage d’adresses DHCP. Choisissez 10.0, 192.168 ou 172.16, puis saisissez des adresses de début et de fin dans les champs Première adresse DHCP et Dernière adresse DHCP, en fonction des adresses que vous souhaitez voir attribuer par le périphérique sans fil.  Tapez une valeur dans le champ Bail DHCP, puis choisissez des minutes, des heures ou des jours dans le menu local.  Tapez un message de bienvenue dans le champ Message DHCP. Ce message est affiché dès qu’un ordinateur accède à votre réseau.  Si votre réseau est configuré pour utiliser un serveur LDAP, vous pouvez taper l’adresse de ce serveur dans le champ Serveur LDAP, afin que les ordinateurs de votre réseau puissent y accéder.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 35  Pour fournir des adresses IP spécifiques à certains ordinateurs de votre réseau sans fil, cliquez sur Ajouter (+) sous la liste Réservations DHCP, puis suivez les instructions à l’écran pour attribuer un nom à la réservation et réserver l’adresse par adresse MAC ou identifiant de client DHCP. Si vous choisissez l’adresse MAC, cliquez sur Continuer, puis saisissez l’adresse MAC et l’adresse IP spécifique. Vous pouvez ensuite définir des options NAT pour le réseau. Cliquez sur NAT.  Vous pouvez configurer un hôte par défaut sur votre réseau. Un hôte par défaut (parfois nommé un DMZ) est un ordinateur de votre réseau qui est exposé à Internet et reçoit tout le trafic entrant. Il peut s’avérer utile si vous utilisez sur votre réseau AirPort un ordinateur dédié aux jeux en réseau ou si vous voulez acheminer l’ensemble du trafic Internet à travers un seul ordinateur.  Vous pouvez configurer le protocole de mappage de ports NAT (NAT-PMP). Il s’agit d’un projet Internet de l’Internet Engineering Task Force constituant une alternative au protocole UPnP (Universal Plug and Play), plus couramment utilisé et implémenté dans de nombreux routeurs NAT. Le protocole NAT-PMP permet à un ordinateur situé sur un réseau privé (derrière un routeur NAT) de configurer automatiquement le routeur de manière à permettre à des parties situées à l’extérieur du réseau privé de contacter cet ordinateur. Ce protocole comprend une méthode de récupération de l’adresse IP publique d’une passerelle NAT, ce qui permet à un client de faire connaître cette adresse IP publique et le numéro de port à des homologues qui souhaitent communiquer avec lui. Ce protocole est implémenté dans des produits Apple actuels, notamment Mac OS X 10.4 Tiger, les produits de mise en réseau AirPort Extreme et AirPort Express, ainsi que Bonjour for Windows.36 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Vous avez également la possibilité de configurer le mappage de ports. Pour vous assurer que les demandes sont acheminées correctement vers votre serveur web, AppleShare ou FTP, ou bien encore vers un ordinateur particulier de votre réseau, vous devez établir une adresse IP permanente pour le serveur ou l’ordinateur et fournir des informations de « mappage de ports en entrée » au périphérique sans fil Apple. Voir « Acheminement du trafic réseau vers un ordinateur particulier de votre réseau (mappage de ports) » à la page 61. Définition d’options DHCP uniquement Si vous choisissez « Distribuer une plage d’adresses IP » dans le menu local Partage de connexion, votre périphérique sans fil est configuré pour exploiter DHCP afin de distribuer une plage d’adresses IP via DHCP uniquement. Cette option ne permet pas d’utiliser NAT. Cliquez sur DHCP, puis tapez les adresses de début et de fin de la plage d’adresses que vous souhaitez distribuer aux ordinateurs accédant à votre réseau sans fil. Vous pouvez définir des options DHCP supplémentaires, telles que le Bail DHCP, le Message DHCP et d’autres, en suivant les instructions ci-dessus. Configuration des ordinateurs clients Pour configurer TCP/IP sur des ordinateurs clients fonctionnant sous Mac OS X 10.5 : 1 Ouvrez Préférences Système sur l’ordinateur client, puis cliquez sur Réseau. 2 Effectuez l’une des opérations suivantes : a Si l’ordinateur client utilise AirPort, sélectionnez AirPort dans la liste des services de connexion réseau, puis cliquez sur Avancé.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 37 Choisissez ensuite DHCP dans le menu local Configurer IPv4. b Si vous avez activé un serveur DHCP au moment de configurer le réseau du périphé- rique sans fil et si l’ordinateur client utilise Ethernet, sélectionnez Ethernet dans la liste des services de connexion réseau, puis choisissez Via DHCP dans le menu local Configurer.38 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort c Si vous avez sélectionné « Distribuer une plage d’adresses IP » lorsque vous avez configuré le réseau du périphérique sans fil, vous pouvez fournir l’accès à Internet aux ordinateurs clients Ethernet en définissant manuellement leurs adresses IP. Pour ce faire, sélectionnez Ethernet dans la liste des services de connexion réseau, puis choisissez Manuellement dans le menu local Configurer. Si vous configurez manuellement des clients Ethernet pour un périphérique sans fil qui fournit le service NAT via Ethernet, vous pouvez utiliser des adresses IP comprises entre 10.0.1.2 et 10.0.1.200. Dans le champ Masque de sous réseau, saisissez 255.255.255.0. Dans le champ Routeur, saisissez 10.0.1.1. Tapez l’adresse de serveur de noms et les informations de domaine de recherche correspondant à celles que vous avez saisies lors de la configuration du périphérique. Pour configurer TCP/IP sur des ordinateurs clients exécutant Windows : Veuillez-vous assurer que vous avez installé l’adaptateur sans fil ainsi que le logiciel nécessaire à sa configuration. Pour configurer TCP/IP sur un ordinateur client : 1 Ouvrez le Panneau de configuration accessible depuis le menu Démarrer, puis cliquez sur Réseau et Internet. 2 Cliquez sur « Centre Réseau et partage ». 3 Cliquez sur « Gérer les connexions réseau » dans la liste Tâches. 4 Cliquez à l’aide du bouton droit de la souris sur la connexion sans fil à partager, puis sélectionnez Propriétés. Saisissez les adresses IP et de routeur situées dans la plage fournie votre périphé- rique. Saisissez les adresses DNS et de domaine de recherche si nécessaire.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 39 5 Cliquez sur « Protocole Internet version 4 (TCP/IPv4) », puis sur Propriétés.  Si vous avez choisi « Partager une adresse IP publique » dans la sous-fenêtre Réseau d’Utilitaire AirPort, sélectionnez « Obtenir une adresse IP automatiquement ».  Si vous avez choisi « Distribuer une plage d’adresses IP » en configurant le réseau du périphérique sans fil, vous pouvez fournir l’accès Internet aux ordinateurs clients en définissant manuellement les adresses IP. Dans ce cas, sélectionnez « Utiliser l’adresse IP suivante ». Lorsque vous configurez manuellement des clients pour un périphérique sans fil fournissant le service NAT, utilisez des adresses IP situées dans les plages 10.0.1.2 à 10.0.1.200, 172.16.1.2 à 172.16.1.200 ou 192.168.1.2 à 192.168.1.200.40 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Dans le champ Masque de sous réseau, saisissez 255.255.255.0. Dans le champ Passerelle par défaut, saisissez 10.0.1.1, 172.16.1.1 ou 192.168.1.1, en fonction de la configuration d’adressage utilisée. Tapez l’adresse de serveur de noms et les informations de domaine de recherche correspondant à celles que vous avez saisies lors de la configuration du périphérique. Vous utilisez un réseau Ethernet existant Vous pouvez faire appel à Utilitaire AirPort pour configurer aisément le périphérique sans fil Apple pour l’accès à Internet via un réseau Ethernet existant disposant déjà d’un routeur, d’un commutateur ou de tout autre périphérique réseau fournissant des adresses IP. Utilisez les fonctions de configuration manuelle d’Utilitaire AirPort si vous devez effectuer d’autres réglages avancés facultatifs. Schéma des connexions Fonctionnement  Le périphérique sans fil Apple (dans notre exemple, une Time Capsule) utilise votre réseau Ethernet pour communiquer avec Internet via le port LAN Ethernet (G).  Les clients AirPort et Ethernet accèdent à Internet et au réseau Ethernet via le périphérique sans fil Apple. Router vers Internet vers port Ethernet Time Capsule Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 2 Cliquez sur Continuer, puis suivez les instructions à l’écran pour vous connecter à votre réseau local (LAN). Si vous configurez manuellement votre périphérique sans fil à l’aide d’Utilitaire AirPort : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 2 Sélectionnez votre périphérique, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès ou double-cliquez sur l’icône de votre périphérique afin d’ouvrir la configuration dans une fenêtre distincte. 3 Cliquez sur Internet, puis choisissez Ethernet dans le menu local Connexion via. 4 En fonction de la manière dont les adresses IP sont fournies sur votre réseau Ethernet, choisissez Manuellement ou Via DHCP dans le menu contextuel Configurer IPv4. En cas de doute, renseignez-vous auprès de votre FAI ou de votre administrateur réseau. Éléments Commentaires Périphérique sans fil Apple (borne d’accès AirPort Extreme, AirPort Express ou Time Capsule) Configurez le périphérique en mode pont. Routeur, commutateur ou autre périphérique réseau Ethernet Le routeur, le commutateur ou les autres périphériques de réseau sont configurés pour fournir des adresses IP aux ordinateurs et aux appareils connectés au réseau Ethernet. Câbles Ethernet42 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Si vos adresses sont fournies manuellement, choisissez Manuellement dans le menu local Configurer IPv4. Saisissez les informations d’adresse IP dans les champs situés en dessous du menu local Configurer IPv4. Si Utilitaire AirPort vous a servi à configurer votre périphérique sans fil Apple, il se peut que les champs situés sous le menu local Configurer IPv4 contiennent déjà les données appropriées. Si votre adresse IP est fournie par DHCP, choisissez Via DHCP dans le menu local Configurer IPv4. Contactez votre administrateur réseau pour connaître les informations à saisir dans ces champs.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 43 5 Choisissez « Désactivé (mode pont) » dans le menu local Partage de connexion. Votre périphérique sans fil établit alors un « pont » entre la connexion Internet des réseaux Ethernet et les ordinateurs connectés sans fil ou via Ethernet au périphérique. Pour obtenir des informations sur la configuration des ordinateurs clients qui se connectent au réseau Ethernet, reportez-vous à la section « Configuration des ordinateurs clients » à la page 36. Connexion de périphériques supplémentaires à votre réseau AirPort Extreme Branchez une imprimante USB sur le port USB de votre périphérique sans fil Apple (dans notre exemple, une Time Capsule) de sorte que tout ceux qui accèdent au réseau puissent utiliser l’imprimante. Branchez un concentrateur USB sur le port USB d’une borne d’accès AirPort Extreme ou d'une Time Capsule, puis connectez un disque dur et une imprimante afin que tous les utilisateurs du réseau puissent y accéder. Si vous branchez une Time Capsule, vous pouvez utiliser Time Machine sous Mac OS X 10.5.2 ou ultérieur pour sauvegarder les données de tous les ordinateurs Mac OS X 10.5 du réseau. Schéma des connexions modem DSL ou câble imprimante USB Time Capsule vers Internet port WAN Ethernet AirPort Extreme <44 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Procédure à suivre Suivez les instructions des sections précédentes pour configurer votre réseau AirPort Extreme en fonction de votre mode de connexion à Internet ou de la configuration de votre réseau sans fil. Connectez un disque dur, une imprimante ou un concentrateur USB au port USB de votre borne d’accès AirPort Extreme ou de votre Time Capsule. Remarque : si vous utilisez une AirPort Express sur votre réseau, vous pouvez brancher une imprimante USB sur le port USB, afin que tout le monde ayant accès au réseau puisse utiliser cette imprimante. AirPort Express ne prend pas en charge la connexion de disques durs USB. Utilisation d’un Apple TV sur votre réseau AirPort Extreme afin de lire du contenu iTunes En connectant (sans fil ou par Ethernet) un Apple TV à votre réseau AirPort Extreme, puis en reliant l’Apple TV à votre téléviseur à écran large, vous pouvez profiter de votre contenu iTunes favori (films, émissions de télévision, musique et bien plus encore). Pour obtenir des instructions sur la configuration de l’Apple TV, consultez la documentation incluse avec cet appareil. modem DSL ou câble vers Internet vers port Ethernet < port WAN Ethernet Time Capsule Apple TVChapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 45 Réglage des options avancées Connexion de périphériques sans fil supplémentaires à votre réseau AirPort Vous pouvez connecter des périphériques sans fil Apple supplémentaires pour étendre la portée de votre réseau sans fil. Vous pouvez, par exemple, connecter une borne d’accès AirPort Extreme ou une Time Capsule via Ethernet. Les réseaux constitués de périphériques reliés par Ethernet sont appelés réseaux itinérants. Vous avez également la possibilité de connecter sans fil des périphériques Apple. Cela permet de créer un réseau connu sous le nom de WDS (Wireless Distribution System). Configuration de l’itinérance Plusieurs bornes d’accès AirPort Extreme ou Time Capsule peuvent être configurées pour créer un seul réseau sans fil. Les ordinateurs clients utilisant AirPort peuvent passer d’un périphérique à l’autre sans interruption de fonctionnement des services (procédé appelé itinérance). Pour configurer l’itinérance : 1 Connectez toutes les bornes d’accès AirPort Extreme et Time Capsule au même sous-réseau de votre réseau Ethernet. 2 Attribuez un nom unique à chaque périphérique. 3 Attribuez le même nom de réseau et le même mot de passe à tous les périphériques. 4 Configurez les périphériques en tant que ponts en suivant les instructions de la rubrique précédente.46 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Si vous voulez qu’un périphérique attribue des adresses IP via DHCP, procédez également comme suit : 1 Configurez un des périphériques comme serveur DHCP. 2 Configurez les autres périphériques comme ponts en suivant les instructions de la rubrique précédente. Le périphérique faisant office de serveur DHCP peut également recevoir son adresse IP via DHCP soit à partir d’un serveur situé sur un réseau Ethernet, soit à partir d’un modem câble ou DSL connecté à un fournisseur d’accès à Internet (FAI). vers port Ethernet ports LAN Ethernet vers Internet AirPort Extreme modem DSL ou câble G Time Capsule < port WAN EthernetChapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 47 Configuration d’un système de distribution sans fil WDS Si vous constituez un réseau WDS en connectant sans fils plusieurs périphériques, vous devez configurer chacun de ces périphériques en périphérique principal, en périphérique distant ou en périphérique de relais. Vous pouvez connecter ensemble des bornes d’accès AirPort Extreme ou des Time Capsule 802.11n et utiliser la bande de fréquences de 5 GHz sur le réseau. Dans ce cas, seuls les ordinateurs clients disposant d’une carte sans fil 802.11n peuvent accéder au réseau. Pour que des ordinateurs clients équipés de cartes sans fil 802.11b ou 802.11g puissent accéder au réseau, configurez ce dernier pour la bande de fréquences de 2,4 GHz ou ajoutez une borne d’accès AirPort Extreme ou AirPort Express 802.11g au réseau. Pour plus d’informations sur le réglage de la bande de fréquences du réseau, reportez-vous à la section « Choix du mode radio » à la page 24. Vous pouvez également configurer un réseau bibande, utilisant à la fois les bandes de fréquences de 2,4 GHz et 5 GHz, afin que les ordinateurs clients équipés d’une carte sans fil 802.11n puissent accéder au segment 5 GHz du réseau et que les ordinateurs équipés d’une carte sans fil 802.11b ou 802.11g puissent accéder au segment 2,4 GHz. Voir « Configuration d’un réseau bibande (2,4 GHz et 5 GHz) » à la page 54. Un périphérique sans fil principal se connecte à Internet et partage sa connexion avec des périphériques distants et des périphériques de relais. Un périphérique distant partage la connexion Internet du périphérique principal. Enfin, un périphérique de relais partage la connexion Internet du périphérique principal et la transfère à d’autres périphériques distants ou de relais. Ces trois configurations de périphérique (principale, distante et relais) peuvent également partager la connexion Internet d’un périphérique principal, soit sans fil avec des ordinateurs clients, soit via Ethernet si les ordinateurs clients sont connectés au périphérique via Ethernet. vers port Ethernet port WAN Ethernet vers Internet AirPort Extreme < modem DSL ou câble Time Capsule48 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Si vous configurez des périphériques sans fil pour former un réseau WDS, vous devez connaître l’identifiant AirPort de chaque périphérique. L’identifiant AirPort est également appelé adresse MAC. Pour simplifier la configuration d’un réseau WDS, placez tous les périphériques sur une table, puis branchez-les sur une prise de courant. Lors de la phase de configuration WDS, il est recommandé d’attribuer un nom unique à chaque périphérique, afin de pouvoir les identifier plus facilement ultérieurement. Pour configurer le périphérique sans fil principal afin qu’il partage sa connexion Internet avec d’autres périphériques sans fil : 1 Cliquez sur le menu d’état AirPort de la barre des menus et sélectionnez le réseau sans fil créé par le périphérique que vous souhaitez configurer comme périphérique principal. 2 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). Sélectionnez le périphérique principal, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès ou double-cliquez sur l’icône du périphérique pour ouvrir la configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. Si le périphérique utilise le mot de passe par défaut (à savoir, public), vous n’êtes pas invité à fournir un mot de passe. 3 Cliquez sur le bouton Sans fil, puis choisissez « Participer à un réseau WDS » dans le menu local Mode sans fil. 4 Cliquez sur WDS, puis choisissez WDS principal dans le menu local Mode WDS. 5 Cochez la case « Autoriser les clients sans fil » si vous souhaitez que les ordinateurs clients se connectent à ce périphérique. 6 Cliquez sur le bouton Ajouter (+), puis tapez l’adresse MAC des périphériques sans fil qui doivent se connecter à ce périphérique principal.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 49 Pour supprimer un périphérique de la liste, sélectionnez-le, puis cliquez sur le bouton Supprimer (–). 7 Cliquez sur Mettre à jour pour transmettre les nouveaux réglages aux périphériques du réseau WDS. La case « Autoriser les clients sans fil » est activée par défaut. Si vous décochez cette case, puis que vous décidez ultérieurement de modifier les réglages du périphérique sans fil, vous devrez connecter un câble Ethernet au port LAN du périphérique. Dans ce cas, vous ne pourrez pas vous connecter sans fil au périphérique. Pour configurer d’autres périphériques distants de sorte qu’ils se connectent au périphérique principal : Pour ajouter d’autres périphérique de relais ou distants au réseau WDS, après avoir configuré le périphérique principal et les périphériques distants, exécutez à nouveau Utilitaire AirPort. Les périphériques distants doivent communiquer sur le même canal que celui du périphérique principal. Avant de configurer des périphériques distants supplémentaires, repérez le canal du périphérique principal. Pour ce faire, ouvrez Utilitaire AirPort, accédez aux réglages AirPort, puis à la sous-fenêtre Résumé. 1 Cliquez sur le menu d’état AirPort de la barre des menus et sélectionnez le réseau sans fil créé par le périphérique que vous souhaitez configurer comme périphérique distant.50 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 2 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un ordinateur Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). Sélectionnez le périphérique distant, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès. Saisissez un mot de passe le cas échéant. Si le périphérique utilise le mot de passe par défaut (à savoir, public), vous n’êtes pas invité à fournir de mot de passe. 3 Saisissez au besoin le même mot de passe réseau que celui du périphérique principal. 4 Cliquez sur le bouton AirPort, puis cliquez sur Sans fil. Choisissez « Participer à un réseau WDS » dans le menu local Mode sans fil, puis choisissez le même canal que celui du périphérique dans le menu local Canal. 5 Cliquez sur WDS, puis choisissez « WDS distant » dans le menu local. 6 Tapez l’adresse MAC du périphérique principal dans le champ WDS principal. L’adresse MAC, également appelée « identifiant AirPort », est imprimée sur l’étiquette située sous l’appareil. 7 Cliquez sur Mettre à jour pour transférer les réglages. La case « Autoriser les clients sans fil » est activée par défaut. Si vous décochez cette case, puis que vous décidez ultérieurement de modifier les réglages du périphérique sans fil, vous devrez connecter un câble Ethernet au port LAN du périphérique. Dans ce cas, vous ne pourrez pas vous connecter sans fil au périphérique.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 51 Pour configurer un périphérique de relais afin qu’il se connecte au périphérique principal et partage sa connexion avec des périphériques distants supplémentaires : Pour configurer un périphérique de relais du réseau WDS afin qu’il partage sa connexion avec d’autres périphériques distants et des clients sans fil, exécutez à nouveau Utilitaire AirPort. Lorsque vous configurez un périphérique de relais, vous devez également configurer au moins un périphérique distant supplémentaire pour partager la connexion du périphé- rique de relais. Pour ce faire, configurez-le d’abord en tant que périphérique distant en suivant les instructions de la page 49. Les périphériques de relais et les périphériques distants doivent communiquer sur le même canal que celui du périphérique principal. Avant de configurer un périphérique distant ou de relais, repérez le canal du périphérique principal. Pour ce faire, ouvrez Utilitaire AirPort, accédez aux réglages AirPort, puis à la sous-fenêtre Résumé. 1 Cliquez sur le menu d’état AirPort de la barre des menus pour accéder au réseau sans fil créé par le périphérique sans fil que vous souhaitez configurer comme périphérique de relais. 2 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un ordinateur Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). Sélectionnez le périphérique de relais, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès. Si le périphérique utilise le mot de passe par défaut (à savoir, public), vous n’êtes pas invité à fournir un mot de passe. 3 Saisissez au besoin le même mot de passe réseau que celui du périphérique principal. 4 Cliquez sur le bouton AirPort, puis cliquez sur Sans fil. Choisissez « Participer à un réseau WDS » dans le menu local Mode sans fil, puis choisissez le même canal que celui du périphérique principal dans le menu local Canal. 5 Cliquez sur WDS, puis choisissez « WDS relais » dans le menu local Mode WDS. 6 Tapez l’adresse MAC du périphérique principal dans le champ Identifiant AirPort. L’adresse MAC, également appelée « identifiant AirPort », est imprimée sur l’étiquette située sous l’appareil. 7 Cliquez sur le bouton Ajouter (+), puis tapez l’identifiant AirPort du périphérique distant auquel ce périphérique de relais doit se connecter. Pour supprimer un périphérique de la liste, sélectionnez-le, puis cliquez sur le bouton Supprimer (–). 8 Cliquez sur Mettre à jour pour transférer les nouveaux réglages WDS aux périphériques de relais et aux périphériques distants.52 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Extension de la portée d’un réseau 802.11n L’extension de la portée d’un réseau 802.11n s’avère plus simple si vous connectez un autre périphérique 802.11n. Le processus de configuration d’un réseau WDS se trouve simplifié par la simple connexion de deux périphériques sans fil Apple 802.11n. Pour étendre la portée d’un réseau 802.11n : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, puis sélectionnez le périphérique chargé de se connecter à Internet. Reportez-vous aux sections précédentes de ce document pour obtenir des instructions sur la configuration de votre périphérique sans fil, en fonction de votre connexion Internet. 2 Choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès ou double-cliquez sur l’icône du périphérique pour ouvrir la configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 3 Cliquez sur le bouton AirPort, puis cliquez sur Sans fil. 4 Choisissez « Créer un réseau sans fil » dans le menu local Mode sans fil, puis cochez la case « Autoriser les extensions à ce réseau ».Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 53 5 Sélectionnez ensuite le périphérique chargé d’étendre ce réseau, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône du périphérique dans la liste pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 6 Choisissez « Étendre un réseau sans fil » dans le menu local Mode sans fil, puis choisissez, dans le menu local Nom de réseau, le réseau dont vous souhaitez étendre la portée. 7 Le cas échéant, saisissez le nom du réseau et son mot de passe. 8 Cliquez sur Mettre à jour pour actualiser le périphérique avec les nouveaux réglages réseau.54 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Configuration d’un réseau bibande (2,4 GHz et 5 GHz) Vous pouvez configurer un réseau bibande, utilisant à la fois les bandes de fréquences de 2,4 GHz et 5 GHz, afin que les ordinateurs clients équipés d’une carte sans fil 802.11n puissent accéder au segment 5 GHz du réseau et que les ordinateurs équipés d’une carte sans fil 802.11b ou 802.11g puissent accéder au segment 2,4 GHz. Configuration d’un réseau bibande : Reportez-vous à la rubrique « Choix du mode radio » à la page 24 pour obtenir des instructions sur la configuration de votre périphérique sans fil Apple dans la bande de fréquences de 5 GHz. Configurez la connexion à Internet de votre périphérique en fonction du type de service que vous utilisez (par modem câble ou DSL ou par connexion a un réseau Ethernet existant disposant d’un accès à Internet). Attribuez un nom, tel que Bureau 5G, à votre réseau 5 GHz, afin que les ordinateurs clients 802.11n puissent accéder au segment 5 GHz du réseau. Connectez votre périphérique sans fil Apple 2,4 GHz à votre périphérique 802.11n via Ethernet. Suivez ensuite les instructions présentées plus haut dans ce chapitre pour configurer votre nouveau périphérique en tant que pont. Attribuez un nom différent, tel que « Bureau 2,4 », au segment 2,4 GHz de votre réseau, afin que les ordinateurs clients 802.11b et 802.11g puissent accéder au segment 2,4 GHz du réseau. Dans l’illustration précédente, une AirPort Express est connectée au segment 2,4 GHz du réseau, de sorte que les ordinateurs clients 802.11b et 802.11g peuvent diffuser en continu de la musique vers l’AirPort Express via AirTunes, tandis que les ordinateurs clients 5 GHZ peuvent accéder au segment 5 GHZ du réseau créé par la borne d’accès AirPort Extreme 802.11n. Modem DSL ou câble vers Internet AirPort Express AirPort Extreme (2,4 GHz) Client 2,4 GHz Client 5 GHz haut-parleurs amplifiés ports LAN Ethernet Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 2 Sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône du périphérique pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 3 Cliquez sur le bouton AirPort, puis cliquez sur Sans fil. 4 Cliquez sur « Options d’accès sans fil », puis choisissez une valeur dans le menu local Puissance de transmission. Plus le pourcentage est bas, moins la portée est étendue. Protection de votre réseau Votre réseau est protégé par le mot de passe que vous lui donnez. Toutefois, vous pouvez effectuer d’autres opérations pour assurer la protection de votre réseau. Les réseaux gérés par le protocole SNMP (Simple Network Management Protocol) sont susceptibles d’être vulnérables aux attaques par saturation. De même, si vous configurez votre périphérique sans fil via le port WAN, des utilisateurs non autorisés ont la possibilité de modifier vos réglages réseau. Lorsque la configuration distante est activée, les informations Bonjour du périphérique (à savoir, son nom et son adresse IP) sont publiées à travers le port WAN. Le fait de désactiver la configuration distante peut contribuer à une protection accrue de votre réseau. Pour protéger votre réseau et votre périphérique sans fil : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 2 Cliquez sur le bouton Avancé, puis cliquez sur Journalisation & SNMP. 3 Assurez-vous que les cases « Autoriser l’accès SNMP » et « Autoriser SNMP via WAN » ne sont pas cochées.56 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Utilisation de WPA (Wi-Fi Protected Access) AirPort Extreme prend en charge les systèmes standard de sécurité WPA et WPA2 pour réseau sans fil. En combinant Mac OS X 10.3 ou ultérieur ou Windows XP Service Pack 2 et les capacités d’authentification 802.1x, le système de sécurité WPA fournit un chiffrement de données plus sophistiqué que le système WEP et permet également l’authentification des utilisateurs, fonction quasiment inexistante avec WEP. Si votre ordinateur est doté d’une carte sans fil AirPort Extreme, vous pouvez profiter des mises à jour de sécurité WPA2 comprenant notamment le chiffrement AES-CCMP. AirPort Extreme prend en charge deux modes de WPA et WPA2 : le mode Entreprise, qui utilise un serveur d’authentification pour authentifier les utilisateurs, et le mode Personnel qui s’appuie sur les capacités de TKIP (pour WPA) et d’AES-CCMP (pour WPA2) sans avoir recours à un serveur d’authentification. Le mode Entreprise est conçu pour les réseaux de grande envergure, dont la configuration et la gestion sont souvent assurées par un informaticien professionnel. Pour configurer un réseau WPA ou WPA2 Entreprise, vous devez tout d’abord configurer une connexion 802.1X dans les préférences Réseau (sur un Mac). Pour configurer une connexion 802.1x sur un ordinateur Windows, reportez-vous à la documentation fournie avec votre ordinateur. La connexion 802.1x requiert un protocole d’authentification, tel que TTLS, LEAP ou PEAP. La configuration d’un réseau WPA ou WPA2 Entreprise requiert la configuration d’un serveur d’authentification, comme par exemple un serveur RADIUS, qui gérera et validera les informations d’identification des utilisateurs (les noms d’utilisateur, les mots de passe et les certificats, par exemple). Pour le configurer, consultez la documentation fournie avec le serveur. Le mode Personnel est destiné aux réseaux des particuliers ou des petites entreprises et peut être configuré et géré par la plupart des utilisateurs. Le mode personnel ne requiert aucun serveur d’authentification distinct. Les utilisateurs du réseau ne doivent généralement saisir que leur nom d’utilisateur et leur mot de passe pour accéder au réseau. Remarque : si vous changez le type de chiffrement d’un réseau WDS en passant de WEP à WPA, il est nécessaire de réinitialiser les périphériques sans fil et de reconfigurer votre WDS. Pour en savoir plus sur la réinitialisation de votre périphérique sans fil Apple, reportez-vous à la documentation fournie.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 57 Pour configurer un réseau WPA ou WPA2 Entreprise : Sur un ordinateur exécutant Mac OS X, vous devez d’abord configurer une connexion 802.1X. 1 Ouvrez Préférences Système, cliquez sur Réseau, puis sur AirPort. 2 Cliquez sur Avancé, puis sur 802.1X 3 Saisissez les réglages nécessaires à la connexion. Remarque : certains protocoles d’authentification requièrent une autorisation du certificat numérique sur le serveur. Pour créer et distribuer des certificats numériques, consultez la documentation livrée avec votre serveur. 4 Cliquez sur OK pour enregistrer les réglages de connexion. Pour utiliser Utilitaire AirPort afin de configurer un réseau WPA ou WPA2 Entreprise sur des ordinateurs exécutant Mac OS X et Windows XP : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 2 Choisissez WPA/WPA2 Entreprise ou WPA2 Entreprise dans le menu local « Sécurité d’accès sans fil », en fonction des capacités des ordinateurs clients qui accéderont à votre réseau. 3 Cliquez sur Configurer RADIUS, puis tapez l’adresse IP, le port et le secret partagé (ou mot de passe) du serveur principal et du serveur secondaire d’authentification RADIUS. Consultez l’administrateur du serveur RADIUS pour obtenir les informations à saisir dans ces champs. Pour configurer un réseau WPA et WPA2 Personnel : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 2 Choisissez WPA/WPA2 Personnel ou WPA2 Personnel dans le menu local « Sécurité d’accès sans fil », en fonction des capacités des ordinateurs clients qui accéderont à votre réseau. 3 Tapez un mot de passe comprenant entre 8 et 63 caractères ASCII.58 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Configuration du contrôle d’accès Le contrôle d’accès vous permet d’indiquer les ordinateurs AirPort autorisés à échanger des informations sur le réseau filaire à travers le périphérique sans fil. Chaque ordinateur sans fil possède une adresse MAC unique. Vous pouvez restreindre l’accès en créant une liste de contrôle n’incluant que les adresses MAC des ordinateurs auxquels vous souhaitez autoriser l’accès à votre réseau filaire. Pour rechercher l’adresse MAC (identifiant AirPort) de la carte AirPort de votre ordinateur, cliquez sur le bouton AirPort de la sous-fenêtre Réseau des Préférences Système. Pour configurer la liste de contrôle d’accès : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 2 Cliquez sur le bouton AirPort, puis sur Accès. 3 Choisissez Accès programmé ou RADIUS dans le menu local « Contrôle d’accès d’adresses MAC », en fonction du périphérique que vous configurez.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 59  Si vous choisissez Accès programmé, cliquez sur le bouton Ajouter (+) puis saisissez l’adresse MAC et une description ou le nom des ordinateurs auxquels vous autorisez l’accès au réseau. Vous pouvez également cliquer sur Cet ordinateur pour ajouter l’adresse MAC et le nom de l’ordinateur que vous utilisez pour configurer ce périphérique sans fil. Double-cliquez sur l’ordinateur mentionné dans la liste, puis choisissez une valeur dans chaque menu local. Choisissez un jour de la semaine ou « Tous les jours » dans le menu local correspondant au jour, puis sélectionnez « toute la journée » ou « entre » dans l’autre menu local. Si vous choisissez « entre », vous pouvez modifier les heures du jour en double-cliquant dans les champs correspondant aux heures.  Si vous choisissez RADIUS, tapez le type de service RADIUS, les adresses IP RADIUS, le secret partagé et le port principal du serveur RADIUS principal. Saisissez les informations correspondant au serveur RADIUS secondaire le cas échéant. Si vous ne disposez pas de ces informations, adressez-vous à l’administrateur du serveur. Important : le contrôle d’accès AirPort empêche les ordinateurs ne figurant pas dans la liste de contrôle d’accéder au réseau AirPort. Pour savoir comment empêcher les ordinateurs non autorisés de se connecter au réseau AirPort, consultez la rubrique « Configuration du réseau AirPort Extreme » à la page 20. Vous pouvez également ajouter l’adresse MAC d’une carte de réseau sans fil 802.11 de tierce partie à la liste de contrôle d’accès. L’adresse MAC de la plupart des cartes de tierce partie est indiquée sur une étiquette apposée sur leur boîtier métallique. Le contrôle d’accès n’est pas compatible avec le mode WPA ou WPA2 Entreprise. Vous pouvez utiliser le contrôle d’accès ou le mode WPA Entreprise dans un réseau, mais pas les deux à la fois. Utilisation d’un serveur RADIUS L’utilisation d’un serveur RADIUS sur votre réseau vous permet d’authentifier les adresses MAC (identifiants AirPort) à partir d’un ordinateur distinct, évitant ainsi que les différents périphériques réseau stockent l’adresse MAC des ordinateurs ayant accès au réseau. Les adresses sont stockées sur un serveur auquel on accède à l’aide d’une adresse IP spécifique. Pour configurer l’authentification à l’aide d’un serveur RADIUS : 1 Sur le serveur, saisissez les adresses MAC des ordinateurs qui pourront accéder au réseau. 2 Une fois le serveur RADIUS configuré, ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil et choisissez Configuration manuelle dans le menu local Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant votre périphérique pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 3 Cliquez sur AirPort, sur Contrôle d’accès, puis choisissez RADIUS dans le menu local « Contrôle d’accès d’adresses MAC ».60 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 4 Choisissez un format dans le menu local RADIUS. Si vous sélectionnez Par défaut, votre périphérique sans fil utilise le format d’adresses MAC 010203-0a0b0c. Ces adresses sont ensuite utilisées comme noms d’utilisateur sur le serveur RADIUS. Le secret partagé constitue le mot de passe que les utilisateurs saisissent pour se connecter au réseau. Ce format est souvent utilisé avec les serveurs Lucent et Agere. Si vous choisissez Autre, les adresses MAC utiliseront le format 0102030a0b0c et seront utilisées à la fois comme nom d’utilisateur et mot de passe par les utilisateurs se connectant au réseau. Ce format est souvent utilisé par les serveurs Cisco. 5 Saisissez l’adresse IP, le port et le secret partagé (ou mot de passe) des serveurs principal et secondaires. Pour plus d’informations sur la configuration du serveur RADIUS, consultez la documentation RADIUS fournie avec votre serveur ou contactez votre administrateur réseau. La liste de contrôle d’accès et RADIUS fonctionnent conjointement. Lorsqu’un utilisateur tente de se connecter à un réseau utilisant l’authentification par contrôle d’accès ou par un serveur RADIUS, le périphérique sans fil recherche d’abord dans la liste de contrôle l’adresse MAC de cet utilisateur et autorise l’accès si elle s’y trouve. Si l’adresse MAC n’y figure pas, le périphérique la recherche sur le serveur RADIUS. Si elle s’y trouve, l’utilisateur peut se connecter au réseau. Remarque : le contrôle d’accès RADIUS n’est pas compatible avec le mode WPA ou WPA2 Personnel. Vous pouvez utiliser le contrôle d’accès RADIUS ou le mode WPA Entreprise dans un réseau, mais pas les deux à la fois.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 61 Acheminement du trafic réseau vers un ordinateur particulier de votre réseau (mappage de ports) AirPort Extreme utilise le protocole NAT pour partager une adresse IP unique avec les ordinateurs qui se connectent au réseau AirPort Extreme. Pour fournir l’accès Internet à plusieurs ordinateurs à l’aide d’une seule adresse IP, le protocole NAT attribue des adresses IP privées à chaque ordinateur du réseauAirPort Extreme, puis fait correspondre ces adresses à des numéros de port. Le périphérique sans fil crée une entrée de tableau « port/adresse IP privée » dès qu’un ordinateur de votre réseau AirPort (privé) envoie une demande d’informations sur Internet. Si vous utilisez un serveur web, AppleShare ou FTP sur votre réseau AirPort Extreme, d’autres ordinateurs entrent en communication avec votre serveur. Comme le périphé- rique sans fil Apple ne possède aucune entrée de tableau pour ces demandes, il ne dispose d’aucun moyen d’acheminer les informations à l’ordinateur approprié sur votre réseau AirPort. Pour vous assurer que les demandes sont correctement acheminées vers votre serveur web, AppleShare ou FTP, vous devez établir une adresse IP permanente pour votre serveur et fournir les données de mappage de ports en entrée à votre périphérique sans fil Apple. Pour configurer le mappage de ports en entrée : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 2 Cliquez sur le bouton Avancé, puis sur Mappage de port.62 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 3 Cliquez sur le bouton Ajouter (+), puis choisissez un service, tel que le partage de fichiers personnels, dans le menu local Service. Tapez toute information supplémentaire nécessaire dans les champs correspondants. Pour utiliser le mappage de ports, vous devez configurer TCP/IP manuellement sur l’ordinateur exécutant le serveur web, AppleShare ou FTP. Vous pouvez également configurer un ordinateur comme hôte par défaut pour établir une adresse IP permanente pour cet ordinateur et fournir des informations de mappage de ports en entrée à la borne d’accès AirPort Extreme ou AirPort Express. Ce dispositif est parfois appelé « zone DMZ » et s’avère très utile avec certains jeux en réseau ou avec la vidéoconférence. Pour configurer un hôte par défaut : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 2 Cliquez sur le bouton Internet, puis cliquez sur NAT. 3 Cochez la case « Activer l’hôte par défaut ». L’adresse IP par défaut est 10.0.1.253. 4 Saisissez la même adresse IP sur l’ordinateur hôte.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 63 Journalisation Vous pouvez configurer votre périphérique sans fil afin qu’il enregistre les informations d’état dans l’historique système Mac OS X ou dans l’application Syslog sous Windows. Cela s’avère utile pour comprendre les problèmes et contrôler les performances d’un périphérique. Pour configurer la journalisation : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique afin d’ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 2 Cliquez sur le bouton Avancé, puis cliquez sur Journalisation et SNMP. 3 Tapez l’adresse IP de l’ordinateur destiné à recevoir les historiques dans le champ « Adresse de destination Syslog ». 4 Choisissez un niveau dans le menu local Niveau Syslog. Vous devez attribuer un serveur NTP (Network Time Protocol) à chaque périphérique sans fil, afin que les informations de journalisation mentionnent l’heure exacte des historiques d’état. Pour définir l’heure automatiquement : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique pour ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 2 Cliquez sur le bouton AirPort, puis cliquez sur Borne d’accès. 3 Cochez la case « Régler l’heure automatiquement », puis choisissez un serveur NTP dans le menu local si vous avez accès à un tel serveur sur votre réseau ou sur Internet. En cliquant sur « Historiques et statistiques », vous pouvez consulter et exporter les historiques ou consulter des informations concernant les clients sans fil et les clients DHCP. Si vous exportez les historiques, utilisez l’application Console de Mac OS X (qui se trouve dans le dossier Utilitaires, à l’intérieur du dossier Applications, sur les ordinateurs Macintosh ou sous Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur les ordinateurs Windows) pour consulter les historiques sur l’ordinateur désigné pour les recevoir.64 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Configuration de IPv6 IPv6 est une nouvelle version du protocole IP (Internet Protocol). IPv6 est actuellement utilisé principalement dans certaines institutions de recherche. La plupart des ordinateurs ne nécessitent aucune configuration pour utiliser IPv6. Le principal avantage d’IPv6 est qu’il augmente la taille d’adressage de 32 bits (norme IPv4 actuelle) à 128 bits. Une taille d’adresse de 128 bits est assez grande pour prendre en charge des milliards et des milliards d’adresses. Cela permet de gérer beaucoup plus d’adresses et de noeuds qu’à l’heure actuelle. IPv6 offre également plus de manières de configurer les adresses et des configuration automatiques plus simples. Par défaut, IPv6 est configuré automatiquement, et les réglages par défaut sont suffisants. Cependant, si votre administrateur réseau ou fournisseur d’accès à Internet vous a spécifiquement demandé de configurer IPv6 manuellement, suivez les instructions ci-dessous. Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique sans fil, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès. Saisissez un mot de passe si nécessaire. Cliquez sur le bouton AirPort, puis cliquez sur IPv6. Pour configurer manuellement les options IPv6 : 1 Choisissez Noeud ou Tunnel dans le menu local Mode IPv6, en fonction de la méthode que l’on vous a demandé d’utiliser. 2 Choisissez Manuellement dans le menu local Configurer IPv6, puis saisissez les informations fournies par votre FAI ou votre administrateur réseau. Personnalisation du coupe-feu IPv6 Si cela est possible pour votre périphérique sans fil, vous pouvez définir des réglages de coupe-feu IPv6 à l’aide d’Utilitaire AirPort. Pour régler les paramètres du coupe-feu IPv6 : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 2 Sélectionnez votre périphérique dans la liste, puis tapez le mot de passe. 3 Cliquez sur le bouton AirPort, puis cliquez sur Coupe-feu IPv6. Par défaut, les cases « Autoriser les tunnels Teredo » et « Autoriser l’authentification IPSec entrante » sont cochées. Pour permettre à des appareils spécifiques d’accéder à votre réseau depuis l’extérieur du coupe-feu IPv6, cliquez sur le bouton Ajouter (+) et entrez l’adresse IPv6 et/ou le numéro de port de l’appareil. L’utilisation d’un coupe-feu IPv6 requiert un périphérique sans fil Apple 802.11n.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 65 Partage et protection de disques durs USB sur votre réseau Si vous branchez un disque dur USB sur votre borne d’accès AirPort Extreme ou sur votre Time Capsule, tous les ordinateurs, Mac ou Windows, connectés au réseau par câble ou sans fil, peuvent accéder au disque dur pour sauvegarder, partager ou stocker des fichiers. Si vous utilisez une Time Capsule, il n’est pas nécessaire de brancher un disque dur. Chaque Time Capsule comprend un disque AirPort interne. Pour partager un disque dur sur votre réseau : 1 Branchez le disque dur sur le port USB situé à l’arrière de la borne d’accès AirPort Extreme ou de la Time Capsule. 2 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 3 Sélectionnez votre borne d’accès AirPort Extreme ou Time Capsule, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique afin d’ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 4 Cliquez sur le bouton Disques, puis sur Partage de fichiers. 5 Choisissez soit « Avec un mot de passe de disque » ou « Avec le mot de passe de la borne » si vous voulez protéger le disque partagé à l’aide d’un mot de passe, soit « Avec les comptes » si vous voulez protéger le disque à l’aide de comptes.  Si vous décidez d’utiliser des comptes, cliquez sur Configurer les comptes, cliquez sur le bouton Ajouter (+), puis saisissez un nom et un mot de passe pour chaque utilisateur qui accédera au disque. 6 Choisissez Non autorisé, Lecture seule ou Lecture et écriture pour accorder l’accès en invité au disque. vers Internet modem DSL ou câble AirPort Extreme lecteur de disque dur USB < port WAN Ethernet66 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 7 Cochez la case « Partager des disques via le port WAN Ethernet » si vous souhaitez autoriser l’accès à distance au disque via le port WAN. La vitesse de transfert des données peut varier, selon le réseau. Utilisation d'une Time Capsule sur votre réseau Si vous utilisez une Time Capsule et que votre ordinateur fonctionne sous Mac OS X 10.5.2 ou ultérieur, vous pouvez utiliser Time Machine pour sauvegarder automatiquement les données de tous les ordinateurs Mac OS X 10.5 du réseau. Les autres ordinateurs Mac et Windows peuvent toujours accéder au disque AirPort interne de la Time Capsule pour sauvegarder, stocker et partager des fichiers. Comme chaque Time Capsule dispose également de toutes les fonctions d’une borne d’accès 802.11n, vous pouvez configurer la vôtre pour partager une connexion Internet avec les ordinateurs du réseau AirPort qu’elle crée. Pour en savoir plus sur l’utilisation de votre Time Capsule avec Time Machine sous Mac OS X 10.5, recherchez « Time Capsule » dans l’Aide Mac. vers Internet modem DSL ou câble Time Capsule < port WAN EthernetChapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 67 Connexion d’une imprimante USB à un périphérique sans fil Apple Vous pouvez connecter une imprimante USB compatible sur votre périphérique sans fil Apple (à savoir, une borne d’accès AirPort Extreme, une AirPort Express ou une Time Capsule), afin que toute personne accédant au réseau sous Mac OS X 10.2.3 ou ultérieur, sous Windows XP Service Pack 2 ou sous Windows Vista, puisse imprimer. Pour utiliser une imprimante sur votre réseau : 1 Connectez l’imprimante au port USB du périphérique sans fil Apple. 2 Configurez les ordinateurs clients :  Si votre ordinateur fonctionne sous Mac OS X 10.5 ou ultérieur, ouvrez Préférences Système puis cliquez sur Imprimantes et fax. Sélectionnez l’imprimante dans la liste Imprimantes. Si le nom de l’imprimante n’y figure pas, cliquez sur Ajouter (+) en bas de la liste, sélectionnez l’imprimante, puis cliquez sur Ajouter.  Sur un ordinateur exécutant Mac OS X 10.2.3 ou ultérieur, ouvrez Configuration d’imprimante (disponible dans le dossier Utilitaires, à l’intérieur du dossier Applications), puis sélectionnez l’imprimante dans la liste. Si l’imprimante ne figure pas sur la liste, cliquez sur Ajouter, puis choisissez Bonjour dans le menu local avant de sélectionner l’imprimante dans la liste.  Sur un ordinateur exécutant Windows, installez Bonjour for Windows à partir du CD Utilitaire AirPort, puis suivez les instructions à l’écran pour établir la connexion avec l’imprimante. Vous pouvez changer le nom par défaut de l’imprimante et lui en attribuer un de votre choix. Pour renommer votre imprimante USB : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort, sélectionnez votre périphérique, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès, ou double-cliquez sur l’icône représentant le périphérique afin d’ouvrir sa configuration dans une fenêtre distincte. 2 Cliquez sur le bouton Imprimante puis tapez un nom pour l’imprimante dans le champ Imprimantes USB.68 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort Ajout d’un client sans fil à votre réseau 802.11n Si votre périphérique sans fil Apple prend en charge cette fonction, et si votre réseau est protégé par un mot de passe chiffré WPA Personnel ou WPA/WPA2 Personnel, vous pouvez fournir aux clients sans fil un accès à votre réseau sans exiger le mot de passe réseau. Lorsque vous permettez à un client d’accéder à votre réseau, le nom et l’adresse MAC (ou ID AirPort) du client sont stockés dans la liste de contrôle d’accès de Utilitaire AirPort, jusqu’à ce que vous les supprimiez. Vous pouvez fournir un accès pour 24 heures, délai au delà duquel le client ne peut plus accéder à votre réseau. Lorsque vous autorisez l’accès à votre réseau sans fil à un client, celui-ci n’a pas à saisir le mot de passe du réseau. Pour autoriser l’accès de clients à votre réseau : 1 Ouvrez Utilitaire AirPort (situé dans le dossier Utilitaires du dossier Applications sur un Mac ou dans Démarrer > Tous les programmes > AirPort sur un ordinateur Windows). 2 Sélectionnez votre périphérique sans fil Apple, puis choisissez Configuration manuelle dans le menu Borne d’accès. Saisissez un mot de passe si nécessaire. 3 Choisissez « Ajouter des clients sans fil » dans le menu Borne d’accès. 4 Sélectionnez le mode d’accès du client au réseau :  Sélectionnez PIN pour saisir le numéro à 8 chiffres fourni par le client demandant à accéder au réseau.  Sélectionnez « Première tentative » pour autoriser l’accès au premier client essayant d’entrer sur le réseau.  Sélectionnez « Limiter l’accès du client à 24 heures », si vous souhaitez autoriser un accès à votre réseau pour une seule journée. Si vous ne sélectionnez pas cette option, le client aura accès au réseau jusqu’à ce que vous retiriez son nom de la liste.Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort 69 Résolution des problèmes En cas de problème de connexion à Internet, quelle que soit la configuration de votre réseau AirPort Extreme, essayez les solutions suivantes : Sur un ordinateur exécutant Mac OS X :  Assurez-vous que le périphérique sans fil est connecté à Internet. Les ordinateurs de votre réseau AirPort ne peuvent pas se connecter à Internet si votre périphérique ne l’est pas au préalable.  Testez votre connexion à Internet à l’aide de votre ordinateur. Si vous ne parvenez pas à vous connecter à l’aide de votre ordinateur, il se peut que le problème provienne de la connexion à Internet.  Sur un Mac exécutant Mac OS X 10.5, vérifiez les services réseau actifs en ouvrant Préférences Système, puis la sous-fenêtre Réseau. Assurez-vous que les ports à utiliser sont actifs.  Ouvrez Préférences Réseau, puis cliquez sur AirPort. Assurez-vous que l’ordinateur est connecté au réseau AirPort créé par votre périphérique sans fil.  Redémarrez votre ordinateur. Cela permet de renouveler l’adresse IP que vous recevez du périphérique sans fil. Les adresses IP doivent être comprises entre 10.0.1.2 et 10.0.1.200, 172.16.1.2 et 172.16.1.200 ou 192.168.1.2 et 192.168.1.200, conformément au système d’adresses utilisé par le périphérique sans fil.  Si le périphérique sans fil est configuré comme serveur DHCP, veillez à sélectionner « Partager une adresse IP publique » dans le menu local Partage de connexion de la sous-fenêtre Connexion à Internet des réglages Internet d’Utilitaire AirPort.  Si vous utilisez un modem câble et que votre périphérique sans fil ne parvient pas à accéder à Internet, mettez le modem câble hors tension, patientez quelques minutes, puis rallumez-le. Sur un ordinateur exécutant Windows :  Assurez-vous que le périphérique sans fil est connecté à Internet. Les ordinateurs de votre réseau AirPort ne peuvent pas se connecter à Internet si votre périphérique ne l’est pas au préalable.  Testez votre connexion à Internet à l’aide de votre ordinateur. Si vous ne parvenez pas à vous connecter à l’aide de votre ordinateur, il se peut que le problème provienne de la connexion à Internet.70 Chapitre 3 Configuration de réseaux AirPort  Cliquez à l’aide du bouton droit de la souris sur l’icône de connexion sans fil et choisissez État.  Assurez-vous que l’ordinateur est connecté au réseau AirPort créé par votre périphé- rique sans fil.  Redémarrez votre ordinateur. Cela permet de renouveler l’adresse IP que vous recevez du périphérique sans fil. Les adresses IP doivent être comprises entre 10.0.1.2 et 10.0.1.200, 172.16.1.2 et 172.16.1.200 ou 192.168.1.2 et 192.168.1.200, conformément au système d’adresses utilisé par le périphérique.  Si le périphérique est configuré comme serveur DHCP, assurez-vous que la case « Obtenir une adresse IP automatiquement » est cochée dans la sous-fenêtre Général des propriétés du protocole Internet (TCP/IP). Cliquez avec le bouton droit sur l’icône de connexion sans fil et choisissez Propriétés. Cliquez sur Protocole Internet (TCP/IP), puis sur Propriétés. Informations supplémentaires sur AirPort Vous pouvez obtenir de plus amples informations sur AirPort dans aux endroits suivants :  Aide Utilitaire AirPort L’Aide Utilitaire AirPort fournit notamment des informations sur la configuration d’un réseau AirPort Extreme, sur l’utilisation d’une borne d’accès AirPort Extreme, d’une AirPort Express ou d’une Time Capsule ; sur la modification des réglages, sur la minimisation des sources d’interférences ; ou encore sur la recherche d’informations complémentaires sur Internet. Sur un ordinateur exécutant Mac OS X, ouvrez Utilitaire AirPort, puis choisissez Aide Utilitaire AirPort dans le menu Aide. Sur un ordinateur exécutant Windows, ouvrez Utilitaire AirPort, puis cliquez sur Aide.  Web Site web Apple AirPort à l’adresse www.apple.com/fr/airportextreme Site Web d’assistance Apple à l’adresse www.apple.com/fr/support/airport4 71 4 Considérations générales Ce chapitre définit les termes et concepts utilisés dans le cadre des réseaux d’ordinateurs. Il vous servira de référence pour comprendre le fonctionnement de votre réseau sans fil AirPort. Fonctionnement d’un réseau Paquets et trafic Les informations transmises sur un réseau circulent sous forme de paquets. Chaque paquet possède un en-tête indiquant sa provenance et sa destination, un peu comme l’adresse sur l’enveloppe lorsque vous envoyez une lettre par la poste. L’ensemble du flux constitué par ces paquets sur le réseau est appelé trafic. Acheminement des données Adresses matérielles Votre ordinateur « écoute » l’ensemble du trafic sur son réseau local et sélectionne les paquets qui lui sont destinés en vérifiant l’adresse matérielle (également appelée adresse MAC, de l’anglais media access control) contenue dans l’en-tête du paquet. Cette adresse correspond à un numéro propre à votre ordinateur. Tout appareil conçu pour fonctionner en réseau doit obligatoirement posséder une adresse matérielle unique incorporée de manière permanente. Le numéro de votre carte AirPort constitue son identifiant (ID) AirPort. Adresses IP Internet étant un réseau de réseaux (reliant des millions d’ordinateurs), les adresses matérielles ne suffisent pas à elles seules pour transmettre des données sur Internet. Il serait en effet impossible que votre ordinateur détecte ses paquets sur l’ensemble du trafic mondial et impossible pour Internet d’acheminer tout le trafic sur tous les réseaux.72 Chapitre 4 Considérations générales C’est pourquoi votre ordinateur possède également une adresse IP (Internet Protocol) qui indique exactement à quel endroit et sur quel réseau il est situé. Les adresses IP permettent de s’assurer que votre réseau Ethernet local ne reçoit que le trafic qui lui est destiné. De même que le système hiérarchique utilisé pour définir les codes postaux ou les noms de rues, les adresses IP sont créées selon un ensemble de règles et leur attribution est gérée avec minutie. L’adresse matérielle est comparable à votre nom : elle vous identifie de façon unique et permanente, mais ne fournit aucune indication sur le lieu où vous vous trouvez. Elle n’est donc utile que dans un contexte local. Par contre, une adresse IP est semblable à votre adresse postale, qui permet à votre courrier de parvenir chez vous. Règles régissant l’envoi de données (protocoles) Un protocole est un ensemble de règles qui définissent comment s’effectue la communication. Un protocole de réseau peut, par exemple, définir la manière dont les données doivent être formatées et adressées, tout comme l’écriture d’une adresse sur une enveloppe est régie par certaines règles. Utilisation de la borne d’accès AirPort Extreme Cette section présente les différentes interfaces réseau de la borne d’accès AirPort Extreme et décrit les fonctions fournies par cette dernière. Interfaces de la borne d’accès Pour exploiter la borne d’accès AirPort Extreme, vous devez configurer la manière dont ses interfaces réseau seront utilisées. La borne d’accès AirPort Extreme possède cinq interfaces réseau matérielles :  Interface AirPort : l’interface AirPort crée un réseau AirPort pour que les ordinateurs équipés d’AirPort s’y connectent. La borne peut fournir des services IP tels que DHCP et NAT à travers cette interface. Elle ne peut pas utiliser l’interface AirPort pour établir une connexion à Internet.  Interface WAN Ethernet (<) : cette interface est utilisée pour brancher des modems DSL ou câble et se connecter à Internet.  Interface LAN Ethernet (G) : si votre borne d’accès est dotée de ports d’interface LAN Ethernet, vous pouvez les utiliser pour fournir des services IP aux clients Ethernet locaux.Chapitre 4 Considérations générales 73  Interface USB (d) : cette interface est utilisée pour connecter une imprimante USB à la borne d’accès AirPort Extreme. Utilisation de la Time Capsule Cette section présente les différentes interfaces réseau de Time Capsule et décrit les fonctions proposées. Interfaces de la Time Capsule Pour exploiter votre Time Capsule, vous devez configurer la manière dont ses interfaces réseau seront utilisées. La Time Capsule présente cinq interfaces réseau matérielles :  Interface AirPort : l’interface AirPort crée un réseau AirPort pour que les ordinateurs équipés d’AirPort s’y connectent. La Time Capsule peut fournir des services IP tels que DHCP et NAT à travers cette interface. Elle ne peut pas utiliser l’interface AirPort pour établir une connexion à Internet.  Interface WAN Ethernet (<) : cette interface est utilisée pour brancher des modems DSL ou câble et se connecter à Internet.  Interface LAN Ethrnet (G) : la Time Capsule est dotée de trois ports d’interface LAN Ethernet. Vous pouvez les utiliser pour fournir des services IP aux clients Ethernet locaux.  Interface USB (d) : cette interface est utilisée pour connecter une imprimante USB à la borne d’accès AirPort Extreme. Utilisation de la borne d’accès AirPort Express Cette section présente les différentes interfaces réseau de la borne d’accès AirPort Express et décrit les fonctions qu’elle propose. Voyant d’état Port WAN Ethernet Port secteur Port USB Ports Ethernet Bouton de réinitialisation Logement de sécurité < G ¯ ∏ d < G ≤ d ∏ Voyant d’état Port WAN Ethernet Port secteur Bouton de réinitialisation Port USB Ports Ethernet Logement de sécurité 74 Chapitre 4 Considérations générales Interfaces de la borne d’accès AirPort Express Pour configurer la borne d’accès AirPort Express, vous devez configurer la manière dont ses interfaces réseau seront utilisées. La borne possède quatre interfaces réseau matérielles :  Interface AirPort : l’interface AirPort crée un réseau AirPort pour que les ordinateurs équipés d’AirPort s’y connectent. La borne peut fournir des services IP tels que DHCP et NAT à travers cette interface. Elle ne peut pas utiliser l’interface AirPort pour établir une connexion à Internet.  Interface WAN Ethernet (<) : cette interface permet de brancher des modems DSL ou câble afin de se connecter à Internet.  Interface USB (d) : cette interface permet de connecter une imprimante USB à la borne d’accès AirPort Extreme.  Interface audio (-) : le mini-jack audio stéréo analogique et numérique optique permet de connecter une borne AirPort Express à une chaîne stéréo ou à des haut-parleurs ; Fonctions des périphériques sans fil Apple  Pont : chaque périphérique sans fil Apple est configuré par défaut comme pont entre le réseau sans fil AirPort et le réseau câblé Ethernet. La connexion d’un réseau AirPort à un réseau Ethernet à travers le port LAN Ethernet (G) du périphérique établit un pont entre le réseau sans fil et le réseau câblé. Important : si vous connectez un réseau Ethernet au port LAN Ethernet (G) du périphérique, assurez-vous que le réseau Ethernet ne dispose pas d’une connexion à Internet.  Routeur NAT : la capacité des périphériques sans fil Apple à partager une connexion à Internet avec plusieurs ordinateurs constitue l’une de leurs fonctions les plus puissantes. Pour offrir ce service, le périphérique agit comme routeur. Il est possible de le configurer pour qu’il assure simultanément les services de pontage et les services de routage. Voyant d’état Adaptateur pour prise CA Port USB Port Ethernet Port de sortie (mini-jack audio numérique optique et analogique) Bouton de réinitialisation G - d ∏Chapitre 4 Considérations générales 75  Serveur DHCP : lorsque vous configurez le périphérique sans fil pour qu’il fasse office de serveur DHCP, il fournit des adresses IP aux ordinateurs clients (connectés sans fil ou par câble) configurés pour obtenir ces adresses via DHCP. Pour les ordinateurs clients, l’utilisation de DHCP simplifie la configuration IP, car cela les dispense de saisir leurs propres informations IP. Éléments pouvant provoquer des interférences avec AirPort Plus la source d’interférences est éloignée, plus le risque de problème est faible. Les éléments suivants peuvent provoquer des interférences avec AirPort :  Les fours à micro-ondes.  Les pertes de fréquence radio DSS (Direct Satellite Service).  Le câble coaxial d’origine fourni avec certains types d’antennes paraboliques. Contactez le fabricant du produit pour obtenir des câbles plus récents.  Certaines installations électriques telles que les lignes à haute tension, les voies ferrées et les centrales électriques.  Les téléphones sans fil qui fonctionnent sur la fréquence porteuse de 2,4 gigahertz (GHz). Si votre téléphone ou la communication AirPort posent problème, changez le canal de votre borne d’accès.  Autres réseaux AirPort et sans fil.  Des bornes d’accès adjacentes qui utilisent des canaux voisins. Ainsi, si une borne d’accès A est réglée sur le canal 1, la borne d’accès B doit être réglée sur le canal 6 ou 11. Pour un résultat optimal, utilisez les canaux 1, 6 ou 11 si vous utilisez votre borne d’accès dans la plage de fréquence de 2,4 GHz.  Tout déplacement d’objet provoquant la présence temporaire de pièces métalliques entre votre ordinateur et la borne d’accès.Glossaire 76 Glossaire 10/100/1000Base-T Terme décrivant diverses technologies de transmission de paquets Ethernet à un débit d’un gigabit par seconde. Parfois nommé Ethernet Gigabit. En 2000, le Power Mac G4 et le PowerBook G4 d’Apple furent les premiers ordinateurs produits en masse présentant une connexion 10/100/1000Base-T. Cette connexion a été vite intégrée à beaucoup d’autres ordinateurs. 10/100Base-T Norme de réseau qui prend en charge des vitesses de transfert de données pouvant atteindre 100 Mbps (100 megabits par seconde). Étant donné qu’elle est 10 fois plus rapide qu’Ethernet, elle est souvent nommée Fast Ethernet. 10Base-T La méthode de câblage la plus courante pour Ethernet. 10Base-T est conforme à la norme IEEE 802.3. Elle a été développée pour permettre la communication des données sur des câbles à paires torsadées non blindées (téléphone) à des vitesses pouvant atteindre 10 megabits par seconde et sur des distances d’environ 100 mètres sur un segment de réseau. 802.11a Norme IEEE pour les réseaux sans fil qui fonctionne à 5 GHz avec des débits pouvant atteindre 54 Mbps. 802.11b Norme IEEE pour les réseaux sans fil qui fonctionne à 2,4 GHz avec des débits pouvant atteindre 11 Mbps. 802.11g Norme IEEE pour les réseaux sans fil qui fonctionne à 2,4 GHz avec des débits pouvant atteindre 54 Mbps. 802.11n Groupe de travail du comité IEEE 802.11 dont l’objectif est de définir une norme pour les vitesses élevées d’au moins 100 Mbps sur les réseaux sans fil. Certaines propositions en cours de test par le groupe de travail incluent des conceptions pour des débits pouvant atteindre 540 Mbps. la technologie MIMO (multiple-input multipleoutput) qui utilise de simples récepteurs et émetteurs côté client et côté point d’accès pour obtenir de meilleures performances ; celles-ci devraient former la base de la spécification finale. Voir Mbps, MIMO.Glossaire 77 adresse IP Adresse de protocole Internet. IP Version 4, le protocole Internet le plus largement utilisé fournit un numéro de 32-bit qui identifie l’expéditeur et le récepteur des informations envoyées par Internet. Une adresse IP se divise en deux parties : l’identificateur du réseau spécifique sur Internet et l’identificateur de l’appareil spécifique (qui peut être un serveur ou une station de travail) au sein de ce réseau. La nouvelle version d’IP, la version 6, fournit un système d’adressage sur 128-bit pour prendre en charge un nombre bien plus important d’adresses IP. Voir DHCP, DNS, IP. adresse MAC Adresse Media Access Control. Numéro de matériel unique qui identifie chaque appareil sur le réseau. Un appareil peut être un ordinateur, une imprimante, etc. L’adresse MAC est également appelée ID AirPort. authentification Processus qui se produit après association pour vérifier l’identité d’un appareil sans fil ou d’un utilisateur final et lui permettre d’accéder au réseau. Voir WPA, WPA2. bande passante Capacité de transmission maximale d’un canal de communication à un point quelconque du temps. La bande passante, généralement mesurée en bits par seconde (bps), détermine la vitesse à laquelle les informations sont envoyées à travers le réseau. Si vous comparez le canal de communication à un tuyau, la bande passante représente la largeur du tuyau et détermine la quantité de données qui peuvent circuler à travers le tuyau à un point quelconque du temps. Plus la bande passante est élevée, plus les données circulent vite. Voir bps. bibande Appareil capable de fonctionner dans deux fréquences. Sur un réseau sans fil, les appareils bibande sont capables de fonctionner sur les bandes de 2,4 GHz (802.11b/g) ou 5 GHz (802.11a). Bluetooth Technologie conçue pour les communications sans fil de faible portée entre des ordinateurs, des produits mobiles, y compris les ordinateurs personnels, les ordinateurs portables, les assistants personnels, les imprimantes, et les téléphones mobiles. Conçue pour remplacer le câble, Bluetooth permet une transmission de faible portée de la voix et des données sur la fréquence de 2,4 GHz dans une plage d’environ 9 mètres. borne d’accès Dans le domaine des réseaux d’ordinateurs sans fil, une borne d’accès est un récepteur/émetteur radio qui tient lieu de concentrateur du réseau local sans file, et peut également jouer le rôle de passerelle entre un réseau câblé et le réseau sans fil. Une borne d’accès peut également être appélée point d’accès ou routeur.78 Glossaire bps Bits par seconde. Mesure de la vitesse de transmission des données sur un réseau ou un canal de communication ; bps représente le nombre de bits qui peut être envoyé ou reçu en une seconde. Il mesure la vitesse à laquelle les données sont transférées et ne devrait pas être confondu avec bytes (octets) par seconde, même si c’est souvent le cas. Tandis que « bits » est une mesure de vitesse de transmission, « bytes » (octets) est une mesure de capacité de stockage. Voir bande passante, Mbps. canal Portion du spectre radio disponible qui tous les appareils d’un réseau sans fil utilisent pour communiquer. Le changement de canal sur le point d’accès/routeur peut contribuer à réduire les interférences. certification Wi-Fi Norme de certification qui désigne les produits de réseau local sans fil (WLAN) reposant sur IEEE 802.11 qui sont conformes aux exigences de test d’interopérabilité développés et régis par l’Alliance Wi-Fi. chiffrement Mécanisme permettant d’assurer la confidentialité des données. Voir WPA, WPA2. client Tout ordinateur ou périphérique connecté à un réseau qui demande des fichiers et des services (fichiers, impressions) au serveur ou tout autre périphérique du réseau. Ce terme fait également référence à l’utilisateur final. concentrateur Appareil équipé de plusieurs ports utilisé pour connecter les appareils clients à un réseau Ethernet câblé. Les concentrateurs peuvent présenter de nombreux ports et transmettre les données à des vitesses comprises entre 10 et 1000 Mbps à tous les ports connectés. Un petit concentrateur câblé peut connecter seulement 4 ordinateurs, tandis qu’un gros concentrateur peut connecter 48 ordinateurs ou plus. Voir routeur. coupe-feu Système combinant des logiciels et du matériel qui réside entre deux réseaux pour éviter que des utilisateurs non autorisés puissent y accéder. L’utilisation la plus courante du coupe-feu consiste à assurer la sécurité entre un réseau local et Internet. Les coupe-feux peuvent rendre un réseau invisible depuis Internet et empê- cher les utilisateurs non autorisés ou indésirables d’accéder aux fichiers et aux systè- mes qui composent le réseau. Les coupe-feux matériels et logiciels surveillent et contrôlent le flux de données entrant et sortant des ordinateurs sur les réseaux d’entreprise ou domestiques, qu’ils soient sans fil ou non. Ils peuvent être réglés pour intercepter, analyser et arrêter un large éventail d’intrus et de pirates qui foisonnent sur Internet. débit Généralement mesuré en bps, Kbps, Mbps ou Gbps, le débit représente la quantité de données qui peut être envoyée d’un endroit à un autre dans une période de temps spécifique. Voir bps, Mbps.Glossaire 79 DHCP Protocole de configuration d’hôte dynamique. Protocole qui permet d’affecter dynamiquement les adresses IP à partir d’une liste prédéfinie de noeuds dans un réseau. Lorsqu’ils se connectent, les noeuds de réseau reçoivent automatiquement une adresse IP à partir d’un pool d’adresses envoyées par un serveur DHCP. Le serveur DHCP fournit (ou prête) une adresse IP à un client pour une période de temps définie. Le client demande automatiquement le renouvellement de l’adresse IP lorsque celle-ci arrive à échéance. Si le renouvellement n’est pas demandé, l’adresse IP expire et retourne au pool d’adresses IP disponibles. L’utilisation de DHCP pour gérer les adresses IP simplifie la configuration du client et permet une attribution optimale des adresses IP. Voire Adresse IP. DNS Système de nom de domaine. Service Internet qui convertit les noms de domaines alphanumériques en adresses IP attribuées et inversement. Ce terme décrit spécifiquement le serveur qui effectue la traduction. Chaque site Web possède sa propre adresse IP sur Internet. Le serveur DNS consulte généralement une base de données de noms et d’adresses Internet qui convertit les noms alphanumériques en nombres du protocole IP officiels et inversement. Par exemple, un serveur DNS convertit un nom tel que monsiteweb.com en une série de chiffres tels que 107.22.55.26. Voir IP, adresse IP. DSL Digital Subscriber Ligne, ligne d’abonné numérique. Circuit numérique dédié entre une résidence ou une entreprise et le central d’une compagnie de téléphone. Il permet la transmission des données, de la voix et de la vidéo à haute vitesse sur des lignes téléphoniques anciennes en fils de cuivre à paire torsadée existants. Voir large bande. Ethernet Technologie standard internationale la plus courante pour les réseaux locaux câblés (LAN). Elle offre des vitesses de transmission à partir de 10 Mbps sur des réseaux Ethernet 10Base-T de base, jusqu’à 100 Mbps sur des réseaux Fast Ethernet, 1000 Mbps sur Ethernet Gigabit et jusqu’à 10 000 Mbps sur Ethernet Gigabit 10. IEEE 802.11 Famille de spécifications développée par le comité 802.11 de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), qui établit les normes des réseaux Ethernet sans fil. Les normes 802.11 définissent l’interface de transmission radio entre les clients sans fil et la borne d’accès, ou le point d’accès qui est relié physiquement au réseau câblé. IP Internet Protocol, protocole Internet. Protocole de communication de base d’Internet. Voir Adresse IP, TCP/IP. itinérance (Wi-Fi) Possibilité de passer d’une zone de couverture Wi-Fi à une autre sans perdre la connectivité (transfert intercellulaire).80 Glossaire LAN Local area network, réseau local. Système permettant de connecter des ordinateurs personnels et d’autres appareils dans un lieu restreint pour partager des ressources telles qu’une connexion Internet, des imprimantes, des fichiers et des lecteurs. Lorsque ces appareils sont connectés au moyen de la technologie Wi-Fi, le système se nomme alors un réseau LAN sans fil ou WLAN. Voir WAN. large bande Connexion Internet comparativement rapide qui possède une bande passante suffisante pour gérer simultanément plusieurs canaux de voix, de données et vidéo. Le câble, la ligne DSL et le satellite sont tous considérés comme des canaux de large bande ; ils offrent une vitesse bien supérieure à celle de la connexion Internet via une ligne d’abonné numérique sur des fils de téléphone. Voir modem câble, DSL. Mbps Megabits par seconde. Mesure de la vitesse des données équivalente à un million de bits par seconde. MIMO Multiple-input multiple-output (entrées multiples, sorties multiples). Technologie de traitement du signal évoluée qui utilise plusieurs récepteurs et émetteurs côté client et côté point d’accès pour obtenir des débits pouvant atteindre 100 Mbps. Voir 802.11n. modem câble Périphérique utilisé avec un service Internet large bande fourni par un service de télévision par câble traditionnel. Les modems câble convertissent les données analogies de systèmes de télévision par câble en un format numérique qui peut être utilisé par un ordinateur. Voir modem large bande. modem large bande Périphérique qui connecte un ordinateur local ou un réseau à un service Internet à haute vitesse, tel que DSL ou Cable Internet. Voir modem câble, DSL. NAT Network Address Translation (traduction d’adresse réseau). Capacité réseau qui permet à plusieurs ordinateurs de partager dynamiquement une seule adresse IP entrante à partir d’une connexion par modem, par câble ou DSL. Le protocole NAT prend une adresse IP entrante unique et la convertit en une adresse IP privée pour chaque client du réseau. Voir DHCP, adresse IP. NIC Carte d’interface réseau. Carte sans fil ou non pour ordinateur personnel qui permet à un ordinateur client d’utiliser les ressources du réseau. La plupart des cartes d’interface réseau domestiques câblées fonctionnent à 100 Mbps. Les cartes d’interface réseau sans fil offrent des vitesses de transmission de données définies par les normes 802.11. nom de réseau Nom utilisé pour identifier un réseau sans fil. Voir SSID. paquet Unité d’informations transmises d’un appareil à un autre sur un réseau. En règle générale, le paquet contient un en-tête avec les informations d’adressage, les données et une somme de contrôle pour assurer l’intégrité des données. Glossaire 81 passerelle Dans le monde sans fil, une passerelle est un point d’accès équipé de capacités logicielles supplémentaires telles que les protocoles NAT et DHCP. Les passerelles peuvent également prendre en charge les réseaux privés virtuels, l’itinérance, les coupe-feux, divers niveaux de sécurité, etc. phrase de passe Série de caractères permettant de créer une clé utilisée par la technologie Wi-Fi Protected Access (WPA). Voir PSK, WPA. point d’accès Également nommé point d’accès sans fil (WAP), appareil qui relie des périphériques sans fil pour former un réseau. point de d’accès sans fil Emplacement à partir duquel les utilisateurs peuvent accéder à Internet via des ordinateurs portables Wi-Fi et d’autres appareils équipés de la technologie Wi-Fi. L’accès peut-être gratuit ou payant. Les points d’accès sans fil se trouvent le plus souvent dans les cafés, les magasins, les hôtels, les salles d’embarquement des aéroports, les gares, les centres de congrès, les stations services, les aires de repos et d’autres lieux publiques. Les grandes entreprises et les universités offrent souvent ce service à leurs invités. Le service de point d’accès sans fil est parfois disponible dans les avions, les trains et les bateaux. pont Appareil sans fil qui relie plusieurs réseaux ensemble. L’utilisation d’un point d’accès en tant que pont désactive la traduction d’adresse réseau NAT (Network Address Translation) et le routage DHCP et étend simplement la plage de service. PSK Clé pré-partagée. Mécanisme de Wi-Fi Protected Access (WPA)-Personnel qui permet l’utilisation de clés et mots de passe saisis manuellement afin d’assurer la sécurité WPA. Le PSK est saisi sur le point d’accès ou la passerelle sans fil domestique et sur chaque ordinateur personnel du réseau Wi-Fi. Une fois le mot de passe saisi, le mécanisme Wi-Fi Protected Access prend aussitôt le relais. Il éloigne les pirates et autres utilisateurs non autorisés en exigeant que tous les appareils présentent un mot de passe qui correspond. Le mot de passe met également en oeuvre le processus de chiffrement qui, sous WPA est un protocole TKIP (Temporal Key Integrity Protocol) et sous WPA2 est AES (Advanced Encryption Standard). Voir TKIP, WPA-Personnel, WPA2-Personnel. réseau fédérateur Partie centrale d’un réseau étendu qui relie deux ou plusieurs sousréseaux. Le réseau fédérateur est le principal chemin de transmission des données sur les réseaux étendus tels que les réseaux d’entreprises et des fournisseurs de service. Un réseau fédérateur peut être sans fil ou non. réseau sans fil Appareils connectés à un réseau à l’aide d’un point d’accès sans fil centralisé. Voir WLAN. routeur Un routeur sans fil est un appareil qui accepte les connexions des appareils sans fil du réseau, intègre un coupe-feu sans fil pour assurer la sécurité et fournit des adresses de réseau local. Voir concentrateur.82 Glossaire serveur Ordinateur qui fournit des ressources ou des services à d’autres ordinateurs et appareils sur le réseau. Différents types de serveurs existent, dont les serveurs d’impression, les serveurs Internet, les serveurs de messagerie et les serveurs DHCP. Il est également possible de combiner un serveur avec un concentrateur ou un routeur. Voir DHCP, concentrateur, routeur. serveur d’impression Appareil réseau, souvent un ordinateur qui se connecte à au moins une imprimante et qui permet de la partager avec les ordinateurs d’un réseau. sous-réseau Plage d’adresses IP qui fait partie d’une plage d’adresses plus large. Les sous-réseaux permettent de diviser une adresse de réseau d’un réseau plus étendu en réseaux plus petits. Les sous-réseaux se connectent à d’autres réseaux via un routeur. Chaque réseau local sans fil utilise généralement le même sous-réseau pour tous ses clients. Voir adresse IP, routeur. sous-réseau IP Un sous-réseau IP est un réseau local défini par des numéros de réseau IP. La connexion à un sous-réseau implique à la fois la connexion au réseau matériel approprié et la configuration du protocole IP pour ce réseau. SSID Service set identifier. Nom de réseau unique de 32 caractères, ou identificateur, qui différentie un réseau local sans fil d’un autre. Tous les points d’accès et les clients qui essaient de se connecter à un WLAN spécifique doivent utiliser le même SSID. Le SSID peut être une entrée alphanumérique quelconque jusqu’à 32 caractères. Voir nom de réseau. TCP Transmission Control Protocol. Protocole de niveau transport utilisé avec le protocole IP (Internet Protocol) pour acheminer les données sur Internet. Voir IP, TCP/IP. TCP/IP Technologie sous-jacente des communications Internet. Tandis que le protocole IP gère la livraison réelle des données, la couche TCP effectue le suivi des paquets de données pour acheminer efficacement un message via Internet. Chaque ordinateur d’un réseau TCP/IP possède sa propre adresse IP qui est attribuée dynamiquement ou affectée au démarrage (voir DHCP) ou affectée définitivement comme adresse statique. Tous les messages TCP/IP contiennent l’adresse du réseau de destination, ainsi que l’adresse du poste de destination. Ainsi, les messages TCP/IP peuvent être transmis à plusieurs réseaux (sous-réseaux) d’une entreprise ou du monde entier. Par exemple, lorsqu’un utilisateur télécharge une page web, TCP divise le fichier de la page sur le serveur web en paquets, il numérote les paquets et les transfert individuellement vers l’adresse IP de l’utilisateur. Les paquets peuvent emprunter différents chemins avant d’atteindre l’adresse de l’utilisateur. Une fois les paquets arrivés à destination, TCP les réassemble après avoir attendu qu’ils soient tous arrivés, afin de les présenter sous la forme d’un fichier unique. Voir IP, adresse IP, paquet, TCP.Glossaire 83 USB Universal Serial Bus. Connexion série bidirectionnelle à haute vitesse utilisée pour transférer des données entre un ordinateur et des périphériques telles que des appareils-photos numériques et des cartes mémoire. WEP Wired equivalent privacy. Norme de sécurité d’origine utilisée dans les réseaux sans fil pour chiffrer le trafic du réseau sans fil. 6 Voir WPA, réseau local sans fil Wi-Fi Terme développé par l’alliance Wi-Fi pour décrire les produits d’un réseau local sans fil (WLAN) qui reposent sur l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers). WLAN (WLAN). Réseau de communication de données qui s’étend sur des zones locales, régionales, nationales et internationales et est généralement fourni par un transporteur publique (comme une compagnie de téléphone ou un fournisseur de services). Ce terme est utilisé pour distinguer les réseaux de données à base de lignes téléphoniques des réseaux Wi-Fi. Les réseaux filaires sont considérés comme des réseaux étendus (WAN) tandis que les réseaux Wi-Fi sont considérés comme des réseaux locaux sans fil (WLAN). Voir LAN. WPA - Entreprise (Wi-Fi Protected Access-Entreprise). Méthode de sécurité sans fil qui fournit une protection des données robuste pour plusieurs utilisateurs et de grands réseaux gérés. Elle utilise le framework d’authentification 802.1X avec le chiffrement TKIP et empêche les accès non autorisés au réseau en vérifiant les utilisateurs du réseau via un serveur d’authentification. Voir 802.1X. WPA - Personnel (Wi-Fi Protected Access-Personnel). Méthode de sécurité sans fil qui fournit une protection des données robuste et empêche les accès non autorisés à des réseaux de petite taille. Elle utilise le chiffrement TKIP et protège des accès non autorisés au réseau.84 Glossaire WPA2 (Wi-Fi Protected Access 2). Successeur de la technologie de sécurité WPA pour les réseaux sans fil, qui assure une protection renforcée des données et présente un contrôle plus complet des accès réseau. Elle offre aux utilisateurs Wi-Fi particuliers ou entreprises un haut niveau d’assurance que seuls les utilisateur autorisés peuvent accé- der à leurs réseaux sans fil. Reposant sur la norme IEEE 802.11i ratifiée, WPA2 fournit une sécurité de niveau gouvernementale en mettant en oeuvre l’algorithme de chiffrement AES compatible avec le National Institute of Standards and Technology (NIST) FIPS 140-2 et l’authentification 802.1X. Il existe deux versions de WPA2 : WPA2-Personnel et WPA2-Entreprise. WPA2-Personnel empêche les accès non autorisés au réseau en utilisant un mot de passe configuré. WPA2-Entreprise vérifie les utilisateurs du réseau via un serveur. WPA2 offre la rétrocompatibilité avec WPA. À l’instar de WPA, WPA2 utilise le framework 802.1X/EAP comme partie de l’infrastructure qui assure une authentification mutuelle centralisée et une gestion des clés dynamique et offre une clé pré-partagée à utiliser dans les environnements domestiques et des petites entreprises. À l’instar de WPA, WPA2 est conçu pour sécuriser toutes les versions des périphériques 802.11, y compris 802.11b, 802.11a et 802.11g, multibande et multimode. Voir WPA2-Entreprise, WPA2-Personnel. WPA2 - Entreprise Wi-Fi Protected Access 2 - Entreprise. Dernière version de la méthode de sécurité sans fil de WPA qui fournit une protection supérieure des données pour plusieurs utilisateurs et sur de larges réseaux gérés. Elle empêche les accès non autorisés au réseau en vérifiant les utilisateurs du réseau via un serveur d’authentification. Voir WPA2. WPA2 - Personnel Wi-Fi Protected Access 2 - Personnel. Dernière version de la méthode de sécurité de WPA pour les réseaux sans fil qui assure une meilleure protection des données et empêche les accès non autorisés aux réseaux de petite taille. Voir WPA2, PSK. www.apple.com/airportextreme www.apple.com/airport © 2008 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, AirPort, AirPort Extreme, AppleShare, AppleTalk, Bonjour, Mac et Mac OS sont des marques d’Apple Computer, Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. AirPort Express, AirTunes, Time Capsule et Time Machine sont des marques d’Apple Inc. Les autres noms de produits et de sociétés figurant dans ce manuel peuvent être des marques de leurs détenteurs respectifs. F019-1155 iPod touch Guide de l’utilisateur5 Chapitre 1 : Démarrage 5 Éléments nécessaires 5 Enregistrement de l’iPod touch 6 Synchronisation avec iTunes 11 Comptes Mail, Contacts et Calendrier. 13 Installation de profils de configuration 14 Déconnexion de l’iPod touch de votre ordinateur 15 Chapitre 2 : Notions élémentaires 15 Vue d’ensemble de l’iPod touch 17 Écran d’accueil 20 Bouton de Marche/Veille 21 Écran tactile 24 Clavier à l’écran 28 Connexion à Internet 28 Recharge de la batterie. 30 Entretien de l’iPod touch 30 Redémarrage et réinitialisation de l’iPod touch 31 Chapitre 3 : Musique et vidéo 31 Obtention de musique, vidéo, etc. 33 Musique et autres audios 38 Vidéos 41 Réglage d’une minuterie de veille 42 Modification des boutons de navigation 43 Chapitre 4 : Photos 43 Synchronisation de photos avec votre ordinateur 43 Visionnage de photos 45 Diaporamas 46 Fond d’écran 46 Enregistrement d’images à partir d’un message électronique ou d’une page web 46 Envoi d’une photo par courrier électronique 46 Envoi de photo à une Galerie MobileMe 2 Table des matièresTable des matières 3 47 Attribution d’une photo à un contact 48 Chapitre 5 : iTunes Stores 48 iTunes Wi-Fi Music Store 52 App Store 58 Synchronisation du contenu acheté 58 Vérification des achats 59 Mise à jour de votre compte 60 Chapitre 6 : Autres applications 60 Safari 65 Calendrier 70 Mail 76 YouTube 79 Bourse 80 Plans 86 Météo 88 Horloge 90 Calculette 92 Notes 93 Contacts 95 Chapitre 7 : Réglages 95 Wi-Fi 96 VPN 96 Nouvelles données 97 Luminosité 97 Général 103 Musique 104 Vidéo 105 Photos 105 Mail, Contacts, Calendrier 109 Safari 111 L’annexe A : Dépannage 111 Général 112 iTunes et synchronisation 114 Safari, Mail et Contacts 115 Son, musique et vidéo 116 iTunes Store 116 Sauvegarde de l’iPod touch 119 Mise à jour et restauration du logiciel de l’iPod touch 120 Fonctions d’accessibilité de l’iPod touch4 Table des matières 121 L’annexe B : Autres ressources 121 Informations relatives à la sécurité, au logiciel et au service après-vente 122 Guide de l’utilisateur optimisé pour iPod touch 5 · AVERTISSEMENT : Pour éviter toute blessure, consultez toutes les consignes d’utilisation présentes dans ce guide et les informations relatives à la sécurité apparaissant dans le Guide des informations importantes sur le produit disponible à la page www.apple.com/ca/fr/support/manuals/ipodtouch avant d’utiliser l’iPod touch. Éléments nécessaires Pour utiliser l’iPod touch, vous avez besoin des éléments suivants :  un Mac ou un PC équipé d’un port USB 2.0 et de l’un des systèmes d’exploitation suivants :  Mac OS X version 10.4.10 ou ultérieure,  Windows XP Édition familiale ou Professionnel avec Service Pack 2 ou ultérieur,  Windows Vista Édition Familiale Premium, Professionnel, Entreprise ou Édition Intégrale ;  une résolution écran de 1024 x 768 minimum ;  iTunes 7.7 ou une version ultérieure, disponible à la page www.itunes.com/ca/fr/download ;  un compte iTunes Store (pour les achats auprès de l’iTunes Wi-Fi Music Store ou de l’App Store) ;  une connexion Internet pour votre ordinateur (haut débit recommandé). Enregistrement de l’iPod touch Avant de pouvoir vous servir des fonctionnalités qu’offrent l’iPod touch, vous devez utiliser iTunes pour configurer l’iPod touch. Vous pouvez également enregistrer votre iPod touch et créer un compte iTunes Store (disponible dans la majorité des pays) si vous n’en avez pas encore un. Enregistrement de votre iPod touch : 1 Téléchargez et installez la dernière version d’iTunes à la page www.itunes.com/ca/fr/download. 1 Démarrage2 Connectez l’iPod touch à un port USB 2.0 de votre Mac ou PC à l’aide du câble fourni avec l’iPod touch. 3 Suivez les instructions à l’écran dans iTunes pour enregistrer votre iPod touch et synchroniser votre iPod touch avec les contacts, calendriers et signets de votre ordinateur. Synchronisation avec iTunes Avec l’iPod touch, il est facile d’avoir un accès instantané à vos contacts, vos calendriers et même les signets de votre navigateur. iTunes peut synchroniser toutes ces informations sur l’iPod touch, ainsi que votre musique, vos vidéos et d’autres contenus de votre bibliothèque iTunes. Configuration de la synchronisation Vous pouvez régler iTunes de manière à synchroniser certains ou tous les éléments suivants :  Contacts : noms, numéros de téléphone, adresses, adresses électroniques, etc.  Calendriers (rendez-vous et événements)  Réglages de compte de messagerie  Signets de page web  Musique et livres audio  Photos  Podcasts  Vidéos  Applications achetées ou téléchargées auprès de l’iTunes Store Vous pouvez ajuster vos réglages de synchronisation chaque fois que l’iPod touch est connecté à votre ordinateur. 6 Chapitre 1 DémarrageChapitre 1 Démarrage 7 La musique, les livres audio, les podcasts, le contenu vidéo et les applications achetées sont synchronisés à partir de votre bibliothèque iTunes. Si vous n’avez pas encore de contenu dans iTunes, l’iTunes Store (disponible dans certains pays) facilite l’achat de contenu ou l’abonnement à du contenu, et son téléchargement sur iTunes. Vous pouvez également ajouter de la musique à votre bibliothèque iTunes à partir de vos CD. Pour en savoir plus sur iTunes et l’iTunes Store, ouvrez iTunes et choisissez Aide > Aide iTunes. Les contacts, calendriers et signets de page web sont synchronisés à partir des applications de votre ordinateur, comme indiqué dans la section suivante. Les contacts et les calendriers sont synchronisés selon les deux méthodes à partir de votre ordinateur et de votre iPod touch. Les entrées ou les modifications apportées à l’iPod touch sont synchronisées vers votre ordinateur et inversement. Les signets de page web sont également synchronisés dans les deux sens. Les photos peuvent être synchronisées à partir d’une application ou d’un dossier. Les réglages de compte de messagerie ne se synchronisent que depuis l’application de messagerie électronique de votre ordinateur vers votre iPod touch. Cela vous permet de personnaliser vos comptes de messagerie sur l’iPod touch sans influer pour autant les réglages de compte de messagerie instaurés sur votre ordinateur. Remarque : Vous pouvez également configurer directement des comptes de messagerie électronique sur l’iPod touch. Voir la section ªComptes Mail, Contacts et Calendrier.» à la page 11. Les achats effectués sur l’iPod touch à partir de l’iTunes Wi-Fi Music Store ou de l’App Store sont synchronisés vers votre bibliothèque iTunes. Vous pouvez également acheter ou télécharger directement de la musique et des applications depuis l’iTunes Store sur votre ordinateur, puis les synchroniser sur votre iPod touch. Si vous le souhaitez, vous pouvez régler l’iPod touch pour qu’il ne synchronise qu’une partie du contenu de votre ordinateur. Par exemple, vous pouvez synchroniser un seul groupe de contacts de votre carnet d’adresses ou uniquement les podcasts vidéo non visionnés. Important : Vous ne pouvez connecter et synchroniser qu’un iPod touch à la fois. Déconnectez-en un avant d’en connecter un autre. Vous devez ouvrir une session sur votre ordinateur avant de connecter votre iPod touch. Sur un PC, si vous synchronisez plus d’un iPod touch ou iPod avec le même compte utilisateur, vous devez utilisez les mêmes réglages de synchronisation pour chacun d’entre eux. Configuration de la synchronisation iTunes : 1 Connectez l’iPod touch à votre ordinateur et ouvrez iTunes (s’il ne s’est pas ouvert automatiquement). 2 Dans iTunes, sélectionnez iPod touch dans la barre latérale.3 Ajustez les réglages de synchronisation dans chacun des volets de réglage. La section suivante décrit les volets. Remarque : Si vous configurez l’iPod touch de manière à synchroniser contacts, calendriers ou signets avec MobileMe ou Microsoft Exchange, la synchronisation de ces éléments est désactivée dans iTunes. Voir la section ªConfiguration de comptes.» à la page 11. 4 Cliquez sur Appliquer dans le coin inférieur droit de l’écran. Par défaut, l’option ”Ouvrir iTunes à la connexion de cet iPod” est sélectionnée. Volets des réglages iPod touch dans iTunes Les sections suivantes offrent un aperçu de chacun des volets de réglage de l’iPod touch. Pour plus de renseignements, ouvrez iTunes et choisissez Aide > Aide iTunes. Volet Résumé Sélectionnez ”Ouvrir iTunes à la connexion de cet iPod” pour qu’iTunes s’ouvre et synchronise automatiquement votre iPod touch lorsque vous connectez ce dernier à votre ordinateur. Désélectionnez cette option si vous souhaitez ne synchroniser qu’en cliquant le bouton Synchroniser d’iTunes. Pour plus de renseignements sur la manière d’éviter la synchronisation automatique, consultez la section ªÉviter la synchronisation automatique» à la page 10. Sélectionnez « Ne synchroniser que les morceaux et vidéos cochés » si vous ne souhaitez synchroniser que les éléments cochés de votre bibliothèque iTunes. 8 Chapitre 1 DémarrageChapitre 1 Démarrage 9 Sélectionnez l’option « Gérer manuellement la musique et les clips vidéo » pour désactiver la synchronisation automatique dans les volets de réglages Musique et Vidéo. Voir la section ªGestion manuelle du contenu» à la page 32. Volet Infos La sous-fenêtre Info permet de configurer les réglages de synchronisation de vos contacts, calendriers, comptes de messagerie et signets de navigateur web.  Dans le menu principal, choisissez Contacts, pour configurer et personnaliser vos comptes de messagerie pour l’“iPhone”. Vous pouvez synchroniser vos contacts avec des applications telles que Carnet d’adresses de Mac OS X, Microsoft Entourage, le carnet d’adresses Yahoo! et le carnet d’adresses Google sur un Mac, ou avec le carnet d’adresses Yahoo! , le carnet d’adresses Google, le carnet d’adresses Windows (Outlook Express), les contacts Vista ou Microsoft Outlook 2003 ou 2007 sur un PC. (Sur un Mac, vous pouvez synchroniser vos contacts avec plusieurs applications. Sur un PC, vous ne pouvez synchroniser vos contacts qu’avec une application à la fois. Si vous synchronisez avec le carnet d’adresses Yahoo! , vous avez seulement besoin de cliquer sur Configurer pour saisir vos nouvelles informations de connexion lorsque vous changez de nom d’utilisateur ou de mot de passe Yahoo! après avoir réglé la synchronisation.  Calendriers Vous pouvez synchroniser des calendriers à partir d’applications telles qu’iCal et Microsoft Entourage sur un Mac ou à partir de Microsoft Outlook 2003 ou 2007 sur un PC. Sur un Mac, vous pouvez synchroniser vos calendriers avec plusieurs applications. Sur un PC, vous ne pouvez synchroniser vos calendriers qu’avec une application à la fois.  Comptes de messagerie Vous pouvez synchroniser les réglages de compte de messagerie depuis l’application Mail sur Mac et depuis Microsoft Outlook 2003 ou 2007 ou Outlook Express sur PC. Les réglages de compte ne sont transférés que depuis votre ordinateur vers l’iPod touch. Les modifications que vous apportez à un compte de messagerie électronique sur votre iPod touch n’influent pas sur le compte sur de votre ordinateur. Remarque : Le mot de passe de votre compte de messagerie Yahoo! n’est pas enregistré sur votre ordinateur et ne ne peut donc pas être synchronisé : il doit être saisi sur l’iPod touch. Dans Réglages, choisissez « Mail, Contacts, Calendrier », touchez votre compte Yahoo! et saisissez le mot de passe.  Navigateur web Vous pouvez synchroniser des signets à partir de Safari sur un Mac, ou à partir de Safari ou Microsoft Internet Explorer sur un PC.  AvancéCes options vous permettent de remplacer lors de la prochaine synchronisation les informations qui se trouvent sur l’iPod touch par celles qui se trouvent sur votre ordinateur. Volets Musique, Films, Émissions de TV et Podcasts Utilisez ces sous-fenêtres pour indiquer les données à synchroniser. Vous pouvez synchroniser tous vos morceaux de musique, vos films, vos émissions de télévision et vos podcasts, ou sélectionner les listes de lecture et articles souhaités sur l’iPod touch. Si vous souhaitez regarder des films loués sur votre iPod touch, transférez-les sur l’iPod touch à l’aide du volet Films d’iTunes. Si l’iPod touch n’a plus suffisamment d’espace libre pour tous les éléments multimédias indiqués, iTunes vous demande si vous souhaitez créer une liste de lecture spéciale. iTunes crée celle-ci pour vous et la règle pour qu’elle se synchronise avec l’iPod touch. Volet Photos Vous pouvez synchroniser des photos avec iPhoto 4.0.3 ou ultérieur ou avec Aperture sur un Mac, ou avec Adobe Photoshop Album 2.0 ou supérieur ou Adobe Photoshop Elements 3.0 ou supérieur sur un PC. Vous pouvez également synchroniser des photos à partir de tout dossier de votre ordinateur qui contient des images. Volet Applications Utilisez le volet Applications pour indiquer quelles applications de l’App Store vous souhaitez installer sur l’iPod touch. Toutes les applications directement téléchargées sur l’iPod touch sont automatiquement sauvegardées dans votre bibliothèque iTunes lorsque vous effectuez une synchronisation. Si vous supprimez manuellement une application sur votre iPod touch, vous pouvez la réinstaller à partir de ce volet à partir du moment où il a été synchronisé précédemment. Éviter la synchronisation automatique Vous pouvez empêcher l’iPod touch de synchroniser automatiquement lorsque vous le connectez à un ordinateur autre que celui avec lequel vous le synchronisez habituellement. Désactivation de la synchronisation pour l’iPod touch: Connectez l’iPod touch à votre ordinateur. Dans iTunes, sélectionnez iPod touch dans la barre latérale puis cliquez sur l’onglet Résumé. « Ouvrir iTunes à la connexion de cet iPod ». Vous pouvez toujours synchroniser en cliquant sur le bouton Synchroniser. Éviter la synchronisation automatique pour tous les iPod touch : Dans iTunes choisissez iTunes > Préférences (sur un Mac) ou Édition > Préférences (sur un PC), cliquez sur Synchronisation et sélectionnez l’option “Désactiver la synchronisation automatique pour tous les iPhone et iPod”. 10 Chapitre 1 DémarrageChapitre 1 Démarrage 11 Si cette case est cochée, l’iPod touch ne se synchronisera pas automatiquement même si l’option “Ouvrir iTunes à la connexion de cet iPod” est sélectionnée dans le volet Résumé. Éviter une fois la synchronisation automatique sans modifier les réglages : Ouvrez iTunes. Lorsque vous connectez l’iPod touch à votre ordinateur, maintenez enfoncées les touches Commande Option (sur un Mac) ou Maj Contrôle (sur un PC) jusqu’à l’apparition de l’iPod touch dans la barre latérale. Synchronisation manuelle : Dans iTunes, sélectionnez iPod touch dans la barre latérale puis cliquez sur Synchroniser dans le coin inférieur droit de la fenêtre. Alternativement, si vous avez modifié des réglages de synchronisation, cliquez sur Appliquer. Comptes Mail, Contacts et Calendrier. L’iPod touch fonctionne avec MobileMe, Microsoft Exchange et de nombreux systèmes de messagerie populaires. Configuration de comptes. MobileMe et Microsoft Exchange proposent non seulement de la messagerie électronique mais également des informations sur les contacts et calendriers qui peuvent être synchronisées automatiquement sur l’iPod touch sans fil. MobileMe peut également synchroniser vos signets Safari. MobileMe, Exchange et les autres comptes de messagerie se configurent directement sur l’iPod touch. L’iPod touch utilise le protocole Exchange ActiveSync pour synchroniser messagerie électronique, calendriers et contacts avec les versions suivantes de Microsoft Exchange :  Exchange Server 2003 Service Pack 2  Exchange Server 2007 Service Pack 1 Pour de nombreux comptes de messagerie populaires, l’iPod touch configure automatiquement la majorité des réglages pour vous. Si vous n’en avez pas encore, vous pouvez obtenir un compte de messagerie gratuit à www.yahoo.com, www.google.com ou www.aol.com. Vous pouvez également essayer MobileMe gratuitement pendant 60 jours. Accédez à la page www.me.com/fr.Ajout d’un compte sur l’iPod touch: 1 À partir de l’écran d’accueil de l’iPod touch, touchez Réglages. 2 Touchez « Mail, Contacts, Calendrier » puis touchez Ajouter un compte. 3 Touchez un type de compte :  Microsoft Exchange  MobileMe  Google Mail  Carnet d’adresses Yahoo!, Mail  AOL  Autre 4 Saisissez vos informations de compte et touchez Enregistrer. Votre prestataire de service ou administrateur système peut vous fournir les réglages de compte nécessaires. 5 Si vous configurez un compte MobileMe ou Exchange, touchez pour activer le courrier électronique, les contacts, les calendriers et les signets (MobileMe uniquement). Touchez ensuite Enregistrer. Important : Si vous activez les contacts ou calendriers sur un compte MobileMe ou Exchange, la synchronisation des contacts ou calendriers est alors désactivée dans l’application iTunes elle-même. Toutes les contacts ou calendrier présents sur l’iPod touch son remplacés par ceux de votre compte MobileMe ou Exchange. Comptes de type « Push » MobileMe, Microsoft Exchange et Yahoo! Mail sont des comptes de type « Push ». Lorsque des informations sont disponibles, par exemple lorsqu’un message électronique arrive, les informations sont automatiquement livrées (envoyées ou « poussées ») vers votre ordinateur ou votre iPod touch. (Au contraire, les services de récupération ou services « Fetch » forcent votre logiciel de messagerie à vérifier régulièrement auprès de votre prestataire de service l'arrivée de nouveaux messages et à demander leur livraison.) MobileMe et Exchange synchronisent également vos contacts, calendriers et signets (MobileMe seulement) de la même manière. Par exemple, si vous ajoutez un contact au carnet d’adresses de votre ordinateur, le nouveau contact est automatiquement envoyé à l’iPod touch ainsi qu’à tout ordinateur ou appareil configuré auprès du service. Les informations synchronisées sont transférées automatiquement par le biais de votre connexion sans fil ; vous n’avez donc pas besoin de connecter l’iPod touch à votre ordinateur pour synchroniser. iPod touch peut recevoir des informations envoyées par le biais d’une connexion Wi-Fi seulement lorsque l’iPod touch est activé (l'écran est allumé ou l’iPod touch est connecté à votre ordinateur ou à un adaptateur secteur). 12 Chapitre 1 DémarrageChapitre 1 Démarrage 13 Installation de profils de configuration Dans un environnement d’entreprise, vous pouvez être amené à configurer des comptes et d’autres éléments sur votre iPod touch en installant un profil de configuration. Les profils de configuration offrent un moyen aux administrateurs système de configurer rapidement votre iPod touch pour fonctionner avec les systèmes informatiques de votre société, votre école ou votre organisation. Par exemple, un profil de configuration pourrait configurer votre iPod touch pour accéder aux serveurs Microsoft Exchange de votre bureau, permettant à votre iPod touch d’accéder au courrier électronique, aux calendriers et aux contacts Exchange. Les profils de configuration peuvent configurer simultanément plusieurs réglages sur l’iPod touch. Par exemple, un profil de configuration pourrait régler votre compte Microsoft Exchange, votre compte VPN et des certificats destinés à un accès sécurisé au réseau et aux informations de votre société. Un profil de configuration peut activer le Verrouillage par code, ce qui vous oblige à créer et à saisir un code pour utiliser votre iPod touch. Votre administrateur système peut distribuer des profils de configuration par courrier électronique ou en les plaçant sur une page web sécurisée. Installation d’un profil de configuration : 1 Sur votre iPod touch, ouvrez le message électronique ou téléchargez le profil de configuration à partir du site web fourni par votre administrateur système. 2 Lorsque le profil de configuration s’ouvre, touchez Installer. 3 Saisissez les mots de passe et les autres informations demandées. Important : On vous demandera problablement si l’on peut faire confiance au profil de configuration. En cas de doute, consultez votre administrateur système avant d’installer un profil de configuration. Les réglages apportés par un profil de configuration ne peuvent pas être modifiés. Si vous souhaitez modifier ces réglages, vous devez d'abord supprimer le profil de configuration ou en installer un mis à jour. Suppression de profil : Dans Réglages, choisissez Général > Profil puis sélectionnez le profil de configuration et touchez Supprimer. La suppression d’un profil de configuration supprime les réglages et toutes les autres informations installées par le profil de configuration de l’iPod touch. Déconnexion de l’iPod touch de votre ordinateur Sauf si l’iPod touch est en cours de synchronisation avec votre ordinateur, vous pouvez l’en déconnecter à tout moment. Lorsque l’iPod touch est en cours de synchronisation avec votre ordinateur, l’iPod touch indique Synchronisation en cours. Si vous déconnectez l’iPod touch avant qu’il ait terminé la synchronisation, il se peut que certaines données ne soient pas transférées. Lorsque l’iPod touch a terminé de se synchroniser, iTunes indique « La synchronisation de l’iPod touch est terminée ». Annulation d’une synchronisation : Faites glisser le curseur sur l’iPod touch. 14 Chapitre 1 Démarrage15 Vue d’ensemble de l’iPod touch Bouton de marche/veille Port écouteurs Connecteur Dock Antenne Wi-Fi Bouton principal Écran tactile Icônes des applications Barre d’état 2 Notions élémentairesiPod touch Accessoires inclus Socle Écouteurs stéréo Câble connecteur Dock vers USB Chiffon de nettoyage iPod Élément Utilisation Casque stéréo Écoutez votre musique et vos vidéos. Câble Connecteur Dock vers USB Utilisez le câble pour connecter l’iPod touch à votre ordinateur afin de le synchroniser et le recharger ou à l’adaptateur secteur pour le charger. Le câble est utilisable avec la station d’accueil vendue en option, ou peut être directement branché sur l’iPod touch. Socle Posez l’iPod touch pour afficher des vidéos ou des diaporamas photo. Chiffon de nettoyage Essuyez l’écran de l’iPod touch. Icônes d’état Les icônes de la barre d’état située en haut de l’écran proposent des informations concernant l’iPod touch : Icône d’état Signification Wi-Fi Indique que l’iPod touch est connecté à Internet par un réseau Wi-Fi. Le nombre de barres est proportionnel à la qualité de la connexion. Voir la section page 28. Activité réseau Indique une activité réseau. Certaines applications tierces peuvent également utiliser cette icône pour indiquer un processus actif. VPN Indique que vous êtes connecté à un ré- seau en utilisant un VPN (réseau privé virtuel). Voir la section ªRéseau» à la page 98. 