Dell™ PowerEdge R420 Guide de mise en route -> Accéder au site Dell -> Accéder aux Codes Promo et Bons de réduction Dell -> Voir d'autres manuels Dell Revenir à l'accueil

ou juste avant la balise de fermeture -->

 

 

 

Accéder au Support :

http://support.dell.com/support/edocs/systems/peR420/fr/GSG/r420gsgfr.pdf

-> Commander sur Dell.com, Cliquez ici

 

Autres manuels :

Dell

Dell-Vostro-470-Owner-s-Manual

Dell-Projecteur-Dell-M110-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Upgrading-to-BackupExec-2012-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance

Dell-PowerVault-NX3300-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerConnect-5500-Series-CLI-Reference-Guide

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-14-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R815-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R720-and-R720xd-Owner-s-Manual

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4.0-Guide-d-utilisation

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-R820-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-Systeme-Dell-PowerEdge-C6220-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-14R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Guide-de-l-Utilisateur-de-l-Ecran-Large-Dell-IN1940MW

Dell-Moniteur-a-Dell-S2440L-Guide-d-utilisation

Dell-Alienware-X51-Owner-s-Manual

Dell-ALIENWARE-M17x-MOBILE-MANUAL

Dell-Emplacement-des-cavaliers-de-la-carte-systeme-des-systemes-Dell-PowerEdge-R310-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-6950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Alienware-M17x-R4-Owner-s-Manual

Dell-XPS-13-Owner-s-Manual

Dell-HBA-SAS-Dell-PowerEdge-6-Gb-s-et-Internal-Tape-Adapter-Guide-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R910-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T610-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

/Dell-PowerEdge-R905-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimantes-laser-Dell-2350d-et-Dell-2350dn

Dell-XPS-430-Guide-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-H700-et-H800-Guide-d-utilisation

Dell-Lifecycle-Controller-2-Version-1.00.00-User-s-Guide

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire-Manue

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-V525w

Dell-XPS-13-Manuel-du-proprietaire

Dell-Adaptateurs-Brocade-Manuel-d-installation-et-de-reference

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-NX3600-NX3610-Guide-de-deploiement

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-OptiPlex-360-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-R810-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Guide-d-installation-des-systemes-Dell-PowerVault-Modular-Disk-3000

Dell-Imprimante-laser-Dell-2230d-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6105-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Imprimante-personnelle-a-jet-d-encre-Dell-J740-Manuel-du-proprietaire

Dell-2130cn-IMPRIMANTE-LASER-COULEUR

Dell-Guide-d-utilisation-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-T3400

Dell-1235cn-Imprimante-Multifonction-Mode-d-emploi

Dell-Vostro-1310-1510-1710-et-2510-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Guide-d-utilisation-APC-Smart-UPS-750VA-1000VA-1500VA-100-120-230-V-CA-2U-Montage-en-baie-Onduleur

Dell-Guide-d-utilisation-Modele-TL24iSCSIxSAS%201Gb-iSCSI-a-SAS

Dell-Imprimantes-laser-Dell-1130-et-Dell-1130n

Dell-Precision-M6400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-M770mm-Color-Monitor-Quick-Set-up

Dell-Carte-de-gestion-reseau-AP9617-AP9618-AP9619-Manuel-d-installation-et-de-demarrage-rapide

Dell-Projecteur-Dell-1410X-Guide-d-utilisation

Dell-Imprimante-couleur-Dell-1350cnw

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050-Manuel

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-620

Dell-3D-VISION-MANUEL-D-UTILISATION

Dell-Inspiron-600m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R805-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2970-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6145-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire

Dell-P513w-User-s-Guide-Francais-manuel

Dell-Inspiron-660-manuels

Dell-Serveur-de-sauvegarde-sur-disque-Dell-PowerVault-DL-optimise-par-CommVault-Simpana-Guide-d-utilisation

Dell-P513w-User-s-Guide-Guide-de-l-utilisateur-manuel

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-M17x-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-PORTABLE

Dell-Manuel-du-proprietaire-de-Dell-PowerEdge-M905-M805-M600-et-M605

Dell-Inspiron-One-2330-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-1100-B110-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T320-Manuel-du-proprietaire

Dell-Station-de-travail-mobile-Dell-Precision-M4700-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-8500-Manuel-du-proprietaire

Dell-1230c-Imprimante-laser-couleur-mode-d-emploi-Manuel

Dell-Client-Management-Manuel

Dell-Studio-XPS-Setup-Guide-Manue

Dell-Adaptateur-hote-Dell-PCIe-SCSI-Ultra320-monocanal-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-SETUP-GUIDE-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-GUIDE-DE-CONFIGURATION-Manuel

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-Inspiron-M4040-14-N4050-Manuel

Dell-Guide-de-l-administrateur-de-Dell-PowerVault-705N-Manuel

Dell-Vostro-420-220-220s-Guide-de-Configuration-et-de-Reference-Rapide-Manuel

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660f-Series-Guide-de-deploiement-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-l-administrateur-Manuel

Dell-Latitude-D430-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-Studio-XPS-Guide-de-configuration-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes%20-Dell%20PowerEdge-T110-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Inspiron-531-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU-Francais

Dell-PowerEdge-R520-Manuel-du-proprietaire

Projecteur-Dell-1201MP-Manuel-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R910-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-C521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T605-Manuel-du-proprietaire

Dell-Mobile-Jamz

Dell-Inspiron-530-Series-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3460-Manuels

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3660f-Storage-Arrays-Manuels

Dell™ Ekran Yöneticisi Kullanıcı Kılavuzu

Dell-PowerEdge-R620-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-R520-Guide-de-mise-en-route

DELL-POWERVAULT-MD1200-et-MD1220-TECHNICAL-GUIDEBOOK

Console-de-gestion-multi-onduleurs-Dell-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

DELL-OPTIPLEX580-TECHNICAL-GUIDEBOOK-INSIDE-THE-OPTIPLEX-580

Dell-Inspiron-1720-manuels

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5430-Manuel-du-proprietaire

Dell™ S2240L/S2340L Monitör Kullanıcı Kılavuzu

Dell PowerEdge Sistemleri İçin Microsoft Windows Server 2012 Önemli Bilgiler Kılavuzu

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-S2240L-S2340L

Dell™ S320/S320wi Projektör Kullanım Kılavuzu

Dell-%20Vostro-270-Manuels

Dell-Vostro-3460-Manuel-du-proprietaire-Francais

Dell-Inspiron-9200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Inspiron-2600-et-2650-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X30-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Vostro-2520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1721-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T710-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T5600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire

Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Dimension-3000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R210-Technical-Guide

Dell-Inspiron-Manuels

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Vostro-1700

Dell-Clavier-sans-fil-et-souris-Dell-KM713-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Systeme-de-navigation-GPS-Dell-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Logiciel-de-gestion-de-l-onduleur-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

Dell-Demarrage-rapide-du-moniteur-couleur-M990

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-370

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2800-Guide-d-installation-et-de-depannage

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-du-systeme-Dell-OptiPlex-SX280

Dell-Vostro-1440-1450-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Photo-Printer-540-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Streak-7-Francais-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Venue-Pro-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Imprimante-laser-personnelle-Dell-P1500-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C5125-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Latitude-D630-Manuels

Dell-Vostro-400-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T100-Manuel-du-proprietaire

Dell-OptiPlex-9010-7010-compact-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault%20NX3200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1200-et-2200-Manuel-de%20l-utilisateur

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-8600-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-Baie-de-stockage-MD1120-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3360-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T300-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-One-2710-manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1150-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-660-Manuel-du-proprietaire

Acceder-au-site-Dell

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG-Francais

Dell-OptiPlex-9010-Tout-en-un-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3560-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T110-Manuel-du-proprietaire

Dell-server-poweredge-m710-tech-guidebook_fr

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-5420-E5420-E5420m-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Latitude-E6320-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur-Francais

Dell-server-poweredge-r610-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-t710-technical-guide-book_fr

Dell-server-poweredge-m1000e-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-m610-tech-guidebook_fr

Dell-poweredge-r210-technical-guidebook-en_fr

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Beats-By-dr.dre-Manuel-et-Garantie

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

 

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Slim-Tower

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1-1-Guide-d-utilisation

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

AlienwareArea-51Area-51ALX

Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/AlienwareAurora-R3

AlienwareAurora-R4

lienwareAuroraAuroraALXAurora-R2

Chassis-RAID-Dell-PowerVault-MD3000i-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X50-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-du-proprietaire

Dell-Baie-de-stockage-Dell-PowerVault-MD1000-Manuel-du-proprietaire

Dell-Boîtier-Dell-PowerEdge-M1000e-Manuel-du-proprietaire

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-9200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-Imprimante-laser-multifonction-Dell-1600n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-13z-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-700m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-9300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

http://www.audentia-gestion.fr/Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire.htm

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-XT3-Manuel-du-proprietaire

Dell-Liste-des-manuels-et-de-la-documentation-Dell

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE-francais

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-d-utilisation-du-Dell-XPS-420

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-XPS-M1330

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Inspiron-1721

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer-964-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer%20942-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T7600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Streak-7-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R210-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire%20-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T620-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Vostro-3750-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-V131-Manuel-du-proprietaire

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-630i-Manuel-du-proprietair

Dell-moniteur-D1920-Manuel-du-proprietaire

DellDimension1100Series

Imprimante-Dell-Photo-All-In-One-Printer-922-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-S2500-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-personnelle-Dell-AIO-A960-Manuel-du-proprietaire

