IMPOTS - Impots 2015 Revenus fonciers - Impots.gouv.fr

IMPOTS - Impots 2015 Revenus fonciers - Impots.gouv.fr IMPOTS sur FNAC.COM  - Revenir à l'accueil

 

 

 

 

Voir également :

[TXT]

 2015-TAXES-EMPLOYEES..> 03-May-2015 13:22  4.6M  

[TXT]

 2029-B-bis-SD-Impots..> 03-May-2015 13:16  5.2M  

[TXT]

 2035-B-fichedescript..> 30-Apr-2015 20:02  6.0M  

[TXT]

 2035-E-Impots.gouv.f..> 30-Apr-2015 19:58  6.0M  

[   ]

 2035-fichedescriptiv..> 30-Apr-2015 20:02  6.0M  

[TXT]

 2571-sd-impot-sur-le..> 30-Apr-2015 20:00  6.0M  

[TXT]

 Acces-aux-documents-..> 03-May-2015 13:04  5.6M  

[TXT]

 Annuaire-des-service..> 03-May-2015 13:17  5.2M  

[TXT]

 BAREME-RSA-Taux-et-p..> 03-May-2015 13:09  5.3M  

[TXT]

 BIC-BA-IS-Deduction-..> 03-May-2015 13:34  5.7M  

[TXT]

 BIC-Base-d-impositio..> 03-May-2015 13:32  5.7M  

[TXT]

 BIC_-_Précisions_re..> 30-Apr-2015 20:09  7.1M  

[TXT]

 BOI-BIC-DECLA-30-60-..> 30-Apr-2015 20:08  7.2M  

[TXT]

 Bareme-de-la-retenue..> 03-May-2015 13:14  5.2M  

[TXT]

 CDC-Salaires-2015-Im..> 30-Apr-2015 19:50  6.5M  

[TXT]

 Cahier-des-charges-R..> 30-Apr-2015 19:54  6.3M  

[TXT]

 Consulter-les-taux-a..> 30-Apr-2015 19:44  6.7M  

[TXT]

 Consulter-un-avis-de..> 03-May-2015 13:21  4.6M  

[TXT]

 Convention-avec-Sing..> 30-Apr-2015 19:48  6.6M  

[TXT]

 Creer-un-espace-prof..> 03-May-2015 13:22  4.6M  

[TXT]

 DATE-DE-MISE-EN-LIGN..> 30-Apr-2015 19:56  6.0M  

[TXT]

 DECLARATION-DE-DON-M..> 30-Apr-2015 19:46  6.7M  

[TXT]

 DECLARATION-POUR-CAU..> 03-May-2015 13:15  5.2M  

[TXT]

 Designer-des-delegat..> 03-May-2015 13:21  4.6M  

[TXT]

 Factures-electroniqu..> 03-May-2015 13:02  5.6M  

[TXT]

 Fiche-AIU-2-Regime-S..> 30-Apr-2015 19:48  6.6M  

[TXT]

 Fiche-AIU-3-Impots.g..> 03-May-2015 13:25  7.2M  

[TXT]

 Fiche-AIU-9-Payer-le..> 03-May-2015 13:19  4.6M  

[TXT]

 Fiche-Declarer-et-pa..> 03-May-2015 13:27  7.2M  

[TXT]

 Fiche-EA-3-Impots.go..> 03-May-2015 13:27  7.2M  

[TXT]

 Fiche-EA-8-Mot-de-pa..> 03-May-2015 13:19  4.6M  

[TXT]

 Fiche-FOCUS-Les-tele..> 03-May-2015 13:18  4.7M  

[TXT]

 Fiche-FOCUS-Les-tele..> 03-May-2015 13:30  7.2M  

[TXT]

 Fiche AIU-16-Consult..> 03-May-2015 13:29  7.2M  

[TXT]

 IMPOTS-1330-CVAE-NOT..> 24-Apr-2015 10:27  4.8M  

[TXT]

 IMPOTS-2015-impot-su..> 24-Apr-2015 10:31  4.7M  

[TXT]

 IMPOTS-2069-ci-1-sd_..> 24-Apr-2015 10:38  5.8M  

[TXT]

 IMPOTS-2572-sd-impot..> 24-Apr-2015 10:25  4.8M  

[TXT]

 IMPOTS-ATTESTATION-D..> 24-Apr-2015 10:22  5.1M  

[TXT]

 IMPOTS-CFE-2015-IMPO..> 24-Apr-2015 09:54  4.6M  

[TXT]

 IMPOTS-CFE-2015-IMPO..> 24-Apr-2015 09:54  4.5M  

[TXT]

 IMPOTS-CFE-2016-IMPO..> 24-Apr-2015 10:34  4.6M  

[TXT]

 IMPOTS-COTISATION-FO..> 24-Apr-2015 09:55  4.5M  

[TXT]

 IMPOTS-COTISATION-FO..> 24-Apr-2015 09:58  4.4M  

[TXT]

 IMPOTS-CREDIT-D-IMPO..> 24-Apr-2015 10:43  5.2M  

[TXT]

 IMPOTS-CREDIT-D-IMPO..> 24-Apr-2015 10:27  4.8M  

[TXT]

 IMPOTS-CREDIT-D-IMPO..> 24-Apr-2015 10:33  4.6M  

[TXT]

 IMPOTS-CREDIT-D-IMPO..> 24-Apr-2015 09:53  4.6M  

[TXT]

 IMPOTS-CREDIT-IMPOT-..> 24-Apr-2015 10:31  4.7M  

[TXT]

 IMPOTS-CREDIT-IMPOT-..> 24-Apr-2015 10:25  4.8M  

[TXT]

 IMPOTS-Credit-d-impo..> 24-Apr-2015 10:43  5.2M  

[TXT]

 IMPOTS-DOSSIER-STAND..> 24-Apr-2015 10:28  4.8M  

[TXT]

 IMPOTS-Declaration-n..> 24-Apr-2015 10:40  5.8M  

[TXT]

 IMPOTS-Declaration-n..> 24-Apr-2015 10:40  5.8M  

[TXT]

 IMPOTS-EXONERATION-T..> 24-Apr-2015 09:55  4.5M  

[TXT]

 IMPOTS-FAQ-GENERALIS..> 24-Apr-2015 10:35  4.6M  

[TXT]

 IMPOTS-Fiche-techniq..> 24-Apr-2015 09:57  4.5M  

[TXT]

 IMPOTS-Formulaire-cr..> 24-Apr-2015 10:45  5.2M  

[TXT]

 IMPOTS-Guide-utilisa..> 24-Apr-2015 10:38  5.8M  

[TXT]

 IMPOTS-IR-BIC-2031.htm  24-Apr-2015 10:23  4.9M  

[TXT]

 IMPOTS-IS-N-12486-07..> 24-Apr-2015 10:34  4.6M  

[TXT]

 IMPOTS-Imprime-2035.htm 24-Apr-2015 10:33  4.6M  

[TXT]

 IMPOTS-LA-REVISION-D..> 24-Apr-2015 10:23  4.9M  

[TXT]

 IMPOTS-Livret-fiscal..> 24-Apr-2015 09:58  4.4M  

[TXT]

 IMPOTS-Livret-fiscal..> 24-Apr-2015 10:00  4.4M  

[TXT]

 IMPOTS-Livret-fiscal..> 24-Apr-2015 09:57  4.4M  

[TXT]

 IMPOTS-Livret-fiscal..> 24-Apr-2015 10:00  4.4M  

[TXT]

 IMPOTS-N-2033-NOT-SD..> 24-Apr-2015 10:45  5.2M  

[TXT]

 IMPOTS-NOTICE-D-AIDE..> 24-Apr-2015 10:30  4.7M  

[TXT]

 IMPOTS-REMPLIR-LA-DE..> 24-Apr-2015 10:22  5.1M  

[TXT]

 IMPOTS-REPORT(EN(ARR..> 24-Apr-2015 10:30  4.8M  

[TXT]

 IMPOTS-Revenus-2014-..> 24-Apr-2015 10:41  5.3M  

[TXT]

 IMPOTS-SIMPLIFIE-TVA..> 24-Apr-2015 10:28  4.8M  

[TXT]

 IMPOTS-Volume-III-Fo..> 24-Apr-2015 10:41  5.7M  

[TXT]

 IMPOTS-charte.pdf.htm   30-Apr-2015 20:06  5.9M  

[TXT]

 IMPOTS-fichedescript..> 30-Apr-2015 20:04  5.9M  

[TXT]

 IMPOTS-obligations_t..> 30-Apr-2015 20:08  5.8M  

[TXT]

 INT-Liste-des-commun..> 03-May-2015 13:11  5.3M  

[TXT]

 IR-BOFiP-Impots.gouv..> 03-May-2015 13:08  5.3M  

[TXT]

 IR-Credit-d-impot-af..> 03-May-2015 13:06  5.3M  

[TXT]

 Impot-sur-les-societ..> 03-May-2015 13:08  5.3M  

[TXT]

 MeL_Liste TFTC_05 03..> 03-May-2015 13:06  5.6M  

[TXT]

 Mini-guichet-TVA-Enr..> 03-May-2015 13:31  7.2M  

[TXT]

 Opter-pour-l-acces-s..> 03-May-2015 13:16  5.2M  

[TXT]

 Organismes-agrees-St..> 03-May-2015 13:02  5.6M  

[TXT]

 Payer-un-avis-de-CFE..> 03-May-2015 13:24  7.3M  

[TXT]

 Plus-values-sur-bien..> 30-Apr-2015 19:50  6.6M  

[TXT]

 Quel-loyer-devez-vou..> 30-Apr-2015 19:44  6.7M  

[TXT]

 Questions-Reponses-s..> 30-Apr-2015 19:46  6.6M  

[TXT]

 RFPI-Plus-values-de-..> 03-May-2015 13:33  5.7M  

[TXT]

 RPPM-Eligibilite-de-..> 03-May-2015 13:13  5.2M  

[TXT]

 RSA-BNC-Liste-des-Et..> 03-May-2015 13:09  5.3M  

[TXT]

 Seance-du-29-janvier..> 30-Apr-2015 19:52  6.3M  

[TXT]

 TAXE-COMMUNALE-FORFA..> 03-May-2015 13:04  5.6M  

[TXT]

 TRANSFERT-DES-DECLAR..> 30-Apr-2015 19:54  6.3M  

[TXT]

 Taxe-sur-les-plus-va..> 03-May-2015 13:31  5.7M  

[TXT]

 VERSEMENT-PROVISIONN..> 30-Apr-2015 19:56  6.0M  

[TXT]

 Volume-IV-TDFC-2015-..> 30-Apr-2015 19:42  7.1M  

[TXT]

 Volume IV TDFC 2015 ..> 30-Apr-2015 19:42  6.7M  

[TXT]

 article-150-0-D-du-c..> 03-May-2015 13:11  5.2M  

[   ]

 cookiechoices.js        03-May-2015 13:31  6.0K  

[   ]

 fichedescriptive_514..> 24-Apr-2015 10:34   64K  

[   ]

 fichedescriptive_514..> 24-Apr-2015 10:34  117K  

[   ]

 fichedescriptive_514..> 24-Apr-2015 10:34   74K  

[TXT]

 fichedescriptive_731..> 30-Apr-2015 19:52  6.3M  

[TXT]

 fichedescriptiveform..> 30-Apr-2015 20:06  5.9M  

[TXT]

 fichedescriptiveform..> 30-Apr-2015 20:04  5.9M  

[TXT]

 n-2072-S-Impots.gouv..> 30-Apr-2015 20:00  6.0M  

[TXT]

 n-2483-Impots.gouv.f..> 30-Apr-2015 19:58  6.0M  

[TXT]