16 Chapitre 2 Notions élémentairesChapitre 2 Notions élémentaires 17 Icône d’état Signification Verrouillage Indique que l’iPod touch est verrouillé. Voir la section page 19. Lecture Indique qu’un morceau, un livre audio ou un podcast est à l’écoute. Voir la section page 33. Alarme Indique qu’une alarme est réglée. Voir la section page 88. Batterie Indique le niveau de la batterie ou l’état de la charge. Voir la section page 28. Écran d’accueil Appuyez sur le bouton principal à tout moment pour voir les applications de votre iPod touch. Touchez l’icône de n’importe quelle application pour démarrer. Applications iPod touch Les applications suivantes sont incluses avec iPod touch : Musique Écoutez des morceaux, podcasts ou livres audio. Définissez votre propre limite de volume pour le confort d’écoute. Vidéos Regardez des films, des vidéos musicales, des podcasts vidéo et des émissions de télévision. Photos Affichez des photos et images transférées à partir de votre ordinateur ou enregistrées sur l’iPod touch, affichez-les en mode Portrait ou Paysage, zoomez sur une photo, visionnez un diaporama, envoyez des photos par courrier électronique,ajoutez-les à une galerie MobileMe, assignez-les à des contacts et utilisez-les comme fond d’écran. iTunes Effectuez des recherches dans le catalogue de musique de l’iTunes Wi-Fi Music Store ou parcourez, écoutez des extraits et achetez les nouveautés, les morceaux et albums les plus vendus, et plus 1 . À certains emplacements Starbucks 3 , découvrez le morceau à l’écoute dans le café et achetez-le instantanément. Parcourez d’autres morceaux des collections Starbucks, écoutez-en des extraits et achetez-les.App Store Recherchez dans l’App Store des applications iPod touch que vous pouvez acheter ou télécharger à l’aide de votre connexion au réseau de données Wi-Fi. Lisez ou rédigez vos propres évaluations de vos applications préférées. Téléchargez et installez les applications sur votre écran d’accueil 1 . Safari Explorez n’importe quel site web en mode Wi-Fi. Faites pivoter l’iPod touch d’un quart de tour pour un affichage grand écran. Double-touchez pour agrandir ou réduire, Safari adapte automatiquement la colonne de la page web à l’écran de l’iPod touch pour faciliter la lecture. Ajoutez des Web Clip Safari à l’écran d’accueil pour un accès rapide à vos sites web préférés. Enregistrez des images dans votre Photothèque à partir de sites web. Calendrier Affichez vos calendriers MobileMe, iCal, Microsoft Entourage, Microsoft Outlook ou Microsoft Exchange. Saisissz des événement sur votre iPod touch et synchronisezles vers le calendrier de votre ordinateur. Définissez des alarmes pour vous rappeler d’événements, rendez-vous et échéances. Mail L’iPod touch fonctionne avec MobileMe, Microsoft Exchange et de nombreux systèmes de messagerie communs, notamment Yahoo! Mail, Google Mail et AOL, ainsi que la plupart des systèmes de messagerie POP3 et IMAP standard. Affichez des PDF et d’autres pièces jointes dans Mail. Enregistrez des photos et éléments graphiques joints dans votre photothèque. Contacts Synchronisez les coordonnées de vos contacts à partir de MobileMe, Carnet d’adresses Mac OS X, le carnet d’adresses Yahoo! , le carnet d’adresses Google, le carnet d’adresses Windows (Outlook Express), Microsoft Outlook ou Microsoft Exchange. Recherchez, ajoutez, modifiez ou supprimez des contacts qui sont ensuite synchronisés vers votre ordinateur. YouTube Lisez des vidéos de votre collection YouTube en ligne 1 . Recherchez des vidéos ou parcourez les vidéos sélectionnées, les plus populaires, les plus récentes et les mieux cotées. Bourse Affichez la cotation de titres choisis, actualisée automatiquement via Internet. Plans Affichez un plan de ville, une vue satellite ou une vue mixte de lieux à travers le monde. Détaillez une carte par un zoom avant, recherchez et suivez votre emplacement actuel approximatif. obtenez des itinéraires routiers détaillés et afficher les conditions actualisées du trafic autoroutier, trouver des commerces à proximité. 2 18 Chapitre 2 Notions élémentairesChapitre 2 Notions élémentaires 19 Météo Obtenez la météo du jour et des prévisions à six jours, Ajoutez vos villes préférées pour obtenez à tout moment un bulletin météo rapide. Horloge Affichez l’heure qu’il est dans des villes du monde entier (vous pouvez créer des horloges pour les villes de votre choix), réglez une ou plusieurs alarmes, utilisez le chronomètre ou réglez un compte à rebours. Calculette Ajoutez, soustrayez, multipliez et divisez. Faites pivoter l’iPod touch pour utiliser ses fonctions scientifiques étendues. Notes Prenez des notes à tout moment : aide-mémoire, listes de courses, réflexions et envoyez-les par courrier électronique. Réglages Effectuez tous les réglages de l’iPod touch de façon centralisée, Définissez votre fond d’écran, la luminosité de votre écran et les réglages de votre réseau, votre courrier, votre accès web, votre musique, vos vidéos, vos photos, etc. Activez le verrouillage automatique et un code de sécurité. Restreignez l’accès au contenu iTunes explicite et à certaines applications. Réinitialisez l’iPod touch. 1 Fonction non disponible à certains endroits. 2 Les fonctionnalités et services de Plans ne sont pas tous disponibles partout. 3 États-Unis uniquement. Personnaliser l’écran d’accueil Vous pouvez personnaliser la disposition des icônes sur l’écran d’accueil (y compris les icônes du Dock du bas de l’écran). Vous avez la possibilité de les réorganiser sur plusieurs menus principaux. Modifier la disposition des icônes : 1 Touchez et faites glisser un icône de l’écran d’accueil jusqu’à ce que les icônes commencent à frémir. 2 Réorganisez les icônes en les faisant glisser. 3 Appuyez sur le bouton principal pour enregistrer votre agencement. Vous pouvez également ajouter des liens vers vos pages web favorites sur l’écran d’accueil. Voir la section ªWeb Clip» à la page 64.Créer des écrans d’accueil supplémentaires : Lorsque vous changez la disposition des icônes, faites glisser une icône vers l’extrémité droite de l’écran jusqu’à ce qu’un nouvel écran apparaisse. Feuilletez la page écran afin de revenir à l’écran d’origine et faire glisser d’autres icônes vers le nouvel écran. Vous pouvez créer jusqu’à neuf écrans. Le nombre de points apparaissant au-dessus du Dock indique le nombre d’écrans dont vous disposez et celui qui est actuellement affiché. Basculer vers un autre écran d’accueil : Feuilletez vers la gauche ou la droite Réinitialiser votre écran d’accueil avec la disposition par défaut : Choisissez Réglages > Général > Réinitialiser et touchez Réinitialiser l’écran principal. Bouton de Marche/Veille Si vous n’utilisez pas l’iPod touch, vous pouvez le verrouiller. En cas de verrouillage, l’iPod touch ne répond pas si vous touchez son écran. Par défaut, l’iPod touch se verrouille automatiquement si vous ne touchez pas l'écran pendant une minute. Bouton de marche/veille 20 Chapitre 2 Notions élémentairesChapitre 2 Notions élémentaires 21 Verrouiller l’iPod touch Appuyez sur le bouton de Marche/Veille. Déverrouiller l’iPod touch Appuyez sur le bouton du menu principal ou sur le bouton de Marche/Veille, puis faites glisser le curseur. Éteindre complètement l’iPod touch Maintenez le bouton de Marche/Veille enfoncé pendant quelques secondes jusqu’à ce que le curseur rouge apparaisse, puis faites glisser le curseur. Allumer l’iPod touch Maintenez le bouton de Marche/Veille enfoncé jusqu’à ce que le logo Apple apparaisse. Pour plus de renseignements sur la manière de régler l’iPod touch pour qu'un mot de passe soit exigé pour le déverrouiller, consultez la section ª» à la page 99. Écran tactile Les contrôles de l’écran tactile de l’iPod touch changent dynamiquement en fonction des tâches que vous réalisez. Ouverture d’applications Ouverture d’une application: Toucher d’une icône. Retour à l’écran d’accueil : Appuyez sur le bouton d’accueil situé au-dessous de l’écran.Défilement Faites défiler verticalement l’affichage en faisant glisser votre doigt. Sur certains écrans, notamment les pages web, vous pouvez également faire défiler latéralement. Lorsque vous faites glisser votre doigt pour faire défiler, vous ne choisissez ni n’activez aucune fonction sur l’écran. Feuilletez pour faire défiler l’affichage rapidement. Vous pouvez attendre que le défilement s’arrête ou toucher n’importe quel endroit de l’écran pour qu’il s’arrête immédiatement. Lorsque vous touchez l’écran pour arrêter le défilement, vous ne choisissez ni n’activez aucun des éléments affichés. Pour défiler rapidement jusqu’au début d’une liste, d’une page web ou d’un message électronique, touchez simplement la barre d’état. 22 Chapitre 2 Notions élémentairesChapitre 2 Notions élémentaires 23 Listes Certaines listes présentent un index sur le côté droit. Recherche d’éléments dans une liste indexée : Touchez une lettre pour passer directement aux éléments commençant par cette lettre. Faites glisser le doigt le long de l’index pour faire rapidement défiler la liste. Index Choix d’un élément : Touchez un élément de la liste. Suivant la liste, toucher un élément peut avoir des conséquences différentes. Par exemple, cette opération peut ouvrir une nouvelle liste, lire un morceau, ouvrir un message électronique ou afficher les coordonnées de quelqu’un. Retour à une liste précédente : Touchez le bouton Précédent dans le coin supérieur gauche. Zoom avant ou arrière Lorsque vous consultez des photos, pages web, messages électroniques ou plans, vous pouvez agrandir ou réduire ceux-ci. Rapprochez ou écartez vos doigts pour contrôler ainsi le zoom. Pour les photos et les pages web, vous pouvez double-toucher (toucher rapidement deux fois) pour effectuer un zoom avant, puis double-toucher à nouveau pour pour effectuer un zoom arrière. Dans le cas de cartes routières, double-touchez pour effectuer un zoom avant et touchez l’écran une seule fois avec deux doigts pour effectuer un zoom arrière.Clavier à l’écran Utilisez le clavier à l’écran pour saisir du texte, par exemple des coordonnées, des messages de texte ou des adresses web. Saisie de texte Suivant l’application que vous utilisez, le clavier intelligent peut automatiquement suggérer des corrections pendant que vous tapez pour éviter les fautes d’orthographe. Saisie de texte : 1 Touchez un champ de texte, par exemple dans une note ou un nouveau contact, pour activer le clavier. 2 Touchez les touches du clavier selon vos besoins. Commencez par taper seulement avec votre index. Avec de l’expérience, vous pourrez taper plus rapidement avec vos pouces. Lors de votre saisie, chaque lettre apparaît au-dessus de votre doigt. Si vous touchez la mauvaise touche, vous pouvez faire glisser votre doigt jusqu’à la bonne. La lettre n’est pas saisie tant que vous ne relâchez pas votre doigt de la touche. Taper en majuscules Touchez la touche Maj avant de toucher une lettre. Saisir rapidement un point et un espace Double-touchez la barre d’espace. Activer le verrouillage majuscules Activez le verrouillage des majuscules (voir la section ªClavier» à la page 101), puis doubletouchez la touche Maj . La touche Maj devient bleue et toutes les lettres que vous tapez s’affichent en majuscules. Touchez à nouveau la touche Maj pour déverrouiller les majuscules. 24 Chapitre 2 Notions élémentairesChapitre 2 Notions élémentaires 25 Affichage de nombres, de ponctuation ou de symboles Touchez la touche Nombre . Touchez la touche Symbole pour accéder aux signes de ponctuation et aux symboles complémentaires. Saisie de lettres ou symboles qui n’apparaissent pas sur le clavier Touchez la lettre ou le symbole associé et maintenez le doigt dessus, puis faite glisser pour choisir une variation. Claviers internationaux L’iPod touch propose des claviers en de nombreuses langues et gère les formats de clavier suivants : anglais, anglais (R-U), danois, allemand, espagnol, finnois, français, français (Canada), italien, japonais QWERTY, japonais Kana, coréen, norvégien Bokmål, néerlandais, polonais, portugais (Brésil), portugais (Portugal), russe, suédois, chinois (simplifié) pinyin, chinois (simplifié) manuel, et chinois (traditionnel) manuel. Activation et désactivation des claviers internationaux : 1 Dans Réglages, choisissez Général > International > Claviers. 2 Activez les claviers souhaités. Pour les langues proposant plusieurs clavier (notamment japonais et chinois), le nombre de claviers disponibles est indiqué. Touchez pour choisir un clavier pour la langue en question. Basculement entre claviers lorsque plusieurs sont activés Touchez pour basculer entre les claviers. Lorsque vous touchez le symbole, le nom du clavier que vous venez d’activer apparaît brièvement. Saisie en Japonais Kana Utilisez le clavier Kana pour sélectionner des syllabes. Pour plus d’options de syllabes, touchez la flèche et sélectionnez une autre syllabe ou un autre mot dans la fenêtre. Saisie en japonais QWERTY Utilisez le clavier QWERTY pour saisir du code pour les syllabes japonaises. Pendant que vous tapez, les syllabes suggérées apparaissent. Touchez la syllabe pour la choisir. Saisie en coréen Utilisez le clavier coréen à 2 jeux de touches pour taper les caractères hangul. Pour tapez des doubles consonnes ou des voyelles composées, touchez la lettre, maintenez le doigt dessus et faites glisser pour choisir le double caractère. Saisie en chinois simplifiée pinyin Utilisez le clavier QWERTY pour saisir du pinyin correspondant aux caractères chinois. Pendant que vous tapez, les caractères chinois suggérés apparaissent. Touchez un caractère pour le choisir ou continuez à saisir du pinyin pour afficher davantage d’options de caractères. Saisie de chinois simplifié ou traditionnel manuel Utilisez le bloc tactile pour saisir des caractè- res chinois avec votre doigt. Tandis que vous tracez des traits, l’iPod touch les reconnaît et propose une liste de caractères correspondants classée par ordre de similarité. Lorsque vous choisissez un caractère, ceux qui y sont associés apparaissent dans la liste en tant que choix supplémentaires. Lorsque les formats manuels de chinois simplifié ou traditionnel sont activés, vous pouvez saisir des caractères chinois avec votre doigt, comme illustré : Voir la section ªInternational» à la page 102 pour plus de renseignements sur la configuration de langue pour l’iPod touch et les autres réglages du clavier. 26 Chapitre 2 Notions élémentairesChapitre 2 Notions élémentaires 27 Dictionnaire L’iPod touch propose des dictionnaires de vérification d’orthographe pour toutes les langues gérées. Le dictionnaire approprié s’active automatiquement en sélectionnant un clavier sur l’iPod touch. L’iPod touch utilise le dictionnaire actif pour suggérer des corrections ou compléter le mot en cours de saisie. Vous n’avez pas besoin d’interrompre votre frappe pour accepter le mot proposé. Mot proposé Acceptation ou refus de suggestions du dictionnaire :  Pour rejeter le mot suggéré, terminez de taper le mot comme vous le souhaitez, puis touchez le « x » pour refuser la suggestion avant de taper autre chose. Chaque fois que vous rejetez une proposition pour un même mot, l’iPod touch tend à accepter votre mot.  Pour utiliser le mot suggéré, tapez un espace, un signe de ponctuation ou le caractère Retour. Modification de texte : Touchez et maintenez le contact pour agrandir l’affichage, puis faites glisser le doigt pour positionner le point d’insertion.Connexion à Internet L’iPod touch se connecte automatiquement à Internet par le biais de réseaux Wi-Fi . iPod touch peut accéder aux réseaux AirPort et autres réseaux Wi-Fi domestiques, professionnels ou aux points d’accès Wi-Fi de par le monde. Lorsqu’il est connecté à un réseau Wi-Fi connecté à Internet, l’iPod touch se connecte automatiquement à Internet chaque fois que vous utilisez Mail, Safari, YouTube, Bourse, Plans, Météo, l’App Store ou l’iTunes Wi-Fi Music Store. Accès à un réseau Wi-Fi Les réglages Wi-Fi vous permettent d’activer la fonction Wi-Fi et d’accéder aux réseaux Wi-Fi. Activation du mode Wi-Fi : Choisissez Réglages > Wi-Fi et activez l’option de Wi-Fi. Accès à un réseau Wi-Fi : Choisissez Réglages > Wi-Fi, attendez un moment pendant que l’iPod touch détecte les réseaux à portée, puis sélectionnez le réseau (l’accès à certains réseaux Wi-Fi est payant). Le cas échéant, tapez un mot de passe et touchez Rejoindre (les réseaux qui nécessitent un mot de passe présentent une icône repré- sentant un cadenas). Une fois que vous avez rejoint manuellement un réseau Wi-Fi, l’iPod touch s y connecte automatiquement chaque fois que le réseau est à portée. Si plusieurs réseaux déjà utilisés sont à portée, l’iPod touch rejoint le dernier utilisé. Lorsque l’iPod touch est connecté à un réseau Wi-Fi, l’icône Wi-Fi située dans la barre d’état en haut de l’écran affiche l’intensité du signal de connexion. Le nombre de barres qui s’affiche est proportionnel à la qualité de la connexion. Pour plus de renseignements sur la configuration des réglages Wi-Fi, voir la section ªWi-Fi» à la page 95. Recharge de la batterie. L’iPod touch est doté d’une batterie interne rechargeable. AVERTISSEMENT : Des renseignements importants sur la recharge de votre iPod touch sont disponibles dans le Guide des informations importantes sur le produit à la page www.apple.com/ca/fr/support/manuals/ipodtouch. Recharge de la batterie et synchronistion de l’iPod touch: Connectez l’iPod touch à votre ordinateur à l’aide du câble USB inclus, 28 Chapitre 2 Notions élémentairesChapitre 2 Notions élémentaires 29 Important : Si l’iPod touch est connecté à un ordinateur éteint, en mode de veille ou en mode de suspension d’activité, il est possible que la batterie de l’iPod touch se décharge. Une icône située dans le coin supérieur droit de l’écran indique l’état de charge de la batterie. En charge Rechargé Si vous chargez la batterie pendant qu’une synchronisation est en cours ou tout en utilisant l’iPod touch, l’opération peut prendre plus de temps . Vous pouvez aussi recharger l’iPod touch à l’aide de adaptateur secteur USB Apple, vendu séparément. Important : Si le niveau de la batterie de l’iPod touch est très faible, une des image suivantes peut s’afficher afin d’indiquer que l’iPod touch à besoin d’être rechargé dix minutes avant que vous puissiez l’utiliser. Au cas où l’alimentation de l’iPod touch est extrêmement faible, il se peut que l’écran reste éteint pendant un temps pouvant s’étendre jusqu’à deux minutes avant que l’une des images de faible charge apparaisse. ou Le nombre de cycles de recharge des batteries rechargeables reste limité et il peut s’avérer nécessaire de les remplacer. La batterie de l’iPod touch n’est pas remplaçable par l’utilisateur, elle ne peut l’être que par un prestataire de service agréé. Pour plus de renseignements, consultez la page www.apple.com/ca/fr/batteries.Entretien de l’iPod touch Pour nettoyer l’iPod touch, débranchez tous les câbles et éteignez l’iPod touch (appuyez sur le bouton Veille/Activation, maintenez-le enfoncé,puis faites glisser le curseur à l’écran). Utilisez un tissu doux, légèrement humide et sans peluche. Évitez que toute humidité pénètre dans les orifices de l’appareil. N’utilisez pas de produit lavevitre, détergent domestique, aérosol, solvant, alcool, ammoniac ou produit abrasif pour nettoyer l'iPod touch. Redémarrage et réinitialisation de l’iPod touch En cas de dysfonctionnement, le redémarrage ou la réinitialisation de l’iPod touch devrait résoudre le problème. Redémarrage de l’iPod touch : Maintenez le bouton de Marche/Veille enfoncé jusqu’à l’apparition du curseur rouge. Faites glisser votre doigt sur le curserur pour éteindre l’iPod touch. Pour rallumer l’iPod touch, appuyez sur le bouton de Marche/Veille jusqu’à l’apparition du logo Apple. Réinitialisation de l’iPod touch. Maintenez simultanément enfoncés les boutons de Marche/Veille et du menu principal pendant au moins dix secondes jusqu’à l’apparition du logo Apple. Pour plus de suggestions de dépannage, consultez la section L’annexeªDépannage,» à la page 111. 30 Chapitre 2 Notions élémentaires31 L’iPod touch synchronise avec iTunes sur votre ordinateur pour obtenir des morceaux, vidéos et autres contenus que vous avez rassemblés dans votre bibliothèque iTunes. Pour plus de renseignements sur l’ajout de musique et d’autres éléments multimédias à votre bibliothèque iTunes, ouvrez iTunes et choisissez Aide > Aide iTunes. Obtention de musique, vidéo, etc. Pour obtenir de la musique, des vidéos et des podcasts sur votre iPod touch, vous pouvez configurer iTunes sur votre ordinateur de manière à synchroniser le contenu de votre bibliothèque, ou gérer manuellement les éléments multimédias que vous placez sur votre iPod touch. Synchronisation de contenu à partir d’iTunes Vous pouvez obtenir de la musique, de la vidéo et d’autres contenus sur votre iPod touch en synchronisant le contenu à partir d’iTunes. Vous pouvez synchroniser tous vos éléments multimédias ou sélectionner certains morceaux, vidéos et podcasts. Configuration d’iTunes de manière à synchroniser le contenu iPod : 1 Connectez l’iPod touch à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez iPod touch dans la barre latérale. 3 Dans les onglets Musique, Films, Émissions TV et Podcasts, sélectionnez le contenu que vous souhaitez transférer sur votre iPod touch. Par exemple, vous pouvez synchroniser certaines listes de lecture de musique et les trois épisodes les plus récents de votre podcast vidéo préféré. 4 Cliquez sur Appliquer. Seuls les morceaux et les vidéos codés dans des formats gérés par l’iPod touch sont transférés sur l’iPod touch. Pour plus de renseignements sur les formats gérés par l’iPod touch, consultez la section ªUn morceau, une vidéo ou autre ne fonctionne pas» à la page 115. 3 Musique et vidéoSi la bibliothèque iTunes contient plus morceaux que ne peut en stocker votre iPod touch, iTunes propose de créer une liste de lecture spéciale pour synchroniser avec l’iPod touch. iTunes remplit la liste de lecture à partir d’une sélection de votre bibliothèque. Vous pouvez ajouter ou supprimer des morceaux à la liste de lecture et synchroniser à nouveau. Si vous écoutez une partie d’un podcast ou d’un livre audio, l’endroit où vous vous êtes arrêté est inclus lors de la synchronisation du contenu avec iTunes. Si vous avez commencé l’écoute sur l’iPod touch, vous pouvez reprendre où vous vous êtes arrêté en utilisant iTunes sur votre ordinateur, et inversement. Pour plus de renseignements sur l’utilisation d’iTunes pour obtenir de la musique et d’autres éléments multimédias sur votre ordinateur, consultez la section ªÉléments né- cessaires» à la page 5. Gestion manuelle du contenu La fonction de gestion manuelle vous permet de choisir seulement la musique, les vidéos et les podcasts que vous souhaitez avoir sur votre iPod touch. Configuration de l’iPod touch pour la gestion manuelle de contenu : 1 Connectez l’iPod touch à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez iPod touch dans la barre latérale. 3 Cliquez sur l’onglet Résumé et sélectionnez « Gérer manuellement la musique et les clips vidéo ». 4 Cliquez sur Appliquer. Ajout d’éléments à l’iPod touch : Faites glisser un morceau, une vidéo, un podcast ou une liste de lecture de votre bibliothèque vers iPod touch (dans la barre latérale). Cliquez en maintenant la touche Maj ou Commande enfoncée pour sélectionner plusieurs éléments à ajouter simultanément. iTunes synchronise immédiatement le contenu. Si vous désélectionnez l’option « Gérer manuellement la musique et les clips vidéo », le contenu que vous avez ajouté manuellement est supprimé de l’iPod touch la prochaine fois qu’iTunes synchronise le contenu. Suppression d’éléments de l’iPod touch : Connectez l’iPod touch à votre ordinateur puis sélectionnez l’icône iPod touch dans la barre latérale d’iTunes. Cliquez sur le triangle d’expansion situé à gauche de l’icône pour afficher le contenu. Sélectionnez une zone de contenu, par exemple Musique ou Films, puis sélectionnez les éléments que vous souhaitez supprimer et appuyez sur la touche Suppr du clavier. La suppression d’un élément de l’iPod touch ne supprime pas l’élément de votre bibliothèque iTunes. 32 Chapitre 3 Musique et vidéoChapitre 3 Musique et vidéo 33 Important : Si vous supprimez un élément d’iTunes, il sera également supprimé de l’iPod touch à la prochaine synchronisation. Transfert de contenu acheté à partir d’un autre ordinateur Vous pouvez transférer du contenu présent sur l’iPod touch, qui a été acheté à l’aide d’iTunes sur un ordinateur d’une bibliothèque iTunes vers un autre ordinateur autorisé. L’ordinateur doit être autorisé à lire du contenu à partir de votre compte iTunes. Pour autoriser l’ordinateur, ouvrez iTunes sur l’ordinateur et choisissez Store > Autoriser l’ordinateur. Transfert de contenu acheté : Connectez l’iPod touch à l’autre ordinateur. iTunes vous demande si vous souhaitez transférer le contenu acheté. Conversion de vidéos pour l’iPod touch Vous pouvez ajouter des vidéos autres que celles que vous avez achetées auprès de l’iTunes Store sur votre iPod touch, par exemple des vidéos que vous avez créées dans iMovie sur un Mac ou des vidéos que vous avez téléchargées sur Internet puis ajoutées à iTunes. Si vous essayez d’ajouter une vidéo sur l’iPod touch à partir d’iTunes et qu’un message indique que la vidéo ne peut pas être lue sur l’iPod touch, vous pouvez la convertir. Conversion d’une vidéo pour qu’elle fonctionne avec l’iPod touch: Sélectionnez la vidéo dans votre bibliothèque iTunes et choisissez Avancé > « Convertir la sélection pour l’iPod/iPhone ». Ajoutez ensuite la vidéo convertie à l’iPod touch. Musique et autres audios L’affichage Multi-Touch haute résolution fait de l’écoute de morceaux sur l’iPod touch une expérience tout aussi visuelle que musicale. Vous pouvez faire défiler vos listes de lecture ou utiliser Cover Flow pour explorer les pochettes de vos albums. AVERTISSEMENT : Des renseignements importants sur la prévention de la perte d'audition sont disponibles dans le Guide des informations importantes sur le produit à la page www.apple.com/ca/fr/support/manuals/ipodtouch. Lecture de morceaux Exploration de votre collection : Touchez Listes de lecture, Artistes ou Morceaux. Touchez Plus pour explorer les albums, les livres audio, les compilations, les compositeurs, les genres ou les podcasts. Lecture d’un morceau : Touchez le morceau.Contrôle de la lecture de morceaux Lorsque vous écoutez un morceau, l’écran À l’écoute apparaît. Suivant/Avance rapide Lecture/Pause Retour Liste des pistes Précédent/Retour rapide Volume Mettre en pause un morceau Touchez ou cliquez sur le bouton du micro du casque d’écoute de l’iPod touch. Reprendre la lecture Touchez ou cliquez sur le bouton du micro du casque d’écoute de l’iPod touch. Augmenter ou diminuer le volume Faites glisser le curseur de volume ou utilisez les boutons latéraux de l’iPod touch. Redémarrer un morceau ou un chapitre de livre audio ou de podcast Touchez . Passer au morceau ou chapitre de livre audio ou de podcast précédent ou suivant Touchez deux fois pour passer au morceau précédent. Touchez pour passer au morceau suivant ou appuyez deux fois rapidement sur le bouton du micro du casque d’écoute de l’iPod touch. Effectuer un retour ou une avance rapide Touchez ou et gardez le doigt dessus. Plus vous maintenez le doigt longtemps sur la commande, plus l’opération de retour ou d’avance rapide s’accélère. Retour aux listes de navigation de l’iPod Touchez ou balayez vers la droite par dessus la couverture de l’album. Retour à l’écran À l’écoute Touchez À l’écoute. Afficher les paroles d’un morceau Touchez la couverture de l’album pendant la lecture du morceau. (les paroles n’apparaissent que si vous les avez ajoutées au morceau à l’aide de la fenêtre Infos du morceau dans iTunes.) 34 Chapitre 3 Musique et vidéoChapitre 3 Musique et vidéo 35 Vous pouvez afficher les commandes de lecture à tout moment lorsque vous écoutez de la musique et utilisez une autre application, ou même lorsque l’iPod touch est verrouillé, en double-cliquant le bouton principal . Si vous utilisez une application, les commandes de lecture apparaissent par-dessus l’application. Après avoir utilisé les commandes, vous pouvez les fermer ou toucher Musique pour passer à l’écran À l’écoute. Si l’iPod touch est verrouillé, les commandes apparaissent à l’écran puis disparaissent automatiquement lorsque vous avez fini de les utiliser. Commandes supplémentaires À partir de l’écran À l’écoute, touchez la pochette de l’album. Le commandes de répétition et de lecture aléatoire apparaissent, ainsi que le défileur, le temps écoulé, le temps restant et le numéro du morceau. Les paroles du morceau apparaissent également si vous les avez ajoutées au morceau dans iTunes. Défileur Répétition Aléatoire Tête de lectureRégler l’iPod touch pour la répétition de morceaux Touchez . Touchez à nouveau pour régler l’iPod touch de manière à répéter seulement le morceau actuel. = l’iPod touch est réglé de manière à répéter tous les morceaux de l’album ou la liste en cours. = l’iPod touch est réglé de manière à répéter sans arrêt le morceau en cours de lecture. = l’iPod touch n’est pas réglé pour répéter les morceaux. Passer à n’importe quel endroit d’un morceau Faites glisser la tête de lecture le long du défileur. Régler l’iPod touch pour le choix aléatoire de morceaux Touchez . Touchez à nouveau pour régler l’iPod touch de manière à jouer les morceaux dans l’ordre. = l’iPod touch est réglé de manière à choisir aléatoirement les morceaux. = l’iPod touch est réglé de manière à lire les morceaux dans l’ordre. Choisir aléatoirement les pistes d’une liste de lecture, d’un album ou de toute autre liste de morceaux Touchez Aléatoire en haut de la liste. Par exemple, pour jouer les morceaux dans un ordre aléatoire sur l’iPod touch, choisissez Morceaux > Aléatoire. Que l’iPod touch soit ou non réglé sur la lecture aléatoire, si vous touchez Aléatoire en haut d’une liste des morceaux, l’iPod touch la lit dans un ordre aléatoire. Exploration des pochettes d’album en mode Cover Flow Lorsque vous explorez votre musique, vous pouvez faire pivoter l’iPod touch d’un quart de tour pour afficher votre contenu iTunes en mode Cover Flow et explorer votre musique par pochette d’album. 36 Chapitre 3 Musique et vidéoChapitre 3 Musique et vidéo 37 Affichage du contenu dans Cover Flow Faites pivoter l’iPod touch d’un quart de tour. Parcourir les pochettes d’album Faites glisser ou « feuilletez » vers la gauche ou la droite. Affichage des pistes d’un album Touchez une pochette ou . Lire une piste Touchez la piste. Faites défiler vers le haut ou le bas pour faire défiler les pistes. Revenir à la pochette Touchez la barre de titre ou touchez à nouveau. Lire ou mettre en pause le morceau actuel Touchez ou . Si vous utilisez le casque stéréo inclus, appuyez sur le bouton du microphone. Affichage de toutes les pistes d’un album Affichage de toutes les pistes de l’album contenant le morceau à l’écoute : À partir de l’écran À l’écoute, touchez . Touchez une piste pour la lire. Touchez la vignette de la pochette de l’album pour revenir à l’écran À l’écoute. Barre de classement Retour à l’écran « À l’écoute » Pistes de l’album En affichage de la liste des pistes, vous pouvez affecter des notes aux morceaux. Vous pouvez utiliser des notes pour créer dans iTunes des listes de lecture intelligentes qui se mettent dynamiquement à jour pour inclure par exemple vos morceaux les mieux notés. Affectation d’une note à un morceau : Faites glisser votre pouce sur la barre de classements pour donner au morceau entre zéro et cinq étoiles. Création de listes de lecture directement sur l’iPod touch Création d’une liste de lecture On-The-Go : 1 Touchez Listes de lect. et touchez On-The-Go.2 Recherchez des morceaux à l’aide des boutons situés au bas de l’écran. Touchez un morceau ou une vidéo pour l’ajouter à la liste de lecture. Touchez Tous les morceaux en haut de toute liste de morceaux pour ajouter tous les morceaux de la liste. 3 Lorsque vous avez fini, touchez Terminé. Lorsque vous créez une liste de lecture On-The-Go puis synchronisez l’iPod touch à votre ordinateur, la liste de lecture est enregistrée sur l’iPod touch dans votre bibliothèque iTunes puis supprimée de l’iPod touch. La première est enregistrée sous le nom « On-The-Go 1 », la deuxième sous « On-The-Go 2 » et ainsi de suite. Pour remettre une liste de lecture sur l’iPod touch, sélectionnez l’iPod touch dans la barre latérale d’iTunes, cliquez sur l’onglet Musique et réglez la liste de lecture pour qu’elle se synchronise. Modification d’une liste de lecture On-The-Go :Touchez Listes de lect., On-The-Go et Modifier, puis effectuez l’une des actions suivantes :  Pour déplacer un morceau vers le haut ou vers le bas dans la liste, faites glisser à côté du morceau.  Pour supprimer un morceau de la liste de lecture, touchez à côté du morceau en question puis touchez Supprimer.Lorsque vous supprimez un morceau d’une liste de lecture On-The-Go, il n’est pas supprimé de l’iPod touch.  Pour effacer toute la liste de lecture, touchez Effacer la liste de lecture.  Pour ajouter plus de morceaux, touchez . Vidéos L’iPod touch vous permet de visionner du contenu vidéo comme des films, des clips et des podcasts. Si une vidéo contient des chapitres, vous pouvez passer au chapitre suivant ou précédent ou activer une liste pour lancer la lecture à partir du chapitre de votre choix. Si une vidéo propose plusieurs langues, vous pouvez choisir celle de l’audio ou celle du sous-titrage. Lecture de vidéos Lecture de vidéo : Touchez Vidéos puis la vidéo en question. Affichage des commandes de lecture : Touchez l’écran pour afficher les commandes. Touchez à nouveau pour les masquer. 38 Chapitre 3 Musique et vidéoChapitre 3 Musique et vidéo 39 Dès qu’une partie suffisante de la vidéo s’est téléchargée, la lecture commence. Les vidéos sont lues en mode Écran large pour profiter au mieux de l’affichage. Échelle Lecture/Pause Redémarrer/ Avance rapide Retour rapide Tête de lecture Volume Défileur Run de Gnarls Barkley est disponible sur iTunes dans les pays sélectionnés. Lire ou mettre en pause une vidéo Touchez ou . Augmenter ou diminuer le volume Faites glisser le curseur de volume. Redémarrer une vidéo Faites glisser complètement sur la gauche la tête de lecture sur le défileur, ou touchez si la vidéo n’inclut pas de chapitres. Passage au chapitre précédent ou suivant (le cas échéant) Touchez pour revenir au chapitre précédent. Touchez pour passer au chapitre suivant. Lecture d’un chapitre donné (le cas échéant) Touchez , puis choisissez un chapitre dans la liste. Effectuer un retour ou une avance rapide Touchez ou et gardez le doigt dessus. Passer directement à un point particulier d’une vidéo Faites glisser la tête de lecture le long du défileur. Interrompre une vidéo avant sa fin Touchez Terminé ou appuyez sur le bouton principal .Redimensionner une vidéo de manière à remplir l’écran ou à s’adapter à l’écran Touchez pour que la vidéo remplisse l’écran. Touchez pour qu’elle s’adapte à la taille de l’écran. Vous pouvez également double-toucher la vidéo pour qu’elle remplisse l’écran ou pour qu’elle s’y adapte. Lorsque vous redimensionnez une vidéo de manière à remplir l’écran, il est possible que les côtés ou la partie supérieure soient éliminés de l’affichage. Lorsque vous la redimensionnez de manière à l’adapter à l’écran, il est possible que des barres noires apparaissent en dessous, audessus ou sur les côtés de la vidéo. Sélection d’une autre langue audio (le cas échéant) Touchez , puis choisissez une langue dans la liste Audio. Affichage ou masquage des sous-titres (le cas échéant) Touchez , puis choisissez une langue ou l’option Désactivé dans la liste Sous-titrage. Visionnage de films loués Il vous est possible de louer des films depuis l’iTunes Store pour les visionner sur l’iPod touch. iTunes vous permet de les louer et de les transférer directement sur votre iPod touch. (La location de film n’est pas disponible partout. iTunes version 7.6 ou ulté- rieure, et QuickTime version 7.4.5 ou ultérieure sont requis.) Les films loués ne sont visionnables que pour un temps limité. Le temps qui vous reste pour finir de regarder un film en location apparaît à côté de son titre. Les films sont ensuite automatiquement supprimés à leur expiration. Consultez l’iTunes Store pour connaître les délais d’expiration avant de louer un film. Transfert de films loués sur l’iPod touch: Connectez l’iPod touch à votre ordinateur. Sélectionnez ensuite iPod touch dans la barre latérale d’iTunes, cliquez sur Films, et sélectionnez les films loués que vous souhaitez transférer. Assurez-vous que votre ordinateur est connecté à Internet. Visionnage d’un film loué : Choisissez Vidéos puis sélectionnez un film. 40 Chapitre 3 Musique et vidéoChapitre 3 Musique et vidéo 41 Visionnage de vidéos sur un téléviseur Vous pouvez connecter l’iPod touch à votre téléviseur et regarder vos vidéos sur un écran de plus grande dimension. Utilisez le câble AV Composant Apple, AV Composite Apple, ou tout autre câble compatible iPod touch autorisé. Vous pouvez également utiliser ces câbles avec la station d’accueil Apple Universal Dock pour connecter l’iPod touch à votre téléviseur (La station d’accueil Apple Universal Dock est fournie avec une télécommande qui vous permet de commander la lecture à distance.) Les câbles et stations d’accueil Apple sont disponibles à la vente séparément à la page www.apple.com/ca/fr/ipodstore. Suppression de vidéos à partir de l’iPod touch Vous pouvez supprimer de vidéos de l’iPod touch pour économiser de l’espace. Suppression de vidéo : Dans les listes vidéo, balayez vers la gauche ou la droite sur la vidéo puis touchez Supprimer. Lorsque vous supprimez une vidéo (autre qu’un film loué) à partir de l’iPod touch, elle n’est pas supprimée de votre bibliothèque iTunes et vous pouvez la synchroniser à nouveau vers votre iPod touch ultérieurement. Si vous ne souhaitez pas synchroniser à nouveau la vidéo sur l’iPod touch, configurez iTunes de manière à ne plus le faire. Voir la section ªÉléments nécessaires» à la page 5. Important : Si vous supprimez un film en location depuis l’iPod touch, il est supprimé définitivement et ne peut pas être transféré à nouveau vers votre ordinateur. Réglage d’une minuterie de veille Vous pouvez régler l’iPod touch de manière à interrompre la lecture de musique ou de vidéos après un certain temps. Réglage d’une minuterie de veille : Dans l’écran d’accueil, choisissez Horloge > Minuteur, puis feuilletez pour régler le nombre d’heures et de minutes. Touchez À expiration et choisissez Mettre l’iPod en veille, touchez Choisir puis touchez Démarrer pour lancer la minuterie. À l’expiration de la minuterie, l’iPod touch interrompt la lecture de la musique ou de la vidéo, ferme les éventuelles applications ouvertes et se verrouille.Modification des boutons de navigation Vous pouvez remplacer les boutons Listes de lecture, Artiste, Morceaux ou Vidéos situés au bas de l’écran par d’autres que vous utilisez plus fréquemment. Par exemple, si vous écoutez souvent des podcasts et ne regardez pas beaucoup de vidéos, vous pouvez remplacer le bouton Vidéos par le bouton Podcasts. Modification des boutons de navigation : Touchez Plus puis Modifier, puis faites glisser un bouton vers le bas de l’écran, par-dessus celui que vous souhaitez remplacer. Vous pouvez faire glisser vers la gauche ou la droite les boutons situés au bas de l’écran afin de les réarranger. Touchez Terminé lorsque vous avez fini. Touchez Plus à tout moment pour accéder aux boutons que vous avez remplacés. 42 Chapitre 3 Musique et vidéo43 L'iPod touch vous permet de toujours transporter vos photos avec vous de manière à les partager avec vos proches et vos collègues. Synchronisation de photos avec votre ordinateur iTunes peut synchroniser vos photos avec les applications suivantes :  Mac : iPhoto 4.0.3 ou ultérieur, ou Aperture  PC : Adobe Photoshop Album 2.0 ou ultérieur, ou Adobe Photoshop Elements 3.0 ou ultérieur ªÉléments nécessaires» à la page 5 Voir la section “Éléments nécessaires”. Visionnage de photos Vous pouvez visionner dans Photos les photos synchronisées à partir de votre ordinateur. Visualisation de photos : 1 Dans Photos:  Touchez Photothèque pour visualiser toutes vos photos.  Touchez un album pour visualiser uniquement ces photos. 2 Touchez une vignette pour afficher la photo en plein écran. 4 PhotosAfficher ou masquer les commandes : Touchez la photo en plein écran pour afficher les commandes. Touchez à nouveau pour les masquer. Affichage d’une photo en mode paysage : Faites pivoter l’iPod touch d’un quart de tour. La photo se réoriente automatiquement et couvre tout l’écran si elle est en format Paysage. Zoom avant sur une partie d’une photo : Double-touchez l’endroit sur lequel vous souhaitez zoomer. Double-touchez à nouveau pour effectuer un zoom arrière Vous pouvez également pincer l’image pour l’agrandir ou écarter les doigts pour la réduire. Exploration d’une photo: Faites glisser la photo. 44 Chapitre 4 PhotosChapitre 4 Photos 45 Affichage de la photo précédente ou suivante : Feuilletez vers la gauche ou la droite Touchez l’écran pour afficher les commandes puis ou . Diaporamas Vous pouvez visualiser vos photos dans un diaporama, accompagné d’une musique de fond. Affichage de photos dans un diaporama : Choisissez un album photo, puis touchez . Vous pouvez également toucher pour démarrer un diaporama lorsque vous visualisez une photo individuelle. Si vous ne voyez pas , touchez la photo pour afficher les commandes. Arrêt d’un diaporama : Touchez l’écran. Réglage d’un diaporama : Dans Réglages, choisissez Photos puis réglez les options suivantes :  Pour définir la durée d’apparition de chaque diapositive, touchez Afficher chaque photo pendant puis choisissez une durée.  Pour définir des effets de transition lors du passage d’une photo à la suivante, touchez Transition puis choisissez un type de transition.  Pour définir la répétition des diaporamas, activez ou désactivez Répéter.  Pour définir l’affichage aléatoire des photos, activez ou désactivez Aléatoire. Écoute de musique pendant un diaporama : Dans iPod, jouez un morceau puis choisissez Photos dans l’écran d’accueil et démarrez un diaporama.Fond d’écran Une photo apparaît en tant que fond d’écran lorsque vous déverrouillez votre iPod touch. Choix d’une photo comme fond d’écran : 1 Choisissez une photo, touchez , puis touchez Utiliser en fond d’écran. 2 Faites glisser la photo pour la déplacer, pincez-la pour la réduire ou écartez les doigts pour l’agrandir, jusqu’à ce qu’elle prenne les dimensions souhaitées. 3 Touchez Valider. Vous pouvez également choisir parmi plusieurs images de fond d’écran incluses sur l’iPod touch en choisissant Réglages > Fond d’écran >Fond d’écran à partir de l’écran d’accueil. Enregistrement d’images à partir d’un message électronique ou d’une page web Vous pouvez ajouter à votre photothèque des images jointes à un message électronique ou à une page web. Ajout de photo à votre photothèque : Maintenez votre doigt sur la photo puis touchez Enregistrer l’image. L’image est ajoutée à votre album Photothèque. Vous pouvez télécharger les images de votre dans l’application photo de votre ordinateur en connectant votre iPod touch à votre ordinateur. Envoi d’une photo par courrier électronique Envoi d’une photo par courrier électronique : Choisissez une photo, touchez , puis Envoyer par courrier. L'iPod touch doit être configuré pour le courrier électronique. Voir ªOrganisation du courrier électronique» à la page 74. Envoi de photo à une Galerie MobileMe Si vous avez un compte MobileMe, vous pouvez directement envoyer des photos de votre iPod touch vers une galerie que vous avez créée. Vous pouvez également envoyer les photos vers la galerie MobileMe d’une autre personne si celle-ci a activé les contributions par courrier électronique. Avant de pouvoir envoyer des photos à une galerie, vous devez :  configurer votre compte MobileMe sur l’iPod touch 46 Chapitre 4 PhotosChapitre 4 Photos 47  publier une galerie MobileMe et autoriser le téléchargement par courrier électronique Pour plus d’informations sur la création de galeries, consultez l’Aide MobileMe. Envoi de photo à votre galerie : Choisissez une photo et touchez , puis touchez Envoyer à la Galerie. Attribution d’une photo à un contact Vous avez la possibilité d’attribuer une photo à un contact. Attribution d’une photo à un contact : 1 Choisir une photo enregistrée sur iPod touch et toucher . 2 Touchez « Assigner à un contact » puis désignez le contact. 3 Positionnez et redimensionnez la photo jusqu’à ce qu’elle ait l’aspect souhaité. Faites glisser la photo pour la déplacer, pincez les doigts pour l’agrandir et écartez-les pour la réduire. 4 Touchez Valider. Vous pouvez également affecter une photo à un contact dans Contacts en touchant Modifier, puis en touchant l’icône d’image.48 iTunes Wi-Fi Music Store Vous pouvez effectuer des recherches dans le catalogue musical de l’iTunes Wi-Fi Music Store ou parcourir, écouter des extraits, acheter et télécharger des morceaux et des albums, le tout directement de l’iPod touch. Le contenu acheté est automatiquement copié dans votre bibliothèque iTunes dès que vous synchronisez l’iPod touch avec votre ordinateur. Pour pouvoir utiliser l’iTunes Wi-Fi Music Store, vous devez accéder à un réseau Wi-Fi connecté à Internet à l’aide de votre iPod touch. Pour plus de renseignements sur la connexion à un réseau Wi-Fi, consultez la section ªConnexion à Internet» à la page 28. Vous aurez également besoin d’un compte iTunes Store pour acheter des morceaux en mode Wi-Fi (l’iTunes Wi-Fi Music Store est seulement disponibles dans certains pays). Si vous ne disposez encore pas d’un compte iTunes Store, ouvrez iTunes sur votre ordinateur et choisissez Store > Compte pour en configurer un. Remarque : Vous ne pouvez pas accéder à l’iTunes Wi-Fi Music Store par le biais d’un réseau de données cellulaire. Si vous tentez d’accéder à l’iTunes Wi-Fi Music Store sans vous connecter à un réseau Wi-Fi, un message d’erreur s’affiche. Recherche de morceaux et d’albums Parcourez les sélections pour voir les nouveautés et les recommandations de l’iTunes Wi-Fi Music Store. Parcourez les classements pour voir les morceaux et albums les plus vendus dans plusieurs catégories. Si vous recherchez un morceau, un album ou un artiste donné, utilisez le champ Recherche>. 5 iTunes StoresChapitre 5 iTunes Stores 49 Exploration de morceaux et albums recommandés : Touchez Sélection et sélectionnez une catégorie en haut de l’écran. Exploration des classements de morceaux et albums : Touchez Classements, choisissez une catégorie, puis touchez Classement morceaux ou Classement albums.Recherche de morceaux et albums : Touchez Recherche, le champ de recherche, saisissez un ou plusieurs mots, puis touchez Rechercher. Affichage des morceaux d’un album Touchez l’album. Affichage de l’album contenant un morceau : Double-touchez le morceau. Parcours des sélections Starbucks Si vous vous connectez à un réseau Wi-Fi Starbucks dans certains emplacements Starbucks (aux États-Unis seulement), l’icône Starbucks apparaît au bas de l’écran à côté de Sélection. Touchez l’icône Starbucks pour connaître le morceau diffusé dans le café et pour parcourir les collections Starbucks de titres recommandés. Une liste des emplacements Starbucks désignés se trouve à la page www.apple.com/itunes/starbucks. 50 Chapitre 5 iTunes StoresChapitre 5 iTunes Stores 51 Découverte du morceau à l’écoute : Touchez Starbucks. Le morceau en cours de lecture apparaît en haut de l’écran. Touchez le morceau pour accéder à l’album qui le contient et retrouver les autres morceaux de l’album. Affihage des Morceaux récents et d’autres listes de lectures Starbucks : Touchez Starbucks, puis choisissez Morceaux récents l’une des listes de lecture Starbucks. Achat de morceaux et d’albums Lorsque vous trouvez un morceau ou un album qui vous plaît dans l’iTunes Wi-Fi Music Store, vous pouvez l’acheter et le télécharger sur l’iPod touch. Il vous est possible d’écouter un extrait du morceau avant de l’acheter pour vous assurer qu’il s’agit bien d’un morceau que vous voulez. Dans les emplacements Starbucks désignés (disponible seulement aux États-Unis), vous pouvez également écouter un extrait du morceau diffusé, et l’acheter le cas échéant, ainsi que d’autres morceaux des collections Starbucks de titres recommandés. Écoute d’un extrait de morceau : Touchez le morceau. Achat et téléchargement d’un morceau ou album : 1 Touchez le prix, puis l’option Acheter. Si vous aviez ouvert une session sur votre compte iTunes Store dans iTunes la dernière fois que vous avez synchronisé votre iPod touch, vous n’avez pas besoin de saisir à nouveau votre identifiant de compte. Dans le cas contraire, il vous est demandé de saisir votre identifiant. 2 Saisissez votre mot de passe, puis touchez OK. Votre achat est débité de votre compte iTunes Store. Pour tout achat supplémentaire effectué dans un délai de quinze minutes, le mot de passe ne vous est pas redemandé.Un avertissement s'affiche si vous avez déjà acheté un ou plusieurs morceaux d’un album. Touchez Acheter si vous voulez acheter l’intégralité de l’album, y compris les morceaux déjà acquis, ou touchez Annuler si vous voulez acheter seulement des morceaux précis parmi ceux restants. Certains albums prévoient du contenu en bonus, téléchargé dans la bibliothèque iTunes de votre ordinateur. Tout ces bonus ne sont pas transférés directement sur votre iPod touch. Affichage du statut des morceaux et albums téléchargés : Touchez Téléchargés. Pour interrompre un téléchargement, touchez . Si vous avez besoin d’éteindre votre iPod touch ou de quitter la zone de votre connexion Wi-Fi, vous pouvez interrompre le téléchargement sans inquiétude. L’iPod touch redémarre le téléchargement lorsque l’iPod touch accède à un réseau WiFi connecté à Internet. Sinon, si vous ouvrez iTunes sur votre ordinateur, l’application termine alors le téléchargement sur votre bibliothèque iTunes. Les morceaux achetés s’ajoutent à une liste de lecture intitulée Achats sur l’iPod touch. Si vous supprimez cette liste, iTunes en crée une nouvelle lorsque vous achetez un article auprès de l’iTunes Wi-Fi Music Store. App Store Vous pouvez directement rechercher, explorer, acheter et télécharger des applications à partir de l’App Store sur votre iPod touch, ainsi que rédiger des avis. Vous pouvez également installer les applications que vous avez achetées ou téléchargées par le biais d’iTunes sur votre ordinateur lors de votre dernière synchronisation de l’iPod touch. Les applications que vous téléchargez et installez à partir de l’App Store sur votre iPod touch sont sauvegardées dans votre bibliothèque iTunes la prochaine fois que vous synchronisez votre iPod touch avec votre ordinateur. Pour utiliser l’App Store, l’iPod touch doit être connecté à Internet. Vous aurez également besoin d’un compte iTunes Store (disponible dans de nombreux pays) afin de télécharger des applications. Si vous ne disposez encore pas d’un compte iTunes Store, ouvrez iTunes sur votre ordinateur et choisissez Store > Compte pour en configurer un. Exploration et recherche Explorez les sélections, les nouveautés et les recommandations de l’App Store. Parcourez les 25 applications les plus populaires. Si vous recherchez une application donnée, utilisez Recherche. 52 Chapitre 5 iTunes StoresChapitre 5 iTunes Stores 53 Exploration des applications sélectionnées : Touchez Sélection et sélectionnez une catégorie sélectionnée en haut de l’écran. Exploration par catégorie : Touchez Catégories et sélectionnez une genre pour afficher une liste d’applications.Exploration des 25 applications les plus téléchargées : Touchez Top 25 puis parcourez la liste d’applications. Recherche d’applications : Touchez Recherche, le champ de recherche, saisissez un ou plusieurs mots, puis touchez Rechercher. 54 Chapitre 5 iTunes StoresChapitre 5 iTunes Stores 55 Écran Informations Touchez n’importe quelle application d’une liste pour afficher davantage d’informations, par exemple le prix courant de l’application, les avis rédigés et d’autres informations. Si vous avez déjà installé l’application, la mention « Installée » s’affiche sur l’écran d’informations à la place du prix. Envoi par courrier électronique d’un lien vers une application : À partir de l’écran Infos, touchez Recommander à un ami. Consultation d’avis : Dans l’écran Infos, touchez Avis. Téléchargement d’applications Lorsque vous trouvez une application qui vous plaît dans l’App Store, vous pouvez l’acheter et la télécharger sur votre iPod touch. Si l’application est gratuite, vous pouvez la télécharger sans frais après avoir fourni les informations de votre compte iTunes. Une fois que vous téléchargez une application, elle s’installe immédiatement sur votre iPod touch. Achat et téléchargement d’application : 1 Touchez le prix (ou touchez Gratuit), puis touchez Acheter. Si vous aviez ouvert une session sur votre compte iTunes Store dans iTunes la dernière fois que vous avez synchronisé votre iPod touch, vous n’avez pas besoin de saisir à nouveau votre identifiant de compte. Dans le cas contraire, il vous est demandé de saisir votre identifiant. 2 Saisissez votre mot de passe, puis touchez OK.Les téléchargements d’achats sont débités sur votre compte iTunes Store. Pour tout téléchargement supplémentaire effectué dans un délai de quinze minutes, le mot de passe ne vous est pas redemandé. Consultation du statut du téléchargement d’applications : Une fois que vous avez commencé le téléchargement d’une application, son icône apparaît sur votre écran d’accueil et indique le statut du téléchargement et de l’installation. Si vous avez besoin d’éteindre votre iPod touch ou de quitter la zone de votre connexion réseau, vous pouvez interrompre le téléchargement sans inquiétude. L’iPod touch redémarre le téléchargement lorsque l’iPod touch accède à un réseau connecté à Internet. Suppression d’applications de l’App Store Vous pouvez supprimer des applications que vous avez installées à partir de l’App Store. Si vous supprimez une application, les données associées à l’application ne seront plus à la disposition de l’iPod touch, même si vous réinstallez l’application. Vous pouvez réinstaller à partir de votre bibliothèque iTunes n’importe quelle application et les éventuelles donnée associées à partir du moment où vous avez sauvegardé l’application par synchronisation avec l’ordinateur. Si vous essayez de supprimer une application qui n’a pas été sauvegardée sur votre ordinateur, une alarme apparaît. Suppression d’une application de l’App Store : 1 Touchez l’icône d’une application de l’écran d’accueil et maintenez le doigt dessus jusqu’à ce que les icônes se mettent à bouger. 2 Touchez le « x » situé dans le coin de l’application à supprimer. 3 Touchez Supprimer, puis appuyez sur le bouton principal pour enregistrer votre disposition actuelle. Pour écraser les données associées à une application, utilisez l’option « Effacer contenu et réglages » dans les réglages de l’iPod touch. Consultez la section ªRéinitialisation de l'iPod touch» à la page 102. Rédaction d’avis et signalement de problèmes Vous pouvez rédiger et soumettre vos propres avis sur une application ou signaler directement un problème applicatif sur l’iPod touch. Rédaction d’un avis : 1 Dans l’écran Infos, touchez Avis. 2 Dans l’écran Avis, touchez , puis « Rédiger un avis ». 56 Chapitre 5 iTunes StoresChapitre 5 iTunes Stores 57 3 Sélectionnez le nombre d’étoiles (entre 1 et 5) pour la note que vous donnez à l’application et saisissez le titre de l’avis et des commentaires facultatifs. Si vous avez rédigé des avis par le passé, votre pseudonyme est déjà indiqué. Dans le cas contraire, il vous est demandé de créer un pseudonyme pour votre avis. 4 Touchez Envoyer par courrier. Vous devez avoir ouvert une session sur votre compte iTunes Store pour pouvoir soumettre des avis. Signalement de problème : Dans l’écran Avis, touchez , puis touchez « Signaler un problème ». Sélectionnez un problème dans la liste, ou tapez des commentaires facultatifs et touchez Signaler. Mise à jour d’applications Chaque fois que vous accédez à l’App Store, il recherche des mises à jour éventuelles des applications que vous avez installées. Par défaut, l’App Store recherche également automatiquement des mises à jour chaque semaine. L’icône App Store indique le nombre total de mises à jour d’application disponibles. Si une mise à jour est disponible et que vous accédez à l’App Store, l’écran Mises à jour apparaît immédiatement. Les mises à jour d’application sont gratuites. Elles sont télé- chargées et installée automatiquement lorsque vous choisissez de le faire. Les mises à niveau d’application sont de nouvelles versions qui peuvent être achetées et télé- chargées à partir de l’App Store sur l’iPod touch ou à partir de l’iTunes Store sur votre ordinateur. Mise à jour d’une application : 1 Au bas de l’écran, touchez Mises à jour. 2 Touchez une application pour afficher plus de renseignements sur la mise à jour. 3 Touchez Mettre à jour. Mise à jour de toutes les applications : Au bas de l’écran, touchez Mises à jour puis touchez Tout mettre à jour. Si vous essayez de mettre à jour une application achetée à partir d’un autre compte iTunes Store, l’identifiant et le mot de passe du compte en question vous sont demandés avant le téléchargement de la mise à jour.Synchronisation du contenu acheté iTunes synchronise automatiquement les morceaux, albums et applications que vous avez achetés sur l’iPod touch vers votre bibliothèque iTunes lorsque vous connectez l’iPod touch à votre ordinateur. Ceci vous permet d’écouter sur votre ordinateur les articles que vous avez achetés et offre une sauvegarde si vous supprimez des applications ou du contenu acheté de votre iPod touch. «Les morceaux sont synchronisés dans la liste de lecture « Acheté sur ». iTunes crée la liste de lecture si elle n’existe pas. iTunes copie également vos achats dans la liste de lecture Achats utilisée pour les achats effectués sur votre ordinateur, si cette liste de lecture existe et qu’elle est configurée pour se synchroniser avec l’iPod touch. Les applications sont synchronisées dans la liste Applications de votre bibliothèque iTunes. iTunes crée la liste si elle n’existe pas. Vérification des achats Vous pouvez utiliser iTunes pour vérifier que tous les morceaux, vidéos, applications et autres articles que vous avez achetés auprès de l’iTunes Wi-Fi Music Store ou l’App Store se trouent dans votre bibliothèque iTunes. Il peut s’avérer judicieux de procéder ainsi si un téléchargement s’est interrompu. Vérification de vos achats : 1 Assurez-vous que votre ordinateur est connecté à Internet. 2 Dans iTunes, choisissez Store > Recherchez les achats effectués.. 3 Saisissez l’identifiant de votre compte iTunes Store et son mot de passe, puis cliquez sur Rechercher. Les achats qui ne se trouvent pas encore sur votre ordinateur sont téléchargés. La liste de lecture Achats reprend tous vos achats. Comme vous pouvez ajouter ou supprimer des éléments de la liste, cette dernière peut ne pas être exacte. Pour voir tous vos achats, assurez-vous d’avoir ouvert une session avec votre compte, choisissez Store > Visualiser mon compte, et cliquez sur Historique des achats. 58 Chapitre 5 iTunes StoresChapitre 5 iTunes Stores 59 Mise à jour de votre compte iPod touch récupère vos informations de compte iTunes Store depuis iTunes. Vous pouvez afficher et modifier les informations de votre compte iTunes Store en utilisant iTunes sur votre ordinateur. Affichage et modification des informations de votre compte iTunes Store : Dans iTunes, choisissez Store > Visualiser mon compte. Vous devez avoir ouvert une session sous votre compte iTunes Store. Si l’option « Visualiser mon compte » n’apparaît pas dans le menu Store, choisissez Store > Se connecter. Achat de musique ou d’applications à partir d’un autre compte iTunes Store : Ouvrez une session avec ce compte lorsque vous vous connectez à l’iTunes WiFi Music Store ou que vous achetez ou téléchargez une application de l’App Store.60 Safari Safari vous permet de surfer le web et de consulter des pages web sur l’iPod touch comme si vous utilisiez un ordinateur. Vous pouvez créer des signets sur l’iPod touch et les synchroniser avec votre ordinateur. Ajoutez des Web Clip pour accéder rapidement à vos sites favoris depuis l’écran d’accueil. Visualisation de pages web Vous pouvez afficher les pages web en mode portrait ou paysage. Faites pivoter l’iPod touch : la page web pivote alors et sa taille est ajustée automatiquement. Ouverture de pages web Ouverture d’une page web : Touchez le champ d’adresse puis tapez l’adresse web et touchez Accéder. Si le champ d’adresse n’est pas visible, touchez la barre d’état située en haut de l’écran pour faire rapidement défiler jusqu’au champ d’adresse situé en haut de la page web. 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 61 À mesure que vous tapez, les adresses web commençant avec les mêmes lettres apparaissent. Il s’agit de pages enregistrées dans les signets ou de pages que vous avez ouvertes récemment. Touchez une adresse pour accéder à cette page. Continuez à taper si vous souhaitez saisir une adresse web ne faisant pas partie de la liste. Effacement du texte dans le champ d’adresse : Touchez le champ d’adresse, puis touchez . Zoom et défilement Zoom arrière ou avant : Double-touchez une colonne sur une page web pour étendre la colonne. Double-touchez à nouveau pour effectuer un zoom arrière. Vous pouvez également pincer l’image pour l’agrandir ou la réduire manuellement. Défilement d’une page Faites glisser la page vers le haut, le bas ou le côté. Pendant le défilement, vous pouvez toucher et faire glisser n’importe quel endroit de la page sans activer les éventuels liens. Défilement d’une image sur une page web Utilisez deux doigts pour faire défiler une image sur une page web. Utiliser un doigt pour faire défiler la page web entière. Faites rapidement défiler jusqu’au début d’une page web Touchez la barre d’état dans la partie supérieure de l’écran iPod touch. Navigation dans les pages web Généralement, les liens présents dans des pages web vous dirigent vers d’autres sites. Suivi d’un lien sur une page web : Touchez le lien. Les liens sur l’iPod touch peuvent également afficher un emplacement dans Plans ou créer un message électronique préadressé. Pour revenir à Safari après qu’un lien a ouvert une autre application, appuyez sur le bouton du menu principal et touchez Safari.Afficher l’adresse de destination d’un lien Touchez le lien et maintenez votre doigt dessus. L’adresse apparaît à côté de votre doigt. Vous pouvez toucher une image et maintenir votre doigt dessus pour vérifier si elle contient un lien. Interruption du chargement d’une page web. Touchez . Actualisation d’une page web Touchez . Retour à la page précédente ou suivante Touchez ou au bas de l’écran. Retourner à une page visualisée récemment Touchez puis touchez Historique. Pour effacer l’historique, touchez Effacer. Envoi d’une adresse de page web par courrier électronique Touchez puis touchez « Envoyer un lien vers cette page par courrier électronique ». Enregistrement d’une image ou d'une photo sur votre album Pellicule Touchez et maintenez votre doigt sur l’image, puis touchez Enregistrer l’image. Ouverture de plusieurs pages Vous pouvez avoir jusqu’à huit pages ouvertes simultanément. Certains liens ouvrent automatiquement une nouvelle page au lieu de remplacer la page actuelle. Le nombre situé dans l’icône de pages au bas de l’écran indique le nombre de pages ouvertes. Si aucun nombre ne s’affiche, cela signifie qu’une seule page est ouverte. Par exemple : = une page est ouverte = trois pages sont ouvertes Ouverture d’une nouvelle page : Touchez puis touchez Nouvelle page. Accès à une autre page : Touchez et feuilletez vers la droite ou la gauche. Touchez la page que vous souhaitez afficher. 62 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 63 Fermeture d’une page : Touchez puis . Il est impossible de fermer une page si c’est la seule ouverte. Saisie de champs de texte Certaines pages web disposent de champs de texte et de formulaires à remplir. Appel du clavier Touchez à l’intérieur d’un champ de texte. Passage à un autre champ de texte Touchez un autre champ de texte ou touchez le bouton Suivant et Précédent. Envoi d’un formulaire Une fois que vous avez fini de remplir un formulaire, touchez Accéder ou Rechercher. Une fois que vous avez fini de remplir les champs de texte sur la page, touchez Accéder ou Rechercher. Fermeture du clavier sans envoyer le formulaire Touchez Terminé Recherche sur le Web Par défaut, Safari utilise Google pour effectuer les recherches. Vous pouvez également utiliser Yahoo! pour effectuer vos recherches. Recherche sur le web : 1 Touchez pour afficher le champ de recherche. 2 Tapez un mot ou une phrase décrivant ce que vous recherchez, puis touchez Google. 3 Touchez un lien dans la liste de résultats pour ouvrir une page web. Réglage de Safari pour utiliser les recherches Yahoo! : À partir de l’écran d’accueil , choisissez Réglages > Safari > Moteur de recherche, puis choisissez Yahoo!. Signets Vous pouvez mettre en signet des pages web que vous souhaitez consulter à nouveau ultérieurement. Mise en signet de page web : Ouvrez la page et touchez Touchez ensuite Ajouter un signet. Lorsque vous enregistrez un signet, vous pouvez modifier son titre. Par défaut, les signets sont enregistrés dans le dossier de plus haut niveau de Signets. Touchez Signets pour choisir un dossier différent. Si vous utilisez Safari sur un Mac, ou Safari ou Microsoft Internet Explorer sur un PC, vous pouvez synchroniser vos signets avec le navigateur web de votre ordinateur. Synchronisation de signets avec votre ordinateur : 1 Connectez l’iPod touch à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez iPod touch dans la barre latérale.3 Cliquez sur l’onglet Infos, sélectionnez “Synchronisez les signets ...” sous Navigateur web, puis cliquez sur Appliquer. ªSynchronisation avec iTunes» à la page 6 voir la section “Synchronisation avec iTunes”; Synchronisation de signets avec MobileMe : Dans Réglages sur l’iPod touch, sélectionnez Signets dans votre compte MobileMe.ªConfiguration de comptes.» à la page 11 Voir la section “Configuration de compte”. Ouverture d’une page web mise en signet : Touchez puis choisissez un signet ou touchez un dossier pour voir les signets qui s’y trouvent. Modification d’un signet ou d’un dossier de signets : Touchez , choisissez le dossier qui contient le signet ou le dossier que vous souhaitez modifier, puis touchez Modifier. Touchez , choisissez le dossier qui contient le signet ou le dossier que vous souhaitez modifier, puis touchez Modifier.  Pour créer un nouveau dossier, touchez Nouveau dossier.  Pour supprimer un signet ou un dossier, touchez , puis touchez Supprimer.  Pour repositionner un signet ou un dossier, faites glisser .  Pour en modifier le nom ou l’adresse, ou pour le changer de dossier, touchez le signet ou dossier. Lorsque vous avez terminé, touchez Terminé. Web Clip Ajoutez des Web Clip à l’écran d’accueil pour accélérer l’accès à vos pages web préfé- rées. Les Web Clip apparaissent sous forme d’icônes sur l’écran d’accueil. Vous pouvez les réarranger, ainsi que les autres icônes. Voir ªApplications iPod touch» à la page 17. Ajout d’un Web Clip: Ouvrez la page web et touchez Touchez ensuite « Ajouter à l’écran d’accueil ». Lorsque vous ouvrez un Web Clip, Safari effectue un zoom automatique et défile jusqu’à la zone de la page web affichée lorsque vous avez enregistré le Web Clip. La zone affichée est également utilisée pour créer l’icône pour le Web Clip sur votre écran d’accueil, à moins que la page web intègre sa propre icône. Lorsque vous ajoutez un Web Clip, vous pouvez modifier son nom. Si le nom est trop long (plus de 10 caractères environ), il risque d’apparaître abrégé sur l’écran d’accueil. Les Web Clip ne sont pas des signets et ne sont pas synchronisés par MobileMe ou iTunes. Suppression d’un Web Clip : 1 Touchez n’importe quelle icône de l’écran d’accueil et maintenez le doigt dessus jusqu’à ce que les icônes commencent à bouger. 64 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 65 2 Touchez le « x » situé dans l’angle du Web Clip que vous souhaitez supprimer. 3 Touchez Supprimer, puis appuyez sur le bouton principal pour enregistrer votre disposition actuelle. Calendrier Calendrier vous permet de visualiser vos événements dans une liste continue, présentée par jour ou par mois. Synchronisez l’iPod touch avec les calendriers de votre ordinateur. Créez, modifiez ou annulez des rendez-vous sur l’iPod touch et synchronisez-les avec votre ordinateur. Si vous avez un compte Microsoft Exchange, vous pouvez recevoir des invitations à des réunions et y répondre. Synchronisation de calendriers Vous pouvez synchroniser Calendrier d’une des manières suivantes :  Dans iTunes, utilisez les sous-fenêtres de préférences de l’iPod touch pour synchroniser avec iCal ou Microsoft Entourage sur un Mac, ou Microsoft Outlook 2003 ou 2007 sur un PC lorsque vous connectez l’iPod touch à votre ordinateur.ªSynchronisation avec iTunes» à la page 6 voir la section “Synchronisation avec iTunes”;  Dans les Réglages de l’iPod touch, sélectionnez Calendrier dans votre compte MobileMe ou Microsoft Exchange pour synchroniser sans fil les informations de votre calendrier.ªConfiguration de comptes.» à la page 11 Voir la section “Configuration de compte”. Ajout d’événements de calendrier à l’iPod touch Vous pouvez également saisir et modifier des événements de calendrier directement sur l’iPod touch. Ajout d’un événement : Touchez et saisissez les informations sur l’événement, puis touchez Terminé. Vous pouvez saisir les informations suivantes :  Titre  Lieu  Heures de début et de fin (ou activez Sur la journée si l’événement se déroule toute la journée)  Récurrence : aucune, tous les jours, toutes les semaines, toutes les deux semaines, tous les mois ou tous les ans  Alarme : de cinq minutes à deux jours avant l’événementLorsque vous définissez une alarme, l’option pour définir une seconde alarme apparaît. Lorsqu’une alarme se déclenche, l’iPod touch affiche un message. Vous pouvez également régler l’iPod touch de manière qu’il produise un son (voir ci-dessous). Important : Lorsque vous êtes en déplacement, l'iPod touch risque de ne pas vous avertir à la bonne heure locale. Pour régler manuellement l’heure correcte, consultez la section “Date et heure”.ªDate et heure» à la page 101  Notes Pour sélectionner le calendrier auquel ajouter l’événement, touchez Calendrier. Les calendriers en lecture seule n’apparaissent pas dans la liste. Modification d’un événement Touchez l’événement, puis touchez Modifier. Supprimer un événement Touchez l’événement, touchez Modifier, puis faites défiler et touchez Supprimer l’événement. Réponse à des invitations à des réunions Si vous avez configuré un compte Microsoft Exchange sur votre iPod touch avec les calendriers activés, vous pouvez recevoir des invitations à des réunions envoyées par d’autres personnes de votre organisation, et y répondre. Lorsque vous recevez une invitation, la réunion apparaît dans votre calendrier, entourée d’une ligne en pointillés. L’icône située dans l’angle inférieur droit de l’écran et l’icône Calendrier de l’écran d’accueil indiquent chacune le nombre total de nouvelles invitations que vous avez reçues. Nombre d’invitations à des réunions 66 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 67 Réponse à une invitation dans Calendrier : 1 Touchez dans le calendrier une invitation à une réunion, ou touchez pour afficher l’écran Événement et touchez une invitation.  Touchez "Invitation de” pour obtenir les coordonnées de l’organisateur de la réunion. Touchez l’adresse électronique pour envoyer un message à l’organisateur.  Touchez Participants pour afficher les autres personnes invitées à la réunion. Touchez un nom pour afficher les coordonnées du participant. Touchez l’adresse électronique pour envoyer un message au participant.  Touchez Alarme pour régler l’iPod touch de manière à produire une alarme sonore avant la réunion.  Touchez Annoter pour ajouter des commentaires au message électronique de ré- ponse envoyé à l’organisateur de la réunion. Vos commentaires apparaîtront également dans l’écran d’information de la réunion. Les remarques sont ajoutées par l’organisateur de la réunion. 2 Touchez Accepter, Peut-être ou Décliner. Lorsque vous tentez d’accepter, acceptez ou déclinez l’invitation, un message électronique de réponse, comprenant les éventuels commentaires que vous avez ajoutés, est envoyé à l’organisateur. Si vous acceptez ou tentez d’accepter la réunion, vous pouvez toujours modifier votre réponse ultérieurement. Touchez Annoter si vous souhaitez modifier vos commentaires. Les invitations à des réunions Exchange sont également envoyées dans un message électronique qui vous permet d’ouvrir l’écran d’information de la réunion à partir de Mail.Ouverture d’une invitation à une réunion dans un message électronique : Touchez l’invitation. Alarmes Réglage des alarmes de calendrier : Dans Réglages, choisissez Sons puis activez Alarmes de calendrier dans le menu Général > Effets sonores puis sélectionnez si vous souhaitez activer les effets sonores par le biais du haut-parleur interne, des écouteurs, ou les deux. Si l’option Effets sonores est désactivée, l’iPod touch affiche un message lorsqu’un événement est sur le point de se produire, mais il ne produit aucun son. Alarmes sonores pour les invitations : Dans Réglages, choisissez “Mail, Contacts, Calendrier”. Sous Calendrier, touchez Alarme Nouv. invitation pour l’activer. Affichage de votre calendrier Vous pouvez afficher vos événements de calendrier dans une liste, par jour ou par mois. Les événements de tous vos calendriers synchronisés apparaissent dans le même calendrier sur l’iPod touch. Basculement d’affichage : Touchez Liste, Jour ou Mois.  Présentation en liste : tous les rendez-vous et événements apparaissent dans une liste que vous pouvez faire défiler.  Présentation par jour : faites défiler vers le haut ou vers le bas pour afficher les évé- nements d’une journée. Touchez ou pour afficher les événements de la veille ou du lendemain. 68 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 69  Présentation par mois : Touchez une journée pour afficher ses événements. Touchez ou pour afficher le mois précédent ou suivant. Les jours marqués d’un point contiennent des événements programmés Ajouter un événement Changer de présentation Événements du jour sélectionné Aller à aujourd’hui Répondre à une invitation du calendrier Affichage des détails d’un événement : Touchez l’événement. Réglage de l’iPod touch de manière à régler les heures des événements sur un fuseau horaire sélectionné : 1 Dans Réglages, choisissez Général > Date et heure. 2 Activation de la gestion de fuseau horaire. 3 Touchez Fuseau horaire et recherchez une ville principale située dans le fuseau horaire souhaité. Lorsque la gestion de fuseau horaire est activée, Calendrier affiche les dates et heures des événements dans le fuseau horaire de la ville sélectionnée. Lorsque la gestion de fuseau horaire est désactivée, Calendrier affiche les dates et heures des événements dans le fuseau local, tel qu’indiqué par l’heure réseau.Mail Mail fonctionne avec MobileMe, Microsoft Exchange et de nombreux autres systèmes populaires de courrier électronique, notamment Yahoo! Mail, Google Mail et AOL, ainsi que d’autres systèmes de messagerie POP3 and IMAP standard. Vous pouvez envoyer et recevoir des photos et des éléments graphiques intégrés et visualiser des PDF et d’autres pièces jointes. Configuration de comptes de messagerie Vous pouvez configurer des comptes de messagerie sur iPod touch d’une des maniè- res suivantes :  dans iTunes, utilisez les volets de Préférences iPod touch pour synchroniser les réglages de vos comptes de messagerie depuis votre ordinateur :ªSynchronisation avec iTunes» à la page 6 voir la section “Synchronisation avec iTunes”;  configurer un compte directement sur votre iPod touch.ªConfiguration de comptes.» à la page 11 Voir la section “Configuration de compte”. Envoi de courrier électronique. Vous pouvez envoyer un message électronique à quiconque possédant une adresse électronique. Composition et envoi de message : 1 Touchez . 2 Tapez un nom ou une adresse électronique dans le champ À, ou touchez pour ajouter un nom à partir de vos contacts. Lors de la saisie d’une adresse électronique, les adresses électroniques correspondantes de votre liste de contacts apparaissent en dessous. Touchez une adresse pour l’ajouter. Pour ajouter davantage de noms, touchez Retour ou . Remarque : Si vous rédigez un message à partir de votre compte Microsoft Exchange et avez accès à la Liste d’accès global (GAL) de votre entreprise, les adresses correspondantes provenant de vos contacts sur l'iPod touch apparaissent d’abord, suivies des adresses GAL correspondantes. 3 Touchez Cc/Cci/De si vous souhaitez copier d’autres personnes (directement ou en copie invisible). Si vous avez plusieurs comptes de messagerie, vous pouvez touchez le champ De pour changer le compte à partir duquel vous envoyez des messages. 4 Saisissez l’objet, puis votre message. Vous pouvez toucher Retour pour passer d’un champ au champ suivant. 5 Touchez Envoyer par courrier. 70 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 71 Envoi d’une photo dans un message Dans Photos, choisissez une photo, touchez , puis touchez Envoyer par courrier. La photo est envoyée à partir de votre compte de messagerie par défaut ªMail» à la page 106 (voir la section “Mail” du chapitre Réglages). Enregistrement du brouillon d’un message à terminer ultérieurement Touchez Annuler, puis Enregistrer. Le message est enregistré dans Brouillons. Réponse à un message. Touchez . Touchez Répondre pour répondre uniquement à l’expéditeur ou Répondre à tous pour répondre à l’expéditeur ainsi qu’à tous les destinataires. Tapez votre message de réponse, puis touchez Envoyer. Les fichiers ou images joints au message initial ne sont pas renvoyés. Réexpédition d’un message Ouvrez un message et touchez , puis Transférer. Ajoutez une ou plusieurs adresses électroniques, saisissez votre message, puis touchez Envoyer. Lorsque vous transférez un message, vous pouvez inclure les fichiers ou images joints au message d’origine. Envoi d’un message à une personne présente dans un champ d’adresse Ouvrez le message et touchez un nom ou une adresse électronique, puis touchez Courrier électronique. Relève de la boîte aux lettres et lecture du courrier électronique L’icône Mail indique le nombre total de messages non lus dans toutes vos boîtes de réception. Vous pouvez avoir d’autres messages non lus dans d’autres boîtes à lettres. Nombre de courriers électroniques non lus dans votre boîte de réception Sur chaque écran de compte figure le nombre de messages non lus dans chaque boîte à lettres. Nombre de messages non lus Tapotez ici pour voir tous vos comptes de messagerieTouchez une boîte à lettres pour afficher son contenu. Les messages non lus sont accompagnés d’un point bleu . Messages non écoutés Lire un message : Touchez une boîte à lettres, puis touchez un message. À l’intérieur d’un message, touchez ou pour afficher le message précédent ou le message suivant. Zoom sur une partie d’un message Double-touchez la zone du message sur laquelle vous souhaitez zoomer. Double-touchez à nouveau pour effectuer un zoom arrière. Redimensionnement de toute colonne ou texte pour l’adapter à l’écran. Double-touchez le texte. Redimensionnement manuel d’un message Pincez le texte pour le réduire, écartez les doigts pour l’agrandir. Suivi d’un lien Touchez le lien. Les liens de type texte sont généralement soulignés en bleu. De nombreuses images sont également des liens. Un lien peut mener à afficher une page web, ouvrir une carte, composer un numéro de téléphone ou ouvrir un nouveau message électronique dont le champ du destinataire est déjà rempli Les liens web et les liens de cartographie ouvrent Safari ou Plans sur l’iPod touch. Pour retourner à votre courrier électronique, appuyez sur le Bouton principal et touchez Mail. Afficher l’adresse de destination d’un lien Touchez le lien et maintenez votre doigt dessus. L’adresse apparaît à côté de votre doigt. L'iPod touch affiche la plupart des formats d’images en pièces jointes (JPEG, GIF et TIFF) dans le corps du texte des messages électroniques. L'iPod touch peut lire de nombreux formats de fichiers audio en pièces jointes (notamment MP3, AAC, WAV et AIFF). Vous pouvez télécharger et afficher des fichiers (notamment fichiers PDF, pages web, fichiers texte et documents au format Pages, Keynote, Numbers, Microsoft Word, Excel ou PowerPoint) joints aux messages que vous recevez. 72 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 73 Ouverture d’un fichier joint : Touchez la pièce jointe. Elle se télécharge sur votre iPod touch puis s’ouvre. Tapotez sur la pièce jointe à télécharger Vous pouvez afficher les pièces jointes en mode portrait ou paysage. Si le format d’une pièce jointe n’est pas géré par l’iPod touch, vous pouvez voir le nom du fichier mais pas l’ouvrir. L'iPod touch gère les types de documents suivants : .doc Microsoft Word .docx Microsoft Word (XML) .htm page web .html page web .key Keynote .numbers Numbers .pages Pages .pdf Preview, Adobe Acrobat .ppt Microsoft PowerPoint .pptx Microsoft PowerPoint (XML) .txt texte .vcf coordonnées .xls Microsoft Excel .xlsx Microsoft Excel (XML) Enregistrement d’une photo en pièce jointe sur la bibliothèque photo de votre album Pellicule : Maintenez votre doigt sur l’image puis touchez “Enregistrer image”.Relève du courrier électronique Choisissez une boîte à lettres ou touchez à tout moment. Affichage de tous les destinataires d’un message Touchez Détails. Touchez un nom ou une adresse électronique pour afficher les informations de contact du destinataire. Touchez alors une adresse électronique ou un message de texte pour contacter la personne. Touchez Masquer pour ne pas afficher les destinataires. Ajout à votre liste de contacts d’un destinataire de courrier électronique. Touchez le message et, si nécessaire, touchez Détails pour afficher les destinataires. Touchez un nom ou une adresse électronique et touchez « Créer un nouveau contact » ou « Ajouter à un contact ». Signalement d’un message comme non lu. Ouvrez le message et touchez « Signaler comme non lu ». Un point bleu s’affiche en regard du message dans la liste de la boîte à lettres (et disparaît lorsque vous l’ouvrez de nouveau). Ouverture d’une invitation à une réunion : Touchez l’invitation. Vous pouvez obtenir les coordonnées de l’organisateur et des autres participants, configurer une alerte, ajouter des remarques à l’événement et ajouter des commentaires à inclure dans votre réponse envoyée à l’organisateur. Vous pouvez tenter d’accepter, accepter ou décliner l’invitation.ªRéponse à des invitations à des réunions» à la page 66Voir la section “Réponse à une invitation à une réunion”. Activation et désactivation du mode “Push”: Dans Réglages, choisissez Nouvelles données puis touchez Push.ªNouvelles données» à la page 96Voir la section “Nouvelles données”. Organisation du courrier électronique Vous pouvez supprimer des messages l’un après l’autre ou sélectionner un groupe à supprimer d’un coup. Vous pouvez également déplacer des messages d’une boîte à lettres ou d’un dossier à l’autre. Suppression de message : Ouvrez le message et touchez . Vous pouvez également toucher Modifier puis toucher à côté du message. 74 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 75 Vous pouvez aussi directement supprimer un message dans la liste des messages de la boîte à lettres : balayez à gauche ou à droite sur le titre du message puis touchez Supprimer. Pour afficher le bouton Supprimer, faites balayer le message vers la gauche ou vers la droite. Suppression de plusieurs messages : Pendant la consultation d’une liste de messages, touchez Modifier, sélectionnez les messages que vous souhaitez supprimer, puis touchez Supprimer. Déplacement d’un message vers une boîte à lettres ou un dossier différent : Pendant la consultation d’un message, touchez , puis choisissez une boîte à lettres ou un dossier. Déplacement de plusieurs messages : Pendant la consultation d’une liste de messages, touchez Modifier, sélectionnez les messages que vous souhaitez déplacer, puis touchez Déplacer et sélectionnez une boîte à lettres ou un dossier.YouTube YouTube présente des vidéos de courte durée envoyées par des personnes du monde entier. (Ce service n’est pas disponible dans toutes les langues et n’est pas disponible partout.) Recherche et visualisation de vidéos Vous pouvez parcourir YouTube ou rechercher les vidéos que vous souhaitez regarder. Exploration de vidéos : Touchez Sélection, Populaires ou Signets, Vous pouvez également toucher Plus pour parcourir Récentes, Les mieux cotées ou Historique.  Sélection : vidéos passées en revue et conseillées par l’équipe de YouTube.  Populaires : vidéos les plus visionnées par les utilisateurs de YouTube. Touchez Tout pour afficher la liste des vidéos les plus visionnées de tous les temps, ou Aujourd’hui ou Cette semaine pour afficher les vidéos les plus visionnées pendant la dernière journée ou semaine.  Signets : vidéos que vous avez mises en signet.  Récentes : les plus récentes ajoutées sur Youtube  Les mieux cotées : vidéos les mieux cotées par les utilisateurs de YouTube. Pour noter une vidéo, accédez à www.youtube.com.  Historique : vidéos que vous avez visionnés le plus récemment. Recherche d’une vidéo : 1 Touchez Recherche puis touchez le champ de recherche YouTube. 2 Touchez un mot ou une phrase décrivant ce que vous recherchez, puis touchez Rechercher. Touchez Recherche puis touchez le champ de recherche YouTube. Lecture de vidéo : Touchez la vidéo. Elle commence à se télécharger sur l’iPod touch et une barre de progression apparaît. Dès qu’une partie suffisante de la vidéo s’est téléchargée, la lecture commence. Touchez la vidéo. 76 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 77 Dès qu’une partie suffisante de la vidéo s’est téléchargée, la lecture commence. Lorsque la lecture d’une vidéo commence, les commandes disparaissent pour ne pas gêner. Afficher/masquer les commandes vidéo : Touchez l’écran. Suivant/ Avance rapide Lecture/Pause Courrier électronique Échelle Progression du téléchargement Volume Précédent/Retour rapide Signet Tête de lecture Défileur Lire ou mettre en pause une vidéo Touchez ou . Augmenter ou diminuer le volume Faites glisser le curseur de volume. Vous pouvez également utiliser les boutons de volume laté- raux de l’iPod touch. Redémarrer une vidéo Touchez . Passer à la vidéo suivante ou précédente Touchez deux fois pour passer à la vidéo précédente. Passer à la vidéo suivante ou précédente Effectuer un retour ou une avance rapide Touchez ou et gardez le doigt dessus. Passer directement à un point particulier d’une vidéo Faites glisser la tête de lecture le long du défileur. Interrompre une vidéo avant sa fin Touchez Terminé ou appuyez sur le bouton principal . Basculer le redimensionnement de la vidéo entre le remplissage de l’écran et l’adaptation à l’écran. Double-touchez la vidéo. Basculer le redimensionnement de la vidéo entre le remplissage de l’écran et à l’adaptation à l’écran. Double-touchez la vidéo. Touchez à côté de la vidéo et touchez Créer un signet. Mettre une vidéo en signet Touchez Signets pour afficher vos vidéos mises en signet. Envoyer un lien vers la vidéo par courrier électronique Touchez à côté de la vidéo et touchez Partager. Vous pouvez également commencer à lire la vidéo puis toucher . Vous pouvez également commencer à lire la vidéo puis toucher . Lisez l’intégralité de la vidéo, touchez Terminé en cours de lecture ou touchez à côté d’une vidéo d’une liste. iPod touch affiche le classement de la vidéo, la date de son ajout et d’autres informations. Lisez l’intégralité de la vidéo, touchez Terminé en cours de lecture ou touchez à côté d’une vidéo d’une liste. Modification des boutons de navigation Vous pouvez remplacer les boutons Sélection, Populaires, Signets et Recherche situés au bas de l’écran par d’autres que vous utilisez plus fréquemment. Supposons que vous regardiez souvent les vidéos les mieux cotées mais ne regardiez pas beaucoup les vidéos conseillées. Vous pouvez dans ce cas remplacer le bouton Sélection par le bouton Les mieux cotées. Modification des boutons de navigation : Touchez Plus puis Modifier, puis faites glisser un bouton vers le bas de l’écran, par-dessus celui que vous souhaitez remplacer. Vous pouvez faire glisser vers la gauche ou la droite les boutons situés au bas de l’écran afin de les réarranger. Lorsque vous avez fini, touchez Terminé. 78 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 79 Pendant que vous explorez les vidéos, touchez Plus pour accéder aux boutons d’accès qui ne sont pas visibles. Ajout de vos propres vidéos à YouTube Pour plus de renseignements sur la manière d’ajouter vos propres vidéos à YouTube, accédez à www.youtube.com et touchez Aide. Bourse Bourse vous permet de consulter les dernières cotations des titres sélectionnés. Visualisation des cours de la bourse Visualisation des cours de la Bourse Les cotations peuvent être décalées de 20 minutes au maximum. Ajouter un indice boursier ou un fonds au visualiseur de titres : 1 Touchez , puis . 2 Tapez un symbole, un nom de société, un indice ou un nom de fond, puis touchez Rechercher. 3 Choisissez un élément dans la liste de recherche. Afficher l’évolution d’un titre sur une période plus longue ou plus courte : Touchez un symbole de titre, puis touchez 1d, 1w, 1m, 3m, 6m, 1y ou 2y. Affichage de l’évolution d’un titre sur une période Suppression de titre : Touchez et touchez à côté d’un titre, puis touchez Supprimer. Réorganisation de titres : Touchez . Puis faites glisser à côté d’un titre vers un autre endroit de la liste. Affichage de la modification en valeur ou en pourcentage : Touchez le nombre représentant la modification. Passage entre l’affichage de la variation des titres en pourcentage et celle en valeur Vous pouvez également toucher et touchez % ou Nombres. Pour obtenir plus d’informations Consulter des informations sur un titre à Yahoo.com : Sélectionnez le titre et touchez .Vous pouvez visualiser des nouvelles, des informations et des sites web associés au titre, par exemple. Plans Plans fournit des plans de ville, des vues satellites et des vues mixtes de lieux à travers le monde. Vous pouvez obtenir des itinéraires détaillés et des informations sur la circulation (à certains endroits). À certains endroits, vous pouvez également connaître et suivre votre emplacement actuel (approximatif) et utiliser ces informations pour obtenir un itinéraire jusqu’à ou à partir d’un autre endroit.1 AVERTISSEMENT : Des informations importantes concernant la conduite et la navigation en toute sécurité sont disponibles dans le Guide des informations importantes sur le produità la page www.apple.com/ca/fr/support/manuals/ipodtouch. Recherche et visualisation de lieux Recherche d’emplacement et consultation de plan : 1 Touchez le champ de recherche pour activer le clavier. 2 Tapez une adresse, une intersection, une région, un lieu connu, un signet, un contact ou un code postal. 3 Touchez Rechercher. Une épingle indique l’emplacement. Touchez l'épingle pour afficher le nom ou la description du lieu. Tapotez sur pour obtenir des renseignements sur le lieu et des itinéraires ou ajouter le lieu à vos signets ou à votre liste de contacts 1 Les plans, les itinéraires et les informations géographiques dépendent des données recueillies et des services fournis par de tierces parties. Ces services de données sont soumises à modification et ne sont pas disponibles dans toutes les zones géographiques. Par conséquent, certains plans, itinéraires ou informations géographiques sont susceptibles de ne pas être disponibles, d’être inexacts ou incomplets. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.apple.com/ca/fr/ipodtouch. Afin de déterminer votre situation géographique, des données sont regroupées dans un formulaire qui ne vous identifie pas personnellement. Si vous ne souhaitez pas que ces données soient rassemblées, n’utilisez pas cette fonctionnalité. Si vous n’utilisez pas cette fonctionnalité, le fonctionnement de votre iPod touch n’est pas altéré. 80 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 81 Trouver votre emplacement actuel et activer le mode suivi : Touchez . L'iPod touch utilise les Services de localisation pour déterminer votre emplacement actuel (approximatif). Services de localisation utilise les informations disponibles provenant du réseau de données cellulaire, des réseaux Wi-Fi locaux (si vous avez activé le mode Wi-Fi), et GPS (si vous avez un “iPhone G”). Plus les informations sont exactes, plus votre emplacement est indiqué avec précision. Cette fonctionnalité n’est pas disponible partout. Si les services de localisation sont désactivés, il vous sera demandé de les activer. Il est impossible de trouver et de suivre votre emplacement si les services de localisation sont désactivés.ªService de localisation» à la page 99Voir la section “Services de localisation”. Un cercle est utilisé pour indiquer votre emplacement approximatif. Lorsque vous vous déplacez, l’iPod touch met à jour votre emplacement et règle le plan de manière que l’indicateur de votre emplacement reste au centre de l’écran. Si vous touchez à nouveau ou faites glisser le plan, l’ iPod touch continue à mettre à jour votre emplacement mais arrête de le centrer, de sorte que l’indicateur d’emplacement peut se retrouver hors de l’écran. Remarque : Pour économiser l’autonomie de la batterie, désactivez l’option Service de localisation lorsque vous ne l’utilisez pas. Dans Réglages, choisissez Général > Services de localisation. Utilisez le repère sur le plan : Touchez , puis touchez Placer un repère.Une épingle est déposée sur le plan. Vous pouvez alors la faire glisser vers l’endroit de votre choix. Déplacer rapidement la épingle vers la zone actuellement affichée : Touchez , puis touchez Replacer le repère. Zoom sur une partie d’une carte Pincez la carte. Zoom sur une partie de la carte Double-touchez à nouveau la partie sur laquelle vous souhaitez effectuer un autre zoom avant. ou double-touchez la partie sur laquelle vous souhaitez zoomer. Pincez la carte. Zoom arrière Vous pouvez pincer à nouveau la carte pour effectuer un autre zoom arrière. Déplacer ou faire défiler vers un autre endroit du plan Faites glisser la page vers le haut, le bas, la gauche ou la droite. Afficher une vue satellite ou mixte : Touchez , puis touchez Satellite ou Mixte pour afficher uniquement une vue satellite ou un plan des rues associé à une vue satellite. Touchez Carte pour revenir à l’affichage de la carte. 82 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 83 Affichage de l’emplacement de l’adresse d’une personne répertoriée dans votre liste des contacts Touchez dans le champ de recherche, puis touchez Contacts et choisissez un contact. Pour situer une adresse de cette façon, le contact doit inclure au moins une adresse. Si le contact compte plusieurs adresses, vous devez choisir l’adresse que vous souhaitez localiser. Vous pouvez également trouver l’emplacement d’une adresse en touchant l’adresse directement dans Contacts. Ajout d’un lieu à votre liste des contacts Recherchez un lieu, touchez l’épingle qui lui est associée, touchez à côté du nom ou de la description, puis touchez « Créer un nouveau contact » ou « Ajouter un contact ». Mise en signet d’emplacements Vous pouvez associer des signets aux emplacements que vous souhaitez retrouver ultérieurement. Mise en signet d’un emplacement : Recherchez un lieu, touchez l’épingle qui lui est associée, touchez à côté du nom ou de la description, puis touchez Ajouter aux signets. Afficher un emplacement mis en signet ou accédé récemment : Touchez dans le champ de recherche, puis touchez Signets ou Historique. Itinéraires Vous pouvez obtenir un itinéraire pas à pas vers la destination de votre choix. Obtention d’itinéraires : 1 Touchez Itinéraire. 2 Saisissez les lieux de départ et d’arrivée dans les champs de départ et d’arrivée. Par défaut, l’iPod touch démarre l’application sur l’emplacement approximatif actuel (si les informations sont disponibles). Touchez dans l’un des champs, puis choisissez un emplacement dans Signets (dont votre emplacement approximatif actuel et l’épingle déposée, le cas échéant), Historique ou Contacts. Par défaut, “iPhone” part de votre emplacement approximatif (en cas de disponibilité du service). Pour inverser l’itinéraire, touchez . 3 Touchez Itinéraire, puis effectuez l’une des opérations suivantes :  Pour afficher un itinéraire étape par étape, touchez Départ, puis touchez pour afficher la partie suivante de l’itinéraire. Touchez Itinéraire, puis effectuez l’une des opérations suivantes : Pour afficher tous les itinéraires d’une liste, touchez puis touchez Liste. Touchez n’importe quel élément de la liste pour afficher un plan représentant ce tronçon du trajet. Le temps de conduit approximatif apparaît en haut de l’écran. Si des données de circulation sont disponibles, la durée du trajet est modifiée en conséquence. Pour trouver un itinéraire, vous pouvez également trouver un emplacement sur la carte, touchez l’épingle qui lui correspond, touchez puis touchez Itinéraire vers ce lieu ou Itinéraire à partir de ce lieu. Basculer les points de départ et d’arrivée pour inverser l’itinéraire : Touchez . Si ne s’affiche pas, touchez Liste, puis touchez Modifier. Afficher les itinéraires récemment consultés : Touchez dans le champ de recherche, puis touchez Historique. Afficher l’état de la circulation Lorsque cela est possible, vous avez accès à l’état de la circulation des autoroutes sur le plan. Afficher ou masquer l’état de la circulation : Touchez , puis touchez Afficher la circulation ou Masquer la circulation. 84 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 85 Selon l’état de la circulation, des codes de couleur sont attribués aux autoroutes : Gris = aucune donnée disponible actuellement Rouge = moins de 40 km/h Jaune = entre 40 et 80 km/h Vert = plus de 80 km/h Si les autoroutes ne sont pas codées par des couleurs, vous risquez de devoir effectuer un zoom arrière jusqu’au niveau ou les routes principales apparaissent. Il est aussi possible que l’état de la circulation ne soit pas disponible pour la région concernée. Recherche et contact de commerces Recherche d’un commerce : 1 Recherchez un lieu (tel qu’une ville et une région ou un pays ou une adresse postale) ou faites défiler vers un lieu d’une carte. 2 Tapez le type de commerce dans le champ texte et touchez Rechercher. Des épingles apparaissent pour les emplacements correspondants. Par exemple, si vous localisez votre ville, tapez « films », puis touchez Rechercher, des épingles indiquent tous les cinémas de l’endroit où vous habitez. Touchez l’épingle qui indique un commerce pour en afficher le nom ou la description. Rechercher des commerces sans commencer par rechercher l’emplacement : Tapez des mots-clés, tels que :  restaurants paris france  apple inc new yorkContacter un commerce ou demander un itinéraire : Touchez l’épingle qui pointe vers une entreprise, puis touchez à côté du nom. Obtenir des itinéraires Visiter le site web Tapotez sur pour afficher les informations sur le contact Vous pouvez procéder comme suit :  Touchez un numéro de téléphone à appeler, une adresse électronique à laquelle envoyer un message électronique ou une adresse web à consulter.  Pour obtenir des itinéraires, touchez Itinéraire à partir d’ici ou Itinéraire jusqu’ici.  Pour ajouter le commerce à votre liste des contacts, faites défiler et touchez Créer un nouveau contact ou « Ajouter au contact ». Consulter une liste des commerces trouvés au cours de la recherche : Dans l’écran Carte, touchez Liste. Touchez un commerce pour voir son emplacement. Vous pouvez également toucher à côté d’un commerce pour afficher les informations qui lui sont associées. Météo Utilisez Météo pour obtenir la température actuelle et voir une prévision météorologique sur six jours pour une ou plusieurs villes mondiales. 86 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 87 Affichage de bulletins météo Touchez Météo à partir de l’écran d’accueil pour afficher la météo actuelle pour la ville sélectionnée. Prévisions à 6 jours Température actuelle Conditions actuelles Minima et maxima du jour Ajouter et supprimer des villes Nombre de villes enregistrées Si le tableau météo est bleu clair, il fait jour dans cette ville, c’est-à-dire entre 6 h 00 et 18 h 00. Si le tableau météo est violet foncé, il fait nuit dans cette ville, c’est-à-dire entre 18h00 et 6h00. Ajout d’une ville : 1 Touchez , puis . 2 Saisissez un nom de ville ou un code postal, puis touchez Rechercher. 3 Choisissez une ville dans la liste de recherche. Passage à une autre ville : Feuilletez vers la gauche ou la droite Le nombre de points apparaissant au-dessous du tableau météo indique le nombre de villes stockées Réorganisation des villes : Touchez , puis faites glisser à côté d’une ville vers un nouvel emplacement dans la liste. Suppression d’une ville : Touchez et touchez à côté d’une ville, puis touchez Supprimer. Affichage de la température en degrés Fahrenheit ou Celsius : Touchez , puis touchez °F ou °C. Obtention de bulletins météo supplémentaires Vous pouvez visualiser un bulletin météo plus détaillé, des nouvelles et des sites web associés à la ville, par exemple. Consultez des informations à propos d’une ville sur Yahoo.com : Touchez .Horloge Horloge vous permet d’afficher l’heure à différents endroits du monde, de définir une alarme, d’utiliser un chronomètre et de régler une minuterie. Horloges mondiales Vous pouvez ajouter des horloges pour afficher l’heure dans d’autres villes importantes du monde et d’autres fuseaux horaires. Afficher les horloges : Touchez Horloge. Si la face de l’horloge est blanche, il fait jour dans la ville correspondance. Si la face est noire, il y fait nuit. Si vous avez plus de quatre horloges, feuilletez pour les faire défiler. Ajouter une horloge : 1 Touchez Horloge. 2 Touchez , puis tapez le nom d’une ville. Ajout d’une horloge 3 Touchez une ville pour ajouter une horloge qui lui correspond. Si vous ne voyez pas la ville que vous recherchez, essayez une autre ville située dans le même fuseau horaire. Suppression d’une horloge : Touchez Horloges puis Modifier. Touchez ensuite à côté d’une horloge et touchez Supprimer. Réordonner les horloges : Touchez Horloges puis Modifier. Faites ensuite glisser à côté d’une horloge vers un nouvel emplacement dans la liste. Alarmes Vous pouvez régler plusieurs alarmes. Réglez chaque alarme de manière qu’elle sonne les jours que vous indiquez, ou une seule fois. Réglage d’une alarme : 1 Touchez Alarme puis . 2 Ajustez l’un des réglages suivants :  Pour régler une alarme de manière qu’elle se répète certains jours, touchez Récurrence et choisissez les jours.  Pour choisir la sonnerie d’une alarme, touchez Sonorité. 88 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 89  Pour indiquer si un rappel est associé à l’alarme, activez ou désactivez Rappel d’alarme. Si l’option Rappel d’alarme est activée et que vous touchez Rappel d’alarme lorsque l’alarme sonne, celle-ci s’arrête et sonne à nouveau dix minutes plus tard..  Pour donner une description à l’alarme, touchez Libellé. L'iPod touch affiche le libellé lorsque l’alarme sonne. Si au moins une alarme est réglée et activée, l’icône apparaît dans la barre d’état de l’iPod touch, en haut de l’écran. Activation et désactivation d’une alarme : Touchez Alarme et activez ou désactivez l’alarme de votre choix. Si une alarme est désactivée, elle ne sonnera plus sauf si vous la réactivez. Si une alarme est réglée pour ne sonner qu’une fois, elle se désactive automatiquement après avoir sonné. Vous pouvez la réactiver. Modification des réglages d’une alarme : Touchez Alarme puis Modifier, puis touchez à côté de l’alarme que vous souhaitez modifier. Suppression d’une alarme : Touchez Alarme puis touchez Modifier et à côté de l’alarme et touchez Supprimer. Chronomètre Utilisez le chronomètre pour chronométrer un événement : 1 Touchez Chronomètre. 2 Touchez Démarrer pour démarrer le chronomètre  Pour enregistrer les temps au tour, touchez Tour après chaque tour.  Pour mettre le chronomètre en pause, touchez Arrêter. Touchez Démarrer pour redémarrer.  Pour réinitialiser le chronomètre, touchez Réinitialiser lorsque le chronomètre est en pause. Si vous démarrez le chronomètre puis passez à une autre application de l’iPod touch, le chronomètre continue à fonctionner en arrière-plan. Minuterie Réglage du minuteur : Touchez Minuteur, puis feuilletez pour régler le nombre d’heures et de minutes. Touchez Démarrer pour lancer le minuteur. Choix de la sonnerie : Touchez Sonnerie. Réglage d’une minuterie de veille : Réglez la minuterie, touchez Sonnerie et choisissez Mettre l’iPod en veille. Lorsqu’une minuterie de veille est réglée, l’iPod touch arrête la lecture de la musique ou de la vidéo lorsque la minuterie s’arrêteSi vous démarrez la minuterie puis passez à une autre application de l’iPod touch, la minuterie continue à fonctionner en arrière-plan. Calculette Utilisation de la Calculette Touchez les chiffres et fonctions de la Calculette comme vous le feriez avec une véritable calculatrice. Lorsque vous touchez sur le bouton d’addition, de soustraction, de multiplication ou de division, un cadre blanc apparaît autour du bouton pour indiquer l’opération à effectuer. Faites pivoter l’iPod touch pour obtenir une calculatrice scientifique étendue. Fonctions mémoire standard  C : touchez pour effacer le nombre affiché.  MC : touchez pour effacer la mémoire.  M+ : touchez pour ajouter le nombre affiché au nombre en mémoire. Si la mémoire ne contient aucun nombre, touchez pour stocker en mémoire le nombre affiché.  M- : touchez pour soustraire le nombre affiché du nombre en mémoire.  MR : touchez pour remplacer le nombre affiché par le nombre en mémoire. Si le bouton est entouré d’un anneau blanc, un nombre est stocké en mémoire. Le nombre affiché reste en mémoire lorsque vous basculez entre la calculatrice normale et la calculatrice scientifique. Touches de la calculatrice scientifique Faites pivoter l’iPod touch en orientation paysage pour afficher la calculatrice scientifique. 90 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 91 2 Transforme les boutons trigonométriques (sin, cos, tan, sinh, cosh et tanh) en leur fonction inverse (sin-1, cos-1, tan-1, sinh-1, cosh-1 et tanh-1). Transforme également ln en log2 et e x en 2 x . Touchez à nouveau 2 pour restituer les fonctions d’origine des boutons. ( Ouvre une expression entre parenthèses. Les expressions peuvent être imbriquées. ) Ferme une expression entre parenthèses. % Calcule des pourcentages, ajoute des majorations et soustrait des remises. Pour calculer le pourcentage, utilisez-le avec la touche de multiplication (x). Par exemple, pour calculer 8 % de 500, saisissez 500 x 8 % = ce qui retourne 40. Pour ajouter une majoration ou soustraire une remise, utilisez-la avec la touche plus (+) ou moins (–). Par exemple, pour calculer le coût total d’un article de 500 $ avec une taxe de 8 %, saisissez 500 + 8 % = ce qui retourne 540. 1/x Retourne l’inverse d’une valeur au format décimal. x 2 Élève une valeur au carré. x 3 Élève une valeur au cube. y x Touchez entre deux valeurs pour élever la première à la puissance de la deuxième. Par exemple, pour calculer 3^4, saisissez 3 y x 4 = ce qui retourne 81. x! Calcule la factorielle d’une valeur. √ Calcule la racine carrée d’une valeur. x √y Touchez entre deux valeurs x et y pour calculer la racine x-ième de y. Par exemple, pour calculer 4 √81, saisissez 81 x √y 4 = ce qui retourne 3. log Retourne le logarithme de base 10 d’une valeur. sin Calcule le sinus d’une valeur. sin -1 Calcule le sinus inverse d’une valeur. (Disponible lorsque le deuxième bouton est enfoncé.) cos Calcule le cosinus d’une valeur. cos -1 Calcule le cosinus inverse d’une valeur. (Disponible lorsque le deuxième bouton est enfoncé.) tan Calcule la tangente d’une valeur. tan -1 Calcule la tangente inverse d’une valeur. (Disponible lorsque le deuxième bouton est enfoncé.) ln Calcule le logarithme naturel d’une valeur.log2 Calcule le logarithme de base 2 d’une valeur. (Disponible lorsque le deuxième bouton est enfoncé.) sinh Calcule le sinus hyperbolique d’une valeur. sinh -1 Calcule le sinus hyperbolique inverse d’une valeur. (Disponible lorsque le deuxième bouton est enfoncé.) cosh Calcule le cosinus hyperbolique d’une valeur. cosh -1 Calcule le cosinus hyperbolique inverse d’une valeur. (Disponible lorsque le deuxième bouton est enfoncé.) tanh Calcule la tangente hyperbolique d’une valeur. tanh -1 Calcule la tangente hyperbolique inverse d’une valeur. (Disponible lorsque le deuxiè- me bouton est enfoncé.) e x Touchez après avoir saisi une valeur pour élever la constante « e » (2,718281828459045...) à la puissance correspondante. 