alienwareX51

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Dell PowerEdge R420 Guide de mise en route Modèle réglementaire: E18S Series Type réglementaire: E18S001Remarques, précautions et avertissements REMARQUE: Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser l'ordinateur. PRÉCAUTION: Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. AVERTISSEMENT: Un AVERTISSEMENT indique un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou de mort. Les informations que contient ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2012 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document, de quelque manière que ce soit, sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques commerciales utilisées dans ce document : Dell™, le logo Dell, Dell Precision™, OptiPlex™, Latitude™, PowerEdge™, PowerVault™, PowerConnect™, OpenManage™, EqualLogic™, Compellent™, KACE™, FlexAddress,™ Force10™ et Vostro™ sont des marques de Dell Inc. Intel®, Pentium®, Xeon®, Core® et Celeron® sont des marques déposées d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. AMD® est une marque déposée, et AMD Opteron™, AMD Phenom™ et AMD Sempron™ sont des marques commerciales d'Advanced Micro Devices, Inc. Microsoft®, Windows®, Windows Server®, Internet Explorer®, MS-DOS®, Windows Vista® et Active Directory® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Red Hat® et Red Hat® Enterprise Linux® sont des marques déposées de Red Hat, Inc. aux États-Unis et/ou d'autres pays. Novell® et SUSE® sont des marques déposées de Novell Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. Oracle® est une marque déposée d'Oracle Corporation et/ou de ses filiales. Citrix®, Xen®, XenServer® et XenMotion® sont des marques ou des marques déposées de Citrix Systems, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. VMware®, Virtual SMP®, vMotion®, vCenter® et vSphere® sont des marques ou des marques déposées de VMware, Inc. aux États-Unis ou dans d'autres pays. IBM® est une marque déposée d'International Business Machines Corporation. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans cette publication pour faire référence aux entités se réclamant de ces marques et noms ou à leurs produits. Dell Inc. rejette tout intérêt exclusif dans les marques et noms ne lui appartenant pas. 2012 – 01 Rev. A00Installation et configuration AVERTISSEMENT: Avant d'exécuter la procédure suivante, lisez les consignes de sécurité fournies avec le système. Déballage d'un système en rack Sortez le système de son emballage et identifiez chaque élément. Assemblez les rails et installez le système dans le rack en suivant les consignes de sécurité et les instructions d'installation du rack fournies avec votre système. Figure 1. Installation des rails et du système dans un rack En option : connexion du clavier, de la souris et du moniteur Figure 2. En option : connexion du clavier, de la souris et du moniteur Connectez le clavier, la souris et le moniteur (facultatif). Les connecteurs à l'arrière du système sont assortis d'icônes indiquant quels câbles brancher à chaque connecteur. Assurez-vous de serrer les vis (le cas échéant) sur le connecteur du câble du moniteur. 3Branchement du ou des câbles d'alimentation Figure 3. Branchement du ou des câbles d'alimentation Connectez le ou les câbles d'alimentation au système et, si vous utilisez un moniteur, branchez son câble d'alimentation. Fixation du ou des câbles d'alimentation Figure 4. Fixation du ou des câbles d'alimentation Faites une boucle comme indiqué dans l'illustration et attachez le ou les câbles d'alimentation du système au clip. Branchez ensuite l'autre extrémité du ou des câbles sur une prise de courant mise à la terre ou sur une source d'alimentation autonome (onduleur ou unité de distribution de l'alimentation [PDU]). 4Mise sous tension du système Figure 5. Mise sous tension du système Appuyez sur le bouton d'alimentation du système. Le voyant d'alimentation devrait s'allumer. Installation du cadre en option Figure 6. Installation du cadre en option Installez le cadre (facultatif). Finalisation de l'installation du système d'exploitation Si un système d'exploitation était préinstallé sur votre ordinateur, reportez-vous à la documentation du système d'exploitation livrée avec votre système. Pour une première installation du système d'exploitation, reportez-vous à la documentation concernant l'installation et la configuration de votre système d'exploitation. Assurez-vous que le système d'exploitation est bien installé avant d'installer du matériel ou logiciel n'ayant pas été fourni avec le système. REMARQUE: Reportez-vous à l'adresse dell.com/ossupport pour obtenir les dernières informations sur les systèmes d'exploitation pris en charge. 5Contrat de licence des logiciels Dell Avant d'utiliser votre système, veuillez lire le contrat de licence du logiciel Dell fourni avec celui-ci. Vous devez considérer les CD, DVD, ou disquettes du logiciel installé par Dell comme étant des copies de SAUVEGARDE du logiciel installé sur le disque dur de votre système. Si vous n'acceptez pas les termes du contrat, veuillez appeler le numéro d'assistance client. Les clients aux États-Unis doivent appeler le 800-WWW-DELL (800-999-3355). Les clients en-dehors des États-Unis doivent se rendre sur support.dell.com et sélectionner leur pays ou région en haut de la page. Autres informations utiles AVERTISSEMENT: Reportez-vous aux informations concernant la sécurité et les réglementations livrées avec votre système. Les informations sur la garantie peuvent être incluses dans ce document ou bien dans un document séparé. • Le Manuel de l'utilisateur fournit des informations concernant les fonctionnalités du système et décrit comment dépanner le système et installer ou remplacer des composants système. Ce document est disponible en ligne à l'adresse support.dell.com/manuals. • La documentation fournie avec le rack indique comment installer le système dans un rack. • Tous les supports fournis avec le système contiennent de la documentation et des outils permettant de configurer et de gérer le système, notamment les supports du système d'exploitation, du logiciel de gestion du système, des mises à jour système et des composants système que vous avez achetés avec le système. REMARQUE: vérifiez toujours si des mises à jour sont disponibles sur le site support.dell.com/manuals et lisez les informations de mise à jour en premier, car elles remplacent souvent les informations que contiennent les autres documents. Obtention d'une assistance technique Si vous ne comprenez pas une procédure décrite dans ce guide ou si le système ne fonctionne pas comme prévu, consultez votre Manuel du propriétaire. Dell offre des formations et certifications sur le matériel approfondies. Pour des informations supplémentaires, voir dell.com/training. Ce service n'est pas offert dans toutes les régions. Informations sur la norme NOM (Mexique uniquement) Les informations suivantes, qui s'appliquent à l'appareil décrit dans ce document, sont fournies conformément aux exigences de la Norme Officielle Mexicaine (NOM) : Importateur : Dell Inc. de México, S.A. de C.V. Paseo de la Reforma 2620 -11º Piso Col. Lomas Altas 11950 México, D.F. Numéro de modèle : E18S Tension d'alimentation : 100 V CA–240 V CA Fréquence : 50 Hz/60 Hz Consommation électrique : 7,4 à 3,7 A (X2) (bloc d'alimentation CA redondant de 550 W) 7,4 à 3,7 A (bloc d'alimentation CA non redondant de 550 W) 64,8 à 2,4 A (X2) (bloc d'alimentation CA redondant de 350 W) Caractéristiques techniques REMARQUE: Les caractéristiques suivantes se limitent à celles que la législation impose de fournir avec le système. Pour une liste complète des caractéristiques actuelles de votre ordinateur, consultez le site Web support.dell.com. Alimentation Bloc d'alimentation secteur (par bloc d'alimentation) Puissance 350 W et 550 W Dissipation thermique REMARQUE: La dissipation thermique est calculée par rapport à la puissance nominale du bloc d'alimentation. 1 356 BTU/h maximum (bloc d'alimentation redondant de 350 W) 2 132 BTU/h maximum (bloc d'alimentation redondant de 550 W) 2 315 BTU/h maximum (bloc d'alimentation non redondant de 550 W) Tension REMARQUE: Ce système est également conçu pour être connecté aux systèmes d'alimentation informatiques avec une tension phase à phase ne dépassant pas 230 V. 100 à 240 VCA, à sélection automatique, 50/60 Hz Batterie Pile bouton Pile bouton 3 V CR2032 au lithium Caractéristiques physiques Hauteur 42,8 mm (1,68 pouce) Largeur Avec loquets de rack 482,4 mm (18,99 pouces) Sans loquets de rack 434 mm (17,08 pouces) Profondeur (sans le cadre) 607,0 mm (23,9 pouces) Poids (maximal) 19,9 kg (43,87 livres) Poids (à vide) 16,73 kg (36,88 livres) Conditions environnementales REMARQUE: Pour en savoir plus sur les mesures d'exploitation liées à différentes configurations particulières, rendez-vous sur dell.com/environmental_datasheets. Température En fonctionnement Fonctionnement continu : 10 à 35 °C avec une humidité relative (HR) de 10 à 80 %, avec point de rosée maximum à 26 °C. 7Conditions environnementales Réduction maximale admissible de la température sèche à 1 °C/300 m au-dessus de 900 m (1 °F tous les 550 pieds). REMARQUE: Pour plus d'informations sur la plage de températures étendue et les configurations prises en charge, voir support.dell.com/manuals. Entreposage Entre -40 et 65 °C (–40 à 149 °F) avec un gradient thermique maximal de 20 °C par heure Humidité relative En fonctionnement 20 à 80% (sans condensation) à une température de bulbe humide de 29 °C (84,2 °F) Entreposage 5 à 95% à une température de bulbe humide maximale de 38 °C (100,4 °F) Tolérance maximale aux vibrations En fonctionnement 0,26 Grms de 5 Hz à 350 Hz (toutes orientations de fonctionnement) Entreposage 1,87 Grms de 10 Hz à 500 Hz pendant 15 min (les six côtés testés) Choc maximal En fonctionnement Une impulsion de choc de 31 G de chaque côté du système, pendant 2,6 ms sur l'axe z positif (système installé dans la position de fonctionnement) Entreposage Six chocs consécutifs de 71 G pendant un maximum de 2 ms en positif et négatif sur les axes x, y et z (une impulsion de chaque côté du système) Six chocs consécutifs sur les axes x, y et z en positif et négatif (une impulsion de chaque côté du système) d'impulsion d'onde carrée de 32 G avec un changement de vitesse de 685 cm/s (270 po/s) Altitude En fonctionnement De –15,2 à 3 048 m (–50 à 10 000 pieds) REMARQUE: Pour les altitudes supérieures à 900 mètres (2 950 pieds), la température maximale de fonctionnement est réduite de 1 °C tous les 300 mètres (1 ºF tous les 550 pieds). Entreposage De –15,2 à 10 668 m (–50 à 35 000 pieds) Niveau de contamination aérienne Classe G1 selon la norme ISA-S71.04-1985 8 Dell PowerEdge C8220 Manuel du propriétaire du matériel Modèle réglementaire : B05B Type réglementaire : B05B001Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données en cas de non-respect des instructions. AVERTISSEMENT : Un AVERTISSEMENT vous avertit d’un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou même de mort. ____________________ Les informations que contient cette publication sont sujettes à modification sans préavis. © 2012 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques commerciales utilisées dans ce document : Dell™, le logo DELL et PowerEdge™ sont des marques de Dell Inc. Intel est une marque déposée d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans cette publication pour faire référence aux entités revendiquant la propriété de ces marques ou noms ou à leurs produits. Dell Inc. rejette tout intérêt exclusif dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. Modèle réglementaire B05B Type réglementaire : B05B001 08/2012 N/P XXXXX Rév. A01Table des matières 3 Table des matières 1 À propos du système . . . . . . . . . . . . . . . . 11 Fonctions du système accessibles au démarrage . . . 11 Voyants et fonctions du panneau avant. . . . . . . . . 12 Voyants des cartes réseau. . . . . . . . . . . . . . . . 14 Codes des voyants d'alimentation et de carte système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Codes Voyant de Pulsation BMC . . . . . . . . . . . . 17 Service Tag (Numéro de service) . . . . . . . . . . . . 18 Codes d'erreur de l'auto-test de démarrage . . . . . . 19 Collecte du journal d'événements du système pour examen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Journal des événements système . . . . . . . . . . . . 29 Erreur processeur . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Ecc Mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Erreur PCIe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Erreur noyau IOH . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Erreur SB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Événement Démarrage POST . . . . . . . . . . . 36 Événement Fin POST . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Événement Code d'erreur POST . . . . . . . . . . 38 Evénement Restauration BIOS . . . . . . . . . . . 39 Événement Échec ME . . . . . . . . . . . . . . . 40 ID du générateur SEL . . . . . . . . . . . . . . . . 404 Table des matières BMC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Autres informations utiles . . . . . . . . . . . . . . . . 46 2 Utilisation du programme System Setup 47 Menu de System Setup. . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Options de l'utilitaire System Setup au démarrage . . . 48 Utilisation des touches de navigation du programme System Setup . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 General Help (Aide générale) . . . . . . . . . . . . . . 49 Redirection de console . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Activation et configuration de la redirection de console . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Liste de connexion des ports série . . . . . . . . . 55 Menu Main (Principal). . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 Écran Main (Principal) . . . . . . . . . . . . . . . 56 Paramètres du système . . . . . . . . . . . . . . . 57 Menu Advanced (Avancé) . . . . . . . . . . . . . . . . 59 Power Management (Gestion de l'alimentation) . . 60 CPU Configuration (Configuration du processeur) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Memory Configuration (Configuration de la mémoire) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 SATA Configuration (Configuration SATA) . . . . . 72 PCI Configuration (Configuration PCI) . . . . . . . 75 USB Configuration (Configuration USB) . . . . . . 84Table des matières 5 Menu Security (Sécurité) . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Menu Server (Serveur). . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 View System Log (Afficher le journal des événements système) . . . . . . . . . . . . . 95 Menu Boot (Amorçage) . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 Menu Exit (Quitter). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Interfaces de ligne de commande pour les options de System Setup . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 Liste de commandes IPMI . . . . . . . . . . . . . . . . 128 Paramètres de gestion de l'alimentation . . . . . . . . 138 3 Installation des composants du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141 Consignes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141 Outils recommandés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142 À l'intérieur du système . . . . . . . . . . . . . . . . . 143 Configuration du chariot. . . . . . . . . . . . . . . . . 144 Chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145 Retrait d'un chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . 145 Installation d'un chariot . . . . . . . . . . . . . . 146 Cache de chariot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147 Retrait d'un chariot factice . . . . . . . . . . . . . 147 Installation d'un cache de chariot . . . . . . . . . 1476 Table des matières Carte SD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148 Retrait d'une carte SD . . . . . . . . . . . . . . 148 Installation d'une carte SD . . . . . . . . . . . . 149 Capots du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149 Retrait du panneau avant . . . . . . . . . . . . . 149 Installation du panneau avant . . . . . . . . . . 150 Retrait du panneau arrière . . . . . . . . . . . . 151 Installation du panneau arrière. . . . . . . . . . 152 Carénage de refroidissement . . . . . . . . . . . . . 152 Retrait du carénage de refroidissement . . . . . 152 Installation du carénage de refroidissement . . 153 Dissipateur de chaleur. . . . . . . . . . . . . . . . . 154 Retrait d'un dissipateur de chaleur . . . . . . . 154 Installation d'un dissipateur de chaleur . . . . . 156 Processeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157 Retrait d'un processeur. . . . . . . . . . . . . . 158 Installation d'un processeur . . . . . . . . . . . 159 Mémoire système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161 Consignes d'installation des barrettes de mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161 Configuration DIMM prise en charge . . . . . . 162 Retrait de barrettes de mémoire . . . . . . . . . 164 Installation de barrettes de mémoire . . . . . . 165 Carte d'extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 166 Retrait de la carte d'extension . . . . . . . . . . 167 Installation de la carte d'extension. . . . . . . . 168Table des matières 7 Carte de montage de carte d'extension . . . . . . . . . 168 Retrait de la carte de montage de carte d'extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168 Installation de la carte de montage de carte d'extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 Cartes mezzanine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 Retrait de la carte mezzanine Infiniband . . . . . . 170 Installation de la carte mezzanine Infiniband . . . 173 Retrait de la carte mezzanine 10 GbE . . . . . . . 174 Installation de la carte mezzanine 10 GbE . . . . . 177 Lecteur de carte SD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 Dépose du lecteur de carte SD . . . . . . . . . . 178 Installation du lecteur de carte SD. . . . . . . . . 180 Dépose du support du lecteur de carte SD . . . . 181 Installation du support du lecteur de carte SD . . 182 Disques durs internes . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183 Retrait d'un support de disque dur . . . . . . . . . 183 Installation d'un support de disque dur . . . . . . 184 Retrait d'un disque dur installé dans un support de disque dur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185 Installation d'un disque dur dans un support . . . 186 Retrait du plateau de disque dur . . . . . . . . . . 186 Installation du plateau de disque dur . . . . . . . 187 Carte de raccordement d'interposeur. . . . . . . . . . 188 Retrait de la carte de raccordement d'interposeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 Installation de la carte de raccordement d'interposeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1898 Table des matières Carte de distribution d'alimentation pour nœud . . . 190 Retrait de la carte de distribution d'alimentation de nœud. . . . . . . . . . . . . . 190 Installation du NPDB . . . . . . . . . . . . . . . 192 Pile du système. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 193 Retrait de la pile du système . . . . . . . . . . . 193 Installation de la pile du système . . . . . . . . 194 Carte système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195 Retrait de la carte système. . . . . . . . . . . . 195 Installation de la carte système . . . . . . . . . 198 4 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201 La sécurité en priorité, pour vous et votre système . . 201 Problèmes d'installation. . . . . . . . . . . . . . . . 201 Dépannage des échecs de démarrage du système . . 202 Dépannage des connexions externes . . . . . . . . . 202 Dépannage du sous-système vidéo . . . . . . . . . . 202 Dépannage d'un périphérique USB . . . . . . . . . . 203 Dépannage d'un périphérique d'E/S série. . . . . . . 204 Dépannage d'une carte réseau . . . . . . . . . . . . 204 Dépannage d'une baie mouillée. . . . . . . . . . . . 205 Dépannage d'une enceinte endommagée. . . . . . . 207 Dépannage des modules de ventilation du châssis. . 208 Dépannage du chariot d'alimentation . . . . . . . . . 210Table des matières 9 Dépannage de la mémoire système . . . . . . . . . . . 211 Dépannage d'un disque dur . . . . . . . . . . . . . . . 213 Dépannage d'un contrôleur de stockage . . . . . . . . 214 Dépannage des Cartes d'extension . . . . . . . . . . . 215 Dépannage des processeurs . . . . . . . . . . . . . . 216 Dépannage de la carte système . . . . . . . . . . . . . 217 Dépannage de la pile du système . . . . . . . . . . . . 218 Conflits d'affectation d'IRQ . . . . . . . . . . . . . . . 219 5 Cavaliers et connecteurs . . . . . . . . . . . 221 Paramètres des cavaliers de la carte système . . . . . 221 Connecteurs de la carte système . . . . . . . . . . . . 223 Connecteurs de carte de raccordement d'interposeur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225 Connecteurs pour lecteur de carte SD . . . . . . . . . 226 Connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation du nœud. . . . . . . . . . . . . . . . 227 6 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229 Contacter Dell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23110 Table des matièresÀ propos du système 11 À propos du système Fonctions du système accessibles au démarrage Les touches suivantes permettent d'accéder aux fonctions du système au démarrage. Le support de la carte SAS/SATA ou du raccourci PXE ne sont disponibles que dans le mode démarrage BIOS. La fonction raccourci n'est pas disponible dans le mode démarrage UEFI (Unified Extensible Firmware Interface). Touche Description Permet d'accéder au programme de configuration du système. Voir « Menu de System Setup », à la page 47. Permet d'accéder au gestionnaire d'amorçage BIOS ou UEFI selon la configuration de démarrage de votre système. Voir « Options de l'utilitaire System Setup au démarrage », à la page 48. Lance l'amorçage PXE (Preboot eXecution Environment). Permet d'accéder à l'utilitaire de configuration de la carte mezzanine SAS LSI 2008. Pour en savoir plus, voir la documentation de la carte SAS. Permet d'accéder à l'utilitaire de configuration de la carte mezzanine SAS LSI 2008. Pour en savoir plus, voir la documentation de la carte RAID SAS. Permet d'accéder à l'utilitaire de configuration des paramètres de la carte réseau intégrée pour l'amorçage PXE. Pour plus d'informations, voir la documentation de la carte réseau intégrée. Permet d'accéder à l’utilitaire de configuration des contrôleurs SAS et SATA intégrés. 12 À propos du système Voyants et fonctions du panneau avant Figure 1-1. Voyants et fonctionnalités du panneau avant Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 Connecteurs USB Permettent de connecter des périphériques USB au système. Les ports sont compatibles avec la norme USB 2.0. 2 Logement d'extension de la carte mezzanine Installe une carte mezzanine associée au modules d'E/S. 3 Logement d'extension PCIe mi hauteur Permet d'installer une carte PCI Express x16 mi-hauteur. 4 Loquet de dégagement Appuyez pour retirer le chariot du châssis. 1 2 3 5 4 6 7 8 9 10 11 12À propos du système 13 5 Voyant de mise sous tension/ bouton d'alimentation Le voyant de mise sous tension s'allume lorsque le chariot est allumé. Le voyant de mise sous tension s'allume en cas d'événement système critique. Le bouton d'alimentation allume le chariot. REMARQUE : Le délai nécessaire à l'affichage d'une image sur le moniteur à la mise sous tension du chariot peut aller jusqu'à 2 minutes. Il varie en fonction de l'espace mémoire installé. REMARQUE : Si vous éteignez un chariot utilisant un système d'exploitation compatible avec ACPI en appuyant sur le bouton d'alimentation, le système peut effectuer un arrêt normal avant la mise hors tension de l'ordinateur. REMARQUE : Pour procéder à l'arrêt progressif du système, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant 5 secondes. 6 Connecteur VGA Permet de connecter un écran VGA au système. 7 Connecteur série Permet de connecter un périphérique série au système. 8 Port de gestion BMC Port de gestion dédié. 9 Connecteur Ethernet 2 Connecteur de cartes réseau 10/100/1000 Mbit intégrées. 10 Connecteur Ethernet 1 Connecteur de cartes réseau 10/100/1000 Mbit intégrées. 11 Voyant d'identification du chariot S'allume en bleu pour identifier un système et une carte système particuliers. 12 Poignée Appuyez pour retirer le chariot du châssis. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 2 114 À propos du système Voyants des cartes réseau Figure 1-2. voyants de la carte réseau 1 voyant de liaison 2 voyant d'activité Voyant État Code du voyant Voyant de liaison Orange fixe Liaison à 100 Mbit/s (vitesse du port) Vert fixe Liaison à 1 Gbit/s maximum (vitesse du port) Vert clignotant Liaison à 1 Gbit/s (vitesse du port) Activité réseau présente • POST pre-système d'exploitation • Système d'exploitation sans pilote • Système d'exploitation avec pilote Clignote à une vitesse relative à la densité du paquet Off (Désactivé) Liaison à 10 Mbit/s (vitesse du port) Voyant d'activité Vert fixe Aucune activité Vert clignotant Activité de transmission ou de réception Off (Désactivé) InactifÀ propos du système 15 Figure 1-3. Voyants NIC (port de gestion du contrôleur BMC) 1 voyant de liaison 2 voyant d'activité Voyant État Code du voyant Voyant de liaison Orange clignotant Liaison à 10 Mbit/s (vitesse du port) Vert clignotant Liaison à 100 Mbit/s maximum (vitesse du port) Voyant d'activité Vert fixe Aucune activité Vert clignotant Activité de transmission ou de réception Off (Désactivé) Inactif16 À propos du système Codes des voyants d'alimentation et de carte système Les voyants situés sur le panneau avant du chariot affichent des codes d'état pendant le démarrage du système. Pour connaître l'emplacement des DEL sur le panneau avant, voir Figure 1-1. Tableau 1-1. Codes des voyants d'alimentation et de carte système Voyant Couleur État Code du voyant Voyant d'alimentation Vert Solide Le chariot est sous tension (S0) Orange Off (Désactivé) Vert Solide Événement de condition critique BMC en mode hors tension (S4/S5) Orange Clignotant Vert Clignotant Événement de condition critique BMC en mode sous tension (S0) Orange Clignotant Voyant d'identificatio n du système Bleu Solide L'IPMI est généré par la commande d'identification du châssis actif ou l'ID d'enfoncement du bouton ID actif. Bleu Clignotant L'IPMI est généré uniquement via la commande d'identification du châssis actif clignotant. Off (Désactivé) L'IPMI est généré par la commande d'identification du châssis inactif ou l'ID d'enfoncement du bouton ID inactif.À propos du système 17 Codes Voyant de Pulsation BMC La carte système comporte un voyant de pulsation du contrôleur BMC (LED17) destiné au débogage du contrôleur BMC. Le voyant de puslation du contrôleur BMC s'allume en vert lorsque l'alimentation du chariot est assurée et clignote en vert lorsque le micrologiciel du contrôleur BMC est prêt. Figure 1-4. Voyant de Pulsation BMC 1 carte système 2 voyant de pulsation BMC18 À propos du système Service Tag (Numéro de service) L'illustration suivante vous donne l'emplacement u numéro de service du chariot de calcul à largeur simple C8220. Figure 1-5. Emplacement du numéro de service du chariot de calcul à largeur simple C8220À propos du système 19 Codes d'erreur de l'auto-test de démarrage Collecte du journal d'événements du système pour examen Dès que possible, le BIOS entre les codes de progression actuels sur l'écran vidéo. Les codes de progression correspondent à des données de 32 bits plus des données en option. Les nombres 32 bits comprennent la classe, la sousclasse et les informations d'utilisation. Les champs de classe et de sous-classe indiquent le type de matériel en cours d'initialisation. Le champ d'utilisation correspond à l'activité d'initialisation spécifique. Selon la disponibilité des bits de données pour afficher les codes de progression, un code de progression peut être personnalisé pour correspondre à la largeur des données. Plus les bits de données sont élevées, plus élevée sera la granularité des informations qui peuvent être envoyées au port de progression. Les codes de progression peuvent être consignés par le BIOS du système ou les ROM en option. La section Réponse du tableau suivant peut être divisée en 3 types : • Avertissement ou Pas une erreur : le message est affiché à l'écran. Une entrée d'erreur est consignée dans le journal des événements du système (SEL). Le système continuera de démarrer dans un état dégradé. L'utilisateur peut vouloir remplacer l'unité erronée. • Pause : le message s'affiche sur l'écran, une erreur est consignée dans le journal des événements du système (SEL) et l'utilisateur doit intervenir pour que le processus se poursuive. L'utilisateur peut effectuer une action corrective immédiatement ou choisir de continuer l'amorçage. • Arrêt : le message s'affiche à l'écran, une erreur est consignée dans le journal des événements du système (SEL) et le système ne peut pas démarrer tant que l'erreur n'est pas résolue. L'utilisateur doit remplacer la pièce défectueuse et redémarrer le système. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctives 0010h Conflit de ressources de la console locale Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique vidéo a échoué Voir « Dépannage du soussystème vidéo », à la page 202. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229.20 À propos du système 0011h Erreur du contrôleur de la console locale Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique vidéo a échoué Voir « Dépannage du soussystème vidéo », à la page 202. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0012h Erreur du sortie de la console locale Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique vidéo a échoué Voir « Dépannage du soussystème vidéo », à la page 202. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0013h Erreur du contrôleur E/S ISA Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique ISA a échoué Voir « Dépannage des Cartes d'extension », à la page 215. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0014h Conflit de ressources E/S ISA Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique ISA a échoué Voir « Dépannage des Cartes d'extension », à la page 215. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0015h Erreur du contrôleur E/S ISA Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique ISA a échoué Voir « Dépannage des Cartes d'extension », à la page 215. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0016h Erreur du contrôleur disquette ISA Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique disquette a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 21 0017h Erreur d'entrée disquette ISA Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique disquette a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0018h Erreur de sortie disquette ISA Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique disquette a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0019h Erreur de lecture USB Pause (Suspension) L'initialisation du port USB a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 001Ah Erreur d'écriture USB Pause (Suspension) L'initialisation du port USB a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 001Bh Erreur d'interface USB Pause (Suspension) L'initialisation du port USB a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctives22 À propos du système 001Ch Erreur d'interface souris Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique souris a échoué Pour activer le périphérique USB, voir « USB Configuration (Configuration USB) », à la page 84. Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 001Eh Clavier non détecté Pause (Suspension) Aucun clavier détecté Pour activer le périphérique USB, voir « USB Configuration (Configuration USB) », à la page 84. Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 001Fh Erreur du contrôleur clavier Pause (Suspension) L'initialisation du contrôleur clavier a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 203. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0020h Erreur touche du clavier bloquée Pause (Suspension) Touche du clavier bloquée Déconnectez et reconnectez le clavier au chariot. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 23 0021h Erreur clavier verrouillé Pause (Suspension) Clavier verrouillé Déconnectez et reconnectez le clavier au chariot. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0023h Erreur mémoire corrigeable Pause (Suspension) Erreur mémoire corrigeable détectée Coupez l'alimentation secteur du système pendant 10 secondes, puis redémarrez ce dernier. Voir « Dépannage de la mémoire système », à la page 211. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0024h Erreur mémoire incorrigible Pause (Suspension) Erreur mémoire incorrigible détectée Voir « Dépannage de la mémoire système », à la page 211. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0025h Erreur mémoire non-spécifique Pause (Suspension) Erreur mémoire non-spécifique détectée Voir « Dépannage de la mémoire système », à la page 211. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0026h Erreur de l'autotest du service MP Pause (Suspension) Erreur de l'auto-test du service MP détectée Voir « Dépannage des processeurs », à la page 216. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctives24 À propos du système 0027h Erreur du contrôleur E/S PCI Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique PCI a échoué Voir « Dépannage des Cartes d'extension », à la page 215. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0028h Erreur de lecture E/S PCI Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique PCI a échoué Voir « Dépannage des Cartes d'extension », à la page 215. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 0029h Erreur d'écriture E/S PCI Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique PCI a échoué Voir « Dépannage des Cartes d'extension », à la page 215. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 002Ah Port série non détecté Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique série a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique d'E/S série », à la page 204. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 002Bh Erreur du contrôleur du port série Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique série a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique d'E/S série », à la page 204. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 002Ch Erreur d'entrée du port série Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique série a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique d'E/S série », à la page 204. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 25 002Dh Erreur de sortie du port série Pause (Suspension) L'initialisation du périphérique série a échoué Voir « Dépannage d'un périphérique d'E/S série », à la page 204. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 002Eh Erreur de mise à jour du microcode Pause (Suspension) Erreur de mise à jour du microcode du processeur Vérifiez le micro-code. Mise à jour du BIOS requise. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 002Fh Aucun microcode n'a été mis à jour Pause (Suspension) Le chargement du micro-code du processeur a échoué Vérifiez que les processeurs sont de même type et conformes aux caractéristiques décrites dans le Guide de mise en route du système. 8012h Périphérique SATA 0 non trouvé Pause (Suspension) Périphérique SATA 0 non trouvé Vérifiez si le port SATA 0 est activé. Voir « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 72. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 0. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctives26 À propos du système 8013h Périphérique SATA 1 non trouvé Pause (Suspension) Périphérique SATA 1 non trouvé Vérifiez si le port SATA 1 est activé. Voir « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 72. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 1. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 8014h Périphérique SATA 2 non trouvé Pause (Suspension) Périphérique SATA 2 non trouvé Vérifiez si le port SATA 2 est activé. Voir « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 72. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 2. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 8015h Périphérique SATA 3 non trouvé Pause (Suspension) Périphérique SATA 3 non trouvé Vérifiez si le port SATA 3 est activé. Voir « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 72. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 3. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 27 8016h Périphérique SATA 4 non trouvé Pause (Suspension) Périphérique SATA 4 non trouvé Vérifiez si le port SATA 4 est activé. Voir « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 72. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 4. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 8017h Périphérique SATA 5 non trouvé Pause (Suspension) Périphérique SATA 5 non trouvé Vérifiez si le port SATA 5 est activé. Voir « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 72. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 5. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 8018h Le mode réserve n'a pas été configuré !!, Veuillez vérifier la configuration de la mémoire !! Pause (Suspension) Le mode mémoire de réserve a échoué Vérifiez que la mémoire est bien configurée en mode mémoire en miroir. Voir « Memory Configuration (Configuration de la mémoire) », à la page 70. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctives28 À propos du système 8019h Le mode miroir n'a pas été configuré !!, Veuillez vérifier la configuration de la mémoire !! Pause (Suspension) Le mode mémoire en miroir a échoué Vérifiez que la mémoire est bien configurée en mode mémoire en miroir. Voir « Memory Configuration (Configuration de la mémoire) », à la page 70. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 8020h Les mots de passe Superviseur et Utilisateur ont été effacés Pause (Suspension) Les mots de passe Superviseur et Utilisateur ont été effacés Réinitialisez le mot de passe. Voir « Paramètres des cavaliers de la carte système », à la page 221. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 229. 8020h CMOS Battery Error (Erreur de batterie CMOS) Pause (Suspension) Pas de pile CMOS Voir « Dépannage de la pile du système », à la page 218. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Cause de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 29 Journal des événements système Erreur processeur Message : « Processor Sensor, IERR error, Processor 1 » (Capteur processeur, erreur IERR, Processeur 1) Tableau 1-2. Erreur processeur Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 07h Processeur 6 Numéro du capteur 04h Numéro de capteur du processeur (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type d'événement 8 Données d'événements1 AXh 00h : IERR 01h : Dépassement Thermique 02h : Erreur FRB1/BIST 03h : FRB2/Blocage dans erreur POST 04h : FBR3/Erreur Démarrage/Initialisation Processeur 0Ah : Le Processeur s'est Limité Automatiquement 9 Données d'événements2 XXh 00h : Processeurr1 01h : Processeur2 02h : Processeur3 04h : Processeur4 10 Données d'événements3 FFh FFh : Non Présent30 À propos du système Ecc Mémoire Message : « Memory Sensor, Correctable ECC error, SBE warning threshold, CPU1 DIMM_A1 » (Capteur Processeur, Erreur ECC corrigeable, seuil d'alarme SBE, CPU1 DIMM_A1) Tableau 1-3. ECC Mémoire Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 0Ch Mémoire 6 Numéro du capteur 60h Numéro de capteur de mémoire (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type Événement 8 Données d'événements1 AXh 00h : Erreur ECC Corrigeable 01h : Erreur ECC Incorrigible 03h : Échec Remise à zéro Mémoire 04h : Périphérique Mémoire Désactivé 08h : RéserveÀ propos du système 31 9 Données d'événements2 XXh Bit 7 :4 0x00 : Seuil d'alarme SBE 0x01 : Seuil critique SBE 0x0F : Non spécifié Bit 3 :0 0x00 : CPU1 DIMM A1-8 logements (1~8) 0x01 : CPU2 DIMM B1-8 logements (9~16) 0x02 : CPU2 DIMM B1-8 logements (17~24) 0x03 : CPU4 DIMM D1-8 logements (25~32) Etc. 10 Données d'événements3 XXh Emplacement bit-map des bits sur la barrette DIMM Bit 0=1 : DIMM1 événement erreur Bit 1=1: événement d'erreur sur DIMM2 … Bit7=1 : DIMM8 événelment erreur Tableau 1-3. ECC Mémoire (suite) Octet Champ Valeur Description32 À propos du système Erreur PCIe Message : « Critical Interrupt Sensor, PCI PERR, Device#, Function#, Bus# » (Capteur d'interruption critique, PERR PCI, Périphérique#, Fonction#, Bus) Tableau 1-4. Erreur PCIe Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 13h Interruption Critique 6 Numéro du capteur 73h ID du capteur PCI (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type Événement 8 Données d'événements1 AXh 04h : PERR PCI 05h : PERR PCI 07h : Erreur Bus Corrigeable 08h : Erreur Bus Incorrigible 0Ah : Erreur Bus Fatale 9 Données d'événements2 XXh Bit 7 :3Numéro Périphérique Bit 2 :0Numéro Fonction 10 Données d'événements3 XXh Bit 7 :0 Numéro BusÀ propos du système 33 Erreur noyau IOH Message : « Critical Interrupt Sensor, Fatal Error, xxxx bit, QPI[0] Error » (Interruption critique du capteur, Erreur fatale, xxxx bit, Erreur QPI[0]) Tableau 1-5. Erreur noyau IOH Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur C0h Interruption Définie OEM 6 Numéro du capteur XXh 71h : ID du capteur QPI (dépend de la plateforme) 72h : ID du capteur INT (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type d'événement 8 Données d'événements1 AXh 07h : Noyau 08h : Non-Fatale 0Ah : Fatale 9 Données d'événements2 XXh Bit d'erreur locale34 À propos du système 10 Données d'événements3 XXh 00h : Erreur QPI[0] 01h : Erreur QPI[1] 02h : Erreur QPI[2] 03h : Erreur QPI[3] 04h : Erreur de protocole QPI[0] 05h : Erreur de protocole QPI[1] 06h : Erreur de protocole QPI[2] 07h : Erreur de protocole QPI[3] 23h : Erreur Diverse 24h : Erreur noyau IOH Tableau 1-5. Erreur noyau IOH (suite) Octet Champ Valeur DescriptionÀ propos du système 35 Erreur SB Message : « Critical Interrupt Sensor, Correctable, MCU Parity Error » (Interruption critique du capteur, corrigeable, Erreur de parité MCU) Tableau 1-6. Erreur SB Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 13h Interruption Critique 6 Numéro du capteur 77h ID du capteur SB (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type Événement 8 Données d'événements1 AXh 07h : Corrigeable 08h : Incorrigible 9 Données d'événements2 XXh Bit 7 :5Numéro de bit réservé Erreur locale (4 ~ 0) 00000b : Erreur CRC Périodique HT 00001b : Erreur Protocole HT 00010b : Saturation Tampon Contrôle Flux HT 00011b : Erreur Réponse HT 00100b : Erreur CRC Par Paquet HT 00101b : Erreur Compteur Nouvel Essai HT 00111b : Erreur Parité MCU 10 Données d'événements3 FFh FFh : Non Présent36 À propos du système Événement Démarrage POST Message : « System Event, POST starts with BIOS xx.xx.xx » (Événement système, le POST démarre avec le BIOS xx.xx.xx) Tableau 1-7. Événement Démarrage POST Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 12h Événement Système 6 Numéro du capteur 81h Démarrage POST (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type Événement 8 Données d'événements1 AXh 01h : Événement Démarrage Système OEM 9 Données d'événements2 XXh 7~4 : Première version de champ du BIOS (0~15) 3~0 : Deuxième version de champ du BIOS plus élevé 4 bits (0~63) 10 Données d'événements3 XXh 7~6 : Deuxième version de champ du BIOS plus bas 2 bits (0~63) 5~0 : Troisième version de champ du BIOS (0~63)À propos du système 37 Événement Fin POST Tableau 1-8. Événement Fin POST Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 12h Événement Système 6 Numéro du capteur 85h Fin POST (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type Événement 8 Données d'événements1 AXh 01h : Événement Démarrage Système OEM 9 Données d'événements2 XXh Bit 7 = Type Amorçage 0b : Amorçage Compatible PC (Hérité) 1b : Amorçage uEFI Bit 3:0 = Périphérique d'Amorçage 0001b : Amorçage PXE Forcé 0010b : Amorçage PXE NIC 0011b : Amorçage Disue Dur 0100b : Amorçage HDD RAID 0101b : Amorçage Stockage USB 0111b : Amorçage CD/DVD ROM 1000b : Amorçage iSCSI 1001b : Shell uEFI 1010b : Amorçage Diagnostic ePSA 10 Données d'événements3 FFh FFh : Non Présent38 À propos du système Événement Code d'erreur POST Message : « System Firmware Progress, POST error code: UBLBh » (Progression Micrologiciel Système, code d'erreur POST : UBLBh.) 42 Tableau 1-9. Événement Code d'erreur POST Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 0Fh Progression Micrologiciel Système 6 Numéro du capteur 86h Erreur POST (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type Événement 8 Données d'événements1 AXh 00 : Erreur Micrologiciel Système (Erreur POST) 9 Données d'événements2 XXh Octet Supérieur 10 Données d'événements3 XXh Octet InférieurÀ propos du système 39 Evénement Restauration BIOS Tableau 1-10. Evénement Restauration BIOS Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 12h Événement Système 6 Numéro du capteur 89h Echec Restauration BIOS (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type d'événement 8 Données d'événements1 AXh 01h : Evénement Restauration BIOS OEM 9 Données d'événements2 XXh 01h : Restauration Démarrage 02h : Succès Restauration 03h : Échec Chargement Image 04h : Échec Signé 10 Données d'événements3 FFh FFh : Non Présent40 À propos du système Événement Échec ME ID du générateur SEL Tableau 1-11. Evénement Restauration BIOS Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événements sur plateforme. 02h 3 ID du générateur 01H Générée par le BIOS 4 Version du format de message d'événement 04h Révision du format de message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 12h Événement Système 6 Numéro du capteur 8Ah Échec ME (dépend de la plateforme) 7 Direction d'événement Type d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation Événement Bit 6 : 0 = Code Type Événement 8 Données d'événements1 AXh 01h : Événement Échec ME OEM 9 Données d'événements2 XXh 01h :Échec ME 10 Données d'événements3 FFh FFh : Non Présent Tableau 1-12. ID du générateur SEL ID du générateur BIOS 0x0001 BMC 0x0020 ME 0x002C Windows 2008 0x0137À propos du système 41 BMC Le tableau suivant présente un aperçu des capteurs système. Dans la colonne Offset: • SI = Sensor Initialization (Initialisation du capteur) • SC = Sensor Capabilities (Fonctionnalités du capteur) • AM = Assertion Mask (Masque de confirmation) • DM = Deassertion Mask (Masque d'annulation) • RM = Reading Mask (Masque de lecture) • TM = Settable/Readable Threshold Mask (Masque de seuil définissable/lisible) Tableau 1-13. Résumé du capteur Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type Événement/ lecture Offset 01H Remplissage SEL Journalisation Désactivée (10h) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 67h SC : 40h AM : 0035h DM : 0000h RM : 0035h 02h Dépassement Thermique P1 Processeur (07h) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 01h SC : 40h AM : 0002h DM : 0000h RM : 0002h 03h Dépassement Thermique P2 Processeur (07h) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 01h SC : 40h AM : 0002h DM : 0000h RM : 0002h42 À propos du système Tableau 1-14. Résumé du capteur (suite) Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type Événement/ lecture Offset 04h ERR2 CPU Processeur (07h) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 01h SC : 40h AM : 0001h DM : 0000h RM : 0001h 05h Veille 12V Tension (02h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 59h AM : 7A95h DM : 7A95h TM : 3F3Fh 06h 5V Tension (02h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 59h AM : 7A95h DM : 7A95h TM : 3F3Fh 07h Veille 5V Tension (02h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 59h AM : 7A95h DM : 7A95h TM : 3F3Fh 08h 3,3V Tension (02h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 59h AM : 7A95h DM : 7A95h TM : 3F3FhÀ propos du système 43 Tableau 1-15. Résumé du capteur (suite) Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type Événement/ lecture Offset 09h Veille 3,3V Tension (02h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 59h AM : 7A95h DM : 7A95h TM : 3F3Fh 0Ah Pile faible Pile (29h) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 67h SC : 40h AM : 0001h DM : 0000h RM : 0001h 41h TEMP MEZZ1 TEMP Température (01h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 68h AM : 0A80h DM : 0A80h TM : 3838h 41h Temp CPU1 Température (01h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 68h AM : 0A80h DM : 0A80h TM : 3838h 42h Temp CPU2 Température (01h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 68h AM : 0A80h DM : 0A80h TM : 3838h44 À propos du système Tableau 1-16. Résumé du capteur (suite) Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type Événement/ lecture Offset 43h Temp DIMM ZONE 1 Température (01h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 68h AM : 0A80h DM : 0A80h TM : 3838h 44h Temp DIMM ZONE 1 Température (01h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 68h AM : 0A80h DM : 0A80h TM : 3838h 45h Temp PCH Température (01h) Seuil (01h) SI : 7Fh SC : 68h AM : 0A80h DM : 0A80h TM : 3838h 60h Mémoire Mémoire (0Ch) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 01h SC : 40h AM : 0023h DM : 0000h RM : 0023h A0h Surveillance Surveillance 2 (23h) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 67h SC : 40h AM : 000Fh DM : 0000h RM : 000FhÀ propos du système 45 Tableau 1-17. Résumé du capteur (suite) Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type Événement/ lecture Offset A1h Réinitialisation logicielle Démarrage du système/ Redémarrage lancé (1Dh) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 01h SC : 40h AM : 0004h DM : 0000h RM : 0004h A2h perte de l'alimentation alternative Unité d'alimentation (09h) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 01h SC : 40h AM : 0010h DM : 0000h RM : 0010h A3h Hors tension Unité d'alimentation (09h) Spécifique au capteur (6Fh) SI : 01h SC : 40h AM : 0002h DM : 0000h RM : 0002h46 À propos du système Autres informations utiles AVERTISSEMENT : Voir les informations sur la sécurité et les réglementations fournies avec votre système. Les informations sur la garantie se trouvent dans ce document ou dans un document distinct. • Le Guide de mise en route présente les caractéristiques de l'installation en rack, du système, les procédures de configuration et les spécifications techniques. • Consultez le document PowerEdge C8000 Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire du matériel PowerEdge C8000) pour obtenir des informations sur les fonctionnalités, le dépannage et le remplacement des composants du châssis du serveur. Ce document est disponible en ligne sur le site support.dell.com/manuals. • Le Guide du Contrôleur BMC contient des informations sur l'installation et l'utilisation de l'utilitaire de gestion des systèmes. Consultez également le manuel d'utilisation du contrôleur de gestion de la carte mère à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : Vérifiez toujours si des mises à jour sont disponibles sur le site support.dell.com/manuals et lisez-les en premier, car elles remplacent souvent les informations que contiennent les autres documents. Utilisation du programme System Setup 47 Utilisation du programme System Setup Le programme System Setup est l'utilitaire du BIOS qui permet de gérer le matériel et de spécifier les options au niveau du BIOS. Il permet notamment d'effectuer les tâches suivantes : • Modifier les paramètres NVRAM après l'ajout ou la suppression de matériel • Afficher la configuration matérielle du système • Activer ou désactiver des périphériques intégrés • Définir les seuils de gestion de l'alimentation et des performances • Gérer la sécurité du système Menu de System Setup Le système utilise la dernière version du BIOS Insyde®, stockée dans la mémoire Flash. Celle-ci prend en charge la spécification Plug and Play et contient un programme System Setup, une routine d'auto-test de démarrage et l'utilitaire de configuration automatique PCI. Ce système prend en charge la duplication miroir du BIOS, ce qui permet à celui-ci de s'exécuter à partir d'une mémoire DRAM intégrée 64 bits protégée contre l'écriture. Vous pouvez configurer les éléments suivants : • Disques durs, lecteurs de disquette et périphériques • Protection par mot de passe • Fonctions de gestion de l'alimentation48 Utilisation du programme System Setup L'utilitaire Setup doit être exécuté dans les conditions suivantes : • Lorsque vous modifiez la configuration du système • Lorsqu'une erreur de configuration est détectée par le système et que vous êtes invité à apporter des modifications à l'utilitaire Setup • Lorsque vous redéfinissez les ports de communication pour éviter les conflits • Lorsque vous modifiez le mot de passe ou que vous effectuez d'autres modifications relatives aux paramètres de sécurité REMARQUE : Seuls les éléments entre crochets [ ] sont modifiables. Les autres ne le sont pas. Options de l'utilitaire System Setup au démarrage Vous pouvez activer l'utilitaire Setup en appuyant sur les touches appropriées lors l'auto-test de démarrage : Touche Description Enter the System Setup (Activer l'utilitaire System Setup) Load Customized Defaults (Charger les paramètres par défaut personnalisés) Load optimal defaults in Setup menu (Charger les paramètres par défaut optimaux du menu Setup) Save and exit Setup (Enregistrer et quitter Setup) Utilisation du programme System Setup 49 Utilisation des touches de navigation du programme System Setup Le tableau suivant répertorie les touches contenues dans la barre de légende ainsi que leurs touches alternatives et leurs fonctions. General Help (Aide générale) En plus de la fenêtre Item Specific Help (Aide contextuelle), l'utilitaire Setup comporte un écran General Help (Aide générale). Cet écran peut être ouvert depuis n'importe quel menu en appuyant sur la touche . L'écran General Help (Aide générale) répertorie les touches de légende avec leurs touches alternatives et leurs fonctions. Pour quitter la fenêtre d'aide, appuyez sur la touche ou <Échap>. Touches Fonction F1 General Help (Aide générale) ← ou → Select Screen (Sélectionner l'écran) ↑ ou ↓ Select Item (Sélectionner l'élément) ← Change Option/Field (Modifier l'option/le champ) Tab Select Field (Sélectionner le champ) Échap Exit (Quitter) Entrée Go to Sub Screen (Accéder au sous- écran) Origine Go to Top of Screen (Haut de l'écran) Fin Go to Bottom of Screen (Bas de l'écran)50 Utilisation du programme System Setup Redirection de console La redirection de console permet à un utilisateur distant de diagnostiquer et de corriger des problèmes sur un serveur qui n'a pas amorcé correctement le système d'exploitation. La console du BIOS constitue le maillon central de la redirection de la console. Cet utilitaire stocké dans la mémoire morte Flash redirige les entrées et les sorties sur une connexion série ou modem. Le BIOS prend en charge la redirection de console sur un port série. Si le système prend en charge un port série basé sur un serveur «sans tête», il doit assurer la prise en charge de la redirection de toutes les données entrantes et sortantes de la console basée sur le BIOS vers le port série. Le pilote de la console série doit être en mesure de prendre en charge la fonction documentée dans la définition du terminal ANSI. Le comportement de la redirection de console montre une modification des affichages de chaînes qui réduit le taux de transfert des données du port série et provoque l'absence ou l'affichage incomplet de l'écran de l'auto-test de démarrage. Si une telle situation se produit après votre connexion à la console, il est recommandé d'appuyer sur les touches pour réactualiser l'écran. Activation et configuration de la redirection de console La redirection de console se configure dans le programme System Setup. Trois options permettent d'établir la redirection de console sur le système. • Port série externe • Connecteur série interne comme SOL (Serial Over LAN, communications série sur LAN) • BMC SOL Activation et configuration de la redirection de console via le port COM1 Pour activer la redirection de console via le port COM1, vous devez configurer les paramètres suivants : 1 Branchez le câble série sur le port série et le système hôte. Voir figure 1-1 pour identifier l'emplacement du port série sur le traineau. 2 Pour accéder à l'utilitaire System Setup, appuyez sur aussitôt après le démarrage ou le redémarrage du système.Utilisation du programme System Setup 51 3 Dans l'écran System Setup (Configuration du système), sélectionnez le menu Server (Serveur), puis appuyez sur la touche . 4 Dans l'écran Server (Serveur), sélectionnez Remote Access Configuration (Configuration d'accès à distance), puis appuyez sur la touche . 5 Dans cet écran, vérifiez les paramètres suivants : • Remote Access: Enabled (Accès à distance : Activé) • Serial Port Number (Numéro de port série) : COM1 • Serial Port Mode (Mode Port série) : 115200 8,n,1 • Flow Control: None (Contrôle de flux : Aucun) • Redirection After BIOS POST: Always (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS : Toujours) • Terminal Type: ANSI ((Type de terminal : ANSI) Pour en savoir plus, voir «Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant)», à la page 93. Vérifiez que les quatre dernières options sont synchronisées avec l'hôte et le client. 6 Appuyez sur <Échap> pour revenir à l'écran System Setup (Configuration du système). Appuyez de nouveau sur <Échap> : un message vous invite à enregistrer les modifications. Activation et configuration de la redirection de console via le port COM2 SOL Pour activer la redirection de console via le port COM2 SOL, vous devez configurer les paramètres suivants : 1 Branchez le câble série sur le port série et le système hôte. Voir figure 1-1 pour identifier l'emplacement du port série sur le traineau. 2 Pour accéder à l'utilitaire System Setup, appuyez sur aussitôt après le démarrage ou le redémarrage du système. 3 Dans l'écran System Setup (Configuration du système), sélectionnez le menu Server (Serveur), puis appuyez sur la touche . 4 Dans l'écran Server (Serveur), sélectionnez Remote Access Configuration (Configuration d'accès à distance), puis appuyez sur la touche .52 Utilisation du programme System Setup 5 Dans cet écran, vérifiez les paramètres suivants : • Remote Access: Enabled (Accès à distance : Activé) • Serial port number: COM2 as SOL (Numéro de port série : COM2 sur SOL) • Serial Port Mode (Mode Port série) : 115200 8,n,1 • Flow Control: None (Contrôle de flux : Aucun) • Redirection After BIOS POST: Always (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS : Toujours) • Terminal Type: ANSI ((Type de terminal : ANSI) Pour en savoir plus, voir «Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant)», à la page 93. Vérifiez que l'hôte et le client sont sur le même réseau. 6 Appuyez sur <Échap> pour revenir à l'écran System Setup (Configuration du système). Appuyez de nouveau sur <Échap> : un message vous invite à enregistrer les modifications. Activation et configuration de la redirection de console via le port BMC SOL Le port BMC offre deux options de connexion et de gestion de serveurs, à savoir les modes Dedicated-NIC (Carte réseau dédiée) et Shared-NIC (Carte réseau partagée). Les procédures ci-dessous décrivent la configuration du port de gestion BMC à l'un de ces modes. Pour activer la redirection de console via un port de gestion BMC dédié, procédez comme suit : 1 Branchez le câble réseau sur le port de gestion BMC. Voir figure 1-1 pour identifier l'emplacement du port de gestion BMC sur le traineau. 2 Pour accéder à l'utilitaire System Setup, appuyez sur aussitôt après le démarrage ou le redémarrage du système. 3 Dans l'écran System Setup (Configuration du système), sélectionnez le menu Server (Serveur), puis appuyez sur la touche . 4 Dans l'écran Server (Serveur), sélectionnez Remote Access Configuration (Configuration d'accès à distance), puis appuyez sur la touche .Utilisation du programme System Setup 53 5 Dans cet écran, vérifiez les paramètres suivants : • Remote Access: Enabled (Accès à distance : Activé) • Serial port number: COM2 as SOL (Numéro de port série : COM2 comme SOL) • Serial Port Mode (Mode Port série) : 115200 8,n,1 • Flow Control: None (Contrôle de flux : Aucun) • Redirection After BIOS POST: Always (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS : Toujours) • Terminal Type: ANSI ((Type de terminal : ANSI) Pour en savoir plus, voir «Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant)», à la page 93. Vérifiez que les quatre dernières options sont synchronisées avec l'hôte et le client. 6 Dans l'écran Server (Serveur), sélectionnez BMC LAN Configuration (Configuration du réseau local du contrôleur BMC), puis appuyez sur la touche . 7 Dans cet écran, vérifiez les paramètres suivants : • BMC LAN Port Configuration: Dedicated-NIC (Configuration du port réseau local du contrôleur BMC : Carte réseau dédiée) • BMC NIC IP Source (Source IP de la carte réseau BMC) : DHCP ou Static (Statique) [Sélectionnez DHCP si vos serveurs réseau utilisent l'attribution automatique d'adresses IP] • IP Address (Adresse IP) : 192.168.001.003 • Subnet Mask (Masque de sous-réseau) : 255.255.255.000 • Gateway Address (Adresse de passerelle) : 000.000.000.000 Pour en savoir plus, voir «Set BMC LAN Configuration», à la page 91. Vérifiez que l'hôte et le client sont sur le même réseau. 8 Appuyez sur <Échap> pour revenir à l'écran System Setup (Configuration du système). Appuyez de nouveau sur <Échap> : un message vous invite à enregistrer les modifications.54 Utilisation du programme System Setup Pour activer la redirection de console via un port de gestion BMC partagé, procédez comme suit : 1 Branchez le câble réseau sur le connecteur Ethernet 1. Voir figure 1-1 pour identifier l'emplacement du connecteur Ethernet 1 sur le traineau. 2 Pour accéder à l'utilitaire System Setup, appuyez sur aussitôt après le démarrage ou le redémarrage du système. 3 Dans l'écran System Setup (Configuration du système), sélectionnez le menu Server (Serveur), puis appuyez sur la touche . 4 Dans l'écran Server (Serveur), sélectionnez Remote Access Configuration (Configuration d'accès à distance), puis appuyez sur la touche . 5 Dans cet écran, vérifiez les paramètres suivants : • Remote Access: Enabled (Accès à distance : Activé) • Serial port number (Numéro de port série) : COM2 • Serial Port Mode (Mode Port série) : 115200 8,n,1 • Flow Control: None (Contrôle de flux : Aucun) • Redirection After BIOS POST: Always (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS : Toujours) • Terminal Type: ANSI ((Type de terminal : ANSI) Pour en savoir plus, voir «Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant)», à la page 93. Vérifiez que les quatre dernières options sont synchronisées avec l'hôte et le client. 6 Dans l'écran Server (Serveur), sélectionnez BMC LAN Configuration (Configuration du réseau local du contrôleur BMC), puis appuyez sur la touche . 7 Dans cet écran, vérifiez les paramètres suivants : • BMC LAN Port Configuration: Shared-NIC (Configuration du port réseau local du contrôleur BMC : Carte réseau partagée) • BMC NIC IP Source (Source IP de la carte réseau BMC) : DHCP ou Static (Statique) [Sélectionnez DHCP si vos serveurs réseau utilisent l'attribution automatique d'adresses IP]Utilisation du programme System Setup 55 • IP Address (Adresse IP) : 192.168.001.003 • Subnet Mask (Masque de sous-réseau) : 255.255.255.000 • Gateway Address (Adresse de passerelle) : 000.000.000.000 Pour en savoir plus, voir «Set BMC LAN Configuration», à la page 91. Vérifiez que l'hôte et le client sont sur le même réseau. 8 Appuyez sur <Échap> pour revenir à l'écran System Setup (Configuration du système). Appuyez de nouveau sur <Échap> : un message vous invite à enregistrer les modifications. Liste de connexion des ports série Type de signal Option de configuration Paramètre du système d'exploit ation Sortie Remote Access (Accès à distance) Serial Port Number (Numéro de port série) Serial Port Address (Adresse de port série) Redirection de console série Enabled (Activé) COM1 3F8h/2F8h ttyS0 Serial Port (Port série) Enabled (Activé) COM1 2F8h/3F8h ttyS1 BMC SOL Enabled (Activé) COM2 comme SOL 3F8h/2F8h ttyS1 Port de gestion Enabled (Activé) COM2 comme SOL 2F8h/3F8h ttyS056 Utilisation du programme System Setup Menu Main (Principal) Le menu principal affiche des informations sur les cartes système et le BIOS du système. Écran Main (Principal) REMARQUE : Appuyez sur les touches pour activer le mode de débogage du BIOS et réinitialiser les paramètres par défaut. REMARQUE : Les options du programme System Setup varient en fonction de la configuration du système. REMARQUE : Le cas échéant, les valeurs par défaut de System Setup sont répertoriées sous les options correspondantes dans les sections suivantes. Utilisation du programme System Setup 57 Paramètres du système Option Description System Date Sélectionnez cet élément pour régler la date. Utilisez , ou pour sélectionner un champ. Utilisez [+] ou [-] pour configurer la date du système. System Time Sélectionnez cet élément pour régler l'heure. Utilisez , ou pour sélectionner un champ. Utilisez [+] ou [-] pour configurer l'heure du système. Product Name Affiche le nom de produit du système. BIOS Version Affiche la version du BIOS. REMARQUE : Vérifiez ce numéro de version lors de la mise à jour du BIOS fourni par le fabricant. BIOS Build Date Affiche la date à laquelle le BIOS a été créé. Service Tag Indique le numéro de service du système. Le champ du numéro de service doit correspondre à ce qui est physiquement inscrit sur l'étiquette de service du système. Asset Tag (Numéro d'inventaire) Indique le numéro d'inventaire du système. MRC Version Indique la version MRC (Memory Reference Code, code de référence mémoire) du micrologiciel. ME Version Indique la version ME (Manageability Engine, moteur de gestion) du micrologiciel. BMC Version Indique la version du contrôleur BMC du micrologiciel. ePPID Affiche les données de l'étiquette ePPID (Electronic Piece Part Identification, identification électronique de pièce de rechange).58 Utilisation du programme System Setup NIC1 MAC Address Affiche l'adresse MAC du connecteur de carte réseau 1. NIC2 MAC Address Affiche l'adresse MAC du connecteur de carte réseau 2. BMC NIC MAC Address Affiche l'adresse MAC du port de gestion BMC. Processor Type Indique le type de processeur. Processor Speed Indique la vitesse maximale du processeur. Processor Core Indique le cœur du processeur. System Memory Size Indique la taille totale de la mémoire installée sur la carte système. System Memory Speed Indique la vitesse maximale de la mémoire système. System Memory Voltage Indique la tension maximale de la mémoire système. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 59 Menu Advanced (Avancé) Ce menu affiche un tableau d'éléments qui définissent les informations avancées sur le système. Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. PRÉCAUTION : Un mauvais paramétrage des éléments de ces pages peut entraîner un dysfonctionnement du système. Si vous n'êtes pas expérimenté, nous vous conseillons de conserver les valeurs par défaut. Si le paramétrage des éléments de ces pages provoque un dysfonctionnement du système ou l'empêche de démarrer, accédez au BIOS, puis sélectionnez l'option Load Optimal Defaults (Charger les paramètres par défaut optimaux) du menu Exit (Quitter) afin de démarrer normalement.60 Utilisation du programme System Setup Power Management (Gestion de l'alimentation) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant.Utilisation du programme System Setup 61 Gestion de l'alimentation Option Description Power Management (option par défaut : OS Control) Sélectionnez un mode de gestion de l'alimentation. • Maximum Performance : Règle la gestion de l'alimentation du système sur les performances maximales. • OS Control : Permet au système d'expliquer de contrôler la gestion de l'alimentation. • Node Manager : Permet au Node Manager (Gestionnaire de nœuds) de modérer la consommation électrique et les performances des processeurs du traineau de calcul. Le gestionnaire comporte une fonction qui indique l'alimentation et fixe le plafond d'alimentation de chaque traineau de calcul. CPU Power Capping (option par défaut : P-State 0) Sélectionnez état de performance (P-state) du processeur. Les options disponibles sont [P-State 0], [P-State 1], [P-State 2], [P-State 3] et [P-state 4]. REMARQUE : Cette option s'active lorsque le paramètre Power Management est défini sur le mode OS Control. Chassis Power Management Appuyez sur pour définir les différentes options de gestion de l'alimentation requises pour la prise en charge de la limitation et du plafonnement. Energy Efficient Policy (option par défaut : Max Performance) Sélectionnez une option d'alimentation. • Max Performance : Configure les processeurs pour l'état de performance le plus élevé. • Balanced : Offre une performance optimale et économise l'énergie en réduisant la consommation électrique du système pendant les périodes d'inactivité. • Low Power : Utilisez les différents modes d'économie d'énergie des processeurs (états C) pour réduire la consommation électrique du système. REMARQUE : Cette option est disponible lorsque le système d'exploitation ne prend pas en charge le contrôle de la gestion de l'alimentation du processeur.62 Utilisation du programme System Setup Chassis Power Management (Gestion de l'alimentation du châssis) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Chassis Power Management (Gestion de l'alimentation du châssis) Option Description Chassis PSU Configuration Appuyez sur pour configurer le bloc d'alimentation du châssis. Cette option permet de gérer et de surveiller les unités d'alimentation et définir le nombre minimal d'unités requis pour le serveur. Power Capping Appuyez sur pour fixer une limite de puissance des unités d'alimentation et de chargement du serveur (en watts). Emergency Throttling Appuyez sur pour définir un niveau du traîneau en cas de déclenchement d'une limitation d'urgence. Utilisation du programme System Setup 63 Chassis PSU Configuration (Configuration des unités d'alimentation du châssis) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Chassis PSU Configuration (Configuration des unités d'alimentation du châssis) Option Description Required Power Supplies (option par défaut : 1) Sélectionnez le nombre de blocs d'alimentation pour fournir la charge partagée nécessaire pour alimenter les traîneaux du châssis. Les options disponibles sont [1], [2], [3] et [4]. Redundant Power Supplies (option par défaut : 1) Sélectionnez le nombre de blocs d'alimentation redondants du châssis. Les options disponibles sont [0], [1] et [2].64 Utilisation du programme System Setup Power Capping (Plafonnement de l'alimentation) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Power Capping (Plafonnement de l'alimentation) Option Description Chassis Level Capping (option par défaut : Disabled) Active ou désactive le plafonnement de l'alimentation du châssis. Sled Power Capping (option par défaut : 0) Spécifiez la puissance maximale consommée par le traîneau. Les options vont de 0 ou 100 à 1000 W. Utilisation du programme System Setup 65 Emergency Throttling (Limitation d'urgence) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Emergency Throttling (Limitation d'urgence) Option Description Sled Level Policy (option par défaut : Chassis Level) Sélectionnez une option d'alimentation du traîneau pour les situations de limitation d'urgence. • Chassis Level : Remplace l'option d'alimentation du châssis du serveur spécifié. • Throttling : Permet de limiter l'alimentation du traîneau de calcul en cas de limitation d'urgence. • Power Off : Arrête le traîneau de calcul en cas de limitation d'urgence. • Do Nothing : Le traîneau de calcul ne fait rien en cas de limitation d'urgence. 66 Utilisation du programme System Setup CPU Configuration (Configuration du processeur) Sélectionnez cet élément; puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Chassis Level Policy (option par défaut : Throttling) Sélectionnez une option d'alimentation du châssis pour les situations de limitation d'urgence. Pour configurer cette option, vous devez définir Sled Level Policy sur Chassis Level. • Throttling : Permet de limiter l'alimentation du châssis en cas de limitation d'urgence. • Power Off : Le serveur s'arrête en cas de limitation d'urgence. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 67 CPU Configuration (Configuration du processeur) Option Description Active Processor Cores (option par défaut : All Cores) Permet de définir le nombre de cœurs activés dans chaque processeur. Les options disponibles sont [1], [2], [4] et [All Cores]. Frequency Ratio (option par défaut : Auto) Règle les multiplicateurs de fréquence sur le niveau maximal. Max CPUID Value Limit (option par défaut : Disabled) Certains systèmes d'exploitation (NT4) échouent si EAX retourne une valeur supérieure à 3 lorsque l'instruction CPUID est exécutée avec EAX=0. Lorsqu'il est activé, ce paramètre limite la fonction CPUID à 3. Lorsqu'il est désactivé, il annule la limite fixée à 3 ou à une valeur inférieure. Virtualization Technology (option par défaut : Disabled) Permet de configurer la technologie de virtualisation dans les processeurs concernés. Enabled (processeurs concernés)/Disabled (ne peut être utilisée sur aucun système d'exploitation). QPI Frequency (option par défaut : Auto) Sélectionnez la vitesse de liaison. Les options disponibles sont [6.4GTs], [7.2GTs] et [8.0GTs]. Turbo Mode (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le mode Turbo du processeur (nécessite l'activation de l'EMTTM.). C-States (option par défaut : Enabled) Lorsque l'option Enabled (Activé) est sélectionnée, le ou les processeurs peuvent fonctionner dans tous les états d'alimentation C disponibles. Lorsqu'elle est désactivée (Disabled), les états C ne sont pas disponibles. C1E State (option par défaut : Enabled) Active ou désactive l'état Enhanced Halt (C1E). REMARQUE : La désactivation de cette option comporte des risques. Lorsque vous le faites, un message contextuel s'affiche et un avertissement apparaît dans l'aide de System Setup.68 Utilisation du programme System Setup C6 State (option par défaut : Enabled) Active ou désactive l'état C6 du processeur. REMARQUE : La désactivation de cette option comporte des risques. Lorsque vous le faites, un message contextuel s'affiche et un avertissement apparaît dans l'aide de System Setup. C7 State (option par défaut : Enabled) Active ou désactive l'état C7 du processeur. REMARQUE : La désactivation de cette option comporte des risques. Lorsque vous le faites, un message contextuel s'affiche et un avertissement apparaît dans l'aide de System Setup. XD Bit Capability (option par défaut : Enabled) Active ou désactive la fonction Execute Disable (XD) Memory Protection Technology du processeur. Direct Cache Access (option par défaut : Enabled) Active ou désactive l'accès direct à la mémoire cache. Hyper-Threading Technology (option par défaut : Enabled) Active ou désactive la technologie Hyper-Threading. Prefetch Configuration Appuyez sur pour configurer les paramètres de prérécupération. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 69 Prefetch Configuration (Configuration de prérécupération) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Prefetch Configuration (Configuration de prérécupération) Option Description Adjacent Cache Line Prefetch (option par défaut : Enabled) Active ou désactive l'optimisation du système pour un accès séquentiel de la mémoire. Hardware Prefetcher (option par défaut : Enabled) Active ou désactive l'unité spéculative du ou des processeurs. DCU Streamer Prefetcher (option par défaut : Enabled) Active ou désactive la prérécupération du dévideur d'antémémoire de données. DCU IP Prefetcher (option par défaut : Enabled) Active ou désactive la prérécupération de l'adresse IP de l'antémémoire de données. 70 Utilisation du programme System Setup Memory Configuration (Configuration de la mémoire) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Memory Configuration (Configuration de la mémoire) Option Description Memory Frequency (option par défaut : Auto) Sélectionnez une fréquence d'exécution de la mémoire. Les options disponibles sont [Auto], [800], [1066], [1333] et [1600]. Memory Turbo Mode (option par défaut : Disabled) Active ou désactive le mode Turbo de la mémoire. Memory Throttling Mode (option par défaut : Enabled) Active ou désactive l'exécution de la mémoire en boucle en mode Limitation thermique.Utilisation du programme System Setup 71 Memory Operating Mode (option par défaut : Optimizer Mode) Si une configuration de mémoire valide existe, sélectionnez le type de fonctionnement de la mémoire. • Optimizer Mode : les deux contrôleurs de mémoire fonctionnent indépendamment en mode 64 bits pour optimiser les performances de la mémoire. • Spare Mode : Active le mode Mémoire de réserve • Mirror Mode : Active le mode Mise en miroir de la mémoire • Advanced ECC Mode : Les contrôleurs sont fusionnés en mode 128 bits pour former une configuration ECC multi-bits avancée. Demand Scrubbing (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le nettoyage de données de la DRAM. Le nettoyage de données de la DRAM consiste à réécrire les données corrigées dans la mémoire après détection d'une erreur corrigible lors d'une transaction de lecture. Patrol Scrubbing (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le nettoyage préventif de données. Le nettoyage préventif de données consiste à rechercher de façon proactive, et à corriger, les erreurs corrigibles contenues dans la mémoire système. Memory Operating Voltage (option par défaut : Auto) Si l'option Auto est sélectionnée, le système configure la tension sur une valeur optimale basée sur la capacité des modules de mémoire installés. Il est possible de choisir une tension plus élevée (1,5 V), si les modules prennent en charge plusieurs tensions. Les options disponibles sont [Auto], [1,5 volts] et [1,35 volts]. REMARQUE : Le BIOS limite automatiquement la sélection si le module DIMM ne prend pas en charge la basse tension. Option Description72 Utilisation du programme System Setup SATA Configuration (Configuration SATA) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. NUMA Support (option par défaut : Enabled) Active ou désactive la prise en charge de l'accès mémoire NUMA (Non-Uniform Memory Access, Accès mémoire non uniforme) afin d'améliorer les performances du processeur. REMARQUE : Cette option est disponible sur les systèmes NUMA autorisant l'imbrication de mémoire sur tous les nœuds de processeurs. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 73 SATA Configuration (Configuration SATA) Option Description Embedded SATA Controller (option par défaut : AHCI) Sélectionnez le mode de fonctionnement du contrôleur SATA intégré. • Off : désactive le contrôleur SATA. Cette option s'applique au premier contrôleur SATA intégré. • IDE : Active le fonctionnement du contrôleur SATA en mode IDE. Définit le code de classe du périphérique sur IDE et utilise l'IRQ (Interrupt ReQuest [demande d'interruption]) PCI (appelée mode natif). Cette option s'applique au premier contrôleur SATA intégré. • AHCI : Active le fonctionnement du contrôleur SATA en mode AHCI. Définit le code de classe du périphérique sur SATA et configure les BAR et registres AHCI. Cette option s'applique au premier contrôleur SATA intégré. • RAID : Active le fonctionnement du contrôleur SATA en mode RAID. Définit le code de classe du périphérique sur RAID et exécute la mémoire morte en option RAID. Cette option s'applique au premier contrôleur SATA intégré. Elle permet d'accéder à l'utilitaire de configuration RAID au démarrage du système. Embedded SATA Link Rate (option par défaut : Auto) Sélectionnez une vitesse de liaison SATA. • Auto : Définit la vitesse de liaison SATA maximale (6 Gbits/s). • 1.5 Gbps : Définit la vitesse de liaison SATA sur 1,5 Gbits/s. Pour la consommation électrique. • 3.0 Gbps : Définit la vitesse de liaison SATA sur 3 Gbits/s. SATA Port 0 (option par défaut : Auto) L'option Off met hors tension le premier contrôleur de lecteur ATA série. L'option Auto active la prise en charge du premier contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'auto-test de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. SATA Port 1 (option par défaut : Auto) L'option Off met hors tension le deuxième contrôleur de lecteur ATA série. L'option Auto active la prise en charge du deuxième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'auto-test de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS.74 Utilisation du programme System Setup SATA Port 2 (option par défaut : Auto) L'option Off met hors tension le troisième contrôleur de lecteur ATA série. L'option Auto active la prise en charge du troisième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'auto-test de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. SATA Port 3 (option par défaut : Auto) L'option Off met hors tension le quatrième contrôleur de lecteur ATA série. L'option Auto active la prise en charge du quatrième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'auto-test de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. SATA Port 4 (option par défaut : Auto) L'option Off met hors tension le cinquième contrôleur de lecteur ATA série. L'option Auto active la prise en charge du cinquième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'auto-test de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. SATA Port 5 (option par défaut : Auto) L'option Off met hors tension le sixième contrôleur de lecteur ATA série. L'option Auto active la prise en charge du sixième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'auto-test de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. Power Saving Features (option par défaut : Auto) Active ou désactive la fonction qui permet aux disques durs SATA de lancer les transitions de gestion d'alimentation de liaison. HDD Security Erase (option par défaut : Disabled) Active ou désactive la fonction de sécurité de verrouillage des disques durs. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 75 PCI Configuration (Configuration PCI) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. PCI Configuration (Configuration PCI) Option Description Embedded Network Devices Appuyez sur pour configurer les lecteurs réseau disponibles. NIC Enumeration (option par défaut : Onboard) Sélectionnez une option de mémoire morte d'amorçage réseau. • Onboard : Amorce le système à l'aide de l'amorçage PXE des cartes réseau. • Add-in : Amorce le système à l'aide de l'amorçage PXE des cartes réseau supplémentaires. Active State Power Management Configuration Appuyez sur pour configurer la gestion de l'alimentation des périphériques PCI Express. 76 Utilisation du programme System Setup PCI Slot Configuration Appuyez sur pour configurer les périphériques PCI Express. REMARQUE : Si vous installez une carte MIC GPGPU dans le traîneau C8220X, le BIOS active automatiquement l'option de décodage 64 bits de mémoire PCI. PCIe Generation (option par défaut : Gen3) Sélectionnez une vitesse de signalisation PCI. • Gen1 : 2,5 GT/s • Gen2 : 5 GT/s • Gen3 : 8 GT/s VT for Direct I/O (option par défaut : Disabled) Active ou désactive la prise en charge de la virtualisation assistée par matériel Intel. SR-IOV Global Enable (option par défaut : Disabled) Active ou désactive la configuration BIOS des périphériques SR-IOV (Single Root I/O Virtualization). I/OAT DMA Engine (option par défaut : Disabled) Si l'option Enabled (Activé) est sélectionnée, la technologie d'accélération des E/S (I/OAT, I/O Acceleration Technology) est activée sur les contrôleurs réseau compatibles. Maximum Payload Size (option par défaut : Auto) Définit la charge utile maximale du contrôleur PCI Express. Les options disponibles sont Auto, 128 octets et 256 octets. Embedded Video Controller (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le contrôleur vidéo intégré. REMARQUE : Cette option doit toujours être définie sur Enabled (Activé). La fonction KVM distante ne fonctionne pas avec l'option Disabled (Désactivé). Video Enumeration (option par défaut : Onboard) Sélectionnez le type d'énumération du contrôleur vidéo intégré. • Onboard : Le contrôleur vidéo intégré est utilisé pour les messages de l'amorçage. • Add-in : Le premier contrôleur vidéo supplémentaire est utilisé pour les messages de l'amorçage. Cette option dépend de l'ordre de recherche du BIOS et de la disposition des logements du système. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 77 WHEA Support (option par défaut : Disabled) Active ou désactive la fonction WHEA (Windows Hardware Error Architecture). Reboot on WOL (ROW) (option par faut : Disabled) Active ou désactive la fonction de redémarrage WOL (Wake-on-LAN). Cette option cible les contrôleurs réseau lorsqu'ils reçoivent un paquet magique. Elle s'affiche lorsque la carte réseau prend en charge la fonction de redémarrage WOL. Option Description78 Utilisation du programme System Setup Embedded Network Devices (Périphériques réseau intégrés) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant.Utilisation du programme System Setup 79 Embedded Network Devices (Périphériques réseau intégrés) Option Description Embedded NIC1 (option par défaut : Enabled with PXE) Active ou désactive le contrôleur NIC1 intégré. • Enabled with PXE : Permet d'activer la carte réseau intégrée principale du système (fonctionnalité complète), avec sa mémoire morte d'amorçage PXE. • Enabled without PXE : Permet d'activer uniquement la carte réseau intégrée principale du système. Cette option désactive la mémoire morte d'amorçage PXE ou RPL associée à la carte. • iSCSI Remote Boot : Permet de configurer les variables de la cible et de l'initiateur iSCSI pour la prise en charge de la fonction iSCSI Remote Boot (Amorçage iSCSI à distance). Les modifications prennent effet au redémarrage du système. • Disabled : Permet de désactiver la carte réseau intégrée principale du système. Embedded NIC2 (option par défaut : Enabled without PXE) Active ou désactive le contrôleur NIC2 intégré. • Enabled with PXE : Permet d'activer la carte réseau intégrée secondaire du système (fonctionnalité complète), avec sa mémoire morte d'amorçage PXE. • Enabled without PXE : Permet d'activer uniquement la carte réseau intégrée secondaire du système. Cette option désactive la mémoire morte d'amorçage PXE ou RPL associée à la carte. • iSCSI Remote Boot : Permet de configurer les variables de la cible et de l'initiateur iSCSI pour la prise en charge de la fonction iSCSI Remote Boot (Amorçage iSCSI à distance). Les modifications prennent effet au redémarrage du système. • Disabled : Permet de désactiver la carte réseau intégrée principale du système. 80 Utilisation du programme System Setup iSCSI Remote Boot (Amorçage iSCSI à distance) Option Description iSCSI Initiator Name Affiche le nom international unique de l'initiateur. Seul le format iqn est admis. Enable DHCP (option par défaut : Disabled) Active ou désactive les paramètres réseau DHCP. Initiator IP Address Définit l'adresse IP statique de l'initiateur. Initiator Subnet Mask Définit le masque de sous-réseau de l'adresse IP statique. Gateway Définit la passerelle IP de l'adresse IP statique. Target IP Définit le nom de la cible IP. Target IP Address Définit l'adresse IP de la cible. Target Port Définit le port de la cible. Boot LUN Définit la représentation hexadécimale du numéro d'unité logique. CHAP Type (par défaut : None) Sélectionnez le type d'authentification CHAP. Les options disponibles sont [None], [One Way CHAP] et [Mutual CHAP].Utilisation du programme System Setup 81 Active State Power Management Configuration (Configuration de gestion d'alimentation de l'état actif) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant.82 Utilisation du programme System Setup Active State Power Management Configuration (Configuration de gestion d'alimentation de l'état actif) Option Description PCIe Slot ASPM (option par défaut : Disabled) Sélectionnez un protocole de gestion d'alimentation de l'état actif (ASPM) pour le logement PCI Express. Les options disponibles sont [Disabled], [L0], [L1], [L0 & L1], [L0s Downstream] et [L0s Downstream + L1]. Onboard LAN ASPM (option par défaut : Disabled) Sélectionnez un protocole ASPM pour le contrôleur réseau intégré. Les options disponibles sont [Disabled], [L0], [L1], [L0 & L1], [L0s Downstream] et [L0s Downstream + L1]. Mezzanine Slot ASPM (option par défaut : Disabled) Sélectionnez un protocole ASPM pour le logement de carte mezzanine. NB-SB Link ASPM (option par défaut : Disabled) Sélectionnez un protocole ASPM pour les jeux de puces Northbridge et Southbridge. Utilisation du programme System Setup 83 PCI Slot Configuration (Configuration des logements PCI) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. PCI Slot Configuration (Configuration des logements PCI) Option Description Logement PCIe 1 (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le logement PCIe 1. Les options disponibles sont [Disabled], [Enabled] et [Enabled without OPROM]. REMARQUE : Si vous installez une carte MIC GPGPU dans le traîneau C8220X, le BIOS active automatiquement l'option de décodage 64 bits de mémoire PCI. Vous pouvez définir les données GPGPU à l'aide des commandes IPMI. Pour en savoir plus, voir tableau 2-16.84 Utilisation du programme System Setup USB Configuration (Configuration USB) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant.Utilisation du programme System Setup 85 USB Configuration (Configuration USB) Option Description Embedded USB Controller (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le contrôleur USB intégré au démarrage du système. USB Port with BMC (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le port USB interne avec prise en charge BMC. External USB Port1 (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le port USB externe 1. External USB Port2 (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le port USB externe 2. Internal USB Connector (option par défaut : Disabled) Active ou désactive le port USB interne. 86 Utilisation du programme System Setup Menu Security (Sécurité) Le menu Security permet de configurer les paramètres de sécurité. Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Paramètres de sécurité Option Description Supervisor Password Indique si un mot de passe de superviseur a été défini. Le cas échéant, la valeur Installed (Installé) s'affiche. Autrement, la valeur Not Installed (Non installé) s'affiche. User Password Indique si un mot de passe utilisateur a été défini. Le cas échéant, la valeur Installed (Installé) s'affiche. Autrement, la valeur Not Installed (Non installé) s'affiche.Utilisation du programme System Setup 87 Change Supervisor Vous pouvez définir un mot de passe de superviseur, qui permet de définir un mot de passe utilisateur. Un mot de passe utilisateur ne permet pas d'accéder à de nombreuses fonctions de l'utilitaire Setup. Remarque : L'option Change User Password (Modifier le mot de passe utilisateur) n'apparaît qu'une fois le mot de passe de superviseur défini. Sélectionnez cette option, puis appuyez sur la touche pour accéder au sous-menu. Une boîte de dialogue s'ouvre et vous permet de saisir un mot de passe. Vous ne pouvez pas saisir plus de six lettres ou chiffres. Appuyez sur une fois le mot de passe saisi. Une seconde boîte de dialogue vous invite à confirmer le mot de passe. Appuyez sur une fois que vous l'avez correctement saisi de nouveau. Si la confirmation du mot de passe est incorrecte, un message d'erreur apparaît. Le mot de passe est stocké dans la NVRAM une fois l'ezPORT terminé. Le mot de passe est requis au démarrage ou lorsque l'utilisateur accède à l'utilitaire Setup. Change User Password Permet de créer ou de modifier le mot de passe utilisateur. Option Description88 Utilisation du programme System Setup Menu Server (Serveur) Le menu Server permet de configurer les paramètres du traîneau de calcul. Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Paramètres serveur Option Description Status of BMC Affiche l'état BMC. IPMI Specification Version Affiche le numéro de version du micrologiciel IPMI (Intelligent Platform Management Interface). BMC Firmware Version Affiche le numéro de version du micrologiciel BMC. NIC1 MAC Address Affiche l'adresse MAC du connecteur de carte réseau 1. NIC2 MAC Address Affiche l'adresse MAC du connecteur de carte réseau 2.Utilisation du programme System Setup 89 ACPI SPMI Table (option par défaut : Enabled) Lorsque l'option Enabled (Activé) est sélectionnée, le BIOS active la table SPMI (Service Processor Management Interface) de l'interface d'alimentation et de configuration avancée (ACPI, Advanced Configuration and Power Interface) pour l'installation du pilote IPMI. Lorsque l'option Disabled (Désactivé) est sélectionnée, le BIOS désactive la table SPMI de l'ACPI pour la mise à jour de la mémoire morte du BMC. Set BMC LAN Configuration Appuyez sur pour configurer le réseau BMC. Remote Access Configuration Appuyez sur pour configurer les paramètres de port série liés à la redirection de console. Restore on AC Power Loss (option par défaut : Power On) Sélectionnez l'état d'alimentation après restauration de l'alimentation secteur. • Power Off : Le système reste éteint jusqu'à ce que vous actionniez le bouton d'alimentation. • Last State : Le système retourne au dernier état d'alimentation avant la coupure d'électricité. • Power On : Le système se rallume après la coupure d'électricité. Power Staggering AC Recovery (option par défaut : Immediate) Spécifiez le délai de remise sous tension du système après une coupure d'électricité. • Immediate : Mise sous tension (sans délai) • Random : Automatique • User Defined : L'utilisateur définit le délai d'attente. Option Description90 Utilisation du programme System Setup Power Button (option par défaut : Enabled) Lorsque l'option Enabled (Activé) est sélectionnée, le bouton d'alimentation permet de mettre le système hors tension. Si vous sélectionnez l'option Disabled (Désactivé), le bouton sert uniquement à mettre le système sous tension. View System Event Log Appuyez sur pour afficher le journal d'événements système du BMC. Event Logging (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le BIOS pour enregistrer les événements système. NMI on Error (option par défaut : Enabled) Active ou désactive le BIOS pour générer une interruption non masquable (NMI, Non-masked Interrupt) en cas d'erreur PCI Express non corrigible. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 91 Set BMC LAN Configuration Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Set BMC LAN Configuration (Définir la configuration du réseau local du contrôleur BMC) Option Description Channel Number Indique le numéro de canal utilisé pour le réseau local du contrôleur BMC. Channel Number Status Indique l'état du numéro de canal du contrôleur BMC. BMC LAN Port Configuration (option par défaut : Shared-NIC) Configure le port de gestion BMC pour une carte réseau dédiée ou partagée. Les options disponibles sont [Dedicated NIC] et [Shared NIC]. BMC NIC IP Source (option par défaut : DHCP) Configure le contrôleur BMC pour obtenir son adresse IP à l'aide de DHCP ou pour créer une adresse IP statique. 92 Utilisation du programme System Setup IP Address Définit l'adresse IP statique. Subnet Mask Définit le masque de sous-réseau de l'adresse IP statique. Gateway Address Définit la passerelle IP de l'adresse IP statique. IPv6 Mode (option par défaut : Disabled) Active ou désactive la prise en charge du protocole Internet IPv6. Lorsque l'option Enabled (Activé) est sélectionnée, configurez le préfixe IPv6 ainsi que les adresses IP et de la passerelle. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 93 Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) Option Description Remote Access (option par défaut : Enabled) Active ou désactive la redirection de console série. Serial port number (option par défaut : COM1) Sélectionnez un port série pour la redirection de console. • COM1 : Permet la redirection de console via le port COM1. Voir le jeton D7h. • COM2 as SOL : Permet la redirection de console via le port COM2.94 Utilisation du programme System Setup Serial Port Address (option par défaut : 3F8h/2F8h) Indique l'adresse de port d'E/S de base du port série. • 3F8h/2F8h : Définit l'adresse du port série avant sur 0x3F8, et celle du port série interne sur 0x2F8. • COM2 as SOL : Définit l'adresse du port série avant sur 0x2F8, et celle du port série interne sur 0x3F8. Serial Port Mode (option par défaut : 115200 8,n,1) Sélectionnez un débit (en bauds) pour le port série. Les options disponibles sont [115200 8,n,1], [57600 8,n,1], [38400 8,n,1], [192008,n,1] et [9600 8,n,1]. Flow Control (option par défaut : None) Sélectionnez un contrôle de flux pour la redirection de console. Les options disponibles sont [None] et [Software]. Redirection After BIOS POST (option par défaut : Always) Lorsque l'option Always (Toujours) est sélectionnée, la redirection de console reste toujours active. Lorsque l'option Disabled est sélectionnée, la redirection de console est désactivée après l'auto-test de démarrage. Terminal Type (option par défaut : ANSI) Sélectionnez un type de terminal cible pour la redirection de console. Les options disponibles sont [ANSI], [VT100] et [VT-UTF8]. VT-UTF8 Combo Key Support (option par défaut : Enabled) Active ou désactive la prise en charge de touches combinées VT-UTF8 pour les terminaux ANSI/VT100. Option DescriptionUtilisation du programme System Setup 95 View System Log (Afficher le journal des événements système) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. View System Log (Afficher le journal des événements système) Option Description View BMC SEL Event Log Affiche tous les événements consignés dans le journal des événements système du contrôleur BMC). Clear BMC SEL Event Log Supprime tous les événements consignés dans le journal des événements système du contrôleur BMC). 96 Utilisation du programme System Setup Menu Boot (Amorçage) Le menu Boot (Amorçage) permet de configurer les paramètres d'amorçage de l'auto-test de démarrage. Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Boot Settings (Paramètres d'amorçage) Option Description Quiet Boot (option par défaut : Enabled) Activez cette option pour afficher l'image de démarrage ou l'écran récapitulatif au lieu du flux détaillé de l'autotest de démarrage. Lorsque l'option Disabled (Désactivé) est sélectionnée, les messages d'auto-test de démarrage habituels s'affichent. Pause on Errors (option par défaut : Disabled) Active ou désactive l'affichage d'invites du BIOS à appuyer sur ou en cas d'erreur lors de l'auto-test de démarrage. Utilisation du programme System Setup 97 Force PXE Boot only (option par défaut : Disabled) Active ou désactive PXE comme unique périphérique de démarrage. Boot Mode (option par défaut : BIOS) Sélectionnez un mode d'amorçage du système. • BIOS : L'interface d'amorçage standard du BIOS. • UEFI : Une interface d'amorçage 64 bits améliorée basée sur les spécifications UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) qui s'ajoute au BIOS du système. Boot Type Order Appuyez sur pour définir la séquence d'amorçage préférée à partir des périphériques disponibles. Legacy Boot Device Appuyez sur pour définir la séquence d'amorçage préférée à partir des périphériques USB hérités disponibles. Option Description98 Utilisation du programme System Setup Menu Exit (Quitter) Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Options du menu Exit (Quitter) Option Description Save Changes and Exit Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur pour enregistrer les modifications et quitter l'utilitaire Setup. Lorsque la boîte de dialogue Save Changes and Exit (Enregistrer les modifications et quitter) s'affiche, appuyez sur pour enregistrer les modifications et quitter ou sur pour retourner au menu principal de l'utilitaire Setup.Utilisation du programme System Setup 99 Discard Changes and Exit Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur pour annuler les modifications et quitter l'utilitaire Setup. Lorsque la boîte de dialogue Discard Changes and Exit (Annuler les modifications et quitter) s'affiche, appuyez sur pour annuler les modifications et quitter ou sur pour retourner au menu principal de l'utilitaire Setup. Save Changes Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur pour enregistrer les modifications sans quitter l'utilitaire Setup. Discard Changes Sélectionnez cet élément, puis appuyez sur pour annuler les modifications sans quitter l'utilitaire Setup. Load Optimal Defaults Lorsque vous sélectionnez cette option puis appuyez sur , une boîte de dialogue vous invite à confirmer l'activation des paramètres optimaux pour tous les éléments de l'utilitaire Setup. Appuyez sur la touche (Yes, Oui) pour confirmer, puis sur pour activer les paramètres optimaux. Les valeurs par défaut des paramètres optimaux sont assez exigeantes. Le système risque de ne pas fonctionner correctement s'il est équipé de puces de mémoire lentes ou d'autres composants peu performants. Load Customized Defaults Chargez la seconde série de valeurs par défaut disponible dans la NVRAM pour tous les paramètres de l'utilitaire Setup. Save Customized Defaults Enregistrez dans la NVRAM tous les paramètres de l'utilitaire Setup comme seconde série de valeurs par défaut. Option Description100 Utilisation du programme System Setup Interfaces de ligne de commande pour les options de System Setup Les options de menu de System Setup permettent de gérer l'utilitaire System Configuration Utility (syscfg). Cet utilitaire se trouve dans Dell OpenManage Deployment Toolkit (DTK). Voir le Guide d'utilisation de Deployment Toolkit, version 1.3 pour des informations supplémentaires sur l'installation et l'utilisation des utilitaires, et le Guide de référence de l'interface de ligne de commande de Deployment Toolkit, version 1.3 pour la liste complète des options, sous-options et arguments valides à utiliser pour configurer et gérer le contrôleur BMC à l'aide de SYSCFG.EXE. Vous pouvez utiliser l'utilitaire de configuration du système pour les situations suivantes : • Remplacer l'option de System Setup par le jeton D4 : ./syscfg –t=D4_token_id (Exemple : ./syscfg -t=0x002D pour activer NIC1 Option ROM [Mémoire morte en option de la carte réseau 1]) • Vérifier l'état d'activité du jeton : ./syscfg --istokenactive=D4_token_id (Exemple : ./syscfg --istokenactive=0x002D pour vérifier l'état d'activité du jeton de NIC1 Option ROM [Mémoire morte en option de la carte réseau 1]) • Modifier directement l'option de System Setup via la mémoire du BMC : ./ipmitool raw (Exemple : ./ipmitool raw 0xc 1 1 3 10 106 42 120 pour définir l'adresse IP du port de gestion BMC sur 10.106.42.120)Utilisation du programme System Setup 101 Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 Jeton Option de configuration Description 002D Embedded NIC1 Active le contrôleur de carte réseau intégré 1 (fonctionnalité complète), dont sa mémoire morte d'amorçage PXE. 002E Embedded NIC1 Désactive le contrôleur de carte réseau intégré 1. 0051 S/O Pour le prochain démarrage du système, définissez la priorité IPL sur : clé USB, disque dur, CD/DVDROM, RAID, réseau (si les périphériques sont disponibles). 0052 S/O Pour le prochain démarrage du système, définissez la priorité IPL sur : disque dur, puis sur mémoires mortes en option (si les périphériques sont disponibles). 0053 S/O Pour le prochain démarrage du système, définissez la priorité IPL sur : réseau, disque dur, RAID, clé USB, CD/DVD-ROM (si les périphériques sont disponibles). 0054 S/O Pour le prochain démarrage du système, définissez la priorité IPL sur : CD/DVD-ROM, clé USB, disque dur, RAID, réseau (si les périphériques sont disponibles). 005C S/O Active la mise à jour distante du BIOS au redémarrage, qui permet de rechercher une image de mise à jour activée par le système d'exploitation. 005D S/O Désactive la mise à jour distante du BIOS au redémarrage, qui permet de rechercher une image de mise à jour activée par le système d'exploitation. 006E Embedded NIC1 Active le contrôleur de carte réseau intégré 1 en désactivant le PXE ou la mémoire morte d'amorçage RPL associé à la carte. 0087 Video Enumeration Permet au BIOS d'utiliser le contrôleur vidéo intégré pour les messages de l'amorçage.102 Utilisation du programme System Setup 0088 Video Enumeration Permet au BIOS d'utiliser le premier contrôleur vidéo supplémentaire pour les messages de l'amorçage. Cette option dépend de l'ordre de recherche du BIOS et de la disposition des logements du système. 008C Embedded USB Controller Permet au BIOS d'activer le contrôleur USB intégré au démarrage du système. 008D Embedded USB Controller Permet au BIOS d'activer le contrôleur USB intégré au démarrage du système. 00A1 Restore on AC Power Loss Le système reste éteint jusqu'à ce que vous actionniez le bouton d'alimentation. 00A2 Restore on AC Power Loss Le système retourne au dernier état d'alimentation avant la coupure d'électricité. 00A3 Restore on AC Power Loss Le système se rallume après la coupure d'électricité. 00BA Embedded NIC2 Désactive le contrôleur de carte réseau intégré 2. 00BB Embedded NIC2 Active le contrôleur de carte réseau intégré 2 en désactivant le PXE ou la mémoire morte d'amorçage RPL associé à la carte. 00BC Embedded NIC2 Active le contrôleur de carte réseau intégré 2 (fonctionnalité complète), dont sa mémoire morte d'amorçage PXE. 00BF Remote Access Désactive la redirection de console série. 00C0 Serial port number Active la redirection de console via le port COM1. Voir le jeton D7h. 00C1 Power Button Active l'arrêt du système à l'aide du bouton d'alimentation. (Option par défaut) 00C2 Power Button Désactive l'arrêt du système à l'aide du bouton d'alimentation. 00D1 Hyper-Threading Technology Active la technologie Hyper-Threading. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 103 00D2 Hyper-Threading Technology Désactive la technologie Hyper-Threading. 00D7 Serial port number Active la redirection de console via le port COM2. 00D8 Load Optimal Defaults Active les paramètres optimaux par défaut de tous les éléments de l'utilitaire Setup au prochain démarrage. 00FE Legacy USB Support Désactive la prise en charge USB héritée pour le système d'exploitation. 00FF Legacy USB Support Active la prise en charge USB héritée pour le système d'exploitation. 0117 SATA Port0 Éteint le premier contrôleur de lecteur ATA série. 0118 SATA Port0 Active la prise en charge du premier contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'autotest de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. 0119 SATA Port1 Éteint le deuxième contrôleur de lecteur ATA série. 011A SATA Port1 Active la prise en charge du deuxième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'autotest de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. 011B SATA Port2 Éteint le troisième contrôleur de lecteur ATA série. 011C SATA Port2 Active la prise en charge du troisième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'autotest de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. 011D SATA Port3 Éteint le quatrième contrôleur de lecteur ATA série. 011E SATA Port3 Active la prise en charge du quatrième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'autotest de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. 011F SATA Port4 Éteint le cinquième contrôleur de lecteur ATA série. 0120 SATA Port4 Active la prise en charge du cinquième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'autotest de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. 0121 SATA Port5 Éteint le sixième contrôleur de lecteur ATA série. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description104 Utilisation du programme System Setup 0122 SATA Port5 Active la prise en charge du sixième contrôleur de lecteur ATA série (activé s'il existe, erreur de l'autotest de démarrage dans le cas contraire) par le BIOS. 0135 Embedded SATA Controller Désactive le contrôleur SATA. Cette option s'applique au premier contrôleur SATA intégré. 0137 Embedded SATA Controller Active le fonctionnement du contrôleur SATA en mode IDE. Définit le code de classe du périphérique sur IDE et utilise l'IRQ (Interrupt ReQuest [demande d'interruption]) PCI (appelée mode natif). Cette option s'applique au premier contrôleur SATA intégré. 0138 Embedded SATA Controller Active le contrôleur SATA. Définit le code de classe du périphérique sur SATA et configure les BAR et registres AHCI. Cette option s'applique au premier contrôleur SATA intégré. 0139 Embedded SATA Controller Active le contrôleur SATA. Définit le code de classe du périphérique sur RAID et exécute la mémoire morte en option RAID. Cette option s'applique au premier contrôleur SATA intégré. 013E Memory Remapping (3GB~4GB) Lorsque cette option est désactivée, le système réorganise la mémoire et transfère l'espace mémoire disponible derrière le trou PCI vers l'espace situé audessus de 4 Go. 013F Memory Remapping (3GB~4GB) Lorsque cette option est activée, le système réorganise la mémoire et transfère l'espace mémoire (3 à 4 G) vers l'espace situé au-dessus de 4 Go. 0140 Execute-Disable (XD) Bit Capability Lorsque cette option est désactivée, les processeurs Intel compatibles XD signalent cette prise en charge au système d'exploitation. 0141 Execute-Disable (XD) Bit Capability Lorsque cette option est activée, les processeurs Intel compatibles XD signalent cette prise en charge au système d'exploitation. S'il prend en charge ce mécanisme d'échange étendu, il protègera le système contre certains virus qui exploitent les dépassements de mémoire tampon. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 105 014A Virtualization Technology Permet de désactiver la technologie VT sur les processeurs appropriés. Lorsque cette option est désactivée, aucun système d'exploitation ne pourra utiliser la fonction VT. 014B Virtualization Technology Permet d'activer la technologie VT sur les processeurs appropriés. 014E External USB PORT1 Permet de désactiver électriquement le connecteur USB externe 1. 014F External USB PORT1 Permet d'activer électriquement le connecteur USB externe 1. 0168 Max CPUID Value Limit Certains systèmes d'exploitation (NT4) échouent si EAX retourne une valeur supérieure à 3 lorsque l'instruction CPUID est exécutée avec EAX=0. Ce paramètre annule la limite fixée à 3 ou à une valeur inférieure. 0169 Max CPUID Value Limit Certains systèmes d'exploitation (NT4) échouent si EAX retourne une valeur supérieure à 3 lorsque l'instruction CPUID est exécutée avec EAX=0. Ce paramètre limite la fonction CPUID à 3. 0171 Adjacent Cache Line Prefetch Désactive l'optimisation du système pour un accès séquentiel de la mémoire. Le processeur recherche la ligne de mémoire cache qui contient les données requises. 0172 Adjacent Cache Line Prefetch Active l'optimisation du système pour un accès séquentiel de la mémoire. Le processeur recherche la ligne de mémoire cache adjacente dans l'autre moitié du secteur. 0173 Hardware Prefetcher Désactive le prérécupérateur de matériel du processeur. 0174 Hardware Prefetcher Active le prérécupérateur de matériel du processeur. 0178 Remote Access Active la redirection de console série. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description106 Utilisation du programme System Setup 0189 External USB PORT2 Permet de désactiver électriquement le connecteur USB externe 2. 018A External USB PORT2 Permet d'activer électriquement le connecteur USB externe 2. 0199 Power Saving Features Désactive la fonction qui permet aux disques durs SATA de lancer les transitions de gestion d'alimentation de liaison. 019A Power Saving Features Active la fonction qui permet aux disques durs SATA de lancer les transitions de gestion d'alimentation de liaison. 01C4 NUMA Support Désactive la prise en charge NUMA afin d'améliorer les performances des processeurs. Cette option est disponible sur les systèmes NUMA autorisant l'imbrication de mémoire sur tous les nœuds de processeurs. 01C5 NUMA Support Active la prise en charge NUMA afin d'améliorer les performances des processeurs. Cette option est disponible sur les systèmes NUMA autorisant l'imbrication de mémoire sur tous les nœuds de processeurs. 01C4 Node Interleave Désactive la fonction d'imbrication de nœuds. Cette option est disponible sur les systèmes NUMA autorisant l'imbrication de mémoire sur tous les nœuds de processeurs. 01C5 Node Interleave Active la fonction d'imbrication de nœuds. Cette option est disponible sur les systèmes NUMA autorisant l'imbrication de mémoire sur tous les nœuds de processeurs. 01CF I/OAT DMA Engine Active la fonction I/OAT (I/O Acceleration Technology, Technologie d'accélération des E/S) du moteur DMA. Ne sélectionnez l'option Enabled (Activé) que si le matériel et les logiciels prennent en charge la fonction I/OAT. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 107 01D0 I/OAT DMA Engine Désactive la fonction I/OAT du moteur DMA. Ne sélectionnez l'option Disabled (Désactivé) que si le matériel et les logiciels prennent en charge la fonction I/OAT. 01DA Embedded NIC1 Active la carte réseau 1 avec amorçage iSCSI à distance. 01DB Embedded NIC2 Active la carte réseau 2 avec amorçage iSCSI à distance. 01EA Turbo Mode Désactive le mode Turbo de la mémoire. Cette option désactive le cœur du processeur afin d'augmenter la fréquence de celui-ci. 01EB Turbo Mode Active le mode Turbo de la mémoire. Cette option permet au cœur du processeur d'augmenter la fréquence de celui-ci. 01F0 Embedded NIC3 Active le contrôleur de carte réseau intégré 3. 01F1 Embedded NIC3 Active le contrôleur de carte réseau intégré 3 en désactivant le PXE ou la mémoire morte d'amorçage RPL associé à la carte. 01F2 Embedded NIC3 Active le contrôleur de carte réseau intégré 3 (fonctionnalité complète), dont sa mémoire morte d'amorçage PXE. 01F3 Embedded NIC3 Active la carte réseau 3 avec amorçage iSCSI à distance. 0204 VT for Direct I/O Désactive la fonction Intel Virtualization Technology for Direct I/O (VT-d), qui améliore la prise en charge de l'E/S (DMA) lors de l'exécution d'un moniteur de machine virtuelle 0205 VT for Direct I/O Active la fonction Intel Virtualization Technology for Direct I/O (VT-d), qui améliore la prise en charge de l'E/S (DMA) lors de l'exécution d'un moniteur de machine virtuelle 0211 Internal USB PORT Désactive le connecteur USB interne. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description108 Utilisation du programme System Setup 0212 Internal USB PORT Active le connecteur USB interne. 021F Maximum Performance Règle la gestion de l'alimentation du système sur les performances maximales. 0221 OS Control Permet au système d'exploitation de modifier l'état P. 0224 Embedded Video Controller Active le contrôleur vidéo intégré comme périphérique vidéo principal. 0225 Embedded Video Controller Désactive le contrôleur vidéo intégré. 022D Boot Mode Active l'amorçage à l'aide des systèmes d'exploitation compatibles UEFI (Unified Extensible Firmware Interface). 022E Boot Mode Active l'amorçage à l'aide du mode Legacy (Hérité) et assure la compatibilité avec les systèmes d'exploitation non compatibles UEFI. 0231 Active Processor Cores Quatre cœurs du processeur sont activés. Cette option s'applique uniquement aux processeurs à quadruple cœur. 0232 Active Processor Cores Deux cœurs du processeur sont activés. Cette option s'applique aux processeurs à quadruple et double cœur. 0233 Active Processor Cores Un seul cœur du processeur est activé. Cette option s'applique aux processeurs à quadruple et double cœur. 024B C States Lorsque l'option Enabled (Activé) est sélectionnée, le processeur peut fonctionner dans tous les états d'alimentation C disponibles. (option par défaut) 024C C States Lorsque l'option Disabled (Désactivé) est sélectionnée, aucun état C n'est disponible pour le processeur. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 109 024D Pause on Errors Active l'affichage d'invites F1/F2 en cas d'erreur. Le BIOS s'arrête momentanément lors d'une invite F1/F2. 024E Pause on Errors Désactive l'affichage d'invites F1/F2 en cas d'erreur. Le BIOS s'arrête momentanément lors d'une invite F1/F2. 024F Quiet Boot Active l'affichage de l'image de démarrage ou l'écran récapitulatif au lieu du flux détaillé de l'auto-test de démarrage. 0250 Quiet Boot Désactive l'affichage de l'image de démarrage ou l'écran récapitulatif. L'utilisateur peut alors voir les messages détaillés de l'auto-test de démarrage. 0251 S/O Le système utilise la carte réseau 1 pour l'amorçage PXE, puis la carte réseau 2. 0252 S/O Le système utilise la carte réseau 2 pour l'amorçage PXE, puis la carte réseau 1. 0254 3F8h/2F8h Définit l'adresse du port série arrière sur 0x3F8, et celle du port série interne sur 0x2F8 0257 2F8h/3F8h Définit l'adresse du port série arrière sur 0x2F8, et celle du port série interne sur 0x3F8. 025D Optimizer Mode Sélectionne le mode Optimizer (Optimisation de la mémoire) comme mode de fonctionnement de la mémoire. 025E Spare Mode Sélectionne le mode Spare (Réserve) comme mode de fonctionnement de la mémoire. 025F Mirror Mode Sélectionne le mode Mirror (Miroir) comme mode de fonctionnement de la mémoire. 0260 Advanced ECC Mode Sélectionne le mode Advanced ECC (ECC avancé, c'est-à-dire Lockstep, Chipkill) comme mode de fonctionnement de la mémoire. 026A Coherent HT Link Speed Active la prise en charge de la spécification HyperTransport 1. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description110 Utilisation du programme System Setup 026B Coherent HT Link Speed Active la prise en charge de la spécification HyperTransport 3. 026E Active Processor Cores Ce champ permet d'activer la totalité des cœurs de chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal est activé. 026F Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Ce champ permet d'activer 6 cœurs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal est activé. 0270 Active Processor Cores Ce champ permet d'activer 8 cœurs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal est activé. 0271 Active Processor Cores Ce champ permet d'activer 10 cœurs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal est activé. 0272 Active Processor Cores Ce champ permet d'activer 12 cœurs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal est activé. 027B HT Assist Désactive l'option de jeu de puces Probe Filter (Filtre de sonde) de l'utilitaire System Setup. Lorsqu'elle est activée, certaines applications peuvent ralentir les performances du jeu de puces. 027C HT Assist Active l'option de jeu de puces Probe Filter (Filtre de sonde) de l'utilitaire System Setup. Lorsqu'elle est désactivée, certaines applications peuvent ralentir les performances du jeu de puces. 02A1 C1E State Active l'état C1E (Enhanced Halt, Arrêt amélioré) du processeur. (option par défaut) 02A2 C1E State Désactive l'état C1-E du processeur. La désactivation de cette option comporte des risques. Lorsque vous le faites, le texte de l'aide de l'utilitaire Setup affiche un avertissement, et un message contextuel apparaît en cas de modification de cette option. 02A9 DRAM Prefetcher Désactive les références DRAM afin d'empêcher le déclenchement de requêtes de prérécupération DRAM. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 111 02AA DRAM Prefetcher Met sous tension l'unité de prérécupération DRAM du pont Northbridge. 02AB HW Prefetch Training on SW Désactive le prérécupérateur de matériel afin d'empêcher la prise en compte des prérécupérations logicielles lors de la détection d'avancées pour les requêtes de prérécupération. 02AC HW Prefetch Training on SW Active le prérécupérateur de matériel pour la prise en compte des prérécupérations logicielles lors de la détection d'avancées pour les requêtes de prérécupération. (option par défaut) 02AD SR-IOV Global Enable Active la prise en charge des périphériques SRIOV par le BIOS. 02AE SR-IOV Global Enable Désactive la prise en charge des périphériques SRIOV par le BIOS. 02B6 Memory Operating Voltage Indique que toutes les barrettes DIMM du système fonctionnent à 1,5 volts. 02B7 Memory Operating Voltage Indique que toutes les barrettes DIMM du système fonctionnent à 1,35 volts. 02B8 Memory Operating Voltage Ce paramètre indique que la tension de fonctionnement de la mémoire sera configurée automatiquement par le code d'initialisation en fonction de la capacité des barrettes DIMM installées et de la configuration mémoire du système. C'est le paramètre par défaut. Il définit l'option Memory Operating Voltage (Tension de fonctionnement de la mémoire) sur la tension POR. 02C5 DCU Streamer Prefetcher Active la prérécupération du dévideur d'antémémoire de données. (option par défaut) 02C6 DCU Streamer Prefetcher Désactive la prérécupération du dévideur d'antémémoire de données. 02C7 Data Reuse Optimization S'active pour les applications HPC. (option par défaut) Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description112 Utilisation du programme System Setup 02C8 Data Reuse Optimization Se désactive pour l'économie d'énergie. 02C9 QPI Bandwidth Priority Se définit sur l'option Compute (Calcul) pour les applications de calcul. (option par défaut) 02CA QPI Bandwidth Priority Se définit sur l'option I/O pour les applications d'E/S. 02CE DCU IP Prefetcher Active la prérécupération IP de l'antémémoire de données. (option par défaut) 02CF DCU IP Prefetcher Désactive la prérécupération IP de l'antémémoire de données. 401A Terminal Type Si elle est activée, la redirection de console du BIOS fonctionne selon le modèle émulation VT100. Voir les jetons BFh, C0h et D7h. 401B Terminal Type Si elle est activée, la redirection de console du BIOS fonctionne selon le modèle émulation ANSI. Voir aussi les jetons BFh, C0h et D7h. 401C Redirection After BIOS POST Si elle est activée, la redirection de console du BIOS continue de fonctionner après la fin de l'amorçage du système d'exploitation. 401D Redirection After BIOS POST Si elle est activée, la redirection de console du BIOS fonctionne uniquement pendant l'amorçage du système d'exploitation et se désactive à la fin de celuici. Voir aussi les jetons BFh, C0h, D7h, 401Ah et 401Bh. 4022 1st Boot Device Chaque fois que le BIOS amorce le système, le premier périphérique PXE est inséré en premier dans la séquence d'amorçage. Lorsque cette option est activée, la modification de la séquence d'amorçage du système s'applique à partir du prochain démarrage. Le BIOS choisit le premier périphérique PXE installé et activé comme carte réseau intégrée du système ou le premier périphérique réseau amorçable rencontré dans la séquence de recherche PCI standard du système. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 113 4026 Manufacturing Mode Active le mode Manufacturing (Usine) afin d'ignorer les tâches de l'auto-test de démarrage et tests de mémoire et les invites F1/F2 de certains messages d'erreur. Cette option est réservée aux fabricants. Elle n'est pas destinée à l'usage général. 4027 Manufacturing Mode Désactive le mode Manufacturing (Usine) afin d'ignorer les tâches de l'auto-test de démarrage et tests de mémoire et les invites F1/F2 de certains messages d'erreur. Cette option est réservée aux fabricants. Elle n'est pas destinée à l'usage général. 4033 Serial Port Mode Le débit (en bauds) de la redirection de console est défini sur 115 200 bits par seconde. 4034 Serial Port Mode Le débit (en bauds) de la redirection de console est défini sur 57 600 bits par seconde. 4035 Serial Port Mode Le débit (en bauds) de la redirection de console est défini sur 19 200 bits par seconde. 4036 Serial Port Mode Le débit (en bauds) de la redirection de console est défini sur 9 600 bits par seconde. 403F Clear SMBIOS System Event Log Efface le contenu du journal des événements système du contrôleur BMC au redémarrage. 4800 Node Manager Active le mode Node Manager (Gestionnaire de nœuds) pour les processeurs Intel. 4801 APML Active le mode APML (Advanced Platform Management Link, Lien de gestion avancée de plateforme) pour les processeurs AMD. 4802 CPU Power Capping Permet de fixer l'état de performance le plus élevé du processeur dans le système d'exploitation. (P0-state [État P0]). 4803 CPU Power Capping Permet de fixer l'état de performance le plus élevé du processeur dans le système d'exploitation. (P1-state [État P1]). Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description114 Utilisation du programme System Setup 4804 CPU Power Capping Permet de fixer l'état de performance le plus élevé du processeur dans le système d'exploitation. (P2-state [État P2]). 4805 CPU Power Capping Permet de fixer l'état de performance le plus élevé du processeur dans le système d'exploitation. (P3-state [État P3]). 4806 CPU Power Capping Permet de fixer l'état de performance le plus élevé du processeur dans le système d'exploitation. (P4-state [État P4]). 480A C6 State Désactive l'état C6 du processeur. La désactivation de cette option comporte des risques. Lorsque vous le faites, le texte de l'aide de l'utilitaire Setup affiche un avertissement, et un message contextuel apparaît en cas de modification de cette option. 480B C6 State Active l'état C6 du processeur. (option par défaut) 480C L3 Cache Power Control Désactive l'arrêt d'horloge pour une sous-mémoire cache inactive. 480D L3 Cache Power Control Active l'arrêt d'horloge pour une sous-mémoire cache inactive. 480E C7 State Désactive l'état C7 du processeur. La désactivation de cette option comporte des risques. Lorsque vous le faites, le texte de l'aide de l'utilitaire Setup affiche un avertissement, et un message contextuel apparaît en cas de modification de cette option. 480F C7 State Active l'état C7 du processeur. (option par défaut) 4810 Non Coherent HT Link Width Définit la vitesse de liaison HT sur 8 bits. 4811 Non Coherent HT Link Width Définit la vitesse de liaison HT sur 16 bits. 4812 Non Coherent HT Link Speed Définit le débit de liaison HT sur 800 MHz. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 115 4813 Non Coherent HT Link Speed Définit le débit de liaison HT sur 1000 MHz. 4814 Non Coherent HT Link Speed Définit le débit de liaison HT sur 1200 MHz. 4815 Non Coherent HT Link Speed Définit le débit de liaison HT sur 1600 MHz. 4816 Non Coherent HT Link Speed Définit le débit de liaison HT sur 2000 MHz. 4817 Non Coherent HT Link Speed Définit le débit de liaison HT sur 2600 MHz. 4820 Memory Turbo Mode Désactive le mode Turbo de la mémoire. 4821 Memory Turbo Mode Active le mode Turbo de la mémoire. 4822 NUMA Support Active l'option d'imbrication de nœuds pour SLES11. Cette option s'applique aux systèmes NUMA autorisant l'imbrication de mémoire sur tous les nœuds de processeurs. 4823 Memory Frequency Détecte la vitesse de fonctionnement de la mémoire à partir de la configuration matérielle (SPD, installation de barrettes mémoire). 4824 Memory Frequency Fixe la vitesse de fonctionnement de la mémoire à 800 MHz. 4825 Memory Frequency Fixe la vitesse de fonctionnement de la mémoire à 1066 MHz. 4826 Memory Frequency Fixe la vitesse de fonctionnement de la mémoire à 1333 MHz. 4827 Memory Frequency Fixe la vitesse de fonctionnement de la mémoire à 1600 MHz. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description116 Utilisation du programme System Setup 4828 Memory Throttling Mode Configure le fonctionnement de la mémoire sur OLTT (Open Loop Throughput Throttling, Limitation de débit par boucle ouverte). (option par défaut) 4829 Memory Throttling Mode Configure le fonctionnement de la mémoire sur CLTT (Closed Loop Thermal Throttling, Limitation thermique par boucle fermée). 482A DRAM Scrubbing Désactive le nettoyage de données de la DRAM afin d'empêcher le système de réécrire les données corrigées dans la mémoire après détection d'une erreur corrigible lors d'une transaction de lecture. 482B DRAM Scrubbing Active le nettoyage de données de la DRAM pour réécrire les données corrigées dans la mémoire après détection d'une erreur corrigible lors d'une transaction de lecture. 482C Demand Scrubbing Désactive l'option Demand Scrubbing (Nettoyage de demandes de données) afin d'empêcher le système de réécrire les données corrigées dans la mémoire après détection d'une erreur corrigible lors d'une transaction de lecture. 482D Demand Scrubbing Active l'option Demand Scrubbing (Nettoyage de demandes de données) afin de réécrire les données corrigées dans la mémoire après détection d'une erreur corrigible lors d'une transaction de lecture. 482E Patrol Scrubbing Désactive l'option Patrol Scrubbing (Nettoyage préventif de données) afin d'empêcher le système de rechercher de façon proactive, et de corriger, les erreurs corrigibles. 482F Patrol Scrubbing Active l'option Patrol Scrubbing (Nettoyage préventif de données) afin de rechercher de façon proactive, et de corriger, les erreurs corrigibles. 4830 HDD Security Erase Applique le verrouillage de sécurité à tous les disques durs. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 117 4831 HDD Security Erase Annule le verrouillage de sécurité pour tous les disques durs. 4832 AHCI-AMD Prend en charge le pilote AHCI intégré AMD. 4833 AHCI-MS Prend en charge le pilote AHCI intégré Microsoft. 4834 Embedded SATA Link Rate Définit le débit de la liaison SATA sur la vitesse maximale de 6 Gbits/s. 4835 Embedded SATA Link Rate Définit le débit de la liaison SATA sur la vitesse minimale de 1,5 Gbits/s. Pour la consommation électrique. 4836 Embedded SATA Link Rate Définit le débit de la liaison SATA sur la vitesse minimale de 3 Gbits/s. 4840 PCIe Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la liaison PCI Express du port. Désactivation totale des entrées. 4841 PCIe Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la liaison PCI Express spécifique du port. Activation de l'entrée de L0. 4842 PCIe Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la liaison PCI Express spécifique du port. Activation de l'entrée de L1. 4843 PCIe Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la liaison PCI Express spécifique du port. Activation de l'entrée de L0 et de L1. 4844 PCIe Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la liaison PCI Express spécifique du port. Activation de l'entrée de L0 en aval. 4845 PCIe Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la liaison PCI Express spécifique du port. Activation de l'entrée de L0 en aval et de L1. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description118 Utilisation du programme System Setup 4846 Onboard LAN ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la carte réseau intégrée. Désactivation totale des entrées. 4847 Onboard LAN ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la carte réseau intégrée. Activation de l'entrée de L0. 4848 Onboard LAN ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la carte réseau intégrée. Activation de l'entrée de L1. 4849 Onboard LAN ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la carte réseau intégrée. Activation de l'entrée de L0 et de L1. 484A Onboard LAN ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la carte réseau intégrée. Activation de l'entrée de L0 en aval. 484B Onboard LAN ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la carte réseau intégrée. Activation de l'entrée de L0 en aval et de L1. 484C Mezzanine Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le logement de carte mezzanine. Désactivation totale des entrées. 484D Mezzanine Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le logement de carte mezzanine. Activation de l'entrée de L0. 484E Mezzanine Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le logement de carte mezzanine. Activation de l'entrée de L1. 484F Mezzanine Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le logement de carte mezzanine. Activation de l'entrée de L0 et de L1. 4850 Mezzanine Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le logement de carte mezzanine. Activation de l'entrée de L0 en aval. 4851 Mezzanine Slot ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le logement de carte mezzanine. Activation de l'entrée de L0 en aval et de L1. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 119 4852 NB-SB Link ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la liaison NB-SB. Désactivation totale des entrées. 4853 NB-SB Link ASPM Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par la liaison NB-SB. Activation de l'entrée de L1. 4854 Maximum Payload Size Détecte automatiquement la charge utile maximale PCIe. 4855 Maximum Payload Size Configure la charge utile maximale PCIe sur 128 octets. 4856 Maximum Payload Size Configure la charge utile maximale PCIe sur 256 octets. 4857 WHEA Support Désactive la fonction WHEA (Windows Hardware Error Architecture). 4858 WHEA Support Active la fonction WHEA (Windows Hardware Error Architecture). 4859 NIC Enumeration Transfère l'amorçage PXE de la carte réseau intégrée à la carte réseau supplémentaire. (option par défaut) 485A NIC Enumeration Transfère l'amorçage PXE de la carte réseau supplémentaire à la carte réseau intégrée. 485B PCIe Generation Définit la vitesse de signalisation PCI sur la bande passante Gen3 8 Gigabits. 485C PCIe Generation Définit la vitesse de signalisation PCI sur la bande passante Gen2 5 Gigabits. 485D PCIe Generation Définit la vitesse de signalisation PCI sur la bande passante Gen1 2,5 Gigabits. 485E Reboot on WOL (ROW) Désactive le ROW. (option par défaut) Le ROW reconvertit le signal WOL (Wake on LAN) pour réamorcer la carte système lorsque le système est à l'état S0/S3. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description120 Utilisation du programme System Setup 485F Reboot on WOL (ROW) Active le ROW. Le ROW reconvertit le signal WOL pour réamorcer la carte système lorsque le système est à l'état S0/S3. Lorsque la carte réseau reçoit un paquet WOL, le signal WOL qu'elle génère entraîne le réamorçage matériel de la carte système. 4860 USB PORT with BMC Permet de désactiver électriquement le port USB en contact avec le contrôleur BMC. 4861 USB PORT with BMC Permet d'activer électriquement le port USB interne en contact avec le contrôleur BMC. 4870 Force PXE Boot only Désactive le PXE afin qu'il soit uniquement le périphérique d'amorçage. 4871 Force PXE Boot only Active le PXE afin qu'il soit uniquement le périphérique d'amorçage. Le système tente de nouveau d'amorcer à partir du périphérique PXE. 4873 Active Processor Cores Ce champ permet d'activer 16 cœurs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal est activé. 4877 PCIe Slot1 Permet de désactiver électriquement le logement PCIe 1. 4878 PCIe Slot1 Permet d'activer électriquement le logement PCIe 1. 4879 PCIe Slot2 Permet de désactiver électriquement le logement PCIe 2. 487A PCIe Slot2 Permet d'activer électriquement le logement PCIe 2. 487B PCIe Slot3 Permet de désactiver électriquement le logement PCIe 3. 487C PCIe Slot3 Permet d'activer électriquement le logement PCIe 3. 487D PCIe Slot4 Permet de désactiver électriquement le logement PCIe 4. 487E PCIe Slot4 Permet d'activer électriquement le logement PCIe 4. 487F Mezzanine Slot Permet de désactiver électriquement le logement de carte mezzanine. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 121 4880 Mezzanine Slot Permet d'activer électriquement le logement de carte mezzanine. 4881 1st Boot Device Configure le disque dur comme premier périphérique d'amorçage. 4882 1st Boot Device Configure le périphérique RAID comme premier périphérique d'amorçage. 4883 1st Boot Device Configure le périphérique de stockage USB comme premier périphérique d'amorçage. 4884 1st Boot Device Configure un CD/DVD comme premier périphérique d'amorçage. 4885 2nd Boot Device Configure un périphérique réseau comme deuxième périphérique d'amorçage. 4886 2nd Boot Device Configure le disque dur comme deuxième périphérique d'amorçage. 4887 2nd Boot Device Configure le périphérique RAID comme deuxième périphérique d'amorçage. 4888 2nd Boot Device Configure le périphérique de stockage USB comme deuxième périphérique d'amorçage. 4889 2nd Boot Device Configure le CD/DVD ROM comme deuxième périphérique d'amorçage. 488A 3rd Boot Device Configure le périphérique réseau comme troisième périphérique d'amorçage. 488B 3rd Boot Device Configure le disque dur comme troisième périphérique d'amorçage. 488C 3rd Boot Device Configure le périphérique RAID comme troisième périphérique d'amorçage. 488D 3rd Boot Device Configure le périphérique de stockage USB comme troisième périphérique d'amorçage. 488E 3rd Boot Device Configure le CD/DVD ROM comme troisième périphérique d'amorçage. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description122 Utilisation du programme System Setup 488F 4th Boot Device Configure le périphérique réseau comme quatrième périphérique d'amorçage. 4890 4th Boot Device Configure le disque dur comme quatrième périphérique d'amorçage. 4891 4th Boot Device Configure le périphérique RAID comme quatrième périphérique d'amorçage. 4892 4th Boot Device Configure le périphérique de stockage USB comme quatrième périphérique d'amorçage. 4893 4th Boot Device Configure le CD/DVD ROM comme quatrième périphérique d'amorçage. 4894 5th Boot Device Configure le périphérique réseau comme cinquième périphérique d'amorçage. 4895 5th Boot Device Configure le disque dur comme cinquième périphérique d'amorçage. 4896 5th Boot Device Configure le périphérique RAID comme cinquième périphérique d'amorçage. 4897 5th Boot Device Configure le périphérique de stockage USB comme cinquième périphérique d'amorçage. 4898 5th Boot Device Configure le CD/DVD ROM comme cinquième périphérique d'amorçage. 48A0 ACPI SPMI Table Désactive la table SPMI de l'ACPI pour la mise à jour de la mémoire morte du BMC. 48A1 ACPI SPMI Table Active la table SPMI de l'ACPI pour l'installation du pilote IPMI. 48A2 BMC LAN Port Configuration Configure l'option BMC LAN Port (Port réseau local du contrôleur BMC) sur Dedicated-NIC (Carte réseau dédiée). 48A3 BMC LAN Port Configuration Configure l'option BMC LAN Port (Port réseau local du contrôleur BMC) sur Shared-NIC (Carte réseau partagée). Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 123 48A4 BMC NIC IP Source Configure le réseau local du contrôleur BMC pour obtenir son adresse IP en mode Static (Statique). 48A5 BMC NIC IP Source Configure le réseau local du contrôleur BMC pour obtenir son adresse IP en mode DHCP. 48A6 IPv6 Mode Désactive la prise en charge du protocole Internet IPv6. 48A7 IPv6 Mode Active la prise en charge du protocole Internet IPv6. 48A8 IPv6 AutoConfig Désactive la configuration automatique du protocole IPv6. 48A9 IPv6 AutoConfig Active la configuration automatique du protocole IPv6. 48AA Serial Port Mode Définit le débit (en bauds) de la redirection de console sur 38400 bits par seconde. 48AB Flow Control Sélectionne l'option None (Aucun) pour le contrôle de flux de la redirection de console. 48AC Flow Control Sélectionne l'option Hardware (Matériel) pour le contrôle de flux de la redirection de console. 48AD Flow Control Sélectionne l'option Software (Logiciel) pour le contrôle de flux de la redirection de console. 48AE Terminal Type Si elle est activée, la redirection de console du BIOS fonctionne selon le modèle émulation VTUTF8. Voir aussi les jetons BFh, C0h et D7h. 48AF VT-UTF8 Combo Key Support Désactive la prise en charge de touches combinées VT-UTF8 pour les terminaux ANSI/VT100. 48B0 VT-UTF8 Combo Key Support Active la prise en charge de touches combinées VT-UTF8 pour les terminaux ANSI/VT100. 48B1 Event logging Désactive l'enregistrement du journal des événements du système dans le contrôleur BMC (erreurs ECC/PCI/PCIe/HT, etc.). Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description124 Utilisation du programme System Setup 48B2 Event logging Active l'enregistrement du journal des événements du système dans le contrôleur BMC (erreurs ECC/PCI/PCIe/HT, etc.). 48B3 NMI on Error Désactive la génération de NMI en cas d'erreurs PCIe non corrigibles. 48B4 NMI on Error Active la génération de NMI en cas d'erreurs PCIe non corrigibles. 48B5 Memory Operating Voltage Indique que toutes les barrettes DIMM du système fonctionnent à 1,25 volts. 48C0 Frequency Ratio Règle le multiplicateur de fréquence sur le niveau maximal. 48C1 Frequency Ratio Rétrograde le multiplicateur de fréquence à un niveau. 48C2 Frequency Ratio Rétrograde le multiplicateur de fréquence à deux niveaux. 48C3 Frequency Ratio Rétrograde le multiplicateur de fréquence à trois niveaux. 48C8 QPI Frequency Règle la fréquence QPI sur la vitesse maximale. 48C9 QPI Frequency Règle la fréquence QPI sur 4,800 GT. 48CA QPI Frequency Règle la fréquence QPI sur 5,866 GT. 48CB QPI Frequency Règle la fréquence QPI sur 6,400 GT. 48CC QPI Frequency Règle la fréquence QPI sur 7,200 GT. 48CD QPI Frequency Règle la fréquence QPI sur 8,000 GT. 48D0 Energy Efficient Policy Définit la politique d'économie d'énergie sur le profil de performance pour configurer tous les paramètres nécessaires. 48D1 Energy Efficient Policy Définit la politique d'économie d'énergie sur le profil d'équilibre pour configurer tous les paramètres nécessaires. (option par défaut) Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 125 48D2 Energy Efficient Policy Définit la politique d'économie d'énergie sur le profil de basse consommation pour configurer tous les paramètres nécessaires. 48D3 Direct Cache Access Désactive l'accès direct à la mémoire cache. 48D4 Direct Cache Access Active l'accès direct à la mémoire cache. 48D8 Load Customized Defaults Demande les valeurs par défaut personnalisées de SETUP au prochain démarrage. 48DA Save Customized Defaults Enregistre les paramètres en cours comme valeurs par défaut personnalisées de SETUP au prochain démarrage. 48DB S/O Demande les paramètres de performance maximale de SETUP au prochain démarrage. 48DC S/O Demande les paramètres d'économie d'énergie de SETUP au prochain démarrage. 48DD S/O Demande les paramètres de rendement HPCC de SETUP au prochain démarrage. Dell les fournira avant le BIOS A-can. 48DE Shell Demande l'environnement UEFI comme premier périphérique d'amorçage au prochain démarrage. 48E0 S/O Utilise la carte réseau 3 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, puis la carte 1. 48E1 S/O Utilise la carte réseau 4 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, puis la carte 1. 48E2 S/O Utilise la carte réseau 5 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, puis la carte 1. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description126 Utilisation du programme System Setup 48E3 S/O Utilise la carte réseau 6 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, puis la carte 1. 48E4 S/O Utilise la carte réseau 7 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, puis la carte 1. 48E5 S/O Utilise la carte réseau 8 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, puis la carte 1. 48E6 S/O Utilise le disque dur 1 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48E7 S/O Utilise le disque dur 2 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48E8 S/O Utilise le disque dur 3 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48E9 S/O Utilise le disque dur 4 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EA S/O Utilise le disque dur 5 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EB S/O Utilise le disque dur 6 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EC S/O Utilise le disque dur RAID 1 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48ED S/O Utilise le disque dur RAID 2 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EE S/O Utilise le disque dur RAID 3 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EF S/O Utilise le disque dur RAID 4 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F0 S/O Utilise le disque dur RAID 5 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme System Setup 127 48F1 S/O Utilise le disque dur RAID 6 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F2 S/O Utilise le disque dur RAID 7 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F3 S/O Utilise le disque dur RAID 8 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F4 S/O Utilise le disque dur RAID 9 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F5 S/O Utilise le disque dur RAID 10 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F6 S/O Utilise le disque dur RAID 11 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F7 S/O Utilise le disque dur RAID 12 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F8 S/O Utilise le disque dur RAID 13 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F9 S/O Utilise le disque dur RAID 14 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48FA S/O Utilise le disque dur RAID 15 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48FB S/O Utilise le disque dur RAID 16 comme premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. Tableau 2-1. Tableau des jetons D4 (suite) Jeton Option de configuration Description128 Utilisation du programme System Setup Liste de commandes IPMI Les tableaux ci-dessous contiennent toutes les commandes définies dans les spécifications IPMI v2.0. Toutes les commandes obligatoires et certaines fonctions en option sont prises en charge. Les fonctions spéciales qui n'entrent pas dans le cadre des spécifications IPMI v2.0 sont appliquées sous forme de commandes OEM. Dans la colonne O/M : • M = Commande obligatoire et appliquée dans la spécification IPMI. • O = Commande en option prise en charge dans cette version. • N = Commande non prise en charge dans cette version. Voir le Guide d'utilisation de Deployment Toolkit, version 1.3 pour des informations supplémentaires sur l'installation et l'utilisation des utilitaires, et le Guide de référence de l'interface de ligne de commande de Deployment Toolkit, version 1.3 pour la liste complète des options, sous-options et arguments valides à utiliser pour configurer et gérer le contrôleur BMC à l'aide de SYSCFG.EXE. REMARQUE : Pour en savoir plus sur les commandes standard de l'outil IPMI, voir ipmitool.sourceforge.net/manpage.html. Utilisation du programme System Setup 129 Tableau 2-2. Commandes globales des périphériques IPMI (NetFn : 0x06H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get Device ID App 0x01h M Oui Broadcast Get Device ID App 0x02h M Oui Cold Reset App 0x03h O Oui Warm Reset App 0x04h O Non Get Self Test Results App 0x05h M Oui Manufacture Test On App 0x06h O Oui Get ACPI Power State App 0x07h O Oui Get Device GUID App 0x08h O Oui Get NetFn Support App 0x09h O Oui Get Command Support App 0x0Ah O Oui Get Command Sub-function Support App 0x0Bh O Oui Get Configurable Commands App 0x0C O Oui Get Configurable Command Sub-functions App 0x0Dh O Oui Set Command Enables App 0x60h O Oui Get Command Enables App 0x61h O Oui Set Command Sub-function Enables App 0x62h O Oui Get Command Sub-function Enables App 0x63h O Oui Get OEM NetFn IANA Support App 0x64h O Oui Tableau 2-3. Commandes de l'horloge de surveillance du BMC (NetFn : 0x06H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Reset Watchdog Timer App 0x22h M Oui Set Watchdog Timer App 0x24h M Oui Get Watchdog Timer App 0x25h M Oui130 Utilisation du programme System Setup Tableau 2-4. Commandes du périphérique BMC et de la messagerie (NetFn: 0x06H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Set BMC Global Enables App 0x2Eh M Oui Get BMC Global Enables App 0x2Fh M Oui Clear Message Buffer Flags App 0x30h M Oui Get Message Buffer Flags App 0x31h M Oui Enable Message Channel Receive App 0x32h O Oui Get Message App 0x33h M Oui Send Message App 0x34h M Oui Read Event Message Buffer App 0x35h O Oui Get BT Interface Capabilities App 0x36h M Non Get System GUID App 0x37h M Oui Set System Info Parameters App 0x58h O Oui Get System Info Parameters App 0x59h O Oui Get Channel Authentication Capabilities App 0x38h O Oui Get Session Challenge App 0x39h O Oui Activate Session Command App 0x3Ah O Oui Set Session Privilege Level Command App 0x3Bh O Oui Close Session App 0x3Ch O Oui Get Session Information App 0x3Dh O Oui Get Authentication Code Command App 0x3Fh O Oui Set Channel Access Commands App 0x40h O Oui Get Channel Access Commands App 0x41h O Oui Get Channel Info Command App 0x42h O Oui Set User Access Commands App 0x43h O Oui Get User Access Commands App 0x44h O Oui Set User Name Commands App 0x45h O Oui Get User Name Commands App 0x46h O OuiUtilisation du programme System Setup 131 Set User Password Commands App 0x47h O Oui Active Payload Command App 0x48h O Oui Deactivate Payload Command App 0x49h O Oui Get Payload Activation Status App 0x4Ah O Oui Get Payload Instance Info Command App 0x4Bh O Oui Set User Payload Access App 0x4Ch O Oui Get User Payload Access App 0x4Dh O Oui Get Channel Payload Support App 0x4Eh O Oui Get Channel Payload Version App 0x4Fh O Oui Get Channel OEM Payload Info App 0x50h O Oui Master Write-Read I2C App 0x52h M Oui Get Channel Cipher Suites App 0x54h O Oui Suspend/Resume Payload Encryption App 0x55h O Oui Set Channel Security Keys App 0x56h O Oui Get System Interface Capabilities App 0x57h O Non Tableau 2-4. Commandes du périphérique BMC et de la messagerie (NetFn: 0x06H) (suite) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC132 Utilisation du programme System Setup Tableau 2-5. Commandes de périphérique du châssis (NetFn : 0x00H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get Chassis Capabilities Châssis 0x00h M Oui Get Chassis Status Châssis 0x01h M Oui Chassis Control Châssis 0x02h M Oui Chassis Reset Châssis 0x03h O Non Chassis Identify Châssis 0x04h O Oui Set Chassis Capabilities Châssis 0x05h O Oui Set Power Restore Policy Châssis 0x06h O Oui Get System Restart Cause Châssis 0x07h O Oui Set System Boot Options Châssis 0x08h O Oui Get System Boot Options Châssis 0x09h O Oui Set Front Panel Button Enable Châssis 0x0Ah O Non Set Power Cycle Interval Châssis 0x0Bh O Oui Get POH Counter Châssis 0x0Fh O Non Tableau 2-6. Commandes d'événement (NetFn : 0x04H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Set Event Receiver S/E 0x00h M Oui Get Event Receiver S/E 0x01h M Oui Platform Event S/E 0x02h M OuiUtilisation du programme System Setup 133 Tableau 2-7. Commandes d'alerte PEF/PET (NetFn : 0x04H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get PEF Capabilities S/E 0x10h M Oui Arm PEF Postpone Timer S/E 0x11h M Oui Set PEF Configuration Parameters S/E 0x12h M Oui Get PEF Configuration Parameters S/E 0x13h M Oui Set Last Processed Event ID S/E 0x14h M Oui Get Last Processed Event ID S/E 0x15h M Oui Alert Immediate S/E 0x16h O Oui PET Acknowledge S/E 0x17h O Oui Tableau 2-8. Commandes de périphérique du capteur (NetFn : 0x04H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get Device SDR Info S/E 0x20h O Non Get Device SDR S/E 0x21h O Non Reserve Device SDR Repository S/E 0x22h O Non Get Sensor Reading Factors S/E 0x23h O Oui Set Sensor Hysteresis S/E 0x24h O Oui Get Sensor Hysteresis S/E 0x25h O Oui Set Sensor Threshold S/E 0x26h O Oui Get Sensor Threshold S/E 0x27h O Oui Set Sensor Event Enable S/E 0x28h O Oui Get Sensor Event Enable S/E 0x29h O Oui Set Sensor Reading and Event Status S/E 0x30h O Oui Re-arm Sensor Events S/E 0x2Ah O Oui Get Sensor Event Status S/E 0x2Bh O Oui Get Sensor Reading S/E 0x2Dh M Oui Set Sensor Type S/E 0x2Eh O Non Get Sensor Type S/E 0x2Fh O Non134 Utilisation du programme System Setup Tableau 2-9. Commandes du périphérique d'inventaire FRU (NetFn : 0x0AH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get FRU Inventory Area Info Stockage 0x10h M Oui Read FRU Inventory Data Stockage 0x11h M Oui Write FRU Inventory Data Stockage 0x12h M Oui Tableau 2-10. Commandes de la logithèque SDR (NetFn : 0x0AH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get SDR Repository Info Stockage 0x20h M Oui Get SDR Repository Allocation Info Stockage 0x21h O Non Reserve SDR Repository Stockage 0x22h M Oui Get SDR Stockage 0x23h M Oui Add SDR Stockage 0x24h M Non Partial ADD SDR Stockage 0x25h O Oui Delete SDR Stockage 0x26h O Non Clear SDR Repository Stockage 0x27h M Oui Get SDR Repository Time Stockage 0x28h O Oui Set SDR Repository Time Stockage 0x29h O Oui Enter SDR Repository Update Mode Stockage 0x2Ah O Non Exit SDR Repository Update Mode Stockage 0x2Bh O Non Run Initialization Agent Stockage 0x2Ch O OuiUtilisation du programme System Setup 135 * L'option Partial Add SEL (Ajouter partiellement le journal SEL) n'est pas requise si l'option Add SEL (Ajouter le journal SEL) est prise en charge. Tableau 2-11. Commandes du journal SEL (NetFn : 0x40H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get SEL Info Stockage 0x40h M Oui Get SEL Allocation Info Stockage 0x41h O Non Reserve SEL Stockage 0x42h O Oui Get SEL Entry Stockage 0x43h M Oui Add SEL Entry Stockage 0x44h M Oui Partial Add SEL Entry Stockage 0x45h M Non * Delete SEL Entry Stockage 0x46h O Non Clear SEL Stockage 0x47h M Oui Get SEL Time Stockage 0x48h M Oui Set SEL Time Stockage 0x49h M Oui Get Auxiliary Log Status Stockage 0x5Ah O Non Set Auxiliary Log Status Stockage 0x5Bh O Non Get SEL Time UTC Offset Stockage 0x5Ch O Non Set SEL Time UTC Offset Stockage 0x5D O Non Tableau 2-12. Commandes du périphérique réseau local (NetFn : 0x0CH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Set LAN Configuration Parameters (Remarque : Les paramètres 9 et 25 ne sont pas pris en charge.) Transport 0x01h M Oui Get LAN Configuration Parameters (Remarque : Les paramètres 9 et 25 ne sont pas pris en charge.) Transport 0x02h M Oui Suspend BMC ARP Transport 0x03h O Non Get IP/UDP/RMCP Statistics Transport 0x04h O Non136 Utilisation du programme System Setup Tableau 2-13. Commandes du périphérique série/modem (NetFn : 0x 0CH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Set Serial/Modem Configuration Transport 0x10h M Oui Get Serial/Modem Configuration Transport 0x11h M Oui Set Serial/Modem Mux Transport 0x12h O Oui Get TAP Response Codes Transport 0x13h O Non Set PPP UDP Proxy Transmit Data Transport 0x14h O Non Get PPP UDP Proxy Transmit Data Transport 0x15h O Non Send PPP UDP Proxy Packet Transport 0x16h O Non Get PPP UDP Proxy Receive Data Transport 0x17h O Non Serial/Modem Connection Active Transport 0x18h M Oui Callback Transport 0x20h O Non SOL Activating Transport 0x19h O Non Set SOL Configuration Transport 0x20h O Non Get SOL Configuration Transport 0x21h O Non Set User Callback Options Transport 0x1Ah O Non Get User Callback Options Transport 0x1Bh O Non Set Serial Routing Mux Transport 0x1Ch O Oui Tableau 2-14. Commandes de transfert de commandes (NetFn: 0x0CH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Forwarded Command Transport 0x30h O Oui Set Forwarded Commands Transport 0x31h O Oui Get Forwarded Commands Transport 0x32h O Oui Enable Forwarded Commands Transport 0x33h O OuiUtilisation du programme System Setup 137 Tableau 2-15. Commandes de mise à jour du micrologiciel (NetFn: 0x08H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Firmware Update Phase 1 Micrologiciel 0x10h O Oui Firmware Update Phase 2 Micrologiciel 0x11h O Oui Get Firmware Update Status Micrologiciel 0x12h O Oui Get Firmware Version Micrologiciel 0x13h O Oui Set Firmware Update Status Micrologiciel 0x16h O Oui Firmware Update Phase 3 Micrologiciel 0x21h O Oui Tableau 2-16. Commandes de configuration GPGPU (NetFn : 0x30H) Commande NetFn LUN CMD Privilège Set GPGPU ID 0x30h 0h 32h Administrateur Get GPGPU ID 0x30h 0h 33h Administrateur138 Utilisation du programme System Setup Paramètres de gestion de l'alimentation Le BIOS du système comporte diverses options d'alimentation, qui permettent d'économiser l'énergie et d'optimiser les performances du système. Le tableau cidessous présente les paramètres de gestion de l'alimentation. Tableau 2-17. Paramètres de gestion de l'alimentation Utilitaire System Setup Performances maximales (48DB) Économie d'énergie (48DC) Page de l'utilitaire Setup Paramètre Option Jeton D4 Option Jeton D4 Gestion de l'alimentation Power Management (Gestion de l'alimentation) Max. Performance 021F Node Manager 4800 Energy Efficiency Policy Performance 48D0 Low Power 48D2Utilisation du programme System Setup 139 Configuration du processeur Active Processor Cores All 026E 1/2 0233/ 0232 Frequency Ratio Auto 48C0 3 48C3 QPI Frequency Auto 48C8 4.80GT/s 48C9 Turbo Mode Enabled 01E8 Disabled 01EA C State Disabled 024C Enabled 024B C1E State Disabled 02A2 Enabled 02A1 C6 State Disabled 480A Enabled 480B C7 State Disabled 480E Enabled 480F Direct Cache Access Enabled 48D4 Disabled 48D3 Hyper-Threading Technology Enabled 00D1 Disabled 00D2 Adjacent Cache Line Prefetch Enabled 0172 Disabled 0171 Hardware Prefetcher Enabled 0174 Disabled 0173 DCU Streamer Prefetcher Enabled 02C5 Disabled 02C6 DCU IP Prefetcher Enabled 02CE Disabled 02CF Tableau 2-17. Paramètres de gestion de l'alimentation (suite) Utilitaire System Setup Performances maximales (48DB) Économie d'énergie (48DC) Page de l'utilitaire Setup Paramètre Option Jeton D4 Option Jeton D4140 Utilisation du programme System Setup Configuration de la mémoire Memory Frequency Auto 4823 800 MHz 4824 Memory Turbo Mode Enabled 4821 Disabled 4820 Memory Throttling Mode Disabled 4828 Enabled 4829 Memory Operating Voltage 1,5 V 02B6 1,35V/ 1,25V 02B7/ 48B5 SATA Configuration Embedded SATA Link State Auto 4834 1,5 Gbit s/s Power Saving Features Disabled 0199 Enabled 019A Configuration PCI PCIe Slot ASPM Disabled 4840 L0s & L1 4843 Onboard LAN ASPM Disabled 4846 L0s & L1 4849 Mezzing Slot ASPM Disabled 484C L0s & L1 484F Tableau 2-17. Paramètres de gestion de l'alimentation (suite) Utilitaire System Setup Performances maximales (48DB) Économie d'énergie (48DC) Page de l'utilitaire Setup Paramètre Option Jeton D4 Option Jeton D4Installation des composants du système 141 Installation des composants du système Consignes de sécurité AVERTISSEMENT : Le travail sur des systèmes toujours connectés à une source électrique peut s'avérer extrêmement dangereux. PRÉCAUTION : Les composants système et les cartes à circuits électroniques peuvent être endommagés par les décharges électrostatiques. PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Afin d'éviter toute blessure ou dommage du système, respectez les consignes suivantes : • Débranchez toujours le système de la prise secteur lorsque vous intervenez dessus. • Si possible, portez un bracelet antistatique lorsque vous intervenez sur le système. Vous pouvez également décharger l'électricité statique accumulée dans votre organisme en touchant le châssis métallique non peint du boîtier du système ou le corps métallique de tout autre système mis à la terre. • Manipulez les cartes à circuits électroniques uniquement en les tenant par les bords. Ne touchez pas aux composants des cartes sauf si cela s'avère nécessaire. Ne pliez pas les cartes à circuits imprimés ou n'exercez pas de pression dessus.142 Installation des composants du système • Laissez tous les composants à l'intérieur de l'emballage antistatique tant que vous n'êtes pas prêt à les installer. • Certains câbles sont munis d'un connecteur aux languettes de verrouillage ; si vous déconnectez ce type de câble, appuyez sur les languettes de verrouillage vers l'intérieur avant de déconnecter le câble. Quand vous séparez les connecteurs en tirant dessus, veillez à les maintenir alignés pour ne pas plier de broches. Pour la même raison, lors du raccordement d'un câble, vérifiez bien l'orientation et l'alignement des deux connecteurs. Outils recommandés • Tournevis cruciforme n°1 • Tournevis cruciforme n° 2 • Tournevis Torx • Ensemble de tournevis de joaillierInstallation des composants du système 143 À l'intérieur du système PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : Pour permettre un refroidissement correct, ce système doit fonctionner avec un chariot ou un cache de chariot. Figure 3-1. À l'intérieur du chariot 1 carte système 2 dissipateurs de chaleur/ processeurs (2) 3 mémoire (16) 4 carénage de refroidissement 5 carte de raccordement d'interposeur 6 disques durs internes de 2,5 pouces (2)144 Installation des composants du système Configuration du chariot Les illustrations suivantes montrent une configuration à 10 et à 8 chariots. Le châssis de serveur PowerEdge C8000 prend également en charge une combinaison de différents types de chariots. Pour plus d'informations, reportez-vous au Manuel du propriétaire du matériel du PowerEdge C8000. Figure 3-2. UGS PowerEdge C8220 à 10 chariots Figure 3-3. UGS PowerEdge C8220 à 8 chariots avec 2 chariots d'alimentationInstallation des composants du système 145 Chariot Retrait d'un chariot PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : Pour assurer une ventilation correcte du système, un module doit être immédiatement remplacé par un autre chariot ou un cache de chariot lorsqu'il est retiré. PRÉCAUTION : Sinon, le châssis de serveur PowerEdge C8000 risque de surchauffer si vous l'utilisez pendant une période prolongée. Voir « Installation d'un cache de chariot », à la page 147. 1 Mettez le chariot hors tension en utilisant les commandes du système d'exploitation ou le module CMC. Vérifiez que la mise hors tension a bien été effectuée. Lorsqu'un chariot est hors tension, le voyant d'alimentation situé sur son panneau avant est éteint. 2 Appuyez sur le loquet de dégagement du chariot et à l'aide de la poignée, faites-le glisser hors du boîtier. Voir Figure 3-4.146 Installation des composants du système Figure 3-4. Retrait et installation d'un chariot Installation d'un chariot PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Orientez le chariot de telle sorte que le loquet de dégagement soit dans la partie inférieure du chariot. Voir Figure 3-4. 2 Faites glisser le nouveau chariot dans le châssis jusqu'à ce qu'il s'emboîte complètement et que le loquet de dégagement s'enclenche. Voir Figure 3-4. 1 poignée 2 loquet de dégagementInstallation des composants du système 147 Cache de chariot PRÉCAUTION : Pour assurer une ventilation correcte du système, un module doit être immédiatement remplacé par un autre chariot ou un cache de chariot lorsqu'il est retiré. Retrait d'un chariot factice Appuyez sur les loquets de dégagement et faites glisser le cache de chariot en dehors du châssis. Voir Figure 3-5. Figure 3-5. Retrait et installation d'un cache de chariot Installation d'un cache de chariot Tenez le cache de sorte que le rail de guidage soit placé vers l'avant. Faites glisser le chariot factice dans le boîtier jusqu'à ce qu'il soit bien en place et que les loquets d'éjection s'enclenchent. Voir Figure 3-5. 1 loquets de dégagement (2) 2 cache de chariot148 Installation des composants du système Carte SD Retrait d'une carte SD 1 Mettez le chariot hors tension en utilisant les commandes du système d'exploitation ou le module CMC. Vérifiez que la mise hors tension a bien été effectuée. Lorsqu'un chariot est hors tension, le voyant de mise sous tension situé sur son panneau avant est éteint. Voir Figure 1-1. 2 Appuyez sur le loquet de dégagement et, en utilisant la poignée, faites doucement glisser le chariot jusqu'à ce que vous puissiez accéder au logement de la carte SD. 3 Appuyez sur la carte SD pour la libérer de son logement et retirez-la. Voir Figure 3-6. Figure 3-6. Retrait et installation d'une carte SD 1 carte SD 2 logement de carte SDInstallation des composants du système 149 Installation d'une carte SD Les cartes mémoire multimédia sont généralement marquées d'un symbole (un triangle ou une flèche, par exemple) ou d'une étiquette pour indiquer l'extrémité à insérer dans le logement. Les cartes sont munies d'un détrompeur pour éviter une mauvaise insertion. Si l'orientation de la carte n'est pas claire, reportez-vous à la documentation livrée avec la carte. REMARQUE : Pour utiliser une carte SD avec le système, vérifiez que le logement correspondant est activé dans le programme de configuration du système. Voir « Utilisation du programme System Setup », à la page 47. 1 Tenez la carte SD avec l'étiquette vers la droite. Voir Figure 3-6. 2 Exercez une pression sur la carte jusqu'à ce qu'elle se mette en place. Voir Figure 3-6. Si vous sentez une trop grande résistance, ne forcez pas. Vérifiez l'orientation de la carte, puis faites une nouvelle tentative. 3 Faites glisser le chariot dans le châssis jusqu'à ce qu'il s'emboîte complètement et que le loquet de dégagement s'enclenche. Capots du chariot Retrait du panneau avant PRÉCAUTION : Les panneaux du chariot doivent être installés lors du fonctionnement de ce dernier afin de garantir un refroidissement correct. PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : l'utilisation systématique d'un tapis et d'un bracelet antistatiques est recommandée pour manipuler les composants internes du système. 1 Retirez les quatre vis de fixation du capot avant. Voir Figure 3-7. 2 Soulevez le panneau avant du plateau du chariot. Voir Figure 3-7. 3 Si des câbles sont installés, débranchez-les tous de la carte d'extension. 150 Installation des composants du système Figure 3-7. Retrait et installation du capot avant Installation du panneau avant REMARQUE : l'utilisation systématique d'un tapis et d'un bracelet antistatiques est recommandée pour manipuler les composants internes du système. 1 Vérifiez que tous les câbles sont branchés fermement. 2 Placez le capot avant sur le plateau du chariot en alignant les encoches du capot avec les pattes correspondantes du plateau du chariot. Voir Figure 3-7. 3 SI une carte d'extension est installée, vérifiez que la carte de montage est complétement insérée. 4 Replacez les quatre vis pour fixer le panneau avant sur le plateau du chariot. Voir Figure 3-7. 1 vis (4) 2 capot avant 1 2Installation des composants du système 151 Retrait du panneau arrière PRÉCAUTION : Les panneaux du chariot doivent être installés lors du fonctionnement de ce dernier afin de garantir un refroidissement correct. PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : l'utilisation systématique d'un tapis et d'un bracelet antistatiques est recommandée pour manipuler les composants internes du système. 1 Retirez les deux vis qui fixent le panneau arrière. Voir Figure 3-8. 2 Faites glisser le panneau vers l'avant pour le dégager des guides métalliques sur le plateau du chariot. 3 Soulevez le capot pour le détacher ddu plateau du chariot. Voir Figure 3-8. Figure 3-8. Retrait et installation du panneau arrière 1 panneau arrière 2 vis (2)152 Installation des composants du système Installation du panneau arrière REMARQUE : l'utilisation systématique d'un tapis et d'un bracelet antistatiques est recommandée pour manipuler les composants internes du système. 1 Placez le panneau sur le plateau du chariot et faites-le glisser vers l'avant de ce dernier afin que les trous de vis du panneau arrière s'alignent avec le plateau de chariot. Voir Figure 3-8. 2 Replacez les deux vis pour fixer le panneau arrière sur le plateau du chariot. Voir Figure 3-8. Carénage de refroidissement Retrait du carénage de refroidissement PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : ne faites jamais fonctionner le système si le carénage de refroidissement a été retiré. Le système risquerait de surchauffer rapidement, ce qui entraînerait son arrêt et la perte de vos données. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez les quatre vis qui fixent le carénage de refroidissement au plateau du chariot. Voir Figure 3-9. 3 Appuyez sur le levier de dégagement du carénage vers la droite du chariot. 4 Soulevez le carénage pour dégager la patte de fixation du dissipateur de chaleur. Voir Figure 3-9.Installation des composants du système 153 Figure 3-9. Installation et retrait du carénage de ventilation Installation du carénage de refroidissement PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : ne faites jamais fonctionner le système si le carénage de refroidissement a été retiré. Le système risquerait de surchauffer rapidement, ce qui entraînerait son arrêt et la perte de vos données. 1 Alignez et enfoncez doucement le carénage de refroidissement sur la carte système jusqu'à ce que les pattes de fixation s'emboîtent fermement. Voir Figure 3-9. 2 Remettez en place les quatre vis qui fixent le carénage de refroidissement au plateau du chariot. Voir Figure 3-9. 3 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. 1 vis (2) 2 carénage de refroidissement154 Installation des composants du système Dissipateur de chaleur Retrait d'un dissipateur de chaleur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le carénage de refroidissement. Voir « Retrait du carénage de refroidissement », à la page 152. AVERTISSEMENT : Le dissipateur de chaleur reste chaud un certain temps après la mise hors tension du système. Laissez-le refroidir avant de le retirer. PRÉCAUTION : ne retirez jamais le dissipateur de chaleur d'un processeur, sauf si vous comptez retirer ce dernier. Le dissipateur de chaleur est nécessaire pour garantir des conditions thermiques idéales. 3 À l'aide d'un tournevis cruciforme, desserrez deux vis de fixation en diagonal fixant le dissipateur de chaleur à la carte système. Reportez-vous à la séquence de desserrage indiquée à Figure 3-10. 4 Desserrez deux autres vis de fixation. Voir Figure 3-10.Installation des composants du système 155 Figure 3-10. Séquence de desserrage des vis du dissipateur de chaleur 5 Dégagez délicatement le dissipateur de chaleur du processeur, puis posezle de côté, face enduite de pâte thermique vers le haut. Voir Figure 3-11.156 Installation des composants du système Figure 3-11. Retrait et installation du dissipateur thermique Installation d'un dissipateur de chaleur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : Lorsque vous installez le dissipateur de chaleur, assurez vous que le symbole CLE de l'étiquette soit orienté de manière à faire face au dissipateur de chaleur voisin. 1 À l'aide d'un chiffon propre et non pelucheux, essuyez la pâte thermique du dissipateur de chaleur. 1 vis (4) 2 dissipateur de chaleur 3 symbole CLE du dissipateur de chaleur 4 dissipateur de chaleur 5 symbole CLE du dissipateur de chaleurInstallation des composants du système 157 2 Appliquez la pâte thermique de manière uniforme au centre de la partie supérieure du nouveau processeur. 3 Orientez le dissipateur de chaleur de telle sorte que le symbole CLE présent sur le dissipateur fasse face au symbole clé du dissipateur de chaleur voisin. Voir Figure 3-11. 4 À l'aide d'un tournevis cruciforme, serrez les quatre vis de fixation du dissipateur de chaleur dans une séquence diagonale. Voir Figure 3-10. 5 Réinstallez le carénage de refroidissement. Voir « Installation du carénage de refroidissement », à la page 153. 6 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Processeurs Le chariot prend en charge les processeurs suivants : Utilisez la procédure suivante dans les cas suivants : • Installation d'un processeur supplémentaire • Remplacement d'un processeur Tableau 3-1. Processeurs Numéro de modèle Cœurs/Threads Fréquence TDP E5-2690 8/16 2,9 GHz 135 W E5-2680 8/16 2,7 GHz 130 W E5-2670 8/16 2,6 GHz 115 W E5-2660 8/16 2,2 GHz 95 W E5-2665 8/16 2,4 GHz 115 W E5-2650 8/16 2,0 GHz 95 W E5-2640 6/12 2,5 GHz 95 W E5-2630 6/12 2,3 GHz 95 W E5-2620 6/12 2,0 GHz 95 W E5-2650L 8/16 1,8 GHz 70 W E5-2630L 6/12 2,0 GHz 60 W158 Installation des composants du système Retrait d'un processeur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le carénage de refroidissement. Voir « Retrait du carénage de refroidissement », à la page 152. 3 Retirez le dissipateur de chaleur. Voir « Retrait d'un dissipateur de chaleur », à la page 154. PRÉCAUTION : La pression exercée pour maintenir le processeur dans son support est très forte. Si vous ne maintenez pas fermement le levier de dégagement, il risque de se redresser brusquement. 4 Placez votre pouce fermement sur le levier de dégagement du support du processeur et déverrouillez ce levier. Ne forcez pas le levier jusqu'à l'ouverture complète. Voir Figure 3-12. 5 Placez fermement votre pouce sur le levier coudé et déverrouillez ce levier. Faites effectuer au levier une rotation de 90 defrés vers le haut pour soulever le cadre de protection du processeur. Voir Figure 3-12. 6 Relevez le cadre de protection pour dégager le processeur. Voir Figure 3-12. 7 Extrayez le processeur de son support et laissez le levier du support relevé afin de pouvoir installer le nouveau processeur. Voir Figure 3-12. PRÉCAUTION : La pression exercée pour maintenir le processeur dans son support est très forte. Si vous ne maintenez pas fermement les leviers de dégagement et de chargement, il risque de se redresser brusquement. Installation des composants du système 159 Figure 3-12. Retrait et installation d'un processeur Installation d'un processeur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : Lorsque vous n'installez qu'un seul processeur, ce dernier doit être installé dans le support pour processeur 1. Voir « Connecteurs de la carte système », à la page 223 pour identifier l'emplacement du support pour processeur 1. 1 marque d'alignement du processeur (triangle) 2 processeur 3 cadre de protection du processeur 4 levier d'éjection du support du processeur en forme de crochet 5 support du processeur 6 repère (4) 7 levier coudé 8 encoche d'alignement160 Installation des composants du système REMARQUE : S'il s'agit d'une mise à niveau des processeurs, avant de procéder à celle-ci, téléchargez la dernière version du BIOS du système disponible sur le site support.dell.com. Pour installer la mise à jour, suivez les instructions indiquées dans le fichier téléchargé. 1 Déballez le processeur, s'il n'a jamais été utilisé. 2 S'il a déjà été utilisé, ôtez la pâte thermique de sa partie supérieure à l'aide d'un chiffon non pelucheux. 3 Alignez le processeur sur les détrompeurs du support. Voir Figure 3-12. PRÉCAUTION : Un positionnement incorrect du processeur peut endommager de façon irréversible la carte système ou le processeur. Prenez garde à ne pas tordre les broches du support de processeur. 4 Les leviers de dégagement en forme de crochet et coudé du support de processeur étant placés en position ouvertes, alignez le processeur sur les détrompeurs du support, puis placez délicatement le processeur dans le support. Voir Figure 3-12. PRÉCAUTION : Ne forcez pas lorsque vous installez le processeur. S'il est positionné correctement, il s'insère très facilement dans le support. 5 Fermez le cadre de protection du processeur. 6 Appuyez sur le levier coudé et faites-le pivoter jusqu'à ce qu'il s'enclenche. 7 Appuyez sur le levier de dégagement en forme de crochet et faites-le pivoter jusqu'à ce qu'il s'enclenche. Voir Figure 3-12. 8 Réinstallez le dissipateur de chaleur. Voir « Installation d'un dissipateur de chaleur », à la page 156. 9 Réinstallez le carénage de refroidissement. Voir « Installation du carénage de refroidissement », à la page 153. 10 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. 11 Appuyez sur pour accéder à la configuration du système, et vérifiez que les informations relatives au processeur correspondent bien à la nouvelle configuration.Installation des composants du système 161 Mémoire système Chaque carte système est équipée de 16 supports pour barrettes de mémoire DIMM EEC DDR3 sans tampon (EEC UDIMM), DIMM à registres (RDIMM) et DIMM à charge réduite (LRDIMM) pour prendre en charge le processeur 1 et le processeur 2. Voir la section « Connecteurs de la carte système », à la page 223 pour identifier l'emplacement des barrettes de mémoire. Consignes d'installation des barrettes de mémoire Suivez ces consignes pour installer des barrettes de mémoires sur la carte système du chariot. • N'utilisez que des barrettes de mémoire R/LR/UDIMM DDR3 homologuées par DELL avec des capacités de 2 Go, 4 Go, 8 Go, 16 Go, et 32 Go. Les types de barrettes de mémoire DIMM (R/LR/UDIMM) ne peuvent être mélangés. • Les supports pour barrettes DIMM sont numérotés de 1 à 8 et définis par deux canaux. Le nombre de canaux utilisés et la configurations autorisé dépendent du mode sélectionné pour la mémoire dans le programme de configuration du système. • Les barrettes DIMM doivent être installées dans chaque canal en commençant par la barrette la plus éloignée du processeur, voir Tableau 3-2. • Le mode de mémoire optimisée est pris en charge par la carte système du chariot. • La mémoire de réserve et la mise en miroir sont pris en charge par la carte système du chariot. La mémoire de réserve est prise en charge si les barrettes DIMM sont installées à l'identique sur les 4 canaux. Un des canaux fera office de réserve et ne sera pas accessible en tant que mémoire système tant qu'ilne sera pas mise en ligne pour remplacer un canal défectueux. Pour la mise en miroir, deux canaux fonctionnent en tant que miroir l'un de l'autre, des barrettes DIMM identiques doivent être installées sur les mêmes supports des deux canaux.162 Installation des composants du système Configuration DIMM prise en charge Pour connaître la séquence des 16 supports DIMM, voir Figure 3-13. Lorsque vous insérez les modules DIMM, commencez toujours par DIMM_A1. Pour les configurations à un processeur, la séquence d'installation optimisée de la barrette de mémoire est A1/A2/A3/A4/A5/A6/A7/A8. Reportez-vous à Tableau 3-2 pour la configuration à deux processeurs. Figure 3-13. Emplacement des logements de mémoire 1 DIMM_A3 2 DIMM_A7 3 DIMM_A4 4 DIMM_A8 5 DIMM_B1 6 DIMM_B5 7 DIMM_B2 8 DIMM_B6 9 DIMM_B8 10 DIMM_B4 11 DIMM_B7 12 DIMM_B3 13 DIMM_A6 14 DIMM_ A2 15 DIMM_A5 16 DIMM_A1Installation des composants du système 163 REMARQUE : Un support DIMM vide est signalé par «⎯». Pour des performances optimales, toutes les barrettes de mémoire installées doivent être de mêmes vitesse, taille, capacité et avoir le même fabricant. Tableau 3-2. Configuration des barrettes de mémoire—Simple Processeur QTE DIMM Processeur 1 Canal A Canal B Canal C Canal D DIMM DIMM DIMM DIMM A1 A5 A2 A6 A3 A7 A4 A8 1 √ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ 2 √ ⎯ √ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ 3 √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ ⎯ ⎯ 4 √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ 6 √ √ √ √ √ ⎯ √ ⎯ 8 √ √ √ √ √ √ √ √ Tableau 3-3. Configuration des barrettes de mémoire—Double Processeur QTE DIMM Processeur 1 Processeur 2 Canal A Canal B Canal C Canal D Canal A Canal B Canal C Canal D DIMM DIMM DIMM DIMM DIMM DIMM DIMM DIMM A1 A5 A2 A6 A3 A7 A4 A8 B1 B5 B2 B6 B3 B7 B4 B8 2 √ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ √ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ 6 √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ ⎯ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ ⎯ ⎯ 8 √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ √ ⎯ 12 √ √ √ √ √ ⎯ √ ⎯ √ √ √ √ √ ⎯ √ ⎯ 16 √ √ √ √ √ √ √ √ √ √ √ √ √ √ √ √164 Installation des composants du système Retrait de barrettes de mémoire PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. AVERTISSEMENT : les barrettes de mémoire restent chaudes un certain temps après la mise hors tension du système. Attendez qu'elles refroidissent avant de les manipuler. Tenez-les par les bords en évitant de toucher leurs composants. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le carénage de refroidissement. Voir « Retrait du carénage de refroidissement », à la page 152. 3 Identifiez les supports de barrettes de mémoire. Voir Figure 3-14. PRÉCAUTION : Tenez chaque barrette par les bords, sans toucher la partie centrale. Pour éviter d'endommager les composants de la barrette de mémoire, retirez uniquement une barrette de mémoire à la fois. 4 Appuyez et retirez simultanément les dispositifs d'éjection sur chaque extrémité du support de la barrette de mémoire jusqu'à ce qu'elle soit éjectée du support. Voir Figure 3-14. 5 Retirez la barrette du support. Voir Figure 3-14.Installation des composants du système 165 Figure 3-14. Retrait d'une barrette de mémoire Installation de barrettes de mémoire 1 Appuyez sur les dispositifs d'éjection sur chaque extrémité du support de barrette de mémoire. Voir Figure 3-15. 2 Alignez correctement la barrette de mémoire avec la clé d'alignement du support de la barrette de mémoire. Voir Figure 3-15. 3 Appuyez fermement sur la barrette de mémoire avec vos pouces jusqu'à ce qu'elle s'enclenche. Voir Figure 3-15. PRÉCAUTION : Une pression équivalente doit être exercée aux deux extrémités de la barrette pour éviter d'endommager le support. Il ne faut pas exercer de pression au centre de la barrette. Enclenchez la barrette dans le support en exerçant une pression sur les dispositifs d'éjection afin de garantir que ces derniers soient en position verrouillée. Si la barrette de mémoire est installée correctement, les dispositifs d'éjection de son support sont alignés avec ceux des autres supports identiques occupés. 1 barrette de mémoire 2 pattes d'éjection du support de barrette de mémoire (2)166 Installation des composants du système Figure 3-15. Installation d'une barrette de mémoire 4 Réinstallez le carénage de refroidissement. Voir « Installation du carénage de refroidissement », à la page 153. 5 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Carte d'extension PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Le chariot prend en charge une carte d'extension PCIe x16 mi-longueur installée dans la carte de montage de la carte d'extension. Pour identifier la carte de montage de carte d'extension, voir la Figure 3-17. 1 barrette de mémoire 2 pattes d'éjection du support de barrette de mémoire (2) 3 repère d'alignementInstallation des composants du système 167 Retrait de la carte d'extension 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau avant. Voir « Retrait du panneau avant », à la page 149. 3 Une fois le panneau avant retiré, renversez-le pour que le côté de la carte d'extension soit visible. Voir Figure 3-16. 4 Retirez la vis de fixation de la carte d'extension. Voir Figure 3-16. 5 Tenez la carte d'extension par les bords et retirez-la doucement de la carte de montage de carte d'extension. Voir Figure 3-16. 6 Si vous retirez définitivement la carte, installez une plaque de recouvrement métallique sur le logement vacant, puis fixez-la avec des vis. REMARQUE : l'installation de plaques de recouvrement sur les logements d'extension vacants est obligatoire pour la conformité du système à l'homologation FCC (Federal Communications Commission). Ces plaques empêchent la poussière et les saletés de pénétrer dans le système, et facilitent le refroidissement et la ventilation du chariot. Figure 3-16. Retrait et installation de la carte d'extension 1 carte d'extension 2 vis168 Installation des composants du système Installation de la carte d'extension PRÉCAUTION : Vous ne pouvez installer les cartes d'extension que dans les logements de la carte de montage pour carte d'extension. N'essayez pas d'installer les cartes d'extension directement dans le connecteur de montage de la carte système. 1 Déballez la carte d'extension et préparez-la en vue de son installation. Pour connaître la marche à suivre, consultez la documentation fournie avec la carte. 2 Tenez la carte par les bords, puis positionnez-la en alignant son connecteur de bord de carte avec le connecteur de carte de montage pour carte d'extension sur le panneau avant. Voir Figure 3-16. 3 Insérez à fond le connecteur latéral de la carte dans le connecteur de la carte de montage jusqu'à ce qu'elle soit complètement enclenchée. 4 Remettez en place la vis de fixation de la carte d'extension. Voir Figure 3-16. 5 Replacez le panneau avant. Voir « Installation du panneau avant », à la page 150. 6 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Carte de montage de carte d'extension PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Retrait de la carte de montage de carte d'extension 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau avant. Voir « Retrait du panneau avant », à la page 149. 3 Retirez la carte d'extension. Voir « Retrait de la carte d'extension », à la page 167.Installation des composants du système 169 4 Retirez les deux vis qui fixent la carte de montage de carte d'extension au panneau avant. Voir Figure 3-17. 5 Tirez la carte de montage de carte d'extension pour la séparer du panneau avant. Voir Figure 3-17. Figure 3-17. Retrait et installation de la carte de montage de carte d'extension Installation de la carte de montage de carte d'extension 1 Placez la carte de montage de carte d'extension dans le panneau avant. Voir Figure 3-17. 2 Replacez les deux vis pour fixer la carte de montage de carte d'extension. Voir Figure 3-17. 3 Réinstallez la carte d'extension. Voir « Installation de la carte d'extension », à la page 168. 4 Replacez le panneau avant. Voir « Installation du panneau avant », à la page 150. 5 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. 1 vis (2) 2 carte de montage de carte d'extension170 Installation des composants du système Cartes mezzanine Les chariots prennent en charge plusieurs cartes mezzanine en option. • Carte mezzanine Mellanox QDR ConnectX-2 Infiniband • Carte mezzanine Mellanox QDR ConnectX-3 Infiniband • Carte mezzanine Intel 82599 dual-port 10 GbE Retrait de la carte mezzanine Infiniband PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Les procédures d'installation et de retrait des cartes mezzanines Infiniband à simple ou double port sont similaires. L'exemple suivant décrit la procédure de réinstallation d'une carte mezzanine Infiniband à double port. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau avant. Voir « Retrait du panneau avant », à la page 149. 3 Retirez les deux vis fixant l'assemblage de carte mezzanine Infiniband sur le plateau du chariot. Voir Figure 3-18. 4 Retirez l'assemblage de la carte mezzanine Infiniband du plateau du chariot. Voir Figure 3-18.Installation des composants du système 171 Figure 3-18. Retrait et installation de l'assemblage de carte mezzanine Infiniband 5 Retirez la vis qui fixe la carte-pont de la carte mezzanine au support. Voir Figure 3-19. 6 Retirez la carte-pont de la carte mezzanine du support pour mezzanine. Voir Figure 3-19. 1 vis (2) 2 assemblage de carte mezzanine Infiniband172 Installation des composants du système Figure 3-19. Retrait et installation de la carte-pont de la carte mezzanine 7 Retirez les trois vis fixant la carte mezzanine Infiniband sur le support. Voir Figure 3-20. 8 Retirez la carte mezzanine Infiniband du support. Voir Figure 3-20. 1 vis 2 carte-pont de carte mezzanine 3 support 1 2 3Installation des composants du système 173 Figure 3-20. Retrait et installation de la carte mezzanine Infiniband Installation de la carte mezzanine Infiniband PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Alignez la carte mezzanine Infiniband avec les trous de vis du support. Voir Figure 3-20. 2 Remettez en place les trois vis fixant la carte mezzanine Infiniband sur le support. Voir Figure 3-20. 3 Installez la carte-pont de la carte mezzanine dans le support pour mezzanine de la carte mezzanine Infiniband. Voir Figure 3-19. 4 Remettez en place la vis qui fixe la carte-pont de la carte mezzanine au support. Voir Figure 3-19. 1 carte mezzanine Infiniband 2 vis (3) 2 1174 Installation des composants du système 5 Abaissez l'assemblage de carte mezzanine Infiniband dans le plateau du chariot. 6 Remettez en place les deux vis fixant l'assemblage de carte mezzanine Infiniband sur le plateau du chariot. Voir Figure 3-18. 7 Replacez le panneau avant. Voir « Installation du panneau avant », à la page 150. 8 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Retrait de la carte mezzanine 10 GbE PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau avant. Voir « Retrait du panneau avant », à la page 149. 3 Retirez les deux vis fixant l'assemblage de carte mezzanine 10 GbE sur le plateau du chariot. Voir Figure 3-21. 4 Retirez l'assemblage de la carte mezzanine 10 GbE du plateau du chariot. Voir Figure 3-21.Installation des composants du système 175 Figure 3-21. Retrait et installation de l'assemblage de carte mezzanine 10 GbE 5 Retirez la vis qui fixe la carte-pont de la carte mezzanine au support. Voir Figure 3-22. 6 Retirez la carte-pont de la carte mezzanine du support pour mezzanine. Voir Figure 3-22. 1 vis (2) 2 assemblage de carte mezzanine 10 GbE176 Installation des composants du système Figure 3-22. Retrait et installation de la carte-pont de la carte mezzanine 7 Retirez les trois vis fixant la carte mezzanine 10 GbE sur le support. Voir Figure 3-23. 8 Retirez la carte mezzanine 10 GbE du support. Voir Figure 3-23. 1 vis 2 carte-pont de carte mezzanine 3 carte mezzanine 10 GbE 1 2 3Installation des composants du système 177 Figure 3-23. Retrait et installation de la carte mezzanine 10 GbE Installation de la carte mezzanine 10 GbE PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Alignez la carte mezzanine 10 GbE avec les trous de vis du support. Voir Figure 3-23. 2 Remettez en place les trois vis fixant la carte mezzanine 10 GbE sur le support. Voir Figure 3-23. 1 carte mezzanine 10 GbE 2 vis (3) 3 connecteur de carte-pont de carte mezzanine 4 SFP + port 1 5 SFP + port 0 2 1 4 3 5178 Installation des composants du système 3 Installez la carte-pont de la carte mezzanine dans le support pour mezzanine de la carte mezzanine 10 GbE Voir Figure 3-22. 4 Remettez en place la vis qui fixe la carte-pont de la carte mezzanine au support. Voir Figure 3-22. 5 Abaissez l'assemblage de carte mezzanine 10 GbE dans le plateau du chariot. Voir Figure 3-21. 6 Remettez en place les deux vis fixant l'assemblage de carte mezzanine 10 GbE sur le plateau du chariot. Voir Figure 3-21. 7 Replacez le panneau avant. Voir « Installation du panneau avant », à la page 150. 8 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Lecteur de carte SD Dépose du lecteur de carte SD PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau avant. Voir « Retrait du panneau avant », à la page 149. 3 Retirez la carte mezzanine. Voir « Retrait de la carte mezzanine Infiniband », à la page 170 ou « Retrait de la carte mezzanine 10 GbE », à la page 174. 4 Si une carte SD est installée, retirez-la. Identifiez le logement de carte SD sur le lecteur de carte SD, appuyez sur la carte afin de la déverrouiller, puis retirez-la. Voir Figure 3-24.Installation des composants du système 179 Figure 3-24. Retrait et installation de la carte SD 5 Déconnectez le câble du lecteur de carte SD. Voir Figure 3-25. 6 Retirez les deux vis fixant le lecteur de carte SD. Voir Figure 3-25. 7 Retirez lecteur de carte SD de son support. Voir Figure 3-25. 1 carte SD 2 logement de carte SD 1 2180 Installation des composants du système Figure 3-25. Retrait et installation du lecteur de carte SD Installation du lecteur de carte SD PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Placez le lecteur de carte SD sur son support. Voir Figure 3-25. 2 Remettez en place les deux vis fixant le lecteur de carte SD. Voir Figure 3-25. 3 Connectez le câble au lecteur de carte SD. Voir Figure 3-25. 1 câble du lecteur de carte SD 2 vis (2) 3 logement de carte SD 4 lecteur de carte SD 5 connecteur du lecteur de carte SDInstallation des composants du système 181 4 Le cas échéant, installez la carte SD. Tenez la carte SD avec le côté de l'étiquette vers la droite et enfoncez-la dans son logement jusqu'à ce qu'elle soit en place. Voir Figure 3-24. 5 Réinstallez la carte mezzanine. Voir « Installation de la carte mezzanine Infiniband », à la page 173 ou « Installation de la carte mezzanine 10 GbE », à la page 177. 6 Replacez le panneau avant. Voir « Installation du panneau avant », à la page 150. 7 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Dépose du support du lecteur de carte SD 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau avant. Voir « Retrait du panneau avant », à la page 149. 3 Retirez la carte mezzanine. Voir « Retrait de la carte mezzanine 10 GbE », à la page 174 ou « Retrait de la carte mezzanine Infiniband », à la page 170. 4 Retirez le lecteur de carte SD. Voir « Dépose du lecteur de carte SD », à la page 178. 5 Retirez les deux vis fixant le support du lecteur de carte SD. Voir Figure 3-26. 6 Soulevez le support du lecteur de carte SD pour l'extraire du plateau du chariot. Voir Figure 3-26.182 Installation des composants du système Figure 3-26. Retrait et installation du support du lecteur de carte SD Installation du support du lecteur de carte SD 1 Alignez le support du lecteur de carte SD avec les trous de vis du plateau du chariot. Voir Figure 3-26. 2 Remettez en place les deux vis fixant le support du lecteur de carte SD. Voir Figure 3-26. 3 Remettez en place le lecteur de carte SD. Voir « Installation du lecteur de carte SD », à la page 180. 4 Réinstallez la carte mezzanine. Voir « Installation de la carte mezzanine Infiniband », à la page 173 ou « Installation de la carte mezzanine 10 GbE », à la page 177. 5 Replacez le panneau avant. Voir « Installation du panneau avant », à la page 150. 6 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. 1 vis (2) 2 support du lecteur de carte SDInstallation des composants du système 183 Disques durs internes Le chariot prend en charge jusqu'à deux disques durs de 2,5 pouces reliés en interne au plateau du chariot. Retrait d'un support de disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : La configuration du chariot ne permet pas l'utilisation simultanée d'une combinaison de disques SATA et SAS. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau arrière. Voir « Retrait du panneau arrière », à la page 151. 3 Dévissez la vis moletée qui fixe le support de lecteur à la plaque de support du lecteur. Voir Figure 3-27. 4 Extrayez le support de disque dur du plateau du chariot. Voir Figure 3-27.184 Installation des composants du système Figure 3-27. Retrait et installation d'un support de disque dur Installation d'un support de disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : La configuration du chariot ne permet pas l'utilisation simultanée d'une combinaison de disques SATA et SAS. 1 Placez le support de disque dur dans le plateau du chariot et insérez-le en place. Voir Figure 3-27. 2 Vissez la vis moletée pour maintenir le support de disque dur en place. Voir Figure 3-27. 3 Réinstallez le panneau arrière Voir « Installation du panneau arrière », à la page 152. 1 vis moletée 2 support du disque durInstallation des composants du système 185 4 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Retrait d'un disque dur installé dans un support de disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez les quatre vis de fixation du disque dur. Voir Figure 3-28. 2 Soulevez le disque dur et retirez-le de son support. Voir Figure 3-28. Figure 3-28. Retrait et installation d'un disque dur installé dans le support 1 disque dur 2 support du disque dur 3 vis (4)186 Installation des composants du système Installation d'un disque dur dans un support PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Alignez le support de disque dur avec les trous de vis du nouveau disque dur. Voir Figure 3-28. 2 Remettez en place les quatre vis de fixation du disque dur. Voir Figure 3-28. Retrait du plateau de disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau arrière. Voir « Retrait du panneau arrière », à la page 151. 3 Retirez les disques durs internes. Voir « Retrait d'un support de disque dur », à la page 183. 4 Retirez les trois vis de fixation du plateau de disque dur. Voir Figure 3-29. 5 Soulevez la plateau du disque dur selon un certain angle et dégagez les trous de micots du plateau de disque dur des picots du plateau du chariot. Voir Figure 3-29.Installation des composants du système 187 Figure 3-29. Retrait et installation du plateau de disque dur Installation du plateau de disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Insérez les picots du plateau du chariot dans les orifices des picots du chariot. Voir Figure 3-29. 2 Remettez les deux vis de fixation du plateau de disque dur. Voir Figure 3-29. 3 Réinstallez les disques durs internes. Voir « Installation d'un support de disque dur », à la page 184. 1 vis (3) 2 plateau du disque dur 3 orifices pour les picots du plateau de disque dur (2)188 Installation des composants du système 4 Réinstallez le panneau arrière Voir « Installation du panneau arrière », à la page 152. 5 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Carte de raccordement d'interposeur Retrait de la carte de raccordement d'interposeur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau arrière. Voir « Retrait du panneau arrière », à la page 151. 3 Retirez les disques durs internes. Voir « Retrait d'un support de disque dur », à la page 183. 4 Retirez le plateau du disque dur. Voir « Retrait du plateau de disque dur », à la page 186. 5 Appuyez sur les pattes de fixation des câbles et débranchez le câble d'alimentation de la carte de raccordement d'interposeur. Voir Figure 3-30. 6 Retirez les deux vis qui fixent la carte de raccordement d'interposeur au plateau du chariot. Voir Figure 3-30. 7 Tenez la carte de raccordement d'interposeur par les bords et retirez-la doucement du connecteur de la carte système. 8 Soulevez la carte de raccordement d'interposeur pour l'extraire du plateau du chariot. Voir Figure 3-30.Installation des composants du système 189 Figure 3-30. Retrait et installation de la carte de raccordement d'interposeur Installation de la carte de raccordement d'interposeur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 En tenant la carte par les bords, positionnez-la en alignant son connecteur latéral avec le connecteur de la carte système. Voir Figure 3-30. 2 Insérez ce connecteur latéral dans le connecteur de la carte système, jusqu'à ce que la carte soit engagée à fond. 3 Remettez en place les deux vis qui fixent la carte de raccordement d'interposeur au plateau du chariot. Voir Figure 3-30. 1 vis (2) 2 carte de raccordement d'interposeur 3 câble d'alimentation190 Installation des composants du système 4 Branchez le câble d'alimentation sur la carte de raccordement d'interposeur. Appuyer sur la patte de sécurité pour fixer le câble d'alimentation. Voir Figure 3-30. 5 Remettez en place le plateau de disque dur. Voir « Installation du plateau de disque dur », à la page 187. 6 Réinstallez les disques durs internes. Voir « Installation d'un support de disque dur », à la page 184. 7 Réinstallez le panneau arrière Voir « Installation du panneau arrière », à la page 152. 8 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. Carte de distribution d'alimentation pour nœud Retrait de la carte de distribution d'alimentation de nœud PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau arrière. Voir « Retrait du panneau arrière », à la page 151. 3 Retirez les disques durs internes. Voir « Retrait d'un support de disque dur », à la page 183. 4 Retirez le plateau du disque dur : Voir « Retrait du plateau de disque dur », à la page 186. 5 Retirez la carte de raccordement d'interposeur Voir « Retrait de la carte de raccordement d'interposeur », à la page 188.Installation des composants du système 191 6 Déconnectez tous les câbles de la première carte de distribution d'alimentation de nœud (NPDB) Voir Figure 3-31. Lorsque vous débranchez le câble d'alimentation, appuyez sur la languette de sécurité du câble et déconnectez le câble d'alimentation du NPDB. Prenez note du cheminement du câble sur le chariot lorsque vous l'enlevez du plateau. Par la suite, vous devrez reproduire la même disposition pour éviter que les câbles ne soient coincés ou écrasés. 7 Retirez les quatre vis qui fixent le NPDB au plateau du chariot. Voir Figure 3-31. 8 Soulevez le NPDB pour l'extraire du plateau du chariot. Voir Figure 3-31. Figure 3-31. Retrait et installation de du NPDB 1 câble d'alimentation 2 câble du panneau avant 3 vis (4) 4 câble de gestion 5 carte de distribution d'alimentation pour nœud192 Installation des composants du système Installation du NPDB PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Insérez la nouvelle carte de distribution d'alimentation dans le clip de fixation adéquat avec un angle de 45 degrés, puis appuyez sur l'autre extrémité de la carte pour l'insérer dans le second clip et mettre la carte en place. Veillez à aligner la nouvelle carte de distribution d'alimentation avec les trous de vis sur le support. Voir Figure 3-31. 2 Remettez en place les quatre vis qui maintiennent le NPDB. Voir Figure 3-31. 3 Branchez tous les câbles du NPDB. Voir Figure 3-31. 4 Vous devez acheminer correctement sur plateau du chariot pour éviter qu'ils ne soient coincés ou écrasés. 5 Réinstallez la carte de raccordement d'interposeur Voir « Installation de la carte de raccordement d'interposeur », à la page 189. 6 Remettez en place le plateau de disque dur. Voir « Installation du plateau de disque dur », à la page 187. 7 Réinstallez les disques durs internes. Voir « Installation d'un support de disque dur », à la page 184. 8 Réinstallez le panneau arrière Voir « Installation du panneau arrière », à la page 152. 9 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146.Installation des composants du système 193 Pile du système Retrait de la pile du système AVERTISSEMENT : une nouvelle pile peut exploser si elle n'est pas installée correctement. Ne remplacez la pile que par une pile identique ou d'un type équivalent recommandé par le fabricant. Pour plus d'informations, voir les consignes de sécurité. PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau avant. Voir « Retrait du panneau avant », à la page 149. 3 Repérez le support de la pile sur la carte système. Voir « Connecteurs de la carte système », à la page 223. PRÉCAUTION : pour ne pas endommager le connecteur de la pile, maintenez-le fermement en place lorsque vous installez ou retirez la pile. 4 Appuyez sur le côté "-" de la pile vers l'estérieur pour éjecter la pile de son support. 5 Extrayez la pile de son support. Voir Figure 3-32.194 Installation des composants du système Figure 3-32. Retrait et installation de la batterie du système Installation de la pile du système AVERTISSEMENT : une nouvelle pile peut exploser si elle n'est pas installée correctement. Ne remplacez la pile que par une pile identique ou d'un type équivalent recommandé par le fabricant. Pour plus d'informations, voir les consignes de sécurité. PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Maintenez la nouvelle pile, côté «+» face au clip de fixation du connecteur de la pile. Voir Figure 3-32. 2 Insérez le côté "-" de la pile puis appuyez sur le côté positif. 3 Ramenez avec précaution le clip de fixation de la pile du côté positif du connecteur et introduisez la pile dans son connecteur jusqu'à ce qu'elle s'enclenche. Voir Figure 3-32. 4 Replacez le panneau avant. Voir « Installation du panneau avant », à la page 150. 5 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146. 1 pile du système 2 connecteurInstallation des composants du système 195 6 Rebranchez le système sur la prise secteur et mettez-le sous tension, ainsi que les périphériques qui y sont connectés. 7 Accédez au programme de configuration du système et vérifiez que la pile fonctionne normalement. Voir « Utilisation du programme System Setup », à la page 47. 8 Entrez l'heure et la date exactes dans les champs Time (Heure) et Date du programme de configuration du système. 9 Quittez le programme de configuration du système. Carte système Retrait de la carte système PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du châssis. Voir « Retrait d'un chariot », à la page 145. 2 Retirez le panneau avant. Voir « Retrait du panneau avant », à la page 149. 3 Retirez le panneau arrière. Voir « Retrait du panneau arrière », à la page 151. 4 Retirez le carénage de refroidissement. Voir « Retrait du carénage de refroidissement », à la page 152. 5 Retirez le dissipateur de chaleur. Voir « Retrait d'un dissipateur de chaleur », à la page 154. 6 Retirez le processeur. Voir « Retrait d'un processeur », à la page 158. 7 Retirez les barrettes de mémoire. Voir « Retrait de barrettes de mémoire », à la page 164. 8 Si une carte mezzanine SAS, une carte mezzanine Infiniband ou une carte mezzanine 10 GbE est installée, retirez-la. Voir « Retrait de la carte mezzanine Infiniband », à la page 170 ou « Retrait de la carte mezzanine 10 GbE », à la page 174.196 Installation des composants du système 9 Retirez le lecteur de carte SD. Voir « Dépose du lecteur de carte SD », à la page 178. 10 Retirez le support du lecteur de carte SD Voir « Dépose du support du lecteur de carte SD », à la page 181. 11 Retirez les disques durs internes. Voir « Retrait d'un support de disque dur », à la page 183. 12 Retirez le plateau du disque dur : Voir « Retrait du plateau de disque dur », à la page 186. 13 Retirez la carte de raccordement d'interposeur Voir « Retrait de la carte de raccordement d'interposeur », à la page 188. 14 Retirez la carte de distribution de l'alimentation de nœud. Voir « Retrait de la carte de distribution d'alimentation de nœud », à la page 190. 15 Débranchez tous les câbles de la carte système. Voir Figure 3-33. Lorsque vous débranchez le câble d'alimentation, appuyez sur la languette de sécurité du câble et déconnectez le câble d'alimentation du NPDB. Voir Figure 3-33. Prenez note de la disposition des câbles avant de les débrancher du plateau du chariot. Par la suite, vous devrez reproduire la même disposition pour éviter que les câbles ne soient coincés ou écrasés.Installation des composants du système 197 Figure 3-33. Retrait et installation des câbles 16 Retirez les six vis de fixation de la carte système. Voir Figure 3-34. 17 Saisissez la carte système par les bords, puis soulevez-la pour l'extraire du plateau du chariot. Voir Figure 3-34. 1 câble de gestion 2 câble d'alimentation 3 câble du panneau avant198 Installation des composants du système Figure 3-34. Retrait de la carte système Installation de la carte système PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Déballez la nouvelle carte système. 2 En tenant la carte système par ses bords, faites-la glisser dans le plateau du chariot. Voir Figure 3-34. 3 Remettez en place les six vis qui fixent la carte système au plateau du chariot. Voir Figure 3-34. 4 Branchez tous les câbles sur la carte système. Voir Figure 3-33. 5 Vous devez acheminer correctement sur plateau du chariot pour éviter qu'ils ne soient coincés ou écrasés. 1 vis (6) 2 carte système 1 2Installation des composants du système 199 6 Installez la carte de distribution de l'alimentation. Voir « Installation du NPDB », à la page 192. 7 Installez la carte de raccordement d'interposeur sur la nouvelle carte. Voir « Installation de la carte de raccordement d'interposeur », à la page 189. 8 Installation du plateau de disque dur. Voir « Installation du plateau de disque dur », à la page 187. 9 Installez les disques durs. Voir « Installation d'un support de disque dur », à la page 184. 10 Installez le support du lecteur de carte SD. Voir « Installation du support du lecteur de carte SD », à la page 182. 11 Installez le lecteur de carte SD Voir « Installation du lecteur de carte SD », à la page 180. 12 Installez les processeurs sur la nouvelle carte système. Voir « Retrait d'un processeur », à la page 158 et « Installation d'un processeur », à la page 159. 13 Retirez les barrettes de mémoire de l'ancienne carte et installez-les sur la nouvelle, aux mêmes emplacements. Voir « Retrait de barrettes de mémoire », à la page 164 et « Installation de barrettes de mémoire », à la page 165. 14 Réinstallez le carénage de refroidissement. Voir « Installation du carénage de refroidissement », à la page 153. 15 Installez la carte mezzanine, le cas échéant. Voir « Installation de la carte mezzanine Infiniband », à la page 173 ou « Installation de la carte mezzanine 10 GbE », à la page 177. 16 Installez la carte d'extension. Voir « Installation de la carte d'extension », à la page 168. 17 Replacez le panneau avant. Voir « Installation du panneau avant », à la page 150. 18 Réinstallez le panneau arrière Voir « Installation du panneau arrière », à la page 152. 19 Réinstallez le chariot. Voir « Installation d'un chariot », à la page 146.200 Installation des composants du systèmeDépannage 201 Dépannage La sécurité en priorité, pour vous et votre système AVERTISSEMENT : Demandez toujours de l'aide avant de soulever le système. N'essayez pas de le soulever seul, car vous risqueriez de vous blesser. AVERTISSEMENT : Avant de retirer le capot du système, déconnectez toute source d'alimentation, débranchez le câble d'alimentation en CA puis déconnectez tous les périphériques et toutes les lignes du réseau local. PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Problèmes d'installation Effectuez les vérifications suivantes si vous dépannez un problème d'installation : • Vérifiez tous les câbles et les cordons d'alimentation (notamment ceux de tous les câbles du rack). • Déconnectez le cordon d'alimentation et attendez une minute. Reconnectez le cordon d'alimentation et réessayez. • Si le réseau indique une erreur, vérifiez que le système dispose de suffisamment de mémoire et d'espace disque.202 Dépannage • Retirez tous les périphériques reliés au système, un par un, et essayez de mettre le système sous tension. Si le système fonctionne après le retrait d'un périphérique, il peut s'agir d'un problème lié à ce dernier ou d'un problème de configuration entre le périphérique et le système. Contactez le fournisseur du périphérique pour obtenir de l'aide. • Si le système ne se met pas sous tension, vérifiez l'affichage par voyants. Si l'affichage par voyants n'est pas allumé, il est possible que le système ne soit pas alimenté en CA. Vérifiez le cordon d'alimentation afin de vous assurer qu'il est correctement branché. Dépannage des échecs de démarrage du système En cas de blocage du système au démarrage, notamment après l'installation d'un système d'exploitation ou une reconfiguration matérielle, vérifiez la présence de configurations incorrectes de la mémoire. Une configuration incorrecte de la mémoire peut provoquer un blocage au démarrage et l'absence de sortie vidéo. Pour tous les autres problèmes de démarrage, notez les messages du système qui apparaissent à l'écran. Pour en savoir plus, voir la section «Utilisation du programme System Setup», à la page 47. Dépannage des connexions externes Avant de procéder au dépannage de tout périphérique externe, assurez-vous que tous les câbles externes sont correctement fixés aux connecteurs externes de votre chariot. Voir la figure 1-1 pour identifier les connecteurs de la face avant du chariot. Dépannage du sous-système vidéo 1 Vérifiez les branchements et les câbles d'alimentation entre le chariot et le moniteur. 2 Vérifiez le câblage de l'interface vidéo entre le chariot et le moniteur.Dépannage 203 Dépannage d'un périphérique USB Pour dépanner un clavier et/ou une souris USB, suivez la procédure cidessous. Pour les autres périphériques USB, passez à l'étape 5. 1 Assurez-vous que le chariot est allumé. 2 Débranchez un court instant du chariot les câbles du clavier et de la souris, puis reconnectez-les. 3 Si le problème est résolu, redémarrez le chariot accédez au programme de configuration du système et vérifiez que les ports USB défectueux sont activés. 4 Remplacez le clavier ou la souris par un clavier ou une souris dont le bon fonctionnement est avéré. 5 Si un autre chariot est installé, connectez-y le périphérique USB. Si le périphérique USB fonctionne avec un autre chariot, il est possible que le premier chariot soit défectueux. Si le problème est résolu, remplacez le périphérique (clavier ou souris) défectueux. Si le problème persiste, passez à l'étape suivante pour dépanner les autres périphériques USB reliés au système. a Mettez hors tension tous les périphériques USB et déconnectez-les du chariot b Redémarrez le chariot, puis, si le clavier fonctionne, accédez au programme de configuration du système. Vérifiez que tous les ports USB sont activés. Voir la section «USB Configuration (Configuration USB)», à la page 84. c Si votre clavier ne fonctionne pas, vous pouvez également utiliser l'accès à distance. Si le système n'est pas accessible, voir la section «Paramètres des cavaliers de la carte système», à la page 221 pour savoir comment configurer le cavalier NVRAM_CLR dans le système et restaurer les paramètres par défaut du BIOS. d Reconnectez et remettez sous tension les périphériques USB un par un. 204 Dépannage 6 Si un périphérique est à nouveau à l'origine du même problème, mettez-le hors tension, remplacez le câble USB, puis remettez le périphérique sous tension. Si le problème persiste, remplacez le périphérique. Si toutes les mesures de dépannage restent sans effet, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229. Dépannage d'un périphérique d'E/S série 1 Mettez le chariot et tout périphérique connecté au port série hors tension. 2 Remplacez le câble d'interface série par un câble en état de marche, puis mettez le chariot et le périphérique série sous tension. Si l'incident est résolu, remplacez le câble d'interface. 3 Mettez hors tension le chariot et le périphérique série, puis remplacez ce dernier par un périphérique similaire. 4 Mettez sous tension le chariot et le périphérique série. Si le problème est résolu, remplacez le périphérique série. Si le problème persiste, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229. Dépannage d'une carte réseau 1 Redémarrez le chariot et consultez les messages éventuels concernant le contrôleur de carte réseau. 2 Observez le voyant approprié du connecteur de carte réseau. Voir la section «Voyants des cartes réseau», à la page 14. • Si le voyant de liaison ne s'allume pas, vérifiez tous les branchements. • Si le voyant d'activité ne s'allume pas, les fichiers des pilotes réseau sont peut-être endommagés ou manquants. • Retirez et réinstallez les pilotes, le cas échéant. Voir la documentation de la carte réseau. • Si possible, modifiez la configuration de la négociation automatique. • Utilisez un autre connecteur sur le commutateur ou le concentrateur. Si vous utilisez une carte réseau au lieu d'une carte intégrée, consultez la documentation fournie avec celle-ci.Dépannage 205 3 Vérifiez que les pilotes appropriés sont installés et que les protocoles sont liés. Voir la documentation de la carte réseau. 4 Accédez au programme de configuration du système et vérifiez que les ports de carte réseau sont activés. Voir la section «Utilisation du programme System Setup», à la page 47. 5 Vérifiez que les cartes, les concentrateurs et les commutateurs du réseau sont tous réglés sur la même vitesse de transmission des données. Voir la documentation de chaque périphérique réseau. 6 Vérifiez que tous les câbles réseau sont du type approprié et qu'ils ne dépassent pas la longueur maximale. Si toutes les mesures de dépannage restent sans effet, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229. Dépannage d'une baie mouillée PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Éteignez les chariots et les périphériques qui y sont connectés. 2 Déconnectez l'enceinte de la prise secteur ou du PDU (unité de distribution de l'alimentation). PRÉCAUTION : Attendez que tous les voyants des blocs d'alimentation s'éteignent avant de continuer. 3 Retirez tous les chariots du boîtier. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 4 Ouvrez le chariot. Voir la section «Capots du chariot», à la page 149. 5 Désassemblez les composants du chariot. Voir la section «Installation des composants du système», à la page 141. • Disques durs • Carénage de refroidissement • Processeurs et dissipateurs de chaleur206 Dépannage • Barrettes de mémoire • Carte d'extension • Carte mezzanine • Carte de raccordement d'interposeur • Carte de distribution de l'alimentation du nœud • Lecteur de carte SD 6 Retirez tous les composants du boîtier du serveur. Pour en savoir plus, voir le document PowerEdge C8000 Systems Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire du matériel fourni avec les systèmes PowerEdge C8000). 7 Laissez le chariot sécher complètement pendant au moins 24 heures. 8 Réinstallez tous les composants du boîtier du serveur. Pour en savoir plus, voir le document PowerEdge C8000 Systems Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire du matériel fourni avec les systèmes PowerEdge C8000). 9 Réinstallez tous les composants du chariot que vous avez retirés à l'étape 5. 10 Fermez le chariot. Voir la section «Capots du chariot», à la page 149. 11 Réinstallez le chariot. Voir la section «Installation d'un chariot», à la page 146. 12 Rebranchez l'enceinte du serveur sur la prise secteur ou le PDU. 13 Mettez sous tension les chariots et les périphériques qui y sont connectés. 14 Si le système ne démarre pas, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229.Dépannage 207 Dépannage d'une enceinte endommagée PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Éteignez les chariots et les périphériques qui y sont connectés. 2 Déconnectez l'enceinte de la prise secteur ou du PDU (unité de distribution de l'alimentation). 3 Vérifiez que les composants suivants sont correctement installés dans l'enceinte : • Chariots d'alimentation • Modules de ventilation • Chariots 4 Vérifiez que les composants suivants sont correctement installés dans le chariot : • Lecteur de carte SD • Carte de distribution de l'alimentation du nœud • Carte de raccordement d'interposeur • Carte mezzanine • Carte d'extension • Barrettes de mémoire • Processeurs et dissipateurs de chaleur • Carénage de refroidissement • Disques durs 5 Vérifiez que tous les câbles sont connectés correctement. 6 Assurez-vous que tous les composants sont correctement installés et ne sont pas endommagés. 7 Si le système ne démarre pas, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229.208 Dépannage Dépannage des modules de ventilation du châssis PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : Les modules de ventilation sont échangeables à chaud. Retirez et remplacez un seul module de ventilation à la fois dans le boîtier de serveur qui est en cours de marche. Le système risque de surchauffer si vous l'utilisez pendant une période prolongée alors que les trois modules de ventilation ne sont pas tous installés. Examinez le tableau suivant avant de procéder au remplacement des modules de ventilation. Tableau 4-1. Comportement thermique des modules de ventilation par chariot État du module de ventilation BMC (Processeur/Mémoire)/État de la température du châssis du serveur OK/OK OK/Échec Échec/OK Échec/Échec Module de ventilation normal/OK PID (ID de processus), Courbe ambiante du châssis A, Courbe de contrôle de la température d'échappement A PID (ID de processus), 80% PWM Courbe ambiante du châssis B, Courbe de contrôle de la température d'échappement A 100% PWM Panne d'un module de ventilation PID (ID de processus), Courbe ambiante du châssis C, Courbe de contrôle de la température d'échappement B 100% PWM 100% PWM Courbe de contrôle de la température d'échappement B 100% PWM Limitation du systèmeDépannage 209 1 Identifiez le ventilateur défectueux à l'arrière du châssis. Chaque module de ventilation est doté de voyants qui indiquent si un ventilateur est défectueux. 2 Retirez le module de ventilation du châssis. Pour en savoir plus, voir le document PowerEdge C8000 Systems Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire du matériel fourni avec les systèmes PowerEdge C8000). 3 Inspectez les lames du ventilateur pour vérifier qu'elles ne sont pas sales. Si c'est le cas, retirez-le soigneusement. 4 Replacez le ventilateur défectueux. Pour en savoir plus, voir le document PowerEdge C8000 Hardware’s Owner Manual (manuel du propriétaire du matériel PowerEdge C 8000). 5 Si aucun des voyants du ventilateur ne signale une panne et si les lames ne s'allument pas, connectez-vous à l'interface Web BMC et vérifiez les messages d'état. 6 Si le problème n'est pas résolu, installez un nouveau ventilateur. 7 Si le nouveau ventilateur ne fonctionne pas, reportez-vous à la section «Obtention d'aide», à la page 229. Panne de deux modules de ventilation Après 10 minutes de limitation du système, un arrêt forcé du système se produira Après 10 minutes de limitation du système, un arrêt forcé du système se produira Après 10 minutes de limitation du système, un arrêt forcé du système se produira Après 10 minutes de limitation du système, un arrêt forcé du système se produira Panne de trois modules de ventilation Arrêt forcé du système Arrêt forcé du système Arrêt forcé du système Arrêt forcé du système Tableau 4-1. Comportement thermique des modules de ventilation par chariot (suite) État du module de ventilation BMC (Processeur/Mémoire)/État de la température du châssis du serveur OK/OK OK/Échec Échec/OK Échec/Échec210 Dépannage Dépannage du chariot d'alimentation PRÉCAUTION : Retirez et remplacez un seul module de bloc d'alimentation à la fois. Laissez le module de bloc d'alimentation installé dans le chariot d'alimentation jusqu'à ce que vous soyez prêt à le remplacer. Le système risque de surchauffer si vous l'utilisez pendant une période prolongée alors qu'un chariot d'alimentation n'est pas installé. REMARQUE : Pour que le module d'alimentation de 1 400 W dans le chariot d'alimentation fonctionne correctement, une source d'alimentation de 200-240 V est nécessaire. 1 Identifiez le chariot d'alimentation à retirer ou le chariot d'alimentation qui contient le module PSU défectueux. Le voyant d'état du module PSU s'allumera en vert ou en orange. Si le module PSU est défectueux, le voyant s'allumera en orange. 2 Remplacez le module PSU défectueux dans le chariot d'alimentation. Pour en savoir plus, voir le document PowerEdge C8000 Systems Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire du matériel fourni avec les systèmes PowerEdge C8000). REMARQUE : Après avoir installé un chariot d'alimentation, patientez quelques secondes pour laisser au système le temps de le reconnaître et de déterminer s'il fonctionne correctement. Le voyant d'état s'allume en vert pour indiquer que le module fonctionne normalement. Si aucun des voyants des modules PSU ne signale de panne et si les chariots ne s'allument pas, connectez-vous à l'interface Web BMC et vérifiez les messages d'état. Pour plus d'informations, voir le document Using the Baseboard Management Controller Guide (Guide d'utilisation du contrôleur BMC) Si toutes les mesures de dépannage restent sans effet, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229.Dépannage 211 Dépannage de la mémoire système PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : Une configuration incorrecte de la mémoire peut provoquer un blocage au démarrage du système et l'absence de sortie vidéo. Consultez la section «Mémoire système», à la page 161 et vérifiez que la configuration de la mémoire est conforme aux consignes. 1 Si le système ne fonctionne pas, éteignez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 2 Au bout de 10 secondes, rallumez le chariot et les périphériques qui y sont connectés et prenez note des messages à l'écran. Si un message d'erreur indique qu'une barrette de mémoire est défectueuse, passez à l'étape 13. 3 Accédez au programme de configuration du système et vérifiez les paramètres de la mémoire système. Voir la section «Menu Main (Principal)», à la page 56. Modifiez les paramètres de la mémoire, le cas échéant. Si un problème persiste, bien que les paramètres de la mémoire correspondent à la mémoire installée, passez à l'étape 13. 4 Éteignez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 5 Retirez le chariot de son enceinte. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 6 Retirez le carénage de refroidissement. Voir la section «Retrait du carénage de refroidissement», à la page 152. 7 Vérifiez les canaux de mémoire et assurez-vous que l'installation des barrettes est correcte. Voir la section «Configuration DIMM prise en charge», à la page 162. 8 Remboîtez les barrettes de mémoire dans leurs supports. Voir la section «Retrait de barrettes de mémoire», à la page 164 et la section «Installation de barrettes de mémoire», à la page 165.212 Dépannage 9 Réinstallez le carénage de refroidissement. Voir la section «Installation du carénage de refroidissement», à la page 153. 10 Réinstallez le chariot dans l'enceinte. Voir la section «Installation d'un chariot», à la page 146. 11 Rallumez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 12 Accédez au programme de configuration du système et vérifiez les paramètres de la mémoire système. Voir la section «Menu Main (Principal)», à la page 56. Si le problème persiste, passez à l'étape suivante. 13 Éteignez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 14 Retirez le chariot de son enceinte. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 15 Retirez le carénage de refroidissement. Voir la section «Retrait du carénage de refroidissement», à la page 152. 16 Si un test de diagnostic ou un message d'erreur indique qu'une barrette de mémoire est défectueuse, repositionnez-la en l'échangeant avec une autre, ou bien remplacez-la. 17 Pour dépanner une barrette de mémoire défectueuse non identifiée, remplacez la barrette du premier logement de barrette DIMM par une autre de même type et de même capacité. Voir la section «Installation de barrettes de mémoire», à la page 165. 18 Réinstallez le carénage de refroidissement. Voir la section «Installation du carénage de refroidissement», à la page 153. 19 Réinstallez le chariot dans l'enceinte. Voir la section «Installation d'un chariot», à la page 146. 20 Rallumez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 21 Pendant l'amorçage du système, observez les voyants de diagnostic du panneau avant et les messages d'erreur qui s'affichent. 22 Si le problème de mémoire est toujours signalé, répétez les étapes 13 à 21 pour chaque barrette de mémoire installée. 23 Si le problème persiste alors que vous avez vérifié toutes les barrettes de mémoire, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229.Dépannage 213 Dépannage d'un disque dur PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : Cette procédure de dépannage peut détruire les données stockées sur le disque dur. Avant de continuer, sauvegardez tous les fichiers qui se trouvent sur le disque dur. 1 Si le chariot est doté d'un contrôleur RAID et si les disques durs sont configurés dans une matrice RAID, procédez comme suit : a Redémarrez le chariot et lancez l'utilitaire de configuration de l'adaptateur hôte en appuyant sur dans le cas d'un contrôleur RAID, ou sur dans le cas d'une carte mezzanine SAS. Pour plus d'informations sur l'utilitaire de configuration, voir la documentation fournie avec l'adaptateur hôte. b Assurez-vous que les disques durs ont été correctement configurés pour la matrice RAID. c Mettez le disque dur hors ligne, puis réinsérez-le. Voir la section «Retrait d'un support de disque dur», à la page 183. d Quittez l'utilitaire de configuration et laissez le système d'exploitation démarrer. 2 Assurez-vous que les pilotes de périphérique requis pour la carte contrôleur sont installés et configurés correctement. Pour en savoir plus, voir la documentation du système d'exploitation. 3 Redémarrez le chariot, accédez au programme de configuration du système et vérifiez que le contrôleur est activé et que les lecteurs sont visibles dans ce programme. Voir la section «Utilisation du programme System Setup», à la page 47. Si le problème persiste, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229.214 Dépannage Dépannage d'un contrôleur de stockage REMARQUE : Pour dépanner un contrôleur RAID SAS, reportez-vous à sa documentation et à celle du système d'exploitation. 1 Accédez au programme de configuration du système et vérifiez que le contrôleur SAS est activé. Voir la section «Utilisation du programme System Setup», à la page 47. 2 Redémarrez le chariot et appuyez sur la combinaison de touches permettant d'ouvrir l'utilitaire de configuration approprié : • pour une carte mezzanine LSI SAS 2008 • pour une carte RAID SAS LSI 9265-8i Pour plus d'informations sur les paramètres de configuration, voir la documentation du contrôleur. 3 Vérifiez les paramètres de configuration, corrigez-les au besoin et redémarrez le système. PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 4 Éteignez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 5 Retirez le chariot de son enceinte. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 6 Ouvrez le chariot. Voir la section «Capots du chariot», à la page 149. 7 Vérifiez que la carte contrôleur est correctement emboîtée dans le connecteur de la carte système. Voir la section «Installation de la carte d'extension», à la page 168. 8 Si vous disposez d'un contrôleur RAID SAS à mémoire cache alimentée par batterie, assurez-vous que la batterie RAID est correctement connectée et, le cas échéant, que la barrette de mémoire est en place sur la carte RAID. 9 Vérifiez que les câbles sont fermement connectés au contrôleur de stockage.Dépannage 215 10 Fermez le chariot. Voir la section «Capots du chariot», à la page 149. 11 Réinstallez le chariot dans l'enceinte. Voir la section «Installation d'un chariot», à la page 146. 12 Rallumez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 13 Si le problème persiste, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229. Dépannage des Cartes d'extension REMARQUE : Pour dépanner une carte d'extension, voir sa documentation et celle du système d'exploitation. PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Éteignez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 2 Retirez le chariot de son enceinte. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 3 Ouvrez le chariot. Voir la section «Capots du chariot», à la page 149. 4 Vérifiez que chaque carte d'extension est correctement insérée dans son connecteur. Voir la section «Installation de la carte d'extension», à la page 168. 5 Fermez le chariot. Voir la section «Capots du chariot», à la page 149. 6 Réinstallez le chariot dans l'enceinte. Voir la section «Installation d'un chariot», à la page 146. 7 Rallumez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 8 Si le problème persiste, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229.216 Dépannage Dépannage des processeurs PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Éteignez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 2 Retirez le chariot de l'enceinte du serveur. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 3 Retirez le carénage de refroidissement. Voir la section «Retrait du carénage de refroidissement», à la page 152. 4 Vérifiez que tous les dissipateurs de chaleur sont correctement installés. Voir la section «Installation d'un dissipateur de chaleur», à la page 156. 5 Assurez-vous que tous les processeurs sont correctement installés. Voir la section «Installation d'un processeur», à la page 159. 6 Réinstallez le carénage de refroidissement. Voir la section «Installation du carénage de refroidissement», à la page 153. 7 Réinstallez le chariot dans l'enceinte. Voir la section «Installation d'un chariot», à la page 146. 8 Rallumez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 9 Si le problème persiste, éteignez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 10 Retirez le chariot de son enceinte. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 11 Retirez le carénage de refroidissement. Voir la section «Retrait du carénage de refroidissement», à la page 152. 12 Retirez le processeur 2. Voir la section «Retrait d'un processeur», à la page 158. 13 Réinstallez le carénage de refroidissement. Voir la section «Installation du carénage de refroidissement», à la page 153. 14 Réinstallez le chariot dans l'enceinte. Voir la section «Installation d'un chariot», à la page 146.Dépannage 217 15 Rallumez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. Si le problème persiste, cela veut dire que le processeur est défectueux. Voir la section «Obtention d'aide», à la page 229. 16 Éteignez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 17 Retirez le chariot de son enceinte. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 18 Retirez le carénage de refroidissement. Voir la section «Retrait du carénage de refroidissement», à la page 152. 19 Remplacez le processeur 1 par le processeur 2. Voir la section «Installation d'un processeur», à la page 159. 20 Répétez les étapes 13 à 16. Si l'incident persiste alors que vous avez testé les deux processeurs, cela veut dire que la carte système est défectueuse. Voir la section «Obtention d'aide», à la page 229. Dépannage de la carte système PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot de son enceinte. Voir la section «Retrait d'un chariot», à la page 145. 2 Ouvrez le chariot. Voir la section «Capots du chariot», à la page 149. 3 Repérez le cavalier d'effacement NVRAM sur la carte système. 4 Effacez les paramètres NVRAM 5 Fermez le chariot. Voir la section «Capots du chariot», à la page 149. 6 Si le chariot ne fonctionne toujours pas correctement, retirez-le et réinstallez-le. Voir la section «Installation d'un chariot», à la page 146. Si le problème persiste, voir la section «Obtention d'aide», à la page 229.218 Dépannage Dépannage de la pile du système REMARQUE : Si le système reste longtemps hors tension (pendant des semaines ou des mois), la NVRAM peut perdre ses informations de configuration système. Ce problème est dû à une pile défectueuse. 1 Entrez de nouveau l'heure et la date dans le programme de configuration du système. Voir la section «Options de l'utilitaire System Setup au démarrage», à la page 48. 2 Éteignez le chariot et retirez-le de l'enceinte pendant au moins une heure. 3 Reconnectez le chariot à l'enceinte du serveur et mettez-le sous tension. 4 Accédez au programme de configuration du système. Si la date et l'heure sont incorrectes dans le programme de configuration du système, remplacez la pile. Voir la section «Retrait de la pile du système», à la page 193. PRÉCAUTION : N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Si le problème persiste après le remplacement de la pile voir la section «Obtention d'aide», à la page 229. REMARQUE : Certains logiciels peuvent provoquer une accélération ou un ralentissement de l'heure système. Si le système semble fonctionner normalement à l'exception de l'heure qui est indiquée dans le programme de configuration du système, le problème peut être lié à un logiciel plutôt qu'à une pile défectueuse.Dépannage 219 Conflits d'affectation d'IRQ La plupart des périphériques PCI peuvent partager une IRQ avec un autre périphérique ; cependant, les deux périphériques concernés ne peuvent pas utiliser une IRQ simultanément. Pour éviter ce type de conflit, consultez la documentation de chaque périphérique PCI pour obtenir ses spécifications d'IRQ. La définition de pool IRQ PCI correspond au code BIOS affecté au moment de l'exécution. Ligne IRQ Affectation Ligne IRQ Affectation IRQ0 Horloge 8254 IRQ8 Horloge temps réel IRQ1 Contrôleur du clavier IRQ9 Définition de pool IRQ PCI IRQ2 Cascade pour IRQ9 IRQ10 Définition de pool IRQ PCI IRQ3 Par défaut pour COM2 IRQ11 Définition de pool IRQ PCI IRQ4 Par défaut pour COM1 IRQ12 Contrôleur de souris IRQ5 Définition de pool IRQ PCI IRQ13 Processeur IRQ6 Définition de pool IRQ PCI IRQ14 Contrôleur IDE principal IRQ7 Définition de pool IRQ PCI IRQ15 Contrôleur IDE secondaire220 DépannageCavaliers et connecteurs 221 Cavaliers et connecteurs Cette section contient des informations spécifiques sur les cavaliers du système. Elle contient également des informations générales sur les cavaliers et les commutateurs et décrit les connecteurs des différentes cartes du système. Paramètres des cavaliers de la carte système Figure 5-1. Paramètres des cavaliers de la carte système222 Cavaliers et connecteurs Tableau 5-1. Paramètres des cavaliers de la carte système Éléme nt Cavalier Paramètre Description 1 Maintenance (par défaut) Le paramètre de sécurité flash est activé. Le signal de sécurité flash et d'effacement NVRAM est désactivé. 2 Effacement NVRAM (par défaut) Les paramètres de configuration sont conservés au démarrage du système. Les paramètres de configuration sont effacés au prochain démarrage du système. 3 Récupération du micrologiciel ME (par défaut) Le cavalier de récupération du micrologiciel est désactivé. Le cavalier de récupération du micrologiciel ME active le mode de récupération du micrologiciel ME. 4 Récupération du BIOS (par défaut) Le cavalier de récupération du BIOS est désactivé. Le cavalier de récupération du BIOS active le mode de récupération spécial de la mémoire flash du BIOS. 5 Activer le mot de passe (par défaut) La fonction de mot de passe est activée. La fonction de mot de passe est désactivée. 6 Transfert du bouton d'alimentation (par défaut) Le contrôleur BMC déclenche un signal de bouton d'alimentation. Le signal de transfert du bouton d'alimentation se déclenche.Cavaliers et connecteurs 223 Connecteurs de la carte système Figure 5-2. Connecteurs de la carte système 1 Connecteurs USB (2) 2 Emplacement mezzanine PCIe x8 3 Connecteur de lecteur de carte SD (USB interne) 4 Emplacement mezzanine SAS interne 5 Connecteur 0 mini-SAS 6 Connecteur 4 SATA intégré 7 Connecteur 5 SATA intégré 8 Pile du système 9 Supports DIMM du processeur 1 Support DIMMA3 Support DIMMA4 Support DIMMA7 Support DIMMA8 10 Processeur 1 11 Supports DIMM du processeur 2 Support DIMMB1 Support DIMMB2 Support DIMMB5 Support DIMMB6 12 Connecteur d'alimentation principal 13 Interposeur de disque dur interne 14 Connecteur 2 SGPIO 15 Connecteur série interne 16 Connecteur 1 du panneau avant 17 GPGPU arrière PCIe x16 18 Processeur 2224 Cavaliers et connecteurs 19 Supports DIMM du processeur 2 Support DIMMB3 Support DIMMB4 Support DIMMB7 Support DIMMB3 20 Supports DIMM du processeur 1 Support DIMMA1 Support DIMMA2 Support DIMMA5 Support DIMMA6 21 Connecteur LED réseau 22 Emplacement 1 PCIe x16 23 Emplacement 2 PCIe x16 24 Connecteur 1 SGPIO 25 Bouton d'alimentation et voyant de mise sous tension 26 Connecteur VGA 27 Connecteur série 28 Connecteur de console série du contrôleur BMC interne 29 Port de gestion du contrôleur BMC 30 Connecteur de câble consolidé du contrôleur BMC 31 Connecteur NIC2 (RJ45) 32 Connecteur NIC1 (RJ45) 33 Voyant d'identification du systèmeCavaliers et connecteurs 225 Connecteurs de carte de raccordement d'interposeur Figure 5-3. Connecteurs de carte de raccordement d'interposeur 1 Connecteur 4 SATA 2 Connecteur d'alimentation à 2 broches 3 Connecteur 5 SATA 4 Connecteur IPMB 5 Connecteur SGPIO 6 Connecteur 0 SATA 7 Connecteur 1 SATA 8 Connecteur 2 SATA 9 Connecteur 3 SATA226 Cavaliers et connecteurs Connecteurs pour lecteur de carte SD Figure 5-4. Connecteurs pour lecteur de carte SD 1 Connecteur pour câble de lecteur de carte SD 2 Connecteur de carte SDCavaliers et connecteurs 227 Connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation du nœud Figure 5-5. Connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation du nœud 1 Connecteur d'alimentation/de limitation 2 Connecteur I2C 3 Connecteur d'alimentation 12V S2 4 Connecteur d'alimentation HDD1 5 Connecteur d'alimentation 6 Connecteur d'alimentation HDD3 7 Connecteur d'alimentation HDD2 8 Connecteur d'alimentation de la carte système 9 Connecteur d'alimentation 12V S1 10 Connecteur de capteur distant 11 Connecteur de voyant LED du disque dur 12 Connecteur de contrôle de la carte système 13 Connecteur de transfert réseau 228 Cavaliers et connecteursObtention d'aide 229 Obtention d'aide Contacter Dell Aux États-Unis, appelez le 800-WWW-DELL (800-999-3355). REMARQUE : Si vous ne disposez pas d'une connexion Internet active, vous pouvez utiliser les coordonnées figurant sur votre preuve d'achat, votre bordereau de marchandises, votre facture ou encore dans le catalogue de produits Dell. Dell propose plusieurs options de maintenance et d'assistance technique en ligne et par téléphone. Leur disponibilité variant d'un pays à l'autre, il est possible que certains services ne soient pas proposés dans votre région. Pour contacter Dell pour des questions ayant trait aux ventes, au support technique ou au service client : 1 Rendez-vous sur le site support.dell.com. 2 Cliquez sur votre pays/région au bas de la page. Pour la liste complète de pays/régions, cliquez sur All (Tous). 3 Cliquez sur All Support (Toutes les options de support) dans le menu Support. 4 Sélectionnez le lien de service ou de support approprié en fonction de vos besoins. 5 Sélectionnez la méthode qui vous convient le mieux pour contacter Dell.230 Obtention d'aideFILE LOCATION: C:\Documents and Settings\margriet\Mes documents\_working files\Dell dtp\DL1963_Zeusc8220\FR\C8220_HOM_bk0IX.fm Index 231 Index A à propos du système, 11 aperçu des capteurs du système, 41 B barrettes de mémoire (DIMM) consignes d'installation, 161-163 installation, 165 retrait, 164 C cache de chariot installation, 147 retrait, 147 capot arrière installation, 152 retrait, 151 capot avant installation, 150 retrait, 149 carénage de refroidissement installation, 153 retrait, 152 carte d’extension installation, 168-169 retrait, 167-168 carte de raccordement d'interposeur installation, 189 retrait, 188 carte mezzanine Ethernet installation, 177 retrait, 174-177 carte mezzanine Infiniband installation, 173 retrait, 170-173 carte SD installation, 149 retrait, 148 carte système connecteurs, 223 installation, 198 paramètres des cavaliers, 221 retrait, 195 chariot fonctionnalités avant, 12 installation, 146 retrait, 145 codes d'erreur de l'auto-test de démarrage, 19 codes des voyants alimentation et carte système, 16FILE LOCATION: C:\Documents and Settings\margriet\Mes documents\_working files\Dell dtp\DL1963_Zeusc8220\FR\C8220_HOM_bk0IX.fm 232 Index configuration du système configuration de l'accès à distance, 93 configuration de l'emplacement PCI, 83 configuration de l'emplacement USB, 84 configuration de l'UC, 66 configuration de la gestion de l'alimentation de l'état actif, 81 configuration de la mémoire, 70 configuration de la prérécupération, 69 configuration PCI, 75 configuration PSU du châssis, 63 configuration réseau du contrôleur BMC, 91 configuration SATA, 72 gestion de l'alimentation, 60 gestion de l'alimentation du châssis, 62 limitation d'urgence, 65 paramètres de sécurité, 86 périphériques réseau intégrés, 78 plafonnement de l'alimentation, 64 connecteurs carte système, 223 D Dell contacter, 229 dépannage carte système, 217 cartes d'extension, 215 chariot d'alimentation, 210 connexions externes, 202 contrôleur de stockage, 214 disque dur, 213 enceinte endommagée, 207 enceinte mouillée, 205 mémoire système, 211 modules de refroidissement de l'enceinte, 208 périphérique série, 204 périphérique USB, 203 pile RTC, 218 processeurs, 216 vidéo, 202 disque dur installation, 186 retrait, 185 dissipateur de chaleur installation, 156 retrait, 154FILE LOCATION: C:\Documents and Settings\margriet\Mes documents\_working files\Dell dtp\DL1963_Zeusc8220\FR\C8220_HOM_bk0IX.fm Index 233 E écran de configuration du système amorçage, 96 options avancées, 59 principal, 56 sécurité, 86 serveur, 88 sortie, 98 F fonctionnalités panneau avant, 12 fonctionnalités avant du chariot, 12 fonctions du système accès, 11 I installation barrettes de mémoire, 165 cache de chariot, 147 capot arrière, 152 capot avant, 150 carénage de refroidissement, 153 carte d’extension, 168 carte de montage de la carte d’extension, 169 carte de raccordement d'interposeur, 189 carte mezzanine Ethernet, 177 carte mezzanine Infiniband, 173 installation (suite) carte SD, 149 carte système, 198 chariot, 146 disque dur, 186 dissipateur de chaleur, 156 lecteur de carte SD, 180-181 module NPDB, 192 pile du système, 194 plateau de disque dur, 187 processeur, 159-160 support de disque dur, 184 support pour lecteur de carte SD, 182 interfaces de ligne de commande, 100 J journal système voir écran de configuration du système L lecteur de carte SD installation, 180-181 retrait, 178, 180 liste de commandes IPMI, 128FILE LOCATION: C:\Documents and Settings\margriet\Mes documents\_working files\Dell dtp\DL1963_Zeusc8220\FR\C8220_HOM_bk0IX.fm Index 234 M Module NPDB installation, 192 retrait, 190 N numéro de service, 18 P paramètres de gestion de l'alimentation, 138 pile du système installation, 194 retrait, 193 plateau de disque dur installation, 187 retrait, 186 processeur installation, 159 retrait, 158-159 programme de configuration du système accès, 48 aide générale, 49 menu de configuration du système, 47 R redirection de console configuration, 50 retrait barrettes de mémoire, 164 cache de chariot, 147 capot arrière, 151 capot avant, 149 carte d’extension, 167 carte de montage de la carte d’extension, 168 carte de raccordement d'interposeur, 188 carte mezzanine Ethernet, 174-177 carte mezzanine Infiniband, 170-173 carte SD, 148 carte système, 195 chariot, 145 disque dur, 185 dissipateur de chaleur, 154 lecteur de carte SD, 178-180 module NPDB, 190 pile du système, 193 plateau de disque dur, 186 processeur, 158-159 protecteur de ventilation, 152 support de disque dur, 183 support pour lecteur de carte SD, 181FILE LOCATION: C:\Documents and Settings\margriet\Mes documents\_working files\Dell dtp\DL1963_Zeusc8220\FR\C8220_HOM_bk0IX.fm Index 235 S sécurité, 201 support de disque dur installation, 184 retrait, 183 support pour lecteur de carte SD installation, 182 retrait, 181 V voyant panneau avant, 12 voyant alimentation, 13 carte réseau, 14 identité système, 13FILE LOCATION: C:\Documents and Settings\margriet\Mes documents\_working files\Dell dtp\DL1963_Zeusc8220\FR\C8220_HOM_bk0IX.fm 236 Index Dell PowerEdge C8000 Manuel du propriétaire du matériel Modèle réglementaire : B10S Type réglementaire : B10S001Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données en cas de non-respect des instructions. AVERTISSEMENT : Un AVERTISSEMENT vous avertit d’un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou même de mort. ____________________ Les informations que contient cette publication sont sujettes à modification sans préavis. © 2012 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques mentionnées dans ce document : Dell™, le logo DELL et PowerEdge™ sont des marques de Dell Inc. Intel est une marque déposée d'Intel Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans cette publication pour faire référence aux entités revendiquant la propriété de ces marques ou noms ou à leurs produits. Dell Inc. rejette tout intérêt exclusif dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. Modèle réglementaire B10S Type réglementaire : B10S001 Juillet 2012 N/P XXXXX Rév. A01Table des matières 3 Table des matières 1 À propos du système . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Accès aux fonctions du système au démarrage . . . . 10 Voyants et fonctions du panneau avant . . . . . . . . . 11 Voyants et fonctions du panneau arrière . . . . . . . . 13 Codes des voyants du boîtier de serveur . . . . . . . . 15 Codes des voyants de carte réseau . . . . . . . . . . . 17 Numérotation des baies de plateau . . . . . . . . . . . 19 Numérotation des baies de ventilateur . . . . . . . . . 20 Configuration du module de chariot. . . . . . . . . . . 21 Fonctions du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Chariots d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . 22 Chariots de calcul . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Chariots de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Service Tag (Numéro de service) . . . . . . . . . . . . 33 Codes d'erreur de l'auto-test de démarrage . . . . . . 37 Collecte du journal d'événements du système pour examen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 374 Table des matières Journal des événements système . . . . . . . . . . . . 47 Erreur de processeur . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Mémoire ECC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Erreur PCIe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Erreur de noyau IOH . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Erreur SB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Evénement de démarrage du POST . . . . . . . . 53 Evénement de fin du POST . . . . . . . . . . . . . 54 Evénement de code d'erreur du POST . . . . . . . 56 Evénement de récupération du BIOS. . . . . . . . 57 Evénement d'échec du ME . . . . . . . . . . . . . 57 ID de générateur SEL . . . . . . . . . . . . . . . . 58 BMC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59 Autres informations utiles . . . . . . . . . . . . . . . . 64 2 Utilisation du programme de configuration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 Menu de configuration du système . . . . . . . . . . . 65 Options de configuration du système au démarrage . . 66 Utilisation des touches de navigation du programme de configuration du système. . . . . . . . . . . . . . . 67 Aide générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Redirection de la console . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Activation et configuration de la redirection de la console . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 Menu Main (Menu principal) . . . . . . . . . . . . . . 74 Écran principal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Paramètres du système . . . . . . . . . . . . . . . 75Table des matières 5 Menu Advanced (Avancé) . . . . . . . . . . . . . . . . 77 Power Management (Gestion de l'alimentation). . 78 CPU Configuration (Configuration du processeur) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Memory Configuration (Configuration mémoire). . 90 SATA Configuration (Configuration SATA) . . . . . 93 PCI Configuration (Configuration PCI) . . . . . . . 96 USB Configuration (Configuration USB) . . . . . . 105 Menu Security (Sécurité) . . . . . . . . . . . . . . . . 107 Menu Server (Serveur). . . . . . . . . . . . . . . . . . 109 View System Log (Afficher le journal du système) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 Menu Boot (Démarrage) . . . . . . . . . . . . . . . . . 117 Menu Exit (Quitter). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119 Interfaces de ligne de commande pour les options de la configuration du système . . . . . . . . . . . . . 121 IPMI Command List (Liste des commandes IPMI) . . . 159 Paramètres de gestion de l'alimentation . . . . . . . . 168 3 Installation des composants du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171 Consignes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171 Outils recommandés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172 À l'intérieur du système . . . . . . . . . . . . . . . . . 173 Chariot factice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Retrait d'un chariot factice . . . . . . . . . . . . . 174 Installation d'un chariot factice . . . . . . . . . . 1746 Table des matières Chariots de calcul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175 Retrait d'un chariot de calcul . . . . . . . . . . . 175 Installation d'un chariot de calcul . . . . . . . . 177 Chariot de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177 Retrait d'un chariot de stockage . . . . . . . . . 177 Installation d'un chariot de stockage. . . . . . . 178 Chariot d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . 179 L'intérieur d'un chariot d'alimentation . . . . . . 181 Retrait d'un chariot d'alimentation . . . . . . . . 181 Installation d'un chariot d'alimentation . . . . . 183 Retrait de l'assemblage de module PSU1/3 . . . 184 Installation de l'assemblage de module PSU1/3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 Retrait de l'assemblage de module PSU2/4 . . . 187 Installation de l'assemblage de module PSU2/4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 Retrait du module d'alimentation . . . . . . . . . 189 Installation du module PSU . . . . . . . . . . . . 190 Modules de ventilation . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Retrait d'un module de ventilation . . . . . . . . 191 Installation d'un module de ventilation . . . . . . 193 Carte du panneau avant . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Retrait de la carte du panneau avant. . . . . . . 194 Installation de la carte du panneau avant . . . . 195 Carte contrôleur du ventilateur . . . . . . . . . . . . 196 Retrait de la carte contrôleur du ventilateur . . . 196 Installation de la carte contrôleur du ventilateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197Table des matières 7 4 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199 La sécurité en priorité, pour vous et votre système. . . 199 Problèmes d'installation. . . . . . . . . . . . . . . . . 199 Dépannage des échecs de démarrage du système . . . 200 Dépannage des connexions externes. . . . . . . . . . 200 Dépannage du sous-système vidéo . . . . . . . . . . . 200 Dépannage d'un périphérique USB . . . . . . . . . . . 201 Dépannage d'un périphérique d'E-S série . . . . . . . 202 Dépannage d'une carte réseau . . . . . . . . . . . . . 202 Dépannage d'un boîtier mouillé. . . . . . . . . . . . . 203 Dépannage d'un boîtier endommagé . . . . . . . . . . 205 Dépannage des composants du boîtier . . . . . . . . . 205 Dépannage des modules de ventilation du boîtier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206 Dépannage du chariot d'alimentation . . . . . . . 208 Dépannage des blocs d'alimentation . . . . . . . 208 Dépannage des composants du chariot. . . . . . . . . 209 Dépannage de la mémoire système . . . . . . . . 209 Dépannage d'un disque dur . . . . . . . . . . . . 211 Dépannage des cartes d'extension . . . . . . . . 212 Dépannage des processeurs. . . . . . . . . . . . 213 Dépannage de la carte système . . . . . . . . . . 214 Dépannage de la pile du système . . . . . . . . . 214 Conflits d'affectation d'IRQ . . . . . . . . . . . . . . . 2168 Table des matières 5 Cavaliers et connecteurs . . . . . . . . . . . 217 Cartes du boîtier du serveur . . . . . . . . . . . . . . 217 Connecteurs de la carte du panneau avant . . . 218 Connecteurs de carte contrôleur de ventilateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219 Connecteurs de la carte de gestion de l'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . 220 Cartes du chariot d'alimentation . . . . . . . . . . . 221 Connecteurs des cartes de distribution de l'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . 221 Connecteurs de la carte intermédiaire . . . . . . 223 6 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225 Contacter Dell. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227À propos du système 9 À propos du système Le boîtier de serveur PowerEdge C8000 comporte dix baies de chariot alignées verticalement prenant en charge un boîtier de chariots complet ou mixte. Un boîtier de chariots complet peut contenir jusqu'à cinq chariots de calcul C8220X double largeur, dix chariots de calcul C8220 simple largeur ou cinq chariots de stockage C8000XD. Un boîtier de chariots mixte peut contenir une combinaison de différents types de chariots. Pour fonctionner en tant que système, un chariot de calcul est inséré dans le boîtier de serveur PowerEdge C8000 et prend en charge des ventilateurs et des chariots d'alimentation en option. Les ventilateurs sont les ressources partagées des chariots contenus dans le boîtier de serveur PowerEdge C8000. REMARQUE : Pour assurer un fonctionnement et un refroidissement corrects, toutes les baies du boîtier doivent constamment être occupées par un chariot ou un chariot factice.10 À propos du système Accès aux fonctions du système au démarrage Les touches suivantes permettent d'accéder aux fonctions du système au démarrage. La prise en charge de la carte SAS/SATA ou du raccourci PXE n’est disponible qu'en mode d'amorçage BIOS. La fonction de raccourci n'est pas disponible en mode d'amorçage UEFI. Touche Description Permet d'accéder au programme de configuration du système. Voir la section « Menu de configuration du système », à la page 65. Permet d'accéder au gestionnaire d'amorçage BIOS ou UEFI selon la configuration de démarrage de votre système. Voir la section « Options de configuration du système au démarrage », à la page 66. Lance l'amorçage PXE (Preboot eXecution Environment). Permet d'accéder à l'utilitaire de configuration de la carte mezzanine LSI 2008 SAS. Pour en savoir plus, voir la documentation de la carte SAS. Permet d'accéder à l'utilitaire de configuration de la carte mezzanine LSI 2008 SAS. Pour en savoir plus, voir la documentation de la carte RAID SAS. Permet d'accéder à l'utilitaire de configuration des paramètres de la carte réseau intégrée pour l'amorçage PXE. Pour plus d'informations, voir la documentation de la carte réseau intégrée. Permet d'accéder à l'utilitaire de configuration du contrôleur SAS et SATA intégré. À propos du système 11 Voyants et fonctions du panneau avant Figure 1-1. Voyants et fonctions du panneau avant Élément Fonction Icône Description 1, 2, 3, 4, 7, 8, 9, 10 Baies de chariot Permet d'installer jusqu'à cinq chariots de calcul C8220X, dix chariots de calcul C8220, cinq chariots C8000XD, ou une combinaison de différents types de chariots. REMARQUE : Pour assurer un refroidissement correct du système, les baies de chariot doivent toujours contenir un chariot ou un chariot factice. 5, 6 Baies de chariot Les baies de chariot 5 et 6 permettent l'installation de deux chariots d'alimentation, de deux chariots de calcul C8220, ou d'une combinaison des deux types de chariots. REMARQUE : Si le boîtier ne comprend qu'un seul chariot d'alimentation, un chariot de calcul C8220 ou un chariot d'alimentation factice doit être installé dans la baie adjacente. 12 À propos du système 11 Voyant d'état du châssis Indique l'état général et d'alimentation du système dans son ensemble. 12 Voyant d'identification du châssis S'allume en bleu lorsque le signal d'identification du châssis est généré. 13 Capteur thermique Contrôle la température ambiante interne du système. 14 Connecteur Ethernet Connecteur de cartes réseau 10/100 Mbits intégrées. 15 Voyant d'activité/ de liaison de carte réseau Indique l'état de la liaison et de l'activité du réseau. Élément Fonction Icône DescriptionÀ propos du système 13 Voyants et fonctions du panneau arrière Figure 1-2. Voyants et fonctions du panneau arrière Élément Fonction Icône Description 1 Modules de ventilation Permet de refroidir le boîtier. 2 Prises d'alimentation en CA Connectez les câbles d'alimentation à ces prises. Lorsque le système est connecté à une source d'alimentation, l'alimentation principale est automatiquement distribuée au boîtier. REMARQUE : Branchez toujours les prises d'alimentation CA du boîtier à une seule source d'alimentation, unité d'alimentation ou un seul commutateur. REMARQUE : Avant d'installer un chariot de calcul ou de stockage à l'avant du boîtier, installez les chariots d'alimentation et mettez le boîtier sous tension.14 À propos du système 3, 4, 5 Voyants de panne de ventilateur 1 à 6 Indique l'état de fonctionnement des ventilateurs du système. 6 Bouton du mode Service Appuyez sur ce bouton pour accéder au mode de maintenance. 7 Connecteur PDU externe Se relie à un connecteur de contrôle PDU. 8 Port de gestion du contrôleur BMC Port de gestion dédié. 9 Voyant d'identification du châssis S'allume en bleu lorsque le signal d'identification du châssis est généré. 10 Voyant d'alimentation/ événement Indique l'état général et d'alimentation du boîtier. Élément Fonction Icône DescriptionÀ propos du système 15 Codes des voyants du boîtier de serveur Les voyants situés à l'avant et à l'arrière du boîtier du serveur affiche l'état de fonctionnement du boîtier, des modules de ventilation et des cartes contrôleur du châssis. Figure 1-3. Voyants du panneau avant du boîtier du serveur Élément Voyant Couleur État Code du voyant 1 Voyant d'état du châssis Vert Fixe Indique qu'une source d'alimentation valide est connectée au boîtier du serveur et que le boîtier est opérationnel. Eteint Eteint Alimentation non connectée. Orange Clignotant Indique qu'une panne s'est produite. 2 Voyant d'identification du châssis Bleu Clignotant Indique qu'un signal d'identification du châssis est généré. Bleu Eteint Le signal d'identification du châssis n'est pas généré. 3 Voyant d'activité/ de liaison de carte réseau Vert Fixe Liaison à 100 Mbit/s (maximum). Vert Clignotant Activité de transmission ou de réception. Eteint Eteint Aucune activité.16 À propos du système Figure 1-4. Voyants du panneau arrière du boîtier du serveur Élément Voyant Couleur État Code du voyant 1 Voyant d'alimentation/ événement Vert Fixe Indique qu'une source d'alimentation valide est connectée au boîtier du serveur, que le boîtier est opérationnel et que la carte contrôleur du ventilateur est sous tension. Vert Clignotant Le boîtier est connecté à une source d'alimentation mais les périphériques ou chariots gérés sont hors tension. Orange Clignotant Indique qu'une panne s'est produite. Eteint Eteint Alimentation non connectée. 2 Voyant d'identification du châssis Bleu Clignotant Indique qu'un signal d'identification du châssis est généré. Bleu Eteint Le signal d'identification du châssis n'est pas généré. 3 Voyant de panne des ventilateurs 1 et 2 Orange Clignotant Indique une défaillance des ventilateurs 1 et 2. Eteint Eteint Les ventilateurs 1 et 2 sont opérationnels.À propos du système 17 Codes des voyants de carte réseau Figure 1-5. Voyants de carte réseau (Connecteur Ethernet du panneau avant) 4 Voyant de panne des ventilateurs 3 et 4 Orange Clignotant Indique une défaillance des ventilateurs 3 et 4. Eteint Eteint Les ventilateurs 3 et 4 sont opérationnels. 5 Voyant de panne des ventilateurs 5 et 6 Orange Clignotant Indique une défaillance des ventilateurs 5 et 6. Eteint Eteint Les ventilateurs 5 et 6 sont opérationnels. 1 voyant de liaison 2 voyant d'activité Voyant État Code du voyant Voyant de liaison Orange fixe Liaison à 10 Mbit/s Vert fixe Liaison à 100 Mbit/s (maximum) Voyant d'activité Vert fixe Aucune activité Vert clignotant Activité de transmission ou de réception Eteint Inactif Élément Voyant Couleur État Code du voyant18 À propos du système Figure 1-6. Voyants de carte réseau (port de gestion du contrôleur BMC) 1 voyant de liaison 2 voyant d'activité Voyant État Code du voyant Voyant de liaison Orange clignotant Liaison à 10 Mbit/s Vert clignotant Liaison à 100 Mbit/s (maximum) Voyant d'activité Vert fixe Aucune activité Vert clignotant Activité de transmission ou de réception Désactivé InactifÀ propos du système 19 Numérotation des baies de plateau La partie avant du boîtier du serveur est divisée en dix baies verticales. Un chariot de calcul à largeur simple C8220 ou un chariot d'alimentation occupe une baie de chariot dans le boîtier du serveur, et un chariot de calcul C8220X à largeur double ou un chariot d'alimentation occupe deux baies de chariot dans le boîtier du serveur. Lorsque vous installez un module de chariot dans le boîtier du serveur, vous devez commencer par la baie de chariot 1, puis vous déplacer vers la droite du châssis. Figure 1-7. Numérotation des baies de chariot a. Les baies de chariot 5 et 6 prennent en charge l'installation de deux chariots d'alimentation ou de deux chariots C8220, ou d'une combinaison des deux types de chariots. b. Les chariots d'alimentation s'installent uniquement dans les baies de chariot 5 et 6. Type de module de chariot Baies de chariot 1 2 3 4 5 a 6 a 7 8 9 10 Chariot de calcul à largeur simple √ √ √ √ √ √ √ √ √ √ Chariot d'alimentation b ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ √ √ ⎯ ⎯ ⎯ ⎯ Chariot de calcul à largeur double √ √ √ √ √ Chariot de stockage √ √ √ √ √20 À propos du système Numérotation des baies de ventilateur La partie arrière du boîtier du serveur PowerEdge C8000 comprend trois modules de ventilation remplaçables à chaud qui fournissent au système une source de refroidissement redondante. Chaque module de ventilation contient deux ventilateurs. Pour maintenir une ventilation adéquate, les trois modules doivent être installés à tout moment. Figure 1-8. Numérotation des baies de ventilateur Baie de ventilateur Ventilateurs Module de ventilation 1 Ventilateur 2 Ventilateur 1 Module de ventilation 2 Ventilateur 4 Ventilateur 3 Module de ventilation 3 Ventilateur 6 Ventilateur 5À propos du système 21 Configuration du module de chariot Les illustrations suivantes donnent des exemples des configurations de module de chariot disponibles sur le boîtier de serveur PowerEdge C8000. Figure 1-9. Exemple de configuration de module de chariot -Chariots de calcul à largeur simple C8220 Figure 1-10. Exemple de configuration de module de chariot -Chariots de calcul à largeur double C8220X Figure 1-11. Exemple de configuration de module de chariot -combinaison de chariots22 À propos du système Fonctions du chariot Chariots d'alimentation Il est possible d'installer jusqu'à deux chariots d'alimentation remplaçables à chaud dans le boîtier de serveur. Chaque chariot d'alimentation permet d'installer jusqu'à deux modules d'alimentation de 1400 W capables de fournir une puissance de 2800 W au boîtier du serveur avec une tension d'entrée de 200 à 240 V. Figure 1-12. Fonctions du chariot - Chariot d'alimentation À propos du système 23 Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 Voyant d'état du module PSU1/3 Le voyant d'état du module PSU1/3 s'allume en vert pour indiquer qu'une source d'alimentation valide est connectée au bloc d'alimentation et que le bloc d'alimentation est opérationnel. Le voyant d'état du module PSU1/3 s'allume en orange pour indiquer un problème relatif au module PSU. • Ventilateur du module PSU verrouillé (15 s) • Protection contre la surchauffe du module PSU • Protection contre la surintensité du module PSU • Protection contre la surtension du module PSU • Protection contre la sous-tension du module PSU24 À propos du système 2 Voyant d'état du module PSU2/4 Le voyant d'état du module PSU2/4 s'allume en vert pour indiquer qu'une source d'alimentation valide est connectée au bloc d'alimentation et que le bloc d'alimentation est opérationnel. Le voyant d'état du module PSU2/4 s'allume en orange pour indiquer un problème relatif au module PSU. • Ventilateur du module PSU verrouillé (15 s) • Protection contre la surchauffe du module PSU • Protection contre la surintensité du module PSU • Protection contre la surtension du module PSU • Protection contre la sous-tension du module PSU 3 Poignée Tirer dessus pour dégager le chariot du boîtier. 4 Loquet de dégagement Appuyer dessus pour dégager le chariot du boîtier. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône DescriptionÀ propos du système 25 Chariots de calcul Le boîtier du serveur PowerEdge C8000 peut contenir jusqu'à dix chariots de calcul à largeur simple ou cinq chariots de calcul à largeur double. Chaque chariot de calcul est équivalent à un serveur standard, comprenant un ou des processeurs, une mémoire, une interface réseau, un contrôleur de gestion de la carte mère et un disque dur de stockage local. Chariot de calcul à largeur simple Figure 1-13. Fonctions du chariot - Chariot de calcul à largeur simple C8220 Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 Connecteurs USB Permettent de connecter des périphériques USB au chariot. Les ports sont compatibles avec la norme USB 2.0. 2 Logement d'extension de la carte mezzanine Permet d'installer une carte mezzanine de module E/S. 3 Logement d'extension PCIe Permet d'installer une carte PCI Express x16 mi-hauteur. 4 Loquet de dégagement Appuyer dessus pour dégager le chariot du boîtier. 1 2 3 5 4 6 7 8 9 10 11 1226 À propos du système 5 Voyant de mise sous tension/bouton de mise en marche Le voyant de mise sous tension s'allume lorsque le chariot est sous tension. Le voyant de mise sous tension s'allume en orange lorsqu'un événement système critique survient. Le bouton de mise en marche permet de mettre le chariot de calcul sous tension. REMARQUE : Le délai nécessaire à l'affichage d'une image sur le moniteur à la mise sous tension du chariot peut aller jusqu'à 2 minutes. Il varie en fonction de l'espace mémoire installé. REMARQUE : Sur les systèmes d'exploitation compatible ACPI, si vous éteignez le chariot en appuyant sur le bouton de mise en marche, le chariot effectue un arrêt normal avant sa mise hors tension. REMARQUE : Pour procéder à l'arrêt forcé du système, appuyez sur le bouton de mise en marche et maintenez-le enfoncé pendant 5 secondes. 6 Connecteur VGA Permet de connecter un écran VGA au système. 7 Connecteur série Permet de connecter un périphérique série au système. 8 Port de gestion du contrôleur BMC Port de gestion dédié. 9 Connecteur Ethernet 2 Connecteur de cartes réseau 10/100/1000 intégrées. 10 Connecteur Ethernet 1 Connecteur de cartes réseau 10/100/1000 intégrées. 11 Voyant d'identification du chariot S'allume en bleu pour identifier un chariot et une carte système particuliers. 12 Poignée Tirer dessus pour dégager le chariot du boîtier. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 2 1À propos du système 27 Chariot de calcul à largeur double Le chariot de calcul à largeur double C8220X comprend deux types de configuration, un chariot de calcul à largeur double avec des disques durs de 2,5 pouces enfichables à chaud avec un accès à l'avant et un chariot de calcul à largeur double avec un processeur graphique (GPGPU). Figure 1-14. Fonctions du chariot — Chariot de calcul à largeur double C8220X avec disques dur enfichables à chaud à accès frontal Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 Connecteurs USB Permettent de connecter des périphériques USB au chariot. Les ports sont compatibles avec la norme USB 2.0. 2 Logement d'extension de la carte mezzanine Permet d'installer une carte mezzanine de module E/S. 3 Voyants des disques durs 0 à 7 Indiquent l'activité et l'état des lecteurs. 4, 5 Baie de disque dur Permet d'installer deux disques durs de 2,5 pouces enfichables à chaud. 6, 7 Logements d'extension PCIe mi-hauteur Permettent d'installer jusqu'à deux cartes PCI Express x8 mi-hauteur lorsqu'ils sont branchés sur les connecteurs de la carte d'extension horizontale.28 À propos du système 8 Loquet d'éjection du chariot Appuyer dessus pour dégager le chariot du boîtier. 9 Voyant de mise sous tension/bouton de mise en marche Le voyant de mise sous tension s'allume lorsque le chariot est sous tension. Le voyant de mise sous tension s'allume en orange lorsqu'un événement système critique survient. Le bouton de mise en marche permet de mettre le chariot de calcul sous tension. REMARQUE : Le délai nécessaire à l'affichage d'une image sur le moniteur à la mise sous tension du chariot peut aller jusqu'à 2 minutes. Il varie en fonction de l'espace mémoire installé. REMARQUE : Sur les systèmes d'exploitation compatible ACPI, si vous éteignez le chariot en appuyant sur le bouton de mise en marche, le chariot effectue un arrêt normal avant sa mise hors tension. REMARQUE : Pour procéder à l'arrêt progressif du système, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant 5 secondes. 10 Connecteur VGA Permet de connecter un écran VGA au système. 11 Connecteur série Permet de connecter un périphérique série au système. 12 Port de gestion du contrôleur BMC Port de gestion dédié. 13 Connecteur Ethernet 2 Connecteur de cartes réseau 10/100/1000 intégrées. 14 Connecteur Ethernet 1 Connecteur de cartes réseau 10/100/1000 intégrées. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 2 1À propos du système 29 Figure 1-15. Fonctions du chariot - Chariot de calcul à largeur double C8220X avec GPGPU 15 Voyant d'identification du chariot S'allume en bleu pour identifier un chariot et une carte système particuliers. 16 Poignée Tirer dessus pour dégager le chariot du boîtier. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 Connecteurs USB Permettent de connecter des périphériques USB au chariot. Les ports sont compatibles avec la norme USB 2.0. 2 Logement d'extension de la carte mezzanine Permet d'installer une carte mezzanine de module E/S. 3 Capot du chariot/ assemblage de la carte GPGPU Permet d'installer jusqu'à deux cartes GPGPU lorsqu'il est branché aux cartes de montage GPGPU horizontales. 4 Loquet d'éjection du chariot Appuyer dessus pour dégager le chariot du boîtier. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 5 4 3 6 7 8 9 10 11 2 1230 À propos du système 5 Voyant de mise sous tension/bouton de mise en marche Le voyant de mise sous tension s'allume lorsque le chariot est sous tension. Le voyant de mise sous tension s'allume en orange lorsqu'un événement système critique survient. Le bouton de mise en marche permet de mettre le chariot de calcul sous tension. REMARQUE : Le délai nécessaire à l'affichage d'une image sur le moniteur à la mise sous tension du chariot peut aller jusqu'à 2 minutes. Il varie en fonction de l'espace mémoire installé. REMARQUE : Sur les systèmes d'exploitation compatible ACPI, si vous éteignez le chariot en appuyant sur le bouton de mise en marche, le chariot effectue un arrêt normal avant sa mise hors tension. REMARQUE : Pour procéder à l'arrêt progressif du système, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant 5 secondes. 6 Connecteur VGA Permet de connecter un écran VGA au système. 7 Connecteur série Permet de connecter un périphérique série au système. 8 Port de gestion du contrôleur BMC Port de gestion dédié. 9 Connecteur Ethernet 2 Connecteur de cartes réseau 10/100/1000 intégrées. 10 Connecteur Ethernet 1 Connecteur de cartes réseau 10/100/1000 intégrées. 11 Voyant d'identification du chariot S'allume en bleu pour identifier un chariot et une carte système particuliers. 12 Poignée Tirer dessus pour dégager le chariot du boîtier. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 2 1À propos du système 31 Chariots de stockage Le chariot de stockage C8000XD est un dispositif de stockage à connexion directe au boîtier du serveur. Le chariot de stockage offre un espace de stockage dédié des données à un chariot C8220X ou C8220 dans le boîtier de serveur. Chaque chariot de stockage prend en charge un maximum de 12 disques durs de 3,5 ou 2,5 pouces ou 24 disques durs SSD de 2,5 pouces. Figure 1-16. Fonctions du chariot - Chariot de stockage C8000XD Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 Poignée Saisir pour sortir le bâti du disque dur du chariot. 2 Connecteur mini-SAS A1 Se connecte à la carte adaptateur de bus hôte (HBA) d'un chariot de calcul. 3 Connecteur mini-SAS A2 Se connecte à la carte HBA d'un chariot de calcul. 1 2 3 4 5 6 7 8 10 9 1132 À propos du système 4, 8 Voyant d'état/d'alimentation du chariot Le voyant de mise sous tension s'allume en vert lorsque le chariot est en marche et que la carte du module d'extension SAS est sous tension. Le voyant de mise sous tension clignote successivement en vert et en orange si un évènement critique survient. 5, 9 Voyant d'identification du chariot S'allume en bleu pour identifier un connecteur mini-SAS et un chariot particuliers. 6 Connecteur mini-SAS B1 Se connecte à la carte HBA d'un chariot de calcul. 7 Connecteur mini-SAS B2 Se connecte à la carte HBA d'un chariot de calcul. 10 Patte de dégagement du chariot Appuyer dessus pour dégager le chariot du boîtier. 11 Loquet d'éjection du bâti du disque dur Appuyer dessus pour sortir le bâti du disque dur du chariot. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône DescriptionÀ propos du système 33 Service Tag (Numéro de service) Les illustrations suivantes vous donnent l'emplacement du numéro de service situé sur le châssis de serveurs et sur les modules du chariot. Figure 1-17. Emplacement du numéro de service du châssis de serveurs avec 8 chariots de calcul à largeur simple C822034 À propos du système Figure 1-18. Emplacement du numéro de service du châssis de serveurs avec 4 chariots de calcul à largeur double C8220X Figure 1-19. Emplacement du numéro de service du chariot de calcul à largeur simple C8220À propos du système 35 Figure 1-20. Emplacement du numéro de service du chariot de calcul à largeur double C8220X avec disques durs (4 baies de disques) de 3,5 pouces Figure 1-21. Emplacement du numéro de service du chariot de calcul à largeur double C8220X avec disques durs (8 baies de disques) de 2,5 pouces36 À propos du système Figure 1-22. Emplacement du numéro de service du chariot de calcul à largeur double C8220X avec un processeur graphique (GPGPU) Figure 1-23. Emplacement du numéro de service du chariot de stockage C8000XDÀ propos du système 37 Codes d'erreur de l'auto-test de démarrage Collecte du journal d'événements du système pour examen Si cela est possible, le BIOS du système affiche les codes de progression de l'amorçage en cours sur l'écran vidéo. Les codes de progression correspondent à des données de 32 bits plus des données en option. Les nombres 32 bits comprennent la classe, la sous-classe et les informations d'utilisation. Les champs de classe et de sous-classe indiquent le type de matériel en cours d'initialisation. Le champ d'utilisation correspond à l'activité d'initialisation spécifique. Selon la disponibilité des bits de données pour afficher les codes de progression, un code de progression peut être personnalisé pour correspondre à la largeur des données. Plus les bits de données sont élevées, plus élevée sera la granularité des informations qui peuvent être envoyées au port de progression. Les codes de progression peuvent être consignés par le BIOS du système ou les ROM en option. La section Réponse du tableau suivant peut être divisée en trois types : • Avertissement ou Pas une erreur : le message est affiché à l'écran. Une entrée d'erreur est consignée dans le journal des événements du système (SEL). Le système continuera de démarrer dans un état dégradé. L'utilisateur peut vouloir remplacer l'unité erronée. • Pause : le message s'affiche sur l'écran, une erreur est consignée dans le journal des événements du système (SEL) et l'utilisateur doit intervenir pour que le processus se poursuive. L'utilisateur peut effectuer une action corrective immédiatement ou choisir de continuer l'amorçage. • Arrêt : le message s'affiche à l'écran, une erreur est consignée dans le journal des événements du système (SEL) et le système ne peut pas démarrer tant que l'erreur n'est pas résolue. L'utilisateur doit remplacer la pièce défectueuse et redémarrer le système.38 À propos du système Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctives 0010h Local Console Resource Conflict (Conflit de ressources de la console locale) Pause Echec de l'initialisation du périphérique vidéo Voir la section « Dépannage du sous-système vidéo », à la page 200. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0011h Local Console Controller Error (Erreur de contrôleur de la console locale) Pause Echec de l'initialisation du périphérique vidéo Voir la section « Dépannage du sous-système vidéo », à la page 200. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0012h Local Console Output Error (Erreur de sortie de la console locale) Pause Echec de l'initialisation du périphérique vidéo Voir la section « Dépannage du sous-système vidéo », à la page 200. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0013h ISA IO Controller Error (Erreur du contrôleur E/S ISA) Pause Echec de l'initialisation du périphérique ISA Voir la section « Dépannage des cartes d'extension », à la page 212. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0014h ISA IO Resource Conflict (Conflit de ressources E/S ISA) Pause Echec de l'initialisation du périphérique ISA Voir la section « Dépannage des cartes d'extension », à la page 212. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225.À propos du système 39 0015h ISA IO Controller Error (Erreur du contrôleur E/S ISA) Pause Echec de l'initialisation du périphérique ISA Voir la section « Dépannage des cartes d'extension », à la page 212. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0016h ISA Floppy Controller Error (Erreur du contrôleur de disquette ISA) Pause Echec de l'initialisation du lecteur de disquette Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0017h ISA Floppy Input Error (Erreur d'entrée du lecteur de disquette ISA) Pause Echec de l'initialisation du lecteur de disquette Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0018h ISA Floppy Output Error (Erreur de sortie du lecteur de disquette ISA) Pause Echec de l'initialisation du lecteur de disquette Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0019h USB Read Error (Erreur de lecture du périphérique USB) Pause Echec de l'initialisation du port USB Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctives40 À propos du système 001Ah USB Write Error (Erreur d'écriture sur le périphérique USB) Pause Echec de l'initialisation du port USB Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 001Bh USB Interface Error (Erreur d'interface USB) Pause Echec de l'initialisation du port USB Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 001Ch Mouse Interface Error (Erreur d'interface de la souris) Pause Echec de l'initialisation de la souris Pour activer le périphérique USB, voir la section « USB Configuration (Configuration USB) », à la page 105. Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 001Eh Keyboard Not Detected (Clavier non détecté) Pause Aucun clavier détecté Pour activer le périphérique USB, voir la section « USB Configuration (Configuration USB) », à la page 105. Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 41 001Fh Keyboard Controller Error (Erreur de contrôleur du clavier) Pause Echec d'initialisation du contrôleur du clavier Voir la section « Dépannage d'un périphérique USB », à la page 201. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0020h Keyboard Stuck Key Error (Erreur de touche clavier enfoncée) Pause Touche du clavier enfoncée Débranchez et rebranchez le clavier au chariot de calcul. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0021h Keyboard Locked Error (Erreur de clavier verrouillé) Pause Clavier verrouillé Débranchez et rebranchez le clavier au chariot de calcul. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0023h Memory Correctable Error (Erreur mémoire corrigeable) Pause Erreur mémoire corrigeable détectée Coupez l'alimentation secteur du système pendant 10 secondes, puis redémarrez ce dernier. Voir la section « Dépannage de la mémoire système », à la page 209. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0024h Memory Uncorrectable Error (Erreur mémoire non corrigeable) Pause Erreur mémoire non corrigeable détectée Voir la section « Dépannage de la mémoire système », à la page 209. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctives42 À propos du système 0025h Memory NonSpecific Error (Erreur mémoire non spécifique) Pause Erreur de mémoire non spécifique détectée Voir la section « Dépannage de la mémoire système », à la page 209. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0026h MP Service Self Test Error (Erreur d'autotest de maintenance de microprocesseurs) Pause Erreur d'autotest de maintenance de microprocesseurs détectée Voir la section « Dépannage des processeurs », à la page 213. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0027h PCI IO Controller Error (Erreur du contrôleur E/S PCI) Pause Echec de l'initialisation du périphérique PCI Voir la section « Dépannage des cartes d'extension », à la page 212. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0028h PCI IO Read Error (Erreur de lecture E/S PCI) Pause Echec de l'initialisation du périphérique PCI Voir la section « Dépannage des cartes d'extension », à la page 212. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 0029h PCI IO Write Error (Erreur d'écriture E/S PCI) Pause Echec de l'initialisation du périphérique PCI Voir la section « Dépannage des cartes d'extension », à la page 212. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 43 002Ah Serial Port Not Detected (Port série non détectée) Pause Echec de l'initialisation du périphérique en série Voir la section « Dépannage d'un périphérique d'E-S série », à la page 202. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 002Bh Serial Port Controller Error (Erreur de contrôleur du port série) Pause Echec de l'initialisation du périphérique en série Voir la section « Dépannage d'un périphérique d'E-S série », à la page 202. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 002Ch Serial Port Input Error (Erreur d'entrée du port série) Pause Echec de l'initialisation du périphérique en série Voir la section « Dépannage d'un périphérique d'E-S série », à la page 202. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 002Dh Serial Port Output Error (Erreur de sortie du port série) Pause Echec de l'initialisation du périphérique en série Voir la section « Dépannage d'un périphérique d'E-S série », à la page 202. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 002Eh Microcode Update Error (Erreur de mise à jour du microcode) Pause Erreur de mise à jour du micro-code du processeur Vérifiez le micro-code. Une mise à jour du BIOS est requise. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctives44 À propos du système 002Fh No Microcode Be Updated (Aucun microcode à mettre à jour) Pause Le chargement du micro-code du processeur a échoué Vérifiez que les processeurs sont de même type et conformes aux caractéristiques techniques décrites dans le Guide de mise en route du système. 8012h SATA 0 Device Not Found (Périphérique SATA 0 introuvable) Pause Périphérique SATA 0 introuvable Vérifiez si le port SATA 0 est activé. Voir la section « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 93. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 0. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 8013h SATA 1 Device Not Found (Périphérique SATA 1 introuvable) Pause Périphérique SATA 1 introuvable Vérifiez si le port SATA 1 est activé. Voir la section « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 93. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 1. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 8014h SATA 2 Device Not Found (Périphérique SATA 2 introuvable) Pause Périphérique SATA 2 introuvable Vérifiez si le port SATA 2 est activé. Voir la section « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 93. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 2. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 45 8015h SATA 3 Device Not Found (Périphérique SATA 3 introuvable) Pause Périphérique SATA 3 introuvable Vérifiez si le port SATA 3 est activé. Voir la section « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 93. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 3. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 8016h SATA 4 Device Not Found (Périphérique SATA 4 introuvable) Pause Périphérique SATA 4 introuvable Vérifiez si le port SATA 4 est activé. Voir la section « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 93. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 4. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 8017h SATA 5 Device Not Found (Périphérique SATA 5 introuvable) Pause Périphérique SATA 5 introuvable Vérifiez si le port SATA 5 est activé. Voir la section « SATA Configuration (Configuration SATA) », à la page 93. Installez un périphérique SATA sur le port SATA 5. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctives46 À propos du système 8018h Sparing Mode is not be Configured!!, Please check Memory Configuration!! (Le mode de mise en réserve n'est pas configuré !! Vérifiez la configuration de la mémoire !!) Pause Echec du mode de mise en réserve de la mémoire Vérifiez si la mémoire est configurée sur le mode de mise en réserve. Voir la section « Memory Configuration (Configuration mémoire) », à la page 90. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 8019h Mirror Mode is not be Configured!!, Please check Memory Configuration!! (Le mode de mise en miroir n'est pas configuré !! Vérifiez la configuration de la mémoire !!) Pause Echec du mode de mise en miroir de la mémoire Vérifiez si la mémoire est configurée sur le mode de mise en réserve. Voir la section « Memory Configuration (Configuration mémoire) », à la page 90. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 8020h Supervisor and User Passwords have been cleared (Les mots de passe de superviseur et utilisateurs ont été effacés) Pause Les mots de passe de superviseur et utilisateurs ont été effacés Réinitialisez le mot de passe. Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 8020h CMOS Battery Error (Erreur de pile CMOS) Pause Pas de pile CMOS Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. Code d'erreur Message d'erreur Réponse Motif de l'erreur Mesures correctivesÀ propos du système 47 Journal des événements système Erreur de processeur Message : “Processor Sensor, IERR error, Processor 1” (Capteur du processeur, erreur IERR, processeur 1) Tableau 1-1. Erreur de processeur Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 07h Processeur 6 Numéro du capteur 04h Numéro du capteur du processeur (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code du type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 00h: IERR 01h: Dépassement thermique 02h: Echec FRB1/BIST 03h: Echec FRB2/Hang en POST 04h: Echec d'initialisation/de démarrage FBR3/Processeur 0Ah: Réduction automatique des performances du processeur 9 Donnés d'événement 2 XXh 00h: Processeur 1 01h: Processeur 2 02h: Processeur 3 04h: Processeur 4 10 Données d'événement 3 FFh FFh: absent48 À propos du système Mémoire ECC Message : “Memory Sensor, Correctable ECC error, SBE warning threshold, CPU1 DIMM_A1” (Capteur de mémoire, erreur ECC corrigeable, seuil d'avertissement SBE, CPU1 DIMM_A1) Tableau 1-2. Mémoire ECC Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 0Ch Mémoire 6 Numéro du capteur 60h Numéro du capteur de la mémoire (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7: 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code de type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 00h: Erreur ECC corrigeable 01h: Erreur ECC non corrigeable 03h: La détection et la correction des erreurs mémoire ont échoué 04h: Périphérique de mémoire désactivé 08h:RéserveÀ propos du système 49 9 Donnés d'événement 2 XXh 7, 4, 5 0x00: Seuil d'avertissement SBE 01x00: Seuil critique SBE 0x0F: Non spécifié Bit 3:0 0x00: CPU1 DIMM A1-8 logements (1 à 8) 0x01: CPU2 DIMM B1-8 logements (9 à 16) 0x02: CPU3 DIMM C1-8 logements (17 à 24) 0x03: CPU4 DIMM D1-8 logements (25 à 32) Et ainsi de suite... 10 Données d'événement 3 XXh emplacement bit-map des bits sur la barrette DIMM Bit 0=1: événement d'erreur sur DIMM1 Bit 1=1: événement d'erreur sur DIMM2 … Bit7=1: événement d'erreur sur DIMM8 Tableau 1-2. Mémoire ECC (suite) Octet Champ Valeur Description50 À propos du système Erreur PCIe Message : “Critical Interrupt Sensor, PCI PERR, Device#, Function#, Bus# ” (Interruption critique du capteur, PERR PCI, Périphérique #, Fonction #, Bus #) Tableau 1-3. Erreur PCIe Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 13h Interruption critique 6 Numéro du capteur 73h ID du capteur PCI (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7: 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code de type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 04h: PERR PCI 05h: SERR PCI 07h: Erreur de bus corrigeable 08h: Erreur de bus non corrigeable 0Ah: Erreur de bus fatale 9 Donnés d'événement 2 XXh Bit 7:3 Numéro de périphérique Bit 2:0 Numéro de fonction 10 Données d'événement 3 XXh Bit 7:0 Numéro de busÀ propos du système 51 Erreur de noyau IOH Message : “Critical Interrupt Sensor, Fatal Error, xxxx bit, QPI[0] Error ” (Interruption critique du capteur, Erreur fatale, xxxx bit, Erreur QPI[0]) Tableau 1-4. Erreur de noyau IOH Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur C0h Interruption OEM défini 6 Numéro du capteur XXh 71h: ID du capteur QPI (dépend de la plateforme) 72h: ID du capteur INT (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code du type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 07h: Noyau 08h: Non fatal 0Ah: Fatal 9 Donnés d'événement 2 XXh Bit d'erreur locale 10 Données d'événement 3 XXh 00h: Erreur QPI[0] 01h: Erreur QPI[1] 02h: Erreur QPI[2] 03h: Erreur QPI[3] 04h: Erreur de protocole QPI[0] 05h: Erreur de protocole QPI[1] 06h: Erreur de protocole QPI[2] 07h: Erreur de protocole QPI[3] 23h: Erreur autre 24h: Erreur du noyau IOH52 À propos du système Erreur SB Message : “Critical Interrupt Sensor, Correctable, MCU Parity Error ” (Interruption critique du capteur, corrigeable, Erreur de parité MCU) Tableau 1-5. Erreur SB Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 13h Interruption critique 6 Numéro du capteur 77h ID du capteur SB (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7: 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code de type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 07h: Corrigeable 08h: Non corrigeable 9 Donnés d'événement 2 XXh Bit 7:5 Numéro du bit d'erreur local réservé (4 ~ 0) 00000b: Erreur CRC périodique HT 00001b: Erreur de protocole HT 00010b: Dépassement de la mémoire tampon de contrôle de flux HT 00011b: Erreur de réponse HT 00100b: Erreur CRC par paquet HT 00101b: Erreur du compteur de nouvelles tentatives HT 00111b: Erreur de parité MCU 10 Données d'événement 3 FFh FFh: absentÀ propos du système 53 Evénement de démarrage du POST Message : “System Event, POST starts with BIOS xx.xx.xx” (Evénement système, Démarrage du POST avec BIOS xx.xx.xx) Tableau 1-6. Evénement de démarrage du POST Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 12h Evénement système 6 Numéro du capteur 81h Démarrage du POST (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7: 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code de type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 01h: Evénement d'amorçage du système OEM 9 Donnés d'événement 2 XXh 7~4: Version du 1er champ BIOS (0~15) 3~0: 2nd champ BIOS Version supérieure 4bits (0~63) 10 Données d'événement 3 XXh 7~6: 2nd champ BIOS Version inférieure 2bits (0~63) 5~0: Version du 3e champ BIOS (0~63)54 À propos du système Evénement de fin du POST Tableau 1-7. Evénement de fin du POST Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 12h Evénement système 6 Numéro du capteur 85h Fin du POST (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7: 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code de type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 01h: Evénement d'amorçage du système OEMÀ propos du système 55 9 Donnés d'événement 2 XXh Bit 7 = Type d'amorçage 0b: Amorçage compatible PC (hérité) 1b: Amorçage uEFI Bit 3:0 = Périphérique d'amorçage 0001b: Forcer amorçage sur PXE 0010b: Amorçage sur PXE NIC 0011b: Amorçage sur disque dur 0100b: Amorçage sur HDD RAID 0101b: Amorçage sur périphérique de stockage USB 0111b: Amorçage sur CD/DVD ROM 1000b: Amorçage iSCSI 1001b: Shell uEFI 1010b: Amorçage de diagnostic ePSA 10 Données d'événement 3 FFh FFh: absent Tableau 1-7. Evénement de fin du POST (suite) Octet Champ Valeur Description56 À propos du système Evénement de code d'erreur du POST Message : “System Firmware Progress, POST error code: UBLBh.” (Progression du micrologiciel système, code d'erreur du POST:UBLBh.) Tableau 1-8. Evénement de code d'erreur du POST Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 0Fh Progression du micrologiciel du système 6 Numéro du capteur 86h Erreur du POST (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7: 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code de type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 00: Erreur du micrologiciel système (Erreur du POST) 9 Donnés d'événement 2 XXh Octet supérieur 10 Données d'événement 3 XXh Octet inférieurÀ propos du système 57 Evénement de récupération du BIOS Evénement d'échec du ME Tableau 1-9. Evénement de récupération du BIOS Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 12h Evénement système 6 Numéro du capteur 89h Echec de la récupération du BIOS (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7 : 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code du type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 01h: Evénement de récupération du BIOS OEM 9 Donnés d'événement 2 XXh 01h: Démarrage de la récupération 02h: Succès de la récupération 03h: Echec du chargement de l'image 04h: Echec de la signature 10 Données d'événement 3 FFh FFh: absent Tableau 1-10. Evénement de récupération du BIOS Octet Champ Valeur Description 1 NetFunLun 10h 2 Commande d'événement sur plateforme 02h 3 ID du générateur 01h Généré par le BIOS 4 Version du format du message d'événement 04h Révision du format du message d'événement 04h pour cette spécification 5 Type de capteur 12h Evénement système58 À propos du système ID de générateur SEL 6 Numéro du capteur 8Ah Echec du ME (dépend de la plateforme) 7 Type d'événement Direction d'événement 6Fh Bit 7: 0 = Confirmation d'événement Bit 6: 0 = Code de type d'événement 8 Données d'événement 1 AXh 01h: Evénement d'échec du ME OEM 9 Donnés d'événement 2 XXh 01h: Echec du ME 10 Données d'événement 3 FFh FFh: absent Tableau 1-11. ID de générateur SEL ID du générateur BIOS 0x0001 BMC 0x0020 ME 0x002C Windows 2008 0x0137 Tableau 1-10. Evénement de récupération du BIOS (suite) Octet Champ Valeur DescriptionÀ propos du système 59 BMC Le tableau suivant présente un aperçu des capteurs système. Dans la colonne Décalage : • SI = Sensor Initialization (Initialisation du capteur) • SC = Sensor Capabilities (Capacités du capteur) • AM= Assertion Mask (Masque de confirmation) • DM = Deassertion Mask (Masque d'annulation) • RM = Reading Mask (Masque de lecture) • TM = Settable/Readable Threshold Mask (Masque de seuil définissable/lisible) Tableau 1-12. Récapitulatif sur les capteurs Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type d'événement/de mesure Décalage 01h SEL Fullness (Ampleur SEL) Consignation des événements désactivée (10h) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 67h SC: 40h AM: 0035h DM: 0000h RM: 0035h 02h P1 Thermal Trip (Dépassement thermique P1) Processeur (07h) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 01h SC: 40h AM: 0002h DM: 0000h RM: 0002h 03h P2 Thermal Trip (Dépassement thermique P2) Processeur (07h) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 01h SC: 40h AM: 0002h DM: 0000h RM: 0002h60 À propos du système Tableau 1-13. Récapitulatif sur les capteurs Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type d'événement/de mesure Décalage 04h CPU ERR2 Processeur (07h) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 01h SC: 40h AM: 0001h DM: 0000h RM: 0001h 05h 12V Standby (Veille 12 V) Tension (02h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 59h AM: 7A95h DM: 7A95h TM: 3F3Fh 06h 5 V Tension (02h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 59h AM: 7A95h DM: 7A95h TM: 3F3Fh 07h 5V Standby (Veille 5 V) Tension (02h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 59h AM: 7A95h DM: 7A95h TM: 3F3Fh 08h 3,3 V Tension (02h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 59h AM: 7A95h DM: 7A95h TM: 3F3FhÀ propos du système 61 Tableau 1-14. Récapitulatif sur les capteurs Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type d'événement/de mesure Décalage 09h 3,3V Standby (Veille 3,3 V) Tension (02h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 59h AM: 7A95h DM: 7A95h TM: 3F3Fh 0Ah Batterie faible Battery (29h) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 67h SC: 40h AM: 0001h DM: 0000h RM: 0001h 41h MEZZ1 TEMP Température (01h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 68h AM: 0A80h DM: 0A80h TM: 3838h 41h CPU1 Temp Température (01h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 68h AM: 0A80h DM: 0A80h TM: 3838h 42h CPU2 Temp Température (01h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 68h AM: 0A80h DM: 0A80h TM: 3838h62 À propos du système Tableau 1-15. Récapitulatif sur les capteurs Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type d'événement/de mesure Décalage 43h DIMM ZONE 1 Temp Température (01h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 68h AM: 0A80h DM: 0A80h TM: 3838h 44h DIMM ZONE 1 Temp Température (01h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 68h AM: 0A80h DM: 0A80h TM: 3838h 45h PCH Temp Température (01h) Seuil (01h) SI: 7Fh SC: 68h AM: 0A80h DM: 0A80h TM: 3838h 60h Mémoire Mémoire (0Ch) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 01h SC: 40h AM: 0023h DM: 0000h RM: 0023h A0h Watchdog (Surveillance) Watchdog 2 (23h) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 67h SC: 40h AM: 000Fh DM: 0000h RM: 000FhÀ propos du système 63 Tableau 1-16. Récapitulatif sur les capteurs Numéro du capteur Nom du capteur Type de capteur Type d'événement/de mesure Décalage A1h Soft Reset (Réinitialisation logicielle) Démarrage du système/ Redémarrage lancé (1Dh) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 01h SC: 40h AM: 0004h DM: 0000h RM: 0004h A2h AC lost (Perte de l'alimentation alternative) Unité d'alimentation (09h) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 01h SC: 40h AM: 0010h DM: 0000h RM: 0010h A3h Hors tension Unité d'alimentation (09h) Spécifique au capteur (6Fh) SI: 01h SC: 40h AM: 0002h DM: 0000h RM: 0002h64 À propos du système Autres informations utiles AVERTISSEMENT : Voir les informations sur la sécurité et les réglementations fournies avec votre système. Les informations sur la garantie se trouvent dans ce document ou dans un document distinct. • Le Guide de mise en route présente les caractéristiques de l'installation en rack, du système, les procédures de configuration et les spécifications techniques. • La documentation des chariots de calcul ou de stockage offre des informations sur les caractéristiques du chariot, leur configuration et leur gestion. Elle est disponible en ligne à l'adresse support.dell.com/manuals. • Le document Baseboard Management Controller Guide (Guide du contrôleur de gestion de la carte mère) offre des informations sur l'installation et l'utilisation du logiciel de gestion des systèmes. Il est disponible en ligne sur support.dell.com/manuals. REMARQUE : Vérifiez toujours si des mises à jour sont disponibles sur le site support.dell.com/manuals et lisez-les en premier, car elles remplacent souvent les informations que contiennent les autres documents. Utilisation du programme de configuration du système 65 Utilisation du programme de configuration du système Le programme de configuration du système est le programme du BIOS qui vous permet de gérer le matériel et de spécifier les options au niveau du BIOS. À partir du programme de configuration du système, vous pouvez effectuer les tâches suivantes : • Modifier les paramètres NVRAM après l'ajout ou la suppression de matériel • Afficher la configuration matérielle du système • Activer ou désactiver les périphériques intégrés • Définir les seuils de gestion de l'alimentation et des performances • Gérer la sécurité du système Menu de configuration du système Le système utilise la dernière version du BIOS Insyde®, stockée dans la mémoire Flash. La mémoire flash prend en charge la spécification Plug and Play et contient un programme de configuration du système, une routine d'auto-test de démarrage (POST) et l'utilitaire de configuration automatique PCI. Ce système prend en charge la duplication miroir du BIOS du système, ce qui permet au BIOS de s'exécuter à partir d'une DRAM intégrée 64 bits protégée en écriture. Vous pouvez configurer les éléments tels que : • les disques durs et périphériques • la protection par mot de passe • les fonctions de gestion de l'alimentation66 Utilisation du programme de configuration du système L'utilitaire de configuration doit être exécuté dans les conditions suivantes : • Lorsque vous modifiez la configuration du système • Lorsqu'une erreur de configuration est détectée par le système et que vous êtes invité à apporter des modifications à l'utilitaire de configuration • Lorsque vous redéfinissez les ports de communication pour éviter les conflits • Lorsque vous modifiez le mot de passe ou que vous effectuez d'autres modifications relatives aux paramètres de sécurité REMARQUE : Seuls les éléments entre crochets [ ] peuvent être modifiés, les éléments non entre crochets sont destinés à l'affichage uniquement. Options de configuration du système au démarrage Vous pouvez démarrer la configuration en appuyant sur la touche correspondante au cours de l'auto-test de démarrage : Touche Description Permet d'ouvrir le programme de configuration du système Charger les paramètres par défaut personnalisés Charger les paramètres optimaux par défaut dans le menu de configuration Enregistrer et quitter le menu de configuration Utilisation du programme de configuration du système 67 Utilisation des touches de navigation du programme de configuration du système Le tableau suivant répertorie les touches contenues dans la barre de légende ainsi que leurs touches alternatives et leurs fonctions : Aide générale L'utilitaire de configuration propose, en plus de la fenêtre d'aide spécifique aux éléments, un écran General Help (Aide générale). Cet écran peut être ouvert depuis n'importe quel menu en appuyant sur la touche . L'écran General Help (Aide générale) répertorie les touches de légende avec leurs touches alternatives et leurs fonctions. Pour quitter la fenêtre d'aide, appuyez sur la touche or <Échap>. Redirection de la console La redirection de la console permet à un utilisateur distant de diagnostiquer et de corriger des problèmes sur un serveur qui n'a pas amorcé correctement le système d'exploitation. Le maillon central de la redirection de la console est la console du BIOS. Cette dernière est un utilitaire stocké dans la mémoire morte Flash qui redirige les entrées et les sorties sur une connexion série ou modem. Touches Fonction F1 General Help (Aide générale) ← ou → Select Screen (Sélectionner l'écran) ↑ ou ↓ Select Item (Sélectionner l'élément) ← Change Option/Field (Modifier l'option/le champ) Tab Select Field (Sélectionner le champ) Échap Quitter Entrée Go to Sub Screen (Se rendre dans le sous-écran) Début Go to Top of Screen (Se rendre en haut de l'écran) Fin Go to Bottom of Screen (Se rendre en bas de l'écran) F10 Save and Exit (Enregistrer et quitter)68 Utilisation du programme de configuration du système Le BIOS prend en charge la redirection de la console sur un port série. Si le système permet la prise en charge d'un port série basé sur un serveur « sans tête », le système doit assurer la prise en charge de la redirection de toutes les données entrantes et sortantes de la console gérée par le BIOS vers le port série. Le pilote de la console série doit être en mesure de prendre en charge la fonction documentée dans la définition du terminal ANSI. Le comportement de redirection de la console affiche une modification de l'affichage des chaînes qui réduit la vitesse de transfert des données dans le port série et entraîne le non affichage de l'écran POST ou un affichage incomplet de celui-ci. Si un écran de POST anormal s'affiche une fois la console connectée, il est recommandé d'appuyer sur les touches pour reflasher l'écran. Activation et configuration de la redirection de la console La redirection de la console est configurée via le programme de configuration du système. Il existe trois options qui permettent de définir la redirection de la console sur le système. • Port série externe • Connecteur série interne tel que connecteur SOL (Série sur LAN) • Connecteur SOL BMC Activation et configuration de la redirection de la console via le port COM1 Pour activer la redirection de la console via le port COM1, vous devez définir les paramètres suivants : 1 Connectez le câble série au port série et au système hôte. Voir la section « Chariots de calcul », à la page 25 pour connaitre l'emplacement du port série sur le chariot. 2 Appuyez sur tout de suite après la mise sous tension ou le redémarrage du système pour entrer dans le programme de configuration du système. 3 Sur l'écran System Setup (Configuration du système), sélectionnez le menu Server (Serveur) et appuyez sur . 4 Sur l'écran Server (Serveur), sélectionnez Remote Access Configuration (Configuration de l'accès à distance) et appuyez sur .Utilisation du programme de configuration du système 69 5 Sur l'écran Remote Access Configuration (Configuration de l'accès à distance), vérifiez que les paramètres suivants sont définis : • Remote Access (Accès à distance) : Enabled (Activé) • Serial Port Number (Numéro de port série) : COM1 • Serial Port Mode (Mode Port série) : 115200 8,n,1 • Flow Control (Contrôle du flux) : None (Aucun) • Redirection After BIOS POST (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS) : Always (Toujours) • Terminal Type (Type de terminal) : ANSI Voir la section « Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) », à la page 114 pour plus de détails. Vérifiez que les quatre dernières options sont synchronisées avec l'hôte et le client. 6 Appuyez sur <Échap.> pour revenir à l'écran System Setup (Configuration du système). Appuyez sur <Échap> de nouveau, un message vous invite alors à enregistrer vos modifications. Activation et configuration de la redirection de la console via le port SOL COM2 Pour activer la redirection de la console via le port SOL COM2, vous devez définir les paramètres suivants : 1 Connectez le câble série au port série et au système hôte. Voir la section « Chariots de calcul », à la page 25 pour connaitre l'emplacement du port série sur le chariot. 2 Appuyez sur tout de suite après la mise sous tension ou le redémarrage du système pour entrer dans le programme de configuration du système. 3 Sur l'écran System Setup (Configuration du système), sélectionnez le menu Server (Serveur) et appuyez sur . 4 Sur l'écran Server (Serveur), sélectionnez Remote Access Configuration (Configuration de l'accès à distance) et appuyez sur .70 Utilisation du programme de configuration du système 5 Sur l'écran Remote Access Configuration (Configuration de l'accès à distance), vérifiez que les paramètres suivants sont définis : • Remote Access (Accès à distance) : Enabled (Activé) • Serial Port Number (Numéro de port série) : COM2 as SOL (COM2 tel que port SOL) • Serial Port Mode (Mode Port série) : 115200 8,n,1 • Flow Control: None • Redirection After BIOS POST (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS) : Always (Toujours) • Terminal Type (Type de terminal) : ANSI Voir la section « Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) », à la page 114 pour plus de détails. Vérifiez que le client et l'hôte sont sur le même réseau. 6 Appuyez sur <Échap.> pour revenir à l'écran System Setup (Configuration du système). Appuyez sur <Échap> de nouveau, un message vous invite alors à enregistrer vos modifications. Activation et configuration de la redirection de la console via le port SOL BMC Si vous utilisez le port de gestion BMC, deux options sont disponibles pour la connexion et la gestion des serveurs : le mode Carte réseau dédiée et le mode Carte réseau partagée. Les procédures suivantes illustrent l'option de configuration du port de gestion BMC management via une carte réseau dédiée ou une carte réseau partagée. Pour activer la redirection de la console via un port de gestion BMC dédié, vous devez définir les paramètres suivants : 1 Connectez le câble réseau au port de gestion BMC. Voir la section « Chariots de calcul », à la page 25 pour connaitre l'emplacement du port de gestion BMC sur le chariot. 2 Appuyez sur tout de suite après la mise sous tension ou le redémarrage du système pour entrer dans le programme de configuration du système. 3 Sur l'écran System Setup (Configuration du système), sélectionnez le menu Server (Serveur) et appuyez sur .Utilisation du programme de configuration du système 71 4 Sur l'écran Server (Serveur), sélectionnez Remote Access Configuration (Configuration de l'accès à distance) et appuyez sur . 5 Sur l'écran Remote Access Configuration (Configuration de l'accès à distance), vérifiez que les paramètres suivants sont définis : • Remote Access (Accès à distance) : Enabled (Activé) • Serial Port Number (Numéro de port série) : COM2 as SOL (COM2 tel que port SOL) • Serial Port Mode (Mode Port série) : 115200 8,n,1 • Flow Control: None • Redirection After BIOS POST (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS) : Always (Toujours) • Terminal Type (Type de terminal) : ANSI Voir la section « Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) », à la page 114 pour plus de détails. Vérifiez que les quatre dernières options sont synchronisées avec l'hôte et le client. 6 Sur l'écran Server (Serveur), sélectionnez BMC LAN Configuration (Configuration du port de réseau local du contrôleur BMC) et appuyez sur . 7 Sur l'écran BMC LAN Configuration (Configuration du port de réseau local du contrôleur BMC), vérifiez que les paramètres suivants sont définis : • BMC LAN Port Configuration (Configuration du port de réseau local du contrôleur BMC) : Dedicated-NIC (Carte réseau dédiée) • BMC NIC IP Source (Source IP de la carte réseau du contrôleur BMC) : DHCP or Static (DHCP ou Statique [Utiliser DHCP si vos serveurs de réseau utilisent l'attribution automatique d'adresses IP]) • IP Address (Adresse IP) : 192.168.001.003 • Subnet Mask (Masque de sous-réseau) : 255.255.255.000 • Gateway Address (Adresse de passerelle) : 000.000.000.000 Voir la section « Set BMC LAN Configuration (Définir la configuration du réseau local du contrôleur BMC) », à la page 112 pour plus de détails. Vérifiez que le client et l'hôte sont sur le même réseau.72 Utilisation du programme de configuration du système 8 Appuyez sur <Échap.> pour revenir à l'écran System Setup (Configuration du système). Appuyez sur <Échap> de nouveau, un message vous invite alors à enregistrer vos modifications. Pour activer la redirection de la console via un port de gestion BMC partagé, vous devez définir les paramètres suivants : 1 Connectez le câble réseau au connecteur Ethernet 1. Voir la section « Chariots de calcul », à la page 25 pour connaitre l'emplacement du connecteur Ethernet sur le chariot. 2 Appuyez sur tout de suite après la mise sous tension ou le redémarrage du système pour entrer dans le programme de configuration du système. 3 Sur l'écran System Setup (Configuration du système), sélectionnez le menu Server (Serveur) et appuyez sur . 4 Sur l'écran Server (Serveur), sélectionnez Remote Access Configuration (Configuration de l'accès à distance) et appuyez sur . 5 Sur l'écran Remote Access Configuration (Configuration de l'accès à distance), vérifiez que les paramètres suivants sont définis : • Remote Access (Accès à distance) : Enabled (Activé) • Serial Port Number (Numéro de port série) : COM2 • Serial Port Mode (Mode Port série) : 115200 8,n,1 • Flow Control (Contrôle de flux) : None (Aucun) • Redirection After BIOS POST (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS) : Always (Toujours) • Terminal Type (Type de terminal) : ANSI Voir la section « Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) », à la page 114 pour plus de détails. Vérifiez que les quatre dernières options sont synchronisées avec l'hôte et le client. 6 Sur l'écran Server (Serveur), sélectionnez BMC LAN Configuration (Configuration du port de réseau local du contrôleur BMC) et appuyez sur .Utilisation du programme de configuration du système 73 7 Sur l'écran BMC LAN Configuration (Configuration du port de réseau local du contrôleur BMC), vérifiez que les paramètres suivants sont définis : • BMC LAN Port Configuration (Configuration du port de réseau local du contrôleur BMC) : Shared-NIC (Carte réseau partagée) • BMC NIC IP Source (Source IP de la carte réseau du contrôleur BMC) : DHCP or Static (DHCP ou Statique [Utiliser DHCP si vos serveurs de réseau utilisent l'attribution automatique d'adresses IP]) • IP Address (Adresse IP) : 192.168.001.003 • Subnet Mask (Masque de sous-réseau) : 255.255.255.000 • Gateway Address (Adresse de passerelle) : 000.000.000.000 Voir la section « Set BMC LAN Configuration (Définir la configuration du réseau local du contrôleur BMC) », à la page 112pour plus de détails. Vérifiez que le client et l'hôte sont sur le même réseau. 8 Appuyez sur <Échap.> pour revenir à l'écran System Setup (Configuration du système). Appuyez sur <Échap> de nouveau, un message vous invite alors à enregistrer vos modifications. Liste des connexions de port série Type de signal Option de configuration Paramètres SE Sortie Accès à distance Numéro du port série Adresse du port série Redirection de console de port série Enabled (Activé) COM1 3F8h/2F8h ttyS0 Port série Enabled (Activé) COM1 2F8h/3F8h ttyS1 BMC connecté en série sur le réseau local (SOL) Enabled (Activé) COM2 as SOL (COM2 en tant que SOL) 3F8h/2F8h ttyS1 Port de gestion Enabled (Activé) COM2 as SOL (COM2 en tant que SOL) 2F8h/3F8h ttyS074 Utilisation du programme de configuration du système Menu Main (Menu principal) Le menu principal affiche des informations sur les cartes de votre système et le BIOS. Écran principal REMARQUE : Appuyez sur pour entrer en mode de débogage du BIOS et rétablir les paramètres par défaut du BIOS. REMARQUE : Les options du programme de configuration du système varient en fonction de la configuration du système. REMARQUE : Les valeurs par défaut du programme de configuration du système sont répertoriées sous l'option correspondante dans les sections suivantes, le cas échéant. Utilisation du programme de configuration du système 75 Paramètres du système Option Description System Date (Date système) Descendez jusqu'à cet élément pour régler la date. Utilisez , ou pour sélectionner un champ. Utilisez les touches [+] ou [-] pour configurer la date du système. System Time (Heure système) Descendez jusqu'à cet élément pour régler l'heure. Utilisez , ou pour sélectionner un champ. Utilisez les touches [+] ou [-] pour configurer l'heure du système. Product Name (Nom de produit) Affiche le nom du produit système. BIOS Version (Version du BIOS) Affiche la version du BIOS. REMARQUE : Vérifiez ce numéro de version lors de la mise à jour du BIOS fourni par le fabricant. BIOS Build Date (Date de version du BIOS) Affiche la date à laquelle le BIOS a été créé. Service Tag (Numéro de service) Indique le numéro de service du système. Le champ du numéro de service doit correspondre à ce qui est physiquement inscrit sur l'étiquette de service du système. Asset Tag (Numéro d'inventaire) Indique le numéro d'inventaire du système. MRC Version (Version du MRC) Affiche la version de micrologiciel du Code de référence de la mémoire (MRC). ME Version (Version du ME) Affiche la version de micrologiciel du Moteur de gestion (ME). BMC Version (Version du contrôleur BMC) Affiche la version de micrologiciel du Contrôleur de gestion de la carte mère (BMC). ePPID Affiche les informations de l'étiquette d'identification des pièces de rechange électroniques (ePPID). NIC1 Mac Address (Adresse MAC de la carte réseau 1) Affiche l'adresse du contrôle d'accès aux médias (MAC) pour le connecteur NIC1. NIC2 Mac Address (Adresse MAC de la carte réseau 2) Affiche l'adresse MAC du connecteur NIC2. BMC NIC MAC Address (Adresse MAC de la carte réseau du BMC) Affiche l'adresse MAC du port de gestion BMC. 76 Utilisation du programme de configuration du système Processor Type (Type de processeur) Affiche le type de processeur. Processor Speed (Vitesse du processeur) Affiche la vitesse maximale du processeur. Processor Core (Cœur du processeur) Affiche le type de cœur du processeur. System Memory Size (Taille de la mémoire système) Affiche le volume total de la mémoire installée sur la carte système. System Memory Speed (Vitesse de la mémoire système) Affiche la vitesse maximale de votre mémoire système. System Memory Voltage (Tension de la mémoire système) Affiche la tension maximale de votre mémoire système. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 77 Menu Advanced (Avancé) Le menu avancé affiche un tableau des éléments qui définissent les informations avancées relatives à votre système. Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. PRÉCAUTION : Un mauvais paramétrage des éléments de ces pages peut entraîner un dysfonctionnement du système. À moins d'être expérimenté en matière de paramétrage de ces éléments, nous vous conseillons de conserver leurs valeurs par défaut. Si le paramétrage des éléments de ces pages entraîne un dysfonctionnement du système ou l'empêche de démarrer, accédez au BIOS et choisissez l'option Load Optimal Defaults (Charger les paramètres optimaux par défaut) dans le menu Exit (Quitter) pour démarrer normalement.78 Utilisation du programme de configuration du système Power Management (Gestion de l'alimentation) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant.Utilisation du programme de configuration du système 79 Power Management (Gestion de l'alimentation) Option Description Power Management (Gestion de l'alimentation) (valeur par défaut : OS Control [Contrôle du système d'exploitation]) Sélectionnez un mode de gestion de l'alimentation du système. • Maximum Performance (Performance maximale) : définit la gestion de l'alimentation du système sur la performance maximale. • OS Control (Contrôle du système d'exploitation) : permet au système d'exploitation de contrôler la gestion de l'alimentation. • Node Manager (Gestionnaire des nœuds) : permet au Gestionnaire des nœuds de réduire la consommation d'énergie et les performances des processeurs dans le chariot de calcul. Le gestionnaire des nœuds offre une fonction de génération de rapport et de plafonnement de l'alimentation pour chaque chariot de calcul. CPU Power Capping (Plafonnement de l'alimentation du CPU) (valeur par défaut : P-State 0) Sélectionnez un état de performance du processeur (P-state). Les options sont les suivantes : [P-State 0], [P-State 1], [P-State 2], [P-State 3] et [P-state 4]. REMARQUE : Cette option est activée lorsque l'option Power Management (Gestion de l'alimentation) est définie sur OS Control mode (mode de contrôle du SE). Chassis Power Management (Gestion de l'alimentation du châssis) Appuyez sur pour définir les différentes options de gestion de l'alimentation permettant de prendre en charge la limitation et le plafonnement.80 Utilisation du programme de configuration du système Energy Efficient Policy (Politique de consommation de l'énergie) (valeur par défaut :Max Performance [Performance max.]) Sélectionnez une option de politique de consommation d'énergie. • Max Performance (Performance max.) : Définit les processeurs à leur état de performance le plus élevé à tout moment. • Balanced (Equilibré) : offre la meilleure performance et économise de l'énergie en réduisant la consommation lors des périodes d'inactivité. • Low Power (Consommation faible) : utilise différents modes d'économie de l'énergie du processeur (C-states) afin de réduire la consommation énergétique. REMARQUE : Cette option fonctionne lorsque le système d'exploitation ne prend pas en charge le contrôle de gestion de l'alimentation du processeur. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 81 Chassis Power Management (Gestion de l'alimentation du châssis) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Chassis Power Management (Gestion de l'alimentation du châssis) Option Description Chassis PSU Configuration (Configuration des unités d'alimentation du châssis) Appuyez sur pour configurer l'alimentation du châssis. Cette option offre la gestion et la surveillance des unités d'alimentation et vous permet de définir les exigences minimales relatives aux unités d'alimentation du serveur. Power Capping (Plafonnement de l'alimentation) Appuyez sur pour définir l'alimentation des unités d'alimentation et la charge limitée du serveur en watts. Emergency Throttling (Limitation en cas d'urgence) Appuyez sur pour définir la politique au niveau du chariot lorsqu'un événement de limitation en cas d'urgence se déclenche. 82 Utilisation du programme de configuration du système Chassis PSU Configuration (Configuration des unités d'alimentation du châssis) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Chassis PSU Configuration (Configuration des unités d'alimentation du châssis) Option Description Required Power Supplies (Blocs d'alimentation requis)(valeur par défaut :1) Sélectionnez le nombre de blocs d'alimentation nécessaires permettant une alimentation de charge partagée pour l'exécution des chariots dans le boîtier. Les options sont [1], [2], [3], et [4]. Redundant Power Supplies (Blocs d'alimentation redondants) (valeur par défaut :1) Sélectionnez le nombre de blocs d'alimentation nécessaires pour permettre une redondance de l'alimentation au boîtier. Les options sont [0], [1], et [2].Utilisation du programme de configuration du système 83 Power Capping (Plafonnement de l'alimentation) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Power Capping (Plafonnement de l'alimentation) Option Description Chassis Level Capping (Plafonnement du niveau de châssis)(valeur par défaut Disabled [Désactivé]) Active ou désactive le plafonnement du niveau de châssis. Sled Power Capping (Plafonnement de l'alimentation du chariot) (valeur par défaut : 0) Spécifiez la quantité d'énergie maximale que le chariot peut consommer. Ce paramètre peut aller de 0 ou 100 à 1000 W. 84 Utilisation du programme de configuration du système Emergency Throttling (Limitation en cas d'urgence) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant.Utilisation du programme de configuration du système 85 Emergency Throttling (Limitation en cas d'urgence) Option Description Sled Level Policy (Politique au niveau du chariot)(valeur par défaut : Chassis Level [Au niveau du châssis]) Sélectionnez une politique au niveau du chariot en cas de déclenchement d'un événement de limitation d'urgence. • Chassis Level (Au niveau du châssis): permet de remplacer la politique au niveau du châssis d'un serveur spécifique. • Throttling (Limitation) : permet la limitation du chariot de calcul en cas de déclenchement d'un événement de limitation d'urgence. • Power Off (Hors tension) : met le chariot de calcul hors tension en cas de déclenchement d'un événement de limitation d'urgence. • Do Nothing (ne rien faire) : le chariot de calcul ne fera rien en cas de déclenchement d'un événement de limitation d'urgence. Chassis Level Policy (Politique au niveau du châssis)(valeur par défaut : Throttling [Limitation]) Sélectionnez une politique au niveau du châssis en cas de déclenchement d'un événement de limitation d'urgence. Cette option peut être configurée lorsque la politique au niveau du chariot est défini sur Chassis Level (Au niveau du châssis). • Throttling (Limitation) : permet la limitation du chariot du châssis en cas de déclenchement d'un événement de limitation d'urgence. • Power Off (Hors tension) : le serveur s'éteint en cas de déclenchement d'un événement de limitation d'urgence. 86 Utilisation du programme de configuration du système CPU Configuration (Configuration du processeur) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. CPU Configuration (Configuration du processeur) Option Description Active Processor Cores (Cœurs de processeur actifs) (valeur par défaut : All Cores [Tous les cœurs]) Vous permet de contrôler le nombre de cœurs activés dans chaque processeur. Les options sont [1], [2], [4], et [All Cores] ([Tous les cœurs]). Frequency Ratio (Rapport de fréquence) (valeur par défaut : Auto) Définit les multiplicateurs de fréquence à leur niveau maximal. Utilisation du programme de configuration du système 87 Max CPUID Value Limit (Limite de la valeur de l'ID de l'UC max) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Certains systèmes d'exploitation, notamment (NT4), échouent si la valeur retournée dans EAX est > 3 lorsque l'instruction CPUID est exécutée avec EAX=0. Lorsque ce paramètre est activé, il limite la fonction CPUID à 3. Lorsqu'il est désactivé, ce paramètre désactive les 3 ou moins. Virtualization Technology (Technologie de virtualisation) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Vous permet de définir la technologie de virtualisation dans les processeurs applicables. Activé (processeurs applicables)/Désactivé (utilisable dans aucun SE). QPI Frequency (Fréquence QPI) (valeur par défaut : Auto) Sélectionnez la vitesse de liaison. Les options sont [6.4GTs], [7.2GTs], et [8.0GTs]. Turbo Mode (Mode Turbo) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive le mode Turbo du processeur (nécessite l'activation du EMTTM). C-States (Etats C) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Lorsque l'option est activée, les processeurs peuvent fonctionner dans tous les états d'alimentation disponibles. Lorsqu'elle est désactivée, les états d'alimentation de l'utilisateur ne sont pas disponibles pour le processeur. C1E State (État C1E) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive l'état Enhanced Halt (C1E). REMARQUE : Si vous désactivez cette option, cela est à vos risques et périls. Lors de sa désactivation, un message s'ouvre à l'écran et un avertissement apparaît dans l'Aide de la configuration système. C6 State (État C6) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Activer ou désactive l'état C6 du processeur. REMARQUE : Si vous désactivez cette option, cela est à vos risques et périls. Lors de sa désactivation, un message s'ouvre à l'écran et un avertissement apparaît dans l'Aide de la configuration système. Option Description88 Utilisation du programme de configuration du système Prefetch Configuration (Configuration de la prérécupération) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. C7 State (État C7) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Activer ou désactive l'état C7 du processeur. REMARQUE : Si vous désactivez cette option, cela est à vos risques et périls. Lors de sa désactivation, un message s'ouvre à l'écran et un avertissement apparaît dans l'Aide de la configuration système. XD Bit Capability (Capacité XD Bit) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la technologie de protection mémoire - Execute Disable (XD) Memory Protection Technology. Direct Cache Access (Accès direct à la mémoire cache) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive l'accès direct à la mémoire cache. Hyper-Threading Technology (Technologie HyperThreading) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la technologie Hyper-Threading. Configuration de la prérécupération Appuyez sur pour configurer les paramètres de prérécupération. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 89 Configuration de la prérécupération Option Description Adjacent Cache Line Prefetch (Prérécupération de la ligne de mémoire cache adjacente) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Permet d'activer ou de désactiver l'optimisation du système pour un accès séquentiel de la mémoire. Hardware Prefetcher (Prérécupérateur de matériel) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive l'unité spéculative dans les processeurs.90 Utilisation du programme de configuration du système Memory Configuration (Configuration mémoire) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. DCU Streamer Prefetcher (Prérécupération du dévideur d'antémémoire de données) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la prérécupération du dévideur d'antémémoire de données (DCU). DCU IP Prefetcher (Prérécupération de l'adresse IP de l'antémémoire de données) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la prérécupération de l'adresse IP de l'antémémoire de données. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 91 Memory Configuration (Configuration de la mémoire) Option Description Memory Frequency (Fréquence de la mémoire) (valeur par défaut : Auto) Sélectionnez une fréquence de fonctionnement de la mémoire. Les options sont [Auto], [800], [1066], [1333], et [1600]. Memory Turbo Mode (Mode Turbo de la mémoire) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive le mode turbo de la mémoire. Memory Throttling Mode (Mode de limitation de la mémoire) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive l'exécution de la mémoire en mode de limitation thermique par boucle fermée.92 Utilisation du programme de configuration du système Memory Operating Mode (Mode de fonctionnement de la mémoire) (valeur par défaut : Optimizer Mode [Mode d'optimisation]) Si une configuration de mémoire valide existe, permet de sélectionner le type de fonctionnement de la mémoire. • Optimizer Mode (Mode d'optimisation : les deux contrôleurs de mémoire fonctionnent en parallèle en mode 64 bits pour optimiser les performances de la mémoire. • Spare Mode (Mode réserve) : permet la mise en réserve de la mémoire • Mirror Mode (Mode Miroir): active la mise en miroir de la mémoire • Advanced ECC Mode (Mode ECC avancé): les contrôleurs fonctionnent ensemble et utilisent le mode 128 bits avec code de correction avancé pour les erreurs multi-bits. Demand Scrubbing (Correction des erreurs de demande) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la corrections des erreurs de DRAM. La correction des erreurs DRAM est la capacité d'écrire des données corrigées sur la mémoire si une erreur corrigeable est détectée lors de la transaction de lecture. Patrol Scrubbing (Détection des erreurs) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la détection des erreurs. L'option Patrol Scrubbing permet de rechercher de manière proactive les erreurs corrigeables de la mémoire système pour les corriger. Memory Operating Voltage (Tension de fonctionnement de la mémoire) (valeur par défaut : Auto) Si l'option Auto est sélectionnée, le système configure la tension sur une valeur optimale basée sur la capacité des modules de mémoire installés. Vous pouvez également attribuer au module de mémoire une tension plus élevée (1,5 V), si les modules prennent en charge des tensions multiples. Les options sont [Auto], [1,5 volts], et [1,35 volts]. REMARQUE : Le BIOS va restreindre automatiquement la sélection si la barrette DIMM ne prend pas en charge les hautes tensions. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 93 SATA Configuration (Configuration SATA) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. NUMA Support (Prise en charge de NUMA) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la prise en charge de l'accès à la mémoire non uniforme (NUMA) afin d'améliorer les performances du processeur. REMARQUE : Cette option est disponible pour les systèmes NUMA qui permettent l'entrelacement de mémoire sur tous les nœuds du processeur. Option Description94 Utilisation du programme de configuration du système SATA Configuration (Configuration SATA) Option Description Embedded SATA Controller (Contrôleur SATA intégré) (valeur par défaut AHCI) Sélectionnez un mode de fonctionnement pour le contrôleur SATA intégré. • Off (désactivé) : désactive le contrôleur SATA. Ce jeton s'applique sur le premier contrôleur SATA intégré. • IDE : active le contrôleur SATA en mode IDE. Définit le code de classe du périphérique en tant qu'IDE et utilise l'IRQ PCI (appelé Mode natif). Ce jeton s'applique sur le premier contrôleur SATA intégré. • AHCI : active le contrôleur SATA en mode AHCI. Définit le code de classe du périphérique en tant que SATA, et définit les BAR AHCI et les registres. Ce jeton s'applique sur le premier contrôleur SATA intégré. • RAID : active le contrôleur SATA en mode RAID. Définit le code de classe du périphérique en tant que RAID, et exécute la mémoire morte en option du RAID. Ce jeton s'applique sur le premier contrôleur SATA intégré. Permet un accès à l'utilitaire de configuration RAID au cours du démarrage système. Embedded SATA Link Rate (Vitesse de liaison SATA intégré) (valeur par défaut : Auto) Sélectionnez une vitesse de liaison SATA. • Auto : définit la vitesse de liaison SATA à la vitesse maximale de 6,0 Gbit/s. • 1.5 Gbps (1,5 Gbit/s) : définit la vitesse de liaison SATA à la vitesse de 1,5 Gbit/s. Pour la consommation d'énergie. • 3.0 Gbps (3,0 Gbit/s) : définit la vitesse de liaison SATA à la vitesse de 3,0 Gbit/s. SATA port 0 (port SATA 0) (valeur par défaut : Auto) Lorsque ce paramètre est défini sur off (désactivé), met hors tension le premier contrôleur de lecteur ATA en série. Lorsqu'il est défini sur auto, il active la prise en charge du BIOS pour le premier contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). SATA Port 1 (Port SATA 1) (valeur par défaut : Auto) Lorsque ce paramètre est défini sur off (désactivé), met hors tension le second contrôleur de lecteur ATA en série. Lorsqu'il est défini sur auto, il active la prise en charge du BIOS pour le second contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent).Utilisation du programme de configuration du système 95 SATA port 2 (port SATA 2) (valeur par défaut : Auto) Lorsque ce paramètre est défini sur off (désactivé), met hors tension le troisième contrôleur de lecteur ATA en série. Lorsqu'il est défini sur auto, il active la prise en charge du BIOS pour le troisième contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). SATA port 3 (port SATA 3) (valeur par défaut : Auto) Lorsque ce paramètre est défini sur off (désactivé), met hors tension le quatrième contrôleur de lecteur ATA en série. Lorsqu'il est défini sur auto, il active la prise en charge du BIOS pour le quatrième contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). SATA port 4 (port SATA 4) (valeur par défaut : Auto) Lorsque ce paramètre est défini sur off (désactivé), met hors tension le cinquième contrôleur de lecteur ATA en série. Lorsqu'il est défini sur auto, il active la prise en charge du BIOS pour le cinquième contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). SATA port 5 (port SATA 5) (valeur par défaut : Auto) Lorsque ce paramètre est défini sur off (désactivé), met hors tension le sixième contrôleur de lecteur ATA en série. Lorsqu'il est défini sur auto, il active la prise en charge du BIOS pour le cinquième contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). Power Saving Features (Fonctions d'économie d'énergie) (valeur par défaut : Auto) Permet d'activer ou de désactiver la fonction qui permet aux disques durs SATA de lancer les transitions de gestion d'alimentation de liaison. HDD Security Erase (Effacer la sécurité de disque dur) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive la fonction de verrouillage de la sécurité des disques durs. Option Description96 Utilisation du programme de configuration du système PCI Configuration (Configuration PCI) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Configuration PCI Option Description Embedded Network Devices (Périphériques réseau intégrés) Appuyez sur pour configurer les lecteurs réseau disponibles. NIC Enumeration (Enumération des cartes réseau) (Par défaut : Onboard [intégré]) Sélectionnez une option de mémoire morte de démarrage pour le réseau local. • Onboard (intégré) : utilise le démarrage PXE sur les cartes réseau pour démarrer le système. • Add-in (complémentaire): utilise le démarrage PXE sur les cartes réseau complémentaires pour démarrer le système. Utilisation du programme de configuration du système 97 Active State Power Management Configuration (Configuration de la gestion d'alimentation d'état active) Appuyez sur pour configurer la gestion de l'alimentation des périphériques PCI Express. PCI Slot Configuration (Configuration de l'emplacement PCI) Appuyez sur pour configurer les périphériques PCI Express. REMARQUE : Lorsque vous installez une carte GPGPU MIC dans le chariot C8220X, le BIOS active automatiquement l'option de décodage de la mémoire PCI 64 bits. PCIe Generation (Génération PCIe) (Par défaut : Gen3) Sélectionnez une vitesse de transmission PCI. • Gen1 : 2.5 GT/s • Gen2 : 5 GT/s • Gen3 : 8 GT/s VT for Direct I/O (VT pour E/S directe) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive la prise en charge de virtualisation matérielle d'Intel. SR-IOV Global Enable (Activation des périphériques SR-IOV avec la commande globale) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive la configuration BIOS des périphériques SR-IOV (Single Root I/O Virtualization). I/OAT DMA Engine (Moteur I/OAT DMA) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Si l'option Enabled (Activé) est sélectionnée, la technologie d'accélération des E/S (I/OAT) est activée pour les contrôleurs réseau qui la prennent en charge. Maximum Payload Size (Taille de la charge utile max.) (valeur par défaut : Auto) Définit la taille de charge utile maximale du contrôleur PCI Express. Les options sont Auto, 128 octets, et 256 octets. Option Description98 Utilisation du programme de configuration du système Embedded Video Controller (Contrôleur de vidéo intégré) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive le contrôleur vidéo intégré. REMARQUE : Cette option doit toujours être définie sur Enabled (Activé). La fonction KVM à distance ne peut fonctionner si ce paramètre est défini sur disabled (désactivé). Video Enumeration (Enumération vidéo)((valeur par défaut : Onboard [intégré]) Sélectionnez le type d'énumération du contrôleur vidéo. • Onboard (intégré) : le contrôleur vidéo intégré est utilisé pour les messages apparaissant lors du démarrage. • Add-in (complémentaire) : le premier contrôleur vidéo complémentaire est utilisé pour les messages apparaissant lors du démarrage. En fonction de l'ordre de recherche du BIOS et de la disposition des logements sur le système. WHEA Support (Prise en charge WHEA) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive la fonction d'architecture d'erreur de matériel Windows (WHEA). Reboot on WOL (ROW) (Redémarrage par Réveil sur Lan) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive la fonction de redémarrage par Réveil sur LAN. La fonction de Redémarrage par Réveil sur LAN cible les contrôleurs réseau lorsque le contrôleur réseau reçoit un paquet magique. Cette option s'affiche lorsque la puce réseau prend en charge la fonction de Redémarrage par Réveil sur LAN. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 99 Embedded Network Devices (Périphériques réseau intégrés) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant.100 Utilisation du programme de configuration du système Embedded Network Devices (Périphériques réseau intégrés) Option Description Embedded NIC1 (Carte réseau 1 intégrée) (valeur par défaut : Enabled with PXE [Activé avec PXE]) Active ou désactive le contrôleur de carte réseau 1 intégré. • Enabled with PXE (Activé avec PXE) : vous permet d'activer la carte réseau intégrée principale du système (pleine fonction), y compris sa mémoire morte de démarrage PXE. • Enabled without PXE (Activé sans PXE) : vous permet d'activer uniquement la carte réseau intégrée principale du système. La mémoire morte de démarrage PXE ou RPL associé est désactivée dans cette option. • iSCSI Remote Boot (Démarrage distant iSCSI) : vous permet de configurer les variables de cible iSCSI et de l'initiateur pour prendre en charge le démarrage à distance iSCSI. Les changements prennent effet après le redémarrage du système. • Disabled (désactivé) : vous permet de désactiver la carte réseau intégrée principale du système. Embedded NIC2 (Carte réseau 2 intégrée) (valeur par défaut : Enabled without PXE [Activé sans PXE]) Active ou désactive le contrôleur de carte réseau 2 intégré. • Enabled with PXE (Activé avec PXE) : vous permet d'activer la carte réseau intégrée secondaire du système (pleine fonction), y compris sa mémoire morte de démarrage PXE. • Enabled without PXE (Activé sans PXE) : vous permet d'activer uniquement la carte réseau intégrée secondaire du système. La mémoire morte de démarrage PXE ou RPL associé est désactivée dans cette option. • iSCSI Remote Boot (Démarrage distant iSCSI) : vous permet de configurer les variables de cible iSCSI et de l'initiateur pour prendre en charge le démarrage à distance iSCSI. Les changements prennent effet après le redémarrage du système. • Disabled (désactivé) : vous permet de désactiver la carte réseau intégrée principale du système. Utilisation du programme de configuration du système 101 iSCSI Remote Boot (Amorçage iSCSI à distance) Option Description iSCSI Initiator Name (Nom de l'initiateur iSCSI) Affiche le nom unique WWN de l'initiateur. REMARQUE : Seul le format iqn est accepté. Enable DHCP (Activer le DHCP) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive les paramètres de réseau DHCP. Initiator IP Address (Adresse IP de l'initiateur) Définit l'adresse IP statique de l'initiateur. Initiator Subnet Mask (Masque de sous-réseau de l'initiateur) Définit le masque de sous-réseau de l'adresse IP statique. Gateway (Passerelle) Définit la passerelle IP de l'adresse IP statique. Target IP (Adresse IP de la cible) Définit le Nom de l'adresse IP cible. Target IP Address (Adresse IP de la cible) Définit l'adresse IP statique de la cible. Target Port (Port cible) Définit le port cible. Boot LUN (Numéro d'unité logique d'amorçage) Définit la représentation hexadécimale du numéro d'unité logique. CHAP Type (Type d'authentification CHAP) (Par défaut : None [Aucun]) Sélectionnez le type d'authentification CHAP. Les options sont [None] (Aucun), [One Way CHAP] (Authentification CHAP unidirectionnelle), et [Mutual CHAP] (Authentification CHAP mutuelle).102 Utilisation du programme de configuration du système Active State Power Management Configuration (Configuration de la gestion d'alimentation d'état active) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Active State Power Management Configuration (Configuration de la gestion d'alimentation d'état active) Option Description PCIe Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement PCIe) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Sélectionnez un protocole de gestion d'alimentation d'état active (ASPM) pour le logement PCI Express. Les options sont [Disabled] (désactivé), [L0], [L1], [L0 & L1], [L0s Downstream] (L0s en aval), et [L0s Downstream + L1] (L0s en aval + L1).Utilisation du programme de configuration du système 103 Onboard LAN ASPM (Gestion d'alimentation d'état active de LAN intégré) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Sélectionnez un protocole ASPM pour le contrôleur réseau intégré. Les options sont [Disabled] (désactivé), [L0], [L1], [L0 & L1], [L0s Downstream] (L0s en aval), et [L0s Downstream + L1] (L0s en aval + L1). Mezzanine Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active de logement mezzanine) (valeur par défaut : Disabled [désactivé]) Sélectionnez un protocole ASPM pour le logement mezzanine. NB-SB Link ASPM (Gestion d'alimentation d'état active de liaison NB-SB) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Sélectionnez un protocole ASPM pour les jeux de puces northbridge et southbridge. Option Description104 Utilisation du programme de configuration du système PCI Slot Configuration (Configuration de l'emplacement PCI) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. PCI Slot Configuration (Configuration de l'emplacement PCI) Option Description PCIe Slot1 (Logement PCIe 1) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive le logement PCIe 1. Les options sont [Disabled] (désactivé), [Enabled] (activé), [Enabled without OPROM] (activé sans OPROM). REMARQUE : Lorsque vous installez une carte GPGPU MIC dans le chariot C8220X, le BIOS active automatiquement l'option de décodage de la mémoire PCI 64 bits. Vous pouvez définir les informations GPGPU à l'aide des commandes IPMI. Pour en savoir plus, voir le Tableau 2-18.Utilisation du programme de configuration du système 105 USB Configuration (Configuration USB) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. USB Configuration (Configuration USB) Option Description Embedded USB Controller (Contrôleur USB intégré) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive le contrôleur USB intégré au démarrage du système. USB Port with BMC (Port USB avec BMC) (valeur par défaut : Enabled [activé]) Active ou désactive le port USB interne avec prise en charge du contrôleur BMC. 106 Utilisation du programme de configuration du système External USB Port1 (Port USB 1 externe) (valeur par défaut : Enabled [activé]) Active ou désactive le port USB 1 externe. External USB Port2 (Port USB 2 externe) (valeur par défaut : Enabled [activé]) Active ou désactive le port USB 2 externe. Internal USB Connector (Connecteur USB interne) (valeur par défaut : Disabled [désactivé]) Permet d'activer ou de désactiver le port USB interne. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 107 Menu Security (Sécurité) Le menu Sécurité vous permet de définir les paramètres de sécurité. Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Paramètres de sécurité Option Description Supervisor Password (Mot de passe de superviseur) Indique si un mot de passe superviseur a été défini. Si le mot de passe a été installé, « Installed » (Installé) s'affiche. Dans le cas contraire, « Not Installed » (non installé) s'affiche User Password (Mot de passe d'utilisateur) Indique si un mot de passe superviseur a été défini. Si le mot de passe a été installé, « Installed » (Installé) s'affiche. Dans le cas contraire, « Not Installed » (non installé) s'affiche108 Utilisation du programme de configuration du système Change Supervisor (Modifier le mot de passe de superviseur) Vous pouvez installer un mot de passe de superviseur, et si vous installez un mot de passe de superviseur, vous pouvez alors installer un mot de passe d'utilisateur. Un mot de passe d'utilisateur n'offre pas d'accès à de nombreuses fonctions de l'utilitaire de configuration du système. Remarque : l'option Change User Password (Modifier le mot de passe d'utilisateur) n'apparaît qu'après avoir défini le mot de passe de superviseur. Sélectionnez cette option puis appuyez sur la touche pour accéder au sous-menu, une boîte de dialogue apparaît vous permettant de saisir un mot de passe. Vous ne pouvez pas saisir plus de six lettres ou chiffres. Appuyez sur une fois le mot de passe saisi. Une deuxième boîte de dialogue vous demande de confirmer le mot de passe. Appuyez sur une fois que vous l'avez correctement ressaisi. Si la confirmation du mot de passe est incorrecte, un message d'erreur apparaît. Le mot de passe est stocké dans la NVRAM une fois l'ezPORT terminé. Le mot de passe est requis au démarrage, ou lorsque l'utilisateur entre dans l'utilitaire de configuration. Change User Password (Modifier le mot de passe d'utilisateur) Installe ou modifie le mot de passe d'utilisateur. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 109 Menu Server (Serveur) Le menu Serveur vous permet de configurer les paramètres du chariot de calcul. Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Paramètres du serveur Option Description Status of BMC (État du contrôleur BMC) Affiche l'état BMC. IPMI Specification Version (Version de la spécification IPMI) Affiche le numéro de version du micrologiciel de l'interface de gestion de la plateforme intelligente (IPMI). BMC Firmware Version (Version du micrologiciel BMC) Affiche le numéro de version du micrologiciel BMC. 110 Utilisation du programme de configuration du système NIC1 Mac Address (Adresse MAC de la carte réseau 1) Affiche l'adresse MAC du connecteur NIC1. NIC2 Mac Address (Adresse MAC de la carte réseau 2) Affiche l'adresse MAC du connecteur NIC2. ACPI SPMI Table (Tableau SPMI ACPI) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Lorsque cette option est activée, le BIOS active le tableau de l'interface d'alimentation et de gestion avancée (ACPI) et de l'interface de gestion du processeur de service (SPMI) pour l'installation du pilote IPMI. Lorsque cette option est désactivée, le BIOS désactive le tableau ACPI SPMI pour la mise à jour de la mémoire morte du BMC. Set BMC LAN Configuration (Définir la configuration du réseau local du contrôleur BMC) Appuyez sur pour définir le réseau du contrôleur BMC. Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) Appuyez sur pour configurer les paramètres de port série associés à la redirection de la console. Restore on AC Power Loss (Restauration si perte d'alimentation CA) (valeur par défaut : Power On, Allumé) Sélectionnez l'état d'alimentation pour le retour de l'alimentation CA. • Power Off (Eteint) : le système reste éteint jusqu'à ce que l'utilisateur appuie sur le bouton de mise en marche. • Last State (Dernier état) : le système rétablit le dernier état d'alimentation existant avant la perte d'alimentation. • Power On (Allumé) : le système se rallume après la perte d'alimentation CA. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 111 Power Staggering AC Recovery (Récupération de l'alimentation en CA échelonnée) (valeur par défaut : Immediate [Immédiat]) Définissez le délai après lequel le système se rallume après une perte d'alimentation, une fois l'alimentation revenue. • Immediate (immédiat): se rallume (sans délai) • Random (Aléatoire) : automatique • User Defined (défini par l'utilisateur) : délai défini par l'utilisateur. Power Button (Bouton d'alimentation) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Si l'option Enabled (Activé) est sélectionnée, le bouton d'alimentation peut mettre le système hors tension. Si vous sélectionnez Disabled (Désactivé), le bouton sert uniquement à mettre le système sous tension. View System Event Log (Afficher le journal des événements système) Appuyez sur pour afficher le journal des événements système du BMC. Event Logging (Journalisation des événements) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la journalisation des événements système dans le BIOS. NMI On Error (Interruption NMI lors d'une erreur) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la génération d'une interruption non masquée (NMI) par le BIOS lorsqu'une erreur PCI Express non corrigeable survient. Option Description112 Utilisation du programme de configuration du système Set BMC LAN Configuration (Définir la configuration du réseau local du contrôleur BMC) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Set BMC LAN Configuration (Définir la configuration du réseau local du contrôleur BMC) Option Description Channel Number (Numéro de canal) Indique le numéro de canal du réseau local du contrôleur BMC. Channel Number Status (État du numéro de canal) Affiche l'état du numéro de canal du contrôleur BMC.Utilisation du programme de configuration du système 113 BMC LAN Port Configuration (Configuration du port LAN du contrôleur BMC) (valeur par défaut : Shared-NIC [NIC partagée]) Définissez le port de gestion BMC sur le port NIC dédié ou partagé. Les options sont [Dedicated NIC] (NIC dédié) et [Shared NIC] (NIC partagé). BMC NIC IP Source (Source IP de la carte réseau BMC) (valeur par défaut : DHCP) Définissez BMC pour obtenir l'adresse IP à l'aide du DHCP ou établir une adresse statique. IP Address (Adresse IP) Définit l'adresse IP statique. Subnet Mask (Masque de sous-réseau) Définit le masque de sous-réseau de l'adresse IP statique. Gateway Address (Adresse de passerelle) Définit la passerelle IP de l'adresse IP statique. IPV6 Mode (Mode IPV6) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive la prise en charge du protocole Internet IPv6. Si ce paramètre est défini sur Enabled (activé), configurez le préfixe IPv6, l'adresse IP et l'adresse de la passerelle. Option Description114 Utilisation du programme de configuration du système Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Remote Access Configuration (Configuration de l'accès distant) Option Description Remote Access (Accès à distance) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Active ou désactive la redirection de console série. Serial port number (Numéro du port série) (Paramètre par défaut : COM1) Sélectionnez un port série pour la redirection de la console. • COM1 : active la redirection de la console via le port COM1. Voir le jeton D7h. • COM2 as SOL (COM2 en tant que SOL) : active la redirection de la console via le port COM2.Utilisation du programme de configuration du système 115 Serial Port Address (Adresse du port série) (valeur par défaut : 3F8h/2F8h) Spécifie l'adresse de port d'E/S de base du port série. • 3F8h/2F8h : définit l'adresse du port série frontal sur 0x3F8 et l'adresse du port série interne sur 0x2F8. • COM2 as SOL (COM2 en tant que SOL) : définit l'adresse du port série frontal sur 0x2F8 et l'adresse du port série interne sur 0x3F8. Serial Port Mode (Mode du port en série) (valeur par défaut : 115200 8,n,1) Sélectionnez un débit en bauds pour le port série. Les options sont [115200 8,n,1], [57600 8,n,1], [38400 8,n,1], [192008,n,1], et [9600 8,n,1]. Flow Control (Contrôle du flux) (valeur par défaut : None [Aucun]) Sélectionnez un contrôle de flux pour la redirection de la console. Les options sont [None] (Aucun) et [Software] (Logiciel). Redirection After BIOS POST (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS) (valeur par défaut : Always [Toujours]) Si ce paramètre est défini sur Always (Toujours), la redirection de la console est toujours active. S'il est défini sur Disabled (Désactivé), la redirection de la console est désactivée après le POST. Terminal Type (Type de terminal) (par défaut : ANSI) Sélectionnez un type de terminal cible pour la redirection de la console. Les options sont [ANSI], [VT100], et [VT-UTF8]. VT-UTF8 Combo Key Support (Prise en charge de touches combinées VT-UTF8) (valeur par défaut : Enabled, Activé) Active ou désactive la prise en charge de touches combinées VT-UTF8 pour les terminaux ANSI/VT100. Option Description116 Utilisation du programme de configuration du système View System Log (Afficher le journal du système) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. View System Log (Afficher le journal du système) Option Description View BMC SEL Event Log (Afficher le journal des événements système du contrôleur BMC) Affiche tous les événements dans le journal des événements du système BMC. Clear BMC SEL Event Log (Effacer le journal des événements système BMC) Supprime tous les événements dans le journal des événements du système BMC. Utilisation du programme de configuration du système 117 Menu Boot (Démarrage) Le menu Démarrage vous permet de définir les paramètres d'amorçage du POST. Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Boot Settings (Paramètres d'amorçage) Option Description Quiet Boot (Démarrage en mode silencieux) (valeur par défaut : Enabled [Activé]) Activez cet élément pour afficher l'écran d'accueil ou l'écran récapitulatif, plutôt que les détails du flux du POST. Lorsque ce mode est désactivé, les messages d'auto-test de démarrage habituels apparaissent. Pause on Errors (Pause sur les erreurs) (valeur par défaut : Disabled [Désactivé]) Active ou désactive l'affichage d'une invite par le BIOS vous invitant à appuyer sur ou si des erreurs surviennent lors du POST. 118 Utilisation du programme de configuration du système Force PXE Boot only (Forcer uniquement le démarrage PXE) (valeur par défaut : Disabled [désactivé]) Active ou désactive PXE en tant que périphérique de démarrage unique. Boot Mode (Mode d'amorçage) (Option pas défaut : BIOS) Sélectionnez un mode de démarrage du système. • BIOS : l'interface de démarrage standard au niveau du BIOS • UEFI : une interface d'amorçage 64 bits améliorée, basée sur les spécifications UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) et superposée au BIOS du système. Boot Type Order (Ordre d'amorçage) Appuyez sur pour définir la séquence d'amorçage préférée parmi tous les périphériques disponibles. Legacy Boot Device (Périphérique de démarrage hérité) Appuyez sur pour définir la séquence d'amorçage préférée parmi tous les périphériques USB hérités disponibles. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 119 Menu Exit (Quitter) Descendez jusqu'à cet élément puis appuyez sur la touche pour afficher l'écran suivant. Exit Options (Options de sortie) Option Description Save Changes and Exit (Enregistrer les modifications et quitter) Sélectionnez cet élément et appuyez sur pour enregistrer les modifications de l'utilitaire de configuration et quitter ce dernier. Lorsque la boîte de dialogue Save Changes and Exit (Enregistrer les modifications et quitter) apparaît, appuyez sur pour enregistrer les modifications et quitter ou appuyez sur pour revenir au menu de configuration principale.120 Utilisation du programme de configuration du système Discard Changes and Exit (Annuler les modifications et quitter) Sélectionnez cet élément et appuyez sur pour annuler les modifications de l'utilitaire de configuration et quitter ce dernier. Lorsque la boîte de dialogue Discard Changes and Exit (Annuler les modifications et quitter) apparaît, appuyez sur pour annuler les modifications et quitter ou appuyez sur pour revenir au menu de configuration principale. Save Changes (Enregistrer les modifications) Sélectionnez cet élément et appuyez sur Entrée pour enregistrer les modifications effectuées sans quitter l'utilitaire de configuration. Discard Changes (Ignorer les modifications) Sélectionnez cet élément et appuyez sur pour ignorer les modifications effectuées sans quitter l'utilitaire de configuration. Load Optimal Defaults (Charger les paramètres optimaux par défaut) Si vous mettez en surbrillance cet élément et appuyez sur , une boîte de dialogue vous demande si vous souhaitez installer les paramètres optimaux pour tous les éléments de l'utilitaire de configuration. Appuyez sur la touche pour indiquer Oui puis pressez sur pour installer les paramètres optimaux. Les valeurs par défaut des paramètres optimaux sont assez exigeantes. Le système peut ne pas fonctionner avec ces paramètres s'il dispose de puces de mémoire lentes ou d'autres composants peu performants. Load Customized Defaults (Charger les paramètres par défaut personnalisés) Chargez les valeurs des seconds paramètres par défaut de la NVRAM pour tous les paramètres d'installation. Save Customized Defaults (Enregistrer les paramètres par défaut personnalisés) Enregistrez tous les paramètres de configuration sur la NVRAM comme seconds paramètres par défaut. Option DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 121 Interfaces de ligne de commande pour les options de la configuration du système Les options du menu System Setup (Configuration système) vous permettent de contrôler l'utilitaire de configuration du système (syscfg). Cet utilitaire est inclus dans le DTK (Dell OpenManage Deployment Toolkit). Consultez le Guide d'utilisation du Deployment Toolkit, version 1.3 pour obtenir des informations supplémentaires sur l'installation et l'utilisation des utilitaires DTK, et le Guide de référence de l'interface de ligne de commande de Deployment Toolkit, version 1.3 pour obtenir une liste complète des options, sous-options et arguments valides pour utiliser BMCCFG.EXE afin de configurer et de gérer votre contrôleur BMC. Vous pouvez utiliser l'utilitaire de configuration du système dans les cas suivants : • Pour modifier l'option System Setup (Configuration système) par le jeton D4 : ./syscfg –t=D4_token_id (Exemple: ./syscfg -t=0x002D pour activer l'option NIC1 Option ROM [Mémoire morte en option de la carte réseau 1]) • Pour vérifier l'état d'activité du jeton : ./syscfg --istokenactive=D4_token_id (Exemple: ./syscfg --istokenactive=0x002D pour vérifier l'état d'activité du jeton de l'option NIC1 Option ROM) • Pour modifier directement l'option System Setup grâce à la mémoire du BMC : ./ipmitool raw (Exemple: ./ipmitool raw 0xc 1 1 3 10 106 42 120 pour définir l'adresse IP du port de gestion du BMC sur 10.106.42.120)122 Utilisation du programme de configuration du système Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 Jeton Option de configuration Description 002D Embedded NIC1 (Carte réseau intégrée NIC1) Active le contrôleur NIC1 intégré (pleine fonction), y compris sa mémoire morte de démarrage PXE. 002E Embedded NIC1 (Carte réseau intégrée NIC1) Désactive le contrôleur de carte réseau 1 intégré. 0051 N/A Pour le prochain démarrage du système, définissez la priorité IPL sur : stockage USB, disque dur, CD/ DVD-ROM, RAID, Réseau (si ces périphériques sont disponibles). 0052 N/A Pour le prochain démarrage du système, définissez la priorité IPL sur : disque dur puis mémoires mortes en option (si ces périphériques sont disponibles). 0053 N/A Pour le prochain démarrage du système, définissez la priorité IPL sur : Réseau, disque dur, RAID, stockage USB, CD/DVD-ROM (si ces périphériques sont disponibles). 0054 N/A Pour le prochain démarrage du système, définissez la priorité IPL sur : CD/DVD-ROM, stockage USB, disque dur, RAID, Réseau (si ces périphériques sont disponibles). 005C N/A Active la mise à jour distante du BIOS au prochain redémarrage afin de rechercher l'image de mise à jour BIOS du système d'exploitation. 005D N/A Désactive la mise à jour distante du BIOS au prochain redémarrage qui recherche l'image de mise à jour BIOS du système d'exploitation. 006E Embedded NIC1 (Carte réseau intégrée NIC1) Active le contrôleur NIC1 intégré, mais désactive la mémoire morte de démarrage PXE ou RPL associée. 0087 Enumération vidéo Permet au BIOS d'utiliser le contrôleur vidéo intégré pour les messages apparaissant lors du démarrage.Utilisation du programme de configuration du système 123 0088 Enumération vidéo Permet au BIOS d'utiliser le premier contrôleur vidéo complémentaire pour les messages apparaissant lors du démarrage. En fonction de l'ordre de recherche du BIOS et de la disposition des logements sur le système. 008C Embedded USB Controller (Contrôleur USB intégré) Permet au BIOS d'activer le contrôleur USB intégré au démarrage du système. 008D Embedded USB Controller (Contrôleur USB intégré) Permet au BIOS d'activer le contrôleur USB intégré au démarrage du système. 00A1 Restore on AC Power Loss (Restauration suite à des pertes d'alimentation en CA) Le système reste éteint jusqu'à ce que l'utilisateur appuie sur le bouton de mise en marche. 00A2 Restore on AC Power Loss (Restauration suite à des pertes d'alimentation en CA) Le système rétablit le dernier état d'alimentation existant avant la perte d'alimentation. 00A3 Restore on AC Power Loss (Restauration suite à des pertes d'alimentation en CA) Le système se rallume après la perte d'alimentation CA. 00BA Embedded NIC2 (Carte réseau intégrée NIC2) Désactive le contrôleur de carte réseau 2 intégré. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description124 Utilisation du programme de configuration du système 00BB Embedded NIC2 (Carte réseau intégrée NIC2) Active le contrôleur NIC2 intégré, mais désactive la mémoire morte de démarrage PXE ou RPL associée. 00BC Embedded NIC2 (Carte réseau intégrée NIC2) Active le contrôleur NIC2 intégré (pleine fonction), y compris sa mémoire morte de démarrage PXE. 00BF Accès à distance Désactive la redirection de console de port série. 00C0 Numéro du port série Active la redirection de la console via le port COM1. Voir le jeton D7h. 00C1 Power Button (Bouton d'alimentation) Active le bouton de mise en marche afin qu'il puisse mettre le système hors-tension. (par défaut) 00C2 Power Button (Bouton d'alimentation) Désactive le bouton de mise en marche de sorte qu'il ne puisse pas mettre le système hors-tension. 00D1 Hyper-Threading Technology (Technologie Hyper-Threading) Active la technologie Hyper-Threading). 00D2 Hyper-Threading Technology (Technologie Hyper-Threading) Désactive la technologie Hyper-Threading). 00D7 Numéro du port série Active la redirection de la console via le port COM2. 00D8 Load Optimal Defaults (Charger les paramètres optimaux par défaut) Installe les paramètres optimaux par défaut pour tous les éléments de l'utilitaire de configuration lors du prochain démarrage. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 125 00FE Legacy USB Support (Prise en charge USB héritée) Désactive la capacité du système à fournir une prise en charge USB héritée pour le système d'exploitation. 00FF Legacy USB Support (Prise en charge USB hérité) Active la capacité du système à fournir une prise en charge USB héritée pour le système d'exploitation. 0117 SATA port0 (Port SATA 0) Désactive le premier contrôleur de lecteur ATA série. 0118 SATA port0 (Port SATA 0) Active la prise en charge du BIOS pour le premier contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). 0119 SATA Port1 (Port SATA 1) Désactive le second contrôleur de lecteur ATA série. 011A SATA Port1 (Port SATA 1) Active la prise en charge du BIOS pour le second contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). 011B SATA Port2 (Port SATA 2) Désactive le troisième contrôleur de lecteur ATA série. 011C SATA Port2 (Port SATA 2) Active la prise en charge du BIOS pour le troisième contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). 011D SATA Port3 (Port SATA 3) Désactive le quatrième contrôleur de lecteur ATA série. 011E SATA Port3 (Port SATA 3) Active la prise en charge du BIOS pour le quatrième contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). 