Apple Manuel UsingiTunesProducerFreeBooks.pdf Portugais Apple sur Fnac.com - Pour voir la liste complète des manuels APPLE, cliquez ici

 

 

TELECHARGER LE PDF sur : https://itunesconnect.apple.com/docs/UsingiTunesProducerFreeBooks.pdf Commander un produit Apple sur Fnac.com

 

 

Voir également d'autres Guides APPLE :

Apple-Server_Administration_v10.5.pdf-Manuel

Apple-ipod_classic_features_guide.pdf-Manuel

Apple-Lecteur-Optique-Manuel

Apple-Carte-AirPort-Manuel

Apple-iPhone_Finger_Tips_Guide.pdf-Anglais-Manuel

Apple-Couvercle-Manuel

Apple-battery.cube.pdf-Manuel

Apple-Boitier-de-l-ordinateur-Manuel

Apple-Pile-Interne-Manuel

Apple-atacable.pdf-Manuel

Apple-videocard.pdf-Manuel

Apple-Guide_de_configuration_de_l_Airport_Express_5.1.pdf-Manuel

Apple-iMac_Mid2010_UG_F.pdf-Manuel

Apple-MacBook_13inch_Mid2009_F.pdf-Manuel

Apple-MacBook_Mid2007_UserGuide.F.pdf-Manuel

Apple-Designing_AirPort_Networks_10.5-Windows_F.pdf-Manuel

Apple-Administration_de_QuickTime_Streaming_et_Broadcasting_10.5.pdf-Manuel

Apple-Opstillingsvejledning_til_TimeCapsule.pdf-Danemark-Manuel

Apple-iPod_nano_5th_gen_Benutzerhandbuch.pdf-Manuel

Apple-iOS_Business.pdf-Manuel

Apple-AirPort_Extreme_Installationshandbuch.pdf-Manuel

Apple-Final_Cut_Express_4_Installation_de_votre_logiciel.pdf-Manuel

Apple-MacBook_Pro_15inch_2.53GHz_Mid2009.pdf-Manuel

Apple-Network_Services.pdf-Manuel

Apple-Aperture_Performing_Adjustments_f.pdf-Manuel

Apple-Supplement_au_guide_Premiers_contacts.pdf-Manuel

Apple-Administration_des_images_systeme_et_de_la_mise_a_jour_de_logiciels_10.5.pdf-Manuel

Apple-Mac_OSX_Server_v10.6_Premiers_contacts.pdf-Francais-Manuel

Apple-Designing_AirPort_Networks_10.5-Windows_F.pdf-Manuel

Apple-Mise_a_niveau_et_migration_v10.5.pdf-Manue

Apple-MacBookPro_Late_2007_2.4_2.2GHz_F.pdf-Manuel

Apple-Mac_mini_Late2009_SL_Server_F.pdf-Manuel

Apple-Mac_OS_X_Server_10.5_Premiers_contacts.pdf-Manuel

Apple-iPod_touch_2.0_Guide_de_l_utilisateur_CA.pdf-Manuel

Apple-MacBook_Pro_17inch_Mid2010_F.pdf-Manuel

Apple-Comment_demarrer_Leopard.pdf-Manuel

Apple-iPod_2ndGen_USB_Power_Adapter-FR.pdf-Manuel

Apple-Feuille_de_operations_10.4.pdf-Manuel

Apple-Time_Capsule_Installationshandbuch.pdf-Allemand-Manuel

Apple-F034-2262AXerve-grappe.pdf-Manuel

Apple-Mac_Pro_Early2009_4707_UG_F

Apple-imacg5_17inch_Power_Supply

Apple-Logic_Studio_Installieren_Ihrer_Software_Retail

Apple-IntroductionXserve1.0.1

Apple-Aperture_Getting_Started_d.pdf-Allemand

Apple-getting_started_with_passbook

Apple-iPod_mini_2nd_Gen_UserGuide.pdf-Anglais

Apple-Deploiement-d-iPhone-et-d-iPad-Reseaux-prives-virtuels

Apple-F034-2262AXerve-grappe

Apple-Mac_OS_X_Server_Glossaire_10.5

Apple-FRLogic_Pro_7_Guide_TDM

Apple-iphone_bluetooth_headset_userguide

Apple-Administration_des_services_reseau_10.5

Apple-imacg5_17inch_harddrive

Apple-iPod_nano_4th_gen_Manuale_utente

Apple-iBook-G4-Getting-Started

Apple-XsanGettingStarted

Apple-Mac_mini_UG-Early2006

Apple-Guide_des_fonctionnalites_de_l_iPod_classic

Apple-Guide_de_configuration_d_Xsan_2

Apple-MacBook_Late2006_UsersGuide

Apple-sur-Fnac.com

Apple-Mac_mini_Mid2010_User_Guide_F.pdf-Francais

Apple-PowerBookG3UserManual.PDF.Anglais

Apple-Installation_de_votre_logiciel_Logic_Studio_Retail

Apple-Pages-Guide-de-l-utilisateur

Apple-MacBook_Pro_13inch_Mid2009.pdf.Anglais

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2009

Apple-Installation_de_votre_logiciel_Logic_Studio_Upgrade

Apple-FRLogic_Pro_7_Guide_TDM

Apple-airportextreme_802.11n_userguide

Apple-iPod_shuffle_3rdGen_UG

Apple-iPod_classic_160GB_User_Guide

Apple-iPod_nano_5th_gen_UserGuide

Apple-ipod_touch_features_guide

Apple-Wireless_Mighty_Mouse_UG

Apple-Advanced-Memory-Management-Programming-Guide

Apple-iOS-App-Programming-Guide

Apple-Concurrency-Programming-Guide

Apple-MainStage-2-User-Manual-Anglais

Apple-iMacG3_2002MultilingualUserGuide

Apple-iBookG3_DualUSBUserGuideMultilingual.PDF.Anglais

Apple-imacG5_20inch_AirPort

Apple-Guide_de_l_utilisateur_de_Mac_Pro_Early_2008

Apple-Installation_de_votre_logiciel_Logic_Express_8

Apple-iMac_Guide_de_l_utilisateur_Mid2007

Apple-imacg5_20inch_OpticalDrive

Apple-FCP6_Formats_de_diffusion_et_formats_HD

Apple-prise_en_charge_des_surfaces_de_controle_logic_pro_8

Apple-Aperture_Quick_Reference_f

Apple-Shake_4_User_Manual

Apple-aluminumAppleKeyboard_wireless2007_UserGuide

Apple-ipod_shuffle_features_guide

Apple-Color-User-Manual

Apple-XsanGettingStarted

Apple-Migration_10.4_2e_Ed

Apple-MacBook_Air_SuperDrive

Apple-MacBook_Late2007-f

ApplePowerMacG5_(Early_2005)_UserGuide

Apple-iSightUserGuide

Apple-MacBook_Pro_Early_2008_Guide_de_l_utilisateur

Apple-Nouvelles-fonctionnalites-aperture-1.5

Apple-premiers_contacts_2e_ed_10.4.pdf-Mac-OS-X-Server

Apple-premiers_contacts_2e_ed_10.4

Apple-eMac_2005UserGuide

Apple-imacg5_20inch_Inverter

Apple-Keynote2_UserGuide.pdf-Japon

Apple-Welcome_to_Tiger.pdf-Japon

Apple-XsanAdminGuide_j.pdf-Japon

Apple-PowerBookG4_UG_15GE.PDF-Japon

Apple-Xsan_Migration.pdf-Japon

Apple-Xserve_Intel_DIY_TopCover_JA.pdf-Japon

Apple-iPod_nano_6thgen_User_Guide_J.pdf-Japon

Apple-Aperture_Photography_Fundamentals.pdf-Japon

Apple-nikeipod_users_guide.pdf-Japon

Apple-QuickTime71_UsersGuide.pdf-Japon

Apple-iMacG5_iSight_UG.pdf-Japon

Apple-Aperture_Performing_Adjustments_j.pdf-Japon

Apple-iMacG5_17inch_HardDrive.pdf-Japon

Apple-iPod_shuffle_Features_Guide_J.pdf-Japon

Apple-MacBook_Air_User_Guide.pdf-Japon

Apple-MacBook_UsersGuide.pdf-Japon

Apple-iPad_iOS4_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-Apple_AirPort_Networks_Early2009_H.pd-Norge-Norvege

Apple-iPod_classic_120GB_no.pdf-Norge-Norvege

Apple-StoreKitGuide.pdf-Japon

Apple-Xserve_Intel_DIY_ExpansionCardRiser_JA.pdf-Japon

Apple-iMacG5_Battery.pdf-Japon

Apple-Logic_Pro_8_Getting_Started.pdf-Japon

Apple-PowerBook-handbok-Norge-Norveg

Apple-iWork09_formler_og_funksjoner.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2010_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacPro_HardDrive_DIY.pdf-Japon

Apple-iPod_Fifth_Gen_Funksjonsoversikt.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_white_Early2009_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-GarageBand_09_Komme_i_gang.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2009_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-imac_mid2011_ug_h.pdf-Norge-Norvege

Apple-iDVD_08_Komme_i_gang.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Air_11inch_Late2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-iMac_Mid2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_Mid2009_H.pdf-Norge-Norvege

/Apple-iPhone_3G_Viktig_produktinformasjon_H-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_Mid2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-macbook_air_13inch_mid2011_ug_no.pdf-Norge-Norvege

Apple-Mac_mini_Early2009_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-ipad2_brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPhoto_08_Komme_i_gang.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Air_Brukerhandbok_Late2008.pdf-Norge-Norvege

Apple-Pages09_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_Late2009_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPhone_3GS_Viktig_produktinformasjon.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_13inch_Aluminum_Late2008_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-Wireless_Keyboard_Aluminum_2007_H-Norge-Norvege

Apple-NiPod_photo_Brukerhandbok_N0190269.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_13inch_Mid2010_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_17inch_Mid2010_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-Velkommen_til_Snow_Leopard.pdf-Norge-Norvege.htm

Apple-TimeCapsule_Klargjoringsoversikt.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPhone_3GS_Hurtigstart.pdf-Norge-Norvege

Apple-Snow_Leopard_Installeringsinstruksjoner.pdf-Norge-Norvege

Apple-iMacG5_iSight_UG.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_Handbok_S0342141.pdf-Norge-Norvege

Apple-ipad_brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-GE_Money_Bank_Handlekonto.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Air_11inch_Late2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_nano_6thgen_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_touch_iOS4_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Air_13inch_Late2010_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacBook_Pro_15inch_Early2011_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-Numbers09_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-Welcome_to_Leopard.pdf-Japon

Apple-PowerMacG5_UserGuide.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_touch_2.1_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-Boot_Camp_Installering-klargjoring.pdf-Norge-Norvege

Apple-MacOSX10.3_Welcome.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_shuffle_3rdGen_UG_H.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPhone_4_Viktig_produktinformasjon.pdf-Norge-Norvege

Apple_TV_Klargjoringsoversikt.pdf-Norge-Norvege

Apple-iMovie_08_Komme_i_gang.pdf-Norge-Norvege

Apple-iPod_classic_160GB_Brukerhandbok.pdf-Norge-Norvege

Apple-Boot_Camp_Installering_10.6.pdf-Norge-Norvege

Apple-Network-Services-Location-Manager-Veiledning-for-nettverksadministratorer-Norge-Norvege

Apple-iOS_Business_Mar12_FR.pdf

Apple-PCIDualAttachedFDDICard.pdf

Apple-Aperture_Installing_Your_Software_f.pdf

Apple-User_Management_Admin_v10.4.pdf

Apple-Compressor-4-ユーザーズマニュアル Japon

Apple-Network_Services_v10.4.pdf

Apple-iPod_2ndGen_USB_Power_Adapter-DE

Apple-Mail_Service_v10.4.pdf

Apple-AirPort_Express_Opstillingsvejledning_5.1.pdf

Apple-MagSafe_Airline_Adapter.pdf

Apple-L-Apple-Multiple-Scan-20-Display

Apple-Administration_du_service_de_messagerie_10.5.pdf

Apple-System_Image_Admin.pdf

Apple-iMac_Intel-based_Late2006.pdf-Japon

Apple-iPhone_3GS_Finger_Tips_J.pdf-Japon

Apple-Power-Mac-G4-Mirrored-Drive-Doors-Japon

Apple-AirMac-カード取り付け手順-Japon

Apple-iPhone開発ガイド-Japon

Apple-atadrive_pmg4mdd.j.pdf-Japon

Apple-iPod_touch_2.2_User_Guide_J.pdf-Japon

Apple-Mac_OS_X_Server_v10.2.pdf

Apple-AppleCare_Protection_Plan_for_Apple_TV.pdf

Apple_Component_AV_Cable.pdf

Apple-DVD_Studio_Pro_4_Installation_de_votre_logiciel

Apple-Windows_Services

Apple-Motion_3_New_Features_F

Apple-g4mdd-fw800-lowerfan

Apple-MacOSX10.3_Welcome

Apple-Print_Service

Apple-Xserve_Setup_Guide_F

Apple-PowerBookG4_17inch1.67GHzUG

Apple-iMac_Intel-based_Late2006

Apple-Installation_de_votre_logiciel

Apple-guide_des_fonctions_de_l_iPod_nano

Apple-Administration_de_serveur_v10.5

Apple-Mac-OS-X-Server-Premiers-contacts-Pour-la-version-10.3-ou-ulterieure

Apple-boot_camp_install-setup

Apple-iBookG3_14inchUserGuideMultilingual

Apple-mac_pro_server_mid2010_ug_f

Apple-Motion_Supplemental_Documentation

Apple-imac_mid2011_ug_f

Apple-iphone_guide_de_l_utilisateur

Apple-macbook_air_11inch_mid2011_ug_fr

Apple-NouvellesfonctionnalitesdeLogicExpress7.2

Apple-QT_Streaming_Server

Apple-Web_Technologies_Admin

Apple-Mac_Pro_Early2009_4707_UG

Apple-guide_de_l_utilisateur_de_Numbers08

Apple-Decouverte_d_Aperture_2

Apple-Guide_de_configuration_et_d'administration

Apple-mac_integration_basics_fr_106.

Apple-iPod_shuffle_4thgen_Guide_de_l_utilisateur

Apple-ARA_Japan

Apple-081811_APP_iPhone_Japanese_v5.4.pdf-Japan

Apple-Recycle_Contract120919.pdf-Japan

Apple-World_Travel_Adapter_Kit_UG

Apple-iPod_nano_6thgen_User_Guide

Apple-RemoteSupportJP

Apple-Mac_mini_Early2009_UG_F.pdf-Manuel-de-l-utilisateur

Apple-Compressor_3_Batch_Monitor_User_Manual_F.pdf-Manuel-de-l-utilisateur

Apple-Premiers__contacts_avec_iDVD_08

Apple-Mac_mini_Intel_User_Guide.pdf

Apple-Prise_en_charge_des_surfaces_de_controle_Logic_Express_8

Apple-mac_integration_basics_fr_107.pdf

Apple-Final-Cut-Pro-7-Niveau-1-Guide-de-preparation-a-l-examen

Apple-Logic9-examen-prep-fr.pdf-Logic-Pro-9-Niveau-1-Guide-de-preparation-a-l-examen

Apple-aperture_photography_fundamentals.pdf-Manuel-de-l-utilisateu

Apple-emac-memory.pdf-Manuel-de-l-utilisateur

Apple-Apple-Installation-et-configuration-de-votre-Power-Mac-G4

Apple-Guide_de_l_administrateur_d_Xsan_2.pdf

Apple-premiers_contacts_avec_imovie6.pdf

Apple-Tiger_Guide_Installation_et_de_configuration.pdf

Apple-Final-Cut-Pro-7-Level-One-Exam-Preparation-Guide-and-Practice-Exam

Apple-Open_Directory.pdf

Apple-Nike_+_iPod_User_guide

Apple-ard_admin_guide_2.2_fr.pdf

Apple-systemoverviewj.pdf-Japon

Apple-Xserve_TO_J070411.pdf-Japon

Apple-Mac_Pro_User_Guide.pdf

Apple-iMacG5_iSight_UG.pdf

Apple-premiers_contacts_avec_iwork_08.pdf

Apple-services_de_collaboration_2e_ed_10.4.pdf

Apple-iPhone_Bluetooth_Headset_Benutzerhandbuch.pdf

Apple-Guide_de_l_utilisateur_de_Keynote08.pdf

APPLE/Apple-Logic-Pro-9-Effectsrfr.pdf

Apple-Logic-Pro-9-Effectsrfr.pdf

Apple-iPod_shuffle_3rdGen_UG_F.pdf

Apple-iPod_classic_160Go_Guide_de_l_utilisateur.pdf

Apple-iBookG4GettingStarted.pdf

Apple-Administration_de_technologies_web_10.5.pdf

Apple-Compressor-4-User-Manual-fr

Apple-MainStage-User-Manual-fr.pdf

Apple-Logic_Pro_8.0_lbn_j.pdf

Apple-PowerBookG4_15inch1.67-1.5GHzUserGuide.pdf

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2010_CH.pdf

Apple-LED_Cinema_Display_27-inch_UG.pdf

Apple-MacBook_Pro_15inch_Mid2009_RS.pdf

Apple-macbook_pro_13inch_early2011_f.pdf

Apple-iMac_Mid2010_UG_BR.pdf

Apple-iMac_Late2009_UG_J.pdf

Apple-iphone_user_guide-For-iOS-6-Software

Apple-iDVD5_Getting_Started.pdf

Apple-guide_des_fonctionnalites_de_l_ipod_touch.pdf

Apple_iPod_touch_User_Guide

Apple_macbook_pro_13inch_early2011_f

Apple_Guide_de_l_utilisateur_d_Utilitaire_RAID

Apple_Time_Capsule_Early2009_Setup_F

Apple_iphone_4s_finger_tips_guide_rs

Apple_iphone_upute_za_uporabu

Apple_ipad_user_guide_ta

Apple_iPod_touch_User_Guide

apple_earpods_user_guide

apple_iphone_gebruikershandleiding

apple_iphone_5_info

apple_iphone_brukerhandbok

apple_apple_tv_3rd_gen_setup_tw

apple_macbook_pro-retina-mid-2012-important_product_info_ch

apple_Macintosh-User-s-Guide-for-Macintosh-PowerBook-145

Apple_ipod_touch_user_guide_ta

Apple_TV_2nd_gen_Setup_Guide_h

Apple_ipod_touch_manual_del_usuario

Apple_iphone_4s_finger_tips_guide_tu

Apple_macbook_pro_retina_qs_th

Apple-Manuel_de_l'utilisateur_de_Final_Cut_Server

Apple-iMac_G5_de_lutilisateur

Apple-Cinema_Tools_4.0_User_Manual_F

Apple-Personal-LaserWriter300-User-s-Guide

Apple-QuickTake-100-User-s-Guide-for-Macintosh

Apple-User-s-Guide-Macintosh-LC-630-DOS-Compatible

Apple-iPhone_iOS3.1_User_Guide

Apple-iphone_4s_important_product_information_guide

Apple-iPod_shuffle_Features_Guide_F

Liste-documentation-apple

Apple-Premiers_contacts_avec_iMovie_08

Apple-macbook_pro-retina-mid-2012-important_product_info_br

Apple-macbook_pro-13-inch-mid-2012-important_product_info

Apple-macbook_air-11-inch_mid-2012-qs_br

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_de_MainStage

Apple-Compressor_3_User_Manual_F

Apple-Color_1.0_User_Manual_F

Apple-guide_de_configuration_airport_express_4.2

Apple-TimeCapsule_SetupGuide

Apple-Instruments_et_effets_Logic_Express_8

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_de_WaveBurner

Apple-Macmini_Guide_de_l'utilisateur

Apple-PowerMacG5_UserGuide

Disque dur, ATA parallèle Instructions de remplacement

Apple-final_cut_pro_x_logic_effects_ref_f

Apple-Leopard_Installationshandbok

Manuale Utente PowerBookG4

Apple-thunderbolt_display_getting_started_1e

Apple-Compressor-4-Benutzerhandbuch

Apple-macbook_air_11inch_mid2011_ug

Apple-macbook_air-mid-2012-important_product_info_j

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_d_Utilitaire_de_reponse_d_impulsion

Apple-Aperture_2_Raccourcis_clavier

AppleTV_Setup-Guide

Apple-livetype_2_user_manual_f

Apple-imacG5_17inch_harddrive

Apple-macbook_air_guide_de_l_utilisateur

Apple-MacBook_Early_2008_Guide_de_l_utilisateur

Apple-Keynote-2-Guide-de-l-utilisateur

Apple-PowerBook-User-s-Guide-for-PowerBook-computers

Apple-Macintosh-Performa-User-s-Guide-5200CD-and-5300CD

Apple-Macintosh-Performa-User-s-Guide

Apple-Workgroup-Server-Guide

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPad-User-Guide-For-iOS-5-1-Software

Apple-Boot-Camp-Guide-d-installation-et-de-configuration

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Power Mac G5 Guide de l’utilisateur APPLE

Guide de l'utilisateur PAGE '08 APPLE

Guide de l'utilisateur KEYNOTE '09 APPLE

Guide de l'Utilisateur KEYNOTE '3 APPLE

Guide de l'Utilisateur UTILITAIRE RAID

Guide de l'Utilisateur Logic Studio

Power Mac G5 Guide de l’utilisateur APPLE

Guide de l'utilisateur PAGE '08 APPLE

Guide de l'utilisateur KEYNOTE '09 APPLE

Guide de l'Utilisateur KEYNOTE '3 APPLE

Guide de l'Utilisateur UTILITAIRE RAID

Guide de l'Utilisateur Logic Studio

Guide de l’utilisateur ipad Pour le logiciel iOS 5.1

PowerBook G4 Premiers Contacts APPLE

Guide de l'Utilisateur iphone pour le logiciel ios 5.1 APPLE

Guide de l’utilisateur ipad Pour le logiciel iOS 4,3

Guide de l’utilisateur iPod nano 5ème génération

Guide de l'utilisateur iPod Touch 2.2 APPLE

Guide de l’utilisateur QuickTime 7  Mac OS X 10.3.9 et ultérieur Windows XP et Windows 2000

Guide de l'utilisateur MacBook 13 pouces Mi 2010

Guide de l’utilisateur iPhone (Pour les logiciels iOS 4.2 et 4.3)

