Apple iMac_24inch_VesaMountAdapter_InstallGuide Apple sur FNAC.COM

 

 

 

 

TELECHARGER LE PDF :

http://manuals.info.apple.com/en/iMac_24inch_VesaMountAdapter_InstallGuide.pdf 

 

 

Voir également d'autres Guides APPLE :

Apple-Manuel_de_l'utilisateur_de_Final_Cut_Server

Apple-iMac_G5_de_lutilisateur

Apple-Cinema_Tools_4.0_User_Manual_F

Apple-Personal-LaserWriter300-User-s-Guide

Apple-QuickTake-100-User-s-Guide-for-Macintosh

Apple-User-s-Guide-Macintosh-LC-630-DOS-Compatible

Apple-iPhone_iOS3.1_User_Guide

Apple-iphone_4s_important_product_information_guide

Apple-iPod_shuffle_Features_Guide_F

Liste-documentation-apple

Apple-Premiers_contacts_avec_iMovie_08

Apple-macbook_pro-retina-mid-2012-important_product_info_br

Apple-macbook_pro-13-inch-mid-2012-important_product_info

Apple-macbook_air-11-inch_mid-2012-qs_br

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_de_MainStage

Apple-Compressor_3_User_Manual_F

Apple-Color_1.0_User_Manual_F

Apple-guide_de_configuration_airport_express_4.2

Apple-TimeCapsule_SetupGuide

Apple-Instruments_et_effets_Logic_Express_8

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_de_WaveBurner

Apple-Macmini_Guide_de_l'utilisateur

Apple-PowerMacG5_UserGuide

Disque dur, ATA parallèle Instructions de remplacement

Apple-final_cut_pro_x_logic_effects_ref_f

Apple-Leopard_Installationshandbok

Manuale Utente PowerBookG4

Apple-thunderbolt_display_getting_started_1e

Apple-Compressor-4-Benutzerhandbuch

Apple-macbook_air_11inch_mid2011_ug

Apple-macbook_air-mid-2012-important_product_info_j

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Apple-Manuel_de_l_utilisateur_d_Utilitaire_de_reponse_d_impulsion

Apple-Aperture_2_Raccourcis_clavier

AppleTV_Setup-Guide

Apple-livetype_2_user_manual_f

Apple-imacG5_17inch_harddrive

Apple-macbook_air_guide_de_l_utilisateur

Apple-MacBook_Early_2008_Guide_de_l_utilisateur

Apple-Keynote-2-Guide-de-l-utilisateur

Apple-PowerBook-User-s-Guide-for-PowerBook-computers

Apple-Macintosh-Performa-User-s-Guide-5200CD-and-5300CD

Apple-Macintosh-Performa-User-s-Guide

Apple-Workgroup-Server-Guide

Apple-iPod-nano-Guide-des-fonctionnalites

Apple-iPad-User-Guide-For-iOS-5-1-Software

Apple-Boot-Camp-Guide-d-installation-et-de-configuration

Apple-iPod-nano-Guide-de-l-utilisateur-4eme-generation

Power Mac G5 Guide de l’utilisateur APPLE

Guide de l'utilisateur PAGE '08 APPLE

Guide de l'utilisateur KEYNOTE '09 APPLE

Guide de l'Utilisateur KEYNOTE '3 APPLE

Guide de l'Utilisateur UTILITAIRE RAID

Guide de l'Utilisateur Logic Studio

Power Mac G5 Guide de l’utilisateur APPLE

Guide de l'utilisateur PAGE '08 APPLE

Guide de l'utilisateur KEYNOTE '09 APPLE

Guide de l'Utilisateur KEYNOTE '3 APPLE

Guide de l'Utilisateur UTILITAIRE RAID

Guide de l'Utilisateur Logic Studio

Guide de l’utilisateur ipad Pour le logiciel iOS 5.1

PowerBook G4 Premiers Contacts APPLE

Guide de l'Utilisateur iphone pour le logiciel ios 5.1 APPLE

Guide de l’utilisateur ipad Pour le logiciel iOS 4,3

Guide de l’utilisateur iPod nano 5ème génération

Guide de l'utilisateur iPod Touch 2.2 APPLE

Guide de l’utilisateur QuickTime 7  Mac OS X 10.3.9 et ultérieur Windows XP et Windows 2000

Guide de l'utilisateur MacBook 13 pouces Mi 2010

Guide de l’utilisateur iPhone (Pour les logiciels iOS 4.2 et 4.3)

