Dell™ Matrices de stockage Dell PowerVault MD3600f et MD3620f Guide de déploiement -> Accéder au site Dell -> Accéder aux Codes Promo et Bons de réduction Dell -> Voir d'autres manuels Dell Revenir à l'accueil

ou juste avant la balise de fermeture -->

 

 

 

Accéder au Support :

http://support.dell.com/support/edocs/systems/md3600f/fr/DG/PDF/DG_fr.pdf

-> Commander sur Dell.com, Cliquez ici

 

Autres manuels :

Dell

Dell-Controleurs-RAID-Dell-PowerEdge-PERC-H310-H710-H710P-et-H810-Guide-d-utilisation

Dell-Laser-MFP-Dell-3333dn-et-3335dn-Guide-de-l-utilisateur

Dell-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance-Powered-by-Symantec-Backup-Exec-Guide-d-utilisation

Dell-XPS-015-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX3300-Guide-de-mise-en-route

Dell-INSPIRON-GUIDE-DE-REFERENCE

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-depannage

Dell-Commutateur-de-consoles-2161DS-Dell-Guide-de-l-utilisateur-d-OSCAR-et-du-materiel

Dell-PowerEdge-T420-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8000XD-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-OptiPlex-755-Guide-d-utilisation

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3200i-et-MD3220i-Guide-de-deploiement

Dell-Latitude-E5400-et-E5500-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Set-Up-Your-Computer

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Getting-Started-With-Your-System

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-SUSE-Linux-Enterprise-Server-10-Instructions-d-installation

Dell-Utilitaires-de-gestion-du-Dell-OpenManage-Baseboard-Management-Controller-Version%204.6-Guide-d-utilisation

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Guide-d-installation-de-la-version-7.1

Dell-Systeme-Dell-DR4000-Guide-de-l-administrateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge%20Red-Hat-Enterprise-Linux-6-x86_64-x86-Instructions-d-installation-et-informations-importantes

Dell-Integrated-Dell-Remote-Access-Controller-7-iDRAC7-Version-1.20.20-Guide-d-utilisation

Dell-Management-Plug-In-pour-VMware-vCenter-Version-1.5-Guide-d-utilisation

Dell-Projecteur-7700FullHD-Dell-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Projecteur-Dell-1420X-1430X-Guide-d-utilisation

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerEdge-Express-SSD-PCIe-Flash-Guide-d-utilisation

Dell-Update-Packages-DUP-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route-Manuel

Dell-PowerEdge-R320-Guide-de-mise-en-route

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R510-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-M4400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Matrices-de-stockage-SCSI-Dell-EqualLogic-PS-Series-a-clusters-de-basculement-Microsoft-Windows-Server-Guide-d-installation-et-de-depannage-du-materie

Dell-PowerEdge-C410x-Guide-de-mise-en-route-du-systeme

Dell-Moniteur-a-ecran-plat-Dell-U2713HM-Guide-d-utilisation

Dell-Moniteur-a-Dell-P1913-P1913S-P2213

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-E1913S-E1913-E2213

Dell-Systems-Service-and-Diagnostics-Tools-Version-7.0-Guide-d-installation-rapide

Dell-Moniteur-a-Dell-S2740L-Guide-d-utilisation

Dell-INSPIRON-GUIDE-DE-CONFIGURATION

Dell-Dimension-Serie-8300

Dell-PowerEdge-R820-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8000-Manuel-du-proprietaire-du-materiel-manuel

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerEdge-M1000e-M915-M910-M820-M710HD-M710-M620-M610x-M610-M520-et-M420-Guide-de-mise-en-route

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-installation

Dell-Inspiron-15R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX3200-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-S110-Guide-d-utilisation

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-Guide-de-mise-en-route

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4-1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-470-Manuel-du-proprietaire

/Dell-Systeme-Dell-PowerVault-NX3500-Guide-de-l-administrateur

Dell-Latitude-E6420-XFR-Guide-technique

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-S2240M-S2340M

Dell-Systemes-Dell-DR4000-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-T320-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-DR4000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R420-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel-manuel

Dell-Vostro-470-Owner-s-Manual

Dell-Projecteur-Dell-M110-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Upgrading-to-BackupExec-2012-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance

Dell-PowerVault-NX3300-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerConnect-5500-Series-CLI-Reference-Guide

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-14-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R815-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R720-and-R720xd-Owner-s-Manual

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4.0-Guide-d-utilisation

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-R820-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-Systeme-Dell-PowerEdge-C6220-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-14R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Guide-de-l-Utilisateur-de-l-Ecran-Large-Dell-IN1940MW

Dell-Moniteur-a-Dell-S2440L-Guide-d-utilisation

Dell-Alienware-X51-Owner-s-Manual

Dell-ALIENWARE-M17x-MOBILE-MANUAL

Dell-Emplacement-des-cavaliers-de-la-carte-systeme-des-systemes-Dell-PowerEdge-R310-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-6950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Alienware-M17x-R4-Owner-s-Manual

Dell-XPS-13-Owner-s-Manual

Dell-HBA-SAS-Dell-PowerEdge-6-Gb-s-et-Internal-Tape-Adapter-Guide-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R910-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T610-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

/Dell-PowerEdge-R905-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimantes-laser-Dell-2350d-et-Dell-2350dn

Dell-XPS-430-Guide-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-H700-et-H800-Guide-d-utilisation

Dell-Lifecycle-Controller-2-Version-1.00.00-User-s-Guide

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire-Manue

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-V525w

Dell-XPS-13-Manuel-du-proprietaire

Dell-Adaptateurs-Brocade-Manuel-d-installation-et-de-reference

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-NX3600-NX3610-Guide-de-deploiement

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-OptiPlex-360-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-R810-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Guide-d-installation-des-systemes-Dell-PowerVault-Modular-Disk-3000

Dell-Imprimante-laser-Dell-2230d-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6105-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Imprimante-personnelle-a-jet-d-encre-Dell-J740-Manuel-du-proprietaire

Dell-2130cn-IMPRIMANTE-LASER-COULEUR

Dell-Guide-d-utilisation-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-T3400

Dell-1235cn-Imprimante-Multifonction-Mode-d-emploi

Dell-Vostro-1310-1510-1710-et-2510-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Guide-d-utilisation-APC-Smart-UPS-750VA-1000VA-1500VA-100-120-230-V-CA-2U-Montage-en-baie-Onduleur

Dell-Guide-d-utilisation-Modele-TL24iSCSIxSAS%201Gb-iSCSI-a-SAS

Dell-Imprimantes-laser-Dell-1130-et-Dell-1130n

Dell-Precision-M6400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-M770mm-Color-Monitor-Quick-Set-up

Dell-Carte-de-gestion-reseau-AP9617-AP9618-AP9619-Manuel-d-installation-et-de-demarrage-rapide

Dell-Projecteur-Dell-1410X-Guide-d-utilisation

Dell-Imprimante-couleur-Dell-1350cnw

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050-Manuel

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-620

Dell-3D-VISION-MANUEL-D-UTILISATION

Dell-Inspiron-600m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R805-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2970-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6145-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire

Dell-P513w-User-s-Guide-Francais-manuel

Dell-Inspiron-660-manuels

Dell-Serveur-de-sauvegarde-sur-disque-Dell-PowerVault-DL-optimise-par-CommVault-Simpana-Guide-d-utilisation

Dell-P513w-User-s-Guide-Guide-de-l-utilisateur-manuel

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-M17x-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-PORTABLE

Dell-Manuel-du-proprietaire-de-Dell-PowerEdge-M905-M805-M600-et-M605

Dell-Inspiron-One-2330-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-1100-B110-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T320-Manuel-du-proprietaire

Dell-Station-de-travail-mobile-Dell-Precision-M4700-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-8500-Manuel-du-proprietaire