Guide-de-l-utilisateur-iPod-touch-pour-le-logiciel-ios-4-3-APPLE

Guide-de-l-utilisateur-iPad-2-pour-le-logiciel-ios-4-3-APPLE

Guide de déploiement en entreprise iPhone OS

Guide-de-l-administrateur-Apple-Remote-Desktop-3-1

Guide-de-l-utilisateur-Apple-Xserve-Diagnostics-Version-3X103

Guide-de-configuration-AirPort-Extreme-802.11n-5e-Generation

Guide-de-configuration-AirPort-Extreme-802-11n-5e-Generation

Guide-de-l-utilisateur-Capteur-Nike-iPod

Guide-de-l-utilisateur-iMac-21-5-pouces-et-27-pouces-mi-2011-APPLE

Guide-de-l-utilisateur-Apple-Qadministrator-4

Guide-d-installation-Apple-TV-3-eme-generation

User-Guide-iPad-For-ios-5-1-Software

Using iTunes Producer 2.8 for Free Books  Contents Introduction 4 What’s New 4 Organization of This Document 5 Getting Additional Information 5 Getting Started 6 What is iTunes Producer 2.8 for Free Books? 6 System Requirements 7 Supported Formats 8 Installing iTunes Producer 2.8 for Free Books 9 Starting iTunes Producer 2.8 for Free Books 10 Creating Your Book Package 12 Creating a Book Package from a Publication File 12 Opening an Existing Package 13 Looking Up Metadata for an Existing Book 14 Describing Your Book Package 16 Providing Book Details 16 Entering Book Information 16 Entering Book Categories 18 Entering Book Authors 19 Entering Book Related Products 21 Entering Book Target Audience 22 Providing Asset Details 24 Specifying Publication Assets 24 Specifying Cover Art Assets 26 Specifying Screenshot Assets 28 Delivering Your Book Package 30 Sending a Package to the iBookstore 30 Sending Your Log Report to Apple 32 Featured Tasks 33 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 2Can I save a preliminary version of my book package before sending it to the iBookstore? 33 What elements can I update in my book? 33 How do I remove a book from the iBookstore? 34 Why is editing disabled for my book package? 34 Can I sort information within iTunes Producer windows? 34 How can I check the history and status of packages? 35 I don't see any activities in the “Choose an Activity” window. What should I do? 35 How do I create a file in EPUB format? 35 How do I create a file in Multi-Touch format? 35 How can I adjust the rights for my book? 36 Do any languages require EPUB 3.0, iBooks 3.0 app, and iOS 6? 36 Glossary 38 Revision History 40 Index 41 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 3 ContentsThis guide describesiTunes Producer 2.8 for free books, Apple’stool for preparing and sending your publications as free downloads in the iBookstore, and the steps necessary to install and use iTunes Producer 2.8. You use iTunes Producer 2.8 to provide information about a publication, such as type, title, publisher, date, category, authors, audience, and more, and upload asset files. What’s New iTunes Producer 2.8 for free books contains the following enhancements: ● Version information. If you previously delivered a book package to the iBookstore, you can specify new information about the book in “What’s New in Version” in the Book > Info pane. ● Automatically generated Vendor IDs. iTunes Producer 2.8 for books now automatically generates a Vendor ID for your book. iTP creates an iTunes Store Package (iTP package) for your book using the Vendor ID and a .itmsp extension. To manually edit the Vendor ID, choose iTunes Producer > Preferences, click Publication, and then choose “Editable before delivery”. ● Phonetic name support. If you specify Japanese as your book language, you can now specify the Phonetic Title, Phonetic Subtitle, and Phonetic Series Name in the Book > Info pane and the Phonetic Name of the person or corporation who authored the publication in the Book > Authors pane. ● Additional target audiences. iTunes Producer 2.8 for books now includes the following target audience options: Quebec School Grade, Australian School Grade, U.K. National Curriculum, U.K. Exam Board, and Scotland Curriculum. ● Related products support. iTunes Producer 2.8 for books now includes Book > Related Products pane so you can specify detailed information about your publication’s related products. ● Preview support. Using iTunes Producer 2.8 for books you can now add an EPUB preview (.epub) or Multi-Touch preview (.ibooks) file for your publication to the Publication Preview box in the Assets > Publication pan. dummy tet to make page break dummy tet to make page break 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 4 IntroductionOrganization of This Document This guide is organized as follows: ● “Getting Started” (page 6) provides an overview of iTunes Producer 2.8 for free books, describes the system requirements and supported formats, and outlines the steps you must take to install and start using iTunes Producer 2.8. ● “Creating Your Book Package” (page 12) describes how to create a book package to submit to the iBookstore. ● “Describing Your Book Package” (page 16) explains how to prepare your book package for delivery to the iBookstore by providing details about your publication, including type, title, publisher, date, category, authors, audience, and more, and upload asset files. ● “Delivering Your Book Package” (page 30) provides details on how to deliver your book package to the iBookstore for processing and how to send Apple a log report if you encounter errors during delivery. ● “Featured Tasks” (page 33) features some of the top tasks you might perform using iTunes Producer 2.8 for free books. ● “Glossary” (page 38) defines terms you’ll encounter as you read this guide. In addition to the sections listed above, a revision history and index are provided for your reference. Getting Additional Information If you need to request technical assistance or would like to provide feedback about iTunes Producer 2.8 for free books, visit the Contact Us page in iTunes Connect at http://www.apple.com/itunes/go/itunesconnect/contactus or choose Help > Submit Feedback to send an email to your iTunes Technical Account Manager. You can also email or call the iBookstore support team Monday through Friday from 7:00 a.m. to 5:00 p.m. (Pacific time). For comprehensive support information, use the Contact Us page on iTunes Connect. AppleCare support is not available for this product. For information on how to get started as a content provider to deliver books to the iBookstore, see iBookstore: Publisher User Guide . iBookstore: Publisher User Guide also explains how to prepare and upload your books, and some guidelines on creating your book files. Note: Textbooks are not available in all markets. Introduction Organization of This Document 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 5This section provides an overview of iTunes Producer 2.8 for free books, including system requirements, supported formats, and the steps you must take to install and start using iTunes Producer 2.8. What is iTunes Producer 2.8 for Free Books? iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books is a tool to help you prepare publication content as free downloads in the iBookstore. Using iTP, you can import your publication (book or textbook), enter book details, upload cover art and screenshots, and send your book and all your prepared files as an iTunes Store Package (iTP package) directly to Apple’s iBookstore. Note: Textbooks are not available in all markets, check the Contact Us page in iTunes Connect for up-to-date information. The following screenshot displays the Book > Info pane for the 9781402725999.itmsp book in iTP. 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 6 Getting StartedSystem Requirements iTunes Producer 2.8 for free books requires a Macintosh with an Intel Core processor, at least 512 MB RAM, and Mac OS X v10.6 or later installed. Apple recommends at least 20 GB of available space (more for larger content) and a broadband Internet connection with an upload rate of 1MB/sec or faster. The following table lists details about the servers iTunes Producer 2.8 uses to deliver content to the iBookstore. For the best upload experience, verify that all of the ports and IP addresses are accessible. Server IP Address TCP Port UDP Port itmsdav.apple.com 17.152.19.125 443 n/a contentdelivery.itunes.apple.com 17.152.19.127 443* n/a vgr101.apple.com 17.152.249.51 33001 33001-33500 vgr102.apple.com 17.152.249.52 33001 33001-33500 vgr103.apple.com 17.152.249.53 33001 33001-33500 vgr104.apple.com 17.152.249.54 33001 33001-33500 vgr105.apple.com 17.152.249.55 33001 33001-33500 vgr106.apple.com 17.152.249.56 33001 33001-33500 vgr107.apple.com 17.152.249.57 33001 33001-33500 vgr108.apple.com 17.152.249.58 33001 33001-33500 vgr301.apple.com 17.172.190.141 33001 33001-33500 vgr302.apple.com 17.172.190.142 33001 33001-33500 vgr303.apple.com 17.172.190.143 33001 33001-33500 vgr304.apple.com 17.172.190.144 33001 33001-33500 vgr305.apple.com 17.172.190.145 33001 33001-33500 vgr306.apple.com 17.172.190.146 33001 33001-33500 vgr307.apple.com 17.172.190.147 33001 33001-33500 vgr308.apple.com 17.172.190.148 33001 33001-33500 Getting Started System Requirements 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 7Server IP Address TCP Port UDP Port sgr201.apple.com 17.152.249.101 44001 44001-44500 sgr202.apple.com 17.152.249.102 44001 44001-44500 sgr203.apple.com 17.152.249.103 44001 44001-44500 sgr204.apple.com 17.152.249.104 44001 44001-44500 sgr205.apple.com 17.152.249.105 44001 44001-44500 sgr206.apple.com 17.152.249.106 44001 44001-44500 sgr207.apple.com 17.152.249.107 44001 44001-44500 sgr208.apple.com 17.152.249.108 44001 44001-44500 sgr401.apple.com 17.172.190.101 44001 44001-44500 sgr402.apple.com 17.172.190.102 44001 44001-44500 sgr403.apple.com 17.172.190.103 44001 44001-44500 sgr404.apple.com 17.172.190.104 44001 44001-44500 sgr405.apple.com 17.172.190.105 44001 44001-44500 sgr406.apple.com 17.172.190.106 44001 44001-44500 sgr407.apple.com 17.172.190.107 44001 44001-44500 sgr408.apple.com 17.172.190.108 44001 44001-44500 Notes: ● * Indicates a required port. To deliver content, you must open at least one of the ports. ● Because Apple periodically releases new versions and updates to its software, servers listed in the table might change mid-release. Supported Formats iTunes Producer 2.8 (iTP) for free bookssupports EPUB 2, EPUB 3, and Multi-Touch formats with the appropriate file extensions (.epub and .ibooks). Getting Started Supported Formats 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 8Cover art (also known as a marketing image or jacket) should be at least 1400 pixels along the smaller axis and must be a JPEG or PNG file in RGB Color mode. For an average trade paperback, this could be 1400 x 1873 minimum size, as the books are generally taller than they are wide. For best results, deliver the largest pixel dimensions possible. When possible, match cover art to the cover contained in the book file. The 2 million pixel maximum does not apply to the cover image. Screenshots should be a clear picture, made on an iPad, and be a 1024 x 768, 1024 x 748, 768 x 1024, or 768 x 1004 pixel JPEG or PNG file (for an iPad 1 or 2, double for the new iPad) with the appropriate file extensions (.jpg, .jpeg, and .png) in RGB Color mode. Optionally, you can remove the status bar. You can use your keyboard to perform many of the same actions you perform using the mouse. With full keyboard access, you use the Tab key, arrow keys, and Space bar to move to and select or enable items on the screen. Installing iTunes Producer 2.8 for Free Books You can install and run iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books on the Mac OS X operating system. To install iTP on Mac OS X: 1. Click the iTunes Producer link in the Deliver Your Content module: iTunes Connect displays the iTunes Producer Software and Documentation page with installation and documentation downloads. 2. Click the iTunes Producer 2.8 link to download the self-extracting installation package (iTunesProducer_2.8.dmg). 3. Review the Read Before You Install iTunes Producer file. 4. Double-click the installation package (iTunesProducer.pkg) and follow the instructions that appear. Note: When installing iTP on the Mac, before you can install the software, you must log in to your computer as a member of the administrator group. 5. Read the installation introduction, and then click Continue. Getting Started Installing iTunes Producer 2.8 for Free Books 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 96. Click Install to perform the standard installation. The installation package installs files in your Applications folder. Type your administrator password and click OK, if prompted. 7. Click Close. Open the iTP application by double-clicking the iTunes Producer.app icon in the Applications folder, or the folder you specified during a custom install. You are now ready to begin using iTP. For more information, see “Starting iTunes Producer 2.8 for Free Books” (page 10) later in this section. Starting iTunes Producer 2.8 for Free Books Before you can use iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books to prepare publication content as free downloads in the iBookstore, you must initialize iTP by providing your iTunes Connect login information at startup. 1. Double-click the iTunes Producer.app icon in the Applications folder. 2. Read the Software License Agreement, and then click Accept. iTP opens the "Welcome to iTunes Producer” window. Getting Started Starting iTunes Producer 2.8 for Free Books 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 103. Type your iTunes Connect login information (Apple ID and password) in the “Welcome to iTunes Producer” window, and then click Next. iTP verifies your iTunes Connect login information and stores your Apple ID and password for future iTP operations. Initializing iTP with your iTunes Connect login information is account-specific. If you share your machine with other users with different iTunes Connect login information, you can each have your own Apple ID and password setting for iTP. 4. Click Done. iTP displays the “Choose an Activity” window so you can begin using iTP. For more information, see “Creating Your Book Package” (page 12) later in this guide. If the “Choose an Activity” window does not display any activities, you do not have an active contract with iTunes. You must complete the contract process before you can deliver content as free downloads in the iBookstore. For more information, see the Contracts, Tax and Banking module in iTunes Connect. Notes: ● If you change your iTunes Connect password, you must use the "Welcome to iTunes Producer” window to reset your Apple ID and password in iTP. To reset your Apple ID and password, choose Window > Sign In As in iTP, and then repeat steps 2 through 4 above. ● The main iTP windows contain an active user button displaying the Apple ID for the currently logged in user. Click the button to display the "Welcome to iTunes Producer” window to change or update your Apple ID and password. ● Click to display this Using iTunes Producer 2.8 for Free Books guide. Getting Started Starting iTunes Producer 2.8 for Free Books 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 11The first step in preparing content as free downloads in the iBookstore is to create a book package containing the publication content you want to submit. You can select the publication you want to include in a book package from a publication (book or textbook) on your computer, an existing iTunes Store Package (iTP package), or by looking up the metadata from an existing iBookstore book. The following screenshot displays the iTP “Choose an Activity” window with the “New book” option selected. If you do not see any of the above activities in the iTP “Choose an Activity” window, you might not have configured iTP for book delivery. Click the active user button in the “Choose an Activity” window to display the “Welcome to iTunes Producer” window again. Creating a Book Package from a Publication File You can create your book package by choosing the publication (book or textbook) you want to submit to the iBookstore from files on your computer. To create your book package from files on your computer: 1. Click Create New Package in the “Choose an Activity” window. 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 12 Creating Your Book PackageThe “Choose an Activity” window appears automatically when you open iTunes Producer 2.8 for free books, or you can choose File > New to display the “Choose an Activity” window from within iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books. 2. Select “New book”, and then click Next. iTP displays an untitled iTP window with the Book pane selected so you can begin describing your publication and entering information about the categories, authors, and target audience. For more information, see “Describing Your Book Package” (page 16). When you are sure the publication details are complete and correct, you can send your book package to iTunes for processing. For more information, see “Delivering Your Book Package” (page 30). Opening an Existing Package You can create your book package by opening a previously saved iTunes Store Package (iTP package), editing publication details, and updating the information you want to submit to the iBookstore. To create your book package from an existing package: 1. Click Open Package in the “Choose an Activity” window. iTP displays an Open dialog so you can select an existing iTP package. The “Choose an Activity” window appears automatically when you open iTunes Producer 2.8 for free books, or you can choose File > New to display the “Choose an Activity” window from within iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books. 2. Select the package name containing the publication you want to include in your book package, and then click Open. iTP opens the package and displays the Book pane. If you previously delivered the book package to the iBookstore, you can specify new information about the book in “What’s New in Version”. 3. Use the Book pane to add and edit publication information (for example, title and subtitle), categories, authors, and target audience. For more information, see “Providing Book Details” (page 16). 4. Use the Assets pane to add or replace asset files (for example, .epub or .ibooks, cover art, or screenshot files). For more information, see “Providing Asset Details” (page 24). Continue using the Book and Assets panes to edit the package. For more information, see “Describing Your Book Package” (page 16). Creating Your Book Package Opening an Existing Package 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 13Note: If you previously delivered the book package to the iBookstore, you can update all information, except the book type, in the Book and Assets panes. When you are sure the publication details are complete and correct, you can send your book package to iTunes for processing. For more information, see “Delivering Your Book Package” (page 30). Looking Up Metadata for an Existing Book You can create your book package by looking up the metadata from an existing iBookstore book you previously delivered, editing publication details, and updating the assets you want to submit to the iBookstore. Create your book package using metadata from an existing book when you want to update your metadata or assets, and resend it to iTunes, even when you no longer have the original book. This feature is especially helpful for redelivering your assets, because you can recreate and resend the original book package with only the new assets included. To create your book package by looking up metadata from an existing book: 1. Click Look Up Metadata in the “Choose an Activity” window. The “Choose an Activity” window appears automatically when you open iTunes Producer 2.8 for free books, or you can choose File > New to display the “Choose an Activity” window from within iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books. 2. Type one or more ISBN, Apple ID, or Vendor IDs, using a comma-separated list, for the book containing the content you want in the AppleID/VendorID field. Note: Currently iTunes Producer automatically generates the Vendor ID and displays the identifier in the Vendor ID field in the Book > Info pane. To be safe, you should copy the identifier and save for future reference. 3. Click Look Up. iTP authenticates the Vendor ID, searches for the associated metadata, and then displays an iTP window for each unique Vendor ID. Click Abort to stop metadata lookup. 4. Use the Book pane to add and edit publication information (for example, title and subtitle), categories, authors, and target audience. For more information, see “Providing Book Details” (page 16). 5. Use the Assets pane to add or replace asset files (for example, .epub or .ibooks, cover art, or screenshot files). For more information, see “Providing Asset Details” (page 24). Creating Your Book Package Looking Up Metadata for an Existing Book 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 14Continue using the Book and Assets panes to edit metadata. For more information, see “Describing Your Book Package” (page 16). Note: If you previously delivered the book package to the iBookstore, you can update all information, except the book type, in the Book and Assets panes. When you are sure the publication details are complete and correct, you can send your book package to iTunes for processing. For more information, see “Delivering Your Book Package” (page 30). Creating Your Book Package Looking Up Metadata for an Existing Book 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 15After you create your initial book package, but before your publication content is ready to be sent as a free download in the iBookstore, you must prepare your book package by describing the publication in detail, including title, subtitle, publisher, categories, authors, target audience, assets, and more. Providing Book Details Before sending your book package to the iBookstore, use the Book pane of iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books to provide publication information, categories, authors, and target audience details. Entering Book Information Use the Book > Info pane to provide as much detail as possible about your publication. The information you provide represents all the book-level metadata. To provide book information details: 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 16 Describing Your Book Package1. Click Info at the bottom of the Book pane. Note: iTP automatically generates the Vendor ID. iTP creates an iTunes Store Package (iTP package) for your book using the Vendor ID and a .itmsp extension. To manually edit the Vendor ID, choose iTunes Producer > Preferences, click Publication, and then choose “Editable before delivery”. 2. Enter book information: ISBN: Type a unique, industry standard, and permanent number to identify the record for this book. The ISBN number identifies the electronic book, not the printed publication, and cannot include dashes (-) or spaces. Apple recommends using the 13-digit ISBN number. Although optional for delivering your book to the iBookstore, ISBN numbers are often required for reporting your book's sales back to the industry reporting agencies and for charting on national charts. Book Type: Choose Book or Textbook to indicate the type of publication you want to send as an iTunes Store Package (iTP package) to the iBookstore. By default, iTP specifies a book. If you choose Textbook, the publication asset you add to the Upload Publication box must be in Multi-Touch format. You can send publications of type Textbook only if thistype is defined in the terms of your contract. Currently, textbooks are only available in the U.S. market. Language: Choose a language to indicate the language in which the publication was written, for this edition. If you choose Japanese, in addition to the Title and Subtitle you can specify the Phonetic Title, Phonetic Subtitle, and Phonetic Series Name. Title: Type the full title, without the subtitle, of the publication. Subtitle: Type the full subtitle of the publication. Describing Your Book Package Providing Book Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 17Publisher: Type the name of the publisher that released the publication. By default, iTP uses the legal name you specified when you signed your contract in iTunes Connect. Publication Date: Type the date (YYYY-MM-DD) of the original, physical publication. This is the date users see in the iBookstore. In most cases, users want to see a list of books by a particular author sorted in chronological order—the order in which the books were written. If there is no physical edition equivalent, use the publication date of the EPUB format or Multi-Touch format file. You can specify values such as “today”, “yesterday”, and “last month”, and iTP correctly formatsthe date. If you do not provide a publication date, iTP uses the date you deliver your package as the publication date. Series Name: Type the series name, if the publication was published as part of a series. For example, Isaac Asimov's. If you do not specify a name in Series Name, you cannot specify a value for “Number in Series”. Number in Series: Type the series number for the publication, if the publication was published as part of a series. Enter a numeric value only. For example, 3 (not Book 3 or Book Three). If you specify a value for “Number in Series”, you must specify a name in Series Name. 3. Type a detailed description for the publication in Book Description. For example, the description that appears on the flap of a dust jacket or on the back cover of a publication. The description can be up to 4000 bytes, can include Rich Text formatting, and must be suitable for public display. Note that 4000 bytes is approximately 2000 characters, depending on the language. The book description requires a minimum of 50 characters. 4. Click Next or Categories at the bottom of the Book pane. For more information, see “Entering Book Categories” (page 18). Entering Book Categories Use the Book > Categories pane to add and define categoriesfor your publication. The information you provide represents all the book-level metadata. To provide book category details: Describing Your Book Package Providing Book Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 181. Click Categories at the bottom of the Book pane. 2. Click Add Category to add a new category for your publication. To remove a previously added category, select the category and then click Remove Category. Use the search field to filter categories in the table by Categories. 3. Choose the subject that describesthe general content of the publication from the Category pop-up menu, and then choose a subheading to provide a specific subject category from the second pop-up menu. 4. Click Primary to indicate that the category is a primary category. You must specify at least one category as primary. If you add more than one of the same category, you must specify which category is primary. 5. Repeat steps 2 through 4 for each category you want to add to your publication. To reorder categories, select a category and drag and drop to the desired position in the box. 6. Click Next or Authors at the bottom of the Book pane. For more information, see “Entering Book Authors” (page 19). Entering Book Authors Use the Book > Authors pane to provide as much detail as possible about the authors of your publication. The information you provide represents all the book-level metadata. To provide book author details: Describing Your Book Package Providing Book Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 191. Click Authors at the bottom of the Book pane. 2. Click Add Author, and then choose the role the author played in the creation of the publication from the Role pop-up menu. For example, “Author”, “Illustrated by”, or “Edited by”. To remove a previously added author, select the author and then click Remove Author. Use the search field to filter authors in the table by Role and Name information. 3. Type the name of the person or corporation who authored the publication in Name, in normal order. For example, Jules Verne or The Historical Society of Sonoma County. If you specified Japanese asthe language in the Book > Info pane, you must also type the Phonetic Name of the person or corporation who authored the publication, in normal order. 4. Type the name of the person or corporation who authored the publication in “Sort name”, in inverted order, with a comma between the last and first namesfor alphabeticalsorting in the Store and in the user's bookshelf. For example, Verne, Jules or Historical Society of Sonoma County, The. 5. Click Primary to indicate that the author is a primary role author. You must specify at least one primary role author. 6. Repeat steps 2 through 5 for each author you want to add to your publication. If an author has more than one role, add a separate entry for each role. To reorder authors, select the author and drag and drop to the desired position in the box. Describing Your Book Package Providing Book Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 207. Click Next or Related Products at the bottom of the Book pane. For more information, see “Entering Book Related Products” (page 21). Entering Book Related Products Use the Book > Related Products pane to provide as much detail as possible about your publication’s related products. The information you provide represents all the book-level metadata. To provide book related product details: 1. Click Related Products at the bottom of the Book pane. 2. Click Add Related Product, and then choose a relationship to indicate how the product is related to the publication from the Relation pop-up menu. For example, “Is part of” or “Is special edition of”. Related products can be the same product in an alternative format. For example, a 2010 travel guide that replaces a 2009 travel guide. To remove a previously added related product, select the related product and then click Remove Related Product. Use the search field to filter related products in the table by Relation and Identifiers information. 3. Type an ISBN-13 identifier for the related products in the ISBN-13 field. Describing Your Book Package Providing Book Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 21You can add a related product by identifier without specifying additional information. Each identifier can only occur once. If you provide only one identifier, Apple recommends using the ISBN-13 number. Apple recommends using identifiers that are different versions of the publication, instead of using identifiers of similar publications. To remove a previously added identifier, select the identifier in the ISBN-13 field and press the Delete key. 4. Type an ISBN-10 identifier for the related products in the ISBN-10 field. You can add a related product by identifier without specifying additional information. Each identifier can only occur once. If you provide only one identifier, Apple recommends using the ISBN-13 number. Apple recommends using identifiers that are different versions of the publication, instead of using identifiers of similar publications. To remove a previously added identifier, select the identifier in the ISBN-10 field and press the Delete key. 5. Repeat steps 2 through 4 for each related product you want to add to your publication. To reorder related products, select the related product and drag and drop to the desired position in the box. 6. Click Next or Target Audience at the bottom of the Book pane. For more information, see “Entering Book Target Audience” (page 22). Entering Book Target Audience Use the Book > Target Audience pane to indicate the intended audience for your publication. If your publication applies to more than one target audience, you can specify multiple audiences. The information you provide represents all the book-level metadata. Because there are a number of different dimensions by which you might differentiate target audiences (for example, by age orschool grade), iTunes Producer 2.8 (iTP) for free bookssupports various criteria forspecifying a target audience. Depending on the criteria, you can specify a single value, a range of values with a minimum and maximum, or open ranges (for example, “13 and up”). Ranges are inclusive on both ends. The only valid target audience values (interest age) are: 0-2 3-5 6-8 9-12 13 and Up To provide book target audience details: Describing Your Book Package Providing Book Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 221. Click Target Audience at the bottom of the Book pane. 2. Click Add Criteria to add a new target audience criteria for your publication, and then choose U.S. School Grade, Canadian School Grade, Quebec School Grade, Australian School Grade, U.K. National Curriculum, U.K. Exam Board, Scotland Curriculum, or Interest Age (In Years) from the Target Audience Criteria pop-up menu. To remove a previously added criteria, select the criteria and then click Remove Criteria. Use the search field to filter target audiences in the table by Target Audience Criteria or Target Audience information. 3. Do one of the following: ● For U.S. School Grade, Canadian School Grade, Quebec School Grade, Australian School Grade, U.K. National Curriculum, or Scotland Curriculum, click Single Grade or Grade Range and then choose a grade level from the pop-up menus to define your target audience. For Grade Range, you can select either a minimum grade level, a maximum grade level, or both. Use the school grade criteria to target a publication at a specific grade range in the specified school system. ● For U.K. Exam Board, choose a single target audience. For example, Scottish Qualifications Authority. ● For Interest Age (In Years), choose an age range from the pop-up menu to define your target audience range. Use the Interest Age (In Years) criteria to target a publication by the age group for which the material is likely to be interesting. 4. Repeat steps 2 through 3 for each target audience criteria you want to add to your publication. Describing Your Book Package Providing Book Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 23You can add each target audience criteria only once. 5. Click Next. iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books displays the Assets pane so you can add or replace asset files (for example, .epub or .ibooks, cover art, or screenshot files). For more information, see “Providing Asset Details” (page 24). Providing Asset Details Before sending your book package to the iBookstore, use the Assets pane of iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books to add or replace asset files (for example, .epub or .ibooks, preview, cover art, or screenshot files). Depending on your providersettings, assets are required when sending the initial version of your book package to the iBookstore. Specifying Publication Assets Use the Assets > Publication pane to specify the publication assets (for example, .epub or .ibooks and preview) for your book. The information you provide represents all the book-level metadata. To specify publication assets: Describing Your Book Package Providing Asset Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 241. Click Publication at the bottom of the the Assets pane. 2. Drag the publication’s EPUB format (.epub) or Multi-Touch format (.ibooks) file to the Publication box, or click Choose and select a file in EPUB or Multi-Touch format. For books, the file must be in EPUB or Multi-Touch format. For textbooks, the file must be in Multi-Touch format. To replace a previously added file, drag a new file to the Publication box or click Choose to select a new file, or choose Edit > Delete to delete the file and then add a new file. 3. Drag an EPUB preview (.epub) or Multi-Touch format preview (.ibooks) file for the publication to the Publication Preview box, or click Choose and select a preview file in EPUB or Multi-Touch format. You must submit a preview file for all Read Aloud EPUB files and all publications in Multi-Touch format. The preview file format must match your publication file format. If your publication contains pictures or other non-text media, you might want to create a custom preview file to ensure the preview includes everything you want. iTP warns you if your preview file is the same as, or larger than, your full publication file. For EPUB format, if you do not add an EPUB preview file, the iBookstore automatically creates a preview. What the preview contains depends on the type of book (for example, the first chapter of your publication, 5% of the total word count, a percentage of the total page count, and so on). If you do not want the iBookstore to cut the preview automatically, you can create a separate, custom .epub file and deliver it for use as the preview in the iBookstore. For Multi-Touch books, if you do not add a Multi-Touch preview file, the iBookstore does not automatically create a preview. You can continue to deliver your publication, but you cannotsell your Multi-Touch format publication until you add a preview file. Describing Your Book Package Providing Asset Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 25To replace a previously added file, drag a new file to the Publication Preview box or click Choose to select a new file, or choose Edit > Delete to delete the file and then add a new file. 4. Click Next or Cover Art at the bottom of the Assets pane. For more information, see “Specifying Cover Art Assets” (page 26). To validate and repair an EPUB file or preview file before delivering your book package for processing, select the file in the Publication box or Publication Preview box and then choose File > Repair EPUB. iTP attempts to repair the file and: ● If the repair is successful, iTP replaces the original file in the iTunes Store Package (iTP package) with the repaired file for delivery. ● If the repair fails, iTP displays an error message indicating the repair was unsuccessful. If you do not repair an invalid EPUB file or preview file before delivery, iTP reports the error in the Delivery pane and displays the Repair button in the Assets > Publication pane. Click the Repair button to validate and repair the EPUB file. You cannot deliver your book package for processing with an invalid EPUB file. Note: Apple recommends delivering files less than 200 MB as users can run into trouble downloading files greater than 200 MB, 2 GB is the file limit. In addition, in many markets, 20 MB is the file limit for cellular networks. Specifying Cover Art Assets Use the Assets > Cover Art pane to specify the cover art asset for your publication. The information you provide represents all the book-level metadata. To specify cover art assets: Describing Your Book Package Providing Asset Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 261. Click Cover Art at the bottom of the the Assets pane. 2. Drag the publication’s cover art to the Cover Art box, or click Choose and select a cover art file. Cover art (also known as a marketing image or jacket) should be at least 1400 pixels along the smaller axis and must be a JPEG or PNG file in RGB Color mode. For an average trade paperback, this could be 1400 x 1873 minimum size, asthe books are generally taller than they are wide. For best results, deliver the largest pixel dimensions possible. When possible, match cover art to the cover contained in the book file. The 2 million pixel maximum does not apply to the cover image. Do not scale up artwork if it is smaller than the required size. If you are scanning your cover art be sure to scan at the highest resolution, or at least 1400 pixels along the smaller axis. Cover art must be at least 72 dots per inch (dpi). Do not submit art that contains an embedded color profile, back cover, or thumbnail art. To replace a previously added file, drag a new file to the Upload Cover Art box or click Choose to select a new file, or choose Edit > Delete to delete the file and then add a new file. 3. Click Next or Screenshots at the bottom of the Assets pane. For more information,see “Specifying Screenshot Assets” (page 28). Describing Your Book Package Providing Asset Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 27Specifying Screenshot Assets Use the Assets > Screenshots pane to specify the screenshot assetsfor your publication and show your customers more about your visually-oriented publications(for example, fixed layout, read along, interactive, or Multi-Touch format). The information you provide represents all the book-level metadata. To specify screenshot assets: 1. Click Screenshots at the bottom of the the Assets pane. 2. Click Add Screenshot to add a new screenshot asset for your publication. To remove a previously added screenshot, select the screenshot and then click Remove Screenshot. 3. Drag a screenshot to the Upload Screenshot box, or click Choose and select a screenshot file. Screenshots should be a clear picture, made on an iPad, and be a 1024 x 768, 1024 x 748, 768 x 1024, or 768 x 1004 pixel JPEG or PNG file (for an iPad 1 or 2, double for the new iPad) with the appropriate file extensions (.jpg, .jpeg, and .png) in RGB Color mode. Optionally, you can remove the status bar. To replace a previously added file, drag a new file to the Upload Screenshot box or click Choose to select a new file, or choose Edit > Delete to delete the file and then add a new file. 4. Repeat steps 2 through 3 for each screenshot you want to add to your publication. You can add up to five screenshots for your publication. Describing Your Book Package Providing Asset Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 28To reorder screenshots, select the screenshot and drag and drop to the desired position in the box or click the up and down arrows to reorder screenshots. 5. Click Next at the bottom of the Assets pane. For more information,see “Delivering Your Book Package” (page 30). Describing Your Book Package Providing Asset Details 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 29The final step in preparing content as free downloads in the iBookstore is to deliver your book package to iTunes for processing. Once you have created your book package and specified all your publication details, you can deliver your book and all your prepared files as an iTunes Store Package (iTP package) directly to Apple’s iBookstore. This section describes how to send your iTP package to iTunes for processing and how to send Apple a log report if you encounter errors during delivery. Sending a Package to the iBookstore When you are sure publication details are complete and correct, including all asset files, you can send your book and all your prepared files as an iTunes Store Package (iTP package) to iTunes for processing. To deliver a package: 1. Click the Delivery pane for your book in the iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books window. iTP processes all the publication details and displays any warnings or errors. 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 30 Delivering Your Book Package2. Fix any delivery warnings or errors. Double-click on a warning or error to have iTP jump to the exact location of the problem. For more information about errors, see the Contact Us page in iTunes Connect at http://www.apple.com/itunes/go/itunesconnect/contactus. Click Activity to display the Background Activity window and view delivery status information for all packages you are currently sending, including pending messages, time remaining, warning and error messages, and so on. 3. Click Deliver. iTP packages all your publication details and prepared files into an iTP package and sends it to the iBookstore. You can also choose File > “Save and Deliver” to save and package all your publication details and prepared files into an iTP package and send it to the iBookstore. Or, to send multiple packages at once, choose File > “Save and Deliver All”. iTP saves and packages all your publication details and prepared files, for all open iTP windows, into iTP packages and sends them to the iBookstore. For more information about delivery errors and answers to common questions, click Error Information to display the iTunes Connect - Frequently Asked Questions page. Notes: ● Until Apple hasimported all your metadata, you can continue to update books and resend packages. After Apple imports all your metadata, you can still update your cover art and EPUB information by editing and resending your package to the iBookstore. ● For information on how to create a file in EPUB format, see “How do I create a file in EPUB format?” (page 35). ● For information on how to create a file in Multi-Touch format, see “How do I create a file in Multi-Touch format?” (page 35). ● If you do not repair an invalid EPUB file before delivery, iTP reports the error in the Delivery pane and displays the Repair button in the Assets > Publication pane. Click the Repair button to validate and repair the EPUB file. You cannot deliver your book to iTunes for processing with an invalid EPUB file. ● iTP plays an alert sound and displays a green checkmark when the package delivery is complete. If iTP encounters an error during delivery, iTP plays an error sound and bounces the iTP icon in the Dock. ● To modify your delivery settings, choose iTunes Producer > Preferences, click Advanced, and then deselect Signiant, Aspera, or DAV. You should only change these settings with the advice of your Technical Account Manager. For questions, visit the Contact Us page in iTunes Connect at http://www.apple.com/itunes/go/itunesconnect/contactus. Delivering Your Book Package Sending a Package to the iBookstore 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 31Sending Your Log Report to Apple If you encounter an error while delivering your book package to Apple, iTunes Producer 2.8 for free books creates a log report for you to send to Apple to help with troubleshooting your delivery issues. Apple recommends you attempt to validate and repair an EPUB file before delivering your book package for processing or submitting errors. If you do not repair an invalid EPUB file before delivery, iTP reports the error in the Delivery pane and displays the Repair button in the Assets > Publication pane. Click the Repair button to validate and repair the EPUB file. You cannot deliver your book package to iTunes for processing with an invalid EPUB file. To send the log report: 1. Click “Send to Apple” or in the Delivery pane. 2. Review the details of the error log and, optionally, add notes and comments before sending. 3. Click “Send to Apple” to deliver the error log to the iBookstore support team. Delivering Your Book Package Sending Your Log Report to Apple 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 32This section features some of the top tasks you might perform using iTunes Producer 2.8 for free books. Can Isave a preliminary version of my book package before sending it to the iBookstore? If you’re not ready to send your book package to the iBookstore and want to finish later, you can save a preliminary version. To save your book package: ● Choose File > Save for your book in the iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books window. Before you can save your book package, you must first specify a publication title. iTP saves your book and all your prepared files as an iTunes Store Package (iTP package) using the ISBN or Vendor ID as the name and the .itmsp extension. To reopen a saved book, open iTP, Click Open Package, and then double-click the book name. By default, iTP saves books in the Music > iTunes Producer > Playlists folder. Note: By default, iTP automatically saves your book as Untitled .itmsp, VendorID.itmsp, or title .itmsp every 15 seconds. To turn off autosaving or change the default autosave time, choose iTunes Producer > Preferences, click General, and then deselect Autosave or change the seconds. What elements can I update in my book? You can update all publication details, except the book type, for a book package you previously delivered to the iBookstore. 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 33 Featured TasksHow do I remove a book from the iBookstore? If you need to remove a book after you deliver it to the iBookstore, log in to iTunes Connect, click Manage Your Content, and then search for the book. After inspecting the book, you can remove the book from sale by clicking Edit in the far right column in the Rights & Pricing module and removing the clearances. Removing clearances removes the book from all Stores in all countries. For more information, see iBookstore: Publisher User Guide available for download from iTunes Connect. To remove a book from the iBookstore, you can also deselect “Cleared for sale” in the Book > Rights & Pricing pane for all countries and redeliver your book. Why is editing disabled for my book package? After you deliver your book package to the iBookstore, iTunes Producer 2.8 for free books disables editing for fields you can no longer update. To turn on editing: ● Choose File > Enable Editing for your book in the iTunes Producer 2.8 for free books window. Apple does not recommend enabling editing. If you enable editing and make updates to your book package, you might not be able to deliver your book package to the iBookstore. Use the enable editing feature when you are instructed to do so by your iTunes Technical Account Manager (for example, when you've delivered a partial book). Can I sort information within iTunes Producer windows? Many panes in iTunes Producer 2.8 (iTP) for free books display information in lists, allowing you to sort the information by column heading. For example, in the Book > Authors pane, you can sort authors by role or name. To change the order in which iTP displays authors in the list and sort authors by name, click the Name column heading. To reverse the sort order, click the column heading again. iTP indicates the current sort order by highlighting the column and displaying in the column heading. You can rearrange the order of the columns by dragging the column headers to the left or right. To adjust the width of the columns, drag the separator lines between the column headers. Featured Tasks How do I remove a book from the iBookstore? 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 34How can I check the history and status of packages? You can check the history and status of packages before and after you deliver them to the iBookstore. To check the history before delivery: ● Choose File > Package History for your publication in the iTunes Producer 2.8 for free books window, type your ISBN/Vendor ID, and then click Search. To check the status after delivery: ● Choose Window > Lookup Statusin the iTunes Producer 2.8 for free books window, type your ISBN/Vendor ID, and then click Search. iTunes Producer 2.8 for free books displays the current state and date created for the package. I don't see any activities in the “Choose an Activity” window. What should I do? If the “Choose an Activity” window does not display any activities, you do not have an active contract with iTunes. You must complete the contract process before you can deliver content as free downloads in the iBookstore. For more information, see the Contracts, Tax and Banking module in iTunes Connect. How do I create a file in EPUB format? You can use Pagesto create a file in EPUB format. For more information,see the Knowledge Base article Creating ePub files with Pages at http://support.apple.com/kb/HT4168. You can also use an Apple-approved conversion house. For more information, see the Deliver Your Content module in iTunes Connect. How do I create a file in Multi-Touch format? You can use iBooks Author (available in the Mac App Store at http://itunes.apple.com/us/app/ibooks-author/id490152466?ls=1&mt=12) to create a file in Multi-Touch format. For more information, see the Deliver Your Content module in iTunes Connect. Featured Tasks How can I check the history and status of packages? 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 35How can I adjust the rights for my book? By default, your free book is available in all iBookstore markets. If you do not have the rights to distribute the book in all countries, you can use the Manage Your Books module in iTunes Connect to adjust your rights and clearances. Do any languages require EPUB 3.0, iBooks 3.0 app, and iOS 6? Yes. The following table is a list of the languagesthat require EPUB 3.0, iBooks 3.0 app, and iOS 6 to be supported by iBookstore as the primary language. Language Arabic Burmese Chinese Dari Hebrew Japanese Khmer Kurdish Lao Malay Pashto Persian Punjabi Sindhi Tajik Urdu Uyghur Featured Tasks How can I adjust the rights for my book? 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 36Language Uzbek Featured Tasks Do any languages require EPUB 3.0, iBooks 3.0 app, and iOS 6? 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 37The glossary defines terms you’ll encounter as you read this guide. authors A group of elements that describes a personal or corporate contributor to the publication you are sending in the book package to the iBookstore. checksum A redundancy check used to guarantee that the asset files Apple receives are correct and complete. All content files you deliver to Apple must include an industry-standard MD5 digest checksum. iTunes Producer 2.8 for free books automatically generates these checksums for you. Once a book package is received, the MD5 digest checksum contained in the metadata file (one for each file you send) is compared against the actual file received by Apple. If any differences are detected between the checksum calculated before delivery, and the checksums calculated during delivery, iTunes Producer 2.8 rejects the entire package. DRM free Digital Rights Management (DRM) free content in the iBookstore that has no usage restrictions. EPUB format An electronic publication file format (EPUB). A digital version of a printed publication, created according to the EPUB format. The EPUB format is a free, open eBook standard developed and maintained by the International Digital Publishing Forum (IDPF), a nonprofit standards organization. ISBN-10 The International Standard Book Number (ISBN) is a 10-digit number that is typically used for older physical titles. The ISBN identifies one title or edition of a title from one specific publisher and is unique to that edition. An EPUB file is considered an “edition” and must have a unique ISBN number. For more information on ISBNs, visit www.bowker.com. ISBN-13 The International Standard Book Number (ISBN) is a 13-digit number that uniquely identifies books and book-like products published internationally. The ISBN identifies one title or edition of a title from one specific publisher and is unique to that edition. An EPUB file is considered an “edition” and must have a unique ISBN number. For more information on ISBNs, visit www.bowker.com. iTunes Connect A suite of web-based tools you can use to sign up to become a book provider, to download iTunes Producer 2.8 for free books, and to manage your content; including searching and inspecting. iTunes Producer file A tab-delimited file (encoded in UTF-16 format) or spreadsheet file used to import publication details. iTunes Store Package An iTunes Producer generated file with the .itmsp file extension. iTunes Producer 2.8 for free books generates a package file from your EPUB or Multi-Touch, cover art, screenshots, publication information, and so on. 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 38 Glossarymetadata Supplemental information about a media file type. For example, a file can contain information such as the name of the person that created the file, the length of the file, the title of the file, description, and so on. Multi-Touch format A file format created for Multi-Touch books and Multi-Touch textbooks on the iPad. Books you create in Multi-Touch format (.ibooks) using iBooks Author support rich typography, precise layout, and new interactive objects such as image galleries, quizzes, and slideshows. See also textbook. related products A group of elements that describes a product with a specific relationship (for example, “Is special edition of”) to the publication you are sending in the book package to the iBookstore. You specify related products so iTunes Producer 2.8 for books can collect information about other publicationsrelated to the current publication. For example, other publications in the same series or other versions of the same publication (trade paperback, mass market paperback, hardcover). iTunes Producer 2.8 for books uses this information when users search the iBookstore. textbook An instructional material specifically intended for K-12 and higher education studentsfor the study of a particular subject. You must deliver all textbooks in the Multi-Touch format. Currently, textbooks are only available in the U.S. market. See also Multi-Touch format. scale up Increasing the size of an image without re-scanning or re-importing the original art. Vendor ID A unique numerical identifier, between 6 and 32 characters, you can use to look up your book in iTunes Producer and iTunes Connect. By default, iTunes Producer automatically generates the Vendor ID. Glossary 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 39This table describes the changes to Using iTunes Producer 2.8 for Free Books. Date Notes This 2.8 release includesthe following updatesto iTunes Producer: version information; automatically generated Vendor IDs; phonetic name support; additional target audiences; related products support; preview support; plus additional enhancements and bug fixes. 2012-10-10 This 2.7.1 release includes the following updates to iTunes Producer for free books: localized user interface; plus additional enhancements and bug fixes. 2012-06-26 This 2.7 release includesthe following updatesto iTunes Producer for free books: enhancements and bug fixes. 2012-06-12 This 2.6 release includesthe following updatesto iTunes Producer for free books: send to Apple update; enhanced search; plus additional enhancements and bug fixes. 2012-03-13 Apple introduces iTunes Producer 2.5.1 for free books, a tool to help you deliver your books as free downloads in the iBookstore. You use iTunes Producer 2.5.1 for free books to provide information about a publication, such as title, publisher, date, and so on, and upload asset files. iBooks Author is a trademark of Apple Inc. 2012-01-19 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 40 Revision HistoryA activities, none 35 assets cover art 26 cover art file 27 details 24 EPUB format file 25 EPUB preview file 25 files 24, 26, 28 Multi-Touch format file 25 Multi-Touch format preview file 25 publication 24 screenshots 28 screenshots file 28 specifying 24, 26, 28 authors definition 38 for book 19, 20 inverted name 20 name 20 primary 20 B book, manage rights 36 book authors 19, 20 categories 18, 19 cover art 27 creating 12 creating from existing package 13 creating from metadata 14 creating new 12 delivering to iBookstore 30 describing entire book 16 description 18 details 16 editable elements 33 editing disabled 34 EPUB format file 25 EPUB preview file 25 information 16 ISBN number 17 language 17 main subject 19 Multi-Touch format file 25 Multi-Touch format preview file 25 number in series 18 publication date 18 publisher 18 related products 21 removing from iBookstore 34 saving 33 screenshots 28 sending to iBookstore 30 series name 18 subjects 19 subtitle 17 target audience 22, 23 title 17 type 17 C categories, for book 18, 19 checksum, definition 38 columns, sorting 34 cover art 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 41 Indexfor book 27 supported 8 creating book package 12 D date, publication 18 deleting book, from iBookstore 34 delivering book 30 description, book 18 disabled editing 34 DRM free, definition 38 E elements, editable in book 33 EPUB file creating 35 error correction 26, 31, 32 for book 25 validation 26, 31, 32 EPUB format, definition 38 EPUB preview file for book 25 F file formats 8 filtering 19, 20, 21, 23 format creating EPUB 35 creating Multi-Touch 35 formats, supported 8 H help 5 I iBookstore delivering book 30 removing book 34 sending book 30 identifier ISBN number 17 ISBN-10 number 22 ISBN-13 number 21 related products 21, 22 installing iTunes Producer 9 IP addresses 7 ISBN, number for book 17 ISBN-10 definition 38 identifier 22 ISBN-13 definition 38 identifier 21 iTunes Connect, definition 38 iTunes Producer file, definition 38 iTunes Producer contacting 5 getting started 6, 10 help 5 installing 9 introduction 4, 6 overview 6 starting 10 support 5 iTunes Store Package, definition 38 L language book 17 requirements 36 log report 32 M main subject, book 19 Index 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 42metadata creating book 14 definition 39 Multi-Touch format preview, for book 25 Multi-Touch format creating 35 definition 39 for book 25 N name authors 20 authors, inverted 20 number in series, book 18 P package creating book from existing 13 history 35 status 35 Phonetic naming support 4 ports 7 preview support 4 primary author role 20 products, related to book 21 publication date, for book 18 publisher, for book 18 R related products support 4 related products definition 39 for book 21 identifier 21, 22 identifier type 21, 22 ISBN-10 number 22 ISBN-13 number 21 type 21, 22 removing book, from iBookstore 34 report log 32 requirements, system 7 rights, mangage for books 36 S saving book versions 33 scale up, definition 39 screenshots for book 28 supported 8 searching 19, 20, 21, 23 series name, for book 18 servers 7 sort, columns 34 specifications 8 status, package 35 subjects book 19 for book 19 subtitle, for book 17 support 5 supported formats 8 system requirements 7 T target audience, for book 23 target audience for book 22 new 4 textbook, definition 39 title, for book 17 type book 17 related products 21, 22 textbook 17 Index 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 43V Vendor ID definition 39 new 4 version information 4 Index 2012-10-10 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 44Apple Inc. © 2012 Apple Inc. All rights reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrievalsystem, or transmitted, in any form or by any means, mechanical, electronic, photocopying, recording, or otherwise, without prior written permission of Apple Inc., with the following exceptions: Any person is hereby authorized to store documentation on a single computer for personal use only and to print copies of documentation for personal use provided that the documentation contains Apple’s copyright notice. No licenses, express or implied, are granted with respect to any of the technology described in this document. Apple retains all intellectual property rights associated with the technology described in this document. This document is intended to assist application developers to develop applications only for Apple-labeled computers. Apple Inc. 1 Infinite Loop Cupertino, CA 95014 408-996-1010 Apple, the Apple logo, iBook, iBooks, iPad, iTunes, Mac, Mac OS, Macintosh, OS X, and Pages are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. Multi-Touch is a trademark of Apple Inc. iTunes Store is a service mark of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. App Store, iBookstore, and Mac App Store are service marks of Apple Inc. Intel and Intel Core are registered trademarks of Intel Corporation or its subsidiaries in the United States and other countries. iOS is a trademark or registered trademark of Cisco in the U.S. and other countries and is used under license. Even though Apple has reviewed this document, APPLE MAKES NO WARRANTY OR REPRESENTATION, EITHER EXPRESS OR IMPLIED, WITH RESPECT TO THIS DOCUMENT, ITS QUALITY, ACCURACY, MERCHANTABILITY, OR FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.ASARESULT, THISDOCUMENT IS PROVIDED “AS IS,” AND YOU, THE READER, ARE ASSUMING THE ENTIRE RISK AS TO ITS QUALITY AND ACCURACY. IN NO EVENT WILL APPLE BE LIABLE FOR DIRECT, INDIRECT, SPECIAL, INCIDENTAL,OR CONSEQUENTIAL DAMAGES RESULTING FROM ANY DEFECT OR INACCURACY IN THIS DOCUMENT, even if advised of the possibility of such damages. THE WARRANTY AND REMEDIES SET FORTH ABOVE ARE EXCLUSIVE AND IN LIEU OF ALL OTHERS, ORAL OR WRITTEN, EXPRESS OR IMPLIED. No Apple dealer, agent, or employee is authorized to make any modification, extension, or addition to this warranty. Some states do not allow the exclusion or limitation of implied warranties or liability for incidental or consequential damages, so the above limitation or exclusion may not apply to you. This warranty gives you specific legal rights, and you may also have other rights which vary from state to state. iPad Manual do Usuário Para o software iOS 5.1Conteúdo 9 Capítulo 1: Visão Geral 9 Visão Geral 10 Botões 12 Bandeja do cartão Micro-SIM 12 Tela de Início 16 Como utilizar a tela Multi-Touch 19 Capítulo 2: Introdução 19 Requisitos 19 Como configurar o iPad 19 Como configurar contas de e-mail e outras contas 20 Como gerenciar o conteúdo no iPad 20 Como usar o iCloud 22 Como sincronizar com o iTunes 23 Como conectar o iPad ao computador 23 Como visualizar o manual do usuário o iPad 23 Bateria 25 Como usar e limpar o iPad 26 Capítulo 3: Noções básicas 26 Como usar os aplicativos 28 Como personalizar a tela de Início 29 Como digitar 34 Como buscar 35 Impressão 37 Compartilhamento de Arquivos 37 Notificações 38 Twitter 39 Como usar o AirPlay 39 Como usar os dispositivos Bluetooth 40 Recursos de segurança 42 Capítulo 4: Safari 42 Como visualizar páginas da web 43 Links 43 Lista de Leitura 43 Leitor 44 Como digitar texto e preencher formulários 44 Como buscar 44 Favoritos e histórico 44 Como imprimir páginas web, PDFs e outros documentos 45 Web clips 246 Capítulo 5: Mail 46 Como verificar e ler e-mails 47 Como trabalhar com diversas contas 47 Como enviar um e-mail 48 Como usar links e dados detectados 48 Como visualizar os anexos 49 Como imprimir mensagens e anexos 49 Como organizar os e-mails 50 Como buscar e-mails 50 Contas e ajustes do Mail 52 Capítulo 6: Mensagens 52 Como enviar e receber mensagens 54 Como enviar mensagens a um grupo 54 Como enviar fotos, vídeos e muito mais 54 Como editar conversas 54 Como buscar mensagens 55 Capítulo 7: Câmera 55 Sobre a Câmera 55 Como tirar fotos e gravar vídeos 56 Como visualizar, compartilhar e imprimir 57 Como editar fotos 57 Como recortar vídeos 57 Como enviar fotos e vídeos ao seu computador 57 Compartilhar Fotos 59 Capítulo 8: FaceTime 59 Sobre o FaceTime 59 Como realizar uma videoconferência do FaceTime 60 Durante uma ligação do FaceTime 61 Capítulo 9: Photo Booth 61 Sobre o Photo Booth 61 Como selecionar um efeito 61 Como tirar uma foto 62 Como visualizar e compartilhar fotos 62 Como carregar fotos no seu computador 63 Capítulo 10: Fotos 63 Como visualizar fotos e vídeos 64 Como visualizar apresentações de slides 64 Como organizar fotos e vídeos 64 Como compartilhar fotos e vídeos 65 Como imprimir fotos 65 Utilização de Porta-Retrato 65 Como importar fotos e vídeos 67 Capítulo 11: Vídeos 67 Sobre os Vídeos 67 Como reproduzir vídeos 68 Como assistir filmes alugados Conteúdo 369 Como assistir vídeos em uma TV 70 Como apagar vídeos do iPad 70 Como usar o Compartilhamento Familiar 71 Capítulo 12: YouTube 71 Sobre o YouTube 71 Como navegar e buscar vídeos 72 Como reproduzir vídeos 73 Como acompanhar os vídeos que você gosta 73 Como compartilhar vídeos, comentários e avaliações 73 Como assistir ao YouTube em uma TV 74 Capítulo 13: Calendário 74 Sobre o Calendário 74 Como visualizar os calendários 75 Como adicionar eventos 75 Como responder a convites 76 Como buscar nos calendários 76 Como assinar calendários 76 Como importar eventos do calendário a partir do Mail 76 Como sincronizar calendários 76 Contas e ajustes de calendário 78 Capítulo 14: Contatos 78 Sobre os Contatos 78 Como sincronizar contatos 79 Como buscar contatos 79 Como adicionar e editar contatos 80 Contas e ajustes de contatos 81 Capítulo 15: Notas 81 Sobre as Notas 81 Como escrever e ler notas 82 Como buscar notas 82 Como imprimir notas ou enviá-las por e-mail 83 Capítulo 16: Lembretes 83 Sobre os Lembretes 83 Como definir um lembrete 84 Como gerenciar lembretes na visualização por lista 84 Como gerenciar lembretes na visualização por data 85 Como gerenciar lembretes concluídos 85 Como buscar lembretes 86 Capítulo 17: Mapas 86 Como encontrar localizações 87 Como obter itinerários 88 Como obter e compartilhar informações sobre uma localização 88 Como mostrar as condições do trânsito 89 Visualizações de Mapas 4 Conteúdo90 Capítulo 18: Música 90 Como adicionar músicas e áudio 90 Como reproduzir músicas e outros tipos de áudio 92 Como visualizar as faixas de um álbum 92 Como buscar conteúdo de áudio 92 iTunes Match 93 Genius 93 Listas de reprodução 94 Compartilhamento Familiar 95 Capítulo 19: iTunes Store 95 Sobre a iTunes Store 95 Como buscar músicas, vídeos e muito mais 96 Como comprar músicas, audiolivros e toques 96 Como comprar e alugar vídeos 97 Como seguir artistas e amigos 97 Como transmitir ou transferir podcasts 97 Como verificar o estado de uma transferência 98 Como visualizar as informações de uma conta 98 Como verificar transferências 99 Capítulo 20: App Store 99 Sobre a App Store 99 Como buscar e transferir aplicativos 100 Como apagar aplicativos 100 Ajustes da Loja 102 Capítulo 21: Banca 102 Sobre a Banca 103 Como ler as edições mais recentes 104 Capítulo 22: iBooks 104 Sobre o iBooks 104 Como usar a iBookstore 104 Como sincronizar livros e PDFs 105 Como ler livros 107 Como alterar a aparência de um livro 107 Como estudar notas e listas de vocabulário 108 Como interagir com multimídia 108 Como imprimir ou enviar um PDF por e-mail 108 Como organizar a estante de livros 110 Capítulo 23: Game Center 110 Sobre o Game Center 110 Como iniciar uma sessão no Game Center 111 Como comprar e transferir jogos 111 Como jogar 111 Como jogar com amigos 112 Ajustes do Game Center Conteúdo 5113 Capítulo 24: Acessibilidade 113 Recursos de Acesso Universal 113 Sobre o VoiceOver 123 Clique Triplo em Início 124 Zoom 124 Texto Grande 124 Branco sobre Preto 124 Falar Seleção 125 Falar texto automático 125 Áudio Mono 125 AssistiveTouch 126 Acesso Universal no OS X 126 Tamanho mínimo da fonte nas mensagens do Mail 126 Teclados com formato panorâmico 126 Legendas ocultas 127 Capítulo 25: Ajustes 127 Modo Avião 127 Wi-Fi 128 Notificações 129 Serviços de Localização 129 Dados do Celular 130 VPN 130 Acesso Pessoal 131 Brilho e Imagem de Fundo 131 Moldura 131 Geral 137 Ajustes de aplicativos 138 Apêndice A: O iPad nos negócios 138 O iPad na empresa 138 Como usar os perfis de configuração 138 Como Configurar contas do Microsoft Exchange 139 Acesso VPN 139 Contas LDAP e CardDAV 140 Apêndice B: Teclados internacionais 140 Como adicionar e remover teclados 140 Como alternar teclados 140 Chinês 142 Japonês 142 Como digitar caracteres emoji 142 Como usar a lista de candidatos 142 Como usar atalhos 143 Vietnamita 6 Conteúdo144 Apêndice C: Suporte e outras informações 144 Site de suporte do iPad 144 Se aparecer a imagem de bateria baixa ou a mensagem “Não Está Carregando” 144 O iPad não responda 145 Como reiniciar e redefinir o iPad 145 A mensagem “Este acessório não é compatível com o iPad” aparece 145 Um aplicativo não preenche a tela 145 Se o teclado da tela não aparecer 145 Como fazer um backup do iPad 147 Como atualizar e restaurar o software do iPad 148 Não é possível enviar ou receber e-mails 149 Som, música e vídeo 150 iTunes Store e App Store 150 Informações sobre segurança, serviços e suporte 151 Informações sobre descarte e reciclagem 151 A Apple e o meio ambiente 151 Temperatura de funcionamento do iPad Conteúdo 7Visão Geral 1 Leia este capítulo para obter informações sobre os recursos do iPad sobre como usar os controles e outros temas. Visão Geral Tela Multi-Touch Tela Multi-Touch Câmera frontal Câmera frontal Início Início Ícones de aplicativos Ícones de aplicativos Barra de estado Barra de estado Alto-falante Alto-falante Conector Dock Conector Dock Microfone Microfone Entrada para fone de ouvido Entrada para fone de ouvido Bandeja micro SIM (em alguns modelos) Bandeja micro SIM (em alguns modelos) Repouso/ Despertar Repouso/ Despertar Câmera traseira Câmera traseira Botões de volume Botões de volume Botão lateral Botão lateral Os recursos do seuiPad e a tela Início podem ter uma aparência diferente, dependendo do modelo de iPad que você tem. 9 Acessórios Os seguintes acessórios estão incluídos no iPad: Adaptador de Cabo de Conector Dock a USB alimentação USB 10W Adaptador de alimentação USB 10W Item O que você pode fazer com ele Adaptador de alimentação USB de 10 W Use o adaptador de alimentação USB de 10 W fornecer energia ao iPad e carregar a bateria. Cabo de Conector Dock a USB Use este cabo para conectar o iPad ao adaptador de alimentação USB de 10 W para carregar ou ao seu computador para sincronizar. Use o cabo com o Dock opcional do iPad ou conecte-o diretamente ao iPad. Botões Alguns botões facilitam o bloqueio do iPad e o ajuste do volume. Botão Repouso/Despertar Você pode bloquear o iPad colocando-o no modo de repouso quando não o estiver usando. Quando você bloqueia o iPad, não acontece nada ao tocar a tela, mas a música continua tocando e você pode usar os botões de volume. Botão Repouso/ Despertar Botão Repouso/ Despertar Bloquear o iPad Pressione o botão Repouso/Despertar. Desbloquear o iPad Pressione o botão Início ou o botão Repouso/Despertar e depois arraste o controle deslizante. Desligar o iPad Mantenha pressionado o botão Repouso/Despertar por alguns segundos até que o controle deslizante vermelho apareça, depois arraste o controle. Ligar o iPad Mantenha pressionado o botão Repouso/Despertar até que apareça o logotipo da Apple. Se você não tocar na tela por um ou dois minutos, o iPad se bloqueia automaticamente. Você pode alterar quanto tempo leva até que a tela seja bloqueada, ou definir um código para desbloquear o iPad. Para definir o tempo de Bloqueio Automático: Em Ajustes, abra Geral > Bloqueio Automático, depois defina um tempo para que o iPad se bloqueie automaticamente. Para definir um código: Em Ajustes, abra Geral > Bloqueio por Código, em seguida, toque em Ativar ou Desativar. 10 Capítulo 1 Visão GeralUse uma Smart Cover do iPad, disponível separadamente, com um iPad 2 ou modelos posteriores para desbloquear automaticamente o iPad quando abrir a capa e bloquear o iPad quando fechá- la. Para usar uma Smart Cover do iPad: Em Ajustes, abra Geral > Bloq./Desb. via Capa do iPad e depois toque em Ativar. Botão Início O botão Início permite voltar à tela Início a qualquer momento. Ele também oferece outros atalhos convenientes. Para ir à tela Início: Pressione o botão Início . Na tela Início, toque em um aplicativo para abri-lo. Consulte “Como abrir e alternar aplicativos” na página 26. Exibir a barra de multitarefas para ver os aplicativos usados recentemente Quando o iPad estiver desbloqueado, pressione duas vezes o botão Início . Exibir os controles de reprodução de áudio Quando o iPad estiver bloqueado: Pressione duas vezes o botão Início . Consulte “Como reproduzir músicas e outros tipos de áudio” na página 90. Quando estiver usando outro aplicativo: Clique duas vezes no botão Início e, em seguida, passe o dedo na barra multitarefa, da esquerda para a direita. Botões de volume Use os botões de volume para ajustar o volume das músicas e de outras mídias, e dos avisos e efeitos sonoros. Botões de volume Botões de volume Botão lateral Botão lateral Para aumentar o volume Pressione o botão Aumentar Volume. Para diminuir o volume Pressione o botão Diminuir Volume. Para definir um limite de volume Em Ajustes, vá para Música > Limite do Volume. Para silenciar o som Mantenha pressionado o botão Diminuir Volume. ADVERTÊNCIA: Para obter informações importantes sobre como evitar a perda de audição, consulte o Manual de Informações Importantes do Produto iPad no site support.apple.com/br/ manuals/ipad. Interruptor Lateral Você pode utilizar o Interruptor Lateral para desativar os alertas de áudio e as notificações. Você também pode usá-lo para bloquear a rotação da tela e evitar que a tela do iPad alterne entre o modo horizontal e vertical. Capítulo 1 Visão Geral 11Silenciar as notificações e outros efeitos sonoros Deslize o interruptor lateral para baixo para silenciar as notificações, alertas e efeitos sonoros. Este interruptor não silencia a reprodução de áudio, como músicas, podcasts, filmes e programas de TV. Consulte “Interruptor Lateral” na página 135. Bloquear a rotação da tela Em Ajustes, escolha Geral > Usar Interruptor Lateral para e, em seguida, toque em Bloquear Rotação. Consulte “Interruptor Lateral” na página 135. Bandeja do cartão Micro-SIM O cartão micro-SIM em alguns modelos 4G e 3G é usado para dados de celular. Se o seu cartão micro-SIM não tiver sido pré-instalado ou se você mudar de provedor de dados de celular, talvez tenha que instalar ou substituir o cartão micro-SIM. Cartão micro SIM Cartão micro SIM Bandeja do SIM Bandeja do SIM Ferramenta para ejetar o SIM Ferramenta para ejetar o SIM Para abrir a bandeja do SIM: Introduza a ponta da ferramenta de ejeção do SIM no orifício da bandeja do SIM. Pressione com firmeza, empurrando para dentro até que a bandeja salte para fora. Puxe a bandeja do SIM para instalar ou substituir o cartão micro-SIM. Se você não tiver uma ferramenta de ejeção do SIM, talvez você possa usar a ponta de um clipe de papel pequeno. Para obter mais informações, consulte “Dados do Celular” na página 129. Tela de Início Pressione o botão Início a qualquer momento para ir à tela Início, a qual mostra os aplicativos do iPad. Toque em qualquer ícone para abrir o aplicativo. Consulte “Como usar os aplicativos” na página 26. Ícones de estado Os ícones da barra de estado situada na parte superior da tela fornecem informações sobre o iPad: Ícone de estado O que significa Modo Avião Mostra que o modo avião está ativado—você não pode acessar a Internet, ou utilizar dispositivos Bluetooth®. Os recursos que não usam uma conexão sem fio estão disponíveis. Consulte “Modo Avião” na página 127. LTE Mostra que a rede 4G LTE da sua operadora (iPad Wi-Fi + 4G) está disponível e que você pode se conectar à Internet via 4G LTE. 4G Mostra que a rede 4G da sua operadora (em alguns modelos do iPad Wi-Fi + 4G) está disponível e que você pode conectar-se à Internet via 4G. 12 Capítulo 1 Visão GeralÍcone de estado O que significa 3G Mostra que a rede 3G da sua operadora (modelos 4G ou 3G) está disponível e que você pode se conectar à Internet via 3G. EDGE Mostra que a rede EDGE da sua operadora (em alguns modelos 4G ou 3G) está disponível e que você pode conectar-se à Internet via EDGE. GPRS Mostra que a rede GPRS da sua operadora (em alguns modelos 4G ou 3G) está disponível e que você pode conectar-se à Internet via GPRS. Wi-Fi Mostra que o iPad possui uma conexão à Internet via WiFi. Quanto mais barras, melhor a conexão. Consulte “Como conectar-se a uma rede Wi-Fi” na página 127. Acesso Pessoal Mostra que o iPad está fornecendo um Acesso Pessoal a outro iPad, iPhone ou iPod touch. Consulte “Acesso Pessoal” na página 130. Sincronização Mostra que o iPad está sincronizando com o iTunes. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22. Atividade Mostra a rede e outras atividades. Alguns aplicativos de outros fabricantes também usam esse ícone para mostrar um processo ativo. VPN Mostra que você está conectado a uma rede usando VPN. Consulte “VPN” na página 130. Cadeado Mostra que o iPad está bloqueado. Consulte “Botão Repouso/Despertar” na página 10. Bloqueio de orientação da tela Mostra que a orientação da tela está bloqueada. Consulte “Visualização na vertical ou horizontal” na página 16. Serviços de Localização Mostra que um item está usando os Serviços de Localização. Consulte “Serviços de Localização” na página 129. Reprodução Mostra que uma música, audiolivro ou podcast está sendo reproduzido. Consulte “Como reproduzir músicas e outros tipos de áudio” na página 90. Bluetooth Ícone branco: O Bluetooth está ativado e emparelhado com um dispositivo, como um headset ou teclado. Ícone cinza: O Bluetooth está ativado e emparelhado com um dispositivo, mas o dispositivo está fora de alcance ou desativado. Sem ícone: O Bluetooth está desativado ou não está emparelhado. Consulte “Como usar os dispositivos Bluetooth” na página 39. Bateria Mostra o nível da bateria ou o estado da carga. Consulte “Como carregar a bateria” na página 23. Aplicativos do iPad O iPad contém os seguintes aplicativos: Capítulo 1 Visão Geral 13Safari Navegue por sites na Internet. Gire o iPad de lado para visualizar em formato panorâmico. Toque duas vezes para ampliar ou reduzir—o Safari ajusta automaticamente a coluna da página web na tela. Abra várias páginas usando abas. Sincronize favoritos com o Safari ou com o Microsoft Internet Explorer em seu computador. Adicione web clipes do Safari à tela Início para acesso rá- pido aos sites favoritos. Salve imagens de sites na sua Fototeca. Imprima as páginas web usando o AirPrint. Consulte Capítulo 4,“Safari,” na página 42. Mail Envie e receba o correio usando vários dos serviços de e-mails mais populares, Microsoft Exchange ou serviços de correio POP3 e IMAP padrão da indústria. Envie e salve fotos. Visualize arquivos PDF e outros anexos, ou abra-os em outros aplicativos. Imprima mensagens e anexos usando o AirPrint. Consulte Capítulo 5,“Mail,” na página 46. Fotos Organize as suas fotos e vídeos favoritos em álbuns. Assista uma apresentação de slides. Amplie para obter uma visão mais de perto. Edite fotos e imprima-as usando o AirPrint. Utilize o recurso Compartilhar Fotos para enviar fotos que você tirou no iPad aos seus dispositivos. Consulte Capítulo 10,“Fotos,” na página 63. Música Sincronize com sua biblioteca do iTunes e ouça suas músicas, audiolivros e podcasts no iPad. Crie e gerencie listas ou use o Genius para criar listas para você. Escute Seleções do Genius a partir de músicas da sua biblioteca. Use o Compartilhamento Familiar para reproduzir música do seu computador. Transmita a sua música ou vídeos sem fio para um Apple TV ou sistema de áudio compatível usando o AirPlay. Consulte Capítulo 18,“Música,” na página 90. Mensagens Envie mensagens através de Wi-Fi a outros usuários do iOS 5 e inclua fotos, vídeos e outras informações. Suas mensagens são criptografadas. Consulte Capítulo 6,“Mensagens,” na página 52. Calendário Mantenha o seu calendário atual no iPad ou sincronize-o com o seu calendário do Mac OS X ou Windows. Inscreva-se em calendários de terceiros. Sincronize pela Internet com os servidores do Microsoft Exchange ou CalDAV. Consulte Capítulo 13,“Calendário,” na página 74. Notas Faça notas breves - listas de compras, ideias brilhantes. Envie-as por e-mail. Sincronize as notas com o Mail, com o Microsoft Outlook ou com o Outlook Express. Consulte Capítulo 15,“Notas,” na página 81. 14 Capítulo 1 Visão GeralLembretes Organize sua vida com datas limites e listas. Os Lembretes funcionam com o iCal e o Microsoft Outlook no seu computador. É possível manter os lembretes atualizados em todos os dispositivos usando o iCloud ou uma conta do Microsoft Exchange. Consulte Capítulo 16,“Lembretes,” na página 83. Mapas Veja uma visualização padrão, de satélite, de terreno ou híbrida de locais ao redor do mundo. Amplie para dar uma olhada mais de perto ou verifique a Vista da Rua do Google. Encontre a sua localização atual. Obtenha itinerários detalhados para dirigir, itinerários para ir a pé, informações sobre transporte público e veja as condições atuais de tráfego nas autoestradas. Para buscar empresas na área: Consulte Capítulo 17,“Mapas,” na página 86. YouTube Reproduza vídeos da coleção on-line do YouTube. Procure qualquer vídeo ou navegue pelos ví- deos mais visualizados, mais recentemente atualizados e melhor classificados. Configure e inicie a sessão na sua conta do YouTube e depois classifique vídeos, sincronize seus favoritos, mostre assinaturas e muito mais. Consulte Capítulo 12,“YouTube,” na página 71. Vídeos Reproduza filmes, programas de TV, podcasts e vídeos da biblioteca do seu iTunes ou da sua coleção de filme. Compre ou alugue filmes no iPad usando a iTunes Store. Transfira podcasts de vídeo. Consulte Capítulo 11,“Vídeos,” na página 67. Contatos Organize sua agenda no iPad e mantenha-a atualizada em todos os seus dispositivos iOS com o iCloud. Consulte Capítulo 14,“Contatos,” na página 78. Game Center Descubra novos jogos e compartilhe suas experiências com eles com seus amigos. Convide um amigo ou comece uma partida com outro oponente. Consulte a classificação dos jogadores nos placares. Ganhe pontos extras para cada proeza do jogo. Consulte Capítulo 23,“Game Center,” na página 110. iTunes Store Busque músicas, audiolivros, programas de TV, vídeos de música e filmes na iTunes Store. Explore, visualize, compre e transfira novos lançamentos, itens mais vendidos e muito mais. Compre ou alugue filmes e compre programas de TV para assistir no iPad. Transfira podcasts. Leia opiniões ou escreva suas próprias opiniões sobre seus itens favoritos da loja. Consulte Capítulo 19,“iTunes Store,” na página 95. App Store Busque na App Store aplicativos para comprar ou transferir. Leia ou escreva suas próprias opini- ões sobre seus aplicativos favoritos. Transfira e instale o aplicativo na sua tela de Início. Consulte Capítulo 20,“App Store,” na página 99. Banca Mantenha todas as assinaturas dos seus aplicativos em um lugar cômodo. A Banca transfere automaticamente qualquer novidade de cada uma das assinaturas dos seus aplicativos. Tudo acontece em segundo plano, assim você nunca tem que interromper o que está fazendo. Consulte Capítulo 21,“Banca,” na página 102. FaceTime Realize videoconferências para outros usuários do FaceTime através de Wi-Fi. Use a câmera frontal para conversar cara a cara ou a câmera posterior para compartilhar o que você está vendo. Consulte Capítulo 8,“FaceTime,” na página 59. Capítulo 1 Visão Geral 15Câmera Tire fotos e grave vídeos em alta definição. Veja-os no iPad, envie-os por e-mail ou carregue-os no seu computador, ou Internet. Toque para definir a exposição. Recorte e salve videoclipes. Envie vídeos diretamente ao YouTube. Consulte Capítulo 7,“Câmera,” na página 55. Photo Booth Use a câmera frontal ou posterior para tirar uma instantânea. Adicione um efeito especial, como um giro ou estiramento, antes de tirar uma instantânea. As instantâneas são salvas em um álbum no aplicativo de Fotos. Consulte Capítulo 9,“Photo Booth,” na página 61. Ajustes Personalize os ajustes do iPad em um lugar prático — rede, correio, web, música, vídeo, fotos e outros. Configure a moldura, contas de correio, contatos e calendários. Gerencie a sua conta de dados celular. Defina um bloqueio automático e um código de segurança. Consulte Capítulo 25,“Ajustes,” na página 127. Nota: A funcionalidade e disponibilidade dos aplicativos pode variar dependendo de onde você comprou e vai utilizar oiPad. Visualização na vertical ou horizontal Você pode visualizar os aplicativos integrados ao iPad tanto na orientação vertical como na horizontal. Gire o iPad e a tela gira também, ajustando-se automaticamente para se ajustar à nova orientação. Talvez você prefira a orientação paisagem para visualizar as páginas da web no Safari, por exemplo, ou ao digitar texto. As páginas da web são automaticamente dimensionadas para a tela maior, deixando o texto e as imagens maiores. O teclado na tela também se torna maior, o que pode ajudar a aumentar sua velocidade e precisão de digitação. Bloqueie a orientação da tela se desejar impedir que ela gire. Para bloquear a tela do na orientação vertical ou horizontal: Clique duas vezes no botão Início para visualizar a barra de estado multitarefas e, em seguida, passe o dedo da esquerda para a direita. Toque em para bloquear a orientação da tela. Você também pode configurar o Interruptor Lateral para bloquear a orientação da tela em vez de silenciar os efeitos sonoros e notificações. Em Ajustes, escolha Geral > Usar Interruptor Lateral para e, em seguida, toque em Bloquear Rotação. Consulte “Interruptor Lateral” na página 135. Como utilizar a tela Multi-Touch Os controles da tela Multi-Touch mudam, dependendo da tarefa que você está executando. Para controlar o iPad, junte, passe, deslize, toque e realize o toque-duplo usando seus dedos. 16 Capítulo 1 Visão GeralComo utilizar os gestos multitarefa Você pode utilizar os gestos multitarefa no iPad para retornar à tela de Início, mostrar a barra multitarefas ou alternar para outro aplicativo. Para voltar à tela Início: Junte quatro ou cinco dedos. Mostrar a barra multitarefa: Passe quatro ou cinco dedos para cima. Alternar entre aplicativos: Passe quatro ou cinco dedos para a esquerda ou para a direita. Para ativar ou desativar os gestos multitarefa: Em Ajustes, abra Geral > Gestos Multitarefa, em seguida, toque em Ativar ou Desativar. Como ampliar ou reduzir Enquanto estiver vendo fotos, páginas web, e-mail ou mapas, você pode usar o zoom para ampliar ou reduzir. Junte ou separe dois dedos. Em fotos e páginas da web, você pode tocar duas vezes rapidamente para ampliar e depois tocar duas vezes novamente para reduzir. Em mapas, toque duas vezes para ampliar e toque uma vez com dois dedos para reduzir. O zoom também é um recurso de acessibilidade que permite ampliar a tela de qualquer aplicativo que você estiver utilizando e o ajuda a ver o que há nessa tela. Consulte “Zoom” na página 124. Como ajustar o brilho Para ajustar o brilho da tela, clique duas vezes no botão Início para visualizar a barra multitarefas. Passe o dedo da esquerda para a direita e, em seguida, arraste o controle de brilho. Brilho Brilho Use a opção Brilho Automático para ajustar automaticamente o brilho da tela. Nos Ajustes, vá em Brilho e Imagem de Fundo. Consulte “Brilho e Imagem de Fundo” na página 131. Como usar o teclado na tela O teclado na tela aparece automaticamente sempre que você precise digitar. Use o teclado para digitar textos, como informações de contato, e-mail e endereços da web. O teclado corrige erros de digitação, antecipa o que você está digitando e aprende à medida em que você o usa. Consulte “Como digitar” na página 29. Capítulo 1 Visão Geral 17Como usar listas Algumas listas possuem um índice na parte lateral, o qual ajuda você a navegar rapidamente. Para buscar itens em uma lista indexada: Toque em uma letra para ir para os itens que começam por essa letra. Arraste o seu dedo ao longo do índice para rolar rapidamente pela lista. Para escolher um item: Toque em um item da lista. Dependendo da lista, ao tocar em um item você pode realizar coisas diferentes—por exemplo, pode abrir uma nova lista, reproduzir uma música, abrir uma mensagem de e-mail ou mostrar a informação de contato de alguém para que você possa ligar para aquela pessoa. Para retornar para uma lista anterior: Toque no botão Voltar no canto superior esquerdo. 18 Capítulo 1 Visão GeralIntrodução 2 Leia este capítulo para saber como configurar o iPad, configurar contas de correio, usar o iCloud, e muito mais. Requisitos ADVERTÊNCIA: Para evitar danos, leia todas as instruções de funcionamento deste manual e as informações de segurança do Manual de Informações Importantes do Produto iPad em support.apple.com/pt_BR/manuals/ipad antes de usar o iPad. · Para usar o iPad, você precisa de:  Um ID da Apple para alguns recursos, incluindo o iCloud, a App Store e a iTunes Store, e compras on-line  Uma conexão à Internet (recomenda-se banda larga) Para usar o iPad com o seu computador, você precisa de:  Um Mac ou PC com uma porta USB 2.0 e um dos seguintes sistemas operacionais:  Mac OS X versão 10.5.8 ou posterior  Windows 7, Windows Vista, ou Windows XP Home ou Profissional com Service Pack 3 ou posterior  iTunes 10.6 ou posterior, disponível no site www.itunes.com/br/download. Como configurar o iPad Para configurar o iPad, ligue-o e siga o Assistente de Configuração. As instruções da tela do Assistente de Configuração lhe ajuda durante o processo de configuração, incluindo a conexão a uma rede Wi-Fi, a criação de um ID Apple, a configuração do iCloud, a ativação de recursos recomendados, como os Serviços de Localização e Buscar iPad. Durante a configuração, você pode copiar seus aplicativos, ajustes e conteúdo de outro iPad restaurando de um backup do iCloud ou do iTunes. Consulte “Como fazer um backup do iPad” na página 145. Como configurar contas de e-mail e outras contas O iPad funciona com o iCloud, com o Microsoft Exchange e com muitos serviços mais populares de e-mail, contatos e calendários baseados na Internet. Se você ainda não tem uma conta de e-mail, obtenha uma conta gratuita do iCloud ao configurar o iPad pela primeira vez, ou posteriormente em Ajustes > iCloud. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Para configurar uma conta do iCloud: Vá em Ajustes > iCloud. Para configurar outra conta: Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. 19Você pode adicionar contatos usando uma conta LDAP ou CardDAV, caso sua empresa ou organização seja compatível com elas. Consulte “Como sincronizar contatos” na página 78. Para obter mais informações sobre como configurar uma conta Microsoft Exchange em um ambiente empresarial, consulte “Como Configurar contas do Microsoft Exchange” na página 138. Como gerenciar o conteúdo no iPad Você pode transferir informações e arquivos entre o iPad seus dispositivos iOS e computadores usando o iCloud ou o iTunes.  O iCloud armazena conteúdo, tal como músicas, fotos e mais, e os envia por conexão sem fio aos seus dispositivos iOS e computadores, mantendo todos atualizados. Consulte “Como usar o iCloud”, abaixo.  O iTunes sincroniza músicas, vídeos, fotos e mais entre o computador e o iPad. As alterações feitas em um dispositivo são copiadas para o outro ao sincronizar. Você também pode usar o iTunes para copiar um arquivo para o iPad e usá-lo com um aplicativo, ou copiar um documento criado no iPad para o computador. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22. Você pode usar o iCloud ou o iTunes (ou ambos), dependendo das suas necessidades. Por exemplo, você pode usar o serviço Compartilhar Fotos do iCloud para enviar automaticamente as fotos tiradas com o iPad a todos os seus dispositivos, e pode usar o iTunes para sincronizar álbuns de fotos do computador com o iPad. Nota: Não sincronize os itens no painel de Informações do iTunes (como contatos, calendários e notas). Ao invés disso, use o iCloud para manter as informações atualizadas nos dispositivos. Caso contrário, podem surgir dados duplicados no iPad. Como usar o iCloud O iCloud armazena conteúdo, incluindo músicas, fotos, contatos, calendários e documentos compatíveis. O conteúdo armazenado no iCloud é enviado através de uma conexão sem fio aos seus outros dispositivos iOS e computadores configurados com a mesma conta do iCloud. O iCloud está disponível nos dispositivos iOS 5, em Macs que usam o OS X Lion v10.7.2 ou posterior e em PCs com o Painel de Controle iCloud para Windows (requer o Windows Vista Service Pack 2 ou o Windows 7). Os recursos do iCloud incluem:  iTunes na Nuvem - transfira gratuitamente músicas e programas de TV comprados anteriores do iTunes para iPad, sempre que quiser.  Aplicativos e Livros - transfira compras anteriores da App Store e da iBookstore gratuitamente, sempre que quiser.  Compartilhar Fotos - as fotos que você tirou com um dispositivo aparecem automaticamente em todos os seus dispositivos. Consulte “Compartilhar Fotos” na página 57.  Documentos na Nuvem - para os aplicativos nos quais o iCloud está ativado, mantenha dados de aplicativos e documentos atualizados em todos os seus dispositivos.  Mail, Contatos e Calendários - mantenha todos os seus contatos, calendários, notas e lembretes atualizados em todos os seus dispositivos.  Backup faça um backup automático do iPad no iCloud quando estiver conectado a uma fonte de alimentação e a uma rede Wi-Fi. Consulte “Como fazer um backup com o iCloud” na página 146. 20 Capítulo 2 Introdução Buscar meu iPad - localize o seuiPad em um mapa, exiba uma mensagem, reproduza um som, bloqueie a tela ou apague os dados remotamente. Consulte “Buscar seu iPad” na página 41.  Buscar meus Amigos - Acompanhe seus parentes e amigos (quando estiverem conectados a uma rede Wi-Fi ou celular) usando o aplicativo Buscar Amigos. Transfira o aplicativo gratuito na App Store.  iTunes Match - com uma assinatura do iTunes Match, todas as suas músicas, inclusive as músicas que você importou de CDs ou comprou em outro lugar que não seja o iTunes, aparecem em todos os seus dispositivos e podem ser transferidas e reproduzidas. Consulte “iTunes Match” na página 92. Com o iCloud, você ganha uma conta de e-mail gratuita e 5 GB de armazenamento para seus emails, documentos e backups. Os itens comprados, como músicas, aplicativos, programas de TV e livros, assim como as fotos compartilhadas, não contam na contabilização do espaço livre. Nota: A disponibilidade e os recursos do iCloud podem variar de acordo com a região. Para obter mais informações sobre o iCloud, visite o site www.apple.com/br/icloud. Para criar ou iniciar uma sessão numa conta do iCloud: Vá em Ajustes > iCloud. Se você possui uma assinatura do MobileMe, poderá movê-la para o iCloud a partir de um Mac ou PC no site www.me.com/move até o dia 30 de junho de 2012. Ativar ou desativar os serviços do iCloud Vá em Ajustes > iCloud. Ativar os backups do iCloud Vá em Ajustes > iCloud > Armazenamento e Backup Buscar seu iPad Visite o site www.icloud.com, inicie a sessão com o seu ID Apple e depois escolha Buscar meu iPad. Importante: No seu iPad, o recurso Buscar meu iPad precisa estar ativado em Ajustes > iCloud para que o iPad possa ser localizado. Comprar mais armazenamento no iCloud Vá em Ajustes > iCloud > Armazenamento e Backup e toque em Comprar Mais Espaço. Para obter informações sobre como comprar espaço de armazenamento no iCloud, visite o site help.apple.com/icloud. Visualizar e transferir compras anteriores na iTunes Store Abra a iTunes Store e depois toque em Comprados . Visualizar e transferir compras anteriores na App Store Abra a App Store e depois toque em Comprados . Visualizar e transferir compras anteriores na iBookstore Abra o iBooks, toque em Loja e depois em Comprados . Ativar ou desativar o serviço Compartilhar Fotos Abra Ajustes > iCloud > Compartilhar Fotos. Ativar Transferências Automáticas de músicas, aplicativos ou livros Vá em Ajustes > Loja. Para obter mais informações sobre o iCloud, visite o site www.apple.com/br/icloud. Para obter informações de suporte, visite www.apple.com/br/support/icloud. Capítulo 2 Introdução 21Como sincronizar com o iTunes A sincronização com o iTunes copia as informações de um computador para o iPad e vice-versa. Para sincronizar, conecte o iPad ao computador usando o Cabo de Conector Dock a USB ou configure a sincronização sem fio via Wi-Fi no iTunes. O iTunes pode ser configurado para sincronizar músicas, fotos, vídeos, podcasts, aplicativos e muito mais. Para obter informações detalhadas sobre como sincronizar o iPad com um computador, abra o iTunes e selecione Ajuda iTunes no menu Ajuda. Para configurar a sincronização sem fio do iTunes: Conecte o iPad ao computador usando o Cabo de Conector Dock a USB. No iTunes, ative a opção "Sincronizar via conexão Wi-Fi", no painel de Resumo do dispositivo. Quando a sincronização por Wi-Fi está ativada, o iPad sincroniza automaticamente todos os dias. O iPad deve estar conectado a uma fonte de alimentação, o iPad e o computador devem estar conectados à mesma rede sem fio e o iTunes deve estar aberto no computador. Para obter mais informações, consulte “Sincronização via Wi-Fi com o iTunes”. Dicas para sincronizar com o iTunes  Se estiver usando o iCloud para armazenar seus contatos, calendários, favoritos e notas, não sincronize-os com seu iPad usando o iTunes.  As compras realizadas na iTunes Store ou na App Store no iPad também são sincronizadas com a sua biblioteca do iTunes. Você também pode comprar ou transferir conteúdo e aplicativos da iTunes Store para o seu computador e depois sincronizá-los com o iPad.  No painel de Resumo do dispositivo, é possível fazer com que o iTunes sincronize automaticamente com o iPad sempre que estiver conectado ao computador. Para cancelar esse ajuste temporariamente, mantenha pressionadas as teclas Comando e Opção (Mac) ou Shift e Control (PC) até que o iPad apareça na barra lateral.  No painel de Resumo do dispositivo, selecione “Criptografar backup” se quiser criptografar as informações que são armazenadas no seu computador quando o iTunes fizer um backup. Os backups criptografados são indicados pelo ícone do cadeado e você precisa de uma senha para restaurar o backup. Se essa opção não for selecionada, as senhas (como as de contas de e-mail) não serão incluídas no backup e precisarão ser digitadas novamente se você usar o backup para restaurar o iPad.  No painel de Informações do dispositivo, quando você sincronizar contas de e-mail, apenas os ajustes serão transferidos do computador para o iPad. As alterações realizadas em uma conta de correio no iPad não afetam a conta no seu computador.  No painel de Informações do dispositivo, clique em Avançado para selecionar opções que permitem substituir as informações no iPad pelas informações do computador durante a próxima sincronização.  Se você ouvir parte de um podcast ou audiolivro, o ponto em que parou será incluído se o conteúdo for sincronizado com o iTunes. Se você começar a ouvir no iPad, poderá continuar de onde parou usando o iTunes no seu computador ou vice-versa.  No painel de Fotos do dispositivo, você pode sincronizar fotos e vídeos de uma pasta no computador. 22 Capítulo 2 IntroduçãoComo conectar o iPad ao computador Utilize o Cabo de Conector Dock para USB para conectar o iPad ao seu computador. A conexão do iPad ao computador também permite sincronizar informações, músicas e outros conteúdos com o iTunes. Você também pode sincronizar o iTunes sem fio. Consulte “Como sincronizar com o iTunes”. A menos que o iPad esteja sincronizando com o computador, você pode desconectá-lo a qualquer momento. Se você desconectar enquanto uma sincronização estiver em andamento, talvez alguns dados não sejam sincronizados até a próxima vez que você conectar o iPad ao seu computador. Para cancelar uma sincronização: Arraste o controle deslizante do iPad. Como visualizar o manual do usuário o iPad Você pode visualizar o Manual do Usuário do iPad no iPad utilizando o Safari, ou você pode instalar o aplicativo iBooks gratuitamente e transferir o manual da iBookstore. Para visualizar o Manual do Usuário no Safari: No Safari, toque em , depois toque no favorito Manual do Usuário do iPad. Ou visite help.apple.com/ipad. Para adicionar um ícone para o manual do usuário na tela Início: Toque em e depois toque em "Adicionar à Tela de Início". Para visualizar o Manual do Usuário no iBooks: Se você ainda não instalou o iBooks, abra a App Store, busque "iBooks" e instale-o. Abra o iBooks e toque em Loja. Busque “Manual do Usuário do iPad” e, em seguida, selecione e transfira o manual. Bateria O iPad possui uma bateria interna recarregável. Para obter mais informações sobre as baterias do iPad, visite o site www.apple.com/br/batteries/ipad.html. Como carregar a bateria ADVERTÊNCIA: Para obter informações de segurança importantes sobre o carregamento do iPad, consulte o Manual de Informações Importantes do Produto iPad no site support.apple.com/ pt_BR/manuals/ipad. O ícone da bateria no canto superior direito da barra de estado mostra o nível de bateria ou o estado do carregamento. Não está Carregando Carregando carregando Não está carregando Carregado Carregado Capítulo 2 Introdução 23Para carregar a bateria: A melhor maneira de carregar a bateria do iPad é conectar o iPad a uma tomada elétrica usando o Cabo Conector Dock para USB e o adaptador de alimentação USB de 10 W. Quando você conecta o iPad a uma porta USB 2.0 em um Mac com o Cabo Conector Dock para USB, talvez o iPad carregue lentamente enquanto sincroniza. Importante: A bateria do iPad pode se consumir em lugar de carregar se o iPad for conectado a um PC, a um computador desligado ou em modo Repouso ou Espera, a um hub USB, ou à porta USB em um teclado. Se o seu Mac ou PC não fornecerem energia suficiente para carregar o seu iPad, a mensagem "Não Está Carregando" aparecerá na barra de estado. Para carregar o iPad, desconecte-o do seu computador e conecte-o em uma tomada usando o Cabo Conector Dock para USB e o Adaptador de Alimentação USB de 10 W. Importante: Se a carga da bateria do iPad estiver muito baixa, ele pode exibir uma das seguintes imagens, indicando que o iPad precisa ser carregado por até vinte minutos antes que você possa usá-lo. Se a carga da bateria do iPad estiver extremamente baixa, a tela poderá ficar em branco por até dois minutos antes que uma das imagens indicando pouca bateria apareça. ouou Como maximizar a autonomia da bateria O iPad utiliza uma bateria de íon-lítio. Para obter informações sobre como maximizar a vida útil da bateria do seu iPad, visite o site www.apple.com/br/batteries/ipad.html. Como trocar a bateria A bateria do iPad não pode ser substituída pelo usuário; ela só pode ser substituída por um Fornecedor de Serviço Autorizado Apple (AASP). As baterias recarregáveis possuem um número limitado de ciclos de carregamento e talvez necessitem ser trocadas com o passar do tempo. Os AASPs também reciclam as baterias do iPad de acordo com leis e normas locais. Para obter mais informações, visite www.apple.com/br/batteries/replacements.html. 24 Capítulo 2 IntroduçãoComo usar e limpar o iPad É importante encontrar uma postura confortável para usar o iPad e fazer intervalos frequentes. Use o seu colo, uma mesa, um estojo ou o acessório dock para sustentar o iPad durante o uso. Manipule o seu iPad com cuidado para conservar seu aspecto. Se estiver preocupado com arranhões ou desgaste da tela, você pode usar um estojo ou uma capa, vendidos separadamente. Para limpar o iPad, desconecte todos os cabos e desligue o iPad (mantenha pressionado o botão Repouso/Despertar e depois deslize o controle da tela). Use um pano macio, levemente umedecido e sem fiapos. Evite a entrada de umidade nas aberturas. Não utilize limpadores de vidro, produtos de limpeza caseiros, aerossóis, solventes, álcool, amônia ou abrasivos para limpar o iPad. A tela do iPad possui um revestimento oleofóbico; limpe a tela simplesmente com um pano macio que não solte fiapos para remover o óleo deixado pelas suas mãos. A capacidade deste revestimento de repelir óleo diminui com o uso ao longo do tempo; esfregar a tela com material abrasivo diminuirá ainda mais o seu efeito e poderá arranhar sua tela. Para obter mais informações sobre como utilizar o iPad, consulte o Manual de Informações Importantes do Produto iPad em support.apple.com/pt_BR/manuals/ipad. Capítulo 2 Introdução 25Noções básicas 3 Leia este capítulo para aprender como usar os aplicativos no iPad. Você também aprenderá como buscar, imprimir, compartilhar arquivos e mais. Como usar os aplicativos A tela Multi-Touch de alta resolução e os simples gestos dos dedos facilitam a utilização dos aplicativos do iPad. Abra um aplicativo tocando no seu ícone. Você pode alternar entre aplicativos, reorganizar aplicativos e organizá-los em pastas. Como abrir e alternar aplicativos Para abrir um aplicativo: Toque no seu ícone na tela de Início. Para voltar à tela Início: Pressione o botão Início ou junte quatro ou cinco dedos na tela. O multi-tarefas permite que certos aplicativos sejam executados no fundo, para que você possa alternar rapidamente entre os aplicativos que estiver usando. Para visualizar os aplicativos utilizados mais recentemente: Pressione duas vezes o botão Início . Os aplicativos usados mais recentemente aparecem na barra multitarefa da parte inferior da tela. Passe o dedo para a esquerda para ver mais aplicativos. Para forçar o encerramento de um aplicativo: Toque e mantenha pressionado o ícone do aplicativo até que ele comece a tremer e; em seguida, toque em . O aplicativo será adicionado à lista de recentes novamente da próxima vez que for aberto. Para bloquear a orientação da tela ou usar os controles de música: Clique duas vezes no botão Início e, em seguida, passe o dedo ao longo da parte inferior da tela, da esquerda para a direita. 26O bloqueio de orientação da tela, o controle de brilho e os controles de música aparecem. Brilho Brilho Bloquear orientação da tela Bloquear orientação da tela Controles musicais Controles musicais Para apagar um aplicativo da tela de Início: Toque e mantenha pressionado o ícone do aplicativo até que ele tremule e um apareça. Toque em para apagar o aplicativo e, em seguida, pressione o botão Início . Importante: O apagamento de um aplicativo do iPad também apaga os documentos e os dados criados pelo aplicativo. Rolagem Arraste para cima ou para baixo para rolar. Você também pode rolar para as laterais nos aplicativos como o Safari, Fotos e Mapas. Arrastando o seu dedo para rolar não irá selecionar ou ativar nada na tela. Passe o dedo para rolar rapidamente. Você pode esperar até que a rolagem pare ou tocar em qualquer lugar da tela para para-la imediatamente. Tocar a tela para parar a rolagem não irá selecionar ou ativar nada na tela. Para rolar rapidamente para o início de uma lista, página web ou mensagem de correio, toque na barra de estado na parte superior da tela. Capítulo 3 Noções básicas 27Como personalizar a tela de Início Você pode personalizar o leiaute dos ícones dos aplicativos na tela de Início—incluindo os ícones no Dock junto aos botões da tela. Como reorganizar os ícones Você pode criar telas de Início adicionais e ordenar seus aplicativos em várias telas de Início. Para reorganizar os ícones: 1 Toque e mantenha pressionado qualquer ícone da tela de Início até que ele comece a tremer. 2 Arraste os aplicativos para organizá-los. 3 Pressione o botão Início para salvar sua organização. Mover um ícone para outra tela Enquanto você organiza os ícones, arraste um ícone para o canto direito da tela até que apareça uma nova tela. Você pode retornar à tela anterior e arrastar mais ícones para a nova tela. Criar telas de Início adicionais Enquanto organiza os ícones, passe para a tela Início mais à direita e, em seguida, arraste um ícone para a extremidade direita da tela. Você pode criar até onze telas de Início. O pontos acima do Dock mostram o número de telas que você possui e indica qual tela você está visualizando. Ir para uma tela de Início diferente Passe o dedo para a direita ou esquerda, ou toque à esquerda ou à direita da linha de pontos. Para ir para a primeira tela de Início Pressione o botão Início . Redefinir a tela de Início para o leiaute original Em Ajustes, escolha Geral > Redefinir e depois toque em Redefinir Leiaute de Tela de Início. A redefinição da tela Início remove quaisquer pastas que você tenha criado e aplica a imagem de fundo padrão. Quando você conecta o iPad ao seu computador usando o Cabo de Conector Dock a USB, você pode reordenar os ícones da tela Início, assim como a ordem das telas, no iTunes. Selecione iPad na barra lateral do iTunes e depois clique na aba Aplicativos. Como organizar com pastas Você pode utilizar pastas para organizar os ícones na tela de Início. Você pode colocar até 20 ícones em uma pasta. O iPad nomeia automaticamente uma pasta quando ela é criada, com base nos ícones que você usou para criá-la. Entretanto, você pode alterar o nome. Reorganize as pastas arrastando-as na tela de Início ou movendo-as para uma nova tela de Início ou para o Dock. Para criar uma pasta: Toque e mantenha pressionado um ícone até que os ícones da tela Início comecem a tremular e, em seguida, arraste o ícone para dentro de outro ícone. 28 Capítulo 3 Noções básicasO iPad cria uma nova pasta que inclui os dois ícones e mostra o nome da pasta. Você pode tocar no campo do nome para digitar um nome diferente. Adicionar um ícone à uma pasta Enquanto os ícones estão tremulando, arraste o ícone para dentro de uma pasta. Remover um ícone de uma pasta Enquanto ordena ícones, toque para abrir a pasta e, em seguida, arraste o ícone para fora da pasta. Abrir uma pasta Toque em uma pasta. Você pode tocar no ícone de um aplicativo para abrir o aplicativo. Fechar uma pasta Toque fora da pasta ou pressione o botão Início. Apagar uma pasta Remova todos os ícones da pasta. A pasta é apagada automaticamente quando vazia. Renomear uma pasta Enquanto ordena ícones, toque para abrir a pasta e, em seguida, toque no nome da parte superior e utilize o teclado para digitar um novo nome. Ao terminar a organização da tela de Início, pressione o botão Início para salvar suas alterações. Vários aplicativos, como o Mail e a App Store, exibem um indicador no seu ícone da tela de Início com um número (para indicar os itens recebidos) ou um ponto de exclamação (para indicar um problema). Se o aplicativo estiver em uma pasta, o símbolo também aparece na pasta. Um indicador numerado mostra o número total de itens não atendidos, como mensagens de e-mail recebidas e aplicativos atualizados para transferir. Um símbolo de alerta indica um problema com o aplicativo. Como alterar a imagem de fundo Você pode escolher as imagens ou fotos que deseja usar como imagem de fundo para sua tela de Bloqueio e sua tela de Início. Escolha uma imagem que veio com o iPad ou uma foto do Rolo da Câmera ou de outro álbum do iPad. Para definir uma imagem de fundo: 1 Em Ajustes, selecione Brilho e Imagem de Fundo, toque na imagem das telas de Início e Bloqueio e, em seguida, toque em Imagem de Fundo ou em Fotos Salvas. 2 Toque para selecionar uma imagem ou foto. Se selecionar uma foto, arraste ou junte os dedos para posicioná-la ou redimensioná-la, até ficar como deseja. 3 Toque em Na Tela Bloqueada, Na Tela de Início ou Em Ambas Como digitar O teclado na tela aparece automaticamente sempre que você precise digitar. Use o teclado para digitar textos, como informações de contato, e-mail e endereços da web. O teclado corrige erros de digitação, antecipa o que você está digitando e aprende à medida em que você o usa. Você também pode usar um teclado Apple Wireless Keyboard para digitar. Quando você utiliza um teclado externo, o teclado na tela não aparece. Consulte “Como usar um teclado Apple Wireless Keyboard” na página 33. Capítulo 3 Noções básicas 29Digitação de texto Dependendo do aplicativo que você estiver usando, o teclado inteligente pode sugerir correções automaticamente enquanto você digita para ajudá-lo a evitar palavras com erro de digitação. Para digitar texto: Toque em um campo de texto, como em uma nota ou um novo contato, para mostrar o teclado e, em seguida, toque nas teclas do teclado. Se tocar na tecla errada, você pode deslizar o dedo para a tecla certa. A letra não é digitada até que você retire o dedo da tecla. Apagar o caractere anterior Toque em . Digitar rapidamente um ponto final e espaço Toque duas vezes na barra de espaço. Para desativar esse recurso, abra Ajustes > Geral > Teclado. Digitar em letras maiúsculas Toque na tecla Maiúsculas antes de tocar em uma letra. Ou toque e mantenha a tecla Maiúsculas pressionada e deslize para uma letra. Fixar as maiúsculas Toque duas vezes na tecla Maiúsculas . A tecla Maiúsculas fica azul e todas as letras que digitar ficarão em letras maiúsculas. Toque a tecla Maiúsculas para desativar o comando fixar maiúsculas. Para desativar esse recurso, abra Ajustes > Geral > Teclado. Digitar números, sinais de pontua- ção ou símbolos Toque na tecla Numérica . Toque na tecla Símbolo para ver símbolos e sinais de pontuação adicionais. Digitar letras com acentos ou outros caracteres alternativos Toque e mantenha pressionada a letra relacionada, depois deslize para escolher uma variante. Usar a correção automática para digitar “’ll” Digite “lll”. Por exemplo, digite “youlll” para obter “you’ll”. Definir opções de digitação Abra Ajustes > Geral > Teclado. Para ocultar o teclado na tela Toque na tecla do Teclado . Ditado Em um iPad compatível com ditado, é possível ditar texto ao invés de digitá-lo com o teclado na tela. Por exemplo, você pode ditar uma mensagem no Mail ou uma nota nas Notas. Para usar o Ditado, o iPad deve estar conectado à Internet. 30 Capítulo 3 Noções básicasPara ativar o Ditado: Vá em Ajustes > Geral > Teclado > Ditado. Toque para começar o ditado. Toque para começar o ditado. Para ditar texto: No teclado na tela, toque em e dite o texto. Quando acabar, toque em novamente. Para adicionar a uma mensagem: Toque em novamente e continue a ditar. Para inserir pontuação: Diga o sinal de pontuação. Nota: O Ditado pode não estar disponível em todos os idiomas ou regiões, e os recursos podem variar de acordo com a região. Podem ser cobradas taxas sobre dados celulares. Como editar texto A tela Multi-Touch facilita a alteração do texto digitado. Uma lente de aumento na tela ajuda a posicionar o ponto de inserção exatamente onde você precisa. Os pontos de captura permitem selecionar mais ou menos texto. Também é possível cortar, copiar e colar textos e fotos dentro de aplicativos ou entre aplicativos. Para posicionar o ponto de inserção: Toque e mantenha o dedo na tela para fazer a lente de aumento aparecer e então arraste para posicionar o ponto de inserção. Para selecionar texto: Toque no ponto de inserção para exibir os botões de seleção. Toque em Selecionar para selecionar a palavra adjacente ou toque em Selecionar Tudo para selecionar o texto inteiro. Você também pode tocar duas vezes em uma palavra para selecioná-la. Arraste os pontos de seleção para selecionar mais ou menos texto. Em documentos apenas para leitura, como páginas da web ou mensagens que você receber, toque e mantenha pressionado para selecionar uma palavra. Pontos de captura Pontos de captura Cortar ou copiar texto Selecione o texto e toque em Cortar ou Copiar. Colar texto Toque no ponto de inserção depois toque em Colar para inserir o último texto que você cortou ou copiou. Ou, selecione o texto, depois toque em Colar para substituir o texto. Desfazer a última edição Agite o iPad. Capítulo 3 Noções básicas 31Deixar o texto em negrito, itálico ou sublinhado Quando disponível, toque em e depois em B/I/U. Buscar a definição de uma palavra Toque em uma palavra para selecioná-la e, em seguida, toque em Definir. Buscar palavras alternativas Toque em uma palavra, toque em Selecionar, toque em Sugerir e, em seguida, toque em uma palavra sugerida. Justificar o texto Quando disponível, selecione o texto que você deseja justificar e, em seguida, toque na seta esquerda ou na seta direita. Leiautes de teclado No iPad, você pode digitar com um teclado dividido que está na parte inferior da tela ou desacoplado e na parte central da tela. Para usar um teclado dividido Mantenha pressionada a tecla Teclado , deslize seu dedo para Dividir e depois, solte. Para mover o teclado Toque e mantenha pressionado , deslize seu dedo para Desacoplado para mover o teclado para a parte central da tela e depois, solte. Para retornar para um teclado completo Mantenha pressionada a tecla Teclado , deslize seu dedo para Acoplar e Juntar e depois, solte. Para retornar um teclado completo para a parte inferior da tela Mantenha pressionada a tecla Teclado , deslize seu dedo para Acoplar e depois, solte. Para ativar ou desativar o Teclado Dividido Abra Ajustes > Geral > Teclado > Dividir Teclado e, em seguida, toque em Ativar ou Desativar. Você pode utilizar os Ajustes para definir os leiautes do teclado de software da tela e para quaisquer teclados de hardware. Os leiautes disponíveis dependem do idioma do teclado. Consulte Apêndice B,“Teclados internacionais,” na página 140. Para cada idioma você pode escolher diferentes leiautes para o teclado de software na tela e para os teclados de hardware externos. O leiaute do teclado de software determina o leiaute do teclado na tela do iPad . O leiaute do teclado do hardware determina o leiaute de um Teclado Apple Wireless Keyboard conectado ao iPad. Consulte “Como usar um teclado Apple Wireless Keyboard” na página 33. Selecione um leiaute de teclado de hardware ou software Abra Ajustes > Geral > Internacional > Teclados, toque em um idioma e, em seguida, escolha um leiaute de teclado de software ou hardware. Para adicionar ou remover um teclado internacional Abra Ajustes > Geral > Internacional > Teclados. Para usar um teclado internacional Mantenha pressionada a tecla do Globo do teclado na tela para mostrar uma lista de idiomas possíveis e, em seguida, deslize seu dedo para escolher um idioma. Consulte Apêndice B,“Teclados internacionais,” na página 140. 32 Capítulo 3 Noções básicasCorreção automática e verificação ortográfica Em muitos idiomas, o iPad corrige erros automaticamente ou faz sugestões conforme você digita. Quando o iPad sugere uma palavra, você pode aceitar a sugestão sem interromper a digitação. Para aceitar a sugestão: Digite um espaço, um sinal de pontuação ou toque em retorno. Para rejeitar uma sugestão: Termine de digitar a palavra como deseja e, em seguida, toque no “x” ao lado da sugestão. Sempre que você rejeitar uma sugestão para a mesma palavra, o iPad fica mais propenso a aceitar a palavra. O iPad também sublinha as palavras que você já digitou e que talvez tenham erros de ortografia. Substituir uma palavra com erro de ortografia Toque na palavra e depois toque em uma das sugestões. Se a palavra que você quer não aparecer, redigite-a. Ativar ou desativar a verificação ortográfica automática Abra Ajustes > Geral > Teclado. Adicionar uma palavra ao dicionário Abra Ajustes > Geral > Teclado. Toque em Adicionar Novo Atalho. Digite a palavra no campo Frase, mas deixe o campo Atalho em branco. Isso adiciona a palavra ao dicionário do teclado e ela não será identificada como incorreta quando você a digitar. Atalhos Os atalhos permitem digitar apenas alguns caracteres em vez de uma palavra ou frase mais longa. O texto expandido aparece quando você digita o atalho. Por exemplo, o atalho "eac" se amplia para "Estou a caminho!" Para criar um atalho: Vá em Ajustes > Geral > Teclado e toque em Adicionar Novo Atalho. Para adicionar uma palavra ou frase ao dicionário do teclado para que o iPad não tente corrigi-la ou substituí-la, deixe o campo Atalho em branco. Para editar um atalho: Abra Ajustes > Geral > Teclado e toque no atalho. Como usar um teclado Apple Wireless Keyboard Além do teclado na tela, você também pode usar um teclado Apple Wireless Keyboard com oiPad. O teclado Apple Wireless Keyboard conecta-se através do Bluetooth e, para isso, você deverá emparelhar o teclado com o iPad. Consulte “Como emparelhar dispositivos Bluetooth” na página 39. Uma vez que o teclado esteja emparelhado com o iPad, ele se conecta sempre que o teclado estiver no raio de alcance (até 10 metros). Você saberá que o teclado está conectado se o teclado da tela não aparecer quando você tocar em um campo de texto. Capítulo 3 Noções básicas 33Para alternar o idioma ao utilizar um teclado de hardware: Mantenha pressionada a tecla Comando e, em seguida, toque na barra de espaços para exibir uma lista de idiomas disponíveis. Toque na barra de espaço novamente para selecionar um idioma diferente. Para desconectar um teclado sem fio do iPad: Mantenha pressionado o botão de força do teclado até que a luz verde se apague. O iPad desconecta o teclado quando ele estiver fora de alcance. Para desemparelhar um teclado sem fio do iPad: Em Ajustes, escolha Geral > Bluetooth, toque em ao lado do nome do dispositivo e, em seguida, toque em "Esquecer este Dispositivo". É possível aplicar leiautes diferentes a um teclado sem fio. Consulte Apêndice B,“Teclados internacionais,” na página 140 e “Leiautes de teclado” na página 32. Como buscar Você pode fazer buscas em muitos aplicativos integrados do iPad incluindo o Mail, o Calendário, a Música, o iPod, o Vídeo, o Notas e os Contatos. Faça buscas em um aplicativo individual ou em todos os aplicativos de uma só vez utilizando o Spotlight. Para abrir a Busca: Na página principal da tela de Início, passe o dedo para a direita ou pressione o botão de Início . Na página de Busca, você pode pressionar o botão Início para voltar à pá- gina principal da tela Início. Para buscar no iPad: Na página de Busca, digite o texto no campo de busca. Os resultados da busca aparecem automaticamente à medida que você digita. Toque em Buscar para que o teclado desapareça e você possa ver mais resultados. Toque em um item na lista de resultados para abri-lo. Os ícones à esquerda dos resultados da busca permitem saber de qual aplicativo os resultados vieram. No topo da lista, o iPad mostra os seus resultados mais relevantes baseado em buscas anteriores. Na parte inferior da lista, os resultados de pesquisa também incluem opções de busca na web ou na Wikipédia. Aqui está uma lista dos aplicativos buscados e qual informação é buscada dentro da cada aplicativo: 34 Capítulo 3 Noções básicasAplicativo O que é buscado Contatos Nome, sobrenome e nomes de empresas Mail Campos Para, De e Assunto de todas as contas (o texto das mensagens não é buscado) Calendário Títulos de eventos, convidados, locais e notas Música Músicas (nomes das músicas, artistas e álbuns) e os títulos de podcasts, vídeos e audiolivros Notas Texto das notas Mensagens Nomes e texto de mensagens Lembretes Títulos A Busca também busca os nomes de aplicativos integrados e instalados no iPad. Se você tiver muitos aplicativos, você pode usar o Spotlight para localizá-los e abri-los. Para abrir um aplicativo da Busca: Digite o nome inteiro ou parcial do aplicativo e depois toque para abri-lo. Você pode escolher quais aplicativos são buscados e a ordem na qual eles são buscados. Em Ajustes, abra Geral > Busca do Spotlight. Impressão O iPad pode imprimir, sem fio, em impressoras compatíveis com AirPrint. Você pode imprimir a partir dos seguintes aplicativos integrados do iPad:  Mail—mensagens de e-mail e anexos visíveis  Fotos e Câmera – fotos  Safari—páginas web, arquivos PDF e anexos visíveis  iBooks—arquivos PDF  Notas – a nota exibida no momento  Mapas – o mapa visualizado na tela Outros aplicativos disponíveis na App Store também podem ser compatíveis com o AirPrint. Uma impressora compatível com o AirPrint não necessita um software de impressão; ela apenas precisa estar conectada à mesma rede Wi-Fi que o iPad. Se você não tem certeza de que sua impressora é compatível com o AirPrint, consulte sua documentação. Para obter informações sobre o AirPrint, visite o site support.apple.com/kb/ HT4356?viewlocale=pt_BR. Como imprimir um documento O AirPrint utiliza sua rede Wi-Fi para enviar trabalhos de impressão, sem fios, à sua impressora. O iPad e a impressora devem estar na mesma rede Wi-Fi. Para imprimir um documento: 1 Toque em ou (dependendo do aplicativo sendo usado) e depois toque em Imprimir. 2 Toque em Selecionar para selecionar uma impressora. Capítulo 3 Noções básicas 353 Defina as opções da impressora como a quantidade de cópias e saída frente e verso (se for compatível com a impressora). Alguns aplicativos também permitem que você defina um intervalo de páginas a serem impressas. 4 Toque em Imprimir. Se você clicar duas vezes no botão de Início durante a impressão de um documento, o aplicativo Impressão aparece como o aplicativo mais recente. Um símbolo com o ícone mostra quantos documentos estão prontos para impressão, incluindo o documento sendo impresso no momento. Ver o estado de um trabalho de impressão Clique duas vezes no botão de Início , toque no ícone Impressão e, em seguida, selecione um trabalho de impressão. Cancelar um trabalho de impressão Clique duas vezes no botão de Início , toque no ícone Impressão, selecione o trabalho de impressão e, em seguida, toque em Cancelar Impressão. 36 Capítulo 3 Noções básicasCompartilhamento de Arquivos O Compartilhamento de Arquivos permite transferir arquivos com o Cabo do Conector Dock para USB entre o iPad e o computador, usando o iTunes. É possível compartilhar arquivos criados com um aplicativo compatível salvo num formato compatível. Os aplicativos compatíveis com o compartilhamento de arquivos aparecem na lista Aplicativos de Compartilhamento de Arquivos no iTunes. Para cada aplicativo, a lista Arquivos exibe os documentos que estão no iPad. Consulte a documentação do aplicativo para saber como ele compartilha os arquivos; nem todos os aplicativos são compatíveis com este recurso. Para transferir um arquivo do iPad para o computador: No iTunes, vá até o painel de Aplicativos do dispositivo. Na seção Compartilhamento de Arquivos, selecione um aplicativo na lista. À direita, selecione o arquivo que deseja transferir e clique em "Salvar para". Para transferir um arquivo do computador para o iPad: No iTunes, vá até o painel de Aplicativos do dispositivo. Na seção Compartilhamento de Arquivos, selecione um aplicativo e clique em Adicionar. O arquivo será transferido imediatamente para o dispositivo e poderá ser usado com o aplicativo selecionado. Para apagar um arquivo do iPad: No iTunes, vá até o painel de Aplicativos do dispositivo. Selecione o arquivo na lista Arquivos da seção Compartilhamento de arquivos do painel Aplicativos e, em seguida, pressione a tecla Apagar. Notificações A Central de Notificações exibe todos os alertas em um lugar, incluindo alertas sobre:  Lembretes  Eventos do calendário  Novos e-mails  Novas mensagens  Pedidos de amizade (Game Center) Os alertas também aparecem na tela bloqueada ou rapidamente no topo da tela, se você estiver usando o iPad. Você pode ver todos os alertas atuais na Central de Notificações. Capítulo 3 Noções básicas 37Exibir a Central de Notificações Passe o dedo para baixo, a partir do topo da tela. Responder a um alerta na Central de Notificações Toque no alerta. Responder a um alerta na tela bloqueada Passe o dedo sobre o alerta, da esquerda para a direita. Remover um alerta da Central de Notificações Toque em e depois em Limpar. Definir opções de notificação Vá em Ajustes > Notificações. Twitter Inicie uma sessão na sua conta do Twitter (ou crie uma conta nova) em Ajustas para ativar os Tuítes com anexos nos seguintes aplicativos:  Câmera ou Fotos – com uma foto do seu álbum Rolo da Câmera  Safari – com uma página da web  Mapas – com uma localização  YouTube – com um vídeo Para iniciar uma sessão numa conta do Twitter (ou criar uma): 1 Em Ajustes > Twitter. 2 Digite o nome de usuário e a senha da conta existente, ou toque em Criar Nova Conta. Para adicionar outra conta, toque em Adicionar Conta. Tuitar uma foto, vídeo ou página da web Visualize o item, toque em e depois toque em Tuitar. Se não estiver aparecendo, toque na tela. Para incluir a sua localização, toque em Adicionar Localização. Os Serviços de Localização devem estar ativados. Vá em Ajustes > Serviços de Localização. Tuitar uma localização dos Mapas Toque na localização, toque em , depois toque em Compartilhar Mapa e, em seguida, toque em Tuitar. Os Serviços de Localização devem estar ativados. Vá em Ajustes > Serviços de Localização. Adicionar nomes de usuário e fotos do Twitter aos seus contatos Vá em Ajustes > Twitter e toque em Atualizar Contatos. Ativar ou desativar o Twitter nos aplicativos Fotos ou Safari Abra Ajustes > Twitter. Adicionar sua localização atual Adicionar sua localização atual Anexo Anexo Caracteres restantes disponíveis Caracteres restantes disponíveis 38 Capítulo 3 Noções básicasQuando você está escrevendo um Tuíte, o número no canto inferior direito da tela mostra o nú- mero de caracteres restantes que podem ser digitados. Observe que os anexos usam parte dos 140 caracteres de um Tuíte. Você pode instalar e usar o aplicativo do Twitter para tuitar, ver a sua linha do tempo, buscar os assuntos do momento e muito mais. Em ajustes, abra Twitter e, em seguida, toque em Instalar. Para saber como usar o aplicativo do Twitter, abra o aplicativo, toque no botão Mais (...), toque em "Contas & Configurações" e depois toque em Manual. Como usar o AirPlay Você pode transmitir música, fotos e vídeo sem fio para a sua TV de alta definição ou alto-falantes usando o AirPlay e o Apple TV. Você também pode usar o AirPlay para transmitir áudio para uma estação base Airport Express ou AirPort Extreme. Outros receptores compatíveis com AirPlay são disponibilizados por outras marcas. Visite a Apple Store on-line para obter mais informações. O iPad e o dispositivo compatível com AirPlay devem estar na mesma rede Wi-Fi. Para transmitir conteúdo para um dispositivo compatível com o AirPlay: Inicie o vídeo, a apresentação de slides ou a música, toque em e escolha o dispositivo AirPlay. Quando a transmissão começar, você poderá sair do aplicativo que está reproduzindo o conteúdo. Acessar rapidamente os controles do AirPlay Quando a tela estiver ligada, pressione duas vezes o botão Início e role para a esquerda até o final da barra de multitarefas. Alternar a reprodução de volta ao iPad Toque em e escolha iPad. Você pode espelhar a tela do iPad (iPad 2 ou posterior) em uma TV com o Apple TV. Tudo o que aparece na tela do iPad é exibido na TV. Para espelhar a tela do iPad em uma TV: Toque em na extremidade esquerda da barra de multitarefas, escolha um Apple TV e toque no botão que aparece. Uma barra azul aparecerá no topo do iPad quando esse recurso estiver ativado. Também é possível exibir a tela do iPad em uma TV usando um cabo. Consulte “Como assistir vídeos em uma TV” na página 69. Como usar os dispositivos Bluetooth Você pode usar o iPad com o teclado Apple Wireless Keyboard e com outros dispositivos Bluetooth, como fones de ouvido Bluetooth. Para obter os perfis Bluetooth compatíveis, visite o site support.apple.com/kb/HT3647?viewlocale=pt_BR. Como emparelhar dispositivos Bluetooth Primeiro você deve emparelhar um dispositivo Bluetooth (como o teclado ou os fones de ouvido) com o iPad, antes de poder usá-lo. Para emparelhar um dispositivo Bluetooth com o iPad: 1 Siga as instruções fornecidas com o dispositivo para torná-lo visível. 