Guide-de-l-utilisateur-iPod-touch-pour-le-logiciel-ios-4-3-APPLE

Guide-de-l-utilisateur-iPad-2-pour-le-logiciel-ios-4-3-APPLE

Guide de déploiement en entreprise iPhone OS

Guide-de-l-administrateur-Apple-Remote-Desktop-3-1

Guide-de-l-utilisateur-Apple-Xserve-Diagnostics-Version-3X103

Guide-de-configuration-AirPort-Extreme-802.11n-5e-Generation

Guide-de-configuration-AirPort-Extreme-802-11n-5e-Generation

Guide-de-l-utilisateur-Capteur-Nike-iPod

Guide-de-l-utilisateur-iMac-21-5-pouces-et-27-pouces-mi-2011-APPLE

Guide-de-l-utilisateur-Apple-Qadministrator-4

Guide-d-installation-Apple-TV-3-eme-generation

User-Guide-iPad-For-ios-5-1-Software

iMac 24-inch VESA Mount Adapter3 1 iMac 24-inch VESA Mount Adapter With the VESA Mount Adapter installed, you can use your 24-inch iMac with a variety of VESA-compliant mounting solutions, such as articulating arms or wall mounts. Use the adapter only with a VESA mount that can support the weight of your 24-inch iMac. Your VESA Mount Adapter Kit contains:  A mount adapter  A flange  1 screw  2 bolts  A hex tool  A TORX tool  An access card You’ll also need a soft cloth and a flat work surface. Installing the VESA Mount Adapter on Your 24-inch iMac Follow these instructions to install the mount adapter on the back of your 24-inch iMac. You can then attach your iMac to a VESA-compliant mounting solution. To install the mount adapter: 1 Turn off your iMac and disconnect the power cord and all cables. 4 English 2 Turn your iMac so that the back is facing you, and then rotate the top forward until it won’t go any further. 3 Release the latch by inserting the access card in the space directly above the top of the stand. The access card should go into the space at a slight upward angle for about 3/4 of an inch. If it goes in farther, you’ve missed the latch, so try again. Access cardEnglish 5 Important: Use only the access card provided with the kit for this step. Use of any other object or instrument could result in personal injury, and damage to your iMac. If your access card has become lost or damaged, go to www.apple.com/support/imac/ diy/vesa to purchase a replacement access card. 4 Rotate your iMac forward another 10 degrees until the 8 screws on top of the stand are visible and the stand is locked in place. Important: Keep your iMac upright until the stand is locked in place. 5 Hold the sides of your iMac and carefully lay it down so that the screen is resting on a soft towel or cloth on a flat surface and the stand hangs over the edge of your work surface.6 English 6 Use the TORX tool to remove the 8 screws that attach the stand to the back of your iMac. You’ll need these screws to attach the flange to your iMac, so set them aside. 7 Remove the stand and put it in a safe place in case you want to reattach it. TORX tool Hex tool TORX toolEnglish 7 8 Align the hole in the flange with the pin on the back of your iMac, and then use the TORX tool and the 8 screws you removed from the stand to attach the flange. Flange Pin Hole8 English 9 Place the mount adapter over the flange. Important: Keep the flange in the locked position while you attach the mount adapter.English 9 10 Use the TORX tool to screw the screw into the top of the mount adapter, and then use the hex tool and the two bolts to attach the mount adapter to the back of your iMac. 11 Follow the instructions included with the VESA-compliant mounting solution to attach it to your 24-inch iMac. 12 Connect the power cord and cables to your iMac. Bolt Screw Bolt101112131415 916 10 11 1217 1 Adaptateur de monture VESA Mount Adapter de l’iMac 24 pouces Une fois l’adaptateur de monture VESA Mount Adapter installé, vous pouvez utiliser plusieurs solutions de montage conformes VESA avec votre iMac 24 pouces, telles qu’un bras articulé ou un emplacement mural. Utilisez cet adaptateur uniquement avec une monture VESA qui peut supporter le poids de votre iMac 24 pouces. Votre kit d’adaptateur de monture VESA Mount Adapter contient :  un adaptateur de monture ;  une collerette ;  une vis ;  deux boulons ;  une clé hexagonale ;  une clé Torx ;  une carte d’accès. Vous aurez également besoin d’un tissu doux et d’une surface de travail plane.18 Français Installation de l’adaptateur de monture VESA Mount Adapter sur votre iMac 24 pouces Suivez ces instructions pour installer l’adaptateur de monture à l’arrière de votre iMac 24 pouces. Vous pourrez ensuite fixer votre iMac à une solution de montage conforme VESA. Pour installer l’adaptateur de monture : 1 Éteignez votre iMac puis débranchez le câble d’alimentation et tous les autres câbles. 2 Tournez votre iMac de manière que l’arrière vous fasse face, puis faites pivoter le haut vers l’avant jusqu’à ce qu’il ne puisse aller plus loin. 3 Déverrouillez le loquet en insérant la carte d’accès dans l’ouverture située juste au-dessus du support. Français 19 La carte d’accès doit s’insérer dans l’ouverture à un léger angle vers la haut pendant deux centimètres environ. Si elle s’insère plus loin, vous avez manquez le loquet. Veuillez essayer à nouveau. Important : n’utilisez que la carte d’accès fournie avec le kit pour cette étape. L’utilisation de tout autre objet ou instrument pourrait entraîner des blessures ou endommager votre iMac. Si la carte d’accès est perdue ou endommagée, rendez-vous à l’adresse www.apple.com/support/imac/diy/vesa pour acheter une carte d’accès de remplacement. Carte d’accès20 Français 4 Faites pivoter votre iMac vers l’avant de 10 degrés supplémentaires, jusqu’à ce que les 8 vis en haut du support soient visibles et que le support soit verrouillé en place. Important : maintenez l’iMac debout jusqu'à ce que le support soit verrouillé en place. 5 Tenez l’iMac par les côtés et posez-le doucement à plat de manière que l’écran repose sur une serviette ou un tissu doux sur une surface plane, et que le support soit suspendu au-dessus du bord de votre surface de travail. 6 Utilisez la clé Torx pour enlever les 8 vis qui fixent le support à l’arrière de l’iMac. Comme ces vis sont nécessaires pour fixer la collerette à l’iMac, mettez-les de côté. Clé Torx Clé hexagonaleFrançais 21 7 Enlevez le support et mettez-le dans un endroit sûr au cas où vous souhaiteriez l’utiliser à nouveau. Clé Torx22 Français 8 Alignez la perforation de la collerette avec la goupille à l’arrière de l’iMac, puis utilisez la clé Torx et les 8 vis enlevées du support pour fixer la collerette. Collerette Goupille PerforationFrançais 23 9 Mettez l’adaptateur de monture au-dessus de la collerette. Important : maintenez la collerette en position verrouillée pendant que vous fixez l‘adaptateur de monture.24 Français 10 Utilisez la clé Torx pour visser la vis sur la partie supérieure de l’adaptateur de monture, puis utilisez la clé hexagonale et les deux boulons pour fixer l’adaptateur de monture à l’arrière de l’iMac. 11 Suivez les instructions livrées avec la solution de montage conforme VESA pour la fixer à votre iMac 24 pouces. 12 Connectez les câbles d’alimentation et les autres câbles à votre iMac. Boulon Vis Boulon25 1 VESA Mount Adapter für 24-Zoll iMac Wenn Sie den VESA Mount Adapter an Ihrem 24-Zoll iMac installieren, können Sie Ihren Computer mit verschiedenen VESA-kompatiblen Montagelösungen wie Schwenkarmen und Wandhalterungen verwenden. Verwenden Sie den Montageadapter nur mit einer VESA-Halterung, die das Gewicht des 24-Zoll iMac auch tragen bzw. stützen kann. Ihr VESA Mount Adapter Kit beinhaltet:  Einen Montageadapter  Einen Flansch  Eine Schraube  Zwei Bolzen  Einen Sechskantschlüssel  Einen TORX-Schlüssel  Eine Schlüsselkarte Des weiteren brauchen Sie ein weiches Tuch sowie eine flache Arbeitsfläche.26 Deutsch Installieren des VESA Mount Adapter an Ihrem 24-Zoll iMac Um den Montageadapter an der Rückseite Ihres 24-Zoll iMac zu installieren, befolgen Sie bitte die nachstehenden Anweisungen. Anschließend können Sie dann Ihren iMac an einer VESA-kompatiblen Montagelösung befestigen. Gehen Sie wie folgt vor, um den Montageadapter zu installieren: 1 Schalten Sie Ihren iMac aus und entfernen Sie das Netzkabel sowie alle weiteren Verbindungskabel. 2 Drehen Sie Ihren iMac so um, dass Sie seine Rückseite anschauen, und neigen Sie dann sein Oberteil so weit es geht nach vorne. 3 Öffnen Sie die Verriegelung, indem Sie die Schlüsselkarte in den Schlitz direkt über dem Aufstellfuß einführen. Deutsch 27 Die Schlüsselkarte sollte in einem leicht aufwärtszeigendem Winkel ca. 2 cm tief in den Schlitz eingeführt werden. Wenn die Karte tiefer eingeführt werden kann, haben Sie die Verriegelung nicht getroffen. Versuchen Sie es ggf. erneut. Wichtig: Verwenden Sie nur die Schlüsselkarte, die zum oben beschriebenen Zweck im Kit mitgeliefert wurde. Die Verwendung eines anderen Gegenstands oder Werkzeugs kann zu Verletzungen führen und Ihren iMac beschädigen. Falls Ihre Schlüsselkarte beschädigt wurde oder abhanden kam, gehen Sie zu der folgenden Webseite, um eine Ersatzkarte zu kaufen: www.apple.com/support/imac/diy/vesa. Schlüsselkarte28 Deutsch 4 Neigen Sie Ihren iMac um weitere 10 Grad nach vorne, bis die 8 Schrauben am oberen Ende des Aufstellfuß sichtbar sind und der Aufstellfuß in der Verriegelungsposition eingerastet ist. Wichtig: Lassen Sie Ihren iMac in aufrechter Position stehen, bis der Aufstellfuß in der Verriegelungsposition eingerastet ist. 5 Halten Sie dann Ihren iMac an den Seiten fest und legen Sie den Computer so auf eine ebene Fläche, dass sein Bildschirm auf einem weichen Tuch oder Handtuch zum Liegen kommt und dass sein Aufstellfuß über dem Rand Ihrer Arbeitsfläche hinaus hängt.Deutsch 29 6 Entfernen Sie mithilfe des TORX-Schlüssels die 8 Schrauben, die den Aufstellfuß mit der Rückseite Ihres iMac verbinden. Diese Schrauben werden Sie später brauchen, um den Flansch mit Ihrem iMac zu verbinden. Heben Sie sie daher sicher auf. TORX-Schlüssel Sechskantschlüssel30 Deutsch 7 Entfernen Sie den Aufstellfuß und bewahren Sie ihn sicher auf, falls Sie ihn später einmal wieder benutzen möchten. TORX-SchlüsselDeutsch 31 8 Richten Sie das Loch im Flansch mit dem kleinen Stift auf der Rückseite Ihres iMac aus, und verwenden Sie dann den TORX-Schlüssel und die zuvor vom Aufstellfuß entfernten 8 Schrauben, um den Flansch zu befestigen. Flansch Stift Loch32 Deutsch 9 Platzieren Sie den Montageadapter über den Flansch. Wichtig: Belassen Sie den Flansch in der Verriegelungsposition, solange Sie den Montageadapter befestigen.Deutsch 33 10 Verwenden Sie den TORX-Schlüssel, um die Schraube oben am Montageadapter zu befestigen. Verwenden Sie dann den Sechskantschlüssel und die beiden Bolzen, um den Montageadapter an der Rückseite Ihres iMac zu befestigen. 11 Befolgen Sie die Anweisungen, die mit Ihrer VESA-kompatiblen Montagelösung geliefert werden, um diese an Ihrem 24-Zoll iMac zu befestigen. 12 Schließen Sie die Verbindungskabel einschließlich des Netzkabels an Ihren iMac an. Bolzen Schraube Bolzen34 1 Adaptador para soporte VESA Mount Adapter para el iMac de 24 pulgadas El adaptador para soporte VESA Mount Adapter le permite utilizar el iMac de 24 pulgadas con una amplia variedad de soluciones de soporte que cumplan el estándar VESA, como brazos articulados o piezas de anclaje a la pared. Utilice el adaptador únicamente con un soporte VESA capaz de soportar el peso del iMac de 24 pulgadas. El kit adaptador para soporte VESA Mount Adapter incluye:  Un adaptador para soporte  Una brida  1 tornillo  2 pernos  Una llave hexagonal  Una llave TORX  Una tarjeta de acceso También necesitará un paño suave y una superficie de trabajo plana.Español 35 Cómo instalar el adaptador para soporte VESA Mount Adapter en el iMac de 24 pulgadas Siga las instrucciones detalladas a continuación para instalar el adaptador para soporte en la parte posterior del iMac de 24 pulgadas. Una vez realizada la instalación, podrá conectar el iMac a una amplia variedad de soluciones para soporte VESA. Para instalar el adaptador para soporte: 1 Apague el iMac, desconecte el cable de alimentación y los demás cables conectados. 2 Gire el iMac hasta que la parte posterior quede de frente y, a continuación, empuje la parte superior hacia adelante hasta llegar al tope. 3 Libere el cerrojo insertando la tarjeta de acceso en el hueco situado justo encima de la parte superior del soporte. 36 Español La tarjeta de acceso debe insertarse en el hueco aproximadamente dos centímetros y con un ligero ángulo hacia arriba. Si la ha insertado más adentro no encontrará el cerrojo; pruebe de nuevo. Importante: Utilice únicamente la tarjeta de acceso que se incluye en el kit para realizar esta operación. El uso de cualquier otro objeto o herramienta podría provocarle lesiones y causar daños en el iMac. Si la tarjeta de acceso se ha perdido o ha resultado dañada, visite la dirección www.apple.com/support/imac/diy/vesa para comprar una tarjeta de acceso de recambio. Tarjeta de accesoEspañol 37 4 Incline el iMac 10 grados más hacia delante hasta que los 8 tornillos de la parte superior del soporte sean visibles y el soporte quede bien acoplado. Importante: Mantenga el iMac en posición vertical hasta que el soporte quede acoplado en su lugar. 5 Sostenga el iMac por ambos lados y túmbelo con cuidado de forma que la pantalla descanse sobre la toalla o el paño en una superficie plana y el soporte cuelgue del borde de la superficie de trabajo. 6 Utilice la llave TORX para extraer los 8 tornillos que fijan el soporte a la parte posterior del iMac. Guarde los tornillos a un lado ya que los necesitará para fijar la brida al iMac. Llave TORX Llave hexagonal38 Español 7 Extraiga el soporte y guárdelo en un lugar seguro por si desea volver a utilizarlo en el futuro. Llave TORX Español 39 8 Alinee el agujero de la brida con la clavija de la parte posterior del iMac y, a continuación, utilice la llave TORX y los 8 tornillos extraídos del soporte para fijar la brida. Brida Clavija Agujero40 Español 9 Coloque el adaptador para soporte encima de la brida. Importante: Mantenga la brida en posición bloqueada mientras fija el adaptador para soporte.Español 41 10 Utilice la llave TORX para fijar el tornillo a la parte superior del adaptador para soporte y, a continuación, utilice la llave hexagonal y los dos pernos para fijar el adaptador para soporte a la parte posterior del iMac. 11 Siga las instrucciones suministradas con el soporte VESA correspondiente para colocar en él el iMac de 24 pulgadas. 12 Conecte el cable de alimentación y los demás cables al iMac. Perno Tornillo Perno42 1 Kit adattatore di montaggio VESA Mount Adapter per iMac da 24” Grazie all'adattatore di montaggio VESA sarà possibile utilizzare iMac da 24” con una vasta gamma di soluzioni di montaggio conformi agli standard VESA, quali attacchi a parete e bracci snodati. Utilizzare l'adattatore solamente con soluzioni di montaggio VESA in grado di sostenere il peso di iMac da 24”. Il kit adattatore di montaggio contiene:  Un supporto di montaggio  Una flangia  1 vite  2 bulloni  Una chiave esagonale  Una chiave TORX  Una carta di accesso Sarà inoltre necessario disporre di un panno morbido e di una superficie di lavoro piana.Italiano 43 Installazione dell'adattatore di montaggio VESA su iMac da 24” Attenersi alle seguenti istruzioni per eseguire l'installazione dell'adattatore di montaggio sul retro di iMac da 24” che potrà così essere fissato a una soluzione di montaggio conforme agli standard VESA. Per installare il supporto di montaggio: 1 Spegnere iMac, scollegare il cavo di alimentazione e altri cavi eventualmente collegati. 2 Girare iMac in modo da esporne il retro, e ruotare la parte superiore in avanti fino all'arresto. 3 Sbloccare la sicura inserendo la carta di accesso nella fessura sulla parte superiore del sostegno. 44 Italiano La carta di accesso inclinata leggermente verso l'alto dovrebbe inserirsi nello spazio per circa due centimetri della sua lunghezza. Nel caso in cui si inserisca più in profondità, è necessario provare nuovamente cercando di centrare la sicura. Importante: per eseguire questa operazione utilizzare unicamente la carta di accesso inclusa nel kit. L'utilizzo di qualunque altro oggetto o strumento potrebbe causare lesioni e potrebbe danneggiare iMac. In caso di smarrimento o danneggiamento della carta di accesso, visitare il sito www.apple.com/support/imac/diy/vesa per l'acquisto di una carta sostitutiva. Carta di accessoItaliano 45 4 Ruotare iMac in avanti di ulteriori 10 gradi fino a che le 8 viti in cima al sostegno siano visibili e il sostegno si trovi bloccato in posizione. Importante: mantenere iMac in posizione eretta fino al blocco del sostegno in posizione. 5 Posizionare un panno morbido e pulito su una superficie piana. Appoggiare delicatamente il monitor tenendolo per i lati in modo che lo schermo sia in posizione orizzontale e il sostegno sia posizionato all’esterno della superficie di lavoro. 6 Utilizzando la chiave TORX rimuovere le 8 viti che fissano il sostegno alla parte posteriore dello schermo. Conservare le viti al fine di riutilizzarle per fissare la flangia a iMac. Chiave TORX Chiave esagonale46 Italiano 7 Rimuovere il sostegno e riporlo in un luogo sicuro in caso lo si desideri riutilizzare. Chiave TORXItaliano 47 8 Allineare il foro sulla flangia con il piccolo perno collocato sul retro di iMac, quindi fissare la flangia utilizzando la chiave TORX e le 8 viti estratte dal sostegno. Flangia Perno Foro48 Italiano 9 Posizionare il supporto di montaggio sopra la flangia. Importante: nel fissare il suppporto di montaggio, mantenere la flangia bloccata in posizione. Italiano 49 10 Utilizzando la chiave TORX avvitare la vite sulla parte superiore del supporto di montaggio, quindi fissare il suppporto di montaggio al retro di iMac utilizzando la chiave esagonale e i due bulloni. 11 Seguire le istruzioni fornite con la soluzione di montaggio VESA per fissarlo a iMac da 24”. 12 Ricollegare il cavo di alimentazione e gli altri cavi a iMac. Bullone Vite Bullone50 1 iMac 24-inch VESA Mount Adapter De VESA Mount Adapter is een montageadapter die u aan uw computer bevestigt. Daarna kunt u uw 24-inch iMac monteren op diverse bevestigingsoplossingen die voldoen aan de VESA-specificatie, zoals scharnierende armen en muurbeugels. Gebruik de montageadapter uitsluitend in combinatie met een VESA-bevestigingsoplossing die het gewicht van uw 24-inch iMac kan dragen. De VESA Mount Adapter-set bevat de volgende onderdelen:  Een montageadapter  Een flens  1 schroef  2 bouten  Een inbussleutel  Een torxsleutel  Een ontgrendelingskaart Verder hebt u een zachte doek en een vlakke ondergrond nodig.Nederlands 51 De VESA Mount Adapter bevestigen op de 24-inch iMac Volg de onderstaande instructies om de montageadapter aan de achterkant van uw 24-inch iMac te bevestigen. Vervolgens kunt u de iMac monteren op een bevestigingsoplossing die voldoet aan de VESA-specificatie. De montageadapter installeren 1 Zet de iMac uit en koppel het netsnoer en alle kabels los. 2 Draai de achterkant van de iMac naar u toe en duw vervolgens tegen de bovenkant om de computer zo ver mogelijk naar voren te kantelen. 3 Maak de vergrendeling los door de ontgrendelingskaart in de opening direct boven de voet te steken. 52 Nederlands Als het goed is, schuift de kaart ongeveer 2 centimeter schuin omhoog in de opening. Als de kaart verder naar binnen schuift, is deze naast de vergrendeling geplaatst. Probeer het in dat geval opnieuw. Belangrijk: Gebruik hiervoor uitsluitend de ontgrendelingskaart die u bij de adapterset hebt ontvangen. Andere voorwerpen of gereedschappen kunnen verwondingen veroorzaken en uw iMac beschadigen. Als u de ontgrendelingskaart bent kwijtgeraakt of als de kaart beschadigd is, kunt u via www.apple.com/support/imac/diy/vesa een nieuwe kaart aanschaffen. OntgrendelingskaartNederlands 53 4 Kantel de iMac 10 graden verder naar voren totdat de 8 schroeven aan de bovenkant van de voet zichtbaar zijn en de voet vastklikt. Belangrijk: laat de iMac rechtop staan totdat de voet is vastgeklikt. 5 Leg een zachte doek op een vlakke ondergrond. Pak de iMac bij de zijkanten vast en leg hem zo neer dat het scherm plat op de doek rust en de voet buiten de rand van de ondergrond uitsteekt. 6 Draai met de torxsleutel de 8 schroeven los waarmee de voet aan de achterkant van de iMac is bevestigd. Bewaar de schroeven goed. U hebt ze hierna nodig om de flens aan de iMac te bevestigen. Torxsleutel Inbussleutel54 Nederlands 7 Verwijder de voet en bewaar deze, zodat u hem later eventueel opnieuw kunt bevestigen. TorxsleutelNederlands 55 8 Plaats de opening in de flens over de pen op de achterkant van de iMac en bevestig de flens aan de computer met de torxsleutel en de 8 schroeven die u hebt losgedraaid om de voet te verwijderen. Flens Pen Opening56 Nederlands 9 Plaats de montageadapter over de flens. Belangrijk: zorg dat de flens in de vergrendelde positie blijft terwijl u de montageadapter bevestigt.Nederlands 57 10 Draai met de torxsleutel de schroef in de bovenkant van de montageadapter en gebruik vervolgens de inbussleutel en de twee bouten om de montageadapter aan de achterkant van de iMac te bevestigen. 11 Volg de instructies die bij de VESA-bevestigingsoplossing zijn geleverd om uw 24-inch iMac daarop te monteren. 12 Sluit het netsnoer en de kabels aan op uw iMac. Bout Schroef Bout© 2006 Apple Computer, Inc. All rights reserved. Apple, the Apple logo, and iMac are trademarks of Apple Computer, Inc., registered in the U.S. and other countries. Other company and product names mentioned herein are trademarks of their respective companies. Printed in XXXX *1Z034-3927-A* Premiers contacts avec Mac OS X Server Informations sur l’installation et la configuration de Mac OS X Server, version 10.2K Apple Computer, Inc. © 2002 Apple Computer, Inc. Tous droits réservés. En application des lois de droits d’auteur en vigueur, aucune reproduction totale ou partielle du présent document n’est autorisée, sauf consentement écrit préalable d’Apple. Le logo Apple est une marque d’Apple Computer Inc. déposée aux États-Unis et dans d’autres pays. L’utilisation de ce logo à des ?ns commerciales via le clavier (Option-G) pourra constituer un acte de contrefaçon et/ou de concurrence déloyale. Apple, le logo Apple, AppleScript, AppleShare, AppleTalk, ColorSync, FireWire, Trousseau, Mac, Macintosh, Power Macintosh, QuickTime, Sherlock et WebObjects sont des marques d’Apple Computer, Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. AirPort, Gestionnaire d’extensions, Finder, iMac et Power Mac sont des marques d’Apple Computer, Inc. Adobe et PostScript sont des marques d’Adobe Systems Incorporated. Java et tous les logos et marques Java sont des marques de Sun Microsystems, Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Netscape Navigator est une marque de Netscape Communications Corporation. RealAudio est une marque de Progressive Networks Inc. © 1995-2002 The Apache Group. Tous droits réservés. UNIX est une marque déposée aux États-Unis et dans d’autres pays sous la licence exclusive de X/Open Company Ltd. Remarque : Apple améliore continuellement les performances et le design de ses produits. Il se peut que certaines illustrations de ce manuel soient légèrement différentes de votre version du logiciel.3 Table des matières Préface Premiers contacts 5 Présentation générale de la con?guration 5 Informations supplémentaires 6 1 Installation de votre serveur 7 Con?guration requise pour le serveur 7 Présentation des options d’installation et de con?guration 8 Installation du logiciel du serveur 8 Installation locale 8 Installation à distance 9 Utilisation des Assistants réglages 10 Tout ce que vous devez savoir 10 Con?guration locale 11 Con?guration à distance 11 Déplacement du serveur après installation du logiciel 12 Con?guration d’un ordinateur administrateur 12 Con?guration requise pour l’administrateur 12 Installation du logiciel d’administrateur 13 Con?guration des services élémentaires 13 Con?guration des comptes d’utilisateur 13 Con?guration du partage de ?chiers 14 Con?guration d’imprimantes 14 Con?guration du courrier électronique 15 Hébergement de sites Web 15 Con?guration des environnements de travail de l’utilisateur 164 Table des matières Con?guration des images de systèmes d’exploitation pour des ordinateurs clients 16 Gestion de votre serveur 16 Gestionnaire de groupes de travail 17 Réglages du serveur 18 État du serveur 18 Contrôle de serveur 19 Gestionnaire Macintosh 20 Autres applications 20 2 Exemple de configuration 21 Mac OS X Server en salle ce cours 21 Con?guration de Mac OS X serveur dans la salle 22 Étape 1 : Configurer le réseau 22 Étape 2 : Installer et configurer le logiciel du serveur 23 Étape 3 : Configurer les informations et le répertoire d’authentification pour les élèves 23 Étape 4 : Configurer le serveur pour héberger des répertoires de départ des élèves 24 Étape 5 : Créer des comptes élève 24 Étape 6 : Ajouter des applications au Dock de chaque élève 24 Étape 7 : Configurer des dossiers partagés 25 Étape 8 : Permettre l’accès partagé à l’imprimante réseau 25 Étape 9 : Permettre l’accès contrôlé à l’imprimante de l’enseignant 26 Étape 10 : Configurer les ordinateurs des élèves 265 P R É F A C E Premiers contacts Bienvenue sur Mac OS X Server, version 10.2. Ce guide vous aidera à installer le logiciel et à faire fonctionner votre serveur. Présentation générale de la configuration 1 Si vous n’avez aucune expérience en matière de serveurs, vous pouvez étudier l’exemple de con?guration ?gurant au chapitre 2 avant de commencer. 2 Si vous utilisez actuellement une version plus ancienne de Mac OS X Server, d’AppleShare IP ou du Gestionnaire Macintosh et que vous souhaitez conserver votre con?guration de serveur actuelle, consultez Mise à jour avec Mac OS X Server. (Upgrading to Mac OS X Server).Vous trouverez un exemplaire de ce document sur le site www.apple.com/macosx/ server/migration/ (en anglais). 3 Si vous installez un serveur distant ou un serveur qui n’est relié à aucun moniteur, aussi appelé serveur “sans tête” (headless) comme dans le cas de Xserve, con?gurez un ordinateur administrateur depuis lequel vous pouvez con?gurer le serveur. Reportez-vous à la section “Con?guration d’un ordinateur administrateur” à la page 12. 4 Installer Mac OS X Server sur l’ordinateur utilisé comme serveur. Reportez-vous à la section “Installation du logiciel du serveur” à la page 8. 5 Exécuter l’Assistant de serveur et l’Assistant Open Directory Reportez-vous à la section “Utilisation des Assistants réglages” à la page 10. 6 Con?gurer les services que le serveur doit fournir. Reportez-vous à la section “Con?guration des services élémentaires” à la page 13.6 Préface Informations supplémentaires m Documents Ouvrez-moi : ces documents contiennent des mises à jour et des informations spéciales importantes. Recherchez ces documents dans les CD de Mac OS X Server. m Aide en ligne : l’aide en ligne fournit des instructions à l’écran relatives à toutes les tâches d’administration ainsi que des informations de dernière minute et des mises à jour disponibles sur le Web. Une fois le logiciel installé, choisissez Aide Mac dans le menu Aide. m Guide de l’administrateur de Mac OS X Server : ce guide fournit des instructions détaillées sur la con?guration et l’utilisation de Mac OS X Server et de ses services. Le CD Administration Tools de Mac OS X Server contient une version PDF de ce document. m Mise à jour avec Mac OS X Server : contient des astuces et des instructions permettant de conserver la con?guration actuelle de votre serveur lors de l’installation. Vous trouverez une version PDF de ce document sur le site www.apple.com/macosx/server/ migration/ (en anglais). m Pages Web Support et Base de connaissances (Knowledge Base) : ces pages Web apportent des réponses aux questions les plus courantes et proposent des mises à jour et des informations de dernière minute. Vous les trouverez sur le site www.apple.com/fr/ support/7 C H A P I T R E 1 1 Installation de votre serveur Suivez les instructions de ce chapitre pour installer le logiciel Mac OS X Server, con?gurez votre serveur à l’aide des assistants et mettez en place les services élémentaires. Configuration requise pour le serveur Vous pouvez installer Mac OS X Server sur un des ordinateurs suivants : m Xserve m Macintosh Server G4 m Power Mac G4 m Macintosh Server G3 m Power Macintosh G3 m iMac m eMac Le serveur doit posséder m 128 mégaoctets (Mo) minimum de mémoire vive (RAM) m 4 gigaoctets (Go) minimum d’espace disque disponible Les moniteurs et claviers sont optionnels. Vous pouvez installer un serveur sans moniteur à l’aide d’un ordinateur administrateur. Reportez-vous à “Installation à distance” à la page 9.8 Chapitre 1 Présentation des options d’installation et de configuration Le logiciel et les assistants d’installation de Mac OS X Server permettent d’utiliser différentes méthodes d’installation d’un serveur. L’approche que vous suivrez dépendra de plusieurs facteurs. m Si un moniteur et un clavier sont connectés au serveur, vous pouvez effectuer l’installation et la con?guration localement. Reportez-vous à “Installation locale” à la page 8 et à “Con?guration locale” à la page 11. m Si aucun moniteur ni clavier ne sont connectés au serveur, utilisez un ordinateur administrateur a?n d’installer et con?gurer le serveur à distance. Vous pouvez également installer votre serveur à distance si celui-ci est connecté à un moniteur. Reportez-vous à “Installation à distance” à la page 9 et à “Con?guration à distance” à la page 11. m Si vous installez des serveurs à des emplacements différents, vous pouvez installer le logiciel et terminer la première partie de l’installation avec les serveurs à un emplacement qui vous convient, puis les placer à leur emplacement dé?nitif et terminer l’installation à distance. Reportez-vous à “Déplacement du serveur après installation du logiciel” à la page 12. Installation du logiciel du serveur Vous pouvez installer Mac OS X Server localement (directement sur l’ordinateur que vous utilisez) ou à distance sur un ordinateur sans moniteur ou à un autre emplacement. Installation locale Suivez ces instructions pour installer Mac OS X Server directement sur un ordinateur disposant d’un moniteur et d’un clavier. Pour installer Mac OS X Server localement : 1 Allumez l’ordinateur et insérez le CD d’installation de Mac OS X Server. 2 Réinitialisez l’ordinateur à partir du CD (maintenez la touche C du clavier enfoncée au redémarrage de l’ordinateur). 3 Suivez les instructions à l’écran pour installer le logiciel. Lorsque le serveur redémarre, l’Assistant de serveur s’ouvre pour que vous puissiez terminer l’installation de base. Reportez-vous à “Utilisation des Assistants réglages” à la page 10. Important N’oubliez pas de lire le document Ouvrez-moi sur le CD d’installation de Mac OS X Server pour consulter des informations de dernière minute importantes et plus actuelles que celles ?gurant dans ce guide ainsi que des recommandations spéciales sur le matériel et les con?gurations de logiciels spéci?ques.Installation de votre serveur 9 Installation à distance Si vous souhaitez installer Mac OS X Server sur un ordinateur sans moniteur, ou sur un ordinateur autre que l’ordinateur cible, utilisez un ordinateur administrateur pour installer le logiciel à distance. Si vous n’avez pas installé un ordinateur administrateur, reportez-vous à “Con?guration d’un ordinateur administrateur” à la page 12. Pour installer Mac OS X Server à distance : 1 Insérez le CD d’installation de Mac OS X Server dans l’ordinateur du serveur et démarrez le serveur à partir du CD. Si un clavier est connecté à l’ordinateur, maintenez la touche C enfoncée pendant le démarrage de l’ordinateur. Si vous effectuez l’installation sur un ordinateur Xserve : a Appuyez sur le bouton du témoin LED du système (placé à droite du verrou) en maintenant le bouton d’alimentation enfoncé. b Maintenez le bouton du témoin LED du système enfoncé jusqu’à ce qu’il clignote et que le plateau du lecteur de CD s’ouvre. c Relâchez le bouton du témoin LED du système et insérez le CD de Mac OS X Server dans le lecteur. d Fermez le plateau. Le serveur démarre à partir du CD. 2 Ouvrez l’Assistant de serveur sur l’ordinateur administrateur. Il se trouve sous /Applications/ Utilitaires. Si vous ne le trouvez pas à cet endroit, reportez-vous à “Con?guration d’un ordinateur administrateur” à la page 12. 3 Dans la fenêtre Bienvenue ! de l’assistant, sélectionnez “Installer le logiciel Mac OS X Server”. 4 Dans la fenêtre Installation à distance, sélectionnez l’ordinateur serveur puis tapez son mot de passe. Le mot de passe correspond aux 8 premiers chiffres du numéro de série du matériel intégré du serveur. Pour rechercher le numéro de série, cherchez une étiquette sur le serveur. Si vous effectuez l’installation sur un vieil ordinateur qui ne dispose pas de numéro de série de matériel intégré, tapez le mot de passe 12345678. Important Lors de l’installation à distance, l’ordinateur administrateur et le serveur doivent être connectés au même sous-réseau IP. Vous pouvez connecter un ordinateur portable administrateur au sous-réseau du serveur lors de l’installation, ou installer le logiciel sur un sous-réseau de l’ordinateur administrateur, puis placer le serveur sur son emplacement de réseau dé?nitif pour achever l’installation.10 Chapitre 1 5 Suivez les instructions à l’écran pour effectuer l’installation. Lorsque le serveur redémarre, ouvrez à nouveau l’Assistant de serveur sur l’ordinateur administrateur pour terminer l’installation de base. Reportez-vous à “Con?guration à distance” à la page 11. Utilisation des Assistants réglages Deux assistants vous guideront tout au long de l’installation de base du serveur. L’Assistant de serveur vous demande des informations élémentaires sur le serveur et l’Assistant Open Directory vous aide à spéci?er l’utilisation des répertoires d’authenti?cation et d’information par le serveur. Vous pouvez utiliser ces assistants localement (sur le serveur) ou à distance (depuis un ordinateur administrateur). L’Assistant de serveur est lancé automatiquement la première fois que vous redémarrez le serveur après avoir installé le logiciel. L’Assistant de serveur, à son tour, ouvre l’Assistant Open Directory. Vous pouvez également ouvrir l’Assistant Open Directory plus tard. Tout ce que vous devez savoir Avant d’exécuter l’Assistant de serveur, rassemblez les informations suivantes. m Le numéro de série (clé de licence) de votre copie de Mac OS X Server. Véri?ez-le sur l’enveloppe de votre CD. m Les adresses IP pour les ports Ethernet de votre serveur (si vous ne connectez votre serveur qu’à des ordinateurs clients et pas à un réseau plus important, vous pouvez utiliser des adresses privées de la série 10.0.0.1 à 10.255.255.254). m Le masque de sous-réseau pour le réseau (si vous utilisez les adresses privées 10.x.x.x sur un réseau isolé, utilisez 255.0.0.0). m Le nom DNS du serveur, le cas échéant. Si aucun nom ne lui a été attribué, tapez un nom unique de votre choix. m L’adresse du serveur DNS que le serveur utilisera. m L’adresse du routeur auquel le serveur est connecté (si vous connectez le serveur à un réseau isolé sans routeur, vous pouvez utiliser l’adresse du serveur). Important A moins que vous n’installiez un serveur autonome (un serveur qui utilise uniquement son répertoire local), n’utilisez pas l’Assistant Open Directory jusqu’à ce que le serveur soit dans son emplacement de réseau dé?nitif (c’est-à-dire lorsque le serveur est connecté à son sous-réseau IP ?nal). Si vous placez le serveur sur un sous-réseau différent après avoir installé Mac OS X Server, ouvrez à nouveau l’Assistant Open Directory pour terminer l’installation.Installation de votre serveur 11 Avant d’utiliser l’Assistant Open Directory, vous devez décider si votre serveur fournira des services de répertoire ou utiliser des répertoires existants. Les répertoires stockent des informations du type nom d’utilisateur, mot de passe et emplacement des répertoires de départ de l’utilisateur. L’Assistant Open Directory peut vous aider à con?gurer un serveur comme un serveur autonome n’utilisant que son répertoire local, comme un serveur de répertoire partagé hébergeant un répertoire utilisé par ses clients ou comme un serveur lui-même client d’un répertoire existant. L’exemple d’installation du chapitre 2 montre comment installer un répertoire partagé. Pour en savoir plus sur le rôle des répertoires et les détails de la con?guration de répertoires, reportez-vous au chapitre 2, “Services de répertoire”, dans le Guide de l’administrateur Mac OS X Server. Configuration locale L’Assistant de serveur s’ouvre automatiquement sur l’écran du serveur lorsque vous redémarrez le serveur. Pour terminer l’installation locale : 1 Après l’installation du logiciel serveur, redémarrez l’ordinateur serveur. 2 Suivez les instructions à l’écran. Configuration à distance Si vous avez installé le logiciel du serveur à distance, l’Assistant de serveur s’ouvre automatiquement sur l’ordinateur administrateur une fois que le serveur distant a redémarré. Pour terminer la configuration après l’installation à distance : 1 Après l’installation du logiciel serveur, redémarrez l’ordinateur serveur. Le logiciel d’installation af?che le bouton Redémarrer à la ?n de l’installation. 2 Suivez les instructions à l’écran. Si vous ne terminez pas l’installation immédiatement après avoir redémarré le serveur à distance, vous pouvez redémarrer l’assistant plus tard. Pour redémarrer l’assistant d’un serveur à distance : 1 Ouvrez l’Assistant de serveur sur l’ordinateur administrateur. 2 Dans la fenêtre Bienvenue ! de l’assistant, sélectionnez “Créer un compte d’administrateur et con?gurer les services élémentaires”. 3 Dans la fenêtre Installation à distance, sélectionnez l’ordinateur serveur puis tapez son mot de passe.12 Chapitre 1 Le mot de passe correspond aux 8 premiers chiffres du numéro de série du matériel intégré du serveur.Vous pouvez utiliser Informations système Apple ou l’étiquette sur le serveur pour rechercher le numéro de série d’un serveur. Si vous effectuez l’installation sur un vieil ordinateur qui ne dispose pas de numéro de série de matériel intégré, tapez le mot de passe 12345678. 4 Suivez les instructions à l’écran pour installer le logiciel. Déplacement du serveur après installation du logiciel L’Assistant de serveur ouvre l’Assistant Open Directory. Cependant, si vous envisagez de placer le serveur sur un autre sous-réseau IP après installation du logiciel du serveur, exécutez à nouveau l’Assistant Open Directory séparément après avoir déplacé le serveur sur son sous-réseau dé?nitif. Pour placer le serveur sur un emplacement différent et achever l’installation : 1 Lorsque l’Assistant Open Directory vous demande si votre serveur se trouve sur son emplacement dé?nitif, cliquez sur Non. 2 Placez le serveur sur son sous-réseau dé?nitif. 3 Ouvrez l’Assistant Open Directory (dans /Applications/Utilitaires) et suivez les instructions à l’écran. Configuration d’un ordinateur administrateur Si vous souhaitez installer Mac OS X Server à distance ou sur un ordinateur sans moniteur ou clavier, vous devez tout d’abord con?gurer un ordinateur administrateur. Ce dernier sert à contrôler l’installation et la con?guration du serveur. Plus tard, vous pourrez utiliser l’ordinateur administrateur pour gérer le serveur à distance. Configuration requise pour l’administrateur Vous pouvez installer le logiciel d’administration du serveur sur un des ordinateurs suivants : m Serveur Power Mac G4 ou Macintosh G4 m Serveur Power Macintosh G3 ou Macintosh G3 m PowerBook m iBook m iMac m eMacInstallation de votre serveur 13 Un ordinateur administrateur doit disposer de : m Mac OS X 10.2 ou Mac OS X Server version 10.2 m au moins 128 Mo de mémoire vive m au moins 1 Go d’espace disque disponible Installation du logiciel d’administrateur Le CD Administration Tools de Mac OS X Server contient le logiciel dont vous avez besoin pour administrer un serveur à distance. Pour installer le logiciel d’administration à distance : 1 Insérez le CD Administration Tools de Mac OS X Server dans le lecteur de l’ordinateur que vous utiliserez pour gérer votre serveur (votre “ordinateur administrateur”). 2 Exécutez le programme d’installation et suivez les instructions à l’écran. Vous pouvez maintenant utiliser l’ordinateur administrateur pour installer, con?gurer et gérer Mac OS X Server sur d’autres ordinateurs. Reportez-vous à “Installation à distance” à la page 9 et à “Con?guration à distance” à la page 11. Configuration des services élémentaires Les indications des sections qui suivent permettent de mettre en place rapidement les services élémentaires. Configuration des comptes d’utilisateur À moins que vous n’utilisiez votre serveur que pour héberger des pages Web ou tout autre contenu Internet, vous voulez sans doute con?gurer d’autres comptes d’utilisateur en plus du compte administrateur que l’Assistant de serveur a créé pour vous. Pour configurer des comptes d’utilisateur : 1 Ouvrez l’application Gestionnaire de groupes de travail (vous trouverez son icône sur le Dock), connectez-vous puis cliquez sur le bouton Comptes. 2 Sélectionnez le dossier où l’information des utilisateurs sera stockée dans le menu local Où dans l’angle inférieur gauche de la fenêtre. 3 Dans le menu Serveur, choisissez Nouvel utilisateur. 4 Spéci?ez des réglages de l’utilisateur dans les différents onglets. Pour en savoir plus sur la con?guration de comptes d’utilisateur et de groupe, reportez-vous au chapitre 3, “Utilisateurs et groupes”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server.14 Chapitre 1 Configuration du partage de fichiers Lorsque vous activez les services de partage de ?chiers, les utilisateurs peuvent partager des éléments dans les dossiers sélectionnés. Si vous activez le service de ?chiers Apple dans l’Assistant de serveur, les utilisateurs de serveurs peuvent partager des éléments en les plaçant dans les dossiers Public de leurs répertoires de départ ou en copiant les éléments dans le dossier Boîte de dépôt sous un dossier Public d’un autre utilisateur. Si vous n’avez pas activé le service de ?chiers Apple dans l’Assistant de serveur, vous pouvez activer un des autres services de ?chiers disponibles. Pour configurer le partage de fichiers : 1 Ouvrez l’application Réglages du serveur (vous trouverez son icône sur le Dock) puis cliquez sur l’onglet Fichier et Impression. 2 Activez les services de ?chiers à utiliser. m Pour partager des ordinateurs Macintosh, activez le service de ?chiers Apple. m Pour partager des ?chiers avec des ordinateurs disposant de Windows, activez les services Windows. m NFS, conçu pour le partage d’ordinateurs disposant d’Unix, est déjà activé. m Pour permettre l’accès au protocole FTP (File Transfer Protocol), activez le service FTP. 3 Ouvrez le Gestionnaire de groupes de travail et cliquez sur Partage. 4 Sélectionnez un volume ou un dossier à partager dans l’onglet Tous. 5 Cliquez sur l’onglet Général, sélectionnez “Partager cet élément et son contenu” et cliquez sur Enregistrer. Pour en savoir plus concernant la con?guration du partage de ?chiers, reportez-vous au chapitre 4, “Partage” et au chapitre 5, “Services de ?chiers”, dans le Guide de l’administrateur Mac OS X Server. Configuration d’imprimantes Lorsque vous activez le service d’impression, les utilisateurs de serveurs peuvent partager des imprimantes réseau PostScript ou des imprimantes USB PostScript connectées directement au serveur. Si vous avez activé le service d’impression dans l’Assistant de serveur, le service sera opérationnel et une ?le d’attente sera con?gurée pour chaque imprimante USB connectée au serveur. Aucune ?le d’attente d’impression n’est automatiquement con?gurée pour les imprimantes réseau. Si vous n’avez pas activé le service d’impression dans l’assistant, vous pouvez l’activer dès maintenant et ajouter une imprimante.Installation de votre serveur 15 Pour configurer des imprimantes partagées : 1 Ouvrez l’application Réglages du serveur. 2 Cliquez sur Impression dans l’onglet “Fichier et Impression” et sélectionnez Démarrer le service d’impression. Si le serveur est connecté à une imprimante USB PostScript, celle-ci est prête à l’emploi. Pour ajouter une imprimante réseau, passez à l’étape suivante. 3 Cliquez sur Impression et choisissez Af?cher le moniteur d’impression. 4 Cliquez sur Nouvelle ?le. 5 Sélectionnez un protocole de connexion et une imprimante, puis cliquez sur Ajouter. Les utilisateurs d’ordinateurs Mac OS X peuvent désormais ajouter l’imprimante à l’aide du Centre d’impression. Les utilisateurs de Mac OS 8 ou de Mac OS 9 peuvent faire de même via le Sélecteur. Pour en savoir plus concernant les services d’impression, reportez-vous au chapitre 7, “Service d’impression”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server. Configuration du courrier électronique Si vous n’avez pas activé le service de courrier électronique dans l’Assistant de serveur, vous pouvez le lancer maintenant. Pour démarrer le service de courrier électronique : 1 Ouvrez les Réglages du serveur et cliquez sur l’onglet Internet. 2 Cliquez sur Courrier et sélectionnez Démarrer le service de courrier. Pour que vos utilisateurs puissent utiliser la totalité des services de courrier disponibles, vous devez con?gurer d’autres réglages. Pour en savoir plus concernant la con?guration du courrier, reportez-vous au chapitre 9, “Service de courrier”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server. Hébergement de sites Web Vous pouvez utiliser le serveur Apache HTTP Server fournit avec Mac OS X Server pour héberger des sites Web d’utilisateurs individuels ou de serveur. Si vous avez activé le service Web dans l’Assistant de serveur, votre serveur est prêt à fournir des pages HTML à partir des dossiers des sites du serveur et des utilisateurs individuels. m Pour visualiser le site de serveur principal, ouvrez le navigateur Web sur un ordinateur ayant accès au serveur et tapez l’adresse IP du serveur (ou le nom de domaine, si vous avez con?guré DNS). m Pour visualiser le site d’un utilisateur, ajoutez une barre oblique (/), un tilde (~) et le diminutif de l’utilisateur après l’adresse du serveur. Par exemple, http://192.268.2.1/~aldo16 Chapitre 1 Si vous n’avez pas activé le service Web pendant l’utilisation de l’Assistant, vous pouvez désormais le faire. Pour démarrer le service Web : 1 Si vous disposez des ?chiers HTML de votre site principal, copiez-les dans le dossier Documents dans le répertoire /Bibliothèque/WebServer. Dans le cas d’un site utilisateur, les ?chiers se placent dans le dossier Sites sous le répertoire de départ de l’utilisateur. Si les ?chiers de votre site sont organisés en dossiers, copiez la structure des dossiers entière dans le dossier Documents. Si vous n’avez pas encore vos ?chiers HTML, vous pouvez toujours activer le service Web pour voir comment il fonctionne à l’aide des pages de démarrage par défaut fournies avec Mac OS X Server. 2 Ouvrez les Réglages du serveur et cliquez sur l’onglet Internet. 3 Cliquez sur Web et sélectionner Démarrer le service Web. Pour en savoir plus concernant la con?guration du service Web, reportez-vous au chapitre 8, “Service Web”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server. Configuration des environnements de travail de l’utilisateur Votre serveur peut proposer des environnements de travail personnalisés aux utilisateurs. Vous pouvez personnaliser des ensembles de ressources spéci?ques tels que des applications, des imprimantes et des serveurs de répertoires pour des utilisateurs spéci?ques, des groupes d’utilisateurs ou des ordinateurs. Pour en savoir plus concernant la con?guration d’environnements de travail d’utilisateurs gérés, reportez-vous au chapitre 6, “Gestion des clients : Mac OS X”, ou au chapitre 10, “Gestion des clients : Mac OS 9 et Mac OS 8”, dans le Guide de l’administrateur Mac OS X Server. Configuration des images de systèmes d’exploitation pour des ordinateurs clients Pour en savoir plus concernant l’utilisation de NetBoot et Installation du réseau a?n de simpli?er la gestion et l’installation des systèmes d’exploitation de clients et d’autres logiciels, reportez-vous au chapitre 12, “NetBoot” et au chapitre 13, “Installation en réseau”, dans le Guide de l’administrateur Mac OS X Server. Gestion de votre serveur Les paragraphes qui suivent présentent une courte introduction aux outils logiciels principaux fournis avec Mac OS X Server et vous aideront à gérer votre serveur.Installation de votre serveur 17 Gestionnaire de groupes de travail Utilisez le Gestionnaire de groupes de travail pour gérer des comptes d’utilisateur, de groupe et d’ordinateur, con?gurer des points de partage et gérer des clients Mac OS X. Pour ouvrir le Gestionnaire de groupes de travail : m Cliquez sur l’icône Gestionnaire de groupes de travail dans le Dock ou allez dans / Applications/Utilitaires. Voici quelques-unes des tâches que vous pouvez exécuter à l’aide du Gestionnaire de groupes de travail : m Pour administrer des comptes d’utilisateur, de groupe ou d’ordinateur cliquez sur l’icône Comptes dans la barre d’outils. Pour en savoir plus, reportez-vous au chapitre 3, “Utilisateurs et groupes” et au chapitre 6, “Gestion des clients : Mac OS X”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server. m Pour travailler avec des préférences pour des utilisateurs, des groupes ou des ordinateurs gérés, cliquez sur l’icône Préférences dans la barre d’outils. Reportez-vous au chapitre 6, “Gestion des clients : Mac OS X”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server pour plus d’instructions. m Pour travailler avec des points partagés, cliquez sur l’icône Partage dans la barre d’outils. Reportez-vous au chapitre 4, “Partage”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server pour plus d’instructions. m Pour travailler avec des comptes dans différents domaines de répertoires à la fois, ouvrez plusieurs fenêtres du Gestionnaire de groupes de travail en sélectionnant la commande “Nouvelle fenêtre de Gestionnaire de groupes de travail” du menu Serveur. m Pour ouvrir État du serveur a?n de contrôler l’état d’un serveur spéci?que, cliquez sur l’icône État dans la barre d’outils. Pour plus d’informations, reportez-vous à “État du serveur” à la page 18. m Si vous souhaitez ouvrir les Réglages du serveur pour travailler avec un ?chier, une impression, un courrier, le Web et les réglages réseau du serveur, sélectionnez la commande Con?gurer les services du menu Serveur. Pour plus d’informations, consultez “Réglages du serveur” à la page 18. m Pour contrôler la manière dont le Gestionnaire de groupes de travail répertorie des utilisateurs et des groupes, s’il doit utiliser des transactions SSL et d’autres comportements, choisissez la commande Préférences dans le menu Gestionnaire de groupes de travail. m Pour personnaliser la barre d’outils Gestionnaire de groupes de travail, sélectionnez la commande Personnaliser la barre d’outils dans le menu Présentation. m Pour visualiser l’aide en ligne, cliquez sur le menu Aide. Vous y trouverez des informations utiles et régulièrement actualisées à travers le Web sur le Gestionnaire de groupes de travail et d’autres rubriques sur Mac OS X Server.18 Chapitre 1 Réglages du serveur Utilisez l’application Réglages du serveur pour modi?er les réglages des services de ?chiers, d’impression, du Web, de NetBoot et du réseau. Pour ouvrir Réglages du serveur : m Cliquez sur l’icône Réglages du serveur dans le Dock ou allez dans /Applications/Utilitaires. Cliquez sur les icônes dans les onglets de Réglages du serveur et sélectionnez les commandes qui permettent de con?gurer des services personnels. État du serveur Utilisez l’application État du serveur pour visualiser l’état du serveur et les services personnels qu’il propose. Les informations disponibles varient d’un service à l’autre, mais contiennent des renseignements de type résumé de con?guration, état en cours, listes des clients connectés, résumés ou graphiques d’utilisation et historiques des services. Pour ouvrir Réglages du serveur : m Cliquez sur l’icône Réglages du serveur dans le Dock ou allez dans /Applications/Utilitaires. Sélectionnez des éléments dans la liste “Périphériques et services” dans la fenêtre État du serveur pour contrôler des serveurs et des services spéci?ques fonctionnant sur les serveurs : m Pour ajouter un serveur à la liste Périphériques et services, choisissez la commande Se connecter dans le menu Serveur et connectez-vous au serveur. La prochaine fois que vous ouvrirez Réglages du serveur, les serveurs ajoutés apparaissent dans la liste Périphériques et services et sont à nouveau contrôlables si vous les sélectionnez dans la liste. Si un serveur apparaît en grisé dans la liste, double-cliquez dessus et connectez-vous à nouveau au serveur. Pour éviter de vous reconnecter, cochez la case Ajouter au Trousseau dans la zone de dialogue de connexion. m Si vous souhaitez consulter les informations générales concernant le statut d’un serveur particulier, cliquez sur le nom du serveur. m Si vous souhaitez consulter les informations de statut d’un service spéci?que fonctionnant sur un serveur, cliquez sur la ?èche à gauche nom du serveur pour développer la liste de ses services. Sélectionnez ensuite le service recherché. m Pour supprimer un serveur de la liste Périphériques et services, sélectionnez le serveur, cliquez sur Se déconnecter et choisissez la commande Supprimer de la liste du menu Serveur. m Pour contrôler la manière dont État du serveur répertorie serveurs et services, la périodicité des actualisations des données d’état et d’autres comportements, choisissez la commande Préférences dans le menu État du serveur. m Pour personnaliser la barre d’outils de l’État du serveur, choisissez la commande Personnaliser la barre d’outils dans le menu Présentation.Installation de votre serveur 19 m Pour visualiser l’aide en ligne, cliquez sur le menu Aide. Vous y trouverez des informations utiles et régulièrement actualisées à travers le Web sur l’État du serveur et d’autres rubriques sur Mac OS X Server. Contrôle de serveur Contrôle de serveur vous aide à contrôler l’état du matériel de Xserve et envoie des noti?cations par courrier électronique lorsque certaines circonstances doivent appeler votre attention. Contrôle de serveur vous donne des informations sur le système d’exploitation installé, les lecteurs, l’alimentation, la température du processeur et du boîtier, les ventilateurs, la sécurité et le réseau. Pour ouvrir Contrôle de serveur : m Cliquez sur l’icône Contrôle de serveur sur le Dock ou allez dans /Applications/Utilitaires. Utilisez l’application pour contrôler des serveurs locaux ou distants : m Pour spéci?er le serveur à contrôler, cliquez sur Ajouter un serveur, identi?ez le serveur et tapez les informations concernant l’administrateur et le mot de passe. m Précisez la périodicité des actualisations de données à l’aide du menu local “MÀJ toutes les”. m Utilisez les commandes Exporter et Importer dans le menu Fichier pour gérer les différentes listes de serveurs à contrôler. La commande Fusionner vous permet de regrouper plusieurs listes. m Les témoins LED du système ?gurant sur les parties avant et arrière d’un serveur Xserve s’allument lorsque le service est requis. Utilisez Contrôle de serveur pour savoir pourquoi les témoins LED du système sont allumés. Vous pouvez également allumer les témoins pour rechercher un serveur particulier dans une baie à serveurs en sélectionnant un serveur et en cliquant sur “Témoin d’identi?cation du système” dans l’onglet Infos. m Vous pouvez con?gurer le Contrôle de serveur pour qu’il vous noti?e par courrier électronique des modi?cations de l’état d’un serveur. Vous pouvez dé?nir les conditions de noti?cation pour chaque serveur. m Contrôle de serveur conserve des historiques de l’activité Contrôle de serveur pour chaque serveur. Contrôle de serveur permet également d’obtenir un rapport d’informations système Apple sur un serveur distant.20 Chapitre 1 Gestionnaire Macintosh Gestionnaire Macintosh permet de gérer des environnements de travail d’utilisateur sur des clients Mac OS 8 et Mac OS 9. Pour ouvrir Gestionnaire Macintosh : m Cliquez sur son icône sur le Dock ou allez dans /Applications/Utilitaires. Pour en savoir plus, reportez-vous au chapitre 10, “Gestion des clients : Mac OS 9 et Mac OS 8”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server. Autres applications Mac OS X Server présente un certain nombre d’applications conçues pour la gestion d’aspects divers de votre serveur. Vous trouverez par exemple Admin. Serveur d’Enchaînement pour la con?guration et la gestion de Serveur Enchaînement QuickTime, MySQL Manager qui permet de travailler avec la version de MySQL fournit avec Mac OS X Server et NetBoot Administration Tools. Pour obtenir une liste complète des logiciels liés aux serveurs, reportez-vous au chapitre 1, “Administration de votre serveur”, dans le Guide de l’administrateur de Mac OS X Server.21 C H A P I T R E 2 2 Exemple de con?guration Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir con?gurer votre serveur, l’exemple de con?guration simpli?ée de ce chapitre vous aidera sans doute. Mac OS X Server en salle ce cours Cet exemple propose aux enseignants une con?guration de Mac OS X Server adaptée à la salle de cours. Elle propose des services tels que les répertoires de départ de type serveur, le partage de ?chiers et d’impressions et la gestion élémentaire des clients. Dans cet exemple, la salle de cours (voir plus haut) possède les caractéristiques suivantes : m L’enseignant et les élèves utilisent des ordinateurs Macintosh fonctionnant sous Mac OS X. m Un seul serveur est installé dans la classe. Commutateur Étudiants sur eMac Professeur sur iMac Imprimante réservée Imprimante partagée Répertoires de départ Serveur de la classe Dossiers partagés22 Chapitre 2 m Les ordinateurs des élèves, celui de l’enseignant, l’imprimante partagée et le serveur sont branchés sur un concentrateur simple ou un interrupteur. m L’installation ne dispose pas de connexions au réseau externe ni à Internet. m Les répertoires de départ des élèves sont stockés sur le serveur. m L’enseignant utilise des dossiers partagés sur le serveur pour distribuer de la documentation pour les devoirs. m Les élèves utilisent des dossiers partagés sur le serveur pour la remise des devoirs. m Les élèves partagent une imprimante réseau AppleTalk. m L’enseignant peut au choix utiliser une imprimante couleur USB sur son iMac. m Un ensemble d’applications partagées apparaît sur le Dock de chaque élève. Configuration de Mac OS X serveur dans la salle Les instructions qui suivent permettent de con?gurer Mac OS X Server dans cette salle de cours hypothétique. Étape 1 : Configurer le réseau 1 Connectez les ordinateurs de l’enseignant et des élèves et le serveur, ainsi que l’imprimante réseau à un concentrateur Ethernet ou à un interrupteur avec des câbles Ethernet CAT-5 de bonne qualité. Un interrupteur grande vitesse à 10/100/1000 mégabits est recommandé car certaines options avancées du serveur obtiennent de meilleures performances avec une connexion rapide. Dans cette salle, par exemple, la ?exibilité et la sécurité seront renforcées en stockant les répertoires de départ des élèves sur le serveur. Cependant, la connexion réseau sera davantage sollicitée. L’enseignant peut décider plus tard si le démarrage des ordinateurs des élèves se fait à partir d’un dossier système unique stocké sur le serveur à l’aide de NetBoot. Cette con?guration donne de meilleures performances sur un réseau rapide. C’est pour cette raison qu’un interrupteur rapide est nécessaire. 2 Chaque périphérique connecté au réseau de la salle requiert également une adresse IP. Étant donné que votre salle n’est pas connectée à Internet ou à un autre réseau, vous pouvez attribuer aux ordinateurs serveurs et clients des adresses privées arbitraires de 10.0.0.1 à 10.255.255.254 avec un masque de sous-réseau de 255.0.0.0. Le cas échéant, au lieu de con?gurer chaque ordinateur élève avec une adresse spéci?que, vous pouvez également con?gurer le serveur pour qu’il fournisse des adresses IP automatiquement à l’aide du protocole DHCP (Dynamic Host Con?guration Protocol). Vous pouvez également attribuer une adresse unique au serveur et permettre aux ordinateurs des élèves et de l’enseignant de s’attribuer eux-même des adresses lorsqu’ils sont allumés.Exemple de configuration 23 Étape 2 : Installer et configurer le logiciel du serveur 1 Réinitialisez l’ordinateur à partir du CD d’installation de Mac OS X Server (maintenez la touche C du clavier enfoncée au redémarrage de l’ordinateur). Le programme d’installation s’exécute automatiquement lorsque l’ordinateur démarre. Suivez les instructions à l’écran. 2 Lorsque le programme d’installation se termine et que vous redémarrez le serveur, l’Assistant de serveur s’ouvre. Sur la fenêtre Administrateur de l’assistant, tapez un nom et un mot de passe administrateur faciles à retenir. Il vous seront nécessaires pour effectuer des modi?cations sur le serveur. 3 Dans la fenêtre “TCP/IP et AppleTalk généraux”, tapez le même nom pour le nom du serveur et de l’ordinateur. Dans cet exemple, le serveur ne dépend pas des services DNS (Domain Name System). Il est donc inutile de taper une adresse de serveur DNS ou un domaine de recherche. 4 Dans a fenêtre Plani?cation du port, activez AppleTalk pour accéder à l’imprimante réseau AppleTalk. 5 Dans la fenêtre Connexion TCP/IP, tapez 10.0.0.1 pour l’adresse IP et l’adresse du routeur, puis 255.0.0.0 pour le masque de sous-réseau. 6 Dans a fenêtre Services, activez le service de ?chiers Apple et les services d’impression. 7 Dans la dernière fenêtre, cliquez sur Procéder pour terminer l’installation de base du serveur. L’Assistant Open Directory s’ouvre pour terminer l’installation du serveur. Étape 3 : Configurer les informations et le répertoire d’authentification pour les élèves Une fois que l’Assistant de serveur a terminé, il lance automatiquement l’Assistant Open Directory. Cet assistant vous aide à con?gurer un répertoire contenant des informations sur les élèves, nécessaires au serveur et aux ordinateurs des élèves. 1 Dans la fenêtre Emplacement de l’assistant, sélectionnez l’utilisation d’une adresse IP et de sous-réseau permanente. 2 Dans la fenêtre Utilisat. de répertoire, sélectionnez “Le serveur : fournira des infos de répertoire à d’autres ordinateurs”. 3 Dans la fenêtre Con?gurer, il est inutile de cocher la case Activer la gestion LDAP pour ce serveur. Le répertoire NetInfo sera utilisé par défaut. 4 Dans la fenêtre Sécurité, sélectionnez “Les infos de mot de passe et d’authenti?cation seront fournies par d’autres systèmes. Lorsqu’un message vous demandant le nom et le mot de passe d’un administrateur s’af?che, utilisez celui que vous avez indiqué dans l’Assistant de serveur. 5 Lorsqu’un message vous demande de choisir un protocole d’authenti?cation, acceptez celui proposé par défaut. Il fonctionne correctement pour le réseau relativement sécurisé de cet exemple.24 Chapitre 2 6 Dans la fenêtre Terminer l’installation, cliquez sur Procéder. L’assistant con?gure le serveur pour son utilisation. Étape 4 : Configurer le serveur pour héberger des répertoires de départ des élèves Une fois le serveur réinitialisé, vous pouvez con?gurer le répertoire partagé où les répertoires de départ des élèves seront stockés. 1 Ouvrez l’application Gestionnaire de groupes de travail sur le serveur. Lorsqu’un message vous les demande, tapez les nom et mot de passe de votre administrateur serveur et cliquez sur Se connecter. 2 Cliquez sur Partage dans l’angle supérieur gauche de la fenêtre, puis sélectionnez le dossier Utilisateurs dans la liste des points de partage. 3 Cliquez sur le verrou dans l’onglet Montage automatique et authenti?ez-vous 4 Cochez la case “Monter autom. sur les clients du domaine” et choisissez Netinfo/root dans le menu local. 5 Cliquer sur Enregistrer. Étape 5 : Créer des comptes élève Vous pouvez maintenant con?gurer un compte utilisateur pour chaque élève. 1 Ouvrez l’application Gestionnaire de groupes de travail et si nécessaire, cliquez sur le cadenas dans l’angle inférieur gauche de la fenêtre et tapez vos nom et mot de passe administrateur a?n d’effectuer des modi?cations. 2 Cliquez sur l’onglet Utilisateurs, puis cliquez l’icône de la barre d’outils Nouvel enregistrement. 3 Cliquez sur l’onglet Élémentaire et tapez un nom et un mot de passe pour un élève. 4 Cliquez sur l’onglet Départ, sélectionnez Réseau comme emplacement du répertoire de départ de l’utilisateur et sélectionnez le point de partage appelé “Utilisateurs”. 5 Répétez les étapes 2 à 4 pour chaque élève. Étape 6 : Ajouter des applications au Dock de chaque élève Vous pouvez utiliser les options de gestion de client pour préparer un environnement de travail adapté à chaque élève. Dans cet exemple, vous ajouterez des applications standard sur le Dock de chaque élève. 1 Sur le serveur, installez les applications que vos élèves utiliseront.Exemple de configuration 25 2 Ouvrez le Gestionnaire de groupes de travail, cliquez sur Préférences, puis sélectionnez tous les élèves en cliquant sur les utilisateurs dans la liste et en maintenant la touche Commande enfoncée. Ainsi, vous n’aurez pas à dé?nir leurs réglages un par un. 3 Cliquez sur l’icône préférences des applications. 4 Cliquez sur Toujours en regard de “Gérer ces réglages” de façon à ce que les élèves ne puissent pas modi?er ces réglages, puis sélectionnez dans la liste les applications que vos élèves utiliseront. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur Appliquer puis sur Terminé. 5 Cliquez sur l’icône préférences du Dock. 6 En regard de “Gérer ces réglages”, cliquez sur Une fois ou Toujours, selon que vous permettez à vos élèves de modi?er le Dock que vous avez con?guré pour eux ou non. 7 Cliquez sur le bouton Ajouter en regard des listes d’applications ou de documents et ajoutez les éléments que vous souhaitez voir apparaître sur le Dock de chaque élève. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur Appliquer puis sur Terminé. Étape 7 : Configurer des dossiers partagés Étant donné que vous avez activé le service de ?chiers Apple dans l’Assistant de serveur, l’enseignant et les élèves peuvent utiliser les dossiers Public de leur répertoire de départ et les sous-dossiers Boîtes de dépôt pour partager des ?chiers. Vos pouvez créer et partager d’autres dossiers selon les besoins de votre salle. Par exemple, pour con?gurer un dossier contenant des travaux partagés : 1 Sur le serveur, créez un dossier appelé Devoirs. 2 Ouvrez le Gestionnaire de groupes de travail et cliquez sur Partage. 3 Sous l’onglet Tous, repérez le dossier Devoirs, sélectionnez-le et cliquez sur “Partager cet élément et son contenu” sous l’onglet Général. Étape 8 : Permettre l’accès partagé à l’imprimante réseau Pour permettre l’accès à l’imprimante réseau aux élèves, utilisez Réglages du serveur pour con?gurer le service d’impression : 1 Mettez l’imprimante sous tension. 2 Ouvrez l’application Réglages du serveur, cliquez sur Impression sous l’onglet Fichier et Impression, puis sélectionnez Af?cher le moniteur d’impression. 3 Cliquez sur le bouton Nouvelle ?le, sélectionnez AppleTalk dans le menu local, sélectionnez l’imprimante puis cliquez sur Ajouter. 4 Ouvrez le Gestionnaire de groupes de travail, cliquez sur Préférences, puis cliquez sur les utilisateurs dans la liste des utilisateurs en maintenant la touche Commande enfoncée, pour sélectionner tous les élèves.26 Chapitre 2 5 Cliquez sur l’icône Préférences de l’impression. 6 Cliquez sur Toujours en regard de “Gérer ces réglages” de façon à ce que les élèves ne puissent pas modi?er les réglages. 7 Ajoutez l’imprimante à la liste des imprimantes de l’utilisateur, cliquez sur Appliquer puis sur Terminé. 8 Cliquez sur Comptes dans l’angle supérieur gauche de la fenêtre Gestionnaire de groupes de travail. 9 Sélectionnez les élèves dans la liste des utilisateurs, cliquez sur l’onglet Imprimer, cliquez sur Par ?le d’attente, sélectionnez l’imprimante dans la liste locale Nom de la ?le d’attente, puis tapez l’adresse IP du serveur (10.0.0.1) dans le champ Serveur d’impression. Étape 9 : Permettre l’accès contrôlé à l’imprimante de l’enseignant Vous pouvez ajouter une ?le d’attente à l’imprimante de l’enseignant, comme à l’étape 8, puis contrôler l’accès à l’imprimante élève par élève, en sélectionnant le compte d’un élève dans le Gestionnaire de groupes de travail et en basculant temporairement entre “Par ?le d’attente” et “Files d’attente” dans l’onglet Imprimer de l’utilisateur. Étape 10 : Configurer les ordinateurs des élèves Sur l’ordinateur de chacun de vos élèves : 1 Ouvrez les Préférences Système, cliquez sur Réseau, puis sélectionnez Ethernet intégré dans le menu local Af?cher. 2 Dans l’onglet TCP/IP, sélectionnez Manuellement dans le menu local Con?gurer. 3 Tapez une adresse IP unique de 10.0.0.2 à 10.255.255.254 dans le champ d’adresse IP, 255.0.0.0 dans le champ Sous-réseau, et 10.0.0.1 dans le champ Routeur. 4 Cliquez sur Appliquer et quittez les Préférences Système. 5 Ouvrez Format de répertoire et activez NetInfo. 6 Sélectionnez NetInfo et cliquez sur Con?gurer. 7 Cochez la case en regard de “Se connecter à un serveur NetInfo spéci?que”. 8 Tapez l’adresse IP du serveur (10.0.0.1) dans le champ Adresse du serveur, “réseau” dans le champ Balise de serveur, cliquez sur OK, puis sur Appliquer. Les élèves peuvent désormais se connecter à l’ordinateur de tout autre élève à l’aide du nom et du mot de passe attribué lorsque vous avez créé le compte dans le Gestionnaire de groupes de travail. Le répertoire de départ de l’élève est également disponible quel que soit l’ordinateur utilisé ; l’élève aura accès aux dossiers et à l’imprimante partagés. Découverte d’Aperture 3 www.apple.com F034-4923-A Printed in XXXXK Apple Inc. Copyright © 2010 Apple Inc. Tous droits réservés. Le propriétaire ou l’utilisateur autorisé d’un exemplaire valide d’Aperture est autorisé à reproduire cet ouvrage dans le but d’apprendre à utiliser le logiciel décrit. En revanche, il est interdit de reproduire ou de transférer tout ou partie de cet ouvrage à des fins commerciales, notamment pour en vendre des copies ou pour fournir un service d’assistance payant. Tout a été mis en œuvre pour que les informations présentées dans ce manuel soient exactes. Apple n’est pas responsable des coquilles ou des erreurs d’impression. Étant donné qu’Apple publie régulièrement de nouvelles versions et des mises à jour de son logiciel système, de ses applications et de ses sites Internet, les copies d’écran reproduites dans cet ouvrage peuvent être légèrement différentes de ce qui s’affiche réellement sur votre écran. Le logo Apple est une marque d’Apple Inc. déposée aux États-Unis et dans d’autres pays. En l’absence du consentement écrit d’Apple, l’utilisation à des fins commerciales de ce logo via le clavier (Option + 1) pourra constituer un acte de contrefaçon et/ou de concurrence déloyale. Apple 1 Infinite Loop Cupertino, CA 95014 408-996-1010 www.apple.com Apple, le logo Apple, Aperture, Apple TV Finder, iPhone, iPhoto, iPod, iTunes, Mac, QuickTime et Safari sont des marques d’Apple Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPad est une marque d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc. Le logo YouTube est une marque de Google Inc. Les autres noms d’entreprises et de produits mentionnés dans ce document sont des marques de leurs propriétaires respectifs. Les produits commercialisés par des entreprises tierces ne sont mentionnés qu’à titre d’information, sans aucune intention de préconisation ni de recommandation. Apple ne se porte pas garant de ces produits et décline toute responsabilité quant à leur utilisation et à leur fonctionnement.Table des matières Chapitre 3 : 3 7 Chapitre 1 : Navigation dans Aperture 8 Avant de commencer 8 Ouverture d’Aperture 12 Exploration de l’inspecteur Bibliothèque 22 Exploration de la barre d’outils 32 Raccourcis clavier utiles 33 Concepts de base 35 Chapitre 2 : Importation d’images 35 Exploration des options d’importation 45 À propos de l’importation d’images 47 Concepts de base 49 Chapitre 3 : Exploration des options de retouche photo 50 Constitution de piles d’images 55 Comparaison d’images 58 Classement d’images 63 Attribution de mots-clés aux images 68 Concepts de base4 Table des matières 69 Chapitre 4 : Exploration de la fonction Visages 70 Attribution de nom aux visages 80 Concepts de base 81 Chapitre 5 : Exploration de la fonction Lieux 82 Utilisation de la présentation Lieux 94 Concepts de base 95 Chapitre 6 : Exploration des ajustements 97 Application de préréglages d’ajustements aux copies de travail 101 Ajustements en présentation plein écran 108 Application de forme aux ajustements 113 Concepts de base 115 Chapitre 7 : Partage d’images en ligne 115 Configuration de vos comptes 118 Publication dans une galerie MobileMe 123 Publication d’images sur Flickr 127 Concepts de base 129 Chapitre 8 : Utilisation d’un livre Aperture 129 Exploration d’un livre Aperture 136 À propos des livres Aperture 138 Concepts de baseTable des matières 5 139 Chapitre 9 : Création d’un diaporama Aperture 139 Présentation des diaporamas 149 Concepts de base 151 Chapitre 10 : Impression dans Aperture 152 Les options d’impression 158 À propos de l’impression 160 Concepts de base 161 Chapitre 11 : Réponses à vos questions 161 Exploration de l’Aide Aperture 162 Étape suivante1 7 Navigation dans Aperture Chapter 1: Bienvenue dans Aperture. Si vous n’êtes pas encore familiarisé avec Aperture et son flux de production d’images numériques, ce guide est fait pour vous. Vous y apprendrez à ouvrir un exemple de photothèque pour y faire des essais et acquérir votre propre expérience pratique. Chaque chapitre de ce guide traite de fonctionnalités essentielles et vous décrit en détail les étapes à suivre pour faire différents essais. Prenez tout votre temps pour découvrir d’autres options par vous-même. Vous apprendrez ainsi les bases tout en vous amusant. Dès que vous vous sentirez à l’aise, vous pourrez utiliser vos propres photos et commencer à travailler sérieusement avec Aperture. Ce guide part du principe que vous avez déjà installé Aperture sur votre ordinateur et que le disque d’installation Aperture se trouve encore dans le lecteur de DVD de votre ordinateur.  Si vous n’avez pas encore installé Aperture : consultez le livret Installation de votre logiciel.  Si vous n’avez pas inséré le disque d’installation Aperture dans votre lecteur DVD : localisez le disque d’installation Aperture dans votre coffret Aperture et insérez-le dans votre lecteur de DVD maintenant.8 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture  Si vous souhaitez commencer par lire les explications détaillées des concepts et procédures utilisées avec Aperture : ouvrez Aperture, puis choisissez Aide > Aide Aperture. Puis cliquez sur le lien vers le manuel de l’utilisateur. Avant de commencer Le disque d’installation Aperture contient une bibliothèque d’échantillons conçue pour vous aider à vous familiariser avec Aperture. Pour copier la bibliothèque d’échantillons sur votre ordinateur m Faites glisser le fichier de bibliothèque d’échantillons Aperture 3 et le dossier Wyoming depuis le disque d’installation Aperture vers le dossier Images de votre disque dur. Ouverture d’Aperture Vous allez commencer par ouvrir Aperture afin d’utiliser un exemple de photothèque contenant des images. Pour ouvrir Aperture 1 Double-cliquez sur l’icône Aperture dans votre dossier Applications.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 9 2 Si une zone de dialogue apparaît pour vous demander si vous voulez utiliser Aperture lorsque vous branchez un appareil photo numérique, cliquez sur Utiliser Aperture ou sur Décider plus tard. Lorsque vous ouvrez Aperture pour la première fois, une fenêtre d’accueil apparaît pour vous donner accès à des guides d’initiation et de formation en ligne. 3 Cliquez sur le bouton Fermer. 4 Lorsqu’une zone de dialogue apparaît pour vous demander si vous voulez afficher vos photos sur une carte, cliquez sur Oui. Aperture est désormais configuré pour localiser automatiquement vos photos selon les informations GPS qu’elles contiennent. Nous verrons plus tard comment fonctionne ce procédé ; pour l’instant, cliquez sur Oui. Si vous le souhaitez, vous pouvez désactiver cette fonction plus tard à l’aide des préférences Aperture.10 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 5 Choisissez Fichier > Activer la photothèque > Autre. 6 Lorsqu’une zone de dialogue apparaît pour vous demander quelle photothèque vous voulez qu’Aperture utilise, sélectionnez « Bibliothèque d’échantillons Aperture 3 », puis cliquez sur Choisir. La fenêtre principale apparaît et propose des exemples de projets et d’images que vous pouvez utiliser pour tester les fonctionnalités d’Aperture. Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 11 L’inspecteur Bibliothèque affiché à gauche vous permet de créer et de travailler sur des projets contenant vos images. Projets Sélectionnez des projets ici. Inspecteur Photothèque Désormais, vous êtes prêt à explorer la fenêtre principale.12 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture Exploration de l’inspecteur Bibliothèque Dans un premier temps, vous allez explorer les principales fonctionnalités de l’inspecteur Bibliothèque. À essayer : Amusez-vous à essayer n’importe laquelle des procédures suivantes pour observer le résultat obtenu. Navigation parmi les projets m Sélectionnez Projets dans la partie supérieure de l’inspecteur Bibliothèque. La fenêtre principale passe en mode de présentation par projets et affiche tous les projets de la bibliothèque. Photo clé représentant le projet m Déplacez le pointeur vers la gauche ou vers la droite sur un projet pour parcourir rapidement ses images. La présentation par projets fournit un moyen simple de naviguer parmi les projets.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 13 m Double-cliquez sur l’image du projet pour ouvrir le projet. Le navigateur affiche les images du projet. Exploration de toutes vos photos m Sélectionnez Photos dans l’inspecteur Bibliothèque. Le navigateur affiche toutes les images de la bibliothèque. Cliquez ici pour voir toutes vos photos.14 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture Exploration des photos de personnes dans la bibliothèque. m Sélectionnez Visages dans l’inspecteur Bibliothèque. La fenêtre principale passe en mode de présentation Visages pour afficher les visages identifiés dans vos images. Vous pouvez utiliser la technologie de reconnaissance faciale d’Aperture pour analyser et identifier automatiquement les visages présents dans vos images. Vous en apprendrez davantage sur cette fonctionnalité dans la suite de ce guide.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 15 Exploration de vos images en fonction du lieu de prise de vue m Sélectionnez Lieux dans l’inspecteur Bibliothèque. La fenêtre principale passe en mode de présentation Lieux pour afficher les lieux de prise de vue de vos images sur une carte du monde. Emplacement de l’image sélectionnée Image sélectionnée Aperture peut situer automatiquement les images sur la carte si l’appareil photo a enregistré des informations GPS. Vous pouvez également spécifier manuellement le lieu d’une image et laisser Aperture l’indiquer sur la carte. Il est facile d’identifier et de regrouper des images prises à un endroit spécifique ou d’utiliser une mappemonde pour retrouver des images prises à certains endroits. Vous en apprendrez davantage sur cette fonctionnalité dans la suite de ce guide. 16 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture Affichage des images signalées par un drapeau m Sélectionnez Signalées dans l’inspecteur Bibliothèque. Toutes les images signalées par un drapeau sont affichées ensemble dans le mode de présentation Signalées. Pour signaler une image à l’aide d’un drapeau, sélectionnez-la dans le navigateur et appuyez sur la touche de barre oblique (/). Pour retirer le drapeau d’une image, sélectionnez-la, puis appuyez à nouveau sur la touche de barre oblique. Images signalées d’un drapeau Cliquez sur Signalées d’un drapeau pour afficher les images signalées d’un drapeau. Affichage des éléments supprimés m Cliquez sur l’icône Corbeille dans l’inspecteur Bibliothèque. La fenêtre se transforme pour afficher les éléments en attente de suppression définitive de la photothèque. Comme aucun élément n’a été supprimé, cette fenêtre est vide pour le moment.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 17 Lorsque vous supprimez un élément, il est placé dans la Corbeille d’Aperture, mais il n’est pas encore supprimé de votre photothèque. Vous pouvez soit revoir les images présentes dans la Corbeille d’Aperture pour décider si certaines d’entre elles doivent être restaurées, soit vider la Corbeille pour supprimer définitivement les images. Lorsque vous videz la Corbeille d’Aperture, les éléments sont placés dans la Corbeille du Finder d’où vous pouvez les récupérer ou les supprimer définitivement en vidant la Corbeille. Affichage des images à cinq étoiles m Sélectionnez l’album intelligent à cinq étoiles dans l’inspecteur Bibliothèque. Le navigateur affiche toutes les images qui ont été classées cinq étoiles. Lorsque vous classez une image cinq étoiles, elle apparaît automatiquement dans cet album. Sélectionnez cet album.18 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture Affichage des clips vidéo présents dans la photothèque 1 Sélectionnez l’album intelligent Vidéos dans l’inspecteur Bibliothèque. Le navigateur affiche tous les clips vidéo qui ont été importés dans la photothèque. Lorsque vous importez un nouveau clip vidéo, il apparaît automatiquement dans cet album. 2 Double-cliquez sur un clip vidéo pour l’ouvrir. Cliquez sur le bouton de lecture pour regarder le clip. Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 19 Sélection d’un dossier 1 Cliquez sur le dossier Faune sauvage dans l’inspecteur Bibliothèque pour le sélectionner. (Il se peut que vous deviez faire défiler le contenu de l’inspecteur Bibliothèque pour accéder au dossier Faune sauvage.) Ensuite, cliquez sur le bouton Scinder la présentation dans la barre d’outils. Bouton Scincer la vue Sélectionnez ce dossier. Navigateur 2 Cliquez sur des images dans le navigateur pour les afficher dans le visualiseur.20 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture Sélection d’un projet 1 Sélectionnez le projet Ours contenu dans le dossier Faune sauvage dans l’inspecteur Bibliothèque. Le Navigateur se transforme pour afficher les images du projet. Sélectionnez ce projet. 2 Dans le navigateur, maintenez la touche Majuscule enfoncée tout en cliquant sur plusieurs images pour les sélectionner. Le visualiseur se transforme pour afficher les images sélectionnées.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 21 Sélection d’un album 1 Sélectionnez l’album intelligent Alaska dans l’inspecteur Bibliothèque. Le Navigateur se transforme pour afficher les images de l’album intelligent. Un album intelligent rassemble automatiquement des images et d’autres éléments selon les critères de recherche que vous spécifiez. Dans le cas présent, l’album intelligent Alaska affiche toutes les images auxquelles le mot Alaska a été associé, comme motclé ou dans la légende. Sélectionnez cet album intelligent.22 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 2 Sélectionnez une image dans le Navigateur, puis maintenez la touche Maj enfoncée, puis appuyez sur les touches fléchées pour sélectionner plusieurs images. Cliquez sur des images non adjacentes tout en maintenant la touche Commande enfoncée pour les sélectionner. Faites de même pour désélectionner toutes les images précédemment sélectionnées. Exploration de la barre d’outils La barre d’outils Aperture facilite l’accès aux fonctionnalités fréquemment utilisées. La section suivante vous donnera l’occasion d’explorer les boutons et les commandes de la barre d’outils. Barre d’outils À essayer : Affichage ou masquage de la sous-fenêtre Inspecteur 1 Cliquez sur le bouton Inspecteur dans la barre d’outils pour masquer la sous-fenêtre Inspecteur et libérer de l’espace pour travailler sur vos images. 2 Cliquez sur le bouton Inspecteur pour afficher à nouveau la sous-fenêtre Inspecteur.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 23 Affichage ou masquage de la sous-fenêtre et du navigateur d’importation 1 Cliquez sur le bouton Importer dans la barre d’outils pour ouvrir la sous-fenêtre et le navigateur d’importation. Bouton Importer Sous-fenêtre Importer Navigateur d’importation Lorsque la sous-fenêtre et le navigateur d’importation sont ouverts, vous pouvez sélectionner votre appareil photo ou des fichiers de votre ordinateur afin d’importer des images dans Aperture. 2 Cliquez encore une fois sur le bouton Importer pour masquer la sous-fenêtre et le navigateur d’importation.24 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture Création d’un nouvel élément dans l’inspecteur Bibliothèque m Cliquez sur le menu local Nouveau dans la barre d’outils. Nouveau menu local Lorsque le menu local Nouveau est ouvert, vous pouvez choisir le nouvel élément à créer. Vous pouvez créer des projets, des dossiers, des albums, etc. Pour l’instant, ne créez aucun élément nouveau.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 25 Modification de la présentation du navigateur m Cliquez sur le bouton Navigateur dans la barre d’outils. La présentation de la fenêtre principale se transforme pour afficher une vue élargie du navigateur, afin que vous puissiez parcourir aisément les images d’un dossier, d’un projet ou d’un album sélectionné. Bouton Navigateur Navigateur26 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture Modification de la présentation scindée 1 Cliquez sur le bouton Scinder la présentation dans la barre d’outils. La présentation de la fenêtre principale se transforme pour afficher le visualiseur avec le navigateur juste en dessous. Bouton Scinder la vue Navigateur Visualiseur 2 Sélectionnez des images dans le Navigateur pour les afficher dans le visualiseur.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 27 Modification de la présentation du visualiseur m Cliquez sur le bouton Visualiseur dans la barre d’outils. La présentation de la fenêtre principale se transforme pour afficher une vue élargie du visualiseur uniquement ; vous pouvez ainsi concentrer votre travail sur une image particulière ou sur une sélection d’images. Visualiseur Bouton Visualiseur28 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture Examen d’images à la loupe 1 Cliquez sur le bouton Loupe dans la barre d’outils. La Loupe apparaît pour vous permettre d’afficher des vues agrandies de certaines parties d’image. Vous pouvez choisir un niveau d’agrandissement dans le menu local situé au niveau de la poignée de la Loupe. Loupe Bouton Loupe 2 Faites glisser la loupe sur l’image dans le visualiseur pour voir comment elle fonctionne. 3 Cliquez à nouveau sur le bouton Loupe pour masquer la Loupe.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 29 Zoom avant ou arrière d’une image 1 Cliquez sur le bouton Réduire/agrandir le visualiseur dans la bande d’outils. Zone de navigation Bouton Réduire/agrandir le Visualiseur30 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 2 Faites glisser le petit rectangle dans le cadre de navigation pour modifier votre vue de l’image. Lorsque vous placez le pointeur sur le cadre de navigation, il se développe, pour vous permettre de faire glisser le rectangle pour repositionner la présentation. Faites ensuite glisser le rectangle pour repositionner l’affichage. 3 Cliquez à nouveau sur le bouton Réduire/agrandir le visualiseur dans la bande d’outils pour effectuer un zoom arrière de l’image. Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 31 Activation de la présentation plein écran 1 Cliquez sur le bouton Plein écran dans la barre d’outils. La fenêtre principale se transforme pour afficher l’image sélectionnée en plein écran. Cette présentation est idéale pour travailler sur les détails d’une image sans être gêné par d’autres éléments. 2 Placez le pointeur dans la partie supérieure de l’écran pour afficher la barre d’outils de la présentation plein écran. Cette barre d’outils fournit des outils et des commandes utiles pour travailler sur vos images. Barre d’outils 3 Placez le pointeur en bas de l’écran pour afficher la pellicule. Utilisez la pellicule pour naviguer parmi vos images et sélectionner celles sur lesquelles vous souhaitez travailler. Filmstrip32 Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 4 Placez le pointeur dans la partie supérieure de l’écran pour afficher la barre d’outils, puis cliquez sur le bouton Quitter le mode plein écran pour sortir de la présentation plein écran. Bouton « Quitter le mode plein écran » Raccourcis clavier utiles Les raccourcis clavier constituent un moyen efficace de choisir des commandes et d’utiliser des fonctionnalités. Voici quelques raccourcis clavier qui vous seront utiles. À essayer : Utilisation des raccourcis clavier pour modifier les présentations m Appuyez sur F pour passer de la présentation plein écran à la fenêtre principale. m Appuyez sur I pour afficher ou masquer la sous-fenêtre de l’inspecteur. m Appuyez sur W pour passer à l’inspecteur Bibliothèque, l’inspecteur Métadonnées ou l’inspecteur Ajustements. m Appuyez sur V pour passer à la présentation Navigateur, à la présentation scindée ou à la présentation Visualiseur. m Appuyez sur Z pour passer de l’affichage d’une image en pleine résolution à son affichage standard dans le visualiseur et vice versa.Chapitre 1 Création d’un diaporama Aperture 33 Concepts de base  Projets : contenants utilisés pour les fichiers image master, les copies de travail des images et les albums. Si vous déplacez un fichier de projet, son contenu est également déplacé.  Dossiers : outils permettant d’organiser des projets, des albums et d’autres dossiers. Vous pouvez créer des dossiers pour organiser des projets ou créer des dossiers dans des projets pour organiser des albums.  Albums : outils permettant d’organiser les copies de travail de vos images. Vous pouvez créer des albums dans des projets pour organiser les copies de travail dans un but spécifique.  Bibliothèque : base de données d’Aperture qui gère vos fichiers, de l’importation jusqu’à la diffusion, en passant par les ajustements. Une fois que vous avez importé vos images, la photothèque assure le stockage et le suivi de vos fichiers originaux et des copies de travail correspondantes. La photothèque gère aussi les dossiers, les projets et les albums que vous créez pour organiser vos images. Toutes les modifications apportées à vos images, y compris les ajustements et les métadonnées, sont stockées dans la photothèque, que les originaux soient situés dans la photothèque ou à un autre emplacement sur disque. Vous pouvez créer plusieurs photothèques Aperture, importer de nouvelles photothèques ou en fusionner en cas de besoin. Le chapitre suivant vous permettra d’en savoir plus sur l’importation d’images dans Aperture.2 35 Importation d’images Chapter 2: Aperture propose de nombreuses options d’importation faciles à utiliser et conçues pour répondre aux besoins de tous les photographes. Au cours de ce chapitre, vous apprendrez à importer des images et vous vous familiariserez avec les fonctions d’importation de base. Vous importerez des images dans un projet en essayant diverses méthodes d’attribution de noms et de préparation d’images pour l’importation. Dès que vous aurez acquis une certaine expérience de l’importation d’exemples d’images, vous pourrez envisager d’importer vos propres images. Exploration des options d’importation Aperture met à votre disposition des moyens simples et pratiques de sélectionner en toute simplicité les images à importer, de nommer les fichiers, de leur associer des informations d’identification (appelées métadonnées) et de stocker des images. La sous-fenêtre et le navigateur d’importation s’ouvrent lorsque vous connectez un appareil photo à votre ordinateur ou que vous insérez une carte contenant des images dans un lecteur de carte connecté à votre ordinateur. 36 Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture Vous pouvez alors sélectionner les images que vous souhaitez importer et indiquer des options d’importation. Bouton Importer Navigateur d’importation Images à importer Sous-fenêtre Importer Au lieu de commencer par importer des images depuis un appareil photo ou un lecteur de carte, vous allez tout d’abord importer des exemples d’images depuis un dossier Wyoming que vous avez copié sur votre disque dur au chapitre 1. Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture 37 À essayer : Ouverture du navigateur d’importation et choix d’une destination 1 Cliquez sur le bouton Importer dans la barre d’outils pour ouvrir le navigateur d’importation. Le navigateur d’importation apparaît. 2 Sélectionnez le dossier Faune sauvage dans l’inspecteur Bibliothèque. Le menu local Destination se transforme pour montrer que le dossier Faune sauvage est sélectionné en tant que destination.38 Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture Bouton Importer Sélectionnez le dossier contenant les images à importer. Cliquez ici pour importer les images. Menu local Destination 3 Cliquez sur Images dans le navigateur de fichiers et sélectionnez le dossier Wyoming contenant les exemples d’images. Ces images apparaissent sous forme de vignettes. Remarque : les images que vous voyez à l’écran peuvent être différentes de celles présentées ici.Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture 39 Utilisez le navigateur de fichiers pour naviguer dans les images à importer. Par défaut, toutes les images sont sélectionnées pour l’importation. Vous pouvez limiter l’importation à un groupe d’images particulier en décochant les cases des images dont vous ne voulez pas.40 Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture Le nom « Wyoming » apparaît dans le champ Nom du projet. Champ Nom du projet Aperture est désormais configuré pour importer vos images dans un nouveau projet, appelé Wyoming, au sein du dossier Faune sauvage. Vous pouvez également configurer Aperture pour importer des images dans un projet existant en sélectionnant ce dernier dans l’inspecteur Bibliothèque. 4 Choisissez « Dans la photothèque Aperture » dans le menu local Stocker les fichiers pour stocker les fichiers dans la photothèque Aperture de votre disque dur. Vous pouvez également choisir d’enregistrer les fichiers à un autre emplacement de votre disque dur ou les laisser à leur emplacement actuel, s’ils sont déjà présents sur un disque dur.Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture 41 Affichage d’informations sur des images spécifiques m Pour afficher des informations relatives à des images spécifiques, choisissez Données du fichier dans le menu local Réglages d’importation. La zone Données du fichier du navigateur d’importation affiche les informations relatives à vos images. Cliquez sur différentes images pour les sélectionner et voir les informations changer au fur et à mesure. Les informations portant sur l’image sélectionnée apparaissent ici. Menu local Réglages d’importation m Double-cliquez sur une image dans le navigateur d’importation qu’elle s’affiche en grande taille. Double-cliquez à nouveau dessus pour revenir à la taille standard.42 Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture Attribution de noms aux images lors de leur importation 1 Dans le menu local Réglages d’importation, choisissez Renommer les fichiers. Les options Renommer les fichiers apparaissent dans le navigateur d’importation. Options Renommer les fichiers Choisissez un type de convention de noms dans le menu local Nom de la copie de travail. Aperture fournit une variété de formats de nom et vous permet également de créer des formats personnalisés. 2 Choisissez Nom personnalisé avec compteur dans le menu local Nom de la version.Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture 43 3 Saisissez Wyoming dans le champ Nom. Aperture nommera les images importées de la manière suivante : Wyoming 001, Wyoming 002, Wyoming 003, etc. Options d’attribution de nom Ajout de métadonnées aux images lors de leur importation 1 Dans le menu local Réglages d’importation, choisissez Préréglages de métadonnées. Les options Préréglages de métadonnées apparaissent. 2 Choisissez Données du fichier dans le menu local Métadonnées de la zone Préréglages de métadonnées.44 Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture 3 Saisissez une légende, des mots-clés et toute autre métadonnée que vous voulez associer aux images importées. Importation d’images dans Aperture 1 Cliquez sur le bouton Importer les images cochées pour importer les images. 2 Une fois qu’Aperture a importé les fichiers, cliquez sur OK. 3 Sélectionnez le projet Wyoming dans l’inspecteur Bibliothèque pour vérifier les noms donnés aux images importées. (Si nécessaire, cliquez sur le bouton Présentation scindée pour visualiser les images dans le navigateur.)Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture 45 À propos de l’importation d’images Vous pouvez importer une large variété de types de fichiers dans Aperture, y compris les fichiers RAW de votre appareil photo, les fichiers JPEG, les fichiers TIFF, etc. Vous pouvez même importer des clips vidéo et audio que vous pouvez lire dans le visualiseur et utiliser dans des diaporamas. Vous pouvez également importer les images depuis votre photothèque iPhoto pour qu’Aperture conserve leur mode d’organisation iPhoto d’origine. Lorsque vous importez une photo dans Aperture, le fichier de départ constitue l’original. Vous ne pouvez jamais ni utiliser ni modifier directement un original. Aperture affiche toujours une copie de travail sur laquelle vous pouvez travailler. Toute modification ou ajustement effectué par vos soins est appliqué à cette copie de travail. Une copie de travail n’est pas pour autant un double de l’original. Il s’agit d’un fichier plus petit dont la majeure partie des données provient de l’original sous-jacent. Ainsi, la création de plusieurs copies de travail d’une image ne risque pas de saturer votre disque dur en dupliquant un original volumineux. Lorsque vous importez des images, vous pouvez choisir de stocker les originaux dans votre photothèque Aperture ou sur un autre disque dur. Les images gérées sont placées physiquement dans le fichier de la photothèque Aperture sur votre disque dur. De ce fait, les fichiers et toutes les informations qui les concernent sont gérés et sauvegardés par Aperture.46 Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture Les images référencées sont des images dont les originaux ne sont pas stockés dans la photothèque mais dans un autre endroit du disque dur ou du support de stockage. Aperture fait seulement référence aux originaux situés dans ces emplacements. L’avantage de l’utilisation d’images référencées, c’est que vous pouvez importer directement votre portfolio d’images sans avoir à les copier physiquement ou à les placer dans la photothèque Aperture. Vous pouvez également donner à Aperture l’accès à des images situées sur d’autres disques durs ou tout simplement autoriser Aperture à faire référence aux fichiers en faisant appel à votre organisation de fichiers et aux noms de fichier de vos images. Aperture ne sauvegarde pas les images référencées, c’est à vous de vous en charger. Il est important de réfléchir au préalable à la façon dont vous allez importer votre portfolio d’images numériques. La photothèque Aperture peut facilement assurer le suivi de toute combinaison d’images gérées et référencées. Comme il se peut que vous ayez déjà plusieurs milliers d’images stockées sur disque, vous pouvez choisir celles que vous souhaitez importer dans la photothèque Aperture et celles que vous préférez importer comme images référencées en les laissant dans leur emplacement actuel du disque. Vous pouvez également copier ou déplacer des images vers un autre emplacement sur disque lors de leur importation. Après avoir importé des images en tant qu’images référencées, vous avez la possibilité de travailler sur des copies de travail comme s’il s’agissait d’images gérées dans la photothèque Aperture. Le suivi de tous les ajustements effectués sur les images référencées et des métadonnées qui leur sont associées est effectué dans la photothèque Aperture, au même titre que pour les images gérées.Chapitre 2 Création d’un diaporama Aperture 47 Concepts de base  Master : fichiers image d’origine importés depuis votre appareil photo numérique, une carte mémoire, un ordinateur ou d’autres supports de stockage externes. Aperture ne modifie jamais les originaux. L’image d’origine est ainsi préservée et peut être réutilisée.  Copies de travail : les images affichées et modifiées dans Aperture sont appelées copies de travail. Ces copies de travail sont basées sur un original. Vous pouvez les modifier, les copier et les ajuster à votre guise.  Image gérée : image dont l’original est stocké dans la photothèque Aperture.  Image référencée : image dont l’original n’est pas stocké dans la photothèque Aperture mais dans un autre emplacement sur disque. Aperture fait simplement référence au fichier dans son emplacement actuel. Le disque dur ou le support contenant ce fichier doit être accessible pour permettre à Aperture d’apporter des ajustements à l’image correspondante.  Format de nom : convention de nom que vous pouvez appliquer aux copies de travail et aux originaux lorsqu’ils sont importés ou exportés. Aperture fournit un certain nombre de formats de nom prédéfinis ; vous pouvez également créer et enregistrer vos propres formats de nom personnalisés. Vous allez à présent découvrir comment travailler sur des images individuelles afin de les empiler, de les comparer, de les classer ou de leur appliquer des mots-clés.3 49 Exploration des options de Chapter 3: retouche photo Aperture vous propose des moyens efficaces pour examiner et optimiser des images dans vos projets. Vous pouvez rapidement constituer des piles de photos similaires afin de les manipuler plus facilement. Vous pouvez comparer des images similaires côte-à-côte pour choisir la meilleure. Vous pouvez classer vos images en leur attribuant des notes allant de zéro à cinq étoiles et rejeter les images que vous n’aimez pas. Vous pouvez également attribuer des mots-clés aux images et les utiliser pour rassembler et revoir des images spécifiques ultérieurement. Au cours de ce chapitre, vous apprendrez à empiler, comparer, classer et attribuer des mots-clés à des images en découvrant les procédures élémentaires de traitement des images.50 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture Constitution de piles d’images Aperture est capable de regrouper automatiquement des photos similaires lorsque vous les importez ou lorsque vous les manipulez dans le navigateur. Par exemple, si vous prenez une série d’images en rafale (comme lors d’un événement sportif), vous voudrez sans doute examiner ces images ensemble. Aperture peut les empiler automatiquement en se basant sur l’intervalle de temps durant lequel elles ont été prises. Images avant l’empilement Images empiléesChapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 51 Vous pouvez également sélectionner manuellement des images dans le navigateur pour les empiler. L’image qui représente la pile, appelée la meilleure image, est affichée à gauche de la pile ouverte. Vous pouvez faire glisser des images dans une pile sans faire attention à leur ordre et changer la meilleure image à tout moment. Le bouton Pile (situé dans le coin supérieur gauche de la meilleure image de la pile) indique le nombre d’images que contient la pile. Bouton Pile Au préalable 1 Sélectionnez le projet Wyoming, à l’intérieur du dossier Faune sauvage dans l’inspecteur Bibliothèque. 2 Cliquez sur le bouton Navigateur de la barre d’outils, si nécessaire, pour passer en mode de présentation Navigateur. À essayer : Empilement automatique d’images 1 Choisissez Piles > Empiler automatiquement. 2 Dans la palette « Empiler automatiquement les images », faites glisser le curseur complètement vers la droite (jusqu’à ce que 1:00 apparaisse). 52 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture Faites glisser le curseur ici. Aperture empile automatiquement toutes les images qui ont été prises dans un intervalle d’une minute. 3 Fermez la palette d’empilement automatique des images. Fermeture de toutes les piles m Choisissez Piles > Fermer toutes les piles.Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 53 Aperture ferme les piles. Ouverture ou fermeture d’une pile m Cliquez sur un bouton Pile (portant le nombre d’images dans la pile) pour ouvrir ou fermer une pile. Bouton Pile Défaire une pile d’images 1 Cliquez sur le bouton Pile pour ouvrir la pile d’images présentées ci-dessous, puis cliquez sur la première image pour la sélectionner. 2 Choisissez Piles > Défaire la pile. Aperture défait la pile d’images.54 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture Création manuelle de piles 1 Dans le navigateur, cliquez sur l’image Wyoming 004, puis cliquez sur l’image Wyoming 007 tout en maintenant la touche Maj enfoncée pour sélectionner quatre images. Sélectionnez ces images. 2 Choisissez Piles > Empiler. Aperture empile les images ensemble. Réorganisation des images en pile m Faites glisser les images dans la pile ouverte afin de modifier leur ordre. Vous pouvez également ajouter des images à la pile ou en supprimer en les faisant glisser à l’intérieur ou à l’extérieur de la pile.Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 55 Sélection de la meilleure image 1 Sélectionnez l’image Wyoming 005. L’image qui représente la pile lorsqu’elle est fermée, appelée la meilleure image, est affichée à gauche de la pile ouverte. 2 Choisissez Piles > Choisir la meilleure pour faire de l’image sélectionnée la meilleure image. Extrait de pile Comparaison d’images Les photographes veulent souvent comparer leurs images côte-à-côte pour vérifier des ajustements, classer les images ou sélectionner les meilleurs clichés. Aperture fournit un moyen facile de comparer des images. Au préalable m Cliquez sur le bouton Scinder la vue dans la barre d’outils.56 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture À essayer : Comparaison d’images placées côte à côte 1 Sélectionnez l’image Wyoming 005 dans le navigateur. Sélectionnez cette image.Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 57 2 Choisissez Présentation > Visualiseur principal > Comparer. Aperture affiche l’image sélectionnée, entourée de vert, en tant qu’image « de comparaison ». L’image suivante dans le navigateur est affichée à droite. Vous pouvez à présent comparer les deux images et décider laquelle est la meilleure. Image de comparaison58 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 3 Appuyez sur la touche Flèche droite ou Flèche gauche pour comparer la première image de la pile aux autres images. 4 Appuyez sur Retour pour sélectionner une autre image de comparaison. 5 Appuyez simultanément sur les touches Option + U pour désactiver la comparaison d’images. Classement d’images Vous disposez d’outils permettant de classer aisément vos images, au fur et à mesure que vous les parcourez, en leur attribuant des notes allant de zéro à cinq étoiles ou en rejetant celles que vous n’aimez pas. Vous pouvez ensuite demander à Aperture de n’afficher que les images dont le classement correspond à une note particulière. Par exemple, vous pouvez demander à Aperture de n’afficher que les images à cinq étoiles. Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 59 À essayer : Classement d’images 1 Sélectionnez l’image Wyoming 005 et appuyez sur 5 pour lui attribuer cinq étoiles. Classement de cinq étoiles Vous pouvez classer vos images en appuyant sur les touches numérotées de 0 à 5 et utiliser les touches Plus (+) ou Moins (–) pour augmenter ou diminuer le classement d’une image sélectionnée. 60 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 2 Attribuez aux images Wyoming 004, Wyoming 006 et Wyoming 007 les classements ci-dessous. 3 Cliquez sur le bouton Empiler de l’image Wyoming 005 pour fermer la pile. 4 Sélectionnez plusieurs piles et attribuez à la meilleure image un classement de cinq étoiles, comme indiqué ci-après.Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 61 Recherche d’images en fonction de leur classement m Sélectionnez le critère cinq étoiles dans le menu local du champ de recherche (signalé par une icône de loupe) pour afficher uniquement les images à cinq étoiles. Le navigateur affiche alors uniquement les images correspondant au classement choisi dans le menu local du champ de recherche. Choisissez le classement de cinq étoiles ici. m Choisissez Non classé ou Meilleur dans le menu local du champ de recherche pour afficher uniquement les images qui ne sont pas classées ou meilleures.62 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture Rejet d’images 1 Sélectionnez l’image Wyoming 013 et appuyez sur 9 pour rejeter l’image. Un X apparaît sur l’image pour indiquer qu’elle a été rejetée. 2 Sélectionnez une autre image. L’image rejetée disparaît du navigateur. (Les images de la pile qui n’ont pas été rejetées apparaissent toujours.) Le navigateur est configuré pour afficher les images non classées ou meilleures et masquer les images rejetées. 3 Pour afficher à nouveau l’image rejetée, choisissez Tout afficher dans le menu local du champ de recherche. Le navigateur affiche désormais toutes les images du projet, y compris les images rejetées. Choisissez Tout afficher ici. 4 Sélectionnez l’image rejetée et attribuez-lui quatre étoiles. 5 Choisissez Non classé ou Meilleur dans le menu local du champ de recherche pour rétablir le réglage par défaut du navigateur.Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 63 Attribution de mots-clés aux images En effet, cette tâche généralement fastidieuse est considérablement simplifiée dans Aperture grâce à la palette Mots-clés. Vous pouvez y sélectionner des mots-clés en toute simplicité, puis les attribuer à des images et à des groupes d’images. La palette Mots-clés contient une fenêtre flottante comprenant une bibliothèque de mots-clés prédéfinis que vous pouvez attribuer à vos images. Vous avez la possibilité de parcourir très simplement l’ensemble des mots-clés proposés et d’en rechercher, mais vous pouvez également ajouter vos propres mots-clés ou en supprimer. 64 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture À essayer : Découverte de la palette Mots-clés 1 Cliquez sur le bouton Mots-clés dans la barre d’outils. La palette Mots-clés apparaît. 2 Faites glisser la palette sur l’écran à un emplacement pratique. 3 Défilez pour consulter tous les mots-clés proposés dans la palette. Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 65 Sélection et attribution de mots-clés 1 Cliquez sur le bouton Navigateur dans la barre d’outils pour obtenir une meilleure vue des images contenues dans le projet Wyoming. 2 Saisissez « ois » dans le champ de recherche de la palette Mots-clés. Saisissez « ois » ici. 3 Lorsque le mot-clé Oiseau apparaît dans la palette, faites-le glisser de la palette Motsclés vers l’image Wyoming 029. Le mot-clé Oiseau est alors assigné à cette image. 4 Ouvrez la pile Wyoming 001 et cliquez sur les trois images de la pile tout en maintenant la touche Maj enfoncée pour les sélectionner. 5 Saisissez « eau » dans le champ de recherche de la palette Mots-clés. 6 Lorsque le mot-clé Eau apparaît, faites glisser le mot-clé Eau sous l’image Wyoming 001. Toutes les images sélectionnées ont désormais le terme Eau comme mot-clé assigné.66 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 7 Sélectionnez la pile Wyoming 013, maintenez la touche Commande enfoncée, puis cliquez sur la pile Wyoming 032 pour sélectionner les deux piles en même temps. 8 Saisissez « ani » dans le champ de recherche de la palette Mots-clés. 9 Lorsque le mot-clé Animaux apparaît dans la palette, faites-le glisser vers l’image Wyoming 013. Le mot-clé Animaux est attribué à l’image sélectionnée dans les deux piles (Il n’est pas assigné aux autres images non sélectionnées dans les piles.) 10 Fermez la palette Mots-clés. Recherche d’images par mot-clé 1 Cliquez dans le champ de recherche du navigateur et saisissez du texte, tel qu’un mot-clé, pour afficher uniquement les images associées à ce mot-clé. Saisissez successivement les mots « oiseau », « eau » et « animaux » pour rechercher des images dans le projet Wyoming. Champ de recherche 2 Supprimez le texte entré dans le champ pour afficher de nouveau le reste des images.Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture 67 Affichage des mots-clés associés à une image m Sélectionnez l’image Wyoming 001, puis cliquez sur l’onglet Métadonnées dans la partie supérieure de l’inspecteur Bibliothèque. L’inspecteur Métadonnées apparaît pour afficher les métadonnées (comprenant les mots-clés) associées à l’image. Essayez de sélectionner d’autres images pour voir les métadonnées qui leur sont associées. Les mots-clés assignés à l’image sélectionnée68 Chapitre 3 Création d’un diaporama Aperture Concepts de base  Pile : groupe d’images dont vous pouvez réduire ou développer l’affichage dans le navigateur. Aperture peut créer automatiquement des piles d’images en fonction de l’intervalle de temps au cours duquel elles ont été prises. Par ailleurs, vous pouvez créer des piles manuellement en sélectionnant des images, puis en les empilant.  Comparer l’image : image sélectionnée afin d’être comparée avec d’autres images dans le visualiseur. Pour sélectionner une image de comparaison, sélectionnez tout d’abord une image, puis appuyez sur Retour. Appuyez simultanément sur les touches Option + U pour désactiver la comparaison d’images.  Palette de mots-clés : fenêtre flottante utilisée pour attribuer rapidement des motsclés. La palette vous propose une série de mots-clés prédéfinis. Vous pouvez aussi personnaliser la bibliothèque de mots-clés en y ajoutant tous les mots-clés souhaités. Vous avez ensuite la possibilité d’affecter des mots-clés à des images seules ou à des groupes d’images.  Métadonnées : données décrivant une image et la façon dont elle a été prise et formatée. Aperture peut enregistrer et gérer plusieurs types de métadonnées différents couramment utilisés par les photographes pour identifier et gérer leurs images. Utilisez l’inspecteur Métadonnées pour afficher et modifier les métadonnées. Nous allons à présent aborder l’utilisation de la fonction Visages capable de détecter les visages dans vos photos.4 69 Exploration de la fonction Visages Chapter 4: La fonction Visages d’Aperture vous permet d’examiner rapidement des images de personnes. Aperture peut rapidement identifier les personnes présentes dans vos images à l’aide de la fonction Visages, issue de la technologie Aperture, qui permet de détecter et de reconnaître les visages. Plutôt que de passer minutieusement en revue toute votre photothèque afin d’ajouter des mots-clés à vos images pour identifier les personnes qui s’y trouvent, utilisez la technologie de détection des visages proposée par Aperture.70 Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture Attribution de nom aux visages Aperture détecte automatiquement les visages présents dans vos images. Vous pouvez ensuite les identifier en sélectionnant une image et en attribuant un nom au sujet à l’aide du mode Nom. Étiquette de visage Aperture place une étiquette de visage sous le visage de la personne dans laquelle vous pouvez saisir le nom de la personne. Lorsque vous placez le pointeur sur un visage, un cadre de positionnement apparaît encadrant le visage.Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture 71 Une fois que vous avez attribué un nom à une personne dans l’une de vos images, Aperture peut présenter d’autres images de cette personne présentes dans la photothèque. Vous pouvez ainsi visualiser les images suggérées de cette personne ainsi que les images confirmées en sélectionnant Visages dans l’inspecteur Bibliothèque. La fenêtre principale passe en mode de présentation Visages. Pour afficher les visages confirmés et ceux sans nom d’une personne, double-cliquez sur l’instantané de la personne en mode de présentation Visages. Visages confirmés Visages à nommer72 Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture Au préalable 1 Cliquez ensuite sur l’onglet Bibliothèque pour afficher l’inspecteur Bibliothèque. 2 Cliquez sur le bouton Navigateur de la barre d’outils pour passer en mode de présentation Scinder la vue. À essayer : Affichage de toutes les images possédant un nom m Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez Visages. La fenêtre principale passe en mode de présentation Visages pour afficher les clichés de toutes les personnes que vous avez nommées dans la photothèque Aperture. Remarque : les images que vous voyez à l’écran peuvent être différentes de celles présentées ici.Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture 73 Les visages auxquels vous n’avez pas encore attribué de noms apparaissent dans la partie inférieure de la présentation Visages. Vous êtes libre de leur attribuer des noms. Attribution d’un nom à un visage en mode de présentation Visages 1 Dans Visages, cliquez sur le bouton « Afficher les visages sans nom ». 2 Cliquez sur l’étiquette du visage sans nom de l’image ci-dessous. Tapez un nom ici. 3 Saisissez le nom « Ivana », puis appuyez sur Retour. Une photo de la personne nommée apparaît dans la partie supérieure de la présentation Visages. Vérification des images d’une personne spécifique 1 En mode de présentation Visages, double-cliquez sur la photo Ivana. Le navigateur Visages apparaît et affiche toutes les images contenant le nom d’Ivana. Dans la moitié inférieure du navigateur Visages, Aperture affiche toutes les images suggérées d’Ivana.74 Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture Remarque : les images que vous voyez à l’écran peuvent être différentes de celles présentées ici. 2 Dans la partie inférieure du navigateur Visages, cliquez sur le bouton Confirmer les visages. 3 Pour confirmer qu’une personne est correctement identifiée dans une image, cliquez sur l’image. Cliquez deux fois sur une image pour indiquer que cette image n’est pas la personne suggérée.Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture 75 4 Lorsque vous avez terminé de confirmer les images, cliquez sur Terminé.76 Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture Attribution d’un nom à un visage dans un dossier, un projet ou un album 1 Sélectionnez le projet Elizabeth & Daniel dans le dossier Mariage de l’inspecteur Bibliothèque. 2 Sélectionnez l’image 071014_King_0212 dans le navigateur pour lui attribuer un nom. Sélectionnez cette image.Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture 77 3 Cliquez sur le bouton Nom dans la barre d’outils. Aperture place automatiquement une étiquette de visage sous chaque visage qu’il détecte dans l’image. Bouton Nommer Nommer les visages HUD 4 Cliquez sur l’étiquette de visage de la mariée sur la gauche, saisissez le nom « Elisabeth » dans le champ de texte vide, puis appuyez sur Retour. 5 Cliquez sur Terminé dans la palette Nommer les visages.78 Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture 6 Cliquez sur le bouton Visages dans la barre d’outils (et non pas sur l’élément Visages dans l’inspecteur Bibliothèque). La fenêtre principale passe en mode de présentation Visages pour afficher les personnes identifiées dans les images du dossier, du projet ou de l’album sélectionné. Remarque : les images que vous voyez à l’écran peuvent être différentes de celles présentées ici. Bouton Visages 7 Entraînez-vous à attribuer des noms et à confirmer des images d’Elisabeth.Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture 79 Ajout d’informations supplémentaires sur une personne 1 Sélectionnez Visages dans l’inspecteur Bibliothèque. 2 Placez le pointeur sur la photo d’une personne, puis cliquez sur le bouton Infos qui apparaît. Bouton Infos La palette Infos apparaît. 3 Dans la palette Infos, saisissez le nom complet et l’adresse électronique de la personne, si vous le souhaitez. Vous pouvez saisir l’adresse électronique Facebook d’une personne. De cette manière, la personne recevra une notification automatiquement lorsque vous utiliserez Aperture pour publier l’image sur Facebook. Vous pouvez également modifier le nom associé au visage. 4 Cliquez sur le bouton de fermeture pour fermer la palette Infos.80 Chapitre 4 Création d’un diaporama Aperture Concepts de base  Étiquette de visage : étiquette qui identifie une personne dans une photo. Vous pouvez saisir un nom dans l’étiquette de visage pour qu’Aperture recherche d’autres visages correspondants parmi les autres images de la photothèque.  Cadre de positionnement : rectangle placé sur les traits du visage d’une personne pour en identifier le visage.Aperture place automatiquement des cadres de positionnement sur les visages qu’il identifie ; vous pouvez ajouter des cadres de positionnement et des étiquettes de visages supplémentaires pour attribuer des noms aux visages qu’Aperture n’a pas réussi à identifier (par exemple, les visages photographiés avec un angle de prise de vue inhabituel). Le chapitre suivant vous montrera comment gérer et visualiser les lieux géographiques des images à l’aide de la fonction Lieux.5 81 Exploration de la fonction Lieux Chapter 5: La fonctionnalité Lieux d’Aperture permet de retrouver rapidement des images prises à des endroits spécifiques. Vous pouvez utiliser Lieux pour organiser les images en fonction des lieux où elles ont été prises. Si vous disposez d’un appareil photo à capacités GPS ou d’un iPhone, Aperture classe automatiquement les images en fonction de leur position géographique. Si vous ne disposez pas d’un appareil photo à capacités GPS ou d’un iPhone, vous pouvez associer manuellement des lieux à vos images. Vous pouvez ensuite utiliser Lieux pour voir où vos images ont été prises.82 Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture Utilisation de la présentation Lieux En présentation Lieux, les lieux de prise de vue de vos images sont représentés par des épingles sur une carte.Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture 83 Au préalable m Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez le projet Canadian Road Trip dans le dossier Voyage. À essayer : Affichage du lieu de prise de vue d’une image ou d’un groupe d’images 1 Cliquez sur le bouton Lieux dans la barre d’outils. Boutons Lieux La carte de la présentation Lieux apparaît au-dessus du navigateur. Les lieux de prise de vue des images ou des groupes d’images sont indiqués par des épingles rouges. 2 Dans le Navigateur, sélectionnez la première image, si elle n’est pas déjà sélectionnée.84 Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture Une étiquette apparaît au-dessus de l’épingle rouge indiquant le lieu de prise de vue de l’image. Étiquette de lieuChapitre 5 Création d’un diaporama Aperture 85 Affichage des images auxquelles un lieu particulier a été associé m En présentation Lieux, sélectionnez une épingle rouge sur la carte. L’image ou les images associées au lieu indiqué par une épingle sont sélectionnées dans le Navigateur. Affichage du lieu précis d’images regroupées sous la même épingle m En présentation Lieux, cliquez sur une épingle dont l’étiquette indique que plusieurs images sont associées à ce lieu, puis cliquez sur la flèche qui apparaît. Flèche de lieu La zone du groupe d’images est agrandie pour indiquer précisément le lieu de chaque image à l’aide d’une épingle. Repositionnement de la carte en présentation Lieux m Faites glisser la carte pour la repositionner.86 Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture Modification du niveau de zoom de la carte en présentation Lieux m Double-cliquez sur la carte pour effectuer un zoom avant d’un niveau. m Faites glisser le curseur Zoom dans le coin supérieur gauche de la carte pour effectuer un zoom avant ou arrière. m En maintenant la touche Commande enfoncée, faites glisser le cadre sur la zone que vous voulez agrandir. Changement de présentations de carte en présentation Lieux m Cliquez sur le bouton Satellite pour afficher les images aériennes de la carte. Cochez la case Afficher les intitulés, qui apparaît lorsque vous cliquez sur le bouton Satellite, pour afficher les noms des rues et d’autres informations. m Cliquez sur le bouton Routière pour afficher la carte avec les représentations graphiques traditionnelles des routes, parcs, frontières, plans d’eau, etc. m Cliquez le bouton Physique pour afficher une carte topographique avec les reliefs représentés par des ombres et des lignes d’altitude.Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture 87 Navigation dans la carte agrandie 1 Augmentez le niveau de zoom jusqu’à ce que la sous-fenêtre Carte d’ensemble apparaisse dans le coin inférieur droit de la carte. Un rectangle rouge dans la carte d’ensemble indique la vue actuelle. Faites ensuite glisser le rectangle rouge pour repositionner l’affichage de la carte. 2 Pour repositionner la vue, faites glisser le rectangle rouge afin de le positionner sur la zone à visualiser.88 Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture Affichage rapide d’un lieu à l’aide du navigateur Chemin de lieux 1 Positionnez le pointeur sur le navigateur Chemin de lieux et cliquez sur le menu local 6 lieux pour afficher ses options. Ce menu local contient la liste des lieux indiqués sur la carte qui ont été associés à des images. 2 Cliquez sur l’icône Maison pour réinitialiser la carte avec l’affichage par défaut, puis choisissez Parc national de Banff parmi les 6 lieux proposés dans le menu local pour que s’affichent les emplacements des images prises dans le Parc national de Banff. 3 Choisissez d’autres lieux dans le navigateur Chemin de lieux pour vous familiariser avec le fonctionnement de ce navigateur. 4 Cliquez sur le bouton principal dans le navigateur Chemin de lieux pour redéfinir la carte sur la vue par défaut.Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture 89 Recherche rapide d’un lieu et association de ce lieu à une image 1 Sélectionnez l’image ou les images auxquelles vous voulez associer un lieu. Pour l’instant, sélectionnez l’image Wyoming 032 (sur laquelle figurent des chevaux) dans le projet Wyoming du dossier Faune sauvage. 2 Saisissez un lieu dans le champ de recherche de la présentation Lieux. Saisissez « Greybull ». 3 Sélectionnez le lieu Greybull, Wyoming dans la liste des résultats de Google. 4 Cliquez sur Associer le lieu. Une étiquette apparaît au-dessus de l’épingle indiquant le lieu associé à l’image sélectionnée.90 Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture Association manuelle d’un lieu à une sélection d’images 1 Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez l’image ou les images auxquelles vous voulez associer un lieu. Pour l’instant, sélectionnez l’image du bison Wyoming 036 dans le projet Wyoming du dossier Faune sauvage. 2 Ajustez la carte pour afficher le lieu souhaité. Pour l’instant, contentez-vous de faire un zoom avant sur un lieu quelconque dans le Wyoming. 3 Faites glisser l’image Wyoming 036 du navigateur vers ce lieu sur la carte. Une étiquette apparaît au-dessus de l’épingle violette indiquant le lieu associé à l’image. 4 Cliquez sur Terminé.Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture 91 Déplacement d’une épingle de lieu pour changer le lieu de toutes les images associées 1 En présentation Lieux, cliquez sur le bouton Déplacer les épingles. Les épingles deviennent violettes pour indiquer qu’elles peuvent être déplacées. Bouton Déplacer les repères 2 Faites glisser une épingle vers un autre emplacement, puis cliquez sur Terminé dans la zone de dialogue qui apparaît dans la partie inférieure de la présentation Lieux.92 Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture Assignation rapide d’un lieu à toutes les copies de travail d’un projet 1 Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez Projets. 2 Sélectionnez le projet Elizabeth & Daniel. 3 Cliquez sur le bouton Infos du projet. Bouton Infos La palette Infos apparaît.Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture 93 4 Dans la palette Infos, cliquez sur le bouton Associer le lieu. Bouton « Attribuer un emplacement » 5 Dans la zone de dialogue qui apparaît, saisissez « Maison blanche » dans le champ de recherche. Vous pouvez saisir une adresse spécifique ou le nom d’une ville ou d’un lieu géographique significatif comme un parc national aux États-Unis, par exemple.94 Chapitre 5 Création d’un diaporama Aperture 6 Sélectionnez Maison blanche, Washington dans les résultats de recherche, puis cliquez sur Assigner. 7 Cliquez sur le bouton de fermeture de la palette Infos. Concepts de base  Étiquette de lieu : étiquette de localisation qui apparaît sur une épingle dans la carte de la présentation Lieux lorsque vous sélectionnez l’épingle. L’étiquette identifie le lieu actuel de l’épingle. Si un lieu est associé à plusieurs images, vous pouvez cliquer sur la flèche de lieu à droite de l’étiquette pour effectuer un zoom avant sur ce lieu.  Épingle de lieu : épingle qui marque l’emplacement sur la carte de la présentation Lieux. L’épingle de lieu identifie le lieu où les images associées ont été prises. Vous allez à présent apprendre à créer des copies de travail et à modifier leur aspect. 6 95 Exploration des ajustements Chapter 6: Aperture permet des dizaines d’ajustements sophistiqués que vous pouvez utiliser pour affiner et donner un aspect professionnel à vos images. Vous pouvez ajuster l’exposition, le contraste, la balance des blancs, la couleur, la saturation, les tons clairs et les tons foncés de vos images. Vous pouvez supprimer les yeux rouges, redresser une image, appliquer ou supprimer des vignettes et convertir les images couleur en noir et blanc ou en tons sépia. Dans Aperture, la plupart des ajustements peuvent être appliqués ou supprimés de zones spécifiques de vos photos à l’aide de pinceaux. Aperture fournit également 15 ajustements de pinceau rapide pour les tâches de retouche les plus courantes. Vous pouvez par exemple éclaircir ou assombrir des parties d’image, supprimer des défauts, voire corriger les imperfections de la peau dans vos portraits.96 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture Utilisez l’inspecteur Ajustements pour apporter des ajustements à vos images. L’inspecteur Ajustements inclut un ensemble d’ajustements d’images, tels que Balance des blancs et Exposition. Vous pouvez ajouter d’autres commandes selon vos besoins ou modifier l’ensemble par défaut pour n’afficher que vos ajustements par défaut. Vous pouvez également intégrer des ajustements à l’inspecteur en sélectionnant des ajustements dans le menu local Ajustements.Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 97 Aperture fournit en outre un accès aux commandes d’ajustement dans une palette Inspecteur que vous pouvez placer de façon très pratique sur l’écran en présentation plein écran. Dans ce chapitre, vous tenterez d’appliquer différents types d’ajustements aux images. Application de préréglages d’ajustements aux copies de travail Aperture fournit des préréglages d’ajustements ou des ensembles de réglages d’ajustements enregistrés que vous pouvez appliquer aux images. Vous choisissez ces préréglages d’ajustements dans le menu local Préréglages de l’inspecteur Ajustements. Choisissez les préréglages d’ajustement ici. Vous pouvez également créer vos propres préréglages. Par exemple, si les images d’une prise de vues nécessitent la même série d’ajustements, vous pouvez créer un préréglage d’ajustements, sélectionner toutes les images et appliquer vos préréglages à toutes les images d’un coup. 98 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture Au préalable 1 Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez le projet Canadian Road Trip dans le dossier Voyage. 2 Cliquez sur le bouton Scinder la présentation dans la barre d’outils. 3 Sélectionnez l’image Canada 015. Sélectionnez cette image. Vous ferez plusieurs copies de travail de cette image et y appliquerez les ajustements nécessaires.Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 99 À essayer : Création de nouvelles copies de travail d’une image 1 L’image Canada 015 étant sélectionnée, choisissez Photos > « Nouvelle copie de travail à partir de l’original ». 2 Choisissez Photos > « Nouvelle copie de travail à partir de l’original » deux fois de plus pour créer quatre copies de travail, comme dans l’exemple ci-dessous. Application à une image d’un préréglage d’ajustement Retouches rapides : 1 Sélectionnez la deuxième copie de travail de l’image Canada 015. 2 Cliquez sur l’onglet Ajustements dans la sous-fenêtre de l’inspecteur pour afficher l’inspecteur Ajustements. Onglet Ajustements Choisissez un préréglage d’ajustement ici.100 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 3 Choisissez Retouches rapides > Amélioration automatique dans le menu local Préréglages. Aperture applique un ajustement qui améliore automatiquement l’image. Application à une image d’un préréglage d’ajustement Couleur : 1 Sélectionnez la troisième copie de travail de l’image Canada 015. 2 Choisissez Couleur > Teinte sépia (Contraste élevé) dans le menu local Préréglages. Aperture applique un préréglage d’ajustement de teinte sépia à l’image. Application à une image d’un préréglage d’ajustement de noir et blanc : 1 Sélectionnez la quatrième copie de travail de l’image Canada 015. 2 Choisissez Noir et blanc > Contraste élevé (Niveau 2) dans le menu local Préréglages. Aperture applique le préréglage d’ajustement Noir et blanc à l’image. Vos quatre copies de travail présentent désormais quatre aspects différents.Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 101 Ajustements en présentation plein écran La présentation plein écran affiche vos images avec un minimum d’options sur un arrière-plan uni. Elle peut être activée sur un seul ou sur deux moniteurs. La présentation plein écran est idéale pour apporter des modifications et effectuer des ajustements à l’aide des palettes proposées par Aperture. L’une des principales palettes utilisées dans Aperture est la palette Inspecteur. Dans cette rubrique, vous allez utiliser la sous-fenêtre Ajustements de la palette Inspecteur pour modifier l’exposition. (La sous-fenêtre Ajustements de la palette Inspecteur contient les mêmes commandes que l’inspecteur Ajustements dans la sous-fenêtre Inspecteur.) Bouton Ajustements Commande « Toujours afficher l’inspecteur HUD »102 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture Les commandes d’ajustement Exposition vous servent à régler l’exposition, récupérer des détails en tons clairs et ajuster les noirs des images ombrées. Elles vous permettent également de corriger l’exposition des images prises dans des conditions d’éclairage difficiles. Laissez libre cours à votre créativité et appliquez autant d’ajustements que vous le souhaitez aux exemples d’images. Vous pourrez toujours les désactiver ou les supprimer ultérieurement. Ce guide succinct n’a pas pour objectif de détailler avec précision l’utilisation des divers ajustements proposés par Aperture. Pour l’instant, faites simplement quelques essais avec les options d’ajustement, tout en sachant que vous pourrez en apprendre davantage par la suite. Vous allez à présent afficher des images en présentation plein écran, puis utiliser la pellicule, la barre d’outils et la sous-fenêtre Ajustements de la palette Inspecteur pour ajuster une image. Au préalable 1 Cliquez ensuite sur l’onglet Bibliothèque pour afficher l’inspecteur Bibliothèque. 2 Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez l’album Ivana dans le projet « Portrait session » du dossier Studio. 3 Appuyez sur la touche F pour basculer en présentation plein écran. La touche F vous permet d’activer ou de désactiver la présentation plein écran.Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 103 Reportez-vous à l’illustration ci-dessous pour localiser les éléments que vous souhaitez utiliser. Placez le pointeur dans la partie supérieure de l’écran pour afficher la barre d’outils. Placez le pointeur en bas de l’écran pour afficher la pellicule. Filmstrip Barre d’outils104 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture À essayer : Utilisation de la pellicule pour afficher des images 1 Cliquez sur une image dans la pellicule. (Si nécessaire, placez le pointeur en bas de l’écran pour afficher la pellicule.) 2 Appuyez sur les touches Flèche droite et Flèche gauche pour sélectionner différentes images. 3 Sélectionnez la première photo d’Ivana pour lui appliquer des ajustements. Affichage de la barre d’outils m Placez le pointeur dans la partie supérieure de l’écran jusqu’à ce que la barre d’outils apparaisse. Cliquez sur la commande Toujours afficher la barre d’outils pour garder la barre d’outils à l’écran. Commande « Toujours afficher la barre d’outils »Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 105 Affichage de la palette Inspecteur en présentation plein écran 1 Cliquez sur le bouton Palette Inspecteur dans la barre d’outils pour afficher la palette Inspecteur. Bouton Palette de l’inspecteur 2 Cliquez sur le bouton Ajustements dans la partie supérieure de la palette Inspecteur pour afficher la sous-fenêtre Ajustements. Bouton Ajustements Commande « Toujours afficher l’inspecteur HUD » 3 Cliquez sur la commande « Afficher la palette de l’inspecteur » pour la placer à l’emplacement de votre choix sur l’écran, de sorte que vous puissiez sélectionner et modifier des options tout en visualisant leur effet sur une image.106 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture Modification d’une image à l’aide de l’ajustement Exposition 1 Cliquez sur le triangle d’affichage dans l’ajustement Exposition pour afficher les commandes d’ajustement d’exposition si nécessaire. 2 Dans la zone d’ajustement d’exposition, faites glisser le curseur Exposition vers la gauche ou vers la droite pour définir le niveau d’exposition que vous souhaitez ou cliquez sur un endroit de la réglette du curseur pour placer ce dernier sur ce point. Vous pouvez également cliquer sur la flèche vers la gauche ou la droite de la case de valeur Exposition pour modifier l’exposition de l’image par intervalles de 5 pour cent de f-stop ou placer le pointeur dans la zone de valeur. Curseur Exposition Case de valeur Exposition 3 Faites glisser le curseur Luminosité pour ajuster la luminosité de l’image, si nécessaire. 4 Faites glisser le curseur Point noir pour modifier l’aspect des détails dans les zones ombrées.Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 107 Activation ou désactivation de l’ajustement Exposition m Cochez ou décochez la case Exposition pour afficher l’effet cumulé de l’ajustement Exposition sur votre image. m Pour rétablir les réglages par défaut de l’ajustement Exposition, cliquez sur le bouton Réinitialiser. Bouton de réinitialisation108 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture Application de forme aux ajustements Les ajustements auxquels sont appliqués des formes vous permettent de modifier des zones spécifiques d’une image. Par exemple, vous pouvez utiliser l’ajustement Éclaircir pour éclaircir les zones d’un portrait. Pinceau HUD Commandes d’ajustement DodgeChapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 109 Dans cette section, vous allez utiliser l’ajustement Éclaircir pour éclaicir les iris des yeux d’Ivana. Éclaircissez cette zone. Éclaircissez cette zone. Commencez par choisir l’ajustement Éclaircir dans le menu local Ajustements de la sous-fenêtre Ajustements de la palette Inspecteur. Aperture ouvre la palette Pinceau pour donner accès à l’ajustement Éclaircir qui vous permet de définir la taille, l’adoucissement et le renforcement du pinceau. Vous pouvez également utiliser les commandes de cette palette pour appliquer le changement de façon sélective, adoucir les bords des traits de votre pinceau ou supprimer les changements que vous venez d’appliquer. Les commandes de l’ajustement Éclaircir sont également ajoutées à la sous-fenêtre Ajustements. Vous pouvez utiliser ces commandes pour modifier l’aspect des traits de votre pinceau. 110 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture À essayer : Ajout de l’ajustement Éclaircir à la sous-fenêtre Ajustements 1 Choisissez Formes rapides > Éclaircir dans le menu local Ajustements de la sous-fenêtre Ajustements de la palette Inspecteur. Ajustements Dodge (éclaircir) 2 Lorsque la palette Pinceau de l’ajustement Éclaircir apparaît, faites-la glisser pour la placer à un endroit pratique de l’écran. Cette palette vous permet de contrôler la façon dont les traits de pinceau sont appliqués à une image. 3 Définissez les commandes de la palette Pinceau conformément aux réglages indiqués dans l’illustration ci-dessous. Placez les curseurs sur ces positions.Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 111 Application de l’ajustement Éclaircir 1 Placez le pointeur du pinceau dans la partie supérieure du nez d’Ivana, puis appuyez sur Z pour effectuer un zoom avant sur le visage d’Ivana. Une zone de navigation apparaît alors à droite de l’image. 2 Placez le pointeur sur la zone de navigation jusqu’à ce qu’elle se développe, puis définissez le pourcentage de zoom sur 70 % en cliquant sur la flèche gauche du curseur de valeur du zoom ou en faisant glisser le curseur dans le champ de valeur. Cliquez sur ce bouton pour réduire le pourcentage de zoom.112 Chapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 3 Faites glisser le pointeur en un mouvement circulaire pour appliquer le trait du pinceau sur chaque iris, comme illustré ci-dessous. Faites glisser le pinceau dans une animation circulaire pour éclaircir cette zone. Faites glisser le pinceau dans une animation circulaire pour éclaircir cette zone. Continuez jusqu’à ce que vous soyez satisfait des modifications. 4 Appuyez sur Z pour effectuer un zoom arrière. 5 Après avoir appliqué le trait du pinceau aux iris, faites glisser le curseur Quantité dans les commandes d’ajustement Éclaircir pour ajuster la luminosité des deux yeux. Curseur QuantitéChapitre 6 Création d’un diaporama Aperture 113 6 Pour voir l’effet de l’ajustement Éclaircir et activer ou désactiver ce-dernier, cochez et décochez la case Éclaircir dans la sous-fenêtre Ajustements de la palette Inspecteur. 7 Fermez la palette Inspecteur et la palette Pinceau. 8 Appuyez sur la touche F pour quitter la présentation plein écran. Concepts de base  Palette : fenêtre flottante que vous pouvez déplacer à l’écran à des fins pratiques et qui vous sert à modifier les images.  Palette Inspecteur : palette donnant accès aux diverses options relatives aux photothèques, aux métadonnées et aux ajustements. Elle comporte les mêmes options et commandes que les inspecteurs.  Palette Pinceau : palette fournissant des options pour régler la façon dont un pinceau d’ajustement fonctionne. Elle comporte des options pour modifier la taille, l’adoucissement et le renforcement du pinceau. Vous pouvez également définir la palette Pinceau pour adoucir ou effacer les changements apportés à une image.  Curseur de valeur : type de commande par curseur spécial couramment utilisé pour modifier des réglages en cliquant sur des flèches pour augmenter ou diminuer une valeur, en faisant glisser un curseur ou en saisissant une valeur précise dans un champ numérique. Dans le chapitre suivant, vous apprendrez à utiliser Aperture pour publier des photos, des clips vidéo et des clips audio sur des sites web comme MobileMe, Flickr et Facebook.7 115 Partage d’images en ligne Chapter 7: Aperture facilite le partage de vos images sur des sites comme MobileMe, Flickr et Facebook. Dans Aperture, vous pouvez publier des éléments de la photothèque Aperture sur vos comptes MobileMe, Flickr et Facebook. Les images placées dans les albums MobileMe, Flickr et Facebook dans Aperture sont automatiquement publiées sur les sites web correspondants. Au cours de ce chapitre, vous apprendrez à publier des exemples d’images sur des comptes MobileMe et Flickr. Si vous ne possédez pas ce genre de comptes, sachez qu’il est possible de créer gratuitement un compte Flickr ou de créer un compte d’évaluation gratuit de 60 jours sur MobileMe. Configuration de vos comptes La première fois que vous créez un album MobileMe, Flickr ou Facebook, Aperture vous invite à saisir les informations de compte correspondant à ces sites. Si vous ne possédez pas de compte sur ces sites, créez-en un. Après avoir saisi vos réglages de compte, vous pouvez commencer à publier vos images sur les sites web. 116 Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture Dans cette section, vous allez configurer et créer un compte d’évaluation MobileMe et un compte Flickr. Au préalable Suivez ces étapes pour vous identifier sur un compte MobileMe existant ou créer un compte d’essai gratuit pendant 60 jours. Configuration et connexion à un compte MobileMe 1 Dans le navigateur, sélectionnez la ou les image(s) souhaitée(s), puis cliquez sur le bouton MobileMe de la barre d’outils. La zone de dialogue d’ouverture de session MobileMe apparaît. 