Dell-1230c-Imprimante-laser-couleur-mode-d-emploi-Manuel

Dell-Client-Management-Manuel

Dell-Studio-XPS-Setup-Guide-Manue

Dell-Adaptateur-hote-Dell-PCIe-SCSI-Ultra320-monocanal-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-SETUP-GUIDE-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-GUIDE-DE-CONFIGURATION-Manuel

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-Inspiron-M4040-14-N4050-Manuel

Dell-Guide-de-l-administrateur-de-Dell-PowerVault-705N-Manuel

Dell-Vostro-420-220-220s-Guide-de-Configuration-et-de-Reference-Rapide-Manuel

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660f-Series-Guide-de-deploiement-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-l-administrateur-Manuel

Dell-Latitude-D430-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-Studio-XPS-Guide-de-configuration-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes%20-Dell%20PowerEdge-T110-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Inspiron-531-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU-Francais

Dell-PowerEdge-R520-Manuel-du-proprietaire

Projecteur-Dell-1201MP-Manuel-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R910-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-C521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T605-Manuel-du-proprietaire

Dell-Mobile-Jamz

Dell-Inspiron-530-Series-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3460-Manuels

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3660f-Storage-Arrays-Manuels

Dell™ Ekran Yöneticisi Kullanıcı Kılavuzu

Dell-PowerEdge-R620-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-R520-Guide-de-mise-en-route

DELL-POWERVAULT-MD1200-et-MD1220-TECHNICAL-GUIDEBOOK

Console-de-gestion-multi-onduleurs-Dell-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

DELL-OPTIPLEX580-TECHNICAL-GUIDEBOOK-INSIDE-THE-OPTIPLEX-580

Dell-Inspiron-1720-manuels

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5430-Manuel-du-proprietaire

Dell™ S2240L/S2340L Monitör Kullanıcı Kılavuzu

Dell PowerEdge Sistemleri İçin Microsoft Windows Server 2012 Önemli Bilgiler Kılavuzu

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-S2240L-S2340L

Dell™ S320/S320wi Projektör Kullanım Kılavuzu

Dell-%20Vostro-270-Manuels

Dell-Vostro-3460-Manuel-du-proprietaire-Francais

Dell-Inspiron-9200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Inspiron-2600-et-2650-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X30-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Vostro-2520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1721-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T710-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T5600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire

Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Dimension-3000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R210-Technical-Guide

Dell-Inspiron-Manuels

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Vostro-1700

Dell-Clavier-sans-fil-et-souris-Dell-KM713-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Systeme-de-navigation-GPS-Dell-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Logiciel-de-gestion-de-l-onduleur-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

Dell-Demarrage-rapide-du-moniteur-couleur-M990

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-370

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2800-Guide-d-installation-et-de-depannage

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-du-systeme-Dell-OptiPlex-SX280

Dell-Vostro-1440-1450-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Photo-Printer-540-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Streak-7-Francais-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Venue-Pro-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Imprimante-laser-personnelle-Dell-P1500-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C5125-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Latitude-D630-Manuels

Dell-Vostro-400-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T100-Manuel-du-proprietaire

Dell-OptiPlex-9010-7010-compact-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault%20NX3200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1200-et-2200-Manuel-de%20l-utilisateur

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-8600-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-Baie-de-stockage-MD1120-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3360-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T300-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-One-2710-manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1150-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-660-Manuel-du-proprietaire

Acceder-au-site-Dell

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG-Francais

Dell-OptiPlex-9010-Tout-en-un-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3560-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T110-Manuel-du-proprietaire

Dell-server-poweredge-m710-tech-guidebook_fr

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-5420-E5420-E5420m-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Latitude-E6320-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur-Francais

Dell-server-poweredge-r610-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-t710-technical-guide-book_fr

Dell-server-poweredge-m1000e-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-m610-tech-guidebook_fr

Dell-poweredge-r210-technical-guidebook-en_fr

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Beats-By-dr.dre-Manuel-et-Garantie

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

 

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Slim-Tower

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1-1-Guide-d-utilisation

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

AlienwareArea-51Area-51ALX

Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/AlienwareAurora-R3

AlienwareAurora-R4

lienwareAuroraAuroraALXAurora-R2

Chassis-RAID-Dell-PowerVault-MD3000i-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X50-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-du-proprietaire

Dell-Baie-de-stockage-Dell-PowerVault-MD1000-Manuel-du-proprietaire

Dell-Boîtier-Dell-PowerEdge-M1000e-Manuel-du-proprietaire

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-9200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-Imprimante-laser-multifonction-Dell-1600n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-13z-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-700m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-9300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

http://www.audentia-gestion.fr/Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire.htm

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-XT3-Manuel-du-proprietaire

Dell-Liste-des-manuels-et-de-la-documentation-Dell

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE-francais

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-d-utilisation-du-Dell-XPS-420

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-XPS-M1330

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Inspiron-1721

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer-964-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer%20942-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T7600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Streak-7-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R210-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire%20-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T620-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Vostro-3750-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-V131-Manuel-du-proprietaire

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-630i-Manuel-du-proprietair

Dell-moniteur-D1920-Manuel-du-proprietaire

DellDimension1100Series

Imprimante-Dell-Photo-All-In-One-Printer-922-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-S2500-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-personnelle-Dell-AIO-A960-Manuel-du-proprietaire