2 Nos Ajustes, escolha Geral > Bluetooth e ative a opção Bluetooth. 3 Selecione o dispositivo e, caso solicitado, digite o código de acesso ou o número PIN. Consulte as instruções sobre o código de acesso ou PIN que acompanham o dispositivo. Capítulo 3 Noções básicas 39Nota: Antes de emparelhar um teclado Apple Wireless Keyboard, pressione o botão de alimenta- ção para ligar o teclado. Você pode emparelhar apenas um teclado Apple Wireless Keyboard de cada vez com o iPad. Para emparelhar um teclado diferente, primeiro você deve desemparelhar o atual. Depois de emparelhar seu teclado com o iPad, o nome do produto e um ícone Bluetooth aparecem na tela. Depois de emparelhar seus fones de ouvido com o iPad, o nome do produto e um ícone de áudio Bluetooth aparecem na tela quando você estiver visualizando os controles de reprodução de áudio ou vídeo. Toque em para mudar para uma saída de áudio diferente, como o alto-falante interno. Para usar o teclado na tela novamente, desative o Bluetooth (em Ajustes > Geral > Bluetooth), ou pressione a tecla Ejetar no teclado Bluetooth. Estado do Bluetooth O ícone do Bluetooth aparece na barra de estado do iPad, situada na parte superior da tela:  (branco): O Bluetooth está ativado e emparelhado com um dispositivo.  (cinza): O Bluetooth está ativado e emparelhado com um dispositivo, mas o dispositivo está fora de alcance ou desativado.  Sem ícone Bluetooth: O Bluetooth está desativado ou não está emparelhado com um dispositivo. Como desemparelhar um dispositivo Bluetooth do iPad Se você emparelhar o iPad com um dispositivo Bluetooth e depois quiser usar outro dispositivo do mesmo tipo no lugar, você deve desemparelhar o primeiro dispositivo. Para desemparelhar um dispositivo Bluetooth: Abra Ajustes > Geral > Bluetooth e ative a opção Bluetooth. Escolha o dispositivo, depois toque em “Esquecer este Dispositivo”. Recursos de segurança Os recursos de segurança ajudam a proteger as informações do iPad, impedindo que sejam acessadas por outras pessoas. Códigos de acesso e proteção de dados Por segurança, você pode configurar um código que precisará ser digitado sempre que você ativar ou interromper o repouso do iPad. Para definir um código: Abra Ajustes > Geral > Bloqueio por Código > Ativar Código. Insira um código de 4 dígitos e, em seguida, insira-o novamente para comprová-lo. O iPad solicitará que você insira o código para desbloqueá-lo ou para exibir os ajustes de bloqueio de código. A configuração de um código ativa a proteção de dados, a qual utiliza seu código de acesso como chave para criptografar mensagens de e-mail e seus anexos armazenados no iPad. (A proteção de dados também pode ser usada por alguns aplicativos disponíveis na App Store.) Um aviso na parte inferior da tela Bloqueio por Código, em Ajustes, mostra quando a proteção de dados está ativada. Para aumentar a segurança, desative o Código Simples (um número de quatro dígitos) e utilize um código mais complexo que contenha uma combinação de números, letras, pontuação e caracteres especiais. Consulte “Bloqueio Automático” na página 133. 40 Capítulo 3 Noções básicasBuscar seu iPad O recurso Buscar iPad pode ajudá-lo a localizar um iPad perdido usando um iPhone, iPod touch ou outro iPad. Você também pode utilizar o recurso BuscariPad usando um Mac ou PC com um navegador com a sessão iniciada no site www.icloud.com ou www.me.com. O aplicativo Buscar iPad inclui:  Buscar em um mapa: Visualize a localização aproximada do seu iPad em um mapa em tela cheia.  Exibir uma Mensagem ou Reproduzir um Som: Escreve uma mensagem que aparece no seu iPad ou reproduz um som por 2 minutos.  Bloqueio de Código Remoto: Bloqueia remotamente o seu iPad e cria um código de acesso de 4 dígitos, caso você não tenha definido um anteriormente.  Limpeza Remota: Protege sua privacidade apagando todas as informações e mídia do seu iPad e restaurando o iPadaos seus ajustes originais de fábrica. Importante: Antes de poder utilizar estes recursos, você deve ativar o recurso Buscar iPad nos ajustes do iCloud ou do MobileMe no seu iPad. O recurso Buscar iPad só pode ser ativado em uma conta. Para ativar o recurso Buscar iPad usando o iCloud Abra Ajustes > iCloud e ative a opção Buscar iPad. Para ativar o recurso Buscar iPad usando o MobileMe Abra ajustes > Mail, Contatos e Calendários, toque na sua conta MobileMe e ative o recurso Buscar iPad. O recurso Buscar iPad utiliza a Wi-Fi para localizar o seu iPad. Se a Wi-Fi estiver desativada ou se o seu iPad não estiver conectado a uma rede Wi-Fi, o recurso Buscar iPad não poderá encontrá-lo. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Capítulo 3 Noções básicas 41Safari 4 Como visualizar páginas da web Visualizar os favoritos ou a Lista de Leitura Visualizar os favoritos ou a Lista de Leitura Abrir uma nova página. Abrir uma nova página. Buscar na web e na página atual. Buscar na web e na página atual. Digitar um endereço da web (URL). Digitar um endereço da web (URL). Toque duas vezes em um item ou separe e junte dois dedos para ampliar ou reduzir. Toque duas vezes em um item ou separe e junte dois dedos para ampliar ou reduzir. Para visualizar uma página da web: Toque no campo de endereço (na barra de título), digite o endereço web e depois toque em Ir. Você pode visualizar páginas da web na orientação vertical ou horizontal. Apagar o texto no campo de endereço Toque em . Para rolar por uma página web Arraste para cima, para baixo ou para os lados. Rolar dentro de um quadro em uma página da web Role com dois dedos dentro do quadro. Abrir uma nova página Toque em . Você pode ter até nove páginas abertas ao mesmo tempo. 42Ir para outra página Toque em uma aba da parte superior da página. Para interromper o carregamento de uma página web Toque em no campo de endereço. Para recarregar uma página web Toque em no campo de endereço. Fechar uma página Toque em na aba da página. Proteger informações privadas e impedir que alguns sites rastreiem seu comportamento Vá em Ajustes > Safari e ative a opção Navegação Privada. Definir opções do Safari Vá em Ajustes > Safari. Links Para seguir um link em uma página da web: Toque no link. Abrir um link em uma nova aba Toque no link e mantenha-o pressionado e depois toque em “Abrir em Nova Aba”. Ver o endereço de destino de um link Mantenha o link pressionado. Dados detectados, como números de telefone e endereços de e-mail, também podem aparecer como links em páginas da web. Mantenha um link pressionado para ver as opções disponíveis. Consulte “Como usar links e dados detectados” na página 48. Lista de Leitura A Lista de Leitura permite juntar links de páginas da web para lê-las mais tarde. Para adicionar um link à página atual: Toque em , depois toque em "Adicionar à Lista de Leitura". Para adicionar um link à lista de leitura: Toque no link e mantenha-o pressionado e, em seguida, selecione "Adicionar à Lista de Leitura". Visualizar sua lista de leitura Toque em e depois em Lista de Leitura. Usar o iCloud para manter sua lista de leitura atualizada nos seus computadores e dispositivos iOS Vá em Ajustes > iCloud e ative a opção Favoritos. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Leitor O Leitor exibe artigos da web de forma ordenada e sem anúncios, para que você possa ler sem distrações. Em uma página da web com um artigo, você pode usar o Leitor para visualizar apenas o artigo. Para visualizar um artigo no Leitor: Toque no botão Leitor, caso ele apareça no campo de endereço. Ajustar o tamanho da fonte Toque em . Imprimir ou compartilhar um artigo ou adicioná-lo aos favoritos, à Lista de Leitura ou à tela de Início Toque em . Retornar à visualização normal Toque em Leitor. Capítulo 4 Safari 43Como digitar texto e preencher formulários Para digitar texto: Toque num campo de texto para exibir o teclado. Mover-se para outro campo de texto Toque no campo de texto ou nos botões Seguinte ou Anterior. Enviar um formulário Toque em Ir ou em Buscar, ou no link da página, se disponível. Para obter ajuda ao preencher formulários, ative o Preenchimento Automático em Ajustes > Safari > Preenchimento Automático. Como buscar O campo de busca no canto superior direito permite buscar na web e na página ou PDF atual. Para buscar na web e na página ou PDF atual: Digite texto no campo de busca.  Para pesquisar na web: Toque em uma das sugestões que aparecem ou toque em Buscar.  Para buscar o texto na página ou PDF atual: Role até a parte inferior da página e toque na entrada abaixo de Nesta Página. A primeira ocorrência é destacada. Para encontrar ocorrências posteriores, toque em . Alterar o buscador Vá em Ajustes > Safari > Buscador. Favoritos e histórico Quando você salva um favorito, pode editar seu título. Os favoritos são salvos geralmente na parte superior dos Favoritos. Toque em Favoritos para escolher outra pasta. Adicionar uma página da web aos favoritos: Abra a página, toque em e depois em Adicionar Favorito. Para visualizar as páginas web anteriores (histórico): Toque em e depois em Histórico. Para limpar o histórico, toque em Limpar. Abrir uma página da web marcada como favorito Toque em . Mostrar a barra de favoritos Toque em no campo de endereço. Para sempre exibir a barra de favoritos, abra Ajustes > Safari, abaixo de Geral. Editar um favorito ou uma pasta de favoritos Toque em , selecione a pasta que possui o favorito ou a pasta que deseja editar e, em seguida, toque em Editar. Use o iCloud para manter os favoritos atualizados nos seus computadores e dispositivos iOS Vá em Ajustes > iCloud e ative a opção Favoritos. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Sincronizar os favoritos com o navegador em seu computador Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22. Como imprimir páginas web, PDFs e outros documentos Para imprimir uma página da web, um PDF ou um documento da Visualização Rápida: Toque em e depois em Imprimir. Para obter mais informações, consulte “Como imprimir um documento” na página 35. 44 Capítulo 4 SafariWeb clips Você pode criar web clips, que aparecem como ícones na página de Início. Ao abrir um web clip, o Safari amplia automaticamente a área da página web que foi exibida no momento que você salvou o web clip. Para adicionar um web clip: Abra a página da web e toque em . Em seguida, toque em "Adicionar à Tela de Início". A não ser que a página da web possua um ícone personalizado, essa imagem também será usada no ícone do web clip na tela de Início. Os backups dos web clips são realizados pelo iCloud e pelo iTunes, mas eles não são sincronizados pelo iTunes ou pelo MobileMe. Eles também não são enviados a outros dispositivos através do iCloud. Capítulo 4 Safari 45Mail 5 Como verificar e ler e-mails No Mail, a tela Caixas de Correio fornece acesso rápido a todas as suas caixas de entrada e outras caixas de correio. Quando você abre uma caixa de correio, o Mail recupera e exibe as mensagens mais recentes. É possível definir o número de mensagens recuperadas nos ajustes do Mail. Consulte “Contas e ajustes do Mail” na página 50. Passe o dedo para revelar a lista de mensagens. Passe o dedo para revelar a lista de mensagens. Obter novas mensagens. Obter novas mensagens. Revelar a lista de mensagens No modo vertical, passe o dedo da esquerda para a direita para mostrar a lista de mensagens da caixa de correio atual. Em seguida, toque em Caixas de Correio para ir para a lista de caixas de correio. Organizar as mensagens por encadeamento Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. Se você organizar mensagens por encadeamento, as mensagens relacionadas aparecem como uma entrada única na caixa de correio. Consulte “Contas e ajustes do Mail” na página 50. Verificar se há novas mensagens Escolha uma caixa de correio ou toque em a qualquer momento. Carregar mais mensagens Role para o final da lista de mensagens e toque em Carregar Mais Mensagens. 46Ampliar parte de uma mensagem Toque duas vezes em uma área da mensagem. Toque duas vezes novamente para reduzir. Ou separe ou junte dois dedos para ampliar ou reduzir. Redimensione uma coluna de texto para que se ajuste à tela Toque duas vezes no texto. Ver todos os destinatários de uma mensagem Toque em Detalhes. Pressione o nome ou o endereço de e-mail para ver as informações de contato do destinatário. Em seguida, toque em um número de telefone ou endereço de e-mail para contatar a pessoa. Adicionar um destinatário de e-mail à sua lista de contatos Toque na mensagem e, se for necessário, toque em Detalhes para ver os destinatários. Depois toque em um nome ou endereço de e-mail e toque em Criar Novo Contato ou "Adicionar a Contato". Sinalizar ou marcar uma mensagem como não lida Abra a mensagem e, se necessário, toque em Detalhes. Em seguida, toque em Marcar. Para marcar diversas mensagens como não lidas, consulte “Como organizar os e-mails” na página 49. Abrir um convite para reunião Toque no convite. Consulte “Como responder a convites” na página 75. Como trabalhar com diversas contas Se você configurar mais de uma conta, a seção Contas na tela Caixas de Correio permitirá que você acesse essas contas. Você também pode tocar em Todas para ver todas as mensagens recebidas em uma única lista. Para obter informações sobre adicionar contas, consulte “Contas e ajustes do Mail” na página 50. Ao escrever uma nova mensagem, toque no campo “De” e selecione a conta que deseja usar para enviar a mensagem. Como enviar um e-mail Você pode enviar uma mensagem de e-mail a qualquer pessoa que possua um endereço de e-mail. Para escrever uma mensagem: Toque em . Adicionar um destinatário dos Contatos Digite um nome ou um endereço de e-mail no campo "Para" ou toque em . Reorganizar os destinatários Para mover um destinatário de um campo para outro (por exemplo, do campo "Para" para o campo "Cc"), arraste o nome do destinatário para o novo local. Deixar o texto em negrito, itálico ou sublinhado Toque no ponto de inserção para exibir os botões de seleção, depois toque em Selecionar. Arraste os pontos para selecionar o texto que deseja estilizar. Toque em e depois em B/I/U. Toque em Negrito, Itálico ou Sublinhado para aplicar o estilo. Enviar uma foto ou vídeo em uma mensagem de e-mail Em Fotos, escolha uma foto ou vídeo, toque em , depois toque em Enviar Foto por E-mail ou em Enviar Vídeo por E-mail. Você também pode copiar e colar fotos e vídeos. Para enviar várias fotos ou vídeos, toque em durante a visualização de miniaturas em um álbum. Toque para selecionar as fotos e vídeos, toque em Compartilhar e, em seguida, toque em E-mail. Capítulo 5 Mail 47Como salvar um rascunho de uma mensagem para terminá-la mais tarde Toque em Cancelar e depois toque em Salvar. A mensagem será salva na caixa Rascunhos. Toque e mantenha pressionado para acessá-la rapidamente. Responder uma mensagem Toque em e depois em Responder. As imagens ou arquivos anexos da mensagem original não são incluídos na resposta. Para incluir os anexos, encaminhe-o em vez de responder a mensagem. Citar parte da mensagem que você está respondendo ou encaminhando Toque e mantenha pressionado para selecionar o texto. Arraste os pontos de seleção para selecionar o texto que você deseja incluir na resposta e toque em . Para alterar o recuo do texto citado, toque e mantenha pressionado para selecionar o texto, depois toque em . Toque em Nível de Citação, depois toque em Aumentar ou Diminuir. Encaminhar uma mensagem Abra a mensagem e toque em e, em seguida, toque em Encaminhar. Compartilhar informações de contato Em Contatos, escolha um contato e toque em Compartilhar Contato na parte inferior da tela Informações. Como usar links e dados detectados O iPad detecta links da web, números de telefone, endereços de e-mail, datas e outros tipos de informação que você pode usar para abrir uma página da web, criar uma mensagem de e-mail pré-endereçada, criar ou adicionar informações a um contato ou realizar outras ações úteis. Os dados detectados aparecem como um texto sublinhado em azul. Toque nos dados para usar a ação padrão ou toque e mantenha pressionado para ver outras ações. Por exemplo, você pode exibir um endereço nos Mapas ou adicioná-lo aos Contatos. Como visualizar os anexos O iPad mostra os anexos de imagem nos formatos usados mais frequentemente (JPEG, GIF e TIFF) alinhados com o texto das mensagens de e-mail. O iPad pode reproduzir vários tipos de anexos de áudio, como MP3, AAC, WAV e AIFF. Você pode transferir e visualizar arquivos (como PDF, pá- ginas web, textos, documentos do Pages, Keynote, Numbers, Microsoft Word, Excel e PowerPoint) que estejam anexados às mensagens que receber. Para visualizar um arquivo anexo: Toque no anexo para abri-lo na Visualização Rápida. Talvez seja necessário aguardar enquanto o arquivo é transferido antes de visualizá-lo. Abrir um arquivo anexo Toque e mantenha pressionado o anexo e, em seguida, escolha um aplicativo para abri-lo. Se o arquivo não for compatível com nenhum aplicativo nem com a Visualização Rápida, você poderá ver o nome do arquivo, mas não poderá abri-lo. Salvar uma foto ou vídeo anexado Toque na foto ou vídeo e mantenha-o pressionado; depois, toque em Salvar a Imagem ou em Salvar Vídeo. O item será salvo no álbum Rolo da Câmera, no aplicativo Fotos. A Visualização Rápida é compatível com os seguintes tipos de documentos: .doc, .docx Microsoft Word .htm, .html página web .key Keynote 48 Capítulo 5 Mail.numbers Numbers .pages Pages .pdf Pré-Visualização, Adobe Acrobat .ppt, .pptx Microsoft PowerPoint .rtf Formato RTF .txt texto .vcf informações de contato .xls, .xlsx Microsoft Excel Como imprimir mensagens e anexos Você pode imprimir mensagens de e-mail e anexos que podem ser exibidos na Visualização Rápida. Para imprimir uma mensagem de e-mail: Toque em e depois em Imprimir. Imprimir uma imagem da mensagem Mantenha pressionada a imagem e, em seguida, toque em Salvar Imagem. Então abra o aplicativo Fotos e imprima a imagem no álbum Rolo da Câmera. Imprimir um anexo Toque no anexo para exibi-lo na Visualização Rápida, depois toque em e, em seguida, toque em Imprimir. Para obter mais informações, consulte “Impressão” na página 35. Como organizar os e-mails Você pode organizar mensagens em qualquer caixa de correio, pasta ou janela de resultados de busca. É possível apagar mensagens ou marcá-las como lidas. Você também pode mover mensagens de uma caixa de correio a outra da mesma conta ou entre diferentes contas. É possível adicionar, apagar ou renomear as caixas de correio e as pastas. Para apagar uma mensagem: Abra a mensagem e toque em . Você também pode apagar uma mensagem diretamente na lista de mensagens da caixa de correio. Para fazer isso, passe o dedo para a direita ou para a esquerda sobre o título da mensagem e depois toque em Apagar. Algumas contas de e-mail permitem arquivar as mensagens ao invés de apagá-las. Quando a mensagem é arquivada, ela é movida da Caixa de Entrada para a pasta Todos os E-mails. Ative ou desative o arquivamento em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. Recuperar uma mensagem As mensagens apagadas são movidas para a caixa Lixo. Para alterar por quanto tempo as mensagens são mantidas no Lixo antes de serem apagadas permanentemente, vá em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. Depois toque em Avançado. Apagar ou mover diversas mensagens Enquanto estiver visualizando uma lista de mensagens, toque em Editar, selecione as mensagens que deseja apagar e depois toque em Mover ou Apagar. Mover uma mensagem para outra caixa de correio ou pasta Enquanto estiver visualizando uma mensagem, toque em e depois escolha uma caixa de correio ou pasta. Adicionar uma caixa de correio Abra a lista de caixas de correio, toque em Editar e depois em Nova Caixa. Capítulo 5 Mail 49Apagar ou renomear uma caixa de correio Abra a lista de caixas de correio, toque em Editar e depois toque em uma caixa de correio. Digite um novo nome ou escolha uma nova localização para a caixa de correio. Toque em Apagar Caixa para apagar a caixa e todo o seu conteúdo. Sinalizar e marcar diversas mensagens como lidas Enquanto estiver visualizando uma lista de mensagens, toque em Editar, selecione as mensagens desejadas e depois toque em Marcar. Escolha Sinalizar ou Marcar como Lida. Como buscar e-mails Você pode buscar nos campos Para, De e Assunto e no texto das mensagens de e-mail. O Mail busca as mensagens transferidas na caixa de correio aberta no momento. Em contas de e-mail do iCloud, do Exchange e algumas contas IMAP, você pode também buscar mensagens do servidor. Para buscar mensagens de e-mail: Abra uma caixa de correio, role até o topo e digite o texto no campo Buscar. Toque em De, Para, Assunto ou Tudo para escolher os campos nos quais deseja buscar. As mensagens no servidor também serão buscadas, caso a sua conta de e-mail seja compatível com esse recurso. As mensagens do Mail também podem ser incluídas nas buscas a partir da tela Início. Consulte “Como buscar” na página 34. Contas e ajustes do Mail Contas Para configurar o Mail e sua conta de e-mail, abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. Você pode configurar:  iCloud  Microsoft Exchange  Gmail  Yahoo!  AOL  Microsoft Hotmail  MobileMe  Outros sistemas de correio POP e IMAP Alguns ajustes dependem do tipo de conta que você está configurando. Seu provedor de acesso ou o administrador de sistema podem fornecer as informações que devem ser inseridas. Para alterar os ajustes de uma conta: Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, escolha uma conta e depois faça as alterações desejadas. 50 Capítulo 5 MailParar de usar uma conta Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, escolha uma conta, depois desative um serviço de conta (como Mail, Calendários ou Notas). Se um serviço de conta estiver desativado, o iPad não exibirá ou sincronizará informações com o serviço de conta até que você volte a ativá-lo. Isso é bom caso você não queira receber e-mails de trabalho enquanto está de férias, por exemplo. Armazenar rascunhos, mensagens enviadas e mensagens apagadas Para contas IMAP, você pode alterar o local de armazenamento das mensagens. Vá em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, escolha uma conta IMAP e toque em Avançado. Escolher um local para as caixas Rascunhos, Enviadas ou Apagadas. Definir por quanto as mensagens são mantidas antes de serem apagadas permanentemente Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, escolha uma conta e toque em Avançado. Toque em Remover e escolha uma opção: Nunca, após um dia, uma semana ou um mês. Alterar os ajustes do servidor de e-mail Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários e escolha uma conta. Peça ao administrador da sua rede ou ao seu provedor de acesso à Internet os ajustes corretos. Alterar os ajustes de SSL e senha Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, escolha uma conta e toque em Avançado. Peça ao administrador da sua rede ou ao seu provedor de acesso à Internet os ajustes corretos. Para ativar ou desativar o arquivamento de mensagens Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários e escolha uma conta. Consulte “Como organizar os e-mails” na página 49. Apagar uma conta Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, escolha uma conta, depois role para baixo e toque em Apagar Conta. Todos os e-mails e as informações dos contatos, calendários e favoritos sincronizadas com a conta serão removidas do iPad. Enviar mensagens assinadas e criptografadas Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, escolha uma conta e toque em Avançado. Ative a opção S/MIME e selecione os certificados para assinar e criptografar as mensagens enviadas. Para instalar certificados, obtenha um perfil de configuração com o administrador do sistema, transfira os certificados no site do emissor usando o Safari ou receba-os como anexos do Mail. Definir ajustes do Push Abra os Ajustes > Mail, Contatos, Calendários > Obter Novos Dados. A tecnologia Push fornece novas informações quando o iPad está conectado à Internet (mas pode haver alguns atrasos). Você pode desativar o Push para suspender a entrega de e-mails e outras informações ou para economizar a bateria. Quando o Push estiver desativado, use o ajuste Obter Novos Dados para determinar a frequência de solicitação dos dados. Para manter uma melhor autonomia da bateria, não obtenha os dados com muita frequência. Ajustes do Mail Para alterar ajustes que se aplicam a todas as contas, abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. Para alterar os sons que são reproduzidos quando uma mensagem é enviada ou recebida: Abra Ajustes > Sons. Capítulo 5 Mail 51Mensagens 6 Como enviar e receber mensagens Usando o aplicativo Mensagens e o serviço iMessage integrado, você pode enviar mensagens de texto por conexões de dados de celular ou Wi-Fi a outros usuários do iOS 5. As mensagens podem incluir fotos, vídeos e outras informações, permitem que você veja quando outra pessoa está digitando e permitem que outras pessoas sejam avisadas quando você tiver lido sua mensagem. Como as iMessages são exibidas em todos os dispositivos iOS 5 que iniciarem a sessão na mesma conta, você pode iniciar uma conversa em um dos seus dispositivos e continuá-la em outro. As iMessages também são criptografadas. Nota: Cobranças por dados celulares ou taxas adicionais podem ser cobradas. Para enviar uma mensagem de texto: Toque em , depois toque em e escolha um contato, digite um nome para buscar seus contatos ou digite um número de telefone ou endereço de email manualmente. Digite a mensagem e toque em Enviar. Nota: Um indicador de alerta aparecerá se a mensagem não puder ser enviada. Se o alerta aparecer no campo de endereço, certifique-se de ter digitado o nome, telefone ou e-mail de outro usuário iOS 5. Em uma conversa, toque no alerta para tentar enviar a mensagem novamente. 52As conversas são salvas na lista Mensagens. Um ponto azul indica mensagens não lidas. Toque em uma conversa para visualizá-la ou continuá-la. Em uma conversa do iMessage, as mensagens enviadas são destacadas em azul. Toque no botão de edição para editar ou encaminhar uma conversa. Toque no botão de edição para editar ou encaminhar uma conversa. Toque no botão de composição para iniciar uma nova conversa. Toque no botão de composição para iniciar uma nova conversa. Toque no botão para incluir uma foto ou um vídeo. Toque no botão para incluir uma foto ou um vídeo. Usar caracteres emoji Vá em Ajustes > Geral > Teclado > Teclados Internacionais > Adicionar Novo Teclado e toque em Emoji para disponibilizar esse teclado. Para inserir caracteres emoji em uma mensagem, toque em para exibir o teclado Emoji. Consulte “Como alternar teclados” na página 140. Ocultar teclado Toque em no canto inferior direito. Retomar uma conversa anterior Na lista Mensagens, toque na conversa, digite uma mensagem e toque em Enviar. Exibir as mensagens anteriores de uma conversa Toque na barra de estado para rolar para o topo e, em seguida, toque em Carregar Mensagens Anteriores. Receber iMessages usando outro endereço de e-mail Vá em Ajustes > Mensagens > Receber em > Adicionar Outro E-mail. Abrir um link em uma mensagem Toque no link. O link pode abrir uma página no Safari ou permitir que você adicione um número de telefone para o seu contato, por exemplo. Encaminhar uma conversa Selecione uma conversa e, em seguida, toque em . Selecione quais partes devem ser incluídas e toque em Encaminhar. Adicionar alguém a sua lista de contatos ou compartilhe um contato Toque em um número de telefone ou e-mail da lista Mensagens e, em seguida, toque em . Notificar outras pessoas ao ler as mensagens delas Abra Ajustes > Mensagens e ative a opção Recibos de Leitura. Definir outras opções do aplicativo Mensagens Vá em Ajustes > Mensagens. Gerenciar as notificações de mensagens Consulte “Notificações” na página 128. Definir o som de alerta para mensagens de texto recebidas Consulte “Sons” na página 132. Capítulo 6 Mensagens 53Como enviar mensagens a um grupo Mensagens para grupos permitem enviar uma mensagem para diversos destinatários. Para enviar mensagens a um grupo: Toque em e digite diversos destinatários. Como enviar fotos, vídeos e muito mais É possível enviar fotos, vídeos, localizações, informações de contato e gravações. Para enviar uma foto ou vídeo: Toque em . O limite de tamanho para os anexos é determinado pela sua operadora. O iPad pode comprimir anexos com fotos e vídeos, se necessário. Enviar uma localização Nos Mapas, toque no botão de uma localização, depois toque em Compartilhar Mapa e por último toque em Mensagem. Enviar informações de contato Em Contatos, escolha um contato, toque em Compartilhar Contato (abaixo de Notas) e depois toque em Mensagem. Salvar uma foto ou vídeo recebido no álbum Rolo da Câmera Toque na foto ou vídeo, toque em , depois toque em Salvar Imagem. Copiar uma foto ou vídeo Toque e mantenha pressionado o anexo e, em seguida, toque em Copiar. Salvar as informações de contato recebidas Toque no balão do contato e toque em "Criar Novo Contato" ou em "Adicionar a Contato". Como editar conversas Se quiser manter somente uma parte da conversa, você pode apagar as partes não desejadas. Você também pode apagar conversas inteiras da lista Mensagens. Para editar uma conversa: Toque em Editar, selecione as partes que deseja remover e toque em Apagar. Apagar todo o texto e os anexos sem apagar a conversa Toque em Editar e, em seguida, em Limpar. Apagar uma conversa Passe o dedo pela conversa e toque em Apagar. Como buscar mensagens Você pode buscar o conteúdo das mensagens na lista Mensagens. Para buscar uma conversa: Toque no campo de busca e, em seguida, digite o texto que está buscando. Você também pode buscar conversas na tela de Início. Consulte “Como buscar” na página 34. 54 Capítulo 6 MensagensCâmera 7 Sobre a Câmera Se possuir um iPad 2 ou posterior, você pode tirar fotos e gravar vídeos. Há uma câmera na parte traseira e uma câmera frontal para o FaceTime e autorretratos. Visualizar as fotos e vídeos que você tirou. Visualizar as fotos e vídeos que você tirou. Iniciar e parar a gravação de vídeo. Iniciar e parar a gravação de vídeo. Botão Câmera/Vídeo Botão Câmera/Vídeo Se os Serviços de Localização estiverem ativados, as fotos e vídeos incluirão dados de localização que podem ser usados por alguns aplicativos e sites de compartilhamento de fotos. Consulte “Serviços de Localização” na página 129. Nota: Se os Serviços de Localização estiverem desativados, talvez seja solicitado que você os ative quando abrir o aplicativo Câmera. Você pode usar a Câmera sem os Serviços de Localização. Como tirar fotos e gravar vídeos Para tirar uma foto: Certifique-se de que o interruptor Câmera/Vídeo está na posição , então aponte o iPad e toque em . Também é possível tirar fotos pressionando o botão Aumentar Volume. Para gravar um vídeo: Deslize o interruptor Câmera/Vídeo para a posição , então toque em para iniciar ou interromper a gravação ou pressione o botão Aumentar Volume. Ao tirar uma foto ou iniciar uma gravação de vídeo, o iPad emite um som de obturador. Você pode controlar o volume com os botões Volume ou com o Interruptor Lateral. Nota: Em alguns lugares, o som de obturador não é silenciado pelo Interruptor Lateral. 55Um retângulo aparece brevemente na área onde a câmera está focalizando e para a qual está ajustando a exposição. Quando você fotografa pessoas, o iPad (3ª geração) usa a detecção de rostos para focalizar e balancear automaticamente a exposição de até 10 rostos. Um retângulo aparece em cada rosto detectado. Ampliar ou reduzir Junte ou separe os dedos na tela (câmera posterior, apenas no modo câmera). Ativar a grade Toque em Opções. Definir a exposição Toque na pessoa ou objeto na tela. Bloquear a exposição Toque na tela e mantenha pressionado até que o retângulo pulse. Bloqueio AE aparece na tela, e a exposição permanece bloqueada até você tocar na tela novamente. Capturar a tela Pressione e solte o botão Repousar/Despertar e o botão Início ao mesmo tempo. A captura da tela será adicionada ao álbum Rolo da Câmera. Nota: Em um iPad sem uma câmera, as capturas de tela são adicionadas ao álbum Fotos Salvas. Como visualizar, compartilhar e imprimir As fotos e vídeos criados com a Câmera são salvos no álbum Rolo da Câmera. Para visualizar o álbum Rolo da Câmera: Passe o dedo da esquerda para a direita ou toque na imagem em miniatura no canto inferior esquerdo da tela. Você também pode visualizar o álbum Rolo da Câmera no aplicativo Fotos. Para tirar mais fotos ou fazer mais vídeos, toque em OK. Se o serviço Compartilhar Fotos do iCloud estiver ativado em Ajustes > iCloud, as fotos novas também aparecerão no álbum Compartilhar Fotos e serão transmitidas para os seus outros computadores e dispositivos iOS. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Para obter mais informações sobre visualização e compartilhamento de fotos e vídeos, consulte “Como compartilhar fotos e vídeos” na página 64 e “Como enviar fotos e vídeos ao seu computador” na página 57. Mostrar ou ocultar os controles enquanto estiver visualizando uma foto ou vídeo em tela cheia Toque na tela. Enviar uma foto ou vídeo por email ou mensagem de texto Toque em . Tuitar uma foto Visualize a foto em tela cheia, toque em e depois toque em Tuitar. Você precisa iniciar uma sessão na sua conta do Twitter antes de poder tuitar. Vá em Ajustes > Twitter. Para incluir a sua localização, toque em Adicionar Localização. Imprimir uma foto Toque em . Consulte “Como imprimir um documento” na página 35. Apagar uma foto ou vídeo Toque em . 56 Capítulo 7 CâmeraComo editar fotos Você pode girar, melhorar, recortar e remover os olhos vermelhos de fotos. É possível melhorar a escuridão ou a claridade da foto, a saturação das cores e outras propriedades. Melhorar Recortar Recortar automaticamente Melhorar automaticamente Girar Girar Remover olhos vermelhos Remover olhos vermelhos Para editar uma foto: Enquanto estiver visualizando uma foto em tela cheia, toque em Editar e escolha uma ferramenta. Com a ferramenta de olhos vermelhos, toque em cada olho para corrigi-lo. Para recortar, arraste os cantos da grade, arraste a foto para reposicioná-la e depois toque em Recortar. Durante o recorte também é possível tocar em Restringir para definir uma taxa específica. Como recortar vídeos É possível recortar os quadros do começo e do fim de um vídeo que você acabou de gravar ou de qualquer outro vídeo no álbum Rolo da Câmera. Você pode substituir o vídeo original ou salvar a versão recortada como um novo arquivo. Para recortar um vídeo: Enquanto visualiza um vídeo, toque na tela para exibir os controles. Arraste as duas extremidades do visualizador de quadros que fica na parte superior do vídeo e toque em Recortar. Importante: Se você selecionou Recortar Original, os quadros recortados serão apagados permanentemente do vídeo original. Se você selecionou “Salvar como Novo Clipe”, um novo clipe recortado será salvo no álbum Rolo da Câmera e o vídeo original ficará inalterado. Como enviar fotos e vídeos ao seu computador Você pode enviar as fotos e vídeos criados coma Câmera a para os aplicativos de fotos do seu computador, como o iPhoto em um Mac. Para enviar fotos e vídeos ao seu computador: Conecte o iPad ao computador usando o Cabo de Conector Dock a USB.  Mac: Selecione as fotos e vídeos desejados e clique no botão Importar ou Transferir no iPhoto ou em outro aplicativo de fotos compatível em seu computador.  PC: Siga as instruções fornecidas com seu aplicativo de fotos. Se você apagar as fotos e os vídeos do iPad quando transferi-los para o seu computador, eles serão removidos do álbum Rolo da Câmera. Você pode usar o painel de ajustes de Fotos do iTunes para sincronizar fotos e vídeos com o aplicativo Fotos do iPad (os vídeos só podem ser sincronizados com um Mac). Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22. Compartilhar Fotos Com o serviço Compartilhar Fotos - um recurso do iCloud - as fotos que você tirar com o iPad são enviadas automaticamente ao iCloud e enviadas a todos os seus outros dispositivos que possuem o serviço Compartilhar Fotos ativado. As fotos enviadas ao iCloud a partir dos seus outros dispositivos e computadores são enviadas ao álbum Compartilhar Fotos do iPad. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Para ativar o recurso Compartilhar Fotos: Abra Ajustes > iCloud > Compartilhar Fotos. Capítulo 7 Câmera 57As fotos novas que você tirou são enviadas ao serviço Compartilhar Fotos quando você sair do aplicativo Câmera e o iPad estiver conectado à Internet via Wi-Fi. Qualquer foto adicionada ao Rolo da Câmera - incluindo as fotos transferidas de e-mails e mensagens de texto, imagens salvas de páginas web, Photo Booth e capturas de tela - também são enviadas ao recurso Compartilhar Fotos e enviadas aos seus outros dispositivos. O recurso Compartilhar Fotos pode compartilhar até 1000 das suas fotos mais recentes com seus dispositivos iOS. Seus computadores podem guardar as fotos do recurso Compartilhar Fotos de forma permanente. Salvar fotos no iPad a partir do recurso Compartilhar Fotos No álbum Compartilhar Fotos, toque em , selecione as fotos que deseja salvar e depois toque em Salvar. Apagar uma foto do iCloud No álbum Compartilhar Fotos, selecione a foto e depois toque em . Apagar várias fotos do iCloud No álbum Compartilhar Fotos, toque em , selecione as fotos que deseja apagar e depois toque em Apagar. Nota: Para apagar fotos do recurso Compartilhar Fotos, você precisa ter o iOS 5.1 ou posterior no iPad e em todos os seus outros dispositivos iOS. Para obter informações adicionais, visite o site support.apple.com/kb/HT4486?viewlocale=pt_BR. Embora as fotos apagadas sejam removidas do serviço Compartilhar Fotos dos seus dispositivos, as fotos originais permanecem no álbum Rolo da Câmera (ou Fotos Salvas) do dispositivo no qual a foto foi tirada. 58 Capítulo 7 CâmeraFaceTime 8 Sobre o FaceTime O FaceTime permite que você faça videoconferências através de Wi-Fi. Use a câmera frontal para conversar cara a cara ou a câmera posterior para compartilhar o que você está vendo ao redor. Para usar o FaceTime, você precisa de um iPad 2 ou posterior e de uma conexão Wi-Fi com a Internet. Consulte “Rede” na página 132. A pessoa para a qual você ligar também deve ter um dispositivo iOS ou computador que funcione com o FaceTime. Nota: O FaceTime pode não estar disponível em todas as regiões. Arraste sua imagem para qualquer canto. Arraste sua imagem para qualquer canto. Alternar a câmera. Alternar a câmera. Mudo (você pode ouvir e ver; a outra pessoa pode ver, mas não pode ouvir). Mudo (você pode ouvir e ver; a outra pessoa pode ver, mas não pode ouvir). Como realizar uma videoconferência do FaceTime Para realizar uma ligação do FaceTime, escolha alguém dos seus contatos, favoritos ou da lista de ligações recentes. Quando você abrir o FaceTime, talvez seja solicitado que você inicie a sessão usando seu ID Apple ou que você crie uma nova conta. 59Para ligar para um contato: Toque em Contatos, escolha um nome, depois toque no número de telefone ou no endereço de e-mail que a pessoa usa para o FaceTime. O FaceTime deve estar ativado em Ajustes > FaceTime. Para reiniciar uma ligação recente: Toque em Recentes e, em seguida, escolha uma ligação da lista. Adicione um favorito Toque em Favoritos, depois toque em , escolha um contato e selecione o número de telefone ou endereço de e-mail que a pessoa utiliza para o FaceTime. Ligue para um favorito Toque em Favoritos e, em seguida, toque em um nome ou número da lista. Adicione um contato: Toque em Contatos e depois toque em . Para um contato fora da sua região, certifique-se de inserir o número completo, incluindo o código do país e o código de área. Defina as opções do FaceTime Abra Ajustes > FaceTime. Durante uma ligação do FaceTime Enquanto estiver falando com alguém usando o FaceTime, você pode alternar entre as câmeras, mudar a orientação do iPad, silenciar o microfone, mover sua tela imagem a imagem, abrir outro aplicativo e finalmente, finalizar a ligação. Alterne entre as câmeras frontal e posterior Toque em . Altere a orientação do iPad Gire o iPad. A imagem que seu amigo vê se altera para coincidir com a tela. Para evitar alterações de orientação indesejadas enquanto você se move, bloqueie a orientação do iPad . Consulte “Visualização na vertical ou horizontal” na página 16. Silencie a ligação Toque em . Seu amigo poderá apenas vê-lo e você poderá ver e ouvir seu amigo. Mova sua tela imagem a imagem Arraste a janela pequena para qualquer canto. Usar outro aplicativo durante uma ligação Pressione o botão Início , depois toque no ícone de um aplicativo. Você ainda poderá falar com o seu amigo, mas vocês não estarão visíveis. Para retornar a uma ligação, toque na barra verde da parte superior da tela. Finalize a ligação Toque em . 60 Capítulo 8 FaceTimePhoto Booth 9 Sobre o Photo Booth Se você tiver um iPad 2 ou posterior, é fácil tirar uma foto com o Photo Booth. Torne a sua foto mais interessante aplicando um efeito ao tirá-la. O Photo Booth funciona com ambas as câmeras frontal e posterior. Como selecionar um efeito Antes de tirar uma foto, você pode selecionar um efeito a ser aplicado Para selecionar um efeito: Toque em e toque no efeito desejado. Para distorcer uma imagem: Se você selecionar um efeito de distorção, arraste o seu dedo pela tela para alterar a distorção. Você também pode juntar, passar ou girar os dedos na imagem para alterar a distorção. Como tirar uma foto Para tirar uma foto no Photo Booth, basta direcionar o iPad e tocar. Para tirar uma foto: Direcione o iPad e toque no . 61Quando você tira uma foto, o iPad reproduz o som de um obturador. Você pode utilizar os botões de volume da lateral do iPad para controlar o volume do som do obturador. O som não será emitido se você ajustar o botão Interruptor Lateral para silencioso. Consulte “Botões” na página 10. Nota: Em algumas regiões, os efeitos de som são reproduzidos, mesmo se o botão Interruptor Lateral estiver ajustado para o modo silencioso. Para alternar entre as câmeras frontal e posterior: Toque em na parte inferior da tela. Para rever a foto que acabou de tirar: Toque na miniatura da sua última captura. Passe os dedos para a esquerda ou para a direita para visualizar mais miniaturas. Se você não estiver visualizando os controles, toque na tela para exibi-los. Para apagar uma foto: Selecione uma miniatura e, em seguida, toque em . Para gerenciar fotos: Toque em uma ou mais miniaturas. Toque no , em seguida, toque em E-mail, Copiar ou Apagar. Como visualizar e compartilhar fotos As fotos tiradas com o Photo Booth são salvas no seu álbum Rolo da Câmera no aplicativo Fotos do iPad. Para visualizar fotos no seu álbum Rolo da Câmera: Em Fotos, toque no seu álbum Rolo da Câmera. Para navegar pelas fotos, toque no botão esquerdo ou direito, ou passe os dedos para a esquerda ou para a direita. Consulte “Como visualizar fotos e vídeos” na página 63. Você pode usar o Mail para enviar um foto do Photo Booth em uma mensagem de e-mail. Para enviar uma foto por e-mail: Toque em uma miniatura para selecionar a foto ou toque novamente para selecionar mais de uma foto. Toque no e, em seguida toque no botão E-mail na parte inferior da tela. O Mail é aberto e cria ma nova mensagem com a foto anexada. Como carregar fotos no seu computador Carregue as fotos tiradas com o Photo Booth para os aplicativos de fotos do seu computador, como o iPhoto em um Mac. Para carregar as fotos para o seu computador: Conecte o iPad ao computador usando o Cabo de Conector Dock a USB.  Mac: Selecione as fotos que deseja carregar e clique no botão Importar ou Transferir no iPhoto ou em outro aplicativo de fotos compatível do seu computador.  PC: Siga as instruções fornecidas com seu aplicativo de fotos. Se você apagar as fotos do iPad quando carregá-las no seu computador, elas serão removidas do seu álbum Rolo de Câmera. Você pode usar o painel de ajustes de Fotos no iTunes para sincronizar as fotos no aplicativo Fotos do iPad. 62 Capítulo 9 Photo BoothFotos 10 Como visualizar fotos e vídeos O aplicativo Fotos permite que você visualize fotos e vídeos que você fez ou sincronizou com o iPad, no seu:  Álbum Rolo da Câmera – as fotos e vídeos que você tirar com a câmera integrada ou salvar de e-mails, mensagens de texto ou páginas web, e capturas de tela.  Álbum Compartilhar Fotos - as fotos compartilhadas do iCloud (consulte “Compartilhar Fotos” na página 57)  Último álbum importado - fotos e vídeos importados de uma câmera digital, dispositivo iOS ou cartão de memória SD (consulte “Como importar fotos e vídeos” na página 65)  Fototeca e outros álbuns sincronizados com o seu computador (consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22) Nota: Em um iPad sem uma câmera, o álbum Rolo da Câmera é chamado de Fotos Salvas. Selecione uma foto para visualizá-la. Selecione uma foto para visualizá-la. Editar a foto. Editar a foto. Reproduzir uma apresentação de slides. Reproduzir uma apresentação de slides. Apagar a foto. Apagar a foto. Transmitir apresentação de slides a uma HDTV usando AirPlay. Transmitir apresentação de slides a uma HDTV usando AirPlay. Compartilhar a foto, atribuí-la a um contato, usá-la como imagem de fundo ou imprimi-la. Compartilhar a foto, atribuí-la a um contato, usá-la como imagem de fundo ou imprimi-la. Toque na tela para exibir os controles. Toque na tela para exibir os controles. Para visualizar fotos e vídeos: Toque em um dos botões da parte superior da tela. Por exemplo, toque em Álbum e, em seguida, toque em um álbum para ver suas miniaturas. Toque em uma miniatura para ver a foto ou vídeo em tela cheia. 63Você também pode juntar os dedos para abrir ou fechar um álbum, visualizar uma foto ou vídeo em tela cheia ou voltar à visualização em miniatura. Os álbuns sincronizados com o iPhoto 8.0 (iLife '09) ou versões posteriores, ou com o Aperture v3.0.2 ou versões posteriores podem ser visualizadas por eventos ou por rostos. Você também pode visualizar fotos por localização, caso as fotos tenham sido tiradas com uma câmera compatí- vel com geoposicionamento. Mostrar ou ocultar os controles Toque na foto ou vídeo em tela cheia. Ver a foto ou vídeo anterior ou seguinte Passe o dedo para a esquerda ou para a direita. Ampliar ou reduzir Toque duas vezes ou afaste e separe dois dedos na tela. Deslocar-se pela foto Arraste a foto. Reproduzir um vídeo Toque em no centro da tela. Transmitir um vídeo para uma HDTV Consulte “Como usar o AirPlay” na página 39. Editar fotos ou recortar vídeos Consulte “Como editar fotos” ou “Como recortar vídeos” na página 57. Como visualizar apresentações de slides Para visualizar uma apresentação de slides: Toque em Apresentação de Slides. Selecione as op- ções da apresentação, então toque em Iniciar Apresentação. Transmitir uma apresentação de slides para uma HDTV Consulte “Como usar o AirPlay” na página 39. Parar uma apresentação de slides Toque na tela. Definir opções adicionais Vá em Ajustes > Fotos. Como organizar fotos e vídeos Você pode criar, renomear e apagar álbuns no iPad para organizar suas fotos e vídeos. Para criar um álbum: Quando estiver visualizando os álbuns, toque em Editar e depois em Adicionar. Selecione as fotos que deseja adicionar ao novo álbum e toque em OK. Nota: Os álbuns criados no iPad não são sincronizados com o computador. Renomear um álbum Toque em Editar e selecione um álbum. Reorganizar os álbuns Toque em Editar e arraste para cima ou para baixo. Apagar um álbum Toque em Editar e depois em . Como compartilhar fotos e vídeos Para enviar uma foto ou vídeo em um e-mail, mensagem de texto ou Tuíte: Escolha uma foto ou vídeo e toque em . Se não estiver vendo , toque na tela para mostrar os controles. Você precisa iniciar uma sessão na sua conta do Twitter antes de poder tuitar. Vá em Ajustes > Twitter. O limite de tamanho para os anexos é determinado pela sua operadora. O iPad pode comprimir anexos com fotos e vídeos, se necessário. 64 Capítulo 10 FotosEnviar várias fotos ou vídeos Quando estiver visualizando as miniaturas, toque em , selecione as fotos ou vídeos e toque em Compartilhar. Copiar uma foto ou vídeo Toque em e depois em Copiar. Copiar várias fotos ou vídeos Toque em , selecione as fotos e vídeos e toque em Copiar. Colar uma foto ou vídeo em um e-mail ou mensagem de texto Toque e mantenha pressionado onde você deseja colocar a foto ou vídeo e toque em Colar. Salvar uma foto ou vídeo em uma mensagem de e-mail Toque para transferir o item (se necessário), então toque na foto ou toque e segure no vídeo, depois toque em Salvar. Salvar uma foto ou vídeo em uma mensagem de texto Toque na imagem na conversa, então toque em e depois toque em Salvar. Salvar uma imagem em uma página da web Toque na foto e mantenha-a pressionada; depois, toque em Salvar a Imagem. As fotos e vídeos recebidos ou salvos em páginas web são salvos no álbum Rolo da Câmera (ou em Fotos Salvas, em um iPad sem câmera). Como imprimir fotos Para imprimir uma foto: Toque em e depois em Imprimir. Para imprimir várias fotos: Durante a visualização de um álbum de fotos, toque em . Selecione as fotos que deseja imprimir e, em seguida, toque em Imprimir. Para obter mais informações, consulte “Impressão” na página 35. Utilização de Porta-Retrato Quando o iPad estiver bloqueado, você pode mostrar uma apresentação de slides de todas as suas fotos ou álbuns selecionados. Para iniciar o Porta-Retrato: Pressione o botão Repouso/Despertar para bloquear o iPad, pressione o botão novamente para ativar a tela e toque em . Pausar a apresentação de slides Toque na tela. Parar a apresentação de slides Coloque a apresentação de slides em pausa e depois toque em . Definir opções do Porta-retrato Vá em Ajustes > Porta-retrato. Para desativar o modo Moldura Abra Ajustes > Geral > Bloqueio por Código. Como importar fotos e vídeos Com o Kit de Conexão de Câmera para iPad (vendido separadamente), você pode importar fotos e vídeos diretamente de uma câmera digital, de outro dispositivo iOS com uma câmera ou de um cartão de memória SD. Para importar fotos: 1 Insira o Leitor de Cartão SD ou o Conector de Câmera, incluídos com o Kit de Conexão de Câmera para iPad, no conector de dock do iPad. Capítulo 10 Fotos 65 Para conectar uma câmera ou dispositivo iOS: Use o cabo USB que acompanha a câmera ou o dispositivo iOS, e conecte-o à porta USB do Conector da Câmera. Se estiver usando um dispositivo iOS, certifique-se de que esteja ligado e desbloqueado. Para conectar uma câmera, certifique-se de que a câmera esteja ligada e no modo de transferência. Para obter mais informações, consulte a documentação que acompanha a câmera.  Para usar um cartão de memória SD: Insira o cartão no slot do Leitor de Cartão SD. Não force o cartão no slot; ele se encaixa somente de uma maneira. Para obter mais informações, consulte a documentação do Kit de Conexão de Câmera para iPad. 2 Desbloqueie o iPad. 3 O aplicativo Fotos se abre e exibe as fotos e vídeos que estão disponíveis para importação. 4 Selecione as fotos e vídeos que deseja importar.  Para importar todos os itens: Toque em Importar Tudo.  Para importar apenas alguns dos itens: Toque naqueles que deseja incluir (deve aparecer um sinal em cada um deles), toque em Importar e, em seguida, selecione Importar Selecionada(s). 5 Depois que as fotos foram importadas, mantenha ou apague as fotos e vídeos do cartão, da câ- mera ou do dispositivo iOS. 6 Desconecte o Leitor de Cartão SD ou o Conector de Câmera. Para visualizar as fotos, procure no álbum Última Importação. Um novo Evento contém todas as fotos que foram selecionadas para importar. Para transferir as fotos do iPad para o seu computador, conecte o iPad ao seu computador e importe as imagens com um aplicativo de fotos como o iPhoto ou o Adobe Elements. 66 Capítulo 10 FotosVídeos 11 Sobre os Vídeos Você pode usar o iPad para visualizar filmes, vídeos musicais, podcasts de vídeo e, se houver disponibilidade na sua área, programas de TV. O iPad também suporta recursos especiais, tais como capítulos, legendas, áudio alternado e legendas ocultas. Você pode alugar ou comprar vídeos da iTunes Store e você pode usar um cabo de adaptador de vídeo para assistir vídeos em uma TV ou projetor. Se você tiver um Apple TV, você pode usar o AirPlay para assistir vídeos em um televisor. Como reproduzir vídeos Para reproduzir um vídeo: Toque em Vídeos e depois toque em uma categoria de vídeos, tal como Filmes. Toque no vídeo que deseja assistir. Se o vídeo possui capítulos, toque em capítulos e, em seguida, toque no título de um capítulo, ou toque em . Carros 2 Carros 2 © Disney/Pixar. © Disney/Pixar. Arraste para avançar ou retroceder. Arraste para avançar ou retroceder. Toque no vídeo para mostrar ou ocultar os controles. Toque no vídeo para mostrar ou ocultar os controles. Assistir ao vídeo em um televisor usando um Apple TV. Assistir ao vídeo em um televisor usando um Apple TV. Arraste para ajustar o volume. Arraste para ajustar o volume. Mostrar ou ocultar os controles de reprodução Enquanto um vídeo estiver sendo reproduzido, toque na tela. Ajustar o volume Arraste o controle deslizante de volume ou use os botões de volume na lateral do iPad ou os botões de um headset compatível. Assistir panorâmica Gire o iPad. Redimensionar um vídeo para preencher ou ajustar à tela Toque duas vezes na tela. Ou, toque em para fazer com que o vídeo preencha a tela, ou toque em para fazer com que ele se ajuste à tela. 67Pausar ou retomar a reprodução Toque em ou , ou pressione o botão central (ou botão equivalente) em um headset compatível. Recomeçar a partir do início Se o vídeo contiver capítulos, arraste o cursor de reprodução para a esquerda na barra de progressão. Se não houverem capítulos, toque em . Se menos de 5 segundos do vídeo tiverem sido reproduzidos, o vídeo anterior na biblioteca será aberto. Passar para um capítulo específico Toque em OK, toque em Capítulos, em seguida, escolha um capítulo. (Nem sempre disponível). Passar para o capítulo seguinte Toque em ou pressione duas vezes rapidamente o botão central (ou botão equivalente) em um headset compatível. (Nem sempre disponível). Passar para o capítulo anterior Toque em ou pressione três vezes rapidamente o botão central (ou botão equivalente) em um headset compatível. Se menos de 5 segundos do vídeo tiverem sido reproduzidos, o vídeo anterior na biblioteca será aberto. (Nem sempre disponível). Avançar ou retroceder Mantenha pressionado ou . Saltar para qualquer ponto de um vídeo Arraste o cursor de reprodução pela barra de progressão. Deslize seu dedo para baixo para ajustar a velocidade de progressão de rápido para lento. Parar de assistir um vídeo Toque em OK. Reproduzir um vídeo no Apple TV usando AirPlay Toque em e escolha um Apple TV. Consulte “Como assistir vídeos em uma TV” na página 69. Selecionar um idioma de áudio diferente Toque em e escolha um idioma na lista Áudio. (Nem sempre disponível). Mostrar ou ocultar as legendas Toque em e escolha um idioma ou Inativo na lista Legendas. (Nem sempre disponível). Mostrar ou ocultar as legendas ocultas Vá em Ajustes > Vídeo. (Nem sempre disponível). Como assistir filmes alugados Você pode alugar filmes em formato de definição padrão ou alta definição na iTunes Store e assisti-los no iPad. Também é possível transferir filmes alugados para oiPadou transferi-los do iTunes de seu computador para o iPad. (Os filmes alugados não estão disponíveis em todas as áreas.) Os filmes devem ter sido completamente transferidos antes de que você possa assisti-los. Você pode fazer uma pausa na transferência e continuar mais tarde. Os filmes alugados vencem após um certo número de dias e, uma vez que você comece a assisti-lo, terá um tempo limitado para terminar de assistir. Os filmes são automaticamente apagados quando expiram. Antes de alugar um filme, verifique na iTunes Store o prazo do vencimento. Para visualizar um filme alugado: Toque em Filmes, toque no vídeo que deseja assistir e, em seguida, selecione um capítulo ou toque em . Se não estiver vendo o vídeo na lista, talvez ele ainda esteja sendo transferido. Para transferir filmes alugados para o iPad: Conecte o iPad ao computador. Então selecione o iPad na barra lateral do iTunes, clique em Filmes e selecione os filmes alugados que você deseja transferir. O computador deve estar conectado à Internet. Os filmes alugados no iPad não podem ser transferidos para um computador. 68 Capítulo 11 VídeosComo assistir vídeos em uma TV Você pode transmitir vídeos sem fio para a sua TV usando o AirPlay e um Apple TV, ou conectando o iPad à TV usando um dos seguintes cabos:  Adaptador Digital AV da Apple e um cabo HDMI  Cabo AV Componente da Apple.  Cabo AV Composto da Apple.  Adaptador VGA Apple e um cabo VGA. Os cabos da Apple estão disponíveis para compra em vários países. Visite www.apple.com/br/ store ou consulte seu distribuidor Apple local. Para transmitir vídeos usando o AirPlay: Inicie a reprodução do vídeo e, em seguida, toque em e escolha seu Apple TV na lista de dispositivos AirPlay. Se não aparecer ou se você não vir o Apple TV na lista de dispositivos AirPlay, certifique-se de que ele está na mesma rede sem fio que o iPad. Para obter mais informações, consulte “Como usar o AirPlay” na página 39. Enquanto um vídeo é reproduzido, é possível sair do aplicativo Vídeo e usar outros aplicativos. Para voltar a reproduzir no iPad, toque em e escolha iPad. Para transmitir vídeos usando um cabo: Use o cabo para conectar o iPad à sua TV ou receptor AV e selecione a entrada correspondente. Conectar usando um Adaptador AV Digital da Apple Conecte o Adaptador AV Digital da Apple ao conector Dock do iPad. Use um cabo HDMI para conectar a porta HDMI do adaptador ao seu televisor ou receptor. Para manter o iPad carregado enquanto assiste vídeos, use um Cabo de Conector Dock a USB da Apple para conectar a porta de 30 pinos do adaptador ao Adaptador de Alimentação USB de 10W do iPad. Conectar usando um cabo AV Use o cabo AV Componente da Apple, o cabo AV Composto da Apple ou outro cabo autorizado que seja compatível com o iPad. Você também pode usar esses cabos com o Dock Universal da Apple para conectar o iPad à sua TV. O controle remoto do dock pode ser usado para controlar a reprodução. Conectar usando um Adaptador VGA Conecte o Adaptador VGA ao conector Dock do iPad. Conecte o Adaptador VGA com um cabo VGA a um televisor, projetor ou monitor VGA compatível. Com o iPad 2 ou posterior, quando o cabo é conectado a um televisor ou projetor, a tela do iPad é automaticamente espelhada no monitor externo com até 1080p de resolução e os vídeos são reproduzidos com uma resolução máxima de 1080p. Alguns aplicativos como o Keynote podem usar o monitor externo como um segundo monitor de vídeo. Nos modelos anteriores do iPad, somente alguns aplicativos (incluindo o YouTube, Vídeos e Fotos) usam o monitor externo. Com oiPad 2 ou posterior, você também pode espelhar a tela em uma TV sem fio usando o Espelhamento do AirPlay e o Apple TV. Consulte “Como usar o AirPlay” na página 39. Se você usar o Adaptador AV Digital da Apple ou o Cabo AV por componentes da Apple, os vídeos de alta resolução são exibidos com qualidade HD. Capítulo 11 Vídeos 69Como apagar vídeos do iPad Para economizar espaço, você pode apagar vídeos do iPad. Para apagar um vídeo: Na lista de vídeos, mantenha o toque em um filme até aparecer o botão apagar e depois toque no . Toque em Cancelar ou Início quando terminar de apagar vídeos. Quando você apaga um vídeo (que não sejam filmes alugados) do iPad, ele não é eliminado da sua biblioteca do iTunes no seu computador e você pode sincronizar o vídeo de volta para o iPad mais tarde. Se você não quiser sincronizar o vídeo de volta para o iPad, ajuste o iTunes para que ele não sincronize o vídeo. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22. Importante: Se você apagar um filme alugado do iPad, ele será apagado permanentemente e não poderá ser transferido de volta para o seu computador. Como usar o Compartilhamento Familiar O Compartilhamento Familiar permite reproduzir músicas, filmes e programas de TV no iPad a partir da biblioteca do iTunes em seu Mac ou PC. Consulte “Compartilhamento Familiar” na página 94. 70 Capítulo 11 VídeosYouTube 12 Sobre o YouTube No YouTube você pode assistir vídeos curtos enviados por pessoas do mundo inteiro. Alguns recursos do YouTube exigem uma conta do YouTube. Para configurar uma conta, visite www.youtube.com. Para usar o YouTube, o iPad deve ter uma conexão à Internet. Consulte “Rede” na página 132. Nota: O YouTube não está disponível em todos os idiomas e localizações. Como navegar e buscar vídeos Para navegar pelos vídeos: Toque em qualquer botão de navegação da parte inferior da tela. Buscar um vídeo Toque no campo de busca, digite uma palavra ou frase e toque em Buscar. Para ver mais vídeos deste usuário do YouTube Enquanto estiver vendo a tela cheia, toque na tela para ver os controles e, em seguida, toque em . Na barra lateral, toque em “Mais De”. Você deve ter iniciado sessão em uma conta do YouTube. Para ver vídeos similares a este Na barra lateral, toque em “Relacionado(a)”. 71Como reproduzir vídeos Para assistir um vídeo: Toque em qualquer vídeo enquanto navega. A reprodução será iniciada quando uma quantidade suficiente do vídeo tiver sido transferida para o iPad. Toque em para iniciar o vídeo antes. Arraste para avançar ou retroceder. Arraste para avançar ou retroceder. Toque no vídeo para mostrar ou ocultar os controles. Toque no vídeo para mostrar ou ocultar os controles. Arraste para ajustar o volume. Arraste para ajustar o volume. Ver informações do vídeo, vídeos relacionados e comentários. Ver informações do vídeo, vídeos relacionados e comentários. Adicionar este vídeo aos favoritos do YouTube. Adicionar este vídeo aos favoritos do YouTube. Mostrar ou ocultar os controles de vídeo Toque na tela. Ajustar o volume Arraste o controle de volume ou use os botões de volume do iPad ou os botões de volume de um headset compatível. Ver em tela cheia Gire o iPad para a posição horizontal. Se você anida vir as informações do vídeo, toque em . Alternar entre a largura de preenchimento da tela e o ajuste à tela Enquanto estiver vendo em tela cheia, toque duas vezes no vídeo. Você também pode tocar em para fazer com que o vídeo preencha a tela, ou em para fazer com que ele se ajuste à tela. Caso não veja esses controles, o vídeo já se ajusta à tela perfeitamente. Pausar ou retomar a reprodução Toque em ou em . Você também pode pressionar o botão central (ou botão equivalente) em um headset compatível. Recomeçar a partir do início Toque em enquanto o vídeo está sendo reproduzido. Se menos de cinco segundos do vídeo foram assistidos, você pulará para o vídeo anterior na lista. Avançar ou retroceder Mantenha pressionado ou . Para ir para qualquer ponto Arraste o cursor de reprodução pela barra de progressão. Deslize seu dedo para baixo para ajustar a velocidade de progressão de rápido para lento. Pular para o vídeo seguinte ou anterior de uma lista Toque em para pular para o vídeo seguinte. Toque em para pular para o vídeo anterior. Se você assistiu menos de cinco segundos do vídeo, toque apenas uma vez. Parar de assistir um vídeo Toque em OK. Reproduzir um vídeo no Apple TV usando AirPlay Toque em e escolha Apple TV. Para obter informações, consulte “Como usar o AirPlay” na página 39. 72 Capítulo 12 YouTubeComo acompanhar os vídeos que você gosta Para mostrar os controles de gerenciamento de vídeos: Enquanto estiver vendo um vídeo em tela cheia, toque para mostrar os controles de reprodução e, em seguida, toque em . Adicionar um vídeo aos Favoritos Toque em Adicionar e, em seguida, selecione Favoritos. Se estiver assistindo ao vídeo, toque em . Adicionar um vídeo a uma lista de reprodução Toque em Adicionar e, em seguida, selecione a lista. Caso não veja suas listas, inicie a sessão. Para assinar vídeos deste usuário do YouTube Toque em Mais de e depois em Assinar. Você deve ter iniciado sessão em uma conta do YouTube. Apagar um favorito Toque em Favoritos e depois toque em Editar. Apagar um vídeo de uma lista ou uma lista inteira Toque em Listas e depois toque em Editar. Para marcar um vídeo Toque em . Como compartilhar vídeos, comentários e avaliações Para mostrar os controles para compartilhar, avaliar e comentar: Enquanto estiver vendo um vídeo em tela cheia, toque para mostrar o controle e, em seguida, toque em . Classificar um vídeo Toque em Gostei ou Não Gostei. Você deve ter iniciado sessão em uma conta do YouTube. Adicionar um contato Toque em Comentários e, em seguida, toque no campo comentário. Você deve ter iniciado sessão em uma conta do YouTube. Para adicionar um vídeo aos Favoritos ou a uma lista Toque em Adicionar e depois selecione Favoritos ou uma lista. Enviar um link do vídeo por e-mail Toque em Compartilhar. Para marcar um vídeo Toque no filme para exibir a barra de ferramentas e depois toque no . Enviar seu próprio vídeo ao YouTube Abra o aplicativo Fotos, selecione o vídeo e depois toque em . Como assistir ao YouTube em uma TV Se você tiver um Apple TV, você pode usar o AirPlay para assistir vídeos do YouTube em um televisor. Consulte “Como reproduzir vídeos” na página 72. Você também pode usar um cabo para conectar o iPad à sua TV ou a um projetor. Consulte “Como assistir vídeos em uma TV” na página 69. Capítulo 12 YouTube 73Calendário 13 Sobre o Calendário O Calendário torna mais fácil seguir uma agenda de horários. Você pode visualizar calendários individuais ou diversos calendários ao mesmo tempo. É possível visualizar seus eventos por dia, por mês ou em uma lista. Você pode buscar títulos, convidados, localizações e notas de eventos. Se você inseriu os aniversários dos seus contatos, poderá visualizá-los no Calendário. Você também pode criar, editar ou cancelar eventos no iPad e sincronizá-los com o seu computador. Também é possível assinar calendários do iCloud, Google, Yahoo! ou iCal. Se você tiver uma conta do Microsoft Exchange ou do iCloud, poderá receber e responder a convites para reuniões. Como visualizar os calendários Você pode visualizar calendários individualmente ou como um calendário combinado, facilitando o gerenciamento dos calendários familiares e do trabalho, ao mesmo tempo. Escolher uma visualização. Escolher uma visualização. Adicionar um evento. Adicionar um evento. Toque e arraste para ajustar. Toque e arraste para ajustar. Para alterar as visualizações: Toque em Lista, Dia, Ano ou Mês. 74Visualizar o calendário de Aniversários Toque em Calendários e depois toque em Aniversários para incluir os aniversários dos seus Contatos em seus eventos. Ver os detalhes de um evento Toque no evento. Você pode tocar nas informações do evento para obter mais detalhes. Se houver um endereço especificado para o evento, por exemplo, toque nele para abrir o aplicativo Mapas. Editar ou apagar um calendário Toque em Calendários e depois em Editar. Selecionar os calendários a serem visualizados Toque em Calendários e, em seguida, toque para selecionar os calendários que deseja visualizar. Os eventos para todos os calendários selecionados aparecem num único calendário do iPad. Como adicionar eventos Você pode adicionar e atualizar eventos diretamente no iPad. Para adicionar um evento: Toque em e digite as informações do evento e, em seguida, toque em OK. Você também pode tocar manter pressionado para adicionar um evento a um lugar vazio de um calendário. Arraste os pontos de seleção para ajustar a duração do evento. Definir um alerta Toque em um Alerta e defina um alerta de cinco minutos a até dois dias antes do evento. Definir um alerta padrão para eventos Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendário > Alertas Padrão Atualizar um evento Toque em Editar e altere as informações do evento. Para ajustar a hora ou duração de um evento, toque e mantenha pressionado o evento para selecioná-lo. Em seguida, arraste-o para uma nova hora ou arraste os pontos de captura para alterar sua duração. Apagar um evento Toque no evento, toque em Editar, depois role para baixo e toque em Apagar Evento. Convidar alguém para um evento Toque em Convidados para selecionar pessoas nos Contatos. Requer uma conta do iCloud, Microsoft Exchange ou CalDAV. Como responder a convites Se você possui uma conta do iCloud, do Microsoft Exchange ou uma conta CalDAV compatível, você pode receber e responder aos convites para reuniões da sua empresa. Quando você recebe um convite, a reunião aparece no seu calendário com uma linha pontilhada ao redor dela e aparece no canto inferior direito da tela. Para responder a um convite: Toque em um convite de reunião do calendário, ou toque em para exibir a tela Evento e toque em convite. Ver as informações de contato do organizador Toque em "Convite de". Ver outros convidados Toque em Convidados. Toque em um nome para ver as informações de contato da pessoa. Adicionar comentários na resposta Toque em Adicionar Comentários. Seus comentários poderão ser vistos pelo organizador, mas não pelos outros convidados. Os comentários podem não estar disponíveis, dependendo do serviço de calendário que você usa. Definir sua disponibilidade Toque em Disponibilidade e selecione Ocupado(a) ou Livre. Ocupado identifica a hora como reservada quando alguém o convida para uma reunião. Capítulo 13 Calendário 75Como buscar nos calendários Na visualização por Lista, você pode buscar nos campos de títulos, convidados, localizações e notas dos eventos nos seus calendários. O Calendário busca os eventos dos calendários que você está visualizando no momento. Para buscar eventos: Toque em Lista e digite o texto no campo de busca. Os eventos do Calendário também podem ser incluídos nas buscas a partir da tela Início. Consulte “Como buscar” na página 34. Como assinar calendários Você pode assinar calendários que usam o formato iCalendar (.ics). Muitos serviços com base em calendário são compatíveis com assinaturas de calendário, inclusive o iCloud, Yahoo!, Google e o aplicativo iCal do OS X. Os calendários assinados são somente para leitura. Você pode ler os eventos dos calendários assinados no iPad, mas não pode editá-los nem criar novos eventos. Para assinar um calendário: Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários e toque em Adicionar Conta. Selecione Outra e toque em Adicionar Calendário Assinado. Você também pode assinar um calendário do iCal (ou outro calendário .ics) publicado na web. Para fazer isso, toque em um link para o calendário. Como importar eventos do calendário a partir do Mail É possível adicionar eventos a um calendário importando um arquivo de uma mensagem de email. Você pode importar qualquer arquivo de calendário .ics padrão. Para importar eventos de um arquivo de calendário: No Mail, abra a mensagem e toque no arquivo de calendário. Como sincronizar calendários Você pode sincronizar o Calendário da seguinte forma:  No iTunes: Use os painéis de ajustes para sincronizar com o iCal ou Microsoft Entourage em um Mac, ou com o Microsoft Outlook 2003, 2007 ou 2010 em um PC, quando você conectar oiPad ao seu computador.  Nos Ajustes: Ative os Calendários nas suas contas do iCloud, Microsoft Exchange, Google ou Yahoo! para sincronizar suas informações de calendário através da Internet, ou para configurar uma conta CalDAV, se ela for compatível com a sua empresa ou organização. Consulte “Como configurar contas de e-mail e outras contas” na página 19. Contas e ajustes de calendário Há vários ajustes disponíveis para o Calendário e suas contas de calendário. Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. As contas de calendário também são usadas para sincronizar Lembretes. Para adicionar uma conta CalDAV: Vá em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, toque em Adicionar Conta e selecione Outra. Na seção Calendários, toque em Adicionar Conta CalDAV. As opções a seguir aplicam-se a todos os seus calendários: 76 Capítulo 13 CalendárioDefinir tons de alerta do calendário Vá em Ajustes > Sons > Alertas de Calendário. Sincronizar eventos passados Vá em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários > Sincronizar e escolha um período de tempo. Os eventos futuros sempre são sincronizados. Definir se haverá um aviso sonoro ao receber um convite de reunião Vá em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários e toque na opção Novos Convites. Ativar a gestão de fuso horário do Calendário Vá em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários > Gestão de Fuso Horário e, em seguida, ative Gestão de Fuso Horário. Definir um calendário padrão Vá em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários > Calendário Padrão. Use o iCloud para manter o Calendário atualizado nos seus computadores e dispositivos iOS Vá em Ajustes > iCloud e ative a opção Calendário. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Importante: Quando a Gestão de Fuso Horário está ativada, o Calendário exibe a data e hora dos eventos no fuso horário da cidade selecionada. Quando a Gestão Fuso Horário está desativada, o Calendário exibe os eventos na zona horária da sua localização atual, conforme determinado pela sua conexão à Internet. Quando estiver viajando, o iPad pode não exibir eventos ou reproduzir alertas na hora local correta. Para ajustar a hora correta manualmente, consulte “Data e Hora” na página 135. Capítulo 13 Calendário 77Contatos 14 Sobre os Contatos Os Contatos permitem acessar e editar facilmente suas listas de contato da sua conta pessoal, empresarial e organizacional. Você pode buscar por todos os seus grupos, e as informações dos Contatos são automaticamente acessadas para que o endereçamento de e-mails seja rápido e fácil. Visualizar nos Mapas. Visualizar nos Mapas. Adicionar ou alterar informações. Adicionar ou alterar informações. Buscar contatos. Buscar contatos. Como sincronizar contatos Você pode adicionar contatos das seguintes maneiras:  Use seus contatos do iCloud. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20.  No iTunes, sincronize contatos do Google ou Yahoo! ou sincronize com aplicativos do seu computador. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22.  Configure uma conta do Microsoft Exchange no iPad com os Contatos ativados. Consulte “Contas e ajustes de contatos” na página 80.  Configure uma conta LDAP ou CardDAV no para acessar diretórios de trabalho ou escolares. Consulte “Contas e ajustes de contatos” na página 80.  Insira contatos diretamente no iPad. Consulte “Como adicionar e editar contatos” na página 79. 78Como buscar contatos Você pode buscar títulos, nomes, sobrenomes e nomes de empresas nos seus contatos do iPad. Se você tiver uma conta do Microsoft Exchange, uma conta LDAP ou uma conta CardDAV, também poderá buscar esses contatos. Para buscar contatos: Em Contatos, toque no campo de busca e digite sua busca. Buscar em uma GAL Toque em Grupos, toque em Diretórios na parte inferior da lista e, em seguida, digite sua busca. Buscar em um servidor LDAP Toque em Grupos, toque o nome de servidor LDAP e, em seguida, digite sua busca. Buscar um servidor CardDAV Toque em Grupos, toque no grupo CardDAV que permite buscas na parte inferior da lista e, em seguida, digite sua busca. Salvar informações de contato de um servidor GAL, LDAP ou CardDAV Busque o contato que você deseja adicionar e toque em Adicionar Contato. Os contatos também podem ser encontrados nas buscas a partir da tela de Início. Consulte “Como buscar” na página 34. Como adicionar e editar contatos Para adicionar um contato ao iPad: Toque em Contatos e depois em . Se não estiver visível, certifique-se de que você não está visualizando uma listas de contatos LDAP, CalDAV ou GAL; não é possível adicionar contatos a essas listas. Para editar informações do contato: Escolha um contato e toque em Editar. Adicionar um novo campo Toque em Adicionar Campo. Adicionar o nome de usuário de um contato no Twitter Toque em Adicionar Campo e, em seguida, toque em Twitter. Alterar a etiqueta de um campo Toque na etiqueta e escolha uma diferente. Para adicionar uma etiqueta nova, role até a parte inferior da lista e toque em Adicionar Etiqueta Personalizada. Alterar o toque ou o som de mensagem do contato Toque no campo toque ou som de mensagem e escolha um som novo em Ajustes > Sons. Apagar um item Toque em e depois em Apagar. Atribuir uma foto a um contato No modo Editar e toque em Adicionar Foto, ou toque na foto existente. Você pode escolher tirar uma foto com a câmera ou usar uma foto existente. Para importar fotos do perfil do Twitter dos seus contatos, vá em Ajustes > Twitter. Inicie uma sessão na sua conta do Twitter e toque em Atualizar Contatos. Para apagar um contato: Nos Contatos, escolha um contato, depois toque em Editar. Role para baixo e toque em Apagar Contato. Capítulo 14 Contatos 79Contas e ajustes de contatos É possível adicionar contas de Contatos e ajustar como os nomes são ordenados e exibidos. Para adicionar uma conta de Contatos: Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários e toque em Adicionar Conta. Para alterar os ajustes dos Contatos, abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários e para definir essas opções: Definir como os contatos são ordenados Toque em Ordenar por e escolha se deseja exibir por nome ou sobrenome. Definir como os contatos são exibidos Toque em Exibir por e escolha se deseja exibir por nome ou sobrenome. Como definir o cartão Meus Dados Toque em Meus Dados e selecione o cartão com seu nome e suas informa- ções na lista. O cartão Meus Dados é usado pelo Safari e por outros aplicativos. Definir a conta de Contatos Toque em Conta Padrão e selecione uma conta. Os novos contatos criados sem especificar uma outra conta serão armazenados aqui. Usar o iCloud para manter os Contatos atualizados nos seus computadores e dispositivos iOS Vá em Ajustes > iCloud e ative a opção Contatos. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. 80 Capítulo 14 ContatosNotas 15 Sobre as Notas Com sua ampla tela e teclado na tela, o iPad torna fácil tomar notas. O iCloud faz com que as notas digitadas no iPad estejam disponíveis em seus outros dispositivos. Você pode ler e escrever notas na vertical ou na horizontal. Na vertical, toque em Notas para visualizar uma lista das suas notas. Na horizontal, a lista de notas aparece na esquerda, e a nota atual é circundada em vermelho. Como escrever e ler notas As notas são listadas pela última data modificada, com a nota mais recente no topo. A lista mostra as primeiras palavras de cada nota. Toque em uma nota da lista para lê-la ou editá-la. Para adicionar uma nota: Toque em , digite a nota e toque em OK. Enviar a nota por e-mail ou imprimi-la. Enviar a nota por e-mail ou imprimi-la. Apagar a nota. Apagar a nota. Toque em uma nota para visualizá-la. Toque em uma nota para visualizá-la. Adicionar uma nota. Adicionar uma nota. Visualizar a nota anterior ou seguinte. Visualizar a nota anterior ou seguinte. Para ler uma nota: Toque na nota da lista ou toque em ou para ver a próxima nota ou a nota anterior. Editar uma nota Toque em qualquer lugar da nota para exibir o teclado. Edite a nota, depois toque em OK. Alterar a fonte Vá em Ajustes > Notas. Apagar uma nota Toque em na parte inferior da nota. 81Usar o iCloud para manter suas notas atualizadas nos seus dispositivos iOS e computadores Mac Vá em Ajustes > iCloud e ative as Notas (estão ativadas por padrão). Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Como buscar notas Você pode buscar pelo texto das notas para encontrar uma nota em particular. Para buscar notas: Digite texto no campo de busca que aparece na parte superior da lista de notas. Na orientação vertical, toque em Notas para exibir a lista das notas. Os resultados da busca aparecem à medida que você digita. Toque no botão do teclado para que o teclado desapareça e você possa ver mais resultados. Para visualizar uma nota, toque nela na lista de resultados da busca. Como imprimir notas ou enviá-las por e-mail Para imprimir ou enviar uma nota por e-mail: Toque na nota e, em seguida, toque em . Para enviar uma nota por e-mail, o iPad deve ter um e-mail configurado. Consulte “Como enviar um e-mail” na página 47. 82 Capítulo 15 NotasLembretes 16 Sobre os Lembretes Os Lembretes permitem organizar sua vida com datas limites e listas. Os Lembretes trabalham com suas contas de calendário, então as alterações feitas são atualizadas automaticamente em todos os seus computadores e dispositivos iOS. Marcar itens como concluídos. Marcar itens como concluídos. Adicionar um lembrete. Adicionar um lembrete. Alterar a visualização. Alterar a visualização. Para alternar entre as visualizações por lista e por data: No topo da tela, toque em Lista ou Data. Como definir um lembrete Para adicionar um lembrete: Nos Lembretes, toque em , digite uma descrição e toque em OK. Depois de adicionar um lembrete, você pode fazer mais ajustes mais detalhados: 83Definir o dia ou a hora de um lembrete Toque no lembrete e depois toque em Lembre-me. Ative a opção "Em um Dia" e defina a data e a hora em que deseja ser lembrado. Os lembretes que estão na data limite são exibidos na Central de Notificações. Adicionar notas a um lembrete Toque no lembrete e depois toque em Mostrar Mais. Toque em Notas. Mover um lembrete para outra lista Toque no lembrete e depois toque em Mostrar Mais. Toque em Lista e escolha uma nova lista. Para criar ou editar listas, consulte “Como gerenciar lembretes na visualiza- ção por lista” na página 84. Apagar um lembrete Toque em um lembrete, toque em Mostrar Mais e depois toque em Apagar. Editar um lembrete Toque em um lembrete e depois toque em seu nome. Marcar um lembrete como concluído Toque na caixa ao lado do lembrete, para que uma marca apareça. Os lembretes concluídos são mostrados na lista Concluídos. Consulte “Como gerenciar lembretes concluídos” na página 85. Definir o som reproduzido pelos lembretes Abra Ajustes > Sons. Use o iCloud para manter os Lembretes atualizados nos seus computadores e dispositivos iOS Abra Ajustes > iCloud e ative a opção Lembretes. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20. Como gerenciar lembretes na visualização por lista Lembretes organizados em listas ajudam a distinguir entre tarefas de trabalho, pessoais ou diversas. O aplicativo Lembretes vem com uma lista para lembretes ativos e uma lista integrada de itens concluídos. Você pode adicionar outras listas por conta própria. Para criar uma lista: No topo da tela, toque em Lista e depois em Editar. Alternar entre listas Na visualização por lista, toque na lista que deseja visualizar. Visualizar os itens concluídos Na visualização por lista, toque em Concluídos. Alterar a ordem das listas Na visualização por lista, toque em Editar. Arraste ao lado de uma lista para alterar a ordem. Você não pode mover uma lista para outra conta, e não é possível alterar a ordem dos lembretes em uma lista. Apagar uma lista Na visualização por lista, toque em Editar. Toque em para cada lista que você deseja apagar. Quando uma lista é apagada, todos os itens contidos nela também são apagados. Alterar o nome da lista Na visualização por lista, toque em Editar. Toque no nome que você deseja alterar, depois digite o novo nome. Toque em OK. Definir a lista padrão para novos lembretes Vá em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários e, na seção Lembretes, toque em Lista Padrão. Como gerenciar lembretes na visualização por data A visualização por data é usada para visualizar e gerenciar lembretes com uma data limite. Para visualizar os lembretes em uma data: No topo da tela, toque em Data para visualizar os lembretes de hoje e os itens incompletos de dias anteriores. 84 Capítulo 16 LembretesComo gerenciar lembretes concluídos O aplicativo Lembretes registra os itens marcados como concluídos. Você pode visualizá-los por lista ou por data ou também na lista concluídos. Para visualizar os itens concluídos: Toque no botão Lista da parte superior da tela e, em seguida, toque em Concluídos. Marcar um item como não concluído Toque para remover a marca de seleção. O item volta automaticamente para sua lista original. Sincronizar lembretes anteriores Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. Em seguida, abaixo de Lembretes, toque em Sincronizar. Esse ajuste aplica-se a todas as suas contas de lembretes. Para obter melhor desempenho, não sincronize mais itens anteriores do que o necessário. Como buscar lembretes Para buscar lembretes: Toque no campo de busca e, em seguida, digite uma frase de busca. Os lembretes podem ser buscados pelo nome. Você também pode buscar lembretes na tela de Início. Consulte “Busca do Spotlight” na página 133. Capítulo 16 Lembretes 85Mapas 17 Como encontrar localizações ADVERTÊNCIA: Para obter informações importantes sobre a segurança na direção e navega- ção, consulte o Manual de Informações Importantes do Produto no site support.apple.com/br/ manuals/ipad. Mais informações Mais informações Toque duas vezes para ampliar; toque com dois dedos para reduzir. Ou separe e junte dois dedos para ampliar ou reduzir. Toque duas vezes para ampliar; toque com dois dedos para reduzir. Ou separe e junte dois dedos para ampliar ou reduzir. Definir opções como mostrar o trânsito ou a visualização por satélite. Definir opções como mostrar o trânsito ou a visualização por satélite. © 2012 Google. Dados dos mapas © 2012 Google. © 2012 Google. Dados dos mapas © 2012 Google. Obter itinerários para carro, transporte público ou a pé. Obter itinerários para carro, transporte público ou a pé. Fazer uma busca. Fazer uma busca. Exibir a localização de uma empresa ou uma pessoa na sua lista de contatos. Exibir a localização de uma empresa ou uma pessoa na sua lista de contatos. Mostrar sua localização atual. Mostrar sua localização atual. Para encontrar uma localização: Toque em Buscar e, em seguida, toque no campo de busca para que o teclado apareça. Digite um endereço ou outro dado e toque em Buscar. Você pode buscar informações como:  Um cruzamento ("rua augusta e alameda santos")  Uma área ("vila madalena")  Um ponto de referência ("parque do ibirapuera")  Um CEP  Uma empresa ("cinema", "restaurantes são paulo") Também é possível tocar em para encontrar a localização de um contato. 86Ver o nome ou a descrição de uma localização Toque no alfinete. Ver uma lista de empresas encontradas na busca Toque em . Toque em uma empresa para ver a sua localização. Buscar a sua localização atual Toque em . Sua localização atual é mostrada por um marcador azul. Se a sua localização não puder ser determinada com precisão, um círculo também aparecerá ao redor do marcador. Quanto menor o círculo, maior a precisão. Usar a bússola digital Toque em novamente. O ícone se altera para e uma bússola pequena aparece na tela. Marcar uma localização Toque no mapa e mantenha pressionado até que o alfinete apareça. Importante: Mapas, itinerários e aplicativos baseados em localização dependem dos serviços de dados. Os serviços de dados estão sujeitos a alterações e talvez não estejam disponíveis em todas as regiões. Isso pode fazer com que os mapas, itinerários ou informações baseadas em localiza- ção talvez não estejam disponíveis, sejam imprecisas ou incompletas. Compare as informações fornecidas pelo iPad com as redondezas e consulte a sinalização viária para solucionar qualquer discrepância. Se os Serviços de Localização estiverem desativados quando você abrir os Mapas pela primeira vez, a ativação dos serviços será solicitada. Você pode usar os Mapas sem os Serviços de Localização. Consulte “Serviços de Localização” na página 129. Como obter itinerários Para obter itinerários: 1 Toque em Itinerários. 2 Digite a localização inicial e a localização final. Toque em em qualquer campo para selecionar uma localização nos Favoritos (incluindo sua localização atual e o alfinete fixo), uma localização recente ou um contato. 3 Toque em Rota, depois selecione o itinerário de carro ( ), de transporte público ( ) ou a pé ( ). 4 Execute uma das seguintes ações:  Para visualizar os itinerários passo a passo, toque em Iniciar e, em seguida, toque em para ver o próximo trecho da viagem.  Para visualizar todos os itinerários de uma lista, toque em Iniciar e, em seguida, toque em . Toque em qualquer item da lista para ver um mapa mostrando aquele trecho da viagem. 5 Se aparecerem várias rotas, toque naquela que você deseja usar. Se for usar o transporte público, toque em para definir a hora de saída ou de chegada e para selecionar os horários da viagem. Toque no ícone de uma parada para ver a hora de saída daquele ônibus ou trem, para obter um link para o site do fornecedor do transporte ou para obter informações de contato (quando disponível). Obter itinerários a partir de uma localização no mapa Toque no alfinete, toque em e depois toque em Itinerários Até Aqui ou em Itinerários Daqui. Adicionar uma localização aos favoritos Toque em Adicionar a Favoritos. Capítulo 17 Mapas 87Como obter e compartilhar informações sobre uma localização Fazer uma ligação do FaceTime (quando disponível). Fazer uma ligação do FaceTime (quando disponível). Visitar o site. Visitar o site. © 2012 Google. Dados dos mapas © 2012 Google. © 2012 Google. Dados dos mapas © 2012 Google. Para obter ou compartilhar informações sobre uma localização: Toque no alfinete, depois toque em . Adicionar uma empresa aos contatos Toque em Adicionar aos Contatos. Compartilhar a localização por e-mail, mensagem de texto ou Twitter Toque em Compartilhar Mapa. Você precisa iniciar uma sessão na sua conta do Twitter antes de poder tuitar. Vá em Ajustes > Twitter. Como mostrar as condições do trânsito É possível exibir as condições do trânsito nas principais ruas e estradas do mapa. Para mostrar as condições do trânsito: Toque ou arraste o canto inferior direito da tela, depois ative o Tráfego. As ruas e rodovias são codificadas com cores para indicar o fluxo do trânsito:  Cinza – não há dados disponíveis  Verde – o trânsito flui de acordo com o limite de velocidade  Amarelo – mais lento que o limite de velocidade  Vermelho – muitas paradas As condições do trânsito não estão disponíveis em todas as áreas. 88 Capítulo 17 MapasVisualizações de Mapas © 2012 Google. Dados dos mapas © 2012 Google. © 2012 Google. Dados dos mapas © 2012 Google. Para ativar a visualização padrão, por satélite, híbrida ou por terreno: Toque ou arraste o canto inferior direito da tela, depois selecione a visualização que deseja. Para ativar a "Vista da rua" do Google em uma localização: Toque em . Passe o dedo para a esquerda ou para a direita para mover a visualização panorâmica de 360° (o destaque mostra a visualização atual). Toque em uma seta para deslocar-se pela rua. Para retornar à visualização do mapa, toque na miniatura do mapa. Toque para retornar à visualização do mapa Toque para retornar à visualização do mapa © 2012 Google. © 2012 Google. A Vista da Rua pode não estar disponível em todas as regiões. Capítulo 17 Mapas 89Música 18 Como adicionar músicas e áudio Para obter músicas e outros conteúdos de áudio no iPad:  Compre e transfira conteúdo da iTunes Store para o iPad. Em Música, toque em Loja quando estiver navegando. Consulte Capítulo 19,“iTunes Store,” na página 95.  Use as Transferências Automáticas para transferir automaticamente as músicas novas compradas em outros computadores e dispositivos iOS. Consulte “Como usar o iCloud” na página 20.  Sincronize com o iTunes no seu computador. Você pode sincronizar todas as suas mídias ou músicas selecionadas e outros itens. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22.  Use o iTunes Match para armazenar sua biblioteca musical no iCloud e acessá-la em todos os seus dispositivos iOS e computadores. Consulte “iTunes Match” na página 92. Como reproduzir músicas e outros tipos de áudio ADVERTÊNCIA: Para obter informações importantes sobre como evitar perda de audição, consulte o Manual de Informações Importantes do Produto em support.apple.com/pt_BR/manuals/ipad. Você pode ouvir áudio do alto-falante integrado, dos fones de ouvido conectados à porta de fones de ouvido ou através de fones de ouvido estéreo Bluetooth emparelhados com o iPad. Quando os fones de ouvido estão conectados ou emparelhados, nenhum som é emitido do atofalante. Para navegar por sua coleção: Toque em um dos botões da parte inferior da tela. Você pode navegar por lista, música, artista ou álbum. Toque em Mais para navegar por gênero ou compositor ou para ver seus podcasts. Para reproduzir uma música ou outro item: Toque no item. Utilize os controles da parte superior da tela para controlar a reprodução. 90Para visualizar a tela Reproduzindo Agora: Toque na miniatura da capa do álbum na parte superior da tela. Arraste para avançar ou retroceder. Arraste para avançar ou retroceder. Ajustar o volume. Ajustar o volume. Voltar Voltar Navegar pelas músicas. Navegar pelas músicas. Lista de faixas Lista de faixas Alternar entre a música em reprodução e a biblioteca. Alternar entre a música em reprodução e a biblioteca. Criar uma lista do Genius. Criar uma lista do Genius. Reproduzir/Pausa Reproduzir/Pausa Repetir Repetir Aleatório Aleatório AirPlay AirPlay Repetir músicas Toque em . = repetir as músicas do álbum ou da lista atual. = repetir apenas a música atual. = sem repetição. Reproduzir músicas aleatoriamente Toque em . = as músicas são reproduzidas de forma aleatória. = as músicas são reproduzidas em ordem. Saltar para qualquer ponto de uma música Arraste o cursor de reprodução pela barra de progressão. Deslize o dedo para baixo para diminuir a velocidade da progressão. Ajustar a velocidade da reprodução do podcast Toque em . Toque novamente para alterar a velocidade. = reproduzir com o dobro de velocidade. = reproduzir na metade da velocidade. = reproduzir na velocidade normal. Repetir os últimos 30 segundos do podcast Toque em . Navegar pelas músicas de uma lista usando as capas Na tela Reproduzindo Agora, passe o dedo da esquerda para a direita. As música começam a ser tocadas automaticamente. Usar o Ping Consulte “Como seguir artistas e amigos” na página 97. Reproduzir música nos alto-falantes do AirPlay ou no Apple TV Toque em . Consulte “Como usar o AirPlay” na página 39. Definir opções do aplicativo Música Vá em Ajustes > Música. Capítulo 18 Música 91Ao usar outro aplicativo, você pode exibir os controles de reprodução de áudio clicando duas vezes no botão Início e passando o dedo da esquerda para a direita na parte inferior da tela. Os controles operam o aplicativo que está reproduzindo no momento ou, se a música estiver em pausa, o último aplicativo a reproduzir. O ícone do aplicativo aparece à direita. Toque nele para abrir o aplicativo. Para exibir os controles de reprodução de áudio quando a tela estiver bloqueada, pressione duas vezes o botão Início . Como visualizar as faixas de um álbum Para visualizar todas as faixas do álbum que contém a música atual: Na tela Reproduzindo Agora, toque em . (Toque na tela primeiro se os controles não estiverem sendo exibidos.) Toque em uma faixa para reproduzi-la. Toque em novamente para voltar à tela Reproduzindo Agora. Na visualização da lista de faixas, você pode atribuir classificações às músicas. As classificações podem ser usadas para criar listas inteligentes no iTunes. Como buscar conteúdo de áudio Você pode buscar títulos, artistas, álbuns, compositores de músicas, podcasts e outros conteúdos de áudio no iPad. Para buscar músicas: Ao navegar, digite o texto no campo de busca do canto inferior direito da tela. Você também pode buscar conteúdo de áudio na tela de Início. Consulte “Como buscar” na página 34. iTunes Match O iTunes Match armazena sua biblioteca musical no iCloud – inclusive as músicas importadas de CDs – e permite desfrutar da sua coleção em qualquer lugar, a qualquer momento no seu iPad e em outros dispositivos iOS e computadores. O iTunes Match está disponível como uma assinatura paga. Nota: O iTunes Match não está disponível em todas as regiões. Talvez sejam aplicadas taxas de dados celulares se a opção Ajustes > Música > Rede Celular (Dados) estiver ativada. Para assinar o iTunes Match: No iTunes do computador, vá à Loja > Ativar o iTunes Match, depois clique no botão Assinar. Depois de assinar, o iTunes adiciona suas músicas, listas e Seleções Genius ao iCloud. Suas músicas que coincidirem com as músicas que já estão na iTunes Store serão disponibilizadas automaticamente no iCloud. As músicas restantes serão enviadas. Você pode transferir e reproduzir as músicas do iTunes Match na qualidade iTunes Plus (formato AAC 256 kbps sem proteção DRM), mesmo que o seu arquivo original tivesse uma qualidade inferior. Para obter mais informações, consulte www.apple.com/br/icloud/features. Ativar o iTunes Match Vá em Ajustes > Música. A ativação do iTunes Match remove as músicas sincronizadas do iPad e desativa as Seleções Genius e as Listas Genius. 92 Capítulo 18 MúsicaGenius As listas Genius são coleções de músicas da sua biblioteca que combinam perfeitamente entre si. Você pode criar listas Genius no iTunes e sincronizá-las com o iPad. Também é possível criar e salvar listas Genius diretamente no iPad. As Seleções Genius reúnem músicas do mesmo estilo, e são recriadas sempre que você ouve a seleção. Para usar o Genius no iPad, primeiro ative o Genius no iTunes, depois sincronize o iPad com o iTunes. As Seleções Genius são sincronizadas automaticamente, a não ser que você gerencie manualmente suas músicas e escolha quais seleções deseja sincronizar com o iTunes. O Genius é um serviço gratuito, mas requer um ID Apple. Quando você sincronizar uma Seleção Genius, talvez o iTunes selecione e sincronize músicas da sua biblioteca que você não tenha escolhido especificamente para sincronizar. Para reproduzir uma Seleção Genius: Toque em Listas e depois toque em uma das Seleções Genius da parte superior das listas. Para criar uma lista Genius: Reproduza uma música e, em seguida, toque em na parte superior da tela. A Lista Genius é adicionada a suas listas, seguindo as Seleções Genius. Salvar uma lista Genius Visualizar suas Listas, toque em Lista Genius e depois toque em Salvar. A lista será renomeada com o título da música que você escolheu. Atualizar uma lista Genius Na lista, toque em Atualizar. Criar uma lista Genius usando uma música diferente Reproduza uma música e, em seguida, toque em . Apagar uma lista Genius salva Toque na lista e, em seguida, toque em . As listas do Genius criadas no iPad são copiadas para o computador sempre que ocorre uma sincronização com o iTunes. Nota: Quando uma lista Genius for sincronizada com o iTunes, você não poderá apagá-la diretamente no iPad. Use o iTunes para editar o nome da lista, interromper a sincronização ou apagar a lista. Listas de reprodução Você pode criar e editar suas próprias listas de reprodução no iPad, ou editar as listas de reprodu- ção sincronizadas com o iTunes do computador. Para criar uma lista: Visualize as Listas e toque em Nova, próximo ao topo da tela. Digite e salve um título, selecione músicas e vídeos para incluir e depois toque em OK. Ao criar uma lista e sincronizar o iPad com o seu computador, a lista é sincronizada com a sua biblioteca iTunes. Para editar uma lista: Visualize as Listas e selecione a lista. Toque em Editar, depois: Para adicionar mais músicas: Toque em Adicionar Músicas. Para apagar uma música: Toque em . Ao apagar uma música da lista, ela não é removida do iPad. Para mover uma música para outra posição na lista: Arraste . Capítulo 18 Música 93Suas edições são copiadas para a lista na sua biblioteca do iTunes na próxima vez que você sincronizar o iPad com o seu computador, ou sem fio através do iCloud, caso você tenha assinado o iTunes Match. Apagar uma lista Nas Listas, toque e mantenha pressionada a lista e, em seguida, toque em . Apagar uma música do iPad Em Músicas, passe o dedo pela música e toque em Apagar. A música será removida do iPad, mas não da biblioteca do iTunes no seu Mac ou PC. Compartilhamento Familiar O Compartilhamento Familiar permite reproduzir músicas, filmes e programas de TV no iPad a partir da biblioteca do iTunes no Mac ou PC. O iPad e o computador precisam estar na mesma rede Wi-Fi. No seu computador, o iTunes deve estar aberto, com o Compartilhamento Familiar ativado e conectado com o mesmo ID Apple que o Compartilhamento Familiar no iPad. Nota: O Compartilhamento Familiar requer o iTunes 10,2 ou posterior, disponível no site www.itunes.com/br/download Conteúdo de bônus, como folhetos digitais e iTunes Extras, não podem ser compartilhados. Como reproduzir músicas da biblioteca do iTunes do seu computador no iPad: 1 No iTunes do computador, abra Avançado > Ativar Compartilhamento Familiar. 2 Inicie a sessão e clique em Criar Compartilhamento Familiar. 3 No iPad, vá em Ajustes > Música e inicie uma sessão no Compartilhamento Familiar usando o mesmo ID Apple e a mesma senha. 4 No aplicativo Música, toque em Mais, depois toque em Compartilhado e escolha a biblioteca do computador. Retornar ao conteúdo do iPad Toque em Compartilhado e escolha Meu iPad. 94 Capítulo 18 MúsicaiTunes Store 19 Sobre a iTunes Store Use a iTunes Store para adicionar conteúdo ao iPad. Você pode navegar e comprar músicas, programas de TV, audiolivros e tons de alerta. Também é possível comprar e alugar filmes ou transferir e reproduzir podcasts ou coleções do iTunes U. Você precisa de um ID Apple para poder comprar conteúdo. Consulte “Ajustes da Loja” na página 100. Nota: Talvez a iTunes Store não esteja disponível em todas as regiões e o conteúdo da iTunes Store pode variar, dependendo da região. Os recursos estão sujeitos a alterações. Para acessar a iTunes Store, o iPad deve possuir conexão à Internet. Consulte “Rede” na página 132. Como buscar músicas, vídeos e muito mais Escolher uma categoria. Escolher uma categoria. Para explorar o conteúdo: Toque em uma das categorias de conteúdo, como Música ou Vídeos. 95Buscar conteúdo Toque no campo de busca e digite uma ou mais palavras, depois toque em Buscar. Comprar, opinar ou avisar um amigo sobre um item Toque em um item de uma lista para ver mais detalhes em sua tela Informações. Explorar artistas e recomendações de amigos Toque em Ping. Consulte “Como seguir artistas e amigos” na página 97. Como comprar músicas, audiolivros e toques Quando encontrar uma música, um álbum, um tom ou um audiolivro que você gosta na iTunes Store, poderá comprá-los e transferi-los. É possível ouvir uma amostra de um item antes de comprá-lo para ter certeza de que é o item desejado. Para ouvir uma amostra de uma música, tom ou audiolivro: Toque no item e siga as instruções na tela. Resgatar um código ou um cartão de presente Toque em Música, depois toque em Resgatar na parte inferior da tela e siga as instruções. Enquanto você estiver com a sessão iniciada, seu crédito restante aparece com as informações do seu ID Apple na parte inferior da maioria das telas da iTunes Store. Completar um álbum Durante a visualização de qualquer álbum, toque no preço com desconto para as músicas restantes abaixo de Completar Meu Álbum (não disponível em todas as regiões). Para ver ofertas para completar outros álbuns, toque em Música e, em seguida, toque em Ofertas para Completar Meu Álbum. Transferir aplicativos comprados anteriormente Toque em Comprados. Você também pode transferir um item enquanto navega; basta tocar em Transferir onde geralmente encontra-se o preço. Transferir automaticamente os itens comprados em outros computadores e dispositivos iOS Vá em Ajustes > Loja e ative os tipos de compras que você deseja transferir automaticamente. Como comprar e alugar vídeos A iTunes Store permite comprar e transferir filmes, programas de TV e videoclipes. Alguns filmes também podem ser alugados por um período de tempo limitado. O conteúdo de vídeo pode estar disponível nos formatos de definição padrão (SD), alta definição (HD) ou ambos. Para comprar ou alugar um vídeo: Toque em Comprar ou Alugar. Assim que você compra um item, ele começa a ser transferido e aparece na tela Transferências. Consulte “Como verificar o estado de uma transferência” na página 97. Pré-visualizar um vídeo Toque em Pré-visualizar. Visualizar uma prévia em um televisor usando o AirPlay e o Apple TV Quando a pré-visualização iniciar, toque em e escolha Apple TV. Consulte “Como usar o AirPlay” na página 39. 96 Capítulo 19 iTunes StoreComo seguir artistas e amigos Use o Ping para se conectar com os fãs de música mais apaixonados do mundo. Siga seus artistas favoritos para descobrir sobre novos lançamentos, shows e tours agendados. Sinta-se nos bastidores dos shows vendo suas fotos e vídeos e sabendo mais sobre suas influências musicais. Leia os comentários de seus amigos sobre as músicas que eles estão ouvindo, veja o que eles estão comprando e fique por dentro dos shows que eles pretendem assistir. Além disso, expresse seus gostos musicais e publique comentários para os seus próprios seguidores. Para criar e explorar as conexões musicais, é preciso criar um perfil do Ping. Para criar seu perfil do Ping: Abra o aplicativo iTunes em seu Mac ou PC, clique em Ping e siga as instruções da tela. Seguir um artista Toque em Seguir na página do perfil do artista. Seguir um amigo Toque em People, insira o nome do seu amigo no campo de busca e, em seguida toque em Follow. Quando você segue uma pessoa, ela não segue você automaticamente. No seu perfil, você pode optar por aprovar ou recusar pedidos para ser seguido quando eles chegarem, ou simplesmente aceitar todos os novos seguidores sem aprovação (o padrão). Compartilhar seus pensamentos Conforme você navega pelos álbuns e músicas, toque em Post para comentar uma obra musical ou toque em Like para dizer que você gosta. Seus amigos verão seus pensamentos no documento Ping Activity. Compartilhar planos para assistir a shows Toque em Concerts na página do seu perfil para ver os futuros shows dos artistas que você segue e ver quais dos seus amigos irão a um show. Toque em Tickets para comprar o seu ingresso ou toque em I’m Going para que outras pessoas saibam que você vai também. (Não disponível em todas as regiões.) Como transmitir ou transferir podcasts Você pode ouvir podcasts de áudio ou assistir a podcasts de vídeo transmitidos pela Internet na iTunes Store. Você pode também transferir podcasts de áudio e vídeo. Para transmitir um podcast: Toque em Podcasts para navegar pelos podcasts da iTunes Store. Os podcasts de vídeo são marcados com um ícone de vídeo . Transferir um podcast Toque no botão Grátis e toque em Transferir. Os podcasts transferidos aparecem na lista Podcasts. Ouvir ou assistir a um podcast transferido Em Música, toque em Podcasts e depois toque no podcast. Os podcasts de vídeo também aparecem em sua lista de vídeos. Como verificar o estado de uma transferência Você pode verificar a tela Transferências para ver o estado das transferências programadas e em andamento, inclusive o estado das compras que você tenha reservado. Para ver o estado dos itens que estão sendo transferidos: Toque em Transferências. Os itens reservados não são transferidos automaticamente quando são lançados. Volte à tela Transferências para iniciar a transferência. Transferir um item reservado Toque no item, depois toque em . Capítulo 19 iTunes Store 97Se a transferência for interrompida, ela começará novamente assim que houver uma conexão à Internet. Ou, se você abrir o iTunes no computador, ele terminará a transferência na sua biblioteca do iTunes (se o computador estiver conectado à Internet e você tiver iniciado a sessão usando o mesmo ID Apple). Como visualizar as informações de uma conta Para visualizar as informações da iTunes Store para o seu ID Apple no iPad, toque no seu ID Apple (na parte inferior da maioria das telas da iTunes Store). Ou vá em Ajustes > Loja e toque em Ver ID Apple. Você precisa iniciar uma sessão para ver as informações da sua conta. Consulte “Ajustes da Loja” na página 100. Como verificar transferências Você pode usar o iTunes em seu computador para verificar se todas as músicas, vídeos, aplicativos e outros itens comprados na iTunes Store ou App Store estão na biblioteca do iTunes. Talvez você queira realizar esta verificação se uma transferência tiver sido interrompida. Para verificar suas transferências: No iTunes do computador, abra Loja > Buscar Transferências Disponíveis. Para ver todas as suas compras, inicie a sessão usando o seu ID Apple, vá à Loja > Visualizar Minha Conta e clique em Histórico de Compras. 98 Capítulo 19 iTunes StoreApp Store 20 Sobre a App Store Você pode buscar, navegar, opinar, adquirir e transferir aplicativos da App Store diretamente para o iPad. Nota: Talvez a App Store não esteja disponível em todos os países ou regiões, e o conteúdo da App Store pode variar de acordo com os países ou regiões. Os recursos estão sujeitos a alterações. Para navegar na App Store, o iPad precisa estar conectado à Internet. Consulte “Rede” na pá- gina 132. Para comprar aplicativos você precisa de um ID Apple. Consulte “Ajustes da Loja” na página 100. Buscar atualizações de aplicativos. Buscar atualizações de aplicativos. Como buscar e transferir aplicativos Navegue pelas seleções em destaque para ver os aplicativos novos, notáveis ou recomendados ou navegue pelo Top 25 para ver os aplicativos mais populares. Se estiver buscando um aplicativo específico, use Buscar. Para navegar na App Store: Toque em Em Desataque, Categorias ou Mais Vendidos. 99Navegar usando o Genius Toque em Genius para ver uma lista de aplicativos recomendados com base na sua coleção atual de aplicativos. Para ativar o Genius, siga as instruções da tela. O Genius é um serviço gratuito, mas você precisa de um ID Apple. Buscar aplicativos Toque em Buscar, toque no campo de busca e digite uma ou mais palavras, depois toque em Buscar. Enviar um link a uma página de informações do aplicativo no iTunes por e-mail Toque em “Contar para Amigo”. Enviar um aplicativo de presente a alguém Toque em “Presentear este Aplicativo” e depois siga as instruções na tela. Comunicar um problema Toque em “Comunicar um problema”. Selecione um problema da lista ou digite comentários opcionais, depois toque em Comunicar. Adquirir e transferir um aplicativo Toque no preço (ou toque em "Grátis"), depois toque em "Comprar Agora". Se você já comprou o aplicativo, “Instalar” aparece em vez do preço na tela Informações. Você não será cobrado para transferir novamente. Resgatar um código ou um cartão de presente Toque em Resgatar próximo à parte inferior da tela Em Destaque e, em seguida, siga as instruções da tela. Ver o estado das transferências Depois que começar a transferir um aplicativo, o ícone do aplicativo aparecerá na tela Início e mostra um indicador de progresso. Transfira aplicativos comprados anteriormente Toque em Comprados, encontre o aplicativo na lista e, em seguida, toque em Transferir. Você também pode transferir um item enquanto navega; basta tocar em Transferir onde geralmente encontra-se o preço. Transferir automaticamente os itens comprados em outros computadores e dispositivos iOS Vá em Ajustes > Loja e ative os tipos de compras que você deseja transferir automaticamente. Como apagar aplicativos Você pode apagar aplicativos que instalou da App Store. Se um aplicativo for apagado, os dados associados a ele também serão apagados. Para apagar um aplicativo da App Store: Toque e segure o ícone do aplicativo da tela Início até que os ícones comecem a tremer e toque em . Pressione o botão Início quando tiver terminado de apagar os aplicativos. Para obter informações sobre como redefinir o iPad para apagar todos os aplicativos e todos os seus dados e ajustes, consulte “Redefinir” na página 136. Ajustes da Loja Use os ajustes da Loja para iniciar uma sessão usando um ID Apple, criar um novo ID Apple ou editar um existente. Se você possui mais de um ID Apple, pode usar os ajustes da Loja para finalizar a sessão e iniciar a sessão usando outro ID Apple. Para obter os termos e condições da iTunes Store, visite www.apple.com/legal/itunes/ww/. Para iniciar a sessão usando um ID Apple: Abra Ajustes > Loja, toque em Iniciar Sessão, em seguida toque em Usar ID Apple Existente e insira o seu ID e senha da Apple. 100 Capítulo 20 App StoreVisualizar e editar as informações da sua conta Abra Ajustes > Loja, toque no seu ID Apple e toque em Ver ID Apple. Toque em um item para editá-lo. Para alterar a sua senha, toque no campo ID Apple. Iniciar a sessão usando um ID Apple diferente Abra Ajustes > Loja, toque no nome da sua conta e depois em Finalizar Sessão. Criar um novo ID Apple Abra Ajustes > Loja, toque em Iniciar Sessão e, em seguida, toque em Criar Novo ID Apple e siga as instruções na tela. Transferir automaticamente os itens comprados Abra Ajustes > loja, e ative os tipos de compras, como Músicas ou Livros, que você deseja transferir automaticamente para o iPad. Também é possível desativar a atualização automática dos aplicativos da Banca. Transferir os itens comprados usando a rede celular Vá em Ajustes > Loja e, em seguida, ative ou desative a opção Rede Celular (Dados). A transferência de compras pela rede celular pode resultar em cobranças da operadora. Os aplicativos da Banca são atualizados apenas quando o iPad está conectado a uma rede Wi-Fi. Consulte Capítulo 21,“Banca,” na página 102. Capítulo 20 App Store 101Banca 21 Sobre a Banca A Banca organiza suas assinaturas de revistas e jornais em uma estante que permite acessar as publicações rapidamente e facilmente. Os aplicativos da Banca aparecem na estante e, conforme novas edições são disponibilizadas, um indicador avisa quando estão prontas para a leitura. As novas edições são enviadas ao iPad automaticamente. Toque em uma publicação e mantenha-a pressionada para reorganizar. Toque em uma publicação e mantenha-a pressionada para reorganizar. Para encontrar aplicativos da Banca: Toque em Banca para exibir a estante, depois toque em Loja. Quando você compra um aplicativo da Banca, ele é adicionado à estante para facilitar o acesso. Depois que o aplicativo for transferido, abra-o para visualizar as edições e as opções de assinatura. As assinaturas são compradas dentro dos aplicativos e são cobradas na sua conta de ID Apple. Consulte “Ajustes da Loja” na página 100. Os preços variam, e os aplicativos da Banca podem não estar disponíveis em todas as regiões ou países. 102Como ler as edições mais recentes Quando uma revista ou um jornal lançar uma nova edição, a Banca a transferirá automaticamente quando houver uma conexão Wi-Fi e exibirá um indicador no ícone do aplicativo para lhe notificar. Para começar a ler, abra a Banca e procure os aplicativos que tenham um indicador "Novo". Cada aplicativo gerencia as edição da sua própria maneira. Para obter informações sobre como apagar, buscar ou trabalhar com edições específicas, consulte as informações de ajuda do aplicativo ou sua descrição na App Store. Você não pode remover um aplicativo da Banca da estante, nem pode colocar outros tipos de aplicativos nela. Para desativar as transferências automáticas: Abra Ajustes > Loja e desative as transferências automáticas da publicação. Capítulo 21 Banca 103iBooks 22 Sobre o iBooks O iBooks é uma ótima maneira de ler e comprar livros. Transfira gratuitamente o aplicativo iBooks na App Store e adquira clássicos e sucessos de venda na loja iBookstore. Depois de transferir um livro, ele aparecerá na estante de livros. Para transferir o aplicativo iBooks e usar a iBookstore, você precisa de uma conexão à Internet e de um ID Apple. Se você não tiver um ID Apple ou se quiser fazer compras com um ID Apple diferente, abra Ajustes > Loja. Consulte “Ajustes da Loja” na página 100. Nota: O aplicativo iBooks e a iBookstore não estão disponíveis em todos os idiomas ou regiões. Como usar a iBookstore No aplicativo iBooks, toque em Loja para abrir a iBookstore. A partir dela, você pode navegar pelos livros em destaque ou pelos livros mais vendidos e buscar livros por autor ou assunto. Quando encontrar um livro que goste, você poderá comprá-lo e transferi-lo. Nota: Talvez alguns recursos da iBookstore não estejam disponíveis em todas as localizações. Para comprar um livro: Encontre um livro que você deseja, toque no preço e, em seguida, toque em Comprar Livro ou em Obter Livro, caso seja gratuito. Obter informações sobre um livro Antes de comprar um livro, você pode ler um resumo do livro, ler opiniões e transferir uma amostra do livro. Depois de comprar um livro, você pode escrever sua opinião. Transferir itens comprados anteriormente Toque em Comprados, ou toque em Transferir onde geralmente encontrase o preço. Transferir automaticamente os itens comprados em outros computadores ou dispositivos iOS Vá em Ajustes > Loja e ative os tipos de compras que você deseja transferir automaticamente. Como sincronizar livros e PDFs Use o iTunes para sincronizar seus livros e PDFs entre o iPad e o seu computador e para comprar livros na iTunes Store. Quando o iPad estiver conectado ao computador, o painel Livros permite selecionar quais itens sincronizar. Você também pode adicionar livros ePub sem proteção DRM e PDFs à sua biblioteca do iTunes. Livros no formato PDF e ePub estão disponíveis na web. 104Para sincronizar um livro ou um PDF com o iPad: No iTunes, escolha Arquivo > Adicionar à Biblioteca e selecione um arquivo .pdf, .epub ou .ibooks. Conecte o iPad ao computador e sincronize. Para adicionar um livro ao iBooks sem sincronizar, envie o arquivo por e-mail a você mesmo em seu computador. Abra o e-mail no iPad e, em seguida, mantenha o toque sobre o arquivo anexado e escolha "Abrir no iBooks" no menu que aparecerá. Como ler livros Ler um livro é fácil. Na estante, toque no livro que deseja ler. Se não estiver vendo o livro que procura, toque em Coleções para ver outras coleções. Adicionar um favorito. Adicionar um favorito. Toque duas vezes para ampliar. Toque duas vezes para ampliar. Ir a uma página diferente. Ir a uma página diferente. Para ler um livro enquanto estiver deitado: Use o bloqueio de orientação para impedir que a tela do iPad gire quando você girá-lo. Consulte “Visualização na vertical ou horizontal” na página 16. Cada livro possui um conjunto de recursos específico, com base no seu conteúdo e formato. Talvez algumas das capacidades descritas abaixo não estejam disponíveis no livro que você está lendo. Por exemplo, a impressão está disponível somente nos PDFs e, se um livro não incluir uma narração gravada, você não verá o ícone de leitura em voz alta. Mostrar os controles Toque próximo ao centro da página. Vire a página Toque próximo da margem direita ou esquerda da página ou passe o dedo para a esquerda ou para a direita. Para alterar a direção em que a página vira quando você toca na margem esquerda, abra Ajustes > iBooks > Tocar Margem Esquerda. Visualizar o índice Toque em . Em alguns livros, você também pode juntar os dedos para ver o índice. Adicionar ou remover um favorito Toque em . Você pode ter vários favoritos. Para remover um favorito, toque nele. Você não precisa adicionar um favorito ao fechar um livro, já que o iBooks lembra onde você parou. Capítulo 22 iBooks 105Adicionar ou remover texto destacado Toque duas vezes em uma palavra, use os pontos de captura para ajustar a seleção e, em seguida, toque em Destacar e escolha uma cor. Para remover um texto destacado, toque no texto destacado e, em seguida, toque em . Para sublinhar palavras, toque em . Para alterar a cor, toque no texto destacado e, em seguida, selecione uma cor do menu. Adicionar, remover ou editar uma nota Toque duas vezes numa palavra, depois toque em Nota. Quando terminar de escrever a nota, toque em outro lugar na página para fechá-la. Para visualizar uma nota, toque no indicador na margem próxima ao texto destacado. Para remover uma nota, apague o texto dela. Para remover uma nota e seu destacado, toque no texto destacado e, em seguida, toque em . Para alterar a cor, toque no texto destacado e, em seguida, selecione uma cor do menu. Para adicionar uma nota a um texto destacado, toque no texto destacado e depois toque em . Ver todos os seus favoritos Toque em e, em seguida, escolha um favorito da lista. Ver todas as notas Dependendo do livro, toque em e depois toque em Notas, ou toque em . Consulte “Como estudar notas e listas de vocabulário” na página 107. Aumentar uma imagem Toque duas vezes na imagem para ampliá-la ou, em alguns livros, junte ou separe os dedos para aumentar e diminuir a imagem. Para ir a determinada página: Use os controles de navegação da página, na parte inferior da tela. Ou toque em e digite um número de página e, em seguida, toque no número da página nos resultados da busca. Buscar em um livro Toque em . Para buscar na web, toque em Buscar na Web ou em Buscar na Wikipédia. O Safari abre e exibe os resultados. Buscar outras ocorrências de uma palavra ou frase Toque duas vezes em uma palavra, use os pontos de captura para ajustar a seleção e, em seguida, toque em Buscar no menu que aparece. Procurar a definição de uma palavra Toque duas vezes em uma palavra, use os pontos de captura para ajustar a seleção e, em seguida, toque em Definir no menu que aparece. As definições não estão disponíveis em todos os idiomas. Ouvir um livro Toque em . Este recurso não está disponível para todos os livros. Se você tem uma deficiência visual, é possível fazer com que o VoiceOver fale o texto de quase qualquer livro. Consulte “Sobre o VoiceOver” na página 113. O iBooks guarda suas coleções, favoritos, notas e informações da página atual usando seu ID Apple, para que você possa ler livros facilmente em todos os seus dispositivos iOS. O iBooks salva as informações de todos os seus livros quando você abre ou encerra o aplicativo. As informações de livros individuais também são salvas quando você abre ou fecha o livro. Para ativar ou desativar a sincronização: Abra Ajustes > iBooks. Alguns livros podem acessar vídeos ou áudio que estão armazenados na web. Para ativar ou desativar o acesso a vídeo e áudio: Toque em Ajustes > iBooks > Áudio e Vídeo On-Line. Nota: Se o iPad possuir uma conexão de dados de celular, talvez a reprodução desses arquivos incorra em cobranças da operadora. 106 Capítulo 22 iBooksComo alterar a aparência de um livro Alguns livros permitem que você altere o tamanho da letra, a fonte e a cor da página. Para alterar o brilho: Toque no centro de uma página para mostrar os controles e depois toque em . Caso não veja , toque em primeiro. Alterar o tamanho das letras ou a fonte Toque no centro de uma página para mostrar os controles e depois toque em . Toque em Fontes para selecionar um tipo de letra. Nem todos os livros são compatíveis com a alteração da fonte. Alguns livros permitirão que você altere o tamanho da letra somente quando o iPad estiver na orientação vertical. Alterar a cor da página e do texto Toque no centro de uma página para mostrar os controles, toque em e, em seguida, toque em Tema. Esse ajuste aplica-se a todos os livros que são compatíveis. Usar a tela inteira para exibir um livro Toque no centro de uma página para mostrar os controles, toque em , toque em Tema e por fim ative o recurso Tela Cheia. Alguns livros preenchem a tela automaticamente. Ativar ou desativar a justificação e a hifenação Abra Ajustes > iBooks. Alguns livros e PDFs não podem ser justificados ou ter palavras separadas por hífen. Como estudar notas e listas de vocabulário Em livros compatíveis, você pode usar a visualização por notas para revisar todos os seus destaques e notas como cartões. Para localizar suas notas rapidamente, visualize-as por capítulo ou busque seu conteúdo. Para visualizar suas notas: Toque em . Visualizar as notas por capítulo Os avisos na lista de capítulos indicam o número de notas e destaques que você adicionou a cada capítulo. Se não estiver vendo a lista de capítulos, toque no botão Capítulo. Toque em um capítulo para ver suas notas. Toque em um item na lista para ver a nota ou o texto destacado em contexto. Buscar em todas as notas Na visualização por notas, digite uma palavra ou frase no campo de busca. Se não estiver vendo o campo de busca, toque no botão Capítulos. Os capí- tulos com notas e destaques correspondentes são exibidos. Toque em um capítulo para ver suas notas. Revisar notas e vocabulário como cartões de estudo Toque em Cartões de Estudo. A parte frontal de cada cartão mostra o texto que você destacou. Passe o dedo para navegar entre os cartões. Se um cartão tiver notas, conforme indicado por , toque no cartão para virá-lo. Toque em para selecionar quais destaques são exibidos ou para embaralhar os cartões. Se o capítulo incluir uma lista de vocabulário, você também pode incluí-la nos cartões. Enviar as notas por e-mail Quando estiver visualizando as notas, toque em . Selecione as notas que deseja compartilhar e, em seguida, toque em E-mail. Apagar notas Quando estiver visualizando as notas, toque em . Selecione as notas que deseja apagar e, em seguida, toque em Apagar. Capítulo 22 iBooks 107Como interagir com multimídia Alguns livros possuem elementos interativos, como filmes, diagramas, apresentações, galerias, objetos 3D e análises de capítulos. Para interagir com um objeto multimídia, toque nele, passe o dedo sobre ele ou aproxime e afaste os dedos sobre ele. Por exemplo, com apresentações você pode tocar em para iniciá-las, e depois tocar para ver cada tela. Para visualizar um elemento em tela cheia, afaste dois dedos. Ao terminar, aproxime os dedos para fechá-lo. Como imprimir ou enviar um PDF por e-mail Você pode usar o iBooks para enviar uma cópia de um PDF via e-mail ou imprimir todo ou uma porção do PDF em uma impressora compatível. É possível enviar PDFs por e-mail ou imprimi-los, mas não os livros. Para enviar uma PDF por e-mail: Abra o PDF, em seguida toque em e escolha Enviar por E-mail. Uma mensagem é exibida com o PDF anexado. Quando tiver terminado a mensagem, toque em Enviar. Imprimir um PDF Abra o PDF, em seguida toque em e escolha Imprimir. Selecione uma impressora, o intervalo de páginas e a quantidade de cópias e, em seguida, toque em Imprimir. Consulte “Impressão” na página 35. Como organizar a estante de livros Use a estante de livros para navegar por seus livros e PDFs. Você também pode organizar os itens em coleções. Toque em um livro e mantenha-o pressionado para reorganizar. Toque em um livro e mantenha-o pressionado para reorganizar. Disponível na iBookstore. A disponibilidade dos títulos está sujeita a alterações. Disponível na iBookstore. A disponibilidade dos títulos está sujeita a alterações. Para mover um livro ou PDF para uma coleção: Vá à estante de livros e toque em Editar. Selecione os itens que deseja mover, em seguida toque em Mover e selecione uma coleção. Quando você adiciona um livro ou PDF à estante de livros, ele aparece na coleção Livros ou PDF. A partir daí, você pode movê-lo para uma coleção diferente. Talvez você deseje criar coleções para o trabalho ou para a escola, ou para leitura de referência ou lazer. 108 Capítulo 22 iBooksVisualizar uma coleção Toque em Coleções e, em seguida, escolha uma nova coleção na lista que aparece. Gerenciar coleções Toque em Coleções para exibir a lista de coleções. Para editar o nome de uma coleção, toque em Editar. Você não pode editar ou remover as coleções integradas de Livros e PDF. Ordenar a estante Toque em e selecione um método de ordenação na parte inferior da tela. Apagar um item da estante Toque em Editar, depois toque em cada livro ou PDF que você deseja apagar para que uma marca de seleção apareça. Toque em Apagar. Quando terminar de apagar, toque em OK. Se você apagar um livro que comprou, poderá transferi-lo novamente a partir das Compras na iBookstore. Buscar um livro Vá para a estante de livros. Toque na barra de estado para rolar até a parte superior da tela, depois toque em . A busca é feita pelo título do livro e pelo nome do autor. Capítulo 22 iBooks 109Game Center 23 Sobre o Game Center Descubra novos jogos e compartilhe suas experiências com seus amigos do mundo inteiro no Game Center. Convide seus amigos para jogar ou use a autosseleção para encontrar outros oponentes do mesmo nível. Atinja objetivos específicos nos jogos para ganhar pontos bônus, veja o que seus amigos conquistaram e confira os placares para ver quem são os melhores jogadores. Nota: O Game Center pode não estar disponível em todas as regiões, e a disponibilidade dos jogos pode variar. Você precisa de uma conexão à Internet e de um ID Apple para usar o Game Center. Se você possui uma conta do iCloud, você pode usar esse ID Apple com o Game Center. Se você não possui um ID Apple, ou se você deseja ter um ID reservado para jogar, você pode criar um no Game Center, conforme descrito abaixo. Declarar seu estado, alterar sua foto ou finalizar a sessão. Declarar seu estado, alterar sua foto ou finalizar a sessão. Convidar amigos para jogar. Convidar amigos para jogar. Escolher um jogo. Escolher um jogo. Responder a um pedido de amizade. Responder a um pedido de amizade. Como iniciar uma sessão no Game Center Para iniciar a sessão: Abra o Game Center. Se estiver vendo o seu apelido e a sua foto na parte superior da tela Eu, você já iniciou a sessão. Caso contrário, digite seu ID Apple e sua senha e toque em Iniciar Sessão. Ou toque em Criar Nova Conta para criar um novo ID Apple. 110Adicione uma foto Toque na foto ao lado do seu nome. Declare o seu estado Toque em Eu, toque na barra de estado e digite o seu estado. Visualize as informações da sua conta Toque em Eu, depois toque na faixa com o nome da conta e selecione Ver Conta. Finalize a sessão Toque em Eu, depois toque na faixa com o nome da conta e toque em Finalizar. Não é necessário finalizar a sessão sempre que você encerrar o Game Center. Como comprar e transferir jogos Os jogos para o Game Center estão disponíveis na App Store. Para comprar e transferir um jogo: Toque em Jogos, depois toque em um jogo recomendado ou toque em Buscar Jogos do Game Center. A seção do Game Center da loja App Store mostra os jogos que funcionam com o Game Center. Você pode navegar essa seção e comprar e transferir jogos a partir dela. Consulte Capítulo 20,“App Store,” na página 99. Comprar um jogo que o seu amigo já tem Toque em Amigos, depois toque no nome do amigo desejado. Toque em um jogo na lista de jogos do seu amigo e, em seguida, toque no preço do jogo. Como jogar Para jogar: Toque em Jogos, escolha um jogo e toque em Jogar. Ver uma lista com as melhores pontuações Toque em Jogos, escolha o jogo e toque em Placar. Ver as proezas que você pode tentar Toque em Jogos, escolha um jogo e toque em Proezas. Retornar ao Game Center após jogar Pressione o botão de Início e toque em Game Center na tela de Início. Como jogar com amigos O Game Center coloca você em contato com jogadores do mundo inteiro. Para adicionar amigos ao Game Center, faça um pedido ou aceite um pedido de outro jogador. Para convidar amigos para um jogo em grupo: Toque em Amigos, escolha um amigo, escolha um jogo e toque em Jogar. Se o jogo permitir ou precisar de jogadores adicionais, você pode escolher jogadores adicionais para convidar. Em seguida, toque em Seguinte. Envie o seu convite e aguarde até as pessoas aceitarem. Quando todos estiverem prontos, inicie o jogo. Se o amigo não estiver disponível ou não responder ao seu convite, você pode tocar em Autosseleção para que o Game Center procure outro jogador para você, ou pode tocar em Convidar para tentar convidar um outro amigo. Capítulo 23 Game Center 111Enviar um pedido de amizade Toque em Amigos ou Pedidos, toque em Adicionar Amigos e digite o endereço de e-mail do amigo ou seu apelido no Game Center. Para ver seus contatos, toque em . Para adicionar diversos amigos no mesmo pedido, digite Retorno após cada endereço. Responder a um pedido de amizade Toque em Pedidos, depois toque no pedido e escolha Aceitar ou Ignorar. Para relatar um problema com o pedido, deslize a tela e toque em "Comunicar Problema". Ver os jogos e pontuações de um amigo Toque em Amigos, toque no nome do amigo, e depois toque em Jogos ou Pontos. Buscar alguém na sua lista de amizades Toque na barra de estado para rolar para o topo da tela, depois toque no campo de busca e comece a digitar. Impedir convites para jogos Desative a opção "Permitir convites para jogos" nos ajustes da sua conta do Game Center. Consulte “Ajustes do Game Center” na página 112. Manter o seu endereço de e-mail privado Desative a opção "Encontrar-me pelo e-mail" nos ajustes da sua conta do Game Center. Consulte “Ajustes do Game Center” na página 112. Desativar todas as atividades multijogador Vá em Ajustes > Geral > Restrições > Game Center e desative a opção Jogos em Grupo. Não permitir pedidos de amizade Vá em Ajustes > Geral > Restrições > Game Center e desative a opção Adicionar Amigos. Ver uma lista com os amigos de um amigo Toque em Amigos, toque no nome do amigo e depois toque em Amigos, abaixo da imagem da pessoa. Remover um amigo Toque em Amigos, toque em um nome e depois em Desfazer Amizade. Denunciar comportamento ofensivo ou inapropriado Toque em Amigos, toque no nome da pessoa e depois toque em "Comunicar Problema". Ajustes do Game Center Alguns ajustes do Game Center estão associados ao ID Apple que você usa para iniciar a sessão. Outros estão no aplicativo Ajustes do iPad. Para alterar os ajustes do Game Center para o seu ID Apple: Inicie uma sessão usando o seu ID Apple, toque em Eu, toque na faixa com o nome da conta e então escolha Ver Conta. Para especificar quais notificações do Game Center você deseja receber: Vá em Ajustes > Notificações > Game Center. Se o Game Center não estiver aparecendo, ative as notificações. Para alterar as restrições que afetam o Game Center: Vá em Ajustes > Geral > Restrições > Game Center. 