2 Procédez de l’une des manières suivantes :  Si vous avez un compte MobileMe : Saisissez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, puis cliquez sur Se connecter.Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture 117  Si vous ne possédez pas de compte MobileMe mais que vous voulez en créer un d’essai à titre gratuit : Ouvrez Préférences Système, cliquez sur le bouton MobileMe, puis sur En savoir plus. Saisissez ensuite les informations requises pour créer votre nouveau compte MobileMe. Suivez ces étapes pour vous identifier sur un compte Flickr existant ou créer un nouveau compte. Configuration et connexion à un compte Flickr 1 Dans le navigateur, sélectionnez la ou les image(s) souhaitée(s), puis cliquez sur le bouton Flickr de la barre d’outils. La zone de dialogue Configuration Flickr apparaît. 2 Cliquez sur Réglage. Votre navigateur web s’ouvre et affiche la page de connexion de Flickr. 3 Procédez de l’une des manières suivantes :  Si vous avez un compte Flickr : ouvrez une session sur votre compte. Suivez les instructions à l’écran. Fermez votre navigateur web.118 Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture  Si vous ne possédez pas de compte Flickr et que vous voulez en créer un : cliquez sur S’inscrire. Saisissez ensuite les informations requises pour créer votre nouveau compte Flickr. Fermez votre navigateur web. Publication dans une galerie MobileMe Pour publier des photos voire des vidéos sur votre compte MobileMe, vous devez d’abord sélectionner les photos ou les clips vidéo que vous voulez partager, puis créer un album MobileMe. À essayer : Création d’un album MobileMe 1 Cliquez sur l’onglet Bibliothèque pour ouvrir l’inspecteur Bibliothèque. 2 Sélectionnez plusieurs images dans le projet Wyoming du dossier Faune sauvage. 3 Cliquez sur le bouton MobileMe dans la barre d’outils.Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture 119 4 Si une zone de dialogue apparaît pour vous demander d’autoriser Aperture à accéder aux mots de passe de votre trousseau, cliquez sur Autoriser. La zone de dialogue MobileMe apparaît. 5 Choisissez Nouvel album dans le menu local Album. 6 Si nécessaire, saisissez « Wyoming » comme nom pour votre album MobileMe dans le champ Nom d’album. 7 Dans le menu local Album visible par, choisissez un niveau d’accès pour indiquer qui peut visualiser votre album MobileMe. 8 Cliquez sur Publier.120 Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture Aperture publie l’album sur MobileMe et le nouvel album apparaît dans la section iWeb de l’inspecteur Bibliothèque. Le nouvel album MobileMe est automatiquement sélectionné dans l’inspecteur Bibliothèque pour que vous puissiez visualiser son contenu. Menu local MobileMe Bouton Synchronisation Album MobileMe Selon la vitesse de votre connexion à Internet, il se peut que vous patientiez quelques minutes jusqu’à la fin du téléchargement des images.Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture 121 Affichage de votre album MobileMe sur le site web m Sélectionnez l’album MobileMe Wyoming dans l’inspecteur Bibliothèque (le cas échéant), puis choisissez « Visiter la Galerie MobileMe » dans le menu local MobileMe de la bande d’outils. Menu local MobileMe Votre galerie MobileMe apparaît. Explorez l’album dans votre galerie.122 Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture Mise à jour d’un album MobileMe 1 Cliquez sur la fenêtre Aperture pour utiliser à nouveau Aperture. 2 Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez le projet Sports Profile dans le dossier Photoreportage. 3 Faites défiler les images Sports Profile jusqu’à ce que le clip vidéo DAY2_0012 soit affiché. 4 Double-cliquez sur le clip pour l’ouvrir dans le visualiseur, puis positionnez le pointeur dans le visualiseur jusqu’à ce que les commandes vidéo apparaissent. Lancez la lecture du clip pour voir à quoi il ressemble. Double-cliquez sur le clip pour repasser en présentation scindée. 5 Faites glisser le clip vidéo DAY2_0012 du Navigateur vers l’album MobileMe Wyoming dans l’inspecteur Bibliothèque. 6 Sélectionnez l’album MobileMe Wyoming dans l’inspecteur Bibliothèque. Aperture synchronise l’album MobileMe de votre ordinateur avec l’album du site web MobileMe pour transférer le clip vidéo dans votre galerie MobileMe. Selon la vitesse de votre connexion à Internet, il se peut que vous patientiez quelques minutes jusqu’à la fin du téléchargement du clip vidéo. 7 Cliquez dans la fenêtre du navigateur web affichant la galerie MobileMe et actualisez la page pour afficher le clip vidéo récemment ajouté. 8 Cliquez sur le clip vidéo DAY2_0012 et visionnez-le dans votre galerie MobileMe. 9 Fermez votre navigateur web.Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture 123 Publication d’images sur Flickr Commencez par sélectionner les images que vous voulez partager. Ensuite, cliquez sur le bouton Flickr dans la barre d’outils. Spécifiez les informations relatives à l’album Flickr que vous voulez créer afin qu’Aperture crée l’album dans l’inspecteur Bibliothèque et télécharge vos éléments vers Flickr. Album Flickr124 Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture À essayer : Création d’un album Flickr 1 Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez le projet Canadian Road Trip dans le dossier Voyage. Ensuite, sélectionnez quatre ou cinq images du projet. 2 Cliquez sur le bouton Flickr dans la barre d’outils. 3 Dans la zone de dialogue qui apparaît, choisissez Nouvel album dans le menu local Album. 4 Saisissez le nom que vous voulez donner à votre album Flickr dans le champ Définir le nom. Aperture saisit le nom « Canadian Road Trip » à votre place, pour que vous puissiez utiliser ce nom si vous le souhaitez. 5 Dans le menu local Photos visibles par, choisissez un niveau d’accès pour indiquer qui peut visualiser votre album Flickr.Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture 125 6 Cliquez sur Publier. Aperture publie l’album sur Flickr et le nouvel album Flickr apparaît dans la section Flickr de l’inspecteur Bibliothèque. Bouton Synchronisation Album Flickr 7 Si vous le souhaitez, faites glisser plus d’images vers votre nouvel album Flickr dans l’inspecteur de photothèque, puis sélectionnez-le. Selon la vitesse de votre connexion à Internet, il se peut que vous patientiez quelques minutes jusqu’à la fin du téléchargement des images.126 Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture 8 Pour voir les images publiées, choisissez Accéder à la galerie Flickr dans le menu local Flickr de la barre d’outils. Flickr affiche les images que vous avez publiées. Vous pouvez désormais partager vos images avec d’autres en les invitant à consulter votre compte Flickr. Vous pouvez également afficher les mots-clés et les données de position transférées automatiquement avec vos images Aperture sur Flickr. Remarque : les données de localisation de vos photos sont transférées vers Flickr seulement si la case « Inclure les informations de position pour les photos publiées » est cochée dans la sous-fenêtre Avancé de la fenêtre Préférences Aperture. 9 Fermez votre navigateur web.Chapitre 7 Création d’un diaporama Aperture 127 Concepts de base  MobileMe : MobileMe est un service Apple par abonnement qui vous permet de créer de superbes galeries de photos, de partager des fichiers volumineux et de synchroniser avec votre Mac ou votre PC les messages électroniques, les contacts et les événements de calendrier stockés sur vos appareils mobiles comme votre iPhone par exemple. Vous pouvez tester MobileMe en créant un compte d’essai gratuit valable pendant 60 jours.  Flickr : Flickr est un site de partage de photos gratuit qui vous permet de télécharger des photos et de les partager avec d’autres membres du réseau.  Facebook : Facebook est un site de réseau social gratuit qui vous permet d’entrer en relation avec des personnes, de télécharger vos photos, de partager des liens et des vidéos ou d’échanger des informations avec d’autres membres du réseau.  Albums Flickr, Facebook et MobileMe : ces types d’albums Aperture contiennent des images qui sont chargées sur votre compte de site web de partage de photos. Vous pouvez y ajouter ou supprimer des images, puis demander à Aperture de mettre à jour votre compte Internet en appliquant les modifications. Le chapitre suivant vous permettra de découvrir la création de livres à partir de vos images. 8 129 Utilisation d’un livre Aperture Chapter 8: Avec Aperture, vous pouvez créer des livres à partir de vos images et les faire imprimer et relier par des professionnels. Vous allez à présent travailler sur un exemple de livre Aperture. Comme Aperture fournit de nombreuses options de création de livres de niveau professionnel, ce chapitre se contente de présenter brièvement ces fonctions. Exploration d’un livre Aperture Aperture vous propose une multitude de modèles pour créer vos livres à imprimer. Lorsque vous créez ou sélectionnez un album-livre dans l’inspecteur Bibliothèque, l’éditeur de modèles de livres apparaît au-dessus du navigateur.130 Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture Cet éditeur vous permet de configurer la structure des pages de votre livre et de positionner vos images et vos textes sur les pages. À essayer : Utilisation d’un album m Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez l’album Exploring Canada dans le projet Canadian Road Trip du dossier Voyage.Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture 131 L’éditeur de modèles de livres apparaît au-dessus du navigateur et affiche les images incluses dans l’album. Page sélectionnée Faites glisser les images du navigateur vers la page sélectionnée. Sélectionnez ici la page que vous souhaitez modifier. À gauche, la sous-fenêtre Pages affiche des vignettes des pages de votre livre. Vous pouvez parcourir ces diverses vignettes, puis cliquer sur l’une d’entre elles pour sélectionner la page que vous souhaitez modifier. La page sélectionnée apparaît alors en grand sur la droite.132 Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture Sélection des pages à afficher m Cliquez sur une page vignette dans la sous-fenêtre Pages (à gauche) pour afficher une vue agrandie de la page à droite. Faites glisser le curseur Taille de l’affichage pour effectuer un zoom avant ou arrière sur la page. Curseur Taille de l’affichage Positionnement des images m Faites glisser une image depuis le navigateur vers une zone de photo sur la page affichée. Faites glisser une autre image sur la même zone de photo. Double-cliquez sur l’image, puis modifiez son échelle à l’aide de la palette Taille de l’image. Lorsque cette palette est ouverte, vous pouvez également faire glisser l’image pour la repositionner au sein de la zone de photo. Cliquez sur l’image dans la zone de photo tout en maintenant la touche Contrôle enfoncée et choisissez un alignement d’image dans le sous-menu Alignement de la zone de photo du menu contextuel.Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture 133 Ajout de texte 1 Dans la sous-fenêtre Pages, sélectionnez la page contenant le texte de couverture intérieure. Remarque : les images que vous voyez à l’écran peuvent être différentes de celles présentées ici. Sélectionnez cette page.134 Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture 2 Cliquez dans la zone de texte sur la page. Le texte étant sélectionné, saisissez votre propre texte. Tapez le texte ici.Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture 135 3 Choisissez ensuite un style dans le menu local Définir le style du texte. Définissez le menu local Style de texte Vous pouvez aussi appuyer sur Commande + T pour ouvrir la fenêtre Polices et sélectionner des polices différentes.136 Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture À propos des livres Aperture Pour créer votre propre livre, sélectionnez les images à placer dans le livre, puis créez un nouvel album en choisissant Livre dans le menu local Nouveau de la barre d’outils. Lorsque vous créez un nouvel album-livre, vous pouvez choisir un thème pour votre livre qui va déterminer son aspect général. Aperture propose une multitude de thèmes prédéfinis conçus par des professionnels. Une fois que vous avez choisi un thème, l’éditeur de modèles de livres vous fournit un ensemble de pages patrons, lesquelles définissent la façon dont vous pouvez mélanger le texte et les images sur la page. Comme vous vous en rendrez compte, les pages patrons offrent un moyen rapide et pratique de mettre en page un livre. Vous avez la possibilité d’appliquer la présentation d’une page patron à n’importe quelle page sélectionnée. Les pages contiennent des zones de photo grises et des zones de texte conçues respectivement pour contenir des images et du texte. Pour ajouter des images, il vous suffit de les faire glisser depuis le navigateur vers les zones de photo. En revanche, pour ajouter du texte, sélectionnez une zone de texte, puis saisissez ou collez votre texte.Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture 137 Sélectionnez la zone de texte Si vous le souhaitez, vous pouvez également créer votre livre page par page. Il vous suffit alors d’ajouter une nouvelle page à votre livre, de choisir une présentation de page patron, d’insérer des images et du texte, puis de créer la page suivante et de répéter ces étapes pour chaque page ajoutée. Au fil de votre travail sur un livre, vous serez amené à ajuster la présentation de certaines pages. Vous pouvez, par exemple, vous rendre compte qu’une image au sein d’un groupe nécessite d’être légèrement agrandie. Vous pouvez alors déplacer et redimensionner des zones contenant des images sur des pages spécifiques, ce qui vous permet d’appliquer des modifications mineures à la mise en page lorsque la présentation d’une page patron ne correspond pas exactement à vos besoins. Vous avez également la possibilité de concevoir vos propres pages patrons pour créer des livres personnalisés. Vous pouvez aussi ajouter des cartes à vos pages pour indiquer automatiquement les lieux où les images du livre ont été prises. 138 Chapitre 8 Création d’un diaporama Aperture Vous pouvez ajouter une carte à une page sélectionnée afin qu’elle affiche les lieux correspondant aux images que vous positionnez sur la carte. Une fois que votre livre est terminé, vous pouvez faire appel au service d’impression proposé par Apple (service payant) pour obtenir des versions imprimées et reliées. Si vous préférez imprimer votre livre vous-même, vous pouvez soit utiliser votre propre imprimante, soit exporter le livre en format PDF et l’envoyer à un imprimeur. N’oubliez pas d’explorer les nombreuses fonctionnalités des albums Aperture en consultant le Manuel de l’utilisateur Aperture, disponible dans l’Aide Aperture. Concepts de base  Livre album : album vous permettant de créer un livre conçu de manière professionnelle et d’y ajouter votre propre texte et vos images.  Éditeur de présentation de livre : l’éditeur de livre vous permet de choisir la disposition des livres, de placer vos images et votre texte dans des pages pré-conçues. Vous allez à présent apprendre à présenter vos images sous forme de diaporamas.9 139 Création d’un diaporama Aperture Chapter 9: Avec Aperture, vous pouvez présenter des images, voire des clips vidéo et audio, sous forme de diaporamas. Vous pouvez choisir parmi de nombreux thèmes de diaporamas, ajouter de la musique et contrôler différents réglages d’affichage des images. Ce chapitre vous donnera l’occasion de visionner un exemple de diaporama pour découvrir quelques-unes des fonctionnalités avancées que vous pouvez utiliser. Vous pourrez ensuite créer vousmême un diaporama simple. Comme Aperture fournit de nombreuses options de création de diaporamas de niveau professionnel, ce chapitre se contente de présenter brièvement ces fonctions. Présentation des diaporamas Lorsque vous créez un diaporama Aperture, vous pouvez choisir le nombre d’images affichées à l’écran, leur disposition, leur durée d’affichage, ainsi que de nombreuses autres options. 140 Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture Au préalable m Dans l’inspecteur Bibliothèque, ouvrez le dossier Photoreportage, si nécessaire, puis sélectionnez l’album de diaporama Sierra on Competition dans le projet Sports Profile. La fenêtre principale se transforme pour afficher l’éditeur de diaporama.Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture 141 À essayer : Visionnage d’un diaporama en mode Plein écran m Cliquez sur le bouton Lire le diaporama dans l’éditeur de diaporama. Vous remarquerez que lorsque le clip vidéo apparaît, la lecture démarre automatiquement et le diaporama continue une fois que le clip est terminé. Bouton Lire le diaporama m Appuyez sur la barre d’espace pour interrompre la lecture du diaporama. Appuyez à nouveau sur la barre d’espace pour reprendre la lecture. m Appuyez sur la Flèche droite ou la Flèche gauche pour respectivement avancer ou reculer dans le diaporama. m Appuyez sur la touche Échap pour arrêter le diaporama. Création d’un album de diaporama 1 Dans l’inspecteur Bibliothèque, sélectionnez le projet Sports Profile dans le dossier Photoreportage. 2 Dans le navigateur, sélectionnez les images Sierra 035 et Sierra 036 et le clip vidéo DAY2_0012 pour les inclure dans le diaporama. 3 Choisissez Diaporama dans le menu local Nouveau de la barre d’outils.142 Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture 4 Dans la zone de dialogue qui apparaît, saisissez « Sierra Plays Hard » dans le champ Nom du diaporama. 5 Sélectionnez le thème Album pour votre diaporama dans la liste des thèmes. Aperture vous montre alors un aperçu du diaporama. 6 Sélectionnez le thème Panneaux coulissants pour votre diaporama. Aperture vous montre alors un aperçu de votre diaporama. 7 Sélectionnez le thème Panneaux aquarelle pour votre diaporama. Aperture vous montre alors un aperçu de votre diaporama. Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture 143 8 Sélectionnez le thème Instantanés pour votre diaporama, puis cliquez sur Choisir le thème. Aperture crée un nouvel album de diaporama dans l’inspecteur Bibliothèque et ouvre l’éditeur de diaporama au-dessus du navigateur, avec les images incluses dans l’album. Prévisualisation d’un diaporama dans l’éditeur de diaporama m Cliquez sur le bouton Aperçu du diaporama dans l’éditeur de diaporama. Appuyez sur la barre d’espace pour arrêter le diaporama. Bouton Aperçu du diaporama144 Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture Modification de l’ordre des diapositives du diaporama 1 Dans le Navigateur, faites glisser les images dans un ordre différent. 2 Lancez la lecture du diaporama pour voir la différence. Modification du thème du diaporama 1 Cliquez sur le bouton Thème. 2 Dans la zone de dialogue qui apparaît, sélectionnez le thème Classique dans la liste des thèmes, puis cliquez sur Choisir le thème. 3 Lancez la lecture du diaporama pour voir l’effet du changement de thème.Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture 145 Modification des transitions utilisées entre les images 1 Cliquez sur le bouton Réglages du diaporama pour afficher les options de personnalisation de votre diaporama. Si la sous-fenêtre Réglages par défaut n’est pas déjà affichée, cliquez sur le bouton Réglages par défaut. Bouton Réglages du diaporama146 Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture 2 Choisissez un type de transition dans le menu local Transition. Menu local Transition 3 Lancez la lecture du diaporama pour voir l’effet de transition que vous avez choisi. Modification de la durée d’affichage des diapositives m Pour spécifier la durée d’affichage de chaque diapositive, modifiez la valeur de la case de curseur Afficher la diapositive pendant. Case de valeur « Lire la diapo pendant »Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture 147 Ajout de musique au diaporama 1 Cliquez sur le bouton Navigateur audio pour afficher les options de sélection de musique. Bouton Navigateur audio 2 Accédez à la musique que vous voulez écouter pendant le diaporama. Par exemple, sélectionnez le dossier Musique thème, puis sélectionnez un morceau et faites-le glisser vers le navigateur. Vous pouvez faire glisser le morceau dans une zone grise du Navigateur pour ajouter le morceau au diaporama entier. Vous pouvez également faire glisser le morceau sur une image pour lancer le morceau à un endroit spécifique du diaporama.Placez le morceau à l’endroit où vous voulez que sa lecture démarre. 3 Lancez le diaporama pour le visionner avec la musique que vous avez choisie.148 Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture Exportation d’un diaporama 1 Cliquez sur le bouton Exporter pour exporter votre diaporama sous la forme d’une vidéo que d’autres personnes pourront visionner sur leur ordinateur. 2 Dans la zone de dialogue d’exportation, saisissez un nom pour la vidéo du diaporama dans le champ Enregistrer sous. Tapez un nom ici. Choisissez un format de vidéo de diaporama ici. 3 Choisissez un format vidéo dans le menu local Exporter pour. Vous avez le choix entre plusieurs formats permettant de visionner votre diaporama sur un téléviseur standard ou HD, Apple TV, iPad, iPod, iPhone, etc. Choisissez par exemple iPod pour formater votre diaporama afin de le visionner sur un iPod.Chapitre 9 Création d’un diaporama Aperture 149 Avez-vous remarqué la case « Transmettre automatiquement le diaporama à iTunes » ? Lorsque vous cochez cette case, Aperture envoie votre diaporama à iTunes, à partir duquel il peut être facilement transféré sur votre iPhone ou iPod lors de la prochaine synchronisation. 4 Cliquez sur Exporter. 5 Lorsqu’Aperture a fini d’exporter le diaporama, ouvrez iTunes et cliquez sur Séquences pour localiser votre diaporama dans la bibliothèque iTunes. Lisez la séquence de diaporama que vous venez de créer. Concepts de base  Album de diaporama : album qui permet d’afficher des images et de lire des clips vidéo et audio pendant un diaporama. Lorsque vous sélectionnez un album de diaporama, l’éditeur de diaporama s’ouvre pour vous permettre de visionner le diaporama sur votre ordinateur et de personnaliser ses réglages.  Film de diaporama : vous pouvez exporter un diaporama sous la forme d’une séquence que d’autres personnes peuvent visionner. Il est possible de créer des vidéos de diaporama qui peuvent être visionnées sur un téléviseur standard ou HD, un AppleTV, un iPad, un iPod, un iPhone, YouTube, etc. Le chapitre suivant nous permettra d’explorer certaines des fonctions d’impression proposées par Aperture.10 151 Impression dans Aperture Chapter 10: Ce chapitre vous décrit quelques-unes des options simples dont vous disposez pour imprimer des images et des planches contact. Si vous n’êtes pas encore prêt à vous lancer dans l’impression d’images, contentezvous de lire ces instructions et de faire des essais plus tard ou essayez d’imprimer les exemples disponibles dans le projet Elizabeth & Daniel. Après avoir sélectionné les images, vous pouvez choisir Fichier > Imprimer les images pour ouvrir la zone de dialogue Imprimer. Celle-ci fournit toute une variété d’options pour l’impression de vos images.152 Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture Les options d’impression La zone de dialogue Imprimer vous permet d’indiquer les options d’impression de votre choix. Vous pouvez imprimer une seule image par page ou des planches contact de vos images. Sélectionnez standard pour imprimer une seule image par page.Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture 153 Lorsque vous imprimez des planches contact, Aperture se charge automatiquement de la mise en page. Il vous suffit de sélectionner le nombre de pages à imprimer ou le nombre de colonnes par page pour qu’Aperture adapte automatiquement la taille des images en tenant compte de vos réglages. Sélectionnez Planches contact pour imprimer une planche contact. Au préalable 1 Sélectionnez le projet Elizabeth & Daniel dans le dossier Mariage de l’inspecteur Bibliothèque. 2 Sélectionnez une image dans le Navigateur. (N’importe quelle image fera l’affaire.) 3 Choisissez Fichier > Imprimer l’image. 4 Dans le menu local Imprimante, choisissez Ajouter une imprimante. Si votre imprimante n’apparaît pas dans la zone de dialogue, visitez le site web du fabricant de votre imprimante et téléchargez les derniers gestionnaires. 154 Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture 5 Choisissez votre imprimante, puis cliquez sur Ajouter. 6 Cliquez sur Annuler. Aperture est désormais prêt à imprimer à l’aide de votre imprimante. À essayer : Impression d’une seule image 1 Sélectionnez l’image 071014_King_0582 dans le projet Elizabeth & Daniel. 2 Choisissez Fichier > Imprimer l’image. 3 Dans la zone de dialogue Imprimer, sélectionnez Standard dans la liste des préréglages. Remarque : si l’image n’apparaît pas dans le bon sens, choisissez Portrait dans le menu local Orientation. Sélectionnez standard pour imprimer une seule image par page.Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture 155 4 Choisissez l’imprimante à utiliser dans le menu local Imprimante. Important: le gestionnaire d’impression adapté à votre imprimante doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir utiliser cette imprimante. Pour en savoir plus sur l’installation et la mise à jour du gestionnaire d’impression nécessaire, consultez la documentation fournie avec votre imprimante. 5 Observez les effets des différentes options d’impression :  Menu local Taille du papier : choisissez une taille de papier dans la liste des tailles disponibles.  Menu local Orientation : choisissez l’orientation portrait, si nécessaire.  Menu local Taille de l’image : choisissez une taille d’image pour l’image imprimée. Choisir Taille optimale permet à Aperture d’utiliser la plus grande taille d’image possible en fonction du format de papier. Choisir Personnaliser permet de spécifier les dimensions souhaitées pour l’image 6 Cliquez sur Imprimer. 7 Dans la zone de dialogue qui apparaît, cliquez sur Imprimer pour imprimer votre image. Impression d’une série d’images, chacune sur sa propre feuille de papier 1 Dans le navigateur, sélectionnez plusieurs images dans le projet Elizabeth & Daniel. 2 Choisissez Fichier > Imprimer les images. 3 Dans la zone de dialogue Imprimer, sélectionnez Standard dans la liste des préréglages. 4 Spécifiez le format de papier, l’orientation et la taille d’image. 5 Si vous avez choisi une taille d’image assez petite pour que deux photos ou plus tiennent sur la page, le champ Photo par page devient disponible. Saisissez « 1 » dans le champ pour indiquer qu’une seule image doit être imprimée par page. 156 Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture 6 Cliquez sur les flèches gauche ou droite dans la zone de dialogue pour avancer ou reculer parmi les images. Boutons de flèche de navigation 7 Cliquez sur Imprimer. 8 Dans la zone de dialogue qui apparaît, cliquez sur Imprimer pour imprimer vos images. Impression d’une planche contact 1 Dans le navigateur, sélectionnez toutes les images du projet Elizabeth & Daniel, puis appuyez sur Commande + A. 2 Choisissez Fichier > Imprimer les images.Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture 157 3 Sélectionnez Planches contact dans la liste des préréglages. Aperture est à présent configuré pour imprimer plusieurs images par page. Sélectionnez Planches contact. 4 Dans le menu local Orientation, choisissez Paysage. 5 Observez les effets des différentes options d’impression :  Menu local Présentation des métadonnées : choisissez un préréglage de métadonnées pour spécifier les métadonnées à imprimer pour chaque image.  Curseurs de valeur Lignes et Colonnes : utilisez ces curseurs de valeur pour spécifier le nombre de lignes et de colonnes d’images à imprimer sur la page. Aperture adapte automatiquement la taille des images selon le nombre de lignes et de colonnes. Vérifiez la mise en page de votre planche contact dans la zone d’aperçu. 6 Cliquez sur Imprimer. 7 Dans la zone de dialogue qui apparaît, cliquez sur Imprimer pour imprimer votre planche contact.158 Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture À propos de l’impression Vous avez utilisé les options d’impression les plus simples d’Aperture pour imprimer des photos individuelles ou une planche contact. Aperture fournit de nombreuses autres options qui vous permettent de personnaliser l’aspect et la disposition de vos images imprimées. Pour explorer ces options à votre guise, cliquez sur le bouton Plus d’options dans la zone de dialogue Imprimer. Cela permet de développer la zone de dialogue afin d’afficher les options de personnalisation de la disposition, des marges, des ajustements d’image, de l’affichage d’images, des métadonnées, etc. Le menu contextuel Action (icône représentant un engrenage) de la zone de dialogue Imprimer vous permet d’enregistrer vos réglages sous forme de préréglages d’impression réutilisables dès que vous en avez besoin.Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture 159 Options d’impression supplémentaires160 Chapitre 10 Création d’un diaporama Aperture Concepts de base  Préréglage d’impression : combinaison de réglages d’impression que vous pouvez choisir lorsque vous voulez utiliser ces réglages pour l’impression. Aperture est fourni avec des préréglages d’impression d’images et de planches contact. Vous pouvez également créer et enregistrer des préréglages contenant les combinaisons de réglages d’impression qui sont adaptées à votre travail.  Préréglage standard : préréglage d’impression comportant des réglages appropriés pour l’impression d’images individuelles.  Préréglage Planche contact : préréglage d’impression comportant des réglages adaptés à l’impression de plusieurs images en format planche contact. Le chapitre suivant vous montrera comment retrouver rapidement des informations sur Aperture en cas de besoin.11 161 Réponses à vos questions Chapter 11: Maintenant que les notions de base d’Aperture vous ont été présentées, vous vous posez certainement des questions concernant l’utilisation d’Aperture dans votre travail quotidien. L’Aide Aperture contient les réponses à toutes vos questions. Exploration de l’Aide Aperture L’Aide Aperture fournit des explications et des instructions complètes traitant des fonctionnalités proposées dans Aperture. À essayer : Ouverture du Manuel de l’utilisateur d’Aperture m Dans Aperture, choisissez Aide > Aide Aperture, puis cliquez sur le lien vers le manuel de l’utilisateur. Parcourez les rubriques qui vous intéressent. Recherche d’une rubrique particulière m Lorsque le manuel de l’utilisateur est ouvert, saisissez le sujet de votre choix dans le champ de recherche situé dans la partie supérieure de la fenêtre Visualisation Aide. Sélectionnez les rubriques qui vous intéressent dans la liste des résultats de recherche.162 Chapitre 11 Création d’un diaporama Aperture Recherche d’informations sur les services et l’assistance Apple m Dans Aperture, choisissez Aide > « Prise en charge d’Aperture ». Parcourez les rubriques qui vous intéressent. Consultation de thèmes de discussions sur les forums Aperture m Dans Aperture, choisissez Aide > Aide Aperture, puis cliquez sur Discussions Aperture dans la liste des ressources supplémentaires. Parcourez les rubriques qui vous intéressent. Consultation des vidéos d’initiation Aperture en ligne m Ouvrez Safari et rendez-vous à l’adresse http://www.apple.com/fr/aperture/how-to, ou, lorsque vous ouvrez Aperture et que la fenêtre d¹accueil apparaît, cliquez sur le lien d’accès aux vidéos d’initiation. Étape suivante Vous disposez désormais d’une vue d’ensemble d’Aperture et de certaines de ses fonctionnalités. Vous pouvez continuer de tester l’application avec vos propres fichiers de projet ou vous pouvez choisir Fichier > Activer la photothèque > Autre pour créer une nouvelle photothèque de vos images. Référez-vous à l’Aide Aperture pour obtenir des informations détaillées. Accessibility Programming Guide for iOSContents Introduction 4 Organization of This Document 4 Accessibility on iPhone 5 iPhone Accessibility and VoiceOver 5 Why Should You Make Your Application Accessible? 6 iPhone Accessibility API and Tools 6 The UI Accessibility Programming Interface 7 Accessibility Attributes 7 Making Your iPhone Application Accessible 10 Make User Interface Elements Accessible 10 Make Custom Individual Views Accessible 11 Make the Contents of Custom Container Views Accessible 12 Supply Accurate and Helpful Attribute Information 14 Enhancing Default Attribute Information 14 Crafting Useful Labels and Hints 15 Identifying Appropriate Traits 17 Defining Custom Attribute Information in Interface Builder 18 Defining Custom Attribute Information Programmatically 20 Enhance the Accessibility of Table Views 22 Make Dynamic Elements Accessible 23 Make Nontextual Data Accessible 25 Testing the Accessibility of Your iPhone Application 27 Using Accessibility Inspector to Test Your Application 27 Using VoiceOver to Test Your Application 30 Document Revision History 33 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 2Figures and Listings Accessibility on iPhone 5 Figure 1-1 VoiceOver speaks the information provided by accessible elements 8 Making Your iPhone Application Accessible 10 Figure 2-1 Default accessibility information for a standard text field, displayed in Interface Builder 19 Figure 2-2 Supplying accessibility information in Interface Builder 20 Listing 2-1 Make the contents of a custom container view accessible as separate accessibility elements 12 Listing 2-2 Providing attribute information in a custom subclass implementation 21 Listing 2-3 Providing attribute information in the code that instantiates a custom subclass object 22 Listing 2-4 Returning the correct accessibility information for the current conditions and sending a layout-change notification 24 Testing the Accessibility of Your iPhone Application 27 Figure 3-1 Turn on the Accessibility Inspector in Settings 28 Figure 3-2 Accessibility Inspector draws a rectangle around the selected element 29 Figure 3-3 The inactive appearance of Accessibility Inspector 30 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 3Using iOS 3.0 and later, VoiceOver is available to help users with visual impairments use their iOS-based devices. The UI Accessibility programming interface, introduced in iOS 3.0, helps developers make their applications accessible to VoiceOver users. Briefly, VoiceOver describes an application’s user interface and helps users navigate through the application’s views and controls, using speech and sound. Users familiar with VoiceOver in Mac OS X can leverage their experience to help them quickly come up to speed using VoiceOver on their devices. iPhone applications that run in iOS 3.0 and later should be accessible to VoiceOver users. iOS and the iOS SDK support this goal by: ? Making standard UIKit controls and views accessible by default ? Supplying the UI Accessibility programming interface, which defines a streamlined process for making an iPhone application accessible ? Providing tools that help you implement accessibility in your code and test the accessibility of your application If you’re developing or updating an iPhone application, you should read this document to learn how to make your application accessible to VoiceOver users. Organization of This Document This document contains the following chapters: ? “Accessibility on iPhone” (page 5) briefly describes how VoiceOver works on the device and introduces the programming interface and tools you can use to make your application accessible. ? “Making Your iPhone Application Accessible” (page 10) provides in-depth guidance for making your application accessible to VoiceOver users. ? “Testing the Accessibility of Your iPhone Application” (page 27) introduces the Accessibility Inspector, and describes how to use it and VoiceOver to test the accessibility of your application. 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 4 IntroductionFrom the beginning, iOS-based devices included several features that made the device easy for everyone to use, including visual voicemail, large fonts in Mail, and zooming in webpages, photos, and maps. With the addition of the following accessibility features, it’s even easier for people with visual, auditory, and physical disabilities to use their devices: ? Zoom. Magnifies the entire device screen. ? White on Black. Inverts the colors on the display. ? Mono Audio. Combines the sound of the left and right channels into a mono signal played on both sides. ? Speak Auto-text. Speaks the text corrections and suggestions iPhone makes while users type. ? Voice Control. Allows users to make phone calls and control iPod playback using voice commands. In addition, visually impaired users can rely on VoiceOver to help them use their devices. iPhone Accessibility and VoiceOver VoiceOver is Apple’sinnovative screen-reading technology, which gives users control over their devices without having to see the screen. VoiceOver does this by acting as an intermediary between an application's user interface and the user'stouch, providing audible descriptions of elements and actionsin the application. When VoiceOver is active, users don’t have to worry about accidentally deleting a contact or calling a phone number, because VoiceOver tells them where they are in the user interface, what actions they can take, and what the results of those actions will be. An application is accessible when all user interface elements with which users can interact are accessible. A user interface element is accessible when it properly reports itself as an accessibility element. To be useful, however, an accessible user interface element must provide accurate and helpful information about its screen position, name, behavior, value, and type. This is the information VoiceOver speaks to users. The iOS SDK contains a programming interface and tools that help you ensure that the user interface elements in your application are both accessible and useful (for more information, see “iPhone Accessibility API and Tools” (page 6)). 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 5 Accessibility on iPhoneWhy Should You Make Your Application Accessible? You should make your iPhone application accessible to VoiceOver users because: ? It increases your user base. You've worked hard to create a great application; don’t miss the opportunity to make it available to even more users. ? It allows people to use your application without seeing the screen. Users with visual impairments can use your application with the help of VoiceOver. ? It helps you address accessibility guidelines. Various governing bodies create guidelines for accessibility and making your iPhone application accessible to VoiceOver users can help you meet them. ? It's the right thing to do. It’s important to be aware that supporting accessibility does not impact your ability to innovate and create beautiful iPhone applications. The UI Accessibility programming interface allows you to add a thin layer of functionality that does not alter your application’s appearance, or interfere with its main logic. iPhone Accessibility API and Tools iOS 3.0 and later includes the UI Accessibility programming interface, which is a lightweight API that helps an application provide all the information VoiceOver needsto describe the user interface and help visually impaired people use the application. The UI Accessibility programming interface is part of UIKit and is implemented on standard UIKit controls and views by default. This means that, when you use standard controls and views, much of the work of making your application accessible is done for you. Depending on the level of customization in your application, making it accessible can be as simple as providing accurate and helpful descriptions of your accessible user-interface elements. The iOS SDK also provides tools to help you make your application accessible: ? An Interface Builder inspector pane that provides an easy way to furnish descriptive accessibility information while you're designing your nib files. To learn more about how to do this, see “Defining Custom Attribute Information in Interface Builder” (page 18). ? Accessibility Inspector, which displays the accessibility information embedded in your application’s user interface and allows you to verify this information when you run your application in iOS Simulator. To learn how to examine the accessibility information in your application, see “Using Accessibility Inspector to Test Your Application” (page 27). Accessibility on iPhone Why Should You Make Your Application Accessible? 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 6In addition, you can use VoiceOver itself to test the accessibility of your application. To learn how to test your application with VoiceOver, see “Using VoiceOver to Test Your Application” (page 30). The UI Accessibility Programming Interface The UI Accessibility programming interface consists of two informal protocols, one class, a function, and a handful of constants: ? The UIAccessibility informal protocol. Objectsthat implement the UIAccessibility protocol report their accessibility status (that is, whether they are accessible) and supply descriptive information about themselves. Standard UIKit controls and views implement the UIAccessibility protocol by default. ? The UIAccessibilityContainer informal protocol. This protocol allows a subclass of UIView to make some or all of the objects it contains accessible as separate elements. This is particularly useful when the objects contained in such a view are not themselves subclasses of UIView and, for this reason, are not automatically accessible. ? The UIAccessibilityElement class. This class defines an object that can be returned through the UIAccessibilityContainer protocol. You can create an instance of UIAccessibilityElement to represent an item that isn’t automatically accessible, such as an object that does not inherit from UIView, or an object that does not exist. ? The UIAccessibilityConstants.h header file. This header file definesthe constantsthat describe the traits that an accessibility element can exhibit and the notifications that an application can post. Accessibility Attributes The attributes that describe an accessible user interface element make up the core of the UI Accessibility API. VoiceOver supplies attribute information to users when they access or interact with a control or view. Attributes are also the components of the programming interface that you’re most likely to use. Thisis because attributes encapsulate the information that differentiates one control or view from another. For standard UIKit controls and views, you might just need to ensure that the default attribute information is appropriate for your application; for custom controls and views, you might have to supply most of the attribute information. The UI Accessibility programming interface defines the following attributes: ? Label. A short, localized word or phrase that succinctly describes the control or view, but does not identify the element’s type. Examples are “Add” or “Play.” ? Traits. A combination of one or more individual traits, each of which describes a single aspect of an element’s state, behavior, or usage. For example, an element that behaves like a keyboard key and that is currently selected can be characterized by the combination of the Keyboard Key and Selected traits. Accessibility on iPhone iPhone Accessibility API and Tools 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 7? Hint. A brief, localized phrase that describes the results of an action on an element. Examples are “Adds a title” or “Opens the shopping list.” ? Frame. The frame of the element in screen coordinates, which is given by the CGRect structure that specifies an element’s screen location and size. ? Value. The current value of an element, when the value is not represented by the label. For example, the label for a slider might be “Speed,” but its current value might be “50%.” Accessibility elements provide content for attributes, whether that content is supplied by default or by you. An accessibility element always provides content for the frame and label attributes. The frame attribute is required because an accessibility element must always be able to report its position in the user interface. (Note that an object that inheritsfrom UIView includesthe frame attribute by default.) The label attribute isrequired because it contains the name or description of the accessibility element that VoiceOver speaks. An accessibility element is not required to provide content for the hint and traits attributes, if these attributes do not apply to the element. For example, an element that does not perform an action does not need to provide a hint. An accessibility element provides information for the value attribute only when the element’s contents are changeable and cannot always be described by the label. For example, a text field that contains an email address might have the label “Email address,” but its contents depends on user input and is usually of the form “username@address.” Figure 1-1 shows some of the information VoiceOver might provide. Figure 1-1 VoiceOver speaks the information provided by accessible elements “Show SMS Preview” “ON” “General” “Turn Passcode Off” “Require Passcode Immediately” Accessibility on iPhone iPhone Accessibility API and Tools 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 8VoiceOver users rely on the labels and hints they hear to help them use your application. For this reason, it’s especially important to make sure that every accessible user interface element in your application provides accurate and informative descriptions. For standard UIKit controls and views, the default attribute information is often appropriate, but you should inspect these elements to make sure. For custom controls and views, you may have to supply some or all of thisinformation yourself. Forsome guidelines on how to do this,see “Crafting Useful Labels and Hints” (page 15). Accessibility on iPhone iPhone Accessibility API and Tools 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 9To be accessible, an iPhone application mustsupply information about its user interface elementsto VoiceOver users. At a high level, this means you should make sure that: ? Every user interface element with which users can interact is accessible. Thisincludes elementsthat merely supply information, such as static text, as well as controls that perform actions. ? All accessible elements supply accurate and helpful information. In addition to these fundamentals, there are also a few things you can do to enhance a VoiceOver user’s experience with table views and to make sure dynamic elements in your application are always accessible. Make User Interface Elements Accessible As mentioned in “iPhone Accessibility and VoiceOver” (page 5) a user interface element is accessible if it reports itself as an accessibility element. Although being accessible is not enough to make a user interface element useful to VoiceOver users, it representsthe firststep in the process of making your application accessible. As stated in “iPhone Accessibility API and Tools” (page 6), standard UIKit controls and views are automatically accessible. If you use only standard UIKit controls, you probably don’t have to do much additional work to make sure your application is accessible. In this case, your next step is to ensure that the default attribute information supplied by these controls makes sense in your application. To learn how to do this, see “Supply Accurate and Helpful Attribute Information” (page 14). If you create custom views that display information or with which users need to interact, you must ensure the accessibility of these views yourself. After you’ve done this, you need to make sure these views supply accessibility information that helps people use them (see “Supply Accurate and Helpful Attribute Information” (page 14)). From the perspective of accessibility, a custom view is either an individual view or a container view. An individual view does not contain any other viewsthat need to be accessible. For example, a custom subclass of UIControl that displays an icon and behaves like a button does not contain any other elements with which the user can interact, apart from the button itself. Read “Make Custom Individual Views Accessible” (page 11) to learn how to make an individual view accessible. 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 10 Making Your iPhone Application AccessibleA container view, on the other hand, contains other elements with which users can interact. For example, in a custom subclass of UIView that performsits own drawing of geometric shapes, the shapesrepresent elements with which users can interact, and which are distinct from the container view. Such separate elements within a container view are not automatically accessible (because they are not subclasses of UIView) and do not provide any accessibility information. To learn how to make the contents of a container view accessible, read “Make the Contents of Custom Container Views Accessible” (page 12). Make Custom Individual Views Accessible If your application contains a custom individual view with which users need to interact, you must make the view accessible. (Recall that an individual view is a view containing no other views with which users interact.) In addition to using Interface Builder to make a custom individual view accessible, there are two programmatic ways to do this. One way is to set your custom view’s accessibility status in the code that instantiates it. The following code snippet shows how to do this: @implementation MyCustomViewController - (id)init { _view = [[[MyCustomView alloc] initWithFrame:CGRectZero] autorelease]; [_view setIsAccessibilityElement:YES]; /* Set attributes here. */ } Another way is to implement the isAccessibilityElement method of the UIAccessibility protocol in the implementation of your custom subclass. The following code snippet shows how to do this: @implementation MyCustomView /* Implement attribute methods here. */ - (BOOL)isAccessibilityElement { return YES; } Making Your iPhone Application Accessible Make User Interface Elements Accessible 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 11Note: In both of these code snippets, you can see comments in place of the code needed to set accessibility attributes. For more complete code snippets that show how to do this, see “Defining Custom Attribute Information Programmatically” (page 20). Make the Contents of Custom Container Views Accessible If your application displays a custom view that contains other elements with which users interact, you need to make the contained elements separately accessible. At the same time, you need to make sure that the container view itself is not accessible. The reason is that users interact with the contents of the container, not with the container itself. To accomplish this, your custom container view should implement the UIAccessibilityContainer protocol. This protocol defines methods that make the contained elements available in an array. The following code snippet shows the partial implementation of a custom container view. Note that this container view creates the array of accessible elements only when methods of the UIAccessibilityContainer protocol are called. As a result, if iPhone accessibility is not currently active, the array is not created. Listing 2-1 Make the contents of a custom container view accessible as separate accessibility elements @implementation MultiFacetedView - (NSArray *)accessibleElements { if ( _accessibleElements != nil ) { return _accessibleElements; } _accessibleElements = [[NSMutableArray alloc] init]; /* Create an accessibility element to represent the first contained element and initialize it as a component of MultiFacetedView. */ UIAccessibilityElement *element1 = [[[UIAccessibilityElement alloc] initWithAccessibilityContainer:self] autorelease]; /* Set attributes of the first contained element here. */ [_accessibleElements addObject:element1]; Making Your iPhone Application Accessible Make User Interface Elements Accessible 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 12/* Perform similar steps for the second contained element. */ UIAccessibilityElement *element2 = [[[UIAccessibilityElement alloc] initWithAccessibilityContainer:self] autorelease]; /* Set attributes of the second contained element here. */ [_accessibleElements addObject:element2]; return _accessibleElements; } /* The container itself is not accessible, so MultiFacetedView should return NO in isAccessiblityElement. */ - (BOOL)isAccessibilityElement { return NO; } /* The following methods are implementations of UIAccessibilityContainer protocol methods. */ - (NSInteger)accessibilityElementCount { return [[self accessibleElements] count]; } - (id)accessibilityElementAtIndex:(NSInteger)index { return [[self accessibleElements] objectAtIndex:index]; } - (NSInteger)indexOfAccessibilityElement:(id)element { return [[self accessibleElements] indexOfObject:element]; } @end Making Your iPhone Application Accessible Make User Interface Elements Accessible 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 13Supply Accurate and Helpful Attribute Information There are two parts to the process of supplying attribute information for accessible elements: ? Crafting concise, accurate, and helpful information ? Ensuring that the accessible elements in your application report that content correctly If you use custom views, you must supply all appropriate attribute information for them. For guidance, see “Crafting Useful Labels and Hints” (page 15), “Guidelines for Creating Hints” (page 16), and “Identifying Appropriate Traits” (page 17). Even if you use only standard UIKit controls and views, you might find that some of the default attribute information they supply could be enhanced to make more sense in the context of your application. For more information, see “Enhancing Default Attribute Information” (page 14). If you need to supply or change accessibility attributes on either standard or custom UI elements, you can do so either in Interface Builder (see “Defining Custom Attribute Information in Interface Builder” (page 18)) or programmatically (see “Defining Custom Attribute Information Programmatically” (page 20)). Enhancing Default Attribute Information As part of the built-in accessibility of standard UIKit controls and views, iOS also provides default attribute information that describes these elements to VoiceOver users. In most cases, this information is appropriate for applications that use the standard controls and views. However, there might be times when supplying custom attribute information can enhance a VoiceOver user’s experience with your application: ? If you use a standard UIKit control or view that displays a system-provided icon or title, first make sure you’re using it in accordance with its intended purpose (see iPhone Human Interface Guidelines for more information). Then, decide whether the default label attribute accurately conveys the result of using that control or view in your application. If not, consider providing a hint attribute. For example, if you place an Add button in your navigation bar by using the system-provided Add (+) icon in a UIBarButtonItem object, you get the default label attribute, Add, automatically. If it’s always obvious which item the user is adding when they activate this button, there’s no need to provide a hint attribute. But if there might be confusion, you should consider providing a custom hint that describes the result of using that control in your application, such as "Adds an account" or "Adds a comment." ? If you display a custom icon or image in a standard UIKit view, such as a UIButton object, you need to supply a custom label attribute that describes it. Making Your iPhone Application Accessible Supply Accurate and Helpful Attribute Information 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 14Crafting Useful Labels and Hints When VoiceOver users run your application, they rely on the descriptions VoiceOver speaks to understand what your application does and how to use it. Because these descriptions represent the bulk of the VoiceOver user’s experience with your application it’s essential that they be as accurate and helpful as possible. The guidelines in this section help you create labels and hints that will make your application easy and enjoyable for people with disabilities to use. Guidelines for Creating Labels The label attribute identifies the user interface element. Every accessible user interface element, standard and custom, must supply content for the label attribute. Note: A table row can also have a label attribute. However, the guidelines for creating a table row’s label differ from the guidelinesfor creating labelsfor other types of controls and views. See “Enhance the Accessibility of Table Views” (page 22) to learn how to create useful labels for table rows. A good way to determine what a label should convey is to think about what a sighted user infers about your application just by looking at it. If you’ve designed a good user interface, sighted users should know what a control or view does in the current application context by reading its title or understanding its icon. This is the information you need to make available to VoiceOver users in the label attribute. If you provide a custom control or view, or if you display a custom icon in a standard control or view, you need to provide a label that: ? Very briefly describes the element. Ideally, the label consists of a single word, such as Add, Play, Delete, Search, Favorites, or Volume. Strive to design your application so that a single word identifies an element and makes its usage obvious in the current context. Sometimes, however, it might be necessary to use a brief phrase to properly identify an element. When this is the case, create a very short phrase, such as “Play music,” “Add name,” or “Add to event.” ? Does not include the type of the control or view. The type information is contained in the traits attribute of the element and should never be repeated in the label. For example, if you include the control type in the label of an Add button, VoiceOver users hear “Add button button” every time they access that control. This experience would quickly become annoying and might motivate users to stop using your application. ? Begins with a capitalized word. This helps VoiceOver read the label with the appropriate inflection. ? Does not end with a period. The label is not a sentence and therefore should not end with a period. Making Your iPhone Application Accessible Supply Accurate and Helpful Attribute Information 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 15? Is localized. Be sure to make your application available to as wide an audience as possible by localizing all strings, including accessibility attribute strings. In general, VoiceOver speaks in the language that the user specifies in International settings. Guidelines for Creating Hints The hint attribute describes the results of performing an action on a control or view. You should provide a hint only when the results of an action are not obvious from the element’s label. For example, if you provide a Play button in your application, the context in which the button appears should make it easy for users to understand what happens when they tap it. However, if you allow users to play a song by tapping the song title in a list, you might want to provide a hint that describes this result. The reason is that the label of the list item describes the item itself (in this case, the song title), not what happens when a user taps it. Note: VoiceOver users can choose whether to hear available hints by selecting an option in VoiceOver settings on their device. Spoken hints are turned on by default. If the results of a user’s action on a control or view are not clearly implied by its label, create a hint that: ? Very briefly describes the results. Even though few controls and views need hints, strive to make the hints you do need to provide as brief as possible. Doing so decreasesthe amount of time users mustspend listening before they can use the element. That said, however, avoid sacrificing clarity and good grammar for brevity. For example, changing “Adds a city” to “Adds city” does notsignificantly decrease the length of the hint, but does make itsound awkward and a bit less clear. ? Begins with a verb and omits the subject. Be sure to use the third-person singular declarative form of a verb, such as “Plays,” and not the imperative, such as “Play.” You want to avoid using the imperative, because using it can make the hint sound like a command. For example, you don’t want to tell users to “Play the song”; instead, you want to tell users that tapping the element “Plays the song.” To help you find the right word, imagine that you’re describing the use of a control to a friend. You might say something like “Tapping this control plays the song.” Often, you can use the second phrase in such a sentence (in this case, “Plays the song”) as a hint. ? Begins with a capitalized word and ends with a period. Even though a hint is a phrase, not a sentence, ending the hint with a period helps VoiceOver speak it with the appropriate inflection. ? Does not include the name of the action or gesture. A hint does not tell users how to perform the action, it tells users what will happen when that action occurs. Therefore, do not create hints such as “Tap to play the song,” “Tapping purchases the item,” or “Swipe to delete the item.” Making Your iPhone Application Accessible Supply Accurate and Helpful Attribute Information 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 16This is especially important because VoiceOver users can use VoiceOver-specific gestures to interact with elements in your application. If you name a different gesture in a hint, it would be very confusing. ? Does not include the name of the control or view. The user getsthisinformation from the label attribute, so you should not repeat it in the hint. Therefore, do not create hints such as “Save saves your edits” or “Back returns to the previous screen.” ? Does not include the type of the control or view. The user already knows whether, for example, the control or view behaveslike a button or a search field, because thisinformation is available in the element’s traits attribute. Therefore, do not create hints such as “Button that adds a name” or “Slider that controls the scale.” ? Is localized. As with accessibility labels, hints should be available in the user’s preferred language. Identifying Appropriate Traits The traits attribute contains one or more individual traits that, taken together, describe the behavior of an accessible user interface element. Because some individual traits can be combined to describe a single element, the element’s behavior can be precisely characterized. Note: Individual traits are combined using the OR operator. Outside of code examples, this document usesthe shorter terms“combine” and “combination” withoutspecifying the method of combination. A standard UIKit control, such as a button or text field, provides default content in the traits attribute. If you use only standard UIKit controls in your application (and do not customize their behavior in any way), you do not have to make any changes to the traits attribute of these controls. If you customize the behavior of a standard control, you might need to combine a new trait with the control’s default traits. If you create a custom control or view, you need to provide content for the element’s traits attribute. The UI Accessibility programming interface defines 12 individual traits, some of which can be combined. Some traits characterize an element by identifying its behavior with the behavior of a particular type of control (such as a button) or type of object (such as an image). Other traits characterize an element by describing a specific behavior the element can exhibit, such the ability to play sound. You use the following traits to characterize elements in your application: ? Button ? Link ? Search Field ? Keyboard Key Making Your iPhone Application Accessible Supply Accurate and Helpful Attribute Information 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 17? Static Text ? Image ? Plays Sound ? Selected ? Summary Element ? Updates Frequently ? Not Enabled ? None In general, traits that correspond to controls can successfully be combined with traits that describe behaviors. For example, you might combine the Button trait with the Plays Sound trait to characterize a custom control that behaves like a button and plays sound when it is tapped. For the most part, you should consider the traits that correspond to particular controls, specifically, the Button, Link, Search Field, and Keyboard Key traits, to be mutually exclusive. That is, you should not use more than one of these traits to characterize an element in your application. Instead, think about which one of these four traits corresponds most closely to the element in your application. Then, if your element has additional behaviors, you can combine the first trait with one of the behavioral traits. For example, suppose you display an image in your application that responds to a user’s tap by opening a link in Safari on iPhone. You could characterize this element by combining the Image and Link traits. Another example is a keyboard key that modifies other keyboard keys when it is tapped. You could characterize this element by combining the Keyboard Key and Selected traits. To see some examples of how traits characterize controls, you can use Accessibility Inspector to see the default traits that are set on the standard controls. For information on how to use Accessibility Inspector, read “Using Accessibility Inspector to Test Your Application” (page 27). Defining Custom Attribute Information in Interface Builder When you install iOS SDK 3.0, you get a version of Interface Builder that includes features that help you make your application accessible. If your application contains standard UIKit controls and views, you might be able to do all your accessibility work in Interface Builder. Making Your iPhone Application Accessible Supply Accurate and Helpful Attribute Information 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 18Using Interface Builder, you can set an element’s accessibility status and provide custom content for the label, hint, and traits attributes. To do this, select the user interface element in your nib file and open the Identity inspector. Reveal the Accessibility section in the inspector and you should see something like Figure 2-1: Figure 2-1 Default accessibility information for a standard text field, displayed in Interface Builder As you can see in Figure 2-1, the standard text field used in the nib file is accessible by default and includes default information for the label, hint, and traits attributes. (Note that, for a text field that displays placeholder text, the default label is the placeholder text.) You can change any of these default values by supplying new Making Your iPhone Application Accessible Supply Accurate and Helpful Attribute Information 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 19information in the Identify inspector, as shown in Figure 2-2. (Figure 2-2 also shows how Accessibility Inspector displays the accessibility information for the text field. See “Using Accessibility Inspector to Test Your Application” (page 27) to learn about Accessibility Inspector.) Figure 2-2 Supplying accessibility information in Interface Builder Defining Custom Attribute Information Programmatically If you prefer, you can supply custom information for attributes programmatically. You might want to do this if you’re not using Interface Builder at all or if you generate your viewsin code instead of using Interface Builder. As described in “Make Custom Individual Views Accessible” (page 11), you can set accessibility information in the implementation of your view subclass or in the code that instantiates the view. Both techniques are valid, but there is one reason why you might want to implement attribute methodsin yoursubclassinstead ofsetting attributes in the instantiation code: If your view displays data that is dynamic or that changes frequently, such Making Your iPhone Application Accessible Supply Accurate and Helpful Attribute Information 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 20as the time of day, you should implement the subclass methods to return fresh data as needed. For those situations, if you only set attributes when you instantiate the subclass, the returned data is likely to be out of date. The code snippets in this section build on those in “Make Custom Individual Views Accessible” (page 11), by including some of the attribute-specific methods. For example, if you want to implement accessibility methods in your subclass, you would write code similar to that in Listing 2-2. Listing 2-2 Providing attribute information in a custom subclass implementation @implementation MyCustomView - (BOOL)isAccessibilityElement { return YES; } - (NSString *)accessibilityLabel { return NSLocalizedString(@"MyCustomView.label", nil); } /* This custom view behaves like a button. */ - (UIAccessibilityTraits)accessibilityTraits { return UIAccessibilityTraitButton; } - (NSString *)accessibilityHint { return NSLocalizedString(@"MyCustomView.hint", nil); } @end If you want to use the property-setting methods of the UIAccessibility protocol in the code that instantiates your custom view, you can write code similar to that in Listing 2-3. Making Your iPhone Application Accessible Supply Accurate and Helpful Attribute Information 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 21Listing 2-3 Providing attribute information in the code that instantiates a custom subclass object @implementation MyCustomViewController - (id)init { _view = [[[MyCustomView alloc] initWithFrame:CGRectZero] autorelease]; [_view setIsAccessibilityElement:YES]; [_view setAccessibilityTraits:UIAccessibilityTraitButton]; [_view setAccessibilityLabel:NSLocalizedString(@"view.label", nil)]; [_view setAccessibilityHint:NSLocalizedString(@"view.hint", nil)]; } Enhance the Accessibility of Table Views If your application displays a table view in which each cell contains items other than (or in addition to) text, there are a few things you can do to make it more accessible. Similarly, if your table view displays more than one piece of information per row, you can enhance a VoiceOver user’s experience by aggregating the information in a single, easy-to-understand label. Note: If your table cells contain any of the standard table-view elements, such as the disclosure indicator, detail disclosure button, or delete control, you do not have to do anything to make these elements accessible. If, however, your table cells include other types of controls, such as a switch or a slider, you need to make sure that these elements are appropriately accessible. If the table cells in your application contain a mix of different elements, determine whether users interact with each cell as a unit, or with individual elements inside the cell. If users need to access individual elements inside the cell, you should: ? Make each individual element accessible separately. ? Make sure the table cell itself is not accessible. ? Succinctly describe the overall contents of the cell and use this description for the label attribute of the cell. Note that, in this case, the label is considered to be one of the accessible elements within the cell. Making Your iPhone Application Accessible Enhance the Accessibility of Table Views 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 22You’ve probably recognized that a table cell that contains multiple items, such as text and controls, fits the criteria of a container view, as defined by the UI Accessibility programming interface. However, you do not have to identify the cell as a container view or implement any of the methods of the UIAccessibilityContainer protocol, because the table cell is automatically designated as a container. If your table contains cells that provide information in discrete chunks, you should consider combining the information from these chunks in the label attribute. When you do this, VoiceOver users can get the meaning of the cell’s contents with one gesture, instead of having to access each piece of information separately. A good example of how this can work is in the built-in Stocks application. Instead of providing the company name, current stock price, and change in price as separate strings, Stocks combines this information in the label, which might sound like this: “Apple Inc., $125.25, up 1.3%." Notice the commas in this label. When you combine discrete pieces of information in this way, you can use commas to tell VoiceOver to pause briefly between phrases, making it easier for users to understand the information. Here’s a code snippet that shows how to combine the information in the labels of two separate elements into a single label that describes both: @implementation CurrentWeather /* This is a view that provides weather information. It contains a city subview and a temperature subview, each of which provides a separate label. */ - (NSString *)accessibilityLabel { NSString *weatherCityString = [_weatherCity accessibilityLabel]; NSString *weatherTempString = [_weatherTemp accessibilityLabel]; /* Combine the city and temperature information so that VoiceOver users can get the weather information with one gesture. */ return [NSString stringWithFormat:@"%@, %@", weatherCityString, weatherTempString]; } @end Make Dynamic Elements Accessible If user interface elements in your application can change dynamically, you need to make sure that the accessibility information they supply is accurate and up-to-date. You also need to send notifications when changes occur in the layout of application screens, so that VoiceOver can help users navigate the new layout. Making Your iPhone Application Accessible Make Dynamic Elements Accessible 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 23The UI Accessibility programming interface provides two notification types you can use when these kinds of changes occur on the screen. (To learn about these notifications, see "Notifications” in UIAccessibility Protocol Reference .) If user interface elements can be in different states depending on other conditions in your application, you need to add logic to your code that returns the correct accessibility information for each state an element can be in. Because these changes can occur as the result of user actions, it’s best to add this logic to a subclass’s implementation, not to the code that instantiates the subclass. The following code shows how to handle dynamic state changes and how to send a notification when a screen layout changes. The code represents the implementation of a UIView subclass that behaves like a custom keyboard key. The key’s accessibility label changes depending on whether the instance represents a letter or other type of character, and on whether a shift key is currently selected. The key also returns different accessibility traits, depending on what type of keyboard key it represents and whether it is currently selected. Note that the code in Listing 2-4 assumes that there are a number of methods that query the state of the keyboard. Listing 2-4 Returning the correct accessibility information for the current conditions and sending a layout-change notification @implementation BigKey - (NSString *)accessibilityLabel { NSString *keyLabel = [_keyLabel accessibilityLabel]; if ( [self isLetterKey] ) { if ( [self isShifted] ) { return [keyLabel uppercaseString]; } else { return [keyLabel lowercaseString]; } } else { return keyLabel; } Making Your iPhone Application Accessible Make Dynamic Elements Accessible 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 24} - (UIAccessibilityTraits)accessibilityTraits { UIAccessibilityTraits traits = [super accessibilityTraits] | UIAccessibilityTraitKeyboardKey; /* If this is the shift key and it's selected, users need to know that shift is currently in effect. */ if ( [self isShiftKey] && [self isSelected] ) { traits |= UIAccessibilityTraitSelected; } return traits; } - (void)keyboardChangedToNumbers { /* Code to perform the change to a number keyboard here. */ /* Send a notification of this change to the screen layout. */ UIAccessibilityPostNotification(UIAccessibilityLayoutChangedNotification, nil); } @end Make Nontextual Data Accessible Sometimes your application displays data that’s not automatically compatible with the way accessibility works. For example, if you display an image, you should provide a description of it in its accessibility label so that VoiceOver users can understand the information the image conveys. Or, if you provide information in a graphical way, such as a rating system that displays stars, you should make sure the accessibility label conveys the meaning behind the graphical representation. Making Your iPhone Application Accessible Make Nontextual Data Accessible 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 25The following code snippet usesthe example of a custom view that drawsthe number ofstarsthat corresponds to the rating of an item. The code shows how this view returns an appropriate accessibility label, depending on how many stars it draws. @implementation RatingView /* Other subclass implementation code here. */ - (NSString *)accessibilityLabel { /* _starCount is an instance variable that contains how many stars to draw. */ NSInteger starCount = _starCount; if ( starCount == 1 ) { ratingString = NSLocalizedString(@"rating.singular.label", nil); // here, ratingString is "star" } else { ratingString = NSLocalizedString(@"rating.plural.label", nil); // here, ratingString is "stars" } return [NSString stringWithFormat:@"%d %@", starCount, ratingString]; } @end Making Your iPhone Application Accessible Make Nontextual Data Accessible 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 26In iOS 3.0 and later, there are two complementary ways to test the accessibility of your application: ? The Accessibility Inspector in iOS Simulator ? VoiceOver on the device For the best results, you should test your application using both methods. Using Accessibility Inspector to Test Your Application Accessibility Inspector displays accessibility information about each accessible element in an application. You can use Accessibility Inspector to simulate VoiceOver interaction with the accessible elementsin your application and examine the information they provide. Note: Accessibility Inspector is ideal for testing the accessibility of your application during development, but it is no substitute for testing your application with VoiceOver. For one thing, Accessibility Inspector does not speak accessibility information, so you can’t hear how your element descriptions willsound. After you’ve used Accessibility Inspector to make sure that your user interface elements supply the appropriate information, you should test your application on a device, with VoiceOver turned on, to make sure that it behaves as users expect. See “Using VoiceOver to Test Your Application” (page 30) for some tips on how to do this. Accessibility Inspector runsin iOS Simulator and allows you to see at a glance whether an element is accessible. To start Accessibility Inspector, follow these steps: 1. Run your application in iOS Simulator (for more information on how to do this, see “Using iOS Simulator”). 2. In the simulated device environment, click the Home button to reveal the Home screen. 3. Open Settings and go to General > Accessibility. 4. Slide the Accessibility Inspector switch control to on. After you do this, Accessibility Inspector remains active until you turn it off, even if you quit iOS Simulator and restart it. 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 27 Testing the Accessibility of Your iPhone ApplicationAfter you perform these steps, you should see the Accessibility Inspector panel, as shown in Figure 3-1. Figure 3-1 Turn on the Accessibility Inspector in Settings If this is the first time you’ve used Accessibility Inspector, you might also see an alert that warns you about the different interaction model the inspector uses (this interaction model is described next). After you’ve read the alert, click OK to dismiss it. Testing the Accessibility of Your iPhone Application Using Accessibility Inspector to Test Your Application 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 28When you run your application in iOS Simulator, a single click simulates a single tap, and scrolling with the mouse or keyboard simulates flicking or dragging with the finger. But when Accessibility Inspector is active, a single click focuses the inspector on an element; it does not simulate a tap on the element. To simulate a tap on an application element while Accessibility Inspector is active, double-click the element. When Accessibility Inspector focuses on an element, it draws a shaded box around the element, as shown in Figure 3-2. Figure 3-2 Accessibility Inspector draws a rectangle around the selected element To simulate scrolling, you must first deactivate Accessibility Inspector. Then, you can scroll as needed and reactivate the inspector when you’ve reached the desired area in your application. To deactivate or reactivate Accessibility Inspector, click the close control in the upper-left corner of the panel (the close control looks like a circle with an “X” in it). Note that clicking this control does not turn off Accessibility Inspector; to turn it off, you need to set the General > Accessibility setting to off. Testing the Accessibility of Your iPhone Application Using Accessibility Inspector to Test Your Application 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 29When Accessibility Inspector is not active, it appears as it does in Figure 3-3 and it does not affect the way you interact with any simulated application features in iOS Simulator. Figure 3-3 The inactive appearance of Accessibility Inspector Using VoiceOver to Test Your Application It's a good idea to test your application using VoiceOver, because it allows you to experience the application in the same way that VoiceOver users will experience it. Using VoiceOver to run your application can expose problem areas, for example, confusing labels, unhelpful hints, and unreachable elements, that make your application less accessible. Testing the Accessibility of Your iPhone Application Using VoiceOver to Test Your Application 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 30VoiceOver is a sophisticated application that provides many powerful features to users with disabilities. For example, VoiceOver users can use an invisible dial, known as the rotor control, to change the results of some gestures on the fly. Although you don’t need to become an expert VoiceOver user to test your application with it, you do need to know a handful of basic gestures. This section describes how to activate VoiceOver and use it to run your application. (To learn more about using VoiceOver, see iPhone User Guide , available at Apple - Support - Manuals.) First, go to Settings > General > Accessibility > VoiceOver and tap the switch control to turn VoiceOver on. If you provide hints for any accessible elements in your application, check to make sure the Speak Hints switch is on (it is on by default). Before leaving VoiceOver settings, make sure the Speaking Rate slider is adjusted to an appropriate value. After you’ve turned VoiceOver on, you’ll notice that many familiar gestures have different effects. For example, a single tap causes VoiceOver to speak the selected item and a double tap activates the selected item. There are also a couple of new gestures you should learn to make testing your application with VoiceOver easier. The gestures you’re most likely to need for testing are listed below: ? Drag over the screen. Select and speak each item as you touch it. ? Tap. Speak the selected item. ? Two-finger tap. Stop speaking the current item. ? Flick right or left. Select the next or previous item. ? Double tap. Activate the selected item. ? Two-finger flick up. Read all accessible items from the top of the screen. ? Two-finger flick down. Read all accessible items from the current position. There are also a few tasks you might need to perform. For example: ? Enter text on the keyboard. Flick left or right to select the desired key, then double-tap to enter the character. Alternatively, you can drag your finger over the keyboard until the desired key is selected. Then, while holding the selected key with one finger, tap the screen with another finger to enter the character. Flick up or down to move the insertion point forward or backward in the text. ? Scroll a list or area of the screen. Flick up or down with three fingers. ? Adjust a slider. Flick up or down (with a single finger) to increase or decrease the setting. ? Unlock iPhone. Select the Unlock switch, then double-tap the screen. When an element is selected, VoiceOver draws a black rectangle around it (similar to the shaded rectangle Accessibility Inspector draws), which is called the VoiceOver cursor. While you’re testing your application you can use the VoiceOver cursor as another way to make sure elements are being selected as you expect. Testing the Accessibility of Your iPhone Application Using VoiceOver to Test Your Application 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 31To simulate the experience a visually impaired user might have with your application, you can run it with the VoiceOver Screen Curtain in place. When you activate the Screen Curtain, VoiceOver turns the device display off. Testing with the display turned off obliges you to rely on the information VoiceOver speaks and removes the temptation to use your application as a sighted user would. To turn off the display while you use VoiceOver, triple-tap the screen with three fingers. To turn the display back on, perform the same gesture again. Testing the Accessibility of Your iPhone Application Using VoiceOver to Test Your Application 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 32This table describes the changes to Accessibility Programming Guide for iOS . Date Notes 2012-02-16 Added missing return statement to code listing. 2011-07-20 Minor typo fix. 2010-07-07 Changed the title from "Accessibility Programming Guide for iPhone OS." New document that describes how to make an iPhone application accessible to users with disabilities. 2009-05-29 2012-02-16 | © 2012 Apple Inc. All Rights Reserved. 33 Document Revision HistoryApple Inc. © 2012 Apple Inc. All rights reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrievalsystem, or transmitted, in any form or by any means, mechanical, electronic, photocopying, recording, or otherwise, without prior written permission of Apple Inc., with the following exceptions: Any person is hereby authorized to store documentation on a single computer for personal use only and to print copies of documentation for personal use provided that the documentation contains Apple’s copyright notice. No licenses, express or implied, are granted with respect to any of the technology described in this document. Apple retains all intellectual property rights associated with the technology described in this document. This document is intended to assist application developers to develop applications only for Apple-labeled computers. Apple Inc. 1 Infinite Loop Cupertino, CA 95014 408-996-1010 Apple, the Apple logo, iPhone, iPod, Mac, Mac OS, Numbers, OS X, and Safari are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. iOS is a trademark or registered trademark of Cisco in the U.S. and other countries and is used under license. Even though Apple has reviewed this document, APPLE MAKES NO WARRANTY OR REPRESENTATION, EITHER EXPRESS OR IMPLIED, WITH RESPECT TO THIS DOCUMENT, ITS QUALITY, ACCURACY, MERCHANTABILITY, OR FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.ASARESULT, THISDOCUMENT IS PROVIDED “AS IS,” AND YOU, THE READER, ARE ASSUMING THE ENTIRE RISK AS TO ITS QUALITY AND ACCURACY. IN NO EVENT WILL APPLE BE LIABLE FOR DIRECT, INDIRECT, SPECIAL, INCIDENTAL,OR CONSEQUENTIAL DAMAGES RESULTING FROM ANY DEFECT OR INACCURACY IN THIS DOCUMENT, even if advised of the possibility of such damages. THE WARRANTY AND REMEDIES SET FORTH ABOVE ARE EXCLUSIVE AND IN LIEU OF ALL OTHERS, ORAL OR WRITTEN, EXPRESS OR IMPLIED. No Apple dealer, agent, or employee is authorized to make any modification, extension, or addition to this warranty. Some states do not allow the exclusion or limitation of implied warranties or liability for incidental or consequential damages, so the above limitation or exclusion may not apply to you. This warranty gives you specific legal rights, and you may also have other rights which vary from state to state. iPhone 4 Guide d’informations importantes sur le produitCe Guide d’informations importantes sur le produit contient des informations relatives à la sécurité et à la garantie de l’iPhone. Des informations sur le recyclage, l’élimination et l’environnement sont disponibles dans le Guide de l’utilisateur de l’iPhone à l’adresse suivante : support.apple.com/fr_FR/manuals/iphone ±Pour éviter tout risque de dommages corporels, lisez tout le mode d’emploi et les consignes de sécurité ci-dessous avant d’utiliser l’iPhone. Pour prendre connaissance des instructions d’utilisation détaillées, consultez le Guide de l’utilisateur de l’iPhone sur votre iPhone à l’adresse help.apple.com/iphone ou à l’aide du signet Guide de l’utilisateur de l’iPhone disponible dans Safari. Une version du Guide de l’utilisateur de l’iPhone et la dernière version du présent Guide d’informations importantes sur le produit sont disponibles à l’adresse : support.apple.com/fr_FR/manuals/iphone Informations importantes concernant la sécurité et la manipulation ATTENTION :  le non-respect de ces consignes de sécurité peut provoquer un incendie, une électrocution ou d’autres dommages corporels et endommager l’iPhone ou d’autres biens. Transport et manipulation de l’iPhone L’iPhone contient des composants fragiles. Évitez de laisser tomber votre iPhone, de le démonter, de le chauffer au four à micro-ondes, de le brûler, de le peindre ou d’y insérer des corps étrangers. N’utilisez pas l’iPhone s’il a été endommagé, par exemple s’il a été fissuré, troué ou endommagé par de l’eau. Le devant et l’arrière de l’iPhone sont en verre. Ce verre peut se briser en cas de chute de l’iPhone sur une surface dure, d’impact important, d’écrasement, de torsion ou de déformation. En cas de détérioration du verre (ébréchure ou fissure), évitez de toucher ou d’essayer de retirer le verre brisé. Arrêtez d’utiliser l’iPhone tant que le verre n’a pas été remplacé dans un Centre de services agréé Apple. Toute détérioration du verre due à une utilisation inappropriée ou abusive n’est pas couverte par la garantie. Pour éviter tout risque de rayure ou d’abrasion, utilisez un étui vendu séparément. Nettoyage de l’enveloppe extérieure de l’iPhone Nettoyez immédiatement l’iPhone s’il entre en contact avec tout produit contaminant susceptible de provoquer des taches (encre, colorant, maquillage, saletés, aliments, huile ou lotion). Pour nettoyer l’iPhone, débranchez tous les câbles et éteignez-le (appuyez sur le bouton Marche/Arrêt et maintenez-le enfoncé, puis faites glisser le curseur à l’écran). Utilisez ensuite un chiffon doux, légèrement humide et non pelucheux. Évitez toute humidité dans les orifices de l’appareil. N’utilisez pas de produit de nettoyage de vitres, de détergent ménager, d’aérosol, de solvant, d’alcool, d’ammoniac ou de produit abrasif pour nettoyer l’iPhone. La surface de verre avant est protégée par un revêtement oléophobe. Pour effacez les traces de doigt, essuyez cette surface avec un chiffon doux et non pelucheux. Les propriétés oléophobes de ce film diminuent avec le temps et une utilisation normale. Évitez de frotter l’écran avec un matériau abrasif, afin de ne pas altérer davantage ses propriétés oléophobes et de ne pas rayer le verre. Évitez l’eau et les endroits humides Évitez d’exposer votre iPhone à l’eau ou à la pluie ou de l’utiliser à proximité d’endroits humides tels qu’un évier ou des toilettes. Veillez à ne pas renverser d’aliments ou de liquides sur l’iPhone. Si l’iPhone est mouillé, débranchez tous les câbles et éteignez-le avant de le nettoyer. Laissez-le ensuite sécher complètement avant de le rallumer. N’essayez jamais de sécher l’iPhone à l’aide d’une source externe de chaleur telle qu’un four à micro-ondes ou un sèchecheveux. Les dégâts causés à l’iPhone par tout contact avec un liquide ne sont pas couverts par la garantie. Réparation ou modification de l’iPhone N’essayez jamais de réparer ou de modifier l’iPhone vous-même. Il ne contient aucune pièce réparable par l’utilisateur, hormis (le cas échéant) la carte SIM et le plateau SIM. Le démontage de l’iPhone, notamment le retrait des vis extérieures et de la face arrière, peut provoquer des dégâts non couverts par la garantie. Si l’iPhone a été plongé dans l’eau ou perforé, ou qu’il a subi une chute grave, ne l’utilisez plus avant de l’avoir apporté à un Centre de services agréé Apple. La réparation ne doit être réalisée que par un Centre de services agréé Apple. Pour toute question, contactez Apple ou un Centre de services agréé Apple. Pour toute information relative au service aprèsvente, consultez la page www.apple.com/fr/support/iphone/service/faq Remplacement de la batterie N’essayez pas de remplacer vous-même la batterie rechargeable de l’iPhone. Seul Apple ou un Centre de services agréé Apple est habilité à remplacer la batterie. Pour en savoir plus sur le service de remplacement de batterie, consultez la page : www.apple.com/fr/batteries/replacements.html Recharge de l’iPhone Pour recharger l’iPhone, utilisez uniquement le câble Apple Dock Connector vers USB avec : (i) un adaptateur secteur Apple USB Power Adapter ; (ii) un autre appareil ou accessoire Apple conçu pour fonctionner avec l’iPhone ; (iii) un accessoire de tierce partie portant le logo Apple « Works with iPhone » ou « Made for iPhone » ; (iv) le port USB haute puissance d’un autre appareil conforme à la norme USB 2.0 ou 1.1 ; ou (v) un adaptateur secteur conforme à une ou plusieurs des normes EN 301489-34, IEC 62684, YD/T 1591-2009, CNS 15285, ITU L.1000 ou une autre norme applicable d’interopérabilité pour adaptateur secteur de téléphone portable. Il se peut que vous ayez besoin d’un adaptateur micro-USB pour iPhone ou d’un autre type d’adaptateur pour connecter votre iPhone à certains modèles d’adaptateur secteur. Remarque :  seuls les adaptateurs secteur micro-USB de certaines régions conformes aux normes d’interopérabilité pour adaptateur secteur de téléphone portable sont compatibles. Adressez-vous au fabricant de l’adaptateur secteur pour vérifier si votre adaptateur secteur micro-USB est conforme à ces normes. Avant d’utiliser tout produit ou accessoire avec l’iPhone, consultez l’ensemble des consignes de sécurité le concernant. Apple n’est responsable ni du fonctionnement d’accessoires tiers, ni de leur conformité aux normes de réglementation et de sécurité.Lorsque vous utilisez l’adaptateur secteur Apple USB Power Adapter pour recharger votre iPhone, assurez-vous qu’il est correctement assemblé avant de le brancher dans une prise de courant. Insérez ensuite fermement l’adaptateur secteur Apple USB Power Adapter dans la prise de courant. Ne branchez ni ne débranchez en aucun cas l’adaptateur secteur Apple USB Power Adapter lorsque vous avez les mains mouillées. Il se peut que l’adaptateur secteur USB Apple chauffe pendant une utilisation normale. Veillez à toujours assurer une ventilation correcte autour de lui et à toujours le manipuler avec précaution. Débranchez l’adaptateur secteur USB Apple si l’une des conditions suivantes se présente :  Le câble d’alimentation ou la prise est effiloché ou endommagé.  L’adaptateur est exposé à la pluie, à des liquides ou à une humidité excessive.  Le boîtier de l’adaptateur est endommagé.  Vous pensez que l’adaptateur doit être réparé.  Vous voulez nettoyer l’adaptateur. Prévention de la perte d’acuité auditive Il existe des risques de perte irréversible d’acuité auditive en cas d’utilisation du récepteur, d’un casque, d’oreillettes, d’écouteurs ou du haut-parleur à un volume excessivement élevé. N’utilisez que des récepteurs, écouteurs, hautparleurs, oreillettes ou casques compatibles avec votre appareil. Veillez toujours à activer le son et à vérifier le volume avant d’insérer quoi que ce soit dans vos oreilles. Vous pouvez vous habituer petit à petit à un volume de son plus élevé qui peut vous paraître normal, mais entraîner une détérioration de votre audition. Si vos oreilles bourdonnent ou si les sons vous semblent sourds, arrêtez l’écoute et rendez-vous chez votre médecin pour vérifier votre audition. Plus le volume est élevé, plus vous risquez d’abîmer rapidement votre audition. Pour protéger votre audition, les experts donnent les conseils suivants :  Limitez la durée d’utilisation à volume élevé des écouteurs, du hautparleur ou du combiné.  Évitez d’augmenter le volume pour bloquer le bruit ambiant.  Diminuez le volume si vous ne pouvez plus entendre les personnes parler autour de vous. Pour plus de renseignements sur la manière de régler un volume maximum sur l’iPhone, consultez le Guide de l’utilisateur de l’iPhone. Appels d’urgence Ne dépendez pas des dispositifs sans fil pour des communications essentielles, notamment relatives aux urgences médicales. L’utilisation de l’iPhone pour appeler les services d’urgence peut ne pas fonctionner partout ou dans toutes les conditions d’utilisation. Les numéros et services d’urgence varient par région, et il arrive qu’un appel d’urgence ne puisse être passé en raison de l’indisponibilité du réseau ou d’interférences dues à l’environnement. Certains réseaux cellulaires peuvent rejeter les appels d’urgence effectués à partir d’un iPhone si ce dernier n’a pas été activé, s’il n’est pas compatible avec un réseau cellulaire particulier, s’il n’a pas été configuré pour fonctionner sur un réseau cellulaire particulier ou (dans certains cas) s’il ne possède pas de carte SIM ou que cette dernière est verrouillée par un code PIN. Consignes de sécurité en cas de conduite L’utilisation d’un iPhone au volant ou à vélo peut constituer une source de distraction. Si l’utilisation de votre iPhone au volant ou à vélo a pour effet de vous perturber ou de vous distraire, quittez la route et immobilisez votre véhicule pour effectuer ou recevoir un appel. L’utilisation de l’iPhone seul ou avec des écouteurs (même dans le cas d’une utilisation dans une seule oreille), au volant ou à vélo, n’est pas recommandée et est même illégale sur certains territoires. Pensez à utiliser un kit mains libres avec votre iPhone. L’utilisation d’un tel dispositif est obligatoire dans certaines zones géographiques. Consultez et respectez les lois et réglementations en vigueur en matière d’utilisation de dispositifs mobiles comme l’iPhone sur le territoire où vous conduisez. Navigation en sécurité Ne vous fiez pas aux applications iPhone fournissant des cartes, des boussoles électroniques, des itinéraires, des informations sur les conditions de circulation, des directions ou une assistance à la navigation géodépendante pour déterminer avec précision un lieu, la proximité d’un lieu, une distance, des conditions de circulation ou une direction. Ces applications ne doivent être utilisées que pour une simple aide à la navigation. Les applications cartographiques, géodépendantes ou proposant des itinéraires reposent sur des services de données. Ces services de données sont susceptibles de faire l’objet de modifications et ne sont pas forcément disponibles partout. Les cartes, les points cardinaux, les directions, les conditions de circulation ou les renseignements basés sur l’emplacement peuvent donc se révéler indisponibles, inexacts ou incomplets. L’iPhone contient une boussole numérique intégrée, située dans le coin supérieur droit de l’écran. Les indications de cette boussole peuvent être faussées par des interférences magnétiques ou météorologiques, et notamment par la proximité des aimants contenus dans les écouteurs de l’iPhone. Ne vous fiez jamais uniquement à cette boussole numérique pour déterminer une direction. Comparez les renseignements fournis sur l’iPhone avec votre environnement et reportez-vous aux panneaux indicateurs pour résoudre toute différence existante. N’utilisez pas d’applications géodépendantes lorsque vous réalisez des tâches nécessitant toute votre attention. Respectez toujours les panneaux routiers ainsi que les lois et réglementations applicables à l’endroit où vous utilisez l’iPhone. Véhicules équipés d’un coussin gonflable de sécurité (airbag) Un coussin de sécurité (« airbag ») se gonfle avec une grande force. Ne stockez pas l’iPhone, ni aucun de ses accessoires, dans la zone située au-dessus du coussin gonflable ou dans sa zone de déploiement. Épilepsie, malaises et fatigue oculaire Certaines personnes, représentant un faible pourcentage de la population, peuvent subir des malaises ou des crises d’épilepsie (même si elles n’avaient jamais présenté auparavant de tels symptômes) lors de l’exposition à des stimulations lumineuses et notamment en jouant à des jeux vidéo ou en regardant des vidéos. Si vous avez déjà subi des crises d’épilepsie ou des malaises ou que vous avez des antécédents familiaux en la matière, vous devez consulter un médecin avant de jouer à des jeux vidéo (le cas échéant) ou de visualiser des vidéos sur votre iPhone. Arrêtez d’utiliser votre iPhone et consultez un médecin si vous ressentez des maux de tête ou que vous souffrez d’un malaise, d’une crise d’épilepsie, d’une convulsion, d’une contraction musculaire ou d’une gêne oculaire, d’une perte de perception, de mouvements involontaires ou d’une perte d’orientation. Afin de réduire les risques de maux de tête, de malaises, de crises d’épilepsie et de fatigue oculaire, évitez tout usage prolongé de l’iPhone, éloignez-le de vos yeux, utilisez-le dans une pièce bien éclairée et observez des pauses régulières. Risques d’étouffement L’iPhone et ses accessoires peuvent contenir de petits éléments constituant un risque potentiel d’étouffement pour les enfants en bas âge. Veillez à maintenir ces éléments hors de la portée des enfants en bas âge. Mouvements répétés Lorsque vous effectuez des tâches répétitives telles que taper du texte ou jouer sur votre iPhone, vous êtes susceptible d’éprouver une gêne occasionnelle dans les mains, les bras, les épaules, le cou ou d’autres parties du corps. Faites des pauses fréquentes et si vous souffrez de ses désagréments pendant ou après utilisation, cessez de l’utiliser et consultez un médecin. Atmosphères potentiellement explosives Éteignez votre iPhone avant de pénétrer dans toute zone où l’atmosphère est potentiellement explosive. Ne rechargez pas l’iPhone et respectez toutes les pancartes et consignes. Toute étincelle dans une telle zone pourrait provoquer une explosion ou un incendie et résulter en une blessure grave, voire la mort. Les zones présentant une atmosphère potentiellement explosive sont souvent, mais pas toujours, indiquées clairement. Il peut s’agir notamment : de zones de ravitaillement en carburant (stations-services), des zones situées sous le pont des bateaux, d’installations de stockage ou de transfert de produits chimiques ou combustibles, de véhicules fonctionnant au gaz de pétrole liquéfié (comme le propane ou le butane), de zones dans lesquelles l’air est chargé de vapeurs chimiques ou de particules (particules de céréales, de poussière ou métalliques) ou toute autre zone dans laquelle il est généralement conseillé d’éteindre le moteur de son véhicule. Utilisation des connecteurs, des ports et des boutons N’essayez jamais d’insérer un connecteur de force dans un port, ni d’appuyer de manière exagérée sur un bouton, car cela risque de provoquer des dommages non couverts par la garantie. Si le connecteur et le port ne s’assemblent pas facilement, c’est probablement parce qu’ils ne sont pas compatibles. Vérifiez l’absence de toute obturation du port et assurez-vous que le connecteur correspond au port et que vous avez correctement placé le connecteur par rapport au port. Accessoires et performances des communications sans fil Tous les accessoires iPod ne sont pas nécessairement totalement compatibles avec l’iPhone. L’activation du mode Avion sur l’iPhone peut éliminer les interférences audio entre l’iPhone et un accessoire. Pendant que le mode Avion est activé, vous ne pouvez passer ou recevoir des appels, ni utiliser les fonctionnalités qui exigent une communication sans fil. Dans certaines conditions, certains accessoires peuvent altérer les performances sans fil de l’iPhone. Celles-ci peuvent éventuellement être améliorées par la réorientation ou le déplacement de l’iPhone et de l’accessoire connecté. Maintien de l’iPhone dans une gamme de températures acceptables L’iPhone est conçu pour une utilisation à des températures comprises entre 0 et 35 ºC (32º et 95º F) et un stockage à des températures comprises entre -20 et 45 ºC (-4º et 113º F). Des températures élevées ou basses peuvent réduire temporairement la durée de vie de la batterie ou provoquer un arrêt momentané du fonctionnement de l’iPhone. Ne laissez pas l’iPhone dans une voiture en stationnement ou exposé à la lumière du soleil car la température pourrait dépasser la plage de températures de stockage ou de fonctionnement. Évitez les changements brusques de température ou d’humidité lors de l’utilisation de l’iPhone car de la condensation peut se former sur l’iPhone ou à l’intérieur. Lorsque vous utilisez l’iPhone ou rechargez sa batterie, il est normal qu’il chauffe. La partie extérieure de l’iPhone agit en tant que surface de refroidissement qui transfère la chaleur de l’intérieur de l’unité vers l’air qui l’entoure. Exposition à l’énergie de radiofréquence L’iPhone transmet et reçoit de l’énergie de radiofréquence (RF) à travers ses antennes. Les antennes cellulaires de l'iPhone sont situées en haut et en bas de l'iPhone. L'antenne Wi-Fi et Bluetooth® est située près du haut de l'iPhone. L’iPhone est conçu et fabriqué pour respecter les limites d’exposition à l’énergie RF définies par des instances de régulation internationales comme la FCC aux États-Unis, Industrie Canada (IC) au Canada, le MIC au Japon et le Conseil de l’Union européenne. L’expression « Débit d’absorption spécifique », ou DAS, fait référence au taux d’absorption d’énergie RF par le corps humain. Le DAS maximum pour téléphone portable a été fixé à 1,6 watts par kilogramme (W/kg) par la FCC et IC et à 2,0 W/kg par le Conseil de l’Union européenne. L’iPhone a été testé 1 et répond aux normes d’exposition RF fixées par la FCC, IC et l’Union européenne en ce qui concerne les réseaux cellulaires, Wi-Fi et Bluetooth. Durant les tests de DAS, l’iPhone est transporté en position normale d’utilisation (c’est-à-dire contre le corps) et ses radios sont réglées sur le niveau de transmission maximal. Les niveaux DAS maximum de l’iPhone pour chaque fréquence d’utilisation sont indiqués dans un tableau à la fin de cette section. Les niveaux DAS relevés durant une utilisation normale peuvent être plus faibles que les niveaux DAS maximum. En utilisation normale, l’iPhone règle automatiquement sa puissance de transmission radio sur le niveau minimum nécessaire pour communiquer avec le réseau sans fil. Lorsque vous transportez votre iPhone, veillez à le maintenir à environ 1,5 cm (5/8 pouces) de votre corps pour vous assurer que l’exposition demeure sous les niveaux maximum. Évitez les étuis comportant des pièces métalliques. L’exposition à l’énergie RF varie en fonction du temps et de la distance. Si vous êtes soucieux de limiter votre exposition à l’énergie RF, réduisez votre temps de conversation total avec l’iPhone et tenez ce dernier plus éloigné de votre corps en utilisant l’une des nombreuses options mains libres disponibles, notamment le haut-parleur intégré, les écouteurs inclus avec micro intégré ou d’autres accessoires de tierce partie. 1 Cet appareil a été testé conformément aux normes et procédures de mesure spécifiées dans les documents FCC OET Bulletin 65, Supplement C (Edition 01-01), IEEE 1528-2003 et Canada RSS 102, 4e édition, mars 2010. L’iPhone respecte la recommandation du Conseil de l’Europe du 12 juillet 1999 relative à la limitation de l’exposition du public aux champs magnétiques [1999/519/CE]. Pour en savoir plus sur l’exposition à l’énergie RF, consultez la page FCC consacrée à ce sujet : www.fcc.gov/oet/rfsafety Pour en savoir plus sur la recherche scientifique liée à l’exposition à l’énergie RF, consultez la base de données de recherche sur les champs électromagnétiques fournie par l’Organisation mondiale de la santé : www.who.int/peh-emf/research/database/fr/index.html Bande de fréquences 2 Corps 3 Tête Limite de DAS FCC et IC 1g (W/kg) GSM 850 1,15 1,04 1,6 GSM 1900 0,99 1,08 1,6 UMTS II 1900 0,578 1,18 1,6 UMTS V 850 0,981 1,13 1,6 Bande CDMA de 800 MHz Classe 0 1,11 1,15 1,6 Bande CDMA de 1900 MHz Classe 1 0,649 1,18 1,6 Wi-Fi 2,4 GHz 0,191 0,372 1,6 Bande de fréquences 2 Corps 3 Tête Limite de DAS UE 10g (W/kg) EGSM 900 0,989 0,766 2,0 GSM 1800 0,695 0,959 2,0 UMTS I 2100 0,495 0,98 2,0 UMTS VIII 900 0,681 0,988 2,0 Wi-Fi 2,4 GHz 0,106 0,267 2,0 Interférences de radiofréquence Les émissions de radiofréquence des appareils électroniques peuvent perturber le fonctionnement d’autres appareils électroniques et engendrer des dysfonctionnements. Bien que l’iPhone ait été conçu, testé et fabriqué pour respecter les réglementations sur les émissions de radiofréquence dans des pays tels que les États-Unis, le Canada, les États de l’Union européenne et le Japon, les émetteurs sans fil et circuits électriques de l’iPhone peuvent 2 Votre iPhone peut être configuré pour prendre en charge une ou plusieurs des bandes de fréquences indiquées, en fonction de la technologie utilisée par l’opérateur et de la disponibilité du réseau. La bande de fréquences utilisée par l’iPhone varie en fonction du fournisseur de services de communication sans fil, de la technologie de communication sans fil et de la zone géographique. 3 iPhone placé à 10 mm (13/32 pouces) du corps.provoquer des interférences avec d’autres équipements électroniques. Nous vous recommandons donc de prendre les précautions suivantes : Avion L’utilisation de l’iPhone peut être interdite dans les avions. Pour en savoir plus sur l’utilisation du mode Avion en vue de désactiver les émetteurs sans fil de l’iPhone, consultez le Guide de l’utilisateur de l’iPhone. Véhicules Les émissions de radiofréquence de l’iPhone peuvent affecter le système électronique des véhicules motorisés. En ce qui concerne votre véhicule, renseignez-vous auprès du constructeur ou de son représentant. Stimulateurs cardiaques L’association des fabricants du secteur de la santé (HMA) recommande de maintenir une séparation minimale de 15 cm (6 pouces) entre tout téléphone sans fil portable et un stimulateur cardiaque, afin d’éviter tout risque d’interférences avec ce dernier. Les personnes portant un stimulateur cardiaque :  doivent toujours conserver l’iPhone à plus de 15 cm (6 pouces) de leur stimulateur lorsque le téléphone est allumé ;  ne doivent pas transporter l’iPhone dans une poche de poitrine ;  doivent utiliser l’oreille opposée au stimulateur cardiaque afin de minimiser toute interférence potentielle. Si vous avez des raisons de suspecter l’existence d’interférences, éteignez immédiatement votre iPhone. Compatibilité avec les appareils auditifs L’iPhone a été testé et classé selon la norme de compatibilité avec les appareils auditifs C63.19-2007 de l’ANSI (American National Standard Institute). La norme ANSI mesure les interférences de radiofréquence pour le couplage acoustique (classement « M ») et le couplage inductif avec des appareils auditifs à bobine d’induction (classement « T »). Les téléphones doivent obtenir au minimum les notes M3 et T3 pour être considérés comme compatibles avec les appareils auditifs selon les règles FCC. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez la section « Compatibilité avec les appareils auditifs » du Guide de l’utilisateur de l’iPhone. Pour connaître les classements actuels de l’iPhone en matière de compatibilité avec les appareils auditifs, consultez la page : www.apple.com/support/hac L’iPhone peut provoquer des interférences avec certains appareils auditifs. Si c’est le cas, consultez votre médecin ou le fabricant de votre appareil auditif pour trouver d’autres options ou solutions. Compatibilité avec d’autres technologies de communication sans fil Ce téléphone a été testé et classé en fonction de la compatibilité de certaines technologies sans fil qu’il utilise avec les appareils auditifs. Il se peut toutefois que certaines technologies sans fil récentes utilisées dans ce téléphone n’aient pas encore été testées pour une utilisation avec des appareils auditifs. Il est important de tester minutieusement les différentes fonctionnalités de ce téléphone, dans des emplacements différents, en utilisant votre appareil auditif ou un implant cochléaire, afin de déterminer si vous entendez un bruit parasite. Pour obtenir plus de renseignements sur la compatibilité avec des appareils auditifs, consultez votre fournisseur de services ou le fabricant de ce téléphone. Si vous avez des questions concernant les politiques de retour ou d’échange, consultez votre fournisseur de services ou le revendeur de votre téléphone.Autres dispositifs médicaux Si vous utilisez tout autre dispositif médical personnel, consultez son fabricant ou votre médecin afin de déterminer s’il est protégé de manière adéquate contre les émissions de radiofréquence de l’iPhone. Établissements de santé Les hôpitaux et établissements de santé peuvent utiliser des équipements particulièrement sensibles aux émissions de radiofréquence extérieures. Éteignez l’iPhone lorsque le personnel ou des panneaux vous y invitent. Zones à explosion et sites signalés Pour ne pas interférer avec les opérations d’explosion, éteignez l’iPhone dans les « zones à explosion » ou dans les zones indiquant d’arrêter les dispositifs radio. Respectez toutes les pancartes et toutes les consignes. Certification et conformité Reportez-vous aux renseignements sur l’iPhone pour connaître les symboles de certification et de conformité propres à l’appareil. Ils sont disponibles dans le menu Réglages > Général > Informations > Certifications. Australie/ NouvelleZélande Canada IC : 579C-E2430A Union européenne Japon Mexique Singapour États-Unis ID FCC : BCG-E2430A Important :  tout changement ou modification de ce produit non autorisé par Apple risque d’annuler la compatibilité électromagnétique (CEM) et la conformité du fonctionnement sans fil, et de supprimer votre droit à utiliser le produit. Ce produit a prouvé sa compatibilité CEM dans des conditions incluant l’utilisation de périphériques et de câbles blindés conformes entre les composants du système. Il est important d’utiliser des périphériques et des câbles blindés conformes entre les composants du système pour réduire la possibilité d’interférences avec des radios, télévisions et autres appareils électroniques.Déclaration de conformité FCC : This device complies with part 15 of the FCC rules. Operation is subject to the following two conditions: (1) this device may not cause harmful interference, and (2) this device must accept any interference received, including interference that may cause undesired operation. Note: This equipment has been tested and found to comply with the limits for a Class B digital device, pursuant to part 15 of the FCC Rules. These limits are designed to provide reasonable protection against harmful interference in a residential installation. This equipment generates, uses, and can radiate radio frequency energy and, if not installed and used in accordance with the instructions, may cause harmful interference to radio communications. However, there is no guarantee that interference will not occur in a particular installation. If this equipment does cause harmful interference to radio or television reception, which can be determined by turning the equipment off and on, the user is encouraged to try to correct the interference by one or more of the following measures:  Reorient or relocate the receiving antenna.  Increase the separation between the equipment and receiver.  Connect the equipment into an outlet on a circuit different from that to which the receiver is connected.  Consult the dealer or an experienced radio/TV technician for help. Déclaration de conformité au Canada Complies with the Canadian ICES-003 Class B specifications. Cet appareil numérique de la Classe B est conforme à la norme NMB-003 du Canada. This device complies with RSS 210 of Industry Canada. This Class B device meets all the requirements of the Canadian interference-causing equipment regulations. Cet appareil numérique de la Classe B respecte toutes les exigences du Règlement sur le matériel brouilleur du Canada. This device complies with Industry Canada license-exempt RSS standard(s). Operation is subject to the following two conditions: (1) this device may not cause interference, and (2) this device must accept any interference, including interference that may cause undesired operation of the device. Cet appareil est conforme aux normes CNR exemptes de licence d’Industrie Canada. Le fonctionnement est soumis aux deux conditions suivantes : (1) cet appareil ne doit pas provoquer d’interférences et (2) cet appareil doit accepter toute interférence, y compris celles susceptibles de provoquer un fonctionnement non souhaité de l’appareil. Conformité réglementaire dans l’Union européenne Cet équipement est conforme à la Recommandation 1999/519/CE du Conseil, du 12 juillet 1999, relative à la limitation de l’exposition du public aux champs électromagnétiques (de 0 Hz à 300 GHz). Cet équipement respecte les normes de conformité suivantes : EN 300 328, EN 301 489-17, EN 301 511, EN 301 908, EN 50385 Cet appareil sans fil est conforme à la directive R&TTE.Déclaration de conformité pour l’Union européenne ???????????Apple Inc. ?????????, ?? ???? ?????????? ? ????????, Wi-Fi ? Bluetooth ?????????? ? ? ???????????? ??? ???????????? ?????????? ? ??????? ????????? ??????? ?? ????????? 1999/5/??. Cesky  Spolecnost Apple Inc. tímto prohlašuje, že toto mobilní zarízení s technologií Wi-Fi a Bluetooth vyhovuje základním požadavkum a dalším príslušným ustanovením smernice 1999/5/ES. Dansk  Undertegnede Apple Inc. erklærer herved, at følgende udstyr cellular, Wi-Fi og Bluetooth overholder de væsentlige krav og øvrige relevante krav i direktiv 1999/5/EF. Deutsch  Hiermit erklärt Apple Inc., dasssich Mobiltelefon,Wi-Fi und Bluetooth in Übereinstimmung mit den grundlegenden Anforderungen und den übrigen einschlägigen Bestimmungen der Richtlinie 1999/5/EG befinden. Eesti  Käesolevaga kinnitab Apple Inc., et see mobiil-, Wi-Fi- ja Bluetooth-seade vastab direktiivi 1999/5/EÜ põhinõuetele ja nimetatud direktiivist tulenevatele teistele asjakohastele sätetele. English  Hereby, Apple Inc. declares that this cellular, Wi-Fi, and Bluetooth device is in compliance with the essential requirements and other relevant provisions of Directive 1999/5/EC. Español  Por medio de la presente Apple Inc. declara que este dispositivo celular, Wi-Fi y Bluetooth cumple con los requisitos esenciales y cualesquiera otras disposiciones aplicables o exigibles de la Directiva 1999/5/CE. ????????  Me t?? pa???sa, ? Apple Inc. d????e? ?t? a?t? ? s?s?e?? ????t??, Wi-Fi ?a? Bluetooth s?µµ??f??eta? p??? t?? ßas???? apa?t?se?? ?a? t?? ???p?? s?et???? d?at??e?? t?? ?d???a? 1999/5/??. Français  Par la présente Apple Inc. déclare que l’appareil cellulaire, Wi-Fi, et Bluetooth est conforme aux exigences essentielles et aux autres dispositions pertinentes de la directive 1999/5/CE. Islenska  Apple Inc. lýsir því hér með yfir að þetta tæki, sem er farsími, þráðlaus og með blátannartækni (e: cellular, Wi-Fi and Bluetooth,) fullnægir lágmarkskröfum og öðrum viðeigandi ákvæðum Evróputilskipunar 1999/5/EC. Italiano  Con la presente Apple Inc. dichiara che questo dispositivo cellulare, Wi-Fi e Bluetooth è conforme ai requisiti essenziali ed alle altre disposizioni pertinenti stabilite dalla direttiva 1999/5/CE. Latviski  Ar šo Apple Inc. deklare, ka cellular, Wi-Fi un Bluetooth ierice atbilst Direktivas 1999/5/EK butiskajam prasibam un citiem ar to saistitajiem noteikumiem. Lietuviu  Šiuo„Apple Inc.“ deklaruoja, kad korinio,„Wi-Fi“ ir„Bluetooth“ ryšio irenginys atitinka esminius reikalavimus ir kitas 1999/5/EB Direktyvos nuostatas. Magyar  Alulírott, Apple Inc. nyilatkozom, hogy a mobil, Wi-Fi és Bluetooth megfelel a vonatkozó alapvetõ követelményeknek és az 1999/5/EC irányelv egyéb elõírásainak. Malti  Hawnhekk, Apple Inc. tiddikjara li dan l-apparat cellulari, Wi-Fi, u Bluetooth huwa konformi mar-rekwiziti essenzjali u dispozizzjonijiet ohra relevanti tad-Direttiva 1999/5/KE. Nederlands  Hierbij verklaart Apple Inc. dat het toestel cellular, Wi-Fi, en Bluetooth in overeenstemming is met de essentiële eisen en de andere bepalingen van richtlijn 1999/5/EG.Norsk  Apple Inc. erklærer herved at dette mobiltelefon-, Wi-Fi- og Bluetooth-apparatet er i samsvar med de grunnleggende kravene og øvrige relevante krav i EU-direktivet 1999/5/EF. Polski  Niniejszym Apple Inc. oswiadcza, ze ten telefon komórkowy, urzadzenie Wi-Fi oraz Bluetooth sa zgodne z zasadniczymi wymogami oraz pozostalymi stosownymi postanowieniami Dyrektywy 1999/5/EC. Português  Apple Inc. declara que este dispositivo móvel, Wi-Fi e Bluetooth está em conformidade com os requisitos essenciais e outras disposições da Directiva 1999/5/CE. Româna  Prin prezenta, Apple Inc. declara ca acest aparat celular, Wi-Fi ?i Bluetooth este în conformitate cu cerintele esentiale si cu celelalte prevederi relevante ale Directivei 1999/5/CE. Slovensko  Apple Inc. izjavlja, da so celicne naprave ter naprave Wi-Fi in Bluetooth skladne z bistvenimi zahtevami in ostalimi ustreznimi dolocili direktive 1999/5/ES. Slovensky  Apple Inc. týmto vyhlasuje, že toto mobilné, Wi-Fi & Bluetooth zariadenie splna základné požiadavky a všetky príslušné ustanovenia Smernice 1999/5/ES. Suomi  Apple Inc. vakuuttaa täten, että tämä matkapuhelin-, Wi-Fija Bluetooth-tyyppinen laite on direktiivin 1999/5/EY oleellisten vaatimusten ja sitä koskevien direktiivin muiden ehtojen mukainen. Svenska  Härmed intygar Apple Inc. att denna mobiltelefoni-, Wi-Fi-, och Bluetooth-enhet står i överensstämmelse med de väsentliga egenskapskrav och övriga relevanta bestämmelser som framgår av direktiv 1999/5/EG. Une copie de la Déclaration de conformité pour l’UE est disponible à l’adresse suivante : www.apple.com/euro/compliance L’iPhone est utilisable dans les pays suivants : Restrictions dans la communauté européenne Français  Pour usage en intérieur uniquement. Consultez l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) pour connaître les limites d’utilisation des canaux 1 à 13. www.arcep.fr Déclaration de conformité au Japon - Déclaration VCCI Class B Conditions générales de l’iPhone IMPORTANT : LE FAIT D’UTILISER VOTRE iPHONE, iPAD ou iPOD TOUCH (« APPAREIL iOS ») IMPLIQUE QUE VOUS ACCEPTEZ D’ÊTRE LIÉ PAR LES CONDITIONS D’APPLE ET DE TIERCES PARTIES SUIVANTES : A. CONTRAT DE LICENCE DU LOGICIEL iOS APPLE B. AVIS D’APPLE C. CONDITIONS GÉNÉRALES DE GOOGLE MAPS D. CONDITIONS GÉNÉRALES DE YOUTUBE APPLE INC. CONTRAT DE LICENCE DE LOGICIEL DE L’APPLE iOS Licence individuelle LISEZ ATTENTIVEMENT CE CONTRAT DE LICENCE DE LOGICIEL (LA « LICENCE ») AVANT D’UTILISER VOTRE APPAREIL iOS OU DE TÉLÉCHARGER LA MISE À JOUR DU LOGICIEL FOURNI AVEC LA PRÉSENTE LICENCE. L’UTILISATION DE VOTRE APPAREIL iOS OU LE TÉLÉCHARGEMENT D’UNE MISE À JOUR, LE CAS ÉCHÉANT, IMPLIQUE QUE VOUS ACCEPTEZ LES CONDITIONS DE CETTE LICENCE. SI VOUS ÊTES EN DÉSACCORD AVEC LES CONDITIONS DE CETTE LICENCE, N’UTILISEZ PAS L’APPAREIL iOS ET NE TÉLÉCHARGEZ PAS CETTE MISE À JOUR. POUR LES ACHETEURS D’APPAREIL iOS, SI VOUS ÊTES EN DÉSACCORD AVEC LES CONDITIONS DE LA LICENCE, VEUILLEZ RESTITUER L’iOS DANS LES DÉLAIS IMPARTIS AUPRÈS DE L’APPLE STORE OU DU REVENDEUR AGRÉÉ OÙ VOUS L’AVEZ ACQUIS (SON PRIX VOUS SERA ALORS REMBOURSÉ), D’APRÈS LA POLITIQUE DE RETOUR PUBLIÉE À L’ADRESSE http://www.apple.com/legal/sales_policies/. 1. Généralités. (a) Apple Inc. (« Apple ») vous concède une licence, et en aucun cas ne vous cède des droits, sur le logiciel (y compris le code ROM de démarrage et autre logiciel intégré), la documentation, les interfaces, le contenu, les polices de caractères et toutes les données accompagnant votre appareil iOS (« Logiciel original de l’iOS »), pouvant être mis à jour ou remplacés par des mises à jour de logiciels ou des logiciels de restauration du système fournis par Apple (« Mises à jour du Logiciel de l’iOS »), qu’ils soient sur mémoire morte (ROM) ou sur tout autre support ou sous toute autre forme (le Logiciel original de l’iOS et les Mises à jour du Logiciel de l’iOS sont référencés dans leur ensemble sous le terme de « Logiciel de l’iOS »), uniquement en vue d’une utilisation conforme aux conditions de la Licence. Vous êtes propriétaire du support sur lequel le Logiciel de l’iOS est enregistré mais Apple et ses concédants conservent la propriété du Logiciel de l’iOS et se réservent tous les droits ne vous étant pas expressément accordés. (b) Apple pourrait rendre disponible des mises à jour futures du logiciel de l’iOS de votre appareil iOS. Le cas échéant, ces mises à jour peuvent ne pas inclure nécessairement l’ensemble des fonctions du logiciel existantes ou de nouvelles fonctions publiées par Apple dans le cas des modèles de l’iOS plus récents. Les conditions de la présente licence régissent les mises à jour du logiciel de l’iOS fournies par Apple et qui remplacent et/ou complètent le logiciel original de l’iOS, sauf si ces mises à jour sont accompagnées d’une licence distincte ; auquel cas les conditions de cette licence s’appliquent.2. Utilisations permises de la licence et restrictions. (a) Sujet aux conditions générales de cette Licence, une licence de non-exclusivité limitée vous est accordée pour utiliser le Logiciel de l’iOS sur un seul appareil iOS de marque Apple. À l’exception de ce qui est permis dans la section 2(b) ci-dessous, et à moins que cela ne soit prévu dans le cadre d’un contrat distinct passé entre Apple et vous-même, cette Licence n’autorise ni le fonctionnement du Logiciel de l’iOS sur plus d’un appareil iOS de marque Apple à la fois, ni la distribution ou la mise à disposition du Logiciel de l’iOS sur un réseau où le Logiciel pourrait être utilisé par plusieurs appareils. Cette licence ne vous accorde aucun droit d’utilisation des interfaces propriétaires Apple ou d’autres propriétés intellectuelles touchant à la conception, le développement, la fabrication, la concession de licence ou la distribution d’appareils et d’accessoires, ou à des applications logicielles de tierce partie, utilisables avec un appareil iOS. Certains de ces droits sont disponibles sous des licences distinctes de celles d’Apple. Pour obtenir plus de renseignements sur le développement, d’appareils et d’accessoires de tierce partie adaptés à un appareil iOS, envoyez un courrier électronique à madeforipod@apple.com. Pour en savoir plus sur le développement d’applications logicielles adaptées à un appareil iOS, envoyez un courrier électronique à devprograms@apple.com. (b) Sujet aux conditions générales de cette Licence, une licence de nonexclusivité limitée vous est accordée pour télécharger les Mises à jour du Logiciel de l’iOS qu’Apple peut mettre à disposition pour le modèle de votre appareil iOS afin de mettre à jour ou de restaurer le logiciel de n’importe quel appareil iOS en votre possession ou sous votre contrôle. La présente licence n’autorise pas la mise à jour ou la restauration d’iOS n’étant pas sous votre contrôle ou que vous ne possédez pas, et vous interdit la distribution et la mise à disposition des Mises à jour du Logiciel des iOS sur un réseau où elles pourraient être utilisées par plusieurs appareils ou ordinateurs. Si vous téléchargez une mise à jour du logiciel d’un iOS sur votre ordinateur, vous ne pouvez réaliser qu’une seule copie des Mises à jour du Logiciel de l’iOS, stockées sur votre ordinateur, sous une forme compréhensible par des machines et aux fins exclusives de sauvegarde, à condition que cette copie de sauvegarde reproduise impérativement les renseignements relatifs aux droits d’auteur ou autres droits de propriété figurant sur l’original. (c) Vous ne pouvez pas ou vous acceptez de ne pas, que ce soit pour votre compte ou le compte d’autrui, copier (sauf et exclusivement dans les limites permises par la présente Licence), décompiler, procéder à l’ingénierie inverse, désassembler, tenter de dériver le code source du, déchiffrer, modifier ou créer des produits dérivés du, Logiciel de l’iOS ou tout autre service proposé par le Logiciel de l’iOS, ou de toute partie de ceux-ci (dans toute la mesure permise par les restrictions précédemment mentionnées applicables par disposition légale ou dans toute la mesure permise par la présente Licence régissant l’utilisation de composants Open source inclus dans le Logiciel de l’iOS). Toute tentative de ce genre constitue une violation des droits d’Apple et de ses concédants de licence pour le Logiciel de l’iOS. Tout manquement à ces restrictions serait par conséquent susceptible de poursuites et de dommages et intérêts. (d) Le stockage d’informations sur votre appareil iOS revient à créer une copie numérique. Pour certaines juridictions, la reproduction numérique sans autorisation préalable du titulaire des droits de reproduction est illégale. Le Logiciel de l’iOS peut être utilisé pour la reproduction de contenu pour autant que cette utilisation se limite à la reproduction de contenu non protégé par des droits d’auteur dont vous avez la propriété, pouvant être reproduit ou pour la reproduction duquel vous disposez d’une autorisation légale. (e) Vous acceptez d’utiliser le Logiciel de l’iOS et les Services (tel que défini dans le paragraphe 5 ci-dessous) dans le respect de la réglementation applicable, y compris de toutes les lois locales du pays ou de la région dans laquelle vous résidez ou dans laquelle vous téléchargez ou utilisez le Logiciel et les Services de l’iOS. (f) L’utilisation et l’accès à certaines fonctions du Logiciel de l’iOS et de certains Services (tels que définis dans le paragraphe 5) peuvent vous obliger à demander une combinaison unique de nom d’utilisateur et de mot de passe, connue en tant qu’Identifiant Apple. Par ailleurs, vous reconnaissez que de nombreux fonctions et Services du Logiciel de l’iOS transmettent des données et peuvent entraîner des frais sur votre plan de données, frais dont vous êtes responsable. Pour plus d’informations, veuillez consulter le Guide d’utilisateur de votre appareil iOS. 3. Transfert. Vous ne pouvez ni louer, ni louer en crédit bail, ni prêter, ni vendre, ni redistribuer, ni concéder de sous-licences du Logiciel de l’iOS. Vous pouvez toutefois effectuer le transfert unique et permanent de tous vos droits sur le Logiciel de l’iOS à une autre partie dans le cadre du transfert de propriété de votre appareil iOS, à condition : (a) que ce transfert comprenne votre appareil iOS et la totalité du Logiciel de l’iOS, y compris l’intégralité de ses composants, données d’origine, documents imprimés ainsi que cette Licence ; (b) que vous ne conserviez aucune copie du Logiciel de l’iOS, complète ou partielle, y compris toute copie stockée sur ordinateur ou toute autre unité de stockage ; et (c) que la partie bénéficiaire recevant le Logiciel de l’iOS prenne connaissance et accepte les conditions générales de la présente Licence. 4. Accord relatif à l’utilisation des données. (a) Données de diagnostic et d’utilisation. Si vous choisissez la collecte de données de diagnostic et d’utilisation, vous acceptez qu’Apple ainsi que ses filiales et agents puissent rassembler, maintenir, traiter et utiliser des informations de diagnostic, techniques, d’utilisation et afférentes, incluant, sans s’y limiter, des informations concernant votre appareil iOS, votre ordinateur, vos logiciels système et applications, et les périphériques ; ces informations sont recueillies régulièrement pour faciliter la mise à disposition de mises à jour de logiciels, d’assistance produits et de services divers proposés au client (le cas échéant) relatifs aux Logiciels de l’iOS et pour vérifier la conformité aux conditions générales de cette Licence. Apple peut utiliser ces informations, en veillant à ce que l’identité du client ne soit pas dévoilée, afin de proposer et d’améliorer ses produits ou ses services au client. Si vous avez choisi et activé les Services de localisation, l’emplacement de votre appareil peut également être envoyé à Apple pour l’aider à analyser les problèmes de performances sans fil ou cellulaires (par exemple, la puissance ou la faiblesse d’un signal cellulaire d’un emplacement particulier). Pour permettre aux partenaires d’Apple et aux développeurs tiers d’améliorer leur logiciel, matériel et services conçus pour être utilisés avec des produits Apple, Apple peut également leur fournir un sous-ensemble d’informations de diagnostic qui sont adaptées à leur logiciel, matériel et/ou services tant que ces informations ne permettent pas de vous identifier. (b) Informations de localisation. Apple, ainsi que ses partenaires et titulaires de licence, peuvent vous fournir certains services basés sur des informations géographiques via l’appareil iOS. Pour fournir et améliorer ces services, lorsqu’ils sont disponibles, Apple, ainsi que ses partenaires et titulaires de licence, peuvent transmettre, recueillir, conserver, traiter et utiliser les données concernant votre localisation, notamment la position géographique en temps réel de votre appareil iOS, les informations relatives à la vitesse de votre parcours et les requêtes de localisation. Les données et les requêtes de localisation sont recueillies par Apple dans un formulaire qui ne vous identifie pas personnellement et peuvent être utilisées par Apple, ainsi que par ses partenaires et titulaires de licence, pour fournir des produits et services géodépendants. En utilisant sur votre appareil iOS l’un des quelconques services gérant la localisation, vous acceptez qu’Apple, ainsi que ses partenaires et titulaires de licence, transmettent, recueillent, conservent, traitent et utilisent les données et les requêtes concernant votre localisation pour vous fournir et améliorer des produits et des services en fonction de celle-ci et de la circulation routière. Vous pouvez retirer votre accord à tout moment en accédant au réglage des services de localisation sur votre appareil iOS, soit pour désactiver le réglage global des services de localisation soit pour désactiver chacune des fonctions de localisation géographique des éléments utilisant ce service sur votre appareil iOS. Le fait de désactiver ces fonctions de localisation affecte uniquement les fonctions géodépendantes de votre appareil iOS. Cela n’affecte pas les fonctions iOS non dépendantes des services de localisation. Lorsque vous utilisez sur l’appareil iOS des applications ou services tiers qui utilisent ou fournissent des données de localisation, vous êtes soumis aux conditions générales et à la politique de confidentialité en matière d’utilisation des données de localisation de ces applications ou services et devez les passer en revue. (c) Siri. Si votre appareil iOS prend en charge l’application Siri qui comprend la fonction de dictée vocale, ces fonctions vous permettent d’effectuer des demandes, de donner des ordres et de dicter du texte sur votre appareil en utilisant votre voix. Lorsque vous utilisez Siri, vos paroles sont enregistrées et envoyées à Apple pour qu’il traite vos demandes. Votre appareil envoie également à Apple d’autres informations, telles que vos prénom et pseudonyme, les noms, pseudonymes et relations entre vos contacts et vous-même (par ex., « mon père ») et les morceaux de musique de votre collection (définis dans leur ensemble comme vos « Données utilisateur »). Toutes de ces données sont utilisées pour permettre à Siri de mieux vous comprendre et de reconnaître ce que vous dites. Elles ne sont pas liées à d’autres données qu’Apple pourrait avoir du fait que vous ayez utilisé d’autres services Apple. De par l’utilisation de Siri, vous acceptez et convenez qu’Apple et ses filiales et agents transmettent, recueillent, conservent, traitent et utilisent ces informations, y compris vos entrées vocales et les Données utilisateur, pour offrir et améliorer Siri et d’autres produits et services Apple. Si vous avez activé les Services de localisation, l’emplacement de votre appareil iOS au moment où vous effectuez une demande est également envoyé à Apple afin que Siri puisse améliorer l’exactitude de sa réponse quant à vos demandes de localisation. Vous pouvez désactiver la fonctionnalité de localisation de Siri en accédant au réglage des Services de localisation de votre appareil iOS et en désactivant le réglage individuel de la localisation de Siri. Vous pouvez également désactiver Siri à tout moment. Pour ce faire, ouvrez les Réglages, les onglets Généralités et Siri puis faites coulisser la commande Siri sur « désactivé ». Vous pouvez également limiter la capacité d’utilisation de Siri dans le réglage Restrictions. (d) FaceTime. La fonction d’appel vidéo FaceTime du logiciel de l’iOS (« FaceTime ») nécessite un accès Internet et peut ne pas être applicable dans tous les pays ou toutes les régions. Votre utilisation de FaceTime est soumise à votre respect du paragraphe 2(e) ci-dessus. Pour configurer FaceTime, initier et recevoir des appels FaceTime d’autres utilisateurs de cette fonction, votre appareil iOS et votre compte doivent être dotés de certains identifiants uniques. Ces derniers peuvent inclure votre (vos) adresse(s) électronique(s), les informations relatives à votre identifiant Apple, un identifiant matériel pour votre appareil iOS et votre numéro de téléphone iPhone. De par l’utilisation du Logiciel de l’iOS, vous acceptez qu’Apple transmette, réunisse, conserve, traite et utilise ces identifiants dans le but de fournir et d’améliorer la fonction FaceTime. Vous comprenez que votre numéro de téléphone iPhone s’affiche sur l’écran de l’interlocuteur de l’appel vidéo (même si vous avez un numéro bloqué) ou que votre adresse électronique s’affiche en fonction du réglage choisi. Si vous utilisez un iPad ou iPod touch compatible avec FaceTime, votre adresse électronique s’affiche sur l’écran de l’interlocuteur de l’appel vidéo. Pour désactiver FaceTime, vous pouvez vous rendre dans les réglages FaceTime de votre appareil iOS et désactiver cette fonction ou utiliser le réglage Restrictions et activer la restriction FaceTime. (e) iMessage. Il se peut que la fonction de messagerie du Logiciel de l’iOS (« iMessage ») ne soit pas disponible dans tous les pays ni dans toutes les régions. L’utilisation de votre iMessage est soumise à votre conformité au paragraphe 2(e) ci-dessus. Pour configurer iMessage et pour initialiser et recevoir des messages iMessages entre vous et d’autres utilisateurs de l’appareil iOS, certains identifiants uniques sont nécessaires pour vos appareil et compte iOS. Ces identifiants uniques peuvent inclure votre (vos) adresse(s) électronique(s), les informations relatives à l’identifiant Apple, un identifiant matériel pour votre appareil iOS et votre numéro de téléphone iPhone. De par l’utilisation du Logiciel de l’iOS, vous acceptez qu’Apple puisse transmettre, rassembler, conserver, traiter et utiliser ces identifiants dans le but de fournir et d’améliorer le service iMessage. Le service iMessage doit être doté d’une connexion Wi-Fi ou d’une connexion de données cellulaire. Pour faciliter la livraison de vos messages iMessages et pour vous permettre de conserver les conversations effectuées sur vos appareils, Apple peut conserver vos iMessages sous forme encodée pendant une période limitée. Si votre message ne peut pas être envoyé comme un iMessage, il sera envoyé en tant que message SMS ou MMS, pour lequel un tarif de messagerie risque de s’appliquer. Vous reconnaissez que votre interlocuteur pourra visualiser votre numéro de téléphone iPhone (même si vous avez un numéro bloqué) ou votre adresse électronique en fonction du réglage sélectionné. Si vous utilisez un iMessage compatible avec iPad ou iPod touch, votre interlocuteur pourra visualiser votre adresse électronique. Vous pouvez désactiver le service iMessage en accédant au réglage des Messages sur votre appareil iOS. (f) Photo Stream. De par l’utilisation de la fonction Photo Stream d’iCloud, vous acceptez qu’Apple stocke les photos prises sur votre appareil iOS ou téléchargées de votre ordinateur pendant une période limitée et qu’il les envoie automatiquement sur vos autres appareils iOS d’Apple ou ordinateurs compatibles avec la fonction Photo Stream. Veuillez noter qu’il est possible de stocker un nombre limité de photos à tout moment, et que les photos plus anciennes sont supprimées automatiquement du Photo Stream au fil du temps. Toutes les photos que vous souhaitez conserver doivent être enregistrées sur votre pellicule, un autre album ou sur votre ordinateur. La résolution photo peut varier en fonction de l’appareil sur lequel les photos sont téléchargées. Si vous ne souhaitez pas utiliser le Photo Stream, vous pouvez désactiver cette fonction sur tous vos appareils iOS ou ordinateurs compatibles avec Photo Stream. Toute utilisation de la fonction Photo Stream est soumise aux conditions du présent contrat et aux conditions d’iCloud disponibles à l’adresse : http://www.apple.com/legal/icloud/ww/. (g) Publicité par centre d’intérêt. Apple peut vous fournir une publicité mobile basée sur vos centres d’intérêt. Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicité pertinente sur votre appareil iOS, vous pouvez décider de ne pas participer en accédant au lien suivant à partir de votre iOS : http://oo.apple.com. Si vous décidez de ne pas participer, vous continuerez à recevoir le même nombre de publicités mobiles, mais celles-ci pourront être moins pertinentes car elles ne seront pas basées sur vos centres d’intérêt. Vous pourrez toujours voir des publicités liées au contenu sur une page web ou dans une application, ou des publicités liées à d’autres informations d’ordre non personnel. Cette décision de non-participation s’applique seulement aux services de publicité d’Apple et n’a aucune influence sur la publicité par centre d’intérêt en provenance d’autres réseaux publicitaires. (h) Engagement de confidentialité. Vos informations seront à tout instant traitées conformément à l’Engagement de confidentialité d’Apple, qui est incorporé à la présente Licence à titre de référence et que vous pouvez consulter à l’adresse : www.apple.com/fr/privacy/. 