2 x Calcule 2 à la puissance correspondante. Par exemple, 10 2 x = 1024. (Disponible lorsque le deuxième bouton est enfoncé.) Rad Change de mode pour exprimer les fonctions trigonométriques en radians. Deg Change de mode pour exprimer les fonctions trigonométriques en degrés. π Entre la valeur de π (3,141592653589793...). EE Opérateur qui multiplie la valeur affichée par 10 à la puissance de la valeur que vous saisissez ensuite. Rand Retourne un nombre aléatoire entre 0 et 1. Notes Rédaction et lecture de notes Les notes sont classées par date d’ajout, la note la plus récente figurant au début de la liste. Les premiers mots de chaque note apparaissent dans la liste Ajout de note : Touchez , puis tapez la note et touchez OK. Lecture d’une note : Touchez la note. Touchez ou pour afficher la note précé- dente ou suivante. Modification d’une note : Touchez la note, n’importe où, pour activer le clavier. Suppression d’une note : Touchez la note, puis touchez . 92 Chapitre 6 Autres applicationsChapitre 6 Autres applications 93 Envoi de note par courrier électronique Envoi d’une note par courrier électronique : Touchez la note, puis touchez . Pour envoyer une note par courrier électronique, l’iPod touch doit être configuré pour le courrier électronique. Voir ªOrganisation du courrier électronique» à la page 74. Contacts Importation et synchronisation des contacts Vous pouvez ajouter des contacts à l’iPod touch des manières suivantes :  Dans iTunes, synchronisez vos contacts avec des applications de votre ordinateurªSynchronisation avec iTunes» à la page 6(voir la section “Synchronisation avec iTunes”)  Configuration de comptes MobileMe ou Microsoft Exchange sur l’iPod touch, avec Calendrier activé (voir la section ªConfiguration de comptes.» à la page 11)  Installez un profil qui configure un compte Exchange avec Calendrier activéªInstallation de profils de configuration» à la page 13(voir la section “Installation de profils de configuration”)  Saisie de contacts directement sur l’iPod touch  Importation de contacts à partir d’une carte SIM Recherche de contacts Vous pouvez rechercher des contacts synchronisés avec l’iPod touch par nom, adresse ou toute autre information incluse dans les contacts. Si vous avez configuré un compte Microsoft Exchange sur l’iPod touch, vous pourrez peut-être rechercher dans la liste globale d’adresses (GAL) de votre entreprise des contacts à l’intérieur de l’organisation. Lorsque vous tapez des informations de recherche, les contacts dont les informations correspondent apparaissent immédiatement au cours de la saisie. Recherche de contacts : Dans Contacts, touchez le champ de recherche situé en haut de toute liste de contacts et saisissez un nom, une adresse ou d’autres informations. Recherche dans un GAL : Touchez Groupes, touchez Annuaires au bas de la liste puis saisissez un nom, une adresse ou d’autres informations. Vous ne pouvez pas modifier les contacts de votre GAL ni les enregistrer sur votre iPod touch.Gestion des contacts sur l’iPod touch Ajout d’un contact sur l’iPod touch: Touchez Contacts puis . Suppression d’un contact Dans Contacts, choisissez un contact, puis touchez Modifier. Faites défiler et touchez Supprimer le contact. Ajout d’un contact depuis le clavier Touchez Clavier et saisissez un numéro, puis touchez . Touchez Créer un nouveau contact et saisissez les informations de l’appelant, ou touchez « Ajouter à un contact » et choisissez un contact. Modification des informations de contact Dans Contacts, choisissez un contact, puis touchez Modifier. Pour ajouter un élément, touchez . Pour supprimer un élément, touchez . Saisie d’une pause dans un numéro Touchez puis Pause. Les pauses apparaissent sous la forme de virgules lorsque le numéro est enregistré. Attribution d’une photo à un contact : 1 Touchez Contacts et choisissez un contact. 2 Touchez Modifier et touchez Ajouter une photo ou touchez la photo existante. 3 Touchez Choisir une photo et choisissez une photo. 4 Faites glisser et redimensionnez la photo comme souhaité. 5 Touchez Valider. 94 Chapitre 6 Autres applications95 Réglages vous permet de personnaliser les applications de l’iPod touch , de régler la date et l’heure, de configurer votre connexion réseau et de saisir d’autres préférences pour l'iPod touch. Wi-Fi Les réglages Wi-Fi déterminent si l’iPod touch utilise des réseaux locaux Wi-Fi pour se connecter à Internet. Activation et désactivation du mode Wi-Fi : Choisissez Wi-Fi puis activez ou désactivez le mode Wi-Fi. Rejoindre un réseau Wi-Fi : Choisissez Wi-Fi, patientez quelques instants pendant que l’iPod touch détecte les réseaux à portée puis sélectionnez un réseau. Si nécessaire, saisissez un mot de passe et touchez Rejoindre (Les réseaux qui nécessitent un mot de passe sont accompagnés d’une icône de verrouillage .) Une fois que vous avez rejoint manuellement un réseau Wi-Fi, l’iPod touch s’y connecte automatiquement chaque fois que le réseau est à portée. Si plusieurs réseaux déjà utilisés se trouvent à portée, l’iPod touch se connecte au dernier réseau utilisé. Lorsque l’iPod touch est connecté à un réseau Wi-Fi, l’icône Wi-Fi située dans la barre d’état en haut de l’écran indique la force de la connexion. Le nombre de barres affichées est proportionnel à la qualité du signal. Réglage de l’iPod touch pour confirmer l’accès à un nouveau réseau : Choisissez WiFi et activez ou désactivez l’option « Confirmer l’accès ». 7 RéglagesLorsque vous essayez d’accéder à Internet, à l’aide de Safari ou Courrier par exemple, et que vous n’êtes pas à portée d’un réseau Wi-Fi que vous avez déjà utilisé, cette option indique à l'iPod touch de rechercher un autre réseau. L'iPod touch affiche une liste des réseaux Wi-Fi disponibles que vous pouvez choisir. (Les réseaux qui nécessitent un mot de passe sont accompagnés d’une icône de verrouillage.) Si l’option “Confirmer l’accès” est désactivée, vous devez rejoindre manuellement un réseau pour vous connecter à Internet lorsqu’aucun réseau déjà utilisé ni aucun réseau de données cellulaire n’est disponible. Oubli de réseau de sorte que l’iPod touch ne s’y connecte plus automatiquement : Choisissez Wi-Fi et touchez à côté d’un réseau auquel vous vous êtes connecté auparavant. Touchez ensuite « Oublier ce réseau ». Rejoindre un réseau Wi-Fi fermé : Pour rejoindre un réseau Wi-Fi qui n’est pas indiqué dans liste des réseaux découverts, choisissez Wi-Fi > Autre et saisissez le nom du réseau. Si le réseau requiert un mot de passe, touchez Sécurité, sélectionnez le type de sécurité qu’utilise le réseau puis saisissez le mot de passe. Vous devez connaître le nom du réseau, le mot de passe et le type de sécurité afin de vous connecter à un réseau fermé. Certains réseaux Wi-Fi peuvent nécessiter la saisie ou l’ajustement de réglages supplé- mentaires, par exemple un identifiant client ou une adresse IP statique. Demandez à l’administrateur réseau quels réglages utiliser. Ajustement des réglages pour vous connecter à un réseau : Choisissez Wi-Fi puis touchez à côté d’un réseau. VPN Ce réglage apparaît lorsque vous avez configuré un réseau virtuel (VPN) sur l’iPod touch, ce qui vous permet d’activer ou désactiver le mode VPN..ªRéseau» à la page 98Voir la section “Réseau”. Nouvelles données Ce réglage vous permet d’activer ou de désactiver le mode Push pour MobileMe, Microsoft Exchange, Yahoo! Mail, et tout autre compte « Push » que vous avez configuré sur l’iPod touch. Les comptes « Push » envoient automatiquement des nouvelles informations sur votre ordinateur ou sur l’iPod touch lorsqu’elles apparaissent sur le serveur. Vous pouvez désactiver le mode « Push » pour interrompre la livraison de courrier électronique et d’autres informations ou augmenter l’autonomie de la batterie. 96 Chapitre 7 RéglagesChapitre 7 Réglages 97 Lorsque le mode « Push » est désactivé, ou pour les comptes qui ne gèrent pas ce mode, il est toujours possible d’« aller récupérer » les données, c’est-à-dire que l’iPod touch peut vérifier si de nouvelles informations sont disponibles sur le serveur. Utilisez le réglage Nouvelles données pour indiquer à quelle fréquence demander les données. Pour optimiser l’autonomie de votre batterie, indiquez une fréquence faible. Activation du mode « Push » : Touchez Nouvelles données puis touchez pour activer le mode « Push ». Réglage de l’intervalle de récupération des données : Touchez Nouvelles données puis touchez la fréquence avec laquelle vous souhaitez récupérer des données pour tous les comptes. Limitez cette fréquence pour augmenter l’autonomie de la batterie. Pour des renseignements sur la manière d’ajuster les réglages de compte avancés, consultez la section “Comptes”.ªComptes» à la page 105 Luminosité La luminosité de l’écran influe sur l’autonomie de la batterie. Baissez la luminosité de l’écran pour prolonger la période avant qu’une recharge de l'iPod touch devienne né- cessaire ou utilisez le mode Réglage automatique. Réglage de la luminosité de l’écran : Choisissez Luminosité et faites glisser le curseur. Réglage de l’ajustement automatique de la luminosité de l’iPod touch : Choisissez Luminosité et activez ou désactivez Luminosité automatique. Si la luminosité automatique est activée, l'iPod touch ajuste la luminosité de l’écran en fonction des conditions d’éclairage actuelles à l’aide du capteur de lumière ambiante intégré. Général Les réglages Général comprennent la date et l’heure, la sécurité, le réseau et d’autres réglages ayant un effet sur plusieurs applications. Ces réglages permettent également d’obtenir des informations concernant l'iPod touchet de restaurer les réglages d’origine de l'iPod touch. Informations Choisissez Général > Informations pour obtenir des renseignements sur l’iPod touch, notamment :  le nombre de morceaux, vidéos et photos qu’il contient ;  la capacité totale de stockage ;  l’espace disponible ; la version du logiciel ;  les numéros de série et de modèle ;  les adresses Wi-Fi ;  les informations légales. Fond d’écran Une photo apparaît en tant que fond d’écran lorsque vous déverrouillez votre iPod touch. Vous pouvez sélectionner l’une des images fournies avec l’iPod touchou utiliser une photo que vous avez synchronisée avec l'iPod touch à partir de votre ordinateur. Choix du fond d’écran : Choisissez Fond d’écran et choisissez une photo. Effets sonores iPod touch peut produire des effets sonores lorsque vous :  réception d’une alerte que vous avez configurée ;  verrouillez ou déverrouillez l’iPod touch  effectuez une saisie à l’aide du clavier. Activation et désactivation des effets sonores : Choisissez Général > Effets sonores et indiquez si vous souhaitez que les effets sonores soit émis par le haut-parleur interne, le casque ou les deux. Sélectionnez Non pour désactiver les effets sonores. Réseau Utilisez les réglages Réseau pour configurer une connexion VPN (réseau privé virtuel) ou les réglages d’accès Wi-Fi., ou pour activer ou désactiver les Données à l’étranger. Ajout d’une nouvelle configuration VPN : Choisissez Général > Réseau > VPN > Ajouter une configuration VPN. Les connexions VPN utilisées au sein d’organisations vous permettent de communiquer des informations privées de manière sécurisée sur un réseau non privé. Vous pouvez être amené à configurer un réseau VPN pour notamment accéder à votre compte de courrier électronique professionnel sur l’iPod touch. iPod touch peut se connecter à des réseaux VPN utilisant les protocoles L2TP, PPTP ou Cisco IPSec. Les réseaux VPN fonctionnent à la fois sur les connexions Wi-Fi et les connexions de réseau de données cellulaire. Demandez à votre administrateur réseau quels réglages utiliser. Dans la plupart des cas, si vous avez configuré un VPN sur votre ordinateur, vous pouvez utiliser les mêmes réglages de VPN pour l'iPod touch. 98 Chapitre 7 RéglagesChapitre 7 Réglages 99 Lorsque vous avez saisi les réglages de la connexion VPN, un commutateur VPN apparaît au niveau supérieur du menu Réglages. Vous pouvez l’utiliser pour activer ou désactiver la connexion VPN. Modification d’une configuration VPN : Choisissez Général > Réseau > VPN et touchez la configuration que vous souhaitez mettre à jour. Activation et désactivation du réseau VPN : Touchez Réglages et activez ou désactivez VPN. Suppression d’une configuration VPN : Choisissez Général > Réseau > VPN, touchez la flèche bleue située à droite du nom de la configuration puis touchez Supprimer le VPN au bas de l’écran de configuration. Utilisation du mode Wi-Fi : ªWi-Fi» à la page 95Voir la section “Wi-Fi”. Service de localisation Service de localisation permet aux applications telles que Plans et Appareil photo de recueillir et utiliser des données indiquant votre emplacement. Service de localisation ne corrèle pas les données recueillies avec vos informations personnelles. Votre emplacement approximatif est déterminé à l’aide des informations disponibles provenant des données du réseau cellulaire, réseaux Wi-Fi locaux (si vous avez activé le mode WiFi) et GPS (si vous avez un “iPhone G”).réseaux Wi-Fi locaux (si vous avez activé le mode Wi-Fi). Vous pouvez désactiver Service de localisation si vous ne souhaitez pas utiliser cette fonction. Si vous désactivez Service de localisation, il vous sera demandé de le réactiver la prochaine fois qu’une application tente d’utiliser la fonction. Activation et désactivation de Service de localisation : Choisissez Général > Service de localisation et activez ou désactivez l’option Service de localisation. Remarque : Pour économiser l’autonomie de la batterie, désactivez l’option Service de localisation lorsque vous ne l’utilisez pas. Verrouillage automatique Le verrouillage de l’iPod touch désactive l’affichage de manière à économiser votre batterie et à empêcher toute utilisation de l'iPod touch. Réglage de la durée de déclenchement du verrouillage de l’iPod touch : Choisissez Général > Verrouillage auto. et choisissez une durée.Verrouillage par code Par défaut, l’iPod touch ne vous oblige pas à saisir un code pour le déverrouiller . Définition d’un mot de passe : Choisissez Général > Verrouillage par code et saisissez un code de 4 chiffres puis saisissez le code à nouveau à titre de vérification. L'iPod touch vous demande alors de saisir le code pour le déverrouiller. Désactivation du verrouillage par code : Choisissez Général > Verrouillage par code et touchez Désactiver le code, puis saisissez votre code. Changement de code : Choisissez Général > Verrouillage par code et touchez Changer le code, saisissez votre code actuel puis saisissez deux fois votre nouveau code. Si vous oubliez votre code, vous devrez restaurer le logiciel de l’iPod touch. Voir ª» à la page 118. Réglage du délai d’activation du verrouillage par code : Choisissez Général > Verrouillage par code > Exiger le code, puis sélectionnez le délai d’inactivité de l'iPod touch avant que vous deviez saisir votre code pour le déverrouiller. Affichage d’un aperçu des SMS lorsque l’iPod touch est verrouillé : Choisissez Général > Verrouillage par code et touchez pour activer l’aperçu des SMS. Restrictions Vous pouvez définir des restrictions pour le contenu iPod utilisable par certaines applications de l’iPod touch. Par exemple, les parents peuvent limiter l’accès à de la musique au contenu explicite dans les listes de lecture ou désactiver intégralement l’accès à YouTube. Tout contenu musical ou vidéo explicite acheté sur l’iTunes Store sera masqué. Le contenu explicite est marqué comme tel par leurs distributeurs (comme les maisons de disques) lorsqu’ils sont vendus sur l’iTunes Store. Safari est désactivé et son icône est supprimée de l’écran principal. Vous ne pouvez pas naviguer sur Internet ou accéder aux Web Clips. YouTube est désactivé et son icône est supprimée de l’écran principal. L’iTunes Wi-Fi Music Store est désactivé et son icône est supprimée de l’écran principal. Vous ne pouvez pas écouter un extrait, acheter ou télécharger du contenu. L’App Store est désactivé et son icône est supprimée de l’écran principal. Vous ne pouvez pas installer d’applications lorsque l’iPod touch se synchronise avec iTunes. 100 Chapitre 7 RéglagesChapitre 7 Réglages 101 Définition de restrictions : 1 Choisissez Général > Restrictions puis touchez Activer les restrictions. 2 Saisissez le code à quatre chiffres. 3 Saisissez-le à nouveau. 4 Définissez les restrictions souhaitées en activant ou désactivant les commandes individuelles. Par défaut, toutes les commandes sont activées (pas de restrictions). Touchez un élément pour le désactiver ou restreindre son utilisation. Désactivation de toutes les restrictions : Choisissez Général > Restrictions, puis saisissez le code. Touchez Désactiver les restrictions, puis saisissez à nouveau le code. Si vous oubliez votre code, vous devrez restaurer le logiciel de l’iPod touch à partir d’iTunes. Voir ª» à la page 118. Date et heure Ces réglages s’appliquent à l’heure indiquée dans la barre d’état en haut de l’écran et dans les horloges mondiales et calendriers. Définition du format 24 heures ou 12 heures de l'iPod touch : Choisissez Général > Date et heure et activez ou désactivez l’option Réglage automatique. Réglage manuel de la date et de l’heure : Choisissez Général > Date et heure et dé- sactivez l’option Réglages automatiques. Touchez Fuseau horaire et saisissez le nom d’une ville principale située dans votre fuseau horaire. Touche le bouton de retour « Date et heure » puis touchez « Régler la date et l’heure » et saisissez la date et l’heure. Clavier Activation et désactivation des majuscules automatiques : Choisissez Général > Clavier et activez ou désactivez l’option Maj. automatiques. Par défaut, l’iPod touch capitalise automatiquement les mots lorsque vous tapez un signe de ponctuation terminant une phrase ou le caractère de retour à la ligne Activation et désactivation du verrouillage des majuscules : Choisissez Général > Clavier et activez ou désactivez l’option Maj. verrouillées. Si le verrouillage des majuscules est activé et que vous double-touchez la touche Maj du clavier, toutes les lettres que vous tapez sont en majuscules. La touche Maj devient bleue lorsque le verrouillage de majuscules est activé. Activation et désactivation du raccourci clavier « . » : Choisissez Général > Clavier et activez ou désactivez le raccourci « . ». Le raccourci « . » vous permet de double-toucher la barre d’espace pour saisir un point suivi d’un espace lors de la frappe. Il est activé par défaut.Activation et désactivation des claviers internationaux Choisissez Général > Claviers > Claviers internationaux et activez les claviers souhaités. Si plusieurs claviers sont activés, touchez pour basculer entre eux lorsque vous tapez du texte. Lorsque vous touchez le symbole, le nom du nouveau clavier actif apparaît brièvement. ªClaviers internationaux» à la page 25Voir la section “Claviers internationaux”. International Utilisez les réglages International pour définir la langue de l'iPod touch, activer ou dé- sactiver les claviers de différentes langues et régler les formats de date, d’heure et de numéro de téléphone pour votre région. Réglage de la langue de l’iPod touch : Choisissez Général > International > Langue, choisissez la langue souhaitée et touchez OK. Activation et désactivation des claviers internationaux Choisissez Général > International > Claviers internationaux et activez les claviers souhaités. Si plusieurs claviers sont activés, touchez pour basculer entre eux lorsque vous tapez du texte. Lorsque vous touchez le symbole, le nom du nouveau clavier actif apparaît brièvement.ªClaviers internationaux» à la page 25Voir la section “Claviers internationaux”. Réglage des formats de date, d’heure et de numéro de téléphone : Choisissez Général > International > Format régional, et choisissez votre région. Réinitialisation de l'iPod touch Réinitialisation de tous les réglages : Choisissez Général > Réinitialiser et touchez Réinitialiser les réglages réseau. Vos préférences et réglages sont tous réinitialisés. Les informations, telles que vos contacts, calendriers et les fichiers multimédias (musique et vidéo) ne sont pas supprimées. Effacer tout le contenu et les réglages : Connectez l’iPod touch à votre ordinateur ou à un adaptateur secteur. Choisissez Général > Réinitialiser et touchez « Effacer contenu et réglages ». Cette fonctionnalité réinitialise tous les réglages à leurs valeurs par défaut et supprime de manière définitive toutes vos informations et éléments multimédias de votre iPod touch en effaçant toutes les données stockées sur l’iPod touch. 102 Chapitre 7 RéglagesChapitre 7 Réglages 103 Important : Vous ne pouvez pas utiliser votre iPod touch pendant que les données sont en cours d’effacement. Cette opération peut prendre une à quatre heures ou plus en fonction de la capacité de stockage de votre iPod touch. Réinitialisation du dictionnaire clavier : Choisissez Général > Réinitialiser et touchez Réinitialiser le dictionnaire clavier. Vous ajoutez des mots au dictionnaire du clavier en rejetant les mots que l’iPod touch suggère lors de la frappe. Touchez un mot pour rejeter la correction et ajouter votre mot au dictionnaire de clavier. La réinitialisation du dictionnaire de clavier efface tous les mots que vous avez ajoutés. Réinitialisation des réglages réseau : Choisissez Général > Réinitialiser et touchez Réinitialiser les réglages réseau. Lorsque vous réinitialisez les réglages réseau, la liste des réseaux déjà utilisés et des réglages VPN est supprimée. Wi-Fi est désactivé puis réactivé : vous êtes alors déconnecté de tout réseau le cas échéant. Les réglages Wi-Fi et « Confirmer l’accès » restent activés. Réinitialisation de la disposition de l’écran principal : Choisissez Général > Réinitialiser et touchez Réinitialiser l’écran principal. Réinitialisation des alertes de localisation : Choisissez Général > Réinitialiser et touchez Réinitialiser alertes de localisation. Les alertes de localisation sont les demandes d’utilisation de Service de localisation effectuées par les applications (notamment Appareil et Plans). L'iPod touch arrête d’afficher l’alerte associée à une application la deuxième fois que vous touchez OK. Touchez Réinitialiser alertes de localisation pour reprendre l’utilisation des alertes. Musique Les réglages Musique s’appliquent aux morceaux, aux podcasts et aux livres audio. Réglage d’iTunes de manière à lire tous les morceaux au même niveau sonore : Dans iTunes, choisissez iTunes > Préférences si vous utilisez un Mac, ou Édition > Préférences si vous utilisez un PC, puis cliquez sur Lecture et sélectionnez Égaliseur de volume. Réglage de l’iPod touch de manière à utiliser les réglages de volume d’iTunes (Égaliseur de volume) :Choisissez Musique et activez l’option Égaliseur de volume. Vous pouvez augmenter la vitesse de lecture des livres audio pour de manière à les entendre plus rapidement, ou diminuer la vitesse de manière à les entendre plus clairement.Réglage de la vitesse de lecture des livres audio : Choisissez Musique > Vitesse livres audio puis choisissez lente, normale ou rapide. Utilisation de l’égaliseur pour modifier le son de l’iPod touch de manière à s’adapter à un son ou style donné : Choisissez Musique > Égaliseur et choisissez un réglage. Réglage d’une limite de volume pour la musique et les vidéos : Choisissez Musique > Volume maximum et faites glisser le curseur pour régler le volume maximum. Touchez Verrouiller le volume maximum pour affecter un code de manière à éviter que le réglage ne soit modifié. AVERTISSEMENT : Des informations importantes sur la prévention de la perte d’audition sont disponibles dans le Guide des informations importantes sur le produità la page www.apple.com/ca/fr/support/manuals/ipodtouch. Vidéo Les réglages vidéo s’appliquent au contenu vidéo, y compris les films loués. Vous pouvez régler à quel endroit reprendre la lecture des vidéos que vous avez démarrées auparavant, activer ou désactiver les sous-titres et régler l’iPod touch de manière à restituer les vidéos sur votre téléviseur. Réglage du point de reprise de lecture : Choisissez Vidéo > Démarrer, puis sélectionnez si vous souhaitez que les vidéos dont vous avez commencé la lecture reprennent au début ou à l’endroit où vous avez les avez interrompues. Activation et désactivation des sous-titres : Choisissez Vidéo et activez ou désactivez l’option Sous-titres codés. Utilisez ces réglages pour définir la manière dont l’iPod touch restitue les vidéos sur votre téléviseur. Pour plus de renseignements sur l’utilisation de l’iPod touch de manière à restituer des vidéos sur votre téléviseur, consultez la section ª» à la page 40. Activation et désactivation de l’écran large : Choisissez iPodVidéo et activez ou dé- sactivez l’option Écran large. Réglage du signal TV sur NTSC ou PAL : Choisissez iPodVidéo > Signal télévision et sélectionnez NTSC ou PAL. NTSC et PAL sont des normes de diffusion de télévision. NTSC affiche 480i et PAL affiche 576i. Votre téléviseur peut utiliser l’une ou l’autre de ces normes suivant l’endroit où il a été commercialisé. Si vous n’êtes pas sûr du réglage à utiliser, vérifiez la documentation qui accompagne votre téléviseur. 104 Chapitre 7 RéglagesChapitre 7 Réglages 105 Photos Utilisez les réglages Photos pour indiquer la façon dont les diaporamas affichent vos photos. Réglage de la durée d’affichage de chaque diapositive : Choisissez Photos > Afficher chaque photo pendant et sélectionnez la durée. Réglage d’un effet de transition : Choisissez Photos > Transition et sélectionnez un effet de transition. Réglage de la répétition des diaporamas : Choisissez Photos et activez ou désactivez la répétition. Réglage de l’apparition des photos par ordre aléatoire ou trié : Choisissez Photos et activez ou désactivez la lecture aléatoire. Mail, Contacts, Calendrier Utilisez les réglages Mail, Contacts, Calendrier pour configurer et personnaliser les comptes associés à votre iPod touch:  Microsoft Exchange  MobileMe  Google Mail  Carnet d’adresses Yahoo!, Mail  AOL  Autres systèmes de messagerie POP et IMAP Comptes La section Comptes vous permet de configurer des comptes sur votre iPod touch. Les réglages spécifiques qui apparaissent dépendent du type de compte que vous configurez. Votre prestataire de service ou administrateur système doit pouvoir vous fournir les informations nécessaires. Pour plus de renseignements sur l’ajout de comptes, consultez la section “Configuration de comptes”.ªConfiguration de comptes.» à la page 11 Modification des réglages d’un compte : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier », choisissez un compte puis effectuez les modifications souhaitées. Les modifications apportées aux réglages d’un compte ne sont pas synchronisées avec votre ordinateur. Vous pouvez donc configurer vos comptes pour qu’ils fonctionnent avec votre iPod touch sans toucher les réglages de compte sur votre ordinateur.Interruption de l’utilisation d’un compte : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier », choisissez un compte puis désactivez l’option Compte. Lorsqu’un compte est désactivé, l'iPod touch ne l’affiche pas, n’y envoie pas de courrier électronique et ne vérifie pas le courrier électronique associé et ne synchronise aucune autre information avec ce compte tant que vous ne le réactivez pas. Ajustement des réglages avancés : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier », choisissez un compte puis effectuez l’une des opérations suivantes :  Pour indiquer si les brouillons, les messages envoyés et les messages supprimés sont stockés sur l’iPod touch ou à distance sur votre serveur de messagerie (comptes IMAP uniquement), touchez Avancé et choisissez Brouillons, Messages envoyés ou Messages supprimés. Si vous stockez des messages sur l’iPod touch, vous pouvez alors les consulter même si l’iPod touch n’est pas connecté à Internet.  Pour régler la période après laquelle les messages sont supprimés de manière définitive de Mail sur votre iPod touch, touchez Avancé puis touchez Supprimer, puis choisissez une durée : Jamais, Après un jour, d’une semaine ou d’un mois.  Pour ajuster les réglages du serveur de messagerie, sous « Serveur de réception » ou « Serveur d’envoi », touchez Nom d’hôte, Nom d’utilisateur ou Mot de passe. Demandez les réglages appropriés à l’administrateur de votre réseau ou à votre fournisseur d’accès à Internet.  Pour ajuster les réglages SSL et de mot de passe, touchez Avancé. Demandez les réglages appropriés à l’administrateur de votre réseau ou à votre fournisseur d’accès à Internet. Suppression d’un compte de l’iPod touch: Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier », choisissez un compte puis faites défiler vers le bas et touchez Supprimer le compte. La suppression d’un compte revient à supprimer l’accès au compte à partir de votre iPod touch. Tous les messages électroniques et les informations sur les contacts, calendriers et signets synchronisés avec le compte sont supprimés de l’iPod touch. Cependant, la suppression d’un compte n’élimine pas le compte ou les informations associées à ce compte de votre ordinateur. Mail Les réglages de Mail, sauf indication contraire, s’appliquent à tous les comptes configurés sur votre iPod touch. Réglage du nombre de messages affichés sur l’iPod touch: Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » > Afficher, puis choisissez un réglage. 106 Chapitre 7 RéglagesChapitre 7 Réglages 107 Pour les comptes Microsoft Exchange, choisissez le nombre de jours de courrier électronique que vous souhaitez télécharger. Pour tous les autres comptes, choisissez le nombre de messages récents à afficher (25, 50, 75,100 ou 200). Pour télécharger des messages supplémentaires, dans Mail, faites défiler vers le bas de votre boîte de réception et touchez « Télécharger...plus ». Réglage du nombre de lignes de chaque messages affichées en aperçu dans la liste de messages : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » > Aperçu, puis choisissez un réglage. Vous pouvez choisir d’afficher jusqu’à cinq lignes de chaque message. Ainsi, vous pouvez vous faire une idée du contenu des messages mentionnés dans la liste d’une boîte à lettres. Réglage d’une taille de police minimale pour les messages : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » > Taille des caractères, puis choisissez petite, moyenne, grande, très grande ou géante. Réglage de l’affichage par l’iPod touch des libellés À et Cc dans les listes de messages : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » puis activez ou désactivez l’option Champs À / Cc. Si l’option Champs À / Cc est activée, l’icône To ou Cc à côté de chaque message d’une liste indique si le message vous a été directement envoyé ou si vous étiez en copie. Réglage de la confirmation de suppression de message sur l’iPod touch : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » et activez ou désactivez l’option Confirmer suppression. Si l’option « Confirmer suppression » est activée, vous devez toucher , puis confirmer en touchant Supprimer. Réglage de l’envoi automatique de copie par l’iPod touch pour chaque message envoyé : Choisissez Mail, puis activez ou désactivez l’option M’ajouter en Cci. Réglage du compte de messagerie par défaut : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » > Compte par défaut, puis choisissez un compte. Ce réglage détermine le compte à partir duquel est envoyé un message que vous créez sur une autre application iPod touch , par exemple lorsque vous envoyez une photo à partir de Photos or touchez l’adresse électronique d’un commerce dans Plans. Pour envoyer le message à partir d’un compte différent, touchez le champ De dans le message puis choisissez un autre compte.Ajout d’une signature à vos messages : Choisissez Mail > Signature, puis tapez une signature. Vous pouvez régler l’iPod touch de manière à ajouter une signature (par exemple votre citation favorite ou votre nom, position et numéro de téléphone) au bas de chaque message que vous envoyez. Contacts Réglage de l’ordre des contacts : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » puis, sous Contacts, touchez Ordre de tri et effectuez l’une des opérations suivantes :  Pour afficher le prénom en premier, touchez Prénom Nom  Pour afficher le nom en premier, Touchez Nom, Prénom. Réglage de l’affichage des contacts : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » puis, sous Contacts, touchez Ordre d’affichage et effectuez l’une des opérations suivantes :  Pour afficher le prénom en premier, touchez Prénom Nom.  Pour afficher le nom de famille en premier, touchez Nom Prénom. Calendrier Configuration des alarmes sonores déclenchées à la réception d’une invitation à une réunion : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » et, sous Calendrier, touchez « Alerte nouv. invitation » pour activer l’option. Réglage de la période historique pendant laquelle les événements de calendrier sont affichés sur l’iPod touch : Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » > Synchroniser, puis choisissez une durée. Activation de la gestion de fuseau horaire dans Calendrier.Choisissez « Mail, Contacts, Calendrier » > Heure locale, puis activer l’option Heure locale. Pour sélectionner un fuseau horaire pour les calendriers, touchez Fuseau horaire et saisissez le nom d’une ville importante. Lorsque la gestion de fuseau horaire est activée, Calendrier affiche les dates et heures des événements dans le fuseau horaire de la ville sélectionnée. Lorsque la gestion de fuseau horaire est désactivée, Calendrier affiche les dates et heures des événements dans le fuseau local, tel qu’indiqué par l’heure réseau. Important : Lorsque vous êtes en déplacement, l’iPod touch peut ne pas afficher les événements ou faire sonner les alertes à la bonne heure locale. Pour régler manuellement l’heure correcte, consultez la section “Date et heure”.ªDate et heure» à la page 101 108 Chapitre 7 RéglagesChapitre 7 Réglages 109 Safari Les réglages Safari vous permettent de sélectionner votre moteur de recherche Internet, de régler les options de sécurité et (pour les développeurs), d’activer le mode débogage. Général Vous pouvez utiliser Google ou Yahoo! pour effectuer des recherches sur Internet. Sélection d’un moteur de recherche : Choisissez Safari > Moteur de recherche et sé- lectionnez le moteur de recherche que vous souhaitez utiliser. Sécurité Par défaut, Safari est réglé pour afficher des fonctions à partir du web, notamment certains films, animations et applications web. Vous pouvez désactiver certaines de ces possibilités afin de protéger l’iPod touch contre les risques liés à la sécurité sur Internet. Modification des réglages de sécurité : Choisissez Safari, puis effectuez l’une des opé- rations suivantes :  Pour activer ou désactiver JavaScript, activez ou désactivez l’option JavaScript. JavaScript permet aux développeurs web de contrôler les éléments de la page. Par exemple, une page qui utilise JavaScript pourrait afficher la date et l’heure actuelles ou faire qu’une page liée apparaisse dans une nouvelle fenêtre surgissante.  Pour activer ou désactiver les modules externes, activez ou désactivez l’option Modules. Les modules externes permettent à Safari de lire certains types de fichiers audio et vidéo et d’afficher des fichiers Microsoft Word et des documents Microsoft Excel.  Pour bloquer ou autoriser les pop-up, activez ou désactivez la fonction Bloquer les pop-up. Le blocage des pop-up empêche seulement l’apparition des fenêtres surgissantes qui apparaissent lorsque vous fermez une page ou ouvrez une page en tapant son adresse. Il ne bloque pas les pop-up qui apparaissent lorsque vous cliquez sur un lien.  Pour régler si Safari accepte les cookies, touchez Accepter les cookies et choisissez Jamais, des sites visités ou Toujours. Un cookie est un ensemble d’informations qu’un site web place sur l'iPod touch pour que le site web se souvienne de vous lors de votre prochaine visite.Les pages web peuvent ainsi être personnalisées pour vous en fonction des informations que vous pouvez avoir fournies. Certaines pages ne fonctionnent pas correctement tant que l’iPod touch n’est pas réglé pour accepter les cookies..  Pour effacer l’historique des pages web consultées, touchez Effacer l’historique.  Pour effacer les cookies de Safari, touchez Effacer les cookies. Pour effacer la mémoire cache, touchez Vider le cache. La mémoire cache du navigateur stocke le contenu des pages de manière qu’elles s’ouvrent plus rapidement la prochaine fois que vous le consultez. Si une page que vous avez ouverte n’affiche pas de nouveau contenu, l’effacement de la mémoire cache est susceptible d’aider. Développeur La Console peut vous aider à résoudre des erreurs de page web. Si elle est activée, la console apparaît automatiquement lorsqu’une erreur de page web se produit. Activation et désactivation de la console de débogage : Choisissez Safari > Développeur, et activez ou désactivez l’option Console. 110 Chapitre 7 Réglages111 Général L’image de batterie faible apparaît L’iPod touch n’est presque plus alimenté et doit être rechargé pendant un délai pouvant aller jusqu’à dix minutes avant de pouvoir l’utiliser. Pour plus de renseignements sur la recharge de l’iPod touch, consultez la section ªRecharge de la batterie.» à la page 28. ou L’iPod touch ne répond pas  La batterie de l’iPod touch est peut-être faible. Connectez l’iPod touch à votre ordinateur ou à son adaptateur secteur pour le recharger. Voir la section ªRecharge de la batterie.» à la page 28.  Appuyez sur le bouton principal et maintenez-le enfoncé pendant au moins six secondes jusqu’à ce que l’application que vous utilisiez se ferme.  Si cela ne fonctionne pas, éteignez l’iPod touch puis rallumez-le. Maintenez le bouton de veille/réactivation enfoncé, situé en haut de l’iPod touch pendant quelques secondes jusqu’à ce que le curseur rouge apparaisse, puis faites glisser le curseur. Maintenez ensuite le bouton de veille/réactivation enfoncé jusqu’à ce que le logo Apple apparaisse.  Si cela ne donne rien, réinitialisez l’iPod touch. Maintenez enfoncé les boutons de Marche/Veille et du menu principal pendant au moins dix secondes jusqu’à ce que le logo Apple apparaisse. A L’annexe Dépannage112 L’annexe A Dépannage L’iPod touch ne répond toujours pas après sa réinitialisation  Réinitialisez les réglages de l’iPod touch. Dans l’écran d’accueil, choisissez Réglages > Général > Réinitialiser > Réinitialiser tous les réglages. Toutes vos préférences sont réinitialisées mais vos données et fichiers multimédias ne sont pas supprimés.  Si cela ne donne rien, effacez tout contenu de l’iPod touch. Voir la section ªRéinitialisation de l'iPod touch» à la page 102.  Si cela reste sans effet, restaurez le logiciel de l’iPod touch. Voir la section ª» à la page 118. Le message « Cet accessoire n’est pas géré par l’iPod touch » apparaît. L’accessoire que vous avez connecté peut ne pas fonctionner avec l’iPod touch. Assurez-vous qu’aucun débris ne se trouve dans le connecteur Dock. L’écran Connectez-vous à iTunes apparaît L’L’iPod touch doit être enregistré auprès d’iTunes. Connectez l’iPod touch à votre ordinateur et ouvrez iTunes s’il ne s’est pas ouvert automatiquement. iTunes et synchronisation L’iPod touch n’apparaît pas dans iTunes ou vous ne parvenez pas à synchroniser  La batterie de l’iPod touch peut avoir besoin d’être rechargée. Pour plus de renseignements sur la recharge de l’iPod touch, consultez la section ªRecharge de la batterie.» à la page 28.  Déconnectez les autres appareils USB de votre ordinateur et connectez l’iPod touch à un autre port USB 2.0 de votre ordinateur (pas sur votre clavier).  Redémarrez votre ordinateur et reconnectez-y l’iPod touch.  Téléchargez et installez (ou réinstallez) la dernière version d’iTunes à partir de www.apple.com/ca/fr/itunes. La synchronisation ne fonctionne pas  La batterie de l’iPod touch peut avoir besoin d’être rechargée. Pour plus de renseignements sur la recharge de l’iPod touch, consultez la section ªRecharge de la batterie.» à la page 28.  Déconnectez les autres appareils USB de votre ordinateur et connectez l’iPod touch à un autre port USB 2.0 de votre ordinateur (pas sur votre clavier).  Redémarrez votre ordinateur et reconnectez-y l’iPod touch.  Téléchargez et installez (ou réinstallez) la dernière version d’iTunes à partir de www.apple.com/ca/fr/itunes.L’annexe A Dépannage 113 Les contacts, calendriers ou signets ne se synchronisent pas  Téléchargez et installez (ou réinstallez) la dernière version d’iTunes à partir de www.apple.com/ca/fr/itunes.  Si vous avez configuré un compte MobileMe ou Microsoft Exchange sur votre iPod touch, iTunes ne synchroniser pas les contacts, calendriers ou signets que vous configurez pour une synchronisation dans le volet de préférences Infos de l’iPod touch. Vous devez désactivez tous les éléments de MobileMe ou Exchange que vous ne souhaitez pas synchroniser par le biais d’iTunes. Dans Réglages, touchez « Mail, Contacts, Calendrier », touchez le compte MobileMe ou Exchange et désélectionnez les éléments que vous souhaitez synchroniser par le biais d’iTunes. Si vous avez à la fois un compte MobileMe et un compte Exchange, vous devez désélectionnez les éléments dans les deux comptes. Remarque : Lorsque vous désélectionnez Contacts ou Calendrier dans votre compte MobileMe ou Exchange, les informations sur le contact ou calendrier ne sont plus accessibles par le biais de l’iPod touch. Vous ne souhaitez pas synchroniser d’informations de l’iPod touch vers votre ordinateur Remplacez les contacts, calendriers, comptes de messagerie et signets sur l’iPod touch par les informations de votre ordinateur. Remplacement des informations présentes sur l’iPod touch : 1 Ouvrez iTunes. 2 Lorsque vous connectez l’iPod touch à votre ordinateur, maintenez enfoncées les touches Commande et Option (si vous utilisez un Mac) ou Maj et Contrôle (si vous utilisez un PC) jusqu’à l’apparition d’iPod touch dans la barre latérale d’iTunes. Cela empêche que l’iPod touch lance la synchronisation automatiquement. 3 Sélectionnez iPod touch dans la barre latérale iTunes puis cliquez sur l’onglet Infos. 4 Sous « Remplacer les informations sur cet iPod touch », sélectionnez Contacts, Calendriers, Comptes Mail ou Signets. Vous pouvez sélectionner plusieurs types d’informations, si vous le souhaitez. 5 Cliquez sur Appliquer. Les informations du type sélectionné sont supprimées de l’iPod touch et remplacées par le contenu de votre ordinateur. Lors de la prochaine synchronisation, l’iPod touch se synchronise normalement en ajoutant sur l’ordinateur les informations que vous avez enregistrées sur l’iPod touch et vice-versa.114 L’annexe A Dépannage Le carnet d’adresses Yahoo! ou Google ne se synchronise pas Il est possible qu’iTunes ne puisse se connecter à Yahoo! ou Google. Assurez-vous d’être connecté à Internet et que vous avez saisi l’identifiant et le mot de passe corrects dans iTunes. Connectez l’iPod touch à votre ordinateur, cliquez sur l’onglet Infos dans iTunes, cliquez sur Configurer dans la section Contacts, puis saisissez votre identifiant et votre mot de passe actuels. Le carnet d’adresses Yahoo! contient toujours des contacts supprimés à partir de l’iPod touch Le carnet d’adresses Yahoo! ne permet pas la suppression par synchronisation de contacts contenant un identifiant Messenger. Pour supprimer un contact contenant un identifiant Messenger, ouvrez une session sur votre compte Yahoo! en ligne et supprimez le contact à l’aide du carnet d’adresses Yahoo!. Safari, Mail et Contacts Une pièce jointe ne s’ouvre pas Le type de fichier peut ne pas être géré. L’iPod touch gère les formats de fichiers suivants pour les pièces jointes : .doc Microsoft Word .docx Microsoft Word (XML) .htm page web .html page web .key Keynote .numbers Numbers .pages Pages .pdf Preview, Adobe Acrobat .ppt Microsoft PowerPoint .pptx Microsoft PowerPoint (XML) .txt texte .vcf coordonnées .xls Microsoft Excel .xlsx Microsoft Excel (XML)L’annexe A Dépannage 115 Le courrier ne peut être livré (délai d’inactivité atteint sur le port 25) Il peut être nécessaire de modifier le réglage de port du serveur de messagerie sortant de l’un de vos comptes de messagerie. Pour plus de renseignements, accédez à la page www.apple.com/ca/fr/support/ipodtouch et recherchez « Je peux recevoir du courrier sur l’iPod touch mais pas en envoyer ». Les contacts GAL n’apparaissent pas Vérifiez vos réglages Microsoft Exchange pour vous assurer de contacter le bon serveur. Dans Réglages, touchez « Mail, Contacts, Calendrier » et choisissez un compte pour afficher ses réglages. Si vous essayez de chercher des contacts GAL dans Contacts, touchez Groupes puis Annuaires au bas de la liste. Son, musique et vidéo Pas de son  Débranchez et reconnectez vos écouteurs. Assurez-vous que le connecteur est bien enfoncé.  Vérifiez que le volume n’est pas complètement coupé.  Il est possible que la musique sur l’iPod touch soit en pause. À partir de l’écran d’accueil, toucher Musique, toucher À l’écoute puis toucher .  Vérifiez si la limite du volume est activée. Dans l’écran d’accueil, choisissez Réglages > iPod > Volume maximum. Pour plus de renseignements, consultez la section ªMusique» à la page 103.  Assurez-vous que vous utilisez la dernière version d’iTunes (accédez à www.apple.com/ca/fr/itunes).  Si vous utilisez le port de sortie audio de la station d’accueil en option, assurez-vous que votre stéréo ou vos enceintes externes sont sous tension et fonctionnent. Un morceau, une vidéo ou autre ne fonctionne pas Le morceau a peut-être été encodé dans un format que l’iPod touch ne prend pas en charge. Les formats de fichier audio suivants sont pris en charge par l’iPod touch. Ils englobent les formats de livres audio et de podcasts :  AAC (M4A, M4B, M4P, jusqu’à 320 Kbps)  Apple Lossless (format compressé de haute qualité)  MP3 (jusqu’à 320 Kbps)  MP3 VBR (Variable Bit Rate, débit binaire variable)  WAV  AA (texte parlé audible.com, formats 2, 3 et 4)116 L’annexe A Dépannage  AAX (texte parlé audible.com, format AudibleEnhanced)  AIFF Les formats de fichier vidéo suivants sont pris en charge par l’iPod touch :  H.264 (profil de base de niveau 3.0)  MPEG-4 (profil simple) Un morceau encodé au format Apple Lossless présente un son de qualité CD optimale, mais n’occupe que la moitié environ de l’espace utilisé par un morceau encodé au format AIFF ou WAV. Un même titre encodé au format AAC ou MP3 occupe encore moins d’espace. Lors de l’importation de musique à partir d’un CD à l’aide d’iTunes, le son est converti par défaut au format AAC. iTunes pour Windows vous permet de convertir les fichiers WMA non protégés au format AAC ou MP3. Cela peut s’avérer utile si vous disposez d’une bibliothèque de musique encodée au format WMA. L’iPod touch ne gère pas les fichiers audio WMA, MPEG Layer 1, MPEG Layer 2 ni les fichiers audible.com format 1. Si vous possédez dans votre bibliothèque iTunes un morceau ou une vidéo non pris en charge par l’iPod touch, il se peut que la conversion dans un format que l’iPod touch prend en charge vous soit possible. Reportez-vous à l’Aide iTunes pour en savoir plus. iTunes Store L’iTunes Wi-Fi Music Store n’est pas disponible Pour pouvoir utiliser l’iTunes Wi-Fi Music Store, vous devez accéder à un réseau Wi-Fi connecté à Internet à l’aide de votre iPod touch. Pour plus de renseignements, consultez la section ªAccès à un réseau Wi-Fi» à la page 28. Le magasin en ligne iTunes Wi-Fi Music Store n’est pas disponible dans tous les pays. Impossible d’acheter de la musique ou des applications Pour acheter des morceaux à partir de l’iTunes Wi-Fi Music Store (seulement disponible dans certains pays) ou des applications à partir de l’App Store, vous devez disposer d’un compte iTunes Store. Ouvrez iTunes sur votre ordinateur et choisissez Store > Créer un compte. Sauvegarde de l’iPod touch iTunes crée des sauvegarde des réglages, applications téléchargées et autres informations sur l’iPod touch. Vous pouvez utiliser une sauvegarde pour restaurer ces éléments sur votre iPod touch après une restauration de logiciel ou pour transférer les informations sur un autre iPod touch.L’annexe A Dépannage 117 La sauvegarde d’un iPod touch et sa restauration à partir d’une sauvegarde sont des opération différentes de la synchronisation de contenu et d’autres éléments (notamment musique, podcasts, sonneries, photos, vidéos et applications téléchargés via iTunes) avec votre bibliothèque iTunes. Les sauvegardes comprennent les réglages, applications téléchargées et autres informations qui résident sur l’iPod touch. Vous pouvez restaurer ces éléments à partir d’une sauvegarde à l’aide d’iTunes, mais vous pouvez également devoir synchroniser à nouveau le contenu de votre bibliothèque iTunes. Création de sauvegardes Il est possible de créer des sauvegardes par l’une des manières suivantes :  Une fois que l’iPod touch a été configuré pour se synchroniser avec un ordinateur donné, iTunes effectue automatiquement une sauvegarde de l’iPod touch sur cet ordinateur lorsque vous effectuez une synchronisation. iTunes ne sauvegarde pas autoamtiquement un iPod touch non configuré pour se synchroniser avec cet ordinateur. Si vous avez configuré l’iPod touch pour se synchroniser automatiquement avec iTunes sur un ordinateur donné, iTunes sauvegarde l’iPod touch chaque fois que vous le connectez à cet ordinateur. La synchronisation automatique est activée par défaut. iTunes n’effectue qu’une sauvegarde à chaque connexion, même si vous effectuez plus synchronisations avant de vous déconnecter.  Si vous choisissez de mettre à jour le logiciel de l’iPod touch, iTunes sauvegarde automatiquement l’iPod touch même s’il n’est pas configuré pour se synchroniser avec iTunes sur cet ordinateur.  Si vous choisissez de restaurer le logiciel de l’iPod touch, iTunes vous demande si vous souhaitez sauvegarder l’iPod touch avant la restauration. Restauration à partir d’une sauvegarde Vous pouvez restaurer les réglages, les applications téléchargées et d’autres informations à partir d’une sauvegare, ou utiliser cette fonctionnalité pour transférer les élé- ments en question vers un autre iPod touch. Restauration de l’iPod touch à partir d’une sauvegarde : 1 Connectez l’iPod touch à l’ordinateur avec lequel vous synchronisez habituellement. 2 Dans iTunes, sélectionnez iPod touch dans la barre latérale puis cliquez sur l’onglet Résumé. 3 Cliquez sur Restaurer pour réinstaller le logiciel de l’iPod touch, restaurer ses réglages par défaut et supprimer les données qui sont stockées sur l’iPod touch. Dans iTunes 7.7, vous pouvez également restaurer à partir d’une sauvegarde sans supprimer les données stockées sur l’iPod touch.118 L’annexe A Dépannage Remarque : Les données supprimées ne sont plus accessibles via l’interface utilisateur de l’iPod touch, mais elles ne sont pas effacées de manière définitive de votreiPod touch jusqu’à ce qu’elles soient écrasées par des données nouvelles. Pour plus de renseignements sur la manière d’effacer de manière définitive tout le contenu et les réglages, voir la section ªRéinitialisation de l'iPod touch» à la page 102. À l’invite, sélectionnez l’option de restauration de vos réglages, applications téléchargées et autres informations à partir d’une sauvegarde et sélectionnez la sauvegarde que vous souhaitez utiliser. Les sauvegardes multiples sont énumérées par appareil en ordre chronologique, la plus récente sauvegarde pour un appareil apparaissant en premier. Suppression d’une sauvegarde Vous pouvez supprimer une sauvegarde de l’iPod touch à partir de la liste des sauvegardes dans iTunes version 7.5 ou ultérieure. Vous pouvez par exemple utiliser cette fonction si une sauvegarde a été créée sur l’ordinateur de quelqu’un d’autre. Suppression d’une sauvegarde : 1 Dans iTunes, ouvrez les préférences iTunes.  Windows : Choisissez Édition > Préférences.  Mac : Choisissez iTunes > Préférences. 2 Cliquez sur Synchronisation (l’iPod touch n’a pas besoin d’être connecté). 3 Sélectionnez la sauvegarde que vous souhaitez supprimer et cliquez sur Supprimer la sauvegarde. 4 Confirmez que vous souhaitez supprimer la sauvegarde sélectionnée en cliquant sur Supprimer la sauvegarde. 5 Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre de préférences iTunes. Pour plus de renseignements sur les sauvegardes, notamment sur les réglages et autres informations stockées dans une sauvegarde, consultez l’article support.apple. com/kb/HT1766?viewlocale=fr_FR.L’annexe A Dépannage 119 Mise à jour et restauration du logiciel de l’iPod touch Vous pouvez utilisez iTunes pour mettre à jour ou réinstaller le logiciel de l’iPod touch, restaurer les réglages par défaut et supprimer toutes les données de l’iPod touch.  Si vous effectuez une mise à jour, le logiciel de l’iPod touch est mis à jour mais vos applications téléchargées, réglages et morceaux ne sont pas touchés.  Si vous effectuez une restauration, la dernière version du logiciel de l’iPod touch est réinstallée, les réglages par défauts restaurés et les données stockées sur l’iPod touch supprimées, y compris les applications téléchargées, morceaux, vidéos, contacts, photos, informations de calendrier ainsi que toutes les autres données. Dans iTunes 7.7, vous pouvez également restaurer à partir d’une sauvegarde sans supprimer les données stockées sur l’iPod touch. Remarque : Les données supprimées ne sont plus accessibles via l’interface utilisateur de l’iPod touch, mais elles ne sont pas effacées de manière définitive de votreiPod touch jusqu’à ce qu’elles soient écrasées par des données nouvelles. Pour plus de renseignements sur la manière d’effacer de manière définitive tout le contenu et les réglages, voir la section ªRéinitialisation de l'iPod touch» à la page 102. Mise à jour ou restauration de l’iPod touch : 1 Assurez-vous que vous disposez d’une connexion Internet et avez installé la dernière version d’iTunes depuis l’adresse www.apple.com/ca/fr/itunes. 2 Connectez l’iPod touch à votre ordinateur. 3 Sélectionnez iPod touch dans la barre latérale d’iTunes et cliquez sur l’onglet Résumé. 4 Cliquez sur « Rechercher les mises à jour ». iTunes vous indique alors si une version plus récente du logiciel de l’iPod touch est disponible. 5 Cliquez sur Mettre à jour pour installer la dernière version en date du logiciel Vous pouvez également cliquer sur Restaurer pour effectuer une restauration. Suivez les instructions à l’écran pour terminer le processus de restauration. Pour plus de renseignements sur la mise à jour et la restauration du logiciel de l’iPod touch, consultez l’article http://support.apple.com/kb/HT1414.120 L’annexe A Dépannage Fonctions d’accessibilité de l’iPod touch Les fonctions suivantes peuvent vous faciliter l’usage de l’iPod touch si vous avez un handicap. Sous-titres codés Si des vidéos prévoient le sous-titrage codé, vous pouvez activer la fonction. Voir la section ªVidéo» à la page 104. Taille minimale de police pour les messages Mail Vous pouvez définir une taille de police minimale pour le texte composant les courriers électroniques sur la taille Grande, Très grande ou Géante pour en améliorer la lisibilité. Voir la section ªMail» à la page 106. Zoom Double-touchez ou pincez des pages web, des photos et des cartes pour les agrandir. Voir la section ªZoom avant ou arrière» à la page 23. Accès universel sous Mac OS X Tirez parti des fonctionnalités d’accès universel de Mac OS X lorsque vous utilisez iTunes pour synchroniser des données de votre bibliothèque iTunes avec votre iPod touch. Dans le Finder, choisissez Aide > Aide Mac, puis recherchez « accès universel ». Pour plus de renseignements sur les fonctions d’accessibilité de l’iPod touch, consultez la page www.apple.com/fr/accessibility.121 Informations relatives à la sécurité, au logiciel et au service après-vente Le tableau suivant explique où obtenir plus d’informations sur l’iPod touch en matière de sécurité, de logiciel et de service après-vente. Pour en savoir plus sur : Procédez ainsi L’usage de l’iPod touch en toute sécurité Des renseignements récents importants sur la sécurité et la réglementation sont disponibles dans le Guide des informations importantes sur le produit à la page www.apple.com/ca/fr/support/manuals/ipodtouch. iPod touch : conseils en matière de service après-vente et d’assistance, forums de discussion et téléchargements de logiciels Apple Consultez la page www.apple.com/ca/fr/support/ipodtouch. Les toutes dernières informations sur l’ iPod touch Consultez la page www.apple.com/ca/fr/ipodtouch. L’utilisation d’iTunes Ouvrez iTunes et choisissez Aide > Aide iTunes. Un didacticiel iTunes en ligne se trouve à la page www.apple.com/ca/fr/support/itunes. (non disponible partout). MobileMe Accédez à la page www.me.com/fr. L’utilisation d’iPhoto sous Mac OS X Ouvrez iPhoto et choisissez Aide > Aide iPhoto. L’utilisation de Carnet d’adresses sous Mac OS X Ouvrez Carnet d’adresses et choisissez Aide > Aide de Carnet d’adresses. L’utilisation d’iCal sous Mac OS X Ouvrez iCal et choisissez Aide > Aide iCal. Microsoft Outlook, Carnet d’adresses Windows, Adobe Photoshop Album et Adobe Photoshop Elements Consultez la documentation fournie avec ces applications. B L’annexe Autres ressources122 L’annexe B Autres ressources Pour en savoir plus sur : Procédez ainsi L’obtention du service assuré par la garantie Commencez par suivre les conseils prodigués dans ce guide et dans les ressources en ligne. Accédez alors à www.apple.com/ca/fr/support ou consultez le Guide des informations importantes sur le produit à la page www.apple.com/ca/fr/support/manuals/ipodtouch. Utilisation de l’iPod touch dans un contexte d’entreprise Accédez à la page www.apple.com/fr/iphone/enterprise. Guide de l’utilisateur optimisé pour iPod touch Le Guide de l’utilisateur de l’iPod touch, optimisé pour un affichage sur l’iPod touch, est disponible à la page: http://help.apple.com/ipodtouchK © 2008 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, AirPort, Cover Flow, FireWire, iCal, iPhoto, iPod, iTunes, Keynote, Mac, Macintosh, Mac OS, Numbers, Pages et Safari sont des marques d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. Finder, iPhone, Multi-Touch et Shuffle sont des marques d'Apple Inc. iTunes Store est une marque de service d'Apple Inc., déposée aux États-Unis et dans d'autres pays. MobileMe est une marque de service d'Apple Inc. Adobe et Photoshop sont des marques ou des marques déposées d’Adobe Systems Incorporated, aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Finder, Safari et Shuffle sont des marques d’Apple Inc. Adobe et Photoshop sont des marques ou des marques déposées d’Adobe Systems Incorporated aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Les autres noms de produits et d’entreprises mentionnés dans le présent document peuvent être des marques de leurs propriétaires respectifs. Tout arrangement, accord ou garantie, le cas échéant, s’applique directement entre le revendeur et les utilisateurs potentiels. La mention de produits tiers n’est effectuée qu’à des fins informatives et ne constitue en aucun cas une approbation ni une recommandation. Apple n’assume aucune responsabilité vis-à-vis des performances ou de l’utilisation de ces produits. Apparatus Claims des États-Unis Brevets numéro L’ingénierie inverse et le désassemblage sont interdits. C019-1261/2008-07 Félicitations, vous et votre MacBook Pro étiez faits l’un pour l’autre.Dites bonjour à votre MacBook Pro. www.apple.com/fr/macbookpro finder Finder Parcourez vos fichiers de la même manière que vous naviguez parmi vos morceaux de musique avec Cover Flow. Aide Mac Caméra iSight intégrée avec iChat Discutez en vidéo avec vos amis et votre famille, où qu’ils soient dans le monde. Aide Mac isight MacBook Pro Trackpad Multi-Touch Faites défiler des fichiers, ajustez des images et agrandissez du texte rien qu’avec vos doigts. Aide Mac trackpad Pincez et agrandissez Faites pivoter Faites défiler Feuilletez Cliquez n’importe oùTime Machine Sauvegardez et restaurez automatiquement vos fichiers. Aide Mac Spotlight Trouvez tout ce que vous recherchez sur votre Mac. Aide Mac time machine spotlight Safari Profitez pleinement du web grâce au navigateur le plus rapide du monde. Aide Mac safari Coup d’œil Prévisualisez vos fichiers en un clin d’œil. Aide Mac Mac OS X Snow Leopard www.apple.com/fr/macosx iLife ’11 www.apple.com/fr/ilife iPhoto Vos clichés avec ce quelque chose en plus. Aide iPhoto iMovie Vos films époustouflants en quelques minutes. Aide iMovie GarageBand Créez facilement un morceau au son peaufiné. Aide GarageBand coup d’œil photos film enregistrementTable des matières 5 Chapitre 1 : Prêt, feu, configurez ! 9 Contenu de la boîte 9 Configuration du MacBook Pro 17 Extinction ou suspension d’activité de votre MacBook Pro Chapitre 2 : Votre MacBook Pro au quotidien 20 Caractéristiques de base de votre MacBook Pro 22 Fonctionnalités du clavier de votre MacBook Pro 24 Ports présents sur votre MacBook Pro 26 Utilisation du trackpad Multi-Touch 30 Utilisation de la batterie du MacBook Pro 32 Comment obtenir des réponses à vos doutes Chapitre 3 : Améliorez les performances de votre MacBook Pro 39 Remplacement du disque dur 47 Installation de mémoire supplémentaire Table des matières6 Table des matières Chapitre 4 : À tout problème sa solution 55 Problèmes vous empêchant d’utiliser votre MacBook Pro 59 Utilisation d’Apple Hardware Test 60 Problèmes de connexion à Internet 63 Problèmes de communication sans fil avec AirPort Extreme 64 Maintien à jour de vos logiciels 65 Réinstallation des logiciels fournis avec le MacBook Pro 66 Utilisation d’Utilitaire de disque 67 Informations, services et assistance 70 Localisation du numéro de série de votre produit Chapitre 5 : Dernières recommandations 72 Informations importantes concernant la sécurité 75 Informations importantes sur la manipulation 78 Ergonomie 80 Apple et l’environnement 81 Regulatory Compliance InformationAide Mac Assistant migration www.apple.com/fr/macbookpro Prêt, feu, configurez ! 18 Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! Le MacBook Pro est conçu pour être configuré rapidement et utilisé immédiatement. Si vous n’avez jamais utilisé de MacBook Pro ou si vous n’êtes pas familiarisé avec les ordinateurs Macintosh, vous trouverez dans ce chapitre des instructions qui vous aideront à débuter. Important : lisez attentivement toutes les instructions d’installation (et les consignes de sécurité à partir de la page 71) avant d’utiliser votre ordinateur pour la première fois. Si vous êtes un utilisateur expérimenté, peut-être êtes-vous déjà en mesure d’utiliser votre nouvel ordinateur. Veillez néanmoins à consulter les informations du Chapitre 2, « Votre MacBook Pro au quotidien », pour découvrir les nouvelles fonctionnalités de ce MacBook Pro. Vous trouverez la plupart des réponses à vos questions dans l’Aide Mac. Pour en savoir plus sur l’utilisation de l’Aide Mac, consultez la rubrique « Comment obtenir des réponses à vos doutes » à la page 32. Comme Apple publie régulièrement de nouvelles versions et mises à jour de ses logiciels système, il est possible que les images de ce manuel soient légèrement différentes de ce que vous voyez à l’écran.Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! 9 Contenu de la boîte Adaptateur secteur Câble secteur MagSafe de 85 W ® Configuration du MacBook Pro Le MacBook Pro est conçu pour être configuré rapidement et utilisé immédiatement. Les pages suivantes contiennent des informations qui vous guideront tout au long du processus de configuration, notamment des opérations suivantes :  Le branchement de l’adaptateur secteur MagSafe 85 W.  Le branchement des câbles et l’accès à un réseau.  La mise sous tension du MacBook Pro et l’utilisation du trackpad.  La configuration d’un compte d’utilisateur et d’autres paramètres via Assistant réglages.  La configuration des préférences et du bureau Mac OS X.10 Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! Important : retirez le film protecteur qui entoure l’adaptateur secteur MagSafe 85 W avant de configurer le MacBook Pro. Étape 1 : Branchez l’adaptateur secteur MagSafe 85 W pour alimenter le MacBook Pro et recharger sa batterie. Assurez-vous que la fiche CA est complètement insérée dans l’adaptateur et que les broches de la fiche sont complètement déployées. Branchez la fiche CA de votre adaptateur sur une prise secteur, puis branchez le connecteur MagSafe sur le port secteur MagSafe. En approchant le connecteur MagSafe du port, vous ressentirez la force d’un aimant l’attirant. Connecteur MagSafe Câble secteur Fiche CA ¯ Port secteur MagSafe Pour rallonger le câble de l’adaptateur secteur, remplacez la fiche CA par le câble d’alimentation secteur. Tirez d’abord sur la fiche CA pour la retirer de l’adaptateur, puis branchez le câble d’alimentation secteur inclus sur l’adaptateur, en vous assurant que tout est branché correctement.Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! 11 Lorsque vous déconnectez l’adaptateur secteur d’une prise de courant ou de l’ordinateur, débranchez la prise et non le câble. La première fois que vous branchez l’adaptateur secteur sur le MacBook Pro, la lampe témoin du connecteur MagSafe s’allume. Si la lumière est orange, la batterie est en cours de rechargement. Une lampe témoin verte indique que la batterie est complètement chargée. Si aucune lumière ne s’allume, assurez-vous que le connecteur est correctement branché et que l’adaptateur secteur est branché sur une prise de courant. Étape 2 : Connectez-vous à un réseau sans fil ou câblé.  Pour utiliser un réseau sans fil à l’aide de la technologie intégrée AirPort Extreme, assurez-vous que la borne d’accès sans fil est activée et que vous disposez du nom du réseau. Après avoir allumé votre MacBook Pro, l’Assistant réglages vous guide à travers le processus de connexion. Pour obtenir des conseils de dépannage, consultez la page 63.  Pour utiliser une connexion câblée, reliez votre MacBook Pro et un modem câble, un modem DSL ou un réseau à l’aide d’un câble Ethernet.12 Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! ® Câble Ethernet Port Ethernet Gigabit (10/100/1000Base-T) GChapitre 1 Prêt, feu, configurez ! 13 Étape 3 : Appuyez brièvement sur le bouton d’alimentation (®) pour allumer votre MacBook Pro. Votre ordinateur émet un signal sonore lorsque vous l’allumez. ® ® Bouton d’alimentation Le démarrage du MacBook Pro prend quelques instants. Après le démarrage, Assistant réglages s’ouvre automatiquement. Si votre MacBook Pro ne s’allume pas, consultez la rubrique « Si votre MacBook Pro ne s’allume ou ne démarre pas » à la page 57.14 Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! Étape 4 : Configurez votre MacBook Pro à l’aide d’Assistant réglages La première fois que vous démarrez votre MacBook Pro, l’Assistant réglages se met en route. Il vous aide à saisir les informations de connexion à Internet et au courrier électronique ainsi qu’à configurer un compte d’utilisateur sur votre MacBook Pro. Si vous possédez déjà un ordinateur Macintosh, l’Assistant réglages peut vous aider à transférer automatiquement les fichiers, les applications et d’autres informations de votre ancien ordinateur par une connexion Ethernet ou une connexion sans fil. Consultez la rubrique suivante, « Migration d’informations vers votre MacBook Pro », pour en savoir plus. Si vous ne comptez pas conserver ou utiliser votre autre Mac, il est préférable de lui retirer son autorisation à lire la musique, les clips vidéo ou les livres audio achetés sur l’iTunes Store. Le retrait de l’autorisation d’un ordinateur empêche la lecture par un tiers de tout morceau, vidéo ou livre audio acheté et permet de libérer l’autorisation afin qu’elle puisse être utilisée. Pour en savoir plus sur le retrait de l’autorisation d’accès, choisissez Aide iTunes dans le menu Aide d’iTunes.Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! 15 Migration d’informations vers votre MacBook Pro Vous pouvez suivre les invites de l’Assistant réglages pour effectuer la migration des comptes d’utilisateurs, fichiers, applications existant(e)s, et d’autres informations à partir d’un autre Mac. Pour cela, procédez de l’une des manières suivantes :  Utilisez un câble FireWire pour brancher les deux ordinateurs ensemble et transférer les informations  Utilisez un câble Ethernet reliant directement les deux ordinateurs, ou connectez ces derniers au même réseau  Sans câble, directement entre les deux ordinateurs, ou en ayant les deux ordinateurs sur le même réseau sans fil Avant de procéder à la migration, faites une Mise à jour de logiciels sur votre autre Mac. Assurez-vous que ce dernier possède une des versions suivantes de Mac OS X : Mac OS X 10.4.11 ou Mac OS X 10.5.6 (ou ultérieur). Vous pouvez choisir les éléments (comptes d’utilisateur, documents, séquences, musique, photos, etc.) dont vous souhaitez effectuer la migration sur votre MacBook Pro. Important : n’utilisez pas l’autre Mac tant que la migration n’est pas terminée. Si vous n’utilisez pas l’Assistant réglages pour transférer vos informations lors du premier démarrage de l’ordinateur, vous pouvez le faire ultérieurement. Si la connexion est interrompue pendant la migration, vous pouvez reprendre cette dernière ultérieurement en vous servant de l’Assistant migration de votre MacBook Pro et de l’autre Mac. Allez dans le dossier Applications, ouvrez le dossier Utilitaires, puis double-cliquez sur Assistant migration.16 Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! Étape 5 : Personnalisez le bureau Mac OS X et définissez les préférences. Barre des menus Menu Aide Icône de recherche Spotlight Icône du Finder Dock Icône Préférences SystèmeChapitre 1 Prêt, feu, configurez ! 17 Vous pouvez rapidement personnaliser le bureau à l’aide des Préférences Système. Choisissez le menu Pomme () > Préférences Système dans la barre des menus ou cliquez sur l’icône Préférences Système dans le Dock. Les Préférences Système constituent votre centre de commande pour la plupart des réglages de votre MacBook Pro. Pour en savoir plus, ouvrez l’Aide Mac et recherchez « Préférences Système » ou la préférence que vous souhaitez modifier. Extinction ou suspension d’activité de votre MacBook Pro Lorsque vous avez terminé de travailler avec le MacBook Pro, suspendez son activité ou éteignez-le. Suspension de l’activité de votre MacBook Pro Suspendez l’activité de votre MacBook Pro si vous ne comptez vous en éloigner que quelques instants. Vous pourrez ensuite le réactiver rapidement sans avoir à le redémarrer. Pour suspendre l’activité de votre MacBook Pro, procédez de l’une des manières suivantes :  Rabattez l’écran.  Choisissez le menu Pomme () > Suspendre l’activité dans la barre des menus.  Appuyez sur le bouton d’alimentation (®) et cliquez sur Suspendre l’activité dans la zone de dialogue qui apparaît.  Choisissez le menu Pomme () > Préférences Système, cliquez sur Économiseur d’énergie, puis définissez un délai pour la suspension d’activité.18 Chapitre 1 Prêt, feu, configurez ! AVIS : patientez quelques secondes jusqu’à ce que la lampe témoin de suspension d’activité clignote (signalant que l’activité de l’ordinateur est suspendue et que le disque dur a cessé de tourner) avant de déplacer le MacBook Pro. Tout déplacement de votre ordinateur lorsque le disque dur est en train de tourner risque d’endommager ce dernier et d’entraîner une perte de données ou l’impossibilité de démarrer à partir du disque dur. Pour réactiver le MacBook Pro :  Si l’écran est fermé, il suffit de l’ouvrir pour réactiver le MacBook Pro.  Si l’écran est déjà ouvert, appuyez sur le bouton d’alimentation (®) ou sur l’une des touches du clavier. À la réactivation de votre MacBook Pro, vos applications, vos documents et vos réglages sont conservés tels que vous les aviez laissés. Extinction de votre MacBook Pro Si vous ne comptez pas utiliser votre MacBook Pro pendant deux jours ou plus, il est préférable de l’éteindre. La lampe témoin de suspension d’activité reste allumée quelques instants au moment de l’extinction. Pour éteindre le MacBook Pro, procédez de l’une des manières suivantes : m Choisissez le menu Pomme () > Éteindre dans la barre des menus. m Appuyez sur le bouton d’alimentation (®) et cliquez sur Éteindre dans la zone de dialogue qui apparaît. Si vous comptez ranger votre MacBook Pro pour une durée prolongée, consultez la rubrique « Informations importantes sur la manipulation » à la page 75 pour obtenir des informations sur les mesures à prendre pour éviter que votre batterie ne se décharge complètement.Aide Mac Mac OS X www.apple.com/fr/macosx Votre MacBook Pro au quotidien 220 Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien Caractéristiques de base de votre MacBook Pro ® ® Bouton d’alimentation Lampe témoin de la caméra Caméra iSight Haut-parleurs stéréo integrés Lampes témoins de la batterie (côté) Microphone Lampe témoin de suspension d’activité Récepteur à infrarouge Trackpad Lecteur optique à chargement par fente Logement de sécuritéChapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien 21 Caméra iSight intégrée et lampe témoin Cette caméra permet d’organiser des vidéoconférences à l’aide de l’application iChat, de prendre des photos à travers Photo Booth ou de capturer de la vidéo avec iMovie. La lampe témoin brille lorsque la caméra fonctionne. Micro intégré Capturez des sons grâce au micro (situé au-dessus de la touche Échap de votre clavier) ou discutez avec des amis en direct et en haut débit à l’aide de l’application iChat incluse. Haut-parleurs stéréo intégrés Permettent d’écouter de la musique, des films, des jeux et d’autres types de données multimédias. Batterie intégrée et témoins de la batterie Utilisez la batterie lorsque vous n’êtes pas à proximité d’une prise de courant. Appuyez sur le bouton de la batterie pour activer les lampes témoins du niveau de charge. Trackpad Vous pouvez cliquer ou double-cliquer n’importe où sur le trackpad. Touchez le trackpad avec un ou plusieurs doigts pour déplacer le pointeur ou utiliser les gestes Multi-Touch (décrits à la page 26). Lampe témoin de suspension d’activité Une lumière blanche clignote lorsque le MacBook Pro est en suspension d’activité. Récepteur à infrarouge Associé à une télécommande Apple Remote (disponible séparément), le récepteur à infrarouge vous permet de contrôler, jusqu’à une distance de 9,1 mètres, les applications Front Row et Keynote sur votre MacBook Pro. Logement de sécurité Ce logement vous permet de protéger votre ordinateur contre le vol en y fixant un cadenas et un câble (disponible séparément). SuperDrive à chargement par fente Ce lecteur optique permet de lire et de graver des CD et DVD de taille standard.22 Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien ® Bouton d’alimentation Permet d’allumer, d’éteindre ou de suspendre l’activité du MacBook Pro. Fonctionnalités du clavier de votre MacBook Pro ® Touche de fonction (fn) esc F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 — C - Touches de réglage du volume Touches de réglage de luminosité Touche d’éjection de disques Touche silence Exposé Dashboard Touches multimédia Touches d'éclairage du clavier ’Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien 23 Fonction (Fn) Maintenez cette touche enfoncée pour activer les actions personnalisées affectées aux touches de fonction (F1 à F12). Pour apprendre comment personnaliser les touches de fonction, choisissez Aide > Aide Mac dans la barre des menus, puis recherchez « touches de fonction ». ¤ Touches de réglage de luminosité (F1, F2) Augmentez ( ) ou diminuez ( ) la luminosité de l’écran. Touche Exposé (F3) Vous permet d’ouvrir Exposé pour accéder rapidement à toutes vos fenêtres ouvertes. Touche Dashboard (F4) Vous permet d’ouvrir le Dashboard pour accéder à vos widgets. o Touches d’éclairage du clavier (F5, F6) Permettent d’augmenter (o) ou de diminuer (ø) la luminosité de l’éclairage du clavier. ’ Touches multimédia (F7, F8, F9) Permettent de rembobiner ( ), de lire ou de mettre en pause (’), ou encore d’effectuer une avance rapide ( ) dans un morceau, une séquence ou un diaporama. — Touche silence (F10) Permet de désactiver le son provenant des haut-parleurs intégrés et du port de sortie audio. - Touches de réglage du volume (F11, F12) Permettent d’augmenter (-) ou de baisser (–) le volume du son provenant des hautparleurs intégrés et du port de sortie casque. C Touche d’éjection de disques Maintenez cette touche enfoncée pour éjecter un disque que vous n’utilisez pas. Il est également possible d’éjecter un disque en faisant glisser son icône dans la Corbeille.24 Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien Ports présents sur votre MacBook Pro ® ¯ Port Ethernet Gigabit (10/100/1000Base-T) G Port de sortie de ligne audio f Port d’entrée de ligne audio Port Mini , DisplayPort £ Ports USB 2.0 d Logement ExpressCard/34 Port d’adaptateur secteur MagSafe Port FireWire 800 HChapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien 25 ¯ Port d’adaptateur secteur MagSafe Branchez-y l’adaptateur secteur MagSafe 85 W (inclus) pour recharger la batterie du MacBook Pro. G Port Ethernet Gigabit (10/100/1000Base-T) Permet de se connecter à un réseau Ethernet haute vitesse, un modem câble ou DSL ou encore un autre ordinateur. Le port Ethernet détecte automatiquement les périphériques Ethernet sans avoir besoin de câble croisé Ethernet. H Un port FireWire 800 Ce port permet de brancher sur l’ordinateur des périphériques externes à haute vitesse tels que des caméras vidéo numériques et des périphériques de stockage. £ Port Mini DisplayPort (sortie vidéo) Permet de connecter votre ordinateur à un écran ou à un système de projection externe doté d’un connecteur DVI ou VGA. Vous pouvez acheter des adaptateurs correspondant aux différents formats vidéo compatibles. d Trois ports USB 2.0 (Universal Serial Bus) haut débit Grâce à ces ports, vous pouvez brancher entre autres un iPod, un iPhone, une souris, un clavier, une imprimante, un disque dur, un appareil photo numérique, une manette de jeu, un modem sur votre MacBook Pro. , Port d’entrée audio Permet de connecter un micro ou un appareil audio numérique à votre MacBook Pro. f Port de sortie audio Permet de connecter des haut-parleurs externes, un casque (y compris iPhone) ou tout autre périphérique audio numérique. Logement ExpressCard/34 Développez les fonctionnalités de votre MacBook Pro grâce aux cartes ExpressCard standard de 34 mm. Pour éjecter une ExpressCard, appuyer doucement dessus pour activer le ressort puis retirez-la du logement.26 Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien Remarque : les adaptateurs et autres accessoires sont vendus séparément sur www.apple.com/fr/store et dans votre magasin Apple. Utilisation du trackpad Multi-Touch Le trackpad vous permet de déplacer le pointeur et de réaliser divers gestes Multi-Touch. Contrairement aux trackpads habituels, celui du MacBook Pro fonctionne comme un bouton en vous permettant de cliquer n’importe où sur sa surface. Pour activer les gestes Multi-touch, visionner des vidéos d’apprentissage des gestes et définir d’autres options pour le trackpad, choisissez le menu Pomme () > Préférences Système, puis cliquez sur Trackpad. Voici différentes manières d’utiliser le trackpad de votre MacBook Pro :  Le défilement à deux doigts vous permet de défiler rapidement vers le haut, le bas ou latéralement dans la fenêtre active. Cette option est activée par défaut. Vous pouvez aussi activer ou désactiver le défilement dynamique. Lorsque cette option est activée, l’écran continue de défiler un instant après que vous retiriez vos doigts du trackpad. Elle est particulièrement pratique pour naviguer dans de longs documents et listes.Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien 27  Le clic secondaire ou « clic droit » vous permet d’accéder aux commandes du menu contextuel. • Pour configurer le clic secondaire à deux doigts n’importe où sur le trackpad, sélectionnez Clic secondaire sous l’option Deux doigts dans les préférences Trackpad. • Pour configurer une zone de clic secondaire à un doigt dans le coin inférieur gauche ou droit du trackpad, sélectionnez Clic secondaire sous l’option Un doigt dans les préférences Trackpad. Zone de clic secondaire Remarque : vous pouvez également effectuer un clic secondaire en maintenant la touche Contrôle (Ctrl) enfoncée au moment où vous cliquez.28 Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien Les gestes de trackpad suivants fonctionnent dans certaines applications. Pour effectuer ces gestes, faites glisser légèrement vos doigts sur la surface du trackpad. Pour en savoir plus, reportez-vous aux préférences Trackpad ou choisissez Aide > Aide Mac, puis lancez une recherche sur le mot « trackpad ».  En resserrant ou en écartant deux doigts vous pouvez effectuer un zoom avant ou arrière dans les PDF, les images, les photos, etc.  En pivotant deux doigts vous pouvez faire pivoter des photos, des pages, etc.Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien 29  Le balayage à trois doigts vous permet de feuilleter rapidement un document, de revenir à la photo précédente ou de passer à la suivante et bien plus encore.  Le balayage à quatre doigts fonctionne dans le Finder et dans toutes les applications. En faisant défiler quatre doigts vers la gauche ou la droite, vous activez Permutation d’applications qui vous permet de passer d’une application ouverte à une autre. Si vous balayez à quatre doigts vers le haut ou le bas, Exposé affiche le bureau ou toutes les fenêtres ouvertes. Pour activer ou désactiver un geste, sélectionnez le menu Pomme () > Préférences Système, puis cliquez sur Trackpad. Cochez ou décochez les cases pour activer ou désactiver les gestes.30 Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien Utilisation de la batterie du MacBook Pro Lorsque l’adaptateur secteur MagSafe n’est pas branché, le MacBook Pro puise son alimentation de sa batterie intégrée. L’autonomie du MacBook Pro varie en fonction des applications utilisées et des périphériques externes qui sont connectés à votre MacBook Pro. La désactivation de fonctions comme AirPort Extreme ou la technologie sans fil Bluetooth® et la réduction de la luminosité de l’écran peuvent contribuer à économiser la batterie lors des voyages en avion par exemple. De nombreuses Préférences Système sont automatiquement réglées pour optimiser l’autonomie de la batterie. Il est possible de déterminer la charge restante de la batterie en observant les huit lampes témoins du niveau de la batterie, qui se trouvent sur le côté gauche de votre MacBook Pro. Appuyez sur le bouton situé en regard des lampes témoins afin que ces dernières s’allument brièvement pour indiquer la charge restante de la batterie. Important : si un seul témoin est allumé, le niveau restant est très faible. Si aucun témoin ne s’allume, c’est que la batterie est totalement vide et que le MacBook Pro ne peut alors pas démarrer sans que l’adaptateur secteur ne soit branché sur une prise de courant. Branchez l’adaptateur secteur pour permettre à la batterie de se recharger. Pour en savoir plus sur les lampes témoins de la batterie, consultez la page 58.Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien 31 Vous pouvez également vérifier la charge restante de la batterie en observant l’icône d’état ( ) de la batterie qui se trouve dans la barre des menus. Le niveau affiché dépend de la quantité d’énergie restant dans la batterie, mais aussi des applications et des périphériques en cours d’utilisation, ainsi que des réglages actuels de votre système. Pour disposer de plus d’énergie, fermez des applications, déconnectez les périphériques non utilisés et réglez la fonction d’Économiseur d’énergie. Pour en savoir plus sur l’économie de la batterie et obtenir des astuces pour améliorer ses performances, rendez-vous à l’adresse www.apple.com/fr/batteries/notebooks.html. Recharge de la batterie Lorsque l’adaptateur secteur fourni avec le MacBook Pro est branché, la batterie se recharge, que l’ordinateur soit éteint, allumé ou en suspension d’activité. La recharge est toutefois plus rapide si l’ordinateur est éteint ou en mode de suspension d’activité. La batterie de votre MacBook Pro peut être remplacée uniquement par un fournisseur de services agréé d’Apple ou un revendeur Apple.32 Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien Comment obtenir des réponses à vos doutes De plus amples informations sur l’utilisation du MacBook Pro sont disponibles dans l’Aide Mac qui s’affiche sur votre ordinateur et sur Internet, à l’adresse www.apple.com/fr/support/macbookpro. Pour faire apparaître l’Aide Mac : 1 Cliquez sur l’icône du Finder dans le Dock (la barre des icônes située au bord de l’écran). 2 Cliquez sur le menu Aide dans la barre des menus et procédez de l’une des manières suivantes : a Saisissez une question ou un terme dans le champ de recherche, puis sélectionnez une rubrique dans la liste des résultats ou sélectionnez « Afficher tous les résultats » pour voir toutes les rubriques. b Choisissez Aide Mac pour ouvrir la fenêtre de l’Aide Mac, qui vous permet de cliquer sur des liens ou de saisir une question.Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien 33 Informations supplémentaires Pour en savoir plus sur l’utilisation de votre MacBook Pro, consultez le tableau suivant : Pour obtenir des informations sur : Reportez-vous aux sources suivantes : L’installation de mémoire Chapitre 3, « Améliorez les performances de votre MacBook Pro » à la page 37. Le dépannage de votre MacBook Pro en cas de problème Chapitre 4, « À tout problème sa solution » à la page 53. L’obtention de services et d’une assistance pour votre MacBook Pro « Informations, services et assistance » à la page 67. Vous pouvez également vous rendre sur le site d’assistance Apple à l’adresse www.apple.com/fr/support/macbookpro. L’utilisation de Mac OS X Site web de Mac OS X à l’adresse www.apple.com/fr/macosx. Vous pouvez également rechercher « Mac OS X » dans l’Aide Mac. La migration depuis un PC vers un Mac « Pourquoi vous adorerez le Mac » à l’adresse www.apple.com/fr/getamac/whymac. L’utilisation des applications iLife Site web d’iLife à l’adresse www.apple.com/fr/ilife. Vous pouvez également ouvrir une application iLife, ouvrir l’Aide de cette application, puis saisir une question dans le champ de recherche. La modification des Préférences Système Préférences Système, accessibles en choisissant le menu Pomme (K) > Préférences Système. Vous pouvez également rechercher « préférences système » dans l’Aide Mac. Utilisation du trackpad Ouvrez Préférences Système, puis cliquez sur Trackpad. L’utilisation de la caméra iSight Recherchez « iSight » dans l’Aide Mac. L’utilisation du clavier Recherchez « clavier » dans l’Aide Mac.34 Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien Pour obtenir des informations sur : Reportez-vous aux sources suivantes : L’utilisation de la technologie sans fil AirPort Extreme Page web d’assistance AirPort à l’adresse www.apple.com/fr/support/airport. Vous pouvez également ouvrir l’Aide Mac et rechercher le terme « AirPort ». L’utilisation de la technologie sans fil Bluetooth Page web d’assistance Bluetooth à l’adresse www.apple.com/fr/support/bluetooth. Vous pouvez aussi ouvrir l’utilitaire Échange de fichiers Bluetooth (dans le dossier Utilitaires du dossier Applications) et sélectionner Aide > Aide Bluetooth. L’entretien de la batterie Recherchez « batterie » dans l’Aide Mac. La connexion d’une imprimante Recherchez « impression » dans l’Aide Mac. Les connexions FireWire et USB Recherchez « FireWire » ou « USB » dans l’Aide Mac. La connexion à Internet Recherchez « Internet » dans l’Aide Mac. La connexion d’un moniteur externe Recherchez « port affichage » dans l’Aide Mac. La télécommande Apple Remote Recherchez « télécommande » dans l’Aide Mac. Front Row Recherchez « Front Row » dans l’Aide Mac La gravure d’un CD ou DVD Recherchez « graver disque » dans l’Aide Mac. Les caractéristiques Page web des spécifications, à l’adresse support.apple.com/specs (en anglais). Vous pouvez également ouvrir Informations Système en choisissant le menu Pomme (K) > « À propos de ce Mac » dans la barre des menus, puis en cliquant sur Plus d’infos.Chapitre 2 Votre MacBook Pro au quotidien 35 Pour obtenir des informations sur : Reportez-vous aux sources suivantes : Actualités, téléchargement gratuits et catalogues en ligne des logiciels et du matériel Apple Site web d’Apple à l’adresse www.apple.com/fr. Instructions, assistance technique et manuels des produits Apple Site web d’assistance Apple à l’adresse www.apple.com/support/fr.Aide Mac Mémoire RAM www.apple.com/fr/store Améliorez les performances de votre MacBook Pro 338 Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro Ce chapitre fournit des informations et des instructions pour l’installation d’un disque dur plus performant et la mise en place de mémoire supplémentaire dans votre MacBook Pro. AVERTISSEMENT : Apple vous recommande de confier l’ajout de mémoire et la mise en place d’un nouveau disque dur à un technicien agréé Apple. Consultez les informations sur le dépannage et l’assistance qui accompagnent votre ordinateur pour savoir comment contacter Apple. Tout dommage causé à votre matériel en tentant d’installer vous-même de la mémoire ou un disque dur n’est pas couvert par la garantie limitée de votre ordinateur. Vous ne pouvez pas remplacer la batterie de votre MacBook Pro vous-même. Si vous pensez que votre batterie doit être changée, contactez un revendeur Apple ou un fournisseur de services agréé Apple.Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 39 Remplacement du disque dur Vous pouvez remplacer le disque dur de votre MacBook Pro par un modèle plus performant. Le disque dur se trouve à côté de la batterie intégrée lorsque vous ouvrez le fond de votre MacBook Pro. Le disque dur de remplacement doit être de 2,5 pouces et doté d’un connecteur Serial ATA (SATA). Important : Apple vous recommande de sauvegarder les données de votre disque dur avant de l’enlever et de le remplacer. Apple décline toute responsabilité en cas de perte de données. Pour remplacer le disque dur de votre MacBook Pro : 1 Éteignez votre MacBook Pro. Débranchez l’adaptateur secteur, le câble Ethernet, les câbles USB, le verrou de sécurité et tous les autres câbles connectés au MacBook Pro afin d’éviter toute détérioration de ce dernier. AVERTISSEMENT : les composants internes de votre MacBook Pro risquent d’être chauds. Si vous venez d’utiliser votre MacBook Pro, attendez 10 minutes après l’avoir éteint, afin de laisser aux composants internes le temps de se refroidir. 2 Retournez votre MacBook Pro et retirez les dix (10) vis qui maintiennent le fond du boîtier. Retirez les vis les plus courtes des angles, comme indiqué sur l’illustration. Soulevez ce dernier et placez-le sur le côté.40 Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro Important : comme ces vis sont de longueurs différentes, prenez note de leur longueur et de leur position respective pour pouvoir les replacer correctement. Rangez-les en lieu sûr à portée de main. Petit GrandChapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 41 Important : en retirant le fond du boîtier, vous avez mis à nu des composants internes fragiles. Ne touchez rien d’autre que la structure de montage du disque dur lorsque vous retirez ou ajoutez un disque dur. 3 Touchez une surface métallique à l’intérieur de l’ordinateur afin de décharger toute électricité statique que vous pourriez avoir emmagasinée.42 Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 4 Repérez l’attache qui se trouve au-dessus du disque dur. Utilisez un tournevis cruciforme pour desserrer les deux vis imperdables qui maintiennent l’attache en place. Rangez cette dernière en lieu sûr à portée de main. 5 Tirez sur la languette prévue à cet effet pour soulever doucement le disque et l’extraire de la baie. Attache LanguetteChapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 43 6 Tenez le disque dur par les côtés tout en tirant doucement sur le connecteur qui se trouve sur le côté droit du disque afin de le déconnecter. N’écrasez pas le disque entre vos doigts et évitez de toucher les circuits situés sur la face inférieure du disque. Connecteur Le connecteur est relié à un câble et demeure à l’intérieur de la baie de disque dur.44 Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro Important : il y a quatre (4) vis de montage sur les côtés de votre disque dur. Si votre nouveau disque dur n’est pas fourni avec des vis de montage, récupérez les vis de votre ancien disque dur et montez-les sur le nouveau avant de l’installer. Vis de montage 7 Branchez le connecteur sur la partie droite du nouveau disque dur.Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 45 8 Insérez le nouveau disque dur en le tenant incliné et en vous assurant que les vis de montage sont correctement placées. 9 Replacez l’attache et serrez les vis.46 Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 10 Remettez le fond du boîtier en place. Remettez à leur place respective et serrez les dix vis que vous avez retirées à l’étape 2 après vous être assuré que les plus courtes étaient dans les angles, comme indiqué sur l’illustration. Petit Grand Pour obtenir des informations sur l’installation de Mac OS X et des applications incluses, consultez la rubrique « Réinstallation deslogicielsfournis avec le MacBook Pro » à la page 65.Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 47 Installation de mémoire supplémentaire Votre ordinateur est doté de deux logements de mémoire auxquels vous pouvez accéder en retirant le fond du boîtier. Le MacBook Pro est doté d’une mémoire DDR3 (Double Data Rate) SDRAM (Synchronous Dynamic Random-Access Memory) à 1066 MHz, d’un minimum de quatre gigaoctets (4 Go). Chaque logement de mémoire peut accueillir un module SDRAM conforme aux spécifications suivantes :  Module DDR3 (Double Data Rate Small Outline Dual Inline Memory Module)  30 mm  204 broches  2 Go ou 4 Go  Mémoire RAM de type PC3-8500 DDR3 SO-DIMM à 1066 MHz Vous pouvez ajouter deux modules de mémoire de 4 Go pour un total de 8 Go de mémoire au maximum. Pour des performances optimales, remplissez les deux logements de mémoire en y installant des modules identiques. Pour installer de la mémoire dans votre MacBook Pro : 1 Suivez les étapes 1 à 3 à partir de la page 39. Important : en retirant le fond du boîtier, vous mettez à nu des composants internes fragiles. Veillez à ne toucher que la structure de montage de la mémoire lorsque vous retirez ou que vous ajoutez de la mémoire.48 Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 2 Repoussez vers l’extérieur les leviers qui se trouvent sur les côtés du module de mémoire, afin de libérer le module du logement de la carte mémoire. La carte mémoire se dégage alors en se soulevant légèrement d’un côté. Avant de la retirer, assurez-vous que les encoches en demi-cercle sont bien visibles. Si ce n’est pas le cas, réessayez en repoussant les leviers vers l’extérieur.Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 49 3 Saisissez le module de mémoire en le tenant par ses encoches, puis retirez-le du logement. 4 Retirez l’autre module de mémoire. Important : saisissez les modules de mémoire en les tenant par les côtés et en veillant à ne pas toucher les connecteurs dorés. 5 Insérez le nouveau module de mémoire dans le logement : a Alignez l’encoche du bord doré du module sur celle qui se trouve dans le logement de mémoire inférieur. b Inclinez la carte et poussez-la dans le logement. c Utilisez deux doigts pour exercer une pression ferme et uniforme afin de pousser le module de mémoire vers le bas. Vous devez entendre un clic indiquant que la mémoire est correctement insérée. d Répétez l’opération pour installer un module de mémoire supplémentaire dans le logement supérieur. Appuyez sur le module pour vous assurer qu’il est bien de niveau.50 Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro Encoches 6 Suivez les instructions de replacement de la plaque du socle, présentées à l’étape 10 à la page 46.Chapitre 3 Améliorez les performances de votre MacBook Pro 51 Reconnaissance de la nouvelle mémoire par le MacBook Pro Après avoir ajouté de la mémoire au MacBook Pro, vérifiez si elle est reconnue. Pour vérifier la mémoire de votre ordinateur : 1 Démarrez votre MacBook Pro. 2 Lorsque le bureau Mac OS X apparaît, choisissez le menu Pomme () dans la barre des menus, puis sélectionnez « À propos de ce Mac ». Pour en savoir plus sur la quantité de mémoire installée sur votre ordinateur, ouvrez Informations système en cliquant sur Plus d’infos, puis cliquez sur Mémoire. Si votre MacBook Pro ne reconnaît pas la mémoire ou ne démarre pas correctement, assurez-vous qu’elle est compatible avec votre MacBook Pro et correctement installée.Aide Mac Aide www.apple.com/fr/support À tout problème sa solution 454 Chapitre 4 À tout problème sa solution Vous pouvez rencontrer, à titre exceptionnel, des problèmes en utilisant le MacBook Pro. Lisez la suite pour obtenir des conseils de dépannage utiles en cas de problème. Vous trouverez des informations supplémentaires concernant le dépannage dans l’Aide Mac et sur le site web d’assistance consacré au MacBook Pro, à l’adresse www.apple.com/fr/support/macbookpro. Il existe généralement une solution simple et rapide aux problèmes que vous pouvez rencontrer à l’utilisation du MacBook Pro. Réfléchissez aux conditions qui ont entraîné l’apparition de ce problème. Ce récapitulatif de la totalité des opérations effectuées avant que le problème ne survienne permet de restreindre les causes possibles et de trouver la solution. Les éléments à noter comprennent:  les applications que vous étiez en train d’utiliser quand le problème est apparu ; les problèmes qui n’apparaissent qu’avec une application spécifique peuvent indiquer que cette application n’est pas compatible avec la version de Mac OS X installée sur votre ordinateur ;  les nouveaux logiciels installés, notamment ceux qui ont ajouté des éléments à votre dossier Système ;  tout nouveau composant matériel installé (mémoire supplémentaire ou périphérique, par exemple).Chapitre 4 À tout problème sa solution 55 Problèmes vous empêchant d’utiliser votre MacBook Pro Si votre MacBook Pro ne répond plus ou que le pointeur se fige Il peut arriver, très rarement, qu’une application se « bloque » à l’écran. Mac OS X offre un moyen de fermer une application bloquée sans redémarrer votre ordinateur. Pour forcer la fermeture d’une application : 1 Appuyez sur les touches Commande (x) + Option + Échap ou choisissez le menu Pomme () > Forcer à quitter dans la barre des menus. La boîte de dialogue « Forcer à quitter des applications » apparaît. L’application est sélectionnée. 2 Cliquez sur Forcer à quitter. L’application se ferme, en laissant toutes les autres applications ouvertes. Si nécessaire, vous pouvez également redémarrer le Finder à partir de cette zone de dialogue. Enregistrez ensuite votre travail dans les applications ouvertes, puis redémarrez l’ordinateur afin de vous assurer que le problème est entièrement réglé. Si le problème survient fréquemment, choisissez Aide > Aide Mac dans la barre des menus en haut de l’écran. Recherchez le mot « bloquer » pour obtenir de l’aide en cas de blocage ou d’absence de réponse de l’ordinateur. Si le problème ne survient que lorsque vous utilisez une application particulière, vérifiez auprès de son éditeur si elle est compatible avec votre ordinateur. Pour obtenir des informations de contact et une assistance concernant les logiciels fournis avec le MacBook Pro, rendez-vous à l’adresse www.apple.com/guide.56 Chapitre 4 À tout problème sa solution Si vous savez qu’une application est compatible, vous devrez peut-être réinstaller le logiciel système de votre ordinateur. Consultez la rubrique « Réinstallation des logiciels fournis avec le MacBook Pro » à la page 65. Si le MacBook Pro se bloque au démarrage, si un point d’interrogation clignotant apparaîtou si l’écran est éteint et que la lampe témoin de suspension d’activité reste allumée (pas en mode de suspension d’activité) Le point d’interrogation clignotant signifie généralement que l’ordinateur ne parvient pas à localiser le logiciel système sur le disque dur interne ou sur tout disque externe relié à l’ordinateur.  Patientez quelques secondes. Si l’ordinateur ne démarre pas de suite, éteignez-le en maintenant le bouton d’alimentation (®) enfoncé pendant 8 à 10 secondes. Débranchez tous les périphériques externes puis tentez de redémarrer l’ordinateur en appuyant sur le bouton d’alimentation (®) tout en maintenant la touche Option enfoncée. Lorsque votre ordinateur démarre, cliquez sur l’icône du disque dur, puis sur la flèche droite. Une fois que l’ordinateur a démarré, ouvrez Préférences Système et cliquez sur Démarrage. Sélectionnez un dossier Système local de Mac OS X.  Si cela ne donne pas de résultats, tentez de réparer le disque à l’aide d’Utilitaire de disque : • Insérez le DVD d’installation de Mac OS X dans votre ordinateur. • Redémarrez ensuite votre ordinateur en maintenant la touche C enfoncée lors du démarrage. • Choisissez Installation dans la barre des menus puis sélectionnez Ouvrir Utilitaire de disque. Lorsqu’Utilitaire de disque s’ouvre, suivez les instructions de la sous-fenêtre S.O.S pour savoir s’il est en mesure de réparer le disque.Chapitre 4 À tout problème sa solution 57 Si Utilitaire de disque ne résout pas le problème, vous devrez peut-être réinstaller le logiciel système de votre ordinateur. Consultez la rubrique « Réinstallation des logiciels fournis avec le MacBook Pro » à la page 65. Si votre MacBook Pro ne s’allume ou ne démarre pas Tentez les opérations suivantes dans l’ordre jusqu’à ce que votre ordinateur s’allume :  Assurez-vous que l’adaptateur secteur est connecté à l’ordinateur et branché sur une prise de courant en état de marche. Veillez à utiliser l’adaptateur secteur MagSafe 85 W fourni avec le MacBook Pro. Si l’adaptateur secteur ne recharge plus l’ordinateur et que la lampe témoin du connecteur MagSafe ne s’allume pas lorsque vous branchez le câble d’alimentation, essayez de débrancher le câble puis de le brancher à nouveau afin de le réinitialiser ou essayer à partir d’une autre prise.  Vérifiez si votre batterie à besoin d’être rechargée. Appuyez sur le petit bouton qui se trouve sur le côté gauche de votre ordinateur. Vous devez voir apparaître un à huit témoins lumineux indiquant le niveau de charge de la batterie. Si une seule lampe témoin est allumée, branchez votre adaptateur secteur pour recharger l’ordinateur. Pour en savoir plus sur les lampes témoins de la batterie, consultez la page 58.  Si le problème persiste, fermez tous les documents ouverts et quittez toutes les applications. Pour rétablir les réglages d’origine de l’ordinateur (tout en préservant vos fichiers), appuyez en même temps et pendant cinq secondes sur la touche Maj gauche, la touche Option (alt) gauche, la touche Contrôle gauche et le bouton d’alimentation (®) jusqu’à ce que l’ordinateur redémarre.  Si vous avez récemment ajouté de la mémoire, assurez-vous qu’elle est correctement installée et qu’elle est compatible avec votre ordinateur. Vérifiez si le retrait de cette mémoire et la remise en place de l’ancienne permet à l’ordinateur de démarrer (voir la page 47).58 Chapitre 4 À tout problème sa solution  Pour réinitialiser la PRAM, appuyez sur le bouton d’alimentation (®) et maintenez immédiatement les touches Commande (x), Option, P et R enfoncées jusqu’à ce que vous entendiez une deuxième fois le signal sonore de démarrage.  Si vous ne parvenez toujours pas à démarrer le MacBook Pro, consultez la rubrique « Informations, services et assistance » à la page 67 qui contient les informations nécessaires pour prendre contact avec Apple. Si l’écran devient subitement noir ou que votre MacBook Pro se bloque Essayez de redémarrer votre MacBook Pro. 1 Débranchez tout périphérique connecté à votre MacBook Pro excepté l’adaptateur secteur. 2 Appuyez sur le bouton d’alimentation (®) pour redémarrer le système. 3 Le niveau de charge de la batterie doit atteindre au moins 10 pour cent avant la connexion d’un périphérique et la reprise du travail. Pour savoir où en est la charge de la batterie, cliquez sur l’icône d’état de la batterie ( ) dans la barre des menus ou jetez un œil aux témoins de la batterie, à gauche de votre MacBook Pro. Le moniteur pourrait également s’assombrir si les fonctions d’économie d’énergie de la batterie sont en place. Si vous appuyez sur le bouton de la batterie et que toutes les lampes témoins clignotent cinq fois de suite Votre batterie doit être remplacée. Prenez contact avec un magasin Apple Store ou un fournisseur de services agréé Apple.Chapitre 4 À tout problème sa solution 59 Si vous appuyez sur le bouton de la batterie et que les lampes témoins clignotent cinq fois de suite de gauche à droite, puis de droite à gauche Votre batterie n’est pas reconnue. Prenez contact avec un magasin Apple Store ou un fournisseur de services agréé Apple. Si vous oubliez votre mot de passe Vous pouvez réinitialiser votre mot de passe d’administrateur et les mots de passe de tous les autres comptes. 1 Insérez le DVD d’installation de Mac OS X. Redémarrez ensuite votre ordinateur en maintenant la touche C enfoncée lors du démarrage. 2 Choisissez Utilitaires > « Réinitialiser le mot de passe » dans la barre des menus, puis suivez les instructions à l’écran. En cas de problème à l’éjection d’un disque Fermez toutes les applications susceptibles d’utiliser le disque et essayez à nouveau. Si cela ne donne pas de résultats, redémarrez l’ordinateur, puis maintenez immédiatement le bouton du trackpad enfoncé. Utilisation d’Apple Hardware Test Si vous pensez qu’il y a un problème avec les composants matériels du MacBook Pro, vous pouvez utiliser l’application Apple Hardware Test pour savoir si tel est le cas (les composants affectés peuvent être la mémoire ou le processeur, par exemple). Pour utiliser Apple Hardware Test : 1 Déconnectez tous les périphériques externes de votre ordinateur, sauf l’adaptateur secteur.60 Chapitre 4 À tout problème sa solution Si un câble Ethernet est connecté, déconnectez-le. 2 Redémarrez ensuite votre ordinateur en maintenant la touche D enfoncée lors du démarrage. 3 Lorsque l’écran de sélection d’Apple Hardware Test s’affiche, choisissez votre langue. 4 Appuyez sur la touche Retour ou cliquez sur la flèche droite. 5 Lorsque l’écran principal d’Apple Hardware Test s’affiche (après 45 secondes environ), suivez les instructions à l’écran. 6 En cas de détection d’un problème, Apple Hardware Test affiche un code d’erreur. Notez le code d’erreur avant d’entreprendre les démarches d’assistance. Si Apple Hardware Test ne détecte pas de panne matérielle, il est probable que le problème soit lié aux logiciels. Si la procédure ne fonctionne pas, insérez le DVD d’installation des applications pour lancer l’outil Apple Hardware Test. Pour en savoir plus, consultez le fichier « À propos d’AHT » qui se trouve sur le DVD d’installation des applications fourni avec votre ordinateur. Problèmes de connexion à Internet Votre MacBook Pro dispose de l’application Assistant réglages de réseau pour vous aider tout au long de la procédure de configuration d’une connexion à Internet. Ouvrez Préférences Système, puis cliquez sur Réseau. Cliquez sur le bouton « Assistant » pour ouvrir Assistant réglages de réseau. En cas de problème avec votre connexion à Internet, vous pouvez essayer les méthodes exposées dans cette rubrique pour votre type de connexion ou vous pouvez utiliser Diagnostic réseau.Chapitre 4 À tout problème sa solution 61 Pour utiliser Diagnostic réseau : 1 Choisissez le menu Pomme () > Préférences Système. 2 Cliquez sur Réseau puis cliquez sur « Assistant ». 3 Cliquez sur Diagnostic pour lancer Diagnostic réseau. 4 Suivez les instructions à l’écran. Si Diagnostic réseau n’est pas en mesure de résoudre le problème, celui-ci se situe peut-être au niveau du fournisseur d’accès à Internet auquel vous essayez de vous connecter, du périphérique externe utilisé pour la connexion au fournisseur d’accès à Internet ou du serveur auquel vous essayez d’accéder. Vous pouvez également tenter de réaliser les opérations suivantes. Connexions à Internet par modem câble, modem DSL ou réseau local (LAN) Assurez-vous que tous les câbles du modem sont correctement branchés, y compris le câble d’alimentation du modem, le câble reliant le modem à l’ordinateur et le câble raccordant le modem à la prise murale. Vérifiez également les câbles et l’alimentation de vos routeurs et concentrateurs Ethernet. Éteignez puis rallumez le modem et réinitialisez les composants matériels du modem. Éteignez le modem câble ou DSL, puis rallumez-le après quelques minutes. Certains fournisseurs d’accès à Internet conseillent de débrancher le câble d’alimentation du modem. Si votre modem dispose d’un bouton de réinitialisation, vous pouvez l’actionner avant ou après avoir éteint puis rallumé le modem. Important : les instructions relatives aux modems ne concernent pas les utilisateurs de réseau LAN. Contrairement aux utilisateurs de modems câble et DSL, les utilisateurs de réseau LAN peuvent disposer de concentrateurs, commutateurs, routeurs et autres blocs de connexion. Ils doivent faire appel à leur administrateur réseau plutôt qu’à un FAI.62 Chapitre 4 À tout problème sa solution Connexions PPPoE Si vous ne parvenez pas à vous connecter à votre fournisseur d’accès à Internet via PPPoE (Point to Point Protocol over Ethernet), assurez-vous que les informations que vous avez saisies dans les préférences Réseau sont correctes. Pour vérifier les réglages de vos préférences Réseau : 1 Choisissez le menu Pomme () > Préférences Système. 