112 Capítulo 23 Game CenterAcessibilidade 24 Recursos de Acesso Universal o iPad incorpora diversos recursos de acessibilidade, incluindo:  Leitor de tela do VoiceOver  Ampliação de zoom  Texto Grande  Branco sobre Preto  Falar Seleção  Falar texto automático  Áudio Mono e balanço  AssistiveTouch  Suporte para terminais braille  Reprodução de conteúdo com legendas ocultas Os recursos Zoom, Branco sobre Preto e Áudio Mono funcionam com todos os aplicativos. O Texto Grande funciona com o Mail e Notas. O VoiceOver funciona com os aplicativos integrados do iPad e com alguns aplicativos de outros fabricantes que você pode transferir da App Store. A legenda oculta funciona com vídeos e podcasts que sejam compatíveis. Para obter mais informações sobre os recursos de acessibilidade do iPad, visite o site www.apple.com/br/accessibility. Você pode ativar ou desativar recursos de acessibilidade individuais nos ajustes de Acessibilidade do iPad. Também é possível ativar e desativar alguns recursos no iTunes ao conectar o iPad ao seu computador. Para ativar os recursos de acessibilidade usando o iPad: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade. Para ativar os recursos de acessibilidade usando o iTunes: Conecte o iPad ao computador e selecione iPad na lista de dispositivos do iTunes. Clique em Resumo e depois em Configurar o Acesso Universal, na parte inferior da tela Resumo. Sobre o VoiceOver O VoiceOver descreve em voz alta o que aparece na tela. Assim, você pode usar o iPad sem ter que vê-lo. O VoiceOver descreve os elementos da tela conforme são selecionados. Ao selecionar um elemento, um retângulo preto (o cursor do VoiceOver) o envolve e o VoiceOver pronuncia o nome ou descreve o item. 113Toque na tela ou arraste os dedos para ouvir os diferentes itens da tela. Quando texto é selecionado, o VoiceOver o lê. Se a opção Falar Dicas estiver ativada, talvez o VoiceOver lhe informe o nome do item ou forneça instruções – por exemplo, "toque duas vezes para abrir". Para interagir com os itens na tela, como botões e links, use os gestos descritos em “Como usar os gestos do VoiceOver” na página 116. Quando você vai para uma tela nova, o VoiceOver reproduz um som e automaticamente seleciona e fala o primeiro elemento da (normalmente, o item do canto superior esquerdo). O VoiceOver também permite saber quando a tela muda para a orientação horizontal ou vertical e quando está bloqueada ou desbloqueada. Nota: O VoiceOver fala no idioma especificado no ajuste Internacional, que pode ser influenciado pelo ajuste Formato da Região (Ajustes > Geral > Internacional > Formato da Região). O VoiceOver está disponível em diversos idiomas, mas não em todos. Como configurar o VoiceOver Importante: O VoiceOver altera os gestos usados para controlar o iPad. Depois que o VoiceOver for ativado, você precisará usar os gestos do VoiceOver para usar o iPad – até mesmo para desativar o VoiceOver a fim de retomar o funcionamento padrão. Nota: Não é possível usar o VoiceOver e o Zoom ao mesmo tempo. Para ativar ou desativar o VoiceOver: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver. Você também pode definir Clique Triplo em Início para ativar ou desativar o VoiceOver. Consulte “Clique Triplo em Início” na página 123. Ativar ou desativar as dicas faladas Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver. Quando a opção Falar Dicas está ativada, o VoiceOver pode lhe informar sobre a ação do item ou fornecer instruções – por exemplo, "toque duas vezes para abrir". Também é possível adicionar Dicas ao rotor e passar o dedo para cima ou para baixo para ajustar. Consulte “Como usar o controle do rotor do VoiceOver” na página 118. Definir a velocidade da fala do VoiceOver Em Ajustes Geral > Acessibilidade > VoiceOver e arraste o controle deslizante Velocidade da Fala. Também é possível adicionar a Velocidade da Fala ao rotor e passar o dedo para cima ou para baixo para ajustar. Consulte “Como usar o controle do rotor do VoiceOver” na página 118. Alterar a fala da digitação Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Falar Digitação. Usar o sistema fonético na fala da digitação Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Usar Sistema Fonético. O texto será lido caractere por caractere. O VoiceOver fala primeiro o nome do caractere e depois seu equivalente fonético. Por exemplo, "f" e depois "foxtrot". Alterar o tom Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Alteração de Tom. O VoiceOver utiliza um tom mais alto ao digitar uma letra e um tom mais baixo para ao apagar uma letra. O VoiceOver também utiliza um tom mais alto quando fala o primeiro item de um grupo (como uma lista ou tabela) e um tom mais baixo quando fala o último item de um grupo. Defina as opções do rotor para navegação web Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Rotor. Toque para selecionar as opções ou arraste um item para cima para reposicioná-lo. Alterar a pronúncia do VoiceOver Ajuste o rotor em Idioma e, em seguida, passe o dedo para cima e para baixo. A posição Idioma do rotor estará disponível quando você selecionar mais de uma pronúncia. Selecionar as pronúncias disponí- veis no rotor de idioma Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Rotor de Idioma. Para alterar a posição do idioma na lista, arraste para cima ou para baixo. 114 Capítulo 24 AcessibilidadeAltere o idioma do iPad Abra Ajustes > Geral > Internacional > Idioma. Alguns idiomas podem ser afetados pelo ajuste regional em Ajustes > Geral > Internacional > Formato da Região. Ignorar imagens ao navegar Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Navegar Imagens. Você pode optar entre ignorar todas as imagens ou apenas as que não tiverem descrição. Falar as notificações ao desbloquear o iPad Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Falar Notificações. Se a opção estiver desativada, o iPad falará apenas a hora quando for desbloqueado. Como usar o VoiceOver Para selecionar itens na tela: Arraste o dedo sobre a tela. O VoiceOver identifica cada elemento que você toca. Você pode mover sistematicamente de um elemento para o outro passando um único dedo para a esquerda ou para a direita. Os elementos são selecionados da esquerda para a direita, de cima para baixo. Passar o dedo para a direita vai para o elemento seguinte e passar o dedo para a esquerda volta para o elemento anterior. Ativar a navegação vertical Adicione Navegação Vertical ao rotor, use o rotor para selecioná-la e passe o dedo para cima ou para baixo para se deslocar para o item acima ou abaixo. Consulte “Como usar o controle do rotor do VoiceOver” na página 118. Selecionar o primeiro ou o último elemento na tela Passe quatro dedos para cima ou para baixo. Desbloquear o iPad Selecione o botão Desbloquear e toque duas vezes na tela. Selecionar um item pelo nome Toque três vezes com dois dedos em qualquer lugar da tela para abrir o Seletor de Itens. Então digite um nome no campo de busca ou passe o dedo para a esquerda ou para a direita. Navegue pela lista alfabeticamente ou toque no índice da tabela (à direita da lista) e passe o dedo para cima ou para baixo para avançar rapidamente pela lista de itens. Alterar o nome de um item na tela para encontrá-lo com mais facilidade Toque em qualquer lugar da tela com dois dedos e mantenha-os pressionados. Para falar o texto do elemento selecionado: Passe um dedo para cima ou para baixo para ler a palavra ou caractere seguinte ou anterior (gire o controle do rotor para escolher entre caracteres ou palavras). É possível incluir a ortografia fonética. Consulte “Como configurar o VoiceOver” na página 114. Parar de falar um item Toque uma vez com dois dedos. Toque com os dois dedos novamente para retomar a fala. A função de fala automática é retomada quando você selecionar outro item. Alterar o volume da fala Use os botões de volume do iPad ou adicione o volume ao rotor e passe o dedo para cima ou para baixo para ajustar. Consulte “Como usar o controle do rotor do VoiceOver” na página 118. Silenciar o VoiceOver Toque duas vezes com três dedos. Toque duas vezes novamente com três dedos para reativar a fala. Para desativar somente os sons do VoiceOver, coloque o interruptor lateral em Silencioso. Se um teclado externo estiver conectado, você também poderá pressionar a tecla Controle do teclado para silenciar ou reativar o som do VoiceOver. Alterar a voz de leitura Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Usar Voz Compacta Capítulo 24 Acessibilidade 115Falar a tela inteira desde a parte superior Passe dois dedos para cima. Falar do item atual até a parte de baixo da tela Passe dois dedos para baixo. Falar as informações de estado do iPad Toque no topo da tela para ouvir informações como a hora, a duração da bateria, a força do sinal Wi-Fi e mais. Para "tocar" no item selecionado quando o VoiceOver está ativado: Toque duas vezes em qualquer lugar da tela. "Tocar duas vezes" no item selecionado quando o VoiceOver está ativado Toque três vezes em qualquer lugar da tela. Ajustar um controle Com um único dedo, arraste para cima para aumentar o ajuste ou arraste para baixo para diminuí-lo. Rolar uma lista ou área da tela Passe três dedos para cima ou para baixo. Passe o dedo para avançar página pela lista ou tela, ou passe o dedo para cima para retroceder página. Se estiver passando por uma lista, o VoiceOver pronunciará o intervalo de itens exibidos (por exemplo, "mostrando linhas 5 a 10"). Você também pode rolar continuamente por uma lista, em vez de passar por ela. Toque duas vezes e mantenha o elemento pressionado. Quando escutar uma série de sons, você pode mover o seu dedo para cima ou para baixo para rolar a lista. A rolagem contínua se interromperá quando você levantar o dedo. Usar um índice de lista Algumas listas possuem um índice alfabético do lado direito. O índice não pode ser selecionado passando o dedo entre os elementos; você deve tocar o índice diretamente para selecioná-lo. Com o índice selecionado, passe o dedo para cima ou para baixo para mover-se pelo índice. Você também pode tocar duas vezes e, em seguida, deslizar o seu dedo para cima ou para baixo. Reordenar uma lista Algumas listas, como Rotor e Rotor de Idioma nos ajustes de Acessibilidade podem ser reordenados. Selecione à direita de um item, toque duas vezes e segure até ouvir um som e, em seguida, arraste para cima ou para baixo. O VoiceOver fala o item que você moveu para cima ou para baixo, dependendo da direção para onde está arrastando. Reordenar a tela de início Na tela de início, selecione o ícone que deseja mover. Toque duas vezes, mantenha e depois arraste o ícone. O VoiceOver fala a posição da linha e da coluna enquanto você arrasta o ícone. Solte o ícone quando ele estiver no local desejado. Você pode arrastar ícones adicionais. Arraste um item para a extremidade esquerda ou direita da tela para movê-lo para outra página da tela Início. Quando terminar, pressione o botão Início . Ativar ou desativar a cortina de tela Toque três vezes com três dedos. Quando a cortina de tela está ativada, o conteúdo da tela fica ativo mesmo quando a tela é desligada. Desbloquear o iPad Selecione o controle Desbloquear e toque duas vezes na tela. Como usar os gestos do VoiceOver Quando o VoiceOver está ativado, os gestos da tela sensível ao toque possuem efeitos diferentes. Estes gestos e alguns gestos adicionais permitem que você se mova pela tela e controle os elementos individuais quando estes são selecionados. Os gestos do VoiceOver incluem os gestos de tocar ou passar dois ou três dedos. Para obter melhores resultados ao usar os gestos com dois e três dedos, relaxe e deixe que seus dedos toquem a tela com algum espaço entre eles. 116 Capítulo 24 AcessibilidadeTocando duas vezes e mantendo o seu dedo na tela, você pode utilizar os gestos padrão quando o VoiceOver estiver ativado. Uma série de tons indica que os gestos normais estão em vigor. Eles permanecem efetivos até que você levante o seu dedo. Depois disso, os gestos do VoiceOver são retomados. Você pode utilizar técnicas diferentes para utilizar os gestos do VoiceOver. Você pode, por exemplo, tocar com dois dedos utilizando dois dedos de uma só mão ou um dedo de cada mão. Você também pode usar os polegares. Muitos usuários acham que o gesto do toque dividido é especialmente eficaz: em vez de selecionar um item e tocá-lo duas vezes, você pode tocar e manter pressionado um item com um dedo e, em seguida, tocar a tela com outro dedo. Tente utilizar técnicas diferentes para descobrir o que funciona melhor para você. Se os seus gestos não funcionarem, tente usar movimentos mais rápidos, especialmente para os gestos de toque duplo e de passar o dedo. Para passar o dedo, tente roçar a tela rapidamente com o seu dedo ou dedos. Quando o VoiceOver estiver ativado, o botão Praticar do VoiceOver aparece, dando a oportunidade de praticar os gestos do VoiceOver antes de executá-los. Para praticar os gestos: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver e toque em Treino do VoiceOver. Quando acabar de praticar, pressione OK. Se não estiver conseguindo ver o botão Treino do VoiceOver, verifique se o VoiceOver está ligado. Veja abaixo um resumo dos gestos principais do VoiceOver: Navegação e leitura  Tocar: Falar o item.  Passar o dedo para a esquerda ou para a direita: Selecionar o item seguinte ou anterior.  Passar o dedo para cima ou para baixo: Depende do ajuste Controle do Rotor. Consulte “Como usar o controle do rotor do VoiceOver” na página 118.  Tocar com dois dedos: Parar de falar o item atual.  Passar dois dedos para cima: Ler tudo, começando no topo da tela.  Passar dois dedos para baixo: Ler tudo, começando na posição atual.  "Exploração" com dois dedos: Mova dois dedos para trás e para frente três vezes rapidamente (fazendo um "z") para ignorar um aviso ou voltar para a tela anterior.  Tocar com dois dedos: Abrir o Seletor de Itens.  Passar três dedos para cima ou para baixo: Rolar uma página de cada vez.  Passar três dedos para a esquerda ou para a direita: Ir para a página seguinte ou anterior (como a tela de Início, Bolsa ou Safari).  Tocar com três dedos: Falar informações adicionais, como a posição em uma lista ou se o texto está selecionado ou não.  Tocar com quatro dedos no topo da tela: Selecionar o primeiro item da página.  Tocar com quatro dedos na parte inferior da tela: Selecionar o último item da página. Ativação  Tocar duas vezes: Ativar o item selecionado.  Tocar três vezes: Tocar em um item duas vezes.  Toque dividido: Uma alternativa para selecionar um item e tocar duas vezes. Toque num item com um dedo e, em seguida, toque na tela com outro para ativar um item.  Tocar num item com um dedo e tocar na tela com outro dedo ("toque dividido"): Ativar o item.  Tocar duas vezes e segurar (1 segundo) + gesto padrão: Usar um gesto padrão. Capítulo 24 Acessibilidade 117O gesto de tocar duas vezes e segurar faz com que o iPad interprete o gesto subsequente como um gesto padrão. Você pode, por exemplo, dar um toque duplo e segurar; então, sem levantar o dedo, pode arrastá-lo para deslizar um controle.  Tocar duas vezes com dois dedos: Reproduzir ou pausar nos aplicativos Música, Vídeos, YouTube, Gravador ou Fotos. Tirar uma foto (Câmera). Iniciar ou pausar a gravação da Câmera ou do Gravador. Iniciar ou parar o cronômetro.  Tocar duas com dois dedos vezes e manter o elemento pressionado: Abrir o rotulador de elementos.  Tocar três vezes com dois dedos: Abrir o Seletor de Itens.  Tocar duas vezes com três dedos: Silenciar ou reativar o som do VoiceOver.  Tocar três vezes com três dedos: Ativar ou desativar a cortina de tela. Como usar o controle do rotor do VoiceOver O controle do rotor é um seletor virtual que você pode usar para alterar os resultados dos gestos de passar os dedos para cima e para baixo quando o VoiceOver está ativado. Para usar o rotor: Gire dois dedos na tela do iPad ao redor de um ponto entre eles. Para alterar as opções incluídas com o rotor: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Rotor e selecione as opções que você deseja ao usar o rotor. O efeito do rotor dependerá do que você está fazendo. Quando você estiver lendo texto em um e-mail, poderá utilizar o rotor para alternar entre ouvir o texto falado palavra por palavra, caractere por caractere ou linha por linha quando passar o dedo para cima ou para baixo. Quando você estiver navegando por uma página web, você pode utilizar o ajuste do rotor para escutar todo o texto (palavra por palavra ou caractere por caractere), ou ir de um elemento para outro de um certo tipo, como cabeçalhos ou links. Leitura de texto Selecione e escute o texto por:  Caractere, palavra ou linha Fala Ajuste a fala do VoiceOver por:  Volume ou velocidade  Usar a digitação em voz alta, a alteração de tom ou o sistema fonético (usando o teclado Apple Wireless Keyboard) Consulte “Como controlar o VoiceOver usando um teclado Apple Wireless Keyboard” na página 121. Navegação Selecione e escute o texto por:  Caractere, palavra ou linha  Título  Link, link visitado, link não visitado ou link na página  Controle de formulário  Tabela ou linha (ao navegar em uma tabela) 118 Capítulo 24 Acessibilidade Lista  Ponto de referência  Imagem  Texto estático  Itens do mesmo tipo  Botões  Campos de texto  Campos de busca  Contêineres (regiões da tela como o dock) Ampliar ou reduzir Digitação de texto Mova o ponto de inserção e escute o texto por:  Caractere, palavra ou linha Selecionar a função editar Selecionar o idioma Como usar um controle Selecione e escute os valores por:  Caractere, palavra ou linha Ajuste o valor do objeto de controle Como digitar e editar texto com o VoiceOver Ao selecionar um campo de texto com o VoiceOver, você pode usar o teclado da tela ou um teclado externo conectado ao iPad para digitar o texto. Você pode usar os recursos de edição do iPad para cortar, copiar ou colar no campo de texto. Existem duas maneiras de digitar o texto no VoiceOver – a digitação padrão e a digitação profissional. Na digitação padrão, você seleciona uma tecla, em seguida, toca duas vezes na tela para digitar o caractere. Na digitação profissional, você toca para selecionar uma tecla e o caractere é digitado automaticamente quando seu dedo é levantado. A digitação profissional pode ser mais rápida, mas pode exigir mais prática que a digitação padrão. O VoiceOver também permite usar os recursos de edição do iPad para cortar, copiar ou colar em um campo de texto. Para digitar texto: Selecione um campo de texto editável, toque duas vezes para exibir o ponto de inserção e o teclado na tela e digite.  Digitação padrão: Selecione uma tecla no teclado passando o dedo para a esquerda ou para a direita; em seguida, toque duas vezes para digitar o caractere. Ou mova seu dedo pelo teclado para selecionar uma tecla e, enquanto mantém a tecla pressionada com um dedo, toque na tela com outro dedo para digitar o caractere. O VoiceOver fala a tecla quando ela for selecionada e novamente quando o caractere for inserido.  Digitação profissional: Toque numa tecla do teclado para selecioná-la e depois levante o dedo para digitar o caractere. Se você tocar na tecla errada, mova o dedo no teclado até selecionar a tecla desejada. O VoiceOver fala o caractere para cada tecla tocada, mas não insere um caractere até que você levante o seu dedo. Capítulo 24 Acessibilidade 119Nota: A digitação profissional funciona apenas em teclas que realmente inserem textos. Use a digitação padrão em outras teclas como Maiúsculas, Apagar e Retorno. Para mover o ponto de inserção: Passe o dedo para cima ou para baixo para mover o ponto de inserção para frente ou para trás no texto. Utilize o rotor para escolher se você deseja mover o ponto de inserção por caractere, por palavra ou por linha. O VoiceOver emite um som quando o ponto de inserção se move e fala o caractere, palavra ou linha sobre o qual o ponto de inserção passou. Quando estiver avançando por palavras, o ponto de inserção é colocado no fim da cada palavra, antes do espaço ou pontuação que a segue. Quando estiver retrocedendo, o ponto de inserção é colocado no fim da palavra anterior, antes do espaço ou pontuação que a segue. Para mover o ponto de inserção, cole a pontuação no fim de uma palavra ou de um sentença e utilize o rotor para retornar ao modo de caractere. Ao mover o ponto de inserção por linha, o VoiceOver fala cada linha enquanto você se move por elas. Ao mover para a frente, o ponto de inserção é colocado no começo da próxima linha (exceto quando você alcança a última linha de um parágrafo, quando o ponto de inserção é movido para o final da linha falada recentemente). Ao mover para trás, o ponto de inserção é colocado no começo da linha falada. Para escolher entre digitação padrão ou profissional: Com VoiceOver ativado e uma tecla selecionada no teclado, utilize o rotor para selecionar o Modo de Digitação e, em seguida, passe o dedo para cima ou para baixo. Para apagar um caractere: Selecione e, em seguida, toque duas vezes ou toque dividido. Você deve fazer isso mesmo na digitação profissional. Para apagar múltiplos caracteres, toque e mantenha pressionada a tecla Apagar, depois toque uma vez na tela com outro dedo para cada caractere que você deseja apagar. O VoiceOver fala o caractere conforme ele é apagado. Se a opção Usar altera- ção de tom estiver ativada, o VoiceOver fala os caracteres apagados em um tom inferior. Selecionar texto Ajuste o rotor para Editar, passe o dedo para cima e para baixo para escolher Selecionar ou Selecionar Tudo e, em seguida, toque duas vezes. Se você escolher Selecionar, a palavra que estiver mais próxima ao ponto de inserção será selecionada quando você tocar duas vezes. Se você escolher Selecionar Tudo, o texto inteiro será selecionado. Separe ou junte os dedos para aumentar ou diminuir a seleção. Cortar, copiar ou colar Certifique-se de que o rotor está ajustado em edição. Com o texto selecionado, passe o dedo para cima ou para baixo para escolher Cortar, Copiar ou Colar e, em seguida, toque duas vezes. Desfazer Agite o iPad, passe o dedo para a esquerda ou para a direita para escolher a ação a ser desfeita e, em seguida, toque duas vezes. Digitar um caractere acentuado No modo de digitação padrão, selecione o caractere simples, em seguida, toque duas vezes e mantenha pressionado até ouvir um som indicando que os caracteres alternativos apareceram. Arraste para a esquerda ou para a direita para selecionar e ouvir as opções. Solte o dedo para inserir a sele- ção atual. Alterar o idioma em que você está digitando Ajuste o rotor em Idioma, em seguida, passe o dedo para cima e para baixo. Escolha "idioma padrão" para utilizar o idioma especificado no ajuste Internacional. O Rotor de Idioma só aparece se você selecionar mais de um idioma no ajuste do Rotor de Idioma do VoiceOver. Consulte “Como configurar o VoiceOver” na página 114. Como usar o VoiceOver com o Safari Quando você busca a web no Safari com o VoiceOver ativado, os itens do rotor dos Resultados da Busca permitem que você ouça a lista de frases sugeridas. 120 Capítulo 24 AcessibilidadePara buscar na web: Selecione o campo de busca, digite o termo e selecione Resultados da Busca usando o rotor. Passe o dedo para a esquerda ou para a direita para mover a lista para cima ou para baixo e, em seguida, toque duas vezes na tela para buscar a frase na web. Como usar o VoiceOver com os Mapas Você pode usar o VoiceOver para ampliar ou reduzir, selecionar alfinetes e obter informações sobre localizações. Para ampliar ou reduzir: Selecione o mapa, use o rotor para escolher o modo de zoom e, em seguida, passe o dedo para cima ou para baixo para ampliar ou reduzir. Para selecionar um alfinete: Toque em um alfinete ou passe o dedo para a esquerda ou para a direita para mover de um item a outro. Para obter informações sobre uma localização: Com um alfinete selecionado, toque duas vezes para exibir a sinalização de informação. Passe o dedo para a esquerda ou para a direita para selecionar o botão Mais Informações e, em seguida, toque duas vezes para exibir a página de informações. Como controlar o VoiceOver usando um teclado Apple Wireless Keyboard É possível controlar o VoiceOver no iPad com um teclado Apple Wireless Keyboard. Consulte “Como usar os dispositivos Bluetooth” na página 39. Você pode usar comandos de teclado do VoiceOver para navegar na tela, selecionar itens, ler o conteúdo da tela, ajustar o rotor e realizar outras ações do VoiceOver. Todos os comandos de teclado (exceto um) incluem Controle + Opção, abreviado na tabela abaixo como "VO". A Ajuda do VoiceOver fala as teclas ou os comandos do teclado conforme você os digita. Você pode usar a Ajuda VoiceOver para aprender o leiaute do teclado e as ações associadas com as combinações de tecla. Comandos de teclado do VoiceOver VO = Controle + Opção Ler tudo, começando da posição atual VO + A Ler a partir do início VO + B Mover para a barra de estado VO + M Pressionar o botão Início VO + H Selecionar o item seguinte ou anterior VO + Seta Direita ou VO + Seta Esquerda Tocar em um item VO + Barra de espaço Tocar duas vezes com dois dedos VO + "-" Selecionar o item de rotor seguinte ou anterior VO + Seta Acima ou VO + Seta Abaixo Selecionar o item de rotor de fala seguinte ou anterior VO + Comando + Seta Esquerda ou VO + Comando + Seta Direita Ajustar o item de rotor de fala VO + Comando + Seta Acima ou VO + Comando + Seta Abaixo Silenciar ou reativar o som do VoiceOver VO + S Ativar ou desativar a cortina de tela VO + Maiúsculas + S Capítulo 24 Acessibilidade 121Ativar a Ajuda do VoiceOver VO + K Voltar à tela anterior ou desativar a Ajuda do VoiceOver Esc Navegação Rápida Ative a Navegação Rápida para controlar o VoiceOver com as teclas de seta. A Navegação Rápida está desativada por padrão. Ativar ou desativar a Navegação Rápida Seta Esquerda + Seta Direita Selecionar o item seguinte ou anterior Seta Direita ou Seta Esquerda Selecionar o item seguinte ou anterior especificado pelo ajuste do rotor Seta Acima ou Seta Abaixo Selecionar o primeiro ou o último item Controle + Seta Acima ou Controle + Seta Abaixo "Tocar" em um item Seta Acima + Seta Abaixo Rolar para cima, para baixo, para a esquerda ou para a direita Opção + Seta Acima, Opção + Seta Abaixo, Opção + Seta Esquerda ou Opção + Seta Direita Alterar o rotor Seta Acima + Seta Esquerda ou Seta Acima + Seta Direita Navegação Rápida com uma letra para a web Ao visualizar uma página da web com a Navegação Rápida ativada, é possível usar as teclas a seguir para navegar pela página rapidamente. Quando você digita uma tecla, a página desloca-se para o próximo item do tipo indicado. Mantenha a tecla Maiúsculas pressionada enquanto você digita a letra para voltar ao item anterior. H Título L Link R Campo de texto B Botão C Controle de formulário I Imagem T Tabela S Texto estático W Ponto de referência ARIA X Lista M Elemento do mesmo tipo 1 Título nível 1 2 Título nível 2 3 Título nível 3 4 Título nível 4 5 Título nível 5 6 Título nível 6 122 Capítulo 24 AcessibilidadeComo usar um terminal braille com o VoiceOver Você pode usar um terminal braille Bluetooth atualizável para ler a saída do VoiceOver em braille, e pode usar teclas de entrada e outros controles para controlar o iPad quando o VoiceOver estiver ativado. O iPad funciona com muitos terminais braille. Para obter uma lista dos terminais braille compatíveis, acesse www.apple.com/br/accessibility/iphone/braille-display.html. Para configurar um terminal braille: Ligue a tela e vá em Ajustes > Geral > Bluetooth e ative o Bluetooth. Depois abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Braille e escolha o terminal. Ativar ou desativar o braille abreviado Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Braille. Ativar ou desativar o braille de oito pontos Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Braille. Para obter informações sobre os comandos braille mais comuns da navegação do VoiceOver e informações específicas sobre determinados terminais, visite o site support.apple.com/kb/ HT4400?viewlocale=pt_BR. O terminal braille usa o idioma definido para o Controle por Voz. Esse é o idioma definido normalmente para o iPad em Ajustes > Internacional > Idioma. Você pode usar o ajuste de idioma do VoiceOver para ajustar um idioma diferente para o VoiceOver e para os terminais em braille. Para definir o idioma do VoiceOver: Vá em Ajustes > Geral > Internacional > Controle por Voz e selecione o idioma. Se você alterar o idioma do iPad, talvez seja necessário redefinir o idioma do VoiceOver e do terminal braille. É possível definir a célula mais à esquerda e mais à direita do seu terminal braille para fornecer o estado do sistema e outras informações:  O Histórico de Avisos contém um mensagem não lida  A mensagem atual do Histórico de Avisos não foi lida  A fala do VoiceOver está silenciada  A bateria do iPad está baixa (carga inferior a 20%)  O iPad está na orientação horizontal  A tela está desligada  A linha atual contém texto adicional à esquerda  A linha atual contém texto adicional à direita Para definir a célula mais à esquerda ou mais à direita para exibir as informações de estado: Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > VoiceOver > Braille > Célula de Estado e depois toque em Esquerda ou Direita. Para ver uma descrição expandida da célula de estado: No terminal braille, pressione o botão do roteador da célula de estado. Clique Triplo em Início O Clique Triplo em Início é uma forma fácil de ativar ou desativar alguns recursos de acessibilidade, pressionando o botão Início rapidamente três vezes. Você pode ajustar o Clique Triplo em Início para ativar ou desativar o VoiceOver, ativar ou desativar Branco sobre Preto ou perguntar se gostaria de clicar três vezes no botão Início para:  Ativar ou desativar o VoiceOver  Ativar ou desativar o recurso Branco sobre Preto Capítulo 24 Acessibilidade 123 Ativar ou desativar o Zoom  Ativar ou desativar o recurso AssistiveTouch Normalmente, o Clique Triplo em Início está desativado. Para definir a função do Clique Triplo em Início: Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > Clique Triplo em Início e escolha o recurso desejado. Zoom O recurso de acessibilidade Zoom permite aumentar toda a tela para ajudá-lo a ver o que há na tela. Para ativar ou desativar o zoom: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > Zoom. Ou use o Clique Triplo em Início. Consulte “Clique Triplo em Início” na página 123. Ampliar ou reduzir Toque duas vezes na tela com três dedos. Por padrão, a tela é ampliada em 200 por cento. Se você alterar a ampliação manualmente (usando o gesto de tocar e arrastar descrito abaixo), o iPad retornará automaticamente à ampliação manual quando você ampliar tocando duas vezes com três dedos. Aumentar a ampliação Com três dedos, toque e arraste na direção da parte superior da tela (para aumentar a ampliação) ou na direção da parte inferior da tela (para diminuir a ampliação). O gesto de tocar e arrastar é semelhante a um toque duplo, exceto pelo fato de que você não levanta os dedos no segundo toque; em vez disso, você arrasta os dedos na tela. Quando você começar a arrastar, poderá arrastar com um único dedo. Mover-se pela tela Quando a tela estiver ampliada, arraste ou passe três dedos. Quando você começar a arrastar, poderá arrastar com um único dedo para poder ver melhor as informações da tela. Mantenha um único dedo pressionado perto da borda da tela para passar para esse lado da imagem da tela. Mova o dedo mais perto da borda para deslocar-se mais rapidamente. Quando você abre uma nova janela, o Zoom sempre vai para o meio da parte superior da tela. Ao usar o Zoom com um teclado Apple Wireless Keyboard, a imagem da tela segue o ponto de inserção, mantendo-o no centro a exibição. Consulte “Como usar um teclado Apple Wireless Keyboard” na página 33. Texto Grande O Texto Grande permite aumentar o tamanho do texto no Mail e Notas. Você pode escolher textos de 20, 24, 32, 40, 48 ou 56 pontos. Para definir o tamanho do texto: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > Texto Grande. Branco sobre Preto Utilize a função Branco sobre Preto para inverter as cores da tela do iPad, o que pode facilitar a leitura. Quando a função Branco sobre Preto estiver ativada, a tela fica semelhante a um negativo de foto. Para inverter as cores da tela: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > Branco sobre Preto. Falar Seleção Mesmo com o VoiceOver desativado, é possível fazer com que o iPad leia em voz alta qualquer texto selecionado. 124 Capítulo 24 AcessibilidadePara ativar o recurso Falar Seleção e ajustar a velocidade da fala: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > Falar Seleção. Fazer com que o texto seja lido para você Selecione o texto e toque em Falar. Falar texto automático O recurso “Falar texto automático” pronuncia as correções e as sugestões de texto que o iPad faz quando você está digitando. Para ativar ou desativar o recurso "Falar texto automático": Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > Falar texto automático. O recurso "Falar texto automático" também funciona com o VoiceOver ou o Zoom. Áudio Mono O recurso de Áudio Mono combina o som dos canais esquerdo e direito em um sinal mono reproduzido dos dois lados. Isso permite que usuários com deficiências auditivas em um ouvido possam ouvir o sinal de som inteiro com o outro ouvido. Para ativar ou desativar o Áudio Mono: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > Áudio Mono. AssistiveTouch O AssistiveTouch ajuda a usar o iPad, caso você tenha dificuldades para tocar na tela ou para pressionar os botões. Você pode usar um acessório adaptado compatível (como um joystick) em conjunto com o AssistiveTouch para controlar o iPad. Também é possível usar o AssistiveTouch sem acessórios para fazer gestos difíceis. Para ativar o AssistiveTouch: Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > AssistiveTouch. É possí- vel definir que o Clique Triplo em Início ative ou desative o AssistiveTouch. Para fazer isso, vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > Clique Triplo em Início. Ajustar a velocidade do rastreamento Vá em Ajustes > Geral > Acessibilidade > AssistiveTouch > Velocidade do rastreamento. Mostrar ou ocultar o menu do AssistiveTouch Clique no botão secundário do seu acessório. Ocultar o botão do menu Abra Ajustes > Geral > Acessibilidade > AssistiveTouch > Mostrar Menu. Arrastar 2, 3, 4 ou 5 dedos Toque no botão do menu, toque em Gestos e depois no número de dígitos exigidos pelo gesto. Quando os círculos correspondentes aparecerem na tela, arraste na direção exigida pelo gesto. Ao terminar, toque no botão do menu. Fazer um gesto de juntar os dedos Toque no botão do menu, toque em Favoritos e depois toque em Zoom. Quando os círculos de zoom aparecerem, toque em qualquer lugar da tela para movê-los e arraste-os para dentro ou para fora para ampliar ou reduzir. Ao terminar, toque no botão do menu. Criar seu próprio gesto Toque no botão do menu, toque em Favoritos e depois toque em um gesto vazio. Você também pode ir em Ajustes > Geral > Acessibilidade > AssistiveTouch > Criar Novo Gesto. Bloquear ou girar a tela, ajustar o volume do iPad, alternar o Interruptor Lateral ou simular que está agitando o iPad Toque no botão do menu e depois toque em Dispositivo. Capítulo 24 Acessibilidade 125Simular um toque no botão Início Toque no botão do menu e depois toque em Início. Mover o botão do menu Arraste-o para qualquer local na tela. Sair de um menu sem fazer um gesto Toque em qualquer lugar fora do menu. Acesso Universal no OS X Aproveite os recursos do Acesso Universal no OS X quando usar o iTunes para sincronizar informações e conteúdo da sua biblioteca do iTunes para o iPad. No Finder, escolha Ajuda > Central de Ajuda e busque "acesso universal". Para obter mais informações sobre os recursos de acessibilidade do iPad e do OS X, visite o site www.apple.com/br/accessibility. Tamanho mínimo da fonte nas mensagens do Mail Ajuste o tamanho mínimo de fonte para o texto das mensagens do Mail para Grande, Extra Grande ou Gigante para aumentar a legibilidade. Para definir o tamanho mínimo da fonte nas mensagens do Mail: Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários > Tamanho de Fonte. O ajuste Texto Grande substitui o tamanho mínimo da fonte. Teclados com formato panorâmico Todos os aplicativos integrados ao iPad mostram um teclado maior na tela quando você gira o iPad para o modo horizontal. Você também pode digitar usando um teclado Apple Wireless Keyboard. Legendas ocultas Para ativar as legendas ocultas em vídeos: Abra Ajustes > Vídeo > Legendas Ocultas. Nem todos os vídeos contêm legendas ocultas. 126 Capítulo 24 AcessibilidadeAjustes 25 Modo Avião O modo Avião desativa os recursos sem fio do iPad para reduzir possíveis interferências no funcionamento de aeronaves e outros equipamentos elétricos. Para ativar o modo avião: Toque em Ajustes e ative o modo avião. Quando o modo avião está ativado, aparece na barra de estado no topo da tela, e o iPad não emite nenhum sinal de Wi-Fi, celular (modelos 4G ou 3G) ou Bluetooth. Não será possível usar aplicativos ou recursos que dependem dessas conexões. Se isso for permitido pela tripulação da aeronave e pelas leis e normais aplicáveis, você poderá continuar a ouvir música, assistir vídeos, explorar e-mails, calendários e outros dados recebidos anteriormente, e usar aplicativos que não exigem uma conexão à Internet. Se houver Wi-FI disponível e isso permitido pela tripulação da aeronave e pelas leis e normais aplicáveis, vá em Ajustes > Wi-FI e ative o recurso. Da mesma forma, você pode ativar o Bluetooth em Ajustes > Geral > Bluetooth. Wi-Fi Como conectar-se a uma rede Wi-Fi Os ajustes de Wi-Fi determinam se o iPad usa redes Wi-Fi locais para conectar-se à Internet. Quando o iPad estiver conectado a uma rede Wi-Fi, o ícone Wi-Fi da barra de estado da parte superior da tela mostrará a intensidade do sinal. Quanto mais barras você vir, mais forte o sinal. Uma vez que você conecte a uma rede Wi-Fi, o iPad conectará a ela automaticamente sempre que a rede estiver no raio de alcance. Se houver mais de uma rede usada anteriormente dentro do raio de alcance, o iPad conectará à rede usada por último. Se não houver nenhuma rede Wi-Fi disponível, o iPad (modelos 4G ou 3G) conecta-se através da sua rede celular, se for possível. Você também pode usar o iPad para configurar uma nova estação base AirPort que fornece serviços Wi-Fi ao lar ou ao escritório. Consulte “Como configurar uma estação base AirPort” na página 128. Para ativar ou desativar as conexões Wi-Fi: Vá em Ajustes > Wi-Fi. 127Configurar o iPad para perguntar se você deseja conectar-se a uma nova rede Abra Ajustes > Wi-Fi e ative ou desative a opção "Solicitar Conexão". Se a opção "Solicitar Conexão" estiver desativada, você deve conectar-se manualmente a uma rede para conectar-se à Internet, quando uma rede usada anteriormente não estiver disponível. Esquecer uma rede para que o iPad não se conecte a ela Abra Ajustes > Wi-Fi e toque em ao lado de uma rede à qual você tenha se conectado antes. Depois toque em "Esquecer esta Rede". Conectar a uma rede Wi-Fi fechada Para conectar-se a uma rede Wi-Fi que não é mostrada na lista de redes detectadas, escolha Ajustes > Wi-Fi > Outra e digite o nome da rede. Você precisa saber de antemão o nome da rede, a senha e o tipo de segurança para conectar-se a uma rede fechada. Configurar os ajustes para conectar a uma rede Wi-Fi Escolha Ajustes > Wi-Fi e, em seguida, toque em ao lado de uma rede. Você pode ajustar um proxy de HTTP, definir ajustes de rede estática, ativar o BootP ou renovar os ajustes de um servidor DHCP. Como configurar uma estação base AirPort A estação base AirPort fornece uma conexão Wi-Fi para a rede da sua casa, escola ou pequena empresa. Você pode usar o iPad para configurar uma nova estação base AirPort Express, AirPort Extreme ou Time Capsule. Para usar o Assistente de Configuração AirPort: Vá em Ajustes > Wi-Fi. Abaixo do título "Configurar uma Estação Base AirPort", toque no nome da estação base que você deseja configurar. Depois siga as instruções na tela. Algumas estações base AirPort mais antigas não podem ser configuradas por dispositivos iOS. Para obter instruções de configuração, consulte a documentação fornecida com a estação base. Se a estação base que você deseja configurar não estiver listada, certifique-se de que ela está ligada, de que você está dentro do alcance e de que ela já não foi configurada. Você só pode configurar estações base que são novas ou que foram redefinidas. Se a sua estação base AirPort já estiver configurada, o aplicativo Utilitário AirPort da App Store permite alterar seus ajustes da estação base e monitorar seu estado. Notificações As notificações push aparecem na Central de Notificações e lhe alertam sobre novas informações, mesmo quando o aplicativo não está sendo executado. Dependendo do aplicativo, as notificações diferem, mas podem incluir alertas de texto ou de som e um identificador numerado no ícone do aplicativo na tela Início. Você pode desativar as notificações se não quiser ser notificado, e também pode alterar a ordem em que as notificações aparecem. Para ativar ou desativar as notificações: Vá em Ajustes > Notificações. Toque em um item na lista e ative ou desative as notificações do item. Os aplicativos que tiverem as notificações desativadas serão mostrados na lista Fora da Central de Notificações. 128 Capítulo 25 AjustesAlterar o número de notificações recentes mostrado Abra Ajustes > Notificações e escolha um item da lista Dentro da Central de Notificações. Toque em Mostrar para selecionar quantas notificações desse tipo devem aparecer na Central de Notificações. Alterar os estilos dos alertas Abra Ajustes > Notificações e escolha um item da lista Dentro da Central de Notificações. Escolha um estilo de alerta ou selecione Nenhum para desativar os alertas e avisos. As notificações ainda aparecerão na Central de Notificações. Alterar a ordem das notificações Toque em Ajustes > Notificações e depois toque em Editar. Arraste as notificações para reordená-las. Para desativar uma notificação, arraste-a para a lista Fora da Central de Notificações. Exibir indicadores numerados nos aplicativos com notificações Abra Ajustes > Notificações e escolha um item da lista Dentro da Central de Notificações. Ative a opção Avisos nos Aplicativos. Impedir a exibição de alertas quando o iPad estiver bloqueado Toque em Ajustes > Notificações e escolha um aplicativo da lista Dentro da Central de Notificações. Desative a opção "Ver na Tela Bloqueada" para ocultar os alertas do aplicativo quando o iPad estiver bloqueado. Alguns aplicativos possuem opções adicionais. Por exemplo, o aplicativo Mensagens permite especificar quantas vezes o alerta deve ser repetido e se a pré-visualização da mensagem deve ser incluída na notificação. Serviços de Localização Os Serviços de Localização permitem que aplicativos como Lembretes, Mapas, Câmera e aplicativos de localização de terceiros obtenham e usem dados que mostram a sua localização. Sua localização aproximada é determinada usando as informações disponíveis nos dados da rede celular (modelos 4G ou 3G), e das redes Wi-Fi (caso o Wi-Fi esteja ativado). Para conservar a vida útil da bateria, desative os Serviços de Localização quando não os estiver usando. Quando um aplicativo estiver usando os Serviços de Localização, aparecerá na barra de estado. Cada aplicativo e serviço de sistema que utiliza os Serviços de Localização aparece na tela de ajustes dos Serviços de Localização, mostrando se esses serviços estão ativados ou não para esse aplicativo ou serviço. Você pode desativar os Serviços de Localização de alguns aplicativos e serviços, se não deseja usar esse recurso. Se os Serviços de Localização forem desativados, será solicitado que você os reative na próxima vez em que um aplicativo ou serviço tentar utilizá-lo. Os dados de localização coletados pela Apple não podem lhe identificar pessoalmente. Se você tem aplicativos de outras marcas no iPad que usam Serviços de Localização, reveja os termos e a política de privacidade desses aplicativos de outras marcas para entender como os dados de localização são usados. Para ativar ou desativar os Serviços de Localização: Vá em Ajustes > Serviços de Localização. Dados do Celular Use os ajustes de Dados do Celular (em modelos compatíveis com conexões celulares) para ativar o serviço de dados de celular, ativar ou desativar o uso celular ou adicionar um PIN (Personal Identification Number) para bloquear o cartão micro-SIM. Com algumas operadoras também é possível alterar o plano de dados. Para ativar, visualizar ou alterar sua conta de dados de celular: Abra Ajustes > Dados do Celular e toque em Ver Conta. Siga as instruções da tela. Capítulo 25 Ajustes 129Para ativar ou desativar os Dados do Celular Abra Ajustes > Dados do Celular. Se os Dados do Celular estiverem desativados, todos os serviços de dados usarão apenas Wi-Fi, incluindo e-mails, navegação na web, notificações push e outros serviços. Se os Dados do Celular estiverem ativados, a operadora pode cobrar taxas. Por exemplo, a utilização de certos recursos e serviços, como Mensagens e transferências de dados, pode resultar em cobranças em seu plano de dados. Ativar ou desativar o Roaming de Dados Abra Ajustes > Dados do Celular. A desativação do Roaming de Dados evita as taxas da operadora que podem surgir ao usar uma rede fornecida por uma operadora diferente. VPN Redes VPNs usadas dentro de empresas permitem a comunicação de informações privadas de forma segura através de uma rede não privada. Talvez você precise configurar a rede VPN, por exemplo, para acessar o seu e-mail de trabalho. Esse ajuste aparece quando você tem a VPN configurada no iPad, e permite que você ative ou desative a VPN. Consulte “Rede” na página 132. Acesso Pessoal Com os modelos iPad Wi-Fi + 4G, você pode usar o Acesso Pessoal para compartilhar uma conexão à Internet com um computador ou com outro dispositivo (como um iPod touch, iPad ou outro iPhone) que esteja conectado ao seu iPad via Wi-Fi. Também é possível usar o Acesso Pessoal para compartilhar uma conexão à Internet com um computador que esteja conectado ao iPad via Bluetooth ou USB. O Acesso Pessoal funciona somente se o iPad estiver conectado à Internet através da rede de dados celular. Nota: Esse recurso pode não estar disponível em todas as regiões. Taxas adicionais podem ser cobradas. Entre em contato com sua operadora para obter mais informações. Para compartilhar uma conexão à Internet: Vá em Ajustes > Geral > Rede e toque em Configurar Acesso Pessoal (se estiver visível) para configurar o serviço com a sua operadora. Após ativar o Acesso Pessoal, outros dispositivos poderão conectar das seguintes maneiras:  Wi-Fi: No dispositivo, escolha seu iPad na lista de redes Wi-Fi disponíveis.  USB: Conecte o computador ao iPad usando o Cabo de Conector Dock a USB. Nas preferências de Rede do computador, escolha o iPad e configure os ajustes da rede.  Bluetooth: No iPad, vá em Ajustes > Geral > Bluetooth e ative o Bluetooth. Para emparelhar e conectar o iPad ao dispositivo, consulte a documentação fornecida com o computador. Quando um dispositivo está conectado, uma faixa azul aparece na parte superior da tela do iPad. O Acesso Pessoal permanece ativado enquanto você está conectado via USB, mesmo se você não estiver usando ativamente a conexão à Internet. Nota: O ícone do Acesso Pessoal aparece na barra de estado dos dispositivos iOS que estão usando o Acesso Pessoal. Alterar a senha Wi-Fi do iPad Vá em Ajustes > Acesso Pessoal > Senha Wi-Fi e, em seguida, digite uma senha com pelo menos 8 caracteres. Monitorar o uso da rede de dados celular Abra Ajustes > Geral > Uso > Uso da Rede Celular. 130 Capítulo 25 AjustesBrilho e Imagem de Fundo Use os ajustes de Brilho para configurar a tela a um nível confortável. Para ajustar o brilho da tela: Vá em Ajustes > Brilho e Imagem de Fundo e arraste o controle deslizante. Definir se o iPad deve ajustar o brilho da tela automaticamente Abra Ajustes > Brilho e Imagem de Fundo e ative ou desative a opção Brilho Automático. Se o Brilho Automático estiver ativado, o iPad ajustará o brilho da tela para as condições de luminosidade atuais usando o sensor de luz ambiente integrado. Os ajustes da imagem de fundo permitem definir uma imagem ou foto como imagem de fundo para a tela Bloqueio ou tela de Início. Consulte “Como alterar a imagem de fundo” na página 29. Moldura O modo Moldura transforma o iPad em um porta-retrato animado. Escolha qual transição deve ser usada, a duração de cada foto e qual álbum deve ser exibido. Escolha se deseja ampliar os rostos e se deseja misturar as fotos. Para iniciar o modo Moldura: Toque em na tela de Bloqueio. Remover o botão Moldura da tela bloqueada Abra Ajustes > Geral > Bloqueio por Código. Geral Os ajustes gerais incluem rede, compartilhamento, segurança e outros ajustes do iOS. Você também pode encontrar informações sobre o iPad e redefinir vários ajustes do iPad. Sobre Abra Ajustes > Geral > Sobre para obter informações sobre o seu iPad, incluindo o espaço de armazenamento disponível, números de série, endereços de rede e informações legais e normativas. Você também pode visualizar e desativar as informações de diagnóstico que são enviadas à Apple. Para alterar o nome do seu iPad. Abra Ajustes > Geral > Sobre e toque em Nome. O nome do dispositivo aparece na barra lateral quando o iPad está conectado ao iTunes e é usado pelo iCloud. Atualização de Software A Atualização de Software permite transferir e instalar atualizações do iOS disponibilizadas pela Apple. Para atualizar o iOS para a versão mais recente: Vá em Ajustes > Geral > Atualização de Software. Se houver uma versão mais nova do iOS disponível, siga as instruções na tela para transferir e instalar a atualização. Nota: Certifique-se de que o iPad está conectado a uma fonte de alimentação para garantir o sucesso da instalação, que pode levar alguns minutos. Uso Você pode visualizar o espaço de armazenamento disponível, exibir a carga restante da bateria e, nos modelos 4G ou 3G, o uso do celular. Capítulo 25 Ajustes 131Para visualizar o armazenamento disponível: Abra Ajustes > Geral > Uso. Gerenciar o armazenamento do iCloud Abra Ajustes > Geral > Uso > Gerenciar Armazenamento. Você pode visualizar ou apagar backups e pode desativar o backup do Rolo da Câmera. Também é possível comprar armazenamento adicional do iCloud. Visualizar o armazenamento de aplicativos Abra Ajustes > Geral > Uso. O armazenamento total de cada aplicativo instalado é mostrado. Para obter mais detalhes, toque no nome do aplicativo. Ver a utilização da rede celular Abra Ajustes > Geral > Uso > Uso da Rede Celular. Disponível no modelos 4G ou 3G. Redefinir as estatísticas de uso Vá em Ajustes > Geral > Uso > Uso da Rede Celular, depois toque em Redefinir Estatísticas para limpar as estatísticas de dados e de tempo. Mostrar a porcentagem da bateria Abra Ajustes > Geral > Uso e ative a opção Nível da Bateria. Sons Você pode definir o iPad para reproduzir um som sempre que você receber novas mensagens, e-mails ou lembretes. Sons também podem ser reproduzidos para compromissos, e-mails, cliques do teclado e quando o iPad for bloqueado. Para ajustar o volume dos alertas: Abra Ajustes > Geral > Sons e arraste o controle deslizante. Ou, se a opção "Ajustar com Botões" estiver ativada, use os botões de volume na lateral do iPad. Nota: Em alguns países ou regiões, os efeitos de som da Câmera são reproduzidos, mesmo se oiPad estiver ajustado no modo silencioso. Permitir que os botões de volume alterem o volume dos alertas Abra Ajustes > Geral > Sons e ative a opção "Ajustar com Botões". Alterar os sons de alertas e outros sons Abra Ajustes > Geral > Sons e selecione os tons para os itens na lista. Alterar o volume dos outros sons Use os botões de volume da lateral do iPad. Rede Use os ajustes Rede para configurar uma conexão VPN (rede virtual privada) e para acessar os ajustes Wi-Fi. Para adicionar uma nova configura- ção de VPN Abra Ajustes > Geral > Rede > VPN > Adicionar Configuração. Pergunte ao administrador da sua rede quais ajustes devem ser usados. Na maioria dos casos, se você tem uma rede VPN configurada no seu computador, você pode usar os mesmos ajustes de VPN para o iPad. Consulte “VPN” na página 130. Para obter mais informações sobre os ajustes de Wi-Fi, consulte “Wi-Fi” na página 127. Bluetooth O iPad pode se conectar a dispositivos Bluetooth sem fios, tais como fones de ouvido. Você também pode conectar o Teclado Apple Wireless Keyboard usando Bluetooth. Consulte “Como usar um teclado Apple Wireless Keyboard” na página 33. Para ativar ou desativar o Bluetooth: Abra Ajustes > Geral > Bluetooth. Conectar-se a um dispositivo Bluetooth Toque no dispositivo na lista Dispositivos e siga as instruções na tela para conectá-lo. Consulte a documentação que acompanha o dispositivo para obter instruções sobre o emparelhamento Bluetooth. 132 Capítulo 25 AjustesSincronização via Wi-Fi com o iTunes Você pode sincronizar o iPad com o iTunes em um computador que esteja conectado à mesma rede Wi-Fi. Para ativar a sincronização via Wi-Fi com o iTunes: Conecte o iPad ao computador usando o Cabo de Conector Dock a USB. No iTunes, ative a opção "Sincronizar via conexão Wi-Fi", no painel de Resumo do dispositivo. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22. Depois que a Sincronização via Wi-Fi for configurada, o iPad sincronizará com o iTunes automaticamente, uma vez ao dia, quando estiver conectado a uma fonte de alimentação e:  O iPad e o computador estiverem conectados à mesma rede Wi-Fi.  O iTunes e o computador estiverem em execução. Para consultar o estado da Sincronização Wi-Fi Abra Ajustes > Geral > Sincronização via Wi-Fi com iTunes. Sincronizar imediatamente com o iTunes Vá em Ajustes > Geral > Sincronização via Wi-Fi com iTunes e toque em Sincronizar Agora. Busca do Spotlight O ajuste Busca do Spotlight permite especificar as áreas de conteúdo pesquisadas pela Busca e reorganizar a ordem dos resultados. Para definir quais áreas de conteúdo são pesquisadas pela Busca: Vá em Ajustes > Geral > Busca do Spotlight e selecione os itens a serem buscados. Definir a ordem das categorias dos resultado da busca Vá em Ajustes > Geral > Busca do Spotlight. Toque em ao lado de um item e arraste para mover o item na lista. Bloqueio Automático O bloqueio do iPad desativa a tela, economiza bateria e impede o uso acidental do iPad. Para definir a quantidade de tempo antes que o iPad seja bloqueado: Vá em Ajustes > Geral> Bloqueio Automático e escolha um tempo. Se você estiver ouvindo música enquanto a tela estiver bloqueada, use os botões de volume para ajustar o volume. Bloqueio por Código Por padrão, o iPad não pede que você digite um código para desbloqueá-lo. A definição de um código possibilita a proteção de dados. Consulte “Recursos de segurança” na página 40. Para definir um código: Abra Ajustes > Geral > Bloqueio por Código para definir um código de 4 dígitos. Se você esquecer o código, terá que restaurar o software do iPad. Consulte “Como atualizar o iPad” na página 147. Capítulo 25 Ajustes 133Desativar o bloqueio por código ou alterar o código Abra Ajustes > Geral > Bloqueio por Código. Definir a quantidade de tempo antes de que o código seja pedido Vá em Ajustes > Geral > Bloqueio por Código e digite o código. Toque em Exigir Código e, em seguida, selecione quanto tempo o iPad terá que esperar após ter sido bloqueado antes de solicitar o código para poder ser desbloqueado novamente. Ativar ou desativar o Código Simples Abra Ajustes > Geral > Bloqueio por Código. Um código simples é um número de quatro dígitos. Para aumentar a segurança, desative o Código Simples e use um código mais longo com uma combinação de números, letras, pontuação e caracteres especiais. Apagar os dados após dez tentativas incorretas para digitar o código Abra Ajustes > Geral > Bloqueio por Código e toque em Eliminar Dados. Após dez tentativas incorretas, todos os ajustes serão redefinidos e todas as suas informações e mídias serão apagadas quando o código de criptografia dos dados for removido. Para ativar ou desativar a Moldura Abra Ajustes > Geral > Bloqueio por Código. Consulte “Moldura” na página 131. Bloqueio/Desbloqueio da capa do iPad Você pode bloquear ou desbloquear automaticamente o iPad 2 ou posterior usando uma Smart Cover do iPad (disponível separadamente). Quando este recurso está ativado, o iPad se bloqueia e entra em repouso automaticamente quando você fecha a capa e interrompe o repouso quando você a abre. Esse ajuste aparece quando há uma Smart Cover do iPad anexada. Restrições Você pode definir restrições para o uso de determinados aplicativos e para o conteúdo comprado. Por exemplo, os pais podem restringir a reprodução de músicas explícitas ou desativar as compras dentro de aplicativos. Para ativar as restrições: Abra Ajustes > Geral > Restrições e toque em Ativar Restrições. Importante: Se você esquecer o código das restrições, terá que restaurar o software do iPad. Consulte “Como restaurar o iPad” na página 147. Você pode definir as seguintes restrições: Safari O Safari será desativado e o seu ícone será removido da tela de Início. Você não poderá usar o Safari para navegar na web ou acessar web clips. YouTube O YouTube será desativado e o seu ícone será removido da tela de Início. Câmera A Câmera será desativada e seu ícone será removido da tela de Início. Você não poderá tirar fotos. FaceTime Você não poderá fazer ou receber videoconferências do FaceTime. O ícone do FaceTime é removido da tela Início. iTunes A iTunes Store será desativada e seu ícone será removido da tela de Início. Você não poderá pré- visualizar, comprar ou transferir conteúdo. Ping Você não poderá acessar o Ping ou os seus recursos. Instalar Aplicativos A App Store será desativada e o seu ícone será removido da tela de Início. Você não poderá instalar aplicativos no iPad. 134 Capítulo 25 AjustesApagar Aplicativos Você não poderá apagar aplicativos do iPad. não aparecerá nos ícones dos aplicativos quando você estiver personalizando a tela de Início. Ditado Você não poderá ditar texto. Linguagem Explícita O iPad tentará substituir as palavras explícitas ditadas por asteriscos. Localização Desativar os Serviços de Localização em aplicativos individuais. Também é possível bloquear alterações nos ajustes dos Serviços de Localização, incluindo a autorização de aplicativos adicionais para usar os serviços. Contas Os ajustes Mail, Contatos e Calendário são bloqueados e você não pode adicionar, modificar ou apagar contas. Definir restrições de conteúdo Toque em Classificações Para e selecione um país na lista. Você poderá então definir restrições usando o sistema de classificação de um país para músicas, podcasts, filmes, programas de TV e aplicativos. Conteúdos que não corresponderem à classificação selecionada não aparecerão no iPad. Compras em Aplicativos As compras em aplicativos serão desativadas. Quando ativado, este recurso permite comprar conteúdo adicional ou funcionalidade dentro de aplicativos transferidos da App Store. Exigir Senha Após o período especificado, será necessário digitar seu ID Apple para fazer compras em aplicativos. Jogos em Grupo Quando a opção Jogos em Grupo está desativada, você não pode convidar ninguém para uma partida, nem enviar e receber convites para jogar ou adicionar amigos no Game Center. Adicionar Amigos Quando a opção Adicionar Amigos está desativada, você não pode fazer ou receber solicitações de amizade no Game Center. Se a opção Jogos em Grupo está ativada, você pode continuar jogando com os amigos existentes. Interruptor Lateral Você pode usar o Interruptor Lateral para bloquear a orientação da tela ou para silenciar as notificações e efeitos sonoros. Para bloquear a tela do na orientação vertical ou horizontal: Abra Ajustes > Geral > Usar Interruptor Lateral… e, em seguida, toque em Bloquear Rotação. Para silenciar as notificações e outros efeitos sonoros: Abra Ajustes > Geral > Usar Interruptor Lateral… e, em seguida, toque em Mudo. O Interruptor Lateral não silencia a reprodução de áudio ou de vídeo. Use os botões de volume na lateral para silenciar esses sons. Gestos Multitarefa Os Gestos Multitarefa permitem que você alterne rapidamente entre os aplicativos, revele a barra de multitarefa e abra a tela de Início. Consulte “Como utilizar os gestos multitarefa” na página 17. Data e Hora Estes ajustes se aplicam à hora mostrada na barra de estado na parte superior da tela, relógios internacionais e calendários. Para definir se o iPad deve mostrar o padrão 12h ou 24h: Abra Ajustes > Geral > Data e Hora. (Talvez o Relógio de 24 horas não esteja disponível em todos os países ou regiões). Capítulo 25 Ajustes 135Para definir se o iPad deve atualizar a data e a hora automaticamente: Abra Ajustes > Geral > Data e Hora. Se o iPad estiver definido para atualizar a hora automaticamente, ele determinará seu fuso horário baseado na sua conexão à Internet e o atualizará para o fuso horário no qual você se encontra. Se você estiver viajando, talvez o iPad não possa definir a hora local automaticamente. Definir a data e a hora manualmente Vá em Ajustes > Geral > Data e Hora e desative a opção Automaticamente. Toque em Fuso Horário para definir o fuso horário em que você se encontra. Toque em “Data e Hora” e, em seguida, toque em “Definir Data e Hora” e digite a data e a hora. Teclado Você pode ativar ou desativar teclados para escrever em idiomas diferentes, além de recursos de digitação como a verificação ortográfica. Para obter mais informações sobre as opções de teclado, consulte “Como digitar” na página 29. Para redefinir o dicionário do teclado, consulte “Redefinir” na página 136 Para obter informações sobre como usar os teclados internacionais, consulte Apêndice B,“Teclados internacionais,” na página 140. Internacional Use o ajuste Internacional para definir o idioma do iPad, para ativar ou desativar teclados em idiomas diferentes e para definir os formatos de data, hora e número de telefone do seu país ou região. Para definir o idioma do iPad: Abra Ajustes > Geral > Internacional > Idioma, escolha o idioma que deseja utilizar e toque em OK. Definir o formato do calendário Abra Ajustes > Geral > Internacional > Calendário e escolha o formato. Ajustar os formatos de data, hora e número de telefone Abra Ajustes > Geral > Internacional > Formato da Região e escolha a sua região. O Formato da Região também determina o idioma usado nos dias e meses que aparecem nos aplicativos. Acessibilidade Para ativar os recursos de acessibilidade, selecione Acessibilidade e escolha os recursos que deseja. Consulte Capítulo 24,“Acessibilidade,” na página 113. Perfis Esse ajuste aparecerá se você instalar um ou mais perfis no iPad. Toque em Perfis para ver as informações sobre os perfis que você instalar. Para obter mais informações sobre os perfis, consulte Apêndice A,“O iPad nos negócios,” na página 138. Redefinir Você pode redefinir o dicionário do teclado, os ajustes de rede, o leiaute da tela inicial e os avisos de localização. Também é possível apagar todo o conteúdo e todos os ajustes. Para apagar todo o conteúdo e todos os ajustes: Abra Ajustes > Geral > Redefinir e toque em Apagar Todo o Conteúdo e Ajustes. Após confirmar que você deseja redefinir o iPad, todo o conteúdo, suas informações pessoais e ajustes são removidos. Ele não pode ser usado até ser configurado novamente. 136 Capítulo 25 AjustesRedefinir todos os ajustes Vá em Ajustes > Geral > Redefinir e toque em Redefinir Todos os Ajustes. Todas as suas preferências e ajustes serão redefinidos. Redefinir os ajustes de rede Vá em Ajustes > Geral > Redefinir e toque em Redefinir Ajustes de Rede. Quando você redefine os ajustes de rede, sua lista de redes usadas anteriormente e os ajustes de VPN não instalados por um perfil de configura- ção serão removidos. A rede Wi-Fi será desativada e ativada novamente, desconectando-o de qualquer rede. Os ajustes Wi-Fi e "Solicitar Conexão" permanecem ativados. Para remover os ajustes de VPN instalados por um perfil de configuração, vá em Ajustes > Geral > Perfil, então selecione o perfil e toque em Remover. Isso também removerá outros ajustes e contas fornecidos pelo perfil. Redefinir o dicionário do teclado Vá em Ajustes > Geral > Redefinir e toque em Redefinir Dicionário do Teclado. Para adicionar palavras ao dicionário do teclado, rejeite as palavras que o iPad sugere enquanto você digita. Toque em uma palavra para rejeitar a correção e adicionar a palavra ao dicionário do teclado. A redefinição do dicionário do teclado apaga todas as palavras que você adicionou. Redefinir o leiaute da tela de Início Vá em Ajustes > Geral > Redefinir e toque em Redefinir Leiaute da Tela de Início. Redefinir os avisos de localização Vá em Ajustes > Geral > Redefinir e toque em Redefinir Avisos de Localização. Os avisos de localização são solicitações feitas pelos aplicativos que usam os Serviços de Localização. O iPad mostra um aviso de localização para um aplicativo na primeira vez em que esse aplicativo faz uma solicitação para usar os Serviços de Localização. Se você tocar em Cancelar como resposta, a solicitação não será mostrada novamente. Para redefinir os avisos de localização para obter uma solicitação para cada aplicativo, toque em Redefinir Avisos de Localização. Ajustes de aplicativos Consulte outros capítulos para obter informações sobre ajustes de aplicativos. Por exemplo, para saber mais sobre os ajustes do Safari, consulte Capítulo 4,“Safari,” na página 42. Capítulo 25 Ajustes 137O iPad nos negócios A Apêndice O iPad na empresa Tendo o suporte para acessar com segurança as redes e diretórios corporativos e o Microsoft Exchange, o iPad está pronto para ir trabalhar. Para obter informações detalhadas sobre como usar o iPad nos negócios visite o site www.apple.com/br/ipad/business. Como usar os perfis de configuração Se você está em um ambiente empresarial, talvez você possa configurar contas e outros itens no iPad instalando um perfil de configuração. Os perfis de configuração permitem que seu administrador configure o seu iPad para usar os sistemas de informação na sua empresa, escola ou organização. Por exemplo, um perfil de configuração poderia configurar seu iPad para acessar os servidores Microsoft Exchange no trabalho, de forma que o iPad possa acessar seu e-mail, calendários e contatos do Exchange. Um perfil de configuração pode configurar muitos ajustes diferentes no iPad. Por exemplo, um perfil de configuração pode configurar sua conta Microsoft Exchange, sua conta VPN e certificar o acesso seguro à rede e às informações da sua empresa. Um perfil de configuração também pode ativar o Bloqueio por Código, que requer que você crie e digite um código para poder usar o iPad. Seu administrador pode distribuir perfis de configuração por e-mail, colocando-os em uma página web segura, ou instalando-os diretamente no iPad para você. O seu administrador pode pedir que você instale um perfil que vincule o seu iPad a um servidor de gerenciamento de dispositivo mó- vel, o que permite que o seu administrador configure os seus ajustes remotamente. Para instalar perfis de configuração: No iPad, abra uma mensagem de e-mail ou transfira os perfis de configuração do site que o seu administrador fornecer. Quando você abre o perfil de configuração, a instalação começa. Importante: Talvez seja perguntado a você se o perfil de configuração é confiável. Se tiver dúvidas, pergunte ao seu administrador antes de instalar o perfil de configuração. Você não pode alterar os ajustes de um perfil de configuração. Se deseja alterar os ajustes, você deve primeiro remover o perfil de configuração ou instalar um perfil de configuração novo junto com os novos ajustes. Para remover um perfil de configuração: Em Ajustes > Geral > Perfil e, em seguida, selecione o perfil de configuração e toque em Remover. A remoção de um perfil de configuração apaga os ajustes e outras informações instaladas pelo perfil. Como Configurar contas do Microsoft Exchange O Microsoft Exchange fornece informações de e-mail, de contato, de tarefas e de calendário que podem ser automaticamente sincronizadas sem fio para o iPad. Você pode configurar uma conta Exchange diretamente no iPad. 138Para configurar uma conta no iPad: Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários. Toque em Adicionar Conta e, em seguida, toque Microsoft Exchange. Seu provedor de acesso ou administrador pode lhe fornecer os ajustes de conta necessários. Acesso VPN A VPN (rede privada virtual) fornece acesso seguro via Internet à redes privadas, como redes da sua empresa ou escola. Utilize os ajustes de Rede no iPad para configurar e ativar a VPN. Pergunte ao seu administrador quais ajustes deve usar. A VPN também pode ser automaticamente configurada por um perfil de configuração. Quando a VPN é configurada por um perfil de configuração, o iPad pode ativar a VPN automaticamente sempre que necessário. Para obter mais informações, contate seu administrador. Contas LDAP e CardDAV Quando você configura uma conta LDAP, você pode visualizar e buscar contatos no servidor LDAP de sua empresa ou organização. O servidor aparece como um novo grupo de Contatos. Como os contatos LDAP não são transferidos para o iPad, você deve ter uma conexão à Internet para visualizá-los. Consulte seu administrador para obter os ajustes e os outros requisitos da conta (como VPN). Ao configurar uma conta CardDAV, os contatos da sua conta são sincronizados com o iPad através da tecnologia over the air. Você também pode buscar contatos do servidor CardDAV da sua organização ou empresa. Para configurar uma conta LDAP ou CardDAV: Abra Ajustes > Mail, Contatos, Calendários e toque em Adicionar Conta. Toque em Outra. Seu provedor de acesso ou administrador pode lhe fornecer os ajustes de conta necessários. Apêndice A O iPad nos negócios 139Teclados internacionais B Apêndice Os teclados internacionais permitem digitar o texto em vários idiomas diferentes, incluindo idiomas asiáticos e idiomas escritos da direita para a esquerda. Como adicionar e remover teclados Para digitar texto em idiomas diferentes no iPad, você usa teclados diferentes. Por padrão, somente o teclado do idioma que você definiu está disponível. Para disponibilizar os teclados em outros idiomas, use os ajustes de Teclado. Para obter uma lista dos teclados compatíveis com o iPad, visite o site www.apple.com/br/ipad/specs. Para adicionar um teclado: Abra Ajustes > Geral > Internacional > Teclados > Adicionar Novo Teclado e escolha um teclado na lista. Repita o processo para adicionar mais teclados. Para remover um teclado: Vá em Ajustes > Geral > Internacional > Teclados e toque em Editar. Toque em ao lado do teclado que você deseja remover e depois toque em Apagar. Para editar a lista de teclados: Vá em Ajustes > Geral > Internacional > Teclados. Toque em Editar e arraste ao lado do teclado para um novo lugar na lista. Como alternar teclados Para digitar em um idioma diferente, alterne os teclados. Para alternar teclados durante a digitação: Toque na tecla do Globo e mantenha-a pressionada para mostrar os teclados ativados. Para selecionar um teclado da lista, deslize o dedo para o nome do teclado e solte. A tecla do Globo aparece quando você ativar mais de um teclado. Você também pode tocar em . Ao tocar em , o nome do teclado ativado recentemente aparece rapidamente. Continue tocando para acessar outros teclados ativados. Vários teclados fornecem letras, números e símbolos que não estão visíveis no teclado. Para digitar letras com acentos ou outros caracteres alternativos: Toque e mantenha pressionada a letra, número ou símbolo relacionado, depois deslize para escolher uma variante. Em um teclado tailandês, por exemplo, você pode escolher os números nativos tocando e mantendo pressionado o número arábico relacionado. Chinês Você pode usar os teclados para digitar em chinês de vários formas diferentes, incluindo Pinyin, Cangjie, Wubi Hua e Zhuyin. Você também pode usar o dedo para escrever caracteres chineses na tela. Como digitar usando Pinyin Use o teclado QWERTY para digitar Pinyin Simplificado ou Tradicional. Conforme você digita, aparecem caracteres sugeridos. Toque em uma sugestão para selecioná-la e continue digitando em Pinyin para ver mais opções. 140Se você continuar digitando em Pinyin sem espaços, aparecem sugestões de frases. Como digitar usando Cangjie Construa caracteres chineses a partir das teclas Cangjie componentes. Conforme você digita, aparecem caracteres sugeridos. Toque num caractere para selecioná-lo ou continue digitando até cinco componentes para ver mais opções. Como digitar usando traços (Wubihua) Use o teclado para construir caracteres chineses usando até cinco traços na sequência correta: horizontal, vertical, caindo para a esquerda, caindo para a direita e gancho. Por exemplo, o caractere chinês 圈 (círculo) deve começar com o traço vertical 丨. Conforme digita, os caracteres chineses sugeridos aparecem (os caracteres mais comumente utilizados aparecem primeiro). Toque em um caractere para selecioná-lo. Se não souber qual é o traço correto, digite um asterisco (*). Para ver mais opções de caracteres, digite outro traço ou role pela lista de caracteres. Toque na tecla correspondente (匹配) para mostrar apenas os caracteres que coincidem exatamente com o que você digitou. Como digitar usando Zhuyin Use o teclado para digitar as letras Zhuyin. Conforme você digita, aparecem caracteres sugeridos em chinês. Toque em uma sugestão para selecioná-la ou continue digitando letras Zhuyin para ver mais opções. Depois de digitar uma letra inicial, o teclado é alterado para mostrar mais letras. Se você continuar digitando em Zhuyin sem espaços, aparecem sugestões de frases. Como desenhar caracteres em chinês Quando os formatos manuscritos de chinês tradicional ou simplificado estão ativados, você pode desenhar ou escrever caracteres em chinês com o dedo, direto na tela. Conforme você escreve os traços, o iPad os reconhece e mostra caracteres coincidentes em uma lista, com o mais parecido primeiro. Ao escolher um caractere, é provável que caracteres seguintes relacionados apareçam na lista como escolhas adicionais. Touchpad Touchpad Apêndice B Teclados internacionais 141Alguns caracteres complexos, como 鱲 (parte do nome do Aeroporto Internacional de Hong Kong), 𨋢 (elevador) e 㗎 (partícula usada em cantonês) podem ser digitados com dois ou mais caracteres componentes em sequência. Toque no caractere para substituir os caracteres digitados. Os caracteres romanos também são reconhecidos. Como converter entre chinês simplificado e tradicional Selecione o caractere ou caracteres que deseja converter e, em seguida, toque em Substituir. Japonês Você pode digitar em japonês usando os teclados Kana ou Romaji. Você também pode digitar Facemarks. Como digitar em japonês kana Use o teclado Kana para selecionar as sílabas. Para obter mais opções de sílabas, toque na tecla da seta e selecione outra sílaba ou palavra da janela. Como digitar em japonês romaji Use o teclado Romaji para digitar sílabas. Opções alternativas aparecem na parte superior do teclado; toque em uma para digitá-la. Para obter mais opções de sílabas, toque na tecla da seta e selecione outra sílaba ou palavra da janela. Como digitar facemarks ou emoticons Usando o teclado japonês Kana, toque na tecla ^_^. Usando o teclado japonês Romaji (leiaute Japonês QWERTY), toque na tecla Numérica e, em seguida, toque na tecla ^_^. Usando os teclados chineses Pinyin (simplificado ou tradicional) ou Zhuyin (tradicional), toque na tecla Símbolos e, em seguida, toque na tecla ^_^. Como digitar caracteres emoji Use o teclado Emoji para adicionar caracteres com imagens. Você também pode digitar caracteres emoji usando um teclado japonês. Por exemplo, digite はーと para obter ♥. Como usar a lista de candidatos Conforme você digita nos teclados em chinês, japonês ou árabe, caracteres sugeridos ou candidatos aparecem no topo do teclado. Toque em um candidato para inseri-lo ou passe o dedo para a esquerda para ver mais candidatos. Para usar a lista de candidatos estendida: Toque na seta para cima à direita para visualizar a lista completa de candidatos. Passe o dedo para cima ou para baixo para rolar pela lista. Toque na seta para baixo para voltar à lista curta. Como usar atalhos Quando estiver usando certos teclados chineses ou japoneses, você pode criar atalhos para palavras. O atalho será adicionado ao dicionário pessoal. Quando você digita um atalho usando um teclado compatível, a palavra associada é substituída pelo atalho. Atalhos estão disponíveis para os seguintes teclados:  Chinês - Simplificado (Pinyin) 142 Apêndice B Teclados internacionais Chinês - Tradicional (Pinyin)  Chinês - Tradicional (Zhuyin)  Japonês (Romaji)  Japonês (50 teclas) Para ativar ou desativar os atalhos: Vá em Ajustes > Geral > Teclado > Atalhos. Vietnamita Toque e mantenha pressionado um caractere para ver os pontos diacríticos disponíveis e, em seguida, deslize para selecionar o que deseja. Você pode também digitar as seguintes sequências de teclas para inserir caracteres com pontos diacríticos:  aa—â (a circunflexo)  aw—ă (a caron)  ee—ê (e circunflexo)  oo—ô (o circunflexo)  ow—ơ (o gancho)  w—ư (u gancho)  dd—đ (d traço)  as—á (a agudo)  af—à (a craseado)  ar—ả (a ponto de interrogação)  ax—ã (a til)  aj—ạ (a ponto inferior) Apêndice B Teclados internacionais 143Suporte e outras informações C Apêndice Site de suporte do iPad Abrangentes informações de suporte on-line estão disponíveis no site www.apple.com/br/ support/ipad. Você também pode usar a Linha Expressa para obter suporte personalizado (não disponível em todas as regiões). Consulte expresslane.apple.com. Se aparecer a imagem de bateria baixa ou a mensagem “Não Está Carregando” O iPad está com pouca bateria e precisa ser carregado por até vinte minutos antes que possa ser usado. Para obter informações sobre como carregar o iPad, consulte “Como carregar a bateria” na página 23. ouou  Ao carregar, certifique-se que esteja usando o adaptador de alimentação USB de 10 W que acompanha o seu iPad ou a porta USB em um Mac recente. A forma mais rápida de carregar é usando o adaptador de alimentação. Consulte “Como carregar a bateria” na página 23.  Para carregar mais depressa, desligue o iPad .  O iPad pode não carregar se estiver conectado à porta USB de um Mac mais antigo, um PC, um teclado ou um hub USB. Se o seu Mac ou PC não fornecerem energia suficiente para carregar o seu iPad, uma mensagem Não está carregando aparecerá na barra de estado. Para carregar o iPad, desconecte-o do seu computador e conecte-o em uma tomada usando o Cabo Conector Dock para USB e o Adaptador de Alimentação USB de 10 W. O iPad não responda  O iPad pode estar com pouca energia. Conecte o iPad ao adaptador de alimentação USB de 10 W para carregar. Consulte “Como carregar a bateria” na página 23.  Mantenha o botão Repouso/Despertar pressionado por alguns segundos até que um controle deslizante vermelho apareça e, em seguida, mantenha o botão Início pressionado para forçar o fechamento do aplicativo .  Se isso não funcionar, desligue o iPad e volte a ligá-lo. Mantenha pressionado o botão Repousar/Despertar até que o controle deslizante vermelho apareça, depois arraste o controle. Depois mantenha pressionado o botão Repouso/Despertar até que o logotipo da Apple apareça. 144 Se isso não funcionar, redefina o iPad. Mantenha pressionados os botões Repouso/Despertar e Início por pelo menos dez segundos até que apareça o logotipo da Apple.  Se a tela não girar quando você virar o iPad, segure o iPad na posição vertical e certifique-se de que o bloqueio de rotação da tela não esteja ativado. Como reiniciar e redefinir o iPad Se algo não estiver funcionando bem, tente reiniciar o iPad, forçar o encerramento de um aplicativo ou redefinir o iPad. Para reiniciar o iPad: Mantenha pressionado o botão Repouso/Despertar até que apareça o controle deslizante vermelho. Deslize o dedo pelo controle para desligar o iPad. Para ligar novamente o iPad mantenha pressionado o botão Repouso/Despertar até que o logotipo da Apple apareça. Para forçar o encerramento de um aplicativo: Mantenha pressionado o botão Ativar/Desativar da parte superior do iPad por alguns segundos até que um controle deslizante vermelho apareça e, em seguida, mantenha pressionado o botão Início até que o aplicativo seja fechado. Se não conseguir desligar o iPad ou se o problema continuar, talvez você precise redefinir o iPad. A redefinição só deve ser feita se desligar e ligar novamente o iPad não tenha solucionado o problema. Para redefinir o iPad: Mantenha o botão Repouso/Despertar e Início pressionados ao mesmo tempo por pelo menos dez segundos, até que o logotipo da Apple apareça. A mensagem “Este acessório não é compatível com o iPad” aparece Talvez o acessório conectado não funcione com o iPad. Certifique-se de que o Cabo de Conector Dock a USB está livre de detritos e consulte a documentação fornecida com o acessório. Um aplicativo não preenche a tela Muitos aplicativos para o iPhone e iPod touch podem ser usados com o iPad, mas talvez não utilizem a tela grande. Neste caso, toque em para ampliar o aplicativo. Toque em para retornar ao tamanho original. Consulte a App Store para ver se há uma versão do aplicativo otimizada para o iPad ou uma versão universal otimizada para iPhone, iPod touch e iPad. Se o teclado da tela não aparecer Se o iPad estiver emparelhado com um teclado Bluetooth, o teclado na tela não aparece. Para fazer que o teclado na tela apareça, pressione a tecla Ejetar em um teclado Bluetooth. Você também pode fazer que apareça o teclado na tela movendo o teclado Bluetooth para fora do alcance ou desligando-o. Como fazer um backup do iPad Você pode usar o iCloud ou o iTunes para fazer um backup automático do iPad. Se você optar pelo backup automático do iCloud, não será possível usar o iTunes para fazer um backup automático no seu computador, mas o iTunes poderá ser usado para fazer um backup manual no seu computador. Apêndice C Suporte e outras informações 145Como fazer um backup com o iCloud O iCloud faz um backup automático do iPad diariamente usando uma conexão Wi-Fi quando ele está bloqueado e conectado a uma fonte de alimentação. A data e a hora do último backup são indicadas na parte inferior da janela de Armazenamento e Backup. O iCloud faz um backup de:  Músicas, programas de TV, aplicativos e livros comprados.  Fotos e vídeos no Rolo da Câmera  Ajustes do iPad  Dados de aplicativos  A tela de Início e a organização dos aplicativos.  Mensagens Nota: Backups de músicas não ocorrem em todas as regiões e programas de TV não estão disponíveis em todas as regiões. Se você não ativou os backups do iCloud quando configurou o iPad pela primeira vez, é possível ativar o recurso nos ajustes do iCloud. Quando o backup do iCloud está ativado, o iPad não faz mais backups automáticos no computador ao sincronizar com o iTunes. Ativar os backups do iCloud Abra os Ajustes > iCloud e inicie uma sessão usando o seu ID Apple e a sua senha, se necessário. Vá em Armazenamento e Backup e ative o Backup do iCloud. Fazer um backup imediatamente Vá em Ajustes > iCloud > Armazenamento e Backup e toque em Efetuar Backup Agora. Gerenciar seus backups Vá em Ajustes > iCloud > Armazenamento e Backup e toque em Gerenciar Armazenamento. Toque no nome do seu iPad. Ativar ou desativar o backup do álbum Rolo da Câmera Vá em Ajustes > iCloud > Armazenamento e Backup e toque em Gerenciar Armazenamento. Toque no nome do seu iPad e ative ou desative o backup do álbum Rolo da Câmera. Visualizar os dispositivos com backups ativados Vá em Ajustes > iCloud > Armazenamento e Backup > Gerenciar Armazenamento. Interromper os backups automáticos do iCloud Vá em Ajustes > iCloud > Armazenamento e Backup e desative o Backup do iCloud. Não é feito um backup no iCloud das músicas que não foram compradas no iTunes. Você precisa usar o iTunes para fazer o backup de e restaurar tal conteúdo. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22. Importante: Backups para músicas ou programas de TV comprados não estão disponíveis em todas as regiões. Os itens comprados anteriormente podem estar indisponíveis se não estiverem mais à venda na iTunes Store, na App Store ou na iBookstore. O conteúdo adquirido, assim como o conteúdo do recurso Compartilhar Fotos, não contam contra os 5 GB de armazenamento gratuito no iCloud. Como fazer um backup com o iTunes O iTunes cria um backup incluindo as fotos do Rolo da Câmera ou das Fotos Salvas, mensagens de texto, notas, contatos favoritos, ajustes de som e mais. Não é possível fazer backup de arquivos de mídia (como músicas e algumas fotos), mas eles podem ser restaurados por meio de sincronização com o iTunes. 146 Apêndice C Suporte e outras informaçõesQuando o iPad é conectado ao computador com o qual é sincronizado normalmente, o iTunes cria um backup sempre que você:  Sincroniza com o iTunes: O iTunes sincroniza o iPad sempre que o iPad é conectado ao computador. O iTunes não faz um backup automático de um iPad que não está configurado para sincronizar com aquele computador. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22.  Atualiza ou restaura o iPad: O iTunes faz um backup automático do iPad antes de atualizar e restaurar. O iTunes também pode criptografar os backups do iPad para proteger seus dados. Para criptografar os backups do iPad: Selecione "Criptografar backup do iPad" na tela de Resumo do iTunes. Para restaurar os arquivos e ajustes do iPad: Conecte o iPad ao computador com o qual é sincronizado normalmente, selecione iPad na janela do iTunes e clique em Restaurar no painel Resumo. Como remover um backup do iTunes Você pode remover um iPad da lista de backups no iTunes. Você pode desejar fazer isso, por exemplo, se um backup foi criado no computador de outra pessoa. Para remover um backup: 1 No iTunes, abra as Preferências do iTunes.  Mac: Escolha iTunes > Preferências.  Windows: Escolha Editar > Preferências. 2 Clique em Dispositivos (o iPad não precisa estar conectado). 3 Selecione o backup que deseja remover e clique em Apagar Backup. 4 Clique em Apagar para confirmar que você deseja remover o backup selecionado e clique em OK. Como atualizar e restaurar o software do iPad Você pode atualizar o software do iPad nos Ajustes ou usando o iTunes. Você também pode apagar o iPad e depois usar o iCloud ou o iTunes para restaurar um backup. Os dados apagados não poderão mais ser acessados através da interface de usuário do iPad, mas não serão apagados do iPad. Para obter informações sobre como eliminar todo o conteúdo e ajustes, consulte “Redefinir” na página 136. Como atualizar o iPad Você pode atualizar o software do iPad nos Ajustes ou usando o iTunes. Para atualizar o iPad sem fio: Vá em Ajustes > Geral > Atualização de Software. O iPad verificará se há atualizações de software disponíveis. Para atualizar o software no iTunes: O iTunes verifica se há atualizações de software sempre que você sincroniza o iPad usando o iTunes. Consulte “Como sincronizar com o iTunes” na página 22. Para obter mais informações sobre atualização do software do iPad, visite o site support.apple.com/kb/HT4623?viewlocale=pt_BR. Como restaurar o iPad Você pode usar o iCloud ou o iTunes para restaurar um backup do iPad. Para restaurar um backup do iCloud: Redefina o iPad para apagar todos os ajustes e informações. Inicie uma sessão no iCloud e selecione Restaurar de um Backup no Assistente de Configuração. Consulte “Redefinir” na página 136. Apêndice C Suporte e outras informações 147Para restaurar um backup do iTunes: Conecte o iPad ao computador com o qual é sincronizado normalmente, selecione iPad na janela do iTunes e clique em Restaurar no painel Resumo. Quando o software do iPad tiver sido restaurado, você poderá configurá-lo como um novo iPad ou restaurar suas músicas, vídeos, dados de aplicativo e outros conteúdos de um backup. Para obter mais informações sobre restauração do software do iPad, visite o site support.apple.com/kb/HT1414?viewlocale=pt_BR. Não é possível enviar ou receber e-mails Se o iPad não puder enviar ou receber e-mails, tente as sugestões abaixo. Não é possível enviar e-mails  Desligue o iPad e volte a ligá-lo. Mantenha pressionado o botão Repousar/Despertar por alguns segundos até que apareça um controle deslizante vermelho, depois arraste o controle. Depois mantenha pressionado o botão Repouso/Despertar até que o logotipo da Apple apareça.  Nos Ajustes, escolha “Mail, Contatos, Calendários” e depois selecione a conta que você está tentando utilizar. Toque em Dados da Conta; em seguida, toque em SMTP sob Servidor de Correio de Saída. Você pode configurar outros servidores SMTP ou selecionar um de outra conta de correio no iPad. Entre em contato com seu provedor de serviços de Internet para obter as informações de configuração.  Em vez de sincronizar sua conta de e-mail no iTunes, configure-a diretamente no iPad. Em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, toque em Adicionar Conta e digite as informações de sua conta. Se o iPad não conseguir localizar os ajustes do seu provedor de serviços quando você digitar o endereço de e-mail, visite support.apple.com/kb/HT4810?viewlocale=pt_BR para obter ajuda na configuração da sua conta. Para outras informações sobre a resolução de problemas, visite o site www.apple.com/br/support/ ipad. Se você ainda não estiver conseguindo enviar e-mails, pode usar a Linha Expressa (não disponível em todos as áreas). Visite expresslane.apple.com. Não é possível receber e-mails  Desligue o iPad e volte a ligá-lo. Mantenha pressionado o botão Repousar/Despertar por alguns segundos até que apareça um controle deslizante vermelho, depois arraste o controle. Depois mantenha pressionado o botão Repouso/Despertar até que o logotipo da Apple apareça.  Se você usa um ou mais computadores para verificar a mesma conta de e-mail, pode ter sido criado um bloqueio. Para obter mais informações, visite o site support.apple.com/kb/TS2621.  Em vez de sincronizá-la do iTunes, configure sua conta de e-mail diretamente no iPad. Em Ajustes > Mail, Contatos, Calendários, toque em Adicionar Conta e depois digite as informações de sua conta. Se o iPad não conseguir localizar os ajustes do seu provedor de serviços quando você digitar o endereço de e-mail, visite support.apple.com/kb/HT4810?viewlocale=pt_BR para obter ajuda na configuração da sua conta.  Se você tiver um iPad 4G ou 3G que usa uma rede de dados de celular, desligue o Wi-Fi para que o iPad se conecte à Internet através da rede de dados de celular. Abra Ajustes > Wi-Fi e desative a opção Wi-Fi. Para outras informações sobre a resolução de problemas, visite o site www.apple.com/br/support/ ipad. Se você ainda não estiver conseguindo enviar e-mails, pode usar a Linha Expressa (não disponível em todos os países). Visite expresslane.apple.com. 148 Apêndice C Suporte e outras informaçõesSom, música e vídeo Se o iPad não possuir som ou se o vídeo não for reproduzido, tente o seguinte: Não há nenhum som  Certifique-se de que o alto-falante do iPad não esteja coberto.  Certifique-se de que o Interruptor Lateral não está na posição de silêncio. Consulte “Botões de volume” na página 11.  Se você não estiver usando um fone de ouvido, desconecte-o e, em seguida, conecte-o novamente. Certifique-se de que o conector esteja totalmente encaixado.  Certifique-se que o volume não esteja no mínimo.  A música do iPad pode estar pausada. Se você estiver usando um headset com botão de reprodução, tente pressionar o botão para retomar a reprodução. Ou, na tela Início, toque em Música e, em seguida, toque em .  Verifique se há um limite de volume definido. Em Ajustes, vá para Música > Limite do Volume.  Se você estiver usando a porta de saída de linha no Dock opcional do iPad, certifique-se de ligar o aparelho de som ou alto-falantes externos e de que estejam conectados e funcionando adequadamente. Use os controles do volume do aparelho de som ou alto-falantes externos, não os do iPad.  Se você estiver usando um aplicativo que funciona com o AirPlay, verifique se o dispositivo AirPlay para o qual você está enviando o som está ligado e o volume ativado. Se você quiser ouvir som através do alto-falante do iPad, toque em e selecione-o da lista. Se a música, vídeo ou outros itens não puderem ser reproduzidos A música, vídeo, audiolivro ou podcast podem estar codificados em um formato não compatível com o iPad. Para obter informações sobre os formatos de arquivo de áudio e vídeo compatíveis com o iPad, visite o site www.apple.com/br/ipad/specs. Se uma música ou vídeo na biblioteca do seu iTunes não for compatível com o iPad, talvez você possa convertê-la a um formato compatível com o iPad. Por exemplo, você pode usar o iTunes para Windows para converter arquivos WMA não protegidos para um formato compatível com o iPad. Para obter mais informações, abra o iTunes e escolha Ajuda > Ajuda iTunes. Sem vídeo ou som ao utilizar o AirPlay Para enviar vídeo ou áudio para um dispositivo AirPlay como um Apple TV, o iPad e o dispositivo AirPlay devem estar conectados à mesma rede sem fio. Se você não vir o botão , o iPad não está conectado à mesma rede Wi-Fi que o dispositivo AirPlay, ou que o aplicativo que você está usando não é compatível com o AirPlay.  Quando som ou vídeo está sendo enviado para um dispositivo AirPlay, o iPad não exibe o vídeo ou a reproduz o áudio. Para direcionar o conteúdo para o iPad e desconectar o iPad do dispositivo AirPlay, toque em e selecione o iPad na lista.  Alguns aplicativos reproduzem áudio somente através do AirPlay. Se o vídeo não estiver funcionando, certifique-se de que o aplicativo que você está usando é compatível com ambos, áudio e vídeo.  Se o Apple TV foi configurado para necessitar um código, você deve inseri-lo no iPad quando solicitado, para poder usar o AirPlay.  Certifique-se de que os alto-falantes no dispositivo AirPlay estão ligados e ativados. Se você estiver usando um Apple TV, certifique-se de que a origem de entrada da TV está definida para Apple TV. Certifique-se de que o controle de volume no iPad está ativado. Apêndice C Suporte e outras informações 149 Quando o iPad está transmitindo com o AirPlay, ele deve permanecer conectado à rede Wi-Fi. Se você retirar o iPad do intervalo, a reprodução é interrompida.  Dependendo da velocidade da sua rede, pode levar 30 segundos ou mais para que a reprodu- ção seja iniciada durante a utilização do AirPlay. Para obter informações sobre o AirPlay, visite o site support.apple.com/kb/ HT4437?viewlocale=pt_BR. Sem imagem no televisor ou no projetor conectado ao iPad Quando você conecta o iPad a um televisor ou projetor usando um cabo USB, o monitor anexado reflete automaticamente a tela do iPad. Alguns aplicativos podem ser compatíveis com o uso do monitor anexado como um monitor secundário. Verifique os ajustes e a documentação do aplicativo.  Para visualizar vídeos em alta definição, utilize o Adaptador AV Digital da Apple ou um cabo de vídeo componente.  Certifique-se que o cabo de vídeo esteja firmemente conectado em ambas extremidades, e que seja um cabo compatível. Se o iPad estiver conectado a uma caixa de alternagem A/V ou receptor, tente conectá-lo diretamente ao televisor ou projetor.  Certifique-se de que o seu televisor possui a entrada de vídeo correta selecionada, como HDMI ou componente de vídeo.  Se não aparecer vídeo, pressione o botão Início e desconecte e reconecte o cabo e tente novamente. iTunes Store e App Store Para usar a iTunes Store ou a App Store, o iPad deve possuir uma conexão à Internet. Consulte “Rede” na página 132. As lojas iTunes Store ou App Store não estão disponíveis Para comprar conteúdo da iTunes Store ou da App Store, você precisa de um ID Apple. Você pode configurar um ID Apple diretamente no iPad. Abra Ajustes > Loja > Criar Novo ID Apple. Você também pode configurar um ID Apple no seu computador abrindo o iTunes e selecionando Loja > Criar Conta. Nota: A iTunes Store e a App Store não estão disponíveis em alguns países. Informações sobre segurança, serviços e suporte A seguinte tabela descreve onde obter mais informações sobre segurança, software e serviços relacionados ao iPad. Para obter informações sobre Faça isto Como usar o iPad com segurança Consulte o Manual de Informações Importantes do Produto iPad no site support.apple.com/pt_BR/manuals/ ipad para obter as últimas informações sobre segurança e normas. Serviço e suporte, dicas, fóruns e transferências de software da Apple para o iPad Visite o site www.apple.com/br/support/ipad. Informações mais recentes sobre o iPad Visite o site www.apple.com/br/ipad. 150 Apêndice C Suporte e outras informaçõesPara obter informações sobre Faça isto Como gerenciar a sua conta ID Apple Visite appleid.apple.com/br. Como usar o iCloud Visite www.apple.com/br/support/icloud. Como usar o iTunes Abra o iTunes e escolha Ajuda > Ajuda iTunes. Para ver o tutorial on-line do iTunes (não disponível em todas as áreas), visite www.apple.com/br/support/itunes. Como usar o iPhoto no OS X Abra o iPhoto e escolha Ajuda > Ajuda iPhoto. Como usar a Agenda no OS X Abra a Agenda e escolha Ajuda > Ajuda Agenda. Como usar o iCal no OS X Abra o iCal e escolha Ajuda > Ajuda iCal. Microsoft Outlook, Catálogo de Endereços do Windows, Adobe Photoshop Album e Adobe Photoshop Elements Consulte a documentação que acompanha esses aplicativos. Como obter serviços da garantia Primeiramente siga os conselhos neste manual. Em seguida, visite o site www.apple.com/br/support/ipad ou consulte o Manual de Informações Importantes do Produto iPad em support.apple.com/pt_BR/manuals/ ipad. Como substituir a bateria Visite o site www.apple.com/br/batteries/replacements. html. Como usar o iPad em um ambiente empresarial Visite o site www.apple.com/br/ipad/business. Informações sobre descarte e reciclagem O seu iPad deve ser eliminado de acordo com as leis e normas locais. Como contém uma bateria, o iPad deve ser eliminado separadamente do lixo doméstico. Quando o seu iPad atingir o final de sua vida útil, contate a Apple ou as autoridades locais para obter informações sobre as opções de reciclagem. Para obter informações sobre o programa de reciclagem da Apple, visite o site: www.apple.com/ br/recycling. A Apple e o meio ambiente Na Apple, reconhecimentos nossa responsabilidade em minimizar os impactos ambientais de nossas operações e produtos. Para obter mais informações, visite o site www.apple.com/br/ environment. Temperatura de funcionamento do iPad Se a temperatura interna do iPad exceder as temperaturas normais de funcionamento, o seguinte pode ocorrer enquanto o aparelho tenta regular a temperatura:  O iPad para de carregar a bateria.  A tela escurece.  Uma tela de aviso de temperatura aparece. Importante: Você não pode usar o iPad enquanto a tela de aviso de temperatura estiver sendo exibida. Se o iPad não puder regular sua temperatura interna, ele entrará em um modo de repouso profundo até esfriar. Mova o iPad para um local mais frio e espere alguns minutos antes de tentar usar o iPad novamente. Apêndice C Suporte e outras informações 151K Apple Inc. © 2012 Apple Inc. Todos os direitos reservados. Apple, o logotipo da Apple, AirPlay, AirPort, AirPort Express, AirPort Extreme, Aperture, Apple TV, FaceTime, Finder, iBooks, iCal, iLife, iPad, iPhone, iPhoto, iPod, iPod touch, iTunes, iTunes Extras, Keynote, Mac, Mac OS, Numbers, OS X, Pages, Photo Booth, Safari, Spotlight e Time Capsule são marcas comerciais da Apple Inc., registradas nos EUA e em outros países. AirPrint, iMessage e Multi-Touch são marcas comerciais da Apple Inc. Apple Store, Genius, iCloud, iTunes Plus, iTunes Store e MobileMe são marcas de serviço da Apple Inc., registradas nos EUA e em outros países. App Store, iBookstore e iTunes Match são marcas de serviço da Apple Inc. Adobe e Photoshop são marcas de fábrica ou marcas registradas da Adobe Systems Incorporated nos EUA e/ou outros países. A logomarca e os logotipos Bluetooth® são marcas de fábrica registradas de propriedade da Bluetooth SIG, Inc. e qualquer uso dessas marcas pela Apple Inc. é feito sob licença. IOS é uma marca comercial ou registrada da Cisco nos EUA e em outros países e é utilizada sob licença. Ping é uma marca registrada da Karsten Manufacturing Corporation e é usada nos EUA sob licença. Alguns aplicativos não estão disponíveis em todas as regiões. A disponibilidade dos aplicativos está sujeita a alterações. Conteúdo disponível no iTunes. A disponibilidade do título está sujeita a alterações. Outras empresas e nomes de produtos mencionados aqui podem ser marcas de fábrica das suas respectivas empresas. A menção de produtos de terceiros possui apenas fins informativos e não representa endosso ou recomendação. A Apple não assume nenhuma responsabilidade com relação ao desempenho ou utilização desses produtos. Todos os acordos, contratos ou garantias, se houver algum, acontecem diretamente entre o fornecedor e os potenciais usuários. Todos os esforços foram feitos para garantir que as informações contidas neste manual sejam exatas. Apple não é responsável por erros de impressão ou administrativos. BR019-2266/2012-03 Logic Studio Instruments et effets Apple Inc. © 2007 Apple Inc. Tous droits réservés. En vertu de ces lois et conventions, aucune reproduction totale ni partielle du manuel n’est autorisée, sauf consentement écrit préalable d’Apple. Vos droits concernant le logiciel sont soumis aux termes de son contrat de licence. Le logo Apple est une marque d’Apple Computer Inc., déposée aux États-Unis et dans d’autres pays. En l’absence du consentement écrit d’Apple, l’utilisation à des fins commerciales de ce logo via le clavier (Option-1) pourra constituer un acte de contrefaçon et/ou de concurrence déloyale. Tout a été mis en oeuvre pour que les informations présentées dans ce manuel soient exactes. Apple Inc. n’est pas responsable des erreurs de reproduction ni d’impression. Remarque : Puisque Apple commercialise régulièrement de nouvelles versions et des mises à jour de logiciels, applications et sites web, les illustrations de ce manuel peuvent différer de celles affichées à l’écran. Apple Inc. 1 Infinite Loop Cupertino, CA 95014-2084 408-996-1010 www.apple.com Apple, le logo Apple, Bonjour, Final Cut, Final Cut Pro, FireWire, iMovie, iPod, iTunes, iTunes Music Store, Jam Pack, Logic, Mac, Mac OS, Macintosh, PowerBook, QuickTime, Soundtrack et Ultrabeat sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Apple Remote Desktop, Finder, GarageBand, MacBook et Safari sont des marques d’Apple Inc. Intel, Intel Core et Xeon sont des marques d’Intel Corp., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Tous les autres noms de produits sont des marques de leurs propriétaires respectifs. Les produits commercialisés par des entreprises tiers ne sont mentionnés qu’à titre d’information, sans aucune intention de préconisation ni de recommandation. Apple ne se porte pas garant de ces produits et décline toute responsabilité quant à leur utilisation et à leur fonctionnement. 3 1 Table des matières Préface 11 Présentation des modules Logic Studio 11 Effets et instruments Logic Pro 14 Effets Soundtrack Pro 15 Effets WaveBurner 17 Effets et instruments MainStage Chapitre 1 19 Modelage d’amplificateur 19 Bass Amp 21 Guitar Amp Pro Chapitre 2 27 Retard 28 Delay Designer 47 Echo 47 Sample Delay 48 Stereo Delay 49 Tape Delay Chapitre 3 51 Distorsion 52 Bitcrusher 53 Clip Distortion 54 Distortion 55 Distortion II 56 Overdrive 57 Phase Distortion Chapitre 4 59 Dynamique 61 Adaptive Limiter 62 Compressor 66 DeEsser 68 Ducker 69 Enveloper 71 Expander 73 Limiter 74 Multipressor4 Table des matières 78 Noise Gate 80 Silver Compressor 81 Silver Gate 82 Surround Compressor Chapitre 5 85 Égalisation 87 Channel EQ 91 DJ EQ 91 Fat EQ 93 Linear Phase EQ 94 Match EQ 100 Égaliseurs monobandes 101 Silver EQ 102 Plages de fréquences utilisées avec un égaliseur Chapitre 6 103 Filtre 104 AutoFilter 108 EVOC 20 Filterbank 112 EVOC 20 TrackOscillator 123 Fuzz-Wah 125 Spectral Gate 127 Autofilter Soundtrack Pro Chapitre 7 129 Image 129 Module Binaural Post-Processing 131 Direction Mixer 133 Stereo Spread Chapitre 8 135 Mesure 136 BPM Counter 136 Correlation Meter 137 Level Meter 137 MultiMeter 141 Surround MultiMeter 142 Tuner Chapitre 9 145 Modulation 146 Chorus 146 Ensemble 147 Flanger 148 Microphaser 148 Modulation Delay 150 Phaser 152 RingShifterTable des matières 5 156 Rotor Cabinet 158 Scanner Vibrato 159 Spreader 159 Tremolo Chapitre 10 161 Hauteur tonale 161 Pitch Correction 165 Pitch Shifter II 167 Vocal Transformer Chapitre 11 171 Réverbération 172 AVerb 173 EnVerb 175 GoldVerb 177 PlatinumVerb 180 SilverVerb 181 Soundtrack Pro Reverb Chapitre 12 183 Convolution Reverb : Space Designer 186 Paramètres de réponse impulsionnelle 189 Paramètres globaux 193 Paramètres Output 195 Écran Envelope and EQ 198 Paramètres Volume Envelope 199 Paramètres Filter 201 Paramètres de réponse impulsionnelle synthétisée 203 Paramètres EQ 204 Automatisation de Space Designer Chapitre 13 205 Modules spécialisés 206 Denoiser 208 Enhance Timing 209 Exciter 210 Grooveshifter 211 Speech Enhancer 212 SubBass Chapitre 14 215 Utilitaire 215 Down Mixer 216 Gain 217 I/O 218 Multichannel Gain 218 Test Oscillator6 Table des matières Chapitre 15 221 EVOC 20 PolySynth 222 Vocoder : Fondamentaux 222 Qu’est-ce qu’un vocoder? 222 Fonctionnement d’un vocoder 223 Fonctionnement d’une banque de filtres 224 Utilisation de l’EVOC 20 PolySynth 225 Paramètres EVOC 20 PolySynth 226 Paramètres de la section Synthesis 231 Paramètres de la section Sidechain Analysis 233 Paramètres Formant Filter 235 Paramètres de la section Modulation 237 Unvoiced/Voiced (U/V) Detection 239 Paramètres de la section Output 240 Schéma de principe 240 Conseils pour une meilleure intelligibilité des paroles 241 Modification des signaux d’analyse et de synthèse 241 Éviter les artefacts sonores 242 Obtenir les meilleurs signaux d’analyse et de synthèse 243 Histoire du vocoder Chapitre 16 247 EFM 1 248 Paramètres globaux 249 Modulator et Carrier 250 Paramètres FM 251 Section Output 252 Assignation de contrôleurs MIDI Chapitre 17 253 ES E Chapitre 18 255 ES M Chapitre 19 257 ES P Chapitre 20 259 ES1 259 Paramètres du module ES1 267 Liste des contrôleurs MIDI Chapitre 21 269 ES2 270 Paramètres de l’ES2 271 Paramètres globaux 275 Paramètres des oscillateurs 283 Filtres 292 Partie dynamique (amplificateur) 293 Le RouteurTable des matières 7 307 Les LFO 310 Les enveloppes (ENV 1 à ENV 3) 315 Le carré 316 L’enveloppe vectorielle 323 Processeur d’effets 324 Utilisation des contrôles et attribution de contrôleurs 325 Variations sonores aléatoires 328 Guides d’initiation 328 Atelier « son » 339 Modèles pour l’ES2 Chapitre 22 347 EVB3 348 Configuration MIDI 348 Jouer en live sur deux claviers et un pédalier 350 Division du clavier 350 Transposition (plage d’octaves) 351 MIDI Mode 352 Paramètres de l’EVB3 353 Tirettes harmoniques 354 Volume 355 Tune (Accord) 355 Scanner Vibrato 356 Percussion 358 Touches de présélection et Morphing 360 Paramètres Organ 361 Paramètres Condition 363 Paramètres Click 364 Paramètres Pitch 365 Sustain 366 Effets 373 Autres paramètres 374 Assignations des contrôleurs MIDI 375 Mode MIDI : RK 377 Mode MIDI : HS 378 Mode MIDI : NI 379 Mode MIDI : NE 381 Synthèse additive à l’aide des tirettes 382 Effet résiduel 383 Brève histoire de l’orgue Hammond 384 Génération sonore à roues phoniques 384 La cabine Leslie8 Table des matières Chapitre 23 385 EVD6 385 À propos de l’EVD6 386 Paramètres de l’EVD6 404 Contrôler l’EVD6 via MIDI 405 Brève histoire du Clavinet Chapitre 24 407 EVP88 407 À propos de l’EVP88 408 Paramètres de l’EVP88 415 Modèles de pianos électriques émulés 419 EVP88 et MIDI Chapitre 25 421 EXS24 mkII 422 À propos des instruments échantillonnés 424 Chargement d’instruments échantillonnés 426 Utilisation des réglages d’un instrument échantillonné 427 Gestion des instruments échantillonnés 428 Recherche d’instruments échantillonnés 429 Importation d’instruments échantillonnés 438 Fenêtre Parameters 457 wÉditeur d’instruments 479 Réglage des préférences du Sampler 482 Configuration de la mémoire virtuelle 483 Utilisation de VSL Performance Tool Chapitre 26 485 External Instrument 485 Paramètres du module External Instrument 486 Utilisation du module External Instrument Chapitre 27 487 KlopfGeist Chapitre 28 489 Sculpture 490 Cœur du moteur de synthèse de Sculpture 491 La corde en tant qu’élément de synthèse 493 Paramètres de Sculpture 494 Paramètres globaux 496 Paramètres de corde et d’objet 507 Paramètres de traitement 513 Post-traitement 521 Générateurs de modulation 529 Générateurs d’enveloppe 537 Fonction de morphing 546 Assignation de contrôleurs MIDI 547 Programmation : guide de démarrage rapideTable des matières 9 548 Différentes approches de la programmation 548 Principes 549 Moteur de synthèse 553 Création de sons de base 564 Modulations 565 Programmation : étude détaillée 565 Programmation de sons de basse électrique avec Sculpture 585 Sons synthétisés Chapitre 29 593 Ultrabeat 594 La structure d’Ultrabeat 595 Présentation d’Ultrabeat 596 Chargement et enregistrement de sons 596 La section d’assignation 603 Section Synthesizer 623 Modulation 632 Le séquenceur pas à pas 646 Création de sons de batterie dans Ultrabeat Chapitre 30 661 Instruments GarageBand 662 Paramètres d’instruments GarageBand Annexe 667 Notions élémentaires sur les synthétiseurs 667 Synthétiseur analogique et synthèse soustractive 668 Définition de la synthèse 669 Synthèse soustractive Glossaire 675 Index 699 11 Préface Présentation des modules Logic Studio La suite d’applications musicales et audio de Logic Studio comporte un ensemble complet de modules puissants. Il s’agit de synthétiseurs innovants, de modules d’effets haute qualité, d’un échantillonneur puissant et de recréation authentique d’instruments « vintage ». Ce manuel va vous présenter chacun des effets et des instruments ainsi que leurs paramètres. Tous les paramètres des modules sont abordés en détail. Les chapitres relatifs aux instruments comprennent des didacticiels qui vous permettront de tirer le meilleur parti de vos nouveaux instruments. Vous utiliserez plus facilement les modules si vous connaissez bien les fonctions de base de chacune des applications de Logic Studio. Des informations sur celles-ci figurent dans les manuels d’utilisateur respectifs. Ce manuel traite de tous les modules disponibles dans les applications Logic Studio. Ils ne sont cependant pas tous disponibles dans toutes les applications. Reportez-vous aux tableaux ci-après afin de savoir quels modules sont disponibles dans chaque application. Effets et instruments Logic Pro Les tableaux suivants indiquent les effets et les instruments inclus dans Logic Pro. Catégorie d’effet Effets inclus Modelage d’amplificateur  Bass Amp (p. 19)  Guitar Amp Pro (p. 21) Retard  Delay Designer (p. 28)  Echo (p. 47)  Sample Delay (p. 47)  Stereo Delay (p. 48)  Tape Delay (p. 49) Distorsion  Bitcrusher (p. 52)  Clip Distortion (p. 53)  Distortion (p. 54)  Distortion II (p. 55)  Overdrive (p. 56)  Phase Distortion (p. 57)12 Préface Présentation des modules Logic Studio Dynamique  Adaptive Limiter (p. 61)  Compressor (p. 62)  DeEsser (p. 66)  Ducker (p. 68)  Enveloper (p. 69)  Expander (p. 71)  Limiter (p. 73)  Multipressor (p. 74)  Noise Gate (p. 78)  Silver Compressor (p. 80)  Silver Gate (p. 81)  Surround Compressor (p. 82) Égaliseur  Channel EQ (p. 87)  DJ EQ (p. 91)  Fat EQ (p. 91)  Linear Phase EQ (p. 93)  Match EQ (p. 94)  Égaliseurs monobandes (p. 100)  Silver EQ (p. 101) Filtre  AutoFilter (p. 104)  EVOC 20 Filterbank (p. 108)  EVOC 20 TrackOscillator (p. 112)  Fuzz-Wah (p. 123)  Spectral Gate (p. 125) Image  Module Binaural Post-Processing (p. 129)  Direction Mixer (p. 131)  Stereo Spread (p. 133) Mesure  BPM Counter (p. 136)  Correlation Meter (p. 136)  Level Meter (p. 137)  MultiMeter (p. 137)  Surround MultiMeter (p. 141)  Tuner (p. 142) Modulation  Chorus (p. 146)  Ensemble (p. 146)  Flanger (p. 147)  Microphaser (p. 148)  Modulation Delay (p. 148)  Phaser (p. 150)  RingShifter (p. 152)  Rotor Cabinet (p. 156)  Scanner Vibrato (p. 158)  Spreader (p. 159)  Tremolo (p. 159) Hauteur tonale  Pitch Correction (p. 161)  Pitch Shifter II (p. 165)  Vocal Transformer (p. 167) Catégorie d’effet Effets inclusPréface Présentation des modules Logic Studio 13 Le tableau suivant présente les instruments inclus dans Logic Pro. Réverbération  AVerb (p. 172)  EnVerb (p. 173)  GoldVerb (p. 175)  PlatinumVerb (p. 177)  SilverVerb (p. 180)  Convolution Reverb : Space Designer (p. 183) Spécialisé  Denoiser (p. 206)  Enhance Timing (p. 208)  Exciter (p. 209)  Grooveshifter (p. 210)  Speech Enhancer (p. 211)  SubBass (p. 212) Utilitaire  Down Mixer (p. 215)  Gain (p. 216)  I/O (p. 217)  Test Oscillator (p. 218) Catégorie d’effet Effets inclus Catégorie d’instrument Instruments inclus Synthétiseur  EFM 1 (p. 247)  ES E (p. 253)  ES M (p. 255)  ES P (p. 257)  ES1 (p. 259)  ES2 (p. 269)  KlopfGeist (p. 487)  Sculpture (p. 489) Synthétiseur de batterie Ultrabeat (p. 593) Logiciel échantillonneur EXS24 mkII (p. 421) Synthétiseur vocodeur EVOC 20 PolySynth (p. 221) Instruments vintage  EVB3 (p. 347)  EVD6 (p. 385)  EVP88 (p. 407) Utilitaire External Instrument (p. 485) Instruments GarageBand Analogique de base, Mono analogique, Nappe analogique, Tourbillon analogique, Synchro analogique, Basse, Numérique de base, Mono numérique, Digital Stepper, Batteries, Clavicorde électrique, Piano électrique, Guitare, Cors, Hybride de base, Métamorphose hybride, Piano, Effets sonores, Cordes, Orgue à roues phoniques, Percussion syntonisée, Voix, Instruments à vent (voir « Instruments GarageBand » à la page 661) 14 Préface Présentation des modules Logic Studio Effets Soundtrack Pro Le tableau suivant présente les effets inclus dans Soundtrack Pro. Remarque : les effets inclus dans Soundtrack Pro ne comprennent les paramètres avancés décrits dans ce document. Catégorie d’effet Effets inclus Retard  Stereo Delay (p. 48)  Tape Delay (p. 49) Distorsion  Bitcrusher (p. 52)  Clip Distortion (p. 53)  Distortion (p. 54)  Distortion II (p. 55)  Overdrive (p. 56)  Phase Distortion (p. 57) Dynamique  Adaptive Limiter (p. 61)  Compressor (p. 62)  DeEsser (p. 66)  Enveloper (p. 69)  Expander (p. 71)  Limiter (p. 73)  Multipressor (p. 74)  Noise Gate (p. 78)  Surround Compressor (p. 82) Égaliseur  Channel EQ (p. 87)  Fat EQ (p. 91)  Linear Phase EQ (p. 93)  Match EQ (p. 94)  Égaliseurs monobandes (p. 100) Filtre  AutoFilter (p. 104)  Spectral Gate (p. 125) Image  Direction Mixer (p. 131)  Stereo Spread (p. 133) Mesure  Correlation Meter (p. 136)  MultiMeter (p. 137)  Surround MultiMeter (p. 141)  Tuner (p. 142) Modulation  Chorus (p. 146)  Ensemble (p. 146)  Flanger (p. 147)  Modulation Delay (p. 148)  Phaser (p. 150)  RingShifter (p. 152)  Scanner Vibrato (p. 158)  Tremolo (p. 159) Hauteur tonale  Pitch Shifter II (p. 165)  Vocal Transformer (p. 167)Préface Présentation des modules Logic Studio 15 Effets WaveBurner Le tableau suivant présente les effets inclus dans WaveBurner. Remarque : WaveBurner ne fournit pas de tempo de projet. Par conséquent, il ne prend pas en charge les paramètres d’effets qui reposent sur un tempo (tel que sync). Réverbération  PlatinumVerb (p. 177)  Soundtrack Pro Reverb (p. 181)  Convolution Reverb : Space Designer (p. 183) Spécialisé  Denoiser (p. 206)  Exciter (p. 209)  SubBass (p. 212) Utilitaire  Gain (p. 216)  Multichannel Gain (p. 218)  Test Oscillator (p. 218) Catégorie d’effet Effets inclus Catégorie d’effet Effets inclus Modelage d’amplificateur  Bass Amp (p. 19)  Guitar Amp Pro (p. 21) Retard  Delay Designer (p. 28)  Sample Delay (p. 47)  Stereo Delay (p. 48)  Tape Delay (p. 49) Distorsion  Bitcrusher (p. 52)  Clip Distortion (p. 53)  Distortion (p. 54)  Distortion II (p. 55)  Overdrive (p. 56)  Phase Distortion (p. 57) Dynamique  Adaptive Limiter (p. 61)  Compressor (p. 62)  DeEsser (p. 66)  Enveloper (p. 69)  Expander (p. 71)  Limiter (p. 73)  Multipressor (p. 74)  Noise Gate (p. 78)  Silver Compressor (p. 80)  Silver Gate (p. 81) Égaliseur  Channel EQ (p. 87)  DJ EQ (p. 91)  Fat EQ (p. 91)  Linear Phase EQ (p. 93)  Match EQ (p. 94)  Égaliseurs monobandes (p. 100)  Silver EQ (p. 101)16 Préface Présentation des modules Logic Studio Filtre  AutoFilter (p. 104)  EVOC 20 Filterbank (p. 108)  Fuzz-Wah (p. 123)  Spectral Gate (p. 125) Image  Direction Mixer (p. 131)  Stereo Spread (p. 133) Mesure  BPM Counter (p. 136)  Correlation Meter (p. 136)  Level Meter (p. 137)  MultiMeter (p. 137)  Tuner (p. 142) Modulation  Chorus (p. 146)  Ensemble (p. 146)  Flanger (p. 147)  Microphaser (p. 148)  Modulation Delay (p. 148)  Phaser (p. 150)  RingShifter (p. 152)  Rotor Cabinet (p. 156)  Scanner Vibrato (p. 158)  Spreader (p. 159)  Tremolo (p. 159) Hauteur tonale  Pitch Correction (p. 161)  Pitch Shifter II (p. 165)  Vocal Transformer (p. 167) Réverbération  AVerb (p. 172)  EnVerb (p. 173)  GoldVerb (p. 175)  PlatinumVerb (p. 177)  SilverVerb (p. 180)  Convolution Reverb : Space Designer (p. 183) Spécialisé  Denoiser (p. 206)  Exciter (p. 209)  Speech Enhancer (p. 211)  SubBass (p. 212) Utilitaire Gain (p. 216) Catégorie d’effet Effets inclusPréface Présentation des modules Logic Studio 17 Effets et instruments MainStage Les tableaux suivants indiquent les effets et les instruments inclus dans MainStage. Remarque : MainStage est une application en temps réel et n’inclut donc pas de modules d’effet introduisant un temps de latence significatif. Même chose pour l’éditeur d’instrument de l’EXS24 mkII. Catégorie d’effet Effets inclus Modelage d’amplificateur  Bass Amp (p. 19)  Guitar Amp Pro (p. 21) Retard  Delay Designer (p. 28)  Echo (p. 47)  Sample Delay (p. 47)  Stereo Delay (p. 48)  Tape Delay (p. 49) Distorsion  Bitcrusher (p. 52)  Clip Distortion (p. 53)  Distortion (p. 54)  Distortion II (p. 55)  Overdrive (p. 56)  Phase Distortion (p. 57) Dynamique  Compressor (p. 62)  DeEsser (p. 66)  Ducker (p. 68)  Enveloper (p. 69)  Expander (p. 71)  Limiter (p. 73)  Multipressor (p. 74)  Noise Gate (p. 78)  Silver Compressor (p. 80)  Silver Gate (p. 81) Égaliseur  Channel EQ (p. 87)  DJ EQ (p. 91)  Fat EQ (p. 91)  Égaliseurs monobandes (p. 100)  Silver EQ (p. 101) Filtre  AutoFilter (p. 104)  EVOC 20 Filterbank (p. 108)  EVOC 20 TrackOscillator (p. 112)  Fuzz-Wah (p. 123) Image  Direction Mixer (p. 131)  Stereo Spread (p. 133) Mesure  BPM Counter (p. 136)  Correlation Meter (p. 136)  Level Meter (p. 137)  MultiMeter (p. 137)  Tuner (p. 142)18 Préface Présentation des modules Logic Studio Le tableau suivant présente les instruments inclus dans MainStage. Modulation  Chorus (p. 146)  Ensemble (p. 146)  Flanger (p. 147)  Microphaser (p. 148)  Modulation Delay (p. 148)  Phaser (p. 150)  RingShifter (p. 152)  Rotor Cabinet (p. 156)  Scanner Vibrato (p. 158)  Spreader (p. 159)  Tremolo (p. 159) Hauteur tonale Pitch Shifter II (p. 165) Réverbération  AVerb (p. 172)  EnVerb (p. 173)  GoldVerb (p. 175)  PlatinumVerb (p. 177)  SilverVerb (p. 180)  Convolution Reverb : Space Designer (p. 183) Spécialisé  Exciter (p. 209)  SubBass (p. 212) Utilitaire  Gain (p. 216)  Test Oscillator (p. 218) Catégorie d’effet Effets inclus Catégorie d’instrument Instruments inclus Synthétiseur  EFM 1 (p. 247)  ES E (p. 253)  ES M (p. 255)  ES P (p. 257)  ES1 (p. 259)  ES2 (p. 269)  KlopfGeist (p. 487)  Sculpture (p. 489) Synthétiseur de batterie Ultrabeat (p. 593) Logiciel échantillonneur EXS24 mkII (p. 421) Synthétiseur vocodeur EVOC 20 PolySynth (p. 221) Instruments vintage  EVB3 (p. 347)  EVD6 (p. 385)  EVP88 (p. 407) Instruments GarageBand Analogique de base, Mono analogique, Nappe analogique, Tourbillon analogique, Synchro analogique, Basse, Numérique de base, Mono numérique, Digital Stepper, Batteries, Clavicorde électrique, Piano électrique, Guitare, Cors, Hybride de base, Métamorphose hybride, Piano, Effets sonores, Cordes, Orgue à roues phoniques, Percussion syntonisée, Voix, Instruments à vent (voir « Instruments GarageBand » à la page 661) 1 19 1 Modelage d’amplificateur Vous pouvez ajouter le son d’une guitare et d’un amplificateur de basse à vos enregistrements audio et instruments logiciels. À l’aide d’une méthode appelée Modélisation de composants, vous pouvez émuler le son et les fonctionnalités des amplificateurs d’instruments sous forme d’effets, en particulier pour les guitares et les basses électriques. Ces effets recréent le son des amplificateurs à tube comme des amplificateurs à semi-conducteurs et proposent un ensemble très complet de commandes, notamment de réglage du pré-gain et de la tonalité des graves, médiums et aigus, ainsi que du niveau de sortie. Ils permettent de sélectionner un des nombreux modèles d’amplificateurs habituels fournis. Les sections suivantes décrivent les différents modules fournis avec Logic Studio.  « Bass Amp » à la page 19  « Guitar Amp Pro » à la page 21 Bass Amp Le module Bass Amp (Ampli de basse) simule le son de plusieurs amplificateurs de basse renommés. Vous pouvez traiter les signaux de guitare basse directement dans Logic Pro et reproduire le son des amplis de basse de haute qualité. Vous pouvez également utiliser Bass Amp pour la conception sonore expérimentale. Vous pouvez utiliser librement le module sur d’autres instruments, en fonction de vos besoins, en appliquant le caractère sonore d’un ampli de basse à une partie vocale ou de percussions, par exemple. 20 Chapitre 1 Modelage d’amplificateur Paramètres du module Bass Amp  Menu local Model : sélectionnez l’un des neuf modèles d’amplis proposés. Les modèles suivants sont disponibles : Model Description American Basic Modèle d’amplificateur de basses américain des années 70 équipé de huit haut-parleurs de 10 pouces. Bien adapté aux enregistrements blues et rock. American Deep Dérivé du modèle American Basic avec une forte accentuation des fréquences médium les plus faibles (à partir de 500 Hz). Bien adapté aux enregistrements reggae et pop. American Scoop Dérivé du modèle American Basic alliant les caractéristiques de fréquence d’American Deep et American Bright, avec accentuation des fréquences médium faibles (à partir de 500 Hz) et des médiums forts (à partir de 4,5 kHz). Bien adapté aux enregistrements funk et fusion. American Bright Dérivé du modèle American Basic accentuant fortement les fréquences des médiums les plus forts (au-delà de 4,5 kHz). New American Basic Modèle d’ampli de basse américain des années 80, bien adapté aux enregistrements blues et rock. New American Bright Dérivé du New American Basic, ce modèle accentue fortement la plage de fréquence au-delà de 2 kHz. Bien adapté aux enregistrements rock et heavy metal. Top Class DI Warm Simulation DI réputée, bien adaptée aux enregistrements reggae et pop. Les médiums de la plage de fréquences large entre 500 et 5 000 Hz sont réduits. Top Class DI Deep Basé sur l’amplificateur Top Class DI Warm, ce modèle convient bien au funk et à la fusion. Sa plage de fréquences médium est la plus forte autour de 700 Hz. Top Class DI Mid Basé sur l’amplificateur Top Class DI Warm, ce modèle comporte une plage de fréquences plus ou moins linéaire n’accentuant aucune fréquence. Il est adapté aux enregistrements blues, rock et jazz. Chapitre 1 Modelage d’amplificateur 21  Curseur Pre Gain : détermine le niveau de préamplification du signal d’entrée.  Curseurs Bass, Mid et Treble : ajustent respectivement les niveaux de graves, de médiums et d’aigus.  Curseur Mid Frequency : détermine la fréquence centrale de la bande moyenne (comprise entre 200 Hz et 3 000 Hz).  Curseur Output Level : détermine le niveau de sortie final de Bass Amp. Guitar Amp Pro Le module Guitar Amp Pro peut émuler le son d’une grande variété d’amplis de guitare et d’enceintes/haut-parleurs utilisés avec ces derniers. Vous pouvez traiter les signaux de guitare directement dans Logic Pro, ce qui vous permet de reproduire le son des systèmes d’amplification de guitare de haute qualité. Guitar Amp Pro peut aussi être utilisé pour le traitement et la conception sonores expérimentaux. Vous pouvez utiliser librement le module sur d’autres instruments, en fonction de vos besoins, pour appliquer le caractère sonore d’un amplificateur de guitare à une partie de trompette ou vocale, par exemple. Guitar Amp Pro comporte une grande variété de modèles d’amplificateurs, de haut-parleurs et d’égaliseurs que vous pouvez combiner librement. Les égaliseurs sont équipés des commandes de graves, de médiums et d’aigus habituels des amplis de guitare. Pour les microphones, vous avez le choix entre deux types et positions de micros différents. Pour arrondir le complément des paramètres, Guitar Amp Pro intègre aussi des effets de guitare classique comme, par exemple, la réverbération, le vibrato et le trémolo. La fenêtre Guitar Amp Pro se compose de quatre sections principales. Section Amp Section Effects Section Microphone Position Section Microphone Type22 Chapitre 1 Modelage d’amplificateur  La section Amp contient les paramètres permettant de sélectionner le modèle d’ampli (Amp), de haut-parleurs (Speaker) et d’égaliseur (EQ), ainsi qu’un ensemble de commandes de tonalité, de gain et de niveau.  La section Effects (FX) contient les commandes relatives aux effets de guitare intégrés. En dessous se trouve la commande de sortie finale.  La section Microphone Position permet de définir la position du micro sur le haut-parleur.  La section Microphone Type permet de sélectionner le type de micro pour la capture du son de l’ampli. Section Amp  Menu local Amp : sélectionnez le modèle d’ampli souhaité. Les modèles suivants sont disponibles : Model Description UK Combo 30W Son neutre convenant bien aux parties rythmiques au son clair ou un mordant. UK Top 50W Assez agressif dans les hautes fréquences, ce modèle convient bien aux sons rock classiques. US Combo 40W Son net convenant bien aux musiques de style funk et jazz. US Hot Combo 40W Accentue les hauts-médiums, ce qui en fait le modèle idéal pour les solos. US Hot Top 100W Produit des sons très gras, même avec des réglages Master bas qui donnent des sons larges avec beaucoup de punch. Custom 50W Convient bien aux sons lead assez doux avec un paramètre Presence réglé sur 0. British Clean Simule les combos anglais classiques travaillant en classe A utilisés en rock depuis les années 1960 sans avoir subi de modifications importantes. Ce modèle convient très bien aux parties rythmiques claires ou mordantes. British Gain Reproduit le son d’une tête à lampes anglaise, synonyme d’un son typé rock, pour des rythmiques puissantes et des parties lead avec un riche sustain. American Clean Reproduit le son plein des combos à lampes, utilisés pour produire des sons clairs et mordants. American Gain Reproduit le son d’une tête d’amplification moderne réglée sur un gain élevé convenant bien aux parties lead rythmiques avec beaucoup de distorsion. Clean Tube Amp Reproduit le son d’un modèle à lampes réglé sur un gain faible. La distorsion n’apparaît que lorsque vous utilisez des niveaux d’entrée ou de réglages de Gain/Master très élevés.Chapitre 1 Modelage d’amplificateur 23  Menu local Speaker : sélectionnez un des 15 modèles de haut-parleurs. Les modèles suivants sont disponibles :  Menu local EQ : sélectionnez un des quatre modèles d’égaliseurs. Les modèles suivants sont disponibles : British 1, British 2, American et Modern EQ.  Bouton Amp–Speaker Link : lie les menus Amp et Speaker afin de charger automatiquement le haut-parleur associé à l’ampli choisi dans la section Model.  Bouton Amp–EQ Link : lie les menus Amp et EQ afin de charger automatiquement le modèle d’égaliseur associé à l’ampli choisi dans la section Model. Chaque modèle d’ampli est associé à un modèle de haut-parleur et d’égaliseur. C’est la combinaison d’un amplificateur, d’un haut-parleur et d’un égaliseur qui permet de recréer un son de guitare connu. Vous pouvez toutefois combiner librement les modèles de haut-parleurs ou d’égaliseurs avec n’importe quel amplificateur en désactivant ces deux boutons de lien. Type de haut-parleurs Description UK 1x12 open back Enceinte classique, ouverte et équipée d’un haut-parleur de 12". Son neutre, bien équilibré, assez polyvalent. UK 2x12 open back Enceinte classique ouverte, équipée de deux haut-parleurs de 12". Son neutre, bien équilibré, assez polyvalent. UK 2x12 closed Beaucoup de résonance dans les basses fréquences, convient donc bien aux combos : possibilité de sons plus mordants avec des réglages de commande de Bass (Graves) bas. UK 4x12 closed slanted Lorsqu’il est utilisé en combinaison avec des micros décentrés, vous obtenez une plage de médium intéressante. Il est le complément idéal des amplis à gain élevé. US 1x10 open back Peu de résonance dans les basses fréquences. Convient bien à l’harmonica (blues). US 1x12 open back 1 Enceinte ouverte d’un combo américain, son lead, un seul haut-parleur de 12". US 1x12 open back 2 Enceinte ouverte d’un combo américain pour son clair/légèrement saturé, un seul haut parleur de 12". US 1x12 open back 3 Enceinte ouverte d’un autre combo américain pour son clair/légèrement saturé, un seul haut-parleur de 12". US broad range Simulation d’une enceinte souvent utilisée sur un piano électrique classique. Analog simulation Simulation du circuit de charge du haut-parleur interne d’un célèbre préamplificateur anglais de 19". UK 1x12 Amplificateur à lampes clos, anglais, classe A, un seul haut-parleur de 12". UK 4x12 Enceinte close classique, équipée de quatre haut-parleurs de 12" (série noire), convient au rock. US 1x12 open back Enceinte ouverte d’un combo américain, son lead, un seul haut-parleur 12". US 1x12 bass reflex Enceinte close, de type « bass reflex », un seul haut-parleur de 12". DI Box Cette option permet de contourner la section de simulation de haut-parleur.24 Chapitre 1 Modelage d’amplificateur  Potentiomètre Gain : détermine la quantité de préamplification appliquée au signal d’entrée. Cette commande a un effet qui varie selon le modèle d’amplificateur sélectionné. Par exemple, lorsque vous utilisez le modèle d’amplificateur British Clean, le réglage de gain maximum produit un son saturé puissant. Par contre, lorsque vous utilisez les amplificateurs British Gain ou Modern Gain, les mêmes réglages de gain produisent de très fortes distorsions qui conviennent aux solos.  Potentiomètres Bass, Mids et Treble : ajustent les plages de fréquences des modèles d’égaliseur de la même façon que les potentiomètres de tonalité des amplificateurs matériels de guitare.  Potentiomètre Presence : ajuste la plage des hautes fréquences. Le paramètre Presence n’affecte que l’étage de sortie (Master) de Guitar Amp Pro.  Potentiomètre Master : détermine le volume de sortie de l’ampli (en direction du haut-parleur). En général, sur les amplificateurs à lampes, l’augmentation du niveau de Master produit un son plus compressé et plus saturé, ce qui donne un signal plus déformé et plus puissant (fort). Les réglages élevés peuvent produire une sortie extrêmement forte. Dans Guitar Amp Pro, le paramètre Master modifie le caractère sonique, tandis que le niveau de sortie final se définit à l’aide du paramètre Output sous la section FX (pour plus d’informations, voir plus bas). Section Effects La section Effects contient les effets Reverb, Tremolo et Vibrato. Vous avez le choix entre Tremolo (qui module l’amplitude ou le volume du son) ou Vibrato (qui module la hauteur tonale) et pouvez utiliser la Reverb avec l’un ou l’autre, ou séparément. Pour pouvoir utiliser ou ajuster un effet, vous devez l’activer en cliquant sur son bouton On (pourvu d’une icône de mise sous tension). Le bouton On s’allume lorsque l’effet est activé. Les boutons FX et Reverb On se trouvent à gauche des commandes des différents effets. Remarque : la section Effects se trouve devant la commande Master dans le flux de signaux ; elle reçoit donc le signal préamplifié (en amont du Master). Paramètres FX  Menu local FX : sélectionnez Tremolo ou Vibrato dans le menu.  Potentiomètre Depth : détermine l’intensité de la modulation.  Potentiomètre Speed : détermine la vitesse de modulation (en Hz). Les réglages bas produisent un son doux et flottant alors que les réglages plus élevés produisent un effet de rotor.  Bouton Sync : lorsqu’il est activé, la vitesse est synchronisée avec le tempo du projet. Si la synchronisation est activée, en ajustant le paramètre Speed, vous pouvez sélectionner différentes valeurs de notes de musique. Réglez le paramètre Speed sur la valeur souhaitée et, quel que soit l’effet que vous avez sélectionné, il sera parfaitement synchronisé avec le tempo du projet.Chapitre 1 Modelage d’amplificateur 25 Paramètres Reverb  Menu local Reverb : sélectionnez un des trois types de réverbération à ressort.  Potentiomètre Level : détermine la quantité de réverbération appliquée au signal préamplifié de l’amplificateur. Sections Microphone Position et Microphone Type Après avoir sélectionné un haut-parleur dans le menu Speaker, vous pouvez sélectionner le type de micro à émuler et son emplacement par rapport au haut-parleur. Paramètres Microphone Position  Bouton Centered : place le micro au centre du cône du haut-parleur, c’est-à-dire dans l’axe. Cette position produit un son plein et plus puissant qui convient aux sons de guitare blues ou jazz.  Bouton Off-Center : place le micro au bord du haut-parleur, c’est-à-dire de hors de l’axe. Cette position produit un son plus clair et plus précis, mais aussi plus mince qui convient aux sons de guitare rock ou rhythm and blues tranchants. Lorsque vous sélectionnez l’un de ces deux boutons, l’écran de haut-parleur graphique reflète le réglage en vigueur. Paramètres Microphone Type  Bouton Condenser : émule le son d’un micro électrostatique de studio. Le son des micros électrostatiques est fin, transparent et bien équilibré.  