5. Services et Éléments de tierce partie. (a) Le Logiciel de l’iOS active l’accès à l’iTunes Store d’Apple, à l’App Store, au Game Center, à iCloud et à d’autres services et sites web proposés par Apple et par des tiers (lesquels services et sites sont dénommés sous l’appellation collective ou individuelle de « Services »). Il se peut que ces Services ne soient pas disponibles dans toutes les langues, ni dans tous les pays. L’utilisation de ces Services requiert un accès à Internet et certains Services nécessitent un identifiant Apple, l’acceptation de conditions de service complémentaires et peuvent être soumis à des frais supplémentaires. Par l’utilisation de ce logiciel en lien avec un identifiant Apple, un compte iTunes Store ou Game Center, ou un compte iCloud, vous acceptez les conditions de service applicables pour ce compte telles que les toutes dernières Conditions Générales de l’iTunes Store ou du Game Center, disponibles à l’adresse http://www.apple.com/legal/icloud/ww/. (b) Si vous vous inscrivez à iCloud, vous pouvez accéder directement à certaines fonctions d’iCloud telles que « Backup » et « Find My iPhone » à partir du Logiciel de l’iOS. Vous reconnaissez et acceptez que l’utilisation d’iCloud et de ces fonctions sont soumises aux toutes dernières conditions de service d’iCloud, disponibles à l’adresse : http://www.apple.com/legal/icloud/ww/. (c) Vous acceptez qu’en utilisant ces Services vous pouvez rencontrer du contenu à caractère considéré injurieux, indécent ou choquant, n’étant pas nécessairement identifié comme tel et que les résultats de toute recherche ou toute saisie d’adresse URL peuvent automatiquement et involontairement créer des liens ou des références vers du contenu choquant. Vous acceptez toutefois d’utiliser les Services à vos propres risques et dégagez Apple de toute responsabilité envers vous quant au contenu pouvant être considéré injurieux, indécent ou choquant. (d) Certains Services peuvent afficher, contenir ou mettre à disposition du contenu, des données, des informations, des applications ou des documents de tierce partie, (« Éléments de tierce partie ») ou fournir des liens vers des sites web de tierce partie. Par l’utilisation des Services, vous reconnaissez et acceptez qu’Apple ne peut être responsable quant à l’examen ou l’évaluation du contenu, de son exactitude, de son intégrité, de son actualité, de sa validité, du respect des droits d’auteur, de sa légalité, de sa décence, de sa qualité ou de tout autre aspect de ces éléments ou sites web de tierce partie. Apple, ses dirigeants, ses affiliés et ses filiales ne peuvent ni garantir, ni assumer la responsabilité ou l’engagement, envers vous ou toute autre personne, pour tout Service, Élément ou site web de tierce partie, ou toute autre élément, produit ou service externe à ces tiers. Les Éléments de tierce partie et les liens vers d’autres sites web ne vous sont fournis qu’à des fins de commodité. (e) Les renseignements financiers affichés par les Services sont donnés à titre informatif seulement et ne devraient pas être conçus pour avoir valeur de conseils en placement. Avant de réaliser toute opération boursière basée sur les renseignements obtenus par le biais des Services, il vous est recommandé de consulter un spécialiste financier ou boursier qualifié juridiquement pour donner des conseils financiers ou boursiers dans votre pays ou région. Les données d’emplacement sont fournies par les Services à des fins de navigation uniquement et ne sauraient être utilisées dans des situations dans lesquelles des données d’emplacement précises sont requises ni dans lesquelles des données d’emplacement erronées, imprécises, différées dans le temps ou incomplètes risqueraient d’entraîner la mort, des blessures ou des dégâts matériels ou écologiques. Ni Apple ni aucun de ses fournisseurs de contenu ne garantissent la disponibilité, l’exactitude, l’intégralité, la fiabilité ou le degré d’actualité des informations boursières, des données d’emplacement fournies ou des autres données fournies par un quelconque des Services. (f) Vous reconnaissez que les Services reprennent du contenu, des informations et des éléments protégés appartenant à Apple et/ou ses concédants, et protégés par les lois relatives à la propriété intellectuelle et lois connexes, notamment, mais sans s’y limiter, les droits d’auteur. Vous acceptez de ne pas utiliser ce contenu, ces informations ou ces éléments propriétaire que dans le cadre de l’utilisation autorisée des Services - et non dans le cadre de pratiques étant en contradiction avec les conditions générales de cette Licence ou enfreignant tout droit de propriété intellectuelle d’une tierce partie ou d’Apple. Aucune partie des Services ne peut être reproduite sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit. Vous vous engagez à ne pas modifier, louer, louer à bail, prêter, vendre, distribuer ou créer de produit dérivé des Services, de quelque façon que ce soit, et à ne pas exploiter les Services de façon non autorisée, notamment, mais sans s’y limiter, en utilisant les Services pour transmettre n’importe quel virus, ver, cheval de Troie ou tout autre logiciel malveillant ou en entraînant une surcharge des capacités réseau. Vous acceptez également de ne pas utiliser les Services de quelque façon que ce soit pour harceler, insulter, abuser, traquer, menacer, diffamer ou encore enfreindre ou violer les droits de toute autre partie, et qu’Apple n’est en aucun cas responsable de tels agissements de votre part, ni de toute transmission ou message de harcèlement, de menace, d’action diffamatoire, offensant, non-respectueux ou illégal dont vous pouvez faire l’objet suite à l’usage de n’importe lequel desdits Services. (g) De plus, les Services et les Éléments de tierce partie, pouvant être accédés depuis, affichés sur ou faire l’objet de liens accessibles depuis l’appareil iOS, ne sont pas proposés dans toutes les langues ou dans tous les pays ou zones géographiques. Apple n’apporte aucune garantie que lesdits Services et Éléments sont adéquats à, et disponibles dans, n’importe quel localisation géographique. Dans la mesure où vous choisissez d’utiliser ou d’accéder à ces Services et Éléments, vous agissez de votre propre chef et êtes de fait responsable du respect de la réglementation applicable, notamment, mais sans s’y limiter, des dispositions légales applicables localement. Apple et ses concédants se réservent le droit de modifier, suspendre, supprimer ou désactiver l’accès aux Services à tout moment et sans préavis. Apple n’est en aucun cas responsable de la suppression ou de la désactivation de l’accès à ces Services. Apple peut également limiter l’utilisation ou l’accès à certains Services, de quelque façon que ce soit et sans donner de préavis ni en assumer la responsabilité. 6. Résiliation. La présente Licence demeure valide jusqu’à résiliation. Vos droits découlant de la Licence prendront automatiquement fin ou cesseront d’être effectifs sans notification de la part d’Apple si vous ne vous conformez pas à l’une des conditions de la présente Licence. Après résiliation de cette Licence, vous devez cesser toute utilisation du Logiciel de l’iOS. Les sections 4, 5, 6, 7, 8, 9, 12 et 13 de cette Licence peuvent survivre à une telle résiliation. 7. Exclusion de garanties. 7.1. Si vous êtes en client à titre privé (vous utilisez le Logiciel de l’iOS en dehors de votre entreprise, commerce ou profession), il se peut que vous disposiez dans votre pays de résidence de droits en vertu desquels les limitations ci-après ne s’appliqueraient pas, si tel est le cas, elles ne s’appliqueront pas pour vous. Pour obtenir plus d‘informations relatives à ces droits, contactez votre association des consommateurs locale. 7.2. VOUS RECONNAISSEZ ET ACCEPTEZ EXPRESSÉMENT QUE, DANS LES LIMITES MAXIMALES AUTORISÉES PAR LA LÉGISLATION EN VIGUEUR, L’UTILISATION DU LOGICIEL DE L’iOS ET DES SERVICES RESTE À VOS RISQUES ET PÉRILS ET QUE VOUS ASSUMEZ L’INTÉGRALITÉ DU RISQUE, DE MANIÈRE RAISONNABLE, RELATIF À LA QUALITÉ, AUX PERFORMANCES, À L’EXACTITUDE ET AU MANIEMENT DU LOGICIEL. 7.3. DANS LES LIMITES MAXIMALES AUTORISÉES PAR LA LÉGISLATION EN VIGUEUR, LE LOGICIEL DE L’iOS AINSI QUE LES SERVICES POURVUS PAR CELUI-CI SONT FOURNIS « TELS QUELS » ET « SELON DISPONIBILITÉ » AVEC TOUS LEURS DÉFAUTS ET SANS GARANTIE D’AUCUNE SORTE. APPLE ET LES CONCÉDANTS D’APPLE (COLLECTIVEMENT DÉSIGNÉS PAR L’EXPRESSION « APPLE » DANS LE CADRE DES ARTICLES 7 ET 8 DE LA PRÉSENTE LICENCE) EXCLUENT PAR LA PRÉSENTE LICENCE TOUTE GARANTIE ET CONDITION RELATIVE AU LOGICIEL DE L’iOS ET AUX SERVICES, EXPLICITE, TACITE OU LÉGALE, Y COMPRIS, MAIS DE FAÇON NON LIMITATIVE, LES GARANTIES IMPLICITES ET/OU LES CONDITIONS DE QUALITÉ MARCHANDE, DE QUALITÉ SATISFAISANTE, D’ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER, D’EXACTITUDE, DE JOUISSANCE PAISIBLE ET DE NON-VIOLATION DES DROITS DES TIERS. 7.4. APPLE NE GARANTIT NULLEMENT L’ABSENCE DE PROBLÈMES LORS DE L’UTILISATION DU LOGICIEL DE L’iOS ET DES SERVICES, L’ADÉQUATION À VOS BESOINS DES FONCTIONS OU DES SERVICES CONTENUS DANS LEDIT LOGICIEL, LA NON-INTERRUPTION OU L’ABSENCE D’ERREURS DU FONCTIONNEMENT DUDIT LOGICIEL ET DESDITS SERVICES, LA MISE À DISPOSITION CONTINUE DES SERVICES, LA CORRECTION DE TOUT DÉFAUT DU LOGICIEL DE L’iOS OU DES SERVICES, LA COMPATIBILITÉ DU LOGICIEL DE L’iOS, OU SON BON FONCTIONNEMENT AVEC UN LOGICIEL, UNE APPLICATION OU UN SERVICE DE TIERCE PARTIE. IL SE PEUT QUE L’INSTALLATION DE CE LOGICIEL AFFECTE LE BON FONCTIONNEMENT DE LOGICIELS DE TIERCE PARTIE, D’APPLICATIONS OU DE SERVICES DE TIERCE PARTIE. 7.5. DE PLUS, VOUS RECONNAISSEZ QUE LE LOGICIEL ET LES SERVICES DE L’iOS NE SONT PAS DESTINÉS OU ADAPTÉS À UN USAGE DANS DES SITUATIONS OU DANS DES ENVIRONNEMENTS OÙ UNE DÉFAILLANCE, DES RETARDS, DES ERREURS OU DES INEXACTITUDES DANS LE CONTENU DES DONNÉES OU DES INFORMATIONS FOURNIES, LE LOGICIEL OU LES SERVICES DE L’iOS POURRAIT PROVOQUER LA MORT, DES BLESSURES OU DE GRAVES DOMMAGES CORPORELS OU ÉCOLOGIQUES, NOTAMMENT, MAIS SANS S’Y LIMITER, LE FONCTIONNEMENT D’INSTALLATIONS NUCLÉAIRES, DE SYSTÈMES DE NAVIGATION OU DE COMMUNICATION AÉRIENNES, DE SYSTÈMES DE CONTRÔLE DU TRAFIC AÉRIEN, D’APPAREILS DE MAINTIEN ARTIFICIEL EN VIE OU DE DISPOSITIFS D’ARMEMENT. 7.6. AUCUNE INFORMATION OU AUCUN CONSEIL COMMUNIQUÉ VERBALEMENT OU PAR ÉCRIT PAR APPLE OU L’UN DE SES REPRÉSENTANTS AUTORISÉS NE POURRA CONSTITUER UNE GARANTIE. SI LE LOGICIEL DE L’iOS OU LES SERVICES S’AVÉRAIENT DÉFECTUEUX, VOUS ASSUMERIEZ SEUL L’INTÉGRALITÉ DU COÛT DE TOUT DÉPANNAGE, TOUTE RÉPARATION OU RECTIFICATION NÉCESSAIRES. CERTAINES LÉGISLATIONS NE PERMETTANT NI L’EXCLUSION DE GARANTIES IMPLICITES, NI LES RESTRICTIONS AUX DROITS DES CONSOMMATEURS EN VIGUEUR, IL EST POSSIBLE QUE L’EXCLUSION ET LES LIMITES MENTIONNÉES CI-DESSUS NE VOUS CONCERNENT PAS. 8. Limitation de responsabilité. DANS TOUTE LA MESURE PERMISE PAR LA LOI EN APPLICATION, APPLE NE SERA EN AUCUN CAS RESPONSABLE NI DE BLESSURES, NI DE TOUT DOMMAGE ACCIDENTEL, SPÉCIAL, INDIRECT OU CONSÉCUTIF, Y COMPRIS, MAIS DE FAÇON NON LIMITATIVE, LES DOMMAGES RÉSULTANTS DE MANQUES À GAGNER, DE CORRUPTION OU DE PERTES DE DONNÉES, D’ÉCHEC DE TRANSMISSION OU DE RÉCEPTION DE DONNÉES, D’INTERRUPTION DES ACTIVITÉS OU TOUT AUTRE DOMMAGE COMMERCIAL OU PERTE COMMERCIALE RÉSULTANT DE OU RELATIFS À VOTRE UTILISATION OU VOTRE INAPTITUDE À UTILISER LE LOGICIEL DE L’iOS ET LES SERVICES OU TOUT AUTRE LOGICIEL OU APPLICATION DE TIERCE PARTIE UTILISÉ AVEC LE LOGICIEL DE L’iOS, QUELLE QU’EN SOIT LA CAUSE, SANS TENIR COMPTE DE LA THÉORIE DE LA RESPONSABILITÉ (QUE CE SOIT POUR RUPTURE DE CONTRAT, EN RESPONSABILITÉ CIVILE OU AUTRE) ET CE, MÊME SI APPLE A ÉTÉ INFORMÉ DE LA POSSIBILITÉ DE TELS DOMMAGES. CERTAINES JURIDICTIONS NE PERMETTANT PAS LA LIMITATION DE LA RESPONSABILITÉ POUR DOMMAGES CORPORELS, INDIRECTS OU ACCESSOIRES, IL EST POSSIBLE QUE CETTE LIMITATION NE VOUS CONCERNE PAS. La responsabilité totale d’Apple envers vous au titre de tout dommage (en dehors de ce que la législation pourrait exiger dans les cas impliquant une blessure) n’excédera en aucun cas la somme de deux-cents cinquante dollars (250 $). Les limitations susdites s’appliqueront même si le recours indiqué ci-dessus fait défaut à sa vocation essentielle. 9. Certificats numériques. Le logiciel de l’iOS inclut des fonctions permettant d’accepter des certificats numériques émis soit par Apple, soit par des tiers. VOUS ÊTES PAR CONSÉQUENT RESPONSABLE DÈS LORS QUE VOUS DÉCIDEZ DE FAIRE CONFIANCE À UN CERTIFICAT, QU’IL PROVIENNE D’APPLE OU D’UN TIERS. L’UTILISATION DE CERTIFICATS NUMÉRIQUES RESTE À VOS RISQUES ET PÉRILS. DANS TOUTE LA MESURE PERMISE PAR LA LOI EN APPLICATION, APPLE NE DONNE AUCUNE GARANTIE OU REPRÉSENTATION, EXPRESSE OU IMPLICITE, QUANT À LA QUALITÉ MARCHANDE OU L’ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER, LA PRÉCISION, LA SÉCURITÉ OU LA NON VIOLATION DES DROITS DE TIERS CONCERNANT LES CERTIFICATS NUMÉRIQUES. 10. Contrôle des exportations. Vous ne pouvez utiliser, exporter ou réexporter le Logiciel de l’iOS que conformément à la législation des ÉtatsUnis et à la législation du pays ou des pays dans lesquels vous avez acquis le Logiciel de l’iOS. En particulier, mais sans limitation, le Logiciel de l’iOS ne peut être exporté ou réexporté (a) vers tout pays soumis à embargo par les États-Unis ou (b) à toute personne figurant sur la liste « Specially Designated Nationals » du Ministère des Finances des États-Unis ou sur les listes « Denied Persons » ou « Denied Entity » du Ministère du Commerce des États-Unis. En utilisant le Logiciel de l’iOS, vous déclarez et garantissez que vous n’êtes pas situé dans, sous le contrôle de, ni ressortissant ou résident de, un pays appartenant aux cas mentionnés ci-dessus ou inscrit sur une des listes précitées. Vous acceptez également de ne pas utiliser le Logiciel de l’iOS à des fins interdites par la législation des États-Unis, y compris, mais sans aucune limitation, le développement, la conception, la fabrication ou la production d’éléments nucléaires, de missiles ou d’armes chimiques ou biologiques. 11. Gouvernement des États-Unis. Le Logiciel de l’iOS et la documentation qui s’y rapporte constituent des « Commercial Items » (éléments commerciaux), tel que ce terme est défini dans la clause 48 C.F.R. (Code of Federal Rules) §2.101, consistant en « Commercial Computer Software » (logiciel commercial) et « Commercial Computer Software Documentation » (documentation de logiciel commercial), tels que ces termes sont utilisés dans les clauses 48 C.F.R. §12.212 ou 48 C.F.R. §227.7202. Conformément à la clause 48 C.F.R. §12.212 ou 48 C.F.R. de §227.7202-1 à 227.7202-4, les éléments « Commercial Computer Software » et « Commercial Computer Software Documentation » sont fournis sous licence aux utilisateurs finaux rattachés au gouvernement des États-Unis (a) uniquement comme « Commercial Items » et (b) uniquement accompagnés des droits octroyés à tous les autres utilisateurs conformément aux conditions générales ci-inclus. Les droits non publiés sont réservés en vertu de la législation des droits d’auteur en vigueur aux États-Unis. 12. Loi applicable et divisibilité du contrat. Cette licence sera régie et interprétée en conformité avec la législation de l’État de Californie, mis à part les conflits en matière de principes légaux. Cette licence ne sera pas régie par la convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de biens, dont l’application est expressément exclue. Si vous êtes un client basé dans l’Royaume-Uni, la présente Licence sera régie par la législation de votre juridiction. Si pour une raison quelconque un tribunal ayant juridiction juge qu’une stipulation de la Licence est inapplicable, en totalité ou en partie, les autres stipulations de la Licence resteront entièrement applicables. 13. Intégralité de l’accord (langue prévalente). Cette Licence constitue l’intégralité de l’accord entre vous et Apple concernant le Logiciel de l’iOS et remplace toutes les propositions ou accords antérieurs ou actuels à ce sujet. Aucun amendement ou aucune modification de cette Licence ne prendra effet à moins d’être stipulé par écrit et signé par un représentant dûment agréé d’Apple. Toute traduction de la présente licence est effectuée pour les besoins locaux. En cas de contradiction entre la version anglaise et toute autre version, la version anglaise prévaudra dans les limites non prohibées par les lois locales de votre juridiction. 14. Bénéficiaire de la tierce partie. Certaines parties du Logiciel de l’iOS peuvent utiliser ou comporter des logiciels de tierces parties et des mentions concernant les droits d’auteurs. Les remerciements, les conditions des licences et les exclusions de garanties desdits éléments figurent dans la documentation électronique du logiciel de l’iOS, et l’utilisation de ces données est dictée par leurs conditions respectives. L’utilisation du service de navigation sécurisée Google est sujet aux Conditions d’Utilisation (http://www.google.com/terms_of_service.html) et aux Règles de Confidentialité de Google (http://www.google.com/privacypolicy.html). 15. Utilisation de MPEG-4 ; H.264/Notice AVC. (a) Le Logiciel de l’iOS prévoit des fonctions d’encodage et/ou de décodage MPEG-4. La Licence de ce produit vous est par conséquent concédée d’après les conditions de la licence du portefeuille de brevets de MPEG-4 Visual dans le cadre d’une utilisation privée à but non commercial par un consommateur pour (i) l’encodage de vidéo en conformité avec la norme MPEG-4 Visual (« Vidéo au format MPEG-4 ») et/ou (ii) le décodage de vidéo MPEG-4 encodée par un consommateur engagé dans une activité privée à but non commercial et/ou obtenue d’un fournisseur vidéo sous licence de MPEG LA pour distribuer de la vidéo au format MPEG-4. Aucune licence ne saurait être accordée ou être considérée comme implicite pour toute autre utilisation. Des informations complémentaires sur l’utilisation à des fins promotionnelles, interne ou commerciale sont disponibles auprès de MPEG LA, LLC. Rendez-vous sur http://www.mpegla.com. (b) Dans la mesure où le Logiciel de l’iOS inclut la fonctionnalité de décodage et/ou d’encodage AVC, l’usage commercial de H.264/AVC requiert une concession de licence complémentaire et la disposition suivante s’applique : LA PRÉSENTE LICENCE POUR LA FONCTIONNALITÉ AVC DU LOGICIEL DE L’iOS N’EST ACCORDÉE QUE DANS LE CADRE D’UN USAGE PERSONNEL ET NON COMMERCIAL D’UN CONSOMMATEUR POUR (i) ENCODER DE LA VIDÉO EN SELON LA NORME AVC ( AVC VIDÉO ») ET/ OU (ii) DÉCODER DE LA VIDÉO AVC ENCODÉE PAR UN CONSOMMATEUR DANS LE CADRE D’UNE ACTIVITÉ PERSONNELLE ET NON COMMERCIALE ET/OU DE LA VIDÉO AVC PROVENANT D’UN FOURNISSEUR VIDÉO AUTORISÉ À PROPOSER DE LA VIDÉO AVC. LES INFORMATIONS RELATIVES AUX AUTRES USAGES ET LICENCES SONT DISPONIBLES AUPRÈS DE MPEG LA L.L.C. CONSULTEZ LE SITE HTTP://WWW.MPEGLA.COM. 16. Restrictions du service Yahoo Search. Le service Yahoo Search disponible via Safari n’est octroyé en licence d’utilisation que dans les pays et régions suivants : Allemagne, Argentine, Aruba, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Bermudes, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, Chine, Colombie, Corée du Sud, Chypre, Danemark, Espagne, Équateur, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Grenade, Guatemala, Hong Kong, Hongrie, Îles Caïmans, Islande, Inde, Indonésie, Irlande, Italie, Jamaïque, Japon, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Malte, Mexique, Nouvelle Zélande, Nicaragua, Norvège, Panama, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, Portugal, Porto Rico, République Dominicaine, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Sainte-Lucie, Saint-Vincent, Salvador, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taïwan, Thaïlande, Trinité- et-Tobago, Turquie, Uruguay et Venezuela. 17. Avis sur Microsoft Exchange. Le paramètre de messagerie Microsoft Exchange tiré du Logiciel de l’iOS vous est uniquement concédé sous licence pour bénéficier de la synchronisation sans fil de données, telles que vos courriers électroniques, vos contacts, votre calendrier et vos tâches, entre votre iOS et Microsoft Exchange Server ou un autre serveur concédé sous licence par Microsoft pour mettre en application le protocole Microsoft Exchange ActiveSync. EA0790 Révision 15 août 2011 NOTIFICATIONS DE LA PART D’APPLE Si Apple a besoin de vous contacter au sujet de votre produit ou de votre compte, vous acceptez de recevoir des notifications par courrier électronique. Vous acceptez que de telles notifications, qui vous parviennent électroniquement d’Apple, satisfassent toute disposition légale en matière de communication. CONDITIONS GÉNÉRALES DE GOOGLE MAPS Merci de votre intérêt pour la version d’évaluation du logiciel Google Maps pour mobile. Pour pouvoir utiliser ce logiciel, y compris tout logiciel tiers fourni conjointement et/ou service associé (collectivement désignés “Google Maps pour mobile”), vous vous engagez à vous conformer aux Conditions d’utilisation suivantes, qui s’appliquent à la fois à votre utilisation personnelle et à toute utilisation en entreprise de Google Maps for mobile (“Conditions d’utilisation”). Les Conditions d’utilisation constituent un contrat entre vous et Google et vous devez prendre le temps de les lire attentivement. En téléchargeant Google Maps pour mobile, vous vous engagez à vous conformer pleinement aux Conditions d’utilisation. Dispositions supplémentaires  Google Maps pour mobile est conçu pour être utilisé en conjonction avec les services Google Maps et d’autres services Google. En conséquence, vous reconnaissez et acceptez que votre utilisation de Google Maps pour mobile soit également soumise (a) aux conditions d’utilisation spécifiques de Google Maps (que vous pouvez consulter à l’adresse http://local.google.com/help/terms_local.html), y compris les conditions afférentes relatives aux contenus (que vous pouvez consulter à l’adresse http://local.google.com/help/legalnotices_local. html), (b) aux conditions d’utilisation Google (que vous pouvez consulter à l’adresse http://www.google.com/terms_of_service.html) et (c) à la charte de confidentialité Google (que vous pouvez consulter à l’adresse http://www.google.com/privacypolicy.html), ces dispositions étant incorporées dans les présentes Conditions d’utilisation par référence. En cas d’incohérence ou de contradiction entre les conditions d’utilisation supplémentaires et ces Conditions d’utilisation, les dispositions de ces Conditions d’utilisation sont prioritaires. Frais liés au réseau  Google ne facture ni le téléchargement de Google Maps pour mobile ni son utilisation ; néanmoins, selon votre abonnement et votre opérateur/fournisseur, votre opérateur ou un autre fournisseur peut vous facturer le téléchargement de Google Maps pour mobile ou l’utilisation de votre téléphone mobile lorsque vous accédez à des informations ou à des services Google par l’intermédiaire de Google Maps pour mobile. Usage non commercial uniquement  Google Maps pour mobile vous est fourni uniquement pour un usage personnel et non commercial. “Usage non commercial” signifie que Google vous accorde un droit limité d’usage personnel de Google Maps pour mobile à votre domicile ou sur votre lieu de travail, pour effectuer n’importe quelle recherche, dans les limites des présentes Conditions d’utilisation. Vous pouvez créer et distribuer des copies de Google Maps pour mobile pour une utilisation au sein de l’organisation de votre employeur (“Utilisation en entreprise”) dans l’une des situations suivantes : (a) tous les individus de l’organisation concernée qui seront amenés à utiliser Google Maps pour mobile ont eu la possibilité de lire ces Conditions d’utilisation et d’indiquer formellement leur accord (et vous vous engagez à en fournir la preuve sur demande de Google) ; OU (b) vous possédez la capacité légale et l’autorisation requise pour engager la responsabilité de l’organisation au sein de laquelle vous prévoyez d’utiliser Google Maps pour mobile (et vous vous engagez à en fournir la preuve sur demande de Google). Si vous ne possédez pas cette autorité ou si les personnes concernées n’ont pas la possibilité de lire ces Conditions d’utilisation et d’indiquer leur accord comme spécifié ci-dessus, l’Utilisation en entreprise n’est pas autorisée. Pour toute question concernant l’Utilisation en entreprise, envoyez un e-mail à l’adresse mobile-support@google.com. Vous n’êtes pas autorisé à vendre Google Maps pour mobile ou toute information, service ou logiciel associé à Google Maps pour mobile ou dérivé de Google Maps pour mobile, ni à le modifier, le copier (en dehors des conditions dans lesquelles la copie est autorisée dans le cadre de l’Utilisation en entreprise, qui sont décrites plus haut, le cas échéant), en octroyer une licence ou créer des produits dérivés à partir de Google Maps pour mobile sans un accord écrit préalable de Google (pour demander cet accord, envoyez un e-mail à l’adresse mobile-support@google.com).Vous vous engagez à ne pas modifier, adapter, traduire, décompiler ou désassembler Google Maps pour mobile, en tirer des produits dérivés ou tenter de toute autre façon d’en exploiter le code source sans avoir préalablement obtenu l’accord écrit de Google de la manière décrite plus haut. Google Maps pour mobile ne doit être utilisé d’aucune façon qui risquerait d’endommager, de désactiver, de surcharger ou d’altérer les services Google (par exemple, vous ne pouvez pas automatiser l’utilisation de Google Maps pour mobile), ni d’aucune manière susceptible d’avoir une incidence sur l’utilisation et la jouissance, par d’autres parties, des services Google. Si vous avez des commentaires sur Google Maps pour mobile ou des idées d’améliorations, envoyez un e-mail à l’adresse mobile-support@ google.com. Notez que ce faisant, vous accordez à Google et à des tierces parties l’autorisation d’utiliser vos idées et commentaires et de les incorporer dans Google Maps pour mobile (ou dans un logiciel tiers) sans compensation. Propriété intellectuelle  Entre vous-même et Google, vous reconnaissez et acceptez le fait que Google possède tous les droits, titres et intérêts relatifs à Google Maps pour mobile, y compris de façon non limitative tous les droits de propriété intellectuelle inclus. Les “Droits de propriété intellectuelle” désignent tous les droits couvrant les inventions, brevets, marques commerciales et marques de services, droits de conception, appellations commerciales et d’entreprise, droits d’auteur (y compris, pour éviter toute confusion, les droits relatifs aux logiciels informatiques), bases de données et topographies de semi-conducteurs (que ces droits aient été déposés ou pas et même si leur dépôt est en cours) et tous les droits et formes de protection de même nature ou équivalentes applicables dans tous les pays. Vous vous engagez à ne pas supprimer, masquer ou modifier les mentions de droits de propriété contenues ou accessibles directement ou indirectement dans Google Maps pour mobile et dans le cadre de son utilisation (y compris mais de façon non limitative les mentions de copyright ou de marques liées aux droits détenus par Google ou toute tierce partie). Limitation de garantie  Google peut apporter des modifications ou des améliorations à Google Maps pour mobile sans notification préalable. Google Maps pour mobile est fourni “en l’état” et Google n’offre aucune garantie en ce qui le concerne. Sans limiter la portée générale des clauses susmentionnées, Google ne garantit pas que : (i) l’utilisation de Google Maps pour mobile réponde à vos besoins, soit ininterrompue, sécurisée ou ne comporte pas d’erreur, (ii) les défauts soient corrigés, (iii) Google Maps pour mobile ne contienne pas de virus ou d’autres logiciels malveillants, et (iv) l’utilisation de Google Maps pour mobile et des informations accessibles par l’intermédiaire de Google Maps pour mobile soient correctes, précises, à jour ou fiables d’une manière quelconque. Aucune condition, garantie ou autre disposition (y compris les garanties implicites de qualité, d’adaptation à un usage particulier ou de conformité à la description) ne s’applique à Google Maps pour mobile en dehors des mentions expresses contenues dans ces Conditions d’utilisation.Limitation de responsabilité  Aucune disposition des présentes Conditions d’utilisation n’a pour but d’exclure ou de limiter la responsabilité de Google dans le cas où une négligence, une fraude ou une présentation erronée de la part de Google pourrait provoquer un décès ou des dommages corporels. Selon ces termes, Google ne saurait être tenue pour responsable envers vous (a) de perte indirecte ou consécutive ; (b) de perte financière ; ou (c) de perte de réputation ou de clientèle dont vous pourriez être victime suite à votre utilisation de Google Maps pour mobile, que Google ait été informée ou non de la possibilité de ces pertes. De plus, Google ne saurait être tenue pour responsable envers vous d’erreur ou de défectuosité liée à votre utilisation de Google Maps pour mobile, ni de quelque interruption, suspension, expiration, défaillance ou retard dans le fonctionnement de Google Maps pour mobile que ce soit. Dispositions diverses  Les présentes Conditions d’utilisation sont régies et interprétées conformément aux lois anglaises et vous vous engagez par les présentes Conditions d’utilisation à ce que tout différend soit jugé exclusivement dans le cadre de cette juridiction, qu’il découle de ces Conditions d’utilisation ou soit en relation avec elles. Toute traduction de la version en langue anglaise des éléments juridiques anglais de ces Conditions d’utilisation (“Dispositions d’origine”) n’est fournie qu’à titre indicatif et vous acceptez que, en cas de conflit entre la version traduite et les Dispositions d’origine, ce soient les Dispositions d’origine qui s’appliquent. Dans le cas où des dispositions de ces Conditions d’utilisation ne seraient pas valides ou seraient illégales ou inapplicables, cela n’aurait aucun impact sur les Conditions d’utilisation restantes. Les présentes Conditions d’utilisation constituent l’intégralité de l’accord entre vous et Google en ce qui concerne l’utilisation de Google Maps pour mobile. Elles se substituent à tout accord ou échange précédent ou actuel, écrit ou oral. Toute renonciation à l’une des dispositions des présentes Conditions d’utilisation ne prendra effet que si elle est produite sous forme écrite et signée par un représentant dûment autorisé de Google. Septembre 2007 YOUTUBE TERMS AND CONDITIONS http://www.youtube.com/t/terms Garantie d’Apple Limitée à un (1) an - iPhone Pour les produits de marque Apple uniquement EN QUOI LE DROIT DE LA CONSOMMATION SE RAPPORTE-T-IL A CETTE GARANTIE. CETTE GARANTIE VOUS CONFERE DES DROITS SPECIFIQUES ET IL SE PEUT QUE VOUS BENEFICIIEZ D’AUTRES DROITS EN FONCTION DE VOTRE PAYS, REGION OU ETAT, Y COMPRIS POUR LES CONSOMMATEURS FRANÇAIS LES DROITS DETAILLES CI-DESSOUS. A L’EXCEPTION DE CE QUI EST AUTORISE PAR LA LOI, APPLE N’EXCLUT, NE LIMITE NI NE SUSPEND AUCUN DES AUTRES DROITS DONT VOUS POURRIEZ BENEFICIER, NOTAMMENT CEUX RESULTANT DE LA GARANTIE LEGALE DE CONFORMITÉ ATTACHEE AU CONTRAT DE VENTE. AFIN DE PRENDRE PLEINEMENT CONNAISSANCE DE VOS DROITS, NOUS VOUS INVITONS A CONSULTER LES LOIS DE VOTRE PAYS, REGION OU ETAT.LES LIMITATIONS DE GARANTIE POUVANT AFFECTER LE DROIT DE LA CONSOMMATION. DANS LA MESURE AUTORISEE PAR LA LOI, LA PRESENTE GARANTIE ET LES RECOURS STIPULES CI-DESSUS SONT EXCLUSIFS ET SONT EN LIEU ET PLACE DE TOUTES AUTRES GARANTIES, RECOURS ET DROITS, QU’ILS SOIENT ECRITS OU ORAUX, LEGAUX, EXPRES OU TACITES. APPLE EXCLUT EXPRESSEMENT TOUTES GARANTIES LEGALES ET TACITES, Y COMPRIS ET SANS QUE CETTE LISTE NE SOIT LIMITATIVE, LES GARANTIES DE QUALITE MARCHANDE, DE CONFORMITE A UN USAGE PARTICULIER ET DES VICES CACHES OU LATENTS, DANS LA MESURE DE CE QUI EST PERMIS PAR LA LOI. SI CES GARANTIES NE PEUVENT PAS VALABLEMENT ETRE EXCLUES, APPLE LIMITERA, DANS LA MESURE AUTORISEE, LA DUREE DE CELLES-CI ET LES RECOURS Y AFFERENTS, A LA DUREE DE LA PRESENTE GARANTIE COMMERCIALE ET, A LA DISCRETION D’APPLE, A LA REPARATION OU AU REMPLACEMENT DU PRODUIT, COMME DECRIT CI-DESSOUS. CERTAINS PAYS, ETATS OU REGIONS N’AUTORISENT PAS LA LIMITATION DE LA DUREE DES GARANTIES LEGALES. DE CE FAIT, LES LIMITATIONS PREVUES CI-DESSUS PEUVENT NE PAS S’APPLIQUER A VOUS. CE QUI EST COUVERT PAR LA PRESENTE GARANTIE COMMERCIALE. Apple garantit le produit de marque Apple et ses accessoires tels que contenus dans l’emballage d’origine (le “Produit Apple”) contre les vices de fabrication et de matière, dans des conditions normales d’utilisation, conformément aux instructions diffusées par Apple, pour une durée de UN (1) AN à compter de la date d’achat par l’acheteur final (“Durée de la Garantie”). Les instructions diffusées par Apple incluent, sans limitation, les informations contenues dans la documentation technique, les manuels d’utilisation et les communications. CE QUI N’EST PAS COUVERT PAS LA PRESENTE GARANTIE COMMERCIALE. La présente garantie commerciale ne s’applique pas aux produits ou logiciels qui ne sont pas de la marque Apple, même s’ils sont emballés ou vendus avec un Produit Apple. Les fabricants, fournisseurs ou éditeurs autres que Apple peuvent vous fournir leurs propres garanties mais Apple, dans la mesure de ce qui est permis par la loi, fournit leurs produits « en l’état ». Les logiciels distribués par Apple, sous la marque Apple ou non, (y compris, de façon non limitative, les logiciels de système) ne sont pas couverts par cette garantie. Nous vous prions de bien vouloir vous reporter au contrat de licence accompagnant le logiciel pour les détails de vos droits concernant son utilisation. Apple ne garantit pas que le fonctionnement du Produit Apple sera ininterrompu ou sans erreur. Apple n’est pas responsable des dommages provenant du non-respect des instructions d’utilisation du produit. Cette garantie ne s’applique pas : (a) aux pièces consommables, telles que les batteries ou les revêtements de protection qui par nature se consument ou se dégradent au fil du temps, sauf si le dommage est dû à un vice de matière ou de fabrication ; (b) à tout dommage esthétique, comprenant notamment toute rayure, bosse ou élément en plastique de ports cassé ; (c) à tout dommage causé par l’utilisation avec un autre produit ; (d) à tout dommage causé par accident, abus, mauvaise utilisation, contact avec des éléments liquides, feu, tremblement de terre ou autres causes extérieures ; (e) à tout dommage causé par une utilisation du Produit Apple non conforme aux instructions diffusées par Apple ; (f) à tout dommage causé par toute intervention (y compris les mises à niveau et les extensions) effectuée par toute personne qui n’est pas un représentant d’Apple ou un prestataire de services agréé Apple (“PSAA”); (g) à un Produit Apple qui a été modifié de telle manière à en altérer les fonctionnalités ou les capacités sans l’autorisation écrite d’Apple ; (h) aux défauts causés par une usure normale ou dus au vieillissement normal du produit ; ou (i) si un numéro de série Apple a été enlevé du Produit Apple ou rendu illisible. RESTRICTION IMPORTANTE. Apple peut restreindre le service de garantie au pays dans lequel Apple ou ses distributeurs agréés ont vendus le Produit Apple à l’origine. VOS RESPONSABILITES. NOUS VOUS RECOMMANDONS D’EFFECTUER DES COPIES DE SAUVEGARDE PERIODIQUES DES INFORMATIONS CONTENUES SUR LE SUPPORT DE STOCKAGE DU PRODUIT APPLE AFIN D’EN PROTEGER LE CONTENU ET DE VOUS PREMUNIR CONTRE D’EVENTUELLES DEFAILLANCES DE FONCTIONNEMENT. Avant de pouvoir bénéficier du service de garantie, Apple ou ses représentants peuvent vous demander de fournir une preuve d’achat, de répondre à des questions dans le but de les assister à diagnostiquer les problèmes potentiels ou de suivre les procédures d’Apple pour obtenir le service de garantie. Avant de déposer votre Produit Apple pour tout service de garantie, vous vous engagez à créer une copie de sauvegarde du support de stockage, à effacer toutes les informations personnelles que vous souhaitez protéger ainsi qu’à désactiver tous vos mots de passe. IL EST POSSIBLE QUE LE CONTENU DE VOTRE SUPPORT DE STOCKAGE SOIT PERDU OU REFORMATE LORS DE LA MISE EN OEUVRE DES SERVICES DE GARANTIE. APPLE ET SES REPRESENTANTS NE SONT PAS RESPONSABLE DE LA PERTE DES LOGICIELS, DONNEES OU AUTRES INFORMATIONS CONTENUES SUR LE SUPPORT DE STOCKAGE OU TOUTE AUTRE PARTIE DU PRODUIT APPLE REMIS. Votre Produit Apple, ou un Produit Apple de remplacement, vous sera retourné configuré tel que vous l’avez acheté, sous réserve des mises à jour applicables. Apple peut installer des mises à jour du logiciel système dans le cadre de son intervention, afin qu’il ne revienne pas à une version antérieure. A la suite de ces mises à jour, les applications de tiers précédemment installées sur le Produit Apple peuvent ne pas être compatibles ou ne pas fonctionner avec le Produit Apple. Il vous appartiendra de réinstaller tous ces logiciels, données et informations. La récupération et la réinstallation des autres programmes de logiciels, données et informations ne sont pas couvertes par cette garantie. Important : n’ouvrez pas le Produit Apple. L’ouverture du Produit Apple est susceptible de provoquer des dommages qui ne sont pas couverts par la présente garantie. Seule Apple ou un PSAA devrait effectuer des opérations d’entretien sur le Produit Apple. QUE FERA APPLE EN CAS DE MISE EN OEUVRE DE LA GARANTIE ? Si une réclamation valable est reçue par Apple ou un PSAA pendant la Durée de la Garantie, Apple va, à son choix (i) réparer le Produit Apple en utilisant des pièces neuves ou des pièces dont les performances et la fiabilité sont équivalentes à celles d’une pièce neuve, ou (ii) échanger le Produit Apple avec un produit qui est au moins fonctionnellement équivalent au produit d’origine et qui est constitué de plusieurs pièces neuves ou de pièces dont les performances et la fiabilité sont équivalentes, ou (iii) rembourser le prix d’achat du Produit Apple. Apple pourra vous demander de remplacer certaines pièces ou certains produits pouvant être installés par l’utilisateur. Un produit ou une pièce de rechange, y compris une pièce pouvant être installée par l’utilisateur et qui aura été installée conformément aux instructions fournies par Apple, sera garantie pour la plus longue des durées suivantes : la durée restant à courir de la garantie du Produit Apple d’origine ou une durée de quatre-vingt dix (90) jours à compter de la date du remplacement ou de la réparation. Lorsqu’un produit ou une pièce est échangé(e) ou remboursé(e), toute pièce de rechange devient votre propriété et la pièce échangée ou remboursée devient la propriété d’Apple. COMMENT OBTENIR LE SERVICE DE GARANTIE? Nous vous prions de bien vouloir accéder à, et examiner les ressources d’assistance en ligne, décrites ci-dessous avant de solliciter un service de garantie. Si le Produit Apple ne fonctionne toujours pas correctement après avoir utilisé ces ressources, vous pouvez contacter un représentant Apple ou le cas échéant, un magasin propriété d’Apple (“Magasin Apple”) ou un PSAA, en utilisant les informations fournies ci-dessous. Un représentant Apple ou un PSAA vous aidera à déterminer si votre Produit Apple nécessite l’intervention d’Apple, et le cas échéant, vous informera sur les modalités de cette intervention. Des surtaxes peuvent s’appliquer, selon votre localisation, lorsque vous contacter Apple par téléphone. Les détails concernant l’obtention du service de garantie sont accessibles en ligne, grâce au lien qui figure ci-dessous. OPTIONS DU SERVICE DE GARANTIE. Apple fournira le service de garantie selon l’une des options suivantes : (i) Service sur place. Vous pouvez déposer votre Produit Apple dans un Magasin Apple ou chez un PSAA offrant un service sur place. Le service sera effectué sur place ou le Produit Apple pourra être envoyé par le Magasin Apple ou par le PSAA à un service de réparation Apple (“SRA”) afin d’être réparé. Une fois averti de la réparation de votre produit, vous devrez rapidement venir le récupérer auprès du Magasin Apple ou chez le PSAA, ou, le Produit Apple vous sera directement envoyé par le SRA. (ii) Service prêt à poster. Si Apple estime que votre Produit Apple peut être envoyé par courrier, Apple vous fera parvenir une enveloppe prépayée et si nécessaire, des matériaux d’emballage, afin que vous puissiez faire parvenir votre Produit Apple à un SRA ou à un PSAA, conformément aux instructions d’Apple. Une fois le service effectué, le SRA ou le PSAA vous renverra le Produit Apple. Si toutes les instructions sont suivies, Apple assumera les frais d’envoi et de retour. (iii) Service “faites-le vous-même” (“DIY”). Le service DIY vous permet de réparer vous-même votre Produit Apple. Si le service DIY est applicable compte tenu des circonstances, les procédures suivantes pourront, selon les cas, s’appliquer : (a) Service pour lequel Apple vous demande le retour du produit ou de la pièce remplacé(e). Apple pourra vous demander une autorisation de prélèvement sur votre carte de crédit pour garantir le prix au détail du produit ou de la pièce de remplacement ainsi que les coûts de transport applicables. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir une telle autorisation, vous pourrez ne pas être en mesure d’accéder au service DIY et Apple vous proposera alors une solution alternative. Apple vous enverra le produit ou la pièce de remplacement avec, le cas échéant, les instructions pour l’installer, ainsi que les conditions de renvoi du produit ou de la pièce remplacée. Si vous suivez les instructions, Apple annulera l’autorisation de prélèvement, et vous ne supporterez pas les coûts de transport du produit ou de la pièce détachée. Si vous ne retournez pas le produit ou la pièce remplacée comme indiqué ou si le produit ou la pièce remplacée ne remplit pas les conditions permettant de bénéficier du service de garantie, Apple débitera la carte de crédit du montant autorisé. (b) Service pour lequel Apple ne vous demande pas le retour du produit ou de la pièce remplacé(e). Apple vous enverra gratuitement une pièce ou un produit de remplacement avec, le cas échéant, les instructions d’installation, ainsi que toutes les conditions pour le traitement du produit ou de la pièce remplacé(e). (c) Apple n’est responsable d’aucun coût de main d’œuvre que vous pourriez supporter en relation avec le service DIY. Si vous avez besoin d’une assistance particulière, merci de bien vouloir contacter Apple au numéro de téléphone indiqué ci-dessous. Apple se réserve le droit de modifier les moyens par lesquels Apple pourrait vous fournir le service de garantie ainsi que l’éligibilité de votre Produit Apple à une méthode de service en particulier. Le service de garantie sera limité aux options disponibles dans le pays où le service est demandé. Les options du service, la disponibilité des pièces et les délais de traitement varient en fonction des pays. Vous pourrez être tenu de payer les frais d’expédition et de transport si le Produit Apple ne peut pas être réparé dans le pays dans lequel il se trouve. Si vous demandez à bénéficier du service dans un pays qui n’est pas le pays d’achat, vous devrez vous conformer à toutes les lois applicables relatives à l’importation et à l’exportation et serez redevable des droits de douane, de la TVA et toutes autres taxes et coûts associés. En ce qui concerne les services internationaux, Apple peut réparer ou échanger les produits ou les pièces par des produits ou pièces comparables conformes aux standards locaux. LIMITATION DE RESPONSABILITE. A L’EXCEPTION DE CE QUI EST PREVU DANS LA PRESENTE GARANTIE COMMERCIALE ET DANS LA MESURE AUTORISEE PAR LA LOI, APPLE N’EST PAS RESPONSABLE DES DOMMAGES DIRECTS, SPÉCIFIQUES, ACCESSOIRES OU INDIRECTS, CONSECUTIFS OU NON, RESULTANT DE LA VIOLATION DE TOUTE GARANTIE OU RESPONSABILITE OU DE TOUT AUTRE CONCEPT JURIDIQUE, Y COMPRIS DE FACON NON LIMITATIVE TOUTE PERTE D’UTILISATION, PERTE DE REVENU, PERTE DE PROFITS REELS OU ANTICIPES (Y COMPRIS TOUTE PERTE DE PROFITS LIES A DES CONTRATS), PERTE DE DISPONIBILITE FINANCIERE, PERTE D’ECONOMIES PREVUES, PERTE D’AFFAIRES, PERTE D’OPPORTUNITES, PERTE DE CLIENTELE, DOMMAGE A LA REPUTATION, PERTE, DOMMAGE A, OU ENDOMMAGEMENT DE DONNEES, OU PERTE OU DOMMAGE INDIRECT OU CONSECUTIF, QUELLE QU’EN SOIT LA CAUSE, Y COMPRIS LE REMPLACEMENT DE MATERIELS OU DE BIENS, TOUS FRAIS DE RECUPERATION, DE PROGRAMMATION OU DE REPRODUCTION DE TOUT PROGRAMME OU DE TOUTE DONNEE STOCKEE OU UTILISEE AVEC LES PRODUITS APPLE ET TOUT ECHEC DANS LA PRESERVATION DE LA CONFIDENTIALITE DES DONNEES STOCKEES DANS LE PRODUIT APPLE. LA PRESENTE LIMITATION NE S’APPLIQUE PAS AUX RECLAMATIONS EN CAS DE DECES OU DE DOMMAGES CORPORELS OU EN CAS DE RESPONSABILITÉ LÉGALE POUR DOL OU FAUTE LOURDE ET/OU OMISSION. APPLE NE DONNE AUCUNE GARANTIE QUANT A SA CAPACITE A REPARER TOUT PRODUIT APPLE AUX TERMES DE LA PRESENTE GARANTIE NI A ECHANGER TOUT PRODUIT APPLE SANS AUCUN RISQUE NI AUCUNE PERTE DE PROGRAMME OU DE DONNEES. CERTAINS PAYS REGIONS, OU ETATS NE PERMETTENT PAS L’EXCLUSION OU LA LIMITATION DE RESPONSABILITE VIS-A-VIS DE CERTAINES CATEGORIES D’ACHETEURS TELS LES CONSOMMATEURS, DE TELLE SORTE QUE CERTAINES EXCLUSIONS ET LIMITATIONS PREVUES CI-DESSUS PEUVENT NE PAS S’APPLIQUER A VOUS. Nonobstant les stipulations de la présente garantie commerciale, Apple reste en toute hypothèse tenue, vis-à-vis des consommateurs, des défauts de conformité, dans les conditions prévues aux articles L. 211-1 et suivants du code de la consommation français et des vices rédhibitoires, dans les conditions prévues aux articles 1641 à 1649 du code civil français. Conformément aux dispositions de l’article L. 211-15 du code de la consommation français, les articles suivants s’appliquent aux consommateurs : Article L. 211-4 du code de la consommation français « Le vendeur est tenu de livrer un bien conforme au contrat et répond des défauts de conformité existant lors de la délivrance. Il répond également des défauts de conformité résultant de l’emballage, des instructions de montage ou de l’installation lorsque celle-ci a été mise à sa charge par le contrat ou a été réalisée sous sa responsabilité. » Article L. 211-5 du code de la consommation français « Pour être conforme au contrat, le bien doit : 1° Etre propre à l’usage habituellement attendu d’un bien semblable et, le cas échéant : - correspondre à la description donnée par le vendeur et posséder les qualités que celui-ci a présentées à l’acheteur sous forme d’échantillon ou de modèle ; - présenter les qualités qu’un acheteur peut légitimement attendre eu égard aux déclarations publiques faites par le vendeur, par le producteur ou par son représentant, notamment dans la publicité ou l’étiquetage ; 2° Ou présenter les caractéristiques définies d’un commun accord par les parties ou être propre à tout usage spécial recherché par l’acheteur, porté à la connaissance du vendeur et que ce dernier a accepté. » Article L. 211-12 du code de la consommation français « L’action résultant du défaut de conformité se prescrit par deux ans à compter de la délivrance du bien. »Article 1641 du code civil français « Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l’usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise, ou n’en aurait donné qu’un moindre prix, s’il les avait connus.» Article 1648 alinéa 1er du code civil français « L’action résultant des vices rédhibitoires doit être intentée par l’acquéreur dans un délai de deux ans à compter de la découverte du vice. » RESPECT DE LA VIE PRIVEE Apple, en sa qualité de responsable de traitement, conservera et utilisera les informations du client conformément à la politique de confidentialité Apple, qui peut être consultée sur la page web suivante: www.apple.com/legal/warranty/privacy. STIPULATIONS GENERALES Aucun revendeur, agent ou salarié Apple n’est habilité à modifier, proroger ou compléter la présente garantie. Si une stipulation des présentes est déclarée illégale ou inapplicable, la validité des autres stipulations ne sera pas affectée. Cette garantie est régie et interprétée selon les lois du pays dans lequel le Produit Apple a été acheté. Apple est identifiée à la fin de ce document selon le pays dans lequel le Produit Apple a été acheté. Apple et ses successeurs sont les garants en vertu de cette garantie. INFORMATION EN LIGNE. De plus amples informations sont disponibles en ligne sur les sujets suivants : Information internationales de support www.apple.com/support/country Distributeurs agréés www.apple.com/iphone/countries Prestataire de Service Agréé Apple support.apple.com/kb/HT1937 Magasins Apple («Apple Retail Store») www.apple.com/retail/storelist Support et service Apple www.apple.com/support/contact/phone_contacts.html Support gratuit Apple www.apple.com/support/country/index.html?dest=complimentary SOCIETE APPLE GARANTE POUR LA RÉGION OU LE PAYS D’ACHAT Région/Pays d'achat Apple Adresse Amérique Brésil Apple Computer Brasil Ltda Av. Cidade Jardim 400, 2 Andar, Sao Paulo, SP Brésil 01454-901 Canada Apple Canada, Inc. 7495 Birchmount Rd.; Markham, Ontario, Canada; L3R 5G2 CanadaRégion/Pays d'achat Apple Adresse Mexique Apple Operations Mexico S.A de C.V. Av. Paseo de la Reforma 505, Piso 33, Colonia Cuauhtemoc, Mexique DF 06500 Etats-Unis et autres pays d'Amérique Apple Inc. 1 Infinite Loop; Cupertino, CA 95014, États-Unis Europe, Moyen-Orient et Afrique Tous les pays Apple Sales International Hollyhill Industrial Estate Hollyhill, Cork, République d'Irlande Asie/Pacifique Australie ; Nouvelle Zélande, Fidji, PapouasieNouvelle- Guinée ; Vanuatu Apple Pty. Limited. PO Box A2629, Sydney South, NSW 1235, Australie Hong Kong Apple Asia Limited 2401 Tower One, Times Square, Causeway Bay ; Hong Kong Inde Apple India Private Ltd. 19th Floor, Concorde Tower C, UB City No 24, Vittal Mallya Road, Bangalore 560-001, Inde Japon Apple Japan, Inc. 3-20-2 Nishishinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo, Japon Corée Apple Korea Ltd. 3201, ASEM Tower; 159, Samsungdong, Gangnam-Gu; Seoul 135- 798, République de Corée Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Brunei, Cambodge Guam, Indonésie, Laos, Singapour, Malaisie, Népal, Pakistan, Philippines, Sri Lanka, Vietnam Apple Computer South Asia PTE Ltd 7 Ang Mo Kio Street 64 Singapour 569086 République populaire de Chine Apple Computer Trading (Shanghai) Co. Ltd. B Area, 2/F, No. 6 Warehouse Building, No. 500 Bing Ke Road, Wai Gao Qiao Free Trade Zone, Shanghai, P.R.C. Thaïlande Apple South Asia (Thailand) Limited 25th Floor, Suite B2, Siam Tower, 989 Rama 1 Road, Pataumwan, Bangkok, 10330 Taiwan Apple Asia LLC 16A, No. 333 Tun Hwa S. Road. Sec. 2, Taipei, Taiwan 106 Autres pays d'Asie Pacifique Apple Inc. 1 Infinite Loop; Cupertino, CA 95014, États-Unis iPhone F Warranty v3© 2011 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, FaceTime, iPhone, iPod, iPod touch, iTunes, Safari, Siri, le logo Made for iPod et le logo Works with iPhone sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Le logo Made for iPhone et iMessage sont des marques d’Apple Inc. iTunes Store est une marque de service d’Apple Inc., déposée aux ÉtatsUnis et dans d’autres pays. App Store et iCloud sont des marques de service d’Apple Inc. IOS est une marque ou marque déposée de Cisco aux États-Unis et dans d’autres pays, utilisée ici sous licence. La marque et les logos Bluetooth® sont des marques déposées de Bluetooth SIG, Inc. dont l’utilisation par Apple Inc. est soumise à un accord de licence. F034-5992-A Printed in XXXX Important Product Information Guide 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 1 9/3/09 3:06:12 PM2 3 This Important Product Information Guide contains safety, handling, disposal and recycling, regulatory, and software license information, as well as the one-year limited warranty for iPhone. Look for recycling, disposal, and other environmental information in the iPhone User Guide at: support.apple.com/manuals/iphone ±Read all safety information below and operating instructions before using iPhone to avoid injury. For detailed operating instructions read the iPhone User Guide on your iPhone by visiting help.apple.com/iphone or using the iPhone User Guide bookmark in Safari. For downloadable versions of the iPhone User Guide and the latest version of this Important Product Information Guide, visit: support.apple.com/manuals/iphone Important Safety Information WARNING: Failure to follow these safety instructions could result in fire, electric shock, or other injury or damage. Handling iPhone Do not drop, disassemble, open, crush, bend, deform, puncture, shred, microwave, incinerate, paint, or insert foreign objects into iPhone. Avoiding Water and Wet Locations Do not use iPhone in rain, or near washbasins or other wet locations. Take care not to spill any food or liquid on iPhone. In case iPhone gets wet, unplug all cables, turn off iPhone (press and hold the Sleep/Wake button, and then slide the onscreen slider) before cleaning, and allow it to dry thoroughly before turning it on again. Do not attempt to dry iPhone with an external heat source, such as a microwave oven or hair dryer. An iPhone that has been damaged as a result of exposure to liquids is not serviceable. Repairing or Modifying iPhone Never attempt to repair or modify iPhone yourself. Disassembling iPhone, including the removal of external screws, may cause damage that is not covered under the warranty. iPhone does not contain any user-serviceable parts, except for the SIM card and SIM tray. Service should only be provided by an Apple authorized wireless service provider. If iPhone has been submerged in water, punctured, or subjected to a severe fall, do not use it until you take it to an Apple authorized wireless service provider. For service information, choose iPhone Help from the Help menu in iTunes or go to: www.apple.com/support/iphone/service/faq Battery Replacement The rechargeable battery in iPhone should be replaced only by Apple or an Apple authorized wireless service provider. For more information about battery replacement service, go to: www.apple.com/support/iphone/service/battery Charging iPhone To charge iPhone, only use the Apple Dock Connector to USB Cable with an Apple USB Power Adapter or a high-power USB port on 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 2 9/3/09 3:06:12 PM2 3 another device that is compliant with the USB 2.0 or 1.1 standards, another Apple-branded product or accessory designed to work with iPhone, or a third-party accessory certified to use Apple’s “Works with iPhone” logo. Read all safety instructions for any products and accessories before using with iPhone. Apple is not responsible for the operation of third-party accessories or their compliance with safety and regulatory standards. When you use the Apple USB Power Adapter to charge iPhone, make sure that the power adapter is fully assembled before you plug it into a power outlet. Then insert the Apple USB Power Adapter firmly into the power outlet. Do not connect or disconnect the Apple USB Power Adapter with wet hands. The Apple USB Power Adapter may become warm during normal use. Always allow adequate ventilation around the Apple USB Power Adapter and use care when handling. Unplug the Apple USB Power Adapter if any of the following conditions exist:  The power cord or plug has become frayed or damaged.  The adapter is exposed to rain, liquid, or excessive moisture.  The adapter case has become damaged.  You suspect the adapter needs service or repair.  You want to clean the adapter. Avoiding Hearing Damage Permanent hearing loss may occur if the receiver, earbuds, headphones, speakerphone, or earpieces are used at high volume. Set the volume to a safe level. You can adapt over time to a higher volume of sound that may sound normal but can be damaging to your hearing. If you experience ringing in your ears or muffled speech, stop listening and have your hearing checked. The louder the volume, the less time is required before your hearing could be affected. Hearing experts suggest that to protect your hearing:  Limit the amount of time you use the receiver, earbuds, headphones, speakerphone, or earpieces at high volume.  Avoid turning up the volume to block out noisy surroundings.  Turn the volume down if you can’t hear people speaking near you. For information about how to set a maximum volume limit on iPhone, see the iPhone User Guide. Emergency Calls You should not rely on wireless devices for essential communications, such as medical emergencies. Use of iPhone to call emergency services may not work in all locations. Emergency numbers and services vary by region, and sometimes an emergency call cannot be placed due to network availability or environmental interference. Some cellular networks may not accept an emergency call from iPhone if it does not have a SIM, the SIM is PIN-locked, or if you have not activated your iPhone. Driving and Riding Safely Use of iPhone alone or with headphones (even if used only in one ear) while driving a vehicle or riding a bicycle is not recommended and is illegal in some areas. Check and obey the laws and regulations on the use of mobile devices like iPhone in the areas where you 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 3 9/3/09 3:06:12 PM4 5 drive or ride. Be careful and attentive while driving or riding a bicycle. If you decide to use iPhone while driving, keep in mind the following guidelines: 1  Give full attention to driving or riding and to the road. Using a mobile device while driving or riding may be distracting. If you find it disruptive or distracting while operating any type of vehicle, riding a bicycle, or performing any activity that requires your full attention, pull off the road and park before making or answering a call if driving conditions require.  Get to know iPhone and its features such as favorites, recents, and speakerphone. These features help you to place your call without taking your attention off the road. See the iPhone User Guide for more information.  Use a hands-free device. Add an extra layer of convenience and safety to your iPhone with one of the many hands-free accessories available.  Position iPhone within easy reach. Keep your eyes on the road. If you get an incoming call at an inconvenient time, let your voicemail answer it for you.  Try to plan calls when your car will be stationary. Assess the traffic before dialing, or place calls when you are not moving or before pulling into traffic.  Let the person you are speaking with know you are driving. If necessary, suspend the call in heavy traffic or hazardous weather conditions. Driving in rain, sleet, snow, ice, fog, and even heavy traffic can be hazardous.  Do not text, email, take notes, look up phone numbers, or perform any other activities that require your attention while driving. Composing or reading texts and emails, jotting down a to-do list, or flipping through your address book takes attention away from your primary responsibility, driving safely.  Do not engage in stressful or emotional conversations that may be distracting. Make people you are talking with aware you are driving and suspend conversations that have the potential to divert your attention from the road. Navigating Safely If your iPhone has applications that provide maps, directions or location-based navigation assistance, these applications should only be used for basic navigation assistance and should not be relied on to determine precise locations, proximity, distance, or direction. Maps, directions, and location-based applications provided by Apple depend on data collected and services provided by third parties. These data services are subject to change and may not be available in all geographic areas, resulting in maps, directions or location-based information that may be unavailable, inaccurate, or incomplete. Compare the information provided on iPhone to your surroundings and defer to posted signs to resolve any discrepancies. 1 Adapted from the CTIA-The Wireless Association® Safe Driving Tips. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 4 9/3/09 3:06:12 PM4 5 Do not use location-based applications while performing activities that require your full attention. For important information about driving safety, see the “Driving and Riding Safely” section. Always comply with posted signs and the laws and regulations in the areas where you are using iPhone. Seizures, Blackouts, and Eyestrain A small percentage of people may be susceptible to blackouts or seizures (even if they have never had one before) when exposed to flashing lights or light patterns such as when playing games or watching video. If you have experienced seizures or blackouts or have a family history of such occurrences, you should consult a physician before playing games (if available) or watching videos on your iPhone. Discontinue use of iPhone and consult a physician if you experience headaches, blackouts, seizures, convulsion, eye or muscle twitching, loss of awareness, involuntary movement, or disorientation. To reduce risk of headaches, blackouts, seizures, and eyestrain, avoid prolonged use, hold iPhone some distance from your eyes, use iPhone in a well lit room, and take frequent breaks. Glass Parts The outside cover of the iPhone screen is made of glass. This glass could break if iPhone is dropped on a hard surface or receives a substantial impact. If the glass chips or cracks, do not touch or attempt to remove the broken glass. Stop using iPhone until the glass is replaced by an Apple authorized wireless service provider. Glass cracked due to misuse or abuse is not covered under the warranty. Choking Hazards iPhone contains small parts, which may present a choking hazard to small children. Keep iPhone and its accessories away from small children. Repetitive Motion When you perform repetitive activities such as typing or playing games on iPhone, you may experience occasional discomfort in your hands, arms, shoulders, neck, or other parts of your body. Take frequent breaks and if you have discomfort during or after such use, stop use and see a physician. Potentially Explosive Atmospheres Turn off iPhone (press and hold the Sleep/Wake button, and then slide the onscreen slider) when in any area with a potentially explosive atmosphere. Do not charge iPhone, and obey all signs and instructions. Sparks in such areas could cause an explosion or fire, resulting in serious injury or even death. Areas with a potentially explosive atmosphere are often, but not always, marked clearly. Potential areas may include: fueling areas (such as gas stations); below deck on boats; fuel or chemical transfer or storage facilities; vehicles using liquefied petroleum gas (such as propane or butane); areas where the air contains chemicals or particles (such as grain, dust, or metal powders); and any other area where you would normally be advised to turn off your vehicle engine. For Vehicles Equipped with an Air Bag An air bag inflates with great force. Do not store iPhone or any of its accessories in the area over the air bag or in the air bag deployment area. Exposure to Radio Frequency Energy iPhone contains radio transmitters and receivers. When on, iPhone receives and sends out radio frequency (RF) energy through its antenna. The iPhone cellular antenna is located on the back of iPhone near the dock connector. The Wi-Fi and Bluetooth® antenna 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 5 9/3/09 3:06:12 PM6 7 is located near the back top edge of the iPhone. iPhone is designed and manufactured to comply with the limits for exposure to RF energy set by the Federal Communications Commission (FCC) of the United States, Industry Canada (IC) of Canada, and regulating entities of Japan, the European Union, and other countries. The exposure standard employs a unit of measurement known as the specific absorption rate, or SAR. The SAR limit applicable to iPhone set by the FCC is 1.6 watts per kilogram (W/kg), 1.6 W/kg by Industry Canada, and 2.0 W/kg by the Council of the European Union. Tests for SAR are conducted using standard operating positions (i.e., at the ear and worn on the body) specified by these agencies, with iPhone transmitting at its highest certified power level in all tested frequency bands. Although SAR is determined at the highest certified power level in each frequency band, the actual SAR level of iPhone while in operation can be well below the maximum value because iPhone adjusts its cellular transmitting power based in part on proximity to the wireless network. In general, the closer you are to a cellular base station, the lower the cellular transmitting power level. iPhone has been tested, 2 and meets the FCC, IC, and European Union RF exposure guidelines for cellular, Wi-Fi, and Bluetooth operation. When tested for use at the ear and for body-worn operation (with iPhone positioned 15 mm (5/8 inch) from the body), iPhone’s maximum SAR value for each frequency band is outlined below: Frequency Band Body Ear FCC & IC 1g SAR Limit (W/kg) GSM 850 1.030 0.521 1.6 GSM 1900 0.522 1.290 1.6 UMTS II 1900 0.402 1.388 1.6 UMTS V 850 0.733 0.516 1.6 Wi-Fi 0.088 0.779 1.6 Frequency Band Body Ear EU 10g SARLimit (W/kg) GSM 900 0.559 0.235 2.0 GSM 1800 0.369 0.780 2.0 2 The device was tested by Compliance Certification Services, Fremont, CA according to measurement standards and procedures specified in FCC OET Bulletin 65, Supplement C (Edition 01-01) and IEEE P1528.1, April 21 2003 and Canada RSS 102. iPhone adheres to the European Council Recommendation of 12 July 1999 on the Limitation of Exposure of the General Public to Electromagnetic Fields [1999/519/EC]. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 6 9/3/09 3:06:13 PM6 7 Frequency Band Body Ear EU 10g SARLimit (W/kg) UMTS I 2100 0.231 0.878 2.0 Wi-Fi 0.051 0.371 2.0 iPhone’s SAR measurement may exceed the FCC exposure guidelines for body-worn operation if positioned less than 15 mm (5/8 inch) from the body (e.g. when carrying iPhone in your pocket). For optimal mobile device performance and to be sure that human exposure to RF energy does not exceed the FCC, IC, and European Union guidelines, always follow these instructions and precautions: When on a call using the built-in audio receiver in iPhone, hold iPhone with the dock connector pointed down toward your shoulder to increase separation from the antenna. When using iPhone near your body for voice calls or for wireless data transmission over a cellular network, keep iPhone at least 15 mm (5/8 inch) away from the body, and only use carrying cases, belt clips, or holders that do not have metal parts and that maintain at least 15 mm (5/8 inch) separation between iPhone and the body. If you are still concerned about exposure to RF energy, you can further limit your exposure by limiting the amount of time using iPhone, since time is a factor in how much exposure a person receives, and by placing more distance between your body and iPhone, since exposure level drops off dramatically with distance. Additional Information For more information from the FCC about exposure to RF energy, see: www.fcc.gov/oet/rfsafety The FCC and the U.S. Food and Drug Administration (FDA) also maintain a consumer website at www.fda.gov/Radiation-EmittingProducts/ RadiationEmittingProductsandProcedures/HomeBusinessandEntertainment/ CellPhones/default.htm to address inquiries about the safety of mobile phones. Please check the website periodically for updates. For information about the scientific research related to RF energy exposure, see the EMF Research Database maintained by the World Health Organization at: www.who.int/emf Radio Frequency Interference Radio-frequency emissions from electronic equipment can negatively affect the operation of other electronic equipment causing them to malfunction. Although iPhone is designed, tested, and manufactured to comply with regulations governing radio frequency emission in countries such as the United States, Canada, the European Union, and Japan, the wireless transmitters and electrical circuits in iPhone may cause interference in other electronic equipment. Therefore, please take the following precautions: Aircraft Use of iPhone may be prohibited while traveling in aircraft. For more information about using Airplane Mode to turn off the iPhone wireless transmitters, see the iPhone User Guide. Vehicles Radio frequency emissions from iPhone may affect electronic systems in motor vehicles. Check with the manufacturer or its representative regarding your vehicle. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 7 9/3/09 3:06:13 PM8 9 Pacemakers The Health Industry Manufacturers Association recommends that a minimum separation of 15 cm (6 inches) be maintained between a handheld wireless phone and a pacemaker to avoid potential interference with the pacemaker. Persons with pacemakers:  Should always keep iPhone more than 15 cm (6 inches) from the pacemaker when the phone is turned on  Should not carry iPhone in a breast pocket  Should use the ear opposite the pacemaker to minimize the potential for interference If you have any reason to suspect that interference is taking place, turn iPhone off immediately. Hearing Aids iPhone may interfere with hearing aids. If it does, consult the hearing aid manufacturer or your physician for alternatives or remedies. Other Medical Devices If you use any other personal medical device, consult the device manufacturer or your physician to determine if it is adequately shielded from radio frequency emissions from iPhone. Health Care Facilities Hospitals and health care facilities may use equipment that is particularly sensitive to external radio frequency emissions. Turn iPhone off when staff or posted signs instruct you to do so. Blasting Areas and Posted Facilities To avoid interfering with blasting operations, turn off iPhone when in a “blasting area” or in areas posted “Turn off two-way radio.” Obey all signs and instructions. Important Handling Information NOTICE: Failure to follow these handling instructions could result in damage to iPhone or other property. Carrying and Handling iPhone iPhone contains sensitive components. Do not bend, drop, or crush iPhone. If your iPhone’s back case has a highgloss finish, handle with care to maintain its appearance. If you are concerned about scratching, you can use one of the many cases sold separately. Using Connectors and Ports Never force a connector into a port. Check for obstructions on the port. If the connector and port don’t join with reasonable ease, they probably don’t match. Make sure that the connector matches the port and that you have positioned the connector correctly in relation to the port. Keeping iPhone Within Acceptable Temperatures Operate iPhone in a place where the temperature is between 0º and 35º C (32º to 95º F). Low- or high-temperature conditions might temporarily shorten battery life or cause iPhone to temporarily stop working properly. Avoid dramatic changes in temperature or humidity when using iPhone as condensation may form on or within iPhone. Store iPhone in a place where the temperature is between -20º and 45º C (-4º to 113º F). Don’t leave iPhone in your car, because temperatures in parked cars can exceed this range. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 8 9/3/09 3:06:13 PM8 9 When you’re using iPhone or charging the battery, it is normal for iPhone to get warm. The exterior of iPhone functions as a cooling surface that transfers heat from inside the unit to the cooler air outside. Keeping the Outside of iPhone Clean To clean iPhone, unplug all cables and turn off iPhone (press and hold the Sleep/Wake button, and then slide the onscreen slider). Then use a soft, slightly damp, lint-free cloth. Avoid getting moisture in openings. Don’t use window cleaners, household cleaners, aerosol sprays, solvents, alcohol, ammonia, or abrasives to clean iPhone. Certification and Compliance Important: Changes or modifications to this product not authorized by Apple could void the EMC and wireless compliance and negate your authority to operate the product. This product has demonstrated EMC compliance under conditions that included the use of compliant peripheral devices and shielded cables between system components. It is important that you use compliant peripheral devices and shielded cables between system components to reduce the possibility of causing interference to radios, televisions, and other electronic devices. FCC Compliance Statement This device complies with part 15 of the FCC rules. Operation is subject to the following two conditions: (1) this device may not cause harmful interference, and (2) this device must accept any interference received, including interference that may cause undesired operation. Note: This equipment has been tested and found to comply with the limits for a Class B digital device, pursuant to part 15 of the FCC Rules. These limits are designed to provide reasonable protection against harmful interference in a residential installation. This equipment generates, uses and can radiate radio frequency energy and, if not installed and used in accordance with the instructions, may cause harmful interference to radio communications. However, there is no guarantee that interference will not occur in a particular installation. If this equipment does cause harmful interference to radio or television reception, which can be determined by turning the equipment off and on, the user is encouraged to try to correct the interference by one or more of the following measures:  Reorient or relocate the receiving antenna.  Increase the separation between the equipment and receiver.  Connect the equipment into an outlet on a circuit different from that to which the receiver is connected.  Consult the dealer or an experienced radio/TV technician for help. Canadian Compliance Statement Complies with the Canadian ICES-003 Class B specifications. Cet appareil numérique de la Classe B est conforme à la norme NMB-003 du Canada. This device complies with RSS 210 of Industry Canada. This Class B device meets all the requirements of the Canadian interference-causing equipment regulations. Cet appareil numérique de la Classe B respecte toutes les exigences du Réglement sur le matériel brouilleur du Canada. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 9 9/3/09 3:06:13 PM10 11 European Union Regulatory Conformance The equipment complies with the RF Exposure Requirement 1999/519/EC, Council Recommendation of 12 July 1999 on the limitation of exposure of the general public to electromagnetic fields (0–300 GHz). This equipment meets the following conformance standards: EN 300 328, EN 301 489-17, EN 301 511, EN 301 908, EN 50385 EU Declaration of Conformity ????????? Apple Inc. ?????????, ?? ???? ????????, Wi-Fi, Bluetooth ?????????? ? ? ???????????? ??? ???????????? ?????????? ? ??????? ????????? ??????? ?? ????????? 1999/5/??. Cesky Apple Inc. tímto prohlašuje, že tento cellular, Wi-Fi, & Bluetooth g je ve shode se základními požadavky a dalšími príslušnými ustanoveními smernice 1999/5/ES. Dansk Undertegnede Apple Inc. erklærer herved, at følgende udstyr cellular, Wi-Fi, & Bluetooth overholder de væsentlige krav og øvrige relevante krav i direktiv 1999/5/EF. Deutsch Hiermit erklärt Apple Inc., dass sich das Gerät cellular, Wi-Fi, & Bluetooth in Übereinstimmung mit den grundlegenden Anforderungen und den übrigen einschlägigen Bestimmungen der Richtlinie 1999/5/ EG befindet. Eesti Käesolevaga kinnitab Apple Inc. seadme cellular, Wi-Fi, & Bluetooth vastavust direktiivi 1999/5/EÜ põhinõuetele ja nimetatud direktiivist tulenevatele teistele asjakohastele sätetele. English Hereby, Apple Inc. declares that this cellular, Wi-Fi, & Bluetooth is in compliance with the essential requirements and other relevant provisions of Directive 1999/5/EC. Español Por medio de la presente Apple Inc. declara que el cellular, Wi-Fi, & Bluetooth cumple con los requisitos esenciales y cualesquiera otras disposiciones aplicables o exigibles de la Directiva 1999/5/CE. ???????? ?? ??? ?????S? Apple Inc. ??????? ??? cellular, Wi-Fi, & Bluetooth S?????F?????? ???S ??S ??S?????S ??????S??S ??? ??S ?????S S??????S ????????S ??S ???G??S 1999/5/??. Français Par la présente Apple Inc. déclare que l’appareil cellular, Wi-Fi, & Bluetooth est conforme aux exigences essentielles et aux autres dispositions pertinentes de la directive 1999/5/CE. Islenska Hér með lýsir Apple Inc. yfir því að cellular, Wi-Fi, & Bluetooth er í samræmi við grunnkröfur og aðrar kröfur, sem gerðar eru í tilskipun 1999/5/EC. Italiano Con la presente Apple Inc. dichiara che questo cellular, Wi-Fi, & Bluetooth è conforme ai requisiti essenziali ed alle altre disposizioni pertinenti stabilite dalla direttiva 1999/5/CE. Latviski Ar šo Apple Inc. deklare, ka cellular, Wi-Fi, & Bluetooth atbilst Direktivas 1999/5/EK butiskajam prasibam un citiem ar to saistitajiem noteikumiem. Lietuviu Šiuo Apple Inc. deklaruoja, kad šis cellular, Wi-Fi, & Bluetooth atitinka esminius reikalavimus ir kitas 1999/5/EB Direktyvos nuostatas. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 10 9/3/09 3:06:13 PM10 11 Magyar Alulírott, Apple Inc. nyilatkozom, hogy a cellular, Wi-Fi, & Bluetooth megfelel a vonatkozó alapvetõ követelményeknek és az 1999/5/EC irányelv egyéb elõírásainak. Malti Hawnhekk, Apple Inc., jiddikjara li dan cellular, Wi-Fi, & Bluetooth jikkonforma mal-htigijiet essenzjali u ma provvedimenti ohrajn relevanti li hemm fid-Dirrettiva 1999/5/EC. Nederlands Hierbij verklaart Apple Inc. dat het toestel cellular, Wi-Fi, & Bluetooth in overeenstemming is met de essentiële eisen en de andere relevante bepalingen van richtlijn 1999/5/EG. Norsk Norsk Apple Inc. erklærer herved at utstyret mobiltelefon, Wi-Fi og Bluetooth er i samsvar med de grunnleggende krav og øvrige relevante krav i direktiv 1999/5/EF. Polski Niniejszym Apple Inc. oswiadcza, ze cellular, Wi-Fi, & Bluetooth jest zgodny z zasadniczymi wymogami oraz pozostalymi stosownymi postanowieniami Dyrektywy 1999/5/EC. Português Apple Inc. declara que este cellular, Wi-Fi, & Bluetooth está conforme com os requisitos essenciais e outras disposições da Directiva 1999/5/CE. Româna Prin prezenta Apple Inc. declara ca acest aparat cellular, Wi-Fi, & Bluetooth este in conformitate cu cerintele esentiale si cu celelalte prevederi relevante ale Directivei 1999/5/CE. Slovensko Apple Inc. izjavlja, da je ta cellular, Wi-Fi, & Bluetooth v skladu z bistvenimi zahtevami in ostalimi relevantnimi dolocili direktive 1999/5/ES. Slovensky Apple Inc. týmto vyhlasuje, že cellular, Wi-Fi, & Bluetooth splna základné požiadavky a všetky príslušné ustanovenia Smernice 1999/5/ES. Suomi Apple Inc. vakuuttaa täten että cellular, Wi-Fi, & Bluetooth tyyppinen laite on direktiivin 1999/5/EY oleellisten vaatimusten ja sitä koskevien direktiivin muiden ehtojen mukainen. Svenska Härmed intygar Apple Inc. att denna cellular, Wi-Fi, & Bluetooth står I överensstämmelse med de väsentliga egenskapskrav och övriga relevanta bestämmelser som framgår av direktiv 1999/5/EG. A copy of the Declaration of Conformity is available at: www.apple.com/euro/compliance 0682 iPhone can be used in the following countries: European Community Restrictions Français Pour usage en intérieur uniquement. Consultez l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) pour connaître les limites d’utilisation des canaux 1 à 9. www.arcep.fr 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 11 9/3/09 3:06:13 PM12 13 Italiano Approvato esclusivamente per l’uso in locali chiusi. L’utilizzo all’esterno dei propri locali è subordinato al rilascio di un’autorizzazione generale. ????da G?a ???s? se es?te?????? ?????? µ??? Japan Compliance Statement—VCCI Class B Statement Compliance Marks Singapore South Africa TA-2008/712 APPROVED United Arab Emirates TRA ID: 0016472/08 TA: 0016473/08 Russia iPhone Terms and Conditions IMPORTANT: BY USING YOUR iPHONE, YOU ARE AGREEING TO BE BOUND BY THE FOLLOWING APPLE AND THIRD PARTY TERMS: A. APPLE iPHONE SOFTWARE LICENSE AGREEMENT B. NOTICES FROM APPLE C. GOOGLE MAPS TERMS AND CONDITIONS D. YOUTUBE TERMS AND CONDITIONS APPLE INC. iPHONE SOFTWARE LICENSE AGREEMENT Single Use License PLEASE READ THIS SOFTWARE LICENSE AGREEMENT (“LICENSE”) CAREFULLY BEFORE USING YOUR iPHONE OR DOWNLOADING THE SOFTWARE UPDATE ACCOMPANYING THIS LICENSE. BY USING YOUR iPHONE OR DOWNLOADING THIS SOFTWARE UPDATE, AS APPLICABLE, YOU ARE AGREEING TO BE BOUND BY THE TERMS OF THIS LICENSE, UNLESS YOU RETURN THE iPHONE IN ACCORDANCE WITH APPLE’S RETURN POLICY. IF YOU DO NOT AGREE TO THE TERMS OF THIS LICENSE, DO NOT USE THE iPHONE OR DOWNLOAD THIS SOFTWARE UPDATE. IF YOU DO NOT AGREE TO THE TERMS OF THE LICENSE, YOU MAY RETURN THE iPHONE WITHIN THE RETURN PERIOD TO THE APPLE 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 12 9/3/09 3:06:15 PM12 13 STORE OR AUTHORIZED DISTRIBUTOR WHERE YOU OBTAINED IT FOR A REFUND, SUBJECT TO APPLE’S RETURN POLICY FOUND AT http://www.apple. com/legal/sales_policies/. 1. General. The software (including Boot ROM code and other embedded software), documentation, interfaces, content, fonts and any data that came with your iPhone (“Original iPhone Software”), as may be updated or replaced by feature enhancements, software updates or system restore software provided by Apple (“iPhone Software Updates”), whether in read only memory, on any other media or in any other form (the Original iPhone Software and iPhone Software Updates are collectively referred to as the “iPhone Software”) are licensed, not sold, to you by Apple Inc. (“Apple”) for use only under the terms of this License. Apple and its licensors retain ownership of the iPhone Software itself and reserve all rights not expressly granted to you. Apple will provide you any iPhone OS software updates that it may release from time to time, up to and including the next major iPhone OS software release following the version of iPhone OS software that originally shipped from Apple on your iPhone, for free. For example, if your iPhone originally shipped with iPhone 2.x software, Apple would provide you with any iPhone OS software updates it might release up to and including the iPhone 3.x software release. Such updates and releases may not necessarily include all of the new software features that Apple releases for newer iPhone models. 2. Permitted License Uses and Restrictions. (a) Subject to the terms and conditions of this License, you are granted a limited non-exclusive license to use the iPhone Software on a single Apple-branded iPhone. Except as permitted in Section 2(b) below, this License does not allow the iPhone Software to exist on more than one Apple-branded iPhone at a time or on any other phone, and you may not distribute or make the iPhone Software available over a network where it could be used by multiple devices at the same time. This License does not grant you any rights to use Apple proprietary interfaces and other intellectual property in the design, development, manufacture, licensing or distribution of third party devices and accessories, or third party software applications, for use with the iPhone. Some of those rights are available under separate licenses from Apple. For more information on developing third party devices and accessories for the iPhone, please email madeforipod@apple.com. For more information on developing software applications for the iPhone, please email devprograms@apple.com. (b) Subject to the terms and conditions of this License, you are granted a limited non-exclusive license to download iPhone Software Updates that may be made available by Apple for your model of the iPhone to update or restore the software on any such iPhone that you own or control. This License does not allow you to update or restore iPhones that you do not control or own, and you may not distribute or make the iPhone Software Updates available over a network where they could be used by multiple devices or multiple computers at the same time. You may make one copy of the iPhone Software Updates stored on your computer in machine-readable form for backup purposes only, provided that the backup copy must include all copyright or other proprietary notices contained on the original. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 13 9/3/09 3:06:15 PM14 15 (c) You may not and you agree not to, or to enable others to, copy (except as expressly permitted by this License), decompile, reverse engineer, disassemble, attempt to derive the source code of, decrypt, modify, or create derivative works of the iPhone Software or any services provided by the iPhone Software, or any part thereof (except as and only to the extent any foregoing restriction is prohibited by applicable law or to the extent as may be permitted by licensing terms governing use of open-sourced components included with the iPhone Software). Any attempt to do so is a violation of the rights of Apple and its licensors of the iPhone Software. (d) By storing content on your iPhone you are making a digital copy. In some jurisdictions, it is unlawful to make digital copies without prior permission from the rightsholder. The iPhone Software may be used to reproduce materials so long as such use is limited to reproduction of non-copyrighted materials, materials in which you own the copyright, or materials you are authorized or legally permitted to reproduce. (e) You agree to use the iPhone Software and the Services (as defined in Section 5 below) in compliance with all applicable laws, including local laws of the country or region in which you reside or in which you download or use the iPhone Software and Services. 3. Transfer. You may not rent, lease, lend, sell, redistribute, or sublicense the iPhone Software. You may, however, make a one-time permanent transfer of all of your license rights to the iPhone Software to another party in connection with the transfer of ownership of your iPhone, provided that: (a) the transfer must include your iPhone and all of the iPhone Software, including all its component parts, original media, printed materials and this License; (b) you do not retain any copies of the iPhone Software, full or partial, including copies stored on a computer or other storage device; and (c) the party receiving the iPhone Software reads and agrees to accept the terms and conditions of this License. 4. Consent to Use of Non-Personal Data. (a) Diagnostic Data. You agree that Apple and its subsidiaries and agents may collect, maintain, process and use diagnostic, technical and related information, including but not limited to information about your iPhone, computer, system and application software, and peripherals, that is gathered periodically to facilitate the provision of software updates, product support and other services to you (if any) related to the iPhone Software, and to verify compliance with the terms of this License. Apple may use this information, as long as it is in a form that does not personally identify you, to improve our products or to provide services or technologies to you. (b) Location Data. Apple and its partners and licensees may provide certain services through your iPhone that rely upon location information. To provide these services, where available, Apple and its partners and licensees may transmit, collect, maintain, process and use your location data, including the real-time geographic location of your iPhone. The location data collected by Apple is collected in a form that does not personally identify you and may be used by Apple and its partners and licensees to provide location-based products and services. By using any location-based services on your iPhone, you agree and consent to Apple’s and its partners’ and licensees’ transmission, collection, maintenance, processing and use of your location data to provide 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 14 9/3/09 3:06:15 PM14 15 such products and services. You may withdraw this consent at any time by not using the location-based features or by turning off the Location Services setting on your iPhone. Not using these features will not impact the non location-based functionality of your iPhone. When using third party applications or services on the iPhone that use or provide location data, you are subject to and should review such third party’s terms and privacy policy on use of location data by such third party applications or services. 5. Services and Third Party Materials. (a) The iPhone Software enables access to Apple’s iTunes Store, App Store and other Apple and third party services and web sites (collectively and individually, “Services”). Use of the Services requires Internet access and use of certain Services requires you to accept additional terms. By using this software in connection with an iTunes Store account, you agree to the latest iTunes Store Terms and Conditions, which you may access and review at http://www.apple.com/legal/itunes/ww/. (b) You understand that by using any of the Services, you may encounter content that may be deemed offensive, indecent, or objectionable, which content may or may not be identified as having explicit language, and that the results of any search or entering of a particular URL may automatically and unintentionally generate links or references to objectionable material. Nevertheless, you agree to use the Services at your sole risk and that Apple shall have no liability to you for content that may be found to be offensive, indecent, or objectionable. (c) Certain Services may display, include or make available content, data, information, applications or materials from third parties (“Third Party Materials”) or provide links to certain third party web sites. By using the Services, you acknowledge and agree that Apple is not responsible for examining or evaluating the content, accuracy, completeness, timeliness, validity, copyright compliance, legality, decency, quality or any other aspect of such Third Party Materials or web sites. Apple, its officers, affiliates and subsidiaries do not warrant or endorse and do not assume and will not have any liability or responsibility to you or any other person for any third-party Services, Third Party Materials or web sites, or for any other materials, products, or services of third parties. Third Party Materials and links to other web sites are provided solely as a convenience to you. (d) Financial information displayed by any Services is for general informational purposes only and should not be relied upon as investment advice. Before executing any securities transaction based upon information obtained through the Services, you should consult with a financial or securities professional who is legally qualified to give financial or securities advice in your country or region. Location data provided by any Services is for basic navigational purposes only and is not intended to be relied upon in situations where precise location information is needed or where erroneous, inaccurate, time-delayed or incomplete location data may lead to death, personal injury, property or environmental damage. Neither Apple nor any of its content providers guarantees the availability, accuracy, completeness, reliability, or timeliness of stock information, location data or any other data displayed by any Services. (e) You agree that the Services contain proprietary content, information and material that is owned by Apple and/or its licensors, and is protected by 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 15 9/3/09 3:06:15 PM16 17 applicable intellectual property and other laws, including but not limited to copyright, and that you will not use such proprietary content, information or materials in any way whatsoever except for permitted use of the Services or in any manner that is inconsistent with the terms of this License or that infringes any intellectual property rights of a third party or Apple. No portion of the Services may be reproduced in any form or by any means. You agree not to modify, rent, lease, loan, sell, distribute, or create derivative works based on the Services, in any manner, and you shall not exploit the Services in any unauthorized way whatsoever, including but not limited to, using the Services to transmit any computer viruses, worms, trojan horses or other malware, or by trespass or burdening network capacity. You further agree not to use the Services in any manner to harass, abuse, stalk, threaten, defame or otherwise infringe or violate the rights of any other party, and that Apple is not in any way responsible for any such use by you, nor for any harassing, threatening, defamatory, offensive, infringing or illegal messages or transmissions that you may receive as a result of using any of the Services. (f) In addition, Services and Third Party Materials that may be accessed from, displayed on or linked to from the iPhone are not available in all languages or in all countries. Apple makes no representation that such Services and Materials are appropriate or available for use in any particular location. To the extent you choose to access such Services or Materials, you do so at your own initiative and are responsible for compliance with any applicable laws, including but not limited to applicable local laws. Apple and its licensors reserve the right to change, suspend, remove, or disable access to any Services at any time without notice. In no event will Apple be liable for the removal of or disabling of access to any such Services. Apple may also impose limits on the use of or access to certain Services, in any case and without notice or liability. 6. Termination. This License is effective until terminated. Your rights under this License will terminate automatically or otherwise cease to be effective without notice from Apple if you fail to comply with any term(s) of this License. Upon the termination of this License, you shall cease all use of the iPhone Software. Sections 7, 8, 9, 12 and 13 of this License shall survive any such termination. 7. Disclaimer of Warranties. YOU EXPRESSLY ACKNOWLEDGE AND AGREE THAT, TO THE EXTENT PERMITTED BY APPLICABLE LAW, USE OF THE iPHONE SOFTWARE AND SERVICES IS AT YOUR SOLE RISK AND THAT THE ENTIRE RISK AS TO SATISFACTORY QUALITY, PERFORMANCE, ACCURACY AND EFFORT IS WITH YOU. TO THE MAXIMUM EXTENT PERMITTED BY APPLICABLE LAW, THE iPHONE SOFTWARE AND SERVICES PERFORMED BY THE iPHONE SOFTWARE ARE PROVIDED “AS IS” AND “AS AVAILABLE”, WITH ALL FAULTS AND WITHOUT WARRANTY OF ANY KIND, AND APPLE AND APPLE’S LICENSORS (COLLECTIVELY REFERRED TO AS “APPLE” FOR THE PURPOSES OF SECTIONS 7 AND 8) HEREBY DISCLAIM ALL WARRANTIES AND CONDITIONS WITH RESPECT TO THE iPHONE SOFTWARE AND SERVICES, EITHER EXPRESS, IMPLIED OR STATUTORY, INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, THE IMPLIED WARRANTIES AND/OR CONDITIONS OF MERCHANTABILITY, SATISFACTORY QUALITY, FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE, ACCURACY, QUIET ENJOYMENT, AND NON-INFRINGEMENT OF THIRD PARTY RIGHTS. APPLE DOES NOT WARRANT AGAINST INTERFERENCE WITH YOUR ENJOYMENT OF THE iPHONE 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 16 9/3/09 3:06:15 PM16 17 SOFTWARE AND SERVICES, THAT THE FUNCTIONS CONTAINED IN OR SERVICES PERFORMED BY THE iPHONE SOFTWARE WILL MEET YOUR REQUIREMENTS, THAT THE OPERATION OF THE iPHONE SOFTWARE AND SERVICES WILL BE UNINTERRUPTED OR ERROR-FREE, THAT ANY SERVICE WILL CONTINUE TO BE MADE AVAILABLE, THAT DEFECTS IN THE iPHONE SOFTWARE OR SERVICES WILL BE CORRECTED, OR THAT THE iPHONE SOFTWARE WILL BE COMPATIBLE OR WORK WITH ANY THIRD PARTY SOFTWARE, APPLICATIONS OR THIRD PARTY SERVICES. INSTALLATION OF THIS SOFTWARE MAY AFFECT THE USABILITY OF THIRD PARTY SOFTWARE, APPLICATIONS OR THIRD PARTY SERVICES. YOU FURTHER ACKNOWLEGE THAT THE iPHONE SOFTWARE AND SERVICES ARE NOT INTENDED OR SUITABLE FOR USE IN SITUATIONS OR ENVIRONMENTS WHERE THE FAILURE OR TIME DELAYS OF, OR ERRORS OR INACCURACIES IN, THE CONTENT, DATA OR INFORMATION PROVIDED BY THE IPHONE SOFTWARE OR SERVICES COULD LEAD TO DEATH, PERSONAL INJURY, OR SEVERE PHYSICAL OR ENVIRONMENTAL DAMAGE, INCLUDING WITHOUT LIMITATION THE OPERATION OF NUCLEAR FACILITIES, AIRCRAFT NAVIGATION OR COMMUNICATION SYSTEMS, AIR TRAFFIC CONTROL, LIFE SUPPORT OR WEAPONS SYSTEMS. NO ORAL OR WRITTEN INFORMATION OR ADVICE GIVEN BY APPLE OR AN APPLE AUTHORIZED REPRESENTATIVE SHALL CREATE A WARRANTY. SHOULD THE iPHONE SOFTWARE OR SERVICES PROVE DEFECTIVE, YOU ASSUME THE ENTIRE COST OF ALL NECESSARY SERVICING, REPAIR OR CORRECTION. SOME JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OF IMPLIED WARRANTIES OR LIMITATIONS ON APPLICABLE STATUTORY RIGHTS OF A CONSUMER, SO THE ABOVE EXCLUSION AND LIMITATIONS MAY NOT APPLY TO YOU. 8. Limitation of Liability. TO THE EXTENT NOT PROHIBITED BY APPLICABLE LAW, IN NO EVENT SHALL APPLE BE LIABLE FOR PERSONAL INJURY, OR ANY INCIDENTAL, SPECIAL, INDIRECT OR CONSEQUENTIAL DAMAGES WHATSOEVER, INCLUDING, WITHOUT LIMITATION, DAMAGES FOR LOSS OF PROFITS, CORRUPTION OR LOSS OF DATA, FAILURE TO TRANSMIT OR RECEIVE ANY DATA, BUSINESS INTERRUPTION OR ANY OTHER COMMERCIAL DAMAGES OR LOSSES, ARISING OUT OF OR RELATED TO YOUR USE OF OR INABILITY TO USE THE iPHONE SOFTWARE AND SERVICES OR ANY THIRD PARTY SOFTWARE OR APPLICATIONS IN CONJUNCTION WITH THE iPHONE SOFTWARE, HOWEVER CAUSED, REGARDLESS OF THE THEORY OF LIABILITY (CONTRACT, TORT OR OTHERWISE) AND EVEN IF APPLE HAS BEEN ADVISED OF THE POSSIBILITY OF SUCH DAMAGES. SOME JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE LIMITATION OF LIABILITY FOR PERSONAL INJURY, OR OF INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES, SO THIS LIMITATION MAY NOT APPLY TO YOU. In no event shall Apple’s total liability to you for all damages (other than as may be required by applicable law in cases involving personal injury) exceed the amount of two hundred and fifty dollars (U.S.$250.00). The foregoing limitations will apply even if the above stated remedy fails of its essential purpose. 9. Digital Certificates. The iPhone Software contains functionality that allows it to accept digital certificates either issued from Apple or from third parties. YOU ARE SOLELY RESPONSIBLE FOR DECIDING WHETHER OR NOT TO RELY ON A CERTIFICATE WHETHER ISSUED BY APPLE OR A THIRD PARTY. YOUR USE OF DIGITAL CERTIFICATES IS AT YOUR SOLE RISK. TO THE MAXIMUM EXTENT PERMITTED BY APPLICABLE LAW, APPLE MAKES NO WARRANTIES OR REPRESENTATIONS, EXPRESS OR IMPLIED, AS TO MERCHANTABILITY 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 17 9/3/09 3:06:15 PM18 19 OR FITNESS FOR ANY PARTICULAR PURPOSE, ACCURACY, SECURITY, OR NON-INFRINGEMENT OF THIRD PARTY RIGHTS WITH RESPECT TO DIGITAL CERTIFICATES. 10. Export Control. You may not use or otherwise export or reexport the iPhone Software except as authorized by United States law and the laws of the jurisdiction(s) in which the iPhone Software was obtained. In particular, but without limitation, the iPhone Software may not be exported or reexported (a) into any U.S. embargoed countries or (b) to anyone on the U.S. Treasury Department’s list of Specially Designated Nationals or the U.S. Department of Commerce Denied Person’s List or Entity List. By using the iPhone Software, you represent and warrant that you are not located in any such country or on any such list. You also agree that you will not use the iPhone Software for any purposes prohibited by United States law, including, without limitation, the development, design, manufacture or production of missiles, nuclear, chemical or biological weapons. 11. Government End Users. The iPhone Software and related documentation are “Commercial Items”, as that term is defined at 48 C.F.R. §2.101, consisting of “Commercial Computer Software” and “Commercial Computer Software Documentation”, as such terms are used in 48 C.F.R. §12.212 or 48 C.F.R. §227.7202, as applicable. Consistent with 48 C.F.R. §12.212 or 48 C.F.R. §227.7202-1 through 227.7202-4, as applicable, the Commercial Computer Software and Commercial Computer Software Documentation are being licensed to U.S. Government end users (a) only as Commercial Items and (b) with only those rights as are granted to all other end users pursuant to the terms and conditions herein. Unpublished-rights reserved under the copyright laws of the United States. 12. Controlling Law and Severability. This License will be governed by and construed in accordance with the laws of the State of California, excluding its conflict of law principles. This License shall not be governed by the United Nations Convention on Contracts for the International Sale of Goods, the application of which is expressly excluded. If for any reason a court of competent jurisdiction finds any provision, or portion thereof, to be unenforceable, the remainder of this License shall continue in full force and effect. 13. Complete Agreement; Governing Language. This License constitutes the entire agreement between you and Apple relating to the iPhone Software and supersedes all prior or contemporaneous understandings regarding such subject matter. No amendment to or modification of this License will be binding unless in writing and signed by Apple. Any translation of this License is done for local requirements and in the event of a dispute between the English and any non-English versions, the English version of this License shall govern, to the extent not prohibited by local law in your jurisdiction. 14. Third Party Acknowledgements. Portions of the iPhone Software may utilize or include third party software and other copyrighted material. Acknowledgements, licensing terms and disclaimers for such material are contained in the electronic documentation for the iPhone Software, and your use of such material is governed by their respective terms. Use of the Google Safe Browsing Service is subject to the Google Terms of Service 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 18 9/3/09 3:06:15 PM18 19 (http://www.google.com/terms_of_service.html) and to Google’s Privacy Policy (http://www.google.com/privacypolicy.html). 15. Use of MPEG-4; H.264/AVC Notice. (a) The iPhone Software contains MPEG-4 video encoding and/or decoding functionality. The iPhone Software is licensed under the MPEG-4 Visual Patent Portfolio License for the personal and non-commercial use of a consumer for (i) encoding video in compliance with the MPEG-4 Visual Standard (“MPEG-4 Video”) and/or (ii) decoding MPEG-4 video that was encoded by a consumer engaged in a personal and non-commercial activity and/or was obtained from a video provider licensed by MPEG LA to provide MPEG-4 video. No license is granted or shall be implied for any other use. Additional information including that relating to promotional, internal and commercial uses and licensing may be obtained from MPEG LA, LLC. See http://www.mpegla.com. (b) The iPhone Software contains AVC encoding and/or decoding functionality, commercial use of H.264/AVC requires additional licensing and the following provision applies: THE AVC FUNCTIONALITY IN THE iPHONE SOFTWARE IS LICENSED HEREIN ONLY FOR THE PERSONAL AND NONCOMMERCIAL USE OF A CONSUMER TO (i) ENCODE VIDEO IN COMPLIANCE WITH THE AVC STANDARD (“AVC VIDEO”) AND/OR (ii) DECODE AVC VIDEO THAT WAS ENCODED BY A CONSUMER ENGAGED IN A PERSONAL AND NON-COMMERCIAL ACTIVITY AND/OR AVC VIDEO THAT WAS OBTAINED FROM A VIDEO PROVIDER LICENSED TO PROVIDE AVC VIDEO. INFORMATION REGARDING OTHER USES AND LICENSES MAY BE OBTAINED FROM MPEG LA L.L.C. SEE HTTP://WWW.MPEGLA.COM. 16. Yahoo Search Service Restrictions. The Yahoo Search Service available through Safari is licensed for use only in the following countries and regions: Argentina, Aruba, Australia, Austria, Barbados, Belgium, Bermuda, Brazil, Bulgaria, Canada, Cayman Islands, Chile, Colombia, Cyprus, Czech Republic, Denmark, Dominican Republic, Ecuador, El Salvador, Finland, France, Germany, Greece, Grenada, Guatemala, Hong Kong, Hungary, Iceland, India, Indonesia, Ireland, Italy, Jamaica, Latvia, Lithuania, Luxembourg, Malaysia, Malta, Mexico, Netherlands, New Zealand, Nicaragua, Norway, Panama, Peru, Philippines, Poland, Portugal, Puerto Rico, Romania, Singapore, Slovakia, Slovenia, South Korea, Spain, St. Lucia, St. Vincent, Sweden, Switzerland, Taiwan, Thailand, The Bahamas, Trinidad and Tobago, Turkey, UK, Uruguay, US and Venezuela. 17. Microsoft Exchange Notice. The Microsoft Exchange mail setting in the iPhone Software is licensed only for over-the-air synchronization of information, such as email, contacts, calendar and tasks, between your iPhone and Microsoft Exchange Server or other server software licensed by Microsoft to implement the Microsoft Exchange ActiveSync protocol. EA0567 Update Rev. 5/8/09 NOTICES FROM APPLE If Apple needs to contact you about your product or account, you consent to receive the notices by email. You agree that any such notices that we send you electronically will satisfy any legal communication requirements. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 19 9/3/09 3:06:15 PM20 21 GOOGLE MAPS TERMS AND CONDITIONS Thank you for trying out the Google Maps for mobile software application! This page contains the terms and conditions (the “Terms and Conditions”) for Google Maps for mobile and the enterprise version of Google Maps for mobile. In order to use this software, including any third party software made available to you in conjunction with this software and/or the related service, (collectively referred to below as “Google Maps for mobile”) you agree to be bound by these Terms and Conditions, either on behalf of yourself or on behalf of your employer or other entity. If you are agreeing to be bound by these Terms and Conditions on behalf of your employer or other entity, you represent and warrant that you have full legal authority to bind your employer or such entity to these Terms and Conditions. If you don’t have the legal authority to bind, please press “No” when asked whether you agree to these Terms and Conditions, and do not proceed with use of this product. Additional Terms Google Maps for mobile is designed to be used in conjunction with Google’s Maps services and other Google services. Accordingly, you agree and acknowledge that your use of Google Maps for mobile is also subject to (a) the specific terms of service for Google Maps (which can be viewed at http://local.google.com/help/terms_local.html) including the content notices applicable thereto (which can be viewed at http://local.google.com/help/legalnotices_local.html), (b) the general Google terms of service (which can be viewed at http://www.google.com/terms_of_ service.html) and (c) Google’s overall privacy policy (which can be viewed at http://www.google.com/privacypolicy.html), as well as specific privacy policies, such as the Google Maps for mobile privacy policy included with this application, such provisions being hereby incorporated into these Terms and Conditions by reference. To the extent that there is any inconsistency or conflict between such additional terms and these Terms and Conditions, the provisions of these Terms and Conditions take precedence. Network Charges Google does not charge for downloading or using Google Maps for mobile, but depending on your plan and your carrier or provider, your carrier or other provider may charge you for downloading Google Maps for mobile or for use of your mobile phone when you access information or other Google services through Google Maps for mobile. Non-Commercial Use Only Google Maps for mobile is made available to you for your non-commercial use only. This means that you may use it for your personal use only: you may use it at work or at home, to search for anything you want, subject to the terms set out in these Terms and Conditions. You need to obtain Google’s permission first, which you can do by contacting mobile-support@google.com, if you want to sell Google Maps for mobile or any information, services, or software associated with or derived from it, or if you want to modify, copy, license, or create derivative works from Google Maps for mobile. Unless you have our prior written consent, you agree not to modify, adapt, translate, prepare derivative works from, decompile, reverse engineer, disassemble or otherwise attempt to derive source code from Google Maps for mobile. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 20 9/3/09 3:06:15 PM20 21 Furthermore, you may not use Google Maps for mobile in any manner that could damage, disable, overburden, or impair Google’s services (e.g., you may not use the Google Maps for mobile in an automated manner), nor may you use Google Maps for mobile in any manner that could interfere with any other party’s use and enjoyment of Google’s services. If you have comments on Google Maps for mobile or ideas on how to improve it, please email mobile-support@google.com. Please note that by doing so, you also grant Google and third parties permission to use and incorporate your ideas or comments into Google Maps for mobile (or third party software) without further notice or compensation. Intellectual Property As between you and Google, you agree and acknowledge that Google owns all rights, title and interest in and to Google Maps for mobile, including without limitation all associated Intellectual Property Rights. “Intellectual Property Rights” means any and all rights existing from time to time under patent law, copyright law, trade secret law, trademark law, unfair competition law, and any and all other proprietary rights, and any and all applications, renewals, extensions and restorations thereof, now or hereafter in force and effect worldwide. You agree to not remove, obscure, or alter Google’s or any third party’s copyright notice, trademarks, or other proprietary rights notices affixed to or contained within or accessed in conjunction with or through the Google Maps for mobile. Disclaimer of Warranties Google and any third party who makes its s oftware available in conjunction with or through Google Maps for mobile disclaim any responsibility for any harm resulting from your use of Google Maps for mobile and/or any third party software accessed in conjunction with or through Google Maps for mobile. GOOGLE MAPS FOR MOBILE IS PROVIDED “AS IS,” WITH NO WARRANTIES WHATSOEVER. GOOGLE AND SUCH THIRD PARTIES EXPRESSLY DISCLAIM TO THE FULLEST EXTENT PERMITTED BY LAW ALL EXPRESS, IMPLIED, AND STATUTORY WARRANTIES, INCLUDING, WITHOUT LIMITATION, THE WARRANTIES OF MERCHANTABILITY, FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE, AND NON-INFRINGEMENT OF PROPRIETARY RIGHTS. GOOGLE AND ANY SUCH THIRD PARTIES DISCLAIM ANY WARRANTIES REGARDING THE SECURITY, RELIABILITY, TIMELINESS, AND PERFORMANCE OF GOOGLE MAPS FOR MOBILE AND SUCH THIRD PARTY SOFTWARE. YOU UNDERSTAND AND AGREE THAT YOU DOWNLOAD AND/OR USE GOOGLE MAPS FOR MOBILE AT YOUR OWN DISCRETION AND RISK AND THAT YOU WILL BE SOLELY RESPONSIBLE FOR ANY DAMAGES TO YOUR COMPUTER OR MOBILE DEVICE SYSTEM OR LOSS OF DATA THAT RESULTS FROM THE DOWNLOAD OR USE OF GOOGLE MAPS FOR MOBILE. SOME STATES OR OTHER JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OF IMPLIED WARRANTIES, SO THE ABOVE EXCLUSIONS MAY NOT APPLY TO YOU. YOU MAY ALSO HAVE OTHER RIGHTS THAT VARY FROM STATE TO STATE AND JURISDICTION TO JURISDICTION. Limitation of Liability UNDER NO CIRCUMSTANCES SHALL GOOGLE OR ANY THIRD PARTY WHO MAKE THEIR SOFTWARE AVAILABLE IN CONJUNCTION WITH OR THROUGH THE GOOGLE MAPS FOR MOBILE BE LIABLE TO ANY USER ON ACCOUNT OF THAT USER’S USE OR MISUSE OF GOOGLE MAPS FOR MOBILE. SUCH LIMITATION OF LIABILITY SHALL APPLY TO PREVENT RECOVERY 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 21 9/3/09 3:06:15 PM22 23 OF DIRECT, INDIRECT, INCIDENTAL, CONSEQUENTIAL, SPECIAL, EXEMPLARY, AND PUNITIVE DAMAGES WHETHER SUCH CLAIM IS BASED ON WARRANTY, CONTRACT, TORT (INCLUDING NEGLIGENCE), OR OTHERWISE, (EVEN IF GOOGLE AND/OR A THIRD PARTY SOFTWARE PROVIDER HAVE BEEN ADVISED OF THE POSSIBILITY OF SUCH DAMAGES). SUCH LIMITATION OF LIABILITY SHALL APPLY WHETHER THE DAMAGES ARISE FROM USE OR MISUSE OF AND RELIANCE ON GOOGLE MAPS FOR MOBILE OR ON PRODUCTS OR SERVICES MADE AVAILABLE IN CONJUNCTION WITH OR THROUGH GOOGLE MAPS FOR MOBILE, FROM INABILITY TO USE GOOGLE MAPS FOR MOBILE OR PRODUCTS OR SERVICES MADE AVAILABLE IN CONJUNCTION WITH OR THROUGH THE GOOGLE MAPS FOR MOBILE, OR FROM THE INTERRUPTION, SUSPENSION, OR TERMINATION OF GOOGLE MAPS FOR MOBILE OR PRODUCTS OR SERVICES MADE AVAILABLE IN CONJUNCTION WITH OR THROUGH GOOGLE MAPS FOR MOBILE (INCLUDING SUCH DAMAGES INCURRED BY THIRD PARTIES). SUCH LIMITATION SHALL APPLY NOTWITHSTANDING A FAILURE OF ESSENTIAL PURPOSE OF ANY LIMITED REMEDY AND TO THE FULLEST EXTENT PERMITTED BY LAW. SOME STATES OR OTHER JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OR LIMITATION OF LIABILITY FOR INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES, SO THE ABOVE LIMITATIONS AND EXCLUSIONS MAY NOT APPLY TO YOU. Miscellaneous Provisions These Terms and Conditions will be governed by and construed in accordance with the laws of the State of California, without giving effect to the conflict of laws provisions of California or your actual state or country of residence. If for any reason a court of competent jurisdiction finds any provision or portion of these Terms and Conditions to be unenforceable, the remainder of these Terms and Conditions will continue in full force and effect. These Terms and Conditions constitute the entire agreement between you and Google with respect to the subject matter hereof and supersede and replace all prior or contemporaneous understandings or agreements, written or oral, regarding such subject matter. Any waiver of any provision of these Terms and Conditions will be effective only if in writing and signed by Google. September 2007 YOUTUBE TERMS AND CONDITIONS http://www.youtube.com/t/terms 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 22 9/3/09 3:06:16 PM22 23 Apple One (1) Year Limited Warranty FOR CONSUMERS, WHO ARE COVERED BY CONSUMER PROTECTION LAWS OR REGULATIONS IN THEIR COUNTRY OF PURCHASE OR, IF DIFFERENT, THEIR COUNTRY OF RESIDENCE, THE BENEFITS CONFERRED BY THIS WARRANTY ARE IN ADDITION TO ALL RIGHTS AND REMEDIES CONVEYED BY SUCH CONSUMER PROTECTION LAWS AND REGULATIONS. THIS WARRANTY DOES NOT EXCLUDE, LIMIT OR SUSPEND ANY RIGHTS OF CONSUMERS ARISING OUT OF NONCONFORMITY WITH A SALES CONTRACT. SOME COUNTRIES, STATES AND PROVINCES DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OR LIMITATION OF INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES OR ALLOW LIMITATIONS ON HOW LONG AN IMPLIED WARRANTY OR CONDITION MAY LAST, SO THE LIMITATIONS OR EXCLUSIONS DESCRIBED BELOW MAY NOT APPLY TO YOU. THIS WARRANTY GIVES YOU SPECIFIC LEGAL RIGHTS, AND YOU MAY ALSO HAVE OTHER RIGHTS THAT VARY BY COUNTRY, STATE OR PROVINCE. THIS LIMITED WARRANTY IS GOVERNED BY AND CONSTRUED UNDER THE LAWS OF THE COUNTRY IN WHICH THE PRODUCT PURCHASE TOOK PLACE. APPLE, THE WARRANTOR UNDER THIS LIMITED WARRANTY, IS IDENTIFIED AT THE END OF THIS DOCUMENT ACCORDING TO THE COUNTRY OR REGION IN WHICH THE PRODUCT PURCHASE TOOK PLACE. Apple’s warranty obligations for this hardware product are limited to the terms set forth below: Apple, as defined in the table below, warrants this Apple-branded hardware product against defects in materials and workmanship under normal use for a period of ONE (1) YEAR from the date of retail purchase by the original end-user purchaser (“Warranty Period”). If a hardware defect arises and a valid claim is received within the Warranty Period, at its option and to the extent permitted by law, Apple will either (1) repair the hardware defect at no charge, using new parts or parts equivalent to new in performance and reliability, (2) exchange the product with a product that is new or equivalent to new in performance and reliability and is at least functionally equivalent to the original product, or (3) refund the purchase price of the product. Apple may request that you replace defective parts with new or refurbished userinstallable parts that Apple provides in fulfillment of its warranty obligation. A replacement product or part, including a user-installable part that has been installed in accordance with instructions provided by Apple, assumes the remaining warranty of the original product or ninety (90) days from the date of replacement or repair, whichever provides longer coverage for you. When a product or part is exchanged, any replacement item becomes your property and the replaced item becomes Apple’s property. Parts provided by Apple in fulfillment of its warranty obligation must be used in products for which warranty service is claimed. When a refund is given, the product for which the refund is provided must be returned to Apple and becomes Apple’s property. EXCLUSIONS AND LIMITATIONS This Limited Warranty applies only to the hardware product manufactured by or for Apple that can be identified by the “Apple” trademark, trade name, or logo affixed to it. The Limited Warranty does not apply to any non-Apple hardware product or any software, even if packaged or sold with the Apple hardware. Manufacturers, suppliers, or publishers, other than Apple, may provide their own warranties to the 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 23 9/3/09 3:06:16 PM24 25 end user purchaser, but Apple, in so far as permitted by law, provides their products “as is”. Software distributed by Apple with or without the Apple brand name (including, but not limited to system software) is not covered under this Limited Warranty. Refer to the licensing agreement accompanying the software for details of your rights with respect to its use. Apple does not warrant that the operation of the product will be uninterrupted or error-free. Apple is not responsible for damage arising from failure to follow instructions relating to the product’s use. This warranty does not apply: (a) to consumable parts, such as batteries, unless damage has occurred due to a defect in materials or workmanship; (b) to cosmetic damage, including but not limited to scratches, dents, and broken plastic on ports; (c) to damage caused by use with non-Apple products; (d) to damage caused by accident, abuse, misuse, liquid spill or submersion, flood, fire, earthquake or other external causes; (e) to damage caused by operating the product outside the permitted or intended uses described by Apple; (f) to damage caused by service (including upgrades and expansions) performed by anyone who is not a representative of Apple or an Apple authorized wireless service provider); (g) to a product or part that has been modified to alter functionality or capability without the written permission of Apple; or (h) if any Apple serial number has been removed or defaced. Important: Do not open the hardware product. Opening the hardware product may cause damage that is not covered by this warranty. Only Apple or an authorized service provider should perform service on this hardware product. TO THE EXTENT PERMITTED BY LAW, THIS WARRANTY AND THE REMEDIES SET FORTH ABOVE ARE EXCLUSIVE AND IN LIEU OF ALL OTHER WARRANTIES, REMEDIES AND CONDITIONS, WHETHER ORAL, WRITTEN, STATUTORY, EXPRESS OR IMPLIED. AS PERMITTED BY APPLICABLE LAW, APPLE SPECIFICALLY DISCLAIMS ANY AND ALL STATUTORY OR IMPLIED WARRANTIES, INCLUDING, WITHOUT LIMITATION, WARRANTIES OF MERCHANTABILITY AND FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE AND WARRANTIES AGAINST HIDDEN OR LATENT DEFECTS. IF APPLE CANNOT LAWFULLY DISCLAIM STATUTORY OR IMPLIED WARRANTIES THEN TO THE EXTENT PERMITTED BY LAW, ALL SUCH WARRANTIES SHALL BE LIMITED IN DURATION TO THE DURATION OF THE EXPRESS WARRANTY AND TO THE REPAIR OR REPLACEMENT SERVICE AS DETERMINED BY APPLE IN ITS SOLE DISCRETION. No Apple reseller, agent, or employee is authorized to make any modification, extension, or addition to this warranty. If any term is held to be illegal or unenforceable, the legality or enforceability of the remaining terms shall not be affected or impaired. EXCEPT AS PROVIDED IN THIS WARRANTY AND TO THE MAXIMUM EXTENT PERMITTED BY LAW, APPLE IS NOT RESPONSIBLE FOR DIRECT, SPECIAL, INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES RESULTING FROM ANY BREACH OF WARRANTY OR CONDITION, OR UNDER ANY OTHER LEGAL THEORY, INCLUDING BUT NOT LIMITED TO LOSS OF USE; LOSS OF REVENUE; LOSS OF ACTUAL OR ANTICIPATED PROFITS (INCLUDING LOSS OF PROFITS ON CONTRACTS); LOSS OF THE USE OF MONEY; LOSS OF ANTICIPATED SAVINGS; LOSS OF BUSINESS; LOSS OF OPPORTUNITY; LOSS OF GOODWILL; LOSS OF REPUTATION; LOSS OF, DAMAGE TO OR CORRUPTION OF DATA; OR ANY 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 24 9/3/09 3:06:16 PM24 25 INDIRECT OR CONSEQUENTIAL LOSS OR DAMAGE HOWSOEVER CAUSED INCLUDING THE REPLACEMENT OF EQUIPMENT AND PROPERTY, ANY COSTS OF RECOVERING, PROGRAMMING OR REPRODUCING ANY PROGRAM OR DATA STORED IN OR USED WITH THE APPLE PRODUCT AND ANY FAILURE TO MAINTAIN THE CONFIDENTIALITY OF DATA STORED ON THE PRODUCT. THE FOREGOING LIMITATION SHALL NOT APPLY TO DEATH OR PERSONAL INJURY CLAIMS, OR ANY STATUTORY LIABILITY FOR INTENTIONAL AND GROSS NEGLIGENT ACTS AND/OR OMISSIONS. APPLE DISCLAIMS ANY REPRESENTATION THAT IT WILL BE ABLE TO REPAIR ANY PRODUCT UNDER THIS WARRANTY OR MAKE A PRODUCT EXCHANGE WITHOUT RISK TO OR LOSS OF PROGRAMS OR DATA. OBTAINING WARRANTY SERVICE Please access and review the online help resources referred to in the documentation accompanying this hardware product before seeking warranty service. If the product is still not functioning properly after making use of these resources, please contact the Apple representatives or, if applicable, an Apple owned retail store (“Apple Retail”) or Apple authorized wireless service provider located using the information provided in the documentation. When contacting Apple via telephone, other charges may apply depending on your location. When calling, an Apple representative or Apple authorized wireless service provider will help determine whether your product requires service and, if it does, will inform you how Apple will provide it. You must assist in diagnosing issues with your product and follow Apple’s warranty processes. Apple may restrict service to the country where Apple or its authorized distributors originally sold the hardware product, and provide warranty service (i) at an Apple Retail or Apple authorized wireless service provider location, where service is performed at the location, or the Apple Retail or Apple authorized wireless service provider may send the product to an Apple repair service location for service, (ii) by sending you prepaid way bills (and if you no longer have the original packaging, Apple may send you packaging material) to enable you to ship the product to Apple’s repair service location for service, or (iii) by sending you new or refurbished customer-installable replacement product or parts to enable you to service or exchange your own product (“DIY Service”). Upon receipt of the replacement product or part, the original product or part becomes the property of Apple and you agree to follow instructions, including, if required, arranging the return of original product or part to Apple in a timely manner. When providing DIY Service requiring the return of the original product or part, Apple may require a credit card authorization as security for the retail price of the replacement product or part and applicable shipping costs. If you follow instructions, Apple will cancel the credit card authorization, so you will not be charged for the product or part and shipping costs. If you fail to return the replaced product or part as instructed, Apple will charge the credit card for the authorized amount. Service options, parts availability and response times may vary according to the country in which service is requested. Service options are subject to change at any time. You may be responsible for shipping and handling charges if the product cannot be serviced in the country in which service is requested. If you seek service in a country that is not the country of original purchase, you will comply with all applicable export laws and regulations 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 25 9/3/09 3:06:16 PM26 27 and be responsible for all custom duties, V.A.T. and other associated taxes and charges. Where international service is available, Apple may repair or exchange defective products and parts with comparable products and parts that comply with local standards. In accordance with applicable law, Apple may require that you furnish proof of purchase details and/or comply with registration requirements before receiving warranty service. Please refer to the accompanying documentation for more details on this and other matters on obtaining warranty service. Apple will maintain and use customer information in accordance with the Apple Customer Privacy Policy available at the webpage listed in the table below. If your product is capable of storing software programs, data and other information, you should protect its contents against possible operational failures. Before you deliver your product for warranty service it is your responsibility to keep a separate backup copy of the contents and disable any security passwords. THE CONTENTS OF YOUR PRODUCT WILL BE DELETED AND THE STORAGE MEDIA REFORMATTED IN THE COURSE OF WARRANTY SERVICE. Your product or a replacement product will be returned to you as your product was configured when originally purchased, subject to applicable updates. Apple may install system software updates as part of warranty service that will prevent the hardware from reverting to an earlier version of the system software. Third party applications installed on the hardware may not be compatible or work with the hardware as a result of the system software update. You will be responsible for reinstalling all other software programs, data and passwords. Recovery and reinstallation of software programs and user data are not covered under this Limited Warranty. A list of authorized wireless service providers is available online at: http://images.apple.com/legal/warranty/docs/iPhoneAuthorizedDistributors.pdf Complimentary support may be available. See: http://www.apple.com/support/country/index.html?dest=complimentary Warranty Obligor for Region or Country of Purchase Region/ Country of Purchase Apple Address Americas Brazil Apple Computer Brasil Ltda Av. Cidade Jardim 400, 2 Andar, Sao Paulo, SP Brasil 01454-901 Canada Apple Canada Inc. 7495 Birchmount Rd.; Markham, Ontario, Canada; L3R 5G2 Canada Mexico Apple Operations Mexico, S.A. de C.V. Av. Paseo de la Reforma 505, Piso 33, Colonia Cuauhtemoc, Mexico DF 06500 United States and Other Americas Countries Apple Inc. 1 Infinite Loop; Cupertino, CA 95014, U.S.A. 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 26 9/3/09 3:06:16 PM26 27 Region/ Country of Purchase Apple Address Europe, Middle East and Africa All countries Apple Sales International Hollyhill Industrial Estate Hollyhill, Cork, Republic of Ireland Asia Pacific Australia; New Zealand; Fiji, Papua New Guinea; Vanuatu Apple Pty. Limited. PO Box A2629, South Sydney, NSW 1235, Australia Hong Kong Apple Asia Limited 2401 Tower One, Times Square, Causeway; Hong Kong India Apple India Private Ltd. 19th Floor, Concorde Tower C, UB City No 24, Vittal Mallya Road, Bangalore 560-001, India Japan Apple Japan Inc. 3-20-2 Nishishinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo, Japan Korea Apple Computer Korea Ltd. 3201, ASEM Tower; 159, Samsung-dong, Kangnam-gu; Seoul 135-090, Korea Afghanistan, Bangladesh, Bhutan, Brunei, Cambodia, Guam, Indonesia, Laos, Singapore, Malaysia, Nepal, Pakistan, Philippines, Sri Lanka, Vietnam Apple South Asia Pte. Ltd. 7 Ang Mo Kio Street 64 Singapore 569086 People’s Republic of China Apple Computer Trading (Shanghai) Co. Ltd. B Area, 2/F, No. 6 Warehouse Building, No. 500 Bing Ke Road, Wai Gao Qiao Free Trade Zone, Shanghai, P.R.C. Thailand Apple South Asia (Thailand) Limited 25th Floor, Suite B2, Siam Tower, 989 Rama 1 Road, Pataumwan, Bangkok, 10330 Taiwan Apple Asia LLC 16A, No. 333 Tun Hwa S. Road. Sec. 2, Taipei, Taiwan 106 Other Asian Pacific Countries Apple Inc. 1 Infinite Loop; Cupertino, CA 95014, U.S.A. Privacy Policy All countries http://www.apple.com/legal/warranty/privacy iPhone US Warranty v1.8 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 27 9/3/09 3:06:16 PM© 2009 Apple Inc. All rights reserved. Apple, the Apple logo, and iTunes are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. iPhone is a trademark of Apple Inc. iTunes Store is a service mark of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. App Store is a service mark of Apple Inc. The Bluetooth® word mark and logos are registered trademarks owned by Bluetooth SIG, Inc. and any use of such marks by Apple Inc. is under license. 034-5216-A Printed in XXXX 034-5216_N82_iPig_63x116_4.5pt.indd 28 9/3/09 3:06:16 PM User Guide Manuel de l’utilisateur Manual del usuarioEnglish 3 Congratulations on your new iPhone Bluetooth® Headset. Follow the instructions to get started. Pair the Headset with iPhone 1 Connect the included iPhone Bluetooth Travel Cable to a USB 2.0 port on your computer (not on the keyboard). 2 Connect iPhone and the headset to the cable. The headset pairs with iPhone automatically. Cable The ? rst time you connect the headset, let it charge for about an hour until the status light on the headset turns from amber to green. 3 Remove iPhone and the headset from the cable. To connect the headset to iPhone, press the button on top of the headset. This allows calls to be routed through the headset. In some cases, you may need to reconnect the headset to iPhone. See page 6.4 English Make or Answer a Call 1 Place the headset in either ear with the microphone pointed towards your mouth. Microphone Placing the included foam pad over the speaker may provide a more comfortable ? t. 2 Make a call on iPhone. Press the button on top of the headset to answer an incoming call. Button Status light If you answer an incoming call by tapping the iPhone touchscreen, audio is routed through iPhone instead. 3 When you ? nish, press the button to end the call.English 5 Adjust the Volume m Use the volume buttons on the side of iPhone. WARNING: For important safety information about avoiding hearing loss, see page 14. What Else You Can Do To Do this Decline incoming call Press button for about one second, until you hear a beep. Switch to incoming or on-hold call and put current call on hold Press button. Switch to incoming or on-hold call and end current call Press button for about one second, until you hear a beep. Check whether headset is turned on Press button. If headset is on, status light blinks green and headset beeps. Turn headset on Press and hold button for about three seconds, until you see the status light blink green or hear four rising tones. Turn headset o? Press and hold button for about four seconds, until you see the status light blink amber or hear four falling tones. 6 English Switch from the Headset to iPhone To stop using the headset and hear calls through iPhone instead, you can either: m Turn the headset o? . You can turn it on again at any time to use it with iPhone. m During a call, tap Audio Source on iPhone and choose iPhone or Speaker (for speakerphone). Reconnect the Headset to iPhone You can tell that calls will be routed through the headset if the Bluetooth icon (?) in the iPhone status bar is blue or white (depending on which application you’re using). If the headset gets disconnected from iPhone, two low beeps sound from the headset. You can tell that the headset is disconnected from iPhone if the Bluetooth icon in the status bar is gray or isn’t present. To route calls through the headset: m Press the button to reinitiate a connection. m If that doesn’t work, make sure the headset is turned on, charged, and in range of iPhone (within about 30 feet). m If that doesn’t work, on iPhone make sure Bluetooth is turned on. From the Home screen, choose Settings > General > Bluetooth and turn Bluetooth on.English 7 m If that doesn’t work, pair the headset with iPhone again. See page 3. If the headset is paired with other Bluetooth devices, you’ll need to reconnect it to iPhone after turning the headset o? or after using it with one of the other devices. Charge the Headset When the headset doesn’t have much charge left, a long beep sounds every ten seconds. To charge the headset: 1 Connect the included iPhone Bluetooth Travel Cable to your computer. Or connect it to the Apple USB Power Adapter that comes with iPhone and connect the adapter to a power outlet. 2 Connect the headset to the cable. A fully depleted headset recharges in about an hour and a half. Status light amber = Charging Status light green = Completely charged 3 Remove the headset from the cable. Press the button to connect the headset to iPhone, so that calls are routed through the headset.8 English To see how much charge is left: m Connect the iPhone Bluetooth Travel Cable to your computer or an Apple USB Power Adapter plugged into a power outlet. Then connect iPhone and the headset to the cable. The iPhone screen shows the headset’s battery level. The headset contains an internal, non–user-replaceable battery. Rechargeable batteries have a limited number of charge cycles and will eventually wear out. Battery life and number of charge cycles vary by use and settings. For more information, go to www.apple.com/batteries. For more information about disposal of the headset, see page 57. WARNING: For important safety information about charging the headset, see page 13. Use the Headset with Another Phone or Device You can use the headset with some other Bluetooth devices, such as another phone. And you can pair the headset with iPhone manually, if you don’t have the iPhone Bluetooth Travel Cable handy.English 9 You can also pair the headset with some Bluetooth enabled computers and talk to friends using an audioenabled instant messaging application like iChat. To set the headset to be discoverable, so the other device can sense it: 1 Turn the headset o? . 2 Press and hold the headset button for about eight seconds, until you hear the startup tones and then ? ve quick high beeps. The headset remains discoverable for about ? ve minutes. The status light blinks green for as long as the headset is discoverable. To pair the headset with another phone or pair it with iPhone manually: 1 On the phone, turn Bluetooth on and set the phone to search for other Bluetooth devices. On iPhone, you do this by choosing Settings > General > Bluetooth and turning Bluetooth on. 2 Set the headset to be discoverable (see above). 3 On the phone, choose iPhone Bluetooth Headset and enter the PIN code 0000. See the instructions that came with your phone for more information about pairing it with Bluetooth devices.10 English To pair the headset with a Bluetooth enabled Mac using Mac OS X version 10.4.9 or later: 1 Open System Preferences and click Bluetooth. 2 If this is the ? rst Bluetooth device you’ve set up, click the Set Up New Device button. Otherwise, click the Add (+) button below the list of your existing devices. 3 Choose Headset. 4 Set the headset to be discoverable. 5 Follow the onscreen instructions. When prompted for a passkey, enter 0000. To use the headset with iChat: 1 Pair the headset with your Mac. 2 In iChat, choose iChat > Preferences and click Audio/ Video. 3 Choose iPhone Bluetooth Headset from the Microphone and Sound Output pop-up menus. 4 Start an audio or video chat. To pair the headset with another computer (such as a Windows PC) or Bluetooth device: Follow the instructions that came with the computer or device. When prompted for a passkey or PIN, enter 0000.English 11 Tips and Troubleshooting If the headset isn’t responding or working correctly, try these steps in order until it starts working. m Make sure the headset is on. Press the button. If the status light doesn’t blink green, press and hold the button for about three seconds, until you see the status light blink green or hear four rising tones. m Make sure iPhone is turned on. m Make sure the headset and iPhone are charged. m During a call, make sure iPhone is set to play sound through the headset. Tap Audio Source and choose iPhone Bluetooth Headset. m Make sure iPhone is paired with the headset. See page 3. m On iPhone, make sure Bluetooth is turned on. From the Home screen, choose Settings > General > Bluetooth and turn Bluetooth on. m On iPhone, choose Settings and turn Airplane Mode on. Then wait about three seconds and turn it o? again. For more tips and troubleshooting, go to: www.apple.com/support/iphone12 English ± Read all safety information below and operating instructions before using the iPhone Bluetooth Headset to avoid injury. Important Safety Information WARNING: Failure to follow these safety instructions could result in ? re, electric shock, or other injury or damage. Handling the iPhone Bluetooth Headset Do not drop, disassemble or open, crush, bend or deform, puncture, shred, microwave, incinerate, paint, or insert foreign objects into the iPhone Bluetooth Headset. Avoiding Water and Wet Locations Do not use the iPhone Bluetooth Headset in rain, or near washbasins or other wet locations. Take care not to spill any food or liquid on the iPhone Bluetooth Headset. In case the iPhone Bluetooth Headset gets wet, turn it o? (press and hold the button for about four seconds, until the status light blinks amber) before cleaning, and allow it to dry thoroughly before turning it on again. Do not attempt to dry the iPhone Bluetooth Headset with an external heat source, such as a microwave oven or hair dryer.English 13 Repairing the iPhone Bluetooth Headset Never attempt to repair or modify the iPhone Bluetooth Headset yourself. The iPhone Bluetooth Headset does not contain any user-serviceable parts. If the iPhone Bluetooth Headset has been submerged in water, punctured, or subjected to a severe fall, do not use it until you take it to an Apple Authorized Service Provider. Charging the iPhone Bluetooth Headset To charge the iPhone Bluetooth Headset, use only the iPhone Bluetooth Travel Cable with an Apple USB Power Adapter or a high-power USB port on another device that is compliant with the USB 2.0 or 1.1 standards, or another Apple-branded product or accessory designed to work with the iPhone Bluetooth Headset. Read all safety instructions for any products and accessories before using with the iPhone Bluetooth Headset. Apple is not responsible for the operation of third-party accessories or their compliance with safety and regulatory standards. When you use the Apple USB Power Adapter to charge the iPhone Bluetooth Headset, make sure that the power adapter is fully assembled before you plug it into a power outlet. Then insert the Apple USB Power Adapter ? rmly into the power outlet. Do not connect or disconnect the Apple USB Power Adapter with wet hands. Do not use any power 14 English adapter other than the Apple USB Power Adapter to charge the iPhone Bluetooth Headset. Avoiding Hearing Loss Permanent hearing loss may occur if the iPhone Bluetooth Headset is used at high volume. You can adapt over time to a higher volume of sound, which may sound normal but can be damaging to your hearing. Set the volume to a safe level before that happens. If you experience ringing in your ears or speech sounds mup ed, reduce the volume or discontinue use of your headset and have your hearing checked. The louder the volume, the less time is required before your hearing could be a? ected. Hearing experts suggest that to protect your hearing:  Limit the amount of time you use your headset at high volume.  Avoid turning up the volume to block out noisy surroundings.  Turn the volume down if you can’t hear people speaking near you. In Case of Skin Irritation Headsets can sometimes lead to ear infections if not properly cleaned. Clean the speaker of your iPhone Bluetooth Headset when necessary using water or an English 15 antiseptic, such as isopropyl alcohol, on a slightly damp, lintfree cloth. If skin irritation develops, discontinue use. If the problem persists, consult a physician. Driving Safely Check and obey the laws and regulations on the use of mobile devices like iPhone in the areas where you drive. Be careful and attentive while driving. If you decide to use iPhone while driving, keep in mind the following guidelines: Give full attention to driving and to the road. Using a mobile device while driving may be distracting. If you ? nd it disruptive or distracting while operating any type of vehicle, riding a bicycle, or performing any activity that requires your full attention, pull o? the road and park before making or answering a call if driving conditions require. Choking Hazards The iPhone Bluetooth Headset is small and may present a choking hazard to small children. Keep from small children. For Vehicles Equipped with an Air Bag An air bag in? ates with great force. Do not store the iPhone Bluetooth Headset or any of its accessories in the area over the air bag or in the air bag deployment area.16 English Radio Frequency Interference Nearly every electronic device is subject to radio frequency interference from external sources if inadequately shielded, designed, or otherwise con? gured to be compatible. As a result, the iPhone Bluetooth Headset may cause interference with other devices. Follow these instructions to avoid interference problems. Aircraft Federal Aviation Administration (FAA) regulations may prohibit using wireless devices while in the air. Turn the iPhone Bluetooth Headset o? when on an airplane. Vehicles RF signals may a? ect installed or inadequately shielded electronic systems in motor vehicles. Check with the manufacturer or its representative regarding your vehicle. Electronics Devices Most modern electronic equipment is shielded from RF signals. However, certain electronic equipment may not be shielded against the RF signals from the iPhone Bluetooth Headset.English 17 Hearing Aids The iPhone Bluetooth Headset may interfere with some hearing aids. If it does, consult the hearing aid manufacturer or your physician for alternatives or remedies. Other Medical Devices If you use any other personal medical device, consult the manufacturer of your device or your physician to determine if it is adequately shielded from external RF energy. Turn the iPhone Bluetooth Headset o? in health care facilities when any regulations posted in these areas instruct you to do so. Hospitals or health care facilities may be using equipment that could be sensitive to external RF energy. Posted Facilities Turn o? the iPhone Bluetooth Headset in any facility where posted notices so require. Blasting Areas To avoid interfering with blasting operations, turn o? the iPhone Bluetooth Headset when in a “blasting area” or in areas posted “Turn o? two-way radio.” Obey all signs and instructions.18 English Important Handling Information NOTICE: Failure to follow these handling instructions could result in damage to the iPhone Bluetooth Headset or other property. Using Connectors and Ports Never force a connector into a port. Check for obstructions on the port. If the connector and port don’t join with reasonable ease, they probably don’t match. Make sure that the connector matches the port and that you have positioned the connector correctly in relation to the port. Keeping the iPhone Bluetooth Headset Within Acceptable Temperatures Operate the iPhone Bluetooth Headset in a place where the temperature is always between 0º and 35º C (32º to 95º F). The iPhone Bluetooth Headset battery life might temporarily shorten in low-temperature conditions. Store the iPhone Bluetooth Headset in a place where the temperature is always between -20º and 45º C (-4º to 113º F). Don’t leave the iPhone Bluetooth Headset in your car, because temperatures in parked cars can exceed this range.Français 19 Félicitations pour l’achat de votre nouvelle oreillette Bluetooth® iPhone. Pour commencer à utiliser votre appareil, suivez les instructions ci-dessous. Pour jumeler l’oreillette avec votre iPhone 1 Connectez le câble de voyage iPhone Bluetooth inclus à un port USB 2.0 de votre ordinateur (pas sur un port du clavier). 2 Branchez l’autre extrémité du câble sur l’iPhone et l’oreillette sur l’embout du câble. L’oreillette est alors automatiquement jumelée avec l’iPhone. Câble À la première connexion de l’oreillette, laissez-la se recharger pendant environ une heure jusqu’à ce que son indicateur d’état passe du orange au vert. 3 Débranchez le câble de l’iPhone et de l’oreillette. Pour connecter l’oreillette à l’iPhone, appuyez sur le bouton situé en bout d’oreillette. Ce bouton permet de rediriger les appels vers l’oreillette.20 Français Dans certains cas, il se peut que vous deviez rebrancher l’oreillette sur l’iPhone. Voir page 23. Pour e? ectuer un appel ou répondre à un appel 1 Placez l’oreillette dans une oreille en orientant le microphone vers votre bouche. Microphone Le coussinet en mousse inclus peut être placé sur l’écouteur pour mieux adapter ce dernier à votre oreille. 2 E? ectuez un appel avec l’iPhone. Appuyez sur le bouton situé en bout d’oreillette pour répondre à un appel entrant. Bouton Indicateur d’état Si vous répondez à un appel entrant en touchant l’écran tactile de l’iPhone, le son est dans ce cas acheminé vers l’iPhone. 