011F SATA port 4 (port SATA 4) Désactive le cinquième contrôleur de lecteur ATA série. 0120 SATA port 4 (port SATA 4) Active la prise en charge du BIOS pour le cinquième contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description126 Utilisation du programme de configuration du système 0121 SATA port 5 (port SATA 5) Désactive le sixième contrôleur de lecteur ATA série. 0122 SATA port 5 (port SATA 5) Active la prise en charge du BIOS pour le sixième contrôleur de lecteur ATA en série (activé si présent, erreur de POST si absent). 0135 Embedded SATA Controller (Contrôleur SATA intégré) Désactive le contrôleur SATA. Ce jeton s'applique sur le premier contrôleur SATA intégré. 0137 Embedded SATA Controller (Contrôleur SATA intégré) Active le contrôleur SATA en mode IDE. Définit le code de classe du périphérique en tant qu'IDE et utilise l'IRQ PCI (appelé Mode natif). Ce jeton s'applique sur le premier contrôleur SATA intégré. 0138 Embedded SATA Controller (Contrôleur SATA intégré) Active le contrôleur SATA. Définit le code de classe du périphérique en tant que SATA, et définit les BAR AHCI et les registres. Ce jeton s'applique sur le premier contrôleur SATA intégré. 0139 Embedded SATA Controller (Contrôleur SATA intégré) Active le contrôleur SATA. Définit le code de classe du périphérique en tant que RAID, et exécute la mémoire morte en option du RAID. Ce jeton s'applique sur le premier contrôleur SATA intégré. 013E Memory Remapping (Redéfinition du mappage de la mémoire) (3Go à 4Go) Lorsque cette option est désactivée, la redéfinition du mappage de la mémoire déplace l'espace mémoire derrière le trou PCI vers l'espace dépassant 4 Go. 013F Memory Remapping (Redéfinition du mappage de la mémoire) (3Go à 4Go) Lorsque cette option est activée, la redéfinition du mappage de la mémoire déplace l'espace mémoire (3Go à 4 Go) vers l'espace dépassant 4 Go. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 127 0140 Execute-Disable (XD) Bit Capability (ExécuterDésactiver la capacité bit) Lorsque cette option est désactivée, les processeurs Intel prenant en charge la fonction XD reporte la prise en charge sur le système d'exploitation. 0141 Execute-Disable (XD) Bit Capability (ExécuterDésactiver la capacité bit) Lorsque cette option est activée, les processeurs Intel prenant en charge la fonction XD reporte la prise en charge sur le système d'exploitation. Si le système d'exploitation prend en charge ce mécanisme de pagination étendue, il protégera le système contre certains virus logiciels qui exploitent le dépassement de la mémoire tampon. 014A Virtualization Technology (Technologie de virtualisation) Vous permet de désactiver la technologie VT dans les processeurs applicables. Si elle est désactivée, la fonction VT est inutilisable sur n'importe quel SE. 014B Virtualization Technology (Technologie de virtualisation) Vous permet d'activer la technologie VT dans les processeurs applicables. 014E External USB PORT1 (PORT1 USB externe) Vous permet de désactiver l'alimentation électrique du connecteur USB externe 1. 014F External USB PORT1 (PORT1 USB externe) Vous permet d'activer l'alimentation électrique du connecteur USB externe 1. 0168 Max CPUID Value Limit (Limite de la valeur de l'ID de l'UC max) Certains systèmes d'exploitation, notamment (NT4), échouent si la valeur retournée dans EAX est > 3 lorsque l'instruction CPUID est exécutée avec EAX= 0. Ce paramètre désactive les 3 ou moins. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description128 Utilisation du programme de configuration du système 0169 Max CPUID Value Limit (Limite de la valeur de l'ID de l'UC max) Certains systèmes d'exploitation, notamment (NT4), échouent si la valeur retournée dans EAX est > 3 lorsque l'instruction CPUID est exécutée avec EAX= 0. Ce paramètre limite la fonction CPUID à 3. 0171 Adjacent Cache Line Prefetch (Prérécupération de la ligne de mémoire cache adjacente) Permet de désactiver l'optimisation du système pour un accès séquentiel de la mémoire. Le processeur récupère la ligne de mémoire cache contenant les données dont il a besoin. 0172 Adjacent Cache Line Prefetch (Prérécupération de la ligne de mémoire cache adjacente) Permet d'activer l'optimisation du système pour un accès séquentiel de la mémoire. Le processeur récupère la ligne de mémoire cache adjacente dans la deuxième moitié du secteur. 0173 Hardware Prefetcher (Prérécupérateur de matériel) Désactive le prérécupérateur matériel du processeur. 0174 Hardware Prefetcher (Prérécupérateur de matériel) Active le prérécupérateur matériel du processeur. 0178 Accès à distance Active la redirection de la console série. 0189 External USB PORT2 (PORT2 USB externe) Vous permet de désactiver l'alimentation électrique du connecteur USB externe 2. 018A External USB PORT2 (PORT2 USB externe) Vous permet d'activer l'alimentation électrique du connecteur USB externe 2. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 129 0199 Power Saving Features (Fonctions d'économie d'énergie) Permet de désactiver la fonction qui permet aux disques durs SATA de lancer les transitions de gestion d'alimentation de liaison. 019A Power Saving Features (Fonctions d'économie d'énergie) Permet d'activer la fonction qui permet aux disques durs SATA de lancer les transitions de gestion d'alimentation de liaison. 01C4 NUMA Support (Prise en charge de NUMA) Désactive la prise en charge NUMA permettant d'améliorer les performances du processeur. Cette option est disponible pour les systèmes NUMA qui permettent l'entrelacement de mémoire sur tous les nœuds du processeur. 01C5 NUMA Support (Prise en charge de NUMA) Active la prise en charge NUMA permettant d'améliorer les performances du processeur. Cette option est disponible pour les systèmes NUMA qui permettent l'entrelacement de mémoire sur tous les nœuds du processeur. 01C4 Node Interleave (Entrelacement des nœuds) Désactive l'option d'entrelacement des nœuds. Cette option est disponible pour les systèmes NUMA qui permettent l'entrelacement de mémoire sur tous les nœuds du processeur. 01C5 Node Interleave (Entrelacement des nœuds) Active l'option d'entrelacement des nœuds. Cette option est disponible pour les systèmes NUMA qui permettent l'entrelacement de mémoire sur tous les nœuds du processeur. 01CF I/OAT DMA Engine (Moteur DMA I/ OAT) Permet d'activer la technologie d'accélération des E/S (I/OAT, I/O Acceleration Technology). A définir uniquement sur Enabled (activé) si la technologie I/OAT est prise en charge par la configuration matérielle et logicielle. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description130 Utilisation du programme de configuration du système 01D0 I/OAT DMA Engine (Moteur DMA I/ OAT) Désactive le moteur DMA I/OAT. Cette fonction doit être désactivée uniquement si la technologie I/OAT est prise en charge à la fois par le matériel et par les logiciels. 01DA Embedded NIC1 (Carte réseau intégrée NIC1) Active la carte réseau NIC1 avec le démarrage distant iSCSI. 01DB Embedded NIC2 (Carte réseau intégrée NIC2) Active la carte réseau NIC2 avec le démarrage distant iSCSI. 01EA Turbo Mode (Mode Turbo) Désactive le mode Turbo de la mémoire. Désactive la capacité du cœur du processeur d'augmenter sa fréquence. 01EB Turbo Mode (Mode Turbo) Active le mode Turbo de la mémoire. Permet au cœur du processeur d'augmenter sa fréquence. 01F0 Embedded NIC3 (Carte réseau 3 intégrée) Active le contrôleur NIC3 intégré. 01F1 Embedded NIC3 (Carte réseau 3 intégrée) Active le contrôleur NIC3 intégré, mais désactive la mémoire morte de démarrage PXE ou RPL associée. 01F2 Embedded NIC3 (Carte réseau 3 intégrée) Active le contrôleur NIC3 intégré (pleine fonction), y compris sa mémoire morte de démarrage PXE. 01F3 Embedded NIC3 (Carte réseau 3 intégrée) Active la carte réseau NIC3 avec le démarrage distant iSCSI. 0204 VT for Direct I/O (VT pour l'E/S directe) Permet de désactiver Virtualization Technology d'Intel pour l'E/S directe (VT-d) qui améliore la prise en charge de l'E/S (DMA) lors de l'exécution d'un moniteur de machine virtuelle Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 131 0205 VT for Direct I/O (VT pour l'E/S directe) Permet d'activer Virtualization Technology d'Intel pour l'E/S directe (VT-d) qui améliore la prise en charge de l'E/S (DMA) lors de l'exécution d'un moniteur de machine virtuelle 0211 Internal USB PORT (PORT USB interne) Désactive le connecteur USB interne. 0212 Internal USB PORT (PORT USB interne) Active le connecteur USB interne. 021F Maximum Performance (Performances optimales) Définit la gestion de l'alimentation du système sur la performance maximale. 0221 OS Control (Contrôle du système d'exploitation) Permet de modifier l'état de performance du SE. 0224 Embedded Video Controller (Contrôleur vidéo intégré) Active le contrôleur vidéo intégré en tant que périphérique vidéo principal. 0225 Embedded Video Controller (Contrôleur vidéo intégré) Désactive le contrôleur vidéo intégré. 022D Boot Mode (Mode d'amorçage) Active l'amorçage sur les système d'exploitation compatibles UEFI (Unified Extensible Firmware Interface). 022E Boot Mode (Mode d'amorçage) Permet l'amorçage en mode hérite, pour garantir la compatibilité avec les systèmes d'exploitation qui ne prennent pas en charge l'UEFI. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description132 Utilisation du programme de configuration du système 0231 Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Les quatre cœurs du processeur sont activés. Ceci ne s'applique qu'aux processeurs à quatre cœurs. 0232 Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Deux cœurs du processeur sont activés. Ceci ne s'applique qu'aux processeurs à deux ou quatre cœurs. 0233 Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Un seul cœur du processeur est activé. Ceci ne s'applique qu'aux processeurs à deux ou quatre cœurs. 024B C States (États C) Lorsque l'option est activée, le processeur peut fonctionner dans tous les états d'alimentation disponibles. (par défaut) 024C C States (États C) Lorsque cette option est désactivée, aucun état C n'est disponible pour le processeur. 024D Pause on Errors (Pause sur les erreurs) Permet au BIOS d'afficher un message d'invite à appuyer sur F1/F2 si une erreur survient. Le BIOS s'arrête à l'invite F1/F2. 024E Pause on Errors (Pause sur les erreurs) Désactive la capacité du BIOS d'afficher un message d'invite à appuyer sur F1/F2 si une erreur survient. Le BIOS s'arrête à l'invite F1/F2. 024F Quiet Boot (Démarrage en mode silencieux) Active l'affichage de l'écran d'accueil ou récapitulatif, plutôt que les détails du flux du POST. 0250 Quiet Boot (Démarrage en mode silencieux) Désactive l'affichage de l'écran d'accueil ou récapitulatif. L'utilisateur peut voir les détails des messages du POST 0251 N/A Le NIC1 est utilisé pour l'amorçage PXE suivi par NIC2. 0252 N/A Le NIC2 est utilisé pour l'amorçage PXE suivi par NIC1. 0254 3F8h/2F8h Définit l'adresse du port série arrière sur 0x3F8 et l'adresse du port série interne sur 0x2F8 Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 133 0257 2F8h/3F8h Définit l'adresse du port série arrière sur 0x2F8 et l'adresse du port série interne sur 0x3F8. 025D Optimizer Mode (Mode d'optimisation) Sélectionne le mode d'optimisation en tant que mode de fonctionnement de la mémoire. 025E Spare Mode (Mode réserve) Sélectionne le mode réserve en tant que mode de fonctionnement de la mémoire. 025F Mirror mode (Mode de mise en miroir) Sélectionne le mode de mise en miroir en tant que mode de fonctionnement de la mémoire. 0260 Advanced ECC Mode (mode Fonctions ECC avancées) Sélectionne les fonctions ECC avancées (Lockstep, Chipkill) en tant que mode de fonctionnement de la mémoire. 026A Coherent HT Link Speed (Vitesse de liaison HT cohérente) Définit la prise en charge de la spécification HyperTransport 1. 026B Coherent HT Link Speed (Vitesse de liaison HT cohérente) Définit la prise en charge de la spécification HyperTransport 3. 026E Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Ce champ contrôle le nombre de cœurs actifs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal de cœurs par processeur sera activé. 026F Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Ce champ contrôle le nombre de cœurs actifs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal de cœurs par processeur sera activé. 0270 Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Ce champ contrôle le nombre de cœurs actifs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal de cœurs par processeur sera activé. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description134 Utilisation du programme de configuration du système 0271 Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Ce champ contrôle le nombre de cœurs actifs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal de cœurs par processeur sera activé. 0272 Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Ce champ contrôle le nombre de cœurs actifs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal de cœurs par processeur sera activé. 027B HT Assist (Assistance HT) Désactive l'option de la puce de filtrage de capteur dans la configuration système. Certaines applications peuvent entrainer une réduction des performances de la puce lorsque cette option est activée. 027C HT Assist Active l'option de la puce de filtrage de capteur dans la configuration système. Certaines applications peuvent entrainer une réduction des performances de la puce lorsque cette option est désactivée. 02A1 C1E State (État C1E) Active l'état Enhanced Halt (C1E) du processeur. (par défaut) 02A2 C1E State (État C1E) Désactive l'état C1-E du processeur. Ceci est à vos risques et périls. Lorsque vous désactivez cette option, un avertissement apparaît dans un message d'aide de la configuration du BIOS et un message contextuel apparaît lorsque cette option est modifiée. 02A9 DRAM Prefetcher (Prérécupérateur DRAM) Empêche les références DRAM de déclencher des requêtes de prérécupération DRAM. 02AA DRAM Prefetcher (Prérécupérateur DRAM) Active l'unité de prérécupération DRAM dans le Northbridge. 02AB HW Prefetch Training on SW Empêche le prérécupérateur de matériel de prendre en compte les prérécupérations de logiciel lorsqu'il détecte des avancées pour les requêtes de prérécupération. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 135 02AC HW Prefetch Training on SW Permet au prérécupérateur de matériel de prendre en compte les prérécupérations de logiciel lorsqu'il détecte des avancées pour les requêtes de prérécupération. (par défaut) 02AD SR-IOV Global Enable (Activation des périphériques SR-IOV avec la commande globale) Active la prise en charge BIOS pour les périphériques SRIOV. 02AE SR-IOV Global Enable (Activation des périphériques SR-IOV avec la commande globale) Désactive la prise en charge BIOS pour les périphériques SRIOV. 02B6 Memory Operating Voltage (Tension de fonctionnement de la mémoire) Indique que toutes les barrettes DIMM du système fonctionnent à 1,5 volts. 02B7 Memory Operating Voltage (Tension de fonctionnement de la mémoire) Indique que toutes les barrettes DIMM du système fonctionnent à 1,35 volts. 02B8 Memory Operating Voltage (Tension de fonctionnement de la mémoire) Ce paramètre indique que la tension de fonctionnement de la mémoire sera définie automatiquement par le code d'initialisation de la mémoire en fonction de la capacité DIMM installée et de la configuration mémoire du système. Ceci est le paramètre par défaut et définit la tension de fonctionnement de la mémoire sur la tension POR. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description136 Utilisation du programme de configuration du système 02C5 DCU Streamer Prefetcher (Prérécupération du dévideur d'antémémoire de données) Active la prérécupération du dévideur d'antémémoire de données. (par défaut) 02C6 DCU Streamer Prefetcher (Prérécupération du dévideur d'antémémoire de données) Désactive la prérécupération du dévideur d'antémémoire de données. 02C7 Data Reuse Optimization (Optimisation de la réutilisation des données) Définit l'activation des applications HPC. (par défaut) 02C8 Data Reuse Optimization (Optimisation de la réutilisation des données) Définit la désactivation de la réduction de consommation énergétique. 02C9 QPI Bandwidth Priority (Priorité de la bande passante QPI) Définit le calcul des applications de calcul intensif. (par défaut) 02CA QPI Bandwidth Priority (Priorité de la bande passante QPI) Définit l'E/S des applications E/S intensives. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 137 02CE DCU IP Prefetcher (Prérécupération de l'adresse IP de l'antémémoire de données) Active la prérécupération de l'adresse IP de l'antémémoire de données. (par défaut) 02CF DCU IP Prefetcher (Prérécupération de l'adresse IP de l'antémémoire de données) Désactive la prérécupération de l'adresse IP de l'antémémoire de données. 401A Terminal Type (Type de terminal) Si activé, la redirection de la console BIOS fonctionne en mode d'émulation VT100. Voir jetons BFh, C0h, et D7h. 401B Terminal Type (Type de terminal) Si activé, la redirection de la console BIOS fonctionne en mode d'émulation ANSI. Voir jetons BFh, C0h, et D7h. 401C Redirection After BIOS POST (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS) Si activé, la redirection de la console BIOS continue de fonctionner après le transfert de l'amorçage vers le SE. 401D Redirection After BIOS POST (Redirection après l'auto-test de démarrage du BIOS) Si activé, la redirection de la console BIOS fonctionne durant l'amorçage BIOS uniquement et est désactivée avant le transfert de l'amorçage vers le SE. Voir aussi les jetons BFh, C0h, D7h, 401Ah et 401Bh. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description138 Utilisation du programme de configuration du système 4022 1st Boot Priority (1ère priorité d'amorçage) Lorsque le BIOS effectue l'amorçage du système, le premier périphérique PXE est inséré en tant que premier périphérique dans la séquence d'amorçage. L'activation de cette fonction entraîne le fonctionnement du BIOS lors de tous les prochains amorçages et entraîne une modification dans la séquence d'amorçage définie par le système. Le BIOS choisit le premier périphérique PXE comme contrôleur réseau intégré du système, si un tel périphérique est présent et activé, ou le premier périphérique réseau amorçable trouvé dans l'ordre de recherche PCI standard du système. 4026 Manufacturing mode (Mode usine) Active le mode usine de sorte à contourner les tests de mémoire/tâches du POST et les invites F1/F2 sur des messages d'erreur spécifiques. Utilisé uniquement par les fabricants et n'est pas destiné à un usage général. 4027 Manufacturing mode (Mode usine) Désactive le mode usine de sorte à ne pas contourner les tests de mémoire/tâches du POST et les invites F1/F2 sur des messages d'erreur spécifiques. Utilisé uniquement par les fabricants et n'est pas destiné à un usage général. 4033 Mode du port en série Le débit en bauds de la redirection de la console est défini à 115 200 bits par seconde. 4034 Mode du port en série Le débit en bauds de la redirection de la console est défini à 57 600 bits par seconde. 4035 Mode du port en série Le débit en bauds de la redirection de la console est défini à 19 200 bits par seconde. 4036 Mode du port en série Le débit en bauds de la redirection de la console est défini à 9 600 bits par seconde. 403F Clear SMBIOS System Event Log (Effacer le journal des événements système SMBIOS) Efface tous les enregistrements du journal des événements système du contrôleur BMC au prochain démarrage. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 139 4800 Node Manager (Gestionnaire de nœuds) Active le Gestionnaire de nœuds pour les processeurs Intel. 4801 APML Active le mode APML (Advanced Platform Management Link) pour les processeurs AMD. 4802 CPU Power Capping (Plafonnement de l'alimentation du CPU) Permet de définit l'état de performance de processeur le plus élevé dans le SE. (P0-state) (État P0). 4803 CPU Power Capping (Plafonnement de l'alimentation du CPU) Permet de définit l'état de performance de processeur le plus élevé dans le SE. (P1-state) (État P1). 4804 CPU Power Capping (Plafonnement de l'alimentation du CPU) Permet de définit l'état de performance de processeur le plus élevé dans le SE. (P2-state) (État P2). 4805 CPU Power Capping (Plafonnement de l'alimentation du CPU) Permet de définit l'état de performance de processeur le plus élevé dans le SE. (P3-state) (État P3). 4806 CPU Power Capping (Plafonnement de l'alimentation du CPU) Permet de définit l'état de performance de processeur le plus élevé dans le SE. (P4-state) (État P4). 480A C6 State (État C6) Désactive l'état C6 du processeur. Ceci est à vos risques et périls. Lorsque vous désactivez cette option, un avertissement apparaît dans un message d'aide de la configuration du BIOS et un message contextuel apparaît lorsque cette option est modifiée. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description140 Utilisation du programme de configuration du système 480B C6 State (État C6) Active l'état C6 du processeur. (par défaut) 480C L3 Power Control (Contrôle de l'alimentation L3) Désactive l'arrêt de l'horloge pour un sous-cache inactif. 480D L3 Power Control (Contrôle de l'alimentation L3) Active l'arrêt de l'horloge pour un sous-cache inactif. 480E C7 State (État C7) Désactive l'état C7 du processeur. Ceci est à vos risques et périls. Lorsque vous désactivez cette option, un avertissement apparaît dans un message d'aide de la configuration du BIOS et un message contextuel apparaît lorsque cette option est modifiée. 480F C7 State (État C7) Active l'état C7 du processeur. (par défaut) 4810 Non Coherent HT Link Width Largeur de liaison HT non cohérente) Définit la liaison HT sur une largeur de 8 bits. 4811 Non Coherent HT Link Width Largeur de liaison HT non cohérente) Définit la liaison HT sur une largeur de 16 bits. 4812 Non Coherent HT Link Speed (Vitesse de liaison HT non cohérente) Définit la vitesse de liaison HT 800 MHz. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 141 4813 Non Coherent HT Link Speed (Vitesse de liaison HT non cohérente) Définit la vitesse de liaison HT 1000 MHz. 4814 Non Coherent HT Link Speed (Vitesse de liaison HT non cohérente) Définit la vitesse de liaison HT 1200 MHz. 4815 Non Coherent HT Link Speed (Vitesse de liaison HT non cohérente) Définit la vitesse de liaison HT 1600 MHz. 4816 Non Coherent HT Link Speed (Vitesse de liaison HT non cohérente) Définit la vitesse de liaison HT 2000 MHz. 4817 Non Coherent HT Link Speed (Vitesse de liaison HT non cohérente) Définit la vitesse de liaison HT 2600 MHz. 4820 Memory Turbo Mode (Mode Turbo de la mémoire) Désactive le mode Turbo de la mémoire. 4821 Memory Turbo Mode (Mode Turbo de la mémoire) Active le mode Turbo de la mémoire. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description142 Utilisation du programme de configuration du système 4822 NUMA Support (Prise en charge de NUMA) Active l'entrelacement des nœuds pour SLES11. Ceci s'applique aux systèmes NUMA qui permettent l'entrelacement sur tous les nœuds du processeur. 4823 Memory Frequency (Fréquence de la mémoire) Détecte la vitesse d'exécution de la mémoire depuis le matériel désigné (SPD, installation de la mémoire) 4824 Memory Frequency (Fréquence de la mémoire) Définit la vitesse d'exécution de la mémoire sur 800MHz. 4825 Memory Frequency (Fréquence de la mémoire) Définit la vitesse d'exécution de la mémoire sur 1066MHz. 4826 Memory Frequency (Fréquence de la mémoire) Définit la vitesse d'exécution de la mémoire sur 1333MHz. 4827 Memory Frequency (Fréquence de la mémoire) Définit la vitesse d'exécution de la mémoire sur 1600MHz. 4828 Memory Throttling Mode (Mode de limitation de la mémoire) Définit l'exécution de la mémoire en mode de limitation du débit par boucle ouverte (OLTT). (par défaut) 4829 Memory Throttling Mode (Mode de limitation de la mémoire) Définit l'exécution de la mémoire en mode de limitation thermique par boucle fermée (CLTT). Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 143 482A DRAM Scrubbing (Correction des erreurs de DRAM) Désactive la correction des erreurs DRAM qui est la capacité d'écrire des données corrigées sur la mémoire si une erreur corrigeable est détectée lors d'une transaction de lecture. 482B DRAM Scrubbing (Correction des erreurs de DRAM) Active la correction des erreurs DRAM qui est la capacité d'écrire des données corrigées sur la mémoire si une erreur corrigeable est détectée lors d'une transaction de lecture. 482C Demand Scrubbing (Correction des erreurs de demande) Désactive la correction des erreurs de demande qui est la capacité d'écrire des données corrigées sur la mémoire si une erreur corrigeable est détectée lors d'une transaction de lecture. 482D Demand Scrubbing (Correction des erreurs de demande) Active la correction des erreurs de demande qui est la capacité d'écrire des données corrigées sur la mémoire si une erreur corrigeable est détectée lors d'une transaction de lecture. 482E Patrol Scrubbing (Détection des erreurs) Désactive la détection des erreurs qui est la capacité de recherche proactive des erreurs corrigeables sur la mémoire système et de les corriger. 482F Patrol Scrubbing (Détection des erreurs) Active la détection des erreurs qui est la capacité de recherche proactive des erreurs corrigeables sur la mémoire système et de les corriger. 4830 HDD Security Erase (Effacer la sécurité de disque dur) Définit le verrouillage de la sécurité sur tous les disques durs. 4831 HDD Security Erase (Effacer la sécurité de disque dur) Désactive le verrouillage de la sécurité sur tous les disques durs. 4832 AHCI-AMD Prise en charge du lecteur AMD de boîte de réception AHCI. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description144 Utilisation du programme de configuration du système 4833 AHCI-MS Prise en charge du lecteur AMD de boîte de réception Microsoft. 4834 Embedded SATA Link Rate (Vitesse de liaison SATA intégré) Définit la vitesse de liaison SATA intégrée à la vitesse maximale de 6,0 Gbit/s. 4835 Embedded SATA Link Rate (Vitesse de liaison SATA intégré) Définit la vitesse de liaison SATA intégrée à la vitesse minimale de 1,5 Gbit/s. Pour la consommation d'énergie. 4836 Embedded SATA Link Rate (Vitesse de liaison SATA intégré) Définit la vitesse de liaison SATA intégrée à la vitesse minimale de 3,0 Gbit/s. 4840 PCIe Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement PCIe) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur la liaison PCI Express du port. Toutes les entrées sont désactivées. 4841 PCIe Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement PCIe) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur la liaison PCI Express donnée du port. Entrée L0s activée. 4842 PCIe Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement PCIe) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur la liaison PCI Express donnée du port. Entrée L1 activée. 4843 PCIe Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement PCIe) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur la liaison PCI Express donnée du port. Entrées L0s et L1 activées. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 145 4844 PCIe Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement PCIe) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur la liaison PCI Express donnée du port. Entrée L0s activé en aval. 4845 PCIe Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement PCIe) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur la liaison PCI Express donnée du port. Entrée L0s en aval et entrée L1 activées 4846 Onboard LAN ASPM (ASPM LAN intégré) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le réseau local intégré. Toutes les entrées sont désactivées. 4847 Onboard LAN ASPM (ASPM LAN intégré) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le réseau local intégré. Entrée L0s activée. 4848 Onboard LAN ASPM (ASPM LAN intégré) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le réseau local intégré. Entrée L1 activée. 4849 Onboard LAN ASPM (ASPM LAN intégré) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le réseau local intégré. Entrées L0s et L1 activées. 484A Onboard LAN ASPM (ASPM LAN intégré) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le réseau local intégré. Entrée L0s activé en aval. 484B Onboard LAN ASPM (ASPM LAN intégré) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge par le réseau local intégré. Entrée L0s en aval et entrée L1 activées. 484C Mezzanine Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement Mezzanine) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur le logement mezzanine. Toutes les entrées sont désactivées. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description146 Utilisation du programme de configuration du système 484D Mezzanine Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement Mezzanine) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur le logement mezzanine. Entrée L0s activée. 484E Mezzanine Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement Mezzanine) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur le logement mezzanine. Entrée L1 activée. 484F Mezzanine Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement Mezzanine) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur le logement mezzanine. Entrées L0s et L1 activées. 4850 Mezzanine Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement Mezzanine) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur le logement mezzanine. Entrée L0s activé en aval. 4851 Mezzanine Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement Mezzanine) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur le logement mezzanine. Entrée L0s en aval et entrée L1 activées. 4852 NB-SB Link ASPM (ASPM lien NB-SB) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur le NB-SB. Toutes les entrées sont désactivées. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 147 4853 NB-SB Link ASPM (ASPM lien NB-SB) Contrôle le niveau de l'ASPM pris en charge sur le NB-SB. Entrée L1 activée. 4854 Maximum Payload Size (Taille de charge maximale) Détecte automatiquement la taille de charge utile maximale du PCIe. 4855 Maximum Payload Size (Taille de charge maximale) Définit la taille de charge utile maximale du PCIe sur 128 octets. 4856 Maximum Payload Size (Taille de charge maximale) Définit la taille de charge utile maximale du PCIe sur 256 octets. 4857 WHEA Support (Prise en charge WHEA) Désactive l'architecture d'erreur de matériel Windows. 4858 WHEA Support (Prise en charge WHEA) Active l'architecture d'erreur de matériel Windows. 4859 NIC Enumeration (Enumération des cartes réseau) Définit l'amorçage PXE sur la carte réseau complémentaire plutôt que sur la carte réseau intégrée. (par défaut) 485A NIC Enumeration (Enumération des cartes réseau) Définit l'amorçage PXE sur la carte réseau intégrée plutôt que sur la carte réseau complémentaire. 485B PCIe Generation (Génération PCIe) Définit le taux de transmission PCi sur la bande passante Gen3 de 8,0 gigaoctets. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description148 Utilisation du programme de configuration du système 485C PCIe Generation (Génération PCIe) Définit le taux de transmission PCi sur la bande passante Gen2 de 5,0 giga-octets. 485D PCIe Generation (Génération PCIe) Définit le taux de transmission PCi sur la bande passante Gen1 de 2,5 gigaoctets. 485E Reboot on WOL (ROW) (Redémarrage par Réveil sur Lan) Désactive la fonction ROW. (par défaut) La fonction ROW redéfinit le signal WOL de sorte qu'il redémarre la carte système lorsque le système est à l'état state. 485F Reboot on WOL (ROW) (Redémarrage par Réveil sur Lan) Active la fonction ROW. La fonction ROW redéfinit le signal WOL de sorte qu'il redémarre la carte système lorsque le système est à l'état S0/S3. Lorsqu'un paquet WOL est reçu par la carte réseau, le signal de réveil généré par la carte réseau cause un redémarrage matériel de la carte système. 4860 USB PORT with BMC (PORT USB avec BMC) Vous permet de désactiver l'alimentation électrique du port interne USB qui entre en contact avec le BMC. 4861 USB PORT with BMC (PORT USB avec BMC) Permet aux utilisateurs d'activer électriquement le port USB interne qui entre en contact avec le contrôleur BMC. 4870 Force PXE Boot Only (Forcer uniquement le démarrage PXE) Désactive PXE en tant que périphérique de démarrage unique. 4871 Force PXE Boot Only (Forcer uniquement le démarrage PXE) Active PXE en tant que périphérique de démarrage unique. Le système réessaye de démarrer à partir du périphérique PXE. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 149 4873 Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) Ce champ contrôle le nombre de cœurs actifs dans chaque processeur. Par défaut, le nombre maximal de cœurs par processeur sera activé. 4877 PCIe Slot1 (Logement PCIe 1) Vous permet de désactiver l'alimentation électrique du logement PCIe 1. 4878 PCIe Slot1 (Logement PCIe 1) Vous permet d'activer l'alimentation électrique du logement PCIe 1. 4879 PCIe Slot2 (Logement PCIe 2) Vous permet de désactiver l'alimentation électrique du logement PCIe 2. 487A PCIe Slot2 (Logement PCIe 2) Vous permet d'activer l'alimentation électrique du logement PCIe 2. 487B PCIe Slot3 (Logement PCIe 3) Vous permet de désactiver l'alimentation électrique du logement PCIe 3. 487C PCIe Slot3 (Logement PCIe 3) Vous permet d'activer l'alimentation électrique du logement PCIe 3. 487D PCIe Slot4 (Logement PCIe 4) Vous permet de désactiver l'alimentation électrique du logement PCIe 4. 487E PCIe Slot4 (Logement PCIe 4) Vous permet d'activer l'alimentation électrique du logement PCIe 4. 487F Mezzanine Slot (Logement Mezzanine) Vous permet de désactiver l'alimentation électrique du logement mezzanine. 4880 Mezzanine Slot (Logement Mezzanine) Vous permet d'activer l'alimentation électrique du logement mezzanine. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description150 Utilisation du programme de configuration du système 4881 1st Boot Priority (1ère priorité d'amorçage) Définit le disque dur en tant que premier périphérique de démarrage. 4882 1st Boot Priority (1ère priorité d'amorçage) Définit le RAID en tant que premier périphérique de démarrage. 4883 1st Boot Priority (1ère priorité d'amorçage) Définit un périphérique de stockage USB en tant que premier périphérique de démarrage. 4884 1st Boot Priority (1ère priorité d'amorçage) Définit un périphérique CD/DVD ROM en tant que premier périphérique de démarrage. 4885 2nd Boot Priority (2ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique réseau en tant que second périphérique de démarrage. 4886 2nd Boot Priority (2ème priorité d'amorçage) Définit le disque dur en tant que second périphérique de démarrage. 4887 2nd Boot Priority (2ème priorité d'amorçage) Définit le RAID en tant que second périphérique de démarrage. 4888 2nd Boot Priority (2ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique de stockage USB en tant que second périphérique de démarrage. 4889 2nd Boot Priority (2ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique CD/DVD ROM en tant que second périphérique de démarrage. 488A 3rd Boot Priority (3ème priorité d'amorçage) Définit le périphérique réseau en tant que troisième périphérique de démarrage. 488B 3rd Boot Priority (3ème priorité d'amorçage) Définit le disque dur en tant que troisième périphérique de démarrage. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 151 488C 3rd Boot Priority (3ème priorité d'amorçage) Définit le RAID en tant que troisième périphérique de démarrage. 488D 3rd Boot Priority (3ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique de stockage USB en tant que troisième périphérique de démarrage. 488E 3rd Boot Priority (3ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique CD/DVD ROM en tant que troisième périphérique de démarrage. 488F 4th Boot Priority (4ème priorité d'amorçage) Définit le périphérique réseau en tant que quatrième périphérique de démarrage. 4890 4th Boot Priority (4ème priorité d'amorçage) Définit le disque dur en tant que quatrième périphérique de démarrage. 4891 4th Boot Priority (4ème priorité d'amorçage) Définit le RAID en tant que quatrième périphérique de démarrage. 4892 4th Boot Priority (4ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique de stockage USB en tant que quatrième périphérique de démarrage. 4893 4th Boot Priority (4ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique CD/DVD ROM en tant que quatrième périphérique de démarrage. 4894 5th Boot Priority (5ème priorité d'amorçage) Définit le périphérique réseau en tant que cinquième périphérique de démarrage. 4895 5th Boot Priority (5ème priorité d'amorçage) Définit le disque dur en tant que cinquième périphérique de démarrage. 4896 5th Boot Priority (5ème priorité d'amorçage) Définit le RAID en tant que cinquième périphérique de démarrage. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description152 Utilisation du programme de configuration du système 4897 5th Boot Priority (5ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique de stockage USB en tant que cinquième périphérique de démarrage. 4898 5th Boot Priority (5ème priorité d'amorçage) Définit un périphérique CD/DVD ROM en tant que cinquième périphérique de démarrage. 48A0 ACPI SPMI Table (Tableau SPMI ACPI) Désactive le tableau SPMI ACPI pour la mise à jour de la mémoire morte du BMC. 48A1 ACPI SPMI Table (Tableau SPMI ACPI) Active le tableau SPMI ACPI pour l'installation du lecteur IPMI. 48A2 BMC LAN Port Configuration (Configuration du port LAN du contrôleur BMC) Définit le port réseau du BMC sur NIC dédié. 48A3 BMC LAN Port Configuration (Configuration du port LAN du contrôleur BMC) Définit le port réseau du BMC sur NIC partagé. 48A4 BMC NIC IP Source (Source IP de la carte réseau BMC) Définit le réseau local du BMC de sorte à obtenir l'adresse IP du LAN depuis le mode Statique. 48A5 BMC NIC IP Source (Source IP de la carte réseau BMC) Définit le réseau local du BMC de sorte à obtenir l'adresse IP du LAN depuis le mode DHCP. 48A6 IPV6 Mode (Mode IPV6) Désactive la prise en charge du protocole internet IPv6. 48A7 IPV6 Mode (Mode IPV6) Active la prise en charge du protocole internet IPv6. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 153 48A8 IPv6 AutoConfig (Autoconfiguration d'IPv6) Désactive la configuration automatique IPv6. 48A9 IPv6 AutoConfig (Autoconfiguration d'IPv6) Active la configuration automatique IPv6. 48AA Mode du port en série Définit le débit en bauds de la redirection de console sur 38 400 bits par seconde. 48AB Flow Control (Contrôle du flux) Sélectionne l'option None (Aucun) en tant que contrôle de flux pour la redirection de la console. 48AC Flow Control (Contrôle du flux) Sélectionne l'option Hardware (Matériel) en tant que contrôle de flux pour la redirection de la console. 48AD Flow Control (Contrôle du flux) Sélectionne l'option Software (Logiciel) en tant que contrôle de flux pour la redirection de la console. 48AE Terminal Type (Type de terminal) Si activé, la redirection de la console BIOS fonctionne en mode d'émulation VTUTF8. Voir jetons BFh, C0h, et D7h. 48AF VT-UTF8 Combo Key Support (Prise en charge de touches mixtes UTF8 VT) Désactive la prise en charge de touches combinées VT-UTF8 pour les terminaux ANSI/VT100. 48B0 VT-UTF8 Combo Key Support (Prise en charge de touches mixtes UTF8 VT) Active la prise en charge de touches combinées VT-UTF8 pour les terminaux ANSI/VT100. 48B1 Event Logging (Journalisation des événements) Désactive la journalisation des événements système du BIOS sur le BMC, y compris les erreurs ECC/PCI/PCIe/HT…etc. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description154 Utilisation du programme de configuration du système 48B2 Event Logging (Journalisation des événements) Active la journalisation des événements système du BIOS sur le BMC, y compris les erreurs ECC/PCI/PCIe/HT…etc. 48B3 NMI On Error (Interruption NMI lors d'une erreur) Empêche le BIOS de générer une interruption NMI lorsque des erreurs PCIe non corrigeables surviennent. 48B4 NMI On Error (Interruption NMI lors d'une erreur) Permet au BIOS de générer une interruption NMI lorsque des erreurs PCIe non corrigeables surviennent. 48B5 Memory Operating Voltage (Tension de fonctionnement de la mémoire) Indique que toutes les barrettes DIMM du système fonctionnent à 1,25 volts. 48C0 Frequency Ratio (Rapport de fréquence) Définit le multiplicateur de fréquence à son niveau maximal. 48C1 Frequency Ratio (Rapport de fréquence) Réduit le multiplicateur de fréquence d'un niveau. 48C2 Frequency Ratio (Rapport de fréquence) Réduit le multiplicateur de fréquence de deux niveaux. 48C3 Frequency Ratio (Rapport de fréquence) Réduit le multiplicateur de fréquence de trois niveaux. 48C8 QPI Frequency (Fréquence QPI) Définit l'exécution de la fréquence QPI à sa vitesse maximale. 48C9 QPI Frequency (Fréquence QPI) Définit l'exécution de la fréquence QPI à 4,800GT. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 155 48CA QPI Frequency (Fréquence QPI) Définit l'exécution de la fréquence QPI à 5,866GT. 48CB QPI Frequency (Fréquence QPI) Définit l'exécution de la fréquence QPI à 6,400GT. 48CC QPI Frequency (Fréquence QPI) Définit l'exécution de la fréquence QPI à 7,200GT. 48CD QPI Frequency (Fréquence QPI) Définit l'exécution de la fréquence QPI à 8,000GT. 48D0 Energy Efficient Policy (Politique de consommation de l'énergie) Contrôle la politique de consommation de l'énergie en tant que profil de performance pour configurer tous les paramètres nécessaires. 48D1 Energy Efficient Policy (Politique de consommation de l'énergie) Contrôle la politique de consommation de l'énergie en tant que profil d'équilibre pour configurer tous les paramètres nécessaires. (par défaut) 48D2 Energy Efficient Policy (Politique de consommation de l'énergie) Contrôle la politique de consommation de l'énergie en tant que profil d'économie d'énergie pour configurer tous les paramètres nécessaires. 48D3 Direct Cache Access (Accès direct à la mémoire cache) Désactive l'accès direct à la mémoire cache. 48D4 Direct Cache Access (Accès direct à la mémoire cache) Active l'accès direct à la mémoire cache. 48D8 Load Customized Defaults (Charger les paramètres par défaut personnalisés) Demande un ensemble de valeurs de configuration personnalisées par défaut au prochain démarrage. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description156 Utilisation du programme de configuration du système 48DA Save Customized Defaults (Enregistrer les paramètres par défaut personnalisés) Enregistre les paramètres actuels en tant que valeurs personnalisées par défaut au prochain démarrage. 48DB N/A Demande des paramètres de performance maximale au prochain démarrage. 48DC N/A Demande des paramètres d'économie de l'énergie au prochain démarrage. 48DD N/A Demande des paramètres d'économie HPCC au prochain démarrage. Dell fournira les paramètres. 48DE Shell Demande le shell uEFI en tant que premier périphérique de démarrage au prochain démarrage. 48E0 N/A Utilise NIC3 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, suivi par NIC1. 48E1 N/A Utilise NIC4 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, suivi par NIC1. 48E2 N/A Utilise NIC5 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, suivi par NIC1. 48E3 N/A Utilise NIC6 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, suivi par NIC1. 48E4 N/A Utilise NIC7 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, suivi par NIC1. 48E5 N/A Utilise NIC8 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage, suivi par NIC1. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 157 48E6 N/A Utilise HDD1 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48E7 N/A Utilise HDD2 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48E8 N/A Utilise HDD3 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48E9 N/A Utilise HDD4 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EA N/A Utilise HDD5 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EB N/A Utilise HDD6 en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EC N/A Utilise HDD1 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48ED N/A Utilise HDD2 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EE N/A Utilise HDD3 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48EF N/A Utilise HDD4 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F0 N/A Utilise HDD5 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F1 N/A Utilise HDD6 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F2 N/A Utilise HDD7 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F3 N/A Utilise HDD8 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F4 N/A Utilise HDD9 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration Description158 Utilisation du programme de configuration du système 48F5 N/A Utilise HDD10 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F6 N/A Utilise HDD11 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F7 N/A Utilise HDD12 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F8 N/A Utilise HDD13 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48F9 N/A Utilise HDD14 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48FA N/A Utilise HDD15 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. 48FB N/A Utilise HDD16 RAID en tant que premier périphérique d'amorçage PXE au prochain démarrage. Tableau 2-1. Tableau du jeton D4 (suite) Jeton Option de configuration DescriptionUtilisation du programme de configuration du système 159 IPMI Command List (Liste des commandes IPMI) Les tableaux suivants comprennent toutes les commandes définies dans les spécifications de l'interface IPMI v2.0. Toutes les commandes obligatoires et certaines fonctions optionnelles sont prises en charge. Des fonctions spéciales non comprises dans l'interface IPMI v2.0 sont implémentées en tant que commandes du fabricant original de l'équipement (OEM). Dans la colonne O/F : • O = Obligatoire dans les spécifications IPMI et est implémentée. • F = commande Facultative prise dans cette implémentation. • N = commande Non prise dans cette implémentation. Consultez le Guide d'utilisation du Deployment Toolkit, version 1.3 pour obtenir des informations supplémentaires sur l'installation et l'utilisation des utilitaires DTK, et le Guide de référence de l'interface de ligne de commande de Deployment Toolkit, version 1.3 pour obtenir une liste complète des options, sous-options et arguments valides pour utiliser BMCCFG.EXE afin de configurer et de gérer votre contrôleur BMC. REMARQUE : Pour plus d'informations sur les commandes de l'outil IPMI standard, visitez la page ipmitool.sourceforge.net/manpage.html. Tableau 2-2. Commandes des périphériques globaux IPMI (NetFn : 0x06H) (suite) Commande NetFn Code IPMI 2.0 BMC Get Device ID App 0x01h M Oui Broadcast Get Device ID App 0x02h M Oui Cold Reset App 0x03h O Oui Warm Reset App 0x04h O Non Get Self Test Results App 0x05h M Oui Manufacture Test On App 0x06h O Oui Get ACPI Power State App 0x07h O Oui Get Device GUID App 0x08h O Oui Get NetFn Support App 0x09h O Oui Get Command Support App 0x0Ah O Oui Get Command Sub-function Support App 0x0Bh O Oui160 Utilisation du programme de configuration du système Tableau 2-2. Commandes des périphériques globaux IPMI (NetFn : 0x06H) (suite) Commande NetFn Code IPMI 2.0 BMC Get Configurable Commands App 0x0C O Oui Get Configurable Command Sub-functions App 0x0Dh O Oui Set Command Enables App 0x60h O Oui Set Command Enables App 0x61h O Oui Set Command Sub-function Enables App 0x62h O Oui Set Command Sub-function Enables App 0x63h O Oui Get OEM NetFn IANA Support App 0x64h O Oui Tableau 2-3. Commandes du temporisateur de surveillance BMC (NetFn : 0x06H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Reset Watchdog Timer App 0x22h M Oui Set Watchdog Timer App 0x24h M Oui Get Watchdog Timer App 0x25h M Oui Tableau 2-4. Commandes de messagerie et périphériques BMC (NetFn : 0x06H) Commande NetFn Code IPMI 2.0 BMC Set BMC Global Enables App 0x2Eh M Oui Get BMC Global Enables App 0x2Fh M Oui Clear Message Buffer Flags App 0x30h M Oui Get Message Buffer Flags App 0x31h M Oui Enable Message Channel Receive App 0x32h O Oui Get Message App 0x33h M Oui Send Message App 0x34h M Oui Read Event Message Buffer App 0x35h O OuiUtilisation du programme de configuration du système 161 Tableau 2-5. Commandes de messagerie et périphériques BMC (NetFn : 0x06H) (suite) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get BT Interface Capabilities App 0x36h M Non Get System GUID App 0x37h M Oui Set System Info Parameters App 0x58h O Oui Get System Info Parameters App 0x59h O Oui Get Channel Authentication Capabilities App 0x38h O Oui Get Session Challenge App 0x39h O Oui Activate Session Command App 0x3Ah O Oui Set Session Privilege Level Command App 0x3Bh O Oui Close Session App 0x3Ch O Oui Get Session Information App 0x3Dh O Oui Get Authentication Code Command App 0x3Fh O Oui Set Channel Access Commands App 0x40h O Oui Get Channel Access Commands App 0x41h O Oui Get Channel Info Command App 0x42h O Oui Set User Access Commands App 0x43h O Oui Get User Access Commands App 0x44h O Oui Get User Access Commands App 0x45h O Oui Get User Name Commands App 0x46h O Oui Set User Password Commands App 0x47h O Oui Active Payload Command App 0x48h O Oui Deactivate Payload Command App 0x49h O Oui Get Payload Activation Status App 0x4Ah O Oui Get Payload Instance Info Command App 0x4Bh O Oui Set User Payload Access App 0x4Ch O Oui Get User Payload Access App 0x4Dh O Oui Get Channel Payload Support App 0x4Eh O Oui162 Utilisation du programme de configuration du système Tableau 2-5. Commandes de messagerie et périphériques BMC (NetFn : 0x06H) (suite) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get Channel Payload Version App 0x4Fh O Oui Get Channel OEM Payload Info App 0x50h O Oui Master Write-Read I2C App 0x52h M Oui Get Channel Cipher Suites App 0x54h O Oui Suspend/Resume Payload Encryption App 0x55h O Oui Set Channel Security Keys App 0x56h O Oui Get System Interface Capabilities App 0x57h O Non Tableau 2-6. Commandes des périphériques du châssis (NetFn : 0x00H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get Chassis Capabilities Châssis 0x00h M Oui Get Chassis Status Châssis 0x01h M Oui Chassis Control Châssis 0x02h M Oui Chassis Reset Châssis 0x03h O Non Chassis Identify Châssis 0x04h O Oui Set Chassis Capabilities Châssis 0x05h O Oui Set Power Restore Policy Châssis 0x06h O Oui Get System Restart Cause Châssis 0x07h O Oui Set System Boot Options Châssis 0x08h O Oui Get System Boot Options Châssis 0x09h O Oui Set Front Panel Button Enable Châssis 0x0Ah O Non Set Power Cycle Interval Châssis 0x0Bh O Oui Get POH Counter Châssis 0x0Fh O NonUtilisation du programme de configuration du système 163 Tableau 2-7. Commandes d'événements (NetFn : 0x04H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Set Event Receiver S/E 0x00h M Oui Get Event Receiver S/E 0x01h M Oui Événement sur plateforme S/E 0x02h M Oui Tableau 2-8. Commandes d'alerte PEF/PET (NetFn : 0x04H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get PEF Capabilities S/E 0x10h M Oui Arm PEF Postpone Timer S/E 0x11h M Oui Set PEF Configuration Parameters S/E 0x12h M Oui Get PEF Configuration Parameters S/E 0x13h M Oui Set Last Processed Event ID S/E 0x14h M Oui Get Last Processed Event ID S/E 0x15h M Oui Alert Immediate S/E 0x16h O Oui PET Acknowledge S/E 0x17h O Oui Tableau 2-9. Commandes des périphériques de détection (NetFn : 0x04H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get Device SDR Info S/E 0x20h O Non Get Device SDR S/E 0x21h O Non Reserve Device SDR Repository S/E 0x22h O Non Get Sensor Reading Factors S/E 0x23h O Oui Set Sensor Hysteresis S/E 0x24h O Oui Get Sensor Hysteresis S/E 0x25h O Oui Set Sensor Threshold S/E 0x26h O Oui Get Sensor Threshold S/E 0x27h O Oui Set Sensor Event Enable S/E 0x28h O Oui164 Utilisation du programme de configuration du système Tableau 2-10. Commandes des périphériques de détection (NetFn : 0x04H) (suite) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get Sensor Event Enable S/E 0x29h O Oui Set Sensor Reading and Event Status S/E 0x30h O Oui Re-arm Sensor Events S/E 0x2Ah O Oui Get Sensor Event Status S/E 0x2Bh O Oui Get Sensor Reading S/E 0x2Dh M Oui Set Sensor Type S/E 0x2Eh O Non Get Sensor Type S/E 0x2Fh O Non Tableau 2-11. Commandes des périphériques de l'inventaire des unités remplaçables en clientèle (NetFn : 0x0AH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get FRU Inventory Area Info Stockage 0x10h M Oui Read FRU Inventory Data Stockage 0x11h M Oui Write FRU Inventory Data Stockage 0x12h M Oui Tableau 2-12. Commandes du référentiel SDR (NetFn : 0x0AH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get SDR Repository Info Stockage 0x20h M Oui Get SDR Repository Allocation Info Stockage 0x21h O Non Reserve SDR Repository Stockage 0x22h M Oui Get SDR Stockage 0x23h M Oui Add SDR Stockage 0x24h M Non Partial ADD SDR Stockage 0x25h O Oui Delete SDR Stockage 0x26h O Non Clear SDR Repository Stockage 0x27h M Oui Get SDR Repository Time Stockage 0x28h O OuiUtilisation du programme de configuration du système 165 * La prise en charge de la commande Partial Add SEL n'est pas nécessaire lorsque la commande Add SEL est prise en charge. Tableau 2-12. Commandes du référentiel SDR (NetFn : 0x0AH) (suite) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Set SDR Repository Time Stockage 0x29h O Oui Enter SDR Repository Update Mode Stockage 0x2Ah O Non Exit SDR Repository Update Mode Stockage 0x2Bh O Non Run Initialization Agent Stockage 0x2Ch O Oui Tableau 2-13. Commandes SEL (NetFn : 0x40H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Get SEL Info Stockage 0x40h M Oui Get SEL Allocation Info Stockage 0x41h O Non Reserve SEL Stockage 0x42h O Oui Get SEL Entry Stockage 0x43h M Oui Add SEL Entry Stockage 0x44h M Oui Partial Add SEL Entry Stockage 0x45h M Non * Delete SEL Entry Stockage 0x46h O Non Clear SEL Stockage 0x47h M Oui Get SEL Time Stockage 0x48h M Oui Set SEL Time Stockage 0x49h M Oui Get Auxiliary Log Status Stockage 0x5Ah O Non Set Auxiliary Log Status Stockage 0x5Bh O Non Get SEL Time UTC Offset Stockage 0x5Ch O Non Set SEL Time UTC Offset Stockage 0x5D O Non166 Utilisation du programme de configuration du système Tableau 2-14. Commandes des périphériques LAN (NetFn : 0x0CH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Set LAN Configuration Parameters (Remarque : les paramètres 9 et 25 ne sont pas pris en charge) Transport 0x01h M Oui Get LAN Configuration Parameters (Remarque : les paramètres 9 et 25 ne sont pas pris en charge) Transport 0x02h M Oui Suspend BMC ARP Transport 0x03h O Non Get IP/UDP/RMCP Statistics Transport 0x04h O Non Tableau 2-15. Commandes de périphériques série /modems (NetFn : 0x 0CH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Set Serial/Modem Configuration Transport 0x10h M Oui Get Serial/Modem Configuration Transport 0x11h M Oui Set Serial/Modem Mux Transport 0x12h O Oui Get TAP Response Codes Transport 0x13h O Non Set PPP UDP Proxy Transmit Data Transport 0x14h O Non Get PPP UDP Proxy Transmit Data Transport 0x15h O Non Send PPP UDP Proxy Packet Transport 0x16h O Non Get PPP UDP Proxy Receive Data Transport 0x17h O Non Serial/Modem Connection Active Transport 0x18h M Oui Callback Transport 0x20h O Non SOL Activating Transport 0x19h O Non Set SOL Configuration Transport 0x20h O Non Get SOL Configuration Transport 0x21h O Non Set User Callback Options Transport 0x1Ah O Non Get User Callback Options Transport 0x1Bh O Non Set Serial Routing Mux Transport 0x1Ch O OuiUtilisation du programme de configuration du système 167 Tableau 2-16. Commandes de transmission de commande (NetFn : 0x0CH) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Forwarded Command Transport 0x30h O Oui Set Forwarded Commands Transport 0x31h O Oui Get Forwarded Commands Transport 0x32h O Oui Enable Forwarded Commands Transport 0x33h O Oui Tableau 2-17. Commandes de mise à jour du micrologiciel (NetFn : 0x08H) Commande NetFn Code IPMI2.0 BMC Firmware Update Phase 1 Micrologiciel 0x10h O Oui Firmware Update Phase 2 Micrologiciel 0x11h O Oui Get Firmware Update Status Micrologiciel 0x12h O Oui Get Firmware Version Micrologiciel 0x13h O Oui Set Firmware Update Status Micrologiciel 0x16h O Oui Firmware Update Phase 3 Micrologiciel 0x21h O Oui Tableau 2-18. Commandes de configuration GPGPU (NetFn : 0x30H) Commande NetFn LUN CMD Privilège Set GPGPU ID 0x30h 0h 32h Administrateur Get GPGPU ID 0x30h 0h 33h Administrateur168 Utilisation du programme de configuration du système Paramètres de gestion de l'alimentation Le BIOS du système vous offre plusieurs options de paramètres d'alimentation vous permettant d'économiser de l'énergie et d'optimiser vos performances système. Le tableau suivant vous présente les différents paramètres de gestion de l'alimentation. Tableau 2-19. Paramètres de gestion de l'alimentation Configuration du système Performance maximale (48DB) Consommation d'énergie (48DC) Page de configuration Paramètre Option Jeton D4 Option Jeton D4 Power Management (Gestion de l'alimentation) Power Management (Gestion de l'alimentation) Performance max. 021F Node Manager (Gestionnaire de nœuds) 4800 Energy Efficiency Policy (Politique de consommation de l'énergie) Performance 48D0 Low Power (Economie d'énergie) 48D2Utilisation du programme de configuration du système 169 CPU Configuration (Configuration du processeur) Active Processor Cores (Cœurs du processeur actifs) All (Tous) 026E 1/2 0233/ 0232 Frequency Ratio (Rapport de fréquence) Auto 48C0 3 48C3 QPI Frequency (Fréquence QPI) Auto 48C8 4.80GT/s 48C9 Turbo Mode (Mode Turbo) Enabled (Activé) 01E8 Disabled (Désactivé) 01EA C State Disabled (Désactivé) 024C Enabled (Activé) 024B C1E State (État C1E) Disabled (Désactivé) 02A2 Enabled (Activé) 02A1 C6 State (État C6) Disabled (Désactivé) 480A Enabled (Activé) 480B C7 State (État C7) Disabled (Désactivé) 480E Enabled (Activé) 480F Direct Cache Access (Accès direct à la mémoire cache) Enabled (Activé) 48D4 Disabled (Désactivé) 48D3 Hyper-Threading Technology (Technologie HyperThreading) Enabled (Activé) 00D1 Disabled (Désactivé) 00D2 Adjacent Cache Line Prefetch (Prérécu-pération de la ligne de mémoire cache adjacente) Enabled (Activé) 0172 Disabled (Désactivé) 0171 Hardware Prefetcher (Pré- récupérateur de matériel) Enabled (Activé) 0174 Disabled (Désactivé) 0173 DCU Streamer Prefetcher (Prérécupération du dévideur d'antémémoire de données) Enabled (Activé) 02C5 Disabled (Désactivé) 02C6 DCU IP Prefetcher (Prérécupération de l'adresse IP de l'anté-mémoire de données) Enabled (Activé) 02CE Disabled (Désactivé) 02CF Tableau 2-19. Paramètres de gestion de l'alimentation (suite) Configuration du système Performance maximale (48DB) Consommation d'énergie (48DC) Page de configuration Paramètre Option Jeton D4 Option Jeton D4170 Utilisation du programme de configuration du système Memory Configuration (Configuration de la mémoire) Memory Frequency (Fréquence de la mémoire) Auto 4823 800MHz 4824 Memory Turbo Mode (Mode Turbo de la mémoire) Enabled (Activé) 4821 Disabled (Désactivé) 4820 Memory Throttling Mode (Mode de limitation de la mémoire) Disabled (Désactivé) 4828 Enabled (Activé) 4829 Memory Operating Voltage (Tension de fonctionnement de la mémoire) 1,5 V 02B6 1,35V/ 1,25V 02B7/ 48B5 SATA Configuration (Configuration SATA) Embedded SATA Link State (Etat de liaison SATA intégré) Auto 4834 1,5 Gbit/s . Power Saving Features (Fonctions d'économie d'énergie) Disabled (Désactivé) 0199 Enabled (Activé) 019A Configuration PCI PCIe Slot ASPM (Gestion d'alimentation d'état active du logement PCIe) Disabled (Désactivé) 4840 L0s & L1 (L0 & L1) 4843 Onboard LAN ASPM (ASPM LAN intégré) Disabled (Désactivé) 4846 L0s & L1 (L0 & L1) 4849 Emplacement mezzanine ASPM Disabled (Désactivé) 484C L0s & L1 (L0 & L1) 484F Tableau 2-19. Paramètres de gestion de l'alimentation (suite) Configuration du système Performance maximale (48DB) Consommation d'énergie (48DC) Page de configuration Paramètre Option Jeton D4 Option Jeton D4Installation des composants du système 171 Installation des composants du système Consignes de sécurité AVERTISSEMENT : Le travail sur des systèmes toujours connectés à une source électrique peut s'avérer extrêmement dangereux. PRÉCAUTION : Les composants système et les cartes à circuits électroniques peuvent être endommagés par les décharges électrostatiques. PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Afin d'éviter toute blessure ou dommage du système, respectez les consignes suivantes : • Débranchez toujours le système de la prise secteur lorsque vous intervenez dessus. • Si possible, portez un bracelet antistatique lorsque vous intervenez sur le système. Vous pouvez également décharger l'électricité statique accumulée dans votre organisme en touchant le châssis métallique non peint du boîtier du système ou le corps métallique de tout autre système mis à la terre. • Manipulez les cartes à circuits électroniques uniquement en les tenant par les bords. Ne touchez pas aux composants des cartes sauf si cela s'avère nécessaire. Ne pliez pas les cartes à circuits imprimés ou n'exercez pas de pression dessus.172 Installation des composants du système • Laissez tous les composants à l'intérieur de l'emballage antistatique tant que vous n'êtes pas prêt à les installer. • Certains câbles sont munis d'un connecteur avec pattes de verrouillage ; si vous déconnectez ce type de câble, appuyez sur les pattes de verrouillage vers l'intérieur avant de déconnecter le câble. Quand vous séparez les connecteurs en tirant dessus, veillez à les maintenir alignés pour ne pas plier de broches. Pour la même raison, avant de raccorder un câble, vérifiez bien l'orientation et l'alignement des deux connecteurs. Outils recommandés • Tournevis cruciforme n°1 • Tournevis cruciforme n° 2 • Clés Torx • Jeu de tournevis de précisionInstallation des composants du système 173 À l'intérieur du système PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : Ce système doit être utilisé uniquement lorsqu'un chariot ou chariot factice est installé afin de garantir un refroidissement correct. Figure 3-1. A l'intérieur du boîtier du serveur — Vue d'en haut 1 baies du chariot (10) 2 carte de gestion de l'alimentation 3 modules de ventilation (3 jeux de 2) 4 carte contrôleur du ventilateur 5 carte du panneau avant174 Installation des composants du système Chariot factice PRÉCAUTION : Pour assurer une ventilation correcte du système, un chariot doit être immédiatement remplacé par un autre chariot ou un chariot factice lorsqu'il est retiré. Retrait d'un chariot factice Appuyez sur les loquets d'éjection, puis faites glisser le chariot factice hors du boîtier. Voir la Figure 3-2. Figure 3-2. Retrait et installation d'un chariot factice Installation d'un chariot factice Tenez le chariot factice de sorte que le rail de guidage soit tourné vers l'avant. Faites glisser le chariot factice dans le boîtier jusqu'à ce qu'il soit bien en place et que les loquets d'éjection s'enclenchent. Voir la Figure 3-2. 1 loquet de dégagement (2) 2 chariot facticeInstallation des composants du système 175 Chariots de calcul Retrait d'un chariot de calcul PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : Pour assurer une ventilation correcte du système, un chariot doit être immédiatement remplacé par un autre chariot ou un chariot factice lorsqu'il est retiré. PRÉCAUTION : Lorsqu'un chariot est manquant, la mise en route du système peut entraîner une surchauffe du boîtier. Voir la section « Installation d'un chariot factice », à la page 174. 1 Mettez le chariot hors tension en utilisant les commandes du système d'exploitation ou le contrôleur de gestion de la carte mère, puis vérifiez que la mise hors tension a bien été effectuée. Lorsqu'un chariot est hors tension, le voyant d'alimentation situé sur son panneau avant est éteint. 2 Appuyez sur le loquet de dégagement du chariot et à l'aide de la poignée, faites-le glisser hors du boîtier. Voir la Figure 3-3 ou la Figure 3-4.176 Installation des composants du système Figure 3-3. Retrait et installation d'un chariot de calcul C8220 Figure 3-4. Retrait et installation d'un chariot de calcul C8220X 1 poignée 2 loquet de dégagement 1 poignée 2 loquet de dégagementInstallation des composants du système 177 Installation d'un chariot de calcul PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Orientez le chariot de sorte que le loquet de dégagement se trouve en bas du chariot. Voir la Figure 3-3 ou la Figure 3-4. 2 Insérez le nouveau chariot dans le boîtier jusqu'à ce qu'il s'emboîte complètement et que le loquet de dégagement s'enclenche. Voir la Figure 3-3 ou la Figure 3-4. Chariot de stockage Retrait d'un chariot de stockage PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : Pour assurer une ventilation correcte du système, un chariot doit être immédiatement remplacé par un autre chariot ou un chariot factice lorsqu'il est retiré. PRÉCAUTION : Lorsqu'un chariot est manquant, la mise en route du système peut entraîner une surchauffe du boîtier. Voir la section « Installation d'un chariot factice », à la page 174. 1 Appuyez sur la patte de dégagement du chariot et à l'aide de la poignée, faites-le glisser hors du boîtier. 178 Installation des composants du système Figure 3-5. Retrait et installation d'un chariot de stockage C8000XD Installation d'un chariot de stockage PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Orientez le chariot de sorte que la patte de dégagement se trouve en bas du chariot. Voir la Figure 3-5. 2 Insérez le nouveau chariot dans le boîtier jusqu'à ce qu'il s'emboîte complètement et que la patte de dégagement s'enclenche. 1 poignée 2 patte de dégagementInstallation des composants du système 179 Chariot d'alimentation Consignes relatives à l'alimentation du boîtier Respectez les consignes suivantes lors du branchement du boîtier à l'alimentation. • Branchez toujours les prises d'alimentation CA du boîtier à une seule source d'alimentation, unité d'alimentation ou un seul commutateur. • Assurez-vous de bien installer les chariots d'alimentation et de mettre le boîtier sous tension avant d'installer tout autre chariot. Consignes d'installation du chariot d'alimentation Suivez les consignes ci-après lors de l'installation des chariots d'alimentation. • Si un bloc d'alimentation est retiré du boîtier et que le nombre de blocs d'alimentation présents dans le boîtier est inférieur au nombre de blocs requis, les chariots placés dans le boîtier seront ralentis jusqu'à ce que l'unité d'alimentation défectueuse soit remplacée. Par exemple, dans une configuration de 2 + 2 unités d'alimentation, si trois unités sont défaillantes, les chariots présents dans le boîtier ralentissent leur fonctionnement. Une fois les unités d'alimentation défaillantes remplacées, le boîtier quitte le mode d'alimentation ralenti et reprend son fonctionnement normal. REMARQUE : Le ralentissement réduit la consommation d'énergie des modules du chariot en modifiant le cycle de fonctionnement du processeur, réduisant en conséquence les performances du chariot. Lorsqu'un événement de ralentissement survient, il est consigné dans le journal des événements système (SEL). Pour plus d'informations, consultez le manuel d'utilisation du contrôleur de gestion de la carte mère à l'adresse support.dell.com/manuals. • Le tableau suivant répertorie les configurations prises en charge pour lesquelles la redondance des blocs d'alimentation est garantie. REMARQUE : Les configurations supérieures à celles indiquées dans le tableau peuvent modifier le mode des blocs d'alimentation en non-redondant. En mode nonredondant, si la configuration requise dépasse la capacité du système installé, le BIOS réduit la performance des processeurs. Si le plafonnement de l'alimentation de l'unité centrale est activé, le ralentissement peut se produire pour les processeurs qui dépassent la valeur de plafonnement. Pour en savoir plus, voir la section « Power Management (Gestion de l'alimentation) », à la page 78.180 Installation des composants du système a. Dans une configuration de 2+0 unités d'alimentation, un chariot d'alimentation factice ou un chariot de calcul C8220 doit être installé dans la baie adjacente inoccupée afin de garantir une bonne ventilation dans le boîtier. Tableau 3-1. Tableau de prise en charge du chariot d'alimentation et des unités d'alimentation Config. des unités d'alimentation Puissan ce max. Alimentati on redondante Arrêt du chariot Conditions de maintenance 4+0 5300 W Non prise en charge Requis Arrêter tous les chariots situés dans le boîtier avant de retirer ou de remettre en place un chariot d'alimentation. 3+1 4200 W Prise en charge Requis Arrêter tous les chariots situés dans le boîtier avant de retirer ou d'installer un chariot d'alimentation. 2+2 2800 W Prise en charge Non requis Les chariots d'alimentation peuvent être retirés ou remis en place sans mettre les chariots présents dans le boîtier hors tension. 2+1 2800 W Prise en charge Requis Arrêter tous les chariots situés dans le boîtier avant de retirer ou de remettre en place le chariot d'alimentation avec une capacité de deux unités d'alimentation. 2+0 a 2600 W Non prise en charge Requis Arrêter tous les chariots situés dans le boîtier avant de retirer ou de remettre en place un chariot d'alimentation. 1+1 1400 W Pris en charge Non requise Le chariot d'alimentation peut être retiré ou remis en place sans mettre le chariot présent dans le boîtier hors tension.Installation des composants du système 181 L'intérieur d'un chariot d'alimentation Figure 3-6. L'intérieur d'un chariot d'alimentation Retrait d'un chariot d'alimentation PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Assemblage de module PSU2/4 2, 4 câble d'alimentation en CA 3 carte de distribution de l'alimentation avant 5 assemblage de module PSU1/3 6 carte de distribution de l'alimentation arrière 7 carte intermédiaire 8 câble de transmission de la carte de distribution de l'alimentation arrière 9 câbles de distribution d'alimentation 10 câble de transmission de la carte de distribution de l'alimentation avant 11 câble LED182 Installation des composants du système PRÉCAUTION : Pour assurer une ventilation correcte du système, un chariot doit être immédiatement remplacé par un autre chariot ou un chariot factice lorsqu'il est retiré. PRÉCAUTION : Le système risque de surchauffer si vous l'utilisez pendant une période prolongée alors qu'un chariot d'alimentation n'est pas installé. AVERTISSEMENT : Les unités d'alimentation situées dans le chariot d'alimentation peuvent produire des hautes tensions et provoquer des électrocutions. Seuls les techniciens de maintenance qualifiés sont habilités à retirer les composants internes du chariot d'alimentation. AVERTISSEMENT : Pour réduire les risques de blessures corporelles provoquées par le surfaces chaudes, respectez les étiquettes d'indication thermique situées sur chaque unité d'alimentation. Il est recommandé de porter des gants de protection adaptés. AVERTISSEMENT : Pour réduire les risques de blessures corporelles provoquées par les chocs électriques, n'ouvrez pas les unités d'alimentation. Il n'y a pas de pièces remplaçables par le client à l'intérieur des unités d'alimentation. PRÉCAUTION : Ne retirez et ne remettez en place qu'un chariot d'alimentation à la fois. REMARQUE : La puissance des unités d'alimentation est indiquée sur leur étiquette réglementaire. 1 Mettez tous les chariots situés dans le boîtier du serveur hors tension en utilisant les commandes du système d'exploitation ou le contrôleur de gestion de la carte mère, puis vérifiez que la mise hors tension a bien été effectuée. Pour les chariots en configuration redondante, il est possible de retirer et de remettre en place le chariot d'alimentation sans mettre les chariots de calcul situés dans le boîtier hors tension. Voir le Tableau 3-1 pour connaître les conditions de maintenance du chariot d'alimentation. 2 Recherchez le chariot d'alimentation à retirer ou celui qui contient le bloc d'alimentation défectueux. Si un bloc d'alimentation est défectueux, son voyant d'état s'allume en orange. 3 Attendez une minute puis vérifiez que les voyants situés sur le boîtier et sur le chariot d'alimentation sont éteints. 4 Appuyez sur le loquet de dégagement du chariot et à l'aide de la poignée, faites-le glisser hors du boîtier. Voir la Figure 3-7.Installation des composants du système 183 Figure 3-7. Retrait et installation d'un chariot d'alimentation Installation d'un chariot d'alimentation PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Orientez le chariot de sorte que le loquet de dégagement se trouve en bas du chariot. Voir la Figure 3-7. 2 Insérez le nouveau chariot dans le boîtier jusqu'à ce qu'il s'emboîte complètement et que le loquet de dégagement s'enclenche. Voir la Figure 3-7. 1 poignée 2 loquet de dégagement184 Installation des composants du système Retrait de l'assemblage de module PSU1/3 PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : En plus d'alimenter le système en courant électrique, les unités d'alimentation disposent de ventilateurs internes qui participent au refroidissement des unités d'alimentation situées dans les chariots d'alimentation. Une unité d'alimentation doit être remplacée si une panne interne du ventilateur se produit. 1 Retirez le chariot d'alimentation. Voir la section « Retrait d'un chariot d'alimentation », à la page 181. 2 Retirez les deux vis qui fixent l'assemblage de module PSU1/3. Voir la Figure 3-8. 3 Faites glisser l'assemblage du module vers l'arrière pour le libérer des guides métalliques situés sur le plateau du chariot. Voir la Figure 3-8. 4 Soulevez l'assemblage du module, puis débranchez le câble d'alimentation du bloc d'alimentation. Voir la Figure 3-8. 5 Retirez l'assemblage du module du plateau du chariot. Voir la Figure 3-8.Installation des composants du système 185 Figure 3-8. Retrait et installation d'un assemblage de module PSU1/3 1 câble d'alimentation de l'unité d'alimentation 2 assemblage de module PSU1/3 3 vis moletées (2) 4 chicane d'air186 Installation des composants du système Figure 3-9. Acheminement des câbles de l'assemblage du module PSU1/3 Installation de l'assemblage de module PSU1/3 PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 voyant d'état du module PSU1/3 2 voyant d'état du module PSU2/4 3 connecteur d'alimentation sur le module PSU2/4 4 connecteur d'alimentation sur le module PSU1/3 5 câble d'alimentation 6 connecteur du voyant de l'unité d'alimentation sur la carte intermédiaire 7 connecteur du voyant de l'unité d'alimentation sur la carte intermédiaireInstallation des composants du système 187 1 Branchez le câble d'alimentation au nouveau module d'alimentation. Voir la Figure 3-9 pour obtenir des instructions concernant l'acheminement des câbles. 2 Placez l'assemblage du module d'alimentation sur le dessus du plateau du chariot. 3 Appuyez sur l'assemblage de sorte que les guides métalliques du plateau s'insèrent dans les logements prévus à cet effet sur le support du bloc d'alimentation. 4 Faites glisser l'assemblage du module vers l'avant jusqu'à ce que les guides métalliques s'engagent dans les logements situés sur le support de l'unité d'alimentation, et vérifiez que l'assemblage est bien en place dans la carte de distribution de l'alimentation arrière. REMARQUE : Vérifiez que la chicane d'air est fixée correctement et que le câble d'alimentation est bien à sa place. Voir la Figure 3-8. 5 Remettez en place les deux vis fixant l'assemblage du module au plateau du chariot. Voir la Figure 3-8. REMARQUE : Après avoir installé un chariot d'alimentation comportant un nouveau module PSU, patientez quelques secondes pour laisser au système le temps de le reconnaître et de déterminer s'il fonctionne correctement. Le voyant d'état s'allume en vert pour indiquer que l'unité d'alimentation fonctionne normalement. Retrait de l'assemblage de module PSU2/4 PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot d'alimentation. Voir la section « Retrait d'un chariot d'alimentation », à la page 181. 2 Retirez la vis et la vis moletée qui fixent l'assemblage de module PSU2/4. Voir la Figure 3-10. 3 Faites glisser l'assemblage du module vers l'arrière pour le libérer des guides métalliques situés sur le plateau du chariot. 188 Installation des composants du système 4 Soulevez l'assemblage du module, puis débranchez le câble d'alimentation du bloc d'alimentation. Voir la Figure 3-10. 5 Retirez l'assemblage du module du plateau du chariot. Voir la Figure 3-10. Figure 3-10. Retrait et installation d'un assemblage de module PSU2/4 Installation de l'assemblage de module PSU2/4 PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 câble d'alimentation de l'unité d'alimentation 2 vis 3 vis moletée 4 assemblage de module PSU2/4 5 chicane d'airInstallation des composants du système 189 1 Branchez le câble d'alimentation au nouveau module d'alimentation. Voir la Figure 3-9 pour obtenir des instructions concernant l'acheminement des câbles. 2 Placez l'assemblage du module PSU2/4 sur le dessus du plateau du chariot. 3 Faites glisser l'assemblage du module vers l'avant jusqu'à ce que les guides métalliques s'engagent dans les logements situés sur le support de l'unité d'alimentation, et vérifiez que l'assemblage est bien en place dans la carte de distribution de l'alimentation avant. REMARQUE : Vérifiez que la chicane d'air est fixée correctement et que le câble d'alimentation est bien à sa place. Voir la Figure 3-10. 4 Remettez en place les vis fixant l'assemblage du module au plateau du chariot. Voir la Figure 3-10. Retrait du module d'alimentation PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : En plus d'alimenter le système en courant électrique, les unités d'alimentation disposent de ventilateurs internes qui participent au refroidissement des unités d'alimentation situées dans les chariots d'alimentation. Une unité d'alimentation doit être remplacée si une panne interne du ventilateur se produit. Les procédures d'installation et de retrait d'un bloc d'alimentation sur des assemblages de module d'alimentation PSU1/3 et PSU2/4 sont identiques. 1 Retirez le chariot d'alimentation. Voir la section « Retrait d'un chariot d'alimentation », à la page 181. 2 Retirez l'assemblage de module PSU contenant le bloc d'alimentation défaillant. Voir la section « Retrait de l'assemblage de module PSU1/3 », à la page 184 ou « Retrait de l'assemblage de module PSU2/4 », à la page 187. 3 Tirez sur la poignée du module PSU. Voir la Figure 3-11.190 Installation des composants du système 4 Appuyez sur le levier de dégagement, puis retirez le module du support. Voir la Figure 3-11. Figure 3-11. Retrait et installation d'un module PSU Installation du module PSU PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Faites glisser le nouveau module PSU dans le support PSU. Voir la Figure 3-11. 2 Remettez la poignée du module PSU en place. Voir la Figure 3-11. 1 poignée 2 module PSU 3 support PSU 4 levier de dégagementInstallation des composants du système 191 3 Remettez en place le module PSU sur le plateau du chariot. Voir la section « Installation de l'assemblage de module PSU1/3 », à la page 186 ou « Installation de l'assemblage de module PSU2/4 », à la page 188. REMARQUE : Après avoir installé un chariot d'alimentation comportant un nouveau module PSU, patientez quelques secondes pour laisser au système le temps de le reconnaître et de déterminer s'il fonctionne correctement. Le voyant d'état s'allume en vert pour indiquer que l'unité d'alimentation fonctionne normalement. Modules de ventilation Le boîtier du serveur PowerEdge C8000 comprend trois paires de modules de ventilation remplaçables à chaud qui fournissent au système une source de refroidissement redondante. Chaque module de ventilation contient deux ventilateurs distincts. Pour maintenir une ventilation adéquate, les trois modules doivent être installés à tout moment. REMARQUE : Si un module de ventilation est retiré du boîtier, tous les chariots situés dans le boîtier passent en mode de fonctionnement ralenti jusqu'au remplacement du module de ventilation. Si deux modules de ventilation sont défaillants en même temps et ne sont pas remplacés dans un délai de 10 minutes, le boîtier s'éteint automatiquement. Pour plus d'informations sur le dépannage des modules de ventilation, consultez la section « Dépannage des composants du boîtier », à la page 205. Retrait d'un module de ventilation PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : Pour assurer une ventilation correcte du système, un module de ventilation doit être immédiatement remplacé par un autre lorsqu'il est retiré. 1 Identifiez le module de ventilation défectueux à l'aide des voyants situés sur le panneau arrière. Voir la Figure 1-12. PRÉCAUTION : Faites particulièrement attention en manipulant le module de ventilation lorsque les pales de celui-ci sont en mouvement.192 Installation des composants du système AVERTISSEMENT : Lors du retrait du module de ventilation, conservez vos mains et doigts loin des pales. 2 Desserrez les deux vis moletées fixant le module de ventilation à remplacer. 3 Extrayez le module de ventilation de la baie. Voir la Figure 3-12. Figure 3-12. Retrait et installation du module de ventilation 1 module de ventilation 2 vis moletées (2)Installation des composants du système 193 Installation d'un module de ventilation PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Avant d'installer le ventilateur dans la baie, inspectez-le pour vérifier qu'il n'est pas sale. 2 Faites glisser le module de ventilation dans la baie jusqu'à ce qu'il soit en place. Voir la Figure 3-12. 3 Serrez les deux vis moletées afin de bien fixer le module de ventilation. Voir la Figure 3-12.194 Installation des composants du système Carte du panneau avant Retrait de la carte du panneau avant PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez les deux vis qui fixent le capot de la carte du panneau avant. Voir la Figure 3-13. 2 Retirez le capot du boîtier. Figure 3-13. Retrait et installation du capot de la carte du panneau avant 1 capot de la carte du panneau avant 2 vis (2)Installation des composants du système 195 3 Débranchez le câble de la carte du panneau avant Voir la Figure 3-14. 4 Retirez la carte du panneau avant du boîtier. Voir la Figure 3-14. Figure 3-14. Retrait et installation de la carte du panneau avant Installation de la carte du panneau avant PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Fixez la carte du panneau avant à ses picots de fixation. Voir la Figure 3-14. 2 Branchez le câble de la carte du panneau avant à la carte. Voir la Figure 3-14. 3 Placez le capot de la carte du panneau sur la carte. Voir la Figure 3-13. 4 Remettez les deux vis qui fixent le capot de la carte du panneau avant au boîtier. Voir la Figure 3-13. 1 carte du panneau avant 2 câble de la carte du panneau avant196 Installation des composants du système Carte contrôleur du ventilateur Retrait de la carte contrôleur du ventilateur PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Desserrez les deux vis moletées qui maintiennent le plateau de la carte contrôleur du ventilateur au boîtier du serveur. Voir la Figure 3-15. 2 Extrayez le plateau de la carte contrôleur du ventilateur du boîtier. 3 Retirez les quatre vis fixant la carte contrôleur du ventilateur. 4 Retirez la carte contrôleur du ventilateur de son plateau. Voir la Figure 3-15. Figure 3-15. Retrait et installation de la carte contrôleur de ventilateur 1 Carte contrôleur du ventilateur 2 vis (4) 3 Vis moletées (2) 4 plateau de la carte contrôleur du ventilateurInstallation des composants du système 197 Installation de la carte contrôleur du ventilateur PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Placez la nouvelle carte contrôleur du ventilateur au dessus de son plateau, de sorte à aligner les orifices de la carte aux trous des vis situés sur le plateau. Voir la Figure 3-15. REMARQUE : Si vous installez une nouvelle carte contrôleur de ventilateur, avant de mettre à niveau votre système, procédez au téléchargement de la dernière version du micrologiciel de la carte contrôleur de ventilateur à l'adresse support.dell.com et installez-la. Pour installer la mise à jour, suivez les instructions indiquées dans le fichier téléchargé. 1 Remettez les quatre vis fixant la carte contrôleur du ventilateur à son plateau. Voir la Figure 3-15. 2 Insérez l'assemblage de la carte contrôleur de ventilateur sans sa baie. 3 Fixez l'assemblage de la carte contrôleur de ventilateur au boîtier à l'aide des deux vis moletées. Voir la Figure 3-15.198 Installation des composants du systèmeDépannage 199 Dépannage La sécurité en priorité, pour vous et votre système AVERTISSEMENT : Demandez toujours de l'aide avant de soulever le système. N'essayez pas de le soulever seul, car vous risqueriez de vous blesser. AVERTISSEMENT : Avant de retirer le capot du système, déconnectez toute source d'alimentation, débranchez le câble d'alimentation en CA puis déconnectez tous les périphériques et toutes les lignes LAN. PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Problèmes d'installation Effectuez les vérifications suivantes si vous dépannez un problème d'installation : • Vérifiez les branchements des câbles d'alimentation (notamment ceux de tous les câbles du rack). • Déconnectez le cordon d'alimentation et attendez une minute. Reconnectez le cordon d'alimentation et réessayez. • Si le réseau indique une erreur, vérifiez que le système dispose de suffisamment de mémoire et d'espace disque.200 Dépannage • Retirez tous les périphériques reliés au système, un par un, et essayez de mettre le système sous tension. Si le système fonctionne après le retrait d'un périphérique, il peut s'agir d'un problème lié à ce dernier ou d'un problème de configuration entre le périphérique et le système. Contactez le fournisseur du périphérique pour obtenir de l'aide. • Si le système ne se met pas sous tension, vérifiez l'affichage par voyants. Si l'affichage par voyants n'est pas allumé, il est possible que le système ne soit pas alimenté en CA. Vérifiez le cordon d'alimentation afin de vous assurer qu'il est correctement branché. Dépannage des échecs de démarrage du système En cas de blocage du système au démarrage, notamment après l'installation d'un système d'exploitation ou une reconfiguration matérielle, vérifiez la présence de configurations incorrectes de la mémoire. Une configuration incorrecte de la mémoire peut provoquer un blocage au démarrage et l'absence de sortie vidéo. Consultez le Manuel du propriétaire du matériel correspondant au chariot de calcul pour en savoir plus sur la mémoire système. Pour tous les autres problèmes de démarrage, notez les messages du système qui apparaissent à l'écran. Pour en savoir plus, voir « Utilisation du programme de configuration du système », à la page 65. Dépannage des connexions externes Avant de procéder au dépannage de tout périphérique externe, assurez-vous que tous les câbles externes sont correctement fixés aux connecteurs externes de votre chariot. Reportez-vous à la Figure 1-1 et à la Figure 1-2 pour identifier les connecteurs des panneaux avant et arrière du système. Dépannage du sous-système vidéo 1 Vérifiez les branchements du chariot de calcul et de l'alimentation au moniteur. 2 Vérifiez le câblage de l'interface vidéo entre le chariot de calcul et le moniteur.Dépannage 201 Dépannage d'un périphérique USB Pour dépanner un clavier et/ou une souris USB, suivez la procédure cidessous. Pour les autres périphériques USB, passez à l'étape 5. 1 Vérifiez que le chariot de calcul est activé. 2 Débranchez un court instant du chariot les câbles du clavier ou de la souris, puis reconnectez-les. 3 Si le problème est résolu, redémarrez le chariot, accédez au programme de configuration du système et vérifiez que les ports USB qui ne fonctionnaient pas sont activés. 4 Remplacez le clavier ou la souris qui ne fonctionne pas par un clavier ou une souris en état de marche. 5 Si un autre chariot est installé, connectez le périphérique USB à cet autre chariot. Si le périphérique USB fonctionne avec un autre chariot, il est possible que le premier chariot soit défectueux. Si le problème est résolu, remplacez le périphérique (clavier ou souris) défectueux. Si le problème persiste, passez à l'étape suivante pour dépanner les autres périphériques USB reliés au système. a Mettez hors tension tous les périphériques USB et déconnectez-les du chariot. b Redémarrez le chariot puis, si le clavier fonctionne, accédez au programme de configuration du système. Vérifiez que tous les ports USB sont activés. Voir la section « USB Configuration (Configuration USB) », à la page 105. c Si votre clavier ne fonctionne pas, vous pouvez également utiliser l'accès à distance. Si le système n'est pas accessible, recherchez le cavalier d'effacement de la NVRAM dans le chariot et restaurer les paramètres par défaut du BIOS. d Reconnectez et remettez sous tension les périphériques USB un par un. 202 Dépannage 6 Si un périphérique est à nouveau à l'origine du même problème, mettez-le hors tension, remplacez le câble USB, puis remettez le périphérique sous tension. Si le problème persiste, remplacez le périphérique. Si toutes les mesures de dépannage restent sans effet, voir « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage d'un périphérique d'E-S série 1 Vérifiez que le chariot de calcul est activé. 2 Vérifiez la connexion reliant le périphérique USB au chariot. 3 Remplacez le câble d'interface série par un câble en état de marche, puis mettez le chariot et le périphérique série sous tension. Si l'incident est résolu, remplacez le câble d'interface. 4 Remplacez le périphérique série par un périphérique série en bon état de marche. 5 Connectez le périphérique série au chariot. 6 Mettez sous tension le chariot et le périphérique série. 7 Si un autre chariot est installé, connectez le périphérique série à cet autre chariot. Si le périphérique série fonctionne avec un autre chariot, il est possible que le premier chariot soit défectueux. Si le problème est résolu, remplacez le périphérique série. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage d'une carte réseau 1 Redémarrez le chariot de calcul et consultez les messages éventuels concernant le contrôleur de carte réseau. 2 Observez le voyant approprié du connecteur de carte réseau. Voir la section « Codes des voyants de carte réseau », à la page 17. • Si le voyant de liaison ne s'allume pas, vérifiez tous les branchements. • Si le voyant d'activité ne s'allume pas, les fichiers des pilotes réseau sont peut-être endommagés ou manquants.Dépannage 203 • Retirez et réinstallez les pilotes, le cas échéant. Voir la documentation de la carte réseau. • Si possible, modifiez la configuration de la négociation automatique. • Utilisez un autre connecteur sur le commutateur ou le concentrateur. Si vous utilisez une carte réseau au lieu d'une carte intégrée, consultez la documentation fournie avec celle-ci. 3 Vérifiez que les pilotes appropriés sont installés et que les protocoles sont liés. Voir la documentation de la carte réseau. 4 Accédez au programme de configuration du système et vérifiez que les ports de carte réseau sont activés. Voir la section « Utilisation du programme de configuration du système », à la page 65. 5 Vérifiez que les cartes, les concentrateurs et les commutateurs du réseau sont tous réglés sur la même vitesse de transmission des données. Voir la documentation de chaque périphérique réseau. 6 Vérifiez que tous les câbles réseau sont du type approprié et qu'ils ne dépassent pas la longueur maximale. Si toutes les mesures de dépannage restent sans effet, voir « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage d'un boîtier mouillé PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Éteignez les chariots et les périphériques qui y sont connectés. 2 Débranchez le boîtier de la prise électrique ou de l'unité de distribution de l'alimentation. PRÉCAUTION : Attendez que tous les voyants des blocs d'alimentation s'éteignent avant de continuer.204 Dépannage 3 Retirez tous les chariots. Voir la section « Retrait d'un chariot de calcul », à la page 175, « Retrait d'un chariot de stockage », à la page 177 ou « Retrait d'un chariot d'alimentation », à la page 181. 4 Désassemblez les composants du chariot. Consultez la documentation du chariot pour de plus amples informations. 5 Retirez les modules de ventilation. Voir la section « Retrait d'un module de ventilation », à la page 191. 6 Retirez le cache du panneau avant. Voir la section « Retrait de la carte du panneau avant », à la page 194. 7 Retirez le contrôleur de stockage. Voir la section « Retrait de la carte contrôleur du ventilateur », à la page 196. 8 Laissez le boîtier sécher pendant au moins 24 heures. 9 Réinstallez la carte contrôleur du ventilateur. Voir la section « Installation de la carte contrôleur du ventilateur », à la page 197. 10 Réinstallez la carte du panneau avant. Voir la section « Installation de la carte du panneau avant », à la page 195. 11 Réinstallez les modules de ventilation. Voir la section « Installation d'un module de ventilation », à la page 193. 12 Réinstallez tous les composants du chariot retirés à l'étape 4. 13 Réinstallez tous les chariots. Voir la section « Installation d'un chariot de calcul », à la page 177, « Installation d'un chariot de stockage », à la page 178 ou « Installation d'un chariot d'alimentation », à la page 183. 14 Rebranchez le boîtier à la prise électrique ou à l'unité de distribution de l'alimentation. 15 Mettez sous tension les chariots et les périphériques qui y sont connectés. 16 Si le système ne démarre pas, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225.Dépannage 205 Dépannage d'un boîtier endommagé PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Éteignez les chariots et les périphériques qui y sont connectés. 2 Débranchez le boîtier de la prise électrique ou de l'unité de distribution de l'alimentation. 3 Vérifiez que les composants suivants sont correctement installés dans le boîtier : • Chariots d'alimentation • Modules de ventilation • Chariots de calcul ou de stockage 4 Vérifiez que tous les composants sont correctement installés dans le chariot. Consultez la documentation du chariot pour de plus amples informations. 5 Vérifiez que tous les câbles sont connectés correctement. 6 Assurez-vous que tous les composants sont correctement installés et ne sont pas endommagés. 7 Si le système ne démarre pas, voir « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage des composants du boîtier Les procédures suivantes indiquent comment dépanner les composants suivants du boîtier : • Modules de ventilation • Chariot d'alimentation • Blocs d'alimentation206 Dépannage Dépannage des modules de ventilation du boîtier PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : Les modules de ventilation sont remplaçables à chaud. Retirez et remplacez un seul module de ventilation à la fois lorsque le serveur est activé. Le système risque de surchauffer si vous l'utilisez pendant une période prolongée alors que les trois modules de ventilation ne sont pas tous installés. Consultez le tableau suivant avant de remplacer les modules de ventilation. Tableau 4-1. Comportement thermique des modules de ventilation selon les chariots Etat du module de ventilation Etat thermique du contrôleur BMC (Processeur/Mémoire)/boîtier du serveur OK/OK OK/Echec Echec/OK Echec/Echec Module de ventilation normal/OK PID, Température ambiante du châssis - courbe A, Contrôle de la température d'évacuation - courbe A PID, Gestion de l'alimentation à 80% Température ambiante du châssis - courbe B, Contrôle de la température d'évacuation - courbe A Gestion de l'alimentation à 100% Echec d'un module de ventilation PID, Température ambiante du châssis - courbe C, Contrôle de la température d'évacuation - courbe B Gestion de l'alimentation à 100% Gestion de l'alimentation à 100% Contrôle de la température d'évacuation - courbe B Gestion de l'alimentation à 100% Limitation du systèmeDépannage 207 1 Recherchez le module de ventilation défectueux à l'arrière du boîtier. Chaque module de ventilation est doté de voyants qui indiquent si l'un deux est défectueux. Voir la Figure 1-4. 2 Retirez le module de ventilation. Voir la section « Retrait d'un module de ventilation », à la page 191. 3 Inspectez les lames du ventilateur pour vérifier qu'elles ne sont pas sales. Si nécessaire, nettoyez-les en veillant à n'endommager aucun composant. 4 Réinstallez le module du ventilateur. Voir la section « Installation d'un module de ventilation », à la page 193. 5 Si aucun des voyants des ventilateurs n'indique une panne et si le serveur lame ne s'allume pas, connectez-vous à l'interface web du contrôleur BMC pour voir si des messages d'état s'affichent. 6 Si le problème n'est pas résolu, installez un nouveau ventilateur. 7 Si le nouveau ventilateur ne fonctionne pas, reportez-vous à la section « Obtention d'aide », à la page 225. Echec de deux modules de ventilation Après 10 minutes de limitation du système, ce dernier s'éteindra automatiquement. Après 10 minutes de limitation du système, ce dernier s'éteindra automatiquement. Après 10 minutes de limitation du système, ce dernier s'éteindra automatiquement. Après 10 minutes de limitation du système, ce dernier s'éteindra automatiquement. Echec de trois modules de ventilation Arrêt forcé du système Arrêt forcé du système Arrêt forcé du système Arrêt forcé du système Tableau 4-1. Comportement thermique des modules de ventilation selon les chariots (suite) Etat du module de ventilation Etat thermique du contrôleur BMC (Processeur/Mémoire)/boîtier du serveur OK/OK OK/Echec Echec/OK Echec/Echec208 Dépannage Dépannage du chariot d'alimentation PRÉCAUTION : Ne retirez et ne remettez en place qu'une unité d'alimentation à la fois. Laissez l'unité d'alimentation défectueuse installée dans le chariot d'alimentation jusqu'à ce que vous soyez en mesure de la remplacer. Le système risque de surchauffer si vous l'utilisez pendant une période prolongée alors qu'un chariot d'alimentation n'est pas installé. REMARQUE : Une unité d'alimentation de 1400 W ç l'intérieur du chariot d'alimentation nécessite une source d'alimentation de 200-240 V pour fonctionner. 1 Recherchez le chariot d'alimentation à retirer ou celui qui contient l'unité d'alimentation défectueuse. Le voyant d'état de l'unité d'alimentation va s'allumer en vert ou en orange. Si l'unité d'alimentation est défectueuse, le voyant d'état s'allume en orange. Voir la Figure 1-12. 2 Remplacez l'unité d'alimentation défectueuse dans le chariot d'alimentation. Voir la section Installation du module PSU. REMARQUE : Après avoir installé un chariot d'alimentation comportant une nouvelle unité d'alimentation, patientez quelques secondes pour laisser au système le temps de le reconnaître et de déterminer s'il fonctionne correctement. Le voyant d'état s'allume en vert pour indiquer que l'unité d'alimentation fonctionne normalement. Si aucun des voyants des unités d'alimentation n'indique une panne et si les chariots ne s'allument pas, connectez-vous à l'interface web du contrôleur BMC pour voir si des messages d'état s'affichent. Consultez le Guide d'utilisation du contrôleur de gestion de la carte mère pour plus d'informations. Si toutes les mesures de dépannage restent sans effet, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage des blocs d'alimentation 1 Identifiez l'unité d'alimentation défectueuse à l'aide du voyant d'état correspondant. Si l'unité d'alimentation est défectueuse, le voyant d'état s'allume en orange. 2 Réinstallez le bloc d'alimentation en procédant d'abord à son retrait, puis à sa réinstallation. Voir la section « Chariot d'alimentation », à la page 179.Dépannage 209 REMARQUE : Après avoir installé un chariot d'alimentation comportant une nouvelle unité d'alimentation, patientez quelques secondes pour laisser au système le temps de le reconnaître et de déterminer s'il fonctionne correctement. Le voyant d'alimentation est vert si le bloc d'alimentation fonctionne normalement. Si le problème persiste, remplacez l'unité d'alimentation défectueuse. Si toutes les mesures de dépannage restent sans effet, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage des composants du chariot Les procédures suivantes indiquent comment dépanner les composants suivants du chariot de calcul : • Mémoire • Disques durs • Cartes d'extension • Processeurs • Carte mère • Pile Dépannage de la mémoire système PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : Une configuration incorrecte de la mémoire peut provoquer un blocage au démarrage du système et l'absence de sortie vidéo. Consultez le Manuel du propriétaire du matériel correspondant au chariot de calcul pour obtenir des informations sur la mémoire système, et vérifier que votre configuration système est conforme à toutes les consignes applicables. 1 Si le système ne fonctionne pas, désactivez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 210 Dépannage 2 Après un délai de 10 secondes, mettez le chariot et les périphériques qui y sont connectés sous tension, puis notez les messages qui s'affichent à l'écran. Si un message d'erreur indique qu'une barrette de mémoire est défectueuse, passez à l'étape 11. 3 Accédez au programme de configuration du système et vérifiez les paramètres de la mémoire système. Voir la section « Menu Main (Menu principal) », à la page 74. Modifiez les paramètres de la mémoire, le cas échéant. Si un problème persiste, bien que les paramètres de la mémoire correspondent à la mémoire installée, passez à l'étape 11. 4 Désactivez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 5 Retirez le chariot du boîtier. Voir la section « Retrait d'un chariot de calcul », à la page 175. Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. 6 Vérifiez les canaux de mémoire et assurez-vous que l'installation des barrettes est correcte. 7 Remboîtez les barrettes de mémoire dans leurs supports. Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. 8 Réinstallez le chariot dans le boîtier. 9 Mettez sous tension le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 10 Accédez au programme de configuration du système et vérifiez les paramètres de la mémoire système. Voir la section « Menu Main (Menu principal) », à la page 74. Si le problème persiste, passez à l'étape suivante. 11 Désactivez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 12 Retirez le chariot du système. 13 Si un test de diagnostic ou un message d'erreur indique qu'une barrette de mémoire est défectueuse, repositionnez-la en l'échangeant avec une autre, ou bien remplacez-la.Dépannage 211 14 Pour dépanner une barrette de mémoire défectueuse non identifiée, remplacez la barrette du premier logement de barrette DIMM par une autre de même type et de même capacité. Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. 15 Réinstallez le chariot dans le boîtier. 16 Mettez sous tension le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 17 Pendant l'amorçage du système, observez les voyants de diagnostic du panneau avant et les messages d'erreur qui s'affichent. 18 Si le problème de la mémoire persiste, recommencez la procédure décrite de l'étape 11 à l'étape 17 pour chaque barrette de mémoire installée. 19 Si le problème persiste alors que vous avez vérifié toutes les barrettes de mémoire, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage d'un disque dur PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : Cette procédure de dépannage peut détruire les données stockées sur le disque dur. Avant de continuer, sauvegardez tous les fichiers qui se trouvent sur le disque dur. 1 Si le chariot est doté d'un contrôleur RAID et si les disques durs sont configurés dans une matrice RAID, procédez comme suit : a Redémarrez le système et lancez l'utilitaire de configuration de l'adaptateur hôte en appuyant sur dans le cas d'un contrôleur RAID, ou sur dans le cas d'un contrôleur SAS. Pour plus d'informations sur l'utilitaire de configuration, voir la documentation fournie avec l'adaptateur hôte. b Assurez-vous que les disques durs ont été correctement configurés pour la matrice RAID. c Mettez le disque dur en configuration hors ligne, puis réinsérez-le. 212 Dépannage d Quittez l'utilitaire de configuration et laissez le système d'exploitation démarrer. 2 Assurez-vous que les pilotes de périphérique requis pour la carte contrôleur sont installés et configurés correctement. Pour en savoir plus, voir la documentation du système d'exploitation. 3 Redémarrez le système, accédez au programme de configuration du système et vérifiez que le contrôleur est activé et que les lecteurs sont visibles dans ce programme. Voir la section« Utilisation du programme de configuration du système », à la page 65. 4 Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage des cartes d'extension PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : Pour dépanner une carte d'extension, voir sa documentation et celle du système d'exploitation. 1 Désactivez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 2 Retirez le chariot du boîtier. Voir la section « Retrait d'un chariot de calcul », à la page 175. 3 Ouvrez le chariot. Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. 4 Vérifiez que chaque carte d'extension est correctement insérée dans son connecteur. 5 Réinstallez le chariot dans le boîtier. 6 Mettez sous tension le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 7 Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225.Dépannage 213 Dépannage des processeurs PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Désactivez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 2 Retirez le chariot du boîtier du serveur. Voir la section « Retrait d'un chariot de calcul », à la page 175. 3 Ouvrez le chariot. Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. 4 Retirez le carénage de refroidissement. 5 Vérifiez que tous les dissipateurs de chaleur sont correctement installés. 6 Assurez-vous que chaque processeur est correctement installé. 7 Réinstallez le carénage de refroidissement. 8 Réinstallez le chariot dans le boîtier. 9 Mettez sous tension le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 10 Si le problème persiste, désactivez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 11 Retirez le chariot du système. 12 Retirez le carénage de refroidissement. 13 Retirez le processeur 2. 14 Réinstallez le carénage de refroidissement. 15 Réinstallez le chariot dans le boîtier. 16 Mettez sous tension le chariot et les périphériques qui y sont connectés. Si le problème persiste, le processeur est défectueux. Voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. 17 Désactivez le chariot et les périphériques qui y sont connectés. 18 Retirez le chariot du boîtier. 19 Retirez le carénage de refroidissement. 214 Dépannage 20 Remplacez le processeur 1 par le processeur 2. 21 Recommencez la procédure décrite de l'étape 12 à l'étape 19. Si l'incident persiste alors que vous avez testé les deux processeurs, cela veut dire que la carte système est défectueuse. Voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage de la carte système PRÉCAUTION : La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le chariot du boîtier. Voir la section « Retrait d'un chariot de calcul », à la page 175. 2 Ouvrez le chariot. Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. 3 Retirez les cartes mezzanine. Consultez la documentation du chariot de calcul pour de plus amples informations. 4 Repérez le cavalier d'effacement de la NVRAM sur la carte système. 5 Effacez la NVRAM. 6 Fermez le chariot. 7 Si le chariot de calcul ne fonctionne toujours pas correctement, retirez-le et réinstallez-le. Si le problème persiste, voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. Dépannage de la pile du système REMARQUE : Si le système reste longtemps hors tension (pendant des semaines ou des mois), la NVRAM peut perdre ses informations de configuration système. Ce problème est dû à une pile défectueuse. 1 Entrez de nouveau l'heure et la date dans le programme de configuration du système. Voir la section « Options de configuration du système au démarrage », à la page 66.Dépannage 215 2 Mettez le chariot hors tension et retirez-le du boîtier pendant au moins une heure. 3 Rebranchez le chariot au boîtier et mettez-le sous tension. 4 Accédez au programme de configuration du système. Si la date et l'heure sont incorrectes dans le programme de configuration du système, remplacez la pile. Si le problème persiste après le remplacement de la pile voir la section « Obtention d'aide », à la page 225. PRÉCAUTION : N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Si le problème persiste après le remplacement de la pile voir « Obtention d'aide », à la page 225. REMARQUE : Certains logiciels peuvent provoquer une accélération ou un ralentissement de l'heure système. Si le système semble fonctionner normalement à l'exception de l'heure qui est indiquée dans le programme de configuration du système, le problème peut être lié à un logiciel plutôt qu'à une pile défectueuse.216 Dépannage Conflits d'affectation d'IRQ La plupart des périphériques PCI peuvent partager une IRQ avec un autre périphérique ; cependant, les deux périphériques concernés ne peuvent pas utiliser une IRQ simultanément. Pour éviter ce type de conflit, consultez la documentation de chaque périphérique PCI pour obtenir ses spécifications d'IRQ. La définition du pool des IRQ PCI est le code BIOS affecté au moment de l'exécution. Ligne IRQ Affectation Ligne IRQ Affectation IRQ0 Horloge 8254 IRQ8 Horloge temps réel IRQ1 Contrôleur du clavier IRQ9 Définition du pool des IRQ PCI IRQ2 Cascade pour IRQ9 IRQ10 Définition du pool des IRQ PCI IRQ3 Par défaut pour COM2 IRQ11 Définition du pool des IRQ PCI IRQ4 Par défaut pour COM1 IRQ12 Contrôleur de souris IRQ5 Définition du pool des IRQ PCI IRQ13 Processeur IRQ6 Définition du pool des IRQ PCI IRQ14 Contrôleur IDE principal IRQ7 Définition du pool des IRQ PCI IRQ15 Contrôleur IDE secondaireCavaliers et connecteurs 217 Cavaliers et connecteurs Cette section décrit les connecteurs des diverses cartes situées dans le boîtier du serveur. Cartes du boîtier du serveur Le boîtier du serveur est composé de trois cartes système. • Carte du panneau avant • Carte contrôleur du ventilateur • Carte de gestion de l'alimentation218 Cavaliers et connecteurs Connecteurs de la carte du panneau avant Figure 5-1. Connecteurs de la carte du panneau avant 1 voyant d'alimentation/événement 2 voyant d'identification système 3 capteur thermique 4 connecteur du panneau avant 5 port LAN de carte réseau 10/100 Mbits 6 voyant d'activité du réseau localCavaliers et connecteurs 219 Connecteurs de carte contrôleur de ventilateur Figure 5-2. Connecteurs de carte contrôleur de ventilateur 1 voyant de défaillance du ventilateur 3 2 voyant de défaillance du ventilateur 2 3 voyant de défaillance du ventilateur 1 4 bouton du mode Service 5 connecteur PDU PMBus 6 port LAN de carte réseau 10/100 Mbits 7 voyant d'identification système 8 voyant d'alimentation/événement220 Cavaliers et connecteurs Connecteurs de la carte de gestion de l'alimentation Figure 5-3. Vue frontale de la carte de gestion de l'alimentation Figure 5-4. Vue arrière de la carte de gestion de l'alimentation 1 connecteur de la carte du panneau avant 2 barre du bus d'alimentation 3 connecteur du ventilateur système 4 connecteur de l'alimentation (uniquement à des fins de débogage) 5 barre du bus d'alimentation 6 connecteur de la carte contrôleur du ventilateur 1 connecteurs 1 à 10 de la carte de distribution de l'alimentation des nœudsCavaliers et connecteurs 221 Cartes du chariot d'alimentation Le chariot d'alimentation est composé de trois cartes système. • Carte de distribution de l'alimentation avant • Carte de distribution de l'alimentation arrière • Carte intermédiaire Connecteurs des cartes de distribution de l'alimentation Chaque chariot d'alimentation comprend une ou deux cartes de distribution de l'alimentation. Figure 5-5. Connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation avant 1 connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation 2 connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation 3 connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation 4 connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation 5 connecteur de signal 6 cavalier d'adressage PSU 7 connecteur du module d'alimentation222 Cavaliers et connecteurs Figure 5-6. Connecteurs de la carte de distribution de l'alimentation arrière 1 connecteur de la carte de distribution de l'alimentation 2 connecteur de la carte de distribution de l'alimentation 3 connecteur d'alimentation CC 4 connecteur d'alimentation CC 5 connecteur de signal 6 connecteur de la carte de distribution de l'alimentation 7 connecteur de la carte de distribution de l'alimentation 8 connecteur du module d'alimentationCavaliers et connecteurs 223 Connecteurs de la carte intermédiaire Figure 5-7. Connecteurs de la carte intermédiaire 1 connecteur du voyant PSU 2 connecteur pour le signal de la carte de distribution de l'alimentation avant 3 connecteur pour le signal de la carte de distribution de l'alimentation arrière224 Cavaliers et connecteursObtention d'aide 225 Obtention d'aide Contacter Dell Aux États-Unis, appelez le 800-WWW-DELL (800-999-3355). REMARQUE : Si vous ne disposez pas d'une connexion Internet active, vous pouvez utiliser les coordonnées figurant sur votre preuve d'achat, votre bordereau de marchandises, votre facture ou encore dans le catalogue de produits Dell. Dell propose plusieurs options de maintenance et d'assistance technique en ligne et par téléphone. Leur disponibilité variant d'un pays à l'autre, il est possible que certains services ne soient pas proposés dans votre région. Pour contacter Dell pour des questions ayant trait aux ventes, au support technique ou au service client : 1 Rendez-vous sur le site support.dell.com. 2 Cliquez sur votre pays/région au bas de la page. Pour la liste complète des pays/régions, cliquez sur ALL (Tous). 3 Cliquez sur Contact Us (Contactez-nous) dans le coin supérieur gauche de la page. 4 Sélectionnez le lien de service ou de support approprié en fonction de vos besoins. 5 Sélectionnez la méthode qui vous convient le mieux pour contacter Dell.226 Obtention d'aideIndex 227 Index A A propos du système, 9 Assemblage de module PSU1/3 installation, 186 retrait, 184-186 Assemblage de module PSU2/4 installation, 188 retrait, 187 C Caractéristiques du chariot, 22 chariot d'alimentation, 22 chariot de calcul à largeur double, 27 chariot de calcul à largeur simple, 25 chariot de stockage, 31 Carte contrôleur de ventilateur connecteurs, 219 Carte contrôleur du ventilateur installation, 197 retrait, 196 Carte de gestion de l'alimentation connecteurs, 220 Carte du panneau avant connecteurs, 218 installation, 195 retrait, 194 Carte intermédiaire connecteurs, 223 Cartes de distribution de l'alimentation connecteurs, 221 Cartes du boîtier de serveur, 217 carte contrôleur de ventilateur, 219 carte de gestion de l'alimentation, 220 carte du panneau avant, 218 Cartes du chariot d'alimentation carte intermédiaire, 223 cartes de distribution de l'alimentation, 221 Chariot d'alimentation installation, 183 retrait, 181, 183 Chariot de calcul installation, 177 retrait, 175 Chariot de stockage installation, 178 retrait, 177 Chariot factice installation, 174 retrait, 174 Codes d'erreur POST, 37 Configuration du module de chariot, 21228 Index Configuration du système configuration de l'accès à distance, 114 configuration de l'unité centrale, 86 configuration de l'unité d'alimentation du châssis, 82 configuration de la gestion d'alimentation d'état active, 102 configuration de la mémoire, 90 configuration de la prérécupération, 88 configuration de logement PCI, 104 configuration du réseau local du contrôleur BMC, 112 configuration PCI, 96 configuration SATA, 93 configuration USB, 105 gestion de l'alimentation, 78 gestion de l'alimentation du châssis, 81 limitation en cas d'urgence, 84 paramètres de sécurité, 107 périphériques réseau intégrés, 99 plafonnement de l'alimentation, 83 Connecteurs carte contrôleur de ventilateur, 219 carte de gestion de l'alimentation, 220 carte du panneau avant, 218 carte intermédiaire, 223 cartes de distribution de l'alimentation, 221 D Dell contacter, 225 Dépannage batterie du système, 214 blocs d'alimentation, 208 boîtier endommagé, 205 boîtier mouillé, 203 carte réseau, 202 carte système, 214 cartes d'extension, 212 chariot d'alimentation, 208 composants du boîtier, 205 composants du chariot, 209 connexions externes, 200 disque dur, 211 échec de démarrage du système, 200 mémoire, 209 modules de ventilation, 205-206 périphérique en série, 202 périphérique USB, 201 processeurs, 213 vidéo, 200 E Ecran de configuration du système avancé, 77 démarrage, 117 principal, 74 quitter, 119 sécurité, 107 serveur, 109Index 229 F Fonctionnalités panneau arrière, 13 panneau avant, 11 Fonctions du système accès, 10 I Installation assemblage de module PSU1/3, 186 assemblage de module PSU2/4, 188 carte contrôleur du ventilateur, 197 carte du panneau avant, 195 chariot d'alimentation, 183 chariot de calcul, 177 chariot de stockage, 178 chariot factice, 174 module de ventilation, 193 Module PSU, 190 Interfaces de la ligne de commande, 121 J Journal des événements système, 47 Journal système voir l'écran de configuration du système L Liste de commande IPMI, 159 M Module de ventilation installation, 193 retrait, 191 Module PSU installation, 190 retrait, 189 N Numérotation des baies de chariot, 19 Numérotation des baies de ventilateur, 20 P Paramètres de gestion de l'alimentation, 168 Présentation des capteurs du système, 59 Programme de configuration du système aide générale, 67 menu de configuration système, 65 saisie, 66230 Index R Redirection de console activation, 68 configuration, 68 Retrait assemblage de module PSU1/3, 184-186 assemblage de module PSU2/4, 187 carte contrôleur du ventilateur, 196 carte de distribution de l’alimentation avant, 184 carte du panneau avant, 194-195 chariot d'alimentation, 181-183 chariot de calcul, 175 chariot de stockage, 177 chariot factice, 174 module de ventilation, 191 module PSU, 189 S Sécurité, 199 Service Tag (Numéro de service), 33 V Voyant alimentation, 32 d'alimentation/événement, 15 d'alimentation/événement sur le panneau arrière, 16 d'état du châssis sur le panneau arrière, 15 d'identification du châssis du panneau arrière, 16 d'identification du châssis sur le panneau avant, 15 de défaillance des ventilateurs 1/2 sur le panneau arrière, 16 de défaillance des ventilateurs 3/4 sur le panneau arrière, 17 de défaillance des ventilateurs 5/6 sur le panneau arrière, 17 de liaison/d'activité de la carte réseau sur le panneau avant, 15 identité système, 32 port de gestion, 17 Voyants panneau avant, 11 Dell PowerEdge R820 Guide de mise en route Modèle réglementaire: E21S Series Type réglementaire: E21S001Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser l'ordinateur. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. AVERTISSEMENT : Un AVERTISSEMENT indique un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou de mort. © 2012 Dell Inc. Marques utilisées dans ce document : Dell™, le logo Dell, Dell Boomi™, Dell Precision™ , OptiPlex™, Latitude™, PowerEdge™, PowerVault™, PowerConnect™, OpenManage™, EqualLogic™, Compellent™, KACE™, FlexAddress™, Force10™ et Vostro™ sont des marques de Dell Inc. Intel®, Pentium®, Xeon®, Core® et Celeron® sont des marques déposées d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. AMD® est une marque déposée et AMD Opteron™, AMD Phenom™ et AMD Sempron™ sont des marques d'Advanced Micro Devices, Inc. Microsoft®, Windows®, Windows Server®, Internet Explorer®, MS-DOS®, Windows Vista® et Active Directory® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Red Hat® et Red Hat® Enterprise Linux® sont des marques déposées de Red Hat, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Novell® et SUSE® sont des marques déposées de Novell Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. Oracle® est une marque déposée d'Oracle Corporation et/ou de ses filiales. Citrix®, Xen®, XenServer® et XenMotion® sont des marques ou des marques déposées de Citrix Systems, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. VMware®, Virtual SMP®, vMotion®, vCenter® et vSphere® sont des marques ou des marques déposées de VMware, Inc. aux États-Unis ou dans d'autres pays. IBM® est une marque déposée d'International Business Machines Corporation. 2012 – 09 Rev. A01Installation et configuration AVERTISSEMENT : Avant d'exécuter la procédure suivante, lisez les consignes de sécurité fournies avec le système. Déballage d'un système en rack Sortez le système de son emballage et identifiez chaque élément. Assemblez les rails et installez le système dans le rack en suivant les consignes de sécurité et les instructions d'installation du rack fournies avec votre système. Figure 1. Installation des rails et du système dans un rack En option : connexion du clavier, de la souris et du moniteur Figure 2. En option : connexion du clavier, de la souris et du moniteur Connectez le clavier, la souris et le moniteur (facultatif). Les connecteurs à l'arrière du système sont assortis d'icônes indiquant quels câbles brancher à chaque connecteur. Assurez-vous de serrer les vis (le cas échéant) sur le connecteur du câble du moniteur. 3Branchement du ou des câbles d'alimentation Figure 3. Branchement du ou des câbles d'alimentation Connectez le ou les câbles d'alimentation au système et, si vous utilisez un moniteur, branchez son câble d'alimentation. Fixation du ou des câbles d'alimentation Figure 4. Fixation du ou des câbles d'alimentation Faites une boucle comme indiqué dans l'illustration et attachez le(s) câble(s) d'alimentation du système au clip. Branchez ensuite l'autre extrémité du ou des câbles sur une prise de courant mise à la terre ou sur une source d'alimentation autonome (onduleur ou unité de distribution de l'alimentation [PDU]). 4Mise sous tension du système Figure 5. Mise sous tension du système Appuyez sur le bouton d'alimentation du système. Le voyant d'alimentation devrait s'allumer. Installation du cadre en option Figure 6. Installation du cadre en option Installez le cadre (facultatif). Finalisation de l'installation du système d'exploitation Si un système d'exploitation était préinstallé sur votre ordinateur, reportez-vous à la documentation du système d'exploitation livrée avec votre système. Pour une première installation du système d'exploitation, reportez-vous à la documentation concernant l'installation et la configuration de votre système d'exploitation. Assurez-vous que le système d'exploitation est bien installé avant d'installer du matériel ou logiciel n'ayant pas été fourni avec le système. REMARQUE : pour obtenir les dernières informations sur les systèmes d'exploitation pris en charge, rendez-vous sur le site dell.com/ossupport. 