alienwareX51

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Matrices de stockage Dell PowerVault MD3600f et MD3620f Guide de déploiement Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : une PRÉCAUTION indique un risque d’endommagement du matériel ou de perte de données en cas de non-respect des instructions. AVERTISSEMENT : un AVERTISSEMENT vous avertit d’un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou même de mort. ____________________ Les informations que contient ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2011 Dell Inc. tous droits réservés. La reproduction de ce document, de quelque manière que ce soit, sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell™, le logo DELL et PowerVault™ sont des marques de Dell Inc. Intel ® et Pentium ® sont des marques déposées d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Microsoft ® , Windows ® et Windows Server ® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays Red Hat ® et Red Hat ® Enterprise Linux ® sont des marques déposées de Red Hat, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. SUSE ® est une marque déposée de Novell, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. VMware ® est une marque déposée de VMware, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres juridictions. Citrix ® est une marque ou une marque déposée de Citrix Systems, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans ce document pour faire référence aux entités revendiquant la propriété de ces marques ou de ces noms de produits. Dell Inc. rejette tout intérêt exclusif dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. 2011 - 09 Rév. A01Table des matières 3 Table des matières 1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Configuration système requise . . . . . . . . . . . . . . 7 Présentation des matrices de stockage. . . . . . . . . . 8 2 Installation du matériel . . . . . . . . . . . . . . 11 Planification de la configuration de stockage . . . . . 11 Connexion de la matrice de stockage. . . . . . . . . . 12 Câblage de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . 12 Configurations redondantes et non redondantes . 13 Câblage de boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Extension à l'aide de boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 précédemment configurés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Extension à l'aide de nouveaux boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 . . . . . 15 3 Installation du logiciel MD Storage . . . . 19 Installation d'adaptateurs et de pilotes de bus hôte . . 20 Installation graphique (recommandée) . . . . . . . . . 20 Installation console . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 224 Table des matières Installation silencieuse . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Activation des fonctions Premium (en option) . . . . . 23 Mise à niveau du logiciel PowerVault MD Storage. . . 23 4 Tâches de post-installation . . . . . . . . . . 25 Vérification de la détection des matrices de stockage . . 26 Tâches de configuration initiales . . . . . . . . . . 26 5 Désinstallation du logiciel MD Storage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Désinstallation du logiciel MD Storage du système Windows . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Désinstallation du logiciel MD Storage du système Linux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 A Annexe : Équilibrage de la charge . . . . 31 Stratégie d'équilibrage de la charge Windows. . . . . 31 « Round-robin » avec sous-ensemble . . . . . . . 31 Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Modification des règles d'équilibrage de la charge sous Windows Server 2008. . . . . . . . . 32 Définition des règles d'équilibrage de la charge sous Linux. . . . . . . . . . . . . . . . . . 33Table des matières 5 B Annexe : Fonctionnement des modules SFP et des câbles à fibre optique . . . . . . . . 35 Consignes pour l'utilisation des modules SFP . . . . . 35 Installation et retrait des modules SFP . . . . . . . . . 36 Consignes d'utilisation des câbles à fibre optique . . . 37 Installation et retrait de câbles Fibre Channel . . . . . 38 C Annexe : Meilleures pratiques de câblage de matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Manipulation de composants sensibles à l'électricité statique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Câblage de l'hôte pour la réplication à distance . . . . 39 Câblage pour optimiser les performances . . . . . . . 40 Topologies à un seul contrôleur et à deux contrôleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Étiquetage des câbles . . . . . . . . . . . . . . . . . . 406 Table des matièresIntroduction 7 Introduction REMARQUE : dans ce document, les références à la matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3600f concernent les matrices de stockage Dell PowerVault MD3600f et Dell PowerVault MD3620f. Ce guide fournit des informations sur le déploiement des matrices de stockage Dell PowerVault MD3600f et MD3620f. La procédure de déploiement comprend : • Installation du matériel • Installation du logiciel MDSM (Modular Disk Storage Manager) • Configuration initiale du système D'autres informations fournies comprennent la configuration système requise, l'organisation de la matrice de stockage, et les utilitaires. REMARQUE : pour en savoir plus sur la documentation des produits, rendez-vous sur support.dell.com/manuals. MDSM permet à l'administrateur système de configurer et de gérer des matrices de stockage afin d'optimiser leur utilisation. La version de MDSM incluse sur le support Ressources PowerVault de série MD peut être utilisée pour gérer les matrices de stockage PowerVault de série MD3600f et les matrices de stockage PowerVault antérieures de série MD. MDSM est compatible avec les systèmes d'exploitation Microsoft Windows et Linux. Configuration système requise Avant d'installer et de configurer le matériel et le logiciel PowerVault de série MD3600f, vérifiez que le système d'exploitation est pris en charge et que la configuration est conforme aux conditions minimales requises. Pour en savoir plus, voir la Matrice de prise en charge sur support.dell.com/manuals. Spécifications de la station de gestion Une station de gestion utilise MDSM pour configurer et gérer les matrices de stockage du réseau. Une station de gestion doit répondre aux exigences système minimes suivantes : • Un processeur Intel Pentium ou équivalent (1333 MHz ou plus) avec 512 Mo de RAM (nous recommandons 1024 Mo) 8 Introduction • 1 Go d'espace de disque • Résolution d'écran de 1024x768 avec 16 millions de couleurs (nous recommandons 1280x1024 avec 32 bits) • Microsoft Windows, Red Hat Enterprise Linux ou SUSE Linux Enterprise Server REMARQUE : les installations de système d'exploitation peuvent être natives ou de configuration hyperviseur. REMARQUE : les hyperviseurs pris en charge comprennent Microsoft Hyper-V, Citrix XenServer et VMware. Pour plus d'informations sur les versions prises en charge, voir la Matrice de support sur support.dell.com/manuals. • Droits d'accès de niveau administrateur ou équivalent Présentation des matrices de stockage Un boîtier contenant des disques physiques accessibles via des modules de contrôleur RAID s'appelle une matrice de stockage. Une matrice de stockage comprend différents composants matériels (disques physiques, contrôleurs RAID, ventilateurs et blocs d'alimentation) installés dans des boîtiers. Un ou plusieurs serveurs hôtes connectés à la matrice de stockage peuvent accéder aux données qu'elle contient. Vous pouvez également définir plusieurs chemins physiques entre les systèmes hôtes et la matrice de stockage. Ainsi, si un chemin de données devient indisponible (suite à la panne d'un port du serveur hôte, par exemple), les systèmes hôtes peuvent continuer à accéder aux données stockées sur la matrice de stockage. La matrice de stockage est gérée par MDSM qui s'exécute sur : • Serveur hôte : sur un système de serveur hôte, MDSM et la matrice de stockage communiquent les demandes de gestion et les informations d'événement à l'aide de connexions SAS. • Station de gestion : sur une station de gestion, MDSM communique avec la matrice de stockage soit via une connexion Ethernet au port de gestion de la matrice de stockage soit via une connexion Ethernet au serveur hôte. La connexion Ethernet fait passer des informations de gestion entre la station de gestion et la matrice de stockage à l'aide de connexions SAS.Introduction 9 À l'aide du logiciel MDSM, vous pouvez configurer les disques physiques de la matrice de stockage en composants logiques appelés groupes de disques, puis les diviser en groupes de disques virtuels. Les groupes de disques sont créés dans la capacité non configurée d'une matrice de stockage. Les disques virtuels sont créés dans la capacité libre d'un groupe de disques. Un espace non