 redevances-departeme..> 03-May-2015 13:13  5.2M
Revenus fonciers Impôts 2015 les personnes concernées les revenus exonérés la déduction du déficit du revenu global Retrouvez la DGFiP sur Facebook et Twitter Ce dépliant est un document simplifié. Il ne peut se substituer aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière. Pour plus d’informations, consultez : impots.gouv.fr GP 172 • Janvier 2015 depliants_epargne-placement_1501.indd 4 15/01/2015 15:43:32 > 1 < Les revenus fonciers sont principalement issus de la location d’immeubles vous appartenant ou appartenant à des membres de votre foyer fiscal (époux, partenaire de Pacs, personnes rattachées et enfants à charge). Régime micro foncier conditions générales Si vous avez perçu des revenus provenant de la location de locaux non meublés, vous relevez de plein droit du régime micro foncier à condition de remplir simultanément les deux conditions suivantes : > le montant annuel des revenus fonciers bruts (loyers en principal et recettes accessoires) perçus en 2014 par votre foyer fiscal (toutes propriétés confondues) n’excède pas 15000 e, charges non comprises, quelle que soit la durée de la location au cours de l’année ; > les revenus fonciers proviennent uniquement de la location non meublée de propriétés urbaines ou rurales ordinaires, c’est-à-dire à l’exclusion : – de logements bénéficiant d’une déduction spécifique de 26%, 30%, 40%, 45%, 60% et 70% ; – des logements pour lesquels vous avez opté pour la déduction au titre de l’amortissement (Périssol, Besson neuf, Robien classique, Robien recentré et Borloo neuf) ; –d’immeubles situés en secteur sauvegardé ou assimilé ; –d’immeubles classés monuments historiques ; –d’immeubles possédés en nue-propriété. régime micro foncier et parts de sociétés immobilières ou de fonds de placement immobilier (FPI) : > Si vous êtes détenteur de parts de sociétés immobilières ou de FPI non soumis à l’impôt sur les sociétés (et non dotées de la transparence fiscale) et que vous donnez également en location des immeubles nus, vous pouvez bénéficier du régime micro foncier à la condition que le montant annuel de vos revenus fonciers bruts c’est-à-dire les loyers en principal, les recettes accessoires et le revenu brut annuel correspondant à votre quote-part dans les sociétés immobilières ou les FPI n’excède pas 15000 e, charges non comprises. Ces revenus ne doivent toutefois pas provenir de la location de propriétés bénéficiant d’un régime spécial (Périssol, Besson > 2 < neuf, Robien classique, Robien recentré, Borloo neuf, Malraux, Monuments historiques, etc.). En revanche, si vous détenez uniquement des parts de sociétés immobilières ou de FPI non soumis à l’impôt sur les sociétés et non dotés de la transparence fiscale vous êtes expressément exclu du régime micro foncier. > Si vous remplissez ces conditions, vous n’avez pas à remplir de déclaration de revenus fonciers n° 2044. Vous devez simplement indiquer le montant de vos loyers ou fermages perçus en 2014 case 4BE de votre déclaration des revenus. Une déduction forfaitaire de 30% sera ensuite automatiquement appliquée par l’administration pour déterminer votre revenu imposable dans la catégorie des revenus fonciers. > Vous pouvez renoncer à ce régime et opter pour le régime réel de détermination de vos revenus fonciers. Cette option s’effectue en souscrivant une déclaration de revenus fonciers n° 2044. Elle est irrévocable pendant 3 ans. Si vous optez en 2015, au titre de vos revenus de 2014, vous êtes soumis à ce régime pendant trois ans, soit jusqu’à l’imposition des revenus 2016 déclarés en 2017. Déclarations à souscrire la déclaration de revenus fonciers n° 2044 > Vous devez souscrire une déclaration de revenus fonciers n° 2044 (également disponible en déclarant en ligne) si vous avez perçu des revenus provenant de la location de locaux non meublés (loyers, fermages) ou d’autres revenus fonciers tels que des redevances d’affichage ou si vous vous réservez l’usage de certains biens ou droits tels qu’étangs, cours d’eau, etc.: •d’un montant supérieur à 15000 e (charges non comprises); •ou si vous êtes de droit dans le champ d’application du régime micro foncier mais que vous souhaitez opter pour le régime réel. Cette option s’exerce par le simple dépôt de la déclaration de revenus fonciers n° 2044. Cette option est irrévocable pendant trois ans. À l’issue de ces trois ans, votre option est renouvelée tacitement chaque année. > 3 < la déclaration de revenus fonciers n°2044 spéciale > Vous devez souscrire une déclaration n° 2044 spéciale (également disponible en déclarant en ligne): • si en 2014, vous avez perçu des revenus provenant de la location de logements neufs ou assimilés pour lesquels vous avez opté pour la déduction au titre de l’amortissement (dispositifs Besson, Périssol, Robien classique, Robien recentré, Borloo neuf) ou ayant ouvert droit au bénéfice d’une déduction spécifique prévue dans le cadre de la réduction d’impôt Scellier intermédiaire ou Scellier ZRR; •ou si vous possédez : – des immeubles situés en secteur sauvegardé ou assimilé; – des immeubles classés monuments historiques ; – des immeubles possédés en nue-propriété. Remarque : les personnes mariées ou les partenaires liés par un Pacs remplissent une seule déclaration de revenus fonciers pour l’ensemble des revenus perçus par les membres du foyer fiscal: époux, partenaires d’un Pacs, personnes rattachées et enfants à charge. Personnes concernées Vous avez perçu en 2014 des revenus : •d’immeubles (loyers, fermages); • de droits (droits d’affichage, droits d’exploitation de carrières, etc.); • de parts de sociétés immobilières ou de fonds de placement immobilier; ou vous vous êtes réservé la jouissance: •de biens (étangs, cours d’eau, etc ); •de droits (droits de pêche, etc.); en qualité de: •propriétaire; •usufruitier; •ou membre d’une société immobilière; vous devez souscrire votre déclaration de revenus fonciers en ligne ou en utilisant l’imprimé correspondant; dans certains cas, vous n’êtes pas tenu de souscrire une déclaration de revenus fonciers. • Cas d’exemption permanente: si vous utilisez un local d’habitation dont vous êtes propriétaire à titre de résidence principale ou secondaire (local d’habitation > 4 < et ses dépendances immédiates : garages, jardins, etc.), ou si vous le mettez gratuitement à la disposition d’un tiers. Les charges afférentes à ces logements ne peuvent pas être déduites. • Cas de dispense de la déclaration annexe: si vous percevez des revenus locatifs en tant qu’associé d’une société immobilière ou d’un fonds de placement immobiliernon passible de l’impôt sur les sociétés et non dotée de la transparence fiscale (par ex. : SCI) - ou d’une société immobilière de copropriété transparente et si vous ne disposez pas d’autres revenus fonciers, portez directement sur la déclaration d’ensemble des revenus le montant des sommes perçues, diminué, le cas échéant, des intérêts d’emprunts contractés personnellement pour acquérir vos parts. Dans ce cas, indiquez, dans une note jointe à votre déclaration des revenus, les noms et adresses des sociétés ou des fonds concernés par ces emprunts, les nom et adresse du prêteur et le montant des intérêts versés. •Cas d’imposition dans une autre catégorie de revenus : les produits des immeubles inscrits à l’actif d’une entreprise individuelle, commerciale ou artisanale, d’une profession non commerciale ou d’une exploitation agricole sont imposés en tant que : –bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ; –bénéfices non commerciaux (BNC) ; –bénéfices agricoles (BA). Conseils pour remplir votre déclaration de revenus fonciers Déclarez en ligne ! En déclarant en ligne, profitez de délais supplémentaires, obtenez immédiatement le montant de votre impôt et corrigez autant de fois que nécessaire. Vous gagnez du temps et bénéficiez du report de certaines informations déjà saisies l’année précédente (adresse du bien loué, identité du locataire, éléments concernant votre contrat de prêt…) et de l’automatisation des calculs pour la détermination de votre revenu net foncier qui est reporté automatiquement sur votre déclaration des revenus. > 5 < conservation des justificatifs Vous n’avez pas de justificatifs à joindre à votre déclaration de revenus (y compris papier). Néanmoins, l’administration pourra ensuite vous demander des justificatifs sur tous les éléments servant de base à la détermination de vos revenus fonciers. À défaut de production de ces justificatifs, les revenus fonciers imposables peuvent être évalués d’office. Vous devez donc conserver pendant trois ans les documents (factures, etc.) servant de moyens de preuve. conseil pratique Déclarez les revenus de vos propriétés immeuble par immeuble. Si vous avez plus de 8 immeubles, joignez un état rédigé sur papier libre sur le même modèle que le tableau de la déclaration. les chiffres à indiquer dans certains cas >Immeuble loué partiellement: les charges sont déductibles proportionnellement à la partie louée par rapport à l’ensemble de l’immeuble (utilisez les pourcentages qui servent à la répartition des charges locatives entre les occupants) ; >En cas d’assujettissement à la TVA: vous devez reporter vos dépenses pour leur montant hors TVA (en cas d’assujettissement en cours d’année, les dépenses payées avant assujettissement sont déductibles des revenus fonciers pour leur montant TVA comprise) ; >Recettes des propriétés dont vous vous réservez la jouissance: déclarez la valeur locative annuelle des locaux commerciaux nus et des étangs et cours d’eau dont vous vous réservez l’usage, c’est-à-dire la somme qui pourrait être demandée à un locataire (les logements dont vous vous réservez l’usage à titre d’habitation personnelle ne sont pas imposables) ; >Dépôt de garantie: ces recettes doivent être déclarées lorsque vous les utilisez pour compenser le montant des loyers qui n’ont pas été payés à leur terme ou les frais de remise en état des locaux après le départ des locataires ou pour financer des charges locatives. Déduction du déficit du revenu global > Sous certaines conditions, le déficit foncier est déductible du revenu global. Ce régime s’applique automatiquement. Si vous êtes associé de sociétés immobilières ou de fonds de placement immobilier, vous bénéficiez également de l’imputation des déficits sur le revenu global selon les mêmes conditions. Il convient de distinguer: • la part du déficit déductible de votre revenu global, •et la part du déficit déductible de vos revenus fonciers des années suivantes. > 6 < > D’une manière générale, si vous possédez plusieurs immeubles: • dans un premier temps, les déficits (tous immeubles) doivent être déduits des revenus positifs (tous immeubles); •ensuite: – si le résultat est positif, vous devez le reporter sur votre déclaration des revenus cadre « revenus fonciers » ; il sera soumis à l’impôt sur le revenu avec les autres revenus du foyer fiscal; – si le résultat est négatif, il convient d’analyser l’origine du déficit pour, selon les cas, le déduire du revenu global de l’année ou des revenus fonciers ultérieurs (voir exemples pages suivantes). >La déduction du revenu global est remise en cause si l’immeuble cesse d’être loué dans les trois années qui suivent celle au titre de laquelle la déduction a été effectuée, sauf si l’abandon de la location est motivé par un licenciement, une invalidité ou un décès ou en cas d’expropriation de l’immeuble ayant donné lieu à déficit. immeubles ordinaires Il s’agit de propriétés urbaines ou rurales possédées directement ou indirectement (parts de sociétés immobilières). >Les déficits fonciers qui résultent de dépenses autres que les intérêts d’emprunt sont déductibles du revenu global dans la limite annuelle de 10700 e, à condition que l’immeuble soit loué pendant trois ans. Remarque: cette limite est portée à 15 300 e lorsqu’un déficit est constaté sur un logement neuf pour lequel est pratiquée la déduction au titre de l’amortissement Périssol. >La partie du déficit qui résulte d’intérêts d’emprunts ou celle qui excède 10700 e est déductible des revenus fonciers des dix années suivantes. Exemple: Un propriétaire loue deux «immeubles ordinaires ». Il déclare au titre de 2014: Immeuble 1 (e) Immeuble 2 (e) Revenu brut 1 500 15 000 Charges autres que les intérêts d’emprunt – 10 500 – 2 500 Intérêts d’emprunt – 18 000 0 Revenu net – 27 000 + 12 500 > 7 < • le déficit annuel est de : (– 27000 e) + (12 500 e) = – 14500 e, •déductible du revenu global : 10500 + 2 500 = 13000 e, ramené à 10700 e, •déductible des revenus fonciers des 10 années suivantes: 3800 e. (détail du calcul : 14500 – 10700 = 3800). immeubles spéciaux Les immeubles ayant fait l’objet d’opérations de restauration immobilière dites « loi Malraux», les monuments historiques ou les immeubles détenus en nue-propriété, possédés directement ou indirectement bénéficient de règles particulières d’imputation des déficits sur le revenu global. NOTES Revenus fonciers Impôts 2015 les personnes concernées les revenus exonérés la déduction du déficit du revenu global Retrouvez la DGFiP sur Facebook et Twitter Ce dépliant est un document simplifié. Il ne peut se substituer aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière. Pour plus d’informations, consultez : impots.gouv.fr GP 172 • Janvier 2015 depliants_epargne-placement_1501.indd 4 15/01/2015 15:43:32 N° DAS-2T – IMPRIMERIE NATIONALE 2014 01 52817 PO – Décembre 2014 – 145 532 ÉTAT DES HONORAIRES, VACATIONS, COMMISSIONS, COURTAGES, RISTOURNES ET JETONS DE PRÉSENCE, DROITS D’AUTEUR ET D’INVENTEUR PAYÉS PENDANT L’ANNÉE 2014 Formulaire obligatoire (art. 240 et 241 du CGI) La loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés s'applique aux réponses faites à ce formulaire par les entreprises individuelles. Elle leur garantit un droit d'accès et de rectification pour les données les concernant auprès de la direction départementale des finances publiques ou de la direction régionale des finances publiques (DDFiP ou DRFiP). Dans le cas où le nombre des imprimés qui vous est adressé serait insuffisant, vous pourriez vous procurer le complément à la DDFiP ou DRFiP dont dépend votre établissement ou les télécharger sur le site www.impots.gouv.fr. Totaux généraux 4 - montant 5 - montant 6 - avantages 7 - indemnités 9 - retenue à la source des sommes en nature remboursement (domicile hors de France) versées (1) (1) Ces totaux comprennent les sommes déclarées sur le présent imprimé ainsi que celles portées sur les intercalaires N°DDAS-2-T ÉTABLISSEMENT DÉPOSANT LA DÉCLARATION DE RÉSULTATS Nom ou raison sociale N° BT/Q Voie Code postal Commune N° SIRET RÉSERVÉ À L’ADMINISTRATION DATE DE DÉPÔT JJ/MM/AAAA : POUR DÉCLARER EN LIGNE Identifiant : Mot de passe : N°10144 * 19 Identification de l’Établissement Déclarant Prénom et complément de nom Complément d’adresse N° Code Postal Commune, CEDEX BT/Q Type et nom de la voie Renvoyer au plus tard le 1er mai Nom ou raison sociale 2015 un exemplaire de votre déclaration au service dont vous obtiendrez les coordonnées en consultant le site internet www.impots.gouv.fr à la rubrique Professionnels/Accès spécialisés/ Tiers déclarants. Les déclarants qui ont souscrit au cours de l’année précédente une déclaration comportant au moins deux cents bénéficiaires (salaires et/ou honoraires) doivent transmettre leur déclaration selon un procédé informatique (art. 89 A du Code Général des Impôts). Code Commune Date de clôture de l’exercice (JJ/MM) (sociétés soumises à l’I.S.) Code APE N° SIRET PERSONNE À CONTACTER DANS L’ENTREPRISE : À .................................................................................................., le ...................................................................................................................................... Signature NOM : Tél. Courriel PRÉNOM : @ REMARQUES N’indiquez que les sommes supérieures à 1200 euros par an et par bénéficiaire. (Bulletin officiel des Finances Publiques – Impôts [BOI-BIC-CHG-40-20-30]) En cas de déclaration néante, ne renvoyez pas cette déclaration. Ce feuillet concerne toutes les sommes visées aux articles 240 et 241 du Code général des impôts, quelle que soit la qualité de ce dernier (salarié ou non de la partie versante). Si le bénéficiaire n’est pas connu, indiquer l’intermédiaire qui a perçu les rémunérations déclarées. • Zone 1 : Identification des bénéficiaires : – la ligne NP est réservée à l'identification des noms et prénoms pour les personnes physiques ; – la ligne RS est utilisée pour l'identification de la raison sociale (entreprises et personnes morales). • Zone 2 : Adresse complète : y compris le code postal. L'indication d'une boîte postale constitue un renseignement insuffisant pour les personnes domiciliées en France. Pour les adresses à l'étranger, porter après le code commune, le code INSEE du pays (s'il n'est pas connu 99999) et ajouter en clair le nom du pays. • Zone 3 : Profession et N° SIRET : la profession du bénéficiaire est complétée du N° SIRET s'il est connu. • Zones 4 à 7 : Le Montant à déclarer s'entend après déduction de la retenue à la source (bénéficiaires domiciliés hors de France) et, le cas échéant, TVA nette sur droits d'auteur comprise. Lorsque les bénéficiaires ne sont pas soumis à la TVA, les sommes sont déclarées nettes de taxe. • Zones 4 et 5 : Ventilation des sommes perçues : en préciser la nature dans la case Nat sous la forme H : honoraires et vacations, C : commissions, CO : courtages, R : ristournes, JP : jetons de présence, DA : droits d'auteur, DI : droits d'inventeur, AR : autres rémunérations. • Zone 6 : Avantages en nature : case V : valeur de l'avantage. Case N : lettre N (nourriture), L (logement), V (voiture), T (outils issus de NTIC), A (autres avantages). • Zone 7 : Indemnités et remboursements : case I : montant, case M : lettre F (allocation forfaitaire), R (remboursement sur justification), P (prise en charge directe par l'employeur). • Zone 8 : TVA nette sur droits d'auteur : pour les auteurs soumis au régime de la retenue de TVA, les parties versantes doivent indiquer le montant de la TVA nette versée au Trésor pour le compte de l'auteur. • Zone 9 : Retenue à la source, case M : montant de la retenue, case O : lettre R si taux réduit, lettre D si dispense de retenue en vertu des conventions internationales. 145532_BAT2_DAS-2-T_210x297 22/10/2014 09:41 Page1 1 - IDENTIFICATION DU BÉNÉFICIAIRE (servir la ligne utile) NP : NOM Prénom RS : RAISON SOCIALE 2 - ADRESSE COMPLÈTE DU DOMICILE (y compris le code postal) Complément d’adresse N° BT/Q Voie Code postal Commune Bureau distributeur 3 - PROFESSION 3 - N° SIRET MONTANT DES SOMMES VERSÉES (toutes taxes comprises) Nat 4 - Montant Nat 5 - Montant 6 - Avantages 7 - Indemnités 8 - TVA nette sur 9 - Retenue à la source en nature et remboursements droits d’auteur (domicile hors de France) V I M N M O 1 - IDENTIFICATION DU BÉNÉFICIAIRE (servir la ligne utile) NP : NOM Prénom RS : RAISON SOCIALE 2 - ADRESSE COMPLÈTE DU DOMICILE (y compris le code postal) Complément d’adresse N° BT/Q Voie Code postal Commune Bureau distributeur 3 - PROFESSION 3 - N° SIRET MONTANT DES SOMMES VERSÉES (toutes taxes comprises) Nat 4 - Montant Nat 5 - Montant 6 - Avantages 7 - Indemnités 8 - TVA nette sur 9 - Retenue à la source en nature et remboursements droits d’auteur (domicile hors de France) V I M N M O 1 - IDENTIFICATION DU BÉNÉFICIAIRE (servir la ligne utile) NP : NOM Prénom RS : RAISON SOCIALE 2 - ADRESSE COMPLÈTE DU DOMICILE (y compris le code postal) Complément d’adresse N° BT/Q Voie Code postal Commune Bureau distributeur 3 - PROFESSION 3 - N° SIRET MONTANT DES SOMMES VERSÉES (toutes taxes comprises) Nat 4 - Montant Nat 5 - Montant 6 - Avantages 7 - Indemnités 8 - TVA nette sur 9 - Retenue à la source en nature et remboursements droits d’auteur (domicile hors de France) V I M N M O DAS2-T-V n° de feuillet sur nbre total de feuillets de la déclaration (Ne pas porter les centimes) 145532_BAT2_DAS-2-T_210x297 22/10/2014 09:41 Page2 Achats réalisés en 2014 PROCÉDURE BILATÉRALE DE TRANSFERT DES DÉCLARATIONS D’ACHAT AU DÉTAIL DE MÉTAUX (FERREUX ET NON FERREUX) PAR PROCÉDÉ INFORMATIQUE CAHIER DES CHARGES 2015 QU'EST-CE QUE TD/BILATERAL ACHAT MÉTAUX (FERREUX ET NON FERREUX) ? La procédure bilatérale est un mode de transmission de fichiers par procédé informatique des déclarations d’achat de métaux (ferreux et non ferreux) que les professionnels acheteurs sont tenus de souscrire auprès de l’administration fiscale avant le 1er février de l’année suivant celle des versements (article 1649 bis du code général des impôts, CGI). Ce transfert automatisé d’informations a reçu l'avis favorable de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (C.N.I.L). Le décret n° 85-1344 et un arrêté du 16 décembre 1985 ont fixé les conditions d'application de ces nouvelles dispositions. L’utilisation d’une procédure informatisée est obligatoire pour les déclarants qui ont souscrit au cours de l’année précédente une déclaration comportant au moins deux cents vendeurs différents (article 89 A du CGI). En revanche, cette procédure reste optionnelle pour les autres déclarants (personnes physiques ou morales). Pour la déclaration à souscrire en 2015 concernant les achats de métaux réalisés en 2014, l’utilisation de la procédure TD/bilatéral achats métaux est donc obligatoire si vous avez déposé en 2014 une déclaration comportant plus de deux cents vendeurs. Un interlocuteur unique : Par téléphone : Pour les questions techniques, les déclarants qui se trouvent confrontés à des problèmes spécifiques ont la possibilité de contacter l’Assistance Directe Recoupement de l’ESI de NEVERS chargée de répondre aux questions de nature technique. Ses coordonnées sont les suivantes : DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ÉTABLISSEMENT DE SERVICES INFORMATIQUES BP 709 58007 NEVERS CEDEX Téléphone : 0 810 003 7391 Télécopie : 03.86.36.95.87 Par internet : une boîte aux lettres est à votre disposition pour vos questions d’ordre fiscal à l’adresse suivante : tiersdeclarants@dgfip.finances.gouv.fr 1 prix d’un appel local à partir d’un poste fixe 2 AVERTISSEMENTS Objet : le présent cahier des charges définit les normes de constitution, de transmission et de contrôle des fichiers transmis par procédés informatiques pour les achats de métaux ferreux et non ferreux effectués en 2014. Sanctions : l’attention des tiers déclarants est appelée sur la nécessité d’un respect scrupuleux des normes définies dans le présent cahier des charges au niveau de la structure et du contenu des enregistrements. A cet égard, il est rappelé qu’en vertu de l’article 1729 B et du III. de l’article 1736 du CGI, les omissions ou inexactitudes relevées dans la déclaration ou le non-dépôt de la déclaration sont susceptibles de rendre le tiers déclarant passible de sanctions fiscales. Le non-respect de l’obligation de souscrire selon un procédé électronique une déclaration de sommes versées à un tiers entraîne l’application d’une amende de 15 euros par bénéficiaires de ces sommes (article 1738 du CGI). Précisions complémentaires d’ordre technique : 1. En cas de refus du fichier initial, la correction et le renvoi du fichier par l’application TéléTD EDI doivent être réalisés dans les plus brefs délais. 2. Les CD ROM, DVD Rom et clefs USB ne sont pas acceptées 3. Le fichier doit être en format texte. 4. L’ESI de Nevers ne délivre pas d’exemplaire papier du cahier des charges. Celui-ci peut être téléchargé sur le site www.impots.gouv.fr (professionnels /accès spécialisés / tiers déclarants). 3 SOMMAIRE PRÉLIMINAIRES .............................................................................................................................5 7 8 9 13 13 14 16 18 20 20 21 21 22 23 26 31 35 ANNEXE ........................................................................................................................................36 1. FICHIER D’ESSAI........................................................................................................................ 2. TRANSMISSION PAR RÉSEAU ................................................................................................. 3. FICHES DESCRIPTIVES DES ENREGISTREMENTS................................................................ 4. NOTICE EXPLICATIVE ............................................................................................................. 4.1. REMARQUES GÉNÉRALES................................................................................................................................................. 4.2. REMARQUES RELATIVES Á LA ZONE "INDICATIF" ................................................................................................. 4.3. FORMATAGE DES ADRESSES............................................................................................................................................ 4.4. REMARQUES PARTICULIERES......................................................................................................................................... 5 - CONTRÔLE DES FICHIERS.................................................................................................... 5.1. NATURE DES CONTRÔLES EFFECTUÉS ........................................................................................................................ 5.2. SIGNALEMENT DES ANOMALIES .................................................................................................................................... 5.3. RECYCLAGE DE FICHIERS COMPORTANT DES ANOMALIES BLOQUANTES................................................... 6. LISTE DES ANOMALIES .......................................................................................................... A- ANOMALIES BLOQUANTES DE NATURE TECHNIQUE......................................................................................... B- ANOMALIES BLOQUANTES DE NATURE REGLEMENTAIRE ............................................................................. C- ANOMALIES NON BLOQUANTES ................................................................................................................................ D- ANOMALIES BLOQUANTES SPÉCIFIQUES AU TRANSFERT TÉLÉTD .................................................................... 4 PRÉLIMINAIRES Afin de simplifier la procédure déclarative, il sera possible aux entreprises de recyclage disposant de plusieurs établissements d’agréger les éléments déclaratifs dans une seule déclaration, à condition que la dite déclaration mentionne un seul numéro SIRET, celui du siège de l’entreprise. A compter des achats effectués en 2014, le transfert des données Achats au détail de métaux ferreux et non ferreux à l’établissement de services informatiques de Nevers devra s’effectuer exclusivement via l’application TELE-TD pour les entreprises ayant déclaré plus de 200 vendeurs en 2014. Ces données devront être transmises au plus tard le 31 janvier 2015. 1 - Description des fonctionnalités Ce service de l'administration permet :  d’envoyer via l’Internet les données fiscales requises ;  de sécuriser par chiffrement l'acheminement de ces données ;  de se voir délivrer un accusé de dépôt immédiatement après envoi. Attention, cet accusé de dépôt ne vaut pas acceptation du fichier. 2 - Modalités d'utilisation du service L'accès à TELE-TD est disponible depuis l'espace Tiers déclarants sur le site www.impots.gouv.fr (professionnels /accès spécialisés/tiers déclarants/ Services en ligne > Accès à la transmission par l’internet des fichiers TD-Bilatéral). Pour les dépôts réels : Lien : https://teletd.impots.gouv.fr/teletd/connexionEDI.do Pour les dépôts tests (du 24 novembre au 26 décembre 2014) : Lien : https://teletd-test.impots.gouv.fr/teletd/connexionEDI.do Après connexion au service, l'authentification se fait à l'aide du compte (identifiant et mot de passe). S’agissant d’une première année d’utilisation de ce service, les tiers déclarants devront cliquer sur le lien « obtenir mes identifiants ». Les identifiants nécessaires à la connexion vous seront alors transmis immédiatement par courriel. 3 - Qualité des fichiers transmis  Les fichiers devront être de type séquentiel en format fixe, et faire l'objet d'une codification en USASCII sur 8 bits (ISO 8859-1). Les fichiers de type .pdf, .xls, .doc, .mp3... ou de format EBCDIC sont proscrits.  Aucun caractère de contrôle n'est autorisé, ainsi que les caractères spéciaux (pas de retour chariot, saut de ligne, fin de fichier, ...). Les seuls caractères autorisés sont ceux de la plage hexadécimale 0x20 à 0x7E.  Les fichiers peuvent être compressés au format GZIP. Le choix de l'outil de compression est libre en fonction des plates-formes utilisées (par exemple "gzip" sous Unix, "7-Zip" avec option GZIP 5 sous Windows, ...) tout en restant conforme à l'implémentation standard zlib 1.2.3 au minimum (cf. http://zlib.net/).  Les accents et les caractères spéciaux (œ, €, ', @, ...) doivent être évités dans le nommage du fichier. 6 1. FICHIER D’ESSAI Un fichier d'essai pourra être déclaré en ligne par l’application TéléTD (cf. §2. Transmission des supports) entre le 24 novembre 2014 et le 26 décembre 2014. Le fichier d’essai ne vaut pas dépôt réel. L'ATTENTION DES DECLARANTS EST APPELEE SUR LA NECESSITE DE S'ASSURER LORS DE L'ACQUISITION D'UN LOGICIEL QUE CELUI-CI EST CONFORME AUX NORMES DU PRESENT CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA PROCEDURE TD/BILATERAL. 7 8 2. TRANSMISSION PAR RÉSEAU Les fichiers Achats au détail de métaux ferreux et non ferreux doivent être adressés par réseau à l’établissement de services informatiques de Nevers via l’application TELE-TD au plus tard le 31 janvier 2015. 1- Description des fonctionnalités Ce service de l'administration permet : d’envoyer via l’internet les données fiscales requises ; de sécuriser par chiffrement l'acheminement de ces données ; de se voir délivrer un accusé de dépôt immédiatement après envoi. 2- Modalités d'utilisation du service L'accès à TELE-TD est disponible depuis l'espace Tiers déclarants sur le site impots.gouv.fr (professionnels /accès spécialisés / tiers déclarants/ Services en ligne > Accès à la transmission par l’internet des fichiers TD-Bilatéral). Après connexion au service, l'authentification se fait à l'aide du compte (identifiant et mot de passe) que vous avez reçu par courriel suite à votre demande à cette adresse : https://teletd.impots.gouv.fr/teletd/connexionAttrib.do Le bordereau d'envoi est dématérialisé. Il est saisi en ligne préalablement à la transmission du fichier Métaux et il doit être établi au nom de l'émetteur du fichier. La procédure est plus simple, il n'y a plus de certificat d'authentification à transmettre pour chacun des organismes verseurs déclarants pour lequel l'émetteur TELE-TD transmet une déclaration. - 9 - 3. FICHES DESCRIPTIVES DES ENREGISTREMENTS FICHE DESCRIPTIVE - ENREGISTREMENT ARTICLE « ÉMETTEUR » (E) Numéro zone Désignation des informations Long. Position Classe N = numérique X = Alphanumérique Observations ZONE INDICATIF E 001 Année................................................................................. 4 1 à 4 N = 2014 E 002 Numéro SIRET de l’émetteur.......................................... 14 5 à 18 N E 003 Type de déclaration 1 19 N 1 : déclaration initiale 2 : déclaration rectificative E 004 Type enregistrement......................................................... 1 20 X = E IDENTIFICATION DE L’ÉMETTEUR E 005 Nom ou Raison sociale ................................................... 50 21 à 70 X Zone obligatoire ADRESSE DE L’ÉMETTEUR Cf Notice E 006 - complément d'adresse................................................... 32 71 à 102 X Adresse rue E 007 - numéro dans la voie....................................................... 4 103 à 106 N E 008 - B, T,Q,C........................................................................... 1 107 X E 009 - séparateur........................................................................ 1 108 X = espace E 010 - nature et nom de la voie................................................. 26 109 à 134 X Adresse ville E 012 - code officiel (INSEE) de la commune.......................... 5 135 à 139 N 00000 si inconnu E 013 - séparateur........................................................................ 1 140 X = espace E 014 - libellé commune.............................................................. 26 141 à 166 X Cf notice Centre de distribution E 015 - code postal ...................................................................... 5 167 à 171 N Zone obligatoire E 016 - séparateur........................................................................ 1 172 X = espace E 017 - bureau distributeur ou commune.................................. 26 173 à 198 X Zone obligatoire E 018 - Code activité INSEE....................................................... 5 199 à 203 X E 019 Type de structure.............................................................. 2 204 à 205 N « 58 » Zone obligatoire E 020 Date d'émission de la déclaration................................... 8 206 à 213 N Sous la forme AAAAMMJJ Zone obligatoire E 021 Zone réservée (filler)......................................................... 337 214 à 550 X = espaces - 10 - FICHE DESCRIPTIVE - ENREGISTREMENT "LIGNE VENDEUR" (Q) Numéro zone Désignation des informations Long. Position Classe Observations Zone indicatif : Voir notice Q 001 Année 4 1 à 4 N 2014 Q 002 Numéro SIRET de l’émetteur .................................. 14 5 à 18 X Q 003 Type de déclaration ................................................. 1 19 X 1 : déclaration initiale2 : déclaration rectificative Q 004 Type enregistrement................................................ 1 20 X Q Identification du vendeur Q 005 Numéro SIRET 14 21 à 34 N Si personne morale Zone obligatoire Q 006 Raison sociale du vendeur 50 35 à 84 X Zone obligatoire Date de naissance Si personne physique Q 007 Jour de naissance ................................................... 2 85 et 86 N Zone obligatoire - 00 si inconnu Q 008 Mois de naissance................................................... 2 87 et 88 N Zone obligatoire – 00 si inconnu Q 009 Année de naissance ................................................ 4 89 à 92 N AAAA Zone obligatoire – 0000 si inconnue Q 010 Département de naissance ou 99 (pour les nés à l’étranger)................................................................. 2 93 et 94 X 2A/2B admis 00 si inconnu Q 011 Code INSEE commune ou pays de naissance (pour les nés à l’étranger) ................................................. 3 95 à 97 N 000 si inconnu Q 012 Commune de naissance (ou pays pour les nés hors de France) ............................................................... 26 98 à 123 X Espace si inconnue Q 013 Titre du vendeur....................................................... 3 124 à 126 X M ou Mme. Q 014 Nom de famille........................................................ 30 127 à 156 X Cf notice. Zone obligatoire Q 015 Prénoms dans l'ordre de l'état civil.......................... 20 157 à 176 X Zone obligatoire Q 016 Nom d’usage (nom de l'époux)................................ 30 177 à 206 X Adresse au 31 décembre : cf notice pour le formatage Q 017 Complément d'adresse............................................ 32 207 à 238 X Q 018 Zone réservée.......................................................... 1 239 X = espace Q 019 Adresse rue : Q 020 - numéro dans la voie .............................................. 4 240 à 243 N Q 021 - B, T, Q, C............................................................... 1 244 X Voir notice Q 022 - séparateur ............................................................. 1 245 X = espace Q 023 - nature et nom de la voie........................................ 26 246 à 271 X Adresse ville : - 11 - Q 024 - code INSEE commune .......................................... 5 272 à 276 N 2A/2B admis 00000 si inconnu Q 025 - séparateur 1 277 X = espace Q 026 - libellé de la commune............................................ 26 278 à 303 X Adresse Centre de distribution: Q 027 - code postal ............................................................ 5 304 à 308 N Zone obligatoire Q 028 - séparateur ............................................................. 1 309 X = espace Q 029 - bureau distributeur ou commune .......................... 26 310 à 335 X Zone obligatoire Montant des achats Q 030 Montant TTC annuel des achats effectués 10 336 à 345 N Zone obligatoire  1 € Q 031 Zone réservée 205 346 à 550 X = espaces - 12 - FICHE DESCRIPTIVE - ENREGISTREMENT « ARTICLE TOTALISATION » (T) Numéro zone Désignation des informations Long. Position Classe N = numérique X = Alphanumérique Observations ZONE INDICATIF Idem E T 001 Année....................................................................................... 4 1 à 4 N = 2014 T 002 Numéro SIRET de l’émetteur................................................ 14 5 à 18 N T 003 Type de déclaration 1 19 N T 004 Type enregistrement............................................................... 1 20 X = T T 005 NOMBRE D’ARTICLES « VENDEUR » (Q) 10 21 à 30 N Zone obligatoire DÉSIGNATION DU RESPONSABLE T 007 - nom, prénom, qualité............................................................ 50 31 à 80 X T 008 - numéro de téléphone........................................................... 10 81 à 90 N T 009 Adresse courriel 60 91 à 150 X T 010 Zone réservée (filler)............................................................... 400 151 à 550 X = espaces 4. NOTICE EXPLICATIVE 4.1. REMARQUES GÉNÉRALES Il ne peut y avoir qu'une seule déclaration acceptée par type de déclaration (position 19 de la zone indicatif). 4.1.1. - Séparateurs et caractères parasites Tous les séparateurs et tous les caractères parasites doivent être prohibés. Seuls les caractères alphabétiques et numériques sont admis. 4.1.2. - Zones non obligatoires non renseignées Les zones non obligatoires non renseignées doivent être initialisées à zéro si elles sont de classe numérique ou neutralisées par des espaces si elles sont de classe alphanumérique. Les zones numériques sont cadrées à droite et complétées de zéro(s) à gauche pour la partie non significative. Une zone numérique absente de la déclaration est initialisée avec des zéros. Les zones alphabétiques ou alphanumériques sont cadrées à gauche et initialisées à espace(s) en cas d'absence. 4.1.3. - Montants Toutes les zones « montant » sont exprimées en EUROS. Les montants portés dans ces zones sont arrondis à l’euro le plus proche. Seuls les montants positifs sont déclarés (montant  1 €). Les totaux doivent correspondre à l'addition des montants (arrondis à l’euro le plus voisin) qui composent ce total. - 13 - 4.2. REMARQUES RELATIVES Á LA ZONE "INDICATIF" Tous les enregistrements débutent par une zone "Indicatif" de 20 caractères. Les dix-neuf premiers caractères de chaque enregistrement sont communs à tous les types d'articles et donc à la totalité du fichier du déclarant. Cette zone est unique pour une déclaration d'un type donné émise au titre d'une année par un déclarant déterminé. 4.2.1. ENREGISTREMENTS E, Q et T Pour ces trois enregistrements, le contenu de la zone est identique et structuré de la manière suivante : * Positions 1 à 4 = les quatre chiffres de l'année de validité de la déclaration (année d’achat des métaux). Exemple : pour la déclaration des achats effectués en 2014 (à produire fin janvier 2015) indiquer "2014". * Positions 5 à 18 = numéro SIRET de l'établissement Le numéro SIRET est délivré par l'INSEE qui gère le répertoire national des entreprises en liaison avec les administrations et organismes associés au système (Sécurité sociale - Tribunaux de commerce - Chambre des métiers – DGFIP). Cet identifiant comporte 14 caractères. * Positions 5 à 13 = numéro de 8 chiffres + 1 chiffre de clé. C'est le numéro SIREN qui identifie l'entreprise. Il est commun à tous les établissements d'une même entreprise. * Positions 14 à 18 = numéro de 4 chiffres + 1 chiffre de clé, appelé numéro interne de classement (NIC) et qui est propre à chaque établissement. Tout déménagement entraîne un changement du NIC (le N° SIREN restant inchangé) par le fait que le n° SIRET est attaché au lieu d'exercice de l'activité. Tout changement de raison sociale entraîne un changement de n° SIREN et une réattribution du ou des NIC. Attention : ne jamais indiquer dans cette zone le numéro d'identification européen qui a pu être attribué à un déclarant dans le cadre du régime de TVA intra-communautaire. La mention de ce numéro, qui reprend les neuf caractères SIREN précédés d'une clé numérique à deux caractères et des lettres FR, entraînerait le rejet de la déclaration pour anomalie bloquante dans la mesure où il ne comporte que treize caractères dont deux alphabétiques au lieu des quatorze caractères numériques du numéro SIRET. - 14 - SIRET 9 caractères 5 caractères |__|__|__|__|__|__|__|__|__| |__|__|__|__|__| SIREN = identifie NIC = identifie l'entreprise l'établissement à l'intérieur de l'entreprise Certains tiers déclarants ne sont immatriculés ni par l’INSEE, ni par la chambre des métiers, ni par le tribunal de commerce. Afin de pouvoir gérer les déclarations déposées, la DGFIP attribue un numéro pseudo siret commençant par « P ». Ce numéro pseudo siret est délivré par le service gestionnaire de la déclaration en fonction du lieu de localisation de l’organisme déclarant. Les tiers déclarants qui disposent d’un numéro pseudo siret commençant par « P » pourront utiliser la procédure de dépôt bilatérale. * Positions 19 = Type de déclaration (initiale ou rectificative) Le type de déclaration peut prendre les valeurs 1 ou 2. La valeur retenue doit être commune aux trois types d'articles E (« Emetteur »), Q (« Vendeur ») et T (« Totalisation »). La valeur 1 (déclaration initiale) concerne le cas courant du premier (et généralement seul) envoi pour la déclaration émise au titre d'une année. La valeur 2 (déclaration rectificative) s'applique aux deux seuls cas exceptionnels où le déclarant aurait : - soit à rectifier le montant des sommes déclarées initialement pour un ou plusieurs vendeurs. Dans ce cas, la déclaration de type 2 aura pour effet de substituer la nouvelle valeur à l'ancienne (déclaration annule et remplace) ; - soit à ajouter à la déclaration des vendeurs non pris en compte initialement. Remarques : 1) Dans l'hypothèse où une déclaration de type 2 est produite, sa transmission à la DGFIP ne doit être effectuée qu'une fois la déclaration initiale (type 1) validée (absence d'anomalie bloquante). 2) En aucun cas, le type 2 ne doit être utilisé pour recycler un fichier ayant fait l'objet d'anomalies bloquantes lors de l'envoi initial. 3) Une seule déclaration rectificative de type 2 peut être éventuellement souscrite au titre d'une année donnée. Elle ne doit donc l'être qu’après s'être assuré que toutes les situations ont été prises en compte. Elle peut comprendre sur le même fichier les deux situations précédemment visées : rectification(s) et ajout de lignes vendeurs mais seulement celles-là. Sa date de dépôt doit être la plus proche possible de la date de production de la déclaration - 15 - initiale. 4) La zone indicatif de tous les enregistrements d'un fichier rectificatif, hormis le code type de déclaration, doit être identique à celle de la déclaration initiale. * Positions 20 = Type d’enregistrement Le type d’enregistrement prend les valeurs « E » pour l’émetteur (soit le déclarant), « Q » pour chaque ligne vendeur et « T » pour l’article de totalisation de la déclaration. 4.3. FORMATAGE DES ADRESSES Deux informations sont obligatoires le code postal et le bureau distributeur qui doivent figurer dans les positions adéquates de l'enregistrement. L’indication du bureau distributeur est remplacée dans la majorité des cas par la mention de la commune. 4.3-1. Format des adresses en France Les commentaires développés ci-après concernent aussi bien l'adresse de l'émetteur que celle du vendeur. Règles régissant la contraction : il convient de ne recourir aux modes de contraction de l'adresse qu'en cas de véritable nécessité. En aucun cas le dernier mot alphabétique du nom de la voie ne doit être abrégé car il représente l'élément fondamental de reconnaissance de la voie. 4.3.1.1. Complément d'adresse Zone non normalisée de 32 caractères ne devant être utilisée que pour l'indication d'éléments complémentaires de distribution. Exemples : Escalier 5, Bâtiment E, Étage, Résidence, lieux-dits (dans le cas où la voie est servie). Information cadrée à gauche. L'absence d'information est caractérisée par des espaces. 4.3.1.2. Adresse rue Zone normalisée de 32 caractères : Positions 1 à 4 : numéro dans la voie cadré à droite avec des caractères à zéro dans les positions non occupées. Cas particuliers : s’il n'y a pas de numéro dans la voie, la zone est remplie par des caractères à zéro . S’il y a 2 numéros dans la voie séparés par "ET" ou "A" par exemple ; on ne conserve que le plus petit des deux. Position 5 : B, T, Q, C pour Bis, Ter, Quater, Quinquiès ... ou espace. Position 6 : 1 caractère espace obligatoire ; Positions 7 à 32 : Nature de voie cadrée à gauche et nom de la voie à l'exception de tout complément - 16 - d'adresse. La nature est séparée de la voie par un espace dans la zone de 26 caractères Dans l’hypothèse où la nature et le nom de la voie excède vingt six caractères, le dernier mot alphabétique de ce nom ne doit jamais être tronqué car il représente l’élément fondamental. Cas particuliers : L’indication des lieux-dits doit être portée dans cette zone dans la mesure où il n’y a pas de voie ; il n'y a pas de libellé de voie et il ne s’agit pas d’un lieu-dit : la zone est remplie par des caractères à espace. Ex : lieu-dit sans voie compl. adresse : zone à espaces voie : 0000 LES BREGUIERES INSEE/Commune : 00000 CP/bureau distrib. : 06600 ANTIBES 4.3.1.3. Adresse ville Zone normalisée de 32 caractères : Positions 1 à 5 : code officiel (INSEE) de la commune. Si inconnu, servir la zone par des zéros ; ne pas confondre avec le code postal. Position 6 : 1 caractère espace obligatoire ; Positions 7 à 32 (26 caractères cadrés à gauche) : nom de la commune, si elle est différente du libellé de la zone bureau distributeur. En cas d'absence d'information la zone est à espace. 4.3.1.4. Centre de distribution Zone normalisée de 32 caractères : Positions 1 à 5 (5 caractères numériques) : code postal (ou à défaut, code département suivi de trois zéros) ; Rubrique obligatoire. Position 6 : 1 caractère espace obligatoire ; Positions 7 à 32 (26 caractères cadrés à gauche) : le libellé figurant dans la zone bureau distributeur ne doit comporter que des lettres majuscules. Dans la majorité des cas, la zone est servie par le nom de la commune, sauf cas particuliers de distribution. Rubrique obligatoire. Ex : CP/ Bureau distrib. : " 14230 DEUX JUMEAUX " 4.3.2. Format des adresses hors métropole Les commentaires ci-après concernent les cas particuliers des adresses à l’étranger, de Monaco, d’Andorre ou des Térritoires d’Outre-Mer (TOM). Les commentaires développés ci-après ne concernent que le cas particulier où l’acheteur ou le vendeur est domicilié à l’étranger, Monaco, Andorre ou dans un territoire français d’outre mer (TOM). 4.3.2.1. Complément d'adresse - 17 - Cf.4.3.1.1 du présent titre. 4.3.2.2. Adresse rue Cf. 4.3.1.2 du présent titre. 4.3.2.3. Adresse ville Zone normalisée de 32 caractères : positions 1 à 5 : Ne pas confondre avec le code postal ; le code officiel de la commune a pour valeur le code (INSEE) du pays. Si inconnu, indiquer le code pays « 98 » ou « 99 » suivi de trois zéros ; position 6 : 1 caractère espace obligatoire ; positions 7 à 32 (26 caractères cadré à gauche) : nom de la commune étrangère ou dans le TOM. La zone commune comportera soit : - le nom de la commune étrangère ou dans le TOM. - le code postal à l’étranger suivi du nom de la commune. 4.3.2.4. Centre de distribution Zone normalisée de 32 caractères : positions 1 à 5 : le code postal a pour valeur le code INSEE du pays ou respectivement la valeur « 99138 » et « 99130 » pour Monaco et Andorre. Par défaut, il a la valeur : « 99999 » pour un pays étranger ; « 98999 » pour un TOM ; position 6 : 1 caractère espace obligatoire ; positions 7 à 32 (26 caractères cadrés à gauche) : nom du pays étranger ou de Monaco ou nom de la commune dans le TOM ou à Andorre. Ex : Pays étrangers INSEE : 99126 Commune : 35200 ARKISTSA CP/bureau distrib. : 99126 GRECE TOM INSEE : 98818 Commune : 98847 NOUMEA CP/bureau distrib : 98818 NOUMEA 4.4. REMARQUES PARTICULIERES 4.4.1. ENREGISTREMENT "LIGNE VENDEUR" (Q) o Remplir la zone numéro SIRET (Q 005) et la zone Raison sociale (Q 006), si le vendeur est une personne morale. Le numéro SIRET pourra être neutralisé par des zéros si le vendeur est une société étrangère. - 18 - o Remplir les zones date et lieu de naissance si le vendeur est une personne physique Indiquer le jour de naissance (zone Q007), le mois de naissance (zone Q 008), l’année de naissance sur 4 caractères (zone Q 009) et le libellé de la commune de naissance (zone Q 012). Pour les « vendeurs » nés à l’étranger, le code département de naissance (zone Q010) est à générer à "99" et la zone commune de naissance (zone Q011) est à compléter du code INSEE du pays. Si les données du lieu de naissance sont inconnues alors servir le code département et le code INSEE commune à zéro, le libellé de la commune à espace. Pour les personnes nées en France dont la commune de naissance est inconnue ne pas servir la rubrique commune à France mais à espace. Pour les bénéficiaires nés à l’étranger, Faire figurer en zone« Libellé de la commune de naissance » le libellé du pays de naissance et en aucun cas le libellé de la commune de naissance à l'étranger Le code département de naissance est à générer à « 99 » et le code commune de naissance est à compléter du code INSEE du pays. Exemple : Personne née en Espagne zone« Libellé de la commune de naissance » : ESPAGNE zone "code département de naissance": 99 zone "code commune de naissance": 134 o Éléments d'état civil du vendeur s’il s’agit d’une personne physique Chaque information doit être rigoureusement positionnée dans la zone qui lui est réservée. En aucun cas les éléments d'état civil ne peuvent être déclarés dans une zone unique non structurée. La zone “ nom de famille ” (Q014) doit être remplie avec le plus grand soin. Il s’agit du nom de famille et non pas du nom d’usage. Dans cette zone, ne doit figurer ni civilité (cf. ci-après) ni titre ou fonction (PR, MGR, ABBE…). Il convient de compléter au minimum le nom de famille (nom de naissance) (zone Q 014) et le(s) prénom(s) (zone Q 015). En cas de pluralité de prénoms, ceux-ci doivent être présentés dans l'ordre de l'état civil et séparés par un caractère à espace. Pour les femmes mariées, le nom d’usage (zone Q 016) doit être fourni lorsqu'il est connu. Par ailleurs, le nom d'usage ne doit en aucun cas être substitué au nom de famille sur la déclaration adressée à l'administration. Il doit être identique au nom figurant à l’état civil. Pour les noms composés, la zone ne doit pas être renseignée par le nom d’usage. Exemple : Monsieur Rosset de Langlois ne doit pas être déclaré sous son éventuel nom « de Langlois ». La civilité du vendeur (M ou MME) doit figurer dans la zone Q 013 et en aucun cas dans l'une des zones Q 014 à Q 016. o Adresse du vendeur personne morale et personne physique (zones Q 017 à Q 029) Cf. 5.3 (Formatage des adresses) o Montant TTC annuel des achats effectués (zone Q 030) Doit figurer dans cette zone le total annuel des achats effectués pour le même vendeur. Le montant indiqué doit être toutes taxes comprises et  à 1 euro. - 19 - 4.4.2. ENREGISTREMENT Article TOTALISATION (T) o Désignation du responsable (zone 07 à 009) Indiquez dans les zones T 007, T 008, T 009 les noms - prénoms, numéro de téléphone et adresse courriel. Il s'agit de la personne à contacter en cas de besoin. o Nombre d’articles « Vendeur » (zone T 005) Rubrique obligatoire comportant le nombre d’articles de type Q. 5 - CONTRÔLE DES FICHIERS Si le programme de contrôle informatique ne fait apparaître aucune anomalie, il est accusé réception de l'envoi à l'émetteur par courriel au moyen d'un relevé d'anomalies portant la mention "AUCUNE ANOMALIE DETECTEE". Par contre, le non-respect des spécifications demandées ou des dessins d'enregistrement entraîne le refus du fichier. Il en est ainsi notamment si le fichier est inexploitable ou si la qualité des informations est insuffisante. Le fichier refusé, accompagné d'une liste des anomalies détectées, est alors renvoyé à l'émetteur qui devra transmettre une déclaration recyclée, c'est-à-dire après correction des anomalies signalées, dans les plus brefs délais. Cette déclaration doit reproduire l'ensemble des articles vendeurs initialement transmis et intégrer les corrections relatives aux articles en anomalie. En aucun cas ne sont transmis les seuls articles vendeurs donnant lieu à correction. 5.1. NATURE DES CONTRÔLES EFFECTUÉS Les contrôles sont de deux types : 5.1.1. LES CONTRÔLES DÉCELANT LA PRÉSENCE D'ANOMALIES BLOQUANTES (cf. liste des anomalies § 6). o Anomalies de nature technique Il s'agit des anomalies concernant la structure logique du fichier, la zone indicatif et la nature des données. o Autres anomalies La présence d'une seule de ces anomalies entraîne le rejet de l'ensemble de la déclaration. 5.1.2. LES CONTRÔLES DÉCELANT LA PRÉSENCE D'ANOMALIES DITES NON BLOQUANTES (cf. liste des anomalies § 6) Il n'y aura pas de rejet automatique de la déclaration mais l'administration exercera son droit de contrôle habituel et appliquera éventuellement les amendes fiscales prévues par le code général des impôts en cas d'omissions ou inexactitudes. - 20 - 5.2. SIGNALEMENT DES ANOMALIES Les anomalies bloquantes détectées seront notifiées au moyen des états ci-après : 5.2.1. Par la production d’un état d’anomalie partiel Cet état contient les 100 premières anomalies bloquantes détectées dans le fichier. Il se présente sous forme de tableau indiquant notamment : la position dans le fichier de l'enregistrement en anomalie (colonne " rang "), la zone concernée et le libellé d'erreur. 5.2.2. Par la production d’un compte rendu de traitement Ce compte rendu fera apparaître les informations suivantes : - identification du déclarant (raison sociale, adresse, SIRET) ; - type de la déclaration ; - raison sociale du déclarant telle qu'elle figure dans le répertoire SIRENE de l'INSEE ; - nombre d'articles "vendeurs" ; - une statistique faisant apparaître pour chaque type d'anomalie rencontré : * le code zone (code article - code rubrique), * le libellé de la zone (ex : mois de naissance), * le libellé de l'erreur (ex : hors plage valeurs), * le nombre par déclaration, * le taux de présence, * la gravité (B si anomalie bloquante sans seuil ; B (%) si anomalie bloquante avec seuil dépassé ; S si anomalie bloquante avec seuil non dépassé). 5.3. RECYCLAGE DE FICHIERS COMPORTANT DES ANOMALIES BLOQUANTES Le nouveau fichier transmis au centre de traitement de la DGFiP après correction des anomalies, ne doit comporter que les informations relatives à la déclaration ou aux déclarations ayant fait l'objet du signalement d'une ou plusieurs anomalies bloquantes. En aucun cas, ce fichier de recyclage ne devra comporter des déclarations de même type déjà acceptées par la DGFIP. En outre, tant qu'une déclaration (enregistrements E, Q et T) du fichier initial comporte une anomalie bloquante, le déclarant doit recycler cette déclaration en conservant la valeur 1 dans la zone type de déclaration. Le type 2 est réservé exclusivement aux déclarations rectificatives qui ne peuvent être déposées qu'à la condition que le fichier initial soit valide (c'est-à-dire dépourvu d'anomalies - 21 - - 22 - bloquantes). La liste des anomalies bloquantes et/ou non bloquantes pourra être envoyée au destinataire par courriel. 6. LISTE DES ANOMALIES ANOMALIES BLOQUANTES DE NATURE TECHNIQUE ANOMALIES BLOQUANTES DE NATURE RÈGLEMENTAIRE ANOMALIES NON-BLOQUANTES ANOMALIES BLOQUANTES SPECIFIQUES AU TRANSFERT TELE TD A- ANOMALIES BLOQUANTES DE NATURE TECHNIQUE AU NIVEAU DU FICHIER. N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie Observations I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil 000-000 Zone de classe numérique (N) Zone non numérique I : Cette zone ne doit contenir que des chiffres (de 0 à 9). Non 000-004 Type de déclaration : 1 Déclaration initiale valide déjà déposée I : C: Une déclaration de type 1 a déjà été acceptée par la DGFIP (contrôle en fonction des zones année – SIRET - type). Vérifier le type de déclaration - initiale : 1 - rectificative : 2 Non 000-004 Type de déclaration : 2 Déclaration initiale non valide ou absente I : C : Présence d’une déclaration de type 2. Or, la déclaration de type 1 demeure bloquante ou n’a pas été du tout déposée. Vérifier qu’une déclaration de type 1 a été souscrite et acceptée. Non 000-004 Type de déclaration : 2 Déclaration rectificative valide déjà déposée I : C : Une déclaration de type 2 valide a déjà été reçue par la DGFIP. Aucune autre déclaration ne peut être acceptée. Non 000-005 Code article Inconnu ou absent I : C : Le fichier ne doit contenir que des articles de type E, Q, et T C : Vérifier le contenu. Non 23 ENREGISTREMENT EN TÊTE EMETTEUR « E » N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie Observations I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil E 000 Article Absence d’article E I : Une déclaration doit commencer par un article de type E. Non E 001 Année Zone hors plage de valeurs I : C : Il s’agit de l’année d’achats des métaux et non de celle de la déclaration (2014 pour les achats effectués en 2014 à déclarer en 2015). Cette zone doit être remplie sur 4 caractères numériques. Non E 002 Numéro SIRET de l’émetteur Zone non renseignée I : C : Cette zone ne contient que des espaces, des zéros ou des caractères parasites. Cette zone doit être renseignée par le numéro de 14 caractères attribué par l’INSEE ou le Pseudo-SIRET délivré par la DGFIP Non E 003 Type de déclaration Zone hors plage de valeurs C : Type 1 si déclaration initiale. Type 2 si rectificative (annule et remplace). Non 24 25 ENREGISTREMENT LIGNE VENDEURS « Q » N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie Observations I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil Q 000 Article Absence d’article Q I : Un article E doit toujours être suivi d’un article Q Non Q 001 Zone indicatif Différente de l’article E I :: L’indicatif des articles Q doit être identique à l’indicatif de l’article E. Non ENREGISTREMENT TOTALISATION « T » N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie Observations I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil T 000 Article Absence d’article T I : Un article T doit toujours terminer une déclaration Non T 001 Zone indicatif Différente de l’article E I :: L’indicatif de l’article T doit être identique à l’indicatif de l’article E. Non B- ANOMALIES BLOQUANTES DE NATURE REGLEMENTAIRE ENREGISTREMENT EN TÊTE ÉMETTEUR « E » N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie Observations I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil E 005 Identification de l’émetteur Zone non renseignée I : C : La zone est égale à espace L'identification de l'établissement (nom ou raison sociale selon le cas) doit être obligatoirement indiquée dans cette zone. Non E 015 Code postal Zone non renseignée ou non numérique I :: C : Les deux premiers caractères du code postal sont égaux à zéro, espace ou sont alphabétiques Cette zone doit être renseignée. Les deux premiers caractères doivent être numériques et différents de zéro. Les 3 suivants doivent être numériques excepté dans les cas des DOM ou 98x est admis. Non E 014 E 017 Commune et bureau distributeur Zones non renseignées I : C : Les zones « commune » et bureau distributeur sont égales à espace. Le bureau distributeur doit obligatoirement être indiqué. Non E 019 Type de structure Zone non renseignée I : C : Cette zone est incorrectement renseignée Elle doit obligatoirement prendre la valeur 58 Non E 020 Date d’émission de la déclaration Zone non renseignée IC : Renseigner la zone au format SSAAMMJJ Non 26 Observations ENREGISTREMENT LIGNE VENDEUR « Q » N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil Q 006 Q 014 Q 016 amille et nom ’usage C : Les zones raison sociale ou nom de famille et nom d’usage ontiennent que des caractères arasites (ponctuation ou signe). ’usage doit obligatoirement être renseignée par des Raison sociale ou nom de f d Zones non renseignées I : sont égales à espace ou ne c p L’une des trois zones raison sociale, nom de famille ou nom d caractères alphabétiques Non Q 005 Numéro de SIRET I : o SIRET n’est pas remplie ne est non obligatoire si le vendeur, personne morale, Oui Zone non renseignée C : La zone Numér La zone Numéro SIRET doit être remplie dès lors que le vendeur est une personne morale. Cette zo est établi à l'étranger 1% Q 007 à 009 Date de naissance Zone non numérique I : C : La date de naissance n’est pas numérique Renseigner la zone correctement ou neutraliser par des zéros Non 27 N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie Observations I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil Q 027 Code postal Zone non renseigné I : C : éro, Les 2 premiers caractères doivent être numériques et différents de 0. Les 3 suivants s des DOM où 98x Oui 5% Les 2 premiers caractères du code postal sont égaux à z espace ou sont alphabétiques. Cette zone doit être renseignée. doivent être numériques excepté dans le ca est admis. 28 N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie Observations I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil Q 026 Commune et bureau distributeur Zones non renseignées I : C : Les zones « commune » et bureau distributeur sont égales à espace. Le bureau distributeur doit obligatoirement être indiqué. Oui Q 029 5% Q 030 Montant annuel des achats Zone non renseigné I : C : La zone Montant annuel des achats est égale à espace. Cette zone doit obligatoirement être indiqué et ≥ 1 €. Non 29 30 ENREGISTREMENT TOTALISATION « T » anomalie I : Complément d’information N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’ Observations C : Aide à la correction Seuil T 005 Nombre lignes vendeurs Divergence avec nombre présent dans le fichier I : Le nombre d’enregistrements Q indiqué est différent du nombre constaté sur le fichier. enseigner la zone en anomalie par le nombre C : Rd’enregistrements Q pour cette entreprise. Non C- ANOMALIES NON BLOQUANTES ENREGISTREMENT EN TÊTE ÉMETTEUR « E N° de dans le cahier des charg Libellé de zone alie Observations la correction Seuil » zone es Libellé d’anom I : Complément d’information C : Aide à E 007 Zone non numérique IC : n Non Numéro de voie Le uméro de voie doit être numérique ou nul. E 012 Code INSEE de la commune adresse de l’acheteur Zone incorrectement renseignée C : Le code INSEE commune de l’adresse du déclarant doit être numérique sauf dans le cas de la Corse où il peut prendre les valeurs « 2A » ou « 2B » Non E 018 Code activité Zone incorrectement renseignée C : Le code activité doit être renseigné, différent de espace et de zéro. Non 31 ENREGISTREMENT LIGNE VENDEUR « Q » N° de zone dans le cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie ations C : Aide à la correction Seuil Observ I : Complément d’information Q 015 Prénom Zone non renseignée I : C : Le prénom doit figurer dans cette zone. La zone prénom est égale à espace ou ne contient que des caractères parasites (ponctuation ou signe). Non Q 007 vendeur C : Il doit être compris entre 01 et 31, 01 et 30, 01 et 28, 01 et 29 que le vendeur est une personne physique Non Jour de naissance du Zones hors plage de valeur ou absente I : selon le mois et l’année de naissance dès lors Renseigner cette zone du jour de naissance (00 accepté dans l’attente de la mise à jour du livre de police) Q 008 ge de valeur ou absente I : ise à jour du livre de police) Non Mois de naissance du vendeur Zone hors pla C : Il doit être compris entre 01 et 12 dès lors que le vendeur est une personne physique Renseigner cette zone du mois de naissance (00 accepté dans l’attente de la m Q 009 Année de naissance du vendeur Zone non renseignée ou absente I : C : L’année de naissance doit être mentionnée sur 4 caractères. dès lors que le vendeur est une personne physique Renseigner cette zone de l’année de naissance (0000 accepté dans l’attente de la mise à jour du livre de police) Non Q 010 Département de naissance du vendeur Zone hors plage de valeur ou absente I : C : La zone département de naissance n’est pas ou incorrectement renseignée La zone doit être renseignée dès lors que le vendeur est une personne physique. Elle prend la valeur 99 pour les personnes nées à l’étranger. (00 accepté dans l’attente de la mise à jour du livre de police) Non 32 ENREGISTREMENT LIGNE VENDEUR « Q » N° de zone dans le Libellé de zone Libellé d’anomalie Observations I : Complément d’information Seuil cahier des charges C : Aide à la correction Q 011 Code commune INSEE de naissance ou pays de naissance du vendeur n numérique IC : Non Zone no Le code INSEE de la commune de naissance ou le code pays de naissance doit être numérique (rempli avec des 0 si inconnu) Q 012 de naissance ou pays Zone non renseignée C : ou le pays de mpli avec des espaces si Non Libellé de la commune de naissance du vendeur Le libellé de la commune de naissance naissance doit être renseigné (re inconnu) Q 013 itre du vendeur Zone incorrectement renseigné ) T C : Le titre doit avoir pour valeur M (Monsieur) ou MME (Madame Non Q 024 Code INSEE commune adresse du vendeur cas de la Corse où il peut prendre les Zone incorrectement renseignée C : Le code INSEE commune de l’adresse du vendeur doit être numérique sauf dans le valeurs « 2A » ou « 2B » Non ENREGIST N° de zone dans le vations I : Complément d’information Seuil REMENT TOTALISATION « T » Obser cahier des charges Libellé de zone Libellé d’anomalie C : Aide à la correction 33 34 N° de zone dans le cahier des Libellé de zone Libellé d’anomalie vations I : Complément d’information C : Aide à la correction Seuil charges Obser T 007 Nom du respon Zone non renseignée IC : Renseigner la sable rubrique Non 35 D- ANOMALIES BLOQUANTES SPÉCIFIQUES AU TRANSFERT TÉLÉTD Libellé d’anomalie Observations I : Compléments d’information C : Aide à la correction 1. AU NIVEAU DU FICHIER Erreur bloquante lors du contrôle du fichier Fichier vide I : Le fichier transmis ne comporte aucune donnée exploitable. C : Vérifier le contenu du fichier. Erreur bloquante lors du contrôle du fichier Jeu de caractères : Présence de caractères non reconnus. Positi mbre d'article de taille 550 : xxx Positi mbre de caractères : xxxx I : Le fichier transmis est illisible. C : Le fichier doit obligatoirement être un fichier texte et faire l'objet d'une codification en US-ASCII (ISO 8859- 1sur 8 bits, plage hexadécimale 0x20 à 0x7E). Le système donne la position dans le fichier de la première erreur de ce type rencontrée. on e on e n no n no Erreur bloquante lors du contrôle du fichier La taille du fichier est inférieure à la taille d'un seul article défini dans le cahier des charges pour ce revenu Taille xx I : Le fichier transmis a une taille inférieure au minimum requis pour ce type de revenu. du fichier : xx C : Le fichier doit avoir une taille de 550 octets minimum. Erreur bloquante lors du contrôle du fichier Fichier binaire (fichier texte attendu) I : Le fichier transmis a un format inapproprié. C : Le fichier doit être au format texte. Erreur bloquante lors du contrôle du fichier Taille d'article : Le fichier transmis ne correspond pas au cahier des charges de référence. Le type d'article "xxx" n'est pas autorisé. Position en nombre d'article de taille 550 : xxx Position en nombre de caractères : xxxx I : Une anomalie de ce type provient principalement des cas d'erreurs suivants : - discordance entre le type de revenu sélectionné et le fichier transmis - longueur des enregistrements différente de celle prévue dans le cahier des charges de référence - code article inconnu Un fichier codé en EBCDIC produit également ce type d'anomalie. C : Le système donne la position dans le fichier de la première erreur de ce type rencontrée. 2. AU NIVEAU DES ZONES INDICATIFS DES ARTICLES E, Q et T Erreur bloquante lors du contrôle du fichier Zone indicatif, SIREN non renseigné(s), veuillez vérifier. Position en nombre d'a de taille 550: xxx Position en nom e ctères : xxxx I : Un ou plusieurs N° SIREN absent (s) en zone(s) indicatif. C : Le système donne la position dans le fichier de la première erreur de ce type rencontrée. rticle bre d cara En cas de difficultés pour corriger votre fichier, vous pouvez contacter l’Assistance Directe Recoupement de l’ESI de NEVERS mise à votre disposition pour répondre aux questions de nature technique. Téléphone : 0 810 003 7391 Télécopie : 03.86.36.95.87 1 coût d’un appel local à partir d’un poste fixe 36 Annexe Table des codes INSEE des pays : La table INSEE à jour des pays est disponible sur le site www.insee.fr (rubrique Nomenclatures, Définitions, Méthodes puis Nomenclatures et zonages puis code géographique). http://www.insee.fr/fr/methodes/nomenclatures/cog/pays.asp Impôts 2015 vous quittez la France vous résidez hors de France vous rentrez en France modalités d’imposition et de paiement Salariés exerçant leur activité hors de France Retrouvez la DGFiP sur Facebook et Twitter Ce dépliant est un document simplifié. Il ne peut se substituer aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière. Pour plus d’informations, consultez : impots.gouv.fr GP 180 B • Janvier 2015 depliants_travail_1501.indd 11-12 22/01/2015 10:41:07 > 1 < Facilitez-vous l’impôt, déclarez vos revenus sur internet Rejoignez les 100000 usagers résidant à l’étranger qui ont déclaré leurs revenus en ligne en 2014 et les 82000 contribuables qui ont payé leurs impôts par voie dématérialisée (mensualisation, prélèvement à l’échéance, paiement en ligne…). Bon à savoir Compte tenu de votre éloignement et des contraintes liées aux envois papiers, le site impots.gouv.fr facilite vos relations avec l’administration fiscale. Il vous permet en effet d’accéder à votre espace Particulier avec votre numéro fiscal et votre mot de passe que vous avez choisi ou pouvez choisir selon les indications mentionnées sur le site. Vous pouvez également accéder à cet espace à partir du site mon.service-public.fr selon les mêmes modalités. Vous y trouverez un accès aux services en ligne comme la déclaration de revenus, le service de paiement des impôts ainsi qu’un accès à vos données fiscales personnelles des dernières années. Pour la gestion de votre situation individuelle, vous pouvez effectuer en ligne un certain nombre de démarches courantes à partir de votre espace Particulier (obtenir la correction d’une erreur ou d’un oubli, formuler une réclamation, demander un délai de paiement, signaler un changement d’adresse ou de situation personnelle…). Retrouvez l’ensemble des services en ligne de la Direction générale des Finances publiques sur le dépliant «Impots.gouv.fr » disponible en ligne sur notre site rubrique Documentation/Documentation fiscale/ les dépliants d’information). > 2 < > 3 < adresse à l'étranger, le cas échéant via votre espace Particulier sur impots.gouv.fr, et sans attendre le dépôt de votre déclaration, pour permettre l’envoi de votre déclaration à votre adresse à l’étranger. – L’année suivant votre départ à l’étranger, vous pouvez déclarer en ligne vos revenus sur impots.gouv.fr ou déposer votre déclaration d’impôt sur le revenu auprès du service des impôts de votre ancienne résidence principale en France. Cette déclaration comportera vos revenus du 1er janvier à la date de votre départ à l’étranger. Si vous continuez à percevoir des revenus de source fran- çaise imposable à l’impôt sur le revenu en France après votre départ à l’étranger, déclarez les sur l’imprimé n° 2042 NR (accessible via la déclaration en ligne ou téléchargeable sur le site impots.gouv.fr) que vous joindrez à votre déclaration habituelle. Si vous ne percevez aucun revenu de source française après votre départ, indiquez le dans la case «Renseignements» si vous déclarez en ligne ou sur papier libre agrafé à votre déclaration papier. Vous devrez déposer vos déclarations au service des impôts dont vous dépendiez avant votre départ selon les délais des non-résidents (cf. tableau de dépôt des déclarations des non-résidents figurant dans les différents cas du présent document). > Les années suivantes Déclarez en ligne sur impots.gouv.fr, sinon adressez votre déclaration 2042 au Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents uniquement si vous continuez à percevoir des revenus de source française imposables en France 1 à l’impôt sur le revenu. Si vous disposez de revenus soumis à retenue à la source (salaires, pensions…) vous devez déposer également une déclaration 2041-E qui fait l’objet d’un envoi séparé avant votre déclaration de revenus. La 2041-E peut être souscrite en ligne ou téléchargée. > L’année de votre retour en France Communiquez dès que possible votre nouvelle adresse au Service des Impôts des Particuliers Non Résidents, le cas échéant via votre espace Particulier sur impots.gouv.fr, si les années précédentes vous dépendiez fiscalement de ce service. 1 – Sous réserve des conventions fiscales internationales d’élimination de la double imposition. Sont concernés par les informations suivantes les salariés exerçant une activité à l’étranger. > Vous êtes considéré comme exerçant une activité à l’étranger si vous travaillez en dehors : – de la France continentale, des îles du littoral et de la Corse ; – et des départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion et Mayotte). > Votre «domicile fiscal» reste-t-il en France ? Sous réserve des Conventions fiscales internationales, vous êtes considéré comme domicilié fiscalement en France si vous répondez à un seul ou plusieurs de ces critères : • votre foyer (conjoint ou partenaire d’un PACS et enfants) reste en France même si vous êtes amené, en raison de nécessités professionnelles, à séjourner dans un autre pays temporairement ou pendant la plus grande partie de l’année. À défaut de foyer, le domicile fiscal se définit par votre lieu de séjour principal ; • vous exercez en France une activité professionnelle salariée ou non, sauf si elle est accessoire ; • vous avez en France le centre de vos intérêts économiques. Il s’agit du lieu de vos principaux investissements, du siège de vos affaires, du centre de vos activités professionnelles, ou le lieu d’où vous tirez la majeure partie de vos revenus. Si votre «domicile fiscal» se situe hors de France, vous n’êtes imposable en France que si vous avez des revenus de source française ou si vous y disposez d’une habitation. Si votre «domicile fiscal» reste en France, vous êtes passible de l’impôt en France sur l’ensemble de vos revenus, y compris la rémunération de votre activité à l’étranger. Vous devez alors déposer votre déclaration de revenus auprès du service des impôts dont dépend votre résidence principale. Par ailleurs, vous avez l’obligation de faire connaître les références des comptes bancaires (utilisés ou clos) ouverts à l’étranger (imprimé N° 3916, disponible en ligne ou sur papier libre, à joindre à votre déclaration des revenus N° 2042). Votre «domicile fiscal» n’est pas resté en france : vos formalités > Que faire l’année du transfert à l’étranger de votre domicile fiscal ? – N’oubliez pas d’informer le plus tôt possible le Centre des Finances publiques dont vous dépendez de votre nouvelle > 2 < > 3 < adresse à l'étranger, le cas échéant via votre espace Particulier sur impots.gouv.fr, et sans attendre le dépôt de votre déclaration, pour permettre l’envoi de votre déclaration à votre adresse à l’étranger. – L’année suivant votre départ à l’étranger, vous pouvez déclarer en ligne vos revenus sur impots.gouv.fr ou déposer votre déclaration d’impôt sur le revenu auprès du service des impôts de votre ancienne résidence principale en France. Cette déclaration comportera vos revenus du 1er janvier à la date de votre départ à l’étranger. Si vous continuez à percevoir des revenus de source fran- çaise imposable à l’impôt sur le revenu en France après votre départ à l’étranger, déclarez les sur l’imprimé n° 2042 NR (accessible via la déclaration en ligne ou téléchargeable sur le site impots.gouv.fr) que vous joindrez à votre déclaration habituelle. Si vous ne percevez aucun revenu de source française après votre départ, indiquez le dans la case «Renseignements» si vous déclarez en ligne ou sur papier libre agrafé à votre déclaration papier. Vous devrez déposer vos déclarations au service des impôts dont vous dépendiez avant votre départ selon les délais des non-résidents (cf. tableau de dépôt des déclarations des non-résidents figurant dans les différents cas du présent document). > Les années suivantes Déclarez en ligne sur impots.gouv.fr, sinon adressez votre déclaration 2042 au Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents uniquement si vous continuez à percevoir des revenus de source française imposables en France 1 à l’impôt sur le revenu. Si vous disposez de revenus soumis à retenue à la source (salaires, pensions…) vous devez déposer également une déclaration 2041-E qui fait l’objet d’un envoi séparé avant votre déclaration de revenus. La 2041-E peut être souscrite en ligne ou téléchargée. > L’année de votre retour en France Communiquez dès que possible votre nouvelle adresse au Service des Impôts des Particuliers Non Résidents, le cas échéant via votre espace Particulier sur impots.gouv.fr, si les années précédentes vous dépendiez fiscalement de ce service. 1 – Sous réserve des conventions fiscales internationales d’élimination de la double imposition. Sont concernés par les informations suivantes les salariés exerçant une activité à l’étranger. > Vous êtes considéré comme exerçant une activité à l’étranger si vous travaillez en dehors : – de la France continentale, des îles du littoral et de la Corse ; – et des départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion et Mayotte). > Votre «domicile fiscal» reste-t-il en France ? Sous réserve des Conventions fiscales internationales, vous êtes considéré comme domicilié fiscalement en France si vous répondez à un seul ou plusieurs de ces critères : • votre foyer (conjoint ou partenaire d’un PACS et enfants) reste en France même si vous êtes amené, en raison de nécessités professionnelles, à séjourner dans un autre pays temporairement ou pendant la plus grande partie de l’année. À défaut de foyer, le domicile fiscal se définit par votre lieu de séjour principal ; • vous exercez en France une activité professionnelle salariée ou non, sauf si elle est accessoire ; • vous avez en France le centre de vos intérêts économiques. Il s’agit du lieu de vos principaux investissements, du siège de vos affaires, du centre de vos activités professionnelles, ou le lieu d’où vous tirez la majeure partie de vos revenus. Si votre «domicile fiscal» se situe hors de France, vous n’êtes imposable en France que si vous avez des revenus de source française ou si vous y disposez d’une habitation. Si votre «domicile fiscal» reste en France, vous êtes passible de l’impôt en France sur l’ensemble de vos revenus, y compris la rémunération de votre activité à l’étranger. Vous devez alors déposer votre déclaration de revenus auprès du service des impôts dont dépend votre résidence principale. Par ailleurs, vous avez l’obligation de faire connaître les références des comptes bancaires (utilisés ou clos) ouverts à l’étranger (imprimé N° 3916, disponible en ligne ou sur papier libre, à joindre à votre déclaration des revenus N° 2042). Votre «domicile fiscal» n’est pas resté en france : vos formalités > Que faire l’année du transfert à l’étranger de votre domicile fiscal ? – N’oubliez pas d’informer le plus tôt possible le Centre des Finances publiques dont vous dépendez de votre nouvelle > 4 < > 5 < Vous recevrez un mandat de prélèvement que vous devrez signer et renvoyer au service indiqué. • Par prélèvement mensuel: Vous pouvez adhérer à tout moment de l’année. – pour le paiement de votre impôt de l’année en cours : avant le 30 juin, les prélèvements commenceront le mois suivant; – pour le paiement de votre impôt de l’année suivante : - entre le 1er juillet et le 15 décembre, votre compte sera prélevé à partir du 15 janvier de l’année suivante ; - entre le 16 et le 31 décembre, les prélèvements commenceront le 15 février de l’année suivante. Attention ! Votre compte sera alors prélevé de deux mensualités (janvier + février). • par Internet: sur le site impots.gouv.fr via votre espace Particulier, vous recevez un courriel vous confirmant la prise en compte de votre demande. La procédure est totalement dématérialisée. Vous n’avez aucune autre démarche à effectuer. – par courriel ou par courrier auprès de votre centre prélè- vement service (centre prélèvement service CS 10001 - 59868 LILLE CEDEX 9 – courriel: cps.lille@dgfip.finances.gouv.fr – télécopie: 03 20 62 82 55), Vous recevrez un accusé réception accompagné d’un mandat à dater et signer puis à renvoyer au service indiqué. • Par paiement direct en ligne depuis votre ordinateur ou par smartphone. Vous bénéficiez d’un délai supplémentaire de 5 jours pour payer et votre impôt est prélevé 10 jours après la date limite de paiement. • Important: paiement d’un impôt d’un montant égal ou supé- rieur à 30000 e : Vous devez obligatoirement payer directement en ligne sur impots.gouv.fr (depuis votre ordinateur ou par smartphone) ou adhérer au prélèvement à l’échéance ou mensuel pour toute somme supérieure au montant visé à l’article 1681 sexies-2 du code général des impôts (ce montant est de 30000 e en 2014). À défaut, une majoration de 0,2% du montant des sommes dont le versement a été effectué selon un autre mode de paiement sera appliquée (article 1738-1 du code général des impôts). Le montant de la majoration ne peut être inférieur à 60 e. > Si vous n’avez pas de compte bancaire domicilié en France, vous pouvez payer par virement auprès du Service des Impôts des Particuliers Non Résidents (SIPNR) en veillant à mentionner vos nom et prénom et la référence de l’avis d’imposition sur les revenus. Déclarez en ligne sur impots.gouv.fr ou adressez vos déclarations (2042-NR jusqu’à votre retour et 2042 pour les revenus après votre retour en France) au Service des Impôts des Particuliers Non Résidents en mentionnant votre nouvelle adresse en France pour être assuré que votre dossier soit transmis au service des impôts de votre nouveau domicile. Si vous n’étiez plus soumis à des obligations déclaratives en France pendant votre séjour à l’étranger, vous devrez adresser une déclaration de revenus n° 2042 (téléchargeable sur impots.gouv.fr) au service des impôts des particuliers de votre domicile en France en lui indiquant aussi votre dernière adresse connue en France. L’année de retour, la date limite de dépôt est celle fixée pour les résidents. > Les impôts locaux: durant votre séjour à l’étranger, vous restez redevable des impôts locaux (taxe d’habitation, taxe foncière et, s’il y a lieu, taxe sur les locaux vacants) relatifs aux biens immobiliers dont vous disposez ou que vous possédez (ces impôts sont gérés par les services des impôts du lieu de situation des immeubles). > À noter: les revenus fonciers perçus par les non résidents depuis le 1er janvier 2012 et les plus-values immobilières des non-résidents résultant de cessions intervenues à compter du 17 août 2012 sont soumis aux contributions sociales au taux de 15,5%. Le paiement de vos impôts > Si vous avez un compte bancaire domicilié en France, vous pouvez payer : • par prélèvement à l’échéance, pour ne plus avoir à y penser et bénéficier d’un avantage de trésorerie (votre compte bancaire est débité 10 jours après la date limite de paiement), en adhérant : – par Internet sur impots.gouv.fr, jusqu’au dernier jour du mois qui précède la date limite de paiement. Munissez-vous de votre avis d’impôt et de vos coordonnées bancaires. La procé- dure est totalement dématérialisée et vous permet de valider et signer un mandat, valant autorisation de prélèvement. Aucun document ne doit être adressé à votre banque. – par courrier, courriel, ou téléphone auprès de votre centre prélèvement service, avant la fin du mois qui précède l’échéance. > 4 < > 5 < Vous recevrez un mandat de prélèvement que vous devrez signer et renvoyer au service indiqué. • Par prélèvement mensuel: Vous pouvez adhérer à tout moment de l’année. – pour le paiement de votre impôt de l’année en cours : avant le 30 juin, les prélèvements commenceront le mois suivant; – pour le paiement de votre impôt de l’année suivante : - entre le 1er juillet et le 15 décembre, votre compte sera prélevé à partir du 15 janvier de l’année suivante ; - entre le 16 et le 31 décembre, les prélèvements commenceront le 15 février de l’année suivante. Attention ! Votre compte sera alors prélevé de deux mensualités (janvier + février). • par Internet: sur le site impots.gouv.fr via votre espace Particulier, vous recevez un courriel vous confirmant la prise en compte de votre demande. La procédure est totalement dématérialisée. Vous n’avez aucune autre démarche à effectuer. – par courriel ou par courrier auprès de votre centre prélè- vement service (centre prélèvement service CS 10001 - 59868 LILLE CEDEX 9 – courriel: cps.lille@dgfip.finances.gouv.fr – télécopie: 03 20 62 82 55), Vous recevrez un accusé réception accompagné d’un mandat à dater et signer puis à renvoyer au service indiqué. • Par paiement direct en ligne depuis votre ordinateur ou par smartphone. Vous bénéficiez d’un délai supplémentaire de 5 jours pour payer et votre impôt est prélevé 10 jours après la date limite de paiement. • Important: paiement d’un impôt d’un montant égal ou supé- rieur à 30000 e : Vous devez obligatoirement payer directement en ligne sur impots.gouv.fr (depuis votre ordinateur ou par smartphone) ou adhérer au prélèvement à l’échéance ou mensuel pour toute somme supérieure au montant visé à l’article 1681 sexies-2 du code général des impôts (ce montant est de 30000 e en 2014). À défaut, une majoration de 0,2% du montant des sommes dont le versement a été effectué selon un autre mode de paiement sera appliquée (article 1738-1 du code général des impôts). Le montant de la majoration ne peut être inférieur à 60 e. > Si vous n’avez pas de compte bancaire domicilié en France, vous pouvez payer par virement auprès du Service des Impôts des Particuliers Non Résidents (SIPNR) en veillant à mentionner vos nom et prénom et la référence de l’avis d’imposition sur les revenus. Déclarez en ligne sur impots.gouv.fr ou adressez vos déclarations (2042-NR jusqu’à votre retour et 2042 pour les revenus après votre retour en France) au Service des Impôts des Particuliers Non Résidents en mentionnant votre nouvelle adresse en France pour être assuré que votre dossier soit transmis au service des impôts de votre nouveau domicile. Si vous n’étiez plus soumis à des obligations déclaratives en France pendant votre séjour à l’étranger, vous devrez adresser une déclaration de revenus n° 2042 (téléchargeable sur impots.gouv.fr) au service des impôts des particuliers de votre domicile en France en lui indiquant aussi votre dernière adresse connue en France. L’année de retour, la date limite de dépôt est celle fixée pour les résidents. > Les impôts locaux: durant votre séjour à l’étranger, vous restez redevable des impôts locaux (taxe d’habitation, taxe foncière et, s’il y a lieu, taxe sur les locaux vacants) relatifs aux biens immobiliers dont vous disposez ou que vous possédez (ces impôts sont gérés par les services des impôts du lieu de situation des immeubles). > À noter: les revenus fonciers perçus par les non résidents depuis le 1er janvier 2012 et les plus-values immobilières des non-résidents résultant de cessions intervenues à compter du 17 août 2012 sont soumis aux contributions sociales au taux de 15,5%. Le paiement de vos impôts > Si vous avez un compte bancaire domicilié en France, vous pouvez payer : • par prélèvement à l’échéance, pour ne plus avoir à y penser et bénéficier d’un avantage de trésorerie (votre compte bancaire est débité 10 jours après la date limite de paiement), en adhérant : – par Internet sur impots.gouv.fr, jusqu’au dernier jour du mois qui précède la date limite de paiement. Munissez-vous de votre avis d’impôt et de vos coordonnées bancaires. La procé- dure est totalement dématérialisée et vous permet de valider et signer un mandat, valant autorisation de prélèvement. Aucun document ne doit être adressé à votre banque. – par courrier, courriel, ou téléphone auprès de votre centre prélèvement service, avant la fin du mois qui précède l’échéance. > 6 < > 7 < date limite. Il faut, en effet, tenir compte des délais postaux. Assurez-vous que le montant dû a bien été débité de votre compte bancaire. Si la somme a déjà été débitée, envoyez la copie de votre relevé bancaire au SIPNR. • Vous pouvez également suivre vos règlements sur votre espace personnel, accessible via impots.gouv.fr, espace Particulier. En fonction de votre situation, cinq cas sont envisageables. Votre «domicile fiscal» est à l’étranger 2 Votre «domicile fiscal» est resté en France Vous disposez de revenus de source française 3 Cas n° 1 Vous êtes imposable à l’impôt sur le revenu français sur les seuls revenus de source française. Certains de vos revenus sont soumis à la retenue à la source ou au prélèvement. Du fait que les revenus imposables en France ne représentent qu’une partie de ceux dont vous disposez, vous ne pouvez déduire aucune charge du revenu global. L’imposition est calculée au barème progressif avec un taux minimum de 20 %. Ce taux peut être réduit sous certaines conditions. La totalité de vos revenus sont imposables en France, y compris la rémunération de votre activité à l’étranger. Vous ne disposez pas de revenus de source française mais vous disposez en France d’une ou plusieurs habitations Cas n° 2 Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu sur une base forfaitaire égale à trois fois la valeur locative réelle et actuelle de ces biens. Il existe cependant des exceptions à ce régime. 2 – Tous pays ou territoires à l’exception de la France Métropolitaine et des DOM. 3 – Sous réserve de dispositions contraires contenues dans les conventions fiscales passées entre la France et certains pays. Les conventions internationales sont consultables sur le site impots.gouv.fr. > Les autres modes de paiement (dans la limite de 30000 e) à votre disposition sont : • Le titre interbancaire de paiement (TIP): En payant par TIP, vous ne devez pas joindre de chèque à votre règlement: datez et signez le TIP, sans en modifier le montant et joignez un relevé d’identité bancaire (RIB) si cela vous est demandé sur le TIP ou si vos coordonnées bancaires ont changé. Envoyez votre TIP (et le RIB si nécessaire), sans autre document, en utilisant l’enveloppe retour. Attention: votre paiement par TIP est encaissé dès réception. • Le paiement par chèque: Vous pouvez utiliser ce mode de règlement notamment si vous payez un montant différent du TIP. Libellez votre chèque à l’ordre du Trésor public, joignez le TIP (qui sert de référence), sans le signer ni l’agrafer ni le coller. Envoyez votre chèque accompagné du TIP sans autre document en utilisant l’enveloppe retour. Attention: votre paiement par chèque est encaissé dès réception. • Pensez à privilégier les paiements par voie dématérialisée en raison de votre éloignement et de leur sécurisation. Les coordonnées bancaires du Service des Impôts des particuliers non-résidents sont les suivantes : N° IBAN FR76-3000-1000-6400-0000-9086-903 Agence Banque de France, 31 rue Croix des Petits Champs, 75049 PARIS Cedex 01 N° SWIFT: BDFEFRPP CCT Attention: veillez à mentionner les références de votre paiement (Nom, prénom, référence de l’avis d’imposition ainsi que les coordonnées de la Banque de France). Pour toute information, concernant les prélèvements mensuels ou le prélèvement à l’échéance (adhésion, modification, changement d’adresse ou de compte bancaire) vous devez contacter : Centre prélèvement services – CS 10001 59868 LILLE CEDEX Fax: 33(0)3 20 62 82 55 ou 56 Email: cps.lille@dgfip.finances.gouv.fr > Cas particuliers : • Vous recevez un document de relance (lettre de relance ou mise en demeure de payer) alors que vous avez réglé l’impôt avant la date limite de paiement: votre éloignement peut expliquer que le règlement de l’impôt soit reçu après cette > 6 < > 7 < date limite. Il faut, en effet, tenir compte des délais postaux. Assurez-vous que le montant dû a bien été débité de votre compte bancaire. Si la somme a déjà été débitée, envoyez la copie de votre relevé bancaire au SIPNR. • Vous pouvez également suivre vos règlements sur votre espace personnel, accessible via impots.gouv.fr, espace Particulier. En fonction de votre situation, cinq cas sont envisageables. Votre «domicile fiscal» est à l’étranger 2 Votre «domicile fiscal» est resté en France Vous disposez de revenus de source française 3 Cas n° 1 Vous êtes imposable à l’impôt sur le revenu français sur les seuls revenus de source française. Certains de vos revenus sont soumis à la retenue à la source ou au prélèvement. Du fait que les revenus imposables en France ne représentent qu’une partie de ceux dont vous disposez, vous ne pouvez déduire aucune charge du revenu global. L’imposition est calculée au barème progressif avec un taux minimum de 20 %. Ce taux peut être réduit sous certaines conditions. La totalité de vos revenus sont imposables en France, y compris la rémunération de votre activité à l’étranger. Vous ne disposez pas de revenus de source française mais vous disposez en France d’une ou plusieurs habitations Cas n° 2 Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu sur une base forfaitaire égale à trois fois la valeur locative réelle et actuelle de ces biens. Il existe cependant des exceptions à ce régime. 2 – Tous pays ou territoires à l’exception de la France Métropolitaine et des DOM. 3 – Sous réserve de dispositions contraires contenues dans les conventions fiscales passées entre la France et certains pays. Les conventions internationales sont consultables sur le site impots.gouv.fr. > Les autres modes de paiement (dans la limite de 30000 e) à votre disposition sont : • Le titre interbancaire de paiement (TIP): En payant par TIP, vous ne devez pas joindre de chèque à votre règlement: datez et signez le TIP, sans en modifier le montant et joignez un relevé d’identité bancaire (RIB) si cela vous est demandé sur le TIP ou si vos coordonnées bancaires ont changé. Envoyez votre TIP (et le RIB si nécessaire), sans autre document, en utilisant l’enveloppe retour. Attention: votre paiement par TIP est encaissé dès réception. • Le paiement par chèque: Vous pouvez utiliser ce mode de règlement notamment si vous payez un montant différent du TIP. Libellez votre chèque à l’ordre du Trésor public, joignez le TIP (qui sert de référence), sans le signer ni l’agrafer ni le coller. Envoyez votre chèque accompagné du TIP sans autre document en utilisant l’enveloppe retour. Attention: votre paiement par chèque est encaissé dès réception. • Pensez à privilégier les paiements par voie dématérialisée en raison de votre éloignement et de leur sécurisation. Les coordonnées bancaires du Service des Impôts des particuliers non-résidents sont les suivantes : N° IBAN FR76-3000-1000-6400-0000-9086-903 Agence Banque de France, 31 rue Croix des Petits Champs, 75049 PARIS Cedex 01 N° SWIFT: BDFEFRPP CCT Attention: veillez à mentionner les références de votre paiement (Nom, prénom, référence de l’avis d’imposition ainsi que les coordonnées de la Banque de France). Pour toute information, concernant les prélèvements mensuels ou le prélèvement à l’échéance (adhésion, modification, changement d’adresse ou de compte bancaire) vous devez contacter : Centre prélèvement services – CS 10001 59868 LILLE CEDEX Fax: 33(0)3 20 62 82 55 ou 56 Email: cps.lille@dgfip.finances.gouv.fr > Cas particuliers : • Vous recevez un document de relance (lettre de relance ou mise en demeure de payer) alors que vous avez réglé l’impôt avant la date limite de paiement: votre éloignement peut expliquer que le règlement de l’impôt soit reçu après cette > 8 < > 9 < 6 – Les conventions fiscales sont consultables sur le site impots.gouv.fr Vous êtes envoyé par votre employeur dans un État autre que la France et que celui de l’établissement de cet employeur 4 Vous bénéficiez de l’exonération totale de cette rémunération à l’impôt sur le revenu en France 5 , Cas n°3 A –Si la rémunération de votre activité à l’étranger est soumise dans l’État où s’exerce l’activité, à un impôt supérieur ou égal aux deux tiers de celui qu’elle supporterait en France. Cas n°3 B –Si vous exercez à l’étranger certaines activités limitativement prévues par la loi et remplissez les conditions prévues (nature et durée d’activité). Cas n°3 C Si vous ne remplissez pas les conditions pour bénéficier de l’exonération totale, vous serez imposé sur la rémunération perçue pour l’activité à l’étranger à hauteur de celle que vous auriez eue en France pour la même activité 5 . 4 – L’employeur doit être établi en France, dans l’Union Européenne, en Norvège, au Liechtenstein ou en Islande. 5 – Lessuppléments de rémunération versés au titre d’un séjour à l’étranger peuvent sous certaines conditions être exonérés mais sont retenus pour le calcul du taux. Cas n° 1 votre « domicile fiscal» est à l’étranger mais vous disposez de revenus de source française Sous réserve des dispositions contraires contenues dans les conventions fiscales 6 passées entre la France et certains pays, seuls vos revenus de source française seront imposés. > Modalités d’imposition des revenus de source française : Sont soumis au barème progressif avec un taux minimum de 20% les revenus suivants : • Les revenus de biens immeubles situés en France, ou de droits relatifs à ces biens ; • Les revenus d’exploitations sises en France ; • Les revenus d’activités professionnelles, salariées ou non, exercées en France ; • Les revenus correspondant à des prestations artistiques ou sportives fournies ou utilisées en France ; • Les revenus tirés d’actionnariat salarié imposés selon les traitements et salaires de plein droit ou sur option (article 182 A ter du code général des impôts) ; • Les revenus et produits suivants, lorsque le débiteur a son domicile fiscal en France ou est établi en France : - pensions et rentes viagères (particularités décrites ci-dessous) - produits perçus par les inventeurs ou par les écrivains et compositeurs au titre des droits d’auteur ; - produits tirés de la propriété industrielle ou commerciale ; - sommes payées en rémunération de prestations fournies ou utilisées en France. > Particularités des traitements, salaires, pensions et rentes viagères : Les salaires, pensions et rentes viagères de source française versées à des non-résidents, sous réserve des dispositions contraires contenues dans les conventions fiscales, supportent une retenue à la source. L’employeur ou la caisse de retraite effectue cette retenue sur le montant net imposable, donc après déduction de 10% pour frais professionnels. La retenue à la source est alors calculée par tranches de revenus aux taux de 0%, 12% et 20% (et de 8% et 14,4% pour les salaires versés à des non-résidents pour une activité exercée dans les DOM). Les revenus perçus par les artistes et sportifs sont quant à eux soumis à un taux unique de 15%. > 8 < > 9 < 6 – Les conventions fiscales sont consultables sur le site impots.gouv.fr Vous êtes envoyé par votre employeur dans un État autre que la France et que celui de l’établissement de cet employeur 4 Vous bénéficiez de l’exonération totale de cette rémunération à l’impôt sur le revenu en France 5 , Cas n°3 A –Si la rémunération de votre activité à l’étranger est soumise dans l’État où s’exerce l’activité, à un impôt supérieur ou égal aux deux tiers de celui qu’elle supporterait en France. Cas n°3 B –Si vous exercez à l’étranger certaines activités limitativement prévues par la loi et remplissez les conditions prévues (nature et durée d’activité). Cas n°3 C Si vous ne remplissez pas les conditions pour bénéficier de l’exonération totale, vous serez imposé sur la rémunération perçue pour l’activité à l’étranger à hauteur de celle que vous auriez eue en France pour la même activité 5 . 4 – L’employeur doit être établi en France, dans l’Union Européenne, en Norvège, au Liechtenstein ou en Islande. 5 – Lessuppléments de rémunération versés au titre d’un séjour à l’étranger peuvent sous certaines conditions être exonérés mais sont retenus pour le calcul du taux. Cas n° 1 votre « domicile fiscal» est à l’étranger mais vous disposez de revenus de source française Sous réserve des dispositions contraires contenues dans les conventions fiscales 6 passées entre la France et certains pays, seuls vos revenus de source française seront imposés. > Modalités d’imposition des revenus de source française : Sont soumis au barème progressif avec un taux minimum de 20% les revenus suivants : • Les revenus de biens immeubles situés en France, ou de droits relatifs à ces biens ; • Les revenus d’exploitations sises en France ; • Les revenus d’activités professionnelles, salariées ou non, exercées en France ; • Les revenus correspondant à des prestations artistiques ou sportives fournies ou utilisées en France ; • Les revenus tirés d’actionnariat salarié imposés selon les traitements et salaires de plein droit ou sur option (article 182 A ter du code général des impôts) ; • Les revenus et produits suivants, lorsque le débiteur a son domicile fiscal en France ou est établi en France : - pensions et rentes viagères (particularités décrites ci-dessous) - produits perçus par les inventeurs ou par les écrivains et compositeurs au titre des droits d’auteur ; - produits tirés de la propriété industrielle ou commerciale ; - sommes payées en rémunération de prestations fournies ou utilisées en France. > Particularités des traitements, salaires, pensions et rentes viagères : Les salaires, pensions et rentes viagères de source française versées à des non-résidents, sous réserve des dispositions contraires contenues dans les conventions fiscales, supportent une retenue à la source. L’employeur ou la caisse de retraite effectue cette retenue sur le montant net imposable, donc après déduction de 10% pour frais professionnels. La retenue à la source est alors calculée par tranches de revenus aux taux de 0%, 12% et 20% (et de 8% et 14,4% pour les salaires versés à des non-résidents pour une activité exercée dans les DOM). Les revenus perçus par les artistes et sportifs sont quant à eux soumis à un taux unique de 15%. > 10 < > 11 < Les montants ayant supporté une retenue à la source de 0% ou 12% (ou 8% si le salaire rémunère une activité dans les DOM) ne supportent pas d’imposition supplémentaire s’ils proviennent d’un seul débiteur (employeur ou caisse de retraite). Seuls les montants qui excèdent la tranche à 12% sont imposés au barème progressif avec un taux minimum de 20%. L’imprimé spécifique n° 2041-E «personnes fiscalement domiciliées hors de France» doit être complété pour déterminer le montant à déclarer sur la déclaration de revenus.7 Depuis le 1er avril 2011, une retenue à la source est également instaurée sur les gains provenant de la levée d’options sur titres, de l’acquisition d’actions gratuites, de la cession de bons de souscription de parts de créateurs d’entreprises (BSPCE) et de dispositifs assimilés perçus par les personnes domiciliées hors de France en application de l’article 182A ter du code général des impôts. En cas d’option pour l’imposition dans la catégorie des traitements et salaires, la retenue à la source est calculée par application du tarif prévu à l’article 182A du CGI. La retenue à la source n’est pas libératoire. Ces revenus doivent faire l’objet d’une déclaration d’impôt l’année suivante. Pouvez-vous bénéficier d’un taux d’imposition plus favorable ? Si vous souhaitez bénéficier de l’application de ce dispositif, déclarez le montant de vos revenus de sources française et étrangère 8 (case 8TM ou sur papier libre) et tenez à la disposition de l’administration tout document probant de nature à établir le montant de vos revenus de source étrangère. Si le taux moyen d’imposition de vos revenus de source française et étrangère calculé en appliquant le barème progressif d’imposition est inférieur à 20%, l’administration retiendra ce taux d’imposition. Sont soumis à un prélèvement : > Les revenus de capitaux mobiliers (dividendes, intérêts…) sont imposables en France mais font l’objet d’un prélèvement forfaitaire libératoire de l’impôt par l’établissement financier. Ces revenus ne doivent pas être portés sur la déclaration de revenus. 7 – Vous pouvez obtenir l’imprimé 2041-E sur le site impots.gouv.fr ou auprès des centres des finances publiques. 8 – Nature et montant de chaque revenu. > Les plus-values de cession sont soumises à une imposition au moment de la vente, sous réserve des conventions internationales, dès lors qu’il s’agit de : • plus-values tirées d’opérations relatives à des fonds de commerce ou à des biens immeubles situés en France ou à des actions et parts de sociétés non cotées en bourse, dont l’actif est constitué principalement par de tels biens. • plus-values résultant de cessions de droits ou titres de socié- tés ayant leur siège en France, si le groupe familial détient ou a détenu à un moment quelconque au cours des cinq dernières années, plus de 25% des parts ou des bénéfices (déclaration 2074) ; Ces plus-values ne doivent pas figurer sur la déclaration de revenus. où et quand déclarer ? Déclarez en ligne sur impots.gouv.fr jusqu'au 9 juin 2015 ou, à défaut, adressez votre déclaration de revenus jusqu'au 19 mai 2015 au: Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents (SIPNR) 10, rue du Centre – TSA 10010 93465 NOISY-LE-GRAND Cedex Téléphone standard: 01 57 33 83 00 Télécopie: 01 57 33 81 03 Courriel : sip.nonresidents@dgfip.finances.gouv.fr N’oubliez pas d’indiquer vos nom, prénoms et adresse ainsi que votre n° FIP que vous trouverez sur votre avis d’imposition lors de toute demande par courriel. Afin de faciliter nos échanges, il vous est fortement conseillé de nous communiquer votre adresse électronique. Pour les formalités déclaratives et les modalités de paiement de l’impôt sur le revenu, voir pages 3, 4 et 5. Cas n° 2 votre « domicile fiscal » est à l’étranger mais vous disposez en france d’une ou plusieurs habitations Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu sur une base forfaitaire égale à trois fois la valeur locative de ces biens. Ce régime a pour objet d’établir une contribution minimale qui s’applique même en l’absence de revenus de source française. > 10 < > 11 < Les montants ayant supporté une retenue à la source de 0% ou 12% (ou 8% si le salaire rémunère une activité dans les DOM) ne supportent pas d’imposition supplémentaire s’ils proviennent d’un seul débiteur (employeur ou caisse de retraite). Seuls les montants qui excèdent la tranche à 12% sont imposés au barème progressif avec un taux minimum de 20%. L’imprimé spécifique n° 2041-E «personnes fiscalement domiciliées hors de France» doit être complété pour déterminer le montant à déclarer sur la déclaration de revenus.7 Depuis le 1er avril 2011, une retenue à la source est également instaurée sur les gains provenant de la levée d’options sur titres, de l’acquisition d’actions gratuites, de la cession de bons de souscription de parts de créateurs d’entreprises (BSPCE) et de dispositifs assimilés perçus par les personnes domiciliées hors de France en application de l’article 182A ter du code général des impôts. En cas d’option pour l’imposition dans la catégorie des traitements et salaires, la retenue à la source est calculée par application du tarif prévu à l’article 182A du CGI. La retenue à la source n’est pas libératoire. Ces revenus doivent faire l’objet d’une déclaration d’impôt l’année suivante. Pouvez-vous bénéficier d’un taux d’imposition plus favorable ? Si vous souhaitez bénéficier de l’application de ce dispositif, déclarez le montant de vos revenus de sources française et étrangère 8 (case 8TM ou sur papier libre) et tenez à la disposition de l’administration tout document probant de nature à établir le montant de vos revenus de source étrangère. Si le taux moyen d’imposition de vos revenus de source française et étrangère calculé en appliquant le barème progressif d’imposition est inférieur à 20%, l’administration retiendra ce taux d’imposition. Sont soumis à un prélèvement : > Les revenus de capitaux mobiliers (dividendes, intérêts…) sont imposables en France mais font l’objet d’un prélèvement forfaitaire libératoire de l’impôt par l’établissement financier. Ces revenus ne doivent pas être portés sur la déclaration de revenus. 7 – Vous pouvez obtenir l’imprimé 2041-E sur le site impots.gouv.fr ou auprès des centres des finances publiques. 8 – Nature et montant de chaque revenu. > Les plus-values de cession sont soumises à une imposition au moment de la vente, sous réserve des conventions internationales, dès lors qu’il s’agit de : • plus-values tirées d’opérations relatives à des fonds de commerce ou à des biens immeubles situés en France ou à des actions et parts de sociétés non cotées en bourse, dont l’actif est constitué principalement par de tels biens. • plus-values résultant de cessions de droits ou titres de socié- tés ayant leur siège en France, si le groupe familial détient ou a détenu à un moment quelconque au cours des cinq dernières années, plus de 25% des parts ou des bénéfices (déclaration 2074) ; Ces plus-values ne doivent pas figurer sur la déclaration de revenus. où et quand déclarer ? Déclarez en ligne sur impots.gouv.fr jusqu'au 9 juin 2015 ou, à défaut, adressez votre déclaration de revenus jusqu'au 19 mai 2015 au: Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents (SIPNR) 10, rue du Centre – TSA 10010 93465 NOISY-LE-GRAND Cedex Téléphone standard: 01 57 33 83 00 Télécopie: 01 57 33 81 03 Courriel : sip.nonresidents@dgfip.finances.gouv.fr N’oubliez pas d’indiquer vos nom, prénoms et adresse ainsi que votre n° FIP que vous trouverez sur votre avis d’imposition lors de toute demande par courriel. Afin de faciliter nos échanges, il vous est fortement conseillé de nous communiquer votre adresse électronique. Pour les formalités déclaratives et les modalités de paiement de l’impôt sur le revenu, voir pages 3, 4 et 5. Cas n° 2 votre « domicile fiscal » est à l’étranger mais vous disposez en france d’une ou plusieurs habitations Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu sur une base forfaitaire égale à trois fois la valeur locative de ces biens. Ce régime a pour objet d’établir une contribution minimale qui s’applique même en l’absence de revenus de source française. > 12 < > 13 < Il existe cependant des exceptions à ce régime. Ne sont en effet pas concernés : • les personnes qui bénéficient de revenus de source française dont le montant est supérieur à la base forfaitaire ; • les personnes domiciliées fiscalement dans un pays ou un territoire qui a conclu avec la France une convention fiscale destinée à éviter les doubles impositions ; • les personnes de nationalité française lorsqu’elles justifient être soumises, dans le pays ou le territoire où elles ont leur domicile fiscal, à un impôt personnel sur l’ensemble de leurs revenus au moins égal aux deux tiers de l’impôt qu’elles auraient à supporter en France sur les mêmes bases d’imposition ; • les nationaux des pays ayant signé une convention fiscale avec la France. De même, ce régime ne s’applique pas l’année du transfert du domicile fiscal hors de France et les deux années suivantes aux contribuables de nationalité française qui justifient que ce transfert a été motivé par des impératifs d’ordre professionnel et que leur domicile fiscal était situé en France de manière continue pendant les quatre années qui précèdent celle du transfert. Cette exclusion est également applicable aux ressortissants des pays ayant signé une convention fiscale avec la France. Vous joindrez à votre déclaration 2042 une note annexe mentionnant l’adresse de ces biens et leur valeur locative réelle et actuelle. où et quand déclarer ? Déclarez en ligne sur impots.gouv.fr jusqu'au 9 juin 2015 ou, à défaut, adressez votre déclaration de revenus jusqu'au 19 mai 2015 au : Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents (SIPNR) 10, rue du Centre - TSA 10010 93465 NOISY-LE-GRAND Cedex Téléphone standard : 01 57 33 83 00 Télécopie : 01 57 33 81 03 Courriel : sip.nonresidents@dgfip.finances.gouv.fr N’oubliez pas d’indiquer vos nom, prénoms et adresse ainsi que votre n° FIP que vous trouverez sur votre avis d’imposition lors de toute demande par courriel. Afin de faciliter nos échanges, il vous est fortement conseillé de nous communiquer votre adresse électronique Pour les formalités déclaratives et les modalités de paiement voir pages 3, 4 et 5. Cas n° 3 vous êtes envoyé par votre employeur dans un état autre que la france et que celui de l’établissement de cet employeur 9 quand et où déclarer vos revenus ? Votre déclaration de revenus doit être déposée dans les délais habituels soit par internet, soit auprès du service des impôts dont dépend votre «domicile fiscal » Cas n° 3 A votre «domicile fiscal» est resté en france mais la rémunération de votre activité à l’étranger est soumise dans l’état où s’exerce l’activité, à un impôt supérieur ou égal aux deux tiers de celui qu’elle supporterait en france > vous bénéficiez de l’exonération totale de cette rémunération à l’impôt sur le revenu en France mais elle est retenue pour le calcul du seul taux d’imposition. > Les autres revenus de votre foyer sont imposables en France selon les règles de droit commun. Cas n° 3 B votre «domicile fiscal» est resté en france mais vous exercez à l’etranger certaines activités salariées : - Vous avez exercé votre activité salariée : > soit pendant une durée supérieure à cent quatre-vingttrois jours au cours d’une période de douze mois consécutifs lorsqu’elle se rapporte aux domaines suivants : • chantiers de construction ou de montage, installation d’ensembles industriels, leur mise en route, leur exploitation et l’ingénierie y afférente ; • recherche ou extraction de ressources naturelles ; 9 – Situé dans l’Union européenne ou l’Espace économique européen. > 12 < > 13 < Il existe cependant des exceptions à ce régime. Ne sont en effet pas concernés : • les personnes qui bénéficient de revenus de source française dont le montant est supérieur à la base forfaitaire ; • les personnes domiciliées fiscalement dans un pays ou un territoire qui a conclu avec la France une convention fiscale destinée à éviter les doubles impositions ; • les personnes de nationalité française lorsqu’elles justifient être soumises, dans le pays ou le territoire où elles ont leur domicile fiscal, à un impôt personnel sur l’ensemble de leurs revenus au moins égal aux deux tiers de l’impôt qu’elles auraient à supporter en France sur les mêmes bases d’imposition ; • les nationaux des pays ayant signé une convention fiscale avec la France. De même, ce régime ne s’applique pas l’année du transfert du domicile fiscal hors de France et les deux années suivantes aux contribuables de nationalité française qui justifient que ce transfert a été motivé par des impératifs d’ordre professionnel et que leur domicile fiscal était situé en France de manière continue pendant les quatre années qui précèdent celle du transfert. Cette exclusion est également applicable aux ressortissants des pays ayant signé une convention fiscale avec la France. Vous joindrez à votre déclaration 2042 une note annexe mentionnant l’adresse de ces biens et leur valeur locative réelle et actuelle. où et quand déclarer ? Déclarez en ligne sur impots.gouv.fr jusqu'au 9 juin 2015 ou, à défaut, adressez votre déclaration de revenus jusqu'au 19 mai 2015 au : Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents (SIPNR) 10, rue du Centre - TSA 10010 93465 NOISY-LE-GRAND Cedex Téléphone standard : 01 57 33 83 00 Télécopie : 01 57 33 81 03 Courriel : sip.nonresidents@dgfip.finances.gouv.fr N’oubliez pas d’indiquer vos nom, prénoms et adresse ainsi que votre n° FIP que vous trouverez sur votre avis d’imposition lors de toute demande par courriel. Afin de faciliter nos échanges, il vous est fortement conseillé de nous communiquer votre adresse électronique Pour les formalités déclaratives et les modalités de paiement voir pages 3, 4 et 5. Cas n° 3 vous êtes envoyé par votre employeur dans un état autre que la france et que celui de l’établissement de cet employeur 9 quand et où déclarer vos revenus ? Votre déclaration de revenus doit être déposée dans les délais habituels soit par internet, soit auprès du service des impôts dont dépend votre «domicile fiscal » Cas n° 3 A votre «domicile fiscal» est resté en france mais la rémunération de votre activité à l’étranger est soumise dans l’état où s’exerce l’activité, à un impôt supérieur ou égal aux deux tiers de celui qu’elle supporterait en france > vous bénéficiez de l’exonération totale de cette rémunération à l’impôt sur le revenu en France mais elle est retenue pour le calcul du seul taux d’imposition. > Les autres revenus de votre foyer sont imposables en France selon les règles de droit commun. Cas n° 3 B votre «domicile fiscal» est resté en france mais vous exercez à l’etranger certaines activités salariées : - Vous avez exercé votre activité salariée : > soit pendant une durée supérieure à cent quatre-vingttrois jours au cours d’une période de douze mois consécutifs lorsqu’elle se rapporte aux domaines suivants : • chantiers de construction ou de montage, installation d’ensembles industriels, leur mise en route, leur exploitation et l’ingénierie y afférente ; • recherche ou extraction de ressources naturelles ; 9 – Situé dans l’Union européenne ou l’Espace économique européen. > 14 < > 15 < • navigation à bord de navires immatriculés au registre international français. > soit pendant une durée supérieure à cent vingt jours au cours d’une période de douze mois consécutifs lorsqu’elle se rapporte à des activités de prospection commerciale. Votre rémunération peut être exonérée si vous justifiez des trois conditions suivantes : - Vous êtes envoyé à l’étranger par votre employeur ; - Vous étiez fiscalement domicilié en France avant votre départ; - Votre employeur doit être établi en France ou dans un autre État membre de l'Union européenne, en Islande, au Liechtenstein ou en Norvège. Attention : Ces dispositions ne s’appliquent ni aux travailleurs frontaliers ni aux agents de la fonction publique. Cas n° 3 C votre domicile fiscal est resté en france mais la rémunération de votre activité à l’étranger est soumise dans l’état ou s’exerce l’activité, à un impôt inférieur aux deux tiers de celui qu’elle supporterait en france ou vous ne remplissez pas les conditions pour bénéficier d’une exonération totale > Dans ce cas, la rémunération perçue pour votre activité à l’étranger est imposable à hauteur de celle que vous auriez eue en France pour la même activité. NB: les suppléments de rémunération qui vous sont éventuellement versés au titre de votre séjour dans un autre État sont exonérés d’impôt sur le revenu en France mais sont retenus pour le calcul du taux effectif s’ils réunissent les conditions suivantes (critères cumulatifs) :  Être versés en contrepartie de séjours effectués dans l’intérêt direct et exclusif de l’employeur ;  Être justifiés par un déplacement nécessitant une résidence d’une durée effective d’au moins vingt-quatre heures dans un autre État ;  Être déterminés avant votre séjour à l’étranger, être calculés en fonction de la durée, du nombre et du lieu des séjours, et ils doivent être inférieurs à 40% de la rémunération que vous auriez perçue si vous étiez resté en France. > les autres revenus de votre foyer sont imposables en France selon les règles de droit commun. Où vous renseigner ? 1 - Pour le calcul de l’impôt et le paiement Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents 10 rue du Centre - TSA 10010 93465 Noisy-le-Grand Cedex Télécopie : 01.57.33.81.03 N.B: si un de vos proches devait venir effectuer une formalité à votre place, n'oubliez pas de lui fournir un mandat ainsi qu'une copie de votre pièce d'identité Ou le SIP gestionnaire de votre dossier en France Accueil téléphonique commun : 00.33.1.57.33.83.00 du lundi au vendredi de 9h à 16h Adresse électronique : sip.nonresidents@dgfip.finances. gouv.fr n’oubliez pas d’indiquer vos nom, prénoms et adresse ainsi que votre n° fiscal que vous trouverez sur votre avis d’imposition lors de toute demande par courriel. 2 - Pour la mensualisation ou le prélèvement à l’échéance Centre de Prélèvement Service de Lille 59868 Lille CS 10001 Cedex 9 Télécopie: 03 20 62 82 55 ou 56 Adresse électronique : cps.lille@dgfip.finances.gouv.fr 3 - Pour des informations générales Rubrique «Vivre hors de France» sous impots.gouv.fr impots.gouv.fr/International (sousmenu à droite)/Vivre hors de France ou impots.gouv.fr 14 < > 15 < • navigation à bord de navires immatriculés au registre international français. > soit pendant une durée supérieure à cent vingt jours au cours d’une période de douze mois consécutifs lorsqu’elle se rapporte à des activités de prospection commerciale. Votre rémunération peut être exonérée si vous justifiez des trois conditions suivantes : - Vous êtes envoyé à l’étranger par votre employeur ; - Vous étiez fiscalement domicilié en France avant votre départ; - Votre employeur doit être établi en France ou dans un autre État membre de l'Union européenne, en Islande, au Liechtenstein ou en Norvège. Attention : Ces dispositions ne s’appliquent ni aux travailleurs frontaliers ni aux agents de la fonction publique. Cas n° 3 C votre domicile fiscal est resté en france mais la rémunération de votre activité à l’étranger est soumise dans l’état ou s’exerce l’activité, à un impôt inférieur aux deux tiers de celui qu’elle supporterait en france ou vous ne remplissez pas les conditions pour bénéficier d’une exonération totale > Dans ce cas, la rémunération perçue pour votre activité à l’étranger est imposable à hauteur de celle que vous auriez eue en France pour la même activité. NB: les suppléments de rémunération qui vous sont éventuellement versés au titre de votre séjour dans un autre État sont exonérés d’impôt sur le revenu en France mais sont retenus pour le calcul du taux effectif s’ils réunissent les conditions suivantes (critères cumulatifs) :  Être versés en contrepartie de séjours effectués dans l’intérêt direct et exclusif de l’employeur ;  Être justifiés par un déplacement nécessitant une résidence d’une durée effective d’au moins vingt-quatre heures dans un autre État ;  Être déterminés avant votre séjour à l’étranger, être calculés en fonction de la durée, du nombre et du lieu des séjours, et ils doivent être inférieurs à 40% de la rémunération que vous auriez perçue si vous étiez resté en France. > les autres revenus de votre foyer sont imposables en France selon les règles de droit commun. Où vous renseigner ? 1 - Pour le calcul de l’impôt et le paiement Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents 10 rue du Centre - TSA 10010 93465 Noisy-le-Grand Cedex Télécopie : 01.57.33.81.03 N.B: si un de vos proches devait venir effectuer une formalité à votre place, n'oubliez pas de lui fournir un mandat ainsi qu'une copie de votre pièce d'identité Ou le SIP gestionnaire de votre dossier en France Accueil téléphonique commun : 00.33.1.57.33.83.00 du lundi au vendredi de 9h à 16h Adresse électronique : sip.nonresidents@dgfip.finances. gouv.fr n’oubliez pas d’indiquer vos nom, prénoms et adresse ainsi que votre n° fiscal que vous trouverez sur votre avis d’imposition lors de toute demande par courriel. 