5Contrat de licence de logiciel Dell Avant d'utiliser le système, veuillez lire le contrat de licence du logiciel Dell fourni avec celui-ci. Vous devez considérer les supports du logiciel installé par Dell comme des copies de SECOURS du logiciel installé sur le disque dur du système. Si vous n'acceptez pas les termes du contrat, veuillez appeler le numéro d'assistance client. Les clients aux États-Unis doivent appeler le 800-WWW-DELL (800-999-3355). Les clients en-dehors des États-Unis doivent se rendre sur le site support.dell.com et sélectionner leur pays ou région dans le bas de la page. Autres informations utiles AVERTISSEMENT : Reportez-vous aux informations concernant la sécurité et les réglementations qui accompagnent le système. Des informations sur la garantie peuvent être incluses à ce document ou à un document séparé. • Le Manuel de l'utilisateur fournit des informations concernant les fonctionnalités du système et décrit comment dépanner le système et installer ou remplacer des composants système. Ce document est disponible en ligne à l'adresse support.dell.com/manuals. • La documentation fournie avec le rack indique comment installer le système dans un rack, le cas échéant. • Tous les supports fournis avec le système contiennent de la documentation et des outils permettant de configurer et de gérer le système, notamment les supports du système d'exploitation, du logiciel de gestion du système, des mises à jour système et des composants système que vous avez achetés avec le système. REMARQUE : Vérifiez toujours si des mises à jour sont disponibles sur le site support.dell.com/manuals et lisez les informations de mise à jour en premier, car elles remplacent souvent les informations que contiennent les autres documents. REMARQUE : Nous vous recommandons de télécharger et d'installer la dernière version du BIOS, du pilote et du micrologiciel de gestion des systèmes sur votre système depuis support.dell.com. Obtention d'une assistance technique Si vous ne comprenez pas une procédure décrite dans ce guide ou si le système ne fonctionne pas comme prévu, consultez votre Manuel du propriétaire. Dell offre des formations et certifications sur le matériel approfondies. Pour des informations supplémentaires, voir dell.com/training. Ce service n'est pas offert dans toutes les régions. Informations NOM Les informations suivantes, qui s'appliquent à l'appareil décrit dans ce document, sont fournies conformément aux exigences de la Norme Officielle Mexicaine (NOM) : Importateur : Dell Inc. de México, S.A. de C.V. Paseo de la Reforma 2620 -11º Piso Col. Lomas Altas 11950 México, D.F. Numéro de modèle : E21S Tension d'alimentation : 100-240 V CA (avec bloc d'alimentation CA 750 W et 1100 W) ou 200–240 V CA (avec bloc d'alimentation Titanium 750 W) ou –(48–60) V CC (avec bloc d'alimentation CC de 1100 W) 6Fréquence : 50 Hz/60 Hz (bloc d'alimentation secteur) Consommation électrique : 12 A à 6,5 A (X 2) (avec bloc d'alimentation secteur de 1100 W) 10 A à 5 A (X 2) (avec bloc d'alimentation secteur de 750 W) 5 A (X 2) (avec bloc d'alimentation secteur Titanium redondant de 750 W) 32 A (X 2) (avec bloc d'alimentation CC de 1100 W) Caractéristiques techniques REMARQUE : Les caractéristiques suivantes se limitent à celles que la législation impose de fournir avec le système. Pour une liste complète des caractéristiques actuelles de votre ordinateur, consultez le site Web support.dell.com. Alimentation Bloc d'alimentation secteur (par bloc d'alimentation) Puissance 750 W ou 1100 W Dissipation thermique REMARQUE : La dissipation thermique est calculée par rapport à la puissance nominale du bloc d'alimentation. 2 891 BTU/h maximum (bloc d'alimentation 750 W) 2 843 BTU/h maximum (bloc d'alimentation redondant 750 W) 4 100 BTU/h maximum (bloc d'alimentation 1 100 W) Tension REMARQUE : Ce système est également conçu pour être connecté aux systèmes d'alimentation informatiques avec une tension phase à phase ne dépassant pas 230 V. 100 à 240 VCA, à sélection automatique, 50/60 Hz ou 200 à 240 VCA, à sélection automatique, 50/60 Hz, pour bloc d'alimentation au titane 750 W Bloc d'alimentation en CC (par bloc) Puissance 1 100 W Dissipation thermique REMARQUE : La dissipation thermique est calculée par rapport à la puissance nominale du bloc d'alimentation. 4 416 BTU/h maximum Tension –(48 à 60) VCC Batterie Pile bouton Pile bouton 3 V CR2032 au lithium Caractéristiques physiques Hauteur 86,8 mm (3,41 pouces) Largeur Avec loquets de rack 482,4 mm (18,98 pouces) Sans loquets de rack 434 mm (17,08 pouces) 7Caractéristiques physiques Profondeur (cadre inclus) 810,6 mm (31,91 pouces) Poids (maximal) 29,5 kg (65,036 livres) Poids (à vide) 22,45 kg (49,494 livres) Conditions environnementales REMARQUE : Votre système tolère des pics de température de 40 à 45 °C en centres de données refroidis par air. Pour plus d'informations, reportez-vous au Manuel du propriétaire. REMARQUE : Pour en savoir plus sur les mesures d'exploitation liées à différentes configurations particulières, rendez-vous sur dell.com/environmental_datasheets. Température En fonctionnement Fonctionnement en continu : de 10 à 35 °C. La température sèche autorisée doit être réduite de 1 °C/ 300 m au-dessus de 900 m (1°F/550 pieds). REMARQUE : Pour plus d'informations sur la plage de températures étendue et les configurations prises en charge, voir support.dell.com/manuals. Stockage De -40 à 65 °C (–40 °à 149 °F) avec un gradient thermique maximal de 20 °C par heure. Humidité relative En fonctionnement De 10 à 80 % d'humidité relative (HR) avec point de condensation maximale de 26 °C Stockage De 5 à 95 % d'humidité relative ambiante avec point de condensation maximale de 33 °C (91 °F) Tolérance maximale aux vibrations En fonctionnement 0,26 Grms de 5 à 350 Hz (toutes orientations de fonctionnement) Stockage 1,87 Grms de 10 à 500 Hz pendant 15 min (les six côtés testés) Choc maximal En fonctionnement Un choc de 31 G pendant 2,6 ms sur l'axe z positif (une impulsion de chaque côté du système) pour un système installé dans la position de fonctionnement Stockage Six chocs consécutifs de 71 G pendant un maximum de 2 ms en positif et négatif sur les axes x, y et z (une impulsion de chaque côté du système) Six chocs consécutifs sur les axes x, y et z en positif et négatif (une impulsion de chaque côté du système) d'impulsion d'onde carrée de 22 G avec un changement de vitesse de 200 pouces/seconde (508 cm/s). 8Conditions environnementales Altitude En fonctionnement De –15,2 m à 3048 m (de –50 à 10 000 pieds). REMARQUE : Pour les altitudes supérieures à 2950 pieds, la température maximale de fonctionnement est réduite de 1 °F/550 pieds. Stockage De –15,2 m à 10 668 m (de –50 à 35 000 pieds). Niveau de polluants atmosphériques Classe G1 selon la norme ISA-S71.04-1985. 9 Dell Vostro 470 Manuel du propriétaire Modèle réglementaire: D10M Type réglementaire: D10M002Remarques, précautions et avertissements REMARQUE: une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser l'ordinateur. PRÉCAUTION: une PRÉCAUTION vous avertit d'un risque d'endommagement du matériel ou de perte de données si les consignes ne sont pas respectées. AVERTISSEMENT: un AVERTISSEMENT signale un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle, voire de mort. Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2012 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell™, the DELL logo, Dell Precision™, Precision ON™,ExpressCharge™, Latitude™, Latitude ON™, OptiPlex™, Vostro™ et Wi-Fi Catcher™ sont des marques de Dell Inc. Intel®, Pentium®, Xeon®, Core™, Atom™, Centrino® et Celeron® sont des marques déposés ou commerciales d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. AMD® est une marque déposée et AMD Opteron™, AMD Phenom™, AMD Sempron™, AMD Athlon™, ATI Radeon™ et ATI FirePro™ sont des marques d'Advanced Micro Devices, Inc. Microsoft®, Windows®, MS-DOS®, Windows Vista®, le bouton Démarrer Windows Vista et Office Outlook® sont des marques commerciales ou déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Blu-ray Disc™ est une marque commerciale de Blu-ray Disc Association (BDA) et sous licence pour une utilisation sur des disques et des lecteurs. La marque Bluetooth® est une marque déposée et appartient à Bluetooth® SIG, Inc. et toute utilisation d'une telle marque par Dell Inc. se fait dans le cadre d'une licence. Wi-Fi® est une marque déposée de Wireless Ethernet Compatibility Alliance, Inc. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans cette publication pour faire référence aux entités se réclamant de ces marques et noms ou à leurs produits Dell Inc. rejette tout intérêt exclusif dans les marques et noms ne lui appartenant pas.. 2012 – 03 Rev. A00Table des matières Remarques, précautions et avertissements..............................................................................2 Chapitre 1: Intervention à l'intérieur de votre ordinateur........................................................5 Avant d'intervenir à l'intérieur de votre ordinateur..................................................................................................5 Outils recommandés.................................................................................................................................................6 Mise hors tension de l'ordinateur.............................................................................................................................6 Après intervention à l'intérieur de votre ordinateur.................................................................................................6 Chapitre 2: Retrait du cache.........................................................................................................9 Installation du cache..............................................................................................................................................10 Chapitre 3: Retrait de la mémoire..............................................................................................11 Installation de la mémoire......................................................................................................................................11 Chapitre 4: Retrait de la carte d'extension .............................................................................13 Installation de la carte d'extension........................................................................................................................14 Chapitre 5: Retrait du lecteur de disque optique....................................................................15 Installation du lecteur de disque optique...............................................................................................................16 Chapitre 6: Retrait du disque dur...............................................................................................17 Installation du disque dur.......................................................................................................................................18 Chapitre 7: Retrait du lecteur de carte mémoire.....................................................................21 Installation du lecteur de carte mémoire...............................................................................................................22 Chapitre 8: Retrait du ventilateur du système arrière............................................................23 Installation du ventilateur du système arrière........................................................................................................24 Chapitre 9: Retrait de la pile bouton..........................................................................................25 Installation de la pile bouton...................................................................................................................................25 Chapitre 10: Retrait du dissipateur thermique.........................................................................27 Installation du dissipateur thermique.....................................................................................................................28 Chapitre 11: Retrait du processeur............................................................................................29 Installation du processeur......................................................................................................................................29 Chapitre 12: Retrait du bloc d'alimentation..............................................................................31Installation du bloc d'alimentation.........................................................................................................................34 Chapitre 13: Retrait de la carte système..................................................................................35 Installation de la carte système..............................................................................................................................37 Chapitre 14: Retrait du cadre avant...........................................................................................39 Installation du cadre avant.....................................................................................................................................40 Chapitre 15: Retrait de la carte WLAN......................................................................................41 Installation de la carte WLAN.................................................................................................................................42 Chapitre 16: Retrait de l'interrupteur d'alimentation et du voyant d'activité du disque dur......................................................................................................................................43 Installation de l'interrupteur d'alimentation et du voyant d'activité du disque dur................................................44 Chapitre 17: Retrait du module audio avant.............................................................................47 Installation du module audio avant.........................................................................................................................48 Chapitre 18: Retrait du module USB avant...............................................................................49 Installation du module USB avant..........................................................................................................................49 Chapitre 19: Présentation de la configuration du système...................................................51 Accès à la configuration du système.....................................................................................................................51 Écrans de configuration du système......................................................................................................................51 Options de configuration du système.....................................................................................................................52 Main (Principal)................................................................................................................................................52 Advanced (Avancé)..........................................................................................................................................54 Security (Sécurité)...........................................................................................................................................56 Boot (Amorçage)..............................................................................................................................................56 Exit (Quitter)......................................................................................................................................................56 Chapitre 20: Messages d'erreur de diagnostic.......................................................................57 Séquences de bips de diagnostic...........................................................................................................................58 Messages système.................................................................................................................................................58 Chapitre 21: Spécifications.........................................................................................................61 Chapitre 22: Contacter Dell.........................................................................................................65 Contacter Dell.........................................................................................................................................................651 Intervention à l'intérieur de votre ordinateur Avant d'intervenir à l'intérieur de votre ordinateur Suivez les instructions ci-dessous pour protéger votre ordinateur contre tout endommagement et vos données personnelles. Wauf indication contraire, chaque procédure mentionnée dans ce document suppose que les conditions suivantes existent : • Vous avez pris connaissance des informations de sécurité fournies avec votre ordinateur. • Un composant peut être remplacé ou, si acheté séparément, installé en exécutant la procédure de retrait dans l'ordre inverse. AVERTISSEMENT: Avant d'intervenir dans l'ordinateur, lisez les informations de sécurité fournies avec l'ordinateur. D'autres informations sur les meilleures pratiques de sécurité sont disponibles sur la page d'accueil Regulatory Compliance accessible à l'adresse www.dell.com/regulatory_compliance. PRÉCAUTION: La plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. N'effectuez que les opérations de dépannage et les petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, et suivez les instructions fournies en ligne ou par téléphone par l'équipe de maintenance et d'assistance technique. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION: Pour éviter une décharge électrostatique, mettez-vous à la terre à l'aide d'un bracelet antistatique ou en touchant une surface métallique non peinte, par exemple un connecteur sur le panneau arrière de l'ordinateur. PRÉCAUTION: Manipulez avec précaution les composants et les cartes. Ne touches pas les composants ni les contacts des cartes. Saisissez les cartes par les bords ou le support de montage métallique. Saisissez les composants, tels qu'un processeur, par les bords et non par les broches. PRÉCAUTION: Lorsque vous déconnectez un câble, tirez sur le connecteur ou sa languette, mais pas sur le câble lui-même. Certains câbles sont dotés de connecteurs avec dispositif de verrouillage. Si vous déconnectez un câble de ce type, appuyez d'abord sur le verrou. Lorsque vous extrayez les connecteurs, maintenez-les alignés uniformément pour éviter de courber les broches. Enfin, avant de connecter un câble, vérifiez que les deux connecteurs sont correctement orientés et alignés. REMARQUE: La couleur de votre ordinateur et de certains composants peut différer de celle de l'ordinateur et des composants illustrés dans ce document. Avant de commencer à travailler sur l'ordinateur, suivez les étapes ci-dessous pour éviter de l'endommager. 1. Assurez-vous que la surface de travail est plane et propre afin d'éviter de rayer le capot de l'ordinateur. 2. Mettez hors tension l'ordinateur (voir Mise hors tension de l'ordinateur). PRÉCAUTION: pour retirer un câble réseau, déconnectez-le d'abord de l'ordinateur, puis du périphérique réseau. 3. Déconnectez tous les câbles externes du système. 4. Eteignez l'ordinateur, déconnectez tous les périphériques qui y sont reliés, puis débranchez-les de leur source d'alimentation. 55. Appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé lorsque l'ordinateur est débranché afin de mettre à la terre la carte système. 6. Retirez le capot. PRÉCAUTION: Avant de toucher un élément dans l'ordinateur, mettez-vous à la terre en touchant une surface métallique non peinte, telle que le métal à l'arrière de l'ordinateur. Pendant que vous travailler, touchez régulièrement une surface métallique non peinte pour éliminer l'électriticé statique qui pourrait endommager les composants. Outils recommandés Les procédures mentionnées dans ce document nécessitent les outils suivants : • un petit tournevis à tête plate • un tournevis cruciforme n°0 • un tournevis cruciforme n°1 • une petite pointe en plastique • le CD du programme de mise à jour flash du BIOS Mise hors tension de l'ordinateur PRÉCAUTION: Pour éviter de perdre des données, enregistrez et fermez tous les fichiers ouverts, puis quittez tous les programmes en cours d'exécution avant d'arrêter l'ordinateur. 1. Arrêt du système d'exploitation : – Dans Windows Vista : Cliquez sur Démarrer , puis sur la flèche dans l'angle inférieur droit du menu Démarrer comme indiqué ci-dessous puis cliquez sur Arrêter. – Dans Windows XP : Cliquez sur Démarrer → Arrêter l'ordinateur → Eteindre . L'ordinateur s'éteint à la fin de la procédure d'arrêt du système d'exploitation. 2. Vérifiez que l'ordinateur et tous les périphériques connectés sont hors tension. Si l'ordinateur et les périphériques qui y sont raccordés n'ont pas été mis hors tension automatiquement lors de l'arrêt du système d'exploitation, maintenez le bouton d'alimentation enfoncé pendant environ 4 secondes pour les mettre hors tension. Après intervention à l'intérieur de votre ordinateur Une fois les procédures de réinstallation terminées, n'oubliez pas de brancher les périphériques externes, cartes, câbles, etc. avant de mettre sous tension l'ordinateur. 1. Remettez en place le capot. PRÉCAUTION: Pour connecter un câble réseau, branchez-le d'abord le périphérique du réseau et sur l'ordinateur. 2. Branchez les câbles téléphoniques ou de réseau sur l'ordinateur. 3. Branchez l'ordinateur et tous ses périphériques sur leur prise secteur. 4. Mettez sous tension l'ordinateur. 65. Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics. 782 Retrait du cache 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez les deux vis moletées fixant le cache de l'ordinateur à l'ordinateur. Figure 1. 3. Faites glisser le cache de l'ordinateur vers l'arrière puis retirez-le de l'ordinateur. Figure 2. 4. Retirez le cache de l'ordinateur. 9Figure 3. Installation du cache 1. Posez le cache sur l'ordinateur et glissez-le vers l'intérieur depuis l'arrière de l'ordinateur. 2. Replacez puis serrez les vis moletées fixant le cache de l'ordinateur sur l'ordinateur. 3. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 103 Retrait de la mémoire 1. Suivez les procédures dans Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Appuyez sur les pattes de fixation de mémoire situées sur les côtés de chaque barrette de mémoire puis retirez la barrette de mémoire de l'ordinateur. Figure 4. Installation de la mémoire 1. Alignez l'encoche de la carte de mémoire avec la languette du connecteur de la carte système. 2. Insérez la barrette de mémoire dans son connecteur. 3. Appuyez sur la barrette de mémoire pour le fixer avec les clips. 4. Installez le cache. 5. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 11124 Retrait de la carte d'extension 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Poussez la patte de fixation bleue et appuyez sr le panneau de fixation. Figure 5. 4. Appuyez sur le loquet et retirez la carte d'extension de l'ordinateur. Figure 6. 13Installation de la carte d'extension 1. Poussez la carte d'extension dans le logement de carte puis fixez le loquet. 2. Installez le module de retenue de la carte d'extension au châssis. 3. Installez le cache. 4. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 145 Retrait du lecteur de disque optique 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Débranchez le câble d'alimentation et le câble de données de l'arrière du lecteur optique. Figure 7. 4. Retirez les vis fixant le lecteur optique au bâti des lecteurs. Figure 8. 5. Faites glisser le lecteur optique vers l'extérieur par l'avant de l'ordinateur. 15Figure 9. Installation du lecteur de disque optique 1. Faites glisser le lecteur optique depuis l'extérieur par l'avant de l'ordinateur. 2. Revissez les vis de fixation du lecteur optique au bâti des lecteurs. 3. Branchez les câbles de données et d'alimentation sur le lecteur optique. 4. Installez le cache. 5. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 166 Retrait du disque dur 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Débranchez le câble d'alimentation et le câble de données de l'arrière du disque dur. Figure 10. 4. Retirez les vis qui fixent le bâti de disque dur au châssis. Figure 11. 175. Retirez le disque dur en le faisant glisser vers le haut. Figure 12. 6. Retirez les vis de fixation du disque dur au bâti des lecteurs. Figure 13. 7. Ouvrez le bâti de disques durs dans la direction indiquée pour retirer le disque dur de ce dernier. Figure 14. Installation du disque dur 1. Serrez les vis de fixation du disque dur au bâti des lecteurs. 2. Placez le disque dur dans l'emplacement puis serrez les vis fixant le bâti des lecteurs au châssis. 183. Banchez les câbles de données et d'alimentation sur le disque dur. 4. Installez le cache. 5. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 19207 Retrait du lecteur de carte mémoire 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Débranchez le câble de la carte mémoire de la carte système. Figure 15. 4. Retirez le câble du lecteur de carte mémoire du clip de fixation. Figure 16. 5. Retirez les vis qui fixent le lecteur de carte mémoire du bâti des lecteurs. 21Figure 17. 6. Faites glisser le lecteur de carte multimédia via l'avant de l'ordinateur. Figure 18. Installation du lecteur de carte mémoire 1. Faites glisser le lecteur de carte mémoire via l'avant de l'ordinateur. 2. Remettez en place les vis qui fixent le lecteur de carte mémoire au bâti. 3. Acheminez le câble du lecteur de carte mémoire grâce au clip de fixation. 4. Branchez le câble du lecteur de carte mémoire au connecteur de carte du système. 5. Installez le capot. 6. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 228 Retrait du ventilateur du système arrière 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Déconnectez le câble du ventilateur de la carte système. Figure 19. 4. Retirez les vis qui fixent le ventilateur au châssis et retirez le ventilateur de l'ordinateur. Figure 20. 23Installation du ventilateur du système arrière 1. Placez le ventilateur vers le centre de l'ordinateur dans le châssis. 2. Installez les vis fixant le ventilateur au châssis tout en maintenant le ventilateur de châssis en place. 3. Rebranchez le câble du ventilateur à la carte système. 4. Installez le cache. 5. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 249 Retrait de la pile bouton 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Retirez la carte d'extension. 4. Appuyez sur le loquet de dégagement de la pile et faites sortir la pile de son emplacement sur la carte système. Figure 21. Installation de la pile bouton 1. Insérez la pile bouton dans son logement. 2. Installez la carte d'extension. 3. Installez le cache. 4. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 252610 Retrait du dissipateur thermique 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Débranchez le câble du ventilateur du dissipateur de chaleur de la carte système. Figure 22. 4. Retirez les vis fixant le dissipateur de chaleur à la carte système et retirez le dissipateur de chaleur de l'ordinateur. Figure 23. 27Installation du dissipateur thermique 1. Branchez le câble du ventilateur du dissipateur de chaleur à la carte système. 2. Installez les vis de fixation du dissipateur de chaleur à la carte système. 3. Installez le cache. 4. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 2811 Retrait du processeur 1. Suivez les procédures dans Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Retirez le dissipateur de chaleur. 4. Appuyez puis poussez sur le levier d'éjection pour le libérer du crochet de fixation. 5. Soulevez le cache du processeur puis retirez le processeur de l'ordinateur. Figure 24. Installation du processeur 1. Installez le processeur dans le support. 2. Appuyez sur le cache du processeur pour le fixer au support. 3. Appuyez puis poussez sur le levier d'éjection pour attraper le crochet de fixation. 4. Installez le dissipateur de chaleur. 5. Installez le cache. 6. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 293012 Retrait du bloc d'alimentation 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Appuyez sur le loquet de dégagement puis soulevez le support de maintien des câbles pour le débranchez du loquet situé sur la carte système. Figure 25. 4. Débranchez le câble d'alimentation de l'arrière du disque dur. Figure 26. 315. Débranchez le câble d'alimentation de l'arrière du lecteur optique. Figure 27. 6. Débranchez le câble d'alimentation de la carte système. Figure 28. 7. Retirez les vis qui fixent le bloc d'alimentation au châssis de l'ordinateur. 32Figure 29. 8. Poussez la languette bleue à côté du bloc d'alimentation et faites glisser ce dernier vers l'avant de l'ordinateur. Figure 30. 9. Soulevez le bloc d'alimentation pour le dégager de l'ordinateur. 33Figure 31. Installation du bloc d'alimentation 1. Installez le bloc d'alimentation dans l'ordinateur. 2. Faites glisser le bloc d'alimentation vers l'arrière de l'ordinateur, jusqu'à ce qu'il s'enclenche. 3. Retirez les vis qui fixent le bloc d'alimentation à l'ordinateur. 4. Branchez les câbles d'alimentation sur la carte système et sur les lecteurs. 5. Installez le capot. 6. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 3413 Retrait de la carte système 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Retirez les barrettes de mémoire. 4. Retirez la carte d'extension. 5. Retirez le dissipateur de chaleur. 6. Retirez le processeur. 7. Retirez le disque dur. 8. Retirez le lecteur optique. 9. Retirez le lecteur de carte mémoire. 10. Débranchez tous les câbles de la carte système. Figure 32. 11. Retirez les vis qui fixent la carte système au châssis de l'ordinateur. 35Figure 33. 12. Faites glisser la carte système vers l'avant de l'ordinateur. Figure 34. 13. Soulevez la carte système de l'ordinateur. 36Figure 35. Installation de la carte système 1. Placez la carte système dans l'ordinateur. 2. Faites glisser la carte système vers l'arrière de l'ordinateur. 3. Serrez les vis qui fixent la carte système au châssis de l'ordinateur. 4. Faites passer puis acheminez tous les câbles à la carte système. 5. Installez le processeur. 6. Installez le dissipateur de chaleur. 7. Installez les barrettes de mémoire. 8. Installez le lecteur optique. 9. Installez le disque dur. 10. Installez la carte d'extension. 11. Installez le cache. 12. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 373814 Retrait du cadre avant 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Soulevez légèrement les clips de fixation pour libérer ce bord du cadre du châssis. Figure 36. 4. Retirez le cadre avant de l'ordinateur. Figure 37. 39Installation du cadre avant 1. Faites pivoter le cadre vers l'ordinateur afin d'installer les crochets sur le châssis. 2. Installez les clips de retenue vers le bas afin de verrouiller le bord du cadre sur le châssis. 3. Installez le cache. 4. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 4015 Retrait de la carte WLAN 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Retirez le cadre avant. 4. Débranchez les câbles d'antenne de la carte WLAN. 5. Retirez la vis de la carte WLAN et sortez-la du logement de la carte. Figure 38. 6. Libérez le câble de la carte WLAN des clips d'acheminement puis soulevez-les. Figure 39. 7. Débranchez le câble de la carte WLAN de l'ordinateur en le faisant glisser à l'avant de l'ordinateur. 41Figure 40. Installation de la carte WLAN 1. Acheminez le câble de la carte WLAN vers les clips de fixation. 2. Faites glisser la carte WLAN dans son logement. 3. Serrez les vis qui fixent la carte WLAN. 4. Connectez les câbles d'antenne en fonction des codes de couleur sur la carte WLAN. 5. Installez le cadre avant. 6. Installez le cache. 7. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 4216 Retrait de l'interrupteur d'alimentation et du voyant d'activité du disque dur 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Retirez le cadre avant. 4. Déconnectez le câble de l'interrupteur d'alimentation de la carte système. Figure 41. 5. Retirez le câble de l'interrupteur d'alimentation des clips d'acheminement. Figure 42. 6. Retirez le câble du voyant d'activité du disque dur des clips d'acheminement à proximité du cadre avant. 43Figure 43. 7. Appuyez sur les côtés du voyant d'activité du disque dur pour le libérer puis appuyez sur le voyant pour le retirer du cadre avant. Figure 44. 8. Appuyez sur les côtés de l'interrupteur d'alimentation pour le libérer puis poussez l'interrupteur pour le retirer du cadre avant. Figure 45. Installation de l'interrupteur d'alimentation et du voyant d'activité du disque dur 1. Faites passer le câble de l'interrupteur d'alimentation et le câble du voyant d'activité du disque dur à travers les clips d'acheminement. 2. Branchez le câble du bouton d'alimentation à la carte système. 3. Insérez le bouton d'alimentation et le voyant d'activité du disque dur vers l'avant de l'ordinateur. 444. Installez le cadre avant. 5. Installez le cache. 6. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 454617 Retrait du module audio avant 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Retirez le cadre avant. 4. Débranchez le câble du module audio avant de la carte système. Figure 46. 5. Retirez le câble du module audio avant via les clips d'acheminement du châssis. Figure 47. 6. Retirez la vis fixant le module audio avant au cadre avant et retirez le module audio avant de l'ordinateur. 47Figure 48. Installation du module audio avant 1. Posez le module audio avant sur le cadre avant puis visez la vis permettant de la fixer. 2. Acheminez le câble du module audio avant via les clips d'acheminement du châssis. 3. Branchez le câble du module audio à son connecteur situé sur la carte système. 4. Installez le cadre avant. 5. Installez le cache. 6. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 4818 Retrait du module USB avant 1. Suivez les procédures de la section Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur. 2. Retirez le cache. 3. Retirez le cadre avant. 4. Débranchez le câble de données du module USB avant et le câble d'alimentation de la carte système. Figure 49. 5. Retirez la vis fixant le module USB avant au cadre avant et retirez le module USB avant de l'ordinateur. Figure 50. Installation du module USB avant 1. Posez le module USB avant sur le cadre avant puis vissez la vis fixant le module USB avant sur le cadre avant. 2. Branchez le câble du module USB avant sur la carte système. 3. Installez le cadre avant. 4. Installez le cache. 5. Suivez les procédures décrites dans Après une intervention à l'intérieur de l'ordinateur. 495019 Présentation de la configuration du système La configuration du système vous permet de : • modifier les informations de configuration du système après l'ajout, la modification ou le retrait d'un composant matériel de l'ordinateur. • définir ou modifier une option sélectionnable par l'utilisateur, son mot de passe, par exemple. • connaître la capacité de mémoire du système ou définir le type de disque dur installé. Avant d'utiliser le programme de configuration du système, il est recommandé de noter les informations affichées sur l'écran pour pouvoir s'en servir ultérieurement. PRÉCAUTION: Si vous n'êtes pas expert en informatique, ne modifiez pas les réglages de ce programme. Certaines modifications peuvent empêcher votre ordinateur de fonctionner correctement. Accès à la configuration du système 1. Mettez sous tension (ou redémarrez) l'ordinateur. 2. Lorsque le logo DELL bleu s'affiche, attendez que l'invite F2 s'affiche à l'écran. 3. Dès qu'elle apparaît, appuyez immédiatement sur . REMARQUE: L'invite F2 indique que le clavier a été initialisé. Cette invite peut s'afficher de manière fugace. Vous devez donc être attentif et vous tenir prêt à appuyer sur . Si vous appuyez sur avant d'y être invité, votre frappe n'aura aucun effet. 4. Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, patientez jusqu'à ce que le bureau de Microsoft Windows s'affiche. Arrêtez l'ordinateur et refaites une tentative. Écrans de configuration du système Tableau 1. Écrans de configuration du système Menu — Apparaît en haut de la fenêtre System Setup (Configuration du système). Ce champ fournit un menu d'accès aux options de configuration du système. Appuyez sur les touches < Flèche gauche > et < Flèche droite > pour naviguer. Lorsqu'une option Menu est en évidence, Options List (Liste des options) contient les options qui définissent le matériel installé sur l'ordinateur. Options List (Liste des options) — Apparaît sur le côté gauche de la fenêtre System Setup (Configuration du système). Ce champ liste les fonctions qui définissent la configuration de l'ordinateur, notamment le matériel, la fonction d'économie d'énergie et les fonctions de sécurité installés. Faites défiler la Options Field (Champ des options) — Apparaît sur le côté droit d’Options List (Liste des options) et contient des informations sur chaque option figurant dans Options List (Liste des options). Dans ce champ, vous pouvez visualiser des informations sur l'ordinateur et modifier les paramètres actuels. Appuyez sur < Entrée> pour Help (Aide) — Apparaît sur le côté droit de la fenêtre System Setup (Configuration du système) et contient des informations d'aide sur l'option sélectionnée dans Options List (Liste des options). 51liste avec les touches fléchées Haut et Bas. Lorsqu'une option est en évidence, Options Field (Champ d'options) affiche les paramètres en cours et disponibles de l'option. modifier les paramètres actuels. Appuyez sur <ÉCHAP> pour revenir à l’Options List (Liste des options). REMARQUE: Les paramètres du champ des options ne sont pas tous modifiables. Key Functions (Fonctions des touches) — Apparaît sous Options Field (Champ des options) et liste les touches et leur fonction dans le champ de configuration de système actif. Utilisez les touches suivantes pour naviguer dans les écrans de configuration du système : Tableau 2. Navigation dans les écrans de configuration du système Touche Action < F2 > Affiche des informations sur l'élément sélectionné dans la configuration du système. < Échap > Quitte l'affichage actuel ou passe à la page Exit (Quitter) dans la configuration du système. < Flèche Haut > ou < Flèche Bas > Sélectionne l'élément à afficher. < Flèche Gauche > ou < Flèche Droite > Sélectionne le menu à afficher. – ou + Change la valeur de l'élément. < Entrée > Sélectionne le sous-menu ou exécute la commande. < F9 > Charge la valeur de configuration par défaut. < F10 > Enregistre la configuration actuelle et quitte la configuration du système. Options de configuration du système Main (Principal) L'onglet Main (Principal) énumère les principales caractéristiques matérielles de l'ordinateur. Le tableau ci-dessous définit la fonction de chacune des options. Tableau 3. System Information (Informations système) Option Description Informations système BIOS Revision (Révision du BIOS) Affiche la révision du BIOS. BIOS Build Date (Date de version du BIOS) Affiche la date de version du BIOS System Name (Nom du système) Affiche le numéro de modèle de l'ordinateur. System Time (Heure système) Réinitialise l'heure de l'horloge interne de l'ordinateur. 52Option Description System Date (Date système) Réinitialise la date dans le calendrier interne de l'ordinateur. Service Tag (Numéro de service) Affiche le numéro de service de l'ordinateur. Service Tag Input (Saisie du numéro de service) Permet à l'utilisateur de saisir le numéro de service. Asset Tag (Numéro d'inventaire) Affiche le numéro d'inventaire de l'ordinateur. Processor Information (Informations sur le système) Option Description Processor Type (Type de processeur) Affiche le type du processeur. Processor ID (ID du processeur) Affiche l'ID du processeur. Processor Core Count (Nombre de noyau du processeur) Affiche le nombre de cœurs du processeur. L1 Cache Size (Taille de la cache L1) Affiche la taille de la cache L1 du processeur. L2 Cache Size (Taille de la cache L2) Affiche la taille de la cache L2 du processeur. L3 Cache Size (Taille de la cache L3) Affiche la taille de la cache L3 du processeur. Memory Information (Informations sur la mémoire) Option Description Memory Installed (Mémoire installée) Affiche la quantité totale de mémoire de l'ordinateur. Memory Available (Mémoire disponible) Affiche la quantité disponible de mémoire de l'ordinateur. Memory Speed (Vitesse de la mémoire) Affiche la vitesse de la mémoire. Memory Technology (Technologie de mémoire) Affiche le type et la technologie. SATA Information (Informations sur SATA) Option Description SATA 1 Affiche le numéro de modèle et la capacité du disque dur. SATA 2 Affiche le numéro de modèle et la capacité du disque dur. SATA 3 Affiche le numéro de modèle et la capacité du disque dur. eSATA /mSATA Affiche le numéro du modèle et la capacité d'un disque dur eSATA ou mSATA. 53Advanced (Avancé) L'onglet Advanced permet de définir différentes fonctions qui affectent la performance de l'ordinateur. Le tableau cidessous définit la fonction et leur valeur par défaut. Tableau 4. CPU Configuration (Configuration du processeur) Option Description Intel Hyper-Threading Technology (Technologie l'hyper-threading Intel) Active ou désactive l'hyper-threading du processeur. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Intel SpeedStep Active ou désactive la fonction Intel SpeedStep. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Intel Virtualization Technology (Technologie de virtualisation Intel) Active ou désactive la fonction Intel Virtualization. Valeur par défaut : Enabled (Activé) CPU XD Support (Prise en charge du CPU XD) Active ou désactive la fonction CPU XD. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Limit CPUID Value (Valeur CPUID maximale) Active ou désactive la fonction de valeur CPUID maximale. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Multi Core Support (Prise en charge multicœur) Affiche le nombre de cœurs actifs. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Intel Turbo Boost Technology (Technologie Turbo Boost Intel) Active ou désactive la fonction Intel Boost Technology. Valeur par défaut : Enabled (Activé) AMD Cool 'N' Quiet Active ou désactive la fonction AMD Cool 'N' Quiet Technology. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Secure Virtual Machine Mode (Mode Protéger la machine virtuelle) Active ou désactive la mode Secure Virtual Machine (SVM). Valeur par défaut : Enabled (Activé) Tableau 5. CPU Configuration (Configuration du processeur) USB Configuration (Configuration USB) Option Description Front USB Ports (Ports USB avant) Active ou désactive les ports USB avant. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Rear USB Ports (Ports USB arrière) Active ou désactive les ports USB arrière. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Side USB Ports (Ports USB latéraux) Active ou désactive les ports USB latéraux. Valeur par défaut : Enabled (Activé) 54Tableau 6. Onboard Device Configuration (Configuration du périphérique intégré) Onboard Device Configuration (Configuration du périphérique intégré) Option Description Onboard Audio Controller (Contrôleur audio intégré) Active ou désactive le contrôleur audio intégré. Valeur par défaut : Enabled (Activé) SATA Mode (Mode SATA) Permet de choisir le mode d'exploitation SATA. Valeur par défaut : AHCI Intel Multi-Display (Affichage multiple Intel) Active ou désactive la fonction d'affichage multiple Intel. Valeur par défaut : Disabled (Désactivé) Onboard LAN Controller (Contrôleur LAN intégré) Active ou désactive le contrôleur LAN intégré. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Onboard LAN Boot ROM (ROM d'amorçage LAN intégrée) Active ou désactive la ROM d'amorçage LAN intégrée. Valeur par défaut : Disabled (Désactivé) Onboard 1394 Controller (Contrôleur 1394 intégré) Active ou désactive le contrôleur USB intégré. Valeur par défaut : Enabled (Activé) Tableau 7. Power Management (Gestion de l'alimentation) Power Management (Gestion de l'alimentation) Option Description Wake Up by Integrated LAN/WLAN (Réveil par un LAN/LAN sans fil intégré) Active ou désactive la fonction de réveil par un LAN ou un LAN sans fil intégré Valeur par défaut : Disabled (Désactivé) AC Recovery (Restauration CA) Permet à l'ordinateur de rétablir l'alimentation CA perdue. Valeur par défaut : Power Off (Alimentation désactivée) USB PowerShare in S4/S5 State (PowerShare USB dans l'état S4/S5) Permet de mettre sous tension l'ordinateur à distance. Valeur par défaut : Enabled (Activé) USB PowerShare in Sleep State (PowerShare USB en veille) Active ou désactive les ports USB en mode veille. Valeur par défaut : Normal Auto Power On (Mise en route automatique) Active ou désactive la mise en route automatique de l'ordinateur. Valeur par défaut : Disabled (Désactivé) Mode Auto Power On (Mise en route automatique) Active ou désactive l'ordinateur pour se mettre en marche à un moment donné. Every Day (Chaque jour); Selected Day (Jour sélectionné) Auto Power On Date (Date de mise en route automatique) Active ou désactive l'ordinateur pour se mettre en marche à une date donnée. 15 Auto Power On Time (Heure de mise en route automatique) Active ou désactive l'ordinateur pour se mettre en marche à une heure donnée. Hour : 0–23 ; Minutes: 0–59 ; Second : 0–59 (Heure : 0–23 ; Minutes : 0–59 ; Seconde : 0–59) 55Security (Sécurité) Cet onglet affiche l'état de sécurité et permet de gérer les fonctions de sécurité de l'ordinateur. Tableau 8. Security (Sécurité) Supervisor Password Status (État du mot de passe de superviseur) Indique si un mot de passe administrateur a été affecté. User Password Status (État du mode de passe utilisateur) Indique si un mot de passe utilisateur a été affecté. Set Supervisor Password (Définir le mot de passe de superviseur) Permet de définir un mot de passe administrateur. User Access Level (Niveau d'accès des utilisateurs) Indique le niveau d'accès des utilisateurs. Set User Password (Définir le mot de passe utilisateur) Vous permet de définir un mot de passe utilisateur. Password Check (Vérification du mot de passe) Vous permet de vérifier le mot de passe lors de l'appel de la configuration. Boot (Amorçage) Cet onglet permet de changer la séquence d'amorçage. Exit (Quitter) Cette section permet d'enregistrer, supprimer ou de charger les paramètres par défaut avant de quitter le programme de configuration. 5620 Messages d'erreur de diagnostic Si l'ordinateur présente un problème ou une erreur, il peut afficher un message système pour aider l'utilisateur à identifier la cause et l'action nécessaire pour y remédier. Si le message reçu ne figure pas dans les exemples suivants, consultez la documentation du système d'exploitation ou du programme en cours d'exécution lorsque le message s'est affiché. Messages d'erreur de diagnostic Description Alerte ! Les tentatives précédentes de démarrage du système ont échoué au le point de contrôle [nnnn]. Pour des informations d'aide à la résolution du problème, notez le point de contrôle et contactez le support technique Dell. L'ordinateur n'a pas réussi à terminer la procédure d'amorçage trois fois de suite à cause de la même erreur. Panne du ventilateur système. Panne du ventilateur éventuelle Défaillance du ventilateur du processeur Le ventilateur du processeur est en panne Panne du disque dur Panne possible du lecteur de disque dur lors de l'autotest de la mise sous tension (POST) Panne de lecture du disque dur Panne possible du lecteur de disque dur lors de l'autotest de la mise sous tension. Panne du clavier Panne du clavier ou câble desserré. Si la reconnexion du câble ne résout par le problème, remplacez le clavier. RTC réinitialisé, la configuration par défaut du BIOS a été chargée. Appuyez sur la touche F1 pour continuer, F2 pour exécuter l'utilitaire de configuration. Le cavalier du RTC peut être mal configuré. Aucun périphérique de démarrage disponible Aucune partition d'amorçage sur le disque dur, ou le câble du disque dur est mal branché, ou aucun périphérique amorçable n'existe. • Si le disque dur est le périphérique d'amorçage, vérifiez que les câbles sont connectés et que le disque est installé et partitionné comme périphérique d'amorçage. • Ouvrez le programme de configuration du système et vérifiez que les informations de la séquence d'amorçage sont correctes. Aucune interruption de cadence Il est possible qu'une puce sur la carte système soit défectueuse ou qu'il s'agisse d'une panne de carte mère. Erreur de surintensité USB Déconnectez le périphérique USB. Le périphérique USB nécessite davantage de puissance pour fonctionner correctement. Utilisez une source d'alimentation externe 57Messages d'erreur de diagnostic Description pour connecter le périphérique USB ou, si le périphérique est équipé de deux câbles USB, connectez les deux. PRÉCAUTION - Le système de PRÉVISION DES DÉFAILLANCES des lecteurs de disque a signalé qu'un paramètre a dépassé sa plage de fonctionnement normale. Dell recommande de sauvegarder vos données régulièrement. Un paramètre hors plage peut indiquer ou non un problème de disque dur potentiel. Erreur SMART, défaillance possible du disque dur. Séquences de bips de diagnostic L'ordinateur peut émettre des séries de bips au cours du démarrage si l'écran n'affiche pas d'erreur ou de problème. Ces séries de bips, appelées codes de bips, identifient divers problèmes. Le délai entre chaque bip est de 300 ms, il est de 3 secondes entre chaque groupe de bips et le bip est émis pendant 300 ms. Après chaque bip et groupe de bips, le BIOS doit détecter si l'utilisateur appuie sur le bouton d'alimentation. Dans cas, le BIOS quitte la boucle et exécute l'arrêt normal du processus et du système d'alimentation. Code Cause et dépannage 1 Défaillance ou erreur pendant la somme de la ROM du BIOS La défaillance de la carte système comprend l'endommagement du BIOS ou une erreur de la ROM 2 Aucune RAM n'est détectée. Aucune mémoire n'est détectée 3 Erreur du jeu de puces (jeu de puces North et South Bridge, erreur DMA/IMR/minuteur), échec du test de l'horloge calendrier, échec Gate A20, échec puce Super I/O, échec du test du contrôleur du clavier Défaillance de la carte système. 4 Défaillance de lecture/écriture sur la RAM. Défaillance de la mémoire. 5 Défaillance de l'alimentation de l'horloge temps réel. Défaillance de la batterie CMOS 6 Échec du test du BIOS vidéo. Défaillance de la carte vidéo. 7 Défaillance du processeur. Défaillance du processeur. Messages système Si votre ordinateur rencontre un problème ou une erreur, il peut afficher un message système qui vous permettra d'en identifier la cause et vous renseignera sur les mesures à prendre pour résoudre le problème. REMARQUE: Si le message affiché par l'ordinateur ne figure pas parmi les exemples suivants, reportez-vous à la documentation du système d'exploitation ou du programme qui était en cours d'exécution au moment où le message est apparu. 58Tableau 9. Messages système Message système Description Alert! Previous attempts at booting this system have failed at checkpoint [nnnn]. For help in resolving this problem, please note this checkpoint and contact Dell Technical Support. (Alerte ! De précédentes tentatives d'amorçage de ce système ont échoué au point de contrôle [nnnn]. Pour pouvoir résoudre ce problème, notez ce point de contrôle et contactez le support technique de Dell). L'ordinateur n'a pas réussi à terminer la procédure d'amorçage trois fois de suite à cause de la même erreur. CMOS checksum error (Erreur de somme de contrôle CMOS) Défaillance possible de la carte mère ou batterie RTC déchargée. CPU fan failure (Panne du ventilateur du processeur) Le ventilateur du processeur est en panne. System fan failure (Panne du ventilateur système) Le ventilateur système est en panne. Hard-disk drive failure (Panne du disque dur) Panne possible du lecteur de disque dur lors de l'auto-test de démarrage. Hard-disk drive read failure (Panne de lecture du disque dur) Panne possible du lecteur de disque dur lors du test d'amorçage du disque dur. Keyboard failure (Panne du clavier) Panne du clavier ou câble mal branché. Si le rebranchement du câble ne résout par le problème, remplacez le clavier No boot device available (Aucun périphérique de démarrage disponible) Aucune partition d'amorçage sur le disque dur, ou le câble du disque dur est mal branché, ou aucun périphérique amorçable n'existe. • Si le disque dur est le périphérique d'amorçage, vérifiez que les câbles sont connectés et que le disque est installé et partitionné comme périphérique d'amorçage. • Ouvrez le programme de configuration du système et vérifiez que les informations de la séquence d'amorçage sont correctes. No timer tick interrupt (Aucune interruption de cadence) Dysfonctionnement possible d'une puce de la carte système ou défaillance de la carte mère. USB over current error (Erreur de surintensité USB) Déconnectez le périphérique USB. Le périphérique USB nécessite davantage de puissance pour fonctionner correctement. Utilisez une source d'alimentation externe pour connecter le périphérique USB ou, si le périphérique est équipé de deux câbles USB, connectez les deux. CAUTION – Hard Drive SELF MONITORING SYSTEM has reported that a parameter has exceeded its normal operating range. Dell recommends that you back up your data regularly. A parameter out of range may or may not indicate a potential hard drive problem (PRÉCAUTION – Le SYSTÈME D'AUTOSURVEILLANCE du disque dur a signalé qu'un paramètre se Erreur S.M.A.R.T, défaillance possible du disque dur. 59Message système Description situe hors de sa plage normale de fonctionnement. Dell vous recommande de régulièrement sauvegarder vos données. Un paramètre sortant de sa plage est peut-être l'indice d'un problème potentiel avec le disque dur) 6021 Spécifications REMARQUE: Les offres proposées peuvent varier selon les pays. Les caractéristiques suivantes se limitent à celles que la législation impose de fournir avec l'ordinateur. Pour plus d'informations sur la configuration de votre ordinateur, cliquez sur Démarrer → Aide et support et sélectionnez l'option qui permet d'afficher les informations relatives à votre ordinateur. Tableau 10. Informations système Informations système Modèle Vostro 470 Processeur Intel Core i3 (2ème génération) Intel Core i5 (3ème génération) Intel Core i7 (3ème génération) Mémoire cache L2 256 Ko Mémoire cache L3 jusqu'à 8 Mo Jeu de puces système Jeu de puces Intel H77 Express Vitesse DMI 5,0 GT/s Largeur des données du processeur 64 bits Prise en charge RAID (disques SATA internes seulement) RAID 0, RAID 1, RAID 5 et RAID 10 Tableau 11. Dimensions Dimensions Hauteur sans la base 360,00 mm (14,17 pouces) avec la base 362,90 mm (14,29 pouces) Largeur 360,00 mm (6,89 pouces) Profondeur 360,00 mm (17,52 pouces) Poids 9,66 kg – 11,22 kg (21,30 livres – 24,74 livres) 61Tableau 12. Mémoire Mémoire Connecteurs quatre supports DIMM DDR3 accessibles de l'intérieur Type barrette de mémoire DDR3 à quatre canaux, non ECC sans tampon Vitesse jusqu'à 1 600 MHz Capacités 2 Go, 4 Go, 8 Go, 24 Go et 32 Go. REMARQUE: Les capacités prises en charge par l'ordinateur peuvent varier selon la configuration commandée. Configurations prises en charge 2 Go, 4 Go, 8 Go, 12 Go et 16 Go. Mémoire minimale 2 Go Mémoire maximale 32 Go Tableau 13. Vidéo Vidéo Contrôleur vidéo NA Integré Carte graphique Intel HD Graphics 2500/4000 Séparée Une carte graphique de pleine longueur, largeur simple PCI Express x16. Mémoire vidéo Intégrée jusqu'à 1 024 Mo Séparée jusqu'à 2 Go de mémoire vidéo discrète REMARQUE: La mémoire vidéo disponible dépend de la carte graphique installée sur l'ordinateur. Tableau 14. Ports Ports Ports du panneau arrière Adaptateur réseau un port RJ–45 USB Quatre ports à 4 broches, compatibles USB 2.0 Deux ports à 9 broches, compatibles USB 3.0 Audio Cinque ports sortie audio/casque un port optique S/PDIF un port entrée audio /micro Vidéo un port VGA 62Ports un port HDMI Ports du panneau avant USB Deux ports à 9 broches, compatibles USB 3.0 Tableau 15. Communications Communications Adaptateur réseau Carte réseau intégrée 10/100/1 000 Mbps Sans fil Technologies sans fil Wi-Fi et Bluetooth Tableau 16. Audio Audio Type Prise en charge intégrée pour le canal 7.1, son haute définition compatible S/PDIF Contrôleur ALC3800-CG Tableau 17. Lecteurs Lecteurs Accessibles de l'extérieur deux baies de lecteur de 5,25 pouces pour un ensemble disque Blu-ray (en option), un enregistreur Blu-ray (en option ou un DVD+/-RW Accessibles de l'intérieur deux baies de 3,5 pouces pour disques durs SATA un lecteur mSATA SSD (en option) Tableau 18. Bus d'extension Bus d'extension PCI Express x1 Connecteurs trois Taille du connecteur à 36 broches PCI Express x16 Connecteurs Un Taille du connecteur à 164 broches mini carte PCI-E Connecteurs Un Taille du connecteur à 52 broches 63Tableau 19. Alimentation Alimentation Tension d'entrée 100-127 VCA / 200-240 VCA Fréquence d'entrée 50/60 Hz Courant d'entrée nominal 8,0/4,0 A Tableau 20. Conditions environnementales Conditions environnementales Température : En fonctionnement De 10 à 35 °C Entreposage De –10 °C à 45 °C (de –14 °F à 113 °F) Humidité relative : De 20 % à 80 % (sans condensation) Vibration maximale : En fonctionnement 0,25 Grms À l'arrêt 2,20 Grms Choc maximum : En fonctionnement 40 G pendant 2 ms avec changement de vitesse de 51 cm/s (20 pouces/s) À l'arrêt 50 G pendant 26 ms avec changement de vitesse de 813 cm/s (320 pouces/s) Altitude : En fonctionnement De –15,20 m à 3 048 m (de –50 pieds à 10 000 pieds) Entreposage De –15,20 m à 10 668 m (de –50 pieds à 35 000 pieds) Niveau de contamination aérienne G2 ou inférieure selon la norme ISA-S71.04-1985 6422 Contacter Dell Contacter Dell REMARQUE: Si vous ne disposez pas d'une connexion Internet, les informations de contact figurent sur la facture d'achat, le borderau de colisage, la facture le catalogue des produits Dell. Dell propose diverses options d'assistance et de maintenance en ligne et téléphonique. Ces options varient en fonction du pays et du produit et certains services peuvent ne pas être disponibles dans votre région Pour contacter le service commercial, technique ou client de Dell : 1. Visitez le site support.dell.com. 2. Sélectionnez la catégorie d'assistance. 3. Si vous ne résidez pas aux Etats-Unis, sélectionnez le code pays au bas de la page support.dell.com ou sélectionnez Tout pour afficher d'autres choix. 4. Sélectionnez le lien de service ou d'assistance approprié. 65 Dell PowerVault MD3260/3260i/3660i/3660f/3060e Storage Arrays Guide de mise en route Modèle réglementaire: E08J Series Type réglementaire: E08J001Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser l'ordinateur. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. AVERTISSEMENT : Un AVERTISSEMENT indique un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou de mort. © 2012 Dell Inc. Marques commerciales utilisées dans ce document : Dell™, le logo Dell, Dell Precision™, OptiPlex™, Latitude™, PowerEdge™, PowerVault™, PowerConnect™, OpenManage™, EqualLogic™, Compellent™, KACE™, FlexAddress™, Force10™ et Vostro™ sont des marques de Dell Inc. Intel®, Pentium®, Xeon®, Core® et Celeron® sont des marques déposées d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. AMD® est une marque déposée, et AMD Opteron™, AMD Phenom™ et AMD Sempron™ sont des marques d'Advanced Micro Devices, Inc. Microsoft®, Windows®, Windows Server®, Internet Explorer®, MS-DOS®, Windows Vista® et Active Directory® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Red Hat® et Red Hat® Enterprise Linux® sont des marques déposées de Red Hat, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Novell® et SUSE® sont des marques déposées de Novell Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. Oracle® est une marque déposée d'Oracle Corporation et/ou de ses filiales. Citrix®, Xen®, XenServer® et XenMotion® sont des marques ou des marques déposées de Citrix Systems, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. VMware®, Virtual SMP®, vMotion®, vCenter® et vSphere® sont des marques ou des marques déposées de VMware, Inc. aux États-Unis ou dans d'autres pays. IBM® est une marque déposée d'International Business Machines Corporation. 2012 - 06 Rev. A00Installation et configuration AVERTISSEMENT : Avant d'exécuter la procédure suivante, lisez les consignes de sécurité fournies avec le système. Déballage d'un système en rack AVERTISSEMENT : Le système sans les disques physiques (à vide) pèse 19,50 kg (43 livres), et 105,20 kg (232 livres) quand tous les disques physiques sont installés. AVERTISSEMENT : Le système doit être installé par des techniciens de maintenance agréés Dell. Pour installer correctement un système vide, trois techniciens au minimum sont nécessaires. Pour installer un système avec tous ses éléments, un outil de levage mécanisé est nécessaire pour le placer dans un rack. AVERTISSEMENT : Installez les disques physiques dans le système uniquement après l'avoir installé dans le rack. L'installation du système dans le rack avec les disques physiques installés peut endommager les disques ou générer des risques de blessure. PRÉCAUTION : Avant d'installer le système dans le rack, vérifiez que le poids du système ne dépasse pas le poids maximal du rack. Pour plus d'informations, voir les Instructions d'installation dans un rack fournies avec le système. REMARQUE : Pour assurer la stabilité du système, chargez toujours le rack à partir du bas. Figure 1. Installation du système dans un rack Sortez le système de son emballage et identifiez chaque élément. Assemblez les rails et installez le système dans le rack en suivant les consignes de sécurité et les instructions d'installation du rack fournies avec votre système. 3Ouverture et fermeture du tiroir de disque Figure 2. Ouverture et fermeture du tiroir de disque Ouvrez le tiroir de disque pour installer ou retirer le ou les supports de disque physique. REMARQUE : Vous ne pouvez ouvrir qu'un seul tiroir de disque à la fois. Installation des disques physiques Figure 3. Installation du ou des disques physiques Installez le ou les disques physiques dans le tiroir des disques. REMARQUE : Chaque tiroir de disques doit contenir au minimum quatre disques physiques installés. Installez toujours les disques physiques en commençant à partir de la rangée frontale (logements 0, 3, 6 et 9) dans chaque tiroir de disques. 4Branchement du ou des câbles d'alimentation Figure 4. Branchement du ou des câbles d'alimentation Branchez le ou les câbles d'alimentation sur le système. Fixation du ou des câbles d'alimentation Figure 5. Fixation du ou des câbles d'alimentation Ouvrez le support de fixation du câble en tirant sur les languettes latérales, insérez le câble et fixez le câble d'alimentation du système comme indiqué dans l'illustration. Branchez ensuite l'autre extrémité du ou des câbles sur une prise de courant mise à la terre ou sur une source d'alimentation autonome (onduleur ou unité de distribution de l'alimentation [PDU]). 5Mise sous tension du système Figure 6. Mise sous tension du système Amenez le bouton d'alimentation à l'arrière du système sur la position Marche. Le voyant d'alimentation doit s'allumer. Installation du cadre Figure 7. Installation du cadre Installez le cadre. Contrat de licence de logiciel Dell Avant d'utiliser le système, veuillez lire le contrat de licence du logiciel Dell fourni avec celui-ci. Vous devez considérer les supports du logiciel installé par Dell comme des copies de SECOURS du logiciel installé sur le disque dur du système. Si vous n'acceptez pas les termes du contrat, veuillez appeler le numéro d'assistance client. Les clients aux États-Unis doivent appeler le 800-WWW-DELL (800-999-3355). Les clients en-dehors des États-Unis doivent se rendre sur le site support.dell.com et sélectionner leur pays ou région dans le bas de la page. 6Autres informations utiles AVERTISSEMENT : Reportez-vous aux informations concernant la sécurité et les réglementations qui accompagnent le système. Des informations sur la garantie peuvent être incluses à ce document ou à un document séparé. • Le Manuel du propriétaire fournit des informations concernant les éléments matériels du système et explique comment dépanner le système et installer ou remplacer les composants système. Ce document est disponible en ligne à l'adresse support.dell.com/manuals. • Le Guide de l'administrateur fournit des informations sur les fonctions logicielles Gestionnaire de stockage sur disque modulaire et explique comment configurer et gérer le système de disque modulaire. Ce document est disponible en ligne à l'adresse support.dell.com/manuals. • Le Guide de déploiement fournit des informations sur le câblage du système et l'installation et la configuration initiale du logiciel Gestionnaire de stockage sur disque modulaire. Ce document est disponible en ligne à l'adresse support.dell.com/manuals. • La documentation fournie avec le rack indique comment installer le système dans un rack, le cas échéant. • Tous les supports fournis avec le système contiennent de la documentation et des outils permettant de configurer et de gérer le système, notamment les supports du système d'exploitation, du logiciel de gestion du système, des mises à jour système et des composants système que vous avez achetés avec le système. REMARQUE : Vérifiez toujours si des mises à jour sont disponibles sur le site support.dell.com/manuals et lisez les informations de mise à jour en premier, car elles remplacent souvent les informations que contiennent les autres documents. REMARQUE : Lors de la mise à niveau du système, il est recommandé de télécharger et d'installer le micrologiciel de gestion des systèmes sur le système depuis support.dell.com. Obtention d'une assistance technique Si vous ne comprenez pas une procédure décrite dans ce guide ou si le système ne fonctionne pas comme prévu, consultez votre Manuel du propriétaire. Dell offre des formations et certifications sur le matériel approfondies. Pour des informations supplémentaires, voir dell.com/training. Ce service n'est pas offert dans toutes les régions. Informations NOM Les informations suivantes, qui s'appliquent à l'appareil décrit dans ce document, sont fournies conformément aux exigences de la Norme Officielle Mexicaine (NOM) : Importateur : Dell Inc. de México, S.A. de C.V. Paseo de la Reforma 2620 -11º Piso Col. Lomas Altas 11950 México, D.F. Numéro de modèle : E08J Tension d'alimentation : 200 – 240 V CA Fréquence : 50/60 Hz Consommation électrique : 7,56 A 7Caractéristiques techniques REMARQUE : Les caractéristiques suivantes se limitent à celles que la législation impose de fournir avec le système. Pour une liste complète des caractéristiques actuelles de votre ordinateur, consultez le site Web support.dell.com. Alimentation Bloc d'alimentation secteur (selon la tension en vigueur) Puissance 1,755 W Dissipation thermique (maximale) REMARQUE : La dissipation thermique est calculée en fonction de la puissance nominale du bloc d'alimentation. Les valeurs de dissipation thermique s'appliquent à l'ensemble du système qui comprend un châssis et deux contrôleurs. 5988 BTU/h Tension REMARQUE : Ce système est également conçu pour être connecté aux systèmes d'alimentation informatiques avec une tension phase à phase ne dépassant pas 230 V. 220 V AC, plage auto, 50 Hz/60 Hz Batterie Batterie lithium ion 6,6 V DC, 1 100 mAh, 7,26 W Caractéristiques physiques Hauteur 177,80 mm (7 pouces) Largeur 482,60 mm (19 pouces) avec les loquets du rack Profondeur 825,50 mm (32,5 pouces) sans le cache et la poignée Poids (configuration maximale) 105,20 kg (232 lb) Poids (à vide) 19,50 kg (43 lb) Conditions environnementales REMARQUE : Pour en savoir plus sur les mesures d'exploitation liées à différentes configurations particulières, rendez-vous sur dell.com/environmental_datasheets. Température En fonctionnement Fonctionnement continu : 10 à 35 °C (50 à 95 °F) avec une humidité relative (HR) de 20 à 80 %, avec point de condensation maximal de 26 °C. Réduction maximale admissible de la température sèche de 1 °C/300 mètres (1 °F par 550 pieds) audessus de 900 mètres (2 952,75 pieds). 8Conditions environnementales REMARQUE : Pour plus d'informations sur la plage de températures étendue et les configurations prises en charge, voir le manuel du propriétaire sur le site support.dell.com/manuals. Stockage Entre -40 et 65 °C (–40 à 149 °F) avec un gradient thermique maximal de 20 °C par heure Humidité relative En fonctionnement De 20 à 80 % (sans condensation) avec un gradient d'humidité maximal de 10 % par heure Stockage De 5 à 95% à une température de bulbe humide maximale de 38 °C (100,4 °F) Tolérance maximale aux vibrations En fonctionnement 0,26 Grms de 5 Hz à 350 Hz dans la position de fonctionnement Stockage 1,88 Grms de 10 à 500 Hz pendant 15 min (les six côtés testés) Choc maximal En fonctionnement Une impulsion de choc de 31 G dans l'axe positif z du système pendant 2,6 ms dans la position de fonctionnement Stockage Six chocs consécutifs de 71 G pendant un maximum de 2 ms en positif et négatif sur les axes x, y et z (une impulsion de chaque côté du système) Six chocs consécutifs sur les axes x, y et z en positif et négatif (une impulsion de chaque côté du système) d'impulsion d'onde carrée de 22 G avec un changement de vitesse de 508 cm/s Altitude : En fonctionnement De –30,5 m à 3 000 m (de -100 pieds à 9,842 pieds) REMARQUE : Pour les altitudes supérieures à 2 950 pieds, la température maximale de fonctionnement est réduite de 1,8 °F/1 000 pieds. Stockage De –30,5 m à 1 2 192 m (de –100 pieds à 40 000 pieds) Niveau de particules polluantes en suspension Classe G1 selon la norme ISA-S71.04-1985 9 Système Dell PowerVault NX3500 Guide de l'administrateur Remarques et précautions REMARQUE : une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : une PRÉCAUTION indique un risque d'endommagement du matériel ou de perte de données en cas de non respect des instructions. ____________________ Les informations que contient ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2012 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document, de quelque manière que ce soit, sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell™, le logo DELL et PowerVault™ sont des marques de Dell Inc. Microsoft ® , Windows ® , Internet Explorer ® et Windows Server ® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Symantec™, NetBackup™ et Backup Exec™ sont des marques de Symantec Corporation. CommVault ® et Simpana ® sont des marques ou des marques déposées de CommVault. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans cette publication pour faire référence aux entités revendiquant la propriété de ces marques ou de ces noms de produits. Dell Inc. rejette tout intérêt exclusif dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. 2012 - 01 Rév. A02Table des matières 3 Table des matières 1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 À propos du présent document . . . . . . . . . . . . . 17 Autres informations utiles . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Termes utilisés dans le document. . . . . . . . . . . . 19 Architecture PowerVault NX3500 . . . . . . . . . . . . 21 Fonctionnalités clés . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Vues de PowerVault NX3500 . . . . . . . . . . . . 23 Composants du système . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Paire de contrôleurs NAS . . . . . . . . . . . . . 25 Stockage sur MD PowerVault . . . . . . . . . . . 26 BPS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Réseau SAN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Réseau interne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Réseau interne A . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Réseau interne B . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Réseau LAN ou Client . . . . . . . . . . . . . . . 27 2 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Configuration de l'environnement. . . . . . . . . . . . 30 Choix de la topologie . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Renseignement de la feuille de travail de configuration du système NAS . . . . . . . . . . . 424 Table des matières Feuille de configuration du système NAS : remplissage . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Préparation de votre station de gestion . . . . . . 46 Installation de la solution dans le rack . . . . . . . . . 46 Configuration de votre solution de stockage MD . 46 Création de groupes de disques . . . . . . . . . . 47 Création de disques virtuels . . . . . . . . . . . . 50 Création d'un groupe d'hôtes . . . . . . . . . . . 52 Création de mappages entre systèmes hôtes et disques virtuels. . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Exécution du NASCU PowerVault . . . . . . . . . . . . 54 Installation du NASCU PowerVault . . . . . . . . . 54 Lancement du NASCU PowerVault . . . . . . . . . 56 Assistant Configuration du Gestionnaire NAS . . . 66 Accès à l'interface Web du Gestionnaire NAS . . . . 67 Assistant Configuration du Gestionnaire NAS . . . . 68 3 Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVault . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71 Exigences concernant le navigateur.. . . . . . . . 71 Présentation générale du Gestionnaire NAS . . . . . . 72 Barre d'action. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Onglets Admin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Arborescence Admin . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Barre d'outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Page. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Barre de recherche . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 4 Surveillance du PowerVault NX3500 . . . 77 Tableau de bord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78Table des matières 5 Condition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 Capacité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 Performances actuelles . . . . . . . . . . . . . . 81 Équilibrage de charge . . . . . . . . . . . . . . . 81 Performances réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 Débit du réseau client : lecture/écriture . . . . . . 82 Opérations par seconde . . . . . . . . . . . . . . 82 Débit cumulé du réseau . . . . . . . . . . . . . . 82 Équilibrage de charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83 Dans le temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83 Connexions client. . . . . . . . . . . . . . . . . . 83 Considérations d'utilisation. . . . . . . . . . . . . 85 Connexions CIFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87 Matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87 Condition des composants . . . . . . . . . . . . . 88 Capacité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89 Utilisation de l'espace . . . . . . . . . . . . . . . 89 Utilisation des quotas. . . . . . . . . . . . . . . . 90 Réplication. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90 Tâches de réplication distante actives. . . . . . . 90 Rapport de réplication distante . . . . . . . . . . 90 5 Contrôle des événements du PowerVault NX3500 . . . . . . . . . . . . . . . . . 91 Recherche d'événement. . . . . . . . . . . . . . . . . 92 Définition des requêtes . . . . . . . . . . . . . . . . . 936 Table des matières 6 Utilisation des volumes, . . . . . . . . . . . . 95 7 partages et quotas . . . . . . . . . . . . . . . . . 95 Volumes NAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95 Considérations d'utilisation. . . . . . . . . . . . . 97 Solution 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Solution 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Solution 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Gestion des volumes du NAS . . . . . . . . . . . . 99 Ajout d'un volume du NAS . . . . . . . . . . . . 100 Modification d'un volume du NAS . . . . . . . . 100 Suppression d'un volume du NAS . . . . . . . . 100 Partages et exportations. . . . . . . . . . . . . . . . 101 Gestion des exportations NFS . . . . . . . . . . 101 Gestion des partages CIFS . . . . . . . . . . . . 103 Définition de listes de contrôle des accès et d'autorisations des niveaux de partage sur FluidFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104 Compte administrateur de stockage CIFS . . . . 104 Configuration d'Active Directory . . . . . . . . . 105 Configuration des ACL ou des SLP sur un partage CIFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Accès à l'aide de CIFS . . . . . . . . . . . . . . 107 Configuration des autorisations de niveau Partages CIFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108 Suppression d'un partage CIFS. . . . . . . . . . 109 Réinitialisation du mot de passe administrateur local. . . . . . . . . . . . . . . . 109 Quotas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 Quotas par défaut. . . . . . . . . . . . . . . . . 110Table des matières 7 Quotas spécifiques à l'utilisateur ou au groupe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 Types de quota . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111 8 Protection des données sur PowerVault NX3500 . . . . . . . . . . . . . . . . 113 Réplication. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114 Réplication NAS . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114 Activation de la réplication . . . . . . . . . . . . . 116 Configuration d'un partenaire de réplication. . . . 116 Ajout d'une stratégie de réplication . . . . . . . . 117 Gestion des stratégies de réplication . . . . . . . 117 Suppression d'une stratégie de réplication . . . . 117 Suppression d'un partenaire de réplication . . . . 118 Gestion des instantanés . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Instantanés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Activation des instantanés . . . . . . . . . . . . . 118 Création d'un instantané (sans stratégie) . . . . . 118 Ajout ou modification d'une stratégie d'instantané . . . . . . . . . . . . . . . 119 Accès aux instantanés . . . . . . . . . . . . . . . 119 Restauration des données . . . . . . . . . . . . . 120 Restauration d'un volume NAS depuis un instantané . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120 Suppression d'un instantané . . . . . . . . . . . . 120 Sauvegarde et restauration de données . . . . . . . . 121 Applications prises en charge . . . . . . . . . . . 123 Activation de la prise en charge NDMP . . . . . . 123 Modification du mot de passe NDMP . . . . . . . 124 Modification de la Liste des serveurs de DMA. . . 1248 Table des matières Spécification du volume NAS pour la sauvegarde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125 Affichage des tâches NDMP actives . . . . . . . 125 Annulation d'une tâche NDMP active . . . . . . 125 Éléments à considérer pour la conception NDMP . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Utilisation des applications antivirus . . . . . . . . . 126 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Applications prises en charge . . . . . . . . . . 126 Ajout d'hôtes antivirus . . . . . . . . . . . . . . 126 Activation de la prise en charge antivirus par partage CIFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127 9 Gestion du PowerVault NX3500 . . . . . . . 129 Gestion du système. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131 Gestion de l'accès des clients. . . . . . . . . . . . . 132 Affichage des sous-réseaux définis . . . . . . . 133 Modification d'un sous-réseau . . . . . . . . . . 133 Suppression d'un sous-réseau . . . . . . . . . . 133 Gestion des utilisateurs administrateurs . . . . . . . 134 Ajout d'un administrateur. . . . . . . . . . . . . 134 Modification du mot de passe de l'administrateur . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Modification d'un administrateur. . . . . . . . . 135 Modification des règles de filtre d'e-mail de l'administrateur . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Suppression d'un administrateur. . . . . . . . . 136 Gestion des utilisateurs locaux . . . . . . . . . . . . 136 Ajout d'utilisateurs locaux . . . . . . . . . . . . 137 Modification des utilisateurs locaux . . . . . . . 137Table des matières 9 Suppression d'utilisateurs locaux . . . . . . . . . 137 Modification du mot de passe . . . . . . . . . . . 138 Gestion des groupes locaux. . . . . . . . . . . . . . . 138 Ajout d'un groupe local. . . . . . . . . . . . . . . 139 Modification d'un groupe local. . . . . . . . . . . 139 Suppression d'un groupe local . . . . . . . . . . . 139 Authentification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 Configuration d'une base de données de gestion des identités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 Activation de l'authentification des utilisateurs via une base de données NIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141 Activation de l'authentification des utilisateurs via une base de données LDAP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141 Désactivation de l'utilisation d'une base de données de gestion des identités UNIX externe . . . 142 Active Directory . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142 Synchronisation de PowerVault NX3500 avec le serveur Active Directory . . . . . . . . . . . . . . . 143 Configuration du service Active Directory . . . . . 143 Présentation de la configuration du réseau . . . . . . 143 Accès au système . . . . . . . . . . . . . . . . . 143 Performances et voies statiques . . . . . . . . . . 145 Configuration du DNS . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146 Ajout de serveurs DNS . . . . . . . . . . . . . . . 146 Suppression de serveurs DNS . . . . . . . . . . . 147 Ajout de domaines DNS . . . . . . . . . . . . . . 147 Suppression de domaines DNS . . . . . . . . . . 147 Gestion des voies statiques . . . . . . . . . . . . . . . 14710 Table des matières Ajout de voies statiques . . . . . . . . . . . . . 147 Modification d'une voie statique . . . . . . . . . 148 Suppression d'une voie statique . . . . . . . . . 148 Définition des protocoles de système de fichiers . . . . 148 Configuration des paramètres CIFS . . . . . . . . . . 148 Configuration des paramètres CIFS généraux . . . 149 Configuration des paramètres CIFS avancés. . . . 150 Configuration des paramètres horaires du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150 De changer de fuseau horaire . . . . . . . . . . 151 Configuration manuelle de la date et de l'heure actuelles . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 Suppression d'un serveur NTP . . . . . . . . . . . . 151 Synchronisation de PowerVault NX3500 avec un serveur NTP local . . . . . . . . . . . . . . . 151 10 Maintenance de PowerVault NX3500 . . 153 Arrêt du système PowerVault NX3500 . . . . . . . . . 153 Démarrage de la solution PowerVault NX3500 . . . . 154 Installation du service-pack. . . . . . . . . . . . . . 155 Développement de la capacité de stockage du PowerVault NX3500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156 Configuration requise . . . . . . . . . . . . . . . 157 Ajout de LUN au PowerVault NX3500. . . . . . . 157 Exécution de diagnostics sur PowerVault . . . . . . 158 Diagnostics en ligne . . . . . . . . . . . . . . . 158 Diagnostics hors ligne . . . . . . . . . . . . . . 159Table des matières 11 Réinstallation du PowerVault NX3500 . . . . . . . . . 161 Remplacement d'un contrôleur PowerVault NX3500 . . . 162 Configuration requise. . . . . . . . . . . . . . . . 162 Débranchement du contrôleur PowerVault NX3500. . . . . . . . . . . . . . . . . 162 Retrait et remplacement du contrôleur PowerVault NX3500. . . . . . . . . . . . . . . . . 163 Raccordement du contrôleur PowerVault NX3500. . . . . . . . . . . . . . . . . 164 11 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165 Dépannage suite à des problèmes CIFS. . . . . . . . . 165 Les clients ne peuvent pas accéder aux fichiers CIFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165 Refus d'accès au CIFS . . . . . . . . . . . . . . . 165 Corruption de l'ACL du CIFS . . . . . . . . . . . . 166 Décalage de l'horloge du client CIFS. . . . . . . . 166 Déconnexion du serveur CIFS à la lecture du fichier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 167 Déconnexion générale du client CIFS . . . . . . . 167 Échec de la connexion au client CIFS . . . . . . . 167 Échec de connexion CIFS . . . . . . . . . . . . . 167 Refus de la suppression à la fermeture du CIFS . . . 168 Accès au fichier CIFS refusé . . . . . . . . . . . . 168 Conflit de partage du fichier CIFS . . . . . . . . . 168 Compte invité CIFS non valide . . . . . . . . . . . 169 Incohérence de verrouillage du CIFS . . . . . . . 169 Nombre maximum de connexions au CIFS atteint . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 Le partage CIFS n'existe pas . . . . . . . . . . . . 170 Partage du chemin d'accès CIFS introuvable . . . 170 Écriture du CIFS sur un volume en lecture seule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17112 Table des matières Dépannage suite à des problèmes NFS . . . . . . . . 171 Impossible de monter l'exportation NFS . . . . . 171 L'exportation NFS n'existe pas . . . . . . . . . . 174 Accès au fichier NFS refusé . . . . . . . . . . . 174 Accès NFS non sécurisé pour une exportation sécurisée. . . . . . . . . . . . . . . 175 Le montage NFS échoue en raison des options d'exportation . . . . . . . . . . . . . . . 175 Le montage NFS échoue en raison de l'échec du groupe réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . 176 Le chemin d'accès au montage NFS n'existe pas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177 Opération limitée par le propriétaire NFS . . . . 178 Écriture du NFS sur une exportation en lecture seule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 Écriture du NFS sur un volume en lecture seule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 Écriture du NFS sur un instantané . . . . . . . . 179 Accès au NFS refusé à un fichier ou un répertoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 179 Dépannage de problèmes de réplication . . . . . . . 180 Erreur de configuration de la réplication . . . . . 180 Le cluster cible de la réplication est occupé . . . . . 180 Le FS cible de la réplication est occupé . . . . . 180 La destination de la réplication est en panne . . 181 La cible de la réplication n'est pas à l'état optimal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181 Le volume cible de la réplication est occupé à récupérer de l'espace . . . . . . . . . . . . . 181 Le volume cible de la réplication est détaché . . . . 182 Déconnexion de la réplication . . . . . . . . . . 182 Versions incompatibles avec la réplication . . . 182 Erreur interne de réplication . . . . . . . . . . . 183 Les trames Jumbo de réplication sont bloquées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183Table des matières 13 Le volume cible de réplication ne contient pas suffisamment d'espace libre. . . . . . . . . . 183 La source de réplication est occupée . . . . . . . 183 La source de la réplication est en panne. . . . . . 184 La source de la réplication n'est pas à l'état optimal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Le volume source de la réplication est occupé à récupérer de l'espace . . . . . . . . . . . . . . 184 Dépannage de problèmes Active Directory. . . . . . . 185 Le quota de groupe pour un utilisateur Active Directory ne fonctionne pas . . . . . . . . 185 Authentification Active Directory . . . . . . . . . 186 Dépannage de la configuration d'Active Directory . . . . . . . . . . . . . . . . . 187 Dépannage suite à des problèmes BPS. . . . . . . . . 188 Le témoin du bloc d'alimentation de secours est allumé en orange . . . . . . . . . . . . . . . . 188 Le témoin du bloc d'alimentation de secours est allumé en vert et en orange . . . . . . . . . . 189 Le bloc d'alimentation de secours présente un témoin clignotant orange. . . . . . . . . . . . . . 189 Le témoin du BPS est éteint . . . . . . . . . . . . 190 Dépannage de l'accès au fichier NAS et de problèmes d'autorisation . . . . . . . . . . . . . . . . 190 Impossible de modifier la propriété d'un fichier ou d'un dossier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190 Impossible de modifier les fichiers NAS . . . . . . 191 Propriété mixte du fichier refusée . . . . . . . . . 191 Accès au SMB problématique à partir d'un client Linux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192 Numéros d'UID et de GID étranges sur les fichiers du système NAS Dell. . . . . . . . . . . . 19214 Table des matières Dépannage de problèmes de mise en réseau . . . . . 193 Serveur de nom non réactif. . . . . . . . . . . . 193 Certains clients de sous-réseau ne peuvent pas accéder au système PowerVault NX3500 . . . . 193 Dépannage des configurations DNS . . . . . . . 194 Détermination de l'IQN des contrôleurs de PowerVault NX3500 à l'aide de la CLI . . . . . . 194 Dépannage des messages d'avertissement pour pause du RX et du TX . . . . . . . . . . . . 195 Dépannage des problèmes du Gestionnaire du NAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . 195 Le tableau de bord du NAS est retardé. . . . . . 195 L'heure du système NAS n'est pas correcte . . . 196 Impossible de se connecter au Gestionnaire de NAS. . . . . . . . . . . . . . . . 197 Écran de connexion vide . . . . . . . . . . . . . 197 Dépannages des problèmes de sauvegarde . . . . . 198 Dépannage des instantanés . . . . . . . . . . . 198 Dépannage d'une erreur interne du NDMP . . . 199 Dépannages des problèmes du système . . . . . . . 200 Dépannage d'un arrêt du système . . . . . . . . 200 Violation de sécurité du conteneur NAS . . . . . 201 Plusieurs erreurs reçues lors du formatage du système de fichiers . . . . . . . . . . . . . . 201 Association des noms de LUN à des disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203 Identification des contrôleurs . . . . . . . . . . 203 Dépannage des problèmes de l'utilitaire de configuration du NAS . . . . . . . . . . . . . . . . . 204 Une erreur est survenue lors de l'exécution du NASCU PowerVault. . . . . . . . . . . . . . . 204 Impossible de lancer l'utilitaire de configuration du NAS PowerVault NX3500 . . . . 205Table des matières 15 12 Interface de ligne de commande . . . . . 207 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207 Accès à la CLI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 208 Options du menu de la CLI . . . . . . . . . . . . . . . . 210 13 Internationalisation . . . . . . . . . . . . . . . . 213 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213 Présentation générale de la prise en charge du client Unicode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213 Clients NFS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214 Clients CIFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214 Paramètres de configuration d'Unicode . . . . . . . . 214 Limitations de la configuration d'Unicode . . . . . 215 Taille de fichier et Nom de répertoire . . . . . . . 215 Problèmes de compatibilité des clients . . . . . . 215 Question de compatibilité avec le japonais . . . . 215 14 Questions les plus fréquentes . . . . . . . . 217 NDMP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217 Réplication. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218 A Alarmes BPS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 221 B Recommandation de câblage . . . . . . . . 22516 Table des matièresIntroduction 17 Introduction Le système NAS (network attached storage) en cluster du Dell PowerVault NX3500 est une solution de stockage haute disponibilité. La solution regroupe plusieurs contrôleurs NAS en un cluster et les présente aux clients UNIX, Linux et Microsoft Windows en tant que serveur de fichiers virtuel unique. À propos du présent document Ce document donne des informations sur les fonctionnalités à la disposition de l'administrateur de stockage. Il est structuré comme suit. Chapitre Description Introduction Fournit des informations sur l'architecture et les fonctionnalités de la solution de cluster PowerVault NX3500. Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Fournit des instructions sur la configuration du PowerVault NX3500, les diverses topologies, et les options de câblage. Il comprend également la procédure de configuration détaillée ainsi que les options de configuration disponibles. Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVault Présente la console Web du Gestionnaire NAS ainsi que les instructions d'accès à celle-ci. Surveillance du PowerVault NX3500 Fournit des descriptions et procédures de surveillance du PowerVault NX3500. Contrôle des événements du PowerVault NX3500 Fournit des procédures de recherche d'événements et de définition de requêtes. Utilisation des volumes, partages et quotas Fournit des instructions de gestion des volumes NAS, partages et quotas. Protection des données sur PowerVault NX3500 Fournit les procédures de configuration des options de protection de données telles que les instantanés, la réplication et l'agent de sauvegarde.18 Introduction Autres informations utiles Gestion du PowerVault NX3500 Fournit des procédures et descriptions de configuration initiale, des informations sur le système, la gestion des utilisateurs, la gestion des licences, l'heure du système, la mise en réseau, les protocoles, l'authentification, la configuration de la surveillance et la maintenance. Maintenance de PowerVault NX3500 Fournit des procédures pour les diagnostics d'arrêt, de mise sous tension, de mise à niveau et d'exécution. Dépannage Fournit des informations de dépannage de votre solution de stockage NAS. Interface de ligne de commande Fournit des informations de base pour l'utilisation de la CLI de PowerVault NX3500. Internationalisation Fournit des informations sur la prise en charge d'Unicode dans PowerVault NX3500. Alarmes BPS Contient des informations supplémentaires sur le dépannage de l'alimentation de sauvegarde Dell. Feuille de travail concernant la configuration du système NAS Fournit la feuille de travail qui vous aidera à installer et configurer votre solution. Document Description Guide de mise en route Présente les fonctionnalités du système, la configuration de votre solution et les caractéristiques techniques. Ce document, livré avec votre système, est également disponible à l'adresse support.dell.com/manuals. Manuel du propriétaire Fournit des informations sur les fonctionnalités du système, ainsi que des instructions relatives au dépannage et à l'installation ou au remplacement de composants système. Il est disponible en ligne à l'adresse support.dell.com/manuals. Instructions d'installation du rack Décrit l'installation de votre système dans un rack. Ce document, livré avec votre système, est également disponible à l'adresse support.dell.com/manuals. Aide en ligne Fournit des informations sur la configuration et la gestion du Gestionnaire NAS. L'aide en ligne est intégrée au système et peut être accessible via le Gestionnaire NAS. Chapitre DescriptionIntroduction 19 Termes utilisés dans le document Tableau 1-1. Termes relatifs au système NAS de PowerVault Terme Description Module d'alimentation de secours Fournit une alimentation de batterie de secours en cas de perte d'alimentation. VIP d'accès client Adresses IP virtuelles que les clients utilisent pour accéder aux partages CIFS et exports NFS hébergés par un système NAS PowerVault. Le système NAS PowerVault NAS prend en charge plusieurs IP virtuelles (VIP) d'accès client. Contrôleur (contrôleur ou nœuds NAS) Serveur NAS installé avec le logiciel Dell Fluid File System (FluidFS). Paire de contrôleurs Deux contrôleurs NAS configurés comme paire dans un système en grappe NAS PowerVault. Les données de cache sont mises en miroir entre les contrôleurs NAS associés. Application de gestion des données (DMA) Aussi appelé serveur d'application de secours. Dell PowerVault Modular Disque Storage Manager (MDSM) Le logiciel de gestion livré avec la matrice de stockage PowerVault MD32x0i ou MD36x0i. Fluid File System Logiciel de système de fichiers haute performance et évolutif installé sur les contrôleurs NAS. Identifiant de port d'hôte ID unique utilisé pour identifier des hôtes sur un réseau. Réseau interne A (connexion d'homologue) Le réseau interne de PowerVault NX3500 consiste en deux ports Ethernet Gigabit indépendants. Le réseau interne est l'infrastructure de la mise en grappe de PowerVault NX3500, comprenant la surveillance des pulsations, le transfert de données, et la mise en miroir des informations entre les contrôleurs.20 Introduction Réseau interne B (gestion interne ou IPMI) Le réseau de gestion interne PowerVault NX3500 (également connu sous le nom de réseau interne b) connecte les deux contrôleurs. Toutes les fonctions administratives et réinitialisations du contrôleur sont effectuées sur ce réseau. Réseau LAN ou client (réseau principal) Le réseau par lequel les clients accèdent aux partages ou exportations NAS. Le système NAS PowerVault est connecté à l'environnement informatique du client et à ses clients NAS utilisant ce réseau. Pool de stockage NAS Disques virtuels créés sur les matrices de stockage PowerVault MD32x0i ou MD36x0i dédiées au système PowerVault NX3500. Volume NAS (conteneur NAS ou volume virtuel) Un volume virtualisé qui consomme de l'espace de stockage dans le pool de stockage NAS. Les administrateurs peuvent créer des partages CIFS et des exportations NFS sur un volume NAS et les partager avec des utilisateurs autorisés. Un système NAS PowerVault prend en charge plusieurs volumes NAS. Réplication NAS Réplication entre deux systèmes PowerVault ou entre deux volumes NAS. Partenaires de réplication NAS Systèmes NAS PowerVault participant à une activité de réplication. Protocole de Gestion des données en réseau (NDMP) Le Protocole NDMP utilisé pour la sauvegarde et la restauration. Contrôleur homologue Le contrôleur NAS homologue auquel un contrôleur NAS spécifique est associé dans un système NAS PowerVault. Module d'alimentation (unité de batterie) Une des unités de batterie d'une BPS. PowerVault MD3xx0i Désigne les solutions de stockage iSCSI PowerVault MD3200i, MD3220i, MD3600i, MD3620i. Utilitaire de configuration NAS PowerVault (NASCU) L'Assistant d'installation utilisé pour détecter et configurer initialement un système NAS PowerVault. Cet utilitaire est uniquement utilisé pour la configuration initiale. Tableau 1-1. Termes relatifs au système NAS de PowerVault (suite) Terme DescriptionIntroduction 21 Architecture PowerVault NX3500 Le PowerVault NX3500 combiné au MD3xxxi vous fournit une solution de stockage unifiée (voir figure 1-1). Cette solution vous fournit un accès au bloc et au stockage de fichiers (voir figure 1-2). La solution NAS en grappe PowerVault NX3500 consiste en une paire de contrôleurs et une matrice de stockage sur disques modulaires (MD) PowerVault. En outre, les deux contrôleurs sont protégés par la BPS, qui aide à protéger les données contre les défaillances d'alimentation. Chaque contrôleur présente : • Deux connexions (quatre pour la solution) au réseau LAN ou réseau client du client. • Deux connexions (quatre pour la solution) au réseau SAN ou réseau client du client. • Deux connexions contrôleur de type homologue pour le réseau interne du cluster. Gestionnaire NAS L'interface utilisateur basée sur le web, qui fait partie du logiciel PowerVault NX3500, utilisé pour gérer le système NAS PowerVault. Système NAS PowerVault Un serveur NAS entièrement configuré, à disponibilité optimale et évolutif, fournissant des services NAS (CIFS et/ou NFS), et composé d'une paire de contrôleurs NAS, d'une BPS, d'un soussystème de stockage PowerVault et du Gestionnaire NAS. Contrôleur de secours Un serveur NAS installé avec le logiciel FluidFS mais qui ne fait pas partie d'un cluster. Ainsi, un contrôleur neuf ou de remplacement de l'usine Dell est considéré comme un contrôleur de secours. Réseau SAN (réseau iSCSI) Le réseau qui effectue le trafic au niveau du bloc (iSCSI) et auquel le sous-système de stockage est connecté. REMARQUE : Il est recommandé que ce réseau soit isolé du réseau LAN ou client. Tableau 1-1. Termes relatifs au système NAS de PowerVault (suite) Terme Description22 Introduction Figure 1-1. Architecture PowerVault NX3500 Connexion de type homologue (Réseau interne A) Réseau client Connexion de gestion depuis la matrice MD Réseau iSCSI Réseau interne BIntroduction 23 Fonctionnalités clés Le PowerVault NX3500 : • Aide les administrateurs à développer la capacité existante et à améliorer les performances si nécessaire, sans affecter les applications ou les utilisateurs. • Propose des fonctions administratives aux administrateurs du stockage qui effectuent des opérations quotidiennes sur le système et s'occupent de la gestion du stockage. • Dispose d'un système de fichiers distribué, ce qui crée une interface unique sur les données. • Utilise un processeur quatre cœurs par contrôleur. • Peut stocker des téraoctets dans un seul système de fichiers. • Permet une augmentation dynamique de la capacité. • Dispose d'une console de gestion NAS basée sur le web, centralisée et facile à utiliser. • Dispose d'un provisionnement de stockage virtuel à la demande. • Dispose d'une gestion granulaire de l'espace du disque. • Est capable de fournir des instantanés à un Moment dans le temps accessibles à l'utilisateur. • Peut partager des fichiers avec des utilisateurs Microsoft Windows, Linux et UNIX. • Propose une réplication automatisée en ligne et une reprise après sinistre. • Propose une surveillance des performances intégrée et la planification de la capacité. Vues de PowerVault NX3500 Vous pouvez accéder au PowerVault NX3500 en tant que client ou administrateur, selon les privilèges d'accès dont vous disposez. REMARQUE : nous vous recommandons vivement de ne pas tenter de vous connecter simultanément à l'interface CLI et au Gestionnaire NAS.24 Introduction Figure 1-2. Stockage au niveau des fichiers et au niveau du bloc Vue du Client Pour le client, le PowerVault NX3500 se présente comme un serveur de fichiers unique, une adresse IP et un nom. Le système de fichiers global du PowerVault NX3500 sert simultanément tous les utilisateurs, sans contraintes de performances. Il offre aux utilisateurs finaux la liberté de se connecter au PowerVault NX3500 à l'aide des protocoles NAS de leurs systèmes d'exploitation respectifs. • Protocole NFS pour les utilisateurs d'UNIX. • Protocole CIFS pour les utilisateurs de Windows. Vue de l'Administrateur En tant qu'administrateur, vous pouvez utiliser la CLI ou le Gestionnaire NAS pour configurer ou modifier les paramètres du système, comme la configuration de protocoles, l'ajout d'utilisateurs et les autorisations de paramétrage. Le Gestionnaire NAS donne accès à la fonctionnalité du système, à l'aide des navigateurs internet standard. Utilitaire de configuration du NAS NX3500 Gestionnaire NAS Gestion des fichiers Gestion des blocs Utilitaire de configuration MD Modular Disk Storage Manager Installation à l'aide d'un Assistant Configurer l'IP du réseau NAS Créer et gérer les volumes et les partages Surveillance des performances Définition des instantanés et de la réplication Configurer la matrice de stockage iSCSI Mapper les disques virtuels Surveiller et gérer l'état des composants, la capacité, l'hôte, les mappages, les matrices et les disques virtuels Provisionnement du stockage iSCSI MD pour le NAS NDMOP backup Définir l'hôte NAS dans la matrice iSCSI MDIntroduction 25 Composants du système Le système PowerVault NX3500 comprend les éléments suivants : • Matériel – Paire de contrôleurs NAS – Stockage MD PowerVault – Bloc d'alimentation de secours • Réseau – Réseau SAN – Réseau interne – Réseau LAN ou client Paire de contrôleurs NAS La solution NAS en grappe PowerVault NX3500 comprend deux contrôleurs NAS configurés en tant que paire. Cette configuration redondante assure l'absence de tout point de panne. Les contrôleurs gèrent l'équilibrage de charge des connexions client, gèrent les opérations de lecture/écriture, effectuent la mise dans la mémoire cache et s'interfacent avec les serveurs et les stations de travail. Le cluster ainsi que ses réseaux internes sont consolidés à l'aide d'une IP virtuelle. Le logiciel PowerVault NX3500 est installé sur les deux contrôleurs. Le logiciel est un progiciel complet, comprenant un système d'exploitation, la gestion du volume, un système de fichiers distribué et la technologie de mise en grappe. Les opérations de lecture/écriture sont gérées par une RAM non volatile (NVRAM) mise en miroir. Les données de la mémoire cache sont mises en miroir entre les contrôleurs NAS associés, ce qui assure une réponse rapide aux requêtes du client, tout en préservant l'intégrité des données. Les données de la mémoire cache sur le stockage permanent sont transférées de manière asynchrone, par le biais de programmes optimisés de placement des données. Chaque contrôleur est équipé de 12 Go de RAM, dont la majeure partie est utilisée pour la mise en cache. Le système de fichiers utilise efficacement la mémoire cache pour fournir des lectures et écritures rapides et fiables. L'écriture ou la modification des fichiers se fait d'abord dans la mémoire cache. Les données sont ensuite mises en miroir sur la mémoire cache du contrôleur homologue. Cette fonctionnalité garantit que toutes les transactions sont dupliquées et sécurisées.26 Introduction Stockage sur MD PowerVault Les contrôleurs se connectent à la matrice de stockage MD iSCSI PowerVault qui est un sous-système RAID. Les sous-systèmes de stockage RAID sont conçus pour éliminer les points de défaillance unique. Chaque composant actif du sous-système de stockage est redondant et échangeable à chaud. La solution prend en charge les configurations RAID typiques dont RAID 0, RAID 1, RAID 5, RAID 6 et RAID 10. BPS La BPS fournit une alimentation continue aux contrôleurs. Chaque contrôleur reçoit son alimentation d'une BPS dédiée et de la grille électrique. Les contrôleurs surveillent régulièrement l'état de la batterie de secours, ce qui exige que la BPS maintienne un niveau minimal d'alimentation pour un fonctionnement normal. La BPS dispose d'une alimentation de batterie suffisante pour permettre aux contrôleurs de s'éteindre en toute sécurité. La BPS permet aux contrôleurs d'utiliser la mémoire cache comme NVRAM. La BPS fournit à la solution en grappe suffisamment de temps pour écrire toutes les données de la mémoire cache sur le disque si le contrôleur subit une perte d'alimentation. REMARQUE : vous pouvez afficher les événements de la BPS dans le Gestionnaire NAS. Réseau SAN Le réseau SAN est une partie critique de la solution PowerVault NX3500. L'autre contrôleur qui réside sur le réseau SAN communique avec le soussystème de stockage à l'aide du protocole iSCSI. Le PowerVault NX3500 communique sur les réseaux SANa et SANb, permettant une haute disponibilité (HD). Réseau interne La solution PowerVault NX3500 nécessite un réseau interne pour un transfert et une gestion des données de type homologue. Pour obtenir une distribution complète des données et conserver une haute disponibilité, chaque contrôleur doit avoir accès à son contrôleur homologue. Le réseau interne atteint cet objectif.Introduction 27 Le réseau interne fait partie de la catégorie de réseau interne A et réseau interne B. REMARQUE : assurez-vous que les adresses IP que vous attribuez sur le réseau interne A et le réseau interne B proviennent de l'espace IP privé et n'entrent pas en conflit avec d'autres sous-réseaux sur votre réseau. Réseau interne A Le réseau interne A de PowerVault NX3500 comprend deux ports Ethernet Gigabit indépendants. Le réseau interne est l'infrastructure de la mise en grappe de PowerVault NX3500. Ce réseau comprend la surveillance de pulsations, le transfert de données et la mise en miroir des informations entre les mémoires cache des contrôleurs. Le réseau interne distribue également les données de manière équitable entre tous les LUN du système. REMARQUE : le réseau interne A est également désigné par l'expression « connexions homologue à homologue ». Le réseau utilise des connexions de câble point à point. Réseau interne B Le réseau interne B est le réseau de gestion interne de PowerVault NX3500, qui est raccordé au commutateur SAN et connecte les deux contrôleurs. Toutes les fonctions administratives concernées sont exécutées sur ce réseau. Si les contrôleurs perdent la communication l'un avec l'autre, mais continuent de fonctionner de manière indépendante (ce qu'on appelle communément une situation de « split-brain »), le réseau de gestion PowerVault réinitialise automatiquement le contrôleur suspect. Cela évite cette situation de « split brain » et garantit l'intégrité des données. Réseau LAN ou Client Une fois la configuration initiale effectuée, une adresse IP virtuelle (VIP) connecte le PowerVault NX3500 au réseau client ou LAN. L'adresse VIP permet aux clients d'accéder au PowerVault NX3500 en tant qu'entité unique fournissant ainsi un accès au système de fichiers. Cela permet au PowerVault NX3500 d'exécuter un équilibrage de charge entre les contrôleurs et garantit que le service continue même en cas de défaillance d'un contrôleur.28 Introduction Le réseau LAN ou client comprend deux ports Ethernet Gigabit sur chaque contrôleur, qui se connectent aux commutateurs du réseau LAN ou client. La solution peut disposer d'un maximum de quatre VIP qui servent le système. Pour plus d'informations, voir « Configuration de votre solution PowerVault NX3500 » à la page 29. La solution du PowerVault NX3500 est administrée à l'aide du réseau LAN ou client sur la VIP de gestion du NAS.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 29 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Ce chapitre décrit la procédure de configuration et d'intégration dans votre environnement de la solution de cluster NAS Dell PowerVault NX3500. Une configuration réussie du PowerVault NX3500 signifie : • Configuration de l'environnement (voir « Configuration de l'environnement », à la page 30). • Installation de la solution dans un rack. • Configuration de la solution de stockage MD (voir « Configuration de votre solution de stockage MD », à la page 46). • Installation et exécution de l'utilitaire de configuration du NAS du PowerVault (voir « Exécution du NASCU PowerVault », à la page 54. • Initialisation du système de fichiers. • Utilisation du système.30 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Figure 2-1. Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Configuration de l'environnement Pour configurer l'environnement : 1 Sélectionnez la topologie, puis câblez votre solution. 2 Complétez la feuille de travail de configuration du système de stockage en réseau NAS. 3 Préparez votre station de gestion. Choix de la topologie Choisir la topologie signifie choisir la topologie MD et la topologie de commutateur. Configuration de l'environnement Sélection de la topologie de commutateur Renseignement de la feuille de travail Préparation de la station de gestion Vérification de l'adresse IPv6 Installation du logiciel Montage en rack, empilage et raccordement Configuration du stockage Utilisation du système Initialisation du système de fichiers Utilitaire de configuration Création de groupes d'hôtes, de disques virtuels et mappage Réalisation de l'étape finale au cours de l'étape 5 Exécution de l'utilitaire NASCU PowerVault Réalisation des étapes d'initialisation au sein de l'interface web admin Création de volumes NAS, partages CIFS Configuration de votre solution PowerVault NX3500 31 Topologie MD Votre matrice MD est équipée de huit ports sur deux contrôleurs. Configurez la matrice MD pour votre solution à l'aide de : • Quatre sous-réseaux (voir figure 2-2) – Deux pour le NAS – Deux pour le bloc • Deux sous-réseaux (voir figure 2-2) – Dessert le NAS et le bloc32 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Figure 2-2. La topologie de commutateur MDConfiguration de votre solution PowerVault NX3500 33 Choisir la topologie de commutateur REMARQUE : l'option deux sous-réseaux devrait également être utilisée pour le MD36xxi. Le PowerVault NX3500 prend en charge quatre topologies de commutateur. Les topologies et leurs avantages et inconvénients sont répertoriées dans le tableau 2-1. Sélectionnez la topologie idéale pour votre environnement et raccordez la solution en conséquence. Tableau 2-1. Topologies de commutateur pour PowerVault NX3500 dans les options non redondantes et disponibilité optimale Les paramètres suivants sont recommandés sur votre commutateur : • Spanning Tree Portfast (obligatoire) • Contrôle du flux (obligatoire) • Trames Jumbo (9000 MTU) REMARQUE : les commutateurs Dell PowerConnect doivent être configurés sur 9216 MTU ou plus pour accepter les trames de 9000 MTU. Les commutateurs non Dell peuvent exiger une configuration MTU différente pour des tailles de trame similaires. Pour des informations supplémentaires sur la configuration MTU pour les commutateurs non Dell, voir le manuel spécifique au commutateur. REMARQUE : les paramètres de trame Jumbo et de contrôle de flux sont obligatoires pour tous les ports utilisés uniquement par le PowerVault NX3500 et l'accès aux fichiers ; pour plus d'informations sur le paramètre de port d'utilisation de bloc, veuillez consulter votre guide d'utilisation de matrice pour des performances optimales. Topologie Description Disponibilité optimale Non redondante SAN dédié Cette topologie utilise les meilleures pratiques du secteur concernant iSCSI et sépare le trafic du SAN du trafic LAN/Client. Les câbles du client sont connectés à un commutateur client et les câbles du SAN sont connectés à un commutateur SAN. figure 2-4 (recommandé) figure 2-5 Une solution tout en un Une topologie de base dans laquelle les câbles du SAN et du client sont connectés au même commutateur. figure 2-6 figure 2-734 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Figure 2-3. Câblage de la carte réseau du nœud NX3500 REMARQUE : voir la figure 2-3 pour connecter les ports NX3500 et MD au commutateur approprié pour la meilleure solution de l'option HD. Meilleure solution de l'option HD La meilleure solution consiste à isoler le trafic SAN du trafic LAN ou client avec des commutateurs redondants pour HD. Tous les câbles du client sont partagés entre les commutateurs du client redondants, et les câbles réseau SAN ou internes sont partagés entre les commutateurs SAN redondants. Les connexions des homologues sont toujours dos à dos. REMARQUE : pour des recommandations concernant les mises en œuvre de MD-Series existantes dépourvues de commutateurs empilés, voir « Recommandation de câblage » à la page 225. REMARQUE : la solution NX3500 prévoit que seuls deux sous-réseaux (ports iSCSI) par contrôleur MD soient utilisés par la solution. Les quatre autres ports sont dédiés aux appareils du bloc.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 35 Figure 2-4. Solution SAN dédiée de l'option Haute disponibilité Commutateurs client Commutateurs SAN Contrôleur0 Contrôleur1 MD32xx0i36 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Solution SAN dédié de l'option Non redondant L'option alternative de configuration consiste à isoler le trafic SAN du trafic client sans les commutateurs redondants. Tous les câbles du client sont connectés au commutateur du client et les câbles réseau du SAN ou réseau interne sont connectés au commutateur SAN. Les connexions des homologues sont toujours dos à dos. Dans cette configuration, les commutateurs deviennent un point de panne unique. Nous vous recommandons de séparer les sous-réseaux SAN à l'aide de LAN virtuels.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 37 Figure 2-5. Solution SAN dédié de l'option Non redondant Commutateur SAN Commutateur client Contrôleur0 Contrôleur1 MD32xx0i38 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Option Disponibilité optimale tout en un Dans l'option Haute disponibilité tout en un, les commutateurs redondants hébergent le trafic SAN ou réseau interne et client. Les câbles du SAN ou du client et les câbles internes sont partagés entre les commutateurs redondants. Les connexions des homologues sont toujours dos à dos. Nous vous recommandons de séparer les sous-réseaux SAN à l'aide de LAN virtuels.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 39 Figure 2-6. Option Disponibilité optimale tout en un Connexions client Connexions d'homologues Réseau interne et connexions SAN Contrôleur0 Contrôleur1 MD32xx0i40 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Option Non redondant tout en un Dans une solution Non redondant tout en un, les câbles du SAN ou du client et les câbles internes sont connectés au même commutateur. Dans cette configuration, le commutateur devient un point de panne unique. Nous vous recommandons de séparer les sous-réseaux SAN à l'aide de LAN virtuels.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 41 Figure 2-7. Option Non redondant tout en un Commutateur MD32xx0i Contrôleur1 Contrôleur0Renseignement de la feuille de travail de configuration du système NAS La feuille de travail de configuration du système NAS vous sera utile pour l'installation et la configuration de votre solution. Feuille de configuration du système NAS : remplissage Utilitaire de configuration du NAS PowerVault Allocation de l'IP de Cluster NAS Informations demandées Valeur Fonction IP IP allouées Exemples d'IP Connexions physiques Identification de la matrice de stockage Sous-réseau 1 : Réseau principal IP de détection MD VIP de gestion NAS . . . 10.10.1.200 Client MTU VIP d'accès client . . . 10.10.1.100 Client Découverte du contrôleur NX3500 Contrôleur 0 IP . . . 10.10.1.201 Client Adresse MAC du contrôleur 0 IP du contrôleur 1 . . . 10.10.1.202 Client Adresse MAC du contrôleur 1 Masque de sous-réseau . . . 255.255.255.0 Passerelle par défaut . . . 10.10.1.1 Client Identification de l'appliance NAS Sous-réseau 2 : réseau interne ou privé Groupe 1 Nom du cluster NAS IP interne a0 . . . 172.168.1.1 Interne ou homologue Résultats de l'utilitaire de configuration NAS PowerVault IP interne a1 . . . 172.168.1.2 Interne ou homologue IQN du contrôleur NAS 0 IP interne a2 . . . 172.168.1.3 Interne ou homologueIQN du contrôleur NAS 1 IP interne a3 . . . 172.168.1.4 Interne ou homologue REMARQUE : utilisez les IQN enregistrés via l'utilitaire de configuration NAS PowerVault (NASCU) pour terminer la configuration de vos mappages sur le stockage principal MD3xx0i. Masque de sous-réseau . . . 255.255.255.0 Interne ou homologue Liste récapitulative de configuration de l'environnement Sous-réseau 3 : réseau interne ou privé Groupe 1 Utilitaire de configuration du NAS PowerVault Allocation de l'IP de Cluster NAS Station de gestion : • Vérifiez qu'IPv6 est activé • Installation de PowerVault NASCU Topologie de commutation Déterminez la topologie de commutation souhaitée à partir de l'une des configurations suivantes : • Solution SAN dédié de l'option Haute disponibilité • Solution SAN dédié de l'option Haute disponibilité • Option tout en un haute disponibilité • Option tout en un non redondant IP interne b0 . . . 172.168.2.1 Interne ou homologue IP interne b1 . . . 172.168.2.2 Interne ou homologue IP interne b2 . . . 172.168.2.3 Interne ou homologue IP interne b3 . . . 172.168.2.4 Interne ou homologue Masque de sous-réseau . . . 255.255.255.0 Interne ou homologue Sous-réseau 4 : Réseau SAN Groupe 1 IP 0 SANa . . . 192.168.10.20 SAN (au commutateur A) IP 1 SANa . . . 192.168.10.21 SAN (au commutateur A) Masque de sous-réseau . . . 255.255.255.0 Sous-réseau 5 : Réseau SAN Groupe 2 IP 0 SANb . . . 192.168.11.20 SAN (au commutateur B) IP 1 SANb . . . 192.168.11.21 SAN (au commutateur B) Masque de sous-réseau . . . 255.255.255.0 Utilitaire de configuration du NAS PowerVault Allocation de l'IP de Cluster NAS Configuration du Power Vault MD Fonction IP IP allouées Exemples d'IP Connexions physiques IP contrôleur 0 port 0 . . . 192.168.10.100 SAN (au commutateur A) IP contrôleur 0 port 1 . . . 192.168.11.100 SAN (au commutateur B) IP contrôleur 0 port 2 . . . 192.168.12.100 IP contrôleur 0 port 3 . . . 192.168.13.100 IP contrôleur 1 port 0 . . . 192.168.10.101 SAN (au commutateur A) IP contrôleur 1 port 1 . . . 192.168.11.101 SAN (au commutateur B) IP contrôleur 1 port 2 . . . 192.168.12.101 IP contrôleur 1 port 3 . . . 192.168.13.10146 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Préparation de votre station de gestion Une station de gestion est requise pour gérer et configurer le PowerVault NX3500. La solution est accessible à l'aide de la CLI ou du Gestionnaire NAS Dell PowerVault. REMARQUE : vous ne pouvez pas vous connecter simultanément à l'interface CLI et au Gestionnaire NAS. Nous vous recommandons vivement de ne pas tenter de vous connecter simultanément à l'interface CLI et au Gestionnaire NAS. Les conditions minimales pour la station de gestion sont les suivantes : • IPv6 est activé. • L'utilitaire PowerVault NASCU est installé. REMARQUE : vous pouvez installer l'utilitaire de configuration NAS (NASCU) Dell PowerVault depuis le DVD Dell Resource Media Fluid File System (FluidFS) livré avec votre solution. • Le PowerVault NX3500 est correctement raccordé et la station de gestion est sur le même réseau que le réseau LAN ou client. • Internet Explorer ou Firefox est installé et Java Script est activé. Installation de la solution dans le rack Votre solution exige une prise électrique correctement mise à la terre, un rack compatible et un kit d'installation du rack. Pour des informations supplémentaires sur l'installation de la solution dans le rack, reportez-vous au document Configuration de votre Solution NAS PowerVault livré avec votre produit. Configuration de votre solution de stockage MD Préalablement à la réalisation des activités décrites dans cette section, vous devez avoir identifié et complété la configuration initiale (affectation de nom, affectation iSCSI et gestion des adresses IP de port) de vos matrices de stockage PowerVault MD3xx0i conformément à la topologie que vous prévoyez d'utiliser. Cette section fournit les étapes de configuration du groupe d'hôtes et des disques virtuels requis pour le système PowerVault NX3500. Pour des informations supplémentaires concernant une tâche telle que la création de disques virtuels, voir l'Aide sur le Modular Disk Storage Manager (MDSM - Gestionnaire de stockage sur disques modulaires) PowerVault ou le Manuel du propriétaire Dell PowerVault MD3xx0i à l'adresse support.dell.com/manuals.