3 Une fois votre conversation terminée, appuyez sur le bouton pour mettre ? n à l’appel.Français 21 Pour régler le volume m Utilisez les boutons de réglage du volume situés sur le côté de l’iPhone. ATTENTION : pour prendre connaissance des précautions à prendre pour éviter toute perte d’audition, reportez-vous à la page 31. Autres fonctions Pour Procédez ainsi : Refuser un appel entrant Appuyez sur le bouton pendant environ une seconde, jusqu’à ce que vous entendiez un bip. Passer à un appel entrant ou en attente et mettre l’appel en cours en attente Appuyez sur le bouton. Passer à un appel entrant ou en attente et mettre ? n à l’appel en cours Appuyez sur le bouton pendant environ une seconde, jusqu’à ce que vous entendiez un bip. Véri? er si l’oreillette est activée Appuyez sur le bouton. Si l’oreillette est activée, un voyant d’état vert clignote et l’oreillette émet un bip.22 Français Activer l’oreillette Maintenez le bouton enfoncé pendant environ trois secondes, jusqu’à ce que le voyant d’état vert se mette à clignoter ou que vous entendiez quatre tonalités de plus en plus fortes. Désactiver l’oreillette Maintenez le bouton enfoncé pendant environ quatre secondes, jusqu’à ce que le voyant d’état orange se mette à clignoter ou que vous entendiez quatre tonalités de plus en plus faibles. Pour passer de l’oreillette à l’iPhone Pour ne plus utiliser l’oreillette et écouter vos appels via l’iPhone, vous avez deux possibilités : m Désactivez l’oreillette. Vous pouvez toujours la réactiver à tout moment de façon à l’utiliser avec l’iPhone. m Durant un appel, appuyez sur Source audio sur l’écran de l’iPhone, puis choisissez iPhone ou Haut-parleur (pour le haut-parleur du téléphone).Français 23 Pour reconnecter l’oreillette à l’iPhone Il est possible de s’assurer que les appels sont acheminés vers l’oreillette en véri? ant si l’icône Bluetooth (?), située dans la barre d’état de l’iPhone, est bleue ou blanche (en fonction de l’application utilisée). L’oreillette émet deux bips graves dès qu’elle est déconnectée de l’iPhone. Il est possible de véri? er si l’oreillette est déconnectée de l’iPhone en véri? ant si l’icône Bluetooth de la barre d’état est grise ou absente. Pour acheminer les appels vers l’oreillette : m Appuyez sur le bouton pour rétablir une connexion. m Si cela ne marche pas, assurez-vous que l’oreillette est activée, rechargée et qu’elle se trouve à portée de l’iPhone (dans un rayon d’environ 9 m). m Si cela ne marche pas, assurez-vous que Bluetooth est activé sur l’iPhone. À partir de l’écran Accueil, choisissez Réglages > Généraux > Bluetooth, puis activez l’option Bluetooth. m Si cela ne marche pas, jumelez à nouveau l’oreillette avec l’iPhone. Voir page 19. Si l’oreillette est jumelée avec d’autres appareils Bluetooth, vous devez dans ce cas la rebrancher, après l’avoir éteinte ou utilisée avec les appareils en question, sur l’iPhone.24 Français Chargement de l’oreillette L’oreillette émet un long bip toutes les 10 secondes pour vous signaler que sa batterie est presque épuisée. Pour recharger l’oreillette : 1 Branchez le câble de voyage iPhone Bluetooth inclus sur votre ordinateur. Vous pouvez également le connecter à l’adaptateur secteur USB Apple fourni avec l’iPhone, puis brancher l’adaptateur sur une prise électrique. 2 Branchez l’autre extrémité du câble sur l’oreillette. Il faut environ une heure et demie pour recharger une oreillette dont la batterie est complètement épuisée. Voyant d’état orange = en cours de chargement Voyant d’état vert = complètement rechargée 3 Retirez l’oreillette du câble. Appuyez sur le bouton pour connecter l’oreillette à l’iPhone, a? n que les appels soient acheminés vers l’oreillette. Pour véri? er le niveau de charge restant : m Connectez le câble de voyage pour iPhone Bluetooth à votre ordinateur ou à un adaptateur secteur USB Apple branché sur une prise de courant. Branchez l’autre extrémité du câble sur l’iPhone et l’oreillette sur l’embout du câble. L’écran de l’iPhone a? che le niveau de charge de la batterie de l’oreillette.Français 25 L’oreillette contient une batterie interne qui ne peut être remplacée par l’utilisateur. Les batteries rechargeables ont un nombre de cycles de chargement limité et ? nissent par s’user complètement. La durée de vie et le nombre de cycles de chargement des batteries varient en fonction de leur usage et des réglages utilisés. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.apple.com/fr/batteries. Pour en savoir plus sur le recyclage de l’oreillette, reportez-vous à la page 57. ATTENTION : pour prendre connaissance des précautions à prendre pour recharger l’oreillette, reportez-vous à la page 30. Utilisation de l’oreillette avec un autre téléphone ou un autre appareil Vous pouvez utiliser l’oreillette avec d’autres appareils Bluetooth tels que d’autres types de téléphones. Vous pouvez aussi jumeler manuellement l’oreillette à votre iPhone si vous ne disposez pas du câble de voyage iPhone Bluetooth. L’oreillette peut également être jumelée avec certains ordinateurs équipés de la technologie Bluetooth, a? n de pouvoir converser avec des amis au moyen d’une application de messagerie instantanée dotée de fonctions audio, telle qu’iChat.26 Français Pour régler l’oreillette a? n qu’elle soit détectable par d’autres appareils : 1 Désactivez l’oreillette. 2 Maintenez le bouton de l’oreillette enfoncé pendant environ huit secondes, jusqu’à ce que vous entendiez les tonalités de démarrage suivies d’une succession rapide de cinq bips aigus. L’oreillette demeure détectable pendant environ cinq minutes. Le voyant d’état vert clignote tant que l’oreillette est détectable. Pour jumeler l’oreillette avec un autre téléphone ou pour la jumeler manuellement avec l’iPhone : 1 Sur le téléphone, activez Bluetooth, puis réglez le téléphone a? n qu’il recherche d’autres appareils Bluetooth. Pour ce faire, choisissez Réglages > Généraux > Bluetooth, puis activez Bluetooth. 2 Réglez l’oreillette a? n qu’elle soit détectable (voir ci-dessus). 3 Sur le téléphone, choisissez Oreillette Bluetooth iPhone, puis tapez le code PIN 0000. Consultez les instructions de votre téléphone pour obtenir des informations sur la manière de le jumeler avec des appareils Bluetooth.Français 27 Pour jumeler l’oreillette avec un ordinateur Mac équipé de Bluetooth et fonctionnant sous Mac OS X 10.4.9 ou ultérieur : 1 Ouvrez Préférences Système, puis cliquez sur Bluetooth. 2 Si l’appareil Bluetooth est le premier que vous con? gurez, cliquez sur le bouton « Con? gurer le nouvel appareil ». Dans le cas contraire, cliquez sur le bouton Ajouter (+) situé sous la liste des appareils déjà con? gurés. 3 Choisissez l’option Casque d’écoute. 4 Réglez l’oreillette a? n qu’elle soit détectable. 5 Suivez les instructions à l’écran. Lorsque vous êtes invité à saisir un code d’accès, tapez 0000. Pour utiliser l’oreillette avec iChat : 1 Jumelez l’oreillette avec votre Mac. 2 Dans iChat, choisissez iChat > Préférences, puis cliquez sur Audio/Vidéo. 3 Choisissez Oreillette Bluetooth iPhone dans les menus locaux Microphone et Sortie audio. 4 Commencez une conversation audio ou vidéo. Pour jumeler l’oreillette avec un autre ordinateur (un PC Windows par exemple) ou un autre appareil Bluetooth : Suivez les instructions fournies avec l’ordinateur où l’appareil. Lorsque vous êtes invité à saisir un code d’accès ou un code PIN, tapez 0000.28 Français Astuces et dépannage Si l’oreillette ne répond plus ou ne fonctionne plus correctement, essayez les solutions suivantes dans l’ordre jusqu’à ce qu’elle fonctionne à nouveau. m Assurez-vous que l’oreillette est activée. Appuyez sur le bouton. Si le voyant d’état vert ne clignote pas, maintenez le bouton enfoncé pendant environ trois secondes, jusqu’à ce que le voyant vert clignote ou que vous entendiez quatre tonalités de plus en plus fortes. m Assurez-vous que l’iPhone est allumé. m Assurez-vous que l’oreillette et l’iPhone sont rechargés. m Durant un appel, assurez-vous que l’iPhone est réglé pour di? user le son à travers l’oreillette. Appuyez sur Source audio, puis choisissez Oreillette Bluetooth iPhone. m Assurez-vous que l’iPhone est jumelé avec l’oreillette. Voir page 19. m Sur l’iPhone, assurez-vous que Bluetooth est activé. À partir de l’écran Accueil, choisissez Réglages > Généraux > Bluetooth, puis activez l’option Bluetooth. m Sur l’iPhone, choisissez Réglages, puis activez l’option Mode Avion. Patientez ensuite pendant environ trois secondes, puis désactivez à nouveau ce mode.Français 29 Pour obtenir des astuces et des instructions de dépannage supplémentaires, rendez-vous sur : www.apple.com/fr/support/iphone. ± Pour éviter tout problème, lisez attentivement toutes les informations relatives à la sécurité ainsi que les instructions d’utilisation ci-dessous avant d’utiliser votre oreillette Bluetooth pour iPhone. Informations importantes relatives à la sécurité ATTENTION : tout manquement à ces consignes de sécurité est susceptible de provoquer un incendie, une décharge électrique ou d’autres blessures ou dégâts. Manipulation de l’oreillette Bluetooth iPhone Évitez de laisser tomber, de démonter ou d’ouvrir, d’écraser, de tordre ou de déformer, de percer, de broyer, de mettre au four à micro-ondes, d’incinérer ou de peindre l’oreillette Bluetooth iPhone, ni d’y insérer des corps étrangers.30 Français Éviter l’eau et les endroits mouillés N’utilisez jamais l’oreillette Bluetooth iPhone sous la pluie, à proximité d’un lavabo ou de tout autre endroit mouillé. Veillez à ne pas renverser d’aliments ou de liquide sur l’oreillette Bluetooth iPhone. Si l’oreillette Bluetooth iPhone est mouillée, désactivez-la (en maintenant le bouton enfoncé pendant environ quatre secondes jusqu’à ce que le voyant d’état orange clignote) avant de la nettoyer et attendez qu’elle soit complètement sèche avant de l’activer à nouveau. N’essayez jamais de sécher l’oreillette Bluetooth iPhone à l’aide d’une source de chaleur extérieure telle qu’un four à micro-ondes ou un sèche-cheveux. Réparation de l’oreillette Bluetooth iPhone N’essayez jamais de réparer ou de modi? er vous-même l’oreillette Bluetooth iPhone. L’oreillette Bluetooth iPhone ne contient aucune pièce réparable par un utilisateur. Si l’oreillette Bluetooth iPhone a été plongée dans l’eau, a été perforée ou a subi une chute grave, ne l’utilisez pas avant de l’avoir fait réviser par un fournisseur de services agréé Apple. Chargement de l’oreillette Bluetooth iPhone Pour recharger l’oreillette Bluetooth pour iPhone, utilisez exclusivement le câble de voyage iPhone Bluetooth avec un adaptateur secteur USB Apple ou le port USB alimenté d’un appareil conforme aux normes USB 2.0 ou 1.1, ou avec un autre produit ou accessoire Apple conçu pour fonctionner avec l’oreillette Bluetooth pour iPhone.Français 31 Lisez préalablement toutes les instructions de sécurité des produits et accessoires que vous voulez utiliser avec l’oreillette Bluetooth iPhone. Apple n’est pas responsable du fonctionnement d’accessoires tiers ni de leur conformité aux normes de réglementation et de sécurité. Si vous utilisez un adaptateur secteur USB Apple pour recharger l’oreillette Bluetooth iPhone, assurez-vous que l’adaptateur secteur est complètement assemblé avant de le brancher sur une prise électrique. Insérez ensuite fermement l’adaptateur secteur USB Apple dans la prise de courant. Ne branchez ni ne débranchez en aucun cas l’adaptateur secteur Apple USB Power Adapter lorsque vous avez les mains mouillées. N’utilisez pas d’autre adaptateur secteur que l’adaptateur secteur USB Apple pour recharger l’oreillette Bluetooth iPhone. Prévention de la perte d’acuité auditive L’utilisation de l’oreillette Bluetooth iPhone à des volumes sonores élevés peut entraîner une perte irréversible de l’audition. Vous pouvez vous habituer peu à peu à un volume sonore plus élevé qui peut vous paraître normal mais peut entraîner la détérioration de votre audition. Réglez le volume à un niveau raisonnable, avant que le problème se présente. Si vous entendez vos oreilles « sip er » ou que les sons vous paraissent étou? és, réduisez le volume ou n’utilisez plus votre oreillette et consultez un spécialiste de l’audition. 32 Français Plus le volume d’écoute est élevé, moins il faut de temps pour que votre audition soit endommagée. Voici quelques conseils de spécialistes qui vous permettront de protéger votre audition :  Limitez la durée d’utilisation à des volumes élevés de votre oreillette.  Évitez d’augmenter le volume pour couvrir les bruits environnants.  Baissez le volume si vous ne pouvez plus entendre les personnes qui parlent à côté de vous. En cas d’irritation cutanée L’usage d’une oreillette peut provoquer parfois des infections de l’oreille si le dispositif n’est pas correctement entretenu. Nettoyez régulièrement l’écouteur de votre oreillette Bluetooth pour iPhone, avec de l’eau ou un produit antiseptique, par exemple à l’aide d’un linge non pelucheux humidi? é d’alcool isopropyle. Si l’irritation cutanée se développe, n’utilisez plus le dispositif. Si le problème persiste, consultez un médecin. Consignes de sécurité lors de la conduite Consultez et respectez les lois et réglementations applicables en matière d’utilisation de dispositifs mobiles à l’endroit où vous conduisez. Soyez vigilant et attentif lorsque vous conduisez. Si vous comptez utiliser l’iPhone en conduisant, n’oubliez pas Français 33 de rester bien attentif à votre conduite et au code de la route. L’utilisation d’un dispositif mobile lors de la conduite peut vous distraire de celle-ci. Si vous avez du mal à vous concentrer alors que vous conduisez n’importe quel type de véhicule, que vous utilisez une bicyclette ou que vous réalisez toute activité qui demande votre attention complète, arrêtez-vous sur le bord de la route avant de passer un appel ou de répondre à un appel si les conditions de conduite l’exigent. Risques d’étou? ement L’oreillette Bluetooth iPhone constitue, du fait de sa taille réduite, un risque d’étou? ement pour les jeunes enfants. Ne la laissez pas à la portée des jeunes enfants. Véhicules équipés d’un coussin gon? able de sécurité Les coussins de sécurité se gon? ent brusquement. Ne placez jamais l’oreillette Bluetooth iPhone ou l’un de ses accessoires dans la zone située au-dessus de l’airbag ou dans la zone de déploiement de ce dernier. Perturbations radioélectriques Presque tous les appareils électroniques sont sensibles aux perturbations radioélectriques dues à des sources externes s’ils ne sont pas adéquatement blindés, conçus ou con? gurés pour être compatibles. Il se peut, par conséquent, que l’oreillette Bluetooth iPhone provoque des interférences avec d’autres 34 Français appareils. Respectez les instructions suivantes pour éviter tout problème d’interférence. Avions Les règlements de la FAA (Federal Aviation Administration) peuvent interdire l’utilisation d’appareils de communication sans ? l à bord des avions. Désactivez l’oreillette Bluetooth iPhone lorsque vous voyagez en avion. Véhicules Les signaux RF peuvent a? ecter les systèmes électroniques embarqués ou mal protégés des véhicules à moteur. En ce qui concerne votre véhicule, véri? ez avec le constructeur ou son représentant. Appareils électroniques La plupart des appareils électroniques modernes sont blindés contre les signaux RF. Il se peut toutefois que certains d’entre eux ne soient pas blindés contre les signaux RF émis par l’oreillette Bluetooth iPhone. Appareils auditifs L’oreillette Bluetooth iPhone peut provoquer des interférences avec certains appareils auditifs. Si c’est le cas, consultez le fabricant de votre prothèse ou votre médecin pour trouver d’autres options ou remèdes.Français 35 Autres appareils médicaux Si vous utilisez un autre type d’appareil médical, consultez votre médecin ou le fabricant de l’appareil pour vous assurer que cet appareil est adéquatement blindé contre les signaux RF externes. Dans les établissements de santé, désactivez l’oreillette Bluetooth iPhone lorsque des a? ches vous invitent à le faire. Certains équipements utilisés dans les hôpitaux ou dans les établissements de santé sont sensibles aux signaux RF externes. Installations sensibles Désactivez l’oreillette Bluetooth iPhone dans les installations au sein desquelles des a? ches vous demandent de le faire. Zones de dynamitage Pour éviter toute interférence avec des opérations de dynamitage, désactivez l’oreillette Bluetooth iPhone dès que vous vous trouvez dans une « zone de dynamitage » ou dans des endroits où sont a? chées des pancartes invitant à « Désactiver les émetteurs récepteurs ». Respectez toutes les pancartes et toutes les consignes.36 Français Informations importantes concernant la manipulation de l’appareil AVIS : le non-respect de ces instructions de manipulation risque d’endommager l’oreillette Bluetooth iPhone ou d’autres biens. Utilisation des connecteurs et des ports Ne forcez jamais l’insertion d’un connecteur dans un port. Assurez-vous que le port n’est pas bouché. Si vous ne parvenez pas à insérer le connecteur dans le port de manière relativement aisée, c’est qu’ils ne sont probablement pas compatibles. Veillez à ce que le connecteur corresponde au port et à ce qu’il soit correctement positionné par rapport au port.Français 37 Conservation de l’oreillette Bluetooth iPhone dans des plages de température acceptables N’utilisez l’oreillette Bluetooth iPhone que dans des endroits où la température est comprise entre 0º et 35º C. Il se peut que l’autonomie de la batterie de l’oreillette Bluetooth iPhone soit temporairement réduite dans des conditions de faible température. Conservez l’oreillette Bluetooth iPhone dans un endroit où la température est toujours comprise entre -20º et 45º C. N’abandonnez pas l’oreillette Bluetooth iPhone dans votre voiture, car les températures à l’intérieur d’une voiture en stationnement peuvent dépasser ces limites.38 Español Enhorabuena por su nuevo auricular manos libres iPhone Bluetooth® Headset. Para empezar, siga estas instrucciones. Cómo enlazar el auricular manos libres con el iPhone 1 Conecte el cable iPhone Bluetooth Travel Cable incluido a un puerto USB 2.0 del ordenador (no del teclado). 2 Conecte el iPhone y el auricular manos libres al cable. El auricular manos libres se enlaza con el iPhone automáticamente. Cable La primera vez que conecte el auricular manos libres, déjelo cargar durante una hora aproximadamente, hasta que su luz de estado pase de ámbar a verde. 3 Desconecte el iPhone y el auricular manos libres del cable. Para conectar el auricular manos libres al iPhone, pulse el botón situado en la parte superior del auricular. De este modo, las llamadas se enviarán al auricular.Español 39 En algunos casos, deberá volver a conectar el auricular manos libres al iPhone. Consulte la página 41. Cómo realizar o responder a una llamada 1 Colóquese el auricular manos libres en cualquiera de las orejas con el micrófono apuntando hacia la boca. Micrófono Si coloca la almohadilla acolchada (incluida) en el altavoz del auricular, conseguirá un ajuste más cómodo. 2 Realice una llamada con el iPhone. Pulse el botón de la parte superior del auricular manos libres para responder a una llamada entrante. Botón Luz de estado Si responde a una llamada entrante pulsando la pantalla táctil del iPhone, el sonido se recibirá a través del iPhone. 3 Cuando termine, pulse el botón para ? nalizar la llamada.40 Español Cómo ajustar el volumen m Utilice los botones de volumen laterales del iPhone. ADVERTENCIA: Para obtener información de seguridad importante sobre cómo evitar pérdidas auditivas, consulte la página 51. ¿Qué más puede hacer? Para Haga esto Rechazar una llamada entrante Pulse el botón durante un segundo aproximadamente, hasta que oiga un sonido. Pasar a la llamada entrante o en espera y poner la llamada actual en espera Pulse el botón. Pasar a la llamada entrante o en espera y terminar la llamada actual Pulse el botón durante un segundo aproximadamente, hasta que oiga un sonido. Comprobar si el auricular manos libres está encendido Pulse el botón. Si el auricular manos libres está encendido, la luz de estado parpadea en verde y el auricular emite un sonido.Español 41 Encender el auricular manos libres Mantenga pulsado el botón durante unos tres segundos hasta que la luz de estado parpadee en verde o escuche cuatro tonos crecientes. Apagar el auricular manos libres Mantenga pulsado el botón durante unos cuatro segundos hasta que la luz de estado parpadee en ámbar o escuche cuatro tonos decrecientes. Cómo pasar del auricular manos libres al iPhone Para dejar de utilizar el auricular manos libres y escuchar las llamadas a través del iPhone, puede hacer lo siguiente: m Apague el auricular manos libres. Puede encenderlo en cualquier momento para volver a utilizarlo con el iPhone. m Durante una llamada, pulse “Fuente de audio” en el iPhone y elija iPhone o Altavoz (para el altavoz del teléfono). Cómo volver a conectar el auricular manos libres al iPhone Puede saber que las llamadas se enviarán al auricular manos libres si el icono de Bluetooth (?) de la barra de estado del iPhone es azul o blanco (según la aplicación que utilice). 42 Español Si el auricular manos libres se desconecta del iPhone, emitirá dos sonidos graves. Puede saber que el auricular está desconectado del iPhone si el icono de Bluetooth de la barra de estado es gris o no aparece. Para enviar las llamadas al auricular manos libres: m Pulse el botón para reiniciar la conexión. m Si no funciona, compruebe que el auricular manos libres esté encendido, cargado y situado en el radio de alcance del iPhone (hasta 10 metros). m Si no funciona, compruebe que el iPhone tenga la tecnología Bluetooth activada. En la pantalla Inicio, seleccione Ajustes > General > Bluetooth y active Bluetooth. m Si no funciona, vuelva a enlazar el auricular manos libres con el iPhone. Para ello, consulte la página 38. Si el auricular manos libres está enlazado con otros dispositivos Bluetooth, deberá volver a conectarlo al iPhone después de haberlo apagado o de haberlo usado con uno de dichos dispositivos.Español 43 Cómo cargar el auricular manos libres Cuando el auricular tenga poca carga, se oirá un sonido largo cada diez segundos. Para cargar el auricular manos libres: 1 Conecte el cable iPhone Bluetooth Travel Cable incluido al ordenador, o bien conéctelo al adaptador de corriente USB de Apple que viene con el iPhone y enchufe el adaptador a una toma eléctrica. 2 Conecte el auricular manos libres al cable. Si está completamente descargado, el auricular se recarga en una hora y media aproximadamente. Luz de estado ámbar = Cargando Luz de estado verde = Totalmente cargado 3 Desconecte el auricular manos libres del cable. Pulse el botón para conectar el auricular manos libres al iPhone, de manera que las llamadas se envíen al auricular. Para ver cuánta carga queda: m Conecte el cable iPhone Bluetooth Travel Cable al ordenador o a un adaptador de corriente USB de Apple que esté enchufado a una toma de corriente. A continuación, conecte el iPhone y el auricular manos libres al cable. La pantalla del iPhone indica el nivel de batería del auricular.44 Español El auricular manos libres lleva una batería interna que el usuario no debe manipular en ningún caso. Las baterías recargables permiten un número limitado de ciclos de carga y con el tiempo se desgastan completamente. La duración de las baterías y la cantidad de ciclos de carga que pueden admitir varían según el uso y la con? guración. Para más información, visite www.apple.com/es/batteries. Para obtener más información sobre cómo deshacerse del auricular, consulte la página 57. ADVERTENCIA: Para obtener información de seguridad importante sobre cómo cargar el auricular manos libres, consulte la página 50. Cómo utilizar el auricular manos libres con otro teléfono o dispositivo Puede utilizar el auricular manos libres con otros dispositivos Bluetooth, como otros teléfonos, y enlazar el auricular con el iPhone manualmente si no tiene a mano el cable iPhone Bluetooth Travel Cable.Español 45 También puede enlazar el auricular manos libres a algunos ordenadores equipados con Bluetooth y hablar con sus amigos utilizando una aplicación de mensajería instantánea que tenga audio, como iChat. Para hacer visible el auricular manos libres de manera que el otro dispositivo pueda detectarlo: 1 Apague el auricular manos libres. 2 Mantenga pulsado el botón del auricular durante unos ocho segundos hasta que oiga los tonos de arranque y, después, cinco sonidos agudos rápidos. El auricular manos libres permanece en modo visible durante cinco minutos aproximadamente. La luz de estado parpadea en verde mientras el auricular está en modo visible. Para enlazar el auricular manos libres con otro teléfono o enlazarlo con el iPhone manualmente: 1 En el teléfono, active Bluetooth y ajuste el teléfono para que busque otros dispositivos Bluetooth. En el iPhone, seleccione Ajustes > General > Bluetooth y active Bluetooth. 2 Ajuste el auricular manos libres en modo visible (véase más arriba). 3 En el teléfono, seleccione “iPhone Bluetooth Headset” e introduzca el código PIN 0000.46 Español Consulte las instrucciones del teléfono para obtener más información sobre cómo enlazarlo con dispositivos Bluetooth. Para enlazar el auricular manos libres con un Mac equipado con Bluetooth y con el sistema Mac OS X 10.4.9 o posterior: 1 Abra Preferencias del Sistema y haga clic en Bluetooth. 2 Si este es el primer dispositivo Bluetooth que ha con? gurado, haga clic en el botón “Con? gurar nuevo dispositivo”. De lo contrario, haga clic en el botón Añadir (+) situado en la parte inferior de la lista de dispositivos existentes. 3 A continuación, seleccione “Auriculares con micrófono”. 4 Ajuste el auricular manos libres en modo visible. 5 Siga las instrucciones de la pantalla. Cuando se le solicite una clave, escriba 0000. Para utilizar el auricular manos libres con iChat: 1 Enlace el auricular manos libres con su Mac. 2 En iChat, seleccione iChat > Preferencias y haga clic en Audio/Vídeo. 3 Seleccione “iPhone Bluetooth Headset” en los menús locales “Micrófono” y “Salida de sonido”. 4 Inicie un chat de audio o vídeo.Español 47 Para enlazar el auricular manos libres con otro ordenador (como un PC con Windows) o con dispositivos Bluetooth: Siga las instrucciones que venían con el ordenador o dispositivo. Cuando se le solicite una clave o PIN, escriba 0000. Consejos y solución de problemas Si el auricular manos libres no responde o no funciona correctamente, siga estos pasos en el orden en que están indicados hasta que vuelva a funcionar. m Compruebe que el auricular manos libres esté encendido. Pulse el botón. Si la luz de estado no parpadea en verde, mantenga pulsado el botón durante unos tres segundos hasta que la luz de estado parpadee en verde o escuche cuatro tonos crecientes. m Compruebe que el iPhone esté encendido. m Compruebe que el auricular manos libres y el iPhone estén cargados. m Durante una llamada, compruebe que el iPhone esté ajustado para reproducir sonido a través del auricular manos libres. Pulse “Fuente de audio” y seleccione “iPhone Bluetooth Headset”. m Compruebe que el iPhone esté enlazado con el auricular manos libres. Consulte la página 38.48 Español m En el iPhone, compruebe que Bluetooth esté activado. En la pantalla Inicio, seleccione Ajustes > General > Bluetooth y active Bluetooth. m En el iPhone, seleccione Ajustes y active el modo Avión. Espere unos tres segundos y desactívelo. Para obtener más consejos e información sobre solución de problemas, visite www.apple.com/es/support/iphone. ± Lea toda la información sobre seguridad que ? gura más abajo y las instrucciones de funcionamiento antes de usar el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset para evitar posibles daños. Información importante sobre seguridad ADVERTENCIA: Si no respeta estas instrucciones de seguridad, pueden producirse incendios, descargas eléctricas u otros daños. Manipulación del auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset No deje caer al suelo el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset ni lo desmonte, abra, aplaste, doble, deforme, perfore, desarme, incinere, pinte, ponga en el microondas ni le introduzca objetos extraños.Español 49 Agua y lugares húmedos No utilice el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset bajo la lluvia ni cerca de lugares con agua o humedad. Procure no derramar comida ni líquidos sobre el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset. Si se moja, apáguelo (mantenga pulsado el botón durante unos cuatro segundos, hasta que la luz de estado parpadee en ámbar) antes de limpiarlo y deje que se seque completamente antes de volver a encenderlo. No intente secar el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset mediante una fuente de calor externa, como un horno microondas o un secador de cabello. Reparación del auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset No intente nunca reparar o modi? car el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset por su cuenta. El auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset no contiene piezas que el usuario pueda reparar. Si el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset se sumerge en agua, se perfora o sufre una fuerte caída, no lo utilice hasta que lo haya llevado a un proveedor de servicios Apple autorizado.50 Español Cómo cargar el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset Para cargar el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset, utilice únicamente el cable iPhone Bluetooth Travel Cable con un adaptador de corriente USB de Apple o un puerto USB de alta potencia de otro dispositivo que cumpla los estándares USB 2.0 o 1.1, o bien con otro producto o accesorio de marca Apple que haya sido diseñado para utilizarse con el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset. Lea todas las instrucciones sobre seguridad de todos los productos y accesorios antes de utilizarlos con el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset. Apple no es responsable del funcionamiento de accesorios de otros fabricantes ni del cumplimiento de la normativa aplicable y las directrices de seguridad por parte de dichos accesorios. Cuando utilice el adaptador de corriente USB de Apple para cargar el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset, compruebe que el adaptador de corriente esté totalmente acoplado antes de conectarlo a una toma eléctrica. A continuación, inserte ? rmemente el adaptador de corriente USB de Apple a la toma eléctrica. No conecte ni desconecte el adaptador de corriente USB de Apple con las manos húmedas. No utilice ningún otro adaptador de corriente que no sea el adaptador de corriente USB de Apple para cargar el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset.Español 51 Prevención de la pérdida auditiva Pueden ocurrir pérdidas auditivas permanentes si el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset se utiliza a un volumen elevado. Con el tiempo, puede acostumbrarse a un volumen de sonido más alto, que, aunque puede parecer normal, puede llegar a dañar su capacidad auditiva. Ajuste el volumen a un nivel seguro antes de que esto ocurra. Si oye pitidos o murmullos sordos, reduzca el volumen del sonido o deje de usar el auricular y acuda a que le revisen el oído. Cuanto más alto sea el volumen, menor es el tiempo necesario para que su capacidad auditiva pueda verse afectada. Los especialistas en audición recomiendan lo siguiente para proteger su capacidad auditiva:  Limite el tiempo de utilización del auricular manos libres a un volumen elevado.  No suba el volumen con el ? n de aislarse de ambientes ruidosos.  Si no puede oír a la gente que está hablando cerca de usted, baje el volumen. En caso de irritación de la piel Si los auriculares no se limpian adecuadamente, pueden provocar infecciones de oído. Limpie el altavoz de su auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset cuando sea necesario con un paño que no desprenda pelusas y 52 Español que esté ligeramente humedecido en agua o un producto antiséptico (por ejemplo, alcohol isopropílico). Si la irritación de la piel va a más, deje de utilizarlo. Si el problema persiste, consulte a su médico. Cómo conducir de forma segura Consulte y respete las leyes y normativas sobre el uso de dispositivos móviles como el iPhone en los sitios por donde conduzca. Sea prudente y preste atención cuando conduzca. Si decide usar el iPhone mientras conduce, tenga en cuenta las siguientes recomendaciones: Ponga los cinco sentidos en la conducción y en la carretera. El uso de un dispositivo móvil durante la conducción puede ocasionar distracciones. Si su uso le impide conducir cualquier tipo de vehículo (automóvil o bicicleta) o realizar cualquier actividad con toda la atención necesaria, detenga el vehículo antes de realizar o contestar una llamada. Peligro de atragantamiento El auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset es de pequeño tamaño y puede presentar riesgo de atragantamiento para los niños pequeños. Manténgalo alejado de los niños pequeños.Español 53 Vehículos equipados con airbag Los airbags se in? an con una gran fuerza. No coloque el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset o sus accesorios sobre el airbag o su área de in? uencia. Interferencia con las radiofrecuencias Casi todos los dispositivos electrónicos están sujetos a interferencias por radiofrecuencias procedentes de fuentes externas si no están adecuadamente protegidos, diseñados o con? gurados para evitarlas. Por lo tanto, el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset puede provocar interferencias con otros dispositivos. Siga estas instrucciones para evitar problemas de interferencias. Aviones La normativa de la FAA (Administración Federal de Aviación) puede prohibir el uso de dispositivos inalámbricos durante los vuelos. Apague el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset cuando viaje en avión. Vehículos Las señales de radiofrecuencia pueden afectar a los equipos electrónicos instalados o inadecuadamente protegidos de los vehículos de motor. Consulte con el fabricante o representante correspondiente a su vehículo.54 Español Dispositivos electrónicos La mayoría de los equipos electrónicos modernos están protegidos contra las señales de radiofrecuencia. Sin embargo, ciertos equipos electrónicos pueden no estar protegidos contra las señales de radiofrecuencia procedentes del auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset. Audífonos El auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset puede interferir con algunos audífonos. En ese caso, consulte con el fabricante del audífono o con su médico para buscar alternativas o soluciones. Otros dispositivos médicos Si utiliza cualquier otro dispositivo médico personal, consulte con el fabricante del dispositivo o con su médico para determinar si está adecuadamente protegido contra la energía de radiofrecuencia externa. Apague el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset en los centros sanitarios cuando las normativas de dichos centros así lo establezcan. Los hospitales o centros sanitarios pueden utilizar equipos sensibles a la energía de radiofrecuencia externa.Español 55 Avisos públicos Apague el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset en cualquier lugar en el que haya avisos públicos que lo exijan. Zonas con riesgo de explosión Para no interferir con operaciones que impliquen el uso de explosivos, apague el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset en zonas con riesgo de explosión o en lugares donde se ordene desactivar la transmisión de señales de radio bidireccionales. Respete todos los avisos e instrucciones. Información importante sobre manejo ADVERTENCIA: Si no respeta estas instrucciones de manejo, pueden producirse daños en el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset o en otros bienes de su propiedad. Conectores y puertos No fuerce nunca un conector al enchufarlo en un puerto. Compruebe que nada obstruya el puerto. Si la conexión entre el conector y el puerto no es razonablemente fácil, es probable que no se correspondan. Compruebe que el conector encaja con el puerto y que lo ha colocado en la posición correcta.56 Español Temperaturas de funcionamiento y almacenamiento Utilice el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset en lugares donde la temperatura esté siempre entre 0 y 35 ºC. La duración de la batería del auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset puede verse temporalmente reducida en condiciones de bajas temperaturas. Guarde el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset en lugares donde la temperatura esté siempre entre -20 y 45 ºC. No deje el auricular manos libres iPhone Bluetooth Headset en su vehículo, pues la temperatura puede sobrepasar estos márgenes en el interior de un vehículo aparcado. 57 Regulatory Compliance Information FCC Compliance Statement This device complies with part 15 of the FCC rules. Operation is subject to the following two conditions: (1) This device may not cause harmful interference, and (2) this device must accept any interference received, including interference that may cause undesired operation. Important: Changes or modi? cations to this product not authorized by Apple could void the EMC compliance and negate your authority to operate the product. This product has demonstrated EMC compliance under conditions that included the use of compliant peripheral devices and shielded cables between system components. It is important that you use compliant peripheral devices and shielded cables between system components to reduce the possibility of causing interference to radios, televisions, and other electronic devices. Disposal and Recycling Information iPhone Bluetooth Headset Disposal and Recycling Your iPhone Bluetooth Headset must be disposed of properly according to local laws and regulations. Because the iPhone Bluetooth Headset contains electronic components and a battery, it must be disposed of separately from household waste. When your iPhone Bluetooth Headset reaches its end of life, contact local authorities to learn about disposal and recycling options, or simply drop it o? at your local Apple retail store or return it to Apple. For more information, go to: www.apple.com/environment/recycling58 Battery Disposal Information Deutschland: Das Gerät enthält Batterien. Diese gehören nicht in den Hausmüll. Sie können verbrauchte Batterien beim Handel oder bei den Kommunen unentgeltlich abgeben. Um Kurzschlüsse zu vermeiden, kleben Sie die Pole der Batterien vorsorglich mit einem Klebestreifen ab. Nederlands: Gebruikte batterijen kunnen worden ingeleverd bij de chemokar of in een speciale batterijcontainer voor klein chemisch afval (kca) worden gedeponeerd. European Union—Disposal Information: The symbol above means that according to local laws and regulations your product should be disposed of separately from household waste. When this product reaches its end of life, take it to a collection point designated by local authorities. Some collection points accept products for free. The separate collection and recycling of your product at the time of disposal will help conserve natural resources and ensure that it is recycled in a manner that protects human health and the environment. 59 Union Européenne: informations sur l’élimination Ce symbole signi? e que vous devez vous débarasser de votre produit sans le mélanger avec les ordures ménagères, selon les normes et la législation de votre pays. Lorsque ce produit n’est plus utilisable, portez-le dans un centre de traitement des déchets agréé par les autorités locales. Certains centres acceptent les produits gratuitement. Le traitement et le recyclage séparé de votre produit lors de son élimination aideront à préserver les ressources naturelles et à protéger l’environnement et la santé des êtres humains. Europäische Union – Informationen zur Entsorgung Dieses Symbol weist darauf hin, dass dieses Produkt entsprechend den geltenden gesetzlichen Vorschriften und getrennt vom Hausmüll entsorgt werden muss. Geben Sie dieses Produkt zur Entsorgung bei einer o? ziellen Sammelstelle ab. Bei einigen Sammelstellen können Produkte zur Entsorgung unentgeltlich abgegeben werden. Durch getrenntes Sammeln und Recycling werden die Rohsto? -Reserven geschont, und es ist sichergestellt, dass beim Recycling des Produkts alle Bestimmungen zum Schutz von Gesundheit und Umwelt eingehalten werden. Unione Europea: informazioni per l’eliminazione Questo simbolo signi? ca che, in base alle leggi e alle norme locali, il prodotto dovrebbe essere eliminato separatamente dai ri? uti casalinghi. Quando il prodotto diventa inutilizzabile, portarlo nel punto di raccolta stabilito dalle autorità locali. Alcuni punti di raccolta accettano i prodotti gratuitamente. La raccolta separata e il riciclaggio del prodotto al momento dell’eliminazione aiutano a conservare le risorse naturali e assicurano che venga riciclato in maniera tale da salvaguardare la salute umana e l’ambiente.Europeiska unionen – uttjänta produkter Den här symbolen betyder att produkten enligt lokala lagar och bestämmelser inte får kastas tillsammans med hushållsavfallet. När produkten har tjänat ut måste den tas till en återvinningsstation som utsetts av lokala myndigheter. Vissa återvinningsstationer tar kostnadsfritt hand om uttjänta produkter. Genom att låta den uttjänta produkten tas om hand för återvinning hjälper du till att spara naturresurser och skydda hälsa och miljö. Apple and the Environment At Apple, we recognize our responsibility to minimize the environmental impacts of our operations and products. For more information go to: www.apple.com/environment © 2008 Apple Inc. All rights reserved. Apple, the Apple logo, iChat, Mac, and Mac OS are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. iPhone is a trademark of Apple Inc. The Bluetooth® word mark and logos are registered trademarks owned by Bluetooth SIG, Inc. and any use of such marks by Apple is under license. ZM034-4622-A Printed in XXXX iPhone OS Enterprise Deployment Guide Second Edition, for Version 3.2 or laterK Apple Inc. © 2010 Apple Inc. All rights reserved. This manual may not be copied, in whole or in part, without the written consent of Apple. The Apple logo is a trademark of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. Use of the “keyboard” Apple logo (Option-Shift-K) for commercial purposes without the prior written consent of Apple may constitute trademark infringement and unfair competition in violation of federal and state laws. Every effort has been made to ensure that the information in this manual is accurate. Apple is not responsible for printing or clerical errors. Apple 1 Infinite Loop Cupertino, CA 95014 408-996-1010 www.apple.com Apple, the Apple logo, Bonjour, iPhone, iPod, iPod touch, iTunes, Keychain, Leopard, Mac, Macintosh, the Mac logo, Mac OS, QuickTime, and Safari are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. iPad is a trademark of Apple Inc. iTunes Store and App Store are service marks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. MobileMe is a service mark of Apple Inc. Other company and product names mentioned herein are trademarks of their respective companies. Mention of third-party products is for informational purposes only and constitutes neither an endorsement nor a recommendation. Apple assumes no responsibility with regard to the performance or use of these products. Simultaneously published in the United States and Canada. 019-1835/2010-04 3 3 Contents Preface 6 iPhone in the Enterprise 6 What’s New for the Enterprise in iPhone OS 3.0 and Later 7 System Requirements 8 Microsoft Exchange ActiveSync 10 VPN 11 Network Security 11 Certificates and Identities 12 Email Accounts 12 LDAP Servers 12 CalDAV Servers 13 Additional Resources Chapter 1 14 Deploying iPhone and iPod touch 15 Activating Devices 16 Preparing Access to Network Services and Enterprise Data 20 Determining Device Passcode Policies 21 Configuring Devices 22 Over-the-Air Enrollment and Configuration 27 Other Resources Chapter 2 28 Creating and Deploying Configuration Profiles 29 About iPhone Configuration Utility 30 Creating Configuration Profiles 39 Editing Configuration Profiles 40 Installing Provisioning Profiles and Applications 40 Installing Configuration Profiles 43 Removing and Updating Configuration Profiles Chapter 3 44 Manually Configuring Devices 44 VPN Settings 48 Wi-Fi Settings 49 Exchange Settings 54 Installing Identities and Root Certificates 55 Additional Mail Accounts4 Contents 55 Updating and Removing Profiles 55 Other Resources Chapter 4 57 Deploying iTunes 57 Installing iTunes 59 Quickly Activating Devices with iTunes 60 Setting iTunes Restrictions 62 Backing Up a Device with iTunes Chapter 5 63 Deploying Applications 63 Registering for Application Development 64 Signing Applications 64 Creating the Distribution Provisioning Profile 64 Installing Provisioning Profiles Using iTunes 65 Installing Provisioning Profiles Using iPhone Configuration Utility 65 Installing Applications Using iTunes 66 Installing Applications Using iPhone Configuration Utility 66 Using Enterprise Applications 66 Disabling an Enterprise Application 66 Other Resources Appendix A 67 Cisco VPN Server Configuration 67 Supported Cisco Platforms 67 Authentication Methods 68 Authentication Groups 68 Certificates 69 IPSec Settings 69 Other Supported Features Appendix B 70 Configuration Profile Format 70 Root Level 71 Payload Content 72 Profile Removal Password Payload 72 Passcode Policy Payload 73 Email Payload 75 Web Clip Payload 75 Restrictions Payload 76 LDAP Payload 76 CalDAV Payload 77 Calendar Subscription Payload 77 SCEP Payload 78 APN Payload 79 Exchange Payload 79 VPN PayloadContents 5 81 Wi-Fi Payload 84 Sample Configuration Profiles Appendix C 88 Sample ScriptsPreface 6 iPhone in the Enterprise Learn how to integrate iPhone, iPod touch, and iPad with your enterprise systems. This guide is for system administrators. It provides information about deploying and supporting iPhone, iPod touch, and iPad in enterprise environments. What’s New for the Enterprise in iPhone OS 3.0 and Later iPhone OS 3.x includes numerous enhancements, including the following items of special interest to enterprise users:  CalDAV calendar wireless syncing is supported.  LDAP server support for contact look-up in mail, address book, and SMS.  Configuration profiles can be encrypted and locked to a device so that their removal requires an administrative password.  iPhone Configuration Utility allows you to add and remove encrypted configuration profiles directly onto devices that are connected to your computer by USB.  Online Certificate Status Protocol (OCSP) is supported for certificate revocation.  On-demand certificate-based VPN connections are now supported.  VPN proxy configuration via a configuration profile and VPN servers is supported.  Microsoft Exchange users can invite others to meetings. Microsoft Exchange 2007 users can also view reply status.  Exchange ActiveSync client certificate-based authentication is supported.  Additional EAS policies are supported, along with EAS protocol 12.1.  Additional device restrictions are available, including the ability to specify the length of time that a device can be left unlocked, disable the camera, and prevent users from taking a screenshot of the device’s display.  Local mail messages and calendar events can be searched. For IMAP, MobileMe, and Exchange 2007, mail that resides on the server can also be searched.  Additional mail folders can be designated for push email delivery.  APN proxy settings can be made specified using a configuration profile.Preface iPhone in the Enterprise 7  Web clips can be installed using a configuration profile.  802.1x EAP-SIM is now supported.  Devices can be authenticated and enrolled over-the-air using a Simple Certificate Enrollment Protocol (SCEP) server.  iTunes can store device backups in encrypted format.  iPhone Configuration Utility supports profile creation via scripting.  iPhone Configuration Utility 2.2 supports iPad, iPhone, and iPod touch. Mac OS X v10.6 Snow Leopard is required. Windows 7 is also supported. System Requirements Read this section for an overview of the system requirements and the various components available for integrating iPhone, iPod touch, and iPad with your enterprise systems. iPhone and iPod touch iPhone and iPod touch devices you use with your enterprise network must be updated to iPhone OS 3.1.x. iPad iPad must be updated to iPhone OS 3.2.x. iTunes iTunes 9.1 or later is required in order to set up a device. iTunes is also required in order to install software updates for iPhone, iPod touch, and iPad. You also use iTunes to install applications, and sync music, video, notes, or other data with a Mac or PC. To use iTunes, you need a Mac or PC that has a USB 2.0 port and meets the minimum requirements listed on the iTunes website. See www.apple.com/itunes/download/. iPhone Configuration Utility iPhone Configuration Utility lets you create, encrypt, and install configuration profiles, track and install provisioning profiles and authorized applications, and capture device information such as console logs. iPhone Configuration Utility requires one of the following:  Mac OS X v10.5 Snow Leopard  Windows XP Service Pack 3 with .NET Framework 3.5 Service Pack 1  Windows Vista Service Pack 1 with .NET Framework 3.5 Service Pack 1  Windows 7 with .NET Framework 3.5 Service Pack 1 iPhone Configuration Utility operates in 32-bit mode on 64-bit versions of Windows.8 Preface iPhone in the Enterprise You can download the .Net Framework 3.5 Service Pack 1 installer at: http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=ab99342f-5d1a-413d-8319- 81da479ab0d7 The utility allows you to create an Outlook message with a configuration profile as an attachment. Additionally, you can assign users’ names and email addresses from your desktop address book to devices that you’ve connected to the utility. Both of these features require Outlook and are not compatible with Outlook Express. To use these features on Windows XP computers, you may need to install 2007 Microsoft Office System Update: Redistributable Primary Interop Assemblies. This is necessary if Outlook was installed before .NET Framework 3.5 Service Pack 1. The Primary Interop Assemblies installer is available at: http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyID=59daebaa-bed4-4282- a28c-b864d8bfa513 Microsoft Exchange ActiveSync iPhone, iPod touch, and iPad support the following versions of Microsoft Exchange:  Exchange ActiveSync for Exchange Server (EAS) 2003 Service Pack 2  Exchange ActiveSync for Exchange Server (EAS) 2007 For support of Exchange 2007 policies and features, Service Pack 1 is required. Supported Exchange ActiveSync Policies The following Exchange policies are supported:  Enforce password on device  Minimum password length  Maximum failed password attempts  Require both numbers and letters  Inactivity time in minutes The following Exchange 2007 policies are also supported:  Allow or prohibit simple password  Password expiration  Password history  Policy refresh interval  Minimum number of complex characters in password  Require manual syncing while roaming  Allow camera  Require device encryption For a description of each policy, refer to your Exchange ActiveSync documentation.Preface iPhone in the Enterprise 9 The Exchange policy to require device encryption (RequireDeviceEncryption) is supported on iPhone 3GS, on iPod touch (Fall 2009 models with 32 GB or more) and on iPad. iPhone, iPhone 3G, and other iPod touch models don’t support device encryption and won’t connect to an Exchange Server that requires it. If you enable the policy “Require Both Numbers and Letters” on Exchange 2003, or the policy “Require Alphanumeric Password” on Exchange 2007, the user must enter a device passcode that contains at least one complex character. The value specified by the inactivity time policy (MaxInactivityTimeDeviceLock or AEFrequencyValue) is used to set the maximum value that users can select in both Settings > General > Auto-Lock and Settings > General > Passcode Lock > Require Passcode. Remote Wipe You can remotely wipe the contents of an iPhone, iPod touch, or iPad. Wiping removes all data and configuration information from the device. The device is securely erased and restored to original, factory settings. Important: On iPhone and iPhone 3G, wiping overwrites the data on the device, which can take approximately one hour for each 8 GB of device capacity. Connect the device to a power supply before wiping. If the device turns off due to low power, the wiping process resumes when the device is connected to power. On iPhone 3GS and iPad, wiping removes the encryption key to the data (which is encrypted using 256-bit AES encryption) which occurs instantaneously. With Exchange Server 2007, you can initiate a remote wipe using the Exchange Management Console, Outlook Web Access, or the Exchange ActiveSync Mobile Administration Web Tool. With Exchange Server 2003, you can initiate a remote wipe using the Exchange ActiveSync Mobile Administration Web Tool. Users can also wipe a device in their possession by choosing “Erase All Content and Settings” from the Reset menu in General settings. Devices can also be configured to automatically initiate a wipe after several failed passcode attempts. If you recover a device that was wiped because it was lost, use iTunes to restore it using the device’s latest backup. Microsoft Direct Push The Exchange server automatically delivers email, contacts, and calendar events to iPhone and iPad Wi-Fi + 3G if a cellular or Wi-Fi data connection is available. iPod touch and iPad Wi-Fi don’t have a cellular connection, so they receive push notifications only when they’re active and connected to a Wi-Fi network.10 Preface iPhone in the Enterprise Microsoft Exchange Autodiscovery The Autodiscover service of Exchange Server 2007 is supported. When you manually configure a device, Autodiscover uses your email address and password to automatically determine the correct Exchange server information. For information about enabling the Autodiscover service, see http://technet.microsoft.com/en-us/ library/cc539114.aspx. Microsoft Exchange Global Address List iPhone, iPod touch, and iPad retrieve contact information from your company’s Exchange server corporate directory. You can access the directory when searching in Contacts, and it’s automatically accessed for completing email addresses as you enter them. Additional Supported Exchange ActiveSync Features In addition to the features and capabilities already described, iPhone OS supports:  Creating calendar invitations. With Microsoft Exchange 2007, you can also view the status of replies to your invitations.  Setting Free, Busy, Tentative, or Out of Office status for your calendar events.  Searching mail messages on the server. Requires Microsoft Exchange 2007.  Exchange ActiveSync client certificate-based authentication. Unsupported Exchange ActiveSync Features Not all Exchange features are supported, including, for example:  Folder management  Opening links in email to documents stored on SharePoint servers  Task synchronization  Setting an “out of office” autoreply message  Flagging messages for follow-up VPN iPhone OS works with VPN servers that support the following protocols and authentication methods:  L2TP/IPSec with user authentication by MS-CHAPV2 Password, RSA SecurID and CryptoCard, and machine authentication by shared secret.  PPTP with user authentication by MS-CHAPV2 Password, RSA SecurID, and CryptoCard.  Cisco IPSec with user authentication by Password, RSA SecurID, or CryptoCard, and machine authentication by shared secret and certificates. See Appendix A for compatible Cisco VPN servers and recommendations about configurations.Preface iPhone in the Enterprise 11 Cisco IPSec with certificate-based authentication supports VPN on demand for domains you specify during configuration. See “VPN Settings” on page 35 for details. Network Security iPhone OS supports the following 802.11i wireless networking security standards as defined by the Wi-Fi Alliance:  WEP  WPA Personal  WPA Enterprise  WPA2 Personal  WPA2 Enterprise Additionally, iPhone OS supports the following 802.1X authentication methods for WPA Enterprise and WPA2 Enterprise networks:  EAP-TLS  EAP -TTLS  EAP-FAST  EAP-SIM  PEAP v0, PEAP v1  LEAP Certificates and Identities iPhone, iPod touch, and iPad can use X.509 certificates with RSA keys. The file extensions .cer, .crt, and .der are recognized. Certificate chain evaluations are performed by Safari, Mail, VPN, and other applications. Use P12 (PKCS #12 standard) files that contain exactly one identity. The file extensions .p12 and .pfx are recognized. When an identity is installed, the user is prompted for the passphrase that protects it. Certificates necessary for establishing the certificate chain to a trusted root certificate can be installed manually or by using configuration profiles. You don’t need to add root certificates that are included on the device by Apple. To view a list of the preinstalled system roots, see the Apple Support article at http://support.apple.com/kb/HT3580. Certificates can be securely installed over the air via SCEP. See “Overview of the Authenticated Enrollment and Configuration Process” on page 22 for more information.12 Preface iPhone in the Enterprise Email Accounts iPhone, iPod touch, and iPad support industry-standard IMAP4- and POP3-enabled mail solutions on a range of server platforms including Windows, UNIX, Linux, and Mac OS X. You can also use IMAP to access email from Exchange accounts in addition to the Exchange account you use with direct push. When a user searches their mail, they have the option of continuing the search on the mail server. This works with Microsoft Exchange Server 2007 as well as most IMAP-based accounts. The user’s email account information, including Exchange user ID and password, are securely stored on the device. LDAP Servers iPhone, iPod touch, and iPad retrieve contact information from your company’s LDAPv3 server corporate directories.You can access directories when searching in Contacts, and and they are automatically accessed for completing email addresses as you enter them. CalDAV Servers iPhone, iPod touch, and iPad synchronize calendar data with your company’s CalDAV server. Changes to the calendar are periodically updated between the device and server. You can also subscribe to read-only published calendars, such as holiday calendars or those of a colleague’s schedule. Creating and sending new calendar invitations from a device isn’t supported for CalDAV accounts.Preface iPhone in the Enterprise 13 Additional Resources In addition to this guide, the following publications and websites provide useful information:  iPhone in Enterprise webpage at www.apple.com/iphone/enterprise/  iPad in Business webpage at: www.apple.com/ipad/business/  Exchange Product Overview at http://technet.microsoft.com/en-us/library/ bb124558.aspx  Deploying Exchange ActiveSync at http://technet.microsoft.com/en-us/library/ aa995962.aspx  Exchange 2003 Technical Documentation Library at http://technet.microsoft.com/ en-us/library/bb123872(EXCHG.65).aspx  Managing Exchange ActiveSync Security at http://technet.microsoft.com/en-us/ library/bb232020(EXCHG.80).aspx  Wi-Fi for Enterprise webpage at www.wi-fi.org/enterprise.php  iPhone VPN Connectivity to Cisco Adaptive Security Appliances (ASA) at www.cisco.com/en/US/docs/security/vpn_client/cisco_vpn_client/iPhone/2.0/ connectivity/guide/iphone.html  iPhone User Guide, available for download at www.apple.com/support/iphone/; view the guide on iPhone, tap the iPhone User Guide bookmark in Safari or go to http://help.apple.com/iphone/  iPhone Guided Tour at www.apple.com/iphone/guidedtour/  iPod touch User Guide, available for download at www.apple.com/support/ipodtouch; view the guide on iPod touch, tap the iPod touch User Guide in Safari or go to http://help.apple.com/ipodtouch/  iPod touch Guided Tour at www.apple.com/ipodtouch/guidedtour/  iPad User Guide, available for download at www.apple.com/support/ipad; view the guide on iPad, tap the iPad User Guide in Safari or go to http://help.apple.com/ipad/  iPad Guided Tour at www.apple.com/ipad/guided-tour/1 14 1 Deploying iPhone and iPod touch This chapter provides an overview of how to deploy iPhone, iPod touch, and iPad in your enterprise. iPhone, iPod touch, and iPad are designed to easily integrate with your enterprise systems, including Microsoft Exchange 2003 and 2007, 802.1X-based secure wireless networks, and Cisco IPSec virtual private networks. As with any enterprise solution, good planning and an understanding of your deployment options make deployment easier and more efficient for you and your users. When planning your deployment of iPhone, iPod touch, and iPad, consider the following:  How will your company’s iPhones and iPad (Wi-Fi + 3G models) be activated for wireless cellular service?  Which enterprise network services, applications, and data will your users need to access?  What policies do you want to set on the devices to protect sensitive company data?  Do you want to manually configure devices individually, or use a streamlined process for configuring a large fleet? The specifics of your enterprise environment, IT policies, wireless carrier, and your computing and communication requirements affect how you tailor your deployment strategy.Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch 15 Activating Devices Each iPhone must be activated with your wireless carrier before it can be used to make and receive calls, send text messages, or connect to the cellular data network. Contact your carrier for voice and data tariffs and activation instructions for consumer and business customers. You or your user need to install a SIM card in the iPhone. After the SIM card is installed, iPhone must be connected to a computer with iTunes to complete the activation process. If the SIM card is already active, iPhone is ready for immediate use; otherwise, iTunes walks you through the process of activating a new line of service. iPad must be connected to a computer with iTunes to activate the device. For iPad Wi-Fi + 3G in the U.S., you sign up and manage (or cancel) an AT&T data plan using iPad. Go to Settings > Cellular Data > View Account. iPad is unlocked, so you can use your preferred carrier. Contact your carrier to set up an account and obtain a compatible micro SIM card. In the U.S., micro SIM cards compatible with AT&T are included with iPad Wi-Fi + 3G. Although there is no cellular service or SIM card for iPod touch and iPad Wi-Fi, they must also be connected to a computer with iTunes for activation. Because iTunes is required in order to complete the activation process, you must decide whether you want to install iTunes on each user’s Mac or PC, or whether you’ll complete activation for each device with your own iTunes installation. After activation, iTunes isn’t required in order to use the device with your enterprise systems, but it’s required for synchronizing music, video, and web browser bookmarks with a computer. It’s also required for downloading and installing software updates for devices and installing your enterprise applications. For more information about activating devices and using iTunes, see Chapter 4.16 Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch Preparing Access to Network Services and Enterprise Data iPhone OS 3.x software enables secure push email, push contacts, and push calendar with your existing Microsoft Exchange Server 2003 or 2007 solution, as well as Global Address Lookup, Remote Wipe, and device passcode policy enforcement. It also allows users to securely connect to company resources via WPA Enterprise and WPA2 Enterprise wireless networks using 802.1X wireless authentication and/or via VPN using PPTP, LT2P over IPSec, or Cisco IPSec protocols. If your company doesn’t use Microsoft Exchange, your users can still use iPhone or iPod touch to wirelessly sync email with most standard POP or IMAP-based servers and services. And they can use iTunes to sync calendar events and contacts from Mac OS X iCal and Address Book or Microsoft Outlook on a Windows PC. For wireless access to calendars and directories, CalDAV and LDAP are supported. As you determine which network services you want users to access, refer to the information in the following sections. Microsoft Exchange iPhone communicates directly with your Microsoft Exchange Server via Microsoft Exchange ActiveSync (EAS). Exchange ActiveSync maintains a connection between the Exchange Server and iPhone or iPad Wi-Fi + 3G, so that when a new email message or meeting invitation arrives, the device is instantly updated. iPod touch and iPad Wi-Fi don’t have a cellular connection, so they receive push notifications only when they’re active and connected to a Wi-Fi network. If your company currently supports Exchange ActiveSync on Exchange Server 2003 or Exchange Server 2007, you already have the necessary services in place. For Exchange Server 2007, make sure the Client Access Role is installed. For Exchange Server 2003, make sure you’ve enabled Outlook Mobile Access (OMA). If you have an Exchange Server but your company is new to Exchange ActiveSync, review the information in the following sections. Network Configuration  Make sure port 443 is open on the firewall. If your company uses Outlook Web Access, port 443 is most likely already open.  Verify that a server certificate is installed on the front-end Exchange server and turn on basic authentication only, in the Authentication Method properties, to require an SSL connection to the Microsoft Server ActiveSync directory of your IIS.  If you’re using a Microsoft Internet Security and Acceleration (ISA) Server, verify that a server certificate is installed and update the public DNS to properly resolve incoming connections.Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch 17  Make sure the DNS for your network returns a single, externally-routable address to the Exchange ActiveSync server for both intranet and Internet clients. This is required so the device can use the same IP address for communicating with the server when both types of connections are active.  If you’re using a Microsoft ISA Server, create a web listener as well as an Exchange web client access publishing rule. See Microsoft’s documentation for details.  For all firewalls and network appliances, set the idle session timeout to 30 minutes. For information about heartbeat and timeout intervals, refer to the Microsoft Exchange documentation at http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc182270.aspx. Exchange Account Setup  Enable Exchange ActiveSync for specific users or groups using the Active Directory service. These are enabled by default for all mobile devices at the organizational level in Exchange Server 2003 and Exchange Server 2007. For Exchange Server 2007, see Recipient Configuration in the Exchange Management Console.  Configure mobile features, policies, and device security settings using the Exchange System Manager. For Exchange Server 2007, this is done in the Exchange Management Console.  Download and install the Microsoft Exchange ActiveSync Mobile Administration Web Tool, which is necessary to initiate a remote wipe. For Exchange Server 2007, remote wipe can also be initiated using Outlook Web Access or the Exchange Management Console. WPA/WPA2 Enterprise Wi-Fi Networks Support for WPA Enterprise and WPA2 Enterprise ensures that corporate wireless networks are securely accessed on iPhone, iPod touch and iPad. WPA/WPA2 Enterprise uses AES 128-bit encryption, a proven block-based encryption method that provides a high level of assurance that corporate data remains protected. With support for 802.1X authentication, iPhone OS devices can be integrated into a broad range of RADIUS server environments. 802.1X wireless authentication methods are supported, including EAP-TLS, EAP-TTLS, EAP-FAST, PEAPv0, PEAPv1, and LEAP. WPA/WPA2 Enterprise Network Configuration  Verify network appliances for compatibility and select an authentication type (EAP type) supported by iPhone, iPod touch, and iPad. Make sure that 802.1X is enabled on the authentication server, and if necessary, install a server certificate and assign network access permissions to users and groups.  Configure wireless access points for 802.1X authentication and enter the corresponding RADIUS server information.  Test your 802.1X deployment with a Mac or a PC to make sure RADIUS authentication is properly configured.18 Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch  If you plan to use certificate-based authentication, make sure you have your public key infrastructure configured to support device and user-based certificates with the corresponding key distribution process.  Verify the compatibility of your certificate formats with the device and your authentication server. For information about certificates see “Certificates and Identities” on page 11. Virtual Private Networks Secure access to private networks is supported on iPhone, iPod touch, and iPad using Cisco IPSec, L2TP over IPSec, and PPTP virtual private network protocols. If your organization supports one of these protocols, no additional network configuration or third-party applications are required in order to use your devices with your VPN infrastructure. Cisco IPSec deployments can take advantage of certificate-based authentication via industry-standard X.509 certificates. Additionally, certificate-based authentication allows you to take advantage of VPN On Demand, which provides seamless, secure wireless access to your enterprise network. For two-factor token-based authentication, iPhone OS supports RSA SecurID and CryptoCard. Users enter their PIN and token-generated, one-time password directly on their device when establishing a VPN connection. For compatible Cisco VPN servers and recommendations about configurations, see Appendix A. iPhone, iPod touch and iPad also support shared secret authentication for Cisco IPSec and L2TP/IPSec deployments, and MS-CHAPv2 for basic user name and password authentication. VPN Proxy auto-config (PAC and WPAD) is also supported, which allows you specify proxy server settings for accessing specific URLs. VPN Setup Guidelines  iPhone OS integrates with most existing VPN networks, so minimal configuration is necessary to enable devices to access to your network. The best way to prepare for deployment is to check if your company’s existing VPN protocols and authentication methods are supported by iPhone.  Ensure compatibility with standards by your VPN concentrators. It’s also a good idea to review the authentication path to your RADIUS or authentication server, to make sure standards supported by iPhone OS are enabled within your implementation.  Check with your solutions providers to confirm that your software and equipment are up-to-date with the latest security patches and firmware.Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch 19  If you want to configure URL-specific proxy settings, place a PAC file on a web server that’s accessible with the basic VPN settings, and ensure that it’s served with a MIME type of application/x-ns-proxy-autoconfig. Alternatively, configure your DNS or DHCP to provide the location of a WPAD file on a server that is similarly accessible. IMAP Email If you don’t use Microsoft Exchange, you can still implement a secure, standards-based email solution using any email server that supports IMAP and is configured to require user authentication and SSL. For example, you can access Lotus Notes/Domino or Novell GroupWise email using this technique. The mail servers can be located within a DMZ subnetwork, behind a corporate firewall, or both. With SSL, iPhone OS supports 128-bit encryption and X.509 certificates issued by the major certificate authorities. It also supports strong authentication methods including industry-standard MD5 Challenge-Response and NTLMv2. IMAP Network Setup Guidelines  For additional security protection, install a digital certificate on the server from a trusted certificate authority (CA). Installing a certificate from a CA is an important step in ensuring that your proxy server is a trusted entity within your corporate infrastructure. See “Credentials Settings” on page 38 for information about installing certificates on iPhone.  To let iPhone OS devices retrieve email from your server, open port 993 in the firewall and make sure that the proxy server is set to IMAP over SSL.  To let devices send email, port 587, 465, or 25 must be open. Port 587 is used first, and is the best choice. LDAP Directories iPhone OS lets you access standards-based LDAP directory servers and provide a global address directory or other information similar to the Global Address List in Microsoft Exchange. When an LDAP account is configured on the device, the device searches for the attribute namingContexts at the server’s root level to identify the default search base. The search scope is set to subtree by default. CalDAV Calendars CalDAV support in iPhone OS provides global calendars and scheduling for organizations that don’t use Microsoft Exchange. iPhone OS works with calendar servers that support the CalDAV standard.20 Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch Subscribed Calendars If you want to publish read-only calendars of corporate events, such as holidays or special event schedules, iPhone OS devices can subscribe to calendars and display the information alongside Microsoft Exchange and CalDAV calendars. iPhone OS works with calendar files in the standard iCalendar (.ics) format. An easy way to distribute subscribed calendars to your users is to send the fully qualified URL in SMS or email. When the user taps the link, the device offers to subscribe to the specified calendar. Enterprise Applications To deploy enterprise iPhone OS applications, you install the applications on your devices using iPhone Configuration Utility or iTunes. Once you deploy an application to users’ devices, updating those applications will be easier if each user has iTunes installed on their Mac or PC. Online Certificate Status Protocol When you provide digital certificates for iPhone OS devices, consider issuing them so they’re OCSP-enabled. This allows the device to ask your OCSP server if the certificate has been revoked before using it. Determining Device Passcode Policies Once you decide which network services and data your users will access, you should determine which device passcode policies you want to implement. Requiring passcodes to be set on your devices is recommended for companies whose networks, systems, or applications don’t require a password or an authentication token. If you’re using certificate-based authentication for an 802.1X network or Cisco IPSec VPN, or your enterprise application saves your login credentials, you should require users to set a device passcode with a short timeout period so a lost or stolen device cannot be used without knowing the device passcode. Policies can be set on iPhone, iPod touch, and iPad in either of two ways. If the device is configured to access a Microsoft Exchange account, the Exchange ActiveSync policies are wirelessly pushed to the device. This allows you to enforce and update the policies without any user action. For information about EAS policies, see “Supported Exchange ActiveSync Policies” on page 8. If you don’t use Microsoft Exchange, you can set similar policies on your devices by creating configuration profiles. If you want to change a policy, you must post or send an updated profile to users or install the profile using iPhone Configuration Utility. For information about the device passcode policies, see “Passcode Settings” on page 32.Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch 21 If you use Microsoft Exchange, you can also supplement your EAS policies by using configuration policies. This can provide access to policies that aren’t available in Microsoft Exchange 2003, for example, or allow you to define policies specifically for iPhone OS devices. Configuring Devices You need to decide how you’ll configure each iPhone, iPod touch, or iPad. This is influenced in part by how many devices you plan on deploying and managing over time. If the number is small, you may find that it’s simpler for you or your users to manually configure each device. This involves using the device to enter the settings for each mail account, Wi-Fi settings, and VPN configuration information. See Chapter 3 for details about manual configuration. If you deploy a large number of devices, or you have a large collection of email settings, network settings, and certificates to install, then you may want to configure the devices by creating and distributing configuration profiles. Configuration profiles quickly load settings and authorization information onto a device. Some VPN and Wi-Fi settings can only be set using a configuration profile, and if you’re not using Microsoft Exchange, you’ll need to use a configuration profile to set device passcode policies. Configuration profiles can be encrypted and signed, which allows you to restrict their use to a specific device, and prevents anyone from changing the settings that a profile contains. You can also mark a profile as being locked to the device, so once installed it cannot be removed without wiping the device of all data, or optionally, with an administrative passcode. Whether or not you’re configuring devices manually or using configuration profiles, you also need to decide if you’ll configure the devices or if you will delegate this task to your users. Which you choose depends on your users’ locations, company policy regarding users’ ability to manage their own IT equipment, and the complexity of the device configuration you intend to deploy. Configuration profiles work well for a large enterprise, for remote employees, or for users that are unable to set up their own devices. If you want users to activate their device themselves or if they need to install or update enterprise applications, iTunes must be installed on each user’s Mac or PC. iTunes is also required for iPhone OS software updates, so keep that in mind if you decide to not distribute iTunes to your users. For information about deploying iTunes, see Chapter 4.22 Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch Over-the-Air Enrollment and Configuration Enrollment is the process of authenticating a device and user so that you can automate the process of distributing certificates. Digital certificates provide many benefits to users. They can be used to authenticate access to key enterprise services, such as Microsoft Exchange ActiveSync, WPA2 Enterprise wireless networks, and corporate VPN connections. Certificate-based authentication also permits the use of VPN On Demand for seamless access to corporate networks. In addition to using the over-the-air enrollment capabilities to issue certificates for your company’s public key infrastructure (PKI), you can also deploy device configuration profiles. This ensures that only trusted users are accessing corporate services and that their devices are configured according to your IT policies. And because configuration profiles can be both encrypted and locked, the settings cannot be removed, altered, or shared with others. These capabilities are available to you in the over-the-air process described below, and also by using iPhone Configuration Utility to configure devices while they’re attached to your administrative computer. See Chapter 2 to learn about using iPhone Configuration Utility. Implementing over-the-air enrollment and configuration requires development and integration of authentication, directory, and certificate services. The process can be deployed using standard web services, and once it’s in place, it permits your users to set up their devices in a secure, authenticated fashion. Overview of the Authenticated Enrollment and Configuration Process To implement this process, you need to create your own profile distribution service that accepts HTTP connections, authenticates users, creates mobileconfig profiles, and manages the overall process described in this section. You also need a CA (certificate authority) to issue the device credentials using Simple Certificate Enrollment Protocol (SCEP). For links to PKI, SCEP, and related topics see “Other Resources” on page 27. The following diagram shows the enrollment and configuration process that iPhone supports.Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch 23 Phase 1 – Begin Enrollment: Enrollment begins with the user using Safari to access the URL of the profile distribution service you’ve created. You can distribute this URL via SMS or email. The enrollment request, represented as step 1 in the diagram, should authenticate the user’s identify. Authentication can be as simple as basic auth, or you can tie into your existing directory services. In step 2, your service sends a configuration profile (.mobileconfig) in response. This response specifies a list of attributes that the device must provide in the next reply and a pre-shared key (challenge) that can carry the identity of the user forward during this process so you can customize the configuration process for each user. The device attributes that the service can request are iPhone OS version, device ID (MAC Address), product type (iPhone 3GS returns iPhone2,1), phone ID (IMEI), and SIM information (ICCID). For a sample configuration profile for this phase, see “Sample Phase 1 Server Response” on page 84. Profile service Attributes required: UDID, OS version, IMEI Challenge token: AnneJohnson1 URL for response: https://profiles.example.com Phase 1 - Begin Enrollment User: Anne Johnson Enrollment request Device information request sample sample 1 224 Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch Phase 2 – Device Authentication: After the user accepts the installation of the profile received in phase 1, the device looks up the requested attributes, adds the challenge response (if provided), signs the response using the device’s built-in identity (Apple-issued certificate), and sends it back to the profile distribution service using HTTP Post. For a sample configuration profile for this phase, see “Sample Phase 2 Device Response” on page 85. Profile service Attributes: UDID, OS Version, IMEI Challenge token: AnneJohnson1 Phase 2 - Device Authentication Signed response via POST sampleChapter 1 Deploying iPhone and iPod touch 25 Phase 3 – Certificate Installation: In step 1, the profile distribution service responds with specifications that the device uses to generate a key (RSA 1024) and where to return it for certification using SCEP (Simple Certificate Enrollment Protocol). In step 2, the SCEP request must be handled in automatic mode, using the challenge from the SCEP packet to authenticate the request. In step 3, the CA responds with an encryption certificate for the device. For a sample configuration profile for this phase, see “Sample Phase 3 Server Response With SCEP Specifications” on page 85. Profile service Certificate issuing service Phase 3 - Device Certificate Installation Challenge Key generation specs URL for response Challenge Certificate Signing Request Public key Device certificate RSA: 1024 Challenge: AnneJohnson1 URL:http://ca.example.com/ getkey.exe sample 1 2 326 Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch Phase 4 – Device Configuration: In step 1, the device replies with the list of attributes, signed using the encryption certificate provided by the CA in the previous phase. In step 2, the profile service responds with an encrypted .mobileconfig file that’s automatically installed. The profile service should sign the .mobileconfig file. Its SSL certificate can be used for this purpose, for example. In addition to general settings, this configuration profile should also define enterprise policies that you want to enforce and it should be a locked profile so the user cannot remove it from the device. The configuration profile can contain additional requests for enrollment of identities using SCEP, which are executed as the profile is installed. Similarly, when a certificate installed using SCEP expires or is otherwise invalidated, the device asks the user to update the profile. When the user authorizes the request, the device repeats the above process to obtain a new certificate and profile. For a sample configuration profile for this phase, see “Sample Phase 4 Device Response” on page 87. Profile service UDID, OS version, IMEI, MAC address Exchange policies, VPN settings, additional SCEP payloads, mail accounts, etc. Phase 4 - Device Configuration A .mobileconfig file encrypted for device and signed by profile service Device attributes signed with device certificate sample sample 1 2Chapter 1 Deploying iPhone and iPod touch 27 Other Resources  Digital Certificates PKI for IPSec VPNs at https://cisco.hosted.jivesoftware.com/docs/ DOC-3592  Public key infrastructure at http://en.wikipedia.org/wiki/Public_key_infrastructure  IETF SCEP protocol specification at http://www.ietf.org/internet-drafts/draft-noursescep-18.txt Additional information and resources for iPhone, iPod touch and iPad in the enterprise are available at www.apple.com/iphone/enterprise/ and www.apple.com/ipad/ business/.2 28 2 Creating and Deploying Configuration Profiles Configuration profiles define how iPhone, iPad and iPod touch work with your enterprise systems. Configuration profiles are XML files that contain device security policies and restrictions, VPN configuration information, Wi-Fi settings, email and calendar accounts, and authentication credentials that permit iPhone, iPod touch, and iPad to work with your enterprise systems. You can install configuration profiles on devices connected to a computer via USB using iPhone Configuration Utility, or you can distribute configuration profiles by email or using a webpage. When users open the email attachment or download the profile using Safari on their device, they are prompted to begin the installation process. If you prefer not to create and distribute configuration profiles, you can configure devices manually. See Chapter 3 for information.Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles 29 About iPhone Configuration Utility iPhone Configuration Utility lets you easily create, encrypt and install configuration profiles, track and install provisioning profiles and authorized applications, and capture device information including console logs. When you run the iPhone Configuration Utility installer, the utility is installed in /Applications/Utilities/ on Mac OS X, or in Programs\iPhone Configuration Utility\ on Windows. When you open iPhone Configuration Utility, a window similar to the one shown below appears. The content of the main section of the window changes as you select items in the sidebar. The sidebar displays the Library, which contains the following categories:  Devices shows a list of iPhone and iPod touch devices that have been connected to your computer.  Applications lists your applications that are available to install on devices attached to your computer. A provisioning profile might be needed for an application to run on a device.  Provisioning Profiles lists profiles that permit the use of the device for iPhone OS development, as authorized by Apple Developer Connection. For information, see Chapter 5. Provisioning profiles also allow devices to run enterprise applications that are not distributed using the iTunes Store.  Configuration Profiles lists the configuration profiles you’ve previously created, and lets you edit the information you entered, or create a new configuration that you can send to a user or install on a connected device.30 Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles The sidebar also displays Connected Devices, which shows information about the iPhone OS devices currently connected to your computer’s USB port. Information about a connected device is automatically added to the Devices list, so you can view it again without having to reconnect the device. After a device has been connected, you can also encrypt profiles for use on only that device. When a device is connected, you can use iPhone Configuration Utility to install configuration profiles and applications on the device. See “Installing Configuration Profiles Using iPhone Configuration Utility” on page 40,“Installing Applications Using iPhone Configuration Utility” on page 66 and “Installing Provisioning Profiles Using iPhone Configuration Utility” on page 65 for details. When a device is connected, you can also view console logs and any available crash logs. These are the same device logs that are available for viewing within the Xcode development environment on Mac OS X. Creating Configuration Profiles This document uses the terms configuration profile and payload. A configuration profile is the whole file that configures certain (single or multiple) settings for iPhone, iPod touch, or iPad. A payload is an individual collection of a certain type of settings, such as VPN settings, within the configuration profile. Although you can create a single configuration profile that contains all of the payloads you need for your organization, consider creating one profile for certificates and another one (or more) for other settings so you can update and distribute each type of information separately. This also allows users to retain the certificates they’ve already installed when installing a new profile that contains VPN or account settings. Many of the payloads allow you to specify user names and passwords. If you omit this information, the profile can be used by multiple users, but the user will be asked to enter the missing information when the profile is installed. If you do personalize the profile for each user, and include passwords, you should distribute the profile in encrypted format to protect its contents. For more information see “Installing Configuration Profiles” on page 40. To create a new configuration profile, click the New button in the toolbar of iPhone Configuration Utility. You add payloads to the profile using the payloads list. Then, you edit the payloads by entering and selecting options that appear in the editing pane. Required fields are marked with a red arrow. For some settings such as W-Fi, you can click the Add (+) button to add configurations. To remove a configuration, click the Delete (–) button in the editing pane. To edit a payload, select the appropriate item in the payloads list, then click the Configure button, and fill in the information as described below. Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles 31 Automating Configuration Profile Creation You can also automate the creation of configuration files using AppleScript on a Mac, or C# Script on Windows. To see the supported methods and their syntax, do the following:  Mac OS X: Use Script Editor to open the AppleScript Dictionary for iPhone Configuration Utility.  Windows: Use Visual Studio to view the method calls provided by iPCUScripting.dll. To execute a script, on Mac, use the AppleScript Tell command. On Windows, pass the script name to iPhone Configuration Utility as a command line parameter. For examples, see Appendix C, “Sample Scripts.” General Settings This is where you provide the name and identifier of this profile, and specify if users are allowed to remove the profile after it is installed. The name you specify appears in the profiles list and is displayed on the device after the configuration profile is installed. The name doesn’t have to be unique, but you should use a descriptive name that identifies the profile. The profile identifier must uniquely identify this profile and must use the format com.companyname.identifier, where identifier describes the profile. (For example, com.mycompany.homeoffice.)32 Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles The identifier is important because when a profile is installed, the value is compared with profiles that are already on the device. If the identifier is unique, information in the profile is added to the device. If the identifier matches a profile already installed, information in the profile replaces the settings already on the device, except in the case of Exchange settings. To alter an Exchange account, the profile must first be manually removed so that the data associated with the account can be purged. To prevent a user from deleting a profile installed on a device, choose an option from the Security pop-up menu. The With Authorization option allows you to specify an authorization password that permits the removal of the profile on the device. If you select the Never option, the profile can be updated with a new version, but it cannot be removed. Passcode Settings Use this payload to set device policies if you aren’t using Exchange passcode policies. You can specify whether a passcode is required in order to use the device, as well as specify characteristics of the passcode and how often it must be changed. When the configuration profile is loaded, the user is immediately required to enter a passcode that meets the policies you select or the profile won’t be installed. If you’re using device policies and Exchange passcode policies, the two sets of policies are merged and the strictest of the settings is enforced. For information about supported Exchange ActiveSync policies, see “Microsoft Exchange ActiveSync” on page 8. The following policies are available:  Require passcode on device: Requires users to enter a passcode before using the device. Otherwise, anyone who has the device can access all of its functions and data.  Allow simple value: Permits users to use sequential or repeated characters in their passcodes. For example, this would allow the passcodes “3333” or “DEFG.”  Require alphanumeric value: Requires that the passcode contain at least one letter character.  Minimum passcode length: Specifies the smallest number of characters a passcode can contain.  Minimum number of complex characters: The number of non-alphanumeric characters (such as $, &, and !) that the passcode must contain.  Maximum passcode age (in days): Requires users to change their passcode at the interval you specify.  Auto-Lock (in minutes): If the device isn’t used for this period of time, it automatically locks. Entering the passcode unlocks it.  Passcode history: A new passcode won’t be accepted if it matches a previously used passcode. You can specify how many previous passcodes are remembered for this comparison.Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles 33  Grace period for device lock: Specifies how soon the device can be unlocked again after use, without re-prompting for the passcode.  Maximum number of failed attempts: Determines how many failed passcode attempts can be made before the device is wiped. If you don’t change this setting, after six failed passcode attempts, the device imposes a time delay before a passcode can be entered again. The time delay increases with each failed attempt. After the eleventh failed attempt, all data and settings are securely erased from the device. The passcode time delays always begin after the sixth attempt, so if you set this value to 6 or lower, no time delays are imposed and the device is erased when the attempt value is exceeded. Restrictions Settings Use this payload to specify which device features the user is allowed to use.  Allow explicit content: When this is turned off, explicit music or video content purchased from the iTunes Store is hidden. Explicit content is marked as such by content providers, such as record labels, when sold through the iTunes Store.  Allow use of Safari: When this option is turned off, the Safari web browser application is disabled and its icon removed from the Home screen. This also prevents users from opening web clips.  Allow use of YouTube: When this option is turned off, the YouTube application is disabled and its icon is removed from the Home screen.  Allow use of iTunes Music Store: When this option is turned off, the iTunes Music Store is disabled and its icon is removed from the Home screen. Users cannot preview, purchase, or download content.  Allow installing apps: When this option is turned off, the App Store is disabled and its icon is removed from the Home screen. Users are unable to install or update their applications.  Allow use of camera: When this option is turned off, the camera is completely disabled and its icon is removed from the Home screen. Users are unable to take photographs.  Allow screen capture: When this option is turned off, users are unable to save a screenshot of the display.34 Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles Wi-Fi Settings Use this payload to set how the device connects to your wireless network. You can add multiple network configurations by clicking the Add (+) button in the editing pane. These settings must be specified, and must match the requirements of your network, in order for the user to initiate a connection.  Service Set Identifier: Enter the SSID of the wireless network to connect to.  Hidden Network: Specifies whether the network is broadcasting its identity.  Security Type: Select an authentication method for the network. The following choices are available for both Personal and Enterprise networks.  None: The network doesn’t use authentication.  WEP: The network uses WEP authentication only.  WPA/WPA 2: The network uses WPA authentication only.  Any: The device uses either WEP or WPA authentication when connecting to the network, but won’t connect to non-authenticated networks.  Password: Enter the password for joining the wireless network. If you leave this blank, the user will be asked to enter it. Enterprise Settings In this section you specify settings for connecting to enterprise networks. These settings appear when you choose an Enterprise setting in the Security Type pop-up menu. In the Protocols tab, you specify which EAP methods to use for authentication and configure the EAP-FAST Protected Access Credential settings. In the Authentication tab, you specify sign-in settings such as user name and authentication protocols. If you’ve installed an identity using the Credentials section, you can choose it using the Identity Certificate pop-up menu. In the Trust tab, you specify which certificates should be regarded as trusted for the purpose of validating the authentication server for the Wi-Fi connection. The Trusted Certificates list displays certificates that have been added using the Credentials tab, and lets you select which certificates should be regarded as trusted. Add the names of the authentication servers to be trusted to the Trusted Server Certificates Names list. You can specify a particular server, such as server.mycompany.com or a partial name such as *.mycompany.com. The Allow Trust Exceptions option lets users decide to trust a server when the chain of trust can’t be established. To avoid these prompts, and to permit connections only to trusted services, turn off this option and embed all necessary certificates in a profile.Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles 35 VPN Settings Use this payload to enter the VPN settings for connecting to your network. You can add multiple sets of VPN connections by clicking the Add (+) button. For information about supported VPN protocols and authentication methods, see “VPN” on page 10. The options available vary by the protocol and authentication method you select. VPN On Demand For certificate-based IPSec configurations, you can turn on VPN On Demand so that a VPN connection is automatically established when accessing certain domains. The VPN On Demand options are: The action applies to all matching addresses. Addresses are compared using simple string matching, starting from the end and working backwards. The address “.example.org” matches “support.example.org” and “sales.example.org” but doesn’t match “www.private-example.org”. However, if you specify the match domain as “example.com”—notice there is not a period at the start—it matches “www.privateexample.com” and all the others. Note that LDAP connections won’t initiate a VPN connection; if the VPN hasn’t already been established by another application, such as Safari, the LDAP lookup fails. VPN Proxy iPhone supports manual VPN proxy, and automatic proxy configuration using PAC or WPAD. To specify a VPN proxy, select an option from the Proxy Setup pop-up menu. Setting Description Always Initiates a VPN connection for any address that matches the specified domain. Never Does not initiate a VPN connection for addresses that match the specified domain, but if VPN is already active, it may be used. Establish if needed Initiates a VPN connection for addresses that match the specified domain only after a failed DNS look-up has occurred.36 Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles For PAC-based auto-proxy configurations, select Automatic from the pop-up menu and then enter the URL of a PAC file. For information about PACS capabilities and the file format, see “Other Resources” on page 55. For Web Proxy Autodiscovery (WPAD) configurations, select Automatic from the pop-up menu. Leave the Proxy Server URL field empty, iPhone will request the WPAD file using DHCP and DNS. For information about WPAD see “Other Resources” on page 55. Email Settings Use this payload to configure POP or IMAP mail accounts for the user. If you’re adding an Exchange account, see Exchange Settings below. Users can modify some of the mail settings you provide in a profile, such as the account name, password, and alternative SMTP servers. If you omit any of this information from the profile, users are asked to enter it when they access the account. You can add multiple mail accounts by clicking the Add (+) button. Exchange Settings Use this payload to enter the user’s settings for your Exchange server. You can create a profile for a specific user by specifying the user name, host name, and email address, or you can provide just the host name—the users are prompted to fill in the other values when they install the profile. If you specify the user name, host name, and SSL setting in the profile, the user can’t change these settings on the device. You can configure only one Exchange account per device. Other email accounts, including any Exchange via IMAP accounts, aren’t affected when you add an Exchange account. Exchange accounts that are added using a profile are deleted when the profile is removed, and can’t be otherwise deleted. By default, Exchange syncs contacts, calendar, and email. The user can change these settings on the device, including how many days worth of data to sync, in Settings > Accounts. If you select the Use SSL option, be sure to add the certificates necessary to authenticate the connection using the Credentials pane. To provide a certificate that identifies the user to the Exchange ActiveSync Server, click the Add (+) button and then select an identity certificate from the Mac OS X Keychain or Windows Certificate Store. After adding a certificate, you can specify the Authentication Credential Name, if necessary for your ActiveSync configuration. You can also embed the certificate’s passphrase in the configuration profile. If you don’t provide the passphrase, the user is asked to enter it when the profile is installed.Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles 37 LDAP Settings Use this payload to enter settings for connecting to an LDAPv3 directory. You can specify multiple search bases for each directory, and you can configure multiple directory connections by clicking the Add (+) button. If you select the Use SSL option, be sure to add the certificates necessary to authenticate the connection using the Credentials pane. CalDAV Settings Use this payload to provide accounts settings for connecting to a CalDAV-compliant calendar server. These accounts will be added to the device, and as with Exchange accounts, users need to manually enter information you omit from the profile, such as their account password, when the profile is installed. If you select the Use SSL option, be sure to add the certificates necessary to authenticate the connection using the Credentials pane. You can configure multiple accounts by clicking the Add (+) button. Subscribed Calendars Settings Use this payload to add read-only calendar subscriptions to the device’s Calendar application. You can configure multiple subscriptions by clicking the Add (+) button. A list of public calendars you can subscribe to is available at www.apple.com/downloads/macosx/calendars/. If you select the Use SSL option, be sure to add the certificates necessary to authenticate the connection using the Credentials pane. Web Clip Settings Use this payload to add web clips to the Home screen of the user’s device. Web clips provide fast access to favorite web pages. Make sure the URL you enter includes the prefix http:// or https://—this is required for the web clip to function correctly. For example, to add the online version of the iPhone User Guide to the Home screen, specify the web clip URL: http://help.apple.com/iphone/ To add a custom icon, select a graphic file in gif, jpeg, or png format, 59 x 60 pixels in size. The image is automatically scaled and cropped to fit, and converted to png format if necessary.38 Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles Credentials Settings Use this payload to add certificates and identities to the device. For information about supported formats, see “Certificates and Identities” on page 11. When installing credentials, also install the intermediate certificates that are necessary to establish a chain to a trusted certificate that’s on the device. To view a list of the preinstalled roots, see the Apple Support article at http://support.apple.com/kb/HT2185. If you’re adding an identify for use with Microsoft Exchange, use the Exchange payload instead. See “Exchange Settings” on page 36. Adding credentials on Mac OS X: 1 Click the Add (+) button. 2 In the file dialog that appears, select a PKCS1 or PKSC12 file, then click Open. If the certificate or identity that you want to install in your Keychain, use Keychain Access to export it in .p12 format. Keychain Access is located in /Applications/Utilities. For help see Keychain Access Help, available in the Help menu when Keychain Access is open. To add multiple credentials to the configuration profile, click the Add (+) button again. Adding credentials on Windows: 1 Click the Add (+) button. 2 Select the credential that you want to install from the Windows Certificate Store. If the credential isn’t available in your personal certificate store, you must add it, and the private key must be marked as exportable, which is one of the steps offered by the certificate import wizard. Note that adding root certificates requires administrative access to the computer, and the certificate must be added to the personal store. If you’re using multiple configuration profiles, make sure certificates aren’t duplicated. You cannot install multiple copies of the same certificate. Instead of installing certificates using a configuration profile, you can let users use Safari to download the certificates directly to their device from a webpage. Or, you can email certificates to users. See “Installing Identities and Root Certificates” on page 54 for more information. You can also use the SCEP Settings, below, to specify how the device obtains certificates over-the-air when the profile is installed.Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles 39 SCEP Settings The SCEP payload lets you specify settings that allow the device to obtain certificates from a CA using Simple Certificate Enrollment Protocol (SCEP). For more information about how the iPhone obtains certificates wirelessly, see “Over-the-Air Enrollment and Configuration” on page 22. Advanced Settings The Advanced payload lets you change the device’s Access Point Name (APN) and cell network proxy settings. These settings define how the device connects to the carrier’s network. Change these settings only when specifically directed to do so by a carrier network expert. If these settings are incorrect, the device can’t access data using the cellular network. To undo an inadvertent change to these settings, delete the profile from the device. Apple recommends that you define APN settings in a configuration profile separate from other enterprise settings, because profiles that specify APN information must be signed by your cell service provider. iPhone OS supports APN user names of up to 20 characters, and passwords of up to 32 characters. Editing Configuration Profiles In iPhone Configuration Utility, select a profile in the Configuration Profiles list, and then use the payload list and editing panes to make changes. You can also import a profile by choosing File > Add to Library and then selecting a .mobileconfig file. If the settings panes aren’t visible, choose View > Show Detail. Setting Description URL This is the address of the SCEP server. Name This can be any string that will be understood by the certificate authority, it can be used to distinguish between instances, for example. Subject The representation of a X.500 name represented as an array of OID and value. For example, /C=US/O=Apple Inc./CN=foo/1.2.5.3=bar, which would translate to: [ [ [“C”, “US”] ], [ [“O”, “Apple Inc.”] ], ..., [ [ “1.2.5.3”, “bar” ] ] ] Challenge A pre-shared secret the SCEP server can use to identify the request or user. Key Size and Usage Select a key size, and—using the checkboxes below this field—the acceptable use of the key. Fingerprint If your Certificate Authority uses HTTP, use this field to provide the fingerprint of the CA’s certificate which the device will use to confirm authenticity of the CA’s response. during the enrollment process. You can enter a SHA1 or MD5 fingerprint, or select a certificate to import its signature.40 Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles The Identifier field in the General payload is used by the device to determine whether a profile is new, or an update to an existing profile. If you want the updated profile to replace one that users have already installed, don’t change the Identifier. Installing Provisioning Profiles and Applications iPhone Configuration Utility can install applications and distribution provisioning profiles on devices attached to the computer. For details, see Chapter 5, “Deploying Applications,” on page 63. Installing Configuration Profiles After you’ve created a profile, you can connect a device and install the profile using iPhone Configuration Utility. Alternatively, you can distribute the profile to users by email, or by posting it to a website. When users use their device to open an email message or download the profile from the web, they’re prompted to start the installation process. Installing Configuration Profiles Using iPhone Configuration Utility You can install configuration profiles directly on a device that has been updated to iPhone OS 3.0 or later and is attached to your computer. You can also use iPhone Configuration Utility to remove previously installed profiles. To install a configuration profile: 1 Connect the device to your computer using a USB cable. After a moment, the device appears in the Devices list in iPhone Configuration Utility. 2 Select the device, and then click the Configuration Profiles tab. 3 Select a configuration profile from the list, and then click Install. 4 On the device, tap Install to install the profile. When you install directly onto a device using USB, the configuration profile is automatically signed and encrypted before being transferred to the device. Distributing Configuration Profiles by Email You can distribute configuration profiles using email. Users install the profile by receiving the message on their device, then tapping the attachment to install it. To email a configuration profile: 1 Click the Share button in the iPhone Configuration Utility toolbar. In the dialog that appears, select a security option: a None: A plain text .mobileconfig file is created. It can be installed on any device. Some content in the file is obfuscated to prevent casual snooping if the file is examined.Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles 41 b Sign Configuration Profile: The .mobileconfig file is signed and won’t be installed by a device if it’s altered. Some fields are obfuscated to prevent casual snooping if the file is examined. Once installed, the profile can only be updated by a profile that has the same identifier and is signed by the same copy of iPhone Configuration Utility. c Sign and Encrypt Profile: Signs the profile so it cannot be altered, and encrypts all of the contents so the profile cannot be examined and can only be installed on a specific device. If the profile contains passwords, this option is recommended. Separate .mobileconfig files will be created for each of the devices you select from the Devices list. If a device does not appear in the list, it either hasn’t been previously connected to the computer so that the encryption key can be obtained, or it hasn’t been upgraded to iPhone OS 3.0 or later. 2 Click Share, and new Mail (Mac OS X) or Outlook (Windows) message opens with the profiles added as uncompressed attachments. The files must be uncompressed for the device to recognize and install the profile. Distributing Configuration Profiles on the Web You can distribute configuration profiles using a website. Users install the profile by downloading it using Safari on their device. To easily distribute the URL to your users, send it via SMS. To export a configuration profile: 1 Click the Export button in the iPhone Configuration Utility toolbar. In the dialog that appears, select a security option: a None: A plain text .mobileconfig file is created. It can be installed on any device. Some content in the file is obfuscated to prevent casual snooping if the file is examined, but you should make sure that when you put the file on your website it’s accessible only by authorized users. b Sign Configuration Profile: The .mobileconfig file is signed and won’t be installed by a device if it’s altered. Once installed, the profile can only be updated by a profile that has the same identifier and is signed by the same copy of iPhone Configuration Utility. Some of the information in the profile is obfuscated to prevent casual snooping if the file is examined, but you should make sure that when you put the file on your website, it’s accessible only by authorized users. c Sign and Encrypt Profile: Signs the profile so it cannot be altered, and encrypts all of the contents so the profile cannot be examined and can only be installed on a specific device. Separate .mobileconfig files will be created for each of the devices you select from the Devices list. 2 Click Export, then select a location to save the .mobileconfig files. The files are ready for posting on your website. Don’t compress the .mobileconfig file or change its extension, or the device won’t recognize or install the profile. 42 Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles User Installation of Downloaded Configuration Profiles Provide your users with the URL where they can download the profiles onto their devices, or send the profiles to an email account your users can access using the device before it’s set up with your enterprise-specific information. When a user downloads the profile from the web, or opens the attachment using Mail, the device recognizes the .mobileconfig extension as a profile and begins installation when the user taps Install. During installation, the user is asked to enter any necessary information, such as passwords that were not specified in the profile, and other information as required by the settings you specified. The device also retrieves the Exchange ActiveSync policies from the server, and will refresh the policies, if they’ve changed, with every subsequent connection. If the device or Exchange ActiveSync policies enforce a passcode setting, the user must enter a passcode that complies with the policy in order to complete the installation. Additionally, the user is asked to enter any passwords necessary to use certificates included in the profile. If the installation isn’t completed successfully—perhaps because the Exchange server was unreachable or the user cancelled the process—none of the information entered by the user is retained. Users may want to change how many days worth of messages are synced to the device and which mail folders other than the inbox are synced. The defaults are three days and all folders. Users can change these by going to Settings > Mail, Contacts, Calendars > Exchange account name. Chapter 2 Creating and Deploying Configuration Profiles 43 Removing and Updating Configuration Profiles Configuration profile updates aren’t pushed to users. Distribute the updated profiles to your users for them to install. As long as the profile identifier matches, and if signed, it has been signed by the same copy of iPhone Configuration Utility, the new profile replaces the profile on the device. Settings enforced by a configuration profile cannot be changed on the device. To change a setting, you must install an updated profile. If the profile was signed, it can be replaced only by a profile signed by the same copy of iPhone Configuration Utility. The identifier in both profiles must match in order for the updated profile to be recognized as a replacement. For more information about the identifier, see “General Settings” on page 31. Important: Removing a configuration profile removes policies and all of the Exchange account’s data stored on the device, as well as VPN settings, certificates, and other information, including mail messages, associated with the profile. If the General Settings payload of the profile specifies that it cannot be removed by the user, the Remove button won’t appear. If the settings allows removal using an authorization password, the user will be asked to enter the password after tapping Remove. For more information about profile security settings, see “General Settings” on page 31.3 44 3 Manually Configuring Devices This chapter describes how to manually configure iPhone, iPod touch, and iPad. If you don’t provide automatic configuration profiles, users can configure their devices manually. Some settings, such as passcode policies, can only be set by using a configuration profile. VPN Settings To change VPN settings, go to Settings > General > Network > VPN. When you configure VPN settings, the device asks you to enter information based on responses it receives from your VPN server. For example, you’ll be asked for an RSA SecurID token if the server requires one. You cannot configure a certificate-based VPN connection unless the appropriate certificates are installed on the device. See “Installing Identities and Root Certificates” on page 54 for more information. VPN On Demand cannot be configured on the device, you set this up using a configuration profile. See “VPN On Demand” on page 35. VPN Proxy Settings For all configurations you can also specify a VPN proxy. To configure a single proxy for all connections, tap Manual and provide the address, port, and authentication if necessary. To provide the device with an auto-proxy configuration file, tap Auto and specify the URL of the PACS file. To specify auto-proxy configuration using WPAD, tap Auto. The device will query DHCP and DNS for the WPAD settings. See Other Resources at the end of this chapter for PACS file samples and resources.Chapter 3 Manually Configuring Devices 45 Cisco IPSec Settings When you manually configure the device for Cisco IPSec VPN, a screen similar to the following appears: Use this chart to identify the settings and information you enter: Field Description Description A descriptive title that identifies this group of settings. Server The DNS name or IP address of the VPN server to connect to. Account The user name of the user’s VPN login account. Don’t enter the group name in this field. Password The passphrase of the user’s VPN login account. Leave blank for RSA SecurID and CryptoCard authentication, or if you want the user to enter their password manually with every connection attempt. Use Certificate This will be available only if you’ve installed a .p12 or .pfx identity that contains a certificate provisioned for remote access and the private key for the certificate. When Use Certificate is on, the Group Name and Shared Secret fields are replaced with an Identify field that lets you pick from a list of installed VPN-compatible identities. Group Name The name of the group that the user belongs to as defined on the VPN server. Secret The group’s shared secret. This is the same for every member of the user’s assigned group. It’s not the user’s password and must be specified to initiate a connection.46 Chapter 3 Manually Configuring Devices PPTP Settings When you manually configure the device for PPTP VPN, a screen similar to the following appears: Use this chart to identify the settings and information you enter: Field Description Description A descriptive title that identifies this group of settings. Server The DNS name or IP address of the VPN server to connect to. Account The user name of the user’s VPN login account. RSA SecurID If you’re using an RSA SecurID token, turn on this option, so the Password field is hidden. Password The passphrase of the user’s VPN login account. Encryption Level The default is Auto, which selects the highest encryption level that is available, starting with 128-bit, then 40-bit, then None. Maximum is 128-bit only. None turns off encryption. Send All Traffic The default is On. Sends all network traffic over the VPN link. Turn off to enable split-tunneling, which routes only traffic destined for servers inside the VPN through the server. Other traffic is routed directly to the Internet. Chapter 3 Manually Configuring Devices 47 L2TP Settings When you manually configure the device for L2TP VPN, a screen similar to the following appears: Use this chart to identify the settings and information you enter: Field Description Description A descriptive title that identifies this group of settings. Server The DNS name or IP address of the VPN server to connect to. Account The user name of the user’s VPN login account. Password The password of the user’s VPN login account. Secret The shared secret (pre-shared key) for the L2TP account. This is the same for all LT2P users. Send All Traffic The default is On. Sends all network traffic over the VPN link. Turn off to enable split-tunneling, which routes only traffic destined for servers inside the VPN through the server. Other traffic is routed directly to the Internet. 48 Chapter 3 Manually Configuring Devices Wi-Fi Settings To change Wi-Fi settings, go to Settings > General > Network > Wi-Fi. If the network you’re adding is within range, select it from the list of available networks. Otherwise, tap Other. Make sure that your network infrastructure uses authentication and encryption supported by iPhone and iPod touch. For specifications, see “Network Security” on page 11. For information about installing certificates for authentication, see “Installing Identities and Root Certificates” on page 54.Chapter 3 Manually Configuring Devices 49 Exchange Settings You can configure only one Exchange account per device. To add an Exchange account, go to Settings > Mail, Contacts, Calendars, and then tap Add Account. On the Add Account screen, tap Microsoft Exchange. When you manually configure the device for Exchange, use this chart to identify the settings and information you enter: iPhone, iPod touch, and iPad support Microsoft’s Autodiscover service, which uses your user name and password to determine the address of the front-end Exchange server. If the server’s address can’t be determined, you’ll be asked to enter it. If your Exchange server listens for connections on a port other than 443, specify the port number in the Server field using the format exchange.example.com:portnumber. Field Description Email The user’s complete email address. Domain The domain of the user’s Exchange account. Username The user name of the user’s Exchange account. Password The password of the user’s Exchange account. Description A descriptive title that identifies this account.50 Chapter 3 Manually Configuring Devices After the Exchange account is successfully configured, the server’s passcode policies are enforced. If the user’s current passcode doesn’t comply with the Exchange ActiveSync policies, the user is prompted to change or set the passcode. The device won’t communicate with the Exchange server until the user sets a compliant passcode. Next, the device offers to immediately sync with the Exchange server. If you choose not to sync at this time, you can turn on calendar and contact syncing later in Settings > Mail, Contacts, Calendars. By default, Exchange ActiveSync pushes new data to your device as it arrives on the server. If you prefer to fetch new data on a schedule or to only pull new data manually, use Settings > Mail, Contacts, Calendars > Fetch New Data to change the settings. To change how many days’ worth of mail messages are synced to your device, go to Settings > Mail, Contacts, Calendars, and then select the Exchange account. You can also select which folders, in addition to the inbox, are included in push email delivery. To change the setting for calendar data go to Settings > Mail, Contacts, Calendars > Sync.Chapter 3 Manually Configuring Devices 51 LDAP Settings iPhone, iPod touch, and iPad can look up contact information on LDAP directory servers. To add an LDAP server, go to Settings > Mail, Contacts, Calendars > Add Account > Other. Then tap Add LDAP Account. Enter the LDAP server address, and user name and password if required, then tap Next. If the server is reachable and supplies default search settings to the device, the settings will be used. 52 Chapter 3 Manually Configuring Devices The following Search Scope settings are supported: You can define multiple sets of search settings for each server. CalDAV Settings iPhone, iPod touch, and iPad work with CalDAV calendar servers that provide group calendars and scheduling. To add a CalDAV server, go to Settings > Mail, Contacts, Calendars > Add Account > Other. Then tap Add CalDAV Account. Enter the CalDAV server address, and user name and password if necessary, then tap Next. After the server is contacted, additional fields appear that allow you to set more options. Search Scope setting Description Base Searches the base object only. One Level Searches objects one level below the base object, but not the base object itself. Subtree Searches the base object and the entire tree of all objects descended from it.Chapter 3 Manually Configuring Devices 53 Calendar Subscription Settings You can add read-only calendars, such as project schedules or holidays. To add a calendar, go to Settings > Mail, Contacts, Calendars > Add Account > Other and then tap Add Subscribed Calendar. Enter the URL for an iCalendar (.ics) file, and the user name and password if necessary, then tap Save. You can also specify whether alarms that are set in the calendar should be removed when the calendar is added to the device. In addition to adding calendar subscriptions manually, you can send users a webcal:// URL (or an http:// link to a .ics file) and, after the user taps the link, the device will offer to add it as a subscribed calendar.54 Chapter 3 Manually Configuring Devices Installing Identities and Root Certificates If you don’t distribute certificates using profiles, your users can install them manually by using the device to download them from a website, or by opening an attachment in an email message. The device recognizes certificates with the following MIME types and file extensions:  application/x-pkcs12, .p12, .pfx  application/x-x509-ca-cert, .cer, .crt, .der See “Certificates and Identities” on page 11 for more information about supported formats and other requirements. When a certificate or identity is downloaded to the device, the Install Profile screen appears. The description indicates the type: identity or certificate authority. To install the certificate, tap Install. If it’s an identity certificate, you’ll be asked to enter the certificate’s password. To view or remove an installed certificate, go to Settings > General > Profile. If you remove a certificate that’s required for accessing an account or network, your device cannot connect to those services.Chapter 3 Manually Configuring Devices 55 Additional Mail Accounts You can configure only one Exchange account, but you can add multiple POP and IMAP accounts. This can be used, for example, to access mail on a Lotus Notes or Novell Groupwise mail server. Go to Settings > Accounts > Mail, Contacts, Calendars > Add Account > Other. For more about adding an IMAP account, see the iPhone User Guide, iPod touch User Guide, or iPad User Guide. Updating and Removing Profiles For information about how a user updates or removes configuration profiles, see “Removing and Updating Configuration Profiles” on page 43. For information about installing distribution provisioning profiles, see “Deploying Applications” on page 63. Other Resources For information about the format and function of auto-proxy configuration files, used by the VPN proxy settings, see the following:  Proxy auto-config (PAC) at http://en.wikipedia.org/wiki/Proxy_auto-config  Web Proxy Autodiscovery Protocol at http://en.wikipedia.org/wiki/Wpad  Microsoft TechNet “Using Automatic Configuration, Automatic Proxy, and Automatic Detection” at http://technet.microsoft.com/en-us/library/dd361918.aspx Apple has several video tutorials, viewable in a standard web browser, that show your users how to set up and use the features of iPhone, iPod touch, and iPad:  iPhone Guided Tour at www.apple.com/iphone/guidedtour/  iPod touch Guided Tour at www.apple.com/ipodtouch/guidedtour/  iPad Guided Tour at www.apple.com/ipad/guided-tours/  iPhone Support webpage at www.apple.com/support/iphone/  iPod touch Support webpage at www.apple.com/support/ipodtouch/  iPad Support webpage at www.apple.com/support/ipad/ There is also a user guide for each device, in PDF, that provides additional tips and usage details:  iPhone User Guide: http://manuals.info.apple.com/en/iPhone_User_Guide.pdf  iPod touch User Guide: http://manuals.info.apple.com/en/iPod_touch_User_Guide.pdf  iPad User Guide: http://manuals.info.apple.com/en/iPad_User_Guide.pdf56 Chapter 3 Manually Configuring Devices 4 57 4 Deploying iTunes You use iTunes to sync music and video, install applications, and more. This chapter describes how to deploy iTunes and enterprise applications, and defines the settings and restrictions you can specify. iPhone, iPod touch, and iPad can sync each type of data (music, media, etc) to only one computer at a time. For example, you can sync music with a desktop computer and bookmarks with a portable computer, by setting iTunes sync options appropriately on both computers. See iTunes Help, available in the Help menu when iTunes is open, for more information about sync options. Installing iTunes iTunes uses standard Macintosh and Windows installers. The latest version and a list of system requirements is available for downloading at www.itunes.com. For information about licensing requirements for distributing iTunes, see: http://developer.apple.com/softwarelicensing/agreements/itunes.html Installing iTunes on Windows Computers When you install iTunes on Windows computers, by default you also install the latest version of QuickTime, Bonjour, and Apple Software Update. You can omit these components by passing parameters to the iTunes installer, or by pushing only the components you want to install on your users’ computers.58 Chapter 4 Deploying iTunes Installing on Windows using iTunesSetup.exe If you plan to use the regular iTunes installation process but omit some components, you can pass properties to iTunesSetup.exe using the command line. Silently Installing on Windows To silently install iTunes, extract the individual .msi files from iTunesSetup.exe, then push the files to client computers. To extract .msi files from iTunesSetup.exe: 1 Run iTunesSetup.exe. 2 Open %temp% and find a folder named IXPnnn.TMP, where %temp% is your temporary directory and nnn is a 3-digit random number. On Windows XP, the temporary directory is typically bootdrive:\Documents and Settings\user\Local Settings\temp\. On Windows Vista, the temporary directory is typically \Users\user\AppData\Local\Temp\. 3 Copy the .msi files from the folder to another location. 4 Quit the installer opened by iTunesSetup.exe. Then use Group Policy Object Editor, in the Microsoft Management Console, to add the .msi files to a Computer Configuration policy. Make sure to add the configuration to the Computer Configuration policy, not the User Configuration policy. Important: iTunes requires QuickTime and Apple Application Support. Apple Application Support must be installed before installing iTunes. Apple Mobile Device Services (AMDS) is necessary to use an iPhone, iPad, or iPod touch with iTunes. Before pushing the .msi files, you need to select which localized versions of iTunes you want to install. To do so, open the .msi in the ORCA tool, which is installed by the Windows SDK as Orca.msi, in bin\. Then edit the summary information stream and remove the languages that you don’t want to install. (Locale ID1033 is English.) Alternatively, use the Group Policy Object Editor to change the deployment properties of the .msi files to Ignore Language. Property Meaning NO_AMDS=1 Don’t install Apple Mobile Device Services. This component is required for iTunes to sync and manage mobile devices. NO_ASUW=1 Don’t install Apple Software Update for Windows. This application alerts users to new versions of Apple software. NO_BONJOUR=1 Don’t install Bonjour. Bonjour provides zero-configuration network discovery of printers, shared iTunes libraries, and other services. NO_QUICKTIME=1 Don’t install QuickTime. This component is required to use iTunes. Don’t omit QuickTime unless you’re sure the client computer already has the latest version installed.Chapter 4 Deploying iTunes 59 Installing iTunes on Macintosh Computers Mac computers come with iTunes installed. The latest version of iTunes is available at www.itunes.com. To push iTunes to Mac clients, you can use Workgroup Manager, an administrative tool included with Mac OS X Server. Quickly Activating Devices with iTunes Before a new iPhone, iPod touch, or iPad can be used, it must be activated by connecting it to a computer that is running iTunes. Normally, after activating a device, iTunes offers to sync the device with the computer. To avoid this when you’re setting up a device for someone else, turn on activation-only mode. This causes iTunes to automatically eject a device after it’s activated. The device is then ready to configure, but doesn’t have any media or data. To turn on activation-only mode on Mac OS X: 1 Make sure iTunes isn’t running, and then open Terminal. 2 In Terminal, enter a command:  To turn activation-only mode on: defaults write com.apple.iTunes StoreActivationMode -integer 1  To turn activation-only mode off: defaults delete com.apple.iTunes StoreActivationMode To activate a device, see “Using Activation-only Mode,” below. To turn on activation-only mode on Windows: 1 Make sure iTunes isn’t running, and then open a Command Prompt window. 2 Enter a command:  To turn activation-only mode on: "C:\Program Files\iTunes\iTunes.exe" /setPrefInt StoreActivationMode 1  To turn activation-only mode off: "C:\Program Files\iTunes\iTunes.exe" /setPrefInt StoreActivationMode 0 You can also create a shortcut, or edit the iTunes shortcut you already have, to include these commands so you can quickly toggle activation-only mode. To verify that iTunes is in activation-only mode, choose iTunes > About iTunes and look for the text “Activation-only mode” under the iTunes version and build identifier.60 Chapter 4 Deploying iTunes Using Activation-Only Mode Make sure that you’ve turned on activation-only mode as described above, and then follow these steps. 1 If you’re activating an iPhone, insert an activated SIM card. Use the SIM eject tool, or a straightened paper clip, to eject the SIM tray. See the iPhone User Guide for details. 2 Connect iPhone, iPod touch, or iPad to the computer. The computer must be connected to the Internet to activate the device. iTunes opens, if necessary, and activates the device. A message appears when the device is successfully activated. 3 Disconnect the device. You can immediately connect and activate additional devices. iTunes won’t sync with any device while activation-only mode is on, so don’t forget to turn activation-only mode off if you plan on using iTunes to sync devices. Setting iTunes Restrictions You can restrict your users from using certain iTunes features. This is sometimes referred to as parental controls. The following features can be restricted:  Automatic and user-initiated checking for new versions of iTunes and device software updates  Displaying Genius suggestions while browsing or playing media  Automatically syncing when devices are connected  Downloading album artwork  Using Visualizer plug-ins  Entering a URL of streaming media  Automatically discovering Apple TV systems  Registering new devices with Apple  Subscribing to podcasts  Playing Internet radio  Accessing the iTunes Store  Library sharing with local network computers also running iTunes  Playing iTunes media content that is marked as explicit  Playing movies  Playing TV showsChapter 4 Deploying iTunes 61 Setting iTunes Restrictions for Mac OS X On Mac OS X, you control access by using keys in a plist file. On Mac OS X the key values shown above can be specified for each user by editing ~/Library/Preferences/ com.apple.iTunes.plist using Workgroup Manager, an administrative tool included with Mac OS X Server. For instructions, see the Apple Support article at http://docs.info.apple.com/ article.html?artnum=303099. Setting iTunes Restrictions for Windows On Windows, you control access by setting registry values inside one of the following registry keys: On Windows XP and 32-bit Windows Vista:  HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Apple Computer, Inc.\iTunes\[SID]\Parental Controls\  HKEY_CURRENT_USER\Software\Apple Computer, Inc.\iTunes\Parental Controls On 64-bit Windows Vista:  HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Wow6432Node\Apple Computer, Inc.\iTunes\[SID]\Parental Controls\  HKEY_CURRENT_USER\Software\Wow6432Node\Apple Computer, Inc.\iTunes\Parental Controls For information about the iTunes registry values, see the Apple Support article at http://support.apple.com/kb/HT2102. For general information about editing the Windows registry, see the Microsoft Help and Support article at http://support.microsoft.com/kb/136393. Updating iTunes and iPhone OS Manually If you turn off automated and user-initiated software update checking in iTunes, you’ll need to distribute software updates to users for manual installation. To update iTunes, see the installation and deployment steps described earlier in this document. It’s the same process you followed for distributing iTunes to your users.62 Chapter 4 Deploying iTunes To update iPhone OS, follow these steps: 1 On a computer that doesn’t have iTunes software updating turned off, use iTunes to download the software update. To do so, select an attached device in iTunes, click the Summary tab, and then click the “Check for Update” button. 2 After downloading, copy the updater file (.ipsw) found in the following location:  On Mac OS X: ~/Library/iTunes/iPhone Software Updates/  On Windows XP: bootdrive:\Documents and Settings\user\Application Data\ Apple Computer\iTunes\iPhone Software Updates\ 3 Distribute the .ipsw file to your users, or place it on the network where they can access it. 4 Tell your users to back up their device with iTunes before applying the update. During manual updates, iTunes doesn’t automatically back up the device before installation. To create a new backup, right-click (Windows) or Control-click (Mac) the device in the iTunes sidebar. Then choose Back Up from the contextual menu that appears. 5 Your users install the update by connecting their device to iTunes, then selecting the Summary tab for their device. Next, they hold down the Option (Mac) or Shift (Windows) key and click the “Check for Update” button. 6 A file selector dialog appears. Users should select the .ipsw file and then click Open to begin the update process. Backing Up a Device with iTunes When iPhone, iPod touch, or iPad is synced with iTunes, device settings are automatically backed up to the computer. Applications purchased from the App Store are copied to the iTunes Library. Applications you’ve developed yourself, and distributed to your users with enterprise distribution profiles, won’t be backed up or transferred to the user’s computer. But the device backup will include any data files your application creates. Device backups can be stored in encrypted format by selecting the Encrypt Backup option for the device in the summary pane of iTunes. Files are encrypted using AES256. The key is stored securely in the iPhone OS keychain. Important: If the device being backed up has any encrypted profiles installed, iTunes requires the user to enable backup encryption.5 63 5 Deploying Applications You can distribute iPhone, iPod touch, and iPad applications to your users. If you want to install iPhone OS applications that you’ve developed, you distribute the application to your users, who install the applications using iTunes. Applications from the online App Store work on iPhone, iPod touch, and iPad without any additional steps. If you develop an application that you want to distribute yourself, it must be digitally signed with a certificate issued by Apple. You must also provide your users with a distribution provisioning profile that allows their device to use the application. The process for deploying your own applications is:  Register for enterprise development with Apple.  Sign your applications using your certificate.  Create an enterprise distribution provisioning profile that authorizes devices to use applications you’ve signed.  Deploy the application and the enterprise distribution provisioning profile to your users’ computers.  Instruct users to install the application and profile using iTunes. See below for more about each of these steps. Registering for Application Development To develop and deploy custom applications for iPhone OS, first register for the iPhone Enterprise Developer Program at http://developer.apple.com/. Once you complete the registration process, you’ll receive instructions for enabling your applications to work on devices.64 Chapter 5 Deploying Applications Signing Applications Applications you distribute to users must be signed with your distribution certificate. For instructions about obtaining and using a certificate, see the iPhone Developer Center at http://developer.apple.com/iphone. Creating the Distribution Provisioning Profile Distribution provisioning profiles let you create applications that your users can use on their device. You create an enterprise distribution provisioning profile for a specific application, or multiple applications, by specifying the AppID that is authorized by the profile. If a user has an application, but doesn’t have a profile that authorizes its use, the user isn’t able to use the application. The designated Team Agent for your enterprise can create distribution provisioning profiles at the Enterprise Program Portal at http://developer.apple.com/iphone. See the website for instructions. Once you create the enterprise distribution provisioning profile, download the .mobileprovision file, and then securely distribute it and your application. Installing Provisioning Profiles Using iTunes The user’s installed copy of iTunes automatically installs provisioning profiles that are located in the following folders defined in this section. If the folders don’t exist, create them using the names shown. Mac OS X  ~/Library/MobileDevice/Provisioning Profiles/  /Library/MobileDevice/Provisioning Profiles/  the path specified by the ProvisioningProfilesPath key in ~/Library/Preferences/ com.apple.itunes Windows XP  bootdrive:\Documents and Settings\username\Application Data\Apple Computer\ MobileDevice\Provisioning Profiles  bootdrive:\Documents and Settings\All Users\Application Data\Apple Computer\ MobileDevice\Provisioning Profiles  the path specified in the HKCU or HKLM by the ProvisioningProfilesPath registry key SOFTWARE\Apple Computer, Inc\iTunesChapter 5 Deploying Applications 65 Windows Vista  bootdrive:\Users\username\AppData\Roaming\Apple Computer\MobileDevice\ Provisioning Profiles  bootdrive:\ProgramData\Apple Computer\MobileDevice\Provisioning Profiles  the path specified in the HKCU or HKLM by the ProvisioningProfilesPath registry key SOFTWARE\Apple Computer, Inc\iTunes iTunes automatically installs provisioning profiles found in the locations above onto devices it syncs with. Once installed, the provisioning profiles can be viewed on the device in Settings > General > Profiles. You can also distribute the .mobileprovision file to your users and have them drag it to the iTunes application icon. iTunes will copy the file to the correct location as defined above. Installing Provisioning Profiles Using iPhone Configuration Utility You can use iPhone Configuration Utility to install provisioning profiles on connected devices. Follow these steps: 1 In iPhone Configuration Utility, choose File > Add to Library, and then select the provisioning profile that you want to install. The profile is added to iPhone Configuration Utility and can be viewed by selecting the Provisioning Profiles category in the Library. 