Bouton Dynamic : émule le son d’un micro cardioïde dynamique. Ce type de micro a un son plus clair et plus tranchant que les modèles électrostatiques. Par contre, les médiums inférieurs sont moins prononcés, ce qui fait que ce modèle convient mieux à l’enregistrement de guitares rock. Remarque : dans la pratique, il peut s’avérer très intéressant de combiner les deux types de micros. Dupliquez la piste de guitare et ajoutez Guitar Amp Pro comme effet d’insertion sur les deux pistes. Sélectionnez des micros différents dans les deux exemples Guitar Amp Pro tout en conservant des réglages identiques pour tous les autres paramètres puis mixez les niveaux de signal des pistes. Vous pouvez, bien entendu, faire varier les autres paramètres, si vous le souhaitez. Output En dessous de la section Effects se trouve le curseur Output, qui sert de commande de niveau final pour la sortie de Guitar Amp Pro. Vous pouvez vous représenter le paramètre Output comme une commande de volume située en aval de l’enceinte et qui est utilisée pour régler le niveau qui est envoyé vers les baies de modules suivants dans le canal ou dans la sortie du canal. Remarque : ce paramètre est distinct de la commande Master pour deux raisons : pour la conception sonore et pour contrôler le niveau de la section Amp.2 27 2 Retard Les effets Delay (de retard) enregistrent le signal d’entrée et le conservent un court instant avant de l’envoyer à l’entrée ou à la sortie de l’effet. La plupart des retards vous permettent de renvoyer le pourcentage de signal retardé à l’entrée et de créer ainsi un effet d’écho répétitif. Chaque répétition ultérieure est légèrement plus faible que la précédente. Le temps de retard peut être synchronisé avec le tempo du projet, via la mise en correspondance de la résolution de grille du projet, généralement en valeur de notes ou en millisecondes. Vous pouvez utiliser les retards pour effectuer les opérations suivantes :  doubler des sons isolés afin d’obtenir l’effet d’une même mélodie jouée par un groupe d’instruments ;  créer des effets d’écho et diffuser le son dans un espace indéfini ;  améliorer la position stéréo des pistes d’un mixage. Les effets de retard sont généralement utilisés comme insertion de canal ou effets de bus. Il est plus rare d’en faire usage sur l’ensemble d’un mixage (dans un canal de sortie), à moins que vous ne cherchiez à rendre un effet spécial, un peu « inquiétant ». Le présent chapitre décrit les effets de retard proposés par Logic Studio :  Delay Designer (reportez-vous à la rubrique ci-dessous)  Echo (reportez-vous à la rubrique « Echo » à la page 47)  Sample Delay (reportez-vous à la rubrique « Sample Delay » à la page 47)  Stereo Delay (reportez-vous à la rubrique « Stereo Delay » à la page 48)  Tape Delay (reportez-vous à la rubrique « Tape Delay » à la page 49)28 Chapitre 2 Retard Delay Designer L’effet Delay Designer est un effet de retard multi-tap. Chaque tap correspond à un retard indépendant. Contrairement aux effets de retard simples qui ne proposent qu’un ou deux taps, l’effet Delay Designer propose jusqu’à 26 taps isolés ! En d’autres termes, l’effet Delay Designer peut être défini comme 26 processeurs de retard distincts regroupés en un seul effet. Il permet de contrôler les aspects suivants de chaque tap :  Niveau et balance  Filtres passe-haut et passe-bas  Transposition de tonalité (vers le haut ou vers le bas) sur deux octaves Il existe également d’autres paramètres relatifs aux effets, tels que la synchronisation, la quantification et le retour. Comme son nom l’indique (concepteur de retard en anglais), l’effet Delay Designer offre un potentiel de création de son très intéressant. Il permet notamment de créer des effets d’échos de base, via un séquenceur audio. Vous pouvez créer des rythmes flexibles, évolutifs et complexes en synchronisant le positionnement des taps, ainsi qu’en transposant et en filtrant judicieusement la hauteur tonale. Vous pouvez également configurer plusieurs taps en tant que « répétitions » d’autres taps, tout comme vous utiliseriez le contrôle de retour d’un retard simple, mais en contrôlant les répétitions une à une. Vous pouvez utiliser l’effet Delay Designer sur les canaux dotés d’entrées et/ou de sorties mono, stéréo ou Surround. Pour plus de détails sur les canaux Surround, reportez-vous à la rubrique « Utilisation de Delay Designer en Surround ». L’interface de l’effet Delay Designer se compose de cinq parties principales : Écran Tap Barre des paramètres de tap Section Sync Tap pads Section MasterChapitre 2 Retard 29  Écran Tap : cet écran d’affichage bleu propose une représentation graphique de tous les taps (points de lecture). Cette zone vous permet de visualiser et modifier les paramètres de chaque tap. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique « Écran Tap » de ce chapitre.  Barre des paramètres de tap : affiche une présentation numérique des réglages du paramètre indiqué pour le tap sélectionné. Cette zone vous permet de visualiser et modifier les paramètres de chaque tap. Reportez-vous à la rubrique « Barre des paramètres de tap » plus avant dans ce chapitre.  Section Sync : dans cette zone, vous pouvez définir tous les paramètres de synchronisation et de quantification de Delay Designer. Reportez-vous à la rubrique « Synchronisation des taps de retard (Delay Taps) » pour en savoir plus.  Tap pads : vous pouvez utiliser ces deux pavés pour créer des taps dans Delay Designer. Reportez-vous à la rubrique « Création et suppression de taps ».  Section Master : cette zone contient les paramètres généraux de mixage et de retour. Pour en savoir davantage, consultez la section « Partie Master ». Écran Tap Cet écran vous permet de visualiser les taps et de travailler avec ces derniers. Il est composé de plusieurs parties :  Boutons View : permettent de définir les paramètres représentés dans l’écran Tap.  Autozoom : lorsque cette fonction est activée, l’écran principal est réduit, ce qui permet d’afficher tous les taps. Désactivez le zoom automatique si vous souhaitez agrandir l’écran (en faisant glisser l’écran d’aperçu verticalement) pour afficher des taps spécifiques.  Écran Overview : affiche tous les taps de l’intervalle temporel.  Boutons Toggle : cliquez sur ce bouton pour faire basculer les paramètres d’un tap. Utilisez les boutons View pour sélectionner le paramètre à utiliser. Le nom situé à gauche de la barre de basculement indique toujours le paramètre vers lequel vous basculez. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique « Utilisation des boutons Toggle pour modifier les paramètres de tap ».30 Chapitre 2 Retard  Écran principal : affiche une représentation visuelle de chaque tap sous forme d’une ligne bleue ombrée. Ils contiennent chacun une barre visible (ou un point pour la balance stéréo) qui indique la valeur du paramètre. Vous pouvez modifier les paramètres des taps directement à l’aide de la souris, dans l’écran principal. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique « Modification de taps ».  Barre d’identification : inclut la lettre d’identification de chaque tap, ainsi que le poignées permettant de déplacer le tap sélectionné en avant ou en arrière dans le temps. Boutons View Les boutons de présentation déterminent le paramètre qui sera représenté dans l’écran principal.  Cutoff : lorsque vous cliquez sur ce bouton, les taps de l’écran principal affichent les fréquences de coupure des filtres passe-haut et passe-bas.  Reso : lorsque vous cliquez sur ce bouton, la valeur de résonance de filtre de chaque tap s’affiche dans l’écran principal.  Transp : cliquez sur ce bouton pour afficher la transposition de tonalité de chaque tap dans l’écran principal.  Pan : cliquez sur ce bouton pour afficher le paramètre de balance de chaque tap dans l’écran principal.  Pour les canaux mono-stéréo, chaque tap comprend une ligne représentant sa balance.  Pour les canaux stéréo-stéréo, chaque tap comprend un point représentant sa balance stéréo. Une ligne qui s’étend à l’extrémité du point indique la portée stéréo.  Pour les canaux Surround, chaque tap contient une ligne représentant l’angle Surround (pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique « Utilisation de Delay Designer en Surround »).  Level : cliquez sur ce bouton pour afficher le niveau de volume relatif de chaque tap dans l’écran principal.Chapitre 2 Retard 31 Écran Overview Vous pouvez utiliser cet écran d’aperçu pour réduire, agrandir ou parcourir l’écran principal : Pour réduire ou agrandir l’écran principal, effectuez l’une des opérations suivantes : m Cliquez sur le rectangle en surbrillance dans l’écran d’aperçu et, tout en maintenant la touche enfoncée, faites-le glisser vers le haut ou vers le bas. m Cliquez sur les barres en surbrillance à gauche ou à droite du rectangle et, tout en maintenant la touche enfoncée, faites-les glisser vers la gauche ou vers la droite. Remarque : le bouton Autozoom doit être désactivé pour que cette option fonctionne. Lorsque vous zoomez sur un petit groupe de taps, l’écran d’aperçu continue d’afficher tous les taps. La zone affichée dans l’écran Tap est indiquée par le rectangle en surbrillance. Pour vous déplacer entre les différentes rubriques de l’écran Tap, procédez comme suit : m Cliquez sur le rectangle en surbrillance et, tout en maintenant le bouton enfoncé, faites-le glisser vers la gauche ou vers la droite. La présentation sur laquelle vous appliquez le zoom dans l’écran principal est mise à jour à mesure que vous faites glisser le rectangle.32 Chapitre 2 Retard Création et suppression de taps Vous pouvez créer des taps de trois façons : à l’aide de la barre d’identification, en utilisant les tap pads ou en copiant les taps existants. Pour créer des taps à l’aide de la barre d’identification, procédez comme suit : m Cliquez sur l’emplacement souhaité. Pour créer des taps à l’aide des tap pads, procédez comme suit : 1 Cliquez sur le pad Start du haut. Remarque : à chaque fois que vous cliquez sur le pad Start, tous les taps existants sont automatiquement effacés. Aussi, lorsque vous avez créé les taps initiaux, cliquez dans la barre d’identification pour en créer de nouveaux. Le pad supérieur devient alors Tap et une barre d’enregistrement de tap rouge apparaît dans la bande située sous les boutons d’affichage. 2 Cliquez sur le bouton Tap pour enregistrer de nouveaux taps à la volée. De nouveaux taps sont créés simultanément à chaque clic, en fonction du rythme donné. 3 Pour terminer la création de taps, cliquez sur le bouton Last tap. Cela permet d’ajouter le tap final, de mettre fin à l’enregistrement de taps et d’attribuer au dernier la valeur de feedback tap (pour plus d’informations sur le feedback tap ou tap de retour, reportez-vous à la rubrique « Partie Master »). Remarque : si vous ne cliquez pas sur le bouton Dernier tap, l’enregistrement des taps prend fin automatiquement soit après dix secondes, soit après la création du vingt-sixième tap, selon le cas.Chapitre 2 Retard 33 Pour copier des taps dans la barre d’identification, procédez comme suit : m Faites glisser un ou plusieurs taps à l’emplacement souhaité. Le temps de retard des taps copiés est défini par rapport à la position cible. Conseils de création de tap Le moyen le plus rapide de créer plusieurs taps en même temps est d’utiliser tap pads. Si vous envisagez un rythme spécifique, il vous sera peut-être plus facile de taper votre rythme sur un périphérique spécial plutôt qu’avec la souris. Si vous disposez d’un contrôleur MIDI, vous pouvez attribuer les Tap pads à des touches de votre matériel. Consultez le manuel « Prise en charge des surfaces de contrôle » pour plus d’informations. À chaque fois que vous cliquez sur le pad Start tap, tous les taps existants sont automatiquement effacés. Aussi, lorsque vous avez créé les taps initiaux, cliquez dans la barre d’identification pour en créer de nouveaux. Lorsque vous avez créé un tap, vous pouvez ajuster sa position librement. Pour en savoir davantage, consultez la section « Déplacement de taps ». Identification des taps Les taps sont associés à des lettres en fonction de leur ordre de création. Le premier tap créé prend la valeur Tap A, le second prend la valeur Tap B, etc. Une fois attribuée, chaque tap est toujours identifié par la même lettre, même si les taps sont ensuite déplacés et suivent donc un autre ordre. Par exemple, si vous créez initialement trois taps, ils seront appelés Tap A, Tap B et Tap C. Si par la suite, vous modifiez le temps de retard du tap B de sorte qu’il soit placé avant le tap A, ce dernier s’appellera toujours Tap A. La barre d’identification indique la lettre de chaque tap visible. Le champ Tap delay de la barre de paramètres du tap affiche la lettre associée au tap sélectionné ou au tap en cours de modification lorsque plusieurs taps sont sélectionnés (pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique « Sélection de taps »).34 Chapitre 2 Retard Suppression de taps Pour supprimer un tap, il suffit de le sélectionner et d’appuyer sur la touche Supprimer ou sur la touche Retour arrière. Vous pouvez également cliquer sur un tap et maintenir le bouton de la souris enfoncé pour le faire glisser sous l’écran Tap. Ces méthodes s’appliquent également lorsque plusieurs taps sont sélectionnés. Enfin, vous pouvez cliquer sur n’importe quel tap de l’interface de l’effet Delay Designer avec le bouton droit de la souris ou en maintenant la touche Contrôle enfoncée, puis sélectionner la commande Delete all taps à partir du menu contextuel afin de supprimer tous les taps. Sélection de taps Il doit toujours y avoir au moins un tap sélectionné. Vous pouvez facilement distinguer les taps sélectionnés par leur couleur : les icônes de la barre d’édition et les lettres de la barre d’identification sont blanches. Pour choisir un tap, effectuez l’une des opérations suivantes : m Cliquez sur un tap dans l’écran principal. m Cliquez sur la lettre correspondant au tap souhaité dans la barre d’identification.Chapitre 2 Retard 35 m Cliquez sur la flèche vers le bas dans le champ Tap de la barre de paramètres de tap (Tap parameter) et choisissez la lettre correspondant au tap souhaité dans le menu. Vous pouvez sélectionner le tap précédent ou suivant en cliquant sur les flèches situées à gauche du nom du tap. Pour sélectionner plusieurs taps, effectuez l’une des opérations suivantes : m Cliquez dans l’arrière-plan de l’écran principal et faites glisser le curseur pour étirer plusieurs taps. m Cliquez sur des taps spécifiques de l’écran Tap en appuyant sur la touche Maj pour sélectionner plusieurs taps non adjacents. Déplacement de taps Vous pouvez déplacer un tap vers un point antérieur ou postérieur dans le temps. Remarque : lorsque vous déplacez un tap, vous modifiez son temps de retard réel. Pour déplacer un tap, procédez comme suit : m Sélectionnez le tap dans la barre d’identification et faites-le glisser vers la gauche (en arrière dans le temps) ou vers la droite (en avant dans le temps). Remarque : le fait de modifier le paramètre du temps de retard dans le champ Tap delay de la barre des paramètres de tap déplace également le tap dans le temps. Pour en savoir plus sur le champ Tap delay et sur la modification des taps, reportezvous aux rubriques « Barre des paramètres de tap » et « Modification de taps ». Barre des paramètres de tap La barre des paramètres de tap affiche les valeurs numériques actuelles pour chaque paramètre du tap sélectionné. Dans cette zone, vous pouvez directement modifier ces paramètres.36 Chapitre 2 Retard Les paramètres affichés sont les suivants :  Bouton Filter On/Off : active ou désactive les filtres passe-haut et passe-bas du tap sélectionné.  HP – Cutoff– LP : permet de visualiser et de définir les fréquences de coupure (en hertz) des filtres passe-haut (HP) et passe-bas (LP).  Slope : détermine la raideur des filtres passe-haut et passe-bas. Cliquez sur 6 dB pour obtenir une pente de filtre moins raide ou sur 12 dB pour une pente plus raide avec un effet de filtre plus prononcé. Il n’est pas possible de définir les filtres passe-haut et passe-bas séparément.  Reso : définit le taux de résonance de filtre pour les deux filtres.  Champ Tap Delay : ce champ affiche à la fois le numéro (en haut), le nom et la durée de retard (en bas) du tap sélectionné.  Touche Pitch On/Off : active ou désactive la transposition de tonalité pour le tap sélectionné.  Transpose : utilisez le premier champ pour définir le nombre de demi-tons de transposition et le second champ pour ajuster chaque unité en centièmes de demi-tons (1/100 de demi-ton).  Flip : intervertit les côtés gauche et droit de l’image stéréo ou Surround. En d’autres termes, si vous cliquez sur ce bouton, vous inversez la position du tap de gauche à droite et inversement. Par exemple, si un tap est défini à 55 pour cent sur la gauche, le fait de cliquer sur le bouton le fera passer à 55 pour cent sur la droite.  Pan : ce paramètre contrôle la balance des signaux d’entrée mono, la balance stéréo des signaux d’entrée stéréo et l’angle Surround pour les configurations de type Surround. Il affiche un pourcentage compris entre 100 pour cent (entièrement à gauche) et 100 pour cent (entièrement à droite), qui représente la balance du tap. Une valeur de 0 pour cent représente une balance au centre. Dans un environnement Surround, une balance Surround remplace la représentation en pourcentage. Reportez-vous à la rubrique « Utilisation de Delay Designer en Surround » pour en savoir plus.  Spread : lorsque vous utilisez le stéréo-stéréo ou stéréo-Surround du Delay Designer, ce paramètre permet de définir la largeur Stereo spread pour le tap sélectionné.  Mute : permet d’activer ou de désactiver le son sur le tap sélectionné.  Level : détermine le niveau de sortie pour le tap sélectionné. Modification de taps Vous pouvez modifier des taps de manière graphique, à l’aide de l’écran Tap principal ou de manière numérique, à l’aide de la barre des paramètres de tap. Dans tous les cas, les modifications de taps seront reflétées aussi bien de manière graphique que numérique. Chapitre 2 Retard 37 Modification de taps dans la barre des paramètres de tap Vous pouvez modifier tous les paramètres de la barre des paramètres de tap d’un simple clic ou par glissement. Pour modifier un paramètre, procédez comme suit : m Cliquez sur un bouton ou sur une flèche vers le haut ou le bas pour activer/désactiver ou modifier la valeur d’un paramètre. m Cliquez sur une valeur de paramètre et faites-la glisser verticalement pour la modifier. Si vous avez sélectionné plusieurs taps dans l’écran Tap, les valeurs de tous ces taps seront augmentées ou réduites. Ces modifications sont liées aux autres taps. Pour rétablir la valeur par défaut d’un paramètre, cliquez dessus tout en appuyant sur la touche Option. Si plusieurs taps sont sélectionnés, lorsque vous cliquez sur un paramètre en appuyant sur la touche Option, vous en rétablissez la valeur par défaut pour tous les taps sélectionnés. Modification de paramètres dans l’écran Tap Display Vous pouvez modifier de manière graphique tout paramètre de tap représenté par une ligne verticale dans l’écran principal Tap. Pour modifier un paramètre de tap dans l’écran Tap, procédez comme suit : 1 Cliquez sur le bouton d’affichage du paramètre que vous souhaitez modifier. 2 Cliquez sur la ligne en surbrillance du tap que vous souhaitez modifier et faites-la glisser verticalement (ou cliquez sur l’un des taps sélectionnés, s’il y en a plusieurs). Si vous avez sélectionné plusieurs taps, les valeurs de tous les taps sélectionnés seront augmentées ou réduites en fonction des autres taps. 38 Chapitre 2 Retard Vous pouvez également définir la valeur de plusieurs taps en les faisant glisser horizontalement ou verticalement dans l’écran Tap tout en maintenant la touche Commande enfoncée. À mesure que vous faites glisser les taps, la valeur du paramètre change pour correspondre à la position de la souris. En d’autres termes, le fait de faire glisser plusieurs taps tout en maintenant la touche Commande enfoncée permet d’« esquisser » des valeurs, à l’image de l’outil Pencil qui permet d’esquisser des contrôleurs dans l’Hyper Editor. Vous pouvez également maintenir la touche Commande enfoncée et cliquer sur l’écran Tap avant de faire glisser les taps. Vous obtiendrez ainsi une ligne dessinée derrière le pointeur. Les valeurs des taps seront alignées sur la ligne lorsque vous relâcherez le bouton de la souris. En cliquant sur un tap tout en appuyant sur la touche Option, vous rétablissez la valeur par défaut du paramètre sélectionné. Si plusieurs taps sont sélectionnés, vous rétablissez la valeur par défaut du paramètre pour tous ces taps.Chapitre 2 Retard 39 Modification des paramètres Filter Cutoff dans l’écran Tap Si les techniques ci-dessus s’appliquent à la plupart des paramètres réglables de manière graphique, les paramètres Cutoff et Pan fonctionnent un peu différemment. Dans la présentation Cutoff, chaque tap indique en fait deux paramètres : la fréquence de coupure du filtre passe-haut et celle du filtre passe-bas. Vous pouvez régler les valeurs Cutoff séparément en cliquant sur la ligne de fréquence souhaitée (la ligne du haut représente le filtre passe-haut, celle du bas le filtre passe-bas) et en la faisant glisser. Vous pouvez également régler les deux fréquences de coupure simultanément en cliquant entre les deux puis en faisant glisser. Lorsque la valeur de la fréquence Cutoff du filtre passe-haut est inférieure à celle du filtre passe-bas, une seule ligne s’affiche. Elle représente la bande de fréquence qui passe dans les filtres (cela signifie que les filtres jouent le rôle de filtre passe-bande). Dans une telle configuration, les deux filtres fonctionnent en série, c’est-à-dire que le tap passe d’abord par un filtre, puis par l’autre. Si la valeur de la fréquence Cutoff du filtre passe-haut est supérieure à celle du filtre passe-bas, le filtrage passe alors d’un fonctionnement en série à un fonctionnement parallèle, ce qui signifie que le tap passe par les deux filtres en même temps. Dans ce cas, l’intervalle entre les deux fréquences Cutoff représente la bande de fréquence qui est rejetée (c’est-à-dire que les filtres jouent le rôle d’un filtre d’élimination de bande).40 Chapitre 2 Retard Modification du paramètre Pan dans l’écran Tap La représentation du paramètre Pan dans l’écran qui lui est consacré est entièrement liée à la configuration du canal d’entrée de Delay Designer. Dans une configuration entrée mono/sortie stéréo, tous les taps sont au centre, au départ. Pour modifier la balance, faites glisser verticalement le curseur depuis le centre du tap vers la direction souhaitée pour le(s) tap(s). Une ligne blanche s’étire alors depuis le centre vers la direction souhaitée et reflète la balance du tap (ou des taps, suivant le cas). Les lignes situées au-dessus du centre indiquent une balance à gauche et les lignes en dessous, une balance à droite. Dans une configuration entrée stéréo/sortie stéréo, le paramètre Pan ajuste la balance stéréo et non la position du tap dans le champ stéréo. Il prend la forme d’un point de balance stéréo sur le tap représentant sa balance stéréo. Pour effectuer un réglage, faites glisser le point de balance stéréo vers le haut ou le bas du tap.Chapitre 2 Retard 41 Par défaut, le Stereo Spread est défini à 100 pour cent. Pour le modifier, faites-le glisser. Vous pouvez ainsi modifier la largeur de la ligne (qui s’étend au-delà du point). Vérifiez le paramètre Spread dans la barre des paramètres de tap pour visualiser le pourcentage sous forme numérique. Dans une configuration Surround, la ligne en surbrillance représente l’angle Surround. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique « Utilisation de Delay Designer en Surround ». Utilisation des boutons Toggle pour modifier les paramètres de tap La barre d’édition comprend un bouton par tap. Ils permettent d’activer et de désactiver plus rapidement des paramètres de façon visuelle. Le paramètre basculé par le bouton est fonction de la sélection du bouton de présentation View :  Présentation Cutoff : les boutons Toggle activent ou désactivent le filtre.  Présentation Reso : les boutons Toggle permettent de faire passer le slope de filtre de 6 à 12 dB.  Présentation Pitch : les boutons Toggle permettent d’activer ou de désactiver la transposition de tonalité.  Présentation Pan : les boutons Toggle permettent de passer d’un mode Flip à l’autre.  Présentation Level : les boutons Toggle permettent d’activer ou de désactiver le son du tap. Vous pouvez activer ou désactiver le son à tout moment, indépendamment de la présentation active en cliquant sur un bouton Toggle tout en maintenant les touches Commande et Option enfoncées. Lorsque vous relâchez les touches Option et Commande, les boutons reprennent leur fonction standard (mode View actif). 42 Chapitre 2 Retard Remarque : la première fois que vous modifiez un paramètre de filtre ou de transposition de tonalité, le module interne associé s’active automatiquement. Cela vous évite d’avoir à l’activer manuellement avant de le modifier. Toutefois, si vous le désactivez manuellement, vous devrez le réactiver manuellement. Modification des paramètres de tap avec le menu contextuel Cliquez avec le bouton droit de la souris ou en maintenant la touche Contrôle enfoncée pour ouvrir un menu contextuel contenant les commandes suivantes :  Copy sound parameters : copie tous les paramètres des taps sélectionnés dans le Presse-papiers, à l’exception du temps de retard (delay time).  Paste sound parameters : colle tous les paramètres du Presse-papiers dans le ou les tap(s) sélectionné(s). Si le Presse-papiers contient plus de taps que de taps sélectionnés dans l’écran principal Tap, les taps superflus sont ignorés.  Reset sound parameters to default values : rétablit la valeur par défaut de tous les paramètres des taps sélectionnés, à l’exception du temps de retard (delay time).  Delete all taps : supprime tous les taps. Conseils relatifs à la modification de paramètres En règle générale, les opérations de modification à l’aide de la barre des paramètres de tap sont rapides et précises quand il s’agit de modifier les paramètres d’un tap à la fois. Tous les paramètres du tap sélectionné sont disponibles, ce qui évite de passer d’une présentation à l’autre et d’estimer les valeurs avec les lignes verticales. Si vous souhaitez modifier les paramètres d’un tap par rapport à d’autres taps, utilisez l’écran Tap. De même, si vous souhaitez modifier plusieurs taps à la fois, vous pouvez utiliser l’écran Tap pour les sélectionner et modifier en même temps. Pensez à faire glisser le curseur en maintenant la touche Commande enfoncée pour « esquisser » différentes valeurs pour plusieurs taps. Synchronisation des taps de retard (Delay Taps) Delay Designer peut se synchroniser au tempo du projet ou s’exécuter séparément. En mode synchronisé (mode Sync), les taps « s’accrochent » à une grille de positions musicales adéquates, en fonction des longueurs de note. Dans ce mode, vous pouvez également définir une valeur Swing, ce qui permet de faire varier la synchronisation précise de la grille, afin d’obtenir un effet plus « fluide » et moins « mécanique » pour chaque tap. Si vous n’êtes pas en mode Sync, les taps ne s’accrochent à aucune grille et vous ne pouvez pas appliquer la valeur Swing.Chapitre 2 Retard 43 Activation du mode Sync Le mode Sync s’active ou se désactive en cliquant sur le bouton Sync dans la rubrique Sync. Lorsqu’il est activé, le bouton Sync est entouré d’un cercle orange et une grille correspondant à la valeur du paramètre Grille sélectionné s’affiche dans la barre d’identification. Une fois le mode Sync activé, tous les taps se déplacent vers la valeur de temps de retard la plus proche dans la grille. Si par la suite vous créez ou déplacez des taps, ils se déplaceront toujours par graduation en fonction du réglage de la grille, ou seront créés sur une position « accrochée » de la grille. Réglage de la résolution de la grille Le menu Grid propose plusieurs résolutions de grille, qui correspondent à des longueurs de notes. La résolution de grille ainsi que le tempo du projet déterminent la longueur de chaque graduation de grille. Pour définir la résolution de la grille, procédez comme suit : m Cliquez sur le champ Grid et choisissez la résolution souhaitée dans le menu local. Lorsque vous modifiez des résolutions de grille, vous pouvez constater que les graduations figurant dans la barre d’identification varient en conséquence. Cela détermine également une limite d’« étape » pour tous les taps. Exemple : le tempo du projet est défini sur 120 pulsations minute, et le paramètre Grid de Delay Designer est défini sur des notes de 1/16. Pour ce tempo et cette résolution, chaque graduation correspond à 125 millisecondes. Si le Tap A est défini sur 380 ms, l’activation du mode Sync le fait immédiatement passer à 375 ms. Si, par la suite, vous avancez le Tap A dans le temps, il passera à 500 ms, 625 ms, 750 ms, etc. Avec une résolution de 1/8, les étapes sont séparées de 250 millisecondes. Ainsi, le Tap A passe automatiquement à la division la plus proche (500 ms) et peut être déplacé à 750 ms, 1000 ms, 1250 ms, etc.44 Chapitre 2 Retard Réglage de la valeur Swing La valeur Swing définit la proximité entre la position de grille absolue et chaque graduation de la grille secondaire. Si elle est réglée sur 50 pour cent, chaque graduation de grille a la même valeur. Avec un réglage inférieur à 50 pour cent, chaque graduation de la grille secondaire est plus courte. Si le réglage est supérieur à 50 pour cent, ces graduations sont plus longues. Pour régler la valeur Swing, procédez comme suit : m Cliquez sur le champ Swing et faites glisser le curseur vers le haut ou le bas pour augmenter ou réduire la valeur Swing. Si vous déplacez légèrement la position de grille de chaque graduation secondaire (valeurs comprises entre 45 et 55 pour cent), la fonction Swing crée un effet rythmique moins rigide. Vous obtenez ainsi un effet très « naturel », mais la fonction Swing ne se réduit pas à cet aspect. Les réglages de Swing très hauts sont beaucoup moins subtils puisqu’ils placent chaque graduation secondaire juste après la suivante. Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour créer des rythmes doubles élaborés et intéressants avec certains taps, tout en conservant la grille pour verrouiller les autres taps dans une synchronisation plus stricte sur le tempo du projet. Enregistrement des réglages de synchronisation Lorsque vous enregistrez un réglage de Delay Designer, l’état du mode Sync, la grille ainsi que les valeurs Swing sont tous enregistrés. Lorsque vous enregistrez un réglage et que le mode Sync est activé, la position de grille de chaque tap est également enregistrée. Cela permet de garantir qu’avec un réglage chargé dans un projet avec un autre tempo (différent de celui avec lequel le réglage a été créé), tous les taps conservent leur position relative et leur rythme dans le nouveau tempo. Il faut toutefois garder à l’esprit que le temps de retard dans Delay Designer est de 10 secondes au maximum. Cela signifie que si vous chargez un réglage dans un projet dont le tempo est plus lent que le tempo auquel il a été créé, certains taps risquent de dépasser la limite de 10 secondes. Si tel est le cas, les taps en question ne seront pas joués mais conservés dans le réglage.Chapitre 2 Retard 45 Partie Master La partie Master comprend les paramètres relatifs à deux fonctions globales : delay feedback et dry/wet mix. Utilisation du feedback Pour les retards simples, le feedback est le seul moyen de répéter un retard. Delay Designer proposant 26 taps, vous pouvez les utiliser pour créer des répétitions sans avoir besoin de commandes discrètes de feedback pour chaque tap. Le paramètre de retour global de Delay Designer vous permet de renvoyer la sortie d’un tap via l’entrée de l’effet et de créer un rythme ou motif qui se suffit à lui-même. On l’appelle feedback tap (tap de retour). Pour activer ou désactiver le feedback, procédez comme suit : m Cliquez sur le bouton Feedback. Quand il est activé, il s’allume. La piste orange autour du potentiomètre Feedback Level indique le niveau de feedback actuel. Remarque : si le retour est activé et que vous commencez à créer des taps à l’aide des Tap pads, il est automatiquement désactivé. Une fois terminé, le feedback est réactivé lorsque vous cliquez sur le bouton Last Tap. Pour définir le tap de feedback, procédez comme suit : m Cliquez sur le champ Feedback Tap et sélectionnez le tap de votre choix dans le menu local. Vous pouvez modifier le niveau de sortie du feedback tap dans l’entrée de Delay Designer entre 0 pour cent (aucun feedback) et 100 pour cent (le feedback tap fait l’objet d’un retour sur l’intégralité du volume). Pour définir le feedback level du feedback tap, effectuez l’une des opérations suivantes : m Cliquez sur le potentiomètre Feedback Level et faites-le glisser. m Cliquez sur le champ Feedback Level et faites-le glisser.46 Chapitre 2 Retard Curseurs Mix Utilisez les curseurs de mixage pour régler le niveau du signal d’entrée sec et du signal mouillé (post-traitement). Utilisation de Delay Designer en Surround Delay Designer est tout particulièrement conçu pour être utilisé dans des configurations Surround. Avec 26 taps, vous pouvez utiliser les taps de delay dans le champ Surround pour obtenir des effets de rythme tout à fait étonnants ! Lors de l’utilisation de Delay Designer dans une configuration Surround, le pourcentage de la balance sur la barre des paramètres de tap est remplacé par une balance Surround, ce qui vous permet de définir la balance Surround de chaque tap. Les fonctions suivantes facilitent le déplacement de la balance Surround :  Maintenez la touche Commande enfoncée pour verrouiller la diversité.  Maintenez les touches Commande + Option enfoncées pour verrouiller l’angle.  Cliquez en appuyant sur la touche Option pour redéfinir l’angle et la diversité. Dans la présentation Pan de l’écran Tap, vous pouvez uniquement régler l’angle entre 0 et 360 degrés ; vous ne pouvez pas régler sa diversité. Le module Delay Designer traite toujours chaque canal d’entrée de manière individuelle.  Dans des configurations d’entrée mono/stéréo et de sortie Surround, le Delay Designer traite indépendamment les deux canaux et le panoramique Surround vous permet de placer chaque retard autour du champ Surround.  Dans des configurations d’entrée et de sortie Surround, le Delay Designer traite indépendamment chaque canal Surround et le panoramique Surround vous permet de régler la balance Surround de chaque tap dans le champ Surround. Remarque : le module Delay Designer génère des données d’automatisation distinctes pour le fonctionnement des balances stéréo et Surround. Ainsi, la présence de données d’automatisation de balance stéréo existantes n’entraînera aucun conflit lors de l’utilisation du module Designer dans des canaux Surround, et vice versa.Chapitre 2 Retard 47 Echo Cet effet d’écho simple permet de synchroniser le temps de retard avec le tempo du projet ; ainsi, vous pouvez créer rapidement des effets d’écho qui s’exécutent « en rythme » avec votre composition. Paramètres d’écho  Time : définit la résolution de grille du temps de retard au niveau des longueurs de notes, en fonction du tempo du projet. Les valeurs « T » représentent les triolets et les « . » les notes pointées.  Repeat : détermine la fréquence à laquelle l’effet de retard se répète.  Color : définit le contenu harmonique (couleur) du signal de retard.  Wet and Dry : chacune de ces options contrôle la valeur du signal original et du signal d’effet. Sample Delay Sample Delay n’est pas vraiment un effet, mais plutôt un outil : vous pouvez l’utiliser pour retarder un canal à l’aide de valeurs d’échantillons uniques. Si vous l’utilisez en association avec les fonctionnalités d’inversion de phase de l’effet, Sample Delay est parfaitement adapté à la correction des problèmes de synchronisation pouvant apparaître avec des micros multicanaux. Il peut également être utilisé dans le cadre de la création, pour émuler l’effet de séparation de canaux des micros stéréo. La version stéréo du module fournit des commandes séparées pour chaque canal. Elle offre également une option Link L & R qui déplace les deux canaux du même nombre d’échantillons. Chaque échantillon (d’une fréquence de 44,1 kHz) correspond au temps nécessaire à une onde sonore pour parcourir 7,76 millimètres. En d’autres termes : si vous retardez le canal d’un micro stéréo de 13 échantillons, vous émulez une séparation acoustique (micro) de 10 centimètres.48 Chapitre 2 Retard Stereo Delay Le fonctionnement de l’effet Stereo Delay est similaire à celui de Tape Delay (voir ci-dessous) mais vous permet en outre de régler séparément les paramètres Delay, Feedback et Mix pour le canal droit et le canal gauche. Cet effet comprend également un potentiomètre d’intercommunication pour chaque canal stéréo. Il détermine l’intensité du feedback, ou le niveau à partir duquel chaque signal est acheminé vers le canal stéréo opposé. Vous pouvez utiliser l’effet Stereo Delay librement sur les pistes ou sur les bus mono, lorsque vous souhaitez créer des retards indépendants pour chacun des canaux stéréo. Remarque : si vous utilisez cet effet sur des bandes de canal mono, la piste ou le bus sera associé à deux canaux à partir du point d’insertion (tous les logements d’insertion après le logement sélectionné seront stéréo). Cette rubrique couvre uniquement les fonctionnalités supplémentaires que présente l’effet Stereo Delay. Pour en savoir plus sur les paramètres communs avec l’effet Tape Delay, reportez-vous à la rubrique correspondante ci-dessous.  Left input et Right input : utilisez ces deux entrées pour choisir le signal d’entrée des deux canaux stéréo. Vous pouvez choisir parmi les options Off (Désactivé), Left (Gauche), Right (Droite), L+R (Gauche + Droite) et L-R (Gauche - Droite).  Bouton Feedback Phase : utilisez ce bouton pour inverser la phase du signal de feedback pour le canal correspondant.  Crossfeed Left to Right and Crossfeed Right to Left : utilisez cette option pour transférer le signal de feedback du canal de gauche vers le canal de droite et inversement.  Boutons Crossfeed Phase : utilisez ces boutons pour inverser la phase des signaux de feedback d’intercommunication.Chapitre 2 Retard 49 Tape Delay L’effet Tape Delay simule le son chaleureux des appareils à écho d’époque. Il a pour avantage de faciliter la synchronisation du temps de feedback avec le tempo de votre projet. Tape Delay comporte des filtres passe-haut et passe-bas dans sa boucle de feedback, afin de faciliter la création d’effets de « dub » (copie) authentiques. Il inclut également un LFO pour la modulation du temps de retard. Le LFO produit une onde triangulaire avec une intensité de vitesse et de modulation réglable. Vous pouvez l’utiliser pour produire des effets de chœur agréables ou originaux, même sur les longs retards.  Feedback : détermine la valeur du signal retardé et filtré qui est réacheminé vers l’entrée de l’effet Tape Delay.  Freeze : capture les répétitions de retard actuelles et les conserve jusqu’à ce que le paramètre soit désactivé.  Delay : définit le temps de retard actuel en millisecondes (si vous synchronisez le temps de retard avec le tempo du projet, ce paramètre est grisé).  Tempo : définit le temps de retard actuel en pulsations par minute (si vous synchronisez le temps de retard avec le tempo du projet, ce paramètre est grisé).  Bouton Sync : activez ce bouton pour synchroniser les répétitions du retard avec le tempo du projet (y compris les modifications de tempo).  Boutons Note : cliquez sur ces boutons pour définir la résolution de grille applicable au temps de retard, en fonction de la durée des notes.  Curseur Groove : détermine la proximité de chaque répétition de retard secondaire par rapport à la position de grille absolue (c’est-à-dire l’éloignement de chaque répétition de retard secondaire).  Distortion Level (Extended Parameter) : détermine le niveau du signal déformé (saturation de l’enregistrement).  Low Cut and High Cut : les fréquences situées en dessous de la valeur Low Cut (Passe-bas) et au-dessus de la valeur High Cut (Passe-haut) sont filtrées à partir du signal source.  LFO Speed : définit la fréquence (vitesse) du LFO.  LFO Depth : définit le taux de modulation du LFO. Dans le cas d’une valeur nulle (0), la modulation du retard est désactivée.  Flutter parameters : simule les irrégularités en termes de vitesse des mécanismes d’entraînement utilisés dans les unités de retard analogiques. Flutter Rate (taux de scintillement) ajuste la vitesse et Flutter Intensity (intensité du scintillement) détermine l’ampleur de l’effet.  Smooth : égalise le LFO et l’effet de scintillement.  Dry and Wet : chacune de ces options contrôle la valeur du signal original et du signal d’effet. Réglage du feedback Lorsque vous réglez le curseur Feedback sur la valeur la plus faible possible, l’effet Tape Delay génère un écho simple. Si vous choisissez la valeur la plus haute, les échos sont répétés à l’infini. Remarque : les niveaux du signal initial et de ses taps (répétitions d’échos) ont tendance à s’accumuler et risquent de causer des distorsions. Dans ce cas, le circuit de saturation interne intervient pour résoudre le problème. Vous pouvez l’utiliser pour garantir que les signaux de distorsion (overdrive) conservent un son satisfaisant. Réglage de la valeur Groove La valeur Groove détermine la proximité entre les répétitions de retard secondaires et la position absolue sur la grille. Un Groove de 50 pour cent signifie que chaque retard sera associé au même temps de retard. Avec un réglage inférieur à 50 pour cent, le retard secondaire est joué plus tôt. Si le réglage est supérieur à 50 pour cent, le retard secondaire intervient plus tard. Si vous souhaitez créer des valeurs de notes pointées, déplacez le curseur Groove tout à droite (à 75 pour cent) ; pour les triolets, choisissez le réglage 33,33 pour cent. Filtrage de l’effet de retard Vous pouvez ajuster le son des échos à l’aide des filtres passe-haut et passe-bas intégrés. Ces filtres se trouvent dans le circuit de retour ; par conséquent l’effet de filtre augmente en intensité à chaque répétition de retard. Si vous souhaitez obtenir une tonalité de plus en plus « floue », déplacez le curseur du filtre High Cut vers la gauche. Pour obtenir des échos encore plus « faibles », déplacez le curseur du filtre Low Cut vers la droite. Remarque : si vous ne parvenez pas à entendre l’effet souhaité, bien que votre configuration soit apparemment appropriée, assurez-vous que les commandes Dry/Wet sont toutes deux activées et vérifiez les réglages de filtre : déplacez le curseur du filtre High Cut (passe-haut) complètement à droite et le curseur du filtre Low Cut (passe-bas) complètement à gauche.3 51 3 Distorsion Vous pouvez utiliser les effets Distortion pour recréer le son de la distorsion analogique ou numérique et pour transformer radicalement votre audio. Les effets Distortion simulent la distorsion créée par les lampes à vide, les transistors ou les circuits numériques. Les lampes étaient utilisées dans les amplificateurs audio avant le développement de la technologie audio numérique et sont toujours utilisées dans certains amplis d’instruments de musique de nos jours. Lorsqu’on les pousse, ils produisent un type de distorsion que de nombreuses personnes trouvent plaisante et qui est devenue une caractéristique du son de la musique rock et pop. La distorsion de lampe analogique ajoute au signal une chaleur particulière et une vivacité. Il existe également des effets de distorsion qui génèrent intentionnellement un écrêtage (clipping) et une distorsion numérique du signal audio. Ils peuvent être utilisés pour modifier des pistes vocales, musicales et autres afin de générer un effet intense et artificiel, ou pour créer des effets sonores. Les effets de distorsion comportent des paramètres pour la tonalité (tone), qui permettent de définir la façon dont la distorsion altère le signal (souvent sous la forme d’un filtre de fréquences), et des paramètres pour le gain, qui permettent de contrôler la quantité de distorsion du niveau de sortie du signal. Les rubriques suivantes décrivent les différents effets fournis avec Logic Studio.  « Bitcrusher » à la page 52  « Clip Distortion » à la page 53  « Distortion » à la page 54  « Distortion II » à la page 55  « Overdrive » à la page 56  « Phase Distortion » à la page 57 Avertissement : lorsqu’ils sont réglés sur des niveaux de sortie élevés, les effets de distorsion peuvent endommager votre ouïe (et vos haut-parleurs). Lorsque vous ajustez les réglages d’un effet, il est recommandé de baisser le niveau de sortie de la piste et d’augmenter graduellement le niveau une fois que vous avez fini.52 Chapitre 3 Distorsion Bitcrusher L’effet Bitcrusher est un effet de distorsion numérique de basse résolution. Vous pouvez l’utiliser pour émuler le son des débuts des données audio numériques, créer du repliement artificiel en divisant la séquence d’échantillonnage ou déformer des signaux jusqu’à ce qu’ils soient méconnaissables. Paramètres de l’effet Bitcrusher  Curseur et champ Drive : détermine le gain (en décibels) à appliquer au signal d’entrée.  Curseur et champ Resolution : détermine le débit binaire (entre 1 et 24 bits).  Curseur et champ Downsampling : détermine de combien il faut réduire la fréquence d’échantillonnage. La valeur 1 x laisse le signal inchangé, la valeur 2 x divise la fréquence d’échantillonnage par deux et la valeur 10 x divise la fréquence d’échantillonnage du signal original par dix (par exemple, si vous réglez le Downsampling sur 10 x, un signal à 44,1 kHz sera échantillonné à exactement 4,41 kHz.)  Boutons Mode : cliquez sur l’un de ces boutons pour régler le mode de distorsion sur Folded, Cut ou Displaced (ces modes sont décrits dans la section qui suit).  Curseur et champ Clip Level : détermine le point en dessous du seuil normal auquel vous voulez que le signal soit écrêté.  Curseur et champ Mix (paramètre étendu) : détermine la balance entre les signaux secs et humides. Utilisation de l’effet Bitcrusher En réglant le paramètre Résolution sur une valeur inférieure au débit binaire du signal original, vous dégradez ce dernier en y introduisant de la distorsion numérique. En effet, en baissant la valeur, vous augmentez le nombre d’erreurs d’échantillonnage, ce qui génère plus de distorsion. Pour des débits binaires extrêmement bas, le niveau de distorsion peut même devenir supérieur au niveau du signal utile. Les boutons Mode déterminent si les crêtes de signal qui dépassent le niveau d’écrêtage doivent être repliées (Folded), coupées (Cut) ou déplacées (Displaced) (comme représenté dans les icônes des boutons et la forme d’onde résultante dans l’affichage). Le genre d’écrêtage qui se produit dans les systèmes numériques est généralement plus proche du mode Cut (coupées). La distorsion interne peut produire un écrêtage similaire aux types générés par les deux autres modes.Chapitre 3 Distorsion 53 Augmenter le niveau de Drive tend aussi à augmenter la quantité d’écrêtage à la sortie de l’effet Bitcrusher. Clip Distortion Clip Distortion est un effet de distorsion non linéaire qui produit un spectre imprévisible. Vous pouvez l’utiliser pour simuler des sons chauds de saturation à lampes ou une distorsion radicale. L’effet Clip Distortion propose une combinaison inhabituelle de filtres connectés en série. Le signal est d’abord amplifié selon la valeur du champ Drive, passe au travers d’un filtre passe-haut, puis est soumis à une distorsion non linéaire contrôlée par le paramètre Symétrie. Le signal passe ensuite au travers d’un filtre passe-bas. Le signal ainsi modifié est alors mixé avec le signal original, puis envoyé au travers d’un autre filtre passe-bas. Ces trois filtres ont une pente de 6 dB/octave. Cette combinaison unique de filtres permet des vides dans le spectre de fréquences qui peuvent donner de bons résultats avec ce type de distorsion non linéaire. Le graphique du circuit d’écrêtage représente visuellement tous les paramètres, à l’exception des paramètres du filtre High Shelving. Paramètres de l’effet Clip Distortion  Curseur et champ Drive : détermine le gain à appliquer au signal d’entrée. Après avoir été amplifié par la valeur du champ Drive, le signal passe au travers d’un filtre passe-haut.  Curseur et champ Tone : détermine la fréquence de coupure (en Hertz) du filtre passe-haut.  Curseur et champ Symmetry : détermine la distorsion non linéaire (asymétrique) à appliquer au signal.  Curseur et champ Clip Filter : détermine la fréquence de coupure (en Hertz) du premier filtre passe-bas au travers duquel le signal passe après la distorsion.  Curseur Mix : détermine le rapport entre le signal soumis à l’effet (humide) et le signal non soumis au filtre (sec) après le filtre d’écrêtage.  Champ et curseur circulaire Sum LPF : détermine la fréquence de coupure (en Hertz) du filtre passe-bas au travers duquel le signal mixé passe.54 Chapitre 3 Distorsion  Potentiomètre et champ High Shelving Frequency : détermine la fréquence (en Hertz) du filtre de shelving haut.  Potentiomètre et champ High Shelving Gain : détermine le gain à appliquer au signal de sortie.  Curseur et champ Input Gain (paramètre étendu) : détermine le gain à appliquer au signal d’entrée.  Curseur et champ Output Gain (paramètre étendu) : détermine le gain à appliquer au signal de sortie. Utilisation de l’effet Clip Distortion Si vous réglez le paramètre High Shelving Frequency autour des 12 kHz, vous pouvez l’utiliser comme contrôle des aigus sur une bande de canaux de mélangeur ou un amplificateur hi-fi stéréo. En revanche, contrairement à ces types de contrôles d’aigus, vous pouvez amplifier ou couper le signal de jusqu’à ±30 dB à l’aide du paramètre Gain. Distortion Cet effet Distortion simule le son sale et lo-fi généré par un transistor bipolaire. Vous pouvez l’utiliser pour simuler un instrument de musique au travers d’un amplificateur fortement poussé ou pour créer des sons déformés uniques. Paramètres de l’effet Distortion  Curseur et champ Drive : détermine la saturation à appliquer au signal.  Curseur et champ Tone : détermine la fréquence à laquelle le signal est filtré par un filtre high cut. En filtrant un signal déformé riche en harmoniques, on obtient un son plus doux légèrement moins râpeux.  Curseur et champ Output : détermine le volume de sortie. Permet de compenser les augmentations de contour provoquées par l’ajout de distorsion. Chapitre 3 Distorsion 55 Distortion II L’effet Distortion II émule l’effet de distorsion d’un orgue Hammond B3. Vous pouvez l’utiliser sur des instruments de musique pour recréer cet effet classique ou l’utiliser de façon plus créative dans le cadre de la conception sonore. Paramètres de l’effet Distortion II .  Modulateur PreGain : détermine le gain à appliquer au signal d’entrée.  Modulateur Drive : détermine la saturation à appliquer au signal.  Modulateur Tone : détermine la fréquence à laquelle le signal est filtré. En filtrant un signal déformé riche en harmoniques, on obtient un son plus doux légèrement moins râpeux.  Menu local Type : sélectionnez le type de distorsion à appliquer. Les modèles suivants sont disponibles : Growl, Bity et Nasty.  Growl : émule un amplificateur à lampe à deux niveaux semblable à celui que l’on retrouve dans le modèle Leslie 122, souvent utilisé avec un orgue Hammond B3.  Bity : émule le son d’un amplificateur de guitare blues (poussé).  Nasty : produit une distorsion dure qui convient à la création de sons très agressifs.56 Chapitre 3 Distorsion Overdrive L’effet Overdrive émule la distorsion générée par un transistor à effet de champ (FET), généralement utilisée dans les amplificateurs d’instruments et les générateurs d’effets. Lorsqu’ils sont saturés, les transistors à effet de champ génèrent une distorsion plus chaleureuse que les transistors bipolaires. Paramètres de l’effet Overdrive  Curseur et champ Drive : détermine la saturation du transistor.  Curseur et champ Tone : détermine la fréquence de coupure à laquelle le signal est filtré. En filtrant un signal déformé riche en harmoniques, on obtient un son plus doux légèrement moins râpeux.  Curseur et champ Output : détermine le volume de sortie. L’utilisation du module Overdrive tend à augmenter le niveau du signal original, mais vous pouvez compenser cela en diminuant le niveau de sortie. Chapitre 3 Distorsion 57 Phase Distortion L’effet Phase Distortion est basé sur une ligne de retard modulée, similaire à un effet de Chorus ou Flanger (pour en savoir plus sur ces effets, consultez le chapitre Modulation). En revanche, dans l’effet Phase Distortion, la durée du retard n’est pas modulée par un oscillateur basse fréquence (LFO), mais par une version à filtre passe-bas du signal d’entrée lui-même. Cela signifie que le signal module sa propre position de phase. Le signal d’entrée ne passe que par la ligne de retard et n’est affecté par aucun autre processus. Paramètres de l’effet Phase Distortion  Bouton Monitor : activez ce dernier pour n’entendre que le signal d’entrée ou désactivez-le pour entendre le signal mixé.  Champ et curseur circulaire Cutoff : détermine la fréquence de coupure du filtre passe-bas résonnant au travers duquel passe le signal d’entrée.  Champ et curseur circulaire Resonance : détermine la résonance du filtre passe-bas résonnant au travers duquel passe le signal d’entrée.  Curseur et champ Mix : ajuste le pourcentage de signal mixé soumis à l’effet par rapport au signal original.  Curseur et champ Max Modulation : détermine la durée du retard maximum.  Curseur et champ Intensity : détermine la modulation à appliquer au signal.  Menu local Phase Reverse (paramètre étendu) : choisissez On pour que les valeurs d’entrée positives réduisent la durée du retard sur le canal droit. Disponible uniquement pour les cas stéréo de l’effet Phase Distortion.Utilisation de l’effet Phase Distortion Le signal d’entrée ne passe que par la ligne de retard et n’est affecté par aucun autre processus. Le paramètre Mix mélange le signal soumis à l’effet avec le signal original. La durée du retard est modulée par un signal à chaîne latérale, en l’occurrence le signal d’entrée. Le signal d’entrée passe au travers d’un filtre passe-bas résonnant possédant une fréquence de coupure (Cutoff) dédiée et des commandes de résonance (Resonance). Vous pouvez écouter la chaîne latérale filtrée (et non le signal mixé) en actionnant le bouton Monitor. Pour définir la durée du retard maximum, utilisez le paramètre Max Modulation. La quantité de modulation elle-même est contrôlée par le champ Intensité. Sous les autres paramètres figure le paramètre Phase Reverse. Normalement, une valeur d’entrée positive donne un temps de retard plus long. En activant le paramètre Phase Reverse (Inversion de phase), les valeurs d’entrée positives engendrent une réduction du temps de retard sur le canal droit uniquement. Cette fonctionnalité est uniquement disponible dans les exemples stéréo de l’effet.4 59 4 Dynamique Vous pouvez utiliser les effets de dynamique pour contrôler le volume de vos données audio, donner plus d’intensité, de « punch », à vos pistes et projets et optimiser la qualité sonore de la lecture dans différentes situations. La plage dynamique d’un signal audio correspond à l’intervalle entre la partie la plus basse et la partie la plus forte du signal (en termes techniques, entre l’amplitude la plus faible et l’amplitude la plus élevée). Grâce aux effets de dynamique, vous pouvez ajuster la plage dynamique d’un fichier audio individuel, de plusieurs pistes ou de l’ensemble d’un projet, afin d’augmenter le volume perçu et de mettre en valeur les sons les plus importants sans pour autant rendre inaudibles les sons les plus doux. Les outils de dynamique sont les compresseurs, les limiteurs et les portes de bruit. Compresseurs Un compresseur fonctionne comme une commande de volume automatique, qui réduit ce volume dès qu’il dépasse un certain niveau, appelé seuil. Quel intérêt y a-t-il à réduire l’amplitude de la dynamique ? En coupant les sections les plus fortes du signal (appelées crêtes), le compresseur vous permet d’augmenter le niveau global de ce signal et ainsi d’amplifier le volume sonore perçu. L’intensité du son est alors renforcée, dans la mesure où les moments les plus forts prennent davantage de relief, tandis que les passages les plus doux restent audibles en arrière-plan. La compression a également pour effet de rendre le son plus vif, plus énergique, d’une part car les éléments transitoires sont mis en valeur (en fonction des réglages d’attaque et de relâchement, mais aussi parce que le volume maximal est plus rapidement atteint. Par ailleurs, la compression peut contribuer à améliorer la qualité sonore d’un projet lors de sa lecture dans différents environnements audio. Par exemple, la plage dynamique des haut-parleurs d’un téléviseur ou d’un autoradio est bien moindre que celle d’une salle de cinéma. La compression du mixage global permet d’amplifier et de clarifier le son lors d’une lecture basse fidélité.60 Chapitre 4 Dynamique Les compresseurs sont généralement utilisés sur des pistes vocales afin de mettre en valeur la voix dans le mixage global. Ils peuvent également être utilisés sur les pistes de musique et d’effets audio, mais rarement sur les pistes d’ambiance. Certains compresseurs, appelés compresseurs multibandes, sont capables de diviser le signal entrant en plusieurs bandes de fréquence, puis d’appliquer des réglages de compression différents à chacune de ces bandes. Cette démarche, généralement appliquée au mixage global du projet, permet d’obtenir un niveau optimal sans introduire d’effets de compression. Expandeurs Les expandeurs sont semblables aux compresseurs mais, lorsque le seuil fixé est atteint, ils amplifient le signal au lieu de le réduire. Leur rôle est donc de rendre le signal audio plus vivant. Limiteurs Les limiteurs (également appelés limiteurs de crête) fonctionnent de la même façon que les compresseurs, dans la mesure où ils réduisent le signal audio lorsque celui-ci atteint le seuil prédéfini. La différence est la suivante : alors qu’un compresseur réduit progressivement un signal dont le niveau est au-dessus du seuil, un limiteur ramène immédiatement un signal trop fort au niveau du seuil fixé. Le rôle principal d’un limiteur est d’éviter l’écrêtage tout en préservant le niveau maximal du signal global. Portes de bruit Les portes de bruit modifient le signal de façon contraire au traitement appliqué par les compresseurs ou les limiteurs. Alors qu’un compresseur réduit le niveau du signal lorsque celui-ci franchit le seuil prédéfini, une porte de bruit réduit le signal dès qu’il est inférieur à ce seuil. Ainsi, les sons les plus forts passent la porte sans être modifiés, alors que les sons plus faibles, tels que le bruit ambiant ou la chute d’une note tenue, sont éliminés. Les portes de bruit servent principalement à éliminer d’un signal audio les bruits parasites et les bourdonnements basse fréquence. Les sections suivantes décrivent les différents modules fournis avec Logic Studio.  « Adaptive Limiter » à la page 61  « Compressor » à la page 62  « DeEsser » à la page 66  « Ducker » à la page 68  « Enveloper » à la page 69  « Expander » à la page 71  « Limiter » à la page 73  « Multipressor » à la page 74  « Noise Gate » à la page 78  « Silver Compressor » à la page 80  « Silver Gate » à la page 81  « Surround Compressor » à la page 82Chapitre 4 Dynamique 61 Adaptive Limiter Le module Adaptive Limiter est un outil versatil qui permet de contrôler le volume sonore des signaux perçus. Il arrondit et lisse les crêtes du signal, produisant ainsi un effet similaire à celui d’un amplificateur analogique que l’on aurait poussé à l’extrême. Tout comme un amplificateur, il permet de colorer légèrement le son du signal. Vous pouvez utiliser l’Adaptive Limiter pour obtenir un gain maximal sans écrêtage (excédant 0 dBFS). L’Adaptive Limiter est généralement utilisé lors du mixage final, où il peut être placé après un compresseur (le module Multipressor, par exemple) et avant un contrôle de gain final et ce, afin de produire un mixage dont le volume sonore sera optimal. Grâce au module Adaptive Limiter, vous pouvez produire un mixage dont le volume sera plus fort que ce que vous pourriez obtenir en normalisant simplement le signal. Remarque : l’utilisation d’Adaptive Limiter ajoute un temps de latence lorsque le paramètre Lookahead est activé. Dans la plupart des cas, il est conseillé de faire appel à ce module pour le mixage et la mastérisation de pistes préalablement enregistrées, et non lors d’un enregistrement. Paramètres du module Adaptive Limiter  Potentiomètre Input Scale : permet de changer l’échelle du niveau d’entrée. Ce changement d’échelle est utile dans le cas de signaux d’entrée très forts ou au contraire très faibles, puisqu’il permet de ramener le niveau à l’intérieur de la plage dynamique la mieux adaptée au bon fonctionnement du potentiomètre Gain. En général, il ne doit jamais excéder 0 dBFS.  Potentiomètre Gain : définit l’importance du gain après le changement d’échelle du signal d’entrée.  Potentiomètre Out Ceiling : définit le niveau de sortie maximal, ou plafond, au-delà duquel le signal ne peut pas aller. 62 Chapitre 4 Dynamique Les compteurs Input (à gauche des boutons de contrôle) affichent les niveaux d’entrée en temps réel, à mesure que le fichier ou le projet est lu. Les compteurs Output affichent les niveaux de sortie, ce qui vous permet de voir les résultats du module Adaptive Limiter. Les deux champs Margin indiquent respectivement les niveaux les plus élevés d’entrée et de sortie (depuis le début de la lecture). Pour réinitialiser les champs Margin, cliquez simplement dessus. Paramètres étendus  Menu local Mode : vous permet de sélectionner le type de lissage des crêtes utilisé par l’Adaptive Limiter. Les options disponibles sont OptFit, avec laquelle la limitation du signal suit une courbe linéaire, ce qui autorise les crêtes de signal supérieures à 0 dB, et NoOver, qui évite les effets de distorsion depuis le matériel de sortie en s’assurant que le signal n’excède pas 0 dB.  Champ et curseur Lookahead : déterminent la portée de l’analyse effectuée par l’Adaptive Limiter sur le fichier à la recherche de crêtes.  Menu local Remove DC : sélectionnez On pour activer un filtre passe-haut chargé de supprimer le courant continu du signal. Ce courant continu peut être introduit par du matériel audio bas de gamme. Compressor Le module Compressor est conçu pour émuler le son et la réponse d’un compresseur (matériel) analogique professionnel. Il resserre vos données audio en réduisant les sons qui excèdent un certain niveau de seuil, atténuant ainsi la dynamique et augmentant le volume sonore global. La compression permet de mettre en valeur les moments clés d’une piste ou d’un mixage, tout en évitant que les passages les plus doux deviennent inaudibles. Avec l’égaliseur, il s’agit probablement de l’outil de traitement sonore le plus polyvalent et le plus répandu dans le domaine du mixage. Vous pouvez utiliser le module Compressor sur des pistes individuelles, y compris des pistes vocales, instrumentales et d’effets, ou bien sur l’intégralité du mixage. Dans la plupart des cas, vous devrez insérer directement le Compressor dans un canal.Chapitre 4 Dynamique 63 Paramètres du module Compressor  Curseur et champ Circuit Type : permettent de sélectionner le type de circuit émulé par le module Compressor. Les options disponibles sont Platinum, Classic A_R, Classic A_U, VCA, FET et Opto (optique).  Écran Gain Reduction : indique le degré de compression appliqué au fur et à mesure de la lecture des données audio.  Potentiomètre et champ Attack : déterminent le temps d’attaque (temps que met le compresseur à réagir lorsque le signal excède le seuil fixé).  Potentiomètre et champ Release : déterminent le temps de relâchement (temps que met le compresseur pour arrêter de réduire le signal une fois que celui-ci est repassé en dessous du seuil fixé).  Bouton Auto : lorsque ce bouton est sélectionné, le temps de relâchement s’ajuste de façon dynamique en fonction des données audio.  Écran Compression Curve : affiche la courbe de compression créée par les paramètres Ratio et Knee, avec le signal d’entrée en abscisse et le signal de sortie en ordonnée.  Curseur et champ Ratio : définissent le ratio de compression (selon lequel le signal est réduit lorsqu’il dépasse le seuil fixé).  Curseur et champ Knee : déterminent si le signal est compressé immédiatement ou de façon progressive lorsque son niveau est proche du seuil.  Définissent le point de seuil (qui détermine si le signal doit être légèrement compressé lorsque son niveau est tout juste inférieur au seuil).  Curseur et champ Compression Threshold : définissent le seuil pour le module Compressor (niveau au-delà duquel le signal est réduit).  Boutons Peak/RMS : activez l’un ou l’autre de ces boutons pour indiquer si le module Compressor doit analyser le signal à l’aide de la méthode Peak ou RMS lorsqu’il utilise le type de circuit Platinum.  Curseur et champ Gain : détermine le gain à appliquer au signal de sortie.  Menu local Gain : permet de sélectionner une valeur pour augmenter le niveau de sortie afin de compenser la baisse du volume causée par la compression. Les options possibles sont OFF, 0 dB et –12 dB.64 Chapitre 4 Dynamique  Curseur et champ Limiter Threshold : définissent le niveau de seuil du limiteur.  Bouton Limiter : active ou désactive le limiteur intégré. Paramètres étendus  Menu local Output Distortion : permet d’indiquer si l’écrêtage doit être appliqué au-dessus de 0 dB et de préciser le type d’écrêtage appliqué. Les valeurs possibles sont off, soft, hard et clip.  Curseur et champ Mix : détermine la balance entre les signaux sec et humide. Filtre d’entrée latérale  Menu local Activity : permet d’activer ou de désactiver l’entrée latérale du module Compressor ou d’indiquer si elle doit être en mode d’écoute. Les options possibles sont off, listen et on.  Menu local Mode : permet d’indiquer le type de filtre utilisé pour l’entrée latérale. Les options possibles sont BP (Band Pass, passe-bande), LP (Low Pass, passe-bas), HP (High Pass, passe-haut), ParEQ (égaliseur paramétrique) et HS (High Shelving, plateau d’aigus).  Curseur et champ Frequency : définissent la fréquence pour le filtre d’entrée latérale.  Curseur et champ Q : définissent la bande passante de la bande de fréquence affectée par le filtre d’entrée latérale.  Curseur et champ Gain : déterminent la quantité de gain appliquée au signal d’entrée latérale. Utilisation du module Compressor Les sections suivantes expliquent comment utiliser les principaux paramètres du module Compressor. Threshold et Ratio Les paramètres les plus importants du module Compressor sont Threshold et Ratio. Le paramètre Threshold correspond au niveau (en décibels) au-delà duquel le signal doit être réduit de la valeur définie par le paramètre Ratio. Étant donné que cette valeur Ratio correspond à un pourcentage du niveau global, la réduction du signal sera proportionnelle au dépassement du seuil. Par exemple, si le paramètre Threshold est défini sur –6 dB et le paramètre Ratio sur 4:1, une crête de –2 dB dans le signal (soit 4 dB de plus que le seuil fixé) est réduite de 3 dB, de sorte qu’elle se retrouve juste à 1 dB au-dessus du seuil ; en revanche, une crête de 6 dB (soit 4 dB au-dessus du seuil) sera réduite de 1 dB pour se retrouver à 2 dB au-dessus du seuil. L’échelle de dynamique est préservée mais les écarts entre les crêtes sont estompés. Chapitre 4 Dynamique 65 Attack et Release Après Threshold et Ratio, les autres paramètres les plus importants sont Attack et Release. Ils permettent de mettre en forme la réponse dynamique du module Compressor. Le paramètre Attack définit le délai qui s’écoule entre le moment où le volume des données audio dépasse le seuil fixé et celui où le module Compressor commence à réduire le signal. Pour bon nombre de sons, notamment les voix et les instrumentaux, l’attaque initiale est essentielle pour définir le son. Par conséquent, opter pour une valeur Attack plus élevée permet de s’assurer que l’attaque initiale ne sera pas modifiée. Pour maximiser le niveau d’un mixage global, attribuez une valeur plus faible au paramètre Attack afin que le module Compressor commence immédiatement à réduire le signal. De même, le paramètre Release contrôle la vitesse avec laquelle le module Compressor arrête de réduire le signal une fois qu’il repasse en dessous du seuil fixé. Si vous définissez une valeur Release plus élevée, la différence de dynamique sera plus subtile, alors qu’une valeur plus élevée est susceptible de rendre cette différence plus brusque. Un ajustement correct des paramètres Attack et Release peut permettre d’éviter le phénomène de « pompage », effet secondaire courant lié à la compression. Knee Le paramètre Knee atténue l’effet du Compressor en contrôlant si le signal est légèrement compressé lorsqu’il s’approche du seuil. Si vous attribuez au paramètre Knee une valeur proche de 0 (zéro), cela signifie que les niveaux juste en dessous du seuil ne seront pas compressés du tout (ratio 1:1), alors que les niveaux ayant atteint le seuil seront compressés en fonction de la valeur Ratio complète (4:1, 10:1 ou plus). C’est ce type de compression que les ingénieurs du son qualifient de « hard knee », car elle peut entraîner une transition brusque lorsque le signal atteint le seuil fixé. Si vous augmentez la valeur du paramètre Knee, un degré de compression est appliqué au signal à mesure qu’il se rapproche du seuil, d’où une transition bien plus subtile. On parle alors de compression « soft knee ». Le réglage du paramètre Knee permet de contrôler la forme de la compression autour du seuil, alors que les paramètres Threshold et Ratio contrôlent son intensité. Autres paramètres Puisque le module Compressor a pour rôle de réduire les niveaux, le volume global du signal de sortie se retrouve généralement plus bas que celui du signal d’entrée. Vous pouvez néanmoins ajuster ce niveau de sortie à l’aide du curseur Gain. Utilisez le paramètre Auto Gain pour compenser la réduction de gain engendrée par la compression (12 dB ou 0 dB). Auto Gain permet de définir le niveau du gain (amplification) sur une valeur égale à T—(T/R), où T correspond au seuil (Threshold) et R au ratio.66 Chapitre 4 Dynamique Le paramètre Gain Reduction Meter affiche le degré de compression appliqué pendant la lecture du signal. Il peut en effet s’avérer très pratique de regarder le niveau de compression de vos pistes et de vous assurer qu’elles ne font pas l’objet d’une compression trop importante. Lorsque vous utilisez le paramètre Platinum Circuit Type, le module Compressor peut analyser le signal à l’aide de l’une des deux méthodes suivantes : Peak ou RMS (Root Mean Square). La méthode Peak est plus précise techniquement parlant, mais la méthode RMS fournit une indication plus poussée de la façon dont les gens percevront le signal. Lorsque vous utilisez le module Compressor simplement comme un limiteur, sélectionnez le bouton Peak. Si vous compressez des pistes individuelles, en particulier des pistes musicales, sélectionnez le bouton RMS. Si vous activez simultanément les options Auto Gain et RMS, le signal risque d’être saturé. Si vous entendez la moindre distorsion, désactivez l’option Auto Gain et réglez le curseur Gain jusqu’à ce que la distorsion ait disparu. DeEsser Le module DeEsser est un compresseur spécifique de fréquences, conçu pour compresser uniquement une bande de fréquence particulière au sein d’un signal audio complexe. Il permet d’éliminer les sifflantes (également appelées « sibilance ») présentes dans le signal. L’intérêt d’utiliser le DeEsser plutôt qu’un égaliseur pour couper les hautes fréquences est que ce module compresse le signal de façon dynamique et non de façon statique. Ainsi, lorsque aucune sibilance n’est détectée dans le signal, le son ne devient pas plus sombre pour autant. Le DeEsser se caractérise par des temps d’attaque et de relâchement extrêmement rapides. Lorsque vous utilisez le DeEsser, vous pouvez définir la plage de fréquences compressée (fréquence Suppressor) indépendamment de celle analysée (fréquence Detector). Ces deux plages apparaissent alors séparément dans la fenêtre DeEsser, ce qui permet de les comparer facilement. Le module DeEsser effectue une réduction du gain sur la plage de fréquences Suppressor jusqu’à ce que la fréquence Detector repasse en dessous du seuil fixé. DeEsser n’utilise pas de réseau de séparation des fréquences (cross-over utilisant des filtres passe-haut et passe-bas). Au lieu de cela, il soustrait la bande de fréquence isolée et ne modifie donc pas la courbe de la phase.Chapitre 4 Dynamique 67 Paramètres du module DeEsser Les paramètres Detector se trouvent sur le côté gauche de la fenêtre du DeEsser, les paramètres Suppressor sur le côté droit. La partie centrale contient les écrans Detector et Suppressor, ainsi que le curseur de lissage Smoothing. Section Detector  Potentiomètre Detector Frequency : définit la plage de fréquences analysée par DeEsser.  Potentiomètre Detector Sensitivity : définit le degré de réponse au signal d’entrée. Plus le ratio est élevé, plus la réponse du Detector est importante.  Niveau de seuil au-delà duquel la fréquence Suppressor est réduite.  Menu local Monitor : permet d’indiquer si l’élément à contrôler est le signal Detector filtré (Det.), le signal Suppressor filtré (Sup.) ou le son supprimé du signal d’entrée en réponse au paramètre Sensitivity (Sens.). Sélectionnez Off pour écouter le signal de sortie DeEsser. Section Suppressor  Potentiomètre Suppressor Frequency : indique quelle bande de fréquence est réduite lorsque le signal excède le seuil de sensibilité Detector.  Potentiomètre Strength : règle l’importance de la réduction de gain autour de la fréquence Suppressor. Section centrale  Écrans de fréquence Detector et Suppressor : l’écran du haut affiche la plage de fréquences Detector, l’écran du bas la plage de fréquences Suppressor (en Hz).  Curseur Smoothing : définit la vitesse de réaction des phases de début et de fin de réduction du gain. Le curseur Smoothing contrôle à la fois le temps d’attaque et le temps de relâchement (lors de leur utilisation par les compresseurs).68 Chapitre 4 Dynamique Ducker L’atténuation (« ducking » en anglais) est une technique courante utilisée dans la diffusion radio et télé : lorsque le présentateur parle pendant la musique, le volume de celle-ci est automatiquement réduit. Une fois l’annonce terminée, la musique reprend automatiquement son niveau de volume original. Le module Ducker offre un moyen simple d’effectuer ce processus. Il permet même de réduire le niveau musical avant que le présentateur ne parle (même s’il en résulte un léger temps de latence). Paramètres du module Ducker  Intensity : définit le niveau de réduction du volume (de la piste musicale, ce qui correspond en fait au signal de sortie).  Threshold : détermine le niveau minimal qu’un signal d’entrée latérale doit atteindre avant de commencer à réduire le niveau de sortie (du mixage musical), selon la valeur définie à l’aide du curseur Intensity. Si le niveau du signal d’entrée latérale n’atteint pas le seuil fixé, le volume de la piste (du mixage musical) reste inchangé.  Attack : contrôle la vitesse avec laquelle le volume est réduit. Si vous souhaitez que le signal (du mixage musical) soit légèrement atténué, réglez ce curseur sur une valeur élevée. Cette valeur contrôle également si le volume doit être réduit avant que le signal n’atteigne le seuil fixé (plus cela se produit tôt, plus le temps de latence introduit est important). Il convient de noter que cela ne fonctionne que si le signal d’atténuation n’a pas lieu « en direct » (autrement dit, le signal doit être un enregistrement existant) : Logic Prodoit en effet analyser le niveau du signal avant de le lire, afin d’anticiper quand débute l’atténuation.  Hold : détermine le temps pendant lequel le volume de la piste (du mixage musical) est réduit. Ce contrôle évite l’effet de broutement pouvant être provoqué par un niveau d’entrée latérale évoluant rapidement. Si le niveau d’entrée latérale dépasse très légèrement le seuil, au lieu de le dépasser nettement ou de rester en deçà, configurez le paramètre Hold sur une valeur élevée afin de compenser les réductions rapides du volume. Chapitre 4 Dynamique 69  Release : contrôle la vitesse à laquelle le volume revient à son niveau d’origine. Utilisez une valeur élevée si vous souhaitez que le volume du mixage musical remonte progressivement une fois l’annonce terminée. Utilisation du module Ducker Pour des raisons techniques, le module Ducker peut uniquement être inséré dans les canaux de sortie et de bus. Pour utiliser le module Ducker : 1 Insérez le module Ducker dans une bande de canal audio ou de bus. 2 Affectez à un bus toutes les sorties de piste devant être atténuées (concernées par la réduction dynamique du volume de mixage). 3 Sélectionnez le bus qui transporte le signal d’atténuation (vocal) via le menu Side Chain du module Ducker. Remarque : contrairement à tous les autres modules à entrée latérale, l’entrée latérale du Ducker est mixée avec le signal de sortie une fois qu’elle est passée par le module. Cela permet de garantir que le signal d’entrée latérale de l’atténuation (la voix off) sera entendu en sortie. 4 Ajustez les paramètres du module Ducker. Enveloper Le module Enveloper est un outil plutôt inhabituel qui permet de mettre en forme les éléments transitoires, c’est-à-dire les phases d’attaque et de relâchement d’un signal. Vous disposez ainsi d’une fonctionnalité unique grâce à laquelle vous pouvez mettre en forme un signal sonore et ainsi obtenir des résultats impressionnants, dont aucun autre effet de dynamique n’est capable. Paramètres du module Enveloper70 Chapitre 4 Dynamique Les commandes Gain et Time situées sur la gauche s’appliquent à la phase d’attaque du signal, tandis que ces mêmes commandes disponibles à droite concernent la phase de relâchement.  Curseur et champ Threshold : fixent le seuil au-delà duquel les niveaux d’attaque et de relâchement seront modifiés.  Curseur et champ Gain (Attack) : définissent le gain pour la phase d’attaque du signal. Lorsque le curseur est placé au centre (0), le signal reste inchangé.  Potentiomètre Time (Attack) : définit la durée de la période considérée comme la phase d’attaque à partir du début du signal.  Zone Display : affiche sous forme de graphique les courbes d’attaque et de relâchement appliquées au signal.  Potentiomètre Time (Release) : définit la durée de la période considérée comme la phase de relâchement du signal.  Curseur Gain (Release) : définit le gain appliqué à la phase de relâchement du signal. Lorsque le curseur est placé au centre (0), le signal reste inchangé.  Curseur Out Level : définit le niveau du signal de sortie.  Champ et curseur Lookahead : déterminent la portée de l’analyse effectuée par le module Enveloper sur le signal. Utilisation du module Enveloper Les paramètres les plus importants du module Enveloper sont les deux curseurs Gain, situés de chaque côté de la zone d’affichage centrale et qui dirigent les phases Attack (à gauche) et Release (à droite). Si vous augmentez la valeur Gain, la phase d’attaque ou de relâchement associée est amplifiée ; si vous réduisez la valeur Gain, la phase correspondante est atténuée. Par exemple, si vous amplifiez l’attaque, un son de batterie aura davantage de « mordant » et le son des cordes pincées (ou grattées) d’une guitare sera amplifié. Si au contraire vous coupez l’attaque, le volume des signaux percussifs augmentera de façon plus douce. Vous pouvez également désactiver le son de l’attaque, afin de la rendre virtuellement inaudible. Cet effet offre un autre avantage non négligeable, celui de masquer la mauvaise synchronisation des instruments d’accompagnement. Si vous amplifiez le relâchement, les effets de réverbération appliqués à la piste concernée deviennent également beaucoup plus intenses. Inversement, si vous atténuez la phase de relâchement, les pistes jusqu’alors noyées dans la réverbération bénéficient d’un son beaucoup plus vif. Ce traitement est particulièrement utile lorsque vous travaillez avec des boucles de batterie, mais ses applications ne se limitent pas à ce seul usage. Laissez parler votre imagination !Chapitre 4 Dynamique 71 Lorsque vous utilisez le module Enveloper, définissez le paramètre Threshold sur la valeur minimale et n’y touchez plus. Ce n’est que lorsque vous déciderez de remonter de façon significative la phase de relâchement, entraînant ainsi une forte augmentation du niveau de bruit de l’enregistrement original, que vous devrez remonter légèrement le curseur Threshold. De cette façon, le champ d’action du module Enveloper est limité pour que seule la partie utile du signal soit modifiée. Une augmentation ou une réduction drastique de la phase d’attaque ou de relâchement est susceptible de modifier le niveau global du signal. Cela peut être compensé en baissant le curseur Out Level. Les paramètres Time de l’attaque et du relâchement (en dessous de la zone d’affichage) vous permettent d’accéder aux intervalles temporels interprétés par le module comme correspondant aux phases d’attaque et de relâchement. En règle générale, des valeurs d’environ 20 ms pour l’attaque et 1500 ms pour le relâchement constituent un bon point de départ. Il vous suffit ensuite de les ajuster en fonction du type de signal que vous traitez. Le curseur Lookahead vous permet de définir la portée de l’analyse effectuée par le module Enveloper sur le signal en vue d’anticiper les événements à venir. Normalement, vous n’aurez pas besoin de faire appel à cette fonctionnalité, à part peut-être pour des signaux dont les éléments transitoires seraient très sensibles. Si toutefois vous étiez amené à lever le curseur Lookahead, vous devrez probablement ajuster le temps d’attaque en conséquence. Contrairement à un compresseur ou un expandeur, le module Enveloper agit indépendamment du niveau absolu du signal d’entrée, à condition que le curseur Threshold soit réglé sur la valeur la plus basse possible. Expander Le module Expander est semblable à un compresseur, à cette différence près qu’il amplifie la plage dynamique située au-dessus du niveau de seuil (au lieu de la réduire). Vous pouvez utiliser l’Expander pour apporter plus de vie et de fraîcheur à vos données audio, en particulier en accentuant les éléments transitoires des signaux faisant l’objet d’une compression importante. 72 Chapitre 4 Dynamique Paramètres du module Expander  Curseur et champ Threshold : définissent le niveau au-dessus duquel l’Expander accroît le signal.  Curseur et champ Ratio : définissent le ratio selon lequel le signal est augmenté lorsqu’il dépasse le seuil fixé.  Potentiomètre et champ Attack : déterminent le temps que met l’expandeur à réagir lorsque le signal excède le seuil fixé.  Potentiomètre et champ Release : déterminent le temps que met l’expandeur pour arrêter d’amplifier le signal une fois que celui-ci est repassé en dessous du seuil.  Curseur et champ Knee : indiquent si le signal doit être légèrement amplifié lorsque son niveau est tout juste inférieur au seuil.  Curseur et champ Gain : définit la quantité de gain de sortie.  Bouton Auto Gain : lorsqu’il est sélectionné, le bouton Auto Gain a pour rôle de compenser l’augmentation de gain produite par l’expansion.  Écran Expansion : affiche la courbe d’expansion appliquée au signal.  Boutons Peak/RMS : activez l’un ou l’autre de ces boutons pour indiquer si le module Expander doit utiliser la méthode Peak ou RMS pour analyser le signal. Étant donné que l’Expander est un véritable expandeur vers le haut (par opposition à un expandeur vers le bas qui augmente la plage dynamique en dessous du seuil), le curseur Ratio propose une gamme de valeurs comprises entre 1:1 et 0.5:1. Lorsque vous utilisez le module Expander avec l’option Auto Gain activée, le signal sonore paraît plus doux, même si le niveau de crête reste le même ; autrement dit, l’expandeur réduit le niveau « subjectif » du son. Si vous modifiez de façon radicale la dynamique d’un signal (en optant pour des valeurs Threshold et Ratio plus élevées), vous serez peut-être contraint de réduire le niveau de sortie à l’aide du curseur Gain pour éviter toute distorsion. Dans la plupart des cas, l’option Auto Gain ajuste le signal au niveau approprié.Chapitre 4 Dynamique 73 Limiter Le fonctionnement du module Limiter est très semblable à celui d’un compresseur, à cette différence fondamentale près : alors qu’un compresseur réduit progressivement le signal lorsque celui-ci excède le seuil fixé, un limiteur ramène toute crête trop élevée au niveau du seuil fixé, limitant ainsi de façon effective le signal à ce niveau. Le module Limiter est principalement utilisé comme outil de mastérisation. Paramètres du module Limiter  Compteur Gain Reduction : affiche l’importance de la limitation lors de la lecture du signal.  Curseur et champ Gain : détermine le gain à appliquer au signal d’entrée.  Champ et curseur Lookahead : déterminent la portée (en millisecondes) de l’analyse effectuée par le Limiter sur le signal audio.  Curseur et champ Release : déterminent le délai qui s’écoule entre le moment où le signal repasse en dessous du seuil et celui où le module Limiter arrête d’appliquer une limitation.  Potentiomètre et champ Output Level : définissent le niveau de sortie du signal.  Bouton Softknee : lorsque ce bouton est sélectionné, le signal n’est limité qu’à partir du moment où il atteint le seuil. Une fois le bouton activé, la transition vers la limitation intégrale n’est pas linéaire, produisant ainsi un effet plus doux, moins brusque, et réduisant les effets de distorsion qu’une limitation extrême est susceptible de générer. Le paramètre Lookahead permet au module Limiter d’anticiper les données audio, de façon à pouvoir réagir rapidement aux volumes de crêtes en ajustant la réduction appliquée. L’utilisation de ce paramètre provoque un temps de latence, mais celui-ci n’est pas perceptible lorsque vous employez le module Limiter comme outil de mastérisation sur des données préalablement enregistrées. Attribuez des valeurs plus élevées au paramètre Lookahead si vous souhaitez que l’effet de limitation soit appliqué avant que le niveau maximal soit atteint, créant ainsi une transition plus subtile.74 Chapitre 4 Dynamique Généralement, le module Limiter est le dernier outil à appliquer dans la chaîne de mastérisation d’un signal. Dans ce cas, il est utilisé pour augmenter le volume global du signal, de façon à ce qu’il atteigne le seuil de 0 dB mais ne le dépasse pas. Le module Limiter est conçu de telle sorte que, si les options Gain et Output Level sont toutes les deux définies sur 0 dB, il ne produit aucun effet (sur un signal normalisé). Si le signal doit être écrêté (ligne de gain rouge), le Limiter utilise ses réglages de base et réduit le niveau avant que l’écrêtage puisse se produire (en revanche, le Limiter ne peut pas « réparer » des données audio écrêtées lors de l’enregistrement). Multipressor Le module Multipressor (contraction de l’anglais « multi-band compressor » ou compresseur multibande) est un outil extrêmement polyvalent utilisé dans le domaine de la mastérisation audio. Il divise le signal entrant en différentes bandes de fréquence (entre une et quatre) et vous permet d’appliquer une compression à chacune de ces bandes de façon individuelle. Une fois la compression appliquée, les bandes sont regroupées en un signal de sortie unique. La compression séparée de différentes bandes de fréquence présente l’avantage suivant : vous pouvez appliquer une compression plus importante aux bandes qui le nécessitent, sans pour autant produire l’effet de « pompage » souvent lié aux compressions importantes. Grâce au Multipressor, vous pouvez appliquer des ratios de compression plus importants sur des bandes de fréquence spécifiques et obtenir ainsi un volume moyen plus élevé sans causer d’effets secondaires audibles. Une hausse du volume global peut entraîner une augmentation spectaculaire du bruit de fond existant. Chaque bande de fréquence fait l’objet d’une expansion vers le bas, qui vous permet de réduire ce bruit, voire même de le supprimer. L’expansion vers le bas vient en fait compléter le travail de la compression : alors que le compresseur réduit la plage dynamique des niveaux de volume les plus élevés, l’expandeur vers le bas accroît la plage dynamique des niveaux de volume les plus faibles. Avec l’expansion vers le bas, le niveau du signal est réduit lorsqu’il passe en dessous du seuil fixé. Cette fonctionnalité est semblable à une porte de bruit, mais au lieu de couper simplement le son, elle atténue progressivement le volume au moyen d’un ratio ajustable.Chapitre 4 Dynamique 75 Paramètres du module Multipressor Les paramètres présents dans la fenêtre Multipressor sont répartis en trois catégories principales : la section de l’écran graphique située sur la partie supérieure, l’ensemble de contrôles de chaque bande de fréquence sur la partie inférieure, et les paramètres de sortie situés à droite. Section de l’écran graphique  Écran Graphic : chaque bande de fréquence est représentée sous forme de graphique. L’importance du changement de gain à partir de 0 dB est illustrée sur le graphique par les barres bleues. Le numéro des bandes actives apparaît au centre de cette zone. Vous pouvez ajuster chaque bande de fréquence individuellement des façons suivantes :  Faites glisser la barre horizontale vers le haut ou vers le bas pour ajuster la compensation de gain de la bande concernée.  Faites glisser les bordures verticales vers la gauche ou vers la droite pour définir les fréquences de croisement de cette bande (ce qui a pour effet d’ajuster sa plage de fréquences).  Champs Crossover : définissent la fréquence de croisement entre deux bandes adjacentes.  Champs Gain Make-up : déterminent l’importance de la compensation de gain pour chaque bande.76 Chapitre 4 Dynamique Section des bandes de fréquence Juste en dessous de la zone graphique se trouvent des champs de valeur et d’autres paramètres qui permettent de contrôler chaque bande de fréquence :  Champs Compr Thrsh (abréviation de Compression Threshold) : définissent le seuil de compression de la bande sélectionnée. Si vous attribuez la valeur 0 dB à ce paramètre, la bande ne fera l’objet d’aucune compression.  Champs Compr Ratio (abréviation de Compression Ratio) : définissent le ratio de compression de la bande sélectionnée. Si vous attribuez la valeur 1:1 dB à ce paramètre, la bande ne fera l’objet d’aucune compression.  Champs Expnd Thrsh (abréviation d’Expansion Threshold) : définissent le seuil d’expansion de la bande sélectionnée. Si vous attribuez à ce paramètre sa valeur minimale (–50 dB), seuls les signaux passant en dessous de ce niveau feront l’objet d’une expansion.  Champs Expnd Ratio (abréviation d’Expansion Ratio) : définissent le ratio d’expansion de la bande sélectionnée.  Champs Expnd Reduct (abréviation d’Expansion Reduction) : définissent le degré d’expansion vers le bas pour la bande sélectionnée.  Champs Peak/RMS : entrez une valeur plus faible pour une détection des crêtes plus courte ou une valeur plus élevée pour une détection RMS (en millisecondes).  Champs Attack : déterminent le délai qui s’écoule (en millisecondes) entre le moment où le signal excède le seuil fixé et celui où la compression commence pour la bande sélectionnée.  Champs Release : déterminent le délai nécessaire (en millisecondes) entre le moment où le signal repasse en dessous du seuil fixé et celui où la compression s’arrête pour la bande sélectionnée.  Boutons Band on/off : à chaque bande correspond un bouton (numéroté de 1 à 4). Cliquez sur ce bouton pour activer la bande (il devient alors bleu clair et la bande apparaît dans la zone graphique au-dessus). Cliquez à nouveau sur le bouton pour désactiver la bande.  Boutons Bypass : activez ces boutons pour contourner la bande de fréquence sélectionnée.  Boutons Solo : activez ces boutons pour lancer la lecture solo de la bande de fréquence sélectionnée.  Level meters : la barre bleu clair sur la gauche indique le niveau d’entrée, la barre bleu foncé sur la droite indique le niveau de sortie. Faites glisser « l’encoche » triangulaire supérieure pour ajuster le seuil de compression (Compr Thrsh), puis procédez de la même manière avec l’encoche triangulaire inférieure pour ajuster le seuil d’expansion (Expnd Thrsh). Faites glisser les deux encoches pour les déplacer.Chapitre 4 Dynamique 77 Paramètres Output  Menu local Auto Gain : contrôle si le Multipressor définit le traitement global du signal sur 0 dB, augmentant ainsi le volume de sortie (On), ou s’il produit une compression plus « standard », suite à laquelle les bandes compressées sont atténuées en fonction du degré de réduction appliqué à la plage dynamique (Off).  Champ de valeur Lookahead : indique dans quelle mesure le processeur anticipe les données audio, afin de réagir au plus vite aux volumes de crêtes et garantir une transition en douceur.  Curseur Out Gain : définit le gain global en sortie.  Level meter : affiche le niveau de sortie global. Utilisation du module Multipressor Dans la zone graphique, les barres bleues représentent le changement de gain réel, et pas seulement la réduction de gain comme dans un compresseur standard. La valeur du changement de gain affiché correspond à la somme des éléments suivants : réduction de compression, réduction d’expansion, compensation de gain auto et compensation de gain. Paramètres de compression Les paramètres Compression Threshold et Compression Ratio constituent les éléments essentiels pour le contrôle de la compression. Dans la plupart des cas, les combinaisons les plus utiles de ces deux paramètres sont soit une valeur Compression Threshold faible avec une valeur Compression Ratio faible, soit une valeur Compression Threshold élevée avec une valeur Compression Ratio élevée. Paramètres d’expansion vers le bas Les paramètres Expansion Threshold, Expansion Ratio et Expansion Reduction constituent les éléments essentiels pour le contrôle de l’expansion vers le bas. Ils déterminent la force de l’expansion applicable à la plage que vous souhaitez étendre. Paramètres Peak/RMS, Attack et Release Le choix des paramètres Peak (0 ms, valeur minimale) et RMS (Root Meantime Square, 200 ms, valeur maximale) dépend du type de signal à compresser. Un réglage de détection Peak extrêmement bas est idéal pour la compression de crêtes courtes et abruptes de faible puissance, ce qui est très rare en musique. La méthode de détection RMS mesure la puissance des données audio au fil du temps et a donc une approche beaucoup plus musicale. Cela vient du fait que l’oreille humaine est plus réactive à la puissance globale d’un signal qu’à des crêtes isolées. Il est recommandé de définir ce réglage sur une position centrale pour la plupart des applications.78 Chapitre 4 Dynamique Paramètres de sortie Le curseur Out Gain détermine le niveau de sortie global. Attribuez des valeurs plus élevées au paramètre Lookahead lorsque les champs Peak/RMS ont eux aussi des valeurs élevées (davantage portées vers la méthode RMS). Lorsque la paramètre Auto Gain est sur On, il définit le traitement global sur 0 dB, augmentant ainsi le volume du signal de sortie. Noise Gate Le module Noise Gate est généralement utilisé pour supprimer les bruits indésirables audibles lorsque le niveau du signal audio est faible. Vous pouvez l’utiliser, entre autres, pour supprimer le bruit de fond, la diaphonie causée par d’autres sources de signal ou encore le bourdonnement perceptible lorsque le volume est bas. Voici comment fonctionne le Noise Gate : les signaux situés au-dessus du seuil fixé sont autorisés à passer sans être altérés, alors que les signaux situés en dessous de ce seuil sont réduits. Cela vous permet de supprimer les portions du signal dont le niveau est le plus faible tout en autorisant le passage des sections audio que vous souhaitez conserver. Paramètres du module Noise Gate Paramètres principaux  Curseur et champ Threshold : définissent le niveau (en décibels) en dessous duquel le signal doit être réduit.  Curseur et champ Reduction : déterminent le degré de réduction du signal.  Potentiomètre et champ Attack : déterminent le temps nécessaire pour que la porte soit entièrement ouverte à partir du moment où le signal excède le seuil fixé.  Potentiomètre et champ Hold : déterminent combien de temps la porte reste ouverte une fois que le signal est repassé en dessous du seuil.  Potentiomètre et champ Release : déterminent le temps nécessaire pour que la porte soit entièrement refermée une fois que le signal est repassé en dessous du seuil.Chapitre 4 Dynamique 79  Curseur et champ Hysteresis : définissent l’écart (en décibels) entre les valeurs de seuil qui entraînent l’ouverture et la fermeture de la porte, afin d’éviter que celle-ci ne s’ouvre ou ne se referme trop rapidement lorsque le signal d’entrée est proche du seuil.  Champ et curseur Lookahead : déterminent la portée (en millisecondes) de l’analyse effectuée par la porte de bruit sur le signal. Paramètres d’entrée latérale  Bouton Monitor : activez ce bouton pour afficher un aperçu du signal d’entrée latérale, y compris l’effet des filtres High Cut et Low Cut.  Curseur et champ High Cut : définissent la fréquence de coupure supérieure associée au signal d’entrée latérale.  Curseur et champ Low Cut : définissent la fréquence de coupure inférieure associée au signal d’entrée latérale. Lorsque aucune entrée latérale externe n’est sélectionnée, le signal d’entrée est utilisé comme entrée latérale. Utilisation du module Noise Gate Le plus souvent, régler le curseur Reduction sur la valeur la plus basse possible permet de s’assurer que les sons situés en dessous du seuil fixé seront intégralement supprimés. Si vous optez pour une valeur plus élevée, les sons faibles seront atténués mais ils seront toujours autorisés à passer. Vous pouvez également régler le curseur Reduction sur une valeur supérieure à 0 (zéro) afin d’amplifier le signal de 20 dB maximum. Cette solution est utile pour les effets d’atténuation. Les trois potentiomètres rotatifs Attack, Hold et Release permettent de modifier la réponse dynamique du Noise Gate. Si vous souhaitez que la porte s’ouvre très rapidement, par exemple pour les signaux percussifs tels que la batterie, réglez le potentiomètre Attack sur une valeur plus faible. Pour les autres sons (cordes, par exemple), dont le signal augmente plus progressivement, attribuez une valeur plus élevée au paramètre Attack afin d’obtenir un effet plus naturel. De même, lorsque vous utilisez des signaux dont le volume diminue progressivement ou ayant une queue de réverbération plus longue, réglez le potentiomètre Release sur une valeur plus élevée pour que le volume du signal augmente de façon naturelle. Le potentiomètre Hold détermine la durée minimale pendant laquelle la porte reste ouverte. Les changements brusques (appelés « broutement ») dus à une ouverture et une fermeture trop rapides du Noise Gate sont ainsi évités. 80 Chapitre 4 Dynamique Le curseur Hysteresis permet lui aussi d’éviter le broutement, sans qu’il soit nécessaire de définir une durée de maintien (Hold) minimale. Il vous permet de définir l’intervalle entre les valeurs de seuil d’ouverture et de fermeture du Noise Gate, ce qui est particulièrement utile lorsque le niveau du signal « oscille » autour du seuil, c’est-à-dire qu’il fluctue légèrement mais rapidement. Suite à ce phénomène, le Noise Gate ne cesse de s’activer et se désactiver, d’où cet effet de broutement indésirable. À l’aide du curseur Hysteresis, vous pouvez configurer le Noise Gate pour qu’il s’ouvre au niveau du seuil et qu’il reste ouvert tant que le niveau ne passe pas en dessous d’un autre niveau plus faible. Tant que l’écart entre ces deux valeurs est suffisamment important pour contenir le niveau fluctuant du signal entrant, le Noise Gate peut fonctionner sans provoquer de broutement. Cette valeur est toujours négative et, de manière générale, une valeur de 6 dB constitue une bonne base de départ. Parfois, il peut arriver que les niveaux du signal que vous souhaitez conserver et le niveau de bruit soient si proches qu’il est difficile de les isoler. Par exemple, si vous enregistrez un morceau de batterie et utilisez le Noise Gate pour isoler le son de la grosse caisse, il est fort possible que la charleston entraîne elle aussi l’ouverture de la porte. Pour résoudre ce genre de situation, vous pouvez utiliser les commandes Sidechain pour isoler le signal souhaité à l’aide des filtres High Cut et Low Cut. Pour utiliser les filtres Sidechain, cliquez sur le bouton Monitor pour activer le monitoring. Vous pouvez alors entendre l’impact des filtres High Cut et Low Cut sur le signal entrant. Faites glisser les curseurs High Cut et Low Cut pour régler, respectivement, les fréquences au-delà et en deça desquelles le signal doit être filtré. Ces filtres ne laissent passer que les crêtes de signal les plus élevées. Dans notre exemple, vous pourriez supprimer le signal de la charleston, dont la fréquence est plus élevée, à l’aide du filtre High Cut, puis autoriser le passage du signal de la grosse caisse. Pour définir plus facilement un niveau de seuil adapté, désactivez le monitoring. Silver Compressor Le module Silver Compressor est une version simplifiée du Compressor. Il possède moins de paramètres et nécessite un processeur moins puissant. Paramètres du module Silver CompressorChapitre 4 Dynamique 81  Écran Gain Reduction : indique le degré de compression appliqué au fur et à mesure de la lecture des données audio.  Curseur et champ Threshold : définissent le seuil associé au module Compressor (niveau au-delà duquel le signal est réduit).  Potentiomètre et champ Attack : déterminent le temps d’attaque (temps que met le compresseur à réagir lorsque le signal excède le seuil fixé).  Potentiomètre et champ Release : déterminent le temps de relâchement (temps que met le compresseur pour arrêter de réduire le signal une fois que celui-ci est repassé en dessous du seuil fixé).  Curseur et champ Ratio : définissent le ratio de compression (selon lequel le signal est réduit lorsqu’il dépasse le seuil fixé). Utilisation du module Silver Compressor Les paramètres du Silver Compressor fonctionnent de la même façon que ceux du Compressor. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section « Compressor » à la page 62. Silver Gate Le module Silver Gate est une version simplifiée du Noise Gate. Il possède moins de paramètres et nécessite un processeur moins puissant. Paramètres du module Silver Gate  Champ et curseur Lookahead : déterminent la portée (en millisecondes) de l’analyse effectuée par la porte de bruit sur le signal.  Curseur et champ Threshold : définissent le niveau (en décibels) en dessous duquel le signal doit être réduit.  Potentiomètre et champ Attack : déterminent le temps nécessaire pour que la porte soit entièrement ouverte à partir du moment où le signal excède le seuil fixé.  Potentiomètre et champ Hold : déterminent combien de temps la porte reste ouverte une fois que le signal est repassé en dessous du seuil.  Potentiomètre et champ Release : déterminent le temps nécessaire pour que la porte soit entièrement refermée une fois que le signal est repassé en dessous du seuil.Utilisation du module Silver Gate Les paramètres du Silver Gate fonctionnent de la même façon que ceux du Noise Gate. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section « Noise Gate » à la page 78. Surround Compressor Le module Surround Compressor, basé sur le Compressor, est particulièrement adapté à la compression de mixages surround complets. C’est une fois inséré dans une sortie surround ou sur des canaux et des bus transportant des données audio multicanal qu’il démontre toute son utilité. Vous pouvez ajuster le ratio de compression, le point de seuil, l’attaque et le relâchement des deux canaux principaux et du canal LFE. Ces trois canaux incluent un limiteur intégré. En outre, vous pouvez définir le seuil et le niveau de sortie de chaque canal de façon individuelle. Vous pouvez également relier les canaux en les assignant à l’un des trois groupes. Lorsque vous ajustez le seuil ou le paramètre de sortie de l’un des canaux assignés à un groupe, ce paramètre est ajusté de la même façon pour tous les canaux assignés à ce groupe. Paramètres du module Surround Compressor Le Surround Compressor se divise en trois sections : la section Link, située dans la partie supérieure, contient un ensemble de menus au moyen desquels vous pouvez assigner chaque canal à un groupe. La section Main contient les commandes communes à tous les canaux principaux, ainsi que les commandes de seuil et de sortie de chaque canal. La section LFE, située en bas à droite, contient des commandes distinctes, propres au canal LFE.Chapitre 4 Dynamique 83  Curseur et champ Circuit Type : permettent de sélectionner le type de circuit émulé par le module Compressor. Les options disponibles sont Platinum, Classic A_R, Classic A_U, VCA, FET et Opto (optique).  Menu local Detection : permettent d’indiquer si le Surround Compressor utilise la valeur maximale des différents signaux de détection (Max) ou bien la somme de tous ces signaux (Sum) pour déterminer si le signal est au-dessus ou en dessous du seuil. Section Link  Menus locaux Grp. (Group) : pour chaque canal, permettent d’indique si le canal fait partie du groupe A, B ou C ou s’il n’appartient à aucun groupe (–). Si vous déplacez le curseur Threshold ou Output Level d’un canal assigné à un groupe, les curseurs de tous les canaux assignés à ce groupe se déplacent également.  Boutons Byp (Bypass) : cliquez sur l’un de ces boutons pour contourner le canal associé. Section Main  Curseur et champ Ratio : définissent le ratio selon lequel le signal est réduit lorsqu’il dépasse le seuil fixé.  Potentiomètre Knee : déterminent si le signal est compressé immédiatement ou de façon progressive lorsque son niveau est proche du seuil.  Potentiomètre Attack : détermine le temps nécessaire pour parvenir à une compression intégrale à partir du moment où le signal excède le seuil.  Potentiomètre Release : détermine le temps nécessaire pour revenir à une compression nulle à partir du moment où le signal repasse en dessous du seuil.  Bouton Auto : lorsque ce bouton est sélectionné, le temps de relâchement s’ajuste de façon dynamique en fonction des données audio.  Bouton Limiter : active ou désactive la limitation pour les canaux principaux.  Potentiomètre Threshold : définit le seuil pris en compte par le limiteur sur les canaux principaux.  Curseurs Main Compressor Threshold : définissent le seuil (niveau au-delà duquel le signal est réduit) pour chaque canal.  Commandes Main Output Levels : définissent le niveau de sortie de chaque canal.84 Chapitre 4 Dynamique Section LFE  Curseur et champ Ratio : définissent le ratio de compression du canal LFE.  Potentiomètre Knee : définit le point de seuil du canal LFE.  Potentiomètre Attack : définit le temps d’attaque du canal LFE.  Potentiomètre Release : définit le temps de relâchement du canal LFE.  Bouton Auto : lorsque ce bouton est sélectionné, le temps de relâchement s’adapte automatiquement au signal audio.  Bouton Limiter : active ou désactive la limitation pour le canal LFE.  Potentiomètre Threshold : définit le seuil pris en compte par le limiteur sur le canal LFE. Utilisation du module Surround Compressor À l’aide des commandes Link, vous pouvez assigner chaque canal individuellement à l’un des trois groupes (A, B ou C). Lorsque vous ajustez le curseur Threshold ou Output Level de l’un des canaux assignés à un groupe, les curseurs de tous les canaux de ce groupe sont ajustés de la même façon. Par ailleurs, si vous cliquez sur le bouton Bypass d’un canal groupé, tous les canaux du groupe sont contournés. Vous pouvez provisoirement « libérer » un canal en appuyant sur les touches Commande et Option et en les maintenant enfoncées tout en déplaçant le curseur Threshold ou Output Level du canal en question. Lorsque vous déplacez l’un des curseurs sans appuyer sur les touches Commande-Option, les canaux bougent simultanément, en gardant leurs positions relatives. Cela vous permet de définir des réglages de seuil indépendants tout en conservant le lien de détection d’entrée latérale nécessaire pour obtenir une image surround stable.5 85 5 Égalisation L’égalisation (ou EQ, abréviation du terme anglais « Equalization ») vous permet de modeler le son de vos« données audio en modifiant le niveau de bandes de fréquences spécifiques. Il s’agit de l’un des effets audio les plus utilisés, que ce soit pour des projets musicaux ou lors d’un travail de postproduction vidéo. Vous pouvez utiliser l’égalisation pour modeler le son d’un fichier audio, d’une piste ou d’un projet en ajustant des fréquences ou des plages de fréquences spécifiques. Grâce à l’égalisation, vous pouvez apporter au son de vos projets des modifications plus ou moins flagrantes. Les effets d’égalisation incluent divers filtres monobandes et égaliseurs multibandes. Tous les effets d’égalisation utilisent des filtres dont le rôle est de permettre à certaines fréquences de passer sans être altérées, tandis que d’autres fréquences seront augmentées ou diminuées (on parle également d’amplification ou de réduction des fréquences). Un égaliseur peut servir d’outil global capable d’amplifier ou de réduire une plage de fréquences importante ; certains (en particulier les égaliseurs paramétriques et multibandes) peuvent être utilisés davantage pour un travail de précision. Égaliseurs monobandes Les effets d’égalisation les plus simples sont obtenus à l’aide d’égaliseurs monobandes, qui comprennent des égaliseurs coupe-haut et coupe-bas, passe-haut et passe-bas, à plateau et paramétriques.  Un égaliseur Low Cut (coupe-bas) atténue uniquement les fréquences inférieures à une fréquence donnée, appelée fréquence de coupure, d’un nombre fixe de décibels par octave, appelé pente. Un égaliseur High Cut (coupe-haut) atténue uniquement les fréquences supérieures à la fréquence de coupure, selon une pente fixe.  Un égaliseur Low Pass (passe-bas) atténue les fréquences supérieures à la fréquence de coupure, alors qu’un égaliseur High Pass (passe-haut) diminue les fréquences inférieures à cette fréquence de coupure. En outre, vous pouvez contrôler la pente du filtre (la vitesse avec laquelle les fréquences au-delà de la coupure sont atténuées) à l’aide du paramètre Order.86 Chapitre 5 Égalisation  Un égaliseur High ou Low Shelving (à plateau de graves ou d’aigus) vous permet de définir la fréquence de coupure et de contrôler le gain (degré d’amplification ou de réduction), vous autorisant ainsi à modifier la valeur de ce gain selon une valeur fixe et non en fonction d’une pente.  Un égaliseur paramétrique amplifie ou réduit toutes les fréquences proches de la fréquence centrale (qu’elles soient inférieures ou supérieures à cette dernière). Vous pouvez définir la fréquence centrale, ainsi que la bande passante ou Q, ce qui détermine l’étendue de la plage de fréquences affectée autour de la fréquence centrale. Égaliseurs multibandes Les égaliseurs multibandes vous permettent de contrôler un ensemble de filtres qui, réunis, couvrent une grande partie du spectre de fréquences. Sur les égaliseurs multibandes, vous pouvez définir la fréquence, la bande passante et le facteur Q de chaque bande de façon individuelle. Grâce à un égaliseur multibande (tel que le Channel EQ, le Fat EQ ou le Linear Phase EQ), vous pouvez modeler le son de toute source audio de façon très élaborée. Les égaliseurs multibandes sont tout aussi utiles pour mettre en forme le son d’une piste individuelle que pour modeler le son d’un mixage global. Les sections suivantes décrivent les différents effets fournis avec Logic Studio.  « Channel EQ » à la page 87  « DJ EQ » à la page 91  « Fat EQ » à la page 91  « Linear Phase EQ » à la page 93  « Match EQ » à la page 94  « Égaliseurs monobandes » à la page 100  « High Cut et Low Cut Filter » à la page 100  « High Pass et Low Pass Filter » à la page 100  « High Shelving et Low Shelving EQ » à la page 100  « Égaliseurs paramétriques » à la page 100  « Silver EQ » à la page 101Chapitre 5 Égalisation 87 Channel EQ Le module Channel EQ est un égaliseur multibande extrêmement polyvalent. Il dispose de huit bandes de fréquence, incluant des filtres High Pass et Low Pass, des filtres High Shelving et Low Shelving et quatre bandes paramétriques flexibles. Il comprend également un analyseur FFT (Transformée de Fourier rapide) intégré, grâce auquel vous pouvez visualiser la courbe de fréquence des données audio à modifier et ainsi déterminer quelles portions du spectre de fréquences doivent être amplifiées ou réduites. Le Channel EQ peut être utilisé de diverses façons : pour modeler le son de pistes ou de fichiers audio individuels ou bien pour modeler la tonalité d’un mix global. Grâce à ses commandes graphiques et à l’Analyzer, il est très facile d’observer le signal audio et d’y apporter des ajustements en temps réel. Paramètres du module Channel EQ Sur le côté gauche de la fenêtre Channel EQ se trouvent le bouton Gain et les paramètres de l’Analyzer, tandis que la partie centrale de la fenêtre renferme l’écran graphique et les paramètres permettant de modeler chaque bande de l’égaliseur.  Curseur et champ Master Gain : définissent le niveau de sortie du signal. Après avoir amplifié ou réduit des bandes de fréquence individuelles, vous pouvez utiliser le curseur Master Gain pour ajuster le niveau de sortie.  Bouton Analyzer : permet d’activer ou de désactiver l’Analyzer.  Bouton Pre/Post EQ : lorsque le mode Analyzer est activé, ce bouton détermine si l’Analyzer doit afficher la courbe de fréquence avant ou après application de l’égalisation.  Menu local Resolution : permet de sélectionner la résolution des échantillons pour l’Analyzer. Les options suivantes sont disponibles : une résolution faible (1024 points), moyenne (2048 points) ou élevée (4096 points). 88 Chapitre 5 Égalisation Section de l’écran graphique  Boutons Band on/off : boutons situés au-dessus de l’écran graphique. Le fait de cliquer sur un bouton a pour effet d’activer ou de désactiver la bande correspondante. Chaque bouton est associé à une icône qui indique quel type d’égaliseur il utilise :  La bande 1 correspond à un filtre High Pass.  La bande 2 correspond à un filtre Low Shelving.  Les bandes 3 à 6 correspondent à des filtres paramétriques en cloche.  La bande 7 correspond à un filtre High Shelving.  La bande 8 correspond à un filtre Low Pass.  Écran graphique : affiche la courbe de chaque bande de l’égaliseur. Vous pouvez ajuster la fréquence de chaque bande en la faisant glisser vers la gauche ou vers la droite dans la section de l’écran associée à la bande concernée, puis ajuster le gain de chaque bande (à l’exception des bandes 1 et 8) en faisant glisser celle-ci vers le haut ou vers le bas au sein de sa section. L’écran reflète immédiatement les modifications apportées. Section Parameter Sous l’écran graphique se trouvent les commandes qui, d’une part, indiquent les réglages propres à chaque bande, d’autre part, vous permettent d’ajuster ces réglages.  Champs Frequency : permettent d’ajuster la fréquence de chaque bande.  Champs Gain/Slope : permettent d’ajuster la quantité de gain pour chaque bande. Pour les bandes 1 et 8, cette quantité modifie la pente du filtre.  Champs Q : permettent d’ajuster le « facteur Q » ou la résonance de chaque bande (plage de fréquences affectée autour de la fréquence centrale). Le paramètre Q des bandes 1 et 8 n’a aucun effet lorsque la pente est définie sur 6 dB/oct. Lorsque le paramètre Q des bandes 3 à 6 est défini sur une valeur très élevée (comme 100), ces filtres n’affectent qu’une bande de fréquence très étroite et peuvent être utilisés comme filtres de rupture.  Bouton Link : active le couplage Gain-Q, qui ajuste automatiquement le facteur Q (bande passante) lorsque vous augmentez ou réduisez le gain sur l’une des bandes de l’égaliseur, afin de préserver la bande passante perçue de la courbe en cloche. Si vous réglez le paramètre Gain-Q-Couple sur strong, la bande passante perçue est presque entièrement conservée, alors que les réglages light et medium permettent quelques modifications lors de l’augmentation ou de la réduction du gain. Les réglages asymétriques entraînent un couplage plus fort pour les valeurs de gain négatives que pour les valeurs positives, par conséquent la bande passante perçue est mieux préservée lorsque vous réduisez le gain plutôt que lorsque vous l’amplifiez. Notez que si vous lancez l’automatisation du paramètre Q avec un réglage Gain-Q-Couple différent, les valeurs réelles du facteur Q seront différentes de celles constatées lors de l’enregistrement de l’automatisation.Chapitre 5 Égalisation 89  Menu local Analyzer Mode (paramètre étendu) : permet de sélectionner la méthode Peak ou RMS.  Curseur et champ Analyzer Decay (paramètre étendu) : permettent d’ajuster le taux de chute (en dB par seconde) de la courbe de l’Analyzer (chute de crête en mode Peak ou chute moyenne en mode RMS)  Menu local Gain-Q Couple Strength (paramètre étendu) : permet de sélectionner le degré de couplage Gain-Q. Utilisation du module Channel EQ L’utilisation du Channel EQ dépend de vos données audio et de ce que vous souhaitez faire. Néanmoins, voici un flux de travaux utile et applicable à bon nombre de situations : lorsque le Channel EQ est réglé sur une réponse plane (aucune fréquence amplifiée ou réduite), activez l’Analyzer et lancez la lecture des données audio tout en observant l’écran graphique pour voir quelles portions du spectre de fréquences présentent des crêtes fréquentes et quelles portions gardent toujours un niveau bas. Notez en particulier les moments où le signal subit une distorsion ou un écrêtage. Ensuite, à l’aide de l’écran graphique ou des commandes Parameter, ajustez les bandes de fréquences comme vous le souhaitez pour obtenir le son recherché. Vous pouvez atténuer les fréquences écrêtées afin de réduire ou d’éliminer la distorsion et amplifier les zones calmes pour obtenir un son plus marqué. Ajustez la fréquence centrale des bandes 2 à 7 pour affecter une fréquence spécifique (une que vous souhaitez amplifier, telle que la note fondamentale de la musique, ou une que vous souhaitez éliminer, comme le bourdonnement ou tout autre bruit indésirable) ; ensuite, rétrécissez le facteur Q de sorte que seule une plage de fréquences étroite soit affectée ou élargissez-le pour modifier une plage plus large. Dans l’écran graphique, chaque bande de l’égaliseur apparaît avec une couleur différente. Vous pouvez ajuster la fréquence d’une bande dans le graphique en la faisant glisser horizontalement. Faites glisser la bande verticalement pour ajuster sa quantité de gain (pour les bandes 1 et 8, les valeurs de pente peuvent uniquement être modifiées dans la zone de paramètres, au-dessus de l’écran graphique). Chaque bande possède un point de pivot, représenté par un petit cercle sur la courbe, au niveau de la fréquence de la bande ; vous pouvez ajuster le facteur Q ou la largeur de la bande en faisant glisser ce point de pivot verticalement. Vous pouvez également ajuster l’échelle de décibels de l’écran graphique en faisant glisser verticalement le bord gauche ou droit de l’écran (où figurent les valeurs dB) lorsque l’Analyzer n’est pas activé. Lorsqu’il est activé et que vous faites glisser le bord gauche, l’échelle de dB linéaire est ajustée ; si vous faites glisser le bord droit, c’est l’échelle de dB de l’analyseur qui est ajustée.90 Chapitre 5 Égalisation Pour augmenter la résolution d’affichage de la courbe d’égalisation dans la zone la plus intéressante, voisine de la ligne du zéro, faites glisser vers le haut l’échelle de dB située sur le côté gauche de l’écran graphique. Faites-la glisser vers le bas pour réduire la résolution. La plage globale est toujours de ±30, mais les valeurs faibles sont plus faciles à reconnaître. Lorsque vous travaillez avec le Channel EQ, vous pouvez désactiver toutes les bandes que vous n’utilisez pas pour modeler le son. Les bandes inactives n’utilisent pas du tout les ressources de l’ordinateur. Utilisation de l’Analyzer Lorsque vous activez l’Analyzer, le module Channel EQ affiche une courbe en temps réel de tous les composants de fréquence du signal à mesure que les données audio sont lues. Cette courbe est superposée aux courbes d’égalisation que vous définissez, à l’aide d’une transformée de Fourier rapide (FFT). La courbe de l’Analyzer utilise la même échelle que les courbes d’égalisation, ce qui vous permet de reconnaître les fréquences importantes au sein des données audio et d’utiliser les courbes d’égalisation pour amplifier ou réduire ces fréquences. Dès que l’Analyzer est activé, vous pouvez modifier le paramètre Analyzer Top, qui modifie la mise à l’échelle de l’analyseur FFT, sur le côté droit de l’écran graphique. La zone visible représente une plage dynamique de 60 dB mais, si vous cliquez dessus et la faites glisser verticalement en maintenant le bouton de la souris enfoncé, vous pouvez régler la valeur maximale entre +20 dB et 40 dB. L’affichage de l’Analyzer est toujours linéaire en dB. Lorsque vous choisissez un paramètre Resolution dans le menu, n’oubliez pas que plus la résolution est élevée, plus l’ordinateur sera sollicité. Une résolution élevée est par exemple nécessaire lorsque vous avez besoin de résultats fiables dans les très basses fréquences. Les bandes dérivées de l’analyse FFT sont divisées conformément au principe linéaire de fréquence, ce qui signifie qu’il y a davantage de bandes dans les octaves aiguës que dans les octaves graves. Remarque : l’analyseur FFT sollicite davantage les ressources de l’ordinateur. En fait, la quantité de ressources nécessaire augmente de façon significative avec des résolutions plus élevées. Il est donc recommandé de désactiver l’Analyzer ou de fermer la fenêtre du Channel EQ lorsque vous lisez ou enregistrez le projet, après avoir défini les paramètres d’égalisation souhaités. Ainsi, une partie des ressources de l’ordinateur seront libérées pour d’autres tâches.Chapitre 5 Égalisation 91 DJ EQ Le module DJ EQ associe des filtres High et Low Shelving, chacun doté d’une fréquence fixe, et un égaliseur paramétrique pour lequel vous pouvez ajuster les paramètres Frequency, Gain et Q-Factor. L’une des caractéristiques spécifiques du DJ EQ est qu’il permet de réduire le gain des filtres jusqu’à –30 dB. Paramètres du module DJ EQ  Champ et curseur High Shelf : déterminent la quantité de gain pour le filtre High Shelving.  Champ et curseur Frequency : déterminent la fréquence centrale de l’égaliseur paramétrique.  Champ et curseur Q-Factor : déterminent la plage (bande passante) de l’égaliseur paramétrique.  Champ et curseur Gain : déterminent la quantité de gain pour l’égaliseur paramétrique.  Champ et curseur Low Shelf : déterminent la quantité de gain pour le filtre Low Shelving. Fat EQ Le module Fat EQ est un égaliseur multibande polyvalent pouvant posséder jusqu’à cinq bandes de fréquence individuelles. Vous pouvez utiliser le Fat EQ pour des pistes individuelles ou des mixages globaux. Le Fat EQ comprend un écran graphique illustrant les courbes d’égalisation, ainsi qu’un ensemble de paramètres pour chaque bande. Paramètres du module Fat EQ La partie principale de la fenêtre Fat EQ contient un écran graphique et une suite de sections renfermant les paramètres de chaque bande de fréquence. À droite de la section des paramètres figurent le curseur et le champ Master Gain. Section de l’écran graphique  Boutons Band Type : boutons situés au-dessus de l’écran graphique. Pour les bandes 1, 2, 4 et 5, cliquez sur l’une des paires de boutons pour sélectionner le type d’égaliseur associé à la bande correspondante.92 Chapitre 5 Égalisation  Pour la bande 1, cliquez sur le bouton de filtre High Pass ou Low Shelving.  Pour la bande 2, cliquez sur le bouton de filtre paramétrique ou Low Shelving.  La bande 3 agit toujours comme une bande d’égaliseur paramétrique (cliquez sur le bouton correspondant pour l’activer ou la désactiver).  Pour la bande 4, cliquez sur le bouton de filtre paramétrique ou High Shelving.  Pour la bande 5, cliquez sur le bouton de filtre Low Pass ou High Shelving.  Écran graphique : affiche la courbe d’égalisation de chaque bande de fréquence. Lorsque vous ajustez les réglages de chaque bande à l’aide des commandes de la section Parameter, l’écran reflète immédiatement les modifications apportées. Section Parameter Sous l’écran graphique se trouvent les commandes qui, d’une part, indiquent les réglages propres à chaque bande, d’autre part, vous permettent d’ajuster ces réglages.  Champs Frequency : déterminent la fréquence de chaque bande.  Potentiomètres Gain : déterminent la quantité de gain pour chaque bande.  Champs Q/Order : déterminent le facteur Q ou la bande passante de chaque bande (plage de fréquences affectée autour de la fréquence centrale). Pour les bandes 1 et 5, ces réglages modifient la pente du filtre.  Boutons Band on/off : cliquez sur un bouton numéroté pour activer ou désactiver la bande correspondante. Les bandes inactives n’utilisent pas du tout les ressources de l’ordinateur. Section Master Gain  Curseur et champ Master Gain : éléments situés à droite de la section Parameter qui définissent le niveau de sortie du signal. Après avoir amplifié ou réduit des bandes de fréquence, vous pouvez utiliser le curseur Master Gain pour ajuster le niveau de sortie. Utilisation du module Fat EQ Les icônes situées au-dessus de l’écran graphique vous permettent de changer de type d’égaliseur pour chaque bande, à l’exception de la bande 3, qui agit toujours comme un filtre en cloche intégralement paramétrique. Vous pouvez utiliser les commandes de la section Parameter pour régler la fréquence, le gain et le facteur Q de chaque bande, ainsi que pour activer ou désactiver chacune des bandes. Si vous optez pour des valeurs Q faibles, l’égaliseur couvre une plage de fréquences plus large, alors qu’avec des valeurs Q élevées, l’effet de la bande d’égalisation est limité à une plage de fréquences très étroite. N’oubliez pas que la valeur Q peut avoir un impact significatif sur le niveau d’audibilité de vos modifications :si vous travaillez avec une bande de fréquence étroite, vous devrez généralement l’amplifier ou la réduire de façon plus radicale pour constater une différence.Chapitre 5 Égalisation 93 Linear Phase EQ En apparence, le module de grande qualité Linear Phase EQ est très semblable au Channel EQ, puisqu’il partage avec lui les mêmes paramètres et la même disposition à huit bandes. Néanmoins, le Linear Phase EQ utilise une technologie sous-jacente différente, qui préserve intégralement la phase du signal audio (même lorsque vous appliquez les courbes d’égalisation les plus bizarres aux éléments transitoires les plus marqués). Le Linear Phase EQ nécessite davantage de ressources que le Channel EQ et introduit beaucoup plus de latence. Par conséquent, il est vivement recommandé d’utiliser ce module pour la mastérisation de données audio précédemment enregistrées. Ne l’utilisez pas pendant que vous jouez d’un instrument en direct, par exemple. La fonction de compensation de la latence fournie par Logic Pro peut également être utile lorsque vous utilisez ce module. Paramètres du module Linear Phase EQ Les paramètres du Linear Phase EQ sont les mêmes que ceux du Channel EQ. Pour en savoir plus sur les paramètres du module Channel EQ, reportez-vous à la section « Paramètres du module Channel EQ » à la page 87. Utilisation du module Linear Phase EQ Là encore, le fonctionnement du module Linear Phase EQ est semblable à celui du Channel EQ. Pour en savoir plus, reportez-vous à la section « Menu local Gain-Q Couple Strength (paramètre étendu) : permet de sélectionner le degré de couplage Gain-Q. » à la page 89. Dans la mesure où les paramètres du Channel EQ et du Linear Phase EQ sont quasiment identiques, vous pouvez parfaitement copier les réglages de l’un pour les utiliser dans l’autre. Dans Logic Pro, si vous remplacez un effet Channel EQ par un effet Linear Phase EQ sur le même emplacement (et inversement), les réglages sont directement transférés vers le nouvel égaliseur. Il n’existe qu’une différence entre ces deux modules : le Linear Phase EQ utilise une quantité fixe de ressources de l’ordinateur, quel que soit le nombre de bandes actives.94 Chapitre 5 Égalisation Match EQ Le module Match EQ vous permet d’enregistrer le spectre de fréquences moyen d’un fichier audio sous la forme d’un modèle, puis d’appliquer ce modèle à votre projet de sorte que ce dernier adopte lui aussi le spectre du fichier d’origine. À l’aide du Match EQ, vous pouvez homogénéiser le son de différents morceaux que vous souhaitez inclure dans un album ou doter vos propres projets d’un « son de référence » tiré d’un enregistrement source. En plus d’adapter le spectre de fréquences du projet à celui de l’égaliseur du fichier d’origine, vous pouvez également modifier manuellement la courbe de filtre avant de l’appliquer à votre projet. Remarque : si Match EQ permet de faire correspondre la courbe de fréquences de deux signaux audio d’un point de vue acoustique, il n’intervient pas du tout sur leur dynamique. Paramètres du module Match EQ Partie gauche  Bouton Analyzer : active ou désactive la fonction Analyzer. Remarque : si vous désactivez l’Analyzer, vous libérez des ressources pour les autres applications.  Bouton Position : indique si l’Analyzer étudie le signal avant que la courbe de filtre soit appliquée (Pre) ou après (Post).  Menu local View : permet de choisir quelles informations apparaissent sur l’écran graphique. Les options suivantes sont disponibles :  Automatic : affiche automatiquement les informations relatives à la fonction en cours, déterminée par les boutons sélectionnés au-dessus de l’écran graphique.  Template : affiche la courbe de fréquence du fichier source identifié comme modèle (courbe affichée en rouge).  Current Material : affiche la courbe de fréquence des données audio identifiées comme étant le morceau actif (piste sur laquelle l’effet Match EQ est appliqué ou bien fichier ou modèle de réglages de module que vous avez chargé) ; cette courbe est affichée en vert.  Filter : affiche la courbe de filtre créée lors de l’homogénéisation du modèle et du morceau en cours (courbe affichée en jaune).Chapitre 5 Égalisation 95  Bouton Format : indique si l’Analyzer affiche les canaux audio au moyen de courbes distinctes (L&R pour les canaux stéréo, All Cha pour les canaux surround) ou s’il affiche le niveau maximal cumulé (LR Max pour les canaux stéréo, Cha Max pour les canaux surround).  Bouton Select : cliquez sur l’un de ces boutons pour contrôler si les modifications apportées à la courbe de filtre suite à son homogénéisation avec le morceau en cours doivent être appliquées uniquement au canal de gauche (L), au canal de droite (R) ou aux deux canaux (L+R).  Menu Select (non illustré) : lorsque vous utilisez une instance surround du module Match EQ, les boutons Select sont remplacés par un menu, à partir duquel vous pouvez sélectionner soit un canal individuel pour les modifications apportées à la courbe de filtre, soit l’ensemble des canaux (All).  Curseur Channel Link : affine les réglages définis à l’aide des boutons ou du menu Select. Si ce curseur est réglé sur 1.0, tous les canaux (gauche et droite pour des données stéréo, tous les canaux pour un fichier surround) sont représentés par une courbe d’égalisation commune. Si vous le réglez sur 0.0 (la valeur minimale), une courbe de filtre séparée est affichée pour chaque canal ; cette courbe peut être sélectionnée à l’aide des boutons ou du menu Select. Les réglages compris entre 0.0 et 1.0 vous permettent de fusionner ces valeurs, de sorte que les modifications que vous avez apportées aux courbes de filtre sont transférées vers chaque canal, en fonction du réglage défini. Remarque : les paramètres View, Select et Channel Link sont désactivés lorsque vous utilisez l’effet Match EQ sur un canal mono.  LFE Handling (paramètre étendu) : dans des instances Surround, les boutons d’option LFE Handling vous permettent de traiter ou de contourner le canal LFE. Section centrale  Écran graphique : affiche la courbe de filtre créée lors de l’homogénéisation du modèle et du morceau en cours. Vous pouvez modifier cette courbe de filtre (reportez-vous à la section « Modification de la courbe de filtre »).  Bouton Template Learn : cliquez sur ce bouton pour lancer le processus d’identification du spectre de fréquences du fichier source. Cliquez à nouveau dessus pour arrêter le processus.  Bouton Current Material Learn : cliquez sur ce bouton pour lancer le processus d’identification du spectre de fréquences du projet que vous souhaitez homogénéiser avec le fichier source. Cliquez à nouveau dessus pour arrêter le processus.  Bouton Current Material Match : homogénéise le spectre de fréquences du morceau en cours avec celui du fichier modèle (source).96 Chapitre 5 Égalisation Partie droite  Bouton Phase : détermine si le traitement modifie la phase du signal (Minimal) ou s’il en est empêché (Linear). Le réglage Linear augmente la latence, tandis que le réglage Minimal permet d’avoir des temps de latence moins importants.  