configuré se compose de disques physiques qui n'ont pas encore été affectés à un groupe de disques. Lorsqu'un disque virtuel est créé dans un espace non configuré, un groupe de disques est créé automatiquement. Si un groupe ne contient qu'un seul disque virtuel et que vous supprimez ce dernier, le groupe est également supprimé. Le terme « capacité libre » désigne une partie d'un groupe de disques qui n'a pas été affectée à un disque virtuel. Les données sont enregistrées sur les disques physiques de la matrice de stockage à l'aide de la technologie RAID. Les niveaux de RAID définissent la façon dont les données sont écrites sur les disques physiques. Les différents niveaux de RAID offrent différents niveaux d'accessibilité, de redondance et de capacité. Vous pouvez définir un niveau de RAID spécifique pour chaque groupe de disques et disque virtuel de votre matrice de stockage. Pour en savoir plus sur l'utilisation de RAID et la gestion des données au sein de votre solution de stockage, voir le Manuel du propriétaire sur support.dell.com/manuals.10 Introduction Installation du matériel 11 Installation du matériel Avant d'utiliser ce guide, consultez les instructions figurant dans les documents suivants : • Guide de mise en route : le Guide de mise en route qui accompagne la matrice de stockage fournit les informations de configuration initiale du système. • Section de planification du Manuel du propriétaire : la section de planification fournit des informations concernant d'importants concepts avec lesquels vous devez vous familiariser avant de configurer votre solution de stockage. Consultez le Manuel du propriétaire à l'adresse support.dell.com/manuals. • Configuring Fibre Channel With the Dell PowerVault MD3600f Series Storage Array (Configuration Fibre Channel avec la matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3600f) : ce document fournit des informations sur les configurations, l'installation des adaptateurs du bus hôte (HBA) et le zonage. Voir support.dell.com/manuals. Planification de la configuration de stockage Différents facteurs doivent être pris en compte avant l'installation de la matrice de stockage : • Évaluez vos besoins de stockage et vos besoins administratifs. • Calculez vos besoins en termes de disponibilité. • Définissez la fréquence et le niveau des sauvegardes (sauvegardes hebdomadaires complètes ou sauvegardes quotidiennes partielles, par exemple). • Examinez les options disponibles en ce qui concerne la matrice de stockage : protection par mot de passe, notifications d'alertes par e-mail en cas d'erreur, etc. • Définissez la configuration des disques virtuels et des groupes de disques en fonction d'un plan d'organisation des données. Par exemple, utilisez un disque virtuel pour l'inventaire, un deuxième pour les informations financières et fiscales et un troisième pour les informations sur les clients. • Indiquez si un espace doit être réservé aux disques de secours, qui prennent automatiquement le relais en cas de panne des disques physiques. 12 Installation du matériel Connexion de la matrice de stockage La matrice de stockage est connectée à un hôte à l'aide de deux modules de contrôleur RAID remplaçables à chaud. Les modules de contrôleur RAID sont identifiés comme module de contrôleur RAID 0 et module de contrôleur RAID 1. Chaque module de contrôleur RAID est équipé de quatre connecteurs de port d'entrée FCIN qui fournissent des connexions FC à l'hôte ou au nœud. Chaque module de contrôleur RAID comprend également un port de gestion Ethernet et un connecteur de port SAS de sortie. Le port de gestion Ethernet permet d'installer une station de gestion dédiée (serveur ou système autonome). Le port de sortie SAS permet de connecter la matrice de stockage à des boîtiers d'extension optionnels pour accroître la capacité de stockage. Pour plus d'informations, voir le Guide de mise en route à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : vous pouvez utiliser n'importe quel connecteur de port de sortie de l'adaptateur de bus hôte (HBA) du serveur pour connecter un serveur hôte à un connecteur de port d'entrée FCIN de la matrice de stockage. Câblage de la matrice de stockage Vous pouvez câbler la matrice de stockage aux serveurs hôte avec : • Une configuration de données monovoie : une configuration monovoie permet la connexion de huit hôtes au maximum. Il s'agit d'une configuration non redondante. • Une configuration de données bivoie : une configuration bivoie permet la connexion de quatre hôtes au maximum. Choisissez la configuration des données selon les éléments suivants : • Nombre d'hôtes requis • Niveau de redondance des données requisInstallation du matériel 13 Configurations redondantes et non redondantes Les configurations non redondantes fournissent un seul chemin de données à partir d'un hôte vers la matrice de stockage. Ce type de configuration n'est recommandé que pour le stockage de données non essentielles. Si un chemin devient indisponible suite au retrait ou à la panne d'un câble ou d'une carte adaptateur de bus hôte (HBA) ou au retrait ou à la panne d'un module contrôleur RAID, le système hôte ne peut plus accéder aux données stockées sur la matrice de stockage. La redondance est établie en installant des chemins de données séparés entre l'hôte et la matrice de stockage, chaque chemin menant à un des deux modules de contrôleur RAID installés dans la matrice de stockage. Avec ce type de configuration, les données restent accessibles au système hôte même si l'un des chemins devient indisponible, car les deux modules de contrôleur RAID ont accès à tous les disques de la matrice de stockage. REMARQUE : pour des informations plus détaillées sur toutes les configurations de câblage y compris les hôtes directs et reliés au SAN, le câblage pour des environnements de réplication à distance, l'utilisation du zonage et l'installation HBA, voir Configuring Fibre Channel With the Dell MD3600f Series Storage Array, à l'adresse support.dell.com/manuals. Câblage de boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 Pour étendre la capacité de votre matrice de stockage PowerVault de série MD3600f, ajoutez des boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200. Vous pouvez étendre le pool de disques physiques jusqu'à un maximum de 120 (ou 192, si ce dernier est activé via la fonction premium d'activation) disques physiques via un maximum de sept boîtiers d'extension. Extension à l'aide de boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 précédemment configurés Utilisez cette procédure si votre boîtier d'extension est directement relié à un adaptateur PERC H800 et configuré sur celui-ci. Les données des disques virtuels créées sur un adaptateur PERC H800 ne peuvent pas être directement migrées à une matrice de stockage PowerVault de série MD3600f ou à un boîtier d'extension PowerVault de série MD1200 connecté à une matrice de stockage PowerVault de série MD3600f.14 Installation du matériel PRÉCAUTION : si vous utilisez un boîtier PowerVault de série MD1200 précédemment relié à un adaptateur PERC H800 comme boîtier d'extension à une matrice de stockage PowerVault de série MD3600f, les disques physiques du boîtier d'extension sont réinitialisés et les données sont perdues. Vous devez sauvegarder toutes les données qui figurent sur le boîtier d'extension avant de réaliser l'extension. Pour relier des boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 précédemment configurés à la matrice de stockage PowerVault de série MD3200 : 1 Sauvegardez toutes les données stockées sur les boîtiers d'extension. 2 Mettez à niveau le micrologiciel du boîtier d'extension vers la version la plus récente disponible sur support.dell.com pendant que le boîtier est encore relié au contrôleur PERC H800. À cet effet, utilisez le fichier DUP.exe (pour Windows) ou DUP.bin (pour Linux). 3 Veillez à ce que le logiciel de la matrice de stockage soit installé et à jour avant tout ajout de boîtier(s) d'extension. Pour en savoir plus, voir la Matrice de prise en charge sur support.dell.com/manuals. a Installez le logiciel et le progiciel de pilote inclus sur le support Ressources PowerVault de série MD. Pour en savoir plus sur l'installation des logiciels, voir « Installation du logiciel MD Storage », à la page 19. b À l'aide de PowerVault MDSM, mettez à jour le micrologiciel du module de contrôleur RAID de la matrice de stockage et la mémoire NVSRAM aux dernières versions disponibles sur support.dell.com. c Cliquez sur Outils→ Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID dans la fenêtre Enterprise Management Window (EMW). 4 Arrêtez toutes les E/S et mettez le systèmes hors tension ainsi que toutes les unités qui y sont reliées. a Arrêtez toutes les E/S impliquant la matrice et éteignez les systèmes hôtes reliés à la matrice de stockage. b Arrêtez la matrice de stockage. c Arrêtez le(s) boîtier(s) d'extension du système concerné.Installation du matériel 15 5 Reliez les boîtiers d'extension à la matrice de stockage. 