2 - Pour la mensualisation ou le prélèvement à l’échéance Centre de Prélèvement Service de Lille 59868 Lille CS 10001 Cedex 9 Télécopie: 03 20 62 82 55 ou 56 Adresse électronique : cps.lille@dgfip.finances.gouv.fr 3 - Pour des informations générales Rubrique «Vivre hors de France» sous impots.gouv.fr impots.gouv.fr/International (sousmenu à droite)/Vivre hors de France ou impots.gouv.fr 16 < NOTES Impôts 2015 vous quittez la France vous résidez hors de France vous rentrez en France modalités d’imposition et de paiement Salariés exerçant leur activité hors de France Retrouvez la DGFiP sur Facebook et Twitter Ce dépliant est un document simplifié. Il ne peut se substituer aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière. Pour plus d’informations, consultez : impots.gouv.fr GP 180 B • Janvier 2015 depliants_travail_1501.indd 11-12 22/01/2015 10:41:07 La prime pour l’emploi Impôts 2015 € Retrouvez la DGFiP sur Facebook et Twitter Ce dépliant est un document simplifié. Il ne peut se substituer aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière. Pour plus d’informations, consultez : impots.gouv.fr GP 183 • Janvier 2015 depliants_travail_1501.indd 13-14 22/01/2015 11:04:04 > 1 < 1 – Le RSA « complément d’activité », apparaît de manière distincte sur le relevé qui vous a été adressé par la CAF ou la MSA. Qu’est-ce que la prime pour l’emploi ? > La prime pour l’emploi est une aide au retour à l’emploi ou à la poursuite d’une activité professionnelle. Elle est calculée sur les revenus d’activité: salaires, bénéfices agricoles, bénéfices industriels et commerciaux, bénéfices non commerciaux. Les revenus de remplacement (retraites, allocations de préretraite, allocations de chômage), les prestations sociales (allocations familiales, allocations logement…), les minima sociaux ( allocation parent isolé…), les revenus du patrimoine (revenus fonciers, revenus de capitaux mobiliers…) ne sont donc pas pris en compte pour son calcul. > La prime est attribuée en 2015 aux personnes ayant exercé en 2014 une activité professionnelle et appartenant à un foyer fiscal disposant de revenus modestes. À titre d’exemple, la prime pour l’emploi sera de: – 770 e pour un salarié célibataire ayant perçu 10000 e au titre des revenus 2014; – 1 790 e pour un couple de salariés ayant perçu chacun 13000 e au titre des revenus 2014 avec deux enfants à charge. > Si vous percevez le revenu de solidarité active (RSA) en complément d’une activité professionnelle1 , son montant est préimprimé sur votre déclaration de revenus. Dans le cas contraire, vous devez porter ce montant sur votre déclaration. Il sera imputé sur le montant de la prime pour l’emploi. Les conditions à remplir pour en bénéficier trois conditions sont nécessaires : > 1 Vous devez faire partie d’un foyer fiscal dont le revenu fiscal de référence de l’année 2014 ne dépasse pas la somme de: – 16251 e pour les personnes seules (célibataires, veuves ou divorcées); – 32498 e pour les couples mariés ou liés par un Pacs. Ces montants sont majorés de 4490 e pour chaque demipart supplémentaire ou de 2 245 e pour chaque quart de part supplémentaire (si l’enfant est en résidence alternée). > 2 < > 3 < Cas particulier du travail à temps partiel: – L’activité professionnelle est exercée à temps partiel ou à temps plein mais sur une partie de l’année seulement : le revenu d’activité est alors recalculé en «équivalent temps plein» sur une année entière pour apprécier les limites de 17451 e et de 26572 e. Pour permettre ce calcul, vous devrez indiquer votre nombre d’heures rémunérées (salariés) ou de jours d’activité (indépendants); reportez-vous à la page 6 du dépliant. – Une majoration de la prime pour l’emploi est prévue en faveur des personnes qui travaillent à temps partiel. conseil important À partir des informations communiquées par votre employeur, votre déclaration de revenus est pré-remplie : – si vous avez travaillé à temps plein toute l’année et si vous êtes susceptible de bénéficier de la PPE, la case «Travail à temps plein toute l’année» est déjà cochée ; – si vous avez travaillé à temps plein une partie de l’année ou si vous avez travaillé à temps partiel, le nombre d’heures payées dans l’année est pré-rempli dans la case «Nombre d’heures payées dans l’année». Si l’information pré-remplie est inexacte, corrigez en ligne si vous télédéclarez ou dans la case blanche en dessous si vous faites votre déclaration sur papier. Si votre déclaration n’est pas pré-remplie, même si vous n’êtes pas sûr(e) de remplir ces conditions, n’hésitez pas à remplir les cases prime pour l’emploi (PPE) de votre déclaration de revenus et en particulier la durée d’activité. À défaut l’administration fiscale ne pourra pas déterminer si vous avez droit à la prime. Comment bénéficier de la prime ? vous êtes salarié > Dans le cadre de la déclaration pré-remplie, si vous (ou votre conjoint) êtes actuellement bénéficiaire de la prime pour l’emploi et que vous (ou votre conjoint) avez travaillé à temps plein pour un seul employeur, l’administration a coché pour vous la (ou les) case(s) « temps plein» de votre déclaration. > Vos revenus d’activité correspondent aux traitements, salaires, congés payés, indemnités journalières (maladie, maternité...). Ils doivent être déclarés dans les cases AJ à DJ page 3 de votre déclaration de revenus n° 2042. Exemples : – Un couple marié avec deux enfants bénéficie d’une demi-part supplémentaire pour chacun des enfants. Pour bénéficier de la prime pour l’emploi, son revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser la somme de : (32498 e + 4490 e + 4490 e) = 41478 e. – Une personne célibataire qui élève seule son enfant bénéficie de deux demi-parts supplémentaires pour cet enfant. Pour bénéficier de la prime pour l’emploi, son revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser la somme de : (16251 e + 4490 e + 4490 e) = 25 231 e Votre revenu fiscal de référence figurera sur la première page de l’avis d’impôt sur le revenu 2014 (cadre « vos références ») que vous recevrez à partir d’août 2015. Pour les personnes qui ne perçoivent que des salaires, il correspond au revenu déclaré après déduction forfaitaire de 10%. > 2 Au moins un des membres de votre foyer fiscal doit exercer une activité professionnelle : L’activité peut être salariée (secteur privé ou public) ou non salariée (artisans, commerçants, agriculteurs, professions libérales…), exercée à temps plein ou à temps partiel. > 3 Le montant des revenus d’activité de chaque personne susceptible de bénéficier dans votre foyer fiscal de la prime pour l’emploi doit être égal ou supérieur à 3 743 e et inférieur ou égal à : • 17451 e : – si la personne est célibataire, divorcée, sans enfants ou avec des enfants qu’elle n’élève pas seule; – si la personne est veuve; – si elle est mariée ou liée par un Pacs et que chacun des deux conjoints ou partenaires occupe un emploi lui procurant au moins 3 743 e; – ou si elle est à charge du foyer fiscal et exerce une activité professionnelle lui procurant au moins 3 743 e. • 26 572 e : – si la personne est mariée ou liée par un Pacs et que seul l’un des deux conjoints ou partenaires occupe un emploi lui procurant au moins 3 743 e (couple mono-actif), – ou si la personne est célibataire ou divorcée et élève seule un ou plusieurs enfants à charge. > 2 < > 3 < Cas particulier du travail à temps partiel: – L’activité professionnelle est exercée à temps partiel ou à temps plein mais sur une partie de l’année seulement : le revenu d’activité est alors recalculé en «équivalent temps plein» sur une année entière pour apprécier les limites de 17451 e et de 26572 e. Pour permettre ce calcul, vous devrez indiquer votre nombre d’heures rémunérées (salariés) ou de jours d’activité (indépendants); reportez-vous à la page 6 du dépliant. – Une majoration de la prime pour l’emploi est prévue en faveur des personnes qui travaillent à temps partiel. conseil important À partir des informations communiquées par votre employeur, votre déclaration de revenus est pré-remplie : – si vous avez travaillé à temps plein toute l’année et si vous êtes susceptible de bénéficier de la PPE, la case «Travail à temps plein toute l’année» est déjà cochée ; – si vous avez travaillé à temps plein une partie de l’année ou si vous avez travaillé à temps partiel, le nombre d’heures payées dans l’année est pré-rempli dans la case «Nombre d’heures payées dans l’année». Si l’information pré-remplie est inexacte, corrigez en ligne si vous télédéclarez ou dans la case blanche en dessous si vous faites votre déclaration sur papier. Si votre déclaration n’est pas pré-remplie, même si vous n’êtes pas sûr(e) de remplir ces conditions, n’hésitez pas à remplir les cases prime pour l’emploi (PPE) de votre déclaration de revenus et en particulier la durée d’activité. À défaut l’administration fiscale ne pourra pas déterminer si vous avez droit à la prime. Comment bénéficier de la prime ? vous êtes salarié > Dans le cadre de la déclaration pré-remplie, si vous (ou votre conjoint) êtes actuellement bénéficiaire de la prime pour l’emploi et que vous (ou votre conjoint) avez travaillé à temps plein pour un seul employeur, l’administration a coché pour vous la (ou les) case(s) « temps plein» de votre déclaration. > Vos revenus d’activité correspondent aux traitements, salaires, congés payés, indemnités journalières (maladie, maternité...). Ils doivent être déclarés dans les cases AJ à DJ page 3 de votre déclaration de revenus n° 2042. Exemples : – Un couple marié avec deux enfants bénéficie d’une demi-part supplémentaire pour chacun des enfants. Pour bénéficier de la prime pour l’emploi, son revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser la somme de : (32498 e + 4490 e + 4490 e) = 41478 e. – Une personne célibataire qui élève seule son enfant bénéficie de deux demi-parts supplémentaires pour cet enfant. Pour bénéficier de la prime pour l’emploi, son revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser la somme de : (16251 e + 4490 e + 4490 e) = 25 231 e Votre revenu fiscal de référence figurera sur la première page de l’avis d’impôt sur le revenu 2014 (cadre « vos références ») que vous recevrez à partir d’août 2015. Pour les personnes qui ne perçoivent que des salaires, il correspond au revenu déclaré après déduction forfaitaire de 10%. > 2 Au moins un des membres de votre foyer fiscal doit exercer une activité professionnelle : L’activité peut être salariée (secteur privé ou public) ou non salariée (artisans, commerçants, agriculteurs, professions libérales…), exercée à temps plein ou à temps partiel. > 3 Le montant des revenus d’activité de chaque personne susceptible de bénéficier dans votre foyer fiscal de la prime pour l’emploi doit être égal ou supérieur à 3 743 e et inférieur ou égal à : • 17451 e : – si la personne est célibataire, divorcée, sans enfants ou avec des enfants qu’elle n’élève pas seule; – si la personne est veuve; – si elle est mariée ou liée par un Pacs et que chacun des deux conjoints ou partenaires occupe un emploi lui procurant au moins 3 743 e; – ou si elle est à charge du foyer fiscal et exerce une activité professionnelle lui procurant au moins 3 743 e. • 26 572 e : – si la personne est mariée ou liée par un Pacs et que seul l’un des deux conjoints ou partenaires occupe un emploi lui procurant au moins 3 743 e (couple mono-actif), – ou si la personne est célibataire ou divorcée et élève seule un ou plusieurs enfants à charge. > 4 < > 5 < > si le montant de votre impôt sur le revenu est inférieur à celui de la prime, la différence vous sera versée au moment de l’envoi de votre avis. Exemple: votre impôt sur le revenu s’élève à 150 e. Votre prime pour l’emploi est de 250 e. Vous ne paierez pas d’impôt sur le revenu et vous serez remboursé de 100 e. VOUS ÊTES NON IMPOSABLE (AVANT IMPUTATION DE LA PRIME POUR L’EMPLOI) : L’intégralité de la prime vous sera versée par virement de la Direction générale des Finances publiques au moment de l’envoi de votre avis. Si vous n’avez pas déjà communiqué vos coordonnées bancaires à l’administration fiscale, joignez obligatoirement un relevé d’identité bancaire (RIB) à votre déclaration de revenus (ou saisissez ce RIB si vous déclarez vos revenus en ligne) afin d’obtenir votre PPE. Vous avez oublié de remplir le cadre PPE ? Vous remplissez les conditions pour bénéficier de la prime pour l’emploi et vous avez omis de mentionner les informations aux rubriques 1AX à 1DV. Si vous avez déclaré vos revenus en ligne, vous pouvez modifier votre déclaration jusqu’à la date limite de dépôt sur «impots. gouv.fr ». De début août à fin novembre, vous pouvez utiliser le service de correction en ligne sur «impots.gouv.fr », Mon espace particulier, sans avoir à fournir de justificatifs. Si vous déposez une déclaration de revenus papier, vous pouvez déposer une réclamation sur « impots.gouv.fr », Mon espace particulier ou auprès de votre service des impôts des particuliers. Pour la prime pour l’emploi attribuée au titre des revenus d’activité perçus en 2014, vous avez jusqu’au 31 décembre 2017 pour adresser cette réclamation. Pour la prime pour l’emploi attribuée au titre des revenus d’activité perçus en 2013, vous avez jusqu’au 31 décembre 2016. Si vous ne connaissez que votre pourcentage de temps de travail (80%, 50%...), utilisez le tableau ci-après pour obtenir les heures travaillées. > Si l’activité a été exercée à temps plein et durant toute l’année, vous devez cocher les cases AX à DX en page 3 de votre déclaration de revenus n° 2042. > Si vous avez travaillé à temps plein mais seulement sur une partie de l’année ou si vous avez travaillé à temps partiel, vous devez déterminer le nombre d’heures rémunérées (y compris celles correspondant à des congés payés) et les reporter cases AV à DV page 3 de votre déclaration de revenus n° 2042. • Cette information peut figurer sur deux types de documents : – votre bulletin de salaire; – votre contrat de travail (heures légales auxquelles vous ajouterez, le cas échéant, vos heures supplémentaires payées et donc non récupérées). • À défaut, vous devez calculer vous-même le nombre d’heures rémunérées ( vous pouvez vous aider, pour les cas les plus courants, du tableau figurant en page 6). vous êtes travailleur indépendant Vous pouvez déclarer en ligne sur impots.gouv.fr. > Vos revenus d’activité correspondent aux revenus professionnels (Bénéfices Agricoles (BA), Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et Bénéfices Non Commerciaux (BNC)) que vous avez déclarés sur votre déclaration de revenus n°2042 C-PRO. > Si l’activité a été exercée à temps plein, complétez la page 4 de votre déclaration de revenus n° 2042C-PRO en cochant les cases NW à PW. Si l’activité a été exercée à temps partiel, complétez les cases NV à PV. > Si vous n’avez travaillé qu’une partie de l’année, vous devez déterminer le nombre de jours d’activité et le porter sur votre déclaration. Comment la prime sera-t-elle versée ? Votre avis d’impôt sur les revenus 2014 que vous recevrez au cours du second semestre 2015 précisera le montant de votre prime pour l’emploi. Deux situations peuvent alors se présenter: VOUS ÊTES IMPOSABLE : > la prime pour l’emploi viendra automatiquement en déduction de votre impôt sur le revenu; > 4 < > 5 < > si le montant de votre impôt sur le revenu est inférieur à celui de la prime, la différence vous sera versée au moment de l’envoi de votre avis. Exemple: votre impôt sur le revenu s’élève à 150 e. Votre prime pour l’emploi est de 250 e. Vous ne paierez pas d’impôt sur le revenu et vous serez remboursé de 100 e. VOUS ÊTES NON IMPOSABLE (AVANT IMPUTATION DE LA PRIME POUR L’EMPLOI) : L’intégralité de la prime vous sera versée par virement de la Direction générale des Finances publiques au moment de l’envoi de votre avis. Si vous n’avez pas déjà communiqué vos coordonnées bancaires à l’administration fiscale, joignez obligatoirement un relevé d’identité bancaire (RIB) à votre déclaration de revenus (ou saisissez ce RIB si vous déclarez vos revenus en ligne) afin d’obtenir votre PPE. Vous avez oublié de remplir le cadre PPE ? Vous remplissez les conditions pour bénéficier de la prime pour l’emploi et vous avez omis de mentionner les informations aux rubriques 1AX à 1DV. Si vous avez déclaré vos revenus en ligne, vous pouvez modifier votre déclaration jusqu’à la date limite de dépôt sur «impots. gouv.fr ». De début août à fin novembre, vous pouvez utiliser le service de correction en ligne sur «impots.gouv.fr », Mon espace particulier, sans avoir à fournir de justificatifs. Si vous déposez une déclaration de revenus papier, vous pouvez déposer une réclamation sur « impots.gouv.fr », Mon espace particulier ou auprès de votre service des impôts des particuliers. Pour la prime pour l’emploi attribuée au titre des revenus d’activité perçus en 2014, vous avez jusqu’au 31 décembre 2017 pour adresser cette réclamation. Pour la prime pour l’emploi attribuée au titre des revenus d’activité perçus en 2013, vous avez jusqu’au 31 décembre 2016. Si vous ne connaissez que votre pourcentage de temps de travail (80%, 50%...), utilisez le tableau ci-après pour obtenir les heures travaillées. > Si l’activité a été exercée à temps plein et durant toute l’année, vous devez cocher les cases AX à DX en page 3 de votre déclaration de revenus n° 2042. > Si vous avez travaillé à temps plein mais seulement sur une partie de l’année ou si vous avez travaillé à temps partiel, vous devez déterminer le nombre d’heures rémunérées (y compris celles correspondant à des congés payés) et les reporter cases AV à DV page 3 de votre déclaration de revenus n° 2042. • Cette information peut figurer sur deux types de documents : – votre bulletin de salaire; – votre contrat de travail (heures légales auxquelles vous ajouterez, le cas échéant, vos heures supplémentaires payées et donc non récupérées). • À défaut, vous devez calculer vous-même le nombre d’heures rémunérées ( vous pouvez vous aider, pour les cas les plus courants, du tableau figurant en page 6). vous êtes travailleur indépendant Vous pouvez déclarer en ligne sur impots.gouv.fr. > Vos revenus d’activité correspondent aux revenus professionnels (Bénéfices Agricoles (BA), Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et Bénéfices Non Commerciaux (BNC)) que vous avez déclarés sur votre déclaration de revenus n°2042 C-PRO. > Si l’activité a été exercée à temps plein, complétez la page 4 de votre déclaration de revenus n° 2042C-PRO en cochant les cases NW à PW. Si l’activité a été exercée à temps partiel, complétez les cases NV à PV. > Si vous n’avez travaillé qu’une partie de l’année, vous devez déterminer le nombre de jours d’activité et le porter sur votre déclaration. Comment la prime sera-t-elle versée ? Votre avis d’impôt sur les revenus 2014 que vous recevrez au cours du second semestre 2015 précisera le montant de votre prime pour l’emploi. Deux situations peuvent alors se présenter: VOUS ÊTES IMPOSABLE : > la prime pour l’emploi viendra automatiquement en déduction de votre impôt sur le revenu; > 6 < > 7 < Vous percevez également le RSA Le montant du RSA «complément d’activité» perçu par le foyer fiscal est préimprimé sur votre déclaration de revenus. Il est également porté sur votre avis d’impôt dans la limite du montant de la prime pour l’emploi. La PPE est diminuée du montant du RSA perçu dans l’année. Si le montant de la PPE est supérieur à celui du RSA, la différence vous est versée selon les modalités décrites ci-dessus. Dans le cas contraire, si le montant du RSA est supérieur à celui de la PPE, aucune PPE n’est versée. % de travail Nombre de mois travaillés 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 10 % 15 30 46 61 76 91 106 121 137 152 167 182 20 % 30 61 91 121 152 182 212 243 273 303 334 364 30 % 46 91 137 182 228 273 319 364 410 455 501 546 40 % 61 121 182 243 303 364 425 485 546 607 667 728 50 % 76 152 228 303 379 455 531 607 683 758 834 910 60 % 91 182 273 364 455 546 637 728 819 910 1 001 1 092 70 % 106 212 319 425 531 637 743 849 956 1 062 1 168 1 274 80 % 121 243 364 485 607 728 849 971 1 092 1 213 1 335 1 456 90 % 137 273 410 546 683 819 956 1 092 1 229 1 365 1 502 1 638 100 % 152 303 455 607 758 910 1 062 1 213 1 365 1 517 1 668 1 820 Exemple : Si vous avez travaillé pendant 4 mois à 50 %, le nombre d’heures rémunérées est égal à 303. Règles pratiques : Vous pouvez retenir un mois entier même si vous n’avez travaillé qu’une partie de celui-ci ; si votre pourcenPour obtenir des informations supplémentaires ou une documentation plus détaillée sur la prime pour l’emploi, vous pouvez tage de travail a changé en cours de mois, vous pouvez retenir le plus élevé pour tout le mois. : - téléphoner à votre service des impôts des particuliers dont le numéro figure en première page de votre déclaration de revenus. - consulter le document d’information 2041 GS disponible sur impots.gouv.fr > 6 < > 7 < Vous percevez également le RSA Le montant du RSA «complément d’activité» perçu par le foyer fiscal est préimprimé sur votre déclaration de revenus. Il est également porté sur votre avis d’impôt dans la limite du montant de la prime pour l’emploi. La PPE est diminuée du montant du RSA perçu dans l’année. Si le montant de la PPE est supérieur à celui du RSA, la différence vous est versée selon les modalités décrites ci-dessus. Dans le cas contraire, si le montant du RSA est supérieur à celui de la PPE, aucune PPE n’est versée. % de travail Nombre de mois travaillés 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 10 % 15 30 46 61 76 91 106 121 137 152 167 182 20 % 30 61 91 121 152 182 212 243 273 303 334 364 30 % 46 91 137 182 228 273 319 364 410 455 501 546 40 % 61 121 182 243 303 364 425 485 546 607 667 728 50 % 76 152 228 303 379 455 531 607 683 758 834 910 60 % 91 182 273 364 455 546 637 728 819 910 1 001 1 092 70 % 106 212 319 425 531 637 743 849 956 1 062 1 168 1 274 80 % 121 243 364 485 607 728 849 971 1 092 1 213 1 335 1 456 90 % 137 273 410 546 683 819 956 1 092 1 229 1 365 1 502 1 638 100 % 152 303 455 607 758 910 1 062 1 213 1 365 1 517 1 668 1 820 Exemple : Si vous avez travaillé pendant 4 mois à 50 %, le nombre d’heures rémunérées est égal à 303. Règles pratiques : Vous pouvez retenir un mois entier même si vous n’avez travaillé qu’une partie de celui-ci ; si votre pourcenPour obtenir des informations supplémentaires ou une documentation plus détaillée sur la prime pour l’emploi, vous pouvez tage de travail a changé en cours de mois, vous pouvez retenir le plus élevé pour tout le mois. : - téléphoner à votre service des impôts des particuliers dont le numéro figure en première page de votre déclaration de revenus. - consulter le document d’information 2041 GS disponible sur impots.gouv.fr NOTES La prime pour l’emploi Impôts 2015 € Retrouvez la DGFiP sur Facebook et Twitter Ce dépliant est un document simplifié. Il ne peut se substituer aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière. Pour plus d’informations, consultez : impots.gouv.fr GP 183 • Janvier 2015 depliants_travail_1501.indd 13-14 22/01/2015 11:04:04 Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BAREME-000001-20140327 Page 1/3 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2185-PGP.html?identifiant=BOI-BAREME-000001-20140327 Date de publication : 27/03/2014 Date de fin de publication : 16/03/2015 DGFIP barème BAREME - RSA - BNC - Barèmes d'évaluation forfaitaire du prix de revient kilométrique applicables aux automobiles et aux deux-roues motorisés Sommaire : I. Conditions d’utilisation du barème II. Barème applicable aux automobiles III. Barèmes applicables aux cyclomoteurs, vélomoteurs, scooters, motocyclettes A. Lorsque le véhicule utilisé est un cyclomoteur au sens du code de la route B. Lorsque le véhicule utilisé n’est pas un cyclomoteur au sens du code de la route (cylindrée supérieure à 50 cm3) I. Conditions d’utilisation du barème 1 Les dépenses relatives à l'utilisation d’une automobile, d’un vélomoteur, d’un scooter ou d’une moto peuvent être évaluées par l'application d'un barème kilométrique fixé par arrêté du ministre chargé du budget. Pour plus de précisions concernant les modalités d'utilisation de ce barème, il convient de se référer au BOI-RSA-BASE-30-50-30-20. II. Barème applicable aux automobiles 10 Pour l'imposition des revenus de l'année 2013, le barème forfaitaire permettant l'évaluation des frais de déplacement relatifs à l'utilisation d'un véhicule par les bénéficiaires de traitements et salaires optant pour le régime des frais réels déductibles est fixé comme suit : Identifiant juridique : BOI-BAREME-000001-20140327 Date de publication : 27/03/2014 Date de fin de publication : 16/03/2015 Page 2/3 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2185-PGP.html?identifiant=BOI-BAREME-000001-20140327 - les tranches relatives à des distances professionnelles parcourues inférieures ou égales à 5 000 km et supérieures à 20 000 km permettent la lecture directe du coût kilométrique ; - la tranche intermédiaire met en œuvre une formule de calcul simple à appliquer au kilométrage professionnel effectué. Puissance administrative Jusqu'à 5 000 km De 5001 à 20 000 km Au delà de 20 000 km 3CV et moins d x 0,408 (d x 0,244) + 820 d x 0,285 4 CV d x 0,491 (d x 0,276) + 1 077 d x 0,330 5 CV d x 0,540 (d x 0,303) + 1 182 d x 0,362 6 CV d x 0,565 (d x 0,318) + 1 238 d x 0,380 7 CV et plus d x 0,592 (d x 0,335 ) + 1 282 d x 0,399 Remarque : d représente la distance parcourue. Exemples : - pour 4 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 6 CV, le contribuable peut faire état d’un montant de frais réels égal à : 4 000 km x 0,565 = 2 260 euros ; - pour 6 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 5 CV, le contribuable peut faire état d'un montant de frais réels égal à : (6 000 km x 0,303) + 1 182 = 3 000 euros ; - Pour 22 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 7 CV, le contribuable peut faire état d'un montant de frais réels égal à : 22 000 km x 0,399 = 8 778 euros. III. Barèmes applicables aux cyclomoteurs, vélomoteurs, scooters, motocyclettes 15 Pour l'imposition des revenus de l'année 2013, le barème forfaitaire permettant l'évaluation des frais de déplacement relatifs à l'utilisation d'un véhicule par les bénéficiaires de traitements et salaires optant pour le régime des frais réels déductibles est le suivant : A. Lorsque le véhicule utilisé est un cyclomoteur au sens du code de la route 20 - les tranches relatives à des distances parcourues à titre professionnel inférieures ou égales à 2 000 km et supérieures à 5 000 km permettent la lecture directe du coût kilométrique ; - la tranche intermédiaire met en œuvre une formule de calcul à appliquer au kilométrage professionnel effectué. Remarque : Un cyclomoteur au sens du code de la route est un véhicule à deux-roues, dont la vitesse maximale par construction ne dépasse pas 45 km/h et équipé d’un moteur d’une cylindrée ne dépassant pas 50 cm³ s’il est à combustion interne, ou d’une puissance maximale nette n’excédant pas 4 kw pour les autres types de moteur. Il peut s’agir, selon les dénominations commerciales, de scooters, de vélomoteur. Jusqu’à 2 000 km De 2 001 à 5 000 km Au-delà de 5 000 km d x 0,268 (d x 0,063) + 410 d x 0,145 Remarque : d représente la distance parcourue. Exemples : Identifiant juridique : BOI-BAREME-000001-20140327 Date de publication : 27/03/2014 Date de fin de publication : 16/03/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Bézard, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 3/3 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2185-PGP.html?identifiant=BOI-BAREME-000001-20140327 - un contribuable ayant parcouru 2 500 km, dont 1 800 km à titre professionnel, avec un vélomoteur dont la cylindrée est inférieure à 50 cm3 peut obtenir la déduction de : 1 800 x 0,268 = 482 euros ; - un contribuable ayant parcouru 3 000 km à titre professionnel, avec un scooter dont la cylindrée est inférieure à 50 cm3 peut obtenir une déduction de : (3 000 x 0,063) + 410 = 599 euros ; - pour un parcours professionnel de 5 100 km effectué avec un scooter dont la cylindrée est inférieure à 50 cm3 , le montant de la déduction est de : 5 100 x 0,145 = 740 euros. B. Lorsque le véhicule utilisé n’est pas un cyclomoteur au sens du code de la route (cylindrée supérieure à 50 cm3) 30 - les tranches relatives à des distances parcourues à titre professionnel inférieures ou égales à 3 000 km et supérieures à 6 000 km, permettent la lecture directe du coût kilométrique ; - la tranche intermédiaire met en œuvre une formule de calcul à appliquer au kilométrage professionnel effectué. Puissance administrative Jusqu’à 3 000 km De 3 001 à 6 000 km Au-delà de 6 000 km 1 ou 2 CV d x 0,336 (d x 0,084) + 756 d x 0,210 3, 4 ou 5 CV d x 0,398 (d x 0,070) + 984 d x 0,234 Plus de 5 CV d x 0,515 (d x 0,067) + 1 344 d x 0,291 Remarque : d représente la distance parcourue. Exemples : - un contribuable ayant parcouru 3 000 km, dont 2 000 km à titre professionnel, avec une moto dont la puissance administrative est de 5 CV peut obtenir la déduction de : 2 000 x 0,398 = 796 euros ; - pour un parcours de 5 000 km effectué à titre professionnel avec un scooter dont la puissance est de 1 CV, la déduction sera de : (5 000 x 0,084) + 756 = 1 176 euros ; - pour un parcours de 6 100 km effectué à titre professionnel avec une moto dont la puissance est supérieure à 5 CV, la déduction sera de : 6 100 x 0,291 = 1 775 euros. Les éléments qui figurent dans ces tableaux ne présentent qu'un caractère indicatif. Les contribuables peuvent faire état de frais plus élevés, à condition, bien entendu, d'apporter les justifications nécessaires, étant précisé que conformément au neuvième alinéa du 3° de l'article 83 du CGI, le montant des frais réels déductibles autres que les frais de péage, de garage ou de parking, ou d'intérêts annuels afférents à l'achat à crédit du véhicule utilisé, est plafonné au montant que le contribuable aurait pu déduire en recourant au barème kilométrique, à distance parcourue équivalente, pour un véhicule de la puissance maximale retenue par le barème. Commentaire(s) renvoyant à ce document : RSA - Base d'imposition des traitements, salaires et revenus assimilés - Charges déductibles du revenu brut - Dépenses professionnelles des salariés - Déduction des frais réels - Frais de déplacement et frais de repas BNC - Base d'imposition - Frais généraux de transports et déplacements - Frais de voiture 15252*01 REDUCTIONS ET CREDITS D'IMPOTS DE L'EXERCICE Dépenses engagées au titre de l'année 2014 Désignation de l'entreprise Société bénéficiant du régime fiscal des groupes de sociétés Cocher la case Dénomination de la société mère N° SIREN PME au sens communautaire Cocher la case CREANCES NON REPORTABLES ET NON RESTITUABLES Crédits d'impôts afférents aux valeurs mobilières Réduction d'impôt au titre des entreprises de presse CREANCES REPORTABLES Réduction d'impôt en faveur du mécénat 1 2 3 Crédit d'impôt pour investissement en Corse Crédit d'impôt en faveur de la recherche CREANCES NON REPORTABLES ET RESTITUABLES AU TITRE DE L'EXERCICE Crédit d'impôt formation des dirigeants d'entreprise Crédit d'impôt pour le rachat d'une entreprise par ses salariés Crédit d'impôt famille Crédit d'impôt en faveur de l'apprentissage Crédit d'impôt pour les dépenses de prospection commerciale Crédit d'impôt en faveur de la première accession à la propriété Crédit d'impôt en faveur de l'agriculture biologique Crédit d'impôt en faveur des maîtres restaurateurs Crédit d'impôt en faveur des métiers d'art Crédit d'impôt en faveur des créateurs de jeux vidéo Crédit d'impôt en faveur de l'intéressement Crédit d'impôt cinéma international Crédit d'impôt prêt à taux zéro renforcé Crédit d'impôt en faveur du remplacement temporaire de l'exploitant agricole DGFiP N° 2069-RCI-SD 2015 Formulaire obligatoire Néant  Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (Montant total [ligne 1 x 6%] + [ligne 2 x 6%]x10% + ligne 3) Montant total des rémunérations versées n'excédant pas 2,5 SMIC et ouvrant droit à crédit d'impôt (1) Montant des rémunérations éligibles à la majoration pour les salariés des professions pour lesquelles le paiement des congés et des charges sur les indemnités de congés est mutualisé entre les employeurs affiliés obligatoirement aux caisses de compensation prévue à l'article L.3141-30 du code du travail. (2) Quote-part de crédit d'impôt résultant de la participation de l'entreprise dans des sociétés de personnes ou groupements assimilés Crédit d'impôt pour dépenses de production d'oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles Crédit d'impôt pour dépenses de production d'oeuvres phonographiques Crédit d'impôt pour dépenses de productions déléguées d'oeuvre cinématographiques et audiovisuelles Crédit d'impôt sur les avances remboursables pour travaux d'amélioration de la performance énergétique cerfa Impôts 2015 Frais professionnels des salariés Retrouvez la DGFiP sur Facebook et Twitter Ce dépliant est un document simplifié. Il ne peut se substituer aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière. Pour plus d’informations, consultez : impots.gouv.fr GP 120 • Février 2015 depliants_travail_1501.indd 5-6 16/02/2015 17:50:39 > 1 < Salariés Vos dépenses professionnelles sont prises en compte pour le calcul de votre impôt sur le revenu. Une déduction forfaitaire de 10% est automatiquement appliquée sur le montant du salaire que vous déclarez. Les rémunérations des gérants et associés relevant de l’article62 du code général des impôts sont imposées selon les mêmes règles que les traitements et salaires et bénéficient donc à ce titre de la déduction forfaitaire de 10%. Vous pouvez toutefois, sous certaines conditions, renoncer à cette déduction forfaitaire et demander la déduction de vos frais réels (page 2) s’ils sont supérieurs à la déduction forfaitaire de 10%. Déduction forfaitaire de 10% Dépenses couvertes par la déduction Montants minimum et maximum de la déduction Régime fiscal des allocations ou remboursements pour frais d’emploi Modalités d’application Dépenses professionnelles courantes liées à l’emploi ou à la fonction: frais de déplacement du domicile au lieu de travail, de restauration sur le lieu de travail, de documentation professionnelle, etc. – 426 € minimum par salarié sauf si la rémunération déclarée est inférieure à ce montant. – 12 157 € maximum par salarié Non imposables si les frais concernés, qui doivent avoir un caractère professionnel et avoir été réellement exposés, ne sont pas déjà couverts par la déduction forfaitaire de 10%. – Applicable automatiquement sans demande particulière. – Calculée séparément sur les salaires de chacune des personnes du foyer. Les personnes inscrites en tant que demandeurs d’emploi depuis plus d’un an bénéficient d’un montant minimum de la déduction forfaitaire de 10% pour frais professionnels égal à 936€ pour l’imposition des revenus de 2014. Les intéressés doivent cocher la case prévue à cet effet sur leur déclaration de revenus n° 2042 en ligne ou papier. > 2 < Exemple 1: votre épouse et vous-même êtes salariés. • Vous avez perçu en 2014 les revenus suivants : – vous (déclarant 1): 12200 €, plus 1400 € d’allocations pour frais d’emploi non couverts par la déduction forfaitaire normale de 10%; – votre conjoint (déclarant 2): 1 350 €, en travaillant occasionnellement; • Compte tenu de la déduction forfaitaire de 10%, le revenu net s’établit comme suit: Déclarant 1 Déclarant 2 Revenus à déclarer 12 200 € 1 350 € Déduction forfaitaire de 10% – 1 220 € – 135 € Déduction pratiquée – 1 220 € – 426 € Salaires nets taxables 10 980 € 924 € Déduction des frais réels Conditions > Pour être déductibles, les dépenses doivent être: • effectuées dans le seul but de l’acquisition ou de la conservation des revenus professionnels, • nécessitées par l’exercice d’une activité salariée, • payées au cours de l’année 2014, • justifiées. > Si vous optez pour la déduction de ces frais réels, vous devez : • ajouter aux salaires imposables la totalité des allocations et remboursements pour frais d’emploi versés par votre employeur, y compris l’avantage que constitue la mise à votre disposition d’une voiture pour vos déplacements professionnels. • donner la liste détaillée des frais réels et préciser leur nature et leur montant. Vous pouvez utiliser le cadre «Autres renseignements » de la déclaration ou joindre une note annexe. > 3 < Déclaration en ligne ou déclaration papier: conservez les justificatifs de vos frais pendant les trois années civiles qui suivent leur paiement afin de pouvoir les présenter en cas de demande de votre service des impôts des particuliers. Pensez à déclarer vos revenus en ligne ! C’est plus simple ! Les mentions littérales saisies en ligne l’année dernière vous sont à nouveau présentées cette année et peuvent, le cas échéant, être réutilisées afin de vous éviter toute nouvelle saisie inutile. Par ailleurs, si vous optez pour les frais réels, la déclaration en ligne est enrichie d’un module de calcul qui vous aidera à déterminer le montant des frais réels à reporter dans les cases 1AK à 1DK. Précisions : • Si vous optez pour les frais réels, les cotisations versées aux organisations syndicales sont déductibles sans limitation mais, dans ce cas, vous ne pouvez pas bénéficier du crédit d’impôt accordé au titre des cotisations syndicales. • Dans un couple de salariés, chaque déclarant peut choisir le mode de déduction des frais professionnels qui lui convient le mieux. Exemple 2 : la situation est celle exposée dans l’exemple n° 1, page 2. Si vous optez pour les frais réels et que ceux-ci sont de 3050 €, vous devez ajouter les 1400 € d’allocation pour frais d’emploi à votre salaire, dont le montant net s’élève alors à: Revenus à déclarer (déclarant 1): 12 200 € + 1400 € = 13600 € Frais réels : 3050 € Salaire net : 10550 € Dans ce cas, la déduction des frais réels est plus favorable que la déduction forfaitaire de 10%. Exemples de frais réels déductibles > Frais supplémentaires de nourriture effectivement supportés, si votre activité vous oblige à prendre certains repas hors de chez vous. Ces frais sont évalués différemment selon que vous disposez ou non de justifications. • Vous disposez de justifications complètes et précises (restaurant, restauration collective sur le lieu de travail ou à proximité): le montant des frais supplémentaires déductibles est égal à la diffé- rence entre le prix du repas payé et la valeur du repas pris au foyer. Pour les revenus de 2014 ce dernier est évalué forfaitairement à 4,60 €. > 4 < • Vous ne disposez pas de justifications détaillées (absence d’un mode de restauration collective sur le lieu de travail ou à proximité…) mais vous êtes en mesure de prouver que vous êtes obligé de prendre vos repas hors de chez vous et que vous supportez effectivement, à ce titre, des frais supplémentaires de nourriture. Pour les revenus de 2014, ces frais supplémentaires déductibles peuvent être évalués à 4,60 € (par repas). Dans tous les cas vous devez réintégrer la participation de l’employeur à l’acquisition de titres-restaurant. Si vous ne disposez pas de possibilité de restauration collective sur votre lieu de travail et que la durée de votre pause méridienne ou la distance entre votre lieu de travail et votre domicile ne vous permet pas de rejoindre ce dernier pour déjeuner, l’existence de frais supplémentaires de repas est présumée. > Frais de voyages ou de déplacements professionnels. > Frais de vêtements spéciaux (bleus de travail, blouses, etc.). > Frais supportés par les salariés contraints de changer de résidence pour obtenir un nouvel emploi, à l’exclusion des dépenses de réinstallation du foyer. > Frais de documentation professionnelle. > Frais de stage de formation professionnelle lorsqu’ils sont supportés par un salarié en activité ou par un demandeur d’emploi régulièrement inscrit auprès du service compétent. > Dépenses exposées pour l’acquisition d’un diplôme ou d’une qualification permettant l’amélioration de la situation professionnelle ou l’accès à une autre profession. > Dépenses relatives aux locaux professionnels : lorsque votre employeur ne met pas à votre disposition un bureau ou un local spécifique nécessaire à l’exercice de l’activité professionnelle et que ces locaux sont utilisés professionnellement. > Cotisations versées aux syndicats et cotisations salariales aux comités d’entreprises. > Frais de double résidence lorsque les époux ou partenaires liés par un Pacs exercent leur activité professionnelle dans des lieux éloignés l’un de l’autre. Cette situation ne doit pas relever de convenances personnelles. > 5 < > Frais d’usage du véhicule du salarié à des fins professionnelles (dépréciation du véhicule, frais d’entretien, d’essence, de réparations, d’assurances, de garage du véhicule, de péages d’autoroute). Pour vous permettre d’évaluer plus facilement vos frais de voiture automobile ou de moto, l’administration publie annuellement trois barèmes qui prennent en considération: la dépré- ciation du véhicule, les frais d’achat des casques et protections (pour les deux-roues), les frais de réparation et d’entretien, les dépenses de pneumatiques, la consommation de carburant et les primes d’assurance. Ces barèmes ne comprennent pas les frais de garage essentiellement constitués par les frais de stationnement au sens large (parcmètres, parking de plus ou moins longue durée), les frais de péage d’autoroute, les intérêts annuels afférents à l’achat à crédit du véhicule, retenus au prorata de son utilisation professionnelle. L’affectation du garage de l’habitation principale à un véhicule qui fait l’objet d’une utilisation professionnelle ne génère à ce titre aucune dépense supplémentaire. Ces frais peuvent être ajoutés à condition de déduire la part correspondant à l’usage privé et de pouvoir apporter les justifications nécessaires (quittance, bail) si votre service des impôts des particuliers vous le demande. Les barèmes kilométriques sont utilisables pour les véhicules dont vous êtes propriétaire ou dont votre conjoint ou l’un des membres de votre foyer fiscal est propriétaire. Si vous louez un véhicule, le loyer payé au titre de la location est couvert par le barème et ne peut pas être déduit en plus de celui-ci. Précisions : • Si vous utilisez un véhicule financé à crédit, vous pouvez calculer le montant de vos frais professionnels à partir du barème kilométrique (à condition d’en faire une utilisation pour vos déplacements professionnels). Vous pouvez également déduire les intérêts annuels relatifs au crédit, proportionnellement à l’utilisation professionnelle du véhicule. > 6 < • Si le véhicule vous est prêté gratuitement, vous devez pouvoir justifier que vous prenez effectivement en charge la quote-part des frais couverts par le barème relatif à l’usage professionnel du véhicule. • Pour les véhicules électriques, la location de la batterie et les frais liés à sa recharge sont pris en compte au titre des frais de carburant et sont donc déjà inclus dans le barème. À savoir: - L’application du barème kilométrique est plafonné à 7CV fiscaux pour 2015 (revenus de 2014). - Par ailleurs, si vous calculez vos frais réels sans utiliser le barème kilométrique, vous devez limiter vos frais déductibles (autres que les frais de péage, de garage ou de parking et d’intérêts annuels pour l’achat à crédit du véhicule) au montant obtenu en utilisant le barème pour la distance que vous avez parcourue et pour un véhicule de 7 CV ou un deux-roues de 5CV. Prix de revient kilométrique des automobiles pour les revenus 2014 Puissance administrative Jusqu’à 5000 km de 5001 km à 20000 km Au-delà de 20000 km 3 CV d x 0,41 (d x 0,245) + 824 d x 0,286 4 CV d x 0,493 (d x 0,277) + 1082 d x 0,332 5 CV d x 0,543 (d x 0,305) + 1188 d x 0,364 6 CV d x 0,568 (d x 0,32) + 1244 d x 0,382 7 CV et plus d x 0,595 (d x 0,337) + 1288 d x 0,401 d représente la distance parcourue Exemples : - Pour un parcours de 4000 km avec un véhicule de 6CV, le montant des frais correspondants est de 4000 x 0,568 = 2272 e. - Pour un parcours de 6000 km avec un véhicule de 5CV, le montant des frais correspondants est de (6000 x 0,305) + 1188 = 3018 e. > 7 < BARÈMES APPLICABLES AUX CYCLOMOTEURS, VÉLOMOTEURS, SCOOTERS, MOTOCYCLETTES… > Barème kilométrique applicable aux cyclomoteurs au sens du code de la route (véhicules dont la vitesse maximale par construction ne dépasse pas 45 km/h et équipés d’un moteur d’une cylindrée ne dépassant pas 50 cm3 s’il est à combustion interne, ou d’une puissance maximale nette n’excédant pas 4 kw pour les autres types de moteur. Il peut s’agir, selon les dénominations commerciales, de scooters, de vélomoteurs…). tarif: cyclomoteurs Jusqu’à 2000 km de 2001 km à 5000 km Au-delà de 5000 km d x 0,269 (d x 0,063) + 412 d x 0,146 d représente la distance parcourue > Barème kilométrique applicable aux véhicules autres que les cyclomoteurs au sens du code de la route (motos, scooters de cylindrée supérieure à 50 cm3 …) tarif: 2 roues Puissance administrative Jusqu’à 3000 km de 3001 km à 6000 km Au-delà de 6000 km 1 ou 2 CV d x 0,338 (d x 0,084) + 760 d x 0,211 3, 4, 5 CV d x 0,4 (d x 0,07) + 989 d x 0,235 plus 5 CV d x 0,518 (d x 0,067) + 1351 d x 0,292 d représente la distance parcourue Exemple: Un contribuable ayant parcouru 6100 km avec une moto dont la puissance administrative est supérieure à 5 CV fiscaux peut déduire: (6100 x 0,292) = 1781 euros > Frais de trajet du domicile au lieu de travail: lorsque la distance séparant votre domicile de votre lieu de travail n’excède pas 40 km, vous pouvez déduire le montant réel de vos frais de transport justifiés. Vous pouvez aussi utiliser les barèmes kilométriques publiés chaque année par l’administration (voir page précédente). > 8 < Lorsque cette distance est supérieure, la déduction est admise dans les mêmes conditions pour les 40 premiers kilomètres. Pour bénéficier de la déduction de ces frais au-delà de ces 40 premiers kilomètres, vous devez justifier l’éloignement par des circonstances particulières notamment liées à votre emploi mais aussi par des circonstances particulières, autres que de convenances personnelles, d’ordre familial ou social. • Sont ainsi susceptibles d’être prises en compte les difficultés à trouver un nouvel emploi à proximité de son domicile pour un salarié licencié, la précarité ou la mobilité de l’emploi exercé, une mutation géographique professionnelle. • Constituent également des motifs pouvant justifier un éloignement entre le domicile et le lieu de travail supérieur à 40 km: l’exercice d’une activité professionnelle par le conjoint, l’état de santé du salarié et des membres de sa famille, la scolarisation des enfants, l’exercice de fonctions électives au sein d’une collectivité locale, exceptionnellement le prix d’un logement à proximité du lieu de travail s’il est hors de proportion avec les revenus du salarié. Lorsque vous invoquez ainsi des circonstances particulières pour justifier un éloignement entre votre domicile et votre lieu de travail excédant 40 km, vous devez joindre une note explicative à votre déclaration de revenus. Vous ne pouvez déduire qu’un seul aller-retour par jour sauf si vous pouvez faire état de circonstances particulières qui justifient un double aller-retour, telles que des problèmes de santé ou des horaires de travail atypiques. Précisions : les salariés qui vivent en situation de concubinage stable et continu peuvent déduire leurs frais de trajet entre le domicile et le lieu de travail dans les mêmes conditions que les couples mariés ou pacsés. Ainsi, un contribuable, dont le domicile est distant de plus de 40 km de la localité où il travaille mais proche du lieu où son concubin exerce sa propre activité professionnelle, peut déduire ses frais de trajet, même au-delà des 40 premiers km. Lorsqu’un contribuable fait état d’une situation de concubinage, il doit être en mesure d’établir, par tous moyens, la preuve de la stabilité et de la continuité de cette situation. Impôts 2015 Frais professionnels des salariés Retrouvez la DGFiP sur Facebook et Twitter Ce dépliant est un document simplifié. Il ne peut se substituer aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière. Pour plus d’informations, consultez : impots.gouv.fr GP 120 • Février 2015 depliants_travail_1501.indd 5-6 16/02/2015 17:50:39 Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20141219 Page 1/2 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3883-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 DGFIP IR – Crédit d'impôt afférent aux dépenses en faveur du développement durable Positionnement du document dans le plan : IR - Impôt sur le revenu Réductions et crédits d'impôt Titre 28 : Crédit d'impôt afférent aux dépenses en faveur du développement durable 1 Un crédit d’impôt, codifié sous l’article 200 quater du code général des impôts (CGI), est accordé au titre des dépenses d’équipements en faveur des économies d’énergie et du développement durable supportées par les contribuables dans leur habitation principale, qu’ils en soient propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit. Le local dans lequel les travaux d'installation ou de remplacement des équipements, matériaux et appareils éligibles sont effectués, doit être situé en France, affecté à l'habitation principale du contribuable et achevé depuis plus de deux ans. Le crédit d'impôt s'applique aux dépenses payées du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2015, au titre de l'acquisition d'équipements, matériaux ou appareils limitativement énumérés au 1 de l'article 200 quater du CGI. L’article 18 bis de l’annexe IV au CGI précise la liste des équipements, matériaux et appareils éligibles ainsi que les critères de performance exigés pour le bénéfice du crédit d’impôt. Pour les dépenses payées depuis le 1er janvier 2014 et conformément aux dispositions de l'article 74 de la loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013 de finances pour 2014, le crédit d'impôt prévu à l'article 200 quater du CGI est réservé aux contribuables qui réalisent des dépenses dans le cadre d’un « bouquet de travaux », qui s’entend de la réalisation d’au moins deux actions de dépenses efficaces d’amélioration de la performance énergétique du logement parmi six catégories de dépenses limitativement énumérées. La réalisation d'un bouquet de travaux au titre d'une même résidence s'apprécie sur une année ou sur deux années consécutives. Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 2/2 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3883-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20141219 Toutefois, sous conditions de ressources, les contribuables peuvent bénéficier du crédit d'impôt, en l'absence de réalisation d'un bouquet de travaux, c'est-à-dire pour des dépenses réalisées en « action seule ». Par ailleurs, en application du 7 du I de l’article 244 quater U du CGI, les dépenses de travaux financées par une avance remboursable au titre de l’éco-prêt à taux zéro peuvent ouvrir droit, sous conditions de ressources, au crédit d’impôt sur le revenu en faveur du développement durable prévu à l’article 200 quater du CGI. Le crédit d’impôt prévu à l'article 200 quater du CGI s’applique au prix d’achat des équipements, matériaux et appareils ou au montant des dépenses de diagnostic de performance énergétique. A l'exception de certaines dépenses, la main-d'œuvre correspondant à la pose des équipements, matériaux et appareils est, par principe, exclue de la base du crédit d’impôt. Le montant des dépenses prises en compte pour le bénéfice du crédit d'impôt ne peut dépasser un plafond global pluriannuel majoré en fonction des personnes à charge du contribuable et apprécié sur une période de cinq années consécutives. Deux taux de crédit d'impôt sont applicables en fonction des modalités de réalisation des dépenses : 15 % pour les dépenses réalisées en « action seule » et 25 % pour les dépenses réalisées dans le cadre d'un bouquet de travaux. Le fait générateur de l'avantage fiscal étant constitué par la date du paiement de la dépense, le crédit d'impôt est accordé au titre de l'année d'imposition correspondant à celle du paiement définitif de la facture à l'entreprise ayant réalisé les travaux. Pour le bénéfice du crédit d'impôt, le contribuable doit être en mesure de présenter, à la demande de l'administration fiscale, la facture de l'entreprise qui a procédé à la fourniture et à l'installation des équipements, matériaux et appareils ou de la personne qui a réalisé le diagnostic de performance, comportant les mentions prévues selon la nature des dépenses réalisées. 5 Sous réserve de dispositions transitoires, pour les dépenses payées à compter du 1er janvier 2015 en France métropolitaine et du 1er octobre 2015 dans les départements d'outre-mer, le bénéfice du crédit d'impôt est conditionné, pour certains travaux, au respect de critères de qualification de l'entreprise qui procède à la fourniture et à l'installation des équipements, matériaux et appareils. A cet effet l'entreprise doit être titulaire d'un signe de qualité, conformément aux dispositions de l'article 46 AX de l'annexe III au CGI dans sa rédaction issue du décret n° 2014-812 du 16 juillet 2014 pris pour l'application du second alinéa du 2 de l'article 200 quater du CGI. 10 Le présent titre apporte des commentaires sur ce dispositif en traitant successivement : - du champ d'application du crédit d'impôt (chapitre 1, BOI-IR-RICI-280-10) ; - des conditions d'application du crédit d'impôt (chapitre 2, BOI-IR-RICI-280-20) ; - des modalités de détermination du crédit d'impôt (chapitre 3, BOI-IR-RICI-280-30) ; - des modalités d'application du crédit d'impôt (chapitre 4, BOI-IR-RICI-280-40). DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Actualité Page 1/1 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9900-PGP.html?identifiant=ACTUDate de publication : 10/02/2015 RFPI - Suppression à compter du 1er janvier 2015 des taxes forfaitaires sur le produit de la valorisation des terrains nus et des immeubles bâtis (VTN) (loi n° 2015-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015, art. 20) Série / Division : RFPI - VTN Texte : Le 1° du II de l'article 20 de la loi n° 2015-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 a abrogé, à compter du 1er janvier 2015, les taxes forfaitaires sur le produit de la valorisation des terrains nus et des immeubles bâtis, prévues à l'article 1609 nonies F du code général des impôts (CGI). Actualité liée : X Document lié : BOI-RFPI-VTN : RFPI - VTN - Taxes forfaitaires sur le produit de la valorisation des terrains nus et des immeubles bâtis. Signataire du document lié : Véronique Bied-Charreton, Directrice de la législation fiscale Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-ANNX-000428-20140919 Page 1/3 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7204-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000428-20140919 Date de publication : 19/09/2014 DGFIP autres annexes ANNEXE - TVA - Tableau récapitulatif des taux applicables pour les ventes à emporter ou à livrer de produits alimentaires préparés en vue d’une consommation immédiate, en fonction des produits et des situations Produit Taux Commentaire Repas servi dans un restaurant traditionnel. 10 % Plats servis dans une brasserie, une cafétéria, un bar, un café, etc. 10 % Restauration sur place dans un fast-food. 10 % (CGI, art. 279, m) Sandwichs, salades salées vendues avec assaisonnement séparé ou couverts et salades sucrées (même composées d'un seul fruit) vendues avec couverts quels que soient l'emballage et le lieu de vente. 10 % Ventes à consommer immédiatement, sauf lorsqu'ils sont vendus surgelés (taux de 5,5 %). Frites, sushis, pizzas, quiches, etc., destinés à une consommation immédiate et quel que soit le lieu de vente. 10 % Ventes à consommer immédiatement. Frites, sushis, pizzas, quiches, etc., non destinés à une consommation immédiate et quel que soit le lieu de vente. 5,5 % Produits pouvant être conservés du fait de leur conditionnement. Identifiant juridique : BOI-ANNX-000428-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 2/3 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7204-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000428-20140919 Produits surgelés, plats cuisinés effectivement consommés immédiatement dans les locaux du vendeur. 10 % Grâce à la mise à disposition de couverts, de fours à micro-ondes et de tables / chaises / comptoirs. Sachets de chips, yaourts vendus avec ou sans cuillères, fruits (même vendus à l'unité). 5,5 % Ces produits n'ont pas vocation à être consommés immédiatement, sauf en cas de consommation sur place dans un restaurant où le taux de TVA est de 10 % (CGI, art. 279, m). Pain, viennoiseries et pâtisseries sucrées. 5,5 % Ces produits n'ont pas vocation à être consommés immédiatement, sauf en cas de consommation sur place dans un restaurant où le taux de TVA est de 10 % (CGI, art. 279, m). Glaces vendues à l'unité : en cornet, pot individuel (moins de 200 ml), esquimaux. 10 % Quel que soit le lieu de vente (par exemple : vendeur ambulant). Glaces conditionnées (en vrac, en lot, paquet ou pot familial) non destinées à une consommation immédiate. 5,5 % Produits alimentaires n'ayant pas vocation à être consommés immédiatement. Produits livrés destinés à une consommation immédiate. 10 % Dès lors que la préparation, la vente et la livraison se suivent immédiatement (pizzas, sushis, etc.). A défaut, taux de 5,5 %, selon le régime habituel des produits alimentaires. Produits préparés chez le traiteur vendus à emporter ou à livrer. 5,5 % Ces produits n'ont pas vocation à être consommés immédiatement, à l'exclusion des produits préparés en vue d'une consommation immédiate (sandwichs, pizzas, quiches, sushis, salades sucrées ou salées avec assaisonnement à part ou couverts, etc. dans les conditions précisées aux § 430 et 440 du IV du A du BOI-TVALIQ-30-10-10). Produits vendus par un traiteur en association avec un service (fourniture de salle, de matériel, de personnel, etc., liée à la vente de la nourriture, par exemple pour des fêtes familiales). 10 % L'ensemble est considéré comme un service de restauration sur place (CGI, art. 279, m). Plateau de fruits de mer à emporter ou à livrer. 10 % ou 5,5 % 10 % si le plateau contient des coquillages ouverts. Boissons non alcooliques vendues dans des contenants ne 10 % Boissons destinées à une consommation immédiate. Identifiant juridique : BOI-ANNX-000428-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 3/3 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7204-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000428-20140919 permettant pas leur conservation (gobelet, verre en plastique, tasse en carton, etc.). Boissons non alcooliques vendues dans des contenants permettant leur conservation (bouteille, fût, brique, canette, etc.). 5,5 % Boissons pouvant être conservées du fait de leur conditionnement. Boissons alcooliques. Taux normal En toutes circonstances. Consommations et produits alimentaires des mini-bars dans les chambres d'hôtel. 10 % Sauf les boissons alcooliques soumises au taux normal. Produits alimentaires au taux normal. Taux normal Ex. : confiseries, certains types de chocolat, caviar,etc., relevant du taux de TVA, sauf en cas de consommation dans le cadre d'une prestation de service de restauration où le taux réduit de 10 % s'applique (CGI, art. 279, m). Commentaire(s) renvoyant à ce document : TVA - Liquidation – Taux réduits - Produits destinés à l'alimentation humaine et aux ventes à emporter ou à livrer de produits alimentaires préparés en vue d’une consommation immédiate Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Page 1/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 DGFIP TVA - Liquidation - Taux réduits - Produits et sous-produits d'origine agricole, de la pêche, de la pisciculture et de l'aviculture non transformés Positionnement du document dans le plan : TVA - Taxe sur la valeur ajoutée Liquidation - Taux Titre 3 : Les taux réduits Chapitre 1 : Produits imposables aux taux réduits Section 2 : Produits et sous-produits d'origine agricole, de la pêche, de la pisciculture et de l'aviculture non transformés Sommaire : I. Produits et sous-produits d'origine agricole A. Produits du règne animal 1. Animaux vivants ou morts a. Principe b. Précisions sur l'activité des mareyeurs c. Cas particulier : vente à la boucherie de taureaux de combat d. Précisions sur l'activité d'achat-revente de ventes d'animaux de compagnie 2. Sous-produits B. Produits du règne végétal 1. Produits de l'horticulture 2. Produits de la sylviculture C. Bois de chauffage et produits assimilés 1. Bois de chauffage 2. Produits de la sylviculture agglomérés destinés au chauffage 3. Déchets de bois destinés au chauffage 4. Produits exclus a. Combustibles utilisés pour le chauffage, autres que le bois b. Produits de la sylviculture destinés à un usage autre que celui de chauffage c. Précisions relatives à l’articulation avec d’autres dispositions du CGI concernant les produits d'origine agricole non transformés Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 2/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 d. Précisions relatives au taux applicable II. Opérations de façon et de transformation A. Opérations de façon B. Opérations de transformation III. Produits de la conchyliculture IV. Biens et services vendus suite aux opérations d'abattage, désossage, coupe et découpe 1 Le taux réduit de 10 % de la TVA s'applique aux opérations d'achat, d'importation, d'acquisition intracommunautaire, de vente, de livraison, de commission, de courtage ou de façon portant sur les produits d'origine agricole et sous-produits du règne animal, du règne végétal, de la pêche, de la pisciculture et de l'aviculture n'ayant subi aucune transformation (exemple : cuir, laine, duvet, latex, fleur, etc.) visés au 3° de l'article 278 bis du code général des impôts (CGI) ; cf. II-B § 210 et 220 en ce qui concerne la notion de transformation. Remarque : Depuis le 1er juillet 2014, le cuir et le latex sont supprimés des exemples présentés ci-dessus. Ces produits sont soumis au taux normal de TVA. Lorsqu’ils sont destinés à être consommés en l’état par l’homme (la circonstance que le produit nécessite d'être préparé avant d'être mangé -épluchage, séchage, cuisson, vidage- ne fait pas obstacle à sa qualification de produit consommable en l'état), ils sont soumis au taux réduit de 5,5 % (en vertu des dispositions du 1° du A de l’article 278-0 bis du CGI) quelle que soit l’utilisation qui en est faite. Exemple : Les betteraves rouges sont soumises au taux réduit de 5,5 % ; les betteraves sucrières sont soumises au taux de 10 %. I. Produits et sous-produits d'origine agricole A. Produits du règne animal 10 Sont soumis au taux réduit de 10% de la TVA les produits et sous-produits du I-A § 20 à 50 lorsqu'ils n'ont subi aucune transformation. 1. Animaux vivants ou morts a. Principe 20 Sont notamment concernés : - les animaux de boucherie et de charcuterie. Par animaux de boucherie et de charcuterie, il faut entendre : - les équidés : chevaux et juments, mulets, mules et bardots, ânes et ânesses, baudets, étalons. Remarque : Sur le fondement du 3° de l’article 278 bis du CGI, relèvent du taux réduit de 10% : - les cessions entre assujettis d’équidés morts ou vifs immédiatement destinés à la boucherie ou à la charcuterie ; - les ventes, les locations, le pré-débourrage, le débourrage et les prises en pension d’équidés destinés à être utilisés dans la production agricole, sylvicole ou piscicole (tels que les chevaux de labour ou de trait ou ceux utilisés pour le débardage) ; - les ventes d’étalons, de parts d'étalon en indivision ou de femelles à des fins reproductives, y compris leurs prises en pension, ainsi que les opérations de monte ou de saillie, les ventes de doses (paillettes) et d'embryons et les opérations de poulinage (sans intervention d'un vétérinaire). En revanche, demeurent soumises au taux normal les opérations de courtiers en saillies. De même, les cessions de poulains qui ne sont pas normalement destinés à la boucherie ou à la charcuterie ou à être utilisés pour la production agricole, sylvicole ou piscicole sont au taux normal de la TVA. Un étalon est un cheval mâle bénéficiant d'un agrément délivré par l'Institut français du cheval et de l'équitation, Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 3/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 - les bovidés : bœufs et taureaux, vaches, veaux, bouvillons, taurillons et génisses, - les ovidés : béliers et moutons, brebis et agneaux gris, agneaux de lait, - les suidés : porcs mâles et femelles, cochons de lait, - les caprins : boucs et chèvre, ainsi que les chevreaux dont le poids après l'abattage est supérieur à 7 kg de viande nette (CGI, ann. III, art. 65 A) ; Remarque : Les animaux de boucherie morts ou vifs sont soumis au taux réduit de 10 %, en revanche la viande est soumise au taux réduit de 5,5 % (pour les opérations de façon agricoles, BOI-TVA-SECT-80-30-10 au II § 50). - les volailles (coqs, poules, chapons, poulets, poulettes, poussins, canards, oies, jars, pintades, dindes, dindons), pigeons, lapins ; - le gibier ; - les poissons de mer, de rivière ou de lac, entiers ou en filets ou autrement présentés et quelle que soit leur préparation ; - les coquillages et crustacés. b. Précisions sur l'activité des mareyeurs 25 Les produits de la pêche et de la pisciculture n’ayant subi aucune transformation sont soumis au taux réduit de 5,5 % de la TVA en vertu du 1° du A de l’article 278-0 bis du CGI lorsqu’ils sont destinés à être consommés en l’état par l’homme, comme commenté au § 1. La circonstance que le produit nécessite d’être préparé avant d’être mangé (vidage, cuisson) ne fait pas obstacle à sa qualification de produit destiné à être consommé en l’état par l’homme, sous réserve des dispositions ci-après relatives aux produits réputés ne pas être destinés à être consommés en l'état par l'homme. Ainsi, les produits de la pêche et de la pisciculture vendus directement aux professionnels de la distribution, de la restauration ou aux consommateurs et ceux vendus pour être mis dans un espace de pêche sont soumis au taux réduit de 5,5 %, quelle que soit leur taille, dès lors que ces produits sont destinés à être consommés en l’état par l’homme. Les produits de la pêche et de la pisciculture transformés (cf. II-B § 210), qui sont susceptibles d’être utilisés en l’état pour l’alimentation humaine sont soumis au taux réduit de 5,5 % en application des dispositions du 1° du A de l'article 278-0 bis du CGI. Lorsqu’ils ne sont pas destinés à être consommés en l’état par l’homme, les produits de la pêche et de la pisciculture n’ayant subi aucune transformation, comme les poissons, les crustacés et les fruits de mer, sont soumis au taux réduit de 10 % en vertu du 3° de l’article 278 bis du CGI. Ces produits sont réputés ne pas être destinés à être consommés en l’état par l’homme lorsqu’ils sont vendus à un atelier, à un abattoir ou lorsqu’ils sont destinés à une phase de grossissement avant leur consommation. Le taux réduit de 10 % s’applique aux œufs embryonnés, aux alevins, aux naissains et aux juvéniles destinés à l’élevage ainsi qu’aux espèces de poissons, crustacés et fruits de mer ornementales en vertu du 3° de l’article 278 bis du CGI. En outre, la vente de plateaux de fruits de mer contenant des coquillages déjà ouverts, comme les huîtres, est soumise au taux réduit de 10% en vertu du n de l’article 279 du CGI. Enfin, les aliments utilisés pour la nourriture des poissons d'élevage destinés à la consommation humaine sont soumis au taux réduit de 10% selon les dispositions du 4° de l’article 278 bis du CGI commenté au BOI-TVA-LIQ-30-10-30. c. Cas particulier : vente à la boucherie de taureaux de combat 30 Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 4/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 La vente de taureaux de combat accompagnée de la fourniture de spectacle taurin (toreros et membre de la troupe, chevaux, transport, etc.) constitue une prestation unique relevant du taux normal de la TVA. Le fait que la vente du taureau fasse l’objet d’une facturation distincte de celle des autres éléments du plateau technique n’est pas de nature à modifier ce principe. Cependant, la TVA est perçue au taux réduit en ce qui concerne les opérations de vente de produits d’origine agricole n’ayant subi aucune transformation (CGI, art. 278 bis, 3°). A cet égard, la participation d’un taureau de combat à une corrida n’est pas constitutive d’une transformation du produit dès lors que ni sa nature ni sa structure ne sont altérées. L’application du taux réduit de la TVA n’est, par ailleurs, pas subordonnée à l’exercice d’un mode spécifique d’abattage des animaux. Ainsi, il importe peu que le taureau soit abattu au cours de la corrida ou en dehors. La vente à la boucherie de taureaux morts au combat est donc soumise au taux réduit de 10 % de la TVA. Bien entendu les éleveurs de taureaux de combat sont soumis aux mêmes obligations que tout autre éleveur concernant la détention, la vente et le transport des animaux vivants de boucherie et de charcuterie (CGI, ann. II, art. 267 quater) d. Précisions sur l'activité d'achat-revente de ventes d'animaux de compagnie 40 A compter du 1er juillet 2014, les ventes d'animaux de compagnie sont soumises au taux normal de TVA (BOI-TVA-LIQ-20-10 au X § 380). 2. Sous-produits 50 Le taux réduit de 10 % s'applique aux seuls sous-produits d'origine agricole n'ayant fait l'objet d'aucune transformation. B. Produits du règne végétal 60 Le taux réduit de 10% de la TVA s'applique aux produits du règne végétal non transformés, c'est-à- dire dans l'état où ils sont généralement obtenus au stade agricole : fruits, légumes, céréales, grains, graines, bulbes, tubercules. Remarque : En revanche, les ventes de produits d'origine agricole non alimentaires ayant subi une transformation sont passibles du taux normal. Exemples : Les pommes de terre consommées en l’état par l’homme sont soumises au taux réduit de 5,5 % ; en revanche les semences des pommes de terre et la pomme de terre fécule, variété employée dans la fabrication de produits industriels, sont soumises au taux réduit de 10 %. La vente des céréales comme le blé, l’orge, le colza, etc., qui ne peuvent être consommées par l’homme sans opération de transformation préalable, est soumise au taux réduit de 10 %. Les variétés de raisin (ex. : cabernet sauvignon) utilisées dans la viticulture sont soumises au taux réduit de 10 %, les variétés dites de table (ex. : chasselas) sont soumises au taux réduit de 5,5 %. 1. Produits de l'horticulture 70 Le taux réduit de 10 % s’applique aux produits de l’horticulture qui n’ont subi aucune transformation, c’est à-dire aux produits dans l’état où ils sont généralement obtenus au stade agricole : - les fleurs fraîches ou séchées, vendues avec ou sans feuillage ; Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 5/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 - les plantes vivantes ; - les plants horticoles (arbres et arbustes) d’ornement, ainsi que les plants utilisés pour l’horticulture maraîchère et les arbres fruitiers. Le gazon en plaque est également soumis au taux réduit de 10 %. Ces produits peuvent être vendus à l’unité ou assemblés sous forme de bottes ou de bouquets, sur un support ou dans un contenant dès lors : - qu’au cours de l’assemblage des fleurs, feuillages, plantes ou éléments végétaux naturels n’intervient aucune manipulation des autres éléments de décoration ; - et que le support ou contenant est exclusivement destiné à en assurer le transport, la protection ou la conservation. Est sans incidence sur l’application du taux réduit, le fait que ces produits soient renforcés d’un nœud ou d’un ruban, enveloppés de papier, de cellophane ou de feuilles plastiques ou placés dans un emballage. Sous réserve de respecter les conditions énoncées en précisions ci-dessus, il est admis que le taux réduit de 10% s’applique à l’ensemble du produit lorsque le prix d’achat hors taxe des éléments autres que les fleurs, feuillages, plantes ou éléments végétaux naturels n’excède pas 25% du prix d’achat hors taxe de ces derniers. Dans le cas contraire, le taux réduit s’applique aux seuls produits de l’horticulture. En revanche, le taux normal s’applique aux compositions florales, c’est-à-dire aux assemblages ne remplissant pas les conditions énoncées en précisions ci-dessus, tels que les parures et colliers, guirlandes, décorations d’objets ou de lieux de cérémonie, jardins paysagers, ainsi que les produits réalisés sur un support dont la forme spécifique ne se justifie pas par les nécessités du conditionnement (cœur, croix, couronne, dessus de cercueil). Le taux normal s'applique également aux fleurs ou plantes naturelles ayant fait l’objet d’un traitement spécifique (colorées, teintées, stabilisées, lyophilisées ou givrées) ainsi qu’aux fleurs ou plantes artificielles. 2. Produits de la sylviculture 80 En application des mêmes principes que pour les produits horticoles, le taux réduit de 10% s'applique aux produits non transformés suivants : - aux arbres sur pied ; - aux arbres abattus simplement ébranchés et éventuellement tronçonnés ainsi qu'aux bois abattus : grumes, rondins d'une longueur au moins égale à un mètre et bois de trituration. Le taux réduit de 10 % s'applique également aux opérations de façon portant sur ces produits, telles que l'abattage et le tronçonnage des arbres sur les coupes de bois. Le taux réduit de 10 % demeure applicable aux semences et aux plants d'essences ligneuses forestières pouvant être utilisées pour le reboisement et les plantations d'alignement. Remarque : la liste des essences ligneuses figure à l'annexe de l'arrêté du 24 octobre 2003 relatif à la commercialisation des matériels forestiers de reproduction. C. Bois de chauffage et produits assimilés 90 En application du 3° bis de l'article 278 bis du CGI, le taux réduit de 10 % s'applique aux opérations d'achat, d'importation, d'acquisition intracommunautaire, de vente, de livraison, de commission, de courtage ou de façon portant sur les produits suivants. Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 6/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 1. Bois de chauffage 100 Entrent dans cette catégorie le bois présenté en rondins, quelle que soit leur longueur, et le bois présenté sous la forme de bûches, ramilles, fagots ou sous des formes similaires. 2. Produits de la sylviculture agglomérés destinés au chauffage 110 Entrent dans cette catégorie : - les briquettes et bûchettes, qui sont des agglomérats, souvent cylindriques, de sciures et de copeaux résultant de l'usinage du bois et réduits en fines particules, généralement soumis à une forte compression ; - les granulats, qui sont des petits éléments cylindriques composés de sciure compressée ou agglomérée avec un liant. 3. Déchets de bois destinés au chauffage 120 Deux catégories de produits doivent être distinguées : - les déchets de bois non transformés destinés au chauffage. Ils sont susceptibles de répondre à la définition des déchets neufs d’industrie (BOI-TVA-CHAMP-10-10-50-60) ; - les déchets de bois destinés au chauffage, ayant fait l'objet d'une transformation telle que mise à dimension, broyage, etc., qui leur fait perdre la nature de déchets neufs au sens des dispositions déjà citées. Entrent dans cette catégorie : - les plaquettes forestières (combustible bois issu de l’exploitation forestière) et industrielles (combustible bois issu de l’industrie de transformation du bois), consistant en bois réduits mécaniquement en fragments peu épais, rigides et grossièrement quadrangulaires, revêtant une forme de plaquettes, - les chutes de bois coupées et réunies en margotins, c'est-à-dire en petits fagots de brindilles ou de petit bois, - les chutes de scierie (croûtes et délignures) mises à dimension pour servir de bois de chauffage. Remarque : le taux réduit s’applique aux opérations portant sur les produits, quelle que soit la qualité de l’acquéreur. 4. Produits exclus 130 L'application du taux réduit de 10 % ne concerne que des produits sylvicoles ou dérivés du bois qui, par nature, sont destinés à un usage de chauffage. Sont donc exclus du bénéfice du taux réduit prévu au 3° bis de l’article 278 bis du CGI les produits suivants. a. Combustibles utilisés pour le chauffage, autres que le bois 140 Il en est ainsi des combustibles autres que le bois, même s'ils sont utilisés pour le chauffage (charbon, y compris le charbon de bois, fioul, électricité, gaz, etc). Il en est notamment de même des sarments de vignes, rafles de maïs, aiguilles et écailles de pins. Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 7/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 b. Produits de la sylviculture destinés à un usage autre que celui de chauffage 150 Il en est notamment ainsi : - des produits destinés à l’ignition, et non au chauffage proprement dit (allumettes, « allume-feu » et produits analogues), ou au ramonage (produits de ramonage chimique, etc.) ; - des sciures de bois non agglomérées, quelle que soit leur présentation (sciures de bois séchées, calibrées, blutées ou broyées), laine, farine de bois, etc ; - des autres produits du bois, transformés et destinés à d'autres usages que le chauffage, et notamment s'ils ont, par nature, vocation à être utilisés comme matière première pour la fabrication de pâte à papier, mobilier, placages de bois, emballages, matériaux isolants, litières animales, etc. c. Précisions relatives à l’articulation avec d’autres dispositions du CGI concernant les produits d'origine agricole non transformés 160 L’exclusion du bénéfice du taux réduit de 10% de TVA prévu au 3° bis de l’article 278 bis du CGI pour le bois de chauffage et assimilés ne préjuge pas de l’application d’un taux réduit sur un autre fondement. Certains produits n’entrant pas dans le champ d’application du 3° bis de l’article 278 bis du CGI peuvent le cas échéant bénéficier, quelle que soit leur destination, du taux réduit prévu au 3° de l'article 278 bis du CGI dès lors qu’ils constituent des produits d’origine agricole n’ayant subi aucune transformation. Tel est notamment le cas des rondins ou des sarments de vignes, rafles de maïs, aiguilles et écailles de pins lorsqu’ils ont simplement été séchés, triés ou dépoussiérés. d. Précisions relatives au taux applicable 170 Le taux applicable au bois de chauffage et assimilés est : - le taux réduit de 10% du 3° bis de l'article 278 bis du CGI pour les opérations réalisées dans les départements de France continentale ; - le taux particulier de 2,10% du 2° du 1 du I de l'article 297 du CGI pour les opérations réalisées dans les départements de Corse (BOI-TVA-GEO-10-10) ; - le taux réduit de 2,10% du a du 1° de l'article 296 du CGI pour les départements de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Réunion (BOI-TVA-GEO-20-10). 180 RES N° 2005/13 (TCA) du 6 septembre 2005 : Vente à des professionnels de bois de chauffage à usage domestique. QUESTION : La vente à des professionnels de bois de chauffage destiné à un usage domestique peut-elle bénéficier du taux réduit de la TVA ? REPONSE : Le 3° bis de l’article 278 bis du CGI soumet au taux réduit de la TVA l’ensemble du bois de chauffage à usage domestique, transformé ou non, lorsque l’acquéreur est un particulier ou une collectivité propriétaire de locaux à usage collectif autre que professionnel. Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 8/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Les livraisons de bois aux professionnels, y compris de bois de chauffage destiné à la revente en l’état, sont soumises au taux normal de la taxe. La TVA afférente à l’achat du bois est bien entendu déductible par ces assujettis dans les conditions de droit commun. Cela étant, il peut être présumé que le bois de chauffage conditionné en sacs destinés à des particuliers et vendu à des professionnels qui en font le négoce (grande distribution, magasins de bricolage) est, en définitive, affecté à un usage domestique. Dans ces conditions, il est admis que la vente de tels produits à ces professionnels soit soumise au taux réduit de la TVA. II. Opérations de façon et de transformation A. Opérations de façon 190 Constituent des façons soumises aux taux réduits ou au taux normal, selon la nature du produit obtenu, les opérations de : - échaudage des abats ; - congélation, surgélation ; - conditionnement en boites métalliques. 200 En revanche, les opérations de transport, de manutention, d'entreposage, de gardiennage, etc., constituent des prestations de services passibles du taux normal. Par un arrêt du 2 février 2009, la Cour administrative d’appel de Nantes a jugé qu’ eu égard,notamment, à la réglementation sanitaire, les opérations de conditionnement et d’emballage sont indissociables des travaux à façon constitués par les opérations de préparation de la viande. Dès lors, ces prestations doivent bénéficier du taux réduit de la taxe sur la valeur ajoutée prévu par les dispositions du 3° de l’article 278 bis du CGI. Cette décision délimite le périmètre des travaux à façon. Décision de la Cour administrative d’appel de Nantes n°07NT02858 du 2 février 2009, Ministre c. / S.A.S. Prestatlantic. T.V.A. – taux – travaux à façon – produits d’origine agricole. DECISION DE LA COUR ADMINISTRATIVE D’APPEL : « […] Considérant qu’aux termes de l’article 278 bis du code général des impôts : « La taxe sur la valeur ajoutée est perçue au taux réduit de 5,5 % en ce qui concerne les opérations d’achat, d’importation, d’acquisition intracommunautaire, de vente, de livraison, de commission, de courtage ou de façon portant sur les (…) 2° produits destinés à l’alimentation humaine (…) 3° produits d’origine agricole, de la pêche, de la pisciculture et de l’aviculture n’ayant subi aucune transformation (…) » ; Considérant qu’il résulte de l’instruction que la S.A.R.L. TVR, devenue S.AS. Prestatlantic, a pour activité la collecte d’animaux vivants chez les éleveurs, Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 9/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 l’abattage, la découpe, le conditionnement-emballage et enfin la livraison de ces produits chez les éleveurs qui les commercialisent directement auprès de la clientèle ; que l’administration a remis en cause l’application du taux réduit de la taxe sur la valeur ajoutée pour les opérations de conditionnement, d’emballage et de transport ; Considérant qu’ eu égard notamment à la réglementation sanitaire, les opérations de conditionnement et d’emballage sont indissociables des travaux à façon constitués par les opérations de préparation de la viande ; que par suite, c’est à bon droit que le tribunal a jugé qu’elles devaient bénéficier du taux réduit de la taxe sur la valeur ajoutée prévu par les dispositions précitées du 3° de l’article 278 bis du code général des impôts ; […] ». NOTA : Selon les dispositions du 3° de l’article 278 bis du CGI, la T.V.A. est perçue au taux réduit en ce qui concerne les opérations d’achat, d’importation, d’acquisition intracommunautaire, de vente, de livraison, de commission, de courtage ou de façon portant sur les produits d’origine agricole, de la pêche, de la pisciculture et de l’aviculture n’ayant subi aucune transformation. En application de ces dispositions, les opérations qui portent sur des animaux de boucherie, vivants ou morts, et, notamment, les opérations de façon (abattage, désossage, découpe, ...) supportent la T.V.A. au taux réduit. En revanche, il n’en est pas de même des opérations qui ne portent pas effectivement sur ces produits ou qui n’ont pas pour objet de les transformer en vue de l’usage auquel ils sont destinés. Toutefois, comme le souligne la Cour, la réglementation communautaire concernant le commerce de la viande contraint les différents opérateurs à respecter certaines procédures dont l’obligation de traçabilité des produits qui suppose un étiquetage ad hoc. Dès lors, ces opérations ne peuvent être dissociées des opérations de façon proprement dites et sont taxables au taux réduit. En revanche, les opérations de transport, de manutention, d’entreposage, de gardiennage, qui sont des prestations de services indépendantes, sont passibles du taux normal. B. Opérations de transformation 210 Parmi les opérations de transformation susceptibles de faire perdre le bénéfice du taux réduit de 10 % aux produits d'origine agricole, de la pêche, de la pisciculture et de l'aviculture, lorsque les produits obtenus ne sont pas des produits alimentaires soumis au taux réduit de 5,5 %, on peut citer : - l'étuvage et la précuisson ; - la cuisson, la torréfaction, la stérilisation, l'ébouillantage ; - la mise en conserve par un procédé d'appertisation ; - la conservation au sel, au vinaigre ; - la coloration, la salaison, le fumage ; - l'addition de produits étrangers (exemple : sel, poivre, épices, sucre) ; - le broyage, le concassage, la mouture, la pulvérisation (transformation en poudre) ; Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Page 10/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 - la déshydratation des produits agricoles (luzerne) ; - le sciage des bois ; - l'entaillage, le perçage, le rabotage, l'imprégnation des bois ; - l'écorçage, le pelage (bambous, rotins) ; - la fabrication de jus de fruits, de légumes, de vin, de cidre, poirés, hydromels, alcools ; - la concentration de jus de fruits, de tomates, etc. ; - la dénaturation des produits (blés, viandes, etc.) ; - le teillage du lin et du chanvre ; - la préparation de mélanges de graines vendus sous un nom de fantaisie et sous emballage ne comportant pas la nature et le pourcentage des composants (cf. remarque ci-dessous) - le lavage et la carbonisation des laines ; - le tannage, l'apprêt et le lustrage des pelleteries. Remarque : les autres mélanges de grains, graines, etc., demeurent soumis au taux réduit à moins qu'ils ne soient destinés à la nourriture d'animaux autres que le bétail, les animaux de basse-cour, les poissons d'élevage destinés à la consommation humaine et les abeilles. 220 Le simple séchage des produits ne fait pas obstacle à l'application du taux réduit, même s'il est effectué avec des moyens mécaniques, dès lors qu'il ne modifie pas la nature et la structure des produits. Les produits réfrigérés, congelés ou surgelés sont assimilés aux produits frais. III. Produits de la conchyliculture 230 Durant le cycle d’élevage qui peut durer de quelques mois à plus de quatre ans en fonction des espèces, des transactions ont lieu sur les naissains, les juvéniles (communément désignés « 18 mois » pour les huîtres), les produits de demi-élevage, les adultes, les produits destinés à la purification ou à l’expédition. Les produits de la pêche et de la pisciculture, dont les produits de la conchyliculture, sont soumis au taux réduit de 10 % en application des dispositions du 3° de l’article 278 bis du CGI. Ainsi, les naissains et les juvéniles sont soumis au taux réduit de 10 % de la TVA. En revanche, lorsqu’ils sont destinés à être consommés en l’état par l’homme les produits de la conchyliculture sont soumis au taux réduit de 5,5 % en vertu du 1° du A de l’article 278-0 bis du CGI. En conséquence, les produits de demi-élevage et les coquillages adultes sont soumis au taux réduit de 5,5 % de la TVA même s’ils doivent passer par un bassin de purification. Concernant les prestations d’intermédiation, conformément au V de l’article 256 du CGI, lorsqu’un assujetti, agissant en son nom propre mais pour le compte d’autrui, s’entremet dans une livraison de biens ou une prestation de services, il est réputé avoir reçu et fourni personnellement les biens ou services en question. Par suite, la base d’imposition à la TVA de cet intermédiaire dit « opaque » est égale au montant total de l’opération conformément à l’article 266 du CGI. A ce titre, la commission qu’il perçoit n’est pas imposée en tant que telle mais constitue une partie du prix de la livraison de biens soumise au même taux de TVA que le produit auquel elle se rapporte. Lorsqu’un assujetti agissant au nom et pour le compte d’autrui s’entremet dans une livraison de biens ou une prestation de services, il réalise une prestation d’entremise. Sa commission est taxée au même taux de TVA que le produit auquel elle se rapporte. Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 Date de publication : 19/09/2014 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 11/11 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/273-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-20-20140919 IV. Biens et services vendus suite aux opérations d'abattage, désossage, coupe et découpe 240 Les ventes d’animaux de boucherie morts ou vifs sont soumises au taux réduit de 10% en vertu du 3° de l’article 278 bis du CGI. Les animaux de boucherie sont définis comme des produits d’origine agricole non transformés (cf. I-A-1 § 20). Les carcasses, demi carcasses, la viande en quartier et les produits du cinquième quartier sont des produits d’origine agricole transformés au sens du II-B § 210 soumis au taux normal. Toutefois dès lors que ces produits sont susceptibles d’être utilisés en l’état dans l’alimentation humaine, ceux-ci sont considérés comme des produits alimentaires au sens des § 1 et 10. En conséquence, ces produits sont soumis au taux réduit de 5,5 % en vertu du 1° du A de l’article 278-0 bis du CGI. S’agissant des travaux à façon permettant l’obtention de la viande à partir d’un animal de boucherie, le II-A § 200 précise que ces opérations prennent le taux du produit obtenu. Si le produit obtenu est de la viande taxée à 5,5%, l’ensemble des opérations d’abattage, de découpe, de conditionnement (dont l’opération de dévertébration), de classement des carcasses et d’emballage est donc soumis au taux réduit de 5,5 %. La solution est identique pour les prestations nécessaires à l’obtention des produits du cinquième quartier. Par ailleurs, lorsque les redevances sanitaires d’abattage et de découpage prévues à l'article 111 quater A de l'annexe III au CGI et à l'article 111 quater L de l’annexe III au CGI font l’objet d’une mention sur la facture, elles ne peuvent être exclues de la base d’imposition à la TVA de l’opération de l’abattoir qui en est le redevable légal. Elles sont donc soumises au taux dont relève cette opération dont elles constituent un élément du prix en application des dispositions du 1° du I de l’article 267 du CGI. En outre, si le test ESB facturé par le laboratoire à l’abattoir supporte le taux normal de la TVA, lorsque ce test est répercuté par l’abattoir à son client, il est soumis au taux réduit de 5,5 %. Ce test ESB est en effet obligatoire pour que la carcasse soit déclarée consommable par les services vétérinaires. Seuls les produits extraits des animaux de boucherie qui n'ont fait l'objet d'aucune transformation et qui ne sont pas destinés à être consommés en l’état par l’homme, tels que la dépouille y compris le cuir salé, le sang non alimentaire, les suifs, les graisses, les os et l’ensemble des éléments sont soumis au taux réduit de 10 % selon les dispositions du 3° de l’article 278 bis du CGI (cf. I-A-2 § 50). Le sang classé « alimentaire » et les os à moelle étant destinés à être consommés en l’état par l’homme en application du § 1, sont soumis au taux réduit de 5,5 %. Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Page 1/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 DGFIP IS - Obligations de paiement - Versement d'acomptes provisionnels Positionnement du document dans le plan : IS - Impôt sur les sociétés Obligations déclaratives et de paiement Titre 2 : Obligations de paiement Chapitre 1 : Versement d'acomptes provisionnels Sommaire : I. Personnes morales concernées II. Calendrier de versement et calcul des acomptes d'impôt sur les sociétés A. Époque et nombre de versements des acomptes d'impôt sur les sociétés B. Calcul du montant des acomptes d'impôt sur les sociétés 1. Bénéfice de référence servant au calcul du montant des acomptes a. Cas général b. Règles particulières concernant le calcul du premier acompte c. Modalités particulières de détermination du dernier acompte dû par les grandes entreprises 1° Entreprises concernées 2° Condition tenant au chiffre d’affaires 3° Exercice de moins de douze mois 4° Condition tenant à l’évolution du résultat 5° Modalités de calcul du dernier acompte 6° Pénalités applicables en cas d'insuffisance de versement du dernier acompte 2. Règles afférentes aux dispenses de versement d'acomptes a. Dispense de plein droit. 1° Sociétés dont l'impôt de référence n'excède pas un certain seuil 2° Organismes sans but lucratif 3° Autres cas b. Dispenses ou réductions d'acomptes non applicable de plein droit 1° Dispense ou réduction du premier acompte 2° Dispense ou réduction des autres acomptes Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 2/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 I. Personnes morales concernées 1 En principe, toutes les sociétés ou personnes morales soumises à l'impôt sur les sociétés, soit de droit, soit en raison de leur option, sont assujetties au versement spontané de cet impôt dans les conditions prévues par l'article 1668 du code général des impôts (CGI). Il en est de même pour les sociétés qui, ayant leur siège à l'étranger sont néanmoins passibles de l'impôt sur les sociétés en France en application de la règle de territorialité posée à l'article 209 du CGI. Sous réserve des dispositions particulières visées au I § 10, toutes les collectivités redevables de l'impôt sur les sociétés sont tenues, dans les conditions fixées par l'article 1668 du CGI et par les articles 359 de l'annexe III au CGI et 360 de l'annexe III au CGI d'effectuer de leur propre initiative : - le versement régulier d'acomptes au cours de chaque exercice ou période d'imposition ; - le paiement du solde de l'impôt liquidé à raison des résultats de la période visée par cette déclaration. 10 Le 1 de l'article 1668 du CGI dispense expressément de l'obligation des versements spontanés d'acomptes les établissements publics, associations et collectivités visés au 5 de l'article 206 du CGI qui sont soumis à l'impôt sur les sociétés aux taux réduits prévus à l'article 219 bis du CGI à raison de leurs revenus fonciers, de leurs bénéfices agricoles ainsi que de certains de leurs revenus mobiliers. Toutefois, ces collectivités restent assujetties à l'impôt sur les sociétés d'après les règles et selon le taux de droit commun si et dans la mesure où leur revenu ou bénéfice se rattache à une activité lucrative. Cette décision entraîne les conséquences suivantes : - si les collectivités en cause ne sont imposées qu'au titre du 5 de l'article 206 du CGI, c'est-à- dire exclusivement au taux réduit, l'impôt sur les sociétés dont elles sont redevables est acquitté spontanément en une seule fois lors du dépôt de la déclaration de résultat. Dans ce cas, l'impôt est calculé aux taux réduits prévus par l'article 219 bis du CGI. Par ailleurs, les fondations reconnues d'utilité publique conformément aux dispositions du 5 de l'article 206 du CGI sont exonérées d'impôt sur les sociétés pour leurs revenus patrimoniaux ; - si ces collectivités relèvent, eu égard à la nature de leurs activités, à la fois du régime de droit commun et du régime spécial, elles sont passibles de deux impositions distinctes : - les bénéfices et revenus taxables au taux normal donnent lieu au versement spontané des acomptes et du solde de liquidation ; - quant aux bénéfices et revenus taxables au taux réduit, ceux-ci sont exclus du régime des acomptes et l'impôt correspondant est acquitté spontanément lors du dépôt de la déclaration de résultat imprimé n° 2070 (CERFA n° 11094), disponible sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires", auprès du comptable de la direction générale des finances publiques (DGFIP) du lieu de dépôt de la déclaration conformément aux dispositions de l'article 362 de l'annexe III au CGI. Bien entendu, les collectivités de l'espèce qui sont uniquement passibles de l'impôt sur les sociétés aux conditions et taux de droit commun doivent acquitter l'impôt, suivant le mode de recouvrement propre à cet impôt. Remarque : Le régime fiscal des collectivités visées au 5 de l'article 206 du CGI, fait l'objet de développements dans le BOI-IS-CHAMP-10-50-10-40. 20 Le 2° du 6 de l'article 206 du CGI prévoit que lorsqu'elles n'exercent aucune activité bancaire pour leur propre compte ou aucune activité rémunérée d'intermédiaire financier, les caisses locales de Crédit Agricole Mutuel affiliées aux caisses régionales mentionnées à l'article L. 512-21 du code monétaire Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 3/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 et financier sont redevables de l'impôt sur les sociétés dans les conditions prévues au 5 de l'article 206 du CGI et à l'article 219 bis du CGI. Par suite, l'impôt dû par ces sociétés est acquitté spontanément dans les conditions fixées par l'article 362 de l'annexe III au CGI. 30 En ce qui concerne les caisses de retraite et de prévoyance, l'article 219 quater du CGI réduit à 10 % le taux de l'impôt dû par les caisses de retraite et de prévoyance à raison des revenus provenant des opérations qu'elles sont autorisées à effectuer sur le marché monétaire ou hypothécaire, ainsi que des intérêts de leurs dépôts bancaires, des intérêts des bons du Trésor en compte courant, des intérêts des effets représentatifs de créances hypothécaires. Ce taux de 10 % se substitue soit au taux normal de l'impôt sur les sociétés, soit au taux réduit de 24 %. Néanmoins, par mesure de simplification, il est admis que les caisses de retraite et de prévoyance fassent figurer sur leur déclaration de résultat n° 2070 (CERFA n° 11094), disponible sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires", la totalité de leurs revenus, à l'exception des bénéfices passibles de l'impôt aux taux et conditions de droit commun en application du 1 de l'article 206 du CGI. À cet effet, elles doivent faire figurer sur leur déclaration de résultat n° 2070 l'ensemble de leurs revenus taxables à l'impôt sur les sociétés aux taux de 24 %, de 10 % ou de 15 %. Ces organismes ne sont pas soumis au régime des acomptes. II. Calendrier de versement et calcul des acomptes d'impôt sur les sociétés A. Époque et nombre de versements des acomptes d'impôt sur les sociétés 40 Conformément aux articles 1668 du CGI et 358 de l'annexe III au CGI à 362 de l'annexe III au CGI, les entreprises redevables de l'impôt sur les sociétés doivent verser quatre acomptes au cours de I'exercice et procéder à leur régularisation qui intervient au plus tard le 15 du quatrième mois qui suit la clôture de l'exercice. Les sociétés dont le dernier exercice clos fait apparaître un bénéfice imposable sont tenues de verser ces acomptes provisionnels. En revanche, lorsque cet exercice ne comporte pas de bénéfice imposable, aucun acompte ne doit être versé au titre du nouvel exercice. Les acomptes afférents à un exercice -ou à une période d'imposition- donné sont calculés par la société et leur montant en est versé par elle, sans avis d'imposition de l'administration, à la caisse du comptable public du lieu d'imposition (CGI, ann. III, art. 360). L'impôt sur les sociétés est établi, en règle générale, au lieu du principal établissement. 50 En application de l'article 1668 du CGI, l’impôt sur les sociétés donne lieu au versement d’acomptes trimestriels déterminés à partir des résultats du dernier exercice clos. L’article 359 de l’annexe III au CGI précise que les acomptes sont calculés sur la base des résultats du dernier exercice clos à la date de leur échéance et dont le délai de déclaration est expiré. Toutefois, le 1er acompte est calculé sur la base de l’avant dernier exercice clos. Il fait l'objet d'une régularisation lors du versement de l'acompte suivant. Des règles particulières sont prévues pour le calcul du dernier acompte des grandes entreprises (cf. II-B-1-c § 150 à 330). Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 4/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Les paiements des acomptes d’impôt sur les sociétés doivent être effectués au plus tard les 15 mars, 15 juin, 15 septembre et 15 décembre de chaque année. L'article 360 bis de l’annexe III au CGI fixe, dans le tableau reproduit ci-dessous, les dates limites de paiement des versements d’acomptes de l’impôt sur les sociétés en fonction des dates de clôture des exercices. 60 date limite de paiement selon date de clôture Date de clôture comprise entre 1er acompte 2ème acompte 3ème acompte 4ème acompte le 20 novembre et le 19 février inclus 15 mars 15 juin 15 septembre 15 décembre le 20 février et le 19 mai inclus 15 juin 15 septembre 15 décembre 15 mars le 20 mai et le 19 août inclus 15 septembre 15 décembre 15 mars 15 juin le 20 août et le 19 novembre inclus 15 décembre 15 mars 15 juin 15 septembre Le nombre d'acomptes à verser au titre de chaque exercice social est, en principe, de quatre (CGI, art. 1668). Lorsque la durée de l’exercice d’une société est inférieure ou supérieure à 12 mois, le nombre d’acomptes à verser au titre de cet exercice est égal au nombre d’échéances trimestrielles comprises dans la durée de l’exercice ou de la période d’imposition. Les acomptes sont calculés sur la base des bénéfices rapportés à une période de douze mois (CGI, ann. III, art. 359). 70 Ainsi, lorsqu'une société fixe la durée d'un exercice à neuf mois (1er mars - 30 novembre), elle doit verser au titre de cet exercice, trois acomptes exigibles respectivement les 15 juin, 15 septembre et 15 décembre. Le nombre d'acomptes peut exceptionnellement être porté à huit, par l'effet d'un changement de la date de clôture de l'exercice. Telle serait la situation d'une société qui, ayant arrêté ses écritures le 31 janvier d'une année, ne clôturerait le nouvel exercice que le 31 décembre de l'année suivante. Les résultats de l'exercice clos le 31 janvier serviraient ainsi de référence à huit acomptes, dont le premier serait celui du 15 mars de la première année du nouvel exercice et le dernier, celui du 15 décembre de la deuxième année de cet exercice. Il est précisé que le versement du solde du solde de l'impôt sur les sociétés est effectué au plus tard le 15 du quatrième mois qui suit la clôture de l’exercice ou si aucun exercice n’est clos en cours d’année, le 15 mai de l’année suivante. 80 En application de l'article 1668 D du CGI, les dates de versement définis au II-A § 40 à 70 s'appliquent aux quatre versements anticipés et au solde de contribution sociale sur l'impôt sur les sociétés prévue par l'article 235 ter ZC du CGI. Cette contribution fait l'objet d'une étude d'ensemble au BOI-IS-AUT-10. En application de l'article 376 de l'annexe III au CGI, l'acompte de contribution sur les revenus locatifs (CRL) est calculé par l'entreprise et acquitté spontanément lors du versement du 4ème acompte d'impôt sur les sociétés. Le solde de CRL est réglé au plus tard lors du versement du solde d'impôt sur les sociétés. Cette contribution fait l'objet d'une étude d'ensemble au BOI-RFPI-CRL. En application de l'article 1668 A du CGI, l'imposition forfaitaire visée à l'article 223 septies du CGI doit être payée au plus tard le 15 mars de chaque année. Cette imposition fait l'objet d'une étude d'ensemble au BOI-IS-AUT-40. Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 5/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 B. Calcul du montant des acomptes d'impôt sur les sociétés 90 L'article 1668 du CGI et l'article 359 de l'annexe III au CGI précisent les modalités de calcul et de recouvrement de l'impôt sur les sociétés. 1. Bénéfice de référence servant au calcul du montant des acomptes a. Cas général 100 Conformément aux deuxième et quatrième alinéas du I de l'article 359 de l'annexe III au CGI, les résultats servant de base au calcul des acomptes restent ceux réalisés au titre de l’exercice ou de la période d’imposition précédant celui au titre duquel les acomptes sont dus, éventuellement ajustés prorata temporis lorsque la durée de l’exercice ou de la période d’imposition de référence est différente de douze mois. L’acompte exigible entre la date de clôture de cet exercice ou de fin de cette période d’imposition et la date-limite de dépôt de la déclaration de résultat correspondante est calculé, provisoirement, par référence au dernier exercice ou période d’imposition dont les résultats sont connus puis régularisé à la date de paiement de l’acompte suivant au vu des résultats de l’exercice ou de la période d’imposition précédente. Lorsque la durée de l’exercice d’une société est inférieure ou supérieure à 12 mois, le nombre d’acomptes à verser au titre de cet exercice est égal au nombre d’échéances trimestrielles comprises dans la durée de l’exercice ou de la période d’imposition. Les acomptes sont calculés sur la base des bénéfices rapportés à une période de douze mois (CGI, ann. III, art. 359). Les versements provisionnels d'impôt sur les sociétés n'étant pas égaux, chaque acompte est déterminé en fonction de l'ordre qu'il occupe dans la suite des acomptes exigibles au cours de l'exercice concerné. Pour chaque exercice, le premier acompte est celui dont l'échéance est comprise entre la date de clôture de l'exercice précédent et l'expiration du délai de déclaration fixé au deuxième alinéa du 1 de l'article 223 du CGI ; par suite, pour les sociétés dont l'exercice coïncide avec l'année civile, le premier acompte est celui qui est exigible le 15 mars. 110 En application du 1 de l'article 1668 du CGI, le montant global des acomptes est égal à un montant d'impôt sur les sociétés calculé : - sur le résultat imposé au taux fixé au deuxième alinéa du I de l'article 219 du CGI ; - sur le résultat imposé au taux fixé au b du I de l'article 219 du CGI ; - et sur sur le résultat net de la concession de licences d'exploitation de brevets et produits assimilés des éléments mentionnés au 1 de l'article 39 terdecies du CGI du dernier exercice. Le montant ainsi obtenu s'entend avant imputation des crédits d'impôt, sous réserve de la solution exprimée pour les sociétés dont les bénéfices sont constitués en totalité ou en partie par des revenus de valeurs mobilières, ou de l'excédent de versement du précédent exercice. Compte tenu de la régularisation du premier acompte, chacun des quatre acomptes dus au titre de l'exercice est égal au quart de ce montant conformément au 1 de l'article 359 de l'annexe III au CGI. En pratique, chaque acompte est égal à : - 8,1/3 % du résultat taxé à 33,1/3 % ; - 3,75 % du bénéfice des PME taxé à 15 % ; - 3, 75 % du résultat net de la concession de licences d'exploitation et produits assimilés des éléments de la propriété industrielle taxé à 15 %. Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 6/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Les acomptes sont arrondis à l'euro le plus proche. La fraction d'euro égale à 0,50 compte pour un conformément au deuxième alinéa de l'article 1668 du CGI. Les réductions et crédit d'impôts peuvent s'imputer sur les acomptes d'impôt sur les sociétés versés postérieurement au dépôt des déclarations relatives à ces réductions et crédits d'impôt. Cette règle s'applique aux crédits et réductions d'impôt qui, lorsqu'ils n'ont pas pu être imputés en totalité sur le solde de l'impôt sur les sociétés de l'exercice au titre duquel ils sont constatés, peuvent être imputés sur l'impôt sur les sociétés dû au titre des exercices suivants. Il s'agit notamment : - du crédit d'impôt pour dépense de recherche ; - de la créance née du report en arrière des déficits ; - du crédit d'impôt pour certains investissements réalisés et exploités en Corse (CGI, art. 220 D). b. Règles particulières concernant le calcul du premier acompte 120 Le troisième alinéa du 1 de l'article 359 de l'annexe IIII au CGI prévoit que le premier acompte est calculé sur une base différente de celle des acomptes suivants afférents au même exercice. En effet, le premier acompte d'un exercice, qui est celui dont l'échéance suit immédiatement la clôture de l'exercice précédent, devient exigible avant l'expiration du délai de trois mois prévu par l'article 223 du CGI pour la déclaration des résultats de cet exercice. Dès lors, le montant des bénéfices imposables de l'exercice de référence, qui doit normalement servir de base au calcul des acomptes, n'est pas encore connu à la date d'exigibilité du premier acompte. Dans ces conditions, le premier acompte à payer au titre d'un exercice déterminé est provisoirement calculé sur la base des bénéfices du dernier exercice pour lequel le délai de déclaration est expiré ou, en l'absence d'exercice clos en cours d'année, de la dernière période d'imposition. Le premier acompte d'un exercice est donc calculé en fonction des bénéfices de l'avant-dernier exercice. Il est ainsi, en principe, égal au dernier acompte échu au cours de l'exercice précédent, si celui-ci a comporté au moins quatre acomptes. Le montant de ce premier acompte est ensuite régularisé à l'échéance du deuxième acompte, sur la base des résultats du dernier exercice -ou de la dernière période d'imposition- tels qu'ils sont accusés par la déclaration de la société. Selon que le montant provisoirement calculé, et versé, du premier acompte est inférieur ou supérieur au montant définitif de l'acompte, le versement à effectuer au titre du deuxième acompte est majoré ou réduit à due concurrence. 130 Les sociétés dont l'avant-dernier exercice s'est soldé par un déficit mais dont le dernier exercice fait apparaître un bénéfice acquittent le premier acompte en même temps que le deuxième. 140 En revanche, les sociétés dont le dernier exercice est présumé déficitaire, alors que l'exercice précédent a accusé un bénéfice, peuvent être dispensées de verser le premier acompte. c. Modalités particulières de détermination du dernier acompte dû par les grandes entreprises 150 Les cinquième à neuvième alinéas du 1 de l'article 1668 du CGI prévoient un dispositif particulier de calcul du dernier acompte à verser au titre d'un exercice par les grandes entreprises consistant à moduler le montant de ce dernier en fonction de l'augmentation prévisionnelle du résultat. 1° Entreprises concernées 160 Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 7/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Doivent déterminer le montant de leur dernier acompte d’impôt sur les sociétés en fonction du résultat prévisionnel de l’exercice en cours et non du résultat du dernier exercice clos, les sociétés (ou sociétés mères d’un groupe fiscal au sens de l’article 223 A du CGI) qui satisfont cumulativement aux deux conditions suivantes : - le chiffre d'affaires de l'entreprise (ou la somme des chiffres d'affaires des sociétés membres du groupe) au titre du dernier exercice clos, ou de la dernière période d'imposition arrêtée, atteint au moins 250 millions d'euros ; - l'impôt sur les sociétés estimé au titre de l'exercice est supérieur d'au moins 33, 1/3% par rapport à celui du dernier exercice pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est compris entre 250 millions et un milliard d'euros ou d'au moins 17,65 % pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à un milliard d'euros et est au plus de cinq milliards, ou d'au moins 5,26 % pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à cinq milliards d'euros. 2° Condition tenant au chiffre d’affaires 170 Ces nouvelles dispositions prévues par les deuxième à neuvième alinéas du 1 de l'article 1668 du CGI s’appliquent aux entreprises ayant réalisé un chiffre d’affaires au titre du dernier exercice clos ou de la dernière période d’imposition d’au moins 250 millions d’euros. a° Chiffre d'affaires à retenir 180 Le chiffre d'affaires s'entend du montant hors taxes des recettes réalisées par le redevable dans l'accomplissement de son activité professionnelle normale et courante. Il n'est pas tenu compte des produits financiers, sauf dans les cas où la réglementation particulière propre à certains secteurs d'activité le prévoit, ni des recettes revêtant un caractère exceptionnel, telles que les produits provenant de la cession d'éléments de l'actif immobilisé. Il est précisé que les dividendes reçus par les redevables dont l'activité consiste en la gestion de leur patrimoine mobilier ne sont pas pris en compte pour la détermination de leur chiffre d'affaires. Les refacturations de frais effectuées entre sociétés ne sont pas prises en compte pour l'appréciation du chiffre d'affaires lorsqu'elles présentent le caractère de débours au sens du 2° du II de l'article 267 du CGI. 190 La condition tenant au chiffre d'affaires ayant pour objet d'apprécier l'importance de l'entreprise, la limite de 250 millions d'euros s'apprécie par référence aux recettes retirées de l'ensemble des opérations réalisées par le redevable dans le cadre de son activité professionnelle, quel que soit le régime fiscal applicable au résultat de ces opérations. Il en résulte notamment que les sociétés, françaises ou étrangères, exerçant leur activité en France et hors de France sont visées par la présente mesure si le chiffre d’affaire qu’elles retirent de l’ensemble de leurs opérations atteint au moins 250 millions d’euros. 200 Le chiffre d’affaires ainsi défini à retenir pour l’appréciation de ce seuil est celui réalisé au titre de l’exercice clos ou de la période d’imposition arrêtée précédant l’exercice au titre duquel le dernier acompte visé par les présentes dispositions est dû. b° Cas particulier de la société mère d'un groupe fiscal 210 Conformément au neuvième alinéa de l'article 1668 du CGI, pour la société mère d’un groupe fiscal, la limite de 250 millions d’euros s’apprécie en faisant la somme algébrique des chiffres d’affaires de chacune des sociétés membres du groupe au titre de l’exercice au cours duquel le dernier acompte Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 8/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 d’impôt sur les sociétés est dû, déterminés dans les conditions décrites au II-B-1-c-2°-a° § 190 et 200, réalisés au titre de l’exercice précédent. Doivent être prises en compte pour apprécier le chiffre d’affaires du groupe fiscal, toutes les sociétés membres du groupe au titre de l’exercice de calcul de ce dernier acompte, y compris donc les filiales nouvellement membres. En revanche, il n’est pas tenu compte du chiffre d’affaires réalisé par une société qui cesse d’être membre du groupe au titre de cet exercice. 220 Il est rappelé qu’en application de l’article 223 N du CGI, une société nouvellement membre d’un groupe fiscal est tenue de verser des acomptes pour la période de douze mois ouverte à compter du début de l'exercice au titre duquel elle entre dans le groupe. Le montant de ces acomptes à verser est déterminé selon les dispositions du 1 de l’article 1668 du CGI, y compris les dispositions du cinquième au huitième alinéa si le chiffre d’affaires de l’exercice de cette société au titre de l’exercice précédent est supérieur à 250 millions d'euros et si la condition tenant à l’évolution de son résultat en propre (cf. II-B-1-c-4°-a° § 250 et 260) est remplie. 3° Exercice de moins de douze mois 230 La limite de 250 millions d’euros s'apprécie par référence à un chiffre d'affaires réalisé au titre d'un exercice ou d'une période d'imposition d'une durée égale à douze mois. Lorsque l'exercice de référence pour la prise en compte du chiffre d’affaires a une durée différente de douze mois, ce chiffre d'affaires est ajusté prorata temporis. En pratique, le chiffre d'affaires à retenir pour l'appréciation de la limite de 250 millions d’euros est obtenu en multipliant le montant du chiffre d'affaires effectivement réalisé au titre de l'exercice considéré par un coefficient égal au rapport existant entre 12 et le nombre de mois compris dans l'exercice. En cas d'exercice ouvert ou arrêté en cours de mois calendaire, le nombre de jours résiduels concourt à la détermination du coefficient pour un montant égal au rapport existant entre ce nombre et 30. 4° Condition tenant à l’évolution du résultat 240 Il résulte des dispositions des cinquième à neuvième alinéas du 1 de l'article 1668 du CGI que sont, en pratique, concernées par cet aménagement les sociétés, remplissant les conditions de chiffre d’affaires décrites au II-B-1-c-2° § 170 à 220, dont le résultat prévisionnel de l’exercice au titre duquel le dernier acompte est dû a augmenté de plus : - de 33, 1/3 % par rapport au résultat de l’exercice précédent pour les sociétés ou société mère d’un groupe fiscal dont le chiffre d’affaires ou la somme des chiffres d’affaires des sociétés membres du groupe est compris entre 250 millions et un milliard d'euros ; - de 17,65 % par rapport au résultat de l’exercice précédent pour les sociétés ou société mère d’un groupe fiscal dont le chiffre d’affaires ou la somme des chiffres d’affaires des sociétés membres du groupe est compris entre un milliard et cinq milliards d'euros ; - de 5,26 % par rapport au résultat de l'exercice précédent pour les sociétés ou société mère d'un groupe fiscal dont le chiffre d'affaires ou la somme des chiffres d'affaires des sociétés membres du groupe est supérieur à cinq milliards d'euros. a° Résultat à retenir 250 Le résultat à retenir pour apprécier cette condition s’entend comme le résultat imposé au taux normal prévu au deuxième alinéa du I de l'article 219 du CGI majoré du résultat net de la concession de licences d’exploitation d’éléments mentionnés à l’article 39 terdecies du CGI, ce dernier résultat étant affecté du coefficient 15/33ème. Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 9/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Il est précisé, à cet égard, s’agissant des concessions de licences d’exploitation des éléments mentionnés au 1 de l’article 39 terdecies du CGI, que le résultat à retenir s’entend, comme pour le calcul du résultat servant de base au calcul des acomptes en application du premier alinéa du 1 de l'article 1668 du CGI, du résultat net de ces concessions avant imputation des moins-values à long terme prévisionnelles de l’exercice considéré, des moins-values nettes à long terme des exercices antérieurs reportables et, le cas échéant, du déficit prévisionnel de l’exercice ou des déficits reportables des exercices antérieurs. Comme pour le calcul des acomptes prévu au premier alinéa du 1 de l'article 1668 du CGI, il n’y a pas lieu de prendre en compte pour apprécier l’évolution du résultat de la société ou du groupe fiscal au sens de l’article 223 A du CGI des plus-values nettes à long terme provenant de la cession d’éléments d’actif. En revanche, les plus-values provenant de la cession d’éléments d’actif et soumises au régime des plus-values à court terme prévu à l’article 39 duodecies du CGI sont comprises dans le résultat servant à apprécier cette évolution. 260 Exemple : Soit une société dont le chiffre d’affaires en N est de 3 milliards d’euros et dont l’exercice coïncide avec l’année civile. En N, son résultat déclaré au taux normal s’élève à 9 millions d’euros et son résultat déclaré au taux réduit et correspondant au résultat net de la concession de licences d’exploitation de brevets, s’élève à 50 millions d’euros. L’impôt sur les sociétés, avant imputation des crédits d’impôts, s’élève donc à 10,5 millions [(9 x 33,1/3 % ) + (50 x 15 %)]. En N + 1, elle estime son résultat soumis au taux normal à 45 millions d’euros et le résultat net de concession de licences d’exploitation de brevets à 10 millions. L’impôt estimé s’élève donc à 16,5 millions [(45 x 33,1/3 %) + (10 x 15 %)]. Solution : En N +1, cette société est dans le champ du dispositif, dès lors que : - son chiffre d’affaires au titre de N est supérieur à 250 millions d’euros ; - et que son résultat estimé au titre de N +1, tel que défini ci-dessus [45 + (10 x 15 / 33,1/3) = 49,5 M€], est supérieur de plus de 17,65 % au résultat de N déterminé suivant les mêmes modalités [9 + (50 x 15 / 33,1/3) = 31,5 M€]. Outre les trois acomptes déjà versés en N +1 et déterminés à partir des résultats N, soit 2,625 M € pour chaque acompte (10,5 M€ / 4), la société devra verser, en application des dispositions du cinquième alinéa du 1 de l'article 1668 du CGI, un dernier acompte de 6,15 millions d’euros [(16,5 M € x 85 %) – (3 x 2,625 M€)]. b° Cas particulier : société membre d'un groupe fiscal 270 En application de l’article 223 A du CGI, la société mère se constitue, par son option, seule redevable de l’impôt sur le résultat d’ensemble. Dans ces conditions, la société mère est donc tenue de calculer les acomptes à verser sur le résultat d’ensemble du groupe. Par conséquent, s’agissant de la société mère d’un groupe fiscal au sens de l’article 223 A du CGI, cette condition d’évolution du résultat est appréciée par rapport au résultat d’ensemble imposé au taux normal prévu au deuxième alinéa du I de l'article 219 du CGI majoré de la somme des résultats nets de la concession de licences d’exploitation d’éléments mentionnés au 1 de l’article 39 terdecies du CGI, tels que définis au II-B-1-c-4°-a° § 250, de l’ensemble des sociétés membres du groupe. Le résultat prévisionnel tel que défini ci-avant est déterminé en fonction du périmètre du groupe fiscal de l’exercice au titre duquel le dernier acompte est dû. Ainsi, le résultat prévisionnel du groupe fiscal est déterminé à partir des résultats de l’ensemble des sociétés membres du groupe, y compris les résultats des sociétés nouvellement entrés dans le groupe. Inversement, il ne doit pas être tenu compte des résultats afférents aux sociétés sorties du groupe au cours de l’exercice pour déterminer le résultat prévisionnel de cet exercice. Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 10/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 5° Modalités de calcul du dernier acompte 280 Conformément aux cinquième à neuvième alinéas du 1 de l’article 1668 du CGI, le dernier acompte à verser au titre d’un exercice par les entreprises remplissant les conditions définies aux II-B-1-c-2° à 5° § 170 à 330 est égal à la différence entre : - 75 % du montant de l'impôt estimé au titre de cet exercice et les acomptes déjà versés, pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est d'au moins deux cent cinquante millions d'euros et au plus égal à un milliard d'euros ; - 85 % du montant de l'impôt sur les sociétés estimé au titre de cet exercice et les acompte déjà versés, pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à un milliard d'euros et est au plus égal à cinq milliards d'euros ; - 95 % du montant de l'impôt sur les sociétés estimé au titre de cet exercice et les acomptes déjà versés, pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à cinq milliards d'euros. a° Acomptes concernés 290 Cette détermination particulière du montant des acomptes ne vise que le dernier acompte à verser au titre d’un exercice soit, selon la date de clôture de l’exercice, les acomptes suivants (CGI, ann. III, art. 360 bis) : calendrier du dernier acompte selon date de clôture Date de clôture de l'exercice comprise entre le 20 février et le 19 mai inclus le 20 mai et le 19 août inclus 20 août et le 19 novembre inclus 20 novembre et le 19 février inclus Acomptes concernés par la présente mesure 15 mars 15 juin 15 septembre 15 décembre Le montant des trois acomptes précédents n’est pas modifié. Il demeure égal, en application de l’article 359 de l’annexe III au CGI, au quart de l’impôt liquidé par application aux éléments de résultats mentionnés au premier alinéa du 1 de l’article 1668 du CGI. b° Calcul du montant du dernier acompte 300 Le dernier acompte est égal à la différence entre 75 % ou 85 % ou 95 %, selon le cas, de l’impôt estimé au titre de l’exercice et les acomptes déjà versés. 310 En application du 1 de l’article 1668 du CGI, le montant de l’impôt estimé au titre de l’exercice est égal à la somme des éléments suivants : - 33,1/3 % du résultat estimé imposable au taux normal ; - 15 % du résultat net estimé des concessions de licences d’exploitation des éléments mentionnés à l’article 39 terdecies du CGI tel que défini au II-B-1-c-4°-a° § 250. Le montant obtenu s’entend avant imputation des crédits d’impôt sous réserve de la solution exprimée en faveur des sociétés dont les bénéfices sont constitués en totalité ou partie de revenus de capitaux mobiliers. Ce montant d’impôt estimé doit être retenu à hauteur de 75 % pour les entreprises ayant réalisé un chiffre d’affaires compris entre 250 millions et 1 milliard d’euros, de 85 % pour les entreprises ayant réalisé un chiffre d’affaires compris entre 1 et 5 milliards d’euros et 95 % pour les entreprises ayant réalisé un chiffre d'affaires supérieur à 5 milliards d'euros. Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 11/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 320 Le montant du dernier acompte est égal à la différence entre cette fraction d’impôt estimé et le montant des acomptes déjà versés au titre de l’exercice considéré, c’est-à-dire la somme des trois acomptes précédents, lorsque l’entreprise clôture un exercice de douze mois. c° Cas particulier des groupes fiscaux 330 Pour les sociétés mères d’un groupe fiscal visées par les dispositions de l'article 223 A du CGI, le montant du dernier acompte est déterminé selon les mêmes modalités que celles décrites cidessus. Ainsi, le dernier acompte est égal à la différence de l’impôt estimé dont sera redevable le groupe au titre de l’exercice considéré, c’est-à-dire le montant correspondant à 33,1/3 % du résultat d’ensemble estimé et 15 % du résultat net estimé des concessions de licences d’exploitation des éléments mentionnés à l’article 39 terdecies du CGI, et le montant des acomptes déjà versés au nom du groupe au titre du même exercice. Il est souligné que, comme pour l’application des dispositions du 4 bis de l’article 1668 du CGI, le montant du dernier acompte est calculé à partir de l’impôt estimé du groupe intégrant les prévisions de résultats des filiales nouvellement membres du groupe. Corrélativement, la société mère est autorisée à majorer les acomptes déjà versés au nom du groupe non seulement des acomptes qu’elle a ellemême déjà versés, mais aussi ceux réglés à titre individuel par les filiales nouvellement membres du groupe. Pour une étude détaillée de ce régime il convient de se reporter à BOI-IS-GPE. 6° Pénalités applicables en cas d'insuffisance de versement du dernier acompte 340 En cas d'insuffisance de versement, l'article 1731 A du CGI prévoit un déclenchement de la majoration de 5 % de l'article 1731 du CGI ainsi que de l'intérêt de retard prévu par l'article 1727 du CGI à partir d'un certain seuil. Il conviendra pour une étude détaillée du seuil de déclenchement de l'application des pénalités de se reporter au BOI-CF-INF-10-30 au V-A § 200 et suivants. 2. Règles afférentes aux dispenses de versement d'acomptes 350 Les sociétés peuvent être dispensées totalement ou partiellement du versement des acomptes. Suivant le cas, ces dispenses sont de plein droit ou sont subordonnées à la présentation d'une demande. a. Dispense de plein droit. 1° Sociétés dont l'impôt de référence n'excède pas un certain seuil 360 Selon les dispositions du troisième alinéa de l'article 359 de l'annexe III au CGI, les sociétés pour lesquelles le montant de l'impôt sur les sociétés correspondant aux bénéfices de référence définis au II-B-1 § 100 à 340 n'excède pas 3 000 € sont dispensées de versement des acomptes. 370 Le point de savoir si une société est ou non dispensée d'effectuer le versement d'un acompte s'apprécie au moment de l'échéance de cet acompte. C'est ainsi qu'une société qui a primitivement bénéficié de la dispense peut, par la suite, être tenue à des versements d'acomptes à raison de rehaussements apportés à la base d'imposition de l'exercice de référence. Pour bénéficier de la dispense, les entreprises concernées n'ont aucune demande à présenter au comptable de la DGFIP qui dispose de tous les renseignements nécessaires. Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Page 12/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 2° Organismes sans but lucratif 380 Les associations et syndicats professionnels visés au 1 bis de l'article 206 du CGI, sont dispensés du versement des acomptes d'impôt sur les sociétés lorsque leur chiffre d'affaires est inférieur à un certain plafond indiqué au 1 de l'article 1668 du CGI. Sont également dispensés du versement des acomptes, les organismes sans but lucratif imposés aux taux réduits de l'impôt sur les sociétés prévus à l'article 219 bis du CGI. 3° Autres cas 390 En ce qui concerne les cas particuliers des sociétés nouvelles et des sociétés déficitaires, BOI-ISDECLA-20-30. b. Dispenses ou réductions d'acomptes non applicable de plein droit 400 Les entreprises qui souhaitent moduler leurs acomptes d'impôt sur les sociétés n'ont aucune formalité à accomplir. L'entreprise informe l'administration de sa décision de réduire ou de se dispenser du paiement des acomptes en cochant la case « minoration » sur la page 1 du relevé d'acompte n° 2571 (CERFA n°12403), disponible sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires". 1° Dispense ou réduction du premier acompte 410 S'agissant du premier acompte, les sociétés dont l'exercice de référence est présumé déficitaire, alors que l'avant-dernier exercice présentait, en revanche, un bénéfice imposable, ont la faculté de se dispenser du versement du premier acompte en cochant la case « minoration » du relevé d'acompte n° 2571 (CERFA n° 12403), disponible sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires". Dans l'hypothèse où une société n'a pas eu recours à cette mesure et a versé un premier acompte calculé sur les résultats de l'avant-dernier exercice clos, il est admis qu'elle puisse ultérieurement obtenir le remboursement de ce premier acompte si l'exercice de référence s'est soldé effectivement par un déficit ou un résultat nul. 420 De même, lorsque, avant la date d'exigibilité du premier acompte la société est en mesure d'affirmer que le bénéfice du dernier exercice est sensiblement inférieur à celui de l'avant-dernier, le premier acompte peut être déterminé d'après le bénéfice du dernier exercice tel qu'elle l'évalue. La société qui, à la date d'exigibilité du premier acompte du nouvel exercice, estime que les bénéfices du dernier exercice sont très inférieurs à ceux de l'avant-dernier exercice, et qu'elle a ainsi versé, au titre du dernier exercice clos, des acomptes excédant l'impôt réellement dû, peut se dispenser du versement du premier acompte du nouvel exercice (cet acompte étant alors calculé en fonction des résultats prévus du dernier exercice) à concurrence du montant de l'excédent de versement dont elle se prétend bénéficiaire au titre du dernier exercice. 2° Dispense ou réduction des autres acomptes 430 Le 4 bis de l’article 1668 du CGI prévoit que l’entreprise peut réduire le montant de ses acomptes ou s’abstenir de les verser lorsqu’elle estime que le montant total des acomptes déjà versés au titre de l’exercice en cours est égal ou supérieur à la cotisation totale d’impôt sur les sociétés dont elle sera redevable au titre de cet exercice avant imputation des crédits d’impôt. La faculté de modulation des acomptes s’apprécie en conséquence par référence à la cotisation totale réelle dont l’entreprise Identifiant juridique : BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 Date de publication : 30/05/2013 Date de fin de publication : 04/02/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Bézard, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 13/13 Exporté le : 04/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3558-PGP.html?identifiant=BOI-IS-DECLA-20-10-20130530 s’estime redevable compte tenu de l’évaluation de ses bénéfices pour l’exercice en cours. Il en résulte, en pratique, les conséquences suivantes : - l’entreprise peut tenir compte de l’application du régime d’imposition au taux réduit en particulier dans la situation où elle n’en aurait pas bénéficié au titre de l’exercice de référence pour le calcul des acomptes mais serait en mesure de satisfaire aux conditions au titre de l’exercice en cours ; - une compensation peut s’opérer entre, d’une part, le résultat net de la concession de licence d’exploitation et, d’autre part, la moins-value nette à long terme de l’exercice provenant de la cession d’éléments d’actif, les moins-values nettes à long terme et les déficits des exercices antérieurs le cas échéant reportables. 440 Cela étant, il est admis que les entreprises peuvent limiter leurs versements lorsque les acomptes déjà acquittés seront au moins égaux à la plus élevée des deux sommes définies ci-avant après imputation des crédits d'impôt attachés aux valeurs mobilières. 450 Les crédits d'impôt autres que ceux attachés aux valeurs mobilières tels que notamment les crédits d'impôt afférents à certains revenus de source étrangère (autres que les valeurs mobilières), le crédit d'impôt pour dépenses de recherche, le crédit d'impôt pour dépenses de formation, etc., ne sont pas pris en compte pour la détermination du montant à partir duquel les entreprises peuvent limiter leurs versements d'acomptes. cerfa 2069-M-SD (2015) N° 12386*08 Formulaire obligatoire Art. 49 septies X et 49 septies XA annexe III au CGI DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES REDUCTION D'IMPOT MECENAT (Articles 200 et 238 bis du code général des impôts) Nouveauté : Un nouveau tableau n°2069-RCI, annexé à la déclaration de résultat, permet aux entreprises de déclarer tous leurs crédits d'impôt. Si vous déclarez la réduction d'impôt mécénat sur l 'imprimé n° 2069-RCI-SD vous êtes dispensés du dépôt de la déclaration n°20 6 9- M -SD. L e présent formulaire vous permettra de calculer votre crédit et sera transmis à l'administration fiscale uniquement en cas de demande d'information. Exercice du au ou année 1 Dénomination de l’entreprise Adresse N° SIREN SOCIÉTÉ BÉNÉFICIANT DU RÉGIME FISCAL DES GROUPES DE SOCIÉTÉS (COCHER LA CASE) Dénomination de la société mère Adresse N° SIREN Chiffre d’affaires de l’exercice 1 Plafond de déductibilité (ligne 1 x 5 ‰) 2 I - DÉPENSES ENGAGÉES AU COURS DE L'EXERCICE OUVRANT DROIT À RÉDUCTION D'IMPÔT Versements effectués au profit d’œuvres ou organismes 3 • Dont montant des dons et versements consentis à des organismes dont le siège est situé au sein de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen2 3b • Dont dépenses inférieures ou égales au plafond (montant ligne 3 limité au montant ligne 2) 4 • Dont dépenses supérieures au plafond (ligne 3-ligne 4 si montant ligne 3 > montant ligne 2) 5 Dépenses engagées en vue de l’achat d’œuvres originales d’artistes vivants qui sont inscrites à un compte d’actif immobilisé (article 238 bis AB du CGI) 6 Plafonnement des dépenses [(ligne 6 dans la limite des montants (ligne 2 – ligne 4)] 7 II - APPRÉCIATION DU MONTANT DES DÉPENSES ENGAGÉES AU COURS DE L'EXERCICE AU REGARD DU PLAFOND DE DÉDUCTIBILITÉ Plafond de déductibilité utilisé (ligne 4 +ligne 7) 8 Montant maximum des excédents de versement des exercices antérieurs pouvant être pris en compte (ligne 2 - ligne 8 ) 9 1 Pour les entreprises individuelles. 2 Montant des dons et versements consentis à des organismes agréés dans les conditions prévues à l'article 1649 nonies du code général des impôts et dont le siège est situé dans un État membre de l’Union européenne ou dans un autre État partie à l’accord sur l'Espace économique européen ayant conclu avec la France une convention d’assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales. Lorsque ces dons et versements ont été effectués au profit d’un organisme non agréé et situé dans un État précédemment cité, la réduction d’impôt fait l’objet d’une reprise, sauf lorsqu’il est produit dans le délai de dépôt de la déclaration les pièces justificatives attestant que cet organisme poursuit des objectifs et présente des caractéristiques similaires aux organismes dont le siège est situé en France. Pour les entreprises à l’impôt sur les sociétés : reporter le montant des dons consentis à ces organismes sur le relevé de solde n° 2572. III - PRISE EN COMPTE DES VERSEMENTS EFFECTUÉS AU TITRE D'EXERCICES ANTÉRIEURS ET REPORTABLES Ce tableau est servi uniquement si l'entreprise dispose d'excédents de versement constatés au cours d'exercices antérieurs et si au cours de l'exercice considéré, la somme des versements effectués au titre des articles 238 bis et 238 bis AB du CGI est inférieure au plafond de déductibilité. Totalité des excédents de versements constatées au cours des exercices précédents imputables3 1 Limite de prise en compte des excédents de versements constatés au cours des exercices précédents4 2 Excédents imputés5 3 Excédents restant à imputer6 (colonne 1 - colonne 3) 4 N-5 A 10 N-4 B (A-10) 11 N-3 C (B-11) 12 N-2 D (C-12) 13 N-1 E (D-13) 14 15 Total IV - DÉTERMINATION DU MONTANT DE LA RÉDUCTION D'IMPÔT Réduction d’impôt de l’exercice 7 [ligne 4 + ligne 15] x 60 % 16 V - RÉPARTITION DE LA RÉDUCTION D'IMPÔT ENTRE LES ASSOCIÉS DE LA SOCIÉTÉ DE PERSONNES (OU ASSIMILÉE) 8 Nom et adresse des associés et n° SIREN (pour les entreprises) % de droits détenus dans la société Quote-part de la réduction d’impôt Total VI - UTILISATION DE LA RÉDUCTION D'IMPÔT MÉCÉNAT (A SERVIR UNIQUEMENT PAR LES ENTREPRISES SOUMISES A L'IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS) Montant de l'impôt dû au titre de l’exercice avant imputation de la réduction d'impôt 17 Montant de la réduction d'impôt mécénat (Report du montant porté ligne 16) 18 Montant de l'impôt dû après imputation de la réduction d’impôt (montant case 17 - montant case 18 si case 17 > case 18) 19 Montant du solde de réduction d'impôt non imputée sur l'impôt (montant case 18 - montant case 17 si case 18 > case 17) 20 3 Reporter la totalité des excédents imputables y compris les montants supérieurs au plafond déterminé ligne 9. 4 Reporter case A, le montant de l'excédent imputable limité au montant porté ligne 9. Dans l'hypothèse où le montant porté dans la colonne 1 est inférieur au montant porté colonne 2, reporter sur les années suivantes dans la colonne 2 le reliquat de la limite de prise en compte des excédents. 5 Le montant d'excédents imputés est égal au montant de la colonne 1 dans la limite du montant de la colonne 2. 6 Ces montants seront reportés sur la prochaine déclaration. 7 Montant à reporter sur la déclaration de résultats dans la rubrique imputations et crédits d'impôts. 8 Seuls les associés personnes morales ou associés personnes physiques participant à l’exploitation au sens du 1° bis du I de l’article 156 du CGI peuvent faire valoir leur part dans le crédit d’impôt. Le montant global déterminé est réparti entre tous les associés, mais seuls ceux cités ci-avant peuvent prétendre au bénéfice de ce crédit d’impôt. Dès lors, le total de la répartition entre les associés peut être différent du montant déterminé ligne 16. VII – SUIVI DE LA RÉDUCTION D’IMPÔT POUR DÉTERMINER LE MONTANT À REPORTER SUR LA DÉCLARATION N° 2042 (à servir uniquement par les entreprises soumises à l’impôt sur le revenu lorsque l’entrepreneur individuel ou l’associé de la société de personnes dispose de réductions d’impôt non imputées au titre des années antérieures) SITUATION AU TITRE DE L’ANNÉE N-1 Montant de la réduction d’impôt déclarée sur la déclaration n° 2042 de l’année N-19 21 Montant de la réduction d’impôt utilisée en N-1 (montant indiqué sur l’avis d’impôt sur le revenu de l’année N-1) 22 Montant de la réduction d’impôt non utilisée en N-1 (ligne 21 – ligne 22) 23 RÉPARTITION DE LA RÉDUCTION D’IMPÔT NON UTILISÉE EN N-1 SELON L’ANNÉE D’ORIGINE Année d’origine de la réduction d’impôt Réduction d’impôt déclarée en N-1 selon son année d’origine 1 Montant de la réduction d’impôt utilisée en N-110 2 Montant de la réduction d’impôt restant à reporter sur l’année N11 (colonne 1 – colonne 2) 3 N-1 N-6 N-5 N-4 N-3 N-2 Total colonne 112 TOTAL 24 Montant de la réduction d’impôt à déclarer sur la déclaration n° 2042 de l’année (montant ligne 16 + montant ligne 24)13 25 9 Le montant de la réduction d’impôt déclarée en N-1 correspond au montant de la réduction d’impôt déclarée en N-1 et aux montants des réductions d’impôt reportables au titre des années antérieures à N-1. 10 Reporter le montant indiqué ligne 22, en commençant par l’année N-1. Le reliquat éventuel est reporté sur les années antérieures en commençant par les années les plus anciennes. 11 Ce montant sera reporté en colonne 1 lors de la souscription de ce suivi au titre de l’année suivante. 12 Le total de la colonne 1 doit être égal au montant indiqué ligne 21. 13 Ce montant sera à reporter à la ligne 21 de la déclaration n° 2069-M-SD à souscrire l’année suivante. CONTRIBUTION A L’AUDIOVISUEL PUBLIC FICHE PRATIQUE DE CALCUL (1) ANNÉE 2015 (1) Ce document peut également servir d’instrument de recensement des appareils installés dans chaque établissement, pour centralisation au siège social chargé de la déclaration et du paiement d’ensemble. Identification de l’établissement 1. Appareils installés dans un établissement ou partie d’établissement autre que les « débits de boissons » Tranches de parc Nb de postes Tarif normal (€) Tarif majoré (€) Montant dû (€) les 2 premiers Métropole 136,00 D.O.M. 86,00 du 3ème au 30ème (abattement de 30%) Métropole 95,20 D.O.M. 60,20 du 31ème au dernier (abattement de 35%) Métropole 88,40 D.O.M. 55,90 SOUS TOTAL TARIF NORMAL 2. Appareils installés dans un établissement ou partie d’établissement qualifié de « débit de boissons » Attention : Le recensement dans chacune des tranches du parc d’appareils ci-dessous s’effectue après prise en compte des postes de la première rubrique. Exemple : si vous avez trois postes dans la première rubrique (Appareils installés dans la partie de l’établissement non qualifié de « débit de boissons ») et un poste dans la présente rubrique (Appareils installés dans la partie de l’établissement qualifié de « débit de boissons »), ce poste sera porté à la rubrique « du 3ème au 30ème ». Tranches du parc d’appareils Nb de postes Tarif normal (€) Tarif majoré (€) Montant dû (€) les 2 premiers Métropole 544,00 D.O.M. 344,00 du 3ème au 30ème (abattement 30%) Métropole 380,80 D.O.M. 240,80 du 31ème au dernier (abattement de 35%) Métropole 353,60 DOM 223,60 SOUS TOTAL TARIF MAJORÉ TOTAL POUR L’ÉTABLISSEMENT AVANT ABATTEMENT Abattement de 25% pour les hôtels de tourisme dont la durée d’exploitation n’excède pas 9 mois. TOTAL POUR L’ÉTABLISSEMENT APRÈS ABATTEMENT (à reporter éventuellement, après totalisation, sur la déclaration de TVA ou le formulaire n° 3310A souscrit au niveau du siège ou du principal établissement) 2042 QE N°14874*03 direction générale des finances publiques QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE REVENUS 2014 DE L'HABITATION PRINCIPALE 14 DÉCLARATION Vous avez bénéficié d’un éco-prêt à taux zéro et l’offre de prêt a été émise en 2013....................................................................... 7WG cochez Vous avez bénéficié d’un éco-prêt à taux zéro et l’offre de prêt a été émise en 2014....................................................................... 7WE cochez Votre habitation principale est une maison individuelle .............................................................................................................. 7WK cochez Votre situation de famille a changé en 2012, 2013 ou 2014 (mariage, Pacs, divorce, séparation, décès du conjoint) et vous avez réalisé des dépenses du 1.1 au 31.8.2014............................................................................................................... 7RX cochez MONTANT DES DÉPENSES PAYÉES EN 2014 Du 1.1 au Du 1.9 au 31.8.2014 31.12.2014 Économies d’énergie Chaudières à condensation........................................................................................................................... 7SD 7SA Chaudières à micro-cogénération gaz............................................................................................................. 7SE 7SB Appareils de régulation du chauffage, matériaux de calorifugeage ...................................................................... 7SF 7SC Isolation thermique Matériaux d’isolation des murs donnant sur l'extérieur (acquisition et pose) posés sur: – au moins la moitié de la surface totale des murs .......................................................................................... 7WC 7WB – moins de la moitié de la surface totale des murs ........................................................................................... 7SG 7RG Matériaux d’isolation des toitures (acquisition et pose) posés sur: – la totalité de la toiture ............................................................................................................................. 7VG 7VH – une partie de la toiture ............................................................................................................................. 7SH 7RH Matériaux d’isolation des planchers bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert (acquisition et pose) ..... 7SI 7RI Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées (fenêtres, portes-fenêtres…) concernant: – au moins la moitié des fenêtres................................................................................................................. 7WT 7WU – moins de la moitié des fenêtres................................................................................................................... 7SJ 7RJ Volets isolants ............................................................................................................................... ............ 7SK 7RK Portes d’entrée donnant sur l’extérieur .......................................................................................................... 7SL 7RL Equipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable Appareils de chauffage ou de production d'eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses............................. 7SN 7RN Pompes à chaleur air/eau ou géothermiques dont la finalité essentielle est la production de chaleur (y compris le coût de la pose de l'échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques)................. 7SP 7RP Pompes à chaleur (autres que air/air) dédiées à la production d’eau chaude sanitaire (chauffe-eaux thermodynamiques) ............................................................................................................... 7SR 7RR Équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire et dotés de capteurs solaires (chauffe-eaux solaires...)...................................................................................... 7SS 7RS Équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie hydraulique ................... 7SQ 7RQ Systèmes de production d’électricité à partir de l’énergie éolienne, hydraulique ou de biomasse .............................. 7ST 7RT >>> SIGNATURE DU OU DES DÉCLARANTS À Le Nom Prénom Adresse Plafond du revenu fiscal de référence 2012 et 2013 (article 1417 II du code général des impôts) MÉTROPOLE MARTINIQUE, GUADELOUPE, RÉUNION GUYANE, MAYOTTE 2012 2013 2012 2013 2012 2013 Première part 24043€ 25005€ 29058€ 30220€ 31843€ 33117€ Majorations1 : – 1re demi-part supplémentaire – 2e demi-part supplémentaire – 3e demi-part supplémentaire – demi-part supplémentaire à partir de la 4e 5617€ 4421€ 4421€ 4421€ 5842€ 4598€ 4598€ 4598€ 6164€ 5877€ 4421€ 4421€ 6411€ 6112€ 4598€ 4598€ 6164€ 6164€ 5249€ 4421€ 6411€ 6411€ 5459€ 4598€ 1. Majorations divisées par deux pour les quarts de parts. Plafond du revenu fiscal de référence 2012 en métropole RFR 2012 RFR 2012 RFR 2012 RFR 2012 1 part 24043€ 2 parts 34081€ 3 parts 42923€ 4 parts 51765€ 1,5 part 29660€ 2,5 parts 38502€ 3,5 parts 47344€ 4,5 parts 56186€ Plafond du revenu fiscal de référence 2013 en métropole RFR 2013 RFR 2013 RFR 2013 RFR 2013 1 part 25005€ 2 parts 35445€ 3 parts 44641€ 4 parts 53837€ 1,5 part 30847€ 2,5 parts 40043€ 3,5 parts 49239€ 4,5 parts 58435€ 2 MONTANT DES DÉPENSES PAYÉES EN 2014 Du 1.1 au Du 1.9 au Autres dépenses 31.8.2014 31.12.2014 Diagnostic de performance énergétique ........................................................................................................ 7SV 7TV Équipements de raccordement à un réseau de chaleur ..................................................................................... 7SW 7TW Compteurs individuels de chauffage ou d’eau chaude sanitaire installés dans un immeuble collectif............................................... 7RV Système de charge pour véhicules électriques ...................................................................................................................... 7RW Dans les logements situés dans les départements d’outre-mer: équipements de raccordement à un réseau de froid; équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires ; équipements visant à l’optimisation de la ventilation naturelle................................................................................................ 7RZ TAUX DU CRÉDIT D'IMPÔT DÉPENSES PAYÉES DU 1.1. AU 31.8.2014 DÉPENSES PAYÉES DU 1.9. AU 31.12.2014 TAUX NATURE DE LA DÉPENSE TAUX CATÉGORIE DE DÉPENSES COMPOSANT LE BOUQUET DE TRAVAUX En action seule, sous condition de revenus1 Avec bouquet de travaux2 Économies d'énergie Chaudières à condensation 15% 25% 6 30% Chaudières à micro-cogénération gaz 15% 25% 6 30% Appareils de régulation du chauffage, matériaux de calorifugeage 15% 15% 30% Isolation thermique Matériaux d’isolation des murs donnant sur l'extérieur (acquisition et pose) 4 : – au moins la moitié de la surface totale des murs 15% 25% 2 30% – moins de la moitié de la surface totale des murs 15% 15% 30% Matériaux d’isolation des toitures (acquisition et pose) 4 : – la totalité de la toiture 15% 25% 3 30% – une partie de la toiture 15% 15% 30% Matériaux d’isolation des planchers bas sur sous-sol, vides sanitaires ou passages ouverts (acquisition et pose) 4 15% 15% 30% Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées (fenêtres, portes-fenêtres…) en immeuble collectif : – au moins la moitié des fenêtres 15% 25% 1 30% – moins de la moitié des fenêtres 15% 15% 30% Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées (fenêtres, portes-fenêtres…) en maison individuelle: – au moins la moitié des fenêtres Non éligible 3 25% 1 30% – moins de la moitié des fenêtres Non éligible 3 15% 30% Volets isolants : – en immeuble collectif 15% 15% 30% – en maison individuelle Non éligible 3 15% 30% Portes d’entrée donnant sur l’extérieur: – en immeuble collectif 15% 15% 30% – en maison individuelle Non éligible 3 15% 30% 1. Le taux de 15% s’applique : – aux dépenses réalisées en action seule par les foyers dont le revenu fiscal de référence de l'année 2012 ou celui de l'année 2013 n'excède pas les montants indiqués page 4 (à l'exception des dépenses de matériaux d'isolation des parois vitrées, de volets isolants et de portes d'entrée réalisées en maison individuelle qui n'ouvrent droit au crédit d'impôt qu'en présence d'un bouquet de travaux); – aux dépenses n'entrant pas dans la composition du bouquet de travaux, lorsqu'elles sont réalisées en complément d’un bouquet de travaux. 2. Le taux de 25% s'applique aux dépenses relevant d'une des catégories composant le bouquet de travaux, lorsqu'un bouquet de travaux est réalisé. 3. En maison individuelle, l’acquisition de ces matériaux est éligible au crédit d’impôt uniquement lorsqu'un bouquet de travaux est réalisé, quel que soit le montant des revenus du foyer. 