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 47 PRÉCAUTION : la préparation adéquate de la matrice de stockage sur disques modulaires (MD) PowerVault est critique au succès de la configuration de votre solution NAS. Effectuez les tâches suivantes en utilisant le MDSM PowerVault. REMARQUE : le MDSM PowerVault est disponible sur le CD de ressources qui vous est envoyé avec votre matrice de stockage. 1 Créer un groupe de disques pour chaque disque virtuel. 2 Créer un disque virtuel dans chaque groupe de disques. 3 Créer un groupe d'hôtes. 4 Mapper les disques virtuels sur le groupe d'hôtes. REMARQUE : consultez la documentation de la matrice de stockage MD à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : une configuration supplémentaire est requise une fois terminées les étapes de l'utilitaire de configuration PowerVault. Le protocole CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol) doit être désactivé sur la matrice de stockage PowerVault MD3xx0i et la matrice de stockage doit être configurée pour deux SAN logiques. Création de groupes de disques Pour créer des groupes de disques : REMARQUE : nous vous recommandons de créer un minimum de deux groupes de disques. Chacun hébergera un disque virtuel dédié au pool de stockage NAS. 1 Installez et lancez le logiciel MDSM sur la station de gestion. 2 Ciblez la matrice de stockage MD que vous prévoyez d'utiliser pour votre stockage en réseau NAS. Consultez le guide de déploiement des matrices de stockage Dell PowerVault MD3xx0i à l'adresse support.dell.com/manuals. 3 Sélectionnez l'une des méthodes suivantes pour lancer l'Assistant de Création de groupes de disques, puis exécutez les tâches suivantes : – Pour créer un groupe de disques depuis un espace non configuré dans la matrice de stockage : a Dans l'onglet Logique, sélectionnez Espace non configuré.48 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 b Sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez aussi cliquer avec le bouton droit de la souris sur Espace non configuré et sélectionner Créer un groupe de disques dans le menu contextuel. – Pour créer un groupe de disques à partir de disques physiques non affectés dans la matrice de stockage : a Dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques non affectés du même type de disque physique. b Sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez aussi cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non affectés et sélectionner Créer un groupe de disques dans le menu contextuel. – Pour créer un groupe de disque sécurisé : a Dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques sécurisés non affectés du même type de disque physique. b Sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non attribués avec gestion de sécurité, puis sélectionner Créer un groupe de disques à partir du menu contextuel. La fenêtre Introduction (Créer un groupe de disques) s'affiche. 4 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Nom du groupe de disques et sélection des disques physiques s'affiche. 5 Saisissez un nom pour le groupe de disques dans Nom du groupe de disques. REMARQUE : le nom du groupe de disques doit comprendre 30 caractères au plus. 6 Sélectionnez la méthode de sélection de disques physiques parmi les suivantes : Si vous avez sélectionné la configuration manuelle, la fenêtre Sélection manuelle des disques physiques s'affiche. • Automatique, voir l'étape 7Configuration de votre solution PowerVault NX3500 49 Si vous avez sélectionné la configuration automatique, la fenêtre Niveau de RAID et capacité s'affiche. • Manuelle, voir l'étape 10 7 Cliquez sur Suivant. 8 Sélectionnez le niveau de RAID approprié dans le champ Select RAID Level (Sélection du niveau RAID). Vous pouvez sélectionner les niveaux RAID 1/10, 6 et 5. En fonction du niveau de RAID sélectionné, les disques physiques disponibles pour le niveau de RAID sélectionné s'affichent dans le tableau Sélection de la capacité. 9 Dans le tableau Sélection de la capacité, sélectionnez la capacité du groupe de disques pertinent, puis cliquez sur Terminer. Répétez la procédure pour au moins deux groupes de disques puis passez à « Création de disques virtuels », à la page 50. Si vous avez sélectionné la configuration Manuelle, passez à étape 10. 10 Dans la fenêtre Sélection de disques physiques manuelle, sélectionnez le niveau de RAID approprié dans la fenêtre Sélectionner le niveau de RAID. Vous pouvez sélectionner les niveaux de RAID 0, 1/10, 6 et 5. En fonction du niveau de RAID choisi, les disques physiques disponibles s'affichent dans le tableau Disques physiques non sélectionnés. 11 Dans le tableau Disques physiques non sélectionnés, sélectionnez les disques physiques appropriés puis cliquez sur Ajouter. REMARQUE : pour sélectionner plusieurs disques physiques simultanément, maintenez les touches ou enfoncées tout en sélectionnant des disques physiques supplémentaires. Cliquez sur Calculer la capacité pour afficher la capacité du nouveau groupe de disques. 12 Cliquez sur Terminer. Répétez la procédure pour au moins deux groupes de disques.50 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Figure 2-8. Groupe d'hôtes et disques virtuels Création de disques virtuels REMARQUE : avant la création des disques virtuels, organisez les disques physiques en groupes de disques, puis créez un disque virtuel dans chaque groupe de disques. Créez au moins deux disques virtuels dédiés pour le stockage NAS. La capacité de stockage NAS peut être élargie jusqu'à 16 disques virtuels. Le nombre de disques virtuels doit augmenter par paires. REMARQUE : la taille minimale de disque virtuel requise pour le PowerVault NX3500 est de 125 Go. La taille minimale de disque virtuel requise pour le PowerVault NX3500 est de 15 Go.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 51 Tableau 2-2. Création de disques virtuels Pour créer des disques virtuels à partir de l'espace libre : 1 Lancez l'Assistant Création de disque virtuel. 2 Dans l'onglet Logique, sélectionnez Espace libre dans le groupe de disques que vous avez créé au cours des étapes précédentes. 3 Sélectionnez Disque virtuel, puis cliquez sur Créer. La fenêtre Introduction (Créer un disque virtuel) s'affiche. 4 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier la capacité/le nom s'affiche. 5 Sélectionnez l'unité appropriée pour la capacité de stockage dans la zone Unités, puis saisissez la capacité du disque virtuel dans la zone Nouvelle capacité de disque virtuel. 6 Saisissez un nom pour le disque virtuel dans Nom de disque virtuel (par exemple, NX3500Lun0). REMARQUE : le nom du disque virtuel ne doit pas comprendre plus de 30 caractères. Élément Pris en charge Non pris en charge Nombre de disques virtuels (VD) ou numéros d'unités logiques (LUN) 2, 4, 6, 8, 10, 12, 14, 16 1, 3, 5, 7, 9, 11, 13, 15 Tailles de LUN 125 Go, jusqu'à 15 To Jusqu'à 125 Go, plus de 15 To REMARQUE : les paires de LUN doivent être de la même taille. VD1 : 125 Go VD2 : 125 Go VD1 : 125 Go VD2 : 130 Go VD3 : 759 Go VD4 : 759 Go VD3 : 759 Go VD4 : 650 Go VD5 : 1,33 To VD6 : 1,33 To VD5 : 1,33 To VD6 : 1,90 To Groupe d'hôtes Groupe à un seul hôte Groupe à plusieurs hôtes Paire 1 Paire 1 Paire 2 Paire 2 Paire 3 Paire 352 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 7 Dans Paramètres de disque virtuel avancés, sélectionnez l'une des options suivantes : • Utiliser les paramètres recommandés • Personnaliser les paramètres 8 Cliquez sur Suivant. 9 Dans la fenêtre Personnaliser les paramètres avancés du disque virtuel, sélectionnez le type approprié de caractéristiques d'E/S du disque virtuel. 10 Sélectionnez l'une des options suivantes : • Système de fichiers, option standard • Base de données • Multimédia • Personnalisé REMARQUE : si vous avez sélectionné Personnalisé, vous devez sélectionner une taille de segment appropriée ainsi que la propriété du module de contrôleur RAID préféré. Consultez la documentation de la matrice de stockage MD à l'adresse support.dell.com/manuals pour plus d'informations. 11 Cliquez sur Terminer. Les disques virtuels sont créés. Création d'un groupe d'hôtes Pour créer un groupe d'hôtes : 1 Lancez le MDSM PowerVault et ciblez la matrice de stockage MD que vous prévoyez d'utiliser pour votre stockage NAS. 2 Sélectionnez l'onglet Mappages. 3 Dans le volet Topologie, sélectionnez la matrice de stockage ou le Groupe par défaut. 4 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Mappages puis Définir le groupe d'hôtes. • Effectuez un clic droit sur la matrice de stockage ou le Groupe par défaut, puis sélectionnez Définir le groupe d'hôtes dans le menu contextuel.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 53 5 Saisissez le nom du nouveau groupe d'hôtes dans le champ Entrer le nom du nouveau groupe d'hôtes (par exemple, NX3500). REMARQUE : le nom du groupe d'hôtes doit comprendre des caractères alphanumériques. REMARQUE : puisque les contrôleurs ne sont pas encore configurés, aucun hôte ne sera disponible. Aucun hôte autre que les contrôleurs NX3500 ne doit être ajouté à ce groupe d'hôtes. 6 Cliquez sur OK. Le groupe d'hôtes est ajouté à la matrice de stockage. Création de mappages entre systèmes hôtes et disques virtuels Pour créer des mappages entre systèmes hôtes et disques virtuels : 1 Lancez le MDSM PowerVault et ciblez la matrice de stockage MD que vous prévoyez d'utiliser pour votre stockage NAS. 2 Dans le volet Topologie, développez le Groupe par défaut et sélectionnez le groupe d'hôtes que vous avez créé au cours des étapes précédentes. 3 Dans la barre d'outils, sélectionnez Mappages→ Définir→ Mappage supplémentaire. La fenêtre Mappage supplémentaire par défaut s'affiche. 4 Dans le Groupe d'hôtes ou l'hôte, sélectionnez le groupe d'hôtes que vous avez créé au cours des étapes précédentes. Tous les hôtes et groupes d'hôtes définis et le groupe par défaut apparaissent dans la liste. 5 Dans le champ Numéro d'unité logique, sélectionnez un LUN. Les LUN de 0 à 255 sont pris en charge. 6 Dans la zone du disque virtuel, sélectionnez le disque virtuel à mapper. La zone de disques virtuels répertorie les noms et la capacité des disques virtuels disponibles pour le mappage selon le groupe d'hôtes ou l'hôte sélectionné. Sélectionnez uniquement les disques virtuels qui ont été créés pour être utilisés spécifiquement par le PowerVault NX3500. Vous devez sélectionner un nombre pair de disques virtuels, jusqu'à 16. 7 Cliquez sur Ajouter.54 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 REMARQUE : le bouton Ajouter reste inactif tant qu'un hôte ou groupe d'hôtes, qu'un LUN et qu'un disque virtuel ne sont pas sélectionnés. 8 Pour définir des adressages supplémentaires, répétez la procédure de l'étape 4 à l'étape 7. REMARQUE : une fois mappé, un disque virtuel n'est plus disponible dans la zone du disque virtuel. 9 Cliquez sur Fermer. Les adressages sont enregistrés. Les volets Topologie et Adressages définis de l'onglet Adressages (Mappages) sont mis à jour afin d'afficher les différents adressages. Exécution du NASCU PowerVault L'utilitaire de configuration NAS (NASCU) PowerVault vous guide à travers les étapes nécessaires à l'installation de la configuration réseau et dans l'association des contrôleurs PowerVault NX3500. Il lance également le processus d'association du système à l'appareil de stockage PowerVault MD3xx0i. Il vous est recommandé de déterminer votre configuration réseau et votre affectation d'adresse IP pour vos contrôleurs NAS avant d'exécuter cet utilitaire. Voir « Renseignement de la feuille de travail de configuration du système NAS » à la page 42. Avant d'exécuter le NASCU PowerVault, veillez à ce que : • L'utilitaire NASCU PowerVault soit installé et exécuté depuis une station de gestion sur laquelle IPv6 est activé. L'utilitaire se connecte à vos contrôleurs et les configure via l'adresse IPv6 locale. Ipv6 peut être désactivé, mais seulement après la fin de l'installation et de la configuration. • La station de gestion est connectée au même commutateur que les connexions client sur vos contrôleurs NAS (voir tableau 2-1). REMARQUE : n'utilisez l'utilitaire NASCU PowerVault que pour la configuration initiale. Une fois le PowerVault NX3500 configuré, utilisez le Gestionnaire NAS pour modifier la configuration. Installation du NASCU PowerVault REMARQUE : ne tentez pas d'utiliser le NASCU pour reconfigurer une solution PowerVault NX3500 déjà en cluster. Pour les stations de gestion Windows : 1 Insérez le support Ressources du Powervault NX3500 dans le lecteur optique.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 55 Si le démarrage automatique est activé sur votre système, l'installateur se lance automatiquement après quelques secondes. 2 Si le démarrage automatique est activé, passez à l'étape 5. 3 Si le démarrage automatique est désactivé, ou si le démarrage automatique ne lance pas automatiquement le programme d'installation, ouvrez un explorateur Windows et accédez au lecteur optique où se trouve le support Resource de Powervault NX3500. 4 Ouvrez le fichier StartHere.htm. 5 Suivez les instructions de l'installateur pour terminer l'installation. Pour les stations admin Linux : Installation graphique 1 Insérez le support Resource du Powervault NX3500 dans le lecteur optique. 2 Pointez l'explorateur du système de fichiers sur le lecteur optique monté. 3 Exécutez StartHere.htm. Cela lance un navigateur internet. 4 Suivez les instructions de l'installateur pour terminer l'installation. Installation par ligne de commande 1 Insérez le support Resource du Powervault NX3500 dans le lecteur optique. 2 Ouvrez une fenêtre du terminal et modifiez les répertoires (cd) sur le lecteur optique (Par exemple, cd /media/disk/media/cdrom). 3 Modifiez les répertoires dans le dossier InstData. 4 Identifiez la version du système d'exploitation utilisé (32 bits ou 64 bits) et modifiez le répertoire dans le dossier Linux_amd64/VM/ (64-bit) ou Linux_i386/VM/ (32-bit). 5 Exécutez l'installateur situé dans ce dossier en appelant sh ./pv-nas-configutility-installer-linux-.bin. 6 Suivez les instructions de l'installateur pour terminer l'installation.56 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Lancement du NASCU PowerVault Pour les systèmes d'exploitation Windows : 1 Accédez au bureau de Windows et double cliquez sur l'icône de l'utilitaire de configuration de PowerVault NX3500, ou accédez au menu démarrer de Windows et accédez à Tous les programmes→ Dell→ PowerVault NAS. 2 Cliquez sur l'utilitaire de configuration de PowerVault NX3500. Pour les systèmes d'exploitation Linux : 1 Exécutez le NASCU PowerVault depuis une invite du terminal. 2 Assurez-vous que l'utilisateur du terminal actuellement connecté est la racine. Pour modifier l'utilisateur en racine : a À l'invite, saisissez su et saisissez le mot de passe racine à l'invite. b Accédez au dossier de la racine en tapant cd ~/. c Exécutez le NASCU PowerVault en saisissant la commande /bin/sh./Dell-PV-NAS-Config-Utility. L'écran d'accueil s'affiche. La configuration réelle est reportée tant que tous les paramètres ne sont pas confirmés dans l'écran Résumé de la configuration. PRÉCAUTION : utilisez cet utilitaire uniquement pour configurer deux contrôleurs non configurés. Ne tentez pas d'utiliser cet utilitaire sur un PowerVault NX3500 déjà mis en cluster/configuré ou pour reconfigurer des adresses IP. Cet utilitaire ne vérifie pas les IP en double ni les entrées null.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 57 La fenêtre Identification et configuration de la matrice de stockage s'affiche. 3 Saisissez l'adresse IP de Découverte MD, le Masque de sous-réseau et la taille de MTU, puis cliquez sur Suivant. 4 Cliquez sur Suivant. IP de détection du MD et masque de sous-réseau : il s'agit de l'une des adresses IP de port d'hôte iSCSI configurées sur les ports iSCSI du contrôleur de la matrice MD. Vous pouvez accéder à ces informations depuis le MDSM. Cette adresse IP est utilisée par l'utilitaire NASCU PowerVault pour établir la communication avec la matrice de stockage MD. Taille de MTU du SAN : il s'agit du paramétrage du MTU pour le réseau SAN. L'utilisation de trames jumbo sur le réseau SAN (MTU : 9000) est obligatoire pour les nouvelles installations. Pour une installation MD existante, nous vous recommandons vivement d'utiliser les trames jumbo pour des performances optimales.58 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 La fenêtre Découverte du contrôleur NAS s'affiche. REMARQUE : les commutateurs Dell PowerConnect doivent être configurés sur 9216 MTU ou plus pour accepter les trames de 9000 MTU. Les commutateurs non Dell peuvent exiger une configuration MTU différente pour des tailles de trame similaires. Pour des informations supplémentaires sur la configuration MTU pour les commutateurs non Dell, voir le manuel spécifique au commutateur. 5 Saisissez les adresses MAC du contrôleur. Il s'agit de la chaîne de nombres sous l'adresse MAC EMB NIC1 de l'étiquette amovible du numéro de service. Adresses MAC du contrôleur : elles servent à établir la communication avec les contrôleurs PowerVault NX3500 et à effectuer la configuration initiale. Cela peut se trouver sur le volet coulissant d'Identification du système situé sous le cadran principal avant du contrôleur. Le dos du volet donne la liste des « adresses MAC NIC 1 intégrées ». Le bouton Connexion lance le clic conjoint (« co-click ») 6 Cliquez sur Connexion pour vérifier si les contrôleurs sont bien connectés, puis cliquez sur Suivant.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 59 REMARQUE : le volet coulissant contient deux adresses MAC. Assurez-vous de saisir l'adresse NIC intégrée et non l'adresse iDRAC. 7 Saisissez le nom utilisé pour identifier le cluster NAS dans l'interface d'administration Web. 8 Cliquez sur Suivant. Le nom du cluster doit être constitué uniquement de caractères alphanumériques sans espace ni caractères spéciaux autres que les barres obliques. La fenêtre Configuration du réseau principal s'affiche. 9 Saisissez les paramètres requis, puis cliquez sur Suivant.60 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Les descriptions des adresses IP sont les suivantes : • VIP accès client : il s'agit de l'adresse IP utilisée pour accéder aux partages CIFS et NFS. • VIP de gestion du stockage en réseau NAS : il s'agit de l'adresse IP utilisée pour accéder au Gestionnaire NAS et aux interfaces d'administration de commande de ligne. REMARQUE : notez l'adresse VIP de gestion de gestion NAS pour une utilisation ultérieure. • IP du contrôleur : adresses IP de maintenance privée pour chaque contrôleur auxquelles les clients ne doivent pas accéder directement. • Adresse IP de passerelle : il s'agit de l'adresse IP par laquelle un système du réseau peut être atteint à tout moment, tel qu'un contrôleur de domaine. L'adresse IP de passerelle doit toujours être accessible aux contrôleurs PowerVault NX3500. La fenêtre Configuration du réseau interne s'affiche.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 61 10 Saisissez les paramètres requis dans la fenêtre Configuration du réseau interne, puis cliquez sur Suivant. IP internes : elles sont utilisées pour la communication interne entre la paire de contrôleurs. Les adresses IP spécifiées doivent être regroupées en deux sous-réseaux différents et être complètement isolées de tout autre système sur le réseau. L'utilitaire NASCU PowerVault exige ces adresses IP pour s'assurer qu'il n'y a pas de conflits d'adresse IP avec les autres systèmes de votre réseau. La fenêtre Configuration du réseau SAN s'affiche. 11 Saisissez les paramètres requis, puis cliquez sur Suivant. IP SAN : elles sont utilisées pour la communication iSCSI avec le dispositif de stockage principal (PowerVault MD3xx0i). Par conséquent, ces IP doivent être sur les mêmes sous-réseaux configurés sur la matrice de stockage MD3xx0i. Les sessions iSCSI seront établies avec la matrice de stockage MD3xx0i sur les deux sous-réseaux spécifiés.62 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 REMARQUE : les meilleures pratiques en matière de matrice de stockage MD recommandent que les différents sous-réseaux soient configurés sur chaque port des contrôleurs MD. Pour les périphériques MD tels que le MD3200i dotés de quatre ports Ethernet par contrôleur, le cluster NAS établit les connexions iSCSI sur deux des ports. Les deux autres ports peuvent être utilisés pour provisionner le stockage de bloc sur les autres clients iSCSI. La fenêtre Résumé de la configuration s'affiche. Tous les paramètres seront appliqués à vos contrôleurs après cette étape. Vous trouverez ci-dessous la liste récapitulative des éléments à confirmer : • S'assurer qu'il n'existe aucune adresse IP en double • Vérifier que les groupes d'IP sont sur le même sous-réseau, comme requis • Le nom du cluster NAS suit la configuration de nom prévue • Le paramétrage du MTU du SAN correspond à la configuration du MTU du commutateur connectant les contrôleurs NAS au dispositif de stockage MD3xx0i principal 12 Cliquez sur Suivant dans la fenêtre Résumé de la configuration.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 63 La fenêtre Résultats de la configuration s'affiche. Une fois la configuration réussie, le NASCU PowerVault vous présente les IQN du contrôleur NAS requis pour terminer l'association à l'appareil de stockage sur MD principal. Copiez les IQN des deux contrôleurs sur un bloc-notes, qui est ensuite saisi dans MDSM. REMARQUE : ne copiez pas les espaces vides en fin de ligne avec l'IQN, car ils seront interprétés comme faisant partie de l'IQN et causeront un échec de connexion iSCSI plus tard lors de la configuration. REMARQUE : le MDSM fait référence aux IQN comme étant des identifiants de port d'hôte. Si une erreur survient, voir « Violation de sécurité du conteneur NAS », à la page 201. Lorsque vous cliquez sur Suivant, le Gestionnaire NAS est lancé dans votre navigateur Web par défaut. L'Assistant Configuration qui s'affiche vous guide à travers les étapes de configuration et de lancement du service NAS. S'il ne s'ouvre pas, suivez la procédure dans « Accès à l'interface Web du Gestionnaire NAS », à la page 67 pour accéder à l'Assistant.64 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 REMARQUE : Avant de lancer l'Assistant Configuration du Gestionnaire NAS, créez deux hôtes (un par contrôleur) dans le groupe d'hôtes précédemment créé. Saisissez les IQN fournis dans les résultats de configuration dans le champ Identifiant du port d'hôte correspondant à chaque contrôleur. Voir « Définissez deux hôtes », à la page 64. Après avoir défini les hôtes, accédez à l'Assistant Configuration du Gestionnaire NAS. Définissez deux hôtes Définissez les hôtes comme suit : 1 Depuis le MDSM de PowerVault pour la matrice que vous prévoyez d'utiliser pour votre stockage NAS, effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Mappages puis Définir l'hôte. • Sélectionnez l'onglet Configuration, puis cliquez sur Définir des hôtes manuellement. • Sélectionnez l'onglet Mappages. Effectuez un clic droit sur le Groupe d'hôtes que vous avez créé (Voir « Création d'un groupe d'hôtes » à la page 52) dans le volet Topologie, puis sélectionnez Définir l'hôte dans le menu contextuel. La fenêtre Spécifier un nom d'hôte s'affiche. 2 Dans Nom d'hôte, saisissez un nom d'hôte (par exemple, NX3500- Controller-0). REMARQUE : le nom d'hôte doit être en caractères alphanumériques avec le seul caractère spécial « - ». 3 Sélectionnez Ajouter en créant un nouvel identifiant de port d'hôte. Dans le champ Nouvel identifiant de port d'hôte, saisissez l'IQN que vous avez obtenu dans les résultats de configuration du NASCU et saisissez une étiquette utilisateur pour l'identifiant du port d'hôte, puis cliquez sur Ajouter. REMARQUE : l'étiquette utilisateur ne peut pas identique au nom d'hôte, elle doit se baser sur le nom d'hôte. Par exemple : NX3500-Contrôleur-0-IQN. 4 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier le type d'hôte s'affiche.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 65 5 Sous Type d'hôte, sélectionnez Linux comme système d'exploitation pour l'hôte. La fenêtre Question relative au groupe d'hôtes s'affiche. 6 Dans cette fenêtre, sélectionnez Oui. Cet hôte partage l'accès aux mêmes disques virtuels avec d'autres hôtes. 7 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier un groupe d'hôtes s'affiche. 8 Sélectionnez le groupe d'hôtes que vous avez créé (voir « Création d'un groupe d'hôtes » à la page 52), puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Aperçu s'affiche. 9 Cliquez sur Terminer et répétez la procédure de l'étape 1 à l'étape 9 pour le Contrôleur 1. Passez à l'Assistant Configuration du Gestionnaire NAS qui a été lancé sur votre navigateur web.66 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 Figure 2-9. Hôtes dans un groupe d'hôtes Assistant Configuration du Gestionnaire NAS L'Assistant Configuration du Gestionnaire NAS aide à terminer la configuration de PowerVault NX3500 et à intégrer la solution dans l'environnement. Il vous permet de configurer le DNS, la gestion de l'heure, l'identification utilisateur et les paramètres d'authentification ainsi que les options de surveillance et le formatage et le démarrage du système de fichiers.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 67 Vous pouvez quitter l'Assistant à tout moment en sélectionnant une autre page dans le volet Navigation. Chaque page de l'Assistant Configuration est également accessible depuis le volet Navigation. Cela signifie que vous pouvez modifier les paramètres de configuration du système directement en accédant à la page appropriée du volet Navigation, sans avoir à exécuter tout l'Assistant. Accès à l'interface Web du Gestionnaire NAS Pour accéder au Gestionnaire NAS : 1 Accédez à l'interface Web du Gestionnaire NAS de PowerVault à l'aide de l'adresse VIP de gestion NAS que vous avez spécifiée dans l'utilitaire de NASCU PowerVault. La fenêtre Alerte de sécurité s'affiche. REMARQUE : la fenêtre Alerte de sécurité apparaît après l'installation ou la mise à niveau du système PowerVault NX3500. Le fait de cliquer sur Oui active la session en cours. Le fait de cliquer sur Afficher le certificat, comme expliqué dans l'étape suivante, active toutes les sessions futures. 2 Cliquez sur Afficher le certificat. La fenêtre Certificat s'affiche. 3 Cliquez sur le bouton Installer le certificat. La fenêtre d'Accueil de l'Assistant Importation de certificat s'affiche. 4 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Magasin de certificats s'affiche. 5 Vérifiez que l'option Sélectionner automatiquement le magasin de certificat en fonction du type de certificat est cochée, puis cliquez sur Suivant. La fenêtre de l'Assistant Terminer l'importation du certificat s'affiche. 6 Cliquez sur Terminer. Une fenêtre Avertissement de sécurité s'affiche. 7 Cliquez sur Oui. Un message de l'Assistant Importation de certificat s'affiche : « L'importation a réussi ». 8 Cliquez sur OK.68 Configuration de votre solution PowerVault NX3500 9 Cliquez également sur OK dans la fenêtre du certificat. 10 Accédez au Gestionnaire NAS. La fenêtre Fichier de licence PowerVault s'affiche. REMARQUE : cette fenêtre ne s'affiche que si la licence n'a pas été installée. 11 Accédez au fichier de licence et cliquez sur Installer. La fenêtre Connexion au Gestionnaire NAS de PowerVault s'affiche. 12 Saisissez le nom d'utilisateur et le mot de passe, puis cliquez sur Connexion. REMARQUE : utilisez admin comme nom d'utilisateur. Le mot de passe par défaut est Stor@ge!. Vous pouvez modifier le mot de passe ultérieurement. La page Assistant Démarrage de la configuration s'ouvre dans le Gestionnaire NAS de PowerVault qui s'affiche. REMARQUE : si la page Démarrage de la configuration ne s'ouvre pas automatiquement, cliquez sur Gestion du système→Maintenance→ Assistant Démarrage de la configuration. Assistant Configuration du Gestionnaire NAS Le tableau 2-3 décrit les options disponibles dans l'Assistant Configuration du Gestionnaire NAS de PowerVault. Tableau 2-3. Les options de l'Assistant Configuration du Gestionnaire NAS de PowerVault Option Description Intégration de solution Configuration du DNS Permet de configurer les paramètres DNS. Configuration horaire Permet de configurer les paramètres de fuseau horaire et de synchroniser le fuseau horaire avec les serveurs NTP. Surveillance Configuration (SMTP) e-mail Permet de configurer le mécanisme d'alerte du système à l'aide des e-mails.Configuration de votre solution PowerVault NX3500 69 Configuration SNMP Permet de configurer l'accès SNMP du système et les paramètres d'interruption. Fonctionnement du système Formater le système de fichiers Permet de formater le système de fichiers. Arrêt/démarrage du système Permet de démarrer le système de fichiers. Modifier les mots de passe Permet de modifier le mot de passe de l'admin et de l'administrateur CIFS. Identité du système et des utilisateurs Identité du système Permet de configurer le nom du système et le domaine Active Directory auquel il appartient. Configuration du protocole CIFS Permet d'accéder au fichier à l'aide du protocole CIFS et de spécifier le mode d'authentification des utilisateurs CIFS. Base de données de gestion des identités Permet de configurer des bases de données d'identité supplémentaires, telles que NIS ou LDAP. Protocole croisé : mappage utilisateur Windows à UNIX Permet de configurer l'interopérabilité de l'identité utilisateur entre Active Directory et les bases de données d'identités UNIX. Utilisation de votre système Configuration des volumes NAS Permet de configurer les volumes NAS. Partages CIFS Permet de configurer les partages CIFS. Exportations NFS permet de configurer les exportations NFS. Tableau 2-3. Les options de l'Assistant Configuration du Gestionnaire NAS de PowerVault (suite) Option Description70 Configuration de votre solution PowerVault NX3500Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVault 71 Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVault Le Gestionnaire NAS PowerVault est une interface utilisateur Web, qui vous permet de configurer et de contrôler votre système de stockage PowerVault NX3500. Exigences concernant le navigateur. • Firefox 3.6 • Internet Explorer 7, 8 Le Gestionnaire NAS peut être affiché à des résolutions de 1024 x 768 pixels ou supérieures. Il est recommandé d'afficher l'interface web à une résolution Couleur élevée, 16 bits. Il vous faut également désactiver tout type d'application de blocage de pop-ups lorsque vous utilisez l'interface web car cela peut provoquer un comportement imprévisible. REMARQUE : il vous est vivement recommandé d'activer JavaScript dans votre navigateur pour que le Gestionnaire NAS fonctionne correctement.72 Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVault Présentation générale du Gestionnaire NAS L'interface Web du Gestionnaire NAS est constituée des onglets Admin, de l'arborescence Admin, de pages, de la barre d'action, de la barre de recherche et de la barre d'outils. Figure 3-1. Gestionnaire NAS: interface Web 1 Arborescence Admin 4 Barre d'action 2 Onglets Admin 5 Barre de recherche 3 Page 6 Barre d'outils 1 2 3 4 5 6Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVault 73 Barre d'action La barre d'action offre des fonctionnalités supplémentaires concernant la page actuellement affichée. Pour plus d'informations sur les menus, consultez l'Aide en ligne. Onglets Admin Les onglets Admin répartissent les tâches d'administration en groupes fonctionnels. Lorsque vous sélectionnez un onglet différent, la fonctionnalité affichée dans l'arborescence Administration change. Pour plus d'informations sur les onglets Admin et leur fonctionnalité, consultez l'Aide en ligne. Arborescence Admin L'arborescence Admin, située au-dessus des onglets Admin dans la sous-fenêtre de gauche, présente la fonctionnalité disponible et les changements dépendants de l'onglet Admin sélectionné. L'arborescence Admin divise la fonctionnalité en groupes et sous-groupes. Cela vous permet de trouver facilement la tâche que vous devez exécuter. Barre d'outils La barre d'outils du Gestionnaire NAS, située sur le côté supérieur droit de la page, affiche les options suivantes. Tableau 3-1. Les options de la barre d'outils du Gestionnaire NAS Option Description À propos de La sélection de cette option ouvre l'écran À propos de présentant les informations sur la version actuelle. Aide La sélection de cette option ouvre l'aide en ligne à la section la plus pertinente par rapport à la page actuellement affichée. Déconnexion La sélection de cette option vous permet de quitter le Gestionnaire NAS.74 Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVault Page La Page affiche la fonction actuellement sélectionnée dans l'arborescence Admin ou la barre d'action. Vous pouvez saisir des informations, faire des modifications ou simplement afficher le statut en cours ou les paramètres de configuration. REMARQUE : la fonctionnalité ainsi que les actions du Gestionnaire NAS sont dynamiques et disponibles en fonction des autorisations accordées à chaque utilisateur. REMARQUE : vous ne pouvez pas vous connecter simultanément à l'interface CLI et au Gestionnaire NAS. Nous vous recommandons vivement de ne pas tenter de vous connecter simultanément à l'interface CLI et au Gestionnaire NAS. Barre de recherche Lorsqu'une page contient un tableau d'éléments, la barre de recherche qui apparaît vous permet de trouver rapidement les lignes concernées. Chaque tableau affiche jusqu'à 50 lignes à la fois. S'il y a plus de 50 lignes, elles sont réparties sur plusieurs pages de 50 lignes chacune. Vous pouvez passer d'une page à l'autre à l'aide des boutons correspondants dans la barre de recherche. Vous pouvez modifier l'ordre d'un tableau en cliquant sur le titre d'une colonne. Cliquez une fois pour modifier l'ordre de tri en ordre croissant, puis cliquez de nouveau pour le changer en ordre décroissant. La barre de recherche du Gestionnaire NAS, située à côté du titre de la page, affiche les éléments suivants. Tableau 3-2. Les options de la barre de recherche du Gestionnaire NAS Option Description des icônes Description Champ de filtre de recherche S.O. Saisissez la chaîne que vous voulez utiliser dans la recherche. Toutes les colonnes de texte du tableau font ensuite l'objet de la recherche. Bouton Recherche S.O. Appuyez sur ce bouton après avoir saisi une chaîne pour filtrer le tableau.Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVault 75 Accéder à la première page |< Appuyez sur ce bouton pour accéder à la première page de données. Accéder à la page précédente < Appuyez sur ce bouton pour accéder à la précédente page de données. Numéro de la page en cours S.O. Ce champ montre le numéro de page en cours. Vous pouvez modifier ce champ et appuyer sur pour basculer rapidement sur une page donnée. Accéder à la page suivante > Appuyez sur ce bouton pour accéder à la page de données suivante. Accéder à la dernière page > Appuyez sur ce bouton pour accéder à la dernière page de données. Tableau 3-2. Les options de la barre de recherche du Gestionnaire NAS (suite) Option Description des icônes Description76 Accès au Gestionnaire NAS Dell PowerVaultSurveillance du PowerVault NX3500 77 Surveillance du PowerVault NX3500 REMARQUE : les informations contenues dans ce chapitre font référence à la gestion des fichiers à l'aide du Gestionnaire NAS Dell PowerVault. La gestion et la surveillance de blocs s'effectuent à l'aide de MDSM (PowerVault Modular Disk Storage Management) Dell. Vous pouvez surveiller l'état du système en cluster NAS Dell PowerVault NX3500 à l'aide de l'onglet Surveiller du Gestionnaire NAS. Vous pouvez afficher l'état général du système sur la page du Tableau de bord, consulter les rapports d'utilisation des quotas et recevoir des rapports d'état de tâches de réplication distante. Pour accéder aux pages de surveillance, cliquez sur l'onglet Surveiller dans les onglets Admin. Par défaut, la page Tableau de bord s'affiche. Tableau 4-1. Options de l'onglet Surveillance Champ Description Présentation Tableau de bord Permet la surveillance en un coup d'œil de l'ensemble du système. Performances réseau Permet d'afficher le débit du réseau pour les lectures et écritures en ESPS et Mo/s pour le dernier jour, semaine, mois et année. Équilibrage de charge Dans le temps Permet d'afficher la charge du processeur, les connexions CIFS, le débit de lecture et écriture de chaque contrôleur pour le dernier jour, semaine, mois et année. Connexions client Permet d'afficher l'équilibrage de charge des connexions client par protocole et contrôleur. Permet également de régler la stratégie de migration de chaque protocole. Connexions CIFS Permet d'afficher la liste des connexions CIFS.78 Surveillance du PowerVault NX3500 Tableau de bord La page du Tableau de bord s'affiche par défaut lorsque vous cliquez sur l'onglet Surveiller. Elle affiche l'état de tout le système dans une seule vue. Cette page comprend cinq sections en temps réel et à court terme : • Condition • Capacité • Performances actuelles • Performances récentes • Équilibrage de charge REMARQUE : les informations de l'écran sont rafraîchies automatiquement au bout de quelques secondes. Matériel Validation du système Permet d'afficher le résultat du test de diagnostic de chacun des composants du système. Condition des composants Permet d’afficher l'état de la connectivité, de l'alimentation et du matériel de chaque contrôleur. Capacité Utilisation de l'espace Permet d’afficher l'espace libre, l'espace utilisé par des fichiers autres que des instantanés et l'espace utilisé par les instantanés pour chaque volume NAS pour le dernier jour, la dernière semaine, le dernier mois et la dernière année. Utilisation des quotas Permet d'afficher l'utilisation des quotas pour chaque volume NAS pour les utilisateurs et les groupes. Réplication Réplication NAS Permet d'afficher la liste des événements de réplication NAS. NDMP Tâches actives de NDMP Permet d’afficher la liste des tâches actives de NDMP. Tableau 4-1. Options de l'onglet Surveillance (suite) Champ DescriptionSurveillance du PowerVault NX3500 79 Condition La section Condition/État affiche l'état du système ainsi que la liste des composants matériels. Chaque composant matériel affiche le nombre total de composants ainsi que le nombre de composants problématiques. La liste comprend les contrôleurs ainsi que l'Alimentation de secours (BPS). La section alimentation des contrôleurs fait référence à la BPS. Tableau 4-2. Options de la Section État Élément Condition Description État général Activé Le système de fichiers est démarré. Désactivé Le système de fichiers est arrêté. Arrêt Le système de fichiers s'arrête. État du service Service complet Le système est totalement opérationnel et est accessible par tous les clients. Le système est en mode de mise en miroir, c'est-à-dire que la mémoire cache de réécriture est protégée par le contrôleur homologue. Service partiel Le système peut fournir des services partiels à tous les clients. Service complet (journal) Le système est totalement opérationnel et est accessible à tous les clients. Le système est en mode de journalisation, c'est-à-dire que la mémoire cache de réécriture est protégée et que toutes les données sont directement écrites sur le disque plutôt que stockées dans la mémoire cache afin de préserver l'intégrité des données. Pas de service Le système ne fournit aucun service à aucun client. Panne Le système rencontre un problème pour fournir le service. Le système peut récupérer automatiquement en quelques minutes, en fonction de la panne.80 Surveillance du PowerVault NX3500 Capacité État des serveurs Tous optimaux Tous les indicateurs de santé des contrôleurs sont optimaux. Non optimal Un problème est indiqué, mais cela n'empêche pas de servir les clients. Cela peut par exemple résulter d'une perte d'alimentation, ou d'une déconnexion de l'interface réseau. Certains sont en panne Un contrôleur ne répond pas, mais le système fournit un service en mode dégradé. Le serveur peut récupérer automatiquement, en fonction de la raison. Certains sont débranchés Un contrôleur est débranché, mais le système fournit un service en mode dégradé. Le contrôleur exigera une intervention manuelle afin de récupérer (rebrancher). Panne Les contrôleurs homologues sont incapables de fournir un service, et le système ne peut donc pas fournir de service. Cela peut se produire si les contrôleurs sont en panne ou ont perdu l'accès au sous-système de stockage. Tableau 4-3. Options de la Section Capacité Couleur Titre Description Vert Espace libre L'espace affecté au volume NAS mais qui n'est pas encore utilisé. Bleu clair Espace utilisé hors cliché instantané L'espace affecté aux volumes NAS et utilisé pour les données en direct. Violet Instantané de l'espace utilisé L'espace affecté aux volumes NAS et utilisé pour les instantanés. Gris Non affecté L'espace, disponible sur les LUN, qui n'est affecté à aucun volume NAS. Tableau 4-2. Options de la Section État (suite) Élément Condition DescriptionSurveillance du PowerVault NX3500 81 Performances actuelles La section Performances actuelles affiche le débit actuel du réseau. Le débit actuel du réseau comprend le débit lecture/écriture des données en (Mo/s) et le nombre d'opérations de lecture/écriture par seconde, par protocole. REMARQUE : pour afficher la page Performances réseau, cliquez sur le titre Performances actuelles. Équilibrage de charge La section Équilibrage de charge affiche un tableau avec des informations en temps réel sur l'état du PowerVault NX3500, l'utilisation du processeur et le nombre de connexions pour chaque contrôleur. Tableau 4-5 fournit une vue d'ensemble de l'équilibrage de charge du système. REMARQUE : pour afficher la page Équilibrage de charge depuis le Tableau de bord, cliquez sur le titre Équilibrage de charge. Tableau 4-5. Indicateurs d'utilisation du processeur Tableau 4-4. Indicateurs de performance récents Couleur * Opération Description Violet foncé Lecture Lecture de données depuis le système (Mo/s). Bleu clair Écriture Données écrites sur le système (Mo/s). * VoirTableau 4-5. Couleur Description Vert clair Indique le pourcentage occupé du processeur d'un contrôleur. Bleu Indique le pourcentage inactif du processeur d'un contrôleur.82 Surveillance du PowerVault NX3500 Performances réseau La page Performances réseau affiche les performances de PowerVault NX3500 dans le temps. Cette page contient quatre onglets, chacun pour une période différente. Par exemple, le dernier jour, la dernière semaine, le dernier mois et la dernière année. Débit du réseau client : lecture/écriture En haut de l'écran se trouvent deux graphiques, le Débit du réseau client - Lecture et le Débit du réseau client - Écriture. Les graphiques affichent les informations sur le débit (lecture et écriture) par protocole. Opérations par seconde La partie inférieure gauche de l'écran affiche le graphique des opérations par seconde (OPS). Le graphique affiche les informations d'OPS par opération. Tableau 4-7. Informations d'OPS par opération Débit cumulé du réseau La partie inférieure droite de l'écran affiche le graphique du Débit cumulé du réseau. Le graphique affiche le débit total de réseau par réseau. Tableau 4-6. Indicateurs de performance du réseau Couleur Protocole Description Vert CIFS Données lues ou écrites à l'aide du protocole CIFS (Mo/s) Bleu NFS Données lues ou écrites à l'aide du protocole NFS (Mo/s) Violet Réplication Données lues ou écrites par la réplication NAS (Mo/s) Jaune NDMP Données lues ou écrites par sauvegarde et/ou restauration Magenta Réseau Traitement du réseau et des protocoles, par exemple, les opérations de métadonnées (Mo/s) Couleur Opération Description Vert Lecture Le nombre d'opérations de lecture par seconde. Bleu Écriture Le nombre d'opérations d'écriture par seconde. Magenta Autres Le nombre d'opérations de métadonnées par seconde.Surveillance du PowerVault NX3500 83 Équilibrage de charge Dans le temps La page Équilibrage de charge dans le temps affiche l'équilibrage de charge entre les contrôleurs PowerVault NX3500 dans le temps. L'écran comprend quatre onglets, chaque onglet présente des périodes différentes, par exemple, le dernier jour, la dernière semaine, le dernier mois et la dernière année. Charge de la CPU La partie supérieure gauche de l'écran affiche le graphique de charge du processeur. Ce graphique affiche l'utilisation moyenne du processeur en pourcentage pour chacun des contrôleurs sélectionnés. Connexions CIFS La partie supérieure droite de l'écran affiche le graphique des connexions CIFS. Le graphique affiche le nombre de connexions actives pour chacun des contrôleurs sélectionnés. Seules les connexions CIFS apparaissent dans le graphique (les clients NFS ne sont pas orientés connexion). Débit : lecture ou écriture Le bas de l'écran affiche deux graphiques : • Débit - Lecture • Débit - Écriture Les graphiques affichent le débit réel combiné, à l'exclusion du traitement (lecture et écriture) pour chacun des contrôleurs sélectionnés. Connexions client La page Connexions client permet ce qui suit : • Afficher la répartition des clients entre les contrôleurs. • Migrer manuellement des clients spécifiques d'un contrôleur à l'autre. • Définir la stratégie pour la migration automatique des clients.84 Surveillance du PowerVault NX3500 Affichage de la répartition des clients La page de répartition des clients affiche uniquement les clients locaux, à savoir, les clients qui appartiennent au même sous-réseau que le système. Les clients qui accèdent au système via un routeur (ou commutateurs 3 couches) ne sont pas affichés sur cette page, à la place, c'est le routeur qui est affiché. Par défaut, l'onglet Clients affiche la liste de toutes les connexions client. Vous pouvez affiner la liste et afficher les connexions pour un protocole, un contrôleur et un réseau spécifique. Le tableau des connexions client fournit les informations suivantes. Tableau 4-8. Page des connexions client Champ Description IP Client/Routeur L'adresse IP du client ou du routeur qui accède au système. Accès à l'aide d'IP L'adresse IP utilisée pour accéder au système. Interface affectée Le contrôleur et l'interface réseau qui ont été affectés pour ce client ou routeur (soit automatiquement par le système, soit manuellement par un administrateur). Interface actuelle Le contrôleur et l'interface réseau actuellement affectés à ce client ou routeur. L'interface en cours peut être différente de l'interface affectée après une reprise de la connexion automatique. En fonction de la stratégie de migration, une connexion qui a été migrée de son contrôleur affecté à un autre contrôleur, peut rester sur ce contrôleur. Dans ce cas, l'interface en cours est différente de l'interface affectée. Protocole Le protocole utilisé par la connexion client : CIFS, NFS, ou autre. PowerVault NX3500 identifie les clients accédant avec un protocole reconnu, CIFS, ou NFS et affiche le protocole réel. Pour les autres clients locaux, tels que les routeurs, le système affiche la valeur « Autre » comme protocole.Surveillance du PowerVault NX3500 85 Considérations d'utilisation Migration des clients sur un autre contrôleur En cas de déséquilibre dans la charge du réseau, le système peut rééquilibrer la charge en migrant des clients entre les contrôleurs, soit automatiquement, soit manuellement. Choisissez si les clients ou routeurs répertoriés ci-dessous peuvent être migrés sur d'autres contrôleurs. Dans la liste, sélectionnez les connexions que vous voulez migrer, puis cliquez sur Affecter une interface. La page Affecter une interface qui s'affiche répertorie les connexions sélectionnées devant être approuvées. Choisissez le contrôleur sur lequel vous voulez migrer les clients sélectionnés. Vous pouvez choisir un contrôleur spécifique comme cible ou choisir un Contrôleur affecté. • Pour migrer tous les clients sélectionnés sur un contrôleur spécifique, choisissez un contrôleur spécifique dans la liste. • Pour migrer tous les clients sélectionnés sur leur contrôleurs d'origine après la récupération d'un contrôleur défectueux, choisissez le Contrôleur affecté. Un contrôleur différent peut être affecté à chaque client. Vous pouvez laisser le système sélectionner l'interface cible sur le contrôleur, ou en choisir une. REMARQUE : cette opération déconnectera les connexions CIFS si ces dernières sont migrées sur un autre contrôleur. • Pour activer le rééquilibrage automatique, cochez la case à cocher Autoriser ces clients à migrer sur d'autres contrôleurs lors du rééquilibrage de la charge du réseau. • Pour garder les clients sélectionnés affectés de manière permanente au contrôleur affecté (sauf pendant une reprise) décochez la case Autoriser ces clients à migrer sur d'autres contrôleurs lors du rééquilibrage de la charge du réseau.86 Surveillance du PowerVault NX3500 Définition de la stratégie de migration En cas de défaillance d'un contrôleur, le système migre automatiquement chaque connexion du contrôleur défectueux sur un autre contrôleur, permettant ainsi aux clients de continuer leur travail. Cela provoque des déconnexions sur les clients CIFS. Lorsque le contrôleur défectueux est récupéré, le système peut rééquilibrer la charge, en migrant de nouveau automatiquement les clients sur le contrôleur récupéré. Cette opération est appelée « fail-back » (basculement). Les clients qui utilisent NFS sont sans état et ne sont pas affectés pendant le fail-back. Les clients qui utilisent des protocoles basés sur les connexions (CIFS), peuvent être déconnectés pendant le fail-back. Pour optimiser l'opération de basculement, le système vous fournit, pour la migration lors de la reprise, les stratégies suivantes qui affectent l'équilibrage de charge et les déconnexions : • Migration immédiate : conserver un bon équilibre du système, au risque de déconnecter potentiellement les clients CIFS pendant le temps de travail. • Migration automatique : conserver toujours un bon équilibre du système si la défaillance du contrôleur est très brève, au risque de déconnecter les clients CIFS. Cette option fait que le système reste non équilibré pendant une période de plusieurs jours, si la défaillance dure longtemps. Ce mode surmonte les brèves défaillances du contrôleur car les clients n'ont pas créé de nouveau matériel pendant la courte défaillance. La meilleure pratique consiste donc à les rééquilibrer dès que possible. Si la défaillance dure plus de 10 minutes, le système reste non équilibré jusqu'à ce que vous le rééquilibriez manuellement. • Migration manuelle : ne migre jamais les clients automatiquement. Le rééquilibrage du système exige une intervention manuelle. Si le rééquilibrage du système exige une intervention manuelle après une reprise, le système envoie à l'administrateur un message approprié par e-mail. Vous pouvez configurer la stratégie de fail-back, comme décrit ci-dessus, par protocole et par réseau LAN ou client.Surveillance du PowerVault NX3500 87 Connexions CIFS La page Connexions CIFS vous permet de surveiller les connexions CIFS en cours. Pour gérer les connexions CIFS, choisissez Surveiller→ Équilibrage de charge→ Connexions CIFS. La page Connexions CIFS s'affiche. Pour déconnecter un client du protocole CIFS : 1 Cochez la case en regard du client spécifique. 2 Cliquez sur Déconnecter dans la barre d'action. Pour déconnecter toutes les connexions d'un contrôleur spécifique : 1 Cochez la case en regard du nom du contrôleur. 2 Cliquez sur Déconnecter dans la barre d'action. 3 Cliquez sur Rafraîchir pour mettre à jour les informations affichées. Matériel La page Validation du système affiche l'état en cours de tous les composants du PowerVault NX3500. Elle donne des informations sur les processeurs, la disponibilité de surveillance, les NIC, IPMI, la bande passante Ethernet, la surveillance de la BPS, la connectivité du câblage, les températures, la mémoire, les statistiques réseau et la connectivité Ethernet. La page État/Statut des composants affiche l'état actuel du PowerVault NX3500. Elle fournit des informations sur l'état, le matériel interne, la connectivité et l'alimentation des deux contrôleurs. Tableau 4-9. Connexions CIFS Champ Description ID de processus L'ID de connexion du client. Nom d'utilisateur Le domaine et le nom de l'utilisateur. Client Le nom de l'ordinateur du client. Nom du contrôleur Le contrôleur auquel le client est connecté. Heure de la connexion L'heure de la connexion.88 Surveillance du PowerVault NX3500 Condition des composants Affichage de l'état détaillé Pour afficher des détails supplémentaires sur un contrôleur spécifique, cliquez sur le contrôleur dont vous souhaitez voir les informations. La page État du contrôleur s'affiche. Les informations suivantes sont données pour chaque contrôleur : Tableau 4-10. Page de l'état du contrôleur Champ Description Contrôleur Affiche le nom du contrôleur sélectionné. État de l'IPMI local Affiche l'état de l'IPMI sur le contrôleur sélectionné. État de la connectivité à l'IPMI homologue Indique si l'IPMI du contrôleur homologue est accessible et réactive. Nombre de processeurs Affiche le nombre total de processeurs du contrôleur et indique si des processeurs sont en surchauffe. REMARQUE : Le nombre total de processeurs indique un processeur unique à quatre cœurs. Nombre de NIC Ethernet Affiche le nombre total de ports réseau du contrôleur, et indique si des ports n'ont pas de liens. Batterie UPS [%] Affiche le pourcentage d'alimentation stocké dans la BPS. Temps d'alimentation restante de la BPS [minutes] Affiche le temps en minutes de prise en charge du système par la BPS.Surveillance du PowerVault NX3500 89 Capacité Utilisation de l'espace La page Utilisation de l'espace affiche l'utilisation actuelle de l'espace et l'utilisation de l'espace dans le temps. L'écran affiche cinq onglets, dont l'onglet de temps actuel ainsi que quatre onglets dans le temps : du dernier jour, de la dernière semaine, du dernier mois et de la dernière année. Onglet actuel L'onglet Actuel affiche la liste des volumes NAS. Le dernier champ de la ligne du volume NAS affiche un graphique de l'utilisation de l'espace pour chacun des volumes. La fin du tableau donne une ligne de synthèse (Total) avec le total de l'Espace affecté, de l'Espace utilisé et de l'Espace libre. La dernière ligne affiche le total de l'espace non affecté. Il s'agit de l'espace disponible pour la création de nouveaux volumes NAS. Tableau 4-11. Onglet Actuel Champ Description Volume NAS Le nom du volume NAS. Espace affecté L'espace affecté pour ce volume NAS (Go). Espace libre L'espace affecté aux volumes NAS mais pas encore utilisé (Go). Espace utilisé L'espace affecté aux volumes NAS et utilisé (Go). % utilisé par instantané Pourcentage d'espace utilisé affecté aux instantanés. Tableau 4-12. Volume NAS Couleur Légende Description Bleu Espace utilisé hors cliché instantané L'espace affecté au volume NAS et utilisé pour les données en direct. Violet Instantanés de l'espace utilisé L'espace affecté au volume NAS et utilisé pour les instantanés. Vert Espace libre L'espace affecté aux volumes NAS mais qui n'est pas encore utilisé.90 Surveillance du PowerVault NX3500 Utilisation des quotas La page Utilisation du quota affiche les quotas et l'utilisation par tous les utilisateurs y compris les utilisateurs pour lesquels aucun quota n'a été défini. Cela comprend les utilisateurs qui ont été supprimés du système mais qui ont encore des droits d'utilisation. Pour afficher l'utilisation des quotas, sélectionnez : Surveiller→ Capacité→ Utilisation du quota. La page Utilisation du quota s'affiche. Réplication Tâches de réplication distante actives La page Tâches de réplication distante actives vous permet de surveiller toutes les tâches actives dans la grappe. Vous pouvez également afficher la liste des historiques de tâches (toutes les tâches non actives qui ont été exécutées sur le cluster depuis la dernière installation). Pour surveiller et afficher les tâches, sélectionnez : Surveiller→ Réplication NAS. La page Tâches de réplication distante actives s'affiche. Rapport de réplication distante La page Rapport de réplication distante vous permet d'afficher toutes les tâches non actives qui ont été exécutées sur la grappe depuis la dernière installation. Pour afficher la page du Rapport de réplication distante, sélectionnez : Surveiller→ Réplication NAS.Contrôle des événements du PowerVault NX3500 91 Contrôle des événements du PowerVault NX3500 Vous pouvez surveiller votre système Dell PowerVault NX3500 en détectant les événements normaux et anormaux au sein de votre système, à l'aide de l'utilitaire Event viewer (Visionneuse d'événements). Les recherches peuvent être prédéfinies sur des types d'événement spécifique tel que Actuel, Principal/Critique et Réplication distante. Pour ouvrir l'onget Event Viewer : 1 Cliquez sur Event viewer dans les onglets Admin afin d'accéder à la page d’Event viewer. 2 Choisissez une requête existante, ou créez-en une en cliquant sur Filtre dans la barre d'Action. Ce qui suit sont les requêtes (prédéfinies) par défaut : • En cours : affiche les événements les plus récents. • Critique-majeur : affiche les événements les plus essentiels au fonctionnement du système. • Réplication distante : affiche les événements liés à la sauvegarde des données. Lorsque vous cliquez sur une entrée (ligne) spécifique de la page d'Event viewer, une fenêtre Détails de l'événement s'ouvre, vous donnant plus d'informations sur cette entrée. Voici les champs susceptibles d'apparaître dans une requête.92 Contrôle des événements du PowerVault NX3500 Recherche d'événement L'utilitaire de recherche d'Event Viewer vous permet de rechercher des informations particulières sur votre PowerVault NX3500 dans le journal du système. Par exemple, si vous souhaitez déboguer un certain composant, et que vous voulez afficher tous les messages concernant ce composant. La recherche d'une chaîne, ou d'un certain service actuellement activé, sont d'autres exemples. Pour effectuer une recherche dans Event Viewer, sélectionnez une requête prédéfinie ou créez votre propre requête : 1 Cliquez sur Rechercher dans la barre d'action. La fenêtre Rechercher s'affiche. 2 Dans la case Rechercher, saisissez le mot en fonction duquel vous souhaitez effectuer la recherche (ce champ est obligatoire). 3 Dans la liste déroulante, sélectionnez Tout afin de faire la recherche dans toutes les colonnes d'Event Viewer. Sinon, sélectionnez une colonne spécifique afin de ne faire la recherche que dans cette colonne. Tableau 5-1. Event Viewer Champ Description ID d'événement L'identification de l'événement. Gravité Le niveau d'importance de l'événement. Date La date à laquelle l'événement s'est produit. Microsecondes Le moment, en microsecondes, auquel l'événement s'est produit après le démarrage du service. Sous-système Le nom du sous-système sur lequel l'événement s'est produit. Module Le module impliqué dans l'événement. PID (ID de processus) L'ID de processus. Résolu Indicateur de résolution de l'événement. Contexte Le contexte de l'événement Description Une brève description de l'événementContrôle des événements du PowerVault NX3500 93 4 À partir de l'option Direction, sélectionnez Haut ou Bas, afin d'effectuer la recherche dans le haut ou le bas de la (des) colonne(s). 5 Cochez la case à cocher Respecter la casse si vous souhaitez que votre recherche soit sensible à la casse. L'utilitaire de recherche met en surbrillance le premier événement correspondant à la casse sur la page en cours. Si la requête a plus d'une page, l'utilitaire de recherche ne fera la recherche que sur la page active. Lorsque vous cliquez sur une entrée (ligne) spécifique de la Liste d'événements, une fenêtre Détail de l'événement s'ouvre, vous donnant plus d'informations sur cette entrée. 6 Cliquez sur le bouton Rechercher suivant afin de rechercher le prochain élément de la liste d'Event Viewer, ou cliquez sur Annuler pour quitter l'utilitaire de recherche. Définition des requêtes Afin de surveiller votre système PowerVault NX3500, vous pouvez définir plusieurs requêtes et effectuer une recherche dans la base de données du journal PowerVault NX3500 en fonction de ces requêtes. Pour définir les requêtes, dans la barre d'action de la page Event Viewer cliquez sur Filtrer. Vous pouvez modifier, renommer ou supprimer les requêtes existantes en sélectionnant la requête spécifique et en cliquant sur le bouton droit de la souris. La page Créer une requête comprend les onglets suivants : • Afficher : offre des fonctions de filtrage. Pour plus d'informations, reportez-vous à l'aide en ligne. • Onglet Trier : vous permet de trier les champs que vous avez précédemment sélectionnés dans l'onglet Affichage. Pour plus d'informations, reportez-vous à l'aide en ligne. • Onglet Filtrage : vous permet de choisir les champs dans le cadre de votre recherche. Suivez les étapes ci-dessous pour définir une requête : 1 Cliquez sur Lancer la requête pour lancer la requête. Une fenêtre contextuelle vous invite à définir le nom de la requête. 2 Cliquez sur Fermer pour fermer la fenêtre Créer une requête.94 Contrôle des événements du PowerVault NX3500Utilisation des volumes, partages et quotas 95 Utilisation des volumes, partages et quotas L'onglet Accès des utilisateurs permet de définir et de gérer le PowerVault NX3500 du point de vue du client : Pour accéder aux paramètres d'Accès des utilisateurs, dans l'arborescence Admin, cliquez sur l'onglet Accès des utilisateurs. Tableau 6-1. Paramètres d'accès des utilisateurs Volumes NAS Les volumes du NAS sont des sous-ensembles du pool de stockage dotés de règles spécifiques permettant de contrôler l'allocation d'espace, la protection des données et le type de sécurité. Les volumes NAS peuvent être créés et configurés. Les administrateurs peuvent soit créer un volume NAS important qui consomme l'intégralité du pool NAS ou plusieurs volumes NAS. Quoi que vous décidiez, vous pouvez créer, redimensionner ou supprimer ces volumes NAS. Cette section décrit comment un administrateur attribue et déploie le stockage NX3500 à l'aide de volumes du NAS. Les volumes du NAS doivent être partagés (exportés) séparément pour être accessibles aux utilisateurs. Les utilisateurs doivent monter spécifiquement chaque partage. Champ Description Volumes NAS Configuration Permet d'ajouter et de supprimer des volumes du NAS. Partages Exportations NFS Affiche les exportations NFS pour chaque volume du NAS. Partages CIFS Affiche les partages CIFS pour chaque volume du NAS. Quota Valeur par défaut Permet de définir le quota par défaut par utilisateur et par groupe pour chaque volume du NAS. Groupe d'utilisateurs Affiche les paramètres de quota pour les quotas d'utilisateurs et de groupes.96 Utilisation des volumes, partages et quotas Figure 6-1. Volumes NASUtilisation des volumes, partages et quotas 97 Considérations d'utilisation Le choix de la définition de plusieurs volumes du NAS permet aux administrateurs d'appliquer à leurs données différentes stratégies de gestion, telles que Sauvegarde, Instantanés, quotas et style de sécurité. Quelle que soit la stratégie utilisée, le stockage est géré comme un pool de stockage unique et l'espace libre peut facilement être migré entre les volumes du NAS, en modifiant l'espace affecté au volume du NAS. Avant de choisir une stratégie, prenez en considération les facteurs suivants : • Exigences générales – Les volumes NAS sont logiques ; ils peuvent être aisément créés, supprimés ou modifiés (augmentés ou réduits) selon la capacité du système. – Le nom du volume NAS doit être composé d'un maximum de 230 caractères. Il doit comprendre des lettres, des chiffres et des traits de soulignement (_) et commencer par une lettre ou un trait de soulignement. – Vous pouvez créer autant de volumes virtuels que vous le souhaitez, cependant la capacité totale ne doit pas excéder la capacité de stockage totale. – Un seul volume peut occuper des données de divers types, si vous définissez plusieurs partages sur les volumes. – Il est possible de redimensionner un volume virtuel après l'avoir créé. – La taille minimum d'un volume NAS est de 20 Mo (ou si le volume a déjà été utilisé, la taille minimale correspond aux données stockées). – La taille maximale d'un volume NAS correspond à l'espace non alloué restant. • Exigences professionnelles : les exigences d'une entreprise ou d'une application en termes de séparation ou d'utilisation d'un seul volume doivent être prises en compte. Les volumes du NAS peuvent être utilisés pour affecter du stockage aux services à la demande, en utilisant le mécanisme de seuil pour informer les divers services lorsqu'ils approchent de la limite de l'espace disponible qui leur est alloué. • Instantanés : Chaque volume du NAS peut avoir une stratégie de planification d'instantanés dédiée afin de protéger au mieux le type de données qu'il contient.98 Utilisation des volumes, partages et quotas • Style de sécurité : dans les environnements à protocoles multiples, il peut être utile de séparer les données et de définir les volumes du NAS avec le style de sécurité UNIX pour les clients UNIX et NTFS pour les clients Windows. Cela permet à l'administrateur de faire correspondre le style de sécurité aux exigences professionnelles et aux différents modèles d'accès aux données. • Quotas : les quotas sont également définis par volume du NAS. Des stratégies de quotas différentes peuvent être appliquées aux différents volumes du NAS, permettant à l'administrateur de se concentrer sur la gestion des quotas lorsque cela est approprié. Voici certains exemples d'usage : opérations de copie, opérations de liste et opérations de déplacement. Le tableau 6-2 représente une organisation qui comprend plusieurs services. Cette figure illustre également la création de volumes NAS. Le solution adéquate dépend des exigences du client car les volumes NAS sont souples et peuvent être élargis ou réduits à la demande. Tableau 6-2. Exemple de volume NAS Service Contrôle de gestion d'accès préféré Instantanés Réplication Sauvegarde Clients CIFS ou NFS et combinaison lecture/ écriture (80/20 est standard) % de changement de données existantes par heure (1% et supérieur est Élevé) Post production NFS Par heure Non Toutes les semaines 20–20/80 1 % Administration et finances CIFS Non Non Toutes les semaines 10–50/50 Aucune Diffusion Combinaison Non Non Toutes les semaines 10–90/10 Aucune Appuyer CIFS Tous les jours Non Non 5–10/90 5 % (approximativement) Marketing CIFS Tous les jours Oui Non 5–50/50 AucuneUtilisation des volumes, partages et quotas 99 Solution 1 Créez cinq volumes NAS selon les services. L'administrateur divise de manière logique le stockage et la gestion en groupes fonctionnels. Dans ce scénario, les exigences des services sont assez différentes et prennent en charge la création logique de volumes NAS selon les services. Cette solution offre les avantages suivants : • La gestion logique des volumes NAS est aisée. • Les volumes NAS sont créés de manière à correspondre aux besoins exacts de chaque service. Désavantage de cette option : les volumes NAS deviennent difficiles à gérer si le nombre de services au sein de l'organisation augmente. Solution 2 Regroupez dans des volumes NAS les services dont les exigences de sécurité sont similaires. L'administrateur crée trois volumes NAS, un pour NFS, un pour CIFS et un autre pour les deux. Avantage : les volumes NAS fonctionnent séparément entre Windows et Linux. Cette solution présente les inconvénients suivants : • Tous les fichiers d'un volume NAS sont sauvegardés. • Des services superflus peuvent être fournis à certains services. Si un volume CIFS est créé pour sauvegarder les données des divers services de l'administration et des finances, les services de presse et juridique obtiendront également des sauvegardes, même s'ils n'en ont pas besoin. Solution 3 Les volumes NAS peuvent également être créés selon la fonction. Désavantage de cette solution : le mappage utilisateur est requis. Un utilisateur doit choisir un style de sécurité, NTFS ou UNIX, selon lequel le mappage adéquat pour les autres utilisateurs est défini. Gestion des volumes du NAS Vous pouvez afficher l'état actuel des volumes du NAS et supprimer ou modifier des volumes du NAS existants. Pour visualiser les volumes du NAS actuellement définis, sélectionnez Accès des utilisateurs→ Volumes du NAS→ Configuration. La liste des volumes du NAS s'affiche.100 Utilisation des volumes, partages et quotas Ajout d'un volume du NAS Pour ajouter un volume du NAS : 1 Cliquez sur Ajouter dans la barre Actions au-dessus de la liste des volumes du NAS. La page Ajouter un volume NAS s'affiche. 2 Entrez les paramètres du nouveau volume du NAS, puis cliquez sur Enregistrer les modifications pour créer le volume du NAS. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour rétablir les propriétés par défaut. Modification d'un volume du NAS Pour modifier les paramètres d'un volume CIFS particulier : 1 Cliquez sur un volume donné du NAS dans la liste des volumes du NAS. Les propriétés du volume du NAS sélectionné s'affichent. 2 Modifiez les paramètres au besoin, puis cliquez sur Enregistrer les modifications. REMARQUE : si vous modifiez l'espace alloué au volume du NAS, la nouvelle affectation sera limitée par l'espace qu'elle utilise (minimum) et l'espace disponible dans Dell PowerVault NX3500 (maximum). REMARQUE : notez également que tout exportation NFS, partage CIFS, réplication du NAS ou référence au volume du NAS à supprimer doit être supprimé avant la suppression d'un volume du NAS. Suppression d'un volume du NAS Pour supprimer un volume du NAS : 1 Assurez-vous que le volume du NAS n'est pas monté et avertissez les utilisateurs concernés qu'ils seront déconnectés. 2 Sélectionnez le volume du NAS particulier dans la liste des volumes du NAS, puis cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. Le volume du NAS sélectionné est supprimé. REMARQUE : la suppression d'un volume du NAS entraînera la suppression des fichiers et des répertoires de ce volume ainsi que de ses propriétés, c'est-à-dire les partages, définitions d'instantanés, etc... Une fois supprimé, le volume du NAS ne peut pas être restauré, sauf s'il est redéfini et restauré à partir d'une sauvegarde.Utilisation des volumes, partages et quotas 101 L'espace utilisé par ce volume NAS supprimé est récupéré en arrière-plan. REMARQUE : nous vous recommandons de définir un nouveau volume NAS après une courte durée. Partages et exportations L'accès des utilisateurs à l'espace du volume est réalisé en partageant les répertoires à l'aide d'exportations NFS et de partages CIFS. Gestion des exportations NFS Les exportations NFS fournissent un moyen efficace pour partager des fichiers et des données sur des réseaux UNIX/Linux. Les clients NFS ne peuvent monter que des répertoires qui ont été exportés. Pour gérer la liste des exportations NFS, dans l'onglet Accès des utilisateurs, sous Partages, sélectionnez Exportations NFS. La page Exportations NFS qui apparaît affiche la liste des exportations NFS actuellement définies. Ajout d'une exportation NFS à PowerVault NX3500 Pour ajouter une exportation NFS : 1 Cliquez sur Ajouter dans la barre Action. La page Ajouter une exportation NFS s'affiche. Elle comprend deux onglets : Général et Avancé. 2 Entrez les propriétés de la nouvelle exportation, puis cliquez sur Enregistrer les modifications pour enregistrer les paramètres de l'exportation. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres par défaut. Modification d'une exportation NFS Pour modifier les paramètres d'une exportation NFS donnée dans la liste des Exportations NFS : 1 Sélectionnez l'exportation NFS à modifier en cliquant sur son nom dans la liste. La page Modifier une exportation NFS s'affiche. 2 Modifiez les paramètres au besoin. Cette page contient les mêmes champs et les mêmes onglets que la page Ajouter une exportation NFS.102 Utilisation des volumes, partages et quotas 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour modifier l'exportation en fonction de vos changements. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres enregistrés au préalable. Suppression d'une exportation NFS Pour supprimer une exportation NFS, procédez comme suit : 1 Sélectionnez la case en regard de l'exportation NFS à supprimer. 2 Cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. Accès à l'aide de NFS A partir d'un shell situé sur un système client, utilisez la commande su pour vous connecter en tant que root et saisissez la commande suivante : mount -o rw,bg,hard,nointr,tcp,vers=3, timeo=2,retrans=10,rsize=32768,wsize=32768 :/ dossier local REMARQUE : les paramètres ci-dessus sont les paramètres recommandés. Il est possible de modifier le protocole en passant de tcp à udp, et la version de NFS de 3 à 2. Pour autoriser une connexion UDP, configurez les paramètres de pare-feu d'une des deux manières principales suivantes : • Réglez les paramètres de pare-feu de manière à ce que l'adresse IP source provienne de l'un des deux contrôleurs et non de l'adresse IP virtuelle (VIP) du client. • Ouvrez la plage de port UDP pour autoriser les ports en procédant comme suit : Nom de service Port FluidFS portmap 111 Statd 4000 à 4008 NFS 2049 à 2057 NLM (gestionnaire de verrouillage) 4050 à 4058 montage 5001 à 5009 Quota 5051 à 5059Utilisation des volumes, partages et quotas 103 Pour les connexions TCP, aucun paramètre spécial n'est nécessaire. Réglez les paramètres de pare-feu pour laisser toute communication passer par la connexion TCP. Gestion des partages CIFS Les partages CIFS offrent un moyen efficace de partager des fichiers et des données sur un réseau Windows. Affichage des propriétés et de l'état des partages CIFS Pour afficher des informations relatives aux partages CIFS existants : 1 Cliquez sur Accès des utilisateurs→ Partages→ Partages CIFS. 2 Sélectionnez un volume spécifique ou tous les volumes du NAS dans la liste Show CIFS Shares for NAS volumes (Afficher les partages CIFS pour les volumes du NAS). Ajout d'un partage CIFS Pour ajouter un partage CIFS : 1 Cliquez sur Accès des utilisateurs→ Partages→ Partages CIFS. 2 Dans la page Partage CIFS, cliquez sur Ajouter. 3 Cliquez sur Général pour définir les paramètres généraux du partage CIFS 4 Cliquez sur Avancé pour définir les paramètres avancés du partage CIFS. 5 Dans l'onglet Général, si vous avez sélectionné l'option Files should be checked for viruses (Vérifier que les fichiers ne contiennent pas de virus), cliquez sur Antivirus et définissez la stratégie d'antivirus. 6 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les paramètres de partage. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres par défaut. REMARQUE : ne tentez pas de créer un partage CIFS en utilisant la console Microsoft Management Console (MMC). Utilisez uniquement la console MMC pour définir les autorisations au niveau du partage (SLP). Voir « Définition de listes de contrôle des accès et d'autorisations des niveaux de partage sur FluidFS », à la page 104.104 Utilisation des volumes, partages et quotas Modification d'un partage CIFS Une fois que vous aurez déterminé si un partage CIFS est un répertoire d'accès général ou un répertoire basé sur les utilisateurs, vous ne pourrez plus modifier ce paramètre. Vous pourrez cependant modifier les paramètres d'accès général ou les paramètres du répertoire basé sur les utilisateurs. Pour modifier les paramètres d'un partage CIFS particulier : 1 Cliquez sur le partage CIFS à modifier. 2 Dans la page Modifier le partage CIFS, cliquez sur Général pour modifier les paramètres généraux du partage CIFS. 3 Cliquez sur Avancé pour modifier les paramètres avancés du partage CIFS. 4 Dans l'onglet Général, si vous avez sélectionné l'option Files should be checked for viruses (Vérifier que les fichiers ne contiennent pas de virus), cliquez sur Antivirus et modifiez la stratégie d'antivirus. 5 Cliquez sur Enregistrer les modifications pour enregistrer les paramètres du partage ou sur Revenir pour restaurer les paramètres antérieurs. Définition de listes de contrôle des accès et d'autorisations des niveaux de partage sur FluidFS Cette section fournit des informations relatives à la configuration de listes de contrôle des accès (ACL) et d'autorisations de niveau de partage (SLP) sur le système de fichiers Fluid File System (FluidFS). Il est recommandé que les administrateurs Windows respectent les meilleures pratiques telles que définies par Microsoft. Tant les ACL que les SLP sont pris en charge par FluidFS. Toutefois, les SLP sont limitées dans la mesure où elles ne traitent que les droits de contrôle total, modification et lecture pour tout utilisateur ou groupe donné. Compte administrateur de stockage CIFS Un compte d'administrateur de stockage CIFS local intégré permet principalement de configurer la propriété du partage CIFS. Ce compte peut aussi être utilisé pour définir les ACL lorsque le service NAS n'est pas joint à un domaine Active Directory. Ce compte intégré possède un mot de passe généré de manière aléatoire à des fins de sécurité. Vous devez modifier ce mot de passe avant de tenter de définir des ACL ou des SLP.Utilisation des volumes, partages et quotas 105 Configuration d'Active Directory FluidFS est en mesure de rejoindre un domaine Active Directory. Il peut pour ce faire utiliser le Gestionnaire du NAS ou le CLI. Pour plus d'informations, voir « Configuration du service Active Directory », à la page 143. Configuration des ACL ou des SLP sur un partage CIFS Lors de la création initiale d'un partage CIFS, le propriétaire du partage doit être modifié avant la définition de tout ACL ou avant toute tentative d'accès au partage. Si le PowerVault NX3500 est joint à un domaine Active Directory, les méthodes suivantes peuvent être utilisées pour définir des ACL. • En utilisant un compte de domaine Active Directory dont le groupe principal est défini en tant que groupe Administrateurs du domaine. • En adressant un lecteur réseau sur le partage CIFS sur lequel les ACL seront définis. Pour utiliser un compte de domaine Active Directory dont le groupe principal est défini en tant que groupe Administrateurs du domaine : 1 Ouvrez l'Explorateur Windows. Dans la barre d'adresse, tapez \\\C$. Cela vous offre un accès complet à tous les volumes du NAS et à leurs partages CIFS. Le volume du NAS est représenté sous forme de dossier. 2 Naviguez jusqu'à ce dossier et une liste de tous les partages CIFS pour ce volume NAS apparaît sous forme de dossiers. Cliquez avec le bouton droit sur un partage CIFS (dossier) et sélectionnez Propriétés dans le menu contextuel. 3 Cliquez sur l'onglet Sécurité, puis cliquez sur Avancé. 4 Cliquez sur l'onglet Propriétaire, puis sur l'onglet Modifier. 5 Cliquez sur Autres utilisateurs ou groupes…, et sélectionnez un compte utilisateur faisant partie du groupe d'utilisateurs administrateurs de domaine ou tout autre groupe global doté des droits de paramétrage d'ACL. 6 Assurez-vous que la case Remplacer le propriétaire sur les sous-conteneurs et les objets est cochée, puis cliquez sur Appliquer. 7 Cliquez sur Ok et revenez à la fenêtre Paramètres de sécurité avancés.106 Utilisation des volumes, partages et quotas Vous pouvez maintenant sélectionner l'onglet Autorisations et respecter les meilleures pratiques Microsoft pour attribuer les autorisations ACL aux utilisateurs et aux groupes en conséquence. REMARQUE : si vous avez défini les partages CIFS et NFS sur le même volume du NAS, vous verrez à la fois les partages NFS et CIFS à l'intérieur sous forme de dossiers. Soyez attentif lorsque vous définissez la propriété et les ACL et assurez-vous que ces opérations sont réalisées sur un partage CIFS et non sur une exportation NFS. Pour mapper un lecteur du réseau sur le partage CIFS sur lequel les ACL devront être définies : 1 Sélectionnez Se connecter sous un autre nom d'utilisateur. Lorsque vous y êtes invité, utilisez les coordonnées suivantes : \Administrateur Par défaut, le nom NetBios est CIFSStorage. S'il n'a pas été modifié, entrez CIFSStorage\Administrator. REMARQUE : vous pouvez modifier le nom NetBios dans le Gestionnaire du NAS en naviguant jusqu'à Gestion du système→ Authentification→ Identité du système. 2 Suivez l'ensemble d'instructions précédent pour définir le propriétaire du partage CIFS sur un compte d'utilisateur administrateur du domaine ou sur le groupe Administrateurs du domaine. 3 Une fois le propriétaire défini, annulez l'adressage du lecteur réseau. 4 Réadressez le lecteur réseau à l'aide d'un compte qui fait partie du groupe d'utilisateurs administrateurs de domaine sur lequelle cette propriété été définie précédemment. Respectez les meilleures pratiques Microsoft et attribuez les autorisations ACL aux utilisateurs et aux groupes en conséquence. Si le service NAS n'est pas joint à un domaine Active Directory, le compte d'administrateur CIFS intégré Administrateur doit être utilisé pour définir tous les ACL. Pour définir les SLP, utilisez la console MMC. REMARQUE : ne tentez pas de créer un partage CIFS à l'aide de la console Microsoft Management Console (MMC).Utilisation des volumes, partages et quotas 107 Accès à l'aide de CIFS Adressage à partir de Microsoft Windows Microsoft Windows propose plusieurs méthodes de connexion aux partages CIFS. Pour procéder à un adressage depuis Windows, sélectionnez l'une des options suivantes : Option 1 Ouvrez une invite de commande et exécutez la commande d'utilisation du réseau : net use : \\\ Option 2 1 Dans le menu Démarrer, sélectionnez Exécuter. La fenêtre Exécuter s'affiche. 2 Saisissez le chemin d'accès au partage PowerVault NX3500 auquel vous souhaitez vous connecter : \\VIP accès client >\. 3 Cliquez sur OK. La fenêtre de l'Explorateur s'affiche. Option 3 1 Ouvrez l'Explorateur Windows, choisissez Outils→ Adresser un lecteur réseau. La boîte de dialogue Adresser un lecteur réseau s'affiche. 2 Dans la liste déroulante Lecteur, sélectionnez n'importe quel lecteur disponible. 3 Saisissez le chemin d'accès dans le champ Dossier ou naviguez jusqu'au dossier partagé. 4 Cliquez sur Terminer.108 Utilisation des volumes, partages et quotas Option 4 REMARQUE : cette option vous permet de vous connecter au partager, mais pas de le mapper. 1 Sur le Bureau Windows, cliquez sur Voisinage réseau, puis localisez le serveur PowerVault NX3500. 2 Sélectionnez le serveur PowerVault NX3500 et double-cliquez dessus. 3 Dans la liste Partages CIFS, sélectionnez le partage auquel vous souhaitez vous connecter. Configuration des autorisations de niveau Partages CIFS La configuration des autorisations de niveau Partages (SLP) CIFS ne peut s'effectuer qu'à l'aide de la console Microsoft Management Console (MMC). Les administrateurs peuvent utiliser un fichier MMC prédéfini (.msc) depuis le menu Démarrer de Windows Server 2000/2003/2008 et ajouter un snap-in de dossier partagé pour se connecter au cluster PowerVault NX3500. La console MMC ne vous permet pas de choisir un utilisateur auquel vous connecter sur un ordinateur distant. Par défaut, elle utilise l'utilisateur connecté à la machine pour établir la connexion. Pour utiliser le bon utilisateur dans la connexion MMC : • Si le PowerVault NX3500 que vous tentez de gérer est joint à un répertoire Active Directory, connectez-vous à la station de gestion avec \Administrateur. • Avant d'utiliser la console MMC, connectez-vous à PowerVault NX3500 en utilisant l'adresse IP virtuelle du client dans la barre d'adresse de l'explorateur Windows. Connectez-vous avec le compte administrateur, puis connectez-vous à la console MMC. Si vous utilisez cette dernière méthode, vous devez d'abord redéfinir le mot de passe administrateur local. Voir « Réinitialisation du mot de passe administrateur local », à la page 109. Si aucun fichier MMC prédéfini n'existe : 1 Cliquez sur Démarrer→ Exécuter. 2 Tapez mmc et cliquez sur OK.Utilisation des volumes, partages et quotas 109 3 Cliquez sur Fichier→ Ajouter/Supprimer un snap-in. 4 Sélectionnez Dossiers partagés, puis cliquez sur Ajouter. 5 Dans la fenêtre Dossiers partagés, choisissez Un autre ordinateur et saisissez votre nom système PowerVault NX3500 (tel que configuré dans le DNS). Vous pouvez aussi utiliser l'adresse VIP de l'accès clients. 6 Cliquez sur Terminer. La nouvelle arborescence des partages apparaît dans la fenêtre Racine de la console. 7 Cliquez avec le bouton droit sur le partage de votre choix et choisissez Propriétés pour définir les autorisations de niveau partage. 8 Dans la fenêtre Propriétés du partage, choisissez l'onglet Autorisation du partage. Suppression d'un partage CIFS Pour supprimer un partage CIFS : 1 Cochez la case en regard du partage CIFS à supprimer. 2 Cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. REMARQUE : la suppression d'un partage CIFS n'entraîne pas la suppression des fichiers et des dossiers. Pour comprendre la manière de gérer cette configuration au mieux, voir « Définition de listes de contrôle des accès et d'autorisations des niveaux de partage sur FluidFS », à la page 104. Réinitialisation du mot de passe administrateur local REMARQUE : au cours de l'installation, un mot de passe aléatoire est généré. Redéfinissez le mot de passe. Pour réinitialiser le mot de passe administrateur local : 1 Connectez-vous au Gestionnaire NAS. 2 Gestion du système→ Authentification→ Utilisateurs locaux. 3 Choisissez l'utilisateur Administrateur. 4 Choisissez Modifier le mot de passe. Vous pouvez maintenant utiliser l'utilisateur Administrateur pour parcourir la console MMC, comme décrit ci-dessus. On parle également parfois d'administrateur CIFS local.110 Utilisation des volumes, partages et quotas Quotas Cette section passe en revue la gestion des quotas PowerVault NX3500 pour un utilisateur ou un groupe sur un volume spécifique. Les valeurs de quota sont toujours liées à un volume spécifique et sont indiquées en unités de Mo. Quotas par défaut Pour gérer les quotas par défaut d'un volume, choisissez Accès des utilisateurs→ Quota→ Par défaut. La page Quota par défaut s'affiche avec une boîte de dialogue déroulante pour chaque volume. Les informations suivantes sont fournies pour chaque entrée : Le quota par défaut peut être remplacé par des quotas spécifiques à l'utilisateur ou au groupe. Quotas spécifiques à l'utilisateur ou au groupe Pour ajouter, modifier ou supprimer un quota d'utilisateur ou de groupe spécifique, choisissez Accès des utilisateurs→ Quota→ Utilisateur/Groupe. La page Quota d'utilisateur/de groupe s'affiche avec une boîte de dialogue déroulante pour chaque volume. Les quotas spécifiques à l'utilisateur/au groupe remplacent les quotas par défaut. Toutes les règles de quotas s'appliquent uniquement au volume NAS spécifique sélectionné. Tableau 6-3. Quotas par défaut Champ Description Volume du NAS Le volume du NAS utilisé pour définir une règle de quotas par défaut Quota par défaut par utilisateur Le nombre de Mo auquel un utilisateur est limité ou illimité Alerter l'administrateur lorsque le quota atteint Le nombre de Mo après lequel une alerte est envoyée à l'administrateur, ou désactivé Quota par défaut par groupe Le nombre de Mo auquel un groupe est limité ou illimité Alerter l'administrateur lorsque le quota atteint Le nombre de Mo après lequel une alerte est envoyée à l'administrateur, ou désactivéUtilisation des volumes, partages et quotas 111 Types de quota • Utilisateur : quota par utilisateur. • Tout le groupe : quota total pour l'ensemble du groupe. • Tout utilisateur dans le groupe : quota par utilisateur pour tout utilisateur appartenant au groupe. Ajout d'un quota Pour ajouter un quota : 1 Cliquez sur Ajouter dans la barre Actions pour ajouter un quota d'utilisateur ou de groupe. La page Créer un quota apparaît. 2 Sélectionnez le volume et le type de quota, puis fournissez toutes les informations pertinentes lorsque vous y êtes invité. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer la définition du nouveau quota. 4 Cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres par défaut. Modification d'un quota Pour modifier un quota existant : 1 Cliquez sur le Groupe/Utilisateur spécifique dans la page Quota d'utilisateur/de groupe. La page Modifier un quota apparaît. 2 Modifiez les règles de quota au besoin, puis cliquez sur Enregistrer les changements. Suppression d'un quota Pour supprimer une règle de quota : 1 Sélectionnez la case en regard de la règle de quota en question. 2 Cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. La règle de quota sélectionnée est supprimée de la liste.112 Utilisation des volumes, partages et quotasProtection des données sur PowerVault NX3500 113 Protection des données sur PowerVault NX3500 La protection des données constitue une partie importante et intégrale de toute infrastructure de stockage. La protection des données sur votre PowerVault NX3500 se fait de différentes manières telles par la réplication, la sauvegarde des données en utilisant une DMA (Application de gestion des données) et ainsi de suite. Ce chapitre explique comment installer et gérer la réplication sur un système Dell PowerVault NX3500 ou sur plusieurs systèmes PowerVault NX3500. Il décrit également comment sauvegarder et restaurer des données ainsi que les protéger contre des attaques de virus. Tableau 7-1. Options de protection des données Champ Description Instantanés Stratégies Vous permet d'afficher ou de modifier stratégie d'instantané et la planification d'un volume NAS. Liste Affiche les instantanés dans le cas des volumes NAS. Restaurer Vous permet de restaurer un volume NAS à son contenu exact au moment où un instantané a été pris. Réplication Partenaires de réplication Affiche les systèmes de confiance définis comme partenaires de réplication. Réplication NAS Vous permet d'ajouter la stratégie de réplication et la planification des volumes NAS.114 Protection des données sur PowerVault NX3500 Réplication La réplication s'utilise dans divers scénarios pour atteindre différents niveaux de protection de données. Quelques-uns de ces scénarios incluent : • Sauvegarde et restauration rapide : conservation de copies entières de données contre la perte et la corruption de données, ou les erreurs d'utilisateurs. • Récupération après sinistre : miroir des données à des emplacements distants pour un basculement. • Accès des données à distance : les applications permettent l'accès aux données écrites en symétrie en mode lecture-seule ou lecture-écriture. • Migration des données en ligne : réduire les temps d'arrêt liés à la migration des données. Réplication NAS La réplication utilise la technologie de l'instantané dans le système de fichiers PowerVault NX3500. Après la première réplication, seuls les deltas sont répliqués. Cela permet une réplication plus rapide et une utilisation plus efficace des cycles UC. Cela permet aussi de réduire la superficie de stockage tout en conservant la cohérence des données consistent. NDMP Configuration NDMP Vous permet d'activer les sauvegardes, d'ajouter et de supprimer un serveur de sauvegarde ; de modifier le mot de passe de sauvegarde, le nom d'utilisateur, et le port client NDMP. Tâches actives de NDMP Affiche toutes les tâches de sauvegarde et/ou de restauration actives. Antivirus Hôtes antivirus Vous permet d'ajouter et de supprimer des hôtes antivirus ainsi que le port ICAP correspondant. Tableau 7-1. Options de protection des données Champ DescriptionProtection des données sur PowerVault NX3500 115 La réplication se base sur le volume et peut être utilisée pour répliquer des volumes sur le même système PowerVault NX3500 (voir figure 7-1) ou sur un volume sur un autre système PowerVault NX3500 (voir figure 7-2). Lors de la réplication d'un volume sur un autre système PowerVault NX3500, l'autre système doit être configuré en tant que partenaire de réplication. Lorsqu'une relation de partenaire est établie, la réplication est bidirectionnelle. Un système pourrait conserver des volumes cibles pour l'autre système ainsi que des volumes source pour répliquer dans cet autre système. Les données de réplication passent par un tunnel ssh sécurisé d'un système à l'autre dans le réseau client. Une stratégie de réplication peut être définie de sorte à s'exécuter à plusieurs dates programmées ainsi qu'à la demande. Toutes les configurations du système (quotas utilisateur, stratégie d'instantané, etc.) sont stockées sur chaque volume. Lorsqu'un volume est répliqué, le volume cible détient des informations identiques. Lors de la suppression d'une stratégie de réplication, une option est proposée pour le transfert de la configuration du volume. Figure 7-1. Réplication locale Volume source (RW) Volume cible (RO)116 Protection des données sur PowerVault NX3500 Figure 7-2. Réplication de partenaire Activation de la réplication Après l'achat d'une clé, les clients peuvent activer la réplication en utilisant la syntaxe suivante : system general licensing set replication XXXXXXX Configuration d'un partenaire de réplication À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Réplication→ Partenaires de réplication. Dans la barre Actions, cliquez sur Ajouter et saisissez le VIP de gestion du stockage en réseau NAS pour le partenaire distant sur lequel vous souhaitez répliquer. Ajoutez les références d'un admin sur le système distant afin d'ajouter le partenaire. Sur le système distant, le système source devient désormais également un partenaire. Il s'agit d'une confiance de réplication bidirectionnelle. Les volumes source et les volumes cible peuvent être situés sur l'un ou l'autre système. Volume cible (RO) Volume source (RW) Réseau LAN ou ClientProtection des données sur PowerVault NX3500 117 Ajout d'une stratégie de réplication À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Réplication→ Réplication NAS. Ajoutez une stratégie en cliquant sur le bouton Ajouter. Une stratégie peut être une réplication locale ou distante d'un volume. Pour la réplication locale, choisissez le serveur local comme système de destination. Gestion des stratégies de réplication Pour gérer une stratégie de réplication (locale ou distante), accédez au Gestionnaire NAS ou à la CLI. Une planification peut être réglée à des intervalles horaires, quotidiens ou hebdomadaires. Vous pouvez également choisir de répliquer un volume à la demande. Étant donné que la réplication peut ralentir le trafic clients, il est conseillé d'échelonner les plans de réplication ou de fixer l'horaire de réplication à un moment où le système n'est pas surchargé. Lorsqu'une stratégie est active, le volume cible est en lecture seule pour tous les clients. Aucune écriture ne peut être effectuée sur ce volume cible car il est un miroir du volume source. À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Réplication→ Réplication NAS. Cliquez sur l'hyperlien dans le système source afin de modifier une stratégie de réplication ou cliquez sur Ajouter pour en créer une. Suppression d'une stratégie de réplication Lors de la suppression d'une stratégie de réplication, les deux volumes contiennent la configuration système du système source. Le transfert de la configuration source sur le volume du système cible est facultatif. Cette configuration comprend les utilisateurs, les quotas, les stratégies de clichés instantanés, le style de sécurité et autres propriétés. Cochez la case à cocher adéquate lors de la suppression, afin de transférer toutes les propriétés. Cette option est utile en cas de récupération après sinistre. REMARQUE : si la règle de récupération est supprimée du système de volume cible, un avertissement est émis et la règle doit aussi être supprimée du système source. À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Réplication→ Réplication NAS. Cliquez sur l'hyperlien dans le système source afin de modifier une stratégie de réplication.118 Protection des données sur PowerVault NX3500 Suppression d'un partenaire de réplication Lors de la suppression d'un partenaire de réplication, assurez-vous que les deux systèmes sont en marche. Si l'un des systèmes est en panne ou inaccessible, un message d'avertissement s'affiche. Cet avertissement est affiché uniquement pour information. Dès que le système en panne ou inaccessible fonctionne de nouveau, il faut supprimer le partenaire de réplication de ce système. Si les deux systèmes sont en marche, il faut supprimer le partenaire de réplication des deux systèmes. À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Réplication→ Partenaires de réplication. Cliquez sur la case à cocher en regard du Nom du partenaire de réplication, puis cliquez sur Supprimer. Gestion des instantanés Instantanés La technologie d'instantanés crée un point de sauvegarde, dans le temps, des données qui résident sur un volume. Diverses stratégies de création d'instantané peuvent être configurées. Ces stratégies comprennent le moment auquel un instantané doit être pris, le nombre d'instantanés à conserver, et la quantité d'espace du volume NAS qui peut être utilisée avant la suppression d'instantanés. Les instantanés se basent sur un ensemble de changements. Lorsque le premier instantané d'un volume NAS est créé, tous les instantanés créés après l'instantané de base sont un delta de l'instantané précédent. Activation des instantanés Les instantanés sont une fonctionnalité sous licence. Les clients reçoivent une clé pour activer les instantanés à l'aide de la CLI. La syntaxe est la suivante : system general licensing set snapshots XXXXXXX Création d'un instantané (sans stratégie) Pour créer un instantané : 1 À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Instantanés→ Liste. 2 Créez un instantané en cliquant sur le bouton Créer. 3 Sélectionnez le volume NAS dans le menu déroulant et donnez un nom unique à l'instantané.Protection des données sur PowerVault NX3500 119 Ajout ou modification d'une stratégie d'instantané À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Instantanés→ Liste. Ajoutez ou modifiez une stratégie d'instantané en sélectionnant le volume NAS approprié dans le menu déroulant. Cette page propose plusieurs options. • Alerter l'administrateur : envoie une alerte à l'administrateur lorsque l'espace occupé par les instantanés atteint un certain pourcentage de la taille totale du volume. • Périodique, Horaire, Quotidien, ou Hebdomadaire : ces options peuvent être combinées afin de définir des planifications spécifiques. Chaque option a également un certain nombre d'instantanés à conserver. Il est donc recommandé de garder ce nombre aussi bas que possible étant donné que la création d'instantanés impacte les performances du système. Accès aux instantanés Après la création d'un instantané, vous pouvez accéder à un dossier spécial depuis l'exportation ou le partage. Accédez au dossier spécial depuis UNIX sous le répertoire appelé .snapshots sous chaque exportation NFS. Accédez au dossier spécial depuis Microsoft Windows sous le répertoire .snapshots de chaque partage. (Cela fait partie intégrale des copies miroir et active les versions précédentes.) Les instantanés gardent le même style de sécurité que le fichier Actif. Ainsi, même en utilisant les instantanés, les utilisateurs pourront accéder à leurs fichiers uniquement, selon les autorisations existantes. Lorsque l'on accède à un instantané, les données disponibles sont au niveau du partage spécifique et de ses sous-répertoires, assurant ainsi que les utilisateurs n'accèdent à aucune autre partie du système de fichiers.120 Protection des données sur PowerVault NX3500 Restauration des données La restauration des données peut s'effectuer de deux façons : • Copier-coller : restaurations de fichiers individuels En cas de suppression ou de modification accidentelle de fichier, si vous souhaitez les restaurer, accédez au répertoire d'instantané de l'exportation ou du partage NFS actuel, recherchez l'instantané requis (selon sa date de création), puis copiez le fichier dans son emplacement d'origine. Cette méthode est particulièrement utile dans le cadre d'activités de restauration de fichiers individuels. • Restauration d'un volume NAS depuis un instantané Si vous devez restaurer un volume dans son intégralité (en cas d'erreur d'application ou d'attaques de virus) où l'action copier-coller de quantités importantes de données prend beaucoup de temps, le volume NAS peut être restauré dans son intégralité. Restauration d'un volume NAS depuis un instantané 1 À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Instantanés→ Restaurer. 2 Sélectionnez le volume NAS à récupérer ainsi qu'un nom de révision d'instantané à rétablir. Toutes les données écrites sur le volume après la prise d'instantané récupéré sont supprimées. Un instantané du volume pris après l'instantané rétabli sera également supprimé. Suppression d'un instantané À partir du Gestionnaire NAS, accédez à Protection des données→ Instantanés→ Liste. Cochez la case en regard du nom d'instantané à supprimer, puis cliquez sur le bouton Supprimer.Protection des données sur PowerVault NX3500 121 Sauvegarde et restauration de données Nous vous recommandons d'effectuer une sauvegarde de vos données à intervalles réguliers. Le système PowerVault NX3500 prend en charge la sauvegarde et la restauration des données à l'aide du protocole NDMP (Network Data Management Protocol -Protocole de gestion des données réseau). Un agent NDMP installé sur le PowerVault NX3500 garantit que les données stockées sur celui-ci peuvent être sauvegardées et restaurées à l'aide de la norme du secteur DMA (Application de Gestion des Données) qui prend en charge le protocole NDMP, sans qu'il soit besoin d'installer des agents spécifiques au vendeur sur le serveur NAS. Préalablement aux opérations de sauvegarde et de restauration, une DMA doit être configurée afin de pouvoir accéder au serveur NAS grâce au réseau LAN ou client. PowerVault NX3500 n'utilise pas d'adresse dédiée pour les opérations de sauvegarde ; toute adresse de réseau LAN ou client configurée peut être utilisée pour les opérations de sauvegarde et de restauration.122 Protection des données sur PowerVault NX3500 Figure 7-3. Sauvegarde et restauration de données Connexion homologue (Réseau interne A) Réseau client Connexion de gestion depuis la matrice MD Réseau iSCSI (Réseau interne B)Protection des données sur PowerVault NX3500 123 Les sauvegardes NDMP sur PowerVault NX3500 sont effectuées à l'aide du réseau LAN ou client. La DMA doit être configurée pour accéder à l'un des VIP clients (ou un nom DNS) du cluster PowerVault NX3500. Le PowerVault NX3500 ne prend pas en charge d'adresse IP de sauvegarde dédiée configurée sur le réseau LAN ou client. Toutes les adresses IP virtuelles configurées sur le réseau LAN ou client peuvent être utilisées par le logiciel de sauvegarde afin de prendre des sauvegardes et effectuer des restaurations. Le système NAS PowerVault NX3500 fournit une interface utilisateur générique afin d'activer l'agent NDMP et est programmé pour travailler indépendamment de l'agent NDMP installé. Applications prises en charge Le PowerVault NX3500 est homologué pour un fonctionnement avec les DMA suivantes : • Symantec BackupExec 2010R3 • Symantec NetBackup 7.0 ou version ultérieure • CommVault Simpana 9.0 ou version ultérieure Activation de la prise en charge NDMP Pour activer la prise en charge NDMP : 1 À partir du Gestionnaire NAS, cliquez sur Protection des données→ NDMP→ Configuration NDMP. La page Configuration de l'agent NDMP s'affiche. 2 Select Activer NDMP. 3 Saisissez l'adresse IP du serveur DMA. REMARQUE : les noms DNS ne sont pas pris en charge. 4 Cliquez sur Enregistrer les changements.124 Protection des données sur PowerVault NX3500 Modification du mot de passe NDMP Un nom d'utilisateur et un mot de passe sont requis lors de la configuration d'un serveur NDMP dans la DMA. Le nom d'utilisateur est backup_user et ne peut pas être modifié. Pour modifier le mot de passe NDMP : 1 Cliquez sur Protection des données→ NDMP→ Configuration NDMP. 2 Cliquez sur Modifier le mot de passe utilisateur de sauvegarde. 3 Saisissez le mot de passe admin et le nouveau mot de passe pour backup_user. 4 Cliquez sur Enregistrer les changements. Modification de la Liste des serveurs de DMA Afin de prendre une sauvegarde NDMP du système NAS PowerVault NX3500, le serveur de l'Application de sauvegarde (DMA) doit être inclus dans la liste blanche des serveurs de DMA. Pour ajouter un serveur DMA à la liste : 1 Cliquez sur Protection des données→ NDMP→ Configuration NDMP. 2 Saisissez l'adresse IP du serveur DMA dans le champ serveur DMA vide. Les noms DNS ne sont pas pris en charge. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements. 4 Si aucun champ vide n'est disponible, cliquez sur le bouton Ajouter un serveur DMA dans l'onglet Action et accédez à l’étape 2. Pour supprimer un serveur DMA de la liste : 1 Cliquez sur Protection des données→ NDMP→ Configuration NDMP. 2 Cochez la case en regard du serveur DMA à supprimer. 3 Cliquez sur Supprimer un serveur DMA dans la barre Action. REMARQUE : la suppression du serveur DMA de la liste blanche n'interrompt pas l'opération de sauvegarde/restauration déjà en cours vers/depuis ce serveur DMA.Protection des données sur PowerVault NX3500 125 Spécification du volume NAS pour la sauvegarde La plupart des applications de sauvegarde dressent automatiquement la liste des volumes disponibles à sauvegarder. Dans Symantec NetBackup 7.0 vous pouvez saisir manuellement le chemin d'accès au volume. Le système PowerVault NX3500 présente les volumes de sauvegarde avec le chemin d'accès suivant : /mnt/backup/ est le nom exact, tel qu'il apparaît dans l'interface utilisateur. Affichage des tâches NDMP actives Toutes les opérations de sauvegarde ou de restauration actuellement traitées par PowerVault NX3500 peuvent être être affichées sur la page des tâches actives de NDMP, sous Protection des données→ NDMP ou Surveiller→ NDMP. Pour chaque session, les informations suivantes s'affichent. • ID de Session : identifiant unique pour cette session. • Initiateur DMA : adresse IP de DMA qui a lancé cette session. • Contrôleur : contrôleur qui traite la session. • Commencé le : horodatage de la création de la session. • Chemin d'accès : chemin d'accès sauvegardé ou restauré par la session. • Type de tâche : type d'une session. Les types valides sont DATA_RESTORE et DATA_BACKUP. Annulation d'une tâche NDMP active Vous pouvez annuler une tâche NDMP active. Pour annuler une tâche NDMP active : 1 Accédez au Gestionnaire NAS et cliquez sur Protection des données→ Tâches actives NDMP. 2 Cochez la case en regard de la session à annuler. 3 Cliquez sur Arrêter la tâche NDMP active. Plusieurs sessions peuvent être sélectionnées en même temps.126 Protection des données sur PowerVault NX3500 Éléments à considérer pour la conception NDMP • Utilisez le nom DNS pour le serveur NDMP lors de la définition de sauvegarde dans le DMA afin que l'équilibrage de charge soit utilisé. • Limitez le nombre de tâches de sauvegarde simultanées à une par contrôleur pour effectuer rapidement le transfert de données. • Votre solution ne prend en charge que des sauvegardes tri-directionnelles, tandis que le serveur DMA sert de médiateur pour le transfert de données entre le serveur NAS et le périphérique de stockage. Assurez-vous que le serveur DMA dispose de bande passante suffisante. Utilisation des applications antivirus Présentation Afin de protéger des virus les fichiers écrits depuis les clients CIFS, le Dell PowerVault NX3500 intègre un logiciel antivirus conforme ICAP, standard dans le secteur. Applications prises en charge L'hôte antivirus doit exécuter Symantec ScanEngine 5.2, qui est compatible ICAP. Ajout d'hôtes antivirus Pour activer l'option Antivirus : 1 Cliquez sur Protection des données→ Antivirus→ Hôtes antivirus. La page Configuration de l'hôte antivirus s'affiche. 2 Saisissez les adresses IP de l'hôte antivirus ainsi que les numéros de port de tous les hôtes antivirus. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements.Protection des données sur PowerVault NX3500 127 Activation de la prise en charge antivirus par partage CIFS La prise en charge antivirus est disponible sur une base par partage CIFS. 1 Cliquez sur Accès utilisateur→ Partages→ Partages CIFS. 2 Cliquez sur le partage CIFS pour lequel vous souhaitez activer la prise en charge antivirus. 3 Cochez la case Les fichiers doivent être vérifiés pour les virus au bas de la page. 4 Cliquez sur le lien Antivirus qui apparaît en haut de la page à côté de Général et Avancé. 5 Configurez le comportement de gestion des fichiers infectés par un virus (facultatif). 6 Configurez les fichiers pour lesquels la présence de virus doit être vérifiée (facultatif). 7 Configurez la liste d'exclusion (facultatif). 8 Cliquez sur Enregistrer les changements.128 Protection des données sur PowerVault NX3500Gestion du PowerVault NX3500 129 Gestion du PowerVault NX3500 Vous pouvez visualiser et définir des informations générales concernant le système, configurer le système de fichiers et les paramètres du réseau et définir les protocoles requis via l'onglet Gestion du système. Vous pouvez aussi configurer les paramètres d'authentification. Pour accéder aux options de Gestion du système, lancez le Gestionnaire NAS PowerVault. Cliquez sur l'onglet Gestion du système. La page Informations générales s'affiche. Tableau 8-1. Options de gestion du système Champ Description Généralités Informations sur le système Affiche la version, l'ID et le nom du système. Administrateurs Permet d'ajouter, de supprimer et de déverrouiller l'accès des administrateurs. Configuration horaire Permet de définir le fuseau horaire, le serveur NTP et la date et l'heure actuelles. Réseau Configuration réseau Permet de définir l'adresse IP de votre passerelle par défaut, de votre réseau LAN ou MTU Client, ainsi que la méthode d'équilibrage de la charge. Sous-réseaux Permet d'ajouter, de modifier et de supprimer des sous-réseaux. Connexions client Affiche les connexions pour chaque protocole et chaque contrôleur. Permet la migration des connexions utilisateur vers un contrôleur. Configuration du DNS Permet de définir l'adresse IP et le suffixe du serveur DNS. Voies statiques Permet d'ajouter des voies statiques.130 Gestion du PowerVault NX3500 Protocoles Configuration du CIFS Permet de configurer votre protocole CIFS, la manière dont les utilisateurs s'identifient est authentifiée, la page de code DOS et le jeu de caractères UNIX. Authentification Base de données de gestion des identités Permet de définir la base de données des identités UNIX, le domaine NIS, les serveurs NIS ou la configuration LDAP. Identité du système Permet de définir le nom du système, le nom du netbios, le nom de domaine complet, le contrôleur de domaine ou le nom du groupe de travail. Utilisateurs locaux Permet d'ajouter, de modifier et de supprimer des utilisateurs locaux. Groupes locaux Permet d'ajouter, de modifier et de supprimer des groupes locaux. Mappage des utilisateurs Permet de sélectionner s'il faut mapper automatiquement les utilisateurs dans Active Directory vers des utilisateurs du référentiel d'utilisateurs UNIX et vice versa. Permet de mapper un compte invité. Configuration de la surveillance Configuration de l'e-mail Permet de configurer les e-mails d'événement, de définir l'adresse électronique, la taille maximale des e-mails et le temps d'attente maximum. Configuration SNMP Permet de définir le contact du système, l'emplacement du système, la communauté de lecture, le destinataire de l'interruption et la gravité maximale de l'interruption. Tableau 8-1. Options de gestion du système (suite) Champ DescriptionGestion du PowerVault NX3500 131 Gestion du système Vous pouvez réaliser les opérations de gestion sur le cluster à l'aide du Gestionnaire NAS. Une adresse IP virtuelle de gestion NAS est requise pour accéder au Gestionnaire NAS. Cette adresse IP permet de gérer le cluster comme une entité unique. Les adresses IP supplémentaires sont requises pour les contrôleurs individuels dans le système et pour le système. Ces adresses IP ne doivent pas être accessibles directement aux les clients. Maintenance Arrêt/démarrage du système Permet de démarrer, d'arrêter ou de procéder à un arrêt méthodique du système. Restauration de la configuration des volumes du NAS Permet de restaurer la configuration des volumes du NAS après avoir sélectionné les paramètres à restaurer. Restauration de la configuration système Permet de restaurer la configuration système du NAS après avoir sélectionné les paramètres à restaurer dans l'ensemble du système. Assistant Démarrage de la configuration Permet d'exécuter l'Assistant de configuration qui vous guide à travers les étapes d'intégration du système NAS à votre environnement. Format du système de fichiers Exécute la recherche des contrôleurs, des LUN affectés et permet de formater les LUN. Ajouter des LUN Exécute la recherche des contrôleurs, des LUN affectés et vous permet d'ajouter des LUN au système. Tableau 8-1. Options de gestion du système (suite) Champ Description132 Gestion du PowerVault NX3500 Gestion de l'accès des clients La page Sous-réseaux vous permet de définir une ou plusieurs adresses IP via lesquelles les clients pourront accéder aux partages et aux exportations du système. Si votre réseau est routé, nous vous recommandons de définir plus d'une adresse IP virtuelle. Vous pouvez définir plusieurs sous-réseaux afin de permettre aux clients d'accéder à PowerVault NX3500 directement et non via un routeur. Configurez un seul nom sur vos serveurs DNS pour chaque sous-réseau, afin de permettre l'équilibrage de la charge entre ces adresses IP. REMARQUE : toutes les adresses IP virtuelles doivent être valides sur les réseaux alloués par l'administrateur système du site. La page Sous-réseaux vous permet également de mettre à jour les plages d'adresses IP utilisées en interne par le système, à des fins de gestion et d'interconnexion. Vous pouvez afficher la configuration actuelle des sous-réseaux du système, ajouter de nouvelles informations de sous-réseau ou modifier des sous-réseaux existants. Configurez un seul nom sur vos serveurs DNS pour chaque sous-réseau, afin de permettre l'équilibrage de la charge entre ces adresses IP. Le nombre total d'adresses IP à service NAS dépend du mode de liaison pour le service NAS : • Pour ALB (Adaptive Load Balancing - Équilibrage de charge adaptatif), spécifiez deux adresses IP multipliées par le nombre de nœuds NAS. Pour le service NAS PowerVault NX3500, spécifiez quatre adresses IP à service NAS. • Pour LACP (IEEE 802.3), spécifiez une adresse IP multipliée par le nombre de nœuds NAS. Vous n'avez besoin que d'une seule adresse IP pour chaque nœud car les deux interfaces réseau client de chaque nœud sont liées ensemble. Pour le service NAS PowerVault NX3500, spécifiez deux adresses IP à service NAS. REMARQUE : si vous choisissez LACP, assurez-vous de configurer la liaison LACP dans les commutateurs client. Créez une liaison LACP pour les ports de commutation auxquels les deux interfaces client d'un nœud sont connectées et répétez cette procédure pour chaque nœud.Gestion du PowerVault NX3500 133 Affichage des sous-réseaux définis Pour afficher les sous-réseaux définis, cliquez sur Gestion du système→ Réseau→ Sous-réseaux. Modification d'un sous-réseau Pour modifier un sous-réseau : 1 Sélectionnez un sous-réseau spécifique dans la liste des sous-réseaux. Les propriétés du sous-réseau sélectionné sont affichées. 2 Modifiez les paramètres au besoin. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les paramètres du volume NAS, ou sur Revenir pour rétablir les propriétés enregistrées antérieurement. REMARQUE : vous ne pouvez pas renommer le sous-réseau principal ni tout sous-réseau interne (Interconnexion et Gestion). Si vous devez mettre à jour les adresses IP d'un sous-réseau interne, vous devez arrêter le système de fichiers avant d'éditer les adresses IP de votre choix. Suppression d'un sous-réseau Pour supprimer un sous-réseau, sélectionnez le sous-réseau spécifique dans la liste des sous-réseaux et cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. Le sousréseau sélectionné est supprimé. REMARQUE : vous ne pouvez pas supprimer le sous-réseau principal ni tout sousréseau interne (Interconnexion et Gestion).134 Gestion du PowerVault NX3500 Gestion des utilisateurs administrateurs Pour gérer les utilisateurs administrateurs : 1 Dans le Gestionnaire NAS, choisissez Gestion du système→ Général→ Administrateurs. La page Administrateurs qui apparaît affiche la liste des administrateurs actuellement définis. 2 Cliquez sur un administrateur répertorié dans la colonne Nom d'utilisateur pour afficher les propriétés de cet administrateur spécifique. Ajout d'un administrateur Lors de la définition d'un administrateur, vous spécifiez le niveau d'autorisation de l'administrateur. Les niveaux d'autorisation sont prédéfinis dans le système. Les niveaux d'autorisation définis sont les suivants : • Administrateur • Visualisation uniquement Le niveau d'autorisation définit l'ensemble d'actions que l'utilisateur peut réaliser à ce niveau. Pour ajouter un administrateur : 1 Cliquez sur Ajouter dans la barre Actions pour ajouter un administrateur à la liste. 2 Cliquez sur Filtres pour définir des règles de filtre pour les interruptions SNMP. 3 Définissez la gravité minimale des interruptions qui seront envoyées pour différentes catégories d'interruption. L'option par défaut est d'envoyer des interruptions majeures pour toutes les catégories. 4 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les informations saisies. Les nouveaux paramètres de l'administrateur sont enregistrés par le système. 5 Cliquez sur Revenir pour rétablir les paramètres antérieurs.Gestion du PowerVault NX3500 135 Modification du mot de passe de l'administrateur Pour modifier le mot de passe de l'administrateur : 1 Cliquez sur un administrateur répertorié dans la colonne Nom d'utilisateur de la liste Administrateur. Les propriétés de l'administrateur sélectionné sont affichées. 2 Cliquez sur Modifier le mot de passe dans la barre Actions. La fenêtre Modifier le mot de passe s'affiche. 3 Suivez les instructions pour modifier le mot de passe. Modification d'un administrateur Pour modifier un administrateur : 1 Cliquez sur un administrateur répertorié dans la colonne Nom d'utilisateur de la liste Administrateur. Les propriétés de l'administrateur sélectionné sont affichées. 2 Modifiez les propriétés au besoin, à l'exception du nom d'utilisateur. Modification des règles de filtre d'e-mail de l'administrateur Les alertes par e-mail sont regroupées par rubriques, telles que Changements d'administration, Matériel et Réplication. Chaque alerte spécifie sa sévérité, majeure ou à titre d'information. Pour définir les types d'alerte par e-mail qu'un administrateur peut recevoir : 1 Dans la colonne Nom d'utilisateur de la liste Administrateur, sélectionnez l'administrateur dont vous souhaitez modifier les propriétés. Les propriétés de l'administrateur sélectionné sont affichées. 2 Sélectionnez l'onglet Filtres. 3 Pour chaque rubrique, définissez le niveau de gravité minimal des alertes suite auxquelles le système envoie un e-mail. Pour éviter complètement d'envoyer des alertes à ce sujet, sélectionnez Aucune.136 Gestion du PowerVault NX3500 Suppression d'un administrateur Pour supprimer un administrateur : 1 Cochez la case en regard de l'administrateur donné dans la liste Administrateur. 2 Cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. L'administrateur sélectionné est supprimé de la liste. Gestion des utilisateurs locaux Cette section est destinée aux sites qui utilisent le système PowerVault NX3500 pour gérer les utilisateurs locaux. Si votre site est configuré avec une base de données NIS/LDAP externe, vous pouvez ignorer cette section. Une fois configurés, les utilisateurs locaux peuvent accéder au cluster, même lorsqu'un NIS externe est introduit. Pour les utilisateurs locaux, l'accès au système est déterminé par volumes, partages et exportations. Pour permettre à PowerVault NX3500 d'utiliser les définitions des utilisateurs locaux : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Authentification→ Base de données de gestion des identités. 2 Sélectionnez Les utilisateurs ne sont pas définis dans une base de données d'utilisateurs externe. 3 Pour les utilisateurs CIFS, sélectionnez Gestion du système→ Protocoles→ Configuration CIFS. 4 Dans la page Configuration du protocole CIFS, définissez le mode d'authentification permettant d'authentifier les utilisateurs via une base de données d'utilisateurs locale. 5 Pour gérer la liste Utilisateurs locaux, choisissez Gestion du système→ Authentification→ Utilisateurs locaux.Gestion du PowerVault NX3500 137 Ajout d'utilisateurs locaux Pour ajouter des utilisateurs locaux : 1 Après avoir affiché la page Utilisateurs locaux, cliquez sur Ajouter dans la barre Actions. L'onglet Général de la page Ajouter un utilisateur s'affiche. Saisissez les informations requises. 2 Sélectionnez l'onglet Avancé pour afficher des champs supplémentaires et en option. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les informations sur le nouvel utilisateur local qui seront affichées dans la liste Utilisateurs locaux. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour rétablir les propriétés enregistrées au préalable. Modification des utilisateurs locaux Pour modifier des utilisateurs locaux : 1 Cliquez sur le nom d'utilisateur de votre choix dans la liste Utilisateurs locaux. La page Modifier l'utilisateur s'affiche. 2 Modifiez les propriétés au besoin, à l'exception du nom d'utilisateur. Suppression d'utilisateurs locaux Pour définir des utilisateurs locaux : 1 Cochez la case en regard de l'utilisateur local spécifique. 2 Cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. L'utilisateur local sélectionné est supprimé de la liste.138 Gestion du PowerVault NX3500 Modification du mot de passe L'option Modifier le mot de passe est accessible à partir de la page Modifier l'utilisateur. Pour modifier le mot de passe d'un utilisateur de stockage local : 1 Cliquez sur Modifier le mot de passe dans la barre Actions. La boîte de dialogue Modifier le mot de passe s'affiche. 2 Saisissez votre mot de passe de Gestionnaire NAS. 3 Entrez deux fois le nouveau mot de passe (Nouveau mot de passe ou Entrez de nouveau le mot de passe). 4 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer le nouveau mot de passe. Gestion des groupes locaux Si votre site est configuré avec une base de données NIS externe, vous pouvez ignorer cette section. Vous ne devriez définir des groupes locaux que si vous disposez de très peu de nouveaux utilisateurs finaux Linux/UNIX qui ont besoin d'accéder à PowerVault NX3500 à l'aide de NFS, et uniquement s'il n'y a pas de base de données NIS externe. Les groupes PowerVault NX3500 participent à l'organisation et à la gestion des utilisateurs. Lors de la définition des utilisateurs, vous pouvez affecter des utilisateurs de stockage local à un ou plusieurs groupes. Le système PowerVault NX3500 peut aussi inclure des groupes ou utilisateurs définis en externe, par exemple des groupes définis dans un système UNIX. Pour gérer la liste Groupes locaux, choisissez Gestion du système→ Authentification→ Groupes locaux. La liste des groupes actuellement définis apparaît dans la page Groupes locaux qui s'affiche. Gestion du PowerVault NX3500 139 Ajout d'un groupe local Pour ajouter un groupe local : 1 Cliquez sur Ajouter dans la barre Actions pour ajouter un groupe à la liste Groupes locaux. La page Ajouter un groupe s'affiche. 