2 Select a device in the Connected Devices list. 3 Click the Provisioning Profiles tab. 4 Select the provisioning profile in the list, and then click its Install button. Installing Applications Using iTunes Your users use iTunes to install applications on their devices. Securely distribute the application to your users and then have them follow these steps: 1 In iTunes, choose File > Add to Library and select the application (.app) you provided. You can also drag the .app file to the iTunes application icon. 2 Connect a device to the computer, and then select it in the Devices list in iTunes. 3 Click the Applications tab, and then select the application in the list. 4 Click Apply to install the application and all distribution provisioning profiles that are located in the designated folders discussed in “Installing Provisioning Profiles Using iTunes” on page 64.66 Chapter 5 Deploying Applications Installing Applications Using iPhone Configuration Utility You can use iPhone Configuration Utility to install applications on connected devices. Follow these steps: 1 In iPhone Configuration Utility, choose File > Add to Library, and then select the application that you want to install. The application is added to iPhone Configuration Utility and can be viewed by selecting the Applications category in the Library. 2 Select a device in the Connected Devices list. 3 Click the Applications tab. 4 Select the application in the list, and then click its Install button. Using Enterprise Applications When a user runs an application that isn’t signed by Apple, the device looks for a distribution provisioning profile that authorizes its use. If a profile isn’t found, the application won’t open. Disabling an Enterprise Application If you need to disable an in-house application, you can do so by revoking the identity used to sign the distribution provisioning profile. The application will no longer be able to be installed, and if it’s already installed, it will no longer open. Other Resources For more information about creating applications and provisioning profiles, see:  iPhone Developer Center at http://developer.apple.com/iphone/Appendix A Cisco VPN Server Configuration 67 A Cisco VPN Server Configuration Use these guidelines to configure your Cisco VPN server for use with iPhone, iPod touch and iPad. Supported Cisco Platforms iPhone OS supports Cisco ASA 5500 Security Appliances and PIX Firewalls configured with 7.2.x software or later. The latest 8.0.x software release (or later) is recommended. iPhone OS also supports Cisco IOS VPN routers with IOS version 12.4(15)T or later. VPN 3000 Series Concentrators don’t support iPhone VPN capabilities. Authentication Methods iPhone OS supports the following authentication methods:  Pre-shared key IPSec authentication with user authentication via xauth  Client and server certificates for IPSec authentication with optional user authentication via xauth  Hybrid authentication where the server provides a certificate and the client provides a pre-shared key for IPSec authentication; user authentication is required via xauth.  User authentication is provided via xauth and includes the following authentication methods:  User name with password  RSA SecurID  CryptoCard68 Appendix A Cisco VPN Server Configuration Authentication Groups The Cisco Unity protocol uses authentication groups to group users together based on a common set of authentication and other parameters. You should create an authentication group for iPhone OS device users. For pre-shared key and hybrid authentication, the group name must be configured on the device with the group’s shared secret (pre-shared key) as the group password. When using certificate authentication, no shared secret is used and the user’s group is determined based on fields in the certificate. The Cisco server settings can be used to map fields in a certificate to user groups. Certificates When setting up and installing certificates, make sure of the following:  The server identity certificate must contain the server’s DNS name and/or IP address in the subject alternate name (SubjectAltName) field. The device uses this information to verify that the certificate belongs to the server. You can specify the SubjectAltName using wildcard characters for per-segment matching, such as vpn.*.mycompany.com, for more flexibility. The DNS name can be put in the common name field, if no SubjectAltName is specified.  The certificate of the CA that signed the server’s certificate should be installed on the device. If it isn’t a root certificate, install the rest of the trust chain so that the certificate is trusted.  If client certificates are used, make sure that the trusted CA certificate that signed the client’s certificate is installed on the VPN server.  The certificates and certificate authorities must be valid (not expired, for example.).  Sending of certificate chains by the server isn’t supported and should be turned off.  When using certificate-based authentication, make sure that the server is set up to identify the user’s group based on fields in the client certificate. See “Authentication Groups” on page 68.Appendix A Cisco VPN Server Configuration 69 IPSec Settings Use the following IPSec settings:  Mode: Tunnel Mode  IKE Exchange Modes: Aggressive Mode for pre-shared key and hybrid authentication, Main Mode for certificate authentication.  Encryption Algorithms: 3DES, AES-128, AES-256  Authentication Algorithms: HMAC-MD5, HMAC-SHA1  Diffie Hellman Groups: Group 2 is required for pre-shared key and hybrid. authentication. For certificate authentication, use Group 2 with 3DES and AES-128. Use Group 2 or 5 with AES-256.  PFS (Perfect Forward Secrecy): For IKE phase 2, if PFS is used the Diffie-Hellman group must be the same as was used for IKE phase 1.  Mode Configuration: Must be enabled.  Dead Peer Detection: Recommended.  Standard NAT Transversal: Supported and can be enabled if desired. (IPSec over TCP isn’t supported).  Load Balancing: Supported and can be enabled if desired.  Re-keying of Phase 1: Not currently supported. Recommend that re-keying times on the server be set to approximately one hour.  ASA Address Mask: Make sure that all device address pool masks are either not set, or are set to 255.255.255.255. For example: asa(config-webvpn)# ip local pool vpn_users 10.0.0.1-10.0.0.254 mask 255.255.255.255. When using the recommended address mask, some routes assumed by the VPN configuration might be ignored. To avoid this, make sure that your routing table contains all necessary routes and verify that the subnet addresses are accessible before deployment. Other Supported Features iPhone, iPod touch, and iPad support the following features:  Application Version: The client software version is sent to the server, allowing the server to accept or reject connections based on the device’s software version.  Banner: The banner, if configured on the server, is displayed on the device and the user must accept it or disconnect.  Split Tunnel: Split tunneling is supported.  Split DNS: Split DNS is supported.  Default Domain: Default domain is supported.70 B Appendix B Configuration Profile Format This appendix specifies the format of mobileconfig files for those who want to create their own tools. This document assumes that you’re familiar with the Apple XML DTD and the general property list format. A general description of the Apple plist format is available at www.apple.com/DTDs/PropertyList-1.0.dtd. To get started, use iPhone Configuration Utility to create a skeleton file that you can modify using the information in this appendix. This document uses the terms payload and profile. A profile is the whole file that configures certain (single or multiple) settings on iPhone, iPod touch, or iPad. A payload is an individual component of the profile file. Root Level At the root level, the configuration file is a dictionary with the following key/value pairs: Key Value PayloadVersion Number, mandatory. The version of the whole configuration profile file. This version number designates the format of the whole profile, not the individual payloads. PayloadUUID String, mandatory. This is usually a synthetically generated unique identifier string. The exact content of this string is irrelevant; however, it must be globally unique. On Mac OS X, you can generate UUIDs with /usr/bin/uuidgen. PayloadType String, mandatory. Currently, only “Configuration” is a valid value for this key. PayloadOrganization String, optional. This value describes the issuing organization of the profile, as displayed to the user.Appendix B Configuration Profile Format 71 Payload Content The PayloadContent array is an array of dictionaries, where each dictionary describes an individual payload of the profile. Each functional profile has at least one or more entries in this array. Each dictionary in this array has a few common properties, regardless of the payload type. Others are specialized and unique to each payload type. PayloadIdentifier String, mandatory. This value is by convention a dot-delimited string uniquely describing the profile, such as “com.myCorp.iPhone.mailSettings” or “edu.myCollege.students.vpn”. This is the string by which profiles are differentiated—if a profile is installed which matches the identifier of another profile, it overrides it (instead of being added). PayloadDisplayName String, mandatory. This value determines a very short string to be displayed to the user describing the profile, such as “VPN Settings”. It does not have to be unique. PayloadDescription String, optional. This value determines what descriptive, freeform text will be shown to the user on the Detail screen for the entire profile. This string should clearly identify the profile so the user can decide whether to install it. PayloadContent Array, optional. This value is the actual content of the profile. If it is omitted, the whole profile has no functional meaning. PayloadRemovalDisallowed Boolean, optional. Default is No. If set, the user won’t be able to delete the profile. A profile with this set can be updated via USB or web/email only if the profile identifier matches and is signed by the same authority. If a removal password is provided, the profile can be deleted by specifying the password. With signed and encrypted profiles, having this locking bit in plain view is without consequence because the profile can’t be altered and this setting is also shown on the device. Key Value Key Value PayloadVersion Number, mandatory. The version of the individual payload. Each profile can consist of payloads with different version numbers. For instance, the VPN version number can be incremented at a point in the future while the Mail version number would not. PayloadUUID String, mandatory. This is usually a synthetically generated unique identifier string. The exact content of this string is irrelevant; however, it must be globally unique. PayloadType String, mandatory. This key/value pair determines the type of the individual payload within the profile. PayloadOrganization String, optional. This value describes the issuing organization of the profile, as it will be shown to the user. It can be, but doesn’t have to be, the same as the root level PayloadOrganization.72 Appendix B Configuration Profile Format Profile Removal Password Payload The Removal Password payload is designated by the com.apple.profileRemovalPassword value of PayloadType. It’s purpose is to encode the password that allows users to remove a configuration profile from the device. If this payload is present, and has a password value set, the device will ask for the password when the user taps a profile’s Remove button. This payload is encrypted with the rest of the profile. Passcode Policy Payload The Passcode Policy payload is designated by the com.apple.mobiledevice.passwordpolicy PayloadType value. The presence of this payload type prompts device to present the user with an alphanumeric passcode entry mechanism, which allows the entry of arbitrarily long and complex passcodes. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: PayloadIdentifier String, mandatory. This value is by convention a dot-delimited string uniquely describing the payload. It’s usually the root PayloadIdentifier with an appended subidentifier, describing the particular payload. PayloadDisplayName String, mandatory. This value is a very short string displayed to the user which describes the profile, such as “VPN Settings”. It does not have to be unique. PayloadDescription String, optional. This value determines what descriptive, free-form text is displayed on the Detail screen for this particular payload. Key Value Key Value RemovalPassword String, optional. Specifies the removal password for the profile. Key Value allowSimple Boolean, optional. Default YES. Determines whether a simple passcode is allowed. A simple passcode is defined as containing repeated characters, or increasing/decreasing characters (such as 123 or CBA). Setting this value to “NO” is synonymous to setting minComplexChars to “1”. forcePIN Boolean, optional. Default NO. Determines whether the user is forced to set a PIN. Simply setting this value (and not others) forces the user to enter a passcode, without imposing a length or quality. Appendix B Configuration Profile Format 73 Email Payload The email payload is designated by the com.apple.mail.managed PayloadType value. This payload creates an email account on the device. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: maxFailedAttempts Number, optional. Default 11. Allowed range [2...11]. Specifies the number of allowed failed attempts to enter the passcode at the device’s lock screen. Once this number is exceeded, the device is locked and must be connected to its designated iTunes in order to be unlocked. maxInactivity Number, optional. Default Infinity. Specifies the number of minutes for which the device can be idle (without being unlocked by the user) before it’s locked by the system. Once this limit is reached, the device is locked and the passcode must be entered. maxPINAgeInDays Number, optional. Default Infinity. Specifies the number of days for which the passcode can remain unchanged. After this number of days, the user is forced to change the passcode before the device is unlocked. minComplexChars Number, optional. Default 0. Specifies the minimum number of complex characters that a passcode must contain. A “complex” character is a character other than a number or a letter, such as &%$#. minLength Number, optional. Default 0. Specifies the minimum overall length of the passcode. This parameter is independent of the also optional minComplexChars argument. requireAlphanumeric Boolean, optional. Default NO. Specifies whether the user must enter alphabetic characters (“abcd”), or if numbers are sufficient. pinHistory Number, optional. When the user changes the passcode, it has to be unique within the last N entries in the history. Minimum value is 1, maximum value is 50. manualFetchingWhenRoaming Boolean, optional. If set, all push operations will be disabled when roaming. The user has to manually fetch new data. maxGracePeriod Number, optional. The maximum grace period, in minutes, to unlock the phone without entering a passcode. Default is 0, that is no grace period, which requires a passcode immediately. Key Value Key Value EmailAccountDescription String, optional. A user-visible description of the email account, shown in the Mail and Settings applications. EmailAccountName String, optional. The full user name for the account. This is the user name in sent messages, etc.74 Appendix B Configuration Profile Format EmailAccountType String, mandatory. Allowed values are EmailTypePOP and EmailTypeIMAP. Defines the protocol to be used for that account. EmailAddress String, mandatory. Designates the full email address for the account. If not present in the payload, the device prompts for this string during profile installation. IncomingMailServerAuthentication String, mandatory. Designates the authentication scheme for incoming mail. Allowed values are EmailAuthPassword and EmailAuthNone. IncomingMailServerHostName String, mandatory. Designates the incoming mail server host name (or IP address). IncomingMailServerPortNumber Number, optional. Designates the incoming mail server port number. If no port number is specified, the default port for a given protocol is used. IncomingMailServerUseSSL Boolean, optional. Default Yes. Designates whether the incoming mail server uses SSL for authentication. IncomingMailServerUsername String, mandatory. Designates the user name for the email account, usually the same as the email address up to the @ character. If not present in the payload, and the account is set up to require authentication for incoming email, the device will prompt for this string during profile installation. IncomingPassword String, optional. Password for the Incoming Mail Server. Use only with encrypted profiles. OutgoingPassword String, optional. Password for the Outgoing Mail Server. Use only with encrypted profiles. OutgoingPasswwordSameAsIncomi ngPassword Boolean, optional. If set, the user will be prompted for the password only once and it will be used for both outgoing and incoming mail. OutgoingMailServerAuthentication String, mandatory. Designates the authentication scheme for outgoing mail. Allowed values are EmailAuthPassword and EmailAuthNone. OutgoingMailServerHostName String, mandatory. Designates the outgoing mail server host name (or IP address). OutgoingMailServerPortNumber Number, optional. Designates the outgoing mail server port number. If no port number is specified, ports 25, 587 and 465 are used, in this order. OutgoingMailServerUseSSL Boolean, optional. Default Yes. Designates whether the outgoing mail server uses SSL for authentication. OutgoingMailServerUsername String, mandatory. Designates the user name for the email account, usually the same as the email address up to the @ character. If not present in the payload, and the account is set up to require authentication for outgoing email, the device prompts for this string during profile installation. Key ValueAppendix B Configuration Profile Format 75 Web Clip Payload The Web Clip payload is designated by the com.apple.webClip.managed PayloadType value. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: Restrictions Payload The Restrictions payload is designated by the com.apple.applicationaccess PayloadType value. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: Key Value URL String, mandatory. The URL that the Web Clip should open when clicked. The URL must begin with HTTP or HTTPS or it won’t work. Label String, mandatory. The name of the Web Clip as displayed on the Home screen. Icon Data, optional. A PNG icon to be shown on the Home screen. Should be 59 x 60 pixels in size. If not specified, a white square will be shown. IsRemovable Boolean, optional. If No, the user cannot remove the Web Clip, but it will be removed if the profile is deleted. Key Value allowAppInstallation Boolean, optional. When false, the App Store is disabled and its icon is removed from the Home screen. Users are unable to install or update their applications. allowCamera Boolean, optional. When false, the camera is completely disabled and its icon is removed from the Home screen. Users are unable to take photographs. allowExplicitContent Boolean, optional. When false, explicit music or video content purchased from the iTunes Store is hidden. Explicit content is marked as such by content providers, such as record labels, when sold through the iTunes Store. allowScreenShot Boolean, optional. When false, users are unable to save a screenshot of the display. allowYouTube Boolean, optional. When false, the YouTube application is disabled and its icon is removed from the Home screen. allowiTunes Boolean, optional. When false, the iTunes Music Store is disabled and its icon is removed from the Home screen. Users cannot preview, purchase, or download content. allowSafari Boolean, optional. When false, the Safari web browser application is disabled and its icon removed from the Home screen. This also prevents users from opening web clips.76 Appendix B Configuration Profile Format LDAP Payload The LDAP payload is designated by the com.apple.ldap.account PayloadType value. There’s a one-to-many relationship from LDAP Account to LDAPSearchSettings. Think of LDAP as a tree. Each SearchSettings object represents a node in the tree to start the search at, and what scope to search for (node, node+1 level of children, node + all levels of children). In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: CalDAV Payload The CalDAV payload is designated by the com.apple.caldav.account PayloadType value. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: Key Value LDAPAccountDescription String, optional. Description of the account. LDAPAccountHostName String, mandatory. The host. LDAPAccountUseSSL Boolean, mandatory. Whether or not to use SSL. LDAPAccountUserName String, optional. The username. LDAPAccountPassword String, optional. Use only with encrypted profiles. LDAPSearchSettings Top level container object. Can have many of these for one account. Should have at least one for the account to be useful. LDAPSearchSettingDescription String, optional. Description of this search setting. LDAPSearchSettingSearchBase String, required. Conceptually, the path to the node to start a search at “ou=people,o=example corp” LDAPSearchSettingScope String, required. Defines what recursion to use in the search. Can be one of the following 3 values: LDAPSearchSettingScopeBase: Just the immediate node pointed to by SearchBase LDAPSearchSettingScopeOneLevel: The node plus its immediate children. LDAPSearchSettingScopeSubtree: The node plus all children, regardless of depth. Key Value CalDAVAccountDescription String, optional. Description of the account. CalDAVHostName String, mandatory. The server address CalDAVUsername String, mandatory. The user’s login name. CalDAVPassword String, optional. The user’s password CalDAVUseSSL Boolean, mandatory. Whether or not to use SSL. CalDAVPort Number, optional. The port on which to connect to the server. CalDAVPrincipalURL String, optional. The base URL to the user’s calendar.Appendix B Configuration Profile Format 77 Calendar Subscription Payload The CalSub payload is designated by the com.apple.subscribedcalendar.account PayloadType value. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: SCEP Payload The SCEP (Simple Certificate Enrollment Protocol) payload is designated by the com.apple.encrypted-profile-service PayloadType value. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: Key Value SubCalAccountDescription String, optional. Description of the account. SubCalAccountHostName String, mandatory. The server address. SubCalAccountUsername String, optional. The user’s login name SubCalAccountPassword String, optional. The user’s password. SubCalAccountUseSSL Boolean, mandatory. Whether or not to use SSL. Key Value URL String, mandatory. Name String, optional. any string which is understood by the SCEP server. For example, it could be a domain name like example.org. If a certificate authority has multiple CA certificates this field can be used to distinguish which is required. Subject Array, optional. The representation of a X.500 name represented as an array of OID and value. For example, /C=US/O=Apple Inc./ CN=foo/1.2.5.3=bar, which would translate to: [ [ [“C”, “US”] ], [ [“O”, “Apple Inc.”] ], ..., [ [ “1.2.5.3”, “bar” ] ] ] OIDs can be represented as dotted numbers, with shortcuts for C, L, ST, O, OU, CN (country, locality, state, organization, organizational unit, common name). Challenge String, optional. A pre-shared secret. Keysize Number, optional. The keysize in bits, either 1024 or 2048. Key Type String, optional. Currently always “RSA”. Key Usage Number, optional. A bitmask indicating the use of the key. 1 is signing, 4 is encryption, 5 is both signing and encryption. Some CAs, such as Windows CA, support only encryption or signing, but not both at the same time.78 Appendix B Configuration Profile Format SubjectAltName Dictionary Keys The SCEP payload can specify an optional SubjectAltName dictionary that provides values required by the CA for issuing a certificate. You can specify a single string or an array of strings for each key. The values you specify depend on the CA you’re using, but might include DNS name, URL, or email values. For an example, see “Sample Phase 3 Server Response With SCEP Specifications” on page 85. GetCACaps Dictionary Keys If you add a dictionary with the key GetCACaps, the device uses the strings you provide as the authoritative source of information about the capabilities of your CA. Otherwise, the device queries the CA for GetCACaps and uses the answer it gets in response. If the CA doesn’t respond, the device defaults to GET 3DES and SHA-1 requests. APN Payload The APN (Access Point Name) payload is designated by the com.apple.apn.managed PayloadType value. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: Key Value DefaultsData Dictionary, mandatory. This dictionary contains two key/value pairs. DefaultsDomainName String, mandatory. The only allowed value is com.apple.managedCarrier. apns Array, mandatory. This array contains an arbitrary number of dictionaries, each describing an APN configuration, with the key/value pairs below. apn String, mandatory. This string specifies the Access Point Name. username String, mandatory. This string specifies the user name for this APN. If it’s missing, the device prompts for it during profile installation. password Data, optional. This data represents the password for the user for this APN. For obfuscation purposes, it’s encoded. If it’s missing from the payload, the device prompts for it during profile installation. proxy String, optional. The IP address or URL of the APN proxy. proxyPort Number, optional. The port number of the APN proxy.Appendix B Configuration Profile Format 79 Exchange Payload The Exchange payload is designated by the com.apple.eas.account PayloadType value. This payload creates a Microsoft Exchange account on the device. In addition to the settings common to all payloads, this payload defines the following: VPN Payload The VPN payload is designated by the com.apple.vpn.managed PayloadType value. In addition to the settings common to all payload types, the VPN payload defines the following keys. There are two possible dictionaries present at the top level, under the keys “PPP” and “IPSec”. The keys inside these two dictionaries are described below, along with the VPNType value under which the keys are used. Key Value EmailAddress String, mandatory. If not present in the payload, the device prompts for this string during profile installation. Specifies the full email address for the account. Host String, mandatory. Specifies the Exchange server host name (or IP address). SSL Boolean, optional. Default YES. Specifies whether the Exchange server uses SSL for authentication. UserName String, mandatory. This string specifies the user name for this Exchange account. If missing, the devices prompts for it during profile installation. Password String, optional. The password of the account. Use only with encrypted profiles. Certificate Optional. For accounts that allow authentication via certificate, a .p12 identity certificate in NSData blob format. CertificateName String, Optional. Specifies the name or description of the certificate. CertificatePassword Optional. The password necessary for the p12 identity certificate. Use only with encrypted profiles. Key Value UserDefinedName String. Description of the VPN connection displayed on the device. OverridePrimary Boolean. Specifies whether to send all traffic through the VPN interface. If true, all network traffic is sent over VPN. VPNType String. Determines the settings available in the payload for this type of VPN connection. It can have three possible values: “L2TP”, “PPTP”, or “IPSec”, representing L2TP, PPTP and Cisco IPSec respectively.80 Appendix B Configuration Profile Format PPP Dictionary Keys The following elements are for VPN payloads of type PPP. IPSec Dictionary Keys The following elements are for VPN payloads of type IPSec. Key Value AuthName String. The VPN account user name. Used for L2TP and PPTP. AuthPassword String, optional. Only visible if TokenCard is false. Used for L2TP and PPTP. TokenCard Boolean. Whether to use a token card such as an RSA SecurID card for connecting. Used for L2TP. CommRemoteAddress String. IP address or host name of VPN server. Used for L2TP and PPTP. AuthEAPPlugins Array. Only present if RSA SecurID is being used, in which case it has one entry, a string with value “EAP-RSA”. Used for L2TP and PPTP. AuthProtocol Array. Only present if RSA SecurID is being used, in which case it has one entry, a string with value “EAP”. Used for L2TP and PPTP. CCPMPPE40Enabled Boolean. See discussion under CCPEnabled. Used for PPTP. CCPMPPE128Enabled Boolean. See discussion under CCPEnabled. Used for PPTP. CCPEnabled Boolean. Enables encryption on the connection. If this key and CCPMPPE40Enabled are true, represents automatic encryption level; if this key and CCPMPPE128Enabled are true, represents maximum encryption level. If no encryption is used, then none of the CCP keys are true. Used for PPTP. Key Value RemoteAddress String. IP address or host name of the VPN server. Used for Cisco IPSec. AuthenticationMethod String. Either “SharedSecret” or “Certificate”. Used for L2TP and Cisco IPSec. XAuthName String. User name for VPN account. Used for Cisco IPSec. XAuthEnabled Integer. 1 if XAUTH is ON, 0 if it’s OFF. Used for Cisco IPSec. LocalIdentifier String. Present only if AuthenticationMethod = SharedSecret. The name of the group to use. If Hybrid Authentication is used, the string must end with “[hybrid]”. Used for Cisco IPSec. LocalIdentifierType String. Present only if AuthenticationMethod = SharedSecret. The value is “KeyID”. Used for L2TP and Cisco IPSec. SharedSecret Data. The shared secret for this VPN account. Only present if AuthenticationMethod = SharedSecret. Used for L2TP and Cisco IPSec.Appendix B Configuration Profile Format 81 Wi-Fi Payload The Wi-Fi payload is designated by the com.apple.wifi.managed PayloadType value. This describes version 0 of the PayloadVersion value. In addition to the settings common to all payload types, the payload defines the following keys. For 802.1X enterprise networks, the EAP Client Configuration Dictionary must be provided. PayloadCertificateUUID String. The UUID of the certificate to use for the account credentials. Only present if AuthenticationMethod = Certificate. Used for Cisco IPSec. PromptForVPNPIN Boolean. Whether to prompt for a PIN when connecting. Used for Cisco IPSec. Key Value Key Value SSID_STR String. SSID of the Wi-Fi network to be used. HIDDEN_NETWORK Boolean. Besides SSID, the device uses information such as broadcast type and encryption type to differentiate a network. By default, it’s assumed that all configured networks are open or broadcast. To specify a hidden network, you need to include a boolean for the key “HIDDEN_NETWORK”. EncryptionType String. The possible values for “EncryptionType” are “WEP”, “WPA”, or “Any”. “WPA” corresponds to WPA and WPA2 and applies to both encryption types. Make sure that these values exactly match the capabilities of the network access point. If you’re unsure about the encryption type, or would prefer that it applies to all encryption types, use the value “Any”. Password String, optional. The absence of a password doesn’t prevent the network from being added to the list of known networks. The user is eventually prompted to provide the password when connecting to that network.82 Appendix B Configuration Profile Format EAPClientConfiguration Dictionary In addition to the standard encryption types, it’s possible to specify an enterprise profile for a given network via the “EAPClientConfiguration” key. If present, its value is a dictionary with the following keys. Key Value UserName String, optional. Unless you know the exact user name, this property won’t appear in an imported configuration. Users can enter this information when they authenticate. AcceptEAPTypes Array of integer values. These EAP types are accepted: 13 = TLS 17 = LEAP 21 = TTLS 25 = PEAP 43 = EAP-FAST PayloadCertificateAnchorUUID Array of strings, optional. Identifies the certificates to be trusted for this authentication. Each entry must contain the UUID of a certificate payload. Use this key to prevent the device from asking the user if the listed certificates are trusted. Dynamic trust (the certificate dialogue) is disabled if this property is specified, unless TLSAllowTrustExceptions is also specified with the value true. TLSTrustedServerNames Array of string values, optional. This is the list of server certificate common names that will be accepted. You can use wildcards to specify the name, such as wpa.*.example.com. If a server presents a certificate that isn’t in this list, it won’t be trusted. Used alone or in combination with TLSTrustedCertificates, the property allows someone to carefully craft which certificates to trust for the given network, and avoid dynamically trusted certificates. Dynamic trust (the certificate dialogue) is disabled if this property is specified, unless TLSAllowTrustExceptions is also specified with the value true. TLSAllowTrustExceptions Boolean, optional. Allows/disallows a dynamic trust decision by the user. The dynamic trust is the certificate dialogue that appears when a certificate isn’t trusted. If this is false, the authentication fails if the certificate isn’t already trusted. See PayloadCertificateAnchorUUID and TLSTrustedNames above. The default value of this property is true unless either PayloadCertificateAnchorUUID or TLSTrustedServerNames is supplied, in which case the default value is false.Appendix B Configuration Profile Format 83 EAP-Fast Support The EAP-FAST module uses the following properties in the EAPClientConfiguration dictionary. These keys are hierarchical in nature: if EAPFASTUsePAC is false, the other two properties aren’t consulted. Similarly, if EAPFASTProvisionPAC is false, EAPFASTProvisionPACAnonymously isn’t consulted. If EAPFASTUsePAC is false, authentication proceeds much like PEAP or TTLS: the server proves its identity using a certificate each time. If EAPFASTUsePAC is true, then an existing PAC is used if it’s present. The only way to get a PAC on the device currently is to allow PAC provisioning. So, you need to enable EAPFASTProvisionPAC, and if desired, EAPFASTProvisionPACAnonymously. EAPFASTProvisionPACAnonymously has a security weakness: it doesn’t authenticate the server so connections are vulnerable to a man-in-the-middle attack. Certificates As with VPN configurations, it’s possible to associate a certificate identity configuration with a Wi-Fi configuration. This is useful when defining credentials for a secure enterprise network. To associate an identity, specify its payload UUID via the “PayloadCertificateUUID” key. TTLSInnerAuthentication String, optional. This is the inner authentication used by the TTLS module. The default value is “MSCHAPv2”. Possible values are “PAP”, “CHAP”, “MSCHAP”, and “MSCHAPv2”. OuterIdentity String, optional. This key is only relevant to TTLS, PEAP, and EAPFAST. This allows the user to hide his or her identity. The user’s actual name appears only inside the encrypted tunnel. For example, it could be set to “anonymous” or “anon”, or “anon@mycompany.net”. It can increase security because an attacker can’t see the authenticating user’s name in the clear. Key Value Key Value EAPFASTUsePAC Boolean, optional. EAPFASTProvisionPAC Boolean, optional. EAPFASTProvisionPACAnonymously Boolean, optional. Key Value PayloadCertificateUUID String. UUID of the certificate payload to use for the identity credential.84 Appendix B Configuration Profile Format Sample Configuration Profiles This section includes sample profiles that illustrate the over-the-air enrollment and configuration phases. These are excerpts and your requirements will vary from the examples. For syntax assistance, see the details provided earlier in this appendix. For a description of each phase, see “Over-the-Air Enrollment and Configuration” on page 22. Sample Phase 1 Server Response PayloadContent URL https://profileserver.example.com/iphone DeviceAttributes UDID IMEI ICCID VERSION PRODUCT Challenge optional challenge or base64-encoded PayloadOrganization Example Inc. PayloadDisplayName Profile Service PayloadVersion 1 PayloadUUID fdb376e5-b5bb-4d8c-829e-e90865f990c9 PayloadIdentifier com.example.mobileconfig.profile-service PayloadDescription Enter device into the Example Inc encrypted profile service PayloadType Profile Service Appendix B Configuration Profile Format 85 Sample Phase 2 Device Response UDID VERSION 7A182 MAC_ADDRESS_EN0 00:00:00:00:00:00 CHALLENGE either: String or: "base64 encoded data" Sample Phase 3 Server Response With SCEP Specifications PayloadVersion 1 PayloadUUID Ignored PayloadType Configuration PayloadIdentifier Ignored PayloadContent PayloadContent URL https://scep.example.com/scep Name EnrollmentCAInstance Subject 86 Appendix B Configuration Profile Format O Example, Inc. CN User Device Cert Challenge ... Keysize 1024 Key Type RSA Key Usage 5 PayloadDescription Provides device encryption identity PayloadUUID fd8a6b9e-0fed-406f-9571-8ec98722b713 PayloadType com.apple.security.scep PayloadDisplayName Encryption Identity PayloadVersion 1 PayloadOrganization Example, Inc. PayloadIdentifier com.example.profileservice.scep Appendix B Configuration Profile Format 87 Sample Phase 4 Device Response UDID VERSION 7A182 MAC_ADDRESS_EN0 00:00:00:00:00:00 88 C Appendix C Sample Scripts This appendix provides sample scripts for iPhone OS deployment tasks. The scripts in this section should be modified to fit your needs and configurations. Sample C# Script for iPhone Configuration Utility This sample script demonstrates creating configuration files using iPhone Configuration Utility for Windows. using System; using Com.Apple.iPCUScripting; public class TestScript : IScript { private IApplication _host; public TestScript() { } public void main(IApplication inHost) { _host = inHost; string msg = string.Format("# of config profiles : {0}", _host.ConfigurationProfiles.Count); Console.WriteLine(msg); IConfigurationProfile profile = _host.AddConfigurationProfile(); profile.Name = "Profile Via Script"; profile.Identifier = "com.example.configviascript"; profile.Organization = "Example Org"; profile.Description = "This is a configuration profile created via the new scripting feature in iPCU"; // passcode IPasscodePayload passcodePayload = profile.AddPasscodePayload(); passcodePayload.PasscodeRequired = true;Appendix C Sample Scripts 89 passcodePayload.AllowSimple = true; // restrictions IRestrictionsPayload restrictionsPayload = profile.AddRestrictionsPayload(); restrictionsPayload.AllowYouTube = false; // wi-fi IWiFiPayload wifiPayload = profile.AddWiFiPayload(); wifiPayload.ServiceSetIdentifier = "Example Wi-Fi"; wifiPayload.EncryptionType = WirelessEncryptionType.WPA; wifiPayload.Password = "password"; wifiPayload = profile.AddWiFiPayload(); profile.RemoveWiFiPayload(wifiPayload); // vpn IVPNPayload vpnPayload = profile.AddVPNPayload(); vpnPayload.ConnectionName = "Example VPN Connection"; vpnPayload = profile.AddVPNPayload(); profile.RemoveVPNPayload(vpnPayload); // email IEmailPayload emailPayload = profile.AddEmailPayload(); emailPayload.AccountDescription = "Email Account 1 Via Scripting"; emailPayload = profile.AddEmailPayload(); emailPayload.AccountDescription = "Email Account 2 Via Scripting"; // exchange IExchangePayload exchangePayload = profile.AddExchangePayload(); exchangePayload.AccountName = "ExchangePayloadAccount"; // ldap ILDAPPayload ldapPayload = profile.AddLDAPPayload(); ldapPayload.Description = "LDAP Account 1 Via Scripting"; ldapPayload = profile.AddLDAPPayload(); ldapPayload.Description = "LDAP Account 2 Via Scripting"; // webclip IWebClipPayload wcPayload = profile.AddWebClipPayload(); wcPayload.Label = "Web Clip 1 Via Scripting"; wcPayload = profile.AddWebClipPayload(); wcPayload.Label = "Web Clip 2 Via Scripting"; } }90 Appendix C Sample Scripts Sample AppleScript for iPhone Configuration Utility This sample script demonstrates creating configuration files using iPhone Configuration Utility for Mac OS X. tell application "iPhone Configuration Utility" log (count of every configuration profile) set theProfile to make new configuration profile with properties {displayed name:"Profile Via Script", profile identifier:"com.example.configviascript", organization:"Example Org.", account description:"This is a configuration profile created via AppleScript"} tell theProfile make new passcode payload with properties {passcode required:true, simple value allowed:true} make new restrictions payload with properties {YouTube allowed:false} make new WiFi payload with properties {service set identifier:"Example Wi-Fi", security type:WPA, password:"password"} set theWiFiPayload to make new WiFi payload delete theWiFiPayload make new VPN payload with properties {connection name:"Example VPN Connection"} set theVPNPayload to make new VPN payload delete theVPNPayload make new email payload with properties {account description:"Email Account 1 Via Scripting"} make new email payload with properties {account description:"Email Account 2 Via Scripting"} make new Exchange ActiveSync payload with properties {account name:"ExchangePayloadAccount"} make new LDAP payload with properties {account description:"LDAP Account 1 Via Scripting"} make new LDAP payload with properties {account description:"LDAP Account 2 Via Scripting"} make new web clip payload with properties {label:"Web Clip Account 1 Via Scripting"} make new web clip payload with properties {label:"Web Clip Account 2 Via Scripting"} end tell end tell iMovie ’08 Premiers contacts Familiarisez vous avec iMovie et révolutionnez la manière dont vous lisez, visualisez, stockez et partagez vos vidéos.2 1 Table des matières Chapitre 1 4 Bienvenue dans iMovie ’08 5 L’Interface iMovie 5 Une bibliothèque vidéo source unique 6 Exploration et lecture de votre vidéo 6 Création de diaporamas vidéo 6 À propos des formats de fichier vidéo 7 Éléments retenus 8 Avant de commencer 8 Éléments requis Chapitre 2 9 Apprendre à utiliser iMovie 9 Étape 1 : importez une séquence dans iMovie 10 Identification du type de votre caméra et importation de séquences vidéo 20 Étape 2 : organisez votre vidéothèque et visionnez la vidéo 20 À propos des événements iMovie 22 Affichage de votre vidéo source. 25 Sélection de la vidéo source 26 Marquage de la vidéo comme favorite ou à supprimer 28 Tri (filtrage) de vidéo 29 Étape 3 : améliorez les images vidéo et réglez le volume sonore 29 Rognage d’images vidéo 31 Ajustement du volume des clips 33 Étape 4 : créez un projet iMovie 34 Création d’un projet iMovie 34 Ajout de vidéo à votre projet 36 Ajout de musique de fond à votre projet 38 Suppression des images indésirables dans les clips d’un projet 40 Affichage rapide des modifications 40 Ajout de transitions entre les clips d’un projet 42 Ajout de titres à votre projet 43 Ajout d’effets sonores et de commentaires à votre projet 45 Ajout de photos avec des effets d’animation 47 Étape 5 : partager votre film 48 Publication en vue d’un affichage sur votre iPod, iPhone ou Apple TV 48 Envoi de votre film terminé vers iDVD, iWeb ou d’autres applicationsTable des matières 3 49 Publication directe sur le web 51 Poursuivez votre exploration de iMovie 52 Ressources supplémentaires1 4 1 Bienvenue dans iMovie ’08 Voici iMovie ’08, un outil révolutionnaire pour profiter, stocker et partager toutes vos vidéos personnelles. Vous pouvez importer de la vidéo dans iMovie depuis une grande variété de sources et d’appareils pour garder vos mémoires toujours à portée de main. Toutes ces séquences vidéo dont personne ne profite car elles restent dans votre appareil photo numérique ou dans votre caméscope ? Cette boîte pleine de disques et de bandes dans votre armoire ? Ajoutez-les à votre bibliothèque de vidéos pour en profiter à tout moment. Visionnez toutes vos vidéos personnelles sans avoir à déballer votre caméscope ou à le brancher à votre ordinateur ou à votre télévision. Parcourez les événements qui marquent votre vie, un moment après l’autre, année après année, d’une personne à l’autre, depuis un seul et même emplacement. iMovie facilite l’organisation et le classement de vos vidéos, en vous permettant de séparer les meilleures des moins bonnes, et d’accé- der facilement aux parties que vous recherchez. Vous pouvez également créer des séquences rapides et simples, ajouter des titres à la vidéo, des transitions de plan, une musique de fond, et des commentaires vocaux. iMovie vous permet de partager avec vos proches vos vidéos sur le Web, sur votre ordinateur, sur votre iPod, iPhone ou sur Apple TV. Avant de suivre l’initiation qui débute dans le chapitre 2, lisez les sections suivantes pour vous familiariser avec les concepts et les outils de lecture, d’organisation et de manipulation de la vidéo d’iMovie. Même si vous avez utilisé les versions précédentes d’iMovie ou d’autres applications de montage vidéo, vous tirerez profit des idées qui font qu’iMovie ’08 est différent de ce que vous avez rencontré jusqu’à présent.Chapitre 1 Bienvenue dans iMovie ’08 5 L’Interface iMovie La fenêtre principale d’iMovie, ci-dessous, est la console à partir de laquelle vous visualisez, organisez et montez vos vidéos. Elle vous permet d’accéder directement à tous les outils que vous pouvez utiliser pour manipuler vos vidéos. Une bibliothèque vidéo source unique Le fait d’importer toutes vos vidéos dans iMovie, quelle que soit leur source, permet de créer une bibliothèque unique appelée bibliothèque vidéo. Dans cette bibliothèque, sélectionnez simplement le nom d’un événement que vous avez enregistré et visualisez son contenu ; c’est aussi simple que d’ouvrir un livre et d’afficher ses pages. Regrouper toutes les vidéos d’un événement unique—vos dernières vacances, par exemple— même si elles proviennent de sources différentes et sont enregistrées dans des formats vidéos différents. Vous pouvez désormais accéder à toutes les vidéos en un simple clic. Bibliothèque de Projet Enumérez tous les projets iMovie que vous avez créés. Barre d’outils iMovie La plupart des outils et des commandes dont vous avez besoin sont disponibles à cet endroit. Bibliothèque d’événements Enumérez les noms de tous les événements que vous avez enregistrés sur vidéo et assemblés Vidéo source Montre le contenu des événement que vous avez sélectionnés dans la Bibliothèque d’événements. Projet iMovie Assembler vos séquences, vos photos, votre musique et plus encore pour créer des vidéos que vous pouvez partager sur le Web, sur votre iPod, ou sur Apple TV. Visualiseur Votre vidéo est lue ici.6 Chapitre 1 Bienvenue dans iMovie ’08 Exploration et lecture de votre vidéo Il n’a jamais été aussi facile de profiter de votre bibliothèque vidéo. Dès que vous sélectionnez un événement, votre vidéo est affichée sous la forme d’une pellicule cinématographique déroulée, ce qui vous permet de visualiser le contenu de chaque image du film. Lorsque vous positionnez le pointeur sur les images, ces dernières se déplacent. Ce « survol » de la vidéo vous permet de visionner un passage précis de façon instantanée sans avoir à rembobiner la bande, effectuer une avance rapide ou sélectionner et lire des clips particuliers. Vous pouvez aussi appuyer sur la barre d’espace ou double-cliquez n’importe où dans la vidéo pour commencer la lecture à vitesse normale. Création de diaporamas vidéo iMovie facilite la création de vidéos de meilleure qualité et plus rapides. La méthode la plus simple pour créer une vidéo personnelle de qualité consiste à monter un « diaporama vidéo », c’est-à-dire une succession de clips vidéo très courts et de durée identique, reprenant uniquement les meilleurs extraits des vidéos qui se trouvent dans votre bibliothèque. iMovie permet non seulement de réaliser ce diaporama vidéo pratiquement sans effort, mais aussi d’ajouter une musique de fond afin d’obtenir des vidéos personnelles attrayantes et bien rythmées que vous pourrez montrer fièrement à votre entourage. À propos des formats de fichier vidéo Vous pouvez à présent utiliser une multitude d’appareils vidéo pour filmer dans tous les endroits où vous vous rendez. Le caméscope s’est ouvert à de nouveaux formats pour enregistrer sur mini-DVD, disque dur, ou carte mémoire Flash. Même la plupart des appareils photo numériques peuvent enregistrer des vidéos, ainsi que de nombreux autres appareils portables. De plus, chacun de ces appareils peut enregistrer une vidéo dans des formats de fichier vidéo différents. iMovie travaille avec la génération émergente d’appareils enregistreur vidéo. Vous pouvez importer de la vidéo depuis les sources suivantes dans votre bibliothèque vidéo iMovie : Type d’appareil photo Support d’enregistrement Format de fichier vidéo Caméscopes USB (appareils à accès aléatoire, RAD) Disque dur MPEG-2 et AVCHD DVD (petit DVD de 8 cm) Mémoire Flash (carte mémoire) Caméscopes FireWire Cassette Mini DV DV (standard) et HDV (Vidéo haute définition) Appareil photo iSight Disque dur (sur votre ordinateur) Séquence QuickTimeChapitre 1 Bienvenue dans iMovie ’08 7 Outre les sources vidéo indiquées ci-dessus, vous pouvez aussi ajouter des données vidéo issues de fichiers de séquence stockés au préalable sur un disque dur (y compris celles qui proviennent de projets créés dans iMovie HD). Remarque : un processeur Intel est indispensable pour prendre en charge la vidéo AVCHD. Pour en savoir plus sur les caméscopes AVCHD, consultez la page www.apple.com/fr/ilife/systemrequirements.html. Éléments retenus Pour comprendre la manière d’importer la vidéo dans iMovie, puis de l’organiser, de la trier et de la gérer, suivez l’initiation rapide qui débute au chapitre 2. Vous apprendrez comment :  importer la vidéo dans iMovie ;  organiser votre vidéo en événements ;  classer vos segments par ordre de préférence pour les retrouver facilement ;  classer les segments que vous souhaitez supprimer ;  améliorer le son de vos vidéos ;  rogner l’arrière-plan pour créer un gros plan ;  créer un diaporama vidéo ;  ajouter une photo avec des effets panoramique et de zoom (l’effet Ken Burns) ;  partager votre film une fois qu’il est terminé. Appareils photo numériques Mémoire Flash MPEG-2, MPEG-4, etc. Téléphones portables avec appareil photo (ajoutés automatiquement via iPhoto) Type d’appareil photo Support d’enregistrement Format de fichier vidéo8 Chapitre 1 Bienvenue dans iMovie ’08 Avant de commencer Vous pouvez imprimer ce document avant de commencer ou laisser ce fichier PDF ouvert sur votre bureau pendant que vous travaillez. Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de terminer cette initiation en une seule fois. Ignorez les parties qui ne vous inté- ressent pas et concentrez-vous sur celles que vous voulez assimiler immédiatement. Dans plusieurs tâches décrites dans ce guide et dans l’Aide iMovie, vous devrez choisir des commandes de menu dans la barre des menus. Les commandes de menu se pré- sentent de la façon suivante : Choisissez Édition > Copier. Le premier terme après Choisissez correspond au nom d’un menu dans la barre des menus d’iMovie. Le terme suivant est l’élément que vous choisissez dans ce menu. Éléments requis Pour terminer toutes les parties de cette initiation, vous devez disposer des éléments suivants :  Une vidéo numérique d’un des appareils énumérés dans le tableau de la page 6, ou une vidéo présente sur le disque dur de votre ordinateur ou un disque dur externe connecté à votre ordinateur à l’aide d’un câble FireWire.  Au moins plusieurs gigaoctets (Go) d’espace disponible sur le disque dur de votre ordinateur ou sur un disque dur externe connecté par un câble FireWire. (L’espace nécessaire dépend du format de fichier vidéo que vous utilisez. Vérifiez les instructions relatives à l’importation de vidéo depuis votre appareil enregistreur pour plus d’informations.) Si aucune vidéo n’est disponible, vous pouvez créer un diaporama à l’aide des photos de votre bibliothèque iPhoto. Expérimentez et amusez-vous tout en vous familiarisant avec iMovie.2 9 2 Apprendre à utiliser iMovie Importez des séquences de vos appareils vidéo les plus récents et ressortez vos vieilles bandes des cartons. Avec iMovie, vous pouvez importer, organiser, monter vos séquences et redonner vie à vos souvenirs. Ce guide d’initiation vous montrera comment importer votre vidéo dans iMovie, réorganiser votre Bibliothèque d’événements et lire et parcourir votre séquence vidéo. Vous aurez également la possibilité de trouver et de repérer vos parties préférées pour accéder à vos moments favoris et vous pourrez repérer les parties que vous voulez supprimer. Vous allez ajuster la durée de votre vidéo en appliquant un Trim et la rogner, créer un diaporama vidéo muni de titres, de transitions, de photos et de musique que vous pourrez ensuite partager avec vos amis sur le web ou lire sur votre iPod ou un téléviseur haute définition (HDTV) à l’aide de l’Apple TV. Étape 1 : importez une séquence dans iMovie Pour commencer à travailler sur votre séquence vidéo, vous devez d’abord la transférer dans iMovie. L’importation de séquences vidéo dans iMovie ne les efface pas de votre appareil d’enregistrement. Au cours de cette opération, vous allez ouvrir iMovie et importer une séquence vidéo d’un appareil d’enregistrement ou importer un fichier vidéo déjà stocké sur un disque dur ; vous commencerez ensuite à créer votre vidéothèque.10 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour ouvrir iMovie : m Double-cliquez sur l’icône iMovie dans votre dossier Applications ou cliquez sur l’icône correspondante dans le Dock. Lorsque vous ouvrez iMovie pour la première fois, la fenêtre iMovie ci-dessous s’affiche. Identification du type de votre caméra et importation de séquences vidéo Il existe plusieurs méthodes d’importation de séquences vidéo dans iMovie. Suivez les instructions correspondant à votre situation, puis passez à l’« Étape 2 : organisez votre vidéothèque et visionnez la vidéo » à la page 20.  Si vous disposez d’un lecteur DVD, d’un disque dur ou d’un caméscope à mémoire flash, consultez la page 11.  Si votre séquence vidéo se trouve sur une bande d’un caméscope numérique équipé d’une interface FireWire, consultez la page 14.  Si vous avez des séquences vidéo dans votre photothèque iPhoto, consultez la page 16.  Si vous voulez enregistrer une séquence vidéo directement dans iMovie, consultez la page 17.  Si votre séquence vidéo se trouve dans un ancien projet iMovie ou sur un disque dur, consultez la page 18. Affichez la liste de vos projets dans la Bibliothè- que de projets. Importez et montez en utilisant les boutons de la barre d’outils iMovie. Affichez la liste de vos événements dans la Bibliothèque d’événements. Parcourez votre vidéo source. Créez votre projet. Affichez votre séquence vidéo dans ce visualiseur.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 11 Caméscopes DVD, HDD ou à mémoire Flash Ces appareils sont connectés à votre ordinateur à l’aide d’un câble USB. On les appelle « appareils à accès aléatoire » (RAD, Random-Access Devices) parce qu’ils permettent de sélectionner et d’importer des clips vidéo de manière aléatoire, ce qui évite d’avoir à lire la vidéo pour l’importer, comme c’est le cas avec les caméscopes traditionnels qui utilisent des cassettes. Remarque : un processeur Intel est indispensable pour prendre en charge la vidéo AVCHD. Pour en savoir plus sur les caméscopes AVCHD, consultez la page www.apple.com/fr/ilife/systemrequirements.html. Pour importer une séquence vidéo à partir d’un appareil à accès aléatoire : 1 Placez l’appareil en mode PC ou ordinateur, puis connectez-le à votre ordinateur à l’aide d’un câble USB. (Pour obtenir des instructions sur cette connexion, reportez-vous à la documentation fournie avec l’appareil.) L’illustration ci-dessous montre comment connecter un caméscope à un iMac à l’aide d’un câble USB. Lorsque le caméscope est correctement connecté, la fenêtre Importer s’ouvre et affiche tous les clips présents dans l’appareil. La fenêtre Importer s’ouvre lorsque votre appareil est correctement connecté.12 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Si vous importez une séquence vidéo haute définition (HD), la zone de dialogue « Réglage d’importation au format 1080i HD » s’ouvre. Si vous n’importez pas de séquence vidéo au format 1080i, cliquez sur OK. Si vous importez une séquence au format 1080i ou si vous envisagez de le faire par la suite, sélectionnez la taille de la séquence vidéo devant être importée par iMovie. L’option Grande taille est recommandée dans la plupart des cas (y compris pour la visualisation sur Apple TV) car elle économise de l’espace sur le disque dur et peut être lue de manière plus fluide sur certains ordinateurs. Cependant, si votre caméscope enregistre au format vidéo 1920x1080 HD et que vous pensez utiliser cette séquence vidéo pour une diffusion ou une exportation vers Final Cut Pro, sélectionnez l’option Taille originale : celle-ci préserve la qualité originale de la séquence vidéo mais utilise plus d’espace disque (pour en savoir plus à ce sujet, recherchez 1080i dans l’Aide iMovie). Remarque : si vous utilisez un caméscope avec DVD, le branchement à votre Mac peut entraîner l’ouverture du lecteur DVD. Dans ce cas, il vous suffit de le fermer. 2 Cliquez sur Importer tout pour importer tous les clips. 3 Dans le menu local Enregistrer dans, choisissez le disque dur sur lequel vous voulez enregistrer la séquence vidéo importée. Vous pouvez choisir n’importe quel disque pris en charge et connecté à votre ordinateur au moyen d’un câble FireWire. Une heure de vidéo en définition standard (DV) occupe environ 13 Go (40 Go pour une heure de vidéo haute définition (HD) : vous devez donc vérifier que vous disposez de suffisamment d’espace sur le disque que vous choisissez. La quantité d’espace libre sur chaque disque disponible est affichée entre parenthèses à côté du nom du disque dans le menu local. 4 Choisissez la façon dont vous souhaitez organiser la vidéo importée dans votre Bibliothèque d’événements :  Pour ajouter la vidéo importée à un événement qui existe déjà, choisissez « Ajouter à l’événement existant », puis sélectionnez le nom de cet événement dans le menu local.  Pour créer un nouvel événement, saisissez son nom dans le champ « Créer un nouvel événement » (par exemple « Fête d’anniversaire »). Si vous souhaitez créer un nouvel événement pour chaque date d’enregistrement de la vidéo, sélectionnez « Créer un nouvel événement pour chaque jour ». 5 Si vous importez une vidéo au format 1080i, sélectionnez sa taille dans le menu local. La qualité des vidéos de grande taille est suffisante pour permettre leur affichage sur un téléviseur haute définition (HDTV) et pour la plupart des autres utilisations. Toutefois, si vous comptez exporter votre film vers Final Cut Pro ou si, pour une raison ou une autre, vous souhaitez conserver la taille originale de votre vidéo sans la réduire, choisissez « Entier - 1920x1080 » dans le menu local « Importer la vidéo 1080i au format : ».Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 13 6 Cliquez sur OK. Selon la durée de votre vidéo, l’importation dans iMovie et la création de vignettes pour chaque clip peut prendre de quelques minutes à plus d’une heure. La barre de progression de la fenêtre Importation indique le clip en cours d’importation et la vitesse à laquelle l’importation se déroule. 7 Une fois la séquence importée, éteignez votre caméscope et déconnectez-le de l’ordinateur. Importation d’une sélection de séquences vidéo à partir d’un appareil à accès aléatoire : Si vous ne souhaitez pas importer toutes les données vidéo qui se trouvent sur votre appareil, vous avez la possibilité de sélectionner et d’importer uniquement les clips vidéo qui vous intéressent. Vous pouvez utiliser les commandes de lecture sous le visualiseur de la fenêtre Importer pour examiner les clips et sélectionner ceux que vous voulez importer. Pour les besoins de ce guide d’initiation, il est préférable d’importer de 10 à 15 minutes de vidéo comme base de travail. Après avoir connecté votre appareil à votre ordinateur (voir ci-dessus), effectuez l’une des actions suivantes. Pour importer la plupart des clips vidéo : 1 Réglez le commutateur situé dans la partie gauche de la fenêtre Importer sur Manuel. 2 Désactivez les cases au-dessous des clips que vous ne souhaitez pas importer. 3 Cliquez sur Importer les clips cochés. 4 Ensuite, suivez la procédure décrite dans les étapes 3 à 6, à la page 12. Pour importer seulement quelques clips vidéo : 1 Réglez le commutateur situé dans la partie gauche de la fenêtre Importer sur Manuel. 2 Cliquez sur Tout décocher. 3 Cochez les cases qui se trouvent sous les clips que vous souhaitez importer. 4 Cliquez sur Importer les clips cochés. 5 Ensuite, suivez la procédure décrite dans les étapes 3 à 6, à la page 12. Une fois que l’importation de la vidéo est terminée, cliquez sur le bouton d’éjection qui se trouve près du menu local Caméra, puis éteignez le caméscope et déconnectez-le de l’ordinateur.14 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Caméscopes numériques équipés d’une interface FireWire Si vous avez un caméscope DV ou HDV mini-DV que vous pouvez connecter à votre ordinateur au moyen d’un câble FireWire, vous importerez les séquences vidéo pendant leur lecture sur la bande. Pour importer de la vidéo à partir d’un caméscope avec connexion FireWire : 1 Placez le caméscope en mode VTR (mode d’enregistrement sur bande vidéo que certains caméscopes appellent mode « Lecture » ou « VCR ») et allumez-le s’il ne le fait pas automatiquement. 2 Connectez votre caméscope à votre ordinateur à l’aide d’un câble FireWire. L’illustration ci-dessous montre comment connecter un caméscope à iMac à l’aide d’un câble FireWire. La fenêtre Importer s’ouvre lorsque la caméra est correctement connectée. Si vous importez une séquence vidéo haute définition (HD), la zone de dialogue « Réglage d’importation au format 1080i HD » s’ouvre. Si vous n’importez pas de séquence vidéo au format 1080i, cliquez sur OK. Si vous importez une séquence au format 1080i ou si vous envisagez de le faire par la suite, sélectionnez la taille de la séquence vidéo devant être importée par iMovie. L’option Grande taille est recommandée dans la plupart des cas (y compris pour la visualisation sur Apple TV) car elle économise de l’espace sur le disque dur et peut être lue de manière plus fluide sur certains ordinateurs. Cependant, si votre caméscope enregistre au format vidéo 1920x1080 HD et que vous pensez utiliser cette séquence vidéo pour une diffusion ou une exportation vers Final Cut Pro, sélectionnez l’option Taille originale : celle-ci préserve la qualité originale de la séquence vidéo mais utilise plus d’espace disque (pour en savoir plus à ce sujet, recherchez 1080i dans l’Aide iMovie). La fenêtre Importer s’ouvre lorsque votre appareil est correctement connecté.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 15 3 Assurez-vous que le commutateur situé dans la partie gauche de la fenêtre est défini sur Automatique. 4 Cliquez sur Importer. 5 Dans le menu local Enregistrement dans, choisissez le disque dur sur lequel vous voulez enregistrer la séquence vidéo importée. Vous pouvez choisir n’importe quel disque pris en charge et connecté à votre ordinateur au moyen d’un câble FireWire. Une heure de vidéo en définition standard (DV) occupe environ 13 Go (40 Go pour une heure de vidéo haute définition (HD) : vous devez donc vérifier que vous disposez de suffisamment d’espace sur le disque que vous choisissez. La quantité d’espace libre sur chaque disque disponible est affichée entre parenthèses à côté du nom du disque dans le menu local. 6 Choisissez la façon dont vous souhaitez organiser la vidéo importée dans votre Bibliothèque d’événements :  Pour ajouter la vidéo importée à un événement qui existe déjà, choisissez « Ajouter à l’événement existant », puis sélectionnez le nom de cet événement dans le menu local.  Pour créer un nouvel événement, saisissez son nom dans le champ « Créer un nouvel événement » (par exemple « Fête d’anniversaire »). Si vous souhaitez créer un nouvel événement pour chaque date d’enregistrement de la vidéo, sélectionnez « Créer un nouvel événement pour chaque jour ». 7 Si vous importez une vidéo au format 1080i, sélectionnez sa taille dans le menu local. La qualité des vidéos de grande taille est suffisante pour permettre leur affichage sur un téléviseur haute définition (HDTV) et pour la plupart des autres utilisations. Toutefois, si vous comptez exporter votre film vers Final Cut Pro ou si, pour une raison ou une autre, vous souhaitez conserver la taille originale de votre vidéo sans la réduire, choisissez « Entier - 1920x1080 » dans le menu local « Importer la vidéo 1080i au format : ». 8 Cliquez sur OK. La bande de votre caméscope se rembobine automatiquement au début ; la vidéo complète sur la bande est importée, puis la bande se rembobine à nouveau. La bande est lue pendant l’importation. Vous pouvez regarder la vidéo pendant la lecture (le son n’est lu que sur le caméscope) ou laisser votre ordinateur poursuivre l’importation pendant que vous êtes ailleurs. Cela peut prendre plus de temps pour importer la vidéo que pour la regarder. Après l’importation, iMovie prend quelques minutes pour générer les vignettes de chaque clip vidéo.16 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 9 Une fois la séquence importée, vous pouvez éteindre votre caméscope et le déconnecter de l’ordinateur. Vidéo de votre photothèque iPhoto Les séquences vidéo de votre appareil photo ou de votre téléphone que vous chargez dans votre photothèque iPhoto sont automatiquement disponibles lorsque vous ouvrez iMovie. Dans la Bibliothèque d’événements, sélectionnez Vidéos iPhoto, puis l’événement que vous voulez. (Pour en savoir plus sur l’ajout de vidéo à votre photothèque iPhoto, ouvrez l’application iPhoto et consultez l’Aide iPhoto.) Remarque : seuls les formats vidéo compatibles avec iMovie sont affichés dans la Bibliothèque d’événements. Importation d’une sélection de séquences vidéo à partir d’un caméscope FireWire Si vous ne voulez pas importer la totalité du contenu de votre cassette, vous pouvez choisir de n’importer que certaines séquences. Pour ce guide d’initiation, il est préférable d’importer au moins 10 à 15 minutes de vidéo sur laquelle vous pourrez travailler. Après avoir connecté votre caméscope à votre ordinateur (voir ci-dessus), procédez comme suit. Pour importer une sélection de séquences vidéo : 1 Réglez le commutateur situé dans la partie gauche de la fenêtre Importer sur Manuel. 2 Servez-vous des commandes de lecture de la fenêtre Importer pour rembobiner, effectuer une avance rapide ou visionner votre bande. Lorsque vous avez fini d’examiner votre bande, rembobinez-la jusqu’à l’endroit à partir duquel vous souhaitez commencer l’importation. 3 Cliquez sur Importer, puis suivez la procédure décrite dans les étapes 5 à 8, à la page 15. La vidéo est importée à partir de l’endroit où vous l’avez arrêtée. 4 Cliquez sur Stop lorsque vous souhaitez arrêter l’importation. Chaque fois que vous interrompez l’importation, iMovie prend quelques minutes pour créer des vignettes de la vidéo importée. 5 Pour importer une autre vidéo, répétez les étapes 2 à 4 décrites ci-dessus. 6 Lorsque l’importation de la vidéo est terminée, vous pouvez éteindre votre caméscope et le déconnecter de l’ordinateur.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 17 Enregistrement de séquences vidéo directement dans iMovie Si votre Mac est équipé d’une webcam iSight intégrée, ou si vous connectez une iSight, une autre webcam compatible ou un caméscope via un câble FireWire, vous pouvez enregistrer de la vidéo directement dans iMovie pour la retravailler. Pour enregistrer directement dans iMovie : 1 Connectez votre iSight si elle n’est pas intégrée (ou votre autre webcam ou votre caméscope équipé d’une interface FireWire). 2 Cliquez sur le bouton Importer pour ouvrir la fenêtre Importer. 3 Si plusieurs appareils sont connectés à votre ordinateur, sélectionnez la caméra que vous voulez utiliser dans le menu local Appareil. 4 Cliquez sur Capturer. 5 Dans le menu local Enregistrer dans, choisissez le disque sur lequel vous souhaitez stocker la vidéo enregistrée. Vous pouvez choisir n’importe quel disque pris en charge et connecté à votre ordinateur au moyen d’un câble FireWire. Une heure de vidéo peut occuper plusieurs gigaoctets : vous devez donc vérifier que l’espace disponible est suffisant sur le disque que vous choisissez. La quantité d’espace libre sur chaque disque disponible est affichée entre parenthèses à côté du nom du disque dans le menu local. 6 Choisissez la façon dont vous souhaitez organiser la vidéo enregistrée dans votre Bibliothèque d’événements :  Pour créer un nouvel événement destiné à la vidéo enregistrée, saisissez son nom dans le champ « Créer un nouvel événement » (par exemple « Fête d’anniversaire »).  Pour ajouter la vidéo enregistrée à un événement qui existe déjà, choisissez « Ajouter à l’événement existant », puis sélectionnez le nom de cet événement dans le menu local. 7 Lorsque vous êtes prêt à commencer l’enregistrement, cliquez sur OK. iMovie commence l’enregistrement immédiatement. 8 Pour arrêter l’enregistrement, cliquez sur Stop quand vous voulez. Vous pouvez démarrer et arrêter l’enregistrement autant de fois que vous le voulez. Chaque fois que vous arrêtez l’enregistrement, iMovie prend quelques minutes pour générer les vignettes qui représentent les séquences vidéo. Chaque fois que vous recommencez à enregistrer, vous pouvez créer un nouvel événement ou cliquer sur OK pour ajouter la nouvelle vidéo au même événement. 9 Lorsque vous avez fini d’enregistrer, cliquez sur Terminé. Bouton Importer18 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Projets iMovie HD ou autres fichiers de films sur votre disque dur Vous pouvez importer les séquences vidéo brutes que vous avez déjà stockées sur le disque dur de votre ordinateur ou sur un disque dur externe compatible et connecté à votre ordinateur au moyen d’un câble FireWire. Pour importer de la vidéo à partir d’un disque dur : 1 Sélectionnez Fichier > Importer des films et recherchez le projet dans la fenêtre Importer. Si vous importez une séquence vidéo haute définition (HD), la zone de dialogue « Réglage d’importation au format 1080i HD » s’ouvre. Si vous n’importez pas de séquence vidéo au format 1080i, cliquez sur OK. Si vous importez une séquence au format 1080i ou si vous envisagez de le faire par la suite, sélectionnez la taille de la séquence vidéo devant être importée par iMovie. L’option Grande taille est recommandée dans la plupart des cas (y compris pour la visualisation sur Apple TV) car elle économise de l’espace sur le disque dur et peut être lue de manière plus fluide sur certains ordinateurs. Cependant, si votre caméscope enregistre au format vidéo 1920x1080 HD et que vous pensez utiliser cette séquence vidéo pour une diffusion ou une exportation vers Final Cut Pro, sélectionnez l’option Taille originale : celle-ci préserve la qualité originale de la séquence vidéo mais utilise plus d’espace disque (pour en savoir plus à ce sujet, recherchez 1080i dans l’Aide iMovie). 2 Sélectionnez le disque dans lequel vous voulez stocker l’enregistrement dans le menu local Enregistrer dans. Vous pouvez choisir n’importe quel disque pris en charge et connecté à votre ordinateur au moyen d’un câble FireWire. Une heure de vidéo peut occuper plusieurs gigaoctets : vous devez donc vérifier que l’espace disponible est suffisant sur le disque que vous choisissez. La quantité d’espace libre sur chaque disque disponible est affichée entre parenthèses à côté du nom du disque dans le menu local. 3 Choisissez la façon dont vous souhaitez organiser la vidéo importée dans votre Bibliothèque d’événements :  Pour créer un nouvel événement destiné à la vidéo importée, saisissez son nom dans le champ Nom de l’événement (par exemple « Fête d’anniversaire »).  Pour ajouter la vidéo importée à un événement qui existe déjà, choisissez Événement existant, puis sélectionnez le nom de ce dernier dans le menu local. 4 Si vous importez une vidéo au format 1080i, sélectionnez sa taille dans le menu local. La qualité des vidéos de grande taille est suffisante pour permettre leur affichage sur un téléviseur haute définition (HDTV) et pour la plupart des autres utilisations. Toutefois, si vous comptez exporter votre film vers Final Cut Pro ou si, pour une raison ou une autre, vous souhaitez conserver la taille originale de votre vidéo sans la réduire, choisissez « Entier - 1920x1080 » dans le menu local « Importer la vidéo 1080i au format : ».Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 19 5 Choisissez ce que vous souhaitez faire des fichiers originaux :  Pour supprimer les fichiers originaux une fois qu’ils ont été copiés dans iMovie, sélectionnez Déplacer les fichiers.  Pour maintenir l’intégrité des fichiers originaux même s’ils ont déjà été copiés dans iMovie, sélectionnez Copier les fichiers. 6 Cliquez sur Importer. Vous pouvez aussi importer des données vidéo d’un projet créé avec iMovie HD. Lorsque vous importez un projet iMovie HD, seules les données vidéo importées à l’origine dans le projet depuis un caméscope sont importées dans iMovie ; les autres données vidéo qui se trouvent dans le projet parce que vous les y avez fait glisser depuis le Finder ne sont pas importées. Les clips dans le Visualiseur sont ajoutés à la vidéothèque et regroupés en tant qu’événement ; les clips dans la chronologie sont placés dans un nouveau projet iMovie. Toutes les transitions sont remplacées par des fondus enchaî- nés. Aucun titre, aucun effet, aucune musique, aucun effet sonore et aucune photo ne sont importés dans iMovie. Tous les marqueurs de chapitre sont également perdus. Pour importer un ancien projet iMovie : 1 Choisissez Fichier > Importer le projet HD iMovie, puis recherchez ce dernier dans la zone de dialogue Importer. Si vous importez une séquence vidéo haute définition (HD), la zone de dialogue « Réglage d’importation au format 1080i HD » s’ouvre. Si vous n’importez pas de séquence vidéo au format 1080i, cliquez sur OK. Si vous importez une séquence au format 1080i ou si vous envisagez de le faire par la suite, sélectionnez la taille de la séquence vidéo devant être importée par iMovie. L’option Grande taille est recommandée dans la plupart des cas (y compris pour la visualisation sur Apple TV) car elle économise de l’espace sur le disque dur et peut être lue de manière plus fluide sur certains ordinateurs. Cependant, si votre caméscope enregistre au format vidéo 1920x1080 HD et que vous pensez utiliser cette séquence vidéo pour une diffusion ou une exportation vers Final Cut Pro, sélectionnez l’option Taille originale : celle-ci préserve la qualité originale de la séquence vidéo mais utilise plus d’espace disque (pour en savoir plus à ce sujet, recherchez 1080i dans l’Aide iMovie). Vos projets iMovie se trouvent généralement dans votre dossier Séquences. 2 Sélectionnez le disque dans lequel vous voulez stocker le projet dans le menu local Enregistrer dans. Vous pouvez choisir n’importe quel disque pris en charge et connecté à votre ordinateur au moyen d’un câble FireWire. Une heure de vidéo en définition standard (DV) occupe environ 13 Go (40 Go pour une heure de vidéo haute définition (HD) : vous devez donc vérifier que vous disposez de suffisamment d’espace sur le disque que vous choisissez. La quantité d’espace libre sur chaque disque disponible est affichée entre parenthèses à côté du nom du disque dans le menu local.20 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 3 Si vous importez une vidéo au format 1080i, sélectionnez sa taille dans le menu local. La qualité des vidéos de grande taille est suffisante pour permettre leur affichage sur un téléviseur haute définition (HDTV) et pour la plupart des autres utilisations. Toutefois, si vous comptez exporter votre film vers Final Cut Pro ou si, pour une raison ou une autre, vous souhaitez conserver la taille originale de votre vidéo sans la réduire, choisissez « Entier - 1920x1080 » dans le menu local « Importer la vidéo 1080i au format : ». 4 Cliquez sur Importer. Étape 2 : organisez votre vidéothèque et visionnez la vidéo Une fois que vous avez importé votre séquence, elle est prête à l’emploi. La vidéo est classée par événement dans la Bibliothèque d’événements, où vous pouvez immédiatement la visualiser, la parcourir, la rechercher ou l’améliorer. À propos des événements iMovie Lorsque vous importez une séquence vidéo dans iMovie et que vous lui attribuez un nom d’événement, un nouvel événement apparaît dans la Bibliothèque d’événements, classé sous l’année où il s’est produit. En cliquant sur le triangle d’affichage d’une année dans la Bibliothèque d’événements, vous affichez tous les événements de cette année-là. Si la vidéo d’un même événement s’étale sur plusieurs jours et que vous avez choisi d’établir une séparation lors de l’importation, chacun de ces jours apparaît dans la liste. Si vous choisissez le nom d’un événement existant lorsque vous importez une nouvelle séquence vidéo, vous regroupez les vidéos de plusieurs sources dans un même événement. Vous pouvez également fusionner plusieurs événements (ou jours d’événements) en un même événement, ou scinder un événement en deux. En fusionnant et en scindant des événements ou en déplaçant des clips vidéo d’un événement à l’autre, vous pouvez organiser vos vidéos en catégories et périodes de temps et les passer en revue comme s’il s’agissait de livres rangés sur une étagère. Ainsi, si vous avez importé depuis plusieurs sources différentes des séquences vidéo tournées pendant des vacances sur les îles Galápagos, vous pourriez regrouper toutes ces séquences vidéo, quelle que soit leur source, sous un seul et unique événement intitulé par exemple, « Vacances aux Galápagos », que vous pourrez retrouver facilement sous l’année pendant laquelle vous êtes parti en vacances là-bas. Si vous sélectionnez un événement dans la Bibliothèque d’événements, vous pouvez voir toutes les vidéos qu’il contient. De même, si vous sélectionnez plusieurs événements à la fois, vous voyez toutes les vidéos qu’ils contiennent.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 21 Pour parcourir plusieurs événements : m Maintenez enfoncée la touche Commande (x) et cliquez sur les noms des événements contenant la vidéo que vous voulez parcourir. m Sélectionnez une année dans la Bibliothèque d’événements pour parcourir tous les événements qu’elle contient. Pour fusionner des événements : m Sélectionnez-les dans la Bibliothèque d’événements, puis choisissez Fichier > Fusionner les événements. Pour scinder un événement en deux parties : m Cliquez sur le clip vidéo que vous voulez placer en premier dans le nouvel événement, puis sélectionnez Fichier > « Scinder l’événement avant le plan ». Pour déplacer un segment vidéo (clip) d’un événement vers un autre : m Faites-le glisser et déposez-le (dans la Bibliothèque d’événements) sur le titre de l’événement dans lequel vous voulez le placer. L’événement apparaît dans la Bibliothèque d’événements, sous l’année dans laquelle le clip le plus récent a été tourné. Vous pouvez également trier votre Bibliothèque d’événements en fonction du disque dur sur lequel les vidéos sont stockées. Lorsque vos événements sont triés par disque dur, vous pouvez parcourir tous les événements d’un disque en sélectionnant le nom de ce disque. Pour trier la Bibliothèque d’événements par disque dur : m Cliquez sur le bouton avec une icône de disque dur dans la partie supérieure de la sous-fenêtre Bibliothèque d’événements. Clips vidéo apparaissant comme des « pellicules cinématographiques » Noms d’événements répertoriés dans la Bibliothèque d’événements, séparés par jour Tri des événements par disque dur22 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour découvrir d’autres options relatives à l’organisation de votre Bibliothèque d’évé- nements, consultez la rubrique « Réorganisation d’événements dans la Bibliothèque d’événements » dans l’Aide iMovie. Affichage de votre vidéo source. Sélectionnez le nom d’un événement que vous avez créé dans la Bibliothèque d’événements et examinez les segments vidéo qu’il contient. La vidéo qui se trouve dans vos événements est appelée vidéo source parce qu’elle reste toujours telle que vous l’avez importée et qu’elle n’est pas modifiée par les opérations de montage réalisées dans iMovie. Elle sert de source à la vidéo que vous pouvez utiliser pour créer des films. Vous pouvez voir le contenu d’une vidéo en observant les images espacées dans le temps, comme si vous examiniez une pellicule cinématographique sur une table lumineuse. Chaque pellicule représente un clip vidéo, c’est-à-dire un segment vidéo qui commence au moment où la caméra a commencé à enregistrer et se termine lorsqu’elle a arrêté d’enregistrer. Généralement, chaque événement comporte plusieurs clips, un pour chaque fois où vous avez démarré et arrêté la caméra pendant l’enregistrement de l’événement. Un ensemble de vignettes assemblées forme une pellicule qui représente un clip vidéo. Une vignette représente une image d’un clip. Les images dentelées indiquent que ce clip continue à la ligne suivante ou représente la suite de la ligne précédente. Plusieurs clips, contenant chacun plusieurs vignettesChapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 23 Par défaut, iMovie affiche une image par intervalle de 5 secondes de vidéo du clip ; vous pouvez modifier ce réglage pour « dérouler » (développer) ou « enrouler » (contracter) la pellicule selon vos préférences. La durée de chaque clip est affichée à l’extrême gauche lorsque vous passez le pointeur dessus. Pour agrandir ou réduire les pellicules :  Faites glisser le curseur des vignettes vers la droite pour réduire le nombre d’images affichées par clip et raccourcir ainsi la pellicule.  Faites glisser le curseur des vignettes vers la gauche pour augmenter le nombre d’images affichées par clip et agrandir ainsi la pellicule. L’agrandissement et la réduction des pellicules à l’aide de ce curseur ne modifient votre vidéo en aucune manière : ces opérations modifient uniquement l’affichage pendant votre travail. Lecture de votre vidéo Lorsque vous déplacez le pointeur sur les pellicules, vous remarquez que les images des pellicules se déplacent avec la plus grande image dans le visualiseur. L’image dans le visualiseur correspond au moment de la vidéo, ou à l’image, sur laquelle le pointeur se trouve. Le déplacement du pointeur en avant ou en arrière dans la vidéo porte le nom de défilement : il s’agit d’une manière rapide d’avoir une idée de l’apparence de la vidéo. Lorsque vous parcourez votre vidéo, vous entendez également le son qui se lit en avant ou en arrière suivant que vous avancez ou reculez dans la vidéo. Cela est parfois utile pour rechercher un moment particulier dans votre vidéo. D’autres fois, vous voudrez couper le son. Pour couper le son pendant le défilement : m Dans la barre d’outils d’iMovie, cliquez sur le bouton prévu pour couper le son lors du survol de la vidéo ou choisissez Présentation > Écrémage audio et assurez-vous que l’élément n’est pas coché dans le menu. Pour rétablir le son, appuyez à nouveau sur ce bouton. Cela affecte uniquement le défilement, mais pas la lecture du son en vitesse normale. Vous pouvez également lire votre vidéo à la vitesse prévue. Cliquez pour couper le son pendant le défilement24 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour lire la vidéo à n’importe quel endroit, effectuez l’une des opérations suivantes : m Placez le pointeur à l’emplacement de la pellicule à partir duquel vous voulez démarrer la lecture, puis appuyez sur la barre d’espace. Si le pointeur est placé sur une bordure de sélection jaune, seule la portion sélectionnée de la vidéo est lue. Pour lire au-delà de la portion de vidéo sélectionnée, placez le pointeur à gauche de la sélection avant d’appuyer sur la barre d’espace. m Double-cliquez dans le clip à l’endroit à partir duquel vous voulez démarrer la lecture. m Sélectionnez n’importe quelle partie du clip et sélectionnez Affichage > Lecture. Pour arrêter la lecture de la vidéo : m Cliquez n’importe où dans la fenêtre iMovie ou appuyez sur la barre d’espace pendant la lecture. Pour lire des événements sélectionnés à partir du début, effectuez l’une des opérations suivantes : m Sélectionnez n’importe quelle partie du clip et sélectionnez Affichage > « Lire depuis le début ». m Appuyez sur la touche Barre oblique inverse (\). m Cliquez sur le bouton Lecture qui se trouve au-dessous de la Bibliothèque d’événements. Pour lire un événement en plein écran : 1 Sélectionnez n’importe quelle partie du clip, puis cliquez sur le bouton « Lire en plein écran » qui se trouve au-dessous de la Bibliothèque d’événements pour lire l’événement depuis le début ou appuyez sur Commande (x) + G pour commencer la lecture à partir de l’endroit où se trouve le pointeur. 2 Pour rembobiner ou avancer rapidement, déplacez le pointeur, puis cliquez sur la pellicule qui apparaît ; faites défiler la pellicule en avant ou en arrière ou appuyez sur les touches fléchées pour vous déplacer image par image. 3 Pour quitter le mode plein écran, appuyez sur la touche Échap. Pour ne lire que les images vidéo sélectionnées, effectuez l’une des opérations suivantes : m Appuyez sur la touche Barre oblique (/). m Sélectionnez Affichage > Lire la sélection. Cliquez pour commencer la lecture Cliquez ici pour commencer la lecture depuis le début.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 25 Sélection de la vidéo source Chaque clip vidéo est composé de plusieurs images vidéo, apparaissant comme des images fixes, comme les différents clichés qui composent les images d’une pellicule photographique. (Le nombre d’images par seconde de vidéo animée dépend du format vidéo que vous utilisez). Généralement, la manipulation de vidéo dans iMovie consiste à sélectionner des plages d’images vidéo, ou plages d’images, qui ne représentent qu’une petite partie du clip vidéo. Dans certains cas, il se peut toutefois que la plage d’images sélectionnée couvre l’ensemble d’un clip vidéo voire plusieurs clips. Par défaut, lorsque vous cliquez sur un clip vidéo source, iMovie sélectionne quatre secondes de vidéo à partir du point où vous avez cliqué. Vous pouvez ainsi survoler rapidement votre vidéo à la recherche des meilleures scènes, puis cliquer simplement dessus pour sélectionner automatiquement des plages d’images de quatre secondes qui vous permettront de monter un film constitué de plans bien rythmés. (Vous pouvez en outre régler le nombre d’images vidéo qu’un simple clic peut sélectionner via la sousfenêtre Préférences d’iMovie. Pour savoir comment procéder, reportez-vous à la section « Réglage de la sélection automatique d’une plage d’images » dans l’Aide iMovie.) Un bord de sélection jaune apparaît autour de la plage d’images lorsque vous la sélectionnez. Vous pouvez agrandir ou réduire une sélection de plage d’images, la recentrer ou sélectionner un clip entier ou plusieurs clips à la fois. Pour sélectionner une plage d’images vidéo dans la bibliothèque des vidéos sources, effectuez l’une des opérations suivantes : m Cliquez sur un clip pour sélectionner quatre secondes de vidéo à partir du point où vous avez cliqué. m Faites glisser le curseur sur le clip pour sélectionner autant d’images que vous le voulez. Pour ajuster une sélection de plage d’images, effectuez l’une des opérations suivantes : m Faites glisser la poignée située à l’une des extrémités du bord de sélection pour agrandir ou réduire la sélection. m Placez le pointeur au-dessus du point de départ ou de fin souhaité et cliquez tout en maintenant la touche Maj enfoncée. Faites glisser les poignées pourredimensionner la sélection. La bordure jaune délimite l’étendue des images sélectionnées dans un clip.26 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Si vous voulez déplacer la sélection dans une autre plage d’images du même clip sans modifier sa taille, vous pouvez la recentrer. Pour recentrer la sélection : m Faites glisser le haut de la bordure de sélection vers n’importe quel emplacement du clip. m Appuyez sur les touches Flèche droite ou Flèche gauche pour déplacer l’ensemble de la sélection vers la gauche ou la droite image par image. Vous pouvez « faire coulisser » la plage de sélection le long du clip pour déplacer la sélection et sélectionner plusieurs plages de même taille, ce qui permet d’assurer la régularité du rythme d’un film lors de sa création. Pour sélectionner un clip vidéo entier dans la vidéothèque source : m Cliquez sur un clip tout en maintenant enfoncée la touche Option. m Cliquez sur un clip tout en maintenant enfoncée la touche Contrôle et choisissez « Sélectionner le clip entier » dans le menu local qui s’affiche. ? Astuce : Si vous cliquez tout en maintenant la touche Contrôle enfoncée, vous faites apparaître des menus contextuels qui peuvent vous aider à travailler de manière plus efficace. Ils vous proposent des options pertinentes en fonction de l’endroit où vous cliquez. Pour sélectionner plusieurs clips vidéo : m Si les clips constituent une série de clips contigus, maintenez enfoncée la touche Maj et cliquez sur le premier et le dernier des clips de la plage à sélectionner. m Si les clips ne sont pas contigus, maintenez enfoncée la touche Commande (x) et cliquez sur chaque clip à sélectionner ; pour retirer un clip de la sélection, cliquez à nouveau sur ce clip. Lorsque vous avez sélectionné plusieurs clips, vous pouvez les faire glisser dans un autre événement ou dans un projet iMovie. Vous pouvez aussi modifier l’apparence d’un clip vidéo, puis copier-coller les modifications dans d’autres clips. Pour en savoir plus à ce sujet, recherchez « ajustements vidéo » dans l’Aide iMovie. Marquage de la vidéo comme favorite ou à supprimer Avec iMovie, vous trouvez instantanément les meilleurs moments. Vous n’avez pas besoin de parcourir des heures de vidéo, en effectuant des retours et avances rapides à la recherche des passages souhaités. Désormais, en passant rapidement sur votre vidéo, vous pouvez marquer les passages que vous pensez être les meilleurs ou les moins bons, facilitant ainsi le filtrage ultérieur de votre vidéo et la recherche des séquences à retravailler ou à supprimer.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 27 Pour organiser plus finement votre vidéo, vous pouvez également repérer une plage d’images avec des mots-clés. Pour en savoir plus sur le repérage des vidéos et la recherche à l’aide de mots-clés, recherchez les termes « balisage avec mots-clés » dans l’Aide iMovie. Dans cette étape, vous devez sélectionner la portion de la vidéo que vous aimez et la marquer comme favorite ; vous devrez également marquer la portion de vidéo que vous n’aimez pas en vue de la supprimer. Vous devez d’abord définir un filtre pour votre vidéo source pour afficher tous les clips : sélectionnez Tous les clips dans le menu local Afficher sous la Bibliothèque d’événements. Survolez ensuite votre vidéo pour localiser les passages particulièrement intéressants. Pour marquer la vidéo comme favorite : m Sélectionnez une plage d’images, puis cliquez sur le bouton « Marquer comme favorite » dans la barre d’outils iMovie. Une barre verte apparaît en haut de la plage d’images. Menu local Afficher Marquer comme favorite Démarquer Refuser Une barre verte indique que la plage est marquée comme favorite.28 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour marquer une vidéo à supprimer : m Sélectionnez une plage, puis cliquez sur le bouton Refuser de la barre d’outils iMovie. Une barre rouge s’affiche au-dessus de la plage d’images. Pour supprimer une marque : m Sélectionnez une plage que vous avez marquée comme favorite ou que vous avez refusée, puis, dans la barre d’outils d’iMovie, cliquez sur le bouton Démarquer. La barre de couleur disparaît. Tri (filtrage) de vidéo Maintenant que vous avez marqué certaines images vidéo, vous pouvez aisément filtrer la bibliothèque source de façon à ne voir que les meilleures ou les pires sélections. Pour filtrer la bibliothèque source vidéo et afficher les clips favoris ou refusés : m Sélectionnez l’une des options suivantes dans le menu local Afficher sous la Bibliothèque d’événements.  Favoris uniquement : affiche uniquement la séquence vidéo que vous avez marquée comme favorite.  Favoris et démarqués : affiche toutes les séquences vidéo que vous avez marquées comme favorites ou que vous n’avez pas marquées. (Affichage par défaut.)  Tous les clips : affiche tous les clips de l’événement sélectionné.  Refusés uniquement : affiche uniquement les clips que vous avez marqués pour être supprimés. Si vous choisissez Refusés uniquement, vous pouvez afficher un aperçu des clips refusés avant de les supprimer. Une barre rouge indique que la plage est marquée pour la suppression (refusée).Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 29 Pour supprimer les clips refusés : 1 Choisissez Présentation > Refusés uniquement ou sélectionnez Refusés uniquement dans le menu local Afficher. 2 Cliquez sur « Placer dans la corbeille » dans le coin supérieur droit au-dessus des clips refusés. Si vous voulez récupérer l’espace disque libéré par les vidéos supprimées, vous devez vider la Corbeille de votre ordinateur. Pour récupérer l’espace disque des clips supprimés : m Cliquez sur le bureau pour activer le Finder, puis choisissez Finder > Vider la Corbeille. Affichage Favoris et démarqués Lorsque vous travaillez dans iMovie, vous préférerez peut-être afficher uniquement la vidéo que vous avez marquée comme favorite ou que vous n’avez pas marquée. Pour cela, revenez à l’affichage par défaut. La vidéo refusée disparaît immédiatement de cet affichage. Pour l’afficher à nouveau, sélectionnez Rejeté dans le menu local Afficher. Pour restaurer l’affichage par défaut (Favoris et démarqués), effectuez l’une des opérations suivantes : m Appuyez sur Commande (x) + L. m Choisissez Favoris et démarqués dans le menu local Afficher. m Choisissez Présentation > Favoris et démarqués. m Si vous êtes en mode Refusés uniquement, cliquez sur l’option « Masquer les projets rejetés » située dans l’angle supérieur droit du navigateur d’événements. Étape 3 : améliorez les images vidéo et réglez le volume sonore Lorsque vous regardez votre vidéo, vous voudrez peut-être améliorer vos moments préférés. Le volume de votre clip favori est peut-être trop élevé ou trop bas. Dans un autre clip, le sujet principal vous gratifie d’un superbe sourire, mais il est un peu trop éloigné. Ou les couleurs mériteraient peut-être une petite correction. Avec iMovie, vous pouvez facilement améliorer l’apparence et le son de votre vidéo. Rognage d’images vidéo De la même manière que vous découpez une photo, avec iMovie vous pouvez créer un plan rapproché du sujet choisi alors que vous n’en aviez pas auparavant. Si vous travaillez avec un format vidéo standard ou de résolution inférieure, le rognage du clip peut créer du grain. Avec la vidéo haute définition, la qualité d’affichage des clips rognés est quasiment la même que celle des originaux.30 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour rogner un clip : 1 Cliquez sur le bouton Rogner, puis sur un clip pour le sélectionner. 2 Dans le visualiseur, cliquez sur Rogner. Un rectangle de découpage vert apparaît autour de l’image dans le visualiseur. 3 Faites glisser le rectangle vert pour le redimensionner et le repositionner afin de souligner la partie de l’image que vous voulez mettre en évidence. Le découpage maximal est de 50 % de la taille de l’image originale. Les proportions du rectangle de rognage restent celles du format 16:9 (écran large) si aucun projet n’est sélectionné (dans le cas contraire, les proportions sont celles du projet sélectionné). 4 Pour afficher l’aperçu de votre travail, cliquez sur le bouton Lecture. 5 Cliquez sur Terminé lorsque vous avez obtenu le résultat souhaité. Le rognage s’applique à l’ensemble du clip. Une icône Rogner apparaît au début du clip. Cliquez sur ce bouton pour afficher un aperçu de votre travail. Faites glisser le cadre et redimensionnez-le pour définir la taille et l’emplacement du découpage. Cliquez sur ce bouton pour Cliquez sur ce bouton pour rogner. faire pivoter toute l’image. Cliquez sur ce bouton pour restaurer complètement l’image. Cliquez sur ce bouton lorsque vous avez terminé. Icône RognerChapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 31 Cliquez dessus pour modifier ou supprimer le rognage à tout moment. Vous pouvez restaurer votre vidéo à sa taille d’origine à tout moment en ouvrant l’éditeur de rognage et en cliquant sur Adapter. Ajustement du volume des clips iMovie offre deux manières simples de régler le volume sonore général de vos clips vidéo : réduction du volume maximal ou réglage de tous les volumes du clip pour qu’ils tiennent dans une plage « normalisée ». Vous effectuez ces deux réglages dans la fenêtre Ajustements audio. Modifications non destructives L’expression « modifications non destructives » signifie que vous pouvez annuler toutes les modifications apportées à votre vidéo (ou aux autres données que vous ajoutez à vos projets iMovie) si, par exemple, vous changez d’avis ou vous n’êtes pas satisfait du résultat. Cela est dû au fait qu’iMovie ne modifie jamais les données originales que vous modifiez ; iMovie ne crée pas non plus une copie de l’original. iMovie stocke simplement les modifications que vous apportez et les applique à nouveau chaque fois que vous visionnez la vidéo, sans qu’il soit nécessaire pour vous de les enregistrer. Pour annuler la dernière action : m Sélectionnez Édition > Annuler [Action]. Pour restaurer les données dans leur état d’origine : 1 Sélectionnez le clip, puis cliquez sur le bouton pour ouvrir l’outil utilisé pour modifier l’image ou le son original. 2 Supprimez les modifications qui ne vous plaisent pas. À la fin de chaque rubrique de ce guide d’initiation, vous trouverez des instructions particulières sur la restauration de vos données.32 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour ouvrir la fenêtre Ajustements audio : m Cliquez sur un clip, puis sur le bouton Ajustements audio. Réglage du volume d’un clip Si le son de l’un de vos clips est trop élevé par rapport à celui de tous les autres ou, à l’inverse, si vous trouvez qu’il n’est pas assez fort, il vous suffit d’augmenter ou de baisser le volume du clip en question. Pour régler le volume d’un clip : 1 Avec la fenêtre Ajustements audio ouverte, cliquez sur un clip pour le sélectionner. 2 Faites glisser le curseur Volume jusqu’au niveau souhaité. 3 Cliquez sur Terminé pour fermer la fenêtre Ajustements audio, ou cliquez sur un autre clip pour régler son volume. Cliquez sur l’icône de réglage audio qui apparaît au début du clip pour ouvrir la fenê- tre Ajustements audio et modifier ou supprimer les réglages audio à tout moment. Cliquez sur « Revenir à l’original » dans la fenêtre Ajustements audio pour restaurer le volume d’origine du clip. Cliquez sur ce bouton pour réinitialiser la plage de volume du clip. Faites glisser le curseur pour régler le volume du clip. Cliquez sur ce bouton pour restaurer les volumes aux niveaux d’origine. Cliquez sur ce bouton lorsque vous avez terminé. Cochez cette case pour que le son de ce clip soit prioritaire par rapport au son d’autres clips. Faites glisser le curseur pour régler l’atténuation du volume des autres clips audio et vidéo. Sélectionnez Manuel, puis faites glisser les curseurs pour régler le taux de fondu en entrée ou en sortie du volume du clip. Icône Ajustements audioChapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 33 Normalisation du volume des clips Si la voix est trop forte dans un clip et trop faible dans un autre, la normalisation du volume vous permet de redéfinir les niveaux de son de sorte qu’ils soient compris dans la plage de volume de votre choix. Pour normaliser les volumes dans divers clips : 1 Avec la fenêtre Ajustements audio ouverte, cliquez sur un clip pour le sélectionner. 2 Cliquez sur Normaliser le volume. Cela règle le volume du clip à son niveau maximal sans distorsion. 3 Sélectionnez un autre clip, puis cliquez à nouveau sur Normaliser le volume. Les volumes des deux clips sont désormais réglés sur la même plage. 4 Répétez les étapes 2 et 3 pour tous les autres clips de sorte que leur volume se trouve à l’intérieur de la même plage. Vous pouvez annuler la normalisation audio à tout moment en cliquant sur « Supprimer la normalisation » ou « Revenir à l’original » dans la fenêtre Ajustements audio. Étape 4 : créez un projet iMovie Si vous voulez partager des parties de votre vidéothèque avec des amis, les publier sur le web ou les transférer sur votre iPod ou votre Apple TV, vous pouvez créer un film à l’aide de la vidéo source dans votre vidéothèque et y placer vos meilleurs clips comme vous le voulez. Vous pouvez améliorer votre film avec de la musique de fond, des effets sonores, des commentaires et des photos. iMovie intègre également plusieurs styles de titres très pratiques pour ajouter du texte à votre film, ainsi que des styles de transitions pour passer en douceur d’un clip à l’autre. Commencez par créer un projet iMovie dans lequel vous allez ensuite combiner toutes les pièces de ce qui deviendra votre film. Au cours de cette opération, vous allez commencer un projet iMovie, puis ajouter une vidéo provenant de la bibliothèque source, l’organiser en une séquence qui vous plaît et ajouter de la musique de fond pour créer un diaporama vidéo élémentaire. Ensuite, vous allez supprimer les images inutiles de la vidéo, ajouter des titres et des transitions et terminer votre montage en ajoutant des effets sonores.34 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Création d’un projet iMovie Un projet iMovie peut être aussi simple ou complexe que vous le voulez, en fonction de ce que vous voulez ajouter à votre film en plus de la vidéo de base. Les tâches pré- sentées ici sont organisées dans l’ordre idéal pour tous vos projets iMovie. N’oubliez pas que lorsque vous apportez des modifications ou des ajustements à une vidéo dans iMovie, les données d’origine ne sont pas affectées. Vous pouvez à tout moment annuler les ajustements que vous avez apportés à la vidéo et votre vidéo originale demeure intacte, protégée contre les modifications non souhaitées. N’hésitez donc pas à essayer tout ce qui vous passe par la tête et amusez-vous bien. Pour créer un projet iMovie 1 Choisissez Fichier > Nouveau projet. 2 Tapez un nom pour votre projet. 3 Choisissez les proportions souhaitées pour votre film terminé dans le menu local Proportions. Choisissez les proportions en fonction des dimensions de la vidéo et des photos que vous utiliserez dans votre projet.  Standard (4:3) : produit un film pour l’affichage sur un téléviseur standard TV ou sur le web. S’il est affiché sur un téléviseur haute définition, un espace noir apparaît de chaque côté de la vidéo.  iPhone (3:2) : produit un film pour l’affichage sur iPhone.  Écran large (16:9) : produit un film idéal pour l’affichage sur un écran large ou un téléviseur haute définition (HDTV). Si vous affichez votre film sur un téléviseur standard, des bandes noires apparaîtront en haut et en bas de la vidéo. Vous pouvez mélanger diverses tailles et formats vidéo dans un même projet. Si vous utilisez des vidéos et des photos de tailles différentes, sélectionnez les proportions les mieux adaptées aux données. Si cela provoque l’apparition de bandes noires en haut, en bas ou sur les côtés de certains contenus, vous pouvez ajouter ces derniers à votre projet, puis les rogner pour enlever ces bandes noires. (Pour en savoir plus sur le rognage des images, voir « Rognage d’images vidéo » à la page 29). Ajout de vidéo à votre projet Vous pouvez ajouter autant de séquences vidéo que vous le souhaitez dans un projet : sélectionnez-les à partir d’un ou de plusieurs événements, pour les regrouper dans l’ordre que vous voulez. Lorsque vous ajoutez une plage d’images à votre projet, elle apparaît sous la forme d’un clip entier dans votre projet, même s’il ne s’agissait que d’une partie d’un clip vidéo source.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 35 Lorsque vous ajoutez à votre projet des données vidéo d’un événement, iMovie ne déplace pas celles-ci et ne les duplique pas non plus. Il établit simplement une réfé- rence à la vidéo source. C’est pourquoi, si votre vidéo source est stockée sur un disque dur externe, ce dernier doit être connecté à votre ordinateur lorsque vous travaillez sur un projet faisant référence à la vidéo source. Cela implique également que vous pouvez ajouter le même segment vidéo plusieurs fois si vous voulez le dupliquer dans votre projet, ou ajouter la même séquence vidéo à plusieurs projets. Dans chaque cas, la séquence vidéo fonctionnera comme un clip individuel. Pour créer un diaporama vidéo, vos clips doivent avoir la même taille ou pratiquement la même. En effet, des clips de même taille équilibrent le rythme de votre film. iMovie facilite cette opération grâce à la fonctionnalité de sélection automatique dans la vidéo source, qui permet de sélectionner toujours la même quantité de vidéo en un seul clic. Pour ajouter des clips à votre projet : 1 Cliquez sur un clip de la vidéo source pour sélectionner une plage d’images vidéo que vous voulez inclure dans votre projet. Quatre secondes de vidéo sont automatiquement sélectionnées. 2 Cliquez sur le bouton « Ajouter au projet » au milieu de la barre d’outils iMovie pour ajouter de la vidéo à la fin de votre projet ou faites glisser la sélection là où vous voulez la faire apparaître dans votre projet. 3 Continuez à sélectionner des données vidéo et à les ajouter à votre projet. 4 Dans le projet, faites glisser les clips pour les placer dans l’ordre souhaité. Vous pouvez afficher un aperçu de votre projet en le lisant de l’une des manières suivantes : Pour lire un projet sélectionné à partir du début : m Cliquez sur le bouton Lire le projet sous la Bibliothèque de projets ou appuyez sur la touche Barre oblique inverse (\). Pour lire un projet sélectionné à partir de n’importe quel point : m Double-cliquez sur l’image à partir de laquelle vous voulez lancer la lecture ou appuyez sur la barre d’espace. Pour arrêter la lecture de la vidéo de votre projet : m Appuyez sur la barre d’espace ou cliquez n’importe où dans la fenêtre iMovie. Bouton « Ajouter au projet »36 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour lire un clip ou une plage d’images sélectionné(e) dans votre projet : m Appuyez sur la touche Barre Antislash (/). Pour lire en plein écran un projet sélectionné : 1 Choisissez l’endroit à partir duquel vous souhaitez commencer la lecture du projet :  Pour commencer la lecture à partir de la position du pointeur, quelle qu’elle soit, appuyez sur Commande (x) + G.  Pour démarrer la lecture au début du projet, sélectionnez n’importe quel clip de ce dernier, puis cliquez sur le bouton « Lire en plein écran » qui se trouve au-dessous de la Bibliothèque des projets. 2 Déplacez le pointeur et cliquez sur la pellicule qui apparaît, puis faites défiler la vidéo en avant et en arrière. 3 Pour quitter le mode plein écran, appuyez sur la touche Échap. Lorsque vous travaillez sur votre projet, vous pouvez agrandir ou réduire les pellicules du projet pour afficher plus ou moins d’images de chaque clip. Les pellicules de votre projet et de votre source vidéo ne sont pas nécessairement agrandies de la même manière. Pour agrandir ou réduire les pellicules d’un projet : m Faites glisser le curseur des vignettes directement sous votre projet. Ajout de musique de fond à votre projet Vous pouvez animer un film en ajoutant une bande son musicale. Si vous avez des morceaux musicaux dans votre bibliothèque iTunes, vous pouvez en faire glisser un pour accompagner votre vidéo. Sinon, vous pouvez essayer d’utiliser l’un des jingles de iLife. Pour ajouter une musique de fond à votre projet iMovie : 1 Choisissez Fenêtre > « Musique et effets sonores » ou cliquez sur le bouton « Musique et effets sonores » de la barre d’outils d’iMovie. 2 Dans la sous-fenêtre « Musique et effets sonores », cliquez sur iTunes pour voir toute la musique que contient votre bibliothèque iTunes ou cliquez sur le dossier Effets sonores pour rechercher la musique de fond la plus adaptée à votre film. Cliquez sur un fichier audio pour en obtenir un aperçu sonore. 3 Sélectionnez un fichier musical et faites-le glisser dans l’arrière-plan du projet en veillant à ne pas le faire glisser dans un clip.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 37 Une icône représentant la musique sous forme d’un arrière-plan de couleur verte apparaît derrière les clips vidéo. Cet arrière-plan commence au début du clip et continue pendant toute la durée de la chanson ou de la vidéo, suivant celle qui se termine la première. Si la musique dure plus longtemps que la vidéo, un indicateur apparaît à la fin de la vidéo. La musique se termine automatiquement par une baisse progressive du son à la fin de la vidéo. 4 Si vous souhaitez ajuster le point de début et de fin de la musique de fond, cliquez sur l’arrière-plan de couleur verte, puis choisissez Édition > « Appliquer un Trim à la musique ». Le découpeur musical s’ouvre et affiche uniquement le clip de fond musical Dans le clip audio qui correspond à la musique, on peut voir une forme d’onde ; chaque fois que celle-ci est de couleur rose, cela signifie que la musique est associée à des données vidéo, que vous pouvez voir dans le visualiseur en faisant défiler rapidement le clip audio. La forme d’onde de couleur noire correspond à la partie du clip audio qui s’étend au-delà du début ou de la fin de la vidéo. Si vous ajoutez d’autres clips pour rallonger votre vidéo, la musique de fond couvre alors automatiquement les images vidéo supplémentaires. Musique de fond Indicateur de musique Poignée du point fin de la musique Poignée du point de début de la vidéo38 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 5 Pour définir le point de la musique où la vidéo commence (point de début de la vidéo), faites glisser la première poignée de sélection. Lorsque vous faites glisser la poignée du début de la vidéo, la forme d’onde rose se déplace à l’intérieur du clip audio et le visualiseur lit la vidéo correspondante, en indiquant la nouvelle position du point de début de la vidéo. 6 Pour définir l’endroit de la vidéo où la musique se termine (c’est-à-dire, le point de fin de la musique), faites glisser la seconde poignée de sélection. Lorsque vous faites glisser la poignée du point de fin de la musique, la vidéo correspondante est lue dans le visualiseur pour vous aider à trouver le point de fin qui vous convient. 7 Cliquez sur le bouton Lecture du découpeur pour obtenir un aperçu de votre travail ; cliquez sur Terminé lorsque vous êtes satisfait. Pour découvrir d’autres façons d’arranger et de manipuler le son dans iMovie, y compris en ajoutant et en montant plusieurs clips musicaux de fond ou d’effets sonores, en extrayant des clips audio de votre vidéo et en créant des fondus audio en entrée et en sortie, consultez les rubriques d’Aide iMovie sous « Amélioration de l’audio » (dans la section intitulée « Création d’un projet vidéo »). Pour fermer la sous-fenêtre « Musique et effets sonores » : m Cliquez sur le bouton « Musique et effets sonores » de la barre d’outils iMovie. Pour supprimer la musique de fond : m Cliquez derrière les clips vidéo pour sélectionner la musique, puis appuyez sur la touche Suppr. Vous venez de créer un simple diaporama vidéo que vous pouvez partager avec votre famille et des amis. Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer d’autres modifications en suivant les instructions des sections ci-dessous. Suppression des images indésirables dans les clips d’un projet Il est facile de supprimer des images superflues aux extrémités d’un clip vidéo dans votre projet iMovie ou de les restaurer dans votre projet à tout moment. Pour effectuer un trim d’un clip vidéo : m Sélectionnez les images que vous voulez conserver et choisissez Édition > Appliquer un Trim à la sélection. Les images jugées indésirables sont supprimées. Si vous changez d’avis, vous pouvez à tout moment restaurer les images éliminées en réajustant la durée du clip (ou la plage d’images) dans votre projet.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 39 Pour ajuster la durée du clip ou la plage d’images : 1 Sélectionnez un clip dans votre projet. 2 Choisissez Édition > Trim ou cliquez sur le bouton de durée du clip situé dans le coin au début du clip (il apparaît lorsque vous placez le pointeur au-dessus du clip et ressemble à une horloge). Le découpeur s’ouvre et affiche uniquement le clip sélectionné. Les poignées de sélection indiquent ses points de début et de fin dans votre projet. 3 Pour ajuster les points de départ et de fin du clip, effectuez l’une des opérations suivantes :  Faites glisser les poignées qui se trouvent au début ou à la fin de la sélection.  Maintenez enfoncée la touche Option en appuyant sur la touche Flèche gauche ou Flèche droite pour déplacer le point de départ ou de fin de la sélection image par image. Si le pointeur se trouve à proximité du début de la sélection, c’est le point de départ du clip qui est ajusté, si le pointeur se trouve à proximité de la fin de la sélection, c’est le point de fin du clip qui est ajusté.  Appuyez sur la touche Flèche droite ou Flèche gauche pour déplacer l’ensemble de la plage d’images sélectionnée vers la gauche ou la droite, image par image. 4 Pour obtenir un aperçu des modifications, cliquez sur le bouton Lecture du Trimmer, puis, lorsque vous êtes satisfait du résultat, cliquez sur Terminé. Vous pouvez aussi agrandir ou réduire rapidement des clips de votre projet, image par image, sans passer par la fonction Trim. Icône Durée du clip Poignée de fin du clip Poignée de début du clip40 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour ajuster la durée d’un clip image par image : 1 Placez le pointeur à proximité de la fin du clip à ajuster, puis effectuez l’une des opérations suivantes :  Maintenez enfoncée les touches Commande (x) et Option. Lorsque la poignée de sélection orange apparaît à la fin du clip, faites-la glisser vers la droite ou la gauche pour augmenter ou diminuer la durée du clip par incréments d’une image.  Maintenez enfoncée la touche Option en appuyant sur la touche Flèche gauche ou Flèche droite pour augmenter ou diminuer la durée du clip par incréments d’une image. Ajout de transitions entre les clips d’un projet Pour varier et animer votre projet iMovie, vous pouvez insérer des transitions qui évitent le passage brutal d’un clip au suivant dans votre vidéo. Par exemple, vous pouvez fondre les dernières images d’une séquence avec les premières de la séquence suivante ; vous pouvez également créer l’effet qu’une scène repousse la précédente en dehors de l’écran. iMovie intègre plusieurs transitions attractives qui donnent du style à votre projet. Affichage rapide des modifications Une fois que vous avez ajusté la durée d’un clip vidéo ou apporté une autre modification à votre projet, il est parfois utile d’observer les effets de la modification apportée en visionnant quelques secondes de la vidéo pour apporter ensuite d’autres ajustements. iMovie contient des raccourcis clavier facilitant l’affichage des modifications. Pour afficher un bref aperçu de votre modification : m Assurez-vous que votre pointeur se trouve à l’endroit où vous avez apporté la modification, puis effectuez l’une des opérations suivantes :  Appuyez sur la touche Crochet gauche ([) pour lire une seconde de vidéo avant l’endroit où le pointeur se trouve et une seconde après. Si le pointeur se trouve au-dessus de la plage d’images sélectionnée, appuyer sur la touche Crochet gauche ne lit qu’une seconde de vidéo, au début ou à la fin de la sélection, selon l’extrémité de la sélection dont le pointeur est le plus proche.  Appuyez sur la touche Crochet droite (]) pour lire trois secondes de vidéo avant l’endroit où le pointeur se trouve et trois secondes après. Si le pointeur se trouve au-dessus de la plage d’images sélectionnée, appuyer sur la touche Crochet droite ne lit que trois secondes de vidéo, au début ou à la fin de la sélection, selon l’extrémité de la sélection dont le pointeur est le plus proche. Pour d’autres raccourcis clavier permettant de travailler plus efficacement, recherchez « Raccourcis clavier » dans l’Aide iMovie.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 41 Pour ajouter une transition entre deux clips : 1 Sélectionnez Fenêtre > Transitions ou cliquez sur le bouton Transitions de la barre d’outils iMovie. Dans la sous-fenêtre Transitions, vous pouvez obtenir un aperçu des transitions disponibles en plaçant le pointeur sur chacune d’entre elles. 2 Sélectionnez la transition voulue et faites-la glisser entre deux clips dans votre projet iMovie. Une icône de transition noire apparaît. Pour afficher l’aperçu de la transition dans votre projet : m Double-cliquez n’importe où dans le clip juste en face de la transition pour la lire ou faites-la défiler en faisant glisser le pointeur sur la transition à la vitesse que vous voulez. Si le résultat obtenu ne vous convient pas, vous pouvez à tout moment faire glisser une autre transition dessus pour remplacer l’existante ou la supprimer et ajouter une transition différente. Pour supprimer une transition : m Sélectionnez l’icône de transition de couleur noire, puis appuyez sur la touche Supprimer. Essayez différentes transitions pour voir comment elles apparaissent à différents emplacements de votre projet. Pour fermer la sous-fenêtre Transitions : m Cliquez sur le bouton Transitions de la barre d’outils iMovie. Le temps entre un clip et le suivant est appelé la durée de transition. La durée d’une transition ne peut jamais être supérieure à la moitié de la durée du clip le plus court précédent ou suivant. Par exemple, si vous avez une transition entre une séquence de quatre secondes et une autre de six secondes, sa durée ne peut pas être supérieure à deux secondes. Par défaut, la durée de toutes les transitions de votre projet est définie à une seconde et demie. Vous pouvez modifier la durée des transitions dans la fenêtre des propriétés du projet ou en choisissant Édition > Définir la durée. Pour plus de détails, recherchez « durée des transitions » dans l’Aide iMovie. Vous pouvez également configurer iMovie pour insérer automatiquement la même transition entre tous les clips de votre projet. Pour en savoir plus à ce sujet, recherchez « transitions automatiques » dans l’Aide iMovie. Icône de transition42 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Ajout de titres à votre projet Vous pouvez ajouter du texte sur la vidéo à n’importe quel point de votre projet. Par exemple, vous pouvez donner un titre ou un générique à votre film, ou encore utiliser du texte pour identifier une scène ou une personne dans le film. Tous les textes ajoutés sont appelés titres. Pour ajouter un titre à votre vidéo : 1 Sélectionnez Fenêtre > Titres ou cliquez sur le bouton Titres de la barre d’outils iMovie. 2 Sélectionnez le style de titre que vous voulez et faites-le glisser sur un clip de votre projet iMovie. Lorsque vous passez le titre sur le clip vidéo, une ombre rouge sur le clip indique que le titre sera affiché sur tout le clip, sur le premier tiers ou sur le dernier tiers ; vous pouvez toujours le déplacer et le redimensionner par la suite. Une fois que le titre est en place, il apparaît dans le visualiseur iMovie et une icône de titre bleue apparaît au-dessus du clip vidéo. 3 Dans le visualiseur, sélectionnez le texte de paramètre fictif et tapez le texte voulu. Icône de titre Sélectionnez le texte du paramètre fictif et tapez Cliquez sur ce bouton lorsque vous avez terminé. Cliquez ici pour ouvrir la fenêtre Police et modifier l’apparence du texte. Cliquez sur ce bouton pour afficher un aperçu de votre travail.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 43 4 Pour modifier la couleur, la police ou le style du texte, sélectionnez-le et cliquez sur le bouton Afficher les polices dans le visualiseur, puis effectuez vos sélections dans la fenêtre Police. 5 Cliquez sur le bouton Lecture du visualiseur pour obtenir un aperçu de votre travail ; cliquez sur Terminé lorsque vous êtes satisfait. Pour raccourcir ou rallonger un titre : m Passez le pointeur sur une extrémité du titre jusqu’à ce qu’il se transforme en ligne verticale, puis faites glisser l’icône de titre d’un côté ou de l’autre. Pour repositionner le titre : m Faites glisser le titre à l’emplacement où vous voulez qu’il apparaisse dans votre vidéo. Vous pouvez même le placer de façon qu’il chevauche deux clips. Pour modifier un titre déjà créé : m Double-cliquez sur l’icône du titre et apportez vos modifications dans le visualiseur. Pour supprimer un titre : m Sélectionnez l’icône du titre et appuyez sur la touche Suppr. Ajout d’effets sonores et de commentaires à votre projet Vous pouvez ajouter un effet sonore ou un enregistrement de commentaire à votre projet et l’ancrer à une image vidéo spécifique afin qu’il démarre et s’arrête aux emplacements voulus. Vous pouvez utiliser un fichier audio de votre bibliothèque iTunes ou un effet sonore disponible dans les dossiers Effets sonores. Vous pouvez enregistrer un commentaire directement sur la vidéo dans iMovie. Pour ajouter un effet sonore : 1 Choisissez Fenêtre > « Musique et effets sonores » ou cliquez sur le bouton « Musique et effets sonores » de la barre d’outils iMovie. 2 Cliquez sur un dossier d’effets sonores pour afficher une liste d’effets ou utilisez le champ de recherche au bas de la sous-fenêtre pour trouver un fichier audio par son nom. Cliquez sur un fichier audio pour en obtenir un aperçu sonore. 3 Sélectionnez un fichier audio et faites-le glisser là où vous voulez commencer sa lecture dans votre projet iMovie. Le pointeur se transforme pour vous permettre de faire glisser les extrémités de l’icône du titre.44 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Une icône de clip audio verte apparaît sous les clips vidéo. 4 Pour repositionner le clip audio sur la vidéo, faites-le glisser là où vous voulez commencer sa lecture dans votre film. 5 Pour le raccourcir, faites glisser la fin du clip vers la gauche. Pour enregistrer un commentaire : 1 Cliquez sur le bouton Voix commentaire pour ouvrir la fenêtre Voix hors-champ. 2 Sélectionnez le microphone que vous voulez utiliser dans le menu local Enregistrer depuis. 3 Faites glisser le curseur Volume d’entrée vers la droite ou vers la gauche :  Si vous avez une voix douce, faites glisser le curseur Volume d’entrée vers la droite pour augmenter le volume de l’enregistrement.  Si vous avez une voix forte, faites-le glisser vers la gauche pour le diminuer. 4 Faites glisser le curseur Réduction de bruit au maximum vers la droite pour éliminer les bruits ambiants autant que possible. Si vous voulez conserver un peu de bruit de fond dans votre enregistrement, faites glisser le curseur vers la gauche. 5 Sélectionnez « Amélioration de la voix » si vous voulez adoucir le son de la voix enregistrée. 6 Si vous souhaitez entendre l’audio tout en enregistrant votre voix hors-champ, cochez la case « Lire l’audio du projet lors de l’enregistrement » et branchez des écouteurs afin que l’audio ne passe pas par le micro. Pour couper l’audio alors que vous enregistrez votre voix hors-champ, décochez la case. 7 Lorsque vous êtes prêt à commencer, cliquez sur le point du clip où vous voulez commencer le commentaire. iMovie compte à rebours de trois à un. Icône d’effet sonore Indicateurs de niveau sonore Gauche et DroiteChapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 45 8 Commencez à parler lorsque vous y êtes invité. Parlez fort et distinctement dans le microphone de l’ordinateur, en veillant à ce que les indicateurs de niveau Droite et Gauche restent dans le vert. La couleur jaune indique que vous parlez légèrement trop fort ; rouge indique que vous parlez beaucoup trop fort et que votre voix sera déformée (“hachée”) dans l’enregistrement. 9 Pour arrêter l’enregistrement, cliquez n’importe où dans la fenêtre iMovie ou appuyez sur la barre d’espace. Pour raccourcir un commentaire : m Faites glisser la fin de l’icône de commentaire vers la gauche. Il n’est pas possible d’allonger le commentaire au-delà de sa longueur d’origine. Pour déplacer un commentaire dans votre projet : m Faites glisser le clip audio jusqu’à l’image vidéo sur laquelle vous voulez que sa lecture commence. Pour supprimer un commentaire : m Sélectionnez son icône et appuyez sur la touche Suppr. Ajout de photos avec des effets d’animation Pour ajouter un peu de variété à vos films, vous pouvez ajouter des photos de votre bibliothèque iPhoto. Les images fixes s’animent lorsque vous vous servez des effets Ken Burns de panoramique et de zoom puisque ceux-ci donnent l’impression que la caméra balaie l’image fixe tout en s’en approchant ou en s’en éloignant. Pour ajouter une photo : 1 Sélectionnez Fenêtre > Photos ou cliquez sur le bouton Photos de la barre d’outils iMovie. 2 Dans la sous-fenêtre Photos, recherchez celle que vous voulez. Vous pouvez utiliser le champ de recherche au bas de la sous-fenêtre pour trouver une photo par son nom. 3 Faites glisser la photo jusqu’à l’endroit où vous souhaitez la voir apparaître dans votre projet. Par défaut, iMovie définit une durée de 4 secondes pour les photos et applique l’effet Ken Burns. En fonction de la configuration du curseur des vignettes de votre projet, la photo peut se dérouler comme une pellicule. 4 Pour modifier la durée de la photo dans votre projet, cliquez sur le bouton Durée dans le coin inférieur de la photo (il apparaît lorsque vous placez le pointeur presque à la fin du clip) et tapez le nombre de secondes que vous voulez que votre photo reste à l’écran dans votre film. Si l’effet Ken Burns dans votre photo ne vous plaît pas, vous pouvez le modifier ou le supprimer.46 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Pour modifier l’effet Ken Burns : 1 Sélectionnez la photo dans votre projet, puis cliquez sur le bouton Rogner de la barre d’outils d’iMovie. 2 Dans le visualiseur, cliquez sur Ken Burns. Deux rectangles de rognage apparaissent dans le visualiseur. Le rectangle de rognage vert indique l’endroit où commence l’effet Ken Burns et le rectangle de rognage rouge celui où il se termine. Vous pouvez rapidement échanger les positions des rectangles de rognage rouge et vert en cliquant sur le petit bouton orné de deux flèches à l’inté- rieur du rectangle de rognage sélectionné . 3 Faites glisser pour redimensionner et repositionner le rectangle de rognage vert de façon à mettre en surbrillance le début souhaité pour l’effet Ken Burns. 4 Faites-le glisser pour redimensionner et repositionner le rectangle rouge jusqu’à ce qu’il affiche en surbrillance la position finale de l’effet Ken Burns. Les rectangles de rognage conservent toujours les proportions que vous avez choisies pour votre projet. 5 Pour afficher l’aperçu de votre travail, cliquez sur le bouton Lecture. Faites glisser et redimensionnez le rectangle de rognage rouge pour définir la position finale. Cliquez ici pour faire pivoter toute l’image. Cliquez sur ce bouton pour rogner l’image sans effet d’animation. Cliquez sur ce bouton pour rétablir l’image de sorte qu’elle retrouve sa taille complète et soit dénuée d’effets d’animation. Faites glisser et redimensionnez le rectangle de rognage vert pour définir la position de début. Cliquez sur ce bouton pour créer ou modifier l’effet Ken Burns. Cliquez sur ce bouton lorsque vous avez terminé. Cliquez sur ce bouton pour afficher un aperçu de votre travail. Cliquez pour intervertir la position des points de début et de fin.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 47 6 Cliquez sur Terminé lorsque vous avez obtenu le résultat souhaité. Une icône Rogner apparaît au début du clip. La même icône de rognage indique que le clip a simplement été rogné, qu’on l’a fait pivoté ou que l’effet Ken Burns lui a été ajouté. Cliquez dessus pour modifier ou supprimer le rognage à tout moment. Ouvrez l’éditeur de rognage et cliquez sur Adapter pour supprimer l’effet Ken Burns et restaurer la taille d’origine de votre vidéo à tout moment. Vous pouvez également faire pivoter une image dans iMovie. Pour savoir comment procéder, recherchez les rubriques sur le pivotement des images dans l’Aide iMovie. Étape 5 : partager votre film Avec iMovie, vous pouvez partager votre film de différentes façons : dans un format adapté pour une visualisation sur le web, sur votre ordinateur, sur un iPod, sur iPhone, sur une Apple TV ou sur tout autre appareil. Vous pouvez même publier votre film terminé directement dans votre galerie MobileMe ou sur YouTube. Quelle que soit la manière que vous choisissez pour visualiser votre film, iMovie permet d’exporter facilement le fichier d’un film au format adéquat. Au cours de cette étape, vous allez finaliser votre film dans n’importe laquelle des quatre tailles, chacune étant adaptée à la plupart des utilisations. Icône Rogner Pivotement et rognage des images Les boutons de rotation qui apparaissent lorsque vous rognez des images ou lorsque vous appliquez l’effet Ken Burns permettent de modifier l’orientation de l’image par tranches de 90 degrés. Si votre photo ou votre vidéo a été prise avec la caméra retournée, vous pouvez la redresser. De la même manière, vous pouvez rogner des photos ou des vidéos qui n’ont pas les proportions choisies pour votre projet. Lorsque vous exportez votre film, il prend les dimensions de la vidéo ou de la photo la plus large qu’il contient, ce qui peut entraî- ner l’apparition de bandes noires à gauche et à droite de l’image (« pillar box ») ou en haut et en bas de l’image (« letterbox »). Le rognage de photos ou de vidéos pour s’adapter aux mêmes dimensions évite ce phénomène.48 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Publication en vue d’un affichage sur votre iPod, iPhone ou Apple TV Si vous voulez regarder votre film sur votre iPod, votre iPhone ou votre Apple TV, vous devez d’abord transférer votre film terminé dans iTunes. Pour créer un film prêt à être visualisé sur iPod, iPhone ou Apple TV : 1 Choisissez Partager > iTunes. 2 Sélectionnez la ou les tailles de film souhaitées. Les films de taille moyenne sont préférables pour la lecture sur un iPod ; les films de grande taille sont particulièrement indiqués si vous avez l’intention de les regarder sur un téléviseur haute définition (HDTV). Pour votre iPhone, il est recommandé de créer des films de petite taille et adaptés aux appareils mobiles. Il se peut que certaines options relatives au choix de la taille ne soient pas disponibles. Cela est dû au fait que la taille des données originales du projet n’est pas suffisante pour un rendu dans la ou les tailles en question. Si vos données d’origine ne sont pas en haute définition, iMovie ne produira pas le film en grande taille. Le rendu du projet peut prendre un certain temps, notamment si vous avez choisi de rendre plusieurs tailles à la fois. Une fois rendus, vos films sont affichés dans votre bibliothèque de films iTunes d’où vous pouvez les télécharger sur votre iPod ou votre iPhone, ou les regarder sur votre téléviseur haute définition via Apple TV. Envoi de votre film terminé vers iDVD, iWeb ou d’autres applications Une fois que le montage de votre film est terminé dans iMovie, vous pouvez le publier dans le navigateur multimédia d’où il pourra être utilisé avec d’autres applications Apple. Pour créer un film prêt à être utilisé avec iWeb, iDVD, GarageBand et d’autres applications : 1 Choisissez Partager > Navigateur multimédia. 2 Sélectionnez la ou les tailles souhaitées pour votre film en fonction de l’utilisation que vous comptez en faire. Il se peut que certaines options relatives au choix de la taille ne soient pas disponibles. Cela est dû au fait que la taille des données originales du projet n’est pas suffisante pour un rendu dans la ou les tailles en question. Si vos données d’origine ne sont pas en haute définition, iMovie ne produira pas le film en grande taille. Le rendu du projet peut prendre un certain temps, notamment si vous avez choisi de rendre plusieurs tailles à la fois. Une fois rendus, vos films apparaîtront dans le Navigateur multimédia et vous pourrez les utiliser avec iDVD, iWeb et GarageBand. Lorsque votre projet est finalisé pour le partage, des icônes apparaissent à côté de son nom dans la Bibliothèque de projets pour indiquer les tailles finalisées.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 49 Si vous voulez encore modifier votre projet, iMovie vous avertit qu’il sera différent des versions partagées dans iTunes et dans le Navigateur multimédia. Les icônes de partage disparaissent tant que vous n’avez pas à nouveau finalisé le projet. Si vous finalisez à nouveau le projet, les versions finalisées précédentes sont supprimées. Si vous souhaitez conserver des copies de vos films rendus de façon à pouvoir y accé- der sans utiliser le Navigateur multimédia ni iTunes, reportez-vous aux rubriques de l’Aide d’iMovie qui traitent du partage et de l’exportation. Publication directe sur le web Si vous possédez un compte MobileMe, vous pouvez publier votre film dès qu’il est terminé. Pour publier votre film directement dans votre galerie MobileMe : 1 Sélectionnez votre projet dans la bibliothèque des projets, puis choisissez Partager > Galerie MobileMe 2 Tapez un nom pour votre film dans le champ Titre, puis, si vous le souhaitez, saisissez dans le champ Description une brève description que les spectateurs pourront lire. 3 Sélectionnez une taille pour la publication de façon à optimiser l’affichage pour vos amis ou votre famille qui ont des connexions Internet plus ou moins rapides. 4 Si vous voulez que les gens puissent télécharger des copies de votre film, cochez la case « Autoriser le téléchargement de la séquence ». 5 Si vous voulez limiter l’accès de votre film aux personnes autorisées, cochez la case « Masquer le projet sur la page d’accueil de ma galerie ». 6 Cliquez sur Publier. iMovie télécharge automatiquement votre film vers votre galerie MobileMe. Une fois que le film a été téléchargé dans votre galerie MobileMe, la barre de titre du projet dans iMovie affiche « Publié sur MobileMe ». Des boutons permettant d'accéder à la page web du film sont également affichés et des notifications sont envoyées à vos amis. Indique que le projet est rendu dans n’importe laquelle des quatre tailles Indique que le projet est publié sur le web Indique que le projet a été modifié depuis sa dernière publication sur le web50 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 7 Pour visiter la page web de votre film, cliquez sur Visiter. 8 Pour informer vos amis que vous avez publié ce nouveau film, cliquez sur « Recommander à un ami ». Si vous n’avez pas de compte MobileMe, vous pouvez vous abonner à l’adresse www.apple.com/fr/mobileme. Vous pouvez aussi publier votre film sur YouTube. Pour publier votre projet sur YouTube : 1 Sélectionnez votre projet dans la bibliothèque des projets, puis choisissez Partager > YouTube. 2 Sélectionnez votre compte dans le menu local Compte. Si vous n’avez pas de compte YouTube, vous pouvez en ouvrir un en cliquant sur Ajouter et en créant un compte sur le site web YouTube. 3 Tapez un nom pour votre film dans le champ Titre, puis saisissez une brève description que les spectateurs liront dans le champ Description. 4 Tapez des mots-clés dans le champ Étiquettes de façon que les utilisateurs trouvent facilement votre film s’ils le cherchent sur le site YouTube. 5 Sélectionnez une taille de publication. La taille Moyenne est recommandée. 6 Si vous ne voulez pas que votre film soit publiquement disponible, sélectionnez « Rendre ce film privé ». 7 Cliquez sur Suivant, puis sur Publier pour accepter les conditions du service offert par YouTube. iMovie télécharge automatiquement votre film sur le site web de YouTube. Lorsque le film est téléchargé sur le site web YouTube, la barre de titre du projet dans iMovie affiche « Publié sur YouTube ». Elle affiche également les boutons qui vous amè- nent à la page web du film et envoie des notifications à vos amis. 8 Pour visiter la page web de votre film, cliquez sur Visiter. 9 Pour informer vos amis que vous avez publié ce nouveau film, cliquez sur « Recommander à un ami ». Lorsque votre projet est publié, une icône s’affiche à côté de son nom dans la Bibliothèque de projets pour indiquer sa publication. Si vous voulez modifier votre projet par la suite, iMovie vous avertit qu’il sera différent de la version publiée ; un signal d’alerte apparaît au-dessus de l’icône de publication tant que vous n’avez pas à nouveau publié le film.Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie 51 Poursuivez votre exploration de iMovie Félicitations, vous avez terminé votre initiation ! Maintenant que vous vous êtes familiarisé avec les principaux outils et fonctionnalités de iMovie, vous pouvez continuer à importer et à profiter de vos vidéos quand vous le souhaitez, et à créer et à partager d’autres films. Dans l’Aide iMovie, vous trouverez d’autres conseils pour travailler avec des vidéos et du son, ainsi que bien d’autres choses encore, entre autres :  Régler les couleurs et la luminosité, ainsi que d’autres paramètres de qualité des images.  Repérer votre vidéo avec des mots-clés pour retrouver facilement des moments particuliers.  Personnaliser votre espace de travail en fonction de votre style de travail.  Partager votre film avec une multitude de formats et d’appareils iMovie vous permet de créer des films dans de nombreux formats différents pour que vous puissiez le visionner sur pratiquement tout type de support numérique, et notamment :  l’envoyer par courrier électronique ;  le graver sur un DVD à l’aide d’iDVD ;  l’enregistrer sous forme de séquence QuickTime sous divers formats. Pour en savoir plus sur le partage de films, consultez les rubriques traitant du partage des films dans l’Aide iMovie. iMovie offre des outils sophistiqués afin de travailler plus rapidement et plus facilement avec votre vidéo, une fois que vous connaissez les bases. Grâce à ces outils, vous pouvez effectuer la plupart des tâches mentionnées dans ce guide d’initiation, y compris l’amélioration et le repérage de votre vidéo à l’aide de mots-clés. Pour en savoir plus sur les outils sophistiqués, consultez les rubriques traitant de leur utilisation dans l’Aide iMovie.52 Chapitre 2 Apprendre à utiliser iMovie Ressources supplémentaires Vous pouvez consulter diverses sources pour obtenir de l’aide supplémentaire sur l’utilisation de iMovie :  Aide à l’écran : iMovie est fourni avec un système d’aide intégré. Lorsque l’application iMovie est ouverte, choisissez Aide > Aide iMovie. Lorsque l’Aide s’ouvre, tapez un mot ou une expression dans le champ de recherche situé en haut de la page ou cliquez sur l’une des zones de rubriques pour trouver des informations détaillées sur un sujet en particulier.  Didacticiels multimédias (www.apple.com/fr/ilife/tutorials/imovie/) : ces courtes initiations à la vidéo montrent comment effectuer des tâches courantes dans iMovie. Pour y accéder, choisissez Aide, puis cliquez sur How-To Videos. (Ces initiations vidéo sont disponibles uniquement dans certaines langues.)  