4. Dépenses retenues dans la limite d’un plafond de 150€ TTC par m2 lorsque la paroi est isolée par l'extérieur et de 100 € TTC par m2 lorsque la paroi est isolée par l'intérieur. Vous devez appliquer ce plafond avant de déclarer le montant de la dépense. suite page 3 >>> 1 3 TAUX DU CRÉDIT D'IMPÔT DÉPENSES PAYÉES DU 1.1. AU 31.8.2014 DÉPENSES PAYÉES DU 1.9. AU 31.12.2014 TAUX NATURE DE LA DÉPENSE TAUX CATÉGORIE DE DÉPENSES COMPOSANT LE BOUQUET DE TRAVAUX En action seule, sous condition de revenus1 Avec bouquet de travaux2 Équipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable Appareils de chauffage ou de production d'eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses 15% 25% 4 30% Pompes à chaleur air/eau ou géothermiques dont la finalité essentielle est la production de chaleur (y compris le coût de la pose de l'échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques) 15% 25% 6 30% Pompes à chaleur (autres que air/air) dédiées à la production d’eau chaude sanitaire (chauffe-eaux thermodynamiques) 15% 25% 5 30% Équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire et dotés de capteurs solaires (chauffe-eaux solaires...) 5 15% 25% 5 30% Équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie hydraulique 15% 25% 6 30% Systèmes de fourniture d'électricité à partir de l'énergie éolienne, hydraulique ou de biomasse 15% 25% 6 30% Autres dépenses Diagnostic de performance énergétique 6 15% 15% 30% Équipements de raccordement à un réseau de chaleur 15% 15% 30% Compteurs individuels de chauffage ou d’eau chaude sanitaire installés dans un immeuble collectif Non éligible Non éligible 30% Système de charge pour véhicules électriques Non éligible Non éligible 30% Dans les logements situés dans les départements d’outre-mer: équipements de raccordement à un réseau de froid, équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires, équipements visant à l’optimisation de la ventilation naturelle Non éligible Non éligible 30% 5. Dépenses retenues dans la limite de 1000€ par m2 de capteurs solaires. Vous devez appliquer ce plafond avant de déclarer le montant de la dépense. 6. Pour un même logement, le coût d'un seul diagnostic effectué au cours d'une période de 5 ans peut ouvrir droit au crédit d'impôt. 1 2042 QE Impression: IMPRIMERIE NATIONALE 2015 01 53598 PO - Mars 2015 – 145 747 Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous avez effectué en 2014 des dépenses en faveur de la qualité environnementale de votre habitation principale achevée depuis plus de deux ans. Votre habitation principale peut être située dans un immeuble collectif ou être une maison individuelle. Équipements ouvrant droit au crédit d'impôt Pour ouvrir droit au crédit d’impôt, les matériaux et équipements doivent respecter des critères de performance énergétique qui sont indiqués dans la notice n°2041 GR et dans le bulletin officiel des finances publiques, sous la référence BOI-IRRICI-280. Les dépenses d'équipements de production d'électricité utilisant l'énergie radiative du soleil (panneaux photovoltaïques) et d’équipements de récupération des eaux pluviales réalisées à compter du 1.1.2014 n’ouvrent plus droit au crédit d’impôt. Plafond de dépenses Les dépenses sont retenues dans la limite d’un plafond pluriannuel qui s’applique au titre de cinq années consécutives. Pour le calcul du cré- dit d’impôt de 2014, le plafond s’applique aux dépenses effectuées du 1.1.2010 au 31.12.2014. Ce plafond est fixé à : – 8000€ pour une personne célibataire, veuve ou divorcée; – 16000€ pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune; – montants majorés de 400 € par personne à charge (majoration divisée par deux pour un enfant en garde alternée). Éco-prêt Si vous avez bénéficié d’un “éco-prêt” à taux zéro pour financer, même partiellement, une dépense réalisée en 2014 dans votre habitation principale, vous pouvez bénéficier du crédit d'impôt au titre de cette même dépense uniquement si le revenu fiscal de référence (RFR) de votre foyer au titre de l’avant-dernière année précédant celle de l'offre de prêt n'excède pas les montants suivants : – pour une offre de prêt émise en 2013, le RFR de 2011 ne doit pas excéder 30000€; – pour une offre de prêt émise en 2014, le RFR de 2012 ne doit pas excéder: ∙ 25000€ pour une personne célibataire, veuve ou divorcée; ∙ 35000€ pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune; ∙ montants majorés de 7 500 € par personne à charge (majoration divisée par deux pour un enfant en garde alternée). Si votre revenu fiscal de référence excède ces montants, ne déclarez pas les dépenses financées par un éco-prêt. CONDITIONS D'APPLICATION DU CRÉDIT D'IMPÔT COMMUNES À TOUTES LES DÉPENSES PAYÉES EN 2014 4 DÉPENSES PAYÉES DU 1.9 AU 31.12.2014 Les dépenses payées du 1.9 au 31.12.2014 ouvrent droit au crédit d’impôt en faveur de la transition énergétique au taux de 30%. Le crédit d'impôt s'applique dès la première dépense réalisée quel que soit le montant des revenus du foyer et que l'habitation principale soit située dans un immeuble collectif ou soit une maison individuelle. La condition de réalisation d'un bouquet de travaux est supprimée. De nouvelles catégories de dépenses ouvrent droit au crédit d’impôt: – les compteurs individuels de chauffage ou d’eau chaude sanitaire installés dans un immeuble collectif; – les systèmes de charge pour véhicules électriques ; – dans les seuls logements situés dans les départements d'outre-mer: les équipements de raccordement à un réseau de froid, les équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires, les équipements visant à l’optimisation de la ventilation naturelle. DÉPENSES PAYÉES DU 1.1 AU 31.8.2014 Bouquet de travaux Le crédit d'impôt est réservé aux contribuables qui réalisent des dépenses dans le cadre d'un bouquet de travaux. Le bouquet de travaux correspond à la réalisation, dans le même logement, d'au moins deux actions d'amélioration de la performance énergétique relevant des catégories indiquées dans le tableau ci-contre. Toutefois, sous condition de ressources, les contribuables peuvent bénéficier du crédit d'impôt, en l'absence de réalisation d'un bouquet de travaux, c'est-à-dire pour des dépenses réalisées en “action seule”. Ainsi, l'obligation de réaliser un bouquet de travaux pour bénéficier du crédit d'impôt ne s'applique pas aux contribuables dont le revenu fiscal de référence (RFR) de l'année 2012 n'excède pas les plafonds 2012 indiqués ci-contre. Par exception, le RFR de l'année 2013 peut être retenu si le RFR de 2012 dépasse les limites. Dans ce cas, le RFR de 2013 ne doit pas excéder les plafonds 2013 indiqués ci-contre. La possibilité de bénéficier du crédit d'impôt pour des dépenses réalisées en action seule ne s'applique pas aux dépenses d'acquisition de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants ou de portes d'entrée donnant sur l'extérieur lorsqu'elles sont effectuées dans une maison individuelle. En effet, quel que soit le montant des revenus du foyer, ces dépenses n'ouvrent droit au crédit d'impôt que lorsqu'un bouquet de travaux est réalisé. Taux du crédit d'impôt Le taux du crédit d'impôt est fixé à 15 % pour les dé- penses effectuées en action seule. Il est de 25% pour les dépenses réalisées dans le cadre d'un bouquet de travaux. Lorsqu’un bouquet de travaux est réalisé en 2014, les dépenses payées du 1.1 au 31.8.2014 ouvrent droit au crédit d’impôt au taux de 25% pour celles qui composent le bouquet de travaux et au taux de 15% pour les autres dépenses effectuées en complément du bouquet. Bouquet de travaux non achevé au 31.8.2014 Lorsqu'une seule dépense du bouquet de travaux a été effectuée du 1.1 au 31.8.2014, la condition de réalisation du bouquet étant appréciée sur l'ensemble de l'année 2014, le crédit d'impôt au titre de cette première dépense s'appliquera au taux de 25 % si une seconde dépense du bouquet est réalisée du 1.9 au 31.12.2014. La seconde dépense payée du 1.9 au 31.12.2014 béné- ficiera du taux de 30%. À défaut de réalisation de la seconde dépense, la dé- pense effectuée avant le 31.8.2014 ne sera pas éligible au crédit d'impôt ou bénéficiera du taux en action seule de 15%, sous condition de ressources. Le bouquet de travaux pouvant également être réalisé sur deux années, lorsque la première dépense du bouquet a été effectuée du 1.1 au 31.8.2014, la seconde dépense peut être réalisée en 2015. Les deux dépenses composant le bouquet, y compris celle payée avant le 31.8.2014, devront être déclarées dans la déclaration des revenus de l'année 2015 à souscrire en 2016. Le crédit d'impôt sera alors accordé au titre de l’impôt sur le revenu de l'année 2015 pour l'ensemble des dépenses du bouquet. Plafond du revenu fiscal de référence 2012 et 2013 (article 1417 II du code général des impôts) MÉTROPOLE MARTINIQUE, GUADELOUPE, RÉUNION GUYANE, MAYOTTE 2012 2013 2012 2013 2012 2013 Première part 24043€ 25005€ 29058€ 30220€ 31843€ 33117€ Majorations1 : – 1re demi-part supplémentaire – 2e demi-part supplémentaire – 3e demi-part supplémentaire – demi-part supplémentaire à partir de la 4e 5617€ 4421€ 4421€ 4421€ 5842€ 4598€ 4598€ 4598€ 6164€ 5877€ 4421€ 4421€ 6411€ 6112€ 4598€ 4598€ 6164€ 6164€ 5249€ 4421€ 6411€ 6411€ 5459€ 4598€ 1. Majorations divisées par deux pour les quarts de parts. Plafond du revenu fiscal de référence 2012 en métropole RFR 2012 RFR 2012 RFR 2012 RFR 2012 1 part 24043€ 2 parts 34081€ 3 parts 42923€ 4 parts 51765€ 1,5 part 29660€ 2,5 parts 38502€ 3,5 parts 47344€ 4,5 parts 56186€ Plafond du revenu fiscal de référence 2013 en métropole RFR 2013 RFR 2013 RFR 2013 RFR 2013 1 part 25005€ 2 parts 35445€ 3 parts 44641€ 4 parts 53837€ 1,5 part 30847€ 2,5 parts 40043€ 3,5 parts 49239€ 4,5 parts 58435€ les dépenses composant un bouquet de travaux Les dépenses effectuées doivent relever d’au moins DEUX des six catégories suivantes. 1 Acquisition de matériaux d’isolation thermique des parois vitrées Les travaux doivent concerner au moins la moitié des fenêtres du logement. 2 Acquisition et pose de matériaux d’isolation thermique des murs donnant sur l'extérieur Les travaux doivent concerner au moins la moitié de la surface totale des murs du logement. 3 Acquisition et pose de matériaux d’isolation thermique des toitures Les travaux doivent concerner l’ensemble de la toiture. 4 Acquisition de chaudières ou d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses 5 Acquisition d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable Chauffe-eaux solaires, systèmes solaires combinés, chauffe-eaux thermodynamiques… 6 Acquisition de chaudières à condensation, de chaudières à micro-cogénération gaz, de pompes à chaleur (autres que air/air), d’équipements de production d’énergie fonctionnant à l’énergie éolienne ou hydraulique IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 Page 1/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8597-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 DGFIP RFPI - Taxe sur les plus-values immobilières élevées - Modalités de détermination Positionnement du document dans le plan : RFPI - Revenus fonciers et profits du patrimoine immobilier Taxe sur les plus-values immobilières élevées Titre 2 : Modalités de détermination Sommaire : I. Assiette de la taxe II. Seuil d'application de la taxe A. Principe B. Précisions en cas de cessions effectuées par une pluralité de cédants 1. Indivisaires et concubins 2. Couples mariés cédant un bien de communauté 3. Couples liés par un PACS C. Précisions en cas de cession par des personnes morales soumises à l’impôt sur le revenu III. Taux IV. Obligations déclaratives et de paiement, contrôle de la taxe A. Obligations déclaratives B. Obligations de paiement 1. Plus-values d'un montant inférieur ou égal à 50 000 € 2. Plus-values d'un montant supérieur à 50 000 € C. Contrôle de la taxe (1) I. Assiette de la taxe 10 Identifiant juridique : BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 2/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8597-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 La taxe sur les plus-values immobilières élevées, codifiée sous l’article 1609 nonies G du code général des impôts (CGI), est assise sur les plus-values immobilières imposables à l'impôt sur le revenu ou soumises au prélèvement prévu à l'article 244 bis A du CGI. Les plus-values soumises à la taxe sont donc déterminées conformément aux dispositions de l'article 150 V du CGI, l'article 150 VA du CGI, l'article 150 VB du CGI, l'article 150 VC du CGI et l'article 150 VD du CGI, s’agissant des contribuables résidents de France, et à celles du II de l’article 244 bis A du CGI, s’agissant des contribuables non résidents. Conformément aux dispositions de l’article 150 V du CGI, la plus ou moins-value brute réalisée lors de la cession de biens ou de droits immobiliers est égale à la différence entre le prix de cession (BOIRFPI-PVI-20-10-10) et le prix d’acquisition par le cédant (BOI-RFPI-PVI-20-10-20). Elle est ensuite réduite de l'abattement pour durée de détention prévu au I de l’article 150 VC du CGI (BOI-RFPI-PVI-20-20 au I-D § 50 à 70). En principe, les moins-values ne sont pas prises en compte. Toutefois, par dérogation, le II de l'article 150 VD du CGI prévoit, en cas de vente en bloc d'un immeuble acquis par fractions successives, que les moins-values brutes s'imputent sur la ou les plus-values brutes corrigées de l'abattement pour durée de détention (BOI-RFPI-PVI-20-20 au II § 80 et suivants). Ces règles de détermination des plus-values immobilières sont applicables mutatis mutandis aux gains retirés de la cession à titre onéreux et aux échanges de titres de sociétés civiles à prépondérance immobilière. Sur ce point, il convient de se reporter aux BOI-RFPI-SPI-10-30 et BOI-RFPI-SPI-20. 15 Conformément aux dispositions du 2 du C du IV de l'article 27 de la loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013 de finances pour 2014, un abattement exceptionnel de 25 % est applicable, sous conditions, pour la détermination de l’assiette nette imposable, après prise en compte de l’abattement pour durée de détention prévu à l'article 150 VC du CGI, des plus-values réalisées au titre des cessions de certains biens immobiliers bâtis ou de droits portant sur ces biens, intervenant du 1er septembre au 31 décembre 2014 et, à la condition qu'elles aient engagées par une promesse de vente ayant acquis date certaine au plus tard le 31 décembre 2014, à celles intervenant du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2016. Par ailleurs, en application des II et III de l'article 4 de la loi n° 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015, un abattement exceptionnel de 30 % est applicable, sous conditions, pour la détermination de l’assiette nette imposable, après prise en compte de l’abattement pour durée de détention prévu à l'article 150 VC du CGI, des plus-values réalisées au titre des cessions de certains biens immobiliers bâtis ou de droits portant sur ces biens, intervenant du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017 et engagées par une promesse de vente ayant acquis date certaine entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015. Pour plus de précisions sur le champ, les conditions et les modalités d'application de ces abattements exceptionnels de 25 % et 30 %, il convient de se reporter au BOI-RFPI-PVI-20-20 au III-A § 200 et suivants. Pour les cessions de biens immobiliers bâtis entrant dans le champ d'application des abattements exceptionnels de 25 % et 30 % (BOI-RFPI-PVI-20-20 au III-A § 200 et suivants précité), la taxe est assise sur les plus-values immobilières imposables à l'impôt sur le revenu ou soumises au prélèvement prévu à l'article 244 bis A du CGI, après prise en compte de ces abattements. II. Seuil d'application de la taxe A. Principe 20 Identifiant juridique : BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 3/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8597-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 La taxe est due par le cédant dès lors que le montant de la plus-value imposable réalisée est supérieur à 50 000 €. La taxe s'applique au montant de la plus-value immobilière nette imposable. Le seuil de 50 000 € s'apprécie après prise en compte de l'abattement pour durée de détention et, le cas échéant, de la fraction de la plus-value exonérée en application des dispositions du 1° bis du II de l'article 150 U du CGI en cas de remploi (BOI-RFPI-PVI-10-40-30) et des abattements exceptionnels de 25 % et 30 % (cf. I § 15). S'agissant des plus-values réalisées par des non-résidents bénéficiant de l'exonération au titre de la cession d'un logement situé en France dans la limite de 150 000 € de plus-value nette imposable (CGI, art. 150 U, II-2°), le seuil de 50 000 € s'apprécie au regard de la fraction de la plus-value nette imposable supérieure à la limite précitée de 150 000 €. Ainsi, par exemple, si la plus-value nette imposable est égale à 190 000 €, la taxe sur les plus-values immobilières élevées n'est pas due : après application de l'exonération spécifique aux non-résidents, la plus-value nette imposable est en effet inférieure au seuil d’imposition à la taxe (190 000 - 150 000 = 40 000). En revanche, si la plusvalue nette imposable est de 220 000 €, la taxe sera exigible et calculée sur une assiette égale à 70 000 € (220 000 - 150 000 = 70 000). B. Précisions en cas de cessions effectuées par une pluralité de cédants 1. Indivisaires et concubins 30 Les concubins, tout comme les indivisaires, constituent chacun un cédant unique et font à ce titre l’objet d’une taxation distincte en matière d’imposition des plus-values. Par suite, s’agissant de la taxe due à raison de la plus-value réalisée lors de la cession d’un bien unique détenu par des concubins ou des indivisaires, l’appréciation du seuil de 50 000 € s’effectue individuellement au niveau de la quotepart de plus-value réalisée par chacun des concubins ou co-indivisaires. 2. Couples mariés cédant un bien de communauté 40 Dans le cas d’un bien cédé conjointement par un couple marié, les époux sont considérés comme des co-cédants. Toutefois, il est admis d'apprécier le seuil de 50 000 € comme en matière d'indivision, c'est-à-dire au niveau de la quote-part du bien, et donc de plus-value, revenant à chacun des époux et non au regard de la plus-value totale réalisée par le couple. Exemple : M. et Mme X cèdent conjointement un immeuble détenu en communauté et réalisent à raison de cette cession une plus-value nette imposable de 90 000 €. Les époux X ne sont pas redevables de la taxe sur les plus-values élevées puisque la quote-part de plus-value imputable à chacun des époux, soit 45 000 €, est inférieure au seuil d'imposition de 50 000 €. 3. Couples liés par un PACS 50 Les couples liés par un PACS cédant conjointement un bien immobilier sont considérés comme des indivisaires. Dès lors, l’appréciation du seuil de 50 000 € s’effectue de la même manière que pour les indivisaires, c'est-à-dire individuellement au niveau de la quote-part de la plus-value totale revenant à chacun des membres du couple. Identifiant juridique : BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 4/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8597-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 C. Précisions en cas de cession par des personnes morales soumises à l’impôt sur le revenu 60 La taxe est due par la personne morale qui réalise une plus-value soumise à l'impôt sur le revenu d'un montant supérieur à 50 000 €. Le seuil de 50 000 € s'appréciant au niveau du cédant dans cette hypothèse, il doit être apprécié au niveau de la personne morale et non au niveau de chaque associé. Toutefois, il est admis que le seuil de 50 000 € soit apprécié au regard du montant de la plus-value imposable correspondant aux droits des seuls associés redevables de l'impôt sur le revenu. Dès lors, il n'est pas tenu compte pour l'appréciation du seuil de 50 000 € : - de la quote-part de plus-value revenant à des associés soumis à l'impôt sur les sociétés ; - de la quote-part de la plus-value revenant à des associés personnes physiques bénéficiant d'une exonération liée à la cession de la résidence principale ou à la cession d'un logement en vue de l'acquisition de celle-ci, dans les conditions exposées au IV-C § 280 à 300 du BOIRFPI-TPVIE-10. III. Taux 70 Les taux du barème suivant sont applicables au montant total de la plus-value imposable correspondante réalisée par le cédant, et cela dès le premier euro de plus-value imposable réalisée par le cédant. Montant de la plus-value imposable Montant de la taxe De 50 001 à 60 000 € 2 % PV - (60 000 - PV) x 1/20 De 60 001 à 100 000 € 2 % PV De 100 001 à 110 000 € 3 % PV - (110 000 - PV) x 1/10 De 110 001 à 150 000 € 3 % PV De 150 001 à 160 000 € 4 % PV - (160 000 - PV) x 15/100 De 160 001 à 200 000 € 4 % PV De 200 001 à 210 000 € 5 % PV - (210 000 - PV) x 20/100 De 210 001 à 250 000 € 5 % PV De 250 001 à 260 000 € 6 % PV - (260 000 - PV) x 25/100 Supérieur à 260 000 € 6 % PV PV = montant total de la plus-value imposable Les exemples suivants illustrent les différents aspects du fonctionnement de la taxe. 75 Exemple 1 : Immeuble détenu par une personne physique. M. X vend un appartement le 25 mars N pour un montant de 200 000 €. Le bien a été acquis le 15 janvier N-6 pour 90 000 €. Plus-value brute : 200 000 - 90 000 = 110 000 €. Abattement pour durée de détention (une année de détention au-delà de la cinquième) : 2 % x 110 000 € = 2 200 €. Plus-value nette : 110 000 - 2 200 = 107 800 €. Identifiant juridique : BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 5/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8597-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 La plus-value imposable étant supérieure à 50 000 €, la taxe sur les plus-values immobilières élevées s'applique. Le montant de la plus-value étant compris entre 100 001 € et 110 000 €, la taxe correspondante est calculée comme suit : (3 % x 107 800) - [(110 000 - 107 800) x 1/10], soit 3 234 - 220 = 3 014 €. Exemple 2 : Immeuble détenu par un couple marié (bien de communauté). M. et Mme Z vendent un appartement le 25 mars N pour un montant de 212 000 €. Le bien a été acquis le 15 janvier N-4 pour 90 000 €. Plus-value brute : 212 000 - 90 000 = 122 000 €. L'abattement pour durée de détention ne s'applique pas (moins de six années de détention). Plus-value nette : 122 000 €. Quote-part de plus-value revenant à chaque époux : 61 000 €. La plus-value nette imposable, appréciée au niveau de la quote-part part du bien revenant à chaque époux, étant supérieure à 50 000 €, la taxe sur les plus-values immobilières élevées s'applique. S'agissant d'un couple marié et d'un bien de communauté, la taxe est calculée comme suit : Taux applicable à chaque quote-part : 61 000 € x 2 % = 1 220 €. Taxe due par le couple : 1 220 € x 2 = 2 440 €. Exemple 3 : Immeuble détenu par une société relevant de l'article 8 du CGI, l'article 8 bis du CGI et l'article 8 ter du CGI. La SCI Y cède un immeuble le 25 mars N pour un montant de 500 000 €. Le bien a été acquis le 15 janvier N-10 pour 200 000 €. La SCI Y est détenue : - par une SA A à hauteur de 50 % des parts ; - par deux personnes physiques (B et C) à hauteur de 25 % des parts chacune. L'immeuble vendu constituait la résidence principale de B. Plus-value brute : 500 000 - 200 000 = 300 000 €. Abattement pour durée de détention (cinq années de détention au delà de la cinquième) : 10 % x 300 000 = 30 000 €. Plus-value nette : 300 000 - 30 000 = 270 000 €. S'agissant des biens cédés par des sociétés de personnes translucides, il est admis que la fraction de la plus-value passible de la taxe soit déterminée au prorata des droits des seuls redevables de l'impôt sur le revenu ne bénéficiant pas d'une exonération liée à la résidence principale. Au cas particulier, la taxe ne s'applique donc pas : - au prorata des droits de la société A, soumise à l'impôt sur les sociétés, soit 50 % ; - au prorata des droits de l'associé B, dont le bien vendu constituait la résidence principale, soit 25 %. La plus-value nette imposable réalisée par la SCI Y, correspondant aux droits des seuls associés redevables de l'impôt sur le revenu ne bénéficiant pas d'une exonération, s'élève donc à 67 500 €. Le montant de la plus-value imposable réalisée par la SCI Y étant supérieur à 50 000 €, la taxe sur les plus-values immobilières élevées s'applique. Le montant de la plus-value étant compris entre 60 001 et 100 000 €, la taxe correspondante est calculée au taux de 2 %. La taxe due s'élève donc à 67 500 € x 2 % = 1 350 €. Identifiant juridique : BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 6/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8597-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 IV. Obligations déclaratives et de paiement, contrôle de la taxe A. Obligations déclaratives 80 Le IV de l'article 1609 nonies G du CGI prévoit qu'une déclaration conforme à un modèle établi par l'administration et retraçant les éléments servant à la liquidation doit être déposée lors de l'enregistrement de l'acte de cession dans les conditions prévues aux 1°, 2° et 4° du I et au II de l'article 150 VG du CGI. Ainsi, la taxe due par le cédant est versée lors du dépôt, selon le cas, des déclarations n° 2048-IMMSD (CERFA n° 12359 : déclaration de plus-values sur cession d’immeubles ou de droits immobiliers), ou n° 2048-M-SD (CERFA n° 12358 : déclaration de plus-values sur cession de parts ou actions de sociétés à prépondérance immobilière) et n° 2048-M-bis-SD (CERFA n° 12357 : déclaration de plusvalue d’échange de titres de sociétés à prépondérance immobilière) dans les conditions prévues pour l’imposition à l'impôt sur le revenu des plus-values immobilières. Ces imprimés, accessibles en ligne sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires", retracent les éléments servant notamment à la liquidation de la plus-value immobilière et de la taxe sur les plus-values élevées. L'assiette de la taxe étant identique à l'assiette fiscale des plus-values immobilières, aucune déclaration ne doit être déposée lorsque la plus-value réalisée ne donne pas lieu à imposition à l'impôt sur le revenu. A ce titre, aucune mention particulière relative à la non-application de la taxe sur les plus-values immobilières élevées n'est exigée dans l'acte soumis à la formalité ou présenté à l'enregistrement. B. Obligations de paiement 90 Conformément au V de l'article 1609 nonies G du CGI, la taxe doit être versée préalablement à l'exécution de l'enregistrement ou de la formalité fusionnée lors du dépôt de la déclaration dans les conditions prévues, selon le cas, aux I à II bis de l'article 150 VF du CGI, aux II et III de l'article 150 VH du CGI et au IV de l'article 244 bis A du CGI. Le dépôt ou la formalité sont donc refusés : - à défaut de paiement préalable de la taxe ; - ou s'il existe une discordance entre le montant dû au titre de la taxe sur les plus-values élevées et le montant effectivement versé lors de la réquisition ou de la présentation à l'enregistrement. 1. Plus-values d'un montant inférieur ou égal à 50 000 € 100 S'agissant d'une plus-value imposable à l'impôt sur le revenu ou au prélèvement prévu à l'article 244 bis A du CGI d'un montant inférieur ou égal au seuil de 50 000 €, aucune liquidation de la taxe ne doit figurer sur les déclarations n° 2048-IMM-SD (CERFA n° 12359), n° 2048-M-SD (CERFA n° 12358) et n° 2048-M-bis-SD (CERFA n° 12357), accessibles en ligne sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires". L'indication que la plus-value est hors du champ de la taxe sur les plus-values immobilières élevées n'est pas exigée dans l'acte soumis à l'enregistrement ou à la formalité fusionnée. 2. Plus-values d'un montant supérieur à 50 000 € 110 Identifiant juridique : BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 7/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8597-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-TPVIE-20-20150410 S'agissant d'une plus-value imposable à l'impôt sur le revenu ou au prélèvement prévu à l'article 244 bis A du CGI d'un montant supérieur au seuil de 50 000 €, la taxe correspondante doit être versée à peine de refus de la formalité ou de l'enregistrement. La taxe due par les non-résidents est acquittée sous la responsabilité d'un représentant fiscal. Sur ce point il convient de se reporter au BOI-RFPIPVINR-30-20. Toutefois, le refus ne sera pas opposé en l'absence de versement de la taxe si l'acte soumis à l'enregistrement ou à la formalité comporte des mentions indiquant : - que la plus-value réalisée porte sur la cession d'un terrain à bâtir défini au 1° du 2 du I de l'article 257 du CGI (BOI-RFPI-TPVIE-10 au II-B § 120) ; - qu'une promesse de vente ayant acquis date certaine a été passée avant le 7 décembre 2012 (BOI-RFPI-TPVIE-10 au V § 340) ; - que la plus-value réalisée par un couple marié ayant cédé un bien de communauté est inférieure à 50 000 € au niveau de la quote-part de chaque époux (cf. II-B-2 § 40). Pour plus de précisions, il convient de se reporter au BOI-RFPI-PVI-30-40 s'agissant des obligations déclaratives en matière de cession d'immeubles ou de droits immobiliers et au BOI-RFPI-SPI-40 s'agissant des obligations déclaratives en matière de cessions de titres de sociétés à prépondérance immobilière. C. Contrôle de la taxe 120 Conformément au VI de l'article 1609 nonies G du CGI, la taxe est contrôlée sous les mêmes garanties et sanctions qu'en matière d'impôt sur le revenu. Il convient donc de se reporter sur ce point au BOIRFPI-PVI-30-50. Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-BASE-100-20150421 Page 1/6 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10079-PGP.html?identifiant=BOI-BIC-BASE-100-20150421 Date de publication : 21/04/2015 DGFIP BIC - Base d'imposition - Déduction exceptionnelle en faveur de l'investissement Positionnement du document dans le plan : Sommaire : I. Champ d'application de la déduction A. Entreprises concernées B. Biens d'équipement éligibles C. Dates à retenir 1. Biens achetés 2. Biens construits par l'entreprise 3. Biens pris en crédit-bail ou loués avec option d'achat II. Mise en œuvre de la déduction A. Règles de calcul de la déduction 1. Dispositions communes 2. Dispositions applicables aux biens pris en location dans les conditions du 1 de l'article L. 313-7 du code monétaire et financier et dans le cadre d'opérations de location avec option d'achat 3. Conséquences de la décomposition sur la déduction exceptionnelle B. Modalités pratiques de déduction du résultat imposable 1 Les entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés ou l'impôt sur le revenu selon le régime réel d'imposition peuvent déduire de leur résultat imposable une somme égale à 40 % de la valeur d'origine de biens limitativement énumérés, qu'elles acquièrent ou fabriquent à compter du 15 avril 2015 et jusqu'au 14 avril 2016 et qui sont éligibles à l'amortissement dégressif prévu à l'article 39 A du code général des impôts (CGI). Identifiant juridique : BOI-BIC-BASE-100-20150421 Date de publication : 21/04/2015 Page 2/6 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10079-PGP.html?identifiant=BOI-BIC-BASE-100-20150421 I. Champ d'application de la déduction A. Entreprises concernées 10 Entrent dans le champ d'application de la déduction les personnes physiques ou morales soumises à l'impôt sur le revenu dont les bénéfices proviennent de l'exercice d'une activité industrielle, commerciale, artisanale ou agricole, ainsi que l'ensemble des personnes morales passibles de l'impôt sur les sociétés. 20 Les entreprises doivent être soumises à l'impôt suivant le régime du bénéfice réel normal ou simplifié de plein droit ou sur option. Il s'ensuit que ne peuvent pas en bénéficier les entreprises imposées forfaitairement. 30 La mesure s'applique aux entreprises qui acquièrent ou fabriquent les biens concernés. Toutefois, pour les biens d'équipement faisant l'objet d'un contrat de crédit-bail ou d'un contrat de location avec option d'achat, la déduction exceptionnelle peut être pratiquée par l'entreprise créditpreneur ou locataire selon des modalités précisées au II-A-2 § 170. Le bailleur qui donne un bien en crédit-bail ou en location avec option d'achat ne peut pas pratiquer la déduction exceptionnelle, que le preneur ou le locataire pratique ou non la déduction sur le bien en cause. B. Biens d'équipement éligibles 40 La déduction s'applique aux biens qui peuvent être amortis selon le mode dégressif prévu à l'article 39 A du CGI et qui relèvent de l'une des catégories suivantes : - les matériels et outillages utilisés pour des opérations industrielles de fabrication ou de transformation (BOI-BIC-AMT-20-20-20-10 au I § 10 à 30 et 80 à 150 à l'exclusion du matériel mobile ou roulant affecté à des opérations de transport) ; - les matériels de manutention (BOI-BIC-AMT-20-20-20-10 au II § 160 à 180) ; - les installations destinées à l'épuration des eaux et à l'assainissement de l'atmosphère (BOIBIC-AMT-20-20-20-10 au III § 190) ; - les installations productrices de vapeur, de chaleur ou d’énergie à l’exception des installations de production d'énergie électrique dont la production bénéficie de tarifs réglementés d'achat (BOI-BIC-AMT-20-20-20-10 au IV § 200 sous réserve des matériels destinés à une production d'énergie électrique bénéficiant d'un tarif réglementé) ; - les matériels et outillages utilisés à des opérations de recherche scientifique ou technique (BOI-BIC-AMT-20-20-20-10 au VIII § 260 et 270). Remarques : Le régime d'amortissement des dépenses relatives à l'acquisition ou à la production de logiciels dépend du degré d'autonomie du logiciel par rapport à l'équipement auquel il s'incorpore. Lorsque le logiciel est indissociable du matériel éligible à l'amortissement dégressif, il est alors lui-même éligible à l'amortissement dégressif et à la déduction exceptionnelle. Toutefois, sont également éligibles à la déduction exceptionnelle les logiciels qui contribuent aux opérations industrielles de fabrication et de transformation (exemples : logiciels de conception, de simulation, de pilotage, de programmation, de suivi et de gestion de production, de maintenance). 50 Identifiant juridique : BOI-BIC-BASE-100-20150421 Date de publication : 21/04/2015 Page 3/6 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10079-PGP.html?identifiant=BOI-BIC-BASE-100-20150421 Il n'est pas nécessaire que l'amortissement dégressif soit effectivement pratiqué par l'entreprise pour que la déduction s'applique, il suffit que le bien soit éligible à l'amortissement dégressif. De même, la possibilité éventuelle de pratiquer un amortissement exceptionnel est sans incidence sur la répartition de la déduction sur la durée réelle d'utilisation du bien concerné. Par ailleurs, il est précisé que les extraits des BOI-BIC-AMT précités ne contiennent pas une liste exhaustive des biens relevant de l'amortissement dégressif. C. Dates à retenir 60 Pour avoir droit aux dispositions du présent titre, les biens d'équipement doivent être acquis ou fabriqués à compter du 15 avril 2015 et au plus tard le 14 avril 2016, ou avoir fait l'objet d'un contrat de crédit-bail ou de location avec option d'achat entre ces mêmes dates. La date d'acquisition ou de fabrication à retenir est celle du point de départ de l'amortissement dégressif. 1. Biens achetés 70 En ce qui concerne le matériel et l'outillage achetés, la date à considérer est celle à laquelle l'accord ayant été réalisé avec le fournisseur sur la chose et le prix, l'entreprise en est, conformément aux principes généraux du droit, devenue propriétaire, bien que la livraison et le règlement du prix en soient effectués à une époque différente. 80 Il est précisé, à cet égard, qu'une entreprise ne peut être réputée propriétaire d'un matériel ou d'un outillage acheté que lorsque cet élément est déjà fabriqué et nettement individualisé. C'est ainsi que lorsque la vente porte sur un élément de série, désigné par un genre, une marque ou un type, le transfert de propriété n'intervient qu'au moment de l'individualisation de l'objet de la vente, c'est-à- dire, le plus souvent, au moment de la livraison effective de l'objet ou, tout au moins, de la remise des titres ou des documents représentatifs. 90 Une entreprise est donc normalement fondée à pratiquer la déduction afférente à un matériel lorsque celui-ci peut être regardé, conformément aux principes qui viennent d'être exposés, comme acheté au cours de la période, nonobstant, le cas échéant, le fait que la livraison et le paiement du prix ne soient intervenus que postérieurement à la clôture dudit exercice. Il en est ainsi même si la mise en service du matériel doit nécessiter l'exécution de certains travaux d'installation. 100 En ce qui concerne les matériels dont la fabrication est échelonnée, la date de transfert de propriété est fixée lors de la réception provisoire, c'est-à-dire au moment où, la commande étant exécutée, l'acheteur est à même de donner son accord sur la chose. Par suite, les acomptes versés par l'acheteur avant l'achèvement du matériel commandé ne peuvent ouvrir droit à la déduction. 2. Biens construits par l'entreprise 110 Lorsqu'il s'agit de pièces ou matériels destinés à être incorporés dans un ensemble industriel devant être construit ou fabriqué par l'entreprise elle-même ou avec l'aide de sous-traitants ou de façonniers, la déduction ne peut normalement commencer qu'à partir de la date d'achèvement de cet ensemble. 120 Identifiant juridique : BOI-BIC-BASE-100-20150421 Date de publication : 21/04/2015 Page 4/6 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10079-PGP.html?identifiant=BOI-BIC-BASE-100-20150421 Par exception à cette règle, il est admis que, si de tels ensembles -qu'ils soient fabriqués par l'entreprise ou pour son compte- se composent de divers éléments ou groupes d'éléments ayant une unité propre et une affectation particulière permettant une mise en service séparée, l'entreprise a la faculté de commencer à appliquer la déduction au titre de chacun de ces éléments ou groupes d'éléments dès la date de son achèvement. 3. Biens pris en crédit-bail ou loués avec option d'achat 130 La déduction concerne les biens faisant l'objet de contrats conclus à compter du 15 avril 2015 et jusqu'au 14 avril 2016. II. Mise en œuvre de la déduction A. Règles de calcul de la déduction 1. Dispositions communes 140 La déduction est égale à 40 % de la valeur d'origine, hors frais financiers, des biens éligibles. La valeur d'origine hors frais financiers correspond à la valeur définie à l'article 38 quinquies de l'annexe III au CGI, à l'exclusion des coûts d'emprunts engagés pour l'acquisition ou la fabrication de l'immobilisation que l'entreprise a pu, à son choix et conformément aux dispositions de l'article 38 undecies de l'annexe III au CGI, comprendre dans le coût d'origine. Pour plus de précisions sur sa détermination, il convient de se référer au BOI-BIC-CHG-20-20-10. 150 La déduction est répartie linéairement sur la durée normale d'utilisation des biens. En cas de cession du bien avant le terme de cette période, la déduction n'est acquise à l'entreprise qu'à hauteur des montants déjà déduits du résultat à la date de la cession, qui sont calculés prorata temporis. 160 Exemple : Une entreprise, qui clôture à l'année civile, acquiert le 1er juillet 2015 une machine outil, dont le prix hors taxe est de 600 000 € amortissable selon le régime dégressif et dont la durée d'utilisation est de cinq ans. En surplus de l'amortissement dégressif, l'entreprise pourra pratiquer une déduction exceptionnelle supplémentaire calculé comme suit : Année Détail du calcul Montant de la déduction exceptionnelle à l'investissement 2015 (600 000 x 40 %) x 20 % x 6/12 24 000 2016 (600 000 x 40 %) x 20 % 48 000 2017 (600 000 x 40 %) x 20 % 48 000 2018 (600 000 x 40 %) x 20 % 48 000 2019 (600 000 x 40 %) x 20 % 48 000 2020 (600 000 x 40 %) x 20 % x 6/12 24 000 Total 240 000 Identifiant juridique : BOI-BIC-BASE-100-20150421 Date de publication : 21/04/2015 Page 5/6 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10079-PGP.html?identifiant=BOI-BIC-BASE-100-20150421 Dans l'hypothèse où l'entreprise vend l'immobilisation, le 1er avril 2018, la déduction exceptionnelle au titre de cet exercice sera alors de : 48 000 x 3/12 = 12 000 €. Dans cette hypothèse la déduction exceptionnelle définitivement acquise par l'entreprise est égale à 132 000 € (24 000 + 48 000 + 48 000 + 12 000) ; elle ne pourra pas pratiquer de déduction en 2019 et 2020. 2. Dispositions applicables aux biens pris en location dans les conditions du 1 de l'article L. 313-7 du code monétaire et financier et dans le cadre d'opérations de location avec option d'achat 170 La valeur d'origine s'entend de la valeur du bien éligible à la signature du contrat, que le locataire aurait pu inscrire à l'actif s'il en avait été propriétaire. 180 La déduction est égale à 40 % de cette valeur au moment de la signature du contrat, hors frais financiers immobilisés par le bailleur. Elle est répartie sur la durée normale d'utilisation du bien qui aurait été appliquée si l'entreprise avait été propriétaire du bien. 190 La déduction cesse à compter de la cession ou de la cessation du contrat de crédit-bail ou de location avec option d'achat par le preneur. Elle ne peut pas s'appliquer à un éventuel nouvel exploitant du bien. Si l'entreprise crédit-preneuse ou locataire acquiert le bien au cours de la période normale d'utilisation du bien, elle peut continuer à appliquer la déduction sur la durée normale d'utilisation résiduelle, cette dernière incluant la période au cours de laquelle le bien était pris en location ou crédit-bail. En cas de cession du bien avant le terme de la durée normale d'utilisation résiduelle, la déduction n'est acquise à l'entreprise qu'à hauteur des montants déjà déduits du résultat à la date de la cession, qui sont calculés prorata temporis (cf. II-A-1 § 150). 3. Conséquences de la décomposition sur la déduction exceptionnelle 200 La méthode par composants implique que les composants identifiés à l'origine, ou à l'occasion d'un renouvellement, font l'objet d'une comptabilisation séparée et d'un plan d'amortissement distinct. Les composants sont éligibles à la déduction exceptionnelle, y compris lorsqu'ils sont remplacés, s'ils sont eux-mêmes éligibles à l'amortissement dégressif compte tenu de leur nature ou si l'immobilisation à laquelle ils se rattachent est éligible à ce mode d'amortissement, sous réserve qu'ils soient acquis ou fabriqués à compter du 15 avril 2015 et jusqu'au 14 avril 2016 et qu'il s'agisse de composants qui ne sont pas usagés. Pour l'application de la déduction exceptionnelle aux immobilisations décomposées, l'entreprise devrait normalement suivre le rythme d'amortissement propre à la structure et aux différents composants. Toutefois, lorsque l'investissement est constitué de l'ensemble de l'immobilisation qui sera décomposée, il sera admis que la déduction exceptionnelle soit répartie sur la durée moyenne d'amortissement de l'immobilisation concernée, cette durée étant calculée à partir de la durée d'amortissement fiscale de chacun des composants et de la structure, pondérée en fonction de la valeur de chaque composant et de la structure dans la valeur totale de l'immobilisation. En revanche, lorsque l'investissement porte seulement sur un composant, par exemple dans le cadre du remplacement d'un composant pré-existant, la déduction exceptionnelle est répartie sur la durée réelle d'utilisation de ce composant. Identifiant juridique : BOI-BIC-BASE-100-20150421 Date de publication : 21/04/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 6/6 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10079-PGP.html?identifiant=BOI-BIC-BASE-100-20150421 Enfin, lorsque le composant est amorti fiscalement sur une durée plus courte que sa durée réelle d'utilisation (BOI-BIC-AMT-10-40-10), la durée de répartition de la déduction exceptionnelle correspond à la durée d'amortissement fiscale du composant. Par ailleurs, si les biens d'équipement répondent à la définition d'installations complexes spécialisées, la déduction exceptionnelle pourra être répartie sur la durée du plan d'amortissement unique. Pour plus de précisions sur la notion d'installations complexes spécialisées, il convient de se référer au BOI-BIC-AMT-20-40-60-30 au VII § 110 et suivants. B. Modalités pratiques de déduction du résultat imposable 210 Cette déduction exceptionnelle se distingue techniquement de l'amortissement car elle ne sera pas pratiquée par l'entreprise dans sa comptabilité. L'imputation de la déduction en vue de la détermination du résultat fiscal est opérée de manière extracomptable sur la ligne « déductions diverses ». La déduction doit donc apparaître : - pour les entreprises soumises au régime du bénéfice réel, à la ligne XG du tableau n° 2058- A (CERFA n°10951) ; - pour les entreprises placées sous le régime simplifié d'imposition, à la ligne 350 du cadre B de l'annexe n° 2033-B (CERFA n°10957). Ces tableaux sont accessibles en ligne sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires". 220 Distincte de l'amortissement comptable, la déduction n'est pas retenue pour le calcul de la valeur nette comptable du bien et elle est donc sans incidence sur le calcul de la plus-value en cas de cession du bien. Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-RFPI-SPI-20-20150410 Page 1/4 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6312-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-SPI-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 DGFIP RFPI - Plus-values de cession de titres de sociétés à prépondérance immobilière - Détermination de la plus-value imposable Positionnement du document dans le plan : RFPI - Revenus fonciers et profits du patrimoine immobilier Plus-values de cessions de titres de sociétés à prépondérance immobilière Titre 2 : Détermination de la plus value imposable Sommaire : I. Prix de cession II. Prix d'acquisition III. Délais de détention A. Titres acquis à titre onéreux B. Titres souscrits à la constitution d'une société C. Titres acquis par voie de distribution gratuite à la suite d'une augmentation de capital par incorporation de réserves ou de primes D. Titres attribués à l'occasion d'une augmentation de capital en contrepartie de l'apport de droits sociaux E. Titre de sociétés transparentes au sens de l'article 1655 ter du CGI IV. Absence de prise en compte des moins-values 1 La plus-value est calculée par différence entre le prix de cession et le prix d'acquisition des titres augmenté de certains frais (CGI, art. 150 V). Lorsque la vente porte sur des titres détenus depuis plus de cinq ans, la plus-value est diminuée d'un abattement pour durée de détention (CGI, art. 150 VC et BOI-RFPI-PVI-20-20 au I-D § 50 et suivants) . Les modalités de calcul exposées au BOI-RFPI-PVI-20 pour les plus-values immobilières sont applicables, mutatis mutandis, aux gains retirés de la cession à titre onéreux de titres de sociétés à prépondérance immobilière. Toutefois, dès lors que les abattements exceptionnels de 25 % et 30 %, prévus respectivement au 2 du C du IV de l'article 27 de la loi n° 2013-1278 du 29 décembre Identifiant juridique : BOI-RFPI-SPI-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 2/4 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6312-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-SPI-20-20150410 2013 de finances pour 2014 et aux II et III de l'article 4 de la loi n° 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015, ne s'appliquent que pour la détermination de l'assiette imposable, à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, des plusvalues résultant de la cession de certains biens immobiliers bâtis ou de terrains à bâtir, les plus-values de cession de titres de sociétés à prépondérance immobilière ne peuvent en bénéficier. Pour plus de précisions sur le champ, les conditions et les modalités d'application de ces abattements exceptionnels de 25 % et 30 %, il convient de se reporter au BOI-RFPI-PVI-20-20 au III § 190 et suivants. I. Prix de cession 10 Le prix de cession à retenir est le prix réel tel qu'il est stipulé dans l'acte. Lorsqu'une dissimulation de prix est établie, le prix porté dans l'acte doit être majoré de cette dissimulation. Ce prix est majoré des charges en capital et indemnités prévues au profit du vendeur et réduit du montant de certains frais supportés par le vendeur à l'occasion de la cession (CGI, art. 150 VA). II. Prix d'acquisition 20 Le prix d'acquisition est le prix effectivement acquitté par le cédant, tel qu'il a été stipulé dans l'acte. En cas d'acquisition à titre gratuit, le prix d'acquisition s'entend de la valeur retenue pour la détermination des droits de mutation à titre gratuit (CGI, art. 150 VB). Le prix d'acquisition est majoré des frais d'acquisition, qui ne peuvent cependant être pris en compte que pour leur montant réel (CGI, art. 150 VB, II-3°). 30 Retraitement du prix d'acquisition : Le Conseil d'État (CE, arrêt du 16 février 2000 n° 133296 SA Ets Quemener), a prévu des modalités particulières de calcul des plus ou moins-values de cession de parts de sociétés de personnes et groupements assimilés qui reposent sur un mécanisme de correction du prix de revient de ces parts, mécanisme qui permet d'assurer la neutralité de l'application de la loi fiscale, compte tenu du régime spécifique de ces sociétés et groupements. Cet arrêt ne concernait que les plus ou moins-values réalisées par des associés professionnels (personnes morales, entrepreneurs individuels ou personnes physiques exerçant une activité professionnelle au sein de la société). Dans un même souci de neutralité fiscale, le Conseil d'État a étendu ce mécanisme correcteur à la valeur d'acquisition des parts de sociétés de personnes à prépondérance immobilière, pour le calcul des plusvalues taxables sur le fondement de l'ancien article 150 A bis du CGI et de l'ancien article 150 H du CGI (en ce sens, CE, arrêt du 9 mars 2005 n° 248825). Bien que limitées aux seules plus-values réalisées avant le 1er janvier 2004, les conclusions de cet arrêt sont transposables aux plus-values ou moins-values de cession de parts de sociétés de personnes à prépondérance immobilière réalisées à compter du 1er janvier 2004 (RM Biancheri n° 66675, JO AN 31 janvier 2006, p. 985 ; RM Gard n° 66494, JO AN 31 janvier 2006, p. 985). Selon les termes de l’arrêt du Conseil d'État du 9 mars 2005 n°248825 précité, dans le cas où un associé cède les parts qu'il détient dans une société ou un groupement relevant du régime des sociétés de personnes, le résultat de cette opération doit être calculé pour assurer la neutralité de l'application de la loi fiscale compte tenu Identifiant juridique : BOI-RFPI-SPI-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 3/4 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6312-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-SPI-20-20150410 du régime spécifique de ces sociétés. Il convient donc de retenir, comme prix d'acquisition de ces parts, au sens de l'ancien article 150 H du CGI, leur valeur d'acquisition : - majorée en premier lieu, d'une part, de la quote-part des bénéfices de cette société ou de ce groupement revenant à l'associé qui a été ajoutée aux revenus imposés de celui-ci, antérieurement à la cession et pendant la période d'application de ce régime, et, d'autre part, des pertes afférentes à des entreprises exploitées par la société ou le groupement en France et ayant donné lieu de la part de l'associé à un versement en vue de les combler ; - puis minorée en second lieu, d'une part, des déficits que l'associé a déduits pendant cette même période, à l'exclusion de ceux qui trouvent leur origine dans une disposition par laquelle le législateur a entendu conférer aux contribuables un avantage fiscal définitif, et, d'autre part, des bénéfices afférents à des entreprises exploitées en France par la société ou le groupement et ayant donné lieu à répartition au profit de l'associé. En outre, lorsque les parts de la société de personnes faisant l'objet de la cession ont été acquises ou souscrites à des dates différentes, le prix d'acquisition des parts acquises ou souscrites à la même date est calculé distinctement suivant les modalités susmentionnées. III. Délais de détention A. Titres acquis à titre onéreux 40 Les délais de possession sont décomptés à partir de la date exacte d'acquisition des titres. Il appartient aux contribuables d'en justifier par tous moyens de preuve en leur possession. Lorsque le vendeur ne peut apporter aucune justification, les titres cédés sont réputés avoir été acquis depuis moins de cinq ans. Lorsque des titres de même nature ont été acquis à des dates différentes mais que la date d'acquisition de chacun d'eux ne peut être déterminée, il convient de répartir le nombre de titres cédés au cours d'une même année, au prorata du nombre de titres de même nature acquis aux diverses dates d'acquisition. B. Titres souscrits à la constitution d'une société 50 Pour les titres souscrits à la constitution de la société, la date d'acquisition est celle de la souscription au capital quand bien même les titres sont libérés ultérieurement. C. Titres acquis par voie de distribution gratuite à la suite d'une augmentation de capital par incorporation de réserves ou de primes 60 En cas d'acquisition de titres par voie de distribution gratuite à la suite d'une augmentation de capital par incorporation de réserves ou de primes, la durée de possession se décompte à partir de la date d'acquisition des droits initiaux et non de celle de l'attribution gratuite. Identifiant juridique : BOI-RFPI-SPI-20-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 4/4 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6312-PGP.html?identifiant=BOI-RFPI-SPI-20-20150410 Lorsque les titres cédés qui ont été attribués gratuitement se rapportent à des titres anciens acquis à des dates différentes, il convient, pour le calcul de la durée de détention, de répartir le nombre de titres attribués gratuitement au prorata du nombre de titres de même nature acquis aux diverses dates d'acquisition. D. Titres attribués à l'occasion d'une augmentation de capital en contrepartie de l'apport de droits sociaux 70 En cas de cession de titres attribués à l'occasion d'une augmentation de capital en contrepartie de l'apport de droits sociaux, la durée de détention des titres reçus doit être décomptée à partir de leur date d'entrée effective dans le patrimoine de l'associé, c'est-à-dire la date à laquelle l'apport a été effectué (RM Rochebloine n° 56411, JO AN 12 avril 2005, p. 3791). E. Titre de sociétés transparentes au sens de l'article 1655 ter du CGI 80 Le délai de détention est décompté à partir de la date d'acquisition ou de souscription des titres. IV. Absence de prise en compte des moins-values 90 Conformément aux dispositions du I de l'article 150 VD du CGI, la moins-value brute réalisée sur la cession de parts de sociétés à prépondérance immobilière n'est pas prise en compte. Toutefois, en cas de cession en bloc de tout ou partie des parts d’une même société à prépondérance immobilière détenues par un contribuable, il convient de déterminer de manière distincte la plus-value brute ou la moins-value brute afférente à chacune de ces parts, selon les règles qui lui sont propres. Il est admis dans cette situation que la ou les moins-values brutes, réduites de l'abattement pour durée de détention calculé dans les mêmes conditions et selon les mêmes modalités que celui prévu au I de l'article 150 VC du CGI, s’imputent sur la ou les plus-values réalisées sur les autres parts de la même société à prépondérance immobilière et par le même contribuable. La circonstance que la cession soit réalisée auprès d’acquéreurs distincts ne fait pas obstacle au bénéfice de cette mesure de tempérament toutes conditions étant par ailleurs remplies. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Actualité Page 1/1 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10062-PGP.html?identifiant=ACTUDate de publication : 21/04/2015 BIC - BA - IS - Déduction exceptionnelle en faveur de l'investissement (Entreprise - publication urgente) Séries / Divisions : BIC - BASE, BA - BASE Texte : A l'issue du Conseil des ministres du 8 avril 2015, le Gouvernement a annoncé une mesure exceptionnelle de soutien à l'investissement productif pour les investissements réalisés du 15 avril 2015 au 14 avril 2016. Il s'agit de faciliter l'accès des entreprises soumises à l'impôt sur les société ou à l'impôt sur le revenu selon le régime réel d'imposition, aux outils de production qu'elles utilisent pour leur activité. A cet effet, l'acquisition ou la fabrication de certains biens d'équipement à compter du 15 avril 2015 et jusqu'au 14 avril 2016 ouvre droit à une déduction de l'assiette de l'impôt, qui sera opérée par les entreprises elles-mêmes lors du calcul de leur résultat. Cette mesure bénéficie aux entreprises qui sont soumises à l'impôt sur le revenu selon un régime réel d'imposition, dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux ou des bénéfices agricoles, ou à l'impôt sur les sociétés. Elle s'applique à certains biens d'équipement qui peuvent être amortis selon le mode dégressif. Elle prend la forme d'une déduction égale à 40 % de la valeur d'origine des biens, hors charges financières, appliquée au bénéfice imposable. La déduction est répartie linéairement sur la durée normale d'utilisation des biens. La déduction s'applique également aux entreprises qui prennent en crédit-bail ou en location avec option d'achat les biens d'équipement éligibles à la mesure. Actualité liée : x Documents liés : BOI-BIC-BASE : BIC - Base d'imposition BOI-BIC-BASE-100 : BIC - Base d'imposition - Déduction exceptionnelle en faveur de l'investissement BOI-BA-BASE-20-10-10 : BA - Base d'imposition - Régimes réels d'imposition - Période d'imposition et détermination du bénéfice imposable Signataire des documents liés : Christian Eckert, Secrétaire d’État au budget, auprès du Ministre des finances et des comptes publics Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Page 1/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 DGFIP TVA - Liquidation - Taux - Produits imposables au taux réduit - Livres Positionnement du document dans le plan : TVA - Taxe sur la valeur ajoutée Liquidation - Taux Titre 3 : Le taux réduit Chapitre 1 : Produits imposables au taux réduit Section 4 : Livres Sommaire : I. Généralités II. Définition du livre A. Notion d'ensemble imprimé 1. Quel est le taux de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) applicable à la fourniture de livres sur support physique ? 2. Comment se définit le livre numérique mentionné au 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI et auquel s'applique le taux réduit de la TVA à 5,5 % ? B. Reproduction d'une œuvre de l'esprit C. Absence de caractère commercial ou publicitaire marqué D. Absence d'espace important destiné à être rempli par le lecteur III. Ouvrages répondant ou non à la définition fiscale du livre A. Ouvrages répondant à la définition fiscale du livre B. Extension à d'autres types d'ouvrages 1. Annuaires, guides et répertoires 2. Recueils de photographies et de reproduction d'œuvres, catalogues artistiques, ouvrages de cotation 3. Partitions de musique 4. Cartes géographiques et atlas 5. Ouvrages pour enfants 6. Cahiers d’exercices C. Ouvrages ne répondant pas à la définition fiscale du livre Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 2/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 1. Quel est le taux de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) applicable à la vente de guides d'établissements de restauration et de loisirs permettant de bénéficier de réduction de prix dans une zone déterminée ? 2. Les livres et périodiques de jeux peuvent-ils bénéficier du taux réduit de taxe sur la valeur ajoutée sur le fondement du 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI ? IV. Opérations portant sur les livres A. Opérations passibles du taux réduit 1. Locations de livres 2. Cessions de droits portant sur les livres 3. Travaux de composition et d'impression 4. Opérations de reliure 5. Opérations de fabrication et de conditionnement B. Opérations passibles du taux normal V. Précisions complémentaires sur le taux applicable aux jeux de rôles 1 Le 3° du A de l'article 278-0 bis du code général des impôts (CGI) soumet à la TVA au taux réduit de 5,5 % les opérations d'achat, d'importation, d'acquisition intracommunautaire, de vente, de livraison, de commission, de courtage ou de façon, ainsi que de location portant sur les livres sur tout type de support physique, y compris ceux fournis par téléchargement. Le taux réduit de 7 % s'applique aux opérations de cession de droits portant sur les livres (CGI, art. 279, g). I. Généralités 10 Les auteurs des œuvres de l'esprit sont soumis de plein droit à la TVA. Ils peuvent cependant bénéficier de la franchise en base prévue à l'article 293 B du CGI (BOI-TVA-DECLA-40-30). Le régime d'imposition à la TVA des auteurs des œuvres de l'esprit est exposé au BOI-TVACHAMP-10-10-60-20. 20 Le g de l'article 279 du CGI prévoit notamment que le taux réduit de la TVA s'applique aux cessions des droits patrimoniaux reconnus par la loi aux auteurs des œuvres de l'esprit ainsi que de tous droits portant sur les livres. Les modalités d'application du taux réduit aux opérations réalisées par les auteurs des œuvres de l'esprit sont exposées au BOI-TVA-LIQ-30-20-100 auquel il convient de se reporter. 30 Il est précisé que : - les personnes qui apportent à l'auteur leur concours pour la fabrication ou la vente des œuvres en cause sont redevables de la taxe dans les conditions de droit commun ; - la TVA est également exigible au taux réduit sur les livres importés ou faisant l'objet d'acquisitions intracommunautaires ; - le taux normal s'applique aux ouvrages ayant fait l'objet d'au moins deux interdictions ; - les livres destinés aux départements de la Corse bénéficient du taux particulier prévu au 2° du 1 du I de l'article 297 du CGI ; - les livres destinés aux départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Réunion) bénéficient du taux réduit du a du 1° de l'article 296 du CGI (BOI-TVA-GEO-20). Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 3/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 II. Définition du livre 40 Un livre est un ensemble imprimé, illustré ou non, publié sous un titre, ayant pour objet la reproduction d'une œuvre de l'esprit d'un ou plusieurs auteurs en vue de l'enseignement, de la diffusion de la pensée et de la culture. Pour être considéré comme un livre, un ouvrage doit remplir les conditions cumulatives suivantes : - être constitué d’éléments imprimés ; - reproduire une œuvre de l’esprit ; - ne pas présenter un caractère commercial ou publicitaire marqué ; - ne pas contenir un espace important destiné à être rempli par le lecteur. Pour l'appréciation de ces deux derniers critères, l'ensemble conserve la nature de livre lorsque la surface cumulée des espaces consacrés à la publicité et des blancs intégrés au texte en vue de l'utilisation par le lecteur est au plus égale au tiers de la surface totale de l'ensemble, abstraction faite de la reliure ou de tout procédé équivalent (cf. II-C et II-D). Cette définition appelle les commentaires et précisions suivants. A. Notion d'ensemble imprimé 50 Un ensemble imprimé est constitué de plusieurs éléments imprimés, c'est-à-dire comportant des caractères graphiques, dessins ou illustrations : parmi ces éléments, peuvent constituer un livre, des fiches, feuillets séparés, cartes, reproductions, disques en papier ou cartonnés, pourvu qu'il s'agisse d'éléments imprimés. Cet ensemble peut être présenté sous la forme d'éléments imprimés, assemblés ou réunis par tout procédé, sous réserve que ces éléments aient le même objet et que leur réunion soit nécessaire à l'unité de l'œuvre. Ils ne peuvent faire l'objet d'une vente séparée que s'ils sont destinés à former un ensemble ou s'ils en constituent la mise à jour. 60 Si un ouvrage incorpore des disques de reproduction du son, des bandes magnétiques, des cassettes, des films ou diapositives ou autres éléments audiovisuels ou numériques (compact disc musical, DVD, etc.), ces éléments particuliers demeurent passibles du taux qui leur est propre. Les éléments imprimés ne doivent pas nécessairement être reliés pour former un tout indissociable physiquement. Il suffit qu'ils soient assemblés ou réunis par quelque procédé que ce soit (boîtages, coffrets, reliures mobiles, etc.). Ils doivent cependant être suffisamment importants pour constituer une œuvre, se rapporter au même objet et présenter une certaine unité. Les divers éléments peuvent faire l'objet d'une vente séparée sans, pour autant, perdre le bénéfice du taux réduit mais seulement : - s'ils sont destinés à former un ensemble, c'est-à-dire à constituer une œuvre au sens défini plus haut ; cette disposition vise spécialement les ventes d'ouvrages par livraison de fascicules ; - s'ils constituent la mise à jour d'un ouvrage. 70 Dans toute autre hypothèse, les éléments vendus séparément sont imposés selon le taux qui leur est propre (ex. : vente séparée de cartes passible du taux normal). Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 4/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 1. Quel est le taux de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) applicable à la fourniture de livres sur support physique ? 80 Le 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI soumet notamment au taux réduit de la TVA les opérations de vente portant sur les livres qui s’entendent comme des ensembles imprimés, illustrés ou non, publiés sous un titre, ayant pour objet la reproduction d’une œuvre de l’esprit d’un ou plusieurs auteurs en vue de l’enseignement, de la diffusion de la pensée et de la culture. La directive 2009/47/CE du Conseil du 5 mai 2009 qui est entrée en vigueur le 1er juin 2009, étend le bénéfice du taux réduit à la fourniture de livres, sur tout type de support physique. En conséquence, la fourniture de livres audio qui s’entendent comme des ouvrages dont la lecture à haute voix a été enregistrée sur un disque compact, un cédérom ou tout autre support physique similaire et dont le contenu reproduit, pour l’essentiel, la même information textuelle que celle contenue dans les livres imprimés peut bénéficier du taux réduit de la TVA. Tel est également le cas de la fourniture de livre sous forme de Cédérom ou de clef USB dès lors que le contenu du support reproduit, pour l'essentiel, la même information textuelle que celle contenue dans les livres imprimés. Toutefois, si les supports cédérom et clef USB contiennent non seulement la même information textuelle que celle des livres imprimés mais également des fonctions inexistantes dans les éditions papiers (moteur de recherche, mise à jour par internet ...), leur cession relève du taux normal de la taxe. En outre, il est précisé s'agissant des offres composites comprenant à la fois une édition papier et une version sous forme de cédérom, clé USB ou autre support physique similaire, et dans l'hypothèse où les supports numériques ne pourraient relever du taux réduit de la taxe, que conformément aux dispositions de l'article 268 bis du CGI, lorsque des opérations passibles de taux différents font l'objet d'une facturation globale et forfaitaire, il appartient au redevable de ventiler les recettes correspondant à chaque taux, de manière simple et économiquement réaliste, sous sa propre responsabilité et sous réserve du droit de contrôle de l'administration. A défaut d'une telle ventilation, le prix doit être soumis dans sa totalité au taux normal. 2. Comment se définit le livre numérique mentionné au 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI et auquel s'applique le taux réduit de la TVA à 5,5 % ? 85 L'article 25 de la loi n° 2010-1657 de finances pour 2011 a étendu à compter du 1er janvier 2012 le taux réduit de la taxe sur la valeur ajoutée applicable aux livres notamment aux livres numériques. Le 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI est désormais ainsi rédigé : « les livres, y compris leur location. Le présent 3° s'applique aux livres sur tout type de support physique, y compris ceux fournis par téléchargement ». Le livre, numérique, ou sur support physique, a pour objet la reproduction et la représentation d'une œuvre de l'esprit créée par un ou plusieurs auteurs, constituée d'éléments graphiques (textes, illustrations, dessins…) publiée sous un titre. Le livre numérique ne diffère du livre imprimé que par quelques éléments nécessaires inhérents à son format. Sont considérés comme des éléments accessoires propres au livre numérique les variations typographiques et de composition ainsi que les modalités d'accès au texte et aux illustrations (moteur de recherche associé, modalités de défilement ou de feuilletage du contenu). Le livre numérique est disponible sur un réseau de communication au public en ligne, notamment par téléchargement ou diffusion en flux, ou sur un support d'enregistrement amovible. Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 5/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 B. Reproduction d'une œuvre de l'esprit 90 En pratique, l’ouvrage doit comporter une partie rédactionnelle suffisante permettant de conférer à l’ensemble le caractère d’une œuvre intellectuelle. Remarque : L’application du taux réduit de la TVA est étendue aux ouvrages comportant un apport éditorial avéré. Sont ainsi soumis au taux réduit les ouvrages qui, bien que dépourvus de contenu rédactionnel au sens strict, constituent cependant des œuvres de l’esprit en raison du travail éditorial important qu’ils supposent. L’apport éditorial est caractérisé par la recherche, la sélection et la mise en forme de données (agrégation, ordonnancement, présentation, indexation, etc) conférant à l’ensemble une homogénéité et une cohérence globale. C. Absence de caractère commercial ou publicitaire marqué 100 L’ouvrage ne doit pas présenter un caractère commercial ou publicitaire marqué, c’est-à-dire être principalement destiné à informer un public de l’existence et des qualités d’un produit ou d’un service, avec ou sans indication de prix, dans le but d’en augmenter les ventes ou de promouvoir l’image d’un annonceur (cf. II-D). D. Absence d'espace important destiné à être rempli par le lecteur 110 L’ouvrage ne doit pas contenir un espace important destiné à être rempli par le lecteur. Un tiers de la surface totale de l'ensemble, marges normales exclues, peut être consacré, soit à des blancs intégrés au texte en vue de l'utilisation par le lecteur, soit à la publicité (annonces commerciales, noms de marque, logos professionnels, etc.), soit à la combinaison de ces deux procédés. Cette proportion est déterminée par rapport à la surface totale de l'ensemble, abstraction faite de la reliure ou de tout procédé équivalent. Si cette proportion est dépassée l'ouvrage en cause est soumis au taux normal de la taxe. III. Ouvrages répondant ou non à la définition fiscale du livre A. Ouvrages répondant à la définition fiscale du livre 120 Il s'agit, notamment, des ouvrages suivants : - ouvrages traitant de lettres, de sciences ou d'art ; - dictionnaires et encyclopédies ; - livres d'enseignement (cf. III-B-6 pour les cahiers d'exercice) ; - almanachs renfermant principalement des articles littéraires, scientifiques ou artistiques, et plus généralement lorsque les éléments d'intérêt général ou éducatif sont prédominants ; - livres d'images ou de bandes dessinées, avec ou sans texte (cf. III-B-5 pour les ouvrages pour enfants); - guides culturels et touristiques (CE, arrêt du 12 novembre 1965, n° 53347 et cf. III-B-1) ; - répertoires juridiques (cf. III-B-1), bibliographiques ou culturels ; Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 6/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 - catalogues d'exposition artistique ne constituant pas de simples répertoires d'œuvres, c'est-à-dire dans la mesure où une partie rédactionnelle suffisante permet de conférer à l'ensemble le caractère d'une œuvre intellectuelle ; - formulaires scientifiques, juridiques ou culturels ; - méthodes de musique, livrets ou partitions d'œuvres musicales pour piano ou chant, ouvrages d'enseignement musical et solfèges (cf. III-B-3); - œuvres présentées sur fiches ou feuillets mobiles mais constituant un ensemble ; - ouvrages artistiques formés de reproductions, assortis de commentaires (cf. III-B-2) ; - recueils édités en format de poche contenant des histoires sentimentales racontées en bandes dessinées ainsi que des récits historiques et quelques informations de caractère pratique (CE, arrêt du 6 mars 1981, n° 21594) ; - « romans-photos » reconstitués à partir d'invendus de publications périodiques par regroupement en un seul recueil broché, sous un titre original, des différents épisodes publiés d'abord séparément (CE, 29 septembre 1982, n° 27824). B. Extension à d'autres types d'ouvrages 130 Sous réserve du respect des conditions énoncées au II, hormis celle tenant à l’apport rédactionnel, sont concernées par la définition du livre les catégories d’ouvrages suivantes : 1. Annuaires, guides et répertoires 140 Sont soumis au taux réduit les annuaires de personnalités, les répertoires portant sur un secteur d’activité particulier ou encore les guides tels que les guides d’hôtels-restaurants ou les guides touristiques répondant aux caractéristiques de la remarque au II-B. Remarque : Demeurent en revanche soumis au taux normal les ouvrages consistant en une simple compilation/ énumération d’informations, tels que les brochures touristiques comportant une liste exhaustive d’hôtels et restaurants, les annuaires téléphoniques, les indicateurs de chemins de fer et autres publications similaires. 2. Recueils de photographies et de reproduction d'œuvres, catalogues artistiques, ouvrages de cotation 150 Sont considérés comme des livres, les recueils de photographies, les ouvrages artistiques constitués de reproductions, les répertoires d'œuvres, y compris lorsqu’ils ne sont assortis d’aucun commentaire, comme peuvent déjà l’être les catalogues d’exposition vendus dans les musées. Il en est de même des ouvrages de cotation comportant un aspect rédactionnel ou éditorial réel, bien qu’ils soient appelés à servir de référence dans les transactions entre collectionneurs (philatélie, numismatique, cartophilie, etc.). Remarque : Demeurent en revanche soumis au taux normal de la TVA les catalogues dont la finalité essentielle est la vente des produits présentés (catalogues de vente par correspondance, de ventes aux enchères publiques, etc.). 3. Partitions de musique 160 Les partitions de musique destinées à diffuser la culture musicale sont considérées comme répondant dans leur ensemble à la définition fiscale du livre, quel que soit le compositeur (classique ou contemporain) et qu'elles comportent ou non des paroles. Dès lors, elles relèvent du taux réduit de la TVA. Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 7/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Remarque : Il est précisé que les cassettes audio ou les disques compact accompagnant éventuellement les partitions de musique sont des supports de sons relevant dans tous les cas du taux normal. Il en est de même des fournitures qui constituent des articles de papeterie, tels les cahiers de musique pour devoirs ainsi que le papier à musique. 4. Cartes géographiques et atlas 170 Sont soumis au taux réduit les cartes géographiques reliées ou pliables (cartes routières, touristiques, de ville, etc), ainsi que les atlas, y compris lorsqu’ils ne sont assortis d’aucun commentaire. 5. Ouvrages pour enfants 180 Les albums et livres de coloriage sont réputés satisfaire au critère du paragraphe III-A concernant l’importance relative des espaces à compléter et sont donc soumis au taux réduit. Comme toutes les autres catégories d’ouvrages, ils doivent se présenter comme des livres et conserver cette présentation à l’usage. Remarque : Sont exclus du bénéfice du taux réduit de la TVA les ouvrages destinés au découpage, à la construction et à l’affichage (« livres-maquette », « livres-frise », livres conçus pour être découpés, etc). 6. Cahiers d’exercices 190 Il est admis que le taux réduit de la TVA s’applique aux cahiers d’exercices et de travaux pratiques complétant les livres scolaires ou les ensembles de fiches qui s’y substituent, ainsi qu’aux cahiers de vacances, conformément à l'article D314-128 du code de l'éducation. C. Ouvrages ne répondant pas à la définition fiscale du livre 200 - almanachs autres que ceux visés ci-dessus ; - annuaires (CE, arrêt du 23 juin 1951, req. n° 77150, société Didot-Bottin) ; - guides contenant des listes d'hôtels ou de restaurants, guides de villes et guides à caractère essentiellement publicitaire (CE, arrêt du 6 février 1967, n° 40611) ; - catalogues (cf. III-B-2) ; - catalogues et albums philatéliques (cf. III-B-2) ; - indicateurs de chemins de fer, bateaux, tramways et publications similaires (cf. III-B-1) ; - albums d'images conçus pour être découpés (album pour enfants, « livres-maquettes ») (cf. remarque III-B-5) ou en vue de la constitution d'une collection ; - répertoires qui ne comportent que de simples énumérations (cf. III-B-1) ; - brochures destinées à commenter le fonctionnement d'un appareil avec lequel elles sont livrées (CE, arrêt du 16 septembre 1964, n° 43297, société Editions Nagel) ; - emboîtages destinés à la présentation des livres lorsqu'ils sont vendus séparément ; - ouvrages ou ensembles conçus spécialement pour faciliter les calculs ou les décomptes de prix, impôts, taxes, cotisations, retenues diverses, etc., et ce, quelle que soit leur présentation matérielle. Tel est le cas des barèmes et éléments de documentations, nomenclatures diverses, répertoires, tables, tarifs, cotations, « distanciers », tendant essentiellement à l'établissement et aux modalités Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 8/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 de calcul des prix de transports, des cotisations de sécurité sociale, de chômage, de retraite et de prévoyance ; barèmes TVA ; tables de calcul d'impôt sur le revenu, etc. ; - « Dossiers techniques », c'est-à-dire ouvrages constitués de fiches imprimées qui décrivent les caractéristiques et les possibilités d'emploi d'appareils mécaniques dont elles indiquent le constructeur, dès lors qu'elles sont dépourvues de tout commentaire pédagogique et de tout développement scientifique et qu'elles sont destinées principalement à l'information des bureaux d'études et des entreprises industrielles en vue du choix des matériels les mieux appropriés à leurs activités. A noter qu'il importe peu que ces publications soient dépourvues de tout élément publicitaire et qu'elles ne soient pas rédigées par les constructeurs eux-mêmes (CE, arrêt du 6 novembre 1974, n° 91144) ; - « Ouvrages pour la jeunesse » constitués (cf. III-B-5) : • d'une part, d'albums comportant des cases numérotées accompagnées d'un commentaire succinct des images devant y être collées ; • d'autre part, de vignettes destinées à être collées et vendues séparément dans des pochettes opaques dont l'acheteur ignore le contenu. Le Conseil d'État (CE, arrêt du 20 février 1980, n° 12513) a estimé, en effet, que de tels produits au demeurant dépourvus d'auteur, ne présentent ni les uns ni les autres, le contenu culturel ou la présentation matérielle d'un livre ; - ouvrages se présentant comme la réunion et l'amalgame de chapitres interchangeables qui peuvent être répartis dans diverses publications, d'ailleurs vendues sous des titres différents sans qu'il y ait mention d'un quelconque auteur, ne constituant pas un ensemble homogène et ne comportant aucun apport intellectuel (CE, arrêt du 17 juin 1996, n° 145594). Cette liste a un caractère indicatif. 1. Quel est le taux de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) applicable à la vente de guides d'établissements de restauration et de loisirs permettant de bénéficier de réduction de prix dans une zone déterminée ? 205 Le 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI soumet au taux réduit de la TVA les opérations de ventes de livres. Au sens de ces dispositions, les livres s'entendent comme des ensembles imprimés, illustrés ou non, publiés sous un titre, ayant pour objet la reproduction d'une œuvre de l'esprit d'un ou plusieurs auteurs en vue de l'enseignement, de la diffusion de la pensée et de la culture . En outre, l'ouvrage ne doit pas présenter un caractère commercial ou publicitaire marqué, c'est-à-dire être principalement destiné à informer un public de l'existence et des qualités d'un produit ou d'un service, avec ou sans indication de prix, dans le but d'en augmenter les ventes ou de promouvoir l'image d'un annonceur. Ainsi, la surface consacrée à la publicité (annonces commerciales, noms de marque, logos professionnels, etc.) ne doit pas dépasser le tiers de la surface totale de l'ouvrage. Or les règles d'utilisation décrites au sein des guides stipulent que les restaurateurs présents dans ce genre d'ouvrage se sont engagés par écrit auprès des éditeurs à garantir les réductions dans l'unique but de faire découvrir leur établissement. Par conséquent, l'ensemble des pages est considéré comme ayant un caractère commercial marqué. Dès lors que la publication en cause ne satisfait pas aux critères de la définition fiscale du livre, le taux normal de la TVA s'applique à la vente de celle-ci. Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 9/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 2. Les livres et périodiques de jeux peuvent-ils bénéficier du taux réduit de taxe sur la valeur ajoutée sur le fondement du 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI ? 207 Le 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI soumet notamment au taux réduit de la TVA les opérations de vente portant sur les livres qui s'entendent comme des ensembles imprimés, illustrés ou non, publiés sous un titre, ayant pour objet la reproduction d'une œuvre de l'esprit d'un ou plusieurs auteurs en vue de l'enseignement, de la diffusion de la pensée et de la culture. Le livre doit avoir un contenu rédactionnel ou éditorial et la surface consacrée à des blancs intégrés au texte en vue d'être utilisés par le lecteur ne doit pas dépasser le tiers de la surface totale de l'ouvrage (à la seule exception des albums de coloriage pour enfants compte tenu de la spécificité de cette catégorie de lecteurs). En conséquence, les ouvrages non périodiques consacrés aux jeux (mots croisés, mots fléchés, mots à caser, etc.) ne peuvent être considérés comme des livres dès lors qu'ils ne comportent pas d'apport éditorial significatif et qu'ils sont principalement destinés à être remplis par le lecteur. S'agissant des ouvrages périodiques de jeux, ces derniers ne sont pas considérés comme des livres dès lors qu'ils ne comportent pas de fin en soi et s'inscrivent au contraire dans une logique de succession indéfinie de numéros. Il en résulte que l'ensemble de ces ouvrages ne peut bénéficier du taux réduit sur le fondement du 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI. IV. Opérations portant sur les livres 210 Ne sont admises au taux réduit de 5,5 % que les opérations expressément visées au 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI, portant sur les livres répondant à la définition explicitée aux III-A à III-B-6. Les autres opérations relèvent du taux normal. A. Opérations passibles du taux réduit 220 Le taux réduit s'applique aux opérations d'achat, d'importation, d'acquisition intracommunautaire, de livraison, de vente, de commission et de courtage portant sur les livres répondant à la définition visée au II ainsi qu'aux opérations de façon, concourant à la fabrication des livres (impression, brochage, reliure, dorure) sous réserve de l'application du taux normal aux publications ayant fait l'objet de deux interdictions. Le taux réduit s'applique également aux opérations de location de livres et aux cessions de droits portant sur les livres. 1. Locations de livres 230 Le taux réduit s'applique, aux locations d'ouvrages qui répondent à la définition fiscale du livre. Les locations portant sur les autres publications telles que catalogues, répertoires, revues, guides, brochures... demeurent soumises au taux normal. 240 Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 10/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 En application de l'article 266 du CGI et de l'article 267 du CGI, la base d'imposition au taux réduit est constituée par l'ensemble des sommes, valeurs, biens ou services reçus ou à recevoir en contrepartie de la location. Elle inclut toutes les sommes encaissées par le loueur en contrepartie de la mise à disposition des lecteurs de livres ou éventuellement encaissées à l'entrée des salles de bibliothèques. La qualification donnée à ces sommes (adhésions, abonnements de lecture...) est sans incidence sur l'application du taux réduit. Les sommes versées à titre de dépôt de garantie ou de cautionnement qui sont conservées par le loueur sont soumises au taux réduit. 2. Cessions de droits portant sur les livres 250 Les recettes, qui proviennent de cessions de droits d'édition portant sur les livres au sens du 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI, bénéficient également du taux réduit. 3. Travaux de composition et d'impression 260 Par travaux de composition et d'impression, on entend l'ensemble des travaux exécutés dans le cadre des activités graphiques de clicherie et de photogravure. Il s'agit : - des travaux d'impression proprement dits constituant le stade final de la mise en œuvre des différents procédés d'imprimerie (typographie, héliographie, taille-douce, offset et procédés intermédiaires ou dérivés) ; - des opérations qui constituent le prolongement normal des travaux d'impression : opération de brochage et de massicotage (cette dernière opération étant également désignée sous le terme de calibrage ou de mise à dimension) ; - des travaux de composition, c'est-à-dire des travaux préliminaires à l'impression qui sont réalisés dans le cadre normal des activités graphiques de photogravure et de clicherie : travaux de composition manuelle, de composition mécanique, de composition photographique ou de composition planographiqué qui se matérialisent par la fourniture des clichés d'imprimerie et épreuves photographiques constituant l'accessoire de ces clichés, ou aboutissent à la réalisation des « formes imprimantes » utilisées dans le procédé d'impression en offset (CE, arrêt du 10 décembre 1975, n° 93912). Les travaux de composition sont ainsi imposables à la TVA au taux réduit en ce qui concerne l'ensemble des publications périodiques, qu'elles aient ou non obtenu un certificat d'inscription en commission paritaire des publications et agences de presse, et les ouvrages répondant à la définition des livres. En outre, les documents de propagande électorale (bulletin de vote, profession de foi, circulaire, journal de campagne, programme électoral) répondent à la définition fiscale du livre et peuvent donc bénéficier du taux réduit en application des dispositions du 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI. En conséquence, les opérations de façon concourant à leur fabrication, telles que les opérations de composition et d'impression, relèvent également du taux réduit de la TVA. En revanche, les affiches électorales, qui ne constituent pas des livres dans leur usage, sont soumises au taux normal de la TVA. 270 En revanche, les travaux de composition sont imposables au taux normal pour ce qui est : - des ouvrages ne répondant pas à la définition fiscale du livre ; Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Page 11/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 - et des produits qui ne sont ni des écrits périodiques, ni des ouvrages de librairie : annuaires, tracts, affiches, (y compris les affichettes que certains éditeurs font apposer dans les lieux publics pour faire de la publicité en faveur de leur publication de presse) documents et ouvrages publicitaires, formulaires et imprimés similaires utilisés pour des obligations ou des emplois de caractère administratif ou professionnel. 280 Des trois catégories de précisions apportées au IV-A-3, il résulte que sont notamment soumis au taux normal : - les matières premières, les surfaces sensibles et les matériels (en particulier les « flans de clicherie ») utilisés pour la fabrication des clichés d'imprimerie ; - les opérations se situant au stade antérieur aux travaux de composition proprement dits. Tel est le cas, par exemple, des opérations réalisées par divers professionnels ne relevant pas du secteur des activités graphiques de photogravure ou de clicherie (agences de mannequins ou modèles, dessinateur, maquettiste, photographe). 4. Opérations de reliure 290 S'analysant en des façons, ces opérations sont passibles du même taux que l'ouvrage proprement dit, que celui-ci soit neuf ou d'occasion. Elles supportent donc le taux réduit si elles sont effectuées sur des ouvrages répondant à la définition du livre. La réunion par reliure des publications autres que des livres n'aboutit pas à la confection d'un « livre ». En effet, une telle opération, qui facilite simplement la conservation et la consultation de ces publications, n'en modifie pas le caractère. Les travaux de reliure qui s'y rapportent sont soumis non au taux réduit, mais au taux normal de la TVA (cf. III-A et CE, arrêt du 29 septembre 1982, n° 27824). 5. Opérations de fabrication et de conditionnement 300 A l'exception des emboîtages, dont la valeur excède celle du contenu, les reliures mobiles, jaquettes, étuis, emboîtage, pochettes et étiquettes exécutés et livrés avec le livre proprement dit sont passibles du taux réduit. Ce taux s'applique à ces mêmes éléments lorsqu'ils sont, en raison de leur forme ou de leurs dimensions et de l'apposition d'une marque ou l'impression d'un titre, conçus en vue d'assurer la présentation d'un livre bien déterminé, sans qu'il soit possible de les destiner à d'autres usages. Lorsque la livraison de ces éléments n'est pas concomitante à celle de livres auxquels ils se rapportent, mais que, sous réserve d'en apporter la preuve, les conditions énoncées sont effectivement remplies, il est admis que les fabricants ou les façonniers puissent conserver le bénéfice du taux réduit, même en cas de facturation distincte de ces opérations. B. Opérations passibles du taux normal 310 Le taux normal est exigible dès lors qu'il n'existe aucune disposition stipulant l'application d'un autre taux. Doivent notamment être soumis au taux normal : - d'une manière générale, les services autres que les façons, les commissions, les courtages et locations, portant sur les livres (réparations, stockage, désinfection, transports, etc.) ; - les frais de publicité ; Identifiant juridique : BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 Date de publication : 20/12/2012 Date de fin de publication : 17/04/2013 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Bézard, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 12/12 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1437-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-LIQ-30-10-40-20121220 - les matières premières (papiers, cartons, encres, colles, ficelles, toiles, etc.), utilisées pour les impressions et la fabrication des livres ; - les opérations portant sur des ouvrages ne répondant pas à la définition des livres (annuaires, guides, indicateurs – cf. III-B-1) ; - les reliures mobiles, jaquettes, étuis, emboîtages, pochettes et étiquettes non personnalisés au sens défini au IV-A-5, c'est-à-dire « banalisés » ; - les bandes, cartes, encarts conçus pour la promotion d'un ouvrage ainsi que les cartons d'emballage. Remarque 1 : En application du 1° de l'article 279 bis du CGI, le taux réduit ne s'applique pas aux opérations, y compris les cessions de droits, portant sur les publications qui ont fait l'objet d'au moins deux des interdictions prévues par l'article 14 de la loi n° 49-956 du 16 juillet 1949 modifiée. En conséquence, ces opérations relèvent du taux normal de la TVA. Il est précisé que par « publications », il faut entendre les livres, albums, journaux, revues, brochures, recueils de photographies, etc. Remarque 2 : Pour l'application du taux normal, il convient de ne retenir que les publications pour lesquelles les arrêtés publiés au Journal officiel sous le timbre du ministère de l'intérieur prescrivent au moins deux des trois interdictions suivantes : - interdiction de vente aux mineurs de dix huit ans ; - interdiction d'exposition à la vue du public et de publicité par voie d'affiches ; - interdiction de toute publicité. Le taux normal de la TVA devient donc applicable aux opérations imposables dont le fait générateur intervient à partir de la date d'effet de l'arrêté portant interdiction. En conséquence, le régime fiscal normalement applicable antérieurement à cette date n'est pas remis en cause. V. Précisions complémentaires sur le taux applicable aux jeux de rôles 320 Les jeux de société ou individuels sont vendus sous des formes et des présentations variées, notamment celles d'ouvrages reliés, accompagnés ou non de cartes, tableaux, dés, cassettes, etc. Le taux applicable aux jeux de rôles doit être déterminé en fonction de la nature des éléments qui les constituent. Ainsi, les ouvrages relèvent du taux réduit de la taxe s'ils peuvent être considérés comme des livres au sens du 3° du A de l'article 278-0 bis du CGI (cf. II). Au cas particulier, les ouvrages de jeux de rôles répondent à cette définition lorsqu'ils comportent une partie rédactionnelle importante présentant une unité suffisante qui permet de leur conférer le caractère d'œuvre intellectuelle. En tout état de cause, les espaces blancs destinés à être utilisés par les lecteurs et la publicité ne doivent pas dépasser un tiers de la surface totale. Les accessoires ou extensions qui constituent fréquemment des éléments des jeux de rôles tels que cartes, tableaux, plateaux, figurines, dés, cassettes sonores ou vidéo, doivent être soumis au taux de la TVA qui leur est propre. Lorsque les jeux de rôles sont composés d'éléments relevant de taux différents, coffrets contenant des livres et des accessoires de jeux par exemple, chacun peut être soumis au taux qui lui est propre à condition que leurs prix respectifs soient indiqués séparément sur les factures et dans la comptabilité des entreprises ; à défaut, l'ensemble doit être soumis au taux le plus élevé. Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Page 1/8 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8867-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Date de publication : 18/10/2013 DGFIP TVA - Régimes d'imposition et obligations déclaratives et comptables - Règles relatives à l'établissement des factures - Factures électroniques - Factures transmises par voie électronique et sécurisées au moyen d'une signature électronique Positionnement du document dans le plan : TVA - Taxe sur la valeur ajoutée Régimes d'imposition et Obligations déclaratives et comptables Titre 3 : Obligations d'ordre comptable et relatives à la facturation Chapitre 2 : Règles relatives à l'établissement des factures Section 3 : Factures électroniques Sous-section 3 : Factures transmises par voie électronique et sécurisée au moyen d'une signature électronique Sommaire : I. Factures transmises par voie électronique et assorties d'une signature électronique « qualifiée » A. Caractéristiques de la signature électronique « qualifiée » B. Définition et caractéristiques du dispositif sécurisé de création de signature électronique C. Définition et caractéristiques du certificat électronique qualifié 1. les informations indispensables 2. la clé publique 3. Le certificat électronique qualifié est un document sous forme électronique D. Rôle du prestataire de service de certificat électronique II. Factures électroniques assorties d'une signature électronique admise par l'administration comme équivalente à une signature " qualifiée " III. Factures transmises par voie électronique et assorties d'une autre signature électronique IV. Vérification de la signature électronique par le destinataire de la facture 1 La signature électronique est un moyen de sécurisation des factures électroniques. Elle est susceptible de garantir l'authenticité de leur origine et l'intégrité de leur contenu. Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Date de publication : 18/10/2013 Page 2/8 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8867-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Elle est une donnée sous forme électronique qui est jointe ou liée logiquement à d'autres données électroniques et qui sert de méthode d'authentification du signataire et de l'origine des informations. Elle a pour fonction d'identifier la personne qui l'appose et, le cas échéant, de manifester son accord. Elle permet, à l'aide d'un procédé cryptographique, de garantir l'identité du signataire. La signature électronique permet, en outre, de garantir l'intégrité de l'acte signé. Un assujetti, qui signe électroniquement une facture électronique permet au destinataire de cette dernière d'en authentifier l'émetteur, d'y détecter une éventuelle atteinte à son intégrité (la facture a été modifiée) et, le cas échéant, d'attester la volonté de l'émetteur de donner son approbation aux dispositions contenues dans l'acte. 10 Différentes signatures électroniques existent et sont acceptées par l'administration fiscale aux fins de sécurisation des factures. Parmi elles, seules la signature électronique avancée fondée par un certificat qualifié et créée par un dispositif sécurisé de création de signature et les signatures électroniques conformes au référentiel général de sécurité (RGS) de niveau 2 ou 3 étoiles garantissent de façon autonome l'authenticité de l'origine et l'intégrité du contenu des factures. Les entreprises émettrices de factures assorties d'autres signatures électroniques (par exemple signature avancée au sens de l'article 2, point 2, de la directive 1999/93/CE du 13 décembre 1999 du Parlement européen, signature conforme au RGS une étoile...) doivent, aux fins de garantir l'authenticité de l'origine et l'intégrité du contenu des factures électroniques mettre également en place des contrôles établissant une piste d'audit fiable (BOI-TVA-DECLA-30-20-30-20). I. Factures transmises par voie électronique et assorties d'une signature électronique « qualifiée » 20 On entend par signature électronique « qualifiée » une signature électronique avancée fondée sur un certificat qualifié et créée par un dispositif sécurisé de création de signature électronique. Conformément au 2° du VII de l'article 289 du code général des impôts (CGI), l’authenticité de l'origine, l’intégrité du contenu et la lisibilité d'une facture peuvent être assurées au moyen d’une telle signature sans aucune mesure complémentaire. Aucune piste d'audit fiable telle que définie au BOITVA-DECLA-30-20-30-20 n'est exigée. A. Caractéristiques de la signature électronique « qualifiée » 30 La fiabilité d'une signature électronique est présumée jusqu'à preuve contraire lorsqu'elle est une signature électronique avancée, établie grâce à un dispositif sécurisé de création de signature et que la vérification de cette signature repose sur l'utilisation d'un certificat électronique qualifié. Cette signature électronique dite « qualifiée » répond ainsi aux exigences légales d'une signature à l'égard de données électroniques de la même manière qu'une signature manuscrite répond à ces exigences à l'égard de données manuscrites ou imprimées sur papier. Elle est recevable comme preuve en justice, au sens de l'article 1316-4 du code civil. 40 Les caractéristiques que doit présenter la signature électronique « qualifiée » sont définies à l'article 96 F de l'annexe III au CGI. Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Date de publication : 18/10/2013 Page 3/8 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8867-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Aux termes du I de cet article, le signataire est une personne physique qui détient et met en œuvre le moyen de création de la signature électronique. Il agit pour son propre compte ou pour celui d'une personne physique ou morale qu'il représente. 50 Conformément à l'article 2, point 2, de la directive 1999/93/CE du 13 décembre 1999, la signature électronique avancée doit satisfaire aux exigences suivantes : • être propre au signataire ; • permettre d'identifier le signataire ; • être créée par des moyens que le signataire puisse garder sous son contrôle exclusif ; • garantir le lien avec les factures auxquelles elle s'attache, de telle sorte que toute modification ultérieure de ces factures soit détectable. 60 Elle peut être générée par des technologies de cryptographie asymétrique, c'est-à-dire des produits utilisant, en l'état de la technologie, deux clés distinctes (clé privée et clé publique) pour chiffrer puis déchiffrer un document. 70 En pratique, le signataire applique un algorithme d'empreinte du document d'origine, qui en constitue une version synthétique et unique. Le signataire utilise alors sa clé privée de signature (donnée de création de signature) pour chiffrer l'empreinte au moyen d'un algorithme cryptographique asymétrique et transmet le document d'origine et l'empreinte chiffrée au destinataire (la signature). 80 Le destinataire applique à son tour le même algorithme d'empreinte à partir du document d'origine et déchiffre l'empreinte chiffrée reçue avec l'algorithme cryptographique asymétrique au moyen de la clé publique (donnée de vérification de signature), associée de manière unique à la clé privée de signature et envoyée avec le message. Le destinataire compare alors le résultat du déchiffrement avec l'empreinte qu'il a calculée : il s'agit de l'opération de vérification de la signature. 90 Enfin, pour être certain que la clé publique appartient bien à la personne ou à l'entreprise ayant signé le document, il est nécessaire d'avoir recours à un certificat électronique, document sous forme électronique signé par une tierce partie, encore appelée prestataire de service de certification, qui atteste de ce lien. 100 Dans l'hypothèse où plusieurs factures seraient transmises dans un même envoi, il est possible de signer l'ensemble des factures en cause et non chaque facture une à une dès lors qu'elles sont relatives à des opérations intervenues entre les mêmes assujettis. B. Définition et caractéristiques du dispositif sécurisé de création de signature électronique 110 Le dispositif sécurisé de création de signature électronique doit garantir par des moyens techniques et des procédures appropriés que les données de création de signature électronique : • ne peuvent être établies plus d’une fois et que leur confidentialité est assurée ; • ne peuvent être trouvées par déduction et que la signature électronique est protégée contre toute falsification par les moyens techniques actuellement disponibles ; Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Date de publication : 18/10/2013 Page 4/8 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8867-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 • peuvent être protégées de manière satisfaisante par le signataire contre toute utilisation par d'autres personnes. Il doit également n’entraîner aucune altération du contenu de l’acte à signer et ne pas faire obstacle à ce que le signataire en ait une connaissance exacte avant de le signer. 120 Le dispositif sécurisé de création de signature électronique doit être certifié conforme aux exigences définies au paragraphe précédent : • dans les conditions prévues par le décret n° 2002-535 du 18 avril 2002 relatif à l’évaluation et à la certification de la sécurité offerte par les produits et les systèmes des technologies de l’information. La délivrance du certificat de conformité est rendue publique ; • soit par un organisme désigné à cet effet par un État membre de l’Union européenne. C. Définition et caractéristiques du certificat électronique qualifié 130 Un certificat électronique est une identité numérique. Il est nominatif, donc appartient personnellement à un membre d’une société. Le certificat électronique est constitué des deux éléments indissociables. 1. les informations indispensables 140 Les informations concernant l’identité du titulaire (nom, prénom, fonction, service, email…), son organisation (société, association…), la période de début et de fin de validité du certificat, l’identité de l’autorité de certification qui l’a généré, les fonctionnalités autorisées du certificat, l’adresse concernant l’accès à la politique de certification de l’autorité ainsi que l’adresse de la liste des certificats révoqués ; 2. la clé publique 150 Le certificat, nécessaire pour la réponse électronique, est constitué d’une clé publique. La clé privée associée à la clé publique doit rester secrète (on parle de cryptographie asymétrique) et être confinée dans un support matériel cryptographique : une clé USB cryptographique ou une carte à puce, par exemple. L’autorité de certification est un prestataire qui produit des certificats, pour le compte d'utilisateurs. L’autorité de certification signe le certificat (avec sa propre clé privée), garantissant ainsi l'intégrité du certificat et la véracité des informations contenues dans les certificats qu’elle émet. L’autorité de certification assure le lien entre l’utilisateur (le futur signataire) et le certificat qu’elle va émettre pour lui, en s’assurant préalablement, par l’examen de pièces d’identité et le cas échéant, selon le niveau de sécurité, par une rencontre en face-à-face, de la véracité des informations fournies par le demandeur du certificat. 3. Le certificat électronique qualifié est un document sous forme électronique 160 Le certificat électronique atteste du lien entre l'identité du signataire et les données de vérification de signature électronique. Il doit comporter : • une mention indiquant qu'il est délivré à titre de certificat électronique qualifié ; • l’identité du prestataire de services de certification électronique ainsi que l'État dans lequel il est établi ; Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Date de publication : 18/10/2013 Page 5/8 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8867-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 • le nom du signataire ou un pseudonyme, celui-ci devant alors être identifié comme tel ; • le cas échéant, l’indication de la qualité du signataire en fonction de l’usage auquel le certificat électronique est destiné ; • les données de vérification de signature électronique qui correspondent aux données de création de signature électronique ; • l’indication du début et de la fin de la période de validité du certificat électronique ; • le code d’identité du certificat électronique ; • la signature électronique avancée du prestataire de service de certification électronique qui délivre le certificat électronique ; • le cas échéant, les limites à l'utilisation du certificat électronique, et notamment le montant maximum des transactions pour lesquelles ce certificat peut être utilisé. D. Rôle du prestataire de service de certificat électronique 170 Le prestataire de service de certification électronique doit : • faire preuve de la fiabilité des services de certification électronique qu’il fournit ; • assurer le fonctionnement, au profit des personnes auxquelles le certificat électronique est délivré, d’un service d’annuaire recensant les certificats électroniques des personnes qui en font la demande ; • assurer le fonctionnement d’un service permettant à la personne à qui le certificat électronique a été délivré de révoquer sans délai et avec certitude ce certificat ; • veiller à ce que la date et l’heure de délivrance et de révocation d’un certificat électronique puissent être déterminées avec précision ; • employer du personnel ayant les connaissances, l’expérience et les qualifications nécessaires à la fourniture de services de certification électronique ; • appliquer des procédures de sécurité appropriées ; • utiliser des systèmes et des produits garantissant la sécurité technique et cryptographique des fonctions qu’ils assurent ; • prendre toute disposition propre à prévenir la falsification des certificats électroniques ; • dans le cas où il fournit au signataire des données de création de signature électronique, garantir la confidentialité de ces données lors de leur création et s’abstenir de conserver ou de reproduire ces données ; • veiller, dans le cas où sont fournies à la fois des données de création et des données de vérification de la signature électronique, à ce que les données de création correspondent aux données de vérification ; • conserver, éventuellement sous forme électronique, toutes les informations relatives au certificat électronique qui pourraient s’avérer nécessaires pour faire la preuve en justice de la certification électronique. • utiliser des systèmes de conservation des certificats électroniques garantissant que : 1. l’introduction et la modification des données sont réservées aux seules personnes autorisées à cet effet par le prestataire et que l'information puisse être contrôlée quant à son authenticité ; 2. l’accès du public à un certificat électronique ne peut avoir lieu sans le consentement préalable du titulaire du certificat ; 3. toute modification de nature à compromettre la sécurité du système peut être détectée ; • vérifier, d’une part, l’identité de la personne à laquelle un certificat électronique est délivré, en exigeant d’elle la présentation d’un document officiel d’identité, d’autre part, la qualité dont cette personne se prévaut et conserver les caractéristiques et références des documents présentés pour justifier de cette identité et de cette qualité ; Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Date de publication : 18/10/2013 Page 6/8 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8867-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 • s’assurer au moment de la délivrance du certificat électronique que les informations qu’il contient sont exactes et que le signataire qui y est identifié détient les données de création de signature électronique correspondant aux données de vérification de signature électronique contenues dans le certificat ; • avant la conclusion d’un contrat de prestation de services de certification électronique, informer par écrit, le cas échéant par voie électronique, la personne demandant la délivrance d’un certificat électronique : 1. des modalités et des conditions d’utilisation du certificat ; 2. du fait qu’il s’est soumis ou non au processus de qualification volontaire des prestataires de services de certification électronique ; 3. des modalités de contestation et de règlement des litiges ; • fournir aux personnes qui se fondent sur un certificat électronique les éléments de l’information prévue au point précédent qui leur sont utiles. 180 Les prestataires de services de certification électroniques mentionnés au I-D § 170 doivent être qualifiés dans les conditions prévues à l'article 7 du décret n° 2001-272 du 30 mars 2001 et selon les procédures prévues à l'arrêté du 26 juillet 2004 relatif à la reconnaissance de la qualification des prestataires de services de certification électronique et à l'accréditation des organismes qui procèdent à leur évaluation. 190 Le certificat électronique, qui contient les données de vérification de la signature électronique, doit être communiqué au destinataire des factures. II. Factures électroniques assorties d'une signature électronique admise par l'administration comme équivalente à une signature " qualifiée " 200 Le référentiel général de sécurité (RGS) est un recueil de règles et de bonnes pratiques en matière de sécurité des systèmes d'information destiné principalement, mais non exclusivement, aux autorités administratives qui proposent des services en ligne aux usagers. 210 Le signataire de la facture est celui qui détient et met en œuvre le moyen de signature. Il peut s'agir d'une personne morale (on parle alors « de cachet serveur ») auquel cas le cachet peut être produit automatiquement lors de l'envoi des factures, ou d'une personne physique (on parle alors de signature) émettant les factures après les avoir signées en son nom pour le compte de l'entreprise. La signature ou le cachet serveur doit être lié au document de manière indéfectible. 220 Une signature électronique et un cachet serveur équivalant au moins au niveau deux étoiles du RGS permettent à eux seuls de garantir l'authenticité de l'origine et l'intégrité du contenu de la facture électronique. Aucune piste d'audit n'est nécessaire. 230 Pour être dispensé de piste d'audit, le dispositif de création de signature ou le dispositif de création de cachet serveur doit en outre être qualifié au sens du chapitre III du décret n° 2010-112 du 2 février 2010 afin d'attester de sa conformité à un niveau du RGS. 240 Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Date de publication : 18/10/2013 Page 7/8 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8867-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 De plus, le certificat de signature ou le certificat de cachet serveur doit être délivré par un prestataire de service de certification électronique qualifié au sens du chapitre IV du décret n° 2010-112 du 2 février 2010. La qualification d'un prestataire de service de confiance (PSCO) permet en effet d'attester de sa conformité à un niveau de sécurité du référentiel général de sécurité. Elle est délivrée par un organisme de qualification habilité par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (ANSSI). La liste des prestataires qualifiés est consultable sur le site de l'ANSSI dans la rubrique relative aux prestataires de service de confiance qualifiés. III. Factures transmises par voie électronique et assorties d'une autre signature électronique 250 Les signatures électroniques autres que celles visées au I et II de la présente sous section garantissent l'authenticité de l'origine, l'intégrité du contenu et la lisibilité des factures seulement si elles s'accompagnent de la mise en place de contrôles établissant une piste d'audit fiable (BOI-TVADECLA-30-20-30-20). Elles constituent un élément de la piste d'audit car elles permettent de détecter toute modification de la facture d'origine (condition d'intégrité). 260 Les signatures électroniques doivent au moins être « avancées » au sens de l’article 2 de la directive n° 1999/93/CE du 13 décembre 1999. La signature électronique avancée peut être définie comme une donnée sous forme électronique qui est jointe ou liée logiquement à d’autres données électroniques et qui sert de méthode d’authentification du signataire et de l’origine des informations. 270 Elle doit ainsi satisfaire aux exigences suivantes : • être propre au signataire ; • permettre d'identifier le signataire ; • être créée par des moyens que le signataire puisse garder sous son contrôle exclusif ; • garantir le lien avec les factures auxquelles elle s'attache, de telle sorte que toute modification ultérieure de ces factures soit détectable. 280 Le signataire peut être une personne morale, auquel cas la signature électronique peut être produite automatiquement lors de l'envoi des factures, ou une personne physique émettant les factures après les avoir signées en son nom pour le compte de l'entreprise. 290 La signature électronique conforme au RGS une étoile peut aussi sécuriser les factures électroniques dès lors que des contrôles établissant une piste d'audit fiable sont mis en place dans l'entreprise. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire que le dispositif de création de signature ou le dispositif de création de cachet serveur ainsi que le prestataire de service de certification électronique soient qualifiés au sens du décret n° 2010-112 du 2 février 2010. Les dispositions relatives au certificat électronique définies au I-C § 130 et suivants sont applicables au destinataire de factures électroniques assorties d'une signature électronique avancée ou conforme au RGS d'un niveau une étoile. Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 Date de publication : 18/10/2013 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Bézard, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 8/8 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8867-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-20-30-30-20131018 IV. Vérification de la signature électronique par le destinataire de la facture 300 Conformément à l'article 96 F bis de l'annexe III au CGI, l'entreprise destinataire de factures électroniques dont l'authenticité de l'origine et l'intégrité du contenu sont garantis au moyen d'une signature électronique dans les conditions prévues au 1° ou au 2° du VII de l'article 289 du CGI doit : • vérifier la signature électronique apposée sur les factures au moyen des données de vérification contenues dans le certificat électronique ; • s'assurer de l'authenticité et de la validité du certificat attaché à la signature électronique. 310 L'entreprise destinataire des factures doit, en effet, effectuer les vérifications relatives à l'authenticité et à l'intégrité du document, au moyen des données insérées dans le certificat électronique attaché à la signature électronique. Cette vérification doit pouvoir être réalisée non seulement lors de la réception de la facture mais encore à tout moment pendant le délai de conservation prévu par l'article L. 102 B du livre des procédures fiscales (LPF). La vérification de l’empreinte du document au moyen de la clé publique du signataire permet de s’assurer que le document signé par l’émetteur de la facture n’a pas été altéré ou modifié par la suite. A cet égard, l’utilisation de fonctions macrodynamiques dans les fichiers factures doit être évitée. En effet, l’exécution de ces fonctions à chaque ouverture des fichiers en modifiera le contenu. 320 Par ailleurs, l’entreprise destinataire des factures doit également s’assurer de l’authenticité et de la validité du certificat électronique attaché à ces données de vérification de la signature électronique. 330 Ces dispositions sont applicables au destinataire de factures électroniques assorties d'une signature électronique (ou cachet serveur) quel que soit le format de cette dernière. Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Page 1/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 DGFIP Dispositions Juridiques Communes - Organismes agréés – Statut des CGA et des AA Positionnement du document dans le plan : DJC - Dispositions juridiques communes Centres de gestion et associations agréés (CGA et AA) Titre 1 : Création des CGA et des AA Chapitre 1 : Conditions d'agrément Section 3 : Statut des centres et des associations Sommaire : I. Stipulations relatives à l'objet II. Autres stipulations A. Le fonctionnement des organes dirigeants B. Clauses concernant les obligations incombant aux organismes agréés et à leurs adhérents 1. Centres de gestion agréés a. Obligations incombant au centre de gestion agréé b. Obligations incombant aux adhérents 2. Associations agréées a. Obligations incombant à l'association agréée b. Obligations incombant aux adhérents 3. Clauses statutaires interdites aux centres et aux associations III. Dispositions applicables en matière de publicité A. Actions de communication autorisées B. Pratiques prohibées I. Stipulations relatives à l'objet 1 Selon l'article 371 A de l'annexe II au code général des impôts (CGI), les centres doivent avoir pour objet de fournir à leurs adhérents industriels, commerçants, artisans ou agriculteurs tous services en Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 Page 2/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 matière de gestion, notamment dans les domaines de l'assistance technique et de la formation ainsi qu'une analyse des informations économiques, comptables et financières en matière de prévention des difficultés économiques et financières. Ces services sont réservés aux membres adhérents. Toutefois, les formations proposées par le centre de gestion agréé sont également offertes aux représentants de l'adhérent. 10 L'article 371 M de l'annexe II au CGI prévoit que les associations doivent avoir pour objet de développer chez leurs membres l'usage de la comptabilité et de faciliter à ces derniers l'accomplissement de leurs obligations administratives et fiscales. Elles fournissent à leurs membres une analyse des informations économiques, comptables et financières en matière de prévention des difficultés économiques et financières. Ces services sont réservés aux seuls adhérents de l'association exerçant une profession libérale ou titulaires de charges et offices. Toutefois, les formations proposées par l'association agréée sont également offertes au représentant de l'adhérent. 20 Par ailleurs, les centres et les associations ne peuvent agir en qualité de mandataires de leurs membres. Ces dispositions impliquent que leurs statuts ne doivent contenir aucune clause susceptible de leur conférer la qualité d'agents d'affaires. Ils ne peuvent pas non plus représenter leurs adhérents, c'est-à-dire intervenir pour leur compte, en justice ou devant l'administration fiscale sauf à les assister à l'occasion de contrôles fiscaux. Toutefois, dans le cadre de leur obligation de télétransmission des attestations qu’ils délivrent à leurs adhérents ainsi que des déclarations de résultats, leurs annexes et les autres documents les accompagnant selon la procédure prévue par le système de transfert des données fiscales et comptables (CGI, art. 1649 quater E et 1649 quater H ), les centres peuvent recevoir mandat de leurs membres, s'ils assurent eux-même la télétransmission de ces documents. II. Autres stipulations A. Le fonctionnement des organes dirigeants 30 Les organes dirigeants doivent avant tout veiller à ce que le centre soit géré en toute indépendance, dans le seul intérêt des adhérents, conformément à l'esprit associatif. Conformément aux articles 371 E de l'annexe II au CGI et 371 Q de l'annexe II au CGI, les statuts doivent préciser les conditions de participation à la gestion du centre ou de l'association des personnes qui ont pris l'initiative de sa création. Cette disposition implique la participation à la gestion du centre ou de l'association des membres fondateurs, soit en qualité de président, soit en qualité de membre du conseil d'administration. Lorsqu'au nombre de ces fondateurs figure une personne morale, celle-ci est représentée par l'un de ses responsables. 40 D'autre part, les statuts peuvent valablement prévoir que des personnes extérieures au centre ou à l'association soient admises en qualité de membre du conseil d'administration. Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 Page 3/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 À cet égard, rien ne s'oppose à ce que les conjoints d'artisans ou de commerçants puissent siéger comme administrateurs au sein des conseils des centres de gestion agréés à l'exception des cas où ils ne sont que salariés de l'entreprise ou de simples associés. Ils peuvent également lorsqu'ils ont le statut de collaborateurs de l'entreprise puisqu'ils bénéficient alors d'une présomption de mandat du chef d'entreprise. Ils ont également vocation à accéder aux conseils des centres dans le cas où ils sont associés gérants de SARL familiales car, là aussi, ils ont la position de collaborateurs. 50 En outre, conformément aux dispositions des articles 371 E de l'annexe II au CGI et 371 Q de l'annexe II au CGI , les adhérents sont représentés au sein des organes dirigeants par au moins un tiers des membres du conseil d’administration. Il ressort de la rédaction de ces articles qu’il peut exister trois catégories de membres d’un organisme agréé : - les membres fondateurs ; - les membres adhérents ; - les membres associés. La notion de membre associé recouvre tous les membres autres que les membres fondateurs et les membres adhérents, quelle que soit la dénomination retenue (par exemple, membres correspondants …). La répartition des sièges et le droit de vote au sein du conseil d’administration pour chaque catégorie de membres sont résumés dans le tableau suivant : Nombre de sièges au conseil d'administration Droit de vote Membres Fondateurs Pas de règle mais en cohérence avec les principes valables pour les membres adhérents et les membres associés OUI Membres adhérents 1/3 au moins OUI Membres associés (ou membres correspondants ou toute autre dénomination retenue) 1/3 au maximum OUI Les modalités selon lesquelles cette représentation est assurée doivent être définies par les statuts. 55 Si le remplacement des membres fondateurs personnes physiques est nécessaire, il ne peut l'être que par des personnes physiques ayant la même qualité, à savoir des experts-comptables. En revanche, s'agissant des personnes morales (chambre de commerce et d'industrie, chambre de métiers...), le remplacement ne peut concerner que les personnes physiques les représentant, qui siègent au conseil d'administration. B. Clauses concernant les obligations incombant aux organismes agréés et à leurs adhérents 60 Les autres clauses statutaires impératives concernent les obligations incombant respectivement aux organismes agréés et à leurs adhérents. Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 Page 4/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 1. Centres de gestion agréés a. Obligations incombant au centre de gestion agréé 70 Conformément à l'article 371 E de l'annexe II au CGI, les statuts doivent comporter les clauses suivantes : - dans le délai de neuf mois suivant la clôture de leur exercice comptable, le centre fournit à ses membres adhérents, imposés d'après leur bénéfice réel, un dossier comprenant : • les ratios et les autres éléments caractérisant la situation financière et économique de l'entreprise ; la nature de ces ratios et autres éléments est fixée par arrêté interministériel (BOI-DJCOA-20-10-10-10 au I-B-1 § 70 et suivants) ; • un commentaire sur la situation financière et économique de l'entreprise ; - à partir de la clôture du deuxième exercice suivant celui de l'adhésion et dans le délai prévu cidessus une analyse comparative des bilans et des comptes de résultats de l'entreprise ; - un document de synthèse présentant une analyse des informations économiques, comptables et financières de l'entreprise. 80 Le centre élabore, pour ceux de ses membres adhérents qui sont placés sous un régime réel d'imposition, les déclarations afférentes à leur exploitation destinées à l'administration fiscale, lorsque ces membres en font la demande. Toutefois, ces déclarations ne peuvent porter que sur une période au cours de laquelle les intéressés étaient membres du centre. 90 Les centres doivent également, en application de l'article 371 EA de l'annexe II au CGI, s'engager dans leurs statuts : - s'ils ont recours à la publicité, voir le III § 170 et suivants ; - à faire figurer, sur leur correspondance et sur tous les documents établis par leurs soins, leur qualité de centres de gestion agréés et les références de la décision d'agrément ; - à informer l'administration fiscale des modifications apportées à leurs statuts et des changements intervenus en ce qui concerne les personnes qui les dirigent ou les administrent, dans le délai d'un mois, à compter de la réalisation de ces modifications ou changements ; pour ces personnes, le centre doit fournir le certificat prévu à l'article 371 D de l'annexe II au CGI (BOI-DJC-OA-10-10-10 au III-B § 190 et suivants et C § 240 et suivants) ; - à souscrire un contrat auprès d'une société d'assurance ou d'un assureur agréé en application du livre III du code des assurances les garantissant contre les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile professionnelle qu'ils peuvent encourir en raison des négligences et fautes commises dans l'exercice de leurs activités ; - au cas où l'agrément leur serait retiré, à en informer leurs adhérents dès réception de la notification de la décision de retrait ; - à réclamer une cotisation dont le montant est identique, pour l'ensemble des adhérents, Toutefois, la cotisation réclamée aux adhérents relevant des régimes prévus aux articles 64 à 65 B du CGI ou 50-0 du CGI peut être réduite. 100 Enfin, conformément à l'article 371 EB de l'annexe II au CGI, les centres doivent s'engager à exiger de toute personne collaborant à leurs travaux le respect du secret professionnel (BOI-DJC-OA-20-20-20 au II-A § 50). Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 Page 5/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 b. Obligations incombant aux adhérents 110 Les statuts des centres doivent également comporter les stipulations prévues au 3° de l'article 371 E de l'annexe II au CGI : « L'adhésion au centre implique pour les membres adhérents imposés d'après leur bénéfice réel : - l'engagement de produire à la personne ou à l'organisme chargé de tenir et de présenter leurs documents comptables tous les éléments nécessaires à l'établissement d'une comptabilité sincère de leur exploitation ; - l'obligation de communiquer au centre le bilan et les comptes de résultats ainsi que tous documents annexes ; - l'autorisation pour le centre de communiquer à l'administration fiscale dans le cadre de l'assistance que celle-ci lui apporte, les documents mentionnés au 3° de l'article 371 E de l'annexe II au CGI. En outre, les adhérents dont l'activité est soumise aux taxes sur le chiffre d'affaires doivent communiquer tous les éléments de nature à permettre au centre de réaliser le rapprochement entre les déclarations de résultats et les déclarations de taxes sur le chiffre d'affaires. Ainsi, les copies des déclarations de taxes sur le chiffre d'affaires et de résultats sont obligatoirement communiquées et, si nécessaire, d'autres documents tels que des états récapitulatifs. 120 En cas de manquements graves ou répétés à ces engagements ou obligations, le centre prononce l'exclusion de l'adhérent. Ce dernier doit être mis en mesure, avant toute décision d'exclusion, de présenter sa défense sur les faits qui lui sont reprochés. 2. Associations agréées a. Obligations incombant à l'association agréée 130 Conformément à l'article 371 Q de l'annexe II au CGI, les statuts doivent contenir les clauses selon lesquelles : - l'association fournit à ses membres adhérents des services ou informations qui leur permettent de développer l'usage de la comptabilité et qui facilitent l'accomplissement de leurs obligations administratives et fiscales ; - l'association fournit à ses membres, dans un délai de neuf mois qui suit la date de clôture de leur exercice, un document de synthèse présentant une analyse des informations économiques, comptables et financières de l'entreprise et lui indiquant, le cas échéant, les démarches à accomplir afin de régler ces difficultés. La nature des ratios et autres éléments caractérisant la situation économique et financière de l'entreprise et devant figurer dans ce document est fixé par l'arrêté du 22 février 2008 publié au Journal officiel du 9 avril 2008 ; - l'association élabore pour ceux de ses membres adhérents qui relèvent du régime réel d'imposition les déclarations destinées à l'administration fiscale, lorsque ces membres en font la demande. Toutefois, ces déclarations ne peuvent porter que sur une période au cours de laquelle les intéressés étaient membres de l'association. 140 Par ailleurs, conformément à l'article 371 QA de l'annexe II au CGI, l'association s'engage : - si elle a recours à la publicité, voir III § 170 et suivants ; - à faire figurer sur sa correspondance et sur tous les documents établis par ses soins sa qualité d'association agréée et les références de la décision d'agrément ; Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 Page 6/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 - à informer l'administration fiscale des modifications apportées à ses statuts et des changements intervenus en ce qui concerne les personnes qui la dirigent ou l'administrent, dans le délai d'un mois à compter de la réalisation de ces modifications ou changements; pour ces personnes, l'association doit fournir à l'administration fiscale le certificat mentionné à l'article 371 D de l'annexe II au CGI (BOIDJC-OA-10-10-10 au III-B § 190 et suivants et C § 240 et suivants) ; - à souscrire un contrat auprès d'une société d'assurance ou d'un assureur agréé en application du livre III du code des Assurances la garantissant contre les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile professionnelle qu'elle peut encourir en raison des négligences et fautes commises dans l'exercice de ses activités ; - à exiger de toute personne collaborant à ses travaux le respect du secret professionnel (BOI-DJCOA-20-20-20 au II-A § 50) ; - au cas où l'agrément lui serait retiré, à en informer ses adhérents dès réception de la notification de la décision de retrait d'agrément ; - à réclamer une cotisation dont le montant est identique pour l'ensemble des adhérents. Toutefois, les cotisations réclamées aux adhérents relevant du régime prévu à l'article 102 ter du CGI peut être réduite. b. Obligations incombant aux adhérents 150 Aux termes du 3° de l'article 371 Q de l'annexe II au CGI, les statuts doivent contenir les clauses selon lesquelles l'adhésion à l'association implique : - l'engagement, par les membres soumis à un régime réel d'imposition de suivre les recommandations qui leur ont été adressées, conformément aux articles 371 X à 371 Z de l'annexe II au CGI par les ordres et organisations professionnelles dont ils relèvent, en vue d'améliorer la connaissance des revenus de leurs ressortissants (BOI-DJC-OA-20-10-20-10) ; - l'engagement par les membres dont les déclarations de bénéfices sont élaborées par l'association de fournir à celle-ci tous les éléments nécessaires à l'établissement de déclarations sincères et complètes ; - l'engagement par les membres qui ne font pas élaborer leur déclaration par l'association, de lui communiquer préalablement à l'envoi au service des impôts de la déclaration prévue à l'article 97 du CGI, le montant du résultat imposable et l'ensemble des données utilisées pour la détermination de ce résultat ; - l'autorisation donnée à l'association de communiquer à l'administration fiscale dans le cadre de l'assistance que cette dernière lui apporte, les documents mentionnés à l'article 371 Q de l'annexe II au CGI susvisé, c'est-à-dire la copie de la déclaration de résultats et l'ensemble des données utilisées pour son élaboration. En outre, les adhérents dont l'activité est soumise aux taxes sur le chiffre d'affaires doivent communiquer tous les éléments de nature à permettre à l'association de réaliser le rapprochement entre les déclarations de résultats et les déclarations de taxes sur le chiffre d'affaires. Ainsi, les copies des déclarations de taxes sur le chiffre d'affaires et de résultats sont obligatoirement communiquées et, si nécessaire, d'autres documents tels que des états récapitulatifs. En cas de manquements graves ou répétés à ces dispositions, l'association prononce l'exclusion de l'adhérent. Ce dernier doit être mis en mesure, avant toute décision d'exclusion, de présenter sa défense sur les faits qui lui sont reprochés. 3. Clauses statutaires interdites aux centres et aux associations 160 Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 Page 7/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Il s'agit de clauses qui posent à l'adhésion des conditions supplémentaires non exigées par la loi et étrangères à la mission confiée aux organismes agréés : - les centres et les associations ne peuvent pas imposer à leurs adhérents un recours obligatoire à un professionnel de l'expertise comptable pour tenir ou surveiller leur comptabilité. Une telle clause a pour effet de subordonner les avantages fiscaux attachés à la qualité d'adhérent à une condition illégale. L'administration est alors fondée, sans avoir à invoquer un autre motif, à refuser d'accorder ou de renouveler l'agrément ; - l'adhésion à un centre ou à une association agréés ne peut être subordonnée à l'affiliation à un syndicat professionnel (RM Oehler n° 33732, JO AN du 7 novembre 1983, p.4782, RM Pinte n° 77362, JO AN du 17 mars 1986, p.1056 ). III. Dispositions applicables en matière de publicité 170 Par application des articles 371 EA de l'annexe II au CGI et 371 QA de l'annexe II au CGI, les centres de gestion et associations agréés s'engagent, s'ils ont recours à la publicité, à ne pas porter atteinte à l'indépendance, à la dignité et à l'honneur de l'institution, pas plus qu'aux règles du secret professionnel, à la loyauté envers ses adhérents et les autres centres ou associations se livrant à la même activité, quel que soit le support utilisé, et à ne pas avoir recours au démarchage ou à toute autre forme de sollicitations. Ainsi, toute action ou démarche en vue de promouvoir un centre ou une association agréé ou de le faire connaître auprès des tiers afin de les inciter à devenir membres de cet organisme est autorisée. A. Actions de communication autorisées 180 Sont notamment possibles les actions de communication suivantes : - publication d’encarts promotionnels et d’annonces relatives à l’activité du centre ou de l' association agréé dans la presse professionnelle ou à destination du grand public. Les mêmes informations peuvent être diffusées via Internet. Ainsi, peuvent figurer sur une page d’accueil d’un site d’un centre de gestion ou d'une association agréée, dont l’accès est libre et à destination des non-adhérents, le montant des cotisations avec le descriptif des services correspondants, les thèmes des formations proposées, les revues de presse, la possibilité d’adhésion en ligne, les services et prestations proposés par le centre ou l'association ; Remarque : Il s'agit d'écrits donnant des nouvelles selon une périodicité régulière (journal) ou non (bulletin). - encart payant dans un annuaire téléphonique ; - diffusion de dépliants et brochures, accompagnés ou non d’un bulletin d’inscription ; - affichettes dans les locaux destinés à recevoir les adhérents ; - diffusion de comptes rendus d’assemblées générales ou de conseils d’administration ; - interventions publiques dans le cadre de colloques ou de réunions ; - participation à des salons, congrès, foires-expositions réservés aux professionnels ; - publication d’offres d’emplois par un centre de gestion ou une association agréé ; - articles de fond et interviews dans la presse « tout public ». 