6 Allumez les unités reliées : a Allumez les boîtiers d'extension. Attendez que le voyant d'état des boîtiers d'extension s'allume en bleu. b Allumez la matrice de stockage et attendez que le voyant d'état indique que l'unité est prête : • Si les voyants d'état s'allument en orange fixe, cela signifie que la matrice de stockage est encore en cours de mise en ligne. • Si les voyants d'état sont de couleur orange et clignotent, cela signifie qu'une erreur s'est produite. Vous pouvez l'afficher à l'aide du PowerVault MDSM. • Si les voyants d'état sont bleus fixes, cela signifie que la matrice de stockage est prête. c Une fois la matrice de stockage en ligne et prête, allumez tous les systèmes hôtes qui y sont reliés. 7 Après avoir configuré le boîtier d'extension PowerVault de série MD1200 comme boîtier d'extension de la matrice de stockage, restaurez les données sauvegardées à l'étape 1. Une fois les boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 en ligne, vous pouvez y accéder comme s'ils faisaient partie de la matrice de stockage. Extension à l'aide de nouveaux boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 Effectuez les étapes suivantes pour relier de nouveaux boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 à une matrice de stockage PowerVault de série MD3600f : REMARQUE : avant d'ajouter des boîtiers d'extension, assurez-vous que le logiciel de la matrice de stockage est installé et à jour. Pour plus d'informations, voir la Matrice de prise en charge sur support.dell.com/manuals. 1 Avant d'ajouter le ou les boîtiers d'extension, assurez-vous que le logiciel de la matrice de stockage est installé et à jour. Pour plus d'informations, voir la Matrice de prise en charge sur support.dell.com/manuals. a Installez le logiciel et le progiciel de pilote inclus sur le support Ressources PowerVault de série MD. 16 Installation du matériel Pour en savoir plus sur l'installation des logiciels, voir « Installation du logiciel MD Storage », à la page 19. b Configurez le(s) boîtier(s) d'extension PowerVault de série MD1200. Pour des informations sur la configuration des boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200, voir le Manuel du propriétaire à l'adresse support.dell.com/manuals. c À l'aide de PowerVault MDSM, mettez à jour le micrologiciel du module de contrôleur RAID et la mémoire NVSRAM aux dernières versions disponibles à l'adresse support.dell.com. d Cliquez sur Outils→ Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID dans la fenêtre Enterprise Management Window (EMW). 2 Arrêtez les E/S et éteignez tous les systèmes : a Arrêtez toutes les E/S impliquant la matrice de stockage et éteignez les systèmes hôtes concernés qui y sont reliés. b Arrêtez la matrice de stockage. c Arrêtez les boîtiers d'extension du système concerné. 3 Reliez les boîtiers d'extension à la matrice de stockage. 4 Allumez les unités reliées : a Allumez les boîtiers d'extension. Attendez que le voyant d'état des boîtiers d'extension s'allume en bleu. b Allumez la matrice de stockage et attendez que le voyant d'état indique que l'unité est prête : • Si les voyants d'état s'allument en orange fixe, cela signifie que la matrice de stockage est encore en cours de mise en ligne. • Si les voyants d'état sont de couleur orange et clignotent, une erreur s'est produite. Vous pouvez l'afficher à l'aide de PowerVault MDSM. • Si les voyants d'état sont bleu fixe, cela signifie que la matrice de stockage est prête. c Une fois la matrice de stockage en ligne et prête, allumez tous les systèmes hôtes reliés.Installation du matériel 17 5 À l'aide de PowerVault MDSM, mettez à jour tous les micrologiciels des boîtiers d'extension qui ne sont pas à jour : a À partir de la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW), sélectionnez le boîtier à mettre à jour et passez à la Fenêtre de gestion des matrices (AMW). b Cliquez sur Avancé→ Maintenance→ Télécharger→ Micrologiciel EMM. c Sélectionnez Sélectionner tout pour mettre à jour simultanément tous les boîtiers d'extension reliés.18 Installation du matériel Installation du logiciel MD Storage 19 Installation du logiciel MD Storage Le support Ressources PowerVault de série MD contient des logiciels et pilotes pour les systèmes d'exploitation Linux et Microsoft Windows. La racine du support contient un fichier readme.txt (Lisez-moi) qui présente les modifications apportées au logiciel, les mises à jour et les correctifs, et fournit d'autres informations importantes applicables à Linux et à Windows. Ce fichier indique également comment accéder à la documentation et contient des informations relatives aux versions de logiciels disponibles sur le support ainsi que la configuration requise pour l'exécution de ces logiciels. Pour en savoir plus sur les logiciels et matériels pris en charge par les systèmes Dell PowerVault, voir la Matrice de prise en charge à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : il est recommandé d'installer toutes les dernières mises à jour disponibles sur support.dell.com. Le programme d'installation du logiciel du système de stockage PowerVault de série MD3600f offre des fonctions incluant le logiciel noyau et les fournisseurs. La fonction du logiciel noyau inclut l'agent de stockage à base d'hôte, le pilote multivoie et l'application MD Storage Manager utilisée pour configurer, gérer et surveiller la solution de matrice de stockage. Les produits de fournisseurs incluent les produits pour Microsoft VDS (Virtual Disk Service) et le cadre Microsoft VSS (Volume Shadow-Copy Service). REMARQUE : pour en savoir plus sur les fournisseurs Microsoft VDS et Microsoft VSS, voir le Manuel du propriétaire à l'adresse support.microsoft.com. REMARQUE : pour installer le logiciel sur un système Windows ou Linux, vous devez détenir des privilèges d'administrateur ou racine. Le support Ressources PowerVault de série MD offre les méthodes d'installation suivantes : • Installation graphique (recommandée) : il s'agit de la procédure recommandée pour la plupart des utilisateurs. Le programme d'installation présente une interface graphique contrôlée par un Assistant qui permet de choisir les composants à installer.20 Installation du logiciel MD Storage • Installation console : cette procédure d'installation est particulièrement utile pour les utilisateurs Linux qui ne souhaitent pas installer un environnement X-Window sur leur plate-forme Linux prise en charge. • Installation silencieuse : cette procédure d'installation est particulièrement utile pour les utilisateurs qui souhaitent créer des installations scriptées. Installation d'adaptateurs et de pilotes de bus hôte REMARQUE : consultez le document Configuring Fibre Channel With the Dell MD3600f Series Storage Array (Configuration Fibre Channel avec la matrice de stockage Dell série MD3600f) avant de poursuivre. 1 Installez les adaptateurs de bus hôte (HBAs). 2 Connectez les câbles. 3 Installez les pilotes HBA et les correctifs du système d'exploitation HBA. 4 Assurez-vous que les paramètres HBA recommandés sont appliqués. Installation graphique (recommandée) L'application MD Storage Manager configure, gère et contrôle la matrice de stockage. Pour installer le logiciel MD Storage Manager : 1 Insérez le support Ressources Powervault série MD. En fonction de votre système d'exploitation, le programme d'installation se lancera peut-être automatiquement. Si le programme d'installtion ne se lance pas automatiquement, naviguez dans le répertoire racine du support d'installation (ou téléchargez l'image du programme d'installation) et exécutez le fichier md_launcher.exe. Pour les systèmes exécutant Linux, naviguez vers la racine du support Ressource et exécutez le fichier autorun (Exécution auto). REMARQUE : par défaut, Red Hat Enterprise Linux monte le support Ressources à l'aide de l'option de montage –noexec, qui ne vous permet pas d'exécuter les fichiers executables. Pour modifier ce paramètre, consultez le fichier Lisez-moi dans le répertoire racine du support d'installation. 2 Sélectionnez Install MD Storage Software (Installer le logiciel de stockage MD).Installation du logiciel MD Storage 21 3 Lisez le contrat de licence et acceptez-le. 4 Sélectionnez l'une des options d'installation suivantes dans le menu déroulant Install Set (Configuration d'installation) : • Full (recommended) (Complète - recommandée) : installe le logiciel (client) MD Storage Manager, l'agent de stockage hôte, le pilote multivoies, et les fournisseurs de matériel. • Host Only (Hôte uniquement) : installe l'agent de stockage hôte et les pilotes multivoies. • Management (Gestion) : installe le logiciel de gestion et les fournisseurs de matériel. • Custom (Personnalisée) : permet de sélectionner des composants spécifiques. 