Curseur et champ Apply : modifie l’effet de la courbe de filtre sur le signal. Les valeurs comprises entre 101 % et 200 % amplifient cet effet, les valeurs comprises entre 1 % et 99 % le réduisent et les valeurs comprises entre –1 % et –100 % inversent les crê- tes et les creux de la courbe de filtre. Une valeur de 100 % n’entraîne aucune modification de la courbe de filtre.  Curseur et champ Smoothing : détermine le degré de lissage de la courbe de filtre. Avec une valeur de 0.0, la courbe de filtre reste inchangée. Avec toute autre valeur, la courbe de filtre est lissée selon une bande passante constante, déterminée par la valeur définie en demi-tons. Par exemple, une valeur de 1.0 signifie que le lissage utilise une bande passante d’un demi-ton. Une valeur de 4.0 produit une bande passante de lissage de quatre demi-tons (une tierce majeure), une valeur de 12.0 produit une bande passante d’une octave, et ainsi de suite. Remarque : le lissage n’a pas d’incidence sur les modifications que vous apportez manuellement à la courbe de filtre.  Menu local Fade Extremes (paramètres étendus) : sélectionnez On pour lisser la courbe de filtre au niveau des extrêmes graves et aigus du spectre de fréquences. Utilisation du module Match EQ Le module Match EQ est un égaliseur qui analyse ou identifie le spectre de fréquences d’un signal audio, tel qu’un fichier audio, un signal d’entrée de piste ou un modèle. Vous pouvez également charger un fichier de réglages de module précédemment enregistré ou importer les réglages d’une autre instance Match EQ en faisant un copier-coller. Match EQ analyse le spectre de fréquences moyen du fichier source (le modèle) et de votre projet (le morceau en cours), puis il homogénéise les deux spectres, créant ainsi une courbe de filtre. Cette courbe de filtre adapte la réponse de fréquence du morceau en cours pour qu’elle corresponde à celle du modèle. Avant d’appliquer la courbe de filtre, vous pouvez la modifier en amplifiant ou en réduisant le nombre de fréquences de votre choix ou bien en inversant la courbe. L’analyseur vous permet d’effectuer une comparaison visuelle du spectre de fréquences du fichier source et celui de la courbe obtenue. Ainsi, il est beaucoup plus facile d’apporter manuellement des corrections sur des points spécifiques du spectre.Chapitre 5 Égalisation 97 Vous pouvez utiliser le Match EQ de différentes façons, selon ce que vous souhaitez faire et en fonction des données audio utilisées. En règle générale, il vous permet de faire ressembler le son de votre mix à celui d’un enregistrement existant (le vôtre ou celui d’un autre artiste). Voici un exemple d’utilisation courante que vous pouvez adapter à votre propre flux de travaux. Dans cet exemple, le spectre de fréquences d’un mix est adapté à celui d’un fichier audio source. Pour adapter l’égalisation d’un mix de projet à celle d’un fichier audio source : 1 Dans le projet que vous souhaitez adapter au fichier audio source, créez une instance Match EQ (en général avec une sortie 1-2). 2 Faites glisser le fichier audio source sur le bouton Template Learn. 3 Revenez au début de votre mix, cliquez sur Current Material Learn, puis lancez la lecture (du morceau en cours) du début jusqu’à la fin. 4 Une fois que la lecture est terminée, cliquez sur Current Material Match (cela désactive automatiquement le bouton Current Material Learn). Pour utiliser l’égalisation obtenue sur une piste : 1 Réglez la piste que vous souhaitez adapter sous la forme d’une entrée latérale au module Match EQ. 2 Cliquez sur le bouton Template Learn, lisez la piste audio source du début à la fin, puis cliquez à nouveau sur le bouton Template Learn. 3 Revenez au début de votre mix, cliquez sur Current Material Learn, puis lancez la lecture (du morceau en cours) du début jusqu’à la fin. 4 Une fois que la lecture est terminée, cliquez sur Current Material Match (cela désactive automatiquement le bouton Current Material Learn). Le Match EQ crée une courbe de filtre basée sur les différences entre le spectre du modèle et celui du morceau en cours. Cette courbe compense automatiquement les écarts de gain entre le modèle et le morceau en cours, d’où un résultat avec une courbe d’égalisation référencée sur 0 dB. Une courbe de réponse de filtre jaune apparaît dans l’écran graphique. Elle affiche le spectre moyen de votre mix alors qu’il approche (reflète) celui du fichier audio source. Vous pouvez également faire glisser un fichier audio sur le bouton Template Learn ou Current Material Learn, pour l’utiliser en tant que modèle ou que morceau en cours. Une barre de progression apparaît pendant que le module Match EQ analyse le fichier.98 Chapitre 5 Égalisation Le fait de cliquer sur l’un des boutons Learn tout en maintenant la touche Contrôle enfoncée (ou de cliquer dessus avec le bouton droit, si vous possédez une souris adaptée) ouvre un menu contextuel contenant diverses options applicables au spectre du modèle ou du morceau en cours. Vous pouvez notamment : effacer le spectre, le copier vers le Presse-papiers du Match EQ (accessible depuis n’importe quelle instance Match EQ du projet en cours), le coller depuis le Presse-papiers du Match EQ dans l’instance en cours, le charger à partir d’un fichier de réglages enregistré ou générer un spectre de fréquences pour un fichier audio que vous sélectionnez dans une zone de dialogue. Lorsque vous cliquez sur l’un des boutons Learn, le paramètre View est défini sur Automatic et l’écran graphique affiche la courbe de fréquence de la fonction correspondant au bouton sélectionné. Vous pouvez consulter n’importe quelle courbe de fréquence lorsque aucun fichier n’est en cours de traitement, il vous suffit de sélectionner l’une des autres options View. La courbe de filtre est automatiquement mise à jour chaque fois que le spectre d’un nouveau modèle ou du morceau en cours est identifié ou chargé, dès que le bouton Match est activé. Vous pouvez passer de la courbe de filtre adaptée (et éventuellement mise à l’échelle et/ou modifiée manuellement) à une réponse plane en activant ou en désactivant le bouton Match. Vous ne pouvez activer qu’un seul des boutons Learn à la fois. Ainsi, si le bouton Learn de la section Template est activé et que vous cliquez sur le bouton Learn de la section Current Material, l’analyse du fichier modèle s’interrompt, l’état en cours est utilisé comme modèle spectral et l’analyse de la piste (Current Material) commence. Remarque : chaque fois que vous homogénéisez deux signaux audio (que ce soit en chargeant/identifiant un nouveau spectre alors que le bouton Match est activé ou en activant le bouton Match après avoir chargé un nouveau spectre), toutes les modifications existantes apportées à la courbe de filtre sont ignorées et le paramètre Apply est défini sur 100 %. Par défaut, le curseur Apply est réglé sur 100 % lorsque vous identifiez la courbe de fréquence d’un signal audio. Dans bon nombre de cas, vous devrez légèrement la réduire pour éviter que des changements de spectre brusques se produisent dans votre mix. Il est également recommandé d’utiliser le curseur Smoothing pour faire varier les détails de spectre de la courbe d’égalisation générée.Chapitre 5 Égalisation 99 Modification de la courbe de filtre Vous pouvez modifier la courbe de filtre adaptée dans l’écran graphique, en cliquant où vous le souhaitez sur la courbe. Faites glisser le curseur horizontalement pour changer la fréquence de crête de la bande concernée (sur l’ensemble du spectre). Faites-le glisser verticalement pour ajuster le gain de cette bande (entre –24 et +24 dB). Pour ajuster le facteur Q, maintenez la touche Maj enfoncée et faites glisser le curseur verticalement. Maintenez la touche Option enfoncée tout en faisant glisser le curseur pour réinitialiser le gain sur 0 dB. À mesure que vous faites glisser le curseur, les valeurs en cours apparaissent dans un petit encadré à l’intérieur de l’écran graphique, ce qui vous permet de faire des ajustements précis directement dans le graphique. Remarque : si vous modifiez manuellement la courbe de filtre, vous pouvez restaurer sa forme initiale (ou plane) en appuyant sur Option et en cliquant sur l’arrière-plan de l’écran de l’analyseur. Si vous cliquez à nouveau sur l’arrière-plan en appuyant sur Option, la dernière courbe modifiée est restaurée. Le facteur Q du filtre est déterminé par la distance verticale entre le point où vous cliquez et la courbe. En cliquant directement sur la courbe, la valeur maximale du facteur Q, c’est-à-dire 10 (pour les filtres de rupture), est utilisée. Si vous cliquez au-dessus ou en dessous de la courbe, la valeur Q diminue. Plus vous cliquez loin de la courbe, plus la valeur sera faible (jusqu’à un minimum de 0.3). Les couleurs et les modes des échelles de décibels situées à gauche et à droite de l’écran sont automatiquement adaptés à la fonction active. Si l’analyseur est actif, l’échelle de gauche affiche le spectre moyen dans le signal, tandis que l’échelle de droite sert de référence pour les valeurs de crête de l’analyseur. Généralement, l’analyseur visualise une plage dynamique de 60 dB. Toutefois, vous pouvez décaler la plage affichée entre les valeurs extrêmes de +20 dB et –100 dB, en cliquant sur l’échelle et en la faisant glisser. Si la courbe de filtre obtenue est affichée, l’échelle de gauche (et celle de droite, si l’analyseur est inactif) affiche les valeurs de dB de la courbe avec une couleur appropriée. En cliquant sur l’une des échelles et en la faisant glisser, le gain global de la courbe de filtre est ajusté selon un intervalle compris entre –30 et +30 dB.100 Chapitre 5 Égalisation Égaliseurs monobandes La section ci-dessous décrit les différents effets disponibles dans le sous-menu Single Band. High Cut et Low Cut Filter Comme leur nom l’indique, le Low Cut Filter (filtre coupe-bas) atténue la plage de fréquences inférieure à la fréquence sélectionnée, tandis que le High Cut Filter atténue la plage supérieure à cette fréquence. Chacun possède un paramètre unique vous permettant de définir la fréquence de coupure. High Pass et Low Pass Filter Le High Pass Filter (filtre passe-haut) affecte la plage de fréquences inférieure à la fréquence définie. Le filtre laisse passer uniquement les fréquences supérieures à cette dernière. Vous pouvez utiliser le High Pass Filter pour éliminer les basses situées en dessous d’une fréquence donnée. Par opposition, le Low Pass Filter affecte la plage de fréquences supérieure à la fréquence sélectionnée. Les deux modules Filter possèdent les paramètres suivants :  Champ et curseur Frequency : définissent la fréquence de coupure.  Champ et curseur Order : définissent l’ordre de filtrage.  Champ et curseur Smoothing : permettent d’ajuster le degré de lissage (en millisecondes). High Shelving et Low Shelving EQ Le Low Shelving EQ affecte uniquement la plage de fréquences inférieure à la fréquence sélectionnée, tandis que le High Shelving EQ affecte uniquement la plage supérieure à celle-ci. Chacun est associé à un paramètre Gain, qui permet d’amplifier ou de réduire le niveau de la bande de fréquence sélectionnée, et à un paramètre Frequency, qui permet de définir la fréquence de coupure. Égaliseurs paramétriques Le module Parametric EQ est un simple filtre doté d’une fréquence centrale variable. Il peut être utilisé pour amplifier ou réduire toute bande de fréquence du spectre audio, soit avec une plage de fréquences étendue, soit sous la forme d’un filtre de rupture associé à une plage très étroite. Ainsi, une plage de fréquences symétrique de part et d’autre de la fréquence centrale est amplifiée ou réduite. Le module Parametric EQ comprend les paramètres suivants :  Champ et curseur Gain : définit la quantité de gain.  Champ et curseur Frequency : définissent la fréquence de coupure.  Champ et curseur Q-Factor : permettent d’ajuster le facteur Q (bande passante).Chapitre 5 Égalisation 101 Silver EQ Le module Silver EQ comporte trois bandes : un égaliseur High Shelving, un égaliseur paramétrique et un égaliseur Low Shelving. Vous pouvez ajuster les fréquences de coupure des égaliseurs High et Low Shelving ou ajuster la fréquence centrale, le gain et le facteur Q de l’égaliseur paramétrique. Paramètres du module Silver EQ  Champ et curseur High Frequency : définissent la fréquence de coupure pour l’égaliseur High Shelving.  Champ et curseur Frequency : déterminent la fréquence centrale de l’égaliseur paramétrique.  Champ et curseur Q-Factor : permettent d’ajuster la plage (bande passante) de l’égaliseur paramétrique.  Champ et curseur Gain : déterminent la quantité de gain pour l’égaliseur paramétrique.  Champ et curseur Low Frequency : définissent la fréquence de coupure pour l’égaliseur Low Shelving.102 Chapitre 5 Égalisation Plages de fréquences utilisées avec un égaliseur Tous les sons peuvent être classés dans l’une des trois plages de fréquences de base suivantes : les basses, les médiums et les aigus. Ces catégories peuvent elles-mêmes être divisées en basses graves, hauts et bas médiums et hauts et bas aigus. Le tableau ci-dessous décrit quelques-uns des sons faisant partie de chaque catégorie : Remarque : les fréquences indiquées pour chaque plage sont approximatives. La division du son en plages de fréquences présente un caractère quelque peu arbitraire et ne constitue qu’une indication d’ordre général. Nom Plage de fréquences Description Hauts aigus 8–20 kHz Inclut les sons de cymbale et les harmoniques d’instruments les plus aigus. Une légère augmentation des fréquences de cette plage permet d’apporter plus d’intensité et de présence. Aigus 5–8 kHz Cette plage correspond globalement à la commande de tonalité des aigus sur une chaîne stéréo. L’amplification des fréquences de cette plage permet d’augmenter la clarté et l’éclat musical. Bas aigus 2,5–5 kHz Inclut les harmoniques les plus aigus des voix et des instruments de musique. Cette plage est importante pour ajouter de la présence. Une amplification excessive peut conférer à la musique un son strident ou rauque. Hauts médiums 1,2–2,5 kHz Inclut les consonnes des voix et les harmoniques aigus des instruments de musique, en particulier des cuivres. Une amplification excessive de cette plage peut produire un son pincé et nasillard. Médiums 750 Hz–1,2 kHz Inclut les voyelles des voix et les harmoniques des instruments de musique qui créent la couleur tonale. Bas médiums 250–750 Hz Inclut les harmoniques fondamentales et graves des voix et des instruments de musique. Une égalisation minutieuse de chacune peut les empêcher d’entrer en concurrence. Une amplification excessive de cette plage peut donner lieu à un son brouillé et trouble ; une atténuation excessive peut au contraire générer un son trop clair. Basses 50–250 Hz Correspond globalement à la commande de tonalité des graves sur une chaîne stéréo. Inclut les fréquences fondamentales des voix et des instruments de musique. Une amplification excessive peut conférer à la musique un son caverneux et sourd. Basses graves 50 Hz et moins Également appelées sous-basses. Les sons de voix ou d’instruments de musique compris dans cette plage sont très rares. De nombreux effets sonores utilisés dans les films, tels que les explosions ou les tremblements de terre, en font partie.6 103 6 Filtre Outre les filtres des effets d’égaliseur, vous pouvez utiliser des filtres pour changer le caractère de vos données audio de façon habituelle ou plus insolite. Le sous-menu Filtre contient divers effets basés sur des filtres permettant de modifier de façon créative vos données audio, parmi lesquels des autofiltres, des banques de filtres, des vocoders, des effets wah-wah et une porte de bruit utilisant la fréquence plutôt que l’amplitude (volume) comme critère de sélection de la partie du signal autorisée à passer. Les sections suivantes décrivent les différents modules fournis avec Logic Studio.  « AutoFilter » à la page 104  « EVOC 20 Filterbank » à la page 108  « EVOC 20 TrackOscillator » à la page 112  « Fuzz-Wah » à la page 123  « Spectral Gate » à la page 125  « Autofilter Soundtrack Pro » à la page 127104 Chapitre 6 Filtre AutoFilter Le module AutoFilter est un effet de filtre polyvalent offrant plusieurs fonctions spécifiques. Vous pouvez l’utiliser pour créer des effets de synthétiseur analogique classique ou comme outil de conception sonore créatif. La fréquence de coupure du filtre peut être modulée de façon dynamique au moyen d’une enveloppe ADSR semblable à celle d’un synthétiseur et d’un oscillateur sub-audio. En outre, vous pouvez choisir parmi une variété de types et de pentes de filtres, contrôler le niveau de résonance, ajouter un effet de distorsion pour obtenir des sons plus agressifs et mélanger le signal sec d’origine avec le signal traité. Paramètres de l’AutoFilter Les zones principales de la fenêtre Autofilter incluent les sections Enveloppe, LFO, Filter et Distortion. Le contrôle Threshold général est situé dans l’angle supérieur gauche, tandis que les contrôles Output figurent dans la partie droite de la fenêtre. Curseur Seuil Définit la fréquence de coupure qui s’applique à l’enveloppe et à l’oscillateur sub-audio (LFO). Lorsque le niveau du signal d’entrée dépasse le seuil Threshold, l’enveloppe et l’oscillateur sub-audio sont redéclenchés. Le paramètre Threshold s’applique toujours à l’enveloppe. Il s’applique à l’oscillateur sub-audio uniquement si le bouton Retrigger est sélectionné. Section Enveloppe  Potentiomètre et champ Attack : définissent le temps d’attaque de l’enveloppe.  Potentiomètre et champ Decay : définissent le temps de chute de l’enveloppe.  Potentiomètre et champ Sustain : définissent le temps de maintien de l’enveloppe.  Potentiomètre et champ Release : définissent le temps de relâchement de l’enveloppe.  Potentiomètre et champ Dynamic : définissent l’intensité de la modulation appliquée par le signal d’entrée à la valeur crête de l’enveloppe.Chapitre 6 Filtre 105  Curseur et champ Cutoff Mod. : définissent l’intensité de l’effet du signal de contrôle sur la fréquence de coupure. Section LFO  Potentiomètres et champ Coarse/Fine Rate : utilisez conjointement ces paramètres pour définir la fréquence de l’oscillateur sub-audio (LFO). Déplacez le curseur Coarse pour définir la fréquence de l’oscillateur sub-audio en Hertz, puis utilisez le curseur Fine pour régler plus précisément la fréquence au 1/000ème de Hertz.  Bouton Beat Sync : lorsque ce bouton est sélectionné, l’oscillateur sub-audio est synchronisé sur le tempo du séquenceur.  Potentiomètre Phase : permet de décaler la relation de phase entre l’oscillateur sub-audio et le séquenceur lorsque l’option Beat Sync est active.  Potentiomètre Decay/Delay : indiquent le temps dont l’oscillateur sub-audio a besoin pour passer de 0 à sa valeur maximale.  Potentiomètre et champ Rate Mod. : définissent le taux de modulation de la fréquence de l’oscillateur sub-audio, indépendamment du niveau du signal d’entrée. Lorsque le signal d’entrée dépasse le seuil Threshold, la largeur de modulation de l’oscillateur sub-audio passe de 0 à la valeur entrée pour Rate Mod.  Potentiomètre et champ Stereo Phase : pour les instances stéréo de l’Autofilter, définissent les relations de phase des modulations de l’oscillateur sub-audio sur les deux canaux stéréo.  Curseur et champ Cutoff Mod. : définissent l’intensité de l’effet du signal de contrôle sur la fréquence de coupure.  Bouton Retrigger : lorsque ce bouton est sélectionné, la forme d’onde commence à 0 ° dès le dépassement du seuil Threshold.  Boutons Waveform : cliquez sur un des boutons pour définir le type de forme d’onde de l’oscillateur sub-audio.  Curseur et champ Pulse Width : permettent de mettre en forme la courbe de la forme d’onde sélectionnée. Section Filter  Potentiomètre Cutoff Freq. : définit la fréquence de coupure du filtre passe-bas.  Potentiomètre Resonance : définit la largeur de la bande de fréquences voisine de la fréquence de coupure qui est accentuée.  Curseur et champ Fatness : règlent l’effet de « grossissement » du son (renforcement des basses fréquences). Si vous définissez le paramètre Fatness sur sa valeur maximale, le réglage de la résonance n’aura aucun effet sur les fréquences situées en deçà de la fréquence de coupure.  Boutons State Variable Filter : cliquez sur un des boutons pour indiquer si le filtre est un filtre passe-haut (HP), passe-bande (BP) ou passe-bas (LP).106 Chapitre 6 Filtre  Boutons 4-Pole Lowpass Filter : cliquez sur un des boutons pour définir la pente du filtre passe-bas sur 6, 12, 18 ou 24 dB par octave. Section Distortion  Bouton Input : définit le niveau de la distorsion appliquée avant la section de filtre.  Bouton Output : définit le niveau de la distorsion appliquée après la section de filtre. Section Output  Curseur et champ Dry Signal : définissent la portion de signal d’origine (sec) ajoutée au signal filtré.  Curseur et champ Main Out : définissent le volume de sortie final de l’Autofilter. Utilisation de l’Autofilter La présente section fournit des informations complémentaires sur l’utilisation des paramètres de la fenêtre Autofilter. Paramètres Filtre Les paramètres les plus importants sont situés dans la partie droite de la fenêtre Autofilter. Le bouton Filter Cutoff détermine le point à partir duquel le filtre entre en action. Les fréquences plus élevées sont atténuées, tandis que les fréquences plus basses sont autorisées à passer. Le bouton Resonance contrôle la zone de fréquences voisine de la fréquence de coupure qui est accentuée. Si vous affectez une valeur suffisante au paramètre Resonance, le filtre lui-même commence à osciller à sa fréquence de coupure. Ce phénomène d’auto-oscillation commence avant que le paramètre Resonance ait atteint sa valeur maximale, tout comme pour les filtres d’un synthétiseur Minimoog. Si vous augmentez la valeur de la résonance, le filtre passe-bas provoque une chute des graves ; le signal se met à sonner « plus maigre ». Vous pouvez compenser ce phénomène en utilisant le curseur Fatness. Les paramètres Envelope et LFO permettent de moduler de façon dynamique la fréquence de coupure. Le paramètre Threshold figurant dans l’angle supérieur gauche de la fenêtre Autofilter s’applique aux deux sections et analyse le niveau du signal d’entrée. Si le niveau du signal d’entrée dépasse le seuil Threshold, l’enveloppe et l’oscillateur sub-audio (LFO) sont redéclenchés. Chapitre 6 Filtre 107 Paramètres d’enveloppe Lorsque le signal d’entrée dépasse le seuil Threshold, le signal de contrôle est déclenché à la valeur minimale. Après un délai dont la durée est déterminée par le paramètre Attack, le signal atteint son niveau maximum Il diminue ensuite pendant la durée définie par la valeur Decay, puis reste à un niveau constant pendant le laps de temps correspondant à la valeur Sustain. Une fois que le niveau du signal tombe en dessous de la valeur Threshold, il chute jusqu’à sa valeur minimale pendant la période déterminée par le paramètre Release. Si le signal d’entrée passe sous le niveau Threshold avant que le signal de contrôle ait atteint le niveau Sustain, la phase Release est déclenchée. Vous pouvez moduler la valeur crête de la section Envelope par le niveau du signal d’entrée en ajustant le paramètre Dynamic. Le curseur Cutoff Mod. détermine l’intensité de l’effet du signal de contrôle sur la fréquence de coupure. Paramètres LFO Vous pouvez définir la forme d’onde de l’oscillateur sub-audio (LFO) en cliquant sur un des boutons Waveform. Les options suivantes sont disponibles : dent de scie descendante (saw down), dent de scie ascendante (saw up), triangle, onde d’impulsions ou forme d’onde aléatoire (valeurs aléatoires, mode Sample & Hold). Une fois que vous avez sélectionné une forme d’onde, vous pouvez mettre en forme la courbe avec le curseur Pulsewidth. Les potentiomètres Coarse et Fine Frequency permettent de définir la fréquence de l’oscillateur sub-audio. Le potentiomètre Rate Mod. (Rate Modulation) contrôle la modulation de la fréquence de l’oscillateur LFO indépendamment du niveau du signal d’entrée. Si le signal d’entrée dépasse le niveau Threshold, la largeur de modulation de l’oscillateur passe de 0 à la valeur entrée pour Rate Mod. Vous pouvez également définir le temps nécessaire à l’exécution de ce processus en entrant la valeur souhaitée avec le potentiomètre Decay/Delay. Si le bouton Retrigger est activé, la forme d’onde commence à 0 ° dès que le seuil Threshold est dépassé. Pour les instances stéréo de l’AutoFilter, vous pouvez contrôler les relations de phase des modulations de l’oscillateur sub-audio sur les deux canaux stéréo au moyen du potentiomètre Stereo Phase. L’activation de l’option Beat Sync permet de synchroniser l’oscillateur sub-audio (LFO) sur le tempo du séquenceur. Les valeurs de vitesse sont exprimées en valeurs de mesure, de triolet ou autres. Elles sont déterminées par le potentiomètre Rate situé juste en regard du bouton Beat Sync. Utilisez Sync Phase pour décaler la relation de phase entre l’oscillateur sub-audio et le séquenceur. Paramètres de l’effet Distortion Les paramètres Distortion Input et Output permettent de contrôler individuellement la distorsion avant l’entrée et après la sortie. Même si ces deux modules de distorsion fonctionnent de la même façon, leur position respective sur le parcours du signal, respectivement avant et après le filtre, produit des sons très différents.108 Chapitre 6 Filtre Paramètres Output Le paramètre Dry Signal définit le niveau du signal d’effet (sec) qui est mélangé avec le signal traité. Le paramètre Main Out permet de réduire le volume de sortie (jusqu’à 50 dB), de façon à compenser l’augmentation de niveau due à l’utilisation d’effets de distorsion ou d’autres traitements. EVOC 20 Filterbank L’EVOC 20 FilterBank se compose de deux banques de filtres de formants, qui peuvent également être utilisées dans le module de vocoder EVOC 20 PolySynth de Logic Pro et MainStage. Le signal d’entrée traverse ces deux banques de filtres en parallèle. Chaque banque dispose de curseurs de volume pour dix bandes de fréquences, vous permettant de régler le volume de chaque bande indépendamment. En réglant un curseur sur sa valeur minimale, vous supprimez complètement les formants de la bande correspondante. Vous pouvez contrôler la position et la largeur des bandes de filtre au moyen des paramètres Formant Stretch et Formant Shift. En outre, vous avez également la possibilité de réaliser un fondu enchaîné entre les deux banques de filtres. Pour de plus amples informations sur les banques de filtres, reportez-vous à la section « Fonctionnement d’une banque de filtres » à la page 223. Paramètres de l’EVOC 20 FilterBank La fenêtre EVOC 20 FilterBank est divisée en trois sections principales : la section Formant Filter située au centre de la fenêtre, la section Modulation se trouvant dans la partie centrale inférieure et la section Output figurant sur le côté droit.Chapitre 6 Filtre 109 Section Formant Filter Les paramètres de cette section contrôlent les bandes de fréquences des deux banques de filtres : la banque de filtres A et la banque de filtres B.  Curseurs Frequency band : vous pouvez définir le volume de chaque bande de fréquences de la banque de filtres A à l’aide des curseurs supérieurs (bleus) et paramétrer le volume de chaque bande de fréquences de la banque de filtres B au moyen des curseurs inférieurs (verts). Vous pouvez facilement créer des courbes complexes en faisant glisser horizontalement une des lignes de curseurs. Cette méthode permet de modifier rapidement et facilement plusieurs bandes de fréquences.  Barre et champs de fréquences : la barre bleue située au-dessus de la ligne supérieure de curseurs contrôle l’ensemble de la plage de fréquences des deux banques de filtres. Faites glisser la barre pour déplacer toute la plage de fréquences, l’extrémité gauche pour déplacer uniquement les fréquences inférieures (entre 75 et 750 Hz) ou bien encore l’extrémité droite pour déplacer uniquement les fréquences supérieures (entre 800 et 8000 Hz). Vous pouvez également modifier les valeurs numériques directement au-dessus de la barre (entre 80 et 8 000 Hz).  Potentiomètre Formant Shift : déplace toutes les bandes des deux banques de filtres vers le haut ou le bas de la plage de fréquences. Vous pouvez passer directement aux valeurs –0,5, –1, 0,+0,5 or +1,0 en cliquant sur l’une d’elles sur le bord du potentiomètre.  Champ de valeur Bands : définit le nombre de bandes de fréquences dans chaque banque de filtres. Les valeurs possibles sont comprises entre 5 et 20 bandes. Remarque : l’augmentation du nombre de bandes augmente également la charge du processeur.  Bouton Lowest : détermine si la bande la plus basse de chaque banque de filtres fonctionne comme un filtre passe-bas ou passe-bande.  Potentiomètre Resonance : contrôle le caractère sonore de base des deux banques de filtres. L’augmentation de la valeur Resonance accentue les fréquences moyennes de chaque bande. Des réglages faibles donnent un caractère plus doux, tandis que des réglages élevés donnent un caractère plus abrupt.110 Chapitre 6 Filtre  Potentiomètre Boost A : définit l’amplitude de l’amplification (ou de l’atténuation) appliquée aux bandes de fréquences de la banque de filtres A. La plage est ±20 dB. Cela permet de compenser la réduction de volume causée par la baisse du niveau d’une ou de plusieurs bandes. Boost est aussi très pratique pour régler les niveaux des deux banques de filtres l’une par rapport à l’autre, de façon à ce que l’utilisation de Fade A/B (voir ci-dessous) entraîne uniquement un changement de couleur sonore, mais pas un changement de niveau.  Bouton Highest : détermine si la bande la plus haute de chaque banque de filtres fonctionne comme un filtre passe-haut ou passe-bande.  Menu local Slope : détermine la valeur de la pente qui va être appliquée à tous les filtres des deux banques. Valeurs possibles : 1 (atténuation du filtre de 6 dB/oct.) et 2 (atténuation du filtre de 12 dB/oct.). 1 sonne plus doux, 2 sonne plus serré.  Potentiomètre Boost B : définit l’amplitude de l’amplification (ou de l’atténuation) appliquée aux bandes de fréquences de la banque de filtres B. Valeurs possibles : ±20 dB. Cela permet de compenser la réduction de volume causée par la baisse du niveau d’une ou de plusieurs bandes.  Curseur Fade AB : applique un fondu enchaîné entre les banques de filtres A et B. S’il est en position haute (0 %), seule la banque A est audible, tandis que s’il est en position basse (100 %), seule la banque B est audible. Lorsque le curseur est en position intermédiaire (50 %), les banques sont mélangées de façon égale. Section Modulation Les paramètres de cette section contrôlent les oscillateurs sub-audio (LFO) qui modulent respectivement les paramètres Formant Shift et Fade A/B de la section Formant Filter. Les paramètres LFO Shift situés sur la gauche modulent le paramètre Formant Shift des bandes de filtre, tandis que les paramètres LFO Fade figurant sur la droite modulent le paramètre Fade AB.  Curseur LFO Shift Intensity : définit l’intensité de la modulation appliquée par l’oscillateur sub-audio (LFO) au paramètre Formant Shift.  Potentiomètre LFO Shift Rate : définit la vitesse de modulation du paramètre Formant Shift. Les valeurs situées à gauche du centre sont synchronisées sur le tempo et exprimées en mesures et d’autres valeurs musicales, tandis que les valeurs situées à droite du centre sont des valeurs libres, exprimées en Hertz.Chapitre 6 Filtre 111  Boutons Waveform : sélectionnez les formes d’onde utilisées respectivement par les paramètres d’oscillateurs sub-audio LFO Shift et LFO Fade. Du haut vers le bas, les formes d’onde disponibles sont les suivantes : triangle, dent de scie (sawtooth) descendante ou montante, dent de scie carrée montante ou descendante autour de zéro (bipolaire), dent de scie carrée montante à partir de zéro (unipolaire), mode « sample and hold » (forme d’onde aléatoire par palier) et forme d’onde « sample and hold » lissée.  Curseur LFO Fade Intensity : définit l’intensité de la modulation appliquée par l’oscillateur sub-audio (LFO) au paramètre Fade AB.  Potentiomètre LFO Fade Rate : définit la vitesse de modulation du paramètre Fade AB. Les valeurs situées à gauche du centre sont synchronisées sur le tempo et exprimées en mesures et d’autres valeurs musicales, tandis que les valeurs situées à droite du centre sont des valeurs libres, exprimées en Hertz. ∏ Astuce : les modulations LFO Formant Shift et Fade sont à la base des sons les plus extraordinaires de l’EVOC 20 Filterbank : veillez à configurer des courbes de filtre complètement différentes ou complémentaires dans les deux banques de filtres. Vous avez la possibilité d’utiliser un enregistrement rythmique, tel qu’une boucle de batterie, comme signal d’entrée et de choisir des modulations synchronisées sur le tempo avec des vitesses (Rates) différentes pour chaque oscillateur sub-audio. Vous pouvez ensuite essayer le module Tape Delay synchronisé sur le tempo après l’EVOC 20 FilterBank, afin d’obtenir des rythmes uniques. Section Output112 Chapitre 6 Filtre Les paramètres de cette section contrôlent la sortie générale de l’EVOC 20 FilterBank.  Bouton Overdrive : permet d’activer ou de désactiver le circuit d’overdrive. Remarque : pour entendre l’effet d’overdrive, vous devrez peut-être augmenter le niveau d’une ou des deux banques de filtres.  Curseur Level : définit le niveau du signal de sortie. Menu local Stereo Mode : définit le mode d’entrée/sortie de l’EVOC 20 FilterBank. Choix possibles : m/s (entrée mono vers sortie stéréo) et s/s (entrée stéréo vers sortie stéréo). Définissez Stereo Mode sur m/s si le signal d’entrée est monophonique et sur s/s si le signal d’entrée est stéréophonique. En mode s/s, les canaux stéréo gauche et droit sont traités par des banques de filtres séparées. Lorsque vous utilisez le mode m/s sur un signal d’entrée stéréo, le signal est d’abord réduit en mono avant de passer par les banques de filtres.  Potentiomètre Stereo Width : contrôle la répartition des signaux de sortie des bandes de filtre dans l’image stéréo.  Lorsqu’il est positionné à gauche, la sortie de toutes les bandes est centrée.  Lorsqu’il est en position centrale, la sortie de toutes les bandes passe de gauche à droite.  Lorsqu’il est positionné à droite, la sortie des bandes est répartie de façon égale sur les canaux gauche et droit. Le mode stéréo/stéréo (s/s) utilise une banque de filtres A/B par canal. Le positionnement des bandes de fréquences correspond à ce qui a été indiqué ci-dessus, mais les bandes de chaque banque de filtres se déplacent dans des directions opposées, de gauche à droite. EVOC 20 TrackOscillator L’EVOC 20 TrackOscillator est un vocoder équipé d’un oscillateur de suivi de la hauteur tonale (pitch tracking oscillator) monophonique. L’oscillateur de suivi permet à l’EVOC 20 TrackOscillator de contrôler la hauteur tonale d’un signal d’entrée monophonique. Par exemple, si ce signal est une mélodie chantée, chaque hauteur de note chantée sera contrôlée et restituée par le moteur de synthèse. L’EVOC 20 TrackOscillator comporte deux banques de filtres de formants : Analysis et Synthesis. Chacune dispose de plusieurs paramètres d’entrée (configurables). Vous pouvez utiliser la piste dans laquelle l’EVOC est inséré comme source du signal Analysis ou employer une autre piste audio comme source d’entrée via une entrée latérale (Side Chain). La source Synthesis peut être la piste dans laquelle l’EVOC est inséré, une autre piste audio ou l’oscillateur de suivi. Chaque bande de fréquences Analysis comporte un suiveur d’enveloppe (« envelope follower ») qui contrôle le niveau de cette bande, de façon à ce qu’elle puisse être remodelée plus précisément. Chapitre 6 Filtre 113 Le parcours du signal de l’EVOC 20 TrackOscillator est présenté dans le schéma de principe à la page 240. ∏ Astuce : pour assurer un suivi correct de la hauteur tonale, il est essentiel d’utiliser un signal monophonique (sans superposition de hauteurs) le moins traité possible. Évitez absolument d’utiliser un signal comportant des bruits de fond. Par exemple, l’utilisation d’un signal traité avec même un léger effet de réverbération donnera des résultats plutôt étranges (et vraisemblablement indésirables). Des résultats encore plus étranges seront obtenus lorsqu’un signal sans hauteur tonale audible (tel qu’une boucle de batterie) est utilisé. Toutefois, il se peut que dans certains cas ce soit le résultat recherché. L’EVOC 20 TrackOscillator ne se limite pas à des effets de suivi de la hauteur tonale. Il peut aussi agir sur un signal par lui-même, ce qui est très utile pour obtenir des effets de filtre inhabituels. Essayez cette fonctionnalité avec différents réglages des param- ètres Resonance, Formant Shift et Formant Stretch. Comme les deux signaux d’entrée d’analyse et de synthèse sont disponibles, vous pouvez même « vocoder », par exemple, un orchestre avec des bruits de train. (Pour plus d’informations sur les vocoders, consultez « Vocoder : Fondamentaux » à la page 222. Paramètres de l’EVOC 20 TrackOscillator La fenêtre de l’EVOC 20 TrackOscillator est divisée en différentes sections, de gauche à droite : Analysis In, Synthesis In, Tracking Oscillator, Formant Filter, LFO, U/V Detection et Output.114 Chapitre 6 Filtre Section Analysis In Les paramètres de cette section contrôlent divers aspects du signal d’analyse.  Potentiomètre Attack : détermine la vitesse à laquelle chaque suiveur d’enveloppe (envelope follower) couplé à chaque bande de filtre Analysis réagit aux signaux montants. Des temps d’Attack plus longs donneront une réponse plus lente du suivi aux transitoires du signal d’entrée d’analyse. Remarque : un temps d’attaque (Attack) long sur des signaux d’entrée de type percussif (par exemple, des mots scandés ou un morceau de charleston) produira un effet de vocoder moins articulé. Il convient de définir le paramètre Attack sur une valeur la plus faible possible pour obtenir une articulation précise.  Potentiomètre Release : détermine la vitesse à laquelle chaque suiveur d’enveloppe (envelope follower) couplé à chaque bande de filtre Analysis réagit aux signaux descendants. Des temps de relâchement (Release) plus longs prolongeront les transitoires du son du signal d’entrée Analysis à la sortie du vocoder. Remarque : un temps de relâchement (Release) long sur des signaux d’entrée de type percussif produira un effet de vocoder moins articulé. Des temps Release trop courts donneront des sons de vocoder bruts et granuleux. Des valeurs Release comprises entre 8 et 10 ms représentent un bon point de départ.  Bouton Freeze : lorsque ce bouton est sélectionné, le spectre du son actuellement analysé est maintenu indéfiniment. Cela permet de capturer une caractéristique particulière du signal source, qui sera ensuite imposée comme forme de filtre complexe avec sustain sur la section Synthesis. Lorsque le bouton Freeze est sélectionné, la banque de filtres Analysis ignore la source d’entrée et les paramètres Attack et Release n’ont aucun effet. Ainsi, si vous utilisez une suite de mots parlés comme source, le paramètre Freeze pourra capturer la phase d’attaque ou de fin d’un mot particulier (par exemple, le son d’une voyelle).Chapitre 6 Filtre 115 Le paramètre Freeze peut également être utilisé pour compenser l’incapacité de certains chanteurs à tenir longtemps une note sans reprendre leur souffle. Si le signal Synthesis doit être tenu, alors que le signal source Analysis ne l’est pas, le paramètre Freeze peut servir à bloquer les niveaux actuels du formant (d’une note chantée), même pendant des interruptions de la partie vocale, comme il y en a entre les mots d’une phrase vocale.  Menu local Analysis In : définit le signal source Analysis. Les options suivantes sont disponibles :  Track : définit la piste audio dans laquelle l’EVOC 20 TrackOscillator est inséré en tant que signal Analysis.  Side Chain : définit l’entrée latérale (une autre piste audio) comme signal Analysis. Vous choisissez la piste source Side Chain dans le menu local Side Chain en haut de la fenêtre de l’EVOC 20 TrackOscillator. Remarque : si le paramètre Side Chain est sélectionné et qu’aucune piste Side Chain n’est assignée, le signal de la piste est utilisé comme source Analysis. Section Synthesis In Les paramètres de cette section contrôlent divers aspects du signal de synthèse.  Menu local Synthesis In : définit la source du signal Synthesis. Les options suivantes sont disponibles :  Oscillator (Osc.) : définit l’oscillateur de suivi comme source Synthesis. L’oscillateur suit la hauteur du signal d’entrée Analysis. La sélection du paramètre Osc. active les autres paramètres de la section Synthesis. Si Osc. n’est pas sélectionné, FM Ratio, FM Int et les autres paramètres de cette section n’auront aucun effet.  Track : définit la piste audio dans laquelle l’EVOC 20 TrackOscillator est inséré en tant que signal source Synthesis.  Side Chain (SideCh) : définit l’entrée latérale (une autre piste audio) comme signal source Synthesis. Vous choisissez la piste source Side Chain dans le menu local Side Chain en haut de la fenêtre de l’EVOC 20 TrackOscillator. Remarque : si le paramètre Side Chain est sélectionné et qu’aucune piste Side Chain n’est assignée, le signal de la piste est utilisé comme source Synthesis.  Champ de valeur Bands : détermine le nombre de bandes de fréquences utilisées par les banques de filtres de l’EVOC 20 TrackOscillator. Les valeurs possibles sont comprises entre 5 et 20. Plus il y a de bandes, plus le son sera remodelé avec précision. L’augmentation du nombre de bandes accroît aussi la charge du processeur.116 Chapitre 6 Filtre Oscillateur de suivi Les paramètres de la section Tracking Oscillator contrôlent différents aspects de l’oscillateur de suivi. Le générateur sonore FM de l’oscillateur de suivi est composé de deux oscillateurs, chacun générant une onde sinusoïdale. La fréquence de l’oscillateur 1 (porteur) est modulée linéairement par l’oscillateur 2 (modulateur), ce qui a pour effet de transformer l’onde sinusoïdale de l’oscillateur 1 en une forme d’onde à la structure harmonique riche. Le contrôle FM Int détermine si les oscillateurs de suivi délivrent une onde en dent de scie ou le signal d’un générateur sonore FM.  Potentiomètre FM Ratio : définit le rapport entre les oscillateurs 1 et 2, ce qui détermine le caractère de base du son. Des valeurs paires (ou leurs multiples) produisent des sons harmoniques, tandis que des valeurs impaires (ou leurs multiples) génèrent des sons non harmoniques, perçus comme des sons métalliques.  Un contrôle FM Ratio de 1 000 donne des résultats ressemblant à une forme d’onde en dent de scie.  Un contrôle FM Ratio de 2 000 donne des résultats ressemblant à une forme d’onde carrée avec une largeur d’impulsion de 50 %.  Un contrôle FM Ratio de 3 000 donne des résultats ressemblant à une forme d’onde carrée avec une largeur d’impulsion de 33 %.  Potentiomètre FM Int : sélectionne la forme d’onde de base et contrôle l’intensité de la modulation FM.  S’il est réglé sur 0, le générateur sonore FM est désactivé et une onde en dent de scie est générée à la place.  Pour des valeurs supérieures à 0, le générateur sonore FM est activé. Des valeurs plus élevées produisent un son plus complexe et plus brillant.  Champ de valeur Coarse Tune : définit le décalage de hauteur de l’oscillateur par demi-tons, jusqu’à ±2 octaves.  Champ de valeur Fine Tune : définit le décalage de hauteur par incréments d’un cent. La valeur par défaut est le La de référence à 440 Hz. Les valeurs possibles sont comprises entre 425 et 455 Hz.Chapitre 6 Filtre 117 Conjointement avec les touches de piano du clavier à l’écran, les contrôles Pitch Quantize, Root/Scale et Max Track contrôlent la fonction de correction automatique de la hauteur (Pitch Quantize) de l’oscillateur de suivi. Le contrôle Pitch Quantize peut être utilisé avec les paramètres Root/Scale et Max Track pour limiter la hauteur de l’oscillateur de suivi à une gamme ou un accord. Il permet d’obtenir des corrections de hauteurs subtiles ou sauvages et peut aussi être employé de façon créative sur des données dotées d’un contenu harmonique aigu mais dont la hauteur tonale n’est pas déterminée, comme des cymbales et une charleston. Pour utiliser la quantification de hauteur, le paramètre Strength doit être réglé sur une valeur supérieure à zéro et au moins une des touches de piano du clavier à l’écran doit être activée.  Curseur Pitch Quantize Strength : détermine l’amplitude de la correction automatique de hauteur.  Curseur Pitch Quantize Glide : détermine la durée de la correction de hauteur, ce qui permet des transitions progressives vers les hauteurs quantifiées.  Menu local et clavier Root/Scale : utilisez conjointement ces éléments pour définir la ou les hauteurs sur lesquelles l’oscillateur de suivi est quantifié, comme indiqué ci-dessous.  Cliquez sur la valeur située sous le mot Scale pour afficher le menu local Root/Scale.  Choisissez la gamme ou l’accord à utiliser comme base de la correction de hauteur dans le menu local.  Définissez la note fondamentale de la gamme ou de l’accord choisi en faisant glisser verticalement le paramètre Root ou double-cliquez et entrez une note fondamentale comprise entre Do et Si. Le paramètre Root n’est pas disponible lorsque la valeur Root/Scale est définie sur chromatic (chromatique) ou user (utilisateur).  Vous avez la possibilité d’ajouter des notes à la gamme ou l’accord choisi en cliquant sur les touches du petit et d’en supprimer en cliquant sur des notes déjà sélectionnées. Les notes sélectionnées apparaissent en vert fluo. Lors de la sélection d’une note, la valeur Root/Scale est définie sur user.  Votre dernière modification est enregistrée. Si vous sélectionnez une nouvelle gamme ou un nouvel accord, mais que vous n’apportez aucune modification, vous pouvez revenir à la gamme utilisateur précédente. Vous pouvez automatiser les paramètres Root et Scale ainsi que les touches du clavier à l’écran de Logic Pro.118 Chapitre 6 Filtre  Champ de valeur Max Track : définit la fréquence au-delà de laquelle les fréquences aiguës du signal Analysis sont coupées, ce qui rend la détection de hauteur plus fiable. Si la détection de hauteur génère des résultats instables, réduisez la valeur du paramètre Max Track en lui attribuant la valeur la plus faible possible. Section Formant Filter Les paramètres de cette section contrôlent les deux banques de filtres de formants de l’EVOC 20 TrackOscillator.  Affichage graphique Formant Filter : affiche les bandes de fréquences des paramètres Analysis et Synthesis. La fenêtre Formant Filterdisplay est divisée en deux sections par une ligne horizontale. La partie supérieure concerne la section Analysis et la partie inférieure, la section Synthesis. Les modifications apportées aux paramètres High/Low Frequency, Bands ou Formant Stretch et Formant Shift entraîneront des changements visuels dans la fenêtre Formant Filter. Vous disposez ainsi d’informations très précieuses décrivant ce qui arrive au signal lorsqu’il passe à travers les deux banques de filtres de formants.  Barre et champs de fréquences : la barre bleue située au-dessus de la ligne supérieure de curseurs contrôle les fréquences les plus hautes et les plus basses des deux banques de filtres. Faites glisser la barre pour déplacer à la fois la fréquence la plus haute et la fréquence la plus basse, l’extrémité gauche pour déplacer uniquement la fréquence la plus basse (la plage de valeurs possibles est comprise entre 75 et 750 Hz) ou bien l’extrémité droite pour déplacer uniquement la fréquence la plus haute (la plage de valeurs possibles est comprise entre 800 et 8000 Hz). Vous pouvez également modifier les valeurs numériques directement au-dessus de la barre (entre 80 et 8 000 Hz).  Bouton Lowest : détermine si la bande la plus basse de chaque banque de filtres fonctionne comme un filtre passe-bas ou passe-bande.  Bouton Highest : détermine si la bande la plus basse de chaque banque de filtres fonctionne comme un filtre passe-haut ou passe-bande.  Potentiomètre Formant Stretch : modifie la largeur et la répartition des bandes de la banque de filtres Synthesis, de façon à étendre ou réduire la plage de fréquences définie par la barre bleue (paramètres Low/High Frequency) pour la banque de filtres Synthesis.Chapitre 6 Filtre 119 Si le paramètre Formant Stretch est défini sur 0, la largeur et la répartition des bandes de la banque de filtres Synthesis seront équivalentes à la largeur des bandes de la banque de filtres Analysis. Des valeurs faibles réduisent la largeur de chaque bande, alors que des valeurs élevées l’augmentent. Les valeurs possibles sont comprises entre 0,5 et 2 (par rapport à la bande passante totale). Remarque : vous pouvez passer directement à la valeur 1 en cliquant sur celle-ci.  Potentiomètre Formant Shift : déplace la position des bandes vers le haut ou le bas dans la banque de filtres Synthesis. Lorsqu’il est défini sur 0, la position des bandes dans la banque de filtres Synthesis est équivalente à celle des bandes de la banque de filtres Analysis. Des valeurs positives déplaceront les bandes vers le haut, en terme de fréquences, alors que des valeurs négatives les déplaceront vers les bas en fonction de la banque de filtres d’analyse. Vous pouvez passer directement aux valeurs –0,5, –1, 0, +0,5 et +1 en cliquant sur celles-ci. ∏ Astuce : lorsqu’ils sont combinés, les paramètres Formant Stretch et Formant Shift modifient la structure du formant du son de vocoder résultant, ce qui peut donner des changements de timbre intéressants. Par exemple, utiliser des signaux vocaux tout en réglant le paramètre Formant Shift plus haut produit un effet « Mickey Mouse ». Les paramètres Formant Stretch et Formant Shift sont particulièrement utiles si le spectre de fréquences du signal Synthesis ne complète pas celui du signal Analysis. Par exemple, vous pouvez créer un signal Synthesis dans la plage de fréquences élevées à partir d’un signal Analysis qui module le son principalement dans une plage de fréquences plus basses.  Potentiomètre Resonance : contrôle le caractère sonore de base des deux banques de filtres. L’augmentation de la valeur du paramètre Resonance accentue les fréquences moyennes de chaque bande. Des réglages faibles donnent un caractère plus doux, tandis que des réglages élevés donnent un caractère plus abrupt. Remarque : l’utilisation individuelle ou combinée des paramètres Formant Stretch et Formant Shift peut provoquer la génération de fréquences résonantes inhabituelles lorsque des valeurs élevées sont définies pour le réglage Resonance.120 Chapitre 6 Filtre Section LFO Les paramètres de cette section contrôlent l’oscillateur sub-audio (LFO) permettant de moduler la fréquence (Pitch) de l’oscillateur de suivi (vibrato) ou le paramètre Formant Shift (Shift) de la banque de filtres Synthesis. Ils permettent une modulation synchrone ou asynchrone selon la mesure, le battement (triolet) ou toute autre valeur.  Boutons Wave : sélectionnez la forme d’onde utilisée par l’oscillateur sub-audio (LFO). Les options suivantes sont disponibles : triangle, dent de scie (sawtooth) montante ou descendante, dent de scie carrée montante ou descendante autour de zéro (bipolaire, idéale pour les trilles), dent de scie carrée montante à partir de zéro (unipolaire, idéale pour les changements entre deux hauteurs définissables), une forme d’onde aléatoire par palier (S&H) et une forme d’onde aléatoire lissée. Il suffit de cliquer sur le bouton approprié pour choisir un type de forme d’onde.  Curseur LFO Formant Shift Intensity : contrôle l’importance de la modification de formant effectuée par l’oscillateur sub-audio (LFO).  LFO Pitch Intensity : contrôle l’amplitude de la modulation (vibrato) appliquée par l’oscillateur sub-audio (LFO).  Potentiomètre et champ LFO Rate : définissent la vitesse de la modulation appliquée par l’oscillateur sub-audio (LFO). Les valeurs situées à gauche des positions centrales sont synchronisées sur le tempo du séquenceur et incluent notamment des valeurs de mesure et de triolet. Les valeurs situées à droite des positions centrales sont asynchrones et affichées en Hertz (cycles par seconde). Remarque : la possibilité d’utiliser des valeurs de mesure synchrones peut servir à effectuer une modification de formant toutes les quatre mesures sur une partie de percussion à une mesure reprise en cycle. Vous pouvez aussi effectuer la même modification de formant sur chaque croche d’un triolet à l’intérieur d’une même partie. Chaque méthode peut produire des résultats intéressants et apporter de nouvelles idées ou donner un nouvel essor aux équipements audio existants.Chapitre 6 Filtre 121 Section U/V Detection La section U/V Detection détecte les portions non vocales du son dans le signal Analysis, améliorant ainsi l’intelligibilité vocale. Reportez-vous à la section « Unvoiced/Voiced (U/V) Detection » à la page 237 pour en savoir plus sur le principe de fonctionnement de la détection de signaux voisés/non voisés (U/V Detection). Pour plus d’informations sur l’intelligibilité vocale, consultez « Conseils pour une meilleure intelligibilité des paroles » à la page 240.  Potentiomètre Sensitivity : définit le degré de réactivité de la fonction de détection des signaux voisés/non voisés (U/V detection). En tournant ce potentiomètre vers la droite, davantage de parties non vocales distinctes seront reconnues dans le signal d’entrée. Lorsque des réglages élevés sont utilisés, la sensibilité accrue aux signaux non vocaux peut conduire à ce que la source U/V, déterminée par le paramètre Mode, soit utilisée sur la majeure partie du signal d’entrée, en incluant les signaux vocaux. Cela aura pour résultat un son ressemblant à un signal radio, détérioré et contenant beaucoup de bruit de fond.  Menu local Mode : choisissez la ou les sources sonores pouvant être utilisées pour remplacer le contenu non vocal du signal d’entrée. Les options suivantes sont disponibles : Off, Noise, Noise + Synth, ou Blend.  Noise : utilise le bruit seul pour les parties non-vocales du son.  Noise + Synth : utilise le bruit et le synthétiseur pour les parties non-vocales du son.  Blend : utilise le signal d’analyse après son passage à travers un filtre passe-haut, pour les parties non-vocales du son. Ce signal d’analyse filtré est alors mélangé avec le signal de sortie de l’EVOC 20 TrackOscillator. Le paramètre Sensitivity n’a aucun effet sur ce réglage.122 Chapitre 6 Filtre  Curseur Level : contrôle la quantité de signal (Noise, Noise + Synth ou Blend) utilisée pour remplacer le contenu non vocal du signal d’entrée. Section Output  Menu interne Signal : choisissez le signal qui va être envoyé aux sorties principales de l’EVOC 20 TrackOscillator. Les options suivantes sont disponibles :Voc(oder), Syn(thesis) et Ana(lysis). Pour entendre l’effet de vocoder, choisissez Voc. Les deux autres réglages servent au monitoring.  Curseur Level : définit le niveau du signal de sortie.  Menu local Stereo Mode : définit le mode d’entrée/sortie de l’EVOC 20 FilterBank. Choix possibles : m/s (entrée mono vers sortie stéréo) et s/s (entrée stéréo vers sortie stéréo). Définissez Stereo Mode sur m/s si le signal d’entrée est monophonique et sur s/s si le signal d’entrée est stéréophonique. En mode s/s, les canaux stéréo gauche et droit sont traités par des banques de filtres séparées. Lorsque vous utilisez le mode m/s sur un signal d’entrée stéréo, le signal est d’abord réduit en mono avant de passer par les banques de filtres.  Potentiomètre Stereo Width : contrôle la répartition des signaux de sortie des bandes de filtre dans l’image stéréo.  Lorsqu’il est positionné à gauche, la sortie de toutes les bandes est centrée. Avertissement : faites très attention avec ce contrôle, surtout si vous utilisez une valeur de Sensitivity élevée, afin d’éviter toute saturation interne de l’EVOC 20 TrackOscillator.Chapitre 6 Filtre 123  Lorsqu’il est en position centrale, la sortie de toutes les bandes passe de gauche à droite.  Lorsqu’il est positionné à droite, la sortie des bandes est répartie de façon égale sur les canaux gauche et droit. Le mode stéréo/stéréo (s/s) utilise une banque de filtres A/B par canal. Le positionnement des bandes de fréquences correspond à ce qui a été indiqué ci-dessus, mais les bandes de chaque banque de filtres se déplacent dans des directions opposées, de gauche à droite. Fuzz-Wah Le Fuzz-Wah émule des effets wah-wah classiques souvent utilisés avec un Clavinet et ajoute des effets de compression et de distorsion (fuzz). Paramètres du Fuzz-Wah  Boutons Effect Order : indiquez si l’effet wah précède l’effet fuzz dans la chaîne du signal (Wah-Fuzz) ou vice versa (Fuzz-Wah). Le compresseur intégré précède toujours l’effet fuzz. Lorsque l’option Wah-Fuzz est sélectionnée, le compresseur est placé entre les effets wah et fuzz ; inversement, lorsque l’option Fuzz-Wah est sélectionnée, le compresseur est placé en premier dans la chaîne du signal. Section Wah  Menu local Wah Mode : choisissez un des six modes disponibles, qui émulent divers effets wah classiques et types de filtres ou sélectionnez off.  Bouton Auto Gain : l’effet wah peut faire varier considérablement le niveau de sortie. L’activation du paramètre Auto Gain permet de compenser cette tendance et de maintenir le signal de sortie dans une plage plus stable.  Potentiomètre Wah Level : définit le niveau du signal filtré par l’effet wah.  Curseur Relative Q : règle l’intensité du balayage wah en augmentant ou en réduisant la crête du filtre. Le réglage 0 (zéro) conserve le niveau de crête d’origine pour chaque mode.124 Chapitre 6 Filtre  Curseur Pedal Range : définit la plage de balayage exacte du filtre wah contrôlé au moyen de la pédale MIDI, permettant de compenser la différence entre les possibilités mécaniques offertes par une pédale MIDI et celles d’une pédale wah classique. Vous pouvez définir indépendamment les limites supérieure et inférieure de la plage en faisant glisser les bords gauche et droit du curseur Pedal Range. Vous avez également la possibilité de déplacer en même temps la plage entière en faisant glisser la section centrale du curseur. Section AutoWah  Potentiomètre Depth : définit la profondeur de l’effet autowah.  Potentiomètre Attack : définit le temps nécessaire à l’ouverture complète du filtre wah.  Potentiomètre Release : définit le temps nécessaire à la fermeture du filtre wah. Section Fuzz  Potentiomètre Comp (Compression) Ratio : définit le taux de compression du compresseur intégré.  Potentiomètre Fuzz Gain : définit le niveau de distorsion de l’effet fuzz entre 0 dB et 20 dB.  Potentiomètre Fuzz Tone : règle la tonalité de l’effet fuzz entre 2 kHz et 20 kHz. AutoWah Attack/Release Ces paramètres permettent de définir le temps d’ouverture et de fermeture du filtre wah. Valeurs possibles (en millisecondes) : 10 à 10 000 Utilisation du Fuzz-Wah Les sections ci-dessous traitent de divers aspects des paramètres du Fuzz-Wah. Réglage du niveau de l’effet wah avec le paramètre Auto Gain L’effet wah peut faire varier considérablement le niveau de sortie. L’activation du paramètre Auto Gain permet de compenser cette tendance et de maintenir le signal de sortie dans une plage plus stable. Pour entendre la différence apportée par le paramètre Auto Gain : 1 Activez la fonction Auto Gain. 2 Augmentez le niveau de l’effet en le définissant sur une valeur située juste en dessous de la limite d’écrêtage de la table de mixage. 3 Faites un balayage avec un réglage Relative Q élevé. 4 Désactivez la fonction Auto Gain et répétez le balayage. Avertissement : pendant ces manipulations, vos oreilles et votre système d’amplification peuvent être soumis à une pression sonore élevée.Chapitre 6 Filtre 125 AutoWah Depth L’effet wah peut non seulement être contrôlé au moyen des pédales MIDI (voir ci-dessus), mais également par le biais de la fonction Auto Wah. La sensibilité de l’Auto Wah peut être réglée à l’aide du paramètre Depth. Valeurs possibles : 0 à 100. (Voir aussi la section « Envelope (Depth) » page 401 et suivantes.) Relative Q La qualité de la crête du filtre principal peut être augmentée/réduite, en fonction du réglage du modèle, afin d’obtenir un balayage wah plus ou moins intense. Si ce paramètre est réglé sur 0, le réglage d’origine du modèle est actif. Valeurs possibles : –1.00 à +1.00 (0.00 est la valeur par défaut) Réglage du paramètre Pedal Range Les pédales MIDI usuelles offrent des possibilités mécaniques bien plus étendues que la plupart des pédales wah classiques. La plage de balayage exacte du filtre wah affecté par la pédale MIDI est définie par les paramètres Pedal Range. Les valeurs extrêmes pouvant être atteintes par la pédale sont représentées graphiquement par un crochet gris le long du curseur Pedal Position (qui représente la position actuelle de la pédale wah). Vous pouvez définir les limites gauche et droite en cliquant sur ce crochet et en le faisant glisser avec la souris. En outre, vous avez la possibilité de déplacer les deux valeurs simultanément en cliquant au centre du crochet et en déplaçant celui-ci vers la gauche ou la droite. Spectral Gate Le module Spectral Gate sépare les parties du signal situées au-dessus et au-dessous du niveau Threshold en deux plages de fréquences indépendantes pouvant être modulées individuellement. Il permet de produire des effets de filtre riches et inhabituels. Paramètres du module Spectral Gate  Curseur et champ Threshold : définissent le niveau du seuil à partir duquel la bande de fréquences définie par les paramètres Center Freq. et Bandwidth est divisée en plages de fréquences supérieure et inférieure.126 Chapitre 6 Filtre  Curseur et champ Speed : déterminent la fréquence de modulation pour la bande de fréquences définie.  Curseur et champ CF (Center Frequency) Modulation : règlent l’intensité de la modulation de la fréquence centrale.  Curseur et champ BW (Band Width) Modulation : définissent le niveau de la modulation de la largeur de bande.  Graphic display : affiche la bande de fréquences définie par les paramètres Center Freq. et Bandwidth.  Potentiomètre et champ Center Freq. (Frequency) : définissent la fréquence centrale de la bande de fréquences devant être traitée par le module Spectral Gate.  Potentiomètre et champ Bandwidth : définissent la largeur de bande de la bande de fréquences devant être traitée par le module Spectral Gate.  Curseur et champ Low Level : mélangent les fréquences du signal d’origine situées au-dessous la bande de fréquences sélectionnée avec le signal traité.  Potentiomètre et champ Super Energy : contrôlent le niveau de la plage de fréquences située au-dessus du seuil.  Potentiomètre et champ Sub Energy : contrôlent le niveau de la plage de fréquences située au-dessous du seuil.  Curseur et champ High Level : mélangent les fréquences du signal d’origine situées au-dessus de la bande de fréquences sélectionnée avec le signal traité.  Curseur et champ Gain : règlent le niveau de gain du signal de sortie final. Utilisation du module Spectral Gate À l’aide des paramètres Center Freq. et Bandwidth, définissez la bande de fréquences que vous souhaitez traiter avec le module Spectral Gate. La représentation graphique indique visuellement la bande définie par ces deux paramètres. Une fois la bande de fréquences définie, utilisez le paramètre Threshold pour déterminer le niveau au-delà et en deçà duquel la bande de fréquences est divisée en plages supérieure et inférieure. Utilisez le potentiomètre Super Energy ou Sub Energy pour contrôler respectivement le niveau des fréquences situées au-dessus et au-dessous du seuil Threshold. Vous pouvez également mélanger avec le signal traité les fréquences issues du signal d’origine qui se trouvent hors de la bande de fréquences définie par les paramètres Center Freq. et Bandwidth. Utilisez le curseur Low Level pour effectuer cette opération avec les fréquences graves situées au-dessous de la bande de fréquences définie et le curseur High Level pour l’exécuter avec les fréquences situées au-dessus de cette bande de fréquences.Chapitre 6 Filtre 127 Vous pouvez moduler la bande de fréquences définie à l’aide des paramètres Speed, CF Modulation et BW Modulation. Speed détermine la fréquence de modulation, CF (Center Frequency) Modulation définit l’intensité de la modulation de la fréquence centrale et BW (Band Width) Modulation contrôle la modulation de la largeur de bande. Une fois vos réglages effectués, vous pouvez utiliser le curseur Gain pour ajuster le niveau de sortie final du signal traité. Pour mieux vous familiariser avec le fonctionnement du module Spectral Gate, vous pouvez commencer par utiliser une boucle de batterie. Définissez le paramètre Center Freq. sur sa valeur minimale (20 Hz) et le paramètre Bandwidth sur sa valeur maximale (20 000 Hz) (de façon à ce que la plage de fréquences entière soit traitée). Tournez les potentiomètres Super Energy et Sub Energy l’un après l’autre, puis essayez différents réglages du paramètre Threshold. Cela devrait vous donner un bon aperçu de la façon dont les différents niveaux Threshold affectent le son dans les bandes contrôlées par Super Energy et Sub Energy. Lorsque vous avez trouvé un son qui vous plaît ou qui vous semble simplement utile, vous pouvez réduire considérablement la largeur de bande (Bandwidth), augmenter progressivement la fréquence centrale (Center Freq.), puis utiliser les curseurs Low Level et High Level de façon à ajouter un peu d’aigus et de basse provenant du signal d’origine. Pour des réglages bas du paramètre Speed, servez-vous du potentiomètre CF Mod. ou BW Mod. Autofilter Soundtrack Pro Soundtrack Pro Autofilter est un filtre de résonance passe-bas simple qui offre les paramètres suivants :  Curseur et champ Cutoff Frequency : définissent la fréquence de coupure du filtre passe-bas.  Curseur et champ Resonance : règlent l’intensité de l’accentuation de la bande de fréquences voisine de la fréquence de coupure.7 129 7 Image Vous pouvez utiliser les modules Imaging de Logic Studio pour étendre la base stéréo d’un enregistrement et modifier les positions du signal perçues. Ces effets permettent de rendre certains sons, ou la totalité du mixage plus larges et plus amples. Vous pouvez aussi modifier la phase des sons individuels dans un mixage, pour améliorer ou supprimer des éléments transitoires particuliers. Les sections suivantes décrivent les modules Imaging inclus dans Logic Studio :  « Module Binaural Post-Processing » à la page 129.  « Direction Mixer » à la page 131.  « Stereo Spread » à la page 133. Module Binaural Post-Processing Logic Pro vous permet d’acheminer des sorties de canaux via Binaural Panner, un processeur psychoacoustique capable de simuler des positions source de son arbitraires (y compris vers le haut et vers le bas) en utilisant un signal stéréo standard. Le signal qui résulte de l’utilisation de Binaural Panner est plus adapté à la lecture à l’aide d’écouteurs. Vous pouvez, toutefois, utiliser le conditionnement intégré du Binaural Panner pour garantir un son neutre pour une lecture par haut-parleurs (ou écouteurs). Lorsque vous utilisez plusieurs modules Binaural Panner (sur plusieurs canaux), vous devez désactiver le conditionnement intégré, et acheminer la sortie de tous les signaux faisant l’objet d’un panoramique binauralement vers un canal auxiliaire (dans lequel vous devrez insérer le module Binaural Post-Processing). Le module Binaural Post Processing vous permet d’appliquer une compensation de trame à toutes les sorties Binaural Panner en une seule fois, tout en économisant de l’énergie au niveau du processeur. 130 Chapitre 7 Image Le module Binaural Post-Processing est disponible pour des canaux de sortie et des canaux auxiliaires. Il offre les options de compensation suivantes :  Headphone FF - optimized for front direction : réglage pour une lecture par écouteurs, utilisant une compensation en champ libre. Dans ce mode de compensation, les sources sonores placées avant la position d’écoute auront des caractéristiques sonores neutres.  Headphone HB - optimized for horizontal directions : réglage pour lecture par écouteurs. Mode optimisé pour fournir un son le plus neutre possible pour des sources placées sur le, ou près du, plan horizontal.  Headphone DF - averaged over all directions : réglage pour une lecture par écouteurs, utilisant une compensation en champ diffus. Dans ce mode de compensation, les sons seront (globalement) plus neutres pour les sources placées, ou déplacées, de façon arbitraire.  Speaker CTC - Cross Talk Cancellation : réglage pour une lecture par haut-parleurs, qui vous permet de jouer des signaux faisant l’objet d’un panoramique binauralement via une configuration de haut-parleurs de type stéréo. Une bonne reproduction spatiale est limitée par une plage restreinte de positions d’écoute (sur le plan symétrique) entre les haut-parleurs. Si vous choisissez le réglage Speaker CTC, il existe un paramètre supplémentaire : CTC Speaker Angle. Pour obtenir le meilleur effet binaural, entrez l’angle correspondant à la position de vos haut-parleurs stéréo par rapport au centre (position d’écoute). Pour des informations plus détaillées sur l’utilisation de Binaural Panner avec le module Binaural Post-Processing, reportez-vous au Manuel de l’utilisateur de Logic Pro 8.Chapitre 7 Image 131 Direction Mixer Vous pouvez utiliser le module Direction Mixer pour décoder les enregistrements audio MS (Middle and Side - milieu et côté) (voir la section « Explication sur MS » à la page 132) ou pour diffuser la base stéréo d’un enregistrement (gauche/droit) et déterminer sa balance.  Boutons Input : utilisez les boutons LR ou MS pour déterminer si le signal d’entrée est de type LR (Left Right - Gauche Droite) standard ou s’il s’agit d’un signal encodé MS (Middle and Side - Milieu et côté).  Curseur et champ Spread : détermine la diffusion de la base stéréo.  Potentiomètre et champ Direction : détermine la direction depuis laquelle le centre du signal stéréo enregistré va émettre depuis le mixage ou plus simplement, sa balance. Utilisation de Direction Mixer Direction Mixer est un module simple à utiliser car il ne comporte que deux paramètres : Spread et Direction Chacun modifie le signal entrant de façon différente lorsque les boutons d’entrée LR ou MS sont actifs. Utilisation du paramètre Spread sur des signaux d’entrée LR À la valeur neutre 1, le côté gauche du signal est positionné précisément sur la gauche et le côté droit précisément sur la droite. Lorsque la valeur Spread baisse, les deux côtés se rapprochent du centre de l’image stéréo. La valeur 0 génère un signal mono (les deux côtés du signal d’entrée sont acheminés vers les deux sorties au même niveau : un véritable signal central). Aux valeurs supérieures à 1, la base stéréo est diffusée vers un point imaginaire au-delà des limites spatiales des haut-parleurs. Remarque : si Direction Mixer est simplement utilisé pour diffuser la base stéréo, la compatibilité monophonique baisse avec les valeurs de diffusion supérieures à 1. Lorsqu’un signal stéréo a été traité avec un réglage Spread extrême de 2, le signal est annulé totalement s’il est lu en mono (L-R plus R-L laisse en effet peu d’amplitude). Utilisation du paramètre Spread sur des signaux d’entrée MS Lorsque vous modifiez les niveaux MS avec le paramètre Spread (au-dessus d’une valeur de 1), le niveau du signal devient plus élevé que le signal du centre. À une valeur de 2, vous n’entendrez que le signal latéral (sur la gauche vous entendrez L-R et sur la droite R-L). 132 Chapitre 7 Image Définition du paramètre Direction Lorsque le paramètre Direction a la valeur 0, le centre de l’enregistrement stéréo sera le point mort au sein du mixage. Si vous utilisez des valeurs positives, le point central de l’enregistrement stéréo est déplacé vers la gauche. Des valeurs négatives déplacent le point central vers la droite. Le mode de fonctionnement est le suivant :  À 90˚, le point central de l’enregistrement stéréo est décalé de façon importante à gauche.  À –90˚, le point central de l’enregistrement stéréo est décalé de façon importante à droite.  Des valeurs plus élevées ramènent le point central vers le centre du mixage stéréo, mais elles échangent également les côtés stéréo de l’enregistrement. Autrement dit : aux valeurs 180˚ ou –180˚, le point central de l’enregistrement est le point mort du mixage, mais les côtés gauche et droit de l’enregistrement sont échangés. Explication sur MS Longtemps oubliée, la stéréo MS (milieu-côté par opposition à gauche-droite) a récemment connu une sorte de renaissance. Réalisation d’un enregistrement MS Deux micros sont positionnés le plus près possible l’un de l’autre (généralement sur un pied ou accrochés au plafond du studio). L’un est un micro cardioïde (ou unidirectionnel) qui fait directement face à la source sonore à enregistrer, dans un alignement droit. L’autre est un micro bidirectionnel dont les axes pointent sur la gauche et la droite (de la source sonore) à des angles de 90˚.  Le micro cardioïde enregistre le signal central sur le côté gauche d’une piste stéréo.  Le micro bidirectionnel enregistre le signal latéral sur le côté droit d’une piste stéréo. Les enregistrements MS réalisés de cette façon peuvent être décodés par Direction Mixer. Intérêt des enregistrements MS L’avantage des enregistrements MS par rapport aux enregistrements XY (deux micros cardioïdes dirigés vers un point à mi-chemin sur la gauche et la droite de la source sonore) est que le centre stéréo est situé sur l’axe du faisceau principal (direction d’enregistrement principale) du micro cardioïde. Cela signifie que les légères fluctuations de la réponse en fréquence qui se produit hors de l’axe du faisceau principal, comme c’est le cas avec tous les micros, sont moins gênantes. En principe, les signaux MS et LR sont équivalents et peuvent être convertis à tout moment. Lorsque « – » signifie une inversion de phase, ce qui suit s’applique : M = L + R S = L – R En outre, L peut aussi être dérivé de la somme de M et S et R de la différence entre M et S. Chapitre 7 Image 133 Notez que les diffusions radiophoniques (FM) utilisent la stéréo M et S. Le signal MS est converti en un signal adéquat pour les haut-parleurs gauche et droit par le récepteur. Stereo Spread Le module Stereo Spread est généralement utilisé pour la mastérisation. Il existe plusieurs moyens d’étendre la base stéréo (ou perception de l’espace), notamment l’utilisation de réverbérations et d’autres effets et la modification de la phase du signal. Ils peuvent tous être très intéressants, mais ils risquent aussi d’affaiblir le son global de votre mixage en annihilant les réponses des éléments transitoires, par exemple. Le module Stereo Spread étend la base stéréo en distribuant un nombre (sélectionnable) de bandes de fréquences depuis la plage de fréquences centrale vers les canaux gauche et droit. Ceci est effectué tour à tour : les fréquences centrales vers le canal gauche, puis vers le canal droit, etc. La perception de largeur stéréo en est grandement accrue sans que le son perde sa qualité naturelle, particulièrement lors d’une utilisation sur des enregistrements mono. Paramètres du module Stereo Spread  Curseur et champ Lower Int : définit la quantité d’extension de base stéréo pour les bandes de fréquences inférieures.  Curseur et champ Upper Int. : définit la quantité d’extension de base stéréo pour les bandes de fréquences supérieures. Notez que lorsque vous définissez les curseurs d’intensité inférieure et supérieure, l’effet stéréo est le plus visible dans les fréquences centrales et supérieures et que la distribution de faibles fréquences entre les haut-parleurs gauche et droit réduit de façon significative l’énergie de ceux-ci. Vous devez donc utiliser une intensité inférieure plus faible et éviter d’utiliser moins de 300 Hz pour la fréquence inférieure.134 Chapitre 7 Image  Écran Graphic : montre le nombre de bandes constituant le signal et l’intensité de l’effet Stereo Spread dans les bandes de fréquences supérieure et inférieure. La section supérieure représente le canal gauche et la section inférieure, le canal droit. L’échelle de fréquence affiche les fréquences par ordre croissant, de gauche à droite.  Curseur et champs Upper and Lower Freq. : permettent de déterminer les limites supérieures et inférieures de la fréquence la plus haute et la bande la plus basse, à distribuer dans l’image stéréo.  Potentiomètre Order : définit le nombre de bandes de fréquences constituant le signal. La valeur 8n est généralement suffisante pour la plupart des tâches, mais vous pouvez utiliser jusqu’à 12 bandes.8 135 8 Mesure Vous pouvez utiliser les modules Metering de Logic Studio pour analyser l’audio de différentes façons. Chaque module Metering permet de visualiser différentes caractéristiques d’un signal audio. Exemples : BPM Counter affiche le tempo d’un fichier audio, Correlation Meter affiche la relation de phase et Level Meter affiche le niveau d’un enregistrement audio. Ce chapitre décrit les modules Metering inclus dans Logic Studio :  « BPM Counter » à la page 136  « Correlation Meter » à la page 136  « Level Meter » à la page 137  « MultiMeter » à la page 137  « Surround MultiMeter » à la page 141  « Tuner » à la page 142136 Chapitre 8 Mesure BPM Counter Vous pouvez utiliser le module BPM Counter pour analyser le tempo d’une piste audio. Insé- rez le module dans une piste pour analyser les événements dynamiques du signal audio. Le circuit de détection recherche les éléments transitoires dans le signal d’entrée. Les éléments transitoires sont des événements sonores très rapides, non périodiques dans la partie d’attaque du signal. Plus l’impulsion est nette, plus il est facile pour le compteur BPM de détecter le tempo. Par conséquent, les pistes de percussion et instrumentales (lignes de basse, par exemple) sont très bien adaptées à l’analyse de tempo. Les sons feutrés ne constituent pas un bon choix. Le voyant DEL indique l’état de l’analyse en cours. S’il clignote, il s’agit d’une mesure de tempo. Lorsqu’il est allumé, l’analyse est terminée et le tempo s’affiche. La mesure va de 80 à 160 battements par minute. La valeur mesurée est affichée avec une décimale. BPM Counter détecte aussi la variation de tempo dans le signal et tente de l’analyser de façon précise. Si le voyant DEL commence à clignoter au cours de la lecture, cela indique que BPM a détecté un tempo qui a dévié du dernier tempo reçu (ou défini). Dès qu’un nouveau tempo constant est reconnu, le voyant DEL s’allume en continu. Cliquez sur le voyant DEL pour réinitialiser BPM Counter. Correlation Meter Le module Correlation Meter affiche la relation de phase d’un signal stéréo.  Une corrélation de +1 (plus un, la position la plus à droite) signifie que les canaux gauche et droit sont à 100 % en corrélation (ils sont complètement en phase).  Une corrélation de 0 (zéro, position centrale) indique la divergence gauche/droite la plus large autorisée, souvent perçue comme un effet stéréo extrêmement large.  Les valeurs de corrélation inférieures à zéro indiquent que du matériel hors phrase est présent, ce qui peut conduire à des annulations de phase si le signal stéréo est combiné en un signal monaural.Chapitre 8 Mesure 137 Level Meter Le module Level Meter affiche le niveau de signal en cours sur une échelle de décibels. Le niveau du signal pour chaque canal est représenté par une mesure bleue. Lorsque le niveau dépasse 0 dB, la partie de la mesure au-dessus du point 0 dB devient rouge. Les instances stéréo de Level Meter montrent les mesures gauche et droite indépendantes, les instances mono n’affichant qu’une mesure. Les instances Surround affichent une mesure pour chaque canal dans une orientation verticale plutôt qu’horizontale. Les valeurs de crête en cours sont affichées numériquement, superposées sur l’écran graphique. Vous pouvez redéfinir ces valeurs en cliquant dans l’écran. Le module Level Meter peut être défini afin d’afficher les niveaux via les caractéristiques Peak, ou Peak & RMS. Sélectionnez simplement le réglage de votre choix dans le menu local (en dessous de la représentation graphique). Les niveaux RMS apparaissent sous forme de barres bleu foncé. Les niveaux Peak apparaissent sous forme de barres bleu foncé. Vous pouvez également choisir de visualiser simultanément les niveaux Peak et RMS. MultiMeter Le module Multimeter fournit un ensemble d’outils de calibrage et d’analyse dans une seule fenêtre. Il s’agit des outils suivants :  l’Analyzer, pour afficher le niveau de chaque bande de fréquence de tiers d’octave,  le Goniometer, pour juger de la cohérence de phase dans le champ sonore stéréo,  le Correlation Meter, pour situer la compatibilité mono phase,  le Level Meter intégré pour afficher le niveau de signal de chaque canal. Il existe aussi une version Surround du Multimeter, avec des paramètres pour chaque canal et une présentation légèrement différente. Pour en savoir plus sur le Surround Multimeter, reportez-vous à la section « Surround MultiMeter » à la page 141.138 Chapitre 8 Mesure Paramètres du module Multimeter L’outil Analyzer ou Goniometer est présenté dans la zone d’affichage principale. Vous pouvez modifier l’affichage et définir d’autres paramètres du Multimeter via les commandes sur la gauche de la fenêtre. L’outil Phase Correlation Meter est toujours visible au bas de la fenêtre et les Level Meters figurent sur la droite. Section Analyzer  Bouton Analyzer : lorsqu’il est utilisé, affiche l’Analyzer au centre de la fenêtre.  Boutons Left, Right, LRMax et Mono : définissent les canaux qui sont affichés dans l’Analyzer. Sélectionner Left ou Right n’affiche que ces canaux, respectivement ; sélectionner LRMax affiche le niveau maximal des entrées stéréo et sélectionner Mono affiche le spectre de la somme mono des deux entrées (stéréo).  Boutons Mode : cliquez sur l’un des boutons pour définir si les niveaux sont affichés via les caractéristiques Peak, Slow RMS ou Fast RMS. Section Goniometer  Bouton Goniometer : permet d’afficher le Goniometer au centre de la fenêtre.  Champ Auto Gain (display only) : définit le niveau d’intensité permettant de compenser les niveaux d’entrée faibles. Vous pouvez définir le niveau Auto Gain par incréments de 10 % ou le désactiver (off).  Champ Decay : définit en combien de temps la trace du Goniometer devient noire. Section Peak  Bouton Hold : permet d’activer la retenue de crête pour tous les outils de mesure du Multimeter. La retenue de crête a les effets suivants :  Dans l’Analyzer, un petit segment jaune au-dessus de chaque mesure de niveau de tiers d’octave identifie le niveau de crête le plus récent.  Dans le Goniometer, tous les pixels mis en évidence dans l’écran restent en place au cours de la retenue de crête. Chapitre 8 Mesure 139  Dans le Correlation Meter, une zone horizontale qui s’étend autour de l’indicateur de corrélation blanc montre les déviations de corrélation de phase, dans les deux directions. Une ligne rouge verticale sur la gauche de l’indicateur de corrélation montre en permanence la valeur de déviation de phase négative maximale. Vous pouvez réinitialiser cette ligne en cliquant dessus au cours de la lecture.  Dans Level Meter, un petit segment jaune au-dessus de chaque mesure de niveau stéréo identifie le niveau de crête le plus récent.  Menu local Hold Time : lorsque la retenue de crête est active, définit la durée de retenue pour tous les outils de mesure sur 2 s, 4 s, 5 s, 6 s ou infinite.  Bouton Reset : cliquez dessus pour réinitialiser les segments de retenue de crête de tous les outils de mesure. Écran Graphic Affiche l’outil Analyzer ou Goniometer au centre de la fenêtre. Le Correlation Meter apparaît toujours au bas de la fenêtre et les Level Meters figurent sur la droite de la fenêtre. Utilisation du Multimeter La section suivante fournit des informations sur l’utilisation des différents indicateurs du Multimeter. Analyzer L’Analyzer affiche le spectre de fréquences du signal d’entrée en 31 bandes de fréquence indépendantes. Chaque bande de fréquence représente un tiers d’une octave. Vous pouvez n’afficher qu’une partie du signal d’entrée via l’un des boutons Channel. Sélectionnez le bouton Left ou Right pour afficher ces canaux indépendamment, sélectionnez LRmax pour voir mes niveaux de bande maximaux d’un des canaux ou sélectionnez Mono pour afficher les niveaux du signal stéréo comme une entrée mono récapitulée. Vous pouvez modifier l’échelle des valeurs affichées dans l’Analyzer de différentes façons. Par le biais des paramètres View, qui permettent de définir le niveau maximal affiché et la plage dynamique globale, en faisant glisser verticalement l’échelle dB sur le côté gauche de l’Analyzer. L’ajustement de l’échelle est utile lors de l’analyse de matériel hautement compressé, de sorte que vous puissiez identifier des différences de niveau plus réduites plus facilement en déplaçant et/ou en réduisant la plage d’affichage. Vous pouvez aussi modifier la plage (les valeurs minimale et maximale affichées) en faisant glisser verticalement la zone d’affichage Analyzer et en ajustant la valeur maximale affichée en la faisant glisser verticalement dans la zone d’affichage. Les deux réglages de réponse RMS modes with Slow et Fast montrent la moyenne de signal effective et fournissent une présentation représentative des niveaux de volume perçus. Le mode Peak montre les crêtes de niveau de façon précise.140 Chapitre 8 Mesure Goniometer Un goniomètre permet de juger de la cohérence de l’image stéréo et de déterminer les différences de phase entre les canaux gauche et droit. Les problèmes de phase sont facilement détectables sous la forme d’annulations le long de la ligne centrale (M - mid/mono). Le concept du goniomètre est né suite à l’avènement des premiers oscilloscopes bicanaux. Pour utiliser des appareils tels que des goniomètres, les utilisateurs doivent connecter les canaux stéréo gauche et droit aux entrées X et Y, tout en effectuant une rotation de l’écran de 45 degrés pour aboutir à une visualisation utile de la phase stéréo du signal. La trace du signal devient progressivement noire et prend l’aspect brillant des tubes des goniomètres anciens, ce qui améliore aussi la lisibilité de l’écran. Dans le goniomètre du Multimeter, le paramètre Auto Gain permet d’obtenir une meilleure lisibilité sur les passages à bas niveau, car l’écran compense automatiquement les niveaux d’entrée faibles. Vous pouvez définir le niveau de compensation en incréments de 10 %. N’oubliez pas que pour le Multimeter, Auto Gain est uniquement un paramètre d’affichage qui augmente les niveaux d’affichage afin d’optimiser la lisibilité. Il ne change pas les niveaux audio. Correlation Meter Correlation Meter est un outil de mesure de phase supplémentaire qui calibre la relation de phase d’un signal stéréo. La plage de valeurs de Correlation Meter va de –1 à +1 et différentes valeurs fournissent les indications suivantes :  Une valeur de corrélation +1 indique que les canaux gauche et droit sont en corrélation à 100 %. En d’autres termes, les signaux gauche et droit sont en phase et ont la même forme.  Les valeurs de corrélation dans la zone bleue (entre +1 et la position du milieu) indiquent que le signal stéréo est compatible mono.  La position du milieu indique le niveau acceptable le plus élevé de divergence gauche/droite, qui est souvent audible sous la forme d’un effet stéréo extrêmement étendu.  Lorsque Correlation Meter passe dans la zone rouge à gauche de la position centrale, du matériel hors phase est présent. Cela aboutira à des annulations de phase si le signal stéréo est combiné en un signal mono. Level Meter (Peak/RMS Meter) Le Level Meter affiche le niveau de signal en cours sur une échelle des décibels logarithmique. Le niveau du signal pour chaque canal est représenté par une mesure bleue. Les niveaux RMS et Peak sont présentés simultanément, les niveaux RMS apparaissant sous la forme de mesures bleu foncé et les niveaux Peak sous la forme de mesures bleu clair. Lorsque le niveau dépasse 0 dB, la partie de la mesure au-dessus du point 0 dB devient rouge. Les valeurs de crête en cours sont affichées numériquement (en incréments de dB), au-dessus du Level Meter. Les valeurs sont réinitialisées en cliquant sur l’écran.Chapitre 8 Mesure 141 Surround MultiMeter La version Surround du Multimeter inclut des paramètres supplémentaires pour analyser les fichiers Surround multicanaux. Paramètres de Surround Multimeter Section Analyzer Ces paramètres sont similaires à ceux du Multimeter stéréo, à l’exception des boutons de chaque canal Surround. Vous pouvez sélectionner un seul canal ou une combinaison de canaux. Lors de l’analyse d’une combinaison de canaux, vous pouvez définir l’Analyzer pour qu’il affiche le maximum ou la somme des canaux sélectionnés via les boutons Sum et Max. Section Goniometer Ces paramètres sont similaires à ceux du Multimeter stéréo, à l’exception des boutons de chaque paire de canaux (L–R, Lm–Rm, Ls–Rs), ou pour toutes les paires de canaux (les deux). Lors de l’utilisation du Surround Multimeter dans des configurations d’exactement deux paires de canaux (configurations quadruples, 5.1 et 6.1), le goniomètre peut optionnellement afficher les deux paires en sélectionnant Both. Une paire (pour L-R) s’affiche dans le centre supérieur de l’écran graphique et une autre (pour Ls-Rs) s’affiche dans le centre inférieur. Section Balance/Correlation Dans le Surround Multimeter, le Correlation Meter n’est pas visible lorsque l’Analyzer ou le goniomètre sont actifs, mais il est affiché séparément lorsque vous sélectionnez le bouton Balance/Correlation. La zone mise en surbrillance indique la balance globale du signal Surround. L’indicateur Balance/Correlation combine deux indicateurs en un écran compact, facile à lire. Il est basé sur l’indicateur de balance, montrant le placement du son, tout en incorporant aussi un écran de corrélation qui montre les signaux fortement corrélés sous la forme d’un marqueur, des signaux moins fortement corrélés sous la forme de zones floues et des corrélations négatives en rouge.142 Chapitre 8 Mesure Section Peak (Level Meter) Ces paramètres sont identiques à ceux du Multimeter stéréo. Tuner Vous pouvez accorder les instruments de musique acoustiques et électriques connectés à votre système via le Tuner. Cette opération garantit que vos enregistrements seront accordés avec les instruments logiciels, les échantillons ou les enregistrements existants dans vos projets. Paramètres du Tuner  Écran Graphic tuning : lorsque vous jouez, la hauteur tonale de la note s’affiche dans la zone semi-circulaire, centrée autour de la tonique. Si la mesure jaune se déplace vers la gauche du centre, la note est accordée trop bas, si la mesure jaune se déplace vers la droite du centre, la note est accordée trop haut. Les numéros autour du bord de l’écran montrent la variance, en cents, avec la hauteur tonale cible.  Écran Keynote/Octave : la zone Keynote en haut montre la hauteur tonale cible de la note jouée (la hauteur tonale la plus proche par rapport à l’accord). La zone Octave en bas indique l’octave à laquelle appartient la note. Cela correspond à l’échelle des octaves MIDI, le Do au-dessus du Do central étant représenté par C4, et le Do central représenté par C3.  Potentiomètre et champ Tuning Adjustment : définit la hauteur tonale de la note utilisée comme base pour réaliser l’accord. Par défaut, le Tuner est défini pour que la hauteur tonale du La soit égale à 440 Hz. Tournez le potentiomètre vers la gauche pour baisser la hauteur tonale correspondant à La ou vers la droite pour l’augmenter. La valeur en cours est affichée dans la zone.Chapitre 8 Mesure 143 Utilisation du Tuner Le Tuner est très facile à utiliser. Votre instrument (ou votre micro enregistrant le son d’un instrument acoustique) étant connecté au canal avec le Tuner, jouez une note et observez l’écran. Si la note est accordée trop bas par rapport à la tonique, les segments à gauche du centre sont mis en surbrillance, montrant de combien (en cents) la note est hors tonalité. Si la note est accordée trop haut, les segments à droite du centre sont mis en surbrillance. Accordez votre instrument jusqu’à ce que le segment central soit mis en surbrillance (rouge). Sur l’écran d’accord, la plage est marquée en étapes de demi-tons de ±6 cents près du centre et en incréments plus importants d’un maximum de ±50 cents. 9 145 9 Modulation Les effets de modulation sont utilisés pour ajouter du mouvement et de la profondeur à vos sons. Parmi les effets de modulation on trouve, entre autres, le Chorus, le Flanger et le Phaser, qui enrichissent les sons ou les animent. On obtient souvent ces effets en utilisant un oscillateur basse fréquence (LFO) contrôlé avec des paramètres comme la vitesse, la fréquence et la profondeur (également appelées largeur, la quantité ou l’intensité). Vous pouvez aussi contrôler le ratio du signal soumis à l’effet (humide) et du signal original (sec). Certains effets de modulation comportent en outre des paramètres de retour, qui remettent une partie de la sortie de l’effet dans l’entrée. Logic Studio contient les effets de modulation suivants :  « Chorus » à la page 146  « Ensemble » à la page 146  « Flanger » à la page 147  « Microphaser » à la page 148  « Modulation Delay » à la page 148  « Phaser » à la page 150  « RingShifter » à la page 152  « Rotor Cabinet » à la page 156  « Scanner Vibrato » à la page 158  « Spreader » à la page 159  « Tremolo » à la page 159146 Chapitre 9 Modulation Chorus L’effet Chorus retarde le signal original. Le temps de retard est modulé à l’aide d’un oscillateur basse fréquence (LFO). Le signal retardé et modulé est mixé avec le signal original sec. Vous pouvez utiliser l’effet Chorus pour enrichir le son et donner l’impression qu’il est joué à l’unisson par plusieurs instruments ou voix. Les légères variations dans le temps de retard générées par l’oscillateur basse fréquence simulent les différences subtiles de durée et de hauteur tonale perceptibles lorsque plusieurs personnes jouent ensemble. Le chorus confère en outre davantage d’ampleur et de richesse au signal et peut augmenter le mouvement des sons graves ou soutenus.  Curseur et champ Intensity : détermine la quantité de modulation.  Potentiomètre et champ Rate : détermine la fréquence et donc la vitesse du LFO.  Curseur et champ Mix : détermine la balance entre les signaux sec et humide. Ensemble L’effet Ensemble permet de combiner jusqu’à huit effets de chorus. Deux oscillateurs standard et un oscillateur aléatoire (qui génère des modulations aléatoires) vous permettent de créer des modulations complexes. Le graphique de l’effet Ensemble représente visuellement les signaux traités.  Curseur et champ Voices : détermine le nombre de chorus à utiliser simultanément et donc le nombre de voix (ou signaux) à générer, en plus du signal original. Chapitre 9 Modulation 147  Potentiomètres et champs Rate : utilisez les potentiomètres pour contrôler la fréquence de chaque LFO.  Curseurs et champs Intensity : utilisez ces derniers pour définir la quantité de modulation des différents LFO.  Potentiomètre et champ Phase : contrôle la relation de phase entre les différentes modulations de voix. La valeur sélectionnée ici dépend du nombre de voix, c’est pourquoi elle est représentée sous la forme d’un pourcentage plutôt qu’en degrés. La valeur 100 (ou –100) correspond à la plus grande distance possible entre les phases de modulation de toutes les voix.  Curseur et champ Spread : utilisez ces derniers pour distribuer les voix dans le champ stéréo ou surround. Avec la valeur 200 %, la base stéréo ou surround est étendue artificiellement. Notez que ce réglage peut nuire à la compatibilité monaurale.  Curseur et champ Mix : détermine la balance entre les signaux sec et humide.  Potentiomètre et champ Effect Volume : utilisez ces derniers pour déterminer le niveau du signal de l’effet de manière indépendante. Cet outil s’avère très utile pour compenser les modifications de volume provoquées par les changements du paramètre Voices. Utilisation de l’effet Ensemble en Surround L’effet Ensemble convertit le signal d’entrée en mono avant de le traiter, l’effet Ensemble est donc inséré comme effet multi-canaux en surround dans les canaux surround. Pour accéder aux paramètres Surround de l’effet Ensemble, vous devez insérer l’effet Ensemble en Mono to Surround ou Stereo to Surround. Flanger L’effet Flanger fonctionne un peu comme l’effet Chorus, si ce n’est qu’il utilise un temps de retard nettement plus court. De plus, le signal de l’effet peut être renvoyé dans l’entrée de la ligne de retard. On utilise principalement l’effet Flanger pour donner un style « espace » ou « subaquatique ».  Potentiomètre et champ Rate : détermine la fréquence et donc la vitesse du LFO.  Curseur et champ Intensity : détermine la modulation. 148 Chapitre 9 Modulation  Curseur et champ Feedback : détermine la quantité de signal d’effet renvoyée dans l’entrée. Les valeurs négatives inversent la phase du signal renvoyé.  Curseur et champ Mix : détermine la balance entre les signaux sec et humide. Microphaser L’effet Microphaser est un simple effet de modulation de phase qui permet de créer rapidement des effets de « bruissement » et de phaser avec seulement trois paramètres.  Curseur et champ LFO Rate : détermine la fréquence et donc la vitesse du LFO.  Curseur et champ Feedback : détermine la quantité de signal d’effet renvoyée dans l’entrée.  Curseur et champ Intensity : détermine la quantité de modulation. Modulation Delay L’effet Modulation Delay reprend les mêmes principes que les effets Flanger et Chorus, mais vous pouvez régler le temps du retard, ce qui permet de générer de l’effet Chorus et Flanger. Il peut aussi être utilisé sans modulation pour créer des effets de résonance ou de doublage. La section de modulation comprend deux oscillateurs basse fréquence à fréquences variables.  Curseur et champ Feedback : détermine la quantité de signal d’effet renvoyée dans l’entrée. Pour des effets de Flanger radicaux, saisissez une valeur élevée. Pour un doublage, ne définissez aucun feedback.  Potentiomètre et champ Flanger-Chorus : détermine le temps de retard élémentaire. Positionnez le curseur à l’extrême gauche pour créer des effets de Flanger, au centre pour des effets de Chorus et à l’extrême droite pour entendre très nettement un retard.  Curseur et champ Intensity : définit le taux de modulation.  Bouton De-Warble : activez-le pour vous assurer que la hauteur tonale du signal modulé reste constante. Chapitre 9 Modulation 149  Bouton Constant Mod. (Modulation constante) : activez-le pour vous assurer que la largeur de modulation reste constante, quelle que soit la fréquence de modulation. Notez que lorsque cette option est activée, les fréquences de modulation hautes réduisent la largeur de modulation.  Curseur et champs LFO Mix : détermine la balance entre deux oscillateurs.  Potentiomètres et champs LFO 1 et LFO 2 Rate : utilisez le potentiomètre gauche pour régler la fréquence de modulation du canal stéréo gauche et le bouton droit pour régler celle du canal stéréo droit. Le potentiomètre LFO Rate de droite n’est disponible qu’en stéréo et surround et ne peut être réglé séparément que lorsque le bouton Left Right Link n’est pas activé. En Surround, le canal central se voit attribuer la valeur médiane des potentiomètres LFO Rate de gauche et de droite. Les autres canaux reçoivent des valeurs situées entre les deux fréquences LFO de gauche et de droite.  Bouton LFO Left Right Link (disponible uniquement en stéréo et surround) : activez ce dernier pour lier entre elles les fréquences de modulation des canaux stéréo gauche et droite.  Potentiomètre et champ LFO Phase (disponible uniquement en stéréo et surround) : contrôlent la relation de phase entre les différentes modulations de canal. Sur 0 °, les valeurs extrêmes de la modulation sont atteintes en simultané sur tous les canaux. Les valeurs 180 ° et –180 ° correspondent aux plus grandes distances possibles entre les phases de modulation des canaux. Le paramètre LFO Phase n’est disponible que si le bouton LFO Left Right Link est actif.  Menu Distribution (disponible uniquement en surround) : détermine la façon dont les décalages de phase entre les différents canaux sont distribués dans le champ surround. Vous avez le choix entre les distributions Circular (Circulaire), Random (Aléatoire), Front <> Rear (Avant - Arrière) et Left <> Right (Gauche - Droite). Lorsque vous chargez un réglage qui utilise l’option Random, la valeur du décalage de phase enregistré est rappelée. Si vous souhaitez rendre le réglage de la phase à nouveau aléatoire, choisissez « new random » dans le menu Distribution.  Curseur et champ Vol.Mod. (Modulation du volume) : utilisez ces derniers pour déterminer l’incidence de la modulation du LFO sur l’amplitude du signal de l’effet.  Curseur et champ Output Mix : détermine la balance entre les signaux sec et humide.  Menu True Analog (paramètre étendu) : utilisez ce dernier pour introduire un filtre passe-tout supplémentaire sur le parcours du signal. Un filtre passe-tout décale l’angle de la phase d’un signal, ce qui influence son image stéréo.  Curseurs et champs Analog Left et Analog Right (paramètre étendu) : contrôlent la fréquence à laquelle le déphasage traverse 90 ° (le point à mi-chemin de 180 °) pour chacun des canaux stéréo. En surround, les autres canaux se voient attribuer des valeurs comprises entre ces deux réglages.150 Chapitre 9 Modulation Phaser L’effet Phaser allie le signal original à une copie de l’original légèrement déphasée. Cela signifie que l’amplitude des deux signaux atteint son point maximal et minimal avec un léger décalage temporel. Le décalage entre les deux signaux est modulé par deux LFO indépendants. De plus, l’effet Phaser comprend un circuit de filtrage et un suiveur d’enveloppe intégré qui détecte tout changement de volume dans le signal d’entrée et génère un signal de contrôle dynamique.  Bouton Filter : cliquez sur ce bouton pour activer la section de filtrage permettant de traiter le signal de retour du déphaseur de hauteur tonale.  Potentiomètres et champs LP et HP : utilisez ces derniers pour régler la fréquence de coupure des filtres passe-haut et passe-bas.  Curseur et champ Feedback : détermine la quantité de signal de l’effet renvoyée dans l’entrée.  Curseur et champs Ceiling and Floor : utilisez les poignées du curseur pour définir la plage de fréquences sur laquelle les modulations du LFO doivent porter.  Curseur et champ Order : vous permet de sélectionner un algorithme de modulateur de phase. Plus un modulateur de phase a d’ordres, plus l’effet est fort.  Curseur et champ Env Follow (section Sweep) : détermine la modulation de la plage de fréquences (définie par les contrôles Ceiling and Floor) en fonction du signal d’entrée.  Potentiomètres et champs LFO 1 et LFO 2 Rate : utilisez ces derniers pour définir la vitesse des différents oscillateurs de façon indépendante.  Curseur et champs LFO Mix : détermine la balance entre deux oscillateurs.  Curseur et champ Env Follow (section LFO) : utilisez ces derniers pour définir la modulation de la vitesse du LFO 1 en fonction du signal d’entrée. Chapitre 9 Modulation 151  Potentiomètre et champ Phase (disponible uniquement en stéréo et surround) : contrôlent la relation de phase entre les différentes modulations de canal. Sur 0 °, les valeurs extrêmes de la modulation sont atteintes en simultané sur tous les canaux. Les valeurs 180 ° et –180 ° correspondent aux plus grandes distances possibles entre les phases de modulation des canaux.  Menu Distribution (disponible uniquement en surround) : détermine la façon dont les décalages de phase entre les différents canaux sont distribués dans le champ surround. Vous avez le choix entre les distributions Circular (Circulaire), Random (Aléatoire), Front <> Rear (Avant - Arrière) et Left <> Right (Gauche - Droite). Lorsque vous chargez un réglage qui utilise l’option Random, la valeur du décalage de phase enregistré est rappelée. Si vous souhaitez rendre le réglage de la phase à nouveau aléatoire, choisissez « new random » dans le menu Distribution.  Curseur et champ Output Mix : détermine la balance entre les signaux sec et humide. Les valeurs négatives donnent un mixage de phase inversée de l’effet et un signal direct (sec).  BoutonWarmth : cliquez dessus pour activer un circuit de distorsion supplémentaire, ce qui permet de créer des effets d’overdrive chauds. Réglage des ordres de Phaser Plus un modulateur de phase a d’ordres, plus l’effet est fort. Les réglages 4, 6, 8, 10 et 12 vous permettent d’accéder à cinq algorithmes de phaser différents reproduisant tous les circuits analogiques sur lesquels ils sont modelés et tous conçus pour une application particulière. Rien ne vous empêche de sélectionner des réglages impairs (5, 7, 9, 11), mais ils ne génèrent pas de phasing à proprement parler. Les effets de filtrage en peigne plus subtils produits par les réglages impairs peuvent toutefois s’avérer pratiques à l’occasion.152 Chapitre 9 Modulation RingShifter L’effet RingShifter combine un modulateur en anneau avec un effet de décaleur de fréquence. Ces deux effets étaient populaires dans les années 70 et vivent une sorte de renaissance.  Le modulateur en anneau module l’amplitude du signal d’entrée à l’aide de l’oscillateur intégré ou d’un signal de chaîne latérale. Le spectre de fréquence du signal d’effet qui en résulte est égal à la somme et la différence des fréquences contenues dans les deux signaux originaux. On dit souvent qu’il donne un son métallique. Le modulateur en anneau fut beaucoup utilisé sur des enregistrements de jazz, de rock et de fusion au début des années 70.  Le décaleur de fréquence déplace le contenu de fréquence du signal d’entrée d’une valeur fixe et, ce faisant, altère la relation de fréquence des harmoniques originales. Les sons qui en résultent vont d’effets de phasing mélodieux et amples à des timbres robotiques étranges. Il ne faut pas confondre le décalage de fréquence avec le décalage de hauteur tonale. Le décalage de hauteur tonale transpose le signal original sans altérer sa relation de fréquence harmonique. L’effet RingShifter est composé des groupes de paramètres suivants :  Boutons Mode : déterminent si l’effet RingShifter doit fonctionner comme un décaleur de fréquence ou un modulateur en anneau.  Paramètres Oscillator : configurent l’oscillateur d’onde sinusoïdale interne qui module l’amplitude du signal d’entrée tant en mode décaleur de fréquence qu’en mode OSC du modulateur en anneau.  Paramètres du suiveur d’enveloppe et du LFO : la fréquence de l’oscillateur et le signal de sortie peuvent être modulés à l’aide d’un suiveur d’enveloppe et d’un LFO.  Paramètres Delay : utilisez ces derniers pour retarder le signal de l’effet.  Paramètres Output : la section output de l’effet RingShifter comporte une boucle de retour et des contrôles permettant de définir la largeur stéréo et la quantité de signaux sec et humide. Boutons Mode Paramètres des oscillateurs Paramètres du suiveur d’enveloppe Paramètres LFO Paramètres Delay Paramètres OutputChapitre 9 Modulation 153 Modes Les quatre boutons de mode déterminent si l’effet RingShifter doit fonctionner comme un décaleur de fréquence ou un modulateur en anneau.  Bouton Single (Frequency Shifter) : le décaleur de fréquence génère un seul signal d’effet, décalé. La commande Frequency de l’oscillateur détermine si le signal doit être décalé vers le haut (valeur positive) ou vers le bas (valeur négative).  Bouton Dual (Frequency Shifter) : le glissement de fréquence produit un signal d’effet décalé pour chaque canal stéréo, l’un étant décalé vers le haut, l’autre vers le bas. Le contrôle Frequency de l’oscillateur détermine la direction du décalage dans le canal gauche ou droit.  Bouton OSC (Ring Modulator) : le modulateur en anneau utilise l’oscillateur d’onde sinusoïdale pour moduler le signal d’entrée.  Bouton Side Chain (Ring Modulator) : le modulateur en anneau module l’amplitude du signal d’entrée avec le signal audio attribué via l’entrée latérale. L’oscillateur d’onde sinusoïdale est désactivé et les commandes Frequency ne sont pas accessibles lorsque le mode Side Chain est actif. L’oscillateur Dans les deux modes du décaleur de fréquence et dans le mode OSC du modulateur en anneau, l’oscillateur d’onde sinusoïdale interne est utilisé pour moduler l’amplitude du signal d’entrée. La commande Frequency contrôle la fréquence de l’oscillateur d’onde sinusoïdale.  Dans les modes du décaleur de fréquence, ce paramètre contrôle le glissement de fréquence (vers le haut et/ou vers le bas) à appliquer au signal d’entrée.  Dans le mode OSC du modulateur en anneau, ce paramètre contrôle le contenu de fréquence (timbre) de l’effet qui en résulte. Ce timbre va des effets de trémolo subtils aux sons métalliques. 154 Chapitre 9 Modulation  Commande Frequency : définit la fréquence de l’oscillateur d’ondes sinusoïdales.  Boutons Lin(éaire) et Exp(onentiel) : utilisez ces boutons pour changer l’échelle de la commande Frequency :  L’échelle exponentielle offre des incréments extrêmement petits autour du point 0, ce qui est utile pour la programmation d’effets de phasing et de trémolo.  En mode Lin (linéaire), la résolution de l’échelle est la même sur toute la plage de la commande.  Curseur et champ Env Follower : utilisez ceci pour définir la modulation de l’oscillateur en fonction du signal d’entrée.  Curseur et champ LFO : à utiliser pour déterminer la modulation d’oscillateur par le LFO. Delay Le signal de l’effet est routé après un retard, suivant l’oscillateur.  Potentiomètre et champ Time : détermine le temps de retard.  Bouton Sync : activez-le pour synchroniser le retard par rapport au tempo de votre projet, en valeurs de notes de musique.  Potentiomètre et champ Level : définit le niveau du retard à ajouter au signal du modulateur en anneau ou de décalage de fréquence. Un niveau de 0 passe le signal de l’effet directement à la sortie (dérivation). Output  Potentiomètre et champ Feedback : détermine le signal qui est renvoyé dans l’entrée de l’effet. Chapitre 9 Modulation 155  Potentiomètre et champ Stereo Width : détermine la largeur du signal de l’effet dans le champ stéréo. La largeur stéréo n’affecte que le signal de l’effet RingShifter, pas le signal d’entrée sec.  Potentiomètre et champ Dry/Wet : détermine le ratio entre le signal d’entrée sec et de signal d’effet humide pour le mixage.  Curseur et champ Env Follower : à utiliser pour définir la modulation du paramètre Dry/Wet en fonction du signal d’entrée.  Curseur et champ LFO : détermine la profondeur de modulation du paramètre Dry/Wet par rapport au LFO. Configuration du Feedback Le retour donne au son de l’effet RingShifter un petit quelque chose de plus et est très utile pour une série d’effets spéciaux. Il produit un son de phasing riche lorsqu’il est utilisé en combinaison avec un mouvement d’oscillateur lent. Les effets de filtrage en peigne sont créés en utilisant un feedback élevé avec un retard de courte durée (< 10 ms). L’utilisation de retards plus longs avec le feedback crée des effets de glissement de fréquence en spirale montant et descendant constamment. Sources de modulation La fréquence de l’oscillateur et les paramètres Dry/Wet peuvent être modulés à l’aide du suiveur d’enveloppe et du LFO. La fréquence de l’oscillateur permet même la modulation au travers du point 0 Hz, ce qui permet de changer la direction des oscillations. Envelope Follower Envelope Follower analyse l’amplitude (volume) du signal d’entrée et l’utilise pour créer un signal de contrôle changeant continuellement, une enveloppe de volume dynamique du signal d’entrée. Ce signal de contrôle peut être utilisé pour la modulation.  Bouton Power : active ou désactive le suiveur d’enveloppe.  Curseur et champ Sens(ibilité) : détermine la réactivité du suiveur d’enveloppe par rapport au signal d’entrée. Réglé sur des valeurs basses, il ne réagit qu’aux crêtes de signal dominantes. Réglé sur des valeurs élevées, il suit le signal de plus près, mais peut réagir de façon moins dynamique.  Curseur et champ Attack : détermine le temps de réponse du suiveur d’enveloppe.  Curseur et champ Decay : contrôle le temps que prend le suiveur d’enveloppe pour passer d’une valeur élevée à une valeur basse.156 Chapitre 9 Modulation LFO Le LFO est la seconde source de modulation. Il produit des signaux de contrôle continus et en cycle.  Bouton Power : active ou désactive le LFO.  Curseurs et champs Symmetry et Smooth : ces contrôles forment l’onde du LFO. L’écran de forme d’onde du LFO donne un retour visuel.  Potentiomètre et champ Rate : détermine la vitesse de cycle du LFO.  Bouton Sync : activez-le pour synchroniser les cycles du LFO (fréquence du LFO) avec le tempo du projet à l’aide de valeurs de notes de musique. Rotor Cabinet L’effet Rotor Cabinet émule le style « Leslie » de l’enceinte de haut-parleur rotative d’un orgue Hammond. Il simule à la fois l’enceinte de haut-parleur rotatif avec et sans déflecteurs et les microphones qui captent le son.  Boutons Rotor speed : déterminent la vitesse du rotor. Chorale permet de sélectionner un mouvement lent, Tremolo un mouvement rapide et Brake arrête le rotor.  Menu Cabinet Type : vous avez le choix entre plusieurs tailles, formes et matériaux de cabine.  Curseur Horn Deflector : active ou désactive le déflecteur du double pavillon de l’enceinte du rotor. La désactivation du déflecteur augmente la modulation de l’amplitude, son activation diminue la modulation de fréquence.  Menu Motor Control : permet de sélectionner un des modes qui définissent la vitesse des contrôles de graves et d’aigus séparément.  Curseur Rotor Fast Rate : à utiliser pour définir la vitesse de rotor maximum possible pour le mode Tremolo. Pendant que vous déplacez le curseur, la vitesse de trémolo (rotation) est affichée en Hertz.Chapitre 9 Modulation 157  Curseur Acc/Dec Scale : détermine la vitesse à laquelle le moteur Leslie accélère les rotors (le temps qu’il faut pour amener les rotors à une vitesse déterminée) et le temps nécessaire pour ralentir.  Curseur Mic Angle : modifie l’angle des microphones simulés. Un angle de 0 ° donne un son mono tandis qu’un angle de 180 ° provoque des annulations de phase.  Curseur Mic Distance : détermine la distance des microphones simulés par rapport à la source sonore. Les valeurs élevées donnent des sons plus sombres et moins définis. Sélection du type de cabine Vous avez le choix entre les types de cabines suivants dans le menu Cabinet Type :  Off : permet de désactiver le rotor. Pour désactiver l’effet du rotor, vous pouvez aussi procéder comme suit : en mode Brake, les haut-parleurs ne tournent pas mais sont toujours captés par les microphones simulés dans une position aléatoire (voir « Vitesse du rotor » plus bas).  Wood : simule une Leslie équipée d’une enceinte en bois et sonne comme les modèles Leslie 122 ou 147.  Proline : simule une Leslie équipée d’une enceinte plus ouverte semblable au modèle Leslie 760.  Single : simule le son d’une Leslie équipée d’un rotor simple full-range. Le son ressemble au modèle Leslie 825.  Split : le signal du rotor de graves est dirigé plus à gauche tandis que le signal du rotor des aigus est dirigé vers la droite.  Wood & Horn IR : ce réglage utilise une réponse d’impulsion (un enregistrement) de Leslie équipée d’une enceinte en bois.  Proline & Horn IR : ce réglage utilise une réponse d’impulsion de Leslie équipée d’une enceinte plus ouverte.  Split & Horn IR : ce réglage utilise une réponse d’impulsion de Leslie dont le signal du rotor des graves est dirigé plus à gauche tandis que le signal du rotor des aigus est dirigé plus à droite. Sélection d’un mode de contrôle du moteur Dans le menu Motor Control, vous pouvez sélectionner différentes vitesses pour les rotors des graves et des aigus :  Normal : les deux rotors utilisent la vitesse définie par les boutons de vitesse de rotor.  Inv (mode inversé) : en mode Tremolo, le compartiment des graves tourne à grande vitesse, alors que le compartiment du pavillon acoustique tourne lentement. C’est l’inverse en mode Chorale. En mode Brake, les deux rotors sont arrêtés.158 Chapitre 9 Modulation  910 : le 910, ou mode « Memphis », arrête la rotation du tambour des graves à basse vitesse, tandis que la vitesse du compartiment du pavillon acoustique peut être réglée. Cela peut être utile si vous recherchez un son de graves solide, mais souhaitez conserver un peu de mouvement dans les aigus.  Sync : l’accélération et la décélération du pavillon acoustique et du tambour de graves sont pratiquement identiques. On a l’impression que les deux sont synchronisés, mais ce n’est clairement audible que pendant l’accélération ou la décélération. Remarque : si vous sélectionnez Single Cabinet dans le menu Cabinet Type, le réglage Motor Ctrl est inopérant, parce qu’il n’y a pas de rotors de graves et d’aigus séparés dans une enceinte acoustique simple. Scanner Vibrato L’effet Scanner Vibrato simule la section d’effet Scanner vibrato d’un orgue Hammond. Vous avez le choix entre trois types de vibrato et de chorus. La version stéréo de l’effet comporte deux paramètres supplémentaires : Stereo Phase et Rate Right. Ces derniers permettent de régler la vitesse de modulation des canaux gauche et droite de façon indépendante.  Potentiomètre Vibrato : détermine les types de vibrato ou de chorus. Le réglage C0 désactive les effets de vibrato et de chorus.  Potentiomètre Chorus Int : détermine l’intensité du type d’effet de chorus sélectionné. Si vous avez choisi un effet de type vibrato, ce paramètre n’a pas d’effet.  Potentiomètre Stereo Phase : s’il est réglé sur une valeur comprise entre 0 et 360 degrés, il détermine la relation de phase entre les modulations du canal gauche et du canal droit, ce qui donne des effets stéréo synchronisés. Si vous sélectionnez « free », vous pouvez régler la vitesse de modulation du canal gauche et du canal droit séparément.  Potentiomètre Rate Left : détermine la vitesse de modulation du canal gauche lorsque Stereo Phase est réglé sur « free ». S’il est réglé sur une valeur comprise entre 0 et 360 degrés, Rate Left détermine la vitesse de modulation des canaux gauche et droit. Rate Right est inopérant dans ce mode.  Potentiomètre Rate Right : détermine la vitesse de modulation du canal droit lorsque Stereo Phase est réglé sur « free ». Les paramètres stéréo de la version mono de l’effet Scanner Vibrato sont masqués derrière un cache transparent à droite. Chapitre 9 Modulation 159 Spreader Vous pouvez utiliser l’effet Spreader pour élargir le spectre stéréo d’un signal. L’effet décale périodiquement la plage de fréquences du signal original de façon non linéaire, ce qui modifie la largeur perçue du signal.  Curseur et champ Intensity : détermine la modulation.  Potentiomètre et champ Speed : détermine la fréquence et donc la vitesse du LFO.  Curseur et champ Channel Delay : détermine la durée du retard en échantillons.  Curseur et champ Mix : détermine la balance entre les signaux sec et humide. Tremolo L’effet Tremolo module l’amplitude d’un signal, ce qui donne des changements de volume périodiques. On reconnaît parfois cet effet dans les vieux amplis mixtes de guitare (où on l’appelle parfois à tort un vibrato). Le graphique montre tous les paramètres, à l’exception de la fréquence.  Curseur et champ Depth : détermine la modulation.  Potentiomètre et champ Rate : détermine la fréquence et donc la vitesse du LFO.  Potentiomètres et champs Symmetry et Smoothing : utilisez-les pour définir la forme de la modulation.160 Chapitre 9 Modulation  Potentiomètres et champs Phase (disponible uniquement en stéréo et surround) : contrôlent la relation de phase entre les différentes modulations de canal. Sur 0 °, les valeurs extrêmes de la modulation sont atteintes en simultané sur tous les canaux. Les valeurs 180 ° et –180 ° correspondent aux plus grandes distances possibles entre les phases de modulation des canaux.  Menu Distribution (disponible uniquement en surround) : détermine la façon dont les décalages de phase entre les différents canaux sont distribués dans le champ surround. Vous avez le choix entre les distributions Circular (Circulaire), Random (Aléatoire), Front <> Rear (Avant - Arrière) et Left <> Right (Gauche - Droite). Lorsque vous chargez un réglage qui utilise l’option Random, la valeur du décalage de phase enregistré est rappelée. Si vous souhaitez rendre le réglage de la phase à nouveau aléatoire, choisissez « new random » dans le menu Distribution.  Curseur et champ Offset (paramètre étendu) : détermine le décalage de la modulation (cycle) vers la gauche ou vers la droite, ce qui donne des variations de trémolo subtiles ou plus évidentes. Symmetry et Smoothing Si Symmetry est réglé sur 50 % et Smoothing sur 0 %, la modulation a une forme rectangulaire. Cela signifie que le timing du signal à plein volume est égal à celui du signal à faible volume, et que le passage d’un état à l’autre se fait de façon abrupte. Vous pouvez définir le ratio de temps entre le son et le silence à l’aide de Symmetry et définir un fondu d’entrée ou de sortie à l’aide de Smoothing.10 161 10 Hauteur tonale Vous pouvez utiliser les effets Pitch de Logic Studio pour transposer ou corriger la hauteur tonale des pistes audio. Ces effets peuvent aussi être utilisés pour créer des parties à l’unisson ou légèrement plus fournies ou même des voix harmoniques. Logic Studio inclut les effets de hauteur tonale suivants :  « Pitch Correction » à la page 161  « Pitch Shifter II » à la page 165  « Vocal Transformer » à la page 167 Pitch Correction Vous pouvez utiliser le module Pitch Correction pour corriger la hauteur tonale des pistes audio. Une intonation incorrecte est un problème courant dans le cas de pistes vocales, par exemple. Les artefacts acoustiques pouvant être introduits par le processus sont infimes et peuvent être à peine entendus, tant que vos corrections sont modérées. La correction fonctionne en accélérant et en ralentissant la vitesse de lecture, en vérifiant que le signal d’entrée (le chant) correspond toujours à la hauteur tonale de note correcte. Si vous utilisez l’algorithme pour corriger des intervalles plus importants, vous pouvez créer des effets spéciaux. Les éléments naturels de la performance, comme la respiration, sont préservés. Une gamme peut-être définie comme une grille de quantification de hauteur tonale. Les notes dont l’intonation est incorrecte seront corrigées en fonction de cette grille. Remarque : il n’est pas possible d’ajuster les enregistrements polyphoniques (choeurs sur une piste) et les signaux hautement percussifs, constitués de parties fortes prédominantes, en fonction d’une hauteur tonale spécifique. Que cela ne vous empêche pas de tenter d’utiliser le module sur des pistes de batterie.162 Chapitre 10 Hauteur tonale Paramètres du module Pitch Correction  Boutons Normal et Low : déterminent le plage de hauteur tonale analysée (pour les notes devant être corrigées).  Bouton Use Global Tuning : permet d’utiliser les réglages Tuning du projet pour le processus de correction de hauteur tonale. Si ce bouton est désactivé, vous pouvez utiliser le champ Ref. Pitch pour définir l’accord de référence voulu, en cents.  Champ Scale : cliquez pour choisir différentes grilles de quantification de hauteur tonale dans le menu Scale.  Champ Root : cliquez pour choisir la note d’origine de la gamme.  Clavier : cliquez sur une tonalité pour exclure la note correspondant des grilles de quantification de hauteur tonale. La tonalité est supprimée de la gamme, aboutissant à des corrections de notes qui sont forcées vers la hauteur tonale (tonalité) disponible la plus proche.  Boutons Bypass : permettent d’exclure la note correspondante de la correction de hauteur tonale. En d’autres termes, toutes les notes correspondant à cette hauteur tonale ne seront pas corrigées. Cela est applicable aux grilles de quantification de gammes utilisateur et prédéfinies. Le bouton Bypass All permet de comparer rapidement les signaux corrigés et d’origine ou peut être utilisé pour les modifications d’automatisation.  Boutons Show Input et Show Output : ces boutons permettent d’afficher la hauteur tonale du signal d’entrée et de sortie, respectivement, sur les notes du clavier.  Écran Correction Amount : indique le niveau de modification de la hauteur tonale. Le marqueur rouge indique le niveau de correction moyen sur une longue période.  Curseur et champ Response : déterminent la vitesse à laquelle la voix atteint la hauteur tonale de destination corrigée.  Curseur et champ Detune : désaccordent le signal entrant de la valeur définie. Chapitre 10 Hauteur tonale 163 Utilisation du module Pitch Correction Vous pouvez utiliser les boutons Normal et Low pour déterminer la plage de hauteur tonale où rechercher les notes à corriger. Normal est la plage par défaut, qui fonctionne pour la plupart des morceaux audio. Low ne doit être utilisé que pour le morceau audio contenant des fréquences extrêmement basses (sous 100 Hz), ce qui peut aboutir à une détection de hauteur tonale inexacte. Ces paramètres n’ont aucun effet sur le son, il s’agit simplement d’options de suivi pour la plage de hauteur tonale cible choisie. Définition de la grille de quantification de hauteur tonale Le menu Scale permet de choisir différentes grilles de quantification de hauteur tonale. La gamme définie manuellement (avec le clavier) est appelée la gamme utilisateur. Le réglage par défaut est la gamme chromatique. Les autres noms de gammes sont explicites. Si vous n’êtes pas sûr des intervalles utilisés dans une gamme donnée, faites votre choix dans le menu Scale et vérifiez les valeurs figurant sur le clavier. Vous pouvez modifier toute note de la gamme en cliquant sur les touches du clavier. De tels ajustements écraseront les réglages de la gamme utilisateur existante. Il n’existe qu’une seule gamme utilisateur par projet. Vous pouvez cependant en créer plusieurs et les enregistrer comme fichiers de réglages Pitch Correction. ∏ Astuce : la gamme Drone utilise une quinte comme grille de quantification, la gamme Single définit une seule note. Ces deux gammes ne sont pas censées produire des voix chantées réalistes, par conséquent, si vous recherchez des effets un peu spéciaux, vous devriez les essayer. Cliquez sur le champ Root pour choisir la note d’origine de la gamme dans un menu local. Deux gammes sont exclues : les gammes utilisateur et chromatique—car il n’existe pas de note d’origine (aucune). Vous pouvez transposer librement les gammes majeures et mineures, ainsi que les gammes portant des noms d’accords. Vous pouvez utiliser le clavier pour exclure des notes de la grille de quantification de hauteur tonale. Lorsque vous ouvrez le module pour la première fois, toutes les notes de la gamme chromatique sont sélectionnées. Cela signifie que chaque note entrante sera modifiée pour correspondre à la prochaine étape de demi-ton de la gamme chromatique. Si l’intonation du chanteur est insuffisante, cela peut aboutir à une identification et donc à une correction incorrecte des notes. Par exemple, le chanteur peut avoir eu l’intention de chanter un Mi, mais il est plus proche d’un Ré#. Si vous ne voulez pas de Ré# dans le morceau, la touche Ré# peut être désactivée sur le clavier. Étant donné que la hauteur tonale d’origine était plus proche d’un Mi que d’un Ré, elle sera corrigée en Mi. Remarque : les réglages sont valables pour toutes les plages d’octaves. Il n’existe pas de réglages individuels pour les différentes octaves. 164 Chapitre 10 Hauteur tonale Exclusion de notes de la correction L’utilisation des petits boutons bypass (byp) au-dessus des touches vertes (noires) et sous les touches bleues (blanches) exclut les notes de la correction. Ceci est très utile pour les notes caractéristiques du blues. Il s’agit de notes passant d’une hauteur tonale à une autre, rendant la tonalité difficile à identifier comme étant majeure ou mineure. Comme vous le savez peut-être, l’une des principales différences entre le Do mineur et le Do majeur est le Mib (Mi bémol) et le Sib (Si bémol), au lieu du Mi et du Si. Les chanteurs de Blues glissent entre ces notes, créant un incertitude ou une tension entre les gammes. L’utilisation des boutons bypass permet de laisser inchangées des tonalités particulières Si vous activez le bouton Bypass All, le signal d’entrée n’est ni traité ni corrigé. Ceci est utile pour les corrections ponctuelles de hauteur tonale via l’utilisation de l’automatisation. Le bouton Bypass All est optimisé pour effectuer un contournement transparent dans toutes les situations. ∏ Astuce : vous vous rendrez souvent compte qu’il vaut mieux ne corriger que les notes ayant le plus de gravité harmonique. Par exemple, choisissez la gamme « sus 4 » et définissez la note d’origine en fonction de la tonalité du projet. Cela va limiter la correction à la note d’origine, la quarte et la quinte de la gamme de tonalités. Mettez toutes les autres notes en mode Bypass et seulement les notes les plus importantes et les plus sensibles seront corrigées, le reste du chant restant inchangé. Définition de l’accord de référence Les réglages File > Project Settings > Tuning déterminent la référence d’accord pour tous les instruments logiciel. Si vous employez Use Global Tuning dans la fenêtre Pitch Correction, les réglages d’accord du projet seront utilisés pour le processus de la hauteur tonale. Si ce paramètre est désactivé, vous pouvez utiliser le champ Ref. Pitch pour définir l’accord de référence voulu. Exemple : l’intonation d’une ligne vocale est souvent légèrement trop haute ou trop basse sur un morceau entier. Utilisez le paramètre Reference Pitch pour résoudre ce problème à l’entrée du processus de détection de la hauteur tonale. Définissez la Tonalité de référence pour refléter la déviation de tonalité constante en centièmes. Cela permet une correction plus précise de la tonalité. Remarque : des accords différents de l’accord des instruments logiciels peuvent être intéressants, lorsque vous voulez corriger individuellement les notes des chanteurs d’un choeur. Si toutes les voix étaient toutes corrigées individuellement et parfaitement à la même hauteur tonale, l’effet du choeur serait partiellement perdu. Vous pouvez éviter cela en (dés) accordant les corrections de hauteur tonale individuellement.Chapitre 10 Hauteur tonale 165 Définition de la réponse aux modifications de hauteur tonale Utilisez le paramètre Response pour déterminer la vitesse à laquelle la voix atteint la hauteur tonale (corrigée) de destination. Les chanteurs utilisent le portamenti et d’autres techniques de glissé. Si vous choisissez une valeur Response trop élevée, les portamenti transparents deviennent des glissandi sur demi-ton, mais l’intonation sera parfaite. Si la valeur de réponse est trop faible, la hauteur tonale du signal de sortie ne changera pas assez vite. La réponse aux modifications de hauteur tonale est indiquée en millisecondes. Le réglage optimal pour ce paramètre dépend du style de chant, du tempo, du vibrato et de la qualité des performances d’origine. Présentation de l’écran Correction Amount Le degré de hauteur tonale modifié est indiqué dans la mesure horizontale affichée sous le clavier. Le marqueur rouge indique le niveau de correction moyen sur une longue période. Si vous consultez attentivement cet écran, vous pouvez l’utiliser pour deux tâches importantes : pour mieux comprendre le fonctionnement interne de l’algorithme et ajuster la réponse en conséquence. Vous pouvez aussi faire appel à cet écran lors de discussions (et d’optimisations) relatives à l’intonation vocale avec un chanteur au cours d’une session d’enregistrement. Automatisation du module Pitch Correction Ce module peut être entièrement automatisé. Cela signifie que vous pouvez automatiser les paramètres Scale et Root afin qu’ils soient conformes aux harmonies du morceau. Selon la qualité de l’intonation d’origine, la définition de la gamme de tonalités peut suffire. Des intonations plus faibles peuvent nécessiter des modifications plus importantes des paramètres Scale et Root. Pitch Shifter II Le module Pitch Shifter II offre un moyen simple de combiner une version du signal dont la tonalité a été changée avec le signal d’origine.166 Chapitre 10 Hauteur tonale Paramètres du module Pitch Shifter II  Curseur et champ Semi Tones : définissent la valeur de changement de tonalité en demi-tons.  Curseur et champ Cents : contrôlent le désaccordage de la valeur de changement de tonalité en cents (100èmes d’un demi-ton).  Boutons Drums, Speech et Vocals : sélectionnez l’un des trois préréglages pour optimiser le fonctionnement de Pitch Shifter II pour les types courants de morceau audio :  Drums laisse le groove de la piste d’origine intact.  Vocals conserve l’intonation de l’original sans changement. Ce bouton convient donc bien pour les signaux harmoniques ou mélodieux par nature, comme les nappes de cordes.  Speech offre un compromis entre les deux en tentant de conserver les aspects rythmiques et harmoniques du signal. Il convient bien pour les signaux complexes comme les enregistrements parlés, le rap et d’autres signaux hybrides comme une guitare rythmique.  Curseur et champ Mix : définit la quantité de signal traité mixé avec le signal d’origine.  Menu local Timing (paramètres étendus) : définit si le contrôle du temps est conforme aux préréglages (Preset) sélectionnés, crée un préréglage en analysant le signal entrant (auto), ou utilise les réglages des paramètres Delay, Crossfade et Stereo Link, décrit ci-dessous (Manual). Les trois paramètres suivants sont actifs uniquement lorsque l’option Manual est choisie dans le menu local Timing  Curseur et champ Delay : définissent le délai appliqué au signal d’entrée. Plus les fré- quences du signal d’entrée sont profondes, plus le délai défini doit être élevé (long) afin de transposer réellement la hauteur tonale du signal.  