190 S’agissant de la participation à des actions d’information ou de communication organisées dans le cadre de salons professionnels ou de « forums de métiers » par différents organismes (organismes Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 Page 8/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 agréés, chambres consulaires, facultés de médecine, ordres professionnels, instituts de formation, centres de formalités des entreprises …), il convient d’apporter les précisions suivantes : - les centres de gestion ou les associations agréés souhaitant organiser ou participer à une séance d’information doivent en informer au moins quinze jours auparavant le Directeur départemental ou régional des finances publiques (DDFiP ou DRFiP), en lui précisant les modalités d’organisation de la réunion, le public rencontré, les thèmes abordés et le contenu des renseignements délivrés, afin de lui permettre de remplir sa mission de contrôle de l’égalité de traitement entre les centres et associations ; - le DDFiP ou DRFiP contrôle l’égalité d’accès de tous les centres de gestion et les associations agréés du département à ces séances d’information par des contacts appropriés avec les responsables des organismes organisateurs ; - il importe que tous les centres et associations du département aient accès à la même information quant à l’organisation d’une manifestation susceptible de les intéresser, chacun étant ensuite libre de choisir d’y participer ou non. 200 Le DDFiP ou DRFiP est informé des manifestations organisées par un centre ou une association du département afin d’examiner leur conformité aux missions. Le silence de l’administration observé à l’expiration d’un délai de huit jours à compter de la réception de ces informations vaut acceptation de l’organisation ou de la participation à la réunion. B. Pratiques prohibées 210 Le principe d’autonomie des centres de gestion ou des associations agréés doit être préservé. Ainsi ne sont pas autorisées : - les actions visant à promouvoir à la fois les activités exercées par les associations de gestion et de comptabilité (AGC) et par les centres de gestion ou les associations agréés et dont le coût est supporté en commun ; - les campagnes de publicité menées de concert par un centre de gestion ou une association agréé et un membre fondateur, un syndicat, une chambre consulaire ou toute organisation professionnelle. 220 De même, bien qu'autorisés à avoir recours à la publicité, dans le respect des articles L. 121-1 et suivants du code de la consommation (interdiction de la publicité mensongère), les centres de gestion et associations agréés ne doivent pas porter atteinte à l’indépendance, à la loyauté ni à la dignité de l’institution, quel que soit le support utilisé. Demeurent notamment prohibés comme contrevenant aux règles d’éthique professionnelle : - l’encouragement par toute sorte d’avantages matériels ou financiers (bons d’achat, cadeaux divers) des adhérents à parrainer de futurs membres ; - la publicité comparative : est assimilée à une publicité comparative interdite, toute campagne publicitaire qui met en parallèle les prestations de services de plusieurs centres de gestion ou associations agréés, en identifiant d’une manière explicite ou implicite les centres de gestion ou associations agréés concurrents. Une publicité peut être qualifiée de comparative même si le centre ou l'association visé n’est pas nommément désigné, dès lors qu’il est aisément reconnaissable ; - les pratiques de démarchage : est considérée comme un démarchage illicite, toute sollicitation faite directement à l’adhérent potentiel à son domicile, à sa résidence ou à son lieu de travail ou dans tout autre lieu que les locaux du centre de gestion ou de l'association agréé, afin de présenter son activité et de proposer ses services. 230 Identifiant juridique : BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Date de publication : 08/07/2014 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 9/9 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6047-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-OA-10-10-30-20140708 Sont de même interdites les sollicitations effectuées dans les mêmes conditions auprès des conseils des adhérents potentiels (membres de l’Ordre des experts-comptables, avocats, etc.). A ce titre, sont notamment interdites : - les visites par un démarcheur à un adhérent potentiel ; - la sollicitation de non adhérents par courrier, téléphone, courriel, diffusion de film vidéo, de cédérom ou DVD rom ou de tout moyen technique assimilable ; - l’organisation par un centre de gestion ou une association agréé de réunions ou d’excursions destinées à présenter son activité et à proposer ses services. Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Page 1/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 DGFIP Dispositions Juridiques Communes - Accès aux documents administratifs – Données statistiques fiscales Positionnement du document dans le plan : DJC - Dispositions juridiques communes Accès aux documents administratifs Titre 2 : Accès aux documents administratifs – Données statistiques fiscales Sommaire : I. Les principes applicables à la communication des données statistiques fiscales A. Règles du secret statistique 1. Règle du nombre d'unités 2. Règle du poids des unités B. Application des règles II. Les informations statistiques diffusées A. En matière de fiscalité directe locale 1. Les informations utiles aux collectivités territoriales, à leurs groupements et aux organismes consulaires a. Informations transmises systématiquement 1° Informations individuelles : 2° Informations agrégées b. Informations transmises sur demande 1° Fichiers de taxe d'habitation destinés exclusivement aux collectivités locales 2° Rôles généraux de taxe foncière 3° Liste des logements vacants 4° Rôles supplémentaires 5° Etats statistiques 6° Communicabilité des données de fiscalité directe locale c. Tableau récapitulatif 2. Les renseignements demandés par des tiers a. Tiers bénéficiaires b. Nature des informations B. Autres statistiques fiscales et foncières. Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 2/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 1. Impôt sur le revenu 2. ISF 3. Statistiques foncières III. Modalités d'application A. Attributions des services B. Instruction des demandes C. Tarification 1 L'accès aux données statistiques fiscales est, comme tous les documents administratifs, régi par les règles de droit commun fixées par la loi du 17 juillet 1978 modifiée (BOI-DJC-CADA-10). Il appelle cependant des précisions tenant en particulier à la nécessité de préserver la confidentialité des données fiscales nominatives. 10 I. Les principes applicables à la communication des données statistiques fiscales Les données nominatives afférentes aux contribuables recueillies par l'administration dans l'exercice de ses missions fiscales sont couvertes par le secret professionnel, conformément aux dispositions de l'article L. 103 du livre des procédures fiscales (LPF). Le secret s'applique à l'ensemble des éléments détenus par l'administration fiscale. Ainsi, à titre d'exemple, il s'applique notamment aux éléments relatifs aux revenus et au patrimoine des particuliers et aux bénéfices et au chiffre d'affaires des entreprises. Il en résulte que ces données individuelles ne sont communicables qu'au contribuable ou à son représentant ou aux tiers disposant d'une dérogation prévue par la loi. Elles ne sont pas communicables aux tiers non habilités. De même, sont couvertes par le secret et donc non communicables, les informations qui, bien que non directement nominatives, le sont indirectement car susceptibles de rendre possible l'identification du contribuable sur lequel elles portent, par l'intermédiaire d'une donnée chiffrée significative ou de sa localisation géographique. 20 À l'inverse, sont communicables les données chiffrées : - individuelles mais ne mentionnant pas le nom des contribuables et ne permettant pas leur identification, même indirectement ; - agrégées mais portant sur un nombre d'unités suffisant et ne concernant pas un individu dominant en application des règles du secret statistique. Afin d'éviter toute possibilité de reconstitution de données individuelles à partir des données agrégées et ainsi de garantir un complet anonymat de ces données, ont été définies des règles, dites du secret statistique, qui découlent de l'obligation de secret professionnel visée à l'article L. 103 du LPF. 30 A. Règles du secret statistique Les règles dites du secret statistique ont été approuvées par la Commission nationale Informatique et libertés dans un avis du 27 mai 1997. Elles portent sur le nombre minimal d'unités agrégées de la donnée statistique en cause, d'une part, et le poids de chaque unité dans le montant agrégé, d'autre part. 40 Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 3/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 1. Règle du nombre d'unités Une donnée agrégée ne sera pas communiquée lorsqu'elle concerne moins de trois unités. En matière de fiscalité des personnes (IR, BIC, BNC, BA, TH, ISF), ce seuil est porté à onze unités. 50 2. Règle du poids des unités Une donnée agrégée ne sera pas communiquée lorsqu'elle comprend un élément dominant qui représente plus de 85 % du montant agrégé. 60 B. Application des règles D'une manière générale, l'application des règles du secret statistique, dans la constitution d'un état ou d'un fichier de statistiques, relève d'un traitement informatique spécifique d'anonymisation des informations, réalisé lors de l'exploitation des fichiers de données individuelles par les services informatiques. Cependant, pour plus de sécurité, le service s'assurera, avant de diffuser un état ou un fichier centralisant des données déjà agrégées, du respect de la règle des unités ; l'application de la règle du poids des unités sera prise en charge manuellement par le service s'il détient l'information. Dans ce cas, il conviendra de masquer les données couvertes par le secret statistique. En l'absence d'information permettant d'appliquer cette règle, le service ne pourra diffuser les données agrégées. 70 Les règles du secret statistique s'appliquent dans l'ordre suivant : la règle des unités puis celle du poids des individus dominants. Il est fait application de la règle des unités pour chacun des dénombrements afférents à une taxe ou à un impôt. Pour la règle des unités, si un dénombrement est strictement inférieur au seuil minimal d'unités, cette mention est occultée ainsi que les montants correspondants, par la mention « nd » pour non déterminé. Le 0 est affiché comme donnée en tant que telle. De plus, dès qu'une donnée est anonymisée sur un tableau en ligne ou en colonne, une autre donnée doit également être anonymisée, afin de ne pas reconstituer le chiffre manquant par simple soustraction du total. La seconde donnée à occulter sera la plus petite en nombre. Pour les données liées au poids des unités, aucun résultat n'est diffusé dès lors qu'une entreprise, un établissement, ou un individu contribuerait à lui seul à plus de 85 % du montant total calculé pour la donnée demandée. Cela étant, les règles précitées trouvent rarement à s'appliquer en pratique lorsque les données sont agrégées par département ou par région. Pour les informations diffusables agrégées au niveau communal, les états intègrent déjà les règles du secret statistique (IRCOM et 1389 DIFF). 80 Conformément aux dispositions de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés et de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 sur l'accès aux documents administratifs, il est interdit d'utiliser les données à des fins de démarchage commercial, à des fins politiques ou électorales ou pouvant porter atteinte à l'honneur ou à la réputation des personnes ou au respect de leur vie privée et de les reproduire et de les diffuser à des fins commerciales. En outre, pour prévenir tout risque d'identification des personnes concernées par les statistiques, le demandeur devra prendre l'engagement de ne pas se livrer à une exploitation des données qui permettrait, par rapprochement avec une autre source ou toute autre méthode, d'identifier les personnes composant une catégorie agrégée. Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 4/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 Enfin, il est rappelé que le droit d'accès prévu par la loi du 17 juillet 1978 modifiée ne s'applique qu'aux documents achevés et existants. En effet, la loi n'a ni pour objet, ni pour effet de contraindre l'administration à établir un document qui n'existe pas. De même, l'administration n'est pas tenue de communiquer un document qui n'existe plus, ou qui n'existe pas dans la forme indiquée par le demandeur et nécessiterait un traitement informatique spécifique. 90 Lorsque, pour donner satisfaction au demandeur, il est nécessaire de rassembler ou d'agréger des informations statistiques venant de diverses sources et, par suite, de confectionner un document nouveau, cette démarche n'entre pas dans le champ de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978. Toutefois, l'administration peut fournir les informations demandées dans la limite des possibilités du service et si ces dernières sont communicables au regard des règles du secret professionnel. 100 II. Les informations statistiques diffusées A. En matière de fiscalité directe locale En matière de communication des informations relatives à la fiscalité directe locale, il convient de distinguer deux types d'informations : d'une part, celles utiles aux collectivités locales et à certains organismes qui leur permettent de prendre leurs décisions budgétaires et, d'autre part, les renseignements demandés par des tiers. 110 1. Les informations utiles aux collectivités territoriales, à leurs groupements et aux organismes consulaires Les bénéficiaires de ces informations sont : - les conseils municipaux ; - les organes délibérants des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ; - les conseils généraux ; - les conseils régionaux ; - les instances délibérantes des organismes consulaires. Elles sont communiquées selon le cas, soit systématiquement, soit sur demande. 120 a. Informations transmises systématiquement 1° Informations individuelles : a° Informations relatives aux impositions et dégrèvements En application de l'article L.135 B du LPF, l'administration est tenue de transmettre chaque année, aux collectivités locales et aux EPCI dotés d'une fiscalité propre : - les rôles généraux des impôts directs locaux comportant les impositions émises à leur profit (taxe d'habitation, taxe foncière sur les propriétés bâties, taxe foncière sur les propriétés non bâties, cotisation foncière des entreprises et imposition forfaitaire sur les entreprises de réseau) ; - le montant par impôt et par redevable des impôts directs non recouvrés par voie de rôle perçus à leur profit (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises et taxe sur les surfaces commerciales), ainsi que l'ensemble des informations déclarées par le redevable intervenant dans le calcul du montant, notamment les effectifs salariés ; Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 5/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 - la liste des parcelles bénéficiant du dégrèvement "jeunes agriculteurs" de taxe foncière sur les propriétés non bâties prévu par l'article 1647-00 bis du CGI. 130 b° Liste des logements vacants En application de l'article L.135 B du LPF , l'administration transmet chaque année aux établissements publics de coopération intercommunale la liste des locaux à usage de logement soumis à la taxe sur les logements vacants au sens de l'article 232 du CGI ou ceux relevant de la taxe d'habitation sur les logements vacants visés à l'article 1407 bis du même code. 140 2° Informations agrégées Les collectivités locales reçoivent systématiquement des informations relatives à la fiscalité directe locale agrégées sous forme d'états statistiques. Les états 1259 adressés aux communes et aux EPCI et les états 1253 adressés aux départements récapitulent les informations nécessaires à la prise de décision en matière de taux d'imposition : montant des bases d'imposition et produits fiscaux prévisionnels et des dotations et allocations perçues. Les montants agrégés de bases d'imposition sont communiqués aux communes et aux EPCI sur les états 1386 M bis TH pour la taxe d'habitation et sur les états 1386 M bis TF pour les taxes foncières. Les montants agrégés de bases exonérées de taxe foncière sont communiquées sur les états 1387 TF. Les états 1288 récapitulent les bases, taux et produits des taxes directes locales et sont destinés à être affichés en mairie. Un tableau figurant au II-A-1-c récapitule ces différents documents. 150 b. Informations transmises sur demande 1° Fichiers de taxe d'habitation destinés exclusivement aux collectivités locales La communication de fichiers informatisés de taxe d'habitation est réservée aux collectivités locales. Ce fichier peut prendre deux formes : - un fichier de taxe d'habitation nominatif (dénommé format 3), communicable aux seules communes, à l'exclusion de toute autre collectivité locale, pour les redevables de leur ressort ; - un fichier de taxe d'habitation (dénommé format 4), destiné aux collectivités locales (communes, EPCI, départements et régions) pour les redevables de leur ressort. 160 2° Rôles généraux de taxe foncière En application de l'article L. 135 B du LPF, les groupements qui perçoivent la taxe d'enlèvement des ordures ménagères peuvent recevoir communication des rôles généraux de taxe foncière sur les propriétés bâties émis dans leur ressort. En pratique, cette disposition permet la communication des rôles à des syndicats de communes percevant la TEOM. 170 3° Liste des logements vacants En application de l'article L. 135 B du LPF, l'administration transmet, gratuitement, à leur demande, aux services de l'Etat, aux collectivités territoriales, aux établissements publics de coopération intercommunale dotés d'une fiscalité propre et à l'Agence nationale de l'habitat, la liste des logements Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 6/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 vacants recensés l'année précédente pour l'établissement de la taxe d'habitation. Cette liste indique, pour chaque logement, son adresse, sa nature, sa valeur locative, la première année de vacance du local, le nom et l'adresse de son propriétaire et, le cas échéant, l'année à partir de laquelle le local a été soumis à la taxe sur les locaux vacants et le taux d'imposition à cette taxe. 180 4° Rôles supplémentaires En application de l'article L. 135 B du LPF, les collectivités locales et leurs groupements dotés d'une fiscalité propre peuvent, sur leur demande, recevoir communication des montants des rôles supplémentaires, lorsqu'ils sont d'un montant supérieur au seuil fixé par l'arrêté du 22 janvier 2007 (5 000 euros par rôle) ainsi que, si la collectivité ou l'établissement public de coopération intercommunale doté d'une fiscalité propre en fait la demande complémentaire, des renseignements individuels figurant sur le rôle supplémentaire et nécessaires à l'appréciation des montants figurant sur ce rôle, à l'exclusion des informations tenant à l'origine des rectifications opérées. 185 5° Etats statistiques Les communes et EPCI peuvent demander la transmission : - des états 1204 D 4, qui récapitulent les bases foncières définitives ; - en matière de cotisation foncière des entreprises, des états 1081 CFE A, qui récapitulent les bases prévisionnelles du rôle général et les états 1081 CFE B, qui récapitulent les bases définitives et cotisations du rôle général ; Toutes les collectivités locales et les EPCI peuvent demander la communication : - des états 1389 DIFF qui reprennent les éléments d’imposition issus des rôles généraux. ; - des informations issues des fichiers REI (recensement des éléments d’imposition de fiscalité directe locale par commune). Le tableau présenté au II-A-1-c récapitule les états et fichiers statistiques communicables sur demande. 190 6° Communicabilité des données de fiscalité directe locale Les états statistiques non nominatifs relatifs à la fiscalité directe locale sont en principe communicables à toute personne qui en fait la demande, sous réserve des règles du secret statistique. Toutefois, les états relatifs aux bases prévisionnelles constituent des documents préparatoires au sens de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978. Ils ne sont donc communicables qu'à la collectivité intéressée tant que celle-ci n'a pas pris sa décision (adoption des taux des impôts directs locaux). Ces états deviennent communicables à quiconque (autre collectivité ou tiers) lorsque la collectivité concernée a pris sa décision, toujours dans le respect du secret statistique. Par ailleurs, si l'administration est tenue de communiquer les documents existants, elle n'est pas obligée d'en constituer de nouveaux pour répondre à la demande du requérant. Bien entendu, s'agissant des demandes des collectivités locales, il convient de leur apporter la collaboration souhaitable pour l'exercice de leurs missions, dans la limite des possibilités du service. En ce qui concerne les états comportant des données identifiées, ils peuvent être communiqués à quiconque s'il est possible d'occulter ces données pour ne laisser apparaître que les données agrégées, susceptibles d'intéresser le demandeur. Le seul fait qu'un document contienne en partie des données identifiées ne suffit donc pas à conclure que ce document est systématiquement non communicable. Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 7/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 Les données agrégées non nominatives concernant une collectivité peuvent être communiquées à une autre collectivité, sous réserve, pour les données communales, du respect des règles relatives au secret statistique. Ainsi, le montant total des bases imposables, exonérées, compensables est communicable à la collectivité elle-même ou à une autre collectivité ou à quiconque. Un EPCI peut connaître le montant des compensations versées aux communes de même que les communes peuvent se faire communiquer les bases imposables au profit de l'EPCI ou le montant des compensations versées à l'EPCI. En revanche, le détail des bases concernant une entreprise déterminée ne peut être communiqué qu'à la collectivité ou EPCI percevant une imposition assise sur ces bases. L’article L. 135 B du livre des procédures fiscales précise que les collectivités locales, les EPCI à fiscalité propre et l’administration fiscale peuvent se communiquer mutuellement les informations nécessaires au recensement des bases des impositions directes locales. Ainsi, les collectivités locales et EPCI peuvent se communiquer mutuellement des informations sur leurs produits d’impôts. 200 c. Tableau récapitulatif Le tableau ci-après récapitule les documents communicables systématiquement ou sur demande ainsi que les destinataires des informations. liste des documents relatifs à la fiscalité locale documents destinataires à communiquer commune EPCI département région observations Etat n° 1259 COM S document préparatoire Etat n° 1259 Ctés S document préparatoire Etat n° 1259 FPU S document préparatoire Etat n° 1259 TEOM S S document préparatoire Etat n° 1253 dep S document préparatoire Etat n° 1386 M bis TH S S Etat n° 1386 M bis TF S S S Tableau 1288 M S Copie des rôles généraux TH S S données nominatives Copie des rôles généraux TFTEOM S S données nominatives Copie des rôles généraux TFB S données nominatives Copie des rôles généraux CFEIFER S S données nominatives Copie des rôles généraux IFER S S données nominatives Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 8/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 Fichier des impositions de CVAE par entreprise et par collectivité S S S S données nominatives Fichier des impositions de TASCOM par entreprise et par collectivité S S S S données nominatives Liste 41 des valeurs locatives des locaux nouveaux S S Etat des dégrèvements S S Etat 1204 D4 D D D Etat 1081 CFE A D D Etat 1081 CFE B D D Copies de rôles supplémentaires de TH D D Copies de rôles supplémentaires de TF-TEOM D D D Copies de rôles supplémentaires de CFE-IFER D D Copies de rôles supplémentaires d'IFER D D Fichier anonyme TH (format 3) D D D D données individuelles Fichier nominatif TH (fomat 4) D données nominatives Liste 1767 bis COM des locaux vacants D D D Liste 1767-Rés Sec. des résidences secondaires D Etat n° 1389 DIFF D D D D REI (fichier national des Données FLD par commune) D D D D données facturées Etat des taux votés des communes du département D D D D S = communication systématique D = communication sur demande 210 2. Les renseignements demandés par des tiers Ils sont communiqués exclusivement sur demande écrite. 220 a. Tiers bénéficiaires Sont considérées comme tiers toutes les personnes publiques ou privées, physiques ou morales, autres que les collectivités locales ou EPCI ou organismes consulaires, c'est – à - dire les particuliers, les entreprises, les organismes professionnels, les administrations, les parlementaires, Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 9/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 les associations d'élus locaux, mais aussi les collectivités locales situées hors du ressort territorial de la zone concernée. 230 b. Nature des informations Dès lors que les conditions tenant au respect des règles du secret professionnel et du secret statistique et à la prise d'un engagement par le demandeur sont remplies, les tiers ont droit à l'information. Pour répondre à différents besoins, un produit statistique normalisé a été mis au point, diffusable sur support numérique, soumis à redevance (arrêté du 5 août 2010 modifié par l'arrêté du 3 mai 2012) et strictement conforme aux règles qui régissent le secret statistique (nombre d'unités, poids des unités). Il s'agit du fichier « Recensement des éléments d'imposition à la fiscalité directe locale » (R.E.I.) qui présente de manière agrégée par niveau de collectivité, les informations issues des fichiers de taxation des quatre taxes directes locales. Deux versions sont disponibles, l'une complète, l'autre allégée (essentiellement bases, taux, produits et nombre d'articles par collectivité). Pour chaque version, il existe un module spécifique à chaque taxe. Les demandes correspondant aux produits standards doivent être adressées au Bureau GF-3C, 86-92, allée de Bercy ; Télédoc 922 - 75572 PARIS Cedex 12, chargé d'en assurer la diffusion. L'état 1389 Diff, conçu pour la diffusion, présente au niveau communal les mêmes informations que le fichier R.E.I. et est donc accessible aux tiers. Chaque direction départementale, destinataire du fichier des communes de son champ territorial, en assure la diffusion auprès des demandeurs. Cette diffusion est désormais soumise à redevance pour les tiers, en vertu des dispositions de l'arrêté ministériel du 3 mai 2012. 240 B. Autres statistiques fiscales et foncières. 1. Impôt sur le revenu Le fichier IRCOM « détail » contient pour chaque commune les données suivantes : - nombre de contribuables ; - revenus imposés ; - revenus des contribuables imposés ; - impôt net ; - salaires et assimilés en nombre et montant ; - pensions et retraites en nombre et montant ; - proportion de contribuables imposés. L'information est plus ou moins détaillée en fonction de la taille de la commune : pour celles de plus de 2 000 habitants, les données ne sont pas seulement présentées pour l'ensemble de la commune mais aussi par tranche de revenu. Cette répartition par tranche de revenu existe aussi aux niveaux des départements et régions. En application des règles du secret statistique, les communes comportant moins de 11 contribuables imposés et celles pour lesquelles une seule imposition dépasse le seuil de 85 % (en revenu imposable ou en impôt) ne sont pas renseignées. Ces données sont accessibles sur le site Internet : « www.impots.gouv.fr », rubrique « Statistiques ». 250 Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Page 10/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 2. ISF En matière d’impôt de solidarité sur la fortune, les informations diffusables sont celles publiées sur le site Internet « www.impots.gouv.fr », rubrique « Statistiques » et dans certains tableaux de l’annuaire statistique également accessible sur le site précité. Pour les communes comportant plus de 20 000 habitants et plus de 50 contribuables assujettis à l'ISF, sont données les informations suivantes : nombre de contribuables assujettis, patrimoine moyen et impôt moyen. 260 3. Statistiques foncières Ces statistiques annuelles dites « statistiques de stock », « données foncières » ou « statistiques ARTHUR » sont constituées à partir des fichiers fondamentaux issus des bases de MAJIC et peuvent être utilisées pour la délivrance ponctuelle d'informations statistiques à des tiers. 270 III. Modalités d'application A. Attributions des services Les directions régionales des finances publiques sont l'échelon privilégié pour l'instruction des demandes de renseignements statistiques concernant leur zone géographique de compétence et la délivrance, lorsqu'elles sont en mesure de le faire, de l'information. Leur compétence s'étend aux statistiques de toute nature établies au plan régional, départemental et local, mais elles diffusent aussi les centralisations nationales dont elles disposent. Les directions départementales des finances publiques demeurent l'interlocuteur des autorités départementales, des communes et de leurs groupements. Elles traitent les demandes statistiques émanant de tiers lorsque les renseignements sont disponibles à la direction. Lorsque les demandes sortent des limites de la compétence territoriale ou administrative de la direction départementale, elles sont transmises à la direction régionale ou au bureau GF-3C. Le bureau GF-3C assure la diffusion des statistiques nationales et territoriales non disponibles sur le site Internet « www.impots.gouv.fr » ou au sein des directions, ainsi que les demandes qui, portant sur des informations communicables, ne peuvent être satisfaites par la seule direction régionale. Ce même bureau traite également les demandes relatives à la délivrance du fichier R.E.I. et des états 1389Diff ainsi qu'à la diffusion des renseignements statistiques impliquant la mise en œuvre d'une exploitation informatique spécifique. 280 B. Instruction des demandes La direction saisie d'une demande s'assure : - que le traitement relève bien de sa compétence ; - que les renseignements demandés sont communicables après application, s'il y a lieu, des règles du secret professionnel et du secret statistique. Les demandes recevables nécessitant un travail particulier ne sont satisfaites que dans la mesure où elles sont compatibles avec les moyens du service. En effet, le droit à communication ne s'applique qu'à des états existants ou facilement réalisables. Le service n'est pas tenu de créer des documents adaptés à chaque demandeur. Identifiant juridique : BOI-DJC-CADA-20-20121120 Date de publication : 20/11/2012 Date de fin de publication : 27/01/2014 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Bézard, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 11/11 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7248-PGP.html?identifiant=BOI-DJC-CADA-20-20121120 Les informations peuvent être délivrées par simple photocopie d'un état statistique existant avec, s'il y a lieu, masquage de données en application des règles du secret statistique. Si la demande d'informations est très importante en volume, la communication est effectuée dans un délai compatible avec la charge du service. La prestation, sauf lorsqu'elle est très limitée, est tarifée. Dans le cas de demandes complexes ou de renseignements statistiques émanant de partenaires administratifs et nécessitant un traitement particulier, l'instruction du dossier relève de l'administration centrale, bureau des statistiques en matière fiscale GF-3C. 290 C. Tarification Lorsqu'elle ne s'effectue pas au moyen de simples copies de documents, dont le tarif est fixé par l'arrêté du 1er octobre 2001, la fourniture de données statistiques peut donner lieu à rémunération de services rendus conformément au décret n° 2009-151 du 10 février 2009. Les tarifs sont fixés par l'arrêté du 28 août 2000, modifié par l'arrêté du 19 décembre 2001 et par l'arrêté du 5 août 2010 modifié par l'arrêté du 3 mai 2012 pour ce qui concerne le fichier REI et les états 1389Diff. Dans le cas de travaux à façon, le coût de la prestation est établi par combinaison : - des frais de constitution des données : - copie partielle ou traitement sur fichiers : 0,15 € pour 1 000 données simples ; 0,60 € pour 1 000 données agrégées ; - travaux d'analyse calculés en fonction du temps passé mesuré en demi-journée, toute demi-journée commencée étant due. Tarif par demi-journée : 230 €. - des frais de gestion d'un montant égal à la moitié du coût de la constitution des données. La tarification décrite ci-dessus est uniforme, sans distinction de la qualité du demandeur. Dans le cas de renseignements statistiques nécessitant un traitement informatique spécifique (instruction de la demande par le bureau GF-3C), le prix des travaux informatiques fera l'objet d'un devis. Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 1 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet AIN 09/11/2010 01/02/2011 08/09/2008 01/12/2008 26/03/2007 01/06/2007 23/10/2006 01/01/2007 17/04/2008 01/07/2008 Bey 27/11/2006 01/02/2007 30/11/2006 01/02/2007 05/10/2006 01/01/2007 02/10/2008 01/01/2009 Brens 06/10/2008 01/01/2009 03/05/2010 01/01/2011 25/10/2010 01/01/2011 07/02/2007 01/05/2007 29/04/2010 01/09/2010 09/10/2006 01/01/2007 28/09/2006 01/01/2007 01/12/2006 01/03/2007 09/02/2007 01/05/2007 07/09/2011 01/12/2011 27/10/2007 01/01/2007 01/02/2007 01/05/2007 06/11/2006 01/02/2007 15/07/2008 01/10/2008 18/09/2009 01/01/2010 26/04/2007 01/07/2007 20/02/2007 01/05/2007 25/05/2007 01/08/2007 20/10/2006 01/01/2007 26/11/2009 01/02/2010 14/11/2008 01/02/2009 09/02/2007 01/05/2007 Crans 17/11/2006 01/02/2007 01/10/2009 01/01/2010 27/12/2006 01/07/2007 23/02/2007 01/05/2007 12/03/2009 01/06/2009 Douvres 15/01/2007 01/04/2007 20/11/2006 01/02/2007 07/11/2006 01/02/2007 12/12/2006 01/03/2007 20/12/2006 01/03/2007 21/04/2008 01/07/2008 14/12/2006 01/03/2007 01/06/2010 01/09/2010 09/11/2006 01/02/2007 19/10/2006 01/01/2007 Giron 22/01/2007 01/04/2007 14/12/2006 01/03/2007 12/01/2007 01/04/2007 01/12/2007 01/03/2008 04/10/2006 01/01/2007 04/09/2009 01/12/2009 14/10/2010 01/01/2011 23/11/2006 01/02/2007 03/10/2006 01/01/2007 27/02/2012 01/05/2012 12/04/2007 01/11/2009 Lent 01/03/2012 01/06/2012 28/09/2006 01/01/2007 01/12/2008 01/03/2009 27/11/2006 01/02/2007 13/11/2006 01/02/2007 23/11/2009 01/02/2010 24/10/2006 01/01/2007 04/12/2006 01/03/2007 12/01/2007 01/04/2007 19/11/2008 01/02/2009 LISTE INDICATIVE DES COMMUNES ET EPCI QUI ONT INSTITUE LA TAXE COMMUNALE FORFAITAIRE SUR LES CESSIONS A TITRE ONEREUX DE TERRAINS NUS DEVENUS CONSTRUCTIBLES (article 1529 du code général des impôts) Nombre de communes : 6420 Nombre d'EPCI : 5 Date de la délibération Ars sur Formans Artemare Balan Beligneux Bereyziat Beynost Birieux Bohas Meyriat Rignat Bressolles Buellas Certines Ceyzeriat Chalamont Chaleins Challes la Montagne Champfromier Chanay Chaneins Charnoz sur Ain Châtenay Chatillon sur Chalaronne Chavannes sur Reyssouze Chavannes sur Suran Civrieux Condamine Confrançon Contrevoz Corbonod Cormoranche sur Saône Crozet Curtafond Dagneux Divonne les Bains Echenevex Etrez Evosges Fareins Farges Feillens Ferney Voltaire Foissat Genouilleux Guéreins Hautecourt Romanèche Hostiaz Jassans Riottier Jayat Journans La Chapelle du Chatelard Lapeyrouse Leaz Lelex Les Neyrolles Lhôpital Lhuis Loyettes Malafretaz Manziat Marlieux Massieux Matafelon Granges Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 2 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération AIN 05/09/2008 01/01/2009 13/10/2006 01/01/2007 03/02/2011 01/05/2011 26/06/2008 01/10/2008 06/11/2006 01/02/2007 17/02/2011 01/05/2011 23/10/2006 01/01/2007 19/12/2006 01/03/2007 20/10/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 24/04/2007 01/07/2007 07/10/2010 01/01/2011 23/03/2010 01/06/2010 05/03/2009 01/06/2009 05/01/2007 01/04/2007 21/12/2006 01/03/2007 24/11/2006 01/02/2007 25/07/2011 01/11/2011 15/11/2007 01/02/2008 01/10/2007 01/01/2008 26/10/2006 01/01/2007 20/03/2007 01/06/2007 09/04/2013 01/07/2013 04/12/2007 01/03/2008 07/12/2006 01/03/2007 27/04/2007 01/07/2007 19/11/2007 01/02/2008 12/09/2008 01/12/2008 23/10/2006 01/01/2007 14/11/2006 01/02/2007 10/10/2006 01/01/2007 Saint André sur Vieux Jonc 03/10/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/01/2007 30/10/2009 01/01/2010 19/11/2009 01/02/2010 13/10/2006 01/01/2007 01/04/2011 01/08/2011 07/11/2006 01/02/2007 26/01/2007 01/05/2007 Saint Marcel en Dombes 03/10/2006 01/01/2007 Saint Martin du Mont 09/10/2006 01/01/2007 19/10/2006 01/01/2007 13/11/2006 01/02/2007 20/09/2006 01/01/2007 05/12/2011 01/03/2012 31/01/2014 01/06/2014 11/09/2008 01/12/2008 Sainte Julie 05/06/2008 01/10/2008 Sainte Olive 21/02/2013 01/05/2013 26/10/2010 01/01/2011 09/11/2006 01/02/2007 12/01/2010 01/04/2010 24/09/2009 01/12/2009 27/11/2006 01/05/2007 12/10/2006 01/01/2007 24/08/2007 01/11/2007 29/05/2007 01/08/2007 14/12/2006 01/03/2007 14/12/2006 01/03/2007 16/10/2006 01/01/2007 26/09/2006 01/01/2007 15/12/2006 01/03/2007 20/12/2006 01/03/2007 Villes 05/01/2007 01/04/2007 05/02/2007 01/05/2007 19/07/2010 01/10/2010 19/12/2006 01/03/2007 06/11/2006 01/02/2007 Meillonnas Mionnay Mizerieux Montagnat Montanges Montcet Monthieux Montluel Montmerle sur Saône Montrevel en Bresse Neuville les Dames Neyron Ornex Peron Pérougues Perrex Peyzieux sur Saône Plagne Polliat Pollieu Poncin Pont d'Ain Pougny Prevessin Moëns Rancé Revonnas Reyrieux Rignieux le Franc Ruffieu Saint André de Corcy Saint André le Bouchoux Saint Didier d'Aussiat Saint Didier sur Chalaronne Saint Eloi Saint Etienne sur Chalaronne Saint Etienne sur Reyssouze Saint Genis Pouilly Saint Just Saint Maurice de Beynost Saint Nizier le Désert Saint Rambert en Bugey Saint Sorlin en Bugey Saint Trivier de Courtes Saint Trivier sur Moignans Sauverny Savigneux Sergy Simandre sur Suran Sonthonnax la Montagne Sutrieu Tallissieu Toussieux Trévoux Valeins Vaux en Bugey Versailleux Vieu Villars les Dombes Villette sur Ain Villieu Loyes Mollon Virieu le Grand Vonnas Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 3 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération AISNE 06/10/2006 01/01/2007 24/10/2006 01/01/2007 04/10/2006 01/01/2007 10/11/2006 01/02/2007 29/05/2007 01/08/2007 20/10/2006 01/01/2007 24/11/2006 01/02/2007 Berry au Bac 14/12/2006 01/03/2007 07/12/2010 01/03/2011 15/05/2009 01/08/2009 20/10/2006 01/01/2007 28/09/2011 01/12/2011 11/12/2006 01/03/2007 Braye 13/12/2006 01/03/2007 01/03/2010 01/06/2010 Celles sur Aisne 13/10/2006 01/01/2007 17/10/2006 01/01/2007 Charly sur Marne 27/06/2008 01/09/2008 Château Thierry 11/12/2006 01/03/2007 09/10/2006 01/01/2007 23/11/2006 01/02/2007 18/11/2006 01/02/2007 Condé sur Aisne 18/09/2012 01/12/2012 07/03/2007 01/06/2007 13/10/2006 01/01/2007 20/02/2007 01/05/2007 26/02/2010 01/05/2010 26/09/2008 01/12/2008 05/10/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 19/10/2006 01/01/2007 15/04/2015 01/07/2015 13/12/2007 01/03/2008 10/10/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 Grisolles 20/03/2008 01/06/2008 09/10/2006 01/01/2007 14/12/2006 01/03/2007 14/02/2007 01/05/2007 03/10/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 13/10/2006 01/01/2007 09/02/2007 01/05/2007 13/04/2010 01/07/2010 10/12/2010 01/03/2011 27/10/2006 01/01/2007 22/04/2010 01/07/2010 12/02/2007 01/05/2007 05/02/2007 01/05/2007 11/12/2006 01/03/2007 28/09/2011 01/12/2011 06/12/2007 01/03/2008 18/10/2010 01/01/2011 08/11/2006 01/02/2007 29/09/2006 01/01/2007 09/10/2006 01/01/2007 05/10/2006 01/01/2007 10/10/2006 01/01/2007 08/11/2006 01/04/2007 23/04/2008 01/07/2008 16/12/2008 01/03/2009 28/09/2006 01/01/2007 23/01/2007 01/03/2007 Saint Eugène 13/04/2007 01/07/2007 26/10/2006 01/01/2007 05/02/2007 01/05/2007 12/10/2006 01/01/2007 Soissons 26/10/2012 01/01/2013 25/10/2006 01/01/2007 05/04/2007 01/07/2007 17/02/2012 01/05/2012 22/02/2007 01/05/2007 30/11/2006 01/02/2007 10/05/2010 01/08/2010 Aguilcourt Alaincourt Ambleny Ancienville Athies sous Laon Azy sur Marne Beautor Beuvardes Bezu le Guery Bezu Saint Germain Bonnesvalyn Brasles Buzancy Chambry Chavignon Chézy sur Marne Coincy Condé sur Suippe Corbeny Courmelles Dizy le Gros Domptin Essigny le Grand Essises Essômes sur Marne Etouvelles Etreux Fieulaine Frières Faillouel Grugies Hirson Jouaignes La Flamengrie (applicable jusqu'au 31/07/2007) La Neuville en Beine Laniscourt Lehaucourt Leury Lucy le Bocage Macquigny Marigny en Orxoi Marle Mercin et Vaux Mondrepuis Mons en Laonnois Montgobert Monthenault Monthurel Montigny l'Allier Nogent l'Artaud Ognes Osly Courtyl Pasly Pontavert Ressons le Long Retheuil Révillon Saint Mard Septmonts Silly la Poterie Trélou sur Marne Vendières Verdilly Verneuil sur Serre Vervins Veslud Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 4 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération AISNE 29/09/2006 01/01/2007 11/04/2007 01/07/2007 23/01/2007 01/04/2007 Veuilly la Poterie Villequier Aumont Villiers Saint Denis Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 5 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ALLIER 04/11/2009 01/02/2010 01/02/2007 01/05/2007 15/12/2006 01/03/2007 Le Donjon 21/06/2007 01/12/2007 Lignerolles 22/11/2006 01/02/2007 08/09/2006 01/10/2007 02/03/2007 01/06/2007 04/03/2009 01/06/2009 Saint Victor 16/02/2007 01/05/2007 20/09/2012 01/12/2012 Toulon sur Allier 07/02/2008 01/05/2008 Vichy 28/09/2007 01/01/2008 Pays de Lapalisse (Cté de communes) Liste des communes membres : Andelaroche Barrais Bussolles Bert Billezois Droiturier Isserpent Lapalisse Le Breuil Périgny Saint Christophe Saint Etienne de Vicq Saint Pierre Laval Saint Prix Servilly Avermes Dompierre sur Besbre Quinssaines Saint Bonnet Troncais Saint Rémy en Rollat Teillet Argenty Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 6 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ALPES DE HAUTE PROVENCE 12/04/2007 01/07/2007 20/12/2008 01/03/2009 25/10/2006 01/01/2007 23/10/2007 01/01/2008 16/05/2008 01/08/2008 18/12/2006 01/05/2007 04/12/2008 01/03/2009 03/12/2009 01/03/2010 29/09/2007 01/12/2008 06/12/2010 01/03/2011 27/01/2007 01/04/2007 12/09/2008 01/12/2008 28/06/2007 01/09/2007 Sainte Tulle 24/10/2007 01/01/2007 17/11/2006 01/02/2007 12/09/2008 01/12/2008 Villeneuve 26/01/2007 01/06/2007 Allos Castellet les Sausses Entrepierre Forcalquier La Mure Argens Malijai Meolans Revel Mezel Montlaux Pierrevert Rougon Saint Benoit Saint Pons Sigonce Thoard Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 7 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTES ALPES 15/04/2013 01/07/2013 Embrun 03/03/2009 01/06/2009 18/09/2007 01/12/2007 27/06/2008 01/09/2008 La Bâtie Neuve 09/08/2010 01/12/2010 16/04/2007 01/07/2007 12/07/2010 01/10/2010 23/02/2007 01/05/2007 02/08/2013 01/11/2013 15/05/2007 01/09/2007 29/01/2007 01/04/2007 30/03/2009 01/09/2009 08/04/2010 01/09/2010 26/05/2008 01/01/2009 Chorges Jarjayes L'Epine Le Bersac Le Monêtier les Bains Le Poët Lettret Neffes Prunières Puy Saint Eusèbe Rambaud Saint Genis Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 8 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ALPES MARITIMES 27/05/2008 01/08/2008 16/06/2007 01/10/2007 17/02/2007 01/05/2007 Cannes 25/09/2006 01/01/2007 23/10/2007 01/01/2008 13/10/2006 01/01/2007 05/10/2006 01/01/2007 26/09/2007 01/12/2007 28/04/2009 01/07/2009 Grasse 01/12/2011 01/03/2012 La Colle sur Loup 18/06/2009 01/07/2010 La Gaude 03/09/2010 01/05/2011 30/03/2009 01/06/2009 Le Mas 09/07/2011 01/10/2011 23/02/2007 01/05/2007 11/04/2008 01/07/2008 25/09/2008 01/12/2008 29/05/2008 01/09/2008 Nice 11/07/2008 01/10/2008 22/09/2008 01/12/2008 13/11/2007 01/02/2008 11/05/2013 01/12/2013 Rigaud 14/10/2006 01/01/2007 21/06/2008 01/09/2008 Saint André de la Roche 15/04/2008 01/07/2008 27/04/2007 01/07/2007 23/05/2007 01/09/2007 07/09/2006 01/01/2007 19/05/2008 01/08/2008 06/04/2007 01/08/2007 18/12/2006 01/03/2007 23/02/2007 01/05/2007 Andon Bezaudun les Alpes Bouyon Castagniers Caussols Cipières Colomars Gourdon La Roquette sur Siagne Le Tignet Malaussène Mouans Sartoux Mougins Opio Pegomas Pierrefeu Roquesteron Saint Cezaire sur Siagne Saint Etienne de Tinee Saint Jean Cap Ferrat Saint Vallier de Thiey Seranon Théoule sur Mer Valderoure Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 9 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ARDECHE 30/04/2008 01/07/2008 04/02/2011 01/05/2011 04/07/2007 01/10/2007 09/10/2008 01/01/2009 Arras sur Rhône 24/03/2009 01/07/2009 23/03/2007 01/06/2007 12/02/2007 01/09/2007 28/03/2007 01/06/2007 31/03/2009 01/07/2009 28/07/2008 01/10/2008 Champagne 01/02/2010 01/05/2010 Champis 28/02/2008 01/06/2008 Charmes sur Rhône 28/05/2009 01/06/2011 09/11/2006 01/03/2007 06/02/2007 01/05/2007 02/10/2006 01/01/2007 Cornas 27/03/2007 01/07/2007 15/09/2011 01/12/2011 27/03/2007 01/06/2007 25/10/2007 01/01/2008 24/07/2008 01/10/2008 27/06/2008 01/09/2008 06/04/2010 01/07/2010 10/10/2011 01/01/2012 05/05/2009 01/09/2009 Joyeuse 21/09/2006 01/01/2007 08/03/2007 01/06/2007 13/10/2009 01/01/2010 12/12/2006 01/03/2007 28/06/2010 01/11/2012 15/07/2014 01/10/2014 08/10/2007 01/01/2008 27/05/2009 01/08/2009 30/06/2008 01/10/2008 12/07/2008 01/10/2008 05/05/2008 01/09/2008 Les Vans 09/12/2009 01/04/2011 01/12/2006 01/03/2007 20/05/2008 01/08/2008 29/10/2007 01/02/2008 06/06/2008 01/09/2008 21/12/2006 01/05/2007 29/09/2008 01/01/2009 23/06/2010 01/10/2010 Plats 08/04/2009 01/07/2009 05/10/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 Préaux 27/07/2007 01/11/2007 20/09/2007 01/05/2008 Rocher 05/02/2007 01/05/2007 12/12/2006 01/03/2007 25/04/2008 01/08/2008 29/03/2011 01/06/2011 26/01/2007 01/04/2007 09/06/2010 01/09/2010 27/03/2009 01/10/2010 26/06/2013 01/10/2013 09/03/2007 01/06/2007 Saint Clair 27/05/2010 01/08/2010 08/01/2007 01/04/2007 08/06/2010 01/09/2010 25/07/2008 01/10/2008 16/10/2008 01/01/2009 Saint Jean le Centenier 19/01/2009 01/04/2009 Saint Julien en Saint Alban 22/02/2007 01/05/2007 Saint Laurent du Pape 27/03/2007 01/06/2007 Saint Martin d'Ardèche 02/12/2008 01/03/2009 Ailhon Alba la Romaine Alissas Andance Baix Bogy Bourg Saint Andeol Brossainc Chambonas Chateauneuf de Vernoux Chirols Chomerac Coucouron Coux Davezieux Dunière sur Eyrieux Fabras Felines Flaviac Gravieres Labatistide de Virac Lablachère Lachapelle sous Aubenas Lagorce Lanas Largentière Lavilledieu Le Teil Lentillères Les Assions Lesperon Lussas Mercuer Meyras Montpezat sous Bauzon Payzac Planzolles Pont de Labeaume Pradons (applicable jusqu'au 15/02/2010) Ribes Rochessauve Rocles Roiffieux Rompon Saint Alban d'Ay Saint Andéol de Berg Saint André de Cruzières Saint Cirgues de Prades Saint Didier sous Aubenas Saint Etienne de Fontbellon Saint Genest de Beauzon Saint Jacques d'Atticieux Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 10 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ARDECHE Saint Maurice d'Ardèche 08/01/2007 01/04/2007 25/02/2007 01/05/2007 05/10/2007 01/01/2008 20/02/2007 01/05/2007 19/01/2007 01/04/2007 18/10/2006 01/01/2007 19/12/2006 01/03/2007 17/01/2008 01/12/2008 12/02/2007 01/05/2007 15/11/2006 01/04/2007 18/12/2006 01/03/2007 05/09/2006 01/01/2007 17/10/2006 01/01/2007 27/06/2008 01/09/2008 31/07/2008 01/01/2009 06/09/2007 01/12/2007 Soyons 07/06/2007 01/09/2007 21/12/2006 01/04/2007 18/12/2006 01/03/2007 16/09/2009 01/12/2009 29/11/2007 01/03/2008 Vallon Pont d'Arc 05/02/2009 01/05/2009 09/02/2009 01/05/2009 08/11/2006 01/02/2007 03/11/2006 01/02/2007 Saint Melany Saint Michel de Chabrillanoux Saint Montan Saint Pons Saint Priest Saint Romain de Lerps Saint Sauveur de Montagut Saint Sernin Saint Symphorien sous Chomérac Saint Thome Saint Vincent de Durfort Salavas Salelles Sampzon Savas Thueyts Toulaud Ucel Vagnas Villeneuve de Berg Vinezac Vinzieux Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 11 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ARDENNES 23/10/2008 01/01/2009 14/01/2008 01/04/2008 12/11/2008 01/02/2009 29/11/2006 01/02/2007 11/04/2007 01/07/2007 12/12/2009 01/03/2010 26/06/2009 01/10/2009 30/03/2007 01/06/2007 13/03/2007 01/06/2007 28/09/2007 01/12/2007 21/01/2009 01/04/2009 29/10/2013 01/02/2014 15/12/2006 01/03/2007 23/02/2007 01/01/2008 10/11/2006 01/03/2007 01/12/2006 01/03/2007 29/10/2007 01/01/2008 16/09/2010 01/12/2010 15/12/2006 01/03/2007 Gruyères 26/02/2010 01/10/2012 26/10/2006 01/01/2007 27/06/2008 01/09/2008 17/11/2006 01/04/2010 07/12/2011 01/03/2012 18/04/2008 01/07/2008 27/06/2008 01/09/2008 25/01/2007 01/04/2007 23/11/2006 01/02/2007 16/11/2006 01/02/2007 14/12/2006 01/03/2007 24/10/2008 01/01/2009 26/09/2008 01/12/2008 13/07/2007 01/10/2007 18/12/2006 01/03/2007 02/02/2007 01/05/2007 28/11/2006 01/02/2007 07/11/2006 01/02/2007 14/11/2008 01/04/2010 26/10/2007 01/01/2008 14/11/2006 01/02/2007 20/01/2009 01/04/2009 18/06/2007 01/09/2007 15/12/2006 01/03/2007 20/10/2006 01/01/2007 27/11/2007 01/02/2008 Vivier au Court 28/03/2007 01/06/2007 05/12/2006 01/03/2007 Aiglemont Asfeld Aubrives Balan Barby Bergnicourt Blanzy la Salonnaise Bogny sur Meuse Boulzicourt Chalandry Elaire Chatelet sur Retourne Cliron Dom le Mesnil Donchéry Etalle Fagnon Gespunsart Givet Givonne Hannogne Saint Martin Herpy l'Arlésienne La Francheville Les Mazures Matton Clemency Maubert Fontaine Monthermé Neuflize Poix Terron Pouru Saint Rémy Prix les Mezières Raucourt et Flaba Regniowez Rémilly Aillicourt Renwez Rocroi Rouvroy sur Audry Rumigny Saint Germainmont Saint Menges Sault les Rethel Sault Saint Rémy Sorcy Bauthemont Taillette Vieux les Asfeld Warnécourt Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 12 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ARIEGE 27/10/2006 01/01/2007 Brassac 13/10/2006 01/01/2007 Carla Bayle 26/10/2006 01/01/2007 28/10/2006 01/01/2007 12/10/2006 01/01/2007 11/04/2007 01/07/2007 08/11/2010 01/02/2011 12/10/2006 01/01/2007 18/09/2008 01/12/2008 04/06/2008 01/09/2008 28/09/2006 01/01/2007 18/06/2007 01/09/2007 30/05/2008 01/05/2009 27/06/2008 01/09/2008 30/03/2007 01/06/2007 03/07/2009 01/10/2009 Artix Gourbit La Bastide de Besplas La Tour du Crieu Le Mas d'Azil Loubens Madière Mazères Pamiers Rieux de Pelleport Saurat Ussar Vernajoul Vicdessos Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 13 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération AUBE 15/04/2008 01/09/2008 15/10/2010 01/01/2011 28/07/2008 01/10/2008 27/03/2009 01/07/2009 La Rivière de Corps 23/10/2006 01/01/2008 19/12/2006 01/03/2007 17/11/2006 01/02/2007 22/12/2006 01/07/2009 06/10/2006 01/04/2007 27/10/2006 01/01/2007 30/01/2007 01/05/2010 25/11/2014 01/02/2015 16/11/2006 01/06/2010 06/10/2006 01/01/2007 Rosières près Troyes 28/03/2011 01/06/2011 Saint André les Vergers 12/12/2006 01/03/2007 Saint Léger près Troyes 21/04/2011 01/07/2011 28/11/2006 01/02/2007 17/11/2006 01/02/2007 16/11/2006 01/02/2007 27/10/2006 01/01/2007 30/05/2008 01/08/2008 Aubeterre Bar sur Aube Barberey Saint Sulpice La Louptière Thenard Laubressel Lusigny sur Barse Luyères Marigny le Chatel Mesnil Sellières Montaulin Montgueux Polisot Rigny la Nonneuse Saint Parres aux Tertres Sainte Maure (applicable jusqu'au 16/04/2008) Vaudes Vendeuvre sur Barse Villacerf Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 14 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération AUDE 08/02/2007 01/05/2007 14/12/2006 01/03/2007 07/06/2007 01/09/2007 20/01/2011 01/04/2011 26/10/2006 01/01/2007 01/08/2008 01/11/2008 15/11/2006 01/02/2007 21/02/2007 01/05/2007 08/04/2008 01/07/2008 29/01/2010 01/05/2010 17/11/2006 01/02/2007 07/06/2010 01/09/2010 26/09/2008 01/12/2008 03/10/2008 01/01/2009 01/02/2011 01/05/2011 07/12/2006 01/03/2007 Carcassonne 25/09/2014 01/01/2015 14/03/2011 01/06/2011 30/11/2006 01/02/2007 08/11/2006 01/07/2007 04/12/2006 01/03/2007 30/09/2011 01/02/2012 14/02/2008 01/12/2008 28/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 27/06/2008 01/09/2008 20/03/2008 01/06/2008 05/06/2007 01/09/2007 20/06/2008 01/09/2008 22/09/2008 01/12/2008 29/09/2009 01/12/2009 17/09/2008 01/12/2008 30/11/2006 01/02/2007 30/10/2008 01/01/2009 06/07/2009 01/10/2009 20/02/2007 01/05/2013 04/09/2006 01/01/2007 22/11/2011 01/02/2012 23/10/2008 01/01/2009 13/12/2006 01/03/2007 07/12/2006 01/03/2007 16/04/2012 01/07/2012 09/04/2008 01/07/2008 20/12/2006 01/03/2007 07/01/2011 01/04/2011 22/09/2009 01/12/2009 22/12/2008 01/03/2009 23/08/2013 01/11/2013 10/10/2006 01/01/2007 22/10/2008 01/01/2009 29/10/2009 01/01/2010 05/12/2006 01/03/2007 12/10/2006 01/03/2008 07/10/2009 01/01/2010 03/04/2009 01/07/2009 04/10/2006 01/01/2007 04/06/2008 01/09/2008 04/08/2008 01/11/2008 29/12/2009 01/03/2010 06/07/2009 01/10/2009 14/11/2006 01/02/2007 18/10/2006 01/01/2007 Rustiques 15/01/2007 01/08/2007 10/11/2010 01/02/2011 21/11/2011 01/02/2012 25/10/2006 01/01/2007 25/08/2008 01/11/2008 Aigues Vives Airoux Alzonne Arzens Badens Bages Barbaira Blomac Boutenac Bram Brenac Brugairolles Bugarach Cambieure Camplong d'Aude Capendu Castelnaudary Caux et Sauzens Cavanac Comigné Conques sur Orbiel Cournanel Cruscades Douzens Fabrezan Ferrals les Corbières Floure Fraisse Cabardes Ginestas Greffeil Gruissan Homps Laprade Lapradelle Puilaurens Laure Minervois Lavalette Leuc Leucate Lézignan Corbières Limoux Magrie Marcorignan Marseillette Mas Saintes Puelles Mirepeisset Montferrand Montolieu Moux Paraza Payra sur l'Hers Pennautier Pepieux Peyrac de Mer Peyrefitte sur l'Hers Peyriac Minervois Pomas Puicheric Quirbajou Ricaud Rouffiac d'Aude Roullens Saint Couat d'Aude Saint Frichoux Saint Nazaire d'Aude Saint Papoul Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 15 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération AUDE 03/04/2007 01/07/2007 21/01/2008 01/04/2008 17/01/2008 01/04/2008 04/11/2008 01/02/2009 08/03/2007 01/06/2012 24/06/2009 01/09/2009 27/04/2009 01/07/2009 15/01/2010 01/06/2010 08/04/2010 01/07/2010 03/06/2008 01/09/2008 29/11/2010 01/02/2011 13/03/2007 01/06/2007 25/09/2009 01/12/2009 23/03/2009 01/06/2009 Saissac Salleles d'Aude Salles sur l'Hers Sigean Sonnac sur l'Hers Thezan des Corbières Verdun en Lauragais Villarzel Cabardes Villefloure Villegailhenc Villegly Villemagne Villemoustaussou Vinassan Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 16 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération AVEYRON 05/12/2013 01/03/2014 04/09/2009 01/12/2009 20/12/2007 01/03/2008 04/11/2010 01/02/2011 25/02/2009 01/05/2009 24/10/2006 01/01/2007 25/09/2007 01/03/2012 19/12/2006 01/03/2007 21/12/2006 01/03/2007 02/06/2008 01/07/2011 22/10/2007 01/01/2008 06/12/2006 01/03/2007 Le Monastère 01/03/2007 01/06/2007 05/02/2007 01/05/2007 30/09/2009 01/12/2011 07/08/2007 01/11/2007 10/09/2007 01/12/2007 03/04/2008 01/07/2008 16/10/2006 01/01/2007 29/06/2009 01/09/2009 26/10/2006 01/01/2007 17/01/2007 01/04/2007 Saint Rémy 30/09/2010 01/07/2011 24/07/2008 01/10/2008 24/11/2006 01/02/2007 18/10/2006 01/01/2008 Salles la Source 25/10/2006 01/01/2007 27/02/2007 01/05/2007 10/06/2008 01/11/2008 21/12/2007 01/03/2008 22/08/2008 01/11/2008 28/04/2008 01/07/2008 Bertholene Boussac Bozouls Calmont Compregnac Comps Lagrand'Ville Creissels Druelle Espalion (applicable jusqu'au 31/10/2007) Flagnac Grand Vabre La Salvetat Peyrales Luc la Primaube Montbazenz Montrozier Mouret Olemps Onet le Château Saint Affrique Saint Beauzely Saint Chely d'Aubrac Sainte Juliette sur Viaur Sainte Radegonde Salles Curan Sebazac Concoures Tremouilles Vailhourles Versols et Lapeyre Villefranche de Rouergue Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 17 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération BOUCHES DU RHONE 06/12/2010 01/03/2011 Aubagne 25/06/2010 01/10/2010 11/01/2007 01/04/2007 Bouc Bel Air 13/11/2006 01/02/2007 21/09/2010 01/12/2010 20/06/2013 01/09/2013 28/10/2008 01/01/2009 15/12/2006 01/03/2007 27/06/2008 01/02/2009 13/02/2014 01/05/2014 28/01/2009 01/04/2009 09/11/2006 01/02/2007 11/03/2009 01/06/2009 30/09/2009 01/01/2010 27/05/2010 01/08/2010 30/09/2008 01/12/2008 12/10/2009 01/01/2010 12/09/2007 01/12/2007 23/10/2008 01/01/2009 25/06/2009 01/12/2009 Lançon Provence 14/03/2007 01/06/2007 25/06/2012 01/09/2012 20/01/2015 01/04/2015 Marseille 11/12/2006 01/03/2007 02/07/2014 01/10/2014 Pennes Mirabeau 26/10/2006 01/01/2007 17/07/2009 01/01/2010 18/11/2008 01/02/2009 20/11/2006 01/02/2007 03/11/2006 01/02/2007 14/11/2006 01/02/2007 30/03/2009 01/09/2009 19/12/2006 01/03/2007 Saint Mitre les Remparts 21/01/2008 01/04/2008 Saint Rémy de Provence 28/04/2009 01/01/2010 14/12/2011 01/08/2014 14/05/2009 01/01/2010 22/03/2007 01/06/2007 17/09/2009 01/12/2009 Venelles 11/09/2007 01/12/2007 18/02/2009 01/05/2009 Vitrolles 31/05/2007 01/08/2007 Allauch Beaurecueil Cabannes Chateauneuf le Rouge Chateauneuf les Martigues Cornillon Confoux Coudoux Cuges les Pins Eguilles Ensues la Redonne Eyguières Fontvieille Gardanne Gignac la Nerthe Jouques La Bouilladisse La Fare les Oliviers La Roque d'Anthéron Le Tholonet Maillane Paradou Peyrolles en Provence Plan d'Orgon Roquefort la Bedoule Rousset Saint Andiol Saint Marc de Jaumegarde Saint Martin de Crau Sausset les Pins Senas Septemes les Vallons Simiane Collongue Ventabren Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 18 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CALVADOS 02/10/2006 01/01/2007 19/03/2007 01/06/2007 25/05/2007 01/08/2007 28/10/2011 01/01/2012 24/10/2006 01/01/2007 17/07/2009 01/10/2009 26/04/2011 01/07/2011 11/07/2008 01/10/2008 27/06/2008 01/09/2008 23/09/2009 01/12/2009 16/06/2008 01/09/2008 04/07/2007 01/03/2008 19/05/2008 01/08/2008 14/06/2007 01/09/2007 04/03/2011 01/06/2011 Bavent 15/10/2008 01/01/2009 24/11/2011 01/02/2012 27/06/2008 01/09/2008 28/02/2007 01/05/2007 07/04/2011 01/07/2011 25/09/2008 01/12/2008 21/05/2007 01/08/2007 18/12/2006 01/03/2007 04/04/2008 01/07/2008 21/07/2008 01/10/2008 20/11/2006 01/02/2007 09/06/2011 01/09/2011 26/06/2008 01/09/2008 18/01/2007 01/04/2007 25/02/2009 01/05/2009 23/05/2008 01/08/2008 06/11/2006 01/02/2007 16/11/2006 01/02/2007 22/05/2007 01/08/2007 22/07/2010 01/10/2010 18/10/2011 01/01/2012 10/05/2011 01/08/2011 02/02/2007 01/05/2007 09/11/2006 01/02/2007 16/11/2009 01/02/2010 12/02/2008 01/05/2008 27/06/2008 01/09/2008 04/03/2011 01/06/2011 08/07/2008 01/10/2008 04/12/2006 01/03/2007 04/04/2013 01/07/2013 19/09/2008 01/12/2008 06/11/2007 01/02/2008 28/07/2008 01/10/2008 25/01/2007 01/04/2007 22/02/2010 01/05/2010 17/09/2008 01/12/2008 05/01/2010 01/04/2010 05/04/2011 01/07/2011 27/09/2007 01/12/2007 26/01/2007 01/04/2007 01/09/2008 01/12/2008 04/08/2008 01/11/2008 25/07/2012 01/11/2012 25/10/2010 01/01/2011 27/06/2008 01/12/2010 27/06/2008 01/09/2008 13/06/2008 01/09/2008 05/09/2014 01/12/2014 12/10/2012 01/01/2013 27/02/2009 01/05/2009 30/03/2007 01/06/2007 29/06/2010 01/09/2010 07/06/2009 01/09/2009 29/03/2007 01/06/2007 22/11/2008 01/02/2009 20/06/2014 01/09/2014 25/10/2011 01/01/2012 15/12/2009 01/03/2010 Ablon Agy Aignerville Amaye sur Seulles Amfreville Anctoville Argences Aunay sur Odon Auquainville Auvillars Banneville la Campagne Banneville sur Ajon Barbeville Baron sur Odon Basseneville Beaumesnil Beaumont en Auge Beauquay Bellengreville Bellou Benouville Bernières sur Mer Beuvillers Beuvron en Auge Biéville Beuville Bonnebosq Bonnemaison Bourguébus Branville Bretteville l'Orgueilleuse Bretteville sur Odon Bréville les Monts Bricqueville Brucourt Burcy Cagny Cahagnes Cairon (applicable jusqu'au 07/07/2008) Cambes en Plaine Cambremer Campagnolles Campigny Carpiquet Castillon Cesny aux Vignes Cesny Bois Halbout Cheffreville Tonnencourt Cheux Chicheboville Cintheaux Clarbec Clecy Cleville Clinchamps sur Orne Colleville Montgomery Colombières Commes Condé sur Seulles Coquainvilliers Corbon Cordey Cormolain Cottun Coulvain Courseulles sur Mer Courtonne la Meurdrac Cresserons Cresseveuille Creully Cricqueboeuf Cricqueville en Auge Croissanville Crouay Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 19 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CALVADOS 30/05/2008 01/08/2008 06/02/2012 01/05/2012 19/05/2011 01/08/2011 07/07/2008 01/10/2008 19/09/2006 01/01/2012 20/12/2007 01/03/2008 23/03/2012 01/07/2012 14/03/2007 01/06/2008 24/09/2008 01/12/2008 13/06/2008 01/09/2008 14/12/2006 01/02/2007 14/06/2008 01/09/2008 02/02/2007 01/05/2007 03/12/2009 01/03/2010 03/02/2011 01/06/2011 Falaise 18/11/2009 01/02/2010 27/06/2008 01/09/2008 28/08/2008 01/11/2008 04/05/2007 01/06/2007 27/06/2008 01/09/2008 Fontaine le Pin 06/06/2008 01/09/2008 10/12/2008 01/03/2009 11/12/2006 01/03/2007 27/06/2008 01/09/2008 16/06/2008 01/09/2008 22/04/2008 01/07/2008 19/10/2007 01/01/2008 27/06/2008 01/09/2008 11/09/2007 01/12/2007 27/06/2008 01/09/2008 04/11/2011 01/02/2012 11/06/2008 01/09/2008 02/04/2014 01/07/2014 20/11/2006 01/02/2007 22/09/2008 01/12/2008 25/10/2006 01/01/2007 15/12/2008 01/03/2008 08/11/2011 01/02/2012 03/09/2013 01/12/2013 Hubert Folie 30/05/2008 01/08/2008 29/04/2011 01/07/2011 02/07/2007 01/10/2007 20/11/2009 01/02/2010 29/03/2011 01/06/2011 06/03/2007 01/06/2007 La Chapelle Haute Grue 27/06/2008 01/11/2009 17/07/2008 01/10/2008 16/05/2008 01/08/2008 La Rivière Saint Sauveur 12/09/2007 01/12/2007 12/09/2008 01/01/2009 06/06/2008 01/09/2008 Laize la Ville 08/01/2007 01/04/2007 17/07/2008 01/10/2008 15/03/2007 01/06/2007 22/04/2014 01/07/2014 15/11/2007 01/02/2008 25/08/2008 01/11/2008 19/09/2008 01/12/2008 07/05/2010 01/08/2010 22/03/2011 01/06/2011 Le Pré d'Auge 13/12/2006 01/03/2007 14/05/2009 01/08/2009 24/06/2008 01/09/2008 Les Moutiers Hubert 13/03/2010 01/06/2010 22/06/2007 01/09/2007 Lion sur Mer 11/12/2006 01/03/2007 Lisieux 26/06/2007 01/09/2007 Livarot 22/02/2010 01/05/2010 28/06/2010 01/12/2010 02/06/2008 01/09/2008 Mathieu 16/10/2006 01/01/2007 06/06/2008 01/09/2008 20/06/2008 01/09/2008 30/09/2010 01/01/2011 Curcy sur Orne Cuverville Danestal Douvres la Delivrande Dozulé Ellon Emiéville Epinay sur Odon Equemauville Escoville Esson Estrees la Campagne Eterville Etouvy Etreham Fervaques Fierville les Parcs Fleury sur Orne Fontaine Etoupefour Fontenay le Pesnel Frenouville Fresney le Puceux Gefosse Fontenay Genneville Glos Gonneville en Auge Gonneville sur Honfleur Goustranville Grangues Grentheville Hamars Hermanville sur Mer Hérouville Saint Clair Hérouvillette Honfleur Hotot en Auge Hottot les Bagues Janville Juaye Mondaye Jurques L'Oudon La Cambe La Croupte La Hoguette La Roque Baignard La Villette Landes sur Ajon Lantheuil Lasson Le Breuil en Auge Le Locheur Le Mesnil Bacley Le Mesnil Germain Le Mesnil Patry Le Reculey Leaupartie Lingevres Louvigny Maisoncelles la Jourdan May sur Orne Merville Franceville Mézidon Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 20 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CALVADOS 25/11/2011 01/02/2012 19/09/2008 01/12/2008 Montreuil en Auge 27/06/2008 01/09/2008 16/12/2008 01/03/2009 Moult 09/12/2006 01/03/2007 31/05/2011 01/08/2011 24/07/2008 01/12/2008 16/11/2007 01/06/2008 25/06/2012 01/10/2012 21/05/2008 01/08/2008 06/12/2007 01/03/2008 Notre Dame de Courson 25/11/2011 01/02/2012 Noyers Bocage 08/11/2011 01/02/2012 18/07/2008 01/10/2008 27/06/2008 01/09/2008 22/05/2007 01/08/2007 14/11/2006 01/02/2007 08/09/2008 01/12/2008 25/06/2008 01/09/2008 09/11/2010 01/02/2011 08/10/2008 01/01/2009 19/11/2008 01/02/2009 02/10/2008 01/01/2009 27/11/2014 01/02/2015 23/09/2008 01/12/2008 15/03/2007 01/06/2007 Rocques 16/10/2008 01/01/2009 Rots 27/06/2008 01/09/2008 16/06/2009 01/09/2009 15/07/2008 01/10/2008 10/10/2008 01/01/2009 26/09/2008 01/12/2008 05/02/2007 01/05/2007 12/03/2009 01/06/2009 26/09/2006 01/01/2007 26/05/2008 01/08/2008 28/11/2011 01/02/2012 Saint Désir 17/10/2007 01/01/2008 27/02/2009 01/05/2009 Saint Gatien des Bois 30/11/2007 01/02/2008 22/05/2008 01/08/2008 09/01/2009 01/04/2009 31/01/2009 01/05/2009 27/06/2008 01/09/2008 28/02/2011 01/07/2011 25/06/2008 01/09/2008 17/12/2010 01/03/2011 Saint Julien le Faucon 30/05/2008 01/08/2008 Saint Lambert 02/05/2008 01/08/2008 26/02/2008 01/07/2008 Saint Laurent du Mont 07/10/2008 01/02/2013 Saint Loup Hors 17/12/2007 01/03/2008 06/11/2006 01/02/2007 04/10/2011 01/01/2012 Saint Martin de la Lieue 16/06/2008 01/09/2008 26/10/2006 01/01/2007 Saint Martin des Entrées 30/09/2010 01/12/2010 22/04/2010 01/07/2010 Saint Michel de Livet 23/11/2007 01/02/2008 18/04/2011 01/08/2011 12/06/2008 01/09/2008 Saint Pair 17/09/2013 01/12/2013 12/12/2011 01/03/2012 22/04/2011 01/07/2011 Saint Rémy sur Orne 20/06/2008 01/02/2013 22/05/2008 01/08/2008 23/11/2011 01/02/2012 19/06/2007 01/09/2007 26/05/2008 01/08/2008 Sainte Croix Grand Tonne 19/05/2011 01/08/2011 29/11/2007 01/02/2008 Sainte Marguerite des Loges 17/05/2010 01/08/2010 04/10/2011 01/01/2012 10/11/2006 01/02/2007 Monceaux en Bessin Montchamp Mosles Moutiers en Cinglais (applicable jusqu'au 19/09/2011) Moyaux Mutrecy Nonant Norolles Notre Dame d'Estrées Ouilly du Houley Parfouru sur Odon Periers en Auge Periers sur le Dan Pertheville Ners Petiville Pont l'Evêque Potigny Proussy Putot en Auge Putot en Bessin Ranchy Ranville Roucamps Saint Aignan de Cramesnil Saint André d’Hebertot Saint Arnoult Saint Aubin d'Arquenay Saint Come de Fresne Saint Contest Saint Cyr du Ronceray Saint Denis de Mailloc Saint Gabriel Brecy Saint Georges d'Aunay Saint Germain de Montgommery Saint Germain de Tallevende Saint Germain du Crioult Saint Honorine du Fay Saint Jean des Essartiers Saint Jouin Saint Laurent de Condel Saint Manvieu Norrey Saint Marie L'Aumont Saint Martin de Mailloc Saint Martin du Mesnil Oury Saint Ouen du Mesnil Oger Saint Ouen le Pin Saint Paul du Vernay Saint Pierre du Jonquet Saint Sever Saint Vaast en Auge Saint Vaast sur Seulles Saint Vigor le Grand Sainte Foy de Montgommery Sainte Marie Laumont Sallenelles Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 21 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CALVADOS 21/05/2008 01/08/2008 18/06/2007 01/09/2007 Soliers 02/11/2006 01/02/2007 06/03/2009 01/06/2009 30/03/2007 01/06/2007 04/09/2006 01/01/2007 25/05/2007 01/08/2007 08/12/2006 01/03/2007 26/09/2007 01/12/2007 20/06/2008 01/09/2008 10/04/2009 01/07/2009 15/12/2009 01/03/2010 03/07/2009 01/10/2009 11/05/2007 01/08/2007 29/12/2006 01/03/2007 19/06/2007 01/09/2007 25/09/2014 01/12/2014 10/06/2008 01/09/2008 Vendes 03/11/2008 01/02/2009 Vieux 19/06/2008 01/09/2008 Vieux Bourg 11/11/2006 01/02/2007 30/03/2011 01/06/2011 Sassy Secqueville en Bessin Sommervieu Subles Surville Tessel Touffreville Tour en Bessin Tournay sur Odon Tracy sur Mer Troarn Trouville sur Mer Trungy Urville Vacognes Neuilly Vaucelles Vaudry Vimont Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 22 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CANTAL Massiac 29/10/2009 01/02/2010 Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 23 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CHARENTE Balzac 13/07/2007 01/04/2008 20/09/2007 01/12/2007 21/11/2007 01/02/2008 07/02/2007 01/05/2007 La Couronne 19/09/2008 01/12/2008 28/05/2009 01/08/2009 03/05/2007 01/08/2007 06/02/2008 01/05/2008 22/02/2007 01/05/2007 Sers 13/03/2007 01/06/2007 19/02/2007 01/05/2007 Brossac Chalais Ecuras Linars L'Isle d'Espagnac Montmoreau Saint Cybard Nersac Vindelle Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 24 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CHARENTE MARITIME 23/06/2009 01/09/2009 08/10/2007 01/01/2008 17/11/2007 01/02/2008 19/01/2007 01/04/2007 31/03/2008 01/06/2008 07/07/2009 01/10/2009 28/01/2010 01/04/2010 30/01/2007 01/05/2007 01/04/2008 01/07/2008 17/05/2011 01/08/2011 08/12/2008 01/03/2009 15/02/2010 01/05/2010 06/06/2008 01/11/2008 04/09/2008 01/12/2008 04/09/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/11/2007 15/10/2009 01/01/2010 26/08/2013 01/11/2013 06/07/2007 01/10/2007 Clam 06/07/2007 01/10/2007 Clavette 17/10/2006 01/01/2007 31/07/2007 01/10/2008 Courant 22/10/2007 01/01/2008 07/05/2007 01/08/2007 06/05/2009 01/08/2009 27/08/2008 01/11/2008 17/09/2008 01/12/2008 29/11/2006 01/02/2007 20/08/2008 01/11/2008 20/09/2007 01/01/2008 06/09/2007 01/07/2007 02/11/2010 01/02/2011 12/12/2006 01/03/2007 Forges 27/03/2009 01/06/2009 25/04/2008 01/07/2008 24/01/2007 01/04/2007 23/05/2007 01/08/2007 09/09/2009 01/12/2009 Jard 20/05/2010 01/08/2010 18/01/2007 01/04/2007 La Chapelle des Pots 30/01/2007 01/04/2007 La Clisse 03/02/2009 01/05/2009 29/01/2010 01/04/2010 23/10/2008 01/01/2009 La Ronde 10/07/2008 01/10/2008 12/11/2009 01/02/2010 La Vergne 08/09/2011 01/12/2011 10/04/2007 01/07/2007 13/12/2006 01/03/2007 28/09/2006 01/01/2007 14/02/2007 01/05/2007 Les Gonds 13/11/2006 01/02/2007 22/02/2007 01/05/2007 12/04/2010 01/07/2010 21/03/2007 01/06/2007 19/11/2007 01/08/2012 30/03/2011 01/06/2011 20/09/2006 01/01/2007 14/03/2011 01/06/2011 12/06/2012 01/09/2012 15/11/2006 01/02/2007 10/12/2007 01/03/2008 26/01/2010 01/04/2010 25/06/2010 01/09/2010 15/06/2011 01/09/2011 29/05/2007 01/08/2007 08/02/2007 01/05/2007 12/01/2007 01/04/2007 10/02/2009 01/05/2009 31/10/2006 01/01/2007 09/11/2006 01/02/2007 28/09/2006 01/01/2007 21/04/2008 01/07/2008 29/01/2007 01/04/2007 Aigrefeuille d’Aunis (nouvelle délibération) Aigrefeuille d'Aunis (applicable jusqu'au 17/06/2008) Anais Angliers Ardillières Benon Beurlay Bourcefranc le Chapus Bourgneuf Boutenac Touvent Breuil la Réorte Breuil Magné Breuillet Chaillevette Chaniers Chatelaillon Chenac Saint Seurin d'Uzet Chermignac Chervettes Corme Ecluse Courcoury Cozes Dolus d'Oléron Echillais Epargnes Esnandes Etaules Ferrières Fleac sur Seugne Fontcouverte Geay Grezac Gue d'Allere Ile d' Aix La Bree les Bains La Genetouze La Laigne La Tremblade Le Gua Le Thou Les Eglises d'Argenteuil Les Essards Longèves Lozay Marans Marsais Medis Meschers Meursac Mirambeau Moeze Montroy Muron Nachamps Nieul sur Mer Pere Perigny Pessines Pisany Plassay Preguillac Puilboreau Puyravault Retaud Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 25 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CHARENTE MARITIME 25/09/2008 01/12/2008 Saint Clément des Baleines 26/09/2006 01/01/2007 03/12/2007 01/11/2009 21/11/2006 01/02/2007 Saint Denis du Pin 12/02/2007 01/05/2007 06/07/2010 01/10/2010 Saint Fort sur Gironde 02/02/2010 01/05/2010 26/11/2009 01/02/2010 Saint Georges du Bois 22/10/2007 01/01/2008 21/05/2007 01/08/2007 23/03/2007 01/06/2007 Saint Hippolyte 28/05/2010 01/08/2010 22/05/2008 01/08/2008 Saint Laurent de la Barrière 23/10/2007 01/02/2008 23/10/2007 01/02/2008 21/10/2009 01/01/2010 Saint Médard d'Aunis 10/09/2007 01/01/2008 Saint Palais sur Mer 21/10/2009 01/01/2010 03/10/2006 01/01/2007 19/02/2013 01/06/2013 21/09/2009 01/12/2009 Saint Sauveur d'Aunis 03/05/2008 01/08/2008 23/06/2009 01/09/2009 11/09/2008 01/12/2008 09/07/2007 01/10/2007 15/10/2007 01/01/2008 29/11/2006 01/02/2007 Saint Vivien 02/03/2007 01/06/2007 14/09/2006 01/01/2007 26/05/2009 01/08/2009 Saintes 08/11/2006 01/02/2007 09/11/2011 01/02/2012 27/06/2008 01/09/2008 17/07/2007 01/10/2007 Taillant 26/09/2006 01/01/2007 30/11/2007 01/02/2008 11/06/2008 01/09/2008 02/11/2006 01/02/2007 25/07/2007 01/10/2007 15/01/2008 01/04/2008 27/10/2008 01/01/2009 10/06/2008 01/09/2008 19/03/2007 01/06/2007 Yves 17/09/2007 01/01/2008 Royan Saint Cyr du Doret Saint Denis d'Oléron Saint Dizant du Gua Saint Georges d'Oléron Saint Germain de Marencennes Saint Hilaire de Villefranche Saint Jean de Liversay Saint Laurent de la Prée Saint Mard Saint Pierre d'Oléron Saint Quantin de Rancannes Saint Rogatien Saint Sever de Saintonge Saint Sornin Saint Sulpice d'Arnoult Saint Sulpice de Royan Saint Vaize Saint Xandre Sainte Soulle Saujon Semussac Surgères Taillebourg Thaire Thénac Vandre Vergeroux Villedoux Virson Vouhé Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 26 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CHER 27/10/2006 01/01/2007 30/08/2007 01/01/2008 12/12/2008 01/03/2009 Crosses 13/04/2007 01/07/2007 11/12/2007 01/03/2008 21/11/2006 01/02/2007 01/02/2007 01/05/2007 17/11/2008 01/02/2009 28/09/2007 01/12/2007 22/03/2007 01/06/2007 07/12/2006 01/03/2007 10/11/2006 01/02/2007 23/09/2008 01/12/2008 28/09/2006 01/01/2007 08/12/2006 01/03/2007 27/10/2006 01/01/2007 06/12/2006 01/03/2007 26/11/2008 01/02/2009 30/10/2008 01/01/2009 19/12/2007 01/03/2008 10/10/2006 01/01/2007 19/11/2008 01/02/2009 10/04/2008 01/07/2008 18/12/2006 01/03/2007 11/08/2011 01/11/2011 Saint Germain du Puy 13/02/2007 01/05/2007 Saint Hilaire de Court 15/11/2006 01/02/2007 Saint Laurent 14/10/2006 01/01/2007 26/09/2007 01/12/2007 10/11/2006 01/03/2008 06/02/2008 01/05/2008 28/09/2006 01/01/2007 23/11/2007 01/02/2008 16/06/2007 01/01/2008 17/06/2013 01/09/2013 09/10/2006 01/01/2007 16/10/2006 01/01/2007 Allogny Bouzais Brecy Drevant Foëcy Fussy Germigny l'Exempt La Chapelle Hugon La Chapelle Saint Ursin Le Subdray Massay Mehun sur Yevre Méreau Méry sur Cher Nancay Neuvy sur Barangeon Nohant en Gout Nozières Orcenais Orval Parassy Pigny Saint Eloy de Gy Saint Georges sur Moulon Saint Martin d'Auxigny Saint Pierre les Etieux Sainte Thorette Trouy Vasselay Venesmes Vignoux sur Barangeon Vinon Vouzeron Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 27 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CORREZE 26/02/2007 01/05/2007 01/12/2006 01/03/2007 03/12/2010 01/03/2011 09/10/2010 01/01/2011 27/11/2006 01/02/2007 16/09/2010 01/12/2010 13/04/2011 01/05/2012 11/04/2008 01/07/2008 25/10/2007 01/01/2008 21/03/2008 01/06/2008 05/09/2006 01/01/2007 28/09/2009 01/12/2009 27/06/2008 01/09/2008 05/04/2008 01/07/2008 07/04/2011 01/07/2011 12/01/2007 01/05/2007 27/03/2008 01/01/2010 11/12/2006 01/03/2007 Albussac Arnac Pompadour Ayen Chanac les Mines Donzenac Espagnac Favars Jugeals Nazareth Lagarde Enval Ligneyrac Lubersac Malemort sur Corrèze Noailles Perpezac le Noir Saint Bonnet l'Enfantier Saint Féréole Saint Pardoux l'Ortigier Uzerche Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 28 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CORSE DU SUD Ajaccio 30/10/2006 01/01/2007 12/12/2006 01/03/2007 31/03/2007 01/06/2008 29/05/2008 01/08/2008 06/06/2009 01/06/2011 08/08/2008 01/11/2008 23/08/2013 01/11/2013 29/06/2007 01/03/2009 16/05/2008 01/08/2008 01/10/2009 01/01/2010 08/10/2010 01/01/2011 05/04/2008 01/07/2008 25/11/2006 01/05/2007 12/04/2008 01/07/2008 27/05/2008 01/08/2008 22/04/2009 01/07/2009 07/09/2013 01/12/2013 Alata Bastelicaccia Bonifacio Calcatoggio Cargese Casaglione Cuttoli Corticchiato Eccica Suarella Figari Lecci Pianottoli Caldarello Propriano San Gavino di Carbini Sotta Vero Zonza Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 29 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE CORSE 28/06/2013 01/09/2013 Bastia 06/11/2006 01/02/2007 15/03/2008 01/06/2008 24/05/2011 01/08/2011 01/06/2011 01/09/2011 14/11/2009 01/02/2010 23/02/2007 01/06/2007 27/07/2007 01/08/2007 01/10/2009 01/01/2010 06/10/2011 01/01/2012 04/11/2007 01/02/2008 23/05/2008 01/08/2008 02/07/2010 01/01/2014 20/09/2006 01/01/2007 21/10/2009 01/03/2011 10/10/2008 01/07/2009 25/11/2011 01/02/2012 06/11/2006 01/02/2007 23/03/2007 01/06/2007 24/05/2008 01/08/2008 29/09/2006 01/12/2007 07/12/2007 01/03/2008 19/09/2011 01/01/2012 Barbaggio Belgodère Borgo Calenzana Catéri Cervione Corbara Furiani Luri Morsiglia Muro Oletta Olméta di Tuda Penta Di Casinca Pietra Di Verde Pino Poggio Mezzana Santa Maria Poggio Santa Réparata di Balagna Ventiseri Vescovato Ville di Pietrabugno Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 30 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération COTE D'OR Arc sur Tille 09/11/2006 01/02/2007 Arceau 20/12/2006 01/03/2007 27/10/2006 01/01/2007 Asnières les Dijon 21/02/2012 01/05/2012 04/11/2010 01/02/2011 15/11/2006 01/02/2007 Barges 30/03/2007 01/06/2007 07/12/2007 01/03/2008 21/02/2007 01/05/2007 15/10/2007 01/01/2008 18/12/2006 01/03/2007 07/10/2008 01/01/2009 30/06/2010 01/09/2010 17/10/2008 01/01/2009 26/03/2009 01/06/2009 10/11/2006 01/02/2007 05/04/2007 01/07/2007 18/09/2008 01/12/2008 19/10/2006 01/01/2007 04/08/2008 01/11/2008 06/05/2008 01/08/2008 06/07/2007 01/10/2007 27/11/2008 01/02/2009 14/11/2012 01/02/2013 20/09/2007 01/12/2007 02/11/2006 01/02/2007 23/03/2007 01/06/2007 11/12/2006 01/03/2007 08/09/2009 01/12/2009 Dijon 06/11/2006 01/02/2007 29/08/2008 01/11/2008 13/11/2006 01/02/2007 15/05/2007 01/08/2007 09/07/2009 01/10/2009 08/09/2006 01/01/2007 Gémeaux 07/07/2011 01/10/2011 26/09/2008 01/12/2008 15/06/2007 01/09/2007 06/12/2006 01/03/2007 La Chaume 17/10/2006 01/01/2007 09/06/2011 01/09/2011 03/10/2006 01/01/2007 10/09/2007 01/12/2007 23/10/2006 01/01/2007 05/10/2006 01/01/2007 20/11/2006 01/02/2007 27/03/2007 01/06/2007 11/12/2006 01/03/2007 27/10/2008 01/01/2009 07/05/2010 01/08/2010 18/12/2006 01/03/2007 21/11/2008 01/03/2009 28/09/2006 01/01/2007 21/12/2006 01/03/2007 25/10/2006 01/01/2007 05/07/2007 01/10/2007 12/06/2008 01/09/2008 27/03/2007 01/06/2007 22/01/2009 01/04/2009 Plombières lès Dijon 26/09/2006 01/01/2007 19/10/2006 01/01/2007 16/02/2007 01/05/2007 17/11/2006 01/02/2007 02/12/2011 01/03/2011 07/10/2008 01/01/2009 04/06/2007 01/09/2007 Saint Julien 22/10/2011 01/01/2012 Saint Marc sur Seine 15/11/2006 01/02/2007 13/11/2006 01/02/2007 04/10/2006 01/01/2007 Saint Victor sur Ouche 01/12/2006 01/03/2007 08/09/2008 01/12/2008 20/10/2006 01/01/2007 23/06/2011 01/09/2011 Argilly Auvillars sur Saône Auxonne Beire le Chatel Bellefond Belleneuve Bierre les Sémur Bligny les Beaune Boncourt le Bois Bouze les Beaune Brazey en Plaine Bressey sur Tille Breteniere Broindon Chevigny Saint Sauveur Clenay Combertault Corcelles les Citeaux Corcelles les Monts Corgengoux Couchey Courtivron Couternon Crimolois Daix Epagny Epernay sous Gevray Fenay Fixin Flammerans Gissey sur Ouche Izeure Jallanges Lanthes Levernois Longecourt en Plaine Longvic Losne Magny Saint Médard Magny sur Tille Marcilly sur Tille Marsannay la Cote Merceuil Messigny Vantoux Mirebeau sur Beze Missery Montagny les Beaune Nolay Norges la Ville Orgeux Pasques Perrigny les Dijon Prenois Quincey Rémilly sur Tille Reulle Vergy Ruffey les Beaune Ruffey les Echirey Saint Philibert Saint Seine sur Vingeanne Saulon la Rue Savigny le Sec Savouges Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 31 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération COTE D'OR 29/11/2006 01/02/2007 26/01/2007 01/04/2007 20/03/2007 01/06/2007 24/07/2008 01/10/2008 17/12/2010 01/07/2011 09/01/2007 01/04/2007 06/11/2006 01/02/2007 24/11/2006 01/02/2007 Sémur en Auxois Sennecey les Dijon Seurre Thorey en Plaine Til Chatel Varois et Chaignot Vignoles Villebichot Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 32 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération COTES D'ARMOR 12/02/2007 01/05/2007 05/12/2006 01/03/2007 06/05/2008 01/08/2008 23/01/2007 01/04/2007 13/09/2011 01/09/2012 11/05/2007 01/08/2007 14/12/2006 01/03/2007 08/12/2006 01/03/2007 06/04/2010 01/07/2010 28/09/2010 01/12/2010 16/10/2006 01/01/2007 21/03/2007 01/06/2007 07/02/2011 01/03/2012 14/12/2009 01/03/2010 23/02/2007 01/05/2007 La Bouillie 19/12/2006 01/03/2007 14/04/2010 01/07/2010 08/03/2007 01/06/2007 28/02/2007 01/05/2007 29/09/2008 01/12/2008 21/12/2006 01/04/2007 23/02/2009 01/05/2009 01/12/2006 01/03/2007 21/09/2007 01/02/2008 07/12/2009 01/03/2010 03/05/2007 01/08/2007 Matignon 14/12/2006 01/03/2007 04/12/2007 01/03/2008 24/09/2009 01/12/2009 17/09/2009 01/01/2010 06/06/2007 01/11/2007 26/06/2008 01/09/2008 22/03/2011 01/06/2011 29/11/2006 01/02/2007 06/04/2010 01/09/2010 13/10/2008 01/01/2009 18/12/2006 01/03/2007 04/01/2007 01/04/2007 04/05/2007 01/08/2007 30/10/2008 01/01/2009 19/12/2006 01/03/2007 15/12/2006 01/03/2007 17/11/2006 01/02/2007 10/06/2008 01/09/2008 28/10/2009 01/01/2010 08/11/2006 01/02/2007 09/07/2009 01/12/2009 14/12/2006 01/03/2007 13/06/2007 01/09/2007 18/12/2007 01/03/2008 15/12/2006 01/03/2007 06/12/2006 01/03/2007 10/01/2007 01/04/2007 23/11/2006 01/02/2007 22/11/2006 01/02/2007 29/09/2008 01/12/2008 07/10/2011 01/01/2012 15/02/2007 01/05/2007 18/11/2011 01/02/2012 06/09/2010 01/12/2010 07/02/2007 01/05/2007 Saint Alban 08/07/2008 01/10/2008 Saint André des Eaux 17/10/2007 01/01/2008 29/11/2012 01/02/2013 16/12/2009 01/03/2010 15/09/2009 01/12/2009 06/11/2007 01/02/2008 15/10/2011 01/06/2012 25/10/2007 01/01/2008 14/12/2007 01/03/2008 17/11/2014 01/02/2015 25/05/2007 01/08/2007 28/10/2008 01/01/2009 Saint Samson sur Rance 14/12/2006 01/04/2007 Andel Boqueho Broons Coadout Coetmieux Corseul Dolo Etables sur mer Evran Frehel Goudelin Graces Henanbihen Henon Jugon les Lacs Lamballe Landehen Langrolay sur Rance Langueux Lannebert Lantic Lanvollon Laurenan Le Faouët Loudeac Morieux Perros Guirec Plancoet Planguenoual Pledeliac Pledran Pleguien Plelan le Petit Plerin Pleslin Trivagou Plestan Pleumeur Bodou Plouagat Plouasne Ploubalay Plouër sur Rance Ploufragan Plougrescant Plouguenast Plouguiel Plouha Plouisy Ploulec'h Plourhan Plourivo Plouvara Pluduno Plumaudan Plurien Pommeret Pommerit le Vicomte Pordic Quessoy Quevert Saint Brandan Saint Brieuc Saint Cast le Guildo Saint Guen Saint Judoce Saint Juvat Saint Lormel Saint Potan Saint Quay Perros (applicable jusqu'au 20/05/2014) Saint Rieul Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 33 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération COTES D'ARMOR 08/12/2006 01/03/2007 30/03/2007 01/06/2007 05/03/2007 01/06/2007 26/10/2006 01/06/2007 28/11/2006 01/02/2007 15/01/2007 01/04/2007 12/09/2007 01/12/2007 05/03/2007 01/06/2007 02/02/2009 01/05/2009 30/10/2006 01/01/2007 25/05/2007 01/08/2007 Tramain Tregomeur Trégon Trémeloir Trémereuc Tremeur Tremeven Tremuson Tressignaux Tréveneuc Yffiniac Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 34 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération CREUSE Moutier Malcard 24/11/2006 01/02/2007 Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 35 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération DORDOGNE 02/09/2010 01/12/2010 17/11/2006 01/02/2007 18/08/2009 01/11/2009 05/03/2010 01/06/2010 04/07/2012 01/10/2012 03/11/2006 01/02/2007 02/04/2008 01/07/2008 10/09/2009 01/12/2009 08/11/2006 01/02/2007 23/09/2008 01/12/2008 12/12/2006 01/03/2007 25/09/2008 01/12/2008 16/09/2008 01/12/2008 27/02/2007 01/05/2007 10/03/2011 01/06/2011 21/03/2009 01/06/2009 30/09/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 22/09/2008 01/12/2008 05/03/2010 01/06/2010 27/09/2010 01/12/2010 14/11/2013 01/02/2014 Faux 05/12/2006 01/03/2007 23/02/2007 01/05/2007 27/03/2009 01/06/2009 La Douze 16/03/2007 01/06/2007 La Force 13/04/2007 01/07/2007 03/10/2012 01/01/2013 06/04/2012 01/07/2012 20/12/2006 01/03/2007 Le Change 25/01/2008 01/04/2008 17/04/2009 01/07/2009 11/10/2006 01/05/2007 03/11/2008 01/02/2009 22/06/2009 01/09/2009 17/03/2010 01/06/2010 04/10/2006 01/01/2007 05/02/2009 01/05/2009 27/11/2006 01/02/2007 08/07/2009 01/10/2009 24/03/2010 01/06/2010 26/10/2006 01/01/2007 19/12/2008 01/03/2009 18/12/2008 01/03/2009 21/06/2007 01/12/2007 26/10/2006 01/01/2007 Saint André de Double 11/11/2009 01/02/2010 23/02/2009 01/05/2009 18/10/2010 01/01/2011 15/05/2009 01/10/2009 13/06/2008 01/11/2009 10/12/2007 01/12/2011 06/12/2006 01/03/2007 06/07/2009 01/01/2010 26/09/2008 01/12/2008 Saint Laurent des Vignes 16/04/2009 01/07/2009 11/04/2008 01/12/2008 Saint Martin des Combes 27/06/2008 01/11/2008 08/12/2010 01/03/2011 14/10/2006 01/01/2007 28/06/2012 01/09/2012 29/10/2007 01/01/2008 28/09/2006 01/01/2007 Saint Sauveur de Bergerac 07/12/2007 01/02/2009 09/09/2009 01/12/2009 25/05/2009 01/08/2009 08/12/2006 01/03/2007 22/09/2008 01/12/2008 22/12/2008 01/04/2009 23/02/2007 01/07/2007 16/11/2006 01/02/2007 14/09/2006 01/01/2007 15/12/2006 01/04/2007 13/04/2012 01/07/2012 Atur Azerat Badefols / Dordogne Baneuil Bayac Beaumont de Périgord Blis et Born Bonneville Saint Avit de Fumadières Boulazac Bouniagues Buisson de Cadouin Campsegret Cause de Clerans Cendrieux Chalagnac Coulaures Creyssac Creysse Creyssenssac et Pissot Eglise Neuve d’Issac Eglise Neuve de Vergt Eyliac Grignols La Chapelle Gonaguet Labouquerie Lacropte Lamonzie Saint Martin Leguillac de l'Auche Limeuil Mauzac et Grand Castang Mensignac Monestier Montignac (applicable jusqu'au 13/02/2009) Montrem Paunat Prats de Carlux Pressignac Vicq Prigonrieux Ribagnac Rouffignac de Sigoules Saint Agne Saint Alvere Saint Antoine de Breuilh Saint Aubin de Cadelech Saint Avit Senieur Saint Capraise de Lalinde Saint Chamassy Saint Front de Pradoux Saint Julien de Lampon Saint Laurent des Batons Saint Martin de Riberac Saint Mayme de Peyrerol Saint Médard de Mussidan Saint Michel de Villadeix Saint Nexans (applicable jusqu'au 22/04/2008) Saint Orse Saint Sulpice de Roumagnac Saint Vincent de Connezac Sarlat la Canéda Saussignac Savignac les Eglises (applicable jusqu'au 03/12/2010) Serres et Montguyard Sigoules Trélissac Trémolat Valeuil Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 36 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération DORDOGNE 28/11/2006 01/02/2007 17/06/2009 01/09/2009 05/06/2009 01/09/2009 10/05/2010 01/08/2010 Vanxains Velines Verdon Vergt Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 37 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération DOUBS 09/04/2009 01/07/2009 30/11/2011 01/03/2012 01/12/2006 01/03/2007 12/02/2007 01/05/2007 Besançon 05/07/2007 01/10/2007 26/02/2007 01/05/2007 26/10/2006 01/01/2007 04/06/2010 01/04/2011 12/10/2006 01/01/2007 Chaux Neuve 29/09/2006 01/01/2007 16/10/2006 01/01/2008 11/09/2008 01/12/2008 06/10/2006 01/01/2007 17/12/2008 01/03/2009 22/11/2006 01/02/2007 07/05/2010 01/08/2010 25/09/2006 01/01/2007 22/06/2010 01/08/2010 05/04/2012 01/07/2012 18/11/2013 01/02/2014 Lougres 27/02/2009 01/05/2009 14/11/2006 01/02/2007 29/03/2007 01/06/2007 13/11/2006 01/02/2007 27/11/2006 01/03/2007 29/11/2006 01/02/2007 30/09/2011 01/02/2015 23/03/2010 01/06/2010 19/06/2009 01/09/2009 06/10/2008 01/01/2009 Pont de Roide 23/02/2007 01/05/2007 13/10/2006 01/01/2007 04/10/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 23/02/2007 01/05/2007 14/09/2006 01/01/2007 Saint Vit 14/12/2010 01/03/2011 Sainte Suzanne 29/09/2006 01/01/2007 01/12/2006 01/03/2007 26/09/2007 01/12/2007 14/10/2009 01/02/2010 Venise 30/03/2007 01/06/2007 06/10/2006 01/01/2007 28/09/2006 01/01/2007 02/03/2007 01/06/2007 Abbevillers Arbouans Audeux Belfays Bonnay Bouclans Champagney Chaucenne Dampierre les Bois Dasles Echenans Etupes Fesches le Châtel Gennes Grange Narboz La Veze Larnod Lavans Quingey Mamirolle Marchaux Mazerolles le Salin Metabief Miserey Salines Montferrand le Chateau Mouthe Naisey les Granges Pelousey Pouilley Français Pugey Quingey Recologne Roulans Tallenay Torpes Valdahon Vieilley Voujeaucourt Vuillecin Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 38 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération DROME 03/03/2010 01/06/2010 Allan 20/11/2007 01/03/2008 04/12/2006 01/03/2007 25/01/2007 01/04/2007 24/06/2009 01/09/2009 30/11/2006 01/02/2007 Beaufort sur Gervanne 17/12/2014 01/03/2015 15/12/2006 01/03/2007 20/10/2008 01/01/2009 25/09/2006 01/01/2007 23/10/2006 01/01/2007 06/09/2007 01/12/2007 31/07/2014 01/12/2014 30/08/2007 01/11/2007 Bren 07/03/2008 01/06/2008 25/06/2007 01/09/2007 31/10/2006 01/01/2007 23/10/2006 01/01/2007 29/05/2012 01/08/2012 07/11/2007 01/02/2008 25/06/2007 01/09/2007 27/10/2006 01/01/2007 Châtillon Saint Jean 02/12/2014 01/03/2015 16/09/2008 01/12/2008 20/12/2006 01/03/2007 10/10/2006 01/01/2007 25/09/2006 01/01/2007 27/11/2006 01/03/2009 21/12/2009 01/03/2010 07/11/2006 01/03/2007 10/11/2006 01/02/2007 24/03/2010 01/06/2010 22/09/2008 01/12/2008 25/03/2009 01/06/2009 25/09/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 09/06/2009 01/09/2009 01/10/2014 01/02/2015 15/05/2009 01/08/2009 08/01/2009 01/04/2009 23/10/2009 01/02/2010 17/10/2007 01/01/2008 19/07/2010 01/10/2010 12/10/2006 01/01/2007 02/05/2007 01/08/2007 18/12/2006 01/03/2007 La Chapelle en Vercors 02/04/2007 01/07/2008 28/02/2007 01/05/2007 07/11/2006 01/02/2007 26/10/2006 01/01/2007 29/06/2007 01/09/2007 31/03/2011 01/06/2011 26/03/2008 01/06/2008 Lus la Croix Haute 20/02/2007 01/05/2007 15/03/2010 01/06/2010 17/01/2011 01/04/2011 Marches 29/03/2007 01/06/2007 Marges 27/10/2006 01/01/2007 24/06/2009 01/09/2009 11/12/2006 01/03/2007 23/10/2006 01/01/2007 Mirabel aux Baronnies 12/06/2008 01/09/2008 06/10/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 20/07/2010 01/10/2010 15/12/2006 01/04/2007 23/10/2006 01/01/2007 02/10/2009 01/01/2010 19/05/2008 01/08/2008 10/05/2010 01/08/2010 11/04/2008 01/07/2008 04/11/2008 01/02/2009 16/03/2010 01/06/2010 25/09/2007 01/12/2007 Alixan Aouste sur Sye Arthemonay Barnave Bathernay Beaumont les Valence Beaumont Monteux Beauregard Baret Beauvallon Bonlieu sur Roubion Bouchet Bourdeaux Chabeuil Chantemerle les Blés Charols Charpey Châteauneuf de Galaure Châteauneuf du Rhône Châteauneuf sur Isère Chatuzange le Goubet Chavannes Clansayes Clérieux Cliousclat Colonzelle Crépol Crest Dieulefit Divajeu Espeluche Etoile sur Rhône Eymeux Fays le Clos Fouleix Genissieux Geyssans Grignan Hauterives Jaillans La Batie Rolland La Baume d'Hostun La Bégude de Mazenc La Laupie La Roche de Glun Le Pègue Lens Lestang Les Tourrettes Livron Malataverne Malissard Marsanne Marsaz Mercurol Mirabel et Blacons Montboucher sur Jabron Montchenu Montclar sur Gervanne Montjoux Montmiral Montoison Montvendre Moras en Valloire Mours Saint Eusebe Parnans Peyrins Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 39 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération DROME 21/10/2011 01/01/2012 08/12/2006 01/03/2007 19/02/2009 01/05/2009 28/08/2012 01/11/2012 Portes les Valence 26/03/2007 01/06/2007 Puy Saint Martin 09/02/2007 01/06/2008 17/10/2006 01/01/2007 10/11/2008 01/02/2009 30/03/2009 01/06/2009 Rochefort Samson 03/09/2007 01/12/2007 07/05/2008 01/08/2008 Romans sur Isère 13/11/2006 01/02/2007 03/07/2008 01/11/2008 19/01/2010 01/04/2010 27/04/2010 01/07/2010 02/10/2006 01/01/2007 02/09/2008 01/12/2008 16/09/2008 01/12/2008 08/12/2008 01/03/2009 13/12/2006 01/03/2007 Saint Julien en Vercors 30/06/2008 01/09/2008 06/05/2008 01/08/2008 24/05/2007 01/08/2007 27/03/2009 01/06/2009 Saint Paul les Romans 03/03/2009 01/06/2009 24/05/2007 01/08/2007 26/10/2006 01/01/2007 Serves 18/11/2010 01/02/2011 27/06/2008 01/09/2008 18/12/2006 01/03/2007 29/01/2009 01/04/2009 Valence 17/11/2014 01/02/2015 02/04/2007 01/07/2007 13/12/2006 01/04/2007 Piegros la Clastre Plan de Baix Poet Laval Ponsas Réauville Roche Saint Secret Beconne Rochechinard Rochegude Rousset les Vignes Roynac Saint Agnan en Vercors Saint Bardoux Saint Barthelemy de Vals Saint Donat sur l’Herbasse Saint Gervais sur Roubion Saint Jean en Royans Saint Laurent en Royans Saint Martin d’Aout Saint Nazaire le Désert Saint Restitut Sainte Eulalie en Royans Soyans Suze sur Crest Upie Vassieux en Vercors Vinsobres Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 40 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération EURE 19/12/2014 01/03/2015 26/11/2010 01/02/2011 29/10/2009 01/01/2010 04/03/2010 01/08/2010 04/02/2009 01/05/2009 12/12/2008 01/03/2009 09/04/2008 01/07/2008 07/07/2014 01/11/2014 21/03/2007 01/06/2007 11/09/2008 01/12/2008 16/10/2006 01/01/2007 25/01/2008 01/04/2008 18/12/2008 01/03/2009 04/11/2011 01/02/2012 12/12/2006 01/03/2007 11/03/2009 01/06/2009 25/09/2009 01/12/2009 22/02/2008 01/05/2008 Bray 29/10/2010 01/01/2011 15/06/2011 01/09/2011 06/11/2006 01/02/2007 28/09/2007 01/12/2007 13/11/2008 01/02/2009 21/09/2006 01/01/2007 16/09/2008 01/03/2009 07/10/2011 01/01/2012 11/01/2007 01/04/2007 Dardez 09/04/2010 01/07/2010 17/01/2008 01/04/2008 02/10/2007 01/01/2008 07/09/2007 01/12/2007 14/06/2011 01/09/2011 03/11/2010 01/02/2011 01/10/2012 01/01/2013 24/06/2010 01/09/2010 16/02/2007 01/05/2007 05/04/2013 01/07/2013 05/09/2008 01/12/2008 04/12/2009 01/03/2010 25/05/2010 01/08/2010 28/06/2007 01/09/2007 07/01/2008 01/04/2008 05/11/2012 01/02/2013 13/04/2011 01/07/2011 07/11/2008 01/02/2009 13/04/2007 01/07/2007 29/10/2007 01/01/2008 16/10/2008 01/01/2009 12/03/2014 01/06/2014 18/11/2014 01/02/2015 05/02/2007 01/05/2007 15/01/2015 04/04/2015 20/04/2007 01/07/2007 24/01/2013 01/01/2014 25/04/2008 01/11/2009 09/12/2010 01/03/2011 22/06/2012 01/09/2012 Jumelles 26/04/2012 01/07/2012 14/02/2007 01/05/2007 01/03/2010 01/06/2010 19/12/2008 01/03/2009 La Foret du Parc 16/02/2007 01/05/2007 24/07/2009 01/10/2009 11/04/2012 01/07/2012 La Vacherie 13/02/2007 01/05/2007 03/10/2007 01/01/2008 10/04/2008 01/07/2008 04/05/2010 01/08/2010 12/06/2007 01/12/2007 19/03/2007 01/06/2007 09/11/2009 01/02/2010 Le Val David 03/09/2007 01/12/2007 18/10/2013 01/01/2014 Les Baux Sainte Croix 24/10/2008 01/01/2009 Aclou Acquigny Alizay Amfreville la Campagne Angerville la Campagne Appeville dit Annebault Aulnay sur Iton Autheuil Authouillet Bazincourt sur Epte Berville sur Mer Bézu la Forêt Bois le Roy Bonneville Aptot Bosc Regnoult en Roumois Bosc Roger en Roumois Bosrobert Bourgtheroulde Infreville Bourth Brestot Caugé Champenard Chavigny Bailleul Cierrey Conches en Ouche Corneville sur Risle Damville Daubeuf prés Vatteville Douville sur Andelle Droisy Ecardenville la Campagne Emalleville Etreville Fatouville Grestain Ferrières Haut Clocher Feuguerolles Fleury la Forêt Flipou Fontaine Bellenger Fontaine Heudebourg Fontaine sous Jouy Fort Moville Foulbec Freneuse sur Risle Fresne l'Archevêque Gauciel Gaudreville la Rivière Gisors Glos sur Risle Gouville Grainville Guichainville Hardencout Cocherel Heudreville sur Eure Houlbec Cocherel Huest La Bonneville sur Iton La Chapelle du Bois des Faulx La Couture Boussey La Haye Aubrée La Trinité de Thouberville Le Boulay Morin Le Fidelaire Le Gros Theil Le Mesnil Verclives Le Theil Nolent Le Thuit Anger Les Authieux Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 41 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération EURE 10/10/2011 01/04/2012 07/01/2011 01/04/2011 29/04/2010 01/07/2010 18/06/2008 01/12/2008 28/05/2013 01/08/2013 04/12/2012 01/03/2013 12/09/2011 01/12/2011 04/01/2011 01/04/2011 22/11/2013 01/02/2014 30/03/2010 01/06/2010 Muids 25/05/2007 01/08/2007 07/10/2009 01/01/2010 15/05/2009 01/08/2009 15/11/2011 01/02/2012 20/11/2014 01/02/2015 12/06/2008 01/09/2008 Portes 28/01/2014 01/05/2014 28/05/2010 01/08/2010 19/06/2007 01/09/2007 Saint Amand des Hautes Terres 27/09/2010 01/12/2010 Saint André de l'Eure 09/03/2007 01/06/2007 04/10/2014 01/01/2015 19/10/2010 01/01/2011 Saint Denis le Ferment 03/10/2008 01/01/2009 10/02/2009 01/05/2009 10/03/2011 01/12/2011 Saint Germain Village 03/06/2010 01/09/2010 28/05/2008 01/08/2008 31/08/2007 01/11/2007 27/06/2008 01/09/2008 19/12/2014 01/03/2015 11/04/2008 01/07/2008 13/10/2010 01/01/2011 Saint Vincent des Bois 21/12/2006 01/07/2007 11/03/2011 01/06/2011 Sainte Marguerite de l'Autel 11/12/2007 01/03/2008 Sainte Marthe 17/11/2011 01/02/2012 Sylvains les Moulins 05/06/2008 01/09/2008 09/03/2011 01/12/2011 14/11/2014 01/02/2015 14/012/2012 01/03/2013 08/04/2011 01/10/2011 23/03/2010 01/06/2010 09/10/2009 01/01/2010 29/03/2010 01/06/2010 11/04/2012 01/07/2012 04/04/2007 01/07/2007 07/06/2013 01/09/2013 07/05/2010 01/08/2010 29/03/2010 01/06/2010 12/10/2011 01/01/2012 28/06/2011 01/09/2011 Lorleau Malleville sur le Bec Manneville sur Risle Martagny Martainville Martot Menneval Montaure Montfort sur Risle Montreuil l'Argillé Nogent le Sec Nonancourt Normanville Orvaux Pîtres Routot Rugles Saint Aubin d'Escroville Saint Cyr la Campagne Saint Eloi de Fourques Saint Germain de Pasquier Saint Ouen d'Attez Saint Ouen de Thouberville Saint Paul de Fourques Saint Philbert sur Risle Saint Pierre d'Autils Saint Pierre du Bosguérard Sainte Croix sur Aizier Theillement Thierville Thilliers en Vexin Tilly Tourville la Campagne Toutainville Touville sur Montfort Triqueville Valailles Valletot Vascoeuil Vitot Voiscreville Vraiville Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 42 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération EURE ET LOIR 01/06/2007 01/09/2007 22/03/2010 01/06/2010 14/12/2010 01/03/2011 30/03/2007 01/09/2007 16/03/2009 01/06/2009 29/09/2006 01/01/2007 21/01/2009 01/04/2009 07/11/2008 01/02/2009 21/01/2009 01/04/2009 06/01/2009 01/04/2009 06/06/2011 01/11/2011 17/12/2013 01/03/2014 28/09/2011 01/12/2011 19/12/2006 01/03/2007 14/12/2009 01/03/2010 27/10/2009 01/01/2010 26/09/2011 01/12/2011 11/10/2011 01/01/2012 02/04/2010 01/07/2010 13/04/2007 01/07/2007 27/06/2010 01/11/2010 27/06/2008 01/09/2008 24/10/2006 01/01/2007 19/02/2009 01/05/2009 22/05/2007 01/08/2007 16/10/2008 01/01/2009 Houx 23/05/2008 01/12/2008 14/12/2007 01/03/2008 16/10/2014 01/01/2015 22/11/2011 01/02/2012 17/11/2011 01/02/2012 12/09/2008 01/12/2009 25/09/2008 01/12/2008 21/03/2007 01/06/2007 10/11/2011 01/02/2012 27/10/2011 01/01/2012 03/12/2010 01/03/2011 26/06/2007 01/09/2007 24/09/2009 01/12/2009 14/11/2011 01/02/2012 23/05/2008 01/08/2008 14/02/2007 01/12/2007 02/09/2008 01/12/2008 16/12/2009 01/03/2010 28/03/2007 01/07/2007 20/10/2008 01/01/2009 26/06/2009 01/09/2009 24/06/2013 01/09/2013 26/09/2008 01/12/2008 14/10/2014 01/02/2015 15/09/2006 01/01/2007 23/09/2008 01/12/2008 15/09/2008 01/12/2008 10/12/2007 01/03/2008 11/09/2008 01/12/2008 26/09/2008 01/12/2008 13/09/2007 01/12/2007 Aunay sous Auneau Baigneaux Berchères Saint Germain Beville le Comte Bonneval Bouglainval Brezolles Challet Champhol Champrond en Perchet Chauffours Cintray Cloyes sur le Loir Courville sur Eure Dampierre sous Brou Dangeau Denonville Digny Ermenonville la Petite Fresnay l'Evêque Friaize Frunce Gallardon Gasville Oiseme Gellainville Gohory Jaudrais Jouy La Framboisière La Saucelle Le Mesnil Simon Les Corvées les Yys Leves Louvilliers les Perche Luigny Luplanté Magny Meauce Mesnil Thomas Miermaigne Mittainvilliers Mottereau Orgeres en Beauce Pontgouin Saint Cloud en Dunois Saint Luperce Saint Prest Saint Rémy sur Avre Sainville Senonches Theuville Tillay le Peneux Trizay Coutretot Saint Serge Unverre Viabon Voves Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 43 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération FINISTERE 29/09/2008 01/12/2008 10/04/2007 01/07/2007 02/10/2006 01/01/2007 29/05/2008 01/08/2008 Concarneau 06/12/2007 01/03/2008 28/09/2006 01/01/2007 24/11/2006 01/02/2007 08/11/2007 01/02/2008 13/12/2011 01/03/2012 27/07/2007 01/10/2007 02/03/2007 01/06/2007 11/12/2006 01/03/2007 21/11/2008 01/02/2009 28/10/2008 01/01/2009 06/07/2007 01/10/2007 05/07/2007 01/10/2007 La Roche Maurice 11/03/2015 01/06/2015 02/10/2009 01/01/2010 23/03/2007 01/06/2007 15/11/2006 01/02/2007 06/09/2006 01/01/2007 11/12/2008 01/03/2009 15/12/2006 01/03/2007 01/03/2007 01/06/2007 30/03/2009 01/06/2009 28/09/2006 01/01/2007 22/09/2006 01/01/2007 22/10/2007 01/01/2008 26/02/2009 01/05/2009 16/09/2009 01/12/2009 20/03/2007 01/06/2007 26/05/2011 01/08/2011 17/11/2006 01/02/2007 24/11/2006 01/02/2007 26/09/2006 01/11/2007 11/12/2006 01/03/2007 28/03/2012 01/11/2012 07/07/2008 01/10/2008 01/03/2007 01/06/2007 05/09/2006 01/05/2007 03/07/2007 01/10/2007 27/06/2008 01/09/2008 31/01/2008 01/04/2008 24/10/2006 01/01/2007 12/05/2009 01/11/2009 16/06/2010 01/09/2010 23/03/2007 01/06/2007 05/07/2007 01/10/2007 14/12/2006 01/03/2007 27/03/2009 01/06/2009 18/12/2008 01/03/2009 06/12/2006 01/03/2007 30/11/2006 01/02/2007 11/10/2006 01/01/2007 Saint Servais 19/10/2006 01/01/2007 22/12/2011 01/04/2012 23/02/2007 01/05/2007 30/09/2008 01/12/2008 16/02/2007 01/05/2007 24/05/2008 01/08/2008 17/11/2006 01/02/2007 27/09/2006 01/01/2007 23/02/2008 01/05/2008 Brignogan Camaret Chateaulin Combrit Douarnenez Elliant Fouesnant Gouesnach Guiler sur Goyen Guilvinec Guisseny Hanvec Kerlaz L'Hôpital Camfrout La Forêt Fouesnant Landerneau Landudec Landunvez Lanmeur Lanrivoare Le Conquet Le Tréhou Locmaria Plouzane Locquenole Loperhet Milizac Moelan sur Mer Plabennec Pleuven Plobannalec Lesconil Plogonnec Plonéis Plonénour Lanvern Plouarzel Ploudalmezeau Ploudiry Plouédern Plouegat Guerrand Plouezoch Plougastel Daoulas Plouneour Trez Plourin Plouvien Plouzane Plovan Pluguffan Pouldergat Pouldreuzic Querrien Rosnoen Saint Derrien Saint Méen Saint Thégonnec Saint Yvi Tourch Trégarantec Treguennec Trégunc Tremaouezan Treogat Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 44 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération GARD 05/04/2007 01/07/2007 25/09/2008 01/12/2008 08/04/2008 01/07/2008 26/09/2006 01/01/2007 26/04/2011 01/12/2012 31/01/2007 01/04/2007 21/10/2011 01/06/2015 27/09/2006 01/01/2007 16/10/2006 01/01/2007 11/07/2008 01/10/2008 27/08/2009 01/11/2009 06/11/2006 01/02/2007 16/02/2007 01/03/2008 27/11/2006 01/02/2007 19/12/2006 01/03/2007 16/07/2007 01/10/2007 22/03/2011 01/06/2011 Bouquet 18/12/2008 01/03/2009 28/09/2009 01/12/2009 21/11/2006 01/02/2007 05/12/2008 01/03/2009 14/11/2011 01/01/2015 07/02/2011 01/05/2011 06/11/2006 01/02/2007 11/04/2007 01/07/2007 29/05/2008 01/09/2008 06/03/2009 01/06/2009 31/08/2010 01/11/2012 15/02/2007 01/05/2007 30/03/2009 01/06/2009 25/04/2008 01/07/2008 30/10/2009 01/01/2010 05/12/2008 01/03/2009 15/12/2006 01/03/2007 25/10/2006 01/01/2007 Garons 12/03/2009 01/06/2009 23/06/2008 01/09/2008 10/12/2006 01/03/2007 09/03/2007 01/06/2007 07/12/2012 01/03/2013 24/11/2010 01/02/2011 16/03/2007 01/06/2007 26/03/2010 01/06/2010 Le Grau du Roi 08/09/2009 01/12/2009 Le Martinet 22/06/2010 01/09/2010 20/10/2014 01/01/2015 16/05/2008 01/08/2008 25/06/2012 01/09/2012 09/03/2009 01/06/2009 26/01/2010 01/04/2010 Mons 31/03/2009 01/06/2009 04/05/2007 01/10/2007 24/09/2014 01/01/2015 20/09/2012 01/12/2012 18/09/2008 01/12/2008 14/12/2006 01/03/2007 18/09/2007 01/12/2007 20/02/2013 01/07/2013 27/09/2011 01/12/2011 11/04/2011 01/07/2011 02/06/2008 01/09/2008 28/05/2009 01/08/2009 29/11/2006 01/02/2007 31/10/2006 01/01/2007 Rochefort du Gard 15/06/2007 01/09/2007 10/09/2009 01/12/2009 05/10/2006 01/01/2007 26/06/2013 01/09/2013 10/01/2007 01/04/2007 24/02/2009 01/12/2009 Saint Clément 17/06/2014 01/01/2015 25/09/2006 01/01/2007 12/10/2009 01/01/2010 Saint Gilles 14/09/2006 01/01/2007 Aigremont Aigues Mortes Aigues Vives Aimargues Alzon Arpaillargues et Aureilhac Aspères Aubais Aubord Aujargues Bagard Bagnols sur Sèze Beaucaire Beauvoisin Bellegarde Bernis Boissières Brignon Brouzet les Quissac Campestre et Luc Canaules et Argentières Cannes et Clairan Carnas Carsan Castillon du Gard Caveirac Chusclan Connaux Conqueyrac Corconne Dions Fons sur Lussan Gagnières Gallargues le Montueux Generac Issirac Jonquières Saint Vincent La Calmette La Grand'Combe Langlade Laudun l'Ardoise Liouc Lirac Manduel Maruejols les Gardons Molières sur Cèze Montagnac Montaren et Saint Mediers Monteils Montfrin Montmirat Nages et Solorgues (applicable jusqu'au 25/10/2011) Nages et Solorgues (nouvelle délibération) Ners Orsan Orthoux Serignac Quilhan Peyremale Redessan Ribautes les Tavernes Saint Bauzely Saint Benezet Saint Chaptes Saint Christol de Rodières Saint Christol les Ales Saint Dionisy Saint Genies de Comolas Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 45 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération GARD 11/06/2008 01/09/2008 10/12/2012 01/03/2013 07/08/2008 01/11/2008 15/12/2008 01/05/2010 15/12/2008 01/03/2009 Saint Jean du Gard 30/06/2009 01/10/2010 Saint Jean du Pin 10/02/2010 01/08/2010 Saint Julien de la Nef 28/09/2006 01/03/2008 26/03/2010 01/07/2010 10/09/2009 01/12/2009 02/08/2011 01/11/2011 Saint Laurent des Arbres 27/06/2008 01/09/2008 28/05/2009 01/05/2011 03/10/2011 01/01/2012 18/03/2010 01/06/2010 26/01/2007 01/04/2007 13/07/2010 01/10/2010 09/11/2009 01/02/2010 01/12/2008 01/03/2009 29/09/2014 01/01/2015 29/08/2011 01/11/2011 01/12/2006 01/03/2007 22/05/2007 01/08/2007 05/03/2009 01/06/2009 26/02/2007 01/06/2007 09/07/2011 01/11/2011 Vauvert 04/11/2010 01/02/2011 11/12/2009 01/03/2010 16/07/2007 01/10/2007 Villeneuve les Avignon 22/03/2007 01/06/2007 Saint Hilaire d'Ozilhan Saint Hilaire de Brethmas Saint Jean de Crieulon Saint Jean de Maruejols et Avejan Saint Jean de Valeriscle Saint Just et Vaquières Saint Laurent d'Aigouze Saint Laurent de Carnols Saint Mamert du Gard Saint Martin de Valgalgues Saint Maximin Saint Nazaire Saint Paulet de Caisson Saint Privat des Vieux Saint Théodorit Saint Victor des Oules Sernhac Servas Sommières Tresques Uzes Vallabrix Venejean Vic le Fesq Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 46 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE GARONNE 16/10/2009 01/01/2010 07/09/2010 01/12/2010 28/02/2008 01/05/2008 21/02/2013 01/06/2013 19/12/2006 01/03/2009 09/10/2010 01/01/2011 29/04/2009 01/07/2009 20/05/2008 01/08/2008 21/10/2010 01/01/2011 28/05/2008 01/08/2008 26/02/2007 01/05/2007 21/12/2006 01/03/2007 Beaufort 12/09/2007 01/12/2007 20/11/2006 01/02/2007 08/02/2007 01/05/2007 20/10/2008 01/04/2011 28/03/2007 01/06/2007 30/03/2007 01/06/2007 Bois de la Pierre 16/12/2009 01/03/2010 02/04/2009 01/07/2009 13/12/2006 01/03/2007 09/02/2007 01/05/2007 31/08/2006 01/01/2007 Bourg Saint Bernard 01/09/2008 01/12/2008 10/11/2006 01/02/2007 16/05/2007 01/08/2007 11/01/2008 01/04/2008 17/11/2006 01/03/2007 16/11/2006 01/02/2007 20/11/2008 01/02/2009 09/04/2010 01/07/2010 06/09/2006 01/01/2007 03/07/2008 01/10/2008 09/05/2007 01/08/2007 23/04/2007 01/07/2007 05/11/2011 01/02/2012 17/11/2011 01/02/2012 15/02/2007 01/05/2007 19/09/2006 01/01/2007 11/01/2007 01/04/2007 08/12/2006 01/03/2007 07/09/2006 01/01/2007 08/01/2007 01/04/2007 29/01/2007 01/04/2007 19/12/2006 01/03/2007 20/10/2006 01/02/2007 24/10/2006 01/01/2007 18/03/2011 01/06/2011 25/10/2006 01/02/2007 25/10/2006 01/01/2007 06/12/2006 01/03/2007 Fronton 29/04/2008 01/07/2008 14/12/2006 01/03/2007 28/04/2011 01/07/2011 23/10/2006 01/01/2007 26/02/2009 01/05/2009 12/07/2007 01/10/2007 06/02/2009 01/05/2009 05/02/2007 01/05/2007 07/05/2009 01/08/2009 Grenade 07/03/2007 01/06/2007 11/12/2008 01/03/2009 Issus 12/09/2006 01/01/2007 17/04/2008 01/07/2008 15/06/2010 01/09/2010 16/06/2009 01/09/2009 19/05/2010 01/08/2010 07/11/2006 01/02/2007 10/04/2012 01/07/2012 24/10/2006 01/01/2007 05/11/2009 01/02/2010 16/09/2013 01/12/2013 19/10/2006 01/01/2007 28/09/2006 01/01/2007 Ardiège Auragne Aurignac Ausson Auterive Auzas Auzeville Tolosane Auzielle Avignonet Lauragais Azas Bagnères de Luchon Balma Beaumont sur Leze Beaupuy Belberaud Bérat Bessières Bondigoux Bonrepos Riquet Bonrepos sur Aussonnelle Bouloc Bruguières Buzet sur Tarn Cambernard Capens Carbonne Castanet Tolosan Castelbiague Castelmaurou Castelnau d'Estretefonds Cazeres sur Garonne Cepet Ciadoux Cintegabelle Connaux Corronsac Daux Donneville Dremil Lafage Drudas Eaunes Empeaux Encausse les Thermes Escalquens Esperce Flourens Fonsorbes Fontenilles Frouzins Gagnac sur Garonne Garidech Gemil Goyrans Gratens Gratentour Grazac Grepiac La Magdelaine sur Tarn La Salvetat Lauragais La Salvetat Saint Gilles Labastide Beauvoir Labastide Clermont Labastide Saint Sernin Labastidette Labruyere Dorsa Lacaugne Lacroix Falgarde Lafitte Vigordane Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 47 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE GARONNE 07/11/2006 01/02/2007 28/09/2006 01/01/2009 22/05/2007 01/08/2007 03/07/2008 01/10/2008 18/02/2009 01/05/2009 26/01/2015 01/04/2015 12/09/2007 01/12/2007 13/09/2007 01/12/2007 26/09/2006 01/01/2007 20/05/2008 01/08/2008 02/06/2009 01/09/2009 11/10/2006 01/01/2007 06/07/2007 01/10/2007 28/06/2007 01/09/2007 21/03/2013 01/06/2013 06/04/2007 01/07/2007 02/10/2008 01/01/2009 Le Grès 20/10/2006 01/01/2007 02/04/2009 01/07/2009 22/09/2010 01/12/2010 21/12/2009 01/03/2010 13/09/2007 01/12/2007 15/05/2008 01/01/2009 30/01/2007 01/04/2007 Martres de Rivière 26/08/2014 01/12/2014 17/11/2006 01/02/2007 25/06/2008 01/10/2008 25/05/2010 01/08/2010 Mauzac 07/03/2013 01/06/2013 16/11/2006 01/02/2007 07/12/2006 01/03/2007 13/10/2006 01/01/2007 09/04/2010 01/07/2010 22/05/2008 01/08/2008 28/10/2006 01/03/2007 Mons 15/11/2006 01/02/2007 27/09/2011 01/12/2011 07/11/2006 01/02/2007 06/10/2006 01/01/2007 23/11/2013 01/02/2014 29/03/2012 01/06/2012 17/10/2011 01/01/2012 16/07/2010 01/10/2010 27/11/2006 01/02/2007 16/09/2013 01/12/2013 14/11/2008 01/02/2009 13/04/2007 01/07/2007 23/10/2006 01/01/2007 04/12/2007 01/03/2008 21/02/2007 01/05/2007 Muret 02/10/2007 01/01/2008 29/05/2008 01/08/2008 18/12/2014 01/03/2015 08/11/2006 01/02/2007 23/10/2006 01/01/2007 Ondes 28/02/2008 01/05/2008 31/05/2008 01/08/2008 09/10/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 23/11/2006 01/03/2007 25/11/2010 01/02/2011 24/09/2008 01/12/2008 23/03/2009 01/06/2009 11/10/2007 01/01/2008 07/11/2009 01/02/2010 20/05/2008 01/08/2008 09/04/2013 01/07/2013 08/10/2008 01/01/2009 Quint 22/03/2007 01/07/2007 07/09/2006 01/01/2007 11/05/2009 01/08/2009 10/10/2011 01/01/2012 15/09/2006 01/01/2007 Lagarde Lagardelle sur Leze Lanta Lapeyrouse Fossat Larra Lasserre Latrape Launac Lauzerville Lavalette Lavernose Lacasse Layrac Le Born Le Burgaud Le Castera Le Faget Le Fauga Le Vernet Leguevin Levignac sur Save Lherm Marignac Lasclares Marquefave Mauressac Maureville Mauvezin Menville Merenvielle Merville (applicable jusqu'au 30/04/2010) Merville (nouvelle délibération) Miremont Mondouzil Montaigut sur Save Montastruc la Conseillère Montbrun Lauragais Montesquieu Guittaut Montesquieu Lauragais Montesquieu Volvestre Montgaillard de Salies Montgaillard Lauragais Montgiscard Montgras Montjoire Montlaur Montpitol Montrabe Nailloux Nogaret Noueilles Odars Paulhac Pechabou Pechbonnieu Pechbusque Peyssies Pibrac Piinsaguel Pins Justaret Plaisance du Touch Pouy de Touges Pouze Prunet Puydaniel Renneville Revel Rieumajou Rieumes Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 48 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE GARONNE 30/06/2010 01/09/2010 13/12/2006 01/03/2007 Roquettes 28/03/2007 01/06/2007 26/11/2011 01/02/2012 27/06/2008 01/09/2008 27/11/2008 01/02/2009 13/12/2006 01/03/2007 30/09/2011 01/12/2011 28/11/2006 01/02/2007 22/01/2007 01/04/2007 07/10/2010 01/01/2011 02/10/2006 01/01/2007 Saint Hilaire 14/04/2008 01/07/2008 Saint Jean 09/10/2008 01/01/2009 18/11/2006 01/02/2007 Saint Julia 24/09/2009 01/12/2009 Saint Julien 28/09/2006 01/01/2007 25/01/2007 01/04/2007 Saint Lys 18/09/2006 01/01/2007 19/05/2009 01/10/2009 14/05/2009 01/08/2009 Saint Michel 26/01/2007 01/05/2007 28/11/2006 01/02/2007 06/03/2007 01/06/2007 07/04/2008 01/07/2008 29/03/2007 01/06/2007 Saint Sauveur 14/04/2011 01/07/2011 27/07/2007 01/10/2007 01/12/2008 01/03/2009 Saint Thomas 20/02/2010 01/05/2010 21/10/2008 01/01/2009 26/06/2013 01/09/2013 10/05/2010 01/08/2010 17/01/2008 01/04/2008 07/12/2009 01/03/2010 23/10/2006 01/01/2007 16/11/2006 01/02/2007 Toulouse 06/10/2006 01/01/2007 18/03/2008 01/06/2008 07/06/2011 01/12/2011 26/02/2007 01/06/2007 06/03/2007 01/06/2007 08/09/2009 01/12/2009 18/10/2006 01/01/2007 08/12/2006 01/03/2007 26/09/2007 01/12/2007 13/12/2006 01/03/2007 24/05/2007 01/08/2007 28/09/2014 01/12/2014 31/03/2008 01/06/2008 20/12/2006 01/03/2007 29/04/2008 01/07/2008 21/12/2006 01/03/2007 07/09/2010 01/12/2010 Roques sur Garonnne Roqueseriere Rouède Rouffiac Tolosan Sabonneres Saiguede Saint Cezert Saint Félix Lauragais Saint Foy d'Aigrefeuille Saint Gaudens Saint Genies Bellevue Saint Jory Saint Loup Cammas Saint Marcel Paulel Saint Martory Saint Orens de Gameville Saint Paul sur Save Saint Pierre de Lages Saint Rustice Saint Sulpice sur Leze Saint Théodorit Sainte Foy de Peyrolieres Sainte Livrade Saveres Segreville Seihl Seysses Tarabel Toutens Trebons sur Grasse Uzes Vacquiers Venerque Verfeil Vignaux Villaries Villate Villaudric Villefranche de Lauragais Villematier Villemur sur Tarn Villeneuve les Bouloc Villeneuve Tolosane Villenouvelle Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 49 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération GERS 15/12/2006 01/03/2007 12/04/2010 01/07/2010 Auch 02/07/2009 01/10/2009 12/12/2007 01/03/2008 25/04/2014 01/07/2014 12/04/2010 01/07/2010 02/03/2010 01/06/2010 17/05/2013 01/08/2013 24/01/2008 01/04/2008 10/06/2010 01/09/2010 15/07/2011 01/10/2011 10/09/2010 01/04/2011 29/11/2007 01/03/2008 13/12/2006 01/03/2007 02/07/2010 01/10/2010 03/02/2009 01/05/2009 24/09/2011 01/12/2011 10/12/2008 01/03/2009 09/11/2006 01/02/2007 06/11/2006 01/02/2007 18/10/2007 01/01/2008 18/10/2007 01/01/2008 17/09/2012 01/12/2012 22/01/2008 01/04/2008 31/05/2011 01/08/2011 27/03/2009 01/06/2009 10/05/2010 01/08/2010 11/02/2011 01/05/2011 12/09/2006 01/01/2007 29/04/2008 01/07/2008 20/03/2007 01/06/2007 17/03/2011 01/08/2013 07/04/2008 01/07/2008 30/04/2009 01/07/2009 06/11/2006 01/02/2007 19/10/2010 01/01/2011 08/06/2012 01/09/2012 12/08/2008 01/11/2008 13/03/2007 01/06/2007 Lias 31/03/2009 01/06/2009 06/02/2007 01/05/2007 09/11/2011 01/02/2012 09/10/2007 01/01/2008 27/10/2007 01/02/2008 19/10/2010 01/01/2011 10/03/2010 01/06/2010 Mirepoix 22/12/2007 01/03/2008 13/12/2006 01/03/2007 20/12/2006 01/03/2007 31/05/2011 01/08/2011 21/03/2007 01/06/2007 16/04/2007 01/07/2007 22/10/2008 01/01/2009 25/03/2013 01/06/2013 30/10/2006 01/01/2007 Pavie 29/06/2010 01/09/2010 11/09/2009 01/12/2009 16/05/2013 01/08/2013 26/08/2014 01/12/2014 Pis 15/09/2008 01/12/2008 21/12/2012 01/03/2013 20/07/2009 01/10/2009 25/02/2011 01/05/2011 16/07/2009 01/10/2009 27/02/2007 01/05/2007 Saint André 28/06/2010 01/09/2010 Saint Antonin 05/06/2009 01/09/2009 17/11/2012 01/02/2013 14/05/2010 01/08/2010 29/09/2007 01/12/2007 Saint Germe 14/11/2007 01/02/2008 26/05/2010 01/08/2010 11/04/2013 01/07/2013 14/05/2014 01/09/2014 Ansan Aubiet Auterrive Beaupuy Bedechan Beraut Blousson Serian Boucagneres Boulaur Cadeillan Castelnau Barbarens Castex d'Armagnac Castillon Massas Castillon Saves Clermont Saves Courrensan Duran Eauze Encausse Endoufielle Estang Fleurance Fregouville Fusterouau Gondrin Goutz Juilles L'Isle Jourdain Lagraulet du Gers Lahitte Lanne Soubiran Larée Lasseran Laujuzan Lavardens Laymont Leboulin Lectoure Lombez Loussous Debat Marciac Marsan Marsolan Maurens Monferran Saves Montaut les Créneaux Montegut Montesquiou Nougaroulet Ordan Larroque Panassac Pauilhac Pebees Pessan Peyrusse Massas Prechac sur Adour Pujaudran Razengues Rejaumont Riscle Saint Arailles Saint Christaud Saint Clar Saint Germier Saint Jean Poutge Saint Mézard Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 50 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération GERS Saint Mont 12/09/2012 01/12/2012 13/08/2009 01/11/2009 24/11/2006 01/02/2007 Sainte Christie 27/06/2008 01/09/2008 08/03/2007 01/06/2007 11/10/2006 01/01/2007 05/02/2009 01/05/2009 28/09/2009 01/12/2009 27/10/2006 01/01/2007 03/11/2006 01/02/2007 08/06/2007 01/09/2007 Termes d'Armagnac 30/03/2007 01/06/2007 08/04/2010 01/08/2010 28/06/2010 01/09/2010 29/02/2008 01/05/2008 28/03/2011 01/04/2014 29/05/2013 01/08/2013 18/12/2009 01/03/2010 Saint Orens Pouy Petit Saint Sauvy Samatan Sarrant Sauveterre Seissan Simorre Solomiac Taybosc Thoux Toujouse Tournan Tournecoupe Tourrenquets Troncens Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 51 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération GIRONDE 16/10/2006 01/01/2007 24/08/2010 01/11/2010 23/06/2008 01/09/2008 29/11/2006 01/02/2007 28/06/2010 01/09/2010 18/02/2010 01/06/2010 30/03/2007 01/06/2007 27/06/2008 01/09/2008 Baron 28/06/2007 01/09/2007 21/03/2013 01/06/2013 12/05/2010 01/07/2010 13/08/2007 01/01/2009 07/12/2006 01/03/2007 24/01/2007 01/04/2007 18/06/2008 01/09/2008 10/12/2007 01/03/2008 Bourg 21/09/2007 01/12/2007 08/03/2007 01/08/2007 Bruges 22/06/2010 01/09/2010 18/11/2009 01/02/2010 04/03/2015 01/06/2015 29/01/2009 01/04/2009 24/10/2011 01/01/2012 13/05/2008 01/08/2008 30/03/2009 01/06/2009 11/03/2009 01/06/2009 13/11/2006 01/02/2007 05/10/2007 01/01/2008 Cardan 26/02/2007 01/05/2007 13/02/2007 01/05/2007 20/11/2008 01/02/2009 05/12/2012 01/03/2013 10/04/2007 01/07/2007 Castres 28/06/2007 01/09/2007 25/07/2008 01/10/2008 15/04/2010 01/07/2010 27/11/2008 01/02/2009 27/06/2007 01/09/2007 28/06/2007 01/09/2007 17/09/2009 01/12/2009 07/01/2010 07/04/2010 11/09/2008 01/12/2008 17/05/2010 01/08/2010 24/06/2008 01/09/2008 29/03/2012 01/06/2012 21/12/2011 01/03/2012 04/06/2007 01/09/2007 10/11/2009 01/02/2010 08/11/2007 01/02/2008 24/10/2008 01/01/2009 28/05/2010 01/08/2010 06/10/2008 01/01/2009 17/09/2008 01/12/2008 31/01/2008 01/04/2008 Fargues Saint Hilaire 05/05/2008 01/08/2008 Frontenac 11/05/2007 01/08/2007 08/04/2008 01/07/2008 17/09/2008 01/12/2008 10/04/2008 01/07/2008 13/12/2007 01/03/2008 12/12/2007 01/03/2008 06/11/2008 01/02/2009 21/08/2008 01/11/2008 30/11/2006 01/02/2007 18/03/2009 01/06/2009 26/09/2008 01/12/2008 30/09/2008 01/12/2008 03/04/2007 01/07/2007 17/07/2007 01/10/2007 09/07/2009 01/10/2009 25/08/2014 01/12/2014 14/04/2008 01/07/2008 28/02/2009 01/05/2009 29/03/2007 01/06/2007 Ambares et Lagrave Arbanats Arbis Arveyres Aubiac Avensan Baigneaux Balizac Bayon sur Gironde Beautiran Belves de Castillon Berson Beychac et Cailleau Biganos Bonnetan Brach Budos Cadarsac Cadaujac Cadillac en Fronsadais Camarsac Camblanes et Meynac Camias et Saint Denis Canejan Capian Cartelegue Castelnau de Médoc Castets en Dorthe Castillon la Bataille Cavignac Cazats Cenac Cestas Cezac Chamadelle Civrac de Blaye Civrac Médoc Coimere Courpiac Créon Croignon Cursan Cussac Fort Médoc Daignac Dardenac Donzac Espiet Eyrans Faleyras Gabarnac Gajac Galgon Gironde sur Dropt Grezillac Haux Hourtin Izon La Brede La Reole Lalande de Fronsac Langoiran Langon Lanton Laruscade Le Barp Le Nizan Le Taillan Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 52 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération GIRONDE 05/05/2011 01/08/2011 26/08/2008 01/11/2008 16/02/2011 01/05/2011 22/09/2006 01/01/2007 01/03/2012 01/06/2012 Libourne 14/12/2010 01/03/2011 20/12/2006 01/04/2008 20/06/2013 01/09/2013 29/03/2012 01/08/2012 25/06/2012 01/01/2013 06/11/2009 01/02/2010 31/10/2006 01/01/2007 14/09/2007 01/12/2007 30/10/2006 01/01/2007 14/04/2008 01/07/2008 01/03/2007 01/06/2007 14/05/2013 01/01/2015 06/11/2008 01/02/2009 28/11/2011 01/02/2012 Omet 02/02/2011 01/05/2011 27/11/2009 01/02/2010 05/12/2011 01/03/2012 03/12/2008 01/03/2009 17/06/2008 01/09/2008 27/02/2008 01/05/2008 12/02/2007 01/05/2007 14/05/2007 01/08/2007 25/07/2011 01/10/2011 09/11/2007 01/02/2008 16/05/2008 01/08/2008 04/04/2007 01/07/2007 19/06/2008 01/09/2008 11/02/2008 01/05/2008 20/12/2011 01/03/2012 02/02/2007 01/05/2007 27/10/2006 01/01/2007 26/03/2009 01/06/2009 24/10/2011 01/01/2012 26/04/2011 01/05/2015 14/09/2011 01/12/2011 20/03/2014 01/06/2014 Saint Laurent du Bois 29/09/2009 01/12/2009 Saint Laurent Médoc 04/04/2007 01/07/2007 17/11/2007 01/02/2008 20/05/2008 01/08/2008 Saint Magne 27/09/2006 01/01/2007 01/12/2009 01/03/2010 Saint Martin de Laye 12/09/2008 01/12/2008 19/05/2010 01/08/2010 08/11/2011 01/02/2012 Saint Paul 12/03/2007 01/06/2007 Saint Pierre de Mons 16/06/2008 01/09/2008 Saint Quentin de Baron 24/09/2008 01/12/2008 02/09/2011 01/12/2011 Saint Sauveur Médoc 04/04/2007 01/07/2007 17/06/2008 01/09/2008 Saint Selve 20/05/2010 01/08/2010 30/03/2009 01/06/2009 10/02/2010 10/05/2010 28/02/2007 01/05/2007 29/06/2009 01/09/2009 27/11/2012 01/02/2013 31/08/2007 01/11/2007 Sainte Hélène 10/06/2008 01/09/2008 Sainte Terre 29/12/2006 01/03/2007 18/12/2008 01/03/2009 01/12/2008 01/03/2009 Salles 04/06/2008 01/09/2008 21/12/2006 01/03/2007 24/09/2007 01/12/2007 Sauternes 16/02/2007 01/05/2007 09/11/2007 01/02/2008 08/10/2009 01/01/2010 08/07/2008 01/10/2008 Le Teich Le Tuzan Lege Cap Ferret Léogeats Léognan Listrac Medoc Loupiac Lucmau Ludon Medoc Lugon et l'Ile du Carney Marcheprime Marsas Martillac Mios Montussan Mouliets et Villemartin Naujean et Postiac Noaillan Perissac Pompejac Pompignac Portets Pugnac Pujols sur Ciron Quinsac Rauzan Rion Roaillan Romagne Ruch Sadirac Saint Aubin de Branne Saint Avit Saint Nazaire Saint Christoly de Blaye Saint Ciers sur Gironde Saint Félix de Foncaude Saint Germain du Puch Saint Gervais Saint Girons d'Aiguevives Saint Loubert Saint Loubes Saint Magne de Castillon Saint Martin de Sescas Saint Michel de Rieufret Saint Sauveur de Puynormand Saint Savin Saint Seurin de Bourg Saint Seurin de Cadourne Saint Seurin sur l'Isle Saint Seve Saint Sulpice et Cameyrac Saint Ysan de Soudiac Salaunes Salleboeuf Saucats Saugon Soulac sur Mer Tabanac Targon Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 53 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération GIRONDE 10/09/2009 01/12/2009 11/09/2008 01/11/2014 23/09/2008 01/12/2008 Tresses 10/04/2008 01/07/2008 21/01/2011 01/04/2011 06/04/2007 01/07/2007 20/12/2007 01/03/2008 05/05/2008 01/08/2008 23/04/2010 01/07/2010 15/04/2008 01/07/2008 16/07/2009 01/10/2009 12/06/2008 01/09/2008 26/05/2008 01/08/2008 Tauriac Tizac de Curton Toulenne Uzeste Valeyrac Vayres Vendays Montalivet Vertheuil Villandraut Villegouge Villenave de Rions Virelade Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 54 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HERAULT Agde 25/09/2008 01/12/2008 05/03/2007 01/03/2007 08/02/2007 01/05/2007 18/04/2008 01/06/2010 Béziers 31/07/2007 01/10/2007 20/05/2009 01/08/2009 28/02/2007 01/06/2007 15/12/2006 01/03/2007 24/10/2006 01/01/2007 29/06/2007 01/09/2007 28/11/2008 01/02/2009 02/02/2009 01/05/2009 19/01/2007 01/04/2007 Cesseras 27/10/2006 01/01/2007 04/09/2007 01/01/2008 Clapiers 24/10/2006 01/01/2007 07/12/2006 01/03/2007 Colombiers 24/03/2011 01/06/2011 12/06/2007 01/10/2007 09/11/2006 01/02/2007 30/03/2011 01/07/2011 27/06/2008 01/09/2008 25/06/2008 01/09/2008 18/06/2011 01/09/2011 23/10/2006 01/01/2007 Garrigues 19/12/2006 01/03/2007 06/03/2007 01/06/2007 28/11/2006 01/02/2007 15/04/2008 01/07/2008 14/12/2010 01/03/2011 06/10/2006 01/01/2007 26/09/2006 01/01/2007 27/03/2007 01/06/2007 Lattes 20/09/2007 01/12/2007 03/11/2006 01/02/2007 08/11/2006 01/02/2007 18/12/2014 01/03/2015 12/02/2009 01/05/2009 21/09/2011 01/12/2011 20/12/2006 01/03/2007 21/11/2008 01/02/2009 30/03/2009 01/06/2009 08/12/2006 01/03/2007 09/10/2006 01/01/2007 21/11/2006 01/02/2007 28/11/2014 01/04/2015 Mas de Londres 27/12/2006 01/03/2007 30/07/2009 01/11/2009 10/02/2009 01/05/2009 19/12/2006 01/03/2007 18/09/2008 01/12/2008 03/07/2014 01/11/2014 10/12/2008 01/03/2009 25/08/2011 01/11/2011 13/12/2006 01/05/2007 Notre Dame de Londres 27/11/2006 01/02/2007 17/10/2006 01/06/2007 18/12/2006 01/03/2007 09/02/2007 01/05/2007 08/09/2011 01/12/2011 25/09/2006 01/01/2007 Pomerols 30/09/2008 01/01/2009 19/09/2011 01/12/2011 26/11/2008 01/02/2009 18/12/2006 01/03/2007 22/01/2009 01/04/2009 06/08/2009 01/11/2009 Rives 08/02/2007 01/05/2007 05/10/2006 01/01/2007 19/12/2006 01/03/2007 26/10/2006 01/01/2007 18/11/2011 01/09/2013 26/11/2014 01/02/2015 Saint Georges d'Orques 07/06/2008 01/04/2011 Agel Baillargues Bassan Boujan sur Libron (applicable jusqu'au 22/09/2009) Brignac Cambon et Salvergues Castelnau de Guers Castelnau le Lez Caux Cers Cessenon sur Orb Ceyras Clermont l'Hérault Combaillaux Cournonterral Espondeilhan Fabregues Faugeres Felines Minervois Fraisse sur Agout Gigean Gignac Grabels Jonquières La Livinière La Salvetat sur Agout La Tour sur Orb Laurens Le Crès Le Triadou Les Matelles Lezignan la Cebe Lieuran Cabrières Lieuran les Béziers Lignan sur Orb Loupian Lunel Viel Maraussan Margon Montady Montagnac Montblanc Montels Murviel les Montpellier Nezignan l'Eveque Nissan lez Enserune Nizas Olargues Olonzac Pailhes Pérols Pinet Poussan Prades le Lez Puéchabon Puisserguier Restinclieres Saint André de Sangonis Saint Brès (applicable jusqu'au 28/10/2008) Saint Félix de Lodez Saint Gély du Fesc Saint Genies de Fontedit Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 55 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HERAULT 28/04/2008 01/07/2008 01/03/2007 01/06/2007 26/06/2007 01/09/2007 06/11/2006 01/02/2007 15/10/2012 01/01/2013 27/09/2006 01/01/2007 22/03/2007 01/06/2007 02/12/2013 01/04/2014 08/12/2009 01/03/2010 20/12/2006 01/03/2007 27/08/2008 01/11/2008 22/11/2006 01/02/2007 06/05/2010 01/08/2010 26/02/2007 01/05/2007 19/04/2007 01/07/2007 18/02/2010 01/05/2010 23/09/2009 01/12/2009 27/11/2008 01/02/2009 Viols le Fort 04/05/2007 01/08/2007 Saint Jean de Fos Saint Jean de Vedas Saint Just Saint Mathieu de Tréviers Saint Nazaire de Pezan Saint Pons de Mauchiens Saint Thibery Saint-Guiraud Saussan Saussines Sauvian Sérignan Soubes Thézan les Béziers Usclas d'Hérault Valros Vendargues Vendres Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 56 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ILLE ET VILAINE Baguer Morvan 02/04/2007 01/07/2007 Baille 23/10/2008 01/01/2009 22/01/2007 01/04/2007 Beauce 24/06/2008 01/09/2008 26/10/2009 01/01/2010 13/12/2006 01/03/2007 09/11/2006 01/03/2007 25/09/2008 01/12/2008 Bourg des Comptes 06/02/2007 01/05/2007 10/10/2006 01/02/2007 11/12/2008 01/03/2009 15/09/2006 01/01/2007 Cancale 26/03/2009 01/10/2009 27/09/2006 01/01/2007 12/12/2006 01/03/2007 18/12/2006 01/03/2007 Chartres de Bretagne 23/10/2006 01/01/2007 30/11/2006 01/05/2007 08/11/2007 01/02/2008 26/02/2007 01/05/2007 Cintre 24/10/2006 01/01/2007 12/12/2006 01/03/2007 04/11/2008 01/02/2009 09/10/2006 01/01/2007 26/03/2007 01/06/2007 06/11/2006 01/02/2007 Dol de Bretagne 23/02/2007 01/05/2007 04/12/2006 01/03/2007 12/10/2006 01/01/2007 23/10/2008 01/01/2009 26/11/2007 01/02/2008 16/11/2006 01/02/2007 27/11/2006 01/02/2007 Feins 27/10/2006 01/01/2007 24/10/2006 01/01/2007 09/11/2006 01/02/2007 26/10/2006 01/01/2007 02/05/2007 01/08/2007 25/05/2007 01/08/2007 01/03/2010 01/06/2010 04/11/2009 01/11/2011 04/09/2009 01/12/2009 04/09/2009 01/12/2009 27/06/2008 01/09/2008 06/11/2006 01/02/2007 La Chapelle du Lou 22/12/2006 01/03/2007 26/10/2006 01/01/2007 25/02/2008 01/07/2008 11/09/2008 01/01/2009 29/09/2006 01/01/2007 28/09/2007 01/12/2007 05/07/2007 01/10/2007 07/11/2006 01/02/2007 13/09/2010 01/12/2010 29/09/2006 01/01/2007 23/11/2006 01/02/2007 01/03/2007 01/06/2007 Le Ferre 22/02/2010 01/07/2010 19/10/2006 01/01/2007 Le Lou du Lac 20/12/2010 01/03/2011 Le Sel de Bretagne 07/10/2006 01/01/2007 14/12/2006 01/03/2007 Le Tiercent 17/10/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 06/09/2007 01/12/2007 21/12/2006 01/03/2007 29/09/2006 01/01/2007 05/10/2006 01/01/2007 12/09/2006 01/01/2007 12/02/2008 01/05/2008 02/04/2007 01/07/2007 19/10/2012 01/01/2013 08/10/2008 01/01/2009 30/05/2008 01/05/2009 Bazouges la Pérouse Bedée Betton Boisgervilly Bonnemain Bourgbarre Bréal sous Montfort Bruz Cesson Sévigné Chanteloup Chantepie Chateaugiron Chavagne Chevaigné Coesmes Combourg Combourtillé Corps Nuds Dinge Domloup Dompierre du Chemin Dourdain Erce en Lamée Ercé près Liffre Essé Fleurigné Gahard Gosne Goven Guipel Iffendic Janzé Javene La Baussaine La Bouexière La Chapelle des Fougeretz La Chapelle Janson La Chapelle Saint Aubert La Fresnais La Mézière La Selle en Cogles Laignelet Laillé Landéan Langouet Lassy Le Chatellier Le Loroux Le Theil de Bretagne Lécousse L'hermitage Liffré Lohéac Marcille Robert Martigné Ferchaud Mece Medreac Melesse Messac Miniac Morvan Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 57 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ILLE ET VILAINE Mont Dol 18/09/2008 01/12/2008 Montauban de Bretagne 24/04/2008 01/07/2008 02/11/2006 01/02/2007 14/09/2007 01/12/2007 08/11/2006 01/02/2007 01/12/2006 01/03/2007 24/11/2008 01/02/2009 03/11/2006 01/02/2007 12/02/2007 01/05/2007 06/10/2006 01/01/2007 24/11/2006 01/02/2007 13/10/2006 01/01/2007 27/05/2009 01/09/2009 23/03/2007 01/06/2007 07/11/2006 01/02/2007 01/12/2006 01/03/2007 11/09/2009 01/12/2009 02/10/2006 01/01/2007 24/11/2006 01/02/2007 23/06/2008 01/09/2008 29/09/2006 01/01/2007 Saint Aubin du Cormier 09/12/2009 01/03/2010 07/11/2006 01/02/2007 Saint Christophe des Bois 10/01/2007 01/05/2007 Saint Coulomb 26/10/2006 01/01/2007 Saint Didier 07/10/2008 01/01/2009 20/09/2006 01/01/2007 09/11/2006 01/02/2007 24/10/2006 01/01/2007 27/11/2006 01/02/2007 Saint Gilles 27/02/2007 01/05/2007 24/05/2009 01/09/2009 Saint Hilaire des Landes 17/07/2008 01/10/2008 Saint Jacques de la Lande 23/10/2006 01/01/2007 Saint Jean sur Couesnon 08/12/2006 01/03/2007 22/10/2008 01/03/2009 Saint Léger des Prés 03/10/2009 01/01/2010 Saint Lunaire 14/12/2006 01/03/2007 Saint Marc le Blanc 11/12/2008 01/03/2009 09/02/2007 01/05/2007 28/12/2006 01/03/2007 06/09/2007 01/12/2007 17/12/2008 01/03/2009 18/09/2008 01/12/2008 Saint Sauveur des Landes 26/10/2006 01/01/2007 26/10/2009 01/01/2010 28/11/2008 01/02/2009 27/03/2009 01/06/2009 28/09/2007 01/12/2007 Saint-Grégoire 15/09/2011 01/12/2011 12/10/2006 01/01/2007 Sens de Bretagne 07/11/2006 01/02/2007 21/12/2006 01/03/2007 07/02/2011 01/05/2011 20/06/2008 01/09/2008 12/10/2006 01/01/2007 29/06/2007 01/09/2007 13/10/2006 01/01/2007 Trimer 16/07/2007 01/10/2007 18/10/2006 01/02/2007 20/11/2006 01/02/2007 09/12/2010 01/03/2011 07/02/2007 01/05/2007 Monterfil Montours Montreuil le Gast Montreuil sur Ille Nouvoitou Noyal Chatillon Noyal sur Vilaine Orgères Parigné Pipriac Plerguer Pleurtuit Pont Pean Quédillac Renac Retiers Romagne Romille Saint Aubin d'Aubigne Saint Aubin du Pavail Saint Erblon Saint Etienne en Cogles Saint Georges de Chesné Saint Germain sur Ille Saint Guinoux Saint Jouan des Guerets Saint Médard sur Ille Saint M'Hervé Saint Ouen des Alleux Saint Pere Marc en Poulet Saint Pierre de Plesguen Saint Senoux Saint Sulpice des Landes Saint Thual Saint Uniac Saulnières Servon sur Vilaine Talensac Teillay Thorigne Fouillard Tinteniac Treffendel Val d'Izé Vern sur Seiche Vieux Vy sur Couenon Vignoc Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 58 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération INDRE Ardentes 12/11/2009 01/02/2010 18/01/2007 01/04/2007 05/12/2006 01/03/2007 25/03/2009 01/06/2009 04/07/2008 01/10/2008 29/03/2007 01/06/2007 Saint Aubin 31/07/2007 01/10/2007 Saint Gemme 08/02/2007 01/05/2007 27/02/2007 01/05/2007 26/10/2006 01/01/2007 02/02/2007 01/05/2007 Baudres Chabris Déols La Pérouillle Mézières en Brenne (applicable jusqu'au 25/05/2012) Saint Maur Sainte Fauste Villedieu sur Indre Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 59 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération INDRE ET LOIRE 06/10/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 24/09/2009 01/12/2009 Athée sur Cher 16/11/2006 01/02/2007 19/09/2008 01/12/2008 18/10/2006 01/01/2007 02/09/2014 01/12/2014 04/11/2011 01/12/2014 22/07/2010 01/10/2010 24/05/2007 01/11/2007 29/02/2008 01/05/2008 14/01/2008 01/04/2008 19/12/2011 01/03/2012 11/12/2006 01/04/2007 13/05/2008 01/08/2008 26/02/2007 01/05/2007 06/11/2006 01/02/2007 Cinq Mars la Pile 19/10/2006 01/01/2007 13/11/2006 01/02/2007 18/12/2006 01/04/2007 14/11/2006 01/02/2007 06/10/2006 01/01/2007 05/01/2009 01/04/2009 Dame Marie les Bois 28/09/2006 01/01/2007 27/11/2006 01/02/2007 23/10/2006 01/04/2007 30/06/2008 01/09/2008 La Croix en Touraine 23/02/2007 01/05/2007 24/10/2006 01/05/2015 26/02/2007 01/05/2007 23/10/2006 01/01/2007 29/06/2007 01/11/2007 06/12/2007 01/04/2008 25/02/2008 01/12/2008 19/12/2006 01/04/2007 22/12/2006 01/05/2007 13/11/2006 01/02/2007 19/01/2009 01/04/2009 16/02/2009 01/06/2009 Monts 22/03/2007 01/06/2007 07/06/2008 01/09/2008 09/12/2006 01/05/2007 27/10/2006 01/01/2007 13/07/2007 01/10/2007 09/01/2007 01/04/2007 09/10/2006 01/01/2007 23/11/2006 01/02/2007 12/12/2007 01/11/2008 29/03/2007 01/11/2007 01/12/2006 01/03/2007 30/10/2006 01/01/2007 30/11/2006 01/02/2007 06/11/2006 01/02/2007 15/05/2007 01/08/2007 26/09/2011 01/12/2011 02/10/2006 01/01/2007 05/12/2006 01/03/2007 14/09/2007 01/01/2008 19/12/2006 01/04/2007 Saint Christophe sur le Nais 04/10/2006 01/01/2007 07/06/2007 01/09/2007 Saint Laurent en Gâtines 17/10/2006 01/01/2007 Saint Michel sur Loire 18/12/2006 01/03/2007 09/11/2006 01/02/2007 Saint Roch 07/09/2006 01/01/2007 25/01/2007 01/05/2007 Sainte Maure de Touraine 09/10/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 11/06/2008 01/09/2008 Savonnières 29/11/2007 01/02/2008 14/11/2006 01/02/2007 07/11/2006 01/02/2007 16/10/2006 01/03/2007 12/12/2006 01/05/2007 Ambillou Amboise Artannes sur Indre Autreche Azay le Rideau Azay sur Cher Barrou Beaumont la Ronce Blere Brizay Chambourg Charentilly Château la Vallière Cheillé Chenonceaux Cigogné Civray de Touraine Cormery Courcay Couziers Cravant les Coteaux Epeigne les Bois Esvres sur Indre Fondettes La Membrolle sur Choisille Larçay Le Boulay Les Essards Ligueil Louans Luynes Manthelan Marray Montbazon Montlouis sur Loire Mosnes Neuil Neuille le Lierre Neuville sur Brenne Noizay Notre Dame d'Oé Nouâtre Orbigny Parcay Meslay Pernay Pont de Ruan Pouzay Reignac sur Indre Rilly sur Vienne Rivarennes Rochecorbon Rouziers Saché Saint Branchs Saint Etienne de Chigny Saint Ouen les Vignes Sainte Catherine de Fierbois Saunay Savigne sur Lathan Sonzay Sorigny Souvigny de Touraine Thilouze Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 60 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération INDRE ET LOIRE 22/11/2006 01/02/2007 29/09/2006 01/01/2007 03/07/2007 01/01/2008 28/06/2007 01/12/2007 11/12/2006 01/04/2008 12/06/2009 01/09/2009 22/06/2007 01/04/2008 Truyes Veigné Veretz Villaines les Rochers Villandry Villedomer Villeperdue Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 61 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ISERE 10/11/2006 01/02/2007 16/05/2008 01/08/2008 24/11/2006 01/02/2007 16/11/2006 01/02/2007 08/02/2007 01/05/2007 05/09/2006 01/01/2007 02/11/2006 01/02/2007 Beauvoir de Marc 26/02/2007 01/05/2007 28/02/2007 01/05/2007 18/03/2011 01/06/2011 06/07/2007 01/10/2007 15/06/2007 01/11/2007 23/06/2008 01/09/2008 15/05/2008 01/08/2008 26/09/2008 01/12/2008 25/09/2009 01/12/2009 31/05/2010 01/08/2010 27/02/2007 01/05/2007 19/12/2006 01/03/2007 21/03/2007 01/06/2007 02/10/2007 01/01/2008 15/12/2006 01/03/2007 09/11/2006 01/02/2007 07/11/2006 01/03/2007 25/04/2008 01/07/2008 27/11/2006 01/03/2007 01/09/2009 01/12/2009 20/10/2006 01/01/2007 23/11/2007 01/02/2008 15/07/2009 01/10/2009 Charrette 01/10/2010 01/01/2011 Chasse sur Rhône 09/10/2006 01/01/2007 01/02/2008 01/05/2008 23/11/2006 01/03/2007 22/06/2007 01/09/2007 Chatte 05/03/2007 01/06/2007 30/11/2006 01/02/2007 30/11/2006 01/02/2007 15/12/2008 01/05/2009 16/01/2007 01/04/2007 22/09/2011 01/12/2011 15/12/2006 01/03/2007 19/10/2006 01/01/2007 20/07/2007 01/10/2007 16/09/2011 01/12/2011 Colombe 17/04/2008 01/07/2008 12/09/2006 01/01/2007 Corps 17/11/2006 01/03/2007 21/12/2006 01/03/2007 30/05/2008 01/08/2008 03/12/2008 01/05/2009 01/12/2006 01/03/2007 Crolles 04/09/2009 01/12/2009 18/06/2007 01/11/2007 07/12/2006 01/03/2007 11/06/2007 13/04/2010 29/06/2009 10/07/2009 11/09/2006 01/01/2007 11/07/2008 01/12/2009 25/07/2007 01/10/2007 27/05/2008 01/08/2008 28/03/2007 01/06/2007 28/03/2008 01/06/2008 19/09/2006 01/01/2007 Four 29/03/2010 08/04/2010 26/06/2008 01/09/2008 04/12/2006 01/03/2007 13/11/2006 01/02/2007 15/03/2007 01/06/2007 25/11/2011 01/02/2012 19/12/2006 01/03/2007 05/03/2010 17/03/2010 22/09/2010 01/12/2010 22/06/2009 01/10/2009 Agnin Apprieu Artas Autrans Balbins Beaucroissant Beaulieu Bellegarde Poussieu Belmont Bernin Bilieu Biol Biviers Bizonnes Bonnefamille Bourgoin Jallieu Brezins Brié et Angonnes Burcin Cessieu Chabons Chamagnieu Champagnier Champier Chamrousse Chantesse Chapareillan Charancieu Charantonnay Chassignieu Chateauvillain Chatonnay Chavanoz Chelieu Chezeneuve Chirens Cholonges Chonas l'Amballan Chozeau Chuzelles Claix Corbelin Correncon en Vercors Coublevie Courtenay Creys Mepieu Culin Dizimieu Dolomieu Domarin Estrablin Eydoche Eyzin Pinet Faverges de la Tour Fitilieu Flachères Fontanil Cornillon Froges Frontonas Gières Goncelin Grenay Herbeys Hières sur Amby Izeron Jarrie Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 62 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ISERE 20/11/2006 01/03/2007 14/04/2010 01/07/2010 26/01/2007 01/04/2007 19/01/2007 01/04/2007 06/09/2007 01/12/2012 18/09/2006 01/01/2007 La Chapelle de la Tour 16/01/2009 01/04/2009 La Chapelle du Bard 09/02/2007 01/05/2007 La Mure 14/12/2006 01/03/2007 La Murette 06/11/2007 01/02/2008 La Pierre 18/11/2008 01/02/2009 La Tronche 18/12/2006 01/03/2007 09/02/2007 01/05/2007 13/06/2008 01/09/2008 02/10/2009 01/01/2010 01/09/2009 01/12/2009 30/11/2006 01/02/2007 25/09/2008 01/12/2008 03/11/2006 01/03/2007 29/03/2007 01/06/2007 16/05/2007 01/08/2007 28/10/2008 01/01/2009 17/11/2006 01/02/2007 09/09/2011 01/12/2011 15/12/2006 01/03/2007 17/11/2006 01/03/2007 04/09/2008 01/12/2008 01/09/2006 01/01/2007 13/11/2006 01/02/2007 23/11/2006 01/02/2007 13/10/2006 01/01/2007 24/07/2008 01/10/2008 06/03/2007 01/06/2007 29/11/2006 01/02/2007 08/04/2008 01/07/2008 12/03/2007 01/06/2007 10/11/2006 01/02/2007 28/02/2008 01/05/2008 23/01/2007 01/04/2007 03/04/2008 01/07/2008 11/07/2008 01/10/2008 04/02/2008 01/06/2010 19/05/2008 01/08/2008 03/11/2006 01/03/2007 21/12/2006 01/03/2007 08/02/2010 11/03/2010 13/10/2006 01/01/2007 17/11/2006 01/02/2007 08/12/2006 01/03/2007 06/11/2007 01/02/2008 10/12/2009 01/07/2010 06/11/2006 01/02/2007 13/11/2006 01/02/2007 24/11/2006 01/02/2007 Plan 16/06/2010 01/09/2010 10/10/2011 01/01/2012 05/12/2011 01/03/2012 07/12/2006 01/03/2007 28/03/2007 01/06/2007 22/09/2009 01/01/2010 11/09/2008 01/12/2008 13/11/2007 01/02/2008 08/11/2006 01/02/2007 03/12/2008 01/09/2012 21/11/2006 01/02/2007 Rives 15/01/2009 01/09/2009 Roche 22/12/2006 01/03/2007 13/04/2010 01/07/2010 05/12/2006 01/03/2007 13/11/2006 01/02/2007 Saint Alban de Roche 08/03/2010 26/03/2010 Saint André le Gaz 19/06/2008 01/09/2008 28/10/2006 01/01/2007 Saint Antoine l'Abbaye 05/12/2006 01/03/2007 L'Albenc L'Isle d'Abeau La Balme les Grottes La Batie Divisin La Batie Montgascon La Buisse Laffrey Lavaldens Le Grand Lemps Le Touvet Les Abrets Les Avenières Les Eparres Leyrieu Lieudieu Lumbin Marcilloles Marcollin Massieu Maubec Meaudre Meyrié Meyrieu les Etangs Meyssiez Moidieu Detourbe Moirans Monsteroux Milieu