5 Sélectionnez le(s) modèle(s) de matrice de stockage PowerVault MD que vous souhaitez définir comme stockage de données pour ce serveur hôte. 6 Choisissez de démarrer le service de moniteur des événements automatiquement lors du redémarrage du serveur hôte ou manuellement. REMARQUE : cette option ne s'applique qu'à l'installation du logiciel client Windows. 7 Confirmez l'emplacement de l'installation et cliquez sur Installer. 8 À l'invite (le cas échéant), redémarrez le serveur hôte après la fin de l'installation. 9 Démarrez MD Storage Manager et lancez la détection des matrices. REMARQUE : si le protocole Dynamic Host Configuration Protocol (DHCP) n'est pas utilisé sur le réseau de connexion des ports de gestion de la matrice de stockage PowerVault MD, il est conseillé d'activer IPv6 sur la station de gestion pour détecter la ou les matrice(s) de stockage. 10 Configurez des zones d'initiateur simple et de cibles multiples sur vos commutateurs Fibre Channel. 11 Le cas échéant, activez les fonctions premium achetées avec votre matrice de stockage. Si vous avez acheté des fonctions premium, consultez la carte d'activation livrée avec votre matrice de stockage.22 Installation du logiciel MD Storage REMARQUE : l'installateur MD Storage Manager installe automatiquement les pilotes, micrologiciel, et correctifs de système d'exploitation nécessaires au fonctionnement de votre matrice de stockage. Ces pilotes et micrologiciels sont également disponibles à l'adresse support.dell.com. Consultez également la Matrice de prise en charge à l'adresse support.dell.com/manuals pour connaître les paramètres et/ou logiciels supplémentaires requis pour votre matrice de stockage particulière. Installation console REMARQUE : l'installation console s'applique uniquement aux systèmes Linux qui n'exécutent pas un environnement graphique. Le script d'exécution automatique situé à la racine du support de ressources détecte l'absence d'environnement graphique et démarre automatiquement le programme d'installation en mode texte. Ce mode offre les mêmes options que l'installation graphique. Installation silencieuse Pour lancer l'installation silencieuse dans un système Windows : 1 Copiez le fichier custom_silent.properties du dossier /windows du support d'installation ou de l'image sur un emplacement accessible en écriture du serveur hôte. 2 Modifiez le fichier custom_silent.properties pour refléter les fonctions, modèles et options d'installation à utiliser. Enregistrez ensuite le fichier. 3 Une fois le fichier custom_silent.properties révisé de sorte à refléter votre installation particulière, exécutez la commande suivante pour lancer l'installation silencieuse : mdss_install.exe –f \ custom_silent.properties Pour lancer l'installation silencieuse dans un système Linux : REMARQUE : dans des systèmes d'exploitation Red Hat Enterprise Linux 6, exécutez le script suivant depuis le répertoire racine pour installer les progiciels prérequis : # md_prereq_install.shInstallation du logiciel MD Storage 23 1 Copiez le fichier custom_silent.properties du dossier /windows du support d'installation ou de l'image sur un emplacement accessible en écriture du serveur hôte. 2 Modifiez le fichier custom_silent.properties pour refléter les fonctions, modèles et options d'installation à utiliser. Enregistrez ensuite le fichier. 3 Une fois le fichier custom_silent.properties révisé, exécutez la commande suivante pour lancer l'installation : ./mdss_install.bin –f /custom_silent.properties Activation des fonctions Premium (en option) Si vous avez commandé des fonctions premium, suivez les instructions de la Premium Features Card (Carte des fonctions premium) pour installer les fonctions supplémentaires. Mise à niveau du logiciel PowerVault MD Storage Pour mettre à niveau l'application PowerVault MD Storage Manager depuis une application de version antérieure, désinstallez la version antérieure (voir « Désinstallation du logiciel MD Storage », à la page 29), puis suivez les instructions de la section « Installation du logiciel MD Storage », à la page 19 pour installer la nouvelle version.24 Installation du logiciel MD Storage Tâches de post-installation 25 Tâches de post-installation Effectuez ces tâches de configuration initiales dans l'ordre indiqué avant l'utilisation initiale de la matrice de stockage Dell PowerVault. Ces tâches s'effectuent à l'aide du logiciel MDSM (Modular Disk Storage Manager). 1 Si vous utilisez la gestion hors bande, vous devez paramétrer la configuration réseau de chaque contrôleur RAID (adresse IP, masque de sous-réseau et passerelle). REMARQUE : la configuration du réseau peut être définie à l'aide d'un serveur DHCP. 2 Lancez MDSM. • Sous Microsoft Windows, cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Dell→ MD Storage Manager→ Client Modular Disk Storage Manager. • Sous Linux, cliquez sur l'icône de bureau PowerVault MD Storage Manager. • Vous pouvez également lancer MD Storage Manager sous Linux en entrant les commandes suivantes à l'invite : cd /opt/dell/mdstoragesoftware/mdstoragemanager /client./SMclient 3 Allez sur Configuration→ Ajouter une matrice de stockage, puis lancer la détection automatique de systèmes dans le fenêtre de gestion Enterprise EMW. REMARQUE : seules les matrices de stockage configurées avec une adresse IP sur le même sous-réseau que les stations de gestion seront détectées. REMARQUE : le processus de détection peut prendre plusieurs minutes. Fermer la fenêtre d'état de la détection automatique avant ce point arrête le processus de détection. Une fois la détection terminée, un écran de confirmation apparaît. 4 Cliquez sur Fermer pour fermer l'écran.26 Tâches de post-installation Vérification de la détection des matrices de stockage L'option Détection automatique détecte automatiquement les matrices sur bande et hors bande et ajoute les matrices de stockage au domaine de gestion. Si les connexions intrabandes ou hors bande affichées dans la page de résumé sont inexactes, effectuez les opérations décrites ci-après. Reportez-vous à l'aide en ligne pour plus d'informations. 1 Vérifiez qu'il n'existe aucune anomalie au niveau du matériel et des connexions. Pour des procédures spécifiques concernant des problèmes d'interface de dépannage, voir le Manuel du propriétaire à l'adresse support.dell.com/manuals. 2 Vérifiez que la matrice fait partie du sous-réseau local. Si ce n'est pas le cas, cliquez sur le nouveau lien pour l'ajouter manuellement. 3 Vérifiez que chaque matrice de stockage est à l'état Optimal. Si une matrice affiche l'état Aucune réponse, effectuez l'une des étapes suivantes : a Pour supprimer la matrice du domaine de gestion, sélectionnez-la et cliquez sur le lien Supprimer le lien. b Pour ajouter une matrice cliquez sur Nouveau lien. Sous Linux, cliquez sur le bouton Manuel, puis sur OK. 4 Si la matrice affiche toujours l'état Aucune réponse, contactez Dell. Tâches de configuration initiales 1 Le nom de la première matrice de stockage détectée apparaît dans l'onglet Périphériques de la fenêtre EMW. Pour afficher la liste de toutes les matrices de stockage qui se trouvent sur le réseau local, développez l'onglet des matrices de stockage détectées du volet des périphériques de la fenêtre EMW. 2 Le nom par défaut d'une matrice de stockage de série MD3600f nouvellement installée est Unnamed (Sans nom). Si un autre nom apparaît dans MDSM, cliquez sur la flèche vers le bas en regard du nom et sélectionnez Unnamed (Sans nom) dans la liste déroulante. 3 Double-cliquez sur la matrice détectée pour lancer la fenêtre de gestion des matrices et apporter des modifications à la configuration de la matrice. Tâches de post-installation 27 4 Cliquez sur Perform Initial Setup Tasks (Exécuter les tâches de configuration initiale) pour afficher la description et des liens pointant vers les autres tâches de post-installation à effectuer. La matrice est maintenant prête à être configurée. Voir le Manuel du propriétaire pour obtenir des informations sur chaque tâche et pour effectuer les étapes de configuration nécessaires. Le Tableau 4-1 répertorie les étapes de configuration recommandées qui peuvent être effectuées à l'aide du Manuel du propriétaire. REMARQUE : avant de configurer la matrice de stockage, observez les icônes d'état figurant dans le volet Périphériques pour vérifier que les boîtiers installés dans la matrice de stockage sont bien en état Optimal. Pour en savoir plus sur les icônes d'état, voir le Guide d'utilisation à l'adresse support.dell.com/manuals. Tableau 4-1. Boîte de dialogue des tâches de configuration initiale Tâche Objectif Renommer la matrice de stockage Définir un nom plus explicite que celui attribué par le logiciel, qui est Sans nom. Définir un mot de passe pour la matrice de stockage Limiter les accès non autorisés. MDSM peut vous demander un mot de passe avant la modification de la configuration ou la réalisation d'une opération destructrice. Configurer les notifications d'alerte Configurer les alertes par message électronique Configurer les alertes SNMP Notifier des personnes (par message électronique) et/ou des consoles de gestion d'entreprise de stockage, telles que Dell Management Console, (par SNMP) lorsqu'un composant de matrice de stockage se dégrade ou tombe en panne ou qu'une condition environnementale défavorable se produit. Configurer une matrice de stockage Créer des disques virtuels et les mapper à des hôtes.28 Tâches de post-installation Désinstallation du logiciel MD Storage 29 Désinstallation du logiciel MD Storage Désinstallation du logiciel MD Storage du système Windows Utilisez la fonction du programme Modifier/Supprimer pour désinstaller le logiciel MDSM (Modular Disk Storage Software) des systèmes d'exploitation Microsoft Windows autres que Microsoft Windows Server 2008 : 1 Double-cliquez sur Ajouter ou Supprimer des programmes du Panneau de configuration. 