Site web d’assistance iMovie (www.apple.com/fr/support/imovie) : consultez ce site pour accéder à des forums de discussion, ainsi qu’à des informations de dépannage et à des mises à jour de logiciels.www.apple.com/ilife/imovie © 2008 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, Apple TV, FireWire, GarageBand, iDVD, iLife, iMac, iMovie, iPhone, iPhoto, iPod, iSight, iTunes et QuickTime sont des marques d’Apple Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc. Les autres noms de produit et d’entreprise mentionnés dans le présent document peuvent être des marques appartenant à leur détenteurs respectifs. F019-1282 iPod shuffle Guide des fonctions2 1 Table des matières Chapitre 1 3 Notions élémentaires de l’iPod shuffle 4 Vue d’ensemble de l’iPod shuffle 4 Utilisation des commandes de l’iPod shuffle 5 Connexion et déconnexion de l’iPod shuffle 7 Recharge de la batterie 8 Voyants d’état Chapitre 2 11 Chargement et lecture de musique 11 À propos d’iTunes 12 Importation de musique dans votre bibliothèque iTunes 15 Organisation de votre musique 16 Chargement de musique sur l’iPod shuffle 19 Lecture de musique Chapitre 3 23 Stockage de fichiers sur l’iPod shuffle 23 Utilisation de l’iPod shuffle en tant que disque externe Chapitre 4 24 Accessoires de l’iPod shuffle 24 Écouteurs Apple Earphones 25 Le socle pour iPod shuffle 25 L’adaptateur secteur USB iPod Power Adapter 25 Accessoires disponibles Chapitre 5 26 Astuces et dépannage 30 Mise à jour et restauration du logiciel de l’iPod shuffle Chapitre 6 31 Sécurité et manipulation 31 Informations importantes relatives à la sécurité 33 Informations importantes sur la manipulation Chapitre 7 34 En savoir plus, service et assistance1 3 1 Notions élémentaires de l’iPod shuffle Apple vous félicite pour l’acquisition de votre iPod shuffle. Lisez ce chapitre pour en savoir plus sur les fonctionnalités de l’iPod shuffle, sur la manière d’utiliser ses commandes et plus encore. Pour utiliser l’iPod shuffle, vous devez déposer des morceaux et d’autres fichiers audio sur votre ordinateur puis charger ces fichiers sur l’iPod shuffle. Vous pouvez utiliser l’iPod shuffle pour :  charger des chansons et les écouter lorsque vous êtes en déplacement ;  écouter des podcasts, des sortes d’émissions de radio téléchargeables sur Internet ;  écouter des livres audio achetés sur l’iTunes Store ou audible.com ;  stocker ou sauvegarder des fichiers et autres données en utilisant l’iPod shuffle comme disque externe.4 Chapitre 1 Notions élémentaires de l’iPod shuffle Vue d’ensemble de l’iPod shuffle Utilisation des commandes de l’iPod shuffle Les commandes simples de l’iPod shuffle vous permettent de lire des morceaux, des livres audio et des podcasts aisément. Port de sortie casque Bouton Précédent/ Retour rapide Bouton Lecture/Pause Bouton Suivant/ Avance rapide Bouton Baisser le volume (-) Bouton d'alimentation Voyant d'état supérieur Bouton Augmenter le volume (+) Bouton de mode aléatoire Voyant d'état inférieur OFF Pour : procédez ainsi : Activer ou désactiver l’iPod shuffle Faites glisser le bouton d’alimentation (la couleur verte indique que l’iPod shuffle est activé). Lancer la lecture d’un morceau (ou autre) Appuyez sur le bouton Lecture/Pause (’). Mettre un morceau en pause Appuyez sur le bouton Lecture/Pause (’). Régler le volume Appuyez sur les boutons Augmenter le volume (?) ou Baisser le volume (D). Définir l’ordre de lecture des morceaux Faites glisser le bouton de mode aléatoire (vers ¡ pour activer la lecture aléatoire, vers / pour la désactiver et lire dans l’ordre). Passer à la piste suivante Appuyez sur Suivant/Avance rapide (‘). Revenir au début d’une piste Appuyez sur Précédent/Retour rapide (]). Lancer la lecture de la piste précédente Appuyez deux fois sur Précédent/Retour rapide (]). Aller à la première piste Appuyez à trois reprises sur le bouton Lecture/Pause (’), rapidement. Effectuer une avance ou un retour rapide Maintenez enfoncé Suivant/Avance rapide (‘) ou Précédent/ Retour rapide (]).Chapitre 1 Notions élémentaires de l’iPod shuffle 5 Connexion et déconnexion de l’iPod shuffle Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur pour y charger des morceaux et d’autres fichiers audio ainsi que pour recharger sa batterie. Déconnectez l’iPod shuffle lorsque vous avez terminé. Connexion de l’iPod shuffle Pour connecter l’iPod shuffle à votre ordinateur : m Branchez le socle de l’iPod shuffle, inclus, sur un port USB de votre ordinateur puis placez l’iPod shuffle sur le socle. Remarque : branchez le socle sur un port USB à forte alimentation pour recharger la batterie de l’iPod shuffle. Il est recommandé d’utiliser un port USB 2.0. N’utilisez pas le port USB du clavier. La première fois que vous branchez l’iPod shuffle sur l’ordinateur, l’Assistant réglages de l’iPod vous aide à configurer l’iPod shuffle et à le synchroniser avec votre bibliothèque iTunes. Désactiver les boutons de l’iPod shuffle (pour ne pas les activer par mégarde) Maintenez enfoncé le bouton Lecture/Pause (’) pendant environ trois secondes (jusqu’à ce que le voyant d’état soit de couleur orange et clignote trois fois). Répétez l’opération pour activer à nouveau les boutons (le voyant d’état passe alors au vert et clignote trois fois). réinitialiser l’iPod shuffle (si votre iPod shuffle ne répond plus) Retirez l’iPod shuffle du socle. Éteignez l’iPod shuffle, attendez 5 secondes puis rallumez-le. rechercher le numéro de série de l’iPod shuffle Observez l’encoche située sous la pince de l’ iPod shuffleou bien sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source d’iTunes (lorsque l’iPod shuffle est connecté à l’ordinateur) et cliquez sur l’onglet Réglages. Pour : procédez ainsi :6 Chapitre 1 Notions élémentaires de l’iPod shuffle Important : une fois l’iPod shuffle synchronisé avec la bibliothèque iTunes d’un ordinateur, un message s’affichera chaque fois que vous brancherez l’iPod shuffle sur un autre ordinateur et vous demandera si vous souhaitez le synchroniser avec la bibliothèque de cet ordinateur. Si vous voulez conserver la musique actuellement présente sur l’iPod shuffle, cliquez sur Annuler. Vous pouvez également cliquez sur Transférer les achats, ce qui vous permettra de conserver le contenu de l’iPod shuffle et de copier les morceaux achetés qui y sont présents sur la bibliothèque iTunes du nouvel ordinateur. Pour en savoir plus, consultez l’Aide iTunes. Déconnexion de l’iPod shuffle Il est important de ne pas débrancher l’iPod shuffle de votre ordinateur lorsque des fichiers audio sont en cours de chargement ou lorsque l’iPod shuffle est utilisé en tant que disque externe. Pour savoir si vous pouvez débrancher l’iPod shuffle, observez la partie supérieure de la fenêtre d’iTunes ou le voyant d’état de l’iPod shuffle. Important : si le message « Ne pas déconnecter » s’affiche dans iTunes ou si le voyant d’état de l’iPod shuffle est de couleur orange et clignote, vous devez éjecter l’iPod shuffle avant de le débrancher. Dans le cas contraire, vous pourriez endommager les fichiers de l’iPod shuffle. Si vous activez le mode d’utilisation de l’iPod shuffle comme disque (voir la page 23), vous devrez toujours éjecter l’iPod shuffle avant de le débrancher. Pour éjecter l’iPod shuffle : m Dans iTunes, cliquez sur le bouton d’éjection (C) situé à côté de l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. Si vous utilisez un Mac : pour éjecter l’iPod shuffle, vous pouvez également faire glisser l’icône iPod shuffle du bureau vers la Corbeille. Si vous utilisez un PC sous Windows, vous pouvez aussi éjecter l’iPod shuffle en cliquant sur l’icône « Supprimer le périphérique en toute sécurité » située dans la zone de notification du PC et en sélectionnant votre iPod shuffle. Pour débrancher l’iPod shuffle : m Retirez l’iPod shuffle du socle.Chapitre 1 Notions élémentaires de l’iPod shuffle 7 Recharge de la batterie L’iPod shuffle dispose d’une batterie interne et rechargeable. Pour obtenir des résultats optimaux, rechargez entièrement la batterie lors de la première utilisation de l’iPod shuffle. Il faut environ deux heures pour recharger une batterie vide jusqu’à 80 % et quatre heures pour la recharger complètement. Si l’iPod shuffle n’a pas été utilisé pendant un moment, il est possible qu’une recharge de sa batterie soit nécessaire. Pour recharger la batterie via votre ordinateur : m Branchez l’iPod shuffle sur un port USB à forte alimentation à l’aide du socle de l’iPod shuffle, inclus. Votre ordinateur doit être allumé et non pas en mode veille (certains modèles de Macintosh permettent cependant de recharger l’iPod shuffle même en mode veille). Lorsque la batterie est en cours de recharge, le voyant d’état de l’iPod shuffle est de couleur orange. Une fois la batterie complètement rechargée, le voyant passe au vert. Remarque : si l’iPod shuffle est utilisé en tant que disque dur (voir la page 23) ou si des morceaux ou des réglages sont en cours de chargement sur l’iPod shuffle depuis iTunes, le voyant d’état devient orange et clignote, ce qui vous indique qu’il est nécessaire d’éjecter l’iPod shuffle avant de le débrancher. Si le voyant d’état ne s’allume pas, il est possible que l’iPod shuffle ne soit pas connecté à un port USB 2.0 à forte alimentation. Essayez de le connecter à un autre port USB de votre ordinateur. Remarque : vous pouvez charger de la musique lorsque la batterie est en cours de recharge. Si vous souhaitez recharger l’iPod shuffle lorsque vous n’êtes pas devant votre ordinateur, vous pouvez brancher l’iPod shuffle sur un adaptateur secteur iPod USB Power Adapter, disponible à l’adresse www.apple.com/fr/.8 Chapitre 1 Notions élémentaires de l’iPod shuffle Pour recharger la batterie via un adaptateur iPod USB Power Adapter : 1 Connectez l’adaptateur CA à une prise électrique (si nécessaire). 2 Branchez le connecteur USB du socle de l’iPod shuffle sur l’adaptateur secteur. 3 Connectez l’adaptateur secteur à une prise de courant en état de fonctionnement. 4 Placez l’iPod shuffle sur le socle. Vous pouvez déconnecter et utiliser l’iPod shuffle avant qu’il ne soit complètement rechargé. Remarque : les batteries rechargeables ont un nombre limité de cycles de recharge. La durée de vie de la batterie et le nombre de cycles de recharge varient en fonction de l’utilisation et des réglages du matériel. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.apple.com/fr/batteries. Vérification de l’état de la batterie Lorsque vous allumez l’iPod shuffle ou lorsque vous le débranchez de l’ordinateur ou de l’adaptateur secteur, le voyant d’état vous indique quelle est la charge approximative de la batterie. Consultez le tableau de la section suivante. Si l’iPod shuffle est déjà allumé, il est possible de vérifier l’état de la batterie sans interrompre la lecture en cours : pour ce faire, éteignez puis rallumez très rapidement l’iPod shuffle. Voyants d’état L’iPod shuffle est doté de deux voyants d’état : un en haut et un autre en bas. Ils vous permettent de savoir quand un bouton est activé, de connaître l’état de la batterie, de savoir si le mode d’utilisation de l’iPod shuffle en tant que disque est activé ou encore de détecter un éventuel problème. AVERTISSEMENT : avant d’utiliser l’adaptateur secteur iPod USB Power Adapter, lisez les consignes de sécurité de la page 32 pour savoir comment vous en servir. Adaptateur CA Adaptateur secteur USB iPod Câble du socle de l'iPod shuffleChapitre 1 Notions élémentaires de l’iPod shuffle 9 À l’allumage ou lors du débranchement de l’iPod vert Charge suffisante (entre 30 et 100 %) orange Charge faible (entre 10 et 30 %) rouge Charge très faible (moins de 10 %) inactif Aucune charge vert et deux fois orange en alternance (10 secondes) ERREUR : l’iPod shuffle doit être restauré Lorsque l’iPod est branché orange (en permanence) En cours de recharge vert (en permanence) Entièrement rechargé orange et clignotant (en permanence) Ne le débranchez pas (synchronisation avec iTunes en cours ou mode d’utilisation de l’iPod shuffle comme disque activé) À l’appui sur les boutons vert Lecture (’) vert (1 minute) Pause (’) Si vous maintenez enfoncé le bouton : vert, puis trois fois orange Boutons désactivés orange, puis trois fois vert Boutons activés vert Augmentation (?) ou baisse (D) du volume trois fois orange Limite de volume fixée par l’utilisateur atteinte. Si vous maintenez enfoncé le bouton : vert Augmentation (?) ou baisse (D) du volume inactif Volume maximum ou coupé. trois fois orange Limite de volume fixée par l’utilisateur atteinte vert Piste précédente (]) Si vous maintenez enfoncé le bouton : vert Retour rapide (]) vert Piste suivante (]) Si vous maintenez enfoncé le bouton : vert Avance rapide (‘) N’importe quel bouton orange Pas d’action en cours (les boutons sont désactivés) vert et orange en alternance (2 secondes) ERREUR : pas de musique chargée sur l’appareil10 Chapitre 1 Notions élémentaires de l’iPod shuffle Lorsque l’iPod shuffle est en cours de lecture rouge et clignotant (en permanence) Batterie presque déchargée2 11 2 Chargement et lecture de musique Grâce à l’iPod shuffle, vous pouvez emporter avec vous toute votre musique, où que vous alliez. Lisez ce chapitre pour apprendre à charger de la musique et à l’écouter sur votre iPod shuffle. Vous pouvez utiliser l’iPod shuffle en important tout d’abord des morceaux, des livres audio et des podcasts (sortes d’émissions radio) sur votre ordinateur puis en les chargeant sur l’iPod shuffle. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur les étapes de ce processus, notamment sur :  le transfert de musique à partir de votre collection de CD, votre disque dur ou l’iTunes Store (qui fait partie d’iTunes et n’est disponible que dans certains pays) vers l’application iTunes de votre ordinateur ;  l’organisation de votre musique et des autres fichiers audio en liste de lectures ;  le chargement de morceaux, de livres audio et de podcasts sur l’iPod shuffle ;  l’écoute de musique ou de tout autre fichier audio lorsque vous êtes en déplacement. À propos d’iTunes iTunes est l’application que vous devez utiliser pour synchroniser de la musique, des livres audio et des podcasts avec l’iPod shuffle. Elle s’ouvre automatiquement dès que vous connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. Ce guide vous explique comment utiliser iTunes pour importer des morceaux et d’autres fichiers audio sur votre ordinateur, créer des compilations personnelles de vos morceaux préférés (appelées listes de lecture), les charger sur l’iPod shuffle et définir les réglages de l’iPod shuffle. iTunes possède également bien d’autres fonctionnalités. Pour en savoir plus, ouvrez iTunes puis choisissez Aide > Aide iTunes.12 Chapitre 2 Chargement et lecture de musique Importation de musique dans votre bibliothèque iTunes Pour écouter de la musique sur l’iPod shuffle, il vous faut tout d’abord la transférer depuis la bibliothèque iTunes de votre ordinateur. Il existe trois façons d’importer de la musique dans la bibliothèque iTunes :  En achetant de la musique et des livres audio ou en téléchargeant des podcasts en ligne à partir de l’iTunes Store.  En y important de la musique à partir de CD audio.  En y ajoutant de la musique et des données audio déjà stockées sur votre ordinateur. Achat de musique et téléchargement de podcasts via l’iTunes Store Si vous disposez d’une connexion à Internet, vous pouvez facilement acheter et télé- charger des morceaux, des albums et des livres audio en ligne via l’iTunes Store. Vous pouvez également vous abonner à des podcasts, des sortes d’émissions de radio, et les télécharger. Pour acheter de la musique en ligne via l’iTunes Store, vous devez configurer un compte Apple dans iTunes, rechercher les morceaux voulus, puis les acheter. Si vous disposez déjà d’un compte Apple ou d’un compte America Online (AOL, disponible uniquement dans certains pays), vous pouvez vous en servir pour vous inscrire à l’iTunes Store et acheter des morceaux. Pour entrer dans l’iTunes Store : m Ouvrez iTunes, puis :  Si vous disposez déjà d’un compte iTunes, choisissez Store > Ouvrir une session.  Si vous n’avez pas encore de compte iTunes, choisissez Store > Créer un compte. Suivez alors les instructions à l’écran pour configurer un compte Apple ou bien saisissez les données de votre compte Apple ou AOL existant.Chapitre 2 Chargement et lecture de musique 13 Pour rechercher des morceaux, des livres audio et des podcasts : Vous pouvez parcourir l’iTunes Store ou y faire une recherche pour trouver un album, un morceau ou un artiste. Ouvrez iTunes puis cliquez sur iTunes Store dans la sousfenêtre Source.  Pour parcourir l’iTunes Store, choisissez un genre musical dans le menu local Genre, cliquez sur l’un des morceaux ou l’une des publications ou bien cliquez sur le bouton Explorer dans la fenêtre iTunes Store.  Pour naviguer à la recherche de podcasts, cliquez sur le lien Podcasts situé dans la fenêtre principale de l’iTunes Store.  Pour faire une recherche dans l’iTunes Store, tapez le nom d’un album, d’un morceau, d’un artiste ou d’un compositeur dans le champ Rechercher iTunes Store.  Pour limiter votre recherche, tapez du texte dans la zone Rechercher iTunes Store, appuyez sur la touche Retour ou Entrée de votre clavier, puis cliquez sur les éléments de la barre de recherche. Par exemple, pour limiter la recherche à des titres de morceaux et à des albums, cliquez sur MUSIQUE.  Pour rechercher une combinaison d’éléments, cliquez sur Recherche avancée dans la fenêtre de l’iTunes Store.  Pour revenir à la page principale de l’iTunes Store, cliquez sur le bouton Accueil dans l’angle supérieur gauche de la fenêtre principale de l’iTunes Store. Pour acheter un morceau, un album ou un livre audio : 1 Cliquez sur iTunes Store dans la sous-fenêtre Source puis recherchez l’élément que vous souhaitez acheter. Vous pouvez double-cliquer sur un morceau ou un autre élément pour en écouter un extrait et vous assurer que c’est bien celui que vous voulez. 2 Cliquez sur Acheter le morceau, Acheter l’album ou Acheter le livre. L’élément est alors téléchargé sur votre ordinateur et le prix est débité de la carte de crédit indiquée sur votre compte Apple ou AOL. Pour télécharger un podcast ou vous y abonner : 1 Cliquez sur iTunes Store dans la sous-fenêtre Source. 2 Cliquez sur le lien Podcasts dans la partie gauche de la page principale de l’iTunes Store. 3 Recherchez le podcast que vous souhaitez télécharger.  Pour télécharger un seul épisode de podcast, cliquez sur le bouton Obtenir l’épisode situé à côté de l’épisode.  Pour vous abonner à un podcast, cliquez sur le bouton S’abonner situé à côté de l’image du podcast. iTunes télécharge l’épisode le plus récent. Les nouveaux épisodes disponibles seront automatiquement téléchargés sur iTunes lorsque vous vous connecterez à Internet.14 Chapitre 2 Chargement et lecture de musique Importation de musique dans iTunes à partir de CD audio Suivez ces instructions pour importer de la musique de vos CD dans iTunes. Pour importer de la musique dans iTunes à partir d’un CD audio : 1 Insérez un CD dans votre ordinateur puis ouvrez iTunes. Si vous disposez d’une connexion à Internet, iTunes obtient le nom des morceaux sur Internet (s’ils sont disponibles) et les affiche dans la fenêtre. Si vous ne disposez pas de connexion à Internet, vous pouvez dans un premier temps importer vos CD puis, ultérieurement, lorsque l’ordinateur est connecté à Internet, choisir Avancé > Obtenir le nom des pistes du CD. iTunes obtiendra alors le nom des pistes des CD importés. Si le nom des pistes du CD n’est pas disponible en ligne, vous pouvez les saisir manuellement. Consultez « Saisie du nom des morceaux et d’autres informations » à la page 14. Une fois les données des morceaux saisies, vous pouvez parcourir les morceaux dans iTunes par titre, artiste, album ou autre critère. 2 Cliquez pour supprimer la coche située en regard des morceaux que vous ne souhaitez pas importer depuis le CD. 3 Cliquez sur le bouton Importer un CD. La zone d’affichage située en haut de la fenêtre iTunes indique le temps nécessaire à l’importation des différents morceaux. Par défaut, iTunes lit les morceaux à mesure qu’ils sont importés. Si vous importez un grand nombre de morceaux, il est possible que vous souhaitiez arrêter la lecture des morceaux afin d’améliorer les performances. 4 Pour éjecter le CD, cliquez sur le bouton d’éjection (C). 5 Répétez ces opérations pour tout autre CD contenant des morceaux que vous souhaitez importer. Saisie du nom des morceaux et d’autres informations Il est possible de saisir manuellement les titres et d’autres informations (y compris des commentaires) pour les morceaux et les autres éléments de votre bibliothèque iTunes. Pour saisir manuellement le titre des morceaux et d’autres informations du CD : 1 Sélectionnez la première piste du CD puis sélectionnez Fichier > Obtenir des informations. 2 Cliquez sur Infos. 3 Saisissez les informations concernant le morceau. 4 Cliquez sur Suivant pour saisir les informations concernant la piste suivante.Chapitre 2 Chargement et lecture de musique 15 Ajout de morceaux stockés sur votre ordinateur à la bibliothèque iTunes Si votre ordinateur contient déjà des fichiers audio numériques, tels que les fichiers MP3, vous pouvez facilement les ajouter à votre bibliothèque iTunes. Pour ajouter des morceaux stockés sur votre ordinateur à la bibliothèque iTunes : m Faites glisser le dossier ou l’unité contenant les fichiers audio vers l’en-tête BIBLIOTHÈQUE de la sous-fenêtre Source d’iTunes (ou choisissez Fichier > Ajouter à la bibliothèque, puis sélectionnez le dossier ou l’unité). Si iTunes prend en charge le format de fichier des morceaux, ceux-ci sont automatiquement ajoutés à la bibliothèque iTunes. Vous pouvez également faire glisser individuellement des fichiers audio dans iTunes. Remarque : avec l’application iTunes pour Windows, vous avez la possibilité de convertir un fichier audio numérique sans protection créé avec Windows Media Player en format de fichier compatible iTunes (AAC ou MP3, par exemple). Cela peut être utile si vous disposez des fichiers de musique encodés au format WMA. Pour en savoir plus, ouvrez iTunes puis choisissez Aide > Aide iTunes. Organisation de votre musique Grâce à iTunes, vous pouvez organiser à votre guise des morceaux et d’autres éléments dans des listes appelées listes de lecture. Vous pouvez par exemple créer des listes de lecture qui accompagnent votre séance d’exercice physique ou qui correspondent à une humeur particulière. Vous pouvez également créer des listes de lecture intelligentes qui se mettront automatiquement à jour selon les règles que vous aurez choisies. Lorsque vous ajoutez à iTunes des morceaux qui correspondent à ces règles, ils seront automatiquement ajoutés à la liste de lecture intelligente. Vous pouvez créer autant de listes de lecture que vous le souhaitez avec n’importe lequel des morceaux de la bibliothèque iTunes. Le fait d’ajouter un morceau à une liste de lecture ou de l’en supprimer ne le supprime pas de la bibliothèque iTunes. Pour créer une liste de lecture dans iTunes : 1 Cliquez sur le bouton Ajouter (?) ou bien choisissez Fichier > Nouvelle liste de lecture. 2 Tapez le nom de la liste de lecture. 3 Cliquez sur Musique dans la liste BIBLIOTHÈQUE, puis faites glisser un morceau ou un autre élément vers la liste de lecture. Pour sélectionner plusieurs morceaux, lorsque vous cliquez sur chaque morceau, maintenez la touche Maj ou Commande (x) enfoncée s’il s’agit d’un Mac, ou la touche Maj ou Contrôle s’il s’agit d’un PC sous Windows. Pour créer une liste de lecture intelligente : m Sélectionnez Fichier > « Nouvelle liste de lecture intelligente » puis définissez les règles de votre liste de lecture.16 Chapitre 2 Chargement et lecture de musique Chargement de musique sur l’iPod shuffle Une fois votre musique importée et organisée dans iTunes, vous pouvez facilement la charger sur l’iPod shuffle. Il est possible de définir le mode de chargement de la musique d’iTunes vers l’iPod shuffle en branchant ce dernier sur l’ordinateur, en sélectionnant iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source puis en configurant les options situées dans la partie inférieure de la sous-fenêtre Contenu. Des options supplémentaires concernant le chargement de musique et l’utilisation de l’iPod shuffle s’affichent dans la sous-fenêtre Réglages. Remplissage automatique de l’iPod shuffle iTunes vous permet de charger de manière automatique une sélection de morceaux sur l’iPod shuffle en un seul clic. Vous pouvez décider d’obtenir les morceaux de la totalité de la bibliothèque ou bien d’une seule liste de lecture, mais aussi définir d’autres options pour la fonction de remplissage automatique. Pour charger automatiquement de la musique sur l’iPod shuffle : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Sélectionnez l’iPod shuffle dans la liste des dispositifs de la sous-fenêtre Source. 3 Cliquez sur l’onglet Contenu. 4 Choisissez la liste de lecture que vous souhaitez charger automatiquement sur l’iPod dans le menu local. Pour charger automatiquement les morceaux de la totalité de votre bibliothèque, sélectionnez Musique. 5 Sélectionnez une des options suivantes, au choix : Choisir les éléments aléatoirement : iTunes modifie l’ordre des morceaux au cours de leur chargement sur l’iPod shuffle. Si cette option n’est pas sélectionnée, iTunes télécharge les morceaux dans l’ordre où ils apparaissent dans la liste de lecture sélectionnée ou dans la bibliothèque. Favoriser les éléments les mieux cotés: iTunes charge automatiquement les morceaux que vous écoutez le plus souvent.Chapitre 2 Chargement et lecture de musique 17 Remplacer tous les éléments lors du remplissage automatique : iTunes remplace les morceaux présents sur l’iPod shuffle par les nouveaux morceaux sélectionnés. Si cette option n’est pas sélectionnée, les morceaux déjà chargés sur l’iPod shuffle y demeurent et iTunes sélectionne de nouveaux morceaux pour remplir l’espace qui y est disponible. 6 Cliquez sur Remplissage auto. Lorsque le chargement de musique d’iTunes sur l’iPod shuffle est en cours, la fenêtre d’état d’iTunes affiche sa progression. Une fois le « remplissage automatique » terminé, le message « L’iPod est à jour » apparaît dans iTunes. Comment limiter la fonction de remplissage automatique aux éléments cochés dans la bibliothèque iTunes Il est possible de configurer iTunes de manière à ce que la fonction de remplissage automatique charge uniquement les éléments qui, dans la bibliothèque iTunes, sont cochés. Les éléments désélectionnés seront ignorés. Pour limiter la fonction de remplissage automatique aux éléments cochés : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Lorsque l’iPod shuffle apparaît dans la fenêtre d’iTunes, sélectionnez-le. 3 Cliquez sur l’onglet Réglages. 4 Sélectionnez l’option « Ne mettre à jour que les morceaux cochés ». 5 Cliquez sur Appliquer. Chargement manuel de morceaux, de livres audio et de podcasts Il est possible de charger manuellement des morceaux et des listes de lecture sur l’iPod shuffle. Si vous souhaitez charger des livres audio et des podcasts sur l’iPod shuffle, vous devrez obligatoirement le faire manuellement. Pour charger un morceau ou tout autre élément sur l’iPod shuffle : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez une liste de lecture ou la bibliothèque dans la sous-fenêtre Source. 3 Faites glisser le morceau (ou l’élément) vers l’iPod shuffle, situé dans la sous-fenêtre Source. Vous pouvez également faire glisser des listes de lecture entières afin de les charger sur l’iPod shuffle.18 Chapitre 2 Chargement et lecture de musique Organisation des morceaux sur l’iPod shuffle Une fois que les morceaux sont chargés sur l’iPod shuffle, vous pouvez les organiser et les placer dans l’ordre que vous le souhaitez, tout comme vous le faites avec les listes de lecture dans iTunes. Pour organiser les morceaux sur l’iPod shuffle : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 3 Cliquez sur l’onglet Contenu. 4 Cliquez sur l’en-tête vide situé au-dessus de la première colonne pour classer les morceaux par numéro. 5 Faites glisser les morceaux afin de les placer dans l’ordre souhaité. Comment faire tenir davantage de morceaux sur l’iPod shuffle Si vous avez importé des morceaux dans iTunes dans un format au débit plus élevé, tel que le format AIFF, vous pouvez faire en sorte qu’iTunes convertisse automatiquement les morceaux en fichiers AAC de 128 kbps lors de leur chargement sur l’iPod shuffle. Cela n’influe pas sur la qualité ni sur la taille des morceaux dans iTunes. Remarque : les morceaux aux formats non pris en charge par l’iPod shuffle, comme Apple Lossless, doivent obligatoirement être convertis pour pouvoir être chargés sur l’iPod shuffle. Pour en savoir plus sur les formats pris en charge par l’iPod shuffle, consultez la section « Si vous ne parvenez pas à charger un morceau ou un autre élément sur l’iPod shuffle : » à la page 28. Pour convertir des morceaux au débit plus élevé en fichiers AAC : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 3 Cliquez sur l’onglet Réglages. 4 Sélectionnez « Convertir en AAC 128 kbps les morceaux dont le débit est supérieur ». 5 Cliquez sur Appliquer.Chapitre 2 Chargement et lecture de musique 19 Suppression de morceaux et d’autres éléments de l’iPod shuffle Vous pouvez faire en sorte qu’iTunes remplace automatiquement les éléments présents sur l’iPod shuffle par ceux qui y sont chargés via la fonction de remplissage automatique. Vous pouvez également supprimer les éléments de l’iPod shuffle manuellement. Pour remplacer automatiquement les éléments de l’iPod shuffle par ceux importés lors du processus de remplissage automatique : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 3 Sélectionnez l’onglet Contenu. 4 Vérifiez que l’option « Remplacer tous les éléments lors du remplissage automatique » est sélectionnée. Pour supprimer un morceau ou un autre élément de l’iPod shuffle : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 3 Sélectionnez un morceau ou autre élément sur l’iPod shuffle puis appuyez sur la touche Supprimer ou Arrière de votre clavier. La suppression manuelle d’un morceau ou d’un autre élément de l’iPod shuffle ne supprime pas cet élément de votre bibliothèque iTunes. Lecture de musique Après avoir chargé de la musique et d’autres données audio sur votre iPod shuffle, vous pouvez les écouter. Pour écouter les morceaux et les autres éléments présents sur l’iPod shuffle : 1 Branchez les écouteurs sur l’iPod shuffle et placez-les dans vos oreilles. 2 Appuyez sur le bouton Lecture/Pause (’). Appuyez sur Augmenter le volume (?) ou Baisser le volume (D) pour régler le volume sonore. Évitez d’augmenter le volume à outrance. Consultez la section « Définition d’une limite de volume » à la page 21. Pour obtenir un résumé des commandes de l’iPod shuffle, consultez la section « Utilisation des commandes de l’iPod shuffle » à la page 4. Remarque : si vous écoutez un livre audio, placez le bouton de mode aléatoire sur la position de répétition (/) afin que les chapitres soient lus dans l’ordre. AVERTISSEMENT : avant d’utiliser les écouteurs, lisez les consignes de sécurité de la page 32 pour savoir comment éviter d’endommager votre audition.20 Chapitre 2 Chargement et lecture de musique Comment configurer l’iPod shuffle de manière à ce qu’il lise les morceaux dans l’ordre ou dans un ordre aléatoire Il est possible de régler l’iPod shuffle pour qu’il lise les morceaux de manière aléatoire ou dans l’ordre. Pour que l’iPod shuffle lise les morceaux dans un ordre aléatoire : m Faites glisser le bouton de mode aléatoire sur la position aléatoire (¡). Pour changer l’ordre des morceaux de façon à les lire dans un autre ordre aléatoire, appuyez à trois reprises sur le bouton Lecture/Pause (’), rapidement. Pour que l’iPod shuffle lise les morceaux dans l’ordre : m Faites glisser le bouton de mode aléatoire sur la position de répétition (/). Pour revenir au premier morceau, appuyez à trois reprises sur le bouton Lecture/Pause (’), rapidement. Comment régler les morceaux pour qu’ils soient lus au même volume Le niveau sonore des morceaux et des autres données audio peut varier en fonction de leur mode d’enregistrement ou d’encodage. Avec iTunes, il est possible de régler le volume des morceaux de manière automatique ; de cette manière, ils sont lus au même niveau sonore. Vous pouvez configurer l’iPod shuffle de sorte qu’il utilise les réglages de volume d’iTunes. Pour régler iTunes de sorte qu’il lise les morceaux au même niveau sonore : 1 Dans iTunes, sélectionnez iTunes > Préférences si vous utilisez un Mac ou sélectionnez Édition > Préférences si vous utilisez un PC sous Windows. 2 Cliquez sur Lecture puis choisissez Égaliseur de volume. Pour régler l’iPod shuffle de manière à ce qu’il utilise les réglages de volume d’iTunes : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 3 Cliquez sur l’onglet Réglages. 4 Sélectionnez « Activer l’Égaliseur de volume ». 5 Cliquez sur Appliquer. Important : si vous n’avez pas activé l’option Égaliseur de volume dans iTunes, la configurer sur l’iPod shuffle n’a aucun effet.Chapitre 2 Chargement et lecture de musique 21 Définition d’une limite de volume Il est possible d’établir une limite de volume sur l’iPod shuffle, mais aussi de définir un mot de passe dans iTunes afin d’empêcher toute autre personne de modifier ce réglage. Si vous avez défini une limite de volume sur l’iPod shuffle, le voyant d’état devient orange et clignote trois fois si vous essayez de monter le son au-delà de la limite établie. Pour définir la limite du volume pour l’iPod Shuffle : 1 Réglez le son sur l’iPod shuffle sur le niveau que vous souhaitez établir comme volume maximum. 2 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 3 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 4 Cliquez sur l’onglet Réglages. 5 Sélectionnez « Limiter le volume maximum ». 6 Faites alors glisser le curseur pour définir le niveau sonore maximum. Il faut savoir que l’emplacement initial du curseur représente le volume qui était établi sur l’iPod shuffle au moment de cocher la case « Limiter le volume maximum ». 7 Pour qu’un mot de passe vous soit demandé avant de modifier ce réglage, cliquez sur le verrou et saisissez un mot de passe. Si vous définissez un mot de passe, vous devrez alors le saisir avant de modifier la llimite du volume ou de la supprimer. Remarque : le niveau sonore peut varier selon le type d’écouteurs ou de casque utilisé. Pour supprimer la limite de volume : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 3 Cliquez sur l’onglet Réglages. 4 Désélectionnez « Limiter le volume maximum ». Au besoin, saisissez le mot de passe. Remarque : si vous avez oublié le mot de passe, vous avez la possibilité de restaurer l’iPod shuffle. Consultez « Mise à jour et restauration du logiciel de l’iPod shuffle » à la page 30 pour en savoir plus.22 Chapitre 2 Chargement et lecture de musique Activation et désactivation des boutons de l’iPod shuffle Il est possible de désactiver les boutons de l’iPod shuffle. De cette manière, si vous appuyez malencontreusement dessus, cela n’aura aucune incidence sur le fonctionnement de l’appareil. Pour désactiver les boutons de l’iPod shuffle : m Maintenez enfoncé le bouton Lecture/Pause (’) pendant trois secondes. Le voyant d’état devient vert, puis passe au orange et clignote trois fois lorsque la désactivation des boutons est effective. Si vous appuyez sur un bouton lorsque les boutons de l’iPod sont désactivés, le voyant d’état devient orange et clignote une fois. Pour réactiver les boutons : m Maintenez à nouveau le bouton Lecture/Pause (’) enfoncé pendant trois secondes. Le voyant d’état devient orange, puis passe au vert et clignote trois fois lorsque la réactivation des boutons est effective.3 23 3 Stockage de fichiers sur l’iPod shuffle L’iPod shuffle vous permet de transportez votre musique ainsi que vos données. Lisez ce chapitre pour savoir comment utiliser l’iPod shuffle en tant que disque externe. Utilisation de l’iPod shuffle en tant que disque externe Vous pouvez utiliser l’iPod shuffle comme disque externe pour y stocker des fichiers de données. Remarque : pour charger sur l’iPod shuffle la musique et les diverses données audio que vous souhaitez écouter, vous devez utiliser l’application iTunes. L’iPod shuffle ne pourra pas lire des fichiers audio copiés via le Finder de Macintosh ou l’explorateur Windows. Pour utiliser l’iPod shuffle comme disque externe : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 3 Cliquez sur l’onglet Réglages. 4 Dans la section Options, sélectionnez « Activer l’utilisation comme disque dur ». Remarque : il vous sera peut-être nécessaire de faire défiler les éléments pour arriver aux réglages concernant le disque. 5 En faisant glisser le curseur, définissez la quantité d’espace réservée aux morceaux (par rapport à celle réservée aux données). 6 Cliquez sur Appliquer. Lorsque vous utilisez l’iPod shuffle comme disque externe, une icône de disque iPod shuffle apparaît sur le bureau si vous utilisez un Mac, tandis que si vous utilisez un PC sous Windows, la première lettre de disque disponible lui est attribuée dans l’explorateur Windows.24 Chapitre 3 Stockage de fichiers sur l’iPod shuffle Transfert de fichiers entre ordinateurs Lorsque l’utilisation de l’iPod shuffle en tant que disque dur est activée, vous pouvez transférer des fichiers d’un ordinateur à un autre. L’iPod shuffle est formaté en FAT-32, système pris en charge par les ordinateurs Mac et les PC sous Windows. De cette manière, vous pouvez utiliser l’iPod shuffle pour transférer des fichiers entre ordinateurs fonctionnant sous systèmes d’exploitation différents. Pour transférer des fichiers entre ordinateurs : 1 Après avoir activé la fonction d’utilisation de l’iPod shuffle en tant que disque dur, branchez-le à l’ordinateur qui contient les fichiers que vous souhaitez copier. Important : lorsque vous branchez l’iPod shuffle sur un ordinateur (ou un utilisateur de votre ordinateur) qui n’est pas l’habituel, un message s’affiche et vous demande si vous souhaitez effacer l’iPod shuffle et le synchroniser avec la nouvelle bibliothèque iTunes. Si vous ne voulez pas effacer la musique actuellement présente sur l’iPod shuffle, cliquez sur Annuler. 2 Faites glisser les fichiers désirés vers votre iPod shuffle via le système de fichiers de l’ordinateur (le Finder sur un Mac et l’explorateur Windows sur un PC). 3 Débranchez ensuite l’iPod shuffle puis branchez-le sur l’autre ordinateur. Cliquez à nouveau sur Annuler si vous ne voulez pas effacer la musique actuellement présente sur l’iPod shuffle. 4 Faites glisser les fichiers depuis l’iPod shuffle vers une des unités du nouvel ordinateur. Comment empêcher l’ouverture automatique d’iTunes Il est possible d’empêcher iTunes de s’ouvrir automatiquement quand vous connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. Pour empêcher iTunes de s’ouvrir automatiquement : 1 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 2 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source. 3 Cliquez sur l’onglet Réglages. 4 Dans la section Options, désélectionnez « Ouvrir iTunes à la connexion de cet iPod ». 5 Cliquez sur Appliquer.Chapitre 3 Stockage de fichiers sur l’iPod shuffle 254 24 4 Accessoires de l’iPod shuffle Avec l’iPod shuffle sont fournis des écouteurs et un socle pour iPod shuffle. Obtenez des informations sur vos écouteurs Apple Earphones, sur le socle pour iPod shuffle et sur les autres accessoires disponibles pour l’iPod shuffle. Écouteurs Apple Earphones L’iPod shuffle est livré avec une paire d’écouteurs. Pour utiliser des écouteurs : m Branchez les écouteurs sur le port de sortie casque. Placez ensuite les écouteurs dans vos oreilles comme sur l’illustration. AVERTISSEMENT : avant d’utiliser les écouteurs, lisez les consignes de sécurité de la page 32 pour savoir comment éviter d’endommager votre audition. Le cordon des écouteurs est réglable.Chapitre 4 Accessoires de l’iPod shuffle 25 Le socle pour iPod shuffle L’iPod shuffle est livré avec un socle pour iPod shuffle (de deuxième génération) permettant de connecter l’iPod shuffle à votre ordinateur ou à d’autres périphériques USB. Consultez « Connexion et déconnexion de l’iPod shuffle » à la page 5. L’adaptateur secteur USB iPod Power Adapter L’adaptateur secteur iPod USB Power Adapter est un accessoire vendu en option qui vous permet de recharger l’iPod shuffle lorsque vous n’êtes pas devant votre ordinateur. Accessoires disponibles Pour acheter des accessoires iPod shuffle, rendez-vous sur www.apple.com/fr/ipodstore. Parmi les accessoires disponibles, citons :  les écouteurs ergonomiques iPod In-Ear Headphones d’Apple ;  le socle pour iPod shuffle (de deuxième génération) ;  l’adaptateur secteur USB iPod Power Adapter.5 26 5 Astuces et dépannage La plupart des problèmes de l’iPod shuffle peuvent être rapidement résolus si vous suivez les conseils de ce chapitre. Si l’iPod shuffle ne s’allume ou ne répond pas :  Si le voyant d’état devient orange et clignote lorsque vous appuyez sur un bouton, cela signifie que les boutons de l’iPod shuffle sont désactivés. Maintenez enfoncé le bouton Lecture/Pause (’) pendant environ trois secondes jusqu’à ce que le voyant d’état devienne vert et clignote.  Branchez l’iPod shuffle sur un port USB à forte alimentation de votre ordinateur. La batterie de votre iPod shuffle peut avoir besoin d’être rechargée.  Éteignez l’iPod shuffle, attendez cinq secondes et rallumez-le.  Il est possible que le logiciel de l’iPod shuffle ait besoin d’être restauré. Consultez « Mise à jour et restauration du logiciel de l’iPod shuffle » à la page 30. Les 5 R : Réinitialiser, Réessayer, Redémarrer, Réinstaller, Restaurer Souvenez-vous de ces conseils élémentaires si un problème survient avec l’iPod shuffle. Essayez de réaliser ces opérations l’une après l’autre jusqu’à ce que le problème soit résolu. Si l’une des suggestions suivantes ne permet pas de résoudre le problème, continuez à lire et consultez les solutions aux problèmes spécifiques.  Réinitialisez l’iPod shuffle en l’éteignant, en attendant cinq secondes puis en l’allumant à nouveau.  Réessayez avec un port USB différent si l’iPod shuffle n’apparaît pas dans iTunes.  Redémarrez votre ordinateur et assurez-vous que les mises à jour de logiciels les plus récentes sont installées.  Réinstallez le logiciel d’iTunes à partir de la dernière version disponible sur le web.  Restaurez l’iPod shuffle. Consultez « Mise à jour et restauration du logiciel de l’iPod shuffle » à la page 30.Chapitre 5 Astuces et dépannage 27 Si l’iPod shuffle ne lit pas de musique :  Assurez-vous que le connecteur du casque ou des écouteurs est complètement enfoncée dans la prise casque.  Assurez-vous que le volume est correctement réglé. Il est possible qu’une limite de volume ait été définie. Consultez « Définition d’une limite de volume » à la page 21.  Il se peut que l’iPod shuffle soit en pause. Tentez d’appuyer sur le bouton Lecture/ Pause (’). Si rien ne se produit lorsque vous branchez l’iPod shuffle sur votre ordinateur :  Branchez l’iPod shuffle sur un port USB à forte alimentation de votre ordinateur. L’iPod shuffle a peut-être besoin d’être rechargé.  Assurez-vous que vous avez installé la dernière version d’iTunes sur www.apple.com/fr/ipod/start.  Essayez de le brancher sur un autre port USB de votre ordinateur. Assurez-vous que l’iPod shuffle est bien placé sur le socle. Vérifiez que le connecteur USB est orienté correctement. Il ne peut être inséré que dans un sens.  L’iPod shuffle a peut-être besoin d’être réinitialisé. Éteignez l’iPod shuffle, attendez cinq secondes puis rallumez-le.  Si le voyant d’état ne s’allume pas (ou s’il s’allume faiblement) et que l’iPod shuffle n’apparaît pas dans iTunes ou dans le Finder, il est possible que la batterie soit entiè- rement déchargée. Laissez l’iPod shuffle se recharger pendant plusieurs minutes pour voir si cela lui permet de se réactiver.  Assurez-vous que vous disposez de l’ordinateur et du logiciel requis. Consultez « Si vous souhaitez effectuer une double vérification de la configuration requise : » à la page 29.  Essayez de redémarrer votre ordinateur.  Si aucune de ces suggestions n’aide à résoudre le problème, vous devrez éventuellement restaurer le logiciel de l’iPod. Consultez « Mise à jour et restauration du logiciel de l’iPod shuffle » à la page 30.  Si la restauration de l’iPod shuffle ne résout pas le problème, il se peut que l’iPod shuffle ait besoin d’être réparé. Vous pouvez obtenir des services en consultant le site web de service et d’assistance de l’iPod shuffle à l’adresse www.apple.com/fr/support/ipodshuffle/service. Si le chargement des morceaux est lent : Branchez l’iPod shuffle sur un port USB 2.0 de votre ordinateur pour réaliser des chargements plus rapides. Une connexion USB 2.0 permet de charger des morceaux et des données beaucoup vite qu’une connexion USB 1.1.28 Chapitre 5 Astuces et dépannage Si vous ne parvenez pas à charger un morceau ou un autre élément sur l’iPod shuffle : Le morceau peut être encodé dans un format que l’iPod shuffle ne prend pas en charge. Les formats de fichiers audio suivants sont pris en charge par l’iPod shuffle. Ils comprennent les formats des livres audio et des podcasts :  AAC (M4A, M4B, M4P) (jusqu’à 320 kbps)  MP3 (jusqu’à 320 kbps)  MP3 Variable Bit Rate (VBR)  WAV  AA (texte lu audible.com, formats 2, 3 et 4)  AIFF Un morceau encodé au format Apple Lossless possède la même qualité sonore qu’un CD tout en occupant deux fois moins d’espace qu’un morceau encodé au format AIFF ou WAV. Le même morceau encodé au format AAC ou MP3 utilise encore moins de place. Quand vous importez de la musique depuis un CD à l’aide d’iTunes, elle est convertie par défaut au format AAC. Vous pouvez faire en sorte que l’iPod shuffle convertisse automatiquement les fichiers encodés à des débits plus élevés (comme Apple Lossless) en fichiers AAC de 128 kbps lors de leur chargement sur l’iPod shuffle. Consultez « Comment faire tenir davantage de morceaux sur l’iPod shuffle » à la page 18. Si vous utilisez iTunes pour Windows, vous pouvez convertir les fichiers WMA non protégés en fichiers au format AAC ou MP3. Cela peut être utile si vous disposez d’une collection de musique encodée au format WMA. L’iPod shuffle ne prend pas en charge les fichiers audio Apple Lossless, WMA, MPEG Layer 1, MPEG Layer 2 ni le format 1 d’audible.com. Si vous possédez dans iTunes un morceau qui n’est pas pris en charge par l’iPod shuffle, vous pouvez le convertir en un format que l’iPod shuffle prend en charge. Pour en savoir plus, consultez l’Aide iTunes. Si les chapitres d’un livre audio ne se lisent pas dans l’ordre :  Assurez-vous que le bouton de mode aléatoire de l’iPod shuffle est placé sur la position de répétition (/), ce qui permet une lecture des chapitres dans l’ordre.  Si les chapitres n’ont pas été ajoutés à l’iPod shuffle dans l’ordre, branchez l’iPod shuffle à votre ordinateur puis réorganisez les pistes via iTunes. Consultez « Organisation des morceaux sur l’iPod shuffle » à la page 18.Chapitre 5 Astuces et dépannage 29 Si vous souhaitez effectuer une double vérification de la configuration requise : Pour utiliser l’iPod shuffle, vous devez disposer des éléments suivants :  Une des configurations d’ordinateur suivantes :  Un ordinateur Macintosh doté d’un port USB (USB 2.0 recommandé).  Un PC sous Windows doté d’un port ou d’une carte USB (USB 2.0 recommandé).  Un des systèmes d’exploitation suivants : Mac OS X v10.3.9 ou ultérieur, Windows 2000 avec Service Pack 4 ou ultérieur ou Windows XP Édition Familiale ou Professionnel avec Service Pack 2 ou ultérieur.  Un accès à Internet (une connexion à haut débit est recommandée).  iTunes 7.0.2 ou ultérieur (vous pouvez télécharger iTunes depuis l’adresse www.apple.com/fr/ipod/start). Si votre PC sous Windows n’est pas doté d’un port USB à forte alimentation, vous pouvez acheter une carte USB 2.0 et l’installer. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.apple.com/fr/ipodstore. Si vous souhaitez utiliser l’iPod shuffle avec un Mac et un PC sous Windows : Chaque fois que vous synchronisez l’iPod shuffle avec une nouvelle bibliothèque iTunes, vous devez effacer la musique déjà présente sur l’iPod shuffle, quel que soit le système d’exploitation. Lorsque vous branchez l’iPod shuffle sur un ordinateur ou un utilisateur de votre ordinateur qui n’est pas l’habituel, un message s’affiche et vous demande si vous souhaitez effacer l’iPod shuffle et le synchroniser avec la nouvelle bibliothèque iTunes. Toutefois, il est possible d’utiliser l’iPod shuffle comme disque externe à la fois avec les ordinateurs Macintosh et les PC sous Windows, ce qui vous permet de transférer des fichiers d’un système d’exploitation à l’autre. Consultez le chapitre 3, « Stockage de fichiers sur l’iPod shuffle, » à la page 23. Port USB 2.0 à forte alimentation30 Chapitre 5 Astuces et dépannage Mise à jour et restauration du logiciel de l’iPod shuffle Vous pouvez utiliser iTunes pour mettre à jour ou restaurer le logiciel de l’iPod shuffle. Il est recommandé de mettre à jour l’iPod shuffle et d’utiliser le logiciel le plus récent. Vous pouvez également restaurer le logiciel et rétablir ainsi l’iPod shuffle à son état d’origine.  Si vous choisissez de mettre à jour, le logiciel sera mis à jour, mais vos réglages et morceaux seront conservés.  Si vous choisissez de restaurer, toutes les données sont effacées de l’iPod shuffle, y compris les morceaux et toutes les autres données. Tous les réglages d’origine de l’iPod shuffle seront rétablis. Pour mettre à jour ou restaurer l’iPod shuffle : 1 Assurez-vous que vous disposez d’une connexion à Internet et que vous avez installé la dernière version d’iTunes disponible sur www.apple.com/fr/ipod/start. 2 Connectez l’iPod shuffle à votre ordinateur. 3 Dans iTunes, sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source, puis cliquez sur l’onglet Réglages. La section Version indique si l’iPod shuffle est à jour ou nécessite une version plus récente du logiciel. 4 Procédez de l’une des manières suivantes :  Pour installer la toute dernière version du logiciel, cliquez sur Mettre à jour.  Pour restaurer l’iPod shuffle et rétablir ses réglages d’origine, cliquez sur Restaurer. Cette opération efface toutes les données de l’iPod shuffle. Suivez les instructions à l’écran pour terminer la restauration.6 31 6 Sécurité et manipulation Ce chapitre contient des informations importantes sur la sécurité et la manipulation de l’iPod shuffle. Conservez ce guide des fonctions de l’iPod shuffle à portée de main pour pouvoir vous y reporter facilement. Informations importantes relatives à la sécurité Manipulation de l’iPod shuffle Évitez de tordre, d’écraser, de perforer, d’incinérer, d’ouvrir ou de laisser tomber l’iPod shuffle. Utilisation près de l’eau et dans des endroits humides N’utilisez pas l’iPod shuffle sous la pluie ni à proximité d’un lavabo ou de tout autre endroit humide. Veillez à ne pas renverser d’aliments ou de liquides sur l’iPod shuffle. Si l’iPod shuffle est mouillé, débranchez tous les câbles et éteignez l’iPod shuffle avant de procéder au nettoyage. Laissez-le ensuite sécher entièrement avant de le rallumer. Réparation de l’iPod shuffle N’essayez jamais de réparer l’iPod shuffle vous-même. L’iPod shuffle ne contient aucune pièce démontable par l’utilisateur. Pour des informations sur le service, choisissez Aide iPod dans le menu Aide d’iTunes ou allez sur www.apple.com/fr/support/ipod/service. La batterie de l’iPod shuffle ne peut pas être remplacée par l’utilisateur. Pour plus d’informations sur les batteries, rendez-vous à l’adresse www.apple.com/fr/batteries. ± Pour éviter toute blessure, lisez toutes les informations relatives à la sécurité exposées ci-dessous, ainsi que le mode d’emploi, avant d’utiliser l’iPod shuffle. AVERTISSEMENT : ne pas suivre les présentes consignes de sécurité pourrait provoquer un incendie, un choc électrique ou un autre dommage.32 Chapitre 6 Sécurité et manipulation Utilisation de l’adaptateur secteur iPod USB Power Adapter (disponible séparément) Si vous utilisez l’adaptateur secteur iPod USB Power Adapter (vendu séparément sur www.apple.com/fr/ipodstore) pour recharger l’iPod shuffle, assurez-vous que l’adaptateur secteur est correctement assemblé avant de le brancher sur une prise de courant. Insérez ensuite fermement l’adaptateur dans la prise de courant. Ne branchez ou ne débranchez pas l’adaptateur secteur iPod USB Power Adapter en ayant les mains mouillées. N’utilisez pas d’adaptateur secteur autre qu’un adaptateur secteur iPod USB Power Adapter d’Apple pour recharger votre iPod shuffle. Il se peut que l’adaptateur secteur iPod USB Power Adapter chauffe pendant une utilisation normale. Veillez à toujours assurer une ventilation correcte autour de lui et à toujours le manipuler avec précaution. Débranchez l’adaptateur secteur iPod USB Power Adapter si l’une des conditions suivantes se présente :  Le câble d’alimentation ou la prise est effiloché ou endommagé.  L’adaptateur est exposé à la pluie ou à une humidité excessive.  Le boîtier de l’adaptateur est endommagé.  Vous pensez que l’adaptateur doit être réparé.  Vous voulez nettoyer l’adaptateur. Prévention de la diminution de l’acuité auditive Vous risquez une perte d’audition irréparable si vous utilisez un casque ou des écouteurs à volume sonore élevé. Réglez le volume à un niveau raisonnable. Vous pouvez vous habituer petit à petit à un volume de son plus élevé qui peut vous paraître normal mais entraîner une détérioration de votre audition. Si vos oreilles bourdonnent ou si les sons vous semblent sourds, arrêtez l’écoute et rendez-vous chez votre médecin pour vérifier votre audition. Plus le volume est élevé, plus vous risquez d’abîmer rapidement votre audition. Les spécialistes de l’audition suggèrent de protéger votre audition de la façon suivante :  Évitez au maximum d’écouter de la musique via des écouteurs ou un casque à un volume élevé.  Évitez de monter le son pour filtrer les bruits extérieurs.  Baissez le son si vous n’entendez pas ce que disent les gens à côté de vous. Pour en savoir plus sur la manière de définir un volume maximum sur l’iPod shuffle, consultez la section « Définition d’une limite de volume » à la page 21. Informations Importantes A pleine puissance, l’écoute prolongée du baladeur peut endommager l’oreille de l’utilisateur.Chapitre 6 Sécurité et manipulation 33 Utilisation d’un casque d’écoute en toute sécurité L’utilisation des écouteurs n’est pas recommandée lorsque vous conduisez et constitue par ailleurs une infraction au code de la route dans certains endroits. Soyez prudent et attentif au volant. Cessez d’utiliser l’iPod shuffle si vous vous rendez compte que cela vous distrait ou vous dérange lorsque vous conduisez un véhicule ou lorsque vous réalisez tout autre activité nécessitant toute votre attention. Informations importantes sur la manipulation Transport de l’iPod shuffle Les composants de l’iPod shuffle sont délicats. Ne tordez, n’écrasez ni ne laissez pas tomber l’iPod shuffle. Utilisation des connecteurs et des ports Ne forcez jamais un connecteur à entrer dans un port. Vérifiez que rien ne bloque l’entrée au port. Si le connecteur et le port ne s’assemblent pas facilement, c’est probablement parce qu’ils ne sont pas compatibles. Assurez-vous que le connecteur est compatible avec le port et que vous l’avez positionné correctement par rapport à ce dernier. Conservation de l’iPod shuffle à température normale Utilisez toujours l’iPod shuffle dans des endroits où la température se situe entre 0º et 35º C. Dans des conditions de basses températures, l’autonomie de l’iPod peut diminuer temporairement. Rangez l’iPod shuffle dans un endroit où la température est toujours comprise entre -20º et 45º C. La température dans les voitures en stationnement pouvant dépasser cette fourchette, ne laissez pas l’iPod shuffle dans votre voiture. Lorsque vous utilisez l’iPod shuffle ou rechargez sa batterie, il est normal que l’iPod shuffle chauffe. L’extérieur de l’iPod shuffle sert en effet de surface de refroidissement et transfère la chaleur de l’intérieur de l’appareil vers l’extérieur, où l’air est moins chaud. Nettoyage de la partie externe de l’iPod shuffle Pour nettoyer l’iPod shuffle, retirez-le du socle et éteignez-le. Utilisez ensuite un chiffon doux, légèrement humide et non pelucheux. Évitez toute pénétration d’humidité dans les orifices de l’appareil. N’utilisez pas de produits pour le nettoyage des vitres, de produits d’entretien ménager, d’aérosols, de solvants, d’alcool, d’ammoniac ni d’abrasifs pour nettoyer l’iPod shuffle. Respect des consignes en matière d’élimination pour l’iPod shuffle Pour obtenir des informations sur la mise au rebut de l’iPod shuffle, y compris d’importantes informations sur le respect des normes en vigueur, consultez la section « Regulatory Compliance Information » à la page 35. AVIS : ne pas suivre les présentes instructions sur la manipulation peut provoquer des dommages à l’iPod shuffle ou à d’autres objets.7 34 7 En savoir plus, service et assistance Vous trouverez plus d’informations sur l’utilisation de l’iPod shuffle dans l’aide à l’écran et sur le web. Le tableau suivant décrit à quel endroit trouver des informations sur les services et les logiciels de l’iPod. Pour en savoir plus sur : procédez ainsi : Les services et l’assistance, les forums de discussion, les guides d’initiation et les téléchargements de logiciels Apple Allez sur www.apple.com/fr/support/ipodshuffle. L’utilisation d’iTunes Ouvrez iTunes et choisissez Aide > Aide iTunes. Pour obtenir le guide d’initiation d’iTunes en ligne (uniquement disponible dans certains pays), allez sur www.apple.com/fr/ilife/tutorials/itunes. Les toutes dernières informations sur l’iPod shuffle Allez sur www.apple.com/fr/ipodshuffle L’enregistrement de l’iPod shuffle Pour enregistrer l’iPod shuffle, installez iTunes sur votre ordinateur et branchez-y l’iPod shuffle. La recherche du numéro de série de l’iPod shuffle Observez l’encoche située sous la pince de l’ iPod shuffleou bien sélectionnez l’iPod shuffle dans la sous-fenêtre Source d’iTunes (lorsque l’iPod shuffle est connecté à l’ordinateur) et cliquez sur l’onglet Réglages. L’obtention des services assurés dans le cadre de la garantie Suivez d’abord les conseils qui figurent dans le présent fascicule, l’aide à l’écran et les ressources en ligne, puis allez sur www.apple.com/fr/support/ipodshuffle/service 35 Regulatory Compliance Information FCC Compliance Statement This device complies with part 15 of the FCC rules. Operation is subject to the following two conditions: (1) This device may not cause harmful interference, and (2) this device must accept any interference received, including interference that may cause undesired operation. See instructions if interference to radio or television reception is suspected. Radio and Television Interference This computer equipment generates, uses, and can radiate radio-frequency energy. If it is not installed and used properly—that is, in strict accordance with Apple’s instructions—it may cause interference with radio and television reception. This equipment has been tested and found to comply with the limits for a Class B digital device in accordance with the specifications in Part 15 of FCC rules. These specifications are designed to provide reasonable protection against such interference in a residential installation. However, there is no guarantee that interference will not occur in a particular installation. You can determine whether your computer system is causing interference by turning it off. If the interference stops, it was probably caused by the computer or one of the peripheral devices. If your computer system does cause interference to radio or television reception, try to correct the interference by using one or more of the following measures:  Turn the television or radio antenna until the interference stops.  Move the computer to one side or the other of the television or radio.  Move the computer farther away from the television or radio.  Plug the computer into an outlet that is on a different circuit from the television or radio. (That is, make certain the computer and the television or radio are on circuits controlled by different circuit breakers or fuses.) If necessary, consult an Apple-authorized service provider or Apple. See the service and support information that came with your Apple product. Or, consult an experienced radio/television technician for additional suggestions. Important: Changes or modifications to this product not authorized by Apple Inc. could void the EMC compliance and negate your authority to operate the product. This product was tested for EMC compliance under conditions that included the use of Apple peripheral devices and Apple shielded cables and connectors between system components. It is important that you use Apple peripheral devices and shielded cables and connectors between system components to reduce the possibility of causing interference to radios, television sets, and other electronic devices. You can obtain Apple peripheral devices and the proper shielded cables and connectors through an Apple Authorized Reseller. For non-Apple peripheral devices, contact the manufacturer or dealer for assistance. Responsible party (contact for FCC matters only): Apple Inc. Product Compliance, 1 Infinite Loop M/S 26-A, Cupertino, CA 95014-2084, 408-974-2000. Industry Canada Statement This Class B device meets all requirements of the Canadian interference-causing equipment regulations. Cet appareil numérique de la classe B respecte toutes les exigences du Règlement sur le matériel brouilleur du Canada. VCCI Class B Statement Korea Class B Statement36 Russia Communauté Européenne Conforme aux directives européennes 2006/95/EEC et 89/336/EEC. Informations sur l’élimination et le recyclage Votre iPod renferme une batterie. Débarrassez-vous de l’iPod en respectant les lois et les directives environnementales locales. Pour en savoir plus sur le programme de recyclage d’Apple, rendez-vous sur www.apple.com/environment. Deutschland: Dieses Gerät enthält Batterien. Bitte nicht in den Hausmüll werfen. Entsorgen Sie dieses Gerätes am Ende seines Lebenszyklus entsprechend der maßgeblichen gesetzlichen Regelungen. China: Nederlands: Gebruikte batterijen kunnen worden ingeleverd bij de chemokar of in een speciale batterijcontainer voor klein chemisch afval (kca) worden gedeponeerd. Taiwan: Union Européenne-informations sur l’élimination : Le symbole ci-dessus signifie que vous devez vous débarasser de votre produit sans le mélanger avec les ordures ménagères, selon les normes et la législation de votre pays. Lorsque ce produit n’est plus utilisable, portez-le dans un centre de traitement des déchets agréé par les autorités locales. Certains centres acceptent les produits gratuitement. Le traitement et le recyclage séparé de votre produit lors de son élimination aideront à préserver les ressources naturelles et à protéger l’environnement et la santé des êtres humains. Apple et l’environnement Chez Apple, nous sommes conscients de la responsabilité qui nous incombe de réduire les impacts écologiques de nos activités et de nos produits. Pour plus d’informations, allez sur : www.apple.com/environment © 2007 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, FireWire, iPod, iTunes, Mac, Macintosh et Mac OS sont des marques d’Apple Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Finder et Shuffle sont des marques d’Apple Inc. Apple Store est une marque de service d’Apple Inc. déposée aux États-Unis et dans d’autres pays. Les autres noms de produits et de sociétés peuvent être la propriété de leurs détenteurs respectifs. La mention de produits tierces est réservée à des fins d’information et n’équivaut pas à une approbation ou à une recommandation. La responsabilité d’Apple n’est pas engagée concernant les performances ou l’utilisation de ces produits. Tous les accords ou garanties éventuels sont directement évoqués entre le fournisseur et les éventuels utilisateurs. Apple s’est attaché à fournir aux utilisateurs les informations les plus justes possible dans ce manuel. Apple n’est pas responsable des erreurs d’impression ou d’écriture. F019-0996/2-2007 iPhone 4 Important Product Information GuideThis Important Product Information Guide contains safety and handling, regulatory, software license, and warranty information for iPhone. Look for recycling, disposal, and other environmental information in the iPhone User Guide at:??support.apple.com/manuals/iphone ±To avoid injury, read all operating instructions and the following safety information before using iPhone. For detailed operating instructions, read the iPhone User Guide on your iPhone by visiting help.apple.com/iphone or using the iPhone User Guide bookmark in Safari. For downloadable versions of the latest iPhone User Guide and this Important Product Information Guide, visit:??support.apple.com/manuals/iphone Important Safety and Handling Information WARNING:??Failure to follow these safety instructions could result in fire, electric shock, or other injury or damage to iPhone or other property. Carrying and Handling iPhone iPhone contains sensitive components. Do not drop, disassemble, microwave, burn, paint, or insert foreign objects into iPhone. Do not use iPhone if it has been damaged—for example, if iPhone is cracked, punctured, or damaged by water. The front and back covers of iPhone are made of glass. This glass could break if iPhone is dropped on a hard surface, is subjected to a substantial impact, or is crushed, bent, or deformed. If the glass chips or cracks, do not touch or attempt to remove the broken glass. Stop using iPhone until the glass is replaced by Apple or an Apple Authorized Service Provider. Glass cracked due to misuse or abuse is not covered under the warranty. If you are concerned about scratching or abrasion, use a case, sold separately. Keeping the Outside of iPhone Clean Clean iPhone immediately if it comes into contact with any contaminants that may cause stains—for example, ink, dyes, makeup, dirt, food, oils, and lotions. To clean iPhone, unplug all cables and turn off iPhone (press and hold the On/Off button, and then slide the onscreen slider). Then use a soft, slightly damp, lint-free cloth. Avoid getting moisture in openings. Don’t use window cleaners, household cleaners, aerosol sprays, solvents, alcohol, ammonia, or abrasives to clean iPhone. The front glass surface has an oleophobic coating. To remove fingerprints, simply wipe these surfaces with a soft, lint-free cloth. The ability of this coating to repel oil will diminish over time with normal usage, and rubbing the screen with an abrasive material will further diminish its effect and may scratch the glass. Avoiding Water and Wet Locations Do not expose iPhone to water or rain, or handle iPhone near wet locations—for example, near washbasins or toilets. Take care not to spill any food or liquid on iPhone. In case iPhone gets wet, unplug all cables, turn off iPhone before cleaning, and allow it to dry thoroughly before turning it on again. Do not attempt to dry iPhone with an external heat source, such as a microwave oven or hair dryer. Damage to iPhone caused by contact with liquid is not covered under the warranty.Repairing or Modifying iPhone Never attempt to repair or modify iPhone yourself. iPhone does not contain any user-serviceable parts, except (where applicable) for the SIM card and SIM tray. Disassembling iPhone, including the removal of external screws and back cover, may cause damage that is not covered under the warranty. If iPhone has been submerged in water, punctured, or subjected to a severe fall, do not use it until you take it to an Apple Authorized Service Provider. Service should only be provided by Apple or an Apple Authorized Service Provider. If you have questions, contact Apple or an Apple Authorized Service Provider. For service information, go to: www.apple.com/support/iphone/service/faq Battery Replacement Do not attempt to replace the rechargeable battery in iPhone yourself. The battery should be replaced only by Apple or an Apple Authorized Service Provider. For more information about battery replacement service, go to:?? www.apple.com/batteries/replacements.html Charging iPhone To charge iPhone, use only the Apple Dock Connector to USB Cable with the following: (i) an Apple USB Power Adapter, (ii) another Apple-branded product or accessory designed to work with iPhone, (iii) a third-party accessory certified to use the Apple “Works with iPhone” or “Made for iPhone” logo, (iv) a high-power USB port on another device that is compliant with the USB 2.0 or 1.1 standard, or (v) a power adapter compliant with one or more of the following standards EN 301489-34, IEC 62684, YD/T 1591-2009, CNS 15285, ITU L.1000, or another applicable mobile phone power adapter interoperability standard. An iPhone Micro USB Adapter (available separately in some areas) or other adapter may be needed to connect iPhone to some compatible power adapters. Note:??Only micro USB power adapters in certain regions that comply with applicable mobile phone power adapter interoperability standards are compatible. Please contact the power adapter manufacturer to find out if your micro USB power adapter complies with these standards. Read all safety instructions for any products and accessories before using with iPhone. Apple is not responsible for the operation of, or any damage caused by, third-party accessories or their compliance with safety and regulatory standards. When you use the Apple USB Power Adapter to charge iPhone, make sure that the power adapter is fully assembled before you plug it into a power outlet. Then insert the Apple USB Power Adapter firmly into the power outlet. Do not connect or disconnect the Apple USB Power Adapter with wet hands. The Apple USB Power Adapter may become warm during normal use. Always allow adequate ventilation around the Apple USB Power Adapter and use care when handling. Unplug the Apple USB Power Adapter if any of the following conditions exist:  The power cord or plug has become frayed or damaged.  The adapter is exposed to rain, liquid, or excessive moisture.  The adapter case has become damaged.  You suspect the adapter needs service or repair.  You want to clean the adapter. Avoiding Hearing Damage Permanent hearing loss may occur if the receiver, earbuds, headphones, speakerphone, or earpiece are used at high volume. Use only compatible receivers, earbuds, headphones, speakerphones, or earpieces with your device. Turn on the audio and check the volume before inserting anything in your ear. You can adapt over time to a higher volume of sound that may sound normal but can be damaging to your hearing. If you experience ringing in your ears or muffled speech, stop listening and have your hearing checked. The louder the volume, the less time is required before your hearing could be affected. Hearing experts suggest that to protect your hearing:  Limit the amount of time you use the receiver, earbuds, headphones, speakerphone, or earpieces at high volume.  Avoid turning up the volume to block out noisy surroundings.  Turn the volume down if you can’t hear people speaking near you. For information about how to set a maximum volume limit on iPhone, see the iPhone User Guide. Emergency Calls You should not rely on wireless devices for essential communications, such as medical emergencies. Use of iPhone to call emergency services may not work in all locations or all operating conditions. Emergency numbers and services vary by region, and sometimes an emergency call cannot be placed due to network availability or environmental interference. Some cellular networks may not accept an emergency call from iPhone if iPhone is not activated, if iPhone is not compatible with or configured to operate on a particular cellular network, or (when applicable) if iPhone does not have a SIM or if the SIM is PIN-locked. Driving and Riding Safely Use of iPhone while driving a vehicle or riding a bicycle may be distracting. If you find using iPhone disruptive or distracting while driving or riding, pull off the road and park before making or answering a call. Use of iPhone alone or with headphones (even if used only in one ear) while driving or riding is not recommended and is illegal in some areas. Consider using a compatible hands-free device with iPhone. Use of a hands-free device may be required in some areas. Check and obey the laws and regulations regarding the use of mobile devices like iPhone in the areas where you drive or ride. Navigating Safely Do not rely on iPhone applications that provide maps, digital compass headings, orientation information, traffic information, directions, or location-based navigation to determine precise locations, proximity, orientation, distance, traffic conditions or direction. These applications should only be used for basic navigation assistance. Maps, directions, and location-based applications depend on data services. These data services are subject to change and may not be available in all areas, resulting in maps, digital compass headings, directions, traffic conditions or location-based information that may be unavailable, inaccurate, or incomplete. iPhone contains an internal digital compass located in the upper-right corner of iPhone. The accuracy of digital compass headings may be negatively affected by magnetic or other environmental interference, including interference caused by the close proximity of the magnets contained in the iPhone earbuds. Never rely solely on the digital compass for determining direction. Compare the information provided on iPhone to your surroundings and defer to posted signs to resolve any discrepancies. Do not use location-based applications while performing activities that require your full attention. Always comply with posted signs and the laws and regulations in the areas where you are using iPhone. For Vehicles Equipped with an Air Bag An air bag inflates with great force. Do not store iPhone or any of its accessories in the area over the air bag or in the air bag deployment area. Seizures, Blackouts, and Eyestrain A small percentage of people may be susceptible to blackouts or seizures (even if they have never had one before) when exposed to flashing lights or light patterns such as when playing games or watching video. If you have experienced seizures or blackouts or have a family history of such occurrences, you should consult a physician before playing games (if available) or watching videos on your iPhone. Discontinue use of iPhone and consult a physician if you experience headaches, blackouts, seizures, convulsion, eye or muscle twitching, loss of awareness, involuntary movement, or disorientation. To reduce risk of headaches, blackouts, seizures, and eyestrain, avoid prolonged use, hold iPhone further away from your eyes, use iPhone in a well-lit room, and take frequent breaks. Choking Hazards iPhone and its accessories may contain small parts, which may present a choking hazard to small children. Keep such parts away from small children. Repetitive Motion When you perform repetitive activities such as typing or playing games on iPhone, you may experience occasional discomfort in your hands, arms, shoulders, neck, or other parts of your body. Take frequent breaks and if you have discomfort during or after such use, stop use and see a physician. Potentially Explosive Atmospheres Turn off iPhone when in any area with a potentially explosive atmosphere. Do not charge iPhone, and obey all signs and instructions. Sparks in such areas could cause an explosion or fire, resulting in serious injury or even death. Areas with a potentially explosive atmosphere are often, but not always, marked clearly. Potential areas may include: fueling areas (such as gas stations); below deck on boats; fuel or chemical transfer or storage facilities; vehicles using liquefied petroleum gas (such as propane or butane); areas where the air contains chemicals or particles (such as grain, dust, or metal powders); and any other area where you would normally be advised to turn off your vehicle engine. Using Connectors, Ports, and Buttons Never force a connector into a port or apply excessive pressure to a button, because this may cause damage that is not covered under the warranty. If the connector and port don’t join with reasonable ease, they probably don’t match. Check for obstructions and make sure that the connector matches the port and that you have positioned the connector correctly in relation to the port. Accessories and Wireless Performance Not all iPod accessories are fully compatible with iPhone. Turning on Airplane Mode on iPhone may eliminate audio interference between iPhone and an accessory. While Airplane mode is on, you cannot make or receive calls or use features that require wireless communication. Under some conditions, certain accessories may affect iPhone wireless performance. Reorienting or relocating iPhone and the connected accessory may improve wireless performance. Keeping iPhone Within Acceptable Temperatures iPhone is designed to be operated in temperatures between 0º and 35º C (32º to 95º F) and stored in temperatures between -20º and 45º C (-4º to 113º F). Low- or high-temperature conditions might temporarily shorten battery life or cause iPhone to temporarily stop working properly. Leaving iPhone in a parked vehicle or in direct sunlight can cause iPhone to exceed these storage or operating temperature ranges. Avoid dramatic changes in temperature or humidity when using iPhone as condensation may form on or within iPhone. When you’re using iPhone or charging the battery, it is normal for iPhone to get warm. The exterior of iPhone functions as a cooling surface that transfers heat from inside the unit to the cooler air outside. Exposure to Radio Frequency Energy iPhone transmits and receives radio frequency (RF) energy through its antennas. The iPhone cellular antennas are located at the top and bottom edges of iPhone. The Wi-Fi and Bluetooth® antenna is located near the top of iPhone. iPhone is designed and manufactured to comply with the limits for exposure to RF energy set by international regulatory agencies, including the FCC of the United States, IC of Canada, MIC of Japan, and the Counsel of the European Union, among others. “Specific Absorption Rate,” or SAR, refers to the rate at which the body absorbs RF energy. The SAR limits for mobile phones are 1.6 watts per kilogram (W/kg) for the FCC and IC, and 2.0 W/kg for the Council of the European Union. iPhone has been tested, 1 and meets the FCC, IC, and European Union RF exposure guidelines for cellular, Wi-Fi, and Bluetooth operation. During SAR testing, iPhone is held in standard operating positions (i.e., at the head and on the body) and its radios are set to transmit at the highest power level. iPhone’s maximum SAR levels on each frequency of operation are provided in a chart at the end of this section. The SAR levels experienced during normal use may be lower than the maximum SAR levels. In normal use, iPhone automatically adjusts radio transmission power to the lowest level necessary to communicate with the wireless network. When carrying iPhone, keep it 1.5 cm (5/8 inch) or more away from your body to ensure exposure levels remain at or below the maximum levels. Avoid cases with metal parts. 1 The device was tested according to measurement standards and procedures specified in FCC OET Bulletin 65, Supplement C (Edition 01-01) and IEEE 1528-2003, and Canada RSS 102, Issue 4, March 2010. iPhone adheres to the European Council Recommendation of 12 July 1999 on the Limitation of Exposure of the General Public to Electromagnetic Fields [1999/519/EC]. Exposure to RF energy is related to time and distance. If you are concerned about RF exposure, decrease your total talk time on iPhone and increase your distance to iPhone by using one of the many hands-free options available, including the built-in speakerphone, the supplied headphones with built-in mic, or other third-party accessories. For more information about RF energy exposure, see the FCC’s Radio Frequency Safety page at:??www.fcc.gov/oet/rfsafety For information about the scientific research related to RF energy exposure, see the World Health Organization’s EMF Research Database at: www.who.int/peh-emf/research/database Frequency Band 2 Body 3 Head FCC & IC 1g SAR Limit (W/kg) GSM 850 1.15 1.04 1.6 GSM 1900 0.99 1.08 1.6 UMTS II 1900 0.578 1.18 1.6 UMTS V 850 0.981 1.13 1.6 CDMA 800 MHz Band Class 0 1.11 1.15 1.6 CDMA 1900 MHz Band Class 1 0.649 1.18 1.6 2.4 GHz Wi-Fi 0.191 0.372 1.6 Frequency Band 2 Body 3 Head EU 10g SAR Limit (W/kg) EGSM 900 0.989 0.766 2.0 GSM 1800 0.695 0.959 2.0 UMTS I 2100 0.495 0.98 2.0 UMTS VIII 900 0.681 0.988 2.0 2.4 GHz Wi-Fi 0.106 0.267 2.0 Radio Frequency Interference Radio-frequency emissions from electronic equipment can negatively affect the operation of other electronic equipment, causing them to malfunction. Although iPhone is designed, tested, and manufactured to comply with regulations governing radio frequency emission in countries such as the United States, Canada, the European Union, and Japan, the wireless transmitters and electrical 2 Your iPhone may be configured to support one or more of the listed frequency bands, depending on carrier technology and network availability. The frequency band used by iPhone varies depending on wireless service provider, wireless technology, and region. 3 iPhone positioned 10 mm (13/32 inch) away from the body.circuits in iPhone may cause interference in other electronic equipment. Therefore, please take the following precautions: Aircraft Use of iPhone may be prohibited while traveling in aircraft. For more information about using Airplane Mode to turn off the iPhone wireless transmitters, see the iPhone User Guide. Vehicles Radio frequency emissions from iPhone may affect electronic systems in motor vehicles. Check with the manufacturer or its representative regarding your vehicle. Pacemakers The Health Industry Manufacturers Association recommends that a minimum separation of 15 cm (6 inches) be maintained between a handheld wireless phone and a pacemaker to avoid potential interference with the pacemaker. Persons with pacemakers:  Should always keep iPhone more than 15 cm (6 inches) from the pacemaker when the phone is turned on  Should not carry iPhone in a breast pocket  Should use the ear opposite the pacemaker to minimize the potential for interference If you have any reason to suspect that interference is taking place, turn iPhone off immediately. Hearing Aid Compatibility (HAC) iPhone has been tested and rated under the American National Standard Institute (ANSI) C63.19-2007 hearing aid compatibility standard. The ANSI standard measures radio frequency interference for acoustic coupling (“M” rating) and inductive coupling with hearing aids operating in telecoil mode (“T” rating). Phones must be rated M3 or greater and T3 or greater to be hearing aid compatible under FCC rules. For more information, see the “Hearing Aid Compatibility” section of the iPhone User Guide. For current iPhone hearing aid compatibility ratings, go to:??www.apple.com/support/hac iPhone may interfere with some hearing aids. If you experience interference, consult the hearing aid manufacturer or your physician for alternatives or remedies. Compatibility With Other Wireless Technologies This phone has been tested and rated for use with hearing aids for some of the wireless technologies that it uses. However, there may be some newer wireless technologies used in this phone that have not been tested yet for use with hearing aids. It is important to try the different features of this phone thoroughly and in different locations, using your hearing aid or cochlear implant, to determine if you hear any interfering noise. Consult your service provider or the manufacturer of this phone for information on hearing aid compatibility. If you have questions about return or exchange policies, consult your service provider or phone retailer. Other Medical Devices If you use any other personal medical device, consult the device manufacturer or your physician to determine if it is adequately shielded from radio frequency emissions from iPhone. Health Care Facilities Hospitals and health care facilities may use equipment that is particularly sensitive to external radio frequency emissions. Turn iPhone off when staff or posted signs instruct you to do so.Blasting Areas and Posted Facilities To avoid interfering with blasting operations, turn off iPhone when in a “blasting area” or in areas posted “Turn off two-way radio.” Obey all signs and instructions. Certification and Compliance See iPhone for the certification and compliance marks specific to that device. To view, choose Settings > General > About > Regulatory. Australia/ New Zealand Canada IC: 579C-E2430A E.U. Japan Mexico Singapore U.S. FCC ID: BCG-E2430A Important:??Changes or modifications to this product not authorized by Apple could void the electromagnetic compatibility (EMC) and wireless compliance and negate your authority to operate the product. This product has demonstrated EMC compliance under conditions that included the use of compliant peripheral devices and shielded cables between system components. It is important that you use compliant peripheral devices and shielded cables between system components to reduce the possibility of causing interference to radios, televisions, and other electronic devices. FCC Compliance Statement This device complies with part 15 of the FCC rules. Operation is subject to the following two conditions: (1) this device may not cause harmful interference, and (2) this device must accept any interference received, including interference that may cause undesired operation. Note: This equipment has been tested and found to comply with the limits for a Class B digital device, pursuant to part 15 of the FCC Rules. These limits are designed to provide reasonable protection against harmful interference in a residential installation. This equipment generates, uses, and can radiate radio frequency energy and, if not installed and used in accordance with the instructions, may cause harmful interference to radio communications. However, there is no guarantee that interference will not occur in a particular installation. If this equipment does cause harmful interference to radio or television reception, which can be determined by turning the equipment off and on, the user is encouraged to try to correct the interference by one or more of the following measures:  Reorient or relocate the receiving antenna.  Increase the separation between the equipment and receiver.  Connect the equipment into an outlet on a circuit different from that to which the receiver is connected.  Consult the dealer or an experienced radio/TV technician for help. Canadian Compliance Statement Complies with the Canadian ICES-003 Class B specifications. Cet appareil numérique de la Classe B est conforme à la norme NMB-003 du Canada. This device complies with RSS 210 of Industry Canada. This Class B device meets all the requirements of the Canadian interference-causing equipment regulations. Cet appareil numérique de la Classe B respecte toutes les exigences du Règlement sur le matériel brouilleur du Canada. This device complies with Industry Canada license-exempt RSS standard(s). Operation is subject to the following two conditions: (1) this device may not cause interference, and (2) this device must accept any interference, including interference that may cause undesired operation of the device. Cet appareil est conforme aux normes CNR exemptes de licence d’Industrie Canada. Le fonctionnement est soumis aux deux conditions suivantes : (1) cet appareil ne doit pas provoquer d’interférences et (2) cet appareil doit accepter toute interférence, y compris celles susceptibles de provoquer un fonctionnement non souhaité de l’appareil. European Union Regulatory Conformance The equipment complies with the RF Exposure Requirement 1999/519/EC, Council Recommendation of 12 July 1999 on the limitation of exposure of the general public to electromagnetic fields (0–300 GHz). This equipment meets the following conformance standards: EN 300 328, EN 301 489-17, EN 301 511, EN 301 908, EN 50385 This wireless device complies with the R&TTE Directive. EU Declaration of Conformity ???????????Apple Inc. ?????????, ?? ???? ?????????? ? ????????, Wi-Fi ? Bluetooth ?????????? ? ? ???????????? ??? ???????????? ?????????? ? ??????? ????????? ??????? ?? ????????? 1999/5/??. Cesky??Spolecnost Apple Inc. tímto prohlašuje, že toto mobilní zarízení s technologií Wi-Fi a Bluetooth vyhovuje základním požadavkum a dalším príslušným ustanovením smernice 1999/5/ES. Dansk??Undertegnede Apple Inc. erklærer herved, at følgende udstyr cellular, Wi-Fi og Bluetooth overholder de væsentlige krav og øvrige relevante krav i direktiv 1999/5/EF. Deutsch??Hiermit erklärt Apple Inc., dasssich Mobiltelefon,Wi-Fi und Bluetooth in Übereinstimmung mit den grundlegenden Anforderungen und den übrigen einschlägigen Bestimmungen der Richtlinie 1999/5/EG befinden.Eesti??Käesolevaga kinnitab Apple Inc., et see mobiil-, Wi-Fi- ja Bluetooth-seade vastab direktiivi 1999/5/EÜ põhinõuetele ja nimetatud direktiivist tulenevatele teistele asjakohastele sätetele. English??Hereby, Apple Inc. declares that this cellular, Wi-Fi, and Bluetooth device is in compliance with the essential requirements and other relevant provisions of Directive 1999/5/EC. Español??Por medio de la presente Apple Inc. declara que este dispositivo celular, Wi-Fi y Bluetooth cumple con los requisitos esenciales y cualesquiera otras disposiciones aplicables o exigibles de la Directiva 1999/5/CE. ??????????Me t?? pa???sa, ? Apple Inc. d????e? ?t? a?t? ? s?s?e?? ????t??, Wi-Fi ?a? Bluetooth s?µµ??f??eta? p??? t?? ßas???? apa?t?se?? ?a? t?? ???p?? s?et???? d?at??e?? t?? ?d???a? 1999/5/??. Français??Par la présente Apple Inc. déclare que l’appareil cellulaire, Wi-Fi, et Bluetooth est conforme aux exigences essentielles et aux autres dispositions pertinentes de la directive 1999/5/CE. Islenska??Apple Inc. lýsir því hér með yfir að þetta tæki, sem er farsími, þráðlaus og með blátannartækni (e: cellular, Wi-Fi and Bluetooth,) fullnægir lágmarkskröfum og öðrum viðeigandi ákvæðum Evróputilskipunar 1999/5/EC. Italiano??Con la presente Apple Inc. dichiara che questo dispositivo cellulare, Wi-Fi e Bluetooth è conforme ai requisiti essenziali ed alle altre disposizioni pertinenti stabilite dalla direttiva 1999/5/CE. Latviski??Ar šo Apple Inc. deklare, ka cellular, Wi-Fi un Bluetooth ierice atbilst Direktivas 1999/5/EK butiskajam prasibam un citiem ar to saistitajiem noteikumiem. Lietuviu??Šiuo„Apple Inc.“ deklaruoja, kad korinio,„Wi-Fi“ ir„Bluetooth“ ryšio irenginys atitinka esminius reikalavimus ir kitas 1999/5/EB Direktyvos nuostatas. Magyar??Alulírott, Apple Inc. nyilatkozom, hogy a mobil, Wi-Fi és Bluetooth megfelel a vonatkozó alapvetõ követelményeknek és az 1999/5/EC irányelv egyéb elõírásainak. Malti??Hawnhekk, Apple Inc. tiddikjara li dan l-apparat cellulari, Wi-Fi, u Bluetooth huwa konformi mar-rekwiziti essenzjali u dispozizzjonijiet ohra relevanti tad-Direttiva 1999/5/KE. Nederlands??Hierbij verklaart Apple Inc. dat het toestel cellular, Wi-Fi, en Bluetooth in overeenstemming is met de essentiële eisen en de andere bepalingen van richtlijn 1999/5/EG. Norsk??Apple Inc. erklærer herved at dette mobiltelefon-, Wi-Fi- og Bluetooth-apparatet er i samsvar med de grunnleggende kravene og øvrige relevante krav i EU-direktivet 1999/5/EF. Polski??Niniejszym Apple Inc. oswiadcza, ze ten telefon komórkowy, urzadzenie Wi-Fi oraz Bluetooth sa zgodne z zasadniczymi wymogami oraz pozostalymi stosownymi postanowieniami Dyrektywy 1999/5/EC. Português??Apple Inc. declara que este dispositivo móvel, Wi-Fi e Bluetooth está em conformidade com os requisitos essenciais e outras disposições da Directiva 1999/5/CE. Româna??Prin prezenta, Apple Inc. declara ca acest aparat celular, Wi-Fi ?i Bluetooth este în conformitate cu cerintele esentiale si cu celelalte prevederi relevante ale Directivei 1999/5/CE. Slovensko??Apple Inc. izjavlja, da so celicne naprave ter naprave Wi-Fi in Bluetooth skladne z bistvenimi zahtevami in ostalimi ustreznimi dolocili direktive 1999/5/ES.Slovensky??Apple Inc. týmto vyhlasuje, že toto mobilné, Wi-Fi & Bluetooth zariadenie splna základné požiadavky a všetky príslušné ustanovenia Smernice 1999/5/ES. Suomi??Apple Inc. vakuuttaa täten, että tämä matkapuhelin-, Wi-Fija Bluetooth-tyyppinen laite on direktiivin 1999/5/EY oleellisten vaatimusten ja sitä koskevien direktiivin muiden ehtojen mukainen. Svenska??Härmed intygar Apple Inc. att denna mobiltelefoni-, Wi-Fi-, och Bluetooth-enhet står i överensstämmelse med de väsentliga egenskapskrav och övriga relevanta bestämmelser som framgår av direktiv 1999/5/EG. A copy of the EU Declaration of Conformity is available at: www.apple.com/euro/compliance iPhone can be used in the following countries: European Community Restrictions Français??Pour usage en intérieur uniquement. Consultez l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) pour connaître les limites d’utilisation des canaux 1 à 13. www.arcep.fr Japan Compliance Statement—VCCI Class B Statement iPhone Terms and Conditions IMPORTANT:??BY USING YOUR iPHONE, iPAD or iPOD TOUCH (“iOS DEVICE”), YOU ARE AGREEING TO BE BOUND BY THE FOLLOWING APPLE AND THIRD PARTY TERMS: A.??APPLE iOS SOFTWARE LICENSE AGREEMENT B.??NOTICES FROM APPLE C.??GOOGLE MAPS TERMS AND CONDITIONS D.??YOUTUBE TERMS AND CONDITIONS APPLE INC. iOS SOFTWARE LICENSE AGREEMENT Single Use License PLEASE READ THIS SOFTWARE LICENSE AGREEMENT (“LICENSE”) CAREFULLY BEFORE USING YOUR iOS DEVICE OR DOWNLOADING THE SOFTWARE UPDATE ACCOMPANYING THIS LICENSE. BY USING YOUR iOS DEVICE OR DOWNLOADING A SOFTWARE UPDATE, AS APPLICABLE, YOU ARE AGREEING TO BE BOUND BY THE TERMS OF THIS LICENSE. IF YOU DO NOT AGREE TO THE TERMS OF THIS LICENSE, DO NOT USE THE iOS DEVICE OR DOWNLOAD THE SOFTWARE UPDATE. FOR iOS DEVICE PURCHASERS, IF YOU DO NOT AGREE TO THE TERMS OF THE LICENSE, YOU MAY RETURN THE iOS DEVICE WITHIN THE RETURN PERIOD TO THE APPLE STORE OR AUTHORIZED DISTRIBUTOR WHERE YOU OBTAINED IT FOR A REFUND, SUBJECT TO APPLE’S RETURN POLICY FOUND AT http://www.apple.com/legal/sales_policies/. 1. General. (a) The software (including Boot ROM code and other embedded software), documentation, interfaces, content, fonts and any data that came with your iOS Device (“Original iOS Software”), as may be updated or replaced by feature enhancements, software updates or system restore software provided by Apple (“iOS Software Updates”), whether in read only memory, on any other media or in any other form (the Original iOS Software and iOS Software Updates are collectively referred to as the “iOS Software”) are licensed, not sold, to you by Apple Inc. (“Apple”) for use only under the terms of this License. Apple and its licensors retain ownership of the iOS Software itself and reserve all rights not expressly granted to you. (b) Apple, at its discretion, may make available future iOS Software Updates for your iOS Device. The iOS Software Updates, if any, may not necessarily include all existing software features or new features that Apple releases for newer or other models of iOS Devices. The terms of this License will govern any iOS Software Updates provided by Apple that replace and/or supplement the Original iOS Software product, unless such iOS Software Update is accompanied by a separate license in which case the terms of that license will govern. 2. Permitted License Uses and Restrictions. (a) Subject to the terms and conditions of this License, you are granted a limited non-exclusive license to use the iOS Software on a single Apple-branded iOS Device. Except as permitted in Section 2(b) below, and unless as provided in a separate agreement between you and Apple, this License does not allow the iOS Software to exist on more than one Apple-branded iOS Device at a time, and you may not distribute or make the iOS Software available over a network where it could be used by multiple devices at the same time. This License does not grant you any rights to use Apple proprietary interfaces and other intellectual property in the design, development, manufacture, licensing or distribution of third party devices and accessories, or third party software applications, for use with iOS Devices. Some of those rights are available under separate licenses from Apple. For more information on developing third party devices and accessories for iOS Devices, please email madeforipod@apple.com. For more information on developing software applications for iOS Devices, please email devprograms@apple.com. (b) Subject to the terms and conditions of this License, you are granted a limited non-exclusive license to download iOS Software Updates that may be made available by Apple for your model of the iOS Device to update or restore the software on any such iOS Device that you own or control. This License does not allow you to update or restore any iOS Device that you do not control or own, and you may not distribute or make the iOS Software Updates available over a network where they could be used by multiple devices or multiple computers at the same time. If you download an iOS Software Update to your computer, you may make one copy of the iOS Software Updates stored on your computer in machine-readable form for backup purposes only, provided that the backup copy must include all copyright or other proprietary notices contained on the original. (c) You may not and you agree not to, or to enable others to, copy (except as expressly permitted by this License), decompile, reverse engineer, disassemble, attempt to derive the source code of, decrypt, modify, or create derivative works of the iOS Software or any services provided by the iOS Software, or any part thereof (except as and only to the extent any foregoing restriction is prohibited by applicable law or to the extent as may be permitted by licensing terms governing use of open-sourced components included with the iOS Software). Any attempt to do so is a violation of the rights of Apple and its licensors of the iOS Software. (d) By storing content on your iOS Device you are making a digital copy. In some jurisdictions, it is unlawful to make digital copies without prior permission from the rights holder. The iOS Software may be used to reproduce materials so long as such use is limited to reproduction of non-copyrighted materials, materials in which you own the copyright, or materials you are authorized or legally permitted to reproduce. (e) You agree to use the iOS Software and the Services (as defined in Section 5 below) in compliance with all applicable laws, including local laws of the country or region in which you reside or in which you download or use the iOS Software and Services. (f) Use of and access to certain features of the iOS Software and certain Services (as defined in Section 5) may require you to apply for a unique user name and password combination, known as an Apple ID. In addition, you acknowledge that many features and Services of the iOS Software transmit data and could impact charges to your data plan, and that you are responsible for any such charges. For more information, please consult the User Guide for your iOS Device. 3. Transfer. You may not rent, lease, lend, sell, redistribute, or sublicense the iOS Software. You may, however, make a one-time permanent transfer of all of your license rights to the iOS Software to another party in connection with the transfer of ownership of your iOS Device, provided that: (a) the transfer must include your iOS Device and all of the iOS Software, including all its component parts, original media, printed materials and this License; (b) you do not retain any copies of the iOS Software, full or partial, including copies stored on a computer or other storage device; and (c) the party receiving the iOS Software reads and agrees to accept the terms and conditions of this License. 4. Consent to Use of Data. (a) Diagnostic and Usage Data. If you opt in to diagnostic and usage collection, you agree that Apple and its subsidiaries and agents may collect, maintain, process and use diagnostic, technical, usage and related information, including but not limited to information about your iOS Device, computer, system and application software, and peripherals, that is gathered periodically to facilitate the provision of software updates, product support and other services to you (if any) related to the iOS Software, and to verify compliance with the terms of this License. Apple may use this information, as long as it is collected in a form that does not personally identify you, to provide and improve Apple’s products and services. If you have opted in and have Location Services turned on, the location of your device may also be sent to help Apple analyze wireless or cellular performance issues (e.g. the strength or weakness of a cellular signal in a particular location). To enable Apple’s partners and third party developers to improve their software, hardware and services designed for use with Apple products, Apple may also provide any such partner or third party developer with a subset of diagnostic information that is relevant to that partner’s or developer’s software, hardware and/or services, as long as the diagnostic information is in a form that does not personally identify you. (b) Location Data. Apple and its partners and licensees may provide certain services through your iOS Device that rely upon location information. To provide and improve these services, where available, Apple and its partners and licensees may transmit, collect, maintain, process and use your location data, including the real-time geographic location of your iOS Device, road travel speed information, and location search queries. The location data and queries collected by Apple are collected in a form that does not personally identify you and may be used by Apple and its partners and licensees to provide location-based products and services. By using any location-based services on your iOS Device, you agree and consent to Apple’s and its partners’ and licensees’ transmission, collection, maintenance, processing and use of your location data and queries to provide and improve location-based and road traffic-based products and services. You may withdraw this consent at any time by going to the Location Services setting on your iOS Device and either turning off the global Location Services setting or turning off the individual location settings of each location-aware item on your iOS Device. Disabling these location features will only impact the location-based functionality of your iOS Device. It will not affect iOS Device features unrelated to location services. When using third party applications or services on the iOS Device that use or provide location data, you are subject to and should review such third party’s terms and privacy policy on use of location data by such third party applications or services. (c) Siri. If your iOS Device supports Siri, which includes the dictation feature, these features allow you to make requests, give commands and dictate text to your device using your voice. When you use Siri, the things you say will be recorded and sent to Apple to process your requests. Your device will also send Apple other information, such as your first name and nickname; the names, nicknames, and relationship with you (e.g., “my dad”) of your address book contacts; and song names in your collection (collectively, your “User Data”). All of this data is used to help Siri understand you better and recognize what you say. It is not linked to other data that Apple may have from your use of other Apple services. By using Siri, you agree and consent to Apple’s and its subsidiaries’ and agents’ transmission, collection, maintenance, processing, and use of this information, including your voice input and User Data, to provide and improve Siri and other Apple products and services. If you have Location Services turned on, the location of your iOS Device at the time you make a request will also be sent to Apple to help Siri improve the accuracy of its response to your location-based requests. You may disable the location-based functionality of Siri by going to the Location Services setting on your iOS Device and turning off the individual location setting for Siri. You can also turn off Siri altogether at any time. To do so, open Settings, tap General, tap Siri, and slide the Siri switch to “off”. You may also restrict the ability to use Siri under the Restrictions Setting. (d) FaceTime. The FaceTime video calling feature of the iOS Software (“FaceTime”) requires Internet access and may not be available in all countries or regions. Your use of FaceTime is subject to your compliance with Section 2(e) above. In order to set up FaceTime, and to initiate and receive FaceTime calls between you and other FaceTime users, certain unique identifiers for your iOS Device and account are needed. These unique identifiers may include your email address(es), the Apple ID information you provide, a hardware identifier for your iOS Device, and your iPhone’s telephone number. By using the iOS Software, you agree that Apple may transmit, collect, maintain, process and use these identifiers for the purpose of providing and improving the FaceTime feature. You understand that your iPhone’s telephone number will be displayed to the other party on the video call (even if you have a blocked number) or your email address will be shown, depending on what setting you choose. If you are using a FaceTime-capable iPad or iPod touch, your email address will be displayed to the other party on the video call. You may turn off the FaceTime feature by going to the FaceTime setting on your iOS Device or by going to the Restrictions setting and enabling the FaceTime restriction. (e) iMessage. The messaging feature of the iOS Software (“iMessage”) may not be available in all countries or regions. Your use of iMessage is subject to your compliance with Section 2(e) above. In order to set up iMessage, and to initiate and receive iMessages between you and other iOS Device users, certain unique identifiers for your iOS Device and account are needed. These unique identifiers may include your email address(es), the Apple ID information you provide, a hardware identifier for your iOS Device, and your iPhone’s telephone number. By using the iOS Software, you agree that Apple may transmit, collect, maintain, process and use these identifiers for the purpose of providing and improving the iMessage service. The iMessage service requires a Wi-Fi or cellular data connection. To facilitate delivery of your iMessages and to enable you to maintain conversations across your devices, Apple may hold your iMessages in encrypted form for a limited period of time. If your message cannot be sent as an iMessage, your message may be sent as an SMS or MMS message, for which carrier messaging rates may apply. You understand that your iPhone’s telephone number will be displayed to the other party (even if you have a blocked number) or your email address will be shown, depending on what setting you choose. If you are using an iMessage-capable iPad or iPod touch your email address will be displayed to the other party. You may turn off the iMessage service by going to the Messages setting on your iOS Device. (f) Photo Stream. By using the Photo Stream feature of iCloud, you agree that Apple may store photos taken on your iOS Device or uploaded from your computer for a limited period of time and automatically send the photos to your other Apple iOS Devices or computers that are Photo Stream-enabled. Please note that a limited number of photos may be stored at any one time, and older photos will be automatically deleted from Photo Stream over time. Any photos you want to keep must be saved to your camera roll, another album or your computer. Photo resolution may vary depending on the device to which the photos are downloaded. If you do not wish to use Photo Stream, you can turn Photo Stream off on all of your iOS Devices or computers that are Photo Stream-enabled. All use of the Photo Stream feature is subject to the terms and conditions of this agreement and the iCloud Terms and Conditions located at: http://www.apple.com/legal/icloud/ww/. (g) Interest-Based Advertising. Apple may provide mobile, interest-based advertising to you. If you do not want to receive relevant ads on your iOS Device, you can opt out by going to this link on your iOS Device: http://oo.apple.com. If you opt out, you will continue to receive the same number of mobile ads, but they may be less relevant because they will not be based on your interests. You may still see ads related to the content on a web page or in an application or based on other non-personal information. This opt-out applies only to Apple advertising services and does not affect interest-based advertising from other advertising networks. (h) Privacy Policy. At all times your information will be treated in accordance with Apple’s Privacy Policy, which is incorporated by reference into this License and can be viewed at: www.apple.com/ privacy/. 5. Services and Third Party Materials. (a) The iOS Software enables access to Apple’s iTunes Store, App Store, Game Center, iCloud and other Apple and third party services and web sites (collectively and individually, “Services”). Such Services may not be available in all languages or in all countries. Use of these Services requires Internet access and use of certain Services may require an Apple ID, may require you to accept additional terms and may be subject to additional fees. By using this software in connection with an Apple ID, iTunes Store account, Game Center account, or iCloud account, you agree to the applicable terms of service for that account, such as the latest iTunes Store Terms and Conditions or Game Center Terms and Conditions, which you may access and review at http://www.apple.com/legal/itunes/ww/, or the iCloud Terms and Conditions which can be found at http://www.apple.com/legal/icloud/ww/, respectively. (b) If you sign up for iCloud, certain iCloud features like “Back Up” and “Find My iPhone” may be accessed directly from the iOS Software. You acknowledge and agree that your use of iCloud and these features is subject to the latest terms and conditions of the iCloud service, which you may access and review at: http://www.apple.com/legal/icloud/ww/ (c) You understand that by using any of the Services, you may encounter content that may be deemed offensive, indecent, or objectionable, which content may or may not be identified as having explicit language, and that the results of any search or entering of a particular URL may automatically and unintentionally generate links or references to objectionable material. Nevertheless, you agree to use the Services at your sole risk and that Apple shall have no liability to you for content that may be found to be offensive, indecent, or objectionable. (d) Certain Services may display, include or make available content, data, information, applications or materials from third parties (“Third Party Materials”) or provide links to certain third party web sites. By using the Services, you acknowledge and agree that Apple is not responsible for examining or evaluating the content, accuracy, completeness, timeliness, validity, copyright compliance, legality, decency, quality or any other aspect of such Third Party Materials or web sites. Apple, its officers, affiliates and subsidiaries do not warrant or endorse and do not assume and will not have any liability or responsibility to you or any other person for any third-party Services, Third Party Materials or web sites, or for any other materials, products, or services of third parties. Third Party Materials and links to other web sites are provided solely as a convenience to you. (e) Financial information displayed by any Services is for general informational purposes only and should not be relied upon as investment advice. Before executing any securities transaction based upon information obtained through the Services, you should consult with a financial or securities professional who is legally qualified to give financial or securities advice in your country or region. Location data provided by any Services is for basic navigational purposes only and is not intended to be relied upon in situations where precise location information is needed or where erroneous, inaccurate, time-delayed or incomplete location data may lead to death, personal injury, property or environmental damage. Neither Apple nor any of its content providers guarantees the availability, accuracy, completeness, reliability, or timeliness of stock information, location data or any other data displayed by any Services. (f) You agree that the Services contain proprietary content, information and material that is owned by Apple and/or its licensors, and is protected by applicable intellectual property and other laws, including but not limited to copyright. You agree that you will not use such proprietary content, information or materials other than for permitted use of the Services or in any manner that is inconsistent with the terms of this License or that infringes any intellectual property rights of a third party or Apple. No portion of the Services may be reproduced in any form or by any means. You agree not to modify, rent, lease, loan, sell, distribute, or create derivative works based on the Services, in any manner, and you shall not exploit the Services in any unauthorized way whatsoever, including but not limited to, using the Services to transmit any computer viruses, worms, trojan horses or other malware, or by trespass or burdening network capacity. You further agree not to use the Services in any manner to harass, abuse, stalk, threaten, defame or otherwise infringe or violate the rights of any other party, and that Apple is not in any way responsible for any such use by you, nor for any harassing, threatening, defamatory, offensive, infringing or illegal messages or transmissions that you may receive as a result of using any of the Services. (g) In addition, Services and Third Party Materials that may be accessed from, displayed on or linked to from the iOS Device are not available in all languages or in all countries or regions. Apple makes no representation that such Services and Materials are appropriate or available for use in any particular location. To the extent you choose to use or access such Services and Materials, you do so at your own initiative and are responsible for compliance with any applicable laws, including but not limited to applicable local laws. Apple and its licensors reserve the right to change, suspend, remove, or disable access to any Services at any time without notice. In no event will Apple be liable for the removal of or disabling of access to any such Services. Apple may also impose limits on the use of or access to certain Services, in any case and without notice or liability. 6. Termination. This License is effective until terminated. Your rights under this License will terminate automatically or otherwise cease to be effective without notice from Apple if you fail to comply with any term(s) of this License. Upon the termination of this License, you shall cease all use of the iOS Software. Sections 4, 5, 6, 7, 8, 9, 12 and 13 of this License shall survive any such termination. 7. Disclaimer of Warranties. 7.1 If you are a customer who is a consumer (someone who uses the iOS Software outside of your trade, business or profession), you may have legal rights in your country of residence which would prohibit the following limitations from applying to you, and where prohibited they will not apply to you. To find out more about rights, you should contact a local consumer advice organization. 7.2 YOU EXPRESSLY ACKNOWLEDGE AND AGREE THAT, TO THE EXTENT PERMITTED BY APPLICABLE LAW, USE OF THE iOS SOFTWARE AND SERVICES IS AT YOUR SOLE RISK AND THAT THE ENTIRE RISK AS TO SATISFACTORY QUALITY, PERFORMANCE, ACCURACY AND EFFORT IS WITH YOU. 7.3 TO THE MAXIMUM EXTENT PERMITTED BY APPLICABLE LAW, THE iOS SOFTWARE AND SERVICES PROVIDED BY THE iOS SOFTWARE ARE PROVIDED “AS IS” AND “AS AVAILABLE”, WITH ALL FAULTS AND WITHOUT WARRANTY OF ANY KIND, AND APPLE AND APPLE’S LICENSORS (COLLECTIVELY REFERRED TO AS “APPLE” FOR THE PURPOSES OF SECTIONS 7 AND 8) HEREBY DISCLAIM ALL WARRANTIES AND CONDITIONS WITH RESPECT TO THE iOS SOFTWARE AND SERVICES, EITHER EXPRESS, IMPLIED OR STATUTORY, INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, THE IMPLIED WARRANTIES AND/OR CONDITIONS OF MERCHANTABILITY, SATISFACTORY QUALITY, FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE, ACCURACY, QUIET ENJOYMENT, AND NON-INFRINGEMENT OF THIRD PARTY RIGHTS. 7.4 APPLE DOES NOT WARRANT AGAINST INTERFERENCE WITH YOUR ENJOYMENT OF THE iOS SOFTWARE AND SERVICES, THAT THE FUNCTIONS CONTAINED IN OR SERVICES PERFORMED BY THE iOS SOFTWARE WILL MEET YOUR REQUIREMENTS, THAT THE OPERATION OF THE iOS SOFTWARE AND SERVICES WILL BE UNINTERRUPTED OR ERROR-FREE, THAT ANY SERVICE WILL CONTINUE TO BE MADE AVAILABLE, THAT DEFECTS IN THE iOS SOFTWARE OR SERVICES WILL BE CORRECTED, OR THAT THE iOS SOFTWARE WILL BE COMPATIBLE OR WORK WITH ANY THIRD PARTY SOFTWARE, APPLICATIONS OR THIRD PARTY SERVICES. INSTALLATION OF THIS SOFTWARE MAY AFFECT THE USABILITY OF THIRD PARTY SOFTWARE, APPLICATIONS OR THIRD PARTY SERVICES. 7.5 YOU FURTHER ACKNOWLEDGE THAT THE iOS SOFTWARE AND SERVICES ARE NOT INTENDED OR SUITABLE FOR USE IN SITUATIONS OR ENVIRONMENTS WHERE THE FAILURE OR TIME DELAYS OF, OR ERRORS OR INACCURACIES IN, THE CONTENT, DATA OR INFORMATION PROVIDED BY THE iOS SOFTWARE OR SERVICES COULD LEAD TO DEATH, PERSONAL INJURY, OR SEVERE PHYSICAL OR ENVIRONMENTAL DAMAGE, INCLUDING WITHOUT LIMITATION THE OPERATION OF NUCLEAR FACILITIES, AIRCRAFT NAVIGATION OR COMMUNICATION SYSTEMS, AIR TRAFFIC CONTROL, LIFE SUPPORT OR WEAPONS SYSTEMS. 7.6 NO ORAL OR WRITTEN INFORMATION OR ADVICE GIVEN BY APPLE OR AN APPLE AUTHORIZED REPRESENTATIVE SHALL CREATE A WARRANTY. SHOULD THE iOS SOFTWARE OR SERVICES PROVE DEFECTIVE, YOU ASSUME THE ENTIRE COST OF ALL NECESSARY SERVICING, REPAIR OR CORRECTION. SOME JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OF IMPLIED WARRANTIES OR LIMITATIONS ON APPLICABLE STATUTORY RIGHTS OF A CONSUMER, SO THE ABOVE EXCLUSION AND LIMITATIONS MAY NOT APPLY TO YOU. 8. Limitation of Liability. TO THE EXTENT NOT PROHIBITED BY APPLICABLE LAW, IN NO EVENT SHALL APPLE BE LIABLE FOR PERSONAL INJURY, OR ANY INCIDENTAL, SPECIAL, INDIRECT OR CONSEQUENTIAL DAMAGES WHATSOEVER, INCLUDING, WITHOUT LIMITATION, DAMAGES FOR LOSS OF PROFITS, CORRUPTION OR LOSS OF DATA, FAILURE TO TRANSMIT OR RECEIVE ANY DATA, BUSINESS INTERRUPTION OR ANY OTHER COMMERCIAL DAMAGES OR LOSSES, ARISING OUT OF OR RELATED TO YOUR USE OF OR INABILITY TO USE THE iOS SOFTWARE AND SERVICES OR ANY THIRD PARTY SOFTWARE OR APPLICATIONS IN CONJUNCTION WITH THE iOS SOFTWARE, HOWEVER CAUSED, REGARDLESS OF THE THEORY OF LIABILITY (CONTRACT, TORT OR OTHERWISE) AND EVEN IF APPLE HAS BEEN ADVISED OF THE POSSIBILITY OF SUCH DAMAGES. SOME JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE LIMITATION OF LIABILITY FOR PERSONAL INJURY, OR OF INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES, SO THIS LIMITATION MAY NOT APPLY TO YOU. In no event shall Apple’s total liability to you for all damages (other than as may be required by applicable law in cases involving personal injury) exceed the amount of two hundred and fifty dollars (U.S.$250.00). The foregoing limitations will apply even if the above stated remedy fails of its essential purpose. 9. Digital Certificates. The iOS Software contains functionality that allows it to accept digital certificates either issued from Apple or from third parties. YOU ARE SOLELY RESPONSIBLE FOR DECIDING WHETHER OR NOT TO RELY ON A CERTIFICATE WHETHER ISSUED BY APPLE OR A THIRD PARTY. YOUR USE OF DIGITAL CERTIFICATES IS AT YOUR SOLE RISK. TO THE MAXIMUM EXTENT PERMITTED BY APPLICABLE LAW, APPLE MAKES NO WARRANTIES OR REPRESENTATIONS, EXPRESS OR IMPLIED, AS TO MERCHANTABILITY OR FITNESS FOR ANY PARTICULAR PURPOSE, ACCURACY, SECURITY, OR NON-INFRINGEMENT OF THIRD PARTY RIGHTS WITH RESPECT TO DIGITAL CERTIFICATES. 10. Export Control. You may not use or otherwise export or re-export the iOS Software except as authorized by United States law and the laws of the jurisdiction(s) in which the iOS Software was obtained. In particular, but without limitation, the iOS Software may not be exported or reexported (a) into any U.S. embargoed countries or (b) to anyone on the U.S. Treasury Department’s list of Specially Designated Nationals or the U.S. Department of Commerce Denied Person’s List or Entity List. By using the iOS Software, you represent and warrant that you are not located in any such country or on any such list. You also agree that you will not use the iOS Software for any purposes prohibited by United States law, including, without limitation, the development, design, manufacture or production of missiles, nuclear, chemical or biological weapons. 11. Government End Users. The iOS Software and related documentation are “Commercial Items”, as that term is defined at 48 C.F.R. §2.101, consisting of “Commercial Computer Software” and “Commercial Computer Software Documentation”, as such terms are used in 48 C.F.R. §12.212 or 48 C.F.R. §227.7202, as applicable. Consistent with 48 C.F.R. §12.212 or 48 C.F.R. §227.7202-1 through 227.7202-4, as applicable, the Commercial Computer Software and Commercial Computer Software Documentation are being licensed to U.S. Government end users (a) only as Commercial Items and (b) with only those rights as are granted to all other end users pursuant to the terms and conditions herein. Unpublished-rights reserved under the copyright laws of the United States. 12. Controlling Law and Severability. This License will be governed by and construed in accordance with the laws of the State of California, excluding its conflict of law principles. This License shall not be governed by the United Nations Convention on Contracts for the International Sale of Goods, the application of which is expressly excluded. If you are a consumer based in the United Kingdom, this License will be governed by the laws of the jurisdiction of your residence. If for any reason a court of competent jurisdiction finds any provision, or portion thereof, to be unenforceable, the remainder of this License shall continue in full force and effect. 13. Complete Agreement; Governing Language. This License constitutes the entire agreement between you and Apple relating to the iOS Software and supersedes all prior or contemporaneous understandings regarding such subject matter. No amendment to or modification of this License will be binding unless in writing and signed by Apple. Any translation of this License is done for local requirements and in the event of a dispute between the English and any non-English versions, the English version of this License shall govern, to the extent not prohibited by local law in your jurisdiction. 14. Third Party Acknowledgements. Portions of the iOS Software may utilize or include third party software and other copyrighted material. Acknowledgements, licensing terms and disclaimers for such material are contained in the electronic documentation for the iOS Software, and your use of such material is governed by their respective terms. Use of the Google Safe Browsing Service is subject to the Google Terms of Service (http://www.google.com/terms_of_service.html) and to Google’s Privacy Policy (http://www.google.com/privacypolicy.html). 15. Use of MPEG-4; H.264/AVC Notice. (a) The iOS Software contains MPEG-4 video encoding and/or decoding functionality. The iOS Software is licensed under the MPEG-4 Visual Patent Portfolio License for the personal and non-commercial use of a consumer for (i) encoding video in compliance with the MPEG-4 Visual Standard (“MPEG-4 Video”) and/or (ii) decoding MPEG-4 video that was encoded by a consumer engaged in a personal and non-commercial activity and/or was obtained from a video provider licensed by MPEG LA to provide MPEG-4 video. No license is granted or shall be implied for any other use. Additional information including that relating to promotional, internal and commercial uses and licensing may be obtained from MPEG LA, LLC. See http://www.mpegla.com. (b) The iOS Software contains AVC encoding and/or decoding functionality, commercial use of H.264/AVC requires additional licensing and the following provision applies: THE AVC FUNCTIONALITY IN THE iOS SOFTWARE IS LICENSED HEREIN ONLY FOR THE PERSONAL AND NON-COMMERCIAL USE OF A CONSUMER TO (i) ENCODE VIDEO IN COMPLIANCE WITH THE AVC STANDARD (“AVC VIDEO”) AND/OR (ii) DECODE AVC VIDEO THAT WAS ENCODED BY A CONSUMER ENGAGED IN A PERSONAL AND NON-COMMERCIAL ACTIVITY AND/OR AVC VIDEO THAT WAS OBTAINED FROM A VIDEO PROVIDER LICENSED TO PROVIDE AVC VIDEO. INFORMATION REGARDING OTHER USES AND LICENSES MAY BE OBTAINED FROM MPEG LA L.L.C. SEE HTTP://WWW.MPEGLA.COM. 16. Yahoo Search Service Restrictions. The Yahoo Search Service available through Safari is licensed for use only in the following countries and regions: Argentina, Aruba, Australia, Austria, Barbados, Belgium, Bermuda, Brazil, Bulgaria, Canada, Cayman Islands, Chile, China, Colombia, Cyprus, Czech Republic, Denmark, Dominican Republic, Ecuador, El Salvador, Finland, France, Germany, Greece, Grenada, Guatemala, Hong Kong, Hungary, Iceland, India, Indonesia, Ireland, Italy, Jamaica, Japan, Latvia, Lithuania, Luxembourg, Malaysia, Malta, Mexico, Netherlands, New Zealand, Nicaragua, Norway, Panama, Peru, Philippines, Poland, Portugal, Puerto Rico, Romania, Singapore, Slovakia, Slovenia, South Korea, Spain, St. Lucia, St. Vincent, Sweden, Switzerland, Taiwan, Thailand, The Bahamas, Trinidad and Tobago, Turkey, UK, Uruguay, US and Venezuela. 17. Microsoft Exchange Notice. The Microsoft Exchange mail setting in the iOS Software is licensed only for over-the-air synchronization of information, such as email, contacts, calendar and tasks, between your iOS and Microsoft Exchange Server or other server software licensed by Microsoft to implement the Microsoft Exchange ActiveSync protocol. EA0790 Rev. 8/15/11 NOTICES FROM APPLE If Apple needs to contact you about your product or account, you consent to receive the notices by email. You agree that any such notices that we send you electronically will satisfy any legal communication requirements. GOOGLE MAPS TERMS AND CONDITIONS Thank you for trying out the Google Maps for mobile software application! This page contains the terms and conditions (the “Terms and Conditions”) for Google Maps for mobile and the enterprise version of Google Maps for mobile. In order to use this software, including any third party software made available to you in conjunction with this software and/or the related service, (collectively referred to below as “Google Maps for mobile”) you agree to be bound by these Terms and Conditions, either on behalf of yourself or on behalf of your employer or other entity. If you are agreeing to be bound by these Terms and Conditions on behalf of your employer or other entity, you represent and warrant that you have full legal authority to bind your employer or such entity to these Terms and Conditions. If you don’t have the legal authority to bind, please press “No” when asked whether you agree to these Terms and Conditions, and do not proceed with use of this product. Additional Terms??Google Maps for mobile is designed to be used in conjunction with Google’s Maps services and other Google services. Accordingly, you agree and acknowledge that your use of Google Maps for mobile is also subject to (a) the specific terms of service for Google Maps (which can be viewed at http://local.google.com/help/terms_local. html) including the content notices applicable thereto (which can be viewed at http://local.google.com/help/legalnotices_local.html), (b) the general Google terms of service (which can be viewed at http://www.google.com/terms_of_service.html) and (c) Google’s overall privacy policy (which can be viewed at http://www.google.com/ privacypolicy.html), as well as specific privacy policies, such as the Google Maps for mobile privacy policy included with this application, such provisions being hereby incorporated into these Terms and Conditions by reference. To the extent that there is any inconsistency or conflict between such additional terms and these Terms and Conditions, the provisions of these Terms and Conditions take precedence. Network Charges??Google does not charge for downloading or using Google Maps for mobile, but depending on your plan and your carrier or provider, your carrier or other provider may charge you for downloading Google Maps for mobile or for use of your mobile phone when you access information or other Google services through Google Maps for mobile. Non-Commercial Use Only??Google Maps for mobile is made available to you for your non-commercial use only. This means that you may use it for your personal use only: you may use it at work or at home, to search for anything you want, subject to the terms set out in these Terms and Conditions. You need to obtain Google’s permission first, which you can do by contacting mobile-support@google.com, if you want to sell Google Maps for mobile or any information, services, or software associated with or derived from it, or if you want to modify, copy, license, or create derivative works from Google Maps for mobile. Unless you have our prior written consent, you agree not to modify, adapt, translate, prepare derivative works from, decompile, reverse engineer, disassemble or otherwise attempt to derive source code from Google Maps for mobile. Furthermore, you may not use Google Maps for mobile in any manner that could damage, disable, overburden, or impair Google’s services (e.g., you may not use the Google Maps for mobile in an automated manner), nor may you use Google Maps for mobile in any manner that could interfere with any other party’s use and enjoyment of Google’s services. If you have comments on Google Maps for mobile or ideas on how to improve it, please email mobile-support@google.com. Please note that by doing so, you also grant Google and third parties permission to use and incorporate your ideas or comments into Google Maps for mobile (or third party software) without further notice or compensation. Intellectual Property??As between you and Google, you agree and acknowledge that Google owns all rights, title and interest in and to Google Maps for mobile, including without limitation all associated Intellectual Property Rights. “Intellectual Property Rights” means any and all rights existing from time to time under patent law, copyright law, trade secret law, trademark law, unfair competition law, and any and all other proprietary rights, and any and all applications, renewals, extensions and restorations thereof, now or hereafter in force and effect worldwide. You agree to not remove, obscure, or alter Google’s or any third party’s copyright notice, trademarks, or other proprietary rights notices affixed to or contained within or accessed in conjunction with or through the Google Maps for mobile. Disclaimer of Warranties??Google and any third party who makes its software available in conjunction with or through Google Maps for mobile disclaim any responsibility for any harm resulting from your use of Google Maps for mobile and/or any third party software accessed in conjunction with or through Google Maps for mobile. GOOGLE MAPS FOR MOBILE IS PROVIDED “AS IS,” WITH NO WARRANTIES WHATSOEVER. GOOGLE AND SUCH THIRD PARTIES EXPRESSLY DISCLAIM TO THE FULLEST EXTENT PERMITTED BY LAW ALL EXPRESS, IMPLIED, AND STATUTORY WARRANTIES, INCLUDING, WITHOUT LIMITATION, THE WARRANTIES OF MERCHANTABILITY, FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE, AND NON-INFRINGEMENT OF PROPRIETARY RIGHTS. GOOGLE AND ANY SUCH THIRD PARTIES DISCLAIM ANY WARRANTIES REGARDING THE SECURITY, RELIABILITY, TIMELINESS, AND PERFORMANCE OF GOOGLE MAPS FOR MOBILE AND SUCH THIRD PARTY SOFTWARE. YOU UNDERSTAND AND AGREE THAT YOU DOWNLOAD AND/OR USE GOOGLE MAPS FOR MOBILE AT YOUR OWN DISCRETION AND RISK AND THAT YOU WILL BE SOLELY RESPONSIBLE FOR ANY DAMAGES TO YOUR COMPUTER OR MOBILE DEVICE SYSTEM OR LOSS OF DATA THAT RESULTS FROM THE DOWNLOAD OR USE OF GOOGLE MAPS FOR MOBILE. SOME STATES OR OTHER JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OF IMPLIED WARRANTIES, SO THE ABOVE EXCLUSIONS MAY NOT APPLY TO YOU. YOU MAY ALSO HAVE OTHER RIGHTS THAT VARY FROM STATE TO STATE AND JURISDICTION TO JURISDICTION. Limitation of Liability??UNDER NO CIRCUMSTANCES SHALL GOOGLE OR ANY THIRD PARTY WHO MAKE THEIR SOFTWARE AVAILABLE IN CONJUNCTION WITH OR THROUGH THE GOOGLE MAPS FOR MOBILE BE LIABLE TO ANY USER ON ACCOUNT OF THAT USER’S USE OR MISUSE OF GOOGLE MAPS FOR MOBILE. SUCH LIMITATION OF LIABILITY SHALL APPLY TO PREVENT RECOVERY OF DIRECT, INDIRECT, INCIDENTAL, CONSEQUENTIAL, SPECIAL, EXEMPLARY, AND PUNITIVE DAMAGES WHETHER SUCH CLAIM IS BASED ON WARRANTY, CONTRACT, TORT (INCLUDING NEGLIGENCE), OR OTHERWISE, (EVEN IF GOOGLE AND/ OR A THIRD PARTY SOFTWARE PROVIDER HAVE BEEN ADVISED OF THE POSSIBILITY OF SUCH DAMAGES). SUCH LIMITATION OF LIABILITY SHALL APPLY WHETHER THE DAMAGES ARISE FROM USE OR MISUSE OF AND RELIANCE ON GOOGLE MAPS FOR MOBILE OR ON PRODUCTS OR SERVICES MADE AVAILABLE IN CONJUNCTION WITH OR THROUGH GOOGLE MAPS FOR MOBILE, FROM INABILITY TO USE GOOGLE MAPS FOR MOBILE OR PRODUCTS OR SERVICES MADE AVAILABLE IN CONJUNCTION WITH OR THROUGH THE GOOGLE MAPS FOR MOBILE, OR FROM THE INTERRUPTION, SUSPENSION, OR TERMINATION OF GOOGLE MAPS FOR MOBILE OR PRODUCTS OR SERVICES MADE AVAILABLE IN CONJUNCTION WITH OR THROUGH GOOGLE MAPS FOR MOBILE (INCLUDING SUCH DAMAGES INCURRED BY THIRD PARTIES). SUCH LIMITATION SHALL APPLY NOTWITHSTANDING A FAILURE OF ESSENTIAL PURPOSE OF ANY LIMITED REMEDY AND TO THE FULLEST EXTENT PERMITTED BY LAW. SOME STATES OR OTHER JURISDICTIONS DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OR LIMITATION OF LIABILITY FOR INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES, SO THE ABOVE LIMITATIONS AND EXCLUSIONS MAY NOT APPLY TO YOU. Miscellaneous Provisions??These Terms and Conditions will be governed by and construed in accordance with the laws of the State of California, without giving effect to the conflict of laws provisions of California or your actual state or country of residence. If for any reason a court of competent jurisdiction finds any provision or portion of these Terms and Conditions to be unenforceable, the remainder of these Terms and Conditions will continue in full force and effect. These Terms and Conditions constitute the entire agreement between you and Google with respect to the subject matter hereof and supersede and replace all prior or contemporaneous understandings or agreements, written or oral, regarding such subject matter. Any waiver of any provision of these Terms and Conditions will be effective only if in writing and signed by Google. September 2007 YOUTUBE TERMS AND CONDITIONS http://www.youtube.com/t/terms Apple One (1) Year Limited Warranty—iPhone For Apple Branded Products Only HOW CONSUMER LAW RELATES TO THIS WARRANTY. THIS WARRANTY GIVES YOU SPECIFIC LEGAL RIGHTS, AND YOU MAY HAVE OTHER RIGHTS THAT VARY FROM STATE TO STATE (OR BY COUNTRY OR PROVINCE). OTHER THAN AS PERMITTED BY LAW, APPLE DOES NOT EXCLUDE, LIMIT OR SUSPEND OTHER RIGHTS YOU MAY HAVE, INCLUDING THOSE THAT MAY ARISE FROM THE NONCONFORMITY OF A SALES CONTRACT. FOR A FULL UNDERSTANDING OF YOUR RIGHTS YOU SHOULD CONSULT THE LAWS OF YOUR COUNTRY, PROVINCE OR STATE. WARRANTY LIMITATIONS THAT MAY AFFECT CONSUMER LAW. TO THE EXTENT PERMITTED BY LAW, THIS WARRANTY AND THE REMEDIES SET FORTH ARE EXCLUSIVE AND IN LIEU OF ALL OTHER WARRANTIES, REMEDIES AND CONDITIONS, WHETHER ORAL, WRITTEN, STATUTORY, EXPRESS OR IMPLIED. APPLE DISCLAIMS ALL STATUTORY AND IMPLIED WARRANTIES, INCLUDING WITHOUT LIMITATION, WARRANTIES OF MERCHANTABILITY AND FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE AND WARRANTIES AGAINST HIDDEN OR LATENT DEFECTS, TO THE EXTENT PERMITTED BY LAW. IN SO FAR AS SUCH WARRANTIES CANNOT BE DISCLAIMED, APPLE LIMITS THE DURATION AND REMEDIES OF SUCH WARRANTIES TO THE DURATION OF THIS EXPRESS WARRANTY AND, AT APPLE’S OPTION, THE REPAIR OR REPLACEMENT SERVICES DESCRIBED BELOW. SOME STATES (COUNTRIES AND PROVINCES) DO NOT ALLOW LIMITATIONS ON HOW LONG AN IMPLIED WARRANTY (OR CONDITION) MAY LAST, SO THE LIMITATION DESCRIBED ABOVE MAY NOT APPLY TO YOU.WHAT IS COVERED BY THIS WARRANTY? Apple warrants the Applebranded hardware product and accessories contained in the original packaging (“Apple Product”) against defects in materials and workmanship when used normally in accordance with Apple’s published guidelines for a period of ONE (1) YEAR from the date of original retail purchase by the end-user purchaser (“Warranty Period”). Apple’s published guidelines include but are not limited to information contained in technical specifications, user manuals and service communications. WHAT IS NOT COVERED BY THIS WARRANTY? This warranty does not apply to any non-Apple branded hardware products or any software, even if packaged or sold with Apple hardware. Manufacturers, suppliers, or publishers, other than Apple, may provide their own warranties to you but Apple, in so far as permitted by law, provides their products “AS IS”. Software distributed by Apple with or without the Apple brand (including, but not limited to system software) is not covered by this warranty. Please refer to the licensing agreement accompanying the software for details of your rights with respect to its use. Apple does not warrant that the operation of the Apple Product will be uninterrupted or error-free. Apple is not responsible for damage arising from failure to follow instructions relating to the Apple Product’s use. This warranty does not apply: (a) to consumable parts, such as batteries or protective coatings that are designed to diminish over time, unless failure has occurred due to a defect in materials or workmanship; (b) to cosmetic damage, including but not limited to scratches, dents and broken plastic on ports; (c) to damage caused by use with another product; (d) to damage caused by accident, abuse, misuse, liquid contact, fire, earthquake or other external cause; (e) to damage caused by operating the Apple Product outside Apple’s published guidelines; (f) to damage caused by service (including upgrades and expansions) performed by anyone who is not a representative of Apple or an Apple Authorized Service Provider (“AASP”); (g) to an Apple Product that has been modified to alter functionality or capability without the written permission of Apple; (h) to defects caused by normal wear and tear or otherwise due to the normal aging of the Apple Product, or (i) if any serial number has been removed or defaced from the Apple Product. IMPORTANT RESTRICTION. Apple may restrict warranty service to the country where Apple or its Authorized Distributors originally sold the Apple Product. YOUR RESPONSIBILITIES. YOU SHOULD MAKE PERIODIC BACKUP COPIES OF THE INFORMATION CONTAINED ON THE APPLE PRODUCT’S STORAGE MEDIA TO PROTECT THE CONTENTS AND AS A PRECAUTION AGAINST POSSIBLE OPERATIONAL FAILURES. Before receiving warranty service, Apple or its agents may require that you furnish proof of purchase details, respond to questions designed to assist with diagnosing potential issues and follow Apple’s procedures for obtaining warranty service. Before submitting your Apple Product for warranty service you should maintain a separate backup copy of the contents of its storage media, remove all personal information that you want to protect and disable all security passwords.DURING WARRANTY SERVICE THE CONTENTS OF THE STORAGE MEDIA WILL BE DELETED AND REFORMATTED. APPLE AND ITS AGENTS ARE NOT RESPONSIBLE FOR ANY LOSS OF SOFTWARE PROGRAMS, DATA OR OTHER INFORMATION CONTAINED ON THE STORAGE MEDIA OR ANY OTHER PART OF THE APPLE PRODUCT SERVICED. Following warranty service your Apple Product or a replacement product will be returned to you as your Apple Product was configured when originally purchased, subject to applicable updates. Apple may install system software updates as part of warranty service that will prevent the Apple Product from reverting to an earlier version of the system software. Third party applications installed on the Apple Product may not be compatible or work with the Apple Product as a result of the system software update. You will be responsible for reinstalling all other software programs, data and information. Recovery and reinstallation of other software programs, data and information are not covered under this warranty. Important: Do not open the Apple Product. Opening the Apple Product may cause damage that is not covered by this warranty. Only Apple or an AASP should perform service on this Apple Product. WHAT WILL APPLE DO IN THE EVENT THE WARRANTY IS BREACHED? If during the Warranty Period you submit a valid claim to Apple or an AASP, Apple will, at its option, (i) repair the Apple Product using new or previously used parts that are equivalent to new in performance and reliability, (ii) replace the Apple Product with a product that is at least functionally equivalent to the Apple Product and is formed from new and/or previously used parts that are equivalent to new in performance and reliability, or (iii) exchange the Apple Product for a refund of your purchase price. Apple may request that you replace certain user-installable parts or products. A replacement part or product, including a user-installable part that has been installed in accordance with instructions provided by Apple, assumes the remaining warranty of the Apple Product or ninety (90) days from the date of replacement or repair, whichever provides longer coverage for you. When a product or part is replaced or a refund provided, any replacement item becomes your property and the replaced or refunded item becomes Apple’s property. HOW TO OBTAIN WARRANTY SERVICE. Please access and review the online help resources described below before seeking warranty service. If the Apple Product is still not functioning properly after making use of these resources, please contact an Apple representative or, if applicable, an Apple owned retail store (“Apple Retail”) or AASP, using the information provided below. An Apple representative or AASP will help determine whether your Apple Product requires service and, if it does, will inform you how Apple will provide it. When contacting Apple via telephone, other charges may apply depending on your location. Online information with details on obtaining warranty service is provided below. WARRANTY SERVICE OPTIONS. Apple will provide warranty service through one or more of the following options:(i) Carry-in service. You may return your Apple Product to an Apple Retail or AASP location offering carry-in service. Service will be performed at the location, or Apple Retail or an AASP may send your Apple Product to an Apple Repair Service (“ARS”) location to be serviced. Once you are notified that service is complete, you will promptly retrieve the Apple Product from the Apple Retail or AASP location, or the Apple Product will be sent directly to your location from the ARS location. (ii) Mail-in service. If Apple determines that your Apple Product is eligible for mail-in service, Apple will send you prepaid waybills and if applicable, packaging material, so that you may ship your Apple Product to an ARS or AASP location in accordance with Apple’s instructions. Once service is complete, the ARS or AASP location will return the Apple Product to you. Apple will pay for shipping to and from your location if all instructions are followed. (iii) Do-it-yourself (DIY) parts service. DIY parts service allows you to service your own Apple Product. If DIY parts service is available in the circumstances, the following process will apply. (a) Service where Apple requires return of the replaced product or part. Apple may require a credit card authorization as security for the retail price of the replacement product or part and applicable shipping costs. If you are unable to provide credit card authorization, DIY parts service may not be available to you and Apple will offer alternative arrangements for service. Apple will ship a replacement product or part to you with installation instructions, if applicable, and any requirements for the return of the replaced product or part. If you follow the instructions, Apple will cancel the credit card authorization, so you will not be charged for the product or part and shipping to and from your location. If you fail to return the replaced product or part as instructed or return a replaced product or part that is ineligible for service, Apple will charge your credit card for the authorized amount. (b) Service where Apple does not require return of the replaced product or part. Apple will ship you free of charge a replacement product or part accompanied by instructions on installation, if applicable, and any requirements for the disposal of the replaced product or part. (c) Apple is not responsible for any labor costs you incur relating to DIY parts service. Should you require further assistance, contact Apple at the telephone number listed below. Apple reserves the right to change the method by which Apple may provide warranty service to you, and your Apple Product’s eligibility to receive a particular method of service. Service will be limited to the options available in the country where service is requested. Service options, parts availability and response times may vary according to country. You may be responsible for shipping and handling charges if the Apple Product cannot be serviced in the country it is in. If you seek service in a country that is not the original country of purchase, you will comply with all applicable import and export laws and regulations and be responsible for all custom duties, V.A.T. and other associated taxes and charges. Where international service is available, Apple may repair or replace products and parts with comparable products and parts that comply with local standards.LIMITATION OF LIABILITY. EXCEPT AS PROVIDED IN THIS WARRANTY AND TO THE MAXIMUM EXTENT PERMITTED BY LAW, APPLE IS NOT RESPONSIBLE FOR DIRECT, SPECIAL, INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES RESULTING FROM ANY BREACH OF WARRANTY OR CONDITION, OR UNDER ANY OTHER LEGAL THEORY, INCLUDING BUT NOT LIMITED TO LOSS OF USE; LOSS OF REVENUE; LOSS OF ACTUAL OR ANTICIPATED PROFITS (INCLUDING LOSS OF PROFITS ON CONTRACTS); LOSS OF THE USE OF MONEY; LOSS OF ANTICIPATED SAVINGS; LOSS OF BUSINESS; LOSS OF OPPORTUNITY; LOSS OF GOODWILL; LOSS OF REPUTATION; LOSS OF, DAMAGE TO, COMPROMISE OR CORRUPTION OF DATA; OR ANY INDIRECT OR CONSEQUENTIAL LOSS OR DAMAGE HOWSOEVER CAUSED INCLUDING THE REPLACEMENT OF EQUIPMENT AND PROPERTY, ANY COSTS OF RECOVERING, PROGRAMMING, OR REPRODUCING ANY PROGRAM OR DATA STORED IN OR USED WITH THE APPLE PRODUCT OR ANY FAILURE TO MAINTAIN THE CONFIDENTIALITY OF INFORMATION STORED ON THE APPLE PRODUCT. THE FOREGOING LIMITATION SHALL NOT APPLY TO DEATH OR PERSONAL INJURY CLAIMS, OR ANY STATUTORY LIABILITY FOR INTENTIONAL AND GROSS NEGLIGENT ACTS AND/OR OMISSIONS. APPLE DISCLAIMS ANY REPRESENTATION THAT IT WILL BE ABLE TO REPAIR ANY APPLE PRODUCT UNDER THIS WARRANTY OR REPLACE THE APPLE PRODUCT WITHOUT RISK TO OR LOSS OF INFORMATION STORED IN THE APPLE PRODUCT. SOME STATES (COUNTRIES AND PROVINCES) DO NOT ALLOW THE EXCLUSION OR LIMITATION OF INCIDENTAL OR CONSEQUENTIAL DAMAGES, SO THE ABOVE LIMITATION OR EXCLUSION MAY NOT APPLY TO YOU. PRIVACY. Apple will maintain and use customer information in accordance with the Apple Customer Privacy Policy available at www. apple.com/legal/warranty/privacy. GENERAL. No Apple reseller, agent, or employee is authorized to make any modification, extension, or addition to this warranty. If any term is held to be illegal or unenforceable, the legality or enforceability of the remaining terms shall not be affected or impaired. This warranty is governed by and construed under the laws of the country in which the Apple Product purchase took place. Apple is identified at the end of this document according to the country or region in which the Apple Product purchase took place. Apple or its successor in title is the warrantor under this warranty. ONLINE INFORMATION. More information of the following is available online: International Support Information www.apple.com/support/country Authorized Distributors www.apple.com/iphone/countries Apple Authorized Service Providers support.apple.com/kb/HT1937 Apple Retail Store www.apple.com/retail/storelistApple Support and Service support.apple.com/kb/HE57 Apple Complimentary Support www.apple.com/support/country/index.html?dest=complimentary Warranty Obligor for Region or Country of Purchase Region/Country of Purchase Apple Address Americas Brazil Apple Computer Brasil Ltda Av. Cidade Jardim 400, 2 Andar, Sao Paulo, SP Brasil 01454-901 Canada Apple Canada Inc. 7495 Birchmount Rd.; Markham, Ontario, Canada; L3R 5G2 Canada Mexico Apple Operations México S.A. de C.V. Prolongación Paseo de la Reforma #600, Suite 132 Colonia Peña Blanca, Santa Fé Delegación Álvaro Obregón México D. F., CP 01210, México United States and Other Americas Countries Apple Inc. 1 Infinite Loop; Cupertino, CA 95014, USA Europe, Middle East and Africa All countries Apple Sales International Hollyhill Industrial Estate Hollyhill, Cork, Republic of Ireland Asia Pacific Australia; New Zealand; Fiji, Papua New Guinea; Vanuatu Apple Pty. Limited. PO Box A2629, Sydney South, NSW 1235, Australia Hong Kong Apple Asia Limited 2401 Tower One, Times Square, Causeway Bay, Hong Kong India Apple India Private Ltd. 19th Floor, Concorde Tower C, UB City No 24, Vittal Mallya Road, Bangalore 560-001, India Japan Apple Japan Inc. 3-20-2 Nishishinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo, Japan Korea Apple Korea Ltd. 3201, ASEM Tower; 159, Samsung-dong, Gangnam-Gu; Seoul 135-798, Republic of Korea Afghanistan, Bangladesh, Bhutan, Brunei, Cambodia, Guam, Indonesia, Laos, Singapore, Malaysia, Nepal, Pakistan, Philippines, Sri Lanka, Vietnam Apple South Asia Pte. Ltd. 7 Ang Mo Kio Street 64 Singapore 569086Region/Country of Purchase Apple Address People’s Republic of China Apple Computer Trading (Shanghai) Co. Ltd. Room 1815, No. 1 Jilong Road, Waigaoqiao Free Trade Zone, Shanghai 200131 China Thailand Apple South Asia (Thailand) Limited 25th Floor, Suite B2, Siam Tower, 989 Rama 1 Road, Pataumwan, Bangkok, 10330 Taiwan Apple Asia LLC 16A, No. 333 Tun Hwa S. Road. Sec. 2, Taipei, Taiwan 106 Other Asian Pacific Countries Apple Inc. 1 Infinite Loop; Cupertino, CA 95014, USA iPhone US Warranty v3.0© 2011 Apple Inc. All rights reserved. Apple, the Apple logo, FaceTime, iPhone, iPod, iPod touch, iTunes, Safari, Siri, the Made for iPod logo, and the Works with iPhone logo are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. The Made for iPhone logo and iMessage are trademarks of Apple Inc. iTunes Store is a service mark of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. App Store and iCloud are service marks of Apple Inc. IOS is a trademark or registered trademark of Cisco in the U.S. and other countries and is used under license. The Bluetooth® word mark and logos are registered trademarks owned by Bluetooth SIG, Inc. and any use of such marks by Apple Inc. is under license. 