Montalieu Vercieu Montbonnot Saint Martin Montchaboud Montferrat Montrevel Montseveroux Morestel Moretel de Mailles Morette Murinais Nivolas Vermelle Notre Dame de Mesage Noyarey Optevoz Ornacieux Oyeu Pajay Paladru Panossas Parmilieu Passins Poisat Polienas Pommier de Beaurepaire Ponsonnas Pont de Beauvoisin Pont de Cheruy Primarette Reaumont Renage Revel Romagnieu Rovon Saint Agnin sur Bion Saint Anne sur Gervonde Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 63 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ISERE 09/11/2006 01/02/2007 01/07/2008 01/10/2008 04/05/2009 01/09/2009 01/12/2006 01/03/2007 24/04/2007 01/07/2007 23/09/2013 01/01/2014 Saint Hilaire de la Côte 13/02/2007 01/01/2009 Saint Hilaire du Rosier 02/09/2008 01/12/2008 19/05/2011 01/08/2011 25/02/2009 01/09/2009 26/06/2008 01/09/2008 20/12/2006 01/04/2007 Saint Jean de Soudain 14/11/2006 01/03/2007 Saint Jean le Vieux 03/10/2007 01/01/2008 Saint Joseph de Rivière 27/11/2014 01/02/2015 26/06/2008 01/09/2008 07/12/2009 01/03/2010 28/11/2006 01/03/2007 27/05/2011 01/08/2011 19/10/2006 01/01/2007 06/09/2010 01/12/2010 10/11/2006 01/02/2007 07/11/2006 01/02/2007 24/11/2008 01/03/2009 Saint Romans 30/11/2006 01/02/2007 Saint Sauveur 16/10/2007 01/01/2008 15/04/2008 01/07/2008 02/10/2008 01/01/2009 04/06/2007 01/09/2007 Sainte Agnès 13/11/2006 01/02/2007 Sainte Blandine 28/04/2011 01/07/2011 18/12/2006 01/03/2007 Sassenage 29/01/2009 01/09/2009 13/12/2006 01/04/2007 Semons 06/09/2007 01/12/2007 01/12/2006 01/03/2007 12/12/2006 01/03/2007 26/09/2006 01/01/2007 07/05/2007 01/08/2007 25/01/2010 01/04/2010 18/10/2006 01/01/2007 01/12/2006 01/03/2007 12/10/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/01/2007 24/05/2007 01/08/2007 15/12/2006 01/03/2007 07/11/2006 01/02/2007 09/02/2007 01/05/2007 24/07/2007 01/10/2007 27/11/2006 01/03/2007 24/05/2011 01/08/2011 12/06/2009 01/09/2009 26/10/2006 01/01/2007 28/09/2009 01/12/2009 20/11/2006 01/03/2007 Vienne 10/07/2007 01/10/2007 Vif 03/12/2009 01/03/2010 23/11/2006 01/03/2007 09/11/2006 01/03/2007 Ville sous Anjou 09/10/2007 01/01/2008 26/09/2014 01/01/2015 03/11/2006 01/02/2007 18/12/2006 01/03/2007 06/07/2009 01/10/2009 25/06/2007 01/09/2007 21/01/2010 01/04/2010 Saint Bernard du Touvet Saint Didier de Bizonnes Saint Etienne de Crossey Saint Geoire en Valdaine Saint Georges d’Espéranche Saint Georges de Commier Saint hilaire du Touvet Saint Ismier Saint Jean Avelanne Saint Jean de Bournay Saint Martin de Vaulserre Saint Martin le Vinoux Saint Nazaire les Eymes Saint Nicolas de Macherin Saint Pancrasse Saint Paul de Varces Saint Pierre de Mesage Saint Prim Saint Quentin Fallavier Saint Theoffrey Saint Verand Saint Victor de Cessieu Sainte Marie d'Alloix Savas Mepin Septeme Sermerieu Serpaize Seyssinet Pariset Seyssins Seyssuel Sorlin de Vienne Torchefelon Tramole Tullins Valencogne Varces Allières et Risset Vasselin Vatilieu Vaulnaveys le Bas Vaulnaveys le Haut Velanne Venosc Veurey Voroize Veyrins Thuellin Vignieu Villard de Lans Villemoirieu Villette de Vienne Vizille Voissant Voreppe Yzeaux Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 64 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération JURA 19/10/2006 01/01/2007 11/05/2007 01/08/2007 Bois d'Amont 06/09/2007 01/08/2012 30/03/2007 01/06/2007 15/02/2007 01/05/2007 Les Rousses 15/11/2007 01/02/2008 23/03/2007 01/06/2007 Mouchard 08/09/2006 01/01/2007 15/06/2007 01/09/2007 17/10/2014 01/01/2015 06/09/2007 01/12/2007 07/10/2013 01/01/2014 20/10/2011 01/01/2012 Arinthod Aromas Courlans Crançot Longchaumois Premanon Ruffey sur Seille Saint Laurent en Grandvaux Saint Lupicin Villeneuve sous Pymont Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 65 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LANDES Aire sur l'Adour 23/11/2006 01/02/2007 26/07/2007 01/10/2007 19/01/2007 01/04/2007 29/01/2007 01/04/2007 01/02/2007 01/05/2007 28/11/2011 01/02/2012 Azur 25/09/2008 01/12/2008 21/11/2011 01/02/2012 14/04/2008 01/07/2008 17/10/2008 01/01/2009 22/05/2007 01/08/2007 12/03/2007 01/06/2007 17/01/2007 01/04/2007 29/03/2007 01/06/2007 05/03/2007 01/06/2007 21/12/2007 01/03/2008 23/10/2006 01/01/2007 31/03/2010 01/06/2010 Cagnotte 22/01/2007 01/04/2007 Campagne 07/12/2006 01/03/2007 10/04/2008 01/07/2008 29/11/2011 01/02/2012 26/01/2007 01/04/2007 25/01/2007 01/04/2007 09/06/2011 01/12/2011 24/01/2007 01/04/2007 09/12/2010 01/03/2011 15/05/2014 01/08/2014 17/06/2011 01/09/2011 22/10/2011 01/02/2012 08/10/2014 01/01/2015 Eugénie les Bains 12/01/2007 01/04/2007 02/12/2010 01/03/2011 21/02/2007 01/05/2007 03/11/2006 01/02/2007 09/10/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 30/11/2006 01/05/2007 22/01/2007 01/04/2007 Gousse 26/09/2013 01/12/2013 Grenade sur l'Adour 31/01/2007 01/04/2007 11/12/2006 01/03/2007 17/01/2007 01/05/2007 08/11/2011 01/02/2012 23/01/2007 01/04/2007 08/01/2007 01/04/2007 13/02/2007 01/05/2007 La Bastide d'Armagnac 17/10/2006 01/01/2007 19/01/2007 01/04/2007 22/02/2007 01/05/2007 16/02/2007 01/05/2007 06/06/2008 01/09/2008 05/04/2013 01/07/2013 26/10/2006 01/01/2007 06/02/2007 01/05/2007 18/06/2008 01/09/2008 Louer 20/10/2006 01/01/2007 28/03/2013 01/06/2013 11/04/2012 01/07/2012 10/11/2011 01/02/2012 19/01/2009 01/04/2009 03/07/2008 01/10/2008 31/01/2007 01/04/2007 26/01/2007 01/04/2007 15/02/2007 01/05/2007 30/11/2006 01/02/2007 30/01/2007 01/04/2007 21/02/2011 01/05/2011 26/01/2007 01/04/2007 23/05/2007 01/08/2007 25/01/2007 01/04/2007 08/03/2011 01/06/2011 29/11/2011 01/02/2012 27/10/2011 01/02/2012 Amou Angresse Artassenx Aureilhan Aurice Bas Mauco Bascons Bastennes Belus Benesse les Dax Benesse Maremne Benquet Biaudos Boos Bougue Bretagne de Marsan Campet Lamolere Candresse Capbreton Cassen Castandet Castelnau Chalosse Cauneille Caupenne Céré Doazit Escource Gaas Gabarret Gaillères Geaune Geloux Goos Gourbera Habas Hastingues Herm Heugas Hinx Josse Labatut Labenne Labouheyre Laglorieuse Lahosse Laluque Leon Linxe Lourquen Magescq Mant Mees Meilhan Messanges Mimbaste Mimizan Misson Moliets et Maa Monsegur Montaut Montfort en Chalosse Morcenx Moustey Mugron Narrosse Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 66 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LANDES 24/01/2007 01/04/2007 29/05/2013 01/08/2013 27/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 08/11/2006 01/02/2007 08/03/2007 01/07/2007 13/12/2006 01/02/2008 26/01/2007 01/04/2007 06/02/2007 01/05/2007 17/03/2009 01/06/2009 16/10/2006 01/01/2007 14/04/2008 01/07/2008 29/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 12/02/2007 01/05/2007 15/04/2008 01/07/2008 Roquefort 15/04/2008 01/07/2008 02/02/2007 01/05/2007 21/02/2007 01/05/2007 30/11/2007 01/04/2007 28/11/2007 01/03/2008 05/10/2006 01/01/2007 11/06/2014 01/09/2014 16/12/2006 01/03/2007 30/06/2010 01/09/2010 Saint Jean de Lier 22/01/2010 01/04/2010 06/12/2007 01/03/2008 25/01/2007 01/04/2007 Saint Justin 29/03/2007 01/04/2008 02/02/2007 01/05/2007 08/12/2006 01/03/2007 31/01/2007 01/04/2007 23/10/2006 01/01/2007 Saint Maurice 05/10/2010 01/01/2011 21/11/2006 01/06/2008 03/03/2008 01/06/2008 20/02/2007 01/05/2007 10/10/2006 01/01/2007 Saint Vincent de Paul 13/02/2007 01/05/2007 24/09/2012 01/12/2012 08/09/2009 01/12/2009 27/03/2007 01/06/2007 Sainte Marie de Gosse 02/02/2007 01/05/2007 01/08/2007 01/11/2007 15/01/2007 01/04/2007 20/02/2007 01/05/2007 23/01/2007 01/04/2007 27/09/2007 01/12/2007 16/12/2010 01/03/2011 12/10/2006 01/01/2007 02/02/2007 01/05/2007 26/07/2010 01/10/2010 31/03/2008 01/06/2008 08/04/2008 01/08/2008 05/02/2010 01/05/2010 Sore 13/03/2009 01/06/2009 27/05/2010 01/08/2010 22/07/2008 01/10/2008 15/04/2008 01/07/2008 05/03/2007 01/06/2007 17/01/2007 01/04/2007 24/01/2007 01/04/2007 31/01/2007 01/04/2007 22/02/2010 01/09/2010 Tosse 19/01/2007 01/04/2007 19/05/2009 01/08/2009 13/11/2007 01/02/2008 23/01/2007 01/04/2007 Vielle Saint Girons 05/09/2008 01/12/2008 28/12/2006 01/03/2007 20/02/2007 01/05/2007 Oeyreluy Onard Ondres Orthevielle Orx Ossages Parentis en Born Pey Pomarez (applicable jusqu'au 31/08/2007) Pontenx les Forges Pontonx sur l'Adour Port de Lanne Pouillon Poyanne Rion des Landes Rivière Saas et Gourby Saint André de Seignanx Saint Avit Saint Cricq Chalosse Saint Cricq du Gave Saint Etienne d'Orthe Saint Gein Saint Geours d'Auribat Saint Geours de Maremne Saint Jean de Marsacq Saint Julien en Born Saint Lon les Mines Saint Martin d'Oney Saint Martin de Hinx Saint Martin de Seignanx Saint Michel Escalus Saint Pandelon Saint Paul en Born Saint Perdon Saint Vincent de Tyrosse Saint Yaguen Sainte Eulalie en Born Sanguinet Sarbazan Saubion Saubrigues Saubusse Saugnac et Muret Seignosse Seyresse Siest Solférino Soorts Hossegor Sorde l'Abbaye Sort en Chalosse Souprosse Soustons Tarnos Tartas Tercis les Bains Tethieu Tilh Toulouzette Uchacq et Parentis Urgons Ychoux Yzosse Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 67 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOIR ET CHER 24/11/2006 01/02/2007 05/03/2010 01/06/2010 Blois 22/03/2010 01/06/2010 24/11/2006 01/02/2007 10/10/2006 01/01/2007 07/04/2011 01/07/2011 27/11/2008 01/02/2009 14/12/2006 01/03/2007 14/12/2006 01/03/2007 Chaumont sur Loire 10/11/2006 01/02/2007 28/04/2010 01/07/2010 28/11/2006 01/02/2007 08/11/2010 01/02/2011 20/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 27/11/2006 01/02/2007 06/10/2006 01/01/2007 09/11/2006 01/02/2007 16/12/2008 01/03/2009 25/07/2008 01/10/2008 17/06/2009 01/09/2009 Fougères sur Bièvre 09/11/2006 01/02/2007 17/10/2006 01/01/2007 Fresnes 01/12/2006 01/03/2007 04/04/2007 01/07/2007 La Chapelle Saint Martin en Plaine 27/03/2009 01/06/2009 18/10/2006 01/01/2007 15/10/2009 01/01/2010 28/09/2010 01/01/2011 16/10/2006 01/01/2007 10/09/2008 01/12/2008 23/01/2012 01/04/2012 19/12/2006 01/03/2007 14/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/04/2007 21/06/2007 01/09/2007 26/10/2006 01/01/2007 18/12/2006 01/03/2007 19/10/2006 01/01/2007 20/12/2006 01/03/2007 13/10/2006 01/01/2007 23/10/2006 01/01/2007 Noyers sur Cher 14/12/2006 01/03/2007 28/11/2007 01/02/2008 Onzain 03/09/2008 01/12/2008 02/03/2007 01/06/2007 Pouille 08/07/2010 01/10/2010 09/11/2006 01/02/2007 24/10/2006 01/01/2007 07/12/2006 01/03/2007 30/09/2010 01/12/2010 Saint Denis sur Loire 20/01/2011 01/04/2011 Saint Laurent des Bois 27/11/2006 01/02/2007 Saint Loup sur Cher 30/11/2006 01/02/2007 04/10/2006 01/01/2007 11/10/2006 01/02/2007 Sainte Anne 01/07/2008 01/10/2008 13/09/2007 01/12/2007 07/03/2007 01/07/2007 18/01/2007 01/04/2007 16/09/2009 01/12/2009 Selles sur Cher 30/06/2010 01/09/2010 26/10/2006 01/01/2007 29/05/2008 01/08/2008 11/04/2008 01/07/2008 20/12/2006 01/03/2007 22/09/2009 01/01/2010 Areines Aze Bracieux Busloup Cellettes Champigny en Beauce Châteauvieux Chatres sur Cher Chaumont sur Tharonne Chemery Cheverny Chissay en Touraine Choussy Chouzy sur Cisse Cormeray Couffy Coulanges Cour Cherverny Feings Françay Gièvres La Chapelle Vendômoise La Ferté Saint Cyr Les Montils Marcilly en Gault Mareuil sur Cher Maslives Maves (applicable jusqu'au 05/12/2008) Mazange Meslay Monteaux Monthou sur Bièvre Montrichard Montrieux en Sologne Morée Muides sur Loire Naveil Oisly Pierrefitte sur Sauldre Rilly sur Loire Romorantin Lanthenay Saint Bohaire Saint Claude de Diray Saint Lubin en Vergonnois Saint Viatre Salbris Sambin Seigy (applicable jusqu'au 11/07/2007) Seigy (nouvelle délibération) Suèvres Theillay Thoury Vallières les Grandes Vineuil Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 68 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOIRE 29/08/2008 01/11/2008 19/10/2006 01/01/2007 17/02/2009 01/06/2009 21/11/2006 01/02/2007 04/09/2006 01/01/2007 11/09/2006 01/01/2007 16/11/2006 01/02/2007 25/09/2008 01/01/2009 13/10/2006 01/01/2007 27/04/2007 01/07/2007 12/07/2011 01/10/2011 19/01/2011 01/04/2011 29/11/2006 01/02/2007 26/10/2006 01/01/2007 16/11/2006 01/02/2007 16/04/2010 01/07/2010 25/10/2006 01/01/2007 16/04/2009 01/07/2009 Chevrières 27/10/2006 01/01/2007 25/07/2008 01/10/2008 02/03/2007 01/06/2007 19/02/2009 01/05/2009 15/12/2006 01/03/2007 07/05/2009 01/09/2009 18/01/2007 01/04/2007 24/03/2007 01/06/2007 27/10/2006 01/01/2007 18/03/2009 01/06/2009 09/07/2008 01/10/2008 28/02/2007 01/05/2007 27/04/2007 01/07/2007 04/07/2007 01/10/2007 12/12/2006 01/03/2007 26/05/2008 01/08/2008 07/11/2006 01/02/2007 19/02/2009 01/05/2009 Jas 14/12/2007 01/03/2008 10/10/2006 01/01/2007 28/10/2008 01/01/2009 02/10/2006 01/01/2007 25/09/2006 01/01/2007 07/12/2006 01/03/2007 17/06/2011 01/09/2011 15/09/2008 01/11/2008 14/12/2006 01/03/2007 11/04/2007 01/07/2007 16/11/2006 01/02/2007 27/11/2009 01/02/2010 Le Coteau 18/09/2008 01/12/2008 15/01/2010 01/05/2010 30/03/2007 01/06/2007 27/10/2006 01/01/2007 24/09/2010 01/12/2010 15/09/2006 01/01/2007 30/11/2006 01/02/2007 26/01/2007 01/04/2007 19/10/2006 01/01/2007 23/11/2006 01/02/2007 10/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 25/10/2006 01/01/2007 07/12/2006 01/03/2007 26/09/2006 01/01/2007 27/06/2007 01/09/2007 15/01/2008 01/04/2008 26/10/2009 01/01/2010 01/09/2006 01/01/2007 28/08/2008 01/11/2008 19/11/2007 01/02/2008 07/12/2006 01/03/2007 Ouches 31/03/2011 01/06/2011 30/03/2009 01/07/2009 09/10/2009 01/01/2010 09/10/2006 01/01/2007 Aboen Aveizieux Balbigny Bellegarde en Forez Boën Boisset lès Montrond Bonson Bourg Argental Briennon Cellieu Chagnon Chambeon Chambles Chamboeuf Champdieu Chatelneuf Chavanay Chazelles sur Lyon Civens Cleppe Combre Commelle Vernay Cottance Coutouvre Crintilleux Cuzieu Doizieux Ecotay l'Olme Epercieux Saint Paul Estivarelles Feurs Firminy Fraisses Grammond Gumieres L'Etrat L'Horme La Bénisson Dieu La Chapelle Villard La Fouillouse La Gresle La Talaudiere La Terrasse sur Dorlay La Tour en Jarez (applicable jusqu'au 30/09/2007) La Versanne Lavieu Leigneux Lezigneux Luriecq Mably Magneux Haute Rive Malleval Marcilly le Chatel Marclopt Marcoux Margerie Chantagret Maringes Montagny Montchal Montrond les Bains Nandax (applicable jusqu'au 08/10/2007) Nandax (nouvelle délibération) Neronde Nervieux Neulise Noailly Notre Dame de Boisset Panissières Pavezin Périgneux Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 69 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOIRE 02/12/2008 01/03/2009 27/02/2007 01/05/2007 15/10/2009 01/02/2010 Rivas 13/11/2006 01/02/2007 25/06/2009 01/09/2009 15/11/2006 01/02/2007 18/12/2006 01/03/2007 21/04/2008 01/08/2008 Saint André le Puy 11/09/2014 01/12/2014 Saint Bonnet le Château 16/12/2010 01/03/2011 26/09/2006 01/01/2007 16/11/2009 01/02/2010 26/01/2007 01/04/2007 19/12/2006 01/03/2007 02/02/2007 01/05/2007 01/03/2007 01/06/2007 30/06/2008 01/09/2008 12/03/2010 01/06/2010 24/10/2006 01/01/2007 19/01/2007 01/04/2007 Saint Georges Haute Ville 17/10/2006 01/01/2007 Saint Germain Laval 27/03/2007 01/07/2014 27/09/2007 01/12/2007 27/09/2006 01/01/2007 08/09/2006 01/01/2007 Saint Jean Saint Maurice sur Loire 13/11/2006 01/02/2007 Saint Julien Molette 15/12/2006 01/03/2007 29/01/2007 01/04/2007 Saint Marcellin en Forez 01/09/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 27/03/2007 01/06/2007 27/10/2006 01/01/2007 Saint Médard en Forez 27/10/2006 01/01/2007 Saint Michel sur Rhône 27/07/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/01/2007 05/12/2006 01/03/2007 Saint Paul en Cornillon 28/11/2006 01/02/2007 13/11/2006 01/02/2007 28/05/2010 01/08/2010 16/02/2007 01/05/2007 Saint Romain le Puy 15/11/2006 01/02/2007 06/10/2006 01/01/2007 Saint Sauveur en Rue 19/07/2007 01/10/2007 Saint Sixte 28/09/2006 01/01/2007 15/10/2012 01/01/2013 09/03/2007 01/06/2007 16/05/2008 01/08/2008 20/12/2006 01/03/2007 26/10/2006 01/01/2007 Sorbiers 06/12/2006 01/03/2007 28/09/2006 01/01/2007 28/03/2007 01/06/2007 20/10/2006 01/01/2007 28/11/2008 01/02/2009 30/06/2008 01/09/2008 05/09/2008 01/12/2008 30/03/2007 01/06/2007 22/05/2008 01/08/2008 Vérin 05/10/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 27/02/2007 01/05/2007 30/11/2006 01/02/2007 25/10/2006 01/01/2007 06/10/2008 01/01/2009 Perreux Poncins Pradines Rive de Gier Roisey Rozier en Donzy Saint André d'Apchon Saint Bonnet les Oules Saint Chamond Saint Cyr de Favières Saint Cyr les Vignes Saint Denis de Cabanne Saint Denis sur Coise Saint Etienne Saint Etienne le Molard Saint Genest Lerpt Saint Genest Malifaux Saint Heand Saint Hilaire Sous Charlieu Saint Jean Bonnefonds Saint Laurent La Conche Saint Martin d'Estreaux Saint Martin Lestra Saint Maurice en Gourgois Saint Nizier de Fornas Saint Nizier sous Charlieu Saint Priest en Jarez Saint Romain d'Urfé Saint Romain en Jarez Saint Romain les Atheux Saint Victor sur Rhins Saint Vincent de Boisset Sainte Agathe la Bouteresse Sainte Foy Saint Sulpice Salvizinet Sury le Comtal Tarentaise Tartaras Trelins Unias Valeille Valfleury Vendranges Villars Villerest Viricelles Virigneux Vougy Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 70 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE LOIRE 04/12/2009 01/03/2010 23/05/2008 01/08/2008 Bas en Basset 30/03/2007 01/06/2007 Beaux 30/05/2008 01/08/2008 29/06/2007 01/09/2007 09/04/2010 01/07/2010 03/10/2006 01/01/2007 13/04/2007 01/07/2007 11/10/2006 01/01/2007 14/11/2006 01/03/2007 28/02/2007 01/05/2007 02/10/2006 01/01/2007 02/02/2007 01/05/2007 29/12/2006 01/04/2007 Saint Didier en Velay 13/09/2007 01/12/2007 08/07/2008 01/10/2008 31/05/2010 01/10/2010 04/07/2008 01/10/2008 26/01/2007 01/04/2007 Saint Pal de Mons 30/11/2006 01/02/2007 07/12/2006 01/03/2007 15/03/2007 01/06/2007 19/12/2011 01/05/2012 09/06/2008 01/09/2008 Allegre Aurec sur Loire Beauzac Coubon La Chapelle d'Aurec La Seauve sur Semene Les Villettes Malvalette Monistrol sur Loire Queyrières Raucoules Riotord Saint Etienne Lardeyrol Saint Férréol d'Auroure Saint Just Malmont Saint Maurice de Lignon Saint Romain Lachalm Sainte Sigolène Sanssac l'Eglise Yssingeaux Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 71 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOIRE ATLANTIQUE 23/09/2010 01/12/2010 16/11/2006 01/02/2007 19/06/2007 01/09/2007 28/02/2008 01/05/2008 14/12/2010 01/03/2011 18/12/2009 01/04/2010 16/04/2007 01/07/2007 21/06/2007 01/09/2007 Bouée 19/10/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 03/07/2008 01/10/2008 Casson 05/06/2007 01/09/2007 Cellier 09/01/2007 01/04/2007 08/01/2007 01/04/2007 22/02/2007 01/05/2007 18/11/2008 01/02/2009 19/09/2008 01/12/2008 22/03/2007 01/06/2007 03/11/2014 01/02/2015 15/12/2006 01/03/2007 28/09/2006 01/01/2007 25/09/2008 01/12/2008 06/11/2006 01/02/2007 14/12/2009 01/03/2010 18/12/2007 01/03/2008 05/12/2006 01/03/2007 21/12/2006 01/03/2007 16/11/2006 01/02/2007 Gorges 15/03/2007 01/06/2007 17/12/2007 01/03/2008 12/10/2006 01/01/2007 18/10/2011 01/01/2012 10/11/2006 01/02/2007 11/01/2007 01/04/2007 Jans 27/10/2006 01/02/2007 18/09/2006 01/01/2007 18/07/2008 01/10/2008 La Chapelle Basse Mer 23/10/2007 01/01/2008 27/10/2006 01/02/2007 26/02/2015 01/05/2015 15/12/2006 01/03/2007 La Chapelle Saint Sauveur 09/03/2007 01/06/2007 12/06/2008 01/09/2008 16/03/2007 01/06/2007 13/11/2006 01/11/2010 07/11/2006 01/02/2007 La Plaine sur Mer 26/10/2006 01/01/2007 La Planche 13/12/2006 01/03/2007 19/04/2007 01/07/2007 La Roche Blanche 29/01/2007 01/04/2007 02/10/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 26/03/2009 01/06/2009 18/01/2007 01/04/2007 Nantes Métropole (Cté urbaine) Liste des communes membres : Basse Goulaine Bouaye Bouguenais Brains Carquefou Coueron Indre La Chapelle sur Erdre La Montagne Les Sorinières Mauve sur Loire Nantes Orvault Le Pellerin Reze Saint Aignan de Grandlieu Saint Herblain Saint Jean de Boiseau Saint Léger des Vignes Saint Sébastien sur Loire Sainte Luce sur Loire Sautron Thouare sur Loire Vertou 14/10/2013 01/01/2014 Abbaretz Aigrefeuille sur Maine Anetz Arthon en Retz Barbechat Batz sur Mer Belligne Blain Boussay Campbon Château Thébaud Chauvé Chéméré Conquereuil Corcoué sur Logne Corsept Couffe Derval Donges Erbray Fay de Bretagne Fresnay en Retz Frossay Geneston Gétigné Grandchamp des Fontaines Guéméné Penfao Haute Goulaine Héric Issé Joué sur Erdre La Bernerie en Retz La Chapelle Glain La Chapelle Heulin La Chapelle Launay La Chevrolière La Haye Fouassière La Limouzinière La Meilleraye de Bretagne La Remaudière La Rouxière Lavau sur Loire Le Gavre Le Landreau Le Loroux Bottereau Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 72 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOIRE ATLANTIQUE 07/09/2009 01/12/2009 Le Temple de Bretagne 13/12/2007 01/03/2008 08/11/2006 01/02/2007 Les Touches 29/09/2006 01/01/2007 Ligné 03/05/2007 01/08/2007 20/10/2006 01/01/2007 02/11/2006 01/02/2007 27/02/2007 01/06/2007 09/11/2006 01/02/2007 05/10/2006 01/01/2007 26/03/2007 01/06/2007 18/11/2010 01/02/2011 28/09/2009 01/12/2009 20/12/2006 01/03/2007 20/10/2006 01/03/2007 25/09/2006 01/01/2007 Montoir de Bretagne 27/10/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/02/2007 Mouais 25/05/2007 01/08/2007 Moutiers en Retz 13/02/2007 01/05/2007 18/12/2006 01/03/2007 21/05/2007 01/08/2007 26/09/2006 01/01/2007 Notre Dame des Landes 20/09/2010 01/12/2010 13/10/2006 01/01/2007 20/12/2006 01/03/2007 06/07/2007 01/10/2007 20/10/2006 01/01/2007 05/03/2009 01/06/2009 Pont Saint Martin 17/11/2011 01/02/2012 25/06/2007 01/09/2007 Pouillé les Coteaux 03/11/2006 01/02/2007 19/10/2010 01/01/2011 17/11/2006 01/02/2007 20/12/2012 01/03/2013 23/01/2007 01/05/2010 11/07/2007 01/10/2007 Rouans 31/10/2008 01/01/2009 25/09/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 22/12/2006 01/03/2007 Saint Fiacre sur Maine 16/10/2006 01/01/2007 27/02/2007 01/06/2007 21/09/2007 01/12/2007 02/03/2007 01/06/2007 29/09/2009 01/12/2009 05/12/2006 01/03/2007 08/02/2007 01/05/2007 18/12/2006 01/03/2007 02/12/2008 01/03/2009 04/10/2007 01/01/2008 Saint Mars du Désert 10/11/2006 01/05/2007 15/01/2007 01/04/2007 20/03/2012 01/06/2012 Saint Michel Chef Chef 11/10/2006 01/01/2007 25/09/2008 01/12/2008 Saint Père en Retz 23/10/2006 01/01/2007 11/12/2006 01/03/2007 Saint Vincent des Landes 05/11/2012 01/02/2013 19/12/2006 01/03/2007 05/10/2006 01/01/2007 Sion les Mines 03/10/2006 01/01/2007 Soudan 23/03/2007 01/06/2007 29/09/2006 01/01/2007 Teillé 07/11/2006 01/02/2007 27/03/2007 01/06/2007 09/11/2006 01/02/2007 17/11/2014 01/02/2015 22/09/2008 01/06/2010 04/09/2006 01/01/2007 09/01/2008 01/04/2008 29/11/2007 01/02/2008 14/10/2006 01/01/2007 Vue 07/11/2006 01/03/2007 Le Pallet Legé Louisfert Lusanger Machecoul Maisdon sur Sèvre Malville Marsac sur Don Mesanger Mesquer Moisdon la Rivière Monnières Montbert Montrelais Mouzeil Mouzillon Nort sur Erdre Noyal sur Brutz Nozay Oudon Pannecé Piriac sur Mer Pornichet Prefailles Prinquiau Puceul Quilly Riaillé Saint Aubin des Chateaux Saint Brévin les Pins Saint Colomban Saint Géréon Saint Herblon Saint Hilaire de Clisson Saint Julien de Concelles (applicable jusqu'au 21/01/2011) Saint Julien de Vouvantes Saint Lumine de Clisson Saint Lumine de Coutais Saint Lyphard Saint Malo de Guersac Saint Mars la Jaille Saint Meme le Tenu Saint Nazaire Saint Philbert de Grand Lieu Sainte Pazanne Savenay Suce sur Erdre Touvois Trans sur Erdre Treillières Vallet Varades Vay Vieillevigne Vritz Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 73 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOIRET 15/06/2010 01/10/2010 31/05/2007 01/01/2008 29/09/2014 01/12/2014 03/03/2009 01/06/2009 19/09/2007 01/12/2007 04/03/2010 01/08/2010 25/01/2008 01/04/2008 08/11/2006 01/02/2007 Beaune la Rolande 13/05/2009 01/08/2009 08/12/2009 01/03/2010 23/10/2006 01/01/2007 24/04/2008 01/07/2008 14/11/2006 01/02/2007 21/09/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/01/2007 28/03/2011 01/06/2011 13/03/2009 01/06/2009 13/12/2006 01/03/2007 21/10/2008 01/01/2009 02/12/2011 01/03/2012 24/11/2006 01/02/2007 25/09/2006 01/01/2007 07/02/2009 01/05/2009 16/09/2008 01/12/2008 Courcelles 18/12/2007 01/03/2008 02/04/2010 01/08/2010 22/11/2013 01/02/2014 07/11/2011 01/02/2012 01/12/2009 01/03/2010 24/04/2008 01/07/2008 22/09/2006 01/01/2007 04/07/2008 01/10/2008 28/09/2007 01/12/2007 13/10/2006 01/01/2007 08/02/2008 01/05/2008 26/10/2006 01/01/2007 17/06/2011 01/09/2011 27/10/2008 01/01/2009 13/11/2009 01/02/2010 25/10/2006 01/01/2007 11/04/2011 01/07/2011 16/10/2006 01/01/2007 27/11/2006 01/02/2007 08/04/2008 01/07/2008 28/09/2006 01/01/2007 14/11/2006 01/02/2007 02/10/2006 01/01/2007 07/09/2007 01/12/2007 23/03/2009 01/06/2009 La Chapelle sur Aveyron 08/02/2007 01/05/2007 23/05/2008 01/08/2008 23/10/2006 01/01/2007 Le charme 16/03/2009 01/02/2012 Les Bordes 07/10/2008 01/01/2009 22/02/2007 01/05/2007 20/09/2007 01/12/2007 26/10/2006 01/01/2007 28/06/2010 01/10/2010 15/10/2007 01/01/2008 Mézières en Gâtinais 21/12/2009 01/05/2010 04/03/2010 01/06/2010 30/11/2006 01/02/2007 01/07/2008 01/10/2008 13/05/2008 01/08/2008 12/06/2008 01/09/2008 24/04/2007 01/07/2007 20/10/2008 01/01/2009 06/10/2006 01/01/2007 15/11/2010 01/02/2011 29/02/2008 01/05/2008 07/07/2014 01/12/2014 11/09/2006 01/01/2007 Noyers 09/11/2006 01/02/2007 Olivet 25/07/2008 01/10/2008 Adon Aschères le Marche Audeville Augerville la Rivière Aulnay la Rivière Autruy sur Juine Auxy Beauchamps sur Huillard Boiscommun Bondaroy Bonnee Boulay les Barres Boynes Briarres sur Essonne Cepoy Chantecoq Charmont en Beauce Checy Chevry sous le bignon Chilleurs aux Bois Chuelles Clery Saint André Coudray Courcy aux Loges Courtemaux Courtenay Dadonville Donnery Dordives Douchy Echilleuses Ervauville Estouy Fay aux Loges Ferrières en Gâtinais Fleury les Aubrais Fréville du Gâtinais Gidy Gondreville Greneville en Beauce Guigneville Guilly Gy les Nonains Huetre Ingrannes Jouy le Potier La Bussière La Cour Marigny La Neuville sur Essonne Lorris Malesherbes Mareau aux Prés Marigny les Usages Messas Mézières les Clery Montcorbon Montcresson Montereau Montliard Nancray sur Rimarde Nangeville Nargis Neuville aux Bois Neuvy en Sullias Nevoy Nibelle Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 74 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOIRE Ormes 17/12/2008 01/03/2009 17/03/2011 01/06/2011 25/06/2008 01/09/2008 16/10/2006 01/01/2007 12/12/2011 01/04/2012 01/10/2009 01/01/2010 29/09/2006 01/01/2007 Saint Germain des Près 07/12/2006 01/03/2007 Saint Jean de la Ruelle 22/12/2006 01/03/2007 24/10/2006 01/01/2007 Saint Maurice sur Aveyron 12/02/2009 01/06/2009 16/07/2008 01/10/2008 17/11/2006 01/02/2007 30/03/2007 01/06/2007 15/04/2011 01/07/2011 20/11/2006 01/02/2007 25/04/2008 01/07/2008 15/05/2008 01/08/2008 17/12/2014 01/03/2015 29/06/2007 01/09/2007 05/06/2008 01/09/2008 12/10/2006 01/01/2007 Vieilles Maisons 13/10/2006 01/01/2007 Vienne en Val 20/10/2006 01/01/2007 12/11/2008 01/02/2009 24/01/2007 01/04/2007 Orville Patay Paucourt Rozières en Beauce Rozoy le Vieil Saint Aignan le Jaillard Saint Lye la Forêt Saint Maurice sur Fessard Saint Pryvé Saint Mesmin Saran Semoy Sigloy Sougy Thimory Tigy Trainou Trinay Varennes Changy Villemurlin Villereau Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 75 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOT 06/02/2009 01/02/2010 05/03/2010 01/08/2010 15/12/2006 01/02/2009 08/07/2008 01/10/2008 30/10/2006 01/01/2007 25/10/2006 01/01/2007 06/12/2007 01/02/2009 11/12/2006 01/08/2009 23/10/2006 01/01/2007 22/03/2007 01/08/2008 Espère 18/01/2011 01/01/2012 28/09/2006 01/01/2007 17/01/2007 01/04/2007 13/10/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 28/09/2006 01/01/2007 16/10/2006 01/01/2007 15/12/2006 01/03/2007 04/11/2009 01/02/2010 Saint-Cyprien 12/09/2011 01/01/2012 11/04/2008 01/03/2009 20/10/2006 01/01/2007 Tour de Faure 03/10/2006 01/01/2007 16/04/2008 01/08/2008 Aujols Beauregard Beduer Belmontet Boissières Cambes Cazals Cenevières Cremps Escamps Floressas Gignac Issendolus Laval de Cere Mayrac Pescadoires Saint Cere Saint Laurent Lolmie Sérignac Terrou Vaylats Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 76 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOT ET GARONNE 13/04/2012 01/07/2012 Aiguillon 21/11/2008 01/02/2009 03/12/2012 01/03/2013 31/03/2009 01/06/2009 15/05/2012 01/08/2012 04/07/2008 01/10/2008 Bon Encontre 23/11/2011 01/02/2012 16/06/2008 01/09/2008 13/10/2010 01/01/2011 17/12/2007 01/03/2008 16/02/2012 01/05/2012 26/03/2007 01/06/2007 26/03/2007 01/06/2007 10/04/2007 01/07/2007 09/03/2010 01/06/2010 Durance 14/09/2007 01/12/2007 24/09/2010 01/12/2010 12/10/2006 01/01/2007 07/07/2008 01/12/2010 La Croix Blanche 05/10/2011 01/01/2012 26/03/2010 01/06/2010 06/08/2009 01/11/2009 22/09/2008 01/12/2008 07/04/2011 01/07/2011 30/03/2007 01/08/2007 05/06/2007 01/09/2007 Le Passage 15/09/2008 01/10/2009 19/05/2008 01/08/2008 01/10/2008 01/01/2009 21/09/2009 01/12/2009 25/09/2008 01/10/2009 20/04/2010 01/07/2010 22/01/2007 01/04/2007 31/01/2011 01/04/2011 Pont du Casse 13/12/2006 01/03/2007 31/03/2007 01/06/2007 Rives 22/05/2008 01/08/2008 Roquefort 03/07/2008 01/10/2008 27/10/2009 01/01/2010 10/05/2010 01/08/2010 07/12/2006 01/03/2007 13/12/2007 01/03/2008 26/10/2009 01/01/2010 19/02/2010 01/05/2010 Saint Sixte 02/12/2014 01/03/2015 Saint Sylvestre sur Lot 28/03/2007 01/06/2007 11/12/2006 01/03/2007 Sainte Colombe de Villeneuve 18/12/2008 01/03/2009 18/04/2008 01/07/2008 21/12/2007 01/03/2008 Villeneuve sur Lot 07/12/2006 01/03/2007 16/11/2006 01/02/2007 Canton de Prayssas (Cté de communes) Liste des communes membres : Cours Granges sur Lot Lacépède Laugnac Lusignan Petit Madaillan Montpezat d'Agenais Prayssas Sembas Saint Sardos Astaffort Aubiac Bajamont Beaupuy Cahuzac Castelculier Casteljaloux Castillonnes Caudecoste Caumont sur Garonne Clairac Dolmayrac Ferrensac Fongrave Foulayronnes La Sauvetat de Saveres Lafitte sur Lot Lagruere Lalndusse Lamontjoie Laplume Marmande Meilhan sur Garonne Miramont de Guyenne Moirax Monflanquin Penne d'Agenais Pinel Hauterive Poussignac Roumagne Saint Antoine de Ficalba Saint Hilaire de Lusignan Saint Pardoux du Breuil Saint Pardoux Isaac Saint Sauveur de Meilhan Sainte Bazeille Sainte Livrade sur Lot Tremons Xaintrailles Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 77 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération LOZERE 28/07/2011 01/10/2011 28/11/2011 01/02/2012 02/04/2010 03/07/2010 10/06/2010 01/09/2010 10/11/2011 11/03/2012 Albaret Sainte Marie Chanac Florac Fournels Massegros Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 78 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MAINE ET LOIRE 28/03/2007 01/06/2007 20/03/2007 01/08/2007 04/07/2008 01/10/2008 02/07/2007 01/10/2007 18/12/2006 01/03/2007 28/06/2007 01/09/2007 28/09/2006 01/01/2007 05/07/2007 01/11/2007 30/04/2009 01/07/2009 27/10/2006 01/01/2007 30/10/2006 01/01/2007 10/05/2007 01/09/2007 06/11/2006 01/02/2007 13/04/2011 01/01/2013 26/09/2006 01/01/2007 17/09/2010 01/12/2010 11/09/2006 01/01/2007 14/11/2006 01/03/2007 01/04/2008 01/07/2008 11/01/2007 01/04/2007 25/10/2006 01/01/2007 Cheffes 03/11/2006 01/02/2007 29/01/2007 01/04/2007 06/11/2006 01/02/2007 / 01/01/2014 27/09/2006 01/01/2007 28/02/2007 01/06/2007 22/09/2006 01/01/2007 20/12/2006 01/03/2007 29/02/2008 01/05/2008 Cossé d'Anjou 13/11/2006 01/02/2007 21/12/2010 01/03/2011 10/10/2007 01/01/2008 07/12/2006 01/03/2007 25/09/2006 01/02/2007 20/10/2006 01/01/2007 19/12/2006 01/03/2007 06/02/2007 01/05/2007 06/10/2006 01/01/2007 06/03/2007 01/06/2007 13/10/2008 01/01/2009 23/04/2012 01/07/2012 06/10/2006 01/01/2007 02/10/2006 01/01/2007 02/02/2007 01/05/2007 La Plaine 07/11/2006 01/06/2011 21/01/2008 01/04/2008 10/11/2006 01/02/2007 03/10/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 01/12/2008 01/03/2009 04/11/2011 01/02/2012 06/10/2009 01/01/2010 07/04/2007 01/07/2007 15/12/2006 01/03/2007 02/09/2006 01/01/2007 21/12/2006 01/03/2007 Le Puy Notre Dame 30/09/2008 01/01/2009 04/10/2006 01/01/2007 Le Vieil Baugé 05/10/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 04/05/2007 01/08/2007 13/09/2007 01/12/2007 17/06/2011 01/09/2011 09/01/2007 01/04/2007 Miré 24/09/2010 01/12/2010 Montreuil sur Loir 13/12/2006 01/03/2007 Montreuil sur Maine 29/02/2008 01/05/2008 12/01/2011 01/04/2011 10/10/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 Noyant 23/12/2012 01/03/2013 06/04/2007 01/07/2007 07/12/2006 01/03/2007 Allonnes Andigné Andrezé Angrie Avrillé Bauné Beaucouzé Beaupréau Beauveau Bécon les Granits Bouchemaine Bourg l'Evêque Bourgneuf en Mauges Brézé Briollay Brion Cantenay Epinard Chacé Champtoceaux Chanzeaux Chateauneuf sur Sarthe Chemellier Chemillé (applicable jusqu'au 31/12/2013) Chemillé-Melay (fusion des communes de Chemillé et Melay le 01/01/2013) Chenehutte Trèves Cunault Combrée Contigné Cornillé les Caves Corzé Distré Durtal Ecuillé Etriché Feneu Gennes Gesté Grez Neuville Grézillé Jarzé Juigné sur Loire Juvardeil La Jumellière La Membrolle sur Longuenée La Pommeraye La Pouëze La Salle et Chapelle Aubry La Séguinière La Tourlandry La Varenne Landemont Le Fuilet Le Guédeniau Le Plessis Grammoire Le Plessis Macé Le Thoureil Les Alleuds Liré Loiré Marcé Melay (applicable jusqu'au 31/12/2013) Morannes Mozé sur Louet Neuillé Pellouailles les Vignes Pontigné Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 79 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MAINE ET LOIRE 27/03/2007 01/06/2007 12/05/2009 01/08/2009 02/10/2006 01/01/2007 Saint Augustin des Bois 25/05/2007 01/08/2007 Saint Barthélémy d'Anjou 02/03/2009 01/06/2009 Saint Christophe du Bois 09/10/2006 01/01/2007 01/07/2008 01/10/2008 Saint Clément des Levées 07/11/2006 01/02/2007 Saint Georges des Gardes 06/11/2006 01/02/2007 Saint Georges sur Layon 10/01/2008 01/04/2008 Saint Georges sur Loire 20/11/2006 01/02/2007 24/10/2006 01/01/2007 26/02/2007 01/05/2007 Saint Laurent des Autels 16/05/2008 01/08/2008 Saint Léger des Bois 09/09/2008 01/12/2008 08/09/2008 01/12/2008 12/10/2006 01/01/2007 Saint Martin de la Place 29/05/2007 01/08/2007 Saint Martin du Bois 16/04/2013 01/07/2013 10/10/2006 01/12/2007 02/10/2006 01/01/2007 01/12/2008 01/03/2009 Saint Sylvain d'Anjou 24/11/2006 01/02/2007 Saumur 09/02/2007 01/05/2007 26/09/2006 01/01/2007 Seiches sur le Loir 12/10/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 Tierce 05/12/2006 01/03/2007 29/09/2006 01/01/2007 03/10/2006 01/01/2007 31/07/2008 01/10/2008 Varennes sur Loire 10/10/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 06/10/2006 01/01/2007 29/09/2008 01/12/2008 05/12/2006 01/03/2007 21/09/2006 01/01/2007 02/07/2007 01/10/2007 Pouancé Pruillé Roussay Saint Christophe la Couperie Saint Jean des Mauvrets Saint Lambert la Potherie Saint Lézin Saint Martin d'Arcé Saint Martin du Fouilloux Saint Mélaine sur Aubance Saint Remy la Varenne Segré Thouarce Tillières Toutlemonde Trélazé Vauchrétien Vaudelnay Vern d'Anjou Vernoil le Fourrier Vihiers Villevêque Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 80 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MANCHE Agneaux 22/02/2007 01/05/2007 23/01/2007 01/04/2007 07/12/2006 01/03/2007 06/10/2006 01/01/2007 Beauvoir 25/01/2007 01/04/2007 07/11/2006 01/04/2007 09/03/2009 01/06/2009 27/02/2007 01/06/2007 14/04/2008 01/07/2008 23/11/2006 01/02/2007 12/06/2007 01/09/2007 08/06/2010 01/09/2010 27/05/2008 01/09/2009 13/12/2007 01/03/2008 26/03/2007 01/06/2007 16/11/2006 01/02/2007 Genêts 19/12/2006 01/03/2007 26/10/2006 01/01/2007 15/12/2006 01/03/2007 05/06/2007 01/03/2008 05/10/2006 01/01/2007 07/11/2006 01/02/2007 La Haye du Puits 27/05/2008 01/08/2008 15/11/2006 01/02/2007 La Rochelle Normande 16/11/2011 01/02/2012 19/09/2007 01/12/2007 30/10/2007 01/01/2008 01/04/2008 01/07/2008 15/03/2007 01/06/2007 25/10/2006 01/01/2007 04/01/2007 01/04/2007 18/10/2006 01/01/2007 04/09/2007 01/12/2007 28/06/2007 01/09/2007 05/10/2006 01/01/2007 18/12/2006 01/03/2007 Saint Germain d'Elle 06/10/2008 01/01/2009 02/10/2006 01/01/2007 07/11/2007 01/02/2008 Saint James 27/11/2006 01/03/2007 16/10/2006 01/01/2007 Saint Jean le Thomas 11/04/2008 01/07/2008 23/04/2007 01/08/2007 18/09/2007 01/12/2007 Saint Martin des Champs 08/11/2006 01/02/2007 31/03/2009 01/06/2009 25/10/2007 01/01/2008 07/09/2010 01/12/2010 Saint Suzanne sur Vire 06/03/2007 01/06/2007 11/01/2007 01/04/2007 26/01/2007 01/04/2007 Vains 14/11/2006 01/02/2007 30/11/2006 01/02/2007 28/09/2006 01/01/2007 Agon Coutainville Angoville sur Ay Baubigny Benoistville Bolleville Bréhal Bretteville Bricqueville sur Mer Ceaux Champeaux Chanteloup Digosville Donville les Bains Dragey Ronthon Gouberville Granville Hébécrevon Huberville Jullouville La Meauffe Le Mesnil Aubert Les Moitiers d'Allonne Les Veys Longueville Montaigu la Brisette Neufmesnil Pont Hébert Pontaubault Pontorson Querqueville Rocheville Saint Germain sur Ay Saint Gilles (applicable jusqu'au 27/03/2015) Saint Jean de la Haize Saint Lô Saint Martin d'Aubigny Saint Pair sur Mer (applicable jusqu'au 21/12/2012) Saint Pierre Eglise Saint Sauveur Lendelin Saint Vaast la Hougue Tourville sur Sienne Valognes Villedieu les Poeles Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 81 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MARNE 06/11/2008 01/02/2009 28/09/2006 01/01/2007 23/10/2006 01/01/2007 26/09/2007 01/01/2008 06/10/2006 01/01/2007 29/04/2008 01/05/2013 19/10/2009 01/01/2010 23/10/2006 01/01/2007 31/03/2008 01/06/2008 06/07/2010 01/10/2010 19/06/2007 01/09/2007 19/09/2007 01/12/2007 20/12/2006 01/03/2007 05/10/2006 01/01/2007 17/09/2010 01/12/2010 26/10/2006 01/01/2007 08/12/2006 01/03/2007 10/06/2010 01/09/2010 26/10/2006 01/01/2007 02/11/2006 01/02/2007 24/10/2006 01/01/2007 09/10/2006 01/01/2007 30/04/2013 01/09/2013 12/12/2006 01/03/2007 29/09/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 26/09/2007 01/01/2007 26/10/2006 01/04/2013 25/09/2006 01/01/2007 14/12/2006 01/03/2007 20/10/2006 01/01/2007 30/11/2006 01/02/2007 13/11/2008 01/02/2009 05/10/2006 01/01/2007 27/03/2009 01/06/2009 Gueux 07/05/2008 01/08/2008 27/10/2006 01/01/2007 26/06/2008 01/09/2008 17/11/2010 01/10/2011 19/03/2009 01/06/2009 16/10/2006 01/01/2007 09/02/2009 01/05/2009 10/12/2007 01/03/2008 06/12/2010 01/03/2011 La Veuve 22/09/2006 01/01/2007 13/03/2009 01/06/2009 04/10/2006 01/01/2007 24/10/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 27/09/2006 01/01/2007 26/04/2011 01/07/2013 06/02/2007 01/06/2007 19/10/2006 01/01/2007 16/10/2006 01/01/2007 30/03/2007 01/06/2007 06/10/2006 01/01/2007 19/09/2011 01/12/2011 13/06/2008 01/09/2008 17/10/2006 01/01/2007 11/09/2008 01/12/2008 11/01/2007 01/04/2007 Norrois 26/04/2008 01/07/2008 27/10/2006 01/01/2007 26/09/2006 01/01/2007 24/11/2008 01/02/2011 23/05/2007 01/08/2007 27/10/2006 01/01/2007 Saint Gilles 08/09/2010 01/12/2010 Saint Hilaire le Grand 05/10/2006 01/01/2007 Saint Hilaire le Petit 13/11/2006 01/02/2007 11/07/2011 01/01/2015 20/02/2007 01/05/2007 Saint Martin aux Champs 06/04/2007 01/07/2007 Saint Martin l'Heureux 14/11/2011 01/02/2012 Ambonnay Auberive Aulnay sur Marne Ay en Champagne Beaumont sur Vesle Berméricourt Berru Bethon Bisseuil Bouchy Saint Genest Boult sur Suippe Bouy Branscourt Breuvery sur Coole Brimont Brugny Vaudancourt Cauroy les Hermonville Cernay les Reims Chalons sur Vesle Champillon Chaumuzy Chenay Cherville Compertrix Cormicy Cormontreuil Courville Dontrien Epernay Esternay Fagnières Faverolles et Coëmy Fleury la Rivière Fontaine sur Ay Fresne les Reims Hautvillers Hermonville Heutregiville Isles sur Suippe Issé Jonchery sur Suippe L'Epine La Cheppe Lachy Lavannes Le Breuil Les Mesneux Loisy sur Marne Louvois Mairy sur Marne Mancy Mardeuil Mareuil en Brie Marolles Merfy Montigny sur Vesle Mourmelon le Grand Mourmelon le Petit Mutigny Orbais L'Abbaye Pargny sur Saulx Pontfaverger Moronvilliers Rosnay Saint Etienne sur Suippe Saint Imoges Saint Mard les Rouffy Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 82 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MARNE 05/07/2010 01/10/2010 15/12/2006 01/03/2007 17/10/2006 01/01/2007 31/10/2006 01/01/2007 23/10/2006 01/01/2007 15/12/2006 01/03/2007 04/02/2011 01/05/2011 Tours sur Marne 27/10/2006 01/01/2007 25/10/2006 01/01/2007 Trois Puits 16/10/2006 01/01/2007 27/10/2008 01/01/2009 11/10/2010 01/01/2011 17/10/2006 01/01/2007 Vert Toulon 23/02/2010 01/07/2010 17/10/2006 01/01/2007 25/10/2006 01/01/2007 Villeneuve la Lionne 28/09/2006 01/01/2007 28/09/2006 01/01/2007 14/10/2006 01/01/2007 06/12/2006 01/03/2007 26/10/2006 01/01/2007 05/04/2007 01/07/2007 26/09/2006 01/01/2007 03/10/2006 01/01/2007 21/06/2010 01/11/2011 Saint Soupley sur Py Sainte Marie du Lac Nuisement Sarry Sermaize les Bains Sillery Souain Perthes les Hurlus Thil Trigny Val de Vesle Vaudesincourt Verdon Verzy Villedommange Villers Allerand Villers aux Bois Villers Franqueux Vinay Vitry la Ville Vouzy Warmeriville Witry les Reims Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 83 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE MARNE 11/09/2009 01/03/2010 05/10/2006 01/01/2007 22/02/2010 01/05/2010 24/09/2010 01/12/2010 13/10/2006 01/01/2007 22/12/2009 01/03/2010 26/09/2008 01/12/2008 16/03/2007 01/06/2007 Aillianville Bourbonne les Bains Breuvannes en Bassigny Bricon Dammartin sur Meuse Eclaron – Braucourt - Sainte-Liviere Foulain Mandres la Côte Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 84 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MAYENNE 14/09/2006 01/01/2007 20/06/2007 01/09/2007 11/09/2007 01/12/2007 Cossé le Vivien 08/11/2007 01/02/2008 09/12/2009 01/03/2010 21/09/2006 01/01/2007 13/09/2011 01/12/2011 La Gravelle 19/01/2007 01/04/2007 Laval 17/05/2010 01/08/2010 07/07/2008 01/10/2008 18/12/2007 01/03/2008 21/10/2009 01/01/2010 24/01/2007 01/04/2007 26/01/2012 01/04/2012 Olivet 28/02/2008 01/05/2008 22/09/2009 01/01/2010 19/12/2006 01/03/2007 15/05/2007 01/08/2007 12/09/2006 01/01/2007 06/09/2010 01/12/2010 Ahuillé Bouessay Bourgneuf la Forêt Entrammes Evron La Baconnière Loiron Louverné Louvigné Montsûrs Nuille sur Vicoin Ruille le Gravelais Saint Berthevin Soulgé sur Ouette Thorigne en Charnie Villaines La Juhel Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 85 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MEURTHE ET MOSELLE 01/12/2006 01/03/2007 23/11/2011 01/02/2012 15/11/2006 01/02/2007 23/05/2008 01/08/2008 29/03/2007 01/12/2007 29/07/2011 01/10/2011 Avril 10/09/2008 01/12/2008 04/03/2011 01/06/2011 27/10/2006 01/01/2007 04/06/2010 01/09/2010 28/10/2008 01/01/2009 22/11/2006 01/02/2007 30/01/2007 01/04/2007 Brin sur Seille 15/12/2006 01/05/2011 15/03/2007 01/06/2007 02/04/2007 01/07/2007 18/12/2006 01/05/2007 16/11/2006 01/02/2007 31/03/2008 01/06/2008 22/07/2010 01/10/2010 21/01/2009 01/04/2009 04/03/2010 01/06/2010 03/10/2006 01/01/2007 24/03/2009 01/06/2009 26/01/2007 01/04/2007 11/09/2007 01/12/2007 25/09/2009 01/01/2010 25/02/2015 01/05/2015 27/10/2006 01/01/2007 17/12/2009 01/03/2010 12/02/2010 01/05/2010 06/06/2008 01/09/2008 22/02/2013 01/05/2013 23/03/2007 01/06/2007 05/02/2007 01/05/2007 23/10/2008 01/01/2009 19/03/2007 01/06/2007 12/10/2006 01/01/2007 16/06/2008 01/09/2008 14/11/2007 01/02/2008 08/04/2013 01/07/2013 01/09/2008 01/12/2008 05/05/2007 01/08/2007 30/09/2011 01/01/2012 18/12/2006 01/03/2007 11/06/2010 01/10/2010 18/12/2006 01/03/2007 31/10/2008 01/01/2009 06/07/2011 01/10/2011 08/12/2006 01/03/2007 19/10/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 25/10/2006 01/01/2007 22/09/2011 01/12/2011 09/03/2007 01/06/2007 03/11/2006 01/02/2007 20/06/2008 01/09/2008 25/02/2009 01/05/2009 28/09/2006 01/01/2007 13/11/2006 01/02/2007 13/11/2006 01/02/2007 20/04/2011 01/08/2011 21/11/2011 01/02/2012 Mars la Tour 18/09/2008 01/12/2008 14/12/2012 01/03/2013 29/09/2006 01/01/2007 16/10/2006 01/01/2007 27/11/2006 01/02/2007 31/10/2006 01/01/2007 15/09/2008 01/12/2008 Mont le Vignoble 11/01/2008 01/04/2008 Mont sur Meurthe 24/11/2006 01/02/2007 27/08/2009 01/11/2009 Moyen 26/01/2007 01/04/2007 Aingeray Amance Arnaville Arraye et Han Audun le Roman Autrey sur Madon Azerailles Bainville sur Madon Belleau Belleville Bouxières aux Dames Briey Buissoncourt Burthecourt aux Chênes Champenoux Chaouilley Charey Charmois Chavigny Chenicourt Choloy Menillot Clemery Colombay les Belles Cosnes et Romain Crepey Damelevières Deneuvre Deuxville Dieulouard Dommarie Eulmont Dommartin la Chaussée Dommartin sous Amance Doncourt les Conflans Ecrouves Einville au Jard Embermenil Eply Essey les Nancy Eulmont Frouard Gerbeviller Germiny Gorcy Haraucourt Hatrize Haucourt Moulaine Houdelmont Jaillon Jolivet Lachapelle Laitre sous Amance Laneuveville devant Nancy Laronxe Lenoncourt Letricourt Liverdun Loisy Longuyon Maixe (applicable jusqu'au 17/02/2009) Malzeville Maron Mereville Messein Millery Moineville Moncel les Lunéville Moncel sur Seille Morville sur Seille Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 86 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MEURTHE ET MOSELLE 12/10/2012 01/01/2013 09/06/2008 01/09/2008 05/10/2009 01/01/2010 15/09/2011 01/12/2011 27/11/2006 01/02/2007 03/04/2007 01/07/2007 06/09/2007 01/12/2007 13/12/2007 01/03/2008 15/10/2008 01/01/2009 Saint Ail 01/12/2006 01/03/2007 06/12/2006 01/03/2007 29/08/2008 01/11/2008 01/03/2007 01/06/2007 15/12/2006 01/03/2007 16/05/2008 01/08/2008 24/10/2008 01/01/2009 27/10/2006 01/01/2007 13/10/2006 01/01/2007 24/04/2009 01/07/2009 23/03/2010 01/06/2010 24/10/2006 01/01/2007 28/11/2011 01/02/2012 28/11/2006 01/02/2007 30/06/2008 01/09/2008 13/10/2006 01/01/2007 04/12/2006 01/03/2007 11/12/2006 01/05/2007 24/03/2008 01/06/2008 Neufmaisons Nomeny Pagney Derrière Barine Pierreville Pulligny Quevilloncourt Rehainviller Richardmenil Rosieres aux Salines Saint Pancre Saizerais Seicheprey Sexay aux Forges Sivry Thiavillle sur Meurthe Valleroy Vandières Vathimenil Vaucourt Vaudémont Vezelise Villers lès Nancy Villerupt Vitrey Vitrimont Vroncourt Xammes Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 87 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MEUSE 15/12/2006 01/03/2007 03/10/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 27/09/2006 01/01/2007 18/10/2006 01/10/2009 16/10/2006 01/01/2007 19/02/2007 01/05/2007 30/05/2008 01/10/2009 19/03/2007 01/10/2009 Fresnes au Mont 09/09/2006 01/01/2007 02/11/2006 01/02/2007 27/10/2006 01/01/2007 01/09/2006 01/01/2007 Lemmes 14/10/2006 01/10/2009 27/10/2006 01/01/2007 10/07/2009 01/10/2009 26/11/2007 01/10/2009 19/12/2006 01/03/2007 20/10/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/01/2007 Ambly sur Meuse Belleray Belrupt en Verdunois Beurey sur Saulx Brillon en Barrois Charny sur Meuse Damvillers Dieue sur Meuse Dommary Baroncourt Dugny sur Meuse Erize la Brulee Euville Fromereville les Vallons Laheycourt Lamorville Lerouville Sommedieue Spincourt Thierville sur Meuse Thonne la Long Val d’ornain Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 88 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MORBIHAN 06/02/2009 01/05/2009 Ambon 29/09/2006 01/01/2007 23/10/2006 01/01/2007 19/12/2006 01/03/2007 19/05/2008 01/08/2008 20/02/2007 01/05/2007 Baud 15/09/2006 01/01/2007 15/09/2011 01/12/2011 21/11/2006 01/02/2007 26/10/2006 01/01/2007 04/12/2006 01/03/2007 16/02/2007 01/05/2007 17/09/2009 01/12/2009 10/12/2012 01/03/2013 13/11/2006 01/02/2007 08/12/2014 01/03/2015 25/09/2009 01/01/2010 22/09/2011 01/12/2011 16/11/2006 01/02/2007 La Chapelle Neuve 30/10/2009 01/01/2010 30/10/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 La Vraie Croix 02/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 Lanester 15/03/2007 01/08/2007 01/06/2007 01/09/2007 26/09/2008 01/12/2008 11/12/2006 01/03/2007 Le Palais 14/12/2006 01/03/2007 14/12/2006 01/03/2007 28/11/2006 01/08/2007 06/12/2006 01/03/2007 24/11/2009 01/02/2010 02/09/2008 01/12/2008 12/10/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 24/11/2006 01/02/2007 13/11/2006 01/07/2011 15/09/2006 01/01/2007 29/09/2009 01/12/2009 15/12/2006 01/03/2007 22/05/2007 01/08/2007 21/05/2010 01/08/2010 27/10/2006 01/01/2007 23/02/2007 01/05/2007 30/03/2007 01/06/2007 05/09/2008 01/12/2008 20/12/2006 01/03/2007 30/10/2006 01/01/2007 30/10/2006 01/01/2007 27/10/2009 01/01/2010 Rochefort en Terre 09/11/2006 01/02/2007 Saint Ave 22/09/2006 01/01/2007 Saint Barthélémy 01/12/2006 01/03/2007 Saint Gravé 07/12/2006 01/03/2007 01/02/2007 01/05/2007 Saint Martin sur Oust 28/11/2006 01/02/2007 29/01/2009 01/04/2009 27/09/2007 01/12/2007 Saint Pierre Quiberon 24/11/2006 01/02/2007 01/12/2006 01/03/2007 15/11/2006 01/02/2007 Sainte Hélène 26/09/2006 01/01/2007 16/11/2006 01/02/2007 31/10/2006 01/01/2007 27/07/2007 01/11/2007 17/01/2007 01/04/2007 24/11/2006 01/02/2007 27/09/2010 01/12/2010 Vannes 09/02/2007 01/05/2007 Allaire Arradon Arzal Baden Bangor Berric Bignan Billiers Bohal Brech Camors Cleguer Credin Elven Férel Grandchamp Guégon La Croix Helléan La Trinité Surzur Landevant Larmor Baden Larre Le Bono Locmaria Locmariaquer Malansac Meucon Mohon Molac Monterblanc Muzillac Nivillac Noyal Pontivy Noyalo (applicable jusqu'au 24/04/2008) Péaule Penestin Plaudren Ploeren Plougoumelen Plumeliau Plumelin Plumergat Pluneret Pont Scorff Questembert Riantec Saint Jacut les Pins Saint Nolff Saint Philibert Saint Thuriau Sainte Anne d'Auray Sarzeau Serent Sulniac Surzur Taupont Theix Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 89 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MOSELLE 10/11/2006 01/02/2007 29/01/2007 01/04/2007 03/10/2006 01/01/2007 Ars sur Moselle 14/12/2012 01/03/2013 01/06/2007 01/09/2007 30/06/2008 01/09/2008 30/08/2007 01/02/2008 13/10/2006 01/01/2007 28/09/2006 01/01/2007 20/07/2009 01/10/2009 19/10/2006 01/01/2007 28/09/2007 01/12/2007 20/09/2007 01/12/2007 22/09/2011 01/12/2011 17/10/2006 01/01/2007 22/09/2009 01/12/2009 30/10/2006 01/01/2007 30/10/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 Cheminot 19/10/2006 01/01/2007 28/11/2006 01/02/2007 19/10/2006 01/01/2007 28/10/2014 01/01/2015 06/11/2006 01/02/2007 16/10/2006 01/01/2007 08/10/2009 01/01/2010 28/08/2009 01/11/2009 06/10/2006 01/01/2007 04/07/2008 01/10/2008 10/10/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 28/03/2012 01/07/2012 17/10/2006 01/01/2007 06/12/2006 01/03/2007 14/05/2009 01/08/2009 12/10/2006 01/01/2007 18/04/2011 01/07/2011 25/06/2009 01/09/2012 30/11/2006 01/02/2007 22/11/2006 01/02/2007 28/11/2006 01/02/2007 13/10/2006 01/01/2007 05/10/2006 01/01/2007 Jury 30/03/2009 01/06/2009 12/10/2006 01/01/2007 06/10/2006 01/01/2007 30/11/2006 01/02/2007 06/11/2006 01/02/2007 08/12/2006 01/03/2007 12/10/2006 01/01/2007 06/12/2011 01/08/2012 13/11/2006 01/02/2007 29/04/2011 01/08/2011 03/11/2006 01/02/2007 27/05/2010 01/08/2010 05/01/2007 01/04/2007 15/06/2009 01/09/2009 Montois la Montagne 22/03/2013 01/06/2013 06/12/2006 01/03/2007 30/11/2006 01/02/2007 24/10/2006 01/01/2007 20/12/2006 01/03/2007 24/06/2008 01/09/2008 19/04/2013 01/02/2014 27/03/2007 01/06/2007 25/06/2010 01/09/2010 02/04/2012 01/07/2012 10/11/2006 01/02/2007 02/03/2007 01/06/2007 Pouilly 19/01/2007 01/04/2007 29/04/2008 01/07/2008 07/11/2006 01/02/2007 28/08/2006 01/01/2007 16/01/2007 01/04/2007 Algrange Ancerville Ars Laquenexy Audun le Tiche Aumetz Baerenthal Bambiderstroff Barst Basse Rentgen Beux Bionville sur Nied Boulay Moselle Bousse Boust Buhl Lorraine Chailly les Ennery Chateau Salins Chatel Saint Germain Chieulles Coin les Cuvry Courcelles Chaussy Courcelles sur Nied Cutting Distroff Ebersviller Elzange Failly Faulquemont Fey Fixem Flétrange Florange Folschviller Fossieux Gandrange Guenange Guerting Havange Hettange Grande Hoste Jouy aux Arches Jussy Laquenexy Lessy Lorry Mardigny Loutzviller Maizery Marly Marrieulles Marsilly Mecleuves Metzervisse Mondorff Monneren Neufchef Noisseville Nouilly Noveant sur Moselle Oeting Ogy Ottange Ottonville Ricrange Peltre Piblange Pommerieux Puzieux Redange Reding Retel Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 90 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération MOSELLE 06/12/2006 01/03/2007 21/08/2009 01/11/2009 23/10/2006 01/01/2007 19/12/2006 01/03/2007 22/10/2012 01/01/2013 Saint Julien lès Metz 09/02/2007 01/05/2007 Saint Jure 23/10/2007 01/01/2008 13/10/2006 01/01/2007 19/04/2011 01/07/2011 06/11/2006 01/02/2007 09/10/2006 01/05/2007 07/07/2008 01/02/2015 Sarreguemines 23/10/2006 01/01/2007 09/10/2006 01/01/2007 03/11/2006 01/02/2007 05/04/2012 01/07/2012 17/11/2006 01/02/2007 27/10/2006 01/01/2007 02/10/2006 01/01/2007 22/09/2008 01/12/2008 27/10/2006 01/01/2007 30/05/2008 01/08/2012 05/01/2007 01/04/2007 07/11/2014 01/02/2015 27/10/2006 01/01/2007 18/01/2010 01/05/2010 19/02/2009 01/05/2009 03/07/2007 01/10/2007 Retonfey Roncourt Rozerieulles Rurange les Thionville Russange Sainte Marie aux Chènes Sainte Ruffine Sanry lès Vigy Sarraltroff Sarrebourg Saulny Sorbey Stuckange Sturzelbronn Tressange Tritteling Redlach Valmont Vantoux Vany Velving Verneville Virming Volmerange les Mines Volstroff Woustviller Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 91 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération NIEVRE 19/07/2007 01/10/2007 01/02/2010 01/05/2010 04/02/2009 04/05/2009 13/04/2007 01/05/2009 Montigny aux Amognes Chevenon Saint Martin d'Heuille Varennes les Narcy Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 92 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération NORD 06/02/2007 01/05/2007 27/10/2006 01/01/2007 27/01/2010 01/05/2010 19/09/2008 01/12/2008 27/09/2007 01/12/2007 16/06/2010 01/10/2010 13/02/2012 01/05/2012 22/09/2010 01/12/2010 31/01/2007 01/04/2007 24/10/2006 01/01/2007 30/03/2009 01/12/2009 15/12/2006 01/03/2007 22/01/2009 01/05/2009 28/02/2009 01/05/2009 21/09/2006 01/01/2007 13/03/2009 01/06/2009 28/05/2009 01/08/2009 10/06/2008 01/09/2008 01/04/2010 01/07/2010 04/10/2006 01/01/2007 15/10/2009 01/01/2010 21/06/2007 01/09/2007 30/04/2009 01/08/2009 30/05/2008 01/08/2008 29/09/2006 01/01/2007 14/04/2010 01/07/2010 10/06/2010 01/09/2010 25/03/2008 01/06/2008 05/12/2012 01/03/2013 Bois Grenier 17/12/2008 01/03/2009 26/06/2007 01/09/2007 17/09/2008 01/12/2008 14/12/2007 01/02/2008 08/02/2007 01/05/2007 28/09/2007 01/12/2007 29/09/2008 01/12/2008 08/04/2008 01/07/2008 30/05/2007 01/08/2007 02/10/2006 01/01/2007 05/09/2011 01/12/2011 21/12/2006 01/03/2007 06/04/2007 01/07/2007 29/11/2006 01/02/2007 20/01/2007 01/04/2007 06/11/2006 01/02/2007 28/05/2008 01/09/2008 24/09/2014 01/03/2015 20/12/2006 01/03/2007 13/09/2007 01/04/2008 01/04/2008 01/07/2008 02/03/2010 01/06/2010 Douai 07/09/2007 01/01/2008 15/06/2007 01/09/2007 13/05/2008 01/08/2008 30/08/2006 01/01/2007 03/04/2007 01/07/2007 22/12/2009 01/03/2010 Eth 31/03/2009 01/08/2009 28/09/2006 01/01/2007 30/10/2013 01/01/2014 27/10/2006 01/01/2007 27/11/2006 01/02/2007 13/11/2008 01/06/2009 22/03/2007 01/06/2007 24/10/2008 01/01/2009 Ghyvelde 15/12/2014 01/03/2015 09/10/2008 01/01/2009 Hamel 23/02/2009 01/02/2010 02/07/2008 01/10/2008 Haut Lieu 29/08/2008 01/12/2008 11/04/2008 01/07/2008 Hazebrouck 22/01/2007 01/04/2007 24/11/2006 01/02/2007 20/02/2009 01/07/2009 Allennes les Marais Aniche Anneux Annoeullin Anor Arleux Artres Attiches Auberchicourt Aubers Aulnoy lez Valenciennes Avelin Avesnelles Avesnes le Sec Bachant Bachy Bailleul Baisieux Bantigny Bauvin Bavay Beaucamps Ligny Beaurepaire sur Sambre Bermerain Bersée Berthen Bettignies Bierne Bisezeele Bondues Bouchain Bourghelles Boussières sur Sambre Boussois Brillon Caestre Cagnoncles Camphin en Pevele Cantin Cappelle en Pevele Carnin Caudry Cobrieux Coudekerque Crochte Cuincy Cysoing Damousies Deulemont Dompierre sur Helpe Eclaibes Englos Ennevelin Escobecques Esquelbecq Faches Thumesnil Famars Fenain Fournes en Weppes Fromelles Genech (applicable jusqu'au 25/10/2010) Ghissignies Gruson Haubourdin Haverskerque Hondschoote Hornaing Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 93 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération NORD 30/09/2011 01/12/2011 26/03/2007 01/06/2007 16/03/2007 01/06/2007 La Chapelle d'Armentières 08/12/2006 01/03/2007 La Sentinelle 16/12/2011 01/03/2012 26/10/2006 01/01/2007 Lambersart 27/09/2007 01/12/2007 17/10/2007 01/09/2011 11/02/2008 01/05/2008 25/02/2010 01/05/2010 18/05/2009 01/08/2009 21/12/2006 01/04/2007 27/09/2006 01/01/2007 15/12/2011 01/03/2012 05/12/2008 01/03/2009 07/12/2006 01/03/2007 29/09/2006 01/01/2007 30/09/2008 01/02/2009 22/10/2008 01/01/2009 03/04/2007 01/07/2007 31/05/2007 01/09/2007 18/12/2006 01/03/2007 Marquette les Lille 15/12/2008 01/03/2009 06/04/2007 01/07/2007 08/07/2008 01/10/2008 05/04/2007 01/09/2007 11/07/2007 01/10/2007 19/12/2006 01/03/2007 03/04/2008 01/08/2008 17/09/2007 01/03/2009 24/06/2010 01/09/2010 16/03/2007 01/06/2007 07/04/2008 01/08/2008 31/03/2010 01/06/2010 15/11/2006 01/02/2007 05/02/2007 01/05/2007 17/07/2008 01/10/2008 12/02/2007 01/05/2007 10/04/2007 01/09/2007 12/10/2006 01/01/2007 06/09/2007 01/01/2008 06/04/2007 01/07/2007 21/12/2007 01/03/2008 18/12/2006 01/03/2007 12/04/2011 01/07/2011 18/09/2009 01/12/2009 23/09/2011 01/12/2011 16/03/2009 01/02/2010 24/10/2008 01/03/2009 28/06/2007 01/09/2007 01/09/2014 01/12/2014 22/09/2006 01/01/2007 25/01/2010 01/07/2010 07/03/2007 01/06/2007 25/09/2006 01/01/2007 23/04/2010 01/08/2010 25/02/2010 01/05/2010 08/03/2007 01/09/2007 10/07/2008 01/10/2008 03/12/2010 01/03/2011 22/11/2006 01/02/2007 26/09/2008 01/02/2009 11/06/2010 01/09/2010 26/05/2008 01/08/2008 22/02/2012 01/05/2012 01/12/2007 01/03/2007 Villeneuve d'Ascq 30/06/2008 01/09/2008 13/12/2011 01/08/2012 26/11/2009 01/02/2010 21/09/2007 01/12/2007 30/11/2006 01/02/2007 07/09/2009 01/12/2009 27/06/2007 01/09/2007 26/09/2006 01/01/2007 Houplines Hoymille Jeanlain Lallaing Lambres lez Douai Le Doulieu Le Maisnil Ledringhem Leffrinckoucke Lesquin Lezennes Liessies Linselles Lompret Louvroil Lynde Marcoing Marpent Marquette en Ostrevant Moncheaux Morbecque Neuf Berquin Neuf Mesnil Neuville Saint Rémy Nieppe Noyelles les Seclin Noyelles sur Selle Obies Ohain Oisy Ostricourt Oudezeele Paillencourt Peronne en Melantois Pradelles Proville Quaedypre Quarouble Querenaing Quesnoy sur Deûle Rachies Rieulay Roeulx Roost Warendin Roucourt Sainghin en Melantois Sainghin en Weppes Saint Jans Cappel Saint Waast la Vallée Sassegnies Saultain Semeries Sequedin Steenwerck Templeuve Thumeries Tourmignies Trelon Tressin Verlinghem Vieux Berquin Vieux Mesnil Wahagnies Wallers Arenberg Wallon Cappel Wambrechies Wannehain Warneton Wervicq Sud Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 94 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération NORD 27/10/2007 01/03/2008 28/09/2012 01/12/2012 23/10/2009 01/01/2010 West Cappel Willems Winnezeele Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 95 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération OISE Abbeville Saint Lucien 13/09/2012 01/12/2012 30/03/2011 01/06/2011 10/11/2006 01/02/2007 22/12/2006 01/03/2007 30/09/2008 01/12/2008 04/04/2008 01/07/2008 13/09/2010 01/12/2010 26/10/2012 01/03/2013 21/12/2007 01/03/2007 12/02/2010 01/05/2010 11/09/2009 01/03/2010 28/11/2008 01/02/2009 14/12/2006 01/03/2007 20/11/2006 01/02/2007 21/12/2010 01/03/2011 26/01/2007 01/05/2007 27/10/2006 01/01/2007 19/04/2011 01/07/2011 09/11/2006 01/03/2007 15/12/2010 01/03/2011 29/10/2013 01/01/2014 11/01/2013 01/05/2013 26/10/2006 01/01/2007 26/02/2007 01/05/2007 Chambly 07/12/2006 01/03/2007 23/02/2007 01/05/2007 Chaumont en Vexin 21/11/2006 01/02/2007 Chelles 08/07/2011 01/10/2011 Chevrières 24/09/2007 01/12/2007 30/05/2007 01/08/2007 06/03/2007 01/06/2007 12/03/2007 01/06/2007 10/11/2006 01/02/2007 08/12/2006 01/03/2007 21/12/2006 01/03/2007 08/02/2008 01/05/2008 20/12/2006 01/03/2007 08/11/2006 01/02/2007 01/02/2010 01/05/2010 03/04/2008 01/07/2008 06/12/2006 01/03/2007 15/05/2009 01/08/2010 24/11/2006 01/02/2007 31/08/2009 01/01/2010 21/10/2011 01/01/2012 17/09/2007 01/12/2007 29/01/2010 01/04/2010 28/11/2006 01/03/2007 10/11/2014 01/02/2015 09/11/2006 01/02/2007 26/10/2006 01/01/2007 16/05/2007 01/08/2007 04/04/2008 01/07/2008 05/01/2007 01/04/2007 27/05/2013 01/08/2013 17/04/2008 01/07/2008 04/06/2007 01/09/2007 27/10/2006 01/01/2007 11/12/2006 01/03/2007 01/02/2013 01/05/2013 13/03/2009 01/06/2009 02/10/2008 01/11/2009 26/04/2007 01/07/2007 La Chapelle aux Pots 12/12/2006 01/03/2007 12/04/2007 01/07/2007 26/10/2007 01/01/2008 03/04/2012 01/07/2012 La Rue Saint Pierre 08/12/2006 01/03/2007 10/11/2006 01/02/2007 09/10/2012 01/01/2013 Lalande en Son 23/02/2007 01/05/2007 14/11/2008 01/02/2009 Le Mont Saint Adrien 11/12/2006 01/03/2007 22/05/2008 01/08/2008 Amblainville Andeville Arsy Avrigny Bachivillers Bailleul sur Thérain Bailleval Belle Eglise Belloy Berthecourt Béthisy Saint Martin Betz Blaincourt lès Précy Blicourt Boissy Resnoy Bonlier Bornel Boubiers Bresles Bretigny Breuil le Vert Cambronne les Clermont Chamant Chambors Chiry Ourscamp Cinqueux Cires les Mello Coudun Courcelles les Gisors Cramoisy Crépy en Valois Crisolles Crouy en Thelle Cuvergnon Dieudonne Duvy Elincourt Sainte Marguerite Emeville Eragny sur Epte Ercuis Escames Estrees Saint Denis Fay les Etangs Feigneux Formerie Fouilloy Foulangues Fresnes l'Eguillon Fresnoy la Rivière Fresnoy le Luat Gilocourt Gouvieux Guiscard Gury (applicable jusqu'au 26/02/2008) Hannaches Hanvoile Hénonville Hondainville La Croix Saint Ouen La Neuville sur Ressons La Neuville Vault Lachelle Laigneville Lassigny Le Plessis Brion Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 96 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération OISE 30/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/04/2007 17/03/2014 01/06/2014 07/09/2011 01/12/2011 29/09/2011 01/01/2012 30/03/2007 01/06/2007 26/11/2010 01/02/2011 24/10/2008 01/01/2009 01/03/2010 01/06/2010 14/12/2006 01/03/2007 15/12/2006 01/03/2007 14/12/2006 01/03/2007 27/11/2006 01/02/2007 05/02/2007 01/05/2007 14/11/2006 01/02/2007 08/01/2007 01/04/2007 Monceaux 05/12/2006 01/01/2014 20/11/2006 01/02/2007 15/02/2007 01/05/2007 26/01/2012 01/04/2012 10/01/2007 01/04/2007 24/11/2006 01/02/2007 01/02/2010 01/05/2010 19/12/2006 01/03/2007 03/04/2008 01/07/2008 18/06/2012 01/09/2012 10/11/2006 01/02/2007 13/04/2007 01/07/2007 11/02/2011 01/05/2011 11/03/2011 01/06/2011 06/11/2006 01/02/2007 19/11/2010 01/02/2011 02/03/2007 01/06/2007 18/01/2010 01/04/2010 26/01/2007 01/04/2007 18/12/2006 01/03/2007 14/11/2011 01/02/2012 21/01/2009 01/02/2015 Rémy 21/12/2006 01/03/2007 24/01/2007 01/04/2007 24/11/2006 01/02/2007 10/12/2008 01/03/2009 13/11/2006 01/02/2007 24/03/2009 01/06/2009 02/11/2007 01/02/2008 08/12/2006 01/03/2007 04/07/2013 01/10/2013 05/05/2008 01/08/2008 23/03/2009 01/06/2009 05/06/2007 01/09/2007 Saint Germain la Poterie 08/12/2006 01/03/2007 Saint Léger en Bray 03/11/2006 01/02/2007 Saint Martin le Nœud 24/06/2008 01/09/2008 Saint Quentin des Prés 04/12/2009 01/11/2010 27/03/2012 01/06/2012 08/12/2008 01/03/2009 27/03/2009 01/11/2009 04/12/2006 01/03/2007 04/06/2010 01/09/2010 23/03/2010 01/06/2010 14/09/2007 01/12/2007 23/03/2007 01/06/2007 12/11/2008 01/02/2009 18/02/2010 01/05/2010 Venette 06/11/2009 01/02/2010 02/06/2008 01/09/2008 26/05/2010 01/08/2010 12/04/2007 01/07/2007 09/12/2006 01/03/2007 06/11/2006 01/02/2007 24/06/2010 01/09/2010 25/05/2012 01/09/2012 16/02/2007 01/05/2007 Leglantiers Lhéraule Liancourt Liancourt Saint Pierre Longueil Annel Longueil Sainte Marie Maignelay Montigny Maimbeville Mareuil sur Ourq Margny lès Compiègne Margny sur Matz Maysel Mello Méru Mesnil en Thelle Mogneville Monchy Humières Montepilloy (applicable jusqu'au 22/11/2007) Montepilloy (nouvelle délibération) Montmagny en Vexin Montmartin Moyenneville Néry Neufchelles Neuilly en Thelle Nointel Nourard le Franc Noyon Oudeuil Péroy les Gombries Pisseleu Plainval Ponchon Pontpoint Précy sur Oise Puiseux le Hauberger Rantigny Ressons l'Abbaye Rethondes Rhuis Ribécourt Dreslincourt Rosoy en Multien Rothois Rouville Rouvillers Roye sur Matz Saint Arnoult Saint Aubin sous Erquery Sainte Genevieve Saintines Senantes Silly Tillard Thiers sur Thève Thury Sous Clermont Tracy le Mont Trumilly Ully Saint Georges Varinfroy Verberie Verderel les Sauqueuse Verneuil en Halatte Villers sur Auchy Villiers Saint Paul Vineuil Saint Firmin Wacqmoulin Wavignies Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 97 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ORNE 30/03/2009 01/08/2009 Alençon 19/09/2011 01/12/2011 Bagnoles de l'Orne 07/12/2009 01/03/2010 26/10/2006 01/01/2007 27/06/2007 01/09/2007 31/05/2007 01/08/2007 08/12/2010 01/01/2011 15/12/2006 01/03/2007 23/10/2006 01/01/2007 27/09/2007 01/12/2007 Le Champ de la Pierre 04/12/2006 01/03/2007 18/09/2006 01/01/2007 14/11/2006 01/02/2007 29/04/2008 01/07/2008 Saint Julien sur Sarthe 07/11/2006 07/04/2008 22/12/2006 01/04/2007 20/09/2007 01/12/2007 09/10/2006 01/01/2007 La Plaine d'Argentan Nord (Cté de communes) Liste des communes membres : Brieux Commeaux Montabard Moulins sur Orne Necy Occagnes Ri Ronai Bellavilliers Coulonges sur Sarthe Domfront Ecouché Gandelain Hesloup La Ferté Mace Le Sap Mieuxcé Origny le Roux Sérigny Sevigny Valframbert Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 98 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération PAS DE CALAIS 19/06/2008 01/09/2008 23/10/2014 01/02/2015 21/02/2007 01/05/2007 02/07/2007 01/10/2007 28/11/2006 01/02/2007 28/06/2014 01/09/2014 22/06/2007 01/09/2007 07/12/2006 01/03/2007 16/06/2008 01/09/2008 03/09/2009 01/12/2009 18/12/2006 01/03/2007 25/10/2006 01/01/2007 25/09/2006 01/01/2007 30/03/2009 01/06/2009 29/06/2011 01/09/2011 05/10/2006 01/01/2007 Avion 05/10/2007 01/01/2008 26/09/2006 01/01/2007 03/11/2006 01/02/2007 24/09/2008 01/12/2008 24/06/2010 01/10/2010 22/02/2007 01/05/2007 21/11/2006 01/02/2007 25/09/2006 01/01/2007 29/03/2007 01/06/2007 17/11/2006 01/02/2007 19/11/2010 01/02/2011 Boulogne sur Mer 08/11/2006 01/02/2007 26/10/2006 01/01/2007 02/02/2007 01/05/2007 31/05/2007 01/08/2007 08/12/2008 01/03/2009 29/06/2009 01/11/2009 13/11/2006 01/02/2007 01/10/2010 01/01/2011 28/09/2006 01/01/2007 11/10/2006 01/01/2007 13/12/2006 01/03/2007 20/09/2008 01/12/2008 28/09/2006 01/01/2007 05/10/2006 01/01/2007 23/10/2006 01/01/2007 07/12/2006 01/03/2007 31/10/2006 01/01/2007 23/06/2008 01/09/2008 13/10/2006 01/01/2007 27/11/2006 01/02/2007 03/10/2006 01/01/2007 23/09/2011 01/12/2011 21/11/2006 01/02/2007 26/09/2006 01/01/2007 20/11/2006 01/02/2007 29/11/2006 01/02/2007 06/02/2007 01/05/2007 26/06/2007 01/09/2007 13/10/2006 01/01/2007 10/11/2006 01/02/2007 07/11/2006 01/02/2007 29/09/2006 01/01/2007 26/03/2009 01/06/2009 29/03/2007 01/06/2007 27/11/2006 01/02/2007 09/10/2006 01/01/2007 01/12/2009 01/03/2010 15/11/2006 01/02/2007 01/12/2006 01/03/2007 27/06/2007 01/09/2007 26/09/2006 01/01/2007 05/12/2006 01/03/2007 15/05/2008 01/08/2008 20/11/2006 01/02/2007 28/12/2006 01/03/2007 04/02/2013 01/05/2013 22/09/2006 01/01/2007 Ablain Saint Nazaire Achicourt Agny Airon Notre Dame Airon Saint Vaast Alquines Angres Annay sous Lens Annezin Anzin Saint Aubin Athies Attin Auchy les Mines Audinghen Audruicq Autingues Bailleul Sire Berthould Bajus Balinghem Bapaume Bayenghem lez Eperlecques Bénifontaine Beuvrequen Beuvry Biache Saint Vaast Boisdinghem Bouquehault Bouvigny Boyeffles Brèmes les Ardres Bruay la Buissière Buneville Calonne Ricouart Cambrin Camiers Campagne lès Hesdin Campagne les Wardrecques Clairmarais Colline Beaumont Conchil le Temple Condette Conteville lez Boulogne Coquelles Coulogne Cuinchy Dannes Delettes Divion Drocourt Elnes Equihen Plage Escalles Esquerdes Estevelles Estrée Cauchy Etrun Evin Malmaison Fauquembergues Ferques Fiennes Fouquières lez Béthune Fouquières lez Lens Fréthun Fruges Gauchin le Gal Givenchy en Gohelle Gonnehem Gouy Sous Bellone Guemps Guines Haillicourt Haisnes Ham en Artois Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 99 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération PAS DE CALAIS 03/07/2007 01/10/2007 29/09/2006 01/01/2007 05/04/2011 01/07/2011 La Capelle les Boulogne 29/09/2006 01/01/2007 La Couture 27/03/2007 01/06/2007 17/09/2009 01/12/2009 18/01/2007 01/04/2007 30/10/2006 01/01/2007 05/12/2006 01/03/2007 26/06/2008 01/09/2008 03/11/2006 01/02/2007 29/03/2007 01/06/2007 Liévin 09/10/2006 01/01/2007 20/10/2009 01/01/2010 19/08/2008 01/11/2008 26/10/2006 01/01/2007 10/04/2008 01/07/2008 Louches 08/12/2006 01/03/2007 10/10/2006 01/01/2007 22/12/2006 01/03/2007 Marquise 14/12/2006 01/03/2007 11/04/2007 01/07/2007 21/12/2006 01/03/2007 16/02/2007 01/05/2007 13/10/2006 01/01/2007 09/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 31/03/2009 01/06/2009 12/06/2008 01/09/2008 06/12/2010 01/03/2011 09/10/2006 01/01/2007 30/01/2007 01/05/2007 19/06/2008 01/11/2008 10/10/2007 01/01/2008 03/11/2011 01/02/2012 29/09/2006 01/01/2007 24/10/2006 01/01/2007 24/11/2006 01/02/2007 25/11/2009 01/02/2010 06/04/2007 01/07/2007 08/02/2007 01/05/2007 24/11/2006 01/02/2007 23/11/2006 01/02/2007 03/11/2006 01/02/2007 12/10/2006 01/01/2007 15/11/2006 01/02/2007 29/11/2007 01/02/2008 13/10/2006 01/01/2007 Saint Aubin 15/11/2006 01/02/2007 26/02/2009 01/06/2009 19/01/2007 01/04/2007 21/02/2007 01/05/2007 Saint Léonard 12/10/2006 01/01/2007 29/11/2006 01/02/2007 12/10/2006 01/01/2007 Sainte Catherine 05/12/2011 01/03/2012 02/06/2008 01/09/2008 13/10/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 13/10/2006 01/01/2007 11/02/2010 01/03/2011 27/06/2007 01/09/2007 20/03/2009 01/06/2009 05/11/2007 01/02/2008 09/11/2006 01/02/2007 22/09/2006 01/01/2007 07/12/2006 01/03/2007 Vieille Chapelle 07/07/2008 01/10/2008 18/09/2009 01/01/2010 27/10/2006 01/01/2007 02/11/2006 01/02/2007 26/03/2007 01/06/2007 07/02/2007 01/05/2007 18/03/2010 01/06/2010 Hames Boucres Hesdigneul les Béthune Journy Labeuvrière Landrethun le Nord Lapugnoy Leforest Lestrem Leulinghen Bernes Libercourt Llillers Locon Loison sous Lens Lorgies Lozinghem Marck Méricourt Monchy le Preux Mont Bernenchon Neufchatel Hardelot Neuville Saint Vaast Nielle lès Ardres Noeux les Mines Nortkerque Noyelles Godault Noyelles les Vermelles Noyelles sous Bellonne Offekerque Oye Plage Palluel Pernes Pernes lez Boulogne Polincove Questrecques Quiestede Racquinghem Rebecques Recques sur Hem Rety Richebourg Rinxent Sailly sur la Lys Sains en Gohelle Saint Folquin Saint Inglevert Saint Laurent Blangy Saint Marie Kerque Saint Omer Capelle Samer Sangatte Servins Souchez Tatinghem Tilloy les Mofflaines Tortequesne Tubersent Valhuon (applicable jusqu'au 13/02/2013) Vaudricourt Verquin Villers au Bois Waben Wacquinghen Wardrecques Wimille Wingles Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 100 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération PAS DE CALAIS 26/09/2011 01/12/2011 30/03/2009 01/06/2009 07/03/2007 01/06/2007 21/12/2006 01/03/2007 24/09/2008 01/12/2008 31/05/2011 01/08/2011 Wisques Witternesse Wittes Zouafques Zudausques Zutkerque Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 101 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération PUY DE DOME 17/03/2009 01/06/2009 16/11/2006 01/02/2007 13/05/2009 01/08/2009 22/02/2011 01/05/2011 14/02/2013 01/05/2013 21/11/2014 01/02/2015 Brassac les Mines 28/11/2006 01/02/2007 17/06/2011 18/09/2011 17/12/2009 01/03/2010 23/02/2007 01/03/2008 09/11/2006 01/02/2007 26/03/2008 01/06/2008 Champs 01/12/2006 01/03/2007 14/12/2006 01/03/2007 11/04/2008 01/07/2008 27/03/2008 01/06/2008 17/11/2006 01/02/2007 Coudes 23/11/2006 01/02/2007 29/09/2009 01/12/2009 12/02/2007 01/05/2007 21/06/2010 01/09/2010 17/11/2006 01/02/2007 30/03/2007 15/05/2007 30/06/2010 01/09/2010 05/06/2008 01/09/2008 28/09/2007 01/12/2007 01/12/2006 01/03/2007 23/10/2007 01/01/2008 La Roche Noire 01/03/2010 01/06/2010 29/09/2010 01/12/2010 Le Broc 16/11/2006 01/02/2007 26/11/2007 01/02/2008 17/10/2014 01/01/2015 10/11/2006 01/02/2007 19/06/2008 01/09/2008 29/06/2009 01/09/2009 23/01/2007 01/04/2007 15/12/2006 01/03/2007 Mons 07/05/2009 01/08/2009 05/09/2008 01/12/2008 23/03/2009 01/06/2009 31/01/2008 01/05/2008 27/06/2012 01/09/2012 29/01/2007 01/04/2007 Parent 14/11/2008 01/02/2009 04/12/2009 01/03/2010 20/12/2006 01/03/2007 04/04/2007 01/07/2007 26/03/2009 01/06/2009 Pont du Château 04/09/2009 01/01/2010 13/06/2012 01/09/2012 Rochefort Montagne 30/11/2006 01/02/2007 20/12/2006 01/03/2007 Saint Bonnet les Allier 16/02/2007 01/05/2007 20/11/2009 01/02/2010 05/05/2009 01/08/2009 14/12/2006 01/03/2007 Saint Georges ès Allier 24/11/2009 01/02/2010 Saint Maurice ès Allier 16/11/2006 01/02/2007 29/01/2013 01/04/2013 23/02/2007 01/05/2007 19/03/2007 01/06/2007 Saint Vincent 10/05/2012 01/02/2015 18/05/2011 01/08/2011 15/12/2006 01/03/2007 04/04/2007 01/09/2007 25/07/2008 01/10/2008 08/07/2009 01/10/2009 18/09/2009 01/12/2009 29/01/2007 01/04/2007 30/03/2007 01/06/2007 Artonne Aydat Beauregard Vendon Blanzat Bort l'Etang Bouzel Bromont Lamothe Busseol Cebazat Chambon sur Lac Champeix Châteldon Clerlande Combronde Corent Cournon d'Auvergne Dorat Egliseneuve près Billom Ennezat Entraigues Enval Estandeuil Gerzat Isserteaux Joserand La Sauvetat Le Cheix sur Morge Lempdes Les Martres d'Artière Les Martres de Veyre Ludesse Marsat Moissat Montaigut le Blanc Mozac Nohanent Orcet Orléat Parentignat Pérignat es Allier Perrier Peschadoires Queuille Romagnat Saint Cirgues sur Couze Saint Genès Champanelle Saint Georges de Mons (applicable jusqu'au 28/05/2009) Saint Myon Saint Priest Bramefant Saint Remy sur Durolle Sauviat Solignat Theilhède Varennes sur Morge Vertaizon Veyre Monton Vollore Ville Yronde et Buron Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 102 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération PYRENEES ATLANTIQUES 18/10/2010 01/01/2011 04/10/2006 01/01/2007 07/06/2010 07/09/2010 12/07/2007 01/11/2007 Anglet 28/09/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 29/09/2006 01/01/2007 10/04/2009 10/07/2009 26/10/2006 01/01/2007 14/12/2006 01/03/2007 03/07/2009 03/10/2009 18/11/2011 01/02/2012 09/12/2009 01/03/2010 26/03/2010 01/06/2010 05/06/2008 01/09/2008 28/11/2011 01/02/2012 07/06/2008 01/09/2008 13/10/2006 01/01/2007 20/02/2012 01/05/2012 25/10/2006 01/01/2007 27/04/2009 27/07/2009 07/11/2006 01/02/2007 16/11/2006 01/02/2007 22/11/2007 01/02/2008 22/05/2008 01/08/2008 08/03/2007 01/06/2007 Bayonne 24/07/2008 01/10/2008 10/02/2012 01/05/2012 31/03/2009 01/12/2011 07/06/2012 01/09/2012 14/04/2008 01/07/2008 28/11/2011 01/02/2012 04/12/2006 01/03/2007 18/11/2006 01/02/2007 25/10/2007 01/01/2008 10/12/2007 01/03/2008 09/10/2006 01/01/2007 17/01/2012 01/03/2012 01/10/2008 01/01/2009 18/12/2006 01/03/2007 06/06/2011 01/09/2011 01/04/2011 01/07/2011 22/11/2011 01/02/2012 Espelette 21/11/2006 01/02/2007 30/10/2009 30/01/2010 13/10/2006 01/01/2007 13/04/2007 01/07/2007 Gan 05/07/2012 01/11/2012 19/11/2014 01/02/2015 12/06/2007 01/09/2007 01/12/2006 01/03/2007 Guiche 14/04/2008 01/07/2008 23/02/2010 01/05/2010 05/10/2009 05/01/2010 28/03/2012 01/06/2012 29/10/2012 01/01/2013 07/08/2008 01/11/2008 07/02/2012 01/05/2012 15/11/2007 01/02/2008 12/01/2007 01/04/2007 31/07/2008 01/10/2008 21/06/2011 01/09/2011 29/03/2007 01/06/2007 05/06/2008 01/09/2008 Lagos 30/11/2006 01/02/2007 28/04/2011 01/07/2011 09/11/2011 01/02/2012 14/01/2014 01/04/2014 29/04/2010 01/07/2010 30/04/2008 01/08/2008 04/05/2012 01/08/2012 24/11/2006 01/02/2007 22/12/2014 01/03/2015 16/11/2011 01/02/2012 Agnos Ahetze Ainharp Ainhoa Aramits Arancou Araujuzon Arbonne Arcangues Aren Arrien Arros de Nay Artigueloutan Asasp Aarros Ascain Asson Athos Aspis Auriac Aussevielle Auterrive Bardos Barinque Barzun Bassussary Baudreix Bedeille Beyrie sur Joyeuse Beyrie-en-Béarn Bidache Bidart Biriatou Briscous Buros Casteide Candau Castetnau Camblong Caubios-Loos Cheraute Denguin Escou Eslourenties d'Aban Espechede Espoey Eysus Gabaston Garlin Ger Gomer Gurmencon Halsou Hasparren Higueres Souye Irouleguy Ispoure Itxassou Jasses Jatxou Jaxu La Bastide Clairence Lacadee Lahonce Lahourcade Lalongue Lasclaveries Leren Livron Lons Maucor Mesplède Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 103 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération PYRENEES ATLANTIQUES Mont 14/12/2006 01/03/2007 Mont Disse 25/01/2010 25/04/2010 18/02/2011 01/05/2011 13/11/2006 01/02/2007 29/03/2010 01/06/2010 02/07/2008 01/10/2008 28/08/2008 01/11/2008 24/09/2010 24/12/2010 09/03/2015 01/06/2015 26/05/2008 01/08/2008 19/10/2006 01/01/2007 Pau 06/11/2006 01/02/2007 26/06/2008 01/09/2008 09/04/2010 01/07/2010 02/11/2009 02/02/2010 Saint Dos 14/11/2008 01/02/2009 Saint Faust 01/01/2008 01/04/2008 01/07/2008 01/10/2008 15/02/2007 01/05/2007 Saint Michel 21/11/2009 01/02/2011 11/12/2006 01/03/2007 22/10/2009 22/01/2010 29/10/2010 01/01/2011 22/04/2011 01/07/2011 18/10/2011 01/01/2012 21/01/2015 01/04/2015 14/02/2007 01/08/2007 04/07/2008 01/10/2008 28/02/2012 01/05/2012 11/04/2008 01/07/2008 18/12/2006 01/03/2007 21/07/2008 01/10/2008 28/08/2008 01/11/2008 17/08/2009 17/11/2009 14/12/2009 01/03/2010 Moumour Mourenx Navailles Angos Nay Nousty Oloron Sainte marie Ouillon Ousse Pagolle Poey de Lescar Riupeyrous Saint Castin Saint Girons en Bearn Saint Martin d'Arrossa Saint Pée sur Nivelle Saint Pierre d'Irube Sare Sarpourenx Sedzere Sendets Serre Morlaas Siros Théze Urcuit Urrugne Urt Ustaritz Viellenave de Navarrenx Villefranque Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 104 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTES PYRENEES 29/11/2006 01/02/2007 06/09/2007 01/12/2007 28/03/2007 01/10/2013 22/09/2011 01/12/2011 10/09/2010 01/12/2010 09/12/2010 01/03/2011 10/03/2010 01/01/2011 Boulin 19/10/2006 01/01/2007 06/02/2009 01/02/2011 25/01/2007 01/04/2007 21/09/2007 01/12/2007 Jarret 26/09/2008 01/12/2008 27/10/2006 01/01/2007 04/02/2010 01/05/2010 03/11/2006 01/02/2007 28/09/2012 01/12/2012 20/10/2006 01/01/2007 31/03/2008 01/06/2008 09/06/2010 01/01/2011 13/12/2007 01/03/2008 14/10/2014 01/01/2015 Sarrancolin 12/12/2006 01/03/2007 Tarbes 04/12/2006 01/03/2007 15/06/2007 01/09/2007 Agos Vidalos Artalend Souin Azereix Barbazan Debat Barlest Bazordan Borderes sur Echez Camparan Cazaux Frechet Aneran Camors Guchan Labatut Rivière Lamarque Pontacq Lanne Luz Saint Sauveur Osmets Ouzous Pailhac Pujo Rabastens de Bigorre Vignec Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 105 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération PYRENEES ORIENTALES 10/11/2009 01/02/2010 22/09/2011 01/12/2011 26/10/2006 01/01/2007 13/12/2006 01/03/2007 05/02/2013 01/05/2013 17/11/2006 01/02/2007 20/12/2006 01/03/2007 Bourg Madame 27/11/2006 01/02/2007 Brouilla 26/07/2010 01/10/2010 13/03/2012 01/06/2012 27/10/2006 01/01/2007 26/09/2006 01/01/2007 29/01/2008 01/04/2008 06/09/2010 01/12/2010 24/11/2006 01/02/2007 04/06/2008 01/09/2008 21/02/2007 01/05/2007 19/12/2007 01/03/2008 31/05/2010 01/08/2010 26/02/2007 01/05/2007 27/11/2012 01/02/2013 28/11/2014 01/02/2015 06/11/2008 01/02/2009 16/11/2006 01/02/2007 La Cabanasse 09/02/2007 01/05/2007 21/09/2009 01/12/2009 15/04/2008 01/11/2011 28/11/2006 01/02/2007 19/12/2006 01/03/2007 21/07/2010 01/10/2010 26/03/2009 01/06/2009 19/10/2006 01/01/2007 Los Masos 08/06/2011 01/09/2011 14/12/2006 01/03/2007 17/06/2011 01/09/2011 Millas 28/09/2010 01/12/2010 25/06/2009 01/09/2009 02/02/2007 01/05/2007 21/12/2009 01/05/2014 02/06/2009 01/09/2009 17/06/2011 01/09/2011 08/07/2010 01/10/2010 31/01/2007 01/04/2007 21/11/2006 01/02/2007 Perpignan 22/11/2007 01/02/2008 29/11/2006 01/02/2007 03/10/2006 01/01/2007 26/03/2007 01/06/2007 12/02/2009 01/05/2009 12/06/2013 01/09/2013 Rivesaltes 10/07/2008 01/10/2008 Rodes 13/04/2011 01/07/2011 Saint Cyprien 16/11/2006 01/02/2007 20/12/2006 01/03/2007 05/02/2007 01/05/2007 13/12/2006 01/03/2007 Saint Hippolyte 01/09/2008 01/12/2008 17/11/2006 01/02/2007 22/06/2010 01/09/2010 11/09/2008 01/12/2008 02/11/2006 01/02/2007 28/10/2006 01/01/2007 30/09/2010 01/01/2011 Salses le Château 28/09/2011 01/12/2011 29/01/2009 01/04/2009 16/02/2012 01/05/2012 02/11/2006 01/02/2007 07/12/2006 01/03/2007 01/04/2009 01/07/2009 24/03/2010 01/06/2010 07/12/2006 01/03/2007 24/09/2008 01/12/2008 19/09/2006 01/01/2007 08/07/2008 01/10/2008 Alenya Argeles sur Mer Arles sur Tech Bages Baixas Belesta Bompas Cabestany Canet en Roussillon Canohes Caramany (applicable jusqu'au 24/12/2009) Casteil Cerbere Corbere Corbere les Cabanes Corneilla del Vercol Elne Escaro Aytua Espira de Conflent Espira de l'Agly Fourques Fuilla La Tour de Carol Laroque des Albères Latour Bas Elne Latour de France Le Boulou Le Soler Llupia Marquixanes Maureillas Las Illas Montescot Montesquieu des Alberes Montner Nefiach Oms Ortaffa Osséja (applicable jusqu'au 06/06/2011) Palau del Vidre Peyrestortes Pezilla la Rivière Pollestres Ponteilla Nyls Port Vendres Saint Estève Saint Felieu d'Amont Saint Feliu d'Avall (applicable jusqu'au 31/12/2013) Saint Jean Lasseille Saint Jean Pla de Corts (applicable jusqu'au 26/01/2012) Saint Michel de Llotes Saint Nazaire Saint Pierre Dels Forcats Saleilles Sorede Taillet Tarerach Tautavel Theza Thuir Tordères Torreilles Toulouges Tressere Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 106 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération PYRENEES ORIENTALES Trilla 04/11/2011 01/02/2012 08/02/2007 01/05/2007 24/02/2007 01/05/2007 15/12/2006 01/03/2007 Villeneuve de la Rivière 06/11/2006 01/02/2007 22/07/2008 01/10/2008 Vives 15/11/2013 01/02/2014 Trouillas Valcebollere Villeneuve de la Raho Vinca Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 107 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération BAS RHIN 19/05/2009 01/08/2009 03/11/2008 01/02/2009 12/12/2006 01/03/2007 31/05/2012 01/08/2012 07/12/2006 01/03/2007 27/11/2006 01/02/2007 12/12/2006 01/03/2007 12/10/2006 01/01/2007 21/11/2006 01/02/2007 06/11/2006 01/02/2007 04/05/2007 01/08/2007 04/09/2008 01/12/2008 30/09/2011 01/12/2011 27/11/2006 01/02/2007 19/10/2006 01/01/2007 09/06/2009 01/09/2009 16/10/2006 01/01/2007 15/09/2008 01/03/2009 19/12/2006 01/03/2007 05/05/2010 01/08/2010 01/12/2006 01/03/2007 27/12/2006 01/03/2007 03/05/2010 01/08/2010 25/06/2009 01/09/2009 22/03/2007 01/06/2007 02/11/2006 01/02/2007 25/01/2007 01/04/2007 10/10/2006 01/01/2007 28/06/2007 01/09/2007 29/06/2009 01/04/2015 03/04/2007 01/07/2007 02/11/2006 01/02/2007 13/11/2006 01/02/2007 17/02/2011 01/05/2011 06/11/2006 01/02/2007 27/11/2007 01/04/2008 10/11/2006 01/02/2007 Haguenau 14/09/2011 01/12/2011 19/10/2006 01/01/2007 06/09/2010 01/12/2010 17/12/2008 01/03/2009 29/08/2008 01/11/2008 16/10/2006 01/01/2007 12/10/2006 01/01/2007 09/10/2006 01/01/2007 16/10/2006 01/01/2007 28/10/2009 01/02/2010 23/10/2013 01/01/2014 17/10/2006 01/01/2007 27/11/2006 01/02/2007 26/09/2014 01/12/2014 01/04/2010 01/07/2010 17/10/2006 01/01/2007 22/10/2010 01/01/2011 04/12/2006 01/03/2007 04/12/2006 01/03/2007 11/10/2007 01/01/2008 30/11/2006 01/02/2007 12/12/2006 01/03/2007 25/01/2011 01/04/2011 20/12/2006 01/03/2007 27/03/2007 01/06/2007 09/03/2015 01/06/2015 13/03/2007 01/06/2007 08/12/2006 01/03/2007 19/12/2006 01/03/2007 13/11/2006 01/02/2007 26/03/2007 01/06/2007 18/12/2006 01/03/2007 20/12/2006 01/03/2007 Ackerland (Cté de communes) Liste des communes membres : Furdenheim Handschuheim Hurtigheim Ittenheim Quatzenheim Alteckendorf Altorf Andlau Barembach Barr Bergbieten Bernolsheim Berstett Associées Bitschhoffen Bosselshausen Bouxwiller Breuschwickersheim Buswiller Climbach Dambach la Ville Dieffenbach lès Woerth Donnenheim Dossenheim Kochersberg Drusenheim Durningen Durstel Eckartswiller Eckbolsheim Eichhoffen Elsenheim Engwiller Fessenheim le Bas Gambsheim Geispolsheim Gerstheim Geudertheim Gottenhouse Gougenheim Grassendorf Gumbrechtshoffen Gungwiller Hangenbieten Heiligenstein Herrlisheim Hinsingen Hirschland Hochfelden Hohatzenheim Huttendorf Kertzfeld Kirrwiller Kriegsheim Kuttolsheim Laubach Le Hohwald Lembach Maisongoutte Mittelbergheim Mittelhausen Mittelschaeffolsheim Monswiller Mulhausen Mundolsheim Neugartheim Ittlenheim Neuhausel Nordhouse Oermingen Pfaffenhoffen Rohr Rossfeld Rottelsheim Saessolsheim Saint Jean Saverne Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 108 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération BAS RHIN Sand 19/05/2008 01/08/2008 08/03/2007 01/07/2007 25/09/2006 01/01/2007 31/10/2006 01/01/2007 12/07/2010 01/10/2010 25/05/2009 01/08/2009 28/09/2006 01/01/2007 30/01/2008 01/05/2008 27/01/2010 01/05/2010 08/01/2007 01/04/2007 04/12/2006 01/03/2007 26/10/2006 01/01/2007 28/04/2009 01/12/2009 25/09/2006 01/01/2007 01/02/2008 01/05/2008 12/10/2006 01/01/2007 12/12/2006 01/03/2007 08/11/2006 01/02/2007 27/11/2006 01/02/2007 26/03/2009 01/08/2009 04/12/2006 01/03/2007 30/10/2006 01/01/2007 29/03/2007 01/07/2007 09/11/2006 01/02/2007 21/12/2006 01/03/2007 14/11/2006 01/02/2007 27/11/2007 01/02/2008 29/10/2007 01/03/2008 29/11/2006 01/02/2007 Saulxures Saverne Schnersheim Schweighouse sur Moder Schwindratzheim Sélestat Soultz les Bains Steige Stotzheim Stutzheim Offenheim Thal Marmoutier Thanville Truchtersheim Uberach Uhlwiller Uhrwiller Uttwiller Waldolwisheim Weitbruch Weiterswiller Westhoffen Westhouse Weyer Wilwisheim Wimmenau Wingersheim Wiwersheim Wolxheim Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 109 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUT RHIN 15/10/2007 01/01/2008 13/12/2006 01/03/2007 02/03/2007 01/06/2007 03/09/2007 01/12/2007 18/06/2007 01/09/2007 29/06/2009 01/09/2009 27/06/2011 01/09/2011 29/01/2008 01/04/2008 22/03/2007 01/06/2007 25/02/2010 01/05/2010 26/09/2008 01/12/2008 14/09/2009 01/12/2009 18/01/2008 01/04/2008 10/09/2008 01/12/2008 13/09/2006 01/01/2007 07/06/2010 01/09/2010 29/05/2007 01/08/2007 30/03/2009 01/01/2015 07/12/2006 01/03/2007 08/10/2007 01/01/2008 12/06/2007 01/04/2009 17/12/2007 01/06/2008 02/10/2008 01/01/2009 17/06/2009 01/09/2009 12/03/2012 01/06/2012 07/07/2008 01/10/2008 13/12/2012 01/03/2013 28/11/2008 01/02/2009 03/11/2011 01/02/2012 Altkirch Ammerschwihr Ballersdorf Biltzheim Bollwiller Colmar (applicable jusqu'au 07/07/2011) Colmar (nouvelle délibération) Grussenheim Habsheim Herrlisheim Hirsingue Horbourg Wihr Hundsbach Illfurth Jettingen Kientzheim Liebenswiller Magstatt le Bas Masevaux Muntzenheim Niederentzen Richwiller Rimbach Zell Riquewihr Sigolsheim Sundhoffen Volgelsheim Walheim Wattwiller Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 110 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération RHONE Anse 23/10/2006 01/01/2007 20/11/2006 01/02/2007 29/06/2007 01/09/2007 01/07/2008 01/10/2008 27/02/2008 01/05/2008 05/02/2015 01/05/2015 12/12/2008 01/03/2009 02/11/2007 01/02/2008 Cailloux sur Fontaines 13/06/2007 01/09/2007 17/10/2006 01/01/2007 01/10/2007 01/01/2008 29/04/2008 01/07/2008 21/09/2009 01/12/2009 19/07/2007 01/10/2007 09/10/2006 01/01/2007 23/10/2007 01/01/2008 05/07/2007 01/10/2007 30/03/2009 01/06/2009 11/01/2013 01/06/2013 19/01/2009 01/04/2009 24/09/2009 01/12/2009 06/10/2008 01/01/2009 24/09/2009 01/12/2009 13/05/2009 01/08/2009 23/03/2007 01/06/2007 09/07/2007 01/10/2007 Fontaines Saint Martin 10/12/2009 01/03/2010 25/11/2011 01/02/2012 06/11/2006 01/06/2008 17/07/2009 01/10/2010 31/10/2013 01/01/2014 21/11/2007 01/02/2008 07/11/2013 01/05/2014 20/01/2012 01/04/2012 17/03/2011 01/06/2011 13/05/2008 01/08/2008 06/09/2007 01/12/2007 26/06/2008 01/092008 04/12/2007 01/03/2008 12/07/2007 01/11/2008 02/04/2007 01/07/2007 Les Chères 16/12/2010 01/03/2011 21/07/2008 01/10/2008 22/01/2008 01/04/2008 19/10/2006 01/01/2007 18/01/2010 01/04/2010 Loire sur Rhône 21/06/2011 01/09/2011 Longes 03/11/2006 01/02/2007 26/09/2008 01/12/2008 19/10/2006 01/09/2013 26/11/2010 01/02/2011 17/01/2013 01/04/2013 Meyzieu 26/10/2006 01/01/2007 24/01/2008 01/04/2008 Moire 09/01/2008 01/11/2008 26/10/2006 01/01/2007 14/06/2007 01/09/2007 28/06/2011 01/09/2011 29/03/2007 01/06/2007 03/11/2008 01/02/2009 22/09/2014 01/12/2014 04/12/2006 01/03/2007 20/03/2007 01/06/2007 Pommiers 10/10/2006 01/01/2007 17/06/2010 01/09/2010 05/09/2008 01/12/2008 22/02/2008 01/05/2008 17/11/2009 01/02/2010 06/10/2006 01/01/2007 04/10/2010 01/01/2011 Saint Germain au Mont d'Or 25/10/2012 01/01/2013 20/04/2007 01/07/2007 05/03/2007 01/06/2007 30/07/2013 01/10/2013 Belleville Belmont d'Azergues Bessenay Bibost Bois d'Oingt Brindas Brullioles Chambost Longessaigne Chamelet Charentay Chatillon d'Azergues Chazay d'Azergues Chessy les Mines Chevinay Chiroubles Civrieux d'Azergues Cogny Communay Corbas Corcelles en Beaujolais Couzon au Mont d'Or Denice Dommartin Eveux Genas Givors Grézieu la Varenne Jons Julienas Jullié Lacenas Lamure sur Azergues Lancie Le Bois d'Oingt Le Breuil Le Perreon Legny Lentilly Letra Liergues Limonest Lissieu Lozanne Marcy l'Etoile Marnand Meys Millery Montagny Montmelas Saint Sorlin Montromant Montrottier Morance Mornant Nuelles Oingt Rivolet Saint Appolinaire Saint Cyr le Chatoux Saint Didier sous Riverie Saint Genis l'Argentière Saint Georges de Reneins Saint Germain sur l’Arbresle Saint Jean d'Ardières Saint Julien sous Montmelas Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 111 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération RHONE 29/01/2008 01/04/2008 04/12/2006 01/03/2007 01/09/2008 01/12/2008 10/07/2007 01/10/2007 05/10/2006 01/01/2007 30/11/2006 01/12/2007 28/07/2008 01/10/2008 Sainte Catherine 05/07/2007 01/10/2007 15/12/2009 01/03/2010 23/02/2009 01/05/2009 06/11/2008 01/02/2009 21/11/2006 01/02/2007 20/09/2010 01/12/2010 29/11/2007 01/02/2008 05/06/2008 01/09/2008 07/04/2009 01/07/2009 12/11/2008 01/02/2009 17/10/2008 01/01/2009 20/03/2009 01/01/2010 Vaux en Beaujolais 01/04/2008 01/07/2008 Vénissieux 16/12/2014 01/03/2015 29/03/2007 01/06/2007 Saint Lager Saint Laurent d'Agny Saint Laurent d'Oingt Saint Pierre de Chandieu Saint Romain de Popey Saint Symphorien d'Ozon Saint Verand Sainte Consorce Savigny Serezin Simandres Sourcieux les Mines Taluyers Taponas Ternay Theize Thizy Valsonne Vourles Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 112 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE SAONE 29/09/2008 01/09/2010 01/12/2006 01/03/2007 29/09/2006 01/01/2007 23/05/2008 01/08/2008 08/12/2008 01/03/2009 26/05/2008 01/08/2008 Lure 22/09/2006 01/01/2007 07/01/2011 01/04/2011 06/06/2008 01/09/2008 04/05/2007 01/08/2007 21/10/2011 01/01/2012 29/03/2011 01/06/2011 18/09/2006 01/01/2007 30/01/2009 01/05/2009 Saint Sauveur 06/12/2011 01/03/2012 24/06/2008 01/09/2008 07/11/2014 01/02/2015 16/02/2007 01/05/2007 Andelarre Bouhans et Feurg Fondremand Fresse Héricourt Lievans Luxeuil les Bains Mersuay Navenne Oiselay et Grachaux Perrouse et Villers le Temple Pusy Epenoux Raze Vallerois Lorioz Vellefaux Vouhenans Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 113 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SAONE ET LOIRE 23/10/2009 01/01/2010 27/10/2006 01/01/2007 20/11/2006 01/03/2007 18/11/2010 01/02/2011 10/11/2006 01/02/2007 Bey 12/07/2007 01/10/2007 07/06/2007 01/09/2007 10/10/2006 01/01/2007 10/11/2006 01/02/2007 Brandon 17/12/2007 01/04/2008 21/12/2009 01/03/2010 Charbonnières 07/05/2007 01/08/2007 10/04/2008 01/07/2008 27/09/2007 01/12/2007 14/12/2006 01/03/2007 19/12/2006 01/03/2007 26/10/2006 01/01/2007 11/12/2006 01/03/2007 06/11/2006 01/02/2007 17/12/2007 01/03/2008 26/03/2009 01/06/2009 20/10/2006 01/01/2007 17/06/2008 01/02/2009 03/07/2008 01/10/2008 30/06/2008 01/01/2009 19/03/2007 01/06/2007 28/09/2011 01/12/2011 25/11/2011 01/02/2012 23/12/2008 01/05/2009 19/09/2008 01/12/2008 La Celle en Morvan 29/02/2008 01/05/2008 29/03/2010 01/09/2010 La Roche Vineuse 27/10/2006 01/01/2007 15/05/2007 01/08/2007 02/06/2008 01/09/2008 02/10/2006 01/01/2007 13/11/2006 01/02/2007 30/11/2006 01/02/2007 Le Creusot 18/12/2006 01/03/2007 10/10/2006 01/01/2007 20/12/2006 01/03/2007 12/10/2006 01/01/2007 25/10/2007 01/01/2008 26/03/2010 01/07/2010 12/12/2006 01/03/2007 26/10/2006 01/01/2007 28/10/2006 01/01/2007 20/09/2010 01/12/2010 04/12/2006 01/03/2007 08/12/2006 01/03/2007 22/11/2006 01/02/2007 15/12/2007 01/03/2008 Ormes 02/11/2006 01/02/2007 28/09/2006 01/01/2007 09/10/2006 01/01/2007 21/12/2006 01/03/2007 30/10/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 07/11/2006 01/02/2007 25/06/2009 01/09/2009 16/03/2009 01/06/2009 16/10/2006 01/01/2007 20/11/2006 01/02/2007 Saint Christophe en Bresse 25/09/2008 01/12/2008 17/07/2008 01/01/2010 Saint Désert 26/11/2009 01/02/2010 Saint Gilles 21/05/2010 01/08/2010 16/11/2006 01/02/2007 10/07/2008 01/10/2008 Saint Martin Belle Roche 10/11/2006 01/02/2007 Saint Martin en Bresse 13/05/2008 01/08/2008 24/04/2008 01/07/2008 Saint Point 11/07/2007 01/11/2007 Saint Rémy 17/11/2006 01/02/2007 Allériot Antully Autun Azé Berzé la Ville Bissey sous Cruchaud Bourgvilain Bragny sur Saône Chagny Charrecey Châtenoy Le Royal Chaudenay Ciry le Noble Crêches sur Saône Cussy en Morvan Davayé Demigny Digoin Epinac Etrigny Fleury la Montagne Gigny sur Saône Givry Gueugnon Hurigny Igé Jugy La Chapelle de Guinchay La Truchère L'Abergement Sainte Colombe Lacrost Laizé Le Breuil Le Villars Lugny Marcigny Matour Melay Mellecey Mercurey Mesvres Montagny sur Grosne Montceau les Mines Montchanin Monthelon Nanton Palinges Paray le Monial (applicable jusqu'au 04/10/2010) Péronne Plottes Préty Prissé Romenay Royer Saint Ambreuil Saint Berain sous Sanvignes Saint Cyr Saint Igny de Roche Saint Léger sur Dheune Saint Maurice de Satonnay Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 114 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SAONE ET LOIRE 26/02/2008 01/05/2008 Sainte Hélène 30/06/2010 01/10/2010 19/12/2006 01/03/2007 Saules 14/12/2007 01/03/2008 10/11/2006 01/02/2007 21/02/2007 01/05/2007 26/01/2007 01/04/2007 21/03/2007 01/07/2007 Varennes le Grand 06/06/2007 01/09/2007 Varennes les Mâcon 24/11/2006 01/02/2007 27/04/2010 01/06/2011 06/10/2006 01/01/2007 Saint Symphorien d'Ancelles Sancé Sologny Tournus Tramayes Uchizy Verzé Vinzelles Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 115 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SARTHE 26/09/2012 01/12/2012 08/11/2006 01/02/2007 11/12/2006 01/03/2007 17/12/2008 01/03/2009 27/10/2006 01/01/2007 08/11/2006 01/02/2007 02/11/2006 01/02/2007 20/10/2006 01/01/2007 06/09/2010 01/12/2010 08/02/2007 01/05/2007 Brette les Pins 19/10/2006 01/01/2007 06/12/2006 01/03/2007 29/09/2006 01/01/2007 Change 26/03/2009 01/06/2009 24/11/2006 01/02/2007 Cherre 16/11/2006 01/02/2007 06/10/2006 01/01/2007 15/01/2009 01/04/2009 04/12/2006 01/03/2007 27/09/2006 01/01/2007 09/11/2006 01/02/2007 27/09/2006 01/12/2007 29/09/2006 01/01/2007 04/10/2006 01/01/2007 14/12/2006 01/03/2007 06/11/2006 01/02/2007 25/09/2006 01/01/2007 13/11/2007 01/02/2008 02/10/2006 01/01/2007 26/10/2006 01/01/2007 09/10/2006 01/01/2007 22/11/2006 01/02/2007 26/09/2006 01/01/2007 25/09/2006 01/01/2007 La Chapelle Saint Rémy 16/10/2006 01/01/2007 14/12/2006 01/03/2007 11/10/2006 01/01/2007 13/12/2006 01/03/2007 Le Mans 18/09/2008 01/12/2008 22/09/2006 01/01/2007 14/12/2006 01/03/2007 06/10/2006 01/02/2007 17/11/2006 01/02/2007 Loué 27/10/2006 01/02/2007 24/11/2006 01/02/2007 13/10/2006 01/01/2007 14/11/2006 01/02/2007 13/12/2006 01/03/2007 03/10/2006 01/01/2007 13/10/2006 01/01/2007 11/12/2006 01/03/2007 12/12/2006 01/03/2007 24/10/2006 01/01/2007 10/11/2006 01/02/2007 09/02/2007 01/05/2007 16/11/2011 01/03/2012 20/12/2006 01/04/2007 20/09/2006 01/01/2007 06/11/2006 01/02/2007 22/02/2007 01/05/2007 28/04/2008 01/07/2008 25/01/2007 01/04/2007 25/10/2006 01/01/2007 25/05/2007 01/08/2007 12/10/2006 01/01/2007 18/12/2006 01/03/2007 15/05/2008 01/08/2008 René 09/11/2006 01/02/2007 19/11/2014 01/02/2015 30/01/2009 01/04/2009 27/09/2006 01/01/2007 Saint Aubin des Coudrais 22/01/2008 01/04/2008 19/12/2012 01/03/2013 Saint Corneille 07/05/2008 01/09/2008 Allonnes Arçonnay Ardenay sur Merize Arnage Asse le Boisne Aubigne Racan Beaumont Pied de Bœuf Bouër Bouloire Brains sur Gée Challes Champfleur Chemire le Gaudin Cherreau Connerre Contilly Coulaines Coulans sur Gée Courceboeufs Cré sur Loir Dissay sous Courcillon Duneau Ecommoy Fatines Fay Fercé sur Sarthe Gesnes le Gandelin Greez sur Roc Guecelard Juille La Bazoge La Suze sur Sarthe Lavardin Le Lude Lhomme Lombron Longnes Louailles Louplande Luce sous Ballon Luche Pringe Maisoncelles Maresché Marigné Laillé Mayet Mézeray Mézières sur Ponthouin Moncé en Belin Montbizot Mulsanne Neuville sur Sarthe Neuvillette en Charnie Nogent le Bernard Noyen sur Sarthe Oisseau le Petit Parcé sur Sarthe Parigné l'Evêque Parigné le Polin Pirmil Préval Pruillé le Chétif Roeze sur Sarthe Rouillon Saint Aubin de Locquenay Saint Biez en Belin Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 116 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SARTHE 24/11/2006 01/02/2007 Saint Jean du Bois 09/01/2007 01/04/2007 22/09/2006 01/01/2007 Saint Mars d'Outillé 06/10/2006 01/01/2007 27/09/2007 01/12/2007 17/10/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 Saint Saturnin 24/11/2006 01/02/2007 12/12/2011 01/03/2012 29/05/2008 01/08/2008 13/11/2006 01/02/2007 29/09/2006 01/01/2007 Souligne sous Ballon 28/09/2006 01/01/2007 22/09/2006 01/01/2007 26/04/2007 01/07/2007 09/10/2006 01/01/2007 23/03/2009 01/06/2009 25/09/2008 01/01/2009 24/10/2006 01/01/2007 07/11/2006 01/02/2007 27/02/2007 01/05/2007 Saint Georges le Gaultier Saint Marceau Saint Mars la Brière Saint Pavace Saint Rigomer des Bois Sargé Les Le Mans Savigné l'Evêque Sille le Philippe Souligné Flacé Soulitré Spay Torce en Vallée Vaas Vallon sur Gée Villaines sous Lucé Volnay Yvre l'Evêque Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 117 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SAVOIE 24/03/2010 01/06/2010 06/07/2009 01/10/2009 Argentine 15/12/2006 01/09/2008 17/11/2014 01/02/2015 18/08/2009 01/11/2009 Bassens 27/05/2009 01/08/2009 Beaufort 30/04/2010 01/08/2010 22/09/2006 01/01/2007 06/05/2010 01/08/2010 Bourg Saint Maurice 31/08/2009 01/11/2009 01/07/2009 01/10/2009 15/12/2006 01/03/2007 04/11/2009 01/02/2010 09/10/2009 01/01/2010 09/07/2010 01/10/2010 Chambéry 28/09/2009 01/01/2010 09/11/2009 01/02/2010 03/07/2008 01/10/2008 09/02/2007 01/05/2007 18/11/2008 01/02/2009 16/04/2010 01/07/2010 25/09/2009 01/12/2009 28/04/2008 01/07/2008 05/05/2009 01/08/2009 07/09/2009 01/12/2009 27/10/2006 01/06/2008 15/12/2006 01/03/2007 09/07/2008 01/10/2008 27/03/2008 01/06/2008 05/04/2007 01/07/2007 Grignon 16/06/2008 01/09/2008 06/11/2006 01/02/2007 01/09/2006 01/01/2007 La Chapelle 12/06/2007 01/09/2007 La Chapelle du Mont du Chat 09/11/2006 01/02/2007 La Chapelle Saint Martin 29/09/2006 01/01/2007 La Motte en Bauges 06/02/2009 01/05/2009 12/06/2008 01/09/2008 La Table 15/05/2008 01/08/2008 13/10/2006 01/01/2007 30/07/2009 01/10/2009 Les Déserts 23/02/2007 01/05/2007 06/04/2007 01/07/2007 Les Marches 20/09/2009 01/12/2009 06/06/2008 01/09/2008 30/05/2007 01/08/2007 16/02/2010 01/05/2010 09/02/2007 01/05/2007 11/09/2009 01/12/2009 05/02/2010 01/06/2010 28/06/2010 01/09/2010 08/09/2009 01/12/2009 18/06/2010 01/09/2010 31/10/2006 01/01/2007 Notre Dame du Pré 30/03/2007 01/06/2007 11/10/2006 01/01/2007 22/02/2008 01/05/2008 15/11/2007 01/02/2008 04/07/2008 01/10/2008 Rochefort 17/04/2014 01/12/2014 20/06/2008 01/09/2008 14/10/2009 01/01/2010 10/09/2008 01/12/2008 17/09/2009 01/12/2009 01/08/2008 01/12/2008 08/12/2006 01/03/2007 18/04/2011 01/07/2011 Saint Jean de Chevelu 05/10/2006 01/01/2007 Saint Jean de la Porte 19/12/2008 01/03/2009 15/12/2008 01/03/2009 24/11/2014 01/02/2015 Saint Nicolas la Chapelle 17/09/2014 01/12/2014 27/11/2014 01/03/2015 25/06/2009 01/11/2009 Allondaz Apremont Arvillard Ayn Bonvillard Bourdeau Bourget du Lac Bourgneuf Bozel Brison Saint Innocent Challes les Eaux Chamoux sur Gelon Champagneux Chanaz Clery Coise Saint Jean-Pied-Gauthier Corbel Curienne Detrier Drumettaz Clarafond Fontcouverte la Toussuire Francin Freterive Gilly sur Isère Gresin Jongieux La Bauche La Perriere La Thuile Laissaud Les Echelles Lucey Marcieux Marthod Mognard Montailleur Monthion Mouxy Myans Notre Dame de Bellecombe Notre Dame des Millières Novalaise Plancherine Pont de Beauvoisin Puygros Rognaix Ruffieux Saint Alban Leysse Saint Cassin Saint Georges d'Hurtières Saint Girod Saint Jean d'Arvey Saint Jean de Maurienne Saint Martin de Belleville Saint Paul sur Yenne Saint Pierre d'Albigny Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 118 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SAVOIE 20/11/2006 01/02/2007 31/01/2008 01/04/2008 25/11/2009 01/02/2010 08/01/2007 01/04/2007 Saint Vital 30/09/2014 01/12/2014 01/10/2014 01/01/2015 06/07/2009 01/10/2009 21/07/2014 01/12/2014 26/09/2008 01/12/2008 22/09/2006 01/01/2007 Val d'Isère 13/03/2009 01/01/2010 12/09/2014 01/12/2014 28/09/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/01/2007 21/10/2010 01/01/2011 16/11/2006 01/02/2007 24/10/2006 01/01/2007 Saint Pierre d'Entremont Saint Pierre de Curtille Saint Sulpice Saint Thibaud de Couz Sainte Foy Charentaise Sonnaz Thenesol Tournon Traize Valmeinier Verthemex Villard Léger Villard sur Doron Villarembert Vimines Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 119 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE SAVOIE Annemasse 19/10/2006 01/06/2007 21/12/2009 01/05/2010 06/09/2011 01/12/2011 20/12/2006 01/06/2007 14/12/2006 01/01/2008 14/10/2010 01/01/2011 27/10/2006 01/05/2007 27/01/2009 01/04/2009 22/01/2015 01/04/2015 10/01/2011 01/04/2011 Chaumont 08/07/2014 01/10/2014 21/02/2007 01/06/2007 04/10/2011 01/01/2012 17/11/2008 01/02/2009 Chevrier 08/09/2011 01/12/2011 20/10/2006 01/01/2007 02/09/2008 01/12/2008 19/11/2008 01/02/2009 27/05/2009 01/08/2009 11/06/2008 01/09/2008 06/10/2006 01/01/2007 03/10/2006 01/01/2007 22/05/2008 01/08/2008 30/03/2012 01/07/2012 10/10/2008 01/01/2009 17/12/2009 01/03/2010 23/09/2009 01/12/2009 25/03/2010 01/06/2010 13/11/2006 01/02/2007 26/07/2010 01/10/2010 05/09/2012 01/12/2012 14/12/2006 01/03/2007 12/03/2007 01/06/2007 06/10/2008 01/01/2009 27/11/2006 01/02/2007 02/03/2007 01/06/2007 11/12/2006 01/03/2007 11/09/2008 01/12/2008 23/09/2009 01/12/2009 12/12/2011 01/03/2012 26/07/2010 01/11/2010 20/09/2006 01/01/2007 17/03/2010 01/06/2010 28/11/2006 01/02/2007 15/12/2009 01/05/2010 29/05/2007 01/09/2007 20/12/2007 01/03/2008 16/09/2008 01/12/2008 08/01/2007 01/11/2012 29/03/2007 01/06/2007 31/07/2007 01/11/2007 28/11/2012 01/02/2013 05/02/2007 01/05/2007 Mûres 06/03/2007 01/06/2007 31/01/2011 01/04/2011 25/02/2008 01/09/2012 15/05/2007 01/08/2007 01/03/2010 01/06/2010 27/02/2007 01/05/2007 Publier 29/11/2010 01/02/2011 26/02/2007 01/05/2007 22/03/2007 01/06/2007 Saint Germain sur Rhône 15/07/2008 01/10/2008 18/10/2006 01/01/2007 Saint Julien en Genevois 09/07/2009 01/10/2009 Saint Paul en Chablais 12/02/2009 01/05/2009 04/06/2009 01/09/2009 24/09/2008 01/12/2008 01/09/2008 01/12/2008 22/09/2008 01/12/2008 22/09/2006 01/01/2007 12/02/2007 01/05/2007 25/03/2008 01/06/2008 30/07/2012 01/10/2012 Argonay Arthaz Pont Notre Dame Ballaison Boussy Burdignin Chainaz les Frasses Challonges Champanges Charvonnex Chene en Semine Chenex Chessenaz Chilly Clarafond Arcine Combloux Copponex Cruseilles Cusy Dingy en Vuache Dingy Saint Clair Douvaine Droisy Duingt Eloise Etercy Etrembières Evian les Bains Excenevex Feigeres Frangy Groisy Habere Poche (applicable jusqu'au 27/11/2014) Hery sur Alby La Balme de Sillingy La Roche sur Foron Lathuile Les Ollières Leschaux Loisin Lovagny Magland Marcellaz Albanais Massongy Megève Megevette Menthon Saint Bernard Mesigny Mieussy Montriond Morzine Nernier Nonglard Poisy Praz sur arly Pringy Reignier Esery Saint Felix Saint Jean de Sixt Saint Sixt Savigny Sevrier Seynod Sillingy Thorens Glières Thusy Usinens Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 120 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE SAVOIE 27/09/2012 01/12/2012 27/04/2012 01/07/2012 Vers 06/11/2012 01/02/2013 28/11/2008 01/02/2009 06/06/2007 01/09/2007 18/01/2007 01/04/2007 07/12/2006 01/03/2007 27/11/2006 01/02/2007 10/01/2007 01/04/2007 Valleiry Veigy Foncenex Versonnex Veyrier du Lac Villy le Pelloux Viuz en Sallaz Vovray en Bornes Vulbens Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 121 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SEINE MARITIME 04/02/2009 01/05/2009 01/07/2011 01/10/2011 22/04/2011 01/07/2011 14/06/2007 01/09/2007 13/12/2011 01/03/2012 21/04/2011 01/07/2011 10/10/2014 01/01/2015 23/06/2008 01/09/2008 30/03/2007 01/06/2007 08/06/2007 01/09/2007 02/04/2009 01/07/2009 09/02/2007 01/03/2009 05/12/2014 01/03/2015 27/09/2007 01/12/2007 11/12/2006 01/03/2007 14/09/2010 01/12/2010 24/08/2009 01/11/2009 01/03/2007 01/06/2007 24/03/2010 01/03/2012 13/12/2012 01/03/2013 03/09/2009 01/12/2009 22/10/2009 01/01/2010 11/04/2013 01/07/2013 20/09/2006 01/01/2007 27/03/2007 01/06/2007 18/09/2013 01/12/2013 19/02/2007 01/05/2007 28/09/2006 01/01/2007 23/12/2013 01/03/2014 08/01/2009 01/04/2009 13/12/2007 01/03/2008 18/12/2006 01/03/2007 11/05/2010 01/08/2010 12/06/2008 01/09/2008 17/07/2007 01/10/2007 Grand Couronne 24/04/2008 01/07/2008 12/12/2006 01/03/2007 23/09/2009 01/12/2013 27/03/2009 01/06/2009 08/04/2011 01/10/2011 18/10/2007 01/01/2008 08/12/2008 01/03/2009 17/12/2010 01/03/2011 La Remuée 15/12/2006 01/03/2007 La Rue Saint Pierre 27/06/2008 01/09/2008 06/08/2009 01/11/2009 10/12/2008 01/03/2009 La Vieux Rue 22/02/2007 01/05/2007 26/11/2007 01/02/2008 24/09/2009 01/12/2009 14/11/2007 01/02/2008 16/06/2008 01/09/2008 26/03/2009 01/06/2009 08/04/2013 01/07/2013 13/10/2011 01/01/2012 08/03/2013 01/06/2013 18/06/2007 01/09/2007 21/03/2007 01/06/2007 28/06/2013 01/11/2013 03/12/2009 01/03/2010 02/07/2010 01/12/2011 08/03/2010 01/06/2010 28/09/2006 01/01/2007 13/03/2009 01/06/2009 Notre Dame du Bec 22/12/2014 01/03/2015 06/07/2007 01/10/2007 09/06/2008 01/03/2010 07/10/2013 01/01/2014 07/12/2009 01/03/2010 10/07/2008 01/11/2008 07/06/2007 01/09/2007 06/12/2006 01/03/2007 Saint Antoine la Forêt 07/10/2011 01/01/2012 Saint Clair sur les Monts 09/09/2008 01/12/2008 Amfreville la Mivoie Amfreville les Champs Ancretteville sur Mer Angerville l’Orcher Annouville Vilmesnil Auberville la Campagne Auberville la Renault Bacqueville en Caux Bennetot Beuzeville la Grenier Beuzevillette Blacqueville Bois Guilbert Bolbec Bosc Guérard Saint Adrien Bosc Roger sur Buchy Bremontier Merval Bretteville du Grand Caux Canville les Deux Eglises Carville la Folletière Compainville Criel sur Mer Criquetot L'esneval Doudeville Envermeu Epreville Etaimpuis Fauville en Caux Fongueusemare Fresquiennes Freville Ganzeville Goderville Gonfreville Caillot Grainville Ymauville Gruchet le Valasse Harcanville Hattenville Heronchelles Houppeville Isneauville La Frenaye La Trinite du Mont La Vaupaliere Lanquetot Le Bocasse Le Houlme Le Treport Lillebonne Limesy Lindebeuf Longroy Maneglise Maniquerville Manneville la Goupil Martin Eglise Mauny Meulers Montivilliers Montmain Preaux Quevreville la Poterie Quincampoix Robertot Rogerville Rolleville Roumare Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 122 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SEINE MARITIME Saint Geneviève en Bray 26/01/2007 01/04/2007 23/03/2007 01/06/2007 16/10/2008 01/01/2009 Saint Léonard 22/06/2011 01/09/2011 21/12/2010 01/03/2011 Saint Martin aux Arbres 04/03/2014 01/06/2014 Saint Martin du Bec 24/03/2009 01/06/2009 Saint Nicolas de la Taille 18/04/2011 01/07/2011 14/09/2009 01/12/2009 17/07/2009 01/11/2009 Saint Pierre en Val 06/11/2007 01/02/2008 Saint Pierre les Elbeuf 27/06/2008 01/09/2008 05/09/2008 01/01/2009 Sainte Adresse 03/10/2011 01/02/2012 15/06/2007 01/09/2007 10/02/2011 01/05/2011 04/06/2009 01/09/2009 05/12/2008 01/03/2009 27/02/2009 01/06/2009 11/02/2008 01/05/2008 22/06/2012 01/09/2012 26/08/2008 01/11/2008 24/11/2011 01/02/2012 10/05/2007 01/01/2008 19/04/2011 01/07/2011 07/06/2007 01/09/2007 15/09/2008 01/12/2008 23/02/2007 01/05/2007 Saint Jean de la Neuville Saint Jouin Bruneval Saint Maclou la Brière Saint Ouen du Breuil Saint Pierre Benouville Saint Vincent Cramesnil Sassetot le Mauconduit Sausseuzemare en Caux Senneville sur Fecamp Serqueux Sommery Totes Tourville les Ifs Turretot Vattetot sous Beaumont Villers Ecalles Virville Ymare Yport Yquebeuf Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 123 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SEINE ET MARNE 22/03/2010 01/06/2010 11/12/2006 01/03/2007 Argentières 29/09/2009 01/12/2009 01/04/2010 01/07/2010 25/01/2007 01/04/2007 04/07/2013 01/10/2013 27/10/2006 01/01/2007 20/10/2006 01/01/2007 22/09/2006 01/01/2007 10/10/2008 01/05/2009 06/06/2007 01/09/2007 15/04/2008 01/07/2008 24/11/2006 01/02/2007 16/10/2010 01/11/2011 Bray sur Seine 02/10/2009 01/02/2010 23/02/2007 01/05/2007 Brie Comte Robert 23/09/2014 01/02/2015 03/10/2006 01/01/2007 30/03/2007 01/09/2010 26/10/2006 01/01/2007 18/02/2009 01/06/2009 18/12/2007 01/03/2008 14/12/2006 01/03/2007 Champagne sur Seine 09/11/2006 01/02/2007 10/10/2006 01/01/2007 16/11/2006 01/02/2007 Champs sur Marne 18/12/2006 01/03/2007 26/04/2014 01/07/2014 02/10/2006 01/01/2007 08/10/2008 01/03/2009 24/09/2009 01/12/2009 30/10/2006 01/01/2007 Chaumes en Brie 24/09/2007 01/12/2007 10/11/2006 01/02/2007 12/10/2006 01/01/2007 Clos Fontaine 19/10/2006 01/01/2007 30/01/2009 01/04/2009 13/04/2010 01/07/2010 13/12/2007 01/03/2008 Coulommiers 05/10/2009 01/01/2010 09/05/2011 01/08/2011 30/03/2009 01/06/2009 17/10/2009 01/01/2010 25/09/2008 01/12/2008 15/12/2009 01/03/2010 07/12/2006 01/03/2007 27/05/2009 01/08/2009 02/12/2009 01/03/2010 28/06/2007 01/09/2007 03/10/2006 01/01/2007 Doué 21/05/2012 01/08/2012 26/02/2010 01/05/2010 22/09/2006 01/01/2007 19/09/2006 01/01/2007 27/06/2008 01/12/2008 20/12/2006 01/03/2007 07/12/2006 01/03/2007 10/02/2012 01/05/2012 22/09/2006 01/01/2007 22/12/2006 01/04/2007 17/12/2012 01/03/2013 24/04/2007 01/07/2007 04/04/2007 01/07/2007 20/10/2006 01/01/2007 28/11/2014 01/02/2015 13/10/2008 01/05/2009 31/05/2007 01/08/2007 06/04/2007 01/07/2007 19/01/2007 01/04/2007 19/02/2008 01/05/2008 14/04/2007 01/07/2007 05/03/2009 01/06/2009 20/02/2007 01/05/2007 La Grande Paroisse 06/11/2006 01/02/2007 Annet sur Marne Arbonne la Forêt Bailly Romainvilliers Balloy Bassevelle Beaumont du Gatinais Bernay Vilbert Blandy les Tours Boisdon Boissise le Roi Boissy le Chatel Bombon Bouleurs Bréau Chailly en Bière Chailly en Brie Chalautre la Petite Chalmaison Chambry Chamigny Champdeuil Champeaux Changis sur Marne Charny Chartrettes Château Landon Chatenoy Choisy en Brie Claye Souilly Compans Congis sur Therouanne Coulommes Coupvray Courpalay Coutevroult Crécy la Chapelle Cregy les Meaux Crevecoeur en Brie Dammartin en Goele Dammartin sur Tigeaux Donnemarie Dontilly Dormelles Douy la Ramée Echouboulains Episy Everly Evry Gregy sur Yerres Faremoutiers Favieres en Brie Fontenay Trésigny Fouju Gressy Grisy Suisnes Guerard Guermantes Héricy Herme Iverny Jouarre Jutigny La Celle sur Morin La Ferte Gaucher La Ferte sous Jouarre La Genevraye Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 124 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SEINE ET MARNE 17/11/2014 01/02/2015 Le Châtelet en Brie 09/11/2007 01/02/2008 03/09/2014 01/01/2015 28/12/2012 01/03/2013 01/02/2008 01/05/2008 25/09/2008 01/12/2008 04/09/2009 01/12/2009 07/12/2009 01/03/2010 13/02/2012 01/05/2012 18/04/2011 01/07/2011 03/11/2006 01/02/2007 26/04/2013 01/07/2013 27/11/2006 01/02/2007 29/09/2006 01/01/2007 23/11/2007 01/02/2008 17/11/2006 01/03/2007 09/10/2006 01/01/2007 28/11/2006 01/02/2007 25/10/2013 01/01/2014 12/06/2008 01/09/2008 26/06/2008 01/03/2011 19/09/2008 01/12/2008 02/02/2007 01/06/2007 13/11/2006 01/02/2007 18/12/2006 01/03/2007 05/12/2006 01/03/2007 22/12/2006 01/03/2007 28/12/2006 01/03/2007 26/06/2014 01/09/2014 23/03/2007 01/09/2007 Pierre Levée 29/06/2009 01/09/2009 09/11/2006 01/02/2007 13/12/2006 01/03/2007 Provins 21/09/2006 01/01/2007 07/04/2009 01/07/2009 29/06/2007 01/09/2007 12/12/2014 01/05/2015 23/10/2006 01/01/2007 08/11/2006 01/02/2007 30/05/2008 01/08/2008 Saint Augustin 27/10/2006 01/03/2007 Saint Barthélémy 20/03/2008 01/06/2008 Saint Brice 22/06/2010 01/09/2010 24/10/2006 01/01/2007 05/07/2010 01/11/2010 07/03/2007 01/06/2007 Saint Germain sous Doué 10/09/2012 01/12/2012 Saint Jean les Deux Jumeaux 28/04/2009 07/07/2009 29/03/2010 01/06/2010 16/03/2007 01/06/2007 21/03/2011 01/08/2011 Saints 02/03/2009 01/06/2009 Salins 16/02/2010 01/05/2010 18/12/2006 01/03/2007 22/01/2008 01/04/2008 06/11/2012 01/02/2013 26/06/2007 01/09/2007 21/05/2010 01/08/2010 12/03/2007 01/06/2007 05/02/2009 01/05/2009 06/04/2007 01/07/2007 26/09/2014 01/02/2015 Varennes sur Seine 26/09/2006 01/01/2007 17/06/2011 01/09/2011 02/02/2007 01/05/2007 Vert Saint Denis 21/11/2006 01/02/2007 04/03/2011 01/06/2011 Villeneuve Saint Denis 29/09/2006 01/01/2007 30/03/2009 01/06/2009 12/11/2009 01/02/2010 30/03/2007 01/06/2007 La Houssaye en Brie Le Plessis Feu Aussoux Liverdy en Brie Livry sur Seine Lizy sur Ourcq Longperrier Lorrez le Bocage – Preaux Louan Villegruis Fontaine Luisetaines Luzancy Machault Maincy Maisoncelles en Brie Marchemoret Marles en Brie Moissy Cramayel Mondreville Montigny le Guesdier Montry Mortcerf Mouroux Moussy le Neuf Moussy le Vieux Nangis Nanteuil les Meaux Noisy Rudignon Pecy Perthes en Gâtinais Pezarches Pommeuse Presles en Brie Reau Rebais Reuil en Brie Rubelles Rupéreux Saacy sur Marne Saint Cyr sur Morin Saint Fargeau Ponthierry Saint Germain Laxis Saint Mard Saint Pathus Sainte Aulde Savigny le Temple Sivry Courtry Soisy Bouy Souppes sur Loing Tigeaux Tournan en Brie Trilbardou Trilport Ussy sur Marne Verneuil l''Etang Vernou la Celle sur Seine Vignely Villenoy Voinsles Voulangis Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 125 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération YVELINES 03/02/2011 01/04/2014 28/06/2007 01/09/2007 07/07/2007 01/10/2007 24/09/2010 01/12/2010 19/12/2011 01/03/2012 24/10/2006 01/01/2007 26/03/2009 01/06/2009 30/06/2008 01/10/2008 Garancières 25/11/2008 01/02/2009 07/11/2007 01/02/2008 La Queue lez Yvelines 24/01/2007 01/04/2007 07/03/2007 01/06/2007 23/10/2007 01/01/2008 28/09/2009 01/12/2009 16/12/14 01/03/2015 07/12/2007 01/04/2008 19/06/2008 01/10/2008 19/01/2011 01/04/2011 12/04/2010 01/07/2010 12/03/2007 01/06/2007 19/12/2011 01/03/2012 19/01/2009 01/04/2009 25/01/2008 01/04/2008 07/06/2010 01/09/2010 28/09/2009 01/12/2009 14/09/2006 01/11/2007 19/06/2013 01/09/2013 17/11/2008 01/02/2009 27/06/2014 01/10/2014 29/06/2007 01/09/2007 10/10/2008 01/01/2009 11/07/2007 01/10/2007 11/07/2007 01/10/2007 Saint Lambert des Bois 09/04/15 01/07/2015 21/11/2011 01/02/2012 27/07/2007 01/07/2007 01/11/2006 01/02/2007 01/12/2008 01/03/2009 12/06/2008 01/04/2010 12/02/2009 01/05/2009 01/02/2007 01/05/2007 21/11/2006 01/02/2007 Autouillet Bazoches sur Guyonne Behoust Beynes Boinville le Gaillard Chavenay Epone Gaillon sur Montcient Gommecourt Le Perray en Yvelines Le Tremblay sur Mauldre Les Clayes sous Bois Limetz Villez Longvilliers Louveciennes Marcq Mareil le Guyon Mareil Marly Mareil sur Mauldre Maule Medan Mittainville Neauphle le Château Neauphle le Vieux Orgerus Orgeval Poigny la Forêt Prunay en Yvelines Raizeux Rennemoulin Rosny sur Seine Saint Martin de Bréthencourt Saulx Marchais Verneuil sur Seine Vernouillet Villennes sur Seine Villepreux Villiers le Mahieu Villiers Saint Frédéric Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 126 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération DEUX SEVRES 18/12/2006 01/05/2007 16/10/2006 01/01/2007 14/11/2008 01/02/2009 Beauvoir sur Niort 11/12/2008 01/03/2009 11/10/2006 01/01/2007 06/09/2006 01/01/2007 13/02/2007 01/05/2007 François 14/09/2006 01/01/2007 06/09/2007 01/12/2007 20/03/2007 01/06/2007 Magné 07/03/2007 01/06/2007 27/03/2007 01/06/2007 29/05/2008 01/09/2008 17/12/2008 01/03/2009 Niort 12/04/2007 01/07/2007 30/10/2006 01/01/2007 26/11/2007 01/02/2008 12/11/2009 01/01/2015 Saint Gelais 23/10/2008 01/01/2009 06/10/2006 01/01/2007 26/11/2009 01/12/2014 25/09/2006 01/01/2007 08/02/2007 01/05/2007 13/02/2007 01/05/2007 02/07/2008 01/10/2008 01/12/2006 01/03/2007 05/12/2006 01/03/2007 12/04/2007 01/07/2007 Aiffres Aigonnay Beau Lieu sous Parthenay Bessines Chey Coulon Frontenay Rohan Rohan Germond Rouvre Mauze sur Le Mignon (applicable jusqu'au 30/09/2007) Mazières en Gatine Melle Pompaire Pouffonds Saint Aubin le Cloud Saint Léger de Montbrun Saint Pardoux Sainte Néomaye Sansais Tallud Usseau Vallans Villiers en Plaine Vouille Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 127 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération SOMME Abbeville 24/09/2008 01/12/2008 05/10/2007 01/01/2008 05/10/2006 01/01/2007 29/01/2007 01/04/2007 25/10/2006 01/01/2007 10/11/2006 01/02/2007 09/11/2006 01/02/2007 07/07/2008 01/01/2009 09/01/2007 01/04/2007 Bray sur Somme 28/11/2006 01/02/2007 08/12/2006 01/03/2007 20/03/2007 01/06/2007 01/04/2008 01/07/2008 13/02/2009 01/05/2009 15/07/2011 16/10/2011 05/12/2006 01/03/2007 28/09/2006 01/01/2007 13/10/2006 01/01/2007 21/12/2006 01/03/2007 30/06/2009 01/10/2009 09/03/2009 01/06/2009 11/02/2009 01/05/2009 04/07/2007 01/10/2007 14/12/2007 01/06/2008 07/02/2007 01/05/2007 18/02/2009 01/05/2009 14/12/2010 01/03/2011 06/11/2006 01/02/2007 24/10/2006 01/01/2007 15/12/2006 01/03/2007 13/10/2006 01/01/2007 07/11/2006 01/02/2007 12/12/2006 01/03/2007 03/11/2006 01/02/2007 19/03/2010 01/06/2010 16/11/2006 01/02/2007 12/01/2007 01/04/2007 23/09/2013 01/01/2014 12/10/2006 01/01/2007 20/07/2007 01/10/2007 07/02/2009 01/05/2009 17/11/2006 01/02/2007 11/12/2006 01/03/2007 15/12/2006 01/03/2007 03/10/2006 01/01/2007 23/11/2007 01/02/2008 Pende 19/09/2007 01/12/2007 14/11/2006 01/02/2007 Pont de Metz 30/11/2006 01/02/2007 16/10/2006 01/01/2007 02/07/2007 01/10/2007 12/03/2007 01/06/2007 26/10/2006 01/01/2007 Rue 06/12/2006 01/03/2007 19/06/2007 01/10/2007 21/05/2007 01/08/2007 24/11/2006 01/02/2007 20/06/2007 01/09/2007 05/10/2006 01/01/2007 11/12/2006 01/03/2007 24/11/2006 01/02/2007 21/11/2006 01/02/2007 03/11/2008 01/02/2009 Allenay Allonville Andainville Aubigny Ault Beaucamps le Vieux Beauchamps Boves Braye les Mareuil Breilly Buigny Saint Maclou Cachy Cambron Cléry sur Somme Corbie Croixrault Curlu Daours Dernancourt Dreuil les Amiens Eppeville Estrees S/Noye Etalon Falvy Fluy Fort Mahon Plage Fresne Tilloloy Friaucourt Gentelles Grand Laviers Ham Hangest en Santerre Hebecourt Heilly La Neuville Sire Bernard Lamotte Brebiere Lamotte Warfusee Le Crotoy Marcelcave Molliens aux Bois Montdidier Moreuil Neufmoulin Ochancourt Plachy Buyon Proyart Remiencourt Ribemont sur Ancre Roye Sailly le Sec Sains en Amienois Saint Germain sur Bresle Saint Quentin Lamotte Saleux Thennes Vaux en Amiénois Villers Bretonneux Woignarue Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 128 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération TARN 21/04/2011 01/07/2011 Albi 24/11/2010 01/04/2011 17/10/2008 01/01/2009 Ambres 15/12/2006 01/03/2007 23/10/2006 01/01/2007 20/12/2006 01/03/2007 Bannières 08/01/2008 01/04/2008 23/10/2007 01/01/2008 18/06/2008 01/09/2008 12/10/2011 01/01/2012 Brassac 21/05/2013 01/08/2013 Brens 25/10/2006 01/01/2007 Burlats 10/04/2008 01/07/2008 Cabanes 08/07/2011 01/10/2011 20/12/2006 01/03/2007 13/11/2008 01/02/2009 06/11/2008 01/02/2009 01/02/2007 01/05/2007 24/03/2009 01/06/2009 26/03/2007 01/06/2007 06/03/2009 01/06/2009 26/03/2009 01/06/2009 Castres 27/09/2011 01/01/2012 25/04/2007 01/07/2007 11/05/2011 01/09/2011 23/02/2009 01/05/2009 06/10/2009 01/01/2010 18/01/2011 01/04/2011 21/06/2007 01/09/2007 30/08/2010 01/11/2010 Garrigues 25/03/2010 01/06/2010 12/12/2007 01/03/2008 07/12/2006 01/03/2007 17/06/2008 01/09/2008 26/09/2012 01/01/2013 04/03/2010 01/06/2010 07/07/2008 01/10/2008 29/09/2008 01/12/2008 31/03/2010 01/06/2010 28/03/2007 01/06/2007 06/11/2006 01/02/2007 11/10/2006 01/01/2007 05/01/2007 01/04/2007 11/06/2009 01/09/2009 17/07/2007 01/10/2007 24/10/2007 01/01/2008 25/05/2009 01/11/2009 27/09/2010 01/12/2010 13/09/2007 01/12/2007 11/02/2011 01/05/2011 25/10/2006 01/01/2007 15/11/2007 01/02/2008 29/03/2011 01/06/2011 16/06/2009 01/09/2009 05/12/2008 01/03/2009 24/06/2011 01/09/2011 22/02/2007 01/05/2007 28/03/2009 01/06/2009 29/05/2009 01/09/2009 25/02/2010 01/05/2010 17/10/2006 01/01/2007 Pont de l'Arn 28/03/2007 01/06/2007 07/11/2008 01/02/2009 14/11/2011 01/02/2012 06/10/2006 01/01/2007 14/09/2007 01/12/2007 08/12/2006 01/03/2007 05/10/2007 01/01/2008 09/12/2010 01/03/2011 07/09/2009 01/12/2009 09/09/2010 01/12/2010 22/05/2007 01/08/2007 24/11/2011 01/02/2012 28/09/2007 01/12/2007 Aiguefonde Algans Anglès du Tarn Aussac Belcastel Blaye les Mines Boissezon Cahuzac Cahuzac sur Vere Cambon d'Albi Cambon lès Lavaur Cambounet sur le Sor Carbes Carmaux Castelnau de Montmiral Cunac Cuq les Vielmur Cuq Toulza Damiatte Fenols Fiac Frejeville Giroussens Graulhet Grazac Jonquières Labastide Denat (applicable jusqu'au 03/12/2010) Labastide Gabausse Labastide Saint Georges Labruguière Lacougotte Cadoul Lagarrigue Lagrave Lasgraisses Lescure d'Albigeois Lisle sur Tarn Lugan Marzens Massaguel Maurens Scopont Milhavet Montans Montcabrier Montfa Montgaillard Montvalen Mouzieys Panens Mouzieys Teulet Orban Palleville Parisot Peyrole Poulan Pouzols Pratviel Puechoursy Puycalvel Puycelsi Puygouzon Rabastens Rivieres Roquecourbe Roquevidal Roumegoux Saint Avit Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 129 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération TARN Saint Croix 02/12/2008 01/03/2009 28/04/2011 01/07/2011 Saint Jean de Rives 09/11/2006 01/02/2007 Saint Julien du Puy 12/04/2007 01/07/2007 26/01/2012 01/04/2012 25/11/2009 01/02/2010 03/12/2013 01/03/2014 Salies 26/03/2007 01/06/2007 04/11/2008 01/02/2009 11/09/2006 01/01/2007 25/04/2008 01/07/2008 27/09/2006 01/01/2007 27/10/2006 01/01/2007 30/11/2010 01/02/2011 03/11/2011 01/02/2012 19/01/2010 01/03/2010 07/04/2011 01/07/2011 Vieux 27/10/2006 01/01/2007 22/07/2009 01/10/2009 10/02/2010 01/05/2010 15/01/2007 01/04/2007 Saint Germier Saint Lieux Lafenasse Saint Paul Cap de Joux Saint Sulpice Salvagnac Soreze Taix Terssac Teulat Teyssode Trevien Vénes Vielmur sur Agout Villeneuve sur Vere Viterbe Viviers les Lavaur Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 130 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération TARN ET GARONNE 25/06/2009 01/09/2009 28/06/2007 01/09/2007 19/10/2006 01/01/2007 30/10/2006 01/01/2007 21/11/2008 01/02/2009 15/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 26/04/2011 01/07/2011 11/04/2008 01/07/2008 23/11/2009 01/03/2010 20/10/2006 01/01/2007 05/09/2008 01/12/2008 22/03/2007 01/06/2007 11/10/2006 01/01/2007 08/12/2006 01/03/2007 06/10/2006 01/02/2007 10/05/2010 01/08/2010 06/12/2006 01/03/2007 16/10/2006 01/01/2007 30/03/2007 01/06/2007 Mas Grenier 09/04/2008 01/07/2008 21/07/2009 01/10/2009 23/10/2006 01/01/2007 25/10/2006 01/01/2007 28/03/2007 01/06/2007 17/10/2006 01/01/2007 23/11/2011 01/02/2012 18/12/2006 01/03/2007 09/12/2011 01/03/2012 02/04/2009 01/07/2009 06/04/2007 01/07/2007 10/10/2006 01/01/2007 19/01/2007 01/04/2007 Albias Aucamville Barry d'Islemade Beaumont de Lomagne Belbeze Bouillac Bourret Bressols Bruniquel Campsas Caumont (applicable jusqu'au 30/06/2007) Cayriech Comberouger Finhan Labastide Saint Pierre Lauzerte Les Barthes L'Honor de Cos Lizac Mansonville Montbartier Montbeton Montech Monteils Negrepelisse Nohic Piquecos Puylagarde Saint Etienne de Tulmont Saint Georges (applicable jusqu'au 01/12/2008) Sérignac Verlhac Tescou Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 131 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération VAR 20/07/2010 01/10/2010 18/09/2006 01/01/2007 29/10/2009 01/01/2010 20/09/2006 01/01/2007 09/11/2006 01/02/2007 13/10/2006 01/01/2007 14/09/2006 01/01/2007 10/09/2008 01/12/2008 04/09/2006 01/01/2007 17/09/2007 01/12/2007 Claviers 07/09/2009 01/01/2010 22/02/2011 01/05/2011 26/06/2008 01/09/2008 23/02/2007 01/05/2007 28/09/2006 01/01/2007 28/08/2008 01/11/2008 10/11/2006 01/02/2007 28/08/2009 01/11/2009 28/09/2006 01/01/2007 26/02/2007 01/05/2007 29/09/2006 01/01/2007 25/09/2006 01/01/2007 Hyères les Palmiers 16/09/2011 01/12/2011 La Celle 24/11/2006 01/11/2007 21/12/2012 01/03/2013 13/12/2006 01/03/2007 06/06/2008 01/09/2008 La Mole 26/06/2009 01/09/2009 La Motte 21/10/2006 01/01/2007 15/04/2008 01/07/2008 La Valette du Var 28/03/2007 01/06/2007 Le Cannet des Maures 16/02/2011 01/11/2011 24/03/2010 01/06/2010 29/06/2007 01/09/2007 Le Luc en Provence 21/02/2011 01/05/2011 15/12/2011 01/04/2012 15/01/2007 01/04/2007 Le Val 27/09/2006 01/01/2007 26/06/2008 01/09/2008 29/10/2008 01/01/2009 29/10/2007 01/01/2008 28/07/2008 01/10/2008 23/10/2006 01/01/2007 10/04/2007 01/07/2007 Plan de la Tour 25/06/2007 01/09/2007 19/05/2010 01/08/2010 12/03/2007 01/06/2007 09/10/2006 01/01/2007 20/02/2007 01/05/2007 30/03/2010 01/06/2010 01/03/2010 01/06/2010 Saint Martin 02/02/2008 01/05/2008 25/02/2009 01/05/2009 Saint Zacharie 29/01/2007 01/04/2007 Sainte Maxime 12/12/2008 01/03/2009 21/12/2011 01/07/2012 18/08/2008 01/11/2008 Six Fours 10/12/2007 01/03/2008 20/06/2008 01/09/2008 17/11/2006 01/02/2007 Tavernes 01/06/2010 01/09/2010 11/10/2006 01/01/2007 03/09/2010 01/12/2010 27/10/2011 01/01/2012 Bagnols en Forêt Bandol Barjols Besse sur Issole Bormes les Mimosas Brue Auriac Cabasse Carces Carnoules Chateauvert Cogolin Collobrières Correns Cotignac Cuers Entrecasteaux (applicable jusqu'au 21/11/2007) Evenos Figanières Flassans sur Issole Forcalqueret Gonfaron La Crau La Farlède La Londe les Maures La Roquebrussanne Le Castellet Le Lavandou Le Pradet Le Revest les Eaux Mazaugues Meounes les Montrieux Nans les Pins Ollioules Pierrefeu du Var Plan d'Aups Ponteves Pourrières Rocbaron Rocquebrune sur Argens Saint Cyr sur Mer Saint Mandrier sur Mer Saint Tropez Sanary sur Mer Seillons Source d'Argens Sollies Pont Solliès Ville Tourtour Tourves Vidauban Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 132 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération VAUCLUSE 30/09/2010 01/03/2011 28/08/2008 01/12/2008 Avignon 16/12/2011 01/03/2012 25/09/2008 01/12/2008 28/09/2006 01/07/2007 25/03/2013 01/06/2013 28/09/2006 01/01/2007 Cavaillon 17/12/2007 01/03/2008 15/12/2008 01/03/2009 03/07/2008 01/10/2008 26/10/2009 01/01/2010 16/09/2009 01/12/2009 20/10/2008 01/01/2009 02/09/2008 01/12/2008 25/03/2008 01/06/2008 29/09/2008 01/12/2008 05/12/2007 01/08/2008 Le Pontet 27/09/2007 01/12/2007 07/07/2010 01/10/2010 30/03/2010 01/06/2010 14/12/2010 01/03/2011 19/10/2009 01/01/2010 Murs 14/06/2010 01/09/2010 Pertuis 28/11/2008 01/02/2009 14/05/2008 01/08/2008 11/12/2006 01/03/2007 14/12/2011 01/03/2012 Saint Saturnin les Avignon 25/11/2011 01/02/2012 22/06/2010 01/09/2010 13/02/2009 01/05/2009 Ansouis Apt Bedarrides Cabrières d'Avignon Cadenet Caumont sur Durance Chateauneuf du Pape Courthezon (applicable jusqu'au 21/06/2013) Crillon le Brave Gargas Grambois Jonquerettes Jonquières La Bastide des Jourdans Lauris Loriol du Comtat Ménerbes Morières les Avignon Mornas Piolenc Puyvert Roaix Serignan du Comtat Villelaure Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 133 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération VENDEE Angles 23/01/2007 01/04/2007 23/09/2008 01/12/2008 08/02/2007 01/05/2007 26/05/2008 01/09/2008 23/01/2009 01/06/2009 20/12/2006 01/04/2007 20/09/2006 01/01/2007 Boulogne 06/02/2007 01/05/2007 23/01/2007 01/05/2007 18/12/2006 01/03/2007 12/12/2006 01/03/2007 03/11/2008 01/02/2009 12/02/2007 01/05/2007 18/12/2006 01/03/2007 21/11/2006 01/02/2007 28/10/2008 01/01/2009 16/10/2006 01/01/2007 18/12/2006 01/03/2007 25/06/2009 01/09/2009 01/02/2008 01/04/2011 10/06/2010 01/09/2010 15/05/2007 01/08/2007 14/12/2006 01/03/2007 10/07/2007 01/10/2007 13/11/2006 01/02/2007 19/12/2006 01/03/2007 18/02/2010 01/05/2010 Jard sur Mer 19/10/2006 01/01/2007 07/07/2009 01/10/2009 27/11/2006 01/02/2007 27/09/2007 01/12/2007 20/09/2006 01/01/2007 07/12/2006 01/03/2007 14/11/2011 01/02/2012 25/04/2007 01/07/2007 26/02/2009 01/05/2009 05/11/2009 01/02/2010 22/02/2007 01/05/2007 26/04/2007 01/07/2007 04/07/2007 01/10/2007 06/12/2006 01/03/2007 16/01/2009 01/04/2009 22/05/2007 01/08/2007 26/09/2006 01/01/2007 14/12/2006 01/03/2007 19/06/2008 01/09/2008 Les Herbiers 25/09/2006 01/01/2007 03/06/2008 01/09/2008 17/06/2008 01/09/2008 21/11/2006 01/02/2007 19/12/2006 01/03/2007 17/06/2009 01/09/2009 02/12/2008 01/03/2009 10/05/2007 01/08/2007 25/03/2008 01/06/2008 28/07/2008 01/10/2008 20/02/2007 01/05/2007 06/10/2006 01/01/2007 Notre Dame de Monts 05/12/2006 01/03/2007 Notre Dame de Riez 09/11/2006 01/02/2007 22/09/2008 01/12/2008 23/02/2007 01/05/2007 05/12/2006 01/03/2007 18/12/2006 01/03/2007 20/12/2010 01/03/2011 07/06/2007 01/09/2007 Réaumur 03/07/2007 01/10/2007 Saint André Goule D'oie 11/09/2012 01/12/2012 Saint Aubin des Ormeaux 21/12/2006 01/05/2007 Saint Aubin la Plaine 17/01/2007 01/04/2007 14/12/2006 01/03/2007 26/03/2007 01/06/2007 27/02/2007 01/05/2007 24/01/2007 01/04/2007 Apremont Auzay Bazoges en Paillers Beaurepaire Belleville sur Vie Bois Céné Bournezeau Brem sur Mer Chaize le Vicomte Challans Champagné les Marais Chantonnay Chateauneuf Chauché Coex Commequier Cugand Curzon Doix Dompierre sur Yon Falleron Fougere Givrand Grosbreuil Guyonnière L’Herbergement La Bernardière La Boissière des Landes La Chaize Giraud La Chapelle Themer La Copechagnière La Ferrière La Garnache La Gaubretière La Merlatière La Reorthe La Roche sur Yon L'Aiguillon sur Vie Landes Genusson Landevieille Le Perrier Les Clouzeaux Les Epesses Les Lucs sur Boulogne L'Hermenault Longèves Luçon Mache Mareuil sur Lay Dissais Montournais Mormaison Mouchamps Mouilleron le Captif Nesmy Olonne sur Mer Oulmes Palluau Poiroux Pouzauges Puyravault Saint Benoist sur Mer Saint Christophe du Ligneron Saint Etienne de Brillouet Saint Etienne du Bois Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 134 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération VENDEE 29/08/2007 01/11/2007 17/11/2006 01/02/2007 01/10/2007 01/01/2008 Saint Hilaire des Loges 29/11/2006 01/02/2007 15/12/2006 01/03/2007 Saint Julien des Landes 22/09/2006 01/01/2007 04/12/2006 01/03/2007 17/06/2008 01/09/2008 Saint Martin des Noyers 18/01/2007 01/04/2007 13/02/2007 01/05/2007 05/10/2006 01/01/2007 13/10/2008 01/01/2009 28/04/2009 01/07/2009 Saint Révérend 19/03/2007 01/06/2007 03/07/2008 01/10/2008 Saint Urbain 24/10/2006 01/01/2007 29/11/2007 01/02/2008 31/07/2008 01/02/2009 Saint Vincent sur Jard 30/09/2010 01/12/2010 30/11/2007 01/02/2007 Sainte Gemme la Plaine 20/04/2007 01/07/2007 Sainte Hermine 15/01/2008 01/05/2008 24/11/2006 01/02/2007 12/12/2006 01/03/2007 29/09/2008 01/12/2008 06/03/2007 01/06/2007 10/02/2009 01/05/2009 Vairé 01/12/2006 01/03/2007 18/01/2007 01/04/2007 28/07/2008 01/10/2008 Saint Fulgent Saint Georges de Pointindoux Saint Germain de Princay Saint Jean de Beugné Saint Maixent sur Vie Saint Mars la Reorthe Saint Mesmin Saint Michel en l'Herm Saint Paul en Pareds Saint Prouant Saint Sulpice le Verdon Saint Vincent Sterlanges Saint Vincent sur Graon Sainte Flaive des Loups Saligny Sallertaine Talmont Saint Hilaire Thorigny Treize Septiers Venansault Vendrennes Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 135 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération VIENNE 07/12/2006 01/03/2007 19/10/2006 01/01/2007 08/12/2006 01/03/2007 06/10/2008 01/01/2009 16/02/2007 01/05/2007 08/12/2006 01/03/2007 19/02/2015 01/05/2015 26/10/2006 01/01/2007 10/11/2006 01/02/2007 22/12/2006 01/03/2007 16/12/2009 01/03/2010 22/06/2007 01/09/2007 01/10/2009 01/01/2010 11/10/2006 01/01/2007 27/03/2007 01/06/2007 Cloué 22/10/2009 01/01/2010 04/12/2006 01/03/2007 Fleure 28/11/2006 01/02/2007 Fontaine le Comte 18/10/2006 01/01/2007 26/04/2007 01/07/2007 27/09/2007 01/12/2007 28/10/2009 01/01/2010 30/11/2006 01/02/2007 15/11/2006 01/02/2007 13/11/2008 01/02/2009 04/12/2006 01/03/2007 14/11/2006 01/02/2007 20/09/2011 01/12/2011 23/05/2008 01/08/2008 Poitiers 09/10/2006 01/01/2007 Pouille 13/11/2009 01/02/2010 04/10/2006 01/01/2007 27/09/2006 01/01/2007 11/12/2006 01/03/2007 29/10/2009 01/01/2010 Saint Germain 14/11/2006 01/02/2007 Saint Julien l'Ars 19/12/2006 01/03/2007 12/05/2011 01/02/2012 07/09/2006 01/01/2007 01/07/2008 01/10/2008 29/11/2006 01/02/2007 Valdivienne 15/12/2014 01/03/2015 10/10/2006 01/01/2007 Vernon 04/11/2010 01/02/2011 23/09/2008 01/12/2008 26/06/2008 01/09/2008 Avanton Beaumont Beruges Biard Bignoux Blaslay Bonneuil Matours Buxerolles Chabournay Charrais Château Larcher Cheneche Chiré en Montreuil Cissé Civray Croutelle Gencay Lathus Saint Rémy Lencloitre Marigny Brizay Mignaloux Beauvoir Migné Auxances Montamise Montreuil Bonnin Naintre Neuville de Poitou Quincay Roches Prémarie Andille Saint Benoit Saint Georges les Baillargeaux Saint Maurice la Clouère Sammarcolles Scorbe Clairvaux Sèvres Anxaumont Vendeuvre du Poitou Vezieres Vouneuil sous Biard Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 136 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTE VIENNE 20/09/2006 01/01/2007 08/12/2006 01/03/2007 27/03/2007 01/06/2007 11/10/2006 01/01/2007 16/03/2007 01/06/2007 16/06/2012 01/09/2012 25/09/2006 01/01/2007 04/12/2006 01/03/2007 20/02/2009 01/05/2009 19/10/2006 01/01/2007 29/11/2006 01/02/2007 Le Buis 21/09/2006 01/01/2007 24/01/2012 01/07/2012 21/11/2008 01/02/2009 05/04/2013 01/07/2013 Saint Brice sur Vienne 13/10/2006 01/11/2010 24/11/2006 01/03/2007 17/10/2006 01/01/2007 03/10/2006 01/01/2007 01/07/2008 01/03/2012 Saint Paul 08/12/2006 01/03/2007 28/09/2006 01/01/2007 04/12/2006 01/03/2007 07/12/2006 01/03/2007 24/11/2006 01/02/2007 11/01/2007 01/05/2007 Aixe sur Vienne Aureil Beynac Boisseuil Burgnac Chaptelat Condat sur Vienne Couzeix Eyjeaux Glandon Isle Le Dorat Oradour sur Glane Rilhac Rancon Saint Gence Saint Hilaire Bonneval Saint Jouvent Saint Just le Martel Saint Yrieix la Perche Solignac Verneuil sur Vienne Veyrac Vicq sur Breuilh Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 137 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération VOSGES Arches 21/11/2006 01/02/2007 09/03/2007 01/06/2007 04/12/2009 01/03/2010 21/12/2006 01/03/2007 25/03/2008 01/06/2008 24/10/2006 01/01/2007 14/11/2006 01/02/2007 13/11/2006 01/02/2007 10/11/2006 01/02/2007 17/12/2012 01/05/2013 15/12/2006 01/03/2007 01/02/2008 01/05/2008 16/11/2006 01/02/2007 03/11/2006 01/02/2007 24/02/2012 01/03/2013 09/03/2007 01/06/2007 10/04/2007 01/07/2007 06/10/2006 01/01/2007 02/03/2007 01/06/2007 La Baffe 06/04/2010 01/07/2010 La Grande Fosse 01/12/2006 01/03/2007 Le Syndicat 21/12/2006 01/03/2007 15/12/2006 01/03/2007 15/12/2006 01/03/2007 15/12/2006 01/03/2007 07/02/2007 01/05/2007 12/01/2007 01/04/2007 23/05/2011 01/08/2011 18/11/2008 01/02/2009 10/11/2006 01/02/2007 29/09/2006 01/01/2007 21/11/2006 01/02/2007 17/10/2006 01/01/2007 30/10/2006 01/01/2007 19/10/2006 01/01/2007 11/09/2006 01/01/2007 27/09/2010 01/12/2010 13/02/2009 01/05/2009 Saint Léonard 10/10/2006 01/01/2007 19/10/2006 01/01/2007 05/09/2006 01/01/2007 14/11/2006 01/02/2007 24/11/2006 01/02/2007 26/04/2007 01/07/2007 15/12/2006 01/03/2007 20/02/2007 01/05/2007 19/10/2006 01/01/2007 08/11/2007 01/02/2008 Archettes Autigny la Tour Avrainville Ban de Sapt Chantraine Chatenois Cleurie Coinches Damas et Bettegney Deyvillers Dompaire Epinal Essegney Faucompierre Granges sur Vologne Hennecourt Herpelmont Jarmenil Le Tholy Le Valtin Liezey Madonne et Lamerey Memenil Mirecourt Neufchateau Nomexy Nompatelize Norroy sur Vair Provenchères sur Fave Raon aux Bois Rebeuville Remoncourt Rollainville Saint Die des Vosges Saint Nabord Saulcy sur Meurthe Socourt Taintrux Thaon les Vosges Uxegney Vincey Vittel Wisembach Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 138 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération YONNE 12/09/2012 01/12/2012 22/12/2006 01/03/2007 Auxerre 16/05/2008 01/08/2008 14/08/2008 01/11/2008 06/03/2007 01/06/2007 22/01/2009 01/04/2009 Cerisiers 22/12/2006 01/03/2007 Chablis 31/01/2007 01/04/2007 04/12/2006 01/03/2007 10/04/2008 01/07/2008 08/12/2006 01/03/2007 20/02/2007 01/07/2007 Courtois 16/03/2007 01/08/2007 18/12/2006 01/03/2007 04/04/2007 01/07/2007 10/10/2008 01/01/2009 Fontaine la Gaillarde 21/12/2006 01/03/2007 29/06/2007 01/01/2008 02/02/2007 01/05/2007 20/10/2008 01/01/2009 Les Sièges 03/09/2008 01/12/2008 Maillot 12/04/2007 01/07/2007 28/12/2006 01/03/2007 12/02/2008 01/05/2008 13/09/2010 01/12/2010 18/12/2006 01/03/2007 01/12/2006 01/03/2007 05/12/2006 01/03/2007 Saint Martin du Tertre 29/09/2006 01/01/2007 30/01/2007 01/04/2007 Saint Prive 08/02/2007 01/05/2007 15/02/2007 01/05/2007 01/12/2006 01/03/2007 30/10/2007 01/02/2008 15/12/2006 01/03/2007 05/01/2007 01/04/2007 19/10/2006 01/01/2007 Villeneuve l'Archevêque 25/09/2006 01/01/2007 12/05/2007 01/08/2007 Appoigny Arcy sur Cure Bazarnes Brannay Brienon sur Armançon Chailley Charbuy Cheny Chigy Dollot Escamps Evry La Belliole La Celle Saint Cyr La Postolle Maligny Merry la Vallée Moneteau Paron Pourrain Saint Julien du Sault Saint Maurice le Viel Soucy Subligny Vareilles Venoy Véron Villefargeau Villiers Saint Benoît Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 139 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération TERRITOIRE DE BELFORT 08/10/2013 01/01/2014 29/09/2006 01/01/2007 26/06/2009 01/09/2009 01/10/2010 01/02/2011 13/10/2006 01/01/2007 12/02/2009 01/05/2009 26/02/2009 01/05/2009 24/09/2010 01/12/2010 28/08/2006 01/01/2007 26/02/2010 01/05/2010 22/12/2006 01/03/2007 20/01/2011 01/04/2011 Bavilliers Bessoncourt Courtelevant Denney Eloie Essert Foussemagne Giromagny Lebetain Menoncourt Saint Germain le Chatelet Vetrigne Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 140 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération ESSONNE 28/11/2006 01/02/2007 13/12/2006 01/03/2007 Bièvres 18/12/2006 01/03/2007 30/03/2010 01/06/2010 04/12/2008 01/03/2009 29/09/2006 01/01/2007 15/12/2008 01/03/2009 22/09/2011 01/12/2011 20/03/2009 01/06/2009 30/03/2007 01/06/2007 20/02/2012 01/05/2012 10/02/2010 01/05/2010 17/09/2010 01/12/2010 27/03/2007 01/06/2007 23/11/2006 01/02/2007 17/10/2006 01/01/2007 11/09/2008 01/12/2008 19/10/2006 01/01/2007 30/11/2007 01/02/2008 21/09/2010 01/12/2010 07/02/2007 01/05/2007 16/10/2006 01/01/2007 21/05/2010 01/08/2010 La Forêt le Roi 04/09/2008 01/12/2008 La Ville du Bois 30/03/2010 01/06/2010 Les Granges le Roi 09/02/2007 01/05/2007 Les Molières 04/01/2011 01/04/2011 Lisses 25/09/2008 01/12/2008 25/11/2010 01/02/2011 09/07/2008 01/10/2008 16/10/2008 01/01/2009 16/09/2011 01/12/2011 30/01/2007 01/04/2007 22/06/2012 01/09/2012 Palaiseau 27/09/2006 01/01/2007 12/10/2006 01/01/2007 14/09/2006 01/01/2007 02/07/2009 01/03/2012 04/12/2006 01/03/2007 26/06/2007 01/09/2007 28/09/2012 01/12/2012 23/11/2006 01/02/2007 30/03/2007 01/06/2007 28/09/2006 01/01/2007 21/09/2012 01/12/2012 05/07/2007 01/10/2007 11/12/2006 01/03/2007 Avrainville Ballainvilliers Boissy sous Saint Yon Bondoufle Boutervilliers Boutigny Brétigny sur Orge Breux Jouy Brières les Scelles Briis sous Forges Bruyère le Chatel Champcueil Cheptainville Coudray Montceaux Dourdan Egly Epinay sur Orge Etrechy Fontenayles Briis Gometz la Ville Gometz le Châtel Guigneville sur Essonne Lonpont sur Orge Marcoussis Marolles en Hurepoix Mennecy Morangis Ollainville Pecqueuse Roinville Saint Germain les Arpajon Saint Maurice Montcouronne Saint Sulpice de Favières Saint Yon Sermaise Vaugrigneuse Vayres sur Essonne Villejust Villiers sur Orge Wissous Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 141 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération HAUTS DE SEINE Villeneuve la Garenne 30/11/2006 01/02/2007 Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 142 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération VAL DE MARNE 01/02/2007 01/05/2007 18/12/2006 01/03/2007 18/12/2006 01/10/2009 14/02/2007 01/05/2007 Périgny sur Yerres Santeny Villecresnes Vitry sur Seine Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 143 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération VAL D'OISE 23/10/2009 01/01/2010 Asnières sur Oise 22/06/2007 01/10/2007 12/02/2015 01/05/2015 18/12/2012 01/12/2014 13/08/2008 01/10/2008 02/12/2011 01/03/2012 Champagne sur Oise 15/01/2009 01/04/2009 23/03/2009 01/07/2009 24/06/2010 01/01/2011 14/01/2008 01/04/2008 06/05/2009 01/07/2011 26/06/2008 01/09/2008 Herblay 29/01/2009 01/04/2009 15/12/2010 01/03/2011 26/01/2007 01/06/2007 25/04/2008 01/07/2008 04/12/2006 01/06/2007 07/11/2007 01/06/2008 Pontoise 26/06/2008 01/09/2008 21/05/2007 01/08/2007 18/06/2007 01/09/2007 Saint Martin du Tertre 23/11/2007 01/01/2012 13/09/2007 01/12/2007 Saint Prix 08/04/2014 01/07/2014 26/03/2009 01/08/2009 28/03/2009 01/06/2009 17/12/2007 01/09/2008 25/10/2012 01/03/2013 Aincourt Beaumont sur Oise Belloy en France Bouffemont Breancon Domont Frepillon Génicourt Grisy les Platres Groslay Hodent Ménucourt Méry sur Oise Montlignon Montsoult Ronquerolles Saint Cyr en Arthies Saint Ouen l'Aumone Themericourt Valmondois Vemars Viarmes Direction générale des Finances publiques - Bureau GF-3B - 30/04/2015 144 / 144 Départements Communes / EPCI Date d'effet Date de la délibération GUADELOUPE 11/12/2008 01/05/2009 17/09/2009 01/12/2009 26/06/2007 01/06/2014 06/11/2009 01/08/2013 Le Gosier 30/07/2013 01/10/2013 Le Moule 14/04/2008 01/07/2008 Morne à l'Eau 31/10/2014 01/04/2015 Petit Bourg 14/12/2007 01/03/2008 Sainte Anne 29/03/2010 01/06/2010 MARTINIQUE 11/12/2006 01/03/2007 Case Pilote 14/12/2006 01/03/2007 Le Diamant 14/11/2007 01/03/2008 Le Marin 18/12/2006 01/03/2007 Le Robert 10/11/2008 01/02/2009 Lorrain 24/09/2009 01/12/2009 Saint Esprit 15/03/2007 01/09/2007 Sainte Anne 13/12/2006 01/03/2007 GUYANE Mana 29/09/2006 01/01/2007 31/10/2007 01/01/2008 REUNION Avirons 15/12/2006 01/03/2007 09/04/2008 01/07/2008 11/12/2008 01/03/2009 Entre Deux 21/08/2008 01/06/2009 04/04/2007 01/07/2007 La Plaine des Palmistes 29/06/2007 01/01/2008 La Possession 21/03/2007 01/07/2007 Le Port 19/06/2008 01/01/2009 23/05/2008 01/08/2008 Saint André 11/10/2008 01/01/2009 Saint Benoît 22/03/2007 01/06/2007 Saint Denis 18/10/2008 01/01/2009 Saint Leu 29/03/2007 01/06/2007 Saint Louis 21/12/2006 01/03/2007 Saint Paul 21/03/2012 01/07/2012 Saint Philippe 25/06/2009 01/09/2009 Saint Pierre 30/11/2006 01/02/2007 Sainte Marie 20/11/2008 01/02/2009 Sainte Rose 22/12/2008 01/06/2009 Sainte Suzanne 26/09/2008 01/01/2009 14/12/2006 01/04/2007 Trois Bassins 22/03/2007 01/07/2007 Baie Mahault Capesterre Belle Eau Deshaies Lamentin Bellefontaine Remire Montjoly Bras Panon Cilaos Etang Sale Petite Ile Salazie Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Page 1/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9790-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 DGFIP IR - Crédit d'impôt afférent aux dépenses en faveur du développement durable - Conditions tenant au respect de critères de qualification de l'entreprise réalisant les travaux Positionnement du document dans le plan : IR - Impôt sur le revenu Réductions et crédits d'impôt Titre 28 : Crédit d'impôt afférent aux dépenses en faveur du développement durable Chapitre 2 : Conditions d'application Section 3 : Conditions tenant au respect de critères de qualification de l'entreprise réalisant les travaux Sommaire : I. Champ d'application A. Liste des catégories de travaux B. Critères de qualification de l'entreprise 1. Entreprises titulaires d'un signe de qualité 2. Liste des signes de qualité par catégorie de travaux 3. Liste des entreprises titulaires d'un signe de qualité II. Modalités d'application A. Appréciation des critères de qualification au niveau de l'entreprise qui procède à la fourniture et à l'installation des équipements, matériaux ou appareils 1. Principe 2. Cas particulier des travaux réalisés avec l'intervention d'un sous-traitant B. Appréciation par catégorie de travaux des critères de qualification de l'entreprise C. Appréciation du respect du critère de qualification de l'entreprise à la date de réalisation des travaux III. Modalités de justification de la réalisation de travaux par une entreprise respectant des critères de qualification A. Mention dans la facture des critères de qualification de l'entreprise B. Mention dans la facture de l'entreprise donneur d'ordre en cas de travaux réalisés avec l'intervention d'un sous-traitant C. Sanctions Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 Page 2/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9790-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 IV. Entrée en vigueur A. Principe B. Mesure transitoire 1 Afin de garantir la qualité de l'installation ou de la pose des équipements, matériaux et appareils, le second alinéa du 2 de l'article 200 quater du code général des impôts (CGI) conditionne le bénéfice du crédit d'impôt, pour certains travaux, au respect de critères de qualification par l'entreprise qui procède à la fourniture et à l'installation des équipements, matériaux et appareils. Le décret n° 2014-812 du 16 juillet 2014 pris pour l'application du second alinéa du 2 de l'article 200 quater du CGI et du dernier alinéa du 2 du I de l'article 244 quater U du code général des impôts précise : - la liste des dépenses éligibles pour lesquelles le respect de critères de qualification est exigé de l'entreprise ayant procédé à la fourniture et à l'installation des équipements, matériaux et appareils ; - les conditions et modalités selon lesquelles le signe de qualité justifiant de ces critères de qualification est obtenu par l'entreprise. L'arrêté du 16 juillet 2014 relatif aux critères de qualification requis pour le bénéfice du crédit d'impôt développement durable et des avances remboursables sans intérêts destinées au financement de travaux de rénovation afin d'améliorer la performance énergétique des logements anciens précise les modalités d'application des critères de qualification exigés des entreprises. Sous réserve de dispositions transitoires exposées au IV-B § 150, ces nouvelles conditions d'application du crédit d'impôt s'appliquent à compter du 1er janvier 2015 en France métropolitaine et du 1er octobre 2015 dans les départements d'outre-mer. I. Champ d'application 10 L'article 46 AX de l'annexe III au CGI, dans sa rédaction issue du décret n° 2014-812 du 16 juillet 2014, liste les catégories de travaux pour lesquels l'entreprise qui procède à la fourniture et à l'installation des équipements, matériaux et appareils est soumise au respect de critères de qualification et précise que l'entreprise réalisant les travaux doit être titulaire d'un signe de qualité afférent à la catégorie de ces travaux pour justifier du respect de ces critères de qualification. A. Liste des catégories de travaux 20 Pour l'application du crédit d'impôt, le I de l'article 46 AX de l'annexe III au CGI liste, au sein des dépenses éligibles mentionnées au 1 de l'article 200 quater du CGI, les catégories de travaux pour lesquelles l'entreprise doit être titulaire d'un signe de qualité. Il existe huit catégories de travaux, dont l'éligibilité au crédit d'impôt est soumise au respect de critères de qualification. Ces huit catégories portent sur l'installation ou la pose : - de chaudières à condensation ou à micro-cogénération gaz ; - de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants et de portes d'entrée donnant sur l'extérieur ; - de matériaux d'isolation thermique des parois opaques pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas ; - de matériaux d'isolation thermique des parois opaques pour ce qui concerne les toitures-terrasses, les planchers de combles perdus, les rampants de toiture et les plafonds de combles ; Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 Page 3/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9790-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 - d'équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire et dotés de capteurs solaires ; - d'équipements de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autres biomasses ; - de pompes à chaleur (autres que air/air) ; - de l'échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques, à l'exception des capteurs horizontaux. B. Critères de qualification de l'entreprise 1. Entreprises titulaires d'un signe de qualité 30 Conformément aux dispositions de l'article 46 AX de l'annexe III au CGI, l'entreprise qui réalise les travaux de pose ou d'installation, mentionnés au I-A § 20, doit être titulaire d'un signe de qualité lui permettant de justifier du respect des critères de qualification requis. La référence au signe de qualité se compose du libellé du signe de qualité et, le cas échéant, de son numéro, conformément à la nomenclature de l'organisme. Exemple 1 : le signe de qualité « Qualibat 5111 », pour l'installation d'une chaudière à condensation ou à micro-cogénération gaz, correspond à l'organisme de qualification Qualibat et au numéro de certification 5111 du signe de qualité dans la nomenclature de Qualibat. Exemple 2 : le signe de qualité « QualiPac », pour l'installation de pompes à chaleur correspond au libellé de la qualification de fourniture et pose de pompes à chaleur dans la nomenclature des signes de qualité de l'organisme Qualit'EnR. Ce signe de qualité, délivré dans les conditions prévues à l'article 2 du décret n° 2014-812 du 16 juillet 2014, permet aux contribuables d'identifier facilement les entreprises disposant des critères de qualification requis pour l'application du crédit d'impôt. 