2 Dans la liste de programmes, sélectionnez le logiciel de stockage Dell MD32xxi. 3 Cliquez sur Modifier/Supprimer. La fenêtre Désinstallation complète s'affiche. 4 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. 5 Cliquez sur Oui pour redémarrer le système, puis sur Terminé. Utilisez la procédure suivante pour désinstaller le logiciel Modular Disk Storage des versions GUI de Windows Server 2008 : 1 Double-cliquez sur Programmes et fonctionnalités du Panneau de configuration. 2 Sélectionnez le logiciel MD Storage dans la liste des programmes. 3 Cliquez sur Désinstaller/Modifier. La fenêtre Désinstallation complète s'affiche. 4 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. 5 Cliquez sur Oui pour redémarrer le système, puis sur Terminé. 30 Désinstallation du logiciel MD Storage Utilisez la procédure suivante pour désinstaller le logiciel PowerVault Modular Disk Storage des versions noyaux Windows Server 2008 : 1 Naviguez jusqu'au répertoire Dell\MD Storage Software\Uninstall Dell Modular Disk 32xxi Storage Software (Dell\MD Storage Software\Désinstaller le logiciel de stockage Dell Modular Disk 32xxi). REMARQUE : par défaut, MD Storage Manager est installé dans le répertoire \Program Files\Dell\MD Storage Software (Fichiers de programme\Dell\ MD Storage Manager). Si vous avez utilisé un autre répertoire d'installation, accédez à ce dernier avant de lancer la désinstallation. 2 Dans le répertoire d'installation, tapez la commande suivante et appuyez sur : Uninstall Modular Disk Storage (Désinstaller Modular Disk Storage) 3 Dans la fenêtre Désinstaller, cliquez sur Suivant et suivez les instructions affichées. 4 Cliquez sur Oui pour redémarrer le système, puis sur Terminé. Désinstallation du logiciel MD Storage du système Linux 1 Par défaut, PowerVault MD Storage Manager est installé dans le répertoire /opt/dell/mdstoragemanager. Si vous avez utilisé un autre répertoire d'installation, accédez à ce dernier avant de lancer la désinstallation. 2 Dans le répertoire d'installation, ouvrez le répertoire Désinstaller le logiciel Dell MD Storage. 3 Exécutez le fichier Desinstall Dell MD Storage Software.exe. 4 Dans la fenêtre Désinstaller, cliquez sur Suivant et suivez les instructions affichées. La fenêtre Désinstaller reste affichée pendant la procédure de désinstallation. La fenêtre Désinstallation terminée s'affiche au terme de la désinstallation. 5 Cliquez sur Terminé. Annexe : Équilibrage de la charge 31 Annexe : Équilibrage de la charge Stratégie d'équilibrage de la charge Windows Les pilotes multivoies sélectionnent le chemin d'entrée/sortie vers et depuis un disque virtuel par l'intermédiaire d'un module de contrôleur RAID spécifique. Lorsque le pilote multivoies reçoit une nouvelle entrée/sortie à traiter, il recherche un chemin vers le module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Si ce chemin est introuvable, le pilote multivoies migre la propriété du disque virtuel au module de contrôleur RAID secondaire. Lorsqu'il existe plusieurs chemins vers le module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel, vous pouvez choisir une règle d'équilibrage de la charge pour déterminer le chemin utilisé pour le traitement des entrées/sorties. Diverses options de configuration de l'équilibrage de charge vous permettent d'optimiser les performances d'entrées/sorties lorsque vous configurez des interfaces d'hôte mixtes. Vous pouvez choisir l'une des règles d'équilibrage de charge suivantes pour optimiser les performances d'entrées/sorties : • « Round-robin » (répétition alternée) avec sous-ensemble • Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble « Round-robin » avec sous-ensemble La règle d'équilibrage de la charge « round-robin » avec sous-ensemble achemine les demandes d'entrées/sorties, tour à tour, vers chacun des chemins de données disponibles vers le module de contrôleur RAID propriétaire des disques virtuels. Cette règle traite de manière égale, pour les activités d'entrée/sortie, tous les chemins vers le module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Les chemins vers le module de contrôleur RAID secondaire sont ignorés tant que le propriétaire des disques ne change pas. Le concept de base du « round-robin » est que tous les chemins de données sont égaux. Lorsque le système prend en charge des hôtes mixtes, les divers chemins de données peuvent avoir des bandes passantes ou des débits différents.32 Annexe : Équilibrage de la charge Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble Cette règle est également appelée Moindres entrées/sorties ou Moindres demandes. Cette règle achemine la demande d'entrées/sorties suivante vers le chemin de données qui comporte la plus petite file d'attente de demandes d'entrées/sorties. Pour cette règle, une demande d'entrées/sorties est simplement une commande de plus dans la liste d'attente. Le système ne tient pas compte du type des commandes ou du nombre de blocs associés à chaque commande. La règle Moindre profondeur de file d'attente avec sousensemble traite les demandes volumineuses et les plus petites de la même manière. Le chemin de données sélectionné est l'un des membres du groupe de chemins du module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Modification des règles d'équilibrage de la charge sous Windows Server 2008 L'équilibrage de la charge avec le PowerVault de série MD3600 n'est disponible que sous Windows Server 2008 ou les versions plus récentes du système d'exploitation. Pour modifier les règles d'équilibrage de la charge à partir du tourniquet par défaut avec sous-ensemble, utilisez l'une des options suivantes : • Options du Gestionnaire de périphériques • Options de Gestion de disques Modification des règles d'équilibrage de la charge à l'aide des options du Gestionnaire de périphériques Windows Server 2008 1 À partir du bureau de l'hôte, cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail, puis sélectionnez Gérer pour ouvrir la fenêtre de Gestion de l'ordinateur. 2 Choisissez Gestionnaire de périphériques pour afficher la liste des périphériques rattachés à l'hôte. 3 Cliquez avec le bouton droit sur le périphérique multivoies dont vous souhaitez définir les règles d'équilibrage de la charge, puis sélectionnez Propriétés. 4 Dans l'onglet MPIO, sélectionnez la règle d'équilibrage de la charge à configurer pour ce disque. Annexe : Équilibrage de la charge 33 Modification de la règle d'équilibrage de la charge à l'aide des options de gestion de disques Windows Server 2008 1 À partir du bureau de l'hôte, cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail, puis sélectionnez Gérer pour ouvrir la fenêtre de Gestion de l'ordinateur. 2 Cliquez sur Gestion des disques pour afficher la liste des disques virtuels reliés à l'hôte. 3 Cliquez avec le bouton droit sur le disque virtuel pour lequel vous souhaitez définir la règle d'équilibrage de la charge, puis sélectionnez Propriétés. 