2 Cliquez sur Réseau. 3 Cliquez sur Ajouter (+) en bas de la liste des services de connexion réseau et choisissez PPPoE dans le menu local Interface. 4 Choisissez une interface pour le service PPPoE dans le menu local Ethernet. Choisissez Ethernet si vous vous connectez à un réseau câblé ou AirPort si vous vous connectez à un réseau sans fil. 5 Saisissez les informations fournies par votre fournisseur d’accès, tel que le nom du compte, le mot de passe et le nom du service PPPoE (si votre fournisseur d’accès le demande). 6 Cliquez sur Appliquer pour activer les réglages.Chapitre 4 À tout problème sa solution 63 Connexions au réseau Assurez-vous que le câble Ethernet est branché sur le MacBook Pro et sur le réseau. Vérifiez les câbles et l’alimentation de vos routeurs et concentrateurs Ethernet. Si vous disposez de plusieurs ordinateurs tentant de partager une connexion à Internet, assurez-vous que votre réseau est correctement configuré. Vous devez savoir si votre FAI fournit une seule ou plusieurs adresses IP, autrement dit, une pour chaque ordinateur. Si une seule adresse IP est fournie, vous devez disposer d’un routeur capable de partager la connexion ; on parle alors de conversion d’adresse réseau (NAT) ou de masquage d’adresses IP. Pour obtenir des informations sur la configuration, consultez la documentation fournie avec votre routeur ou contactez la personne qui a configuré votre réseau. La borne d’accès AirPort peut être utilisée pour que plusieurs ordinateurs partagent une adresse IP. Pour obtenir des informations sur l’utilisation d’une borne d’accès AirPort, consultez l’Aide Mac ou rendez-vous sur le site web AirPort Extreme, à l’adresse www.apple.com/fr/support/airport. Si ces méthodes s’avèrent insuffisantes pour résoudre les problèmes rencontrés, adressez-vous à votre fournisseur d’accès à Internet ou à votre administrateur réseau. Problèmes de communication sans fil avec AirPort Extreme En cas de problème avec les communications sans fil AirPort Extreme  Vérifiez que l’ordinateur ou le réseau auquel vous souhaitez vous connecter est activé et dispose d’un point d’accès sans fil.  Assurez-vous que le logiciel est correctement configuré conformément aux instructions incluses avec votre borne d’accès ou point d‘accès.64 Chapitre 4 À tout problème sa solution  Assurez-vous que l’autre ordinateur ou le point d’accès au réseau se trouve dans la zone de couverture de l’antenne de votre ordinateur. Des appareils électroniques ou des structures métalliques se trouvant à proximité peuvent interférer avec les communications sans fil et réduire la portée de votre antenne. Vous pouvez éventuellement améliorer la réception en tournant et en réorientant l’ordinateur.  Vérifiez l’icône d’état AirPort (Z) dans la barre des menus. Jusqu’à quatre barres de mesure apparaissent pour afficher la puissance du signal. Si les barres ne s’affichent pas, tentez de changer de place.  Pour plus d’informations, consultez l’Aide AirPort (choisissez Aide > Aide Mac, puis Bibliothèque > Aide AirPort dans la barre des menus) ainsi que les instructions fournies avec votre appareil sans fil. Maintien à jour de vos logiciels Vous pouvez vous connecter à Internet pour télécharger et installer automatiquement les dernières versions de logiciels, gestionnaires et autres améliorations fournies par Apple. Chaque fois que vous vous connectez à Internet, « Mise à jour de logiciels » consulte les mises à jour disponibles pour votre ordinateur. Vous pouvez configurer votre MacBook Pro afin qu’il recherche régulièrement les mises à jour disponibles, pour que vous puissiez ensuite télécharger et installer les mises à jour de logiciels. Pour rechercher des logiciels mis à jour : 1 Choisissez le menu Pomme () > Préférences Système. 2 Cliquez sur l’icône « Mise à jour de logiciels » et suivez les instructions à l’écran.  Pour plus d’informations, recherchez « Mise à jour de logiciels » dans l’Aide Mac.  Pour obtenir les toutes dernières informations sur Mac OS X, rendez-vous à l’adresse www.apple.com/fr/macosx.Chapitre 4 À tout problème sa solution 65 Réinstallation des logiciels fournis avec le MacBook Pro Les disques d’installation de logiciels fournis avec votre MacBook Pro permettent de réinstaller Mac OS X et les applications livrées avec votre ordinateur. Vous pouvez installer Mac OS X sans effacer le volume cible, ce qui vous permet de conserver vos fichiers et réglages, mais si vous le souhaitez, vous pouvez effacer le volume pour supprimer toutes vos données avant de réinstaller Mac OS X et les applications. Important : Apple vous recommande de sauvegarder les données de votre disque dur avant de procéder à la restauration des logiciels. Apple décline toute responsabilité en cas de perte de données. Installation de Mac OS X Pour installer Mac OS X : 1 Sauvegardez vos fichiers importants. 2 Insérez le DVD d’installation de Mac OS X fourni avec votre ordinateur. 3 Double-cliquez sur Installation Mac OS X. 4 Suivez les instructions à l’écran. Remarque : pour restaurer les réglages d’origine de Mac OS X sur votre MacBook Pro, vous devez d’abord effacer le volume cible. Pour ce faire, vous pouvez avoir recours à Utilitaire de disque pendant l’installation. Pour savoir comment procéder, consultez l’article correspondant de la base de connaissance à l’adresse support.apple.com/kb/HT3910?viewlocale=fr_FR. 5 Une fois l’installation terminée, cliquez sur Redémarrer pour redémarrer votre ordinateur. 6 Suivez les instructions données par l’Assistant réglages pour configurer votre compte utilisateur.66 Chapitre 4 À tout problème sa solution Si vous effacez votre disque dur pendant l’installation, vous devez réinstaller vos applications ; consultez la section suivante. Réinstallation des applications Si vous avez effacé votre disque dur lors de la réinstallation de Mac OS X, vous devez également réinstaller les applications fournies avec votre MacBook Pro (comme les applications iLife). Pour installer les applications fournies avec votre MacBook Pro : 1 Sauvegardez vos fichiers importants. 2 Insérez le DVD d’installation des applications fourni avec votre MacBook pro. 3 Double-cliquez sur « Install Bundled Software ». 4 Suivez les instructions à l’écran. 5 Cliquez sur Fermer une fois l’installation terminée. Utilisation d’Utilitaire de disque Vous pouvez utiliser Utilitaire de disque pour réparer, vérifier ou effacer le disque dur de votre MacBook Pro. Pour utiliser Utilitaire de disque : 1 Insérez le DVD d’installation de Mac OS X fourni avec votre ordinateur. 2 Double-cliquez sur Installation Mac OS X. 3 Après avoir sélectionné votre langue, choisissez Utilitaires > Ouvrir Utilitaire de disque, puis suivez les instructions affichées dans la sous-fenêtre S.O.S. pour savoir si Utilitaire de disque peut réparer votre disque. 4 Quittez le programme d’installation de Mac OS X.Chapitre 4 À tout problème sa solution 67 Si Utilitaire de disque ne résout pas le problème, essayez de réinstaller le logiciel système de votre MacBook Pro. Consultez la rubrique « Réinstallation des logiciels fournis avec le MacBook Pro » à la page 65. Informations, services et assistance Outre le disque dur et la mémoire, votre MacBook Pro ne contient aucune pièce que vous puissiez réparer vous-même. Si vous avez besoin de services de réparation, adressez-vous à Apple ou portez votre MacBook Pro chez un fournisseur de services agréé Apple. Vous trouverez de plus amples informations sur le MacBook Pro en ligne, dans l’aide à l’écran, dans Informations Système et via Apple Hardware Test. Informations en ligne Pour obtenir des informations en ligne sur le service et l’assistance, rendez-vous sur www.apple.com/fr/support. Choisissez votre pays dans le menu local. Vous pouvez faire des recherches dans la base de données AppleCare Knowledge Base, vérifiez si de nouvelles mises à jour de logiciels sont disponibles ou obtenir de l’aide dans les forums de discussion Apple. Aide à l’écran Vous pouvez chercher des réponses à vos questions ainsi que des instructions et des informations concernant le dépannage dans l’Aide Mac. Choisissez Aide > Aide Mac.68 Chapitre 4 À tout problème sa solution Informations Système Pour obtenir des informations sur le MacBook Pro, servez-vous d’Informations Système. Cette application vous fournit la liste des composants matériels et des logiciels installés, le numéro de série et de version du système d’exploitation, la quantité de mémoire installée, etc. Pour ouvrir Informations Système, choisissez le menu Pomme () > À propos de ce Mac dans la barre des menus, puis cliquez sur Plus d’infos. Service et assistance AppleCare Votre MacBook Pro s’accompagne d’une assistance technique de 90 jours et d’un an de couverture pour les réparations de matériel effectuées dans les magasins Apple Store ou les centres de réparations agréés Apple, tel qu’un fournisseur de services agréé Apple. Vous avez la possibilité d’étendre la durée de cette couverture en adhérant à un programme AppleCare Protection Plan. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.apple.com/fr/support/products ou visitez le site web correspondant à votre pays (voir la liste ci-dessous). Si vous avez besoin d’assistance, le personnel d’assistance par téléphone AppleCare peut vous aider à installer et à ouvrir les applications, et propose des services de dépannage élémentaires. Appelez le centre d’assistance le plus proche de chez vous (gratuit pendant les 90 premiers jours). Gardez la date d’achat et le numéro de série de votre MacBook Pro à portée de main lorsque vous appelez. Remarque : la période de 90 jours d’assistance gratuite par téléphone débute à la date d’achat. Des frais téléphoniques peuvent éventuellement s’appliquer.Chapitre 4 À tout problème sa solution 69 Pays Téléphone Site web Allemagne (49) 01805 009 433 www.apple.com/de/support Autriche (43) 0810 300 427 www.apple.com/at/support Belgique (flamand) (français) (32) 070 700 772 (32) 070 700 773 www.apple.com/benl/support www.apple.com/befr/support France (Metropolitain) (DOM-TOM) (33) 0805 540 003 www.apple.com/fr/support Luxembourg (352) 800 24550 www.apple.com/befr/support Suisse (français) (allemand) (41) 0848 000 132 (41) 0848 000 132 www.apple.com/chfr/support www.apple.com/chde/support Les numéros de téléphone sont susceptibles d’être modifiés. Les tarifs téléphoniques locaux et nationaux peuvent s’appliquer. Une liste complète est disponible sur Internet : www.apple.com/support/contact/phone_contacts.html70 Chapitre 4 À tout problème sa solution Localisation du numéro de série de votre produit Utilisez l’une des méthodes suivantes pour trouver le numéro de série de votre ordinateur :  Retournez votre MacBook Pro. Le numéro de série est gravé sur le boîtier, près de la charnière. Numéro de série  Choisissez le menu Pomme () dans la barre des menus, puis sélectionnez « À propos de ce Mac ». Cliquez sur le numéro de version sous « Mac OS X » pour passer du numéro de version de Mac OS X au numéro de révision, puis au numéro de série.  Cliquez sur l’icône du Finder, puis ouvrez /Applications/Utilitaires/Informations Système. Cliquez ensuite sur Matériel dans la sous-fenêtre Contenu.Aide Mac Ergonomie www.apple.com/fr/environment Dernières recommandations 572 Chapitre 5 Dernières recommandations Afin d’assurer votre sécurité et de préserver votre matériel, veillez à observer ces consignes concernant le nettoyage et la manipulation de votre MacBook Pro ainsi que l’aménagement d’un espace de travail confortable. Gardez ces instructions dans un endroit facile d’accès pour vous et pour les utilisateurs éventuels. AVERTISSEMENT : la garantie du fabricant pourra être annulée si votre ordinateur a été utilisé ou stocké de manière impropre. Informations importantes concernant la sécurité AVERTISSEMENT : ne pas suivre ces consignes pourrait déclencher un feu, occasionner des décharges électriques ou entraîner tout type de blessure ou dommage. Batterie intégrée Ne retirez pas la batterie de votre MacBook Pro. La batterie doit être remplacée uniquement par un fournisseur de services agréé Apple. Interrompez l’utilisation de votre MacBook Pro s’il tombe ou semble cassé, tordu, déformé ou abîmé. N’exposez pas l’ordinateur à des températures supérieures à 100 °C. Manipulation correcte Installez le MacBook Pro sur un plan de travail stable en veillant à ce que l’air puisse circuler librement sous l’ordinateur et autour de celui-ci. N’utilisez pas le MacBook Pro en le posant sur un coussin ou tout autre objet de structure non solide car cela pourrait empêcher les conduits d’aération de fonctionner correctement. Évitez également de placer des objets sur le clavier lorsque vous utilisez votre MacBook Pro. N’introduisez jamais d’objets d’aucune sorte dans les ouvertures servant à la ventilation.Chapitre 5 Dernières recommandations 73 La partie inférieure du MacBook Pro peut chauffer au cours d’une utilisation normale de l’appareil. S’il est posé sur vos genoux et que la chaleur qu’il dégage vous gêne, posez-le plutôt sur un plan de travail stable. Eau et endroits humides Évitez de placer votre MacBook Pro à proximité de sources de liquide telles que des boissons, un évier, un lavabo, une baignoire ou une douche, par exemple. Protégez votre MacBook Pro de l’humidité et des intempéries (neige, pluie et brouillard par exemple). Adaptateur secteur MagSafe 85 W Veillez à ce que la fiche ou le câble d’alimentation secteur CA soit totalement enclenché dans l’adaptateur secteur avant de brancher ce dernier sur une prise de courant. N’utilisez que l’adaptateur secteur qui accompagne le MacBook Pro ou, au besoin, un adaptateur secteur agréé Apple compatible avec ce produit. L’adaptateur secteur peut chauffer au cours d’une utilisation normale de l’appareil. Branchez toujours l’adaptateur secteur directement sur la prise de courant ou posez-le par terre, dans un endroit correctement aéré. Débranchez l’adaptateur secteur et débranchez tous les autres câbles si l’un des cas suivants se présente :  Vous cherchez à ajouter de la mémoire ou à remplacer le disque dur.  Vous souhaitez nettoyer le boîtier (pour ce faire, suivez à la lettre les instructions fournies à la page 77).  La prise ou le câble d’alimentation est endommagé.  Le MacBook Pro ou l’adaptateur secteur est exposé à la pluie ou à une humidité excessive, ou du liquide a été versé dans le boîtier.  Le MacBook Pro ou l’adaptateur secteur a subi une chute, le boîtier a été endommagé ou vous pensez qu’une réparation est nécessaire.74 Chapitre 5 Dernières recommandations Le port secteur MagSafe contient un aimant qui peut effacer les données d’une carte de crédit, d’un iPod ou d’autres appareils. Pour protéger vos données, ne placez pas de matériaux ou d’appareils à sensibilité magnétique (comme ceux cités précédemment ou autres) à moins de 25 mm de ce port. Si des résidus quelconques se trouvent dans le port secteur MagSafe, enlevez-les doucement à l’aide d’un bâtonnet de coton. Spécifications de l’alimentation MagSafe :  Fréquence : phase unique de 50 à 60 Hz  Tension de secteur : de 100 à 240 V  Tension de sortie : 18,5 V CC, 4,6 A Diminution de l’acuité auditive Vous risquez une perte d’audition irréparable si vous utilisez un casque ou des écouteurs à un volume sonore élevé. L’oreille peut s’adapter petit à petit à des volumes sonores de plus en plus élevés qui peuvent sembler normaux, mais qui risquent à la longue d’endommager votre système auditif. En cas de sifflements ou de perte d’acuité auditive, arrêtez d’utiliser le casque ou les écouteurs et consultez un médecin. Plus le volume est élevé, plus votre audition risque d’être affectée rapidement. Pour protéger votre système auditif, les spécialistes conseillent de prendre les mesures suivantes :  Limitez la durée d’utilisation à volume élevé de vos écouteurs ou de votre casque d’écoute.  Évitez d’augmenter le volume afin de bloquer les bruits environnants.  Baissez le volume si vous ne parvenez pas à entendre une personne qui parle à côté de vous.Chapitre 5 Dernières recommandations 75 Activités à haut risque Cet ordinateur n’est pas conçu pour être utilisé dans des installations nucléaires, pour la navigation ou la communication aérienne, pour le contrôle du trafic aérien, ni dans aucune autre situation où une panne du système informatique pourrait entraîner la mort, des blessures ou de graves dommages écologiques. Informations concernant le laser pour lecteurs optiques AVERTISSEMENT : la mise en place de réglages ou la réalisation d’opérations qui ne sont pas spécifiés dans le manuel de votre appareil risque de vous exposer à des rayonnements dangereux. Le lecteur optique de votre ordinateur contient un laser qui est entièrement sans danger si l’on en fait un usage normal mais qui peut s’avérer dangereux pour les yeux s’il est démonté. Afin d’assurer votre sécurité, ce dispositif ne doit être réparé que par un fournisseur de services agréé Apple. Informations importantes sur la manipulation AVIS : ne pas suivre les présentes instructions sur la manipulation peut provoquer des dommages à votre MacBook Pro ou à d’autres objets. Environnement d’utilisation L’utilisation de votre MacBook Pro en dehors de ces plages peut gêner son bon fonctionnement :  Température de fonctionnement : de 10 à 35 °C  Température de stockage : de -20 à 45 °C76 Chapitre 5 Dernières recommandations  Humidité relative : de 5 % à 90 % (sans condensation)  Altitude de fonctionnement : de 0 à 3 048 mètres (de 0 à 10 000 pieds) Mise sous tension de votre MacBook Pro N’allumez jamais le MacBook Pro tant que tous ses composants internes ou externes ne sont pas en place. L’utilisation de l’ordinateur alors que certains composants manquent peut s’avérer dangereuse et risque de l’endommager. Transport du MacBook Pro Si vous transportez le MacBook Pro dans un sac ou dans un attaché-case, assurez-vous que ce dernier ne contient pas d’objets non attachés (des trombones ou des pièces de monnaie, par exemple) qui pourraient pénétrer accidentellement dans l’ordinateur par un orifice d’aération ou la fente du lecteur optique ou se coincer à l’intérieur d’un port. Maintenez également à l’écart du port secteur MagSafe tout objet à sensibilité magnétique. Utilisation des connecteurs et des ports Ne forcez jamais l’insertion d’un connecteur dans un port. Lorsque vous connectez un périphérique, assurez-vous que le port n’est pas obstrué, que le connecteur est adapté au port et qu’il est correctement orienté par rapport à ce dernier. Utilisation du lecteur optique Le lecteur SuperDrive du MacBook Pro prend en charge les disques standard de 12 cm. Les disques de forme irrégulière et de moins de 12 cm ne peuvent pas être lus. Manipulation des parties en verre Votre MacBook Pro contient des composants en verre, notamment l’écran et le trackpad. Si elles sont abîmées, n’utilisez pas votre MacBook Pro tant qu’il n’a pas été réparé par un fournisseur de services agréé Apple.Chapitre 5 Dernières recommandations 77 Stockage du MacBook Pro Si vous décidez de ranger votre MacBook Pro pendant une longue période, placez-le dans un endroit frais (idéalement à 22 °C) et déchargez au moins la moitié de la batterie. Lorsque vous ne touchez plus à votre MacBook Pro pendant plus de cinq mois, déchargez la batterie à environ 50 pour cent. Pour conserver les capacités de la batterie, rechargez la batterie jusqu’à 50 pour cent tous les six mois environ. Nettoyage du MacBook Pro Lorsque vous nettoyez le boîtier de votre MacBook Pro et de ses composants, éteignez d’abord le MacBook Pro et débranchez-le du secteur. Puis, pour nettoyer le boîtier de l’ordinateur, utilisez un chiffon doux, humide et non pelucheux. Évitez les infiltrations d’humidité par quelque ouverture que ce soit. Ne vaporisez jamais de liquide directement sur l’ordinateur. N’utilisez ni aérosols, ni dissolvants, ni abrasifs qui pourraient endommager les finitions de l’appareil. Nettoyage de l’écran de votre MacBook Pro Pour nettoyer l’écran de votre MacBook Pro, éteignez d’abord celui-ci et débranchez-le du secteur. Humidifiez ensuite, à l’eau seulement, le chiffon fourni et essuyez l’écran. Ne vaporisez jamais de liquide directement sur l’écran.78 Chapitre 5 Dernières recommandations Ergonomie Voici quelques conseils pour la mise en place d’un environnement de travail sain. Clavier et trackpad Lorsque vous tapez au clavier ou que vous vous servez du trackpad, vos épaules doivent être détendues. Le bras et l’avant-bras doivent former un angle droit, la main étant placée dans le prolongement du poignet. Position à éviter Position recommandée Vous devez avoir les mains et les doigts détendus lorsque vous tapez au clavier ou que vous utilisez le trackpad. Évitez de replier les pouces à l’intérieur des paumes.Chapitre 5 Dernières recommandations 79 Position à éviter Position recommandée Modifiez fréquemment la position de vos mains pour éviter la fatigue. Après un travail continu et intensif sur ordinateur, certains utilisateurs peuvent ressentir des douleurs aux mains, aux poignets ou aux bras. Si ces douleurs persistent, consultez un spécialiste. Souris externe Si vous utilisez une souris externe, veillez à ce qu’elle se trouve à hauteur du clavier. Ménagez un espace suffisant pour la manipuler avec aisance. Siège Optez pour un siège de bureau réglable et offrant un dossier et une assise confortables. Réglez la hauteur du siège de telle sorte que vos cuisses reposent à l’horizontale et vos pieds à plat sur le sol. Le dossier du siège doit soutenir votre région lombaire, c’est-à- dire la partie inférieure de votre dos. Suivez les instructions du fabricant de sorte que le réglage du dossier soit parfaitement adapté à votre morphologie.80 Chapitre 5 Dernières recommandations Au besoin, relevez le siège de manière à ce que vos avant-bras et vos mains soient placés correctement par rapport au clavier. Si, dans ce cas, vos pieds ne reposent plus à plat sur le sol, utilisez un repose-pied inclinable et réglable en hauteur. Si vous disposez d’un bureau modulaire, vous pouvez abaisser le niveau du plan de travail pour éviter l’emploi d’un repose-pied. Une troisième solution consiste à utiliser un bureau dont le poste de saisie est situé plus bas que le plan de travail. Écran intégré Réglez l’angle d’affichage afin d’optimiser l’affichage dans votre environnement. Ne forcez pas l’écran si vous rencontrez une résistance. L’angle d’ouverture maximal de l’écran ne peut dépasser 130 degrés. Réglez la luminosité et le contraste de l’écran chaque fois que vous déplacez l’ordinateur ou que l’éclairage ambiant change. Vous trouverez d’autres informations concernant l’ergonomie sur Internet : www.apple.com/about/ergonomics Apple et l’environnement Apple Inc. reconnaît sa responsabilité en matière de réduction de l’impact de ses produits et de ses activités sur l’environnement. Des informations supplémentaires sont disponibles sur Internet: www.apple.com/fr/environment81 FCC Compliance Statement This device complies with part 15 of the FCC rules. Operation is subject to the following two conditions: (1) This device may not cause harmful interference, and (2) this device must accept any interference received, including interference that may cause undesired operation. See instructions if interference to radio or television reception is suspected. L‘utilisation de ce dispositif est autorisée seulement aux conditions suivantes: (1) il ne doit pas produire de brouillage et (2) l’utilisateur du dispositif doit étre prêt à accepter tout brouillage radioélectrique reçu, même si ce brouillage est susceptible de compromettre le fonctionnement du dispositif. Radio and Television Interference This computer equipment generates, uses, and can radiate radiofrequency energy. If it is not installed and used properly—that is, in strict accordance with Apple’s instructions—it may cause interference with radio and television reception. This equipment has been tested and found to comply with the limits for a Class B digital device in accordance with the specifications in Part 15 of FCC rules. These specifications are designed to provide reasonable protection against such interference in a residential installation. However, there is no guarantee that interference will not occur in a particular installation. You can determine whether your computer system is causing interference by turning it off. If the interference stops, it was probably caused by the computer or one of the peripheral devices. If your computer system does cause interference to radio or television reception, try to correct the interference by using one or more of the following measures: • Turn the television or radio antenna until the interference stops. • Move the computer to one side or the other of the television or radio. • Move the computer farther away from the television or radio. • Plug the computer into an outlet that is on a different circuit from the television or radio. (That is, make certain the computer and the television or radio are on circuits controlled by different circuit breakers or fuses.) If necessary, consult an Apple Authorized Service Provider or Apple. See the service and support information that came with your Apple product. Or consult an experienced radio/television technician for additional suggestions. Important: Changes or modifications to this product not authorized by Apple Inc. could void the EMC compliance and negate your authority to operate the product. This product has demonstrated EMC compliance under conditions that included the use of compliant peripheral devices and shielded cables (including Ethernet network cables) between system components. It is important that you use compliant peripheral devices and shielded cables between system components to reduce the possibility of causing interference to radios, television sets, and other electronic devices. Responsible party (contact for FCC matters only): Apple Inc. Corporate Compliance 1 Infinite Loop M/S 26-A Cupertino, CA 95014 Wireless Radio Use This device is restricted to indoor use when operating in the 5.15 to 5.25 GHz frequency band. Cet appareil doit être utilisé à l’intérieur. Exposure to Radio Frequency Energy The radiated output power of the AirPort Extreme technology is below the FCC radio frequency exposure limits. Nevertheless, it is advised to use the wireless equipment in such a manner that the potential for human contact during normal operation is minimized. FCC Bluetooth Wireless Compliance The antenna used with this transmitter must not be colocated or operated in conjunction with any other antenna or transmitter subject to the conditions of the FCC Grant. Bluetooth Industry Canada Statement This Class B device meets all requirements of the Canadian interference-causing equipment regulations. Cet appareil numérique de la Class B respecte toutes les exigences du Règlement sur le matériel brouilleur du Canada.82 Industry Canada Statement Complies with the Canadian ICES-003 Class B specifications. Cet appareil numérique de la classe B est conforme à la norme NMB-003 du Canada. This device complies with RSS 210 of Industry Canada. Bluetooth Europe—EU Declaration of Conformity This wireless device complies with the R&TTE Directive. Europe—EU Declaration of Conformity The equipment complies with the RF Exposure Requirement 1999/519/EC, Council Recommendation of 12 July 1999 on the limitation of exposure of the general public to electromagnetic fields (0 Hz to 300 GHz). Hereby, Apple Inc. declares that this 802.11a/b/g/n Mini-PCIe card is in compliance with the R&TTE Directive. Complies with European Low Voltage and EMC Directives. See: www.apple.com/euro/compliance Korea Warning Statements Singapore Wireless Certification Taiwan Wireless Statements Taiwan Class B Statement VCCI Class B Statement83 External USB Modem Information When connecting your Product Name to the phone line using an external USB modem, refer to the telecommunications agency information in the documentation that came with your modem. ENERGY STAR ® Compliance As an ENERGY STAR ® partner, Apple has determined that standard configurations of this product meet the ENERGY STAR ® guidelines for energy efficiency. The ENERGY STAR ® program is a partnership with electronic equipment manufacturers to promote energyefficient products. Reducing energy consumption of products saves money and helps conserve valuable resources. This computer is shipped with power management enabled with the computer set to sleep after 10 minutes of user inactivity. To wake your computer, click the mouse or trackpad button or press any key on the keyboard. For more information about ENERGY STAR ® , visit: www.energystar.gov Türkiye84 Informations sur l’élimination et le recyclage Le symbole ci-dessus signifie que vous devez vous débarrasser de votre produit selon les normes et la législation de votre pays. Lorsque votre produit n’est plus utilisable, contactez Apple ou les autorités locales afin de connaître les possibilités de recyclage. Pour en savoir plus sur le programme de recyclage Apple, consultez le site www.apple.com/fr/environment/recycling. Brazil—Disposal Information: Brasil: Informações sobre descarte e reciclagem. O símbolo indica que este produto e/ou sua bateria não devem ser descartadas no lixo doméstico. Quando decidir descartar este produto e/ou sua bateria, faça-o de acordo com as leis e diretrizes ambientais locais. Para informações sobre o programa de reciclagem da Apple, pontos de coleta e telefone de informações, visite www.apple.com/br/environment. Union européenne—instructions concernant l’élimination des déchets : Le symbole ci-dessus signifie que vous devez vous débarrasser de votre produit sans le mélanger avec les ordures ménagères, selon les normes et la législation de votre pays. Lorsque ce produit n’est plus utilisable, portez-le dans un centre de traitement des déchets agréé par les autorités locales. Certains centres acceptent les produits gratuitement. Le traitement et le recyclage séparé de votre produit lors de son élimination aideront à préserver les ressources naturelles et à protéger l’environnement et la santé des êtres humains. Informations sur l’enlèvement de la batterie Jetez vos batteries usagées en respectant les lois et les consignes environnementales de votre pays. California: The coin cell battery in the optional Apple Remote contains perchlorates. Special handling and disposal may apply. Refer to: www.dtsc.ca.gov/hazardouswaste/perchlorate Deutschland: Dieses Gerät enthält Batterien. Bitte nicht in den Hausmüll werfen. Entsorgen Sie dieses Gerätes am Ende seines Lebenszyklus entsprechend der maßgeblichen gesetzlichen Regelungen. Nederlands: Gebruikte batterijen kunnen worden ingeleverd bij de chemokar of in een speciale batterijcontainer voor klein chemisch afval (kca) worden gedeponeerd. Taiwan:K Apple Inc. © 2010 Apple Inc. Tous droits réservés. En application des lois et conventions en vigueur, aucune reproduction totale ni partielle du manuel n’est autorisée, sauf consentement écrit préalable d’Apple. Tout a été mis en œuvre pour que les informations présentées dans ce manuel soient exactes. Apple n’est pas responsable des erreurs de reproduction ou d’impression. Apple 1 Infinite Loop Cupertino, CA 95014 408-996-1010 www.apple.com Le logo Apple est une marque d’Apple Inc. déposée aux États-Unis et dans d’autres pays. En l’absence du consentement écrit d’Apple, l’utilisation à des fins commerciales de ce logo via le clavier (Option + 1) peut constituer un acte de contrefaçon et de concurrence déloyale. Apple, le logo Apple, AirPort, AirPort Extreme, Cover Flow, Exposé, FileVault, FireWire, GarageBand, iCal, iChat, iLife, iMovie, iPhone, iPhoto, iPod, iSight, iTunes, Keynote, Mac, MacBook, Macintosh, Mac OS, MagSafe, Photo Booth, Safari, Snow Leopard, Spaces, Spotlight, SuperDrive et Time Machine sont des marques d’Apple Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Finder, le logo FireWire et Multi-Touch sont des marques d’Apple Inc. AppleCare, Apple Store et iTunes Store sont des marques de service d’Apple Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. ENERGY STAR ® est une marque déposée aux États-Unis. Intel, Intel Core et Xeon sont des marques d’Intel Corp. aux États-Unis et dans d’autres pays. La marque et les logos Bluetooth ® sont la propriété de Bluetooth SIG, Inc. et sont concédés sous licence par Apple Inc. Les autres noms de produits et de sociétés sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Les produits commercialisés par des entreprises tierces ne sont mentionnés que pour information, sans aucune intention de préconisation ni de recommandation. Apple décline toute responsabilité quant à l’utilisation et au fonctionnement de ces produits. Fabriqué sous licence de Dolby Laboratories. « Dolby », « Pro Logic » et le logo double-D sont des marques déposées de Dolby Laboratories. Ouvrages confidentiels inédits, © 1992–1997 Dolby Laboratories, Inc. Tous droits réservés. Publié simultanément aux États-Unis et au Canada. Comment démarrer 1 www.apple.com/fr/supportInstallez Leopard 3 Installez Leopard Pour mettre à niveau Mac OS X à la version Leopard, insérez votre disque d’installation et double-cliquez sur « Installation Mac OS X ». Cliquez ensuite sur Redémarrer. Votre ordinateur redémarre alors et le programme d’installation de Mac OS X s’ouvre.  Apple Inc. © 2007 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, Boot Camp, Exposé, FireWire, iCal, iPhoto, Keynote, Mac et Mac OS sont des marques d’Apple Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Aperture, Cover Flow, Finder, iPhone, Leopard, Safari et Spotlight sont des marques d’Apple Inc. AppleCare est une marque de service d’Apple Inc. déposée aux États-Unis et dans d’autres pays. .Mac est une marque de service d’Apple Inc. Les noms des autres produits et sociétés mentionnés ci-inclus peuvent être des marques de leurs détenteurs respectifs. Apple commercialisant fréquemment des nouvelles versions et des mises à jour de ses logiciels, il se peut que les images illustrant cet ouvrage ne correspondent pas à ce que vous pouvez voir à l’écran.4 Installez Leopard Installez Leopard 5 Lancez l’installation Cliquez sur Installer pour lancer l’installation de Mac OS X 10.5. Une fois l’installation terminée, votre ordinateur redémarre. Cliquez sur Personnaliser si vous voulez changer les éléments installés. Cliquez sur Options si vous voulez sélectionner un autre type d’installation. Pour des informations complémentaires, accédez au dossier Instructions situé sur votre disque d’installation. Sélectionnez la destination Sélectionnez votre disque de démarrage ou le volume où la version de Mac OS X à mettre à niveau se trouve. Sélectionnez un volume. Il se peut que vous ne soyez pas en mesure d’installer Leopard sur certains volumes. Vous trouverez ici des informations importantes relatives à l’installation.À la rencontre de Leopard 2 www.apple.com/fr/macosx8 Bureau Bureau 9 Piles (“Stacks”) Piles constitue un moyen pratique d’accéder à vos documents. Les dossiers déjà placés dans le Dock se transforment automatiquement en piles. Pour créer une pile, faites glisser un dossier contenant des documents sur le Dock. Si vous cliquez sur une pile, ses éléments s’a∑ chent alors sous forme de grille ou d’éventail au-dessus de l’icône. Bureau Du menu au Dock, Leopard présente un nouveau look et se complète de Piles, un nouveau moyen de toujours rester organisé.10 Bureau Bureau 11 Personnalisation Piles s’a∑ che automatiquement sous forme d’éventail ou de grille selon le nombre d’éléments se trouvant dans la pile. Vous pouvez indiquer le style à utiliser et modifi er l’ordre de la pile. Pour personnaliser une pile, placez le pointeur sur l’icône de la pile puis maintenez enfoncé le bouton de la souris jusqu’à ce qu’un menu apparaisse. Pile Téléchargements Le Dock comprend une pile Documents et une pile Téléchargements. Les éléments que vous téléchargez par le biais de Safari, de Mail ou d’iChat se placent toujours dans la pile Téléchargements de façon à les retrouver rapidement. Le téléchargement le plus récent apparaît ici. Cliquez sur la pile Téléchargements pour retrouver les éléments que vous avez téléchargés.12 Finder Finder 13 Cover Flow Cover Flow vous permet de visualiser entre autres vos séquences vidéo, vos présentations et vos fi chiers PDF dans des aperçus de grande taille, au fur et à mesure que vous tournez les pages de leur représentation. Cliquez sur ce bouton pour activer Cover Flow. Faites glisser le curseur pour faire défi ler vos documents l’un après l’autre. Placez le pointeur sur un élément pour lire une séquence vidéo ou pour consulter les pages d’un document par exemple. Finder Visualisez vos fi chiers dans Cover Flow et parcourez-les rapidement.14 Finder Finder 15 Spotlight Dans une fenêtre du Finder ou dans la barre des menus, utilisez Spotlight pour rechercher des éléments situés sur les disques de votre ordinateur. Si vous lancez souvent la même recherche, enregistrez-la dans la section Rechercher de la barre latérale. Tapez votre recherche dans le champ de recherche. Cliquez sur Enregistrer pour ajouter un dossier intelligent à la barre latérale. Retrouvez les résultats de votre recherche dans Cover Flow. Barre latérale La barre latérale du Finder simplifi e l’accès aux dossiers de votre ordinateur, à des ordinateurs partagés connectés à votre réseau et à vos recherches enregistrées. Les recherches d’usage courant sont incluses dans la barre latérale. Vous pouvez aussi ajouter vos propres recherches. Les ordinateurs partagés accessibles depuis votre réseau apparaissent automatiquement à cet endroit.16 Finder Finder 17 Partage d’écran Le partage d’écran vous permet d’accéder au bureau d’ordinateurs partagés de votre réseau. Vous pouvez ainsi, entre autres, contrôler leur usage, modifi er des réglages, le tout depuis votre ordinateur. Sélectionnez l’ordinateur puis cliquez sur Partage d’écran. Vous retrouvez ainsi le bureau de l’autre ordinateur dans une fenêtre. Pour que l’a∑ chage occupe tout votre écran, cliquez sur le bouton Plein écran. Pour activer la barre d’outils, choisissez Présentation > A∑ cher la barre Accédez d’outils. immédiatement au dossier Public de n’importe quel ordinateur partagé. Recherchez des documents situés sur des ordinateurs partagés. Ordinateurs partagés Les ordinateurs partagés accessibles depuis votre réseau apparaissent automatiquement dans la barre latérale de façon à ce que vous puissiez retrouver rapidement les documents qu’ils contiennent.18 Finder Finder 19 Retour vers Mon Mac À l’aide de votre compte .Mac, d’une connexion Internet et avec les services de partage et « Retour vers Mon Mac » activés, vous avez accès à n’importe lequel de vos ordinateurs, de n’importe où à travers Internet. Retour vers Mon Mac est activé automatiquement. Les ordinateurs « Retour vers Mon Mac » apparaissent dans la barre latérale. Partage Vous pouvez partager, entre autres, vos fi chiers, votre site web, l’a∑ chage de votre écran, avec d’autres ordinateurs connectés à votre réseau. Pour activer la fonctionnalité, ouvrez les Préférences Système puis cliquez sur Partage. Cliquez sur le bouton Ajouter (+) pour sélectionner les utilisateurs et les groupes pouvant partager vos fi chiers. Cliquez sur le bouton Ajouter (+) pour sélectionner le dossier de votre choix à partager.20 Coup d’œil Coup d’œil 21 Visualisez des documents Coup d’œil s’utilise à partir du Finder, de Time Machine et de Mail. Pour a∑ cher un élément dans Coup d’œil, sélectionnez-le et appuyez sur la barre d’espace. Cliquez sur le bouton Coup d’œil accessible depuis la barre d’outils de la fenêtre du Finder. Cliquez sur cette icône pour agrandir l’aperçu en plein écran. Coup d’œil Visualisez des aperçus de qualité pour, entre autres, des séquences, des fi chiers PDF, des présentations ou des feuilles de calcul, sans pour autant ouvrir l’application qui leur est associée.22 Coup d’œil Coup d’œil 23 A∑ chez vos collections d’éléments Coup d’œil vous permet d’a∑ cher plusieurs éléments en une seule fois. Pour passer automatiquement en revue les éléments, cliquez sur le bouton de lecture. Cliquez sur le bouton Appareil photo pour ajouter une photo à iPhoto. Cliquez sur le bouton Feuille d’index pour visualiser tous les éléments. Cliquez sur une image de la feuille d’index pour l’a∑ cher. Chaque diapo d’une présentation Keynote apparaît à cet endroit. Parcourez vos données En visualisant des documents dans Coup d’œil, vous pouvez tourner chaque page constituant votre document ou a∑ cher chaque diapo d’une présentation Keynote.24 Time Machine Time Machine 25 Activez Time Machine Pour pouvoir utiliser Time Machine, branchez simplement un disque FireWire ou USB sur votre ordinateur, puis cliquez sur « Utiliser en tant que disque de sauvegarde » dans la zone de dialogue qui s’a∑ che. Lorsque vous activez Time Machine, l’outil sauvegarde les données de votre ordinateur sur le disque sélectionné. Time Machine Sauvegardez automatiquement votre Mac. S’il vous manque un document, voyagez dans le temps pour le récupérer.26 Time Machine Time Machine 27 Défi nissez les préférences Time Machine Pour défi nir les options de Time Machine, ouvrez les préférences Time Machine. Vous pouvez sélectionner un autre disque de sauvegarde ou indiquer des dossiers ou des disques à ne pas inclure à vos copies de sauvegarde. Cliquez sur Options pour sélectionner les éléments à ne pas sauvegarder. Récupérez vos fi chiers Recherchez en toute simplicité un document manquant en retrouvant l’aspect qu’avait votre bureau auparavant. Time Machine procède à une copie de sauvegarde chaque heure de la journée en cours, puis e∂ ectue des copies de sauvegarde journalières. Tapez le nom du document que vous recherchez dans le champ de recherche. Lorsque vous retrouvez le document, sélectionnez-le puis cliquez sur Restauration. Cliquez sur la fl èche allant vers l’arrière pour revenir dans le temps. Parcourez les éléments de votre copie de sauvegarde à l’aide de Cover Flow. Coup d’œil vous permet de vérifi er un document avant de le restaurer.28 Spaces Spaces 29 Organisez vos fenêtres Activez Spaces dans les préférences Exposé et Spaces, et appuyez sur F8 pour a∑ cher vos espaces. Pour organiser vos fenêtres, faites-les glisser de l’espace actif sur un autre espace. Faites glisser les fenêtres à regrouper dans le même espace. Spaces Organisez votre travail et manipulez-le en regroupant les fenêtres des applications en « espaces ». Passez ensuite rapidement d’un de vos espaces à l’autre.30 Spaces Spaces 31 Personnalisez les espaces Après avoir activé Spaces, vous pouvez ajouter d’autres espaces. Vous pouvez aussi a∂ ecter des applications à des espaces précis de façon à ce que les fenêtres de chaque application s’ouvrent toujours dans le même espace. Ajoutez des rangées et des colonnes pour créer les espaces nécessaires. Choisissez les raccourcis clavier qui vous conviennent. Cliquez sur le bouton Ajouter (+) pour a∂ ecter des applications aux espaces. Faites glisser les espaces pour les réorganiser. Permutez les espaces Pour passer d’un espace à l’autre, appuyez sur Contrôle + [touche fl échée]. Pour accéder directement à un espace, appuyez sur Contrôle + [numéro]. Réorganisez les espaces selon vos besoins. Utilisez les raccourcis clavier pour passer rapidement d’un espace à l’autre.32 Mail Mail 33 Modèles En créant un message, sélectionnez un modèle pour lui appliquer le style qu’il faut, que ce soit pour une fête ou une occasion plus solennelle. L’ajout de photos est simple grâce au navigateur de photos. Cliquez sur ce bouton pour choisir le modèle à utiliser. Sélectionnez un type de modèle, puis cliquez sur le modèle à utiliser. Sélectionnez des photos d’iPhoto, de Photo Booth ou d’Aperture. Les photos apparaissent à cet endroit. Faites-en glisser une sur votre message. Mail Les modèles conçus par Apple vous permettent d’envoyer des courriers électroniques élaborés incluant des photos.34 Mail Mail 35 Détection des données Vous pouvez défi nir des événements iCal à partir de dates incluses dans vos courriers électroniques. L’ajout du nom, des numéros de téléphone et des adresses aux fi ches de vos contacts est des plus simples. Vous pouvez même situer des adresses sur un carte a∑ chée dans Safari. Placez le pointeur sur la date, le nom ou l’adresse, puis cliquez sur le triangle pour choisir une option. Notes et tâches à réaliser Centralisez toutes vos notes et vos tâches à réaliser. Gri∂ onnez des rappels, la liste des courses et des informations dont vous avez besoin. Ajoutez à vos éléments des images, des URL et des pièces jointes. Cliquez à cet endroit pour défi nir les options de la tâche à réaliser. Les éléments apparaissent automatiquement dans iCal. Retrouvez vos notes et vos tâches à réaliser dans la section Rappels de la barre latérale. Cliquez sur un des boutons pour créer une note ou une tâche à réaliser. Pour créer une tâche à réaliser, sélectionnez le texte d’une note et cliquez sur Tâche.36 iChat iChat 37 Arrière-plans vidéo Utilisez des arrière-plans vidéo dans vos conversations pour « simuler » que vous êtes quelque part dans le monde. iChat comprend des séquences et des images fi xes que vous pouvez exploiter, mais vous pouvez aussi ajouter votre propre vidéo ou photo. Ajoutez vos propres séquences ou des images personnelles servant d’arrière-plan vidéo. Sélectionnez un arrière-plan vidéo puis sortez du champ de l’image un instant. Cliquez sur E∂ ets pour sélectionner un e∂ et vidéo. iChat Rendez vos conversations plus attrayantes en utilisant des e∂ ets vidéo, tels que les arrière-plans. Démontrez votre talent avec iChat theater.38 iChat iChat 39 iChat theater Pour a∑ cher des photos, des séquences ou des présentations lors d’une conversation vidéo, lancez la conversation puis faites glisser le ou les fi chiers à a∑ cher dans la fenêtre de la conversation. Demandez l’avis de votre contact sur votre présentation. Contrôlez votre présentation à travers cette fenêtre. E∂ ets Vous pouvez sélectionner des e∂ ets vidéo pour rendre en direct vos conversations plus vivantes et intéressantes. Cliquez sur l’e∂ et de votre choix pour l’utiliser. Cliquez sur l’e∂ et au centre pour rétablir la présentation d’origine.40 iChat iChat 41 Conversations en onglets Utilisez les conversations en onglets si vous suivez de nombreuses conversations à la fois. Pour ce faire, ouvrez la sous-fenêtre Messages des préférences iChat, puis sélectionnez « Rassembler les conversations dans une seule fenêtre ». Cliquez sur une conversation pour y revenir. La dernière réponse de votre contact s’a∑ che. Partage d’écran iChat Le partage d’écran vous permet de contrôler l’ordinateur d’un contact pour lui montrer comment réaliser une opération plutôt que de lui expliquer. Cliquez ici pour permuter les écrans. Pour copier un document sur cet ordinateur, faites-le glisser sur la fenêtre. Sélectionnez un contact disposant de la fonctionnalité de conversation vidéo, puis cliquez sur le bouton Partage d’écran.42 iChat iChat 43 Envoi de SMS Échangez des SMS à partir d’iChat avec un contact utilisant un téléphone portable, tel que l’iPhone. Choisissez Fichier > Envoyer un SMS, puis tapez le numéro de téléphone de votre contact. Ce contact peut recevoir les SMS. Remarque : l’envoi de SMS n’est disponible que sur les téléphones portables aux États-Unis. Disponibilité Si vous possédez plusieurs comptes .Mac, AIM, Jabber ou Google Talk, vous pouvez en ouvrir la session simultanément dans iChat. Utilisez une image GIF animée pour votre photo en tant que contact. Choisissez Invisible si vous cherchez à savoir qui est disponible sans pour autant être vu.44 Dashboard Dashboard 45 Accédez à la page web dans Safari et cliquez sur ce bouton. Web clip Pour créer un widget, accédez à une page web dans Safari puis choisissez Fichier > Ouvrir dans Dashboard. Safari sélectionne automatiquement les zones de la page selon l’endroit où vous placez le pointeur sur la page. Une fois sélectionné la partie qui vous intéresse, cliquez sur Ajouter. Faites glisser le rectangle de sélection sur les informations voulues puis cliquez. Vous pouvez ensuite redimensionner la sélection établie. Dashboard Créez votre propre widget à partir de n’importe quel segment d’une page web et retrouvez-en les actualisations dans Dashboard.46 Safari Safari 47 Navigation par onglets Vous pouvez désormais faire glisser les onglets pour les réorganiser entre eux ou en dehors du navigateur pour ouvrir une nouvelle fenêtre. Pour fusionner les fenêtres ouvertes en une seule fenêtre à onglets, choisissez Fenêtre > Fusionner toutes les fenêtres. Faites glisser les onglets pour réorganiser l’ordre dans lequel ils apparaissent. Faites glisser un onglet en dehors de la fenêtre pour le placer dans une fenêtre distincte. Pour passer d’un onglet à l’autre, appuyez sur Commande + Maj + Crochet fermant ( ] ) ou sur Commande + Maj + Crochet ouvrant ( [ ). Safari Le plus beau navigateur web est encore plus simple à utiliser grâce à la navigation dynamique par onglets mais aussi à d’autres fonctionnalités inédites.48 Safari Safari 49 Ouvrez le fi chier PDF dans Aperçu ou enregistrez-le dans votre pile Téléchargements. A∑ chage de documents PDF Vous pouvez a∑ cher des fi chiers PDF dans la fenêtre de Safari. De nouvelles commandes sont à votre disposition pour manipuler ces fi chiers plus facilement. Pour accéder à ces commandes, déplacez le pointeur vers le bas de la fenêtre de Safari. Recherche Pour rechercher du texte dans une page web, choisissez Édition > Rechercher > Rechercher, puis tapez le texte recherché. Pour retrouver plus facilement ce que vous recherchez, Safari met en surbrillance tous les résultats. Safari met en surbrillance les résultats trouvés sur la page web de façon à ce que puissiez les localiser facilement. Cliquez sur ces fl èches pour placer la surbrillance sur une occurrence spécifi que.50 Contrôles parentaux Contrôles parentaux 51 Limites de temps Décidez du moment où vos enfants peuvent utiliser l’ordinateur en réglant les limites de temps en semaine, pendant le week-end et les horaires de nuit. Indiquez combien d’heures par jour votre enfant est autorisé à utiliser l’ordinateur. Précisez les heures de nuit auxquelles votre enfant ne peut pas utiliser l’ordinateur, pendant les jours d’école et pendant le week-end. Contrôles parentaux Pour que vos enfants ne dépassent pas les bornes... informatiques. Gérez le temps que vos enfants passent devant l’ordinateur et ce qu’ils font de son utilisation.52 Contrôles parentaux Contrôles parentaux 53 Limites pour Mail et iChat Protégez vos enfants des inconnus en indiquant ceux qui peuvent entretenir une conversation avec eux et échanger des courriers électroniques. Saisissez votre adresse électronique afi n d’être informé si vos enfants essaient de communiquer avec quelqu’un qui n’est pas dans la liste. Cliquez sur le bouton Ajouter (+) pour ajouter une adresse. Activez cette option pour autoriser vos enfants à n’accéder qu’à des sites web spécifi ques. Limites sur le contenu Pour restreindre l’accès de vos enfants aux sites web qu’ils ont le droit de visiter, cliquez sur Contenu puis sélectionnez le niveau de restrictions que vous voulez appliquer. Sélectionnez cette option pour limiter l’accès tenté à des sites web pour adultes. Cliquez sur Personnaliser si vous voulez indiquer les sites web que vos enfants peuvent et ne peuvent pas visiter.54 Contrôles parentaux Contrôles parentaux 55 Sélectionnez l’ordinateur de votre enfant et ouvrez une session. Sélectionnez ensuite le nom d’utilisateur de votre enfant. Activez cette option sur l’ordinateur de votre enfant. Contrôles parentaux à distance Gérez depuis votre ordinateur les contrôles parentaux pour l’accès de votre enfant à son ordinateur. En activant les contrôles parentaux, sélectionnez l’option « Gérer les contrôles parentaux à partir d’un autre ordinateur ». Historiques Utilisez la sous-fenêtre Historiques pour vérifi er l’activité de vos enfants devant l’ordinateur et sur Internet. Retrouvez les sites web que vos enfants ont visités.56 Photo Booth Photo Booth 57 Arrière-plans vidéo Faites comme si vous étiez quelque part dans le monde (ou loin de ce monde) à l’aide d’arrière-plans vidéo lorsque vous prenez un instantané. Sélectionnez un arrière-plan puis sortez du champ de l’image un instant. Photo Booth Découvrez de nouvelles façons de vous divertir avec les nouveaux types d’instantanés. Les arrière-plans vidéo o∂ rent des possibilités en plus.58 Photo Booth Photo Booth 59 Lors de l’aperçu d’un plan vidéo, déplacez le pointeur sur l’image pour contrôler la lecture. Plans vidéo Mettez au point un plan vidéo vous représentant avec des e∂ ets et des arrière-plans. Utilisez votre plan comme message de salutations vidéo incluant de l’audio, à envoyer à vos proches dans un courrier électronique. Cliquez sur le bouton Plan vidéo. Images constituées de quatre instantanés Vous pouvez désormais prendre des photos composées de quatre instantanés. Exportez votre image sur quatre instantanés en tant qu’image GIF animée et utilisez-la pour votre photo de contact dans iChat. Pendant l’aperçu d’une image sur quatre instantanés, cliquez sur une image pour la prévisualiser et choisir comment l’utiliser. Cliquez sur le bouton représentant les quatre instantanés regroupés.60 Front Row Front Row 61 Sélectionnez ce que vous voulez regarder. Télécommande Apple Remote Pour ouvrir Front Row, appuyez sur le bouton Menu de votre télécommande Apple Remote. Appuyez sur les touches de volume pour mettre en surbrillance les éléments. Appuyez sur la touche de lecture pour sélectionner l’élément en surbrillance. Appuyez sur Menu pour revenir au menu précédent. Servez-vous de votre télécommande Apple Remote, installez-vous confortablement et profi tez du programme. Front Row Profi tez de vos divertissements numériques sur votre Mac, de n’importe où dans la pièce où vous êtes. Installez-vous confortablement et prenez votre télécommande. Que le spectacle commence.62 Front Row Front Row 63 Données multimédia partagées À partir de Front Row, vous pouvez visionner des divertissements numériques partagés par d’autres ordinateurs connectés à votre réseau. Cliquez à cet endroit pour a∑ cher des photos partagées sur votre réseau. Sélectionnez le mode d’a∑ chage de vos photos par Front Row. Choisissez l’album photo ou l’événement iPhoto à a∑ cher. Galerie photos Transformez votre Mac en galerie compilant vos photos favorites. Grâce à Front Row, vous pouvez a∑ cher vos photos dans iPhoto, dans Photo Booth et dans Aperture.64 Boot Camp Boot Camp 65 Installez Boot Camp Ouvrez l’Assistant réglages de Boot Camp (situé dans le dossier Utilitaires accessible à partir du dossier Applications) et imprimez le Guide d’installation et de confi guration de Boot Camp. Créez ensuite une partition pour Windows. Imprimez ce document afi n de pouvoir suivre les instructions pendant l’installation de Windows. Faites glisser le curseur de division pour défi nir la taille de la partition Windows. Si vous avez installé une version bêta de Boot Camp, vous n’avez seulement qu’à installer les nouveaux gestionnaires Windows en accédant à Windows et en insérant le disque d’installation de Mac OS X 10.5. Boot Camp Pour utiliser une application Windows sur votre Mac, installez Boot Camp et votre copie de Windows. Vous êtes alors fi n prêt.66 Boot Camp Boot Camp 67 Passez d’un système à l’autre Sous Mac OS X, ouvrez les Préférences Disque de démarrage pour sélectionner votre partition Windows. Sous Windows, ouvrez la rubrique Boot Camp dans le Panneau de confi guration, puis cliquez sur Disque de démarrage. Sélectionnez votre partition Windows, puis cliquez sur Redémarrer. Sélectionnez votre disque de démarrage Mac OS X, puis cliquez sur Redémarrer. Installez Windows Insérez votre disque d’installation de Windows XP ou de Windows Vista et cliquez sur Démarrer l’installation. Cliquez sur ce bouton une fois prêt à installer Windows sur votre Mac. Installez les gestionnaires Windows une fois terminées l’installation et la confi guration de Windows.Besoin d’aide ? 3 www.apple.com/fr/support70 Assistance Apple Assistance Apple 71 Informations sur le service et l’assistance AppleCare Votre produit Mac OS X comprend une assistance gratuite téléphonique de 90 jours. Les techniciens de l’assistance par téléphone AppleCare peuvent vous aider pour l’ouverture et l’installation d’applications et pour résoudre des problèmes simples. Consultez le tableau ci-dessous pour connaître le centre d’assistance le plus proche. Gardez la date d’achat et le numéro de série de votre ordinateur Apple à portée si vous appelez. Remarque : des frais de communication téléphonique peuvent s’appliquent. Vous pouvez étendre votre couverture en faisant l’acquisition du programme AppleCare Protection Plan. Pour en savoir plus sur le programme AppleCare Protection Plan, rendez-vous sur le site web des produits et services AppleCare à l’adresse www.apple.com/fr/support/products. Pour obtenir des informations complémentaires pour contacter le service d’assistance d’Apple, rendez-vous à l’adresse www.apple.com/fr/support/contact. (Les numéros de téléphone sont sujets à modifi cation.) Numéros de l’assistance technique Belgique (32) 070 700 773 www.apple.com/befr/support Canada (en français) 1-800-263-3394 www.apple.com/ca/fr/support France (33) 0825 888 024 www.apple.com/fr/support Luxembourg (352) 800 24550 www.apple.com/befr/support Suisse (41) 0848 000 132 www.apple.com/chfr/support En savoir plus, réparations et assistance Ressources en ligne Pour accéder aux informations en ligne de service et d’assistance, visitez la page www.apple.com/fr/support. Sélectionnez votre pays à partir du menu local. Vous pouvez y rechercher les mises à jour de logiciels et les manuels les plus récents, retrouver des réponses par le biais de la base de connaissances AppleCare (interface en anglais) ou obtenir de l’aide à travers les forums de discussion d’Apple. Aide à l’écran Vous retrouverez souvent des réponses à vos questions, ainsi que des instructions et des informations pour résoudre des problèmes, à l’aide du menu Aide disponible dans certaines applications. Choisissez Aide dans le menu Aide du Finder, tapez quelques mots dans le champ de recherche et appuyez sur Retour. Informations Système Utilisez Informations Système pour accéder aux informations relatives à votre ordinateur. Informations Système énumère les matériels et les logiciels installés sur votre ordinateur, indique son numéro de série et la version de son système d’exploitation, la capacité de la mémoire installée, ainsi que la charge restante de la batterie. Pour ouvrir Informations Système, choisissez dans la barre des menus le menu Pomme () > À propos de ce Mac, puis cliquez sur le bouton « Plus d’infos ». 72 73 Apple-labeled computer at a time. You agree not to install, use or run the Apple Software on any non-Applelabeled computer, or to enable others to do so. This License does not allow the Apple Software to exist on more than one computer at a time, and you may not make the Apple Software available over a network where it could be used by multiple computers at the same time. B. Family Pack. If you have purchased a Mac OS X Family Pack, this License allows you to install and use one (1) copy of the Apple Software on up to a maximum of fi ve (5) Apple-labeled computers at a time as long as those computers are located in the same household and used by persons who occupy that same household. By “household” we mean a person or persons who share the same housing unit such as a home, apartment, mobile home or condominium, but shall also extend to student members who are primary residents of that household but residing at a separate on-campus location. The Family Pack License does not extend to business or commercial users. C. You may make one copy of the Apple Software (excluding the Boot ROM code and other Apple fi rmware that is embedded or otherwise contained in Apple-labeled hardware) in machine-readable form for backup purposes only; provided that the backup copy must include all copyright or other proprietary notices contained on the original. Apple Boot ROM code and fi rmware is provided only for use on Apple-labeled hardware and you may not copy, modify or redistribute the Apple Boot ROM code or fi rmware, or any portions thereof. D. Certain components of the Apple Software, and third party open source programs included with the Apple Software, have been or may be made available by Apple on its Open Source web site (http://www. opensource.apple.com/) (collectively the “Open-Sourced Components”). You may modify or replace only these Open-Sourced Components; provided that: (i) the resultant modifi ed Apple Software is used, in place of the unmodifi ed Apple Software, on a single Apple-labeled computer; and (ii) you otherwise comply with the terms of this License and any applicable licensing terms governing use of the Open-Sourced Components. Apple is not obligated to provide any updates, maintenance, warranty, technical or other support, or services for the resultant modifi ed Apple Software. You expressly acknowledge that if failure or damage to Apple hardware results from modifi cation of the OpenSourced Components of the Apple Software, such failure or damage is excluded from the terms of the Apple hardware warranty. E. Apple has provided, as part of the Apple Software package, access to certain third party software as a convenience. To the extent that the Apple Software contains third party software, Apple has no express or implied obligation to provide any technical or other support for such software. Please contact the appropriate software vendor or manufacturer directly for technical support and customer service related to its software and products. F. Except as and only to the extent permitted by applicable licensing terms governing use of the Open-Sourced Components, or by applicable law, you may not copy, decompile, reverse engineer, disassemble, modify, or SOFTWARE LICENSE AGREEMENT FOR MAC OS X APPLE INC. SOFTWARE LICENSE AGREEMENT FOR MAC OS X Single Use and Family Pack License for use on Apple-labeled Systems PLEASE READ THIS SOFTWARE LICENSE AGREEMENT (“LICENSE”) CAREFULLY BEFORE USING THE APPLE SOFTWARE. BY USING THE APPLE SOFTWARE, YOU ARE AGREEING TO BE BOUND BY THE TERMS OF THIS LICENSE. IF YOU DO NOT AGREE TO THE TERMS OF THIS LICENSE, DO NOT USE THE SOFTWARE. IF YOU DO NOT AGREE TO THE TERMS OF THE LICENSE, YOU MAY RETURN THE APPLE SOFTWARE TO THE PLACE WHERE YOU OBTAINED IT FOR A REFUND. IF THE APPLE SOFTWARE WAS ACCESSED ELECTRONICALLY, CLICK “DISAGREE/ DECLINE”. FOR APPLE SOFTWARE INCLUDED WITH YOUR PURCHASE OF HARDWARE, YOU MUST RETURN THE ENTIRE HARDWARE/SOFTWARE PACKAGE IN ORDER TO OBTAIN A REFUND. IMPORTANT NOTE: This software may be used to reproduce, modify, publish and distribute materials. It is licensed to you only for reproduction, modifi cation, publication and distribution of non-copyrighted materials, materials in which you own the copyright, or materials you are authorized or legally permitted to reproduce, modify, publish or distribute. If you are uncertain about your right to copy, modify, publish or distribute any material, you should contact your legal advisor. 1. General. The software (including Boot ROM code), documentation and any fonts accompanying this License whether preinstalled on Apple-labeled hardware, on disk, in read only memory, on any other media or in any other form (collectively the “Apple Software”) are licensed, not sold, to you by Apple Inc. (“Apple”) for use only under the terms of this License, and Apple reserves all rights not expressly granted to you. The rights granted herein are limited to Apple’s and its licensors’ intellectual property rights in the Apple Software as licensed hereunder and do not include any other patents or intellectual property rights. You own the media on which the Apple Software is recorded but Apple and/or Apple’s licensor(s) retain ownership of the Apple Software itself. The terms of this License will govern any software upgrades provided by Apple that replace and/or supplement the original Apple Software product, unless such upgrade is accompanied by a separate license in which case the terms of that license will govern. Title and intellectual property rights in and to any content displayed by or accessed through the Apple Software belongs to the respective content owner. Such content may be protected by copyright or other intellectual property laws and treaties, and may be subject to terms of use of the third party providing such content. This License does not grant you any rights to use such content nor does it guarantee that such content will continue to be available to you. 2. Permitted License Uses and Restrictions. A. Single Use. This License allows you to install, use and run one (1) copy of the Apple Software on a single 74 75 educational institutional facility (i.e., college campus, public or private K-12 schools). 4. Consent to Use of Data. You agree that Apple and its subsidiaries may collect and use technical and related information, including but not limited to technical information about your computer, system and application software, and peripherals, that is gathered periodically to facilitate the provision of software updates, product support and other services to you (if any) related to the Apple Software, and to verify compliance with the terms of this License. Apple may use this information, as long as it is in a form that does not personally identify you, to improve our products or to provide services or technologies to you. 5. Termination. This License is e∂ ective until terminated. Your rights under this License will terminate automatically without notice from Apple if you fail to comply with any term(s) of this License. Upon the termination of this License, you shall cease all use of the Apple Software and destroy all copies, full or partial, of the Apple Software. 6. Limited Warranty on Media. Apple warrants the media on which the Apple Software is recorded and delivered by Apple to be free from defects in materials and workmanship under normal use for a period of ninety (90) days from the date of original retail purchase. Your exclusive remedy under this Section shall be, at Apple’s option, a refund of the purchase price of the product containing the Apple Software or replacement of the Apple Software which is returned to Apple or an Apple authorized representative with a copy of the receipt. THIS LIMITED WARRANTY AND ANY IMPLIED WARRANTIES ON THE MEDIA INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, THE IMPLIED WARRANTIES OF MERCHANTABILITY, OF SATISFACTORY QUALITY, AND OF FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE, ARE LIMITED IN DURATION TO NINETY (90) DAYS FROM THE DATE OF ORIGINAL RETAIL PURCHASE. SOME JURISDICTIONS DO NOT ALLOW LIMITATIONS ON HOW LONG AN IMPLIED WARRANTY LASTS, SO THE ABOVE LIMITATION MAY NOT APPLY TO YOU. THE LIMITED WARRANTY SET FORTH HEREIN IS THE ONLY WARRANTY MADE TO YOU AND IS PROVIDED IN LIEU OF ANY OTHER WARRANTIES (IF ANY) CREATED BY ANY DOCUMENTATION, PACKAGING OR OTHERWISE. THIS LIMITED WARRANTY GIVES YOU SPECIFIC LEGAL RIGHTS, AND YOU MAY ALSO HAVE OTHER RIGHTS WHICH VARY BY JURISDICTION. 7. Disclaimer of Warranties. YOU EXPRESSLY ACKNOWLEDGE AND AGREE THAT USE OF THE APPLE SOFTWARE IS AT YOUR SOLE RISK AND THAT THE ENTIRE RISK AS TO SATISFACTORY QUALITY, PERFORMANCE, ACCURACY AND EFFORT IS WITH YOU. EXCEPT FOR THE LIMITED WARRANTY ON MEDIA SET FORTH ABOVE AND TO THE MAXIMUM EXTENT PERMITTED BY APPLICABLE LAW, THE APPLE SOFTWARE AND ANY SERVICES PERFORMED OR PROVIDED BY THE APPLE SOFTWARE (“SERVICES”) ARE PROVIDED “AS IS”, WITH ALL FAULTS AND WITHOUT WARRANTY OF ANY KIND, AND APPLE AND APPLE’S LICENSORS (COLLECTIVELY REFERRED TO AS “APPLE” FOR THE PURPOSES OF SECTIONS 7 and 8) HEREBY DISCLAIM ALL WARRANTIES AND CONDITIONS WITH RESPECT TO THE APPLE SOFTWARE AND ANY SERVICES, EITHER EXPRESS, IMPLIED OR STATUTORY, INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, THE IMPLIED WARRANTIES AND/OR CONDITIONS OF MERCHANTABILITY, OF SATISFACTORY QUALITY, OF FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE, OF ACCURACY, OF QUIET ENJOYMENT, AND NONINFRINGEMENT OF THIRD PARTY RIGHTS. APPLE DOES NOT WARRANT AGAINST INTERFERENCE WITH YOUR create derivative works of the Apple Software or any part thereof. THE APPLE SOFTWARE IS NOT INTENDED FOR USE IN THE OPERATION OF NUCLEAR FACILITIES, AIRCRAFT NAVIGATION OR COMMUNICATION SYSTEMS, AIR TRAFFIC CONTROL SYSTEMS, LIFE SUPPORT MACHINES OR OTHER EQUIPMENT IN WHICH THE FAILURE OF THE APPLE SOFTWARE COULD LEAD TO DEATH, PERSONAL INJURY, OR SEVERE PHYSICAL OR ENVIRONMENTAL DAMAGE. G. If you use Setup/Migration Assistant to transfer software from one Apple-labeled computer to another Apple-labeled computer, please remember that continued use of the original copy of the software may be prohibited once a copy has been transferred to another computer, unless you already have a licensed copy of such software on both computers. You should check the relevant software license agreements for applicable terms and conditions. 3. Transfer. You may not rent, lease, lend, redistribute or sublicense the Apple Software. Subject to the restrictions set forth below, you may, however, make a one-time permanent transfer of all of your license rights to the Apple Software (in its original form as provided by Apple) to another party, provided that: (a) the transfer must include all of the Apple Software, including all its component parts (excluding Apple Boot ROM code and fi rmware), original media, printed materials and this License; (b) you do not retain any copies of the Apple Software, full or partial, including copies stored on a computer or other storage device; and (c) the party receiving the Apple Software reads and agrees to accept the terms and conditions of this License. You may not rent, lease, lend, redistribute, sublicense or transfer any Apple Software that has been modifi ed or replaced under Section 2D above. All components of the Apple Software are provided as part of a bundle and may not be separated from the bundle and distributed as standalone applications. Apple Software provided with a particular Apple-labeled hardware product may not run on other models of Apple-labeled hardware. Updates: If an Apple Software update completely replaces (full install) a previously licensed version of the Apple Software, you may not use both versions of the Apple Software at the same time nor may you transfer them separately. NFR (Not for Resale) and Evaluation Copies: Notwithstanding other sections of this License, Apple Software labeled or otherwise provided to you on a promotional or not-for-resale basis may only be used for demonstration, testing and evaluation purposes and may not be resold or transferred. Apple System Restore Copies: Restore CDs or DVDs that may accompany an Apple hardware bundle, or are otherwise provided by Apple in connection with an Apple hardware bundle, contain a copy of the Apple Software that is to be used for diagnostic and restorative purposes only. These CDs and DVDs may be resold or transferred only as part of the Apple hardware bundle. Academic Copies: If the Apple Software package has an academic label or if you acquired the Apple Software at an academic discount, you must be an Eligible Educational End User to use the Apple Software. “Eligible Educational End Users” means students, faculty, sta∂ and administration attending and/or working at an 76 77 8. Limitation of Liability. TO THE EXTENT NOT PROHIBITED BY LAW, IN NO EVENT SHALL APPLE BE LIABLE FOR PERSONAL INJURY, OR ANY INCIDENTAL, SPECIAL, INDIRECT OR CONSEQUENTIAL DAMAGES WHATSOEVER, INCLUDING, WITHOUT LIMITATION, DAMAGES FOR LOSS OF PROFITS, LOSS OF DATA, BUSINESS INTERRUPTION OR ANY OTHER COMMERCIAL DAMAGES OR LOSSES, ARISING OUT OF OR RELATED TO YOUR USE OR INABILITY TO USE THE APPLE SOFTWARE, HOWEVER CAUSED, REGARDLESS OF THE THEORY OF LIABILITY (CONTRACT, TORT OR OTHERWISE) AND EVEN IF APPLE HAS BEEN ADVISED OF THE POSSIBILITY OF SUCH DAMAGES. SOME JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE LIMITATION OF LIABILITY FOR PERSONAL INJURY, OR OF INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES, SO THIS LIMITATION MAY NOT APPLY TO YOU. In no event shall Apple’s total liability to you for all damages (other than as may be required by applicable law in cases involving personal injury) exceed the amount of fi fty dollars ($50.00). The foregoing limitations will apply even if the above stated remedy fails of its essential purpose. 9. Digital Certifi cates. General. The Apple Software contains functionality that allows it to accept digital certifi cates either issued from Apple or from third parties. YOU ARE SOLELY RESPONSIBLE FOR DECIDING WHETHER OR NOT TO RELY ON A CERTIFICATE WHETHER ISSUED BY APPLE OR A THIRD PARTY. YOUR USE OF DIGITAL CERTIFICATES IS AT YOUR SOLE RISK. APPLE MAKES NO WARRANTIES OR REPRESENTATIONS, EXPRESS OR IMPLIED, AS TO MERCHANTABILITY OR FITNESS FOR ANY PARTICULAR PURPOSE, ACCURACY, SECURITY, OR NON-INFRINGEMENT OF THIRD PARTY RIGHTS WITH RESPECT TO DIGITAL CERTIFICATES. You agree that (a) you will not falsify or misuse any certifi cate; (b) you will use Digital Certifi cates for legal purposes only and in accordance with any applicable Certifi cate Policy, Certifi cate Practice Statement or other Certifi cate Authority business practice disclosures; (c) you are solely responsible for preventing any unauthorized user from making use of your Digital Certifi cates; and (d) you will revoke any certifi cate that you have reason to believe has been compromised. Use of Digital Certifi cates in iChat. The Apple Software allows you to encrypt your iChat communications. This feature uses digital certifi cates to verify that the iChat is coming from the iChat screen name that appears in the iChat window and to encrypt and decrypt the chat. It does not verify the identity of the person using that screen name. Apple does not guarantee that there will be no hacking or intrusions into the chat. YOUR USE OF THIS FEATURE IN CONNECTION WITH ICHAT IS AT YOUR SOLE RISK. APPLE MAKES NO WARRANTIES OR REPRESENTATIONS, EXPRESS OR IMPLIED, AS TO MERCHANTABILITY OR FITNESS FOR ANY PARTICULAR PURPOSE, ACCURACY, SECURITY, OR NON-INFRINGEMENT OF THIRD PARTY RIGHTS WITH RESPECT TO THE USE OF DIGITAL CERTIFICATES AND/OR ENCRYPTION IN ICHAT. By using the Apple Software, you agree that (a) you will take no action that interferes with the normal operation of digital certifi cates or encryption used in an iChat session or otherwise falsify the digital certifi cate used to validate a screen name; (b) you will use the encrypted iChat function solely for legal purposes; (c) you are solely responsible for preventing any unauthorized user from having access to any certifi cate or private key stored on your computer; and (d) you will revoke any certifi cate that you have reason to believe is compromised. Apple’s Certifi cate Policy and Certifi cate Practice Statements ENJOYMENT OF THE APPLE SOFTWARE, THAT THE FUNCTIONS CONTAINED IN, OR SERVICES PERFORMED OR PROVIDED BY, THE APPLE SOFTWARE WILL MEET YOUR REQUIREMENTS, THAT THE OPERATION OF THE APPLE SOFTWARE OR SERVICES WILL BE UNINTERRUPTED OR ERROR-FREE, THAT THE APPLE SOFTWARE OR SERVICES WILL BE COMPATIBLE WITH THIRD PARTY SOFTWARE, OR THAT DEFECTS IN THE APPLE SOFTWARE OR SERVICES WILL BE CORRECTED. NO ORAL OR WRITTEN INFORMATION OR ADVICE GIVEN BY APPLE OR AN APPLE AUTHORIZED REPRESENTATIVE SHALL CREATE A WARRANTY. SHOULD THE APPLE SOFTWARE OR SERVICES PROVE DEFECTIVE, YOU ASSUME THE ENTIRE COST OF ALL NECESSARY SERVICING, REPAIR OR CORRECTION. SOME JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OF IMPLIED WARRANTIES OR LIMITATIONS ON APPLICABLE STATUTORY RIGHTS OF A CONSUMER, SO THE ABOVE EXCLUSION AND LIMITATIONS MAY NOT APPLY TO YOU. The Apple Software automatically references, displays, links to, and provides web services related to, sites and information located worldwide throughout the Internet. Because Apple has no control over such sites and information, Apple makes no guarantees as to such sites and information, including but not limited to: (a) the accuracy, availability, sequence, completeness, currency, content, validity or quality of any such sites and information, or (b) whether an Apple search completed through the Apple Software may locate unintended or objectionable content. Because some of the content on the Internet consists of material that is adult-oriented or otherwise objectionable to some people or viewers under the age of 18, the results of any search or entering of a particular URL using the Apple Software may automatically and unintentionally generate links or references to objectionable material. By using the Apple Software, you acknowledge that Apple makes no representations or warranties with regard to any sites or information displayed by or accessed through the Apple Software, or any web services performed by the Apple Software in relation to such sites or information. Apple, its o∑ cers, a∑ liates and subsidiaries shall not, directly or indirectly, be liable, in any way, to you or any other person for the content you receive using the Apple Software or for any inaccuracies, errors in or omissions from the content. Financial information displayed by the Apple Software is for general informational purposes only and is not intended to be relied upon as investment advice. Before executing any securities transaction based upon information obtained through the Apple Software, you should consult with a fi nancial professional. Neither Apple nor any of its content providers guarantees the accuracy, completeness, or timeliness of stock information appearing within the Apple Software. The Apple Software may be used to conduct automated translations. As automated translations are performed by software tools and do not involve any human intervention or verifi cation, it is not advisable to rely upon such translations where absolute accuracy is required. Backup functions performed by the Apple Software are only carried out at certain times and are subject to hardware limitations such as drive storage capacity. Apple and its licensors reserve the right to change, suspend, remove, or disable access to any Services at any time without notice. In no event will Apple be liable for the removal of or disabling of access to any such Services. Apple may also impose limits on the use of or access to certain Services, in any case and without notice or liability.78 79 for such free software under the terms of the GPL or LGPL, as the case may be, without charge except for the cost of media, shipping, and handling, upon written request to Apple. The GPL/LGPL software is distributed in the hope that it will be useful, but WITHOUT ANY WARRANTY, without even the implied warranty of MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE. A copy of the GPL and LGPL is included with the Apple Software. C. The Apple Software includes certain software licensed under the IBM Public License Version 1.0 (IPL) or the Common Public License Version 1.0 (CPL). A copy of the source code for the IPL and CPL licensed software may be found in Apple’s Open Source repository. See Apple’s Open Source web site (http://www.opensource.apple. com/) for information on how to obtain the source code. THE IPL AND CPL SOFTWARE IS PROVIDED ON AN “AS IS” BASIS, WITHOUT WARRANTIES OR CONDITIONS OF ANY KIND, EITHER EXPRESS OR IMPLIED INCLUDING, WITHOUT LIMITATION, ANY WARRANTIES OR CONDITIONS OF TITLE, NON-INFRINGEMENT, MERCHANTABILITY OR FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE. NEITHER APPLE, IBM NOR ANY OTHER CONTRIBUTOR TO THE IPL AND CPL SOFTWARE SHALL HAVE ANY LIABILITY FOR ANY DIRECT, INDIRECT, INCIDENTAL, SPECIAL, EXEMPLARY, OR CONSEQUENTIAL DAMAGES (INCLUDING, WITHOUT LIMITATION, LOST PROFITS), HOWEVER CAUSED AND ON ANY THEORY OF LIABILITY, WHETHER IN CONTRACT, STRICT LIABILITY, OR TORT (INCLUDING NEGLIGENCE OR OTHERWISE) ARISING IN ANY WAY OUT OF THE USE OR DISTRIBUTION OF THE IPL AND CPL SOFTWARE OR THE EXERCISE OF ANY RIGHTS GRANTED HEREUNDER, EVEN IF ADVISED OF THE POSSIBILITY OF SUCH DAMAGES. D. MPEG-2 Notice. To the extent that the Apple Software contains MPEG-2 functionality, the following provision applies: ANY USE OF THIS PRODUCT OTHER THAN CONSUMER PERSONAL USE IN ANY MANNER THAT COMPLIES WITH THE MPEG-2 STANDARD FOR ENCODING VIDEO INFORMATION FOR PACKAGED MEDIA IS EXPRESSLY PROHIBITED WITHOUT A LICENSE UNDER APPLICABLE PATENTS IN THE MPEG-2 PATENT PORTFOLIO, WHICH LICENSE IS AVAILABLE FROM MPEG LA, L.L.C, 250 STEELE STREET, SUITE 300, DENVER, COLORADO 80206. E. Use of MPEG-4. This product is licensed under the MPEG-4 Systems Patent Portfolio License for encoding in compliance with the MPEG-4 Systems Standard, except that an additional license and payment of royalties are necessary for encoding in connection with (i) data stored or replicated in physical media which is paid for on a title by title basis and/or (ii) data which is paid for on a title by title basis and is transmitted to an end user for permanent storage and/or use. Such additional license may be obtained from MPEG LA, LLC. See http://www. mpegla.com for additional details. This product is licensed under the MPEG-4 Visual Patent Portfolio License for the personal and non-commercial use of a consumer for (i) encoding video in compliance with the MPEG-4 Visual Standard (“MPEG-4 Video”) and/ or (ii) decoding MPEG-4 video that was encoded by a consumer engaged in a personal and non-commercial activity and/or was obtained from a video provider licensed by MPEG LA to provide MPEG-4 video. No license is granted or shall be implied for any other use. Additional information including that relating to promotional, internal and commercial uses and licensing may be found at: http://www.apple.com/certifi cateauthority. 10. Export Control. You may not use or otherwise export or reexport the Apple Product except as authorized by United States law and the laws of the jurisdiction in which the Apple Product was obtained. In particular, but without limitation, the Apple Product may not be exported or re-exported (a) into any U.S. embargoed countries or (b) to anyone on the U.S. Treasury Department’s list of Specially Designated Nationals or the U.S. Department of Commerce Denied Person’s List or Entity List. By using the Apple Product, you represent and warrant that you are not located in any such country or on any such list. 11. Government End Users. The Apple Software and related documentation are “Commercial Items”, as that term is defi ned at 48 C.F.R. §2.101, consisting of “Commercial Computer Software” and “Commercial Computer Software Documentation”, as such terms are used in 48 C.F.R. §12.212 or 48 C.F.R. §227.7202, as applicable. Consistent with 48 C.F.R. §12.212 or 48 C.F.R. §227.7202-1 through 227.7202-4, as applicable, the Commercial Computer Software and Commercial Computer Software Documentation are being licensed to U.S. Government end users (a) only as Commercial Items and (b) with only those rights as are granted to all other end users pursuant to the terms and conditions herein. Unpublished-rights reserved under the copyright laws of the United States. 12. Controlling Law and Severability. This License will be governed by and construed in accordance with the laws of the State of California, as applied to agreements entered into and to be performed entirely within California between California residents. This License shall not be governed by the United Nations Convention on Contracts for the International Sale of Goods, the application of which is expressly excluded. If for any reason a court of competent jurisdiction fi nds any provision, or portion thereof, to be unenforceable, the remainder of this License shall continue in full force and e∂ ect. 13. Complete Agreement; Governing Language. This License constitutes the entire agreement between the parties with respect to the use of the Apple Software licensed hereunder and supersedes all prior or contemporaneous understandings regarding such subject matter. No amendment to or modifi cation of this License will be binding unless in writing and signed by Apple. Any translation of this License is done for local requirements and in the event of a dispute between the English and any non-English versions, the English version of this License shall govern. 14. Third Party Acknowledgements. A. Portions of the Apple Software utilize or include third party software and other copyrighted material. Acknowledgements, licensing terms and disclaimers for such material are contained in the “online” electronic documentation for the Apple Software, and your use of such material is governed by their respective terms. B. Certain software libraries and other third party software included with the Apple Software are free software and licensed under the terms of the GNU General Public License (GPL) or the GNU Library/Lesser General Public License (LGPL), as the case may be. You may obtain a complete machine-readable copy of the source code 80 81 may be obtained from MPEG LA, LLC. See http: //www.mpegla.com. For answers to frequently asked questions regarding use fees under the MPEG LA Visual Patent Portfolio License see www.apple.com/mpeg4 or www. apple.com/quicktime/products/qt/faq.html. F. H.264/AVC Notice. To the extent that the Apple Software contains AVC encoding and/or decoding functionality, commercial use of H.264/AVC requires additional licensing and the following provision applies: THE AVC FUNCTIONALITY IN THIS PRODUCT IS LICENSED HEREIN ONLY FOR THE PERSONAL AND NONCOMMERCIAL USE OF A CONSUMER TO (i) ENCODE VIDEO IN COMPLIANCE WITH THE AVC STANDARD (“AVC VIDEO”) AND/OR (ii) DECODE AVC VIDEO THAT WAS ENCODED BY A CONSUMER ENGAGED IN A PERSONAL AND NON-COMMERCIAL ACTIVITY AND/OR AVC VIDEO THAT WAS OBTAINED FROM A VIDEO PROVIDER LICENSED TO PROVIDE AVC VIDEO. INFORMATION REGARDING OTHER USES AND LICENSES MAY BE OBTAINED FROM MPEG LA L.L.C. SEE HTTP://WWW.MPEGLA.COM. G. AMR Notice. The Adaptive Multi-Rate (“AMR”) encoding and decoding functionality in this product is not licensed to perform cellular voice calls, or for use in any telephony products built on the QuickTime architecture for the Windows platform. The AMR encoding and decoding functionality in this product is also not licensed for use in a cellular communications infrastructure including: base stations, base station controllers/radio network controllers, switching centers, and gateways to and from the public switched network. H. FAA Notice. Aircraft Situation Display and National Airspace System Status Information data (collectively “Flight Data”) displayed through the Apple Software is generated by the Federal Aviation Administration. You agree not to redistribute Flight Data without the prior written consent of the FAA. The FAA and Apple disclaim all warranties, expressed or implied (including the implied warranties of merchantability and fi tness for a particular purpose), regarding the use and accuracy of the Flight Data. You agree that the FAA and Apple shall not be liable, either collectively or individually, for any loss, damage, claim, liability, expense, or penalty, or for any indirect, special, secondary, incidental, or consequential damages deriving from the use of the Flight Data. The Apple Software is not sponsored or endorsed by the FAA. The FAA is not responsible for technical or system problems, and you should not contact the FAA regarding such problems or regarding operational tra∑ c fl ow issues. I. Use of Adobe Color Profi les. You may use the Adobe Color Profi le software included with the Apple Software pursuant to this License, but Adobe is under no obligation to provide any support for the Color Profi les hereunder, including upgrades or future versions of the Profi les or other items. In addition to the provisions of Sections 7 and 8 above, IN NO EVENT WILL ADOBE BE LIABLE TO YOU FOR ANY DAMAGES, CLAIMS OR COSTS WHATSOEVER. The Adobe Color Profi le software distributed with the Apple Software is also available for download from Adobe at www.adobe.com. EA0390 Rev. 8-14-07 CONTRAT DE LICENCE DE LOGICIEL POUR MAC OS X APPLE INC. Licence d’utilisation individuelle et familiale destinée aux systèmes Apple VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT CE CONTRAT DE LICENCE DE LOGICIEL (« LICENCE ») AVANT D’UTILISER LE LOGICIEL APPLE. EN UTILISANT CE LOGICIEL, VOUS RECONNAISSEZ ÊTRE LIÉ PAR LES TERMES DE CETTE LICENCE. SI VOUS ÊTES EN DÉSACCORD AVEC LES TERMES DE CETTE LICENCE, N’UTILISEZ PAS CE LOGICIEL. SI VOUS ÊTES EN DÉSACCORD AVEC LES TERMES DE LA LICENCE, VEUILLEZ RESTITUER LE LOGICIEL APPLE À L’ENDROIT OÙ VOUS L’AVEZ ACQUIS POUR EN OBTENIR LE REMBOURSEMENT. SI VOUS ACCÉDEZ À CE LOGICIEL DE MANIÈRE ÉLECTRONIQUE, CLIQUEZ SUR « REFUSER ». POUR UN LOGICIEL APPLE INCLUS DANS UNE ACQUISITION DE MATÉRIEL, VEUILLEZ RESTITUER L’INTÉGRALITÉ DU PAQUET LOGICIEL/MATÉRIEL AFIN D’OBTENIR SON REMBOURSEMENT. REMARQUE IMPORTANTE : ce logiciel peut être utilisé pour reproduire, modifi er, publier et distribuer des données. Sa licence vous est exclusivement accordée pour la reproduction, la modifi cation, la publication et la distribution de données non protégées par des droits d’auteur, de données dont vous possédez les droits d’auteur ou de données que vous êtes légalement autorisé à reproduire, modifi er, publier ou distribuer. En cas d’incertitude quant à votre droit de copier, de modifi er, de publier ou de distribuer des données, il est préférable de vous informer auprès de votre conseiller juridique. 1. Généralités. Apple Inc. (« Apple ») vous concède une licence sur, et en aucun cas ne vous vend, le logiciel (incluant le code de ROM de démarrage), toute documentation et polices de caractères accompagnant la présente licence, qu’ils soient préinstallés sur un matériel Apple, sur disquette, sur mémoire morte (ROM), sur tout autre support et sous toute autre forme (collectivement, le « logiciel Apple »), uniquement en vue d’une utilisation conforme aux termes de cet accord. Apple se réserve la totalité des droits qui ne vous sont pas expressément conférés. Les droits accordés ici se limitent aux droits de propriété intellectuelle d’Apple et de ses concédants sur le logiciel Apple faisant l’objet de la présente licence et ne comprennent aucun autre brevet ni droit de propriété intellectuelle. Vous êtes propriétaire du support sur lequel le logiciel Apple est enregistré, mais Apple et/ou les concédants d’Apple restent propriétaires du logiciel Apple. Les droits accordés par les termes de cette licence s’appliquent à toutes les mises à niveau de logiciel fournies par Apple servant à remplacer et/ou compléter le logiciel Apple d’origine, à moins que ces mises à niveau ne comprennent une licence distincte. Le titre et les droits de propriété intellectuelle associés aux contenus a∑ chés dans le logiciel Apple ou rendus accessibles via ce dernier sont la propriété de leur détenteur. Ces contenus sont susceptibles d’être protégés par des copyrights ou autres traités sur la propriété intellectuelle et peuvent êtres soumis à des conditions d’utilisation énoncées par la tierce partie les fournissant. La présente licence ne vous confère aucun droit d’utilisation pour ces contenus ni ne garantit la disponibilité dudit contenu.82 83 2. Utilisations permises de la licence et restrictions. A. Utilisation unique. Cette Licence vous autorise à installer, utiliser et exécuter un (1) seul exemplaire du logiciel Apple sur un seul ordinateur Apple à la fois. Vous acceptez de ne pas installer, utiliser ou exécuter le logiciel Apple sur un ordinateur n’étant pas de marque Apple et ne pas autoriser d’autres personnes à le faire. La licence n’autorise pas la présence du logiciel Apple sur plus d’un ordinateur à la fois ni sur un réseau où il peut être utilisé sur plusieurs ordinateurs à la fois. B. Paquet familial. Si vous avez acheté un Paquet Familial Mac OS X, cette Licence vous autorise à installer et à utiliser un (1) exemplaire du logiciel Apple sur un maximum de cinq (5) ordinateurs Apple à la fois à condition que ces ordinateurs soient situés dans le même foyer et soient utilisés par des personnes occupant ledit foyer. « Foyer » désigne une ou des personnes partageant le même logement, tel qu’un appartement, une maison, une maison mobile ou une copropriété et s’étend également aux étudiants résidant principalement dans le foyer en question mais vivant dans un campus situé dans un autre lieu. La Licence du Paquet Familial n’est pas applicable aux utilisateurs professionnels ou commerciaux. C. Vous êtes autorisé à e∂ ectuer une copie du logiciel Apple (à l’exception du code d’initialisation ROM et de tout autre programme interne Apple incorporé ou contenu dans le matériel Apple) lisible par ordinateur à des fi ns de sauvegarde uniquement, après y avoir intégré tous les avis concernant le copyright et autres avis de propriétaire présents sur la version originale. Le code d’initialisation ROM et le programme interne Apple ne sont fournis que dans le but d’être utilisés sur un matériel Apple et vous n’êtes pas autorisé à copier, à modifi er ou à redistribuer le code d’initialisation ROM ou le programme interne, en partie ou en totalité. D. Certains composants de ce logiciel Apple et des logiciels libres de tierce partie qui l’accompagnent ont été ou peuvent être mis à disposition par Apple sur son site web de logiciels libres (http://www.opensource.apple.com/, sous l’intitulé collectif « composants de logiciels libres »). Vous ne pouvez modifi er ou remplacer ces composants, qu’à condition : (i) que le logiciel Apple modifi é qui en résulte ne soit utilisé, au lieu du logiciel Apple non modifi é, que sur un seul ordinateur Apple ; et (ii) que vous respectiez par ailleurs les termes de cette licence et de toute autre clause régissant l’utilisation des composants de logiciels libres. Apple n’est nullement tenu d’assurer la mise à jour, l’entretien, la garantie, l’assistance technique ou autre, ou les services du logiciel Apple modifi é résultants. Vous consentez expressément qu’en cas de panne ou de dégâts sur le matériel Apple résultant de la modifi cation des composants de logiciels libres du logiciel Apple, ladite panne ou lesdits dégâts sont exclus des conditions de garantie du logiciel Apple. E. Apple fournit, au sein du paquet du logiciel Apple, l’accès à certains logiciels de tierce partie à titre de commodité. Dans la mesure où le logiciel Apple contient des logiciels de tierce partie, Apple n’a aucune obligation expresse ou implicite de fournir une quelconque assistance technique ou autre pour lesdits logiciels. Veuillez contacter directement le fabricant ou le revendeur approprié afi n d’obtenir une assistance technique et un service après-vente en lien avec ses logiciels et produits. F. Dans toute la mesure permise par les termes de licence applicables concernant l’usage des composants de logiciels libres et les dispositions légales applicables, vous ne pouvez copier, décompiler, procéder à l’ingénierie inverse, désassembler, modifi er ni créer des produits dérivés du logiciel Apple ou de toute partie de ce dernier. LE LOGICIEL APPLE N’EST PAS DESTINÉ À ÊTRE UTILISÉ DANS LE FONCTIONNEMENT D’INSTALLATIONS NUCLÉAIRES, DE SYSTÈMES DE NAVIGATION OU DE COMMUNICATION AÉRIENNES, DE SYSTÈMES DE CONTRÔLE DE TRAFIC AÉRIEN, D’APPAREILS DE SURVIE ARTIFICIELLE OU AUTRES ÉQUIPEMENTS DÈS LORS QU’UNE DÉFAILLANCE DU LOGICIEL APPLE POURRAIT PROVOQUER LA MORT OU DE GRAVES DOMMAGES CORPORELS OU ÉCOLOGIQUES. G. Si vous utilisez l’Assistant réglages/migration pour transférer le logiciel d’un ordinateur Apple vers un autre ordinateur Apple, veuillez noter que l’utilisation continue de la copie d’origine du logiciel peut être interdite une fois qu’une copie a été transférée sur un autre ordinateur, à moins que vous ne disposiez déjà d’une copie dudit logiciel fournie sous licence sur chaque ordinateur. Il est recommandé de consulter les contrats de licence de logiciel appropriés pour connaître les termes et conditions applicables. 3. Transfert. Vous ne pouvez louer, louer en crédit bail, prêter ni concéder des licences du logiciel Apple. Conformément aux restrictions ci-dessous, vous pouvez toutefois e∂ ectuer le transfert unique et permanent de tous vos droits sur le logiciel Apple à une autre partie, à condition : (a) que ce transfert comprenne la totalité du logiciel Apple, y compris la totalité de ses composants (excepté le code d’initialisation ROM et le programme interne), données d’origine, documents imprimés ainsi que la licence ; (b) que vous ne conserviez aucune copie du logiciel Apple, complète ou partielle, y compris toute copie stockée sur ordinateur ou toute autre unité de stockage ; et (c) que la partie bénéfi ciaire prenne connaissance et accepte les termes et conditions de la présente licence. Vous ne pouvez louer, louer en crédit bail, prêter, redistribuer, concéder ni transférer un logiciel Apple qui a été modifi é ou remplacé, conformément à la section 2D ci-dessus. Tous les composants du logiciel Apple sont fournis conjointement et ne peuvent être isolés pour être distribués comme application autonome. Le logiciel Apple fourni avec un matériel Apple particulier peut ne pas fonctionner sur un autre matériel Apple. Mises à jour : si une mise à jour de logiciel Apple remplace l’intégralité (installation complète) d’une version précédente de ce logiciel Apple pour laquelle une licence avait été accordée, vous n’êtes pas autorisé à utiliser les deux versions du logiciel Apple en même temps ni à les céder séparément. Vente interdite des copies et copies d’évaluation : nonobstant le contenu d’autres sections de la présente licence, les logiciels Apple ou ceux faisant l’objet d’une o∂ re promotionnelle ou ceux interdits à la vente ne peuvent s’utiliser qu’à des fi ns de démonstration, d’essai et d’évaluation. Ils ne peuvent être en aucun cas revendus ou transférés. Copies de restauration du système Apple : les CD ou DVD de restauration pouvant accompagner le paquet du matériel Apple ou fournis par Apple en relation avec un paquet contenant un matériel Apple, contiennent une 84 85 copie du logiciel Apple utilisé uniquement à des fi ns de diagnostic et de restauration. Ces CD et DVD peuvent être revendus ou transférés uniquement en tant que partie du paquet contenant le matériel Apple. Copies réservées à l’usage académique : si l’emballage d’origine de votre logiciel Apple porte une étiquette académique, ou si vous avez acquis le logiciel Apple à un tarif préférentiel destiné au milieu académique, vous devez répondre au profi l d’utilisateur fi nal éducatif éligible pour utiliser ce logiciel. Cette désignation regroupe les étudiants, les facultés, le personnel et l’administration d’un établissement ou d’une institution où est dispensé un enseignement (campus universitaire, école fondamentale publique ou privée, par exemple). 4. Accord relatif à l’utilisation des données. Vous acceptez qu’Apple ainsi que ses fi liales puissent rassembler et utiliser des informations techniques et a∂ érentes, incluant, sans s’y limiter, des informations techniques concernant votre ordinateur, votre système, vos logiciels et les périphériques. Ces informations sont recueillies régulièrement afi n de faciliter les o∂ res de mises à jour de logiciels, de support aux produits et de services divers proposées au client (le cas échéant) et relatives aux logiciels Apple, ainsi que pour vérifi er la conformité aux termes de la licence. Apple peut utiliser ces informations, en veillant à ce que l’identité du client ne soit pas dévoilée, afi n d’améliorer ses produits ou de proposer des services et des technologies au client. 5. Terme de la licence. Cette licence est d’application jusqu’à son terme. Vos droits découlant de cette licence prendront automatiquement fi n sans notifi cation de la part d’Apple Apple si vous ne vous conformez pas à l’une quelconque de ses dispositions. Dès l’expiration de cette licence, vous serez tenu de cesser toute utilisation du logiciel Apple et de détruire tous les exemplaires, complets ou partiels, dudit logiciel. 6. Garantie limitée des supports. Apple garantit les supports sur lesquels le logiciel Apple est enregistré contre tout vice de matériau et de main d’œuvre dans le cadre d’une utilisation normale, pendant une période de quatre-vingt-dix (90) jours à compter de la date d’achat initiale du produit. Votre seul recours, en vertu du présent article, se limite, et ceci à la discrétion d’Apple, soit au remboursement du prix du produit contenant le logiciel Apple, soit au remplacement du logiciel Apple, lorsqu’il est restitué à Apple ou à un représentant autorisé d’Apple avec une copie de la facture. CETTE GARANTIE LIMITÉE ET TOUTES GARANTIES IMPLICITES CONCERNANT LE SUPPORT, Y COMPRIS DE FAÇON NON LIMITATIVE LES GARANTIES IMPLICITES DE QUALITÉ MARCHANDE, DE QUALITÉ SATISFAISANTE ET D’ADÉQUATION À UN OBJECTIF PARTICULIER, SONT LIMITÉES À UNE DURÉE DE QUATRE-VINGT-DIX (90) JOURS À COMPTER DE LA DATE D’ACHAT INITIALE DU PRODUIT. CERTAINES LÉGISLATIONS NE PERMETTANT PAS DE LIMITER LA DURÉE D’UNE GARANTIE IMPLICITE, IL EST POSSIBLE QUE LA LIMITATION MENTIONNÉE CI-DESSUS NE VOUS CONCERNE PAS. CETTE LIMITATION DE GARANTIE TELLE QU’ELLE EST EXPRIMÉE CI-DESSUS EST LA SEULE GARANTIE QUI VOUS SOIT ACCORDÉE ET EXCLUT EXPRESSÉMENT L’APPLICATION DE TOUTE AUTRE GARANTIE (LE CAS ÉCHÉANT) DÉCOULANT DE TOUT DOCUMENT OU EMBALLAGE. CETTE GARANTIE LIMITÉE VOUS DONNE DES DROITS SPÉCIFIQUES. IL SE PEUT EN OUTRE QUE VOUS BÉNÉFICIEZ D’AUTRES DROITS QUI VARIENT SELON LES LÉGISLATIONS. 7. Exclusion de garanties. VOUS RECONNAISSEZ ET ADMETTEZ EXPRESSÉMENT QUE L’UTILISATION DU LOGICIEL APPLE EST À VOS RISQUES ET PÉRILS ET QUE LA TOTALITÉ DU RISQUE RELATIF À LA QUALITÉ, AUX PERFORMANCES, À L’EXACTITUDE ET AU MANIEMENT SATISFAISANTS REPOSE SUR VOUS. À L’EXCEPTION DE LA GARANTIE LIMITÉE DES SUPPORTS STIPULÉE CI-DESSUS ET DANS LES LIMITES MAXIMALES AUTORISÉES PAR LA LÉGISLATION EN VIGUEUR, LE LOGICIEL APPLE ET TOUT SERVICE RÉALISÉ OU FOURNI PAR LE LOGICIEL APPLE (« SERVICES ») SONT FOURNIS « TELS QUELS » AVEC TOUS SES DÉFAUTS ET SANS AUCUNE GARANTIE D’AUCUNE SORTE. APPLE ET LES CONCÉDANTS D’APPLE (DÉSIGNÉS COLLECTIVEMENT PAR L’EXPRESSION « APPLE » AUX FINS DES DISPOSITIONS DES PARAGRAPHES 7 ET 8) EXCLUENT PAR LA PRÉSENTE LICENCE LA TOTALITÉ DES GARANTIES ET CONDITIONS, EXPLICITES, TACITES OU LÉGALES, Y COMPRIS DE FAÇON NON LIMITATIVE LES GARANTIES ET/OU CONDITIONS IMPLICITES DE QUALITÉ MARCHANDE, DE QUALITÉ SATISFAISANTE, D’ADÉQUATION À UN OBJECTIF PARTICULIER, D’EXACTITUDE, DE SÉRÉNITÉ D’UTILISATION ET DE NON EMPIÉTEMENT SUR LES DROITS DE TIERCES PARTIES, LE TOUT À L’ÉGARD DE TOUT SERVICE ET DU LOGICIEL APPLE. APPLE NE GARANTIT NULLEMENT L’ABSENCE DE PERTURBATIONS LORS DE VOTRE UTILISATION DU LOGICIEL APPLE, QUE LES FONCTIONS CONTENUES DANS LE LOGICIEL APPLE OU QUE LES SERVICES RÉALISÉS OU FOURNIS PAR LEDIT LOGICIEL CORRESPONDRONT À VOS BESOINS, QUE LE FONCTIONNEMENT DES SERVICES OU DU LOGICIEL APPLE SERA ININTERROMPU OU EXEMPT D’ERREUR, QUE LES SERVICES OU LE LOGICIEL APPLE SERONT COMPATIBLES AVEC LES LOGICIELS DE TIERCE PARTIE OU QUE TOUT DÉFAUT DES SERVICES OU DU LOGICIEL APPLE SERA CORRIGÉ. AUCUNE INFORMATION NI AUCUN CONSEIL COMMUNIQUÉS VERBALEMENT OU PAR ÉCRIT PAR APPLE OU PAR L’UN DE SES REPRÉSENTANTS AUTORISÉS NE POURRA CONSTITUER UNE GARANTIE. SI LES SERVICES OU LE LOGICIEL APPLE S’AVÉRAIENT DÉFECTUEUX, VOUS ASSUMERIEZ SEUL LE COÛT TOTAL DE TOUTE RÉVISION, RÉPARATION OU RECTIFICATION NÉCESSAIRES. CERTAINES LÉGISLATIONS NE PERMETTANT NI L’EXCLUSION DE GARANTIES IMPLICITES, NI LES RESTRICTIONS AUX DROITS EN VIGUEUR DES CONSOMMATEURS, IL EST POSSIBLE QUE L’EXCLUSION ET LES LIMITES MENTIONNÉES CI-DESSUS NE VOUS CONCERNENT PAS. Le logiciel Apple référence, a∑ che, fournit et renvoie automatiquement à des services web, des sites et des informations d’origine globale se trouvant sur Internet. Apple n’exerçant aucun contrôle sur ces sites et ces informations, il ne garantit nullement, notamment, (a) la précision, la disponibilité, la succession, la totalité, la validité, le contenu ou la qualité de ces sites et de ces informations, ou (b) qu’une recherche e∂ ectuée via le logiciel Apple ne mène vers des contenus imprévus ou discutables. Certains contenus disponibles sur Internet étant destinés à un public de plus de 18 ans ou étant de nature à heurter la sensibilité de certains utilisateurs de moins de 18 ans, toute recherche ou saisie d’une URL particulière avec le logiciel Apple peut automatiquement et involontairement générer des liens ou des références à des contenus à caractère discutable. En utilisant le logiciel Apple vous reconnaissez qu’Apple n’est ni responsable ni garant d’aucun site ni d’aucune information a∑ chés ou rendus accessibles par le logiciel Apple, ni d’aucun service web réalisé par le logiciel Apple en lien avec ces sites ou ces informations. Apple, ses dirigeants, a∑ liés et fi liales ne peuvent en aucun cas, directement ou indirectement, être tenus responsables envers vous ou tout autre 86 87 personne du contenu auquel vous accédez en utilisant le logiciel Apple, ni d’aucune inexactitude, erreur ou omission de ce contenu. Les informations fi nancières apparaissant dans le logiciel Apple ne sont inclues qu’à titre d’information d’ordre général et ne sauraient être utilisées sous forme de conseil en placement. Avant d’exécuter toute transaction sécurisée basée sur les informations obtenues par le biais du logiciel Apple, vous devriez consulter un professionnel fi nancier. Ni Apple ni aucun de ses fournisseurs de contenu garantit l’exactitude, l’intégralité ou l’actualité des informations sur les titres boursiers apparaissant dans le logiciel Apple. Il se peut que le logiciel Apple soit utilisé pour proposer des services de traduction automatisée. Puisque ce type de traduction est accompli par des outils logiciels et ne met en œuvre aucune intervention ou vérifi cation humaine, il est déconseillé de se fi er à ces traductions où la précision est primordiale. Les fonctions de sauvegarde réalisées par le logiciel Apple sont uniquement e∂ ectuées à certains moments et sont soumises à des restrictions telles que la capacité de stockage du lecteur. Apple et ses concédants de licence se réservent le droit de modifi er, de suspendre, de supprimer ou de désactiver l’accès à tout Service, à tout moment et sans préavis. En aucun cas Apple ne sera tenu responsable de la suppression ou de la désactivation de l’accès auxdits Services. Apple peut également imposer des restrictions quant à l’utilisation ou l’accès à certains Services, en toutes circonstances, sans préavis et sans être en aucun cas responsable. 8. Limitation de responsabilité. DANS LA MESURE OÙ LA LÉGISLATION NE L’INTERDIT PAS, EN AUCUN CAS APPLE NE SERA RESPONSABLE DE DOMMAGE CORPOREL NI DE QUELCONQUE DOMMAGE ACCIDENTEL, SPÉCIAL, INDIRECT OU ACCESSOIRE, Y COMPRIS DE FAÇON NON LIMITATIVE, LES DOMMAGES DUS AUX PERTES DE BÉNÉFICES, PERTES DE DONNÉES, INTERRUPTION DES ACTIVITÉS OU TOUT AUTRE DOMMAGE COMMERCIAL OU PERTE COMMERCIALE RÉSULTANT DE OU RELATIFS À VOTRE UTILISATION OU VOTRE INAPTITUDE À UTILISER LE LOGICIEL APPLE, QUELLE QU’EN SOIT LA CAUSE, SANS TENIR COMPTE DE LA THÉORIE DE LA RESPONSABILITÉ (QUE CE SOIT POUR RUPTURE DE CONTRAT, EN RESPONSABILITÉ CIVILE, OU AUTRE) ET MÊME SI APPLE A ÉTÉ INFORMÉ DE LA POSSIBILITÉ DE TELS DOMMAGES. CERTAINES JURIDICTIONS NE PERMETTANT PAS LA LIMITATION DE RESPONSABILITÉ POUR DOMMAGES PERSONNELS, INDIRECTS OU ACCESSOIRES, IL EST POSSIBLE QUE CETTE LIMITATION NE VOUS CONCERNE PAS. La responsabilité totale d’Apple envers vous au titre de tout dommage (en dehors de ce que la législation pourrait exiger dans les cas impliquant une blessure) n’excédera en aucun cas la somme de cinquante dollars (50 $). Les limitations susdites s’appliqueront même si le recours indiqué ci-dessus fait défaut à sa vocation essentielle. 9. Certifi cats numériques. Général. Les logiciels Apple permettent d’accepter des certifi cats numériques émis soit par Apple soit par des tiers. VOUS ÊTES SEUL RESPONSABLE DE VOTRE DÉCISION DE FAIRE CONFIANCE OU PAS À UN CERTIFICAT, QU’IL PROVIENNE D’APPLE OU D’UN TIERS. L’UTILISATION DE CERTIFICATS NUMÉRIQUES EST À VOTRE PROPRE RISQUE. APPLE NE DONNE AUCUNE GARANTIE OU REPRÉSENTATION, EXPRESSE OU IMPLICITE, CONCERNANT LA QUALITÉ MARCHANDE OU L’ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER, LA PRÉCISION, LA SÉCURITÉ OU LA NON VIOLATION DES DROITS DE TIERS EN CE QUI CONCERNE LES CERTIFICATS NUMÉRIQUES. Vous acceptez que (a) vous ne falsifi erez ni abuserez d’aucun certifi cat ; (b) vous utiliserez les certifi cats numériques seulement à des fi ns légales et en accord avec la Politique de certifi cat applicable, la Déclaration de pratique de certifi cation ou autres divulgations de pratiques commerciales en accord avec l’Autorité de certifi cation ; (c) vous êtes seul responsable d’empêcher qu’un utilisateur non autorisé utilise vos certifi cats numériques ; et (d) vous refuserez tout certifi cat dont la fi abilité n’est pas garantie. Utilisation des certifi cats numériques avec iChat. Les logiciels Apple vous permettent de crypter vos communications iChat. Cette fonctionnalité utilise les certifi cats numériques pour vérifi er que votre conversation iChat provient du nom de contact iChat qui apparaît dans la fenêtre iChat, ainsi que pour crypter et décrypter la conversation. Elle ne permet pas de vérifi er l’identité de la personne qui utilise ce nom de contact. Apple n’o∂ re aucune garantie quant au piratage et aux intrusions dans la conversation. L’UTILISATION QUE VOUS FAITES DE CETTE FONCTIONNALITÉ EST À VOTRE PROPRE RISQUE. APPLE NE DONNE AUCUNE GARANTIE OU REPRÉSENTATION, EXPRESSE OU IMPLICITE, CONCERNANT LA QUALITÉ MARCHANDE OU L’ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER, LA PRÉCISION, LA SÉCURITÉ OU LA NON VIOLATION DES DROITS DE TIERS EN CE QUI CONCERNE LES CERTIFICATS NUMÉRIQUES ET/OU LE CRYPTAGE DANS ICHAT. En utilisant les logiciels Apple, vous acceptez que (a) vous n’entreprendrez aucune action pouvant interférer avec le fonctionnement normal des certifi cats numériques ou le cryptage utilisé dans une session iChat et que vous ne falsifi erez pas le certifi cat numérique utilisé pour valider un nom de contact ; (b) vous utiliserez la fonction de cryptage d’iChat uniquement à des fi ns légales ; (c) vous êtes seul responsable d’empêcher qu’un utilisateur non autorisé ait accès à tout certifi cat ou clé privée mémorisés sur votre ordinateur ; et (d) vous refuserez tout certifi cat dont la fi abilité n’est pas garantie. La Politique de certifi cation et la Déclaration de pratique de certifi cation d’Apple sont disponibles sur : http://www.apple.com/certifi cateauthority. 