034-5992-A Printed in XXXX iPhone User Guide For iPhone OS 3.1 SoftwareContents 9 Chapter 1: Getting Started 9 Viewing the User Guide on iPhone 9 What You Need 10 Activating iPhone 10 Installing the SIM Card 10 Registering iPhone 11 Setting Up iPhone Using VoiceOver 11 Syncing 16 Mail, Contacts, and Calendar Accounts 18 Installing Configuration Profiles 19 Disconnecting iPhone from Your Computer 20 Chapter 2: Basics 20 iPhone at a Glance 23 Home Screen 26 Buttons 28 Touchscreen 31 Onscreen Keyboard 37 Searching 38 Voice Control 39 Stereo Headset 40 Connecting to the Internet 43 Battery 45 Security Features 46 Cleaning iPhone 46 Restarting and Resetting iPhone 47 Chapter 3: Phone 47 Phone Calls 51 Visual Voicemail 54 Contacts 54 Favorites 54 Ringtones and the Ring/Silent Switch 255 Bluetooth Devices 56 International Calls 59 Chapter 4: Mail 59 Setting Up Email Accounts 59 Sending Email 60 Checking and Reading Email 64 Searching Email 64 Organizing Email 66 Chapter 5: Safari 66 Viewing Webpages 69 Searching the Web 69 Bookmarks 70 Web Clips 71 Chapter 6: iPod 71 Getting Music, Video, and More 73 Music and Other Audio 81 Videos 84 Setting a Sleep Timer 85 Changing the Browse Buttons 86 Chapter 7: Messages 86 Sending and Receiving Messages 88 Sharing Photos and Videos 88 Sending Voice Memos 89 Editing Conversations 89 Using Contact Information and Links 90 Managing Previews and Alerts 91 Chapter 8: Calendar 91 About Calendar 91 Syncing Calendars 92 Viewing Your Calendar 93 Searching Calendars 93 Subscribing to and Sharing Calendars 94 Adding Calendar Events to iPhone 95 Responding to Meeting Invitations 96 Alerts 97 Chapter 9: Photos 97 About Photos 97 Syncing Photos and Videos with Your Computer Contents 398 Viewing Photos and Videos 99 Slideshows 100 Sharing Photos and Videos 102 Assigning a Photo to a Contact 102 Wallpaper 103 Chapter 10: Camera 103 About Camera 104 Taking Photos and Recording Videos 105 Viewing and Sharing Photos and Videos 105 Trimming Videos 106 Uploading Photos and Videos to Your Computer 107 Chapter 11: YouTube 107 Finding and Viewing Videos 108 Controlling Video Playback 109 Managing Videos 109 Getting More Information 110 Using YouTube Account Features 111 Changing the Browse Buttons 111 Sending Videos to YouTube 112 Chapter 12: Stocks 112 Viewing Stock Quotes 113 Getting More Information 114 Chapter 13: Maps 114 Finding and Viewing Locations 119 Bookmarking Locations 119 Getting Directions 121 Showing Traffic Conditions 121 Finding and Contacting Businesses 123 Chapter 14: Weather 123 Viewing Weather Summaries 124 Getting More Weather Information 125 Chapter 15: Voice Memos 125 Recording Voice Memos 126 Listening to Voice Memos 127 Managing Voice Memos 128 Trimming Voice Memos 128 Sharing Voice Memos 129 Syncing Voice Memos 4 Contents130 Chapter 16: Notes 130 Writing and Reading Notes 131 Searching Notes 131 Emailing Notes 131 Syncing Notes 132 Chapter 17: Clock 132 World Clocks 133 Alarms 133 Stopwatch 134 Timer 135 Chapter 18: Calculator 135 Using the Calculator 135 Standard Memory Functions 136 Scientific Calculator Keys 138 Chapter 19: Settings 138 Airplane Mode 139 Wi-Fi 140 VPN 140 Notifications 141 Carrier 141 Sounds and the Ring/Silent Switch 142 Brightness 142 Wallpaper 142 General 150 Mail, Contacts, Calendars 153 Phone 156 Safari 157 Messages 158 iPod 159 Photos 159 Store 159 Nike + iPod 160 Chapter 20: iTunes Store 160 About the iTunes Store 161 Finding Music, Videos, and More 162 Purchasing Ringtones 162 Purchasing Music or Audiobooks 163 Purchasing or Renting Videos 164 Streaming or Downloading Podcasts Contents 5165 Checking Download Status 165 Syncing Purchased Content 165 Changing the Browse Buttons 166 Viewing Account Information 166 Verifying Purchases 167 Chapter 21: App Store 167 About the App Store 167 Browsing and Searching 169 Info Screen 170 Downloading Applications 171 Deleting Applications 171 Writing Reviews 172 Updating Applications 172 Syncing Purchased Applications 173 Chapter 22: Compass 173 Getting Compass Readings 174 Compass and Maps 176 Chapter 23: Contacts 176 About Contacts 176 Adding Contacts 177 Searching Contacts 178 Managing Contacts on iPhone 180 Chapter 24: Nike + iPod 180 Activating Nike + iPod 181 Additional Nike + iPod Settings 182 Chapter 25: Accessibility 182 Accessibility Features 183 VoiceOver 189 Zoom 190 White on Black 190 Mono Audio 190 Speak Auto-text 191 Triple-click Home 191 Closed Captioning and Other Helpful Features 193 Appendix A: Troubleshooting 193 Apple iPhone Support Site 193 General 195 iTunes and Syncing 6 Contents196 Phone and Voicemail 197 Safari, Text, Mail, and Contacts 200 Sound, Music, and Video 201 iTunes Stores 201 Removing the SIM Card 202 Backing Up iPhone 204 Updating and Restoring iPhone Software 205 Appendix B: Other Resources 205 Safety, Software, and Service Information 206 Viewing the User Guide on iPhone 206 Disposal and Recycling Information 207 Apple and the Environment 208 Index Contents 7Getting Started 1 · WARNING: To avoid injury, read all operating instructions in this guide and safety information in the iPhone Important Product Information Guide at www.apple.com/support/manuals/iphone before using iPhone. Viewing the User Guide on iPhone The iPhone User Guide, optimized for viewing on iPhone, is available at help.apple.com/iphone. View the guide on iPhone: In Safari, tap , then tap the iPhone User Guide bookmark. Add an icon for the guide to the Home screen: When viewing the guide, tap , then tap “Add to Home Screen.” The iPhone User Guide is available in many languages. View the guide in a different language: Tap “Change Language” at the bottom of the screen on the main contents page, then choose the language you want. What You Need To use iPhone, you need: • A wireless service plan with a carrier that provides iPhone service in your area • A Mac or a PC with a USB 2.0 port and one of the following operating systems: • Mac OS X version 10.4.11 or later; version 10.5.7 or later is required for syncing Notes and for using iPhone as a modem • Windows XP Home or Professional with Service Pack 3 or later • Windows Vista Home Premium, Business, Enterprise, or Ultimate edition • Display resolution on your computer set to 1024 x 768 or higher • iTunes 8.2 or later, available at www.itunes.com/download (iTunes 9 or later required for certain features) • QuickTime 7.6.2 or later (for playing videos recorded by iPhone 3GS on your computer) 9• An iTunes Store account (for purchases from the iTunes Store or App Store) • An Internet connection for your computer (broadband recommended) Activating iPhone Before you can use any of iPhone’s features, you must activate iPhone by signing up for a service plan with an iPhone service carrier in your area and registering iPhone with the network. Your iPhone may have been activated at the time of purchase. If it isn’t activated, contact your iPhone retailer or cellular service provider. For more information about iPhone, go to www.apple.com/iphone. Installing the SIM Card If your SIM card was not preinstalled, you must install the SIM card before you can use iPhone. SIM card SIM tray SIM eject tool Install the SIM card: 1 Insert the end of the SIM eject tool into the hole on the SIM tray. Press firmly and push it straight in until the tray pops out. If you don’t have a SIM eject tool, you can use the end of a paper clip. 2 Pull out the SIM tray and place the SIM card in the tray. The angled corner of the SIM ensures that the card fits only the correct way in the tray. 3 With the tray aligned as shown, carefully replace the SIM tray containing the SIM card in iPhone. Registering iPhone Registering iPhone with iTunes enables iTunes to identify your iPhone when it’s connected to your computer and help you manage its contents. You can then sync information with your computer and media from iTunes, and create backups of iPhone’s contents and settings. You can create an iTunes Store account, or specify an existing account, to enable purchases with iPhone. iTunes also records iPhone’s serial number in the event you need it for service or in case of loss. 10 Chapter 1 Getting StartedRegister iPhone: 1 Download and install the latest version of iTunes from www.itunes.com/download. 2 Connect iPhone to a USB 2.0 port on your Mac or PC using the cable that came with iPhone. 3 Follow the onscreen instructions in iTunes to register iPhone and sync iPhone with your contacts, calendars, and bookmarks on your computer, and with music, video, and other content from your iTunes library. In the Set Up Your iPhone screen, select “Automatically sync contacts, calendars and bookmarks” to configure those items to sync automatically when you connect iPhone to your computer. You can also customize your sync settings in iTunes. See the following section. Setting Up iPhone Using VoiceOver If you’re visually impaired, VoiceOver (available only on iPhone 3GS) can help you set up iPhone without a sighted assistant. VoiceOver describes aloud what appears on the screen, so you can use iPhone without seeing it. When you connect iPhone to your computer, iTunes detects whether you’re using a compatible screen reader on your computer, such as VoiceOver on a Mac or GW Micro Window-Eyes on a PC, and automatically enables VoiceOver on iPhone. A sighted user can also enable VoiceOver on iPhone for you, using Accessibility settings. See “Using VoiceOver” on page 187. Note: VoiceOver isn’t available in all languages. Syncing With iPhone, you can have easy access to important information on your computer, including your contacts, calendars, and even your browser bookmarks, as well as to music, video, and other content in your iTunes library. About Syncing Syncing copies information and content between iPhone and your computer, keeping it current and up-to-date, whether you make changes on iPhone or on your computer. Chapter 1 Getting Started 11iTunes lets you specify the information and content on your computer that you want to sync with iPhone. By default, iTunes syncs automatically with iPhone whenever you connect iPhone to your computer. You can also set up iPhone to sync your MobileMe and Microsoft Exchange accounts, over the air. See “Mail, Contacts, and Calendar Accounts” on page 16. Syncing with iTunes You can set iTunes to sync any or all of the following: • Contacts—names, phone numbers, addresses, email addresses, and more • Calendars—appointments and events • Email account settings • Webpage bookmarks • Notes (requires Mac OS X version 10.5.7 or later on a Mac, or Microsoft Outlook 2003 or 2007 on a PC) • Ringtones • Music and audiobooks • Photos and videos (in your computer’s photo application or folder) • iTunes U collections • Podcasts • Movies, TV shows, and music videos • Applications downloaded from the iTunes Store You can adjust sync settings whenever iPhone is connected to your computer. Ringtones, music, audiobooks, podcasts, iTunes U collections, videos, and applications can be synced from your iTunes library. If you don’t already have content in iTunes, the iTunes Store (available in some countries) makes it easy to preview and download content to iTunes. You can also add music to your iTunes library from your CDs. To learn about iTunes and the iTunes Store, open iTunes and choose Help > iTunes Help. Contacts, calendars, notes, and webpage bookmarks are synced with applications on your computer, as described in the following section. Contacts and calendars are synced both ways between your computer and iPhone. New entries or changes you make on iPhone are synced to your computer, and vice versa. Notes and webpage bookmarks are also synced both ways. Photos and videos (Mac only) can be synced from an application or from a folder. Email account settings are synced only from your computer’s email application to iPhone. This allows you to customize your email accounts on iPhone without affecting email account settings on your computer. 12 Chapter 1 Getting StartedNote: You can also set up email accounts directly on iPhone. See “Mail, Contacts, and Calendar Accounts.” Purchases you make on iPhone in the iTunes Store or the App Store are synced back to your iTunes library. You can also purchase or download content and applications directly from the iTunes Store on your computer, and then sync them to iPhone. You can set iPhone to sync with only a portion of what’s on your computer. For example, you might want to sync only a group of contacts from your address book, or only unwatched video podcasts. Important: You should be logged in to your own computer user account before connecting iPhone. Set up iTunes syncing: 1 Connect iPhone to your computer, and open iTunes (if it doesn’t open automatically). 2 In iTunes, select iPhone in the sidebar. 3 Configure the sync settings in each of the settings panes. See the following section for descriptions of the panes. 4 Click Apply in the lower-right corner of the screen. By default, “Automatically sync when this iPhone is connected” is selected. iPhone Settings Panes in iTunes The following sections provide an overview of each of the iPhone settings panes. For more information, open iTunes and choose Help > iTunes Help. Summary Pane Select “Automatically sync when this iPhone is connected” to have iTunes sync iPhone automatically whenever you connect it to your computer. Deselect this option if you want to sync only by clicking the Sync button in iTunes. For more information about preventing automatic syncing, see “Preventing Automatic Syncing” on page 15. Chapter 1 Getting Started 13Select “Sync only checked songs and videos” if you want iTunes to skip unchecked items in your iTunes library when syncing. Select “Manually manage music and videos” to turn off automatic syncing in the Music and Video settings panes. See “Manually Managing Content” on page 72. Select “Encrypt iPhone backup” if you want to encrypt the information stored on your computer when iTunes makes a backup. Encrypted backups are indicated by a padlock icon, and a password is required to restore the information to iPhone. See “Backing Up iPhone” on page 202. Click Configure Universal Access to turn on Accessibility features (available only on iPhone 3GS). See Chapter 25,“Accessibility,” on page 182. Info Pane The Info pane lets you configure the sync settings for your contacts, calendars, email accounts, and web browser. • Contacts Sync contacts with applications such as Mac OS X Address Book, Yahoo! Address Book, and Google Contacts on a Mac, or with Yahoo! Address Book, Google Contacts, Windows Address Book (Outlook Express), Windows Vista Contacts, or Microsoft Outlook 2003 or 2007 on a PC. (On a Mac, you can sync contacts with multiple applications. On a PC, you can sync contacts with only one application at a time.) If you sync with Yahoo! Address Book, you only need to click Configure to enter your new login information when you change your Yahoo! ID or password after you’ve set up syncing. • Calendars Sync calendars from applications such as iCal on a Mac, or from Microsoft Outlook 2003 or 2007 on a PC. (On a Mac, you can sync calendars with multiple applications. On a PC, you can sync calendars with only one application at a time.) • Mail Accounts Sync email account settings from Mail on a Mac, and from Microsoft Outlook 2003 or 2007 or Outlook Express on a PC. Account settings are transferred only from your computer to iPhone. Changes you make to an email account on iPhone don’t affect the account on your computer. Note: The password for your Yahoo! email account isn’t saved on your computer, so it can’t be synced and must be entered on iPhone. In Settings, choose “Mail, Contacts, Calendars,” tap your Yahoo! account, and enter the password. • Web Browser You can sync bookmarks on iPhone with Safari on a Mac, or with Safari or Microsoft Internet Explorer on a PC. 14 Chapter 1 Getting Started• Notes Sync notes in the Notes application on iPhone with notes in Mail on a Mac or with Microsoft Outlook 2003 or 2007 on a PC. (On a Mac, you must have Mac OS version 10.5.7 or later installed to sync notes.) • Advanced These options let you replace the information on iPhone with the information on your computer during the next sync. Applications Pane Use the Applications pane to specify which App Store applications to sync on iPhone, or to arrange your Home screen (requires iTunes 9 or later). Any applications downloaded directly to iPhone are automatically backed up to your iTunes library when you sync. If you manually delete an application on iPhone, you can reinstall it from this pane as long as it was previously synced. Ringtones Pane Use the Ringtones pane to select the ringtones you want to sync to iPhone. Music, Movies, TV Shows, Podcasts, and iTunes U Panes Use these panes to specify the media you want to sync. You can sync all music, movies, TV shows, podcasts, and iTunes U collections, or select the content you want on iPhone. If you want to watch rented movies on iPhone, transfer them to iPhone using the Movies pane in iTunes. If there’s not enough room on iPhone for all the media you’ve specified, iTunes can create a special playlist and set it to sync with iPhone. Note: The iTunes U pane appears only in iTunes 9 or later. In earlier versions of iTunes, iTunes U content appeared in the Podcasts pane. Photos Pane You can sync photos and videos (Mac only, iTunes 9 required) with iPhoto 4.0.3 or later, or Aperture on a Mac; or with Adobe Photoshop Elements 3.0 or later on a PC. You can also sync photos and videos in any folder on your computer that contains images. Preventing Automatic Syncing You can prevent iPhone from syncing automatically when you connect iPhone to a computer other than the one you usually sync with. Turn off automatic syncing for iPhone: Connect iPhone to your computer. In iTunes, select iPhone in the sidebar, then click the Summary tab. Deselect “Automatically sync when this iPhone is connected.” You can still sync by clicking the Sync button. Chapter 1 Getting Started 15Prevent automatic syncing for all iPhones and iPods: In iTunes choose iTunes > Preferences (on a Mac) or Edit > Preferences (on a PC), click Devices, and select “Disable automatic syncing for all iPhones and iPods.” If this checkbox is selected, iPhone won’t sync automatically, even if “Automatically sync when this iPhone is connected” is selected in the Summary pane. Prevent automatic syncing one time, without changing settings: Open iTunes, connect iPhone to your computer, then press and hold Command-Option (on a Mac) or Shift-Control (on a PC) until you see iPhone appear in the sidebar. Sync manually: In iTunes, select iPhone in the sidebar, then click Sync in the bottomright corner of the window. Or, if you’ve changed any sync settings, click Apply. Mail, Contacts, and Calendar Accounts iPhone works with MobileMe, Microsoft Exchange, and many of the most popular email systems. Setting Up Accounts MobileMe and Microsoft Exchange provide not only email, but contact and calendar information that can be synced to iPhone automatically, over the air. MobileMe can also sync your bookmarks on iPhone with Safari on a Mac, or with Safari or Microsoft Internet Explorer on a PC. You set up MobileMe, Exchange, and other email accounts directly on iPhone. iPhone uses the Exchange ActiveSync protocol to sync email, calendars, and contacts with the following versions of Microsoft Exchange: • Exchange Server 2003 Service Pack 2 • Exchange Server 2007 Service Pack 1 For many popular email accounts, iPhone automatically enters most of the settings for you. If you don’t already have an email account, you can get a free account online at www.yahoo.com, www.google.com, or www.aol.com. You can also try MobileMe, free for 60 days. Go to www.me.com. Set up an account on iPhone: 1 From the iPhone Home screen, tap Settings. 2 Tap “Mail, Contacts, Calendars,” then tap Add Account. 3 Tap an account type: • Microsoft Exchange • MobileMe • Google email 16 Chapter 1 Getting Started• Yahoo! Mail • AOL • Other 4 Enter your account information and tap Save. Your service provider or system administrator can provide the account settings you need. Exchange accounts: Enter your complete email address, domain (optional), user name, password, and a description. The description can be whatever you like. iPhone supports Microsoft’s Autodiscovery service, which uses your user name and password to determine the address of the Exchange server. If the server’s address can’t be determined, you’re asked to enter it. (Enter the complete address in the Server field.) Once you connect to the Exchange server, you may be prompted to change your passcode to match the policies set on the server. 5 If you’re setting up a MobileMe or Microsoft Exchange account, tap the items you want to use on iPhone—mail, contacts, calendars, and bookmarks (MobileMe only). MobileMe includes the Find My iPhone feature that helps you locate iPhone if it’s been lost or stolen, and remotely lock, set a passcode, or erase the information on iPhone if necessary. See “Security Features” on page 45. If you enable Find My iPhone for your MobileMe account, make sure that Push is turned on for Fetch New Data. In Settings, choose “Mail, Contacts, Calendars” > Fetch New Data, and if Push is off, tap to turn it on. For Exchange accounts, you can set how many days of email you want to sync to iPhone. If you already have contact or calendar information on iPhone when you enable the account, iPhone asks what you want to do with existing information on iPhone. You can choose to merge the existing data into your MobileMe or Exchange account. If you don’t merge the data, you can choose to keep it in a separate account on iPhone (the account is labeled “On My iPhone”), or delete it. Existing bookmarks can only be merged or deleted. Similarly, when you disable contacts or calendars in an MobileMe or Exchange account, or if you delete an account, iPhone asks if you want to keep information or delete it. You can add contacts using an LDAP account if your company or organization supports it. See “Adding Contacts” on page 176. You can subscribe to CalDAV or iCal (.ics) calendars. See “Subscribing to and Sharing Calendars” on page 93. Chapter 1 Getting Started 17Push Accounts MobileMe, Microsoft Exchange, and Yahoo! Mail are known as “push” accounts. When new information is available, such as the arrival of an email message, the information is automatically delivered (pushed) to iPhone. (In contrast, “fetch” services require your email software to periodically check with your service provider to see if new messages have arrived, and then request them to be delivered.) MobileMe and Exchange also use push to sync your contacts, calendars, and bookmarks (MobileMe only) if you have those items selected in the account settings. Synced information is transferred automatically over your wireless connection; you don’t need to connect iPhone to your computer to sync. If you don’t have a cellular connection, iPhone can receive pushed data over a Wi-Fi connection when iPhone is awake (the screen is on, or iPhone is connected to your computer or a power adapter). Installing Configuration Profiles If you’re in an enterprise environment, you may be able to set up accounts and other items on iPhone by installing a configuration profile. Configuration profiles provide a way for system administrators to quickly set up your iPhone to work with the information systems at your company, school, or organization. For example, a configuration profile might set up your iPhone to access the Microsoft Exchange servers at work, enabling iPhone to access your Exchange email, calendars, and contacts. Configuration profiles can configure multiple settings on iPhone all at once. For example, a configuration profile can set up your Microsoft Exchange account, VPN account, and certificates for secure access to your company’s network and information. A configuration profile may turn on the Passcode Lock, requiring you to create and enter a passcode for using iPhone. Your system administrator may distribute configuration profiles by email or by putting them on a secure webpage. A system administrator may also install a configuration profile directly on iPhone for you. Install a configuration profile: 1 Using iPhone, open the email message or download the configuration profile from the website provided by your system administrator. 2 When the configuration profile opens, tap Install. 3 Enter passwords and other information as requested. Important: You may be asked to verify that the configuration profile is trusted. If in doubt, consult your system administrator before installing a configuration profile. 18 Chapter 1 Getting StartedSettings provided by a configuration profile cannot be altered. If you want to change these settings, you must first remove the configuration profile or install an updated configuration profile. Remove a profile: In Settings, choose General > Profile, then select the configuration profile and tap Remove. Removing a configuration profile deletes the settings and all other information installed by the configuration profile from iPhone. Disconnecting iPhone from Your Computer Unless iPhone is syncing with your computer, you can disconnect it from your computer at any time. When iPhone is syncing with your computer, iPhone shows “Sync in progress.” If you disconnect iPhone before it finishes syncing, some data may not get transferred. When iPhone finishes syncing, iTunes shows “iPhone sync is complete.” Cancel a sync: Drag the slider on iPhone. If you get a call during a sync, the sync is canceled automatically and you can unplug iPhone to answer the call. Connect iPhone after the call to finish syncing. Chapter 1 Getting Started 19Basics 2 iPhone at a Glance Headset jack Receiver Ring/Silent switch Camera (on back) SIM card tray Volume buttons Touchscreen Speaker Dock connector Home button Sleep/Wake button Microphone Application icons Status bar Your Home screen may look different, depending on the model of iPhone you have and whether you have rearranged its icons. iPhone Included Accessories Dock Connector to USB Cable Stereo headset USB power adapter SIM eject tool 20Item What you can do with it Apple Earphones with Remote and Mic (iPhone 3GS) iPhone Stereo Headset (iPhone 3G) Listen to music, videos, and phone calls. Use the built-in microphone to talk. Press the center button to answer or end a call. When listening to iPod, press the button once to play or pause a song, or press twice quickly to skip to the next track. Use the + and – buttons to adjust the volume (iPhone 3GS only). Press and hold the center button to use Voice Control (iPhone 3GS only). Dock Connector to USB Cable Use the cable to connect iPhone to your computer to sync and charge. The cable can be used with the optional dock or plugged directly into iPhone. USB power adapter Connect the power adapter to iPhone using the included cable, then plug it into a standard power outlet to charge iPhone. SIM eject tool Eject the SIM card. Status Icons The icons in the status bar at the top of the screen give information about iPhone: Status icon What it means Cell signal Shows whether you’re in range of the cellular network and can make and receive calls. The more bars, the stronger the signal. If there’s no signal, the bars are replaced with “No service.” Airplane mode Shows that airplane mode is on—you cannot use the phone, access the Internet, or use Bluetooth® devices. Non-wireless features are available. See “Airplane Mode” on page 138. 3G Shows that your carrier’s 3G network is available, and iPhone can connect to the Internet over 3G. Available on iPhone 3G or later. See “How iPhone Connects to the Internet” on page 40. Chapter 2 Basics 21Status icon What it means EDGE Shows that your carrier’s EDGE network is available, and iPhone can connect to the Internet over EDGE. See “How iPhone Connects to the Internet” on page 40. GPRS Shows that your carrier’s GPRS network is available, and iPhone can connect to the Internet over GPRS. See “How iPhone Connects to the Internet” on page 40. Wi-Fi Shows that iPhone is connected to the Internet over a Wi-Fi network. The more bars, the stronger the connection. See “Joining a Wi-Fi Network” on page 41. Network activity Shows over-the-air syncing or other network activity. Some third-party applications may also use this icon to indicate an active process. Call Forwarding Shows that Call Forwarding is set up on iPhone. See “Call Forwarding” on page 154. VPN Shows that you’re connected to a network using VPN. See “Network” on page 143. Lock Shows that iPhone is locked. See “Sleep/Wake Button” on page 26. TTY Shows that iPhone is set to work with a TTY machine. See “Using iPhone with a Teletype (TTY) Machine” on page 154. Play Shows that a song, audiobook, or podcast is playing. See “Playing Songs” on page 73. Alarm Shows that an alarm is set. See “Alarms” on page 133. Bluetooth Blue or white icon: Bluetooth is on and a device, such as a headset or car kit, is connected. Gray icon: Bluetooth is on, but no device is connected. No icon: Bluetooth is turned off. See “Bluetooth Devices” on page 55. Battery Shows battery level or charging status. See “Battery” on page 43. 22 Chapter 2 BasicsHome Screen Press the Home button at any time to go to the Home screen, which contains your iPhone applications. Tap any application icon to get started. iPhone Applications The following applications are included with iPhone: Phone Make calls, with quick access to recent callers, favorites, and all your contacts. Dial manually using the numeric keypad. Or just use voice dialing. Visual voicemail presents a list of your voicemail messages. Just tap to listen to any message you want, in any order you want. Mail iPhone works with MobileMe, Microsoft Exchange, and many of the most popular email systems—including Yahoo! Mail, Google email, and AOL—as well as most industrystandard POP3 and IMAP email systems. View PDFs and other attachments within Mail. Save attached photos and graphics to your Camera Roll album. Safari Browse websites over a cellular data network or over Wi-Fi. Rotate iPhone sideways for widescreen viewing. Double-tap to zoom in or out—Safari automatically fits the webpage column to the iPhone screen for easy reading. Open multiple pages. Sync bookmarks with Safari or Microsoft Internet Explorer on your computer. Add Safari web clips to the Home screen for fast access to favorite websites. Save images from websites to your Photo Library. iPod Listen to your songs, audiobooks, and podcasts. Create on-the-go playlists, or use Genius to create playlists for you. Listen to Genius Mixes of songs from your library. Watch movies and video podcasts in widescreen. Messages Send and receive SMS text messages. Conversations are saved in an iChat-like presentation, so you can see a history of messages you’ve sent and received. Send photos, video clips (iPhone 3GS only), contact information, and voice memos to MMS devices (iPhone 3G or later). Calendar View and search your MobileMe, iCal, Microsoft Entourage, Microsoft Outlook, or Microsoft Exchange calendars. Enter events on iPhone and they get synced back to the calendar on your computer. Subscribe to calendars. Set alerts to remind you of events, appointments, and deadlines. Photos View photos and videos (iPhone 3GS only) you’ve taken with iPhone, received in Mail or MMS (iPhone 3GS only) messages, or synced from your computer’s photo application. (Video syncing on Macs only.) View them in portrait or landscape orientation. Zoom in on photos for a closer look. Watch a slideshow. Email photos and videos, send them in MMS messages (iPhone 3G or later), or publish them to MobileMe galleries. Assign images to contacts, and use them as wallpaper. Chapter 2 Basics 23Camera Take photos, and record videos (iPhone 3GS only). View them on iPhone, email them, send them in an MMS message (iPhone 3G or later), or upload them to your computer. Trim and save video clips. Upload videos directly to YouTube. Take a friend’s picture and set iPhone to display it when that person calls you. YouTube Play videos from YouTube’s online collection. Search for any video, or browse featured, most viewed, most recently updated, and top-rated videos. Set up and log in to your YouTube account—then rate videos, sync your favorites, show subscriptions, and more. Upload your own videos taken with iPhone. Stocks Watch your favorite stocks, updated automatically from the Internet. View company news and current trading information, such as opening or average price, trading volume, or market capitalization. Rotate iPhone to see detailed charts in landscape orientation. Drag your finger along the charts to track price points, or use two fingers to see a range between points. Maps See a street map, satellite view, or hybrid view of locations around the world. Zoom in for a closer look, or check out the Google Street View. Find and track your current (approximate) location. See which way you’re facing (iPhone 3GS only, using its builtin compass). Get detailed driving, public transit, or walking directions and see current highway traffic conditions. Find businesses in the area and call with a single tap. Weather Get current weather conditions and a six-day forecast. Add your favorite cities for a quick weather report anytime. Voice Memos Record voice memos on iPhone. Play them back on iPhone or sync them with iTunes to listen to voice memos on your computer. Attach voice memos to email or MMS messages (iPhone 3G or later). Notes Jot notes on the go—reminders, grocery lists, brilliant ideas. Send them in email. Sync notes to Mail or Microsoft Outlook or Outlook Express. Clock View the time in cities around the world—create clocks for your favorites. Set one or more alarms. Use the stopwatch, or set a countdown timer. 24 Chapter 2 BasicsCalculator Add, subtract, multiply, and divide. Rotate iPhone sideways to use expanded scientific functions. Settings Set up accounts and adjust all iPhone settings in one convenient place. Set your own volume limit for listening comfort. Set your ringtone, wallpaper, screen brightness, and settings for network, phone, mail, web, music, video, photos, and more. Set autolock and a passcode for security. Restrict access to explicit iTunes content and certain applications. Reset iPhone. iTunes Search the iTunes Store for music, ringtones, audiobooks, TV shows, music videos, and movies. Browse, preview, purchase, and download new releases, top items, and more. Rent movies to view on iPhone. Stream and download podcasts. Read reviews or write your own reviews for your favorite store items. App Store Search the App Store for iPhone applications you can purchase or download using your Wi-Fi or cellular data network connection. Read reviews or write your own reviews for your favorite apps. Download and install the application on your Home screen. Compass Use the built-in digital compass (iPhone 3GS only) to determine your heading. Get your current coordinates. Choose between true north and magnetic north. Contacts Get contact information synced from MobileMe, Mac OS X Address Book, Yahoo! Address Book, Google Contacts, Windows Address Book (Outlook Express), Microsoft Outlook, or Microsoft Exchange. Search, add, change, or delete contacts, which get synced back to your computer. Nike + iPod Nike + iPod (which appears when you activate it in Settings) turns iPhone into a workout companion. Track your pace, time, and distance from one workout to the next and choose a song to power through your routine. (iPhone 3GS only. Requires select Nike shoes and a Nike + iPod Sensor, sold separately.) Note: Application functionality and availability may vary depending on the country or region where you purchase and use iPhone. Contact your carrier for more information. Customizing the Home Screen You can customize the layout of icons on the Home screen—including the Dock icons along the bottom of the screen. If you want, arrange them over multiple Home screens. Rearrange icons: 1 Touch and hold any Home screen icon until the icons begin to wiggle. 2 Arrange the icons by dragging them. 3 Press the Home button to save your arrangement. You can also add links to your favorite webpages on the Home screen. See “Web Clips” on page 70. Chapter 2 Basics 25You can also rearrange the Home screen icons and the order of the screens (in iTunes 9 or later) when iPhone is connected to your computer. Select iPhone in the iTunes sidebar, then click the Applications tab. Create additional Home screens: While arranging icons, drag an icon to the right edge of the screen until a new screen appears. You can flick to return to the original screen and drag more icons to the new screen. You can create up to 11 screens. The number of dots above the Dock shows the number of screens you have, and indicates which screen you’re viewing. Switch to another Home screen: Flick left or right, or tap to the left or right of the row of dots. Go to the first Home screen: Press the Home button. Reset your Home screen to the default layout: Choose Settings > General > Reset and tap Reset Home Screen Layout. Buttons A few simple buttons make it easy to turn iPhone on and off, adjust the volume, and switch between ring and silent modes. Sleep/Wake Button When you’re not using iPhone but you still want to receive calls and text messages, you can lock it. When iPhone is locked, nothing happens if you touch the screen. You can still listen to music and adjust the volume, and use the center button on your iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset) to play or pause a song, or answer or end a call. 26 Chapter 2 BasicsBy default, if you don’t touch the screen for a minute, iPhone locks automatically. Sleep/Wake button Lock iPhone Press the Sleep/Wake button. Unlock iPhone Press the Home button or the Sleep/Wake button, then drag the slider. Turn iPhone completely off Press and hold the Sleep/Wake button for a few seconds until the red slider appears, then drag the slider. When iPhone is off, incoming calls go straight to voicemail. Turn iPhone on Press and hold the Sleep/Wake button until the Apple logo appears. For information about changing how long before iPhone locks, see “Auto-Lock” on page 145. For information about setting iPhone to require a passcode to unlock it, see “Passcode Lock” on page 145. Volume Buttons When you’re on the phone or listening to songs, movies, or other media, the buttons on the side of iPhone adjust the audio volume. Otherwise, the buttons control the volume for the ringer, alerts, and other sound effects. WARNING: For important information about avoiding hearing loss, see the Important Product Information Guide at www.apple.com/support/manuals/iphone. To adjust the volume, use the buttons on the side of iPhone. Volume up Volume down To set a volume limit for music and videos on iPhone, see “Music” on page 158. Chapter 2 Basics 27Ring/Silent Switch Flip the Ring/Silent switch to change between ring and silent modes. Ring Silent When set to ring mode, iPhone plays all sounds. When set to silent mode, iPhone doesn’t ring or play alerts and other sound effects. Important: Clock alarms, audio-dependent applications such as iPod, and many games still play sounds through the built-in speaker when iPhone is set to silent mode. By default, when you get a call, iPhone vibrates whether it’s set to ring mode, or in silent mode. If iPhone is set to ring mode, you can silence a call by pressing the Sleep/ Wake button or one of the volume buttons once. Press a second time to send the call to voicemail. For information about changing sound and vibrate settings, see “Sounds and the Ring/ Silent Switch” on page 141. Touchscreen The controls on the iPhone touchscreen change dynamically depending on the task you’re performing. Opening Applications Open an application: Tap an icon. 28 Chapter 2 BasicsClose an application and return to the Home screen: Press the Home button below the display. Scrolling Drag up or down to scroll. On some screens such as webpages, you can also scroll side to side. Dragging your finger to scroll won’t choose or activate anything on the screen. Flick to scroll quickly. You can wait for the scrolling to come to a stop, or touch anywhere on the screen to stop it immediately. Touching the screen to stop scrolling won’t choose or activate anything. To quickly scroll to the top of a list, webpage, or email, just tap the status bar. Chapter 2 Basics 29Lists Some lists have an index along the right side, which helps you navigate quickly. Find items in an indexed list: Tap a letter to jump to items starting with that letter. Drag your finger along the index to scroll quickly through the list. Index Choose an item: Tap an item in the list. Depending on the list, tapping an item can do different things—for example, it may open a new list, play a song, open an email, or show someone’s contact information so you can call that person. Return to a previous list: Tap the back button in the upper-left corner. Zooming In or Out When viewing photos, webpages, email, or maps, you can zoom in and out. Pinch your fingers together or apart. For photos and webpages, you can double-tap (tap twice quickly) to zoom in, then double-tap again to zoom out. For maps, double-tap to zoom in and tap once with two fingers to zoom out. 30 Chapter 2 BasicsViewing in Landscape Many iPhone applications let you view the screen in either portrait or landscape orientation. Rotate iPhone and the display rotates too, adjusting automatically to fit the new screen orientation. You may prefer landscape for viewing webpages in Safari, or when entering text, for example. Webpages automatically scale to the wider screen in landscape, making the text and images larger. Similarly, the onscreen keyboard is larger in landscape, which may help increase your typing speed and accuracy. The following applications support both portrait and landscape orientation: • Mail • Safari • Messages • Notes • Contacts • Stocks • iPod • Photos • Camera • Calculator Movies viewed in iPod and YouTube appear only in landscape orientation. Street views in Maps also appear in landscape. Onscreen Keyboard Use the onscreen keyboard to enter text, such as contact information, text messages, and web addresses. Chapter 2 Basics 31Typing Depending on the application you’re using, the intelligent keyboard may automatically suggest corrections as you type to help prevent mistyped words. Enter text: 1 Tap a text field, such as in a note or new contact, to bring up the keyboard. 2 Tap keys on the keyboard. Start by typing with just your index finger. As you get more proficient, you can type more quickly using two thumbs. As you type, each letter appears above your thumb or finger. If you touch the wrong key, you can slide your finger to the correct key. The letter isn’t entered until you release your finger from the key. Type uppercase Tap the Shift key before tapping a letter. Or touch and hold the Shift key, then slide to a letter. Quickly type a period and space Double-tap the space bar. (You can turn this feature on or off in Settings > General > Keyboard.) Turn caps lock on Double-tap the Shift key. The Shift key turns blue, and all letters you type are uppercase. Tap the Shift key again to turn caps lock off. (You can turn this feature on or off in Settings > General > Keyboard.) Show numbers, punctuation, or symbols Tap the Number key. Tap the Symbol key to see additional punctuation and symbols. Type letters or symbols that aren’t on the keyboard Touch and hold the related letter or symbol, then slide to choose a variation. 32 Chapter 2 BasicsDictionary For many languages, iPhone has dictionaries to help you type. The appropriate dictionary is activated automatically when you select a supported keyboard. For a list of supported languages, see www.apple.com/iphone/specs.html. iPhone uses the active dictionary to suggest corrections or complete the word you’re typing. You don’t need to interrupt your typing to accept the suggested word. Suggested word Accept or reject dictionary suggestions: m To reject the suggested word, finish typing the word as you want it, then tap the “x” to dismiss the suggestion before typing anything else. Each time you reject a suggestion for the same word, iPhone becomes more likely to accept your word. m To use the suggested word, type a space, punctuation mark, or return character. Turn Auto-Correction on or off: Choose General > Keyboard and turn Auto-Correction on or off. Auto-Correction is on by default. Note: If you’re entering Chinese or Japanese, tap one of the suggested alternatives. Editing An onscreen magnifying glass helps you position the insertion point for typing and editing text. You can select text to cut, copy, and paste. Chapter 2 Basics 33Position the insertion point: Touch and hold to bring up the magnifying glass, then drag to position the insertion point. Select text: Tap the insertion point to display the selection buttons. Tap Select to select the adjacent word or tap Select All to select all text. When you’re typing, you can also double-tap to select a word. In read-only documents, such as webpages, or email or text messages you’ve received, touch and hold to select a word. Drag the grab points to select more or less text. Cut or copy text: Select text, then tap Cut or Copy. Paste text: Tap the insertion point and tap Paste. The last text that you cut or copied is inserted. Or select text and tap Paste to replace the text. Undo the last edit: Shake iPhone and tap Undo. 34 Chapter 2 BasicsInternational Keyboards iPhone provides keyboards that allow you to enter text in many different languages, including languages that read from right to left. For a complete list of supported keyboards, go to www.apple.com/iphone/specs.html. Turn international keyboards on or off: 1 In Settings, choose General > International > Keyboards. 2 Turn on the keyboards you want. Languages with more than one keyboard, such as Japanese and Chinese, indicate the number of keyboards available. Tap to choose a keyboard for that language. Switch keyboards if more than one keyboard is turned on Tap to switch keyboards. When you tap the symbol, the name of the newly activated keyboard appears briefly. Type letters, numbers, or symbols that aren’t on the keyboard Touch and hold the related letter, number, or symbol, then slide to choose a variation. On the Hebrew and Thai keyboards, for example, you can choose native numbers by touching and holding the related Arabic number. Enter Japanese Kana Use the Kana keypad to select syllables. For more syllable options, tap the arrow key and select another syllable or word from the window. Enter Japanese QWERTY Use the QWERTY keyboard to input code for Japanese syllables. As you type, suggested syllables appear. Tap the syllable to choose it. Enter Emoji picture characters Use the Emoji keyboard. Available only on iPhones purchased and used in Japan. Enter Korean Use the 2-Set Korean keyboard to type Hangul letters. To type double consonants or compound vowels, touch and hold the letter, then slide to choose the double letter. Enter Simplified or Traditional Chinese Pinyin Use the QWERTY keyboard to enter Pinyin for Chinese characters. As you type, suggested Chinese characters appear. Tap a character to choose it, or continue entering Pinyin to see more character options. Chapter 2 Basics 35Enter Traditional Chinese Zhuyin Use the keyboard to enter Zhuyin letters. As you type, suggested Chinese characters appear. Tap a character to choose it, or continue entering Zhuyin to see more character options. After you type an initial letter, the keyboard changes to show more letters. Enter handwritten Simplified or Traditional Chinese Use the touchpad to enter Chinese characters with your finger. As you write character strokes, iPhone recognizes them and shows matching characters in a list, with the closest match at the top. When you choose a character, its related characters appear in the list as additional choices. You can get some complex characters by entering two or more component characters. For example, enter ? (fish), then ? (bristle), to get ? (partial name of Hong Kong International Airport), which appears in the character list with an arrow next to it. Tap the character to replace the characters you entered. When Simplified or Traditional Chinese handwriting formats are turned on, you can enter Chinese characters with your finger, as shown: Touchpad 36 Chapter 2 BasicsSearching You can search many applications on iPhone, including Mail, Calendar, iPod, Notes, and Contacts. You can search an individual application, or search all the applications at once using Spotlight. Go to Spotlight: From the main page of the Home screen, flick left to right. If you’re on the main Home screen page, you can press the Home button to go to Spotlight. From the Spotlight page, press the Home button to return to the main Home screen page. You can also set iPhone to go to Spotlight when you double-click the Home button. See “Home” on page 147. Search iPhone: On the Spotlight page, enter text in the Search field. Search results appear automatically as you type. Tap Search to dismiss the keyboard and see more of the results. Icons to the left of the search results let you know which application the results are from. Tap an item in the results list to open it. Application What’s searched Contacts First, last, and company names Mail To, From, and Subject fields of all accounts (the text of messages isn’t searched) Calendar Event titles, invitees, and locations (notes aren’t searched) iPod Music (names of songs, artists, and albums) and the titles of podcasts, video, and audiobooks Notes Text of notes Spotlight also searches the names of the native and installed applications on iPhone, so if you have a lot of applications you may want to use Spotlight as a way to locate and open applications. Open applications from Spotlight: Enter the application name, then tap to open the application directly from the search results. Use the Search Results settings to choose which applications are searched and the order in which they’re searched. See “Home” on page 147. Chapter 2 Basics 37Voice Control Voice Control (available only on iPhone 3GS) lets you make phone calls and control iPod music playback using voice commands. Note: Voice Control isn’t available in all languages. Use Voice Control: Press and hold the Home button until the Voice Control screen appears and you hear a beep. You can also press and hold the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset). Use the following commands to make calls or play songs. Call someone in contacts Say “call” or “dial,” then say the name of the person. If the person has more than one phone number, you can add “home” or “mobile,” for example. Dial a number Say “call” or “dial,” then say the number. Control music playback Say “play” or “play music.” To pause, say “pause” or “pause music.” You can also say “next song” or “previous song.” Play an album, artist, or playlist Say “play,” then say “album,” “artist,” or “playlist” and the name. Shuffle the current playlist Say “shuffle.” Find out more about the currently playing song Say “what’s playing,” “what song is this,” “who sings this song,” or “who is this song by.” Use Genius to play similar songs Say “Genius,” “play more like this,” or “play more songs like this.” Cancel Voice Control Say “cancel” or “stop.” For best results: • Speak into the iPhone microphone as if you were making a phone call. You can also use the microphone in your iPhone or Bluetooth headset. • Speak clearly and naturally. 38 Chapter 2 Basics• Say only iPhone commands and names, and numbers. Pause slightly between commands. • Use full names. By default, Voice Control expects you to speak voice commands in the language that’s set for iPhone (the General > International > Language setting). The Voice Control settings let you change the language for speaking voice commands. Some languages are available in different dialects or accents. Change language or country: In Settings, choose General > International > Voice Control and tap the language or country. Voice Control for the iPod application is always on, but for security you can prevent voice dialing when iPhone is locked. Prevent voice dialing when iPhone is locked: In Settings, choose General > Passcode Lock and turn Voice Dial off. Unlock iPhone to use voice dialing. See“Voice Dialing” on page 48 and“Using Voice Control with iPod” on page 77. Stereo Headset The headset included with iPhone features a microphone and an integrated button that allows you to answer and end calls easily, and control audio and video playback. The headset included with iPhone 3GS (shown here) also has volume buttons. Center button Plug in the headset to listen to music or make a phone call. Callers hear you through the built-in microphone. Press the center button to control music playback and answer or end calls, even when iPhone is locked. (You can also use the equivalent button on your Bluetooth headset to control these functions.) Pause a song or video Press the center button once. Press again to resume playback. Skip to the next song Press the center button twice quickly. Return to previous song Press the center button three times quickly. Fast-forward Press the center button twice quickly and hold. Chapter 2 Basics 39Rewind Press the center button three-times quickly and hold. Adjust the volume (iPhone 3GS only) Press the + or – button. Answer an incoming call Press the center button once. End the current call Press the center button once. Decline an incoming call Press and hold the center button for about two seconds, then let go. Two low beeps confirm you declined the call. Switch to an incoming or on-hold call and put the current call on hold Press the center button once. Press again to switch back to the first call. Switch to an incoming or on-hold call and end the current call Press and hold the center button for about two seconds, then let go. Two low beeps confirm you ended the first call. Use Voice Control (iPhone 3GS only) Press and hold the center button. See “Voice Control” on page 38. If you get a call while the headset is plugged in, you can hear the ringtone through both the iPhone speaker and the headset. Connecting to the Internet iPhone connects to the Internet automatically whenever you use Mail, Safari, YouTube, Stocks, Maps, Weather, the App Store, or the iTunes Store. How iPhone Connects to the Internet iPhone connects to the Internet using either a Wi-Fi network or a cellular data network. iPhone does the following, in order, until connected: • Connects over the last Wi-Fi network you used that’s available. • If no previously used Wi-Fi networks are available, iPhone shows a list of Wi-Fi networks in range. Tap a network and, if necessary, enter the password to join. Networks that require a password show next to them. You can prevent iPhone from automatically showing available networks. See “Wi-Fi” on page 139. • If no Wi-Fi networks are available or you choose not to join any, iPhone connects to the Internet over a cellular data network ( , , or ). If no Wi-Fi networks are available and a cellular data network isn’t available, iPhone cannot connect to the Internet. Note: If you don’t have a 3G connection, you cannot use the Internet over a cellular data network when you’re on a call. You must have a Wi-Fi connection to use Internet applications while also talking on the phone. 40 Chapter 2 BasicsMany Wi-Fi networks can be used free of charge including, in some regions, Wi-Fi hotspots provided by your iPhone carrier. Some Wi-Fi networks require a fee. To join a Wi-Fi network at a hotspot where charges apply, you can usually open Safari to see a webpage that allows you to sign up for service. Joining a Wi-Fi Network The Wi-Fi settings let you turn on Wi-Fi and join Wi-Fi networks. Turn on Wi-Fi: Choose Settings > Wi-Fi and turn Wi-Fi on. Join a Wi-Fi network: Choose Settings > Wi-Fi, wait a moment as iPhone detects networks in range, then select a network (fees may apply to join some Wi-Fi networks). If necessary, enter a password and tap Join (networks that require a password appear with a lock icon). Once you’ve joined a Wi-Fi network manually, iPhone automatically connects to it whenever the network is in range. If more than one previously used network is in range, iPhone joins the one last used. When iPhone is connected to a Wi-Fi network, the Wi-Fi icon in the status bar at the top of the screen shows the connection strength. The more bars you see, the stronger the connection. For information about configuring Wi-Fi settings, see “Wi-Fi” on page 139. Cellular Data Network Access 3G, EDGE, and GPRS allow Internet connectivity over the cellular network available through your iPhone carrier’s wireless service. Check the carrier’s network coverage in your area for availability. You can tell iPhone is connected to the Internet via the cellular data network if you see the 3G ( ), EDGE ( ), or GPRS ( ) icon in the status bar at the top of the screen. Note: If you don’t have a 3G connection, you may not be able to receive calls while iPhone is actively transferring data over a cellular network—downloading a webpage, for example. Incoming calls then go directly to voicemail. Turn 3G on: In Settings, choose General > Network and tap Enable 3G. If you’re outside your carrier’s network, you may be able to access the Internet through another carrier. To enable email, web browsing, and other data services whenever possible, turn Data Roaming on. Turn Data Roaming on: In Settings, choose General > Network and turn Data Roaming on. Important: Roaming charges may apply. To avoid data roaming charges, make sure Data Roaming is turned off. Chapter 2 Basics 41Internet Access on an Airplane Airplane mode turns off the iPhone radio transmitters to avoid interfering with aircraft operation. In some regions, where allowed by the aircraft operator and applicable laws and regulations, you can turn on Wi-Fi while airplane mode is on, to: • Send and receive email • Browse the Internet • Sync your contacts and calendars over the air • Stream YouTube videos • Get stock quotes • Get map locations • Get weather reports • Purchase music and applications For more information, see “Airplane Mode” on page 138. VPN Access VPN (virtual private network) provides secure access over the Internet to private networks, such as the network at your company or school. Use Network settings to configure and turn on VPN. See “Network” on page 143. VPN can also be automatically set up by a configuration profile. See “Installing Configuration Profiles” on page 18. When VPN is set up by a configuration profile, iPhone may turn on VPN automatically whenever it’s needed. Contact your system administrator for more information. Using iPhone as a Modem You can use iPhone 3G or later as a modem to connect, or tether, your computer to the Internet. You can connect iPhone to your computer using the Dock Connector to USB Cable, or via Bluetooth. Note: Additional fees may apply. Contact your carrier for more information. Tethering works over the cellular data network. You can’t share a Wi-Fi connection to the Internet. If you have a 3G connection, you can make and receive phone calls while tethering. Note: To use iPhone as a modem with a Mac computer, it must be running Mac OS X version 10.5.7 or later. Set up a tethering connection: 1 In Settings, choose General > Network > Internet Tethering. 2 Slide the Internet Tethering switch to On. 3 Connect iPhone to your computer: 42 Chapter 2 Basics• USB: Connect your computer to iPhone, using the Dock Connector to USB Cable. In your computer’s Network services settings, choose iPhone. On a Mac, a pop-up window appears the first time you connect, saying “A new network interface has been detected.” Click Network Preferences, configure the network settings for iPhone, then click Apply. On a PC, use the Network Control Panel to configure the iPhone connection. • Bluetooth: On iPhone, choose Settings > General > Bluetooth and turn on Bluetooth. Then refer to the documentation that came with your computer system software to pair and connect iPhone with your computer. When you’re connected, a blue band appears at the top of the screen. Tethering remains on when you connect with USB, even when you aren’t actively using the Internet connection. Monitor your cellular data network usage: In Settings, choose General > Usage. Battery iPhone has an internal rechargeable battery. Charging the Battery WARNING: For important safety information about charging iPhone, see the Important Product Information Guide at www.apple.com/support/manuals/iphone. The battery icon in the upper-right corner shows the battery level or charging status. You can also display the percentage of the battery charge (iPhone 3GS only). Charging Charged Charge the battery: Connect iPhone to a power outlet using the included Dock Connector to USB Cable and USB power adapter. Chapter 2 Basics 43Charge the battery and sync iPhone: Connect iPhone to your computer using the included Dock Connector to USB Cable. Or connect iPhone to your computer using the included cable and the Dock, available separately. Unless your keyboard has a high-powered USB 2.0 port, you must connect iPhone to a USB 2.0 port on your computer. Important: The iPhone battery may drain instead of charge if iPhone is connected to a computer that’s turned off or is in sleep or standby mode. If you charge the battery while syncing or using iPhone, it may take longer to charge. Important: If iPhone is very low on power, it may display one of the following images, indicating that iPhone needs to charge for up to ten minutes before you can use it. If iPhone is extremely low on power, the display may be blank for up to two minutes before one of the low-battery images appears. or Maximizing Battery Life iPhone uses lithium-ion batteries. To learn more about how to maximize the lifespan and battery life of your iPhone, go to www.apple.com/batteries. Replacing the Battery Rechargeable batteries have a limited number of charge cycles and may eventually need to be replaced. The iPhone battery isn’t user replaceable; it can only be replaced by an authorized service provider. For more information, go to www.apple.com/support/iphone/service/battery. 44 Chapter 2 BasicsSecurity Features Security features help protect the information on iPhone from being accessed by others. You can set up a passcode that you must enter each time you turn on or wake up iPhone. Set a passcode: Choose General > Passcode Lock and enter a 4-digit passcode, then enter the passcode again to verify it. iPhone then requires you to enter the passcode to unlock it or to display the passcode lock settings. For addition information about using a passcode lock, see “Passcode Lock” on page 145. Prevent voice dialing when iPhone is locked: In Settings, choose General > Passcode Lock and turn Voice Dial off. Unlock iPhone to use voice dialing. The Find My iPhone feature helps you locate iPhone if it’s been lost or misplaced, and display a message on your iPhone to help someone return it to you. It includes Remote Wipe, which lets you erase all your information on iPhone in case you don’t recover it. The Remote Passcode Lock feature lets you remotely lock your iPhone and create a new or replacement 4-digit passcode. Find My iPhone requires a MobileMe account. MobileMe is an online service, available by subscription. Go to www.apple.com/mobileme for more information. To enable this feature, turn on Find My iPhone in your MobileMe account settings. See “Setting Up Accounts” on page 16. Find your iPhone: Log in to your MobileMe account at www.me.com and go to the Find My iPhone pane. Follow the onscreen instructions to locate your device on a map and display a message on its screen along with an optional sound to help you find it. Remotely wipe information on your iPhone: Log in to your MobileMe account at www.me.com, then go to the Find My iPhone pane. Click “Remote Wipe…,” and follow the onscreen instructions. A remote wipe is equivalent to the “Erase all content and settings” feature in Settings. It resets all settings to their defaults and erases all your information and media. See “Resetting iPhone” on page 149. Remotely lock your iPhone: Log in to your MobileMe account at www.me.com, then go to the Find My iPhone pane. Click Remote Passcode Lock, and follow the onscreen instructions. Chapter 2 Basics 45Cleaning iPhone To clean iPhone, unplug all cables and turn off iPhone (press and hold the Sleep/ Wake button, then slide the onscreen slider). Then use a soft, slightly damp, lint-free cloth. Avoid getting moisture in openings. Don’t use window cleaners, household cleaners, aerosol sprays, solvents, alcohol, ammonia, or abrasives to clean iPhone. If your iPhone has an oleophobic coating on the screen (iPhone 3GS only), simply wipe your iPhone’s screen with a soft, lint-free cloth to remove oil left by your hands and face. For additional information about handling iPhone, see the iPhone Important Product Information Guide at www.apple.com/support/manuals/iphone. Restarting and Resetting iPhone If something isn’t working right, try restarting, force quitting an application, or resetting iPhone. Restart iPhone: Press and hold the Sleep/Wake button until the red slider appears. Slide your finger across the slider to turn off iPhone. To turn iPhone back on, press and hold the Sleep/Wake until the Apple logo appears. If you can’t turn off iPhone or if the problem continues, you may need to reset. A reset should be done only if turning iPhone off and on doesn’t resolve the problem. Force quit an application: Press and hold the Sleep/Wake button on top of iPhone for a few seconds until a red slider appears, and then press and hold the Home button until the application quits. Reset iPhone: Press and hold the Sleep/Wake button and the Home button at the same time for at least ten seconds, until the Apple logo appears. For more troubleshooting suggestions, see Appendix A,“Troubleshooting,” on page 193. 46 Chapter 2 BasicsPhone 3 Phone Calls Making a call on iPhone is as simple as tapping a name and number in your contacts, tapping one of your favorites, or tapping a recent call to return it. Making Calls Buttons at the bottom of the Phone screen give you quick access to your favorites, recent calls, your contacts, and a numeric keypad for dialing manually. WARNING: For important information about driving safely, see the Important Product Information Guide at www.apple.com/support/manuals/iphone. Number of missed calls Number of unheard voicemail messages Use Contacts to call someone Tap Contacts, choose a contact, then tap a phone number. Call a favorite Tap Favorites, then choose a contact. Return a recent call Tap Recents, then tap a name or number in the list. Dial a number Tap Keypad, enter the number, then tap Call. If you copy a phone number to the clipboard, you can paste it to the keypad and dial it. 47Paste a number to the keypad: Tap the screen above the keyboard, then tap Paste. If the phone number you copied included letters, iPhone automatically converts them to the appropriate digits. Jump to favorites from anywhere: Double-click the Home button. You can change this preference in Settings. See “Home” on page 147. Bring up the last number you dialed: Tap Keypad, then tap Call. Tap Call again to dial the number. Voice Dialing You can use Voice Control (iPhone 3GS only) to call someone in your contacts or dial a specific number. Note: Voice Control isn’t available in all languages. Use Voice Control to make phone calls: Press and hold the Home button until the Voice Control screen appears and you hear a beep. Then use the commands described below to make calls. You can also press and hold the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset) to use Voice Control. Call someone in contacts Say “call” or “dial” then say the name of the person. If the person has more than one number, specify which one you want to call. Examples:  Call John Appleseed  Call John Appleseed at home  Call John Appleseed, mobile Dial a number Say “call” or “dial,” then say the number. For best results, speak the full name of the person you’re calling. If you give only the first name, and you have more than one contact with that same name, iPhone asks which of those contacts you want to call. If there’s more than one number for the person you’re calling, specify which number to use. If you don’t specify which number, iPhone asks you which one to use. When voice dialing a number, speak each digit separately—for example, say “four one five, five five five, one two one two.” Note: For the “800” area code in the U.S., you can say “eight hundred.” Prevent voice dialing when iPhone is locked: In Settings, choose General > Passcode Lock and turn Voice Dial off. Unlock iPhone to use voice dialing. 48 Chapter 3 PhoneReceiving Calls When you receive a call, tap Answer. If iPhone is locked, drag the slider. You can also press the center button on your iPhone headset or the equivalent button on your Bluetooth headset to answer a call. Center button Silence a call: Press the Sleep/Wake button or either volume button. You can still answer the call after silencing it, until it goes to voicemail. Decline a call: Do one of the following to send a call directly to voicemail. • Press the Sleep/Wake button twice quickly. Sleep/Wake button • Press and hold the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset) for about two seconds. Two low beeps confirm that the call was declined. • Tap Decline (if iPhone is awake when a call comes in). Block calls and maintain Wi-Fi access to the Internet: In Settings, turn on Airplane Mode, then tap Wi-Fi to turn it on. While On a Call When you’re on a call, the screen shows call options. Chapter 3 Phone 49Mute your line Tap Mute. You can still hear the caller, but the caller can’t hear you. Use the keypad to enter information Tap Keypad. Use the speakerphone or a Bluetooth device Tap Speaker. The Button is labeled Audio Source when a Bluetooth device is available, which lets you select the Bluetooth device, iPhone, or Speaker Phone. See contact information Tap Contacts. Put a call on hold Tap Hold. Neither party can hear the other. Make another call Tap Add Call. Use other applications during a call: Press the Home button, then tap an application icon. End a call: Tap End Call. Or press the center button on your iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset). Second Calls During a call, you can make or receive another call. If you receive a second call, iPhone beeps and shows the caller’s information and a list of options. Note: Making and receiving a second call may be an optional service in some countries. Contact your carrier for more information. Respond to a second call: • To ignore the call and send it to voicemail, tap Ignore. • To hold the first call and answer the new one, tap Hold Call + Answer. • To end the first call and answer the new one, tap End Call + Answer. Make a second call: Tap Add Call. The first call is put on hold. Switch between calls: Tap Swap. The active call is put on hold. Create a conference call: Tap Merge Calls. See “Conference Calls” below. Conference Calls You can talk to more than one person at a time, and merge up to five calls, depending on your carrier. Note: Conference calling may be an optional service in some countries. Contact your carrier for more information. Create a conference call: 1 Make a call. 2 Tap Add Call and make another call. The first call is put on hold. 3 Tap Merge Calls. The calls are merged on one line and everyone can hear each other. 50 Chapter 3 Phone4 Repeat steps two and three to add up to five calls. Drop one call Tap Conference and tap next to a call. Then tap End Call. Talk privately with a call Tap Conference, then tap Private next to a call. Tap Merge Calls to resume the conference. Add an incoming call Tap Hold Call + Answer, then tap Merge Calls. If your service includes conference calling, iPhone always has a second line available in addition to the conference call. Emergency Calls If iPhone is locked with a passcode, you may still be able to make an emergency call. Make an emergency call when iPhone is locked: On the Enter Passcode screen, tap Emergency Call, then dial the number using the keypad. Important: Only emergency numbers valid in the region where you’re making the call will work. In some countries, you can’t make emergency calls unless your SIM card is installed and activated, and the SIM PIN has been correctly entered or turned off. In the U.S., location information (if available) is provided to emergency service providers when you dial 911. Important: You should not rely on wireless devices for essential communications, such as medical emergencies. Use of any cellular phone to call emergency services may not work in all locations. Emergency numbers and services vary by region, and sometimes an emergency call cannot be placed due to network availability or environmental interference. Some cellular networks may not accept an emergency call from iPhone if it doesn’t have a SIM, if you locked your SIM, or if you haven’t activated your iPhone. Visual Voicemail On iPhone, visual voicemail lets you see a list of your messages and choose which ones to listen to or delete, without having to listen to instructions or prior messages. Note: Visual voicemail may not be available in all regions, or may be an optional service. Contact your carrier for more information. If visual voicemail isn’t available, tap Voicemail and follow the voice prompts to retrieve your messages. Number of missed calls and unheard voicemail messages appears on the Home screen Phone icon. Chapter 3 Phone 51Setting Up Voicemail The first time you tap Voicemail, iPhone prompts you to create a voicemail password and record your voicemail greeting. Change your greeting: 1 Tap Voicemail, tap Greeting, then tap Custom. 2 Tap Record when you’re ready to start. 3 When you finish, tap Stop. To review, tap Play. To rerecord, repeat steps 2 and 3. 4 Tap Save. Use your carrier’s default greeting Tap Voicemail, tap Greeting, then tap Default. Set an alert sound for new voicemail In Settings, choose Sounds and turn New Voicemail on. The alert sounds once for each new voicemail. If the Ring/Silent switch is off, iPhone won’t sound alerts. Change the voicemail password In Settings, choose Phone > Change Voicemail Password. Checking Voicemail When you tap Phone, iPhone shows the number of missed calls and unheard voicemail messages. Number of missed calls Number of unheard voicemail messages 52 Chapter 3 PhoneTap Voicemail to see a list of your messages. Skip to any point in a message: Drag the playhead. Unheard messages Play/Pause Contact info Scrubber bar Speakerphone (Audio, when a Bluetooth device is connected. Tap to choose audio output.) Return the call Listen to a message: Tap the message. (If you’ve already heard the message, tap the message again to replay it.) Use and to pause and resume playback. Once you listen to a message, it’s saved until your carrier automatically erases it. Check voicemail from another phone: Dial your own number or your carrier’s remote access number. Deleting Messages Select a message, then tap Delete. Deleted visual voicemail messages are saved on iPhone until your carrier permanently erases them. Listen to a deleted message Tap Deleted Messages (at the end of the list), then tap the message. Undelete a message Tap Deleted Messages (at the end of the list), then tap the message and tap Undelete. Getting Contact Information Visual voicemail saves the date and time of the call, the length of the message, and any available contact information. See a caller’s contact information: Tap next to a message. You can use the information to email or text the caller, or update contact info. Chapter 3 Phone 53Contacts From a contact’s Info screen, a quick tap lets you make a phone call, create a new email message, find the location of their address, and more. See “Searching Contacts” on page 177. Favorites Favorites gives you quick access to your most-used phone numbers. Add a contact’s number to your favorites list: Tap Contacts and choose a contact. Then tap “Add to Favorites” and choose the number you want to add. Add a recent caller’s number to your favorites list: Tap Recents and tap next to a caller, then tap “Add to Favorites.” Go to favorites: Double-click the Home button. See “Home” on page 147. Call a contact from your favorites Tap Favorites and choose a contact. Delete a contact from your favorites Tap Favorites and tap Edit. Then tap next to a contact or number and tap Remove. Reorder your favorites list Tap Favorites and tap Edit. Then drag next to a contact to a new place in the list. Ringtones and the Ring/Silent Switch iPhone comes with ringtones you can use for incoming calls, Clock alarms, and the Clock timer. You can also create and purchase ringtones from songs in iTunes. Ring/Silent Switch and Vibrate Modes A switch on the side of iPhone makes it easy to turn the ringer on or off. Turn the ringer on or off: Flip the switch on the side of iPhone. Ring Silent Important: Clock alarms still sound even if you set the Ring/Silent switch to silent. Set iPhone to vibrate: In Settings, choose Sounds. Separate controls let you set vibrate for both ring mode and silent mode. 54 Chapter 3 PhoneFor more information, see Chapter 19,“Settings,” on page 138. Setting Ringtones You can set the default ringtone for calls and Clock alarms and timers. You can also assign individual ringtones to contacts so you know who’s calling. Set the default ringtone: In Settings, choose Sounds > Ringtone, then choose a ringtone. Assign a ringtone to a contact: From Phone, tap Contacts and choose a contact. Then tap Ringtone and choose a ringtone. Purchasing Ringtones You can purchase ringtones from the iTunes Store on your iPhone. See “Purchasing Ringtones” on page 162. Bluetooth Devices You can use iPhone with hands-free Bluetooth headsets and Bluetooth car kits. iPhone also supports Bluetooth stereo headphone devices when using iPod. Pairing a Device with iPhone You must first pair a Bluetooth device with iPhone before you can use it. Pair with iPhone: 1 Follow the instructions that came with the device to make it discoverable or to set it to search for other Bluetooth devices. 2 In Settings, choose General > Bluetooth and turn Bluetooth on. 3 Choose the device on iPhone and enter its passkey or PIN number. See the instructions about the passkey or PIN that came with the device. After you pair a Bluetooth device to work with iPhone, you must make a connection to have iPhone use the device for your calls. Connect with iPhone: See the documentation that came with the headset or car kit. When iPhone is connected to a Bluetooth device, outgoing calls are routed through the device. Incoming calls are routed through the device if you answer using the device, and through iPhone if you answer using iPhone. WARNING: For important information about avoiding hearing loss and about driving safely, see the Important Product Information Guide at www.apple.com/support/manuals/iphone. Chapter 3 Phone 55Bluetooth Status The Bluetooth icon appears in the iPhone status bar at the top of the screen: • (blue) or (white): Bluetooth is on and a device is connected to iPhone. (The color depends on the current color of the status bar.) • (gray): Bluetooth is on but no device is connected. If you’ve paired a device with iPhone, it may be out of range or turned off. • No Bluetooth icon: Bluetooth is turned off. Routing Calls Back Through iPhone When iPhone is connected to a Bluetooth device, you listen to calls through iPhone by doing one of the following: • Answer a call by tapping the iPhone screen. • During a call, tap Audio on iPhone. Choose iPhone to hear calls through iPhone or Speaker Phone to use the speakerphone. • Turn off Bluetooth. In Settings, choose General > Bluetooth and drag the switch to Off. • Turn off the Bluetooth device, or move out of range. You must be within about 30 feet of a Bluetooth device for it to be connected to iPhone. Unpairing a Device from iPhone If you’ve paired iPhone with a device and want to use another device instead, you must unpair the first device. Unpair a device: 1 In Settings, choose General > Bluetooth and turn Bluetooth on. 2 Choose the device and tap Unpair. International Calls iPhone 3G and iPhone 3GS are multi-band phones, supporting UMTS/HSDPA (850, 1900, 2100 MHz) and GSM (850, 900, 1800, 1900 MHz), ensuring broad international coverage. Making International Calls from Your Home Area For information about making international calls from your home area, including rates and other charges that may apply, contact your carrier or go to your carrier’s website. Using iPhone Abroad You can use iPhone to make calls in many countries around the world. Enable international roaming: Contact your carrier for information about availability and fees. 56 Chapter 3 PhoneSet iPhone to add the correct prefix when dialing from another country: In Settings, tap Phone, then turn International Assist on. This lets you make calls to your home country using the numbers in your contacts and favorites, without having to add a prefix or your country code. International Assist works for U.S. telephone numbers only. When you make a call using International Assist, “International Assist” appears on the iPhone screen, alternating with the “calling ...” message, until your call is connected. Note: International Assist is not available in all areas. Set the carrier to use: In Settings, tap Carrier, then select the carrier you prefer. This option is available only when you’re traveling outside your carrier’s network. You can make calls only on carriers that have roaming agreements with your iPhone service provider. For more information, see “Carrier” on page 141. Important: Voice and data roaming charges may apply. To avoid data roaming charges, turn Data Roaming off. Turn Data Roaming on or off: In Settings, choose General > Network and turn Data Roaming on or off. Data Roaming is turned off by default. Turning Data Roaming off helps to avoid data roaming charges when traveling outside your carrier’s network by disabling data transmission over the cellular network. You can still access the Internet if you have a Wi-Fi connection. If Wi-Fi network access isn’t available, however, you cannot: • Send or receive email • Browse the Internet • Sync your contacts, calendars, or bookmarks with MobileMe or Exchange • Stream YouTube videos • Get stock quotes • Get map locations • Get weather reports • Purchase music or applications Other third-party applications that use data roaming may also be disabled. If Data Roaming is turned off, you can still make and receive phone calls, and send and receive text messages. Voice roaming charges may apply. Visual voicemail is delivered if there’s no charge; if your carrier charges for delivery of visual voicemail when roaming, turning Data Roaming off prevents the delivery of visual voicemail. To enable email, web browsing, and other data services, turn Data Roaming on. Chapter 3 Phone 57Important: If Data Roaming is turned on, you may incur charges when roaming outside your carrier’s network for the use of any of the features listed above, as well as for delivery of visual voicemail. Check with your carrier for information about roaming charges. Get voicemail when visual voicemail isn’t available: Dial your own number, or touch and hold “1” on the keypad. You can use Airplane Mode to turn off cellular services and then turn Wi-Fi on to get access to the Internet, while preventing voice roaming charges. Use Airplane Mode to turn off cellular services: In Settings, tap Airplane Mode to turn it on, then tap Wi-Fi and turn Wi-Fi on. See “Airplane Mode” on page 138. Incoming phone calls are sent to voicemail. To make and receive calls again and get your voicemail messages, turn Airplane Mode off. 58 Chapter 3 PhoneMail 4 Mail works with MobileMe, Microsoft Exchange, and many of the most popular email systems—including Yahoo! Mail, Google email, and AOL—as well as other industrystandard POP3 and IMAP email systems. You can send and receive embedded photos and graphics, and view PDFs and other attachments. Setting Up Email Accounts You can set up email accounts on iPhone in either of the following ways: • Set up an account directly on iPhone. See “Setting Up Accounts” on page 16. • In iTunes, use the iPhone preference panes to sync email accounts settings from your computer. See “Syncing” on page 11. Sending Email You can send an email message to anyone who has an email address. Compose and send a message: 1 Tap . 2 Type a name or email address in the To field, or tap to add a name from your contacts. As you type an email address, matching email addresses from your contacts list appear below. Tap an address to add it. To add more names, tap Return or . Note: If you’re composing a message from your Microsoft Exchange account and have access to your enterprise Global Address List (GAL), matching addresses from the contacts on iPhone appear first, followed by matching GAL addresses. 3 Tap Cc/Bcc/From if you want to copy or blind copy the message to others, or change the account you send the message from. If you have more than one email account, you can tap the From field to change the account you’re sending from. 594 Enter a subject, then your message. You can tap Return to move from one field to another. 5 Tap Send. Send a photo or video (iPhone 3GS only) in an email message In Photos, choose a photo or video, tap , then tap Email Photo or Email Video. You can also copy and paste photos and videos. The photo or video is sent using your default email account (see “Mail” on page 152). Send a video in an email message (iPhone and iPhone 3G) In Photos, choose a video, then touch and hold the video until the Copy command appears. Tap Copy. Go to Mail and create a new message. Tap to place an insertion point where you want the video, then tap the insertion point to display the edit commands and tap Paste. The video is sent using your default email account (see “Mail” on page 152). Save a draft of a message to complete later Tap Cancel, then tap Save. The message is saved in the Drafts mailbox. Reply to a message Tap . Tap Reply to reply only to the sender or tap Reply All to reply to the sender and all recipients. Type your return message, then tap Send. Files or images attached to the initial message aren’t sent back. Forward a message Open a message and tap , then tap Forward. Add one or more email addresses, type your message, then tap Send. When you forward a message, you can include the files or images attached to the original message. Share contact information In Contacts, choose a contact, tap Share Contact at the bottom of the Info screen, then tap Email. Checking and Reading Email The Mail icon shows the total number of unread messages in all your inboxes. You may have other unread messages in other mailboxes. Number of unread emails in your inboxes Check for new messages: Choose a mailbox or tap at any time. 60 Chapter 4 MailOn each account screen, you can see the number of unread messages in each mailbox. Number of unread messages Tap to see all your email accounts Tap a mailbox to see its messages. Unread messages have a blue dot next to them. Unread messages When you open a mailbox, Mail loads the number of most recent messages specified in your Mail settings, if the messages haven’t already been loaded automatically. (See “Mail” on page 152.) Load additional messages: Scroll to the bottom of the list of messages and tap Load More Messages. Read a message: Tap a mailbox, then tap a message. Within a message, tap or to see the next or previous message. Zoom in on part of a message Double-tap an area of the message to zoom in. Double-tap again to zoom out. Resize any column of text to fit the screen Double-tap the text. Resize a message manually Pinch to zoom in or out. Chapter 4 Mail 61Follow a link Tap the link. Text links are typically underlined and blue. Many images are also links. A link can take you to a webpage, open a map, dial a phone number, or open a new preaddressed email message. Web, phone, and map links open Safari, Phone, or Maps on iPhone. To return to your email, press the Home button and tap Mail. See a link’s destination address Touch and hold the link. The address is displayed, and you can choose to open the link in Safari or copy the link address to the clipboard. iPhone displays picture attachments in many commonly used formats (JPEG, GIF, and TIFF) inline with the text in email messages. iPhone can play many audio attachments (such as MP3, AAC, WAV, and AIFF). You can download and view files (such as PDF, webpage, text, Pages, Keynote, Numbers, and Microsoft Word, Excel, and PowerPoint documents) attached to messages you receive. Open an attached file: Tap the attachment. It downloads to iPhone and then opens. Tap attachment to download You can view attachments in portrait or landscape orientation. If the format of an attached file isn’t supported by iPhone, you can see the name of the file but you can’t open it. iPhone supports the following document types: .doc Microsoft Word .docx Microsoft Word (XML) .htm webpage .html webpage .key Keynote .numbers Numbers .pages Pages 62 Chapter 4 Mail.pdf Preview, Adobe Acrobat .ppt Microsoft PowerPoint .pptx Microsoft PowerPoint (XML) .rtf Rich Text Format .txt text .vcf contact information .xls Microsoft Excel .xlsx Microsoft Excel (XML) Save an attached photo to your Camera Roll album: Tap the photo, then tap Save Image. If the photo hasn’t been downloaded yet, tap the download notice first. Save an attached video to your Camera Roll album: Touch and hold the attachment, then tap Save Video. If the video hasn’t been downloaded yet, tap the download notice first. See all the recipients of a message Tap Details. Tap a name or email address to see the recipient’s contact information. Then tap a phone number, email address, or text message to contact the person. Tap Hide to hide the recipients. Add an email recipient to your contacts list Tap the message and, if necessary, tap Details to see the recipients. Then tap a name or email address and tap Create New Contact or “Add to Existing Contact.” Mark a message as unread Open the message and tap “Mark as Unread.” A blue dot appears next to the message in the mailbox list until you open it again. Open a meeting invitation: Tap the invitation. You can get contact information for the organizer and other attendees, set an alert, add notes to the event, and add comments that are included in your response emailed to the organizer. You can accept, tentatively accept, or decline the invitation. See “Responding to Meeting Invitations” on page 95. Turn Push on or off: In Settings, choose “Mail, Contacts, Calendars” > Fetch New Data, then turn Push on or off. See “Fetch New Data” on page 151. Chapter 4 Mail 63Searching Email You can search the To, From, and Subject fields of email messages. Mail searches the downloaded messages in the currently open mailbox. For MobileMe, Exchange, and some IMAP mail accounts, you can also search messages on the server. Search email messages: Open a mailbox, scroll to the top, and enter text in the Search field. Tap From, To, Subject, or All (From, To, and Subject) to choose which fields you want to search. (Tap the status bar to scroll quickly to the top of the list and reveal the search field.) Search results for the messages already downloaded to iPhone appear automatically as you type. Tap Search to dismiss the keyboard and see more of the results. Search messages on the server: Tap “Continue Search on Server” at the end of the search results. Note: Search results of messages on servers may vary depending on the type of account. Some servers may search only whole words. Organizing Email You can delete messages one at a time, or select a group to delete all at once. You can also move messages from one mailbox or folder to another. Delete a message: Open the message and tap . You can also delete a message directly from the mailbox message list by swiping left or right over the message title, then tapping Delete. To show the Delete button, swipe left or right over the message. 64 Chapter 4 MailDelete multiple messages: When viewing a list of messages, tap Edit, select the messages you want to delete, then tap Delete. Move a message to another mailbox or folder: When viewing a message, tap , then choose a mailbox or folder. Move multiple messages: When viewing a list of messages, tap Edit, select the messages you want to move, then tap Move and select a mailbox or folder. Chapter 4 Mail 65Safari 5 Viewing Webpages Safari lets you surf the web and view webpages on iPhone in the same way as if you were on your computer. You can create bookmarks on iPhone and sync bookmarks with your computer. Add web clips for quick access to your favorite sites directly from the Home screen. You can view webpages in either portrait or landscape orientation. Rotate iPhone and the webpage rotates too, automatically adjusting to fit the page. Opening Webpages Open a webpage: Tap the address field (on the left side of the title bar), then type the web address and tap Go. If the address field isn’t visible, tap the status bar at the top of the screen to quickly scroll to the address field at the top of the webpage. As you type, web addresses that start with those letters appear. These are bookmarked pages or recent pages you’ve opened. Tap an address to go to that page. Keep typing if you want to enter a web address that’s not in the list. Erase the text in the address field: Tap the address field, then tap . 66Zooming and Scrolling Zoom in or out: Double-tap a column on a webpage to expand the column. Doubletap again to zoom out. You can also pinch to zoom in or out manually. Scroll around a webpage Drag up, down, or sideways. When scrolling, you can touch and drag anywhere on the page without activating any links. Scroll within a frame on a webpage Use two fingers to scroll within a frame on a webpage. Use one finger to scroll the entire webpage. Scroll quickly to the top of a webpage Tap the status bar at the top of the iPhone screen. Navigating Webpages Links on webpages typically take you to another place on the web. Follow a link on a webpage: Tap the link. Links on iPhone can also initiate a phone call, display a location in Maps, or create a preaddressed Mail message. To return to Safari after a link opens another application, press the Home button and tap Safari. See a link’s destination address Touch and hold the link. The address pops up next to your finger. You can touch and hold an image to see if it has a link. Stop a webpage from loading Tap . Reload a webpage Tap . Return to the previous or next page Tap or at the bottom of the screen. Return to a recently viewed page Tap and tap History. To clear the history list, tap Clear. Send a webpage address via email Tap and tap “Mail Link to this Page.” Save an image or photo to your Camera Roll album Touch and hold the image, then tap Save Image. Chapter 5 Safari 67Opening Multiple Pages You can have up to eight pages open at a time. Some links automatically open a new page instead of replacing the current one. The number inside the pages icon at the bottom of the screen shows how many pages are open. If there’s no number inside, just one page is open. For example: = one page is open = three pages are open Open a new page: Tap and tap New Page. Go to another page: Tap and flick left or right. Tap the page you want to view. Close a page: Tap and tap . You can’t close a page if it’s the only one open. Entering Text and Filling Out Forms Some webpages have text fields and forms to fill out. You can set Safari to remember names and passwords of websites you visit and fill out text fields automatically with information from Contacts. See “Safari” on page 156. Bring up the keyboard Tap inside a text field. Move to another text field Tap another text field, or tap the Next or Previous button. Submit a form Once you finish filling out a form, tap Go or Search. Most pages also have a link you can tap to submit the form. Close the keyboard without submitting the form Tap Done. 68 Chapter 5 SafariEnable AutoFill to help you fill out web forms: In Settings, choose Safari > AutoFill, then do one of the following: • To use information from contacts, turn Use Contact Info on, then choose My Info and select the contact you want to use. Safari uses information from Contacts to fill in contact fields on web forms. • To use information from names and passwords, turn Names & Passwords on. When this feature is on, Safari remembers names and passwords of websites you visit and automatically fills in the information when you revisit the website. • To remove all AutoFill information, tap Clear All. Searching the Web By default, Safari searches using Google. You can search using Yahoo!, instead. Search the web: 1 Tap the search field (on the right side of the title bar). 2 Type a word or phrase that describes what you’re looking for, then tap Google. 3 Tap a link in the list of search results to open a webpage. Set Safari to search using Yahoo!: From the Home screen choose Settings > Safari > Search Engine, then choose Yahoo!. Bookmarks You can bookmark webpages you want to return to later. Bookmark a webpage: Open the page and tap . Then tap Add Bookmark. When you save a bookmark you can edit its title. By default, bookmarks are saved at the top level of Bookmarks. Tap Bookmarks to choose another folder. If you use Safari on a Mac, or Safari or Microsoft Internet Explorer on a PC, you can sync bookmarks with the web browser on your computer. Sync bookmarks with your computer: 1 Connect iPhone to your computer. 2 In iTunes, select iPhone in the sidebar. 3 Click the Info tab, select “Sync … bookmarks” under Web Browser, then click Apply. See “Syncing” on page 11. Sync bookmarks with MobileMe: In Settings on iPhone, select Bookmarks in your MobileMe account. See “Setting Up Accounts” on page 16. Open a bookmarked webpage: Tap , then choose a bookmark or tap a folder to see the bookmarks inside. Chapter 5 Safari 69Edit a bookmark or bookmark folder: Tap , choose the folder that has the bookmark or folder you want to edit, then tap Edit. Then do one of the following: • To make a new folder, tap New Folder. • To delete a bookmark or folder, tap , then tap Delete. • To reposition a bookmark or folder, drag . • To edit the name or address, or to put it in a different folder, tap the bookmark or folder. When you’re finished, tap Done. Web Clips Add web clips to the Home screen for fast access to your favorite webpages. Web clips appear as icons on the Home screen, and you can arrange your web clips along with the other icons. See “iPhone Applications” on page 23. Add a web clip: Open the webpage and tap . Then tap “Add to Home Screen.” When you open a web clip, Safari automatically zooms and scrolls to the area of the webpage that was displayed when you saved the web clip. The displayed area is also used to create the icon for the web clip on your Home screen, unless the webpage comes with its own custom icon. When you add a web clip, you can edit its name. If the name is too long (more than about 10 characters), it may appear abbreviated on the Home screen. Web clips aren’t bookmarks, and aren’t synced by MobileMe or iTunes. Delete a web clip: 1 Touch and hold any icon on the Home screen until the icons start to wiggle. 2 Tap in the corner of the web clip you want to delete. 3 Tap Delete, then press the Home button to save your arrangement. 70 Chapter 5 SafariiPod 6 iPhone syncs with iTunes on your computer to get songs, videos, and other content you’ve collected in your iTunes library. For information about adding music and other media to your iTunes library, open iTunes and choose Help > iTunes Help. Getting Music, Video, and More To get music, video, and other content onto iPhone, you can set up iTunes on your computer to automatically sync content in your library, or you can manually manage the media you put on iPhone. Syncing Content from iTunes You can transfer music, video, and more onto iPhone by syncing content from iTunes. You can sync all of your media, or you can select specific songs, videos, podcasts, and iTunes U collections. Set iTunes to sync iPod content: 1 Connect iPhone to your computer. 2 In iTunes, select iPhone in the sidebar. 3 On the Music, Movies, TV Shows, Podcasts, and iTunes U tabs, select the content you want to sync to iPhone. For example, you could set iTunes to sync selected music playlists and the three most recent episodes of your favorite video podcast. 4 Click Apply. To set iTunes to sync iPod content and other info automatically, click the Summary tab and select “Automatically sync when this iPhone is connected.” Important: If you delete an item from iTunes, it will also be deleted from iPhone the next time you sync. 71Only songs and videos encoded in formats that iPhone supports are transferred to iPhone. For information about which formats iPhone supports, see “Song, Video, or Other Items Won’t Play” on page 200. If there are more songs in your iTunes library than can fit on your iPhone, iTunes offers to create a special playlist to sync with iPhone. iTunes fills the playlist with random selections from your library. You can add or delete songs from the playlist and sync again. If you listen to part of a podcast or audiobook, your place in the story is included if you sync the content with iTunes. If you started listening to the story on iPhone, you can pick up where you left off using iTunes on your computer—or vice versa. For more information about using iTunes to get music and other media onto your computer, see “What You Need” on page 9. Manually Managing Content The manually managing feature lets you choose just the music, video, and podcasts you want to have on iPhone. Set up iPhone for manually managing content: 1 Connect iPhone to your computer. 2 In iTunes, select iPhone in the sidebar. 3 Click the Summary tab and select “Manually manage music and videos.” 4 Click Apply. Add items to iPhone: Drag a song, video, podcast, or playlist in your iTunes library to iPhone (in the sidebar). Shift-click or Command-click (Mac) or Control-click (Windows) to select multiple items to add at the same time. iTunes syncs the content immediately. If you deselect “Manually manage music and videos,” the content you added manually is removed from iPhone the next time iTunes syncs content. Remove items from iPhone: With iPhone connected to your computer, select the iPhone icon in the iTunes sidebar. Click the disclosure triangle to the left of the icon to show the contents. Select a content area, such as Music or Movies, then select the items you want to delete and press the Delete key on the keyboard. Removing an item from iPhone doesn’t delete it from your iTunes library. Purchasing and Downloading Content from the iTunes Store You can use the iTunes Store on iPhone to purchase and download songs, albums, TV shows, movies, music videos, ringtones, and audiobooks directly to iPhone. You can also stream and download audio and video podcasts, as well as iTunes U content. See “About the iTunes Store” on page 160. 72 Chapter 6 iPodTransferring Purchased Content to Another Computer You can transfer content on iPhone that was purchased using iTunes on one computer to an iTunes library on another authorized computer. The computer must be authorized to play content from your iTunes Store account. To authorize the computer, open iTunes on the computer and choose Store > Authorize Computer. Transfer purchased content: Connect iPhone to the other computer. iTunes asks if you want to transfer purchased content. Converting Videos for iPhone You can add videos other than those purchased from the iTunes Store to iPhone, such as videos you create in iMovie on a Mac, or videos you download from the Internet and then add to iTunes. If you try to add a video from iTunes to iPhone and a message says the video can’t play on iPhone, you can convert the video. Convert a video to work with iPhone: Select the video in your iTunes library and choose Advanced > “Create iPod or iPhone Version.” Then add the converted video to iPhone. Music and Other Audio The high-resolution Multi-Touch display makes listening to songs on iPhone as much a visual experience as a musical one. You can scroll through your playlists, or use Cover Flow to browse through your album art. WARNING: For important information about avoiding hearing loss, see the Important Product Information Guide at www.apple.com/support/manuals/iphone. Playing Songs Browse your collection: Tap Playlists, Artists, or Songs. Tap More to browse Albums, Audiobooks, Compilations, Composers, Genres, iTunes U, or Podcasts. Browse Genius Mixes: Tap Genius. If Genius doesn’t appear, you need to turn on Genius in iTunes 9 or later, and then sync iPhone with iTunes. See “Using Genius on iPhone” on page 79. Play a song: Tap the song. Shake to shuffle: Shake iPhone to turn shuffle on and immediately change songs. Shake anytime to change to another song. You can turn the “Shake to Shuffle” feature on or off in Settings > iPod (it’s on by default). See “Music” on page 158. Chapter 6 iPod 73Controlling Song Playback When you play a song, the Now Playing screen appears. Next/Fast-forward Play/Pause Track List Back Previous/ Volume Rewind Pause a song Tap , or press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset). Resume playback Tap , or press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset). Raise or lower the volume Drag the volume slider or use the buttons on the side of iPhone. You can also use the volume buttons on the iPhone headset (iPhone 3GS only). Restart a song or a chapter in an audiobook or podcast Tap . Skip to the next song or chapter in an audiobook or podcast Tap , or press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset) twice quickly. Go to the previous song or chapter in an audiobook or podcast Tap twice, or press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset) three times quickly. Rewind or fast-forward Touch and hold or . The longer you hold the control, the faster the song rewinds or fastforwards. On the iPhone headset, press the center button (or the equivalent button on your Bluetooth headset) twice quickly and hold to fast forward, or three times quickly and hold to rewind. 74 Chapter 6 iPodReturn to the iPod browse lists Tap , or swipe to the right over the album cover. Return to the Now Playing screen Tap Now Playing. Display a song’s lyrics Tap the album cover when playing a song. (Lyrics appear if you’ve added them to the song using the song’s Info window in iTunes.) You can display playback controls at any time when you’re listening to music and using another application—or even when iPhone is locked—by double-clicking the Home button. See “Home” on page 147. If you’re using an application, the playback controls appear on top of the application. After using the controls, you can close them or tap Music to go to the Now Playing screen. If iPhone is locked, the controls appear onscreen, then disappear automatically after you finish using them. Additional Song Controls From the Now Playing screen, tap the album cover. The repeat, Genius, and shuffle controls appear along with the scrubber bar. You can see elapsed time, remaining time, and the song number. The song’s lyrics also appear, if you’ve added them to the song in iTunes. The scrubber bar lets you skip to any point along the timeline. You can adjust the scrub rate from high-speed to fine by sliding your finger down as you drag the playhead along the scrubber bar. Repeat Genius Shuffle Scrubber bar Playhead Chapter 6 iPod 75Set iPhone to repeat songs Tap . Tap again to set iPhone to repeat only the current song. = iPhone is set to repeat all songs in the current album or list. = iPhone is set to repeat the current song over and over. = iPhone isn’t set to repeat songs. Skip to any point in a song Drag the playhead along the scrubber bar. Slide your finger down to adjust the scrub rate. The scrub rate becomes slower the farther down you slide your finger. Make a Genius playlist Tap , and the Genius playlist appears. See “Using Genius on iPhone” on page 79. Set iPhone to shuffle songs Tap . Tap again to set iPhone to play songs in order. = iPhone is set to shuffle songs. = iPhone is set to play songs in order. Shuffle the tracks in any playlist, album, or other list of songs Tap Shuffle at the top of the list. For example, to shuffle all the songs on iPhone, choose Songs > Shuffle. Whether or not iPhone is set to shuffle, if you tap Shuffle at the top of a list of songs, iPhone plays the songs from that list in random order. Podcast and Audiobook Controls From the Now Playing screen, tap the cover. The email, 30-second repeat, and playback speed controls appear along with the scrubber bar. You can see elapsed time, remaining time, and the episode or chapter number. The scrubber bar lets you skip to any point along the timeline. You can adjust the scrub rate from high-speed to fine by sliding your finger down as you drag the playhead along the scrubber bar. Scrubber bar Playhead Playback speed Email 30-second repeat 76 Chapter 6 iPodSend an email link to this podcast Tap . Skip to any point Drag the playhead along the scrubber bar. Slide your finger down to adjust the scrub rate. The scrub rate becomes slower the farther down you slide your finger. Play back the last 30 seconds Tap . Set the playback speed Tap . Tap again to change the speed. = Play at double speed. = Play at half speed. = Play at normal speed. Using Voice Control with iPod You can use Voice Control (available only on iPhone 3GS) to control music playback on iPhone. Note: Voice Control isn’t available in all languages. Use Voice Control: Press and hold the Home button until the Voice Control screen appears and you hear a beep. Then use the commands described below to play songs. You can also press and hold the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset) to bring up Voice Control. Control music playback Say “play” or “play music.” To pause, say “pause” or “pause music.” You can also say “next song” or “previous song.” Play an album, artist, or playlist Say “play,” then say “album,” “artist,” or “playlist” and the name. Shuffle the current playlist Say “shuffle.” Find out more about the currently playing song Say “what’s playing,” “what song is this,” “who sings this song,” or “who is this song by.” Use Genius to play similar songs Say “Genius,” “play more like this,” or “play more songs like this.” Cancel Voice Control Say “cancel” or “stop.” Chapter 6 iPod 77Browsing Album Covers in Cover Flow When you’re browsing music, you can rotate iPhone sideways to see your iTunes content in Cover Flow and browse your music by album artwork. Browse album covers Drag or flick left or right. See the tracks on an album Tap a cover or . Play any track Tap the track. Drag up or down to scroll through the tracks. Return to the cover Tap the title bar. Or tap again. Play or pause the current song Tap or . You can also press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset). 78 Chapter 6 iPodViewing All Tracks on an Album See all the tracks on the album that contains the current song: From the Now Playing screen tap . Tap a track to play it. Tap the album cover thumbnail to return to the Now Playing screen. Rating bar Back to Now Playing screen Album tracks In track list view, you can assign ratings to songs. You can use ratings to create smart playlists in iTunes that dynamically update to include, for example, your highest rated songs. Rate a song: Drag your thumb across the rating bar to give the song zero to five stars. Searching Music You can search the titles, artists, albums, and composers of songs, podcasts, and other content you’ve synced to iPhone. Search music: Enter text in the search field at the top of a song list, playlist, artist list, or other view of your iPod content. (Tap the status bar to scroll quickly to the top of a list and reveal the search field.) Search results appear automatically as you type. Tap Search to dismiss the keyboard and see more of the results. You can also use Spotlight to search for music. See “Searching” on page 37. Using Genius on iPhone Genius finds songs in your iTunes library that go great together. A Genius playlist is a collection of songs that are picked for you to go with a song you choose from your library. A Genius Mix is a selection of songs of the same kind of music. Genius Mixes are recreated each time you listen to them, so they’re always new and fresh. You can create Genius playlists in iTunes and sync them to iPhone. You can also create and save Genius playlists directly on iPhone. Chapter 6 iPod 79Genius Mixes are created in iTunes. iTunes creates different mixes depending on the variety of music you have in your iTunes library. For example, you may have Genius Mixes that highlight R&B songs, or Alternative Rock songs. To use Genius on iPhone, first turn on Genius in iTunes, then sync iPhone with iTunes. Genius Mixes are synced automatically, unless you manually manage your music and choose which mixes you want to sync in iTunes. Genius is a free service, but requires an iTunes Store account. Genius Mixes require iTunes 9 or later. When you sync a Genius Mix, iTunes may select and sync songs from your library that you haven’t otherwise chosen to sync. Browse Genius Mixes: Tap Genius. The number of dots at the bottom of the screen shows the number of mixes you’ve synced from iTunes, and indicates which mix you’re viewing. Flick left or right to access your other mixes. Play a Genius Mix: Tap the mix or tap . Make a Genius playlist on iPhone: 1 Tap Playlists and tap Genius. 2 Tap a song in the list. Genius creates a playlist with additional songs that go great with that song. You can also make a Genius playlist of songs that go great with the song you’re playing. From the Now Playing screen, tap the album cover to display additional controls, then tap . Save a Genius playlist: In the playlist, tap Save. The playlist is saved in Playlists with the title of the song you picked. You can make and save as many Genius playlists as you want. If you save a Genius playlist created on iPhone, it syncs back to iTunes the next time you connect. 80 Chapter 6 iPodRefresh a Genius playlist: In the playlist, tap Refresh. Refreshing a playlist creates a playlist of different songs that go great with the song you picked. You can refresh any Genius playlist, whether it was created in iTunes and synced to iPhone, or created directly on iPhone. Create a Genius playlist from a new song: In the playlist, tap New, then pick a new song. Delete a saved Genius playlist: In a playlist that you saved directly on iPhone, tap Edit, then tap Delete Playlist. Once a Genius playlist is synced back to iTunes, you won’t be able to delete it directly from iPhone. You can use iTunes to edit the playlist name, stop syncing, or delete the playlist. Making On-The-Go Playlists Make an on-the-go playlist: 1 Tap Playlists and tap On-The-Go. 2 Browse for songs using the buttons at the bottom of the screen. Tap any song or video to add it to the playlist. Tap Add All Songs at the top of any list of songs to add all the songs in the list. 3 When you finish, tap Done. When you make an on-the-go playlist and then sync iPhone to your computer, the playlist is saved on iPhone and in your iTunes library, then deleted from iPhone. The first is saved as “On-The-Go 1,” the second as “On-The-Go 2,” and so on. To put a playlist back on iPhone, select iPhone in the iTunes sidebar, click the Music tab, and set the playlist to sync. Edit an on-the-go playlist: Tap Playlists, tap On-The-Go, tap Edit, then do one of the following: • To move a song higher or lower in the list, drag next to the song. • To delete a song from the playlist, tap next to a song, then tap Delete. Deleting a song from the on-the-go playlist doesn’t delete it from iPhone. • To clear the entire playlist, tap Clear Playlist. • To add more songs, tap . Videos With iPhone, you can view video content such as movies, music videos, and video podcasts. If a video contains chapters, you can skip to the next or previous chapter, or bring up a list and start playing at any chapter that you choose. If a video provides alternate language features, you can choose an audio language or display subtitles. Chapter 6 iPod 81Playing Videos Play a video: Tap Videos and tap the video. Display playback controls: Tap the screen to show the controls. Tap again to hide them. Controlling Video Playback Videos play in widescreen to take full advantage of the display. The scrubber bar lets you skip to any point along the timeline. You can adjust the scrub rate by sliding your finger down as you drag the playhead along the scrubber bar. Scrubber bar Playhead Play/Pause Next/Fastforward Scale Restart/Rewind Volume Lovers in Japan by Coldplay is available in the iTunes Store Pause a video Tap , or press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset). Resume playback Tap , or press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset). Raise or lower the volume Drag the volume slider. You can also use the volume buttons on the iPhone headset (iPhone 3GS only). Start a video over Drag the playhead on the scrubber bar all the way to the left, or tap if the video doesn’t contain chapters. Skip to the next chapter (if available) Tap , or press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset) twice quickly. Go to the previous chapter (if available) Tap , or press the center button on the iPhone headset (or the equivalent button on your Bluetooth headset) three times quickly. Start playing at a specific chapter (if available) Tap , then choose a chapter from the list. 82 Chapter 6 iPodRewind or fast-forward Touch and hold or . Skip to any point in a video Drag the playhead along the scrubber bar. Slide your finger down to adjust the scrub rate. The scrub rate becomes slower the farther down you slide your finger. Stop watching a video before it finishes playing Tap Done. Or press the Home button. Scale a video to fill the screen or fit to the screen Tap to make the video fill the screen. Tap to make it fit the screen. You can also double-tap the video to toggle between fitting and filling the screen. When you scale a video to fill the screen, the sides or top may be cropped from view. When you scale it to fit the screen, you may see black bars on the sides or above and below the video. Select an alternate audio language (if available) Tap , then choose a language from the Audio list. Show or hide subtitles (if available) Tap , then choose a language, or Off, from the Subtitles list. Searching Video You can search the titles of movies, TV shows, and video podcasts you’ve synced to iPhone. Search video: Enter text in the search field at the top of the list of videos. Search results appear automatically as you type. Tap Search to dismiss the keyboard and see more of the results. Watching Rented Movies You can rent movies in standard (480p) definition from the iTunes Store and watch them on iPhone. You can download rented movies directly to iPhone, or transfer them from iTunes on your computer to iPhone. You can also transfer rented movies back to iTunes from iPhone. (Rented movies aren’t available in all regions.) The movie must be fully downloaded before you can start watching. You can pause a download and resume it later. Rented movies expire after a certain number of days, and once you start a movie you have a limited amount of time to finish watching it. The time remaining appears near a movie’s title. Movies are automatically deleted when they expire. Check the iTunes Store for the expiration time before renting a movie. Chapter 6 iPod 83Transfer rented movies to iPhone: Connect iPhone to your computer. Then select iPhone in the iTunes sidebar, click Movies, and select the rented movies you want to transfer. Your computer must be connected to the Internet. View a rented movie: On iPhone, choose iPod > Videos and select a movie. Watching Videos on a TV You can connect iPhone to your TV and watch your videos on the large screen. Use the Apple Component AV Cable, Apple Composite AV Cable, or other authorized iPhone compatible cable. You can also use these cables with the Apple Universal Dock to connect iPhone to your TV. (The Apple Universal Dock includes a remote that lets you control playback from a distance.) Apple cables and docks are available for purchase separately in many countries. Go to www.apple.com/ipodstore (not available in all countries). Deleting Videos from iPhone You can delete videos from iPhone to save space. Delete a video: In the videos list, swipe left or right over the video, then tap Delete. When you delete a video (other than rented movies) from iPhone, it isn’t deleted from your iTunes library and you can sync the video back to iPhone later. If you don’t want to sync the video back to iPhone, set iTunes to not sync the video. See “What You Need” on page 9. Important: If you delete a rented movie from iPhone, it’s deleted permanently and cannot be transferred back to your computer. Setting a Sleep Timer You can set iPhone to stop playing music or videos after a period of time. Set a sleep timer: From the Home screen choose Clock > Timer, then flick to set the number of hours and minutes. Tap When Timer Ends and choose Sleep iPod, tap Set, then tap Start to start the timer. When the timer ends, iPhone stops playing music or video, closes any other open application, and then locks itself. 84 Chapter 6 iPodChanging the Browse Buttons You can replace the browse buttons at the bottom of the screen with buttons you use more frequently. For example, if you often listen to podcasts, you can replace the Songs button with Podcasts. Change the browse buttons: Tap More and tap Edit, then drag a button to the bottom of the screen, over the button you want to replace. You can drag the buttons at the bottom of the screen left or right to rearrange them. Tap Done when you finish. Tap More at any time to access the buttons you replaced. Chapter 6 iPod 85Messages 7 Sending and Receiving Messages WARNING: For important information about driving safely, see the Important Product Information Guide at www.apple.com/support/manuals/iphone. Messages lets you exchange text messages with anyone using an SMS-capable phone. Messages also supports MMS, so you can send photos, video clips (iPhone 3GS only), contact information, and voice memos to other MMS-capable devices. You can enter multiple addresses and send a message to several people at the same time. Note: MMS is available only on iPhone 3G or later. SMS or MMS support may not be available in all regions. Additional fees may apply for use of Messages. Contact your carrier for complete information. You can use Messages whenever you’re in range of the cellular network. If you can make a call, you can send a message. Depending on your phone plan, you may be charged for the messages you send or receive. Send a message: Tap , then enter a phone number or name, or tap and choose a contact from your contacts list. Tap the text field above the keyboard, type a message, and tap Send. The Messages icon on the Home screen shows the total number of unread messages you have. Number of unread messages 86Your conversations are saved in the Messages list. Conversations that contain unread messages have a blue dot next to them. Tap a conversation in the list to see that conversation or add to it. Text messages you sent Text messages from the other person iPhone displays the 50 most recent messages in the conversation. To see earlier messages, scroll to the top and tap Load Earlier Messages. Send a message to more than one person: Tap , then add recipients. If you enter a phone number manually (instead of selecting it from Contacts), tap Return before entering another entry. Replies from any of the recipients are sent only to you, not to the other people you texted. Reply or send a message to a person (or group) you’ve texted before: Tap an entry in the Messages list, then type a new message in the conversation and tap Send. Send a message to a favorite or to a recent call: 1 From the Home screen tap Phone, then tap Favorites or Recents. 2 Tap next to a name or number, then tap Text Message. 3 If multiple phone numbers appear, tap the one you want to text. When MMS is available, Messages allows you to include a subject in your text messages. You can turn this feature on or off in Messages settings. It is turned on by default. Include or remove the subject field: In Settings, tap Messages, then tap Show Subject Field to turn it on or off. Note: The subject field and the Show Subject Field setting don’t appear if MMS isn’t supported by your carrier. Chapter 7 Messages 87Turn MMS messaging on or off: In Settings, tap Messages, then tap MMS Messaging to turn it on or off. You may want to turn MMS Messaging off, for example, to prevent sending or receiving attachments when fees apply. Note: The MMS Messaging setting doesn’t appear if MMS isn’t supported by your carrier. Sharing Photos and Videos You can take a photo or make a video (iPhone 3GS only) from within Messages and include it in your conversation with another MMS-capable device. You can save photos or videos you receive in Messages to your Camera Roll album. If MMS isn’t supported by your carrier, the button doesn’t appear and you can’t send photos or videos. Send a photo or video: Tap and tap “Take Photo or Video” (iPhone 3GS only; on earlier models, tap “Take Photo”) or “Choose Existing” and select an item from a photo album and tap Choose. The limit to the size of attachments is determined by your carrier. If necessary, iPhone may compress the photo or video. To learn about taking photos and videos, see Chapter 10,“Camera,” on page 103. Save a photo or video attachment to your Camera Roll album: Tap the photo or video in the conversation, tap , then tap Save Image or Save Video. Copy a photo or video: Touch and hold the attachment, then tap Copy. You can paste the photo or video to an Mail message or another MMS message. Sending Voice Memos You can send voice memos in a message to another MMS-capable device. Send a voice memo: In Voice Memos, tap , tap the voice memo you want to send, then tap Share and tap MMS. Address the message and tap Send. 88 Chapter 7 MessagesEditing Conversations If you want to keep a conversation but not the entire thread, you can delete the parts you don’t want. You can also delete entire conversations from the Messages list. Edit a conversation: Tap Edit. Tap the circles along the left side to select the parts of the conversation you want to delete, then tap Delete. When you’re finished, tap Done. Clear all text and files, without deleting the conversation: Tap Edit, then tap Clear All. Tap Clear Conversation to confirm. Forward a conversation: Select a conversation, then tap Edit. Tap the circles on the left side of the screen to select the parts of the conversation you want to include, then tap Forward, enter one or more recipients, and tap Send. Delete a conversation: Tap Edit, then tap next to the conversation and tap Delete. You can also swipe left or right over the conversation and tap Delete. To show the Delete button, swipe left or right over the message. Using Contact Information and Links Call or email someone you’ve texted: Tap a message in the Text Messages list and scroll to the top of the conversation. (Tap the status bar to scroll quickly to the top of the screen.) • To call the person, tap Call. • To email the person, tap Contact Info, then tap an email address. Follow a link in a message: Tap the link. A link may open a webpage in Safari, initiate a phone call in Phone, open a preaddressed message in Mail, or display a location in Maps. To return to your text messages, press the Home button and tap Messages. Add someone you’ve texted to your contacts list: Tap a phone number in the Messages list, then tap “Add to Contacts.” Send contact information: In Contacts, tap the person whose information you want to share. Tap Share Contact at the bottom of the screen, then tap MMS. Address the message and tap Send. Save contact information received: Tap the contact bubble in the conversation and tap Create New Contact or “Add to Existing Contact.” Chapter 7 Messages 89Managing Previews and Alerts By default, iPhone displays a preview of new messages when iPhone is locked or you are using another application. You can turn this preview on or off in Settings. You can also enable alerts for text messages. Turn previews on or off: In Settings, choose Messages and tap Show Preview. Repeat previews: In Settings, choose Messages and tap Repeat Alert. If you don’t respond to the first preview of a new message, the preview will be displayed twice more. Set whether an alert sounds when you get a text message or preview: In Settings, choose Sounds, then tap New Text Message. Tap the alert sound you want, or None if you don’t want an audible alert. Important: If the Ring/Silent switch is off, text alerts won’t sound. 90 Chapter 7 MessagesCalendar 8 About Calendar Calendar lets you view individual calendars for your different accounts or a combined calendar for all accounts. You can view your events in a continuous list, by day, or by month, and search events by title, invitee, or location. You can sync iPhone with the calendars on your computer. You can also make, edit, or cancel appointments on iPhone, and have them synced back to your computer. You can subscribe to Google, Yahoo!, or Mac OS X iCal calendars using a CalDAV or iCalendar (.ics) account. If you have a Microsoft Exchange account, you can receive and respond to meeting invitations. Syncing Calendars You can sync Calendar in either of the following ways: • In iTunes, use the iPhone preference panes to sync with iCal or Microsoft Entourage on a Mac, or Microsoft Outlook 2003 or 2007 on a PC when you connect iPhone to your computer. See “Syncing” on page 11. • In Settings on iPhone, select Calendar in your MobileMe or Microsoft Exchange accounts to sync your calendar information over the air. See “Setting Up Accounts” on page 16. 91Viewing Your Calendar You can view individual calendars for your different accounts or a combined calendar for all accounts. View a different calendar: Tap Calendars, then select a calendar. Tap All Calendars to view combined events from all calendars. You can view your calendar events in a list, by day, or by month. The events for all of your synced calendars appear in the same calendar on iPhone. Switch views: Tap List, Day, or Month. • List view: All your appointments and events appear in a scrollable list. • Day view: Scroll up or down to see the events in a day. Tap or to see the previous or next day’s events. • Month view: Tap a day to see its events. Tap or to see the previous or next month. Add an event Days with dots have scheduled events Go to today Switch views Respond to calendar invitation Events for selected day See the details of an event: Tap the event. Set iPhone to adjust event times for a selected time zone: 1 In Settings, choose “Mail, Contacts, Calendars.” 2 Under Calendars, tap Time Zone Support, then turn Time Zone Support on. 3 Tap Time Zone and search for a major city in the time zone you want. When Time Zone Support is on, Calendar displays event dates and times in the time zone of the city you selected. When Time Zone Support is off, Calendar displays events in the time zone of your current location as determined by the network time. 92 Chapter 8 CalendarSearching Calendars You can search the titles, invitees, and locations of the events in your calendars. Calendar searches the calendar you’re currently viewing, or all calendars if you’re viewing them all. Search events: In list view, enter text in the search field. Search results appear automatically as you type. Tap Search to dismiss the keyboard and see more results. Subscribing to and Sharing Calendars You can subscribe to calendars that use the CalDAV or iCalendar (.ics) formats. Many calendar-based services, including Yahoo!, Google, and the Mac OS X iCal application, support either format. Subscribed calendars are read only. You can read events from subscribed calendars on iPhone, but can’t edit them or create new events. You also can’t accept invitations from CalDAV accounts. Subscribe to a CalDAV or .ics calendar: 1 In Settings, choose “Mail, Contacts, Calendars,” then tap Add Account. 2 Choose Other, then choose either Add CalDAV Account or Add Subscribed Calendar. 3 Enter your account information, then tap Next to verify the account. 4 Tap Save. Apple provides links to a number of free iCal calendars—for national holidays or sports events, for example—that you may want to subscribe to. The calendars are automatically added to iCal on your desktop when you download them. You can then sync them to iPhone as described in “Subscribing to and Sharing Calendars” on page 93. Go to /www.apple.com/downloads/macosx/calendars. Chapter 8 Calendar 93You can also subscribe to an iCal (or other .ics) calendar published on the web by tapping a link to the calendar you receive in an email or text message on iPhone. Adding Calendar Events to iPhone You can also enter and edit calendar events directly on iPhone. Add an event: Tap and enter event information, then tap Done. You can enter any of the following: • Title • Location • Starting and ending times (or turn on All-day if it’s an all-day event) • Repeat times—none, or every day, week, two weeks, month, or year • Alert time—from five minutes to two days before the event When you set an alert, the option to set a second alert appears. When an alert goes off, iPhone displays a message. You can also set iPhone to play a sound (see “Alerts” on page 96). Important: Some carriers don’t support network time in all locations. If you’re traveling, iPhone may not alert you at the correct local time. To manually set the correct time, see “Date and Time” on page 147. • Notes To select which calendar to add the event to, tap Calendar. Read-only calendars don’t appear in the list. Edit an event Tap the event, then tap Edit. Delete an event Tap the event, tap Edit, then scroll down and tap Delete Event. 94 Chapter 8 CalendarResponding to Meeting Invitations If you have a Microsoft Exchange account set up on iPhone with Calendars enabled, you can receive and respond to meeting invitations from people in your organization. When you receive an invitation, the meeting appears in your calendar with a dotted line around it. The icon in the lower-right corner of the screen indicates the total number of new invitations you have, as does the Calendar icon on the Home screen. Number of meeting invitations Respond to an invitation in Calendar: 1 Tap a meeting invitation in the calendar, or tap to display the Event screen and tap an invitation. • Tap “Invitation from” to get contact information for the meeting organizer. Tap the email address to send a message to the organizer. If the organizer is in your contacts, you can also tap to call or send a text message. Chapter 8 Calendar 95• Tap Attendees to see the other people invited to the meeting. Tap a name to see an attendee’s contact information. Tap the email address to send a message to the attendee. If the attendee is in your contacts, you can also tap to call or send a text message. • Tap Alert to set iPhone to sound an alert before the meeting. • Tap Add Comments to add comments in the email response to the meeting organizer. You comments will also appear in your Info screen for the meeting. Notes are made by the meeting organizer. 2 Tap Accept, Maybe, or Decline. When you accept, tentatively accept, or decline the invitation, a response email that includes any comments you added is sent to the organizer. If you accept or tentatively accept the meeting, you can change your response later. Tap Add Comments if you want to change your comments. Exchange meeting invitations are also sent in an email message, which lets you open the meeting’s Info screen from Mail. Open a meeting invitation in an email message: Tap the invitation. Alerts Set calendar alerts: In Settings, choose Sounds, then turn Calendar Alerts on. If Calendar Alerts is off when an event is about to occur, iPhone displays a message but makes no sound. Important: If the Ring/Silent switch is off, calendar alerts won’t sound. Sound alerts for invitations: In Settings, choose “Mail, Contacts, Calendar.” Under Calendars, tap New Invitation Alert to turn it on. 96 Chapter 8 CalendarPhotos 9 About Photos iPhone lets you carry photos and videos with you, so you can share them with your family, friends, and associates. You can sync photos and videos (Mac only) from your computer, view photos and videos (iPhone 3GS only) taken with the built-in camera, use photos as wallpaper, and assign photos to identify contacts when they call. You can also send photos and videos in email messages, send photos and videos (iPhone 3GS only) in MMS messages, and upload photos and videos to MobileMe galleries. Note: MMS is available only on iPhone 3G or later and if supported by your carrier. Syncing Photos and Videos with Your Computer iTunes can sync your photos and videos (Mac only) with the following applications: • Mac: iPhoto 4.0.3 or later, or Aperture • PC: Adobe Photoshop Elements 3.0 or later See “Syncing with iTunes” on page 12. iPhone supports H.264 and MPEG-4 video formats, with AAC audio. If you are having trouble syncing a video to iPhone, you might be able to use iTunes to create an iPhone version of the video. Create an iPhone version of a video: 1 Copy the video to your iTunes library. 2 In iTunes, select Movies in the Library list and select the video you want to sync. 3 Choose Advanced > “Create iPod or iPhone Version.” For additional information, go to support.apple.com/kb/HT1211. 97Viewing Photos and Videos Photos and videos (Mac only) synced from your computer’s photo application can be viewed in Photos. You can also view the photos and videos (iPhone 3GS only) you’ve taken with iPhone’s built-in camera or saved from an email or MMS message (iPhone 3GS only). View photos and videos: 1 In Photos, tap a photo album. 2 Tap a thumbnail to see the photo or video in full screen. Show or hide the controls: Tap the full-screen photo or video to show the controls. Tap again to hide the controls. Play a video: Tap in the center of the screen. To replay a video, tap at the bottom of the screen. If you don’t see , tap the screen to show the controls. View a photo or video in landscape orientation: Rotate iPhone sideways. The photo or video reorients automatically and, if it’s in landscape format, expands to fit the screen. 98 Chapter 9 PhotosZoom in on part of a photo: Double-tap where you want to zoom in. Double-tap again to zoom out. You can also pinch to zoom in or out. View video in full screen, or fit video to screen: Double tap the screen to scale the video to fill the screen. Double-tap again to fit the video to the screen. Pan around a photo: Drag the photo. See the next or previous photo or video: Flick left or right. Or tap the screen to show the controls, then tap or . Slideshows You can view photo albums as slideshows, complete with background music. View a photo album as a slideshow: Tap an album, then tap . Videos play automatically when they appear during the slideshow. Stop a slideshow: Tap the screen. Set slideshow settings: In Settings, choose Photos and set the following options: • To set the length of time each slide is shown, tap Play Each Slide For and choose a time. • To set transition effects when moving from photo to photo, tap Transition and choose a transition type. • To set whether slideshows repeat, turn Repeat on or off. • To set whether photos and videos are shown in random order, turn Shuffle on or off. Chapter 9 Photos 99Play music during a slideshow: In iPod, play a song, then choose Photos from the Home screen and start a slideshow. Sharing Photos and Videos You can send photos and videos in email and MMS messages, add photos and videos to MobileMe galleries, and publish videos to YouTube. You can also copy and paste photos and videos, save photos and videos from email messages to Photos, and save images from webpages to Photos. Note: MMS is available only on iPhone 3G or later and if supported by your carrier. MMS video attachments are supported only on iPhone 3GS. Sending a Photo or Video in an Email or MMS Message Send a photo or video: Choose a photo or video and tap , then tap Email Photo/ Video or MMS. If you don’t see , tap the screen to show the controls. The limit to the size of attachments is determined by your carrier. If necessary, iPhone may compress the photo or video. To learn about taking photos and videos, see Chapter 10,“Camera,” on page 103. Copying and Pasting Photos and Videos You can copy a photo or video from Photos and paste it to an email or MMS message. Some third-party applications may also support copying and pasting photos and videos. Copy a photo or video: Hold your finger on the screen until the Copy button appears, then tap Copy. Paste a photo or video: Tap to place an insertion point where you want to place the photo or video, then tap the insertion point and tap Paste. Adding a Photo or Video to a MobileMe Gallery If you have a MobileMe account, you can add photos and videos (iPhone 3GS only) directly from iPhone to a gallery you’ve created. You can also add photos an