Curseur et champ Crossfade : définissent le degré de fondu enchaîné entre les deux pointeurs qu’utilise Pitch Shifter afin d’analyser le signal d’entrée.  Menu local Stereo Link : choisissez Inv. pour inverser les signaux des canaux stéréo, le traitement pour le canal droit ayant lieu à gauche et vice versa. Choisir Normal ne génère aucun changement du signal.Chapitre 10 Hauteur tonale 167 Utilisation de Pitch Shifter II Définissez le degré de transposition (changement de tonalité) avec le paramètre Semi Tones, puis définissez le degré de désaccordage via le paramètre Cents. Utilisez l’un des trois préréglages (Drums, Vocals ou Speech) en fonction du morceau que vous utilisez. Pour les autres types de morceau, vous pouvez essayer chacun des préréglages (en commençant par Speech), comparer les résultats et utiliser celui qui convient le mieux. Lors d’essais et de comparaisons de différents réglages, il est souvent utile de définir temporairement le paramètre Mix sur 100 % pour entendre l’effet maximal du traitement. N’oubliez pas que les effets de Pitch Shifter II sont beaucoup plus difficiles à entendre si le paramètre Mix est défini sur un pourcentage inférieur. Dans la présentation Controls du Pitch Shifter II, vous pouvez créer vos propres préréglages, via les paramètres Delay et Crossfade. Ces paramètres ne sont actifs que lorsque vous sélectionnez l’option Manual dans le menu Timing. Vous pouvez aussi sélectionner l’option Auto ; Pitch Shifter créera alors automatiquement des préréglages en analysant le signal entrant. Le paramètre Stereo Link permet d’inverser les signaux des canaux stéréo, le traitement pour le canal droit ayant lieu à gauche et vice versa. Vocal Transformer Vocal Transformer permet de manipuler les pistes vocales de nombreuses façons différentes. Vous pouvez l’utiliser pour transposer la hauteur tonale d’une ligne vocale, pour augmenter ou réduire la plage de la mélodie ou même la réduire à une seule note, afin de mettre en miroir les hauteurs tonales d’une mélodie. Quelle que soit la façon dont vous modifiez les hauteurs tonales de la mélodie, les formants restent inchangés. Vous pouvez modifier les formants de façon indépendante, ce qui signifie que vous pouvez transformer une piste vocale en une voix de type « Mickey Mouse », tout en conservant la hauteur tonale d’origine. Vocal Transformer est bien adapté aux effets vocaux extrêmes. Les meilleurs résultats sont obtenus avec les signaux monophoniques, y compris les pistes instrumentales monophoniques. Le module n’est pas conçu pour les voix polyphoniques (un choeur sur une seule piste, par exemple) ou d’autres pistes « choristiques ». Paramètres du module Vocal Transformer  Potentiomètre et champ Pitch : détermine le degré de transposition appliqué au signal d’entrée. 168 Chapitre 10 Hauteur tonale  Glide (paramètre étendu) : détermine la durée de la transformation vocale, autorisant des transitions par glissement vers la valeur Pitch définie.  Potentiomètre et champ Formant : changent les formants du signal d’entrée.  Menu Formants (paramètres étendus) : détermine si Vocal Transformer traite tous les formants (réglage « Process always »), ou uniquement les ceux de type sonore (réglage « Keep unvoiced formants »). L’option « Keep unvoiced formants » laisse inchangé le bruit sifflant caractéristique d’une représentation vocale. Pour certaines applications, ce réglage produit un effet de transformation avec une sonorité plus naturelle.  Bouton Robotize : cliquer sur ce bouton permet de faire passer Vocal Transformer en mode Robotize. Le mode Robotize est utilisé pour augmenter, diminuer ou mettre en miroir la mélodie.  Curseur et boutons Tracking (uniquement disponible en mode Robotize) : contrôlent la façon dont la mélodie est modifiée en mode Robotize.  Curseur et champ Pitch Base (uniquement disponible en mode Robotize) : permettent de transposer la note suivie par le paramètre Tracking.  Curseur et champ Mix : définissent le rapport de niveaux entre les signaux d’origine (secs) et d’effet.  Champ et curseur Grain Size (paramètre étendu) : l’algorithme de Vocal Transformer est basé sur une synthèse granulaire. Le paramètre Grain Size vous permet de définir la taille des grains et affecte donc la précision du processus. Faites des essais afin de déterminer le meilleur paramètre. Essayez d’abord Auto. Définition des paramètres Pitch et Formant Le paramètre Pitch transpose la hauteur tonale du signal (jusqu’à) deux octaves vers le haut ou vers le bas. Les ajustements sont faits par étapes de demi-ton. Les hauteurs tonales entrantes sont indiquées par une ligne verticale sous le champ Pitch Base. Les transpositions d’une quinte vers le haut (hauteur tonale = +7), une quarte vers le bas (hauteur tonale = –5) ou d’une octave (hauteur tonale = ±12) sont les plus utiles harmoniquement. En modifiant le paramètre Pitch, vous remarquerez peut-être que les formants ne changent pas. Les formants sont des emphases caractéristiques de certaines plages de fréquences. Ils sont statiques et ne changent pas avec la hauteur tonale. Les formants définissent le timbre spécifique d’une voix humaine donnée. Le paramètre Pitch est expressément utilisé pour modifier la hauteur tonale d’une voix, pas son caractère. Si vous définissez des valeurs Pitch négatives pour une voix de soprano féminine, vous pouvez la transformer en voix alto, sans modifier le caractère spécifique de la voix de la chanteuse.Chapitre 10 Hauteur tonale 169 Le paramètre Formant change les formants, tout en conservant —ou en modifiant de façon indépendante—la hauteur tonale. Si vous définissez ce paramètre sur des valeurs positives, le chanteur a la voix de Mickey Mouse. En baissant la valeur du paramètre, vous pouvez obtenir des voix similaires à celle de Dark Vador. ∏ Astuce : si Pitch est défini sur 0 demi-tons, Mix sur 50 % et Formant sur +1 (Robotize étant désactivé), vous pouvez véritablement rajouter un chanteur (avec une plus petite tête) en parallèle au vrai chanteur. Ils chanteront tout deux avec la même voix, comme un choeur de deux personnes. Cet effet de choeur est très convaincant et est facilement contrôlé avec le paramètre Mix. Utilisation du mode Robotize Si vous activez le mode Robotize, Vocal Transformer peut augmenter ou diminuer la mélodie. Vous pouvez contrôler l’intensité de cette distorsion avec le paramètre Tracking. Les quatre boutons –1, 0, 1 et 2 définissent le curseur Tracking sur les valeurs –100 %, 0 %, 100 % et 200 %, respectivement. Ces boutons ont un rôle purement pratique car ils permettent de définir plus rapidement le paramètre Tracking sur les réglages les plus utiles.  À une valeur de 100 % (bouton 1), la plage de la mélodie est conservée. Les valeurs les plus élevées augmentent la mélodie et les valeurs les plus faibles la diminuent.  À une valeur de 200 % (bouton 2) les intervalles sont doublés.  La valeur 0 % (bouton 0) donne des résultats intéressants, chaque syllabe de la piste vocale étant chantée à la même hauteur tonale. Les valeurs faibles transforment les lignes chantées en énoncé parlé.  À une valeur de –100 % (bouton –1), tous les intervalles sont mis en miroir. Le paramètre Pitch Base est utilisé pour transposer la note suivie par le paramètre Tracking. Exemple : la note parlée, si Tracking est défini sur 0 %. 11 171 11 Réverbération Vous pouvez utiliser les effets de type Reverb (réverbération) pour simuler le son d’environnements acoustiques tels que des pièces, des salles de concerts, des cavernes ou le son d’un espace infini. Les sons rebondissent sur les surfaces ou les objets d’un espace donné, de manière répétée, puis s’éteignent progressivement jusqu’à devenir inaudibles. Les ondes sonores du bounce produisent un « schéma de réflexion », plus connu sous le nom de réverbération (Reverb). La première étape d’une réverbération consiste en un certain nombre de réflexions séparées que vous pouvez distinguer clairement avant que l’apparition du champ diffus (ou queue de réverbération). Ces réflexions précoces sont essentielles à la perception que vous avez de l’espace d’une pièce. Toutes les informations relatives à la taille et à la forme d’une pièce et qui peuvent être distinguées par l’oreille humaine sont contenues dans ces réflexions précoces. Signal Discrete reflections Diffuse reverb tail Reflection pattern/reverberation Time172 Chapitre 11 Réverbération Planches, effets de réverbération numériques et réverbération à convolution La première forme de réverbération utilisée dans la production musicale était une pièce spéciale dotée de surfaces rigides, appelée chambre d’écho. Elle était utilisée pour ajouter des échos au signal. Des appareils mécaniques, y compris des planches et des ressorts, étaient utilisés pour ajouter un effet de réverbération à la sortie des instruments musicaux et des microphones. Avec l’enregistrement numérique sont apparus les effets de réverbération numériques, qui se composent de milliers de retards de longueur et d’intensité variables. L’intervalle entre le signal d’origine et l’arrivée des réflexions précoces peut être ajusté par un paramètre généralement appelé un predelay (pré-retard). Le nombre moyen de réflexions dans une période donnée est défini par le paramètre de densité. La régularité ou l’irrégularité de la densité est contrôlée par le paramètre de diffusion. Avec l’augmentation continue de la puissance informatique, les caractéristiques de réverbération d’espaces réels ont pu être reproduites, grâce aux réverbérations à convolution. Ces enregistrements échantillons des caractéristiques d’une pièce sont appelés « réponse impulsionnelle ». Les réverbérations à convolution fonctionnent par convolution (combinaison) d’un signal audio avec l’enregistrement par réponse impulsionnelle des caractéristiques de réverbération d’une pièce. Le présent chapitre décrit les effets de réverbération inclus dans Logic Studio :  AVerb  SilverVerb  GoldVerb  PlatinumVerb  Enverb  Space Designer : Space Designer propose une réverbération à convolution, décrite séparément dans le chapitre « Convolution Reverb : Space Designer » à la page 183 et suivantes.  « Soundtrack Pro Reverb » à la page 181. AVerb Le module AVerb est un effet de réverbération simple qui utilise un paramètre pour contrôler à la fois les réflexions précoces de l’effet et le champ diffus : Density/Time. Une valeur faible génère souvent des groupes de réflexions précoces clairement perceptibles et crée un effet similaire à l’écho. L’utilisation de valeurs élevées produit un effet similaire à la réverbération. Chapitre 11 Réverbération 173 Le module AVerb constitue un outil rapide et facile permettant de créer toute une gamme d’effets sonores intéressants « d’espace » et « d’écho ». Il ne représente toutefois pas le choix idéal pour la simulation d’environnements acoustiques réels.  Predelay : détermine l’intervalle de temps entre le signal d’origine et les réflexions précoces du signal de réverbération.  Reflectivity : définit le degré de réflexivité des murs, plafonds et sols imaginaires. La rigidité d’un mur et sa composition (verre, pierre, bois, moquette, etc.), ont un impact considérable sur la tonalité de la réverbération.  Room Size: définit les dimensions des pièces simulées.  Density/Time : détermine à la fois la densité et la durée de la réverbération.  Mix : détermine la balance entre les signaux d’effet (mouillés) et directs (secs). EnVerb Le module EnVerb est un effet de réverbération polyvalent doté d’une fonctionnalité unique : il vous permet d’ajuster librement l’enveloppe de la queue de réverbération diffuse. L’interface peut être divisée en trois zones :  Paramètres Time : ces paramètres déterminent le temps de retard du signal d’origine et de la queue de réverbération et modifient la queue de réverbération dans le temps. L’écran graphique fournit une représentation numérique de l’enveloppe de la réverbération.  Paramètres Sound : cette zone vous permet de définir le son du signal de réverbération. Vous pouvez également utiliser le paramètre Crossover pour fractionner le signal entrant en deux bandes et définir le niveau de la bande de fréquence basse.  Paramètre Mix : détermine la balance entre les signaux d’effet (mouillés) et directs (secs).174 Chapitre 11 Réverbération Paramètres Time  Dry Signal Delay : détermine le retard du signal d’origine. Vous ne pouvez entendre le signal sec que lorsque le paramètre Mixage est défini sur une valeur autre que 100 pour cent.  Predelay : définit l’intervalle de temps entre le signal d’origine et le point de départ de la phase d’attaque de la réverbération (toute première phase de la première réflexion).  Attack : définit le temps nécessaire à la réverbération pour atteindre son niveau le plus haut.  Decay : définit le temps nécessaire pour que le niveau de réverbération passe du point culminant au niveau de maintien (Sustain).  Sustain : définit le niveau de réverbération qui reste constant tout au long de la phase de maintien. Ce niveau est exprimé en pourcentage du volume total du signal de réverbération.  Hold : définit la durée de la phase de sustain.  Release : définit le temps nécessaire à la réverbération pour se terminer en fondu, une fois la phase de maintien terminée. Paramètres du son  Density : définit la densité de la réverbération.  Spread : contrôle l’image stéréo de la réverbération. À une valeur de 0 pour cent, l’effet génère une réverbération monophonique. À 200 pour cent, la base stéréo est étendue de manière artificielle.  High Cut : les fréquences situées au-dessus de la valeur définie sont filtrées à partir de la queue de réverbération.  Crossover : définit la fréquence à laquelle le signal d’entrée est fractionné en deux bandes de fréquences pour qu’elles soient traitées séparément.  Low Freq Level : détermine le niveau relatif de réverbération des fréquences situées au-dessous de la fréquence de répartition. Dans la plupart des cas, on obtient des résultats sonores plus satisfaisants en définissant des valeurs négatives pour ce paramètre.Chapitre 11 Réverbération 175 GoldVerb Le module GoldVerb vous permet de modifier les réflexions précoces et les queues de réverbération diffuses séparément, ce qui facilite l’émulation précise des environnements réels. L’interface peut être divisée en quatre groupes de paramètres :  Paramètres Early Reflections : cette section permet d’émuler les premières réflexions du signal d’origine lorsqu’elles rebondissent sur les murs, le plafond ou le sol d’une pièce.  Paramètres Reverb : cette section contrôle les réverbérations diffuses.  Paramètre Balance ER/Reverb : contrôle la balance entre les sections Early Reflections et Reverb. Lorsque vous placez le curseur sur l’une des extrémités, la section inutilisée est désactivée.  Paramètre Mix : détermine la balance entre les signaux d’effet (mouillés) et directs (secs). Paramètres Early Reflection  Predelay : détermine l’intervalle de temps entre le début du signal d’origine et l’arrivée des réflexions précoces.  Room Shape : définit la forme géométrique de la pièce. La valeur numérique (entre 3 et 7) représente le nombre d’angles dans la pièce. L’écran graphique fournit une représentation visuelle de ce réglage.  Room Size : définit les dimensions de la pièce. La valeur numérique indique la longueur des murs, c’est-à-dire la distance entre deux angles.  Stereo Base : définit la distance entre les deux microphones virtuels que vous utilisez dans la pièce simulée. Le fait d’éloigner légèrement les microphones d’une largeur plus importante que la distance entre les deux oreilles offre généralement de meilleurs résultats. Vous pouvez obtenir des résultats plus proches de la réalité si vous choisissez d’utiliser la distance entre les deux oreilles. Ce paramètre n’est disponible que pour les effets en stéréo. Paramètres Reverb  Initial Delay : détermine l’intervalle de temps entre le signal d’origine et la queue de réverbération diffuse. 176 Chapitre 11 Réverbération  Density : contrôle la densité de la queue de réverbération diffuse.  Diffusion (paramètres étendus) : définit la diffusion de la queue de réverbération.  Reverb Time : temps nécessaire pour que le niveau de réverbération diminue de 60 dB.  High Cut : les fréquences situées au-dessus de la valeur définie sont filtrées à partir du signal de réverbération.  Spread : contrôle l’image stéréo de la réverbération. À une valeur de 0 pour cent, l’effet génère une réverbération monophonique. À 200 pour cent, la base stéréo est étendue de manière artificielle. Réglage du pré-retard et du retard initial En pratique, un pré-retard trop court a tendance à rendre difficile le repérage de la position du signal. Le son du signal d’origine peut également en être coloré. Inversement, un pré-retard trop long peut être perçu comme un écho non naturel. Cela peut également séparer le signal d’origine de ses réflexions précoces et faire apparaître un intervalle de temps audible. Le réglage optimal du pré-retard dépend du type (ou de l’enveloppe) du signal. Les signaux percussifs requièrent généralement des pré-retards plus courts que les signaux pour lesquels les attaques diminuent progressivement. Il est recommandé d’utiliser le pré-retard le plus long possible avant d’entendre des effets secondaires indésirables, tels qu’un écho audible. Si vous souhaitez obtenir une sonorité naturelle et une réverbération harmonieuse, la transition entre les réflexions précoces et la queue de réverbération doit être aussi fluide et transparente que possible. Réglez le retard initial de sorte qu’il soit le plus long possible, sans qu’il soit possible de percevoir un intervalle de temps entre les réflexions précoces et la queue de réverbération. Réglage de la densité et de la diffusion En règle générale, vous souhaitez que le signal soit aussi dense que possible. Toutefois, le fait d’utiliser une valeur de Density faible signifie que l’effet consomme moins de puissance. Au-delà, dans de rares cas, une valeur haute peut colorer le son. Vous pouvez résoudre ce problème en réduisant simplement la valeur de la densité. Inversement, si vous sélectionnez une valeur trop faible, la queue de réverbération aura un son granuleux. Les valeurs de diffusion haute représentent une densité régulière, avec quelques modifications en termes de niveau, de temps et de balance. Des valeurs de diffusion basse génèrent une densité de réflexion irrégulière et granuleuse. Le spectre stéréo est également modifié.Chapitre 11 Réverbération 177 Réglage du temps de réverbération Le temps de réverbération est souvent considéré comme le temps nécessaire pour que le niveau d’un signal de réverbération diminue de 60 dB. C’est pourquoi le temps de réverbération indiqué est souvent RT60. La plupart des pièces réelles possèdent un temps de réverbération compris entre une et trois secondes. Cette durée est réduite par les surfaces absorbantes et les meubles. Pour un grand hall ou une grande église vide, ce temps peut atteindre jusqu’à huit secondes, voire plus pour les lieux caverneux ou les cathédrales. Réglage du High Cut Les surfaces inégales ou absorbantes (papier peint, lambris, tapis, etc.) ont tendance à mieux renvoyer les basses fréquences que les hautes. Le filtre High Cut reproduit cet effet. Si vous définissez le filtre passe-haut de façon qu’il soit totalement ouvert, le son de la réverbération sera proche du son d’une pièce en pierre ou en verre. PlatinumVerb Le module PlatinumVerb vous permet de modifier les réflexions précoces et les queues de réverbération diffuse séparément, ce qui facilite l’émulation précise des environnements réels. La section Reverb à double bande divise le signal entrant en deux bandes, chacune d’entre elles pouvant alors être traitée et modifiée séparément. L’interface peut être divisée en quatre groupes de paramètres :  Paramètres Early Reflections : cette section permet d’émuler les premières réflexions du signal d’origine lorsqu’elles rebondissent sur les murs, le plafond ou le sol d’une pièce.  Paramètres Reverb : cette section contrôle les réverbérations diffuses.  Paramètre Balance ER/Reverb : contrôle la balance entre les sections Early Reflections et Reverb. Lorsque vous placez le curseur sur l’une des extrémités, la section inutilisée est désactivée.  Section Output : détermine la balance entre les signaux d’effet (mouillés) et directs (secs).178 Chapitre 11 Réverbération Paramètres Early Reflection  Predelay : détermine l’intervalle de temps entre le début du signal d’origine et l’arrivée des réflexions précoces.  Room Shape : définit la forme géométrique de la pièce. La valeur numérique (entre 3 et 7) représente le nombre d’angles dans la pièce. L’écran graphique fournit une représentation visuelle de ce réglage.  Room Size: définit les dimensions de la pièce. La valeur numérique indique la longueur des murs, c’est-à-dire la distance entre deux angles.  Stereo Base (disponible uniquement dans les instances stéréos) : définit la distance entre les deux microphones virtuels que vous utilisez dans la pièce simulée. Le fait d’éloigner légèrement les microphones d’une largeur plus importante que la distance entre les deux oreilles offre généralement de meilleurs résultats. Vous pouvez obtenir des résultats plus proches de la réalité si vous choisissez d’utiliser la distance entre les deux oreilles.  ER Scale (paramètre étendu) : définit les réflexions précoces le long de l’axe temporel et influence simultanément les paramètres de forme de la pièce, de taille de la pièce et de base stéréo. Paramètres Reverb  Initial Delay : détermine l’intervalle de temps entre le signal d’origine et la queue de réverbération diffuse.  Spread : contrôle l’image stéréo de la réverbération. À une valeur de 0 pour cent, l’effet génère une réverbération monophonique. À 200 pour cent, la base stéréo est étendue de manière artificielle.  Crossover : définit la fréquence à laquelle le signal d’entrée est fractionné en deux bandes de fréquences pour qu’elles soient traitées séparément.  Low Ratio : détermine le temps de réverbération de la bande basse par rapport au temps de réverbération de la bande haute. Ce rapport est exprimé en pourcentage, entre 0 et 200 pour cent.  Low Freq Level : définit le niveau de la réverbération basse. À 0 dB, le volume des deux bandes est identique.  High Cut : les fréquences situées au-dessus de la valeur définie sont filtrées à partir du signal de réverbération.  Density : contrôle la densité de la queue de réverbération diffuse.  Diffusion : définit la diffusion de la queue de réverbération.  Reverb Time : détermine le temps de réverbération de la bande haute. Paramètres Output  Dry : détermine le taux du signal d’origine.  Wet : détermine le taux du signal d’effet.Chapitre 11 Réverbération 179 Réglage du pré-retard et du retard initial En pratique, un pré-retard trop court a tendance à rendre difficile le repérage de la position du signal. Le son du signal d’origine peut également en être coloré. Inversement, un pré-retard trop long peut être perçu comme un écho non naturel. Cela peut également séparer le signal d’origine de ses réflexions précoces et faire apparaître un intervalle de temps audible. Le réglage optimal du pré-retard dépend du type (ou de l’enveloppe) du signal. Les signaux percussifs requièrent généralement des pré-retards plus courts que les signaux pour lesquels les attaques diminuent progressivement. Il est recommandé d’utiliser le pré-retard le plus long possible avant d’entendre des effets secondaires indésirables, tels qu’un écho audible. Si vous souhaitez obtenir une sonorité naturelle et une réverbération harmonieuse, la transition entre les réflexions précoces et la queue de réverbération doit être aussi fluide et transparente que possible. Réglez le retard initial de sorte qu’il soit le plus long possible, sans qu’il soit possible de percevoir un intervalle de temps entre les réflexions précoces et la queue de réverbération. Réglage de la densité et de la diffusion En règle générale, vous souhaitez que le signal soit aussi dense que possible. Toutefois, le fait d’utiliser une valeur de Density faible signifie que l’effet consomme moins de puissance. Au-delà, dans de rares cas, une valeur haute peut colorer le son. Vous pouvez résoudre ce problème en réduisant simplement la valeur de la densité. Inversement, si vous sélectionnez une valeur trop faible, la queue de réverbération aura un son granuleux. Les valeurs de diffusion haute représentent une densité régulière, avec quelques modifications en termes de niveau, de temps et de balance. Des valeurs de diffusion basse génèrent une densité de réflexion irrégulière et granuleuse. Le spectre stéréo est également modifié. Réglage du temps de réverbération Le temps de réverbération est souvent considéré comme le temps nécessaire pour que le niveau d’un signal de réverbération diminue de 60 dB. C’est pourquoi le temps de réverbération indiqué est souvent RT60. La plupart des pièces réelles possèdent un temps de réverbération compris entre une et trois secondes. Cette durée est réduite par les surfaces absorbantes et les meubles. Pour un grand hall ou une grande église vide, ce temps peut atteindre jusqu’à huit secondes, voire plus pour les lieux caverneux ou les cathédrales.180 Chapitre 11 Réverbération Réglage du High Cut Les surfaces inégales ou absorbantes (papier peint, lambris, tapis, etc.) ont tendance à mieux renvoyer les basses fréquences que les hautes. Le filtre High Cut reproduit cet effet. Si vous définissez le filtre passe-haut de sorte à ce qu’il soit totalement ouvert, le son de la réverbération sera proche du son d’une pièce en pierre ou en verre. Réglage du temps de réverbération et de la bande de fréquence basse Vous pouvez utiliser le contrôle du faible rapport pour corriger le temps de réverbération de la bande de fréquence basse. À 100 pour cent, le temps de réverbération des deux bandes est identique. Avec des valeurs moins élevées, le temps de réverbération des fréquences situées en deçà de la fréquence de répartition est plus court. Avec des valeurs supérieures à 100 pour cent, le temps de réverbération des fréquences basses est plus long. Ces deux phénomènes se produisent dans les environnements naturels. Dans la plupart des mixages, il est préférable d’utiliser un temps de réverbération plus court. Par exemple, si vous utilisez le module PlatinumVerb sur une boucle de batterie de type « kick and snare », l’utilisation d’un temps de réverbération court pour le battement bas (kick) vous permet de définir un signal mouillé beaucoup plus élevé. Le curseur Low Freq Level vous permet d’augmenter ou d’atténuer le niveau de la bande de fréquence basse. Dans la plupart des mixages, il est particulièrement recommandé de définir le signal de réverbération de la fréquence basse à un niveau inférieur. Cela vous permet d’augmenter le niveau de l’instrument grave et de le rendre plus vivant. Les effets de masque de l’extrémité inférieure en sont par ailleurs atténués. SilverVerb Le module SilverVerb est similaire au module AVerb, mais il fournit un LFO supplémentaire que vous pouvez utiliser pour moduler le signal résultant de la réverb. Il comprend également un filtre passe-haut et un filtre passe-bas qui vous permettent de filtrer les fréquences à partir du signal de réverbération. Les fréquences hautes produisent généralement un son peu agréable, altèrent l’intelligibilité des paroles ou masquent les accents du signal d’origine. Les queues de réverbération longue dont l’extrémité est importante produisent généralement un mixage « mou ». Chapitre 11 Réverbération 181  Predelay : détermine l’intervalle de temps entre le signal d’origine et le signal de réverbération.  Reflectivity : définit le degré de réflexivité des murs, plafonds et sols imaginaires.  Room Size: définit les dimensions des pièces simulées.  Density/Time : détermine à la fois la densité et la durée de la réverbération.  High Cut : les fréquences situées au-dessus de la valeur définie sont filtrées à partir du signal de réverbération. Notez que cela n’affecte que la tonalité de la réverbération, et non le signal source.  Low Cut : les fréquences situées en dessous de la valeur définie sont filtrées à partir de la queue de réverbération. Comme indiqué précédemment, cela affecte uniquement le signal de réverbération.  Mod Rate : définit la fréquence (vitesse) du LFO.  Modulation Phase : définit la phase de modulation entre les canaux gauche et droite du signal de réverbération. À une valeur de 0 °, les valeurs extrêmes (minimum ou maximum) de la modulation sont atteintes simultanément sur les canaux gauche et droite. À une valeur de 180 °, les valeurs extrêmes opposées l’une à l’autre (le canal de gauche au minimum et le canal de droite au maximum, ou inversement) sont atteintes simultanément.  Mod. Intensity : définit le taux de modulation. Dans le cas d’une valeur nulle (0), la modulation du retard est désactivée.  Mix : détermine la balance entre le signal d’effet et le signal sec. Soundtrack Pro Reverb La Soundtrack Pro Reverb offre un effet de réverbération simple ne nécessitant que des ressources processeur limitées. Vous pouvez l’utiliser sur du matériel audio musical et non musical.  Curseur et champ Mix (dry/wet mix %) : détermine le rapport entre le signal d’origine (sec) et le signal soumis à l’effet (mouillé) à la sortie.  Curseur et champ Decay (decay %) : détermine le pourcentage du signal traité qui est renvoyé dans l’effet.12 183 12 Convolution Reverb : Space Designer Space Designer est un module de réverbération à convolution Vous pouvez l’utiliser pour créer des réverbérations plus vraies que nature. Space Designer génère des réverbérations en combinant un signal audio avec un échantillon de la réverbération de la réponse impulsionnelle. Imaginez par exemple que vous appliquiez Space Designer sur une piste vocale. Si vous chargez une réponse impulsionnelle enregistrée à l’opéra dans Space Designer, ce dernier combine la réponse impulsionnelle de l’opéra avec la piste vocale et place l’interprète directement sur la scène de l’opéra. Une réponse impulsionnelle est l’enregistrement du caractère de réverbération d’une salle ; en d’autres termes, il s’agit de l’enregistrement de toutes les réflexions dans une pièce, suite à un pic de signal initial. Le fichier de réponse impulsionnelle est, quant à lui, un fichier audio standard. Ce n’est pas le type de fichier qui est unique, c’est l’utilisation que vous en faites. Space Designer peut fonctionner avec un effet mono, stéréo, true stereo (ce qui signifie que chaque canal est traité individuellement) ou Surround. Il ne se contente pas de charger des réponses impulsionnelles existantes, il offre également des fonctions de création de sons, comme des enveloppes, des filtres, des égaliseurs et des contrôles de balance stéréo/Surround, grâce auxquels vous disposez d’une maîtrise sans précédent de la dynamique, du timbre et de la durée par le biais d’un ensemble complet de paramètres. En outre, Space Designer inclut une fonction intégrée de synthétisation des réponses impulsionnelles. 184 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer Vous pouvez utiliser Space Designer pour créer une réverbération hautement réaliste si vous faites appel à une réponse impulsionnelle enregistrée dans un espace réel ou créer un effet totalement unique si vous utilisez une réponse impulsionnelle synthé- tisée ne correspondant à aucun espace réel. Si vous créez une réponse impulsionnelle à partir de votre signal audio, la convolution peut être employée pour placer ce dernier dans n’importe quel type d’espace, y compris un caisson de haut-parleur, un jouet en plastique, etc. De plus, grâce aux fonctions étendues de traitement audio de Space Designer, vous pouvez adapter précisément son espace à votre matériel. Space Designer comprend les groupes de paramètres suivants :  Paramètres de réponse impulsionnelle : utilisez ces paramètres pour charger, enregistrer ou manipuler les fichiers de réponse impulsionnelle. Le fichier choisi détermine les paramètres utilisés par Space Designer pour effectuer la convolution avec votre signal audio. Ceux-ci constitueront les paramètres initiaux que vous utiliserez pour charger votre fichier de réponse impulsionnelle, ainsi que les paramètres finaux si vous souhaitez enregistrer votre réponse impulsionnelle synthétisée. reportez-vous à la section « Paramètres de réponse impulsionnelle », à la page 186.  Paramètres globaux : une fois votre réponse impulsionnelle chargée, vous utilisez ces paramètres généraux pour ajuster la façon dont Space Designer agit sur le signal et sur la réponse impulsionnelle. Les paramètres globaux incluent des paramètres d’entrée et de sortie, de retard et de compensation du volume, de pré-retard, etc. Ces paramètres affectent le traitement global de Space Designer, contrairement aux groupes de paramètres spécifiques qui ne concernent qu’un aspect particulier du traitement de Space Designer. reportez-vous à la section « Paramètres globaux », à la page 189. Paramètres Filter Paramètres Volume Envelope Paramètres de réponse impulsionnelle Écran Envelope and EQChapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 185  Écran Envelope and EQ : utilisez la barre de boutons supérieure pour faire basculer l’affichage des enveloppes à l’égaliseur. Vous pouvez modifier les paramètres sélectionnés de façon graphique ou numérique dans l’écran lui-même.  Paramètres Volume envelope : utilisez l’enveloppe de volume pour animer de façon dynamique le volume de votre réverbération pendant toute la durée de la réponse impulsionnelle. reportez-vous à la section « Paramètres Volume Envelope », à la page 198.  Paramètres Filter : vous pouvez modifier le timbre de la réverbération Space Designer à l’aide de ces paramètres de filtre de résonance. Vous pouvez choisir entre divers modes de filtrage, régler la résonance du filtre, ajuster l’enveloppe de filtre de façon dynamique au fil du temps et ajuster l’enveloppe de volume. reportez-vous à la section « Paramètres Filter », à la page 199.  Paramètres de réponse impulsionnelle synthétisée : si vous avez suffisamment exploité la réponse impulsionnelle originale, vous pouvez en synthétiser une nouvelle à partir des paramètres modifiés. Utilisez-les pour ajuster l’enveloppe de densité, ainsi que d’autres paramètres de réponse impulsionnelle synthétisée. reportez-vous à la section « Paramètres de réponse impulsionnelle synthétisée », à la page 201.  EQ : pour finaliser le son créé, Space Designer inclut un égaliseur intégré à quatre bandes, soit deux filtres shelving et deux filtres paramétriques. Utilisez ces paramètres pour optimiser le son de votre réverbération comme vous le souhaitez. reportez-vous à la section « Paramètres EQ », à la page 203. Important : afin d’effectuer la convolution de données audio en temps réel, Space Designer doit d’abord calculer les ajustements de paramètres nécessaires pour la réponse impulsionnelle. Cette opération peut prendre quelques instants à partir du moment où vous modifiez les paramètres ; son état d’avancement est indiqué par une barre de progression bleue. Pendant ce temps-là, vous pouvez continuer d’ajuster les paramètres. Une fois que le calcul commence, la barre bleue est remplacée par une barre rouge pour vous prévenir que le calcul est en cours.186 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer Paramètres de réponse impulsionnelle Space Designer peut utiliser des fichiers de réponse impulsionnelle ou bien ses propres réponses synthétisées. La zone circulaire à gauche de l’écran Envelope and EQ contient les paramètres de réponse impulsionnelle. Depuis cette zone, vous pouvez déterminer le mode de réponse impulsionnelle (mode IR Sample impulsionnelle ou Synthesized IR), charger ou créer des réponses impulsionnelles et définir la fréquence d’échantillonnage.  Bouton IR Sample : cliquez sur ce bouton pour faire passer Space Designer en mode IR Sample. L’échantillon chargé est utilisé pour générer la réverbération.  Bouton à flèche IR Sample : cliquez dessus pour charger une réponse impulsionnelle.  Paramètre Sample Rate : détermine la fréquence d’échantillonnage de la réponse impulsionnelle chargée.  Option Preserve Length : activez cette option pour préserver la durée de la réponse impulsionnelle lorsque vous modifiez la fréquence d’échantillonnage.  Paramètre Length : permet d’ajuster la durée de la réponse impulsionnelle.  Bouton Synthesized IR : cliquez dessus pour faire passer Space Designer en mode Synthesized IR. Avec ce mode, Space Designer génère une nouvelle réponse impulsionnelle synthétisée à partir des valeurs des paramètres de durée, d’enveloppe, de filtre, d’égaliseur et de diffusion. Vous pouvez librement passer d’un échantillon de réponse impulsionnelle à une réponse impulsionnelle synthétisée sans perdre les paramètres de l’un ou de l’autre. Reportez-vous à la rubrique « Paramètres de réponse impulsionnelle synthétisée » pour plus d’informations sur l’utilisation du mode Synthesized IR. Utilisation du mode IR Sample Lorsque vous cliquez sur le bouton IR Sample pour la première fois, une zone de sélection de fichier s’ouvre, dans laquelle vous pouvez sélectionner le fichier de réponse impulsionnelle souhaité dans un dossier de votre disque dur ou un CD. Si vous avez déjà chargé un fichier de réponse impulsionnelle, ce bouton permet de repasser du mode Synthesized IR au mode IR Sample.Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 187 Chargement de réponses impulsionnelles Pour modifier la réponse impulsionnelle en cours, cliquez sur la flèche vers le bas, à droite du bouton. Vous accédez ainsi aux options de menu suivantes :  Load IR : charge un échantillon de réponse impulsionnelle sans modifier les enveloppes.  Load IR & Init : charge un échantillon de réponse impulsionnelle et initialise les enveloppes.  Show in Finder : ouvre une fenêtre de recherche affichant l’emplacement du fichier. Le nom du fichier de réponse impulsionnelle chargé et sa durée s’affichent dans la fenêtre Envelope de l’écran principal. Toutes les réponses impulsionnelles fournies avec Logic Studio sont installées dans le dossier /Bibliothèque/Audio/Impulse Responses/Apple. Le nom par défaut des fichiers de déconvolution est constitué du nom du fichier source suivi de l’extension .SDIR. Formats de réponse impulsionnelle Tout fichier AIFF, SDII ou WAV mono ou stéréo peut être utilisé. Par ailleurs, Space Designer prenant en charge les formats Surround jusqu’à 7.1, les fichiers audio individuels et au format B comprenant une réponse impulsionnelle Surround unique peuvent également être utilisés. Réglage du paramètre Sample Rate Le curseur Sample Rate permet de déterminer la fréquence d’échantillonnage d’une réponse impulsionnelle. Vous avez le choix parmi les réglages suivants :  Orig : Space Designer utilise la fréquence d’échantillonnage actuelle du projet. Lorsqu’il charge une réponse impulsionnelle, Space Designer convertit automatiquement la fréquence d’échantillonnage de la réponse impulsionnelle pour qu’elle corresponde à celle actuellement associée au projet (si nécessaire). Par exemple, cela vous permet de charger une réponse impulsionnelle de 44,1 kHz dans un projet s’exécutant à 96 kHz, et vice versa.  /2, /4, /8 : ces réglages correspondent à des demi-divisions de la valeur précédente (un demi, un quart, un huitième). Exemples :  Si la fréquence d’échantillonnage du projet est de 96 kHz, les options disponibles seront 48 kHz, 24 kHz et 12 kHz.  Si la fréquence d’échantillonnage du projet est de 44,1 kHz, les options disponibles seront 22,05 kHz, 11,025 kHz et 5512 Hz. 188 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer Si vous modifiez la fréquence d’échantillonnage, la fréquence de la réponse impulsionnelle augmente ou diminue, ainsi que sa durée et, dans une certaine mesure, la qualité sonore globale de la réverbération. Cela dit, ne vous inquiétez pas trop si la bande passante maximale de la queue de réverbération est réduite à 11,025 kHz lorsque vous sélectionnez une fréquence d’échantillonnage de 22,05 kHz (la moitié de 44,1 kHz). Les pièces possédant des surfaces naturelles (à l’exception du béton et des tuiles) reflètent très peu ces fréquences élevées. En sélectionnant la moitié de la fréquence d’échantillonnage, la réponse impulsionnelle devient deux fois plus longue. La fréquence la plus élevée pouvant être réverbérée est divisée par deux. Cette fonction entraîne un comportement qui équivaut à doubler chaque dimension d’une pièce virtuelle (et donc multiplier le volume de la pièce par huit). Un autre avantage lié à la réduction de la fréquence d’échantillonnage est que le traitement requiert un processeur beaucoup moins performant ; la solution idéale pour les grandes salles ouvertes consiste donc à utiliser des réglages de fréquence d’échantillonnage réduits de moitié. Si vous activez le bouton Preserve Length, la durée de la réponse impulsionnelle est préservée lorsque vous modifiez la fréquence d’échantillonnage. Manipulez ces deux paramètres comme il vous convient et vous pourrez obtenir des résultats intéressants. Les fréquences d’échantillonnage moins élevées peuvent également être utilisées pour créer des effets sonores numériques de tempo, de tonalité et rétro. Si vous exécutez Space Designer dans un projet qui utilise une fréquence d’échantillonnage plus élevée que la réponse impulsionnelle, vous pouvez également réduire la fréquence d’échantillonnage de cette dernière. Vérifiez que la fonction Preserve Length est activée. La consommation de ressources de processeur est ainsi réduite sans nuire à la qualité de la réverbération. Cette qualité ne diminue pas car la réponse impulsionnelle ne bénéficie pas de la fréquence d’échantillonnage plus élevée du projet. Des ajustements similaires peuvent être effectués lorsque vous vous trouvez en mode Synthesized IR. La plupart des sons typiques d’une réverbération ne présentent pas un contenu très élevé de fréquence. En 96 kHz, vous devriez utiliser un filtre passe-bas pour obtenir la douceur caractéristique de la réponse de fréquence de nombreux sons de réverbération. Avec une approche différente, il est préférable de commencer par réduire les fréquences élevées de moitié ou même d’un quart à l’aide du curseur Sample Rate, puis d’appliquer le filtre passe-bas. Ainsi, vous économisez considérablement les ressources processeur. Réglage de la durée (Length) de la réponse impulsionnelle Vous pouvez utiliser le paramètre Length pour définir la durée de la réponse impulsionnelle (qu’elle provienne d’un échantillon ou qu’elle ait été synthétisée). Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 189 Toutes les enveloppes sont automatiquement calculées sous la forme d’un pourcentage de la durée globale, ce qui signifie que si vous modifiez ce paramètre, la courbe de votre enveloppe va s’étirer ou se rétrécir pour s’adapter, vous permettant ainsi de gagner du temps. Lorsque vous utilisez un fichier de réponse impulsionnelle, la valeur du paramètre Length ne peut pas excéder la durée de l’échantillon de réponse impulsionnelle proprement dit. Les réponses impulsionnelles plus longues (issues de l’échantillon ou synthé- tisées) entraînent une charge plus lourde sur le processeur. Paramètres globaux L’écran Envelope and EQ de Space Designer contient la plupart des éléments d’interface de Space Designer modifiés pour refléter le groupe de paramètres que vous êtes en train d’ajuster. Les paramètres globaux, répartis dans toute l’interface autour de l’écran Envelope and EQ et en dessous, restent constants. Ils peuvent être divisés par les images de relief de l’interface. La partie supérieure (bombée) de Space Designer contient les paramètres globaux suivants :  Curseur Input : détermine la façon dont Space Designer traite un signal d’entrée stéréo ou Surround. Reportez-vous à la rubrique « Curseur Input » à la page 191 pour de plus amples informations.  Bouton Latency Compensation : active ou désactive la fonction de compensation de la latence interne de Space Designer. Reportez-vous à la rubrique « Latency Compensation » à la page 192 pour de plus amples informations.  Zone Definition : vous permet de configurer Space Designer pour passer à une réponse impulsionnelle moins définie afin d’émuler la diffusion de la réverbération et d’économiser les ressources du processeur. Reportez-vous à la rubrique « Definition » à la page 192 pour de plus amples informations. Écran principal Curseur Input Bouton Latency Compensation Bouton Rev Vol Compensation Curseurs Output Zone Definition190 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer  Rev Vol Compensation : active la correspondance de volume interne de la réponse impulsionnelle dans Space Designer (reportez-vous à la rubrique « Rev Vol Compensation » à la page 192 pour de plus amples informations).  Curseurs Output : ajustent les niveaux de sortie (reportez-vous à la rubrique « Paramètres Output » pour de plus amples informations). La partie inférieure (plate) de Space Designer contient les paramètres globaux suivants :  Paramètres Filter : activent, ajustent la résonance et sélectionnent le mode du filtre de résonance de Space Designer. Reportez-vous à la rubrique « Paramètres Filter » pour de plus amples informations.  Potentiomètre Pre-Dly : définit le pré-retard de la réverbération ou le temps entre le signal d’origine et les premières réflexions de la réverbération. Reportez-vous à la rubrique « Pre-Delay » pour de plus amples informations.  Potentiomètre IR Start : détermine le point où la lecture de la réponse impulsionnelle doit reprendre. Reportez-vous à la rubrique « Départ d’une réponse impulsionnelle » pour de plus amples informations.  Potentiomètre Spread : pour les réponses impulsionnelles synthétisées, ce paramètre ajuste la largeur stéréo perçue (en stéréo dans Space Designer) ou la largeur Surround (en Surround), afin d’élargir le champ de perception stéréo ou Surround et d’améliorer l’effet associé. Reportez-vous à la rubrique « Paramètres Spread » pour de plus amples informations.  Potentiomètre Xover : définit la fréquence de répartition en deçà de laquelle les réponses impulsionnelles synthétisées seront traitées par le potentiomètre Spread. Reportez-vous à la rubrique « Paramètres Spread » pour de plus amples informations.Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 191 Curseur Input Le curseur Input fonctionne soit comme un curseur de traitement stéréo pour les instances stéréo de Space Designer, soit comme un curseur de signal LFE pour la réverbération en mode Surround. Ce curseur n’apparaît pas en mono ou mono vers stéréo dans Space Designer. Mode Stereo Pour les situations stéréo de Space Designer, le curseur Input détermine la façon dont un signal stéréo est traité :  Réglage Stereo (haut du curseur) : le signal est traité sur les deux canaux, en conservant la balance stéréo du signal d’origine.  Réglage Mono (milieu du curseur) : le signal est traité en mono.  Réglage XStereo (bas du curseur) : le signal est inversé, c’est-à-dire que le traitement du canal de droite a lieu à gauche et inversement.  Positions intermédiaires : produisent un mélange de signaux d’intercommunications mono et stéréo. ∏ Astuce : les trois positions de base du curseur Input sont des positions de paramètres clés cliquables : si vous cliquez sur l’une d’elles, le curseur se place immédiatement sur la position correspondante. Mode Surround En situation Surround dans Space Designer, le curseur Input détermine la quantité de signal LFE mixée aux canaux Surround qui alimentent la réverbération. Avec le réglage le plus bas, le curseur fait office de dérivation LFE, suite à laquelle l’intégralité du signal LFE passe par la réverbération sans être traitée.192 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer Latency Compensation Les calculs complexes effectués par Space Designer prennent du temps. Cela entraîne une latence dans le traitement, ou retard, entre le signal direct (d’entrée) et le signal traité (de sortie). Le bouton Latency Compensation détermine la façon dont Space Designer retarde le signal direct par rapport au signal traité. La latence de traitement de Space Designer est de 128 échantillons à 44,1 kHz et elle double à chaque division de la fréquence d’échantillonnage. Par exemple, si vous placez le curseur Sample Rate de Space Designer sur « /2 », la latence de traitement passe à 256 échantillons. Elle n’augmente pas en mode Surround ou avec des fréquences d’échantillonnage supérieures à 44,1 kHz. Lorsqu’il est activé, ce paramètre retarde le signal direct (dans la section Output) pour le faire correspondre au temps de traitement du signal d’effet. Cela n’a aucune incidence sur la compensation de latence dans l’application hôte : cette compensation a lieu au sein de Space Designer et s’applique exclusivement à ce dernier. Rev Vol Compensation La fonction de compensation du volume de réverbération (Rev Vol Compensation) a pour objectif d’équilibrer les différences de volume perçues (non réelles) des fichiers de réponse impulsionnelle. Elle est activée par défaut et il est généralement préférable de la laisser activée dans ce mode, même si vous constatez qu’elle ne fonctionne pas avec tous les types de réponses impulsionnelles. Dans ce genre de situation, désactivez-la et ajustez les niveaux d’entrée et de sortie de façon appropriée. Definition Le paramètre Definition apparaît dans la zone de définition au bas de l’écran Envelope and EQ. Le calcul de chaque détail précis de la réverbération dérivée d’une réponse impulsionnelle nécessite une grande quantité de ressources processeur. Le paramètre Definition émule la diffusion de motifs de réverbération naturels, tout en réduisant la consommation de ressources processeur de Space Designer.Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 193 La grande majorité des informations spatiales d’une réverbération naturelle est contenue dans les premières millisecondes. Vers la fin de la réverbération, son motif de réflexion diffuse un contenu de plus en plus dense, comportant moins d’informations spatiales. Afin d’émuler ce phénomène tout en économisant les ressources, vous pouvez configurer Space Designer pour qu’il utilise uniquement la résolution maximale de réponse impulsionnelle au début de la réverbération, puis une résolution moindre vers la fin. Le paramètre Definition fait office de point de répartition au niveau duquel la résolution de réponse impulsionnelle diminue. Le paramètre est affiché en millisecondes (indiquant quand la répartition a lieu) et en pourcentage (100 % correspond à la durée de la réponse impulsionnelle en résolution maximale). Remarque : le curseur Definition apparaît uniquement lorsque vous avez chargé des formats de réponse impulsionnelle intensive de processeur, tels que true stereo. Paramètres Output Les paramètres de sortie vous permettent d’ajuster la combinaison entre signaux directs (secs) et signaux traités. Les paramètres disponibles dépendent de la configuration d’entrée de Space Designer. Configurations Mono et Stereo Si vous insérez Space Designer en tant qu’effet mono, mono vers stéréo ou stéréo, il propose deux curseurs de sortie : un pour le signal direct et un pour le signal de réverbération.  Curseur Dry : définit le niveau du signal non traité (dry). Placez ce curseur sur 0 (muet) si Space Designer est inséré dans un canal de bus ou lorsque vous utilisez des réponses impulsionnelles de modélisation, telles que des simulations de haut-parleur.  Curseur Rev(erb) : ajuste le niveau de sortie du signal traité (wet).194 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer Configuration Surround Dans les configurations Surround, Space Designer offre quatre curseurs de sortie qui, ensemble, constituent une petite table de mixage de sortie Surround. Ces curseurs ont les fonctions suivantes :  C(enter) : ajuste le niveau de réverbération au centre.  Bal(ance) : définit la balance entre les haut-parleurs L-C-R avant et Ls-Rs arrière. En mode Surround ITU 7.1, la balance pivote autour des haut-parleurs Lm-Rm, en prenant en compte les angles Surround. Avec le Surround SDDS 7.1, les haut-parleurs Lc-Rc sont considérés comme des haut-parleurs avant.  Rev(erb) : ajuste le niveau de sortie du signal traité (wet).  Dry: définit le niveau du signal non traité. Réglez ce paramètre sur 0 (silencieux) lorsque vous utilisez Space Designer sur un canal auxiliaire. Pre-Delay Le pré-retard correspond au temps qui s’écoule entre le signal d’origine et les premières réflexions de la réverbération générée par Space Designer. Pour une pièce d’une taille et d’une forme données, le pré-retard détermine la distance entre l’auditeur et les murs, le plafond et le sol. Bien entendu, Space Designer vous permet d’ajuster ce paramètre séparément et de lui attribuer une valeur plus importante que ce qu’on peut considérer comme naturel. En pratique, avec un pré-retard trop court, il devient difficile de repérer la position du signal. Il peut également colorer le son du signal original. En revanche, un pré-retard trop long peut être perçu comme un écho non naturel. Il peut également dissocier le signal original de ses premières réflexions, ce qui laisse un blanc audible entre les signaux. Le réglage de pré-retard idéal pour créer un espace réaliste dépend des propriétés (ou plus exactement de l’enveloppe) du signal d’origine. Les signaux percussifs requièrent généralement des pré-retards plus courts que les signaux avec lesquels l’attaque diminue progressivement. En règle générale, il est préférable d’utiliser le pré-retard le plus long possible avant que des effets secondaires indésirables ne commencent à se matérialiser, comme un écho perceptible. Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 195 Évidemment, ces consignes ont pour but de vous aider à concevoir des espaces sonores réalistes. Si vous souhaitez créer des paysages sonores surnaturels à l’aide de Space Designer, faites diverses tentatives avec le paramètre Pre-Delay pour créer des réverbé- rations et des échos d’un autre monde. Départ d’une réponse impulsionnelle Le paramètre IR Start vous permet de déplacer le point de lecture dans la réponse impulsionnelle, ce qui a pour effet de couper le début de la réponse impulsionnelle. Vous pouvez par exemple utiliser le paramètre IR Start pour éliminer les crêtes au début de l’échantillon de réponse impulsionnelle. Il offre également diverses options créatives, telles que son utilisation combinée avec la fonction Reverse (reportez-vous à la rubrique « Barre de boutons » à la page 196). Remarque : le paramètre IR Start n’est pas disponible en mode Synthesized IR. En effet, dans ce mode, ce paramètre n’est pas nécessaire puisque, par nature, le paramètre Length fournit la même fonctionnalité. Écran Envelope and EQ L’écran Envelope and EQ de Space Designer est constitué de deux composants : la barre de boutons dans la partie supérieure et l’écran principal (incluant une barre de paramètres). L’écran lui-même affiche soit l’enveloppe en cours d’édition, soit la courbe de l’égaliseur, en fonction du bouton activé. Barre de boutons Écran principal Affichage dans une vue Envelope Affichage dans une vue EQ Barre des paramètres196 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer Barre de boutons La barre de boutons de l’écran Envelope and EQ contient permet de passer des enveloppes à l’égaliseur et inversement et comporte quelques boutons de fonction.  Bouton Reset : cliquez sur ce bouton pour réinitialiser les valeurs par défaut de l’enveloppe ou de l’égaliseur actuellement affiché.  Bouton All : cliquez sur ce bouton pour réinitialiser les valeurs par défaut de l’égaliseur et de toutes les enveloppes.  Bouton Volume Env : cliquez sur ce bouton pour afficher l’enveloppe de volume au premier plan sur l’écran principal. Les autres courbes de l’enveloppe s’affichent en transparence en arrière-plan. Reportez-vous à la rubrique « Paramètres Volume Envelope » pour plus d’informations sur l’enveloppe de volume.  Bouton Filter Env : cliquez sur ce bouton pour afficher l’enveloppe de filtre au premier plan sur l’écran principal. Les autres courbes de l’enveloppe s’affichent en transparence en arrière-plan. Reportez-vous à la rubrique « Paramètres Filter » pour plus d’informations sur l’enveloppe de filtre.  Bouton Density Env : cliquez sur ce bouton pour afficher l’enveloppe de densité au premier plan sur l’écran principal. Les autres courbes de l’enveloppe s’affichent en transparence en arrière-plan. Reportez-vous à la rubrique « Paramètres de réponse impulsionnelle synthétisée » pour plus d’informations sur l’enveloppe de densité.  Bouton EQ : cliquez dessus pour basculer l’affichage principal sur l’égaliseur paramétrique à quatre bandes de Space Designer. Reportez-vous à la rubrique « Paramètres EQ » pour plus d’informations sur l’égaliseur de Space Designer.  Bouton Reverse : cliquez sur ce bouton pour inverser la réponse impulsionnelle ainsi que ses enveloppes. Lorsque vous inversez la réponse impulsionnelle, vous utilisez la queue et non la tête de l’échantillon. C’est pourquoi vous devrez peut-être utiliser des valeurs de pré-retard inférieures, voire négatives, en cas d’inversion.Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 197 Autres éléments visibles dans la fenêtre Envelope Lorsque vous affichez des enveloppes, l’écran principal offre quelques boutons supplémentaires, ainsi qu’une vue d’ensemble non disponible dans la fenêtre EQ :  Vue d’ensemble Impulse response : indique la partie du fichier de réponse impulsionnelle actuellement visible, ce qui vous aide à vous orienter lorsque le zoom est actif.  Bouton Zoom to Fit : activez ce bouton pour afficher la totalité de la forme d’onde de la réponse impulsionnelle. L’écran s’adapte automatiquement à tout changement de durée des enveloppes.  Boutons A et D : cliquez dessus pour limiter la fonction Zoom to Fit aux portions d’attaque et de chute de l’enveloppe (actuellement sélectionnée). Les boutons A et D ne sont disponibles que pour les enveloppes de volume et de filtre. Réglage des paramètres Envelope Space Designer vous permet de modifier les enveloppes de filtre et de volume de toutes les réponses impulsionnelles, ainsi que l’enveloppe de densité des réponses impulsionnelles synthétisées. Vous pouvez ajuster ces trois enveloppes de façon graphique et numérique (dans la barre de paramètres). Alors que certains paramètres sont propres à une enveloppe en particulier, les paramè- tres Attack Time et Decay Time sont associés à toutes les enveloppes : le total cumulé des paramètres Attack Time et Decay Time équivaut à la durée totale de la réponse impulsionnelle, qu’elle soit synthétisée ou issue d’un échantillon (durée totale elle-même déterminée par le paramètre Length, reportez-vous à la rubrique « Réglage de la durée (Length) de la réponse impulsionnelle » à la page 188), sauf si la valeur Decay time est réduite.198 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer  Vous pouvez modifier la forme de la courbe en cliquant directement sur la courbe de l’enveloppe et en la faisant glisser. Utilisez les petits nœuds associés à une ligne pour réaliser des ajustements plus précis sur les courbes de l’enveloppe. Ces nœuds sont directement attachés à la courbe de l’enveloppe, on peut donc les envisager comme des sortes de « poignées ». Si vous déplacez les nœuds horizontalement ou verticalement, la courbe de l’enveloppe change de forme.  Les gros nœuds sont des indicateurs de valeur des paramètres qui figurent au-dessous, dans la barre de paramètres horizontale (Init Level, Attack Time, Decay Time, etc.). Si vous modifiez une valeur numérique, le nœud correspondant se déplace dans l’écran principal. Essayez de procéder ainsi avec chaque paramètre numérique pour identifier chacun des nœuds. Lorsque vous déplacez le curseur de la souris sur l’un de ces nœuds, une paire de flèches apparaît. Elles indiquent simplement les directions dans lesquelles le nœud peut être déplacé. Paramètres Volume Envelope L’enveloppe de volume vous permet de définir le niveau initial de la réverbération et d’ajuster la façon dont le volume change au fil du temps. Vous pouvez modifier tous les paramètres de l’enveloppe de volume de façon numérique et bon nombre d’entre eux peuvent également être modifiés de façon graphique, à l’aide des techniques décrites dans la rubrique « Réglage des paramètres Envelope ». L’enveloppe de volume comprend les paramètres suivants :  Init Level : définit le niveau de volume initial de l’attaque de la réponse impulsionnelle. Il est exprimé sous la forme d’un pourcentage de l’échelle de volume totale du fichier de réponse impulsionnelle. La phase d’attaque correspond (généralement) au point le plus fort de la réponse impulsionnelle. Réglez le paramètre Init Level sur 100 % pour garantir un volume maximal pour les premières réflexions.  Attack Time : détermine le temps écoulé avant que la phase de chute de l’enveloppe de volume ne commence.  Decay Time : définit la durée de la phase de chute. Nœud Init Level Nœud Attack/Decay Time Nœud Decay Time/End LevelChapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 199  Boutons de mode Volume decay : cliquez dessus pour sélectionner la courbe de chute du volume.  Exp : la sortie de l’enveloppe de volume est formée par un algorithme exponentiel afin de générer un son de queue de réverbération le plus naturel possible.  Lin : la chute du volume est plus linéaire (et sonne moins naturelle).  End Level : définit le niveau de volume final. Il est exprimé sous la forme d’un pourcentage de l’enveloppe de volume globale. Si vous définissez ce paramètre sur 0 %, la queue de réverbération se coupe brusquement, ce qui produit un effet de réverbé- ration avec « porte de bruit ». Paramètres Filter Les filtres de Space Designer permettent de contrôler le timbre de la réverbération. Les contrôles sont répartis dans deux parties de l’interface Space Designer : les principaux paramètres de filtre se trouvent dans le coin inférieur gauche de Space Designer, tandis que l’enveloppe de filtre figure dans l’écran Envelope and EQ, lorsque le bouton Filter est activé. Vous avez le choix entre différents types de filtres mais, grâce à l’enveloppe, vous contrôlez également la coupure de filtre, indépendamment de l’enveloppe de volume. Toute modification apportée aux réglages du filtre entraîne un nouveau calcul de la réponse impulsionnelle, plutôt qu’un changement direct du son lorsqu’il est joué par la réverbération. Principaux paramètres de filtre  Bouton Filter On/Off : active ou désactive la section de filtre.  Potentiomètre Filter Mode : permet de sélectionner l’un des quatre modes de filtre.  Potentiomètre Reso(nance) : l’ajustement de ce paramètre permet d’accentuer les fréquences au-dessus, autour et en dessous de la fréquence de coupure. Plus la valeur de résonance augmente, plus les basses diminuent et plus le son devient aigu. L’impact de la valeur de résonance sur le son dépend également du mode de filtre sélectionné, les filtres plus sélectifs entraînant une résonance plus prononcée. Réglage du Filter Mode Le potentiomètre Filter Mode permet de choisir entre quatre modes. Cliquez sur la valeur LP (passe-bas) 6 dB et 12 dB, BP (passe-bande) ou HP (passe-haut). 200 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer  6 dB (LP) : mode de filtre général, pour une qualité correcte. Il peut être utilisé pour conserver l’extrémité supérieure de la plupart des matériaux, tout en appliquant un filtrage.  12 dB (LP) : utile lorsque l’on souhaite un son plus chaud, sans effets de filtre drastiques. Cette fonction est pratique pour atténuer les réverbérations trop vives.  BP : 6 dB par dessin d’octave. Réduit la quantité de signal entourant les valeurs intermédiaires du matériel d’entrée, sans affecter les fréquences autour de la fréquence de coupure.  HP : 12 dB par dessin d’octave/bipolaire. Ce filtre réduit le niveau des fréquences inférieures à la fréquence de coupure. Paramètres Filter Envelope L’enveloppe de filtre vous permet de contrôler la fréquence de coupure du filtre au fil du temps. Tous ses paramètres peuvent être ajustés de façon numérique dans la zone de paramètres ou de façon graphique dans l’écran principal, à l’aide des techniques décrites dans la rubrique « Réglage des paramètres Envelope ». Les paramètres de l’enveloppe de filtre sont :  Init Level : définit la fréquence de coupure initiale de l’enveloppe de filtre.  Attack Time : détermine le temps nécessaire pour atteindre la valeur du niveau de rupture (voir ci-dessous).  Break Level : définit la fréquence de coupure maximale du filtre atteinte par l’enveloppe. Ce paramètre fait également office de point de rupture entre les phases d’attaque et de chute de l’enveloppe de filtre globale. En d’autres termes, lorsque ce niveau est atteint après la phase d’attaque, la phase de chute commence. Vous pouvez créer des trajectoires de filtre intéressantes en définissant le paramètre Break Level sur une valeur inférieure à celle d’Init Level.  Decay Time : détermine le temps nécessaire (après le point Break Level) pour atteindre la valeur End Level.  End Level : définit la fréquence de coupure finale du filtre. Contrôle simultanément le point de fin Attack Time (et le point de départ Decay Time) et les paramètres Break Level. Contrôle simultanément le point de fin Decay et les paramètres End LevelChapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 201 Paramètres de réponse impulsionnelle synthétisée En mode Synthesizer IR mode, Space Designer génère une réponse impulsionnelle synthétisée, déterminée par les valeurs des paramètres de durée, d’enveloppes, de filtre, d’égaliseur et de diffusion. Pour passer en mode Synthesizer IR mode, activez le bouton correspondant dans la section des paramètres de réponse impulsionnelle. Si vous cliquez sur le bouton Synthesized IR après l’avoir activé, de nouvelles réponses impulsionnelles sont générées de façon aléatoire, avec des motifs de réflexion légèrement différents. L’état de la réponse impulsionnelle en cours est toujours enregistré avec un réglage, ce qui permet une reproduction précise du son de la réverbération lors de son prochain chargement. Density Envelope L’enveloppe de densité vous permet de contrôler la densité de la réponse impulsionnelle synthétisée au fil du temps. Vous pouvez ajuster l’enveloppe de densité de façon numérique dans la barre des paramètres ou bien éditer les paramètres Init Level, Ramp Time et End Level à l’aide des techniques décrites dans la rubrique « Réglage des paramètres Envelope ». Notez que la fonction Density Envelope n’est disponible qu’en mode Synthesized IR. L’enveloppe de densité comprend les paramètres suivants :  Init Level : définit la densité initiale de la réverbération (le nombre moyen de réflexions sur une période donnée). Si vous baissez les niveaux de densité, vous obtenez des motifs de réflexion audibles et des échos distincts.202 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer  Ramp Time : ajuste la durée écoulée entre le niveau de densité initial et le niveau de densité final.  End Level : définit la densité de la queue de réverbération. Si vous sélectionnez une valeur End Level trop basse, la queue de réverbération aura un son « granuleux ». Il est également possible que le spectre stéréo soit affecté par des valeurs trop basses.  Reflection Shape : détermine la pente (forme) des clusters des premières réflexions lorsqu’elles rebondissent sur les murs, le plafond et le mobilier de l’espace virtuel. Avec des valeurs basses, les clusters ont un contour précis, tandis qu’avec des valeurs élevées, on obtient une inclinaison exponentielle et un son plus harmonieux. Cette fonction s’avère utile pour recréer des pièces constituées de plusieurs matériaux. Le paramètre Reflection Shape, associé aux réglages appropriés d’enveloppes, de densité et de réflexion initiale, vous permet de créer des pièces de toutes les formes et contenant tous types de matériaux. Paramètres Spread Les potentiomètres Spread et Xover permettent d’ajuster la perception de la largeur stéréo ou Surround d’une réponse impulsionnelle synthétisée. Même s’ils font partie des paramètres globaux, ils ne fonctionnent qu’en mode Synthesized IR mode. Remarque : étant donné que ces paramètres ajustent le traitement stéréo ou Surround, ils n’ont aucun impact lorsque vous utilisez Space Designer en tant que module mono. Le paramètre Spread étend la base stéréo ou Surround sur des fréquences inférieures à celle déterminée par le paramètre Xover. Avec une valeur Spread égale à 0, aucune information stéréo ou Surround n’est ajoutée (même si les informations de ce type inhérentes à un signal et à sa réverbération sont conservées). Avec une valeur égale à 100, la divergence entre le canal de gauche et celui de droite est maximale. Le paramètre Spread est exprimé en hertz. Toute réponse impulsionnelle synthétisée ayant une valeur inférieure à ce seuil sera traitée par des ajustements supérieurs à 0 pour le paramètre Spread.Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer 203 L’effet améliore la largeur du signal perçu, sans perdre les informations directionnelles du signal d’entrée que l’on trouve généralement dans la plage de fréquences supérieure. Les fréquences basses sont diffusées vers les côtés, ce qui réduit leur quantité au centre et permet à la réverbération de bien envelopper la version mixée. Paramètres EQ Space Designer inclut un égaliseur à quatre bandes, constitué de deux bandes moyennes et de deux filtres shelving (un pour les aigus, un autre pour les graves). L’égaliseur est doté des paramètres suivants :  Bouton EQ On/Off : cliquez sur ce bouton pour activer ou désactiver l’ensemble de la section de l’égaliseur.  Boutons individuels EQ (1 à 4) : cliquez sur ces boutons pour activer ou désactiver chaque bande de l’égaliseur.  Frequency : définit la fréquence pour la bande d’égaliseur sélectionnée.  Gain : ajuste la réduction ou l’augmentation du gain pour la bande d’égaliseur sélectionnée.  Q : définit le facteur Q des deux bandes paramétriques. Les valeurs du paramètre Q peuvent aller de 0,1 (très étroit) à 10 (très large).204 Chapitre 12 Convolution Reverb : Space Designer Vous pouvez modifier les paramètres de l’égaliseur de façon numérique dans la barre de paramètres ou de façon graphique dans l’écran principal. Déplacez le curseur à l’horizontale sur l’écran. Lorsqu’il se retrouve dans la zone d’accès d’une bande, sa courbe individuelle et sa zone de paramètres sont mises en surbrillance et un point pivot apparaît.  Cliquez sur une bande et faites-la glisser vers la droite ou vers la gauche pour ajuster sa fréquence.  Cliquez sur une bande et faites-la glisser vers le haut pour augmenter la valeur du paramètre Gain ou vers le bas pour la réduire.  Cliquez directement sur le point pivot (éclairé) d’une bande paramétrique, maintenez le bouton de la souris enfoncé et faites-le glisser vers le haut pour augmenter la valeur du paramètre Q ou vers le bas pour la réduire. Automatisation de Space Designer Comme la plupart des autres modules Logic Studio, Space Designer ne peut pas être entièrement automatisé. En effet, Space Designer doit recharger la réponse impulsionnelle (et recalculer la convolution) avant de pouvoir acheminer des données audio. Néanmoins, vous pouvez enregistrer, éditer et lire tout mouvement des paramètres suivants de Space Designer :  Stereo Crossfeed  Direct Output  Reverb Output13 205 13 Modules spécialisés Logic Studio inclut un ensemble de modules spécialisés conçus pour traiter les tâches récurrentes au cours de la production audio. Prenez connaissance de ces effets spécialisés si vous voulez effectuer l’une des opérations suivantes :  Éliminer ou réduire le bruit sous un niveau de seuil (voir la section « Denoiser » à la page 206).  Améliorer le contrôle du temps des enregistrements audio (voir la section « Enhance Timing » à la page 208).  Ajouter des enregistrements numériques plus vivants en ajoutant des composants haute fréquence (voir la section « Exciter » à la page 209).  Varier les enregistrements rythmiquement (voir la section « Grooveshifter » à la page 210).  Améliorer les enregistrements parlés effectués avec le micro interne de votre ordinateur (voir la section « Speech Enhancer » à la page 211).  Ajouter des signaux graves artificiels, dérivés du signal entrant (voir la section « SubBass » à la page 212).206 Chapitre 13 Modules spécialisés Denoiser Le module Denoiser élimine ou réduit les bruits en dessous d’un niveau de volume seuil. Paramètres du module Denoiser  Curseur et champ Threshold : définissent le niveau de volume (le seuil) sous lequel Denoiser réduit le signal.  Curseur et champ Reduce : définissent la quantité de réduction de bruit appliquée aux sons sous le seuil. Lors de la réduction du bruit, n’oubliez pas que chaque réduction de 6 dB est équivalente à la réduction de moitié du niveau de volume (et chaque augmentation de 6 dB correspond au doublement du niveau de volume). Par exemple, si le bruit de fond de votre enregistrement est très élevé (supérieur à 68 dB), le réduire à un niveau compris entre 83 et 78 dB devrait suffire, si cela n’introduit pas d’effets secondaires audibles. Le bruit est réduit de plus de 10 dB, moins de la moitié du volume (bruit) d’origine.  Curseur et champ Noise Type : la valeur indiquée doit être appropriée pour le type de bruit à réduire.  La valeur 0 est égale à un bruit blanc (distribution de fréquences égales).  Les valeurs positives changent le type de bruit en bruit rose (bruit harmonique ; plus grande réponse de basse).  Les valeurs négatives changent le type de bruit en bruit bleu (bruit de bande de type « souffle »).  Potentiomètre Smoothing Frequency : ajuste la façon dont le lissage est appliqué aux fréquences voisines. Lorsque le Denoiser reconnaît que seul du bruit est présent dans une certaine bande de fréquences, plus le paramètre Frequency Smoothing est élevé, plus il modifie également les bandes de fréquences voisines afin d’éviter le bruit de verre.  Potentiomètre Smoothing Time : définit combien de temps met le Denoiser pour atteindre (ou déclencher) une réduction maximale. Il s’agit de la forme la plus simple de lissage. Chapitre 13 Modules spécialisés 207  Potentiomètre Smoothing Transition : ajuste la façon dont le lissage est appliqué aux niveaux de volume voisins. Lorsque le Denoiser reconnaît que seul du bruit est présent dans une certaine plage de volumes, plus le paramètre Transition Smoothing est élevé, plus il modifie également les valeurs de niveau similaires afin d’éviter le bruit de verre.  Écran Graphic : montre comment les niveaux de volume les plus bas de votre morceau audio (qui doit être majoritairement ou entièrement du bruit) sont réduits. Les changements apportés aux paramètres sont instantanément pris en compte sur cet écran, vous devez donc le consulter régulièrement. Utilisation du Denoiser Localisez une section du morceau audio où uniquement du bruit est audible et définissez la valeur Threshold de sorte que seuls les signaux inférieurs ou égaux à ce niveau soient filtrés. Lancez ensuite la lecture et définissez la valeur Reduce en écoutant le morceau audio, pour que le plus de bruit possible soit réduit, mais aussi de façon à réduire le moins possible le signal voulu. Le Denoiser utilise l’analyse FFT (Fast Fourier Transform) pour reconnaître les bandes de fréquences de volume plus faible et de structure harmonique moins complexe, puis les réduit au niveau de dB voulu. En principe, cette méthode est complètement discrète, les fréquences voisines étant aussi affectées. Si vous utilisez le Denoiser de façon trop agressive, cependant, l’algorithme va générer des effets comme du bruit de verre, qui sont bien évidemment artificiels et donc moins souhaitables que le bruit existant dans la plupart des cas. Si l’utilisation du Denoiser génère ces effets, vous pouvez utiliser les trois potentiomètres Smoothing pour les réduire ou les éliminer.208 Chapitre 13 Modules spécialisés Enhance Timing L’effet Enhance Timing améliore de façon non destructrice le contrôle du temps des enregistrements audio. Paramètres du module Enhance Timing  Curseur et champ Intensity : détermine le degré d’amélioration du contrôle du temps. Les éléments transitoires audio qui ne tombent pas sur les divisions de grille (déterminées par la valeur choisie dans le menu Grille) sont corrigées.  Menu Grid : permet de choisir entre plusieurs divisions de grille. Comme décrit ci-dessous, les divisions de grille servent de points de référence pour le processus de correction de contrôle du temps. Utilisation de l’effet Enhance Timing Le module Enhance Timing est conçu pour « resserrer » la lecture (de l’audio enregistré) dans une production. Il peut être utilisé sur divers morceaux et fonctionne en temps réel. À l’évidence, ce type de quantification en temps réel présente certaines limitations. Il ne fonctionne pas bien sur les enregistrements qui ont été lus avec trop de décalage par rapport au rythme. Il en va de même pour les pistes de percussion très complexes, à plusieurs couches. Il améliorera de façon notable le contrôle du temps sur les morceaux percussifs et mélodiques raisonnablement serrés (lus sur la base de croches et de noires). Si de nombreuses corrections du contrôle de temps sont requises et si les éléments transitoires sont modifiés trop avant, il se peut que vous remarquiez un certain nombre d’effets audio. Il est donc important de tenter d’équilibrer la qualité du son et les améliorations du contrôle du temps. Important : pour des raisons techniques, le module Enhance Timing ne fonctionne que sur les pistes audio et doit être inséré dans le logement d’insertion supérieur. Astuce pour les triolets, essayez le réglage de note 1/12 pour les triolets de notes d’un huitième.Chapitre 13 Modules spécialisés 209 Exciter Exciter génère des composants haute fréquence qui ne font pas partie du signal d’origine, via un processus de distorsion non linéaire qui ressemble aux effets de type Overdrive et Distortion. Cependant, contrairement à ces effets, Exciter transmet le signal d’entrée par le biais d’un filtre passe-haut avant de l’intégrer dans le générateur (de distorsion) à formant. Les harmoniques artificiels ajoutés au signal ont alors des fréquences d’au moins une octave supérieure au seuil du filtre passe-haut. Le signal distordu est mixé avec le signal sec d’origine. Vous pouvez utiliser Exciter pour rendre plus vivants des enregistrements numériques. Il convient particulièrement bien aux pistes audio ayant une plage de fréquences à aigus faibles. Exciter est aussi utile pour améliorer les pistes de guitare. Paramètres du module Exciter  Curseur et champ Frequency : détermine la fréquence de coupure (en Hertz) du filtre passe-haut. Le signal d’entrée passe par ce filtre avant que la distorsion (harmonique) ne soit introduite.  Écran Frequency : le graphique affiche la plage de fréquences utilisée comme signal source pour le processus.  Bouton Input : lorsqu’il est sélectionné, le signal d’origine (avant effet) est mixé au signal avec effet. Si vous désactivez Input, seul le signal avec effet est entendu.  Potentiomètre et champ Harmonics : définit la quantité du signal avec effet mixé avec le signal d’origine (exprimé en pourcentage). Si le bouton Input est désactivé, cela n’a aucun effet sur le signal. Dans la plupart des cas, des valeurs Frequency et Harmonics plus élevées sont préférables, car l’oreille humaine ne peut pas facilement faire la distinction entre les hautes fréquences artificielles et d’origine.  Boutons Color 1 et Color 2 : Cliquez sur Color 1 pour générer un spectre de distorsion harmonique moins dense. Cliquez sur Color 2 pour obtenir une distorsion plus intense. Color 2 introduit aussi plus de distorsions intermodulation (indésirables).210 Chapitre 13 Modules spécialisés Grooveshifter L’effet Grooveshifter permet de varier rythmiquement les enregistrements, donnant un feeling « swing » à la piste. Imaginez un solo de guitare joué en 1/8 ou 1/16 de notes fixes. Grooveshifter est à même de réaliser ce solo franc et direct. Le tempo de référence est celui du projet. Grooveshifter va automatiquement suivre toutes les modifications du tempo du projet. Remarque : Grooveshifter repose sur une mise en correspondance parfaite du tempo du projet avec celui de l’enregistrement traité. Toute variation de tempo aboutira à un résultat moins précis. Paramètres de Grooveshifter  Boutons Tonal et Beat : il s’agit de deux algorithmes, chacun optimisé pour différents types de morceau audio.  L’algorithme Beat est optimisé pour les morceaux d’entrée percussifs. Le curseur Grain n’a aucun effet lorsque Beat est choisi.  L’algorithme Tonal est optimisé pour les morceaux d’entrée tonaux. Cet algorithme étant basé sur la synthèse granulaire, il offre un curseur Grain supplémentaire, qui permet de définir la taille des grains et donc la précision de l’analyse.  Curseur et champ Swing : déterminent de combien les battements pairs seront retardés. Une valeur de 50 % n’introduit aucun swing, ce qui est typique de la majeure partie des morceaux de pop et de rock. Plus la valeur est élevée, plus l’effet swing est important.  Boutons Grid : déterminent la division de battement utilisée comme référence de contrôle du temps par l’algorithme pour analyser le morceau audio. Choisissez 1/8ème si le morceau audio contient principalement des croches et 1/16 s’il est constitué principalement de doubles croches.  Curseur et champ Accent : augmente ou réduit le niveau des battements pairs, en les accentuant. Ces accents sont typiques de plusieurs styles rythmiques, comme le swing ou le reggae. Chapitre 13 Modules spécialisés 211 Speech Enhancer Vous pouvez utiliser l’effet Speech Enhancer pour améliorer les enregistrements parlés effectués avec le micro interne de votre ordinateur (le cas échéant). Il combine la réduction du bruit, la remodélisation avancée des fréquences du micro et la compression multibande.  Curseur et champ Denoise : détermine le bruit de fond (votre estimation) dans votre enregistrement et donc la quantité de bruit qui doit être éliminée. Les réglages vers 100 dB permettent de conserver davantage de bruit. Les réglages vers 0 dB vont supprimer plus avant le bruit de fond, mais augmenteront aussi proportionnellement les effets.  Bouton Mic Correction : activez ce bouton pour améliorer la réponse en fréquence des enregistrements effectués avec votre micro intégré. Cela donne l’impression qu’un micro haut de gamme a été utilisé.  Menu Mic Model : choisissez le modèle approprié de micro. Vous pouvez utiliser l’effet Speech Enhancer avec d’autres micros, mais les modèles de correction de micro sont uniquement proposés pour les micros Macintosh intégrés. Si un micro non Macintosh est utilisé, le résultat sera meilleur si l’option Mic Correction a la valeur « Generic ».  Bouton Voice Enhance et menu Enhance Mode : l’activation de ce bouton entraîne celle de la compression multibande de Speech Enhancer. Vous pouvez choisir entre quatre réglages du menu Enhance Mode, afin de rendre la voix enregistrée plus audible et intelligible. Choisissez le réglage offrant les meilleurs résultats dans votre situation d’enregistrement. 212 Chapitre 13 Modules spécialisés SubBass Le module SubBass génère des fréquences sous celles du signal d’origine, en d’autres termes, une basse artificielle. Le plus simple consiste à utiliser SubBass comme diviseur d’octaves, similaire aux pédales d’effet Octaver pour les guitares basses électriques. Si de telles pédales peuvent uniquement traiter une source sonore d’entrée monophonique d’une hauteur tonale clairement définie, SubBass peut être utilisé avec des signaux cumulés complexes. SubBass crée deux signaux graves, dérivés de deux parties distinctes du signal entrant. Ils sont définis avec les paramètres High et Low. Paramètres de SubBass  Potentiomètre High Ratio : ajuste le rapport entre le signal généré et le signal de bande supérieure d’origine.  Potentiomètre High Center : définit la fréquence centrale de la bande supérieure.  Potentiomètre High Bandwidth : définit la bande passante de la bande supérieure.  Écran Graphic : affiche les bandes de fréquences supérieure et inférieure sélectionnées.  Curseur et champ Mix : ajuste le rapport de mixage entre les bandes de fréquences supérieure et inférieure.  Potentiomètre Low Ratio : ajuste le rapport entre le signal généré et le signal de la bande inférieure d’origine.  Potentiomètre Low Center : définit la fréquence centrale de la bande inférieure.  Potentiomètre Low Bandwidth : définit la bande passante de la bande inférieure. Avertissement : SubBass peut générer des signaux de sortie extrêmement forts. Choisissez des niveaux de monitoring modérés et n’utilisez que des haut-parleurs pouvant reproduire les très basses fréquences générées. N’essayez jamais de forcer un haut-parleur à émettre ces bandes de fréquences avec un égaliseur.Chapitre 13 Modules spécialisés 213  Curseur et champ Dry : définit la quantité de signal (sans effet) sec.  Curseur et champ Wet : définit la quantité de signal (avec effet) mouillé. Utilisation de SubBass Contrairement à un Pitch Shifter (appareil qui permet d’entendre la transposition d’une note), la forme d’onde du signal généré par SubBass n’est pas basée sur celle du signal d’entrée, mais est sinusoïdale (elle utilise une onde sinusoïdale). Étant donné que les ondes sinusoïdales pures s’intègrent rarement bien dans des arrangements complexes, vous pouvez contrôler la quantité (et l’équilibre entre) les signaux généré et d’origine via les curseurs Dry et Wet. Les deux bandes de fréquences (utilisées par SubBass pour générer des tons) sont définies via les paramètres High et Low. High Center et Low Center définissent la fréquence centrale de chaque bande ; High Bandwidth et Low Bandwidth définissent la bande passante de chaque bande. Les potentiomètres High Ratio et Low Ratio définissent de combien le signal généré est transposé pour chaque bande. Ceci est exprimé sous la forme d’un ratio du signal d’origine. Par exemple : Ratio = 2 transpose le signal d’une octave vers le bas. Important : dans chaque bande de fréquences, le signal filtré doit avoir une hauteur tonale raisonnablement stable pour être analysé correctement. En général, des bandes passantes étroites génèrent les meilleurs résultats, car elles évitent les intermodulations non souhaitées. Définissez High Center une quinte plus haut que Low Center, ce qui signifie une facteur de 1,5 pour la fréquence centrale. Dérivez la sous-basse à synthétiser depuis la partie grave existante du signal et transposez d’une octave dans les deux bandes (Ratio = 2). Ne poussez pas trop le processus ou vous introduirez de la distorsion. Si vous entendez des écarts de fréquence, tournez l’un des potentiomètres Center Frequency (ou les deux) ou élargissez un peu la bande passante (d’une ou des deux plages de fréquences). ∏ Astuce : utilisez SubBass de façon raisonnable et comparez le contenu d’extrême basse fréquence de vos mixages avec d’autres productions. Il est très facile de le surutiliser.14 215 14 Utilitaire Les modules Utility sont des outils pratiques pouvant vous assister dans les tâches et les situations classiques générées par la création musicale. Il s’agit des tâches suivantes :  Ajustement du format d’entrée d’un canal (voir « Down Mixer » à la page 215).  Ajustement du niveau ou de la phase des signaux d’entrée (voir « Gain » à la page 216 et « Multichannel Gain » à la page 218).  Intégration d’effets audio externes dans Logic Pro (voir « I/O » à la page 217).  Génération d’une fréquence statique ou d’un balayage sinusoïdal (voir « Test Oscillator » à la page 218). Down Mixer Vous pouvez utiliser le module Down Mixer pour ajuster le format d’entrée d’une bande de canaux maître surround. Cela vous permet, par exemple, de contrôler rapidement le mixage Surround en stéréo. Le mappage, la balance et le mixage de canaux sont réalisés « en coulisses ». Cependant, vous pouvez contrôler le mixage, dans une certaine mesure :  Destination Format : choisissez le format Surround voulu dans le menu (notamment To Stereo, To Quad, To LCRS).  Curseurs de niveau génériques : ces curseurs contrôlent les niveaux de chaque canal. Le nombre et les noms des curseurs dépendent du format de module choisi.216 Chapitre 14 Utilitaire Gain Gain permet d’amplifier (ou de réduire) le signal d’une certaine quantité de décibels. Cela s’avère très utile lorsque vous utilisez des pistes automatisées au cours du posttraitement et souhaitez ajuster rapidement les niveaux. Exemples : lorsque vous avez inséré un autre effet qui n’a pas son propre contrôle de gain, ou quand vous voulez modifier le niveau d’une piste pour une version remixée. Paramètres du module Gain  Curseur et champ Gain : définit la quantité de gain.  Boutons Phase Invert (Left et Right) : ces boutons inversent la phase des canaux de gauche et de droite, respectivement.  Potentiomètre Balance : ajuste la balance du signal entrant entre les canaux de gauche et de droite.  Bouton Swap L/R (Left/Right) : permet d’échanger les canaux de sortie de gauche et de droite. L échange a lieu après la balance dans le chemin de signal.  Bouton Mono : émet le signal mono cumulé sur les canaux de gauche et de droite. Remarque : le module Gain est disponible en configurations m → m, m → s et s → s. En modes m → m et m → s, un seul bouton Phase Invert est disponible. Dans la version → m, les paramètres Stereo Balance, Swap Left/Right et Mono sont désactivés. Utilisation de l’inversion de phase L’inversion de phase permet de combattre les problèmes de réglage de temporisation, particulièrement ceux causés par l’enregistrement avec plusieurs micros en même temps. Lorsque vous inversez la phase d’un signal entendu de façon isolée, il a le même son que l’original. Mais, lorsque le signal est entendu conjointement avec d’autres signaux, l’inversion de phase a un effet audible. Par exemple, si vous placez des micros au-dessus et en dessous d’une caisse claire, vous devez inverser la phase du signal du micro du bas afin qu’il soit « en phase » avec le signal du micro du haut. Chapitre 14 Utilitaire 217 I/O Le module I/O permet d’utiliser des unités d’effets audio externes de façon similaire aux effets internes de Logic Studio. Cela n’a de sens que si vous utilisez une interface audio qui fournit des entrées et des sorties discrètes (analogiques ou numériques), utilisées pour envoyer des signaux vers et depuis l’unité d’effets audio externes. Paramètres du module I/O  Curseur et champ Output Volume : ajuste le volume du signal de sortie.  Menu Output : affecte la sortie respective (ou paire de sorties) de votre matériel audio au module.  Menu Input : affecte l’entrée respective (ou paire d’entrées) de votre matériel audio au module.  Curseur et champ Input Volume : ajuste le volume du signal d’entrée. Utilisation du module I/O La section suivante indique les étapes à suivre pour intégrer des effets audio externes au chemin de signal Logic Pro. Pour intégrer et utiliser une unité d’effets externes dans Logic Pro : 1 Connectez une sortie (ou paire de sorties) de votre interface audio avec la (paire de) sortie(s) sur votre unité d’effets. 2 Connectez la sortie (ou paire de sorties) de votre unité d’effets avec une (paire d’) entrée(s) sur votre interface audio. Remarque : il peut s’agir de connexions analogiques ou numériques si votre interface audio et unité d’effets sont équipées de l’une d’entre elles ou des deux. 3 Cliquez sur un logement d’insertion du canal à traiter avec l’unité d’effets externes et choisissez Utility > I/O. 4 Dans la fenêtre du module I/O, choisissez les sortie (Output) et entrée (Input) (indiquées sous la forme de numéros) auxquelles votre unité d’effets est connectée. 5 Ajustez le volume d’entrée et de sortie. Lorsque vous commencez la lecture, le signal du canal audio sera traité par l’unité d’effets externes.218 Chapitre 14 Utilitaire Multichannel Gain Multichannel Gain permet de contrôler le gain (et la phase) de chaque canal d’une piste ou d’un bus Surround indépendamment.  Curseur Master : définit le gain principal pour la sortie de canal combinée.  Curseurs Channel gain : chaque curseur définit le gain pour son canal.  Boutons Phase Invert : permettent d’inverser la phase du canal sélectionné.  Boutons Mute : permettent de désactiver le son du canal depuis la sortie globale. Test Oscillator Le module Test Oscillator génère une fréquence statique ou un balayage sinusoïdal. Ce dernier est un balayage sonore du spectre de fréquences défini par l’utilisateur. Paramètres du module Test Oscillator  Boutons Waveform : permettent de sélectionner le type de forme d’onde à utiliser pour la génération du bruit rose.  Les formes d’onde Square Wave (onde carrée) et Needle Pulse (largeur très réduite) sont disponibles en versions repliement ou anti-repliement. Cette dernière version étant obtenue via le bouton Anti Aliased.  Needle Pulse est une forme d’onde à une seule impulsion très réduite.  Si le bouton Sine Sweep est actif, les réglages de l’oscillateur fixe dans la section Waveform au-dessus sont désactivés.  Frequency : détermine la fréquence de l’oscillateur (la valeur par défaut est 1 kHz). Chapitre 14 Utilitaire 219  Level : détermine le niveau de sortie global de Test Oscillator.  Bouton Sine Sweep : permet de générer un balayage d’onde sinusoïdale du spectre de fréquences défini par l’utilisateur.  Champ Time : détermine la durée du balayage.  Champs Start Freq et End Freq : définissent la fréquence de l’oscillateur au début et à la fin du balayage sinusoïdal.  Sweep Mode (paramètre étendu) : choisissez une courbe de balayage de type Linear ou Logarithmic.  Bouton Trigger : permet de déclencher un balayage sinusoïdal. Le comportement du bouton Trigger peut être modifié via le menu ci-dessous :  Single : cliquer sur le bouton Trigger déclenche le balayage une fois.  Continuous : cliquer sur le bouton Trigger déclenche le balayage indéfiniment. Utilisation du module Test Oscillator Si vous insérez l’Oscillateur de test dans un logement d’insertion d’une voie audio, vous devez transmettre l’audio via cette voie afin de générer un signal. Pour utiliser le module Test Oscillator dans un logement d’insertion d’une voie audio : 1 Placez une région audio sur une piste. 2 Insérez le module Test Oscillator dans le canal de cette piste et lancez la lecture. Vous pouvez également insérer le module Test Oscillator dans le logement Instrument des bandes de canaux d’instrument. Test Oscillator commence à générer le signal test dès qu’il est inséré. Vous pouvez le désactiver en l’ignorant.15 221 15 EVOC 20 PolySynth L’EVOC 20 PolySynth combine un vocoder avec un synthétiseur polyphonique, et peut être joué en temps réel. L’EVOC 20 PolySynth est un vocoder sophistiqué, équipé d’un synthétiseur polyphonique, capable de recevoir des notes MIDI entrantes. Il vous permet, par exemple, de jouer des sons de chœur de vocoder classiques. Des notes et des accords isolés joués avec l’EVOC 20 PolySynth polyphonique sonneront avec l’articulation de la source audio d’analyse. Au cours de ce processus, les caractéristiques sonores et les changements du signal audio arrivant à l’entrée Analysis (c’est-à-dire la piste audio que vous avez sélectionnée comme Side Chain) sont imposés au signal de sortie de synthétiseur intégré (section Synthesis). Le parcours du signal de l’EVOC 20 PolySynth est présenté dans le schéma de principe à la page 240.222 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Vocoder : Fondamentaux Si vous n’êtes pas familier des vocoders, vous êtes invité à lire cette section. Elle contient les informations de base au sujet des vocoders et de leurs fonctionnalités. Vous y trouverez également des astuces sur l’utilisation des vocoders, afin d’atteindre une bonne intelligibilité vocale. Qu’est-ce qu’un vocoder? Le terme vocoder est la contraction de VOice enCODER. Un vocoder analyse et transfère le caractère sonore du signal audio arrivant à son entrée Analysis vers le signal audio présent à son entrée Synthesis. Le résultat de ce processus est entendu à la sortie du vocoder. Le son classique du vocoder utilise la voix comme signal d’analyse et un son de synthétiseur comme signal de synthèse. Ce son classique a été popularisé à la fin des années 1970 et au début des années 1980. Vous le connaissez probablement grâce aux morceaux « O Superman » de Laurie Anderson, « Funky Town » de Lipps Inc. et de nombreux morceaux de Kraftwerk, d’« Autobahn » à « Europe Endless », en passant par « The Robots » et « Computer World ». Outre ces sons de « robots chantants », le vocoder a également été utilisé dans de nombreux films. Exemples : les Cylons dans Battlestar Galactica, et plus connue encore, la voix de Dark Vador dans la guerre des étoiles. Le vocodage, en tant que processus, n’est pas strictement limité aux performances vocales. Vous pouvez utiliser une boucle de batterie comme signal d’analyse afin de former un son d’ensemble à corde arrivant à l’entrée Synthesis. Fonctionnement d’un vocoder L’analyseur et le synthétiseur vocaux mentionnés ci-dessus sont en fait deux banques de filtres de type passe-bande. Les filtres passe-bande permettent à une bande de fréquence (une tranche) d’un spectre de fréquences global de transiter sans être modifiée, et coupent les fréquences qui ne font pas partie de la plage de la bande. Dans les modules EVOC 20, ces banques de filtres sont nommées sections Analysis et Synthesis. Elles disposent d’un nombre de bandes correspondantes identique. Si la banque de filtres d’analyse dispose de cinq bandes (1, 2, 3, 4 et 5), il y aura un ensemble correspondant de cinq bandes dans la banque de filtres de synthèse. La bande 1 de la banque d’analyse est associée à la bande 1 de la banque de synthèse, la bande 2 à la bande 2, et ainsi de suite. Le signal audio qui arrive à l’entrée Analysis passe à travers la banque de filtres d’analyse, où il est divisé en 20 bandes.Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 223 Une enveloppe de type follower est couplée avec chaque bande de filtre. Chacune de ces enveloppes piste (suit) toutes les modifications de volume dans la partie de la source audio autorisée à passer par le filtre passe-bande associé. De cette façon, l’enveloppe follower de chaque bande génère des signaux de contrôles dynamiques. Ces signaux de contrôles sont alors envoyés vers la banque de filtre de synthèse où ils contrôlent les niveaux des bandes de filtres de synthèse correspondantes. Cela est effectué via des VCA, amplificateurs commandés en tension. Cela permet d’imposer des modifications de volume des bandes, et donc des modifications du son d’origine, de la banque de filtres d’analyse sur les bandes correspondantes de la banque de filtres de synthèse. Plus un vocoder offre de bandes, plus le caractère du son d’origine sera remodelé de façon précise. Fonctionnement d’une banque de filtres Si vous supprimez tous les circuits responsables du transfert des caractéristiques sonores du signal Analysis vers le signal de synthèse à partir d’un vocoder, et offrez la détection de signaux vocaux ou non vocaux, il vous restera deux banques de filtres, les filtres d’analyse et de synthèse. Pour les utiliser à des fins musicales, vous devrez garantir que vous pouvez contrôler le niveau de sortie de chaque filtre passe-bande. Avec ce niveau de contrôle, vous pouvez appliquer des modifications considérables et uniques au spectre de fréquences. Analysis audio source Synthesis audio source Analysis filter bank band 1-5 Synthesis filter bank band 1-5 Envelope follower 1-5 VCA 1-5 Control signal 1-5 Audio output U/V detection224 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Utilisation de l’EVOC 20 PolySynth Pour pouvoir utiliser l’EVOC 20 PolySynth, vous devez l’insérer dans un emplacement Instrument d’un canal d’instrument, et fournir un signal audio comme source audio d’analyse. Pour cela, effectuez les étapes ci-dessous : 1 Sélectionnez ou créez une nouvelle piste audio dans la fenêtre Arrangement. 2 Insérez (ou enregistrez) un fichier audio (utilisez une partie vocale pour commencer) dans cette piste audio. ∏ Astuce : il peut être utile de définir une zone de cycle dans la fenêtre Arrangement, afin de lire en continu cette partie audio. Cela facilitera votre expérimentation. 3 Insérez l’EVOC 20 PolySynth dans l’emplacement Instrument d’un canal d’instrument. 4 Dans le menu Side Chain de l’EVOC 20 PolySynth, choisissez la piste audio qui contient le fichier audio. 5 Vérifiez que la piste d’instrument correspondante est sélectionnée dans la fenêtre Arrangement. L’EVOC 20 PolySynth est à présent prêt pour accepter des données MIDI entrantes, et a été assigné pour accueillir la sortie provenant de la piste audio sélectionnée via un Side Chain. 6 Dans la table de mixage, désactiver le son de la piste audio (piste vocale) utilisée comme entrée Side Chain. 7 Lancez la lecture. 8 Pendant que le fichier audio est relu, jouez sur votre clavier MIDI. 9 Dans la table de mixage, réglez les niveaux de volume de l’EVOC 20 PolySynth et la piste audio utilisée comme Side Chain à votre convenance. 10 Faites quelques petites expérimentations avec les potentiomètres, les curseurs et autres contrôles. Amusez-vous et n’hésitez pas à insérer davantage de modules d’effets dans le canal ou les bus pour améliorer le son.Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 225 Paramètres EVOC 20 PolySynth L’interface de l’EVOC 20 PolySynth est divisée en six sections principales.  Section Synthesis : contrôle le synthétiseur polyphonique de l’EVOC 20 PolySynth. Reportez-vous à la section « Paramètres de la section Synthesis » à la page 226.  Section Sidechain Analysis : les paramètres de cette section définissent le comportement de l’EVOC 20 PolySynth face au signal Analysis. Reportez-vous à la section « Paramètres de la section Sidechain Analysis » à la page 231.  Section Formant Filter : configure les banques de filtres d’analyse et de synthèse. Reportez-vous à la section « Paramètres Formant Filter » à la page 233.  Section Modulation : la section Modulation dispose de deux LFPO pour contrôler les paramètres Formant Shift et Pitch de l’EVOC 20 PolySynth. Reportez-vous à la section « Paramètres de la section Modulation » à la page 235.  Section U/V Detection : détecte les portions non vocales du son dans le signal Analysis, améliorant ainsi l’intelligibilité vocale. Reportez-vous à la section « Unvoiced/Voiced (U/V) Detection » à la page 237.  Section Output : configure le signal de sortie de l’EVOC 20 PolySynth. « Paramètres de la section Output » à la page 239. Section Sidechain Analysis Section Formant Filter Section Synthesis Section Modulation Section U/V Detection Section Output226 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Paramètres de la section Synthesis L’EVOC 20 PolySynth est équipé d’un synthétiseur polyphonique, capable de recevoir des notes MIDI. Les paramètres de la section Synthesis sont décrits ci-dessous. Boutons Mode Ces boutons déterminent le nombre de voix utilisées par l’EVOC 20 PolySynth :  Lorsque Poly est sélectionné, le nombre maximal de voix est défini via le champ numérique situé à côté du bouton Poly. Remarque : le fait d’augmenter le nombre de voies augmente aussi la charge du processeur.  Lorsque Mono ou Legato est sélectionné, l’EVOC 20 PolySynth est monophonique, et utilise une seule voix.  En mode Legato, la fonction Glide n’est active que sur les notes liées. Les enveloppes ne sont pas redéclenchées lorsque les notes liées sont jouées (single trigger, un seul déclenchement).  En mode Mono, Glide est toujours actif et les enveloppes sont redéclenchées par chacune des notes jouées (multi trigger, déclenchement multiple).  Le bouton Unison permet d’activer ou de désactiver le mode Unison. Dans ce mode, chaque voix de l’EVOC 20 PolySynth est doublée, ce qui réduit de moitié la polyphonie (à un maximum de 8 voix) comme l’indique le champ numérique Voices. Les voix doublées sont désaccordées selon la valeur du paramètre Analog.  En mode Unison-Mono (les deux boutons Unison et Mono ou Legato sont engagés), 16 voix maximum peuvent être empilées et jouées monophoniquement. Dans ce mode, le champ Voices indique le nombre de voix empilées qui jouent en même temps. Avertissement : les voix empilées en mode Unison-Mono augmentent le volume de sortie de l’EVOC 20 PolySynth. Pour éviter de saturer la sortie de canal d’instrument, réglez en conséquence le curseur Level de l’EVOC 20 PolySynth.Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 227 Section Oscillator L’EVOC 20 PolySynth est équipé d’un synthétiseur numérique à deux oscillateurs disposant d’un certain nombre de formes d’onde, et de la synthèse FM (Modulation de fréquence). Outre ces générateurs sonores, la section Synthesis dispose également d’un générateur de bruit indépendant. Il existe deux modes de fonctionnement pour les oscillateurs.  Dual : les deux oscillateurs emploient des formes d’onde numériques à un seul cycle comme source(s) sonore(s) de synthèse.  FM : un moteur FM à deux opérateurs, avec Oscillator 1 comme porteur d’onde sinus, et Oscillator 2 comme modulateur. L’Oscillator 2 peut utiliser n’importe quelle forme d’onde numérique à un seul cycle. Vous pouvez passer du mode Dual au mode FM en cliquant sur le libellé Dual ou FM situé en haut à gauche de la section représentée dans les captures d’écran ci-dessus. Comme vous pouvez le constater, il existe de légères différences entre les deux modes. Cette section décrit d’abord les paramètres communs, puis les options propres à chaque mode. Paramètres Wave 1 Les valeurs en pieds (footages) situées sous la mention Wave 1 dans les deux modes nous renvoient aux orgues à tuyaux. Plus le tuyau est long, plus le son est profond. Ceci s’applique aussi à Wave 1. Cliquez simplement sur les valeurs en pieds 16, 8 ou 4 pour sélectionner une plage dans laquelle Wave (oscillateur) 1 fonctionne. Votre sélection sera mise en surbrillance. La valeur numérique située à côté du libellé Wave 1 indique le type de forme d’onde actuellement sélectionné. L’EVOC 20 PolySynth dispose de 50 formes d’onde avec différentes caractéristiques sonores. Cliquez ici pour basculer entre les modes Dual et FM.228 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Pour passer d’une forme d’onde à l’autre, procédez comme suit : m Cliquez, sans relâcher le bouton de la souris, sur le champ numérique relatif aux formes d’onde et faites-le glisser vers le haut ou vers le bas. Lorsque le numéro de la forme d’onde souhaité est visible, relâchez le bouton de la souris. m Double-cliquez sur le champ numérique et entrez la valeur désirée. Remarque : notez qu’en mode FM, la forme d’onde de Wave 1 est une onde sinus fixe. Le paramètre Waveform de Wave 1 n’a aucun effet dans ce mode. Paramètres Wave 2 La valeur numérique située à côté de Wave 2 indique le type de forme d’onde actuellement sélectionné. L’EVOC 20 PolySynth dispose de 50 formes d’onde numériques à un seul cycle avec différentes caractéristiques sonores. Pour passer d’une forme d’onde à l’autre, procédez comme suit : m Cliquez, sans relâcher le bouton de la souris, sur le champ numérique relatif aux formes d’onde et faites-le glisser vers le haut ou vers le bas. Lorsque le numéro de la forme d’onde souhaité est visible, relâchez le bouton de la souris. m Double-cliquez sur le champ numérique et entrez la valeur désirée. Paramètres Noise Le générateur de bruit (Noise) fournit une source sonore supplémentaire pouvant être utilisée en plus des deux oscillateurs (Wave 1 et Wave 2).  Potentiomètre Level : contrôle la quantité de bruit ajoutée aux signaux des deux oscillateurs.  Potentiomètre Color : contrôle le timbre du signal de bruit. Lorsque le potentiomètre Color est tourné complètement à gauche, le générateur de bruit crée un bruit blanc pur. Lorsqu’il est tourné complètement à droite, il génère un bruit bleu (filtré par un filtre passe-haut). Le bruit blanc sert à créer des effets de pluie et de vent. Il a la même énergie dans chaque intervalle de fréquence. Le bruit bleu sonne d’une façon plus claire, car sa portion basse est supprimée par un filtre passe-haut.Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 229 Il est important de noter que le générateur de bruit de la section Oscillator est indépendant du générateur de bruit de la section U/V Detection. Pour plus d’informations sur les signaux vocaux et non vocaux, reportez-vous à la section « Unvoiced/Voiced (U/V) Detection », page 237 et suivantes. ∏ Astuce : tournez Color complètement sur la droite et Level juste un petit peu pour obtenir un signal de synthèse plus vivant et plus frais. Paramètres Dual Mode Les paramètres spécifiques au mode Dual se trouvent dans la section Wave 2, plus le curseur Balance situé à droite.  Paramètre Semi : définit l’accord du second oscillateur (Wave 2) par pas d’un demi-ton.  Paramètre Detune : permet un accord précis de Wave 1 et Wave 2 en centièmes. 100 centièmes égalent un demi-ton. Ce paramètre permet de désaccorder Wave 1 par rapport à Wave 2 autour du point d’accord zéro.  Curseur Balance : permet de mélanger les signaux des deux oscillateurs (Wave 1 et Wave 2). Paramètres FM Mode Les paramètres propres au mode FM se trouvent dans la section Wave 2, plus le curseur FM Int situé à droite.  Paramètre Ratio c(oarse) : règle le rapport de fréquence approximatif du second oscillateur en fonction du premier. 230 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth  Paramètre Ratio f(ine) : règle le rapport de fréquence précis du second oscillateur en fonction du premier.  Curseur FM Int : détermine l’intensité de la modulation de la forme d’onde sinus de Wave 1 par Wave 2. Des réglages élevés de FM Int donneront une forme d’onde plus complexe avec davantage d’harmoniques. Lorsqu’ils sont combinés, les paramètres Ratio et FM Int donnent une forme d’onde FM complexe et définissent donc leur contenu harmonique. Paramètres Tuning et Pitch  Potentiomètre Analog : simule l’instabilité des circuits analogiques dans des vocoders vintages. Analog modifie la hauteur de chaque note de manière aléatoire. Ce comportement ressemble à celui des synthétiseurs analogiques polyphoniques. Le potentiomètre Analog contrôle l’intensité de ce désaccordage aléatoire.  Tune : définit l’étendue du désaccordage.  Glide : glide détermine le temps que met la hauteur pour glisser d’une note à l’autre (portamento).  Bend Range : détermine la fourchette de modulation, en demi-tons pour la modulation du Pitch Bend. Cutoff et Resonance  Cutoff : définit la fréquence de coupure du filtre passe-bas. Plus vous tournez ce potentiomètre vers la gauche, plus il y aura de fréquences aiguës qui seront filtrées du signal.Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 231  Resonance : augmenter la Resonance revient à accentuer la zone de fréquence entourant celle qui a été définie par le paramètre Cutoff. Le filtre sert a effectué un premier modelage du signal, avant que celui-ci ne soit articulé par les circuits du vocoder. ∏ Astuce : réglez le paramètre Cutoff aussi élevé que possible, et poussez un petit peu le paramètre Resonance pour obtenir un son agréable et clair. Paramètres d’enveloppe L’EVOC 20 PolySynth dispose d’un générateur d’enveloppes Attack/Release utilisé pour contrôler le niveau dans la section Oscillator.  Curseur Attack : détermine le temps que mettent les oscillateurs de la section Synthesis pour atteindre leur niveau maximum.  Curseur Release : détermine le temps que mettent les oscillateurs de la section Synthesis pour atteindre leur niveau minimal. Paramètres de la section Sidechain Analysis Les paramètres de la section Sidechain Analysis contrôlent différents aspects du signal d’analyse. Ils nécessitent un contrôle précis pour garantir le suivi et l’intelligibilité les meilleurs possibles. Attack Le potentiomètre Attack détermine la vitesse à laquelle chaque enveloppe follower (couplé à chaque bande de filtre d’analyse) réagit aux signaux montants. Des temps d’Attack plus longs donneront une réponse plus lente du suivi aux transitoires du signal d’entrée d’analyse. 232 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Remarque : un temps d’Attack long sur des signaux d’entrée de type percussif (des mots scandés ou une partie de charley, par exemple) seront transformés en un effet de vocoder moins articulé. Régler Attack sur une valeur aussi faible que possible pour renforcer une articulation. Release Le paramètre Release détermine la vitesse à laquelle chaque enveloppe follower (couplé à chaque bande de filtre d’analyse) réagit aux signaux descendants. Des temps de Release plus longs prolongeront les transitoires du signal d’entrée Analysis en sortie du vocoder. Remarque : un temps de Release long sur des signaux d’entrée de type percussif (des mots scandés ou une partie de charley, par exemple) seront transformés en un effet de vocoder moins articulé. Notez que des temps de Release qui sont trop courts donneront des sons de vocoder bruts et granuleux. Les valeurs de Release autour de 8 à 10 ms ont prouvé qu’elles étaient de bons points de départ. Freeze Ce bouton Freeze permet de maintenir indéfiniment le spectre du son actuellement analysé. Le signal d’analyse gelé peut capter une caractéristique particulière du signal source qui sera ensuite imposée comme forme de filtre complexe avec sustain à la section Synthesis. Si Freeze est activé, la banque de filtres d’analyse ignore la source d’entrée, et les paramètres Attack et Release n’ont aucun effet. Par exemple, si vous utilisez une suite de mots parlés comme source, le bouton Freeze pourra capturer la phase d’attaque ou la fin d’un mot particulier, la voyelle a, par exemple. Autre usage du paramètre Freeze (qui peut être automatisé) : compenser la tenue des notes chantées par des chanteurs ne pouvant pas tenir trop longtemps une note sans reprendre leur souffle. Si le signal de synthèse doit être tenu, alors que le signal source d’analyse (partie vocale) ne l’est pas, Freeze peut servir à bloquer les niveaux actuels du formant (d’une note chantée), même pendant des interruptions de la partie vocale, tel qu’il y en a entre les mots d’une phrase vocale. Bands Le paramètre Bands détermine le nombre de bandes de fréquence utilisées par l’EVOC 20 PolySynth. Plus il y a de bandes, plus le son sera remodelé avec précision. Si vous réduisez le nombre de bandes, la plage de fréquences du signal source sera divisée en moins de bandes et le son résultant sera formé avec moins de précision par le moteur de synthèse. Remarque : le fait d’augmenter le nombre de bandes augmente aussi la charge du processeur. Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 233 Il faut souvent trouver un compromis entre la précision sonore, qui permet aux signaux reçus (paroles et chants, en particulier) de rester intelligibles, et l’usage des ressources qui se trouve entre 10 et 15 bandes. Paramètres Formant Filter La fenêtre Formant Filter est divisée en deux sections par une ligne horizontale. La partie supérieure concerne la section Analysis et la partie inférieure, la section Synthesis. Les modifications apportées aux paramètres High/Low Frequency, Bands, Formant Stretch et Shift provoqueront des changements visuels dans la fenêtre Formant Filter. Vous avez ainsi un retour appréciable de ce qui se produit avec le signal lorsqu’il passe à travers les deux banques de filtres de formant. High/Low Frequency La barre bleue située juste sous le logo EVOC 20 PolySynth est un contrôle qui sert à déterminer les fréquences les plus hautes et les plus basses autorisées à passer par la section du filtre. La longueur de cette barre bleue représente la plage des fréquences pour l’analyse et la synthèse. Les fréquences de toute entrée audio se trouvant en dehors de ces limites seront coupées. Toutes les bandes de filtre sont réparties régulièrement sur l’ensemble de l’étendue définie par les valeurs High/Low Frequency.  Pour régler la valeur de la fréquence basse, cliquez, sans relâcher le bouton de la souris, sur le curseur argenté situé à gauche de la barre bleue puis faites-le glisser vers la droite (ou la gauche). Les valeurs vont de 75 à 750 Hz.  Pour régler la valeur de la fréquence aiguë, cliquez, sans relâcher le bouton de la souris, sur le curseur argenté situé à droite de la barre bleue puis faites-le glisser vers la gauche (ou la droite). Les valeurs vont de 800 à 8000 Hz.  Pour régler simultanément les deux curseurs, cliquer sur la zone située entre les deux moitiés de curseur (directement sur la barre bleue) et faites-la glisser vers la gauche ou la droite. Contrôle les hautes et basses fréquences234 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth  Vous pouvez modifier les valeurs High/Low Frequency directement en éditant les champs numériques en dessous de la barre bleue. Lowest/Highest Ces paramètres se trouvent dans deux petits champs situés de chaque côté de la fenêtre Formant Filter. Ces commutateurs déterminent si les bandes de filtres les plus basses et hautes seront des filtres passe-bande (comme toutes les autres bandes intermédiaires), ou s’ils agissent respectivement comme des filtres passe-bas/passe-haut. Cliquer dessus une fois pour passer d’une courbe à l’autre.  Avec le réglage Bandpass, les fréquences situées au-dessous ou au-dessus des bandes les plus basses et hautes sont ignorées pour l’analyse et la synthèse.  Avec le réglage Highpass (ou Lowpass), toutes les fréquences au-dessous des bandes les plus basses (ou au-dessus des plus hautes) seront considérées pour l’analyse et la synthèse. Formant Stretch Ce paramètre modifie la largeur et la répartition de toutes les bandes de la banque de filtres de synthèse, pour étendre ou resserrer la plage de fréquences définie par la barre bleue (paramètres Low/High Frequency) pour la banque de filtre de synthèse. Avec le paramètre Formant Stretch défini sur 0, la largeur et la répartition des bandes de la banque de filtres de synthèse est égale à la largeur des bandes de la banque de filtre d’analyse. Des valeurs faibles réduiront la largeur de chaque bande, alors que des valeurs élevées l’élargiront. La plage de contrôle va de 0,5 à 2 (par rapport à la bande passante totale). Remarque : vous pouvez passer directement à la valeur 1 en cliquant sur ce nombre. Formant Shift Formant Shift déplace la position de toutes les bandes vers le haut et vers le bas dans la banque de filtres de synthèse. Avec Formant Shift réglé sur 0, la position des bandes de la banque de filtres de synthèse est la même que celle des bandes de la banque de filtres d’analyse. Des valeurs positives déplaceront les bandes vers le haut, en terme de fréquences, alors que des valeurs négatives les déplaceront vers les bas en fonction de la banque de filtres d’analyse. Remarque : vous pouvez passer directement aux valeurs –0.5, –1, +0.5 et +1 en cliquant sur leurs nombres. Lorsqu’ils sont associés, Formant Stretch et Formant Shift modifient la structure du formant du son de vocoder résultant, ce qui peut donner des changements de timbre intéressants. Par exemple, utiliser des signaux vocaux tout en réglant le paramètre Formant Shift plus haut produit un effet « Mickey Mouse ».Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 235 Les paramètres Formant Stretch et Formant Shift sont également très utiles si le spectre des fréquences du signal Synthesis ne complète pas celui du signal Analysis. Vous pouvez créer un signal Synthesis dans la plage haute des fréquences à partir d’un signal Analysis qui module le son principalement dans la plage basse des fréquences, par exemple. Resonance Le paramètre Resonance est à la base du caractère sonore du vocoder : des valeurs basses lui donneront un caractère doux, des valeurs élevées lui donneront un caractère plus abrupte et plus criard. Le fait d’augmenter la valeur de Resonance accentue la fréquence moyenne de chaque bande de fréquences. Remarque : l’utilisation de l’un des paramètres Formant Stretch et Formant Shift, voire des deux, peut provoquer la génération de fréquences résonnantes inhabituelles, lorsque des valeurs élevées de Resonance sont utilisées. Paramètres de la section Modulation La section Modulation dispose de deux LFO pour contrôler les paramètres Formant Shift et Pitch de l’EVOC 20 PolySynth. Ces LFO peuvent fonctionner librement ou être synchronisés au tempo du morceau.  Pitch LFO : contrôle la modulation de hauteur Pitch (Vibrato) des oscillateurs intégrés au synthétiseur. Il est câblé pour accepter des données provenant de la molette de modulation de votre clavier MIDI (ou des données MIDI correspondant) afin de contrôler l’intensité de la modulation.  Shift LFO : contrôle le paramètre Formant Shift de la banque de filtres Synthesis afin de produire des effets de type phasing dynamiques. Boutons Wave236 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Les boutons Wave de cette section vous permettent de sélectionner le type de forme d’onde utilisé par Pitch LFO et Shift LFO. Pour chaque LFO, vous avez le choix entre les différentes formes d’onde suivantes : Triangle, Sawtooth (en dent de scie), Square (carrée) montante et descendante autour de zéro (bipolaire, idéale pour les trilles), Square (carrée) montante à partir de zéro (unipolaire, idéale pour les changements entre deux hauteurs définissables), une forme d’onde aléatoire par palier (S&H), et une forme d’onde aléatoire lissée. Intensity et Int via Whl Le curseur Intensity contrôle la valeur de la modulation Formant Shift modulation par Shift LFO. Le curseur Int via Whl de Pitch LFO permet de régler plusieurs paramètres. L’intensité de la modulation de hauteur par le LFO peut être contrôlée par la molette de modulation d’un clavier MIDI connecté. La partie supérieure du curseur détermine l’intensité lorsque la molette de modulation est poussée au maximum, et la partie inférieure quand cette molette est réglée au minimum. En cliquant et faisant glisser la souris dans la zone située entre les deux segments du curseur, vous pouvez déplacer les deux simultanément. Potentiomètres Rate Ces potentiomètres déterminent la vitesse de la modulation. Les valeurs situées à gauche des positions centrales sont synchronisées au tempo du séquenceur et incluent des valeurs de mesure, de triolet et autres. Les valeurs situées à droite des positions centrales sont asynchrones, et sont affichées en Hertz (cycles par seconde). Remarque : la possibilité d’utiliser des valeurs de mesure synchrones peut servir à effectuer une modification de formant (formant shift) toutes les quatre mesures sur une partie de percussion à une mesure reprise en cycle. Vous pouvez aussi effectuer la même modification de formant (formant shift) sur chaque croche d’un triolet au sein d’une même partie. Chacune de ces méthodes peut donner des résultats intéressants et apporter de nouvelles idées ou un second souffle aux anciens équipements audio.Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 237 Unvoiced/Voiced (U/V) Detection Le discours humain est constitué d’une série de sons vocaux (sons tonals) et de sons non vocaux (bruits). La différence principale entre sons vocaux et non vocaux est que les sons vocaux sont produits par une oscillation des cordes vocales, alors que les sons non vocaux sont produits par des blocages et des restrictions imposés sur le flux d’air par les lèvres, la langue, le palais, la gorge et le larynx. Ce type de discours, contenant à la fois des sons vocaux et non vocaux, pourrait être utilisé comme signal d’analyse d’un vocoder, mais le moteur de synthèse ne pourrait pas les différencier, et il en résulterait un son sans relief. Pour éviter cela, la section Synthesis du vocoder doit produire des sons différents pour les parties vocales et non vocales du signal. C’est pourquoi l’EVOC 20 PolySynth est équipé d’un détecteur non vocal/vocal (Unvoiced/ Voiced, U/V). Cette unité détecte les parties non vocales du son dans le signal d’analyse, puis remplace les parties correspondantes dans le signal de synthèse par du bruit (Noise), un mélange de bruit et de synthétiseur (Noise + Synth) ou par le signal d’origine (Blend). Si le détecteur U/V identifie des parties vocales, il transmet ces informations à la section Synthesis, qui utilise le signal de synthèse normal pour ces parties. ∏ Astuce : l’intelligibilité d’un discours est fortement dépendante de son contenu en fréquences aiguës, car l’ouïe humaine se base sur celles-ci pour déterminer les syllabes composant les mots. Gardez cela à l’esprit lorsque vous utilisez l’EVOC 20 PolySynth, et réglez soigneusement la fréquence de filtre dans les sections Synthesis et Formant Filter. Pour contribuer à l’intelligibilité, il peut être intéressant de recourir à une égalisation afin d’accentuer certaines fréquences dans la plage de fréquences moyennes à hautes, avant de traiter le signal avec l’EVOC 20 PolySynth. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section « Conseils pour une meilleure intelligibilité des paroles » à la page 240.238 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Sensitivity Ce paramètre détermine la sensibilité de la détection U/V. En tournant ce potentiomètre vers la droite, davantage de parties non vocales distinctes seront reconnues dans le signal d’entrée. Lorsque des réglages élevés sont utilisés, la sensibilité accrue aux signaux non vocaux peut conduire à ce que la source U/V, déterminée par le paramètre Mode, soit utilisée sur la majeure partie du signal d’entrée, en incluant les signaux vocaux. Cela donnera un son ressemblant à un signal radio, détérioré et contenant beaucoup de parasites et de bruit de fond. Mode Le paramètre Mode permet de sélectionner des sources sonores pouvant être utilisées pour remplacer le contenu non vocal du signal d’entrée. Les réglages disponibles sont Off, Noise, Noise + Synth ou Blend.  Noise : utilise le bruit seul pour les parties non vocales du son.  Noise + Synth : utilise le bruit et le synthétiseur pour les parties non vocales du son.  Blend : utilise le signal d’analyse après son passage à travers un filtre passe-haut, pour les parties non vocales du son. Ce signal d’analyse filtré est ensuite combiné au signal de sortie de l’EVOC 20 PolySynth. Le paramètre Sensitivity n’a aucun effet lorsque ce réglage est utilisé. Level Le potentiomètre Level contrôle le volume du signal (Noise, Noise + Synth ou Blend) utilisé pour remplacer le contenu non vocal du signal d’entrée. Avertissement : faites très attention avec ce contrôle, surtout si vous utilisez une valeur de Sensitivity élevée, afin d’éviter toute saturation interne de l’EVOC 20 PolySynth.Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 239 Paramètres de la section Output Cette section présente les différents paramètres disponibles dans la section Output de l’EVOC 20 PolySynth. Signal Ce menu permet de choisir parmi les options Voc(oder), Syn(thesis) et Ana(lysis). Ces réglages vous permettent de déterminer le signal que vous voulez envoyer vers les sorties principales de l’EVOC 20 PolySynth. Pour entendre l’effet du vocoder, le paramètre Signal doit être réglé sur Voc. Les deux autres réglages servent au monitoring. Ensemble Les trois boutons Ensemble permettent d’activer ou de désactiver les effets d’ensemble. Ensemble I est un effet de chorus spécial. Ensemble II est une variation, créant un son plus rond et plus riche en utilisant une routine de modulation plus complexe. Level Le curseur Level contrôle le volume du signal de sortie de l’EVOC 20 PolySynth. Stereo Width Stereo Width répartit les signaux de sortie des bandes de filtre de la section Synthesis dans l’image stéréo.  Positionné à gauche, la sortie de toutes les bandes est centrée.  Positionné au centre, la sortie de toutes les bandes passe de gauche à droite.  Positionné à droite, la sortie des bandes est répartie, de manière alternative, sur les canaux gauche et droit.240 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Schéma de principe Ce schéma de principe illustre le parcours du signal dans l’EVOC 20 TrackOscillator et l’EVOC 20 PolySynth. Conseils pour une meilleure intelligibilité des paroles L’effet classique du vocoder est très exigeant quant à la qualité des deux signaux d’analyse et de synthèse. De plus, les paramètres du vocoder nécessitent un réglage soigneux. Voici quelques conseils concernant ces deux points. Analysis source Track ------------ Side chain R L Stereo to mono TO: pitch analysis Sensitivity TO: Max/Quant./ Glide Analysis section Synthesis section U/V detection PS: MIDI keyboard Noise, N + Synth Synthesis source EVOC20 PS: Poly synth pitch Level Frequency range between highest/lowest 1-5 Envelope follower 1-5 A B Freeze Stretch Resonance Shift Filter bank with five bands (example) Level Stereo width L R Filter bank input Filter bank with five bands (example) Voltagecontrolled Oscillator 1-5 LFO EVOC20 TO: Tracking oscillator Track or side chain Blend LFO Parameter control Legend Audio signal Control signalChapitre 15 EVOC 20 PolySynth 241 Modification des signaux d’analyse et de synthèse La section suivante vous explique comment modifier les signaux d’analyse et de synthèse pour obtenir une meilleure intelligibilité des paroles. Compression du signal d’analyse Moins le niveau change, meilleure sera l’intelligibilité du vocoder. Il est donc recommandé de compresser le signal d’analyse dans la plupart des cas. Améliorer l’énergie des fréquences élevées D’une certaine façon, le vocoder génère toujours le point d’intersection des signaux d’analyse et de synthèse. Autrement dit : s’il n’y a pas d’aigus dans le signal d’analyse, la sortie résultante du vocoder manquera aussi d’aigus. C’est aussi le cas lorsque le signal de synthèse présente beaucoup d’aigus. Cela se vérifie pour chaque bande de fréquence. Ainsi, le vocoder nécessite un niveau stable dans toutes les bandes de fréquence pour les deux signaux d’entrée, afin de donner de bons résultats. Du fait des caractéristiques de l’ouïe humaine, l’intelligibilité de la parole est très liée à la présence d’aigus. Pour aider à conserver un discours clair, il peut être utile d’utiliser une égalisation pour accentuer ou réduire certaines fréquences dans les signaux d’analyse avant de les traiter via un vocoder. Si le signal d’analyse comporte des voix ou un discours, un simple filtre de type shelving sera suffisant. Il ne nécessite pas beaucoup de puissance de calcul et accentue efficacement les médiums et les aigus, ce qui est primordial pour l’intelligibilité des paroles. Si le signal de synthèse manque d’énergie dans les aigus, celle-ci peut être générée à l’aide d’un effet de distorsion. L’effet Overdrive est parfait pour cela (voir la section « Overdrive » page 56 et suivantes). Éviter les artefacts sonores Un problème apparaît fréquemment avec les sons de vocoder, il s’agit d’interruptions soudaines du signal (sons hachés, interrompus) et d’apparitions rapides de bruits pendant les pauses au cours du discours. Paramètre Release de la section Analysis Le paramètre Release définit la vitesse à laquelle une bande de fréquence de synthèse donnée peut décroître en niveau, si le niveau du signal de la bande d’analyse correspondante décroît brutalement. Le son est plus régulier lorsque les niveaux décroissent lentement. Pour obtenir ce caractère plus régulier, utilisez des valeurs de Release plus élevées dans la section Analysis de l’interface. Des temps de relâchement plus longs donneront un son insipide. Des valeurs d’Attack courtes ne sont pas un problème. Elles peuvent, en fait, être souhaitables lorsqu’une réaction rapide du vocoder aux signaux d’impulsion est nécessaire.242 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Bloquer les bruits de fond dans le signal d’analyse Si le signal d’analyse est compressé, ce qui est recommandé, le niveau de souffle, de ronronnement et des bruits de fond augmentera. Ces bruits de fond peuvent entraîner l’ouverture des bandes du vocoder, ce qui n’est pas souhaitable. Pour éliminer ces bruits, il peut être judicieux d’utiliser un Noise Gate avant la compression et l’accentuation des aigus. Si le signal d’analyse est correctement traité par le Noise Gate, vous devrez peut-être réduire la valeur de Release de la section Analysis. Lorsque des paroles et des voix sont traitées par un Noise Gate, le paramètre Hysteresis devient important. Threshold définit un niveau de seuil au-delà duquel la porte s’ouvrira. Hysteresis définit un niveau de seuil plus faible, au-dessous duquel la porte se fermera. Cette valeur est relative au niveau de seuil (Threshold). Le graphique ci-dessus montre un réglage de Threshold parfaitement adapté aux paroles compressées. Un déclenchement intempestif par un bruit de fréquence basse ou aiguë est évité par les filtres sidechain dédiés du Noise Gate. Les valeurs Hold, Release et Hysteresis affichées sont adaptées à des niveaux d’enveloppe typiques de la plupart des signaux vocaux et de discours. Obtenir les meilleurs signaux d’analyse et de synthèse Pour une bonne intelligibilité du discours, veuillez garder à l’esprit ces quelques points :  Le spectre des signaux d’analyse et de synthèse doivent se recouvrir presque complètement. Les voix d’hommes basses avec des signaux de synthèse dans les aigus ne fonctionnent pas très bien.  