2 Fournissez les informations requises. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer un nouveau groupe qui est ensuite affiché dans la liste Groupes locaux. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres enregistrés au préalable. Modification d'un groupe local Pour modifier un groupe local : 1 Cliquez sur le nom du groupe spécifique dans la liste Groupes locaux. La page Modifier le groupe s'affiche. 2 Modifiez l'ID du groupe au besoin. Suppression d'un groupe local Pour supprimer un groupe local : 1 Sélectionnez le groupe spécifique. 2 Cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. Le groupe sélectionné est supprimé de la liste.140 Gestion du PowerVault NX3500 Authentification L'entrée Authentification permet de configurer les autorités de certification, par exemple NIS (Network Information Services), AD (Active Directory), et LDAP (Light-weight Directory Access Protocol). Vous pouvez aussi gérer les utilisateurs et les groupes locaux et mapper les noms d'utilisateur à partir des SID Windows vers des UID UNIX. PowerVault NX3500 prend en charge les modes de configuration suivants : • Mode mixte et mode natif d'authentification Active Directory • Authentification NIS uniquement • Authentification LDAP uniquement • Utilisateurs internes locaux uniquement • NIS ou LDAP et Active Directory Configuration d'une base de données de gestion des identités Une base de données de gestion des identités permet au système d'authentifier et de gérer le contrôle des accès au niveau utilisateur. Cette base de données est chargée de gérer les utilisateurs et leurs mots de passe, les groupes et les relations entre utilisateurs et groupes. Si le système appartient à un domaine Active Directory, il sert également de base de données de gestion des identités. Vous pouvez définir des bases de données UNIX supplémentaires au besoin. Les bases de données de gestion des identités UNIX comprennent NIS et LDAP, et ne sont pertinentes que lorsque les clients accèdent au système à l'aide du protocole NFS (clients UNIX/Linux). Vous pouvez choisir l'une des options suivantes, en fonction de votre environnement réseau : • Activer l'authentification des utilisateurs via une base de données NIS • Activer l'authentification des utilisateurs via une base de données LDAP • Désactiver l'utilisation d'une base de données de gestion des identités UNIX externeGestion du PowerVault NX3500 141 Activation de l'authentification des utilisateurs via une base de données NIS Pour activer l'authentification des utilisateurs : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Authentification→ Base de données de gestion des identités. 2 Cliquez sur Les utilisateurs et les groupes sont définis dans une base de données NIS et définissez les propriétés de cette base de données NIS. 3 Saisissez le nom de domaine de la base de données NIS dans le champ Nom de domaine. 4 Saisissez le nom ou l'adresse IP du serveur NIS dans le champ Serveur NIS. 5 Pour ajouter un serveur NIS à des fins de redondance, cliquez sur Ajouter un serveur NIS et saisissez le nom du nouveau serveur NIS ou son adresse IP dans le champ Serveur NIS. 6 Pour supprimer un serveur NIS de la liste, sélectionnez la case en regard du serveur NIS à supprimer, puis cliquez sur Supprimer le (les) serveur(s) NIS. 7 Cliquez sur OK lorsque vous êtes invité à accepter les modifications. 8 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer la configuration. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres de configuration précédents. Activation de l'authentification des utilisateurs via une base de données LDAP Pour activer l'authentification des utilisateurs : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Authentification→ Base de données de gestion des identités. 2 Cliquez sur Les utilisateurs et les groupes sont définis dans une base de données LDAP. Définissez les propriétés du serveur LDAP comme suit : a Saisissez le nom ou l'adresse IP du serveur LDAP dans le champ Serveur LDAP. b Saisissez le nom unique (DN) que vous souhaitez utiliser à des fins d'authentification dans le champ Nom unique de base. Le nom unique de base est une chaîne LDAP unique représentant le domaine à utiliser à des fins d'authentification. Il est généralement au format : dc=domaine, dc=com. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer la configuration.142 Gestion du PowerVault NX3500 REMARQUE : Cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres de configuration précédents. Désactivation de l'utilisation d'une base de données de gestion des identités UNIX externe Pour désactiver l'utilisation d'une base de données de gestion des identités UNIX externe : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Authentification→ Base de données de gestion des identités. La page Base de données de gestion des identités s'affiche. 2 Cliquez sur Les utilisateurs ne sont pas définis dans une base de données d'utilisateurs externe. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer la configuration. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres de configuration précédents. Active Directory Le service Active Directory stocke des informations relatives à tous les objets présents sur le réseau informatique et met ces informations à la disposition des administrateurs et des utilisateurs qui peuvent les rechercher et les appliquer. A l'aide d'Active Directory, les utilisateurs peuvent accéder aux ressources de l'ensemble du réseau via une seule connexion. De même, les administrateurs disposent d'un point d'administration unique pour tous les objets du réseau qui peuvent être affichés dans une structure hiérarchique. L'entrée Active Directory permet de configurer les paramètres Active Directory et de définir les options d'authentification des utilisateurs. Vous pouvez également joindre le répertoire actif au domaine.Gestion du PowerVault NX3500 143 Synchronisation de PowerVault NX3500 avec le serveur Active Directory Si votre site utilise Active Directory et que le système PowerVault NX3500 fait partie du réseau Windows, synchronisez l'horloge sur le serveur Active Directory. Voir « Synchronisation de PowerVault NX3500 avec un serveur NTP local », à la page 151. Configuration du service Active Directory Pour configurer le service Active Directory : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Authentification→ Identité du système. La page Identité PowerVault NX3500 s'affiche. Cette page affiche la configuration actuelle et indique si PowerVault NX3500 est déjà joint à un domaine Active Directory. 2 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les paramètres Active Directory. REMARQUE : cliquez sur le bouton Revenir pour rétablir les paramètres enregistrés au préalable. Via l'option Configuration avancée, vous pouvez spécifier un contrôleur de domaine pour remplacer le contrôleur par défaut sélectionné par le système. Présentation de la configuration du réseau Cette section décrit la configuration du PowerVault NX3500 pour l'adapter au mieux à votre réseau. Accès au système Pour accéder au système, vous devez définir une adresse IP à laquelle vos clients pourront accéder. Il est recommandé d'ajouter également cette adresse IP à votre serveur DNS afin que les clients puissent accéder au système via un nom en plus d'une adresse IP. REMARQUE : l 'adresse VIP d'accès des clients est configurée au cours de la configuration initiale à l'aide de l'utilitaire de configuration de PowerVault NX3500. Vous pouvez voir l'adresse que vous avez configurée en accédant au Gestionnaire NAS, puis à Gestion du système→ Réseau→ Sous-réseaux. Cliquez sur Principal au base de la page pour voir le VIP d'accès du client, étiqueté Adresse VIP.144 Gestion du PowerVault NX3500 Dans la mesure où l'architecture se compose d'un ensemble de contrôleurs, cette adresse IP est une adresse IP virtuelle (VIP) qui sert chaque contrôleur du cluster. Cela permet aux clients d'accéder au système en tant qu'unité unique et au système de réaliser un équilibrage de la charge entre les contrôleurs, garantissant ainsi la poursuite des services, même en cas de défaillance d'un contrôleur. Les clients bénéficient de la haute disponibilité du système et de ses hautes performances, quelle que soit l'architecture du système. Les utilisateurs clients peuvent accéder au système dans différentes topologies de réseau. Selon les capacités physiques de l'infrastructure du réseau, le PowerVault NX3500 : • Appartient à tous les sous-réseaux LAN ou clients. Du point de vue des performances, il s'agit de la configuration optimale. Dans de telles configurations réseau, il suffit de définir une adresse IP virtuelle (VIP) d'accès client pour chaque sous-réseau. Pour plus d'informations, voir « Accès au système », à la page 143. • N'appartient à aucun des sous-réseaux LAN ou Client, auquel cas tous les clients sont considérés comme routés. Dans ce genre de situation, les clients peuvent accéder aux données via un routeur ou des commutateurs de couche 3. Dans ce genre de configuration réseau, il est recommandé de définir plusieurs adresses IP virtuelles d'accès client dans un même sous-réseau et de fournir un mécanisme permettant aux clients de sélectionner une adresse IP dans cette liste (voir les commentaires suivants relatifs à la configuration DNS). • Appartient à certains des sous-réseaux LAN ou Client, auquel cas certains clients sont ordinaires et d'autres sont routés. Dans ce genre de configuration réseau, il est recommandé d'utiliser les deux méthodes décrites ci-dessus et d'informer les utilisateurs à propos des adresses VIP qu'ils doivent utiliser, selon qu'ils sont ordinaires ou routés. Il est recommandé de définir une entrée dans le DNS pour chaque sous-réseau auquel appartient le système, afin que les clients puissent accéder aux données sans mémoriser les adresses VIP. S'il existe plusieurs adresses VIP dans le sous-réseau, définissez un nom unique pour votre serveur DNS qui émettra les adresses IP à partir de cette liste selon la méthode « round-robin » et que tous les clients accèdent au système à l'aide de ce nom DNS. REMARQUE : ne combinez jamais les adresses VIP de différents sous-réseaux dans un même nom DNS. Pour des informations supplémentaires sur le mode de liaison et le paramétrage VIP, voir « Gestion de l'accès des clients », à la page 132.Gestion du PowerVault NX3500 145 Performances et voies statiques Les réseaux routés fournissent une autre opportunité d'améliorer les performances via une fonction appelée les voies statiques. Cette fonction vous permet de configurer les chemins d'accès exacts par lesquels le système communique avec différents clients sur un réseau routé. Figure 8-1. Configuration réseau Routeur X Sous-réseau X Sous-réseau Y Routeur Y Sous-réseau Z Routeur Z Commutateur Contrôleurs PowerVault NX3500 Matrices de stockage MD Dell BPS146 Gestion du PowerVault NX3500 Considérez le réseau ci-dessus : il ne peut exister qu'une passerelle par défaut pour le système. Supposons que vous ayez sélectionné le routeur X. Les paquets envoyés aux clients dans le sous-réseau Y seraient orientés vers le routeur X, lequel serait ensuite renvoyé (via le commutateur) vers le routeur Y. Cela signifie que ces paquets passent par leur routeur X inutilement, ce qui réduit le débit vers tous les sous-réseaux de votre réseau. La solution consiste à définir, en plus d'une passerelle par défaut, une passerelle spécifique pour certains sous-réseaux, en configurant des voies statiques. Pour ce faire, vous devriez décrire chaque sous-réseau de votre réseau et identifier la passerelle la plus adaptée pour accéder à ce sous-réseau. Vous n'avez pas à faire cela pour l'ensemble du réseau : une passerelle par défaut convient surtout lorsque les performances ne posent pas de problème. Vous pouvez choisir le lieu et le moment où les voies statiques seront utilisées afin de répondre au mieux à vos besoins en termes de performance. Voir « Gestion des voies statiques », à la page 147. Configuration du DNS Le service Domain Name System (DNS) est le service de résolution de nom qui permet aux utilisateurs de localiser les ordinateurs présents sur un réseau ou sur Internet (réseau TCP/IP) en utilisant le nom de domaine. Le serveur DNS maintient une base de données des noms de domaine (noms d'hôtes) et des adresses IP correspondantes fournissant des services de résolution nom-à-adresse et adresse-à-nom sur le réseau IP. Vous pouvez configurer un ou plusieurs serveurs DNS externes (externes à PowerVault NX3500, mais au sein du site) à utiliser pour la résolution de nom. Pour configurer les paramètres de DNS, choisissez Gestion du système→ Réseau→ Configuration DNS. Ajout de serveurs DNS Pour ajouter un serveur DNS : 1 Cliquez sur Ajouter un serveur DNS dans la barre Actions. Une nouvelle ligne vide est ajoutée à la liste des serveurs DNS. 2 Configurez l'adresse IP du DNS principal de l'environnement client.Gestion du PowerVault NX3500 147 Suppression de serveurs DNS Pour supprimer des serveurs DNS : 1 Sélectionnez le serveur DNS requis. 2 Cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. Ajout de domaines DNS Pour ajouter des domaines DNS, cliquez sur Ajouter un suffixe DNS dans la barre Actions. Une nouvelle ligne vide est ajoutée à la liste des suffixes. Suppression de domaines DNS Pour supprimer des domaines DNS : 1 Sélectionnez le domaine requis. 2 Cliquez sur Supprimer dans la barre Actions. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les changements apportées aux paramètres DNS. REMARQUE : cliquez sur Revenir pour restaurer les paramètres enregistrés au préalable. Gestion des voies statiques Pour minimiser les sauts d'un routeur à l'autre, des voies statiques sont suggérées dans les réseaux routés lorsque plusieurs chemins d'accès directs sont disponibles entre PowerVault NX3500 et différents routeurs. Sélectionnez Gestion du système→ Gestion du réseau→ Voies statiques. La page Liste des voies statiques qui apparaît affiche la liste des voies statiques actuellement définies. Ajout de voies statiques Lors de la définition d'une voie statique, vous devez indiquer les propriétés de sous-réseau et la passerelle par laquelle accéder à ce sous-réseau. Lorsque la page Liste des voies statiques s'affiche, cliquez sur Ajouter dans la barre Actions. L'onglet Propriétés de la page Ajouter des voies statiques s'affiche.148 Gestion du PowerVault NX3500 Modification d'une voie statique Pour modifier une voie statique : 1 Sélectionnez la route statique requise, puis cliquez sur Modifier dans la barre Actions. Les propriétés de la voie statique sélectionnée s'affichent. 2 Modifiez les propriétés au besoin. Suppression d'une voie statique Sélectionnez la route statique requise, puis cliquez sur Modifier dans la barre Actions. La voie statique est supprimée de la liste. Définition des protocoles de système de fichiers Les protocoles de système de fichiers sont des protocoles de mise en réseau fournissant des services de partage du système de fichiers. Le PowerVault NX3500 fait office de serveur de système de fichiers en respectant les protocoles suivants : • CIFS : le système CIFS (Common Internet File System) est destiné aux utilisateurs de Microsoft Windows ou aux autres clients CIFS. Les répertoires sont partagés à l'aide des partages CIFS. • NFS : le protocole Network File System est destiné aux clients ou services UNIX. Il fonctionne au niveau de la couche NFS. Les répertoires sont gérés à l'aide des exportations NFS. Les entrées de Protocole permettent de gérer les protocoles CIFS et NFS au niveau du système. Configuration des paramètres CIFS La Configuration des réseaux CIFS permet aux utilisateurs Windows de se connecter au système PowerVault NX3500. Vous pouvez aussi permettre aux utilisateurs Linux d'accéder au système à l'aide du protocole CIFS et de les authentifier via NIS, LDAP ou les utilisateurs locaux PowerVault NX3500.Gestion du PowerVault NX3500 149 Configuration des paramètres CIFS généraux Dans l'onglet Général, vous déterminez si vous souhaitez que les utilisateurs soient authentifiés à l'aide du domaine Active Directory ou d'une base de données d'utilisateurs interne. Vous pouvez aussi activer ou désactiver l'utilisation du protocole CIFS. Pour authentifier les utilisateurs à l'aide du domaine Active Directory auquel le système est joint : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Protocoles→ Configuration CIFS. 2 Cliquez sur Général. 3 Sélectionnez Autoriser les clients à accéder aux fichiers via le protocole CIFS pour activer le protocole de partage de fichiers CIFS. 4 Saisissez une brève description du serveur dans le champ Description du système. Cette description s'affiche dans le titre de l'Explorateur Windows. 5 Sélectionnez Authentifier l'identité des utilisateurs via Active Directory et une base de données locale. 6 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les paramètres Active Directory. Cela redémarre toutes les connexions d'utilisateurs. Pour authentifier les utilisateurs à l'aide d'une base de données d'utilisateurs interne : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Protocoles→ Configuration CIFS. 2 Cliquez sur Général. 3 Cochez la case Autoriser les clients à accéder aux fichiers via le protocole CIFS pour activer le protocole de partage de fichiers CIFS. 4 Saisissez une brève description du serveur dans le champ Description du système. Cette description sera affichée dans le Voisinage réseau. 5 Sélectionnez Authentifier l'identité des utilisateurs via une base de données d'utilisateurs locale. 6 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les paramètres Active Directory. Cela redémarre toutes les connexions d'utilisateurs.150 Gestion du PowerVault NX3500 Pour empêcher les utilisateurs d'accéder aux fichiers à l'aide du protocole CIFS : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Protocoles→ Configuration CIFS. 2 Cliquez sur Général. 3 Décochez la case Autoriser les clients à accéder aux fichiers via le protocole CIFS. 4 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les paramètres Active Directory. Cela redémarre toutes les connexions d'utilisateurs. Configuration des paramètres CIFS avancés Dans l'onglet Avancé, vous pouvez définir les paramètres suivants : • Quels jeux de caractères seront utilisés par les pages de code DOS. • Quel jeu de caractères UTF-8 sera utilisé par PowerVault NX3500. Pour configurer les paramètres CIFS avancés : 1 Sélectionnez Gestion du système→ Protocoles→ Configuration CIFS. 2 Cliquez sur Avancé et configurez les paramètres. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements pour enregistrer les paramètres Active Directory. Cela redémarre toutes les connexions d'utilisateurs. Configuration des paramètres horaires du système Vous pouvez configurer l'horloge du système, déterminer la manière de mettre automatiquement l'heure à jour à l'aide d'un serveur NTP et configurer le fuseau horaire de votre système dans cette page. La synchronisation de l'horloge est essentielle au bon fonctionnement du système. Cela permet : • Aux clients Windows de monter le système. • Aux activités planifiées, telles que les instantanés et les tâches de réplication, de se dérouler à l'heure appropriée. • D'enregistrer l'heure correcte dans le journal système.Gestion du PowerVault NX3500 151 De changer de fuseau horaire Pour changer de fuseau horaire : 1 Cliquez sur Gestion du système→ Général→ Configuration de l'heure. 2 Dans la liste Fuseau horaire, sélectionnez le fuseau horaire correct de la région dans laquelle se trouve le cluster. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements. Configuration manuelle de la date et de l'heure actuelles Si votre environnement ne comprend pas de serveur de synchronisation de l'heure, configurez la date et l'heure manuellement. Effectuez les étapes suivantes pour configurer la date et l'heure actuelles manuellement : 1 Cliquez sur Gestion du système→ Général→ Configuration de l'heure. 2 Sélectionnez Il n'y a pas de serveur NTP avec lequel synchroniser l'heure. 3 Saisissez la date et l'heure actuelles dans les champs appropriés, au format suivant : HH:MM:SS, où HH indique un format de 24 heures. Par exemple : 17:38:23. 4 Cliquez sur Enregistrer les changements. Suppression d'un serveur NTP Si un serveur NTP n'est plus présent sur le réseau LAN/client, supprimez le serveur NTP. Pour supprimer un serveur NTP : 1 Sélectionnez le serveur NTP à supprimer. 2 Cliquez sur Supprimer le(s) serveur(s) NTP. 3 Cliquez sur Enregistrer les changements. Synchronisation de PowerVault NX3500 avec un serveur NTP local Le protocole NTP (Network Time Protocol) aide à la synchronisation et la coordination de distribution de l'heure. Le serveur NTP aide à la synchronisation des horloges sur le réseau.152 Gestion du PowerVault NX3500 Si le système ne fait pas partie d'un réseau Windows, configurez-le pour qu'il se synchronise avec un serveur NTP local (si un tel serveur est présent) ou avec un serveur NTP sur Internet. Cependant, si le système fait partie d'un réseau Windows, la matrice de stockage peut servir de serveur NTP. Pour configurer le système PowerVault NX3500 pour qu'il se synchronise avec un serveur NTP local ou un serveur NTP sur Internet : 1 Cliquez sur Gestion du système→ Général→ Configuration de l'heure. 2 Sélectionnez L'heure doit être synchronisée avec un serveur NTP. 3 Sélectionnez Serveur NTP. 4 Saisissez le nom du serveur NTP local ou de votre serveur NTP Internet dans le champ Serveur NTP. 5 Pour ajouter un serveur NTP redondant, cliquez sur Ajouter un serveur NTP et saisissez le nom du serveur NTP redondant dans le champ Serveur NTP. 6 Cliquez sur Enregistrer les changements.Maintenance de PowerVault NX3500 153 Maintenance de PowerVault NX3500 Ce chapitre présente des informations sur l'arrêt et la mise en marche du système en cas d'interruption planifiée ou de déplacement du système à un autre lieu. Ce chapitre présente également la procédure de mise à niveau des logiciels et l'exécution de diagnostics. REMARQUE : voir le Manuel du propriétaire du matériel Dell PowerVault NX3500 à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations sur la réparation et la maintenance du matériel. Arrêt du système PowerVault NX3500 REMARQUE : suivez strictement la procédure pour éviter toute incohérence des données. REMARQUE : cette procédure arrête les deux contrôleurs. Pour arrêter le système : 1 Ouvrez un navigateur Web et connectez-vous à l'adresse IP virtuelle (VIP) de Gestion du NAS qui a été configurée pendant la procédure d'installation. 2 Depuis le Gestionnaire NAS, sélectionnez Gestion du système→ Maintenance→ Arrêt/Démarrage du système. 3 Dans la liste Action système à exécuter, cliquez sur Arrêt. 4 Cliquez sur Suivant. 5 Lorsqu'il vous est demandé si vous souhaitez continuer la procédure d'arrêt, cliquez sur OK. Le message suivant s'affiche : The system is shutting down (Le système est en cours d'arrêt). 6 Cette opération vide la mémoire cache du système de fichiers sur les disques, arrête le système de fichiers et éteint les contrôleurs. 7 Éteignez l'alimentation de sauvegarde (BPS) Dell en appuyant sur le bouton (situé sur l'avant de la BPS) pendant quelques secondes. 8 Afin d'éteindre un nœud unique, appuyez sur le bouton d'alimentation du nœud en question. 9 Les services NAS sont automatiquement transférés sur l'autre nœud avant sa mise sous tension.154 Maintenance de PowerVault NX3500 Démarrage de la solution PowerVault NX3500 Avant de démarrer le système, assurez-vous que tous les câbles sont connectés entre les contrôleurs du rack, et que les composants sont connectés à l'alimentation électrique de l'installation. Mettez les composants sous tension dans l'ordre suivant : 1 Boîtiers d'extension sur MD • Démarrez tous les boîtiers d'extension en appuyant sur les interrupteurs MARCHE/ARRÊT sur les deux blocs d'alimentation situés au dos des matrices de stockage. • Attendez que les voyants d'alimentation, des contrôleurs et du disque arrêtent de clignoter et restent allumés. 2 Matrices de stockage MD • Démarrez toutes les matrices de stockage MD en appuyant sur les interrupteurs MARCHE/ARRÊT sur les deux blocs alimentations situés à l'arrière des unités. • Attendez que les voyants d'alimentation, des contrôleurs et du disque arrêtent de clignoter et restent allumés. 3 Unités de BPS Allumez les unités de BPS en appuyant sur le bouton Test/MARCHE situé sur l'avant du dispositif BPS, pendant quelques secondes. 4 Système PowerVault NX3500 Appuyez sur les boutons d'alimentation sur le devant de chaque contrôleur.Maintenance de PowerVault NX3500 155 Installation du service-pack Le système PowerVault NX3500 utilise une méthodologie de service-pack pour la mise à niveau à une version ultérieure du logiciel. REMARQUE : pour mettre à jour votre système à l'aide du service pack le plus récent, voir support.dell.com. REMARQUE : il est recommandé d'utiliser le « transfert FTP en mode binaire ». Si le service-pack est transféré à l'aide d'un programme FTP qui est réglé sur auto, le fichier du service-pack est reconnu en tant que texte et est transféré en mode ascii. Cela ajoute des caractères de contrôle au fichier de service-pack, ce qui peut provoquer un échec de somme de contrôle intégrée. Pour mettre à niveau le service-pack : 1 Téléchargez le service-pack depuis le site support.dell.com/downloads. 2 Téléchargez le service-pack en ouvrant l'URL : ftp://admin@ ManagementVIP:44421/servicepack à l'aide de Windows Explorer (et non Internet Explorer) ou de tout autre utilitaire client FTP). REMARQUE : l'adresse IP du contrôleur que vous devez utiliser pour aller sur le FTP du service-pack est affichée sur l'écran si vous saisissez service-pack instructions (instructions pour le service-pack). Ne modifiez aucunement le nom du service-pack. 3 Une fois le téléchargement terminé, lancez la CLI (voir « Accès à la CLI », à la page 208) et exécutez la commande suivante : service-pack start Paramètre(s) : servicePackName : nom du service-pack [-blocking/-noblocking] : indique si la CLI doit continuer de bloquer pendant l'installation du service-pack (blocage par défaut) Exemple : DellFS-a.b.ccc-SP.sh Où, DellFS-a.b.ccc-SP.sh est le nom du service-pack.156 Maintenance de PowerVault NX3500 REMARQUE : effectuez la mise à jour du service dans une fenêtre de maintenance. Le processus de mise à jour dure environ 30 à 45 minutes. Il est recommandé que toutes les E/S du NX3500 soient arrêtées avant la mise à jour de votre solution. Les contrôleurs sont redémarrés pendant le processus de mise à niveau, ce qui aura l'impact suivant sur les clients : • Le CIFS est un protocole à état, donc tous les clients CIFS se déconnecteront et reconnecteront pendant le redémarrage de contrôleur. • Les clients NFS seront suspendus de manière intermittente mais les E/S reprendront sans intervention manuelle. 4 Exécutez un rééquilibrage général pour redistribuer les clients CIFS entre les contrôleurs NX3500. Dans l'interface GUI, sélectionnez Équilibrage de charge→ Connexions de client→ Rééquilibrage complet. Le service pack est bien mis à jour et vous pouvez reprendre la gestion du NAS et les opérations d'E/S. Pour mettre à niveau votre matrice de stockage sur MD PowerVault, consultez votre Manuel d'utilisation MD. Développement de la capacité de stockage du PowerVault NX3500 Vous pouvez accroître la capacité de stockage de votre système sans affecter les services aux clients. Cependant, le processus peut durer un certain temps, selon le nombre total de LUN existants et ajoutés, la capacité de stockage totale et la charge de traitement du système. Vous pouvez ajouter des LUN supplémentaires de la capacité de stockage qui est déjà disponible dans votre matrice de stockage sur le système PowerVault NX3500.Maintenance de PowerVault NX3500 157 Configuration requise Cette procédure exige une station de travail de gestion dotée des fonctionnalités suivantes : • Le logiciel MDSM (Modular Disk Storage Manager) est installé et dispose d'une capacité de stockage disponible qui peut être affectée au PowerVault NX3500. • L'interface Web du Gestionnaire NAS PowerVault NX3500 est déployée. • Est situé sur le réseau LAN/client. Pour accroître la capacité de stockage du PowerVault NX3500 : 1 Créez un Groupe de disques depuis la capacité non confirmée de la matrice de stockage MD qui fournit le stockage au PowerVault NX3500. Voir « Création de groupes de disques », à la page 47. 2 Créez un nombre pair de disques virtuels en vous assurant que le nombre total de disques virtuels qui sera affecté (y compris ceux déjà affectés) au PowerVault NX3500 ne dépassera pas 16. Voir « Création de disques virtuels », à la page 50. REMARQUE : les paires de disques virtuels doivent être de la même taille. 3 Mappez les disques virtuels sur le Groupe d'hôtes créés pour les contrôleurs PowerVault NX3500. Voir « Création de mappages entre systèmes hôtes et disques virtuels », à la page 53. 4 Ajout de LUN au PowerVault NX3500. Ajout de LUN au PowerVault NX3500. Les nouveaux disques virtuels/LUN qui ont été affectés au groupe d'hôtes PowerVault NX3500 dans MDSM, sont désormais prêts à être détectés à l'aide du Gestionnaire NAS. 1 Lancez le Gestionnaire NAS sur votre station de gestion et connectez-vous en tant qu'admin. 2 Cliquez sur Gestion du système→ Maintenance→ Ajouter des LUN. L'affichage de la page peut prendre plusieurs minutes. La détection iSCSI sera lancée pour tous les disques virtuels/LUN affectés au système PowerVault NX3500.158 Maintenance de PowerVault NX3500 Chaque LUN peut être identifié par sa référence internationale. Dans le Gestionnaire NAS, le nom international d'un LUN est préfixé par Dell DSFS. Le groupe unique de nombres et de caractères suivant le préfixe est le nom universel (WWN). Dans le Gestionnaire de Stockage sur Disques Modulaires (MDSM), vérifiez que les disques virtuels adéquats sont affectés au PowerVault NX3500 en cliquant sur Logique→ Disque virtuel. Dans le volet de propriétés, affichez l'identifiant universel du disque virtuel. PRÉCAUTION : avant d'ajouter les LUN, veillez à ce qu'un nombre pair de LUN non formatés s'affiche et que le nombre combiné aux LUN formaté ne dépasse pas 16. 3 Cliquez sur Ajouter des LUN pour ajouter les nouveaux LUN au système PowerVault NX3500. Le système effectue un formatage incrémentiel du système de fichiers sur les nouveaux LUN. Le processus prendra un certain temps en fonction de la taille et du nombre de LUN. Le nouvel espace peut être utilisé une fois ce processus terminé. Exécution de diagnostics sur PowerVault Exécuter des diagnostics vous aide à dépanner les problèmes avant de demander de l'aide à Dell. Les options de diagnostic disponibles sur votre solution sont : • Diagnostics en ligne • Diagnostics hors ligne Diagnostics en ligne Les diagnostics en ligne peuvent être exécutés lorsque le système est toujours en ligne et sert les données. Il existe cinq options de diagnostic disponibles : • Diagnostic des performances (PerformanceDiagnostic) • Diagnostic du réseau (NetworkDiagnostic) • Diagnostic des protocoles (ProtocolsDiagnostic) • Diagnostic du système de fichiers (FileSystemDiagnostic) • Diagnostic du système général (GeneralSystemDiagnostic)Maintenance de PowerVault NX3500 159 Pour exécuter l'une de ces options : 1 À l'aide d'un client SSH, connectez-vous à la CLI du PowerVault NX3500 (à l'aide de la VIP de Gestion NAS) en tant qu'admin. 2 Depuis la CLI exécutez la commande de diagnostic diag start Par exemple, diag start PerformanceDiagnostic Pour récupérer le fichier de diagnostic : 1 Utilisez un client ftp une fois le diagnostic terminé : ftp://admin@ ControllerIP:44421/diagnostics 2 Saisissez votre mot de passe admin. REMARQUE : l'adresse IP du contrôleur que vous devez utiliser pour récupérer le fichier de diagnostic est affichée à l'écran. Diagnostics hors ligne REMARQUE : branchez un clavier, une souris et un écran avant d'effectuer la procédure suivante. Les diagnostics hors ligne exigent que votre solution soit hors ligne, ce qui signifie hors production et ne servant pas les données. Cela est généralement utile pour dépanner les problèmes de matériel de bas niveau. Cette procédure utilise les outils natifs Dell : • Mémoire MP • Diagnostics Dell Mémoire MP La Mémoire MP est un outil de test de la mémoire MS basé sur DOS, développé par Delll. Cet outil est efficace pour les configurations de mémoires volumineuses (supérieures à 4 Go). L'outil prend en charge les configurations de processeur unique ou multiprocesseurs, ainsi que les processus utilisant la technologie Intel Hyper-Threading. La Mémoire MP fonctionne uniquement sur des serveurs Dell PowerEdge à base de processeurs Intel. Cet outil complète les tests de diagnostic Dell 32 bits et aident à fournir des diagnostics complets sur le contrôleur dans un environnement de système de pré-exploitation.160 Maintenance de PowerVault NX3500 Diagnostics Dell À la différence de la plupart des programmes de diagnostics, les diagnostics Dell vous aident à vérifier le matériel de votre ordinateur sans équipement supplémentaire et sans détruire de données. De plus, si un problème que vous ne savez pas résoudre survient, les tests diagnostics fournissent des informations importantes dont vous aurez besoin lorsque vous contacterez le personnel du support technique Dell. PRÉCAUTION : n'utilisez les Diagnostics Dell que pour tester le système Dell. L'utilisation de ce programme avec d'autres systèmes peut entraîner des réponses du système inexactes ou des messages d'erreur. Pour exécuter des diagnostics Dell : 1 Insérez le support de ressource Dell PowerVault NX3500 dans le lecteur DVD du contrôleur et réinitialisez le contrôleur. Le contrôleur s'initialise sur le DVD. 2 Sélectionnez Option 2→ Diagnostics de matériel. Les options suivantes s'affichent : a Mpmemory diagnostic (diagnostic mémoire MP) (prend en charge uniquement la redirection de la console dans le journal de sortie). • Appuyez sur <ÉCHAP> pour arrêter le test. • Affichage du journal de résultats de test (à la fin) : memory.txt (Appuyez sur n'importe quelle touche lorsque vous êtes prêt). b Diagnostic basé sur du texte Delldiag (prise en charge de la redirection de la console complète). c Boucle Mpmemory (Mémoire MP) et diagnostic en mode par lots. d Sélectionnez Quitter. 3 Choisissez l'option appropriée. PRÉCAUTION : ne choisissez pas l’option Réinstallation du système de fichiers. Cela réinstalle l'image sur votre contrôleur et peut provoquer une perte de données. Ne choisissez pas Réinitialisation du progiciel sur un système fonctionnel, car cela réinitialise les IP sur le contrôleur et peut provoquer une perte de données.Maintenance de PowerVault NX3500 161 Réinstallation du PowerVault NX3500 REMARQUE : branchez un clavier, une souris et un écran avant d'effectuer la procédure suivante. Pour réinstaller le logiciel PowerVault NX3500 : 1 Insérez le support de Ressource Dell PowerVault sur un nœud en arrêt. Le message d'avertissement suivant s'affiche pour l'administrateur. This operation will erase your current operating system configuration. This operation cannot be reversed once initiated. Please consult your documentation before proceeding. Enter the following string at the prompt to proceed: resetmysystem. 2 Amorcez sur le support et sélectionnez l'option un (Réinstallation du système de fichiers). 3 À l'invite, saisissez resetmysystem. Le logiciel lance automatiquement l'installation. 4 Lorsque l'installation du logiciel est terminée, le contrôleur éjecte automatiquement le support. 5 Une fois le support éjecté, le contrôleur est prêt à être configuré. 6 Pour terminer la configuration, consultez « Configuration de votre solution PowerVault NX3500 », à la page 29 si vous installez les deux contrôleurs. REMARQUE : le logiciel PowerVault NX3500 ne s'installera pas sur du matériel non pris en charge. Si le support PowerVault NX3500 est inséré dans un système autre qu'un PowerVault NX3500, l'utilisateur recevra un message et le système ne parviendra pas à installer le logiciel.162 Maintenance de PowerVault NX3500 Remplacement d'un contrôleur PowerVault NX3500 Il se peut que vous deviez remplacer le PowerVault NX3500 : • En cas de défaillance catastrophique au cours de laquelle le contrôleur existant ne peut pas être remis en ligne. • Lorsqu'un administrateur souhaite remplacer le matériel. Configuration requise Avant de remplacer le PowerVault NX3500 assurez-vous que : • Vous avez un accès physique aux contrôleurs. • Un clavier, un écran et une souris sont connectés aux contrôleurs. • Le contrôleur s'est avéré défectueux (s'il a été remplacé par un nouveau). La procédure de remplacement d'un PowerVault NX3500 implique les étapes suivantes : • Débranchement du contrôleur. • Retrait et remplacement du contrôleur. • Branchement d'un nouveau contrôleur. Débranchement du contrôleur PowerVault NX3500 Afin de mettre le cluster en mode de contrôleur unique, vous devez débrancher un contrôleur lorsque tout matériel est remplacé. Cela garantit que le système peut être remis en service avec un temps d'interruption minimal. Il se peut que vous deviez débrancher le contrôleur dans les circonstances suivantes : • Un contrôleur doit être remplacé par un nouveau contrôleur de rechange. • Un contrôleur doit être réparé, éventuellement après le remplacement de certains composants. • L'administrateur souhaite joindre un contrôleur en cours de fonctionnement à un autre cluster (plus critique). • L'administrateur souhaite éliminer le cluster (par exemple afin d'utiliser les contrôleurs de rechange pour créer un nouveau cluster ailleurs).Maintenance de PowerVault NX3500 163 Pour débrancher un contrôleur : 1 Connectez-vous à la CLI à l'aide de l'adresse VIP d'accès de gestion. Pour obtenir cette adresse, dans le Gestionnaire NAS, accédez à l'onglet Gestion du système et cliquez sur Réseau→ Sous-réseaux→ Principal→ VIP de Console de Gestion. 2 Exécutez la commande suivante : system maintenance controllers detach start -nosaveConf REMARQUE : en fonction de la configuration et du contrôleur qui est débranché, il se peut que vous ayez à déconnecter et réinitialiser le système. Cela ne sera le cas que si le contrôleur débranché est le contrôleur principal auquel accède la CLI. Si un contrôleur était actif et fonctionnait avant l'initiation de la procédure de débranchement, il se met hors tension et au redémarrage il apparaîtra comme contrôleur de rechange. Dans le cas d'un contrôleur défectueux, le système s'ajuste d'une manière qui permet la connexion d'un nouveau contrôleur. Retrait et remplacement du contrôleur PowerVault NX3500 Pour retirer et remplacer le contrôleur PowerVault NX3500 : 1 Débranchez tous les câbles de l'arrière du contrôleur. 2 Retirez du rack le système en panne. 3 Installez le nouveau système dans le rack. 4 Connectez tous les câbles au nouveau système. Assurez-vous que les câbles réseau sont placés sur les ports adéquats. Si nécessaire, reportez-vous au tableau de codage de couleurs pour les connexions de port client, SAN, interne et homologue compris dans ce document. Insérez le DVD « File system reinstall » (Réinstallation du système de fichiers) dans le lecteur et mettez le nouveau contrôleur PowerVault NX3500 sous tension. 5 Sélectionnez l'option Réinitialiser les progiciels lorsque le DVD de réinstallation s'initialise sur le menu. Ce processus peut prendre quelques minutes et le système peut redémarrer plusieurs fois jusqu'à ce que tous les progiciels soient mis à jour. Le fait de terminer cette étape garantit que les progiciels du nouveau contrôleur sont à jour.164 Maintenance de PowerVault NX3500 6 Après avoir terminé la phase de réinitialisation des progiciels, sélectionnez l'option Réinstallation du système de fichiers dans le menu d'amorçage. Le processus de réinstallation exige entre 20 et 40 minutes, en fonction de la configuration. Raccordement du contrôleur PowerVault NX3500 Avant de réaliser cette procédure, vérifiez que le contrôleur en cours de raccordement est en mode veille et allumé. Pour relier le nouveau contrôleur au cluster : 1 Branchez un disque sur clé USB au contrôleur homologue, et créez une configuration pour le nouveau contrôleur en vous connectant à la CLI sur l'adresse IP de gestion et en exécutant la commande suivante : system maintenance controllers save-conf Cette commande enregistre la configuration du système sur le disque sur clé USB. 2 Transférez le disque sur clé dans le nouveau contrôleur, et laissez-le s'exécuter jusqu'à ce que le message « prêt à être raccordé/mis en cluster » (après avoir configuré le réseau) s'affiche. Le processus commence automatiquement. REMARQUE : ne retirez pas la clé USB tant que la reconfiguration n'est pas terminée. 3 Connectez-vous à la CLI sur l'adresse IP de gestion et exécutez la commande suivante : system maintenance controllers attach start 4 Si vous êtes déconnecté, pour afficher la progression, connectez-vous de nouveau à la CLI et exécutez la commande suivante : system maintenance controllers attach status Ce processus prend un certain temps.Dépannage 165 Dépannage Dépannage suite à des problèmes CIFS Les clients ne peuvent pas accéder aux fichiers CIFS Refus d'accès au CIFS Description Le système Dell PowerVault NX3500 prend en charge les analyses antivirus sur une base par partage CIFS. Lorsqu'un fichier de partage est ouvert par une application client, le système PowerVault NX3500 envoie le fichier vers un hôte antivirus pour qu'il analysé. REMARQUE : L'Explorateur Microsoft Windows est également une application, similaire à la commande DOS. De plus, il ouvre implicitement certains types de fichiers, notamment les fichiers Microsoft Office. Si aucun hôte antivirus n'est disponible, l'accès au fichier et à l'ensemble du partage est interrompu. Cause Dans la mesure où les hôtes antivirus ne sont pas disponibles sur le système PowerVault NX3500, les fichiers ne peuvent pas être ouverts sur un partage CIFS activé par un antivirus. Solution Assurez-vous que le problème se produit uniquement sur les partages activés par antivirus, alors que les clients qui accèdent à d'autres partages ne rencontrent pas ce type de problème. Vérifiez l'état des hôtes antivirus et le chemin d'accès au réseau entre le système PowerVault NX3500 et les hôtes antivirus. Description L'accès du CIFS à un fichier ou un dossier est refusé. Cause Un client ne disposant pas des autorisations suffisantes procède à une opération sur un fichier/dossier. Solution Vérifiez les autorisations sur le fichier/dossier et définissez les autorisations requises.166 Dépannage Corruption de l'ACL du CIFS Décalage de l'horloge du client CIFS Description Corruption de l'ACL du CIFS. Cause • Les ACL ont été accidentellement modifiés par un utilisateur ou un script. • L'ACL est corrompu après qu'une application d'antivirus a accidentellement mis en quarantaine les fichiers correspondants. • L'ACL s'est corrompu après la récupération des données par l'application d'une sauvegarde en raison de problèmes de compatibilité. • L'ACL s'est corrompu après la migration de données à partir d'un emplacement différent en utilisant une application tierce, par exemple RoboCopy. Solution Vérifiez le paramètre actuel de l'ACL dans le client Windows. Redéfinissez les ACL pour les fichiers en utilisant le client Windows de la même manière que vous l'avez initialement défini. Si vous ne parvenez pas à redéfinir vos ACL car vous ne possédez pas actuellement les autorisations nécessaires, procédez comme suit : a Restaurez les fichiers à partir d'instantanés ou d'une sauvegarde. b Au cas où vous auriez migré les données depuis un emplacement différent en utilisant l'application Robocopy, vous avez de bonnes chances de pouvoir restaurer les ACL en copiant uniquement les métadonnées des ACL, au lieu de recopier toutes les données. c Si toutes les ACL d'un système de fichiers sont corrompues, vous pouvez restaurer toutes les données à partir du partenaire de réplication du NAS. Description Décalage de l'horloge du client CIFS. Cause L'horloge du client doit être réglée sur une plage de 5 minutes par rapport à l'horloge du serveur Kerberos (c'est-à-dire Active Directory). Solution Configurez le client pour la synchronisation d'horloge avec le répertoire Active Directory (comme un serveur NTP) afin d'éviter les erreurs dues au décalage d'horloge.Dépannage 167 Déconnexion du serveur CIFS à la lecture du fichier Déconnexion générale du client CIFS Échec de la connexion au client CIFS Échec de connexion CIFS Description Déconnexion du serveur CIFS à la lecture du fichier. Cause Charge de travail extrême du CIFS au cours du basculement du contrôleur. Solution Le client doit se reconnecter et rouvrir le fichier. Description Déconnexion du client CIFS. Cause Au cas où le système aurait identifié un problème général au niveau du service CIFS, il serait automatiquement restauré, mais cette défaillance entraînerait une déconnexion de tous les utilisateurs et l'événement ci-dessus serait déclenché. Solution Si ce problème se répète fréquemment, contactez Dell. Description Échec de la connexion au client CIFS. Cause L'utilisateur a fourni un mot de passe inexact à la connexion. Solution Les utilisateurs interactifs peuvent réessayer avec un mot de passe correct. Les applications et les serveurs peuvent avoir besoin d'une attention spéciale car l'utilisateur/mot de passe, qui est généralement défini dans un script ou un fichier de configuration, a probablement expiré. Description Accès au client CIFS refusé. Cause L'utilisateur est inconnu dans le serveur Active Directory et le système NAS a adressé cet utilisateur sur un utilisateur invité. Si le partage n'autorise pas l'accès des invités, l'utilisateur reçoit une alerte indiquant que l'accès est refusé. Solution Assurez-vous que l'utilisateur est répertorié dans le serveur Active Directory utilisé par le NAS. Vous pouvez aussi supprimer la limite imposée aux invités pour le partage. Si l'utilisateur peut maintenant accéder au partage en tant qu'invité, les fichiers nouvellement créés appartiendront à l'utilisateur aucun/invité.168 Dépannage Refus de la suppression à la fermeture du CIFS Accès au fichier CIFS refusé Conflit de partage du fichier CIFS Description Les fichiers sont supprimés pendant leur utilisation. Cause Si un fichier est supprimé lorsqu'il s'ouvre, il est marqué pour suppression et supprimé après sa fermeture. En attendant, le fichier apparaît dans son emplacement d'origine mais le système refuse toute tentative d'ouverture. Solution Informez l'utilisateur qui a tenté d'ouvrir le fichier du fait que le fichier a été supprimé. Description Accès au fichier CIFS refusé. Cause Le client possède des autorisations insuffisantes pour réaliser l'opération demandée sur le fichier. Solution Il s'agit d'un événement informatif. L'utilisateur peut demander à modifier l'ACL du fichier pour autoriser l'accès. Description Conflit de partage du fichier CIFS. Cause Lorsqu'un fichier a été ouvert à l'aide du protocole CIFS, l'application utilisée pour l'ouvrir communique le mode de partage qui doit être utilisé pendant que ce fichier est ouvert. Ce mode de partage décrit les autres activités autorisées sur ce fichier pendant qu'il est ouvert. Cette définition est envoyée par l'application et l'utilisateur ne peut pas la contrôler/la configurer. En cas de violation de partage, l'utilisateur reçoit une erreur de type refus d'accès et cet événement est émis. Solution Il s'agit d'un événement informatif, l'administrateur peut contacter l'utilisateur qui procède au verrouillage et demander à fermer l'application référençant ce fichier. Il est possible que l'application qui a ouvert le fichier ne se soit pas fermée normalement. Il est recommandé de redémarrer le client, si possible.Dépannage 169 Compte invité CIFS non valide Incohérence de verrouillage du CIFS Nombre maximum de connexions au CIFS atteint Description Le service CIFS ne peut pas démarrer. Cause Un compte d'invité CIFS valide est requis pour le bon fonctionnement du CIFS. Solution Configurez le compte invité du système avec un compte valide. Description Le service CIFS est interrompu en raison de problèmes de verrouillage du CIFS. Cause Scénarios de verrouillage du client CIFS. Solution Le système récupère automatiquement en émettant l'événement ci-dessus lorsqu'il est rétabli. Description Le nombre maximum de connexions au CIFS par contrôleur NAS a été atteint. Cause Chaque contrôleur NAS est limité à 200 connexions simultanées au CIFS. • Le système est dans un état optimal et le nombre de clients CIFS accédant à l'un des contrôleurs atteint la limite maximum. Dans un tel cas, envisagez d'ajouter des contrôleurs NAS. Le système est limité à deux contrôleurs. • Le système est dans un état optimal, mais les clients sont nettement déséquilibrés entre contrôleurs NAS. Dans ce cas, rééquilibrez les clients à l'aide du Gestionnaire NAS. • Le système est dans un état dégradé (un ou plusieurs contrôleurs NAS sont en panne) et les clients CIFS demeurent sur le contrôleur restant. Dans ce cas, attendez que le système revienne à l'état optimal ou réduisez le nombre de clients CIFS utilisant le système. Solution Si tous les contrôleurs NAS sont en mode optimal, les connexions sont divisées entre les deux.170 Dépannage Le partage CIFS n'existe pas Partage du chemin d'accès CIFS introuvable Description Le client tente de se connecter à un partage inexistant. Cause • Faute d'orthographe côté client. • Accès à un serveur erroné. Solution Répertoriez les partages de NAS disponibles et vérifiez que tous les partages sont affichés et que rien n'a été modifié accidentellement. Vérifiez que vous pouvez accéder au partage problématique en utilisant un client Windows : 1 Cliquez sur Exécuter. 2 Entrez l'adresse IP du service NAS et le nom de partage : \\\. Description Le client a accédé à un partage qui fait référence à un répertoire inexistant dans le conteneur NAS. Cause • Le système NAS est restauré à partir d'une sauvegarde ou d'une réplication distante. Pendant la période de restauration, la structure des répertoires n'est pas complète et quelques répertoires peuvent ne plus exister. Communiquez l'état et attendez que le processus de restauration soit terminé. • Un client disposant d'une autorisation d'accès à un répertoire supérieur dans le même chemin d'accès a supprimé ou modifié un répertoire, lequel est monté par un autre client. Si plusieurs utilisateurs accèdent au même jeu de données, il est recommandé d'appliquer un programme d'autorisation strict afin d'éviter ce genre de conflit. Solution Répertoriez tous les partages disponibles sur le NAS et identifiez le partage qui pose problème. Elle devrait indiquer qu'elle n'est pas accessible. 1 Restaurez le chemin d'accès qui pose problème à partir d'une sauvegarde. 2 Créez manuellement les répertoires manquants. Définissez les autorisations pour contrôler les accès, au besoin. 3 Supprimez le partage et communiquez-le au client.Dépannage 171 Écriture du CIFS sur un volume en lecture seule Dépannage suite à des problèmes NFS Impossible de monter l'exportation NFS Description Un client tente de modifier un fichier qui se trouve sur un volume en lecture seule. Cause Un volume NAS est défini comme étant en lecture seule lorsqu'il est la cible d'une réplication. Cet événement est le plus souvent provoqué par : • Un utilisateur qui avait l'intention d'accéder au système cible pour lecture, mais qui tente également de modifier un fichier par erreur. • Un utilisateur qui accède à un système par erreur en raison d'une ressemblance de nom/adresse IP. • Un utilisateur qui accède à un conteneur NAS, lequel a effectué une réplication à son insu. Solution Pour écrire sur ce volume, la réplication doit d'abord être détachée. Diriger l'utilisateur vers l'emplacement approprié. Description Lors d'une tentative de montage d'une exportation NFS, la commande de montage échoue en raison de plusieurs raisons, parmi lesquelles : • Autorisation refusée. • Serveur ne répondant pas en raison d'un échec du mappage des ports - délai RPC écoulé ou erreur d'entrée/sortie. • Serveur ne répondant car le programme n'est pas enregistré. • Accès refusé. • N'est pas un répertoire.172 Dépannage Cause • Le client se connecte à l'aide de NFS/UDP et un pare-feu est installé entre les deux. • Le client ne figure pas dans la liste d'exportation, le serveur n'a pas pu reconnaître le système client via NIS ou le serveur n'accepte pas l'identité que vous avez fournie. • Le système PowerVault NX3500 est en panne ou présente des problèmes de système de fichiers interne. • La commande de montage est passée à travers le mappeur de ports, mais le démon de montage NFS rpc.mountd n'a pas été enregistré. • L'adresse IP du système client, la plage IP, le nom de domaine ou le groupe réseau ne figure pas dans la liste d'exportation pour le volume qu'il tente de monter à partir du serveur PowerVault NX3500. • Le chemin d'accès distant ou le chemin d'accès local n'est pas un répertoire. • Le client ne possède pas l'autorité racine ou n'est pas membre du groupe du système. Les montages et démontages NFS ne sont autorisés que pour les utilisateurs racine du groupe du système.Dépannage 173 Solution Si le problème est lié au NFS/UDP et au pare-feu, vérifiez si les montages du client utilisent UDP (il s'agit généralement de la configuration par défaut) et s'il existe un pare-feu bloquant l'accès. Si un pare-feu est présent, ajoutez une exception appropriée au pare-feu. Si le problème est dû aux autorisations : • Vérifiez que le chemin d'accès que vous avez fourni est correct. • Vérifiez que vous tentez d'effectuer le montage en tant que racine. • Vérifiez que l'adresse IP du système, la plage IP, le nom de domaine ou le groupe réseau se trouve dans la liste des exportations. Si le serveur ne répond pas en raison d'une défaillance de l'adresseur de ports : • Vérifiez l'état du système PowerVault NX3500. • Vérifiez la connexion au réseau en essayant le montage NFS à partir d'une autre machine. • Vérifiez si d'autres utilisateurs rencontrent le même problème. Si le serveur ne répond pas car le programme n'est pas enregistré, vérifiez si le mappeur de ports de votre client est en fonctionnement. Si le problème est dû à un refus d'accès : • Obtenez la liste des systèmes de fichiers exportés par le serveur à l'aide de la commande : showmount -e • Vérifiez que le nom du système ou le nom du groupe réseau ne figure pas dans la liste des utilisateurs du système de fichiers. • Vérifiez les systèmes de fichiers liés au NFS via l'interface utilisateur de PowerVault NX3500. Si le problème est lié au répertoire, vérifiez l'orthographe de votre commande et essayez d'exécuter la commande de montage sur les deux répertoires.174 Dépannage L'exportation NFS n'existe pas Accès au fichier NFS refusé Description A tenté de monter une exportation qui n'existe pas. Cause Cet échec est souvent causé par des erreurs d'orthographe sur le système client ou survient lors de l'accès à un serveur erroné. Solution 1 Vérifiez les exportations disponibles sur le NAS, assurez-vous que toutes les exportations requises existent. 2 Sur le client posant problème, vérifiez que l'exportation pertinente est disponible pour ce client : % showmount -e Liste d'exportation pour : /abc 10.10.10.0 /abc 10.10.10.0 3 Si l'exportation est disponible, vérifiez l'orthographe du nom de l'exportation dans la commande de montage pertinente sur le client. Il est recommandé de copier et coller le nom de l'exportation depuis la sortie showmount vers la commande de montage. Description Cet événement est émis lorsqu'un utilisateur NFS ne dispose pas de suffisamment d'autorisations d'accès au fichier sur un conteneur NAS. Cause Le propriétaire du fichier est UID/UNIX et l'utilisateur ne dispose pas de droits d'accès au fichier ou le propriétaire du fichier est SID/ACL et après traduction dans UID/UNIX, les autorisations ne permettent pas l'accès au fichier. Solution Pour un accès natif (lorsque l'utilisateur CIFS accède au fichier SID/ACL ou lorsque l'utilisateur NFS accède au fichier UID/UNIX), l'autorisation manquante est généralement sous-entendue. Si l'accès n'est pas natif, les règles de traduction entrent en vigueur et il est recommandé de contacter l'assistance technique Dell.Dépannage 175 Accès NFS non sécurisé pour une exportation sécurisée Le montage NFS échoue en raison des options d'exportation Description L'utilisateur tente d'accéder à une exportation sécurisée à partir d'un port non sécurisé. Cause L'exigence d'exportation sécurisée signifie que les clients qui accèdent au système doivent utiliser un port bien connu (inférieur à 1024), ce qui signifie généralement qu'ils doivent être racine (uid=0) sur le client. Solution • Identifiez l'exportation pertinente et assurez-vous qu'elle est définie comme sécurisée (requiert un port client sécurisé). • Si l'exportation doit rester sécurisée, consultez la documentation du client NFS pour émettre la demande de montage à partir d'un port bien connu (inférieur à 1024). • Si une exportation sécurisée n'est pas requise (par ex. si le réseau n'est pas public), assurez-vous que l'exportation n'est pas sécurisée et essayez à nouveau d'y accéder. Description Cet événement est émis lorsque le montage NFS échoue en raison des options d'exportation. Cause La liste d'exportation filtre l'accès des clients par adresse IP, réseau ou groupe réseau et sélectionne les clients qui y accèdent. Solution 1 Vérifiez les détails d'exportation pertinents. Prenez note de toutes les options existantes afin de pouvoir y revenir. 2 Supprimez les restrictions IP/client à l'exportation et réessayez le montage. 3 Si le montage réussit, vérifiez que l'adresse IP ou le domaine est explicitement spécifié ou qu'il fait partie du réseau ou des groupes réseau définis. Soyez attentifs aux scénarios à risques, où le masque de réseau n'est pas intuitif, par exemple 192.175.255.254 fait partie de 192.168.0.0/12, mais pas de 192.168.0.0/16. 4 Une fois le montage réussi, réglez les options d'origine en conséquence.176 Dépannage Le montage NFS échoue en raison de l'échec du groupe réseau Description Cet événement est émis lorsque le client ne monte pas une exportation NFS car les informations du groupe réseau requises ne sont pas accessibles. Cause Cette erreur est généralement le résultat d'une erreur de communication entre le système NAS et le serveur NIS/LDAP. Elle peut résulter d'un problème réseau, d'une surcharge du serveur de répertoire ou d'un dysfonctionnement logiciel. Solution Répétez le processus ci-dessous pour chaque serveur NIS configuré, en laissant chaque fois un seul NIS utilisé, à partir du serveur NIS posant problème. 1 Inspectez les journaux du serveur NIS/LDAP et voyez si la raison de l'erreur est signalée dans les journaux. 2 Test du réseau : a Essayez d'envoyer un ping au NAS à partir d'un client situé sur le même sous-réseau que le serveur NIS/LDAP. b Essayez d'envoyer un ping au NIS/LDAP à partir d'un client situé sur le même sous-réseau que le serveur NAS. Si la perte d'un paquet est évidente sur l'un des serveurs ci-dessus, résolvez les problèmes réseau dans l'environnement. 3 En utilisant un client Linux situé dans le même sous-réseau que le NAS et configuré pour utiliser le même serveur de répertoire, demandez les détails du groupe réseau au serveur NIS/LDAP en utilisant les commandes pertinentes. Assurez-vous que la réponse est reçue rapidement (jusqu'à 3 secondes). Vous pouvez contourner temporairement le problème en supprimant la restriction du groupe réseau sur l'exportation et/ou en définissant un serveur de répertoire alternatif. Identifiez l'exportation pertinente et les options définies tout en vous concentrant sur la définition du groupe réseau. Documentez le groupe réseau utilisé afin de le restaurer une fois le problème résolu et supprimez la limite du groupe réseau.Dépannage 177 Le chemin d'accès au montage NFS n'existe pas Description Le client tente de monter un chemin d'accès au montage inexistant sur un conteneur NAS. Cause Cette erreur se produit généralement dans l'un des scénarios suivants : • Lors de l'accès à un système qui est en cours de restauration à partir d'une sauvegarde ou d'une réplication distante. La structure complète des répertoires est disponible uniquement lorsque la restauration est terminée. • Un client disposant d'une autorisation d'accès à un répertoire supérieur dans le même chemin d'accès supprime ou modifie un répertoire, lequel est en cours de montage par un autre client. • Si plusieurs utilisateurs accèdent au même jeu de données, il est recommandé d'appliquer un programme d'autorisation strict afin d'éviter ce scénario. Solution 1 Si le système NAS est en cours de restauration, communiquez l'état actuel au client et indiquez au client de patienter tant que le processus de restauration n'est pas terminé. 2 Dans l'autre cas, trois options sont disponibles : a Restaurez le chemin d'accès qui pose problème à partir d'une sauvegarde. b Créez manuellement les répertoires manquants pour activer le montage. Les clients reçoivent des erreurs lorsqu'ils tentent d'accéder à des données existantes dans un chemin supprimé. c Supprimez l'exportation et communiquez cette information au client. 3 Répertoriez toutes les exportations disponibles sur le NAS et identifiez l'exportation qui pose problème. Elle devrait indiquer qu'elle n'est pas accessible. 4 Supprimez l'exportation ou créez le répertoire sur lequel l'exportation pointe.178 Dépannage Opération limitée par le propriétaire NFS Écriture du NFS sur une exportation en lecture seule Écriture du NFS sur un volume en lecture seule Description Le client NFS n'est pas autorisé à effectuer l'action demandée sur le fichier particulier. Cause Un utilisateur NFS a tenté une opération chmod ou chgrp alors qu'il n'est pas le propriétaire du fichier. Solution Il s'agit d'un problème mineur, au niveau utilisateur. Les événements fréquents de ce type peuvent indiquer une tentative malveillante d'accéder à des données restreintes. Description Un client NFS tente de procéder à des modifications sur une exportation en lecture seule. Cause Une exportation NFS peut être définie comme une exportation en lecture seule. Un client en train d'accéder à une exportation en lecture seule ne peut pas effectuer d'opérations d'écriture ou modifier des fichiers inclus. Solution Cet événement, en lui-même, ne requiert aucune intervention administrative. Description Un utilisateur NFS tente de modifier un fichier qui se trouve sur un volume en lecture seule. Cause Le volume NAS passe en lecture seule lorsqu'il est défini comme la cible d'une relation de réplication. La modification d'un volume en lecture seule est interdite, jusqu'à ce que la relation de réplication soit supprimée et que le volume reprenne un état simple et normal. Solution Informez l'utilisateur (les utilisateurs) de l'état du volume NAS.Dépannage 179 Écriture du NFS sur un instantané Accès au NFS refusé à un fichier ou un répertoire Description Un utilisateur NFS tente de modifier un fichier qui se trouve dans un instantané. Cause Les instantanés de volume NAS ne sont pas modifiables. Solution Il est impossible de modifier les données d'un instantané. L'instantané est une représentation exacte des données du volume NAS au moment de sa création. Description Un utilisateur ne peut pas accéder au fichier ou au répertoire du NFS, bien que l'utilisateur appartienne au groupe propriétaire de l'objet NFS et que les membres du groupe soient autorisés à réaliser cette opération. Cause Les serveurs NFS (versions 2 et 3) utilisent le protocole RPC (Remote Procedure Call) pour l'authentification des clients NFS. La plupart des clients RPC possèdent une limite prédéfinie pouvant atteindre 16 groupes, laquelle est communiquée au serveur NFS. Si un utilisateur appartient à plus de 16 groupes UNIX, pris en charge par certains systèmes UNIX, certains des groupes ne sont pas communiqués et ne sont pas vérifiés par le serveur NFS. En conséquence, l'accès de l'utilisateur peut être refusé. Solution L'un des moyens de vérifier ce problème consiste à utiliser newgrp pour modifier temporairement le groupe principal de l'utilisateur et ainsi, s'assurer qu'il est communiqué au serveur. La solution de contournement simple, même si elle n'est pas toujours réalisable, consiste à supprimer l'utilisateur des groupes inutiles, en ne conservant que 16 groupes ou moins.180 Dépannage Dépannage de problèmes de réplication Erreur de configuration de la réplication Le cluster cible de la réplication est occupé Le FS cible de la réplication est occupé Description La réplication entre les volumes NAS source et cible échoue car les topologies des systèmes source et cible ne sont pas compatibles. Cause Les systèmes source et cible sont incompatibles à des fins de réplication. Solution Mettez à jour le PowerVault NX3500 défaillant. Description La réplication entre le volume NAS source et le volume NAS cible échoue parce que le cluster cible n'est pas disponible pour produire la réplication requise. Cause La tâche de réplication échoue parce que le cluster cible n'est pas disponible pour fournir la réplication demandée. Solution Les administrateurs doivent vérifier l'état de réplication sur le système cible. Description La réplication entre le volume NAS source et le volume NAS cible échoue parce que le système du cluster cible est temporairement indisponible pour produire la réplication requise. Cause La tâche de réplication échoue parce que le cluster cible est temporairement indisponible pour fournir la réplication demandée. Solution La réplication se poursuit automatiquement lorsque le système de fichiers libère une partie des ressources. Les administrateurs devraient vérifier que la réplication se poursuit automatiquement après une certaine période (une heure).Dépannage 181 La destination de la réplication est en panne La cible de la réplication n'est pas à l'état optimal Le volume cible de la réplication est occupé à récupérer de l'espace Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car le volume NAS cible est en panne. Cause La tâche de réplication échoue car le système de fichiers du volume NAS cible est en panne. Solution Les administrateurs devraient vérifier que le système de fichiers est en panne dans le système cible en utilisant la section de surveillance du Gestionnaire du NAS. Si le système de fichiers PowerVault NX3500 ne répond pas, les administrateurs devraient démarrer le système sur le cluster cible. La réplication se poursuit automatiquement après le démarrage du système. Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car le volume NAS cible n'est pas à l'état optimal. Cause La réplication échoue car le système de fichiers du volume NAS cible n'est pas à l'état optimal. Solution Les administrateurs devraient vérifier l'état du système cible en utilisant la section de surveillance du Gestionnaire du NAS pour comprendre pourquoi le système de fichiers n'est pas à l'état optimal. La réplication se poursuit automatiquement après la récupération du système de fichiers. Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car le volume NAS cible est occupé à libérer de l'espace. Cause La tâche de réplication échoue car le volume NAS cible est occupé à libérer de l'espace. Solution La réplication se poursuit automatiquement, une fois l'espace disponible. Les administrateurs devraient vérifier que la réplication se poursuit automatiquement au bout d'une certaine période (une heure).182 Dépannage Le volume cible de la réplication est détaché Déconnexion de la réplication Versions incompatibles avec la réplication Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car le volume cible du NAS est détaché du volume source. Cause La tâche de réplication échoue car le volume NAS cible a été préalablement détaché du volume NAS source. Solution Les administrateurs devraient effectuer l'opération de détachement sur le volume source du NAS. Au besoin, reliez les deux volumes NAS dans une relation de réplication. Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car la connexion entre les systèmes source et cible est perdue. Cause Déconnexion de l'infrastructure réseau entre la source et la cible. Solution L'administrateur devrait vérifier si la réplication est automatiquement restaurée. Si la réplication n'est pas automatiquement restaurée, vérifiez les communications réseau entre le cluster source et le cluster cible. Il est possible de vérifier les communications réseau en utilisant un système tiers dans le même sous-réseau qui peut adresser un ping à la fois aux clusters source et cible. Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car la version du système du cluster source du NAS est plus élevée que la version du système du cluster cible. Cause La tâche de réplication échoue car la version système du volume source du NAS est plus élevée que la version système du cluster cible. Solution Les administrateurs devraient mettre à niveau la version du système du cluster cible pour qu'elle corresponde à la version du système du cluster source.Dépannage 183 Erreur interne de réplication Les trames Jumbo de réplication sont bloquées Le volume cible de réplication ne contient pas suffisamment d'espace libre La source de réplication est occupée Description La réplication entre les volumes source et cible du NAS échoue en raison d'une erreur interne. Solution Contactez Dell pour résoudre ce problème. Description La réplication entre les volumes source et cible du NAS échoue car les trames Jumbo sont bloquées sur le réseau. Cause La tâche de réplication échoue car les trames étendues sont bloquées sur le réseau. Solution L'administrateur devrait vérifier que la configuration réseau entre le cluster source et le cluster cible a activé le transfert de trames Jumbo sur les commutateurs ou les routeurs. Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car l'espace disponible sur le volume NAS cible est insuffisant. Cause La tâche de réplication échoue car l'espace disponible sur le volume NAS cible est insuffisant. Solution Augmentez l'espace disponible sur le volume NAS cible. Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car le système de fichiers du volume NAS source est occupé à répliquer d'autres volumes du NAS. Cause La tâche de réplication échoue car le système de fichiers du volume NAS source est occupé à répliquer d'autres volumes NAS. Solution La réplication se poursuit automatiquement lorsque le système de fichiers libère une partie des ressources. Les administrateurs devraient vérifier que la réplication se poursuit automatiquement au bout d'une certaine période (une heure).184 Dépannage La source de la réplication est en panne La source de la réplication n'est pas à l'état optimal Le volume source de la réplication est occupé à récupérer de l'espace Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car le volume NAS source est à l'arrêt. Cause Le système de fichiers du volume NAS source est en panne. Solution Les administrateurs devraient vérifier si le système PowerVault NX3500 est en panne dans le système source, en contrôlant la section de surveillance du Gestionnaire du NAS. Si le système PowerVault NX3500 est en panne, les administrateurs devraient démarrer le système sur le cluster source. La réplication se poursuit automatiquement au démarrage du système de fichiers. Description La réplication entre les volumes source et cible du NAS échoue car le système de fichiers du volume source du NAS n'est pas à l'état optimal. Cause La réplication échoue car le système de fichiers de la source n'est pas à l'état optimal. Solution Les administrateurs devraient vérifier l'état du système source en utilisant la section de surveillance du Gestionnaire du NAS pour comprendre pourquoi le système de fichiers n'est pas à l'état optimal. Description La réplication entre le volume source et le volume cible du NAS échoue car le volume NAS source est occupé à libérer de l'espace. Cause La tâche de réplication a échoué car le volume NAS source est occupé à libérer de l'espace. Solution La réplication se poursuit automatiquement, une fois l'espace disponible. Les administrateurs devraient vérifier que la réplication se poursuit automatiquement au bout d'une certaine période (une heure).Dépannage 185 Dépannage de problèmes Active Directory Le quota de groupe pour un utilisateur Active Directory ne fonctionne pas Description Le quota de groupe est défini pour un groupe Active Directory ; toutefois, lorsqu'un membre du groupe consomme de l'espace, l'utilisation réelle du groupe n'augmente pas et la limite du groupe n'est pas appliquée. Cause L'application de quota du système PowerVault NX3500 est réalisée en fonction de l'UID et du GID du fichier (UNIX) ou du SID et du GSID du groupe principal de l'utilisateur (NTFS) s'il est défini. Pour les utilisateurs d'Active Directory, le paramètre du Groupe principal n'est pas obligatoire et s'il n'est pas défini, l'espace utilisé n'est comptabilisé pour aucun groupe. Pour que le quota de groupe soit efficace auprès des utilisateurs d'Active Directory, leur groupe principal doit être attribué. Solution Pour configurer le groupe principal pour un utilisateur d'Active Directory : 1 Ouvrez le Gestionnaire Active Directory. 2 Cliquez avec le bouton droit sur l'utilisateur de votre choix. 3 Cliquez sur l'onglet Membre de. 4 Le groupe que vous recherchez est répertorié. Cliquez sur le groupe, puis sur le bouton Définir le groupe principal. Les quotas entrent en vigueur pour le groupe de l'utilisateur.186 Dépannage Authentification Active Directory Description Un utilisateur valide d'Active Directory n'est pas authentifié. Cause Causes probables : • L'utilisateur tente de s'authentifier en utilisant un mot de passe incorrect. • L'utilisateur est verrouillé ou désactivé dans Active Directory. • Les contrôleurs de domaine Active Directory sont hors ligne ou inaccessibles. • L'horloge système et l'horloge Active Directory ne sont pas synchronisées. Solution 1 Vérifiez le journal des événements système PowerVault NX3500 dans le Gestionnaire NAS en recherchant les erreurs. 2 Vérifiez que l'utilisateur n'est pas désactivé ni verrouillé dans Active Directory. 3 Vérifiez que les contrôleurs de domaine sont en ligne et accessibles via le réseau. 4 Le serveur Kerberos exige que les horloges client/serveur soient synchronisées. Vérifiez que l'heure du système est synchronisée avec l'heure du contrôleur de domaine et au besoin, configurez le paramètre NTP du système.Dépannage 187 Dépannage de la configuration d'Active Directory Description Impossible d'ajouter des utilisateurs et des groupes Active Directory aux partages CIFS. Cause Causes probables : • Impossible d'envoyer un ping au domaine à l'aide de FQDN. • Il est possible que le DNS ne soit pas configuré. • Il est possible que le NTP ne soit pas configuré. Solution Lors de la configuration du système pour la connexion à un domaine Active Directory : 1 Assurez-vous que vous utilisez FQDN et non le nom NETBIOS du domaine ou l'adresse IP du contrôleur de domaine. 2 Assurez-vous que l'utilisateur dispose des autorisations d'ajouter des systèmes au domaine. 3 Utilisez le mot de passe correct. 4 Accédez à l'onglet Configuration du DNS et entrez les informations correctes. 5 Configurez les informations NTP et assurez-vous que l'heure du système correspond à l'heure du domaine. 6 Si plusieurs systèmes NAS sont utilisés, assurez-vous de définir des noms de NETBIOS différents. Par défaut, le nom utilisé par le système est CIFS Storage. 7 Assurez-vous de sélectionner Authentifier l'identité des utilisateurs via Active Directory et la base de données des utilisateurs locale.188 Dépannage Dépannage suite à des problèmes BPS Le témoin du bloc d'alimentation de secours est allumé en orange Description Le témoin du BPS est orange, avec ou sans alarme sonore. Cause Causes probables : • Le BPS fonctionne sur batterie et la charge de la batterie est inférieure à 30 % (batterie faible). • Alarme active sur le BPS. Solution Si le témoin du BPS est allumé en orange sans alarme sonore : 1 Vérifiez que le câble secteur du BPS est branché et que le bloc d'alimentation est présent. 2 Consultez le journal des événements du serveur NAS pour rechercher les messages indiquant si le BPS fonctionne sur batterie. 3 Rétablissez l'alimentation de l'utilitaire. Pour plus d'informations sur la solution de contournement, voir « Alarmes BPS », à la page 221.Dépannage 189 Le témoin du bloc d'alimentation de secours est allumé en vert et en orange Le bloc d'alimentation de secours présente un témoin clignotant orange Description Le témoin du BPS est allumé en vert et en orange, avec ou sans alarme sonore. Cause Causes probables : • Une mise à niveau flash est en cours • Le BPS est en mode bootloader Solution Si une mise à niveau flash est en cours (affichant un témoin alternant entre le vert et l'orange), patientez environ 10 minutes — Après une procédure de mise à niveau du service pack ou d'une procédure de remplacement de module BPS, une mise à niveau du micrologiciel du BPS peut être nécessaire et elle est réalisée automatiquement par le serveur NAS après le redémarrage suivant la mise à niveau du service pack. REMARQUE : au cours de la mise à niveau du micrologiciel, ne débranchez pas le câble ACin ni le câble USB du bloc BPS. Si le témoin du BPS est en mode bootloader (alternant rapidement entre le vert et l'orange) : 1 Vérifiez que le câble ACin est connecté au BPS. 2 Vérifiez que le câble USB reliant le module BPS et le contrôleur du serveur NAS est branché. 3 Redémarrez le contrôleur du serveur NAS connecté au BPS. Description Le témoin du BPS clignote en orange. Cause Un témoin orange clignotant indique que le BPS est alimenté par batterie en raison d'une coupure de secteur, mais que la batterie n'est pas encore faible (avec une charge inférieure à 30 %). Solution • Localisez le BPS qui présente un témoin orange clignotant dans le rack. Vérifiez l'arrière du BPS et assurez-vous que le module de BPS correspondant présente un câble ACin branché et que ce même câble est branché sur l'alimentation secteur. • Vérifiez que l'électricité secteur fonctionne correctement.190 Dépannage Le témoin du BPS est éteint Dépannage de l'accès au fichier NAS et de problèmes d'autorisation Impossible de modifier la propriété d'un fichier ou d'un dossier Description Le témoin du BPS est éteint et ne s'allume pas lorsque vous appuyez sur le bouton d'alimentation. Cause Ce problème peut survenir si la batterie n'est pas installée correctement, si le BPS n'est pas alimenté ou en cas de défaillance matérielle. Solution 1 Retirez le cadre du module BPS. Assurez-vous que la batterie est correctement installée et activez le BPS en appuyant sur son bouton d'alimentation. 2 Vérifiez si les câbles sont correctement branchés et si l'alimentation secteur répond aux spécifications du BPS. Les modèles LV requièrent une entrée de 120 V et les modèles HV requièrent une entrée de 208 V. Activez le BPS en appuyant sur son bouton d'alimentation. 3 Si aucune des actions ci-dessus ne résout le problème, contactez le support technique Dell. Description Chaque fichier du système NAS appartient à un utilisateur UNIX ou NTFS. L'impossibilité de modifier la propriété est traitée différemment, selon que l'accès était natif ou non. Cause L'utilisateur n'est pas autorisé à procéder au changement de propriété. Solution Cette action devrait être effectuée par un utilisateur autorisé.Dépannage 191 Impossible de modifier les fichiers NAS Propriété mixte du fichier refusée Description Un utilisateur ou une application ne peut pas modifier un fichier. Cause • Le client ne peut pas modifier un fichier en raison d'un manque d'autorisations d'accès au fichier. • Le volume du NAS est saturé et le système de fichiers refuse toute demande d'écriture, y compris par écrasement. • Le volume NAS est une cible dans une relation de réplication et est en lecture seule. Solution 1 Si le problème n'apparaît que sur certains fichiers, il s'agit d'un problème d'autorisation. Vérifiez que le compte d'utilisateur possède des autorisations de modifications du fichier ou utilisez un autre compte d'utilisateur. 2 Si le problème est lié à un volume NAS spécifique : a Vérifiez que l'espace disponible sur le volume NAS est suffisant ou développez-le. b Vérifiez que le volume NAS auquel vous avez accédé n'est pas la cible d'une réplication. Description Le propriétaire et le propriétaire du groupe doivent porter le même type d'identité (UNIX ou NTFS). Une tentative de définir différents types d'identité a été détectée. Cause Il est impossible de modifier seulement l'ID du propriétaire du fichier en le remplaçant par l'UID si la propriété du fichier d'origine est SID/GSID. Solution Pour modifier le propriétaire du fichier en le remplaçant par un propriétaire de style UNIX, définissez l'UID et le GID simultanément.192 Dépannage Accès au SMB problématique à partir d'un client Linux Numéros d'UID et de GID étranges sur les fichiers du système NAS Dell Description Un client Linux/UNIX tente de monter un partage PowerVault NX3500 en utilisant SMB (avec /etc/fstab ou directement via smbmount). Un client Linux/UNIX tente d'accéder au système de fichiers en utilisant la commande smbclient, par exemple : smbclient /// -U user%password -c ls Solution Il est recommandé d'utiliser les interfaces du protocole NFS pour accéder aux systèmes DSFS PowerVault NX3500 à partir de clients Linux/UNIX. Pour contourner ce problème : 1 Assurez-vous que votre administrateur crée des exportations NFS vers les emplacements que vous utilisez pour accéder à l'aide de CIFS et connectez-vous à ces emplacements à l'aide de la commande de montage à partir des clients Linux/UNIX. 2 Utilisez des interfaces NFS pour accéder au PowerVault NX3500. Par exemple, à partir du système de gestion Linux NAGIOS, utilisez la commande /check_disk au lieu de la commande /check_disk_smb. Description Les nouveaux fichiers créés à partir de clients ubuntu 7.x reçoivent un UID ou un GID de 4294967294 (nfsnone). Cause Par défaut, les clients NFS ubuntu 7.x ne spécifient pas de coordonnées RPC lors de leurs appels au NFS. En conséquence, les fichiers créés à partir de ces clients par tout utilisateur appartiennent à l'UID et au GID 4294967294 (nfsnone). Solution Pour forcer les coordonnées UNIX sur les appels au NFS, ajoutez l'option sec=sys aux montages PowerVault NX3500 dans le fichier ubuntu fstab.Dépannage 193 Dépannage de problèmes de mise en réseau Serveur de nom non réactif Certains clients de sous-réseau ne peuvent pas accéder au système PowerVault NX3500 Description Tous les serveurs NIS, LDAP ou DNS sont inaccessibles ou ne répondent pas. Solution Pour chaque serveur : 1 Envoyez un ping au serveur à partir d'un client situé sur le sous-réseau PowerVault NX3500 et vérifiez qu'il répond. 2 Émettez une demande au serveur à partir d'un client situé sur le sous-réseau PowerVault NX3500 et vérifiez qu'il répond. 3 Vérifiez les journaux du serveur pour voir ce qui peut expliquer l'absence de réponse du serveur aux requêtes. Description Les utilisateurs (nouveaux ou anciens) situés sur des réseaux spécifiques ne peuvent pas accéder au système PowerVault NX3500. Cause Ce problème est lié à un conflit entre les adresses de sous-réseau des utilisateurs et l'adresse réseau interne du système NAS. Le système NAS oriente les paquets de réponses vers un réseau erroné. Solution 1 Vérifiez les adresses du réseau interne du NAS et vérifiez s'il existe un conflit avec les adresses réseau du client qui posent problème. 2 Si un conflit existe, modifiez manuellement l'adresse réseau interne du NAS en conflit en utilisant le Gestionnaire ou le CLI du NAS.194 Dépannage Dépannage des configurations DNS Détermination de l'IQN des contrôleurs de PowerVault NX3500 à l'aide de la CLI Description Impossible de se connecter au système PowerVault NX3500 en utilisant le nom système et/ou impossible de résoudre les noms d'hôte. Cause Causes probables : • Impossible d'envoyer un ping au système en utilisant le nom de domaine pleinement qualifié (FQDN). • Impossible de se connecter au Gestionnaire NAS en utilisant le nom système. Solution 1 Vérifiez que les informations IP du client sont correctement définies. 2 Vérifiez que le contrôleur du PowerVault NX3500 est configuré sur le serveur DNS correct. 3 Contactez l'administrateur de serveur DNS pour vérifier la création d'enregistrement DNS. Description Détermination de l'IQN des contrôleurs PowerVault NX3500 à l'aide de la CLI. Solution À l'aide d'un client ssh et du VIP de gestion du NAS, connectezvous à la CLI de solution PowerVault NX3500 en tant qu'administrateur. Sur la ligne de commande, tapez la commande suivante : system maintenance luns iscsiconfiguration viewDépannage 195 Dépannage des messages d'avertissement pour pause du RX et du TX Dépannage des problèmes du Gestionnaire du NAS Le tableau de bord du NAS est retardé Description Les messages d'avertissement suivants peuvent s'afficher lorsque le Gestionnaire du NAS rapporte que la connectivité n'est pas à l'état optimal : Rx_pause for eth(x) sur le nœud 1 est désactivé. Rx_pause for eth(x) sur le nœud 1 est désactivé. Cause Le contrôle de flux n'est pas activé sur le(s) commutateur(s) connecté(s) à un contrôleur PowerVault NX3500. Solution Consultez la documentation du fournisseur du commutateur pour activer le contrôle de flux sur le(s) commutateur(s). Description Les métriques du tableau de bord du NAS sont retardées et n'indiquent pas immédiatement les valeurs mises à jour. Cause La vue Gestionnaire du NAS est actualisée toutes les 40 secondes, mais les informations relatives aux métriques spécifiques sont collectées à des intervalles différents, de sorte qu'il n'existe pas de corrélation entre l'actualisation de l'écran et celle des métriques. Solution Utilisez le processus de DSFS qui collecte les informations relatives à différentes matrices du système. • Champs d'états (état global, état du service, état des serveurs) : les informations sont recueillies toutes les 40 secondes. • Capacité : Les informations sont collectées toutes les 1800 secondes. • Performances actuelles (NFS, CIFS, Réplication, NDMP, Réseau) : les informations sont collectées toutes les 40 secondes. • Performances récentes (graphique) : Les informations sont collectées toutes les 60 secondes. • Équilibrage de la charge (UC, nombre de connexions) : Les informations sont collectées toutes les 40 secondes.196 Dépannage L'heure du système NAS n'est pas correcte Description Les tâches planifiées ne s'exécutent pas aux heures prévues. La date/l'heure des messages du journal d'événements est erronée. Cause • L'heure du système NAS n'est pas correctement réglée. • Aucun serveur NTP n'est défini pour le système NAS. • Le serveur NTP utilisé par le système PowerVault NX3500 est à l'arrêt ou ne fournit plus les services NTP. • Des problèmes surviennent sur le réseau lors de la communication avec le serveur NTP. Solution 1 Identifiez le serveur NTP du NAS à partir de la page Configuration du système/ Configuration de l'heure. Enregistrez le(s) nom(s) d'hôte ou l'adresse (les adresses) IP pour référence future. 2 Si aucun serveur NTP n'est défini, définissez-en un. Il est recommandé de synchroniser l'horloge du système NAS avec le serveur NTP utilisé par le contrôleur de domaine Active Directory (Active Directory Domain Controller, ou ADDC). Cela évite les problèmes de différence d'heure et les éventuels problèmes d'authentification. Dans de nombreux cas, l'ADDC est également le serveur NTP. 3 Vérifiez que le serveur NTP est en fonctionnement et fournit le service NTP. 4 Vérifiez le chemin d'accès réseau entre le système NAS et le serveur NTP, en utilisant un ping par exemple. Assurez-vous que le temps de réponse est de l'ordre de la milliseconde.Dépannage 197 Impossible de se connecter au Gestionnaire de NAS. Écran de connexion vide Description Connexion impossible au Gestionnaire de NAS. Cause Causes probables : • L'utilisateur tente de se connecter en utilisant une adresse IP incorrecte ou un nom de système erroné. • Les informations IP de l'ordinateur du client ne sont pas configurées correctement. • L'utilisateur a fourni un nom d'utilisateur ou un mot de passe incorrect. • Les propriétés du navigateur de l'utilisateur empêchent la connexion. Solution 1 Vérifiez que les informations IP du client sont correctement définies. 2 Vérifiez que les informations DNS sont correctement configurées. 3 Vérifiez le nom d'utilisateur et le mot de passe. 4 Vérifiez les paramètres du proxy dans les paramètres du navigateur. 5 Si vous utilisez Microsoft Windows Server 2008, désactivez IE ESC. Description Impossible de se connecter au Gestionnaire de NAS et l'écran de connexion est vide. Cause Causes probables : • Java script est désactivé. • IE SEC est activé. Solution • Si Java script est désactivé, activez-le. Pour plus d'informations sur l'activation de Java script, reportez-vous à l'aide du navigateur. • Si IE SEC est activé, désactivez-le.198 Dépannage Dépannages des problèmes de sauvegarde Dépannage des instantanés Description La création et la suppression d'instantanés échouent. Cause Causes probables : • De nombreuses demandes d'E/S de clients sont en attente, y compris une demande de suppression d'un répertoire volumineux. • De nombreuses demandes de création/suppression d'instantanés sont en cours de traitement. • Une autre demande d'instantané pour le volume est en cours d'exécution. • Le nombre total d'instantanés a atteint la limite du système. Solution • En cas d'échec d'une demande manuelle, réessayez de créer ou de supprimer l'instantané au bout d'une ou deux minutes. • Si la demande est issue du planificateur d'instantanés, attendez encore un ou deux cycles. Si l'échec persiste, essayez de créer ou de supprimer l'instantané manuellement sur le même volume. • Vérifiez sur le tableau de bord si le système est soumis à une forte charge de travail. Si le système est surchargé de travail, attendez que sa charge de travail diminue et renouvelez la demande d'instantané. • Vérifiez les instantanés planifiés. Une charge d'instantanés très dense entraîne un impact négatif sur la performance globale du système. Le nombre d'instantanés accumulés ne doit pas dépasser 20 instantanés par heure et par système. • Vérifiez le nombre total d'instantanés dans le système. Si ce nombre est de plusieurs milliers, supprimez quelques instantanés et réessayez.Dépannage 199 Dépannage d'une erreur interne du NDMP Description Sauvegardez ou restaurez les échecs liés à une erreur interne. Cause Les erreurs internes du NDMP indiquent qu'un système de fichiers n'est pas accessible ou qu'un volume du NAS n'est pas disponible. Solution Si l'application de sauvegarde ne peut pas se connecter à un serveur du NAS : 1 Connectez-vous au Gestionnaire du NAS ou ouvrez un terminal distant sur le serveur. 2 Sur le Gestionnaire du NAS, accédez à la page Protection des données→ NDMP→ Configuration du NDMP. Dans la CLI du NAS, accédez au menu Protection des données→ NDMP→ Configuration. 3 Assurez-vous que NDMP est activé. Si NDMP est activé, accédez à étape 5. – Dans le Gestionnaire du NAS, la case Activé doit être cochée. – Dans la CLI du NAS, saisissez view et assurez-vous que État est défini sur Activé. 4 Si NDMP n'est pas activé, activez-le. Pour plus d'informations, voir « Sauvegarde et restauration de données », à la page 121. 5 Vérifiez que l'adresse IP de l'application de sauvegarde est configurée dans NDMP. – Sur le Gestionnaire du NAS, la liste des serveurs DMA devrait inclure l'adresse IP de l'application de sauvegarde. – Dans la CLI du NAS, saisissez view et assurez-vous que la liste des Serveurs DMA contient l'adresse IP de l'application DMA qui tente d'accéder au serveur NAS. Si le serveur de sauvegarde peut se connecter à un serveur NAS, mais ne parvient pas à s'identifier, utilisez backup_user comme nom d'utilisateur pour le client NDMP, tout en configurant la sauvegarde/restauration NDMP dans votre application de sauvegarde. Le mot de passe par défaut pour le client NDMP est Stor@ge!200 Dépannage Dépannages des problèmes du système Dépannage d'un arrêt du système Pour modifier le mot de passe : 1 Connectez-vous au Gestionnaire du NAS ou ouvrez un terminal distant sur le serveur. 2 Sur le Gestionnaire du NAS, accédez à la page Protection des données→ NDMP→ Configuration du NDMP. Dans la CLI du NAS, accédez au menu Protection des données→ NDMP→ Configuration. 3 Dans le Gestionnaire du NAS, cliquez sur Modifier le mot de passe. Dans la CLI du NAS, exécutez la commande set -Password « pwd ». Si l'application de sauvegarde parvient à se connecter au serveur NAS, mais qu'aucun volume n'est disponible pour la sauvegarde, vérifiez que le serveur NAS dispose de volumes NAS créés sur ce dernier. Description Au cours d'un arrêt du système à l'aide du Gestionnaire du NAS, ni le système ni les contrôleurs ne s'arrêtent au bout de 20 minutes. Cause La procédure d'arrêt du système se compose de deux processus distincts : • Arrêt du système de fichiers • Mise hors tension des contrôleurs PowerVault NX3500 Le système de fichiers peut mettre un certain temps à nettoyer la mémoire cache vers le stockage, soit sous l'effet d'une quantité importante de données, soit en raison d'une connexion intermittente au stockage. Au cours de la phase de mise hors tension, le problème peut être lié à une attente du système d'exploitation/kernel sur le contrôleur ou à une absence de synchronisation de son état avec le disque local. Solution Si le système de fichiers s'est arrêté et si l'un des contrôleurs est toujours actif, vous pouvez mettre manuellement le contrôleur hors tension à l'aide du bouton d'alimentation. Si le système de fichiers ne s'est pas arrêté, vous devez le laisser continuer à fonctionner. Le système de fichiers atteint un délai de 10 minutes, vidange sa mémoire cache vers les contrôleurs locaux et poursuit la procédure d'arrêt.Dépannage 201 Violation de sécurité du conteneur NAS Plusieurs erreurs reçues lors du formatage du système de fichiers Description Violation de sécurité du conteneur NAS. Cause La sélection du style de sécurité pour un conteneur NAS dicte le protocole dominant à utiliser pour définir les autorisations sur les fichiers de ce volume. Les volumes de style de sécurité NFS pour UNIX et les volumes de style de sécurité CIFS pour NTFS. Par conséquent, certaines situations ne sont plus valides : • Définition des autorisations UNIX pour un fichier situé dans un conteneur de style de sécurité NTFS. • Définition de la propriété des UID/GID pour un fichier situé dans un conteneur de style de sécurité NTFS. • Définition de l'ACL pour un fichier situé dans un conteneur de style de sécurité UNIX. • Modification de l'indicateur en lecture seule pour un fichier situé dans un conteneur de style de sécurité UNIX. • Définition de la propriété des SID/GSID pour un fichier situé dans un conteneur de style de sécurité UNIX. Le style de sécurité du conteneur NAS doit refléter le protocole principal utilisé pour accéder à ses fichiers. Solution Si un utilisateur est souvent amené à procéder à une activité liée à la sécurité inter-protocoles, divisez les données en deux conteneurs NAS distincts en fonction du protocole d'accès principal. Description Vous recevez plusieurs messages d'erreur au cours du formatage d'un système de fichiers. Cause Causes probables : • Des adresses IP erronées du SAN sont utilisées dans l'utilitaire de configuration du NAS (NASCU) PowerVault. • Des numéros IQN erronés ont été utilisés lors de la définition des hôtes dans le MSDM. • Un nombre impair de LUN est adressé sur le groupe hôte. • La taille des LUN est inférieure à la taille minimum requise. • Nombre inférieur au minimum de LUN requis.202 Dépannage Solution Si des adresses IP de SAN erronées sont utilisées lors de l'exécution du NASCU PowerVault : 1 Vérifiez que l'adresse IP de détection MD utilisée lors de l'exécution du NASCU PowerVault se trouve sur le même sous-réseau que l'une des deux adresses IP de SAN configurées sur vos contrôleurs. 2 Pour vérifier l'adresse IP de détection de MD, connectez-vous à votre adresse IP du Gestionnaire de NAS en utilisant la CLI et exécutez la commande suivante : Kjd Cette commande affiche l'adresse IP de découverte de MD. 3 Si cette adresse IP ne se trouve pas sur le même sous-réseau que les adresses IP configurées pour votre SAN, remplacez l'adresse IP de découverte de MD par l'un des sous-réseaux définis sur le SAN A et B de votre contrôleur. Si des numéros IQN erronés sont utilisés lors de la définition des hôtes dans MDSM, vérifiez que les IQN affichés dans MDSM correspondent aux IQN du contrôleur. Pour vérifier les IQN du contrôleur : 1 Vérifiez si les IQN affichés dans MDSM sont les mêmes que ceux qui figurent sous l'onglet Adressages de la section hôtes du Gestionnaire de NAS. 2 En cas d'incohérence, corrigez les IQN utilisés pour les hôtes dans MDSM et essayez de formater le système. Les LUN doivent être détectés et formatés. Si le problème est lié à un nombre impair de LUN : 1 Si une erreur survient, vérifiez qu'un nombre pair de LUN est adressé sur l'hôte. Un nombre impair de LUN n'est pas pris en charge. Les LUN doivent être adressés par paires, de 2 à 16. 2 Si un nombre impair de LUN est utilisé, corrigez ce nombre en ajoutant ou en supprimant un LUN. 3 Essayez de formater le système. Si la taille des LUN est inférieure aux exigences minimales : 1 Vérifiez que les LUN dépassent la taille minimale requise de 125 Go. 2 Si les LUN font moins de 125 Go, modifiez la taille des LUN de sorte qu'elle atteigne ou dépasse la taille minimale requise. 3 Essayez de formater le système.Dépannage 203 Association des noms de LUN à des disques virtuels Identification des contrôleurs Si le nombre de LUN est inférieur aux exigences minimales : 1 Vérifiez que plusieurs LUN sont adressés sur le groupe d'hôtes. Le nombre minimum requis de LUN est 2. 2 Si le nombre de LUN est inférieur à 2, ajoutez des LUN pour atteindre le nombre minimum de 2. 3 Essayez de formater le système. Description Identification des LUN du Gestionnaire du NAS PowerVault qui sont des disques virtuels dans le Gestionnaire de stockage à disques modulaires. Solution Ouvrez l'interface Web du Gestionnaire du NAS et accédez à Gestion du système→ Maintenance→ Ajouter des LUN. Cette page affiche tous les LUN auxquels le cluster PowerVault NX3500 peut accéder (affectés au groupe d'hôte PowerVault NX3500). Chaque LUN peut être identifié par sa référence internationale. Dans l'interface Web du Gestionnaire du NAS, la référence internationale est précédée d'un préfixe. Ouvrez MDSM et accédez à l'onglet Logique, puis cliquez sur Disque virtuel. La référence internationale du disque virtuelle s'affiche dans le panneau Propriétés. Cette solution de contournement vous permet de déterminer quels disques virtuels sont affectés au système de fichiers du NAS. Description Identification des contrôleurs PowerVault NX3500. Solution Pour identifier un contrôleur, utilisez l'écran situé sur le panneau avant du contrôleur PowerVault NX3500. L'écran affiche nomsystème.contrôleurNum. Par exemple, NX3500.Controller0204 Dépannage Dépannage des problèmes de l'utilitaire de configuration du NAS Une erreur est survenue lors de l'exécution du NASCU PowerVault. Description Un message d'erreur apparaît lors de l'exécution de l'utilitaire de configuration du NAS PowerVault. Cause Cette erreur peut être provoquée par la configuration matérielle, la configuration des commutateurs du réseau ou les configurations des systèmes de cluster. Solution Si la page de découverte affiche un échec de connexion : 1 Vérifiez les adresses MAC des contrôleurs du cluster. Les adresses MAC NIC 1 intégrées se trouvent sur le panneau d'identification du système (panneau amovible) situé sous le cadre frontal des contrôleurs NAS. 2 Vérifiez si IPv6 est activé sur le poste de gestion sur lequel l'utilitaire de configuration du NAS s'exécute. 3 Vérifiez si le système est déjà en mode de service. Si le système est en mode de service, l'utilitaire de configuration du NAS devrait empêcher les utilisateurs de procéder à de nouvelles opérations et les guider vers la sortie de l'utilitaire. Si l'échec se situe dans la page de configuration du cluster NAS : 1 Effectuez une capture d'écran du message d'erreur apparaissant dans la fenêtre de l'utilitaire de configuration du NAS au cours de la mise en cluster. 2 Récupérez le fichier de configuration des clusters, le fichier journal de l'utilitaire de configuration du NAS et le fichier résultant provenant du répertoire d'installation, puis compressez le dossier de configuration à partir du répertoire d'installation. 3 L'utilitaire de configuration du NAS devrait inviter les utilisateurs à restaurer la fenêtre, dans laquelle les nœuds sont restaurés en mode Veille. 4 Recherchez les messages d'échec dans la capture d'écran et identifiez la cause potentielle de l'échec. Corrigez ensuite ces échecs et reconfigurez le système à l'aide de l'utilitaire de configuration du NAS. 5 Si l'échec persiste, rassemblez tous les fichiers dans un paquet groupé et contactez le Support Dell.Dépannage 205 Impossible de lancer l'utilitaire de configuration du NAS PowerVault NX3500 Description Impossible de lancer l'utilitaire de configuration du NAS PowerVault NX3500. Cause Causes probables : • Le programme d'installation de l'utilitaire de configuration du NAS ne s'est pas installé. • L'environnement d'exécution JAVA n'est pas correctement installé. Solution Procédez comme suit : • Déterminez si le programme d'installation de l'utilitaire de configuration du NAS s'est exécuté correctement. • Vérifiez si le nombre minimum de fichiers JRE1.4x est correctement installé. – Sous Microsoft Windows, exécutez java -version à partir de la console de commande pour afficher une version valide du JRE. – Sous Linux, exécutez java -version à partir de la console du terminal pour afficher une version valide du JRE.206 DépannageInterface de ligne de commande 207 Interface de ligne de commande Présentation L'Interface de Ligne de Commande (CLI) PowerVault NX3500 offre une manière pratique de gérer le système PowerVault NX3500. Elle peut en effet être utilisée pour configurer les sous-systèmes, gérer les utilisateurs administratifs, activer les fonctionnalités de licence, et contrôler le système. La CLI contient un ensemble de commandes permettant d'afficher, éditer, ajouter, supprimer, activer, désactiver et paramétrer les entités PowerVault NX3500, telles que les exportations, partages, volumes et comptes. Depuis la CLI, vous pouvez ouvrir un menu spécifique, puis en exécuter les commandes, selon les besoins. Les commandes suivantes sont disponibles dans le système : • help (aide) : répertorie les menus ou commandes actuellement disponibles. À tout moment lorsque vous utilisez la CLI, vous pouvez saisir « help » ou « ? » pour afficher les options/menus disponibles. • back (retour) : permet de reculer d'un niveau dans la hiérarchie des menus. • main (principal) : permet de revenir au menu principal. • exit (quitter) : permet de quitter la CLI du PowerVault NX3500.208 Interface de ligne de commande Accès à la CLI Pour accéder à la CLI depuis un poste de travail administrateur, utilisez un client SSH, puis connectez-vous à l'adresse VIP de Gestion du stockage en réseau NAS que vous avez paramétrée pendant la configuration du cluster. Figure 11-1. Accès à la CLI via le VIP NAS Management Dans une invite Linux, saisissez : ssh admin@. Une fenêtre d'Accueil s'affiche, donnant la liste des versions de logiciels installés, ainsi que les commandes disponibles dans le menu de niveau supérieur. REMARQUE : la saisie semi-automatique par tabulation est disponible : saisissez les premiers caractères de la commande ou du nom de menu et appuyez sur la touche Tab. Le nom sera complété jusqu'à la sous-chaîne non ambigüe la plus longue. Appuyez de nouveau sur la touche Tab pour voir les commandes disponibles commençant par la chaîne donnée.Interface de ligne de commande 209 Ainsi, pour accéder à un système qui a été défini avec une VIP de Gestion NAS de 10.10.1.200 : # ssh admin@10.10.1.200 The authenticity of host '10.10.1.200 (10.10.1.200)’ can't be established. (L’authenticité de l'hôte 10.10.1.200 (10.10.1.200)' ne peut pas être établie) RSA key fingerprint is: (l'empreinte clé du RSA est:) 1b:13:7c:9d:12:e2:74:69:4e:8c:93:75:1a:93:94:b5. Are you sure you want to continue connecting (yes/no)? yes (Êtes-vous sûr de vouloir poursuivre la connexion (oui/non) ? oui) Failed to add the host to the list of known hosts (/users/john/.ssh/known_hosts) (Impossible d'ajouter l'hôte à la liste des hôtes connus (/utilisateurs/jean/.ssh/hôtes_connus) admin@172.41.2.202's password: Stor@ge! (admin@172.41.2.202's mot de passe : Stor@ge!) Last login: Sun Dec 26 03:04:51 from 172.41.200.12 (Dernière connexion : Dim 26 déc. 03:04:51 depuis 172.41.200.12) Welcome to "NX3500-sup3" (1.0.326) (Bienvenue dans « NX3500-sup3 » (1.0.326)) Installed on Thu Dec 23 07:38:45 IST 2010 (Installé le Jeu 23 déc. 07:38:45 IST 2010) Hello admin, welcome to the NAS Manager command line interface (version 1.0.366)! (Bonjour admin, bienvenue dans l'interface de ligne de commande du Gestionnaire NAS (version 1.0.366)!)210 Interface de ligne de commande Options du menu de la CLI Les menus et options de menu suivants sont disponibles avec le PowerVault NX3500. Tableau 11-1. Options du menu de la CLI Menu Options protection des données Le menu de protection des données vous permet de définir la configuration de sauvegarde et d'instantané afin de protéger vos données. Il comprend les éléments de menu suivants : réplication : vous permet d'utiliser une logithèque de stockage supplémentaire. instantanés : vous permet de geler et de restaurer les fichiers à un état antérieur. antivirus : vous permet de gérer les hôtes anti-virus. ndmp : vous permet de configurer le service de sauvegarde et de surveiller les tâches actives. système Le menu système vous permet de configurer diverses propriétés sur l'ensemble du système. Il comprend les éléments de menu suivants : général : vous permet d'afficher les informations générales sur le système, de configurer les utilisateurs administrateurs, et de gérer l'octroi de licence du système. configuration horaire : vous permet de configurer le fuseau horaire et le serveur NTP. configuration du suivi : vous permet de configurer le support par e-mail, syslog et SNMP. maintenance : vous permet d'arrêter ou de démarrer le système, excepté la configuration du système, de joindre et de dissocier des contrôleurs et de faire de la détection des numéros d'unité logique iSCSI. protocoles : vous permet de configurer les protocoles du système de fichiers. authentification : vous permet de sélectionner les paramétrages NIS et LDAP requis, de configurer Active Directory, de gérer les utilisateurs et les groupes, et de configurer les mappages utilisateurs. mise en réseau : vous permet de configurer toute une gamme de paramètres réseau.Interface de ligne de commande 211 accès Le menu accès vous permet de définir des quotas, des options de système de fichiers, et de configurer les volumes NAS. Il comprend les éléments de menu suivants : quota : vous permet de définir les quotas par défaut et les quotas spécifiques pour les utilisateurs et les groupes, en volumes. partages cifs : vous permet de définir les options de partages CIFS. partages accueil cifs : vous permet de définir les options de partages de l'accueil CIFS. exportations nfs : vous permet de définir les options d'exportation NFS. volumes NAS : vous permet de configurer les volumes NAS. événements Le menu événements vous permet de contrôler votre système PowerVault NX3500 en détectant les événements normaux et anormaux. contrôler Le menu contrôler vous permet de contrôler votre système PowerVault NX3500. Il comprend les éléments de menu suivants : quota : vous permet d'afficher l'utilisation des quotas du système. statistiques de trafic : vous permet d'afficher les diverses statistiques du système, telles que la lecture/écriture ES du CIFS/NFS par seconde. réplication : vous permet d'afficher le statut des tâches de réplication distante antérieures et en cours. connexions : vous permet d'afficher les connexions au système via le protocole CIFS. données d'exportation : vous permet de créer des rapports au format CSV (valeurs séparées par une virgule) pour une analyse à long terme des performances, de l'équilibrage de charge et de la capacité. validation du système : vous permet de valider toute la fonctionnalité de configuration du système. composants matériels : vous permet d'afficher le statut du contrôleur, des appareils d'alimentation de sauvegarde (BPS) et des sous-systèmes de stockage. diags Le menu diags vous permet de lancer des diagnostics généraux, du réseau, des protocoles et des performances sur le système. service-pack Le menu service-pack vous permet de maintenir à jour votre système PowerVault NX3500. Tableau 11-1. Options du menu de la CLI (suite) Menu Options212 Interface de ligne de commandeInternationalisation 213 Internationalisation Présentation Le système PowerVault NX3500 offre une prise en charge Unicode complète permettant la prise en charge simultanée de plusieurs langues. Les noms de répertoire et de fichier sont conservés et gérés en interne sous le format Unicode (UTF-8). Indépendamment du type de chiffrage utilisé par le client qui crée un fichier, le système PowerVault NX3500 stocke le nom du fichier ou du répertoire directement au format Unicode. Lorsqu'un client non Unicode crée un fichier sur un partage, support ou volume, le fichier est immédiatement converti dans la représentation Unicode appropriée par le système PowerVault NX3500. Présentation générale de la prise en charge du client Unicode Les clients Unicode peuvent accéder nativement aux répertoires et fichiers Unicode, alors que les autres clients non Unicode (tels que Windows 98, Windows ME, Mac OS 9.x clients) peuvent accéder au système de fichiers grâce à la capacité du système PowerVault NX3500 de fournir des conversions de pages de code des noms de fichiers, répertoires, partages et volumes, en fonction de la page de code utilisée par le client. Les clients Unicode natifs comprennent les éléments suivants : • Microsoft Windows 7/Server 2008 R2 • Microsoft Windows Vista/Server 2008 • Microsoft Windows XP • Microsoft Windows 2000/2003 • Microsoft Windows NT • Clients basés sur UNIX214 Internationalisation Clients NFS Les clients NFS peuvent configurer une page de code différente pour des partages différents, tout en prenant simultanément en charge les clients non Unicode qui utilisent des langues différentes. Pour en savoir plus sur la configuration des pages de code, voir « Gestion des exportations NFS », à la page 101. Clients CIFS Les clients CIFS peuvent configurer une page de code pour une utilisation pour tous les clients Windows et DOS non Unicode. REMARQUE : l'interface Web fournit une prise en charge complète d'Unicode. Pour afficher et utiliser les données Unicode via la CLI, un UTF-8 XTERM doit être utilisé. Paramètres de configuration d'Unicode Les paramètres de configuration suivants peuvent contenir des caractères Unicode. Tableau 12-1. Paramètres de configuration d'Unicode Paramètre Caractère Unicode CIFS Description du serveur Partages d'accueil Nom de répertoire SNMP Contact Emplacement Exportations NFS Nom de répertoire Partages CIFS Nom Répertoire Description Utilisateurs GroupesInternationalisation 215 Limitations de la configuration d'Unicode Vous trouverez ci-après les limitations de la configuration d'Unicode : • Taille de fichier et Nom de répertoire • Problèmes de compatibilité des clients • Question de compatibilité avec le japonais Taille de fichier et Nom de répertoire La taille du fichier et les noms de répertoire sont limités à 255 octets, ce qui peut être inférieur à 255 caractères si on utilise Unicode, car chaque caractère UTF-8 occupe de 1 à 6 octets. Problèmes de compatibilité des clients Dans certains cas, différents vendeurs utilisent différents chiffrages d'UTF-8 pour les mêmes entrées de pages de code. Le résultat est que soit ces caractères ne s'affichent pas, soit que ceux-ci sont substitués par d'autres caractères de forme similaire. Question de compatibilité avec le japonais Les administrateurs utilisant la CLI ne seront en mesure de saisir des caractères japonais dans les paramètres de configuration que par l'intermédiaire de l'interface web, car les applications XTERM telles que KTERM ne vous permettent pas d'utiliser les caractères UTF-8. Le tableau suivant détaille les caractères japonais incompatibles. Tableau 12-2. Caractères japonais incompatibles Caractère UNIX Windows Macintosh TILDE (~) U+301C (TILDE) U+FF5E (TILDE PLEINE CHASSE) U+301C (TILDE) DOUBLE LIGNE VERTICALE (||) U+216 (DOUBLE LIGNE VERTICALE) U+2225 (PARALLÈLE À) U+216 (DOUBLE LIGNE VERTICALE) SIGNE MOINS (-) U+2212 (SIGNE MOINS) U+FF0D (TIRET PLEINE CHASSE) U+2212 (SIGNE MOINS)216 Internationalisation Le PowerVault NX3500 fournit une page de codes spéciale pour le service CIFS, afin de prendre en charge la portabilité entre protocoles. Si vous travaillez dans un environnement multi-protocoles, et que vous souhaitez partager des fichiers et répertoires entre des protocoles, il est recommandé d'utiliser cette option. Lorsque le service CIFS est configuré pour utiliser UTF-8-JP pour le chiffrage interne (page de code UNIX), le chiffrage incompatible Windows est mappé au chiffrage UNIX/ Mac O/S approprié sur PowerVault NX3500. Cela garantit dans tous les cas que les caractères corrects et incorrects seront mappés correctement. SURLIGNÉ (  ̄ ) U+FFE3 (MICRON PLEINE CHASSE) U+FFE3 (MICRON PLEINE CHASSE) U+203E (SURLIGNÉ) SYMBOLE CENTIME (¢) U+00A2 (SYMBOLE CENTIME) U+FFE0 (SYMBOLE CENTIME PLEINE CHASSE) U+00A2 (SYMBOLE CENTIME) SYMBOLE LIVRE (#) U+00A3 (SYMBOLE LIVRE) U+FFE1 (SYMBOLE LIVRE PLEINE CHASSE) U+00A3 (SYMBOLE LIVRE) SIGNE NÉGATION (¬) U+00AC (SIGNE NÉGATION) U+FFE2 (SIGNE NÉGATION PLEINE CHASSE) U+00AC (SIGNE NÉGATION) Tableau 12-2. Caractères japonais incompatibles (suite) Caractère UNIX Windows MacintoshQuestions les plus fréquentes 217 Questions les plus fréquentes NDMP 1 NDMP est-il un protocole Haute disponibilité (HD) ? Que se passe-t-il lorsqu'une perte de connexion entraîne une interruption d'une session de sauvegarde ? NDMP n'est pas un protocole HD. Une session interrompue se termine. 2 Comment NDMP fonctionne-t-il ? Au début d'une session NDMP, un instantané FluidFS (Fluid File System - Système de fichiers évolutif) est pris sur le système de fichier du NAS cible. Cet instantané est ensuite transféré sur l'application de gestion des données (DMA - Data Management Application). À la fin de la session, l'instantané est supprimé. 3 Les instantanés NDMP sont-ils spéciaux ? Non, il s'agit simplement d'instantanés uniques FluidFS. 4 D'où provient l'équilibrage de charge ? NDMP ne possède pas d'équilibrage de charge intégré. Une application DMA unique qui sauvegarde 10 volumes depuis une adresse IP virtuelle client unique force l'ensemble des 10 sessions du même nœud. Faites usage d'une répétition alternée du DNS pour fournir un équilibrage de charge en indiquant le nom de réseau (DNS) du serveur NAS dans DMA. 5 Pourquoi l'instantané ndmp_backup_xxxx_nodeX est-il présent sur mon volume ? Il s'agit de l'instantané pris par NDMP. Lorsqu'une session de sauvegarde se termine avec succès, cet instantané est supprimé. Si une session de sauvegarde se termine avec une erreur, l'instantané peut être laissé en place et supprimé manuellement en toute sécurité.218 Questions les plus fréquentes 6 Combien d'applications DMA peuvent exécuter une sauvegarde à tout moment ? Jusqu'à 16 DMA peuvent être définies sur PowerVault NX3500. Il n'existe aucune limite quant au nombre de DMA pouvant exécuter une sauvegarde à tout moment. 7 Puis-je restaurer un fichier unique ? Oui. 8 Puis-je restaurer une sauvegarde précédente sur un autre serveur NAS ? Oui. 9 Puis-je restaurer une sauvegarde sur un autre serveur NDMP ? Oui. Les données de la NDMP sont envoyées sous format brut, permettant ainsi à la cible de les prendre en charge. 10 Puis-je voir quelles sauvegardes actives sont en cours ? Oui, la CLI du NAS vous permet d'afficher les sauvegardes actives en cours. Pour ce faire, exécutez la liste data-protection ndmp active-jobs. 11 Puis-je utiliser la NDMP pour sauvegarder le lecteur réseau que j'ai mappé sur mon client ? Non, vous ne pouvez pas utiliser NDMP pour sauvegarder un lecteur réseau. Réplication 1 Comment la réplication fonctionne-t-elle ? La réplication se sert de la technologie d'instantanés FluidFS et d'autres calculs pour garantir que les données du volume virtuel répliqué correspondent aux données du volume virtuel source à la date et à l'heure de début de la tâche de réplication. Seul les blocs modifiés depuis la dernière tâche de réplication sont transférés sur le réseau client.Questions les plus fréquentes 219 2 Combien de temps une réplication prend-elle ? Cela dépend de la quantité de données présentes sur le volume virtuel et de la quantité de données modifiées depuis le dernier cycle de réplication. Cependant, la réplication est un niveau de tâche inférieur auquel la priorité est donnée sur les données de service. Généralement, la réplication ayant moins de modifications se termine en moins d'une minute. 3 Puis-je répliquer un volume virtuel sur plusieurs volumes virtuels cibles ? Non, une fois qu'un volume source est doté d'une stratégie de réplication avec un volume virtuel cible, aucun des volumes virtuels ne peut être utilisé pour la réplication (source ou cible). 4 Pourquoi ne puis-je pas écrire sur le volume virtuel cible avec NFS ou CIFS ? Une fois la stratégie de réplication définie, le volume virtuel cible se met en lecture seule. Lorsque la stratégie de réplication est détachée, le volume virtuel cible n'est plus en lecture seule. 5 Je suis sur le système cible et je ne parviens pas à déclencher une réplication pour mon volume virtuel cible. Les opérations de réplication doivent être réalisées sur le volume virtuel source. 6 Puis-je effectuer une réplication sur le même système ? Oui, vous pouvez effectuer une réplication depuis un volume virtuel source sur un volume virtuel cible du même système. 7 La réplication bidirectionnelle est-elle prise en charge entre les deux systèmes ? Oui, vous disposez d'une combinaison de volumes cible et volumes source sur des partenaires de réplication. 8 Puis-je disposer de plusieurs systèmes partenaires de réplication ? Oui, plusieurs partenaires de réplication sont permis ; cependant, vous ne pouvez pas répliquer un volume virtuel source sur plusieurs volumes cibles.220 Questions les plus fréquentes 9 Lorsque je supprime la stratégie de réplication, une invite me demandant si je souhaite appliquer la configuration du volume source à la configuration du volume cible. Qu'est-ce que ce message signifie ? Cela signifie que vous avez la possibilité de transférer toutes les propriétés de niveau de volume virtuel (style de sécurité, quotas, exportations NFS, partages CIFS, etc) sur le volume cible. Vous voudrez peut-être effectuer ce transfert si ce volume virtuel est destiné à remplacer le volume virtuel source ainsi que dans le cas d'autres scénarios IT. 10 Mon réseau client ralentit au cours d'une réplication. Puis-je modifier la priorité de réplication par rapport au service clients ? Cela est intentionnel. La réplication est un processus de niveau inférieur auquel la priorité est donnée sur les services clients. Généralement, la réplication se termine en moins d'une minute. 11 Pourquoi ne puis-je pas supprimer la stratégie de réplication depuis le volume virtuel source ? Cela est intentionnel. Toute modification de configuration devrait être effectuée sur le volume virtuel source. S'il est impossible de communiquer avec le système dans lequel le volume source se trouve (celui-ci est en panne, manquant, etc), vous pouvez supprimer la stratégie de réplication sur la cible.Alarmes BPS 221 Alarmes BPS Ce chapitre présente des informations sur les conditions d'alarme externe de l'alimentation de secours (BPS) Dell. . REMARQUE : le voyant du BPS Dell est orange, avec une alarme sonore. Tableau A-1. Conditions d'alarme externe Alarme Description Audible Mesure corrective Batterie déconnectée La tension de la batterie est inférieure au niveau des batteries déconnectées défini pour cette alimentation sans coupure. Cela peut être dû à un fusible grillé, à une connexion intermittente de la batterie ou à un câble débranché. Si des modules de batterie externes (EBM) sont branchés, cette alarme ne se déclenchera pas à moins que les EBM ne soient également déconnectés car ils sont mis en parallèle avec le bus de batterie. Émission d'un bip Reconnectez la batterie en suivant les étapes du Guide de Démarrage. Batterie de service Une chaîne indiquant une batterie défectueuse a été détectée et, par conséquent, le chargeur de batterie a été désactivé en attendant d’être remplacé. Émission d'un bip La batterie doit être remplacée. Contactez Dell. Surtension du CA en entrée La tension RMS de l'utilitaire est supérieure au seuil maximal valide de l'utilitaire. Émission d'un bip Vérifiez l'alimentation de l'utilitaire.222 Alarmes BPS Problème de câblage du site La détection d'une Défaillance du site est prise en charge sur les modèles BT (basse tension) et HT (haute tension) chaque fois qu'il existe une connexion Neutre et qu'il s'agit d'un modèle BT ou qui a été manuellement activé sur le modèle HT. L'alarme se déclenche lorsque la différence entre la mise à la terre et la tension neutre est >= 25Vrms. Émission d'un bip Vérifiez le câblage du site. Surcharge de niveau L2 en sortie La charge est supérieure au seuil de niveau 2 et inférieure au seuil de niveau 3. L'alarme s'arrête lorsque la charge devient inférieure à 5 % du point de consigne. Émission d'un bip Contactez Dell. Surcharge de niveau L3 en sortie La charge est supérieure au seuil de niveau 3. L'alarme s'arrête lorsque la charge devient inférieure à 5 % du point de consigne. Émission d'un bip Contactez Dell. Surtension CC de la batterie Les niveaux de tension de la batterie ont dépassé les limites maximales autorisées. Émission d'un bip Contactez Dell. Surtension CA du convertisseur continualternatif L'alimentation sans coupure a détecté des niveaux de tension en sortie anormalement élevés du convertisseur continu-alternatif. Émission d'un bip Contactez Dell. Tableau A-1. Conditions d'alarme externe (suite) Alarme Description Audible Mesure correctiveAlarmes BPS 223 Sous-tension CA du convertisseur continualternatif L'alimentation sans coupure