10. Contrôle des exportations. Vous ne pouvez utiliser, exporter ou réexporter le logiciel Apple que conformément à la législation des États-Unis et à la législation du pays dans lequel vous avez acquis le logiciel Apple. En particulier, mais sans limitation, le logiciel Apple ne peut être exporté ni réexporté (a) vers tout pays soumis à embargo des États-Unis ou (b) à toute personne fi gurant sur la liste « Specially Designated Nationals » du Ministère des Finances des États-Unis ou sur les listes « Denied Persons » ou « Denied Entity » du Ministère du Commerce des États-Unis. En utilisant le logiciel Apple, vous déclarez et garantissez n’être pas situé dans un de ces pays ou inscrit sur les listes mentionnées ci-dessus. Vous acceptez également de ne pas utiliser les logiciels Apple à des fi ns non autorisées par la législation des États-Unis, y compris, et sans aucune limitation, le développement, la conception, la fabrication ou la production d’éléments nucléaires, de missiles ou d’armes chimiques ou biologiques. 11. Gouvernement des États-Unis. Le logiciel et la documentation constituent des « Commercial Items » (éléments commerciaux), tel que ce terme est défi ni dans la clause 48 C.F.R. (Code of Federal Rules) §2.101, consistant en « Commercial Computer Software » (logiciel) et « Commercial Computer Software 88 89 Documentation » (documentation), tels que ces termes sont utilisés dans les clauses 48 C.F.R. §12.212 ou 48 C.F.R. §227.7202. Conformément à la clause 48 C.F.R. §12.212 ou 48 C.F.R. §227.7202-1 à 227.7202-4, le « Commercial Computer Software » et le « Commercial Computer Software Documentation » sont fournis sous licence au gouvernement des États-Unis (a) uniquement comme « Commercial Items » et (b) uniquement accompagnés des droits octroyés à tous les autres utilisateurs conformément aux termes et conditions ci-inclus. Droits non publiés réservés en vertu de la législation des droits d’auteur en vigueur aux États-Unis. 12. Loi applicable et divisibilité du contrat. Cette licence sera régie et interprétée en conformité avec la législation de l’état de Californie, telle qu’elle s’applique aux accords conclus et réalisés entièrement en Californie entre résidents californiens. Cette licence ne sera pas régie par la convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de biens, dont l’application est expressément exclue. Si pour une raison quelconque un tribunal ayant juridiction juge qu’une disposition de la présente licence est inapplicable, en totalité ou en partie, les autres dispositions de la présente licence resteront entièrement applicables. 13. Accord complet. Cette licence constitue l’intégralité de l’accord entre les parties quant à l’utilisation du logiciel Apple objet de la présente licence, et remplace toutes les propositions ou accords antérieurs ou actuels, écrits ou verbaux, à ce sujet. Aucun amendement ni aucune modifi cation de cette licence ne prendront e∂ et à moins d’être stipulés par écrit et signés par un représentant dûment agréé d’Apple. Toute traduction de la présente licence est e∂ ectuée pour des besoins locaux. En cas de litige entre la version anglaise et toute autre version, seule la version anglaise sera d’application. 14. Mentions concernant les tierces parties. A. Certaines portions du logiciel Apple utilisent ou comportent des logiciels de tierces parties et des mentions concernant les droits d’auteurs. Les remerciements, les termes des licences et les exclusions de garanties des dits éléments fi gurent dans la documentation électronique du logiciel Apple, et l’utilisation de ces données est dictée par leurs conditions respectives. B. Certaines bibliothèques de logiciels et autres logiciels de tierce partie inclus avec le logiciel Apple sont des logiciels gratuits dont la licence est régie par les termes de la licence GPL (General Public License) de GNU ou de la licence bibliothèque/LGPL (Lesser General Public License), le cas échéant. Il est possible d’obtenir, par simple demande écrite à Apple, une copie électronique du code source du logiciel libre, selon les termes de la licence GPL ou LGPL sans aucun frais, à l’exception de ceux de support, d’envoi et de traitement. Le logiciel GPL/LGPL est distribué dans un but utilitaire, mais SANS AUCUNE GARANTIE, pas même la garantie implicite de QUALITÉ MARCHANDE ou D’APTITUDE À UNE FIN SPÉCIFIQUE. Une copie des licences GPL et LGPL est fournie avec le logiciel Apple. C. Le logiciel Apple comprend certains logiciels soumis aux termes de la licence IBM Public License Version 1.0 (IPL) ou de la licence Common Public License Version 1.0 (CPL). Une copie du code source du logiciel sous licence IPL et CPL est disponible dans le dépôt (repository) Open Source d’Apple. Consultez le site web Open Source d’Apple à l’adresse pour en savoir plus sur l’obtention du code source. LE LOGICIEL IPL ET CPL EST FOURNI « EN L’ÉTAT », SANS AUCUNE GARANTIE NI CONDITION D’AUCUNE SORTE, EXPRESSE OU TACITE, Y COMPRIS, SANS AUCUNE LIMITATION, TOUTE GARANTIE OU CONDITION DE TITRE, DE NON-CONTREFAÇON, DE QUALITÉ MARCHANDE OU D’APTITUDE À UNE UTILISATION PARTICULIÈRE. NI APPLE, NI IBM, NI AUCUNE DES PARTIES AYANT CONTRIBUÉ AU LOGICIEL IPL ET CPL NE SERONT EN AUCUN CAS ENGAGÉS POUR TOUS DOMMAGES DIRECTS, INDIRECTS, ACCESSOIRES, SPÉCIAUX, EXEMPLAIRES OU CONSÉCUTIFS (Y COMPRIS, SANS S’Y LIMITER, LES BÉNÉFICES MANQUÉS), QUELLE QU’EN SOIT LA RAISON OU TOUTE THÉORIE DE RESPONSABILITÉ, PAR CONTRAT, STRICTE RESPONSABILITÉ OU RESPONSABILITÉ EN CAS DE PRÉJUDICE (Y COMPRIS EN CAS DE NÉGLIGENCE), ET DÉCOULANT DE L’UTILISATION OU DE LA DISTRIBUTION DU LOGICIEL IPL ET CPL OU DE L’EXERCICE DES DROITS CITÉS PLUS BAS, MÊME APRÈS AVERTISSEMENT DE LA POSSIBILITÉ DE CES DOMMAGES. D. Avis MPEG-2. Si le logiciel Apple contient des fonctionnalités MPEG-2, la clause ci-dessous est applicable : TOUT USAGE DE CE PRODUIT POUR D’AUTRES FINS QU’UNE UTILISATION PERSONNELLE EN ACCORD AVEC LA NORME MPEG-2 D’ENCODAGE D’INFORMATIONS VIDÉO POUR CRÉER DES PRODUITS PRÊTS À L’EMPLOI EST EXPRESSÉMENT INTERDIT SANS LICENCE RESPECTANT LES BREVETS APPLICABLES DU PORTEFEUILLE DE BREVETS MPEG-2, DISPONIBLE AUPRÈS DE : MPEG LA, L.L.C, 250 STEELE STREET, SUITE 300, DENVER, COLORADO 80206. E. Utilisation du MPEG-4. La licence de ce produit vous est concédée d’après les termes de la licence du portefeuille de brevets de MPEG-4 Systems pour l’encodage selon la norme des systèmes MPEG-4. Une licence additionnelle et le paiement d’une redevance sont toutefois nécessaires pour l’encodage (i) de données stockées ou dupliquées dans un média physique payé titre par titre et/ou (ii) de données payées titre par titre et transmises à un utilisateur fi nal pour un stockage et/ou une utilisation permanent(e)s. Vous pouvez vous procurer cette licence additionnelle auprès de MPEG LA, LLC. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site http://www.mpegla.com (en anglais). La licence de ce produit vous est concédée d’après les termes de la licence du portefeuille de brevets de MPEG- 4 Visual dans le cadre d’une utilisation privée à but non commercial par un consommateur pour (i) l’encodage de vidéo selon la norme MPEG-4 Visual (« Vidéo au format MPEG-4 ») et/ou (ii) le décodage de vidéo MPEG-4 encodée par un consommateur engagé dans une activité privée à but non commercial et/ou obtenue d’un fournisseur vidéo sous licence de MPEG LA pour distribuer de la vidéo au format MPEG-4. Aucune licence ne saurait être accordée ou être considérée comme implicite pour toute autre utilisation. Des informations complémentaires sur l’utilisation à des fi ns promotionnelles, internes et commerciales et sur l’attribution de licence dans de tels cas sont disponibles auprès de MPEG LA, LLC. Rendez-vous sur le site http://www.mpegla.com (en anglais). Pour obtenir les réponses aux questions fréquemment posées au sujet des frais répondant à la licence du portefeuille de brevets de la norme Visual de MPEG LA, consultez le site www. apple.com/mpeg4 (en anglais) ou www.apple.com/quicktime/products/qt/faq.html (également en anglais).90 F. Notifi cation relative au H.264/AVC. Dans la mesure où les logiciels Apple incluent la fonctionnalité de décodage et/ou d’encodage AVC, l’usage commercial de H.264/AVC requiert une concession de licence complémentaire et la disposition suivante s’applique : LA PRÉSENTE LICENCE POUR LA FONCTIONNALITÉ AVC DE CE PRODUIT N’EST ACCORDÉE QUE DANS LE CADRE D’UN USAGE PERSONNEL ET NON COMMERCIAL D’UN CONSOMMATEUR POUR (i) ENCODER DE LA VIDÉO SELON LES NORMES D’ENCODAGE AVC (« AVC VIDÉO ») ET/OU (ii) DÉCODER DE LA VIDÉO AVC ENCODÉE PAR UN CONSOMMATEUR DANS LE CADRE D’UNE ACTIVITÉ PERSONNELLE ET NON COMMERCIALE ET/OU DE LA VIDÉO AVC PROVENANT D’UN FOURNISSEUR VIDÉO AUTORISÉ À FOURNIR DE LA VIDÉO AVC. LES INFORMATIONS RELATIVES AUX AUTRES USAGES ET LICENCES SONT DISPONIBLES AUPRÈS DE MPEG LA L.L.C. CONSULTEZ LE SITE HTTP://WWW.MPEGLA.COM. G. Avis AMR. La fonctionnalité de codage et décodage Adaptive Multi-Rate (« AMR ») de ce produit ne fait pas l’objet d’une licence permettant d’e∂ ectuer des appels depuis ou sur un téléphone portable, ou permettant son utilisation sur n’importe quel produit de téléphonie conçu selon l’architecture QuickTime pour la plateforme Windows. La fonctionnalité de codage et décodage AMR de ce produit ne fait pas l’objet d’une licence pour l’utilisation au sein d’une infrastructure de communication cellulaire telle que les stations de base, les contrôleurs de station de base ou de réseau radio, les centrales téléphoniques et les réseaux commutés publics. H. Avis FAA. Les données provenant de National Airspace System Status Information (informations d’état du système aérien national) et du projet Aircraft Situation Display (suivi des vols dans l’espace aérien), a∑ chées dans le logiciel Apple, sont générées par la Federal Aviation Administration, FAA. Vous acceptez de ne pas redistribuer de données concernant les vols sans l’accort préalable écrit de la FAA. La FAA et Apple refusent toute garantie, exprimée ou implicite (y compris les garanties de qualité marchande et d’adéquation à un usage particulier), quant à l’utilisation et à l’authenticité des données sur les vols. Vous acceptez que la FAA et Apple ne peuvent être responsables, aussi bien collectivement qu’individuellement, de toute perte, dommage, plainte, responsabilité, remboursement ou pénalité, ni même de tout dommage indirect, spécial, secondaire, accessoire ou conséquent dérivant de l’utilisation de ces données. Le logiciel Apple n’est ni parrainé ni endossé par la FAA. La FAA n’est pas responsable des problèmes techniques ou liés au système, et vous ne devez pas contacter la FAA au sujet de tels problèmes ou de problèmes liés au trafi c aérien opérationnel. I. Utilisation des profi ls de couleur Adobe. Vous pouvez utiliser le logiciel Adobe Color Profi le fourni avec le logiciel Apple Software conformément à cette licence, mais Adobe n’est pas tenu de fournir le support pour les profi ls de couleur ci-dessous, notamment les mises à jour ou les prochaines versions des profi ls ou de tout autre élément. En plus des dispositions présentées dans les sections 7 et 8 ci-dessus, ADOBE NE SERA EN AUCUN CAS RESPONSABLE DES ÉVENTUELS DOMMAGES, RÉCLAMATIONS OU FRAIS DONT VOUS POUVEZ FAIRE L’OBJET. Le logiciel de profi ls de couleur Adobe qui est fourni avec le logiciel Apple peut également être téléchargé à l’adresse www.adobe.com. EA0390 Révisé le 14 août 2007 iPod USB Power AdapterEnglish 3 iPod USB Power Adapter The iPod USB Power Adapter is for use with iPod shuffle, and with all iPods with Dock Connectors. Note: Your power adapter may look different from the one pictured here. Connect your iPod to the power adapter using the USB cable that came with your iPod. If you have an original iPod shuffle, you can connect it directly to the power adapter. Then extend the electrical prongs (if necessary) and plug the adapter into an electrical outlet to charge the iPod battery. AC plug adapter iPod USB Power Adapter USB cable that came with your iPod4 English You can also connect the power adapter to an iPod Dock and place iPod in the Dock. For information on charging times, see the manual that came with your iPod. Important: If your power adapter has retractable prongs, be sure to extend them completely before you plug the adapter into the outlet. Safety The only way to shut off power to your power adapter completely is to disconnect it from the power source. Always leave space around your power adapter. Don’t use it in a location where airflow around the power adapter is obstructed, such as a bookcase. When connecting or disconnecting your power adapter, always hold it by its sides. Keep your fingers away from the metal part of the plug. Before connecting the USB cable to the power adapter, make sure there are no foreign objects inside the power adapter’s USB port. The power adapter is a high-voltage component and should not be opened for any reason, even when iPod is off.English 5 Never force a connector into the power adapter USB port. If the connector and port do not join with reasonable ease, make sure that the connector matches the port and that you have positioned the connector correctly in relation to the port. Keep your power adapter away from sources of liquid, such as drinks, washbasins, bathtubs, shower stalls, rain, and so on. Take care not to spill any food or liquid on the power adapter. If you do, unplug the power adapter before cleaning up the spill. In case of a spill, you may have to send your equipment to Apple for service. Do not attempt to open your power adapter or disassemble it. You run the risk of electric shock and voiding the limited warranty. No user-serviceable parts are inside. If the power adapter appears to be damaged or does not function properly, go to www.apple.com/support for instructions on how to obtain warranty service. Specifications Input: AC 100-240 volts (V), 50/60 hertz (Hz) Output: DC 5V, 1 A678Français 9 Adaptateur secteur USB iPod Power Adapter L’adaptateur secteur de l’iPod USB Power Adapter est à utiliser avec l’iPod shuffle ou tout autre iPod muni du connecteur Dock. Remarque : votre adaptateur secteur peut être différent de celui illustré ci-dessus. Branchez votre iPod à l’adaptateur secteur grâce au câble USB fourni avec votre iPod. Si vous disposez du tout premier iPod shuffle, vous pouvez le brancher directement à l’adaptateur. Adaptateur CA Adaptateur secteur USB iPod Power Adapter Câble USB fourni avec votre iPod10 Français Étendez ensuite les broches électriques (si besoin), puis branchez l’adaptateur à une prise électrique afin de recharger la batterie de l’iPod. Vous pouvez aussi placer votre iPod sur son socle iPod Dock et brancher ce dernier à l’adaptateur secteur. Pour de plus amples informations sur les temps de charge de la batterie, reportez-vous au manuel fourni avec votre iPod. Important : si votre adaptateur secteur est doté de broches électriques à enrouleur, assurezvous de les étendre au maximum avant de brancher l’adaptateur sur la prise. Sécurité Le seul moyen de couper complètement le courant de votre adaptateur secteur est de le débrancher de sa source électrique. Gardez toujours un peu d’espace autour de votre adaptateur secteur. Ne l’utilisez pas dans un endroit où l’air ne circule pas autour de l’adaptateur, comme c’est le cas dans une bibliothèque.Français 11 Lorsque vous branchez ou débranchez votre adaptateur secteur, tenez-le toujours par ses côtés. Ne touchez pas la partie en métal de la prise. Avant de brancher le câble USB à l’adaptateur secteur, assurez-vous qu’aucun objet n’est logé dans le port USB de ce dernier. L’adaptateur secteur est un composant à haut voltage et ne doit en aucun cas être ouvert, même si l’iPod est éteint. Ne forcez jamais de connecteur à entrer dans le port USB de l’adaptateur. Si le connecteur et le port ne s’adaptent pas relativement facilement, assurez-vous qu’ils sont bien prévus pour se brancher ensemble et que vous avez positionné correctement le connecteur par rapport au port. Éloignez l’adaptateur secteur des liquides et sources de liquides, tels que les boissons, les lavabos, les baignoires, les blocs de douche, la pluie, etc.12 Français Prenez garde de ne pas faire tomber de nourriture ou de liquide sur l’adaptateur secteur. Si le cas se présente, débranchez l’adaptateur secteur avant de l’essuyer. Si vous renversez quelque chose dessus, il peut s’avérer nécessaire de renvoyer votre équipement à Apple pour le faire réviser. N’essayez pas d’ouvrir ou de démonter votre adaptateur secteur. Vous risquez de recevoir une décharge électrique et d’annuler la garantie limitée. L’appareil ne contient pas de pièces pouvant être réparées par l’utilisateur. Si l’adaptateur secteur semble endommagé ou ne fonctionne pas correctement, rendezvous sur le site www.apple.com/fr/support pour connaître les conditions de réparation dans le cadre de la garantie. Spécifications Entrée : CA 100-240 volts (V), 50/60 hertz (Hz) Sortie : CC 5V, 1 ADeutsch 13 iPod USB Power Adapter (Netzteil) Der iPod USB Power Adapter (Netzteil) kann mit dem iPod shuffle und allen iPod Playern mit Dock Connector verwendet werden. Hinweis: Ihr Netzteil sieht möglicherweise anders als hier dargestellt aus. Schließen Sie den iPod mit dem mitgelieferten USB-Kabel an das Netzteil an. Wenn Sie einen original iPod shuffle besitzen, können Sie diesen direkt an das Netzteil anschließen. Netzteilstecker iPod USB Power Adapter (Netzteil) Mit dem iPod geliefertes USB-Kabel14 Deutsch Klappen Sie dann die Steckerstifte (falls erforderlich) heraus und schließen Sie das Netzteil an eine Steckdose an, um die iPod Batterie zu laden. Sie können das Netzteil auch mit einem iPod Dock verbinden und den iPod in das Dock stellen. Informationen zu Ladezeiten finden Sie im Handbuch, das Sie mit Ihrem iPod erhalten haben. Wichtig: Wenn Ihr Netzteil herausklappbare Steckerstifte besitzt, stellen Sie sicher, dass Sie diese vollständig herausgeklappt haben, bevor Sie das Netzteil an die Steckdose anschließen. Sicherheit Die einzige Möglichkeit, die Stromzufuhr zum Netzteil komplett zu unterbrechen, besteht darin, das Kabel des Netzteils vom Stromnetz zu trennen. Achten Sie darauf, dass um das Netzteil ausreichend Freiraum vorhanden ist. Verwenden Sie es nur in Umgebungen, in denen eine ausreichende Luftzirkulation gewährleistet ist. Verwenden Sie es zum Beispiel nicht in einem Aktenkoffer oder Ähnlichem.Deutsch 15 Halten Sie das Netzteil an den Seiten, wenn Sie es vom Stromnetz trennen oder daran anschließen. Achten Sie darauf, die Metallstifte des Steckers nicht zu berühren. Stellen Sie vor dem Anschließen des USBKabels an das Netzteil sicher, dass sich keine Fremdkörper im USB-Anschluss des Netzteils befinden. Bei dem Netzteil handelt es sich um ein Hochspannungsbauteil, das unter keinen Umständen geöffnet werden darf, auch dann nicht, wenn der iPod ausgeschaltet ist. Versuchen Sie niemals, einen Stecker mit Gewalt an den USB-Anschluss des Netzteils anzuschließen. Wenn sich der Stecker nicht relativ einfach mit dem Netzteil verbinden lässt, vergewissern Sie sich, dass der Stecker zum Anschluss passt und Sie den Stecker wie erforderlich mit dem Anschluss ausgerichtet haben. Schützen Sie Ihr Netzteil vor Feuchtigkeit und Witterungseinflüssen. Legen Sie es nicht in der Nähe von Getränken, Waschbecken, Bade- und Duschwannen und anderen Feuchtigkeitsquellen ab.16 Deutsch Achten Sie darauf, dass das Netzteil nicht durch Speisereste oder Flüssigkeiten verunreinigt wird. Wenn dies doch einmal passiert, trennen Sie das Netzteil vom Stromnetz, bevor Sie es reinigen. Unter Umständen ist es erforderlich, Ihre Geräte an Apple zur Wartung zu senden. Versuchen Sie keinesfalls, das Netzteil zu öffnen oder auseinander zu bauen. Dabei kann es zu einem Kurzschluss kommen, und Sie riskieren den Verlust des Garantieanspruchs. Im Innern des Gerätes befinden sich keine Komponenten, die vom Benutzer gewartet werden können. Wenn das Netzteil beschädigt ist oder nicht korrekt funktioniert, finden Sie Näheres zu Ihren Garantieansprüchen und zu Service und Support unter folgender Adresse: www.apple.com/de/support. Technische Daten Eingangsleistung: 100 - 240 V Wechselstrom, 50/60 Hz Ausgangsleistung: 5 V Gleichstrom, 1,0 A17 Disposal and Recycling Information When this product has reached the end of its useful life, please dispose of it according to your local environmental laws and guidelines. For information about Apple’s recycling program, go to www.apple.com/environment/summary.html. European Union—Disposal Information: The symbol above means that according to local laws and regulations your product should be disposed of separately from household waste. When this product reaches its end of life, take it to a collection point designated by local authorities. Some collection points accept products for free. The separate collection and recycling of your product at the time of disposal will help conserve natural resources and ensure that it is recycled in a manner that protects human health and the environment.18 Union Européenne : informations sur l’élimination Le symbole ci-dessus signifie que vous devez vous débarasser de votre produit sans le mélanger avec les ordures ménagères, selon les normes et la législation de votre pays. Lorsque ce produit n’est plus utilisable, portez-le dans un centre de traitement des déchets agréé par les autorités locales. Certains centres acceptent les produits gratuitement. Le traitement et le recyclage séparé de votre produit lors de son élimination aideront à préserver les ressources naturelles et à protéger l’environnement et la santé des êtres humains. Europäische Union – Informationen zur Entsorgung Das Symbol oben bedeutet, dass dieses Produkt entsprechend den geltenden gesetzlichen Vorschriften und getrennt vom Hausmüll entsorgt werden muss. Geben Sie dieses Produkt zur Entsorgung bei einer offiziellen Sammelstelle ab. Bei einigen Sammelstellen können Produkte zur Entsorgung unentgeltlich abgegeben werden. Durch das separate Sammeln und Recycling werden die natürlichen Ressourcen geschont und es ist sichergestellt, dass beim Recycling des Produkts alle Bestimmungen zum Schutz von Gesundheit und Umwelt beachtet werden.19 Unione Europea: informazioni per l’eliminazione Questo simbolo significa che, in base alle leggi e alle norme locali, il prodotto dovrebbe essere eliminato separatamente dai rifiuti casalinghi. Quando il prodotto diventa inutilizzabile, portarlo nel punto di raccolta stabilito dalle autorità locali. Alcuni punti di raccolta accettano i prodotti gratuitamente. La raccolta separata e il riciclaggio del prodotto al momento dell’eliminazione aiutano a conservare le risorse naturali e assicurano che venga riciclato in maniera tale da salvaguardare la salute umana e l’ambiente. Europeiska unionen – uttjänta produkter Symbolen ovan betyder att produkten enligt lokala lagar och bestämmelser inte får kastas tillsammans med hushållsavfallet. När produkten har tjänat ut måste den tas till en återvinningsstation som utsetts av lokala myndigheter. Vissa återvinningsstationer tar kostnadsfritt hand om uttjänta produkter. Genom att låta den uttjänta produkten tas om hand för återvinning hjälper du till att spara naturresurser och skydda hälsa och miljö.Apple and the Environment At Apple, we recognize our responsibility to minimize the environmental impacts of our operations and products. For more information, go to www.apple.com/environment/summary.html. www.apple.com/ipod/support © 2006 Apple Computer, Inc. All rights reserved. Apple, the Apple logo, and iPod are trademarks of Apple Computer, Inc., registered in the U.S. and other countries. Shuffle is a trademark of Apple Computer, Inc. 0Z034-3775-A Printed in XXXX Feuille d’opérations de Mac OS X Server Les réglages du serveur suivant sont indiqués dans les tableaux ci-dessous : Serveur : Élément Description Vos informations Identité du serveur distant pour l’installation et la configuration Pour l’installation et la configuration interactives d’un serveur distant sur le sous-réseau local, l’une de ces valeurs du serveur : - Adresse IP au format IPv4 (000.000.000.000). - Nom d’hôte (serveur.exemple.com). - Adresse MAC (00:03:93:71:26:52). Pour les installations et configurations à partir de la ligne de commande ou d’un sous-réseau distant, l’adresse IP du serveur cible au format IPv4. Mot de passe prédéfini (pour l’installation et la configuration à distance) Les 8 premiers chiffres du numéro de série du serveur cible, imprimé sur l’étiquette collée sur l’ordinateur. Pour les anciens ordinateurs ne portant pas ce type de numéro, tapez 12345678. Type d’installation Mise à niveau à partir de la version 10.3.9 ou 10.2.8, installation complète sans formatage de disque ou installation spéciale. Le volume (partition) cible est effacé lorsque vous effectuez une nouvelle installation. Disque ou partition cible Nom du disque ou de la partition (volume) cible. Format de disque (lorsque l’effacement du disque est validé) Format du disque cible. Dans la plupart des cas, utilisez Mac OS Étendu (journalisé). Vous pouvez également utiliser Mac OS Étendu. N’utilisez pas système de fichiers UNIX ou tout autre format sensible à la casse. Partitionnement de disque (lorsque l’effacement du disque est validé) Indiquez si vous souhaitez partitionner le disque cible. La taille minimum recommandée d’une partition de disque cible est de 10 Go.2 Mise en miroir RAID (lorsque l’effacement du disque est validé et que vous disposez d’un deuxième disque physique sur le serveur cible) Indiquez si vous souhaitez configurer la mise en miroir RAID. Le deuxième disque est utilisé automatiquement si le disque principal n’est pas disponible. Si le disque cible comporte une partition unique et que le deuxième disque physique comporte une partition unique sans aucune donnée, vous pouvez configurer la mise en miroir RAID après l’installation. Cependant, afin d’éviter toute perte de données, configurez la mise en miroir RAID le plus tôt possible. Utilisation de données de configuration enregistrées Si vous voulez utiliser les données de configuration enregistrées pour configurer ce serveur, identifiez le fichier ou le répertoire dans lequel elles sont stockées . Si les données sont cryptées, identifiez également la phrase secrète. Si vous souhaitez enregistrer des réglages dans un fichier ou un répertoire, utilisez l’une des deux lignes suivantes. Enregistrement des données de configuration dans un fichier Nommez le fichier à l’aide de l’une des options suivantes : - .plist (incluez les zéros de début, mais omettez les deux-points). Par exemple, 0030654dbcef.plist. - .plist. Par exemple, 10.0.0.4.plist. - .plist. Par exemple, monserveur.plist. - .plist (8 premiers caractères seulement). Par exemple, ABCD1234.plist. - .plist. Par exemple, monserveur.exemple.com.plist. - .plist. Par exemple, 10.0.plist (trouve 10.0.0.4 et 10.0.1.2). - generique.plist (fichier que tout serveur reconnaîtra, utilisé pour configurer les serveurs qui nécessitent les mêmes valeurs de configuration). Si vous choisissez de crypter le fichier, vous pouvez enregistrer la phrase secrète dans un fichier nommé selon les conventions ci-dessus, mais utilisez l’extension .pass et non .plist. Placez le(s) fichier(s) à un emplacement où le ou les serveurs cible peuvent le détecter. Un serveur peut détecter les fichiers qui résident sur un volume monté localement dans /Volumes/*/Auto Server Setup/, où * correspond à n’importe quel périphérique monté sous /Volumes. Élément Description Vos informations3 Enregistrement de données de configuration dans un répertoire Accédez au répertoire dans lequel vous souhaitez enregistrer la configuration, puis nommez l’enregistrement de configuration à l’aide d’une des options suivantes : - (insérez les zéros à gauche mais omettez les deux-points). Par exemple, 0030654dbcef. - . Par exemple, 10.0.0.4. - . Par exemple, monserveur. - (8 premiers caractères seulement). Par exemple, ABCD1234. - . Par exemple, monserveur.exemple.com. - . Par exemple, 10.0 (trouve 10.0.0.4 et 10.0.1.2). - generique (fichier que tout serveur reconnaîtra, utilisé pour configurer les serveurs qui nécessitent les mêmes valeurs de configuration). Si vous choisissez de crypter le fichier, vous pouvez enregistrer la phrase secrète dans un fichier nommé à l’aide des conventions ci-dessus, mais utilisez l’extension .pass. Placez le fichier de phrase secrète à un emplacement où le ou les serveurs cible peuvent le détecter. Un serveur peut détecter le fichier s’il réside sur un volume monté localement dans /Volumes/*/Auto Server Setup/, où * correspond à tout périphérique monté sous /Volumes. Langue Langue à utiliser pour l’administration du serveur (anglais, japonais, français ou allemand). La langue affecte les formats de date et d’heure du serveur, le texte affiché et l’encodage par défaut utilisé par le serveur AFP. Configuration de clavier Clavier de l’administration du serveur. Élément Description Vos informations4 Numéro de série Numéro de série de votre copie de Mac OS X Server. Le format du numéro de série du serveur est xsvr-104-999-x-zzz-zzz-zzz-zzz-zzz-zzz-z, où x est une lettre, 9 un chiffre et z une lettre ou un chiffre. Le premier (xsvr) et le quatrième (x) élément doivent être en minuscules. Excepté si vous possédez une licence de site, vous avez besoin d’un numéro de série unique pour chaque serveur. Vous trouverez le numéro de série du logiciel serveur imprimé sur les documents fournis avec le logiciel. Si vous possédez une licence de site, vous devez saisir le nom du propriétaire enregistré et l’organisation exactement tels qu’ils ont été spécifiés par votre représentant Apple. Si vous configurez un serveur avec un fichier de configuration ou un enregistrement de répertoire générique et que le numéro de série ne correspond pas à une licence de site, vous devez saisir le numéro de série du serveur à l’aide d’Admin Serveur. Nom long de l’administrateur (parfois appelé nom complet ou nom réel) Un nom long ne doit pas être composé de plus de 255 octets. Le nombre de caractères va de 255 caractères romains à 85 caractères de 3 octets. Ce nom peut comporter des espaces Il ne doit pas être identique à un nom d’utilisateur prédéfini, tel que l’administrateur système. Il respecte la casse dans la fenêtre d’ouverture de session, mais pas lors de l’accès aux serveurs de fichiers. Nom abrégé de l’administrateur Le nom abrégé peut contenir jusqu’à 255 caractères romains, même s’il se limite généralement à huit ou moins. Ce nom ne peut être composé que des caractères a à z, A à Z, 0 à 9, _ (trait de soulignement) ou - (trait d’union). Évitez les noms abrégés affectés par Apple à des utilisateurs prédéfinis, tels que « root ». Mot de passe de l’administrateur Cette valeur distingue les majuscules des minuscules et doit contenir au moins 4 caractères. Il s’agit également du mot de passe de l’utilisateur root. Si vous enregistrez cette valeur, veillez à conserver cette feuille d’opérations en lieu sûr. À l’issue de la configuration, utilisez le Gestionnaire de groupe de travail pour changer le mot de passe de ce compte. Élément Description Vos informations5 Nom d’hôte Vous ne pouvez pas spécifier ce nom lors de la configuration du serveur. L’Assistant du serveur configure le nom d’hôte sur AUTOMATIC dans /etc/hostconfig. Avec ce réglage, le nom d’hôte du serveur est le premier nom qui est vrai dans cette liste : - Le nom fourni par le serveur DHCP ou BootP pour l’adresse IP principale. - Le premier nom renvoyé par une requête DNS inversé (adresse-vers-nom) pour l’adresse IP principale. - Le nom d’hôte local. - Le nom « localhost ». Nom de l’ordinateur Le nom AppleTalk et le nom par défaut utilisé pour SLP/DA. Indiquez un nom de 63 caractères ou moins, mais évitez d’utiliser les caractères =, : et @. L’Explorateur réseau du Finder utilise SMB/CIFS pour rechercher les ordinateurs qui permettent le partage de fichiers Windows. Les espaces sont supprimés d’un nom d’ordinateur pour une utilisation avec SMB/CIFS, et le nom ne doit pas contenir plus de 15 caractères, sans caractères spéciaux et sans ponctuation. Nom d’hôte local Le nom qui désigne un ordinateur sur un sousréseau local. Il peut contenir des lettres minuscules, des chiffres et/ou des traits d’union (mais pas aux extrémités). Le nom se termine par « .local » et doit être unique sur un sous-réseau local. Données d’interface réseau Votre serveur est équipé d’un port Ethernet intégré et éventuellement d’un autre port intégré ou ajouté. Enregistrez les informations de chaque port à activer. Enregistrez les données relatives à chaque port dans le tableau fourni plus loin dans cette feuille d’opérations. Élément Description Vos informations6 Utilisation des répertoires Sélectionnez l’un des éléments suivants : - Serveur autonome (utilisez uniquement le répertoire local). - Connecté à un système de répertoire (obtenez des informations d’un autre répertoire partagé du serveur). Si vous sélectionnez cette option, utilisez l’une des quatre lignes suivantes de ce tableau pour indiquer la façon dont le serveur se connecte au répertoire. - Maître Open Directory (fournissez les informations de répertoire aux autres ordinateurs). Si vous choisissez cette option, utilisez la ligne Utilisation du maître Open Directory. - Aucune modification (pour les mises à niveau seulement). Utilisation de Tel que spécifié par le serveur DHCP Le répertoire à utiliser sera identifié par un serveur DHCP configuré pour fournir l’adresse et la base de recherche d’un serveur LDAP (option DHCP 95) ou l’adresse et la balise d’un serveur NetInfo hérité. Utilisation d’un serveur Open Directory Le répertoire à utiliser sera un répertoire LDAP identifié par un serveur DHCP ou par la spécification d’une adresse IP ou d’un nom de domaine pour le serveur LDAP. Utilisation d’un serveur NetInfo Le répertoire à utiliser sera un répertoire parent NetInfo sur un serveur Apple existant. Choisissez un ou plusieurs moyens de localiser ce répertoire : - Diffusion. - DHCP. - Adresse IP statique (indiquez l’adresse IP et la balise NetInfo). Utilisation d’un autre serveur de répertoire Le ou les répertoires à utiliser seront configurés à l’aide de l’application Format de répertoire une fois la configuration du serveur terminée. Utilisation de maître Open Directory Vous pouvez éventuellement indiquer que vous voulez activer un contrôleur de domaine principal Windows sur le serveur. Indiquez un nom d’ordinateur et un domaine Windows pour le serveur. Le nom d’ordinateur et le domaine peuvent contenir les caractères a à z, A à Z, 0 à 9, -, mais pas de . ou d’espace ; en outre, ils ne peuvent pas être composés uniquement de chiffres. Terminez la configuration du répertoire à héberger à l’aide d’Admin Serveur une fois la configuration du serveur achevée. Élément Description Vos informations7 Les réglages de configuration du port suivant apparaissent dans le tableau ci-dessous : Automatisation du démarrage du service Indiquez si vous souhaitez lancer automatiquement l’un des services ci-après au démarrage du serveur. Ces services ne nécessitent aucune autre configuration : Service de fichiers Apple Apple Remote Desktop Service FTP Service iChat Service de courrier Service NetBoot Service d’horloge de réseau Service QuickTime Streaming Service de mise à jour de logiciels Service web Service WebDAV Service de journal web (Weblog) Service de fichiers Windows Service Xgrid Agent Service Xgrid Controller Fuseau horaire Choisissez le fuseau horaire que le serveur doit utiliser. Horloge réseau Indiquez éventuellement un serveur horloge de réseau. Apple recommande de préserver la précision de l’horloge du serveur en la synchronisant avec un serveur horloge de réseau. Élément Description Vos informations Nom du port :Ethernet intégré Élément Description Vos informations Nom du périphérique Un nom UNIX du port au format enx, où x commence par 0. Reportez-vous au manuel fourni avec le matériel pour connaître la valeur de x pour le port que vous décrivez. La valeur en0 désigne toujours un port Ethernet intégré. en0 Adresse Ethernet L’adresse MAC (Media Access Control) du port (00:00:00:00:00:00). Cette valeur se trouve généralement sur un autocollant apposé sur le serveur, mais vous pouvez également exécuter Informations Système Apple ou un outil de ligne de commande tel que networksetup pour retrouver cette valeur. TCP/IP et AppleTalk Indiquez si vous souhaitez activer le port pour TCIP/IP et/ou AppleTalk. Vous pouvez connecter un port à Internet en activant TCP/IP et utiliser le même port ou un autre port pour AppleTalk. N’activez pas plus d’un port pour AppleTalk.8 Ordre des ports Si vous activez plusieurs ports, indiquez l’ordre dans lequel vous devez accéder aux ports lors de la tentative de connexion à un réseau. L’ensemble du trafic réseau non local utilise le premier port actif. Réglages TCP/IP Utilisez l’une des quatre lignes suivantes de ce tableau. Manuellement Indiquez ces réglages si vous souhaitez spécifier manuellement les réglages TCP/IP : - Adresse IP (000.000.000.000). Adresse statique unique. - Masque de sous-réseau (000.000.000.000). Utilisé pour localiser le sous-réseau sur le réseau local où se trouve le serveur. Ce masque est utilisé pour déduire la partie réseau de l’adresse du serveur ; ce qui reste identifie l’ordinateur serveur sur ce réseau. - Routeur (000.000.000.000) prenant en charge le sous-réseau sur lequel réside le serveur. Le routeur est l’ordinateur du sous-réseau local vers lequel sont envoyés les messages si l’adresse IP cible ne se trouve pas sur le sous-réseau local. - Serveurs DNS (000.000.000.000) utilisés pour convertir les adresses IP en noms DNS complets (et inversement) pour le port. - Domaines de recherche (facultatif). Noms à ajouter automatiquement aux adresses Internet lorsque vous ne les tapez pas entièrement. Par exemple, si vous indiquez campus.univ.edu comme domaine de recherche, vous pouvez saisir serveur1 dans la zone de dialogue Se connecter au serveur du Finder pour vous connecter à serveur1.campus.univ.edu. Via DHCP avec saisie manuelle de l’adresse IP Indiquez ces réglages si vous souhaitez utiliser un serveur DHCP pour attribuer une adresse IP statique et éventuellement d’autres réglages au port. Assurez-vous que le serveur DHCP est déjà configuré et que le service DHCP est en cours d’exécution lorsque vous lancez la configuration du serveur : - Adresse IP (000.000.000.000). Adresse statique unique. - Serveurs DNS (000.000.000.000) utilisés pour convertir les adresses IP en noms DNS complets (et inversement) pour le port. - Domaines de recherche (facultatif). Noms à ajouter automatiquement aux adresses Internet lorsque vous ne les tapez pas entièrement. Par exemple, si vous indiquez campus.univ.edu comme domaine de recherche, vous pouvez saisir serveur1 dans la zone de dialogue Se connecter au serveur du Finder pour vous connecter à serveur1.campus.univ.edu. Élément Description Vos informations9 Via DHCP Indiquez ces réglages si vous souhaitez utiliser un serveur DHCP pour attribuer une adresse IP dynamique et éventuellement d’autres réglages au port. Assurezvous que le serveur DHCP est déjà configuré et que le service DHCP est en cours d’exécution lorsque vous lancez la configuration du serveur : - Identifiant client DHCP (facultatif). Chaîne utile pour reconnaître un port lorsque son adresse IP change. Ne spécifiez pas d’identifiant client DHCP lors de l’utilisation de l’Assistant du serveur pour configurer le serveur à distance. En revanche, après la configuration, utilisez les préférences Réseau du serveur pour définir un identifiant client DHCP. - Serveurs DNS (000.000.000.000) utilisés pour convertir les adresses IP en noms DNS complets (et inversement) pour le port. - Domaines de recherche (facultatif). Noms à ajouter automatiquement aux adresses Internet lorsque vous ne les tapez pas entièrement. Par exemple, si vous indiquez campus.univ.edu comme domaine de recherche, vous pouvez saisir serveur1 dans la zone de dialogue Se connecter au serveur du Finder pour vous connecter à serveur1.campus.univ.edu. Via BootP Spécifiez ces réglages si vous souhaitez utiliser un serveur de protocole Bootstrap pour attribuer une adresse IP au port identifié. Avec BootP, la même adresse IP est toujours affectée à une interface réseau particulière. Elle est utilisée principalement pour les ordinateurs qui démarrent à partir d’une image NetBoot : - Serveurs DNS (000.000.000.000) utilisés pour convertir les adresses IP en noms de domaine complets (et inversement) pour le port. - Domaines de recherche (facultatif). Noms à ajouter automatiquement aux adresses Internet lorsque vous ne les tapez pas entièrement. Par exemple, si vous indiquez campus.univ.edu comme domaine de recherche, vous pouvez saisir serveur1 dans la zone de dialogue Se connecter au serveur du Finder pour vous connecter à serveur1.campus.univ.edu. Élément Description Vos informations10 Les réglages de configuration du port suivant apparaissent dans le tableau ci-dessous : IPv6 Pour configurer l’adressage IPv6 pour le port, sélectionnez Automatiquement ou Manuellement. Choisissez Automatiquement si vous souhaitez que le serveur génère automatiquement une adresse IPv6 pour le port. Choisissez Manuellement pour spécifier des réglages IPv6 : - Adresse IPv6. Généralement au format 0000:0000:0000:0000:0000:0000:0000:0000. - Routeur. Adresse IPv6 du routeur sur le sous-réseau local. - Longueur du préfixe. Nombre de bits significatifs du masque de sous-réseau utilisés pour identifier le réseau. Réglages Ethernet Pour configurer automatiquement les réglages Ethernet pour le port, choisissez Automatiquement. Vous pouvez choisir Manuellement (Avancé) pour spécifier les réglages si vous avez des besoins particuliers concernant le réseau auquel le serveur est connecté. Notez que des réglages Ethernet incorrects peuvent affecter les performances réseau ou rendre un port inutilisable : - Vitesse. Vitesse Ethernet maximale, en bits par seconde, pour toute transmission via le port. Sélectionnez l’une des options suivantes :sélection automatique, 10baseT/UTP, 100baseTX et 1000baseTX. - Duplex. Détermine si les paquets d’entrée et de sortie sont transmis simultanément (duplex intégral) ou en alternance (semi-duplex). - Taille maximale de paquet (MTU). Paquet le plus grand envoyé ou reçu par le port. MTU signifie « unité de transfert maximale », exprimée en octets. L’augmentation de la taille de paquet améliore le débit, mais les périphériques qui reçoivent le paquet (commutateurs, routeurs, etc.) doivent prendre en charge cette taille de paquet. Sélectionnez l’une des options suivantes : Standard (1500), Jumbo (9000) ou Personnaliser (saisissez une valeur comprise entre 72 et 1500). Élément Description Vos informations Nom du port : Élément Description Vos informations Nom du périphérique Un nom UNIX du port au format enx, où x commence par 0. Reportez-vous au manuel fourni avec le matériel pour connaître la valeur de x pour le port que vous décrivez. La valeur en0 désigne toujours un port Ethernet intégré. Adresse Ethernet L’adresse MAC (Media Access Control) du port (00:00:00:00:00:00). Cette valeur se trouve généralement sur un autocollant apposé sur le serveur, mais vous pouvez également exécuter Informations Système Apple ou un outil de ligne de commande tel que networksetup pour retrouver cette valeur.11 TCP/IP et AppleTalk Indiquez si vous souhaitez activer le port pour TCP/IP et/ou AppleTalk. Vous pouvez connecter un port à Internet en activant TCP/IP et utiliser le même port ou un autre port pour AppleTalk. N’activez pas plus d’un port pour AppleTalk. Ordre des ports Si vous activez plusieurs ports, indiquez l’ordre dans lequel vous devez accéder aux ports lors de la tentative de connexion à un réseau. L’ensemble du trafic réseau non local utilise le premier port actif. Réglages TCP/IP Utilisez l’une des quatre lignes suivantes de ce tableau. Manuellement Indiquez ces réglages si vous souhaitez spécifier manuellement les réglages TCP/IP : - Adresse IP (000.000.000.000). Adresse statique unique. - Masque de sous-réseau (000.000.000.000). Utilisé pour localiser le sous-réseau sur le réseau local où se trouve le serveur. Ce masque est utilisé pour déduire la partie réseau de l’adresse du serveur ; ce qui reste identifie l’ordinateur serveur sur ce réseau. - Routeur (000.000.000.000) prenant en charge le sous-réseau sur lequel réside le serveur. Le routeur est l’ordinateur du sous-réseau local vers lequel sont envoyés les messages si l’adresse IP cible ne se trouve pas sur le sous-réseau local. - Serveurs DNS (000.000.000.000) utilisés pour convertir les adresses IP en noms DNS complets (et inversement) pour le port. - Domaines de recherche (facultatif). Noms à ajouter automatiquement aux adresses Internet lorsque vous ne les tapez pas entièrement. Par exemple, si vous indiquez campus.univ.edu comme domaine de recherche, vous pouvez saisir serveur1 dans la zone de dialogue Se connecter au serveur du Finder pour vous connecter à serveur1.campus.univ.edu. Via DHCP avec saisie manuelle de l’adresse IP Indiquez ces réglages si vous souhaitez utiliser un serveur DHCP pour attribuer une adresse IP statique et éventuellement d’autres réglages au port. Assurez-vous que le serveur DHCP est déjà configuré et que le service DHCP est en cours d’exécution lorsque vous lancez la configuration du serveur : - Adresse IP (000.000.000.000). Adresse statique unique. - Serveurs DNS (000.000.000.000) utilisés pour convertir les adresses IP en noms DNS complets (et inversement) pour le port. - Domaines de recherche (facultatif). Noms à ajouter automatiquement aux adresses Internet lorsque vous ne les tapez pas entièrement. Par exemple, si vous indiquez campus.univ.edu comme domaine de recherche, vous pouvez saisir serveur1 dans la zone de dialogue Se connecter au serveur du Finder pour vous connecter à serveur1.campus.univ.edu. Élément Description Vos informations12 Via DHCP Indiquez ces réglages si vous souhaitez utiliser un serveur DHCP pour attribuer une adresse IP dynamique et éventuellement d’autres réglages au port. Assurezvous que le serveur DHCP est déjà configuré et que le service DHCP est en cours d’exécution lorsque vous lancez la configuration du serveur : - Identifiant client DHCP (facultatif). Chaîne utile pour reconnaître un port lorsque son adresse IP change. Ne spécifiez pas d’identifiant client DHCP lors de l’utilisation de l’Assistant du serveur pour configurer le serveur à distance. En revanche, après la configuration, utilisez les préférences Réseau du serveur pour définir un identifiant client DHCP. - Serveurs DNS (000.000.000.000) utilisés pour convertir les adresses IP en noms DNS complets (et inversement) pour le port. - Domaines de recherche (facultatif). Noms à ajouter automatiquement aux adresses Internet lorsque vous ne les tapez pas entièrement. Par exemple, si vous indiquez campus.univ.edu comme domaine de recherche, vous pouvez saisir serveur1 dans la zone de dialogue Se connecter au serveur du Finder pour vous connecter à serveur1.campus.univ.edu. Via BootP Spécifiez ces réglages si vous souhaitez utiliser un serveur de protocole Bootstrap pour attribuer une adresse IP au port identifié. Avec BootP, la même adresse IP est toujours affectée à une interface réseau particulière. Elle est utilisée principalement pour les ordinateurs qui démarrent à partir d’une image NetBoot : - Serveurs DNS (000.000.000.000) utilisés pour convertir les adresses IP en noms DNS complets (et inversement) pour le port. - Domaines de recherche (facultatif). Noms à ajouter automatiquement aux adresses Internet lorsque vous ne les tapez pas entièrement. Par exemple, si vous indiquez campus.univ.edu comme domaine de recherche, vous pouvez saisir serveur1 dans la zone de dialogue Se connecter au serveur du Finder pour vous connecter à serveur1.campus.univ.edu. Élément Description Vos informationsIPv6 Pour configurer l’adressage IPv6 pour le port, sélectionnez Automatiquement ou Manuellement. Choisissez Automatiquement si vous souhaitez que le serveur génère automatiquement une adresse IPv6 pour le port. Choisissez Manuellement pour spécifier des réglages IPv6 : - Adresse IPv6. Généralement au format 0000:0000:0000:0000:0000:0000:0000:0000. - Routeur. Adresse IPv6 du routeur sur le sous-réseau local. - Longueur du préfixe. Nombre de bits significatifs du masque de sous-réseau utilisés pour identifier le réseau. Réglages Ethernet Pour configurer automatiquement les réglages Ethernet pour le port, choisissez Automatiquement. Vous pouvez choisir Manuellement (Avancé) pour spécifier les réglages si vous avez des besoins particuliers concernant le réseau auquel le serveur est connecté. Notez que des réglages Ethernet incorrects peuvent affecter les performances réseau ou rendre un port inutilisable : - Vitesse. Vitesse Ethernet maximale, en bits par seconde, pour toute transmission via le port. Sélectionnez l’une des options suivantes :Sélection automatique, 10baseT/UTP, 100baseTX et 1000baseTX. - Duplex. Détermine si les paquets d’entrée et de sortie sont transmis simultanément (duplex intégral) ou en alternance (semi-duplex). - Taille maximale de paquet (MTU). Paquet le plus grand envoyé ou reçu par le port. MTU signifie « unité de transfert maximale », exprimée en octets. L’augmentation de la taille de paquet améliore le débit, mais les périphériques qui reçoivent le paquet (commutateurs, routeurs, etc.) doivent prendre en charge cette taille de paquet. Sélectionnez l’une des options suivantes : Standard (1500), Jumbo (9000) ou Personnaliser (saisissez une valeur comprise entre 72 et 1500). Élément Description Vos informations © 2006 Apple Computer, Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, AppleTalk, Mac, Mac OS, Macintosh, QuickTime et Xgrid sont des marques d’Apple Computer, Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Apple Remote Desktop et Finder sont des marques d’Apple Computer Inc. Juillet 2006. F019-0742 Time Capsule Installationshandbuch3 Inhalt 5 Kapitel 1: Einführung 7 Informationen zu Ihrer Time Capsule-Basisstation 9 Die AirPort-Software 10 Systemvoraussetzungen 12 Die Statusanzeigen der Time Capsule-Basisstation 15 Kapitel 2: Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 16 Verwenden der Time Capsule-Basisstation zum Erstellen eines drahtlosen Netzwerks 19 Verwenden des AirPort-Dienstprogramms 21 Einrichten eines neuen drahtlosen Netzwerks 22 Konfigurieren und Freigeben des Internetzugangs 24 Festlegen erweiterter Optionen 25 Ermöglichen des Netzwerkzugriffs durch drahtlose Clients ohne Eingabe eines Kennworts 27 Verwenden von Time Machine mit Ihrer Time Capsule-Basisstation 29 Kapitel 3: Tipps zur Fehlerbeseitigung 29 Sie können keine Verbindung zum Internet herstellen 29 Sie haben Ihr Netzwerk- oder Time Capsule-Kennwort vergessen 31 Ihre Time Capsule-Basisstation reagiert nicht4 Inhalt 32 Die Statusanzeige der Time Capsule-Basisstation blinkt gelb 33 Ihr Drucker reagiert nicht 34 Aktualisieren der AirPort-Software 35 Überlegungen zur Platzierung der Time Capsule-Basisstation 36 Mögliche Störquellen, die Interferenzen mit AirPort verursachen können 37 Kapitel 4: Weitere Informationen, Service und Support 39 Anhang: Time Capsule – Technische Daten und Sicherheitsinformationen 43 Regulatory Compliance Information1 5 1 Einführung Herzlichen Glückwunsch zum Kauf von Time Capsule. Bitte lesen Sie dieses Handbuch, um die Basisstation in Betrieb zu nehmen. Die neue Time Capsule-Basisstation ermöglicht eine vollständig automatisierte Datensicherung über Ihr Wi-Fi-Netzwerk. Mit dem Programm „Time Machine“ unter Mac OS X 10.5.2 Leopard (oder neuer) lassen sich ganz einfach und automatisch Sicherungskopien der Daten aller Computer in Ihrem Netzwerk auf einer einzigen Time Capsule-Basisstation anlegen. Gleichzeitig dient Time Capsule auch als eine AirPort Extreme-Basisstation, die einen gleichzeitigen drahtlosen Dualband-Netzwerkbetrieb ermöglicht. Bei der Konfiguration Ihrer Time Capsule richtet diese zwei High-Speed-Wi-Fi-Netzwerke ein:  Ein 2,4 Gigahertz- (GHz) Netzwerk für 802.11b-, 802.11g- und 802.11n-Geräte wie iPhone, iPod touch und ältere Computer  Ein 5 GHz-Netzwerk für 802.11n- und 802.11a-Geräte wie neuere Computer und Apple TV6 Kapitel 1 Einführung Geräte für die drahtlose Kommunikation können das Netzwerk nutzen, das ihnen eine optimale Leistung und Kompatibilität bietet. Die Time Capsule-Basisstation stellt den Computern und Geräten in Ihrem Netzwerk eine Breitband-Internetverbindung für die gemeinsame Nutzung bereit. Mit Time Capsule haben Sie folgende Möglichkeiten:  Verwenden des Programms „Time Machine“ unter Mac OS X 10.5.2 (oder neuer) zum Ausführen einer Datensicherung aller Computer in Ihrem drahtlosen Netzwerk sowie von Computern, die via Ethernet mit Ihrer Time Capsule verbunden sind. Hinweis: Abhängig davon, wie viele Daten Sie sichern wollen, kann die erste Datensicherung mit Time Capsule und Time Machine relativ lange dauern, etwa über Nacht oder sogar länger. Sie können die erste Datensicherung beschleunigen, indem Sie Ihren Computer über ein Ethernetkabel mit dem LAN-Anschluss der Time Capsule verbinden. Weitere Informationen zum Verwenden von Time Machine finden Sie im Abschnitt „Verwenden von Time Machine mit Ihrer Time Capsule-Basisstation“ auf Seite 27.  Erstellen eines durch Kennwort geschützten drahtlosen privaten Netzwerks, Herstellen einer Verbindung zum Internet und Freigeben der Verbindung für andere Computer oder Wi-Fi-Geräte wie iPhone, iPod touch und Apple TV. Sie können Daten mit anderen mit dem Netzwerk verbundenen Computern gemeinsam nutzen.  Einrichten eines Gastnetzwerks mit oder ohne Kennwortschutz, um drahtlosen Geräten wie Computern, iPhone, iPod touch und Apple TV nur den Internetzugang bereitzustellen.Kapitel 1 Einführung 7  Verbinden der Time Capsule-Basisstation mit Ihrem Ethernetnetzwerk. MacintoshComputer, Windows XP- oder Windows Vista-Computer, die für die drahtlose Kommunikation konfiguriert sind, können dann auf ein komplettes Netzwerk zugreifen, ohne durch Kabel verbunden zu sein.  Anschließen eines kompatiblen USB-Druckers an Ihre Time Capsule-Basisstation. Kompatible Computer in Ihrem AirPort-Netzwerk können diesen Drucker dann drahtlos oder via Kabel verwenden.  Verbinden einer zusätzlichen USB-Festplatte mit der Time Capsule-Basisstation. Kompatible Computer in Ihrem AirPort-Netzwerk können dann drahtlos oder per Kabel auf Informationen auf der Festplatte zugreifen.  Verbinden eines USB-Hub mit der Time Capsule-Basisstation und Anschließen mehrerer USB-Geräte wie Drucker oder Festplatten. Alle Computer im Netzwerk können danach auf diese Geräte zugreifen. Wichtig: Installieren Sie das AirPort-Dienstprogramm 5.4 von der CD, die Sie mit Ihrer Time Capsule-Basisstation erhalten haben. Oder laden Sie das Dienstprogramm mithilfe der Softwareaktualisierung. Vorherige Versionen des AirPort-Assistenten und des AirPort Admin-Dienstprogramms sind mit dieser Time Capsule-Basisstation nicht kompatibel. Informationen zu Ihrer Time Capsule-Basisstation Ihre Time Capsule-Basisstation ist mit fünf Anschlüssen an der Rückseite ausgestattet:  Einem 10/100/1000BASE-T Gigabit Ethernet-WAN-Anschluss (Wide Area Network) für die Anbindung eines DSL- oder Kabelmodems oder für den Anschluss an ein vorhandenes Ethernetnetzwerk 8 Kapitel 1 Einführung  Drei 10/100/1000BASE-T Gigabit Ethernet-LAN-Anschlüsse (Local Area Network) für die Anbindung von Ethernetgeräten wie Druckern oder Computern oder für den Anschluss an ein vorhandenes Ethernetnetzwerk  Einem USB-Anschluss für die Anbindung eines kompatiblen USB-Druckers, einer USB-Festplatte oder eines USB-Hubs für den Anschluss verschiedener Geräte Die Reset-Taste neben den Anschlüssen wird für die Fehlerbeseitigung Ihrer Time Capsule-Basisstation verwendet. Die Statusanzeige vorne am Gerät zeigt den aktuellen Status an. Statusanzeige Internet-WAN-Anschluss Netzanschluss Netzkabel USB-Anschluss Reset-Taste Ethernetanschlüsse Anschluss für Diebstahlsicherung Anzeige für EthernetaktivitätKapitel 1 Einführung 9 Die AirPort-Software Ihre Time Capsule-Basisstation funktioniert mit dem AirPort-Dienstprogramm, das auf der Time Capsule-CD enthalten ist. Installieren Sie das AirPort-Dienstprogramm und befolgen Sie die Anleitungen auf den folgenden Seiten, um die Time Capsule-Basisstation und Ihr drahtloses AirPort-Netzwerk zu konfigurieren. Hinweis: Für die Konfiguration von Time Capsule ist das AirPort-Dienstprogramm Version 5.4 erforderlich. Mit älteren Versionen der AirPort-Software ist diese Time CapsuleBasisstation nicht kompatibel. AirPort-Dienstprogramm Verwenden Sie das AirPort-Dienstprogramm für die Konfiguration Ihrer Time CapsuleBasisstation, sodass Sie ein drahtloses Netzwerk einrichten, die Verbindung zum Internet herstellen und kompatible USB-Drucker und USB-Festplatten gemeinsam verwenden können. Sie können Ihre Time Capsule-Basisstation auch mit einem vorhandenen drahtlosen AirPort Extreme-Netzwerk verbinden. Das AirPort-Dienstprogramm eignet sich auch für die Konfiguration und Verwaltung von Time Capsule-, AirPort Extreme- und AirPort Express-Basisstationen. Verwenden Sie das Dienstprogramm, um die Einstellungen für Netzwerk, Datenweiterleitung und Sicherheit sowie weitere Optionen manuell festzulegen. Z AirPort-Symbol in der Menüleiste Mithilfe des AirPort-Symbols in der Menüleiste können Sie schnell zwischen AirPortNetzwerken wechseln, die Signalqualität des derzeit ausgewählten Netzwerks überwachen, ein Computer-zu-Computer-Netzwerk einrichten und die AirPort-Kommunikation aktivieren oder deaktivieren. Das AirPort-Symbol wird bei Computern mit Mac OS X in der Menüleiste angezeigt. 10 Kapitel 1 Einführung Systemvoraussetzungen Für die Verwendung von Time Capsule benötigen Sie einen Computer, der drahtlos arbeiten kann und mit den Standards IEEE 802.11a, 802.11b oder 802.11g oder mit einer Entwurfsversion des IEEE 802.11n-Standards konform ist. Damit Sie die Time CapsuleBasisstation konfigurieren können, muss Ihr Computer die unten genannten Systemvoraussetzungen erfüllen. Hinweis: Sie benötigen Mac OS X 10.5.2 (oder neuer), um die Time Capsule-Basisstation mit Time Machine von Mac OS X Leopard nutzen zu können. Zum Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation mit einem Macintosh-Computer benötigen Sie Folgendes:  Einen Macintosh-Computer mit einer installierten AirPort- oder AirPort Extreme-Karte für die drahtlose Konfiguration oder einen Macintosh-Computer, der für die Konfiguration via Ethernet über ein Ethernetkabel mit der Time Capsule-Basisstation verbunden ist  Mac OS X 10.4 (oder neuer)  AirPort-Dienstprogramm 5.4 (oder neuer) Zum Konfigurieren der Time Capsule-Basisstation mit einem Windows-PC benötigen Sie Folgendes:  Einen Windows-PC mit einer Prozessorgeschwindigkeit von mindestens 300 MHz und einer kompatiblen 802.11a-, 802.11b- oder 802.11g-Karte für die drahtlose Kommunikation oder einer Karte für die drahtlose Kommunikation, die mit einer Entwurfsversion des Standards IEEE 802.11n konform ist  Windows XP Home oder Professional (mit installiertem Service Pack 2) oder Windows VistaKapitel 1 Einführung 11  AirPort-Dienstprogramm 5.4 (oder neuer) Anschließen der Time Capsule-Basisstation an das Stromnetz Bevor Sie Ihre Time Capsule-Basisstation an das Stromnetz anschließen, verbinden Sie zuerst die jeweiligen Kabel mit den Anschlüssen, die Sie verwenden wollen:  Verbinden Sie das an Ihr DSL- oder Kabelmodem angeschlossene Ethernetkabel (sofern Sie auf das Internet zugreifen werden) mit dem Ethernet-WAN-Anschluss (<).  Verbinden Sie ein USB-Kabel mit dem USB-Anschluss (d) der Time Capsule-Basisstation und einem kompatiblen USB-Drucker (sofern Sie über einen USB-Drucker drucken werden), einer Festplatte oder einem Hub.  Verbinden Sie ein Ethernetkabel mit einem Ethernetgerät und den Ethernet-LANAnschlüssen (G). Nachdem Sie die Kabel für alle vorgesehenen Geräte angeschlossen haben, verbinden Sie das Netzkabel mit dem Netzanschluss der Time Capsule-Basisstation und dann die Basisstation mit dem Stromnetz. Ein Ein-/Ausschalter ist nicht vorhanden. Wichtig: Verwenden Sie nur das mit der Time Capsule-Basisstation gelieferte Netzkabel. Nachdem Sie die Time Capsule-Basisstation mit dem Stromnetz verbunden haben, blinkt die Statusanzeige eine Sekunde lang grün und leuchtet dann während des Startvorgangs gelb. Nach Abschluss des Startvorgangs blinkt die Statusanzeige gelb, bis die Time Capsule-Basisstation mit den korrekten Einstellungen aktualisiert wurde. Nachdem die Time Capsule-Basisstation korrekt konfiguriert und mit dem Internet bzw. einem Netzwerk verbunden ist, leuchtet die Statusanzeige grün. Wenn Sie Ethernetkabel mit den Ethernetanschlüssen verbinden, leuchten die Statusanzeigen über den Anschlüssen permanent grün.12 Kapitel 1 Einführung Die Statusanzeigen der Time Capsule-Basisstation In der folgenden Tabelle werden die Modi der Statusanzeigen der Time CapsuleBasisstation und deren Bedeutung erläutert. Anzeige Status/Beschreibung Aus Die Time Capsule-Basisstation ist nicht am Stromnetz angeschlossen. Leuchtet gelb Die Time Capsule-Basisstation beendet gerade den Startvorgang. Blinkt gelb Die Time Capsule-Basisstation kann keine Verbindung zum Netzwerk oder dem Internet herstellen oder hat ein Problem festgestellt. Vergewissern Sie sich, dass Sie das AirPort-Dienstprogramm installiert haben. Stellen Sie mithilfe des Dienstprogramms die Ursache für das Blinken der gelben Statusanzeige fest. Vgl. „Die Statusanzeige der Time Capsule-Basisstation blinkt gelb“ auf Seite 32. Leuchtet grün Ihre Time Capsule-Basisstation ist eingeschaltet und funktioniert ordnungsgemäß. Wenn Sie „Aufblinken bei Aktivität“ aus dem Einblendmenü „Statusanzeige“ im Bereich „Basisstation“ der AirPort-Einstellungen im AirPort-Dienstprogramm auswählen, blinkt die Statusanzeige ggf. grün, um normale Aktivität anzuzeigen. Blinkt gelb und grün Beim Starten ist möglicherweise ein Problem aufgetreten. Die Time Capsule-Basisstation wird neu gestartet. Leuchtet blau Die Time Capsule-Basisstation ist bereit, einem drahtlosen ClientComputer den Zugriff auf das Netzwerk zu ermöglichen (vgl. „Ermöglichen des Netzwerkzugriffs durch drahtlose Clients ohne Eingabe eines Kennworts“ auf Seite 25).Kapitel 1 Einführung 13 Nächste Schritte Nachdem Sie die Time Capsule-Basisstation angeschlossen haben, konfigurieren Sie sie mithilfe des AirPort-Dienstprogramms für Ihre Internetverbindung, den USB-Drucker oder die USB-Festplatte oder für ein vorhandenes Netzwerk. Das AirPort-Dienstprogramm befindet sich auf einem Computer mit Mac OS X im Ordner „Dienstprogramme“ innerhalb des Ordner „Programme“. Auf einem Computer mit Windows XP oder Windows Vista finden Sie das Dienstprogramm unter „Start“ > „Programme“ > „AirPort“.2 15 2 Konfigurieren Ihrer Time CapsuleBasisstation Dieses Kapitel enthält Informationen und Anleitungen dazu, wie Sie Ihre Time Capsule-Basisstation mit dem Internet verbinden und mit dem AirPort-Dienstprogramm konfigurieren, um ein drahtloses Netzwerk zu erstellen oder auf ein solches Netzwerk zuzugreifen. Das vorliegende Kapitel erläutert, wie Sie die Time Capsule mit dem Internet verbinden und den Assistenten des AirPort-Dienstprogramms für die Konfiguration Ihres Netzwerks und anderer Funktionen Ihrer Time Capsule-Basisstation verwenden. Weitere Informationen zu drahtlosen Netzwerken sowie zu den erweiterten Funktionen des AirPort-Dienstprogramms finden Sie im Dokument „Konzipieren von AirPort-Netzwerken – Verwenden des AirPort-Dienstprogramms (Mac OS X 10.5 + Windows)“, das auf folgender Webseite verfügbar ist: www.apple.com/de/support/airport. Nachdem Sie das AirPort-Dienstprogramm von der mit der Time Capsule-Basisstation gelieferten CD installiert haben, können Sie einen Großteil Ihrer Netzwerkkonfigurationsaufgaben mithilfe des Assistenten des AirPort-Dienstprogramms ausführen. Zum Festlegen erweiterter Optionen wählen Sie „Manuelle Konfiguration“ aus dem Menü „Basisstation“ des AirPort-Dienstprogramms aus (vgl. „Festlegen erweiterter Optionen“ auf Seite 24).16 Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation Verwenden der Time Capsule-Basisstation zum Erstellen eines drahtlosen Netzwerks Wenn Sie Time Capsule für den Netzwerk- und Internetzugang einrichten, können die folgenden Computer und Geräte auf das drahtlose AirPort-Netzwerk zugreifen, um Dateien bereitzustellen, Computerspiele zu spielen und Internetprogramme wie Webbrowser und E-Mail-Programme zu verwenden:  Macintosh-Computer mit AirPort- oder AirPort Extreme-Karten  Computer, die mit den Standards 802.11a, 802.11b und 802.11g sowie der Entwurfsversion des IEEE 802.11n-Standards konform sind  Andere Wi-Fi-Geräte Die via Ethernet mit der Time Capsule-Basisstation verbundenen Computer können ebenfalls auf das Netzwerk zugreifen, um Dateien gemeinsam zu nutzen und eine Verbindung zum Internet herzustellen. Mit Mac OS X 10.5.2 (oder neuer) können Sie Time Machine so konfigurieren, dass auf der Time Capsule-Basisstation eine Datensicherung aller Computer im Netzwerk erstellt wird. Weitere Informationen hierzu finden Sie im Abschnitt „Verwenden von Time Machine mit Ihrer Time Capsule-Basisstation“ auf Seite 27. Wenn Sie einen kompatiblen USB-Drucker an Ihre Time Capsule-Basisstation anschlie- ßen, können unterstützte Computer im Netzwerk (drahtlos oder per Kabel verbunden) auf diesen Drucker zugreifen.Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 17 Verwenden der Time Capsule-Basisstation zum Erstellen eines drahtlosen Netzwerks Gehen Sie wie folgt vor, um das drahtlose Netzwerk zu konfigurieren: 1 Schließen Sie Ihr DSL- oder Kabelmodem an Ihre Time Capsule-Basisstation an. Verwenden Sie hierzu den Ethernet-WAN-Anschluss (<). zum Internet DSL- oder Kabelmodem < Internet-WAN-Anschluss Gemeinsam genutzter Drucker Time Capsule zu USB-Anschlüssen 2,4 oder 5 GHz 2,4 GHz 2,4 oder 5 GHz18 Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 2 Wenn Sie einen USB-Drucker im Netzwerk freigeben möchten, verbinden Sie ihn über ein USB-Kabel mit dem Time Capsule-USB-Anschluss (d) oder mit einem USB-Hub. 3 Öffnen Sie das AirPort-Dienstprogramm (im Ordner Dienstprogramme“ innerhalb des Ordners „Programme“ auf einem Computer mit Mac OS X und unter „Start“ > „Programme“ > „AirPort“ auf einem Computer mit Windows), wählen Sie die Time CapsuleBasisstation aus und klicken Sie dann auf „Fortfahren“. 4 Befolgen Sie die auf dem Bildschirm angezeigten Anweisungen zum Erstellen eines neuen Netzwerks. Gehen Sie wie folgt vor, um von einem Computer mit Mac OS X 10.5 zu drucken: 1 Wählen Sie „Apple“ > „Systemeinstellungen“ und klicken Sie dann auf „Drucken & Faxen“. 2 Klicken Sie auf „Hinzufügen“ (+) und wählen Sie Ihren Drucker aus der Liste aus. 3 Klicken Sie auf die Taste „Hinzufügen“. Wird Ihr Drucker nicht in der Liste aufgeführt, suchen Sie mithilfe der Symbole in der Symbolleiste danach. Gehen Sie wie folgt vor, um von einem Computer mit Mac OS X 10.3 oder 10.4 zu drucken: 1 Öffnen Sie das Drucker-Dienstprogramm (im Ordner „Dienstprogramme“ innerhalb des Ordners „Programme“). 2 Wählen Sie den Drucker aus der Liste aus. Wenn der Drucker nicht in der Liste enthalten ist, klicken Sie auf „Hinzufügen“ und wählen Sie „Bonjour“ aus dem Einblendmenü aus. Wählen Sie anschließend den Drucker aus der Liste aus.Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 19 Gehen Sie wie folgt vor, um von einem Computer mit Windows XP oder Windows Vista zu drucken: 1 Installieren Sie das Programm „Bonjour für Windows“, das sich auf der mit der Time Capsule-Basisstation gelieferten CD befindet. 2 Befolgen Sie die Anweisungen auf dem Bildschirm, um Ihren Drucker anzuschließen. AirPort-fähige Computer oder Computer, die mit anderen Karten oder Adaptern für die drahtlose Kommunikation ausgestattet sind, können über Time Capsule die Verbindung zum Internet herstellen. Die mit den Time Capsule-Ethernetanschlüssen verbundenen Computer können ebenfalls auf das Netzwerk und das Internet zugreifen. Drahtlose Computer und mit den Ethernetanschlüssen verbundene Computer können über Time Capsule auch untereinander kommunizieren. Verwenden des AirPort-Dienstprogramms Verwenden Sie den Assistenten des AirPort-Dienstprogramms, um Ihre Time CapsuleBasisstation zu konfigurieren. Das AirPort-Dienstprogramm wird auf Ihrem Computer installiert, wenn Sie die Software von der Time Capsule-CD installieren. Macintosh-Computer mit Mac OS X 10.4 oder neuer: 1 Öffnen Sie das AirPort-Dienstprogramm (im Ordner „Dienstprogramme“ innerhalb des Ordners „Programme“). 2 Wählen Sie Ihre Time Capsule-Basisstation aus und klicken Sie auf „Fortfahren“. Wird die Time Capsule nicht angezeigt, die Sie konfigurieren wollen, klicken Sie auf „Erneut suchen“, um nach verfügbaren drahtlosen Geräten zu suchen. Wählen Sie dann die gewünschte Basisstation aus der Liste aus.20 Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 3 Befolgen Sie die angezeigten Anleitungen, um Ihre Time Capsule-Basisstation und Ihr drahtloses Netzwerk zu konfigurieren. Computer mit Windows XP (mit Service Pack 2) oder Windows Vista: 1 Öffnen Sie das AirPort-Dienstprogramm, das sich unter „Start“ > „Programme“ > „AirPort“ befindet. 2 Wählen Sie Ihre Time Capsule-Basisstation aus und klicken Sie auf „Fortfahren“. 3 Befolgen Sie die angezeigten Anleitungen, um Ihre Time Capsule-Basisstation und Ihr drahtloses Netzwerk zu konfigurieren. Beantworten Sie anschließend die Fragen des Assistenten des AirPort-Dienstprogramms zur Art des Netzwerks, das Sie verwenden möchten, und zu den Diensten, die konfiguriert werden sollen. Der Assistent unterstützt Sie auch bei der Eingabe der passenden Einstellungen.Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 21 Wenn Sie mit Time Capsule auf das Internet zugreifen, müssen Sie bei einem Internetanbieter für einen Breitband-Account (DSL- oder Kabelmodem) registriert sein oder eine Verbindung zum Internet über ein vorhandenes Ethernetnetzwerk besitzen. Wenn Sie von Ihrem Internetanbieter zusätzliche Informationen erhalten haben (zum Beispiel eine statische IP-Adresse oder eine DHCP-Client-ID), müssen Sie diese Informationen möglicherweise im AirPort-Dienstprogramm eingeben. Legen Sie diese Informationen bereit, bevor Sie mit der Konfiguration von Time Capsule beginnen. Einrichten eines neuen drahtlosen Netzwerks Sie können den Assistenten des AirPort-Dienstprogramms auch zum Erstellen eines neuen drahtlosen Netzwerks verwenden. Der Assistent führt Sie durch die Schritte, die zum Benennen Ihres Netzwerks, zum Schützen Ihres Netzwerks durch ein Kennwort und zum Festlegen anderer Optionen erforderlich sind. Gehen Sie wie folgt vor, wenn Sie einen USB-Drucker oder eine USB-Festplatte in Ihrem Netzwerk gemeinsam nutzen möchten: 1 Schließen Sie den Drucker oder die Festplatte an den USB-Anschluss (d) der Time Capsule-Basisstation an. 2 Öffnen Sie das AirPort-Dienstprogramm, das sich auf einem Macintosh-Computer im Ordner „Dienstprogramme“ innerhalb des Ordners „Programme“ oder auf einem Computer mit Windows XP unter „Start“ > „Programme“ > „AirPort“ befindet. 3 Wählen Sie Ihre Time Capsule-Basisstation aus und klicken Sie auf „Fortfahren“. Wird die Time Capsule nicht angezeigt, die Sie konfigurieren wollen, klicken Sie auf „Erneut suchen“, um nach verfügbaren drahtlosen Geräten zu suchen. Wählen Sie dann die gewünschte Basisstation aus der Liste aus.22 Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 4 Befolgen Sie die auf dem Bildschirm angezeigten Anweisungen zum Erstellen eines neuen Netzwerks. Konfigurieren und Freigeben des Internetzugangs Wenn Sie Ihren Internetzugang mit anderen für die drahtlose Kommunikation ausgelegten Computern im Netzwerk oder mit Computern, die mit den Ethernetanschlüssen verbunden sind, gemeinsam nutzen möchten, müssen Sie die Time Capsule als AirPortBasisstation einrichten. Nach der Konfiguration Ihrer Time Capsule können Computer über das AirPort-Netzwerk auf das Internet zugreifen. Die Time Capsule-Basisstation stellt die Verbindung zum Internet her und verteilt Informationen an die Computer. Schließen Sie Ihr DSL- oder Kabelmodem an den Ethernet-WAN-Anschluss (<) der Time Capsule-Basisstation an, bevor Sie das AirPort-Dienstprogramm zum Konfigurieren Ihrer Basisstation verwenden. Wird die Time Capsule-Basisstation an ein Ethernetnetzwerk mit Internetzugriff angeschlossen, empfiehlt es sich, die Internetverbindung via Ethernet bereitzustellen. Verwenden Sie den Assistenten des AirPort-Dienstprogramms, um die Einstellungen Ihres Internetanbieters einzugeben und zu konfigurieren, wie Time Capsule die Einstellungen für andere Computer bereitstellt. 1 Öffnen Sie das AirPort-Dienstprogramm, das sich auf einem Computer mit Mac OS X im Ordner „Dienstprogramme“ innerhalb des Ordner „Programme“ befindet. Auf einem Computer mit Windows XP oder Windows Vista finden Sie das Dienstprogramm unter „Start“ > „Programme“ > „AirPort“.Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 23 2 Wählen Sie Ihre Time Capsule-Basisstation aus und klicken Sie auf „Fortfahren“. Wenn Sie Änderungen an einer Time Capsule-Basisstation vornehmen, die bereits konfiguriert wurde, müssen Sie ggf. eine Verbindung zum vorhandenen Netzwerk herstellen, bevor Sie Einstellungen der Time Capsule-Basisstation ändern. Verwenden Sie auf einem Macintosh das AirPort-Symbol in der Menüleiste, um das drahtlose Netzwerk auszuwählen, das Sie ändern möchten. Bewegen Sie auf einem Computer mit Windows XP den Mauszeiger auf das Symbol für die drahtlose Verbindung und warten Sie, bis der Name des AirPort-Netzwerks (SSID) angezeigt wird. Wählen Sie anschließend dieses Netzwerk aus der Liste aus, wenn mehrere Netzwerke verfügbar sind. 3 Befolgen Sie die Anweisungen auf dem Bildschirm, um Ihre Time Capsule-Basisstation zu konfigurieren und den Internetzugang freizugeben. Mit dem AirPort-Dienstprogramm können Sie Ihre Time Capsule-Basisstation und Ihr Netzwerk schnell und einfach konfigurieren. Wenn Sie weitere Optionen wie eine Zugriffsbeschränkung für Ihr Netzwerk festlegen oder erweiterte DHCP-Optionen einstellen wollen, wählen Sie „Manuelle Konfiguration“ aus dem Menü „Basisstation“ des AirPort-Dienstprogramms aus. 24 Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation Festlegen erweiterter Optionen Konfigurieren Sie Ihre Time Capsule-Basisstation mit dem AirPort-Dienstprogramm manuell, wenn Sie erweiterte Time Capsule-Optionen wie zusätzliche Sicherheitsoptionen, geschlossene Netzwerke, DHCP-Lease-Dauer, Zugriffssteuerung, Signalstärke, Benutzer-Accounts und mehr festlegen möchten. Gehen Sie wie folgt vor, um erweiterte Optionen festzulegen: 1 Öffnen Sie das AirPort-Dienstprogramm, das sich auf einem Macintosh-Computer im Ordner „Dienstprogramme“ innerhalb des Ordners „Programme“ oder auf einem Computer mit Windows XP unter „Start“ > „Programme“ > „AirPort“ befindet. 2 Sind in der Liste mehrere drahtlose Geräte enthalten, wählen Sie das Gerät aus, das Sie konfigurieren möchten. Wird die Time Capsule nicht angezeigt, die Sie konfigurieren wollen, klicken Sie auf „Erneut suchen“, um nach verfügbaren drahtlosen Geräten zu suchen. Wählen Sie dann die gewünschte Basisstation aus der Liste aus. Wenn Sie Änderungen an einer Time Capsule-Basisstation vornehmen, die bereits konfiguriert wurde, müssen Sie ggf. eine Verbindung zum vorhandenen Netzwerk herstellen, bevor Sie Einstellungen der Time Capsule-Basisstation ändern. Verwenden Sie auf einem Macintosh das AirPort-Symbol in der Menüleiste, um das drahtlose Netzwerk auszuwählen, das Sie ändern möchten. Bewegen Sie auf einem Computer mit Windows XP den Mauszeiger auf das Symbol für die drahtlose Verbindung und warten Sie, bis der Name des AirPort-Netzwerks (SSID) angezeigt wird. Wählen Sie anschließend dieses Netzwerk aus der Liste aus, wenn mehrere Netzwerke verfügbar sind.Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 25 3 Wählen Sie „Manuelle Konfiguration“ aus dem Menü „Basisstation“ aus. Werden Sie zur Eingabe eines Kennworts aufgefordert, geben Sie dieses ein. Weitere Informationen zu den Funktionen für die manuelle Konfiguration im AirPortDienstprogramm finden Sie im Dokument „Konzipieren von AirPort-Netzwerken – Verwenden des AirPort-Dienstprogramms (Mac OS X 10.5 + Windows)“ auf folgender Webseite: www.apple.com/de/support/airport. Ermöglichen des Netzwerkzugriffs durch drahtlose Clients ohne Eingabe eines Kennworts Wenn das Netzwerk mit einem WPA Personal- oder WPA/WPA2 Personal-Kennwort geschützt ist, können Sie Clients den drahtlosen Zugriff auf Ihr Netzwerk erlauben, ohne dass das Netzwerkkennwort eingegeben werden muss. Wenn Sie einem Client den Zugriff auf Ihr Netzwerk erlauben, werden Name und MACAdresse für die drahtlose Kommunikation (oder AirPort-ID) des Clients in der Zugriffsliste im AirPort-Dienstprogramm gespeichert, bis Sie den Client wieder aus der Liste entfernen. Sie können auch eine 24-Stunden-Zugriffsberechtigung festlegen, sodass der Client nach Ablauf dieser Zeit nicht mehr auf das Netzwerk zugreifen kann. Wenn Sie den Zugriff auf Ihr drahtloses Netzwerk freigeben, muss der Client kein Netzwerkkennwort eingeben.26 Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation Gehen Sie wie folgt vor, um einem Client Zugriff auf Ihr Netzwerk ohne Eingabe eines Netzwerkkennworts zu erlauben: 1 Öffnen Sie das AirPort-Dienstprogramm, wählen Sie Ihre Time Capsule-Basisstation aus und wählen Sie dann „Manuelle Konfiguration“ aus dem Menü „Basisstation“ aus. Geben Sie bei Bedarf das Kennwort ein. 2 Wählen Sie „Drahtlose Clients hinzufügen“ aus dem Menü „Basisstation“ aus. 3 Legen Sie fest, auf welche Weise die Clients auf das Netzwerk zugreifen dürfen:  Wählen Sie „PIN“, damit eine vorgegebene achtstellige Nummer vor dem ClientZugriff eingegeben werden muss.  Wählen Sie „Erster Versuch“, damit der erste Client, der versucht, auf das Netzwerk zuzugreifen, die Netzwerkverbindung herstellen kann. Während die Time Capsule darauf wartet, dass der Client die Verbindung zum Netzwerk herstellt, leuchtet die Statusanzeige blau. Wählen Sie „Zugriff für Client auf 24 Stunden beschränken“, wenn Sie Ihr Netzwerk nur einen Tag lang für den Zugriff durch andere freigeben wollen. Wird diese Option nicht ausgewählt, kann der Client so lange auf das Netzwerk zugreifen, bis Sie ihn aus der Zugriffsliste entfernen.Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation 27 Verwenden von Time Machine mit Ihrer Time CapsuleBasisstation Mit Time Machine von Mac OS X Leopard können Sie Sicherungskopien aller Daten auf Ihrem Computer anlegen, u. a. von Fotos, Musik, Filmen und Dokumenten. Nachdem Sie Time Machine konfiguriert haben, wird in regelmäßigen Abständen automatisch eine Datensicherung Ihres Computers ausgeführt. Wenn Sie Mac OS X 10.5.2 (oder neuer) verwenden, werden Sie beim ersten Verbindungsaufbau zur Time Capsule-Basisstation von Time Machine gefragt, ob Sie die Basisstation als Speicherort für Ihre Sicherungskopien verwenden möchten. Klicken Sie auf „Als Backup-Volume verwenden“. Time Machine übernimmt dann alle weiteren Schritte für Sie. Verwenden Sie die Systemeinstellung „Time Machine“ von Mac OS X Leopard, um automatische Datensicherungen festzulegen, ein anderes Sicherungsvolume auszuwählen oder sonstige Einstellungen anzupassen. Gehen Sie wie folgt vor, um Time Machine auf einem Computer mit Mac OS X Leopard zu konfigurieren oder anzupassen: 1 Wählen Sie „Apple“ > „Systemeinstellungen“ und klicken Sie dann auf „Time Machine“. 2 Stellen Sie den Schalter auf „Ein“. 3 Klicken Sie auf „Volume wechseln“. 4 Wählen Sie Ihre Time Capsule-Basisstation aus und klicken Sie auf „Für Backup verwenden“.28 Kapitel 2 Konfigurieren Ihrer Time Capsule-Basisstation Abhängig davon, wie viele Daten Sie sichern wollen, kann die erste Datensicherung mit Time Capsule und Time Machine relativ lange dauern, etwa über Nacht oder sogar länger. Zum Beschleunigen der ersten Datensicherung verbinden Sie die Time Capsule über Ethernet mit Ihrem Computer. Bei allen folgenden Datensicherungen sichert Time Machine nur die Dateien, die sich seit der letzten Sicherung geändert haben. Daher dauern die folgenden Sicherung auch nicht mehr so lange. Die Time Capsule ist eine hervorragende Sicherungslösung für Mobilcomputer. Da die erste Datensicherung relativ lange dauern kann, sollten Sie das Netzteil an Ihren Mobilcomputer anschließen. Hierdurch wird Batteriestrom eingespart und zudem ist sichergestellt, dass die Datensicherung nicht unterbrochen wird. Ferner empfiehlt es sich, den Mobilcomputer im selben Raum wie die Time Capsule zu platzieren, um eine optimale drahtlose Kommunikation zu gewährleisten. Wenn Sie Ihren Mac während einer Datensicherung ausschalten oder den Ruhezustand aktivieren, stoppt Time Machine die Sicherung und setzt sie nach dem Einschalten des Mac oder Beenden des Ruhezustands an der Stelle fort, an der sie unterbrochen wurde. Weitere Informationen zu Time Machine erhalten Sie, indem Sie auf einem Computer mit Mac OS X Leopard „Hilfe“ > „Mac-Hilfe“ aus dem Menü „Finder“ auswählen und dann den Begriff „Time Machine“ in das Suchfeld eingeben.3 29 3 Tipps zur Fehlerbeseitigung Anhand der Tipps in diesem Kapitel können Sie die meisten Probleme mit Ihrer Time Capsule-Basisstation schnell beheben. Sie können keine Verbindung zum Internet herstellen  Versuchen Sie, von Ihrem Computer direkt eine Verbindung zum Internet herzustellen. Ist dies nicht möglich, überprüfen Sie, ob Ihre Netzwerkeinstellungen korrekt sind. Wenn die Netzwerkeinstellungen Ihrer Meinung nach korrekt sind und dennoch keine Verbindung aufgebaut wird, wenden Sie sich an Ihren Internetanbieter (ISP).  Vergewissern Sie sich, dass Sie die Verbindung zum korrekten Netzwerk herstellen. Sie haben Ihr Netzwerk- oder Time Capsule-Kennwort vergessen Sie können das Kennwort für das AirPort-Netzwerk oder für die Time CapsuleBasisstation löschen, indem Sie die Time Capsule-Basisstation zurücksetzen. Gehen Sie wie folgt vor, um das Time Capsule-Kennwort zurückzusetzen: 1 Drücken Sie mit einem spitzen Gegenstand (etwa einem Kugelschreiber) auf die Reset-Taste und halten Sie die Taste ca. eine (1) Sekunde gedrückt. Wichtig: Wenn Sie die Reset-Taste länger als eine Sekunde gedrückt halten, gehen Ihre Netzwerkeinstellungen möglicherweise verloren.30 Kapitel 3 Tipps zur Fehlerbeseitigung 2 Wählen Sie Ihr AirPort-Netzwerk aus.  Verwenden Sie auf einem Macintosh-Computer das AirPort-Symbol in der Menüleiste, um das von Time Capsule eingerichtete Netzwerk auszuwählen. (Der Netzwerkname ändert sich nicht.)  Bewegen Sie auf einem Computer mit Windows XP den Mauszeiger auf das Symbol für die drahtlose Verbindung und warten Sie, bis der Name des AirPort-Netzwerks (SSID) angezeigt wird. Wählen Sie diesen aus der Liste aus, wenn mehrere Netzwerke verfügbar sind. 3 Öffnen Sie das AirPort-Dienstprogramm (das auf einem Macintosh-Computer im Ordner „Dienstprogramme“ innerhalb des Ordners „Programme“ oder auf einem Computer mit Windows XP unter „Start“ > „Programme“ > „AirPort“ befindet). 4 Wählen Sie Ihre Time Capsule-Basisstation aus und wählen Sie dann „Manuelle Konfiguration“ aus dem Menü „Basisstation“ aus. 5 Klicken Sie in der Symbolleiste auf „AirPort“ und klicken Sie dann auf „Basisstation“. 6 Geben Sie ein neues Kennwort für Ihre Time Capsule-Basisstation ein. 7 Klicken Sie auf „Drahtlos“ und wählen Sie eine Verschlüsselungsmethode aus dem Einblendmenü „Schutz“ aus, um die Verschlüsselung und den Kennwortschutz für Ihr AirPort-Netzwerk zu aktivieren. Wenn Sie die Verschlüsselung aktiviert haben, geben Sie ein neues Kennwort für Ihr AirPort-Netzwerk ein. 8 Klicken Sie auf „Aktualisieren“, um die Time Capsule-Basisstation neu zu starten und die neuen Einstellungen zu laden.Kapitel 3 Tipps zur Fehlerbeseitigung 31 Ihre Time Capsule-Basisstation reagiert nicht Trennen Sie die Basisstation vom Stromnetz und schließen Sie sie dann wieder an das Stromnetz an. Wenn Ihre Time Capsule-Basisstation gar nicht mehr reagiert, müssen Sie sie möglicherweise auf die Werkseinstellungen zurücksetzen. Wichtig: Durch das Zurücksetzen Ihrer Time Capsule, werden alle aktuellen Einstellungen gelöscht und die Originaleinstellungen der Time Capsule-Basisstation wiederhergestellt. Gehen Sie wie folgt vor, um die Werkseinstellungen der Time Capsule-Basisstation wiederherzustellen: m Drücken Sie mit einem spitzen Gegenstand (etwa einem Kugelschreiber) auf die ResetTaste und halten Sie die Taste gedrückt, bis die Statusanzeige rasch hintereinander blinkt (etwa 5 Sekunden). Ihre Time Capsule-Basisstation wird auf die folgenden Einstellungen zurückgesetzt:  Die Time Capsule-Basisstation empfängt die IP-Adresse über DHCP.  Der Netzwerkname wird auf „Apple Network XXXXXX“ zurückgesetzt (wobei XXXXXX durch die letzten sechs Stellen der AirPort-ID ersetzt wird).  Das Time Capsule-Kennwort wird auf public zurückgesetzt. Reagiert die Time Capsule-Basisstation auch weiterhin nicht, versuchen Sie Folgendes: 1 Trennen Sie die Time Capsule-Basisstation vom Stromnetz. 2 Drücken Sie mit einem spitzen Gegenstand auf die Reset-Taste und halten Sie die Taste gedrückt, während Sie die Time Capsule-Basisstation mit dem Stromnetz verbinden.32 Kapitel 3 Tipps zur Fehlerbeseitigung Die Statusanzeige der Time Capsule-Basisstation blinkt gelb Möglicherweise ist das Ethernetkabel nicht korrekt angeschlossen, die Time CapsuleBasisstation befindet sich nicht in Reichweite eines AirPort-Netzwerks oder es besteht ein Problem bei Ihrem Internetanbieter. Wenn Sie über ein DSL- oder Kabelmodem mit dem Internet verbunden sind, wurde die Verbindung des Modems mit dem Netzwerk oder dem Internet möglicherweise unterbrochen. Trennen Sie das Modem vom Stromnetz, auch wenn es korrekt zu arbeiten scheint. Warten Sie einige Sekunden und schlie- ßen Sie es dann erneut an. Vergewissern Sie sich, dass die Time Capsule-Basisstation via Ethernet direkt mit dem Modem verbunden ist, bevor Sie die Stromversorgung des Modems wiederherstellen. Weitere Informationen zu den Gründen für das Blinken der Statusanzeige erhalten Sie, indem Sie das AirPort-Dienstprogramm öffnen, Ihre Time Capsule-Basisstation auswählen und dann „Manuelle Konfiguration“ aus dem Menü „Basisstation“ auswählen. Klicken Sie auf „Basisstation-Status“, um Informationen über die blinkende Statusanzeige einzublenden. Sie können auch die Option „Basisstation überwachen – Probleme melden“ in den AirPort-Einstellungen auswählen. Tritt an der Basisstation ein Problem auf, wird das AirPort-Dienstprogramm geöffnet und zeigt ausführliche Anleitungen zur Fehlerbeseitigung an.Kapitel 3 Tipps zur Fehlerbeseitigung 33 Ihr Drucker reagiert nicht Wenn Sie einen Drucker an den USB-Anschluss der Time Capsule-Basisstation angeschlossen haben und die Computer im AirPort-Netzwerk nicht drucken können, versuchen Sie, das Problem wie folgt zu beheben: 1 Vergewissern Sie sich, dass der Drucker am Stromnetz angeschlossen und eingeschaltet ist. 2 Vergewissern Sie sich, dass die Kabel korrekt am Drucker und am USB-Anschluss der Time Capsule-Basisstation angeschlossen sind. 3 Vergewissern Sie sich, dass der Drucker im Wartelistenfenster auf den ClientComputern ausgewählt ist. Macintosh-Computer mit Mac OS X 10.5 oder neuer:  Wählen Sie „Apple“ > „Systemeinstellungen“ und klicken Sie dann auf „Drucken & Faxen“.  Klicken Sie auf „Hinzufügen“ (+) und wählen Sie Ihren Drucker aus der Liste aus. Klicken Sie dann auf die Taste „Hinzufügen“. Macintosh-Computer mit Mac OS X 10.2.7 oder neuer:  Öffnen Sie das Drucker-Dienstprogramm (im Ordner „Dienstprogramme“ innerhalb des Ordners „Programme“).  Klicken Sie auf „Hinzufügen“, wenn der Drucker nicht in der Liste angezeigt wird.  Wählen Sie „Bonjour“ aus dem Einblendmenü aus. Wählen Sie den Drucker aus und klicken Sie auf „Hinzufügen“ (+).34 Kapitel 3 Tipps zur Fehlerbeseitigung Computer mit Windows XP:  Wählen Sie „Einstellungen“ > „Drucker und Faxgeräte“ aus dem Menü „Start“.  Wählen Sie den Drucker aus. Ist der Drucker nicht in der Liste enthalten, klicken Sie auf „Drucker hinzufügen“ und folgen Sie den Anweisungen auf dem Bildschirm. 4 Schalten Sie den Drucker aus, warten Sie einige Sekunden und schalten Sie den Drucker dann erneut ein. Aktualisieren der AirPort-Software Die AirPort-Software wird von Apple regelmäßig aktualisiert. Es wird empfohlen, die Time Capsule-Basisstation regelmäßig zu aktualisieren, damit sie immer mit der neusten Software arbeitet. Sie können das Feld „Beim Öffnen des AirPort-Dienstprogramms nach Updates suchen“ oder „Nach Updates suchen“ in den AirPort-Einstellungen markieren. Wenn Sie das Feld „Nach Updates suchen“ markieren, wählen Sie ein Zeitintervall wie „wöchentlich“ aus dem Einblendmenü aus, damit automatisch nach Aktualisierungen gesucht wird.Kapitel 3 Tipps zur Fehlerbeseitigung 35 Überlegungen zur Platzierung der Time Capsule-Basisstation Die folgenden Empfehlungen sollen Ihnen helfen, die maximale Reichweite und eine optimale Netzwerkabdeckung mit Time Capsule zu erreichen.  Platzieren Sie Ihre Time Capsule-Basisstation in einem offenen Bereich, in dem keine Hindernisse wie Möbel oder Wände die Signalübertragung stören können. Das Gerät sollte wenn möglich nicht in der Nähe von Metallflächen platziert werden.  Wenn Sie die Time Capsule-Basisstation hinter Möbelstücken platzieren, halten Sie einen Abstand von mindestens 2,5 cm zwischen der Time Capsule-Basisstation und dem Möbelstück ein.  Vermeiden Sie es, Ihre Time Capsule-Basisstation an einem Standort zu platzieren, der auf drei oder mehr Seiten von Metallflächen umgeben ist.  Wenn Sie die Time Capsule-Basisstation zusammen mit Ihrer Stereoanlage als Multimedia-Center nutzen wollen, achten Sie darauf, dass die Time Capsule-Basisstation nicht von Audio-, Video- oder Netzkabeln umgeben ist. Positionieren Sie Ihre Time Capsule-Basisstation so, dass die Kabel nur auf einer Seite liegen. Halten Sie einen möglichst großen Abstand zwischen der Time Capsule-Basisstation und den Kabeln ein.  Platzieren Sie Ihre Time Capsule-Basisstation wenn möglich mindestens 7,6 Meter entfernt von einem Mikrowellenherd, einem schnurlosen 2,4- oder 5-GHz-Telefon oder anderen Störquellen.  Platzieren Sie oben auf der Time Capsule keine anderen Objekte (Bücher, Papiere, kleine Tiere etc.). Diese können die Kühlung der Time Capsule beeinträchtigen.36 Kapitel 3 Tipps zur Fehlerbeseitigung Mögliche Störquellen, die Interferenzen mit AirPort verursachen können Je weiter eine Interferenzquelle entfernt ist, desto unwahrscheinlicher ist es, dass sie Probleme verursacht. Folgende Komponenten bzw. Vorkommnisse können Störungen mit der AirPort-Kommunikation verursachen:  Mikrowellenherde  DSS- (Direct Satellite Service) Funkfrequenzverlust  Original-Koaxialkabel, das mit bestimmten Typen von Satellitenschüsseln geliefert wird. Erkundigen Sie sich beim Hersteller des Geräts nach neueren Kabeln.  Bestimmte elektrische Komponenten wie Stromleitungen, Leitungen von elektrischen Bahnen und Kraftwerke  Schnurlose Telefone, die im 2,4- oder 5-GHz-Bereich arbeiten. Wenn es zu Problemen mit Ihrer Telefon- oder AirPort-Kommunikation kommt, wechseln Sie den Kanal Ihrer Basisstation bzw. Ihres Time Capsule-Netzwerks oder verwenden Sie einen anderen Kanal für Ihr Telefon.  Nebeneinander platzierte Basisstationen, die benachbarte Kanäle verwenden. Verwendet beispielsweise Basisstation A Kanal 1, so sollte für Basisstation B Kanal 6 oder 11 angegeben werden.4 37 4 Weitere Informationen, Service und Support Im Internet und in der Online-Hilfe finden Sie weitere Informationen zur Verwendung der Time Capsule-Basisstation. Online verfügbare Ressourcen Die neusten Informationen zu Time Capsule finden Sie unter: www.apple.com/de/airport. Wenn Sie die Time Capsule-Basisstation nicht bereits bei der Installation der Software von der Time Capsule-CD registriert haben, besuchen Sie zum Registrieren die folgende Website: www.apple.com/de/register. AirPort-Support-Informationen, Foren mit produktspezifischen Informationen und Feedback sowie die neuste Apple-Software zum Laden finden Sie unter dieser Adresse: www.apple.com/de/support/airport. Wenn Sie allgemeine Support-Informationen wünschen, besuchen Sie die Website www.apple.com/de/support und wählen Sie dann ggf. Ihr Land aus.38 Kapitel 4 Weitere Informationen, Service und Support Online-Hilfe Wenn Sie mehr über die Verwendung des AirPort-Dienstprogramms mit Time Capsule erfahren möchten, öffnen Sie das AirPort-Diensprogramm und wählen Sie „Hilfe“ > „AirPort-Dienstprogramm-Hilfe“. Hinweise zur Garantie Wenn die Time Capsule-Basisstation beschädigt wurde oder nicht ordnungsgemäß funktioniert, beachten Sie bitte zunächst die Tipps und Informationen zur Fehlerbeseitigung in diesem Handbuch, in der Online-Hilfe sowie in den Online-Ressourcen. Funktioniert die Time Capsule-Basisstation auch weiterhin nicht, informieren Sie sich auf der Webseite www.apple.com/de/support über die Inanspruchnahme von Garantieleistungen. Seriennummer Ihrer Time Capsule-Basisstation Die Seriennummer befindet sich auf der Unterseite Ihrer Time Capsule-Basisstation.39 Anhang Time Capsule – Technische Daten und Sicherheitsinformationen Spezifikationen der Time Capsule-Basisstation  Frequenzbereich: 2,4 und 5 GHz  Funkausgangsleistung: bis zu 23 dBm (nominal)  Standards: Der Standard 802.11 DSSS mit 1 und 2 MBit/Sek., die Standards 802.11a, 802.11b, 802.11g und eine Entwurfsversion der 802.11n-Spezifikation Schnittstellen  1 RJ-45 10/100/1000BASE-T Gigabit Ethernet-WAN (<)  3 RJ-45 10/100/1000BASE-T Gigabit Ethernet-LAN (G)  Universal Serial Bus (USB d) 2.0  802.11 a/b/g/n AirPort Extreme-Funktechnologie Umgebungsbedingungen  Betriebstemperatur: 0 °C bis 35 °C  Lagertemperatur: –25 °C bis 60 °C  Relative Luftfeuchtigkeit (Betrieb): 20 % bis 80 %, nicht kondensierend  Relative Luftfeuchtigkeit (Lagerung): 10 % bis 90 %, nicht kondensierend40 Anhang Time Capsule – Technische Daten und Sicherheitsinformationen Abmessungen und Gewicht  Länge: 197,0 mm  Breite: 197,0 mm  Höhe: 36,33 mm  Gewicht: 1,6 Kilogramm Hardware-MAC-Adressen (Media Access Control) Auf der Unterseite des Gehäuses der Time Capsule-Basisstation sind drei Hardwareadressen aufgedruckt:  AirPort-ID: Die zwei Adressen, die zur Identifizierung der Time Capsule-Basisstation in einem drahtlosen Netzwerk verwendet werden.  Ethernet-ID: Diese Adresse wird möglicherweise von Ihrem Internetanbieter benötigt, um den Internetzugang über die Time Capsule-Basisstation herzustellen. Sicherer Umgang mit der Time Capsule-Basisstation  Die einzige Möglichkeit, die Stromzufuhr vollständig zu unterbrechen, besteht darin, die Time Capsule-Basisstation vom Stromnetz zu trennen.  Halten Sie den Stecker stets an den Seiten, wenn Sie die Time Capsule-Basisstation an die Netzsteckdose anschließen bzw. davon trennen. Achten Sie darauf, die Metallstifte des Steckers nicht zu berühren.  Die Time Capsule-Basisstation darf niemals geöffnet werden, auch dann nicht, wenn sie nicht am Stromnetz angeschlossen ist. Wenn Ihre Time Capsule-Basisstation gewartet werden muss, lesen Sie Kapitel 4 „Weitere Informationen, Service und Support“ auf Seite 37. Anhang Time Capsule – Technische Daten und Sicherheitsinformationen 41  Versuchen Sie niemals, einen Stecker mit Gewalt in einen Anschluss zu stecken. Lässt sich der Stecker nicht problemlos anschließen, passt er vermutlich nicht in den Anschluss. Vergewissern Sie sich, dass Stecker und Anschluss übereinstimmen und dass Sie den Stecker korrekt mit dem Anschluss ausgerichtet haben. Hinweise zu Betriebs- und Lagertemperatur  Wenn Ihre Time Capsule-Basisstation in Betrieb ist, wird das Gehäuse warm. Das Time Capsule-Gehäuse fungiert als Wärmeableiter, der die Wärme aus dem Inneren des Geräts nach außen an die kühlere Luft abgibt. Meiden von Feuchtigkeitsquellen  Platzieren Sie die Time Capsule-Basisstation nicht in der Nähe von Getränken, Waschbecken, Badewannen, Duschen und anderen Feuchtigkeitsquellen.  Schützen Sie die Time Capsule-Basisstation vor direkter Sonneneinstrahlung, Nässe, Feuchtigkeit und Witterungseinflüssen aller Art.  Achten Sie darauf, dass keine Flüssigkeiten in Ihre Time Capsule-Basisstation gelangen. Ist dies dennoch einmal der Fall, trennen Sie die das Gerät vom Stromnetz, bevor Sie es reinigen.  Verwenden Sie die Time Capsule-Basisstation nicht im Freien. Die Time CapsuleBasisstation ist zur Verwendung in Innenräumen konzipiert. ACHTUNG: Verwenden Sie Ihre Time Capsule-Basisstation niemals in der Nähe von Feuchtigkeitsquellen, um Kurzschlüsse oder Verletzungen zu vermeiden.42 Anhang Time Capsule – Technische Daten und Sicherheitsinformationen Nehmen Sie Reparaturen nicht selbst vor Hinweise zur Handhabung Ihre Time Capsule-Basisstation kann durch unsachgemäße Handhabung oder Lagerung beschädigt werden. Achten Sie darauf, die Time Capsule-Basisstation beim Transport nicht fallen zu lassen. ACHTUNG: Versuchen Sie nicht, Ihre Time Capsule-Basisstation zu öffnen oder Teile auszubauen. Dies kann einen Kurzschluss verursachen und Sie riskieren den Verlust des Garantieanspruchs. Im Innern des Gerätes befinden sich keine Komponenten, die vom Benutzer gewartet werden können.43 Regulatory Compliance Information Wireless Radio Use This device is restricted to indoor use due to its operation in the 5.15 to 5.25 GHz frequency range to reduce the potential for harmful interference to cochannel Mobile Satellite systems. Cet appareil doit être utilisé à l’intérieur. Exposure to Radio Frequency Energy The radiated output power of this device is well below the FCC and EU radio frequency exposure limits. However, this device should be operated with a minimum distance of at least 20 cm between its antennas and a person’s body and the antennas used with this transmitter must not be colocated or operated in conjunction with any other antenna or transmitter subject to the conditions of the FCC Grant. FCC Declaration of Conformity This device complies with part 15 of the FCC rules. Operation is subject to the following two conditions:(1) This device may not cause harmful interference, and (2) this device must accept any interference received, including interference that may cause undesired operation. See instructions if interference to radio or television reception is suspected. Radio and Television Interference This computer equipment generates, uses, and can radiate radio-frequency energy. If it is not installed and used properly—that is, in strict accordance with Apple’s instructions—it may cause interference with radio and television reception. This equipment has been tested and found to comply with the limits for a Class B digital device in accordance with the specifications in Part 15 of FCC rules. These specifications are designed to provide reasonable protection against such interference in a residential installation. However, there is no guarantee that interference will not occur in a particular installation. You can determine whether your computer system is causing interference by turning it off. If the interference stops, it was probably caused by the computer or one of the peripheral devices. If your computer system does cause interference to radio or television reception, try to correct the interference by using one or more of the following measures:  Turn the television or radio antenna until the interference stops.  Move the computer to one side or the other of the television or radio.  Move the computer farther away from the television or radio.  Plug the computer into an outlet that is on a different circuit from the television or radio. (That is, make certain the computer and the television or radio are on circuits controlled by different circuit breakers or fuses.) If necessary, consult an Apple Authorized Service Provider or Apple. See the service and support information that came with your Apple product. Or, consult an experienced radio/television technician for additional suggestions. Important: Changes or modifications to this product not authorized by Apple Inc. could void the EMC compliance and negate your authority to operate the product.44 This product was tested for FCC compliance under conditions that included the use of Apple peripheral devices and Apple shielded cables and connectors between system components. It is important that you use Apple peripheral devices and shielded cables and connectors between system components to reduce the possibility of causing interference to radios, television sets, and other electronic devices. You can obtain Apple peripheral devices and the proper shielded cables and connectors through an Apple-authorized dealer. For non-Apple peripheral devices, contact the manufacturer or dealer for assistance. Responsible party (contact for FCC matters only) Apple Inc., Corporate Compliance, 1 Infinite Loop M/S 26-A, Cupertino, CA 95014-2084 Industry Canada Statement This Class B device meets all requirements of the Canadian interference-causing equipment regulations. Cet appareil numérique de la Class B respecte toutes les exigences du Règlement sur le matériel brouilleur du Canada. VCCI Class B Statement Europe—EU Declaration of Conformity For more information, see www.apple.com/euro/ compliance. Europäische Union – Informationen zur Entsorgung Dieses Symbol weist darauf hin, dass dieses Produkt entsprechend den geltenden gesetzlichen Vorschriften und getrennt vom Hausmüll entsorgt werden muss. Geben Sie dieses Produkt zur Entsorgung bei einer offiziellen Sammelstelle ab. Bei einigen Sammelstellen können Produkte zur Entsorgung unentgeltlich abgegeben werden. Durch getrenntes Sammeln und Recycling werden die Rohstoff-Reserven geschont, und es ist sichergestellt, dass beim Recycling des Produkts alle Bestimmungen zum Schutz von Gesundheit und Umwelt eingehalten werden. Hinweise zur Entsorgung und zum Recycling Dieses Produkt besitzt eine interne Batterie. Bitte entsorgen Sie die Batterie entsprechend den geltenden gesetzlichen und umweltrechtlichen Vorschriften. Informationen über das Recycling-Programm von Apple finden Sie auf der Website: www.apple.com/de/environment. California: The coin cell battery in your product contains perchlorates. Special handling and disposal may apply. Refer to www.dtsc.ca.gov/hazardouswaste/ perchlorate.45 Deutschland: Dieses Gerät enthält Batterien. Bitte nicht in den Hausmüll werfen. Entsorgen Sie dieses Gerät am Ende seines Lebenszyklus den maßgeblichen gesetzlichen Regelungen entsprechend. Nederlands: Gebruikte batterijen kunnen worden ingeleverd bij de chemokar of in een speciale batterijcontainer voor klein chemisch afval (kca) worden gedeponeerd. Taiwan: Singapore Wireless Certification46 Taiwan Warning Statements Korea Warning Statements © 2009 Apple Inc. Alle Rechte vorbehalten. Apple, das Apple-Logo, AirPort, AirPort Express, AirPort Extreme, Apple TV, Bonjour, iPod, Leopard, Macintosh, Mac OS und Time Capsule sind Marken der Apple Inc., die in den USA und weiteren Ländern eingetragen sind. Finder, iPhone und Time Machine sind Marken der Apple Inc. Andere hier genannte Produkt- und Herstellernamen sind Marken ihrer jeweiligen Rechtsinhaber.www.apple.com/airport www.apple.com/support/airport D019-1384-A Mac OS X Server Administration de QuickTime Streaming et Broadcasting Pour Leopard version 10.5K Apple Inc. © 2007 Apple Inc. Tous droits réservés. Le propriétaire ou l’utilisateur autorisé d’une copie valide du logiciel Serveur Enchaînement QuickTime peut reproduire cette publication à des fins d’apprentissage de l’utilisation de ce logiciel. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ou transmise à des fins commerciales, telles que la vente de copies ou la fourniture de services d’assistance payants. Tous les efforts ont été déployés pour garantir la précision des informations contenues dans ce manuel. Apple, Inc. n’est pas responsable des erreurs d’impression ou de frappe. Le logo Apple est une marque d’Apple Inc. déposée aux États-Unis et dans d’autres pays. L’utilisation de ce logo à des fins commerciales via le clavier (Option + 1) pourra constituer un acte de contrefaçon et/ou de concurrence déloyale. Apple, le logo Apple, AirPort, AppleScript, FireWire, iMac, iMovie, iTunes, Mac, le logo Mac, Macintosh, Mac OS, QuickTime, Xgrid et Xserve sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Finder est une marque d’Apple Inc. Adobe et PostScript sont des marques d’Adobe Systems Incorporated. Tous les autres noms de produits sont des marques de leurs propriétaires respectifs. Les produits commercialisés par des entreprises tierces ne sont mentionnés qu’à titre d’information, sans aucune intention de préconisation ni de recommandation. Apple ne se porte pas garant de ces produits et décline toute responsabilité quant à leur fonctionnement. F019-0930/01-09-2007 3 1 Table des matières Préface 7 À propos de ce guide 7 Nouveautés de QTSS (QuickTime Streaming Server) pour Mac OS X Server 10.5 9 La suite de produits QuickTime 9 Contenu de ce guide 10 Utilisation de l’aide à l’écran 11 Guides d’administration de Mac OS X Server 12 Affichage des guides PDF à l’écran 12 Impression de guides PDF 13 Obtention de mises à jour de documentation 13 Obtention d’informations supplémentaires Chapitre 1 15 Vue d’ensemble de QuickTime Streaming 15 Qu’est-ce que la diffusion en continu ? 16 Comparaison entre diffusion en direct et diffusion à la demande 16 Comparaison entre le téléchargement progressif (HTTP) et le téléchargement par enchaînement (RTP/RTSP) 17 Enchaînement Lecture instantanée 17 Configuration simplifiée pour la vidéo en direct 18 Comment recevoir des flux de données multimédias 19 Comparaison entre multidiffusion et monodiffusion 20 Relais Chapitre 2 21 Configuration de votre serveur Enchaînement QuickTime 21 Configurations matérielle et logicielle requises pour l’enchaînement QuickTime 21 Configuration requise pour l’ordinateur de visualisation 21 Configuration requise pour la diffusion en direct 22 Considérations relatives à la bande passante 22 Configuration de votre serveur de diffusion 23 Test de votre configuration 24 Accès aux données multimédia diffusées par votre serveur Chapitre 3 25 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 25 Utilisation de l’application basée sur le Web pour gérer l’enchaînement QuickTime 26 Utilisation d’Admin Serveur pour gérer l’enchaînement QuickTime4 Table des matières 26 Démarrage ou arrêt du service de diffusion 26 Modification du nombre maximum de connexions de diffusion 27 Modification du débit de diffusion maximum 27 Changement du répertoire réservé aux flux de données multimédias 27 Association de l’ordinateur d’administration du serveur de diffusion à une adresse IP 28 Hébergement de flux provenant de plusieurs répertoires multimédia utilisateur 28 Configuration de flux de relais 29 Modification des réglages d’historique de diffusion QuickTime 30 Lecture des historiques de diffusion QuickTime 30 Sécurité et accès 31 Diffusion de flux à travers des coupe-feu via le port 80 32 Diffusion à travers des coupe-feu ou des réseaux avec traduction d’adresses 32 Changement du mot de passe requis pour envoyer un flux de diffusion MP3 32 Utilisation de la monodiffusion automatique (Annonce) à l’aide de QTSS sur un ordinateur distinct 33 Tâches de gestion avancées 33 Contrôle de l’accès aux flux de données multimédias 37 Configuration d’un relais multidiffusion Chapitre 4 39 Dépannage et informations techniques 39 Utilisation de fichiers d’historique pour surveiller la diffusion de listes de lecture 39 Les fichiers multimédia ne sont pas diffusés correctement 40 Les utilisateurs ne peuvent pas se connecter à votre diffusion 40 Les utilisateurs reçoivent des messages d’erreur lors de la diffusion de données Chapitre 5 43 Utilisation de QuickTime Broadcaster 43 Quand utiliser un serveur de diffusion 44 Configuration de votre premier flux 44 Configuration de QuickTime Broadcaster 46 Choix d’une méthode de diffusion 46 Sélection des réglages de compression 47 Création de préréglages 47 Qu’est-ce qu’un fichier SDP ? 