Le signal de synthèse doit être constamment maintenu, sans interruption. La piste doit être jouée legato, car des interruptions dans le signal de synthèse arrêteraient la sortie du vocoder. Sinon, le paramètre Release du signal de synthèse (à ne pas confondre avec le temps Release de la section Analysis) peut être réglé sur un temps plus long. De jolis effets peuvent également être obtenus en utilisant un signal de réverbération comme signal de synthèse. Notez que ces deux dernières méthodes peuvent provoquer des superpositions harmoniques.  Ne pas saturer le vocoder. Cela peut se produire facilement, ce qui entraînera de la distorsion. Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 243  Prononcer son discours clairement, si l’enregistrement doit être utilisé comme signal d’analyse. Des paroles, à une hauteur relativement basse, fonctionnent mieux que des voix chantées, même si la création d’un chœur de vocoder est votre objectif ! Prononcer correctement les consonnes. Un bel exemple : le R roulé de « We are the Robots » de Kraftwerk, un classique du vocoder. Cette prononciation a été spécialement étudiée en fonction du vocoder. Réglez les paramètres Formant à votre convenance. L’intelligibilité des paroles est étonnamment peu affectée par le décalage, l’étirement ou la compression des formants. Même le nombre de bandes de fréquences utilisé a un impact minimal sur la qualité de l’intelligibilité. Cela s’explique par notre aptitude à différencier intuitivement les voix d’enfants, de femmes et d’hommes, dont la boîte crânienne et la gorge varient énormément par nature. De telles différences physiques provoquent des variations dans les formants qui composent leur voix. Notre perception (identification) des paroles est basée sur une analyse des relations entre ces formants. Dans les modules EVOC 20, ceux-ci restent intacts, même lorsque des réglages de formant extrêmes sont utilisés. Histoire du vocoder Vous serez sans doute surpris d’apprendre que les voder et vocoder datent respectivement des années 1939 et 1940. Homer Dudley, un chercheur en physique des Laboratoires Bell, New Jersey (USA) a développé le Voice Operated reCOrDER comme machine de recherche. Il a été conçu à l’origine pour tester des schémas de compression pour la sécurisation de la transmission de signaux vocaux sur des lignes téléphoniques en cuivre. Il était composé d’un dispositif associant un analyseur et un synthétiseur de voix artificielle. Il s’agissait des :  Parallel bandpass vocoder (vocoder à bande-passante parallèle) : Un analyseur de paroles et un resynthétiseur, inventé en 1940.  Vocoder speech synthesizer (synthétiseur de paroles vocoder) : Un modèle de voix relu par un opérateur humain, inventé n 1939. Cette machine basée sur des tubes était équipée de deux claviers, de boutons pour recréer les consonnes, d’une pédale pour le contrôle de la fréquence de l’oscillateur et d’une barre de poignet pour activer et désactiver les sons des voyelles. L’analyseur détectait les niveaux d’énergie des échantillons sonores successifs mesurés sur l’ensemble du spectre des fréquences audio via une série de filtres à bande étroite. Les résultats de cette analyse pouvaient être visualisés graphiquement sous forme de fonctions de fréquence évoluant dans le temps. 244 Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth Le synthétiseur inversait le processus en scannant les données fournies par l’analyseur et en donnant ces résultats à un certain nombre de filtres analytiques reliés à un géné- rateur de bruit. Cette combinaison produisait alors des sons. Le voder a été présenté à l’Exposition Universelle de 1939, où il fit sensation. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, le vocoder (il s’appelle désormais VOice enCODER) a fait preuve de son importance cruciale, en brouillant les conversations transocéaniques entre Winston Churchill et Franklin Delanore Roosevelt. Werner Meyer-Eppler, le directeur du département Phonétique à l’Université de Bonn, a reconnu l’intérêt de ces machines pour la musique électronique après la visite de Dudley à l’Université en 1948. Meyer-Eppler utilisera le vocoder comme base de ses futurs écrits qui, à leur tour, deviendront la source d’inspiration du mouvement allemand « Elektronische Musik ». Dans les années 1950, quelques enregistrements suivront. En 1960, le synthétiseur Siemens a été développé à Munich. Parmi ses nombreux oscillateurs et filtres, il comportait un circuit de vocoder à lampes. En 1967, une société appelée Sylvania créait un certain nombre de machines numériques utilisant l’analyse temporelle des signaux d’entrée, plutôt que l’analyse basée sur des filtres passe-bande. En 1971, après avoir étudié la machine de Dudley, Bob Moog et Wendy Carlos modifiaient un certain nombre de modules de synthétiseurs pour créer leur propre vocoder pour la bande originale du film Orange mécanique. La société « EMS » de Peter Zinovieff, basée à Londres, a développé un vocoder autonome, et donc davantage portable. Cette société est probablement plus connue pour ses synthétiseurs « Synthi AKS » et VCS3. Le vocoder EMS Studio a été le premier à être commercialisé au niveau mondial, en 1976. Il a ensuite été renommé EMS 5000. Parmi ses utilisateurs, on retrouve Stevie Wonder et Kraftwerk. Stockhausen, le pionnier allemand du mouvement « Elektronische Musik », utilisait également un vocoder EMS. Sennheiser met en vente le VMS 201 en 1977, et EMS lance l’EMS 2000, qui était une version simplifiée de son frère aîné. 1978 voit les débuts de l’usage intensif du vocoder, qui gagne en popularité grâce à la musique de Herbie Hancock, Kraftwerk, et quelques autres artistes. Parmi les fabricants qui sont passés à la production de vocoders cette année-là, on trouve : Synton/Bode, Electro-Harmonix et Korg, avec le VC-10. En 1979, Roland lance le VP 330, un ensemble vocoder/clavier.Chapitre 15 EVOC 20 PolySynth 245 La fin des années 1970 et le début des années 1980 voient l’apogée du vocoder. Les artistes qui l’utilisent se nomment : ELO, Pink Floyd, Eurythmics, Tangerine Dream, Telex, David Bowie, Kate Bush et bien d’autres encore. Côté production, les vocoders étaient (et sont toujours) assemblés pour pas cher sous forme de kits vendus par les magasins d’électronique. Depuis les années 1980 et jusqu’à aujourd’hui, EMS au Royaume-Uni, Synton en Hollande et PAiA aux USA sont toujours les principaux étendards du vocoder. En 1996, Doepfer en Allemagne et Music & More ont rejoint la grande famille des fabricants de vocoders. Au cours des années 1990, sont apparus de nombreux vocoders autonomes basés sur des logiciels.16 247 16 EFM 1 L’EFM1 à 16 voix est un synthétiseur à la fois simple et performant qui s’appuie sur la modulation de fréquence. Il produit les sonorités numériques et les sons de cloche riches typiques de la synthèse par modulation de fréquence, plus communément appelée synthèse FM. Au cœur du moteur de l’EFM1, se trouvent un oscillateur à ondes multiples modulator et un oscillateur sinusoïdal carrier. Le rôle de l’oscillateur Modulator est de moduler la fréquence de l’oscillateur Carrier au sein du spectre audio, produisant ainsi de nouvelles harmoniques. Ces harmoniques sont connus sous le nom de bandes latérales. Le module EFM 1 se divise en plusieurs parties.  La partie supérieure contient les paramètres globaux Transpose, Tune, Glide, Voices et Unison.  Le moteur FM se compose des paramètres Modulator et Carrier (sections plus sombres, en relief) et des commandes FM, notamment l’enveloppe de modulation (Modulation Env) et l’oscillateur basse fréquence (LFO) figurant dans la zone centrale en forme de champignon. 248 Chapitre 16 EFM 1  La partie inférieure renferme la section Output, composée des paramètres Sub Osc Level et Stereo Detune, ainsi que des commandes Volume Envelope, Main Level et Velocity. Dans le coin inférieur droit figure également un champ Randomize.  Le panneau des paramètres étendus (accessible en cliquant sur le triangle d’affichage en bas à gauche) vous permet d’assigner des contrôleurs MIDI aux paramètres FM Amount (profondeur FM) et Vibrato. Paramètres globaux Ces paramètres ont un impact sur le son instrumental global produit par l’EFM 1. Transpose La tonalité de base est déterminée par le paramètre Transpose. Vous pouvez transposer l’EFM 1 de ±2 octaves. Tune Le paramètre Tune permet d’accorder avec précision l’EFM 1 à ± 50 cents. Un cent équivaut à 1/100e d’un demi-ton. Unison Lorsque vous activez le bouton Unison, deux voix EFM 1 complètes sont superposées ; le son de l’EFM 1 devient alors plus lourd et plus épais. En mode Unison, l’EFM 1 peut être joué avec une polyphonie de 8 voix. Voices Le nombre de voix pouvant être jouées simultanément (polyphonie) est déterminé par le paramètre Voices. Les valeurs possibles sont : Mono (une voix), Legato (une voix) et de 2 à 16 voix. En mode monophonique Legato, la lecture de notes superposées ne redéclenche pas les enveloppes de l’EFM 1. Glide Le paramètre Glide permet d’introduire une modulation de hauteur continue entre deux notes consécutives. La valeur Glide (en ms) détermine le temps que met la hauteur tonale pour passer d’une note jouée à la suivante. Vous pouvez utiliser le paramètre Glide en mode monophonique Mono ou Legato, ainsi qu’en mode polyphonique (de 2 à 16 voix). Randomize La fonction Randomize (disponible dans l’angle inférieur droit de l’interface) génère de nouveaux sons chaque fois que vous cliquez sur le bouton correspondant. Le degré de randomisation (ou variance par rapport au son d’origine) est déterminé par la valeur indiquée dans le champ numérique. Il est conseillé d’utiliser des valeurs inférieures à 10 % si vous souhaitez juste modifier légèrement le son actuel. Chapitre 16 EFM 1 249 Modulator et Carrier Les paramètres Modulator et Carrier sont expliqués ci-après. Harmonic En synthèse FM, la structure harmonique de base est déterminée par la relation d’accord entre le Modulator et le Volume envelope. Cette relation est souvent appelée rapport d’accord. Dans le module EFM 1, ce rapport est établi à l’aide des commandes Harmonic du Modulator et du Carrier. L’accord peut également être réglé par le biais des paramètres Fine (Tune). Vous pouvez accorder le Modulator et Volume envelope sur l’un des 32 premiers harmoniques. La relation (ou rapport) d’accord modifie de façon considérable le son de base de l’EFM 1, c’est pourquoi il est préférable de régler ce paramètre à l’oreille. En règle générale, voici ce que l’on peut dire : les rapports d’accord pairs ont tendance à produire un son plus harmonique ou plus musical, tandis que les rapports impairs produisent des sonorités beaucoup moins mélodieuses, parfaites pour les sons de cloche et les bruits métalliques. Par exemple, si vous réglez le Modulator et le Volume envelope sur le premier harmonique (rapport de 1:1), vous obtiendrez un son en dent de scie. Si vous réglez le Modulator sur le deuxième harmonique et le Volume envelope sur le premier (rapport 2:1), la tonalité produite vous fera penser à une onde carrée. Le rapport d’accord peut, par conséquent, être comparé au sélecteur de forme d’onde d’un synthétiseur analogique. Fine Le paramètre Fine permet d’ajuster l’accord entre deux harmoniques adjacents (tel qu’il est déterminé par la commande Harmonic). Cette commande a une plage de ±0.5 harmonique. Selon le degré de désaccord, cela peut soit créer un « battement » subtil du timbre, soit, si un effet de désaccord important est utilisé, ajouter de nouvelles notes, harmoniques et inharmoniques En position centrale (0), le paramètre Fine n’a aucun effet. Vous pouvez facilement le centrer en le réglant sur 0. Modulator Wave En synthèse FM classique, les sinusoïdes sont utilisées en tant que formes d’onde pour le Modulator et le Carrier. Pour étendre ses capacités acoustiques, l’oscillateur Modulator de l’EFM 1 fournit un certain nombre de formes d’onde numériques supplémentaires. Lorsque le bouton est tourné complètement vers la gauche, le Modulator produit une sinusoïde. Si vous tournez le paramètre Wave dans le sens des aiguilles d’une montre, vous verrez défiler une suite de formes d’onde numériques complexes. Ces formes d’onde offrent une dimension harmonique supplémentaire aux sons FM obtenus.250 Chapitre 16 EFM 1 Bouton Fixed Carrier Ce bouton vous permet de déconnecter la fréquence porteuse des modulations du clavier, de la hauteur tonale et du LFO. Paramètres FM Ces paramètres concernent les aspects de modulation de fréquence du module EFM 1. FM (Intensity) L’oscillateur Modulator a pour effet de moduler la fréquence du Volume envelope, ce qui génère de nouvelles bandes latérales et donc de nouveaux harmoniques. Si vous augmentez la valeur FM (Intensity) à l’aide du gros bouton central, le nombre d’harmoniques augmente et le son devient plus clair. Le paramètre FM (Intensity) est parfois appelé FM Index. Remarque : bien que la technologie sous-jacente soit très différente, le paramètre FM (Intensity) peut être comparé au paramètre Filter Cutoff d’un synthétiseur analogique. Modulation Env(elope) Pour contrôler le paramètre FM (Intensity) de façon dynamique, l’EFM 1 fournit une enveloppe de modulation ADSR (FM), composée de quatre curseurs : A (Attack, temps d’attaque), D (Decay, temps de chute), S (Sustain, niveau de tenue) et R (Release, temps de relâchement). L’enveloppe Modulation Env se déclenche dès qu’elle reçoit une note MIDI. Le curseur Attack détermine le temps nécessaire pour atteindre le niveau d’enveloppe maximal. Le curseur Decay détermine le temps nécessaire pour atteindre le niveau de tenue (lui-même déterminé par le curseur Sustain). Le niveau Sustain est maintenu jusqu’à ce que la note MIDI soit relâchée. Le curseur Release détermine le temps nécessaire pour atteindre le niveau zéro une fois que la note MIDI a été relâchée. FM Depth La force, ou impact, de l’enveloppe Modulation Env sur l’intensité FM est déterminée par la commande FM Depth. Si vous tournez le bouton FM Depth dans le sens des aiguilles d’une montre, l’effet de l’enveloppe de modulation augmente. Si vous tournez ce même bouton dans le sens contraire, l’effet de l’enveloppe de modulation est inversé, ce qui signifie que l’enveloppe descend lors de la phase d’attaque et remonte pendant les phases de chute et de relâchement. En position centrale (0), l’enveloppe n’a aucun effet. Vous pouvez facilement centrer le bouton FM Depth en le réglant sur 0.Chapitre 16 EFM 1 251 Modulator Pitch L’impact de l’enveloppe de modulation sur la tonalité de l’oscillateur Modulator est déterminé par la commande Modulator Pitch. Si vous tournez le bouton Modulator Pitch dans le sens des aiguilles d’une montre, l’effet de l’enveloppe de modulation augmente. Si vous tournez ce même bouton dans le sens contraire, l’effet de l’enveloppe de modulation est inversé, ce qui signifie que l’enveloppe descend lors de la phase d’attaque et remonte pendant les phases de chute et de relâchement. En position centrale (0), l’enveloppe n’a aucun effet. Vous pouvez facilement centrer le bouton Modulator Pitch en le réglant sur 0. LFO Le LFO (Low Frequency Oscillator, oscillateur basse fréquence) sert de source de modulation cyclique pour les paramètres FM Intensity ou Vibrato. Si vous tournez le bouton LFO dans le sens des aiguilles d’une montre, l’effet du LFO sur l’intensité FM augmente. Si vous le tournez dans le sens inverse, cela introduit un vibrato. En position centrale (0), le LFO n’a aucun effet. Vous pouvez facilement centrer le bouton LFO en le réglant sur 0. Rate Le rapport vitesse/fréquence des cycles du LFO est défini à l’aide du paramètre Rate. Section Output Le module EFM1 fournit plusieurs commandes de niveau, présentées ci-après. Sub Osc Level Pour obtenir une meilleure réponse dans les basses, l’EFM 1 comprend un oscillateur sinusoïdal secondaire. Celui-ci agit une octave en dessous du moteur FM (selon la valeur déterminée par le paramètre Transpose). Si vous montez le bouton Sub Osc Level, la sinusoïde de l’oscillateur secondaire est mélangée à la sortie du moteur FM de l’EFM 1. Stereo Detune Stereo Detune ajoute un effet de chorus riche et varié au son de l’EFM 1. Pour cela, la voix de l’EFM 1 est doublée à l’aide d’un second moteur FM désaccordé. Pour régler le degré de désaccord, utilisez le bouton Stereo Detune. Un effet stéréo de grande ampleur est également ajouté, ce qui augmente la « dimension spatiale » et la « largeur » de votre son.252 Chapitre 16 EFM 1 Vol(ume) Envelope L’enveloppe de volume (Volume Envelope) détermine la forme globale du volume. Elle est constituée de quatre curseurs : Attack (temps d’attaque), Decay (temps de chute), Sustain (niveau de tenue) et Release (temps de relâchement). L’enveloppe de volume se déclenche dès qu’elle reçoit une note MIDI. Le curseur Attack détermine le temps nécessaire pour atteindre le niveau de volume maximal. Le curseur Decay détermine le temps nécessaire pour atteindre le niveau de tenue (lui-même déterminé par le curseur Sustain). Le niveau Sustain est maintenu jusqu’à ce que la note MIDI soit relâchée. Le curseur Release détermine le temps nécessaire pour atteindre un niveau de volume égal à zéro une fois que la note MIDI a été relâchée. Main Level Le bouton Main Level permet d’ajuster le niveau de sortie global de l’EFM 1. Si vous le tournez dans le sens des aiguilles d’une montre, le volume de sortie de l’EFM 1 augmente. Tournez-le dans le sens inverse et le volume de sortie diminuera. Velocity Le module EFM 1 est capable de répondre à la vélocité MIDI ; il réagit au moyen de changements dynamiques de son et de volume. Ainsi, plus votre jeu est puissant, plus le son sera fort et clair. La sensibilité de l’EFM 1 en réponse aux informations de vélocité entrantes est déterminée par le paramètre Velocity. Tournez le bouton Velocity complètement vers la gauche si vous souhaitez que l’EFM 1 ne réagisse pas à la vélocité des notes. Plus vous tournez le bouton vers la droite, plus la sensibilité à la vélocité augmente et, par la même occasion, les changements de son dynamiques que l’EFM 1 est capable de produire. Assignation de contrôleurs MIDI La section des paramètres étendus de l’EFM 1 vous permet d’assigner le contrôleur MIDI de votre choix aux paramètres suivants :  FM Intensity  Vibrato Sélectionnez simplement le contrôleur souhaité dans les menus Ctrl FM et Ctrl Vibrato, puis réglez le degré de modulation ou de vibrato à l’aide des curseurs associés. Remarque : le module EFM 1 répond également aux données de modulation de hauteur : cette dernière est liée à la hauteur globale de l’EFM 1. 17 253 17 ES E Ce chapitre présente le synthétiseur ES E polyphonique huit voix. L’ES E (ES Ensemble) est conçu pour les sons de nappe et d’ensemble. Il permet d’ajouter des effets atmosphériques à votre musique, et requiert un temps système faible. Tous les paramètres de l’ES E sont présentés dans la section ci-dessous.  Boutons 4, 8 et 16 : détermine la transposition d’octaves de l’ES E.  Potentiomètre Wave : si vous réglez le paramètre Wave complètement à gauche, les oscillateurs produisent des signaux en dent de scie, qui peuvent être modulés en fréquence par l’oscillateur sub-audio (LFO) intégré. Pour toute la plage restante, les oscillateurs produisent des ondes pulsées dont la largeur moyenne d’impulsion est définie par le paramètre Wave.  Potentiomètre Vib/PWM : si le paramètre Wave est réglé sur une onde en dent de scie, ce paramètre permet de définir l’amplitude de modulation de fréquence, donnant un effet de vibrato ou de « sirène », selon l’intensité et la vitesse de l’oscillateur sub-audio (LFO). S’il est réglé sur une onde pulsée, il contrôle l’amplitude de la modulation de la largeur d’impulsion (PWM). Lorsque la largeur d’impulsion devient très réduite, le son semble être « interrompu ». Compte tenu de cet effet potentiel, il convient de régler l’intensité PWM avec précaution et de choisir la position centrale (12 h) du paramètre Wave (rectangulaire à 50 %) pour la largeur d’impulsion, si vous souhaitez obtenir une plage de modulation maximale.  Potentiomètre Speed : contrôle la fréquence de modulation de la tonalité (dent de scie) ou de la largeur d’impulsion.254 Chapitre 17 ES E  Potentiomètre Cutoff : définit la fréquence de coupure du filtre passe-bas dynamique à résonance.  Potentiomètre Resonance : définit la résonance du filtre passe-bas dynamique de l’ES E.  Potentiomètre AR Int : l’ES E possède un générateur d’enveloppe pour chaque voix, et comporte les paramètres Attaque et Relâchement. Le paramètre AR Int définit l’amplitude de la modulation de la fréquence de coupure appliquée par le générateur d’enveloppe.  Potentiomètre Velo Filter : détermine la sensibilité à la vélocité de la modulation de la fréquence de coupure appliquée par le générateur d’enveloppe. Ce paramètre n’a aucune incidence si le paramètre AR Int est défini sur 0.  Curseur Attack : détermine le temps d’attaque du générateur d’enveloppe.  Curseur Release : détermine le temps de relâchement du générateur d’enveloppe.  Potentiomètre Velo Volume : contrôle la sensibilité à la vélocité, le volume sonore de chaque note dépendant de la force avec laquelle elle a été créée.  Potentiomètre Volume : définit le niveau de sortie de l’ES E.  Bouton Chorus I, Chorus II et Ensemble : active/désactive l’une des trois variations d’effets chorus/ensemble ES E.18 255 18 ES M L’ES M monophonique (ES Mono) est un bon point de départ si vous recherchez des sons de basse qui apportent plus d’intensité à votre mixage. Le synthétiseur compact ES M présente un mode de jeu portamento automatique, facilitant le glissement de basses. Il comporte également un circuit de compensation de filtre automatique qui offre des sons de basse riches et crémeux, même lors de l’utilisation de valeurs de résonances plus importantes. Tous les paramètres de l’ES M sont présentés dans la section ci-dessous.  Boutons 8, 16 et 32 : détermine la transposition d’octaves de l’ES M.  Potentiomètre Glide : l’ES M fonctionne en permanence dans un mode de jeu portamento, c’est-à-dire que les notes sont jouées en legato, ce qui permet de glisser (effet portamento) d’une hauteur à l’autre. La vitesse du glissé est définie par le paramètre Glide. S’il est réglé sur 0, aucun effet de glissé n’est utilisé.  Potentiomètre Mix : effectue un fondu enchaîné entre une onde en dent de scie et une onde rectangulaire à 50 %, qui sonne une octave plus bas.  Potentiomètre Cutoff : définit la fréquence de coupure du filtre passe-bas dynamique à résonance. Sa pente est de 24 dB/octave.  Potentiomètre Resonance : définit la résonance du filtre passe-bas dynamique. L’augmentation de la valeur de résonance entraîne un rejet des basses (énergie des basses fréquences) lors de l’utilisation des filtres passe-bas. L’ES M compense en interne cet effet secondaire, de façon à produire un son plus chargé en basses.256 Chapitre 18 ES M  Potentiomètre Int : l’ES M dispose de deux générateurs d’enveloppes très simples offrant un seul paramètre Decay. Int permet la modulation de la fréquence de coupure par l’enveloppe du filtre.  Potentiomètre Decay (Filter) : détermine le temps de chute de l’enveloppe du filtre. Il ne s’applique que si Int n’est pas défini sur 0.  Potentiomètre Velo (Filter) : détermine la sensibilité à la vélocité de l’enveloppe du filtre. Ce paramètre ne s’applique que si Int n’est pas défini sur 0.  Potentiomètre Decay (Volume) : détermine le temps de chute de l’amplificateur dynamique. Les temps d’attaque, de relâchement et de maintien du synthétiseur sont réglés en interne sur 0.  Potentiomètre Velo (Volume) : détermine la sensibilité à la vélocité de l’amplificateur dynamique.  Potentiomètre Vol : règle le volume général de l’ES M.  Potentiomètre Overdrive : règle le niveau de saturation/distorsion de la sortie de l’ES M. Attention : l’effet Overdrive augmente le niveau de sortie de façon significative.  Curseurs Bender Range (paramètres étendus) : règle la sensibilité de la modulation de hauteur par incréments d’un demi-ton. 19 257 19 ES P Ce chapitre présente le synthétiseur polyphonique 8 voix ES P (ES Poly) de Logic. Son fonctionnement, (à l’exception de sa sensibilité à la vélocité) rappelle un peu les synthétiseurs polyphoniques abordables produits par les plus grands fabricants japonais dans les années 1980. Sa conception est facile à comprendre, il est capable de produire un grand nombre de sons utiles en musique et avec lui, vous aurez certainement du mal à créer des sons qui ne puissent s’intégrer dans la plupart des styles musicaux. Les sons classiques de cuivres synthétiques analogiques ne sont qu’une de ses nombreuses spécialités. Vous trouverez dans la section suivante, une description de chacun des paramètres ES P.  Boutons 8, 16 et 32 : les boutons 8, 16 et 32 servent à régler la transposition d’octave de l’ES P.  Curseurs de forme d’onde : les curseurs situés sur le côté gauche de la fenêtre vous permettent de mélanger plusieurs formes d’onde, produites par les oscillateurs de l’ES P. En plus des ondes triangulaires, en dent de scie et rectangulaires, des ondes rectangulaires de deux sous-oscillateurs sont également disponibles. L’une d’elles « sonne » une octave en dessous des oscillateurs principaux et l’autre, deux octaves en dessous. La largeur d’impulsion de toutes les ondes rectangulaires est de 50 pour cent. Le curseur situé tout à fait à droite permet d’ajouter du bruit blanc au mélange. C’est la « matière première » des effets sonores classiques de synthétiseur, comme ceux évoquant les vagues de l’océan, le vent et les hélicoptères.258 Chapitre 19 ES P  Potentiomètre Vib/Wah : l’ES P dispose d’un LFO qui peut moduler soit la fréquence des oscillateurs, pour un effet de vibrato, soit la fréquence de coupure du filtre passe-bas dynamique, donnant un effet « Wah-Wah ». Tournez le bouton vers la gauche pour obtenir un vibrato ou vers la droite pour moduler le filtre de façon cyclique.  Potentiomètre Speed : contrôle la vitesse de la modulation de la fréquence de l’oscillateur ou de la fréquence de coupure.  Potentiomètre Frequency : définit la fréquence de coupure du filtre passe-bas dynamique à résonance.  Potentiomètre Resonance : définit la résonance du filtre passe-bas dynamique. Augmenter la valeur de Resonance donnera une réjection des basses (l’énergie des fréquences basses) lors de l’utilisation des filtres passe-bas. L’ES P compense cet effet secondaire en interne, ce qui donne un son avec plus de basses.  Boutons 1/3, 2/3 et 3/3 : la fréquence de coupure peut être modulée par un numéro de note MIDI (position sur le clavier) ; vous connaissez peut être ce paramètre sous le nom de « Keyboard Follow » (Suivi du Clavier) sur d’autres synthétiseurs. Vous avez le choix entre : pas de modulation, suivi sur un tiers, deux tiers ou sur la totalité du clavier (3/3). Réglé sur 3/3, le contenu harmonique relatif de chaque note est le même, indépendamment de la hauteur de celle-ci.  Potentiomètre ADSR : l’ES P dispose d’un générateur d’enveloppe ADSR par voie. ADSR Int règle la valeur de la modulation de la fréquence de coupure par le générateur d’enveloppe ADSR.  Potentiomètre Velo Filter : la modulation de la fréquence de coupure par le générateur d’enveloppe ADSR est sensible à la vélocité. Le degré de sensibilité à la vélocité est définit par le potentiomètre Velo Filter.  Potentiomètre Volume : règle le volume général de l’ES P.  Potentiomètre Velo Volume : contrôle la sensibilité à la vélocité, le volume de chaque note dépendant de la force avec laquelle elle a été créée.  Curseur A (Attack) : détermine le temps d’attaque du générateur d’enveloppe.  Curseur D (Decay) : détermine le temps de chute du générateur d’enveloppe.  Curseur S (Sustain) : détermine le niveau de maintient du générateur d’enveloppe.  Curseur R (Release) : détermine le temps de relâchement du générateur d’enveloppe.  Potentiomètre Chorus : règle l’intensité de l’effet chorus intégré.  Potentiomètre Overdrive : règle le niveau de saturation/distorsion de la sortie de l’ES P. Attention : l’effet Overdrive augmente le niveau de sortie de façon significative.20 259 20 ES1 Ce chapitre présente le synthétiseur analogique virtuel ES1. Le système très flexible de génération sonore de l’ES1 et ses options de modulation intéressantes mettent à votre disposition toute une palette de sons analogiques : basses dynamiques, atmosphères, leads mordants et percussions marquées. Paramètres du module ES1260 Chapitre 20 ES1 Boutons 2', 4', 8', 16', 32' Ces valeurs de séquence permettent de changer de tonalité en passant d’une octave à une autre. 32 pieds correspond au réglage le plus grave, 2 pieds au réglage le plus aigu. L’utilisation du terme « pied » pour mesurer les octaves vient du fait que l’on employait cette unité pour mesurer la longueur des tuyaux d’un orgue. Wave Le paramètre Wave vous permet de sélectionner la forme d’onde de l’oscillateur, sur laquelle repose la couleur sonore de base du morceau. Vous pouvez choisir n’importe quelle largeur d’impulsion comprise entre les symboles d’onde carrée et d’onde pulsée. La largeur d’impulsion peut également être modulée via la section de modulation (reportez-vous à la section « Router » à la page 264). Par exemple, une modulation de la largeur d’impulsion à l’aide d’un LFO à cycle lent permet de rendre provisoirement muets les sons de basses graves. Sub L’oscillateur secondaire (Sub) génère des ondes carrées (inférieures d’une ou deux octaves par rapport à la fréquence de l’oscillateur principal), ainsi qu’une onde pulsée (inférieure de deux octaves par rapport à la fréquence de l’oscillateur principal). Outre les ondes carrées pures, le sélecteur de formes d’onde permet de choisir entre différents mixages et différentes relations de phase entre ces ondes, ce qui produit des sons différents. Vous pouvez également utiliser un bruit blanc ou mettre l’oscillateur secondaire en position OFF. Vous pouvez diriger un signal Side Chain (depuis n’importe quelle piste) dans le filtre du synthétiseur (sélectionnez EXT). Pour sélectionner la piste source Side Chain, cliquez sur le menu Side Chain situé en haut de la fenêtre du module. Mix Ce curseur définit la relation de mixage entre le signal de l’oscillateur principal et celui de l’oscillateur secondaire. Lorsque l’onde de l’oscillateur secondaire est désactivée (position OFF), son signal de sortie est totalement supprimé du mixage. ∏ Astuce : des valeurs de résonance élevées permettent de provoquer une auto-oscillation du filtre, ce qui peut être utile si vous souhaitez utiliser le filtre comme oscillateur. Chapitre 20 ES1 261 Paramètres Filter Cette section décrit les paramètres de filtrage disponibles dans le module ES1. Drive Il s’agit d’une commande du niveau d’entrée associée au filtre passe-bas, qui vous permet d’appliquer un effet d’Overdrive au filtre. Son utilisation modifie le comportement du paramètre Resonance et le son la forme d’onde peut subir une distorsion. Cutoff et Resonance Le paramètre Cutoff contrôle la fréquence de coupure du filtre passe-bas de l’ES1. Le paramètre Resonance accentue les portions du signal qui entourent la fréquence définie par le paramètre Cutoff. Cette accentuation peut être définie de façon si intense que le filtre commence à osciller par lui-même. Lorsqu’il atteint l’auto-oscillation, le filtre génère une oscillation sinusoïdale (ou sinusoïde). Si le paramètre Key est réglé sur 1, vous pouvez jouer le filtre de façon chromatique à partir d’un clavier MIDI. Il existe un autre moyen de définir la fréquence de coupure : cliquez sur le mot Filter (entouré par les sélecteurs de pente), maintenez le bouton de la souris enfoncé et déplacez le curseur verticalement pour ajuster la fréquence de coupure. Déplacez la souris horizontalement pour ajuster la résonance. Boutons Slope Le filtre passe-bas offre quatre pentes différentes de rejet de bandes au-dessus de la fréquence de coupure.  Le réglage « 24 dB classic » imite le comportement d’un filtre de type Moog : si vous augmentez la résonance, la partie basse du signal est réduite.  Le réglage « 24 dB fat » compense cette réduction du contenu basse fréquence. Une augmentation de la résonance ne diminue pas la partie basse du signal ; ce réglage est donc proche d’un filtre de type Oberheim.  Le réglage 18 dB tend à faire ressembler le son du filtre à celui du TB-303 de Roland.  Le réglage 12 dB produit un son doux et homogène qui rappelle celui des premiers Oberheim SEM. Key Ce paramètre contrôle l’intensité de modulation de la fréquence de coupure en fonction de la tonalité du clavier (numéro de note). Si le paramètre Key est réglé sur zéro, la fréquence de coupure reste inchangée, quelle que soit la note jouée. Ainsi, les notes graves auront un son relativement plus clair que celui des notes aiguës. Si le paramètre Key est réglé sur la valeur maximale, le filtre suit la tonalité, afin que la relation entre la fréquence de coupure et la tonalité soit constante.262 Chapitre 20 ES1 ADSR Via Vel Le générateur d’enveloppe principal (ADSR) module la fréquence de coupure pendant toute la durée d’une note. L’intensité de cette modulation peut avoir une valeur positive ou négative et peut réagir aux informations de vélocité. Si vous jouez pianissimo (Velocity = 1), la modulation aura lieu au niveau de la flèche du bas. Si vous jouez vraiment fortissimo (Velocity = 127), la modulation aura lieu au niveau de la flèche du haut. La barre bleue entre les flèches illustre la dynamique de cette modulation. Vous pouvez ajuster simultanément l’étendue et l’intensité de la modulation en attrapant la barre et en déplaçant les deux flèches en même temps. En procédant ainsi, vous pourrez constater que la distance relative entre les deux est préservée. Level Via Vel La flèche du haut agit comme une commande de volume principale pour le synthétiseur. Plus elle est éloignée de la flèche du bas (indiquée par les barres bleues), plus le volume est affecté par les messages de vélocité entrants. La flèche du bas indique le niveau lorsque vous jouez pianissimo (vélocité =1). Vous pouvez ajuster simultanément l’étendue et l’intensité de la modulation en attrapant la barre et en déplaçant les deux flèches en même temps. En procédant ainsi, vous pourrez constater que la distance relative entre les deux est préservée. Afin de conserver la meilleure résolution possible pour la sensibilité à la vélocité, même lorsque le volume est bas, le module ES1 dispose d’un paramètre Out Level supplémentaire, accessible depuis la présentation Controls. Sélecteur de l’enveloppe d’amplification Les boutons AGateR, ADSR et GateR déterminent quelles commandes du générateur d’enveloppe ADSR ont une incidence sur l’enveloppe d’amplification.  AGateR : active les commandes de temps d’attaque et de relâchement mais permet de conserver un niveau constant entre le moment où le niveau de crête est atteint et celui où la note est relâchée, quels que soient les réglages de chute et de tenue définis.  ADSR : active toutes les commandes de la section de l’amplificateur.  GateR : définit le temps d’attaque de la section de l’amplificateur sur zéro, de sorte que seule la commande de relâchement continue d’agir sur l’enveloppe de volume. Chapitre 20 ES1 263 Tous les paramètres ADSR resteront toujours actifs pour le filtre (ADSR via Vel). A correspond au temps d’attaque, R au temps de relâchement et Gate est le nom d’un signal de contrôle utilisé dans les synthétiseurs analogiques, qui indique à un générateur d’enveloppe qu’une touche est pressée. Tant qu’une touche de synthétiseur analogique reste enfoncée, le signal Gate garde une tension constante. Utilisé comme source de modulation dans l’amplificateur contrôlé en tension (et non dans l’enveloppe elle-même), il crée une enveloppe de type orgue sans aucun paramètre d’attaque, de chute ou de relâchement. Glide Le paramètre Glide définit la durée (portamento) appliquée à chaque note déclenchée. Le comportement du déclencheur Glide dépend de la valeur définie pour le paramètre Voices (reportez-vous à la section « Voices » à la page 266). La valeur 0 désactive la fonction Glide. LFO Waveform Le LFO propose plusieurs formes d’onde : triangulaire, en dents de scie ascendantes et descendantes, onde carrée, Sample & Hold (aléatoire) et une onde aléatoire décalée dont la forme change en douceur. Vous pouvez également assigner un signal Side Chain (toute piste audio) comme source de modulation (EXT). Sélectionnez la piste source Side Chain via le menu Side Chain situé en haut de la fenêtre du module. Rate Ce paramètre définit la vitesse (fréquence) de modulation. Si vous choisissez des valeurs situées à gauche du zéro, la phase du LFO est verrouillée sur le tempo du projet, avec des durées de phase ajustables entre 1/96 de mesure et 32 mesures. Si vous optez pour des valeurs situées à droite du zéro, la phase du LFO peut évoluer librement. S’il est défini sur zéro, le LFO produit un niveau constant (et complet), ce qui vous permet d’utiliser la roulette de modulation pour moduler, entre autres, la largeur d’impulsion : un déplacement de la roulette de modulation modifie la largeur d’impulsion en fonction du réglage « Int via Whl », sans introduire de modulation du LFO. Int Via Whl La flèche du haut définit l’intensité de modulation du LFO si la roulette de modulation (contrôleur MIDI 1) est réglée sur sa valeur maximale. La flèche du bas définit l’intensité de modulation du LFO si la roulette de modulation est réglée sur zéro. La distance entre les flèches (représentée par une barre verte) indique la portée de la roulette de modulation de votre clavier. Vous pouvez ajuster simultanément l’étendue et l’intensité de la modulation en attrapant la barre et en déplaçant les deux flèches en même temps. En procédant ainsi, vous pourrez constater que la distance relative entre les deux est préservée. 264 Chapitre 20 ES1 Router La section Router définit la cible pour la modulation du LFO et l’enveloppe de modulation. Une cible peut être définie pour le LFO, une autre pour l’enveloppe de modulation. Vous pouvez moduler les éléments suivants :  La tonalité (fréquence) de l’oscillateur  La largeur d’impulsion de l’onde pulsée  Le mixage entre l’oscillateur principal et l’oscillateur secondaire  La fréquence de coupure du filtre  La résonance du filtre  Le volume principal (amplificateur) Les deux cibles suivantes sont uniquement disponibles pour l’enveloppe de modulation :  Filter FM (intensité de modulation de la fréquence de coupure par l’onde triangulaire de l’oscillateur) : les caractéristiques de la modulation ne sont pas linéaires. Par conséquent, vous pouvez obtenir une pseudo-distorsion des sons existants ou, si seule l’auto-oscillation du filtre de résonance est perceptible, créer des sons métalliques, de style FM. Pour ce faire, réglez l’option Sub sur off et l’option Mix sur Sub.  LFO Amp (intensité globale de la modulation du LFO) : l’une des applications consiste à créer un vibrato décalé en modulant l’intensité de la modulation du LFO, si le paramètre Router du LFO est réglé sur Pitch. La forme de l’enveloppe de modulation contrôle l’intensité du vibrato. Sélectionnez un réglage de style d’attaque (valeur élevée pour l’option form). Int Via Vel La flèche vers le haut contrôle le réglage de l’intensité de modulation supérieure associée à l’enveloppe de modulation, si vous frappez une touche selon le paramètre fortissimo le plus élevé (vélocité = 127). La flèche vers le bas contrôle le réglage de l’intensité de modulation inférieure associée à l’enveloppe de modulation, si vous frappez une touche selon le paramètre pianissimo le plus doux (vélocité = 1). La barre verte entre les flèches illustre l’impact de la sensibilité à la vélocité sur l’enveloppe de modulation (ou sur l’intensité de cette dernière). Vous pouvez ajuster simultané- ment l’étendue et l’intensité de la modulation en attrapant la barre et en déplaçant les deux flèches en même temps. En procédant ainsi, vous pourrez constater que la distance relative entre les deux est préservée.Chapitre 20 ES1 265 Mod Envelope La section Mod Envelope (enveloppe de modulation) n’est constituée que d’un paramètre. Vous pouvez définir une enveloppe de chute de type percussif (valeurs faibles) ou des enveloppes de type attaque (valeurs élevées). Un réglage maximal de l’enveloppe de modulation produit un niveau constant et maximal, ce qui est utile lorsque vous souhaitez qu’un paramètre soit modulé uniquement en fonction de la vélocité. Pour ce faire, sélectionnez une destination de modulation (LFO Amplitude, par exemple), réglez l’enveloppe de modulation sur la valeur maximale et ajustez le paramètre Int via Vel de façon appropriée afin d’obtenir un niveau de modulation LFO Amplitude sensible à la vélocité mais ne variant pas au fil du temps. ADSR L’enveloppe ADSR affecte le filtre (ADSR via Vel) et l’amplificateur (s’il est réglé sur ADSR). Les paramètres sont le temps d’attaque (A), le temps de chute (D), le niveau de tenue (S) et le temps de relâchement (R). Si vous n’avez pas l’habitude de ces paramètres : réglez l’amplificateur sur ADSR, le réglage Cutoff sur une valeur faible, le réglage Resonance sur une valeur élevée et déplacez les deux flèches « ADSR via Vel » vers le haut, afin de voir la fonction de ces paramètres. Tune Le réglage Tune définit la tonalité de l’ES1. Analog Le réglage Analog modifie légèrement la hauteur de chaque note, ainsi que la fréquence de coupure, de façon aléatoire. Comme dans un synthétiseur analogique polyphonique, les valeurs Analog supérieures à zéro permettent au cycle des oscillateurs de toutes les voix déclenchées d’évoluer librement. Notez que si le réglage Analog a la valeur zéro, les points de départ de chaque cycle d’oscillateur de toutes les voix déclenchées sont synchronisés. Cela peut s’avérer utile pour les sons percussifs, lorsque vous cherchez à obtenir une caractéristique d’attaque plus franche. Pour obtenir un son chaud de type analogique, le paramètre Analog doit être défini sur des valeurs plus élevées, chaque voix déclenchée sera alors associée à des variations plus subtiles. Bender Range Le réglage Bender Range permet de sélectionner la sensibilité du modulateur de hauteur en demi-tons.266 Chapitre 20 ES1 Out Level Out Level correspond à la commande de volume principale du synthétiseur ES1. Voices Le nombre affiché correspond au nombre maximal de notes pouvant être jouées simultanément. Chaque instance de l’ES1 offre une polyphonie de 16 voix maximum. Si vous jouez moins de voix, vous aurez besoin de moins de ressources système. Si vous réglez le paramètre Voices sur Legato, l’ES1 se comporte comme un synthétiseur monophonique à déclencheur simple et avec la fonction Fingered portamento activée. Cela signifie que, si vous jouez legato, un effet portamento correspondant au réglage Glide se produira ; en revanche, si vous relâchez chaque touche avant d’appuyer sur la suivante, il n’y aura aucun effet de portamento. L’enveloppe ne sera pas déclenchée par la nouvelle note. Ainsi, vous obtenez des effets de modulation de hauteur sans vous servir du modulateur. N’oubliez pas de sélectionnez une valeur Glide plus élevée lorsque vous utilisez le réglage Legato. Chorus L’ES1 offre des effets Chorus/Ensemble stéréo classiques. Quatre réglages sont disponibles : Off, C1, C2 et Ens. L’option Off désactive l’effet Chorus. C1 et C2 constituent des effets Chorus typiques. C2 est une variante de C1, caractérisée par une modulation plus importante. En comparaison, l’effet Ensemble (Ens) fait appel à une routine de modulation plus complexe, qui crée un son plus riche et plus dense.Chapitre 20 ES1 267 Liste des contrôleurs MIDI Numéro de contrôleur Nom de paramètre 12 Boutons de tonalité de l’oscillateur 13 Forme d’onde de l’oscillateur 14 Curseur Mix 15 Forme d’onde de l’oscillateur secondaire 16 Curseur Drive 17 Curseur Cutoff 18 Curseur Resonance 19 Boutons Slope 20 ADSR via Vel : curseur inférieur 21 ADSR via Vel : curseur supérieur 22 Curseur Attack 23 Curseur Decay 24 Curseur Sustain 25 Curseur Release 26 Curseur Key 27 Boutons du sélecteur de l’enveloppe d’amplification 28 Level via Velocity : curseur inférieur 29 Level via Velocity : curseur supérieur 30 Paramètre Chorus 31 Cible de l’enveloppe de modulation 102 Curseur de forme de l’enveloppe de modulation 103 Enveloppe de modulation : paramètre Int via Vel : curseur inférieur 104 Enveloppe de modulation : paramètre Int via Vel : curseur supérieur 105 Fréquence du LFO 106 Forme d’onde du LFO 107 Cible de modulation du LFO 108 LFO : Int via Whl : curseur inférieur 109 LFO : Int via Whl : curseur supérieur 110 Curseur Glide 111 Paramètre Tune 112 Paramètre Analog 113 Paramètre Bender Range 114 Paramètre Out Level 115 Paramètre Voices21 269 21 ES2 Le synthétiseur ES2 associe un puissant moteur de synthèse sonore à de nombreuses fonctionnalités de modulation. L’ES2 fournit trois oscillateurs synchronisables. Ces derniers peuvent, en outre, utiliser la fonction de modulation en anneau. La modulation par largeur d’impulsion est également possible. L’oscillateur 2 permet de moduler la fréquence de l’oscillateur 1 et ce dernier vous permet de produire des sons de synthétiseur de style FM. Outre les formes d’onde des synthétiseurs analogiques classiques, les oscillateurs de l’ES2 fournissent 100 formes d’onde à cycle unique, connues sous le nom de Digiwaves. Chacune a une couleur sonore totalement différente des autres. Vous pouvez même, à l’aide de la matrice de modulation, réaliser des fondus enchaînés ou des pas entre ces formes d’onde. Vous obtenez de cette manière des sons évoquant les synthétiseurs à tables d’ondes. La matrice de modulation (connue sous le nom de routeur) peut être utilisée en plus d’un certain nombre de configurations de modulation câblées en dur. Le concept d’association d’une source de modulation à une cible de modulation (pour effectuer des processus) de modulation, est pratiquement aussi ancien que le synthétiseur lui-même. Au centre de ce concept, il y a la possibilité d’insérer d’importants ensembles de cibles et de sources de modulation dans des canaux de modulation. L’ES2 propose 10 canaux dans le routeur. Deux filtres multimodes dynamiques (utilisables en parallèle ou en série) peuvent fournir des sons épais, proches de ceux des synthétiseurs analogiques. Le mode Unison d’ES2 peut être utilisé à la fois en monophonique et polyphonique. Il est ainsi facile de recréer, quasi à l’identique, les sons volumineux des synthétiseurs analogiques classiques tels que le Roland Jupiter 8, le SCI Prophet V ou l’Oberheim OB 8. Vous pouvez directement mixer une onde sinusoïdale (issue de l’oscillateur 1) dans l’amplificateur dynamique afin d’épaissir le son. 270 Chapitre 21 ES2 Des contrôles macros dédiés simplifient et accélèrent l’ajustement simultané de plusieurs paramètres de génération de sons dans l’ES2. Pour régler ces contrôles, vous pouvez utiliser la souris ou les potentiomètres et curseurs de votre clavier MIDI, comme sur un vrai synthétiseur. Dernière caractéristique, et non des moindres, les effets de type Distortion, Chorus, Phaser et Flanger sont intégrés dans l’ES2. Paramètres de l’ES2 Pour résumer le principe des synthétiseurs soustractifs, on pourrait s’exprimer ainsi : L’oscillateur génère l’oscillation (ou forme d’onde), le filtre enlève les harmoniques superflus (de la forme d’onde) et l’amplificateur dynamique règle le volume de l’oscillation permanente (la forme d’onde filtrée) sur zéro tant qu’aucune touche n’est appuyée. Sur un synthétiseur analogique, ces trois sections sont communément appelées VCO, VCF et VCA, VC correspondant à Voltage Controlled (contrôlé en tension), les autres lettres signifiant respectivement Oscillateur, Filtre et Amplificateur. Les paramètres élémentaires d’un synthétiseur sont contrôlés (modulés) par des tensions : tonalité pour l’oscillateur, timbre pour le filtre, niveau sonore dans l’amplificateur. Ces tensions sont générées par des sources de modulation. Dans l’ES2, le routeur détermine quelles sources contrôlent quels paramètres. Pour terminer, il faut signaler que le son du synthétiseur est affiné par des effets de type Distortion ou Chorus. Le simple cheminement du signal est retracé ici pour présenter les différents modules internes de l’ES2 et leurs paramètres.Chapitre 21 ES2 271 Paramètres globaux Ces paramètres affectent le son instrumental global produit par l’ES2. Les paramètres globaux se trouvent sur la partie gauche des oscillateurs, et au-dessus de la section Filter. Dans des instances Surround, les deux paramètres globaux supplémentaires sont affichés dans la section Paramètres étendus. Tune (Accord) Ce paramètre permet de régler la tonalité de l’ES2 au cent près. 100 cents correspondent à un demi-ton. Une valeur de 0 c (zéro cent), signifie que le La’ correspond à 440 Hz, soit le diapason de concert. Analog Ce paramètre modifie la tonalité de chaque note, ainsi que la fréquence de coupure de manière aléatoire. Comme avec les synthétiseurs analogiques polyphoniques, les trois oscillateurs utilisés par chaque voix de synthétiseur conservent leur propre déviation, mais sont décalés d’autant, aléatoirement. Des valeurs moyennes simulent les instabilités d’accord typiques des circuits des synthétiseurs analogiques. Cela peut être utile notamment pour reproduire cette chaleur très recherchée des vrais synthétiseurs analogiques. Si l’ES2 est réglé en mono ou legato, le paramètre Analog n’est effectif que lorsque le mode Unison est activé. Dans ce cas, le paramètre Analog permet de déterminer l’ampleur du désaccord entre les différentes voix superposées (unisson). Si les voix sont réglées sur 1 et que le mode Unison est désactivé, le paramètre Analog n’a aucun effet. Pour en savoir davantage sur ces paramètres, reportez-vous à la section « Mode clavier (Poly/Mono/Legato) » à la page 272. Paramètres globaux Paramètres globaux272 Chapitre 21 ES2 CBD Ce paramètre permet de désaccorder les oscillateurs 1, 2 et 3 au cent près (1/100 pour cent d’un demi-ton). Cela engendre des battements (effet de phasing), dont la vitesse est déterminée par la différence entre les fréquences (presque identiques) des deux oscillateurs. Plus la hauteur tonale est haute, plus rapides sont les battements. Les notes aiguës peuvent donc sembler plus désaccordées que les graves. Le paramètre CBD (Constant Beat Detuning) recrée cet effet naturel en désaccordant les basses fréquences selon un taux proportionnel aux fréquences élevées. Lorsqu’il n’est pas désactivé, il est possible de lui affecter quatre valeurs différentes : 25, 50, 75, 100 pour cent. Si vous choisissez 100 pour cent, les battements sont (presque) constants sur toute la gamme. Cette valeur peut toutefois se révéler trop élevée : les notes graves peuvent être trop désaccordées, alors que tout se passe bien au niveau des plus aiguës. Dans ce type de cas, essayez des valeurs plus faibles pour CBD (et réaliser un désaccord, bien sûr). La tonalité de référence pour CBD correspond à Do3 (Do central) : le désaccord de cette note reste identique, quelle que soit la valeur de CDB. Glide Le paramètre Glide permet de définir la durée de portamento. Il s’agit du temps nécessaire pour que la tonalité passe d’une note à une autre. Le comportement de ce paramètre dépend du réglage des paramètres relatifs au mode clavier. Si le mode clavier est réglé sur Poly ou Mono et que le paramètre Glide possède une valeur autre que 0, le portamento est activé. Si le mode clavier est réglé sur Legato et que Glide possède une valeur autre que 0, vous devez jouer legato (appuyer sur une nouvelle touche tandis que l’autre est toujours enfoncée) pour activer le portamento. Si vous ne jouez pas legato, le portamento est inactif. Ce comportement est également appelé « fingered portamento ». Bend Range Bend Range permet de déterminer l’amplitude de la modulation de hauteur tonale (pitch bend). L’amplitude est définie par ±36 demi-tons. Vous pouvez régler séparément le pitch bend supérieur et le pitch bend inférieur, et utiliser un mode de couplage optionnel. Mode clavier (Poly/Mono/Legato) Lors de l’utilisation d’un instrument polyphonique, plusieurs notes peuvent être jouées simultanément, comme le permettent notamment un orgue ou un piano. De nombreux synthétiseurs sont monophoniques, surtout les plus anciens. Autrement dit, vous ne pouvez jouer qu’une seule note à la fois, comme avec un instrument à vent (à embouchure ou à anche). Ce n’est pas un inconvénient en soi : la monophonie autorise des styles de jeu impossibles avec des instruments à clavier polyphoniques. Chapitre 21 ES2 273 Pour passer du mode monophonique au mode polyphonique, il suffit de cliquer sur les boutons Poly et Mono. Le mode Legato est également monophonique, toutefois, il présente une différence : les générateurs d’enveloppe sont redéclenchés uniquement si vous jouez staccato. (Autrement dit, si vous relâchez chaque note avant de jouer la suivante.) Si vous jouez legato (c’est-à-dire, si vous appuyez sur une nouvelle touche tout en maintenant l’ancienne enfoncée), les générateurs d’enveloppe ne sont déclenchés qu’à la première note jouée et leurs courbes poursuivent leur évolution jusqu’à ce que vous relâchiez la dernière note jouée legato. Si vous passez en Mono, un jeu legato ou staccato n’a aucune influence : les générateurs d’enveloppe sont redéclenchés à chaque nouvelle note. Remarque : si vous passez en mode Legato, il faut réellement jouer legato pour entendre l’effet produit par le paramètre Glide. Remarque : sur plusieurs synthétiseurs monophoniques, le comportement en mode Legato est désigné par l’expression « déclenchement unique », alors que le mode Mono est appelé « déclenchements multiples ». Voices Ce paramètre permet de définir le nombre maximal de notes pouvant être jouées simultanément. La valeur maximale est 32. La valeur de ce paramètre a un impact significatif sur les ressources consommées par l’ES2 pour jouer en polyphonie maximale. Réduisez cette valeur au nombre de voix dont vous avez effectivement besoin pour votre morceau. Si vous affectez une valeur supérieure au paramètre, vous exigez davantage de votre processeur et gaspillez ses ressources. Unison Le mode Unison est l’un des éléments clés des synthétiseurs analogiques. Traditionnellement, en mode Unison, les synthétiseurs analogiques polyphoniques fonctionnent en monophonie, tous leurs oscillateurs jouant alors simultanément la même note. Comme ils ne sont jamais parfaitement accordés, il en résulte un son d’une épaisseur incroyable, avec un effet de chorus et une grande profondeur. Faites passer l’ES2 en mode Mono ou Legato et activez le mode Unison pour reproduire cet effet. L’intensité de l’effet d’unisson dépend du nombre de voix sélectionnées. Gardez à l’esprit que les ressources de traitement exigées sont directement proportionnelles au nombre de voix. L’intensité du désaccord (déviation de la voix) se règle par l’intermédiaire du paramètre Analog. Outre cet effet classique d’unisson monophonique, l’ES2 possède également un effet d’unisson polyphonique. En mode Poly/Unison, chaque note jouée est effectivement doublée, ou, plus exactement, la valeur de polyphonie du paramètre Voices est divisée en deux. Les deux voix sont ensuite utilisées pour chaque note déclenchée. En activant simultanément Poly et Unison, vous obtenez le même effet qu’en réglant l’ES2 sur Mono, Unison et Voices = 2, sauf que vous pouvez jouer polyphoniquement.274 Chapitre 21 ES2 Osc Start Les oscillateurs peuvent fonctionner indépendamment ou avoir la même position de début de phase dans le cycle de leur forme d’onde à chaque fois qu’une touche est enfoncée (chaque fois qu’ES2 reçoit un message de début de note).  Si Osc Start (Oscillator Start) est défini sur Free, le point de départ de la phase initiale de chaque oscillateur est aléatoire, pour chaque note jouée. Le son est alors plus vivant et moins statique, comme avec un vrai synthétiseur analogique. En contrepartie, le niveau de sortie peut varier à chaque note jouée et l’attaque peut voir son impact émoussé.  Si vous réglez le paramètre Osc Start sur Soft, la phase initiale de chaque oscillateur débute à un point de passage par zéro, à chaque fois qu’une note est jouée. Cela imite le caractère acoustique d’un synthétiseur numérique ordinaire.  Si vous réglez le paramètre Osc Start sur Hard, à chaque touche enfoncée, la phase initiale de chaque oscillateur commence au niveau le plus élevé du cycle de la forme d’onde. Cet effet est perceptible uniquement si une faible valeur est affectée au paramètre ENV3 Attack Time (ce qui correspond à une attaque très rapide). Un tel réglage est particulièrement recommandé pour les sons de percussions électroniques et de basses plutôt durs. Remarque : le réglage d’Osc Start sur Soft ou Hard assure un niveau de sortie constant de la phase initiale de l’oscillateur, à chaque fois que le son est rejoué. Ce comportement peut être d’une importance particulière lorsque vous utilisez la fonction Bounce de Logic Pro, à un niveau d’enregistrement proche du maximum. Surround Range et Diversity Dans des instances Surround, les paramètres étendus d’ES2 comportent les paramètres Surround Range et Surround Diversity :  Surround Range : détermine la plage de l’angle Surround. Les valeurs possibles vont de 0 à 360 °. Autrement dit, ce paramètre détermine l’ampleur du champ Surround. Vous pouvez moduler le mouvement des sons dans cette plage Surround via la cible Diversity dans le routeur (reportez-vous à la section « Diversity » à la page 300).  Surround Diversity : détermine le degré de propagation du signal de sortie dans vos haut-parleurs Surround. Si vous définissez une valeur égale à 0, seuls les haut-parleurs les plus proches de la position du signal d’origine traiteront le signal. Une valeur Diversity égale à 1 distribue une quantité de signal identique à l’ensemble des haut-parleurs.Chapitre 21 ES2 275 Paramètres des oscillateurs La section suivante décrit les paramètres pouvant être définis pour chaque oscillateur. Ces paramètres se situent dans la zone argentée, sur la droite de l’interface ES2. Désactivation du son des oscillateurs En cliquant sur les numéros verts à droite des oscillateurs, vous pouvez activer ou désactiver leur son indépendamment. Cela permet d’économiser les ressources de traitement. Potentiomètres de fréquence Les potentiomètres de fréquence permettent de régler la tonalité par pas d’un demi-ton pour une plage de ±3 octaves. Une octave comprend 12 demi-tons, les réglages ±12, 24 et 36 représentent donc des octaves. Vous pouvez cliquer sur ces options pour définir rapidement l’octave correspondante. L’affichage des valeurs fonctionne comme suit : les chiffres à gauche indiquent les demi-tons (s, pour semitone en anglais), les chiffres à droite indiquent les cents (c, 1 cent = 1/100 de demi-ton). Vous pouvez ajuster ces deux valeurs séparément. Exemple : un oscillateur réglé sur 12 s et 30 c sonne une octave (12 demi-tons) et 30 cents plus haut qu’un oscillateur réglé sur 0 s, 0 c. Remarque : la quinte (qui équivaut à 7 demi-tons) et tous les réglages correspondant aux harmoniques d’un oscillateur réglé sur 0 demi-ton (par exemple, 19 ou 28 demi-tons) donnent des résultats harmoniques.276 Chapitre 21 ES2 Onde Chacun des trois oscillateurs présente un potentiomètre rotatif permettant de sélectionner une forme d’onde. Cela détermine le contenu harmonique de base et la couleur tonale du son. Les oscillateurs 2 et 3 sont quasiment identiques, tandis que l’oscillateur 1 est différent. Ce dernier peut générer une onde sinusoïdale, dont la fréquence peut être modulée dans la plage audio, pour obtenir de véritables sons de synthèse FM. Les oscillateurs 2 et 3 peuvent être synchronisés avec l’oscillateur 1 ou être modulés en anneau via l’oscillateur 1. Ils présentent, en outre, des ondes rectangulaires avec des largeurs d’impulsion fixes librement définissables et des fonctions de modulation de largeur d’impulsion (PWM, Pulse Wave Modulation). Via le routeur, les ondes rectangulaires et pulsées de l’oscillateur 1 peuvent être modulées en largeur en association avec les ondes rectangulaires synchronisées et modulées en anneau des oscillateurs 2 et 3. Remarque : le bouton Filter permet de désactiver la totalité de la section de filtrage. Cela permet d’écouter facilement les formes d’onde pures qui sont générées par les oscillateurs. Formes d’onde de l’oscillateur 1 L’oscillateur 1 génère des formes d’onde standard (impulsion, rectangle, dent de scie, triangle) ou encore une des 155 Digiwaves disponibles. Il peut également générer une onde sinusoïdale pure. L’onde sinusoïdale peut être modulée en fréquence par l’oscillateur 2 dans la plage de fréquences audio. Ce type de modulation de fréquence linéaire est au centre de la synthèse FM. La synthèse FM a été généralisée par les synthétiseurs tels que le DX7 de Yamaha (dont l’architecture est bien plus complexe, en ce qui concerne la synthèse FM). En cliquant sur son numéro, vous désactivez la sortie de l’oscillateur 1. Remarque : toutefois, même dans ce cas, l’oscillateur 1 reste disponible comme source de modulation et de synchronisation pour les oscillateurs 2 et 3. Digiwaves L’ES2 propose non seulement les formes d’onde les plus courantes, mais aussi une sélection de 100 formes d’onde supplémentaires, appelées Digiwaves. Chapitre 21 ES2 277 Pour sélectionner une Digiwave : m Sélectionnez la sinusoïde avec le potentiomètre de forme d’onde, puis effectuez l’une des opérations suivantes :  Cliquez sur l’étiquette de la forme sinusoïdale en maintenant la touche Ctrl enfoncée, puis choisissez la forme d’onde souhaitée à partir du menu contextuel.  Cliquez sur l’étiquette de la forme sinusoïdale et, tout en maintenant le bouton de la souris enfoncé, déplacez la souris verticalement. ∏ Astuce : vous pouvez sélectionner la Digiwave en utilisant son numéro et la touche Maj. enfoncée. Le numéro de la Digiwave est un paramètre modulable. En modulant la cible OscWave, vous déroulez la liste des DigiWaves. Choisissez une vitesse et une fréquence de modulation suffisamment faibles pour entendre le fondu enchaîné entre une DigiWave et la suivante. Les Digiwaves des trois oscillateurs peuvent être modulées séparément ou conjointement. Les cibles de modulation sont expliquées dans la section « OscWaves », à la page 296, jusqu’à la section « OscWaveB », à la page 297. Grâce à cette fonction de modulation de DigiWave, l’ES2 peut produire des sons ressemblant à ceux des célèbres synthétiseurs à tables d’ondes, comme les PPG, Waldorf ou Wavestation de Korg. Modulation de fréquence linéaire Le principe de la synthèse par modulation de fréquence (FM) linéaire a été développé vers la fin des années 60 et au début des années 70 par John Chowning. Cette technique de synthèse sonore est si souple et puissante qu’elle a constitué la base de toute une génération de synthétiseurs exploitant exclusivement la synthèse FM, le plus célèbre d’entre eux étant, sans conteste, le DX7 de Yamaha. La synthèse FM a aussi été employée dans d’autres modèles de la gamme DX et dans certains pianos électroniques Yahama. En termes de synthèse FM pure, l’ES2 ne peut pas être comparé à ces synthétiseurs, mais il est parfaitement capable de créer des sons relevant de cette signature caractéristique.278 Chapitre 21 ES2 Entre le réglage sinusoïdal (quand le symbole de forme sinusoïdale est sélectionné) et le symbole FM du potentiomètre de l’oscillateur 1, une plage de contrôle permet un réglage progressif de l’intensité de la modulation de fréquence. Ce paramètre est également disponible comme cible de modulation. Remarque : Osc1Wave est optimisé pour des sons de type FM subtils, utilisant des intensités modérées pour la modulation de fréquence. Pour des modulations FM plus extrêmes, le routeur propose la cible Osc1WaveB. Voir la section « Cibles de modulation », à la page 295. La fréquence de l’oscillateur 1 peut être modulée par le signal de sortie de l’oscillateur 2. Dès que la tension de ce dernier est positive, la fréquence de l’oscillateur 1 augmente. Quand elle est négative, la fréquence de l’oscillateur 1 diminue. L’effet est similaire à celui obtenu avec une modulation par oscillateur basse fréquence (LFO, Low Frequency Oscillator) pour créer un vibrato (modulation périodique de la fré- quence) ou un lent effet de sirène. Toutefois, comparé à un LFO, l’oscillateur 2 n’oscille pas lentement. Dans la plage audio, il oscille même un peu plus rapidement que l’oscillateur 1 lui-même. Par conséquent, l’oscillation de l’oscillateur 1 accélère et ralentit au cours d’une même phase, ce qui entraîne une distorsion de la forme sinusoïdale originale de l’oscillateur 1. Cette distorsion permet d’entendre un certain nombre de nouveaux harmoniques. L’effet obtenu par la modulation de fréquence dépend à la fois de l’intensité (profondeur) de la modulation et des rapports de fréquences entre les deux oscillateurs concernés. Il dépend également de la forme d’onde utilisée par l’oscillateur de modulation (Oscillateur 2). Les effets obtenus par la modulation varient selon la forme d’onde sélectionnée pour l’oscillateur 2, laquelle peut parfaitement être synchronisée à l’oscillateur 1. Vous disposez de 100 DigiWaves différentes et il existe d’innombrables combinaisons d’intensités de modulation et de rapports de fréquences modulateur/ porteur : l’ES2 autorise donc une infinité de spectres et de couleurs sonores. Formes d’onde des oscillateurs 2 et 3 Les oscillateurs 2 et 3 offrent les mêmes choix de formes d’onde analogiques que l’oscillateur 1 : sinusoïdales, triangulaires, en dents de scie et rectangulaires. La largeur d’impulsion peut varier progressivement de 50 pour cent à presque rien, et être modulée de diverses façons (voir la section « Modulation de la largeur d’impulsion » à la page 279). Les oscillateurs 2 et 3 proposent également :  une onde rectangulaire, synchronisée sur l’oscillateur 1 ;  une onde en dents de scie, synchronisée sur l’oscillateur 1 ;  un modulateur en anneau, alimenté par la sortie de l’oscillateur 1 et une onde carrée issue de l’oscillateur 2 ;  un bruit coloré pour l’oscillateur 3.Chapitre 21 ES2 279 La synchronisation et la modulation en anneau permettent de créer des spectres harmoniques très complexes et souples. Le principe de la synchronisation d’oscillateurs est décrit à la page 279 et celui de la modulation en anneau à la page 280. Modulation de la largeur d’impulsion Les oscillateurs 2 et 3 permettent d’attribuer n’importe quelle valeur à la largeur d’impulsion. Or, le spectre et la couleur sonore générés par ces oscillateurs dépendent de la largeur d’impulsion. Celle-ci peut d’ailleurs être modulée. Vous pouvez même moduler la largeur d’impulsion des ondes carrées et pulsées de l’oscillateur 1, celle des signaux pulsés synchronisés issus des oscillateurs 2 et 3, et même celle du signal carré du modulateur en anneau de l’oscillateur 2. Cette modulation de la largeur d’impulsion se contrôle dans le routeur (la matrice de modulation). La largeur d’impulsion est définie par la position du potentiomètre de forme d’onde. Le schéma ci-dessous montre une onde pulsée dont la largeur est modulée par un LFO. Vous pouvez clairement observer l’évolution de la largeur d’impulsion dans le temps. Remarque : en modulant la largeur d’impulsion d’un signal par l’intermédiaire d’un LFO générant un signal sinusoïdal, vous pouvez rendre le son d’un seul oscillateur plus vivant, ondulant et riche en harmoniques. Au niveau sonore, le résultat évoque le son obtenu en combinant les signaux de deux oscillateurs légèrement désaccordés. Cela est particulièrement intéressant avec les sons de nappes et de basses tenus. Définissez soigneusement l’intensité et la vitesse de la modulation. En effet, lorsque les impulsions deviennent très étroites (largeur inférieure à 10 pour cent), le volume général (et le niveau du premier partiel) diminue et un léger désaccord apparaît. Les modulations de largeur d’impulsion via des générateurs d’enveloppe sensibles à la vélocité engendrent un jeu particulièrement dynamique. Cet effet intéressant convient tout spécialement aux sons percussifs de basses. Sync Les formes d’onde rectangulaires et en dent de scie comportent également une option Sync. Dans ce mode, la fréquence de l’oscillateur 2 (ou 3, respectivement) est synchronisée sur la fréquence de l’oscillateur 1. 280 Chapitre 21 ES2 Cela ne signifie pas que leurs contrôles de fréquence sont tout simplement désactivés. En fait, ils oscillent toujours aux fréquences sélectionnées, mais à chaque fois que l’oscillateur 1 entame une nouvelle phase, l’oscillateur synchronisé est forcé de repartir au début d’une phase. Entre les impulsions de l’oscillateur 1, l’oscillateur synchronisé fonctionne indépendamment. Les sons obtenus en synchronisant les oscillateurs sont particulièrement intéressants lorsqu’on module la fréquence de l’oscillateur synchronisé par un générateur d’enveloppe. De cette façon, le nombre de phases contenues dans une section (phase) du cycle de synchronisation change continuellement, et donc le spectre aussi. Les sons typiques obtenus en synchronisant les oscillateurs ont tendance à être agressifs. Ils donnent ces sons lead un peu criards dont les fabricants de synthétiseurs parlent souvent. Ring (Modulation en anneau) Le sélecteur de forme d’onde de l’oscillateur 2 présente également une position Ring. Dans le mode Ring, la sortie de l’oscillateur 2 est celle d’un modulateur en anneau. Le modulateur en anneau est alimenté par le signal de sortie de l’oscillateur 1 et l’onde carrée de l’oscillateur 2. La largeur d’impulsion de cette dernière peut d’ailleurs être modulée. Rappelons qu’un modulateur en anneau possède toujours deux entrées. À sa sortie, vous obtenez la somme et la différence fréquentielle des signaux d’entrée. Si vous utilisez la modulation en anneau sur une cible sinusoïdale de 200 Hz avec une source sinusoïdale de 500 Hz, le signal de sortie du modulateur en anneau est caractérisé par la somme des fréquences, soit 700 Hz, et une différence fréquentielle de 300 Hz. Les fréquences négatives conduisent à un changement de polarité des signaux de sortie. Avec des signaux en dents de scie et rectangulaires en entrée, la sortie est bien plus complexe. En effet, les formes d’onde de départ, riches en harmoniques, produisent un grand nombre de « bandes latérales » supplémentaires. Remarque : le modulateur en anneau est un puissant outil de création de sons métalliques et inharmoniques, car le spectre obtenu en sortie est inharmonique pour presque tous les rapports de fréquences des signaux d’entrée. C’était un outil de choix pour les sons de type cloche, dès les premiers synthétiseurs (voir la section « RingShifter » à la page 152).Chapitre 21 ES2 281 Bruits blancs et colorés (sur l’oscillateur 3 uniquement) Contrairement à l’oscillateur 2, l’oscillateur 3 ne peut générer ni signaux modulés en anneau ni signaux sinusoïdaux. En revanche, sa palette sonore est élargie par l’inclusion d’un générateur de bruits. Par défaut, le générateur de bruits de l’oscillateur 3 génère un bruit blanc. Il s’agit d’un signal contenant toutes les fréquences (un nombre infini) sonnant simultanément et avec la même intensité, sur une bande de fréquences donnée. La largeur de la bande de fréquences se mesure en Hertz. On qualifie ce bruit de « blanc » par analogie avec la lumière blanche qui contient, à parts égales, toutes les longueurs d’ondes optiques (c’est-à-dire, toutes les couleurs de l’arc-en-ciel). En termes sonores, le bruit blanc se situe entre le son de la consonne F et les vagues déferlantes (surf). Pour synthétiser des bruits de vagues ou de vent, ou encore des sons de caisse claire électronique, le bruit blanc est indispensable. L’oscillateur 3 permet, certes, de générer ce bruit blanc qui est relativement neutre, mais également de changer la « couleur » du bruit généré en un souffle ou un grondement. De plus, vous pouvez moduler la couleur du son en temps réel, sans utiliser les principaux filtres de l’ES2. Si la forme de l’oscillateur 3 est modulée (cible de modulation : Osc3Wave), la couleur du bruit change. Le signal de sortie peut être filtré par un filtre passe-haut ou passe-bas dédié avec une pente de 6 dB/octave. Avec des valeurs négatives, le son devient plus sombre (rouge) ; le filtre passe-haut peut être réglé sur 18 Hz avec un réglage de –1. Lorsque la cible Osc3Wave est modulée de manière positive, le bruit devient plus lumineux (bleu) : avec une valeur de +1 affectée à Osc3Wave, la fréquence de coupure du filtre passe-haut est de 18 kHz. Ce filtrage du signal de bruit est effectué indépendamment des filtres principaux de l’ES2 et peut être automatiquement modifié en temps réel. Zone de mixage des oscillateurs : le triangle En faisant glisser le curseur dans le triangle, vous pouvez effectuer des fondus enchaînés entre les signaux de sortie des trois oscillateurs. Le fonctionnement de cette zone de mixage est assez intuitif. Par exemple, en déplaçant le curseur le long d’un des côtés du triangle, vous effectuez un fondu enchaîné entre les sons de deux oscillateurs, le troisième restant muet. 282 Chapitre 21 ES2 L’emplacement du curseur peut être contrôlé par l’enveloppe vectorielle, exactement comme dans le cas du Track Pad (le carré), que nous expliquerons dans la section « Le carré » à la page 315. Veuillez noter que l’enveloppe vectorielle possède une fonction de boucle. Cette fonction étend ses capacités et vous pouvez la considérer comme un pseudo-LFO de luxe, doté d’une forme d’onde programmable. Vous pouvez l’utiliser pour modifier l’emplacement des curseurs dans le triangle et dans le carré. Pour en savoir davantage à ce sujet, consultez la section « Menu Vector Mode » à la page 315 et la section « L’enveloppe vectorielle » à la page 316. Valeurs du triangle dans la présentation des contrôles En interne, l’emplacement du curseur dans le triangle est décrite par deux paramètres (en réalité, des coordonnées) qui sont prises en compte lors de l’automation du mixage des signaux issus des oscillateurs. Ces paramètres, appelés OscLevelX et OscLevelY, figurent dans la présentation des contrôles. Attention à ne pas les confondre avec les positions X et Y du carré. Si vous souhaitez modifier une région de données d’automation du mixage dans l’Hyper Editor, vous devez utiliser les valeurs de contrôleur MIDI suivantes. Lisez les informations ci-dessous pour mieux comprendre leur fonctionnement. Pour écouter uniquement l’oscillateur 1 : m définissez OscLevelX sur 1,0 (MIDI : 127) et OscLevelY sur 1,154 (MIDI : 127). Pour écouter uniquement l’oscillateur 2 : m définissez OscLevelX sur 0,0 (MIDI : 0) et OscLevelY sur 0,577 (MIDI : 64). Pour écouter uniquement l’oscillateur 3 : m définissez OscLevelX sur 1,0 (MIDI : 127) et OscLevelY sur 0,0 (MIDI : 127). Pour écouter uniquement l’oscillateur 1 et le 2 : m définissez OscLevelX sur 0,5 (MIDI : 64) et OscLevelY sur 0,866 (MIDI : 95). Pour écouter uniquement l’oscillateur 1 et le 3 : m définissez OscLevelX sur 1,0 (MIDI : 127) et OscLevelY sur 0,577 (MIDI : 64). Pour écouter uniquement les oscillateurs 2 et 3 : m définissez OscLevelX sur 0,5 (MIDI : 64) et OscLevelY sur 0,288 (MIDI : 32). Pour régler tous les oscillateurs au même niveau : m définissez OscLevelX sur 0,667 (MIDI : 85) et OscLevelY sur 0,577 (MIDI : 64).Chapitre 21 ES2 283 Filtres L’ES2 possède deux filtres dynamiques. Ils remplacent les filtres commandés en tension (VCF, Voltage Controlled Filters) des synthétiseurs analogiques. Ces deux filtres ne sont pas identiques. Le premier filtre propose plusieurs modes : passe-bas, passe-haut, passe-bande, rejet de bande, pic. Le second, en revanche, fonctionne toujours en mode passe-bas. En outre, le second filtre est le seul à offrir des valeurs de pente variables (mesurées en dB/octave). Le bouton Filter permet de contourner (désactiver) la totalité de la section de filtrage de l’ES2. En désactivant les filtres, il est plus facile d’entendre les modifications apportées aux autres paramètres. En effet, les filtres influent énormément sur le son généré. Si le mot Filter apparaît en vert, les filtres sont actifs. La désactivation des filtres permet d’économiser les ressources de traitement. Cheminement du signal dans les filtres : configuration en série ou en parallèle Vous pouvez faire pivoter toute la partie circulaire relative aux filtres dans l’interface utilisateur de l’ES2. Pour ce faire, cliquez sur le bouton libellé Parallel ou Series. L’étiquette et la position/direction des contrôles de filtrage indiquent clairement le cheminement actuel du signal. Bouton Filter Cheminement du signal du filtre Series Cheminement du signal du filtre Parallel284 Chapitre 21 ES2 Dans l’image de gauche, les filtres sont câblés en série. Le signal issu de la section de mixage des oscillateurs (le triangle) passe donc d’abord dans le premier filtre, puis ce signal filtré passe dans le second filtre, dans le cas où le paramètre Blend est sur 0 (position médiane). Consultez la section « Utilisation du paramètre Blend des filtres : Application d’un fondu enchaîné aux filtres » à la page 284 pour obtenir une description détaillée de ce paramètre. Le signal de sortie mono issu du second filtre est ensuite envoyé vers l’entrée de l’amplificateur dynamique (ce qui correspond à un VCA sur un synthétiseur analogique). Il est alors placé dans le spectre stéréo ou Surround, puis dirigé vers le processeur d’effets. Dans l’image de droite, les filtres sont câblés en parallèle. Si le paramètre de filtrage Blend est sur 0, vous entendez un mixage à 50/50 du signal source via le premier filtre et via le second filtre. Le signal ainsi obtenu est ensuite envoyé vers l’entrée mono de l’amplificateur dynamique. À ce stade, il est placé dans le spectre stéréo ou Surround, puis dirigé vers le processeur d’effets. Utilisation du paramètre Blend des filtres : Application d’un fondu enchaîné aux filtres Vous pouvez effectuer un fondu enchaîné entre les deux filtres. Lorsqu’ils sont en parallèle, l’utilité de la fonction Blend est facile à voir et à comprendre : si le paramètre de filtrage Blend est réglé à son maximum, seul le son issu du premier filtre peut être entendu. Au contraire, s’il est à son minimum, vous entendez uniquement le son du second filtre. À une position intermédiaire, les sons issus des filtres sont mélangés. Dans la majorité des cas, les filtres sont utilisés en série. Vous pouvez alors effectuer un fondu enchaîné entre les sons filtrés. Pour ce faire, il faut utiliser des entrées latérales (voies de contournement) contrôlables. Dans ce cas de figure, les circuits de distorsion, contrôlés par le paramètre Drive, doivent également être pris en considération : ils figurent avant ou entre les filtres, selon la valeur du paramètre Blend. Remarque : le paramètre Blend peut être modulé de manière dynamique via le routeur.Chapitre 21 ES2 285 Blend et cheminement du signal Que la configuration en série ou en parallèle soit choisie, si la valeur 1 est affectée au paramètre Blend, seul le son du premier filtre est audible. De même, une valeur Blend de +1 ne permet d’entendre que le second filtre. L’interface utilisateur reflète cette situation. Si le circuit de distorsion/saturation (Drive) et une configuration en série sont utilisés, le cheminement du signal dans l’ES2 est assez particulier. Les illustrations représentent le cheminement du signal entre la zone de mixage des signaux des oscillateurs (le triangle) et l’amplificateur dynamique, toujours contrôlé par le générateur ENV 3. Le passage du signal à travers les filtres, les circuits de distorsion et les entrées latérales dépend de la valeur du paramètre Blend. Blend et configuration en série : Astuces  Avec des valeurs positives affectées au paramètre Filter Blend, le premier filtre est partiellement contourné.  Avec des valeurs négatives affectées au paramètre Filter Blend, le second filtre (passe-bas) est partiellement contourné.  Si la valeur zéro et des valeurs positives sont affectées au paramètre Filter Blend, un seul circuit de distorsion est employé pour les deux filtres.  Dans les cas de valeurs négatives, un second circuit est utilisé : il permet d’effectuer la distorsion du signal de sortie de la zone de mixage des oscillateurs, avant le transit par le premier filtre, si Filter Blend = –1. Remarque : si le paramètre Drive est défini sur 0, aucune distorsion n’est effectuée. Mix Filter 1 Drive Filter 2 Blend et mode Parallel. Filter 1 Filter 1 Filter 1 Drive Drive Drive Drive Drive Filter 1 Filter 1 Filter 2 Filter 2 Filter 2 Drive Drive Filter 2 Filter 2 +1: –0,5: +0,5: –1: 0: Blend et mode Series. Entre 0 et –1, deux circuits de distorsion sont actifs, un avant chaque filtre. Blend permet de combiner en fondu enchaîné jusqu’à trois lignes de contournement simultanément.286 Chapitre 21 ES2 Blend et configuration en parallèle : Astuces Le circuit de distorsion/saturation (Drive) figure toujours après la zone de mixage des oscillateurs et avant les filtres. Les filtres reçoivent un signal d’entrée mono en provenance du circuit de distorsion. Les sorties des deux filtres sont mixées en mono selon le paramètre Blend. Remarque : si le paramètre Drive est défini sur 0, aucune distorsion n’est effectuée. Amplification (Drive) Les filtres sont équipés de modules internes de distorsion/saturation (overdrive) distincts. L’intensité de la distorsion est définie par le paramètre Drive. Si les filtres sont en parallèle, la distorsion est réalisée avant le passage par les filtres. Si les filtres sont en série, l’emplacement des circuits de distorsion dépend du paramètre Blend, comme expliqué ci-dessus. Distorsions polyphoniques réelles L’ES2 propose, dans la section relative aux effets, une fonction fournissant un effet de distorsion et équipée d’un réglage de tonalité. Aussi, vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de la fonction Drive dans la section de filtrage ? Le circuit de distorsion de la section des effets affecte la totalité du jeu au niveau de la synthèse polyphonique. Par conséquent, des accords complexes (plus évolués que les classiques accords parfaits, quintes et octaves parallèles) sonnent de façon un peu rugueuse lorsque vous utilisez la distorsion. Tous les guitaristes rock connaissent ce phénomène : à cause des distorsions d’intermodulation, ils doivent se limiter, lorsqu’ils jouent saturé, à des accords comptant peu de notes ou à des quintes et à des octaves parallèles. Le paramètre Drive, en revanche, affecte chaque voix séparément. Or, chaque voix de l’ES2 subissant sa propre saturation (comme si les guitaristes jouaient avec six pédales de distorsion, une par corde), vous pouvez jouer les harmonies et accords les plus complexes sur toute l’étendue du clavier. Le son obtenu reste propre et n’est pas perturbé par ces phénomènes d’intermodulation indésirables. En outre, les différents réglages du paramètre Drive confèrent au son un caractère distinct. En effet, le comportement des filtres analogiques en cas de saturation est spécifique à la personnalité sonore du synthétiseur. Chaque modèle de synthétiseur est unique dans ce domaine. L’ES2 est extrêmement souple à ce niveau et autorise aussi bien le fuzz le plus subtil que les distorsions les plus marquées.Chapitre 21 ES2 287 Enfin, en mode série, la distorsion intervient toujours avant le filtre passe-bas (le second filtre). Comme ce dernier peut atténuer les harmoniques apparus par distorsion, la fonction Drive peut être considérée (et utilisée) comme un autre outil permettant de déformer les formes d’onde issues des oscillateurs. Pour comprendre le fonctionnement du circuit de distorsion situé entre les filtres, programmez un son en procédant comme suit :  Forme d’onde simple et statique (en dents de scie)  Filtre réglé en mode Series  Paramètre Blend réglé sur 0 (position centrale)  Premier filtre réglé en mode Peak  Premier filtre avec une valeur de résonance élevée  Modulation de la fréquence de coupure du premier filtre (Cut) en manuel ou via le routeur.  Paramètre Drive défini à votre convenance.  Filtrage (atténuation) des hautes fréquences via le second filtre, à votre convenance. Le résultat sonore ressemble à l’effet obtenu par la synchronisation des oscillateurs. Lorsque les valeurs de résonance sont élevées, le son devient un peu criard. Modulez, si vous le souhaitez la valeur de résonance du premier filtre. Paramètres Filter Cette section explique en détail les paramètres de filtrage de l’ES2. Coupure et résonance Tout filtre passe-bas (dans l’ES2 : mode Lo pour le premier filtre et tous les modes du second filtre) permet d’atténuer l’ensemble des plages de fréquences supérieures à la fréquence de coupure (Cut). La fréquence de coupure permet d’agir sur la brillance du son. Plus la fréquence définie est élevée, plus les fréquences des signaux autorisés à passer par le filtre passe-bas sont élevées. Remarque : le filtre passe-bas dynamique est le module interne essentiel de tout synthétiseur soustractif. C’est la raison pour laquelle le second filtre fonctionne toujours en mode passe-bas. 288 Chapitre 21 ES2 Le paramètre de résonance (Res) accentue les plages du signal proches de la fréquence de coupure. Cette accentuation peut être définie de manière si intense dans le second filtre que le filtre lui-même se met à entrer en auto-oscillation. À ce stade, le signal en sortie est une oscillation sinusoïdale (onde sinusoïdale). Cette auto-oscillation peut être prise en charge par le paramètre Flt Reset. Pour en savoir davantage, consultez la section « Réinitialisation du filtre (Flt Reset) » à la page 288. ∏ Astuce : si vous êtes novice en matière de synthétiseurs, essayez de produire une simple onde en dents de scie à l’aide de l’oscillateur 1 et du second filtre seul (filtre passe-bas, Filter Blend = +1). Testez les paramètres de fréquence de coupure et de résonance. Vous apprendrez vite à émuler un certain nombre de sons reconnaissables et vous assimilerez intuitivement les principes de base de la synthèse soustractive. Les symboles de chaîne Savoir jouer en temps réel sur les valeurs des paramètres de coupure et de résonance est crucial pour la production de sons de synthétiseurs expressifs. Vous serez donc heureux d’apprendre que vous pouvez contrôler simultanément deux paramètres de filtrage : pour ce faire, il vous suffit de cliquer sur un des trois petits symboles de chaîne situés dans la représentation graphique du filtre, et de le faire glisser.  La chaîne située entre les paramètres Cut et Res du premier filtre permet de contrôler simultanément la résonance (mouvements de souris horizontaux) et la fréquence de coupure (mouvements de souris verticaux) de ce filtre.  La chaîne située entre les paramètres Cut et Res du second filtre permet de contrôler simultanément la résonance (mouvements de souris horizontaux) et la fréquence de coupure (mouvements de souris verticaux) de ce filtre.  La chaîne située entre les paramètres Cut du premier filtre et du second filtre permet de contrôler simultanément la fréquence de coupure (mouvements de souris verticaux) du premier filtre et la fréquence de coupure (mouvements de souris horizontaux) du second filtre. Réinitialisation du filtre (Flt Reset) Si vous réglez le paramètre de résonance sur des valeurs plus élevées, le filtre entre en auto-oscillation et commence à résonner seul. Une onde sinusoïdale est alors générée. Vous êtes probablement familier de ce phénomène si vous avez déjà utilisé des synthétiseurs soustractifs. Chapitre 21 ES2 289 Pour pouvoir initier ce type d’oscillation, le filtre nécessite un déclencheur. Dans un synthétiseur analogique, le signal de déclenchement peut être le bruit de fond ou la sortie de l’oscillateur. Dans le cadre numérique de l’ES2, le bruit de fond est quasi éliminé. De ce fait, lorsque le son des oscillateurs est coupé, aucun signal d’entrée n’est acheminé vers le filtre. Toutefois, lorsque le mode de réinitialisation du filtre (Flt Reset) est activé, chaque note commence avec un signal de déclenchement, qui sert à faire résonner immédiatement le filtre. Le bouton Filter Reset se trouve dans la partie supérieure droite de l’interface de l’ES2. Pente du filtre Un filtre ne peut pas supprimer complètement les fréquences situées en-dehors de la plage définie par la fréquence de coupure. La pente de la courbe du filtre, exprimée en dB par octave, indique l’ampleur de l’atténuation apportée par le filtre passe-bas (au-delà de la fréquence de coupure). Le second filtre propose trois valeurs de pente différentes : 12 dB, 18 dB et 24 dB par octave. En d’autres termes, plus la valeur de pente est élevée, plus la pente est raide et plus l’atténuation au-delà de la fréquence de coupure est marquée, pour chaque octave. Épaisseur du son (Fat) L’augmentation de la valeur de résonance provoque une réjection des graves (énergie dans les basses fréquences) lorsque vous utilisez des filtres passe-bas. Le bouton Fat (situé sous les boutons Pente de filtre) permet de compenser cet effet secondaire et fournit un son plus riche. Mode de filtrage (Lo, Hi, Peak, BR, BP) Le premier filtre peut fonctionner dans plusieurs modes, ce qui permet d’atténuer et/ou d’accentuer des plages de fréquences spécifiques.290 Chapitre 21 ES2  Un filtre passe-bas laisse passer toutes les fréquences inférieures à la fréquence de coupure. Réglé en mode Lo, le filtre fonctionne comme ce type de filtre. La pente du premier filtre est de 12 dB/octave en mode Lo.  Un filtre passe-haut laisse passer toutes les fréquences supérieures à la fréquence de coupure. Réglé en mode Hi, le filtre fonctionne comme ce type de filtre. La pente du premier filtre est de 12 dB/octave en mode Hi.  Réglé en mode Peak, le premier filtre fonctionne comme un filtre de type Peak. Il permet alors d’augmenter le niveau d’une bande de fréquences particulière, dont la largeur est définie par le paramètre de résonance.  L’abréviation BR signifie band rejection (réjection de bande). Dans ce mode, une bande de fréquences proches de la fréquence de coupure est rejetée (atténuée) tandis que les autres fréquences peuvent passer. Le paramètre de résonance définit la largeur de la bande de fréquences à rejeter.  L’abréviation BP signifie bandpass (passe-bande). Dans ce mode, seule la bande de fréquences situées directement de part et d’autre de la fréquence de coupure peut passer. Toutes les autres fréquences sont atténuées. Le paramètre de résonance sert, cette fois, à définir la largeur de la bande de fréquences autorisée. Ce filtre est bipolaire et sa pente est de 6 dB/octave à chaque extrémité. FM et second filtre La fréquence de coupure du second filtre peut être modulée par l’onde sinusoïdale de l’oscillateur 1. Cette modulation peut donc s’effectuer dans la plage des fréquences audio. L’effet de telles modulations de filtre sur le spectre audio reste difficilement prévisible. Les résultats obtenus semblent, toutefois, toujours harmonieux tant que l’intensité (profondeur) de la modulation reste modérée. Le paramètre FM détermine l’intensité de la modulation de fréquence. Il peut être modulé en temps réel : dans le routeur, cette modulation est désignée sous l’abréviation LPF FM. La source de modulation utilisée est toujours un signal sinusoïdal pur, à la fréquence de l’oscillateur 1. Chapitre 21 ES2 291 Remarque : ne confondez pas ce type de modulation de fréquence du filtre avec la fonction FM du premier oscillateur, ce dernier pouvant être modulé par le second oscillateur, comme indiqué dans la section « Modulation de fréquence linéaire » à la page 277. Si le second oscillateur est utilisé pour moduler la fréquence du premier oscillateur, celui-ci n’a aucune incidence sur le signal (onde sinusoïdale) utilisé pour moduler les fréquences de coupure. Vous pouvez pousser le filtre 2 jusqu’à l’auto-oscillation. Si vous entrez une valeur très élevée pour le paramètre de résonance, le filtre génère alors une forme d’onde sinusoïdale. Cette onde subit une auto-oscillation et sa distorsion correspond à la valeur de résonance maximale. Si vous coupez le son (Mute) de tous les oscillateurs, vous n’entendez plus que cette oscillation sinusoïdale. En modulant la fréquence de coupure, vous pouvez alors créer des effets proches de ceux obtenus via la modulation de la fréquence de l’oscillateur 1 par l’oscillateur 2. Gestion économique de la puissance de traitement La conception de l’ES2 vise à utiliser le plus efficacement possible la puissance de traitement de l’ordinateur hôte : les modules internes et fonctions non utilisés ne consomment pas de puissance de calcul. Ce principe vaut pour tous les éléments de l’ES2. Exemples : Si vous n’utilisez qu’un seul des trois oscillateurs et que le son des autres est coupé (Mute), vous consommez moins de puissance. Si vous ne modulez pas les DigiWaves ou si vous désactivez les filtres, vous économisez, là encore, les ressources de traitement. En matière de filtrage, voici quelques astuces pour utiliser le plus efficacement possible les ressources :  Si vous pouvez obtenir le même son filtré par passe-bas avec le premier et le second filtre, préférez le premier. Il utilise moins de ressources et, bien qu’il produise un son légèrement différent, il n’est pas du tout moins bon.  Le filtre FM demande davantage de puissance. Si vous n’en avez pas besoin, ne l’utilisez pas.  La modulation du paramètre Blend nécessite pas mal de puissance supplémentaire, dès lors qu’elle intervient au niveau du routeur.  Le paramètre Drive demande également des ressources supplémentaires. Cela est particulièrement vrai quand les filtres sont en série et que les réglages Blend utilisent deux circuits de distorsion. Pour en savoir davantage, consultez la section « Blend et cheminement du signal », à la page 285.292 Chapitre 21 ES2 Partie dynamique (amplificateur) L’amplificateur dynamique définit le niveau, c’est-à-dire le volume sonore perçu, de la note jouée. L’évolution du niveau sonore au fil du temps est définie par un générateur d’enveloppe. ENV 3 et l’amplificateur dynamique Le générateur d’enveloppe ENV 3 est « câblé en dur » au niveau de l’amplificateur dynamique. Il est utilisé en permanence pour contrôler le niveau sonore. Pour en savoir davantage sur les paramètres d’enveloppe, consultez la section « Les enveloppes (ENV 1 à ENV 3) » à la page 310. Cible de modulation dans le routeur : Amp La partie dynamique peut être modulée par n’importe laquelle des sources de modulation du routeur. La cible de la modulation est alors désignée par AMP dans le routeur. Remarque : si vous sélectionnez AMP comme cible, LFO1 comme source, et que vous n’activez pas le paramètre Via dans le routeur, le niveau sonore change périodiquement, selon la fréquence actuelle du LFO. Vous entendez alors un effet de trémolo. Sine Level Le potentiomètre Sine Level (situé en regard de la section du second filtre) permet de mélanger une onde sinusoïdale (à la fréquence du premier oscillateur) directement lors de la phase dynamique, indépendamment des filtres. Même si vous avez éliminé la tonalité partielle fondamentale de l’oscillateur 1 via un filtre passe-haut, vous pouvez la reconstituer ici en utilisant ce paramètre. Veuillez noter les précisions suivantes :  Lorsque l’oscillateur 1 est modulé en fréquence par l’oscillateur 2 (si vous avez activé la fonction FM avec le sélecteur de forme d’onde), seule la forme d’onde sinusoïdale est mixée dans l’amplificateur dynamique, et non la forme d’onde FM distordue.Chapitre 21 ES2 293  Les modulations de basses fréquences pour la tonalité de l’oscillateur 1, réglées dans le routeur, affectent la fréquence du signal sinusoïdal qui y est mixé. Remarque : sine Level convient parfaitement pour ajouter de la chaleur et de la densité dans les graves. Les sons légers peuvent se voir renforcer par l’intermédiaire de cette fonction, l’oscillateur 1 jouant effectivement la tonalité de base de la note. Le Routeur L’ES2 possède une matrice de modulation, appelée le routeur. Si l’enveloppe vectorielle est affichée, cliquez sur le bouton Routeur pour afficher ce dernier. Toute source de modulation peut être associée à n’importe quelle cible de modulation, un peu comme sur un ancien standard téléphonique ou un tableau de raccordement. L’intensité de la modulation, c’est-à-dire à quel point la cible est influencée par la source, est définie à l’aide du curseur vertical associé. Remarque : pour régler l’intensité de la modulation sur zéro, il suffit de cliquer sur le petit symbole avec un zéro (le petit cercle), en regard du paramètre via. L’intensité de la modulation elle-même peut être modulée : le paramètre via permet de déterminer encore une autre source de modulation, qui définit la profondeur ou l’intensité de la modulation. Il est possible d’effectuer dix modulations de type Source, Via et Target simultanément, en plus de celles « câbles en dur » hors du routeur. Le paramètre de contournement (b/p) permet d’activer/désactiver les différents chemins de modulation, sans perdre les réglages. Remarque : certaines modulations sont impossibles, pour des raisons techniques. Par exemple, les durées d’enveloppe ne peuvent être modulées que par des paramètres disponibles uniquement lors de messages de début de note. Par conséquent, il existe des situations où les enveloppes ne sont pas disponibles en tant que cibles. Par ailleurs, le LFO 1 ne peut moduler sa propre fréquence. Les valeurs non disponibles figurent en grisé.294 Chapitre 21 ES2 Valeurs de Via L’intensité de la modulation est définie à l’aide du curseur vertical. L’utilisation du curseur est intuitive, tant que le curseur « via » est réglé sur Off. De ce cas, l’intensité de la modulation est constante, sauf si elle est affectée par un autre contrôleur (roulette de modulation ou aftertouch). Dès que vous sélectionnez une valeur autre que Off pour le paramètre « via », le curseur est divisé en deux sections. La section inférieure définit l’intensité minimale de la modulation, lorsque le contrôleur via a une valeur minimale. La section supérieure définit l’intensité maximale de la modulation. Celle-ci est appliquée lorsque le contrôleur via (roulette de modulation) se trouve à sa valeur maximale. La zone située entre les deux sections de curseur définit la région contrôlée par le paramètre via. Vous pouvez cliquer avec la souris sur la zone située entre les deux sections et ainsi faire glisser simultanément les deux sections. Si cette zone est trop petite pour utiliser la souris, il suffit de cliquer dans une partie libre de la course du curseur et de faire glisser la souris vers le haut ou vers le bas pour déplacer la zone. Dans l’exemple ci-dessous, la section inférieure du curseur définit l’intensité du vibrato lorsque la roulette de modulation se trouve à sa valeur minimale (désactivée). La section supérieure définit l’intensité du vibrato lorsque la roulette de modulation atteint sa valeur maximale. Remarque : pour inverser l’effet de la source de modulation via, il suffit d’activer le paramètre « Via » invert (inv) dans le routeur. Exemple de modulation Supposons que vous ayez effectué les réglages suivants :  Target : Pitch 123  via : Wheel  Source : LFO1  Intensité de la modulation : position du curseur, à votre convenanceChapitre 21 ES2 295 Dans cette configuration, la source de modulation, LFO1, est utilisée pour moduler la fréquence (tonalité) des trois oscillateurs (Pitch 123). (Pitch 123) est la cible de la modulation dans notre exemple. Vous entendrez un vibrato (une modulation de la tonalité) intervenant selon la fréquence du LFO 1. L’intensité de la modulation est contrôlée par la roulette (de modulation), laquelle est déterminée par le paramètre via. Vous pouvez donc contrôler la profondeur du vibrato (intensité de la modulation de tonalité) via la roulette de votre clavier de commande. Ce type de configuration est utilisé pour bon nombre de réglages (sonorités prédéfinies). Vous pouvez utiliser n’importe lequel des dix canaux de routeur. Vous pouvez sélectionner la même cible pour plusieurs canaux, en parallèle. Vous pouvez utiliser librement, et aussi souvent que vous le désirez, les mêmes sources et les mêmes contrôleurs via pour un ou plusieurs canaux de routeur. Cibles de modulation Les cibles suivantes sont disponibles pour la modulation en temps réel. Remarque : ces cibles de modulation sont également disponibles au niveau des axes X et Y du modulateur X/Y (le carré). Reportez-vous à la section « Le carré » à la page 315. Pitch 123 Cette cible permet de moduler en parallèle les fréquences (tonalités) des trois oscillateurs. Si vous sélectionnez un LFO comme source avec cette cible, des effets de sirène ou de vibrato sont créés. Sélectionnez un des générateurs d’enveloppe avec une attaque nulle, une chute courte, un paramètre Sustain sur zéro et un temps de libération court comme source pour les sons de tom et de grosse caisse. Pitch 1 Cette cible permet de moduler la fréquence (tonalité) de l’oscillateur 1. Dans le cas où l’oscillateur 1 est à l’unisson avec un autre oscillateur (non modulé), des modulations d’enveloppe légères peuvent modifier l’importance du désaccord dans le temps. Cela peut être utile avec des sons de cuivres synthétisés. Pitch 2 Cette cible permet de moduler la fréquence (tonalité) de l’oscillateur 2. Pitch 3 Cette cible permet de moduler la fréquence (tonalité) de l’oscillateur 3. Detune Cette cible permet de contrôler l’importance du désaccord entre les trois oscillateurs.296 Chapitre 21 ES2 Remarque : veuillez noter que la sensibilité de toutes les cibles décrites ci-dessus dépend de l’intensité de la modulation. Cette gradation de la sensibilité autorise aussi bien des vibratos très délicats, dont l’amplitude se compte en cents (rappelons qu’un cent = 1/100 de demi-ton), que des sautes de hauteur tonale très prononcées, d’une ou plusieurs octaves.  Intensité de modulation de 0 à 8 : les pas sont de 1,25 cents.  Intensité de modulation de 8 à 20 : les pas sont de 3,33 cents.  Intensité de modulation de 20 à 28 : les pas sont de 6,25 cents.  Intensité de modulation de 28 à 36 : les pas sont de 12,5 cents.  Intensité de modulation de 36 à 76 : les pas sont de 25 cents.  Intensité de modulation de 76 à 100 : les pas sont de 100 cents. Il en résulte les réglages d’intensité de modulation suivants.  À une intensité de modulation de 8, on obtient une modification de la tonalité de 10 cents.  À une intensité de modulation de 20, on obtient une modification de la tonalité de 50 cents, soit un quart de ton.  À une intensité de modulation de 28, on obtient une modification de la tonalité de 100 cents, soit un demi-ton.  À une intensité de modulation de 36, on obtient une modification de la tonalité de 200 cents, soit deux demi-tons.  À une intensité de modulation de 76, on obtient une modification de la tonalité de 1 200 cents, soit une octave.  À une intensité de modulation de 100, on obtient une modification de la tonalité de 3 600 cents, soit trois octaves. OscWaves Selon les formes d’onde définies pour les trois oscillateurs, cette cible peut servir à moduler :  la largeur d’impulsion des formes d’onde rectangulaires et pulsées,  l’intensité de la modulation de fréquence (oscillateur 1 uniquement),  la couleur du bruit (oscillateur 3 uniquement),  la position des Digiwaves. La cible OscWaves affecte l’ensemble des oscillateurs. En revanche, les cibles Osc1Wave, Osc2Wave et Osc3Wave n’affectent que l’oscillateur correspondant. Consultez les paragraphes suivants pour comprendre l’effet de la modulation sur les trois oscillateurs. Pour en savoir davantage sur les effets de ces modulations, consultez la section « Modulation de la largeur d’impulsion » à la page 279. Lisez également la section « Modulation de fréquence linéaire » à la page 277, la section « Bruits blancs et colorés (sur l’oscillateur 3 uniquement) », à la page 281 et la section « Digiwaves » à la page 276.Chapitre 21 ES2 297 Osc1Wave Selon la forme d’onde sélectionnée, vous pouvez agir sur la largeur d’impulsion des formes d’onde rectangulaires et pulsées de l’oscillateur 1, l’intensité de la modulation de fré- quence (l’oscillateur 1 jouant le rôle de porteur et l’oscillateur 2, le rôle du modulateur) ou la position de la DigiWave. Par conséquent, la largeur d’impulsion des formes d’onde rectangulaires et pulsées n’est pas restreinte à deux valeurs fixes pour l’oscillateur 1. Remarque : dans les synthétiseurs FM classiques, l’intensité de la modulation de fréquence est contrôlée en temps réel par des générateurs d’enveloppe sensibles à la vélocité. Sélectionnez un des générateurs ENV comme source pour générer ce type de son. Osc2Wave Cette cible fonctionne comme Osc1Wave, sauf que l’oscillateur 2 ne présente pas la fonction FM. Veuillez noter que la modulation de largeur d’impulsion s’applique également aux formes d’onde rectangulaires synchronisées et à celles modulées en anneau. Osc3Wave Cette cible fonctionne comme Osc1Wave et Osc2Wave, sauf que l’oscillateur 3 ne présente ni la fonction FM ni la modulation en anneau. Il propose, en revanche, la fonction Noise, dont la couleur peut être modulée à l’aide de ce paramètre. OscWaveB Les transitions entre DigiWaves lors d’une modulation par table d’ondes sont toujours progressives. Selon l’intensité de la modulation, vous pouvez utiliser une cible OscWaveB supplémentaire pour moduler en permanence la forme des transitions, et ainsi passer de transitions progressives à brutales. Cela est possible avec tous les oscillateurs. Osc1WaveB Si vous avez activé la modulation par table d’ondes pour une DigiWave via Osc1Wav, vous pouvez utiliser cette cible pour moduler la forme de la transition. Mode Osc1 FM : L’Osc1-FM câblé en dur et la cible de modulation Osc1Wave offrent une intensité FM nettement moins élevée que la cible de modulation Osc1WaveB. Osc2WaveB Si vous avez activé la modulation par table d’ondes pour une DigiWave via Osc2Wav, vous pouvez utiliser cette cible pour moduler la forme de la transition. Osc3WaveB Si vous avez activé la modulation par table d’ondes pour une DigiWave via Osc3Wav, vous pouvez utiliser cette cible pour moduler la forme de la transition.298 Chapitre 21 ES2 SineLevl SineLevl (niveau sinusoïdal) permet de moduler le niveau de l’onde sinusoïdale de l’oscillateur 1, qui peut être mixée directement en entrée de l’amplificateur dynamique, sans transiter par les filtres. Ce paramètre définit le niveau de la tonalité fondamentale (premier partiel) de l’oscillateur 1. Voir la section « Sine Level » à la page 292. OscLScle OscLScle (échelle du niveau des oscillateurs) permet de moduler les niveaux des trois oscillateurs simultanément. Une valeur de modulation de 0 coupe le son de tous les oscillateurs, tandis qu’une valeur de 1 augmente le gain du signal mixé de 12 dB. La modulation est appliquée avant l’étape de distorsion (Overdrive), autorisant ainsi les distorsions dynamiques. Osc1Levl Osc1Levl (niveau de l’oscillateur 1) permet la modulation du niveau de l’oscillateur 1. Osc2Levl Osc2Levl (niveau de l’oscillateur 2) permet de moduler le niveau de l’oscillateur 2. Osc3Levl Osc3Levl (niveau de l’oscillateur 3) permet la modulation du niveau de l’oscillateur 3. Cutoff 1 Cette cible permet la modulation de la fréquence de coupure du premier filtre. Voir la section « Coupure et résonance » à la page 287. Reso 1 (résonance 1) Cette cible permet la modulation de la résonance du premier filtre. Voir la section « Coupure et résonance » à la page 287. Cutoff 2 Cette cible permet la modulation de la fréquence de coupure du second filtre. Reso2 (résonance 2) Cette cible permet la modulation de la résonance du second filtre. LPF FM Un signal sinusoïdal, à la même fréquence que l’oscillateur 1, peut moduler la fréquence de coupure du second filtre (qui fonctionne en permanence comme un filtre passe-bas). Le paramètre LPF FM (Lowpass Filter Frequency Modulation, modulation de fréquence du filtre passe-bas) permet de moduler l’intensité de la modulation FM du second filtre. Il est présenté plus en détail dans la section « FM et second filtre » à la page 290. Cut 1+2 Cut 1+2 (coupure 1 et 2) modulate les fréquences de coupure des filtres en parallèle, exacteemnt comme si vous appliquiez la même modulation aux paramètres Cutoff 1 et Cutoff 2 dans deux canaux Router. Chapitre 21 ES2 299 Cut1inv2 Cut1inv2 (coupure 1 normale et coupure 2 inversée) permet de moduler simultanément les fréquences de coupure du premier et du second filtre, de façon inverse (dans des directions opposées). Autrement dit, lorsque la valeur de la fréquence de coupure du premier filtre augmente, la coupure du second filtre diminue, et vice versa. Remarque : si vous combinez en mode série le premier filtre (paramétré en mode passe-haut) et le second (toujours en mode passe-bas), les deux constituent un filtre passe-bande. Dans cette configuration, la modulation du paramètre cible Cut1 inv 2 provoque une modulation de la largeur de bande du filtre passe-bande ainsi créé. FltBlend FltBlend (Filter Blend) permet de moduler le mélange des sons issus des filtres (fondu enchaîné entre les deux filtres), comme expliqué dans la section « Blend et cheminement du signal » à la page 285. Remarque : si le paramètre FilterBlend est défini comme cible dans un ou plusieurs canaux du routeur, les données de modulation sont calculées même si FilterBlend a une valeur de 1.0 ou +1.0. Par conséquent, soyez vigilant lorsque vous définissez ce paramètre comme cible de modulation car il risque de solliciter davantage votre système. Amp Cette cible module l’amplificateur dynamique, autrement dit le niveau ou le volume de la voix. Si vous sélectionnez Amp comme cible et que vous la modulez avec un LFO comme source, le niveau change régulièrement et vous entendez un effet de trémolo. Pan Si vous définissez la balance (Pan) en tant que cible, le positionnement du son dans le spectre stéréo ou Surround est modulé. Si vous modulez la balance avec un LFO, vous obtenez un trémolo stéréo ou Surround (également appelé panoramique automatique ou autopan). En mode Unison, les différentes voix utilisées se voient réparties sur toute la largeur du spectre stéréo ou Surround. Vous pouvez néanmoins encore moduler le paramètre Pan : les différents positionnements sont alors modifiés en parallèle. Remarque : le paramètre étendu Surround Range permet de définir la plage d’angles issue des valeurs de modulation. Exemple : Si la balance est modulée selon la valeur maximale d’un LFO (avec une forme d’onde en dents de scie), une valeur Surround Range de 360 ° provoque des mouvements circulaires au niveau de la sortie voix.300 Chapitre 21 ES2 Diversity Ce paramètre (uniquement disponible dans les instances Surround de l’ES2) permet de contrôler dynamiquement le volume de la sortie voix à diffuser entre les différents canaux Surround. Les valeurs négatives diminuent l’effet de Surround. Pour en savoir davantage sur la terminologie et l’utilisation de la fonction Surround, consultez le chapitre Surround du Logic Pro 8Manuel de l’utilisateur. Lfo1Asym Le paramètre Lfo1Asym (asymétrie du Lfo1) permet de moduler la forme d’onde sélectionnée pour le LFO 1. Dans le cas d’une onde de forme carrée, par exemple, il modifie la largeur d’impulsion. Pour une onde de forme triangulaire, il fait évoluer la forme entre triangles et dents de scie. Enfin, s’il s’agit d’une onde en dents de scie, il change son point de passage par zéro. Lfo1Curve Cette cible permet de moduler le lissage de la forme d’onde d’un signal carré vers un signal aléatoire. Dans le cas d’un signal triangulaire ou en dents de scie, elle modifie les courbes, en les faisant passer par les stades convexes, linéaires et concaves. Modulations démultipliées L’ensemble des cibles suivantes subissent une modulation par démultiplication. Cela signifie que les valeurs de modulation ne sont pas simplement ajoutées à la valeur de paramètre de la cible, mais que cette valeur cible est multipliée. Le fonctionnement de cette fonction peut s’expliquer de la manière suivante : une valeur de modulation de 0.0 n’a aucun effet alors qu’une valeur de modulation de +1.0 revient à multiplier par 10 et une valeur de modulation de –1.0 revient à multiplier par 0.04. LFO1Rate Cette cible permet de moduler la fréquence (vitesse, taux) du LFO 1. Remarque : supposons que vous ayez créé un vibrato avec un autre canal de routeur en modulant la cible Pitch 123 avec le LFO 1. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire ralentir ou accélérer automatiquement la fréquence du LFO 1 (la vitesse du vibrato). Pour ce faire, modulez le paramètre cible LFO1Rate avec un des générateurs d’enveloppe (ENV). Sélectionnez LFO 2 comme source et diminuez la valeur Rate, afin que le vibrato accélère et ralentisse régulièrement. Env2Atck Le paramètre Env2Atck (attaque de l’enveloppe 2) module le temps d’attaque du deuxième générateur d’enveloppe. Env2Dec Le paramètre Env2Dec (chute de l’enveloppe 2) module le temps de chute du deuxième générateur d’enveloppe. Chapitre 21 ES2 301 Si vous avez sélectionné ENV2 Dec comme cible et Velocity comme source, le temps de chute de la note jouée dépend de la force avec laquelle vous avez appuyé sur cette note. Si vous sélectionnez Keyboard comme source, les notes aiguës ont une chute plus rapide (ou plus lente). Env2Rel Le paramètre Env2Rel (libération de l’enveloppe 2) module le temps de libération du deuxième générateur d’enveloppe. Env2Time Env2Time (tous les temps de l’enveloppe 2) module l’ensemble des paramètres de temps de l’ENV2 : temps d’attaque, temps de chute, temps de maintien et temps de libération. Env3Atck Le paramètre Env3Atck (attaque de l’enveloppe 3) module le temps d’attaque du troisième générateur d’enveloppe. Env3Dec Le paramètre Env3Dec (chute de l’enveloppe 3) module le temps de chute du troisième générateur d’enveloppe. Env3Rel Le paramètre Env3Rel (libération de l’enveloppe 3) module le temps de libération du troisième générateur d’enveloppe. Env3Time Le paramètre Env3Time (tous les temps de l’enveloppe 3) module l’ensemble des paramètres de temps de l’ENV3 : temps d’attaque, temps de chute, temps de maintien et temps de libération. Glide Cette cible module la durée de l’effet Glide (portamento). Remarque : si vous modulez l’effet Glide en utilisant Velocity comme source, la vélocité (force du jeu) détermine la durée nécessaire pour que les notes jouées atteignent leur tonalité. Voir la section « Glide » à la page 272. Sources de modulation Certaines sources de modulation sont unipolaires, générant des valeurs comprises entre 0 et 1. D’autres sont bipolaires et génèrent des valeurs de sortie comprises entre –1 et +1. Les sources de modulation suivantes sont disponibles : LFO1 Le LFO1 est décrit dans la section « Les LFO » à la page 307.302 Chapitre 21 ES2 LFO2 Le LFO2 est décrit dans la section « Les LFO » à la page 307. ENV1 Le premier générateur d’enveloppe est décrit dans la section « Les enveloppes (ENV 1 à ENV 3) » à la page 310. ENV2 Le second générateur d’enveloppe est décrit dans la section « Les enveloppes (ENV 1 à ENV 3) » à la page 310. ENV3 Le troisième générateur d’enveloppe est décrit dans la section « Les enveloppes (ENV 1 à ENV 3) » à la page 310. Remarque : le troisième générateur sert toujours à contrôler le niveau sonore global. Pad-X, Pad-Y Ces sources de modulation vous permettent de définir les axes du carré en vue d’une utilisation avec la cible de modulation sélectionnée. Vous pouvez déplacer le curseur n’importe où au sein du carré, soit manuellement, soit via le contrôle d’une enveloppe vectorielle. Voir les sections « Le carré » à la page 315 et « L’enveloppe vectorielle » à la page 316. Max Si vous sélectionnez Max en tant que source, la valeur de cette source sera définie sur +1 de façon permanente. Cela offre des options intéressantes avec via, car les valeurs disponibles possibles pour via contrôlent l’intensité de la modulation. Kybd Le paramètre Kybd (Keyboard, clavier) correspond à la touche enfoncée sur le clavier (numéro de note MIDI). La note centrale correspond à Do3 (valeur de sortie 0). Si on se place cinq octaves plus bas ou plus haut, les valeurs de sortie correspondantes sont –1 et, respectivement. Remarque : ce paramètre peut servir à contrôler les fréquences de coupure des filtres selon les touches du clavier : lorsque vous montez ou descendez la gamme sur le clavier, les fréquences de coupure changent. Pour ce faire, modulez la cible Cut 1+2 avec le clavier comme source. Avec une intensité de modulation de 0,5, les fréquences de coupure augmentent proportionnellement aux tonalités jouées au clavier. Velo Si vous sélectionnez le paramètre de vélocité (Velo), la sensibilité à la vélocité sert de source de modulation.Chapitre 21 ES2 303 Bender Si le paramètre Bender est sélectionné, le levier « pitch bend » sert de source de modulation bipolaire. Cela est également possible lorsque le paramètre Bend Range des oscillateurs est sur 0. ModWhl Si le paramètre ModWhl est sélectionné, la roulette de modulation est une source de modulation unipolaire. Remarque : dans la plupart des applications standard, vous utilisez la roulette comme contrôleur via. Traditionnellement, elle permet de contrôler l’intensité des modulations périodiques produites par le LFO. Dans notre cas précis, vous pouvez l’employer pour des modulations directes et statiques, notamment pour le contrôle des fréquences de coupure des filtres (Target = Cut 1+2). Remarque : la roulette de modulation s’utilise également avec le contrôleur LSB (Least Significant Byte, octet dont le poids est le plus faible). Touch Le paramètre Aftertouch peut servir de source de modulation. L’ES2 réagit aux messages d’aftertouch polyphonique (poly pressure). Il utilise la somme de la pression de canal (channel pressure) et de la valeur d’aftertouch polyphonique spécifique à la note. Remarque : si vous définissez comme cible le paramètre Cut 1+2, les fréquences de coupure augmentent et diminuent, selon la force du jeu après la première note jouée sur le clavier MIDI sensible au toucher. Whl+To La roulette de modulation et le paramètre Aftertouch sont utilisés comme sources de modulation. Contrôleurs MIDI A–F Les contrôleurs MIDI disponibles dans la matrice de modulation sont nommés Ctrl A à F. Ils peuvent être assignés à des numéros de contrôleurs arbitraires (via les menus d’assignation de contrôleurs MIDI situés en bas de l’interface de l’ES2). Remarque : les anciennes versions de l’ES2 proposaient comme sources de modulation les éléments suivants : messages Control Change MIDI(16 à 19), Expression et Breath. Ces contrôleurs MIDI correspondent aux valeurs d’assignation par défaut et garantissent une compatibilité descendante. Les valeurs des menus d’assignation des contrôleurs MIDI ne sont mises à jour que si le réglage par défaut est chargé ou si un réglage sauvegardé avec un projet particulier est chargé. Si vous passez simplement le curseur sur ces réglages, les valeurs d’assignation restent inchangées. 304 Chapitre 21 ES2 Les menus d’assignation des contrôleurs MIDI vous permettent d’affecter vos contrôleurs MIDI favoris à des valeurs telles que Ctrl A, Ctrl B, etc. Tous ces menu disposent d’une option Learn. Si elle est sélectionnée, le paramètre est automatiquement assigné par le premier message entrant de données MIDI approprié. Le mode d’apprentissage présente une fonction de délai de 20 secondes : si l’ES2 ne reçoit aucun message MIDI dans les 20 secondes, l’assignation de contrôleur MIDI initiale est rétablie. Remarque : si aucun contrôleur (Ctrl A–F) n’est assigné au paramètre Expression, le message Expression CC (Ctrl #11) contrôle le volume de sortie. Remarque : par exemple, le Vector Stick (manette) du synthétiseur Korg Wavestation génère les messages des contrôleurs 16 et 17. Si vous utilisez cet instrument comme clavier maître, vous pouvez contrôler directement n’importe quelle paire de paramètres ES2 avec la manette. Remarque : dans la norme MIDI, pour tous les contrôleurs dont le numéro est compris entre 0 et 31, un contrôleur LSB est également défini (avec un numéro compris entre 32 et 63). Ce contrôleur Least Significant Byte permet une résolution de 14 bits au lieu de 7. L’ES2 reconnaît correctement ces messages de modification de contrôleur (Control Change), par exemple, pour un contrôleur Breath (souffle) ou Expression. RndN01 Le paramètre RndNO1 (Note On Random1) génère une valeur de modulation aléatoire comprise entre –1.0 et 1.0 (même plage de valeurs qu’avec un LFO). Cette valeur change à chaque déclenchement ou redéclenchement de note. La modulation (aléatoire) par note entrée reste constante pendant toute la durée de la note jouée, jusqu’au déclenchement de note suivant. Remarque : en mode legato, aucun changement de valeur n’intervient lorsque vous jouez legato. RndN02 Le comportement du paramètre RndNO2 (Note On Random2) est similaire à celui de Note On Random1, sauf que ce paramètre permet de glisser vers la nouvelle valeur générée aléatoirement selon le temps Glide défini (comprenant la modulation). Autre différence avec le paramètre NoteOnRandom1 : en mode legato, la valeur issue de la modulation aléatoire change lorsque vous jouez en mode legato. SideCh Le paramètre SideCh (Side Chain) utilise une entrée latérale (pistes, entrées, bus) pour créer le signal de modulation. Vous pouvez sélectionner la source à utiliser comme entrée latérale dans la zone grisée située en haut de la fenêtre. Le signal correspondant est envoyé vers le suiveur d’enveloppe interne. Ce dernier crée une valeur de modulation en fonction du niveau actuel du signal Side Chain. Chapitre 21 ES2 305 Via : Contrôle de l’intensité de la modulation Certaines sources de modulation sont unipolaires, générant des valeurs comprises entre 0 et 1. D’autres sont bipolaires et génèrent des valeurs de sortie comprises entre –1 et +1. Les sources suivantes peuvent être utilisées pour faire varier l’intensité de la modulation. LFO1 Le LFO1 contrôle l’intensité de la modulation en fonction de la vitesse et de la forme d’onde de son signal. LFO2 Le LFO2 contrôle l’intensité de la modulation en fonction de la vitesse et de la forme d’onde de son signal. ENV1 L’ENV1 contrôle l’intensité de la modulation. ENV2 L’ENV2 contrôle l’intensité de la modulation. ENV3 L’ENV3 (l’enveloppe de niveau) contrôle l’intensité de la modulation. Pad-X, Pad-Y Les deux axes du carré (l’enveloppe vectorielle) sont également utilisables comme sources via. Vous pouvez donc contrôler l’intensité de la modulation avec le carré. Kybd Le paramètre Kybd (Keyboard, clavier) correspond à la touche enfoncée sur le clavier (numéro de note MIDI). La note centrale correspond à Do3 (valeur de sortie 0). Si on se place cinq octaves plus bas ou plus haut, les valeurs de sortie correspondantes sont –1 et +1, respectivement. Si vous sélectionnez Pitch 123 comme cible, que vous la modulez avec LFO1 comme source, et que vous utilisez Kybd comme valeur via, la profondeur du vibrato varie selon la note jouée. Autrement dit, l’intensité du vibrato est différente lorsque des notes plus aiguës ou plus graves que le positionnement Kybd défini sont jouées. Velo Si vous sélectionnez le paramètre de vélocité (Velo) comme valeur via, l’intensité de la modulation dépend de la vélocité. La modulation est plus ou moins accentuée selon la rapidité (force) du jeu. Bender Le levier « pitch bend » contrôle l’intensité de la modulation.306 Chapitre 21 ES2 ModWhl Si vous sélectionnez ModWhl (Modulation Wheel) comme valeur via, l’intensité de la modulation est contrôlée par la roulette de modulation de votre clavier MIDI. La roulette de modulation s’utilise également avec le contrôleur LSB (Least Significant Byte). Touch Si vous sélectionnez le paramètre Touch (Aftertouch) comme valeur via, l’intensité de la modulation dépend de la force utilisée pour appuyer sur les touches du clavier MIDI sensible au toucher, une fois la première note jouée. (L’aftertouch est également connu sous l’expression « sensibilité à la pression ».) Whl+To Lorsque ce paramètre est sélectionné, la roulette de modulation et l’aftertouch contrôlent tous deux la modulation. Contrôleurs MIDI A–F Les contrôleurs MIDI disponibles dans la matrice de modulation sont nommés Ctrl A à F, au lieu de Expression, Breath et General Purpose 1–4. (Les messages MIDI Control Change de 16 à 19 sont aussi appelés General Purpose Slider 1/2/3/4). Ces contrôleurs peuvent être assignés à des numéros de contrôleurs arbitraires via les menus d’assignation de contrôleurs MIDI situés en bas de l’interface. (Appuyez sur le bouton MIDI pour accéder aux menus à A à F.) Les valeurs par défaut de ces assignations garantissent la compatibilité descendante. Les valeurs des menus d’assignation ne sont mises à jour que si le réglage par défaut est chargé ou si un réglage sauvegardé avec un projet particulier est chargé. Si vous passez simplement le curseur sur ces réglages, les valeurs d’assignation restent inchangées. Cette fonction est particulièrement utile si vous souhaitez utiliser le Contrôleur n˚ 4 (pédale), par exemple, comme source de modulation. Elle vous permet, en effet, d’assigner vos contrôleurs MIDI temps réel favoris à des valeurs telles que Ctrl A, Ctrl B, etc. Tous les paramètres vous permettant de sélectionner un contrôleur MIDI disposent d’une option Learn (Apprendre). Si elle est sélectionnée, le paramètre est automatiquement assigné par le premier message entrant de données MIDI approprié. Le mode d’apprentissage présente une fonction de délai de 20 secondes : si l’ES2 ne reçoit aucun message MIDI dans les 20 secondes, l’assignation de contrôleur MIDI initiale est rétablie. Remarque : comme la nouvelle entrée est ajoutée en haut de la liste, les données d’automation existantes sont incrémentées de un. Dans le cas d’assignations supplémentaires, chaque nouvelle entrée entraîne une incrémentation de un.Chapitre 21 ES2 307 Remarque : si aucun contrôleur (Ctrl A–F) n’est assigné au paramètre Expression, le message Expression CC (Ctrl #11) contrôle le volume de sortie. Remarque : par exemple, le Vector Stick (manette) du synthétiseur Korg Wavestation génère les messages des contrôleurs 16 et 17. Si vous utilisez cet instrument comme clavier maître, vous pouvez contrôler directement les intensités de modulation avec la manette. Remarque : dans la norme MIDI, pour tous les contrôleurs dont le numéro est compris entre 0 et 31, un contrôleur LSB est également défini (avec un numéro compris entre 32 et 63). Ce contrôleur Least Significant Byte permet une résolution de 14 bits au lieu de 7. L’ES2 reconnaît correctement ces messages de modification de contrôleur (Control Change), par exemple, pour un contrôleur Breath (souffle) ou Expression. RndN01 RndN01 (NoteOnRandom1) contrôle l’intensité de la modulation (Voir RndNO1 à la page 304). RndN02 RndNO2 (NoteOnRandom2) contrôle l’intensité de la modulation (Voir RndNO2 à la page 304). SideCh Une source d’entrée latérale (pistes, entrées, bus) est utilisée pour créer le signal de modulation. Les LFO Le terme « oscillateur basse fréquence » est abrégé en LFO (Low Frequency Oscillator). Sur les synthétiseurs analogiques, le LFO génère des signaux de modulation, dont la fréquence est inférieure à la plage de fréquences audibles : leur bande passante se situe entre 0,1 et 20 Hz ; parfois elle atteint 50 Hz. Le LFO sert à créer des effets de modulation cycliques. Si vous modulez légèrement la tonalité d’un oscillateur audio avec une fréquence de LFO d’environ 3 à 8 Hz, vous entendez un effet de vibrato. Si vous modulez la fréquence de coupure d’un filtre passe-bas, vous entendrez un effet wah-wah ; si vous modulez l’amplificateur dynamique, vous obtenez un effet de trémolo. L’ES2 possède deux LFO, dont les sorties peuvent servir de sources dans le routeur. 308 Chapitre 21 ES2  Le LFO 1 est polyphonique : si vous l’utilisez pour moduler plusieurs voix, celles-ci ne sont pas verrouillées en phase. Par ailleurs, il est synchronisé sur les touches : chaque fois que vous enfoncez une touche, le signal LFO 1 de la voix associée repart de zéro. Autrement dit, lorsqu’elle est utilisée sur une entrée polyphonique (un accord joué sur le clavier), la modulation est indépendante pour chaque voix (note). La tonalité d’une voix peut donc monter, celle d’une autre, descendre et celle d’une troisième, atteindre sa valeur minimale.  Le LFO 2 est monophonique : si vous modulez, par exemple, la tonalité des trois oscillateurs (avec Pitch123 comme cible et LFO2 comme source), la hauteur tonale de chaque note de l’accord monte ou baisse simultanément. Les deux LFO offrent un certain nombre de formes d’onde différentes. Le LFO 1 permet d’effectuer automatiquement des fondus entrants et sortants, sans recourir à un géné- rateur d’enveloppe distinct. Les paramètres des LFO sont décrits ci-après : EG (LFO1) Si le curseur EG a une position médiane (pour ce faire, cliquez sur le repère du milieu), l’intensité de la modulation est statique : elle ne subit aucune variation (ni fondu entrant, ni fondu sortant). Avec des valeurs positives, la modulation subit une fondu entrant. Plus la valeur est élevée, plus le temps de retard est long. Avec des valeurs négatives, elle subit un fondu sortant. Plus le curseur est bas (à l’écran), plus le temps de chute est court. Ce curseur est appelé EG car les fondus entrants et sortants sont effectués en interne par un générateur d’enveloppe extrêmement simple. Le plus souvent, il permet de retarder le vibrato. (De nombreux instrumentistes et chanteurs tiennent de cette façon les notes longues.) Pour ce faire, montez le curseur au niveau de la moitié supérieure (Delay) et modulez la cible Pitch123 avec la source LFO1. Entrez une intensité de modulation modérée. Sélectionnez une valeur Rate de 5 Hz environ et une forme d’onde triangulaire pour le LFO. ∏ Astuce : si vous modulez rapidement, de façon chaotique, les fréquences des oscillateurs Pitch123 selon le signal LFO 1 avec Sample&Hold retardé comme forme d’onde, une valeur Rate élevée et un fondu sortant court, la phase d’attaque de la note produit un son Moog « rugueux », un peu comme dans le cas des cuivres. Rate Ce paramètre permet de définir la fréquence (vitesse) de la modulation. La valeur sélectionnée est indiquée en Hertz (Hz), sous le curseur. Wave La partie Wave vous permet de sélectionner la forme d’onde souhaitée pour le LFO. Essayez l’effet obtenu avec chacune des formes, lorsque la modulation Pitch123 est activée. Les symboles des diverses formes possibles sont assez significatifs.Chapitre 21 ES2 309 Onde triangulaire La forme d’onde triangulaire convient bien aux effets de vibrato. Onde en dents de scie ou en dents de scie inversées La forme d’onde en dents de scie convient bien aux effets sonores d’hélicoptères et d’épées laser. Une modulation marquée des fréquences des oscillateurs avec une onde en dents de scie inversée génère des sons de type bulle, ébullition ou environnement sous-marin. Un modulation marquée, en dents de scie, au niveau des signaux issus des filtres passe-bas (le second filtre, notamment) crée des effets rythmiques. Ondes rectangulaires Les formes d’onde rectangulaires font varier régulièrement le signal LFO entre deux valeurs. Une forme rectangulaire saillante évolue entre une valeur positive et zéro. Une forme rectangulaire en creux évolue entre une valeur positive et une valeur négative ; ces valeurs sont symétriques par rapport à zéro. Remarque : vous pouvez obtenir un effet intéressant en modulant Pitch123 selon une intensité appropriée, de façon à obtenir un intervalle de quinte. Pour ce faire, utilisez l’onde rectangulaire saillante. Sample & Hold Les deux derniers réglages de forme d’onde pour le LFO génèrent des valeurs aléatoires. Une valeur aléatoire est déterminée à intervalles réguliers, selon la fréquence du LFO. L’avant-dernière forme d’onde fournit les pas aléatoires exacts. Avec la dernière, en revanche, l’onde aléatoire est lissée ; les transitions entre les différentes valeurs sont donc plus fluides. L’expression Sample & Hold (abrégée en S & H) fait référence à la procédure qui consiste à prendre des échantillons d’un signal de bruit à intervalles réguliers. La valeur de tension de l’échantillon est ensuite maintenue jusqu’au prochain échantillon. Lors de la conversion de signaux audio analogiques en signaux numériques, une procédure similaire est utilisée : des échantillons de la tension du signal audio analogique sont prélevés selon la fréquence d’échantillonnage. ∏ Astuce : une modulation aléatoire de Pitch123 permet de produire l’effet de génération de modèle de tonalité aléatoire, communément appelé « sample and hold ». Essayez cette modulation avec des notes très aiguës, à des fréquences et intensités très élevées, vous reconnaîtrez cet effet sonore très populaire, présent dans des centaines films de science fiction. 310 Chapitre 21 ES2 Rate (LFO 2) Le curseur LFO2 Rate (fréquence) permet un fonctionnement libre du LFO 2, s’il est situé dans la moitié supérieure. En revanche, le LFO 2 est synchronisé sur le tempo du projet si le curseur figure dans la moitié inférieure. La fréquence est indiquée en Hertz ou en valeurs rythmiques, selon que la synchronisation par rapport au tempo du projet est enclenchée ou non. La plage rythmique va de la quadruple croche à 32 mesures. Les triolets et les notes pointées sont également possibles. Le LFO 2 convient particulièrement aux effets rythmiques nécessitant une synchronicité parfaite, même en cas de changement de tempo au sein du projet. Les enveloppes (ENV 1 à ENV 3) Outre l’enveloppe vectorielle complexe, décrite dans la section « L’enveloppe vectorielle » à la page 316, l’ES2 présente trois générateurs d’enveloppe par voix. Sur l’interface utilisateur et dans la section source du routeur, ces générateurs sont abrégés en ENV 1, ENV 2 et ENV 3. Remarque : l’origine de l’expression générateur d’enveloppe et les fonctionnalités élémentaires sont expliquées dans la section « Enveloppes » à la page 673. Les fonctions disponibles dans l’ENV 2 et l’ENV