2. Liste des signes de qualité par catégorie de travaux 40 Chaque catégorie de travaux renvoie à un certain nombre de signes de qualité répondant à des qualifications de l'entreprise, spécifiques à la nature des travaux, ou à une certification de l'entreprise, de nature globale et couvrant toutes les catégories de travaux. Quel que soit le signe de qualité obtenu par l'entreprise, celui-ci confère à son détenteur la mention RGE pour la catégorie de travaux dans laquelle il a été obtenu. A titre indicatif, la liste des qualifications et certifications correspondant à l'ensemble des signes de qualité, est consultable en suivant ce lien : http://renovation-info-service.gouv.fr/espace-pros-du-batiment A cet égard, il est précisé que les contribuables peuvent choisir indifféremment une entreprise, quel que soit son signe de qualité et le libellé de ce signe de qualité au sein de la même catégorie de travaux. Pour plus de précisions, il convient de se reporter au II-B § 90. 3. Liste des entreprises titulaires d'un signe de qualité 50 A titre indicatif, le site internet renovation-info-service.gouv.fr permet d'identifier les entreprises disposant d'un signe de qualité par catégories de travaux, par date de validité et par secteur géographique. Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 Page 4/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9790-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Il est ainsi possible de s'assurer de la qualification d'un professionnel en effectuant une recherche en suivant ce lien : http://renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel L'annuaire disponible via ce lien est mis à jour quotidiennement à partir des bases de données des organismes gestionnaires de signes de qualité RGE et constitue la source d'information officielle et exhaustive permettant de déterminer le caractère RGE d'une entreprise à une date donnée. II. Modalités d'application A. Appréciation des critères de qualification au niveau de l'entreprise qui procède à la fourniture et à l'installation des équipements, matériaux ou appareils 1. Principe 60 Par principe, quelle que soit leur nature, les dépenses d'acquisition des équipements, matériaux ou appareils n'ouvrent droit au crédit d'impôt prévu par l'article 200 quater du CGI que si ces équipements, matériaux ou appareils sont fournis et installés par une même entreprise et donnent lieu à l'établissement d'une facture (sur ce point, il convient de se reporter au BOI-IR-RICI-280-10-30 au I-B-1 § 40 et suivants). Par conséquent, l'éligibilité au crédit d'impôt de chacune des dépenses relevant des différentes catégories de travaux listées au I-A § 20 est conditionnée à la réalisation de chacun de ces travaux par une entreprise, titulaire d'un signe de qualité attestant du respect des critères de qualification requis, qui fournit et qui installe les équipements, matériaux ou appareils tels que définis à l'article 18 bis de l'annexe IV au CGI. 2. Cas particulier des travaux réalisés avec l'intervention d'un soustraitant 70 Il est admis que le crédit d'impôt puisse également s’appliquer, toutes autres conditions étant par ailleurs remplies, en cas d’intervention d’un sous-traitant chargé de tout ou partie de l’installation, sous réserve que ce dernier agisse au nom et pour le compte de l’entreprise qui fournit l’équipement et que cette dernière établisse la facture pour l’ensemble de l’opération (sur ce point, il convient de se reporter au BOI-IR-RICI-280-10-30 au I-B-2 § 60 et suivant). 80 Par conséquent, en cas d'intervention d'un sous-traitant qui procède effectivement à l'installation des équipements, matériaux et appareils pour le compte de l'entreprise qui les fournit, il y a lieu d'apprécier le respect des critères de qualification, conditionnant l'éligibilité au crédit d'impôt des dépenses, au niveau de l'entreprise sous-traitante qui doit disposer d'un signe de qualité afférent à la catégorie de travaux réalisés. Aussi, en présence d'un sous-traitant, le fait que l'entreprise donneuse d'ordre dispose ou non d'un signe de qualité afférent à la catégorie des travaux réalisés est indifférent pour l'application du crédit d'impôt. Sur les modalités de justification du respect des critères de qualification en cas de travaux réalisés avec l'intervention d'un sous-traitant, il convient de se reporter au III-B § 120. Exemple 1 : Une grande surface de bricolage propose la vente et la pose de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées (fenêtres) éligibles au crédit d'impôt, la pose étant sous-traitée à une entreprise RGE, titulaire du signe de qualité « Qualibat 3511 » afférent à cette catégorie de travaux. Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 Page 5/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9790-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Le fait que cette grande surface de bricolage ne dispose pas d'un signe de qualité pour cette catégorie de travaux ne fait pas obstacle à ce que la dépense ainsi réalisée ouvre droit, toutes conditions étant par ailleurs remplies, au bénéfice du crédit d'impôt pour le contribuable, dès lors que la justification du respect des critères de qualification est apportée par l'entreprise soustraitante (sur les mentions devant figurer sur la facture délivrée par la grande surface de bricolage, il convient de se reporter au III-B § 120). Exemple 2 : Une entreprise du bâtiment propose la vente et la pose de matériaux d’isolation thermique pour la toiture ainsi que la vente et la pose d’une pompe à chaleur eau/eau en remplacement de l’ancien équipement de chauffage au fioul. Cette entreprise est titulaire du signe de qualité « Qualibat 3111 » et réalise la pose du matériau d’isolation pour la toiture. Par ailleurs elle sous traite la pose de la pompe à chaleur à une autre entreprise du bâtiment, titulaire du signe de qualité « QualiPAC ». Le fait que cette entreprise du bâtiment ne dispose pas d'un signe de qualité pour la catégorie de travaux pompes à chaleur ne fait pas obstacle à ce que la dépense ainsi réalisée ouvre droit, toutes conditions étant par ailleurs remplies, au bénéfice du crédit d'impôt pour le contribuable, dès lors que la justification du respect des critères de qualification est apportée par l'entreprise sous-traitante (sur les mentions devant figurer sur la facture délivrée par l'entreprise de bâtiment, il convient de se reporter au III-B § 120). B. Appréciation par catégorie de travaux des critères de qualification de l'entreprise 90 Le signe de qualité, dont est titulaire une entreprise, ne s'applique que pour la catégorie de travaux pour laquelle il a été délivré. Ainsi, un professionnel labellisé RGE peut être titulaire d'un signe de qualité, attestant du respect des critères de qualification requis, pour certaines catégories de travaux mais pas sur l'ensemble des travaux qu'il réalise. Par conséquent, conformément aux dispositions du second alinéa du II de l'article 46 AX de l'annexe III au CGI, si une entreprise réalise des travaux relevant de catégories différentes (sur ce point, il convient de se reporter au I-A § 20), seuls les travaux de la catégorie pour laquelle elle est titulaire d'un signe de qualité peuvent ouvrir droit au crédit d'impôt. Exemple 1 : une entreprise "tout corps d'état" procède à la fourniture et à l'installation de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées (fenêtres) et d'une chaudière à condensation dans un logement. Cette entreprise est uniquement titulaire du signe de qualité « Qualibat 3511 » applicable pour la pose des matériaux d'isolation thermique des parois vitrées (fenêtres). Elle ne détient pas de qualification pour ses autres domaines de compétences et, notamment, pour l'installation de chaudières à condensation. Dans ce cas, seules les dépenses afférentes à l'acquisition de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées (fenêtres) ouvriront droit, toutes conditions étant par ailleurs remplies, au bénéfice du crédit d'impôt. Les dépenses afférentes à l'acquisition de la chaudière à condensation ne seront pas éligibles au crédit d'impôt. Exemple 2 : une entreprise de maçonnerie et d’isolation procède à la fourniture et à l’installation de matériaux d’isolation thermique des murs de façade d’un pavillon, ainsi qu’à la fourniture et à l’installation de matériaux d’isolation thermique du plancher bas. Cette entreprise est titulaire d’un signe de qualité « Qualibat 7122 » valable pour la catégorie « matériaux d'isolation thermique des parois opaques pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas ». Dans ce cas, l’ensemble des dépenses afférentes aux travaux susmentionnés ouvrira droit, toutes conditions étant par ailleurs remplies, au bénéfice du crédit d’impôt. Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 Page 6/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9790-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 C. Appréciation du respect du critère de qualification de l'entreprise à la date de réalisation des travaux 100 L'entreprise qui procède à la fourniture et à l'installation des équipements, matériaux et appareils listés au I-A § 20 doit être titulaire d'un signe de qualité au plus tard à la date de réalisation des travaux et doit être en mesure de justifier de celui-ci à cette même date. Par conséquent, le fait qu'une entreprise ne soit pas titulaire d'un signe de qualité à la date de réalisation d'un devis n'est pas de nature à priver le contribuable du bénéfice du crédit d'impôt, pour autant que l'entreprise réalisant les travaux obtienne entre la date du devis et la date de réalisation des travaux, le signe de qualité afférent à la catégorie de travaux qu'elle réalise. A défaut, les dépenses réalisées n'ouvrent pas droit au crédit d'impôt. III. Modalités de justification de la réalisation de travaux par une entreprise respectant des critères de qualification A. Mention dans la facture des critères de qualification de l'entreprise 110 Pour l'application du crédit d'impôt et conformément aux dispositions prévues au 5° du b du 6 de l'article 200 quater du CGI, la facture de l'entreprise ayant procédé à la fourniture et à l'installation des équipements soumis au respect de critères de qualification doit comporter la mention du signe de qualité (libellé du signe de qualité conformément à la nomenclature de l'organisme) dont l'entreprise est titulaire correspondant à la nature des travaux effectués. La seule mention « RGE » sans l'indication du nom de l'organisme de qualification et du numéro de certification ne permet pas de bénéficier de l'avantage fiscal. Il n'est en revanche pas nécessaire que la facture détaille le descriptif correspondant au numéro de certification. B. Mention dans la facture de l'entreprise donneur d'ordre en cas de travaux réalisés avec l'intervention d'un sous-traitant 120 Dans le cas où les travaux d'installation d'un équipement ont été réalisés par un sous-traitant, la facture émise par l'entreprise, donneur d'ordre qui fournit les équipements, matériaux ou appareils, doit impérativement mentionner les coordonnées de l'entreprise sous-traitante ainsi que le signe de qualité (libellé du signe de qualité conformément à la nomenclature de l'organisme) dont cette dernière est titulaire et correspondant à la nature des travaux effectués. C. Sanctions 130 Il est rappelé que l'article 1740 A du CGI prévoit une amende fiscale pour toute personne qui délivre irrégulièrement des documents, notamment des factures, permettant à un contribuable d'obtenir un crédit d'impôt. Cette amende est égale au montant du crédit d'impôt dont le contribuable a indûment bénéficié, sans préjudice des sanctions de droit commun. Cette amende est susceptible d'être appliquée lorsque l'émetteur de la facture mentionne un signe de qualité dont l'entreprise concernée n'est pas titulaire permettant ainsi de faire bénéficier du crédit Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 Date de publication : 19/12/2014 Date de fin de publication : 22/04/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 7/7 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9790-PGP.html?identifiant=BOI-IR-RICI-280-20-30-20141219 d'impôt à un contribuable pour des dépenses soumises au respect de critères de qualification de l'entreprise. IV. Entrée en vigueur A. Principe 140 Ces dispositions s'appliquent aux dépenses payées à compter du : - 1er janvier 2015 en France métropolitaine ; - 1er octobre 2015 en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à la Réunion et à Mayotte. B. Mesure transitoire 150 Conformément aux dispositions de l'article 5 du décret 2014-812 du 16 juillet 2014, les dispositions de l'article 46 AX de l'annexe III au CGI relatives au respect de critères de qualification de l'entreprise qui procède à la fourniture et à l'installation de certains équipements, matériaux et appareils ne s'appliquent pas aux dépenses engagées par les contribuables avant le 1er janvier 2015 pour la France métropolitaine ou avant le 1er octobre 2015, pour les départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion et Mayotte). Pour l'application de cette mesure transitoire, sont considérées comme engagées au plus tard le 31 décembre 2014 pour la France métropolitaine ou le 30 septembre 2015 pour les départements d'outre-mer, les dépenses afférentes à l'acquisition et à l'installation d'équipements, matériaux ou appareils pour lesquels le contribuable peut justifier de l'acceptation d'un devis et du versement d'un acompte à l'entreprise au plus tard à ces mêmes dates. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES N° 2065-SD 2015 Formulaire obligatoire (art 223 du Code général des impôts) IMPOT SUR LES SOCIETES Timbre à date du service Exercice ouvert le et clos le Régime simplifié d'imposition Déclaration souscrite pour le résultat d'ensemble du groupe Régime réel normal A IDENTIFICATION DE L'ENTREPRISE Désignation de la société: Adresse du siège social: SIRET Adresse du principal établissement: Ancienne adresse en cas de changement: REGIME FISCAL DES GROUPES Les entreprises placées sous le régime des groupes de sociétés doivent déposer cette déclaration en deux exemplaires (art 223 A à U du CGI) Date d'entrée dans le groupe de la société déclarante SIRET B ACTIVITE Activités exercées Si vous avez changé d'activité, cochez la case C 1 Résultat fiscal Bénéfice imposable à 33 1/3% Bénéfice imposable à 15% Déficit 2 Plus-values PV à long terme imposables à 15% Résultat net de la concession de licences d'exploitation de brevets au taux de 15% Jeunes entreprises innovantes Zone franche urbaine Pôle de compétitivité Autres dispositifs Zone de restructuration de la défense, D 1. Au titre des revenus mobiliers de source française ou étrangère, ayant donné lieu à la délivrance d'un certificat de crédit d'impôt E Recettes nettes soumises à la contribution de 2,5% Nom et adresse du professionnel de l'expertise comptable: Nom et adresse du conseil: Tél: Tél: Nom et adresse du CGA ou du viseur conventionné: Identité du déclarant: N° d'agrément du CGA Date: Lieu: Qualité et nom du signataire: Signature: Tél: N° 11084*16 Pour les sociétés filiales, désignation, adresse du lieu d'imposition et n° d'identification de la société mère: RECAPITULATION DES ELEMENTS D'IMPOSITION (cf. notice de la déclaration n°2065) PV à long terme imposables à 19% Autres PV imposables à 19% PV à long terme imposables à 0% PV exonérées (art. 238 quindecies) 3 Abattements et exonérations notamment entreprises nouvelles ou implantées en zones d'entreprises ou zones franches Entreprise nouvelle, art. 44 sexies Entreprise nouvelle, art. 44 septies Zone franche d'activité, art.44 quaterdecies art. 44 terdecies Société d'investissement immobilier côtée Bénéfice ou déficit exonéré (indiquer + ou - selon le cas) Plus-values exonérées relevant du taux de 15% IMPUTATIONS (cf. notice de la déclaration n° 2065) 2. Au titre des revenus auxquels est attaché, en vertu d'une convention fiscale conclue avec un Etat étranger, un territoire ou une collectivité territoriale d'Outre-mer, un crédit d'impôt représentatif de l'impôt de cet état, territoire ou collectivité. CONTRIBUTION ANNUELLE SUR LES REVENUS LOCATIFS (cf. notice de la déclaration n° 2065) Vous devez obligatoirement déposer votre déclaration n°2065 par voie dématérialisée . Le non respect de cette obligation est sanctionné par l'application de la majoration de 0,2% prévue par l'article 1738 du code général des impôt. Vous trouverez toutes les informations utiles pour télédéclarer sur le site www.impots.gouv.fr. Les notices des liasses fiscales sont désormais uniquement accessibles sur le site www.impots.gouv.fr dans la rubrique "Recherche de formulaires", numéros d'imprimés "2032" ou "2033", formulaires "2032-NOT" ou "2033-NOT". cerfa @Internet-DGFIP IMPOT SUR LES SOCIETES Formulaire obligatoire 2015 (art 223 du Code général des impôts ANNEXE A LA DECLARATION N° 2065 F REPARTITION DES PRODUITS DES ACTIONS ET PARTS SOCIALES, AINSI QUE DES REVENUS ASSIMILES DISTRIBUES payées par la société elle-même a payées par un établissement chargé du service des titres b c d e f g h i Montant des revenus distribués non éligibles à l'abattement de 40% prévu au 2° du 3 de l'article 158 du CGI j Total (a à h) G Pour les SARL * SARL, tous les associés; Montant des sommes versées: gérants ou coparticipants Remboursements Remboursements 1 2 3 4 5 6 7 8 H Voitures affectées aux dirigeants ou aux cadres Voitures utilisées pour les besoins généraux de l'exploitation Service auquel la voiture est affecté I DIVERS * NOM ET ADRESSE DU PROPRIETAIRE DU FONDS ( en cas de gérance libre) J CADRE NE CONCERNANT QUE LES ENTREPRISES PLACEES SOUS LE REGIME SIMPLIFIE D'IMPOSITION REMUNERATIONS MOINS-VALUES A LONG TERME IMPOSEES A 15% MVLT restant à reporter à l'ouverture de l'exercice MVLT imputée sur les PVLT de l'exercice MVLT réalisée au cours de l'exercice MVLT restant à reporter N° 2065 bis-SD Montant global brut des distributions (1) Montant des distributions coorespondant à des rémunérations ou avantages dont la société ne désigne pas le (les) bénéficiaire (s) (2) Montant des prêts, avances ou acomptes consentis aux associés, actionnaires et porteurs de parts, soit directement, soit par personnes interposées Montant des distributions autres que celles visées en (a), (b), (c) et (d) ci-dessus (3) Montant des revenus distribués éligibles à l'abattement de 40% prévu au 2° du 3 de l'article 158 du CGI (4) Montant des revenus répartis (5) REMUNERATIONS NETTES VERSEES AUX MEMBRES DE CERTAINES SOCIETES (si ce cadre est insuffisant, joindre un état du même modèle) Nom, prénoms, domicile et qualité (art. 48-6 à 6 ann. III au CGI): Sommes versées, au cours de la période retenue pour l'assiette de l'impôt sur les sociétés, à chaque associé, gérant ou non, désigné col.1, à titre de traitements, émoluments, indemnités, remboursements forfaitaires de frais ou autres rémunérations de ses fonctions dans la société. Nombre de parts sociales appartenant à chaque associé en toute propriété ou en usufruit. Année au cours de laquelle le versement a été effectué * SCA, associés gérants; *SNC ou SCS, associés en nom ou commandités * SEP et sté de copropriétaires de navires, associés, à titre de traitements, émoluments et indemnités proprements dits à titre de frais de représentation, de mission et de déplacement à titre de frais professionnels autres que ceux visés dans les colonnes 5 et 6 Indemnités forfaitaires Indemnités forfaitaires AFFECTATION DES VEHICULES DE TOURISME (si ce cadre est insuffisant, joindre un état du même modèle) Caractéristiques, marque et puissance Nom, qualité et adresse de la personne à laquelle la voiture est affectée. Propriétaire (P) ou non propriétaire (NP) Caractéristiques, marque et puissance Propriétaire (P) ou non propriétaire (NP) * ADRESSES DES AUTRES ETABLISSEMENTS (si ce cadre est insuffisant, joindre un état du même modèle) Montant brut des salaires, abstraction faite des sommes comprises dans les DADS et versées aux apprentis sous contrat et aux handicapés (a) Rétrocessions d'honoraires, de commissions et de courtages (b) IMPOT SUR LES SOCIETES 2015 NOTICE DE LA DECLARATION N° 2065 NOUVEAUTES A compter du 1er janvier 2014, la date limite de paiement du solde d'impôt sur les sociétés est reportée au 15 mai pour les exercices clos au 31 décembre. OBSERVATIONS Une liasse (2050 à 2059 G pour le réel normal ou 2033 A à G pour le réel simplifié) sera jointe à la déclaration. Le recours à l'un ou à l'autre de ces régimes est matérialisé par une mention portée en tête de la déclaration. Toutefois cette déclaration est à adresser à la direction des grandes entreprises (DGE), si l'entreprise relève de ce service (cf. BOI-IS-DECLA-30-10-20130318). RECAPITULATION DES ELEMENTS D'IMPOSITION - Cadre C Cadre Résultat fiscal Cadre Plus-values  Plus-value à long terme imposables au taux de 15%:  Résultat net de la concession et de la sous-concession de licences d'exploitation de brevet au taux de 15%:  Plus-values à long terme imposables au taux de 19%:  Autres plus-values imposables au taux de 19%: Il s'agit notamment: * des plus-values latentes imposées lors d'option pour le régime des sociétés d'investissements immobiliers cotées (art. 208 C du CGI);  Plus-values à long terme imposables au taux de 0%:  Cadre Abattements et exonérations Autres dispositifs   Bénéfice ou déficit exonéré IMPUTATIONS - Cadre D Le remboursement d'excédent d'impôt sur les sociétés et de contributions assimilées à l'impôt sur les sociétés demandé sur le relevé de solde n° 2572 est conditionné au dépôt de la déclaration de résultats. La déclaration n° 2065 et son annexe 2065 bis sont servies par toutes les sociétés et personnes morales passibles de l'impôt sur les sociétés, quel que soit le régime d'imposition (réel normal ou réel simplifié). Elle est établie en un seul exemplaire (à l'exception des entreprises placées sous le régime de groupe, art. 223 A à U, qui la souscrivent en double exemplaire) et adressée avec les documents annexes visés dans la présente notice ou dans la notice n° 2032-NOT ou 2033-NOT, au service des impôts des entreprises (SIE) du lieu du principal établissement. Elle est souscrite par voie électronique (CGI art. 1649 quater B quater). Le résultat fiscal doit être ventilé en fonction des différents taux applicables à l'entreprise. En effet, les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur à 7630000 € (somme des lignes 210, 214 et 218 du tableau 2033-B ou ligne FL du tableau 2052 pour le réel normal et qui sont détenues pour 75% au moins directement et indirectement par des personnes physiques sont imposées au taux de 15% pour la fraction de leur bénéfice inférieure à 38 120 € par période de 12 mois, au titre des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2002. Pour les sociétés en intégration fiscale, il convient de prendre en compte le chiffre d'affaires de l'ensemble des sociétés membres du groupe. La case plus-values à long terme imposables à 15% contient le montant imposable des plus-values à long terme, après les éventuelles imputations des moinsvalues à long terme ou des déficits. Le régime des plus ou moins-values à long terme réalisées au titre des exercices ouverts à compter du 26 septembre 2007 s'applique à la plus ou moins-value résultant de la cession d'un brevet, d'une invention brevetable ou d'un procédé de fabrication industriel qui satisfait aux conditions prévues au 1 de l'article 39 terdecies du même code, sous réserve qu'il n'existe pas de liens de dépendance entre l'entreprise cédante et l'entreprise cessionnaire au sens du 12 de l'article 39 du même code. Le régime des plus et moins-values à long terme cesse de s'appliquer à la plus ou moins-value provenant des cessions de titres de sociétés à prépondérance immobilière réalisées à compter du 26 septembre 2007. Ce cadre permet de porter sur la déclaration le résultat net de la concession et de la sous-concession de licences d'exploitation de brevets imposé au taux de 15%. Cette information est nécessaire pour déterminer le montant des acomptes dus par l'entreprise. Ce taux s'applique aux seules sous-concessions des droits de la propriété industrielle éligibles, à la double condition que l'entreprise concédant la licence d'exploitation prise en concession soit la première entreprise bénéficiant à ce titre du régime des plus-values à long terme, et qu'elle apporte la preuve de la réalité économique et de la rentabilité de cette opération (article 126 de la loi n° 2010-1657 du 29 décembre 2010 de finances pour 2011). Il s'agit notamment du montant net des plus et moins-values à long terme afférentes à des titres de sociétés à prépondérance immobilière cotées réalisées au cours d'exercices ouverts à compter du 31 décembre 2007 (art. 219 I a du CGI). * des plus-values réalisées en cas de cession de locaux à usage du bureau ou à usage commercial, sous condition de transformation en logement, au profit de sociétés soumises à l'impôt sur les sociétés dans les conditions de droit commun, de certaines sociétés foncières spécialisées (SIIC, SPPICAV, SCPI...) ou d'organismes en charge du logement social (art. 210 F du CGI); * des plus-values latentes imposées lors de la transformation d'une société soumise à l'impôt sur les sociétés en sociétés de placement à prépondérance immobilière à capital variable (art. 219 IV alinéa 2 et 208-3° nonies du CGI). Il s'agit des plus-values à long terme réalisées sur les titres de participation (art. 219 I a quinquies du CGI). Plus-values exonérées art. 238 quindecies: Il s'agit du montant des plus-values exonérées à l'occasion de la cession d'une branche complète d'activité dans les conditions prévues à l'article 238 quindecies. Il s'agit notamment de l'abattement en faveur des artisans pêcheurs et pêcheurs associés d'une société de pêche artisanale (art. 44 nonies du CGI), ou des sociétés unipersonnelles d'investissement à risque (art. 208 D du CGI), ou de l'exonération liée aux bassins d'emploi à redynamiser (art. 44 duodecies du CGI). Les entreprises doivent mentionner le montant des exonérations et abattements pratiqués dans le cadre des entreprises nouvelles ou implantées en zones d'entreprises ou zones franches. Le total de ces sommes est égal aux sommes mentionnées sur le tableau n° 2058-A, ligne XF et ventilées obligatoirement dans les cases K9, L2, L5, L6, K3, OV, 1F, XC, PA et PC ou sur le tableau n° 2033-B, ligne 342. Pour bénéficier des exonérations ou abattements, les entreprises doivent joindre à leur déclaration les états mentionnés sur la notice n° 2032-NOT (réel) ou n° 2033-NOT (RSI). Les éléments rappelés dans la rubrique C3 ne doivent pas être retranchés des résultats figurant dans les rubriques C1 et C2, ces opérations ayant déjà été effectuées dans les tableaux n° 2058-A ou 2033-B. Vous pouvez vous reporter utilement à la notice de l'imprimé n° 2572 en vigueur au moment de l'utilisation de cette déclaration, disponible sur le site www.impots.gouv.fr. Pour bénéficier d'imputations au titre de revenus mobiliers de source française ou étrangère, joindre au relevé de solde d'impôt sur les sociétés les certificats établis par le comptable public attestant du montant de l'impôt déjà versé ou afférents aux primes de remboursement. Pour bénéficier d'imputations au titre de revenus auxquels sont attachés, en vertu d'une convention fiscale conclue avec un Etat étranger, un crédit d'impôt représentatif de l'impôt de cet état, joindre au relevé de solde d'impôt sur les sociétés les imprimés n° 2066 et mentionner le total figurant au cadre VII de ces imprimés. IMPOT SUR LES SOCIETES 2015 NOTICE DE LA DECLARATION N° 2065 Il conviendra de se reporter à la notice 2032-NOT (réel normal) ou 2033-NOT (réel simplifié d'imposition) pour de plus amples renseignements. REPARTITION DES PRODUITS DES ACTIONS ET PARTS SOCIALES, AINSI QUE DES REVENUS ASSIMILES - Cadre F (1) Il s'agit notamment: * des intérêts, dividendes, revenus et autres produits des actions et parts sociales dont le paiement donne lieu à l'établissement d'un relevé de coupons; * des produits des parts sociales dans les sociétés à responsabilité limitée et des dividendes payés aux commanditaires dans les sociétés en commandite simple. (2) Il convient de porter dans ce cadre le montant des sommes versées ou avantages alloués au titre de ces distributions au cours de l'exercice. (3) Ces distributions comprennent essentiellement: * les rémunérations allouées aux administrateurs et non déductibles pour le calcul du bénéfice; Le détail de ces distributions est à préciser par nature sur les lignes e à h. (4) (5) REMUNERATIONS NETTES VERSEES AUX MEMBRES DE CERTAINES SOCIETES - Cadre G CADRE NE CONCERNANT QUE LES ENTREPRISES PLACEES SOUS LE REGIME SIMPLIFIE D'IMPOSITION - Cadre J  REMUNERATIONS (a) (b) Rétrocessions d'honoraires, de commissions et de courtages  MOINS-VALUES A LONG TERME (MVLT) Il s'agit des moins-values taxées au taux de 15%, prévues par l'article 219 I a ter et a quater du code général des impôts. Pour obtenir plus d'explications, consulter la notice n° 2033-NOT, Tableau n° 2033-C, Cadre III. CONTRIBUTION ANNUELLE SUR LES REVENUS LOCATIFS (art. 234 nonies à 234 quindecies du CGI) - Cadre E Elle s'applique aux revenus retirés de la location des locaux situés dans les immeubles achevés depuis quinze ans au moins, au 1er janvier de l'année d'imposition. Le montant figurant cadre E de la présente déclaration devra être reporté sur le relevé d'acompte n° 2571 et sur le relevé de solde n° 2572. Cette contribution est autoliquidée suivant les règles de l'impôt sur les sociétés. Les sociétés en nom collectif, les sociétés en commandite simple, les sociétés créées de fait et les sociétés en participation qui ont opté pour leur assujettissement à l'impôt par prélèvement sur les bénéfices des exercices clos avant que l'option ou la transformation ait pris effet (ou sur des réserves constituées au moyen de ces bénéfices) et qui ont supporté l'impôt sur le revenu, au nom des associés, commandités ou participants. * les distributions ne résultant pas de décisions régulières des organes compétents de la société, notamment: intérêts excédentaires des comptes courants d'associés, dons et subventions non admis dans les charges, dépenses de caractère somptuaire, rémunérations excessives ou non déclarées, exclues des charges déductibles. Il s'agit des revenus distribués par des sociétés passibles de l'impôt sur les sociétés ou soumises sur option à cet impôt et résultant de décisions régulières des organes compétents (2° du 3 de l'article 158 du CGI). La société fournit par ailleurs les formulaires individuels visés aux articles 242 ter du CGI et 49 H de l'annexe III au même code. Ce cadre concerne les sociétés à responsabilité limitée (SARL) n'ayant pas opté pour le régime fiscal des sociétés de personnes, les sociétés à responsabilité limitée à associé unique (EURL) passibles de l'impôt sur les sociétés de droit ou sur option, les sociétés en commandite par actions (SCA) et les sociétés de personnes, sociétés en nom collectif (SNC), sociétés en commandite simple (SCS), sociétés créées de fait et sociétés en participation (SEP) ayant opté pour le régime fiscal des sociétés de capitaux. S'il est insuffisant, joindre à la présente déclaration un état du même modèle. Le montant à mentionner dans cette case correspond au montant brut des salaires, abstraction faite des sommes comprises dans les DADS et versées aux apprentis sous contrat et aux handicapés, figurant sur la DADS 1 ou modèle 2460 de 2014, montant total des bases brutes fiscales inscrites dans la colonne 18 A. Ils doivent être majorés, le cas échéant, des indemnités exonérées de la taxe sur les salaires, telles notamment les sommes portées dans la colonne 20 C au titre de la contribution de l'employeur à l'acquisition des chèques-vacances par les salariés. Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-ANNX-000087-20150410 Page 1/2 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4276-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000087-20150410 Date de publication : 10/04/2015 DGFIP autres annexes ANNEXE - RSA - BNC - Liste des États ou territoires ayant conclu avec la France une convention fiscale contenant une clause d'assistance administrative pour l'application du II de l'article 155 B du CGI (liste à jour au 1er janvier 2009) Afrique du Sud Égypte Lettonie Portugal Albanie Émirats arabes unis Liban Québec Algérie Équateur Libye Roumanie Allemagne Espagne Lituanie Royaume-Uni (5) Argentine Estonie Luxembourg (2) Russie Arménie États-Unis Macédoine Saint-Pierre-et-Miquelon Australie Éthiopie Malawi Sénégal Autriche Finlande Mali Singapour Azerbaïdjan Gabon Malte Slovaquie Bangladesh Ghana Maroc Slovénie Belgique Guinée (République de) Mauritanie Sri Lanka Bénin Grèce Mayotte (3) Suède Botswana Hongrie Mexique Tchèque (République) Brésil Ile Maurice Monaco Thaïlande Bulgarie Inde Mongolie Togo Burkina - Faso Indonésie Namibie Trinité-et-Tobago Cameroun Iran Niger Tunisie Identifiant juridique : BOI-ANNX-000087-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 2/2 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4276-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000087-20150410 Canada Irlande Nigeria Turquie Centrafrique (République) Islande Norvège Ukraine Chili Israël Nouvelle-Calédonie Venezuela Chine (1) Italie Nouvelle-Zélande Vietnam Chypre Jamaïque Ouzbékistan Zambie Congo Japon Pakistan Zimbabwe Corée (République de) Jordanie Pays-Bas (4) Cote d'Ivoire Kazakhstan Philippines Croatie Koweït Pologne (1) La convention fiscale franco-chinoise du 30 mai 1984 ne couvre pas Hong Kong et Macao (BOI-INT-CVB-CHN). (2) Par échange de lettres du 8 septembre 1970 (BOI-INT-CVB-LUX au § 10), la France et le Luxembourg ont exclu les sociétés holding luxembourgeoises du champ d'application de la convention fiscale du 1er avril 1958. La clause d'assistance administrative qui figure à l'article 22 de la convention ne s'applique donc pas à ces sociétés. Il est rappelé que les stipulations de la directive 77/799 du 19 décembre 1977 concernant l'assistance mutuelle sont inopérantes à l'égard de ces mêmes sociétés. (3) Ancienne convention fiscale avec les Comores. (4) La convention fiscale franco-néerlandaise du 16 mars 1973 ne couvre pas les Antilles néerlandaises (BOI-INT-CVB-NLD). (5) La convention fiscale franco-britannique du 22 mai 1968 ne couvre pas Gibraltar, les îles anglo-normandes et l'île de Man (BOI-INT-CVB-GBR). Commentaire(s) renvoyant à ce document : RSA - Exonération et régimes territoriaux - Salariés « impatriés » - Salariés dont la prise de fonctions en France est intervenue à compter du 1er janvier 2008 - Exonération de certaines plus-values de cession de valeurs mobilières et de droits sociaux RSA - Exonération et régimes territoriaux - Salariés « impatriés » - Salariés dont la prise de fonctions en France est intervenue à compter du 1er janvier 2008 - Exonération de certains « revenus passifs » Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BAREME-000013-20150421 Page 1/2 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/5659-PGP.html?identifiant=BOI-BAREME-000013-20150421 Date de publication : 21/04/2015 DGFIP barème BAREME - RSA - Taux et part déductible de la CSG appliquée sur les revenus d'activité et de remplacement Revenus CSG CSG Taux global Part déductible - Revenus d'activité salariée(3) et non salariée 7,5 % 5,1 % - Revenus de remplacement : • Pensions de retraite (de base, complémentaire, supplémentaire) - montant en principal 6,6 %(1) 4,2 %(2) - majorations : - pour charges de famille 6,6 % néant - pour assistance d'une tierce personne exonéré sans objet • Pensions d'invalidité : - si imposables 6,6 %(1) 4,2 %(2) - si non imposables 6,6 % néant • Allocations de chômage(3) 6,2 %(1) 3,8 %(2) • Allocations de préretraite : - Préretraite ou la cessation anticipée d'activité ayant pris effet depuis le 11 octobre 2007 7,5 % 5,1 % - Préretraite ou la cessation anticipée d'activité ayant pris effet avant le 11 octobre 2007 6,6 %(1) 4,2 %(2) Identifiant juridique : BOI-BAREME-000013-20150421 Date de publication : 21/04/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 2/2 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/5659-PGP.html?identifiant=BOI-BAREME-000013-20150421 • Indemnités journalières de sécurité sociale - maladie, maternité ou paternité 6,2 % 3,8 % - accident du travail et maladie professionnelle - fraction imposable 6,2 % 3,8 % - fraction non imposable 6,2 % néant - maladie longue et coûteuse 6,2 % néant (1) Réduit à 3,8 % sur les pensions ou allocations perçues par les contribuables dont le revenu fiscal de référence (RFR) de l'avant-dernière année au sens du IV de l'article 1417 du CGI est compris dans les limites mentionnées au III de l'article L. 136-8 du code de la sécurité sociale (CSS) . Les contribuables dont le RFR de l'avant-dernière année n'excède pas le seuil fixé au 1° du III de l'article L. 136-8 du CSS sont exonérés de CSG sur les revenus de remplacement l'année de perception de ces revenus (CSS, art. L.136-2, III). (2) La CSG, calculée au taux réduit de 3,8 %, est intégralement déductible (CSS, art. L.136-8, III). Si les revenus considérés sont exonérés de CSG, aucune CSG n'est déductible. (3) Il est opéré une réduction de 1,75 %, représentative de frais professionnels, sur le montant brut inférieur à quatre fois le plafond de la sécurité sociale des revenus d'activité salariée ainsi que sur les allocations de chômage visés à l'article L.136-2 du CSS. Cette réduction ne s'applique ni aux éléments mentionnés au II de l'article L. 136-2 du CSS ni à ceux mentionnés aux 1° et 4° de l'article L.137-15 du CSS. Commentaire(s) renvoyant à ce document : RSA - Base d'imposition des traitements, salaires et revenus assimilés - Charges déductibles du revenu brut - Contribution Sociale Généralisée sur les revenus d'activité ou de remplacement (CSG) Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Page 1/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 DGFIP autres annexes ANNEXE - INT - Liste des communes comprises dans la zone frontalière entre la France et la Belgique Sommaire : A. COMMUNES FRANÇAISES 1. Département du Pas-de-Calais a. Arrondissement de Béthune 1° Canton de Béthune 2° Canton de Cambrin 3° Canton de Laventie 4° Canton de Lillers b. Arrondissement de Lens 1° Canton de Carvin 2. Département du Nord a. Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe 1° Canton d’Avesnes-Nord 2° Canton d’Avesnes-Sud 3° Canton de Bavay 4° Canton de Berlaimont 5° Canton d’Hautmont 6° Canton de Landrecies 7° Canton de Le Quesnoy-Est 8° Canton de Le Quesnoy-Ouest 9° Canton de Maubeuge-Nord 10° Canton de Maubeuge-Sud 11° Canton de Solre-le-Château 12° Canton de Trélon b. Arrondissement de Cambrai 1° Canton de Solesmes c. Arrondissement de Douai 1° Canton de Douai-Nord 2° Canton de Douai-Ouest Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 2/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 3° Canton de Douai-Sud 4° Canton de Marchiennes 5° Canton d’Orchies d. Arrondissement de Dunkerque 1° Canton de Bailleul-Nord-Est 2° Canton de Bailleul-Sud-Ouest 3° Canton de Bergues 4° Canton de Bourbourg 5° Canton de Cassel 6° Canton de Dunkerque-Est 7° Canton de Dunkerque-Ouest 8° Canton d’Hazebrouck-Nord 9° Canton d’Hazebrouck-Sud 10° Canton d’Hondschoote 11° Canton de Merville 12° Canton de Steenvorde 13° Canton de Worrmhoudt e. Arrondissement de Lille 1° Canton d’Armentières 2° Canton de Cysoing 3° Canton d’Haubourdin 4° Canton de La Bassée 5° Canton de Lannoy 6° Canton de Lille-Centre 7° Canton de Lille-Est 8° Canton de Lille-Nord 9° Canton de Lille-Nord Est 10° Canton de Lille-Ouest 11° Canton de Lille-Sud-Est 12° Canton de Pont-à-Marcq 13° Canton de Quesnoy-sur-Deule 14° Canton de Roubaix-Est 15° Canton de Roubaix-Ouest 16° Canton de Seclin 17° Canton de Tourcoing-Nord 18° Canton de Tourcoing-Nord-Est 19° Canton de Tourcoing-Sud f. Arrondissement de Valenciennes 1° Canton de Condé-sur-Escaut 2° Canton de Denin 3° Canton de Saint-Amand-rive droite 4° Canton de Saint-Amand-rive gauche 5° Canton de Valenciennes-Est 6° Canton de Valenciennes-Nord 7° Canton de Valenciennes-Sud 3. Département de l’Aisne a. Arrondissement de Vervins 1° Canton d’Aubenton 2° Canton d’Hirson 3° Canton de La Capelle 4° Canton de Vervins 4. Département des Ardennes a. Arrondissement de Mézières 1° Canton de Flize 2° Canton de Signy-le-Petit 3° Canton de Renwez Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 3/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 4° Canton d’Omont 5° Canton de Signy-l’Abbaye 6° Canton de Charleville-Centre 7° Canton de Mézières- Centre-Ouest 8° Canton de Monthermé 9° Canton de Charleville-la-Houillère 10° Canton de Nouzonville 11° Canton de Mézières-Est 12° Canton de Revin 13° Canton de Rumigny 14° Canton de Fumay 15° Canton de Givet 16° Canton de Rocroi b. Arrondissement de Sedan 1° Canton de Carignan 2° Canton de Raucourt 3° Canton de Sedan-Est 4° Canton de Mouzon 5° Canton de Sedan-Ouest 6° Canton de Sedan-Nord 5. Département de la Meuse a. Arrondissement de Verdun 1° Canton de Stenay 2° Canton de Danvillers 3° Canton de Montmédy 4° Canton de Dun-sur-Meuse 5° Canton de Spincourt 6. Département de Meurthe-et-Moselle a. Arrondissement de Briey 1° Canton de Longuyon 2° Canton d’Audun-le-Roman 3° Canton de Longwy 7. Département de la Moselle a. Arrondissement de Thionville-Ouest 1° Canton de Fontoy B. COMMUNES BELGES 1. Province de Flandres occidentales a. Arrondissement administratif de Furnes b. Arrondissement administratif de Dixmude c. Arrondissement administratif d’Ypres d. Arrondissement administratif de Roulers e. Arrondissement administratif de Courtrai f. Arrondissement administratif de Tielt g. Arrondissement administratif d’Ostende 2. Province de Flandre orientale a. Arrondissement administratif d’Audenarde 3. Province de Hainaut a. Arrondissement administratif de Mouscron b. Arrondissement administratif de Tournai c. Arrondissement administratif d’Ath d. Arrondissement administratif de Mons e. Arrondissement administratif de Soignies f. Arrondissement administratif de Thuin g. Arrondissement administratif de Charleroi 4. Province de Namur a. Arrondissement administratif de Dinant Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 4/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 b. Arrondissement administratif de Namur c. Arrondissement administratif de Philippeville 5. Province de Luxembourg a. Arrondissement administratif d’Arlon b. Arrondissement administratif de Neufchâteau c. Arrondissement administratif de Virton A. COMMUNES FRANÇAISES Remarque : Le nom des communes ayant fusionné est porté entre parenthèses au regard du nom de chaque nouvelle commune. Exemple : Villeneuve-d’Ascq (fusion de Annapes, Ascq et Flers). En outre, le nom des localités situées avant fusion en dehors de la zone frontalière et désormais comprises dans cette zone est imprimé en italiques. Exemple : Hocmont et Touligny. 1. Département du Pas-de-Calais a. Arrondissement de Béthune 1° Canton de Béthune La Couture Locon Vieille-Chapelle 2° Canton de Cambrin Billy-Berclau Richebourg-l’Avoué Violaines Festubert Richebourg-Saint-Waast 3° Canton de Laventie Fleurbaix Lestrem Neuve-Chapelle Laventie Lorgies Sailly-sur-la-Lys 4° Canton de Lillers Calonne-sur-la-lys Saint-Floris b. Arrondissement de Lens 1° Canton de Carvin Leforest 2. Département du Nord a. Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe 1° Canton d’Avesnes-Nord Bas-Lieu Flaumont-Waudrechies Semeries Beugnies Floursies Semousies Dompierre Ramousies Tainsnières-en-Thiérache Dourlers Saint-Aubin Felleries Saint-Hilaire-sur-Helpe Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 5/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 2° Canton d’Avesnes-Sud Avesnelles Etroeungt Larouillies Avesnes Floyon Sains-du-Nord Boulogne-sur-Helpe Haut-Lieu 3° Canton de Bavay Amfroipret Feignies Mecquignies Audignies Gussignies Obies Bavay Hon-Hergies Saint-Waast-la-Vallée Bellignies Houdain Taisnière-sur-Hon Bermeries La Flamengrie Bettrechies La Longueville 4° Canton de Berlaimont Aulnoye-Aymeries Hargnies Pont-sur-Sambre Bachant Leval Saint-Rémy-Chaussée Berlaimont Monceau-Saint-Waast Sassegnies Ecuelin Noyelles-sur-Sambre Vieux-Mesnil 5° Canton d’Hautmont Beaufort Haumont Saint-Rémy-du-Nord Boussières-sur-Sambre Limont-Fontaine Eclaibes Neuf-Mesnil 6° Canton de Landrecies Bousies Forest Preux-au-Bois Croix-Caluyau Landrecies Robertsart Fontaine-au-Bois Maroilles 7° Canton de Le Quesnoy-Est Beaudignies Locquignol Potelle Englefontaine Louvignies-Quesnoy Vendegies-au-Bois Chissignies Le Quesnoy Raucourt-au-Bois Hecq Neuville Ruesnes Jolimetz Poix-du-Nord Salesches 8° Canton de Le Quesnoy-Ouest Bry Maresches Villers-Pol Eth Orsinval Wargnies-le-Grand Frasnoy Preux-au-Sart Wargnies-le-Petit Gommegnies Sepmeries Jenlain Villereau Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 6/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 9° Canton de Maubeuge-Nord Assevent Gognies-Chaussée Vieux-Reng Bersillies Jeumont Villers-Sire-Nicole Bettignies Mairieux Elesmes Marpent 10° Canton de Maubeuge-Sud Boussois Ferrière-la-Petite Recquignies Cerfontaine Louvroil Rousies Colleret-Ostergnies Maubeuge Wattignies-la-Victoire Damousies Obrechies Ferrière-la-Grande Quiévolon 11° Canton de Solre-le-Château Aibes Coussolre Hestrud Beaurieux Dimechaux Sars-Poteries Bérelles Dimont Solre-le-Château Bousignies-sur-Roc Eccles Solrinnes Choisies Lez-Fontaine Clairfayts Liessies 12° Canton de Trélon Anor Glageon Wallers-Trélon Baives Moustier-en-Fagne Wignehies Eppe-Sauvage Ohain Willies Féron Rainsart Fourmies Trélon b. Arrondissement de Cambrai 1° Canton de Solesmes Beaurain Montrecourt Solesmes Bermerain Romeries Sommaing-sur-Ecaillon Chapelle-sur-Ecaillon Saint-Martin-sur-Ecaillon Vendegies-sur-Ecaillon Escarmain Saint-Python Vertain Haussy Saulzoir c. Arrondissement de Douai 1° Canton de Douai-Nord Anhiers Flines-lez-Raches Waziers Douai Lallaing Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 7/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 2° Canton de Douai-Ouest Raches Raimbeaucourt Roost-Warendin 3° Canton de Douai-Sud Aniche Masny Montigny-en-Ostreven Ecaillon 4° Canton de Marchiennes Bouvignies Marchiennes Vred Breille-lez-Marchiennes Pecquencourt Wandignies-Hamage Erre Rieulay Warlaing Fenain Somain Hornaing Tilloy-lez-Marchiennes 5° Canton d’Orchies Aix Coutiches Nomain Auchy-lez-Orchies Faumont Orchies Beuvry-la-Forêt Landas Saméon d. Arrondissement de Dunkerque 1° Canton de Bailleul-Nord-Est Bailleul Saint-Jans-Cappel Steenwerck Nieppe 2° Canton de Bailleul-Sud-Ouest Berthen Merris Vieux-Berquin Flètre Méteren 3° Canton de Bergues Arnbouts-Cappel Eringhem Steene Bergues Hoymille West-Cappel Bierne Pitgam Wylder Bissezeele Quaedypre Crochte Socx 4° Canton de Bourbourg Brouckecque Drincham Spycker 5° Canton de Cassel Arneke Noordpeene Wemaers-Cappel Bavinchove Ochtezeele Zermezeele Buysscheure Oxelaere Zuytpeene Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 8/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 Cassel Rubrouck Hardifort Sainte-Marie-Cappel 6° Canton de Dunkerque-Est Bray-Dunes Leffrinckoucke Uxem Coudekerque Teteghem Zuydcoote Coudekerque-Branche 7° Canton de Dunkerque-Ouest Cappelle-la-Grande Grande-Synthe Mardyck Dunkerque (fusion avec PetiteSynthe et Rosendael) Fort-Mardyck Saint-Pol-sur-Mer 8° Canton d’Hazebrouck-Nord Caestre Hondeghem Staple Ebblinghem Lynde Wallon-Cappel Hazebrouck Sercus 9° Canton d’Hazebrouck-Sud Borre Pradelles Strazeele Morbecque Steenbecque 10° Canton d’Hondschoote Bambecque Killem Rexpoede Ghyvelde Les Moères Warhem Hondschoote Oost-Cappel 11° Canton de Merville Estaires La Gorgue Merville Haverskerque Le Doulieu Neuf-Berquin 12° Canton de Steenvorde Boeschepe Houtkerque Steenwoorde Eecke Oudezeele Terdeghem Godewaersvelde Saint-Sylvestre-Cappel Winnezeele 13° Canton de Worrmhoudt Bollezeele Lederzeele Volkerinckhove Broxeele Ledringhem Wormhoudt Esquelbecq Merckeghem Zeggers-Cappel Herzeele Nieurlet Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 9/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 e. Arrondissement de Lille 1° Canton d’Armentières Armentières Chapelle-d’Armentières Houplines Bois-Grenier Erquinghem-Lys Premesques Capinghem Frelinghien 2° Canton de Cysoing Bachy Cobrieux Péronne-en-Mélantois Bourghelles Cysoing Sainghin-en-Mélantois Bouvines Genech Templeuve Camphin-en-Pevèle Louvil Wannehain Cappelle-en-Pevèle Mouchin 3° Canton d’Haubourdin Beaucamps-Ligny Escobecques Loos Emmerin Hallennes-lès-Haubourdin Radinghem-en-Weppes Englos Haubourdin Santes Ennetières-en-Weppes Le Maisnil Sequedin Erquinghem-le-Sec Lomme Wavrin 4° Canton de La Bassée Aubers Herlies Salomé Fournes-en-Weppes Illies Sainghin-en-Weppes Fromelles La Bassée Wicres Hantay Marquillies 5° Canton de Lannoy Anstaing Hem Toufflers Baisieux Lannoy Tressin Chéreng Leers Villeneuve-d’Ascq (fusion de Annapes, Ascq et Flers) Forest-sur-Marque Lys-lez-Lannoy Willems Gruson Sailly-lez-Lannoy 6° Canton de Lille-Centre Lille 7° Canton de Lille-Est Hellemmes 8° Canton de Lille-Nord La Madeleine Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 10/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 9° Canton de Lille-Nord Est Mons-en-bareul 10° Canton de Lille-Ouest Lambersart Marquette-lez-Lille Saint-André Wambrechies 11° Canton de Lille-Sud-Est Faches-Thumesnil Lezennes Ronchin 12° Canton de Pont-à-Marcq Attiches La Neuville Phalempin Avelin Mérignies Pont-à-Marcq Bersée Moncheaux Thumeries Ennevelin Mons-en-Pevèle Tourmignies Frétin Ostricourt Wahagnies 13° Canton de Quesnoy-sur-Deule Comines Piérenchies Warneton Deulémont Quesnoy-sur-Deule Wervicq-Sud Lompret Verlinghem 14° Canton de Roubaix-Est Roubaix Wattrelos 15° Canton de Roubaix-Ouest Croix Wasquehal 16° Canton de Seclin Allennes-les-Marais Don Provin Annoeullin Gondecourt Seclin Bauvin Herriu Templemars Carnin Houplin-Ancoisne Vendeville Camphin-en-Carembault Lesquin Wattignies Chemy Noyelles-lès-Seclin 17° Canton de Tourcoing-Nord Bousbecque Linselles Roncq Halluin 18° Canton de Tourcoing-Nord-Est Tourcoing Neuville-en-Ferrain Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 11/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 19° Canton de Tourcoing-Sud Bondues Marcq-en-Baroeul Mouvaux f. Arrondissement de Valenciennes 1° Canton de Condé-sur-Escaut Condé-sur-Escaut Hergnies Vicq Crespin Odomez Vieux-Condé Escautpont Saint-Aibert Fresnes-sur-Escaut Thivencelles 2° Canton de Denin Abscon Escaudain Helesmes Denain Haveluy Wavrechain-sous-Denain 3° Canton de Saint-Amand-rive droite Bruille-lez-Saint-Amand Hasnon Saint-Amand-les-Eaux Château-l’Abbaye Mortagne-du-Nord Flines-lez-Mortagne Raismes 4° Canton de Saint-Amand-rive gauche Bousignies Millonfosse Sars-et-Rosières Brillon Nivelle Thun-Saint-Amand Lecelles Rosult Maulde Rumegies 5° Canton de Valenciennes-Est Curgies Préseau Saultain Estreux Quarouble Sebourg Marly Quiévrechain Onnaing Rombies-et-Marchipont 6° Canton de Valenciennes-Nord Anzin Beuvrages Saint-Saulve Aubry Bruay-sur-Escaut Valenciennes Bellaing Petite-Forêt Wallers 7° Canton de Valenciennes-Sud Artres La Sentinelle Quérenaing Aulnoy Maing Rouvignies Famars Monchaux-sur-Ecaillon Thiant Haulchin Oisy Thith-Saint-Léger Hérin Prouvy Verchain-Maugré Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 12/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 3. Département de l’Aisne a. Arrondissement de Vervins 1° Canton d’Aubenton Any-Martin-Rieux Coingt Logny-lès-Aubenton Aubention Iviers Martigny Beaumé Landouzy-la-Ville Mont-Saint-Jean Besmont Leuze 2° Canton d’Hirson Bucilly Le Hérie Saint-Michel Buvie Mondrepuis Watigny Effry Neuve-Maison Wimy Eparcy Ohis Hirson Origny-en-Thiérache 3° Canton de La Capelle Clairfontaine La Capelle Rocquigny Etreaupont La Flamengrie Sommeron Fontenelle Lerzy Sorbais Froidestrées Luzon Gergny Papleux 4° Canton de Vervins La Bouteille Landouzy-la-Cour 4. Département des Ardennes a. Arrondissement de Mézières 1° Canton de Flize Les Ayvelles Etrépigny Saint-Marceau Balaives-et-Butz Flize Saint-Pierre-sur-Vence Boulzicourt Guignicourt-sur-Vence (fusion avec Hocmont et Touligny) Villers-sur-le-Mont Boutancourt Hannocre-Saint-Martin Villers-le-Tilleul Chalandry Mondigny Vrigne-Meuse Champigneul-sur-Vence Nouvion-sur-Meuse Yvernaumont Dom-le-Mesnil Omicourt Elan Sapogne-et-Feuchères Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 13/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 2° Canton de Signy-le-Petit Auge Eteignières Signy-le-Petit Auvillers-les-Forges Fligny Tarzy Brognon La Neuville-sur-Vence (fusion de beaulieu et la Neuville-auxTourneurs) 3° Canton de Renwez Arreux Les Mazures Saint-Marcel Ham-les-Moines Montcornet-en Ardennes (fusion de Montcornet et Cliron) Sécheval Harcy Murtin-et-Bogny Sormonne Haudrecy Remilly-les-Pothées Tournes Lonny Renwez 4° Canton d’Omont Singly Vendresse 5° Canton de Signy-l’Abbaye Gruyères Neufmaison 6° Canton de Charleville-Centre Aiglemont Charleville-Mézières [partiel] (fusion de Charleville, Etion, Le Theux, Mézières, Mohon, Montcy-Saint-Pierre) Montcy-Notre-Dame 7° Canton de Mézières- Centre-Ouest Belval Neuville-lès-This Warcq Charleville-Mézières (partiel) Prix-lès-Mézières Warnécourt Evigny Sury Fagnon This 8° Canton de Monthermé Bogny-sur-Meuse (fusion de Braux, Château-Regnault et Levrezy) Les Hautes-Rivières Thilay Deville Laifour Tournavaux Haulmé Monthermé 9° Canton de Charleville-la-Houillère Charleville-Mézières (partiel) Damouzy Houldizy Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 14/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 10° Canton de Nouzonville Gespunsart Neufmanil Nouzonville (fusion avec MeillierFontaine) Joigny-sur Meuse 11° Canton de Mézières-Est Charleville-Mézières (partiel) Issancourt-et-Rumel Villers-Semeuse La Francheville Lumes Vivier-au-Court Gernelle Saint-Laurent La Grandville Ville-sur-Lumes 12° Canton de Revin Anchamps Revin 13° Canton de Rumigny Antheny Estrebay Logny-Bogny Aouste La Férée Marby Aubigny-les-Pothées Flaignies-les Oliviers Prez (fusion avec La cerleau) Blanchefosse-et-Bay (fusion de Bay et Blanchefosse) Girondelle (fusion avec Foulzy) Rouvroy-sur-Audry (fusion avec Servion) Bossus-lès-Rumigny Hannapes Rumigny Cernion Havys Vaux-Villaine Champlin Lépron-les-Vallées L’Echelle Liart 14° Canton de Fumay Fépin Hargnies Montigny-sur-Meuse Fumay Haybes-sur-Meuse 15° Canton de Givet Aubrives Fromelennes Landrichamps Charnois Givet Rancennes Chooz Ham-sur-Meuse Vireux-Molhain Foisches Hierges Vireux-Wallerand 16° Canton de Rocroi Blombay Gué-d’Hossus Rocroi Bourg-Fidèle Laval-Morency Sévigny-la-Forêt Châtelet-sur-Sormonne Maubert-Fontaine Taillette Chilly Regniowez Tremblois-lès-Rocroi Etalle Rimogne Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 15/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 b. Arrondissement de Sedan 1° Canton de Carignan Auflance Malandry Pure Bièvres Margny Sachy Blagny Margut Sailly Carignan Matton-et-Clémency Sapogne-sur-Marche Les Deux-Villes Messincourt Signy-Montlibert La Ferté-sur-Chiers Mogues Tremblois-lès-Carignan Fromy Moiry Villy Herbeuval Osnes Williers Linay Puilly-et-Charbeaux 2° Canton de Raucourt Angecourt Haraucourt Rémilly-Aillicourt Bulson Maisoncelle-et-Villers Chémery-sur-Bar (fusion avec Connage et Malmy) Raucourt-et-Flaba 3° Canton de Sedan-Est Balan Francheval Rubécourt-et-Lamécourt Bazeilles La Moncelle Sedan [partiel] (fusion avec Frenois) Daigny Pouru-aux-Bois Villers-Cernay Escombres-et-Le Chesnois Pouru-Saint-Rémy 4° Canton de Mouzon Amblimont Euilly-et-Lombut Villers-devant-Mouzon Autrecourt-et-Pourron Létanne Tétaigne Beaumont-en-Argonne Mairy Yoncq Brévilly Mouzon (fusion avec Villemontry) Douzy Vaux-lès-Mouzon 5° Canton de Sedan-Ouest Bosséval-et-Briancourt Noyers-Pont-Maugis Villers-sur-Bar Chéhéry Sedan [partiel] (fusion avec Frenois) Vrigne-aux-Bois Cheveuges-Saint-Aignan (fusion de Cheveuges et Saint-Aignan) Saint-Menges Wadelincourt Donchery Thélonne Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 16/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 6° Canton de Sedan-Nord La Chapelle Givonne Sedan [partiel] (fusion avec Frenois) Fleigneux Glaire (fusion de Glaire-et-Villette et Iges) Floing Illy 5. Département de la Meuse a. Arrondissement de Verdun 1° Canton de Stenay Autreville-Saint-Lambert Laneuville-sur-Meuse Nepvant Baâlon Lusy-Saint-Martin Olizy-sur-Chiers Cesse Martincourt-sur-Meuse Pouilly-sur-Meuse Inor Moulins-Saint-Hubert Stenay Lamouilly Mouzay Wiseppe 2° Canton de Danvillers Brandeville Ecurey-en-Verdunois Reville-aux-Bois Bréhéville Etraye (fusion avec Wavrille) Romagne-sous-les-Côtes Damvillers Lissey Rupt-sur-Othain Delut Merles-sur-Loison Vittarville Dombras Peuvillers 3° Canton de Montmédy Avioth Han-lès-Juvigny Thonne-la-Long Bazeilles-sur-Othain Jametz Thonne-les-Prés Breux Juvigny-sur-Loison Thonne-le-Thil Brouennes Louppy-sur-Loison Velosnes Chauvency-le-Château Marville Verneuil-Grand Chauvency-Saint-Hubert Montmédy Verneuil-Petit Ecouviez Quincy-Landzécourt Vigneul-sous-Meuse Flassigny Remoiville Villécloye Iré-le-Sec Thonnelle 4° Canton de Dun-sur-Meuse Lion-Devant-Dun 5° Canton de Spincourt Arrancy-sur-Crusne Mangiennes Saint-Pierrevillers Billy-sous-Mangiennes Nouillonpont Sorbey Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 17/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 Duzey Pillon Spincourt (fusion avec Haucourtla-Rigole, Houdelaucourt-surOthain, Ollières et Rechicourt) Han-devant-Pierrepont Saint-Laurent-sur-Othain Villirs-lès-Mangiennes Les Tilleuls-Vaudoncourt (fusion de Gouraincourt, Muzeray et Vaudoncourt) Rouvrois-sur-Othain 6. Département de Meurthe-et-Moselle a. Arrondissement de Briey 1° Canton de Longuyon Allondrelle Grand-Failly Tellancourt Beuveille Longuyon Ugny Charency-Vezin Montigny-sur-Chiers Villers-la-Chèvre Colmey Othe Villers-le-Rond Cons-la-Grandville Pierrepont Villette Doncourt-lès-Longuyon Petit-Failly Viviers-sur-Chiers Epiez-sur-Chiers Saint-Jean-lès-Longuyon Fresnois-la-Montagne Saint-Pancré 2° Canton d’Audun-le-Roman Audun-le-Roman Joppécourt Saint-Supplet Beuvillers Mercy-le-bas Xivry-Circourt Crusnes Mercy-le-Haut Errouville Serrouville 3° Canton de Longwy Baslieux Haucourt-Moulaine Morfontaine Bazailles Herserange Réhon Boismont Hussigny-Godbrange Saulnes Bréhain-la-Ville Laix Thil Cheniéres Lexy Tiercelet Cosnes-et-Romain Longlaville Ville-Houdlémont Cutry Longwy Ville-aux-Montois Fillières Mexy Villers-la-Montagne Gorcy-Cussigny Mont-Saint-Martin Villerupt Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 18/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 7. Département de la Moselle a. Arrondissement de Thionville-Ouest 1° Canton de Fontoy Audun-le-Tiche Ottange Russange Aumetz Redange Tressange B. COMMUNES BELGES Remarque : Au regard de chaque nouvelle commune mentionnée dans la colonne de gauche est indiqué le nom des anciennes localités fusionnées. Certaines localités situées précédemment en dehors de la zone frontalière sont, depuis le 1er janvier 1977, en raison des fusions, comprises dans ladite zone. Ces localités sont imprimées en italique dans la présente liste. La traduction, en flamand pour les provinces de langue wallonne et en wallon pour les provinces de langue flamande, du nom de chaque commune belge concernée est portée entre parenthèses au regard de même nom. 1. Province de Flandres occidentales a. Arrondissement administratif de Furnes ALVERINGEM Alveringem, Beveren, Gijverinkhove, Hoogstade, Izenberge, Leisele, Oeren, Sint-Rijkers, Stavele KOKSIJDE Koksijde, Oostduinkerke, Wulpen NIEUWPOORT Nieuwpoort, Ramskapelle, Sint-Joris PANNE (De) Adinkerke, De Panne VEURNES (Furnes) Avekapelle, Booitshoeke, Bulskamp, De Moeren, Eggewaartskapelle, Houtem, Steenkerke, Veurne (Furnes), Vinkem, Wulveringem, Zoutenaaie Vinkem et Wulveringem ont fusionné précédemment sous le nom de Beauvoorde. b. Arrondissement administratif de Dixmude DIKSMUIDE (Dixmude) Beerst, Diksmuide (Dixmude), Esen, Kaaskerke, Keiem, Lampernisse, Leke, Nieuwkapelle, Oostkerke, Oudekapelle, Pervijze, Sint-JacobsKapelle, Stuivekenskerke, Vladslo, Woumen Nieuwkapelle, Oudekapelle et Sint-Jacobs-Kapelle ont fusionné précédemment sous le nom de Driekapellen. HOUTHULST Houthulst, Klerken, Merkem. LO-RENINGE Lo, Noordschote, Pollinkhove, Reninge c. Arrondissement administratif d’Ypres HEUVELLAND Dranouter, Kemmel, Loker, Nieuwkerke (Neuve-Eglise), Reningelst (Zuid), Westouter, Wijtschate, Wulvergem IEPER (Ypres) Boezingen, Brielen, Dikkebus, Elverdinge, Hollebeke, Ieper (Ypres), Sint-Jan, Vlamertinge, Voormezele, Zillebeke, Zuidschote LANGEMARKPOELKAPELLE Bikschote, Langemark, Poelkappelle MESEN (Messines) Mesen (Messines) Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 19/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 POPERINGE Krombeke, Poperinge, Proven, Reningelst (-Zuid), Roesbrugge-Haringe, Watou VLETEREN Oostvleteren, Westvleteren, Woesten WERVIK Geluwe, Wervik ZONNEBEKE Beselare, Geluveld, Passendale, Zandvoorde, Zonnebeke d. Arrondissement administratif de Roulers HOOGLEDE Gits, Hooglede INGELMUNSTER Ingelmunster IZEGEM Emelgem, Izegem, Kachtem LEDEGEM Ledegem, Rollegem-Kapelle, Sint-Eloois-Winkel MOORSLEDE Dadizele, Moorslede ROESELARE (Roulers) Beveren, Oekene, Roeslare (Roulers), Rumbeke STADEN Staden, Oostnieuwkerke, Westrozebeke e. Arrondissement administratif de Courtrai ANZEGEM Anzegem, Ingooigem, Kaster, Tiegem, Vichte AVELGEM Avelgem, Bossuit, Kerkhove, Outrijve, Waarmaarde DEERLIJK Deerlijk HARELBEKE Bavikhove, Harelbeke, Hulste KORTRIJK (Courtrai) Aalbeke, Bellegem, Bissegem, Harelbeke (Zuid), Heule, Kooigem, Kortrijk (Courtrai), Kuurne (Zuid), Marke, Rollegem KUURNE Kuurne (Noord) LENDELEDE Lendelede MENEN (Menin) Lauwe, Menen (Menin), Rekkem SPIERE-HELKIJN (Espierres-Helchin) Spiere (Espierres), Helkijn (Helchin) WAREGEM Beveren, Desselgem, Sint-Eloois-Vijve, Waregem WEVELGEM Gullegem, Moorsele, Wevelgem ZWEVEGEM Heestert, Moen, Otegem, Sint-Denijs, Zwevegem f. Arrondissement administratif de Tielt ARDOOIE Ardooie, Koolskamp DENTERGEM Dentergem, Markegem, Oeselgem, Wakken MEULEBEKE Meulebeke OOSTROZEBEKE Oostrozebeke WIELSBEKE Ooigem, Sint-Baafs-Vijve, ,Wielsbeke Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 20/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 g. Arrondissement administratif d’Ostende MIDDELKERKE Leffinge, lombardzijde, Mannekensvere, Middelkerke, Schore, Slijpe, Westende, Wilskerke Mannekensvere, Schore et Slijpe ont fusionné précédemment sous le nom de Spermalie. 2. Province de Flandre orientale a. Arrondissement administratif d’Audenarde KLUISBERGEN Berchem, Kwaremont, Ruien 3. Province de Hainaut a. Arrondissement administratif de Mouscron COMINES (Komen) Bas-Warneton (Neerwaasten), Comines (Komen), Houthem, Ploegsteert, ,Warneton (Waasten) MOUSCRON (Moeskroen) Dottignies (Dottenijs), Herseaux, Luingne, Mouscron (Moeskroen) b. Arrondissement administratif de Tournai ANTOING Antoing, Bruyelle, Calonne, Fontenoy, Maubray, Péronnes BRUNEHAUT Bléharies, Guignies, Hollain, Howardries, Jollain-Merlin, Laplaigne, Lesdain, Rongy, Wez-Velvain CELLES Celles, Escanaffles, Molembaix, Popuelles, Pottes, Velaines ESTAIMPUIS Bailleul, Estaimbourg, Estaimpuis, Evregnies, Leers-Nord, Néchin, SaintLéger LEUZE-EN-HAINAUT Blicquy, Chapelle-à-Oie, Chapelle-à-Wattines, Gallaix, Grandmetz, Leuze, Pipaix, Thieulain, Tourpes, Willaupuis MONT-DE-L’ENCLUS Amougies, Anseroeul, Orroir, Russeignies (Rozenaken) PECQ Esquelmes, Hérinnes, Pecq, Obigies, Warcoing PERUWELTZ Baugnies, Bon-Secours, Braffe, Brasmenil, Bury, Callenelle, Péruweltz, Roucourt, Wasmes-Audemetz-Briffoeil, Wiers RUMES La Glanerie, Taintignies, Rumes TOURNAI (Doornik) Barry, Beclers, Blandain, Chercq, Ere, Esplechin, Froidmont, Froyennes, Gaurain-Ramecroix, Havinnes, Hertain, Kain, Lamain, Marquain, Maulde, Melles, Mont-Saint-Aubert, Mourcourt, Orcq, Quartes, Ramegnies-Chin, Rumillies, Saint-Maur, Templeuve, Thimougies, Tournai (Doornik), Vaulxlez-Tournai, Vezol, Warchin, Willemeau c. Arrondissement administratif d’Ath ATH (Aat) Ath (Aat), Arbre, Bouvignies, Ghislenghien Gibecq, Houtaing, Irchonwelz, Isières, Lanquesaint, Ligne, Maffle, Mainvault, Meslin-l’Evêque, Moulbaix, Ormeignies, Ostiches, Rebaix, Villers-Notre-Dame, Villers-Saint-Amand BELOEIL Aubechies, Basècles, Beloeil, Ellignies-Sainte-Anne, Grandglise, Quevaucamps, Ramegnies, Stambruges, Thumaide, Wadelincourt BERNISSART Bernissart, Blaton, Harchies, Pommeroeul, Ville-Pommeroeul BRUGELETTE Attre, Brugelette, Cambron-Casteau, Mevergnies-lez-Lens Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 21/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 CHIEVRES Chièvres, Grosage, Huissignies, Ladeuze, Tongre-Notre-Dame, TongreSaint-Martin FRASNES-LEZ-ANVAING Anvaing, Arc-Ainières, Arc-Wattripont, Buissenal Cordes, Dergneau, Forest, Frasnes-lez-Buissenal, Hacquegnies, Herquegnies, Moustier, Montroeul-au-Bois, Oeudeghien, Saint-Sauveur d. Arrondissement administratif de Mons BOUSSU Boussu, Hornu COLFONTAINE Pâturages, Warquignies, Wasmes DOUR Blaugies, Dour, Elouges, Wihéries FRAMERIES Eugies, Frameries, La Bouverie, Noirchain, Sars-la-Bruyère HENSIES Hainin, Hensies, Montroeul-sur-Haine, Thulin HONNELLES Angre, Angreau, Athis, Autreppe, Erquennes, Fayt-le-Franc, Marchipont, Montignies-sur-Roc, Onnezies, Roisin JURBISE Erbaut, Erbisoeul, Herchies, Jurbise, Masnuy-Saint-Jean, Masnuy-SaintPierre LENS Bauffe, Cambron-Saint-Vincent, Lens, Lombise, Montignies-lez-Lens MONS Ciply, Cuesmes, Flénu, Ghlin, Harmignies, Harveng, Havré, Hyon, Jemappes, Maisières, Mesvin, Mons, Nimy, Nouvelles, Obourg, SaintDenis, Saint-Symphorien, Spiennes, Villers-Saint-Ghislain QUAREGNON Quaregnon, Wasmuel QUEVY Asquillies, Aulnois, Blaregnies, Bougnies, Genly, Givry, GoegniesChaussée, Havay, Quévy-le-Grand, Quévy-le-Petit QUIEVRAIN Audregnies. Baisieux, Quiévrain SAINT-GHISLAIN Baudour, Hautrage, Neufmaison, Saint-Ghislain, Sirault, Tertre, Villerot e. Arrondissement administratif de Soignies LA LOUVIERE Boussoit, Haine-Saint-Paul, Haine-Saint-Pierre, Houdeng-Aimeries, Houdeng-Goegnies, La Louvière, Maurage, Saint-Vaast, StrépyBracquegnies, Trivières LE ROEULX Gottignies, Le Roeulx, Mignault, Thieu, Ville-sur-Haine SOIGNIES Casteau, Chaussée-Notre-Dame-Louvignies, Horrues, Naast, Neufvilles, Soignies, Thieusies f. Arrondissement administratif de Thuin ANDERLUES Anderlues BEAUMONT Barbençon, Beaumont, Leugnies, Leval-Chaudeville, Renlies, SolreSaint-Géry, Strée, Thirimont BINCHE Binche, Bray, Buvrinnes, Epinois, Leval-Trahegnies, Péronnes, Ressaix, Waudrez CHIMAY Baileux, Bailièvre, Bourlers, Chimay, Forges, L'Escaillère, Lompret, Rièzes, Robechies, Saint-Rémy, Salles, Vaulx, Villers-la-Tour, Virelles ERQUELINNES Bersillies-l'Abbaye, Erquelinnes, Grand-Reng, Hantes-Wihéries, Montignies-Saint-Christophe, Solre-sur-Sambre Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 22/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 ESTINNES Croix-lez-Rouveroy, Estinnes-au-Mont, Estinnes-au-Val, Fauroeulx, Haulchin, Peissant, Rouveroy, Vellereille-les- Brayeux, Vellereille-le-Sec FROIDCHAPELLE Boussu-lez-Walcourt, Erpion, Fourbechies, Froid-Chapelle, Vergnies HAM-SUR-EURE-NALINNES Cour-sur-Heure, Ham-sur-Heure, Jamioulx, Marbaix, Nalinnes LOBBES Bienne-lez-Happart, Lobbes, Mont-Sainte-Geneviève, Sars-la-Buissière MERBES-LE-CHATEAU Fontaine-Valmont, Labuissière, Merbes-le-Château, Merbes-Sainte-Marie MOMIGNIES Beauwelz, Forge-Philippe, Macon, Macquenoise, Momignies, MonceauImbrechies, Seloignes MORLANWELZ Carnières, Mont-Sainte-Aldegonde, Morlanwelz-Mariemont SIVRY-RANCE Grandrieu, Montbliart, Rance, Sautin, Sivry THUIN Biesme-sous-Thuin, Biercée, Donstiennes, Gozée, Leers-et-Fosteau, Ragnies, Thuillies, Thuin g. Arrondissement administratif de Charleroi CHAPELLE-LEZHERLAIMONT Chapelle-lez-Herlaimont, Godarville, Piéton CHARLEROI Charleroi, Couillet, Dampremy, Gilly, Gosselies, Goutroux, Jumet, Lodelinsart, Marchienne-au-Pont, Marcinelle, Monceau-sur-Sambre, Montignies-sur-Sambre, Mont-sur-Marchienne, Ransart, Roux CHATELET Bouffioulx, Châtelet, Châtelineau COURCELLES Courcelles, Gouy-lez-Piéton, Souvret, Trazegnies FLEURUS Brye, Fleurus, Heppignies, Lambusart, Saint-Amand, Wagnelée, Wanfercée-Baulet, Wangenies FONTAINE-L’EVEQUE Fontaine-l'Evêque, Forchies-la-Marche, Leernes GERPINNES Acoz, Gerpinnes, Gougnies, Joueret, Loverval, Villers-Poterie MANAGE Bois-d'Haine, Fayt-lez-Manage, La Hestre, Manage MONTIGNIES-LE-TILLEUL Landelies, Montignies-le-Tilleul 4. Province de Namur a. Arrondissement administratif de Dinant ANHEE Anhée, Annevoie-Rouillon, Bioul, Denée, Haut-le-Wastia, Sosoye, Warnant BEAURAING Baronville, Beauraing, Dion, Felenne, Feschaux, Focant, Froidfontaine, Honnay, Javingue, Martouzin-Neuville, Pondrôme, Vonêche, Wancennes, Wiesme, Winenne BIEVRE Baillamont, Bellefontaine, Bièvre, Cornimont, Graide, Gros-Fays, Monceau-en-Ardenne, Noamé, Oisy, Petit-Fays CINEY Achêne, Braibant, Chevetogne, Ciney, Conneux, Leignon, Pessoux, Serinchamps, Sovet DINANT Anseremme, Bouvignes-sur-Meuse, Dinant, Dréhance, Falmagne, Falmignoul, Foy-Notre-Dame, Furfooz, Lisogne, Sorinnes, Thynes Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Page 23/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 GEDINNE Bourseigne-Neuve, Bourseigne-Vieille, Gedinne, Houdremont, LouetteSaint-Denis, Louette-Saint-Pierre, Malvoisin, Patignies, Rienne, SartCustine, Vencimont, Willerzie HASTIERES Agimont, Blaimont, Hastière-Lavaux, Hastière-par-delà, Heer, Hermetonsur-Meuse, Waulsort HOUYET Celles, Ciergnon, Custinne, Finnevaux, Hour, Houyet, Hulsonniaux, Mesnil-Saint-Blaise, Wanlin ONHAYE Anthée, Falaën, Gerin, Onhaye, Serville, Sommière, Weillen ROCHEFORT Ave-et-Auffe. Buissonville, Eprave, Han-sur-Lesse, Jemelle, LavauxSainte-Anne, Lessive, Mont-Gauthier, Rochefort, Villers-sur-Lesse, Wavreille VRESSE-SUR-SEMOIS Alle, Bagimont, Bohan, Chairière, Laforêt, Membre, Mouzaive, Nafraîture, Orchimont, Pussemange, Sugny, Vresse YVOIR Dorinne, Durnal, Evrechailles, Godinne, Houx, Purnode, Spontin, Yvoir b. Arrondissement administratif de Namur METTET Biesme, Biesmerée, Ermeton-sur-Biert, Furnaux, Graux, Mettet, Oret, Saint-Gérard, Stave PROFONDEVILLE Arbre, Bois-de-Villers, Lesve, Lustin, Profondeville, Rivière c. Arrondissement administratif de Philippeville CERFONTAINE Cerfontaine, Daussois, Senzeille, Silenrieux, Soumoy, Villers-DeuxEglises COUVIN Aublain, Boussu-en-Fagne, Brûly, Brûly-de-Pesche, Couvin, Cul-desSarts, Dailly, Frasnes, Gonrieux, Mariembourg, Pesche, Petigny, PetiteChapelle, Presgaux DOISCHE Doische, Gimnée, Gochenée, Matagne-la-Grande, Matagne-la-Petite, Niverlée, Romerée, Soulme, Vaucelles, Vodelée FLORENNES Corenne, Flavion, Florennes, Hanzinelle, Hanzinne, Hemptinne, Morialmé, Morville, Rosée, Saint-Aubin, Thy-le-Bauduin PHILIPPEVILLE Fagnolle, Franchimont, Jamagne, Jamiolle, Merlemont, Neuville, Omezée, Philippeville, Roly, Romedenne, Samart, Sart-en-Fagne, Sautour, Surice, Villers-en-Fagne, Villers-le-Gambon, Vodecée VIROINVAL Dourbes, Le Mesnil, Mazée, Nismes, Oignies, Olloy-sur-Viroin, Treignes, Vierves WALCOURT Berzée, Castillon, Chastrès, Clermont, Fontenelle, Fraire, Gourdinne, Laneffe, Pry, Rognée, Somzée, Tarcienne, Thy-le-Château, Vogenée, Walcourt 5. Province de Luxembourg a. Arrondissement administratif d’Arlon ARLON Arlon, Autelbas, Bonnert, Guirsch, Heinsch, Toernich ATTERT Attert, Nobressart, Nothomb, Thiaumont, Tontelange AUBANGE Athus, Aubange, Halanzy, Rachecourt Identifiant juridique : BOI-ANNX-000436-20150410 Date de publication : 10/04/2015 Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N° ISSN : 2262-1954 Page 24/24 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7650-PGP.html?identifiant=BOI-ANNX-000436-20150410 MESSANCY Habergy, Hondelange, Messancy, Selange, Wolkrange b. Arrondissement administratif de Neufchâteau BERTRIX Auby-sur-Semois, Bertrix, Cugnon, Jehonville, Orgéo BOUILLON Bellevaux, Bouillon, Corbion, Dohan, Les Hayons, Noirefontaine, Poupehan, Rochehaut, Sensenruth, Ucimont, Vivy DAVERDISSE Daverdisse, Gembes, Haut-Fays, Porcheresse HERBEUMONT Herbeumont, Saint-Médard, Straimont LEGLISE Assenois, Ebly, Léglise, Mellier, Witry LIBIN Anloy, Libin, Ochamps, Redu, Smuid, Transinne, Villance NEUFCHATEAU Grandvoir, Grapfontaine, Hamipré, Longlier, Neufchâteau, Tellin, Tournay PALISEUL Carlsbourg, Fays-les-Veneurs, Framont, Maissin, Nollevaux, Offagne, Opont, Paliseul WELLIN Chanly, Halma, Lomprez, Resteigne, Sohier, Wellin c. Arrondissement administratif de Virton CHINY Chiny, Izel, Jamoigne, Les Bulles, Suxy, Termes ETALLE Buzenol, Chantemelle, Etalle, Sainte-Marie, Vance, Villers-sur-Semois FLORENVILLE Chassepierre, Florenville, Fontenoille, Lacuisine, Muno, Sainte-Cécile, Villers-devant-Orval HABAY Anlier, Habay-la-Neuve, Habay-la-Vieille, Hachy, Houdemont, Rulles MEIX-DEVANT-VIRTON Gérouville, Meix-devant-Virton, Robelmont, Sommethonne, Villers-laLoue MUSSON Musson, Mussy-la-Ville ROUVROY Dampicourt, Harnoncourt, Lamorteau, Torgny SAINT-LEGER Châtillon, Meix-le-Tige, Saint-Léger TINTIGNY Bellefontaine, Rossignol, Saint-Vincent, Tintigny VIRTON Bleid, Ethe, Latour, Ruette, Saint-Mard, Virton Commentaire(s) renvoyant à ce document : INT - Convention fiscale entre la France et la Belgique en matière d'impôts sur les revenus - Règles d'imposition des travailleurs frontaliers - Taxes locales dites « additionnelles » En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez iciFermer Légifrance, le service public de l'accès au droit - AccueilLegifrance - Le service public de l'accès au droit Aller au contenuAller à la navigation générale dimanche 3 mai 2015 Informations de mise à jour Accueil Droit français Droit européen Droit international Traductions Bases de données Vous êtes dans : Accueil> Les codes en vigueur> Code général des impôts, CGI. - Article 150-0 D Code général des impôts, CGI. - Article 150-0 D Masquer le panneau de navigation << Article précédent - Article suivant >> - Imprimer Navigation Article 150-0 D Versions de l'article: Version en vigueur au 30 décembre 2014 Version en vigueur du 10 août 2014 au 30 décembre 2014 Version en vigueur du 30 mai 2014 au 10 août 2014 Version en vigueur du 1 janvier 2014 au 30 mai 2014 Version en vigueur du 28 juillet 2013 au 1 janvier 2014 Version en vigueur du 1 janvier 2013 au 28 juillet 2013 Version en vigueur du 1 mai 2010 au 1 janvier 2013 Version en vigueur du 1 février 2009 au 1 mai 2010 Version en vigueur du 1 janvier 2009 au 1 février 2009 Version en vigueur du 22 août 2007 au 1 janvier 2009 Version en vigueur du 21 février 2007 au 22 août 2007 Version en vigueur du 31 décembre 2006 au 21 février 2007 Version en vigueur du 1 janvier 2006 au 1 janvier 2007 Version en vigueur du 3 août 2005 au 1 janvier 2006 Version en vigueur du 1 janvier 2006 au 1 janvier 2006 Version en vigueur du 1 janvier 2005 au 3 août 2005 Version en vigueur du 31 décembre 2003 au 31 décembre 2004 Version en vigueur du 31 août 2003 au 31 décembre 2003 Version en vigueur du 1 janvier 2003 au 5 août 2003 Version en vigueur du 31 décembre 2002 au 1 janvier 2003 Version en vigueur du 31 mars 2001 au 31 décembre 2002 Version en vigueur du 31 mars 2000 au 31 mars 2001 Version consolidée à la date du ... Jour Mois Année Ex: 2014 Sélection de la date dans un calendrier Chemin : Code général des impôts Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt Première Partie : Impôts d'État Titre premier : Impôts directs et taxes assimilées Chapitre premier : Impôt sur le revenu Section II : Revenus imposables 1re Sous-section : Détermination des bénéfices ou revenus nets des diverses catégories de revenus VII ter : Plus-values de cession à titre onéreux de biens ou de droits de toute nature 1. Valeurs mobilières, droits sociaux et titres assimilés Article 150-0 D Modifié par LOI n°2014-1655 du 29 décembre 2014 - art. 88 1. Les gains nets mentionnés au I de l'article 150-0 A sont constitués par la différence entre le prix effectif de cession des titres ou droits, net des frais et taxes acquittés par le cédant, et leur prix effectif d'acquisition par celui-ci diminué, le cas échéant, des réductions d'impôt effectivement obtenues dans les conditions prévues à l'article 199 terdecies-0 A, ou, en cas d'acquisition à titre gratuit, leur valeur retenue pour la détermination des droits de mutation. Les gains nets résultant de la cession à titre onéreux ou retirés du rachat d'actions, de parts de sociétés, de droits démembrés portant sur ces actions ou parts, ou de titres représentatifs de ces mêmes actions, parts ou droits, mentionnés à l'article 150-0 A, ainsi que les distributions mentionnées aux 7,7 bis et aux deux derniers alinéas du 8 du II du même article, à l'article 150-0 F et au 1 du II de l'article 163 quinquies C sont réduits d'un abattement déterminé dans les conditions prévues, selon le cas, au 1 ter ou au 1 quater du présent article. (1) Le complément de prix prévu au 2 du I de l'article 150-0 A, afférent à la cession d'actions, de parts ou de droits mentionnés au deuxième alinéa du présent 1, est réduit de l'abattement prévu au même alinéa et appliqué lors de cette cession. L'abattement précité ne s'applique pas à l'avantage mentionné à l'article 80 bis constaté à l'occasion de la levée d'options attribuées avant le 20 juin 2007, ni au gain net mentionné au I de l'article 163 bis G. 1 bis (Supprimé) 1 ter. L'abattement mentionné au 1 est égal à : a) 50 % du montant des gains nets ou des distributions lorsque les actions, parts, droits ou titres sont détenus depuis au moins deux ans et moins de huit ans à la date de la cession ou de la distribution ; b) 65 % du montant des gains nets ou des distributions lorsque les actions, parts, droits ou titres sont détenus depuis au moins huit ans à la date de la cession ou de la distribution. Cet abattement s'applique aux gains nets de cession à titre onéreux ou de rachat de parts ou d'actions d'organismes de placement collectif en valeurs mobilières ou de placements collectifs, relevant des articles L. 214-24-24 à L. 214-32-1, L. 214-139 à L. 214-147 et L. 214-152 à L. 214-166 du code monétaire et financier, ou de dissolution de tels organismes ou placements, à condition qu'ils emploient plus de 75 % de leurs actifs en parts ou actions de sociétés. Ce quota doit être respecté au plus tard lors de la clôture de l'exercice suivant celui de la constitution de l'organisme ou du placement collectif et, de manière continue, jusqu'à la date de la cession ou du rachat des actions, parts ou droits ou de la dissolution de cet organisme ou placement collectif. Toutefois, cette condition ne s'applique pas aux gains nets mentionnés au 8 du II de l'article 150-0 A du présent code et aux gains nets de cession ou de rachat de parts de fonds communs de placement à risques mentionnés aux articles L. 214-28, L. 214-30 et L. 214-31 du code monétaire et financier et de parts ou actions de fonds professionnels de capital investissement mentionnés à l'article L. 214-159 du même code. L'abattement précité s'applique aux distributions mentionnées aux 7 et 7 bis du II de l'article 150-0 A du présent code, à condition que les fonds mentionnés à ce même 7 et les organismes ou les placements collectifs mentionnés à ce même 7 bis emploient plus de 75 % de leurs actifs en actions ou parts de sociétés ou en droits portant sur ces actions ou parts. Ce quota doit être respecté au plus tard lors de la clôture de l'exercice suivant celui de la constitution du fonds, de l'organisme ou du placement collectif et de manière continue jusqu'à la date de la distribution. Toutefois, cette condition ne s'applique pas aux distributions effectuées par des fonds communs de placement à risques mentionnés aux articles L. 214-28, L. 214-30 et L. 214-31 du code monétaire et financier et de fonds professionnels de capital investissement mentionnés à l'article L. 214-159 du même code. Les conditions mentionnées aux quatrième et cinquième alinéas du présent 1 ter s'appliquent également aux entités de même nature constituées sur le fondement d'un droit étranger. Par dérogation aux mêmes quatrième et cinquième alinéas, pour les organismes constitués avant le 1er janvier 2014, le quota de 75 % doit être respecté au plus tard lors de la clôture du premier exercice ouvert à compter de cette même date et de manière continue jusqu'à la date de la cession, du rachat ou de la dissolution ou jusqu'à la date de la distribution. 1 quater. A.-Par dérogation au 1 ter, lorsque les conditions prévues au B sont remplies, les gains nets sont réduits d'un abattement égal à : 1° 50 % de leur montant lorsque les actions, parts ou droits sont détenus depuis au moins un an et moins de quatre ans à la date de la cession ; 2° 65 % de leur montant lorsque les actions, parts ou droits sont détenus depuis au moins quatre ans et moins de huit ans à la date de la cession ; 3° 85 % de leur montant lorsque les actions, parts ou droits sont détenus depuis au moins huit ans à la date de la cession. B.-L'abattement mentionné au A s'applique : 1° Lorsque la société émettrice des droits cédés respecte l'ensemble des conditions suivantes : a) Elle est créée depuis moins de dix ans et n'est pas issue d'une concentration, d'une restructuration, d'une extension ou d'une reprise d'activités préexistantes. Cette condition s'apprécie à la date de souscription ou d'acquisition des droits cédés ; b) Elle répond à la définition prévue au e du 2° du I de l'article 199 terdecies-0 A. Cette condition est appréciée à la date de clôture du dernier exercice précédant la date de souscription ou d'acquisition de ces droits ou, à défaut d'exercice clos, à la date du premier exercice clos suivant la date de souscription ou d'acquisition de ces droits ; c) Elle respecte la condition prévue au f du même 2° ; d) Elle est passible de l'impôt sur les bénéfices ou d'un impôt équivalent ; e) Elle a son siège social dans un Etat membre de l'Union européenne ou dans un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ayant conclu avec la France une convention d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales ; f) Elle exerce une activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole, à l'exception de la gestion de son propre patrimoine mobilier ou immobilier. Lorsque la société émettrice des droits cédés est une société holding animatrice, au sens du dernier alinéa du VI quater du même article 199 terdecies-0 A, le respect des conditions mentionnées au présent 1° s'apprécie au niveau de la société émettrice et de chacune des sociétés dans laquelle elle détient des participations. Les conditions prévues aux quatrième à avant-dernier alinéas du présent 1° s'apprécient de manière continue depuis la date de création de la société ; 2° Lorsque le gain est réalisé dans les conditions prévues à l'article 150-0 D ter ; 3° Lorsque le gain résulte de la cession de droits, détenus directement ou indirectement par le cédant avec son conjoint, leurs ascendants et descendants ainsi que leurs frères et sœurs, dans les bénéfices sociaux d'une société soumise à l'impôt sur les sociétés ou à un impôt équivalent et ayant son siège dans un Etat membre de l'Union européenne ou dans un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ayant conclu avec la France une convention d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales qui ont dépassé ensemble 25 % de ces bénéfices à un moment quelconque au cours des cinq dernières années, pendant la durée de la société, à l'une des personnes mentionnées au présent 3°, si tout ou partie de ces droits sociaux n'est pas revendu à un tiers dans un délai de cinq ans. A défaut, la plus-value, réduite, le cas échéant, de l'abattement mentionné au 1 ter, est imposée au nom du premier cédant au titre de l'année de la revente des droits au tiers. (1) C.-L'abattement mentionné au A ne s'applique pas : 1° Aux gains nets de cession ou de rachat de parts ou d'actions d'organismes de placement collectif en valeurs mobilières ou de placements collectifs, relevant des articles L. 214-24-24 à L. 214-32-1, L. 214-139 à L. 214-147 et L. 214-152 à L. 214-166 du code monétaire et financier, ou d'entités de même nature constituées sur le fondement d'un droit étranger, ou de dissolution de tels organismes, placements ou entités ; 2° Aux distributions mentionnées aux 7 et 7 bis, aux deux derniers alinéas du 8 du II de l'article 150-0 A, à l'article 150-0 F et au 1 du II de l'article 163 quinquies C, y compris lorsqu'elles sont effectuées par des entités de même nature constituées sur le fondement d'un droit étranger ; 3° Aux gains mentionnés aux 3,4 bis, 4 ter et 5 du II et, le cas échéant, au 2 du III de l'article 150-0 A. (1) 1 quinquies. Pour l'application de l'abattement mentionné au 1, la durée de détention est décomptée à partir de la date de souscription ou d'acquisition des actions, parts, droits ou titres, et : 1° En cas de cession d'actions, parts, droits ou titres effectuée par une personne interposée, à partir de la date de souscription ou d'acquisition des actions, parts, droits ou titres par la personne interposée ; 2° En cas de vente ultérieure d'actions, parts, droits ou titres reçus à l'occasion d'opérations mentionnées à l'article 150-0 B ou au II de l'article 150 UB, à partir de la date de souscription ou d'acquisition des actions, parts, droits ou titres remis à l'échange ; 3° En cas de cession d'actions, parts, droits ou titres après la clôture d'un plan d'épargne en actions défini à l'article 163 quinquies D ou leur retrait au-delà de la huitième année, à partir de la date à laquelle le cédant a cessé de bénéficier, pour ces actions, parts, droits ou titres, des avantages prévus aux 5° bis et 5° ter de l'article 157 ; 4° En cas de cession à titre onéreux d'actions, parts, droits ou titres reçus en rémunération d'un apport réalisé sous le régime prévu au I ter de l'article 93 quater, au a du I de l'article 151 octies ou aux I et II de l'article 151 octies A, à partir de la date à laquelle l'apporteur a commencé son activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole ; 5° En cas de cession d'actions, parts, droits ou titres effectuée par une fiducie : a) Lorsque les actions, parts, droits ou titres ont été acquis ou souscrits par la fiducie, à partir de la date d'acquisition ou de souscription de ces actions, parts, droits ou titres par la fiducie ; b) Lorsque les actions, parts, droits ou titres ont été transférés dans le patrimoine fiduciaire dans les conditions prévues à l'article 238 quater N, à partir de la date d'acquisition ou de souscription des actions, parts, droits ou titres par le constituant ; 6° En cas de cession d'actions, parts, droits ou titres reçus dans les conditions prévues à l'article 238 quater Q : a) Lorsque le cédant est le constituant initial de la fiducie : -lorsque les actions, parts, droits ou titres ont été transférés par le constituant dans le patrimoine fiduciaire dans les conditions prévues à l'article 238 quater N, à partir de la date d'acquisition ou de souscription des actions, parts, droits ou titres par le constituant ; -lorsque les actions, parts, droits ou titres n'ont pas été transférés dans le patrimoine fiduciaire dans les conditions prévues au même article 238 quater N, à partir de la date d'acquisition ou de souscription des actions, parts, droits ou titres par la fiducie ; b) Lorsque le cédant n'est pas le constituant initial de la fiducie, à partir de la date d'acquisition de droits représentatifs des biens ou droits du patrimoine fiduciaire si les actions, parts, droits ou titres cédés figuraient dans le patrimoine fiduciaire lors de l'acquisition de ces droits, à partir de la date d'acquisition ou de souscription des actions, parts, droits ou titres par la fiducie dans les autres situations. En cas de cessions antérieures de titres ou droits de la société concernée pour lesquels le gain net a été déterminé en retenant un prix d'acquisition calculé suivant la règle de la valeur moyenne pondérée d'acquisition prévue au premier alinéa du 3, le nombre de titres ou droits cédés antérieurement est réputé avoir été prélevé en priorité sur les titres ou droits acquis ou souscrits aux dates les plus anciennes. Pour les distributions mentionnées aux 7,7 bis et aux deux derniers alinéas du 8 du II de l'article 150-0 A, à l'article 150-0 F et au 1 du II de l'article 163 quinquies C, la durée de détention est décomptée à partir de la date d'acquisition ou de souscription des titres du fonds, de l'entité ou de la société de capital-risque concerné. Pour l'application du dernier alinéa du 1 ter, en cas de cession à titre onéreux ou de rachat de parts ou d'actions d'organismes de placement collectif en valeurs mobilières ou de placements collectifs, constitués avant le 1er janvier 2014, ou en cas de distributions effectuées par de tels organismes, la durée de détention est décomptée : -à partir de la date de souscription ou d'acquisition de ces parts ou actions, lorsque les parts ou actions ont été souscrites ou acquises à une date où l'organisme respecte le quota d'investissement mentionné aux quatrième et cinquième alinéas du même 1 ter ; -à partir de la date de respect du quota d'investissement mentionné à l'avant-dernier alinéa du présent 1 quinquies lorsque les parts ou actions ont été souscrites ou acquises à une date antérieure. 2. Le prix d'acquisition des titres ou droits à retenir par le cessionnaire pour la détermination du gain net de cession des titres ou droits concernés est, le cas échéant, augmenté du complément de prix mentionné au 2 du I de l'article 150-0 A. 3. En cas de cession d'un ou plusieurs titres appartenant à une série de titres de même nature acquis pour des prix différents, le prix d'acquisition à retenir est la valeur moyenne pondérée d'acquisition de ces titres. Le détachement de droits de souscription ou d'attribution emporte les conséquences suivantes : a. Le prix d'acquisition des actions ou parts antérieurement détenues et permettant de participer à l'opération ne fait l'objet d'aucune modification ; b. Le prix d'acquisition des droits détachés est, s'ils font l'objet d'une cession, réputé nul ; c. Le prix d'acquisition des actions ou parts reçues à l'occasion de l'opération est réputé égal au prix des droits acquis dans ce but à titre onéreux, augmenté, s'il y a lieu, de la somme versée par le souscripteur. 4. Pour l'ensemble des titres admis aux négociations sur un marché réglementé acquis avant le 1er janvier 1979, le contribuable peut retenir, comme prix d'acquisition, le cours au comptant le plus élevé de l'année 1978. Pour l'ensemble des valeurs françaises à revenu variable, il peut également retenir le cours moyen de cotation au comptant de ces titres pendant l'année 1972. Ces dispositions ne sont pas applicables lorsque la cession porte sur des droits sociaux qui, détenus directement ou indirectement dans les bénéfices sociaux par le cédant ou son conjoint, leurs ascendants et leurs descendants, ont dépassé ensemble 25 % de ces bénéfices à un moment quelconque au cours des cinq dernières années. Pour ces droits, le contribuable peut substituer au prix d'acquisition la valeur de ces droits au 1er janvier 1949 si elle est supérieure. 5. En cas de cession de titres après la clôture d'un plan d'épargne en actions défini à l'article 163 quinquies D ou leur retrait au-delà de la huitième année, le prix d'acquisition est réputé égal à leur valeur à la date où le cédant a cessé de bénéficier, pour ces titres, des avantages prévus aux 5° bis et 5° ter de l'article 157. 6. Le gain net réalisé depuis l'ouverture d'un plan d'épargne en actions défini à l'article 163 quinquies D s'entend de la différence entre la valeur liquidative du plan ou la valeur de rachat pour les contrats de capitalisation à la date du retrait et le montant des versements effectués sur le plan depuis la date de son ouverture, à l'exception de ceux afférents aux retraits ou rachats n'ayant pas entraîné la clôture du plan. 7. Le prix d'acquisition des titres acquis en vertu d'un engagement d'épargne à long terme est réputé égal au dernier cours coté au comptant de ces titres précédant l'expiration de cet engagement. 8. Pour les actions acquises dans les conditions prévues aux articles L. 225-177 à L. 225-186 du code de commerce, le prix d'acquisition des titres à retenir par le cessionnaire pour la détermination du gain net est le prix de souscription ou d'achat des actions augmenté de l'avantage défini à l'article 80 bis du présent code. 8 bis. En cas de cession de parts ou actions acquises dans le cadre d'une opération mentionnée au 4 de l'article L. 313-7 du code monétaire et financier, le prix d'acquisition à retenir est égal au prix convenu pour l'acceptation de la promesse unilatérale de vente compte non tenu des sommes correspondant aux versements effectués à titre de loyers. 8 ter-Le gain net mentionné au 6 du II de l'article 150-0 A est égal à la différence entre le montant du remboursement et le prix ou la valeur d'acquisition ou de souscription des titres rachetés. (2) 9. En cas de vente ultérieure ou de rachat mentionné au 6 du II de l'article 150-0 A de titres reçus à l'occasion d'une opération mentionnée à l'article 150-0 B, au quatrième alinéa de l'article 150 A bis en vigueur avant la publication de la loi de finances pour 2004 (n° 2003-1311 du 30 décembre 2003) et au II de l'article 150 UB le gain net est calculé à partir du prix ou de la valeur d'acquisition des titres échangés, diminué de la soulte reçue ou majoré de la soulte versée lors de l'échange. 9 bis.-En cas de cession à titre onéreux ou de rachat de parts de fonds communs de placement à risques ou de fonds professionnels spécialisés relevant de l'article L. 214-37 du code monétaire et financier dans sa rédaction antérieure à l'ordonnance n° 2013-676 du 25 juillet 2013 modifiant le cadre juridique de la gestion d'actifs ou de fonds professionnels de capital investissement pour lesquelles le contribuable a perçu une distribution mentionnée au 7 du II de l'article 150-0 A, le prix d'acquisition ou de souscription est diminué à concurrence du montant des sommes ou valeurs ainsi distribuées qui n'a pas été imposé en application du même 7. 10. En cas d'absorption d'une société d'investissement à capital variable par un fonds commun de placement réalisée conformément à la réglementation en vigueur, les gains nets résultant de la cession ou du rachat des parts reçues en échange ou de la dissolution du fonds absorbant sont réputés être constitués par la différence entre le prix effectif de cession ou de rachat des parts reçues en échange, net des frais et taxes acquittés par le cédant, et le prix de souscription ou d'achat des actions de la société d'investissement à capital variable absorbée remises à l'échange. 11. Les moins-values subies au cours d'une année sont imputables exclusivement sur les plus-values de même nature réalisées au cours de la même année ou des dix années suivantes. 12. Les pertes constatées en cas d'annulation de valeurs mobilières, de droits sociaux, ou de titres assimilés sont imputables, dans les conditions mentionnées au 11, l'année au cours de laquelle intervient soit la réduction du capital de la société, en exécution d'un plan de redressement mentionné à l'article L. 631-19 du code de commerce, soit la cession de l'entreprise ordonnée par le tribunal en application de l'article L. 631-22 de ce code, soit le jugement de clôture de la liquidation judiciaire. Par exception aux dispositions du premier alinéa, préalablement à l'annulation des titres, les pertes sur valeurs mobilières, droits sociaux ou titres assimilés peuvent, sur option expresse du détenteur, être imputées dans les conditions prévues au 11, à compter de l'année au cours de laquelle intervient le jugement ordonnant la cession de l'entreprise en application de l'article L. 631-22 du code de commerce, en l'absence de tout plan de continuation, ou prononçant sa liquidation judiciaire. L'option porte sur l'ensemble des valeurs mobilières, droits sociaux ou titres assimilés détenus dans la société faisant l'objet de la procédure collective. En cas d'infirmation du jugement ou de résolution du plan de cession, la perte imputée ou reportée est reprise au titre de l'année au cours de laquelle intervient cet événement. Les dispositions des premier et deuxième alinéas ne s'appliquent pas : a. Aux pertes constatées afférentes à des valeurs mobilières ou des droits sociaux détenus, dans le cadre d'engagements d'épargne à long terme définis à l'article 163 bis A, dans un plan d'épargne d'entreprise mentionné à l'article 163 bis B ou dans un plan d'épargne en actions défini à l'article 163 quinquies D ; b. Aux pertes constatées par les personnes à l'encontre desquelles le tribunal a prononcé au titre des sociétés en cause l'une des condamnations mentionnées aux articles L. 651-2, L. 653-4, L. 653-5, L. 653-6, L. 653-8, L. 654-2 ou L. 654-6 du code de commerce. Lorsque l'une de ces condamnations est prononcée à l'encontre d'un contribuable ayant exercé l'option prévue au deuxième alinéa, la perte ainsi imputée ou reportée est reprise au titre de l'année de la condamnation. 13. L'imputation des pertes mentionnées au 12 est opérée dans la limite du prix effectif d'acquisition des titres par le cédant ou, en cas d'acquisition à titre gratuit, de la valeur retenue pour l'assiette des droits de mutation. Lorsque les titres ont été reçus, à compter du 1er janvier 2000, dans le cadre d'une opération d'échange dans les conditions prévues à l'article 150-0 B, le prix d'acquisition à retenir est celui des titres remis à l'échange, diminué de la soulte reçue ou majoré de la soulte versée lors de l'échange. La perte nette constatée est minorée, en tant qu'elle se rapporte aux titres concernés, du montant : a. Des sommes ou valeurs remboursées dans la limite du prix d'acquisition des titres correspondants. b. Des sommes ayant ouvert droit à la réduction d'impôt en application de l'article 199 unvicies. c. abrogé 14. Par voie de réclamation présentée dans le délai prévu au livre des procédures fiscales en matière d'impôt sur le revenu, le prix de cession des titres ou des droits retenu pour la détermination des gains nets mentionnés au 1 du I de l'article 150-0 A est diminué du montant du versement effectué par le cédant en exécution de la clause du contrat de cession par laquelle le cédant s'engage à reverser au cessionnaire tout ou partie du prix de cession en cas de révélation, dans les comptes de la société dont les titres sont l'objet du contrat, d'une dette ayant son origine antérieurement à la cession ou d'une surestimation de valeurs d'actif figurant au bilan de cette même société à la date de la cession. Le montant des sommes reçues en exécution d'une telle clause de garantie de passif ou d'actif net diminue le prix d'acquisition des valeurs mobilières ou des droits sociaux à retenir par le cessionnaire pour la détermination du gain net de cession des titres concernés. NOTA : (1) Conformément au II de l'article 88 de la loi n° 2014-1655 du 29 décembre 2014 de finances rectificative pour 2014, ces dispositions s'appliquent à compter de l'imposition des revenus de l'année 2014. (2) Conformément au II de l'article 88 de la loi n° 2014-1655 du 29 décembre 2014 de finances rectificative pour 2014, ces dispositions s'appliquent aux rachats effectués à compter du 1er janvier 2015. Liens relatifs à cet article Cite: Loi de finances pour 2004 (n° 2003-1311 du 30 décembre 2003 Code de commerce - art. L225-177 Code de commerce - art. L631-19 Code de commerce - art. L631-22 Code de commerce - art. L651-2 Code général des impôts, CGI. - art. 150-0 A Code général des impôts, CGI. - art. 150-0 B Code général des impôts, CGI. - art. 150-0 F Code général des impôts, CGI. - art. 151 octies A Code général des impôts, CGI. - art. 163 bis A Code général des impôts, CGI. - art. 163 bis G Code général des impôts, CGI. - art. 163 quinquies C Code général des impôts, CGI. - art. 199 terdecies-0 A Code général des impôts, CGI. - art. 238 quater N Code général des impôts, CGI. - art. 80 bis Code général des impôts, CGI. - art. 93 quater Livre des procédures fiscales Code monétaire et financier - art. L214-159 Code monétaire et financier - art. L214-37 Code monétaire et financier - art. L313-7 Cité par: LOI n° 2013-1279 du 29 décembre 2013 - art. 42 (V) LOI n° 2013-1279 du 29 décembre 2013 - art. 43 (V) CODE GENERAL DES IMPOTS ANNEXE 2, CGIAN2. - art. 74-0 G (V) Code de la sécurité sociale. - art. L136-6 (V) Code général des impôts, CGI. - art. 124 C (V) Code général des impôts, CGI. - art. 1391 B ter (V) Code général des impôts, CGI. - art. 150 ter (V) Code général des impôts, CGI. - art. 150 undecies (VD) Code général des impôts, CGI. - art. 150-0 A (VD) Code général des impôts, CGI. - art. 150-0 D ter (V) Code général des impôts, CGI. - art. 163 bis F (V) Code général des impôts, CGI. - art. 170 (V) Code général des impôts, CGI. - art. 187 (V) Code général des impôts, CGI. - art. 199 undecies B (V) Code général des impôts, CGI. - art. 199 undecies B (V) Code général des impôts, CGI. - art. 199 undecies C (V) Code général des impôts, CGI. - art. 199 undecies C (V) Code général des impôts, annexe 2, CGIAN2. - art. 74-0 B (V) Code général des impôts, annexe 2, CGIAN2. - art. 74-0 F bis (V) Code général des impôts, annexe 2, CGIAN2. - art. 74-0 H (V) Code général des impôts, annexe 2, CGIAN2. - art. 74-0 I (V) Code général des impôts, annexe 2, CGIAN2. - art. 91 quater J (V) Code monétaire et financier - art. D221-109 (V) Code monétaire et financier - art. D221-113-1 (V) << Article précédent - Article suivant >> - Imprimer À propos de l'ordre juridique français Licences Quoi de neuf sur le site ? À propos du site Plan du site Aide générale Nous écrire Établir un lien Accessibilité DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Actualité Page 1/1 Exporté le : 03/05/2015 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10064-PGP.html?identifiant=ACTUDate de publication : 20/04/2015 RPPM – Éligibilité de certains organismes de placement collectif à l'abattement pour durée de détention - Modalités d'appréciation du seuil de 75% pour les organismes à compartiments - Appréciation par compartiment Série / Division : RPPM - PVBMI Texte : En vertu de l'article 150-0 D du code général des impôts, l'abattement pour durée de détention s'applique aux gains nets retirés de cession à titre onéreux ou de rachat de parts ou d'actions d'organismes de placement collectif (fonds communs de placement et sociétés d'investissement à capital variable) sous réserve qu'ils emploient, sauf exception, plus de 75% de leurs actifs en parts ou actions de sociétés. Le document publié le 20 mars 2015 (cf. actualité liée) prévoit qu'en présence d'un organisme à compartiments, ce quota s'apprécie globalement au niveau de l'organisme. La présente publication vise à lever les ambiguïtés nées de cette précision. En effet, le respect du quota d'investissement considéré s'apprécie par compartiment, chaque compartiment constituant un fonds distinct au sens du code monétaire et financier. Actualité liée : 20/03/2015 : IR - RPPM - PAT - Régime d'imposition des gains nets de cession de titres réalisés par des particuliers - Mise à jour suite à consultation publique et suite à l'adoption de l'article 88 de la loi n° 2014-1655 du 29 décembre 2014 de finances rectificative pour 2014 (CGI, art. 150-0 D et CGI, art. 150-0 A) Documents liés : BOI-RPPM-PVBMI-20-20-10 : RPPM - Plus-values sur biens meubles incorporels - Base d'imposition - Abattement pour durée de détention de droit commun - Champ d'application Signataire du document lié : Véronique Bied-Charreton, Directrice de la législation fiscale Barème 2014 de la retenue à la source Taux applicable Limite des tranches selon la période à laquelle se rapportent les paiements Année Trimestre Mois Semaine Jour 0 % inférieur à 14 359 € inférieur à 3 590 € inférieur à 1 197 € inférieur à 276 € inférieur à 46 € 12 % de 14 359 € à 41 658 € de 3 590 € à 10 415 € de 1 197 € à 3 472 € de 276 € à 801 € de 46 € à 134 € 20 % au-delà de 41 658 € au-delà de 10 415 € au-delà de 3 472 € au-delà de 801 € au-delà de 134 € N° 2736 Dé c l a r at i o n p o u r c a u s e d e d é c è s d e s t i t r e s, s o m m e s o u va l e u r s (article 806 I et II du CGI) Ce formulaire doit être souscrit en cas de décès du titulaire : –par les administrations publiques, les établissements ou organismes quelconques soumis au contrôle de l’autorité administrative, les sociétés ou compagnies, sociétés de bourse, banquiers, escompteurs, officiers publics ou ministériels ou agents d’affaires dépositaires, détenteurs ou débiteurs de titres, sommes ou valeurs ; –avant le paiement, la remise ou le transfert ou dans la quinzaine qui suit ces opérations ; –à la direction départementale ou, le cas échéant, régionale des finances publiques de leur résidence (principal établissement ou domicile). Le souscripteur peut fournir un relevé des comptes et titres sur feuillet libre qui sera joint à la déclaration. Dans ce cas, les tableaux 4 et 5 seront annotés de la mention « relevé joint ». 1 CADRE RÉSERVÉ À L’ADMINISTRATION • renvoi de renseignements par la direction de à la direction de (domicile du défunt) le désignation de la fi compétente • annotations par l’inspection fi : succession déclarée le ou 3950 n° classement n° du 2 DÉSIGNATION DU DÉPOSITAIRE (cachet) • dénomination ou nom et prénoms • Qualité • adresse du principal établissement ou domicile 3 DÉSIGNATION DU DÉFUNT • nom de naissance et prénom époux (se) de • Date et lieu de naissance • Domicile • Décédé(e) le à 4 DÉSIGNATION DES COMPTES DU DÉFUNT Intitulé N° du compte ou plan Montant (intérêts au jour du décès inclus) « à déclarer obligatoirement en euros » Total N° 2736 – 2015 01 53710 PO – (SDNC - DGFiP 1247) Mars 2015 N° 10057 * 05 5 DÉSIGNATION DES TITRES DU DÉFUNT Nombre Nature Evaluation Méthode retenue(1) Numéros (1) Indiquez soit la moyenne des trente derniers cours, soit le cours moyen au jour du décès. 6 DÉSIGNATION DE L’UN DES HÉRITIERS DU DÉFUNT OU DE LA PERSONNE QUI A OPÉRÉ LE RETRAIT • Nom et prénom • Domicile du paiement • le cas échéant, date de la remise des titres 7 CERTIFICATION PAR L’ORGANISME • nom et qualité du déclarant À le Signature : cerfa 2029-B-bis-SD (2015) Formulaire obligatoire Article 46 quater 0-ZD annexe III du CGI 14595*03 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES MISE A JOUR DE LA LISTE DES SOCIETES DU GROUPE POUR L’EXERCICE SUIVANT (article 223 A du CGI) Dénomination de la société mère : N° SIRET de la société mère: Exercice ouvert le : et clos le : I : Liste des sociétés membres du groupe, des sociétés intermédiaires, de l'entité mère non résidente et des sociétés étrangères (3) au titre de l’exercice suivant Sociétés du périmètre d'intégration fiscale Adresse du principal établissement (si différente de l’adresse du siège) 1 er exercice d'entrée dans le groupe (oui/non) (1) Taux de détention par la société mère Directe (2) Indirecte (2) Siren Forme Juridique Dénomination Adresse Adresse Siren Forme Juridique Dénomination Adresse Adresse Siren Forme Juridique Dénomination Adresse Adresse (1) Porter OUI dans la case si la société est entrée dans le groupe à l'ouverture de l'exercice liquidé. Dans le cas contraire, inscrire NON. (2) L'article 223 A du CGI précise que la détention de 95 % au moins du capital d'une société s'entend de la détention en pleine propriété de 95% au moins des droits à dividendes et de 95 % au moins des droits de vote, attachés aux titres émis par cette société. Lorsque ces taux ne sont pas identiques, la société indiquera le plus faible de ces deux taux. (3) (3) Préciser les cadres « dénomination » par la mention : « société intermédiaire », « entité mère non résidente » ou « société étrangère ». II : Liste des sociétés qui cessent d’être membres du groupe, des sociétés intermédiaires ou des sociétés étrangères au titre de l’exercice suivant Dénomination des sociétés Adresse du principal établissement ( si différente de l’adresse du siège) Siren Forme Juridique Dénomination Adresse Adresse Siren Forme Juridique Dénomination Adresse Adresse Siren Forme Juridique Dénomination Adresse Adresse Fiche FOCUS Les téléprocédures Opter pour l'accès sans certificat hors espace professionnel Dernière mise à jour : avril 2015 Table des matières 1. Présentation.........................................................................................................................................3 1.1 Objet de la fiche.............................................................................................................................3 1.2 A qui s'adresse cette procédure ?..................................................................................................3 1.3 Précision sur le champ de cette procédure....................................................................................4 1.4 Etapes de la procédure..................................................................................................................4 1.5 Pré-requis......................................................................................................................................4 2. Demande de modification du mode d'accès avec identification de l'usager..................................6 3. Choix des identifiants (adresse électronique et mot de passe).....................................................11 4. Activation de l'espace professionnel avec adresse électronique/mot de passe..........................15 4.1 Si vous avez cliqué sur le bouton "OK", vous accédez à la suite de la procédure depuis http://www.impots.gouv.fr....................................................................................................................15 4.2 Si vous avez cliqué sur le lien d'activation, vous accédez directement à l'écran d'activation (sans passer par les écrans ci-avant)...........................................................................................................17 5. Sauvegarde des informations récapitulatives de votre nouvel espace professionnel sans certificat.................................................................................................................................................19 6. En cas de problème dans l'accomplissement de cette démarche.................................................20 2 / 20 1. Présentation 1.1 Objet de la fiche Les usagers professionnels des téléprocédures de l’administration fiscale peuvent accéder à leurs services en ligne dans leur espace avec un certificat ou une adresse électronique/mot de passe. Les usagers possédant un espace professionnel accessible avec certificat peuvent le transformer en un espace accessible avec adresse électronique/mot de passe. Cette transformation est possible de deux façons : dans leur espace, ou hors de leur espace depuis le lien "Optez pour l'accès sans certificat" directement disponible sur la page permettant l'accès à l'espace 1 . Cette fiche2 présente l’enchaînement des écrans de la procédure de transformation opérée hors de l'espace, en particulier dans le cas où l'entrée dans l'espace à l'aide du certificat précédemment utilisé n'est plus possible. 1.2 A qui s'adresse cette procédure ? Cette procédure s’adresse aux usagers accédant habituellement à leur espace professionnel avec un certificat numérique, mais dont l'accès est devenu impossible du fait que leur certificat est perdu / périmé / endommagé / révoqué, ou auquel l'accès sera bientôt impossible du fait de la péremption prochaine de leur certificat actuel. En pareil cas, pour avoir de nouveau accès à votre espace et y retrouver l'ensemble des services précédemment détenus, tout en bénéficiant de la souplesse et de la facilité de gestion d'un accès sans certificat, il vous est possible d'opter pour l'accès sans certificat. L'objet de cette fiche est d' "Opter pour l'accès sans certificat hors de l'espace", en particulier si l'accès à votre espace avec votre certificat actuel est impossible. Si l'accès avec votre certificat actuel est encore possible, consultez de préférence la fiche FOCUS Opter pour l'accès sans certificat DANS l'espace professionnel (procédure plus allégée). En cas d'empêchement de mener à bien l'une ou l'autre de ces procédures (cf. § 1.5 Pré-requis), la dernière possibilité consiste à créer un nouvel espace (cf. fiche FOCUS Créer un espace professionnel expert), puis à procéder à autant de substitutions que d'entreprises gérées directement dans votre espace précédent (cf. fiche FOCUS Demander à remplacer le titulaire d'un service (substitution)), complétées d'éventuelles délégations pour les entreprises dont la gestion était partagée avec d'autres usagers (cf. fiches FOCUS Désigner un Administrateur Suppléant et Désigner des délégataires et consulter les délégations). 1 Site www.impots.gouv.fr > Professionnels > Accéder àmes services en ligne > J'opte pour l'accès avec un mot de passe. 2 L'ensemble des fiches FOCUS est disponible sur le site impots.gouv.fr > Professionnels > 'Aide et informations utiles' dans la rubrique Téléprocédures 3 / 20 1.3 Précision sur le champ de cette procédure Le choix de l'adresse électronique et du mot de passe est à votre libre convenance ; cependant, une adresse électronique ne peut être associée qu'à un seul espace sans certificat. Ainsi, s'il existe plusieurs espaces avec certificat utilisant la même adresse électronique (exemple des cabinets comptables où chaque collaborateur possède son propre espace, mais où l'adresse électronique du cabinet est unique), vous devrez choisir une adresse électronique différente comme identifiant de votre espace devenant sans certificat. A l’issue de cette procédure, tous les dossiers et services auxquels vous aviez accès précédemment avec votre certificat numérique seront à nouveau accessibles au moyen d'une simple adresse électronique et d'un mot de passe. En effet, aucune information n’est modifiée, sauf celles portant sur le certificat numérique précédemment associé à votre espace, désormais remplacé par une adresse électronique et un mot de passe. Le passage du mode d’accès "avec certificat" au mode d'accès "sans certificat" est irrévocable ; ainsi vous ne pourrez pas effectuer l'opération inverse, c'est à dire revenir à votre ancien espace accessible avec certificat. 1.4 Etapes de la procédure Cette procédure se réalise en quatre étapes : – identification en saisissant le n° abonné et les réponses aux 3 questions de confiance de l'accès avec certificat – choix des identifiants d'accès en mode sans certificat (adresse électronique + mot de passe), et de la question/réponse de confiance nécessaire pour l'accès sans certificat ; – activation du compte, après réception d'un code d'activation envoyé à l'adresse électronique choisie ; – sauvegarde et/ou impression des informations récapitulatives de l'espace. 1.5 Pré-requis Pour opter pour un accès sans certificat, vous devez être en possession : – d'une adresse électronique valide ; – de votre numéro d’abonné et des réponses aux 3 questions de confiance que vous aviez indiquées lors de la création de votre espace ; ces informations figurent sur le récapitulatif d'inscription rappelé ci-après. 4 / 20 A l’issue de la création de votre espace professionnel avec certificat numérique, il vous a en effet été conseillé de sauvegarder ou d'imprimer le formulaire d'inscription fourni : Si vous ne retrouvez pas ce formulaire, vous pouvez contacter, soit votre service gestionnaire, soit les services d’assistance (cf. chapitre 6. En cas de problème dans l’accomplissement de cette démarche) qui pourront vous communiquer votre numéro d'abonné. Cependant, pour garantir la confidentialité de votre accès, les agents de l’administration fiscale ne disposent pas des réponses à vos questions de confiance. 5 / 20 Votre numéro d'abonné Vos réponses aux trois questions de confiance 2. Demande de modification du mode d'accès avec identification de l'usager Il s'agit de la 1ère étape de la procédure qui débute par l'accès à la page d'accueil du site www.impots.gouv.fr.  Cliquez sur le lien "Professionnel" (dans Mon espace – Accéder à mes services en ligne) 6 / 20 L'écran suivant vous sera affiché :  Cliquez sur le lien "J'opte pour l'accès avec un mot de passe" 7 / 20 Vous accédez à la page vous permettant de commencer la procédure pour changer de mode d'accès :  Cliquez sur le lien "Optez pour un accès avec une adresse électronique et un mot de passe" 8 / 20 Un message vous informe que le changement de mode d’accès à votre espace est irrévocable :  Cliquez sur le lien "Opter pour l'accès sans certificat" Votre numéro d'abonné est nécessaire afin de pouvoir reconnaitre l'espace à transformer :  Saisissez le numéro d'abonné puis cliquez sur le bouton "Valider" NB : Si vous ne savez pas où retrouver le numéro d'abonné, cf. § 1.5 Pré-requis. 9 / 20 Il vous est alors demandé de saisir les réponses aux 3 questions de confiance par lesquelles vous avez sécurisé l'accès à votre espace lors de sa création :  Complétez les réponses à vos 3 questions de confiance, puis cliquez sur le bouton "Valider" NB : Si vous ne savez pas où retrouver ces informations, cf. § 1.5 Pré-requis.  FIN de la 1ère étape : votre espace accessible par certificat a été reconnu. 10 / 20 3. Choix des identifiants (adresse électronique et mot de passe) Il s'agit de la 2ème étape de la procédure. L'adresse électronique renseignée jusque-là dans les coordonnées de votre espace avec certificat s'affiche par défaut :  Choisissez votre adresse électronique et votre mot de passe, puis cliquez sur le bouton "Valider" NB : ces informations vous sont demandées deux fois pour limiter les erreurs de saisie, car elles sont capitales pour l'accès à votre futur espace sans certificat. L'adresse électronique doit être valide et ne pas dépasser 100 caractères. NB : vous pouvez saisir une adresse électronique différente de celle qui était renseignée jusque-là dans vos coordonnées ; vous devez la modifier si elle est déjà utilisée pour un autre espace. Le mot de passe doit être composé d’une série de chiffres et de lettres, sans espaces ni caractères accentués, et comporter 8 caractères au minimum et 20 caractères au maximum. 11 / 20 Rappel : une adresse électronique ne peut être associée qu'à un seul espace abonné sans certificat. Conseil : Notez votre mot de passe car pour préserver la confidentialité de votre espace, il est stocké de façon cryptée : l'administration fiscale ne pourra donc pas vous le communiquer en cas d'oubli. Il vous est demandé de choisir une question de confiance, et d'apporter la réponse correspondante : Cette information vous sera demandée lors d'opérations particulières concernant votre espace (oubli du mot de passe par exemple).  Sélectionnez par liste déroulante la question de confiance qui sera associée à votre futur espace sans certificat  Complétez la réponse correspondante  Puis cliquez sur le bouton "Valider" 12 / 20 Le système vous informe alors qu’un courriel contenant un code d’activation est envoyé à l'adresse électronique que vous avez choisie comme identifiant. En principe, cet envoi est immédiat, mais la réception peut être différée par votre gestionnaire de messagerie électronique. Pour achever la procédure de transformation du mode d'accès, vous devez activer votre espace professionnel sans certificat au moyen du code reçu. Pour cela : - soit vous avez d'ores et déjà récupéré votre code d'activation dans votre messagerie électronique ;  alors cliquez directement sur le lien "Activez votre espace abonné " - soit vous n'avez pas encore récupéré votre code d'activation dans votre messagerie électronique ;  alors référez-vous au chemin mentionné sur l'écran pour activer ultérieurement votre espace professionnel sans certificat, dans le délai de 48h, et cliquez sur le bouton "OK" Vous devez activer votre compte dans le délai de 48h. Au-delà de ce délai, le code d’activation reçu sera inopérant et vous devrez reprendre toute la procédure au début pour recevoir un nouveau code vous permettant l'activation. Remarque : pendant ce délai, il est impossible de redemander un code d'activation avec la même adresse électronique. 13 / 20 Voici un exemple de courriel contenant un code d’activation envoyé à l'adresse électronique que vous avez choisie comme identifiant :  FIN de la 2ème étape : votre espace accessible par saisie d’une adresse électronique/mot de passe est en attente d’activation. Vous devez maintenant l'activer (3ème étape) dans le délai de 48h pour que la transformation de votre d'accès soit effective. Remarque : tant que cette transformation n'aura pas été activée, seul le certificat que vous utilisiez jusqu'ici vous permet l'accès à votre espace professionnel. 14 / 20 Le délai d'activation de votre compte est également indiqué dans le message 4. Activation de l'espace professionnel avec adresse électronique/mot de passe Il s'agit de la 3ème étape de la procédure. L'enchaînement des écrans dépend de l'action effectuée à la fin de la 2ème étape (action sur le bouton "OK" ou sur le lien "Activez votre espace abonné"). 4.1 Si vous avez cliqué sur le bouton "OK", vous accédez à la suite de la procédure depuis http://www.impots.gouv.fr L'accès se fait depuis la page d'accueil du site www.impots.gouv.fr.  Cliquez sur le lien "Créer / Activer mon espace" 15 / 20 L'écran suivant vous est affiché :  Dans "2ème étape" du mode expert, cliquez sur le lien "Activez votre espace " La suite des écrans est présentée dans le paragraphe suivant. 16 / 20 4.2 Si vous avez cliqué sur le lien d'activation, vous accédez directement à l'écran d'activation (sans passer par les écrans ci-avant) Vous arrivez sur l’écran vous permettant de renseigner les informations nécessaires à l'activation de votre compte :  Saisissez l’adresse électronique que vous avez choisie pour identifiant de votre espace professionnel sans certificat  Saisissez le code d’activation qui vous a été adressé dans votre messagerie électronique Il ne s'agit pas ici de votre mot de passe, mais du code reçu par messagerie électronique.  Cliquez sur le bouton "Valider" Si vous restez bloqué sur la page ci-dessus après avoir cliqué sur le bouton "Valider", la création de votre espace n’a pas abouti ; veuillez vérifier si l’option "Bloquer les fenêtres publicitaires intempestives" de votre navigateur internet est activée : ➢ Si oui, vous devez ajouter le site internet de l’administration fiscale (chaîne de caractères " *.impots.gouv.fr ") dans la liste des sites autorisés. Ensuite, fermez toutes les pages du navigateur et suivez la procédure expliquée au sous-chapitre 4.1 ; ➢ Si non, contactez l’assistance (cf. chapitre 6. En cas de problème dans l'accomplissement de votre démarche). 17 / 20 Votre espace professionnel avec certificat a bien été transformé en espace professionnel sans certificat. Vous conservez le même numéro d'abonné.  FIN de la 3ème étape : votre espace est désormais accessible seulement par la saisie de votre adresse électronique et de votre mot de passe. Vous retrouvez votre espace tel qu’il était précédemment avec tous vos dossiers et services en ligne, en cliquant depuis la page www.impots.gouv.fr sur le lien "Accéder à mes services en ligne" puis en saisissant vos identifiants. Vous devez sauvegarder les informations récapitulatives de votre espace sans certificat (4ème étape – cf. ci-dessous) ; elles vous seront indispensables lors d'opérations particulières (oubli du mot de passe par exemple). 18 / 20 5. Sauvegarde des informations récapitulatives de votre nouvel espace professionnel sans certificat Il s'agit de la 4ème et dernière étape de la procédure.  Cliquez sur le lien "Sauvegardez ou imprimez votre formulaire" Les informations récapitulatives de votre espace professionnel s’affichent dans un fichier au format PDF.  Enregistrez ce formulaire et éventuellement imprimez-le pour vos archives. 19 / 20 En effet, les informations récapitulatives de votre espace seront indispensables pour certaines opérations (oubli de votre mot de passe par exemple). Elles sont également disponibles à tout moment depuis votre espace via les liens "Gérer mes services" puis "Gérer vos coordonnées".  FIN de la 4ème étape.  FIN de la procédure : vous pouvez désormais accéder à votre espace avec adresse électronique/mot de passe en cliquant sur le lien "Accéder à mes services en ligne". 6. En cas de problème dans l'accomplissement de cette démarche Pour tout renseignement supplémentaire, l’ assistance aux usagers des téléprocédures est joignable de 8h00 à 19h30 du lundi au vendredi, selon deux canaux : ✔ le téléphone (prix d’un appel local) via le n° 0 810 006 882. ✔ le formulaire électronique disponible depuis le site http://www.impots.gouv.fr > Professionnels > je contacte mon assistance informatique (rubrique Téléprocédures). 