48 Sélection des réglages réseau 48 Utilisation de la méthode Monodiffusion automatique (Annonce) 49 Utilisation de la méthode Monodiffusion manuelle 49 Utilisation de la méthode Multidiffusion 50 Aperçu de votre diffusion 51 Configuration d’une diffusion audio uniquement 51 Changement de source audio 52 Ajout de notes à votre diffusion 52 Ajout d’indices à un fichier de séquence 53 Enregistrement de réglages à l’aide de préréglagesTable des matières 5 53 Modification de la taille de l’image de diffusion 53 Changement de source vidéo 54 Choix de l’assembleur de paquets 54 Enregistrement de réglages de diffusion 55 Diffusion vers des téléphones portables 55 À propos des coupe-feu 55 Limitation de l’accès à votre diffusion 56 Conseils et dépannage 56 Je suis invité à saisir un mot de passe 56 Utilisation optimisée de la bande passante disponible 56 Conseils pour le choix des réglages de compression vidéo 57 Conseils pour le choix des réglages de compression audio 57 Si la vidéo devient floue, hachée ou figée 58 Automatisation de QuickTime Broadcaster avec AppleScript Chapitre 6 59 Exemple de configuration 59 Enchaînement de présentations, en direct et à la demande 61 Configuration 69 Création d’une page Web pour simplifier l’accès 70 Prise de vue de la présentation en direct 71 Archivage de la présentation en direct Glossaire 73 Index 81 7 Préface À propos de ce guide Découvrez la suite de produits QuickTime ainsi que les nouveautés de cette version de QuickTime Streaming Server. La suite de services de Mac OS X Server 10.5 inclut QuickTime Streaming Server (QTSS). QTSS est préinstallé sur le matériel serveur Apple. En termes de conception et de configuration, QTSS est semblable à Apache, le logiciel serveur Web populaire également inclus avec Mac OS X Server. Si vous êtes expérimenté dans l’utilisation d’Apache, QTSS vous semblera familier. Si vous avez administré un serveur de diffusion QuickTime à l’aide d’Admin Web, une application basée sur le Web, vous pouvez poursuivre de cette manière. Admin Web est utile pour administrer un serveur de diffusion à distance ou depuis des ordinateurs non Macintosh. Pour plus d’informations, consultez la section « Utilisation de l’application basée sur le Web pour gérer l’enchaînement QuickTime » à la page 25. Admin Serveur pour Mac OS X Server inclut des options permettant d’effectuer les opérations que vous réalisiez avec Admin Web. Nouveautés de QTSS (QuickTime Streaming Server) pour Mac OS X Server 10.5 Intégré à Mac OS X Server 10.5, QuickTime Streaming Server 6 est le serveur de diffusion Apple normalisé le plus puissant du marché et dont la diffusion mobile, l’intégration avec Mac OS X Server et la prise en charge des standards ont été améliorées. QTSS 6 offre les améliorations suivantes :  Prise en charge de la norme 3GPP version 6 : QuickTime Streaming Server 6 a été mis à jour pour inclure la prise en charge de la dernière version de la spécification 3GPP (version 6), offrant une meilleure compatibilité avec les appareils mobiles du monde entier.  Adaptation au débit de la norme 3GPP version 6 : QuickTime Streaming Server 6 permet la prise en charge de l’adaptation au débit 3GPP version 6 pour une expé- rience de diffusion en continu plus fluide sur les appareils mobiles, même lors de surcharges de réseau. 8 Préface À propos de ce guide  Prise en charge Open Directory : QuickTime Streaming Server 6 vous permet de limiter l’accès au contenu diffusé en continu aux utilisateurs et groupes enregistrés dans le Gestionnaire de groupe de travail de Mac OS X Server.  Exécution à 64 bits : QuickTime Streaming Server 6 prend en charge l’exécution à 64 bits en natif. Les autres fonctionnalités de QTSS sont les suivantes :  3GPP natif : diffusez des fichiers 3GPP vers tout lecteur compatible avec le format 3GPP.  Diffusion de MPEG-4 natif : diffusez des fichiers MPEG-4 à indices conformes à la norme ISO vers tout lecteur ou périphérique MPEG-4 également conforme à la norme ISO.  Diffusion de fichiers audio MP3 : créez votre station de radio sur Internet. Vous pouvez distribuer des fichiers MP3 standard à l’aide de protocoles compatibles Icecast via HTTP. Créez une liste de lecture de fichiers MP3 et distribuez-les vers des clients MP3 tels qu’iTunes et WinAmp pour une expérience de direct simulé.  Protection contre les coupures : la technologie Apple de protection contre les coupures, un ensemble de fonctionnalités offrant une qualité de service, utilise la bande passante disponible pour garantir la lecture la plus nette possible.  Lecture instantanée : les utilisateurs dotés d’une connexion haut débit et qui visualisent un flux de données vidéo à l’aide de QuickTime 6 ou ultérieur bénéficient de la fonction de lecture instantanée. Cette fonction améliore la mise des données en mémoire tampon en réduisant considérablement la durée de cette opération. La lecture instantanée permet également aux utilisateurs équipés d’une connexion haut débit d’utiliser le curseur de durée pour faire défiler un flux de données à la demande en avant ou en arrière, la lecture étant mise à jour instantanément.  Authentification : l’authentification Digest et Basic, ainsi que l’authentification par les services d’annuaire vous permettent de contrôler l’accès aux données multimé- dia protégées.  Prise en charge de la diffusion de films HD : QTSS est en mesure de diffuser simultanément des milliers de films encodés à 1280 x 720, 24p, 5 mbps à partir d’un seul serveur Xserve.  Prise en charge de la diffusion au format H.264 : QTSS prend en charge la diffusion de contenu en direct et à la demande encodé avec le codec vidéo H.264, fourni avec QuickTime.  QuickTime Broadcaster : inclus dans Mac OS X Server, QuickTime Broadcaster fournit une prise en charge intégrale de la diffusion de contenu au format MPEG-4 sur Internet.  Listes de lecture côté serveur : vous pouvez diffuser un ensemble de fichiers multimédias comme s’il s’agissait d’une diffusion en direct. Cela peut s’avérer idéal pour la création et la gestion d’une station de radio ou de télévision virtuelle.  Prise en charge de relais : vous pouvez facilement configurer plusieurs couches de serveurs afin de diffuser des flux de données vers un nombre quasi illimité de clients.Préface À propos de ce guide 9 La suite de produits QuickTime La suite de produits QuickTime est unique en ce sens qu’elle inclut tous les logiciels dont vous avez besoin pour produire, transmettre et recevoir des flux de données. Chaque produit est entièrement conçu pour une compatibilité maximale avec tous les autres composants de la suite. La suite QuickTime est constituée des produits suivants :  QuickTime Player : l’application gratuite QuickTime Player est simple à utiliser et conçue pour lire, manipuler et visualiser des fichiers vidéo, audio, de réalité virtuelle (VR) ou graphiques compatibles avec QuickTime.  QuickTime Pro : la puissante version pro de QuickTime Player offre de nombreuses fonctions de création multimédia. Vous pouvez capturer des séquences audio et vidéo, créer des diaporamas, coder des séquences vidéo et audio, éditer des pistes de films, créer des pistes d’indices, générer des présentations et regrouper des centaines de types de données multimédias en un seul fichier de film.  QTSS (QuickTime Streaming Server) : inclus avec Mac OS X Server, le logiciel QTSS vous permet de diffuser, via Internet, des données multimédia en temps réel ou à la demande à l’aide des protocoles standard du marché, sans avoir à payer de licence par flux. Les utilisateurs voient les données dès qu’elles parviennent à l’ordinateur ; ils n’ont pas à attendre le téléchargement des fichiers.  Darwin Streaming Server : (DSS) cette version gratuite et open source de QTSS prend en charge des plate-formes d’entreprise courantes telles que Linux, Windows Server 2003 et Solaris. Téléchargeable en code source, elle peut être compilée sur diverses plates-formes en modifiant certains fichiers source spécifiques. Contenu de ce guide Le présent guide contient les chapitres suivants :  Le chapitre 1, « Vue d’ensemble de QuickTime Streaming » décrit les concepts et les termes propres à la diffusion en continu.  Le chapitre 2, « Configuration de votre serveur Enchaînement QuickTime » décrit le matériel et les logiciels requis et fournit des instructions pour configurer et tester votre serveur de diffusion.  Le chapitre 3, « Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime » fournit des instructions pas à pas pour utiliser l’application Admin Serveur en vue d’administrer et de contrôler un serveur de diffusion localement ou à distance.  Le chapitre 4, « Dépannage et informations techniques » décrit les problèmes courants et apporte des informations sur la marche à suivre en cas d’incidents lors de la diffusion de données multimédias.  Le chapitre 5, « Utilisation de QuickTime Broadcaster » fournit des informations sur l’utilisation du logiciel Apple maintes fois récompensé pour la diffusion professionnelle d’événements en direct.10 Préface À propos de ce guide  Le chapitre 6, « Exemple de configuration » fournit des informations sur les composants clés nécessaires à la configuration de la diffusion générique sur le web. De plus, le glossaire propose de brèves définitions des termes utilisés dans QuickTime Streaming et dans ce guide. Remarque : étant donné qu’Apple publie régulièrement de nouvelles versions et mises à jour de ses logiciels, les illustrations de ce document peuvent être différentes de celles qui s’affichent à l’écran. Utilisation de l’aide à l’écran Vous pouvez obtenir des instructions à l’écran concernant chaque tâche dans l’application Visualisation Aide pour gérer Leopard Server. Vous pouvez visualiser l’aide sur un serveur ou sur un ordinateur administrateur. (Un ordinateur administrateur est un ordinateur Mac OS X sur lequel est installé le logiciel d’administration de serveur Leopard Server.) Pour obtenir de l’aide pour une configuration avancée de Leopard Server : m Ouvrez Admin Serveur ou le Gestionnaire de groupe de travail, puis :  Utilisez le menu Aide pour rechercher la tâche que vous voulez exécuter.  Choisissez Aide > Aide Admin Serveur ou Aide > Aide Gestionnaire de groupe de travail pour parcourir et rechercher des rubriques d’aide. L’aide à l’écran contient des instructions extraites de Administration du serveur et d’autres guides d’administration avancée cités dans « Guides d’administration de Mac OS X Server ». Pour consulter les rubriques d’aide du serveur les plus récentes : m Assurez-vous que le serveur ou l’ordinateur serveur est connecté à Internet lorsque vous voulez obtenir de l’aide. Visualisation Aide extrait et met en cache automatiquement les rubriques d’aide les plus récentes concernant le serveur. Lorsque vous n’êtes pas connecté à Internet, Visualisation Aide affiche les rubriques d’aide mises en cache.Préface À propos de ce guide 11 Guides d’administration de Mac OS X Server Premiers contacts couvre l’installation et le paramétrage de configurations standard et de groupes de travail de Mac OS X Server. Pour des configurations avancées, Administration du serveur couvre la planification, l’installation, la configuration et l’administration serveur en général. Une série de guides supplémentaires, énumérés ci-dessous, couvre la planification, la configuration et la gestion avancées de chaque service. Vous pouvez vous procurer ces guides au format PDF sur le site web de documentation de Mac OS X Server : www.apple.com/fr/server/documentation Ce guide ... explique comment : Premiers contacts et Feuille d’opération d’installation et de configuration Installer Mac OS X Server et le configurer pour la première fois. Administration de ligne de commande Installer, configurer et gérer Mac OS X Server à l’aide des outils de ligne de commande UNIX et des fichiers de configuration. Administration des services de fichier Partager des volumes ou dossiers d’un certain serveur parmi les clients de serveur à l’aide des protocoles AFP, NFS, FTP et SMB. Administration du service iCal Configurer et gérer le service de calendrier partagé iCal. Administration du service iChat Configurer et gérer le service de messagerie instantanée iChat. Configuration de la sécurité de Mac OS X Rendre les ordinateurs (clients) Mac OS X plus sûrs, pour répondre aux exigences des clients du secteur privé ou public. Configuration de la sécurité de Mac OS X Server Rendre Mac OS X Server et l’ordinateur sur lequel il est installé plus sûrs, pour répondre aux exigences des clients du secteur privé ou public. Administration du service de messagerie Configurer et gérer les services de messagerie IMAP, POP et SMTP sur le serveur. Administration des services de réseau Installer, configurer et administrer les services DHCP, DNS, VPN, NTP, coupe-feu IP, NAT et RADIUS sur le serveur. Administration d’Open Directory Configurer et gérer les services d’annuaire et d’authentification et configurer des clients pour accéder aux services d’annuaire. Administration de Podcast Producer Configurer et gérer le service Podcast Producer pour enregistrer, traiter et distribuer des podcasts. Administration du service d’impression Héberger les imprimantes partagées et gérer les files d’attente et travaux d’impression associés. Administration de QuickTime Streaming et Broadcasting Capturer et encoder du contenu QuickTime. Configurer et gérer le service de diffusion QuickTime pour fournir des flux de données multimédia en direct ou à la demande. Administration du serveur Effectuer une installation et une configuration avancée du logiciel serveur et gérer les options qui s’appliquent à plusieurs services ou au serveur dans son intégralité. Administration de Mise à jour de logiciels et d’Imagerie système Utiliser NetBoot, NetInstall et Mise à jour de logiciels pour automatiser la gestion du système d’exploitation et les autres logiciels utilisés par les ordinateurs client.12 Préface À propos de ce guide Affichage des guides PDF à l’écran Lorsque vous lisez la version PDF d’un guide à l’écran :  Affichez les signets pour voir les grandes lignes du guide, puis cliquez sur un signet pour accéder à la rubrique de votre choix.  Recherchez un mot ou un groupe de mots pour afficher une liste des endroits où il apparaît dans le document. Cliquez sur l’une des occurrences pour afficher la page complète.  Cliquez sur une référence croisée pour accéder directement à la rubrique référencée. Cliquez sur un lien web pour visiter le site web dans votre navigateur. Impression de guides PDF Si vous souhaitez imprimer un guide, suivez ces instructions pour économiser du papier et de l’encre :  Économisez de l’encre ou du toner en n’imprimant pas la couverture.  Économisez l’encre de couleur sur une imprimante couleur en activant dans les sousfenêtres de la zone de dialogue Imprimer une option permettant d’imprimer en niveaux de gris ou en noir et blanc.  Réduisez l’encombrement du document imprimé et économisez du papier en imprimant plusieurs pages du document par feuille de papier. Dans la zone de dialogue Imprimer, passez l’échelle à 115 % (155 % pour Premiers contacts). Sélectionnez ensuite Mise en page dans le menu local sans titre. Si votre imprimante prend en charge l’impression recto-verso (ou duplex), sélectionnez l’une des options Recto-verso. Sinon, choisissez 2 dans le menu local Pages par feuille, et choisissez éventuellement Simple extra fine dans le menu Bordure. (Si vous utilisez Mac OS X 10.4 ou une version antérieure, le réglage Échelle se trouve dans la zone de dialogue Format d’impression et les réglages Mise en page dans la zone de dialogue Imprimer.) Mise à niveau et migration Utiliser les réglages de données et de services d’une version antérieure de Mac OS X Server ou de Windows NT. Gestion des utilisateurs Créer et gérer les comptes utilisateur, les groupes et les ordinateurs. Configurer les préférences gérées des clients Mac OS X. Administration des technologies web Configurer et gérer les technologies web (web, blog, WebMail, wiki, MySQL, PHP, Ruby on Rails et WebDAV). Informatique à haute performance et administration Xgrid Configurer et gérer les grappes de serveurs de calcul sur des systè- mes Xserve et des ordinateurs Mac. Glossaire Mac OS X Server Comprendre les termes utilisés pour les produits de serveur et les produits de stockage. Ce guide ... explique comment :Préface À propos de ce guide 13 Vous voudrez peut-être agrandir les pages imprimées même si vous n’imprimez pas en recto-verso, car la taille des pages au format PDF est inférieure à celle du papier d’imprimante standard. Dans la zone de dialogue Imprimer ou Format d’impression, essayez de passer l’Échelle sur 115 % (155 % pour Premiers contacts, pour les pages de la taille d’un CD). Obtention de mises à jour de documentation Régulièrement, Apple publie des pages d’aide révisées et de nouvelles éditions de guides. Certaines pages d’aide révisées viennent mettre à jour les dernières éditions des guides.  Pour afficher de nouvelles rubriques d’aide à l’écran pour une application de serveur, assurez-vous que votre ordinateur serveur ou administrateur est connecté à Internet et cliquez sur les liens disponibles pour télécharger les dernières rubriques d’aide à jour et rester au courant des mises à jour, dans la page d’aide principale de l’application.  Pour télécharger les guides les plus récents au format PDF, rendez-vous sur le site web de documentation de Mac OS X Server : www.apple.com/fr/server/documentation Obtention d’informations supplémentaires Pour plus d’informations, consultez les ressources suivantes :  Documents Ouvrez-moi : mises à jour importantes et informations spécifiques. Recherchez-les sur les disques du serveur.  Site web de Mac OS X Server (www.apple.com/fr/server/macosx) : passerelle vers des informations détaillées sur des produits et technologies.  Site web de support de Mac OS X Server (www.apple.com/fr/support/macosxserver) : accès à des centaines d’articles provenant de l’organisation d’assistance Apple.  Site web de discussion Apple (discussions.apple.com) : un moyen de partager des questions, des connaissances et des conseils avec d’autres administrateurs.  Site web de listes de diffusion Apple (www.lists.apple.com) : abonnez-vous à des listes de diffusion afin de pouvoir communiquer par courrier électronique avec d’autres administrateurs.  Site web des produits QuickTime Streaming Server : contient les informations les plus récentes sur les principales fonctionnalités, les derniers téléchargements et la configuration minimale requise, ainsi que des liens vers d’autres pages de support. www.apple.com/fr/quicktime/streamingserver  QuickTime pour le web : excellent ouvrage de la série Apple QuickTime Developer Series qui explique comment intégrer à un site web de la vidéo, du son enregistré, des animations Flash, des séquences de réalité virtuelle, des séquences MIDI, du texte, des images fixes, des flux en direct, des jeux et l’interactivité de l’utilisateur. 14 Préface À propos de ce guide Le disque d’accompagnement inclut QuickTime Pro et un ensemble complet d’outils de développement pour Windows et Macintosh. Vous trouverez ce livre primé, publié par Morgan Kaufmann, ainsi que d’autres titres utiles sur le site web didactique de QuickTime. www.apple.com/fr/quicktime/tools_tips/books.html.  Site web des services QuickTime : fournit la liste des fournisseurs de service de diffusion. www.apple.com/fr/quicktime/resources.  Site web du groupe de travail IETF : documents RFC, mémorandums sur les standards RTP et RTSP. www.ietf.org/rfc/rfc1889.txt (RTP) www.ietf.org/rfc/rfc2326.txt (RTSP) (en anglais).  Site web du code source : accès au code source de Darwin Streaming Server, informations pour les développeurs et FAQ. developer.apple.com/darwin/projects/streaming (en anglais).1 15 1 Vue d’ensemble de QuickTime Streaming Pour pouvoir configurer votre QuickTime Streaming Server, il est important de comprendre ce qu’est la diffusion en continu. Qu’est-ce que la diffusion en continu ? La diffusion en continu est la distribution de contenu multimédia, tel que les films et les présentations vidéo, sur un réseau en direct. Un ordinateur (serveur de diffusion en continu) envoie les données multimédia à un autre ordinateur (client), lequel lit les données au fur et à mesure de leur réception. Avec la diffusion en continu, aucun fichier n’est téléchargé sur le disque dur de l’ordinateur destinataire. Vous pouvez enchaîner l’envoi des données selon différents débits, d’une simple connexion par modem à une connexion à haut débit. De la même façon que vous avez besoin d’un serveur web pour héberger un site web, l’envoi de flux de données via Internet ou un réseau local nécessite un serveur de diffusion en continu qui transmet les flux audio et vidéo à la demande. Lorsque les destinataires sont peu nombreux, le même ordinateur peut exécuter le logiciel de serveur Web, le logiciel de serveur de courrier et le logiciel de serveur de diffusion. En revanche, si les destinataires sont plus nombreux, un ou plusieurs ordinateurs sont généralement dédiés aux serveurs de diffusion. Lorsqu’un utilisateur demande un flux (à l’aide d’un logiciel client tel que QuickTime Player), la demande est gérée à l’aide du protocole RTSP (Real-Time Streaming Protocol). Les flux sont envoyés à l’aide du protocole RTP (Real-Time Transport Protocol). Un serveur de diffusion peut soit créer des flux à partir de séquences QuickTime stockées sur disque dur, soit transmettre des flux en direct auxquels il a accès. Le logiciel QTSS (QuickTime Streaming Server) vous permet de diffuser :  des émissions en direct,  de la vidéo à la demande,  des listes de lecture de contenu préenregistré.16 Chapitre 1 Vue d’ensemble de QuickTime Streaming Comparaison entre diffusion en direct et diffusion à la demande Les flux de données multimédia en temps réel sont transmis de deux façons : en direct et à la demande. Le serveur Enchaînement QuickTime utilise les deux modes. Les événements en direct tels que les concerts, les discours et les présentations sont généralement diffusés via Internet au moment même où ils se déroulent, à l’aide de logiciels de diffusion tels que QuickTime Broadcaster. Ces logiciels de diffusion codent une source en direct, telle que la vidéo provenant d’une caméra, en temps réel et envoient le flux résultant vers le serveur. Le serveur envoie (ou “sert”) alors le flux en direct aux clients. Quel que soit l’instant où un utilisateur se connecte au flux, tout le monde voit la même portion de flux au même moment. Vous pouvez simuler une expérience en direct à l’aide de contenus enregistrés, en diffusant à partir d’une source archivée (telle qu’un magnétophone) ou en créant des listes de lecture sur le serveur. Avec la diffusion à la demande, d’un film ou d’un discours archivé par exemple, chaque client lit le flux depuis le début, de sorte que personne n’arrive en retard. Aucun logiciel de diffusion n’est requis pour la diffusion à la demande. Comparaison entre le téléchargement progressif (HTTP) et le téléchargement par enchaînement (RTP/RTSP) Le téléchargement progressif (parfois appelé « Démarrage rapide ») est une méthode qui consiste à distribuer un film via Internet de sorte que sa lecture puisse commencer avant que le fichier ne soit complètement téléchargé. Avec le téléchargement progressif, toutes les données requises pour lire un film se trouvent en début de fichier, de sorte que QuickTime peut commencer la lecture du film dès que la première partie du fichier a été transférée. Contrairement à l’enchaînement, qui permet de visualiser des films sans télécharger aucun fichier, les films à démarrage rapide sont réellement téléchargés sur l’ordinateur destinataire. Un tel film peut être autonome, auquel cas toutes les données sont stockées dans le film proprement dit, ou inclure des pointeurs faisant référence à des données situées sur Internet. Vous pouvez visualiser les films à téléchargement progressif dans un navigateur web, à l’aide du module QuickTime, ou dans QuickTime Player. Vous pouvez créer des films à téléchargement progressif pour des spectateurs ayant des vitesses de connexion variables (appelés films de référence) et un film par enchaî- nement pour les spectateurs utilisant les connexions les plus rapides.Chapitre 1 Vue d’ensemble de QuickTime Streaming 17 Enchaînement Lecture instantanée Les utilisateurs qui regardent un flux vidéo à l’aide de QuickTime 6 ou ultérieur peuvent bénéficier de la fonctionnalité Lecture instantanée. Cette dernière constitue un progrès dans la technologie Apple de protection contre les coupures, qui permet de réduire considérablement les temps de mise en mémoire tampon, procurant ainsi une expé- rience de visualisation instantanée. Les utilisateurs peuvent faire défiler la vidéo en cliquant, comme si elle se trouvait sur leur disque dur. Les utilisateurs doivent disposer d’une connexion à haut débit pour bénéficier de la diffusion en lecture instantanée. La réactivité de la diffusion en Lecture instantanée dépend du débit du contenu, de sa taille et de la bande passante disponible. Elle peut également être affectée par le codec utilisé. Configuration simplifiée pour la vidéo en direct La figure ci-dessous illustre une configuration de diffusion vidéo et audio en continu. (La plupart des caméras vidéo disposent d’un microphone intégré.) Vous pouvez diffuser les séquences audio en utilisant uniquement un microphone, une table de mixage et tout autre équipement audio approprié. Un ordinateur MacBook Pro équipé du logiciel QuickTime Broadcaster capture et encode des données vidéo et audio. Le signal encodé est envoyé via un réseau IP (Internet Protocol) vers un serveur qui exécute le logiciel QTSS (QuickTime Streaming Server). QTSS sur le serveur envoie le signal, via Internet ou un réseau local, aux ordinateurs client qui demandent le flux à l’aide de QuickTime Player. Serveur de diffusion Broadcaster18 Chapitre 1 Vue d’ensemble de QuickTime Streaming Il est possible également d’exécuter QuickTime Broadcaster et QTSS sur le même ordinateur. Si vous effectuez une diffusion à une large audience (disons, plus de 100 personnes), toutefois, il est préférable d’exécuter QuickTime Broadcaster et QTSS sur des ordinateurs séparés. Comment recevoir des flux de données multimédias Lorsque vous regardez et écoutez des transmissions aériennes ou par câble, à la télévision ou à la radio, les longueurs d’onde utilisées sont dédiées à cette transmission. Ces transmissions sont le plus souvent non compressées et nécessitent de grandes quantités de bande passante. Ce n’est pas un problème, car elles ne doivent pas partager la bande de fréquence utilisée. Lorsque vous envoyez ces mêmes données via Internet, la bande passante utilisée n’est plus dédiée uniquement à ce flux de transmission. Les données doivent alors partager une bande passante extrêmement limitée avec des milliers, voire des millions d’autres transmissions transitant via Internet. Par conséquent, les données multimédia sont encodées et compressées avant d’être transmises via Internet. Les fichiers qui en résultent sont enregistrés dans un emplacement spécifique et le logiciel serveur de diffusion, tel que QTSS, envoie les données multimédia via Internet aux ordinateurs client. Les utilisateurs Macintosh et Windows peuvent visualiser les flux de données multimé- dia à l’aide de QuickTime Player (disponible gratuitement sur le site web Apple) ou de toute autre application gérant les fichiers QuickTime ou MPEG-4 standard. Vous pouvez également configurer des flux que les utilisateurs peuvent visualiser à partir d’un navigateur web, à condition que le module QuickTime soit installé. Lorsqu’un utilisateur commence la lecture de flux de données multimédias dans une page Web, le plug-in QuickTime envoie une demande au serveur de diffusion et ce dernier répond en envoyant le contenu multimédia à l’ordinateur client. Vous devez spécifier dans la page Web le contenu à envoyer au client : un film QuickTime situé dans un répertoire spécifié, une diffusion en direct ou une liste de lecture stockée sur le serveur de diffusion. Les flux 3GP peuvent également être visualisés sur des téléphones portables compatibles avec la diffusion en continu.Chapitre 1 Vue d’ensemble de QuickTime Streaming 19 Comparaison entre multidiffusion et monodiffusion QTSS gère le transport réseau multidiffusion et monodiffusion pour la distribution des flux de données multimédia. Lors d’une multidiffusion, un seul flux est partagé par les clients (voir illustration ci-dessous). Chaque client se branche sur le flux comme une radio se branche sur une émission FM. Cette technique réduit l’encombrement sur le réseau, mais nécessite un réseau qui ait accès à la dorsale de multidiffusion (Mbone) pour le contenu distribué via Internet, ou qui permette la multidiffusion de contenu distribué en réseau privé restreint. En monodiffusion, chaque client lance son propre flux, entraînant la génération de nombreuses connexions un à un entre le client et le serveur (voir illustration ci-dessous). Le fait d’avoir plusieurs clients connectés en monodiffusion à une diffusion en continu sur un réseau local peut provoquer un trafic réseau élevé, mais cette technique est la plus fiable pour la distribution via Internet puisqu’aucune prise en charge de transport spéciale n’est requise. Multidiffusion Monodiffusion20 Chapitre 1 Vue d’ensemble de QuickTime Streaming Relais Les relais sont utiles dans le cas d’une diffusion à de nombreux spectateurs situés à différents endroits. Le serveur QTSS dispose également d’une fonction de relais, ce qui permet de répartir la charge des flux de données multimédia entre les serveurs et d’utiliser au mieux la bande passante du réseau. Utilisé en tant que serveur relais, QTSS réexpédie un flux à partir d’une source (par exemple Live Broadcaster, QuickTime Streaming Server) vers un serveur de destination. Le plus souvent employés dans le cadre d’une diffusion en direct, les relais servent lorsque les spectateurs sont situés dans des endroits différents, tels que plusieurs bâtiments d’un campus ou dans différents pays. Le serveur source se trouve généralement à l’endroit de la diffusion en direct et réexpé- die le flux aux serveurs situés aux différents emplacements. Une entreprise peut par exemple diffuser la présentation d’un PDG en la relayant du siège social vers les succursales. Dans ce cas, seul un flux de données est diffusé sur Internet et les spectateurs des succursales se connectent aux serveurs de destination via le réseau local (LAN), ce qui réduit la charge sur le serveur source et permet à tout le monde de profiter d’une diffusion de meilleure qualité. Pour des informations détaillées sur la configuration des relais, consultez la section « Configuration de flux de relais » à la page 28. Serveur relais Source Internet Clients Clients Serveur de destination Serveur de destination Siège social de l’entreprise Succursales2 21 2 Configuration de votre serveur Enchaînement QuickTime L’objectif de ce chapitre est de vous permettre de configurer et d’utiliser rapidement votre serveur de diffusion QuickTime. Les instructions de ce chapitre supposent que vous avez installé et configuré Mac OS X Server version 10.5. Pour savoir comment configurer Mac OS X Server, consultez le document intitulé Mac OS X Server Premiers contacts avec la version 10.5 ou ultérieure, inclus sur un disque d’installation de Mac OS X Server et téléchargeable à l’adresse www.apple.com/fr/server/documentation. Configurations matérielle et logicielle requises pour l’enchaî- nement QuickTime La configuration requise pour QTSS est décrite dans le guide Premiers contacts. Configuration requise pour l’ordinateur de visualisation Tout ordinateur sur lequel est installé QuickTime 4 ou ultérieur peut afficher les données multimédias envoyées par le serveur de diffusion. Pour un résultat optimal, Apple recommande QuickTime 7 ou ultérieur. Pour bénéficier de la fonctionnalité Lecture instantanée avec QuickTime Streaming Server 4.1 ou ultérieur, QuickTime 6 ou un version ultérieure et une connexion Internet haut débit sont nécessaires. Tout lecteur MPEG-4 conforme à la norme ISO peut afficher des fichiers MPEG-4 et tout périphérique compatible 3GP des fichiers .3GP. Il est possible d’écouter des flux de listes de lecture MP3 à l’aide d’iTunes ou de tout autre lecteur compatible de flux MP3, tel que WinAmp. Téléchargez QuickTime Player sur le site web QuickTime : www.apple.com/fr/quicktime. Configuration requise pour la diffusion en direct Pour diffuser du contenu en direct, vous pouvez utiliser QuickTime Broadcaster, inclus et installé avec Mac OS X Server.22 Chapitre 2 Configuration de votre serveur Enchaînement QuickTime Pour diffuser des données audio ou vidéo en direct, vous avez besoin du matériel suivant :  Matériel source pour les données audio, vidéo ou les deux, par exemple un magné- toscope, un caméscope et un microphone.  Un ordinateur équipé de QuickTime Broadcaster ou de tout autre logiciel de diffusion (ordinateur G4 ou plus rapide recommandé pour la diffusion MPEG-4), ainsi qu’une carte de capture vidéo ou audio. Remarque : QuickTime Broadcaster gère la capture vidéo à partir de la plupart des sources à technologie FireWire (notamment les caméscopes numériques (DV), certaines webcams et les boîtiers de conversion DV) pour un processus de diffusion simple et rapide avec des résultats de qualité professionnelle.  128 Mo de RAM (256 Mo recommandé pour une diffusion professionnelle).  QuickTime 6 ou ultérieur. Considérations relatives à la bande passante Il n’est généralement pas souhaitable de connecter un serveur de diffusion à Internet ou à un réseau local (LAN) via un modem DSL (Digital Subscriber Line) ou un modem câble. Le serveur serait en effet très limité par la bande passante relativement faible de ces modems pour le téléchargement de données vers le serveur. Dans certains cas, l’utilisation d’un serveur sur une connexion DSL peut entraîner la rupture d’un contrat de service. Avant de configurer le serveur, consultez le fournisseur d’accès associé à votre modem câble ou DSL. Lors de la création de flux RTP (Real-Time Transport Protocol), vous obtiendrez les meilleures performances si les flux ne dépassent pas 75 % de la bande passante client prévue. Par exemple, n’utilisez pas un débit supérieur à 21 kilobits par seconde (Kbps) pour une connexion par modem à 28 Kbps. Pour une connexion classique par modem 56 K, ne dépassez pas 40 Kbps. Pour une connexion client T1 (1500 Kbps), n’utilisez pas un débit supérieur à 1125 Kbps. Configuration de votre serveur de diffusion Configurez le serveur de diffusion, testez votre configuration et accédez aux données multimédia diffusées par votre serveur. Pour configurer votre serveur de diffusion : 1 Ouvrez Admin Serveur. 2 Dans la liste Services, sélectionnez l’ordinateur que vous voulez configurer en tant que serveur de diffusion en continu QuickTime. 3 Cliquez sur Réglages généraux dans la barre d’outils, puis cliquez sur l’onglet Services. 4 Dans la liste des services, sélectionnez QuickTime Streaming, puis cliquez sur Enregistrer.Chapitre 2 Configuration de votre serveur Enchaînement QuickTime 23 5 Sélectionnez QuickTime Streaming dans la liste Serveurs pour afficher et modifier les réglages. 6 Pour démarrer le service QuickTime Streaming, cliquez sur le bouton de lecture dans l’angle inférieur gauche de la fenêtre Admin Serveur. Test de votre configuration Des échantillons de séquences QuickTime sont inclus avec QTSS dans le dossier par défaut des séquences, ce qui vous permet de tester la configuration du serveur. Ces échantillons peuvent être visualisés à l’aide de QuickTime Player. Remarque : l’échantillon de fichier MP3 inclus est uniquement destiné à une liste de lecture MP3 de diffusion. Il ne peut pas être diffusé à la demande à l’aide du protocole RTSP car il n’a pas été préparé pour la diffusion en continu, ce qui requiert un processus dit d’optimisation. Pour tester la configuration de votre serveur en visualisant un échantillon de film : 1 Sur un autre ordinateur, ouvrez QuickTime Player. 2 Cliquez sur Fichier > Ouvrir l’URL dans le nouveau lecteur. 3 Tapez l’URL suivante : rtsp://nom_hôte/sample_300kbit.mov Remplacez nom_hôte par le nom d’hôte ou l’adresse IP du serveur de diffusion en continu QuickTime et choisissez une séquence ayant un débit adapté à votre bande passante. 4 Cliquez sur OK. QuickTime Player se connecte au serveur et lit le film dans une nouvelle fenêtre. Si un message de type « Fichier introuvable » s’affiche, vérifiez que vous avez correctement saisi l’URL, notamment en respectant la casse. Si votre serveur de diffusion est un serveur multi-adressage (si l’ordinateur héberge également un serveur web, par exemple), il se peut que vous deviez spécifier une autre adresse IP pour l’enchaînement. (Un serveur web utilise le port 80 ; dans certaines configurations de clients QuickTime, QTSS utilise aussi le port 80.) Vous pouvez choisir ou ajouter une adresse IP pour le serveur de diffusion dans la sousfenêtre QuickTime Streaming d’Admin Serveur. Cliquez sur Réglages, sur Liaisons IP, puis cochez la case Liaison correspondant à l’adresse IP souhaitée. La configuration initiale de votre logiciel QTSS est terminée. Les réglages complémentaires dépendent de votre matériel et de vos logiciels, de vos connexions réseau, du nombre prévu de spectateurs, ainsi que du type de données que vous souhaitez diffuser. Pour plus d’informations sur la détermination de ces réglages et sur l’utilisation du serveur de diffusion, consultez le chapitre 3, « Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime », le chapitre 6, « Exemple de configuration » et les ressources présentées à la page 13.24 Chapitre 2 Configuration de votre serveur Enchaînement QuickTime Accès aux données multimédia diffusées par votre serveur Pour lire des flux de données multimédia, les utilisateurs doivent disposer de QuickTime 4 ou ultérieur (ou d’un lecteur MP4). Vous trouverez ci-dessous les instructions à fournir aux utilisateurs qui souhaitent visualiser les flux multimédias diffusés par votre serveur. Pour visualiser des flux de données multimédias : 1 Ouvrez QuickTime Player. 2 Choisissez Fichier > Ouvrir l’URL. 3 Tapez l’URL du fichier multimédia. Exemple : rtsp://monserveur.com/monfichier Remplacez monserveur.com par le nom de domaine de l’ordinateur QTSS et monfichier par le nom de la séquence ou du fichier multimédia. Cette URL suppose que la séquence ou le fichier multimédia se trouve au niveau supé- rieur du répertoire multimédia. Si des séquences se trouvent dans des sous-dossiers du répertoire, ajoutez le dossier concerné au nom de chemin. Par exemple : rtsp://monserveur.com/mondossier/monfichier.mov Si vous souhaitez que les utilisateurs visualisent les flux de données multimédia à l’aide d’un navigateur web, vous devez configurer une page web pour afficher les données multimédia et fournir aux utilisateurs l’URL de cette page. Remarque : il est déconseillé de taper une adresse URL RTSP directement dans le champ d’adresse du navigateur web, certains navigateurs ne comprenant pas le terme « rtsp ».3 25 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime Ce chapitre contient des informations sur la diffusion de flux de données à travers des coupe-feu, la configuration de relais et l’administration à distance d’un serveur Enchaînement QuickTime. Pour configurer et gérer QuickTime Streaming Server (QTSS), vous devez utiliser l’application Admin Serveur installée avec Mac OS X Server (version 10.5 ou ultérieure). Cette application offre une interface utilisateur standard pour toutes les plates-formes compatibles et vous permet d’administrer le serveur de diffusion localement ou à distance. Admin Serveur vous permet de modifier les réglages généraux, de surveiller les utilisateurs connectés, de visualiser les fichiers d’historique, de gérer l’utilisation de la bande passante et de relayer des flux d’un serveur à un autre. Utilisation de l’application basée sur le Web pour gérer l’enchaînement QuickTime Si vous avez précédemment administré un serveur de diffusion QuickTime à l’aide de l’application d’administration web (Admin Web), vous pouvez continuer ainsi. L’application Admin Web est utile pour administrer un serveur de diffusion à distance ou depuis des ordinateurs autres que Mac. Pour activer Admin Web : 1 Dans Admin Serveur, sélectionnez QuickTime Streaming sous le serveur dans la liste Serveurs. 2 Cliquez sur Réglages. 3 Cliquez sur Accès. 4 Sélectionnez « Activer l’administration basée sur le Web », puis saisissez un nom et un mot de passe à utiliser pour accéder au site web d’administration. 5 Cliquez sur Enregistrer.26 Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime Pour plus d’informations sur l’utilisation d’Admin Web, consultez le guide de l’administrateur QTSS/Darwin Streaming Server, disponible à l’adresse developer.apple.com/darwin/ (en anglais). Remarque : si vous avez utilisé l’application Admin Web pour administrer un serveur de diffusion QuickTime, vous trouverez les fonctionnalités d’administration dans l’application Admin Serveur de Mac OS X. Utilisation d’Admin Serveur pour gérer l’enchaînement QuickTime Cette section contient des instructions pour l’utilisation d’Admin Serveur pour les tâches telles que le démarrage ou l’arrêt du service de diffusion en continu, la configuration d’un serveur multi-adressage et la modification de réglages tels que le nombre maximum de connexions et le débit maximum autorisé. Démarrage ou arrêt du service de diffusion Vous pouvez démarrer ou arrêter le service de diffusion à partir de la sous-fenêtre QuickTime Streaming d’Admin Serveur. Pour démarrer ou arrêter le service de diffusion : 1 Ouvrez Admin Serveur. 2 Dans la liste Serveurs, cliquez sur QuickTime Streaming pour le serveur. 3 En haut de la fenêtre, cliquez sur Démarrer le service ou sur Arrêter le service. Modification du nombre maximum de connexions de diffusion Lorsque le nombre maximum de connexions spécifié est atteint, un message indiquant que le serveur est occupé ou que la bande passante est insuffisante (erreur 453) s’affiche pour les utilisateurs qui tentent de se connecter. Pour modifier le nombre maximum de connexions : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur QuickTime Streaming sous le serveur dans la liste Serveurs. 2 Cliquez sur Réglages. 3 Tapez un nombre dans le champ Nombre de connexions max. 4 Cliquez sur Enregistrer.Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 27 Modification du débit de diffusion maximum Si le débit maximal est atteint, personne d’autre ne peut se connecter. Les utilisateurs qui tentent de se connecter reçoivent un message indiquant que le serveur est occupé (erreur 453). Pour modifier le débit maximal : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur Enchaînement QuickTime sous le serveur dans la liste Ordinateurs et services. 2 Cliquez sur Réglages. 3 Saisissez un chiffre dans la zone Débit maximal et choisissez mégabits par seconde (Mbps) ou kilobits (Kbps) dans le menu local. Vous pouvez choisir d’associer QTSS à toutes les adresses IP répertoriées ou uniquement aux adresses sélectionnées. 4 Cliquez sur Enregistrer. Changement du répertoire réservé aux flux de données multimédias QuickTime Streaming Server comporte un répertoire multimédia principal (/Library/ QuickTimeStreaming/Movies/). Si vous le souhaitez, vous pouvez spécifier un autre répertoire pour vos données multimédia. Par exemple, vous voulez basculer sur un répertoire d’un autre disque dur. Assurez-vous que le propriétaire du nouveau répertoire est bien l’utilisateur système « qtss ». Le propriétaire peut être modifié à partir du Gestionnaire de groupe de travail, du Finder ou de la ligne de commande. Pour spécifier un autre répertoire multimédia : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur QuickTime Streaming sous le serveur dans la liste Serveurs. 2 Cliquez sur Réglages. 3 Tapez un chemin d’accès dans le champ texte Répertoire multimédia ou cliquez sur le bouton en regard du champ afin de choisir un dossier. 4 Cliquez sur Enregistrer. Association de l’ordinateur d’administration du serveur de diffusion à une adresse IP Si votre ordinateur d’administration du serveur de diffusion est de type multi-adressage (si vous hébergez également un serveur web, par exemple), vous pouvez indiquer l’adresse IP à associer à QTSS. Pour spécifier une adresse IP : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur QuickTime Streaming sous le serveur dans la liste Serveurs. 2 Cliquez sur Réglages, puis sur Associations IP. 3 Cochez la case Liaison pour l’adresse IP souhaitée. 4 Cliquez sur Enregistrer.28 Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime Hébergement de flux provenant de plusieurs répertoires multimédia utilisateur QTSS ne peut comporter qu’un seul répertoire multimédia principal. Cependant, en activant la prise en charge des répertoires de départ, les utilisateurs peuvent diffuser des fichiers ou des listes de lecture à la demande, à partir de leur répertoire de départ. Pour configurer QTSS afin qu’il diffuse des séquences provenant des répertoires de départ des utilisateurs : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur Enchaînement QuickTime. 2 Cliquez sur Réglages, puis sur Accès. 3 Sélectionnez “Activer la diffusion depuis le répertoire de départ”. 4 Cliquez sur Enregistrer. 5 Demandez aux utilisateurs de placer leurs films QuickTime dans le dossier créé dans leur répertoire de départ (//Sites/Streaming). Pour visualiser une séquence dans un répertoire privé, tapez l’URL suivante : rtsp://nom_hôte.com/~utilisateur1/exemple.mov Remarque : pour diffuser un flux en direct à partir d’un répertoire autre que le répertoire multimédia, vous devez créer un fichier qtaccess. Pour plus d’informations, consultez le Guide de l’administrateur de QTSS disponible à l’adresse developer.apple.com/darwin/ (en anglais). Configuration de flux de relais Vous devez utiliser des relais pour accepter un flux provenant d’un serveur de diffusion et le transférer, ou le relayer, vers un autre serveur de diffusion. Chaque relais est constitué d’une source et d’une ou plusieurs destinations. Pour configurer un relais : 1 Dans le volet Réglages du service Enchaînement QuickTime, cliquez sur Relais. 2 Cliquez sur le bouton Ajouter (+) en regard de la liste Relais. 3 Tapez un nom pour le relais dans le champ Nom du relais. 4 Choisissez une option dans le menu local Type de relais. Le type de relais définit la source du relais. Il existe trois options :  L’option Demander une diffusion entrante ordonne au serveur de diffusion d’envoyer à l’ordinateur source une demande pour le flux entrant avant qu’il ne soit relayé. Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour relayer une diffusion en direct (à partir d’un autre serveur) ou pour demander un fichier stocké et le convertir en un flux sortant en direct. L’option « Demander une diffusion entrante » est couramment utilisée dans le cas de flux UDP non annoncés diffusés par QuickTime Broadcaster ou tout autre encodeur.  L’option UDP non annoncé permet de relayer depuis le serveur des flux sur une adresse IP et des numéros de ports spécifiques.Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 29  L’option UDP annoncé ordonne au serveur d’attendre le flux entrant, puis de le relayer. Les relais configurés pour attendre des flux annoncés ne peuvent accepter que les flux multimédias utilisant le protocole d’annonce RTSP. L’option UDP annoncé s’utilise dans le cas d’une diffusion automatique (annoncée) via QuickTime Broadcaster ou tout autre encodeur prenant en charge le protocole d’annonce RTSP. 5 Si vous choisissez « Demander une diffusion entrante » ou « UDP annoncé », saisissez le nom d’hôte DNS ou l’adresse IP de l’ordinateur source dans le champ IP source. 6 Si vous choisissez « Demander une diffusion entrante » ou « UDP annoncé », saisissez le chemin d’accès au flux dans le champ Chemin. 7 Si vous choisissez « Demander une diffusion entrante » ou « UDP annoncé » et que l’ordinateur source requiert l’authentification des diffusions automatiques, saisissez un nom d’utilisateur et un mot de passe. 8 Assurez-vous que l’option Activer le relais est sélectionnée et cliquez sur le bouton Précédent. 9 Cliquez sur le bouton Ajouter (+) en regard de la liste Destinations. Il existe deux types de destinations :  L’option UDP non annoncé permet de relayer depuis le serveur des flux sur une adresse IP spécifique et des numéros de ports. Il faut alors créer manuellement un fichier SDP  L’option UDP annoncé permet de relayer et d’annoncer le flux à l’adresse IP de destination depuis le serveur. Le fichier SDP est alors automatiquement généré à la destination. 10 Tapez les informations demandées et cliquez sur le bouton Précédent. 11 Répétez les étapes 9 et 10 pour chaque destination, puis cliquez sur Enregistrer. Pour activer ou désactiver un relais, cochez ou décochez la case Activer en regard du relais dans la liste. Pour supprimer un relais, sélectionnez-le, puis cliquez sur le bouton Supprimer (–). Modification des réglages d’historique de diffusion QuickTime Vous pouvez spécifier que chaque historique soit réinitialisé après un certain nombre de jours. Pour modifier les réglages d’historique : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur QuickTime Streaming sous le serveur dans la liste Serveurs. 2 Cliquez sur Réglages. 3 Cliquez sur Consignation. L’historique des accès est mis à jour uniquement lorsque les connexions client sont interrompues. Un client connecté au moment d’une panne de courant ou d’une défaillance du serveur n’est pas consigné et n’apparaît pas dans l’historique des accès lorsque le serveur est relancé.30 Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime Les fichiers d’historique sont stockés dans le répertoire /Bibliothèque/QuickTimeStreaming/Logs/. Lecture des historiques de diffusion QuickTime QTSS fournit les fichiers d’historique suivants :  Historiques des erreurs. Ces fichiers regroupent des erreurs telles que les problèmes de configuration. Par exemple, si une adresse IP spécifique est introuvable ou que certains des fichiers de diffusion ont été supprimés.  Historiques des accès. Lorsque quelqu’un lit un film diffusé à partir de votre serveur, l’historique fournit des informations telles que la date, l’heure et l’adresse IP de l’ordinateur utilisé. Les fichiers d’historiques de QTSS sont stockés dans Library/QuickTimeStreaming/Logs. Les historiques de QTSS sont au format W3C standard, ce qui vous permet d’utiliser certains outils d’analyse standard pour analyser les données. Sécurité et accès Il existe un certain niveau de sécurité inhérent à la diffusion en temps réel, dans la mesure où le contenu n’est transmis que si le client en a besoin et où aucun fichier n’est conservé. Toutefois, d’autres problèmes de sécurité peuvent néanmoins se présenter. Le serveur de diffusion utilise les protocoles RTSP/RTP IETF standard. Le protocole RTSP fonctionne sur TCP, le protocole RTP sur UDP. De nombreux coupe-feu sont configurés pour limiter les paquets TCP par numéro de port et filtrer le port UDP. Il existe trois options permettant de diffuser des flux en présence de coupe-feu via QTSS. Ces options ne s’excluent pas mutuellement. Généralement, une ou plusieurs options sont employées afin d’obtenir la configuration la plus souple possible. Les trois configurations ci-dessous sont destinées aux clients derrière un coupe-feu.  Diffusion sur le port 80. Cette option permet au serveur de diffusion d’encapsuler l’ensemble du trafic RTSP et RTP dans des paquets TCP sur le port 80. Ce port étant utilisé par défaut pour le trafic web HTTP, le contenu diffusé en continu est filtré par la plupart des coupe-feu. L’inconvénient de cette encapsulation est qu’elle diminue les performances réseau et que des connexions client plus rapides sont nécessaires pour éviter d’interrompre la diffusion. Elle augmente également la charge sur le serveur.  Option Ouvrir les ports adaptés sur le coupe-feu. Avec cette option, il est possible d’accéder au serveur de diffusion via RTSP/RTP sur les ports par défaut ; elle permet également de mieux exploiter les ressources réseau, ne requiert pas de connexions client plus rapides et n’impose pas de charge importante au serveur. Les ports qui doivent être ouverts incluent :  Port TCP 80 : utilisé pour signaler et diffuser des flux de données par RTSP/HTTP (si activé sur le serveur)Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 31  Port TCP 554 : utilisé pour RTSP  Ports UDP 6970-9999 : utilisé pour la diffusion de flux de données UDP. Une plage inférieure de ports UDP, généralement entre 6970 et 6999, peut être utilisée.  Port TCP 7070 : utilisé éventuellement pour RTSP. (Real Server utilise ce port ; QTSS/Darwin peut également être configuré pour y recourir).  Ports UDP 8000 et 8001 : peut être ouvert pour la diffusion Icecast MP3.  Configuration d’un serveur proxy de diffusion en continu. Le serveur proxy est placé dans la zone DMZ du réseau, une zone située entre un coupe-feu externe relié à Internet et un coupe-feu interne entre la zone DMZ et le réseau interne. Avec des règles de coupefeu, les paquets avec les ports indiqués ci-dessus sont autorisés à passer entre le serveur proxy et les clients via le coupe-feu interne, ainsi qu’entre le serveur proxy et Internet via le coupe-feu externe. Cependant, les clients ne sont pas autorisés à se connecter directement à des ressources externes sur ces ports. De cette façon, tous les paquets destinés à être envoyés sur le réseau interne sont transmis via le serveur proxy, d’où une sécurité accrue du réseau. Diffusion de flux à travers des coupe-feu via le port 80 Si vous configurez un serveur de diffusion sur Internet et que certains de vos clients se trouvent derrière des coupe-feu qui n’autorisent que le trafic web, activez la diffusion sur le port 80. Avec cette option, le serveur de diffusion accepte les connexions sur le port 80, le port par défaut pour le trafic web, et les clients QuickTime peuvent se connecter à votre serveur de diffusion même s’ils se trouvent derrière un coupe-feu destiné uniquement au web. Si vous activez l’enchaînement sur le port 80, veillez à désactiver tout serveur Web possédant la même adresse IP, afin d’éviter les conflits avec votre serveur de diffusion. Pour diffuser des flux QuickTime via le port HTTP 80 : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur QuickTime Streaming sous le serveur dans la liste Serveurs. 2 Cliquez sur Réglages. 3 Cliquez sur Associations IP. 4 Sélectionnez l’option “Activer la diffusion sur le port 80”. Important : si vous activez la diffusion sur le port 80, assurez-vous que votre serveur n’exé- cute pas également un serveur web tel qu’Apache. L’exécution de QTSS et d’un serveur Web avec diffusion sur le port 80 peut provoquer un conflit de port entraînant le comportement anormal de l’un ou des deux serveurs.32 Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime Diffusion à travers des coupe-feu ou des réseaux avec traduction d’adresses Le serveur de diffusion envoie des données à l’aide de paquets UDP. Les coupe-feu conçus pour protéger les informations d’un réseau bloquent souvent les paquets UDP. Les ordinateurs client situés derrière un coupe-feu qui bloque les paquets UDP ne peuvent recevoir les flux de données multimédia. Cependant, le serveur de diffusion autorise également la diffusion via des connexions HTTP, ce qui permet la visualisation des données multimédias, même à travers des coupe-feu configurés de manière très restrictive. Certains ordinateurs client situés sur des réseaux qui utilisent la traduction d’adresses peuvent également s’avérer incapables de recevoir des paquets UDP, mais ils peuvent recevoir les données multimédia diffusées via des connexions HTTP. Si les utilisateurs rencontrent des problèmes pour visualiser les données multimédia à travers un coupe-feu ou sur un réseau qui utilise la traduction d’adresses, ils doivent procéder à la mise à niveau de leur logiciel client avec QuickTime 5 ou une version ultérieure. Si les problèmes persistent, leur administrateur réseau doit leur fournir les réglages appropriés pour le serveur proxy de diffusion et le transport de diffusion sur leur ordinateur. Les administrateurs réseau peuvent également configurer leur logiciel coupe-feu afin d’autoriser les diffusions RTP et RTSP. Changement du mot de passe requis pour envoyer un flux de diffusion MP3 La diffusion de données MP3 vers un autre serveur nécessite une authentification. Pour changer le mot de passe de diffusion MP3 : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur QuickTime Streaming sous le serveur dans la liste Serveurs. 2 Cliquez sur Réglages, puis sur Accès. 3 Tapez un nouveau mot de passe dans la zone « Mot de passe de diffusion MP3 ». 4 Cliquez sur Enregistrer. Utilisation de la monodiffusion automatique (Annonce) à l’aide de QTSS sur un ordinateur distinct Vous pouvez réaliser une diffusion de QuickTime Broadcaster vers QTSS. Ce réglage peut également permettre de recevoir des flux UDP annoncés d’un autre serveur QuickTime Streaming Server via un relais à l’aide de la méthode de transmission Monodiffusion automatique (Annonce). Pour cela, vous devez créer un nom d’utilisateur et un mot de passe de diffusion sur le serveur de diffusion en continu.Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 33 Pour créer un nom d’utilisateur et un mot de passe de diffusion sur le serveur de diffusion : 1 Dans Admin Serveur, cliquez sur QuickTime Streaming sous le serveur dans la liste Serveurs. 2 Cliquez sur Réglages, puis sur Accès. 3 Cochez la case « Accepter les diffusions entrantes ». 4 Cliquez sur Définir le mot de passe et tapez le nom et le mot de passe. 5 Cliquez sur Enregistrer. Tâches de gestion avancées En plus des fonctions disponibles via Admin Serveur, QTSS inclut également des fonctionnalités avancées qui permettent une plus grande personnalisation du serveur depuis la ligne de commande. Il s’agit entre autres de la création d’utilisateurs et de groupes QTSS avec des fichiers qtaccess, du contrôle de l’accès au contenu et de la configuration de relais multidiffusion. Contrôle de l’accès aux flux de données multimédias Vous pouvez configurer l’authentification pour contrôler l’accès client aux fichiers de données multimédia. Vous pouvez utiliser le Gestionnaire de groupe de travail pour spé- cifier qui peut accéder aux fichiers multimédia ou vous pouvez utiliser un fichier d’accès. Pour contrôler l’accès à l’aide d’Open Directory : m Autorisez chaque utilisateur dans le Gestionnaire de groupe de travail. Pour en savoir plus, reportez-vous au Guide d’administration d’Open Directory. Pour contrôler l’accès à l’aide d’un fichier d’accès : Deux schémas d’authentification sont pris en charge : basic et digest. Par défaut, le serveur utilise la méthode d’authentification digest la plus sûre. Il est également possible de contrôler l’accès à la liste de lecture et l’accès de l’administrateur à votre serveur de diffusion. L’authentification ne permet pas de contrôler l’accès aux données diffusées à partir d’un serveur relais. L’administrateur du serveur relais doit configurer une d’authentification spécifique aux données relayées. La fonctionnalité de gestion de l’accès utilisateur étant intégrée au serveur de diffusion, elle est activée en permanence. Pour que le contrôle d’accès fonctionne, vous devez disposer d’un fichier d’accès dans le répertoire sélectionné comme répertoire multimédia. Si aucun fichier d’accès ne figure dans le répertoire multimédia du serveur de diffusion, tous les clients ont accès aux données du répertoire. 1 Servez-vous de l’utilitaire de ligne de commande qtpasswd pour créer des comptes utilisateur avec mots de passe. 2 Créez un fichier d’accès et placez-le dans le répertoire multimédia à protéger.34 Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 3 Si vous souhaitez désactiver l’authentification d’un répertoire multimédia, supprimez le fichier d’accès (qtaccess) ou renommez-le (par exemple, qtaccess.désactivé). Création d’un fichier d’accès Un fichier d’accès est un fichier texte appelé qtaccess et contenant des informations sur les utilisateurs et les groupes autorisés à visualiser les données multimédia du répertoire dans lequel le fichier d’accès est stocké. Le répertoire que vous utilisez pour stocker les flux de données multimédias peut contenir d’autres répertoires et chacun peut disposer de son propre fichier d’accès. Lorsqu’un utilisateur tente de visualiser un fichier multimédia, le serveur interroge un fichier d’accès qui lui indique si l’utilisateur est autorisé à visualiser les données multimédias. Le serveur examine tout d’abord le répertoire contenant le fichier multimédia. Si aucun fichier d’accès n’est trouvé, il examine le répertoire parent. Le premier fichier d’accès trouvé est utilisé pour déterminer si l’utilisateur est autorisé à visualiser le fichier multimédia. Le fichier d’accès du serveur de diffusion fonctionne comme celui du serveur Web Apache. Il est possible de créer un fichier d’accès avec n’importe quel éditeur de texte. Le nom du fichier doit être qtaccess et le fichier peut contenir tout ou partie des informations suivantes : AuthName AuthUserFile AuthGroupFile < nom de fichier de groupe> require user require group require valid-user require any-user Les termes qui ne sont pas entre crochets pointus sont des mots-clés. Les informations entre crochets pointus sont les informations que vous fournissez. Enregistrez le fichier d’accès en texte brut (et non au format .rtf ou autre). Voici une brève explication de chaque mot-clé :  message est le texte que vos utilisateurs voient lorsque la fenêtre d’ouverture de session apparaît. Le message est facultatif. Si votre message contient des espaces vides (par exemple, l’espace entre les termes), placez l’intégralité du message entre guillemets.  nom de fichier d’utilisateur est le chemin et le nom du fichier d’utilisateur. Sous Mac OS X, le chemin par défaut est /Library/QuickTimeStreaming/Config/qtusers.  nom de fichier de groupe est le chemin et le nom du fichier de groupe. Sous Mac OS X, le chemin par défaut est /Library/QuickTimeStreaming/Config/qtgroups. Un fichier de groupe est facultatif. Si vos utilisateurs sont nombreux, il est peut-être plus commode de configurer un ou plusieurs groupes et d’en saisir les noms plutôt que de dresser la liste des utilisateurs.Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 35  nom d’utilisateur est un utilisateur autorisé à ouvrir une session et à consulter le fichier multimédia. Le nom d’utilisateur doit se trouver dans le fichier d’utilisateur spécifié. Vous pouvez également spécifier valid-user, qui désigne tout utilisateur valide.  nom de groupe est un groupe dont les membres sont autorisés à ouvrir une session et à consulter le fichier multimédia. Le groupe et ses membres doivent apparaître dans le fichier de groupe spécifié. Vous pouvez également utiliser les balises d’utilisateur suivantes :  valid-user désigne tout utilisateur défini dans le fichier qtusers. L’instruction “require valid-user” indique que tout utilisateur authentifié dans le fichier qtusers a accès aux fichiers multimédias. Si cette balise est utilisée, le serveur invite l’utilisateur à saisir un nom d’utilisateur et un mot de passe.  any-user permet à tout utilisateur de visualiser des données sans saisir de nom ou de mot de passe.  AuthScheme est un mot-clé avec les valeurs « basic » ou « digest » à un fichier qtaccess. Le réglage d’authentification est alors remplacé répertoire par répertoire. Si vous avez apporté des modifications personnalisées au fichier d’accès qtaccess par défaut, sachez que tout changement des réglages utilisateur de diffusion dans Admin Serveur affecte le fichier qtaccess par défaut à la racine du répertoire des séquences. Par conséquent, les modifications personnalisées que vous avez apportées ne seront pas conservées. Éléments indispensables à l’accès aux données multimédia protégées Les utilisateurs doivent disposer de QuickTime 5 ou ultérieur pour avoir accès à un fichier multimédia pour lequel l’authentification digest est activée. Si votre serveur de diffusion est configuré pour utiliser l’authentification basic, les utilisateurs doivent disposer de QuickTime 4.1 ou ultérieur. Les utilisateurs doivent saisir leur nom d’utilisateur et leur mot de passe pour visualiser le fichier. Les utilisateurs qui disposent d’une version anté- rieure de QuickTime et tentent d’accéder à un fichier multimédia verront apparaître le message d’erreur suivant “401 : Non autorisé”. Ajout de comptes d’utilisateur et de mots de passe Il est possible d’ajouter un compte d’utilisateur et un mot de passe en ouvrant une session sur l’ordinateur serveur. Pour ajouter un compte d’utilisateur : 1 Connectez-vous au serveur en tant qu’utilisateur root, ouvrez une fenêtre Terminal et saisissez : qtpasswd Vous pouvez aussi utiliser sudo pour exécuter la commande comme root. 2 Saisissez un mot de passe pour l’utilisateur et tapez-le à nouveau lorsque vous y êtes invité.36 Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime Ajout ou suppression de groupes Vous pouvez modifier le fichier /Library/QuickTimeStreaming/Config/qtgroups dans n’importe quel éditeur de texte, du moment qu’il respecte ce format : : Pour Windows, le chemin est c:\Program Files\Darwin Streaming Server\qtgroups. Pour les autres plate-formes prises en charge, le chemin est /etc/streaming/qtgroups. Pour ajouter ou supprimer un groupe, il suffit de modifier le fichier de groupe configuré. Apport de modifications au fichier d’utilisateur ou de groupe Vous pouvez modifier le fichier d’utilisateur ou de groupe en ouvrant une session sur l’ordinateur serveur. Pour supprimer un utilisateur d’un fichier d’utilisateur ou de groupe : 1 Ouvrez une session sur l’ordinateur serveur en tant qu’administrateur et utilisez un éditeur de texte pour ouvrir le fichier d’utilisateur ou de groupe. 2 Supprimez la ligne du nom d’utilisateur et des mots de passe cryptés dans le fichier d’utilisateur. 3 Supprimez le nom d’utilisateur dans le fichier de groupe. Pour changer le mot de passe d’un utilisateur : 1 Connectez-vous à l’ordinateur serveur en tant qu’utilisateur root, ouvrez Terminal et saisissez : qtpasswd Vous pouvez aussi utiliser sudo pour exécuter la commande comme root. 2 Saisissez un nouveau mot de passe pour les utilisateurs. Le mot de passe saisi remplace le mot de passe du fichier. Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 37 Configuration d’un relais multidiffusion La configuration d’un relais multidiffusion vous permet de recevoir un flux monodiffusion d’un serveur et de le relayer vers un réseau local (LAN) en multidiffusion. (Le réseau doit être activé pour la multidiffusion pour que les utilisateurs puissent accéder au flux.) Voici les étapes à suivre pour la configuration. Pour relayer un flux entrant en tant que flux multidiffusion : 1 Configurez un relais multidiffusion sur le serveur de diffusion : a Si la source de diffusion du relais est configurée en tant que Monodiffusion automatique (Annonce), choisissez UDP annoncé comme Type de relais. Si la source de diffusion du relais est configurée en tant que Monodiffusion manuelle, choisissez Demander une diffusion entrante comme Type de relais. b Réglez l’IP source du relais sur 127.0.0.1. c Configurez le chemin d’accès au fichier sdp annoncé (spécifié à l’étape 2) ou non annoncé (copié manuellement sur le serveur) comme chemin d’accès au relais. Il s’agit du chemin d’accès au répertoire Séquences de votre serveur de diffusion. N’oubliez pas d’inclure l’extension “.sdp”. d Si vous utilisez Monodiffusion automatique sur le diffuseur/encodeur, choisissez « UDP annoncé » comme Type de relais. Si la source est une monodiffusion manuelle, sélectionnez Demander une diffusion entrante. e Laissez vides les zones de nom d’utilisateur et de mot de passe. L’authentification n’est pas requise si vous utilisez l’adresse de bouclage (127.0.0.1). f Créez une destination pour le relais en cliquant sur l’icône « + », puis spécifiez une adresse de multidiffusion valide pour l’adresse IP de destination. Choisissez UDP non annoncé comme Type de destination. Prenez un chiffre pair comme numéro de port de base UDP (par exemple, entre 9000 et 9996). Le TTL multidiffusion est le nombre de routeurs par lesquels la multidiffusion va passer, selon la typologie du réseau sur lequel vous travaillez. g Cliquez sur Enregistrer. 2 Configurez QuickTime Broadcaster de façon à ce qu’il envoie une Monodiffusion automatique (Annonce) ou une Monodiffusion manuelle au serveur. Pour la Monodiffusion automatique, le nom de fichier spécifié dans Broadcaster est créé sur le serveur (l’extension .sdp est ajoutée par défaut). Vous trouverez plus d’informations sur la Monodiffusion automatique à la page 32. Pour la Monodiffusion manuelle, le fichier .sdp doit être exporté de Broadcaster et copié manuellement dans le répertoire Séquences du serveur de diffusion en continu. 3 Une fois la diffusion démarrée, testez le flux tel qu’il apparaît depuis le serveur dans QuickTime Player en ouvrant l’URL suivante : rtsp:///.38 Chapitre 3 Gestion de votre serveur Enchaînement QuickTime 4 Pour permettre aux clients d’accéder au relais multidiffusion, faites une copie du fichier SDP et modifiez celle-ci comme suit : a Allez à la ligne qui commence par c=IN IP4 et remplacez l’adresse IP par celle de multidiffusion indiquée à l’étape 1. b Allez à la première ligne commençant par m= (généralement, m=audio) et remplacez le 0 par le port de base spécifié à l’étape 1 (par exemple, 9000). c Allez à la deuxième ligne commençant par m= (généralement, m=video), et remplacez le 0 par le port de base plus 2 (9002). 5 Enregistrez le fichier à un emplacement accessible par les clients :  Si vous placez le fichier sur un serveur HTTP ou FTP, les clients peuvent accéder à la multidiffusion dans QuickTime Player en ouvrant l’une de ces URL :  http:///  ftp:///  Si vous placez le fichier SDP de multidiffusion sur un serveur Web ou l’envoyez par mail aux clients, ceux-ci peuvent l’ouvrir dans QuickTime Player.  Si vous placez le fichier SDP de multidiffusion sur un serveur Web, le type MIME doit être correctement configuré sur le serveur en tapant : mime type extension application/sdp sdp Vous pouvez de même ouvrir le fichier SDP ou l’URL dans QuickTime Pro, enregistrer le fichier en tant que séquence autonome .mov et l’envoyer aux clients ou l’intégrer à une page web, etc. Vous pouvez arrêter une diffusion et en démarrer une nouvelle sous le même nom, du moment que le nom du fichier SDP de diffusion n’est pas modifié. Cependant, si vous modifiez un paramètre du fichier SDP, vous devez répéter les étapes 4 et 5 à chaque nouvelle diffusion.4 39 4 Dépannage et informations techniques Ce chapitre contient des informations sur les opérations à effectuer si vous rencontrez des problèmes lors de la diffusion de données. Utilisation de fichiers d’historique pour surveiller la diffusion de listes de lecture Si vous activez la consignation, vous pouvez utiliser le fichier d’historique pour résoudre les problèmes qui se produisent au cours d’une diffusion. Voici quelques conseils pour résoudre des problèmes pouvant survenir :  Si les données de la liste de lecture ne sont pas diffusées, utilisez Admin Serveur pour vous assurer que le serveur de diffusion est en cours d’exécution.  Si le serveur de diffusion est en cours d’exécution, assurez-vous qu’un processus nommé PlaylistBroadcaster est exécuté sur l’ordinateur serveur. Si tel est le cas, arrêtez la diffusion, supprimez du répertoire de données du serveur de diffusion le fichier SDP relatif à la diffusion, puis redémarrez cette dernière. Un nouveau fichier SDP est généré lorsque vous redémarrez la diffusion. Les fichiers multimédia ne sont pas diffusés correctement Essayez de diffuser un échantillon de séquence afin de déterminer si le serveur y parvient. Des échantillons sont fournis avec le serveur. Si le serveur diffuse l’échantillon, le problème provient peut-être de la préparation de votre fichier de film. Recréez le film. Si l’échantillon n’est pas diffusé, le problème provient peut-être de l’ordinateur serveur ou du réseau. Vérifiez les éléments suivants :  Vérifiez l’activité du serveur de diffusion et, si nécessaire, réduisez le nombre maximal de connexions ou le débit.40 Chapitre 4 Dépannage et informations techniques  Si le problème se produit sur un ordinateur client, assurez-vous que l’utilisateur dispose des réglages Proxy et Transport de diffusion en continu appropriés. L’administrateur du réseau de l’ordinateur client doit pouvoir fournir les réglages corrects.  Assurez-vous que le logiciel client gère le format de fichier diffusé.  Vérifiez la structure de l’URL.  Vérifiez la liste de lecture. Si vous avez créé une liste de lecture en boucle contenant des fichiers MPEG-1 QuickTime à indices, les clients QuickTime risquent de rencontrer des problèmes pour visualiser le flux. Les utilisateurs ne peuvent pas se connecter à votre diffusion Assurez-vous que QuickTime 4 (ou une version ultérieure) est installé sur l’ordinateur client. Si les utilisateurs se connectent via un navigateur Web, assurez-vous que le plugin QuickTime 4 est installé correctement. Considérez également les éléments suivants :  Assurez-vous que les utilisateurs disposent de l’URL correcte.  Si les utilisateurs tentent de se connecter à votre diffusion via HTTP, veillez à désactiver tout serveur Web susceptible d’entrer en conflit avec votre serveur de diffusion. Par ailleurs, assurez-vous que la diffusion en continu sur le port 80 est activée dans la sous-fenêtre Réglages généraux d’Admin Serveur QTSS. Les utilisateurs reçoivent des messages d’erreur lors de la diffusion de données Voici la signification des messages :  Code d’erreur 401 : l’utilisateur a tenté d’accéder à un fichier protégé. La mise à niveau vers QuickTime 5 ou une version ultérieure peut s’avérer nécessaire.  Code d’erreur 404 : le serveur ne peut pas localiser l’URL saisie par l’utilisateur. Assurez-vous que les utilisateurs saisissent l’URL appropriée pour la diffusion. Conseillez aux utilisateurs de ne pas saisir une URL RTSP dans l’adresse d’emplacement du navigateur web. Les URL RTSP sont utilisées uniquement avec la commande Ouvrir l’URL de QuickTime Player.  Code d’erreur 415 : le fichier de film ne comporte pas d’indications ou dispose d’une ressource compressée. Vous devez réaffecter des indications au film à l’aide de la version Pro de QuickTime Player. Vous pouvez également essayer de diffuser de façon native des fichiers MP3 à la demande (c’est-à-dire sous forme de téléchargement HTTP). La gestion QTSS des flux MP3 concerne les flux en direct compatibles Shoutcast/Icecast (tels que ceux créés par une liste de lecture MP3) ou les flux en direct d’autres diffuseurs en direct compatibles MP3. Pour diffuser des fichiers MP3 individuels à la demande (plutôt que sous forme de flux en direct), hébergez simplement ces fichiers sur un serveur web.Chapitre 4 Dépannage et informations techniques 41  Code d’erreur 453 : le serveur est trop occupé pour que les utilisateurs puissent visualiser le flux. Les utilisateurs doivent réessayer plus tard. Vous pouvez augmenter le nombre maximal de connexions dans la sous-fenêtre Réglages généraux d’Admin Serveur QTSS.  Code d’erreur 454 : la connexion au serveur a été interrompue. Les utilisateurs doivent relancer la visualisation du flux. Vérifiez si le serveur se trouve derrière un coupefeu ou si le client utilise un logiciel de traduction d’adresses réseau (NAT). Consultez « Diffusion de flux à travers des coupe-feu via le port 80 » à la page 31 et « Diffusion à travers des coupe-feu ou des réseaux avec traduction d’adresses » à la page 32.  Code d’erreur 5420 : le serveur n’est peut-être pas en cours d’exécution. Vérifiez-le puis redémarrez-le si nécessaire. Vérifiez si le serveur se trouve derrière un coupe-feu ou si le client utilise un logiciel de traduction d’adresses réseau (NAT). Consultez les sections « Diffusion de flux à travers des coupe-feu via le port 80 » à la page 31 et « Diffusion à travers des coupe-feu ou des réseaux avec traduction d’adresses » à la page 32.5 43 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster Ce chapitre explique le fonctionnement de QuickTime Broadcaster, le logiciel d’encodage en direct maintes fois récompensé d’Apple pour la diffusion d’événements en direct de qualité professionnelle. QuickTime Broadcaster tire pleinement parti de QuickTime, la plus puissante technologie multimédia numérique sur Internet. QuickTime Broadcaster, QuickTime Streaming Server (QTSS) et QuickTime composent le premier système de diffusion Internet intégral basé sur le format MPEG-4 du marché, ce qui vous permet d’atteindre le nombre sans cesse croissant des utilisateurs de QuickTime Player, mais aussi tout lecteur MPEG-4 compatible ISO. QuickTime Broadcaster fournit une présentation basique incluant des préréglages pour les configurations de diffusion les plus courantes, qui permet de démarrer la diffusion en quelques clics. Vous pouvez aussi personnaliser vos propres réglages dans la vue développée, puis les enregistrer et les partager avec d’autres. Quand utiliser un serveur de diffusion Pour envoyer votre contenu sur Internet ou à plusieurs personnes sur un réseau local sur lequel la multidiffusion n’a pas été activée, vous avez besoin d’un serveur de diffusion. Le serveur de diffusion réplique le flux unique à partir de QuickTime Broadcaster et autorise plusieurs lecteurs QuickTime Player à se connecter à la diffusion. Vous pouvez utiliser QuickTime Broadcaster sans serveur de diffusion pour envoyer votre contenu vers un seul spectateur (équipé de QuickTime Player), ou vers plusieurs spectateurs à l’aide du mode de transmission en multidiffusion.44 Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster Configuration de votre premier flux Vous pouvez configurer votre premier flux et le diffuser en moins de cinq minutes. Les instructions suivantes permettent de configurer une connexion directe un à un (sans utiliser QTSS ni aucun autre logiciel de diffusion en continu) vers un ordinateur doté de QuickTime Player. Vous devez connaître l’adresse IP de l’ordinateur destinataire. 1 Connectez un caméscope ou un autre appareil d’entrée vidéo à votre ordinateur. 2 Ouvrez QuickTime Broadcaster et, si la fenêtre développée est ouverte, cliquez sur Masquer les détails. 3 Choisissez les options dans les menus locaux Audio et Vidéo les plus proches de votre situation. 4 Cliquez sur Afficher les détails, sur Réseau, puis choisissez Monodiffusion manuelle dans le menu local Transmission. 5 Dans le champ Adresse, saisissez l’adresse IP de l’ordinateur destinataire. Pour les autres réglages, conservez les valeurs par défaut. 6 Dans QuickTime Broadcaster, choisissez Fichier > Exporter SDP. Le fichier enregistré dans cette étape est le fichier SDP (Session Description Protocol), qui contient des informations dont votre public aura besoin pour regarder votre diffusion. 7 Envoyez ou copiez le fichier SDP vers l’ordinateur qui sera utilisé pour visualiser votre contenu. 8 Sur l’ordinateur expéditeur, démarrez la diffusion en cliquant sur Diffuser dans la fenêtre QuickTime Broadcaster. Pour visualiser le contenu, double-cliquez sur le fichier SDP sur l’ordinateur destinataire. Configuration de QuickTime Broadcaster Dans cet exemple, QuickTime Broadcaster est installé sur un ordinateur portable. Connectez un caméscope FireWire à l’ordinateur portable, mettez le caméscope sous tension et vérifiez que QuickTime Broadcaster le reconnaît. 1 Ouvrez QuickTime Broadcaster et cliquez sur Afficher les détails. 2 Cliquez sur Vidéo et sélectionnez une source vidéo dans le menu local Source. Si le caméscope est reconnu, il apparaît dans le menu Source. Les réglages vidéo doivent être actifs également (non estompés).Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster 45 Si le caméscope n’apparaît pas dans le menu Source, quittez QuickTime Broadcaster, assurez-vous que le caméscope est connecté et sous tension, puis ouvrez de nouveau QuickTime Broadcaster. Si votre caméscope n’apparaît toujours pas, consultez le site web de QuickTime ou le site web d’assistance et de support AppleCare pour en savoir plus sur la compatibilité et les autres problèmes. En cas de diffusion vers QTSS situé sur un autre ordinateur, comme dans notre exemple, il est recommandé d’utiliser la méthode de transmission Monodiffusion automatique (Annonce). Elle est simple à configurer. 3 Dans QuickTime Broadcaster, cliquez sur Afficher les détails, sur Réseau, puis choisissez Monodiffusion automatique (Annonce) dans le menu local Transmission. 4 Dans la sous-fenêtre Réseau, tapez l’adresse IP ou le nom d’hôte de l’ordinateur destinataire, un nom pour le fichier diffusé, le nom d’utilisateur et le mot de passe de l’utilisateur de QuickTime Broadcaster, ainsi que la durée de mise en mémoire tampon (ou acceptez la valeur par défaut). Remarque : la durée de mise en mémoire tampon fixe le nombre de secondes pendant lesquelles QuickTime place la diffusion en mémoire tampon avant la lecture. Pour les connexions haut débit, QuickTime Player 6 (ou ultérieur) remplit la mémoire tampon plus rapidement que le temps réel, ce qui permet la visualisation en mode Lecture instantanée. 5 Cliquez sur Diffusion et démarrez QTSS (s’il n’est pas déjà en cours d’exécution) en sélectionnant l’ordinateur dans Admin Serveur, en cliquant sur Enchaînement QuickTime, puis en cliquant sur Démarrer le service. Pour déterminer si le flux en direct peut être visualisé sur un client, ouvrez QuickTime Player sur un ordinateur client et choisissez Fichier > Ouvrir l’URL dans un nouveau lecteur. 6 Tapez l’URL RTSP (Real-Time Streaming Protocol) affichée dans la section Emplacement de la fenêtre QuickTime Broadcaster (par exemple, rtsp://monserveur.com/monflux.sdp). Remarque : l’URL reconnaît les majuscules et minuscules et doit être saisie exactement comme dans la fenêtre de QuickTime Broadcaster. La lecture du flux en direct doit alors commencer dans QuickTime Player. 7 Testez la configuration. Ce test doit être le plus réaliste possible. Testez les éléments suivants :  Configurez votre équipement tel qu’il sera utilisé pour la présentation réelle, si possible au même emplacement.  Demandez à un collègue de jouer le rôle du présentateur, ou mieux, demandez au présentateur de participer au test, afin d’en faire une répétition.  Vérifiez l’image vidéo et le son.  Vérifiez que les clients du réseau local et d’Internet peuvent se connecter au flux en direct.46 Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster  Ajustez si nécessaire la position du caméscope et du microphone, ainsi que l’éclairage, et résolvez les autres problèmes éventuels. Choix d’une méthode de diffusion La méthode de diffusion que vous choisissez dépend de la taille de l’audience prévue :  Lorsque vous diffusez un événement en direct vers un seul spectateur, vous pouvez utiliser QuickTime Broadcaster sur Mac OS X ; vous n’avez pas besoin d’un logiciel serveur. L’envoi de contenu vers un seul destinataire est appelé monodiffusion. La monodiffusion est la méthode de diffusion générale sur Internet la plus courante. Le destinataire de la monodiffusion doit être équipé d’un ordinateur sur lequel QuickTime Player, QuickTime Streaming Server (QTSS) ou Darwin Streaming Server est installé. Si le destinataire est doté d’un logiciel serveur, le serveur peut transfé- rer votre diffusion vers plusieurs spectateurs.  Pour un public de quelques centaines d’utilisateurs connectés, un seul ordinateur Mac peut exécuter à la fois QuickTime Broadcaster et QTSS. QuickTime Broadcaster envoie le flux vers QTSS, qui renvoie ensuite le flux vers un groupe de clients. Le nombre de clients pouvant se connecter à la diffusion dépend de la bande passante disponible et de la capacité du processeur. Une configuration Mac Pro classique prend en charge au moins 200 connexions DSL ou 400 connexions commutées. Cette configuration convient bien aux cours en ligne, aux conférences ou à d’autres événements dont l’audience est limitée.  Si votre contenu doit être visualisé par un grand nombre de personnes, utilisez deux ordinateurs, l’un avec QuickTime Broadcaster pour diffuser le flux, l’autre avec QTSS pour diffuser le flux à de multiples spectateurs.  Si vous êtes sur un réseau sur lequel la multidiffusion est activée, vous pouvez atteindre plusieurs spectateurs via une multidiffusion de votre contenu. La multidiffusion est une méthode de diffusion sur un réseau local (et non sur Internet) utilisant un seul flux qui est partagé entre tous les spectateurs de la diffusion. Chaque spectateur se branche sur la diffusion comme une radio se branche sur une bande d’émission FM. Sélection des réglages de compression QuickTime Broadcaster fournit une large gamme de codecs audio et vidéo pour la compression et la diffusion en continu en temps réel. Cette section vous aide à sélectionner les codecs les mieux adaptés à votre situation. En général, il est préférable de définir les options audio avant les réglages vidéo. Dans QuickTime Broadcaster, vous pouvez choisir n’importe quel compresseur parmi ceux fournis avec QuickTime. Cela vous permet de sélectionner le codec le mieux adapté au type de contenu en cours de diffusion et aux connexions de vos spectateurs.Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster 47 Pour les débutants, QuickTime Broadcaster inclut des réglages par défaut (des préréglages) optimisés pour les types de contenu et de connexions les plus courants. Par exemple, le réglage par défaut pour la parole est l’audio MPEG-4 (AAC) à 8 kHz mono. Si l’audio MPEG-4 est généralement considéré comme un codec destiné à la musique, il fonctionne également bien pour le contenu parlé. Vous pouvez également créer vos propres réglages dans la sous-fenêtre Audio de QuickTime Broadcaster. (Si vous ne voyez pas le bouton Audio, cliquez sur Afficher les détails.) Les réglages que vous créez peuvent être enregistrés pour une utilisation ultérieure et partagés avec d’autres pour les utiliser avec leurs diffusions. Pour de nombreux types de diffusion, choisissez les réglages vidéo après avoir déterminé la compression audio. La qualité vidéo est généralement moins importante que celle de l’audio, car un son haché ou confus est très difficile à comprendre et provoquera rapidement la frustration de votre public. Les réglages de compression vidéo pour une diffusion dépendent du type d’animation diffusée et de la bande passante disponible du côté des spectateurs. QuickTime Broadcaster fournit des réglages par défaut (préréglages) pour les situations les plus courantes. Par exemple, un contenu vidéo pour des clients situés sur un réseau local (LAN) utilise le codec H.264 avec une taille d’image de 480 x 360 à la fréquence de 30 images par seconde (ips), limitant ainsi le débit de données à 1 372 kilobits par seconde (kbps). Un contenu vidéo pour des clients sur des connexions commutées utilise le codec H.264 avec une taille d’image de 160 x 120 à la fréquence de 6 ips, limitant le débit de données à 30 Kbps. Création de préréglages Après avoir sélectionné un compresseur à utiliser pour l’audio ou la vidéo, vous pouvez affiner vos résultats en sélectionnant des options supplémentaires. Pour la plupart des compresseurs audio, vous pouvez ajuster la fréquence d’échantillonnage ou opter pour un son mono ou stéréo. Bon nombre de compresseurs vidéo vous permettent de définir des fréquences d’images et des réglages d’images clés. Pour déterminer si vous pouvez personnaliser des réglages de codec : m Dans la sous-fenêtre Vidéo de QuickTime Broadcaster, cliquez sur le bouton Options à côté du nom du compresseur. Si le bouton est estompé, aucun autre réglage n’est disponible. Qu’est-ce qu’un fichier SDP ? Un fichier SDP (Session Description Protocol) décrit les paramètres et les réglages d’une diffusion, activant ainsi la réception du contenu par QuickTime Player. Pour visionner une diffusion, ouvrez le fichier SDP à l’aide de QuickTime Player.48 Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster Vous pouvez créer un fichier SDP pour n’importe laquelle des trois options de transport suivantes :  Monodiffusion automatique (Annonce) : le fichier SDP peut être créé automatiquement sur un serveur QuickTime Streaming Server spécifié. L’adresse de l’emplacement apparaît uniquement dans ce cas.  Monodiffusion manuelle : le fichier SDP est placé sur un serveur de diffusion ou est ouvert directement dans QuickTime Player.  Multidiffusion : le fichier SDP est ouvert manuellement dans QuickTime Player. Pour créer un fichier SDP : m Dans QuickTime Broadcaster, choisissez Fichier > Exporter > SDP. Vous pouvez envoyer le fichier SDP vers un seul spectateur ou vers un serveur de diffusion permettant à plusieurs spectateurs de se connecter à la diffusion. Sélection des réglages réseau Une diffusion en continu réussie requiert une bonne coordination entre les réglages de codec et les réglages réseau. Si vous choisissez un codec haut débit pour être utilisé sur une connexion lente, vous risquez de rencontrer des problèmes de visualisation. Utilisez cette section pour vous aider à choisir les réglages réseau de votre diffusion et comme point de départ pour le réglage des paramètres selon vos besoins. Utilisation de la méthode Monodiffusion automatique (Annonce) Vous pouvez utiliser QuickTime Broadcaster pour diffuser vers QTSS à l’aide de la méthode de transmission Monodiffusion automatique (Annonce). Pour cela, vous avez besoin des éléments suivants :  Un compte utilisateur QuickTime Broadcaster. QuickTime Broadcaster vous demande le nom d’utilisateur et le mot de passe du compte, pour autoriser la création d’un fichier SDP sur le serveur de diffusion. Si vous utilisez QuickTime Broadcaster et QTSS sur le même ordinateur, vous n’avez pas besoin de compte utilisateur QuickTime Broadcaster.  QTSS 4.0 (ou une version ultérieure) installé sur le serveur de diffusion. Pour démarrer une diffusion de type Monodiffusion automatique : 1 Dans QuickTime Broadcaster, cliquez sur Afficher les détails (si la fenêtre développée n’est pas ouverte) puis cliquez sur Réseau. 2 Choisissez Monodiffusion automatique (Annonce) dans le menu local Transmission. 3 Saisissez l’adresse IP ou le nom d’hôte du serveur destinataire, le nom du fichier diffusé, le nom d’utilisateur et le mot de passe du compte utilisateur du serveur de diffusion (le cas échéant) et la durée de mise en mémoire tampon (ou acceptez les réglages par défaut).Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster 49 4 Cliquez sur Diffuser. Toutes les informations sont envoyées vers le serveur. Vous n’avez pas besoin de créer de fichier SDP. Utilisation de la méthode Monodiffusion manuelle La monodiffusion manuelle est une méthode de diffusion qui requiert que vous exportiez un fichier SDP de QuickTime Broadcaster vers un ordinateur destinataire identifié par son adresse IP. L’application destinataire peut être un simple lecteur QuickTime Player, QTSS ou Darwin Streaming Server (DSS). Si l’application destinataire est QTSS ou DSS, la diffusion est répétée et n’est plus limitée à une seule adresse IP. Pour une diffusion via la méthode Monodiffusion manuelle : 1 Dans QuickTime Broadcaster, si la fenêtre développée n’est pas ouverte, cliquez sur Afficher les détails. 2 Cliquez sur Réseau. 3 Choisissez une option dans le menu local Préréglage. 4 Choisissez Monodiffusion manuelle dans le menu local Transmission. 5 Saisissez l’adresse IP de l’ordinateur destinataire. Pour afficher l’adresse IP d’un ordinateur sous Mac OS X, ouvrez Préférences Système, cliquez sur Réseau, puis choisissez une option dans le menu local Afficher. Sur un ordinateur Windows, ouvrez le Panneau de configuration, puis ouvrez Connexions réseau. 6 Saisissez les numéros du port audio et du port vidéo (ou acceptez les numéros par défaut si vous effectuez une diffusion de un à un) et la durée de mise en mémoire tampon (ou acceptez la durée par défaut). 7 Si vous le souhaitez, saisissez des informations dans la rubrique Notes. 8 Cliquez sur Diffuser. 9 Choisissez Fichier > Exporter > SDP ou Fichier > Exporter > Film. 10 Spécifiez un nom pour le fichier SDP ou le film et cliquez sur Exporter. Si le fichier est exporté vers QuickTime Player, l’utilisateur ouvre le fichier en choisissant Fichier > Ouverture de fichiers. Si le fichier est exporté vers QTSS ou DSS, l’utilisateur choisit Fichier > Ouvrir l’URL. Consultez votre administrateur QTSS ou DSS pour connaître l’adresse URL correcte. Utilisation de la méthode Multidiffusion La multidiffusion est une méthode de diffusion sur un réseau local (et non sur Internet) utilisant un seul flux qui est partagé entre tous les spectateurs de la diffusion. Chaque spectateur se branche sur la diffusion comme une radio se branche sur une bande d’émission FM.50 Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster La multidiffusion requiert un réseau ayant accès à une dorsale de multidiffusion (MBone) ou sur lequel la multidiffusion est activée. Vous pouvez effectuer une multidiffusion sur un réseau local si la multidiffusion y est activée. Contactez votre administrateur réseau pour savoir si votre réseau prend en charge la multidiffusion. Pour diffuser sur un réseau local à l’aide de la méthode de multidiffusion : 1 Dans QuickTime Broadcaster, si la fenêtre développée n’est pas ouverte, cliquez sur Afficher les détails. 2 Cliquez sur Réseau. 3 Choisissez Multidiffusion dans le menu local Transmission. 4 Cliquez sur Créer une adresse IP. Ainsi, l’adresse IP que vous utilisez pour envoyer la multidiffusion est saisie. Une adresse est créée dans une plage réservée aux multidiffusions. Si votre administrateur réseau a affecté des adresses de multidiffusion spécifiques, vous pouvez saisir une adresse manuellement. 5 Spécifiez un réglage de durée de vie (TTL) ou acceptez le réglage par défaut. Ce réglage spécifie le nombre de fois qu’un flux multimédia peut être transféré d’un routeur vers un autre, avant que le flux ne cesse d’être transmis. La valeur peut être n’importe quel nombre compris entre 1 et 255. Une valeur de 1 atteint les ordinateurs client du réseau local. Plus le nombre est grand, plus la destination des paquets en multidiffusion est lointaine. 6 Choisissez Fichier > Exporter > SPD ou Fichier > Exporter > Film. Ainsi, vous créez un fichier SDP (session description protocol) ou un fichier de séquence QuickTime, que vous pouvez envoyer à d’autres personnes. Pour visualiser la diffusion, double-cliquez sur le fichier SDP ou utilisez QuickTime Player pour ouvrir le fichier de séquence. Aperçu de votre diffusion Vous pouvez afficher un aperçu de votre diffusion dans la fenêtre de QuickTime Broadcaster, avec ou sans compression. Vous pouvez également désactiver la fonction d’aperçu. Choisissez parmi les options suivantes :  Pour afficher un aperçu de votre diffusion depuis la source, choisissez Source dans le menu local Aperçu (au-dessus de la zone d’aperçu vidéo).  Pour afficher un aperçu de votre diffusion avec compression, choisissez Compresser dans le menu local Aperçu, puis faites votre sélection parmi les préréglages proposés dans les menus locaux Audio et Vidéo. (Si aucun menu local n’apparaît sous la zone d’aperçu, cliquez sur Masquer les détails.) Sinon, cliquez sur Afficher les détails. Dans les sous-fenêtres Audio et Vidéo, choisissez les préréglages des menus locaux Préréglage ou spécifiez des réglages de compression personnalisés. Dans la sous-fenêtre Vidéo, réglez le curseur Qualité pour obtenir une meilleure image.Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster 51  Pour désactiver la fonction d’aperçu, choisissez Aucun dans le menu local Aperçu. L’aperçu vous montre la façon dont la diffusion apparaît dans des conditions idéales. Il ne prend pas en compte les temps d’attente éventuels du réseau ou les limites de bande passante. Configuration d’une diffusion audio uniquement Vous pouvez utiliser QuickTime Broadcaster pour diffuser du contenu audio tel qu’un concert, un discours ou une réunion. QuickTime Broadcaster fonctionne avec :  le son issu de votre caméscope DV ou d’un autre appareil FireWire ;  un lecteur CD externe (pas interne) ;  un microphone ou une autre source audio analogique connectée aux ports d’entrée audio de votre ordinateur ou à un appareil d’entrée audio USB, comme le Griffin iMic. Pour configurer une diffusion audio : 1 Dans la fenêtre de QuickTime Broadcaster, cliquez sur Afficher les détails (si la fenêtre développée n’est pas ouverte) et cliquez sur Audio. 2 Choisissez une source audio dans le menu local Source. Si votre source audio n’apparaît pas dans le menu, quittez QuickTime Broadcaster, assurez-vous que votre équipement est connecté et sous tension, puis réessayez. 3 Choisissez un réglage de compression adapté dans le menu local Préréglage ou spécifiez des réglages personnalisés. 4 Cliquez sur Vidéo et assurez-vous que l’option « Activer le flux vidéo » n’est pas sélectionnée (ce qui désactive le flux vidéo). Si l’audio comporte des commentaires ou que vous ne souhaitez pas les écouter, vous pouvez les désactiver en décochant la case « Haut-parleur » dans la sous-fenêtre Audio. Changement de source audio QuickTime Broadcaster fonctionne avec l’audio d’un caméscope DV ou d’une webcam iSight d’Apple, les ports d’entrée audio de votre ordinateur et les appareils d’entrée audio USB tels que le Griffin iMic. Pour choisir une source audio : 1 Dans la fenêtre de QuickTime Broadcaster, cliquez sur Afficher les détails (si la fenêtre développée n’est pas ouverte) et cliquez sur Audio. 2 Choisissez une source audio dans le menu local Source.52 Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster Si une source audio est branchée et fournit une entrée, vous devriez entendre du son via l’ordinateur (si l’option « Haut-parleur » de la sous-fenêtre Audio est cochée) et les réglages audio devraient être disponibles (non estompés). Si votre source audio n’apparaît pas dans le menu local Source, quittez QuickTime Broadcaster, assurez-vous que votre équipement est connecté et sous tension, puis réessayez. Ajout de notes à votre diffusion Vous pouvez ajouter un titre, une note de droits d’auteur et d’autres annotations à votre diffusion. Pour ajouter des notes : 1 Dans QuickTime Broadcaster, cliquez sur Réseau. Si vous ne voyez pas le bouton Réseau, cliquez sur Afficher les détails. 2 Sous Notes, remplissez les champs souhaités. Votre public peut consulter ces informations en choisissant Fenêtre > Afficher les informations de la séquence dans QuickTime Player. (Les spectateurs qui ne possèdent pas QuickTime Pro ne voient que les trois premières annotations.) Ajout d’indices à un fichier de séquence Vous pouvez enregistrer une copie compressée avec indices de votre diffusion sous la forme d’un fichier de séquence. La séquence est enregistrée sur l’ordinateur à partir duquel vous effectuez la diffusion et est prête à être envoyée vers un serveur de diffusion QuickTime pour que les spectateurs puissent voir une rediffusion de l’événement. Pour enregistrer votre diffusion et ajouter des indices à un fichier de séquence : 1 Choisissez QuickTime Broadcaster > Préférences. 2 Dans le champ Enregistrement, spécifiez un chemin (ou cliquez sur Choisir pour choisir un emplacement) vers lequel stocker votre fichier de diffusion. 3 Sélectionnez « Indice pour le serveur de diffusion ». Cette option ajoute une piste d’indices contenant des informations nécessaires pour diffuser votre séquence. 4 Saisissez un nom pour votre séquence et cliquez sur OK. 5 Dans la fenêtre de QuickTime Broadcaster, sélectionnez « Enreg. sur le disque ». 6 Cliquez sur Diffuser. Remarque : l’archive d’une diffusion peut utiliser une grande quantité d’espace disque. Si la diffusion dure plusieurs heures, plusieurs fichiers .mov seront créés. Si tel est le cas, les fichiers sont numérotés en ordre séquentiel (monfilm.mov, monfilm2.mov, etc. par exemple).Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster 53 Enregistrement de réglages à l’aide de préréglages Vous pouvez enregistrer vos réglages audio, vidéo et réseau afin de les réutiliser ultérieurement. Pour créer un préréglage : 1 Dans QuickTime Broadcaster, choisissez les réglages dans les sous-fenêtres Audio, Vidéo et Réseau. Si vous ne voyez pas ces sous-fenêtres, cliquez sur Afficher les détails. 2 Choisissez Enregistrer ce préréglage dans le menu local Préréglage. 3 Pour réutiliser ces réglages, choisissez votre préréglage dans le menu local Préréglage de chaque sous-fenêtre (Audio, Vidéo ou Réseau). 4 Pour transférer vos préréglages vers un autre ordinateur, choisissez QuickTime Broadcaster > Préférences et saisissez un chemin dans le champ Répertoire des préréglages (ou cliquez sur Choisir et sélectionnez une destination). Remarque : les préréglages doivent être situés dans ~/Library/QuickTime Broadcaster. Les autres personnes utilisant vos préréglages doivent placer leurs fichiers au même emplacement sur leurs ordinateurs. Modification de la taille de l’image de diffusion Vous pouvez modifier la taille de l’image visualisée par votre public. Les grandes tailles d’images sont souvent souhaitables mais elles requièrent plus de bande passante t peuvent être trop exigeantes pour des ordinateurs plus lents (expéditeurs de la diffusion et destinataires). Si le son est plus important que la vidéo dans votre diffusion (diffusion d’un concert ou d’une conférence, par exemple), pensez à réduire la taille d’image pour allouer plus de bande passante à l’audio. Pour modifier la taille de l’image vidéo, votre public reçoit : 1 Dans la fenêtre de QuickTime Broadcaster, cliquez sur Afficher les détails (si la fenêtre développée n’est pas ouverte) et cliquez sur Vidéo. 2 Dans la zone Compression, saisissez des nouvelles valeurs dans les champs Largeur et Hauteur. Cette procédure n’affecte pas la taille de l’image Aperçu dans QuickTime Broadcaster. Changement de source vidéo QuickTime Broadcaster fonctionne avec les caméscopes DV, les webcams iSight Apple, les caméscopes IIDC (pris en charge uniquement dans Mac OS X 10.2 et versions ulté- rieures) et d’autres sources DV (telles que les boîtiers de conversion analogique/DV) que vous pouvez connecter à votre ordinateur via l’interface FireWire.54 Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster Pour choisir la source vidéo : 1 Dans la fenêtre de QuickTime Broadcaster, cliquez sur Afficher les détails (si la fenêtre développée n’est pas ouverte) et cliquez sur Vidéo. 2 Choisissez une option dans le menu local Source. Si une source vidéo est connectée et fournit une entrée, elle devrait apparaître dans le menu Source et une image d’aperçu devrait s’afficher (si la fonction d’aperçu est activée). Les réglages vidéo devraient également être disponibles (non estompés). Si votre appareil d’entrée n’apparaît pas dans le menu Source, quittez QuickTime Broadcaster, vérifiez que votre appareil d’entrée est connecté et sous tension, puis ouvrez QuickTime Broadcaster à nouveau. Si votre appareil d’entrée n’apparaît toujours pas, il se peut qu’il soit incompatible avec QuickTime Broadcaster. Choix de l’assembleur de paquets Dans la plupart des cas, les réglages de l’assembleur de paquets par défaut pour chaque compresseur n’ont pas besoin d’être modifiés. Si vous connaissez le protocole RTP et souhaitez affiner les réglages de l’assembleur de paquets, vous pouvez modifier les réglages en cliquant sur le bouton Assembleur de paquets dans les sous-fenêtres Audio et Vidéo et en saisissant des valeurs dans les zones de dialogue qui apparaissent :  Dans le cas d’une diffusion AAC vers des téléphones portables, changez l’assembleur de paquets sur MPEG-4 LATM Audio.  Pour une diffusion H.263 vers des téléphones portables, changez l’assembleur de paquets vidéo sur H.263 3GPP. Enregistrement de réglages de diffusion Avec QuickTime Broadcaster, vous pouvez créer vos réglages de diffusion personnalisés et les enregistrer sous des documents pour les utiliser ultérieurement ou les partager avec d’autres personnes. Pour enregistrer un réglage de diffusion personnalisé : 1 Choisissez vos réglages audio, vidéo et réseau. 2 Choisissez Fichier > Enregistrer les réglages de diffusion sous. 3 Spécifiez un nom de fichier et un emplacement. Le fichier que vous enregistrez aura pour extension .qtbr. Une fois le fichier enregistré, double-cliquez sur son icône pour ouvrir QuickTime Broadcaster (si l’application est installée) avec les réglages personnalisés en place. Vous pouvez ensuite cliquer sur Diffuser pour commencer la diffusion.Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster 55 Diffusion vers des téléphones portables QuickTime Broadcaster inclut la prise en charge de la diffusion vers des téléphones portables compatibles. Il inclut également des préréglages pour les réglages classiques utilisés lors de la diffusion vers des téléphones portables. Pour créer des réglages personnalisés pour une diffusion en continu vers des téléphones portables, contactez le fabricant du téléphone pour déterminer le codec audio et vidéo pris en charge. Généralement, les téléphones multimédia prennent en charge la vidéo MPEG-4 et H.263 et l’audio AAC, AMR ou QCELP. À propos des coupe-feu Les coupe-feu de réseau, qui protègent les réseaux internes d’attaques extérieures, peuvent interférer avec votre capacité à envoyer et à recevoir des diffusions. Si vous effectuez une diffusion, contactez votre administrateur réseau pour vous assurer que les ports sortants sont ouverts pour votre diffusion. De nombreux fournisseurs d’accès à Internet et réseaux d’entreprise bloquent ces ports pour limiter l’utilisation de bande passante et renforcer la sécurité. Lorsque vous envoyez une diffusion, QuickTime Broadcaster utilise les ports suivants par défaut :  Monodiffusion automatique (Annonce) : 554.  Monodiffusion manuelle : saisissez les informations de port dans la sous-fenêtre Réseau. Pour modifier un numéro de port, ajoutez deux points et le numéro de port à la fin de l’adresse IP. 127.0.0.1:7070, par exemple. Les personnes situées derrière un coupe-feu sont susceptibles de visualiser votre diffusion en ajustant les réglages réseau dans les préférences de QuickTime ou en configurant l’utilisation d’un serveur proxy dans les préférences Réseau. Limitation de l’accès à votre diffusion Pour limiter le nombre de spectateurs de votre diffusion, vous pouvez intégrer le film de diffusion dans une page web et contrôler l’accès à la page HTML à l’aide des réglages de sécurité de votre serveur web. Si vous distribuez le fichier SDP ou le film d’annonce de diffusion, toute personne qui obtient le fichier peut visualiser le flux, à moins que vous ne diffusiez derrière un coupe-feu. Si la diffusion est une monodiffusion manuelle, seul l’ordinateur avec l’adresse IP spécifiée peut se connecter.56 Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster Conseils et dépannage Les conseils qui suivent vous aideront à tirer le meilleur parti de QuickTime Broadcaster. Je suis invité à saisir un mot de passe Lorsque vous diffusez vers QTSS ou DSS via la méthode Monodiffusion automatique (Annonce), vous devez fournir un nom d’utilisateur et un mot de passe pour qu’un compte utilisateur et un fichier de diffusion puissent être créés sur l’ordinateur serveur de diffusion. Pour savoir comment créer un compte utilisateur spécial, consultez l’Aide de QTSS ou de DSS. Le nom d’utilisateur et le mot de passe requis pour une monodiffusion automatique ne sont pas les mêmes que ceux utilisés pour l’utilitaire d’administration web du serveur de diffusion. Utilisation optimisée de la bande passante disponible Lorsque vous configurez votre diffusion, prenez en compte les éléments suivants :  La vitesse de chargement lors d’une diffusion. La plupart des fournisseurs d’accès à Internet limitent la vitesse de chargement entre 128 kilobits par seconde et 256 Kbps. Ce qui signifie que le débit de données total pour votre diffusion (audio et vidéo) ne doit pas dépasser votre vitesse de chargement. En réalité, définissez-la sur une valeur largement inférieure à votre vitesse de chargement pour éviter tout risque de congestion du réseau.  La vitesse de connexions réseau de vos spectateurs. Par exemple, si les spectateurs se connectent à l’aide de modems 56K, vous aurez certainement intérêt à limiter le débit de données total de votre diffusion à 33 Kbps. Les spectateurs bénéficiant de connexions plus rapides peuvent gérer des débits supérieurs, mais même pour ceux disposant d’un accès à Internet de type T1, il est préférable de limiter le débit de données de votre diffusion à 410 Kbps. (Ces chiffres sont des estimations.)  La façon dont l’ordinateur serveur de diffusion ou de diffusion en continu est connecté au réseau et le nombre attendu de spectateurs. Si l’ordinateur serveur de diffusion en continu est sur une ligne T1, un maximum d’environ 25 spectateurs peuvent se connecter à votre diffusion en utilisant des modems commutés 56K. Conseils pour le choix des réglages de compression vidéo Pour de nombreux types de diffusion, choisissez les réglages vidéo après avoir déterminé la compression audio. La qualité vidéo est généralement moins importante que celle de l’audio, car un son haché ou confus est très difficile à comprendre et provoquera rapidement la frustration de votre public. Les réglages de compression vidéo pour une diffusion dépendent largement du type de vidéo diffusée et de la bande passante disponible du côté des spectateurs. QuickTime Broadcaster fournit des réglages par défaut (préréglages) pour les situations les plus courantes.Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster 57 Par exemple, un contenu vidéo pour des clients situés sur un réseau local (LAN) utilise le codec H.264 avec une taille d’image de 480 x 360 à la fréquence de 30 images par seconde (ips), limitant ainsi le débit de données à 1 372 kilobits par seconde. Un contenu vidéo pour des clients sur des connexions commutées utilise le codec H.264 avec une taille d’image de 160 x 120 à la fréquence de 6 ips, limitant le débit de données à 30 Kbps. Conseils pour le choix des réglages de compression audio En général, il est préférable de définir les options audio avant les réglages vidéo. Dans QuickTime Broadcaster, vous pouvez choisir n’importe quel codec fourni avec QuickTime. Cela vous permet de sélectionner le codec le mieux adapté au type de contenu en cours de diffusion et aux connexions de vos spectateurs. Pour les débutants, QuickTime Broadcaster inclut des réglages par défaut (préréglages) optimisés pour les types de contenu et de connexions les plus courants. Par exemple, le réglage par défaut pour la parole est l’audio MPEG-4 (AAC) à 8 kHz mono. (Même si l’audio MPEG-4 est généralement considéré comme un codec destiné à la musique, il fonctionne également bien pour le contenu parlé.) Pour de l’audio contenant de la musique, le réglage par défaut est le format audio MPEG-4 (AAC) à 20 kilobits par seconde (Kbps) pour les utilisateurs avec une connexion commutée et 128 Kbps pour les utilisateurs d’un réseau local. Si la vidéo devient floue, hachée ou figée Si l’image de votre diffusion apparaît floue, hachée ou figée, il peut s’agir d’une prise de vue avec un caméscope sans mise au point, d’une congestion réseau ou de réglages de compression inadaptés. Pour améliorer la qualité de diffusion, essayez l’une ou plusieurs des opérations suivantes :  Effectuez la mise au point sur le caméscope.  Réduisez le nombre de spectateurs simultanés (à l’aide de la sous-fenêtre QTSS d’Admin Serveur).  Si un destinataire rencontre des problèmes d’images hachées en cours de lecture, ajustez le débit de données de diffusion.  Vérifiez que votre diffusion utilise un codec vidéo optimisé pour la diffusion, comme le codec H.264 ou MPEG-4.  Réduisez la fréquence d’images ou la taille d’image de la vidéo. Le meilleur moyen d’obtenir une diffusion de bonne qualité est de tester différents réglages avant la diffusion. Vous pourrez ainsi déterminer la combinaison de réglages optimale pour votre contenu spécifique et les vitesses de connexion de vos utilisateurs.58 Chapitre 5 Utilisation de QuickTime Broadcaster Automatisation de QuickTime Broadcaster avec AppleScript Vous pouvez utiliser AppleScript pour contrôler QuickTime Broadcaster. Par exemple, vous pouvez utiliser un script pour sélectionner les réglages à utiliser, pour déterminer l’état d’une diffusion et pour démarrer, arrêter ou mettre en pause un flux. Pour des informations détaillées sur les fonctionnalités d’AppleScript prises en charge par QuickTime Broadcaster, faites glisser l’icône de QuickTime Broadcaster sur celle de l’Éditeur de script dans /Applications/AppleScript/.6 59 6 Exemple de configuration Ce chapitre décrit les principaux composants requis pour une configuration générique de diffusion sur le Web, ainsi que la façon dont ils sont interconnectés. Les instructions de configuration qui suivent prennent en considération une configuration de type éducative (campus universitaire, par exemple), mais l’exemple peut s’adapter à plusieurs utilisations :  L’enseignement à distance.  Les communications d’entreprise à l’intention des employés, clients, fournisseurs ou actionnaires.  Un concert ou une présentation ponctuels.  La diffusion dans une crèche à l’intention des parents. Enchaînement de présentations, en direct et à la demande L’exemple de l’illustration suivante montre comment l’administrateur réseau d’une université peut configurer un serveur de diffusion et d’autres composants pour diffuser des pré- sentations, en direct et à la demande, aux étudiants qui utilisent des ordinateurs client connectés au réseau du campus et à Internet.60 Chapitre 6 Exemple de configuration Cette configuration permet aux étudiants qui ne peuvent pas se déplacer pour assister au cours de le visualiser en ligne. Elle permet également aux étudiants de revoir ulté- rieurement une partie du cours en visualisant une version archivée sur leur ordinateur. La configuration de cet exemple, illustrée ci-dessus, présente les caractéristiques suivantes :  Un réseau local existant doté de connexions Ethernet aux salles de cours et aux amphithéâtres à partir desquels les présentations en direct doivent être diffusées.  Un caméscope numérique DV et un microphone installés dans une salle de cours ou un amphithéâtre pour convertir la présentation en direct au format numérique. Le caméscope effectue un enregistrement DV haute qualité de la présentation et fournit le signal numérique qui sera codé pour la diffusion en direct.  Le caméscope numérique DV est connecté par l’intermédiaire d’un port FireWire à un ordinateur portable qui exécute QuickTime Broadcaster, lequel encode la présentation en direct numérisée et transmet le signal via une connexion Ethernet au serveur de diffusion sur le réseau du campus.  Un serveur de diffusion, tel qu’un serveur Xserve monté en rack, fonctionnant sans moniteur ni clavier. Le serveur exécute Mac OS X Server avec QTSS configuré pour transmettre la présentation encodée en direct sous forme de flux monodiffusion vers chaque ordinateur client (sur le réseau du campus ou sur Internet) qui se connecte à la diffusion. Le serveur Xserve est livré avec Mac OS X Server et QTSS préinstallés. Serveur de diffusion Broadcaster Internet Clients sur Internet Clients sur le réseau localChapitre 6 Exemple de configuration 61  Différents types d’ordinateur client disposant de QuickTime Player ou de tout autre logiciel compatible MPEG-4 pour accéder au serveur de diffusion Xserve via le réseau du campus. D’autres ordinateurs client peuvent accéder au serveur de diffusion via Internet.  L’ordinateur portable de diffusion qui exécute iMovie est utilisé pour produire des versions à la demande haute qualité de la présentation en direct une fois celle-ci terminée. La présentation numérisée enregistrée est transférée, via la connexion FireWire, du caméscope DV vers l’ordinateur afin d’y être compressée. Remarque : QuickTime Broadcaster peut être configuré pour enregistrer sur disque le flux en direct encodé en vue de son archivage. Pour un résultat optimal, il est cependant préférable que la séquence soit encodée séparément.  L’ordinateur portable de diffusion est également utilisé pour contrôler le serveur Xserve à distance via l’application Admin Serveur (ou via Admin Web, l’application d’administration QTSS basée sur le Web). Remarque : l’ordinateur portable peut également être connecté sans fil au réseau local via une borne d’accès AirPort pour une portabilité accrue. La borne d’accès AirPort est compatible avec la norme 802.11 et fonctionne bien avec QTSS. Sa bande passante est largement suffisante pour notre exemple de configuration, tant que d’autres clients n’imposent pas de charge importante sur la même borne d’accès. Configuration Les étapes ci-après montrent comment configurer le serveur QTSS et les autres composants requis pour la diffusion en direct et à la demande dans notre environnement universitaire hypothétique. Étape 1 : Préparation des lieux Une salle de cours standard n’offre pas un environnement de diffusion et d’enregistrement comparable à celui d’un studio professionnel de télévision ou d’enregistrement. Toutefois, les mesures suivantes permettent d’obtenir des résultats satisfaisants :  Rendez-vous dans la salle de classe que vous souhaitez utiliser pour la diffusion en direct, fermez les portes et essayez de détecter tout bruit qui risquerait d’interfé- rer avec une diffusion. Si vous remarquez du bruit provenant d’une pièce, d’une salle de jeu vidéo, du trafic dans la rue ou de toute autre source et que vous ne pouvez pas l’éliminer, trouvez une autre pièce.  S’il n’y a pas de problème de bruit, placez-vous au centre de la pièce, tapez dans vos mains ou criez, et déterminez la présence éventuelle d’un écho. La présence d’un écho risque de nuire à la qualité sonore de la diffusion en direct. Vous pouvez réduire ou supprimer l’écho en posant d’épais rideaux sur les murs nus ou en disposant des panneaux acoustiques en damier sur chaque mur.62 Chapitre 6 Exemple de configuration  Examinez ensuite les sols et les meubles. Les sols recouverts de tapis et les chaises rembourrées constituent un environnement idéal. Le pupitre doit être recouvert d’un tissu ou d’une surface rembourrée pour éviter tout bruit provoqué, par exemple, par un verre que l’orateur pose sur la surface.  Considérez les problèmes d’éclairage. Pour un meilleur contrôle, vous devez pouvoir tirer les stores et compléter l’éclairage de la pièce par un kit d’éclairage portatif pouvant être rapidement installé. Étape 2 : Préparation du réseau Vérifiez que la pièce où doit avoir lieu la diffusion en direct est équipée d’une connexion Ethernet. Si nécessaire, installez, réparez ou remplacez les câbles et les connecteurs à l’aide de composants de haute qualité. N’oubliez pas que la diffusion, surtout en direct, peut solliciter fortement les ressources réseau, en particulier la bande passante disponible. Pour vous assurer que le réseau peut gérer la charge supplémentaire, il peut être nécessaire d’effectuer l’une ou l’ensemble des opérations suivantes :  Déterminez la capacité du réseau existant et calculez le trafic supplémentaire prévisible qui sera généré par la diffusion en direct et à la demande.  Tracez la carte des segments de bande passante de votre réseau, en indiquant la capacité entre tous les points.  Déterminez les applications utilisées dans votre réseau, leur mode d’utilisation, l’emplacement où elles sont hébergées, ainsi que la bande passante qu’elles utilisent normalement pendant les périodes de forte utilisation et de faible utilisation.  En fonction de la configuration et de la capacité de votre réseau, sélectionnez l’emplacement approprié pour installer votre serveur de diffusion, en évitant les goulets d’étranglement potentiels.  Si nécessaire, augmentez la capacité du réseau (ajout de lignes T1, routeurs, commutateurs, etc.) afin de gérer le nombre maximum prévu de spectateurs simultanés en direct, en plus du trafic réseau maximal habituel. Remarque : un réseau local typique fournit en interne une bande passante de 10 à 100 Mbps, une ligne T1 une bande passante de seulement 1,5 Mbps. Les lignes T1 fonctionnent correctement avec les protocoles HTTP et FTP, car les demandes sont alors brèves ou peu urgentes, tandis que l’enchaînement est beaucoup plus exigeant. Ce dernier ne supporte aucun ralentissement : pour garantir la diffusion, les données doivent être transférées au moins aussi rapidement que le débit original. Dans cet exemple, nous supposons un maximum de 10 spectateurs simultanés, pour moitié via le réseau local et pour moitié via Internet, et un débit d’environ 256 Kbps pour chaque flux de monodiffusion. La bande passante maximale complémentaire requise est alors d’environ 3,2 à 3,3 Mbps. Chapitre 6 Exemple de configuration 63 Cette estimation inclut une marge complémentaire de 25 à 30 pour cent pour l’encombrement réseau non planifié et les pics de transmission de flux susceptibles de survenir pour diverses raisons. Étape 3 : Configuration de votre serveur de diffusion Un ordinateur administrateur doit être configuré avant que vous puissiez configurer et gérer votre serveur de diffusion si, comme dans cet exemple, le serveur de diffusion est exécuté en mode headless, soit sans moniteur. Pour plus d’informations sur la configuration d’un ordinateur administrateur, consultez le manuel Mac OS X Server Premiers contacts avec la version 10.5 ou ultérieure (inclus sur le disque d’installation de Mac OS X Server). Pour configurer et gérer QTSS, vous devez utiliser l’application Admin Serveur, installée avec Mac OS X Server. Après la configuration de Mac OS X Server, vous pouvez également utiliser l’application d’administration basée sur le Web, Admin Web, pour administrer QTSS à distance à partir de n’importe quel ordinateur connecté directement au réseau local ou à Internet. Dans cet exemple, nous supposons que l’ordinateur portable de diffusion du système de diffusion illustré est également utilisé à cet effet. Bien que le serveur Xserve soit livré avec Mac OS X Server et QTSS préinstallés, ces logiciels doivent être configurés pour le réseau particulier auquel ils sont ajoutés et pour les utilisations spécifiques pour lesquelles ils sont prévus. Pour plus d’informations sur la configuration de Mac OS X Server, consultez le guide Premiers contacts. Voici quelques-unes des questions auxquelles il est nécessaire de répondre lors de la configuration d’un serveur de diffusion :  L’ordinateur serveur peut-il être dédié uniquement à l’enchaînement ? Il est préférable que votre serveur de diffusion ne soit pas également chargé du service Web, du service de courrier ou de tout autre service. Notre exemple concerne un serveur de diffusion dédié.  Quelle est la quantité de mémoire vive (RAM) nécessaire ? La quantité minimale de mémoire requise pour exécuter QTSS est de 128 mégaoctets (Mo). Prévoyez environ 256 Mo de RAM pour chaque tranche de 50 Mo de débit prévu. Cette configuration suppose 256 Mo de RAM.  Quelle est la quantité d’espace disque requise ? Les fichiers vidéo peuvent être très volumineux. Une présentation d’une heure avec indications, codée à 300 Kbps (non optimisée pour un serveur), nécessite environ 135 Mo d’espace sur disque dur. Un disque dur de 60 Go peut ainsi stocker plus de 400 présentations à ce format. Voici une formule pour calculer la taille des fichiers de diffusion : débitEnBits / 8 bits * duréeEnSecondes = taille du fichier64 Chapitre 6 Exemple de configuration Exemple pour un flux d’une heure à 300 Kbps : 300 000 / 8 bits * 3 600 = 135 000 000 octets = 135 Mo De nombreux réseaux locaux incluent des systèmes de stockage RAID (Redundant Array of Independent Disks) qui procurent des quantités beaucoup plus importantes d’espace disque. Si vous stockez les fichiers de diffusion ailleurs que dans l’emplacement QTSS par défaut (à savoir /Bibliothèque/QuickTimeStreaming/Movies), vous devrez saisir le chemin dans la sous-fenêtre Réglages de QuickTime Streaming, dans Admin Serveur. Consultez la section « Changement du répertoire réservé aux flux de données multimédias » à la page 27. Placez tout fichier SDP (Session Description Protocol) faisant référence à des diffusions Web en direct dans le même emplacement, afin qu’ils puissent être reconnus par QTSS. Dans cet exemple, tous les fichiers de diffusion archivés et les fichiers de référence SDP résident dans le dossier Movies par défaut sur le serveur de diffusion.  Le serveur de diffusion est-il équipé d’une carte réseau appropriée ? La carte réseau est un composant essentiel de votre serveur de diffusion, dans la mesure où elle permet la connectivité Ethernet entre le serveur et votre public. Une carte Ethernet doit fournir un débit minimum de 100 mégaoctets (environ 0,1 gigabit) par seconde.  Où sera placé le serveur de diffusion sur le réseau ? Un coupe-feu sera-t-il utilisé ? Le serveur de diffusion doit se trouver dans un emplacement accessible par les utilisateurs (les étudiants, dans notre exemple) qui se connectent à la fois via le réseau local et via Internet. Il doit également être protégé par un coupe-feu contre l’accès non autorisé au serveur et aux fichiers multimédia archivés. Mac OS X Server inclut le service Coupe-feu IP, qui analyse les paquets IP entrants et les rejette ou les accepte en fonction d’un ensemble de filtres que vous créez. Pour plus d’informations sur la configuration de ce service, consultez le guide d’administration des services réseau.Chapitre 6 Exemple de configuration 65 Des ports spécifiques doivent être ouverts dans le coupe-feu pour autoriser les demandes RTSP (Real-Time Streaming Protocol) provenant des utilisateurs, les séquences vidéo et audio codées provenant du diffuseur, ainsi que les flux sortants transmis aux clients via le réseau local et Internet. Le tableau ci-après répertorie les ports utilisés par QTSS pour les demandes entrantes et sortantes(pour en savoir plus sur l’activation de diffusion QuickTime en présence d’un coupe-feu, consultez la section « Sécurité et accès » à la page 30). Dans cet exemple de configuration, nous supposons que les étudiants qui se connectent au serveur de diffusion via Internet ne se trouvent pas derrière leur propre coupe-feu. Dans ce cas, il n’est pas possible d’activer la diffusion sur le port 80, port généralement destiné au transport du trafic Internet HTTP et autorisé par la plupart des coupe-feu. Utilisation Ports Protocoles Remarques Répondre aux messages des clients (comme Lecture et Pause) TCP (le client démarre -> QTSS) 554, 7070, 8000, 8001, 80 RTSP, RTP, RTCP, MP3 Le port principal est 554. Le port 80 est pris en charge par le client QT en tant qu’autre port TCP possible. Ces ports envoient également des données aux clients. Envoi de données multimé- dias et réception de l’état du client  Données UDP (QTSS -> client) : 6970–6999, nombres pairs  État UDP (QTSS <-> client) : 6971–6999, nombres impairs  Données et état TCP (QTSS <-> client): 554, 7070, 8000, 8001, 80 RTP RTCP RTSP, RTP, RTCP L’état est nécessaire à la connexion ; s’il est bloqué, le serveur déconnecte le client. Les mêmes ports sont utilisés pour répondre aux messages. Réception de diffusions  Données UDP (diffuseur -> QTSS) : 6972–65535, nombres pairs  État UDP RTCP (diffuseur <-> QTSS) : 6973–65535, nombres impairs  TCP (le diffuseur démarre -> QTSS) : 554, 7070, 8000, 8001, 80 RTP RTCP RTSP, RTP, RTCP Les ports dépendent de la configuration du diffuseur. L’état est nécessaire à la connexion ; s’il est bloqué, le serveur déconnecte le diffuseur. Les diffuseurs peuvent diffuser via leur connexion TCP au serveur au lieu d’utiliser les ports UDP. Enchaînement via serveur TCP (le client démarre -> QTSS) : 554, 7070, 8000, 8001, 80 RTSP, RTP, RTCP, MP3 Les mêmes ports sont utilisés pour répondre aux messages et pour recevoir les diffusions via TCP. Diffusions MP3 (par défaut) TCP (client -> QTSS) : 8000 Gestion de QTSS à distance avec Admin Serveur TCP (le client admin démarre -> serveur) : 311 Gestion de QTSS à distance avec Admin Web TCP (le client du navigateur Web démarre -> serveur) : 122066 Chapitre 6 Exemple de configuration Si certains clients se trouvent derrière des coupe-feu, il peut être préférable d’activer la diffusion en continu sur le port 80 pour que ces clients puissent accéder aux flux. Pour obtenir des instructions, consultez la section « Diffusion de flux à travers des coupe-feu via le port 80 » à la page 31. Sera-t-il nécessaire de configurer un compte utilisateur sur le serveur de diffusion ? Dans cet exemple de configuration, vous devez créer un nom d’utilisateur et un mot de passe de diffusion, car le logiciel d’encodage et QTSS résident sur des ordinateurs distincts. La création d’un utilisateur de diffusion permet la création sur le serveur d’un fichier SDP qui fournit des informations sur le format, l’heure et l’auteur d’un flux diffusé en direct. Après avoir spécifié un nom et un mot de passe, vous entrez dans QuickTime Broadcaster. Pour des instructions sur la création ou la modification du nom d’utilisateur et du mot de passe de diffusion, consultez la section « Utilisation de la monodiffusion automatique (Annonce) à l’aide de QTSS sur un ordinateur distinct » à la page 32. Vous devrez utiliser le compte d’administrateur précédemment configuré. Les utilisateurs nécessiteront-ils une authentification pour accéder aux présentations en direct ou archivées ? Dans notre exemple de configuration, aucune authentification n’est nécessaire. Cependant, si vous souhaitez limiter l’accès à vos flux, vous devrez définir des noms d’utilisateur et des mots de passe de diffusion individuels ou de groupe. Pour plus d’informations sur la configuration et la gestion de ce type de compte, consultez les rubriques appropriées de la section « Sécurité et accès » à la page 30. Étape 4 : Configuration pour une diffusion Web en direct Pour notre exemple de configuration, les éléments suivants sont requis :  Un caméscope numérique DV de bonne qualité  Un microphone placé près de l’orateur (sur un pied ou accroché à sa chemise) et connecté à l’entrée audio du caméscope via un câble audio de bonne qualité  Un trépied robuste sur lequel le caméscope sera monté.  Kit d’éclairage portatif Le caméscope est le premier maillon Le caméscope est un élément essentiel car il constitue le premier maillon de la chaîne du signal vidéo. Deux composants principaux déterminent la qualité d’image d’un caméscope numérique DV :  La qualité de la lentille. Plus la qualité de la lentille est élevée, meilleure est l’image.  Le mécanisme de capture d’image. Les caméscopes numériques DV utilisent des capteurs CCD (Charge-Coupled Devices) pour convertir l’image en signaux électroniques. Le nombre et la taille des capteurs CCD affectent la qualité de l’image. Le zoom optique offre une qualité supérieure à celle du zoom numérique, mais l’utilisation du zoom doit être évitée ou réduite au minimum lors d’une présentation diffusée en direct afin d’éviter toute dégradation du flux.Chapitre 6 Exemple de configuration 67 Les caméscopes numériques bas de gamme utilisent un capteur CCD unique pour capturer toute l’image, tandis que les caméscopes haut de gamme utilisent trois capteurs CCD distincts pour balayer le contenu rouge, bleu et vert de l’image, permettant ainsi une qualité supérieure. La taille des capteurs CCD varie de 1/4 à 2/3 de pouce ; les capteurs CCD de plus grande taille offrent une meilleure résolution. Voici d’autres fonctionnalités intéressantes :  Vous devez pouvoir modifier les réglages automatiques du caméscope.  Il est recommandé d’utiliser un microphone séparé pouvant être branché sur le caméscope afin d’obtenir une prise de son optimale. Le microphone intégré du caméscope est inadapté à la plupart des situations.  Le caméscope doit accepter les connecteurs XLR professionnels (plutôt que les connecteurs mini-jack 1/8 de pouce). Il doit également comporter une prise jack de casque d’écoute, permettant de contrôler l’entrée audio.  Enfin, une sortie FireWire permet le transfert numérique et la capture automatisée, ce qui permettra de gagner du temps par la suite. Parlez près du microphone Le microphone constitue le premier maillon de la chaîne du signal audio et est donc également très important. Les microphones dynamiques constituent un bon choix global et vous pouvez en trouver pour environ 100 ı. Le meilleur moyen d’améliorer la qualité audio lorsque l’acoustique de la pièce est de mauvaise qualité consiste à placer le microphone le plus près possible de la personne qui parle. Utilisez un petit micro-cravate attaché à la chemise de l’orateur, juste sous la bouche, ou un microphone à main. Dans le cas d’une conférence à plusieurs intervenants, utilisez plusieurs microphones, si possible fixés sur des pieds solides, ainsi qu’une petite table de mixage. Connectez la sortie stéréo mixée de la table de mixage à l’entrée ligne du caméscope. Si vous utilisez une table de mixage ou un microphone externe, assurez-vous que tous les connecteurs sont fermement branchés, afin de garantir la fiabilité du signal audio. Connectez un casque à la sortie casque du caméscope afin de vous assurer que vous pouvez entendre le signal audio et qu’il ne présente aucune distorsion. Un trépied est essentiel Il est important d’utiliser un caméscope sur trépied lors d’une présentation en direct et d’éviter les panoramiques, inclinaisons, zooms et autres mouvements de caméra. Tout déplacement du caméscope, ne serait-ce que d’un degré, entraîne le changement de chaque pixel de l’image, augmentant ainsi la difficulté de codage du flux. Une scène simple à coder devient soudainement beaucoup plus complexe. Le trépied doit être léger, tout en offrant un support stable pour le poids du caméscope.68 Chapitre 6 Exemple de configuration Procurez-vous un kit d’éclairage simple L’éclairage est un vaste sujet qui n’entre pas dans le cadre de ce guide, mais voici cependant quelques suggestions. Même un caméscope de haute qualité donnera des résultats médiocres si l’éclairage est inadapté. Il est peu probable que l’éclairage standard d’une salle de classe soit adapté à la prise de vue d’une présentation en direct. Il est recommandé d’ajouter au moins un éclairage d’arrière-plan afin de faire ressortir l’orateur. Un kit d’éclairage portatif à trois points, ainsi qu’un ou deux réflecteurs si vous prévoyez des prises de vue extérieures, peuvent améliorer considérablement les résultats. Étape 5 : Configurez Broadcaster pour une monodiffusion automatique (Annonce) En cas de diffusion vers QTSS situé sur un autre ordinateur, comme dans notre exemple, il est recommandé d’utiliser la méthode de transmission Monodiffusion automatique (Annonce). Elle est simple à configurer. Dans cet exemple, QuickTime Broadcaster est installé sur un ordinateur portable. Ce logiciel de codage est inclus sur le CD-ROM de Mac OS X Server et peut également être téléchargé gratuitement à partir du site web QuickTime Broadcaster à l’adresse www.apple.com/fr/quicktime/broadcaster/. Une fois le logiciel de codage installé, connectez le caméscope au portable via le port FireWire, allumez le caméscope et voyez s’il est reconnu par QuickTime Broadcaster. 1 Ouvrez QuickTime Broadcaster et cliquez sur Afficher les détails. 2 Cliquez sur Vidéo et sélectionnez une source vidéo dans le menu local Source. Si le caméscope est reconnu, il apparaît dans le menu Source. Les réglages vidéo doivent être actifs également (non estompés). Si le caméscope n’apparaît pas dans le menu Source, quittez QuickTime Broadcaster, assurez-vous que le caméscope est connecté et sous tension, puis ouvrez de nouveau QuickTime Broadcaster. Si votre caméscope n’apparaît toujours pas, consultez le site web de QuickTime ou le site web d’assistance et de support AppleCare pour en savoir plus sur la compatibilité et les autres problèmes. 3 Dans QuickTime Broadcaster, cliquez sur Afficher les détails, sur Réseau, puis choisissez Monodiffusion automatique (Annonce) dans le menu local Transmission. 4 Dans le volet Réseau, tapez l’adresse IP ou le nom d’hôte du serveur destinataire (Xserve dans cet exemple), un nom pour le fichier diffusé, le nom d’utilisateur et le mot de passe de l’utilisateur de diffusion créé à l’étape 3, ainsi que la durée de mise en mémoire tampon (ou acceptez la valeur par défaut). Remarque : la durée de mise en mémoire tampon fixe le nombre de secondes pendant lesquelles QuickTime place la diffusion en mémoire tampon avant la lecture. Pour les connexions haut débit, QuickTime Player 6 (ou ultérieur) remplit la mémoire tampon plus rapidement que le temps réel, ce qui permet la visualisation en mode “Lecture instantanée”.Chapitre 6 Exemple de configuration 69 5 Cliquez sur Diffusion et démarrez QTSS (s’il n’est pas déjà en cours d’exécution) en sélectionnant l’ordinateur dans Admin Serveur, en cliquant sur Enchaînement QuickTime, puis en cliquant sur Démarrer le service. Pour déterminer si le flux en direct peut être visualisé sur un client, ouvrez QuickTime Player sur l’un des ordinateurs client et effectuez les opérations suivantes : 6 Cliquez sur Fichier > Ouvrir l’URL dans le nouveau lecteur. 7 Tapez l’URL RTSP (Real-Time Streaming Protocol) affichée dans la section Emplacement de la fenêtre QuickTime Broadcaster (par exemple, rtsp://monserveur.com/monflux.sdp). Remarque : l’URL reconnaît les majuscules et minuscules et doit être saisie exactement comme dans la fenêtre QuickTime Broadcaster. La lecture du flux en direct doit alors commencer dans QuickTime Player. Étape 6 : Test de votre configuration La dernière étape consiste à tester la configuration. Ce test doit être le plus réaliste possible.  Configurez votre équipement tel qu’il sera utilisé pour la présentation réelle, si possible dans le même lieu.  Demandez à un collègue de jouer le rôle du présentateur, ou mieux, demandez au présentateur de participer au test, afin d’en faire une “répétition”.  Vérifiez l’image vidéo et le son.  Vérifiez si les clients du réseau local et d’Internet peuvent se connecter au flux en direct.  Ajustez si nécessaire la position du caméscope et du microphone, ainsi que l’éclairage, et résolvez les autres problèmes éventuels. Création d’une page Web pour simplifier l’accès L’accès à partir d’une page Web permet d’éviter aux étudiants d’avoir à mémoriser l’URL RTSP ainsi que le nom du serveur de diffusion et des fichiers SDP. Dans notre exemple, la page Web peut être ajoutée au site web de l’université, mais elle peut également résider sur n’importe quel serveur Web. Les étudiants peuvent accéder à la pré- sentation en direct (ainsi qu’aux archives) en cliquant sur les liens dans leur navigateur. Pour créer un lien vers le flux en direct d’une page web, vous devez incorporer une séquence de diffusion. Pour cela, vous pouvez par exemple créer un film de référence. Il existe plusieurs méthodes pour créer des films de référence, lesquels dirigent un lecteur vers le fichier multimédia en cours). La méthode la plus simple consiste à créer ce film avec QuickTime Pro : 1 Ouvrez QuickTime Player Pro. 2 Dans le menu Fichier, sélectionnez Ouvrir l’URL... 3 Ouvrez l’URL de votre film de diffusion à l’aide de URL RTSP.70 Chapitre 6 Exemple de configuration 4 Enregistrez le film lu sous Séquence autonome. 5 Placez le film enregistré sur votre site web. 6 Faites en sorte que le film de référence soit le premier attribut spécifié dans l’appel de méthode QT WriteObject. Si vous ne disposez pas de QuickTime Pro, vous pouvez créer un film de référence simple avec n’importe quel éditeur de texte. Il suffit de créer un fichier texte contenant une ligne au format suivant : RTSPtextRTSP:/// Enregistrez le fichier au format .mov et placez-le sur votre serveur Web. Pour incorporer le film dans une page Web, utilisez la balise Object/Embed dans le code HTML de la page Web. Par exemple, si le film de référence s’appelle “live.mov” et se trouve dans le même répertoire que la page HTML, la balise suivante incorpore le flux en direct : Nombre de ressources apportent des informations sur la création de pages Web avec des données QuickTime. Voici quelques excellentes références : Quicktime for the Web, de Steven Gulie, est le livre définitif sur la création de pages Web au format QuickTime (avec des clés d’enregistrement de QuickTime Pro). Le site web d’Apple contient des documents relatifs à la balise Object/Embed : www.apple.com/fr/quicktime/authoring/embed.html Prise de vue de la présentation en direct Si tout le travail préparatoire a été effectué selon la procédure décrite ci-dessus et que l’équipement et les connexions ont été testés, la prise de vue devrait être simple. Voici quelques conseils qui permettront d’éviter les problèmes survenant pendant l’événement :  Le jour de la diffusion en direct de l’événement, installez votre matériel suffisamment tôt, afin de pouvoir vérifier une nouvelle fois que tous les composants fonctionnent comme prévu.  Si un public est présent, faites-leur savoir à l’avance que vous allez diffuser la présentation en direct sur le Web et sollicitez leur coopération.  Fixez bien tous les câbles au sol de façon à limiter les risques de trébuchement.Chapitre 6 Exemple de configuration 71  Utilisez un micro directionnel ou, si possible, une connexion audio en direct.  Recherchez les sources potentielles de bruit et prenez si possible les mesures appropriées. Archivage de la présentation en direct Dans notre exemple, l’application iMovie, fournie avec Mac OS X, est installée sur l’ordinateur portable. Cette application permet d’importer le métrage DV enregistré depuis la bande, puis d’encoder et d’archiver les présentations. Pour archiver une présentation en direct, commencez par importer le métrage DV enregistré : 1 Connectez le caméscope numérique DV à l’ordinateur portable via le port FireWire et mettez-le sous tension. 2 Insérez la bande contenant la séquence vidéo à archiver et passez en mode VTR. 3 Sur l’ordinateur portable, ouvrez iMovie et réglez le commutateur de mode situé sous le moniteur iMovie sur le mode Caméra (faites glisser le curseur bleu vers l’icône repré- sentant un caméscope). 4 Utilisez les commandes de lecture afin d’afficher une partie de la bande dans le moniteur iMovie. Si la lecture de la bande ne démarre pas, vérifiez les connexions et assurezvous que le caméscope est sous tension. 5 Rembobinez la bande jusqu’à quelques secondes avant le point où vous souhaitez démarrer l’importation. 6 Cliquez sur Lire sous le moniteur iMovie. 7 Cliquez sur Importer dès que vous voyez le point de la présentation à partir duquel vous souhaitez commencer l’importation. 8 Cliquez de nouveau sur Importer lorsque vous souhaitez arrêter l’importation. 9 Pour éviter que certaines séquences soient incluses dans votre présentation archivée, vous pouvez éditer cette dernière plus tard à l’aide d’iMovie. Important : surveillez l’espace disponible sur disque dur pendant l’importation des données vidéo et la création de votre film iMovie. Une minute de vidéo numérique utilise environ 220 Mo d’espace disque, de sorte qu’une présentation d’une heure peut utiliser plus de 13 gigaoctets d’espace disque. La barre d’état Espace libre, située sous le clip, montre à tout moment la quantité d’espace disque disponible pendant le processus d’importation.72 Chapitre 6 Exemple de configuration Utilisez ensuite iMovie pour compresser et encoder le métrage DV pour la diffusion : 1 Dans iMovie, choisissez Fichier > Exporter le film. 2 Sélectionnez Vers QuickTime dans le menu local Exporter le film. 3 Sélectionnez un format de film dans le menu local Formats. Vous pouvez soit choisir l’un des formats QuickTime optimisés pour différentes utilisations, soit choisir Expert, une option qui offre des réglages QuickTime personnalisés tels que Vidéo MPEG-4. 4 Cliquez sur Exporter. 5 Attribuez un nom à votre film, sélectionnez une destination pour le fichier, puis cliquez sur Enregistrer. Le temps nécessaire à l’enregistrement du film dépend de sa longueur et du format choisi. Remarque : il est recommandé d’enregistrer plusieurs fichiers de diffusion, chacun compressé pour une vitesse de connexion différente. Vous pouvez par exemple choisir des réglages de compression plus faibles pour les clients du réseau du campus et des réglages de compression plus élevés pour les clients qui se connectent via Internet. 6 Une fois que vous avez enregistré le ou les fichiers codés, assurez-vous que chaque fichier est diffusé correctement. 73 Glossaire Glossaire administrateur Utilisateur disposant d’autorisations d’administration de serveur ou de domaine de répertoires. Les administrateurs sont toujours membres du groupe “admin” prédéfini. Adresse IP Adresse numérique unique qui identifie un ordinateur sur Internet. AppleScript Langage de pilotage par script dont la syntaxe est semblable à celle de l’anglais, utilisé pour écrire des fichiers de script permettant le contrôle de votre ordinateur. AppleScript fait partie du système d’exploitation Mac et est donc inclus sur chaque ordinateur Macintosh. autorisations Droit d’accéder à des zones restreintes d’un système ou d’effectuer certaines tâches (telles que des tâches de gestion) dans le système. AVI Audio Visual Interleave. Format de fichier vidéo Windows. bande passante Capacité d’une connexion réseau, mesurée en bits ou octets par seconde, à transporter des données. bit Unité d’information, dont la valeur peut être 0 ou 1. client Ordinateur (ou utilisateur de l’ordinateur) nécessitant les données ou les services d’un autre ordinateur ou serveur. codec Technologie de compression et de décompression de données. Les codecs peuvent être implémentés dans le logiciel, le matériel ou une combinaison des deux. compression temporelle Compression d’images effectuée entre les images d’une séquence. Cette technique de compression tire parti de la redondance entre images adjacentes d’une séquence pour réduire la quantité de données requises à la représentation précise de chaque image de la séquence. Les séquences soumises à une compression temporelle contiennent généralement des images clé placées à intervalles réguliers. connecteur XLR Connecteur audio à trois broches, qui peut être utilisé avec des câbles équilibrés à trois fils, ce qui permet d’éliminer les interférences électromagnétiques. 74 Glossaire couche Mécanisme d’affectation de priorités aux pistes d’un film ou de chevauchement de sprites. Lorsque QuickTime lit un film, il affiche les images en fonction de leur couche ; les images dont le numéro de couche est inférieur sont affichées au-dessus, celles dont le numéro de couche est supérieur peuvent être masquées par les premières. coupe-feu Logiciel destiné à protéger les applications réseau exécutées sur votre serveur. Le service de coupe-feu IP, qui fait partie du logiciel Mac OS X Server, analyse les paquets IP entrants et rejette ou accepte ces paquets en fonction d’un ensemble de filtres que vous créez. débit Vitesse à laquelle les bits sont transmis sur un réseau, généralement exprimée en bits par seconde. débit de données Quantité d’informations transmises par seconde. diffusion Dans un réseau, transmission d’un message ou de données pouvant être lues par tout client du réseau. La diffusion peut être réalisée en monodiffusion (envoi d’un message à un ordinateur spécifique) ou en multidiffusion (envoi d’un message à une sous-ensemble d’ordinateurs). Dans QuickTime Streaming Server, processus de transmission d’une copie de flux de données sur l’ensemble d’un réseau. diffusion annoncée Méthode, telle que Monodiffusion automatique (Annonce), permettant à un diffuseur de négocier avec un serveur l’acceptation d’une diffusion. diffusion Web Diffusion de séquences vidéo ou audio en direct sur Internet. DNS Domain Name System. Base de données distribuée qui fait correspondre des adresses IP à des noms de domaines. Un serveur DNS, appelé également “serveur de noms”, conserve une liste des noms et des adresses IP associées à chaque nom. DSL Digital subscriber line. Technologie de transmission de données à haut débit fonctionnant sur les lignes téléphoniques. DV Vidéo numérique. Format numérique d’enregistrement sur bandes, utilisant une compression d’environ 5:1 pour générer une qualité Betacam sur une cassette de très petite taille. enchaînement Distribution en temps réel de données vidéo ou audio via un réseau, sous la forme d’un flux de paquets plutôt que par téléchargement d’un fichier unique. FAI Fournisseur d’accès à Internet. Entreprise qui commercialise un accès à Internet et propose généralement l’hébergement Web d’applications de commerce électronique et de services de courrier. fichier d’accès Fichier texte nommé qtaccess et contenant des informations sur les utilisateurs et les groupes autorisés à visualiser les données multimédias du répertoire dans lequel le fichier d’accès est stocké. Glossaire 75 fichier M3U Métafichier audio créé à l’aide d’un éditeur de texte et enregistré sur un serveur Web. Le fichier dirige le navigateur Web de l’utilisateur vers une liste de lecture MP3 résidant sur le même serveur Web et ouvre le lecteur MP3 de l’utilisateur. film Structure de données temporelles gérée par QuickTime. Un film QuickTime peut contenir du son, de la vidéo, des animations ou une combinaison de ces différents types de données. Un film QuickTime contient une ou plusieurs pistes, chacune représentant un flux de données unique du film. film de référence Fichier .mov créé à l’aide d’un utilitaire tel que MakeRefMovie, disponible gratuitement auprès d’Apple pour les ordinateurs Macintosh et Windows. Le fichier contient l’emplacement d’un fichier multimédia de diffusion et peut également contenir l’emplacement de plusieurs fichiers de diffusion. Un fichier de référence inclus sous forme de lien dans une page Web, par exemple, peut diriger un lecteur client vers la présentation à la demande codée en fonction de sa vitesse de connexion particulière. FireWire Technologie matérielle pour l’échange de données avec des périphériques, définie par la norme IEEE 1394. flux réfléchi Diffusion en direct distribuée en tant que flux monodiffusion. Les listes de lecture de film et MP4 génèrent également des flux réfléchis. flux relayé Flux transmis d’un serveur à un ou plusieurs autres. Les relais peuvent également être utilisés pour générer un flux multidiffusion. QTSS ne gère pas le relais de flux MP3. fréquence d’échantillonnage Nombre d’échantillons par seconde utilisé pour les données audio. Plus la fréquence est élevée, meilleure est la qualité audio. fréquence d’images clé Fréquence à laquelle les images clé sont placées dans des séquences de données temporellement compressées. FTP File Transfer Protocol. Protocole permettant aux ordinateurs de transférer des fichiers sur un réseau. Les clients FTP dont le système d’exploitation gère le protocole FTP peuvent se connecter à un serveur de fichiers et télécharger des fichiers, en fonction des autorisations d’accès dont ils bénéficient. La plupart des navigateurs Internet et bon nombre d’applications gratuites (“freeware”) peuvent être utilisés pour accéder à un serveur FTP. HTML Hypertext Markup Language. Ensemble de symboles ou de codes insérés dans un fichier à afficher par un navigateur Web. Le balisage indique au navigateur Web comment afficher les mots et images d’une page Web pour l’utilisateur. HTTP Hypertext Transfer Protocol. Protocole client/serveur utilisé pour le World Wide Web. Le protocole HTTP permet à un navigateur Web d’accéder à un serveur Web et de demander des documents multimédias créés en code HTML. IEEE Institute of Electrical and Electronics Engineers, Inc. Organisation dédiée à la promotion des normes de l’ingénierie informatique et électrique.76 Glossaire image Dans Enchaînement QuickTime, image dans un film ou une séquence d’images. image clé Échantillon provenant d’une séquence d’échantillons temporellement compressés, dont les informations sont indépendantes de celles des autres échantillons de la séquence. Les images clé sont placées dans des séquences temporellement compressées, selon une fréquence déterminée par la fréquence d’images clé. indices Processus qui crée une piste pour chaque piste de données diffusable du fichier, afin d’indiquer au serveur Enchaînement QuickTime comment et quand diffuser chaque trame de données. Le processus d’insertion d’indications effectue à l’avance les calculs nécessaires, ce qui permet à QTSS de diffuser un plus grand nombre de flux. Il permet également l’utilisation de nouveaux codecs sans qu’il soit nécessaire de mettre le serveur à niveau. IP Internet Protocol. Également appelé IPv4. Méthode utilisée conjointement avec le protocole TCP (Transmission Control Protocol) pour envoyer des données d’un ordinateur à un autre via un réseau local ou via Internet. Le protocole IP distribue les paquets de données, tandis que le protocole TCP effectue le suivi des paquets. JavaScript Langage de pilotage par script utilisé pour ajouter une certaine interactivité aux pages Web. LAN Réseau local. Réseau établi au sein d’un même bâtiment, par opposition à un réseau étendu (WAN) qui relie des installations géographiquement disséminées. Lecture instantanée Dans Enchaînement QuickTime, avancée dans la technologie Apple de protection contre les coupures (en attente de brevet) pour réduire considérablement les temps de mise en mémoire tampon : la visualisation est instantanée pour la diffusion de flux vidéo à travers des connexions haut débit. liste de lecture Ensemble de fichiers multimédias du dossier de données QTSS, dont la lecture s’effectue de manière séquentielle ou aléatoire. Mac OS X Version la plus récente du système d’exploitation Apple. Mac OS X associe la fiabilité d’UNIX à la simplicité d’utilisation de Macintosh. Mac OS X Server Plate-forme de serveur puissante, capable de gérer immédiatement les clients Mac, Windows, UNIX et Linux et offrant un ensemble de services de réseau et de groupes de travail extensible, ainsi que des outils perfectionnés de gestion à distance. MBONE Infrastructure de multidiffusion. Réseau virtuel gérant la multidiffusion IP. Un réseau MBONE utilise le même support physique qu’Internet, mais est conçu pour réassembler les paquets de données de multidiffusion afin qu’ils aient l’aspect de paquets de données de diffusion individuelle. Glossaire 77 MIDI Musical Instrument Digital Interface. Format standard d’échange de données audio et d’envoi d’instructions à des ordinateurs, des synthés et tout autre périphérique de musique électronique. monodiffusion Transmission de données vers un destinataire ou client unique. Si un film est diffusé en monodiffusion à un utilisateur employant RSTP, celui-ci peut parcourir librement un film à la demande. Monodiffusion automatique (Annonce) Méthode de distribution d’une diffusion sur un serveur de diffusion, dans laquelle un fichier SDP est automatiquement copié et tenu à jour sur le serveur. Un mot de passe et un nom d’utilisateur de diffusion doivent être créés avant le démarrage d’une telle diffusion. Monodiffusion manuelle Méthode de transmission en direct d’un flux de données vers un client QuickTime Player unique ou vers un ordinateur qui exécute QTSS. Un fichier SDP est généralement créé par l’application de diffusion et doit ensuite être envoyé manuellement au spectateur ou au serveur de diffusion. mov Extension de fichier des films QuickTime d’Apple, utilisée pour nommer à la fois les fichiers de redirection de film et les fichiers multimédias QuickTime proprement dits. MP3 MPEG layer 3. Format de compression audio. MPEG-4 Norme ISO basée sur le format de fichier QuickTime et qui définit des formats de compression et des fichiers multimédias. multi-adressage Capacité à gérer plusieurs connexions réseau. Lorsque plusieurs connexions sont disponibles, Mac OS X sélectionne la meilleure connexion en fonction de l’ordre indiqué dans les préférences réseau. multidiffusion Généralement, transmission simultanée d’un message à un sous-ensemble d’ordinateurs sur un réseau. Voir aussi diffusion, monodiffusion. Dans QuickTime Streaming, mode efficace de diffusion, de type 1 à n. Les utilisateurs peuvent se joindre à une multidiffusion ou la quitter, mais ils ne peuvent pas interagir avec elle. NAT Network Address Translation. Méthode de connexion de plusieurs ordinateurs à Internet (ou à tout autre réseau IP) à l’aide d’une adresse IP unique. NAT convertit les différentes adresses IP attribuées aux ordinateurs sur le réseau privé interne en une adresse IP commune pour les communications Internet. octet Unité de mesure élémentaire de données ; équivaut à huit bits (ou chiffres binaires). open-source Terme désignant le développement coopératif de logiciels par la communauté Internet. Le principe de base consiste à impliquer le plus grand nombre possible de personnes dans l’écriture et le débogage du code, en publiant le code source et en encourageant la constitution d’une large communauté de développeurs qui peuvent proposer des modifications et des améliorations. 78 Glossaire ordinateur administrateur Ordinateur Mac OS X sur lequel vous avez installé les applications de serveur situées sur le CD Serveur Mac OS X Server Admin. paquet Unité d’informations constituée d’un en-tête, d’informations, d’un élément de détection d’erreurs et d’enregistrements complémentaires. QTSS utilise des paquets TCP, UDP et IP pour communiquer avec les clients. piste Structure de données QuickTime qui représente un flux de données unique dans un film QuickTime. Un film peut contenir une ou plusieurs pistes. Chaque piste est indépendante des autres pistes du film et représente son propre flux de données. piste de modification Piste d’un film qui modifie les données ou la présentation d’autres pistes. Par exemple, une piste “tween” est une piste de modification. piste tween Piste qui modifie l’affichage d’autres pistes. pixel Point unique d’une image, dotée d’une couleur et d’une valeur de luminosité données. plug-in de navigateur Logiciels que vous intégrez à un navigateur afin de permettre l’affichage de formats de données spécifiques. point de montage Dans le domaine de la diffusion en continu, chaîne utilisée pour identifier un flux en direct, qu’il soit de film relayé, de film non relayé ou MP3. Les points de montage qui décrivent les flux de film en direct se terminent toujours par une extension .sdp. port Sorte de fente virtuelle de boîte aux lettres. Un serveur utilise des numéros de port pour déterminer l’application qui doit recevoir les paquets de données. Les coupe-feu utilisent les numéros de port pour déterminer si les paquets de données sont autorisés à traverser un réseau local. Le terme “port” fait généralement référence à un port TCP ou UDP. protocole Ensemble de règles qui détermine la façon dont les données sont échangées entre deux applications. QTSS QuickTime Streaming Server. Technologie permettant de diffuser des données en temps réel sur Internet. QuickTime Ensemble d’extensions système Macintosh ou bibliothèque de liens dynamiques Windows gérant la composition et la lecture de films. QuickTime Player Application incluse dans le logiciel système QuickTime et permettant la lecture des films QuickTime. QuickTime Pro Version de QuickTime Player dotée de fonctionnalités avancées, de montage essentiellement. Glossaire 79 RAID Redundant Array of Independent (ou Inexpensive) Disks. Regroupement de plusieurs disques durs physiques en une matrice, ce qui permet d’accéder rapidement aux données stockées et/ou de créer une image des données pour les récupérer en cas de défaillance du disque. La matrice RAID apparaît sous forme d’unité unique de stockage. Voir aussi Matrice RAID, Niveau RAID. relais Dans QuickTime Streaming Server, un relais reçoit un flux entrant puis le transfère à un ou plusieurs serveurs de diffusion. Les relais permettent de réduire la consommation de bande passante Internet et sont utiles diffuser vers de nombreux spectateurs situés dans des emplacements différents. En matière de messagerie électronique, un relais est un serveur de messagerie SMTP qui envoie les courriers entrants à un autre serveur SMTP, mais non à sa destination finale. RTP Real-Time Transport Protocol. Protocole de transport réseau “point à point” adapté aux applications qui transmettent des données en temps réel (audio, vidéo ou simulation) par l’intermédiaire de services de réseau en multi ou en monodiffusion. RTSP Real Time Streaming Protocol. Protocole de couche applicative servant à contrôler la transmission des données ayant des propriétés de temps réel. Ce protocole RTSP propose une structure extensible qui permet de transmettre les données en temps réel sous contrôle et sur demande, des données audio ou vidéo par exemple. Les sources de données peuvent inclure aussi bien des données en temps réel que des clips enregistrés. SDP Session Description Protocol. Fichier texte utilisé avec le serveur Enchaînement QuickTime, qui fournit des informations sur le format, l’heure et l’auteur d’une diffusion en direct et transmet à l’ordinateur de l’utilisateur les instructions de connexion. serveur proxy Serveur placé entre une application client, telle qu’un navigateur Web, et un serveur réel. Le serveur proxy intercepte toutes les requêtes destinées au serveur réel pour vérifier s’il ne peut y répondre lui-même. Si ce n’est pas le cas, il fait suivre la requête au serveur réel. SMTP Simple Mail Transfer Protocol. Protocole utilisé pour envoyer et transférer le courrier. Sa capacité à placer les messages entrants en file d’attente étant limitée, il n’est généralement utilisé que pour envoyer des messages, POP ou IMAP étant utilisés pour les recevoir. sous-réseau IP Partie d’un réseau IP, qui peut être un segment de réseau physiquement indépendant, partageant une adresse réseau avec d’autres parties du réseau et identifiée par un numéro de sous-réseau. sprite Image animée gérée par QuickTime. Une telle image est définie une seule fois, puis elle est animée par des commandes qui en modifient la position ou l’apparence. SSL Secure Sockets Layer. Protocole permettant d’envoyer sur Internet des informations cryptées et authentifiées. Les versions plus récentes de SSL sont appelées TLS (Transport Level Security).80 Glossaire TCP Transmission Control Protocol. Méthode utilisée avec le protocole IP (Internet Protocol) pour envoyer, via Internet, des données sous forme d’unités de messages entre ordinateurs. Le protocole IP se charge de gérer le transfert des données, alors que le protocole TCP effectue le suivi individuel des unités de données (appelées “paquets”). Chaque message est fractionné en plusieurs unités afin d’assurer un routage efficace via Internet. téléchargement progressif Données d’un film transmises vers le client via le protocole HTTP. Le film peut être visualisé par l’utilisateur pendant le transfert. Il ne s’agit pas d’un mode de diffusion de flux de données. TTL Time-to-live. Durée spécifiée pendant laquelle les informations DNS sont stockées dans la mémoire cache. Lorsqu’une paire nom de domaine/adresse IP se trouve en mémoire cache depuis plus longtemps que la durée TTL spécifiée, l’entrée est supprimée du cache du serveur de noms (mais pas du serveur DNS principal). UDP User Datagram Protocol. Méthode de communication utilisant le protocole IP pour envoyer une unité de données (appelée datagramme) d’un ordinateur à un autre sur un réseau. Les applications réseau qui ont de toutes petites unités de données à échanger peuvent utiliser le protocole UDP à la place du protocole TCP. utilisateur de diffusion Utilisateur ayant l’autorisation de diffuser vers le serveur de diffusion. Le nom d’utilisateur et le mot de passe de diffusion sont définis dans le volet Réglages généraux d’Admin Serveur Enchaînement et sont utilisés conjointement avec les diffusions annoncées. Il n’est pas nécessaire de créer un utilisateur de diffusion pour les diffusions UDP. valide Uniform Resource Locator. Adresse d’un ordinateur, d’un fichier ou d’une ressource accessible sur un réseau local ou sur Internet. L’adresse URL se compose du nom du protocole utilisé pour accéder à la ressource, du nom de domaine qui identifie un ordinateur spécifique sur Internet et de la description hiérarchique de l’emplacement du fichier sur l’ordinateur. VBR Variable bit rate. Méthode de compression de données qui tire parti des changements de débit des données. vitesse de défilement Dans un film, il s’agit du nombre d’images par seconde. wav Format Windows de fichier audio. XML Langage de balisage extensible, semblable au HTML, mais plus formel et plus souple. 81 Index Index A accès administrateur 40 fichier 33, 34 listes de lecture 28, 33 mots de passe 32, 35 QTSS 22, 24, 30, 31, 32, 34 QuickTime Broadcaster 55, 56 utilisateur 32, 33, 35, 48, 64, 66 acoustique du lieu de diffusion 61 Admin Serveur 25, 26, 27, 63 Admin Web 7, 25, 63 adresses. Voir adresses IP adresses IP 27 Annonce. Voir Monodiffusion automatique any-user balise 35 appareils photo configuration pour la vidéo 17, 68 AppleScript 58 archivage des présentations en direct 71 assembleur de paquets, QuickTime Broadcaster 54 attribut de durée de vie (TTL) 50 audio allocation de bande passante 53 diffusion audio uniquement 51 équipement pour 17, 22, 67 préréglages 47 réglage de source 51 réglages de compression 56, 57 authentification digest 33 QTSS 8, 32, 33, 35, 66 QuickTime Broadcaster 56 AuthScheme mot-clé 35 B bande passante lecture instantanée 17 nombre maximum de connexions 26 recommandations 22, 56, 62 relais 20 taille d’image 53 vue d’ensemble 18 borne d’accès AirPort 61 C caméscopes archivage des présentations 71 configuration pour la vidéo 60 dépannage 57 qualité d’image 66 capacité de disque dur pour la diffusion 63 CCD (Charge-Coupled Devices) 66 clients contrôle de l’accès 32, 33 dépannage 40 groupes 36 Voir aussi utilisateurs codecs 47 comptes authentification 33 groupe 36 utilisateur 35, 36, 48, 66 configuration diffusion en continu et en direct de données multimédia 22, 23, 62, 63, 69 Monodiffusion automatique 48, 68 QTSS 22, 23 QuickTime Broadcaster 44 relais 28 connexions large bande 17, 21, 22 coupe-feu 30, 31, 32, 55, 64 D Darwin Streaming Server. Voir DSS débit, modification du maximum 26, 27 débits, connexion 21, 22 dépannage 30, 39, 40, 57 diffusion considérations acoustiques 61 éclairage du lieu 62, 68 en direct 17, 70 MP3 32 serveur de diffusion 43, 60, 63 sur sites web 55, 6982 Index Voir aussi QuickTime Broadcaster diffusion de données multimédia Fast Start 16 diffusion en continu de données multimédia accès 22, 24, 30, 31, 32, 34 diffusion à la demande de 59, 61 Lecture instantanée 8, 17 méthodes de réception 18 multidiffusion ou monodiffusion 19 ou téléchargement progressif 16 processus pour 16, 18 relais de 8, 20 vue d’ensemble 15, 16 diffusion en continu et en direct de données multimédia archivage 71 audio 67 configuration de site web 69 configuration du serveur 63 configuration réseau 22, 23, 62 diffusion de 16, 61, 70 environnement 61 ou à la demande 59, 61 vidéo 17, 66, 68 diffusion sur téléphone portable 55 distribution à la demande 59, 61 domaines, annuaire 8 dossiers de départ 28 dossiers multimédia 27, 28 DSL (Digital Subscriber Line) 22 DSS (Darwin Streaming Server) 9 duplication de réglages. Voir préréglages durée de mise en mémoire tampon 45 DV (Digital Video) 60, 66, 71 E éclairage du lieu de diffusion 62, 68 F fichiers contrôle d’accès 34 contrôle de l’accès 33 MP3 21, 23, 32 MPEG-1 40 MPEG-4 18, 21, 22, 43, 47, 57 qtacess 34 qtgroups 34 qtusers 34 SDP 47 Voir aussi fichiers compressés fichiers compressés aperçu et 50 assembleur de paquets 54 audio 56, 57 préréglages 47 vidéo 47, 53, 56, 57, 72 vue d’ensemble 18 films à indices 52 dépannage 39 notes 52 référence 16, 69 téléchargement progressif 16 vue d’ensemble 8 FireWire 44 G Gestionnaire de groupe de travail, authentification 33 H historiques 29, 30, 39 HTTP (Hypertext Transfer Protocol) 16, 30, 32 I IETF (Internet Engineering Task Force) standard 30 iMovie 72 infrastructure de multidiffusion. Voir MBONE Internet Engineering Task Force. Voir IETF L liaison, serveur de diffusion 27 ligne T1 56, 62 listes de lecture accès 28, 33 côté serveur 8 dépannage 39 historiques 39 M MBONE (dorsale de multidiffusion) 19, 50 mémoire, QTSS 63 message mot-clé 34 messages d’erreur. Voir dépannage microphones 17, 51, 67, 71 modems câble 22 monodiffusion 19, 46, 48, 49 Monodiffusion automatique configuration 48, 68 contrôle de l’accès 32, 56 fichier SDP 48 ports pour 55 relais multidiffusion et 37 vue d’ensemble 45 Monodiffusion manuelle 48, 49 mots de passe 32, 35, 56 multi-adressage 27 multidiffusion 19, 37, 46, 48, 49 musique. Voir audio; fichiers MP3; diffusion en continu de données multimédiaIndex 83 N NIC (network interface card) 64 nom d’utilisateur mot-clé 35 nom de fichier utilisateur mot-clé 34 nom de groupe mot-clé 35 nom du fichier de groupe mot-clé 34 notes, film 52 O Open Directory 8, 33 options d’interface en ligne de commande 33, 34 ordinateur administrateur 63 P plug-in QuickTime 18 ports 30, 31, 65 préférences Son. Voir audio préréglages 47, 53 problèmes. Voir dépannage procédures de configuration. Voir configuration processus PlaylistBroadcaster 39 protocoles 30 Voir aussi protocoles spécifiques Q QTSS (QuickTime Streaming Server) configuration requise 21 QuickTime Broadcaster aperçu 50 AppleScript pour l’automatisation 58 assembleur de paquets 54 capacité de disque dur 63 capture vidéo 22 configuration 44 contrôle de l’accès 55, 56 coupe-feu 55 dépannage 56, 57 diffusion en direct 16, 61, 70 diffusion sur téléphone portable 55 enregistrement des réglages 54 fichier SDP 47 introduction 8, 17, 43 méthodes de diffusion 46, 56 Monodiffusion automatique 48 Monodiffusion manuelle 49 multidiffusion 49 notes 52 préréglages 47, 53 présentations 60, 66, 68 réglages audio 51, 56 réglages de compression 47, 54, 56, 57 réglages réseau 48 réglages vidéo 53, 57 séquences à indices 52 site Web 55 QuickTime Player 9 QuickTime Pro 9 QuickTime Streaming Server (QTSS) accès 22, 24, 30, 31, 32, 34 Admin Serveur 25 Admin Web 7, 25 arrêt 26 authentification 8, 32, 33, 35, 66 configuration 22, 23 connexions 26, 39 considérations de mémoire 63 débit maximum 26, 27 démarrage 26 dépannage 39, 40 dossiers multimédia 27, 28 gestion de 25, 26 historiques 29, 30, 39 outils en ligne de commande 34 préparation d’une pr 63 préparation de présentation 60 réglages réseau 19, 27, 32, 62 relais 20, 28, 37 sécurité 30, 31, 32 utilisation du port 30, 31, 65 vue d’ensemble 7, 9 R RAM (random-access memory) 63 Real-Time Streaming Protocol. Voir RTSP Real-Time Transport Protocol. Voir RTP réglages du serveur proxy 31 réglages réseau adresses IP 27 configuration de la diffusion en continu et en direct 62 considérations de coupe-feu 32 diffusion en continu et en direct de données multimédia 22, 23 NIC 64 QuickTime Broadcaster 48 transport QTSS 19 relais configuration 28 contrôle de l’accès 33 multidiffusion 37 QTSS et 20 vue d’ensemble 8, 20 répertoires. Voir dossiers RTP (Real-Time Transport Protocol) 15, 16, 22, 30, 65 RTSP (Real-Time Streaming Protocol) 15, 16, 23, 30, 65 S SDP (Session Description Protocol) 47, 49 sécurité84 Index coupe-feu 30, 31, 32, 55, 64 mots de passe 32, 35, 56 QTSS 30, 31, 32 Voir aussi accès; authentification séquences à indices 52 dépannage 40 diffusion à plusieurs utilisateurs 28 serveurs Apache 7 diffuser 43, 60 diffusion 63 DSS 9 proxy 31 service coupe-feu IP 64 service sans fil 61 Session Description Protocol. Voir SDP sites web, diffusion sur 55, 69 T TCP (Transmission Control Protocol) 30, 65 technologie de protection contre les coupures 8, 17 téléchargement de données 16 téléchargement progressif 16 traduction d’adresses 32 Transmission Control Protocol. Voir TCP trépied, caméscope 67 spécification 3GPP 7 U UDP (User Datagram Protocol) 28, 30, 32, 65 URL (Uniform Resource Locators) 24, 40 utilisateurs connexion 39, 46 contrôle de l’accès 32, 33, 35, 48, 64, 66 dépannage 40 dossiers de départ 28 problèmes de bande passante 26, 56 V valid-user balise 35 vidéo capture vidéo 22 configuration 60, 66 numérique. Voir DV QuickTime Broadcaster 53, 57 réglages de compression 47, 53, 56, 57, 72 Voir aussi appareils photo; films Time Capsule Opstillingsvejledning3 Indholdsfortegnelse 5 Kapitel 1: Introduktion 7 Om Time Capsule 8 Om AirPort-softwaren 9 Hvad du har brug for 11 Statuslampen på Time Capsule 13 Kapitel 2: Indstille Time Capsule 14 Bruge Time Capsule til at indstille et trådløst netværk 17 Bruge AirPort-værktøj 19 Oprettelse af et nyt trådløst netværk 19 Konfigurere og dele Internetadgang 21 Angivelse af avancerede indstillinger 22 Give trådløse klienter adgang til dit netværk uden en adgangskode 23 Bruge Time Machine med Time Capsule 25 Kapitel 3: Tip og fejlfinding 25 Hvis du ikke kan oprette forbindelse til Internet 25 Hvis du har glemt adgangskoden til netværket eller Time Capsule 26 Hvis Time Capsule ikke svarer4 Indholdsfortegnelse 27 Hvis statuslampen på Time Capsule blinker orange 28 Hvis printeren ikke svarer 29 Opdatere AirPort-software 29 Anbefalinger til placering af Time Capsule 30 Forhold, der kan skabe forstyrrelser for AirPort 31 Kapitel 4: Yderligere oplysninger, service og support 33 Appendiks: Specifikationer og retningslinjer for sikkerhed for Time Capsule 36 Regulatory Compliance Information1 5 1 Introduktion Tillykke med Time Capsule. Læs denne introduktion for at komme i gang. Den nye Time Capsule tilbyder enkelheden ved helt automatisk sikkerhedskopiering på dit Wi-Fi-netværk. Med programmet Time Machine i Mac OS X v10.5.2 Leopard og nyere versioner kan du automatisk sikkerhedskopiere alle computerne på netværket til en enkelt Time Capsule. Time Capsule er derudover en komplet AirPort Extreme-base, som gør det muligt for flere at bruge trådløst “dual-band”-netværk samtidig. Når du indstiller din Time Capsule, opretter den to hurtige Wi-Fi-netværk:  Et 2,4 GHz netværk til 802.11b-, 802.11g- og 802.11n-enheder, f.eks. iPhone, iPod touch og ældre computere  Et 5 GHz netværk til 802.11n- og 802.11a-enheder, f.eks. nyere computere og Apple TV Trådløse enheder opretter forbindelse til det netværk, som har den bedste ydeevne og kompatibilitet, og Time Capsule deler din bredbåndsforbindelse til Internet med computere og enheder på netværket.6 Kapitel 1 Introduktion Med Time Capsule kan du:  Bruge programmet Time Machine i Mac OS X v10.5.2 (og nyere version) til at sikkerhedskopiere alle computerne på dit trådløse netværk samt computere, der er sluttet til Time Capsule via Ethernet. Bemærk: Den første sikkerhedskopiering med Time Capsule og Time Machine kan vare en hel nat eller endnu længere, afhængigt af hvor mange data du sikkerhedskopierer. Du kan gøre den første sikkerhedskopiering hurtigere ved at bruge et Ethernet-kabel til at forbinde computeren med LAN-porten på Time Capsule. Der findes flere oplysninger om brug af Time Machine i “Bruge Time Machine med Time Capsule” på side 23.  Oprette et trådløst hjemmenetværk, som er beskyttet af en adgangskode, oprette forbindelse til Internet og dele forbindelsen med andre computere eller Wi-Fienheder som iPhone, iPod touch og Apple TV. Du kan også dele arkiver mellem computere, som er tilsluttet netværket.  Oprette et gæstenetværk med eller uden adgangskodebeskyttelse, så du kan nøjes med at give trådløse enheder som f.eks. computere, iPhone, iPod touch og Apple TV adgang til Internet.  Slutte Time Capsule til et Ethernet-netværk. Macintosh-, Windows XP- og Windows Vista-computere med trådløse funktioner får derefter adgang til et helt netværk uden at være tilsluttet med et kabel.  Slutte en understøttet USB-printer til Time Capsule. Kompatible computere på AirPort-netværket – både trådløse og kabelforbundne – kan udskrive til printeren.Kapitel 1 Introduktion 7  Slutte en ekstra USB-harddisk til Time Capsule. Kompatible computere på AirPortnetværket – både trådløse og kabelforbundne – kan få adgang til oplysningerne på harddisken.  Slutte et USB-samlingspunkt til Time Capsule og derefter tilslutte flere USB-enheder, f.eks. printere eller harddiske. Alle computere på netværket har adgang til disse enheder. Vigtigt: Installer AirPort-værktøj 5.4 fra den cd, der fulgte med Time Capsule, eller hent det vha. Softwareopdatering. Tidligere versioner af AirPort-indstillingsassistent og AirPort-administrationsværktøj er ikke kompatible med denne Time Capsule. Om Time Capsule Der er fem porte på bagsiden af Time Capsule:  En 10/100/1000Base-T Gigabit Ethernet WAN-port (Wide Area Network) til tilslutning af et DSL- eller kabelmodem eller til tilslutning til et eksisterende Ethernet-netværk  Tre 10/100/1000Base-T Gigabit Ethernet LAN-porte (Local Area Network) til tilslutning af Ethernet-enheder som printere og computere eller til tilslutning til et eksisterende Ethernet-netværk 8 Kapitel 1 Introduktion  En USB-port til tilslutning af en kompatibel USB-printer, -harddisk eller et -samlingspunkt til tilslutning af flere enheder Nulstillingsknappen ud for portene bruges til fejlsøgning af Time Capsule. Statuslampen på forsiden viser den aktuelle status. Om AirPort-softwaren Time Capsule kan arbejde med AirPort-værktøj, som findes på cd'en til Time Capsule. Installer AirPort-værktøj, og følg instruktionerne på de følgende sider for at opstille Time Capsule og det trådløse AirPort-netværk. Statuslampe Internet WAN-port Netstik Netledning Nulstillingsknap USB-port Ethernet-porte Plads til sikkerhedslås Ethernet– aktivitetslampeKapitel 1 Introduktion 9 Bemærk: Du skal bruge AirPort-værktøj v5.4 til at indstille Time Capsule. Denne Time Capsule er ikke kompatibel med tidligere versioner af AirPort-software. Hvad du har brug for Når du vil bruge Time Capsule, skal du have en computer med trådløse funktioner, der overholder IEEE 802.11a-, 802.11b- eller 802.11g-standarder eller et udkast til IEEE 802.11n-specifikationen. Hvis du vil indstille Time Capsule, skal computeren opfylde de krav, der er anført herunder. Bemærk: Hvis du vil bruge Time Capsule med Time Machine i Mac OS X Leopard, skal du bruge Mac OS X v10.5.2 eller en nyere version. AirPort-værktøj Brug AirPort-værktøj til at indstille Time Capsule, så du kan oprette et trådløst netværk, oprette forbindelse til Internet og dele kompatible USB-printere og -harddiske. Du kan også slutte Time Capsule til et eksisterende trådløst AirPort Extreme-netværk. AirPort-værktøj er også et avanceret værktøj til indstilling og administration af Time Capsule, AirPort Extreme- og AirPort Express-baser. Brug det, når du skal justere netværks-, routing-, sikkerheds- og andre avancerede indstillinger. Z AirPort-statusmenu Brug AirPort-statusmenuen på menulinjen til hurtigt at skifte mellem AirPort-netværk, overvåge signalstyrken på det valgte netværk, oprette et computer til computernetværk og slå AirPort til og fra. Statusmenuen er tilgængelig på computere, der bruger Mac OS X. 10 Kapitel 1 Introduktion Du skal bruge følgende for at indstille Time Capsule med en Macintosh:  En Macintosh-computer med et installeret AirPort- eller AirPort Extreme-kort, så den kan indstilles til trådløs brug, eller en Macintosh-computer, der er sluttet til Time Capsule med et Ethernet-kabel, så den kan indstilles vha. Ethernet  Mac OS X v10.4 eller en nyere version  AirPort-værktøj v5.4 eller en nyere version Du skal bruge følgende for at indstille Time Capsule med en Windows-computer:  En Windows-computer med 300 MHz eller højere processorhastighed og et kompatibelt trådløst 802.11a-, 802.11b- eller 802.11g-kort eller et trådløst kort, der overholder et udkast til IEEE 802.11n-specifikationen  Windows XP Home eller Professional (med Service Pack 2 installeret) eller Windows Vista  AirPort-værktøj v5.4 eller en nyere version Slutte Time Capsule til elnettet Før du slutter Time Capsule til en stikkontakt, skal du sætte de relevante kabler i de porte, du vil bruge:  Slut det Ethernet-kabel, der er sluttet til dit DSL- eller kabelmodem (hvis du vil oprette forbindelse til Internet), til Ethernet WAN-porten (<).  Slut et USB-kabel, der er sluttet til USB-porten (d) på Time Capsule, til en kompatibel USB-printer (hvis du vil udskrive til en USB-printer), en -harddisk eller et -samlingspunkt.  Slut et Ethernet-kabel fra en Ethernet-enhed til Ethernet LAN-portene (G). Når du har sluttet kablerne til alle de enheder, du vil bruge, skal du sætte netledningen i netstikket og slutte Time Capsule til en stikkontakt. Der er ingen afbryderknap.Kapitel 1 Introduktion 11 Vigtigt: Brug kun den netledning, der fulgte med Time Capsule. Når du slutter Time Capsule til en stikkontakt, blinker statusindikatoren grønt i et sekund, hvorefter den lyser orange, mens Time Capsule starter. Når Time Capsule er startet, blinker statusindikatoren orange, indtil Time Capsule er opdateret med de korrekte indstillinger. Statusindikatoren lyser konstant grønt, når Time Capsule er korrekt indstillet og forbundet med Internet eller et netværk. Når du slutter Ethernet-kabler til Ethernet-portene, lyser lamperne over portene grønt. Statuslampen på Time Capsule I følgende tabel forklares rækkefølgen af indikatorerne på Time Capsule og deres betydning. Indikator Status/beskrivelse Slukket Time Capsule er ikke sluttet til en stikkontakt. Lyser orange Time Capsule er ved at færdiggøre startsekvensen. Blinker orange Time Capsule kan ikke oprette forbindelse til netværket eller Internet, eller der er opstået et problem. Kontroller, at du har installeret AirPort-værktøj, og brug det til at få oplysninger om, hvad årsagen til de blinkende statusindikatorer kan være. Se “Hvis statuslampen på Time Capsule blinker orange” på side 27. Lyser grønt Time Capsule er tændt og fungerer korrekt. Hvis du vælger Blink ved aktivitet på lokalmenuen Statusindikator (i vinduet Base i AirPort-indstillinger i AirPort-værktøj), blinker statusindikatoren måske grønt for at vise normal aktivitet.12 Kapitel 1 Introduktion Hvad er det næste? Når du har tilsluttet Time Capsule , skal du bruge AirPort-værktøj til at indstille den til at bruge Internetforbindelsen, USB-printeren eller -harddisken eller et eksisterende netværk. AirPort-værktøj ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer på en computer med Mac OS X og i Start > Alle programmer > AirPort på en computer med Windows XP eller Windows Vista. Blinker orange og grønt Måske er der et problem med at starte. Time Capsule genstarter og prøver igen. Lyser blåt Time Capsule er klar til at give en trådløs klient adgang til netværket. Se “Give trådløse klienter adgang til dit netværk uden en adgangskode” på side 22. Indikator Status/beskrivelse2 13 2 Indstille Time Capsule Dette kapitel indeholder oplysninger om og instruktioner i, hvordan du forbinder Time Capsule med Internet, og hvordan du bruger AirPort-værktøj til at indstille eller oprette forbindelse til et trådløst netværk. Dette kapitel indeholder en oversigt over, hvordan du forbinder Time Capsule med Internet, og hvordan du bruger indstillingsassistenten i AirPort-værktøj til at indstille netværket samt andre funktioner på Time Capsule. Hvis du ønsker flere oplysninger om trådløse netværk og de avancerede funktioner i AirPort-værktøj, henvises du til dokumentet “Design af AirPort-netværk vha. AirPort-værktøj (Mac OS X v10.5 + Windows)”, der findes på www.apple.com/dk/support/airport. Når du har installeret AirPort-værktøj fra den cd, der fulgte med Time Capsule, kan du udføre de fleste indstillinger af netværket og konfigurationsopgaver vha. indstillingsassistenten i AirPort-værktøj. Hvis du vil foretage avancerede indstillinger, skal du vælge Manuel indstilling på Basemenuen i AirPort-værktøj. Se “Angivelse af avancerede indstillinger” på side 21.14 Kapitel 2 Indstille Time Capsule Bruge Time Capsule til at indstille et trådløst netværk Når du indstiller Time Capsule til at levere netværks- og Internetadgang, kan følgende computere og enheder bruge det trådløse AirPort-netværk til at dele arkiver, spille og benytte Internetprogrammer som f.eks. webbrowsere og e-postprogrammer:  Macintosh-computere med AirPort- eller AirPort Extreme-kort  Trådløse computere, som opfylder kravene til 802.11a-, 802.11b-, 802.11g- og udkastet til IEEE 802.11n-specifikationerne  Andre Wi-Fi-enheder Computere, der er sluttet til Time Capsule vha. Ethernet, kan også få adgang til netværket for at dele arkiver og oprette forbindelse til Internet. Med Mac OS X v10.5.2 og nyere versioner kan du indstille Time Machine til at sikkerhedskopiere alle computerne på netværket til Time Capsule. Se “Bruge Time Machine med Time Capsule” på side 23, hvis du ønsker yderligere oplysninger. Hvis du slutter en kompatibel USB-printer til Time Capsule, kan understøttede computere på netværket (kabelforbundne og trådløse) udskrive til den.Kapitel 2 Indstille Time Capsule 15 Bruge Time Capsule til at oprette et trådløst netværk Den indstilles på følgende måde: 1 Slut DSL- eller kabelmodemmet til Time Capsule vha. Ethernet WAN-porten (<). 2 Hvis du planlægger at dele en USB-printer på netværket, skal du slutte den til Time Capsules USB-port (d) eller til et USB-samlingspunkt med et USB-kabel. til Internet DSL- eller kabelmodem < Internet WAN-port Fælles printer Time Capsule til USB-porte 2,4 eller 5 GHz 2,4 GHz 2,4 eller 5 GHz16 Kapitel 2 Indstille Time Capsule 3 Åbn AirPort-værktøj (ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer på en computer med Mac OS X og i Start > Alle programmer > AirPort på en computer med Windows), vælg Time Capsule, og klik derefter på Fortsæt. 4 Følg vejledningen på skærmen, hvis du vil oprette et nyt netværk. Du udskriver fra en computer, der bruger Mac OS X v10.5, på følgende måde: 1 Vælg Apple > Systemindstillinger, og klik på Udskriv & fax. 2 Klik på Tilføj (+), og vælg printeren på listen. 3 Klik på knappen Tilføj. Hvis printeren ikke er på listen, kan du bruge knapperne på værktøjslinjen til at søge efter den. Du udskriver fra en computer, der bruger Mac OS X v10.3 eller 10.4, på følgende måde: 1 Åbn Printerværktøj (ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer). 2 Vælg printeren på listen. Hvis printeren ikke står på listen, skal du klikke på Tilføj og vælge Bonjour på lokalmenuen. Vælg derefter printeren på listen. Du udskriver fra en computer, der bruger Windows XP eller Windows Vista, på følgende måde: 1 Installer Bonjour til Windows fra den cd, der fulgte med Time Capsule. 2 Tilslut printeren som beskrevet i instruktionerne på skærmen. Computere, der bruger AirPort, og computere, der bruger andre trådløse kort eller moduler, opretter forbindelse til Internet gennem Time Capsule. Computere der er sluttet til Time Capsules Ethernet-porte, kan også få adgang til netværket og oprette forbindelse til Internet.Kapitel 2 Indstille Time Capsule 17 Trådløse computere og computere sluttet til Ethernet-portene kan også kommunikere med hinanden via Time Capsule. Bruge AirPort-værktøj Du indstiller og konfigurerer Time Capsule med indstillingsassistenten i AirPort-værktøj. AirPort-værktøj installeres på din computer, når du installerer software fra cd'en med Time Capsule. På en Macintosh-computer med Mac OS X v10.4 eller en nyere version: 1 Åbn AirPort-værktøj, der ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer. 2 Vælg Time Capsule, og klik på Fortsæt. Hvis du ikke kan se den Time Capsule, du vil konfigurere, skal du klikke på Søg igen for at søge efter tilgængelige trådløse enheder og derefter vælge din Time Capsule på listen. 3 Følg vejledningen på skærmen for at indstille Time Capsule og det trådløse netværk. På en computer med Windows XP (med Service Pack 2) eller Windows Vista: 1 Åbn AirPort-værktøj, som ligger i Start > Alle programmer > AirPort. 2 Vælg Time Capsule, og klik på Fortsæt.18 Kapitel 2 Indstille Time Capsule 3 Følg vejledningen på skærmen for at indstille Time Capsule og det trådløse netværk. Indstillingsassistenten i AirPort-værktøj stiller en række spørgsmål om den type netværk, du vil bruge, og de tjenester, du vil indstille, og hjælper dig med at indtaste de korrekte indstillinger. Hvis du bruger Time Capsule til at oprette forbindelse til Internet, skal du have en bredbåndsforbindelse (med DSL- eller kabelmodem) og en konto hos en Internetudbyder eller en Internetforbindelse via et eksisterende Ethernet-netværk. Hvis du har modtaget bestemte oplysninger fra din Internetudbyder (f.eks. en fast IP-adresse eller en id til DHCP-klient), skal du måske angive dem i AirPort-værktøj. Hav oplysningerne parat, når du indstiller Time Capsule.Kapitel 2 Indstille Time Capsule 19 Oprettelse af et nyt trådløst netværk Du kan bruge indstillingsassistenten i AirPort-værktøj til at oprette et nyt trådløst netværk. Indstillingsassistenten fører dig gennem de trin, der er nødvendige for at navngive netværket, beskytte netværket med en adgangskode og angive andre indstillinger. Hvis du planlægger at dele en USB-printer eller USB-harddisk på netværket: 1 Slut printeren eller harddisken til USB-porten på Time Capsule (d). 2 Åbn AirPort-værktøj, der ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer på en Macintosh og i Start > Alle programmer > AirPort på en computer med Windows XP. 3 Vælg Time Capsule, og klik på Fortsæt. Hvis du ikke kan se den Time Capsule, du vil konfigurere, skal du klikke på Søg igen for at søge efter tilgængelige trådløse enheder og derefter vælge din Time Capsule på listen. 4 Følg vejledningen på skærmen, hvis du vil oprette et nyt netværk. Konfigurere og dele Internetadgang Hvis du planlægger at dele Internetforbindelsen med trådløse computere på netværket eller med computere sluttet til Ethernet-porte, skal Time Capsule indstilles som en AirPort-base. Når Time Capsule er indstillet, kan computere oprette forbindelse til Internet via AirPort-netværket. Time Capsule opretter forbindelse til Internet og sender oplysninger til computere over det trådløse netværk.20 Kapitel 2 Indstille Time Capsule Før du bruger AirPort-værktøj til at indstille Time Capsule, skal du slutte DSL- eller kabelmodemmet til Time Capsules Ethernet WAN-port (<). Hvis du slutter Time Capsule til et Ethernet-netværk med Internetadgang, skal du slutte den til Ethernetnetværket. Brug indstillingsassistenten i AirPort-værktøj til at angive Internetudbyderens indstillinger og til at konfigurere, hvordan Time Capsule skal dele indstillingerne med andre computere. 1 Åbn AirPort-værktøj, som ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer på en computer med Mac OS X og i Start > Alle programmer > AirPort på en computer med Windows XP. 2 Vælg Time Capsule, og klik på Fortsæt. Hvis du foretager ændringer i en Time Capsule, der er indstillet, kan det være nødvendigt at oprette forbindelse til det netværk, den har oprettet, før du foretager ændringer i Time Capsule. Du vælger det trådløse netværk, du vil ændre, vha. AirPort-statusmenuen på menulinjen på Macintosh. På en computer, der bruger Windows XP, skal du holde markøren over symbolet for den trådløse forbindelse, indtil du kan se netværkets navn (SSID) og derefter vælge det på listen, hvis der er flere tilgængelige netværk. 3 Følg instruktionerne på skærmen for at konfigurere og dele Internetadgang på Time Capsule. Det er hurtigt og nemt at indstille Time Capsule og netværket med AirPort-værktøj. Hvis du vil foretage yderligere indstillinger til netværket, f.eks. begrænse adgangen eller foretage avancerede DHCP-indstillinger, kan du vælge Manuel indstilling på Basemenuen i AirPort-værktøj. Kapitel 2 Indstille Time Capsule 21 Angivelse af avancerede indstillinger Brug AirPort-værktøj til at indstille Time Capsule manuelt, hvis du vil foretage avancerede indstillinger af Time Capsule, f.eks. avancerede sikkerhedsindstillinger, lukkede netværk, længde på DHCP lease, adgangskontrol, energibesparelser, brugerkonti m.m. Du foretager avancerede indstillinger på følgende måde: 1 Åbn AirPort-værktøj, der ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer på en Macintosh og i Start > Alle programmer > AirPort på en computer med Windows XP. 2 Hvis der er mere end en trådløs enhed på listen, skal du vælge den, du vil ændre. Hvis du ikke kan se den Time Capsule, du vil konfigurere, skal du klikke på Søg igen for at søge efter tilgængelige trådløse enheder og derefter vælge din Time Capsule på listen. Hvis du foretager ændringer i en Time Capsule, der er indstillet, kan du det være nødvendigt at oprette forbindelse til det netværk, den har oprettet, før du foretager ændringer i Time Capsule. Du vælger det trådløse netværk, du vil ændre, vha. AirPort-statusmenuen på menulinjen på Macintosh. På en computer, der bruger Windows XP, skal du holde markøren over symbolet for den trådløse forbindelse, indtil du kan se netværkets navn (SSID) og derefter vælge det på listen, hvis der er flere tilgængelige netværk. 3 Vælg Manuel indstilling på Basemenuen. Indtast adgangskoden, hvis du bliver bedt om det. Du kan finde flere oplysninger om manuel indstilling i AirPort-værktøj i “Design af AirPort-netværk vha. AirPort-værktøj (Mac OS X v10.5 + Windows)” på www.apple.com/dk/support/airport.22 Kapitel 2 Indstille Time Capsule Give trådløse klienter adgang til dit netværk uden en adgangskode Hvis dit netværk er beskyttet med en adgangskode vha. WPA Personal eller WPA/WPA2 Personal, kan du give trådløse klienter adgang til netværket, uden at de behøver skrive adgangskoden til netværket. Når du giver en klient adgang til dit netværk, opbevares klientens navn og trådløse MAC-adresse (eller AirPort-id) i adgangskontrollisten i AirPort-værktøj, indtil du fjerner klienten fra listen. Du kan også give adgang, der er begrænset til 24 timer, hvorefter klienten ikke længere kan oprette adgang til dit netværk. Når du giver en klient adgang til dit trådløse netværk, behøver klienten ikke at skrive adgangskoden til netværket. Du giver en klient adgang til dit netværk uden at skulle indtaste netværksadgangskoden på følgende måde: 1 Åbn AirPort-værktøj, vælg din Time Capsule, og vælg Manuel indstilling på Basemenuen. Skriv evt. adgangskoden. 2 Vælg Tilføj trådløs klient på Basemenuen. 3 Vælg, hvordan klienten skal have adgang til netværket:  Vælg PIN for at skrive det ottecifrede tal, der leveres af den klient, som anmoder om adgang til netværket.  Vælg “Første forsøg” for at give den første klient, der forsøger at oprette forbindelse, adgang til netværket. Når Time Capsule venter på, at en klient opretter forbindelse til netværket, blinker lysdioden blåt.Kapitel 2 Indstille Time Capsule 23 Vælg “Begræns klienters adgang til 24 timer”, hvis du kun vil give adgang til netværket i et døgn. Hvis du ikke vælger denne mulighed, har klienten adgang til netværket, indtil du fjerner den fra listen. Bruge Time Machine med Time Capsule Med programmet Time Machine i Mac OS X Leopard kan du sikkerhedskopiere alt på din computer, inkl. fotografier, musik, film og dokumenter. Når du har indstillet Time Machine, sikkerhedskopierer det automatisk din computer med regelmæssige mellemrum. Hvis du bruger Mac OS X v10.5.2 eller en nyere version, vil Time Machine, første gang du opretter forbindelse til Time Capsule, spørge dig, om du vil bruge programmet til at sikkerhedskopiere dine arkiver. Klik på “Brug som disk til sikkerhedskopi”, hvorefter Time Machine sørger for resten. Brug vinduet Time Machine i Systemindstillinger i Mac OS X Leopard til at indstille automatisk sikkerhedskopiering, vælge en anden disk til sikkerhedskopier eller justere andre indstillinger. Du indstiller eller justerer Time Machine på en computer, der bruger Mac OS X Leopard, på følgende måde: 1 Vælg Apple > Systemindstillinger, og klik derefter på Time Machine. 2 Skub kontakten til TIL. 3 Klik på Skift disk. 4 Vælg Time Capsule, og klik på “Brug til sikkerhedskopi”.24 Kapitel 2 Indstille Time Capsule Den første sikkerhedskopiering med Time Capsule og Time Machine kan vare en hel nat eller endnu længere, afhængigt af hvor mange data du sikkerhedskopierer. Du kan gøre den første sikkerhedskopiering hurtigere ved at slutte Time Capsule til computeren via Ethernet. Ved efterfølgende sikkerhedskopiering kopierer Time Machine kun de arkiver, der er ændret siden den forrige sikkerhedskopiering, så derfor tager sikkerhedskopieringen ikke lige så lang tid. Time Capsule er en fantastisk, trådløs løsning til sikkerhedskopiering af bærbare computere. Da den første sikkerhedskopiering kan vare temmelig længe, skal du slutte din bærbare computer til strømforsyningen – på den måde sparer du på batteriet og sikrer, at sikkerhedskopieringen ikke afbrydes. Du opnår desuden den bedste trådløse ydeevne, hvis du anbringer den bærbare computer i samme lokale som Time Capsule. Hvis du lukker din Mac ned eller sætter den på vågeblus under sikkerhedskopieringen, stopper Time Machine sikkerhedskopieringen og fortsætter derefter på samme sted, når din Mac er startet igen. Du kan få flere oplysninger om Time Machine, hvis du vælger Hjælp > Mac-hjælp på Hjælpemenuen på en computer, der bruger Mac OS X Leopard, og derefter skriver Time Machine i søgefeltet.3 25 3 Tip og fejlfinding Du kan hurtigt løse de fleste problemer med Time Capsule ved at følge de råd, der findes i dette kapitel. Hvis du ikke kan oprette forbindelse til Internet  Prøv at oprette forbindelse til Internet direkte fra computeren. Hvis du ikke kan oprette forbindelse, skal du sikre dig, at dine netværksindstillinger er korrekte. Hvis de ser ud til at være korrekte, og du stadig ikke kan oprette forbindelse, skal du kontakte Internetudbyderen.  Sørg for, at du opretter forbindelse til det rigtige trådløse netværk. Hvis du har glemt adgangskoden til netværket eller Time Capsule Du kan slette adgangskoden til AirPort-netværket og Time Capsule ved at nulstille Time Capsule. Du nulstiller adgangskoden til Time Capsule på følgende måde: 1 Brug en spids genstand (f.eks. en kuglepen) til at trykke på og holde nulstillingsknappen inde i et sekund. 26 Kapitel 3 Tip og fejlfinding Vigtigt: Hvis du holder nulstillingsknappen inde i mere end et sekund, kan du miste dine netværksindstillinger. 2 Vælg dit AirPort-netværk.  På en Macintosh skal du bruge AirPort-statusmenuen på menulinjen til at vælge det netværk, der er oprettet af Time Capsule (navnet på netværket ændres ikke).  På en computer, der bruger Windows XP, skal du holde markøren over symbolet for den trådløse forbindelse, indtil du kan se AirPort-netværkets navn (SSID) og derefter vælge det på listen, hvis der er flere tilgængelige netværk. 3 Åbn AirPort-værktøj (ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer på en Macintosh og i Start > Alle programmer > AirPort på en computer med Windows XP). 4 Vælg Time Capsule, og vælg derefter Manuel indstilling på Basemenuen. 5 Klik på AirPort på værktøjslinjen, og klik derefter på Base. 6 Skriv en ny adgangskode til Time Capsule. 7 Klik på Trådløs, og vælg en krypteringsmetode på lokalmenuen Trådløs sikkerhed for at slå kryptering til og aktivere og aktivere adgangskodebeskyttelse på AirPort-netværket. Hvis du slår kryptering til, skal du skrive en ny adgangskode til AirPort-netværket. 8 Klik på Opdater for at genstarte Time Capsule og indlæse de nye indstillinger. Hvis Time Capsule ikke svarer Prøv at afmontere den og tilslutte den igen. Hvis Time Capsule holder helt op med at svare, skal du måske nulstille den.Kapitel 3 Tip og fejlfinding 27 Vigtigt: Når du nulstiller Time Capsule, slettes alle de aktuelle indstillinger, og fabriksindstillingerne til Time Capsule gendannes. Du nulstiller Time Capsule til fabriksindstillingerne på følgende måde: m Brug en spids genstand (f.eks. en kuglepen) til at trykke på og holde nulstillingsknappen inde, indtil statusindikatoren blinker hurtigt (omkring 5 sekunder). Time Capsule nulstilles med følgende indstillinger:  Time Capsule modtager IP-adressen vha. DHCP.  Netværkets navn nulstilles til Apple Network XXXXXX (hvor XXXXXX erstattes med de sidste seks cifre i AirPort-id'en).  Adgangskoden til Time Capsule nulstilles til public. Hvis Time Capsule stadig ikke reagerer, kan du prøve følgende: 1 Afmonter Time Capsule. 2 Brug en spids genstand til at trykke på og holde nulstillingsknappen inde, mens du tilslutter Time Capsule. Hvis statuslampen på Time Capsule blinker orange Ethernet-kablet er måske ikke tilsluttet korrekt, Time Capsule er måske uden for et AirPort-netværks rækkevidde, eller der kan være et problem hos Internetudbyderen. Hvis du har oprettet forbindelse til Internet via et DSL- eller kabelmodem, har modemmet måske tabt forbindelsen til netværket eller Internet. Selvom modemmet tilsyneladende fungerer korrekt, kan du prøve at afmontere modemmets strømforsyning, vente et par sekunder og derefter tilslutte det igen. Sørg for, at Time Capsule er sluttet direkte til modemmet via Ethernet, før du tilslutter modemmets strømforsyning igen.28 Kapitel 3 Tip og fejlfinding Hvis du vil vide mere om, hvorfor lampen blinker orange, kan du åbne AirPort-værktøj, vælge Time Capsule og derefter vælge Manuel indstilling på Basemenuen. Klik på Status for base for at se oplysninger om den blinkende lampe. Du kan også vælge “Overvåg baser” i AirPort-indstillinger. Hvis der er et problem i basen, åbner AirPort-værktøj og hjælper dig med at løse problemet. Hvis printeren ikke svarer Hvis du har sluttet en printer til USB-porten på Time Capsule, og computerne på AirPort-netværket ikke kan udskrive, kan du prøve at gøre følgende: 1 Sørg for, at printeren er tilsluttet og tændt. 2 Kontroller, at kablerne er sluttet korrekt til printeren og til USB-porten på Time Capsule. 3 Sørg for, at printeren er valgt på printerlisten på klientcomputerne. På en Macintosh-computer med Mac OS X v10.5 eller en nyere version:  Vælg Apple > Systemindstillinger, og klik på Udskriv & fax.  Klik på Tilføj (+), vælg printeren på listen, og klik derefter på Tilføj (+). På en Macintosh-computer med Mac OS X v10.2.7 eller en nyere version:  Åbn Printerværktøj, der ligger i mappen Hjælpeprogrammer i mappen Programmer.  Klik på Tilføj, hvis printeren ikke står på listen.  Vælg Bonjour på lokalmenuen, vælg printeren, og klik derefter på Tilføj (+). På en computer, der bruger Windows XP:  Åbn “Printere og faxenheder” på menuen Start.Kapitel 3 Tip og fejlfinding 29  Vælg printeren. Hvis printeren ikke står på listen, skal du klikke på Tilføj printer og derefter følge vejledningen på skærmen. 4 Sluk for printeren, vent nogle sekunder, og tænd den derefter igen. Opdatere AirPort-software Apple frigiver regelmæssigt opdateringer til AirPort-softwaren. Det anbefales, at du opdaterer Time Capsule, så den bruger den nyeste software. Du kan vælge “Søg efter opdateringer, når AirPort-værktøj starter” eller “Søg efter opdateringer” i AirPort-indstillinger. Hvis du vælger “Søg efter opdateringer”, skal du vælge en tidsangivelse, f.eks. ugentligt, på lokalmenuen for automatisk at søge efter opdateringer. Anbefalinger til placering af Time Capsule Følgende anbefalinger kan hjælpe med til, at Time Capsule opnår den maksimale trådløse rækkevidde og den optimale netværksdækning.  Placer Time Capsule i et åbent område, hvor der er få forhindringer, som f.eks. store møbler eller vægge. Anbring den ikke i nærheden af metalliske overflader.  Hvis du anbringer Time Capsule bag møbler, skal der mindst være 2,5 cm afstand mellem Time Capsule og kanten af møblet.  Undgå at anbringe Time Capsule på steder, der er omgivet af metaloverflader på tre eller flere sider. 30 Kapitel 3 Tip og fejlfinding  Hvis du anbringer Time Capsule i et underholdningscenter med dit stereoudstyr, skal du undgå at omgive Time Capsule fuldstændigt med lyd-, video- og strømkabler. Anbring Time Capsule, så kablerne er på den ene side. Sørg for, at der er så meget afstand som muligt mellem Time Capsule og kablerne.  Forsøg at anbringe Time Capsule mindst 8 m fra mikrobølgeovne og trådløse 2,4 eller 5 GHz telefoner eller andre kilder til forstyrrelse.  Anbring ikke andre genstande (bøger, aviser, små kæledyr osv.) oven på Time Capsule. De kan måske forhindre kølingen af Time Capsule. Forhold, der kan skabe forstyrrelser for AirPort Jo længere væk kilden til forstyrrelse er, desto mindre sandsynligt er det, at den skaber problemer. Følgende kan forstørre AirPort-kommunikationen:  Mikrobølgeovne.  DSS-radiosignaler (Direct Satellite Service)  Det originale koaksiale kabel, der følger med visse typer parabolantenner. Kontakt producenten af udstyret for at få nogle nyere kabler.  Visse elektriske enheder som højspændingsledninger, elektriske jernbanespor og elværker  Trådløse telefoner, der virker inden for 2,4 og 5 GHz båndet. Hvis du har problemer med din telefon eller AirPort-kommunikation, kan du skifte den kanal, som basen eller Time Capsule bruger, eller skifte kanal på telefonen.  Tilstødende baser, der bruger kanaler i nærheden. Hvis f.eks. base A er indstillet til kanal 1, bør base B indstilles til kanal 6 eller 11.4 31 4 Yderligere oplysninger, service og support Du kan finde flere oplysninger om brugen af Time Capsule på Internet og i hjælpen på skærmen. Kilder på Internet Du kan se de nyeste oplysninger om Time Capsule på www.apple.com/dk/airport. Hvis du vil registrere Time Capsule (hvis du ikke gjorde det, da du installerede software på cd'en med Time Capsule), skal du gå til www.apple.com/register. Oplysninger om service og support til AirPort, forskellige fora med produktoplysninger og feedback samt den nyeste software fra Apple findes på www.apple.com/dk/support/airport. Du kan få support uden for USA ved at gå ind på www.apple.com/dk/support og derefter vælge dit land.32 Kapitel 4 Yderligere oplysninger, service og support Hjælp på skærmen Hvis du vil vide mere om brugen af AirPort-værktøj sammen med Time Capsule, skal du åbne AirPort-værktøj og vælge Hjælp > Hjælp til AirPort-værktøj. Garantiservice Hvis Time Capsule er beskadiget eller ikke fungerer korrekt, skal du følge vejledningen i dette hæfte, i hjælpen på skærmen og i ressourcerne på Internet. Hvis Time Capsule stadig ikke virker, skal du gå til www.apple.com/dk/support for at få oplysninger om, hvordan du får garantiservice. Finde serienummeret på Time Capsule Serienummeret er trykt i bunden af Time Capsule.33 Appendiks Specifikationer og retningslinjer for sikkerhed for Time Capsule Specifikationer for Time Capsule  Frekvens: 2,4 og 5 GHz  Sendestyrke: Op til 23 dBm (nominelt)  Standarder: 802.11 DSSS 1 og 2 Mbps, 802.11a-, 802.11b-, 802.11g-specifikationer og udkast til 802.11n-specifikation Grænseflader  1 RJ-45 10/100/1000Base-T Gigabit Ethernet WAN (<)  3 RJ-45 10/100/1000Base-T Gigabit Ethernet LAN (G)  USB 2.0 (Universal Serial Bus) (d)  Trådløs 802.11 a/b/g/n AirPort Extreme Specifikationer for omgivelser  Driftstemperatur: 0° C til 35° C  Opbevaringstemperatur: –25° C til 60° C  Relativ luftfugtighed (drift): 20% til 80%  Relativ luftfugtighed (opbevaring): 10% til 90%, ikke kondenserende34 Appendiks Specifikationer og retningslinjer for sikkerhed for Time Capsule Størrelse og vægt  Længde: 197,0 mm  Bredde: 197,0 mm  Højde: 36,33 mm  Vægt: 1,6 kg MAC-adresser (Media Access Control) på hardware Time Capsule har tre hardwareadresser trykt i bunden af kabinettet:  AirPort-id: De to adresser bruges til at identificere Time Capsule på et trådløst netværk.  Ethernet-id: Det kan være nødvendigt at opgive denne adresse til din Internetudbyder for at slutte Time Capsule til Internet. Sikker brug af Time Capsule  Du kan kun afbryde strømmen til Time Capsule ved at tage ledningen ud af stikkontakten.  Når du tænder eller slukker for Time Capsule, skal du altid holde den i siderne. Sørg for, at du ikke rører ved metalbenene på stikket.  Time Capsule må under ingen omstændigheder åbnes, heller ikke når den er afmonteret. Hvis Time Capsule har brug for service, skal du læse “Yderligere oplysninger, service og support” på side 31.  Tving aldrig et stik ind i en port. Hvis stikket ikke kan sættes i porten uden besvær, passer det sikkert ikke til porten. Sørg for, at du bruger det rigtige stik, og hold stikket korrekt i forhold til porten.Appendiks Specifikationer og retningslinjer for sikkerhed for Time Capsule 35 Om drifts- og opbevaringstemperaturer  Når du bruger Time Capsule, vil kabinettet normalt blive varmt. Time Capsulekabinettet fungerer som en kølende overflade, der overfører varme fra enhedens inderside til den køligere luft udenfor. Undgå våde steder  Hold Time Capsule væk fra væsker som f.eks. drikkevarer, håndvaske, badekar, brusekabiner osv.  Beskyt Time Capsule mod direkte sollys og regn eller anden fugt.  Pas på ikke at spilde mad eller væske på Time Capsule. Hvis du gør det, skal du tage ledningen ud af stikkontakten, før du fjerner det spildte.  Brug ikke Time Capsule udendørs. Time Capsule er beregnet til indendørs brug. Foretag ikke selv reparationer Om håndtering Time Capsule kan blive beskadiget, hvis den ikke opbevares og håndteres korrekt. Vær omhyggelig med ikke at tabe Time Capsule, når du transporterer den. ADVARSEL: Reducer risikoen for elektrisk stød eller beskadigelse ved at undlade at bruge Time Capsule i eller i nærheden af vand eller våde områder. ADVARSEL: Forsøg ikke at åbne Time Capsule eller skille enheden ad. Du risikerer at få elektrisk stød, og at den begrænsede garanti ikke længere gælder. Udstyret indeholder ingen komponenter, som brugeren selv kan reparere eller udskifte.36 Regulatory Compliance Information Wireless Radio Use This device is restricted to indoor use due to its operation in the 5.15 to 5.25 GHz frequency range to reduce the potential for harmful interference to cochannel Mobile Satellite systems. Cet appareil doit être utilisé à l’intérieur. Exposure to Radio Frequency Energy The radiated output power of this device is well below the FCC and EU radio frequency exposure limits. However, this device should be operated with a minimum distance of at least 20 cm between its antennas and a person’s body and the antennas used with this transmitter must not be colocated or operated in conjunction with any other antenna or transmitter subject to the conditions of the FCC Grant. FCC Declaration of Conformity This device complies with part 15 of the FCC rules. Operation is subject to the following two conditions: (1) This device may not cause harmful interference, and (2) this device must accept any interference received, including interference that may cause undesired operation. See instructions if interference to radio or television reception is suspected Radio and Television Interference This computer equipment generates, uses, and can radiate radio-frequency energy. If it is not installed and used properly—that is, in strict accordance with Apple’s instructions—it may cause interference with radio and television reception. This equipment has been tested and found to comply with the limits for a Class B digital device in accordance with the specifications in Part 15 of FCC rules. These specifications are designed to provide reasonable protection against such interference in a residential installation. However, there is no guarantee that interference will not occur in a particular installation. You can determine whether your computer system is causing interference by turning it off. If the interference stops, it was probably caused by the computer or one of the peripheral devices. If your computer system does cause interference to radio or television reception, try to correct the interference by using one or more of the following measures:  Turn the television or radio antenna until the interference stops.  Move the computer to one side or the other of the television or radio.  Move the computer farther away from the television or radio.  Plug the computer into an outlet that is on a different circuit from the television or radio. (That is, make certain the computer and the television or radio are on circuits controlled by different circuit breakers or fuses.) If necessary, consult an Apple Authorized Service Provider or Apple. See the service and support information that came with your Apple product. Or, consult an experienced radio/television technician for additional suggestions. Important: Changes or modifications to this product not authorized by Apple Inc. could void the EMC compliance and negate your authority to operate the product.37 This product was tested for FCC compliance under conditions that included the use of Apple peripheral devices and Apple shielded cables and connectors between system components. It is important that you use Apple peripheral devices and shielded cables and connectors between system components to reduce the possibility of causing interference to radios, television sets, and other electronic devices. You can obtain Apple peripheral devices and the proper shielded cables and connectors through an Apple-authorized dealer. For non-Apple peripheral devices, contact the manufacturer or dealer for assistance. Responsible party (contact for FCC matters only) Apple Inc., Corporate Compliance, 1 Infinite Loop M/S 26-A, Cupertino, CA 95014-2084 Industry Canada Statement This Class B device meets all requirements of the Canadian interference-causing equipment regulations. Cet appareil numérique de la Class B respecte toutes les exigences du Règlement sur le matériel brouilleur du Canada. VCCI Class B Statement Europa – erklæring om opfyldelse af EU-krav Du kan læse mere på webstedet www.apple.com/euro/compliance. Den Europæiske Union – oplysninger om bortskaffelse Dette symbol betyder, at dit produkt bør bortskaffes adskilt fra husholdningsaffald i henhold til nationale love og regulativer. Når dette produkts livscyklus er forbi, skal du aflevere det på en genbrugsplads, som er godkendt af de lokale myndigheder. På nogle genbrugspladser er det gratis at aflevere produkter. Den indsamling og genbrug af dit produkt, som sker i forbindelse med bortskaffelsen, hjælper med at bevare naturens ressourcer, og sikrer, at produktet genbruges på en måde, som beskytter vores sundhed og miljø. Oplysninger om bortskaffelse og genbrug Produktet har et internt batteri. Brugte batterier skal genbruges eller destrueres i henhold til gældende regler. Der findes oplysninger om Apples genbrugsprogram på www.apple.com/environment. California: The coin cell battery in your product contains perchlorates. Special handling and disposal may apply. Refer to www.dtsc.ca.gov/hazardouswaste/perchlorate. Deutschland: Dieses Gerät enthält Batterien. Bitte nicht in den Hausmüll werfen. Entsorgen Sie dieses Gerätes am Ende seines Lebenszyklus entsprechend der maßgeblichen gesetzlichen Regelungen. Nederlands: Gebruikte batterijen kunnen worden ingeleverd bij de chemokar of in een speciale batterijcontainer voor klein chemisch afval (kca) worden gedeponeerd.38 Taiwan: Singapore Wireless Certification Taiwan Warning Statements Korea Warning Statements © 2009 Apple Inc. Alle rettigheder forbeholdes. Apple, Apple-logoet, AirPort, AirPort Express, AirPort Extreme, Apple TV, Bonjour, iPod, Leopard, Macintosh, Mac OS og Time Capsule er varemærker tilhørende Apple Inc. og er registreret i USA og andre lande. Finder, iPhone og Time Machine er varemærker tilhørende Apple Inc. Andre nævnte produkt- og firmanavne kan være varemærker tilhørende deres respektive ejere.www.apple.com/airport www.apple.com/support/airport DK019-1384 iPod nano Benutzerhandbuch2 2 Inhalt Kapitel 1 4 iPod nano-Grundlagen 4 Der iPod nano im Überblick 5 Verwenden der Bedienelemente des iPod nano 10 Verwenden der Menüs des iPod nano 13 Der interne Lautsprecher des iPod nano 14 Verbinden und Trennen des iPod nano 17 Die Batterie des iPod nano Kapitel 2 21 Einrichten des iPod nano 22 Einrichten Ihrer iTunes-Mediathek 22 Importieren von Musik in iTunes 24 Hinzufügen weiterer Details zu Ihrer iTunes-Mediathek 24 Verwalten Ihrer Musik 26 Importieren von Videos in iTunes 27 Hinzufügen von Musik, Videos und anderen Inhalten zum iPod nano 27 Erstmaliges Verbinden des iPod nano mit einem Computer 29 Automatisches Synchronisieren von Musik 31 Automatisches Synchronisieren von Videos 33 Hinzufügen von Podcasts zum iPod nano 33 Hinzufügen von iTunes U-Inhalten zum iPod nano 34 Hinzufügen von Hörbüchern zum iPod nano 35 Hinzufügen weiterer Inhalte zum iPod nano 35 Manuelles Verwalten des iPod nano 37 Einrichten von VoiceOver Kapitel 3 38 Anhören von Musik 38 Abspielen von Musik und anderem Audiomaterial 45 Verwenden der Funktion „Genius“ auf dem iPod nano 56 Abspielen von Podcasts 56 Abspielen von iTunes U-Inhalten 57 Anhören von HörbüchernInhalt 3 Kapitel 4 58 Ansehen von Videos 58 Ansehen von Videos auf dem iPod nano 59 Ansehen von Videos auf einem an den iPod nano angeschlossenen Fernsehgerät Kapitel 5 62 Verwenden der Videokamera 63 Aufnehmen von Video 64 Abspielen aufgenommener Videos 65 Löschen aufgenommener Videos 65 Importieren aufgenommener Videos auf Ihren Computer Kapitel 6 69 Anhören von FM-Radiosendungen 71 Einstellen des FM-Radios 72 Stoppen von Live-Radiosendungen 75 Kennzeichnen von Titeln für die Synchronisierung mit iTunes 76 Verwenden des Menüs „Radio“ Kapitel 7 78 Fotofunktionen 81 Anzeigen von Fotos 84 Hinzufügen von Fotos vom iPod nano zu einem Computer Kapitel 8 85 Weitere Einstellungen, zusätzliche Funktionen und Zubehör 85 Verwenden des iPod nano als Schrittzähler 88 Aufzeichnen von Sprachmemos 91 Verwenden zusätzlicher Einstellungen 96 Synchronisieren von Kontakten, Kalendern und Aufgabenlisten 98 Mono Audio 98 Verwenden der Sprachausgabe für Menüs als Bedienungshilfe 99 Verwenden des iPod nano als externes Volume 100 Sichern und Lesen von Textnotizen 101 iPod nano-Zubehör Kapitel 9 103 Tipps und Fehlerbeseitigung 103 Allgemeine Vorschläge 110 Aktualisieren und Wiederherstellen der iPod-Software Kapitel 10 111 Sicherheit und Pflege 111 Wichtige Sicherheitsinformationen 115 Wichtige Informationen zur Handhabung Kapitel 11 116 Weitere Informationen, Service und Support1 4 1 iPod nano-Grundlagen Lesen Sie in diesem Kapitel, welche Funktionen Ihr iPod nano bietet, wie Sie seine Bedienelemente benutzen und vieles mehr. Der iPod nano im Überblick Lernen Sie die Bedienelemente des iPod nano kennen: 30-poliger Anschluss Click Wheel Vor/Schneller Vorlauf Mitteltaste Kopfhöreranschluss Taste „Menu“ Zurück/Schneller Rücklauf Start/Pause Schalter „Hold“ Mikrofon ObjektivKapitel 1 iPod nano-Grundlagen 5 Neue Merkmale und Funktionen des iPod nano  Größerer 2,2"-Bildschirm  Gehäuse aus poliertem Aluminium  Integrierte Videokamera für die Aufnahme von Videos mit Spezialeffekten  FM-Radio mit Pausenfunktion für Live-Sendungen und Kennzeichnung von Titeln für den Kauf im iTunes Store (Kennzeichnung möglicherweise nicht in allen Ländern möglich)  Lautsprecher und Mikrofon integriert  Schrittzähler zur Aufzeichnung von Trainingserfolgen Verwenden der Bedienelemente des iPod nano Die Bedienelemente des iPod nano sind einfach zu finden und zu verwenden. Drücken Sie eine beliebige Taste, um den iPod nano einzuschalten. Wenn Sie den iPod nano das erste Mal einschalten, wird das Sprachmenü angezeigt. Blättern Sie mit dem Click Wheel zu Ihrer Sprache und drücken Sie dann die Mitteltaste, um die Sprache auszuwählen. Nun wird das Hauptmenü in Ihrer Sprache angezeigt. Verwenden Sie das Click Wheel und die Mitteltaste, um durch die Menüs auf dem Bildschirm zu navigieren und um Musiktitel abzuspielen, Einstellungen zu ändern und Informationen abzurufen. Bewegen Sie den Daumen leicht über das Click Wheel, um eine Menüoption hervorzuheben. Drücken Sie die Mitteltaste, um die Option auszuwählen. Drücken Sie die Taste „Menu“, um zum vorherigen Menü zurückzuwechseln.6 Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen Für folgende Funktionen verwenden Sie die iPod nano-Bedienelemente: Funktion Aktion Einschalten des iPod nano Drücken Sie eine beliebige Taste. Ausschalten des iPod nano Drücken Sie die Taste „Start/Pause“ (’) und halten Sie diese gedrückt. Einschalten der Hintergrundbeleuchtung Drücken Sie eine beliebige Taste oder verwenden Sie das Click Wheel. Deaktivieren der iPod nanoBedienelemente (damit die Tasten nicht aus Versehen gedrückt werden) Schieben Sie den Schalter „Hold“ auf „Hold“ (ein orangefarbenes Feld wird angezeigt). Zurücksetzen des iPod nano (wenn er nicht reagiert) Schieben Sie den Schalter „Hold“ auf „Hold“ und wieder in die vorherige Position. Drücken Sie die Taste „Menu“ und die Mitteltaste gleichzeitig etwa 6 Sekunden lang, bis das Apple-Logo zu sehen ist. Auswählen eines Menüobjekts Blättern Sie mit dem Click Wheel zum gewünschten Objekt und drücken Sie die Mitteltaste, um das Objekt auszuwählen. Zurückkehren zum vorherigen Menü Drücken Sie die Taste „Menu“. Zurückkehren direkt zum Hauptmenü Drücken und halten Sie die Taste „Menu“. Zugreifen auf weitere Optionen Drücken und halten Sie die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird. Suchen nach einem Titel Wählen Sie „Musik“ aus dem Hauptmenü. Suchen nach einem Video Wählen Sie „Videos“ aus dem Hauptmenü. Abspielen eines Musiktitels oder Videos Wählen Sie den Musiktitel oder das Video aus und drücken Sie die Mitteltaste oder die Taste „Start/Pause“ (’). Der iPod nano muss auf dem Computer ausgeworfen werden, damit Musiktitel und Videos abgespielt werden können. Anhalten eines Musiktitels oder Videos Drücken Sie die Taste „Start/Pause“ (’) oder ziehen Sie den Stecker der Ohrhörer aus dem Anschluss. Ändern der Lautstärke Wenn der Bildschirm „Sie hören“ zu sehen ist, können Sie hierzu das Click Wheel verwenden. Abspielen aller Musiktitel in einer Wiedergabeliste oder einem Album Wählen Sie eine Wiedergabeliste oder ein Album aus und drücken Sie die Taste „Start/Pause“ (’). Zufällige Wiedergabe Wählen Sie „Zufällige Titel“ aus dem Hauptmenü. Wechseln zu einem zufällig gewählten Titel Schütteln Sie den iPod nano. Aktivieren oder Deaktivieren der Option „Schütteln“ für die Zufallswiedergabe Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“, wählen Sie „Schütteln“ und wählen Sie dann „Zufällig“ oder „Aus“.Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen 7 Wechseln zu einer beliebigen Stelle in einem Musiktitel oder Video Drücken Sie, wenn der Bildschirm „Sie hören“ zu sehen ist, die Mitteltaste, um den Navigationsbalken einzublenden (die Abspielposition auf dem Balken gibt die aktuelle Position im Titel an) und navigieren Sie dann zu einem beliebigen Punkt im Musiktitel oder Video. Springen zum nächsten Musiktitel oder Kapitel in einem Hörbuch oder Podcast Drücken Sie die Taste „Vor/Schneller Vorlauf“ (‘). Erneutes Abspielen eines Musiktitels oder Videos von Anfang an Drücken Sie die Taste „Zurück/Schneller Rücklauf“ (]). Vor- oder Zurückspulen eines Titels, eines Videos oder einer gestoppten Radiosendung Drücken Sie die Taste „Vor/Schneller Vorlauf“ (‘) bzw. „Zurück/ Schneller Rücklauf“ (]) und halten Sie diese gedrückt. Hinzufügen eines Titels zur „On-The-Go“-Wiedergabeliste Spielen Sie einen Musiktitel ab oder wählen Sie ihn aus. Drücken Sie dann die Mitteltaste und halten Sie diese gedrückt, bis ein Menü angezeigt wird. Wählen Sie „Zu On-the-Go hinzufügen“ und drücken Sie die Mitteltaste. Abspielen des vorherigen Musiktitels oder Kapitels in einem Hörbuch oder Podcast Drücken Sie zweimal die Taste „Zurück/Schneller Rücklauf“ (]). Erstellen einer GeniusWiedergabeliste Spielen Sie einen Musiktitel ab oder wählen Sie ihn aus. Drücken Sie dann die Mitteltaste und halten Sie diese gedrückt, bis ein Menü angezeigt wird. Wählen Sie „Genius starten“ und drücken Sie dann die Mitteltaste (die Option „Genius starten“ wird nur dann auf dem Bildschirm „Sie hören“ angezeigt, wenn für den ausgewählten Titel Genius-Daten vorliegen). Sichern einer GeniusWiedergabeliste Erstellen Sie eine Genius-Wiedergabeliste, wählen Sie „Liste sichern“ und drücken Sie dann die Mitteltaste. Abspielen einer gesicherten Genius-Wiedergabeliste Wählen Sie aus dem Menü „Wiedergabelisten“ eine Genius-Wiedergabeliste aus und drücken Sie dann die Taste „Start/Pause“ (’). Abspielen einer GeniusMischung (Genius-Mix) Wählen Sie „Genius-Mixe“ aus dem Menü „Musik“. Wählen Sie eine Mischung und drücken Sie dann die Taste „Start/Pause“ (’). Aufnehmen von Videos Wählen Sie „Videokamera“ aus dem Hauptmenü. Drücken Sie die Mitteltaste, um die Aufnahme zu starten oder zu stoppen. Aufnehmen von Videos mit Spezialeffekten Drücken Sie vor der Aufnahme die Mitteltaste und halten Sie sie gedrückt, um Effekte anzuzeigen. Blättern Sie dann mit dem Click Wheel durch die Effekte und wählen Sie mit der Mitteltaste den gewünschten Effekt aus. Drücken Sie erneut die Mitteltaste, um die Aufnahme zu starten. Wiedergeben aufgenommener Videos Drücken Sie die Mitteltaste, um die Aufnahme zu beenden. Drükken Sie dann die Taste „Menu“, um den Bildschirm „Film“ zu öffnen. Wählen Sie ein Video aus und spielen Sie es durch Drücken der Mitteltaste ab. Funktion Aktion8 Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen Ansehen aufgenommener Videos Wählen Sie aus dem Menü „Videos“ die Option „Filme“ aus. Wählen Sie dann ein Video aus und drücken Sie die Taste „Start/Pause“ (’). Anhören von FM-Radiosendungen Wählen Sie „Radio“ aus dem Hauptmenü. Auswählen eines FM-Radiosenders Verwenden Sie das Click Wheel, um den gewünschten Sender einzustellen. Wechseln zwischen FM-Radiosendern Wenn die Radiosenderauswahl angezeigt wird, drücken Sie die Taste „Vor/Schneller Vorlauf“ (‘) oder „Zurück/Schneller Rücklauf“ (]), um zum nächsten oder vorherigen Radiosender zu wechseln. Nicht verfügbar, wenn Radiosender als Favoriten gesichert werden. Suchen nach FM-Radiosendern Wenn die Radiosenderauswahl angezeigt wird, drücken und halten Sie die Taste „Vor/Schneller Vorlauf“ (‘). Drücken Sie die Mitteltaste, um die Sendersuche zu stoppen. Sichern eines FM-Radiosenders als Favoriten Drücken und halten Sie die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird. Wählen Sie dann „Voreinstellung hinzufügen“. Stoppen und Fortsetzen von Live-Radiosendungen Drücken Sie in einem beliebigen Bildschirm die Taste „Start/Pause“ (’), während Sie Radio hören. Drücken Sie erneut die Taste „Start/ Pause“ (’), um die Wiedergabe fortzusetzen. Bei einer Änderung des Radiosenders werden gestoppte Radiosendungen gelöscht. Wechseln zwischen Radiosenderauswahl und dem Bildschirm „Live-Pause“ Drücken Sie die Mitteltaste. Kennzeichnen eines Titels im Radio Drücken Sie die Mitteltaste und halten Sie sie gedrückt, um Titel zu kennzeichnen, die über ein entsprechendes Symbol verfügen. Synchronisieren Sie Ihren iPod mit iTunes, um eine Hörprobe gekennzeichneter Titel abzuspielen und sie zu kaufen. Verwenden des Schrittzählers (Pedometer) Wählen Sie aus dem Menü „Extras“ die Option „Fitness“ und anschließend „Pedometer“ aus. Drücken Sie die Mitteltaste, um die Erfassung der Trainingsdaten zu starten oder zu stoppen. Aufnehmen eines Sprachmemos Wählen Sie aus dem Menüs „Extras“ die Option „Sprachmemos“. Drücken Sie die Taste „Start/Pause“ (’), um die Aufnahme zu starten oder zu stoppen. Drücken Sie die Mitteltaste, um Kapitelmarkierungen hinzuzufügen. Ermitteln der Seriennummer des iPod nano Wählen Sie aus dem Hauptmenü „Einstellungen“ > „Über“ und drücken Sie die Mitteltaste, bis die Seriennummer angezeigt wird. Alternativ können Sie auf der Rückseite des iPod nano nachsehen. Funktion AktionKapitel 1 iPod nano-Grundlagen 9 Deaktivieren der Bedienelemente des iPod nano Wenn Sie vermeiden möchten, versehentlich den iPod nano einzuschalten oder Bedienelemente zu aktivieren, können Sie diese mit dem Schalter „Hold“ deaktivieren. Mit dem Schalter „Hold“ wird das Click Wheel deaktiviert, ebenso wie Funktionen, die durch Bewegung aktiviert werden, etwa das Schütteln für die Zufallswiedergabe und das Drehen zum Starten oder Beenden von Cover Flow. Gehen Sie wie folgt vor, um die Bedienelemente des iPod nano zu deaktivieren: m Schieben Sie den Schalter „Hold“ auf „Hold“ (ein orangefarbenes Feld wird angezeigt). Wenn Sie die Bedienelemente deaktivieren, während Sie den iPod nano verwenden, wird das gerade abgespielte Objekt (Titel, Wiedergabeliste, Podcast oder Video) weiterhin abgespielt. Auch der Schrittzähler zählt weiterhin die Schritte, wenn er aktiviert ist. Möchten Sie die Wiedergabe anhalten oder unterbrechen, schieben Sie den Schalter „Hold“ zurück, um die Bedienelemente wieder zu aktivieren.10 Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen Verwenden der Menüs des iPod nano Nach dem Einschalten des iPod nano wird das Hauptmenü angezeigt. Wählen Sie Menüoptionen aus, um Funktionen auszuführen oder zu anderen Menüs zu wechseln. Symbole am oberen Rand des Bildschirms zeigen den Status des iPod nano an. Angezeigtes Objekt Funktion Menütitel Zeigt den Titel des aktuellen Menüs an. Der Titel des Menüs wird nicht angezeigt, wenn das Schlosssymbol zu sehen ist. Schrittzählersymbol Wird eingeblendet, wenn der Schrittzähler aktiviert ist. Wiedergabesymbol Das Symbol für „Wiedergabe“ (“) wird angezeigt, wenn ein Musiktitel, ein Video oder ein sonstiges Objekt abgespielt wird. Das Symbol für „Pause“ (1) wird angezeigt, wenn das Objekt angehalten wurde. Batteriesymbol Das Batteriesymbol zeigt den ungefähren Ladezustand der Batterie an. Schlosssymbol Das Schlosssymbol wird angezeigt, wenn der Schalter „Hold“ auf „Hold“ gesetzt ist. Dieses Symbol weist darauf hin, dass die Bedienelemente des iPod nano deaktiviert sind. Das Schlosssymbol ersetzt dann den Menütitel. Menüoptionen Mit dem Click Wheel können Sie durch die Menüoptionen blättern. Drücken Sie die Mitteltaste, um eine Option auszuwählen. Ein Pfeil neben einer Menüoption zeigt an, dass die Option zu einem weiteren Menü oder einem weiteren Bildschirm führt. Vorschaubereich Zeigt Albumcover, Fotos und andere Informationen zum gewählten Menüobjekt an. Menütitel Schrittzählersymbol Batteriesymbol Menüoptionen Vorschaubereich Wiedergabesymbol SchlosssymbolKapitel 1 iPod nano-Grundlagen 11 Hinzufügen oder Löschen von Menüoptionen im Hauptmenü Sie können, falls gewünscht, häufig verwendete Optionen zum iPod nano-Hauptmenü hinzufügen. Sie können beispielsweise die Menüoption „Titel“ zum Hauptmenü hinzufügen, sodass Sie nicht mehr „Musik“ wählen müssen, bevor Sie „Titel“ auswählen können. Gehen Sie wie folgt vor, um Optionen im Hauptmenü hinzuzufügen oder zu löschen: 1 Wählen Sie „Einstellungen“ > „Allgemein“ > „Hauptmenü“. 2 Wählen Sie alle Objekte aus, die im Hauptmenü angezeigt werden sollen. Ein Häkchen weist darauf hin, welche Objekte hinzugefügt wurden. Deaktivieren des Vorschaubereichs Im Vorschaubereich unten im Hauptmenü werden Albumcover, Fotominiaturen, der verfügbare Speicherplatz und weitere Informationen angezeigt. Sie können den Vorschaubereich deaktivieren, um mehr Platz für die Anzeige von Menüobjekten zu erhalten. Gehen Sie wie folgt vor, um den Vorschaubereich zu aktivieren oder zu deaktivieren: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Allgemein“ > „Hauptmenü“ > „Vorschau“ und drücken Sie dann die Mitteltaste, um „Ein“ oder „Aus“ auszuwählen. Im Vorschaubereich werden Albumcover zu einer bestimmten Kategorie nur dann angezeigt, wenn auf dem iPod nano in der entsprechenden Kategorie mindestens fünf Objekte mit Covern vorhanden sind. Festlegen der Schriftgröße in Menüs Der iPod nano kann Text in zwei verschiedenen Größen anzeigen: Standard und Groß. Gehen Sie wie folgt vor, um die Schriftgröße festzulegen: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Allgemein“ > „Schriftgröße“ und wählen Sie dann durch Drücken der Mitteltaste „Standard“ oder „Groß“ aus. Einstellen der Sprache Der iPod nano bietet verschiedene Sprachen zur Auswahl. Gehen Sie wie folgt vor, um die Sprache festzulegen: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Sprache“ und wählen Sie dann eine Sprache aus.12 Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen Einstellen des Timers für die Hintergrundbeleuchtung Sie können festlegen, dass die Hintergrundbeleuchtung den Bildschirm für eine bestimmte Dauer beleuchtet, wenn Sie eine Taste drücken oder das Click Wheel verwenden. Die Standardeinstellung hierfür ist 10 Sekunden. Gehen Sie wie folgt vor, um den Timer für die Hintergrundbeleuchtung einzustellen: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Allgemein“ > „Beleuchtung“ und wählen Sie dann die gewünschte Zeitspanne aus. Wählen Sie „Immer ein“, um zu verhindern, dass die Hintergrundbeleuchtung ausgeschaltet wird (bei Auswahl dieser Option verringert sich die Batterieleistung). Einstellen der Helligkeit des Bildschirms Sie können die Helligkeit des iPod nano-Bildschirms anpassen. Gehen Sie wie folgt vor, um die Helligkeit des Bildschirms festzulegen: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Allgemein“ > „Helligkeit“ und passen Sie die Helligkeit mit dem Click Wheel an. Sie können die Helligkeit einstellen, während eine Diashow oder ein Video wiedergegeben wird. Drücken Sie die Mitteltaste, bis der Helligkeitsregler angezeigt wird. Passen Sie die Helligkeit dann mit dem Click Wheel an. Deaktivieren des Click Wheel-Klicktons Beim Blättern durch Menüobjekte kann über die Ohrhörer oder Kopfhörer und den internen Lautsprecher des iPod nano ein Klickton ausgegeben werden. Der Klickton des Click Wheel lässt sich deaktivieren. Gehen Sie wie folgt vor, um den Click Wheel-Klickton zu deaktivieren: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Allgemein“ und setzen Sie die Option „Klicken“ auf „Aus“. Setzen Sie die Option „Klicken“ auf „Ein“, um den Klickton wieder zu aktivieren. Schnelles Blättern durch lange Listen Sie können schnell durch eine lange Liste blättern, indem Sie den Daumen schnell auf dem Click Wheel bewegen. Hinweis: Es werden nicht alle Sprachen unterstützt. Gehen Sie wie folgt vor, um schnell durch Objekte zu blättern: 1 Bewegen Sie Ihren Daumen schnell auf dem Click Wheel, um einen Buchstaben des Alphabets auf dem Bildschirm anzuzeigen. 2 Navigieren Sie mit dem Click Wheel im Alphabet zum ersten Buchstaben des Objekts, das Sie suchen. Objekte, deren erstes Zeichen ein Symbol oder eine Zahl ist, werden nach dem Buchstaben „Z“ aufgeführt.Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen 13 3 Nehmen Sie den Daumen kurz vom Click Wheel, um mit normaler Geschwindigkeit zu blättern. 4 Navigieren Sie mit dem Click Wheel zu dem gewünschten Objekt. Informationen zu Ihrem iPod nano Sie können Informationen zu Ihrem iPod nano abrufen, etwa die Größe des verfügbaren Speicherplatzes, die Anzahl der Musiktitel, Videos, Fotos und sonstigen gespeicherten Objekte sowie die Seriennummer, das Modell und die Softwareversion. Gehen Sie wie folgt vor, um Informationen zu Ihrem iPod nano abzurufen: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Über“ und drücken Sie die Mitteltaste, um nacheinander alle Informationsbildschirme einzublenden. Zurücksetzen aller Einstellungen Sie können alle Objekte im Menü „Einstellungen“ auf ihre Standardeinstellung zurücksetzen. Gehen Sie wie folgt vor, um alle Einstellungen zurückzusetzen: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Einstellungen zurücksetzen“ und wählen Sie dann „Zurücksetzen“. Der interne Lautsprecher des iPod nano Mit dem internen Lautsprecher des iPod nano können Sie beliebiges Audiomaterial auf dem iPod nano ohne Ohr- oder Kopfhörer anhören. Eine Ausnahme stellen Sendungen des integrierten FM-Radios dar, das das Kabel von Ohr- oder Kopfhörer als Antenne nutzt. Durch den Anschluss von Ohr- oder Kopfhörern an den iPod nano wird der interne Lautsprecher deaktiviert. Das gerade wiedergegebene Audiomaterial wird weiterhin abgespielt, allerdings nur über die Ohr- oder Kopfhörer. Wenn Sie die Ohr- oder Kopfhörer trennen, während das Audiomaterial wiedergegeben wird, wird die Wiedergabe unterbrochen. Drücken Sie die Taste „Start/Pause“ (’), um das Audiomaterial wieder über den internen Lautsprecher anzuhören. Wenn Sie die Ohr- oder Kopfhörer trennen, während das Radio läuft oder angehalten ist, stoppt die Wiedergabe und eine evtl. angehaltene Radiosendung wird gelöscht. Wenn Sie „Videokamera“ oder „Sprachmemos“ wählen, während Audiomaterial abgespielt wird, wird die Wiedergabe gestoppt.14 Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen Verbinden und Trennen des iPod nano Sie verbinden den iPod nano mit Ihrem Computer, um Musik, Videos, Fotos und Dateien zum iPod nano hinzuzufügen, um aufgenommene Videos und Sprachmemos auf den Computer zu importieren und um die Batterie zu laden. Trennen Sie den iPod nano wieder, wenn Sie damit fertig sind. Wichtig: Die Batterie wird nicht aufgeladen, wenn sich Ihr Computer im Ruhezustand befindet. Verbinden des iPod nano Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano mit Ihrem Computer zu verbinden: m Schließen Sie das mitgelieferte Dock Connector-auf-USB-Kabel an einen HighPower-USB 2.0-Anschluss Ihres Computers und das andere Ende des Kabels an den iPod nano an. Wenn Sie ein iPod Dock verwenden, schließen Sie das Kabel an einen USB 2.0- Anschluss Ihres Computers und das andere Ende an das Dock an. Setzen Sie den iPod nano dann in das Dock. Hinweis: Der USB-Anschluss der meisten Tastaturen liefert nicht ausreichend Strom, um den iPod nano zu laden. Schließen Sie den iPod nano an einen USB 2.0-Anschluss Ihres Computers an. Standardmäßig synchronisiert iTunes Musiktitel auf dem iPod nano automatisch, wenn Sie ihn mit dem Computer verbinden. Sobald die Synchronisierung abgeschlossen ist, können Sie den iPod nano vom Computer trennen. Sie können Musiktitel synchronisieren, während die iPod nano-Batterie aufgeladen wird. Wenn der iPod nano für das automatische Synchronisieren von Musiktiteln konfiguriert ist und Sie ihn an einen anderen Computer anschließen, werden Sie von iTunes vor dem Synchronisieren von Musik aufgefordert, den Vorgang zu bestätigen. Wenn Sie auf „Ja“ klicken, werden die Musiktitel und anderen Audiodateien auf Ihrem iPod nano gelöscht und durch Titel und andere Audiodateien ersetzt, die sich auf dem Computer befinden, mit dem der iPod nano verbunden ist. Informationen zum Hinzufügen von Musik zum iPod nano und Verwenden des iPod nano mit mehreren Computern finden Sie in Kapitel 2 „Einrichten des iPod nano“ auf Seite 21.Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen 15 Trennen des iPod nano Trennen Sie den iPod nano keinesfalls während der Synchronisierung. Dem Bildschirm Ihres iPod nano können Sie entnehmen, ob Sie den iPod nano vom Computer trennen können. Trennen Sie den iPod nano nicht, während die Meldung „Verbunden“ oder „Synchronisieren“ angezeigt wird, da ansonsten Dateien auf dem iPod nano beschädigt werden können. Wird eine dieser Meldungen eingeblendet, müssen Sie den iPod nano auswerfen, bevor Sie ihn vom Computer trennen. Wenn das Hauptmenü oder ein großes Batteriesymbol angezeigt wird, können Sie den iPod nano vom Computer trennen. Wenn Sie den iPod nano für eine manuelle Verwaltung von Musiktiteln konfiguriert haben (vgl. „Manuelles Verwalten des iPod nano“ auf Seite 35) oder wenn der iPod nano als Festplatte aktiviert ist (vgl. „Verwenden des iPod nano als externes Volume“ auf Seite 99), müssen Sie den iPod nano immer auswerfen, bevor Sie ihn vom Computer trennen. Falls Sie den iPod nano versehentlich vom Computer trennen, ohne ihn auszuwerfen, verbinden Sie ihn wieder mit Ihrem Computer und synchronisieren Sie ihn erneut.16 Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano auszuwerfen: m Klicken Sie in iTunes auf die Taste „Auswerfen“ (C) neben dem iPod nano in der Geräteliste auf der linken Seite des iTunes-Fensters. Sie können den iPod nano unbesorgt vom Computer trennen, wenn eine dieser beiden Meldungen angezeigt wird: Wenn Sie einen Mac verwenden, können Sie den iPod nano auch auswerfen, indem Sie das iPod nano-Symbol vom Schreibtisch in den Papierkorb bewegen. Wenn Sie einen Windows-PC verwenden, können Sie den iPod nano im Bildschirm „Mein Computer“ auch auswerfen, indem Sie auf das Symbol für das sichere Entfernen von Hardware im Windows-Infobereich klicken und den iPod nano auswählen. Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano zu trennen: 1 Trennen Sie die Ohr- oder Kopfhörer, wenn diese angeschlossen sind. 2 Trennen Sie das Kabel vom iPod nano. Befindet sich der iPod nano im Dock, nehmen Sie ihn einfach heraus. Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen 17 Die Batterie des iPod nano Der iPod nano hat eine interne Batterie, die vom Benutzer nicht entfernt oder ausgetauscht werden kann. Optimale Ergebnisse erzielen Sie, wenn Sie die Batterie beim erstmaligen Verwenden des iPod nano mindestens drei Stunden lang aufladen bzw. so lange aufladen, bis das Batteriesymbol im Statusbereich des Bildschirms anzeigt, dass die Batterie vollständig aufgeladen ist. Wenn der iPod nano längere Zeit nicht verwendet wurde, muss die Batterie möglicherweise aufgeladen werden. Hinweis: Der iPod nano verbraucht auch nach dem Ausschalten Batteriestrom. Die Batterie des iPod nano ist nach ungefähr eineinhalb Stunden zu 80 Prozent und nach ungefähr drei Stunden vollständig aufgeladen. Wenn Sie den iPod nano aufladen, während Sie Dateien hinzufügen, Musik abspielen, Videos ansehen oder eine Diashow vorführen, dauert der Ladevorgang u. U. länger. Aufladen der Batterie des iPod nano Sie haben zwei Möglichkeiten zum Aufladen der Batterie des iPod nano:  Verbinden Sie den iPod nano mit Ihrem Computer.  Verwenden Sie den separat erhältlichen Apple USB Power Adapter (Netzteil). Gehen Sie wie folgt vor, um die Batterie über Ihren Computer aufzuladen: m Schließen Sie den iPod nano an einen USB 2.0-Anschluss Ihres Computers an. Der Computer muss eingeschaltet sein und darf sich nicht im Ruhezustand befinden. Wenn auf dem iPod nano-Bildschirm „Wird geladen“ ein Batteriesymbol sichtbar ist, wird die Batterie aufgeladen. Wird der Bildschirm „Geladen“ angezeigt, ist die Batterie vollständig aufgeladen. Wird keiner der beiden Bildschirme angezeigt, ist der iPod nano möglicherweise nicht an einem High-Power USB-Anschluss angeschlossen. Probieren Sie einen anderen USBAnschluss an Ihrem Computer aus. 18 Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen Wichtig: Wenn die Meldung „Wird geladen, bitte warten“ oder „Bitten laden Sie die Batterie auf“ auf dem Bildschirm des iPod nano angezeigt wird, muss erst die Batterie geladen werden, bevor der iPod nano mit Ihrem Computer kommunizieren kann. Beachten Sie hierzu den Abschnitt „Auf dem iPod nano wird die Meldung „Bitte laden Sie die Batterie auf“ angezeigt“ auf Seite 106. Wenn Sie den iPod nano aufladen möchten und Ihr Computer nicht in der Nähe ist, können Sie hierzu den optional erhältlichen Apple USB Power Adapter (Netzteil) verwenden. Gehen Sie wie folgt vor, um die Batterie mit dem Apple USB Power Adapter (Netzteil) aufzuladen: 1 Verbinden Sie den Netzteilstecker mit dem Netzteil (möglicherweise ist dies bereits geschehen). 2 Schließen Sie das Dock Connector-auf-USB-Kabel an das Netzteil und das andere Ende des Kabels an den iPod nano an. 3 Schließen Sie das Netzteil an eine funktionierende Steckdose an. Apple USB Power Adapter (Netzteil) (Ihr Netzteil kann anders aussehen.) iPod-USB-KabelKapitel 1 iPod nano-Grundlagen 19 Die verschiedenen Symbole für den Batteriestatus Wenn der iPod nano nicht an eine Stromquelle angeschlossen ist, zeigt ein Batteriesymbol oben rechts im iPod nano-Bildschirm an, wie viel Batterieladung ungefähr noch vorhanden ist. Ist der iPod nano am Stromnetz angeschlossen, ändert sich das Batteriesymbol, wenn die Batterie aufgeladen wird bzw. vollständig aufgeladen ist. Es ist möglich, den iPod nano vom Computer zu trennen und ihn zu verwenden, bevor die Batterie vollständig aufgeladen ist. Hinweis: Die Anzahl der Ladezyklen bei wiederaufladbaren Batterien ist begrenzt. Daher müssen diese Batterien irgendwann ersetzt werden. Die Batterielaufzeit und die Anzahl der Ladezyklen hängt von der Nutzung und von den gewählten Einstellungen ab. Informationen hierzu finden Sie auf der Website: www.apple.com/de/batteries. Die Batterie ist weniger als 20 % aufgeladen. Die Batterie ist etwa zur Hälfte aufgeladen. Die Batterie ist vollständig aufgeladen. Die Batterie wird aufgeladen (Blitzsymbol). Die Batterie ist vollständig aufgeladen (Steckersymbol).20 Kapitel 1 iPod nano-Grundlagen Verbessern der Batterieleistung mit der Option „Energie sparen“ Mithilfe der Option „Energie sparen“ lässt sich die Zeit zwischen den Ladezyklen der Batterie verlängern, indem der Bildschirm des iPod nano ausgeschaltet wird, wenn Sie die Bedienelemente nicht verwenden. Die Option „Energie sparen“ ist standardmäßig aktiviert. Gehen Sie wie folgt vor, um die Option „Energie sparen“ zu aktivieren oder zu deaktivieren: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „Energie sparen“ und wählen Sie dann „Ein“ oder „Aus“. Wenn Sie die Option „Energie sparen“ deaktivieren, zeigt der iPod nano nach dem Ausschalten der Hintergrundbeleuchtung den folgenden Hinweis an: Durch Deaktivieren der Option „Energie sparen“ wird der Stromverbrauch über die Batterie erhöht.2 21 2 Einrichten des iPod nano Mithilfe von iTunes auf Ihrem Computer richten Sie den iPod nano für die Wiedergabe Ihrer Musik, Videos und anderer Medieninhalte ein. Zum Aufnehmen von Videos oder Anhören von FM-Radiosendungen ist keine Konfiguration erforderlich. Verwenden von iTunes iTunes ist ein kostenlos erhältliches Programm, das Sie zum Einrichten, Sortieren und Verwalten Ihrer Inhalte auf dem iPod nano verwenden. Mit iTunes können Sie Musik, Hörbücher, Podcasts und mehr mit dem iPod nano synchronisieren. Ist iTunes noch nicht auf Ihrem Computer installiert, können Sie es unter folgender Adresse laden: www.apple.com/de/downloads. Für den iPod nano ist iTunes 9 (oder neuer) erforderlich. iTunes ist als Mac- und Windows-Version verfügbar. Verwenden Sie iTunes, um Musik von CDs und aus dem Internet zu importieren, Musiktitel und andere Audio- und Videoinhalte aus dem iTunes Store zu kaufen, persönliche Sammlungen Ihrer Lieblingstitel (so genannte „Wiedergabelisten“) zu erstellen, diese mit dem iPod nano zu synchronisieren und iPod nano-Einstellungen anzupassen.22 Kapitel 2 Einrichten des iPod nano iTunes verfügt über die Funktion „Genius“, mit der Musiktitel aus Ihrer iTunes-Mediathek sofort in Wiedergabelisten und Mischungen mit aufeinander abgestimmten Titeln gestellt werden. Sie können Genius-Wiedergabelisten, die Sie in iTunes erstellen, mit dem iPod nano synchronisieren und auch direkt auf dem iPod nano Genius-Wiedergabelisten anlegen und Genius-Mischungen anhören. Sie benötigen einen iTunes StoreAccount, um die Funktion „Genius“ verwenden zu können. iTunes bietet zahlreiche weitere Funktionen. Sie können eigene CDs brennen, die sich mit standardmäßigen CD-Playern abspielen lassen (vorausgesetzt, Ihr Computer ist mit einem CD-Brenner ausgestattet), per Streaming übertragene Internet-Radiosendungen anhören, Videos und Fernsehsendungen ansehen, Musiktitel bewerten und vieles mehr. Wenn Sie Informationen zur Verwendung dieser iTunes-Funktionen benötigen, öffnen Sie iTunes und wählen Sie „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“. Wenn auf Ihrem Computer bereits iTunes 9 (oder neuer) installiert ist und Sie die iTunes-Mediathek eingerichtet haben, können Sie mit den Informationen unter „Hinzufügen von Musik, Videos und anderen Inhalten zum iPod nano“ auf Seite 27 fortfahren. Möchten Sie gleich mit der Aufnahme von Videos beginnen oder FM-Radiosendungen anhören, können Sie den iPod nano zu einem späteren Zeitpunkt einrichten. Informationen zum Aufnehmen von Videos finden Sie unter „Verwenden der Videokamera“ auf Seite 62. Informationen über das FM-Radio finden Sie unter „Anhören von FM-Radiosendungen“ auf Seite 69. Einrichten Ihrer iTunes-Mediathek Damit Sie auf dem iPod nano Musik anhören und Videos ansehen können, müssen Sie diese Musik und Videos erst in iTunes auf Ihrem Computer importieren. Importieren von Musik in iTunes Sie haben drei Möglichkeiten, Musiktitel und andere Audiodateien an iTunes zu übertragen.Kapitel 2 Einrichten des iPod nano 23 Kaufen von Musiktiteln und Laden von Podcasts über den iTunes Store Wenn Sie über eine Internetverbindung verfügen, können Sie Musiktitel, Alben und Hörbücher ganz einfach online im iTunes Store kaufen und laden. Sie können auch Podcasts abonnieren und laden und kostenlose bildungsrelevante Inhalte aus iTunes U laden. Wenn Sie Musik online über den iTunes Store erwerben möchten, richten Sie in iTunes einen kostenlosen iTunes-Account ein, suchen Sie nach den gewünschten Titeln und kaufen diese. Wenn Sie bereits einen iTunes-Account haben (auch „Apple ID“ genannt), können Sie sich mit diesem Account beim iTunes Store anmelden und Musiktitel kaufen. Sie benötigen keinen iTunes Store-Account, um Podcasts zu laden oder zu abonnieren. Sie greifen auf den iTunes Store zu, indem Sie iTunes öffnen und links im iTunes-Fenster unter „Store“ auf „iTunes Store“ klicken. Hinzufügen bereits auf dem Computer vorhandener Musiktitel zu Ihrer iTunes-Mediathek Wenn Musiktitel auf Ihrem Computer in Formaten vorliegen, die von iTunes unterstützt werden, können Sie die Titel ganz einfach zu iTunes hinzufügen. Informationen zum Übertragen von Titeln von Ihrem Computer an iTunes erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. Wenn Sie iTunes für Windows verwenden, können Sie nicht geschützte WMA-Dateien in das AAC- oder MP3-Format konvertieren. Dies ist besonders dann von Vorteil, wenn Sie eine Bibliothek mit Musik im WMA-Format haben. Weitere Informationen hierzu erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ auswählen. Importieren von Musik von Audio-CDs in iTunes iTunes kann Musik und andere Audioinhalte von Ihren Audio-CDs importieren. Wenn eine Internetverbindung besteht, lädt iTunes die Namen der Musiktitel auf der CD aus dem Internet (falls verfügbar) und listet sie im iTunes-Fenster auf. Wenn Sie die Titel zum iPod nano hinzufügen, sind die Titelinformationen ebenfalls enthalten. Informationen zum Importieren von Musik von Ihren CDs in iTunes erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen.24 Kapitel 2 Einrichten des iPod nano Hinzufügen weiterer Details zu Ihrer iTunes-Mediathek Nachdem Sie Ihre Musik in iTunes importiert haben, können Sie weitere Details zur iTunes-Mediathek hinzufügen. Die meisten dieser Details werden auf dem iPod nano angezeigt, wenn Sie Musiktitel hinzufügen. Eingeben von Titelnamen und anderen Informationen Wenn Sie keinen Internetzugang haben, für importierte Musik keine Titelinformationen verfügbar sind oder Sie weitere Informationen (wie Namen von Komponisten) hinzufü- gen möchten, können Sie diese Angaben manuell eingeben. Informationen zum Eingeben von Titelinformationen erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunesHilfe“ wählen. Hinzufügen von Liedtexten Sie können Liedtexte im Nur-Text-Format in iTunes eingeben, sodass Sie den Text während der Wiedergabe des Titels auf dem Bildschirm Ihres iPod nano anzeigen können. Informationen zum Eingeben von Liedtexten erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. Weitere Informationen hierzu finden Sie im Abschnitt „Anzeigen von Liedtexten auf dem iPod nano“ auf Seite 42. Hinzufügen von CD-Covern Mit den im iTunes Store gekauften Musiktiteln erhalten Sie auch CD-Cover, die mit dem iPod nano angezeigt werden können. Sie können Cover automatisch zu von CDs importierten Titeln hinzufügen, sofern die CDs im iTunes Store verfügbar sind. Cover können auch manuell hinzugefügt werden, wenn sie auf Ihrem Computer abgelegt sind. Weitere Informationen zum Hinzufügen von CD-Covern erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. Weitere Informationen hierzu finden Sie im Abschnitt „Anzeigen von CD-Covern auf dem iPod nano“ auf Seite 43. Verwalten Ihrer Musik In iTunes können Sie Musiktitel und andere Objekte in so genannten Wiedergabelisten verwalten, die Sie beliebig anordnen können. Sie können beispielsweise Wiedergabelisten mit Titeln erstellen, die Sie beim Sport hören möchten oder die für eine besondere Stimmung geeignet sind. Sie können intelligente Wiedergabelisten anlegen, die basierend auf von Ihnen festgelegten Kriterien automatisch aktualisiert werden. Wenn Sie Musiktitel zu iTunes hinzufügen, die Ihren Kriterien entsprechen, werden diese Titel automatisch zur intelligenten Wiedergabeliste hinzugefügt. Kapitel 2 Einrichten des iPod nano 25 Sie können die Funktion „Genius“ aktivieren und Wiedergabelisten mit Titeln erstellen, die gut zusammenpassen. Die Funktion „Genius“ kann Ihre Musiksammlung auch automatisch verwalten, indem Titel in so genannten „Genius-Mischungen“ sortiert und gruppiert werden. Sie können beliebig viele Wiedergabelisten erstellen und dabei beliebig viele Titel aus Ihrer iTunes-Mediathek verwenden. Wird ein Musiktitel zu einer Wiedergabeliste hinzugefügt oder später daraus entfernt, wird er dadurch nicht aus Ihrer Mediathek entfernt. Informationen zum Einrichten von Wiedergabelisten in iTunes erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. Hinweis: Informationen zum Erstellen von Wiedergabelisten auf dem iPod nano, wenn der iPod nano nicht mit Ihrem Computer verbunden ist, finden Sie unter „Erstellen von „On-The-Go“-Wiedergabelisten auf dem iPod nano“ auf Seite 48. Aktivieren der Funktion „Genius“ in iTunes Die Funktion „Genius“ sucht Musiktitel in Ihrer Mediathek, die gut zusammenpassen, und erstellt damit Genius-Wiedergabelisten und Genius-Mischungen. Basis einer Genius-Wiedergabeliste ist ein von Ihnen gewählter Musiktitel. iTunes legt dann eine Sammlung von Titeln an, die gut zu dem gewählten Titel passen, und erstellt daraus die Genius-Wiedergabeliste. Bei Genius-Mischungen handelt es sich um vorab gewählte Sammlungen mit gut zueinander passenden Titeln, die von iTunes mit Titeln aus Ihrer Mediathek erstellt werden. Mit Genius-Mischungen genießen Sie Ihre Titel jedes Mal neu. iTunes erstellt bis zu 12 Genius-Mischungen, abhängig von der Auswahl an Musiktiteln in Ihrer iTunesMediathek. Damit Sie die Funktion „Genius“ auf dem iPod nano für die Erstellung von GeniusWiedergabelisten und Genius-Mischungen verwenden können, müssen Sie sie zuerst in iTunes aktivieren. Informationen zum Aktivieren und Verwenden der Funktion „Genius“ in iTunes erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. In iTunes erstellte Genius-Wiedergabelisten und Genius-Mischungen lassen sich wie jede andere iTunes-Wiedergabeliste mit dem iPod nano synchronisieren. Es ist nicht möglich, Genius-Mischungen manuell zum iPod nano hinzuzufügen. Beachten Sie hierzu den Abschnitt „Synchronisieren von Genius-Wiedergabelisten und GeniusMischungen mit dem iPod nano“ auf Seite 30. Genius ist ein kostenfreier Dienst, für dessen Nutzung allerdings ein iTunes StoreAccount benötigt wird. (Haben Sie noch keinen Account, können Sie bei der Aktivierung von Genius einen solchen Account einrichten.)26 Kapitel 2 Einrichten des iPod nano Importieren von Videos in iTunes Nachfolgend werden verschiedene Möglichkeiten beschrieben, die für den Import von Videos in iTunes zur Auswahl stehen. Kaufen oder Ausleihen von Videos und Laden von Video-Podcasts aus dem iTunes Store Wenn Sie Videos (Filme, Fernsehsendungen und Musikvideos) online im iTunes Store (gehört zu iTunes und ist nur in bestimmten Ländern verfügbar) erwerben oder ausleihen möchten, melden Sie sich bei Ihrem iTunes Store-Account an, suchen nach den gewünschten Videos und kaufen oder leihen sie dann aus. Die Leihfrist eines Leihfilms läuft 30 Tage nach dem Leihdatum oder 24 Stunden nach der ersten Wiedergabe ab (48 Stunden außerhalb den USA), je nachdem, welches Ereignis früher eintritt. Abgelaufene Leihfilme werden automatisch gelöscht. Diese Bestimmungen gelten für Leihfilme in den USA. Die Leihbestimmungen sind von Land zu Land unterschiedlich. Sie greifen auf den iTunes Store zu, indem Sie iTunes öffnen und links im iTunes-Fenster unter „Store“ auf „iTunes Store“ klicken. Sie können Film-Trailer oder eine Vorschau von Fernsehsendungen anzeigen, indem Sie neben dem jeweiligen Objekt auf die Taste „Vorschau“ klicken. Gekaufte Videos werden eingeblendet, wenn Sie (unter „Mediathek“) auf „Filme“ oder „Fernsehsendungen“ oder im Quellenbereich (unter „Store“) auf „Gekaufte Artikel“ klicken. Ausgeliehene Videos werden angezeigt, wenn Sie „Ausgeliehene Filme“ (unter „Mediathek“) auswählen. Bei einigen Objekten stehen weitere Optionen zur Auswahl, z. B. bei Fernsehsendungen, für die Sie eine Berechtigung zum Laden der gesamten Staffel erwerben können. Video-Podcasts finden Sie zusammen mit anderen Podcasts im iTunes Store. Sie können sich bei Video-Podcasts anmelden und diese laden wie alle anderen Podcasts auch. Sie benötigen keinen Benutzer-Account, um Podcasts aus dem iTunes Store zu laden. Beachten Sie hierzu den Abschnitt „Kaufen von Musiktiteln und Laden von Podcasts über den iTunes Store“ auf Seite 23. Erstellen von Versionen eigener Videos für die Verwendung mit dem iPod nano Sie können auf dem iPod nano auch andere Videodateien ansehen, z. B. Videos, die Sie mit iMovie auf einem Mac erstellen, oder Videos, die Sie aus dem Internet laden. Importieren Sie das Video in iTunes und konvertieren Sie es ggf. für die Verwendung auf dem iPod nano. Laden Sie es anschließend auf den iPod nano. iTunes unterstützt viele Videoformate, die auch von QuickTime unterstützt werden. Weitere Informationen hierzu finden Sie im Abschnitt „Musiktitel oder andere Dateien können nicht zum iPod nano hinzugefügt werden“ auf Seite 106.Kapitel 2 Einrichten des iPod nano 27 Einige Videos können möglicherweise direkt nach dem Import in iTunes auf dem iPod nano verwendet werden. Wenn Sie ein Video auf den iPod nano laden wollen (vgl. „Automatisches Synchronisieren von Videos“ auf Seite 31) und die Meldung angezeigt wird, dass das Video auf Ihrem iPod nano nicht abgespielt werden kann, müssen Sie das Video für die Verwendung mit dem iPod nano konvertieren. Abhängig von Dauer und Inhalt eines Videos kann das Konvertieren für die Verwendung mit dem iPod nano mehrere Minuten oder Stunden dauern. Wenn Sie eine Version eines Videos für die Verwendung mit dem iPod nano erstellen, bleibt auch das Originalvideo in Ihrer iTunes-Mediathek. Weitere Informationen zum Konvertieren von Videos für den iPod nano finden Sie in der iTunes-Hilfe (öffnen Sie iTunes und wählen Sie „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“) oder unter folgender Adresse: www.info.apple.com/kbnum/n302758. Hinzufügen von Musik, Videos und anderen Inhalten zum iPod nano Nachdem Ihre Musik und Videos in iTunes importiert und sortiert wurden, können Sie sie ganz leicht zum iPod nano hinzufügen. Wenn Sie festlegen möchten, wie Musik, Videos, Fotos und andere Inhalte von Ihrem Computer zum iPod nano hinzugefügt werden, verbinden Sie den iPod nano mit Ihrem Computer und wählen dann mit iTunes die entsprechenden iPod nano-Einstellungen aus. Erstmaliges Verbinden des iPod nano mit einem Computer Wenn Sie den iPod nano das erste Mal mit Ihrem Computer verbinden (nach der Installation von iTunes), wird iTunes automatisch geöffnet und der iPod nano-Assistent wird angezeigt:28 Kapitel 2 Einrichten des iPod nano Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano-Assistenten zu verwenden: 1 Geben Sie einen Namen für den iPod nano ein. Dieser Name wird in der Geräteliste links im iTunes-Fenster angezeigt. 2 Wählen Sie Ihre Einstellungen. Die automatische Synchronisierung und VoiceOver werden standardmäßig ausgewählt. Möchten Sie VoiceOver zu diesem Zeitpunkt nicht aktivieren, heben Sie die Auswahl von „VoiceOver aktivieren“ auf. Sollten Sie Ihre Meinung ändern, können Sie VoiceOver jederzeit aktivieren, wenn Sie den iPod nano an Ihren Computer anschließen. Beachten Sie hierzu den Abschnitt „Einrichten von VoiceOver“ auf Seite 37. 3 Klicken Sie auf „Fertig“. Haben Sie VoiceOver bei der Konfiguration aktiviert, befolgen Sie die angezeigten Anleitungen zum Laden und Installieren des VoiceOver Kit. Weitere Informationen hierzu finden Sie im Abschnitt „Verwenden von VoiceOver auf dem iPod nano“ auf Seite 52. Informationen dazu, wie Sie VoiceOver auf dem iPod nano einrichten, finden Sie unter „Einrichten von VoiceOver“ auf Seite 37. Sie können den Gerätenamen und die Einstellungen jederzeit ändern, wenn Sie den iPod nano an Ihren Computer anschließen. Nach dem Klicken auf „Fertig“ wird der Bereich „Übersicht“ eingeblendet. Wenn Sie die automatische Synchronisierung ausgewählt haben, beginnt der iPod nano jetzt mit der Synchronisierung. Automatisches oder manuelles Hinzufügen von Inhalten Es gibt zwei Möglichkeiten, Inhalte zum iPod nano hinzuzufügen:  Automatische Synchronisierung: Wenn Sie den iPod nano mit Ihrem Computer verbinden, wird er automatisch mit den Objekten in Ihrer iTunes-Mediathek aktualisiert. Sie können alle Ihre Musiktitel, Wiedergabelisten, Videos und Podcasts synchronisieren. Sollte nicht die gesamte iTunes-Mediathek auf den iPod nano passen, können Sie nur ausgewählte Objekte synchronisieren. Der iPod nano kann mit nur jeweils einem Computer automatisch synchronisiert werden.  Manuelles Verwalten des iPod nano: Wenn Sie den iPod nano verbinden, können Sie Objekte einzeln auf den iPod nano bewegen und einzeln vom iPod nano löschen. Sie können Musiktitel von mehreren Computern hinzufügen, ohne dass dabei Titel vom iPod nano gelöscht werden. Wenn Sie die Musiktitel selbst verwalten, müssen Sie den iPod nano immer aus iTunes auswerfen, bevor Sie ihn vom Computer trennen.Kapitel 2 Einrichten des iPod nano 29 Automatisches Synchronisieren von Musik Der iPod nano ist standardmäßig so konfiguriert, dass beim Anschließen an Ihren Computer alle Musiktitel und Wiedergabelisten synchronisiert werden. Dies ist die einfachste Möglichkeit, Musik zu Ihrem iPod nano hinzuzufügen. Schließen Sie einfach den iPod nano an Ihren Computer an und die Musiktitel, Hörbücher, Videos und anderen Dateien werden automatisch geladen. Trennen Sie dann den iPod vom Computer. Wenn Sie Musiktitel zu iTunes hinzugefügt haben, seit Ihr iPod nano zuletzt mit dem Computer verbunden war, werden diese Titel mit dem iPod nano synchronisiert. Haben Sie Musiktitel aus iTunes gelöscht, werden diese auch vom iPod nano gelöscht. Gehen Sie wie folgt vor, um Musik mit dem iPod nano zu synchronisieren: m Verbinden Sie den iPod nano mit Ihrem Computer. Wenn der iPod nano für die automatische Synchronisierung konfiguriert ist, beginnt nun die Aktualisierung. Wichtig: Wenn Sie den iPod nano mit einem Computer verbinden, mit dem er nicht synchronisiert ist, werden Sie in einer Meldung gefragt, ob Sie Titel automatisch synchronisieren möchten. Wenn Sie dies bestätigen, werden alle Musiktitel, Hörbücher und Videos auf dem iPod nano gelöscht und durch die Musiktitel und anderen Dateien dieses Computers ersetzt. Beim Synchronisieren von Musik zwischen Ihrem Computer und dem iPod nano wird der Verlauf im iTunes-Statusfenster angezeigt und neben dem iPod nano-Symbol in der Geräteliste wird ein Synchronisierungssymbol angezeigt. Nach Abschluss der Aktualisierung wird in iTunes die Meldung „iPod-Sync abgeschlossen“ angezeigt. Ein Balken unten im iTunes-Fenster gibt an, wie viel Festplattenplatz von den verschiedenen Arten von Inhalten belegt wird. Reicht der Platz auf dem iPod nano nicht für alle Ihre Musiktitel aus, können Sie in iTunes festlegen, dass nur ausgewählte Titel und Wiedergabelisten synchronisiert werden. In diesem Fall werden nur die angegebenen Musiktitel und Wiedergabelisten mit dem iPod nano synchronisiert. Synchronisieren von Musik ausgewählter Wiedergabelisten, Interpreten und Genres mit dem iPod nano Sie können iTunes so einstellen, dass Titel ausgewählter Wiedergabelisten, Interpreten und Genres (Musikrichtungen) mit dem iPod nano synchronisiert werden, wenn die Musik in Ihrer iTunes-Mediathek nicht vollständig auf den iPod nano passt. In diesem Fall wird nur die Musik der angegebenen Wiedergabelisten, Interpreten und Genres mit dem iPod nano synchronisiert.30 Kapitel 2 Einrichten des iPod nano Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes so zu konfigurieren, dass Musik von ausgewählten Wiedergabelisten, Interpreten und Genres mit dem iPod nano synchronisiert wird: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Musik“. 2 Wählen Sie „Musik synchronisieren“ und wählen Sie dann „Ausgewählte Wiedergabelisten, Interpreten und Genres“. 3 Wählen Sie die gewünschten Wiedergabelisten aus. 4 Möchten Sie auch Musikvideos hinzufügen, wählen Sie „Musikvideos einbeziehen“. 5 Soll iTunes verbleibenden Speicherplatz auf dem iPod nano automatisch füllen, wählen Sie „Freien Speicherplatz automatisch mit Titeln füllen“. 6 Klicken Sie auf „Anwenden“. Ist im Bereich „Übersicht“ das Feld „Nur markierte Objekte synchronisieren“ markiert, synchronisiert iTunes nur Objekte, die mit einem Häkchen gekennzeichnet sind. Synchronisieren von Genius-Wiedergabelisten und Genius-Mischungen mit dem iPod nano Sie können iTunes so einstellen, dass Genius-Wiedergabelisten und Genius-Mischungen mit dem iPod nano synchronisiert werden. Genius-Mischungen können nur automatisch synchronisiert werden. Sie können Genius-Mischungen nicht zum iPod nano hinzufügen, wenn Sie dessen Inhalt manuell verwalten. Genius-Wiedergabelisten lassen sich dagegen manuell zum iPod nano hinzufügen. Wenn Sie Genius-Mischungen für die Synchronisierung auswählen, wählt iTunes möglicherweise weitere Titel aus Ihrer Mediathek aus, die Sie nicht angegeben haben, und synchronisiert diese. Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes so einzustellen, dass Genius-Wiedergabelisten und ausgewählte Genius-Mixe mit dem iPod nano synchronisiert werden: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Musik“. 2 Wählen Sie „Musik synchronisieren“ und wählen Sie dann „Ausgewählte Wiedergabelisten, Interpreten und Genres“. 3 Wählen Sie unter „Wiedergabelisten“ die gewünschten Genius-Wiedergabelisten und -Mischungen aus. 4 Klicken Sie auf „Anwenden“.Kapitel 2 Einrichten des iPod nano 31 Wenn Sie Ihre gesamte Musiksammlung synchronisieren, synchronisiert iTunes alle Genius-Wiedergabelisten und Genius-Mischungen. Ist im Bereich „Übersicht“ das Feld „Nur markierte Objekte synchronisieren“ markiert, synchronisiert iTunes nur Objekte, mit einem Häkchen gekennzeichnet sind. Hinzufügen von Videos zum iPod nano Sie fügen Filme und Fernsehsendungen in derselben Weise zu Ihrem iPod nano hinzu, wie Sie auch Musiktitel hinzufügen. Sie können iTunes so konfigurieren, dass alle Filme und Fernsehsendungen automatisch mit dem iPod nano synchronisiert werden, wenn Sie den iPod nano anschließen. Oder Sie konfigurieren iTunes so, dass nur ausgewählte Wiedergabelisten synchronisiert werden. Alternativ können Sie Filme und Fernsehsendungen auch manuell verwalten. Mit dieser Option können Sie Videos von mehreren Computern hinzufügen, ohne bereits vorhandene Videos vom iPod nano zu löschen. Hinweis: Musikvideos werden in iTunes im Bereich „Musik“ mit den Musiktiteln zusammen verwaltet. Beachten Sie hierzu den Abschnitt „Hinzufügen von Musik, Videos und anderen Inhalten zum iPod nano“ auf Seite 27. Wichtig: Sie können einen ausgeliehenen Film nur auf jeweils einem Gerät ansehen. Wenn Sie also beispielsweise einen Film im iTunes Store ausleihen und ihn auf den iPod nano übertragen, können Sie diesen Film nur auf dem iPod nano ansehen. Wenn Sie den Film nach iTunes zurückübertragen, können Sie ihn nur dort ansehen, aber nicht mehr auf dem iPod nano. Für Leihfilme, die zum iPod nano hinzugefügt wurden, gelten alle standardmäßigen Leihfristen. Automatisches Synchronisieren von Videos Der iPod nano ist standardmäßig so konfiguriert, dass beim Anschließen an Ihren Computer alle Filme und Fernsehsendungen synchronisiert werden. Dies ist die einfachste Möglichkeit, Videos zu Ihrem iPod nano hinzuzufügen. Schließen Sie einfach den iPod nano an Ihren Computer an, und die Videos und anderen Dateien werden automatisch geladen. Trennen Sie dann den iPod vom Computer. Wenn Sie Videos zu iTunes hinzugefügt haben, seit Ihr iPod nano zuletzt mit dem Computer verbunden war, werden diese Videos mit dem iPod nano synchronisiert. Haben Sie Videos aus iTunes gelöscht, werden sie auch vom iPod nano gelöscht. Reicht der Platz auf dem iPod nano nicht für alle Ihre Videos aus, können Sie in iTunes festlegen, dass nur ausgewählte Videos synchronisiert werden. Sie können ausgewählte Videos synchronisieren oder ausgewählte Wiedergabelisten, die Videos enthalten. Die Einstellungen für die Synchronisierung von Filmen und Fernsehsendungen sind voneinander unabhängig. Einstellungen für Filme haben keinen Einfluss auf Einstellungen für Fernsehsendungen und umgekehrt.32 Kapitel 2 Einrichten des iPod nano Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes für die Synchronisierung von Filmen mit dem iPod nano zu konfigurieren: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Filme“. 2 Wählen Sie „Filme synchronisieren“. 3 Wählen Sie die gewünschten Filme oder Wiedergabelisten aus. Alle Filme, neue Filme oder nicht gesehene Filme: Wählen Sie „Automatisch einbeziehen: Filme“ und wählen Sie die gewünschte Option aus dem Einblendmenü aus. Ausgewählte Filme oder Wiedergabelisten: Wählen Sie die gewünschten Filme oder Wiedergabelisten aus. 4 Klicken Sie auf „Anwenden“. Ist „Nur markierte Titel und Videos synchronisieren“ im Bereich „Übersicht“ ausgewählt, synchronisiert iTunes nur Filme, die mit einem Häkchen markiert sind. Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes für die Synchronisierung von Fernsehsendungen mit dem iPod nano zu konfigurieren: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Fernsehsendungen“. 2 Wählen Sie „Fernsehsendungen synchronisieren“. 3 Wählen Sie die gewünschten Sendungen, Folgen und Wiedergabelisten aus. Alle Folgen, neue Folgen oder nicht gesehene Folgen: Wählen Sie „Automatisch einbeziehen: Folgen von“ und wählen Sie die gewünschten Optionen aus den Einblendmenüs aus. Folgen ausgewählter Wiedergabelisten: Wählen Sie die gewünschten Wiedergabelisten aus. 4 Klicken Sie auf „Anwenden“. Ist „Nur markierte Titel und Videos synchronisieren“ im Bereich „Übersicht“ ausgewählt, synchronisiert iTunes nur Fernsehsendungen, die mit einem Häkchen markiert sind.Kapitel 2 Einrichten des iPod nano 33 Hinzufügen von Podcasts zum iPod nano Die Einstellungen zum Hinzufügen von Podcasts zum iPod nano sind unabhängig von den Einstellungen zum Hinzufügen von Musiktiteln und Videos. Die Einstellungen für Podcasts haben keinen Einfluss auf die Einstellungen für Musiktitel oder Videos und umgekehrt. Sie können in iTunes festlegen, dass alle oder ausgewählte Podcasts automatisch synchronisiert werden, oder Sie können Podcasts manuell zum iPod nano hinzufügen. Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes so einzustellen, dass die Podcasts auf dem iPod nano automatisch aktualisiert werden: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Podcasts“. 2 Wählen Sie im Bereich „Podcasts“ die Option „Podcasts synchronisieren“ aus. 3 Wählen Sie die gewünschten Podcasts, Folgen und Wiedergabelisten aus und legen Sie Ihre Synchronisierungsoptionen fest. 4 Klicken Sie auf „Anwenden“. Wenn Sie iTunes so konfigurieren, dass Podcasts auf dem iPod nano automatisch synchronisiert werden, wird der iPod nano jedes Mal aktualisiert, wenn Sie ihn an den Computer anschließen. Wenn Sie im Bereich „Übersicht“ das Feld „Nur markierte Titel und Videos synchronisieren“ auswählen, synchronisiert iTunes nur Objekte, die in Ihrer Podcast-Bibliothek und anderen Bibliotheken markiert sind. Hinzufügen von Video-Podcasts zum iPod nano Video-Podcasts werden in derselben Weise zum iPod nano hinzugefügt wie andere Podcasts (vgl. „Hinzufügen von Podcasts zum iPod nano“ auf Seite 33). Ist in einem Podcast Videomaterial enthalten, wird das Video abgespielt, wenn Sie es im Menü „Podcasts“ auswählen. Hinzufügen von iTunes U-Inhalten zum iPod nano Die Einstellungen zum Hinzufügen von iTunes U-Inhalten zum iPod nano haben nichts mit den Einstellungen zum Hinzufügen anderer Inhalte zu tun. iTunes U-Einstellungen haben keinen Einfluss auf andere Einstellungen und umgekehrt. Sie können in iTunes festlegen, dass alle oder ausgewählte iTunes U-Inhalte automatisch synchronisiert werden, oder Sie können iTunes U-Inhalte manuell zum iPod nano hinzufügen.34 Kapitel 2 Einrichten des iPod nano Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes so einzustellen, dass der iTunes U-Inhalt auf dem iPod nano automatisch aktualisiert wird: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „iTunes U“. 2 Wählen Sie im Bereich „iTunes U“ die Option „iTunes U synchronisieren“. 3 Wählen Sie die gewünschten Sammlungen, Objekte und Wiedergabelisten aus und legen Sie Ihre Synchronisierungsoptionen fest. 4 Klicken Sie auf „Anwenden“. Wenn Sie iTunes so konfigurieren, dass iTunes U-Inhalte automatisch synchronisiert werden, wird der iPod nano jedes Mal aktualisiert, wenn Sie ihn an den Computer anschließen. Wenn Sie im Bereich „Übersicht“ das Feld „Nur markierte Titel und Videos synchronisieren“ auswählen, synchronisiert iTunes nur Objekte, die in Ihrer iTunes U-Bibliothek und anderen Bibliotheken markiert sind. Hinzufügen von Hörbüchern zum iPod nano Sie können Hörbücher im iTunes Store oder bei audible.com kaufen und laden oder von CDs importieren und auf dem iPod nano anhören. Verwenden Sie iTunes, um Hörbücher zum iPod nano hinzuzufügen. Wenn Sie den iPod nano automatisch synchronisieren, sind alle Hörbücher in Ihrer iTunes-Mediathek in einer Wiedergabeliste mit der Bezeichnung „Hörbücher“ enthalten, die Sie mit dem iPod nano synchronisieren können. Wenn Sie den Inhalt des iPod nano manuell verwalten, können Sie Hörbücher nacheinander hinzufügen. Gehen Sie wie folgt vor, um Hörbücher mit dem iPod nano zu synchronisieren: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Musik“. 2 Wählen Sie „Musik synchronisieren“ und führen Sie dann einen der folgenden Schritte aus:  Wählen Sie „Die ganze Musikmediathek“.  Wählen Sie „Ausgewählte Wiedergabelisten, Interpreten und Genres“ und wählen Sie dann „Hörbücher“ (unter „Wiedergabelisten“). 3 Klicken Sie auf „Anwenden“. Die Aktualisierung beginnt automatisch.Kapitel 2 Einrichten des iPod nano 35 Hinzufügen weiterer Inhalte zum iPod nano Sie können mithilfe von iTunes auch Fotos, Spiele, Kontakte und mehr mit dem iPod nano synchronisieren. Sie können iTunes so einstellen, dass die Inhalte automatisch synchronisiert werden, oder sie auf dem iPod nano manuell verwalten. Weitere Informationen zum Hinzufügen anderer Arten von Inhalten zum iPod nano finden Sie unter:  „Hinzufügen von Fotos von Ihrem Computer zum iPod nano“ auf Seite 78  „Gehen Sie wie folgt vor, um Spiele automatisch mit dem iPod nano zu synchronisieren:“ auf Seite 90  „Synchronisieren von Kontakten, Kalendern und Aufgabenlisten“ auf Seite 96  „Mono Audio“ auf Seite 98 Manuelles Verwalten des iPod nano Wenn Sie den iPod nano manuell verwalten, können Sie einzelne Musiktitel (inklusive Musikvideos) und Videos (inklusive Filme und Fernsehsendungen) hinzufügen und entfernen. Außerdem haben Sie die Möglichkeit, Musik und Videos von mehreren Computern zum iPod nano hinzuzufügen, ohne Objekte zu löschen, die bereits auf dem iPod nano abgelegt sind. Genius-Mischungen lassen sich nicht manuell zum iPod nano hinzufügen, GeniusWiedergabelisten dagegen schon. Wird die manuelle Verwaltung von Musik und Videos mit dem iPod nano gewählt, werden die Optionen für die automatische Synchronisierung in den Bereichen „Musik“, „Filme“, „Fernsehsendungen“, „Podcasts“, „iTunes U“, „Fotos“, „Kontakte“ und „Spiele“ deaktiviert. Es ist nicht möglich, einige Kategorien manuell zu verwalten und gleichzeitig eine andere automatisch zu synchronisieren. Wenn Sie iTunes für das manuelle Verwalten von Inhalten konfiguriert haben, können Sie dies zu einem späteren Zeitpunkt ändern und die automatische Synchronisierung einstellen. Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes für das manuelle Verwalten von Inhalten auf dem iPod nano zu konfigurieren: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Übersicht“. 2 Wählen Sie „Musik und Videos manuell verwalten“ im Abschnitt „Optionen“ aus. 3 Klicken Sie auf „Anwenden“.36 Kapitel 2 Einrichten des iPod nano Wenn Sie den Inhalt auf dem iPod nano manuell verwalten, müssen Sie den iPod nano immer aus iTunes auswerfen, bevor Sie ihn vom Computer trennen. Wenn Sie einen manuell verwalteten iPod nano mit einem Computer verbinden, wird er in der Geräteliste links im iTunes-Fenster angezeigt. Gehen Sie wie folgt vor, um einen Musiktitel, ein Video oder ein anderes Objekt zum iPod nano hinzuzufügen: 1 Klicken Sie in iTunes auf „Musik“ oder auf ein anderes Objekt unter „Mediathek“ links im iTunes-Fenster. 2 Bewegen Sie einen Musiktitel oder ein anderes Objekt auf den iPod nano in der Geräteliste. Gehen Sie wie folgt vor, um einen Musiktitel, ein Video oder ein anderes Objekt vom iPod nano zu entfernen: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus. 2 Wählen Sie einen Musiktitel oder ein anderes Objekt auf dem iPod nano aus und drücken Sie die Rückschritttaste oder die Taste „Entf.“ auf Ihrer Tastatur. Wenn Sie einen Titel oder ein anderes Objekt vom iPod nano entfernen, wird er bzw. es nicht aus der iTunes-Mediathek gelöscht. Gehen Sie wie folgt vor, um eine neue Wiedergabeliste auf dem iPod nano zu erstellen: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf die Taste „Hinzufügen“ (+) oder wählen Sie „Ablage“ > „Neue Wiedergabeliste“. 2 Geben Sie einen Namen für die Wiedergabeliste ein. 3 Klicken Sie in der Liste „Mediathek“ auf ein Objekt, etwa „Musik“, und bewegen Sie dann Musiktitel oder sonstige Objekte in die Wiedergabeliste. Gehen Sie wie folgt vor, um Objekte in einer Wiedergabeliste auf dem iPod nano hinzuzufügen oder zu entfernen: m Bewegen Sie ein Objekt in eine Wiedergabeliste auf dem iPod nano, um es hinzuzufügen. Wählen Sie ein Objekt in einer Wiedergabeliste aus und drücken Sie die Rückschritttaste bzw. die Taste „Entf.“ auf Ihrer Tastatur, um das Objekt zu löschen. Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes zurückzusetzen, sodass Musik, Videos und Podcasts automatisch synchronisiert werden: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Übersicht“. 2 Deaktivieren Sie „Musik und Videos manuell verwalten“. 3 Wählen Sie die Bereiche „Musik“, „Filme“, „Fernsehsendungen“ und „Podcasts“ und dann die gewünschten Synchronisierungsoptionen aus. 4 Klicken Sie auf „Anwenden“.Kapitel 2 Einrichten des iPod nano 37 Die Aktualisierung beginnt automatisch. Einrichten von VoiceOver VoiceOver liest auf Wunsch den Namen und Interpreten des Musiktitels vor, den Sie gerade anhören. Wenn Sie die Apple Earphones mit Fernbedienung und Mikrofon oder die In-Ear Headphones mit Fernbedienung und Mikrofon verwenden, können Sie mithilfe von VoiceOver auch in Wiedergabelisten navigieren. Hinweis: VoiceOver ist nicht in allen Sprachen verfügbar. VoiceOver-Optionen werden im Bereich „Übersicht“ in iTunes festgelegt. Wenn Sie Ihren iPod nano konfigurieren, wird VoiceOver standardmäßig aktiviert. Befolgen Sie die angezeigten Anleitungen, um das VoiceOver Kit zu laden und zu installieren. Soll VoiceOver bei der Konfiguration des iPod nano nicht aktiviert werden, deaktivieren Sie die Option „VoiceOver aktivieren“ im Assistenten. Falls Sie Ihre Meinung ändern, können Sie VoiceOver auch zu einem späteren Zeitpunkt aktivieren. Gehen Sie wie folgt vor, um VoiceOver zu einem späteren Zeitpunkt zu aktivieren: 1 Verbinden Sie den iPod nano mit Ihrem Computer. 2 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Übersicht“. 3 Wählen Sie unter „Sprachausgabe“ die Option „VoiceOver aktivieren“ aus. 4 Klicken Sie auf „Anwenden“. 5 Befolgen Sie die angezeigten Anleitungen, um das VoiceOver Kit zu laden und zu installieren. 6 Klicken Sie auf „Anwenden“. Nach Abschluss der Synchronisierung wird VoiceOver aktiviert. Wenn Sie anstelle der Standardstimme von VoiceOver eine Systemstimme Ihres Computers verwenden möchten, wählen Sie unter „Sprachausgabe“ im Bereich „Übersicht“ die Option „Systemstimme anstelle der integrierten Stimme verwenden“ aus. Sie können VoiceOver jederzeit deaktivieren, wenn der iPod nano mit dem Computer verbunden ist. Gehen Sie wie folgt vor, um VoiceOver zu deaktivieren: 1 Wählen Sie in iTunes den iPod nano in der Geräteliste aus und klicken Sie dann auf den Titel „Übersicht“. 2 Heben Sie unter „Sprachausgabe“ die Auswahl der Option „VoiceOver aktivieren“ auf. 3 Klicken Sie auf „Anwenden“. Nach Abschluss der Synchronisierung wird VoiceOver deaktiviert.3 38 3 Anhören von Musik In diesem Kapitel erfahren Sie Näheres über die Wiedergabe unterwegs. Nachdem Sie den iPod nano eingerichtet haben, können Sie Musiktitel, Podcasts, Hörbücher und mehr anhören. Abspielen von Musik und anderem Audiomaterial Beim Abspielen eines Musiktitels wird der Bildschirm „Sie hören“ angezeigt. In der unten stehenden Tabelle werden die Elemente des Bildschirms „Sie hören“ beschrieben. Objekt im Bildschirm Funktion Symbol für „Zufällige Wiedergabe“ Dieses Symbol wird angezeigt, wenn der iPod nano für die Wiederholung von Musiktiteln oder Alben in zufälliger Reihenfolge eingestellt ist. Symbol für Endloswiedergabe Dieses Symbol wird angezeigt, wenn der iPod nano für die Wiederholung aller Musiktitel eingestellt ist. Das Symbol für die einmalige Wiederholung (!) wird angezeigt, wenn der iPod nano nur einen Musiktitel wiederholen soll. Statusbalken Klicken Sie auf die Mitteltaste, um den Navigationsbalken, den Schieberegler für die Funktion „Genius“ oder die Zufallswiedergabe, Wertungen und Liedtexte einzublenden. Cover Symbol für „Zufällige Wiedergabe“ Symbol für Endloswiedergabe Wiedergabesymbol Batteriesymbol TitelinformationenKapitel 3 Anhören von Musik 39 Drücken Sie die Mitteltaste, um im Bildschirm „Sie hören“ durch diese zusätzlichen Objekte zu navigieren: Verwenden Sie das Click Wheel und die Mitteltaste, um nach einem Musiktitel oder einem Musikvideo zu suchen. Wenn Sie Musikvideos aus dem Menü „Musik“ abspielen, hören Sie nur die Musik. Wenn Sie sie aus dem Menü „Videos“ abspielen, sehen Sie auch das zugehörige Video. Gehen Sie wie folgt vor, um einen Musiktitel auszusuchen und abzuspielen: m Wählen Sie „Musik“, suchen Sie nach einem Musiktitel oder Musikvideo und drücken Sie dann die Taste „Start/Pause“ (’). Gehen Sie wie folgt vor, um die Wiedergabelautstärke zu ändern: m Wird der Statusbalken angezeigt, ändern Sie die Lautstärke mit dem Click Wheel. Wird der Statusbalken nicht angezeigt, drücken Sie so lange die Mitteltaste, bis er verfügbar wird. Wiedergabesymbol Wird angezeigt, wenn ein Titel abgespielt wird. Das Symbol für „Pause“ (1) wird angezeigt, wenn der Titel angehalten wurde. Batteriesymbol Zeigt den ungefähren Ladezustand der Batterie an. Titelinformationen Zeigt Musiktitel, Interpreten und Albumtitel an. Cover Zeigt das CD-Cover an, falls es verfügbar ist. Statusbalken Zeigt die vergangene und die verbleibende Zeit für den gerade abgespielten Titel an. Objekt im Bildschirm Funktion Objekt im Bildschirm Funktion Navigationsbalken Ermöglicht das schnelle Navigieren zu einem anderen Teil des Titels. Schieberegler „Genius“ Erstellt eine Genius-Wiedergabeliste, die auf dem aktuellen Musiktitel basiert. Der Schieberegler wird nicht angezeigt, wenn zum aktuellen Titel keine Genius-Informationen verfügbar sind. Schieberegler „Zufall“ Ermöglicht die zufällige Wiedergabe von Titeln oder Alben direkt über den Bildschirm „Sie hören“. Wertung Ermöglicht die Bewertung des Titels. Liedtexte Zeigt den Liedtext des gerade abgespielten Titels an. Liedtexte werden nur angezeigt, wenn Sie sie in iTunes eingegeben haben.40 Kapitel 3 Anhören von Musik Gehen Sie wie folgt vor, um einen anderen Teil eines Titels anzuhören: 1 Drücken Sie die Mitteltaste, bis der Navigationsbalken angezeigt wird. 2 Verwenden Sie das Click Wheel, um die Abspielposition im Navigationsbalken zu bewegen. Gehen Sie wie folgt vor, um basierend auf dem aktuellen Titel eine Genius-Wiedergabeliste zu erstellen: 1 Drücken Sie die Mitteltaste, bis der Navigationsbalken angezeigt wird. 2 Bewegen Sie den Schieberegler mit dem Click Wheel an die Startposition. Der Schieberegler „Genius“ wird nicht angezeigt, wenn zum aktuellen Titel keine GeniusInformationen verfügbar sind.Kapitel 3 Anhören von Musik 41 Gehen Sie wie folgt vor, um Titel im Bildschirm „Sie hören“ in zufälliger Reihenfolge abzuspielen: 1 Drücken Sie die Mitteltaste, bis der Schieberegler für die Zufallswiedergabe angezeigt wird. 2 Bewegen Sie den Schieberegler mit dem Click Wheel zu „Titel“ oder „Alben“.  Wählen Sie „Titel“, um alle Titel auf dem iPod nano in zufälliger Reihenfolge abzuspielen.  Wählen Sie „Alben“, um alle Titel im aktuellen Album der Reihe nach abzuspielen. Der iPod nano wählt dann nach dem Zufallsprinzip ein anderes Album aus und spielt dieses der Reihenfolge nach ab. Gehen Sie wie folgt vor, wenn nur der Ton eines Musikvideos ausgegeben werden soll: m Wählen Sie „Musik“ und suchen Sie nach einem Musikvideo. Wenn Sie das Video abspielen, können Sie es hören, nicht jedoch sehen. Wenn Sie eine Wiedergabeliste anhören, die Video-Podcasts enthält, hören Sie die Podcasts, sehen sie aber nicht. Gehen Sie wie folgt vor, um zum vorherigen Menü zurückzukehren: m Drücken Sie in einem beliebigen Bildschirm die Taste „Menu“.42 Kapitel 3 Anhören von Musik Bewerten von Musiktiteln Sie können Musiktiteln eine Bewertung hinzufügen (von 1 bis zu 5 Sternen), um anzugeben, wie sehr Ihnen ein Titel gefällt. Diese Bewertungen helfen Ihnen dabei, automatisch intelligente Wiedergabelisten in iTunes zu erstellen. Gehen Sie wie folgt vor, um einen Musiktitel zu bewerten: 1 Starten Sie die Wiedergabe des Musiktitels. 2 Drücken Sie, während der Bildschirm „Sie hören“ zu sehen ist, die Mitteltaste, bis die fünf Wertungspunkte angezeigt werden. 3 Verwenden Sie das Click Wheel, um eine Wertung zuzuweisen. Die Wertungen, die Sie Musiktiteln auf dem iPod nano zuweisen, werden bei der Synchronisierung an iTunes übertragen. Hinweis: Video-Podcasts können keine Bewertungen erhalten. Anzeigen von Liedtexten auf dem iPod nano Wenn Sie den Liedtext zu einem Musiktitel in iTunes eingeben (vgl. „Hinzufügen von Liedtexten“ auf Seite 24) und diesen Titel dann zum iPod nano hinzufügen, können Sie den Liedtext auf dem iPod nano anzeigen. Liedtexte werden nur angezeigt, wenn Sie sie zuvor eingegeben haben. Gehen Sie wie folgt vor, um den Liedtext auf dem iPod nano anzuzeigen, während ein Musiktitel abgespielt wird: m Drücken Sie die Mitteltaste, wenn der Bildschirm „Sie hören“ zu sehen ist, bis der Liedtext angezeigt wird. Sie können durch den Liedtext blättern, während der Titel wiedergegeben wird.Kapitel 3 Anhören von Musik 43 Anzeigen von CD-Covern auf dem iPod nano Sofern CD-Cover verfügbar sind, werden sie von iTunes auf dem iPod nano angezeigt. Die Cover sind auf dem iPod nano in Cover Flow, in der Albumliste und beim Abspielen von Titel aus dem Album zu sehen. Gehen Sie wie folgt vor, um CD-Cover auf dem iPod nano anzuzeigen: m Halten Sie den iPod nano horizontal, um Cover Flow zu verwenden, oder spielen Sie einen Titel mit einem verfügbaren Cover ab und zeigen Sie das Cover im Bildschirm „Sie hören“ an. Weitere Informationen zu CD-Covern erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. Blättern durch Musiktitel mithilfe der Cover Flow-Darstellung Sie können durch Ihre Musiksammlung blättern, indem Sie die Cover Flow-Darstellung verwenden, die eine visuelle Möglichkeit zum Durchsuchen Ihrer Mediathek bietet. Mit Cover Flow werden Ihre Alben alphabetisch nach Name des Interpreten angezeigt. Sie können Cover Flow über das Hauptmenü, ein beliebiges Musikmenü oder den Bildschirm „Sie hören“ aktivieren. Gehen Sie wie folgt vor, um die Cover Flow-Darstellung zu verwenden: 1 Drehen Sie den iPod nano um 90 Grad nach links oder rechts. Cover Flow wird angezeigt. 2 Blättern Sie mit dem Click Wheel durch Ihre Albumcover. 3 Wählen Sie ein Album aus und drücken Sie die Mitteltaste.44 Kapitel 3 Anhören von Musik 4 Wählen Sie mit dem Click Wheel einen Musiktitel aus und drücken Sie dann die Mitteltaste, um den Titel abzuspielen. Sie können in Cover Flow auch rasch durch Ihre Alben blättern, indem Sie den Daumen schnell auf dem Click Wheel bewegen. Hinweis: Es werden nicht alle Sprachen unterstützt. Gehen Sie wie folgt vor, um mit Cover Flow schnell durch Inhalte zu blättern: 1 Bewegen Sie Ihren Daumen schnell auf dem Click Wheel, um einen Buchstaben des Alphabets auf dem Bildschirm anzuzeigen. 2 Navigieren Sie mit dem Click Wheel im Alphabet zum ersten Buchstaben des Interpreten, den Sie suchen. Alben von Interpreten, deren Namen mit einem Symbol oder einer Zahl beginnt, werden nach dem Buchstaben „Z“ aufgeführt. 3 Nehmen Sie den Daumen kurz vom Click Wheel, um mit normaler Geschwindigkeit zu blättern. 4 Wählen Sie ein Album aus und drücken Sie die Mitteltaste. 5 Wählen Sie mit dem Click Wheel einen Musiktitel aus und drücken Sie dann die Mitteltaste, um den Titel abzuspielen. Gehen Sie wie folgt vor, um Cover Flow zu aktivieren oder zu deaktivieren: 1 Wählen Sie im Hauptmenü „Einstellungen“ > „Allgemein“ > „Drehen“. 2 Drücken Sie die Mitteltaste, um „Cover Flow“ oder „Aus“ zu wählen.Kapitel 3 Anhören von Musik 45 Zugreifen auf weitere Befehle Einige weitere iPod nano-Befehle sind direkt über den Bildschirm „Sie hören“ und bestimmte Menüs verfügbar. Gehen Sie wie folgt vor, um auf weitere Befehle zuzugreifen: m Drücken und halten Sie die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird. Wählen Sie einen Befehl aus und drücken Sie dann erneut die Mitteltaste. Wird ein Menü nicht angezeigt, sind keine weiteren Befehle verfügbar. Verwenden der Funktion „Genius“ auf dem iPod nano Auch wenn der iPod nano nicht mit Ihrem Computer verbunden ist, können Sie mit der Funktion „Genius“ automatisch Ad-hoc-Wiedergabelisten mit Musiktiteln erstellen, die gut zusammenpassen. Außerdem können Sie Genius-Mischungen abspielen, d. h. vorab ausgewählte Sammlungen mit Titeln, die gut zusammenpassen. Damit Sie diese Funktion nutzen können, müssen Sie Genius zuerst im iTunes Store konfigurieren und dann den iPod nano mit iTunes synchronisieren. Sie haben auch die Möglichkeit, in iTunes Genius-Wiedergabelisten zu erstellen und dann zum iPod nano hinzufügen und Genius-Mischungen mit dem iPod nano zu synchronisieren. Informationen zum Einrichten der Funktion „Genius“ in iTunes erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. Genius ist ein kostenloser Dienst, zu dessen Nutzung Sie lediglich einen iTunes Store-Account benötigen.46 Kapitel 3 Anhören von Musik Gehen Sie wie folgt vor, um eine Genius-Wiedergabeliste auf dem iPod nano zu erstellen: 1 Wählen Sie einen Musiktitel aus. Drücken und halten Sie dann die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird. Sie können einen Titel aus einem Menü oder einer Wiedergabeliste auswählen. Sie können aber auch vom Bildschirm „Sie hören“ aus beginnen. 2 Wählen Sie „Genius starten“. Der Befehl „Genius starten“ wird nicht im Menü mit den zusätzlichen Befehlen angezeigt, wenn eine der folgenden Bedingungen zutrifft:  Sie haben Genius in iTunes nicht konfiguriert und den iPod nano nicht anschließend mit iTunes synchronisiert.  Genius erkennt den ausgewählten Musiktitel nicht.  Genius erkennt den Musiktitel, aber in Ihrer Mediathek befinden sich nicht mindestens zehn ähnliche Titel. 3 Drücken Sie die Mitteltaste. Die neue Wiedergabeliste wird angezeigt. 4 Klicken Sie auf „Wiedergabeliste sichern“, um die Liste zu sichern. Die Wiedergabeliste wird mit dem Namen und Interpreten des Titels gesichert, den Sie zum Erstellen der Wiedergabeliste verwendet haben. 5 Wählen Sie „Aktualisieren“, um eine neue Wiedergabeliste auf Grundlage desselben Musiktitels zu erstellen. Wenn Sie eine gesicherte Wiedergabeliste aktualisieren, ersetzt die neue Liste die vorherige. Die vorherige Wiedergabeliste kann nicht wiederhergestellt werden. Sie können Genius auch über den Bildschirm „Sie hören“ starten. Drücken Sie dazu die Mitteltaste, bis der Schieberegler „Genius“ angezeigt wird, und bewegen Sie den Schieberegler dann mithilfe des Click Wheel nach rechts. Der Schieberegler „Genius“ wird nicht angezeigt, wenn zum aktuellen Titel keine Genius-Informationen verfügbar sind. Die auf dem iPod nano gesicherten Genius-Wiedergabelisten werden wieder mit iTunes synchronisiert, wenn Sie den iPod nano an Ihren Computer anschließen. Gehen Sie wie folgt vor, um eine Genius-Wiedergabeliste abzuspielen: m Wählen Sie „Musik“ > „Wiedergabelisten“ und wählen Sie eine Wiedergabeliste aus.Kapitel 3 Anhören von Musik 47 Abspielen von Genius-Mischungen Genius-Mischungen werden von iTunes erstellt und enthalten Titel aus Ihrer Mediathek, die gut zusammenpassen. Mit Genius-Mischungen genießen Sie Ihre Titel jedes Mal neu. iTunes erstellt bis zu 12 Genius-Mischungen, abhängig von der Auswahl an Musiktiteln in Ihrer iTunes-Mediathek. Informationen zum Synchronisieren von Genius-Mischungen mit dem iPod nano finden Sie unter „Synchronisieren von Genius-Wiedergabelisten und Genius-Mischungen mit dem iPod nano“ auf Seite 30. Gehen Sie wie folgt vor, um eine Genius-Mischung (Genius-Mix) abzuspielen: 1 Wählen Sie „Musik“ > „Genius-Mixe“. 2 Blättern Sie mit den Tasten „Vor/Schneller Vorlauf“ (‘) oder „Zurück/Schneller Rücklauf“ (]) durch die Genius-Mischungen. Die Punkte unten auf dem Bildschirm geben an, wie viele Genius-Mischungen mit dem iPod nano synchronisiert sind. 3 Drücken Sie, wenn der Bildschirm einer Genius-Mischung angezeigt wird, die Mitteltaste oder die Taste „Start/Pause“ (’), um die Wiedergabe einer Genius-Mischung zu starten. Wird die gewählte Genius-Mischung abgespielt, ist das Lautsprechersymbol ( ) zu sehen.48 Kapitel 3 Anhören von Musik Erstellen von „On-The-Go“-Wiedergabelisten auf dem iPod nano Sie können „On-The-Go“-Wiedergabelisten auf dem iPod nano erstellen, wenn der iPod nano nicht mit Ihrem Computer verbunden ist. Gehen Sie wie folgt vor, um eine „On-The-Go“- Wiedergabeliste zu erstellen: 1 Wählen Sie einen Musiktitel aus. Drücken und halten Sie dann die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird. 2 Wählen Sie „Zu On-The-Go hinzufügen“. 3 Wiederholen Sie die Schritte 1 und 2, um weitere Musiktitel hinzuzufügen. 4 Wählen Sie „Musik“ > „Wiedergabelisten“ > „On-The-Go“, um Ihre Liste der Musiktitel zu durchsuchen und abzuspielen. Sie können auch eine Gruppe mit Musiktiteln hinzufügen. Möchten Sie beispielsweise ein Album hinzufügen, markieren Sie den Albumtitel, drücken und halten Sie die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird, und wählen Sie dann „Zu On-The-Go hinzufügen“. Gehen Sie wie folgt vor, um die Musiktitel in der „On-The-Go“-Wiedergabeliste abzuspielen: m Wählen Sie „Musik“ > „Wiedergabelisten“ > „On-The-Go“ und wählen Sie anschließend einen Musiktitel aus. Gehen Sie wie folgt vor, um einen Musiktitel aus der „On-The-Go“-Wiedergabeliste zu entfernen: 1 Wählen Sie einen Musiktitel in der Wiedergabeliste aus. Drücken Sie dann die Mitteltaste und halten Sie diese gedrückt, bis ein Menü angezeigt wird. 2 Wählen Sie „Aus On-the-Go entfernen“ und drücken Sie die Mitteltaste. Gehen Sie wie folgt vor, um die gesamte „On-The-Go“-Wiedergabeliste zu löschen: m Wählen Sie „Musik“ > „Wiedergabelisten“ > „On-The-Go“ > „Wiedergabeliste löschen“ und klicken Sie auf „Löschen“. Gehen Sie wie folgt vor, um die „On-The-Go“-Wiedergabelisten auf dem iPod nano zu sichern: m Wählen Sie „Musik“ > „Wiedergabelisten“ > „On-The-Go“ und sichern Sie die Wiedergabeliste. Die erste Wiedergabeliste wird als „Neue Wiedergabeliste 1” im Menü „Wiedergabelisten“ gesichert. Die „On-The-Go“-Wiedergabeliste wird gelöscht und kann erneut verwendet werden. Sie können eine beliebige Anzahl von Wiedergabelisten sichern. Nachdem Sie eine Wiedergabeliste gesichert haben, können Sie keine Musiktitel mehr aus ihr entfernen.Kapitel 3 Anhören von Musik 49 Gehen Sie wie folgt vor, um die „On-The-Go“-Wiedergabelisten vom iPod nano auf Ihren Computer zu kopieren: m Wenn Ihr iPod nano so konfiguriert ist, dass Musiktitel automatisch aktualisiert werden (vgl. „Automatisches Synchronisieren von Musik“ auf Seite 29) und Sie eine „On-TheGo“-Wiedergabeliste erstellen, wird die Wiedergabeliste automatisch mit iTunes synchronisiert, sobald Sie den iPod nano an den Computer anschließen. Die neue „On-TheGo“-Wiedergabeliste wird in iTunes in der Liste der Wiedergabelisten angezeigt. Sie können die neue Wiedergabeliste genau wie jede andere Wiedergabeliste umbenennen, bearbeiten oder löschen. Durchsuchen von Musiktiteln nach Album oder Interpret Wenn Sie einen Musiktitel hören, können Sie nach weiteren Titeln desselben Interpreten suchen oder alle Titel des aktuellen Albums anzeigen. Gehen Sie wie folgt vor, um Musiktitel nach Album zu suchen: 1 Drücken Sie, während der Bildschirm „Sie hören“ zu sehen ist, die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird. 2 Wählen Sie „Album suchen“ und drücken Sie die Mitteltaste. Die anderen Titel des aktuellen Albums, die sich auf Ihrem iPod nano befinden, werden angezeigt. Sie können einen anderen Titel auswählen oder zum Bildschirm „Sie hören“ zurückkehren. Gehen Sie wie folgt vor, um Musiktitel nach Interpret zu suchen: 1 Drücken Sie, während der Bildschirm „Sie hören“ zu sehen ist, die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird. 2 Wählen Sie „Interpret suchen“ und drücken Sie die Mitteltaste. Alle anderen Titel dieses Interpreten, die sich auf Ihrem iPod nano befinden, werden aufgelistet. Sie können einen anderen Titel auswählen oder zum Bildschirm „Sie hören“ zurückkehren.50 Kapitel 3 Anhören von Musik Konfigurieren des iPod nano für die zufällige Wiedergabe Sie können den iPod nano so einstellen, dass er Musiktitel, Alben oder Ihre gesamte Mediathek in einer zufälligen Reihenfolge abspielt. Gehen Sie wie folgt vor, um Ihren iPod nano für die Wiedergabe aller Musiktitel in zufälliger Reihenfolge einzustellen: m Wählen Sie „Zufällige Titel“ aus dem Hauptmenü des iPod nano. Der iPod nano spielt nun die Musiktitel aus Ihrer gesamten Musikbibliothek in zufälliger Reihenfolge ab. Hörbücher und Podcasts werden dabei übersprungen. Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano so einzustellen, dass Musiktitel oder Alben immer in zufälliger Reihenfolge wiedergegeben werden: 1 Wählen Sie „Einstellungen“ aus dem Hauptmenü des iPod nano. 2 Wählen Sie für die Einstellung „Zufall“ die Option „Titel“ oder „Alben“. Wenn Sie den iPod nano für die Zufallswiedergabe konfiguriert haben, spielt der iPod nano Titel in jeder zur Wiedergabe ausgewählten Liste (z. B. einem Album oder einer Wiedergabeliste) in zufälliger Reihenfolge ab. Wenn Sie den iPod nano so einstellen, dass Alben in zufälliger Reihenfolge wiedergegeben werden, spielt der iPod die Titel eines Albums der Reihe nach ab und wählt dann zufällig ein anderes Album aus, dessen Titel dann wiederum der Reihe nach abgespielt werden. Sie können den iPod nano auch so einstellen, dass Musiktitel direkt über den Bildschirm „Sie hören“ in zufälliger Reihenfolge wiedergegeben werden. Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano so einzustellen, dass Musiktitel über den Bildschirm „Sie hören“ in zufälliger Reihenfolge wiedergegeben werden: 1 Drücken Sie, während der Bildschirm „Sie hören“ zu sehen ist, die Mitteltaste, bis der Schieberegler für die Zufallswiedergabe angezeigt wird. 2 Verwenden Sie das Click Wheel, um den iPod nano für die Zufallswiedergabe von Titeln oder Alben zu konfigurieren. Sie können vorwärts zu einem zufällig gewählten Titel wechseln, indem Sie den iPod nano schütteln.Kapitel 3 Anhören von Musik 51 Gehen Sie wie folgt vor, um die Zufallswiedergabe zu verwenden, während ein Titel abgespielt oder angehalten wird: m Schütteln Sie den iPod nano hin und her. Ein neuer Titel wird abgespielt. Die Verwendung der Schüttelfunktion hat keine Auswirkungen auf Ihre Einstellungen für die Zufallswiedergabe. Gehen Sie wie folgt vor, um die Schüttelfunktion zu deaktivieren: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „Schütteln“ und wählen Sie „Aus“. Möchten Sie die Schüttelfunktion wieder aktivieren, wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „Schütteln“ und wählen Sie dann „Zufällig“. Wenn der Schalter „Hold“ auf „HOLD“ gesetzt, das integrierte Radio des iPod nano eingeschaltet oder der Bildschirm deaktiviert ist, ist die Schüttelfunktion ebenfalls deaktiviert. Ist der iPod nano ausgeschaltet, lässt er sich nicht durch Schütteln aktivieren. Konfigurieren des iPod nano für wiederholtes Abspielen Sie können den iPod nano so einstellen, dass ein bestimmter Titel immer wieder wiederholt wird oder dass Titel in einer gewählten Liste wiederholt abgespielt werden. Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano für das wiederholte Abspielen von Musiktiteln zu konfigurieren: m Wählen Sie „Einstellungen“ aus dem Hauptmenü des iPod nano.  Wenn Sie alle Titel in einer Liste wiederholen möchten, wählen Sie „Wiederholen: Alle“.  Wenn Sie einen Titel wiederholen möchten, wählen Sie „Wiederholen: Ein“.52 Kapitel 3 Anhören von Musik Verwenden von VoiceOver auf dem iPod nano Mithilfe von VoiceOver kann der iPod nano Name und Interpreten des Musiktitels angeben, den Sie gerade hören. VoiceOver steht in verschiedenen Sprachen zur Verfügung. Wenn Sie VoiceOver verwenden möchten, installieren Sie das VoiceOver Kit und aktivieren Sie die Funktion „VoiceOver“ in iTunes. Weitere Informationen hierzu finden Sie im Abschnitt „Einrichten von VoiceOver“ auf Seite 37. Gehen Sie wie folgt vor, um eine Ankündigung des aktuellen Titels zu hören: m Wenn der Bildschirm „Sie hören“ zu sehen ist, drücken Sie die Mitteltaste. Daraufhin hören Sie den Namen und Interpreten des aktuellen Musiktitels. Wenn Sie gerade ein Hörbuch abspielen, werden der Titel des Buchs und der Name des Autors genannt. Wenn Sie die Apple Earphones mit Fernbedienung und Mikrofon oder die In-Ear Headphones mit Fernbedienung und Mikrofon verwenden (verfügbar unter store.apple.com oder bei Ihrem Apple Store vor Ort), können Sie mithilfe von VoiceOver auch durch Wiedergabelisten navigieren. Weitere Informationen hierzu finden Sie in der Dokumentation zu diesem Zubehörprodukten. Suchen nach Musik Sie können Ihren iPod nano nach Musiktiteln, Wiedergabelisten, Albumtiteln, Interpretennamen, Audio-Podcasts und Hörbüchern durchsuchen. Die Suchfunktion sucht nicht in Videos, Notizen, Kalendereinträgen, Kontakten oder Liedtexten. Hinweis: Es werden nicht alle Sprachen unterstützt. Gehen Sie wie folgt vor, um nach Musiktiteln zu suchen: 1 Wählen Sie „Suchen“ aus dem Menü „Musik“. 2 Geben Sie einen Suchbegriff ein, indem Sie mit dem Click Wheel durch das Alphabet navigieren und die Mitteltaste drücken, um die einzelnen Zeichen einzugeben. Der iPod nano beginnt nach der Eingabe des ersten Zeichens mit der Suche und zeigt die Ergebnisse im Suchbildschirm an. Wenn Sie beispielsweise den Buchstaben „b“ eingeben, zeigt der iPod nano alle Titel an, die den Buchstaben „b“ enthalten. Bei Eingabe von „ab“ zeigt der iPod nano alle Objekte mit dieser Buchstabenfolge an. Drücken Sie die Taste „Vor/Schneller Vorlauf“, um ein Leerzeichen einzugeben (‘). Drücken Sie die Taste „Zurück/Schneller Rücklauf“, um das vorherige Zeichen zu löschen (]). 3 Drücken Sie die Taste „Menu“, um die Ergebnisliste anzuzeigen, durch die Sie mithilfe des Click Wheel navigieren können. Die Objekte in der Liste der Suchergebnisse sind mit einem Symbol gekennzeichnet, das ihren Typ angibt: Musiktitel, Video, Interpret, Album, Hörbuch oder Podcast. Kapitel 3 Anhören von Musik 53 Drücken Sie die Mitteltaste, um zum Suchbildschirm zurückzukehren (wenn „Suchen“ im Menü hervorgehoben ist). Anpassen des Menüs „Musik“ Wie im Hauptmenü können Sie auch im Menü „Musik“ Objekte hinzufügen oder entfernen. Sie können beispielsweise eine Sammlung (Compilation) zum Menü „Musik“ hinzufügen, sodass Sie Sammlungen, die aus verschiedenen Quellen zusammengestellt wurden, ganz einfach auswählen können. Gehen Sie wie folgt vor, um Objekte zum Menü „Musik“ hinzuzufügen oder daraus zu entfernen: 1 Wählen Sie „Einstellungen“ > „Allgemein“ > „Musikmenü“. 2 Wählen Sie alle Objekte aus, die im Menü „Musik“ angezeigt werden sollen. Ein Häkchen weist darauf hin, welche Objekte hinzugefügt wurden. Wählen Sie „Menü zurücksetzen“, um die ursprünglichen Einstellungen des Menüs „Musik“ wiederherzustellen. Einstellen der Obergrenze für die Lautstärke Sie können auf Ihrem iPod nano eine Obergrenze für die Lautstärke festlegen und dieser eine Zahlenkombination zuweisen, mit der verhindert wird, dass die Einstellung geändert werden kann. Gehen Sie wie folgt vor, um für den iPod nano eine Obergrenze für die Lautstärke einzustellen: 1 Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „Max. Lautstärke“. Der Lautstärkebalken zeigt die aktuelle Lautstärke an. 2 Verwenden Sie das Click Wheel, um eine Obergrenze für die Lautstärke auszuwählen. 3 Drücken Sie die Mitteltaste, um die maximale Lautstärke festzulegen. 4 Wählen Sie „Fertig“, wenn zum Ändern der maximalen Lautstärke keine Zahlenkombination erforderlich sein soll. Gehen Sie wie folgt vor, um festzulegen, dass zum Ändern der maximalen Lautstärke eine Zahlenkombination eingegeben werden muss: 1 Legen Sie die maximale Lautstärke fest und wählen Sie anschließend „Sperren“. 2 Geben Sie im angezeigten Bildschirm eine Zahlenkombination ein. Gehen Sie wie folgt vor, um eine Kombination einzugeben:  Wählen Sie mit dem Click Wheel die erste Zahl für Ihre Zahlenkombination aus. Drücken Sie zur Bestätigung die Mitteltaste und wählen Sie dann die nächste Zahl aus.  Wiederholen Sie diesen Vorgang, um die anderen Ziffern der Zahlenkombination anzugeben. Mithilfe der Taste „Vor/Schneller Vorlauf“ (‘) gelangen Sie zur nächsten Zahl und mit der Taste „Zurück/Schneller Rücklauf“ (]) zur vorherigen Zahl. Drücken Sie die Mitteltaste nach Eingabe der letzten Zahl, um den Zahlencode zu bestätigen.54 Kapitel 3 Anhören von Musik Die Lautstärke von Musiktiteln und anderem Tonmaterial kann je nach Art der Aufnahme und Codierung variieren. Nähere Angaben zum Einstellen einer konstanten Lautstärke in iTunes und auf dem iPod nano finden Sie im Abschnitt „Einstellen einer konstanten Lautstärke für alle Musiktitel“ auf Seite 55. Die Lautstärke kann auch abhängig von den verwendeten Ohr- und Kopfhörern unterschiedlich sein. Zubehörteile, die über den Dock Connector angeschlossen werden, unterstützen keine Obergrenzen für die Lautstärke. Wenn Sie eine Zahlenkombination festgelegt haben, müssen Sie diese eingeben, damit Sie die Obergrenze für die Lautstärke ändern oder löschen können. Gehen Sie wie folgt vor, um die Grenze für die maximale Lautstärke zu ändern: 1 Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „Max. Lautstärke“. 2 Wenn Sie eine Zahlenkombination festgelegt haben, geben Sie diese ein. Verwenden Sie das Click Wheel, um die Ziffern auszuwählen, und drücken Sie zur Bestätigung die Mitteltaste. Ein Dreieck im Lautstärkebalken zeigt die aktuelle maximale Lautstärke an. 3 Ändern Sie mit dem Click Wheel die für die Lautstärke angegebene Obergrenze. 4 Drücken Sie die Taste „Start/Pause“ (’), um die Änderung zu bestätigen. Gehen Sie wie folgt vor, um die Obergrenze für die Lautstärke zu löschen: 1 Wenn Sie gerade Inhalte mit dem iPod nano anhören, drücken Sie die Taste „Start/ Pause“ (’). 2 Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „Max. Lautstärke“. 3 Wenn Sie eine Zahlenkombination festgelegt haben, geben Sie diese ein. Verwenden Sie das Click Wheel, um die Ziffern auszuwählen, und drücken Sie zur Bestätigung jeder Ziffer die Mitteltaste. 4 Verwenden Sie das Click Wheel, um die Obergrenze für die Lautstärke auf den höchsten Wert festzulegen. Hierdurch werden alle für die Lautstärke angegebenen Einschränkungen gelöscht. 5 Drücken Sie die Taste „Start/Pause“ (’), um die Änderung zu bestätigen. Wenn Sie die Zahlenkombination vergessen haben, können Sie Ihren iPod nano zurücksetzen. Beachten Sie hierzu den Abschnitt „Aktualisieren und Wiederherstellen der iPod-Software“ auf Seite 110.Kapitel 3 Anhören von Musik 55 Einstellen einer konstanten Lautstärke für alle Musiktitel iTunes kann die Lautstärke der Titel automatisch anpassen, sodass sie alle mit derselben relativen Lautstärke abgespielt werden. Sie können den iPod nano für die Übernahme der iTunes-Lautstärkeeinstellungen konfigurieren. Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes so einzustellen, dass Musiktitel mit der gleichen Lautstärke wiedergegeben werden: 1 Öffnen Sie iTunes und wählen Sie „iTunes“ > „Einstellungen“, wenn Sie einen Mac verwenden, oder „Bearbeiten“ > „Einstellungen“, wenn Sie mit einem Windows-PC arbeiten. 2 Klicken Sie auf „Wiedergabe“ und wählen Sie „Lautstärke anpassen“. Klicken Sie dann auf „OK“ Gehen Sie wie folgt vor, um für den iPod nano die Lautstärkeeinstellungen aus iTunes zu übernehmen: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ und aktivieren Sie die Option „Lautstärke anpassen“. Wenn Sie die Option „Lautstärke anpassen“ in iTunes nicht aktiviert haben, hat das Einstellen dieser Option auf dem iPod nano keine Auswirkung. Verwenden des Equalizers Sie können die Voreinstellungen des Equalizers anpassen, um den Klang des iPod nano so zu ändern, dass dieser einer bestimmten Musikrichtung entspricht. Wenn Sie beispielsweise den Klang von Rockmusik verbessern möchten, verwenden Sie die Equalizer-Einstellung „Rock“. Gehen Sie wie folgt vor, um mit dem Equalizer den Klang des iPod nano zu ändern: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „EQ“ und wählen Sie dann eine EqualizerVoreinstellung aus. Wenn Sie in iTunes einem Musiktitel eine Equalizer-Einstellung zugewiesen haben und der iPod nano Equalizer deaktiviert ist, wird für die Wiedergabe des Titels die iTunesEinstellung verwendet. Weitere Informationen hierzu finden Sie in der iTunes-Hilfe. Überblenden zwischen Musiktiteln Sie können festlegen, dass der iPod nano das Ende jedes Titels ausblendet und den Anfang des jeweils folgenden Titels einblendet. Gehen Sie wie folgt vor, um die Überblendung zu aktivieren: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „Audioüberblendung“ und wählen Sie „Ein“. Hinweis: Titel, die für eine Wiedergabe ohne Pause zwischen den Titeln gruppiert sind, werden auch bei aktivierter Überblendung ohne Pause abgespielt.56 Kapitel 3 Anhören von Musik Abspielen von Podcasts Bei Podcasts handelt es sich um kostenlose, ladbare Sendungen, die im iTunes Store verfügbar sind. Podcasts sind unterteilt nach Sendungen, Folgen innerhalb der Sendungen und Kapiteln innerhalb der Folgen. Wenn Sie die Wiedergabe eines Podcasts stoppen und später fortsetzen, wird die Wiedergabe an der Stelle fortgesetzt, an der Sie unterbrochen haben. Gehen Sie wie folgt vor, um einen Podcast abzuspielen: 1 Wählen Sie aus dem Hauptmenü „Einstellungen“ > „Podcasts“ und wählen Sie eine Podcast-Sendung aus. Podcast-Sendungen werden in umgekehrter chronologischer Reihenfolge angezeigt, sodass Sie die neuste Sendung zuerst abspielen können. Neben den Sendungen und Folgen, die Sie noch nicht abgespielt haben, wird ein blauer Punkt angezeigt. 2 Wählen Sie eine Folge aus, die abgespielt werden soll. Im Bildschirm „Sie hören“ werden jetzt die Sendung, die Folgen, Datumsangaben sowie die bereits abgelaufene Zeit und die Restzeit angezeigt. Drücken Sie die Mitteltaste, um weitere Informationen über den Podcast anzuzeigen. Ist der Podcast in Kapitel eingeteilt, können Sie durch Drücken der Taste „Vor/Schneller Vorlauf“ (‘) oder „Zurück/Schneller Rücklauf“ (]) zum nächsten Kapitel oder zum Anfang des aktuellen Kapitels im Podcast springen. Wenn ein Podcast Folgenbilder enthält, sehen Sie außerdem ein Bild. Podcast-Cover können sich im Laufe einer Folge ändern. Weitere Informationen zu Podcasts erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. Suchen Sie dann nach „Podcasts“. Abspielen von iTunes U-Inhalten iTunes U gehört zum iTunes Store und bietet kostenlose Vorlesungen, Sprachkurse, Hörbücher und mehr, die Sie laden und mit dem iPod nano abspielen können. Die iTunes U-Inhalte sind nach Sammlungen, Objekten innerhalb von Sammlungen, Autoren und Anbietern sortiert. Wenn Sie die Wiedergabe von iTunes U-Inhalten unterbrechen und später fortsetzen, beginnt die Wiedergabe genau an dieser Stelle. Gehen Sie wie folgt vor, um iTunes U-Inhalt abzuspielen: 1 Wählen Sie aus dem Hauptmenü „iTunes U“ und dann eine Sammlung aus.Kapitel 3 Anhören von Musik 57 Die Objekte in einer Sammlung werden in umgekehrter chronologischer Reihenfolge angezeigt, sodass Sie die jeweils neuste Sendung zuerst hören können. Neben Sammlungen und Objekten, die Sie noch nicht angehört oder angesehen haben, wird ein blauer Punkt angezeigt. 2 Wählen Sie ein Objekt aus, das abgespielt werden soll. Weitere Informationen zu iTunes U erhalten Sie, indem Sie iTunes öffnen und „Hilfe“ > „iTunes-Hilfe“ wählen. Suchen Sie dann nach „iTunes U“. Anhören von Hörbüchern Wenn Sie Hörbücher auf dem iPod nano anhören möchten, wählen Sie „Hörbücher“ aus dem Menü „Musik“. Wählen Sie ein Hörbuch aus und drücken Sie dann die Taste „Start/ Pause“ (’). Wenn Sie die Wiedergabe eines Hörbuchs auf Ihrem iPod nano unterbrechen, können Sie sie später genau an dieser Stelle fortsetzen. Der iPod nano überspringt Hörbücher, wenn die Zufallswiedergabe aktiviert ist. Ist das gerade wiedergegebene Hörbuch in Kapitel eingeteilt, können Sie durch Drücken der Taste „Vor/Schneller Vorlauf“ (‘) oder „Zurück/Schneller Rücklauf“ (]) zum nächsten Kapitel oder zum Anfang des aktuellen Kapitels springen. Sie können das Hörbuch auch aus dem Menü „Hörbücher“ auswählen und dann ein Kapitel auswählen. Oder Sie wählen „Fortsetzen“, um die Wiedergabe nahtlos fortzusetzen. Sie können Hörbücher schneller oder langsamer als mit der Normalgeschwindigkeit abspielen. Das Festlegen der Wiedergabegeschwindigkeit wirkt sich nur auf Hörbücher aus, die im iTunes Store oder bei audible.de erworben wurden. Gehen Sie wie folgt vor, um die Wiedergabegeschwindigkeit für ein Hörbuch festzulegen: m Wählen Sie „Einstellungen“ > „Wiedergabe“ > „Hörbücher“ und wählen Sie eine Geschwindigkeit aus. Alternativ können Sie im Bildschirm „Sie hören“ die Mitteltaste drücken und gedrückt halten und dann eine Geschwindigkeit auswählen.4 58 4 Ansehen von Videos Sie können mit dem iPod nano Fernsehsendungen, Filme, Video-Podcasts und mehr ansehen. In diesem Kapitel erfahren Sie, wie Sie Videos mit dem iPod nano und Ihrem Fernsehgerät ansehen. Sie können Videos auf dem iPod nano ansehen und anhören. Mit einem kompatiblen AV-Kabel (separat erhältlich unter: www.apple.com/de/ipodstore) können Sie Videos, die sich auf dem iPod nano befinden, auf Ihrem Fernsehgerät ansehen. Ansehen von Videos auf dem iPod nano Auf den iPod nano geladene Videos sind in den Videomenüs verfügbar. Musikvideos erscheinen außerdem in Musikmenüs. Videos, die mit der integrierten Videokamera des iPod nano aufgenommen wurden, werden im Menü „Videos“ unter „Filme“ angezeigt. Gehen Sie wie folgt vor, um ein Video auf dem iPod nano anzusehen: 1 Wählen Sie „Videos“ und suchen Sie nach einem Video. Wählen Sie „Filme“, um nach einem Video zu suchen, das mit der integrierten Videokamera des iPod nano aufgenommen wurde. 2 Wählen Sie ein Video aus und drücken Sie dann die Taste „Start/Pause“ (’).Kapitel 4 Ansehen von Videos 59 Drehen Sie den iPod nano um 90 Grad, um das Video anzusehen. Sie können den iPod nano nach links oder nach rechts drehen. Möchten Sie Videos ansehen, die mit der integrierten Videokamera im Hochformat (vertikal) aufgenommen wurden, halten Sie den iPod nano vertikal. Ansehen von Video-Podcasts Gehen Sie wie folgt vor, um ein Video-Podcast anzusehen: m Wählen Sie aus dem Hauptmenü „Podcasts“ und wählen Sie dann einen Video-Podcast aus. Weitere Informationen hierzu finden Sie im Abschnitt „Abspielen von Podcasts“ auf Seite 56. Ansehen von aus iTunes U geladenen Videos Gehen Sie wie folgt vor, um ein iTunes U-Video anzusehen: m Wählen Sie aus dem Hauptmenü „iTunes U“ und dann ein Video aus. Weitere Informationen hierzu finden Sie im Abschnitt „Abspielen von iTunes U-Inhalten“ auf Seite 56. Ansehen von Videos auf einem an den iPod nano angeschlossenen Fernsehgerät Mit einem iPod-AV-Kabel können Sie Videos auf einem an Ihren iPod nano angeschlossenen Fernsehgerät anzeigen. Konfigurieren Sie den iPod nano zunächst so, dass er Videos auf einem Fernsehgerät anzeigen kann. Schließen Sie dann den iPod nano an Ihr Fernsehgerät an und spielen Sie das Video ab. Verwenden Sie das Apple Component AV-Kabel, das Apple Composite AV-Kabel oder das Apple AV Connection Kit. Andere ähnliche Kabel mit Cinch-Stecker funktionieren u. U. nicht. Sie können die Kabel unter der Adresse www.apple.com/de/ipodstore oder in Ihrem Apple Store vor Ort kaufen.60 Kapitel 4 Ansehen von Videos Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano für das Anzeigen von Videos auf einem Fernsehgerät zu konfigurieren: m Wählen Sie „Videos“ > „Video-Einstellungen“ und setzen Sie „TV-Ausgang“ auf „Fragen“ oder „Ein“. Wenn Sie für „TV-Ausgang“ die Option „Fragen“ festlegen, können Sie bei jedem Starten eines Videos auf dem iPod nano entscheiden, ob Sie das Video auf einem Fernsehgerät oder auf dem iPod nano ansehen möchten. Wenn Sie für „TV-Ausgang“ die Option „Ein“ festlegen, zeigt der iPod nano Videos nur auf dem Fernsehgerät an. Möchten Sie ein Video abspielen, während der iPod nano nicht mit einem Fernsehgerät verbunden ist, zeigt der iPod nano eine Meldung an, in der Sie aufgefordert werden, die Verbindung zu einem Fernsehgerät herzustellen. Sie können außerdem festlegen, ob ein Video bildschirmfüllend im Vollbildmodus oder im Breitbildformat und ob es auf einem PAL- oder NTSC-Fernsehgerät angezeigt werden soll. Gehen Sie wie folgt vor, um die Einstellungen für das Fernsehgerät festzulegen: m Wählen Sie „Videos“ > „Video-Einstellungen“ und befolgen Sie die unten stehenden Anweisungen. Einstellung Aktion Video auf einem Fernsehgerät anzeigen Setzen Sie „TV-Ausgang“ auf „Fragen“ oder „Ein“. Video auf einem PAL- oder NTSC-Fernsehgerät anzeigen Setzen Sie das TV-Signal auf PAL oder NTSC. PAL und NTSC beziehen sich auf die Standards zur Fernsehübertragung. Welchen Standard Ihr Fernsehgerät verwendet, hängt davon ab, in welchem Land Sie Ihr das Gerät erworben haben. Sehen Sie ggf. in der Dokumentation zu Ihrem Fernsehgerät nach, welchen Standard das Gerät verwendet. Das Format Ihres Fernsehgeräts Wählen Sie für „TV-Bildschirm“ die Option „Widescreen (Breitbild)“ für das 16:9-Format oder „Standard“ für das 4:3-Format. Video im Vollbildmodus anzeigen Wählen Sie für die Option „Bildschirmfüllend“ die Einstellung „Ein“. Wenn Sie für diese Option „Aus“ wählen, werden Breitformatfilme auf dem iPod nano oder auf standardmäßigen (4:3) Fernsehbildschirmen im Letterbox-Format mit schwarzen Balken angezeigt. Alternatives Audiomaterial abspielen Setzen Sie „Alternatives Audio“ auf „Ein“. Erweiterte Untertitel anzeigen Legen Sie für „Erweiterte Untertitel“ die Option „Ein“ fest. Untertitel anzeigen Legen Sie für „Untertitel“ die Option „Ein“ fest.Kapitel 4 Ansehen von Videos 61 Gehen Sie wie folgt vor, um das Apple Component AV-Kabel mit dem iPod nano und Ihrem Fernsehgerät zu verbinden: 1 Verbinden Sie den grünen, blauen und roten Videostecker mit den Component-Videoeingängen (Y, Pb und Pr) des Fernsehgeräts. Wenn Sie das Apple Composite AV-Kabel verwenden, verbinden Sie den gelben Videostecker mit dem Videoeingang des Fernsehgeräts. Ihr Fernsehgerät muss über CinchVideo- und Audioanschlüsse verfügen. 2 Verbinden Sie den weißen und den roten Audiostecker mit dem linken und rechten analogen Audioeingang Ihres Fernsehgeräts. 3 Verbinden Sie 30-poligen Stecker mit Ihrem iPod nano oder Universal Dock. 4 Verbinden Sie den USB-Stecker mit dem Apple USB Power Adapter oder dem Computer, damit die Batterie des iPod nano nicht entladen wird. 5 Schalten Sie den iPod nano und Ihr Fernsehgerät oder den Empfänger ein, um die Wiedergabe zu starten. Stellen Sie sicher, dass auf dem iPod nano die Option „TV-Ausgang“ auf „Ein“ oder „Fragen“ gesetzt ist. Die Anschlüsse an Ihrem Fernsehgerät oder Empfänger unterscheiden sich möglicherweise etwas von den hier abgebildeten. Gehen Sie wie folgt vor, um ein Video auf Ihrem Fernsehgerät anzusehen: 1 Verbinden Sie den iPod nano mit dem Fernsehgerät (vgl. oben). 2 Schalten Sie Ihr Fernsehgerät ein und stellen Sie es so ein, dass die Anzeige über die Eingänge erfolgt, an denen der iPod nano angeschlossen ist. Weitere Informationen hierzu finden Sie in der Dokumentation zu Ihrem Fernsehgerät. 3 Wählen Sie auf dem iPod nano „Videos“ und suchen Sie nach einem Video. USB Power Adapter (Netzteil) iPod Audioeingang links (weiß) 30-poliger Stecker Fernsehgerät Videoeingang (Y, Pb, Pr) Audioeingang rechts (rot) USB-Stecker5 62 5 Verwenden der Videokamera Mit der integrierten Videokamera des iPod nano können Sie hochwertige Videos mit Ton aufnehmen, egal, wo Sie gerade sind. Sogar die Aufnahme von Videos mit Spezialeffekten ist möglich. Sie können Ihre aufgenommenen Videos auf dem iPod nano ansehen und auf Ihren Computer übertragen, um sie zu bearbeiten und weiterzugeben. Möchten Sie den iPod nano als Videokamera verwenden, wählen Sie „Videokamera“ aus dem Hauptmenü. Der Bildschirm wird zum Bildsucher. Sie können Videos im Quer- oder Hochformat aufnehmen. In beiden Modi wird Ihre aktuelle Aufnahmedauer oben rechts auf dem Bildschirm angezeigt.Kapitel 5 Verwenden der Videokamera 63 Linse und Mikrofon befinden sich auf der Rückseite des iPod nano, sodass Sie auf dem Bildschirm Ihr aufgenommenes Video sehen können. Achten Sie darauf, Linse oder Mikrofon nicht zu verdecken. Aufnehmen von Video Gehen Sie wie folgt vor, um Video aufzunehmen: 1 Wählen Sie „Videokamera“ aus dem Hauptmenü. 2 Wenn Sie mit der Aufnahme beginnen möchten, drücken Sie die Mitteltaste. Drücken Sie erneut die Mitteltaste, um die Aufnahme zu stoppen. Während der Aufnahme ist oben rechts auf dem Bildschirm neben der Aufnahmedauer ein rotes blinkendes Licht zu sehen. Die Aufnahmedauer wird durch den verfügbaren Speicherplatz und den Ladestand der Batterie begrenzt. Ein aufgenommenes Video kann bis zu 2 GB groß sein. Wird die Größe von 2 GB erreicht, wird die Videoaufnahme gestoppt. Drücken Sie die Mitteltaste, um die Aufnahme fortzusetzen. Aufnehmen von Videos mit Spezialeffekten Sie können Videos mit einer Vielzahl an Spezialeffekten mit dem iPod nano aufnehmen. Hinweis: Videoeffekte können nur vor der Aufnahme ausgewählt werden. Der iPod nano kann keine Effekte zu aufgenommenen Videos hinzufügen bzw. davon entfernen. Das Ändern von Einstellungen für Videoeffekte während der Aufnahme ist nicht möglich.64 Kapitel 5 Verwenden der Videokamera Gehen Sie wie folgt vor, um Videos mit Spezialeffekten aufzunehmen: 1 Wählen Sie „Videokamera“ aus dem Hauptmenü. 2 Drücken und halten Sie die Mitteltaste, um die Palette der Videoeffekte anzuzeigen. 3 Blättern Sie mit dem Click Wheel durch die Effekte und drücken Sie die Mitteltaste, um einen Effekt auszuwählen. Der Sucherbildschirm mit dem ausgewählten Effekt wird angezeigt. 4 Drücken Sie erneut die Mitteltaste, um mit der Aufnahme mit Videoeffekten zu beginnen. 5 Drücken Sie die Mitteltaste, um die Aufnahme zu stoppen. Wenn Sie den Bildschirm „Videokamera“ schließen, um Ihr Video abzuspielen, werden die Videoeffekte deaktiviert. Wiederholen Sie die Schritte 2 bis 4, um die Aufnahme mit einem Videoeffekt fortzusetzen. Abspielen aufgenommener Videos Der iPod nano sichert Ihre aufgenommenen Videos unter „Film“. Sie zeigen den Bildschirm „Film“ an, indem Sie im Sucherbildschirm „Videokamera“ die Taste „Menu“ drücken. Mit dem iPod nano können Sie im Bildschirm „Film“ auf Ihre aufgenommenen Videos zugreifen, sodass Sie gerade aufgenommenes Material ansehen können, ohne die Videokamera zu deaktivieren. Ihre aufgenommenen Videos lassen sich auch über das Menü „Videos“ abspielen. Gehen Sie wie folgt vor, um ein gerade aufgenommenes Video abzuspielen: 1 Drücken Sie die Mitteltaste, um die Aufnahme zu stoppen. 2 Drücken Sie die Taste „Menu“, um den Bildschirm „Film“ zu öffnen. 3 Wählen Sie die Aufnahme aus und drücken Sie die Mitteltaste, um sie abzuspielen. Im Menü „Videos“ können Sie auch auf eine vollständige Liste der aufgenommenen Videos auf dem iPod nano zugreifen.Kapitel 5 Verwenden der Videokamera 65 Gehen Sie wie folgt vor, um ein aufgenommenes Video aus dem Menü „Videos“ abzuspielen: 1 Wählen Sie „Videos“ aus dem Hauptmenü. 2 Wählen Sie „Aufnahmen“, um eine Liste aufgenommener Videos anzuzeigen. 3 Blättern Sie mit dem Click Wheel zu dem Video, das Sie abspielen möchten. Drücken Sie dann die Taste „Start/Pause“ (’), um die Wiedergabe zu starten und zu stoppen. Am Ende des Videos wird die Wiedergabe automatisch gestoppt. Löschen aufgenommener Videos Durch das Entfernen nicht benötigter Videos geben Sie Speicherplatz für neue Inhalte frei. Aufgenommene Videos können nacheinander oder gleichzeitig gelöscht werden. Gehen Sie wie folgt vor, um ein aufgenommenes Video zu löschen: 1 Wählen Sie „Videos“ > „Aufnahmen“ und wählen Sie ein Video aus der Liste aus oder wählen Sie ein Video im Bildschirm „Film“ aus. 2 Drücken und halten Sie die Mitteltaste, bis ein Menü angezeigt wird. 3 Wählen Sie „Löschen“ oder „Alle löschen“. Importieren aufgenommener Videos auf Ihren Computer Sie können Ihre aufgenommenen Videos auf Ihren Computer importieren. Wenn Sie einen Mac mit iPhoto verwenden, können Sie die Videos ganz einfach für andere bereitstellen und Hintergrundmusik ergänzen. Der iPod nano formatiert aufgenommene Videos als H.264 w/AAC-VGA-Videodateien mit 30 fps. Damit die Videos auf Ihren Computer importiert werden können, muss der iPod nano für die Verwendung als Festplatte aktiviert sein. Gehen Sie wie folgt vor, um den iPod nano für die Verwendung als Festplatte zu aktivieren: 1 Verbinden Sie den iPod nano mit Ihrem Computer. 2 Klicken Sie in iTunes auf den iPod nano in der Geräteliste und klicken Sie dann auf den Titel „Übersicht“. 3 Wählen Sie „Verwendung als Volume aktivieren“. Der iPod nano wird nicht nur in iTunes, sondern auch als externe Festplatte auf Ihrem Computer angezeigt, und zwar mit dem bei der Erstkonfiguration gewählten Namen. Auf einem Mac wird der iPod nano im Finder und auf dem Schreibtisch angezeigt. Auf einem PC wird der iPod nano im Windows Explorer und unter „Mein Computer“ angezeigt.66 Kapitel 5 Verwenden der Videokamera Ihre aufgenommenen Videos sind im Ordner „DCIM“ auf dem iPod nano gespeichert und können auf den Computer kopiert werden, wenn der iPod nano damit verbunden ist. Weitere Informationen zum Kopieren von Dateien finden Sie in der mit Ihrem Computer gelieferten Dokumentation. Nachdem Sie Ihr aufgenommenes Video auf Ihren Computer kopiert haben, können Sie es auf dem Mac mithilfe des QuickTime-Player ansehen. Auf einem PC verwenden Sie hierzu QuickTime oder den Windows Media Player. Möchten Sie Speicherplatz auf dem iPod nano freigeben, nachdem Sie Ihre Videos auf den Computer kopiert haben, löschen Sie sie aus dem Ordner „DCIM“. Importieren aufgenommener Videos auf einen Mac mit iPhoto Wenn Sie einen Mac verwenden, auf dem iPhoto 6.0.6 installiert ist, können Sie Ihre aufgenommenen Videos mit iPhoto vom iPod nano auf den Mac importieren und über MobileMe veröffentlichen. Außerdem können Sie Musik hinzufügen, indem Sie Ihre aufgenommenen Videos mit dem QuickTime-Player bearbeiten. Damit die Videos mit iPhoto importiert werden können, muss der iPod nano für die Verwendung als Festplatte aktiviert sein. Gehen Sie wie folgt vor, um Videos mithilfe von iPhoto auf einen Mac zu importieren: 1 Verbinden Sie den iPod nano mit Ihrem Computer. 2 Öffnen Sie iPhoto, sofern es nicht automatisch geöffnet wird. 3 Klicken Sie in der iPhoto-Geräteliste auf den iPod nano. 4 Wählen Sie die zu importierenden Videos aus und klicken Sie dann auf „Ausgewählt“ oder „Alle importieren“. 5 Wählen Sie „Fotos löschen“ oder „Fotos behalten“. Ihre aufgenommenen Videos werden in der iPhoto-Mediathek unter „Ereignisse“ und „Fotos“ sowie in der Liste der letzten Importe aufgeführt. Gehen Sie wie folgt vor, um aufgenommene Videos mithilfe von iPhoto bereitzustellen: 1 Befolgen Sie die Anleitungen zum Importieren Ihrer aufgenommenen Videos in iPhoto. 2 Wählen Sie in iPhoto ein Video aus. 3 Klicken Sie unten im iPhoto-Fenster auf „MobileMe“. 4 Befolgen Sie die angezeigten Anleitungen. Sie benötigen einen MobileMe-Account, um Ihre aufgenommenen Videos über MobileMe bereitzustellen. Außerdem müssen Sie iPhoto für die Veröffentlichung über Ihren Account konfigurieren. Weitere Informationen zur Online-Bereitstellung erhalten Sie, indem Sie iPhoto öffnen und „Hilfe“ > „iPhoto-Hilfe“ wählen.Kapitel 5 Verwenden der Videokamera 67 Bereitstellen aufgenommener Videos mit einem Mac oder PC Nachdem Sie Ihre aufgenommenen Videos auf Ihrem Computer importiert haben, können Sie sie vom Mac oder PC aus auf YouTube veröffentlichen. Gehen Sie wie folgt vor, um aufgenommene Videos auf Facebook zu veröffentlichen: 1 Besuchen Sie die Website www.facebook.com/de und melden Sie sich falls erforderlich an. 2 Klicken Sie auf das Videosymbol links neben der Taste für die Freigabe oben auf Ihrer Facebook-Startseite. Klicken Sie dann auf die Option zum Laden von Videos. 3 Befolgen Sie die angezeigten Anleitungen zum Auswählen und Laden Ihres Videos. Gehen Sie wie folgt vor, um aufgenommene Videos auf YouTube zu veröffentlichen: 1 Besuchen Sie die Website www.youtube.com/de und melden Sie sich falls erforderlich an. 2 K