20 / 20 Annuaire des services de la publicité foncière (SPF) Situation au 07/04/2015 Sommaire ______ ______ 01 – Ain 25 – Doubs 50 – Manche 78 – Yvelines 02 – Aisne 26 – Drôme 51 – Marne 79 – Deux-Sèvres 03 – Allier 27 – Eure 52 – Haute-Marne 80 – Somme 04 – Alpes-de-Haute-Provence 28 – Eure-et-Loir 53 – Mayenne 81 – Tarn 05 – Hautes-Alpes 29 – Finistère 54 – Meurthe-et-Moselle 82 – Tarn-et-Garonne 06 – Alpes-Maritimes 30 – Gard 55 – Meuse 83 – Var 07 – Ardèche 31 – Haute-Garonne 56 – Morbihan 84 – Vaucluse 08 – Ardennes 32 – Gers 58 – Nièvre 85 – Vendée 09 – Ariège 33 – Gironde 59 – Nord 86 – Vienne 10 – Aube 34 – Hérault 60 – Oise 87 – Haute-Vienne 11 – Aude 35 – Ille-et-Vilaine 61 – Orne 88 – Vosges 12 – Aveyron 36 – Indre 62 – Pas-de-Calais 89 – Yonne 13 – Bouches-du-Rhône 37 – Indre-et-Loire 63 – Puy-de-Dôme 90 – Territoire-de-Belfort 14 – Calvados 38 – Isère 64 – Pyrénées-Atlantiques 91 – Essonne 15 – Cantal 39 – Jura 65 – Hautes-Pyrénées 92 – Hauts-de-Seine 16 – Charente 40 – Landes 66 – Pyrénées-Orientales 93 – Seine-Saint-Denis 17 – Charente-Maritime 41 – Loir-et-Cher 69 – Rhône 94 – Val-de-Marne 18 – Cher 42 – Loire 70 – Haute-Saône 95 – Val-d'Oise 19 – Corrèze 43 – Haute-Loire 71 – Saône-et-Loire 971 – Guadeloupe 2A – Corse-du-Sud 44 – Loire-Atlantique 72 – Sarthe 972 – Martinique 2B – Haute-Corse 45 – Loiret 73 – Savoie 973 – Guyane 21 – Côte d'Or 46 – Lot 74 – Haute-Savoie 974 – Réunion 22 – Côtes-d'Armor 47 – Lot-et-Garonne 75 – Ville de Paris 23 – Creuse 48 – Lozère 76 – Seine-Maritime 24 – Dordogne 49 – Maine-et-Loire 77 – Seine-et-Marne 01 – Ain Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE BOURG-EN-BRESSE 5 rue de la Grenouillère BP 80418 01012 BOURG-EN-BRESSE CEDEX Tél.: 04 74 45 86 00 Mél:spf.bourg-en-bresse@dgfip.finances.gouv.fr Michel CABRIT Françoise RAGAZZI SACHER Ressort Arbigny, Asnières-sur-Saône, Attignat, Bâgé-la-Ville, Bâgé-le-Châtel, Beaupont, Bény, Béréziat, Bey, Boissey, Bourg-enBresse, Boz, Buellas, Certines, Ceyzériat, Chavannes-sur-Reyssouze, Chavannes-sur-Suran, Chevroux, Cize, Coligny, Confrançon, Cormoranche-sur-Saône, Cormoz, Corveissiat, Courmangoux, Courtes, Cras-sur-Reyssouze, Crottet, Cruzilleslès-Mépillat, Curciat-Dongalon, Curtafond, Dommartin, Dompierre-sur-Veyle, Domsure, Drom, Druillat, Étrez, Feillens, Foissiat, Germagnat, Gorrevod, Grand-Corent, Grièges, Hautecourt-Romanèche, Jasseron, Jayat, Journans, Laiz, Lent, Lescheroux, Malafretaz, Mantenay-Montlin, Manziat, Marboz, Marsonnas, Meillonnas, Bohas-Meyriat-Rignat, Montagnat, Montcet, Montracol, Montrevel-en-Bresse, Neuville-sur-Ain, Ozan, Péronnas, Perrex, Pirajoux, Polliat, Pont-d'Ain, Pont-deVaux, Pont-de-Veyle, Pouillat, Pressiat, Priay, Ramasse, Replonges, Revonnas, Reyssouze, Saint-André-de-Bâgé, SaintAndré-d'Huiriat, Saint-André-sur-Vieux-Jonc, Saint-Bénigne, Saint-Cyr-sur-Menthon, Saint-Denis-lès-Bourg, Saint-Didierd'Aussiat, Saint-Étienne-du-Bois, Saint-Étienne-sur-Reyssouze, Saint-Genis-sur-Menthon, Saint-Jean-sur-Reyssouze, SaintJean-sur-Veyle, Saint-Julien-sur-Reyssouze, Saint-Just, Saint-Laurent-sur-Saône, Saint-Martin-du-Mont, Saint-Martin-leChâtel, Saint-Nizier-le-Bouchoux, Saint-Rémy, Saint-Sulpice, Saint-Trivier-de-Courtes, Salavre, Sermoyer, Servas, Servignat, Simandre-sur-Suran, Tossiat, La Tranclière, Treffort-Cuisiat, Varambon, Verjon, Vernoux, Vescours, Vésines, Villemotier, Villereversure, Viriat. SPF DE NANTUA 8 rue des Monts d'Ain BP 26 01130 NANTUA Tél.: 04 74 75 97 50 Mél:spf.nantua@dgfip.finances.gouv.fr Bernard GUDEFIN Clothilde PATEL Ressort L'Abergement-de-Varey, Ambérieu-en-Bugey, Ambléon, Ambronay, Ambutrix, Andert-et-Condon, Anglefort, Apremont, Aranc, Arandas, Arbent, Arbignieu, Argis, Armix, Artemare, Bellignat, Bellegarde-sur-Valserine, Belley, Belleydoux, BelmontLuthézieu, Bénonces, Béon, Bettant, Billiat, Blyes, Bolozon, Boyeux-Saint-Jérôme, Brégnier-Cordon, Brénaz, Brénod, Brens, Brion, Briord, La Burbanche, Ceignes, Cerdon, Cessy, Ceyzérieu, Chaley, Challes-la-Montagne, Challex, Champagne-enValromey, Champdor, Champfromier, Chanay, Charix, Château-Gaillard, Châtillon-en-Michaille, Chavornay, Chazey-Bons, Chazey-sur-Ain, Cheignieu-la-Balme, Chevillard, Chevry, Chézery-Forens, Cleyzieu, Collonges, Colomieu, Conand, Condamine-la-Doye, Confort, Contrevoz, Conzieu, Corbonod, Corcelles, Corlier, Cormaranche-en-Bugey, Cressin-Rochefort, Crozet, Culoz, Cuzieu, Divonne-les-Bains, Dortan, Douvres, Échallon, Échenevex, Évosges, Farges, Ferney-Voltaire, Flaxieu, Béard-Géovreissiat, Géovreisset, Gex, Giron, Le Grand-Abergement, Grilly, Groissiat, Groslée, Hauteville-Lompnes, Hostiaz, Hotonnes, Injoux-Génissiat, Innimond, Izenave, Izernore, Izieu, Jujurieux, Labalme, Lagnieu, Lalleyriat, Lancrans, Lantenay, Lavours, Léaz, Lélex, Leyment, Leyssard, Lhôpital, Lhuis, Lochieu, Lompnas, Lompnieu, Loyettes, Magnieu, Maillat, Marchamp, Marignieu, Martignat, Massignieu-de-Rives, Matafelon-Granges, Mérignat, Mijoux, Montagnieu, Montanges, Montréal-la-Cluse, Nurieux-Volognat, Murs-et-Gélignieux, Nantua, Nattages, Les Neyrolles, Nivollet-Montgriffon, Oncieu, Ordonnaz, Ornex, Outriaz, Oyonnax, Parves, Péron, Le Petit-Abergement, Peyriat, Peyrieu, Plagne, Le Poizat, Pollieu, Poncin, Port, Pougny, Prémeyzel, Prémillieu, Prévessin-Moëns, Pugieu, Rossillon, Ruffieu, Saint-Alban, Saint-Benoît, SaintBois, Saint-Champ, Saint-Denis-en-Bugey, Saint-Genis-Pouilly, Saint-Germain-de-Joux, Saint-Germain-les-Paroisses, SaintJean-de-Gonville, Saint-Jean-le-Vieux, Sainte-Julie, Saint-Martin-de-Bavel, Saint-Martin-du-Fresne, Saint-Maurice-deRémens, Saint-Rambert-en-Bugey, Saint-Sorlin-en-Bugey, Saint-Vulbas, Samognat, Sault-Brénaz, Sauverny, Ségny, Seillonnaz, Sergy, Serrières-de-Briord, Serrières-sur-Ain, Seyssel, Songieu, Sonthonnax-la-Montagne, Souclin, Surjoux, Sutrieu, Talissieu, Tenay, Thézillieu, Thoiry, Torcieu, Vaux-en-Bugey, Versonnex, Vesancy, Vieu-d'Izenave, Vieu, Villebois, Villes, Virieu-le-Grand, Virieu-le-Petit, Virignin, Vongnes. SPF DE TRÉVOUX Passage du Banneret – CS 30611 01606 TRÉVOUX CEDEX Tél.: 04 74 00 94 70 Mél:spf.trevoux@dgfip.finances.gouv.fr Fabien PICCIRILLI Martine MASSON-GALLAND Ressort L'Abergement-Clémenciat, Ambérieux-en-Dombes, Ars-sur-Formans, Balan, Baneins, Beauregard, Béligneux, Beynost, Birieux, Biziat, La Boisse, Bouligneux, Bourg-Saint-Christophe, Bressolles, Chalamont, Chaleins, Chaneins, ChanozChâtenay, La Chapelle-du-Châtelard, Charnoz-sur-Ain, Châtenay, Châtillon-la-Palud, Châtillon-sur-Chalaronne, Chaveyriat, Civrieux, Condeissiat, Crans, Dagneux, Dompierre-sur-Chalaronne, Faramans, Fareins, Francheleins, Frans, Garnerans, Genouilleux, Guéreins, Illiat, Jassans-Riottier, Joyeux, Lapeyrouse, Lurcy, Marlieux, Massieux, Messimy-sur-Saône, Meximieux, Mézériat, Mionnay, Miribel, Misérieux, Mogneneins, Montceaux, Le Montellier, Monthieux, Montluel, Montmerlesur-Saône, Neuville-les-Dames, Neyron, Niévroz, Parcieux, Pérouges, Peyzieux-sur-Saône, Pizay, Le Plantay, Rancé, Relevant, Reyrieux, Rignieux-le-Franc, Romans, Saint-André-de-Corcy, Saint-André-le-Bouchoux, Saint-Bernard, SainteCroix, Saint-Didier-de-Formans, Saint-Didier-sur-Chalaronne, Saint-Éloi, Saint-Étienne-sur-Chalaronne, Sainte-Euphémie, Saint-Georges-sur-Renon, Saint-Germain-sur-Renon, Saint-Jean-de-Niost, Saint-Jean-de-Thurigneux, Saint-Julien-sur-Veyle, Saint-Marcel-en-Dombes, Saint-Maurice-de-Beynost, Saint-Maurice-de-Gourdans, Saint-Nizier-le-Désert, Sainte-Olive, SaintPaul-de-Varax, Saint-Trivier-sur-Moignans, Sandrans, Savigneux, Sulignat, Thil, Thoissey, Toussieux, Tramoyes, Trévoux, Valeins, Vandeins, Versailleux, Villars-les-Dombes, Villeneuve, Villette-sur-Ain, Villieu-Loyes-Mollon, Vonnas. 02 – Aisne Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE LAON Cité Administrative rue Marcel Bleuet 02016 LAON CEDEX Tél.: 03 23 26 28 50 Mél:spf.laon@dgfip.finances.gouv.fr Philippe RIGOLLET Jean-Claude MURAS Ressort Abbécourt, Achery, Agnicourt-et-Séchelles, Aguilcourt, Aizelles, Amifontaine, Amigny-Rouy, Andelain, Anguilcourt-le-Sart, Anizy-le-Château, Archon, Arrancy, Assis-sur-Serre, Athies-sous-Laon, Aubigny-en-Laonnois, Audignicourt, Aulnois-sousLaon, Les Autels, Autremencourt, Autreville, Barenton-Bugny, Barenton-Cel, Barenton-sur-Serre, Barisis, Bassoles-Aulers, Beaumont-en-Beine, Beaurieux, Beautor, Berlise, Berrieux, Berry-au-Bac, Bertaucourt-Epourdon, Bertricourt, Besmé, Besnyet-Loizy, Béthancourt-en-Vaux, Bichancourt, Bièvres, Blérancourt, Bois-lès-Pargny, Boncourt, Bosmont-sur-Serre, Bouconville-Vauclair, Bouffignereux, Bourg-et-Comin, Bourguignon-sous-Coucy, Bourguignon-sous-Montbavin, Brancourt-enLaonnois, Braye-en-Laonnois, Brie, Brunehamel, Bruyères-et-Montbérault, Bucy-lès-Cerny, Bucy-lès-Pierrepont, CaillouëlCrépigny, Camelin, Caumont, Cerny-en-Laonnois, Cerny-lès-Bucy, Cessières, Chaillevois, Chalandry, Chambry, Chamouille, Champs, Chaourse, Charmes, Châtillon-lès-Sons, Chaudardes, Chauny, Chérêt, Chermizy-Ailles, Chéry-lès-Pouilly, Chérylès-Rozoy, Chevregny, Chivres-en-Laonnois, Chivy-lès-Étouvelles, Cilly, Clacy-et-Thierret, Clermont-les-Fermes, ColligisCrandelain, Commenchon, Concevreux, Condé-sur-Suippe, Condren, Corbeny, Coucy-le-Château-Auffrique, Coucy-lèsEppes, Coucy-la-Ville, Courbes, Courtrizy-et-Fussigny, Couvron-et-Aumencourt, Craonne, Craonnelle, Crécy-au-Mont, Crécysur-Serre, Crépy, Cuirieux, Cuiry-lès-Chaudardes, Cuiry-lès-Iviers, Cuissy-et-Geny, Dagny-Lambercy, Danizy, Dercy, Deuillet, Dizy-le-Gros, Dohis, Dolignon, Ébouleau, Eppes, Erlon, Étouvelles, Évergnicourt, Faucoucourt, La Fère, Festieux, Folembray, Fourdrain, Fresnes, Fressancourt, Frières-Faillouël, Froidmont-Cohartille, Gernicourt, Gizy, Goudelancourt-lès-Berrieux, Goudelancourt-lès-Pierrepont, Grandlup-et-Fay, Grandrieux, Guignicourt, Guivry, Guny, Guyencourt, Jumencourt, Jumigny, Juvincourt-et-Damary, Landricourt, Laniscourt, Laon, Lappion, Laval-en-Laonnois, Leuilly-sous-Coucy, Lierval, Liesse-NotreDame, Liez, Lislet, Lizy, Lor, Mâchecourt, Maizy, La Malmaison, Manicamp, Marchais, Marcy-sous-Marle, Marest-Dampcourt, Marle, Martigny-Courpierre, Mauregny-en-Haye, Mayot, Mennessis, Menneville, Merlieux-et-Fouquerolles, MesbrecourtRichecourt, Meurival, Missy-lès-Pierrepont, Molinchart, Monampteuil, Monceau-lès-Leups, Monceau-le-Waast, Mons-enLaonnois, Montaigu, Montbavin, Montchâlons, Montcornet, Monthenault, Montigny-le-Franc, Montigny-sous-Marle, Montignysur-Crécy, Montloué, Morgny-en-Thiérache, Mortiers, Moulins, Moussy-Verneuil, Muscourt, Neufchâtel-sur-Aisne, Neuflieux, La Neuville-Bosmont, La Neuville-en-Beine, Neuville-sur-Ailette, Nizy-le-Comte, Noircourt, Nouvion-et-Catillon, Nouvion-leComte, Nouvion-le-Vineux, Œuilly, Ognes, Orainville, Orgeval, Oulches-la-Vallée-Foulon, Paissy, Pancy-Courtecon, Parfondeval, Parfondru, Pargnan, Pargny-les-Bois, Pierremande, Pierrepont, Pignicourt, Pinon, Ployart-et-Vaurseine, Pontavert, Pont-Saint-Mard, Pouilly-sur-Serre, Prémontré, Presles-et-Thierny, Prouvais, Proviseux-et-Plesnoy, Quierzy, Quincy-Basse, Raillimont, Remies, Renneval, Résigny, Rogécourt, Roucy, Rouvroy-sur-Serre, Royaucourt-et-Chailvet, Rozoysur-Serre, Saint-Aubin, Sainte-Croix, Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt, Sainte-Geneviève, Saint-Gobain, Saint-Nicolas-auxBois, Saint-Paul-aux-Bois, Saint-Pierremont, Sainte-Preuve, Saint-Thomas, Samoussy, Selens, La Selve, Septvaux, Servais, Sinceny, Sissonne, Soize, Sons-et-Ronchères, Suzy, Tavaux-et-Pontséricourt, Tergnier, Thiernu, Le Thuel, Toulis-etAttencourt, Travecy, Trosly-Loire, Trucy, Ugny-le-Gay, Urcel, Variscourt, Vassens, Vassogne, Vaucelles-et-Beffecourt, Vauxaillon, Vendresse-Beaulne, Verneuil-sous-Coucy, Verneuil-sur-Serre, Versigny, Vesles-et-Caumont, Veslud, VigneuxHocquet, La Ville-aux-Bois-lès-Dizy, La Ville-aux-Bois-lès-Pontavert, Villequier-Aumont, Vincy-Reuil-et-Magny, Viry-Noureuil, Vivaise, Vorges, Voyenne, Wissignicourt. SPF DE SAINT-QUENTIN 51 BD Roosevelt BP 614 02321 SAINT-QUENTIN CEDEX Tél.: 03 23 65 57 69 Mél:spf.saint-quentin@dgfip.finances.gouv.fr Jean CARRARA Pascale LOBJEOIS Ressort Alaincourt, Annois, Artemps, Attilly, Aubencheul-aux-Bois, Aubigny-aux-Kaisnes, Beaurevoir, Beauvois-en-Vermandois, Becquigny, Bellenglise, Bellicourt, Benay, Berthenicourt, Bohain-en-Vermandois, Bony, Brancourt-le-Grand, Bray-SaintChristophe, Brissay-Choigny, Brissy-Hamégicourt, Castres, Le Catelet, Caulaincourt, Cerizy, Châtillon-sur-Oise, ChevresisMonceau, Clastres, Contescourt, Croix-Fonsomme, Cugny, Dallon, Douchy, Dury, Essigny-le-Grand, Essigny-le-Petit, Estrées, Étaves-et-Bocquiaux, Étreillers, Fayet, La Ferté-Chevresis, Fieulaine, Flavy-le-Martel, Fluquières, Fonsomme, Fontaine-lès-Clercs, Fontaine-Notre-Dame, Fontaine-Uterte, Foreste, Francilly-Selency, Fresnoy-le-Grand, Gauchy, Germaine, Gibercourt, Gouy, Gricourt, Grugies, Happencourt, Hargicourt, Harly, Lehaucourt, Hinacourt, Holnon, Homblières, Itancourt, Jeancourt, Joncourt, Jussy, Lanchy, Lempire, Lesdins, Levergies, Ly-Fontaine, Magny-la-Fosse, Maissemy, Marcy, Mesnil-Saint-Laurent, Mézières-sur-Oise, Montbrehain, Mont-d'Origny, Montescourt-Lizerolles, Montigny-en-Arrouaise, Morcourt, Moÿ-de-l'Aisne, Nauroy, Neuville-Saint-Amand, Neuvillette, Ollezy, Omissy, Origny-Sainte-Benoite, Parpeville, Pithon, Pleine-Selve, Pontru, Pontruet, Prémont, Ramicourt, Regny, Remaucourt, Remigny, Renansart, Ribemont, Roupy, Rouvroy, Saint-Quentin, Saint-Simon, Savy, Seboncourt, Sequehart, Serain, Seraucourt-le-Grand, Séry-lès-Mézières, Sissy, Sommette-Eaucourt, Surfontaine, Thenelles, Trefcon, Tugny-et-Pont, Urvillers, Vaux-en-Vermandois, Vendelles, Vendeuil, Vendhuile, Le Verguier, Vermand, Villeret, Villers-le-Sec, Villers-Saint-Christophe. SPF DE SOISSONS Centre Administratif 10 rue de Mayenne 02209 SOISSONS CEDEX Tél.: 03 23 76 49 50 Mél:spf.soissons@dgfip.finances.gouv.fr Alain LOURDOU Dominique GONTIER Ressort Acy, Aizy-Jouy, Allemant, Ambleny, Ambrief, Ancienville, Arcy-Sainte-Restitue, Augy, Bagneux, Bazoches-sur-Vesles, Belleu, Berny-Rivière, Berzy-le-Sec, Beugneux, Bieuxy, Billy-sur-Aisne, Billy-sur-Ourcq, Blanzy-lès-Fismes, Braine, Braye, Brenelle, Breny, Bruys, Bucy-le-Long, Buzancy, Celles-sur-Aisne, Cerseuil, Chacrise, Chassemy, Chaudun, Chavignon, Chavigny, Chavonne, Chéry-Chartreuve, Chivres-Val, Ciry-Salsogne, Clamecy, Cœuvres-et-Valsery, Condé-sur-Aisne, Corcy, Courcelles-sur-Vesle, Courmelles, Couvrelles, Coyolles, Cramaille, Crouy, Cuffies, Cuiry-Housse, Cuisy-en-Almont, Cutry, Cys-la-Commune, Dampleux, Dhuizel, Dommiers, Droizy, Épagny, Faverolles, Filain, Fleury, Fontenoy, Glennes, Haramont, Hartennes-et-Taux, Jouaignes, Juvigny, Laffaux, Largny-sur-Automne, Launoy, Laversine, Lesges, Leury, Lhuys, Limé, Longpont, Longueval-Barbonval, Louâtre, Maast-et-Violaine, Margival, Mercin-et-Vaux, Merval, Missy-aux-Bois, Missy-surAisne, Montgobert, Montgru-Saint-Hilaire, Montigny-Lengrain, Mont-Notre-Dame, Mont-Saint-Martin, Morsain, Mortefontaine, Muret-et-Crouttes, Nampteuil-sous-Muret, Nanteuil-la-Fosse, Neuville-sur-Margival, Noroy-sur-Ourcq, Nouvron-Vingré, Noyant-et-Aconin, Oigny-en-Valois, Osly-Courtil, Ostel, Oulchy-la-Ville, Oulchy-le-Château, Paars, Parcy-et-Tigny, PargnyFilain, Pasly, Perles, Pernant, Le Plessier-Huleu, Ploisy, Pommiers, Pont-Arcy, Presles-et-Boves, Puiseux-en-Retz, Quincysous-le-Mont, Ressons-le-Long, Retheuil, Révillon, Rozières-sur-Crise, Grand-Rozoy, Saconin-et-Breuil, Saint-Bandry, SaintChristophe-à-Berry, Saint-Mard, Saint-Pierre-Aigle, Saint-Rémy-Blanzy, Saint-Thibaut, Sancy-les-Cheminots, Septmonts, Serches, Sermoise, Serval, Soissons, Soucy, Soupir, Taillefontaine, Tannières, Tartiers, Terny-Sorny, Vailly-sur-Aisne, Vasseny, Vaudesson, Vauxrezis, Vauxbuin, Vauxcéré, Vauxtin, Venizel, Vézaponin, Vic-sur-Aisne, Viel-Arcy, Vierzy, Villemontoire, Villeneuve-Saint-Germain, Villers-Cotterêts, Villers-en-Prayères, Villers-Hélon, Ville-Savoye, Vivières, Vregny, Vuillery. SPF D'HIRSON avenue Salvador Allende 02500 HIRSON Tél.: 03 23 99 26 54 Mél:spf.hirson@dgfip.finances.gouv.fr Jean-Luc LIENARD Jean-Philippe FORTIN Ressort Aisonville-et-Bernoville, Any-Martin-Rieux, Aubenton, Audigny, Autreppes, Bancigny, Barzy-en-Thiérache, Beaumé, Berguessur-Sambre, Berlancourt, Bernot, Besmont, Boué, La Bouteille, Braye-en-Thiérache, Bucilly, Buire, Buironfosse, Burelles, La Capelle, Chevennes, Chigny, Clairfontaine, Coingt, Colonfay, Crupilly, Dorengt, Effry, Englancourt, Éparcy, Erloy, Esquéhéries, Étréaupont, Étreux, Fesmy-le-Sart, La Flamengrie, Flavigny-le-Grand-et-Beaurain, Fontaine-lès-Vervins, Fontenelle, Franqueville, Froidestrées, Gercy, Gergny, Gronard, Grougis, Guise, Hannapes, Harcigny, Hary, Hauteville, Haution, La Hérie, Le Hérie-la-Viéville, Hirson, Houry, Housset, Iron, Iviers, Jeantes, Laigny, Landifay-et-Bertaignemont, Landouzy-la-Cour, Landouzy-la-Ville, Lavaqueresse, Lemé, Lerzy, Leschelle, Lesquielles-Saint-Germain, Leuze, Logny-lèsAubenton, Lugny, Luzoir, Macquigny, Malzy, Marfontaine, Marly-Gomont, Martigny, Mennevret, Molain, Monceau-le-Neuf-etFaucouzy, Monceau-sur-Oise, Mondrepuis, Mont-Saint-Jean, Nampcelles-la-Cour, Neuve-Maison, La Neuville-Housset, La Neuville-lès-Dorengt, Le Nouvion-en-Thiérache, Noyales, Ohis, Oisy, Origny-en-Thiérache, Papleux, Plomion, Prisces, Proisy, Proix, Puisieux-et-Clanlieu, Ribeauville, Rocquigny, Rogny, Romery, Rougeries, Sains-Richaumont, Saint-Algis, SaintClément, Saint-Gobert, Saint-Martin-Rivière, Saint-Michel, Saint-Pierre-lès-Franqueville, Sommeron, Sorbais, Le Sourd, Thenailles, Tupigny, Vadencourt, La Vallée-au-Blé, La Vallée-Mulâtre, Vaux-Andigny, Vénérolles, Grand-Verly, Petit-Verly, Vervins, Villers-lès-Guise, Voharies, Voulpaix, Wassigny, Watigny, Wiège-Faty, Wimy. SPF DE CHÂTEAU-THIERRY 32 Av de la République CS 60200 02407 CHÂTEAU-THIERRY CEDEX Tél.: 03 23 84 88 40 Mél:spf.chateau-thierry@dgfip.finances.gouv.fr Patricia DANGUIRAL Blandine LUQUIN Ressort Armentières-sur-Ourcq, Artonges, Azy-sur-Marne, Barzy-sur-Marne, Baulne-en-Brie, Belleau, Beuvardes, Bézu-le-Guéry, Bézu-Saint-Germain, Blesmes, Bonneil, Bonnesvalyn, Bouresches, Brasles, Brécy, Brumetz, Bruyères-sur-Fère, Bussiares, Celles-lès-Condé, La Celle-sous-Montmirail, La Chapelle-Monthodon, La Chapelle-sur-Chézy, Charly-sur-Marne, Le Charmel, Chartèves, Château-Thierry, Chézy-en-Orxois, Chézy-sur-Marne, Chierry, Chouy, Cierges, Coincy-l'Abbaye, Condé-en-Brie, Connigis, Coulonges-Cohan, Coupru, Courboin, Courchamps, Courmont, Courtemont-Varennes, Crézancy, La Croix-surOurcq, Crouttes-sur-Marne, Dammard, Domptin, Dravegny, Épaux-Bézu, Épieds, L'Épine-aux-Bois, Essises, Essômes-surMarne, Étampes-sur-Marne, Étrépilly, Fère-en-Tardenois, La Ferté-Milon, Fontenelle-en-Brie, Fossoy, Fresnes-en-Tardenois, Gandelu, Gland, Goussancourt, Grisolles, Hautevesnes, Jaulgonne, Latilly, Licy-Clignon, Loupeigne, Lucy-le-Bocage, Macogny, Marchais-en-Brie, Mareuil-en-Dôle, Marigny-en-Orxois, Marizy-Sainte-Geneviève, Marizy-Saint-Mard, MézyMoulins, Monnes, Montfaucon, Monthiers, Monthurel, Montigny-l'Allier, Montigny-lès-Condé, Montlevon, Montreuil-aux-Lions, Mont-Saint-Père, Nanteuil-Notre-Dame, Nesles-la-Montagne, Neuilly-Saint-Front, Nogentel, Nogent-l'Artaud, Pargny-la-Dhuys, Passy-en-Valois, Passy-sur-Marne, Pavant, Priez, Reuilly-Sauvigny, Rocourt-Saint-Martin, Romeny-sur-Marne, Ronchères, Rozet-Saint-Albin, Rozoy-Bellevalle, Saint-Agnan, Saint-Eugène, Saint-Gengoulph, Saponay, Saulchery, Sergy, Seringes-etNesles, Silly-la-Poterie, Sommelans, Torcy-en-Valois, Trélou-sur-Marne, Troësnes, Vendières, Verdilly, Veuilly-la-Poterie, Vézilly, Vichel-Nanteuil, Viels-Maisons, Viffort, Villeneuve-sur-Fère, Villers-Agron-Aiguizy, Villers-sur-Fère, Villiers-Saint-Denis. 03 – Allier Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE MOULINS 14 Rue Aristide Briand 03405 YZEURE CEDEX Tél.: 04 70 48 29 00 Mél:spf.moulins@dgfip.finances.gouv.fr Lucienne ALATIENNE Lucienne ALATIENNE Ressort Agonges, Aubigny, Aurouër, Autry-Issards, Avermes, Bagneux, Beaulon, Bessay-sur-Allier, Besson, Bourbon-l'Archambault, Bresnay, Bressolles, Buxières-les-Mines, Chapeau, La Chapelle-aux-Chasses, Château-sur-Allier, Châtel-de-Neuvre, Châtillon, Chemilly, Chevagnes, Chézy, Coulandon, Coulanges, Couleuvre, Couzon, Cressanges, Deux-Chaises, Diou, Dompierre-sur-Besbre, La Ferté-Hauterive, Franchesse, Gannay-sur-Loire, Garnat-sur-Engièvre, Gennetines, Gipcy, Gouise, Limoise, Lurcy-Lévis, Lusigny, Marigny, Meillard, Meillers, Mercy, Molinet, Monétay-sur-Loire, Montbeugny, Le Montet, Montilly, Moulins, Neuilly-le-Réal, Neure, Neuvy, Noyant-d'Allier, Paray-le-Frésil, Pierrefitte-sur-Loire, Pouzy-Mésangy, Rocles, Saint-Aubin-le-Monial, Saint-Ennemond, Saint-Gérand-de-Vaux, Saint-Hilaire, Saint-Léopardin-d'Augy, Saint-Martin-des-Lais, Saint-Menoux, Saint-Plaisir, Saint-Pourçain-sur-Besbre, Saint-Sornin, Saint-Voir, Saligny-sur-Roudon, Souvigny, Le Theil, Thiel-sur-Acolin, Toulon-sur-Allier, Treban, Trévol, Tronget, Vaumas, Le Veurdre, Vieure, Villeneuve-sur-Allier, Ygrande, Yzeure. SPF DE CUSSET 1 8 Rue du Bief 03307 CUSSET CEDEX Tél.: 04 70 30 85 02 Mél:spf.cusset1@dgfip.finances.gouv.fr Marie-Claude DURAND Marie-Christine FILLAT Ressort Abrest, Andelaroche, Arfeuilles, Arronnes, Avrilly, Barrais-Bussolles, Bert, Billezois, Billy, Bost, Boucé, Le Bouchaud, Le Breuil, Busset, La Chabanne, La Chapelle, Chassenard, Châtel-Montagne, Châtelperron, Châtelus, Chavroches, Cindré, Créchy, Creuzier-le-Neuf, Creuzier-le-Vieux, Cusset, Le Donjon, Droiturier, Ferrières-sur-Sichon, La Guillermie, Isserpent, Jaligny-sur-Besbre, Langy, Lapalisse, Laprugne, Lavoine, Lenax, Liernolles, Loddes, Luneau, Magnet, Mariol, Le Mayet-deMontagne, Molles, Montaiguët-en-Forez, Montaigu-le-Blin, Montcombroux-les-Mines, Montoldre, Neuilly-en-Donjon, Nizerolles, Périgny, Le Pin, Rongères, Saint-Christophe, Saint-Clément, Saint-Didier-en-Donjon, Saint-Étienne-de-Vicq, SaintFélix, Saint-Gérand-le-Puy, Saint-Germain-des-Fossés, Saint-Léger-sur-Vouzance, Saint-Léon, Saint-Loup, Saint-Nicolasdes-Biefs, Saint-Pierre-Laval, Saint-Prix, Saint-Yorre, Sanssat, Servilly, Seuillet, Sorbier, Thionne, Treteau, Trézelles, Varennes-sur-Allier, Varennes-sur-Tèche, Le Vernet, Vichy. SPF DE CUSSET 2 8 Rue du Bief 03307 CUSSET CEDEX Tél.: 04 70 90 20 22 Mél:spf.cusset2@dgfip.finances.gouv.fr Carole DELAGE Franck PERRIDY Ressort Barberier, Bayet, Bègues, Bellenaves, Bellerive-sur-Allier, Biozat, Bransat, Broût-Vernet, Brugheas, Cesset, Chantelle, Chareil-Cintrat, Charmeil, Charmes, Charroux, Chezelle, Chirat-l'Église, Chouvigny, Cognat-Lyonne, Contigny, Coutansouze, Deneuille-lès-Chantelle, Ébreuil, Échassières, Escurolles, Espinasse-Vozelle, Étroussat, Fleuriel, Fourilles, Gannat, Hauterive, Jenzat, Laféline, Lalizolle, Loriges, Louchy-Montfand, Louroux-de-Bouble, Marcenat, Le Mayet-d'École, Mazerier, Monestier, Monétay-sur-Allier, Monteignet-sur-l'Andelot, Montord, Nades, Naves, Paray-sous-Briailles, Poëzat, Saint-Bonnet-deRochefort, Saint-Didier-la-Forêt, Saint-Germain-de-Salles, Saint-Pont, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Saint-Priest-d'Andelot, SaintRémy-en-Rollat, Saulcet, Saulzet, Serbannes, Sussat, Target, Taxat-Senat, Ussel-d'Allier, Valignat, Veauce, Vendat, Verneuilen-Bourbonnais, Vicq, Voussac. SPF DE MONTLUÇON Quai Forey CS 40252 03109 MONTLUÇON CEDEX Tél.: 04 70 08 22 04 Mél:spf.montlucon@dgfip.finances.gouv.fr Pascal ZENTKOWSKI Myriam LABIAULE Ressort Ainay-le-Château, Archignat, Arpheuilles-Saint-Priest, Audes, Beaune-d'Allier, Bézenet, Bizeneuille, Blomard, Braize, Le Brethon, La Celle, Cérilly, Chambérat, Chamblet, La Chapelaude, Chappes, Chavenon, Chazemais, Colombier, Commentry, Cosne-d'Allier, Courçais, Deneuille-les-Mines, Désertines, Domérat, Doyet, Durdat-Larequille, Estivareilles, Givarlais, Hérisson, Huriel, Hyds, Isle-et-Bardais, Lamaids, Lavault-Sainte-Anne, Lételon, Lignerolles, Louroux-Bourbonnais, Lourouxde-Beaune, Louroux-Hodement, Maillet, Malicorne, Marcillat-en-Combraille, Mazirat, Meaulne, Mesples, Montluçon, Montmarault, Montvicq, Murat, Nassigny, Néris-les-Bains, La Petite-Marche, Prémilhat, Quinssaines, Reugny, Ronnet, SaintAngel, Saint-Bonnet-de-Four, Saint-Bonnet-Tronçais, Saint-Caprais, Saint-Désiré, Saint-Éloy-d'Allier, Saint-Fargeol, SaintGenest, Saint-Marcel-en-Murat, Saint-Marcel-en-Marcillat, Saint-Martinien, Saint-Palais, Saint-Priest-en-Murat, Saint-Sauvier, Sainte-Thérence, Saint-Victor, Sauvagny, Sazeret, Teillet-Argenty, Terjat, Theneuille, Tortezais, Treignat, Urçay, Valigny, Vallon-en-Sully, Vaux, Venas, Verneix, Vernusse, Le Vilhain, Villebret, Villefranche-d'Allier, Viplaix, Vitray. 04 – Alpes-de-Haute-Provence Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE DIGNE-LES-BAINS 19 bd Victor Hugo - CS 04015 04004 DIGNE-LES-BAINS CEDEX Tél.: 04 92 30 84 54 Mél:spf.digne-les-bains@dgfip.finances.gouv.fr Agnès MORTEL Catherine AREFF Ressort Toutes les communes du département. 05 – Hautes-Alpes Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE GAP Cité administrative Desmichels BP 39 05016 GAP CEDEX Tél.: 04 92 52 21 21 Mél:spf.gap@dgfip.finances.gouv.fr Michel TOUCHAIS Claude AUBERT Ressort Toutes les communes du département. 06 – Alpes-Maritimes Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE NICE 1 22 rue Joseph Cadei 06172 NICE CEDEX 2 Tél.: 04 92 09 47 69 Mél:spf.nice1@dgfip.finances.gouv.fr Véronique PONS Roselyne VERCRUYSSE Ressort Falicon, Nice (Partie Est délimitée à l'Ouest par la limite définie par le boulevard Gambetta, le boulevard de Cessole puis l'avenue de Saint-Sylvestre en direction de l'avenue du Ray, l'avenue du Ray, l'avenue de Gairaut, la route d'Aspremont jusqu'à la limite communale avec Falicon), Saint-André-de-la-Roche, La Trinité. SPF DE NICE 2 22 rue Joseph Cadei 06172 NICE CEDEX 2 Tél.: 04 92 09 47 78 Mél:spf.nice2@dgfip.finances.gouv.fr Serge POZZO Gérard CABASSE Ressort Nice (Partie Ouest délimitée à l'Est par la limite définie par le boulevard Gambetta, le boulevard de Cessole puis l'avenue de Saint-Sylvestre en direction de l'avenue du Ray, l'avenue du Ray, l'avenue de Gairaut, la route d'Aspremont jusqu'à la limite communale avec Falicon.) SPF DE NICE 3 22 rue Joseph Cadei 06172 NICE CEDEX 2 Tél.: 04 92 09 47 83 Mél:spf.nice3@dgfip.finances.gouv.fr Gérard REISZ Christine RAYMOND Ressort Beausoleil, Breil-sur-Roya, Castellar, Castillon, Fontan, Gorbio, Menton, Moulinet, Roquebrune-Cap-Martin, Sainte-Agnès, Saorge, Sospel, La Brigue, Tende. SPF DE NICE 4 22 rue Joseph Cadei 06172 NICE CEDEX 2 Tél.: 04 92 09 47 89 Mél:spf.nice4@dgfip.finances.gouv.fr Jacques CHERBETIAN Isabelle ZAETTA Ressort Ascros, Aspremont, Auvare, Bairols, Beaulieu-sur-Mer, Belvédère, Bendejun, Berre-les-Alpes, Beuil, Blausasc, La BollèneVésubie, Bonson, Cantaron, Cap-d'Ail, Castagniers, Châteauneuf-Villevieille, Châteauneuf-d'Entraunes, Clans, Coaraze, Colomars, Contes, La Croix-sur-Roudoule, Cuébris, Daluis, Drap, Duranus, Entraunes, L'Escarène, Èze, Gilette, Guillaumes, Ilonse, Isola, Lantosque, Levens, Lieuche, Lucéram, Malaussène, Marie, Massoins, Peille, Peillon, La Penne, Péone, Pierlas, Pierrefeu, Puget-Rostang, Puget-Théniers, Revest-les-Roches, Rigaud, Rimplas, Roquebillière, Roquestéron, La Roquettesur-Var, Roubion, Roure, Saint-Antonin, Saint-Blaise, Saint-Dalmas-le-Selvage, Saint-Étienne-de-Tinée, Saint-Jean-CapFerrat, Saint-Léger, Saint-Martin-d'Entraunes, Saint-Martin-du-Var, Saint-Martin-Vésubie, Saint-Sauveur-sur-Tinée, Sauze, Sigale, Thiéry, Toudon, Touët-de-l'Escarène, Touët-sur-Var, La Tour, Tourette-du-Château, Tournefort, Tourrette-Levens, La Turbie, Utelle, Valdeblore, Venanson, Villars-sur-Var, Villefranche-sur-Mer, Villeneuve-d'Entraunes. SPF D'ANTIBES 1 40 chemin de la Colle BP 129 06164 JUAN LES PINS CEDEX Tél.: 04 92 93 77 52 Mél:spf.antibes1@dgfip.finances.gouv.fr Patrice SOL Claudette MAVON Ressort Antibes, Biot, Le Cannet, Mouans-Sartoux, Mougins, La Roquette-sur-Siagne, Vallauris. SPF D'ANTIBES 2 40 chemin de la Colle BP 129 06164 JUAN LES PINS CEDEX Tél.: 04 92 93 77 63 Mél:spf.antibes2@dgfip.finances.gouv.fr Evelyne MAYANCE Christine ROUX Ressort Cagnes-sur-Mer, La Colle-sur-Loup, Saint-Laurent-du-Var, Saint-Paul-de-Vence, Villeneuve-Loubet. SPF DE GRASSE 1 Quartier St Marc 29 Traverse de la Paoute 06335 GRASSE CEDEX Tél.: 04 93 40 36 00 Mél:spf.grasse1@dgfip.finances.gouv.fr Jean-Michel DEPO Liliane BALDET-SIMON Ressort Auribeau-sur-Siagne, Cannes, Grasse, Mandelieu-la-Napoule, Pégomas, Théoule-sur-Mer. SPF DE GRASSE 2 Quartier St Marc 29 Traverse de la Paoute 06335 GRASSE CEDEX Tél.: 04 93 40 36 09 Mél:spf.grasse2@dgfip.finances.gouv.fr Jacky BERNARD Nathalie MILLARD Ressort Aiglun, Amirat, Andon, Le Bar-sur-Loup, Bézaudun-les-Alpes, Bouyon, Briançonnet, Le Broc, Cabris, Caille, Carros, Caussols, Châteauneuf-Grasse, Cipières, Collongues, Conségudes, Courmes, Coursegoules, Escragnolles, Les Ferres, Gars, Gattières, La Gaude, Gourdon, Gréolières, Le Mas, Les Mujouls, Opio, Peymeinade, Roquefort-les-Pins, Roquestéron-Grasse, Le Rouret, Saint-Auban, Saint-Cézaire-sur-Siagne, Saint-Jeannet, Saint-Vallier-de-Thiey, Sallagriffon, Séranon, Spéracèdes, Le Tignet, Tourrettes-sur-Loup, Valbonne, Valderoure, Vence. 07 – Ardèche Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE PRIVAS Centre des Finances Publiques 1 rte des Mines BP 620 07006 PRIVAS CEDEX Tél.: 04 75 66 12 33 Mél:spf.privas@dgfip.finances.gouv.fr Philippe MANSUY Catherine VEYRY Ressort Ailhon, Aizac, Ajoux, Alba-la-Romaine, Albon-d'Ardèche, Alissas, Antraigues-sur-Volane, Asperjoc, Les Assions, Astet, Aubenas, Aubignas, Baix, Balazuc, Banne, Barnas, Le Béage, Beauchastel, Beaulieu, Beaumont, Beauvène, Berrias-etCasteljau, Berzème, Bessas, Bidon, Borne, Bourg-Saint-Andéol, Burzet, Cellier-du-Luc, Chambonas, Chandolas, Charmessur-Rhône, Chassiers, Chauzon, Chazeaux, Chirols, Chomérac, Coucouron, Coux, Creysseilles, Cros-de-Géorand, Cruas, Darbres, Dompnac, Dunière-sur-Eyrieux, Fabras, Faugères, Flaviac, Fons, Freyssenet, Genestelle, Gilhac-et-Bruzac, Gluiras, Gourdon, Gras, Gravières, Grospierres, Issamoulenc, Issanlas, Issarlès, Jaujac, Joannas, Joyeuse, Juvinas, Labastide-surBésorgues, Labastide-de-Virac, Labeaume, Labégude, Lablachère, Laboule, Le Lac-d'Issarlès, Lachamp-Raphaël, Lachapelle-Graillouse, Lachapelle-sous-Aubenas, Lagorce, Lalevade-d'Ardèche, Lanarce, Lanas, Largentière, Larnas, Laurac-en-Vivarais, Laval-d'Aurelle, Laveyrune, Lavillatte, Lavilledieu, Laviolle, Lentillères, Lespéron, Loubaresse, Lussas, Lyas, Malarce-sur-la-Thines, Malbosc, Marcols-les-Eaux, Mayres, Mazan-l'Abbaye, Mercuer, Meyras, Meysse, Mézilhac, Mirabel, Montpezat-sous-Bauzon, Montréal, Montselgues, Les Ollières-sur-Eyrieux, Orgnac-l'Aven, Payzac, Péreyres, Le Plagnal, Planzolles, Pont-de-Labeaume, Pourchères, Le Pouzin, Prades, Pradons, Pranles, Privas, Prunet, Ribes, Rochecolombe, Rochemaure, Rocher, Rochessauve, Rocles, Rompon, Rosières, Le Roux, Ruoms, Sablières, Sagnes-etGoudoulet, Saint-Alban-en-Montagne, Saint-Alban-Auriolles, Saint-Andéol-de-Berg, Saint-Andéol-de-Vals, Saint-André-deCruzières, Saint-André-Lachamp, Saint-Bauzile, Saint-Cierge-la-Serre, Saint-Cirgues-de-Prades, Saint-Cirgues-en-Montagne, Saint-Didier-sous-Aubenas, Saint-Étienne-de-Boulogne, Saint-Étienne-de-Fontbellon, Saint-Étienne-de-Lugdarès, Saint- Étienne-de-Serres, Sainte-Eulalie, Saint-Fortunat-sur-Eyrieux, Saint-Genest-de-Beauzon, Saint-Georges-les-Bains, SaintGermain, Saint-Gineys-en-Coiron, Saint-Jean-le-Centenier, Saint-Joseph-des-Bancs, Saint-Julien-du-Gua, Saint-Julien-duSerre, Saint-Julien-en-Saint-Alban, Saint-Just-d'Ardèche, Saint-Lager-Bressac, Saint-Laurent-du-Pape, Saint-Laurent-lesBains, Saint-Laurent-sous-Coiron, Saint-Marcel-d'Ardèche, Sainte-Marguerite-Lafigère, Saint-Martin-d'Ardèche, Saint-Martinsur-Lavezon, Saint-Maurice-d'Ardèche, Saint-Maurice-d'Ibie, Saint-Mélany, Saint-Michel-de-Boulogne, Saint-Michel-deChabrillanoux, Saint-Montan, Saint-Paul-le-Jeune, Saint-Pierre-de-Colombier, Saint-Pierre-la-Roche, Saint-Pierre-Saint-Jean, Saint-Pierreville, Saint-Pons, Saint-Priest, Saint-Privat, Saint-Remèze, Saint-Sauveur-de-Cruzières, Saint-Sauveur-deMontagut, Saint-Sernin, Saint-Symphorien-sous-Chomérac, Saint-Thomé, Saint-Vincent-de-Barrès, Saint-Vincent-de-Durfort, Salavas, Les Salelles, Sampzon, Sanilhac, Sceautres, La Souche, Tauriers, Le Teil, Thueyts, Ucel, Usclades-et-Rieutord, Uzer, Vagnas, Valgorge, Vallon-Pont-d'Arc, Vals-les-Bains, Valvignères, Les Vans, Vernon, Vesseaux, Veyras, Villeneuve-deBerg, Vinezac, Viviers, Vogüé, La Voulte-sur-Rhône. SPF DE TOURNON-SUR-RHÔNE Centre des Finances Publiques - 2ème Etage 14 rue Camille Arnaud BP 107 07301 TOURNON-SUR-RHÔNE CEDEX Tél.: 04 75 08 97 86 Mél:spf.tournon-sur-rhone@dgfip.finances.gouv.fr Éric GESS Marie-Chantal ASTIER Ressort Accons, Alboussière, Andance, Annonay, Arcens, Ardoix, Arlebosc, Arras-sur-Rhône, Boffres, Bogy, Borée, Bozas, Boucieule-Roi, Boulieu-lès-Annonay, Brossainc, Chalencon, Le Chambon, Champagne, Champis, Chanéac, Charnas, Châteaubourg, Châteauneuf-de-Vernoux, Cheminas, Le Cheylard, Colombier-le-Cardinal, Colombier-le-Jeune, Colombier-le-Vieux, Cornas, Le Crestet, Davézieux, Désaignes, Devesset, Dornas, Eclassan, Empurany, Étables, Félines, Gilhoc-sur-Ormèze, Glun, Guilherand-Granges, Intres, Jaunac, Labatie-d'Andaure, Lachapelle-sous-Chanéac, Lafarre, Lalouvesc, Lamastre, Lemps, Limony, Mariac, Mars, Mauves, Monestier, Nonières, Nozières, Ozon, Pailharès, Peaugres, Peyraud, Plats, Préaux, Quintenas, Rochepaule, La Rochette, Roiffieux, Saint-Agrève, Saint-Alban-d'Ay, Saint-Andéol-de-Fourchades, Saint-André- en-Vivarais, Saint-Apollinaire-de-Rias, Saint-Barthélemy-le-Meil, Saint-Barthélemy-Grozon, Saint-Barthélemy-le-Plain, SaintBasile, Saint-Christol, Saint-Cierge-sous-le-Cheylard, Saint-Clair, Saint-Clément, Saint-Cyr, Saint-Désirat, Saint-Étienne-deValoux, Saint-Félicien, Saint-Genest-Lachamp, Saint-Jacques-d'Atticieux, Saint-Jean-Chambre, Saint-Jean-de-Muzols, SaintJean-Roure, Saint-Jeure-d'Andaure, Saint-Jeure-d'Ay, Saint-Julien-Boutières, Saint-Julien-Labrousse, Saint-Julien-le-Roux, Saint-Julien-Vocance, Saint-Marcel-lès-Annonay, Saint-Martial, Saint-Martin-de-Valamas, Saint-Maurice-en-Chalencon, SaintMichel-d'Aurance, Saint-Péray, Saint-Pierre-sur-Doux, Saint-Prix, Saint-Romain-d'Ay, Saint-Romain-de-Lerps, Saint-Sylvestre, Saint-Symphorien-de-Mahun, Saint-Victor, Sarras, Satillieu, Savas, Sécheras, Serrières, Silhac, Soyons, Talencieux, Thorrenc, Toulaud, Tournon-sur-Rhône, Vanosc, Vaudevant, Vernosc-lès-Annonay, Vernoux-en-Vivarais, Villevocance, Vinzieux, Vion, Vocance. 08 – Ardennes Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE CHARLEVILLE-MÉZIÈRES 1 Cité Administrative 2 esp du Palais de Justice - CS 50004 08011 CHARLEVILLE MÉZIÈRES CEDEX Tél.: 03 24 56 60 73 Mél:spf.charleville-mezieres1@dgfip.finances.gouv.fr Alain BOCQUIER Régis RODRIGUES Ressort Aiglemont, Anchamps, Antheny, Aouste, Arreux, Aubigny-les-Pothées, Aubrives, Auge, Auvillers-les-Forges, Les Ayvelles, Baâlons, Balaives-et-Butz, Barbaise, Belval, Blanchefosse-et-Bay, Blombay, Bossus-lès-Rumigny, Boulzicourt, Bourg-Fidèle, Boutancourt, Bouvellemont, Bogny-sur-Meuse, Brognon, Cernion, Chagny, Chalandry-Elaire, Champigneul-sur-Vence, Champlin, Charleville-Mézières, Charnois, Le Châtelet-sur-Sormonne, Chilly, Chooz, Clavy-Warby, Cliron, Damouzy, Deville, Dom-le-Mesnil, Dommery, L'Échelle, Élan, Estrebay, Étalle, Éteignières, Étrépigny, Évigny, Fagnon, Fépin, La Férée, Flaignes-Havys, Fligny, Flize, Foisches, La Francheville, Le Fréty, Fromelennes, Fumay, Gernelle, Gespunsart, Girondelle, Givet, La Grandville, Gruyères, Gué-d'Hossus, Guignicourt-sur-Vence, Ham-les-Moines, Ham-sur-Meuse, Hannappes, Hannogne-Saint-Martin, Harcy, Hargnies, Haudrecy, Haulmé, Les Hautes-Rivières, Haybes, Hierges, La Horgne, Houldizy, Issancourt-et-Rumel, Jandun, Joigny-sur-Meuse, Laifour, Lalobbe, Landrichamps, Launois-sur-Vence, Laval-Morency, Lépron-les-Vallées, Liart, Logny-Bogny, Lonny, Lumes, Maranwez, Marby, Marlemont, Maubert-Fontaine, Mazerny, Les Mazures, Mondigny, Montcornet, Montcy-Notre-Dame, Monthermé, Montigny-sur-Meuse, Montigny-sur-Vence, Murtin-etBogny, Neufmaison, Neufmanil, La Neuville-aux-Joûtes, Neuville-lez-Beaulieu, Neuville-lès-This, Nouvion-sur-Meuse, Nouzonville, Omicourt, Omont, Poix-Terron, Prez, Prix-lès-Mézières, Raillicourt, Rancennes, Regniowez, Remilly-les-Pothées, Renwez, Revin, Rimogne, Rocroi, Rouvroy-sur-Audry, Rumigny, Saint-Laurent, Saint-Marceau, Saint-Marcel, Saint-Pierre-surVence, Sapogne-et-Feuchères, Sécheval, Sévigny-la-Forêt, Signy-l'Abbaye, Signy-le-Petit, Singly, Sormonne, Sury, Taillette, Tarzy, Thilay, Thin-le-Moutier, This, Touligny, Tournavaux, Tournes, Tremblois-lès-Rocroi, Vaux-Villaine, Vendresse, Villersle-Tilleul, Villers-Semeuse, Villers-sur-le-Mont, Ville-sur-Lumes, Vireux-Molhain, Vireux-Wallerand, Vivier-au-Court, VrigneMeuse, Warcq, Warnécourt, Yvernaumont. SPF DE CHARLEVILLE-MÉZIÈRES 2 Cité Administrative 2 esp du Palais de Justice - CS 50004 08011 CHARLEVILLE MÉZIÈRES CEDEX Tél.: 03 10 07 30 06 Mél:spf.charleville-mezieres2@dgfip.finances.gouv.fr Alain BOCQUIER Isabelle PETIT Ressort Amblimont, Angecourt, Artaise-le-Vivier, Auflance, Autrecourt-et-Pourron, Balan, Bazeilles, Beaumont-en-Argonne, La Besace, Bièvres, Blagny, Bosseval-et-Briancourt, Brévilly, Bulson, Carignan, La Chapelle, Chéhéry, Chémery-sur-Bar, Cheveuges, Daigny, Les Deux-Villes, Donchery, Douzy, Escombres-et-le-Chesnois, Euilly-et-Lombut, La Ferté-sur-Chiers, Fleigneux, Floing, Francheval, Fromy, Givonne, Glaire, Haraucourt, Herbeuval, Illy, Létanne, Linay, Mairy, Maisoncelle-etVillers, Malandry, Margny, Margut, Matton-et-Clémency, Messincourt, Mogues, Moiry, La Moncelle, Le Mont-Dieu, Mouzon, La Neuville-à-Maire, Noyers-Pont-Maugis, Osnes, Pouru-aux-Bois, Pouru-Saint-Remy, Puilly-et-Charbeaux, Pure, Raucourt-etFlaba, Remilly-Aillicourt, Rubécourt-et-Lamécourt, Sachy, Sailly, Saint-Aignan, Saint-Menges, Sapogne-sur-Marche, Sedan, Signy-Montlibert, Stonne, Tétaigne, Thelonne, Tremblois-lès-Carignan, Vaux-lès-Mouzon, Villers-Cernay, Villers-devantMouzon, Villers-sur-Bar, Villy, Vrigne-aux-Bois, Wadelincourt, Williers, Yoncq. SPF DE RETHEL 1 Centre des Finances Publiques 10 place Hélène Cyminski - CS 10095 08303 RETHEL CEDEX Tél.: 03 24 39 51 21 Mél:spf.rethel1@dgfip.finances.gouv.fr Dominique LAMBERT Evelyne MAHAUT Ressort Acy-Romance, Aire, Alincourt, Amagne, Ambly-Fleury, Annelles, Arnicourt, Asfeld, Auboncourt-Vauzelles, Aussonce, Avançon, Avaux, Balham, Banogne-Recouvrance, Barby, Bergnicourt, Bertoncourt, Biermes, Bignicourt, Blanzy-laSalonnaise, Brienne-sur-Aisne, Chappes, Château-Porcien, Le Châtelet-sur-Retourne, Chaumont-Porcien, ChesnoisAuboncourt, Condé-lès-Herpy, Corny-Machéroménil, Coucy, Doumely-Bégny, Doux, Draize, L'Écaille, Écly, Faissault, FAUX, Fraillicourt, Givron, Gomont, Grandchamp, Hagnicourt, Hannogne-Saint-Rémy, Hauteville, Herpy-l'Arlésienne, Houdilcourt, Inaumont, Juniville, Justine-Herbigny, Lucquy, Ménil-Annelles, Ménil-Lépinois, Mesmont, Mont-Laurent, Montmeillant, Nanteuil-sur-Aisne, Neuflize, La Neuville-en-Tourne-à-Fuy, La Neuville-lès-Wasigny, Neuvizy, Novion-Porcien, NovyChevrières, Perthes, Poilcourt-Sydney, Puiseux, Remaucourt, Renneville, Rethel, Rocquigny, Roizy, La Romagne, Rubigny, Saint-Fergeux, Saint-Germainmont, Saint-Jean-aux-Bois, Saint-Loup-en-Champagne, Saint-Quentin-le-Petit, Saint-Remy-lePetit, Saulces-Monclin, Sault-lès-Rethel, Sault-Saint-Remy, Seraincourt, Sery, Seuil, Sévigny-Waleppe, Son, Sorbon, SorcyBauthémont, Tagnon, Taizy, Le Thour, Thugny-Trugny, Vaux-lès-Rubigny, Vaux-Montreuil, Viel-Saint-Remy, Vieux-lès-Asfeld, Villers-devant-le-Thour, Villers-le-Tourneur, Ville-sur-Retourne, Wagnon, Wasigny, Wignicourt. SPF DE RETHEL 2 Centre des Finances Publiques 10 place Hélène Cyminski - CS 10095 08303 RETHEL CEDEX Tél.: 03 24 39 51 17 Mél:spf.rethel2@dgfip.finances.gouv.fr Dominique LAMBERT Marie-Christine TAILLART Ressort Alland'Huy-et-Sausseuil, Les Alleux, Apremont-sur-Aire, Ardeuil-et-Montfauxelles, Les Grandes-Armoises, Les PetitesArmoises, Attigny, Aure, Authe, Autruche, Autry, Ballay, Bar-lès-Buzancy, Bayonville, Beffu-et-le-Morthomme, Belleville-etChâtillon-sur-Bar, Belval-Bois-des-Dames, La Berlière, Bouconville, Boult-aux-Bois, Bourcq, Brécy-Brières, Brieulles-sur-Bar, Briquenay, Buzancy, Cauroy, Challerange, Champigneulle, Charbogne, Chardeny, Chatel-Chéhéry, Le Chesne, Chevières, Chuffilly-Roche, Condé-lès-Autry, Contreuve, Cornay, Coulommes-et-Marqueny, La Croix-aux-Bois, Dricourt, Écordal, Exermont, Falaise, Fléville, Fossé, Germont, Givry, Grandham, Grandpré, Grivy-Loisy, Guincourt, Harricourt, Hauviné, Imécourt, Jonval, Lametz, Lançon, Landres-et-Saint-Georges, Leffincourt, Liry, Longwé, Louvergny, Machault, Manre, Marcq, Marquigny, Mars-sous-Bourcq, Marvaux-Vieux, Montcheutin, Montgon, Monthois, Mont-Saint-Martin, Mont-Saint-Remy, Mouron, Neuville-Day, Noirval, Nouart, Oches, Olizy-Primat, Pauvres, Quatre-Champs, Quilly, Rilly-sur-Aisne, La Sabotterie, Saint-Clément-à-Arnes, Saint-Étienne-à-Arnes, Saint-Juvin, Saint-Lambert-et-Mont-de-Jeux, Saint-Loup-Terrier, Sainte-Marie, Saint-Morel, Saint-Pierre-à-Arnes, Saint-Pierremont, Sainte-Vaubourg, Saulces-Champenoises, Sauville, Savigny-sur-Aisne, Séchault, Semide, Semuy, Senuc, Sommauthe, Sommerance, Sugny, Suzanne, Sy, Tailly, Tannay, Termes, Terron-surAisne, Thénorgues, Toges, Tourcelles-Chaumont, Tourteron, Vandy, Vaux-Champagne, Vaux-en-Dieulet, Vaux-lès-Mouron, Verpel, Verrières, Voncq, Vouziers, Vrizy. 09 – Ariège Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE FOIX Centre des Finances Publiques rue Pierre Mendès France CS 60089 09007 FOIX CEDEX Tél.: 05 61 02 33 11 Mél:spf.foix@dgfip.finances.gouv.fr Fabienne VINCENT Patrick AUTHIE Ressort Toutes les communes du département. 10 – Aube Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE TROYES 1 Centre des Finances Publiques 143 avenue Pierre Brossolette BP 762 10025 TROYES CEDEX Tél.: 03 25 82 42 76 Mél:spf.troyes1@dgfip.finances.gouv.fr Alain SIMONNOT Dominique BRUCHARD Ressort Arrelles, Assenay, Assencières, Auxon, Val-d'Auzon, Avirey-Lingey, Avreuil, Bagneux-la-Fosse, Balnot-la-Grange, Balnot-surLaignes, Barberey-Saint-Sulpice, Bar-sur-Seine, Bernon, Bertignolles, Beurey, Les Bordes-Aumont, Bouilly, Bouranton, Bourguignons, Bouy-Luxembourg, Bragelogne-Beauvoir, Bréviandes, Brévonnes, Briel-sur-Barse, Buchères, Buxeuil, Buxières-sur-Arce, Celles-sur-Ource, Chacenay, Chamoy, Channes, Chaource, La Chapelle-Saint-Luc, Chappes, Chaserey, Chauffour-lès-Bailly, Chervey, Chesley, Chessy-les-Prés, Clérey, Cormost, Coursan-en-Othe, Courtaoult, Courtenot, Courteranges, Courteron, Coussegrey, Creney-près-Troyes, Crésantignes, Les Croûtes, Cunfin, Cussangy, Davrey, Dosches, Eaux-Puiseaux, Éguilly-sous-Bois, Ervy-le-Châtel, Essoyes, Étourvy, Fays-la-Chapelle, Fontette, Fouchères, Fralignes, Fresnoy-le-Château, Géraudot, Les Granges, Gyé-sur-Seine, Isle-Aumont, Javernant, Jeugny, Jully-sur-Sarce, Lagesse, Laines-aux-Bois, Landreville, Lantages, Laubressel, Lavau, Lignières, Lirey, Loches-sur-Ource, La Loge-Pomblin, Les LogesMargueron, Longeville-sur-Mogne, Longpré-le-Sec, Lusigny-sur-Barse, Luyères, Macey, Machy, Magnant, Maisons-lèsChaource, Marolles-lès-Bailly, Marolles-sous-Lignières, Maupas, Mergey, Merrey-sur-Arce, Mesnil-Saint-Père, MesnilSellières, Metz-Robert, Montaulin, Montceaux-lès-Vaudes, Montfey, Montgueux, Montiéramey, Montigny-les-Monts, Montmartin-le-Haut, Montreuil-sur-Barse, Moussey, Mussy-sur-Seine, Neuville-sur-Seine, Noé-les-Mallets, Les Noës-prèsTroyes, Onjon, Pargues, Le Pavillon-Sainte-Julie, Payns, Piney, Plaines-Saint-Lange, Poligny, Polisot, Polisy, Pont-SainteMarie, Praslin, Prusy, Puits-et-Nuisement, Racines, Les Riceys, La Rivière-de-Corps, Roncenay, Rosières-près-Troyes, Rouilly-Sacey, Rouilly-Saint-Loup, Rumilly-lès-Vaudes, Ruvigny, Saint-André-les-Vergers, Saint-Benoît-sur-Seine, SaintGermain, Saint-Jean-de-Bonneval, Saint-Julien-les-Villas, Saint-Léger-près-Troyes, Saint-Lyé, Sainte-Maure, Saint-Parresaux-Tertres, Saint-Parres-lès-Vaudes, Saint-Phal, Saint-Pouange, Sainte-Savine, Saint-Thibault, Saint-Usage, Sommeval, Souligny, Thennelières, Thieffrain, Torvilliers, Troyes, Turgy, Vailly, Vallières, Vanlay, Vaudes, La Vendue-Mignot, Verpillièressur-Ource, Verrières, Villacerf, Villechétif, Villeloup, Villemereuil, Villemorien, Villemoyenne, Villeneuve-au-Chemin, Villery, Ville-sur-Arce, Villiers-le-Bois, Villiers-sous-Praslin, Villy-en-Trodes, Villy-le-Bois, Villy-le-Maréchal, Virey-sous-Bar, Vitry-leCroisé, Viviers-sur-Artaut, Vosnon, Vougrey. SPF DE TROYES 2 Centre des Finances Publiques 143 avenue Pierre Brossolette BP 762 10025 TROYES CEDEX Tél.: 03 25 71 85 80 Mél:spf.troyes2@dgfip.finances.gouv.fr Alain SIMONNOT Dominique BRUCHARD Ressort Ailleville, Aix-en-Othe, Allibaudières, Amance, Arcis-sur-Aube, Arconville, Argançon, Arrembécourt, Arrentières, Arsonval, Aubeterre, Aulnay, Avant-lès-Marcilly, Avant-lès-Ramerupt, Avon-la-Pèze, Bailly-le-Franc, Balignicourt, Barbuise, Baroville, Bar-sur-Aube, Bayel, Bercenay-en-Othe, Bercenay-le-Hayer, Bergères, Bérulle, Bessy, Bétignicourt, Blaincourt-sur-Aube, Blignicourt, Bligny, Bossancourt, Boulages, Bourdenay, Bouy-sur-Orvin, Braux, Brienne-la-Vieille, Brienne-le-Château, Brillecourt, Bucey-en-Othe, La Chaise, Chalette-sur-Voire, Champfleury, Champignol-lez-Mondeville, Champigny-sur-Aube, Champ-sur-Barse, Chapelle-Vallon, Charmont-sous-Barbuise, Charmoy, Charny-le-Bachot, Châtres, Chauchigny, Chaudrey, Chaumesnil, Chavanges, Le Chêne, Chennegy, Coclois, Colombé-la-Fosse, Colombé-le-Sec, Courcelles-sur-Voire, Courceroy, Couvignon, Crancey, Crespy-le-Neuf, Dampierre, Dienville, Dierrey-Saint-Julien, Dierrey-Saint-Pierre, Dolancourt, Dommartin-le-Coq, Donnement, Dosnon, Droupt-Saint-Basle, Droupt-Sainte-Marie, Échemines, Éclance, Engente, Épagne, Épothémont, Estissac, Étrelles-sur-Aube, Faux-Villecerf, Fay-lès-Marcilly, Ferreux-Quincey, Feuges, Fontaine, Fontaine-lesGrès, Fontaine-Mâcon, Fontenay-de-Bossery, Fontvannes, La Fosse-Corduan, Fravaux, Fresnay, Fuligny, Gélannes, Les Grandes-Chapelles, Grandville, Gumery, Hampigny, Herbisse, Isle-Aubigny, Jasseines, Jaucourt, Jessains, Joncreuil, Juvancourt, Juvanzé, Juzanvigny, Lassicourt, Lentilles, Lesmont, Lévigny, Lhuître, Lignol-le-Château, La Loge-aux-Chèvres, Longchamp-sur-Aujon, Longsols, Longueville-sur-Aube, La Louptière-Thénard, Magnicourt, Magny-Fouchard, Mailly-le-Camp, Maison-des-Champs, Maisons-lès-Soulaines, Maizières-la-Grande-Paroisse, Maizières-lès-Brienne, Maraye-en-Othe, Marcilly-le-Hayer, Marigny-le-Châtel, Marnay-sur-Seine, Mathaux, Le Mériot, Méry-sur-Seine, Mesgrigny, Mesnil-la-Comtesse, Mesnil-Lettre, Mesnil-Saint-Loup, Messon, Meurville, Molins-sur-Aube, Montier-en-l'Isle, Montmorency-Beaufort, Montpothier, Montsuzain, Morembert, Morvilliers, La Motte-Tilly, Neuville-sur-Vanne, Nogent-en-Othe, Nogent-sur-Aube, Nogent-sur-Seine, Nozay, Origny-le-Sec, Ormes, Ortillon, Orvilliers-Saint-Julien, Ossey-les-Trois-Maisons, Paisy-Cosdon, Palis, Pars-lèsChavanges, Pars-lès-Romilly, Pel-et-Der, Périgny-la-Rose, Perthes-lès-Brienne, Petit-Mesnil, Plancy-l'Abbaye, Planty, Plessis-Barbuise, Poivres, Pont-sur-Seine, Pouan-les-Vallées, Pougy, Pouy-sur-Vannes, Précy-Notre-Dame, Précy-SaintMartin, Prémierfait, Proverville, Prugny, Prunay-Belleville, Radonvilliers, Ramerupt, Rances, Rhèges, Rigny-la-Nonneuse, Rigny-le-Ferron, Rilly-Sainte-Syre, Romilly-sur-Seine, Rosnay-l'Hôpital, La Rothière, Rouvres-les-Vignes, Saint-Aubin, SaintBenoist-sur-Vanne, Saint-Christophe-Dodinicourt, Saint-Étienne-sous-Barbuise, Saint-Flavy, Saint-Hilaire-sous-Romilly, SaintLéger-sous-Brienne, Saint-Léger-sous-Margerie, Saint-Loup-de-Buffigny, Saint-Lupien, Saint-Mards-en-Othe, Saint-Martin-deBossenay, Saint-Mesmin, Saint-Nabord-sur-Aube, Saint-Nicolas-la-Chapelle, Saint-Oulph, Saint-Remy-sous-Barbuise, Salon, Saulcy, La Saulsotte, Savières, Semoine, Soligny-les-Étangs, Soulaines-Dhuys, Spoy, Thil, Thors, Torcy-le-Grand, Torcy-lePetit, Traînel, Trancault, Trannes, Trouans, Unienville, Urville, Vallant-Saint-Georges, Vallentigny, Vauchassis, Vauchonvilliers, Vaucogne, Vaupoisson, Vendeuvre-sur-Barse, Vernonvilliers, Verricourt, Viâpres-le-Petit, Villadin, La Villeaux-Bois, Villemaur-sur-Vanne, Villemoiron-en-Othe, Villenauxe-la-Grande, La Villeneuve-au-Châtelot, La Villeneuve-auChêne, Villeret, Ville-sous-la-Ferté, Ville-sur-Terre, Villette-sur-Aube, Villiers-Herbisse, Vinets, Voigny, Voué, Vulaines, Yèvres-le-Petit. 11 – Aude Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE CARCASSONNE Cité Administrative pce Gaston Jourdanne 11807 CARCASSONNE CEDEX 9 Tél.: 04 68 77 44 41 Mél:spf.carcassonne@dgfip.finances.gouv.fr Christine GUILLEM Mathieu FOURNIL Ressort Aigues-Vives, Airoux, Ajac, Alaigne, Alairac, Albières, Alet-les-Bains, Alzonne, Antugnac, Aragon, Arques, Arquettes-en-Val, Artigues, Arzens, Aunat, Auriac, Axat, Azille, Badens, Bagnoles, Baraigne, Barbaira, Belcaire, Belcastel-et-Buc, Belflou, Belfort-sur-Rebenty, Bellegarde-du-Razès, Belpech, Belvèze-du-Razès, Belvianes-et-Cavirac, Belvis, Berriac, Bessède-deSault, La Bezole, Blomac, Bouilhonnac, Bouisse, Bouriège, Bourigeole, Le Bousquet, Bram, Brenac, Brézilhac, Brousses-etVillaret, Brugairolles, Les Brunels, Bugarach, Cabrespine, Cahuzac, Cailhau, Cailhavel, Cailla, Cambieure, Campagna-deSault, Campagne-sur-Aude, Camps-sur-l'Agly, Camurac, Capendu, Carcassonne, Carlipa, La Cassaigne, Cassaignes, Les Cassés, Castans, Castelnaudary, Castelreng, Caudebronde, Caudeval, Caunes-Minervois, Caunette-sur-Lauquet, Caunettesen-Val, Caux-et-Sauzens, Cavanac, Cazalrenoux, Cazilhac, Cenne-Monestiés, Cépie, Chalabre, Citou, Le Clat, Clermont-surLauquet, Comigne, Comus, Conilhac-de-la-Montagne, Conques-sur-Orbiel, Corbières, Coudons, Couffoulens, Couiza, Counozouls, Cournanel, Courtauly, La Courtète, Coustaussa, Cubières-sur-Cinoble, Cumiès, Cuxac-Cabardès, Davejean, Dernacueillette, La Digne-d'Amont, La Digne-d'Aval, Donazac, Douzens, Escouloubre, Escueillens-et-Saint-Just-deBélengard, Espéraza, Espezel, Fa, Fajac-en-Val, Fajac-la-Relenque, La Fajolle, Fanjeaux, Félines-Termenès, Fendeille, Fenouillet-du-Razès, Ferran, Festes-et-Saint-André, Floure, Fontanès-de-Sault, Fonters-du-Razès, Fontiers-Cabardès, Fontiès-d'Aude, La Force, Fournes-Cabardès, Fourtou, Fraisse-Cabardès, Gaja-et-Villedieu, Gaja-la-Selve, Galinagues, Gardie, Generville, Gincla, Ginoles, Gourvieille, Gramazie, Granès, Greffeil, Gueytes-et-Labastide, Hounoux, Les Ilhes, Issel, Joucou, Labastide-d'Anjou, Labastide-en-Val, Labastide-Esparbairenque, Labécède-Lauragais, Lacombe, Ladern-surLauquet, Lafage, Lagrasse, Lairière, Lanet, Laprade, La Redorte, Laroque-de-Fa, Lasbordes, Lasserre-de-Prouille, Lastours, Laurabuc, Laurac, Lauraguel, Laure-Minervois, Lavalette, Lespinassière, Leuc, Lignairolles, Limousis, Limoux, Loupia, La Louvière-Lauragais, Luc-sur-Aude, Magrie, Malras, Malves-en-Minervois, Malviès, Marquein, Marsa, Marseillette, Les Martys, Mas-Cabardès, Mas-des-Cours, Massac, Mas-Saintes-Puelles, Mayreville, Mayronnes, Mazerolles-du-Razès, Mazuby, Mérial, Mézerville, Miraval-Cabardes, Mireval-Lauragais, Missègre, Molandier, Molleville, Montauriol, Montazels, Montclar, Montferrand, Montfort-sur-Boulzane, Montgradail, Monthaut, Montirat, Montjardin, Montjoi, Montlaur, Montmaur, Montolieu, Montréal, Monze, Moussoulens, Mouthoumet, Moux, Nébias, Niort-de-Sault, Orsans, Palairac, Palaja, Pauligne, Payra-surl'Hers, Pécharic-et-le-Py, Pech-Luna, Pennautier, Pépieux, Pexiora, Peyrefitte-du-Razès, Peyrefitte-sur-l'Hers, Peyrens, Peyriac-Minervois, Peyrolles, Pezens, Pieusse, Plaigne, Plavilla, La Pomarède, Pomas, Pomy, Pradelles-Cabardès, Pradelles-en-Val, Preixan, Puginier, Puichéric, Puilaurens, Puivert, Quillan, Quirbajou, Raissac-sur-Lampy, Rennes-leChâteau, Rennes-les-Bains, Ribaute, Ribouisse, Ricaud, Rieux-en-Val, Rieux-Minervois, Rivel, Rodome, RoquecourbeMinervois, Roquefère, Roquefeuil, Roquefort-de-Sault, Roquetaillade, Rouffiac-d'Aude, Roullens, Routier, Rouvenac, Rustiques, Saint-Amans, Saint-Benoît, Sainte-Camelle, Sainte-Colombe-sur-Guette, Sainte-Colombe-sur-l'Hers, Saint-Couatd'Aude, Saint-Couat-du-Razès, Saint-Denis, Sainte-Eulalie, Saint-Ferriol, Saint-Frichoux, Saint-Gaudéric, Saint-Hilaire, SaintJean-de-Paracol, Saint-Julia-de-Bec, Saint-Julien-de-Briola, Saint-Just-et-le-Bézu, Saint-Louis-et-Parahou, Saint-Martin-desPuits, Saint-Martin-de-Villereglan, Saint-Martin-Lalande, Saint-Martin-le-Vieil, Saint-Martin-Lys, Saint-Michel-de-Lanès, SaintPapoul, Saint-Paulet, Saint-Pierre-des-Champs, Saint-Polycarpe, Saint-Sernin, Saissac, Sallèles-Cabardès, Salles-sur-l'Hers, Salsigne, Salvezines, Salza, Seignalens, La Serpent, Serres, Serviès-en-Val, Sonnac-sur-l'Hers, Sougraigne, Souilhanels, Souilhe, Soulatgé, Soupex, Talairan, Taurize, Termes, Terroles, La Tourette-Cabardès, Tournissan, Tourreilles, Trassanel, Trausse, Trèbes, Tréville, Tréziers, Valmigère, Ventenac-Cabardès, Véraza, Verdun-en-Lauragais, Verzeille, Vignevieille, Villalier, Villanière, Villardebelle, Villardonnel, Villar-en-Val, Villar-Saint-Anselme, Villarzel-Cabardès, Villarzel-du-Razès, Villasavary, Villautou, Villebazy, Villedubert, Villefloure, Villefort, Villegailhenc, Villegly, Villelongue-d'Aude, Villemagne, Villemoustaussou, Villeneuve-la-Comptal, Villeneuve-lès-Montréal, Villeneuve-Minervois, Villepinte, Villerouge-Termenès, Villesèquelande, Villesiscle, Villespy, Villetritouls. SPF DE NARBONNE 4 ave Marechal Juin BP 814 11109 NARBONNE CEDEX Tél.: 04 68 32 80 02 Mél:spf.narbonne@dgfip.finances.gouv.fr Gérard EYCHENNE Geneviève SAISON Ressort Albas, Argeliers, Argens-Minervois, Armissan, Bages, Bizanet, Bize-Minervois, Boutenac, Camplong-d'Aude, Canet d'Aude, Cascastel-des-Corbières, Castelnau-d'Aude, Caves, Conilhac-Corbières, Coursan, Coustouge, Cruscades, Cucugnan, Cuxacd'Aude, Duilhac-sous-Peyrepertuse, Durban-Corbières, Embres-et-Castelmaure, Escales, Fabrezan, Ferrals-les-Corbières, Feuilla, Fitou, Fleury d'Aude, Fontcouverte, Fontjoncouse, Fraissé-des-Corbières, Ginestas, Gruissan, Homps, Jonquières, La Palme, Leucate, Lézignan-Corbières, Luc-sur-Orbieu, Mailhac, Maisons, Marcorignan, Mirepeisset, Montbrun-des-Corbières, Montgaillard, Montredon-des-Corbières, Montséret, Moussan, Narbonne, Névian, Port-la-Nouvelle, Ornaisons, Ouveillan, Padern, Paraza, Paziols, Peyriac-de-Mer, Portel-des-Corbières, Pouzols-Minervois, Quintillan, Raissac-d'Aude, Roquefortdes-Corbières, Roubia, Rouffiac-des-Corbières, Saint-André-de-Roquelongue, Saint-Jean-de-Barrou, Saint-Laurent-de-laCabrerisse, Saint-Marcel-sur-Aude, Saint-Nazaire-d'Aude, Sainte-Valière, Sallèles-d'Aude, Salles-d'Aude, Sigean, Thézandes-Corbières, Tourouzelle, Treilles, Tuchan, Ventenac-en-Minervois, Villedaigne, Villeneuve-les-Corbières, Villesèque-desCorbières, Vinassan. 12 – Aveyron Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE RODEZ Centre des Finances Publiques 2 av du 8 mai 1945 12024 RODEZ CEDEX 9 Tél.: 05 65 77 86 16 Mél:spf.rodez@dgfip.finances.gouv.fr Jean-Pierre GRUAT Eric CHARLES Ressort Agen-d'Aveyron, Alpuech, Anglars-Saint-Félix, Arques, Arvieu, Aurelle-Verlac, Auriac-Lagast, Auzits, Balsac, Belcastel, Bertholène, Bessuéjouls, Bournazel, Boussac, Bozouls, Brommat, Cabanès, Calmont, Camboulazet, Camjac, Campouriez, Campuac, Canet-de-Salars, Cantoin, Baraqueville, Cassagnes-Bégonhès, Cassuéjouls, Castanet, Castelmary, Castelnau-deMandailles, Le Cayrol, Centrès, Clairvaux-d'Aveyron, Colombiès, Comps-la-Grand-Ville, Condom-d'Aubrac, Connac, Conques, Coubisou, Coussergues, Crespin, Cruéjouls, Curières, Druelle, Durenque, Le Fel, Entraygues-sur-Truyère, Escandolières, Espalion, Espeyrac, Estaing, Flavin, Florentin-la-Capelle, Gabriac, Gaillac-d'Aveyron, Golinhac, Goutrens, Graissac, Gramond, Grand-Vabre, Huparlac, Lacalm, Lacroix-Barrez, Laguiole, Laissac, Lassouts, Lédergues, Lescure-Jaoul, La Loubière, Luc-la-Primaube, Manhac, Marcillac-Vallon, Mayran, Meljac, Le Monastère, Montézic, Montpeyroux, Montrozier, Mouret, Moyrazès, Mur-de-Barrez, Muret-le-Château, Murols, Naucelle, Nauviale, Le Nayrac, Noailhac, Olemps, Onet-leChâteau, Palmas, Pierrefiche, Pomayrols, Pont-de-Salars, Prades-d'Aubrac, Prades-Salars, Pradinas, Pruines, Quins, Réquista, Rignac, Rodelle, Rodez, Rullac-Saint-Cirq, Saint-Amans-des-Cots, Saint-Chély-d'Aubrac, Saint-Christophe-Vallon, Saint-Côme-d'Olt, Saint-Cyprien-sur-Dourdou, Sainte-Eulalie-d'Olt, Saint-Félix-de-Lunel, Sainte-Geneviève-sur-Argence, Saint-Geniez-d'Olt, Saint-Hippolyte, Saint-Jean-Delnous, Sainte-Juliette-sur-Viaur, Saint-Just-sur-Viaur, Sainte-Radegonde, Saint-Symphorien-de-Thénières, Salles-la-Source, Salmiech, La Salvetat-Peyralès, Sauveterre-de-Rouergue, SébazacConcourès, Sébrazac, La Selve, Sénergues, Sévérac-l'Église, Soulages-Bonneval, Tauriac-de-Naucelle, Taussac, Tayrac, La Terrisse, Thérondels, Trémouilles, Valady, Le Vibal, Villecomtal, Vimenet, Vitrac-en-Viadène. SPF DE MILLAU Centre des Finances Publiques 250 av de Verdun 12104 MILLAU CEDEX Tél.: 05 65 59 20 45 Mél:spf.millau@dgfip.finances.gouv.fr Patrice PARENT Eliane CORDESSE Ressort Aguessac, Alrance, Arnac-sur-Dourdou, Ayssènes, Balaguier-sur-Rance, La Bastide-Pradines, La Bastide-Solages, Belmontsur-Rance, Brasc, Broquiès, Brousse-le-Château, Brusque, Buzeins, Calmels-et-le-Viala, Camarès, Campagnac, La CapelleBonance, Castelnau-Pégayrols, La Cavalerie, Le Clapier, Combret, Compeyre, Comprégnac, Cornus, Les Costes-Gozon, Coupiac, La Couvertoirade, Creissels, La Cresse, Fayet, Gissac, L'Hospitalet-du-Larzac, Lapanouse-de-Cernon, Lapanouse, Laval-Roquecezière, Lavernhe, Lestrade-et-Thouels, Marnhagues-et-Latour, Martrin, Mélagues, Millau, Montagnol, Montclar, Montfranc, Montjaux, Montlaur, Fondamente, Mostuéjouls, Murasson, Nant, Paulhe, Peux-et-Couffouleux, Peyreleau, Plaisance, Pousthomy, Mounes-Prohencoux, Rebourguil, Recoules-Prévinquières, Rivière-sur-Tarn, Roquefort-sur-Soulzon, La Roque-Sainte-Marguerite, Saint-Affrique, Saint-André-de-Vézines, Saint-Beaulize, Saint-Beauzély, Sainte-Eulalie-deCernon, Saint-Félix-de-Sorgues, Saint-Georges-de-Luzençon, Saint-Izaire, Saint-Jean-d'Alcapiès, Saint-Jean-du-Bruel, SaintJean-et-Saint-Paul, Saint-Juéry, Saint-Laurent-de-Lévézou, Saint-Laurent-d'Olt, Saint-Léons, Saint-Martin-de-Lenne, SaintRome-de-Cernon, Saint-Rome-de-Tarn, Saint-Saturnin-de-Lenne, Saint-Sernin-sur-Rance, Saint-Sever-du-Moustier, SaintVictor-et-Melvieu, Salles-Curan, Sauclières, Ségur, La Serre, Sévérac-le-Château, Sylvanès, Tauriac-de-Camarès, Tournemire, Le Truel, Vabres-l'Abbaye, Verrières, Versols-et-Lapeyre, Veyreau, Vézins-de-Lévézou, Viala-du-Pas-de-Jaux, Viala-du-Tarn, Villefranche-de-Panat, Curan. SPF DE VILLEFRANCHE-DEROUERGUE rue Emile Borel BP 250 12202 VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE CEDEX Tél.: 05 65 65 20 00 Mél:spf.villefranche-de-rouergue@dgfip.finances.gouv.fr Yvette MEDAL Véronique VERNET Ressort Les Albres, Almont-les-Junies, Ambeyrac, Asprières, Aubin, Balaguier-d'Olt, La Bastide-l'Évêque, Boisse-Penchot, Bor-et-Bar, Bouillac, Brandonnet, Capdenac-Gare, La Capelle-Balaguier, La Capelle-Bleys, Compolibat, Cransac, Decazeville, Drulhe, Firmi, Flagnac, Foissac, La Fouillade, Galgan, Lanuéjouls, Livinhac-le-Haut, Lugan, Lunac, Maleville, Martiel, Montbazens, Monteils, Montsalès, Morlhon-le-Haut, Najac, Naussac, Ols-et-Rinhodes, Peyrusse-le-Roc, Prévinquières, Privezac, Rieupeyroux, La Rouquette, Roussennac, Saint-André-de-Najac, Sainte-Croix, Saint-Igest, Saint-Parthem, Saint-Rémy, SaintSalvadou, Saint-Santin, Salles-Courbatiès, Salvagnac-Cajarc, Causse-et-Diège, Sanvensa, Saujac, Savignac, Sonnac, Toulonjac, Vabre-Tizac, Vailhourles, Valzergues, Vaureilles, Villefranche-de-Rouergue, Villeneuve, Viviez. 13 – Bouches-du-Rhône Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE MARSEILLE 1 Centre des Finances Publiques 38 bd Baptiste Bonnet 13417 MARSEILLE CEDEX 08 Tél.: 04 91 23 61 46 Mél:spf.marseille1@dgfip.finances.gouv.fr Georges JONQUET Didier ATTARD Ressort 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 14ème, 15ème et 16ème arrondissements de Marseille. SPF DE MARSEILLE 2 Centre des Finances Publiques 38 bd Baptiste Bonnet 13417 MARSEILLE CEDEX 08 Tél.: 04 91 23 61 51 Mél:spf.marseille2@dgfip.finances.gouv.fr Michèle PITON Maria MIGNACCA Ressort 5ème, 6ème, 7ème et 10ème arrondissements de Marseille. SPF DE MARSEILLE 3 Centre des Finances Publiques 38 bd Baptiste Bonnet 13417 MARSEILLE CEDEX 08 Tél.: 04 91 23 61 53 Mél:spf.marseille3@dgfip.finances.gouv.fr Jean-Michel CORDES Nadège CROISY Ressort 8ème et 9ème arrondissements de Marseille, Aubagne, Auriol, Belcodène, La Bouilladisse, Cadolive, Cassis, Ceyreste, La Ciotat, Cuges-les-Pins, La Destrousse, Gémenos, Gréasque, La Penne-sur-Huveaune, Peypin, Roquefort-la-Bédoule, Roquevaire, Saint-Savournin, Carnoux-en-Provence. SPF DE MARSEILLE 4 Centre des Finances Publiques 38 bd Baptiste Bonnet 13417 MARSEILLE CEDEX 08 Tél.: 04 91 23 61 58 Mél:spf.marseille4@dgfip.finances.gouv.fr Jean-François BINAND André COMBE Ressort 11ème, 12ème et 13ème arrondissements de Marseille, Allauch, Plan-de-Cuques. SPF D'AIX-EN-PROVENCE 1 Centre des Finances Publiques 10 Ave de la Cible CS 30849 13626 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 1 Tél.: 04 42 37 54 46 Mél:spf.aix-en-provence1@dgfip.finances.gouv.fr Louis ESPINASSE Emmanuelle MASSON Ressort Aix-en-Provence, Aurons, La Barben, Beaurecueil, Bouc-Bel-Air, Cabriès, Charleval, Châteauneuf-le-Rouge, CornillonConfoux, Éguilles, Fuveau, Gardanne, Grans, Jouques, Lambesc, Lançon-Provence, Meyrargues, Meyreuil, Mimet, Miramas, Pélissanne, Les Pennes-Mirabeau, Peynier, Peyrolles-en-Provence, Puyloubier, Le Puy-Sainte-Réparade, Rognes, La Roqued'Anthéron, Rousset, Saint-Antonin-sur-Bayon, Saint-Cannat, Saint-Estève-Janson, Saint-Marc-Jaumegarde, Saint-Paul-lèsDurance, Salon-de-Provence, Septèmes-les-Vallons, Simiane-Collongue, Le Tholonet, Trets, Vauvenargues, Venelles. SPF D'AIX-EN-PROVENCE 2 Centre des Finances Publiques 10 Ave de la Cible CS 30849 13626 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 1 Tél.: 04 42 37 54 10 Mél:spf.aix-en-provence2@dgfip.finances.gouv.fr Nathalie FERNANDEZ Ghislaine ARNOUX Ressort Berre-l'Étang, Carry-le-Rouet, Châteauneuf-les-Martigues, Ensuès-la-Redonne, La Fare-les-Oliviers, Fos-sur-Mer, Gignac-laNerthe, Istres, Marignane, Martigues, Port-de-Bouc, Rognac, Le Rove, Saint-Chamas, Saint-Mitre-les-Remparts, SaintVictoret, Sausset-les-Pins, Velaux, Ventabren, Vitrolles, Coudoux. SPF DE TARASCON Centre des Finances Publiques ave Pierre Semard 13158 TARASCON CEDEX Tél.: 04 90 99 12 00 Mél:spf.tarascon@dgfip.finances.gouv.fr Gilles PRUNET Hélène CROZAT Ressort Alleins, Arles, Aureille, Barbentane, Les Baux-de-Provence, Boulbon, Cabannes, Châteaurenard, Eygalières, Eyguières, Eyragues, Fontvieille, Graveson, Lamanon, Maillane, Mallemort, Mas-Blanc-des-Alpilles, Maussane-les-Alpilles, Saint-Pierrede-Mézoargues, Mollégès, Mouriès, Noves, Orgon, Le Paradou, Plan-d'Orgon, Port-Saint-Louis-du-Rhône, Rognonas, SaintAndiol, Saint-Étienne-du-Grès, Saintes-Maries-de-la-Mer, Saint-Martin-de-Crau, Saint-Rémy-de-Provence, Sénas, Tarascon, Vernègues, Verquières. 14 – Calvados Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE CAEN 1 Centre des Finances Publiques 6 place Gambetta BP 80540 14048 CAEN CEDEX 1 Tél.: 02 31 39 75 27 Mél:spf.caen1@dgfip.finances.gouv.fr Alain BERREVILLE Guy MAUGER Ressort Acqueville, Airan, Amayé-sur-Orne, Angoville, Aubigny, Authie, Avenay, Barbery, Baron-sur-Odon, Barou-en-Auge, Beaumais, Bellengreville, Bernières-d'Ailly, Billy, Le Bô, Bonnœil, Bons-Tassilly, Bougy, Boulon, Bourguébus, Bretteville-le-Rabet, Bretteville-sur-Laize, Bretteville-sur-Odon, Le Bû-sur-Rouvres, Caen, La Caine, Carpiquet, Caumont-sur-Orne, Cauvicourt, Cauville, Cesny-aux-Vignes, Cesny-Bois-Halbout, Chicheboville, Cintheaux, Clécy, Clinchamps-sur-Orne, Combray, Condé- sur-Ifs, Conteville, Cordey, Cormelles-le-Royal, Cossesseville, Courcy, Crocy, Croisilles, Culey-le-Patry, Curcy-sur-Orne, Damblainville, Le Détroit, Donnay, Épaney, Épron, Eraines, Ernes, Espins, Esquay-Notre-Dame, Esson, Estrées-laCampagne, Éterville, Évrecy, Falaise, Feuguerolles-Bully, Fierville-Bray, Fleury-sur-Orne, Fontaine-Étoupefour, Fontaine-lePin, Fontenay-le-Marmion, Fourches, Fourneaux-le-Val, Frénouville, Fresné-la-Mère, Fresney-le-Puceux, Fresney-le-Vieux, Garcelles-Secqueville, Gavrus, Goupillières, Gouvix, Grainville-Langannerie, Grentheville, Grimbosq, Hamars, HérouvilleSaint-Clair, La Hoguette, Hubert-Folie, Ifs, Les Isles-Bardel, Jort, Laize-la-Ville, Leffard, Les Loges-Saulces, Louvagny, Louvigny, Magny-la-Campagne, Maizet, Maizières, Maltot, Le Marais-la-Chapelle, Martainville, Martigny-sur-l'Ante, May-surOrne, Meslay, Le Mesnil-Villement, Mondeville, Montigny, Morteaux-Coulibœuf, Moulines, Moult, Les Moutiers-en-Auge, Les Moutiers-en-Cinglais, Mutrécy, Noron-l'Abbaye, Norrey-en-Auge, Olendon, Ouézy, Ouffières, Ouilly-le-Tesson, Perrières, Pertheville-Ners, Pierrefitte-en-Cinglais, Pierrepont, Placy, La Pommeraye, Potigny, Poussy-la-Campagne, Préaux-Bocage, Rapilly, Rocquancourt, Rouvres, Saint-Aignan-de-Cramesnil, Saint-André-sur-Orne, Saint-Contest, Saint-Denis-de-Méré, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, Saint-Germain-Langot, Saint-Germain-le-Vasson, Sainte-Honorine-du-Fay, Saint-Lambert, Saint-Laurent-de-Condel, Saint-Martin-de-Fontenay, Saint-Martin-de-Mieux, Saint-Martin-de-Sallen, Saint-Omer, Saint-PierreCanivet, Saint-Pierre-du-Bû, Saint-Rémy, Saint-Sylvain, Sassy, Soignolles, Soliers, Soulangy, Soumont-Saint-Quentin, ThuryHarcourt, Tilly-la-Campagne, Tournebu, Tourville-sur-Odon, Tréprel, Trois-Monts, Urville, Ussy, Vacognes-Neuilly, Vendeuvre, Versainville, Verson, Le Vey, Vicques, Vieux, Vieux-Fumé, Vignats, Villers-Canivet, La Villette, Villy-lez-Falaise, Pont-d'Ouilly. SPF DE CAEN 2 Centre des Finances Publiques 6 place Gambetta BP 80540 14048 CAEN CEDEX 1 Tél.: 02 31 39 74 40 Mél:spf.caen2@dgfip.finances.gouv.fr Jean-François BOUCHE Danièle BREUILLY Ressort Amayé-sur-Seulles, Amblie, Amfreville, Anguerny, Anisy, Argences, Audrieu, Banneville-la-Campagne, Banneville-sur-Ajon, Basly, Bavent, Bénouville, Bény-sur-Mer, Bernières-sur-Mer, Biéville-Beuville, Blainville-sur-Orne, Bonnemaison, Brettevillel'Orgueilleuse, Bréville-les-Monts, Brouay, Cabourg, Cagny, Cairon, Cambes-en-Plaine, Campandré-Valcongrain, Canteloup, Carcagny, Cheux, Cléville, Colleville-Montgomery, Colombelles, Colomby-sur-Thaon, Coulombs, Courseulles-sur-Mer, Courvaudon, Cresserons, Creully, Cristot, Cully, Cuverville, Démouville, Douvres-la-Délivrande, Ducy-Sainte-Marguerite, Émiéville, Épinay-sur-Odon, Escoville, Fontaine-Henry, Fontenay-le-Pesnel, Le Fresne-Camilly, Giberville, Gonneville-enAuge, Grainville-sur-Odon, Hermanville-sur-Mer, Hérouvillette, Janville, Juvigny-sur-Seulles, Landes-sur-Ajon, Langrune-surMer, Lantheuil, Lasson, Lion-sur-Mer, Le Locheur, Longvillers, Loucelles, Luc-sur-Mer, Maisoncelles-Pelvey, Maisoncellessur-Ajon, Martragny, Mathieu, Merville-Franceville-Plage, Le Mesnil-au-Grain, Le Mesnil-Patry, Missy, Mondrainville, Montsen-Bessin, Mouen, Noyers-Bocage, Ouistreham, Parfouru-sur-Odon, Périers-sur-le-Dan, Petiville, Plumetot, Putot-en-Bessin, Ranville, Reviers, Rosel, Rots, Rucqueville, Saint-Agnan-le-Malherbe, Saint-Aubin-d'Arquenay, Saint-Aubin-sur-Mer, SainteCroix-Grand-Tonne, Saint-Gabriel-Brécy, Saint-Louet-sur-Seulles, Saint-Manvieu-Norrey, Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger, SaintPair, Saint-Pierre-du-Jonquet, Saint-Vaast-sur-Seulles, Sallenelles, Sannerville, Secqueville-en-Bessin, Tessel, Thaon, Tillysur-Seulles, Touffréville, Tournay-sur-Odon, Tracy-Bocage, Troarn, Varaville, Vaux-sur-Seulles, Vendes, Villers-Bocage, Villons-les-Buissons, Villy-Bocage, Vimont. SPF DE BAYEUX Centre des Finances Publiques ave de la Vallée des Prés CS 46417 14404 BAYEUX CEDEX Tél.: 02 31 51 44 55 Mél:spf.bayeux@dgfip.finances.gouv.fr Robert MERCIER Patrice BOSCREDON Ressort Agy, Aignerville, Anctoville, Arganchy, Arromanches-les-Bains, Asnelles, Asnières-en-Bessin, Balleroy, Banville, Barbeville, Bayeux, Bazenville, La Bazoque, Bernesq, Blay, Le Breuil-en-Bessin, Bricqueville, Bucéels, Cahagnolles, La Cambe, Campigny, Canchy, Cardonville, Cartigny-l'Épinay, Castillon, Castilly, Caumont-l'Éventé, Chouain, Colleville-sur-Mer, Colombières, Colombiers-sur-Seulles, Commes, Condé-sur-Seulles, Cormolain, Cottun, Crépon, Cricqueville-en-Bessin, Crouay, Cussy, Deux-Jumeaux, Écrammeville, Ellon, Englesqueville-la-Percée, Esquay-sur-Seulles, Étréham, La Folie, Formigny, Foulognes, Géfosse-Fontenay, Grandcamp-Maisy, Graye-sur-Mer, Guéron, Hottot-les-Bagues, Isigny-sur-Mer, Juaye-Mondaye, La Lande-sur-Drôme, Lingèvres, Lison, Litteau, Le Molay-Littry, Livry, Longraye, Longues-sur-Mer, Longueville, Louvières, Magny-en-Bessin, Maisons, Mandeville-en-Bessin, Le Manoir, Manvieux, Meuvaines, Monceaux-enBessin, Monfréville, Montfiquet, Mosles, Neuilly-la-Forêt, Nonant, Noron-la-Poterie, Osmanville, Les Oubeaux, Planquery, Port-en-Bessin-Huppain, Ranchy, Rubercy, Russy, Ryes, Saint-Côme-de-Fresné, Sainte-Croix-sur-Mer, Saint-Germaind'Ectot, Saint-Germain-du-Pert, Sainte-Honorine-de-Ducy, Sainte-Honorine-des-Pertes, Saint-Laurent-sur-Mer, Saint-LoupHors, Saint-Marcouf-du-Rochy, Sainte-Marguerite-d'Elle, Saint-Martin-de-Blagny, Saint-Martin-des-Entrées, Saint-Paul-duVernay, Saint-Pierre-du-Mont, Saint-Vigor-le-Grand, Sallen, Saon, Saonnet, Sept-Vents, Sommervieu, Subles, Sully, Surrain, Tierceville, Torteval-Quesnay, Tour-en-Bessin, Tournières, Tracy-sur-Mer, Trévières, Le Tronquay, Trungy, La Vacquerie, Vaubadon, Vaucelles, Vaux-sur-Aure, Ver-sur-Mer, Vienne-en-Bessin, Vierville-sur-Mer, Villiers-le-Sec, Vouilly. SPF DE LISIEUX Centre des Finances Publiques place du huit mai - CS 37208 14107 LISIEUX CEDEX Tél.: 02 31 48 59 24 Mél:spf.lisieux@dgfip.finances.gouv.fr Joël HERVE Sandrine LEGRIP Ressort Auquainville, Les Autels-Saint-Bazile, Les Authieux-Papion, Bellou, Beuvillers, Bissières, Boissey, La Boissière, Brettevillesur-Dives, La Brévière, Castillon-en-Auge, Cernay, Cerqueux, La Chapelle-Haute-Grue, La Chapelle-Yvon, CheffrevilleTonnencourt, Cordebugle, Coupesarte, Courtonne-la-Meurdrac, Courtonne-les-Deux-Églises, Crèvecœur-en-Auge, Croissanville, La Croupte, Familly, Fauguernon, Fervaques, Firfol, La Folletière-Abenon, Friardel, Fumichon, Glos, Grandchamp-le-Château, Hermival-les-Vaux, Heurtevent, Hiéville, L'Hôtellerie, La Houblonnière, Lécaude, Lessard-et-leChêne, Lisieux, Lisores, Livarot, Magny-le-Freule, Marolles, Méry-Corbon, Le Mesnil-Bacley, Le Mesnil-Durand, Le MesnilEudes, Le Mesnil-Germain, Le Mesnil-Guillaume, Le Mesnil-Mauger, Le Mesnil-Simon, Meulles, Mézidon-Canon, Mittois, Les Monceaux, Monteille, Montviette, Les Moutiers-Hubert, Moyaux, Notre-Dame-de-Courson, Notre-Dame-de-Livaye, Orbec, Ouilly-du-Houley, Ouilly-le-Vicomte, Ouville-la-Bien-Tournée, Percy-en-Auge, Le Pin, Préaux-Saint-Sébastien, Le Pré-d'Auge, Prêtreville, Biéville-Quétiéville, Rocques, Saint-Cyr-du-Ronceray, Saint-Denis-de-Mailloc, Saint-Désir, Sainte-Foy-deMontgommery, Saint-Georges-en-Auge, Saint-Germain-de-Livet, Saint-Germain-de-Montgommery, Saint-Jean-de-Livet, Saint-Julien-de-Mailloc, Saint-Julien-le-Faucon, Saint-Laurent-du-Mont, Saint-Loup-de-Fribois, Sainte-Marguerite-des-Loges, Sainte-Marguerite-de-Viette, Saint-Martin-de-Bienfaite-la-Cressonnière, Saint-Martin-de-la-Lieue, Saint-Martin-de-Mailloc, Saint-Martin-du-Mesnil-Oury, Saint-Michel-de-Livet, Saint-Ouen-le-Houx, Saint-Pierre-de-Mailloc, Saint-Pierre-des-Ifs, SaintPierre-sur-Dives, Thiéville, Tordouet, Tortisambert, L'Oudon, Vaudeloges, La Vespière, Vieux-Pont-en-Auge. SPF DE PONT-L'ÉVÊQUE Centre des Finances Publiques place Robert de Flers - CS 20540 14130 PONT-L'ÉVÊQUE Tél.: 02 31 65 66 26 Mél:spf.pont-leveque@dgfip.finances.gouv.fr Bruno RACINET Yvette SAVARY Ressort Ablon, Angerville, Annebault, Auberville, Les Authieux-sur-Calonne, Auvillars, Barneville-la-Bertran, Basseneville, Beaumonten-Auge, Benerville-sur-Mer, Beuvron-en-Auge, Blangy-le-Château, Blonville-sur-Mer, Bonnebosq, Bonneville-la-Louvet, Bonneville-sur-Touques, Bourgeauville, Branville, Le Breuil-en-Auge, Le Brévedent, Brucourt, Cambremer, Canapville, Clarbec, Coquainvilliers, Coudray-Rabut, Cresseveuille, Cricquebœuf, Cricqueville-en-Auge, Danestal, Deauville, Dives-surMer, Douville-en-Auge, Dozulé, Drubec, Beaufour-Druval, Englesqueville-en-Auge, Équemauville, Le Faulq, Fierville-lesParcs, Formentin, Le Fournet, Fourneville, Genneville, Gerrots, Glanville, Gonneville-sur-Honfleur, Gonneville-sur-Mer, Goustranville, Grangues, Heuland, Honfleur, Hotot-en-Auge, Houlgate, Léaupartie, Manerbe, Manneville-la-Pipard, Le Mesnilsur-Blangy, Montreuil-en-Auge, Norolles, Notre-Dame-d'Estrées-Corbon, Pennedepie, Périers-en-Auge, Pierrefitte-en-Auge, Pont-l'Évêque, Putot-en-Auge, Quetteville, Repentigny, Reux, La Rivière-Saint-Sauveur, La Roque-Baignard, Rumesnil, SaintAndré-d'Hébertot, Saint-Arnoult, Saint-Benoît-d'Hébertot, Saint-Étienne-la-Thillaye, Saint-Gatien-des-Bois, Saint-Hymer, Saint-Jouin, Saint-Julien-sur-Calonne, Saint-Léger-Dubosq, Saint-Martin-aux-Chartrains, Saint-Ouen-le-Pin, Saint-Philbertdes-Champs, Saint-Pierre-Azif, Saint-Samson, Saint-Vaast-en-Auge, Surville, Le Theil-en-Auge, Le Torquesne, Touques, Tourgéville, Tourville-en-Auge, Trouville-sur-Mer, Valsemé, Vauville, Victot-Pontfol, Vieux-Bourg, Villers-sur-Mer, Villerville. SPF DE VIRE Centre des Finances Publiques 1 place Castel CS 70163 14505 VIRE CEDEX Tél.: 02 31 66 42 50 Mél:spf.vire@dgfip.finances.gouv.fr Marie-Claire LEMARCHAND Annick LOUVET Ressort Aunay-sur-Odon, Beaulieu, Beaumesnil, Bauquay, Le Bény-Bocage, Bernières-le-Patry, La Bigne, Brémoy, Burcy, Bures-lesMonts, Cahagnes, Campagnolles, Campeaux, Carville, Champ-du-Boult, La Chapelle-Engerbold, Chênedollé, Condé-surNoireau, Coulonces, Coulvain, Courson, Dampierre, Danvou-la-Ferrière, Le Désert, Estry, Étouvy, La Ferrière-Harang, Fontenermont, Le Gast, La Graverie, Jurques, Landelles-et-Coupigny, Lassy, Lénault, Les Loges, Maisoncelles-la-Jourdan, Malloué, Le Mesnil-Auzouf, Le Mesnil-Benoist, Le Mesnil-Caussois, Mesnil-Clinchamps, Le Mesnil-Robert, Montamy, MontBertrand, Montchamp, Montchauvet, Ondefontaine, Périgny, Pierres, Le Plessis-Grimoult, Pont-Bellanger, Pontécoulant, PontFarcy, Presles, Proussy, Le Reculey, La Rocque, Roucamps, Roullours, Rully, Saint-Aubin-des-Bois, Saint-Charles-de-Percy, Saint-Denis-Maisoncelles, Saint-Georges-d'Aunay, Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont, Saint-Germain-duCrioult, Saint-Jean-des-Essartiers, Saint-Jean-le-Blanc, Saint-Manvieu-Bocage, Sainte-Marie-Laumont, Sainte-Marie-Outrel'Eau, Saint-Martin-des-Besaces, Saint-Martin-Don, Saint-Ouen-des-Besaces, Saint-Pierre-du-Fresne, Saint-Pierre-la-Vieille, Saint-Pierre-Tarentaine, Saint-Sever-Calvados, Saint-Vigor-des-Mézerets, Sept-Frères, Le Theil-Bocage, Le Tourneur, Truttemer-le-Grand, Truttemer-le-Petit, Vassy, Vaudry, Viessoix, Vire. 15 – Cantal Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF D'AURILLAC Centre des Finances Publiques 3 place des Carmes 15012 AURILLAC CEDEX Tél.: 04 71 43 45 79 Mél:spf.aurillac@dgfip.finances.gouv.fr Roland GIL Marie-Christine MAGNE Ressort Toutes les communes du département. 16 – Charente Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF D'ANGOULÊME 1 Centre des Finances Publiques 1 rue de la Combe - CS 72513 Soyaux 16025 ANGOULÊME CEDEX Tél.: 05 45 97 57 35 Mél:spf.angouleme1@dgfip.finances.gouv.fr Abdul AKHOUN Françoise DUTAUD Ressort Aignes-et-Puypéroux, Angeduc, Angoulême, Anville, Asnières-sur-Nouère, Aubeterre-sur-Dronne, Aubeville, Baignes-SainteRadegonde, Balzac, Barbezieux-Saint-Hilaire, Bardenac, Barret, Bazac, Bécheresse, Bellon, Berneuil, Bessac, Bignac, Blanzac-Porcheresse, Blanzaguet-Saint-Cybard, Boisbreteau, Bonnes, Bonneville, Bors-de-Montmoreau, Bors-de-Baignes, Bouëx, Brie-sous-Barbezieux, Brie-sous-Chalais, Brossac, Chadurie, Chalais, Challignac, Champagne-Vigny, Champmillon, Champniers, Chantillac, Charmant, Châtignac, Chavenat, Chillac, Claix, Combiers, Condéon, Courbillac, Courgeac, Courlac, La Couronne, Cressac-Saint-Genis, Curac, Deviat, Dignac, Dirac, Douzat, Échallat, Édon, Les Essards, Étriac, Fléac, Fouquebrune, Garat, Gardes-le-Pontaroux, Genac, Gond-Pontouvre, Gourville, Guimps, Guizengeard, Gurat, Hiersac, L'Isled'Espagnac, Juignac, Juillaguet, Jurignac, Lachaise, Ladiville, Lagarde-sur-le-Né, Lamérac, Laprade, Linars, MagnacLavalette-Villars, Magnac-sur-Touvre, Mainfonds, Marcillac-Lanville, Mareuil, Médillac, Mons, Montboyer, Montchaude, Montignac-le-Coq, Montigné, Montmoreau-Saint-Cybard, Mornac, Moulidars, Mouthiers-sur-Boëme, Nabinaud, Nersac, Nonac, Oriolles, Orival, Palluaud, Passirac, Péreuil, Pérignac, Pillac, Plaizac, Plassac-Rouffiac, Poullignac, Puymoyen, Reignac, Rioux-Martin, Ronsenac, Rouffiac, Rougnac, Rouillac, Roullet-Saint-Estèphe, Ruelle-sur-Touvre, Saint-Amant-deMontmoreau, Saint-Amant-de-Nouère, Saint-Aulais-la-Chapelle, Saint-Avit, Saint-Bonnet, Saint-Cybardeaux, Saint-Eutrope, Saint-Félix, Saint-Genis-d'Hiersac, Saint-Laurent-de-Belzagot, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Léger, Saint-Martial, SaintMédard, Auge-Saint-Médard, Saint-Michel, Saint-Palais-du-Né, Saint-Quentin-de-Chalais, Saint-Romain, Saint-Saturnin, Saint-Séverin, Sainte-Souline, Saint-Vallier, Saint-Yrieix-sur-Charente, Salles-de-Barbezieux, Salles-Lavalette, Sauvignac, Sers, Sireuil, Sonneville, Soyaux, Le Tâtre, Torsac, Touvérac, Touvre, Trois-Palis, Vaux-Lavalette, Vaux-Rouillac, Vignolles, Villebois-Lavalette, Vindelle, Vœuil-et-Giget, Voulgézac, Vouzan, Yviers. SPF D'ANGOULÊME 2 Centre des Finances Publiques 1 rue de la Combe - CS 72513 Soyaux 16025 ANGOULÊME CEDEX Tél.: 05 45 97 57 75 Mél:spf.angouleme2@dgfip.finances.gouv.fr Marie-Line MOURIER Evelyne CHARLES Ressort Abzac, Les Adjots, Agris, Aigre, Alloue, Ambérac, Ambernac, Anais, Ansac-sur-Vienne, Aunac, Aussac-Vadalle, Barbezières, Barro, Bayers, Beaulieu-sur-Sonnette, Benest, Bernac, Bessé, Bioussac, Le Bouchage, Brettes, Brie, Brigueuil, Brillac, Bunzac, Cellefrouin, Cellettes, Chabanais, Chabrac, Champagne-Mouton, La Chapelle, Charmé, Charras, Chasseneuil-surBonnieure, Chassenon, Chassiecq, Chazelles, Chenommet, Chenon, Cherves-Châtelars, La Chèvrerie, Chirac, Condac, Confolens, Coulgens, Coulonges, Courcôme, Couture, Ébréon, Écuras, Empuré, Épenède, Esse, Étagnac, Exideuil, Eymouthiers, La Faye, Feuillade, Fontclaireau, Fontenille, La Forêt-de-Tessé, Fouqueure, Genouillac, Les Gours, Le GrandMadieu, Grassac, Hiesse, Jauldes, Juillé, Lessac, Lesterps, Lésignac-Durand, Lichères, Ligné, Le Lindois, Londigny, Longré, Lonnes, Roumazières-Loubert, Lupsault, Lussac, Luxé, La Magdeleine, Maine-de-Boixe, Mainzac, Manot, Mansle, Marillac-leFranc, Marsac, Marthon, Massignac, Mazerolles, Mazières, Montbron, Montembœuf, Montignac-Charente, Montjean, Montrollet, Mouton, Moutonneau, Mouzon, Nanclars, Nanteuil-en-Vallée, Nieuil, Oradour, Oradour-Fanais, Orgedeuil, PaizayNaudouin-Embourie, Parzac, La Péruse, Les Pins, Pleuville, Poursac, Pranzac, Pressignac, Puyréaux, Raix, Rancogne, Ranville-Breuillaud, Rivières, La Rochefoucauld, La Rochette, Roussines, Rouzède, Ruffec, Saint-Adjutory, Saint-Amant-deBoixe, Saint-Amant-de-Bonnieure, Saint-Angeau, Saint-Christophe, Saint-Ciers-sur-Bonnieure, Saint-Claud, Sainte-Colombe, Saint-Coutant, Saint-Fraigne, Saint-Front, Saint-Georges, Saint-Germain-de-Confolens, Saint-Germain-de-Montbron, SaintGourson, Saint-Groux, Saint-Laurent-de-Céris, Saint-Martin-du-Clocher, Saint-Mary, Saint-Maurice-des-Lions, Saint-ProjetSaint-Constant, Saint-Quentin-sur-Charente, Saint-Sornin, Saint-Sulpice-de-Ruffec, Salles-de-Villefagnan, Saulgond, Sauvagnac, Souffrignac, Souvigné, Suaux, Suris, La Tâche, Taizé-Aizie, Taponnat-Fleurignac, Theil-Rabier, Tourriers, Turgon, Tusson, Tuzie, Valence, Vars, Ventouse, Verdille, Verneuil, Verteuil-sur-Charente, Vervant, Le Vieux-Cérier, VieuxRuffec, Vilhonneur, Villefagnan, Villegats, Villejésus, Villejoubert, Villiers-le-Roux, Villognon, Vitrac-Saint-Vincent, Vouharte, Vouthon, Xambes, Yvrac-et-Malleyrand. SPF DE COGNAC Centre des Finances Publiques 11 rue de Pons - CS 30253 16112 COGNAC CEDEX Tél.: 05 45 83 48 33 Mél:spf.cognac@dgfip.finances.gouv.fr Régine CALVEYRAC Martine VERNEL-WESOLOWSKI Ressort Ambleville, Angeac-Champagne, Angeac-Charente, Ars, Bassac, Birac, Bonneuil, Bourg-Charente, Bouteville, Boutiers-SaintTrojan, Bréville, Chassors, Châteaubernard, Châteauneuf-sur-Charente, Cherves-Richemont, Cognac, Criteuil-la-Magdeleine, Éraville, Fleurac, Foussignac, Gensac-la-Pallue, Genté, Gimeux, Gondeville, Houlette, Jarnac, Javrezac, Juillac-le-Coq, Julienne, Lignières-Sonneville, Louzac-Saint-André, Mainxe, Malaville, Mérignac, Merpins, Mesnac, Les Métairies, Mosnac, Nercillac, Nonaville, Réparsac, Graves-Saint-Amant, Saint-Brice, Saint-Fort-sur-le-Né, Saint-Laurent-de-Cognac, Saint-Mêmeles-Carrières, Saint-Preuil, Sainte-Sévère, Saint-Simeux, Saint-Simon, Saint-Sulpice-de-Cognac, Salles-d'Angles, Segonzac, Sigogne, Touzac, Triac-Lautrait, Verrières, Vibrac, Viville. 17 – Charente-Maritime Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE LA ROCHELLE Centre des Finances Publiques 26 av de Fétilly CS10000 17020 LA ROCHELLE CEDEX 1 Tél.: 05 46 41 09 55 Mél:spf.la-rochelle@dgfip.finances.gouv.fr Jean-Michel DROUINEAU Frédéric GEAY Ressort Anais, Andilly, Angliers, Angoulins, Ars-en-Ré, Aytré, Benon, Le Bois-Plage-en-Ré, Bourgneuf, Charron, Châtelaillon-Plage, Clavette, La Couarde-sur-Mer, Courçon, Cramchaban, Croix-Chapeau, Dompierre-sur-Mer, Esnandes, Ferrières, La Flotte, La Grève-sur-Mignon, Le Gué-d'Alleré, L'Houmeau, La Jarne, La Jarrie, Lagord, La Laigne, Loix, Longèves, Marans, Marsilly, Montroy, Nieul-sur-Mer, Nuaillé-d'Aunis, Périgny, Les Portes-en-Ré, Puilboreau, Rivedoux-Plage, La Rochelle, La Ronde, Saint-Christophe, Saint-Clément-des-Baleines, Saint-Cyr-du-Doret, Saint-Jean-de-Liversay, Sainte-Marie-de-Ré, Saint-Martinde-Ré, Saint-Médard-d'Aunis, Saint-Ouen-d'Aunis, Saint-Rogatien, Saint-Sauveur-d'Aunis, Sainte-Soulle, Saint-Vivien, SaintXandre, Salles-sur-Mer, Taugon, Vérines, Villedoux. SPF DE MARENNES Centre des Finances Publiques 3 rue Etchebarne 17320 MARENNES Tél.: 05 46 85 83 71 Mél:spf.marennes@dgfip.finances.gouv.fr Laurent BODIOT Catherine DELAGARDE Ressort Arvert, Beaugeay, Bourcefranc-le-Chapus, Breuillet, Chaillevette, Champagne, Le Château-d'Oléron, Dolus-d'Oléron, Échillais, L'Éguille, Étaules, La Gripperie-Saint-Symphorien, Le Gua, Hiers-Brouage, Marennes, Les Mathes, Moëze, Mornacsur-Seudre, Nieulle-sur-Seudre, Royan, Saint-Agnant, Saint-Augustin, Saint-Denis-d'Oléron, Saint-Froult, Saint-Georgesd'Oléron, Saint-Jean-d'Angle, Saint-Just-Luzac, Saint-Nazaire-sur-Charente, Saint-Palais-sur-Mer, Saint-Pierre-d'Oléron, Saint-Sornin, Saint-Sulpice-de-Royan, Saint-Trojan-les-Bains, Soubise, La Tremblade, Vaux-sur-Mer, Port-des-Barques, Le Grand-Village-Plage, La Brée-les-Bains. SPF DE ROCHEFORT Centre des Finances Publiques 42 ave Wilson CS 90000 17307 ROCHEFORT CEDEX Tél.: 05 46 82 16 50 Mél:spf.rochefort@dgfip.finances.gouv.fr Martine FAUR Martine FAUR Ressort Aigrefeuille-d'Aunis, Île-d'Aix, Ardillières, Ballon, Bouhet, Breuil-la-Réorte, Breuil-Magné, Cabariot, Chambon, Ciré-d'Aunis, Forges, Fouras, Genouillé, Landrais, Loire-les-Marais, Lussant, Marsais, Moragne, Muron, Péré, Puy-du-Lac, Puyravault, Rochefort, Saint-Coutant-le-Grand, Saint-Crépin, Saint-Georges-du-Bois, Saint-Germain-de-Marencennes, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Prée, Saint-Mard, Saint-Pierre-d'Amilly, Saint-Saturnin-du-Bois, Surgères, Thairé, Le Thou, TonnayCharente, Vandré, Vergeroux, Virson, Vouhé, Yves. SPF DE SAINTES 1 Centre des Finances Publiques 4 cours Charles de Gaulle 17108 SAINTES CEDEX Tél.: 05 46 96 51 21 Mél:spf.saintes1@dgfip.finances.gouv.fr Daniel ALEGRE Patricia COUVIDAT Ressort Arces, Avy, Balanzac, Barzan, Belluire, Berneuil, Beurlay, Biron, Bougneau, Boutenac-Touvent, Brie-sous-Mortagne, Brivessur-Charente, Burie, Bussac-sur-Charente, Chadenac, Chaniers, La Chapelle-des-Pots, Le Chay, Chenac-Saint-Seurind'Uzet, Chérac, Chermignac, La Clisse, Colombiers, Corme-Écluse, Corme-Royal, Coulonges, Courcoury, Cozes, Cravans, Crazannes, Dompierre-sur-Charente, Le Douhet, Échebrune, Écoyeux, Écurat, Épargnes, Les Essards, Fléac-sur-Seugne, Floirac, Fontcouverte, Geay, Gémozac, Les Gonds, Grézac, La Jard, Jazennes, Luchat, Marignac, Mazerolles, Médis, Meschers-sur-Gironde, Meursac, Migron, Montils, Montpellier-de-Médillan, Mortagne-sur-Gironde, Le Mung, Nancras, Nieullès-Saintes, Pérignac, Pessines, Pisany, Plassay, Pons, Pont-l'Abbé-d'Arnoult, Port-d'Envaux, Préguillac, Rétaud, Rioux, Romegoux, Rouffiac, Sablonceaux, Saint-André-de-Lidon, Saint-Bris-des-Bois, Saint-Césaire, Sainte-Gemme, Saint-Georgesde-Didonne, Saint-Georges-des-Coteaux, Saint-Léger, Saint-Porchaire, Saint-Quantin-de-Rançanne, Sainte-Radegonde, Saint-Romain-sur-Gironde, Saint-Romain-de-Benet, Saint-Sauvant, Saint-Seurin-de-Palenne, Saint-Sever-de-Saintonge, Saint-Simon-de-Pellouaille, Saint-Sulpice-d'Arnoult, Saint-Vaize, Saintes, Salignac-sur-Charente, Saujon, Semussac, Le Seure, Soulignonne, Talmont-sur-Gironde, Tanzac, Tesson, Thaims, Thénac, Thézac, Trizay, La Vallée, Varzay, Vénérand, Villars-en-Pons, Villars-les-Bois, Virollet. SPF DE SAINTES 2 Centre des Finances Publiques 4 cours Charles de Gaulle 17108 SAINTES CEDEX Tél.: 05 46 96 51 21 Mél:spf.saintes2@dgfip.finances.gouv.fr Daniel ALEGRE Patricia COUVIDAT Ressort Annepont, Annezay, Antezant-la-Chapelle, Archingeay, Asnières-la-Giraud, Aujac, Aulnay, Aumagne, Authon-Ébéon, Bagnizeau, Ballans, Bazauges, Beauvais-sur-Matha, La Benâte, Bercloux, Bernay-Saint-Martin, Bignay, Blanzac-lès-Matha, Blanzay-sur-Boutonne, Bords, Bresdon, Brie-sous-Matha, Brizambourg, La Brousse, Champdolent, Chantemerle-sur-la-Soie, Cherbonnières, Chervettes, Chives, Coivert, Contré, Courant, Courcelles, Courcerac, Cressé, La Croix-Comtesse, Dampierresur-Boutonne, Dœuil-sur-le-Mignon, Les Éduts, Les Églises-d'Argenteuil, Fenioux, Fontaine-Chalendray, Fontenet, La Frédière, Gibourne, Le Gicq, Gourvillette, Grandjean, Haimps, La Jarrie-Audouin, Juicq, Landes, Loiré-sur-Nie, Loulay, Louzignac, Lozay, Macqueville, Massac, Matha, Mazeray, Migré, Mons, Nachamps, Nantillé, Néré, Neuvicq-le-Château, Les Nouillers, Nuaillé-sur-Boutonne, Paillé, Saint-Denis-du-Pin, Poursay-Garnaud, Prignac, Puyrolland, Romazières, Saint-Félix, Saint-Georges-de-Longuepierre, Saint-Hilaire-de-Villefranche, Saint-Jean-d'Angély, Saint-Julien-de-l'Escap, Saint-Laurent-dela-Barrière, Saint-Loup, Saint-Mandé-sur-Brédoire, Saint-Martial, Saint-Martin-de-Juillers, Sainte-Même, Saint-Ouen-la-Thène, Saint-Pardoult, Saint-Pierre-de-Juillers, Saint-Pierre-de-l'Isle, Saint-Savinien, Saint-Séverin-sur-Boutonne, Saleignes, Seigné, Siecq, Sonnac, Taillant, Taillebourg, Ternant, Thors, Tonnay-Boutonne, Torxé, Les Touches-de-Périgny, Varaize, Vergné, La Vergne, Vervant, La Villedieu, Villemorin, Villeneuve-la-Comtesse, Villiers-Couture, Vinax, Voissay. SPF DE JONZAC Centre des Finances Publiques 26 ave Foch - CS 60089 17503 JONZAC CEDEX Tél.: 05 46 48 78 97 Mél:spf.jonzac@dgfip.finances.gouv.fr Mickaël REMAUD Bérengère CARROAILLE Ressort Agudelle, Allas-Bocage, Allas-Champagne, Archiac, Arthenac, La Barde, Bedenac, Bois, Boisredon, Boresse-et-Martron, Boscamnant, Bran, Brie-sous-Archiac, Bussac-Forêt, Celles, Cercoux, Chamouillac, Champagnac, Champagnolles, Chartuzac, Chatenet, Chaunac, Chepniers, Chevanceaux, Cierzac, Clam, Clérac, Clion, La Clotte, Consac, Corignac, Courpignac, Coux, Expiremont, Fontaines-d'Ozillac, Le Fouilloux, La Genétouze, Germignac, Givrezac, Guitinières, JarnacChampagne, Jonzac, Jussas, Léoville, Lonzac, Lorignac, Lussac, Mérignac, Messac, Meux, Mirambeau, Moings, Montendre, Montguyon, Montlieu-la-Garde, Mortiers, Mosnac, Neuillac, Neulles, Neuvicq, Nieul-le-Virouil, Orignolles, Ozillac, Le Pin, Plassac, Polignac, Pommiers-Moulons, Pouillac, Réaux, Rouffignac, Saint-Aigulin, Saint-Bonnet-sur-Gironde, Saint-CiersChampagne, Saint-Ciers-du-Taillon, Sainte-Colombe, Saint-Dizant-du-Bois, Saint-Dizant-du-Gua, Saint-Eugène, Saint-Fortsur-Gironde, Saint-Genis-de-Saintonge, Saint-Georges-Antignac, Saint-Georges-des-Agoûts, Saint-Germain-de-Lusignan, Saint-Germain-de-Vibrac, Saint-Germain-du-Seudre, Saint-Grégoire-d'Ardennes, Saint-Hilaire-du-Bois, Sainte-Lheurine, Saint-Maigrin, Saint-Martial-de-Mirambeau, Saint-Martial-de-Vitaterne, Saint-Martial-sur-Né, Saint-Martin-d'Ary, Saint-Martinde-Coux, Saint-Maurice-de-Tavernole, Saint-Médard, Saint-Palais-de-Négrignac, Saint-Palais-de-Phiolin, Saint-Pierre-duPalais, Sainte-Ramée, Saint-Sigismond-de-Clermont, Saint-Simon-de-Bordes, Saint-Sorlin-de-Conac, Saint-Thomas-deConac, Salignac-de-Mirambeau, Semillac, Semoussac, Soubran, Souméras, Sousmoulins, Tugéras-Saint-Maurice, Vanzac, Vibrac, Villexavier. 18 – Cher Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE BOURGES 4 boulevard Lahitolle 18000 BOURGES Tél.: 02 48 69 77 55 Mél:spf.bourges@dgfip.finances.gouv.fr Sylvie PERRIER Annick POINTREAU Ressort Les Aix-d'Angillon, Allogny, Allouis, Annoix, Arçay, Aubinges, Avord, Azy, Baugy, Bengy-sur-Craon, Berry-Bouy, Bourges, Brécy, Brinay, Cerbois, La Chapelle-Saint-Ursin, Chârost, Chassy, Chéry, Civray, Crosses, Dampierre-en-Graçay, Farges-enSeptaine, Foëcy, Fussy, Genouilly, Graçay, Gron, Jussy-Champagne, Lapan, Laverdines, Lazenay, Levet, Limeux, LissayLochy, Lunery, Lury-sur-Arnon, Mareuil-sur-Arnon, Marmagne, Massay, Mehun-sur-Yèvre, Menetou-Salon, Méreau, Méry-surCher, Morogues, Morthomiers, Moulins-sur-Yèvre, Nançay, Neuvy-sur-Barangeon, Nohant-en-Goût, Nohant-en-Graçay, Osmoy, Parassy, Pigny, Plaimpied-Givaudins, Plou, Poisieux, Preuilly, Primelles, Quantilly, Quincy, Rians, Saint-Ambroix, Saint-Caprais, Saint-Céols, Saint-Doulchard, Saint-Éloy-de-Gy, Saint-Florent-sur-Cher, Saint-Georges-sur-la-Prée, SaintGeorges-sur-Moulon, Saint-Germain-du-Puy, Saint-Hilaire-de-Court, Saint-Just, Saint-Laurent, Sainte-Lunaise, Saint-Martind'Auxigny, Saint-Michel-de-Volangis, Saint-Outrille, Saint-Palais, Sainte-Solange, Sainte-Thorette, Saligny-le-Vif, Saugy, Savigny-en-Septaine, Senneçay, Soulangis, Soye-en-Septaine, Le Subdray, Thénioux, Trouy, Vasselay, Vierzon, Vignouxsous-les-Aix, Vignoux-sur-Barangeon, Villabon, Villeneuve-sur-Cher, Villequiers, Vorly, Vornay, Vouzeron. SPF DE SAINT-AMAND-MONTROND 8 rue Marengo 18207 SAINT-AMAND-MONTROND CEDEX Tél.: 02 48 82 11 52 Mél:spf.saint-amand-montrond@dgfip.finances.gouv.fr Dominique LAROYE Yolande GOYON Ressort Ainay-le-Vieil, Apremont-sur-Allier, Arcomps, Ardenais, Arpheuilles, Augy-sur-Aubois, Bannegon, Beddes, Bessais-leFromental, Blet, Bouzais, Bruère-Allichamps, Bussy, La Celette, La Celle, La Celle-Condé, Chalivoy-Milon, Chambon, La Chapelle-Hugon, Charenton-du-Cher, Charly, Châteaumeillant, Châteauneuf-sur-Cher, Le Châtelet, Chaumont, Le Chautay, Chavannes, Chezal-Benoît, Cogny, Colombiers, Contres, Cornusse, Corquoy, Cours-les-Barres, Coust, Crézançay-sur-Cher, Croisy, Cuffy, Culan, Drevant, Dun-sur-Auron, Épineuil-le-Fleuriel, Farges-Allichamps, Faverdines, Flavigny, Germignyl'Exempt, Givardon, Grossouvre, La Groutte, La Guerche-sur-l'Aubois, Ids-Saint-Roch, Ignol, Ineuil, Jouet-sur-l'Aubois, Lantan, Lignières, Loye-sur-Arnon, Lugny-Bourbonnais, Maisonnais, Marçais, Meillant, Menetou-Couture, Montlouis, Morlac, Mornay-Berry, Mornay-sur-Allier, Nérondes, Neuilly-en-Dun, Neuvy-le-Barrois, Nozières, Orcenais, Orval, Osmery, Ourouerles-Bourdelins, Parnay, La Perche, Le Pondy, Préveranges, Raymond, Reigny, Rezay, Sagonne, Saint-Aignan-des-Noyers, Saint-Amand-Montrond, Saint-Baudel, Saint-Christophe-le-Chaudry, Saint-Denis-de-Palin, Saint-Georges-de-Poisieux, SaintGermain-des-Bois, Saint-Hilaire-de-Gondilly, Saint-Hilaire-en-Lignières, Saint-Jeanvrin, Saint-Loup-des-Chaumes, Saint-Maur, Saint-Pierre-les-Bois, Saint-Pierre-les-Étieux, Saint-Priest-la-Marche, Saint-Saturnin, Saint-Symphorien, Saint-Vitte, Sancoins, Saulzais-le-Potier, Serruelles, Sidiailles, Tendron, Thaumiers, Torteron, Touchay, Uzay-le-Venon, Vallenay, Venesmes, Vereaux, Vernais, Verneuil, Vesdun, Villecelin. SPF DE SANCERRE Centre des Finances Publiques Nouvelle Place 18300 SANCERRE Tél.: 02 48 54 32 57 Mél:spf.sancerre@dgfip.finances.gouv.fr Françoise THIROT Michelle JOFFE Ressort Achères, Argent-sur-Sauldre, Argenvières, Assigny, Aubigny-sur-Nère, Bannay, Barlieu, Beffes, Belleville-sur-Loire, Blancafort, Boulleret, Brinon-sur-Sauldre, Bué, La Chapelle-d'Angillon, La Chapelle-Montlinard, La Chapelotte, Charentonnay, Chaumoux-Marcilly, Clémont, Concressault, Couargues, Couy, Crézancy-en-Sancerre, Dampierre-en-Crot, Ennordres, Étréchy, Feux, Gardefort, Garigny, Groises, Henrichemont, Herry, Humbligny, Ivoy-le-Pré, Jalognes, Jars, Jussy-le-Chaudrier, Léré, Lugny-Champagne, Marseilles-lès-Aubigny, Menetou-Râtel, Ménétréol-sous-Sancerre, Ménétréol-sur-Sauldre, Méry-èsBois, Montigny, Neuilly-en-Sancerre, Neuvy-Deux-Clochers, Le Noyer, Oizon, Précy, Presly, Saint-Bouize, Sainte-Gemme-enSancerrois, Saint-Léger-le-Petit, Saint-Martin-des-Champs, Sainte-Montaine, Saint-Satur, Sancergues, Sancerre, Santranges, Savigny-en-Sancerre, Sens-Beaujeu, Sévry, Subligny, Sury-près-Léré, Sury-en-Vaux, Sury-ès-Bois, Thauvenay, Thou, Vaillysur-Sauldre, Veaugues, Verdigny, Villegenon, Vinon. 19 – Corrèze Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE TULLE Cité administrative Jean Montala 1 place Martial Brigouleix BP 314 19011 TULLE CEDEX Tél.: 05 55 21 81 03 Mél:spf.tulle@dgfip.finances.gouv.fr Philippe GOLD-DALG Stephanie LE BONNIEC Ressort Affieux, Aix, Albussac, Alleyrat, Altillac, Ambrugeat, Les Angles-sur-Corrèze, Argentat, Auriac, Bar, Bassignac-le-Bas, Bassignac-le-Haut, Beaumont, Bellechassagne, Bonnefond, Bort-les-Orgues, Bugeat, Camps-Saint-Mathurin-Léobazel, Chamberet, Chamboulive, Chameyrat, Champagnac-la-Noaille, Champagnac-la-Prune, Chanac-les-Mines, Chanteix, La Chapelle-Saint-Géraud, Chapelle-Spinasse, Le Chastang, Chaumeil, Chavanac, Chaveroche, Chirac-Bellevue, Clergoux, Combressol, Condat-sur-Ganaveix, Cornil, Corrèze, Couffy-sur-Sarsonne, Courteix, Darazac, Darnets, Davignac, Égletons, L'Église-aux-Bois, Espagnac, Espartignac, Eyburie, Eygurande, Eyrein, Favars, Feyt, Forgès, Gimel-les-Cascades, Goulles, Gourdon-Murat, Grandsaigne, Gros-Chastang, Gumond, Hautefage, Le Jardin, Lacelle, Ladignac-sur-Rondelles, Lafage-surSombre, Lagarde-Enval, Lagraulière, Laguenne, Lamazière-Basse, Lamazière-Haute, Lamongerie, Lapleau, Laroche-prèsFeyt, Latronche, Laval-sur-Luzège, Lestards, Liginiac, Lignareix, Le Lonzac, Madranges, Marcillac-la-Croisille, Marc-la-Tour, Margerides, Masseret, Maussac, Meilhards, Ménoire, Mercœur, Merlines, Mestes, Meymac, Meyrignac-l'Église, Millevaches, Monceaux-sur-Dordogne, Monestier-Merlines, Monestier-Port-Dieu, Montaignac-Saint-Hippolyte, Moustier-Ventadour, Naves, Neuvic, Neuville, Orliac-de-Bar, Palisse, Pandrignes, Péret-Bel-Air, Pérols-sur-Vézère, Peyrelevade, Peyrissac, Pierrefitte, Confolent-Port-Dieu, Pradines, Reygade, Rilhac-Treignac, Rilhac-Xaintrie, La Roche-Canillac, Roche-le-Peyroux, Rosiersd'Égletons, Saint-Angel, Saint-Augustin, Saint-Bazile-de-la-Roche, Saint-Bonnet-Avalouze, Saint-Bonnet-Elvert, Saint-Bonnetles-Tours-de-Merle, Saint-Bonnet-près-Bort, Saint-Chamant, Saint-Cirgues-la-Loutre, Saint-Clément, Saint-Étienne-aux-Clos, Saint-Étienne-la-Geneste, Saint-Exupéry-les-Roches, Sainte-Fortunade, Saint-Fréjoux, Saint-Geniez-ô-Merle, Saint-GermainLavolps, Saint-Germain-les-Vergnes, Saint-Hilaire-Foissac, Saint-Hilaire-les-Courbes, Saint-Hilaire-Luc, Saint-Hilaire-Peyroux, Saint-Hilaire-Taurieux, Saint-Jal, Saint-Julien-aux-Bois, Saint-Julien-le-Pèlerin, Saint-Julien-près-Bort, Sainte-MarieLapanouze, Saint-Martial-de-Gimel, Saint-Martial-Entraygues, Saint-Martin-la-Méanne, Saint-Merd-de-Lapleau, Saint-Merdles-Oussines, Saint-Mexant, Saint-Pantaléon-de-Lapleau, Saint-Pardoux-la-Croisille, Saint-Pardoux-le-Neuf, Saint-Pardoux-leVieux, Saint-Paul, Saint-Priest-de-Gimel, Saint-Privat, Saint-Rémy, Saint-Salvadour, Saint-Setiers, Saint-Sulpice-les-Bois, Saint-Sylvain, Saint-Victour, Saint-Ybard, Saint-Yrieix-le-Déjalat, Salon-la-Tour, Sarran, Sarroux, Seilhac, Sérandon, Servières-le-Château, Sexcles, Sornac, Soudaine-Lavinadière, Soudeilles, Soursac, Tarnac, Thalamy, Toy-Viam, Treignac, Tulle, Ussel, Uzerche, Valiergues, Veix, Veyrières, Viam, Vitrac-sur-Montane. SPF DE BRIVE Centre des Finances Publiques 50 bd Gontran Royer CS 10403 19119 BRIVE LA GAILLARDE CEDEX Tél.: 05 55 18 31 65 Mél:spf.brive@dgfip.finances.gouv.fr Patrick BURBAUD Jean-François PERQUE Ressort Albignac, Allassac, Arnac-Pompadour, Astaillac, Aubazines, Ayen, Beaulieu-sur-Dordogne, Benayes, Beynat, Beyssac, Beyssenac, Bilhac, Branceilles, Brignac-la-Plaine, Brive-la-Gaillarde, Brivezac, Chabrignac, La Chapelle-aux-Brocs, La Chapelle-aux-Saints, Chartrier-Ferrière, Chasteaux, Chauffour-sur-Vell, Chenailler-Mascheix, Collonges-la-Rouge, Concèze, Cosnac, Cublac, Curemonte, Dampniat, Donzenac, Estivals, Estivaux, Jugeals-Nazareth, Juillac, Lagleygeolle, Lanteuil, Larche, Lascaux, Ligneyrac, Liourdres, Lissac-sur-Couze, Lostanges, Louignac, Lubersac, Malemort-sur-Corrèze, Mansac, Marcillac-la-Croze, Meyssac, Montgibaud, Nespouls, Noailhac, Noailles, Nonards, Objat, Orgnac-sur-Vézère, Palazinges, Perpezac-le-Blanc, Perpezac-le-Noir, Le Pescher, Puy-d'Arnac, Queyssac-les-Vignes, Rosiers-de-Juillac, Sadroc, Saillac, Saint-Aulaire, Saint-Bazile-de-Meyssac, Saint-Bonnet-la-Rivière, Saint-Bonnet-l'Enfantier, Saint-Cernin-de-Larche, SaintCyprien, Saint-Cyr-la-Roche, Saint-Éloy-les-Tuileries, Sainte-Féréole, Saint-Julien-le-Vendômois, Saint-Julien-Maumont, Saint-Martin-Sepert, Saint-Pantaléon-de-Larche, Saint-Pardoux-Corbier, Saint-Pardoux-l'Ortigier, Saint-Robert, Saint-Solve, Saint-Sornin-Lavolps, Saint-Viance, Segonzac, Ségur-le-Château, Sérilhac, Sioniac, Troche, Tudeils, Turenne, Ussac, Varetz, Vars-sur-Roseix, Végennes, Venarsal, Vigeois, Vignols, Voutezac, Yssandon. 2A – Corse-du-Sud Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF D'AJACCIO Centre des Finances Publiques 6 parc Cunéo d'Ornano BP 409 20195 AJACCIO CEDEX Tél.: 04 95 20 62 12 Mél:spf.ajaccio@dgfip.finances.gouv.fr Jacques BARBIER Jeanne GILLES Ressort Toutes les communes du département. 2B – Haute-Corse Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE BASTIA Centre des Finances Publiques 1 rue des Horizons Bleus quartier Recipello BP 302 20402 BASTIA CEDEX 9 Tél.: 04 95 32 94 71 Mél:spf.bastia@dgfip.finances.gouv.fr Jean-Baptiste LECA Anne DELFINI Ressort Toutes les communes du département. 21 – Côte d'Or Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE DIJON 1 Centre des Finances Publiques - 1er Etage 25 rue de la Boudronnée 21047 DIJON CEDEX Tél.: 03 80 28 65 22 Mél:spf.dijon1@dgfip.finances.gouv.fr Denis BRESSON Patrick BOMBOY Ressort Agey, Ahuy, Aiserey, Ancey, Arcey, Arc-sur-Tille, Asnières-lès-Dijon, Athée, Aubigny-lès-Sombernon, Auxonne, Barbirey-surOuche, Barges, Baulme-la-Roche, Beire-le-Fort, Bellefond, Bessey-lès-Cîteaux, Bévy, Billey, Blaisy-Bas, Blaisy-Haut, Bressey-sur-Tille, Bretenière, Bretigny, Brochon, Brognon, Broindon, Bussy-la-Pesle, Cessey-sur-Tille, Chambeire, Chambœuf, Chambolle-Musigny, Champdôtre, Chenôve, Chevannes, Chevigny-Saint-Sauveur, Clémencey, Clénay, Collonges-lès-Bévy, Collonges-lès-Premières, Corcelles-lès-Cîteaux, Corcelles-les-Monts, Couchey, Couternon, Crimolois, Curley, Curtil-Vergy, Daix, Darois, Détain-et-Bruant, Dijon, Drée, Échannay, Échigey, Épernay-sous-Gevrey, L'Étang-Vergy, Étaules, Fauverney, Fénay, Fixin, Flagey-lès-Auxonne, Flammerans, Flavignerot, Fleurey-sur-Ouche, Fontaine-lès-Dijon, Genlis, Gergueil, Gevrey-Chambertin, Gissey-sur-Ouche, Grenant-lès-Sombernon, Grosbois-en-Montagne, Hauteville-lèsDijon, Izeure, Izier, Labergement-Foigney, Labergement-lès-Auxonne, Lantenay, Longchamp, Longeault, Longecourt-enPlaine, Longvic, Magny-Montarlot, Magny-sur-Tille, Les Maillys, Mâlain, Marliens, Marsannay-la-Côte, Mesmont, Messanges, Messigny-et-Vantoux, Montoillot, Morey-Saint-Denis, Neuilly-lès-Dijon, Noiron-sous-Gevrey, Norges-la-Ville, Orgeux, Ouges, Pasques, Perrigny-lès-Dijon, Plombières-lès-Dijon, Pluvault, Pluvet, Poncey-lès-Athée, Pont, Prâlon, Premières, Prenois, Quemigny-Poisot, Quetigny, Remilly-en-Montagne, Remilly-sur-Tille, Reulle-Vergy, Rouvres-en-Plaine, Ruffey-lès-Echirey, Saint-Anthot, Saint-Apollinaire, Saint-Jean-de-Bœuf, Saint-Julien, Sainte-Marie-sur-Ouche, Saint-Philibert, Saint-Victor-surOuche, Saulon-la-Chapelle, Saulon-la-Rue, Savigny-le-Sec, Savigny-sous-Mâlain, Savouges, Segrois, Semezanges, Sennecey-lès-Dijon, Soirans, Sombernon, Talant, Tart-l'Abbaye, Tart-le-Bas, Tart-le-Haut, Ternant, Thorey-en-Plaine, Tillenay, Tréclun, Urcy, Varanges, Varois-et-Chaignot, Velars-sur-Ouche, Verrey-sous-Drée, Vieilmoulin, Villers-les-Pots, Villers-Rotin. SPF DE DIJON 2 Centre des Finances Publiques 25 rue de la Boudronnée 21047 DIJON CEDEX Tél.: 03 80 28 65 16 Mél:spf.dijon2@dgfip.finances.gouv.fr Philippe JOSSERAND Georges MARTINEZ Ressort Aignay-le-Duc, Aisey-sur-Seine, Ampilly-les-Bordes, Ampilly-le-Sec, Arceau, Arrans, Asnières-en-Montagne, Autricourt, Avelanges, Avot, Baigneux-les-Juifs, Balot, Barjon, Beaulieu, Beaumont-sur-Vingeanne, Beaunotte, Beire-le-Châtel, Belansur-Ource, Belleneuve, Bellenod-sur-Seine, Beneuvre, Bèze, Bézouotte, Billy-lès-Chanceaux, Binges, Bissey-la-Côte, Bisseyla-Pierre, Blagny-sur-Vingeanne, Bligny-le-Sec, Boudreville, Bouix, Bourberain, Boussenois, Brémur-et-Vaurois, Brion-surOurce, Buncey, Bure-les-Templiers, Busseaut, Busserotte-et-Montenaille, Bussières, Buxerolles, Cérilly, Chaignay, Chambain, Chamesson, Champagne-sur-Vingeanne, Champagny, Chanceaux, Channay, Charmes, Charrey-sur-Seine, Châtillon-sur-Seine, Chaugey, Chaume-et-Courchamp, La Chaume, Chaume-lès-Baigneux, Chaumont-le-Bois, Chazeuil, Chemin-d'Aisey, Cheuge, Cirey-lès-Pontailler, Cléry, Coulmier-le-Sec, Courban, Courlon, Courtivron, Crécey-sur-Tille, Cuiserey, Curtil-Saint-Seine, Cussey-les-Forges, Dampierre-et-Flée, Diénay, Drambon, Duesme, Échalot, Échevannes, Épagny, Essarois, Étais, Étalante, Étevaux, Étormay, Étrochey, Faverolles-lès-Lucey, Flacey, Foncegrive, Fontaines-enDuesmois, Fontaine-Française, Fontaines-les-Sèches, Fontenelle, Fraignot-et-Vesvrotte, Francheville, Frénois, Gemeaux, Gevrolles, Gomméville, Les Goulles, Grancey-le-Château-Neuvelle, Grancey-sur-Ource, Griselles, Gurgy-la-Ville, Gurgy-leChâteau, Heuilley-sur-Saône, Is-sur-Tille, Jancigny, Jours-lès-Baigneux, Laignes, Lamarche-sur-Saône, Lamargelle, Larrey, Léry, Leuglay, Licey-sur-Vingeanne, Lignerolles, Louesme, Lucey, Lux, Magny-Lambert, Magny-Saint-Médard, Maisey-le-Duc, Marandeuil, Marcenay, Marcilly-sur-Tille, Marey-sur-Tille, Marsannay-le-Bois, Massingy, Mauvilly, Maxilly-sur-Saône, Le Meix, Menesble, Meulson, Minot, Mirebeau-sur-Bèze, Moitron, Molesme, Moloy, Montigny-sur-Aube, Montigny-Mornay-Villeneuvesur-Vingeanne, Montliot-et-Courcelles, Montmançon, Montmoyen, Mosson, Nesle-et-Massoult, Nicey, Nod-sur-Seine, Noironsur-Bèze, Noiron-sur-Seine, Obtrée, Oigny, Oisilly, Orain, Origny, Orret, Orville, Panges, Pellerey, Perrigny-sur-l'Ognon, Pichanges, Planay, Poinçon-lès-Larrey, Poiseul-la-Grange, Poiseul-la-Ville-et-Laperrière, Poiseul-lès-Saulx, Poncey-surl'Ignon, Pontailler-sur-Saône, Pothières, Pouilly-sur-Vingeanne, Prusly-sur-Ource, Puits, Quemigny-sur-Seine, Recey-surOurce, Renève, Riel-les-Eaux, Rochefort-sur-Brévon, Sacquenay, Saint-Broing-les-Moines, Sainte-Colombe-sur-Seine, SaintGermain-le-Rocheux, Saint-Léger-Triey, Saint-Marc-sur-Seine, Saint-Martin-du-Mont, Saint-Maurice-sur-Vingeanne, SaintSauveur, Saint-Seine-l'Abbaye, Saint-Seine-sur-Vingeanne, Salives, Saulx-le-Duc, Saussy, Savoisy, Savolles, Selongey, Semond, Soissons-sur-Nacey, Spoy, Talmay, Tanay, Tarsul, Tellecey, Terrefondrée, Thoires, Til-Châtel, Trochères, Trouhaut, Turcey, Val-Suzon, Vannaire, Vanvey, Vaux-Saules, Verdonnet, Vernois-lès-Vesvres, Vernot, Véronnes, Vertault, Veuxhaulles-sur-Aube, Vielverge, Viévigne, Villaines-en-Duesmois, Villecomte, Villedieu, La Villeneuve-les-Convers, VillersPatras, Villey-sur-Tille, Villiers-le-Duc, Villotte-Saint-Seine, Villotte-sur-Ource, Vix, Vonges, Voulaines-les-Templiers. SPF DE DIJON 3 Centre des Finances Publiques 25 rue de la Boudronnée 21047 DIJON CEDEX Tél.: 03 80 28 66 81 Mél:spf.dijon3@dgfip.finances.gouv.fr Hubert RENAUT Claudette GUILLEMIER Ressort Aisy-sous-Thil, Alise-Sainte-Reine, Arnay-sous-Vitteaux, Athie, Avosnes, Bard-lès-Époisses, Benoisey, Beurizot, Bierre-lèsSemur, Source-Seine, Boussey, Boux-sous-Salmaise, Brain, Braux, Brianny, Buffon, Bussy-le-Grand, Champ-d'Oiseau, Champeau-en-Morvan, Champrenault, Charencey, Charigny, Charny, Chassey, Chevannay, Clamerey, Corpoyer-la-Chapelle, Corrombles, Corsaint, Courcelles-Frémoy, Courcelles-lès-Montbard, Courcelles-lès-Semur, Crépand, Dampierre-enMontagne, Darcey, Dompierre-en-Morvan, Époisses, Éringes, Fain-lès-Montbard, Fain-lès-Moutiers, Flavigny-sur-Ozerain, Flée, Fontangy, Forléans, Fresnes, Frôlois, Genay, Gissey-le-Vieil, Gissey-sous-Flavigny, Grésigny-Sainte-Reine, Grignon, Hauteroche, Jailly-les-Moulins, Jeux-lès-Bard, Juillenay, Juilly, Lacour-d'Arcenay, Lantilly, Lucenay-le-Duc, Magny-la-Ville, Marcellois, Marcigny-sous-Thil, Marcilly-et-Dracy, Marigny-le-Cahouët, Marmagne, Massingy-lès-Semur, Massingy-lèsVitteaux, Ménétreux-le-Pitois, Millery, Missery, Molphey, Montbard, Montberthault, Montigny-Montfort, Montigny-SaintBarthélemy, Montigny-sur-Armançon, Montlay-en-Auxois, La Motte-Ternant, Moutiers-Saint-Jean, Mussy-la-Fosse, Nan-sousThil, Nogent-lès-Montbard, Noidan, Normier, Pont-et-Massène, Posanges, Pouillenay, Précy-sous-Thil, Quincerot, Quincy-leVicomte, La Roche-en-Brenil, La Roche-Vanneau, Roilly, Rougemont, Rouvray, Saffres, Saint-Andeux, Sainte-Colombe, Saint-Didier, Saint-Euphrône, Saint-Germain-de-Modéon, Saint-Germain-lès-Senailly, Saint-Hélier, Saint-Mesmin, SaintRémy, Saint-Thibault, Salmaise, Saulieu, Seigny, Semur-en-Auxois, Senailly, Sincey-lès-Rouvray, Souhey, Soussey-surBrionne, Thenissey, Thoisy-la-Berchère, Thorey-sous-Charny, Thoste, Torcy-et-Pouligny, Touillon, Toutry, Uncey-le-Franc, Velogny, Venarey-les-Laumes, Verrey-sous-Salmaise, Vesvres, Vic-de-Chassenay, Vic-sous-Thil, Vieux-Château, Villainesles-Prévôtes, Villargoix, Villars-et-Villenotte, Villeberny, Villeferry, Villeneuve-sous-Charigny, Villy-en-Auxois, Viserny, Vitteaux. SPF DE BEAUNE Centre des Finances Publiques 1 rue Gaston Roupnel CS 30094 21205 BEAUNE CEDEX Tél.: 03 80 24 39 00 Mél:spf.beaune@dgfip.finances.gouv.fr Marie-Annick CLERC Jean-Pierre CINQUIN Ressort Agencourt, Allerey, Aloxe-Corton, Antheuil, Antigny-la-Ville, Arcenant, Arconcey, Argilly, Arnay-le-Duc, Aubaine, Aubigny-enPlaine, Aubigny-la-Ronce, Auvillars-sur-Saône, Auxant, Auxey-Duresses, Bagnot, Bard-le-Régulier, Baubigny, Beaune, Bellenot-sous-Pouilly, Bessey-en-Chaume, Bessey-la-Cour, Beurey-Bauguay, Blancey, Blanot, Bligny-lès-Beaune, Bligny-surOuche, Boncourt-le-Bois, Bonnencontre, Bouhey, Bouilland, Bousselange, Bouze-lès-Beaune, Brazey-en-Morvan, Brazey-enPlaine, Broin, La Bussière-sur-Ouche, Censerey, Chailly-sur-Armançon, Chamblanc, Champignolles, Charrey-sur-Saône, Chassagne-Montrachet, Châteauneuf, Châtellenot, Chaudenay-la-Ville, Chaudenay-le-Château, Chaux, Chazilly, Chevignyen-Valière, Chivres, Chorey-les-Beaune, Civry-en-Montagne, Clomot, Colombier, Combertault, Comblanchien, Commarin, Corberon, Corcelles-les-Arts, Corgengoux, Corgoloin, Cormot-le-Grand, Corpeau, Créancey, Crugey, Culètre, Cussy-laColonne, Cussy-le-Châtel, Diancey, Ébaty, Échenon, Échevronne, Écutigny, Éguilly, Esbarres, Essey, Le Fête, FlageyEchézeaux, Foissy, Franxault, Fussey, Gerland, Gilly-lès-Cîteaux, Glanon, Grosbois-lès-Tichey, Ivry-en-Montagne, Jallanges, Jouey, Jours-en-Vaux, Labergement-lès-Seurre, Labruyère, Lacanche, Lanthes, Laperrière-sur-Saône, Lechâtelet, Levernois, Liernais, Longecourt-lès-Culêtre, Losne, Lusigny-sur-Ouche, Maconge, Magnien, Magny-lès-Aubigny, Magny-lès-Villers, Maligny, Manlay, Marcheseuil, Marcilly-Ogny, Marey-lès-Fussey, Marigny-lès-Reullée, Martrois, Mavilly-Mandelot, Meilly-surRouvres, Meloisey, Ménessaire, Merceuil, Meuilley, Meursanges, Meursault, Mimeure, Molinot, Montagny-lès-Beaune, Montagny-lès-Seurre, Montceau-et-Écharnant, Monthelie, Montmain, Montot, Mont-Saint-Jean, Musigny, Nantoux, Nolay, Nuits-Saint-Georges, Pagny-la-Ville, Pagny-le-Château, Painblanc, Pernand-Vergelesses, Pommard, Pouilly-en-Auxois, Pouilly-sur-Saône, Premeaux-Prissey, Puligny-Montrachet, Quincey, La Rochepot, Rouvres-sous-Meilly, Ruffey-lès-Beaune, Saint-Aubin, Saint-Bernard, Saint-Jean-de-Losne, Sainte-Marie-la-Blanche, Saint-Martin-de-la-Mer, Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, Saint-Pierre-en-Vaux, Saint-Prix-lès-Arnay, Saint-Romain, Sainte-Sabine, Saint-Seine-en-Bâche, Saint-Symphorien-surSaône, Saint-Usage, Samerey, Santenay, Santosse, Saussey, Savigny-lès-Beaune, Savilly, Semarey, Ladoix-Serrigny, Seurre, Sussey, Tailly, Thoisy-le-Désert, Thomirey, Thorey-sur-Ouche, Thury, Tichey, Trouhans, Trugny, Vandenesse-enAuxois, Vauchignon, Veilly, Veuvey-sur-Ouche, Vianges, Vic-des-Prés, Viévy, Vignoles, Villars-Fontaine, Villebichot, Villers-laFaye, Villiers-en-Morvan, Villy-le-Moutier, Volnay, Vosne-Romanée, Voudenay, Vougeot. 22 – Côtes-d'Armor Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE SAINT-BRIEUC Centre des Finances Publiques 4 rue Abbé Garnier - CS 62123 22022 SAINT-BRIEUC CEDEX 1 Tél.: 02 96 01 42 42 Mél:spf.saint-brieuc@dgfip.finances.gouv.fr Patrick PAIRAULT Christelle RICHEUX Ressort Andel, Binic, Le Bodéo, Boqueho, Bréhand, Île-de-Bréhat, Châtelaudren, Coëtmieux, Cohiniac, Erquy, Étables-sur-Mer, Le Faouët, Le Fœil, Gommenec'h, La Harmoye, Hénon, L'Hermitage-Lorge, Hillion, Kerfot, Lamballe, Landéhen, Lanfains, Langueux, Lanleff, Lanloup, Lannebert, Lantic, Lanvollon, Le Leslay, La Malhoure, La Méaugon, Le Merzer, Meslin, Moncontour, Morieux, Noyal, Paimpol, Penguily, Plaine-Haute, Plaintel, Planguenoual, Plédran, Pléguien, Pléhédel, Plélo, Pléneuf-Val-André, Plérin, Plerneuf, Plœuc-sur-Lié, Ploubazlanec, Plouézec, Ploufragan, Plouha, Plourhan, Plourivo, Plouvara, Pludual, Plurien, Pommeret, Pommerit-le-Vicomte, Pordic, Quessoy, Quintenic, Quintin, Saint-Alban, Saint-Bihy, Saint-Brandan, Saint-Brieuc, Saint-Carreuc, Saint-Donan, Saint-Gildas, Saint-Glen, Saint-Julien, Saint-Quay-Portrieux, SaintRieul, Saint-Trimoël, Trébry, Trédaniel, Trégomeur, Trégueux, Tréguidel, Tréméloir, Tréméven, Trémuson, Tressignaux, Tréveneuc, Trévérec, Le Vieux-Bourg, Yffiniac, Yvias. SPF DE DINAN Centre des Finances Publiques 4 rue Salle Gourdine - CS 21058 22101 DINAN CEDEX Tél.: 02 96 87 61 00 Mél:spf.dinan@dgfip.finances.gouv.fr Alain BOULLOT Christiane LAROCHE Ressort Aucaleuc, Bobital, La Bouillie, Bourseul, Broons, Brusvily, Calorguen, Caulnes, Les Champs-Géraux, La Chapelle-Blanche, Corseul, Créhen, Dinan, Dolo, Éréac, Évran, Guenroc, Guitté, Hénanbihen, Hénansal, Le Hinglé, Jugon-les-Lacs, Lancieux, Landébia, La Landec, Langrolay-sur-Rance, Languédias, Languenan, Lanrelas, Lanvallay, Léhon, Matignon, Mégrit, Plancoët, Pléboulle, Plédéliac, Fréhel, Plélan-le-Petit, Plénée-Jugon, Pleslin-Trigavou, Plessix-Balisson, Plestan, Pleudihen-sur-Rance, Pléven, Plévenon, Plorec-sur-Arguenon, Plouasne, Ploubalay, Plouër-sur-Rance, Pluduno, Plumaudan, Plumaugat, Quévert, Le Quiou, Rouillac, Ruca, Saint-André-des-Eaux, Saint-Carné, Saint-Cast-le-Guildo, Saint-Denoual, Saint-Hélen, Saint-Jacutde-la-Mer, Saint-Jouan-de-l'Isle, Saint-Judoce, Saint-Juvat, Saint-Lormel, Saint-Maden, Saint-Maudez, Saint-Méloir-des-Bois, Saint-Michel-de-Plélan, Saint-Pôtan, Saint-Samson-sur-Rance, Sévignac, Taden, Tramain, Trébédan, Trédias, Tréfumel, Trégon, Trélivan, Tréméreuc, Trémeur, Trévron, La Vicomté-sur-Rance, Vildé-Guingalan, Yvignac-la-Tour. SPF DE GUINGAMP Centre des Finances Publiques 13 ave Kennedy - CS 20504 22205 GUINGAMP CEDEX Tél.: 02 96 13 55 55 Mél:spf.guingamp@dgfip.finances.gouv.fr Roselyne GUICHOUXBRENNEUR Guénaël TOUZÉ Ressort Bégard, Belle-Isle-en-Terre, Bourbriac, Brélidy, Bringolo, Bulat-Pestivien, Calanhel, Callac, Canihuel, Carnoët, La ChapelleNeuve, Coadout, Duault, Glomel, Goudelin, Grâces, Guingamp, Gurunhuel, Kergrist-Moëlou, Kerien, Kermoroc'h, Kerpert, Landebaëron, Lanrivain, Lanrodec, Locarn, Loc-Envel, Lohuec, Louargat, Maël-Carhaix, Maël-Pestivien, Magoar, Moustéru, Le Moustoir, Pabu, Paule, Pédernec, Peumerit-Quintin, Plésidy, Plévin, Ploëzal, Plouagat, Plouëc-du-Trieux, Plougonver, Plouguernével, Plouisy, Ploumagoar, Plounévez-Quintin, Plourac'h, Plusquellec, Pont-Melvez, Pontrieux, QuemperGuézennec, Rostrenen, Runan, Saint-Adrien, Saint-Agathon, Saint-Clet, Saint-Connan, Saint-Fiacre, Saint-Gilles-les-Bois, Saint-Gilles-Pligeaux, Saint-Jean-Kerdaniel, Saint-Laurent, Saint-Nicodème, Saint-Nicolas-du-Pélem, Saint-Péver, SaintServais, Sainte-Tréphine, Senven-Léhart, Squiffiec, Trébrivan, Treffrin, Tréglamus, Trégonneau, Trémargat, Tréogan. SPF DE LANNION Centre des Finances Publiques 54 rue de Kra Douar CS 20735 22303 LANNION CEDEX Tél.: 02 96 48 91 21 Mél:spf.lannion@dgfip.finances.gouv.fr Sylvie LUCE-GAGNAT Bernard PRIGENT Ressort Berhet, Camlez, Caouënnec-Lanvézéac, Cavan, Coatascorn, Coatréven, Hengoat, Kerbors, Kermaria-Sulard, Langoat, Lanmérin, Lanmodez, Lannion, Lanvellec, Lézardrieux, Loguivy-Plougras, Louannec, Mantallot, Minihy-Tréguier, Penvénan, Perros-Guirec, Plestin-les-Grèves, Pleubian, Pleudaniel, Pleumeur-Bodou, Pleumeur-Gautier, Plouaret, Ploubezre, Plougras, Plougrescant, Plouguiel, Ploulec'h, Ploumilliau, Plounérin, Plounévez-Moëdec, Plouzélambre, Plufur, Pluzunet, PommeritJaudy, Pouldouran, Prat, Quemperven, La Roche-Derrien, Rospez, Saint-Michel-en-Grève, Saint-Quay-Perros, Tonquédec, Trébeurden, Trédarzec, Trédrez-Locquémeau, Tréduder, Trégastel, Trégrom, Tréguier, Trélévern, Trémel, TrévouTréguignec, Trézény, Troguéry, Le Vieux-Marché. SPF DE LOUDÉAC Centre des Finances Publiques 4 rue Saint Yves - CS 40681 22606 LOUDÉAC CEDEX Tél.: 02 96 66 16 81 Mél:spf.loudeac@dgfip.finances.gouv.fr Philippe LE BELLER Christine ANFRAY Ressort Allineuc, Le Cambout, Caurel, La Chèze, Coëtlogon, Collinée, Corlay, La Ferrière, Gausson, Gomené, Gouarec, Le Gouray, Grâce-Uzel, Le Haut-Corlay, Hémonstoir, Illifaut, Langast, Langourla, Laniscat, Laurenan, Lescouët-Gouarec, Loscouët-surMeu, Loudéac, Mellionnec, Merdrignac, Mérillac, Merléac, La Motte, Mûr-de-Bretagne, Perret, Plélauff, Plémet, Plémy, Plessala, Plouguenast, Plumieux, Plussulien, La Prénessaye, Le Quillio, Saint-Barnabé, Saint-Caradec, Saint-Connec, Saint- Étienne-du-Gué-de-l'Isle, Saint-Gelven, Saint-Gilles-du-Mené, Saint-Gilles-Vieux-Marché, Saint-Gouéno, Saint-Guen, SaintHervé, Saint-Jacut-du-Mené, Saint-Launeuc, Saint-Martin-des-Prés, Saint-Maudan, Saint-Mayeux, Saint-Thélo, Saint-Vran, Saint-Igeaux, Trémorel, Trévé, Uzel. 23 – Creuse Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE GUÉRET Centre des Finances Publiques 3 ave de Laure BP 102 23002 GUÉRET CEDEX Tél.: 05 55 51 63 27 Mél:spf.gueret@dgfip.finances.gouv.fr Michèle FROMENT Marie-Claude DUMONTET Ressort Ahun, Ajain, Anzême, Arrènes, Auge, Augères, Aulon, Auriat, Azat-Châtenet, Azerables, Bazelat, Bénévent-l'Abbaye, Bétête, Blaudeix, Bonnat, Bord-Saint-Georges, Bosmoreau-les-Mines, Le Bourg-d'Hem, Bourganeuf, Boussac, Boussac-Bourg, La Brionne, Budelière, Bussière-Dunoise, Bussière-Saint-Georges, La Celle-Dunoise, La Celle-sous-Gouzon, La Cellette, Ceyroux, Chambon-Sainte-Croix, Chambon-sur-Voueize, Chamborand, Champsanglard, La Chapelle-Baloue, La ChapelleSaint-Martial, La Chapelle-Taillefert, Châtelus-le-Marcheix, Châtelus-Malvaleix, Chéniers, Clugnat, Colondannes, Cressat, Crozant, Domeyrot, Dun-le-Palestel, Faux-Mazuras, Fleurat, La Forêt-du-Temple, Fresselines, Gartempe, Genouillac, Glénic, Gouzon, Le Grand-Bourg, Guéret, Jalesches, Janaillat, Jarnages, Jouillat, Ladapeyre, Lafat, Lavaufranche, Lépaud, Lépinas, Leyrat, Linard, Lizières, Lourdoueix-Saint-Pierre, Lussat, Maison-Feyne, Maisonnisses, Malleret-Boussac, Malval, Mansat-laCourrière, Marsac, Masbaraud-Mérignat, Mazeirat, Méasnes, Montaigut-le-Blanc, Montboucher, Le Monteil-au-Vicomte, Mortroux, Mourioux-Vieilleville, Moutier-d'Ahun, Moutier-Malcard, Naillat, Noth, Nouhant, Nouzerines, Nouzerolles, Nouziers, Parsac, Peyrabout, Pierrefitte, Pionnat, Pontarion, La Pouge, Rimondeix, Roches, Royère-de-Vassivière, Sagnat, Sardent, La Saunière, Savennes, Soubrebost, Soumans, La Souterraine, Saint-Agnant-de-Versillat, Saint-Amand-Jartoudeix, SaintChristophe, Saint-Dizier-les-Domaines, Saint-Dizier-Leyrenne, Saint-Éloi, Saint-Étienne-de-Fursac, Sainte-Feyre, Saint-Fiel, Saint-Georges-la-Pouge, Saint-Germain-Beaupré, Saint-Goussaud, Saint-Hilaire-la-Plaine, Saint-Hilaire-le-Château, SaintJulien-le-Châtel, Saint-Junien-la-Bregère, Saint-Laurent, Saint-Léger-Bridereix, Saint-Léger-le-Guérétois, Saint-Loup, SaintMarien, Saint-Martin-Château, Saint-Martin-Sainte-Catherine, Saint-Maurice-la-Souterraine, Saint-Moreil, Saint-PardouxMorterolles, Saint-Pierre-Chérignat, Saint-Pierre-de-Fursac, Saint-Pierre-Bellevue, Saint-Pierre-le-Bost, Saint-Priest-la-Feuille, Saint-Priest-la-Plaine, Saint-Priest-Palus, Saint-Sébastien, Saint-Silvain-Bas-le-Roc, Saint-Silvain-Montaigut, Saint-Silvainsous-Toulx, Saint-Sulpice-le-Dunois, Saint-Sulpice-le-Guérétois, Saint-Vaury, Saint-Victor-en-Marche, Saint-Yrieix-les-Bois, Tardes, Tercillat, Thauron, Toulx-Sainte-Croix, Trois-Fonds, Vareilles, Verneiges, Vidaillat, Viersat, Vigeville, Villard. SPF D'AUBUSSON Centre des Finances Publiques all Jean Marie Couturier BP 1 23200 AUBUSSON Tél.: 05 55 83 41 00 Mél:spf.aubusson@dgfip.finances.gouv.fr Pascal PATRIER Monique SAUVIAT Ressort Alleyrat, Arfeuille-Châtain, Ars, Aubusson, Auzances, Banize, Basville, Beissat, Bellegarde-en-Marche, Blessac, Bosroger, Brousse, Bussière-Nouvelle, Chamberaud, Chambonchard, Champagnat, Chard, Charron, Châtelard, Le Chauchet, La Chaussade, Chavanat, Chénérailles, Clairavaux, Le Compas, La Courtine, Crocq, Croze, Dontreix, Le Donzeil, Évaux-lesBains, Faux-la-Montagne, Felletin, Féniers, Flayat, Fontanières, Fransèches, Gentioux-Pigerolles, Gioux, Issoudun-Létrieix, Lavaveix-les-Mines, Lioux-les-Monges, Lupersat, Magnat-l'Étrange, Mainsat, Malleret, Les Mars, Le Mas-d'Artige, Mautes, La Mazière-aux-Bons-Hommes, Mérinchal, Moutier-Rozeille, Néoux, La Nouaille, Peyrat-la-Nonière, Pontcharraud, Poussanges, Puy-Malsignat, Reterre, Rougnat, Sannat, Sermur, La Serre-Bussière-Vieille, Sous-Parsat, Saint-Agnant-près-Crocq, SaintAlpinien, Saint-Amand, Saint-Avit-de-Tardes, Saint-Avit-le-Pauvre, Saint-Bard, Saint-Chabrais, Saint-Dizier-la-Tour, SaintDomet, Sainte-Feyre-la-Montagne, Saint-Frion, Saint-Georges-Nigremont, Saint-Julien-la-Genête, Saint-Maixant, Saint-Marc- à-Frongier, Saint-Marc-à-Loubaud, Saint-Martial-le-Mont, Saint-Martial-le-Vieux, Saint-Maurice-près-Crocq, Saint-Médard-laRochette, Saint-Merd-la-Breuille, Saint-Michel-de-Veisse, Saint-Oradoux-de-Chirouze, Saint-Oradoux-près-Crocq, SaintPardoux-d'Arnet, Saint-Pardoux-le-Neuf, Saint-Pardoux-les-Cards, Saint-Priest, Saint-Quentin-la-Chabanne, Saint-SilvainBellegarde, Saint-Sulpice-les-Champs, Saint-Yrieix-la-Montagne, Vallière, La Villedieu, La Villeneuve, La Villetelle. 24 – Dordogne Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE PÉRIGUEUX Cité Administrative 15 rue du 26ème R I 24053 PÉRIGUEUX CEDEX Tél.: 05 53 03 35 91 Mél:spf.perigueux@dgfip.finances.gouv.fr Serge CORJON Catherine MEIGNEL Ressort Abjat-sur-Bandiat, Agonac, Ajat, Angoisse, Anlhiac, Annesse-et-Beaulieu, Antonne-et-Trigonant, Atur, Augignac, Azerat, Badefols-d'Ans, Bars, Bassillac, Beaussac, Biras, Blis-et-Born, Boisseuilh, La Boissière-d'Ans, Boulazac, Bourdeilles, Le Bourdeix, Bourrou, Brantôme, Breuilh, Brouchaud, Bussac, Busserolles, Bussière-Badil, Cantillac, Cendrieux, Chalagnac, Chalais, Champagnac-de-Belair, Champcevinel, Champeaux-et-la-Chapelle-Pommier, Champniers-et-Reilhac, ChampsRomain, Chancelade, Le Change, La Chapelle-Faucher, La Chapelle-Gonaguet, La Chapelle-Montmoreau, La ChapelleSaint-Jean, Château-l'Évêque, Cherveix-Cubas, Chourgnac-d'Ans, Clermont-d'Excideuil, Condat-sur-Trincou, Connezac, La Coquille, Corgnac-sur-l'Isle, Cornille, Coubjours, Coulaures, Coulounieix-Chamiers, Coursac, Creyssensac-et-Pissot, Cubjac, La Douze, Dussac, Église-Neuve-de-Vergt, Escoire, Étouars, Excideuil, Eyliac, Eyvirat, Eyzerac, Firbeix, Fossemagne, Fouleix, Gabillou, Génis, La Gonterie-Boulouneix, Granges-d'Ans, Les Graulges, Grignols, Grun-Bordas, Hautefaye, Hautefort, Jaure, Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert, Jumilhac-le-Grand, Lacropte, Rudeau-Ladosse, Lanouaille, Léguillacde-Cercles, Léguillac-de-l'Auche, Lempzours, Ligueux, Limeyrat, Lisle, Lussas-et-Nontronneau, Manzac-sur-Vern, Mareuil, Marsac-sur-l'Isle, Marsaneix, Mayac, Mensignac, Mialet, Milhac-d'Auberoche, Milhac-de-Nontron, Monsec, Montagnacd'Auberoche, Montrem, Nailhac, Nantheuil, Nanthiat, Négrondes, Nontron, Notre-Dame-de-Sanilhac, Payzac, Périgueux, Piégut-Pluviers, Preyssac-d'Excideuil, Puyrenier, Quinsac, Razac-sur-l'Isle, La Rochebeaucourt-et-Argentine, Saint-Amandde-Vergt, Saint-Antoine-d'Auberoche, Saint-Astier, Saint-Barthélemy-de-Bussière, Saint-Crépin-d'Auberoche, Saint-Crépin-deRichemont, Sainte-Croix-de-Mareuil, Saint-Cyr-les-Champagnes, Saint-Estèphe, Sainte-Eulalie-d'Ans, Saint-Félix-deBourdeilles, Saint-Front-d'Alemps, Saint-Front-la-Rivière, Saint-Front-sur-Nizonne, Saint-Germain-des-Prés, Saint-Geyrac, Saint-Jean-de-Côle, Saint-Jory-de-Chalais, Saint-Jory-las-Bloux, Saint-Julien-de-Bourdeilles, Saint-Laurent-sur-Manoire, Saint-Léon-sur-l'Isle, Sainte-Marie-de-Chignac, Saint-Martial-d'Albarède, Saint-Martial-de-Valette, Saint-Martin-deFressengeas, Saint-Martin-le-Pin, Saint-Maime-de-Péreyrol, Saint-Médard-d'Excideuil, Saint-Mesmin, Saint-Michel-deVilladeix, Sainte-Orse, Saint-Pancrace, Saint-Pantaly-d'Ans, Saint-Pantaly-d'Excideuil, Saint-Pardoux-la-Rivière, Saint-Paulde-Serre, Saint-Paul-la-Roche, Saint-Pierre-de-Chignac, Saint-Pierre-de-Côle, Saint-Pierre-de-Frugie, Saint-Priest-lesFougères, Saint-Raphaël, Saint-Romain-et-Saint-Clément, Saint-Saud-Lacoussière, Saint-Sulpice-de-Mareuil, Saint-Sulpiced'Excideuil, Sainte-Trie, Saint-Vincent-sur-l'Isle, Salagnac, Salon, Sarlande, Sarliac-sur-l'Isle, Sarrazac, Savignac-de-Nontron, Savignac-Lédrier, Savignac-les-Églises, Sceau-Saint-Angel, Sencenac-Puy-de-Fourches, Sorges, Soudat, Teillots, TempleLaguyon, Teyjat, Thenon, Thiviers, Tourtoirac, Trélissac, Valeuil, Varaignes, Vaunac, Vergt, Veyrines-de-Vergt, Vieux-Mareuil, Villars. SPF DE BERGERAC Centre des Finances Publiques 6B rue du docteur Simounet 24113 BERGERAC CEDEX Tél.: 05 53 63 67 20 Mél:spf.bergerac@dgfip.finances.gouv.fr Michel BOUSQUET Marie-Christine DUBAU Ressort Alles-sur-Dordogne, Badefols-sur-Dordogne, Baneuil, Bardou, Bayac, Beaumont-du-Périgord, Beauregard-et-Bassac, Beleymas, Bergerac, Biron, Boisse, Bonneville-et-Saint-Avit-de-Fumadières, Bosset, Bouillac, Bouniagues, Bourniquel, Le Buisson-de-Cadouin, Calès, Campsegret, Capdrot, Carsac-de-Gurson, Cause-de-Clérans, Clermont-de-Beauregard, Colombier, Conne-de-Labarde, Cours-de-Pile, Couze-et-Saint-Front, Creysse, Cunèges, Douville, Église-Neuve-d'Issac, Eymet, Plaisance, Faurilles, FAUX, Flaugeac, Le Fleix, Fonroque, Fougueyrolles, Fraisse, Gageac-et-Rouillac, Gardonne, Gaugeac, Ginestet, Issac, Issigeac, Labouquerie, La Force, Lalinde, Lamonzie-Montastruc, Lamonzie-Saint-Martin, LamotheMontravel, Lanquais, Lavalade, Laveyssière, Les Lèches, Lembras, Limeuil, Liorac-sur-Louyre, Lolme, Lunas, Marsalès, Maurens, Mauzac-et-Grand-Castang, Mescoules, Minzac, Molières, Monbazillac, Monestier, Monfaucon, Monmadalès, Monmarvès, Monpazier, Monsac, Monsaguel, Montagnac-la-Crempse, Montaut, Montazeau, Montcaret, Montferrand-duPérigord, Montpeyroux, Mouleydier, Moulin-Neuf, Nastringues, Naussannes, Nojals-et-Clotte, Paunat, Pezuls, Pomport, Pontours, Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt, Pressignac-Vicq, Prigonrieux, Queyssac, Rampieux, Razac-d'Eymet, Razac-deSaussignac, Ribagnac, Rouffignac-de-Sigoulès, Sadillac, Saint-Agne, Sainte-Alvère, Saint-Antoine-de-Breuilh, Saint-Aubinde-Cadelech, Saint-Aubin-de-Lanquais, Saint-Avit-Rivière, Saint-Avit-Sénieur, Saint-Capraise-de-Lalinde, Saint-Capraised'Eymet, Saint-Cassien, Saint-Cernin-de-Labarde, Sainte-Croix, Sainte-Eulalie-d'Eymet, Saint-Félix-de-Villadeix, Sainte-Foyde-Longas, Saint-Georges-Blancaneix, Saint-Georges-de-Montclard, Saint-Géraud-de-Corps, Saint-Germain-et-Mons, SaintGéry, Saint-Hilaire-d'Estissac, Sainte-Innocence, Saint-Jean-d'Estissac, Saint-Jean-d'Eyraud, Saint-Julien-de-Crempse, SaintJulien-d'Eymet, Saint-Laurent-des-Bâtons, Saint-Laurent-des-Vignes, Saint-Léon-d'Issigeac, Saint-Marcel-du-Périgord, SaintMarcory, Saint-Martin-de-Gurson, Saint-Martin-des-Combes, Saint-Méard-de-Gurçon, Saint-Michel-de-Montaigne, SaintNexans, Saint-Perdoux, Saint-Pierre-d'Eyraud, Sainte-Radegonde, Saint-Rémy, Saint-Romain-de-Monpazier, Sainte-SabineBorn, Saint-Sauveur, Saint-Seurin-de-Prats, Saint-Vivien, Saussignac, Serres-et-Montguyard, Sigoulès, Singleyrac, Soulaures, Thénac, Trémolat, Urval, Varennes, Vélines, Verdon, Vergt-de-Biron, Villamblard, Villefranche-de-Lonchat. SPF DE RIBÉRAC Centre des Finances Publiques 3 rue amiral Augey Dufraisse 24600 RIBÉRAC Tél.: 05 53 92 46 00 Mél:spf.riberac@dgfip.finances.gouv.fr Damien SELLES Sabine BLOIS Ressort Allemans, Beaupouyet, Beauronne, Bertric-Burée, Bourg-des-Maisons, Bourg-du-Bost, Bourgnac, Bouteilles-Saint-Sébastien, Celles, Cercles, Champagne-et-Fontaine, Chantérac, Chapdeuil, La Chapelle-Grésignac, La Chapelle-Montabourlet, Chassaignes, Chenaud, Cherval, Comberanche-et-Épeluche, Coutures, Creyssac, Douchapt, Douzillac, Échourgnac, Eygurande-et-Gardedeuil, Festalemps, Gout-Rossignol, Grand-Brassac, La Jemaye, Lusignac, Ménesplet, Montagrier, Montpon-Ménestérol, Mussidan, Nanteuil-Auriac-de-Bourzac, Neuvic, Parcoul, Paussac-et-Saint-Vivien, Petit-Bersac, Le Pizou, Ponteyraud, Puymangou, Ribérac, La Roche-Chalais, Saint-André-de-Double, Saint-Antoine-Cumond, Saint-Aquilin, Saint-Aulaye, Saint-Barthélemy-de-Bellegarde, Saint-Étienne-de-Puycorbier, Saint-Front-de-Pradoux, Saint-Germain-duSalembre, Saint-Jean-d'Ataux, Saint-Just, Saint-Laurent-des-Hommes, Saint-Louis-en-l'Isle, Saint-Martial-d'Artenset, SaintMartial-Viveyrol, Saint-Martin-de-Ribérac, Saint-Martin-l'Astier, Saint-Méard-de-Drône, Saint-Médard-de-Mussidan, SaintMichel-de-Double, Saint-Pardoux-de-Drône, Saint-Paul-Lizonne, Saint-Privat-des-Prés, Saint-Sauveur-Lalande, SaintSéverin-d'Estissac, Saint-Sulpice-de-Roumagnac, Saint-Victor, Saint-Vincent-de-Connezac, Saint-Vincent-Jalmoutiers, Segonzac, Servanches, Siorac-de-Ribérac, Sourzac, Tocane-Saint-Apre, La Tour-Blanche, Vallereuil, Vanxains, Vendoire, Verteillac, Villetoureix. SPF DE SARLAT-LA-CANEDA Centre des Finances Publiques 26 avenue de Selves 24205 SARLAT-LA-CANEDA CEDEX Tél.: 05 53 31 59 00 Mél:spf.sarlat-la-caneda@dgfip.finances.gouv.fr Patricia MACHEFER Alain SIGNOL Ressort Allas-les-Mines, Archignac, Aubas, Audrix, Auriac-du-Périgord, La Bachellerie, Beauregard-de-Terrasson, Belvès, Berbiguières, Besse, Beynac-et-Cazenac, Bézenac, Borrèze, Bouzic, Le Bugue, Calviac-en-Périgord, Campagnac-lèsQuercy, Campagne, Carlux, Carsac-Aillac, Carves, La Cassagne, Castelnaud-la-Chapelle, Castels, Cazoulès, Cénac-et-SaintJulien, La Chapelle-Aubareil, Châtres, Chavagnac, Cladech, Coly, Condat-sur-Vézère, Coux-et-Bigaroque, Daglan, Doissat, Domme, La Dornac, Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil, Fanlac, Les Farges, La Feuillade, Fleurac, Florimont-Gaumier, Grèzes, Grives, Groléjac, Jayac, Journiac, Le Lardin-Saint-Lazare, Larzac, Lavaur, Loubejac, Manaurie, Marcillac-Saint-Quentin, Marnac, Marquay, Mauzens-et-Miremont, Mazeyrolles, Meyrals, Montignac, Monplaisant, Mouzens, Nabirat, Nadaillac, Orliac, Orliaguet, Paulin, Pazayac, Peyrignac, Peyrillac-et-Millac, Peyzac-le-Moustier, Plazac, Prats-de-Carlux, Prats-du-Périgord, Proissans, La Roque-Gageac, Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac, Sagelat, Saint-Amand-de-Belvès, Saint-Amand-de-Coly, Saint-André-d'Allas, Saint-Aubin-de-Nabirat, Saint-Avit-de-Vialard, Saint-Cernin-de-l'Herm, Saint-Chamassy, Saint-Cirq, SaintCrépin-et-Carlucet, Saint-Cybranet, Saint-Cyprien, Saint-Félix-de-Reillac-et-Mortemart, Sainte-Foy-de-Belvès, Saint-Geniès, Saint-Germain-de-Belvès, Saint-Julien-de-Lampon, Saint-Laurent-la-Vallée, Saint-Léon-sur-Vézère, Saint-Martial-de-Nabirat, Sainte-Mondane, Sainte-Nathalène, Saint-Pardoux-et-Vielvic, Saint-Pompon, Saint-Rabier, Saint-Vincent-de-Cosse, SaintVincent-le-Paluel, Salignac-Eyvigues, Salles-de-Belvès, Sarlat-la-Canéda, Savignac-de-Miremont, Sergeac, Simeyrols, Siorac-en-Périgord, Tamniès, Terrasson-Lavilledieu, Thonac, Tursac, Valojoulx, Veyrignac, Veyrines-de-Domme, Vézac, Villac, Villefranche-du-Périgord, Vitrac. 25 – Doubs Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE BESANÇON 1 83 rue de Dole – Le Major 25042 BESANÇON CEDEX Tél.: 03 81 47 24 03 Mél:spf.besancon1@dgfip.finances.gouv.fr Pierre FAIVRE Thierry LE BIHAN Ressort Abbans-Dessous, Abbans-Dessus, Abbenans, Accolans, Adam-lès-Passavant, Aïssey, Amagney, Anteuil, Appenans, Arc-etSenans, Arcey, Arguel, Audeux, Autechaux, Les Auxons, Avanne-Aveney, Avilley, Bartherans, Battenans-les-Mines, Baumeles-Dames, Belvoir, Berthelange, Besançon, Beure, Blarians, Blussangeaux, Blussans, Bonnal, Bonnay, Bouclans, Bournois, Boussières, Braillans, Branne, Breconchaux, Brères, La Bretenière, Bretigney-Notre-Dame, Buffard, Burgille, Busy, By, Byans-sur-Doubs, Cademène, Cendrey, Cessey, Chalèze, Chalezeule, Champagney, Champlive, Champoux, Champvansles-Moulins, Charnay, Châtillon-Guyotte, Châtillon-le-Duc, Châtillon-sur-Lison, Chaucenne, Chaudefontaine, Chaux-lèsClerval, Chay, Chazot, Chemaudin, Chenecey-Buillon, Chevigney-sur-l'Ognon, La Chevillotte, Chevroz, Chouzelot, Clerval, Corcelles-Ferrières, Corcelle-Mieslot, Corcondray, Côtebrune, Courcelles, Courchapon, Crosey-le-Grand, Crosey-le-Petit, Cubrial, Cubry, Cusance, Cuse-et-Adrisans, Cussey-sur-Lison, Cussey-sur-l'Ognon, Dammartin-les-Templiers, Dannemariesur-Crète, Deluz, Devecey, Échay, École-Valentin, L'Écouvotte, Émagny, Épeugney, Esnans, Étrabonne, Étrappe, Faimbe, Ferrières-les-Bois, Flagey-Rigney, Fontain, Fontaine-lès-Clerval, Fontenelle-Montby, Fontenotte, Fourbanne, Fourg, Franey, Franois, Gémonval, Geneuille, Geney, Gennes, Germondans, Glamondans, Gondenans-Montby, Gondenans-les-Moulins, Gonsans, Gouhelans, Goux-sous-Landet, Grandfontaine, Le Gratteris, Grosbois, Guillon-les-Bains, L'Hôpital-Saint-Lieffroy, Huanne-Montmartin, Hyémondans, Hyèvre-Magny, Hyèvre-Paroisse, L'Isle-sur-le-Doubs, Jallerange, Laissey, Lanans, Lantenne-Vertière, Lanthenans, Larnod, Lavans-Quingey, Lavernay, Liesle, Lombard, Lomont-sur-Crête, Longevelle-surDoubs, Luxiol, Mamirolle, Mancenans, Marchaux, Marvelise, Mazerolles-le-Salin, Médière, Mercey-le-Grand, Mérey-Vieilley, Mésandans, Mesmay, Miserey-Salines, Moncey, Moncley, Mondon, Montagney-Servigney, Montenois, Montfaucon, Montferrand-le-Château, Montfort, Montivernage, Montrond-le-Château, Montussaint, Morre, Le Moutherot, Myon, Naisey-lesGranges, Nancray, Nans, Noironte, Novillars, Ollans, Onans, Orve, Osse, Osselle, Ougney-Douvot, Palantine, Palise, Paroy, Passavant, Pelousey, Pessans, Pirey, Placey, Pointvillers, Pompierre-sur-Doubs, Pont-les-Moulins, Pouilley-Français, Pouilley-les-Vignes, Pouligney-Lusans, La Prétière, Puessans, Pugey, Le Puy, Quingey, Rahon, Rancenay, Randevillers, Rang, Recologne, Rennes-sur-Loue, Rigney, Rignosot, Rillans, Roche-lez-Beaupré, Roche-lès-Clerval, Rognon, Romain, Ronchaux, Roset-Fluans, Rougemont, Rougemontot, Rouhe, Roulans, Routelle, Ruffey-le-Château, Rurey, Saint-GeorgesArmont, Saint-Hilaire, Saint-Juan, Saint-Vit, Samson, Sancey-le-Grand, Sancey-le-Long, Santoche, Saône, Sauvagney, Séchin, Serre-les-Sapins, Servin, Silley-Bléfond, Sourans, Soye, Surmont, Tallans, Tallenay, Thise, Thoraise, Thurey-le-Mont, Torpes, La Tour-de-Sçay, Tournans, Tressandans, Trouvans, Uzelle, Vaire-Arcier, Vaire-le-Petit, Val-de-Roulans, Valleroy, Vauchamps, Vaudrivillers, Vaux-les-Prés, Velesmes-Essarts, Vellerot-lès-Belvoir, Vellevans, Venise, Vennans, Vergranne, Verne, La Vèze, Vieilley, Viéthorey, Villars-Saint-Georges, Villers-Buzon, Villers-Grélot, Villers-Saint-Martin, Voillans, Vorgesles-Pins, Vyt-lès-Belvoir. SPF DE BESANÇON 2 83 rue de Dole – Le Major 25042 BESANÇON CEDEX Tél.: 03 81 47 24 08 Mél:spf.besancon2@dgfip.finances.gouv.fr Christian BARDEY Marie-Anne REYNAUD Ressort Adam-lès-Vercel, Les Alliés, Amancey, Amathay-Vésigneux, Amondans, Arçon, Arc-sous-Cicon, Arc-sous-Montenot, Athose, Aubonne, Avoudrey, Bannans, Belmont, Bians-les-Usiers, Bolandoz, Bonnevaux, Bonnevaux-le-Prieuré, Boujailles, Bouverans, Bremondans, Brey-et-Maison-du-Bois, Bugny, Bulle, Chaffois, Chantrans, Chapelle-des-Bois, Chapelle-d'Huin, Charbonnières-les-Sapins, Chasnans, Chassagne-Saint-Denis, Châteauvieux-les-Fossés, Châtelblanc, La Chaux, Chaux-lèsPassavant, Chaux-Neuve, Chevigney-lès-Vercel, Cléron, La Cluse-et-Mijoux, Les Combes, Consolation-Maisonnettes, Courtetain-et-Salans, Courvières, Le Crouzet, Crouzet-Migette, Déservillers, Dommartin, Dompierre-les-Tilleuls, Domprel, Doubs, Durnes, Échevannes, Épenouse, Épenoy, Étalans, Éternoz, Étray, Évillers, Eysson, Fallerans, Fertans, Les Fins, Flagey, Flangebouche, Foucherans, Fourcatier-et-Maison-Neuve, Les Fourgs, Frasne, Fuans, Gellin, Germéfontaine, Gevresin, Gilley, Goux-les-Usiers, Grand'Combe-Châteleu, Fournets-Luisans, Grandfontaine-sur-Creuse, Granges-Narboz, Les Grangettes, Les Gras, Guyans-Durnes, Guyans-Vennes, Hautepierre-le-Châtelet, Hauterive-la-Fresse, L'Hôpital-duGrosbois, Les Hôpitaux-Neufs, Les Hôpitaux-Vieux, Houtaud, Jougne, Labergement-du-Navois, Labergement-Sainte-Marie, Villers-le-Lac, Landresse, Lavans-Vuillafans, Laviron, Levier, Lizine, Lods, Longechaux, Longemaison, Longeville, La Longeville, Longevilles-Mont-d'Or, Loray, Magny-Châtelard, Maisons-du-Bois-Lièvremont, Malans, Malbrans, Malbuisson, Malpas, Mérey-sous-Montrond, Métabief, Montbenoît, Montflovin, Montgesoye, Montlebon, Montmahoux, Montperreux, Morteau, Mouthe, Mouthier-Haute-Pierre, Nans-sous-Sainte-Anne, Nods, Orchamps-Vennes, Ornans, Orsans, Ouhans, Ouvans, Oye-et-Pallet, Passonfontaine, Petite-Chaux, Pierrefontaine-les-Varans, Plaimbois-Vennes, La Planée, Pontarlier, Les Pontets, Rantechaux, Reculfoz, Remoray-Boujeons, Renédale, Reugney, La Rivière-Drugeon, Rochejean, Rondefontaine, Sainte-Anne, Saint-Antoine, Sainte-Colombe, Saint-Gorgon-Main, Saint-Point-Lac, Saraz, Sarrageois, Saules, Scey-Maisières, Septfontaines, Silley-Amancey, Sombacour, La Sommette, Tarcenay, Touillon-et-Loutelet, Trépot, Valdahon, Vanclans, Vaux-et-Chantegrue, Vellerot-lès-Vercel, Vennes, Vercel-Villedieu-le-Camp, Vernierfontaine, Verrières-de-Joux, Verrières-du-Grosbois, Les Villedieu, Ville-du-Pont, Villeneuve-d'Amont, Villers-Chief, Villers-la-Combe, Villers-sousChalamont, Villers-sous-Montrond, Voires, Vuillafans, Vuillecin. SPF DE MONTBÉLIARD Centre des Finances Publiques 1 rue Pierre Brossolette 25200 MONTBÉLIARD Tél.: 03 81 32 62 02 Mél:spf.montbeliard@dgfip.finances.gouv.fr Patrice FROEHLICHER Catherine WURTZ Ressort Abbévillers, Aibre, Allenjoie, Allondans, Arbouans, Audincourt, Autechaux-Roide, Badevel, Le Barboux, Bart, Battenans-Varin, Bavans, Belfays, Le Bélieu, Belleherbe, Berche, Bethoncourt, Beutal, Bief, Le Bizot, Blamont, Bondeval, Bonnétage, La Bosse, Bourguignon, Les Bréseux, Bretigney, Bretonvillers, Brognard, Burnevillers, Cernay-l'Église, Chamesey, Chamesol, Charmauvillers, Charmoille, Charquemont, Les Terres-de-Chaux, La Chenalotte, Colombier-Fontaine, Courcelles-lèsMontbéliard, Cour-Saint-Maurice, Courtefontaine, Dambelin, Dambenois, Dampierre-les-Bois, Dampierre-sur-le-Doubs, Dampjoux, Damprichard, Dannemarie, Dasle, Désandans, Dung, Échenans, Les Écorces, Écot, Écurcey, Étouvans, Étupes, Exincourt, Ferrières-le-Lac, Fesches-le-Châtel, Fessevillers, Feule, Fleurey, Les Fontenelles, Fournet-Blancheroche, Frambouhans, Froidevaux, Glay, Glère, Goumois, Goux-lès-Dambelin, Grand-Charmont, Grand'Combe-des-Bois, La Grange, Hérimoncourt, Indevillers, Issans, Laire, Laval-le-Prieuré, Liebvillers, Longevelle-lès-Russey, Lougres, Le Luhier, Maîche, Mancenans-Lizerne, Mandeure, Mathay, Le Mémont, Meslières, Montancy, Montandon, Montbéliard, Montbéliardot, Mont-deLaval, Mont-de-Vougney, Montécheroux, Montjoie-le-Château, Narbief, Neuchâtel-Urtière, Noël-Cerneux, Noirefontaine, Nommay, Orgeans-Blanchefontaine, Péseux, Pierrefontaine-lès-Blamont, Plaimbois-du-Miroir, Les Plains-et-Grands-Essarts, Pont-de-Roide, Présentevillers, Provenchère, Raynans, Rémondans-Vaivre, Roches-lès-Blamont, Rosières-sur-Barbèche, Rosureux, Le Russey, Saint-Hippolyte, Saint-Julien-lès-Montbéliard, Saint-Julien-lès-Russey, Sainte-Marie, Saint-MauriceColombier, Sainte-Suzanne, Seloncourt, Semondans, Sochaux, Solemont, Soulce-Cernay, Taillecourt, Thiébouhans, Thulay, Trévillers, Urtière, Valentigney, Valonne, Valoreille, Vandoncourt, Vaucluse, Vauclusotte, Vaufrey, Vernois-lès-Belvoir, Le Vernoy, Vieux-Charmont, Villars-lès-Blamont, Villars-sous-Dampjoux, Villars-sous-Écot, Voujeaucourt. 26 – Drôme Retour au sommaire Adresse, Tél, Mél Chef de service Adjoint SPF DE VALENCE 1 Centre Administratif Le Polygone 15 avenue de Romans BP 1010 26015 VALENCE CEDEX Tél.: 04 75 79 50 31 Mél:spf.valence1@dgfip.finances.gouv.fr André GUEUGNON Marc CASTEL Ressort Aix-en-Diois, Albon, Alixan, Allex, Ambonil, Andancette, Anneyron, Aouste-sur-Sye, Arthémonay, Aubenasson, Aurel, La Répara-Auriples, Autichamp, Barbières, Barcelonne, Barsac, Bathernay, La Baume-Cornillane, La Baume-d'Hostun, Beaufortsur-Gervanne, Beaumont-lès-Valence, Beaumont-Monteux, Beauregard-Baret, Beausemblant, Beauvallon, Bésayes, Bourgde-Péage, Bourg-lès-Valence, Bouvante, Bren, Chabeuil, Chabrillan, Le Chaffal, Le Chalon, Chamaloc, Chanos-Curson, Chantemerle-les-Blés, La Chapelle-en-Vercors, Charmes-sur-l'Herbasse, Charpey, Chastel-Arnaud, Châteaudouble, Châteauneuf-de-Galaure, Châteauneuf-sur-Isère, Châtillon-Saint-Jean, Chatuzange-le-Goubet, La Chaudière, Chavannes, Claveyson, Clérieux, Cliousclat, Cobonne, Combovin, Crépol, Crest, Crozes-Hermitage, Die, Divajeu, Échevis, Épinouze, Érôme, Espenel, Étoile-sur-Rhône, Eurre, Eygluy-Escoulin, Eymeux, Fay-le-Clos, Francillon-sur-Roubion, Génissieux, Geyssans, Gigors-et-Lozeron, Le Grand-Serre, Grane, Hauterives, Hostun, Lapeyrouse-Mornay, Larnage, Laval-d'Aix, Laveyron, Lens-Lestang, Léoncel, Livron-sur-Drôme, Loriol-sur-Drôme, Malissard, Manthes, Marches, Margès, Marignac-enDiois, Marsaz, Mercurol, Mirabel-et-Blacons, Miribel, Mirmande, Molières-Glandaz, Montchenu, Montclar-sur-Gervanne, Montéléger, Montélier, Montmaur-en-Diois, Montmeyran, Montmiral, Montoison, Montrigaud, Montvendre, Moras-en-Valloire, La Motte-de-Galaure, La Motte-Fanjas, Mours-Saint-Eusèbe, Mureils, Omblèze, Oriol-en-Royans, Ourches, Parnans, Peyrins, Peyrus, Piégros-la-Clastre, Plan-de-Baix, Ponet-et-Saint-Auban, Ponsas, Pontaix, Pont-de-l'Isère, Portes-lès-Valence, PuySaint-Martin, Ratières, Rimon-et-Savel, Rochechinard, La Roche-de-Glun, Rochefort-Samson, La Roche-sur-Grane, Romanssur-Isère, Romeyer, Saillans, Saint-Agnan-en-Vercors, Saint-Andéol, Saint-Avit, Saint-Bardoux, Saint-Barthélemy-de-Vals, Saint-Benoit-en-Diois, Saint-Bonnet-de-Valclérieux, Saint-Christophe-et-le-Laris, Sainte-Croix, Saint-Donat-sur-l'Herbasse, Sainte-Eulalie-en-Royans, Saint-Jean-en-Royans, Saint-Julien-en-Quint, Saint-Julien-en-Vercors, Saint-Laurent-d'Onay, Saint-Laurent-en-Royans, Saint-Marcel-lès-Valence, Saint-Martin-d'Août, Saint-Martin-en-Vercors, Saint-Martin-le-Colonel, Saint-Michel-sur-Savasse, Saint-Nazaire-en-Royans, Saint-Paul-lès-Romans, Saint-Rambert-d'Albon, Saint-Sauveur-en-Diois, Saint-Sorlin-en-Valloire, Saint-Thomas-en-Royans, Saint-Uze, Saint-Vallier, Saou, Saulce-sur-Rhône, Serves-sur-Rhône, Soyans, Suze, Tain-l'Hermitage, Tersanne, Triors, Upie, Vachères-en-Quint, Valence, Vassieux-en-Vercors, Vaunaveys-laRochette, Veaunes, Vercheny, Véronne, Granges-les-Beaumont, Gervans, Jaillans, Saint-Vincent-la-Commanderie. SPF DE VALENCE 2 Centre Administratif Le Polygone 15 avenue de Romans BP 1010 26015 VALENCE CEDEX Tél.: 04 75 79 50 32 Mél:spf.valence2@dgfip.finances.gouv.fr Jean-Christophe CHAREYRON Catherine CARTIERRE Ressort Aleyrac, Allan, Ancône, Arnayon, Arpavon, Aubres, Aucelon, Aulan, Ballons, Barnave, Barret-de-Lioure, La Bâtie-des-Fonds, La Bâtie-Rolland, La Baume-de-Transit, Beaumont-en-Diois, Beaurières, Beauvoisin, La Bégude-de-Mazenc, BellecombeTarendol, Bellegarde-en-Diois, Bénivay-Ollon, Bésignan, Bézaudun-sur-Bîne, Bonlieu-sur-Roubion, Bouchet, Boulc, Bourdeaux, Bouvières, Brette, Buis-les-Baronnies, Chalancon, Chamaret, Chantemerle-lès-Grignan, La Charce, Charens, Charols, Châteauneuf-de-Bordette, Châteauneuf-du-Rhône, Châtillon-en-Diois, Chaudebonne, Chauvac-Laux-Montaux, Clansayes, Cléon-d'Andran, Colonzelle, Comps, Condillac, Condorcet, Cornillac, Cornillon-sur-l'Oule, La Coucourde, Crupies, Curnier, Dieulefit, Donzère, Espeluche, Establet, Eygalayes, Eygaliers, Eyro