4 Dans l'onglet MPIO, sélectionnez la règle d'équilibrage de charge à configurer pour le disque virtuel. Définition des règles d'équilibrage de la charge sous Linux Le seul équilibrage de la charge pris en charge par Linux est l'équilibrage de la charge round-robin. Pour plus d'informations, voir « « Round-robin » avec sous-ensemble », à la page 31.34 Annexe : Équilibrage de la charge Annexe : Fonctionnement des modules SFP et des câbles à fibre optique 35 Annexe : Fonctionnement des modules SFP et des câbles à fibre optique Chaque contrôleur de stockage peut avoir jusqu'à quatre ports hôte FC. A Un module enfichable compact (SFP) sert à connecter un port hôte à un hôte ou à un commutateur. Le module SFP est inséré dans le port, puis un câble à fibre optique est inséré dans le module SFP. L'autre extrémité du câble à fibre optique est connectée à un connecteur d'interface optique sur la carte HBA FC d'un hôte ou d'un commutateur. Les modules SFP sont des produits laser. AVERTISSEMENT : les environnements de traitement de données peuvent contenir un équipement de transmission vers des liens système avec des modules laser qui fonctionnent à des niveaux de puissance plus élevés que ceux de la classe 1. Ne regardez jamais dans l'extrémité d'un câble à fibre optique et n'ouvrez jamais son réceptacle. Consignes pour l'utilisation des modules SFP La matrice de stockage exige des modules SFP. Les modules SFP convertissent les signaux électriques en signaux optiques requis pour la transmission FC à partir de et vers les modules de contrôleur RAID. Une fois les modules SFP installés, les câbles à fibre optique sont utilisés pour connecter la matrice de stockage à d'autres périphériques FC. Avant d'installer les modules SFP et les câbles à fibre optique, lisez les informations suivantes : • Utilisez uniquement les modules SFP pris en charge par Dell avec les matrices de stockage PowerVault de série MD3600f. Les autres modules SFP génériques ne sont pas pris en charge et peuvent ne pas fonctionner avec les matrices de stockage. • Le boîtier du module SFP est doté d'un détrompeur intégral conçu pour vous empêcher d'introduire le module SFP de manière incorrecte. • Utilisez un minimum de pression lors de l'insertion d'un module SFP dans un port FC. Si vous forcez le module SFP dans un port, vous risquez d'endommager le module SFP ou le port. • Vous pouvez installer ou retirer le module SFP du port même si ce dernier est sous tension.36 Annexe : Fonctionnement des modules SFP et des câbles à fibre optique • Vous devez installer le module SFP dans un port avant de connecter le câble à fibre optique. • Vous devez retirer le câble à fibre optique du module SFP avant de retirer le module SFP du port. PRÉCAUTION : lorsque vous manipulez des périphériques sensibles à l'électricité statique, prenez soin de ne pas endommager le produit avec l'électricité statique. Installation et retrait des modules SFP Pour installer des modules SFP : 1 Si tous les ports d'entrée FC disposent d'un module SFP, passez à l'étape 5. 2 Retirez le module SFP de son emballage antistatique protecteur. 3 Retirez le cache de protection du module SFP et du port SFP. REMARQUE : rangez les caches de protection pour un usage ultérieur. 4 Introduisez le module SFP dans le port hôte jusqu'à ce qu'il s'enclenche. 5 Connectez un câble FC. Voir « Installation et retrait de câbles Fibre Channel », à la page 38. Figure B-1. Installation et retrait d'un module SFP 1 Émetteur-récepteur SFP 2 Câble Fibre optique 1 2Annexe : Fonctionnement des modules SFP et des câbles à fibre optique 37 Pour supprimer des modules SFP : 1 Retirez le câble FC du module SFP. Voir « Installation et retrait de câbles Fibre Channel », à la page 38. REMARQUE : pour ne pas endommager le câble ou le module SFP, déconnectez le câble FC avant de retirer le module SFP. 2 Déverrouillez le loquet du module SFP. Dans le cas des modules SFP qui contiennent des languettes métalliques, déverrouillez le loquet du module SFP en tirant sur le loquet vers l'extérieur à 90 °. 3 Lorsque le loquet du module SFP se trouve en position ouverte, retirez le module SFP. Dans le cas des modules SFP munis d'une languette métallique, saisissez la languette et extrayez le module SFP du port. 4 Réinstallez le cache de protection sur le module SFP et le port hôte. 5 Placez le module SFP dans son emballage protecteur antistatique. Consignes d'utilisation des câbles à fibre optique • N'acheminez pas le câble le long d'un bras de gestion de câbles coudé. • Laissez assez de mou dans les câbles des périphériques sur rails pour qu'ils ne se plient pas à un diamètre de moins de 76 mm (3 po) ou à un rayon de moins de 38 mm (1,5 po) lorsqu'ils sont étendus ou pour qu'ils ne coincent pas lorsqu'ils se rétractent. • Acheminez les câbles loin des autres appareils qui pourraient les endommager dans l'armoire. • N'utilisez pas de pinces de câble en plastique au lieu des attaches de câble fournies. • Ne serrez pas trop les attaches de câble et ne pliez pas les câbles à un diamètre de moins de 76 mm (3 po) ou à un rayon de moins de 38 mm (1,5 po). • N'appliquez pas une pression trop forte au point de connexion du câble. Assurez-vous que le câble est bien soutenu.38 Annexe : Fonctionnement des modules SFP et des câbles à fibre optique Installation et retrait de câbles Fibre Channel AVERTISSEMENT : les environnements de traitement de données peuvent contenir un équipement de transmission vers des liens système avec des modules laser qui fonctionnent à des niveaux de puissance plus élevés que ceux de la classe 1. Ne regardez jamais dans l'extrémité d'un câble à fibre optique et n'ouvrez jamais son réceptacle. Avant d'installer un câble FC, voir « Consignes d'utilisation des câbles à fibre optique », à la page 37. Pour installer un câble FC : 1 Le cas échéant, retirez le cache protecteur du module SFP et rangez-le pour un usage ultérieur. 2 Retirez les deux caches protecteurs de l'extrémité du câble et rangez-les pour un usage ultérieur. 3 Introduisez le câble dans un module SFP installé dans la matrice de stockage. Le connecteur de câble est muni d'un détrompeur pour une installation correcte. Tout en maintenant le connecteur, enfoncez-y le câble jusqu'à ce qu'il s'enclenche. 4 Retirez les deux caches protecteurs de l'autre extrémité du câble et rangezles pour un usage ultérieur. 5 Connectez cette extrémité du câble à un des périphériques suivants : • Un module SFP installé dans un port de commutateur FC • Un port FC HBA Pour retirer un câble FC : 1 Appuyez sur le levier et maintenez la pression pour libérer les loquets avant de retirer le câble du module SFP. Assurez-vous que les leviers sont en position ouverte lors du retrait du câble. Ne saisissez pas la languette en plastique du module SFP lors du retrait du câble. 2 À l'extrémité du câble connecté au module SFP ou HBA, appuyez sur le levier et maintenez la pression pour libérer les loquets. 3 Tout en appuyant sur le levier du câble, tirez sur le connecteur pour retirer le câble du module SFP. 4 Réinstallez les caches de protection sur les extrémités du câble. 5 Réinstallez le cache de protection sur le module SFP.Annexe : Meilleures pratiques de câblage de matériel 39 Annexe : Meilleures pratiques de câblage de matériel Manipulation de composants sensibles à l'électricité statique L'électricité statique peut endommager les barrettes de mémoire, les cartes système et tout autre composant sensible à cette électricité. Pour éviter d'endommager le système, prenez les précautions suivantes : • Conservez les composants dans le sac anti-statique et ne les en sortez pas lorsque vous les déplacez. • Placez les composants sur une surface mise à la masse avant de les sortir du sac anti-statique. • Les tapis de dissipation de l'électricité statique et les stations de travail mises à la masse sont des exemples de surfaces mises à la masse. • Veillez à vous mettre à la masse avant de toucher un composant sensible à l'électricité statique. Pour ce faire, portez un bracelet conçu à cette fin. • Tenez le composant par ses bords. Ne touchez pas les joints de soudure, les broches et les circuits imprimés. • Utilisez des outils d'entretien sur le terrain conducteurs. Câblage de l'hôte pour la réplication à distance La fonctionnalité premium de réplication à distance permet la réplication des données en temps réel entre des matrices de stockage sur de longues distances. Lorsqu'un désastre ou un événement catastrophique frappe une matrice de stockage, une autre matrice de stockage peut être promue pour effectuer les tâches dont la matrice de stockage en panne était responsable. La fonctionnalité premium de réplication à distance nécessite un port hôte dédié pour répliquer les données entre les matrices de stockage. Une fois la fonctionnalité premium de réplication à distance activée, un port d'ES sur chaque contrôleur RAID est dédié exclusivement à la réplication des opérations.40 Annexe : Meilleures pratiques de câblage de matériel REMARQUE : si la réplication à distance est activée, le port hôte 3 de chaque contrôleur RAID est dédié aux communications entre les deux matrices de stockage (disques virtuels principaux et secondaires). Si vous n'utilisez pas la fonctionnalité premium de réplication à distance, ces ports hôte sont disponibles pour les connexions hôte ordinaires. Câblage pour optimiser les performances Pour optimiser les performances de transfert des données, optimisez la largeur de bande, qui est la capacité de traitement de plus d'ES sur plus de canaux. Une configuration qui optimise le nombre de canaux hôte et le nombre de canaux de lecteur disponibles pour traiter les ES optimise donc les performances. Des vitesses plus élevées de traitement optimisent également les performances. Outre planifier une topologie offrant des performances optimales, vous devez choisir un niveau de RAID approprié aux applications planifiées. Topologies à un seul contrôleur et à deux contrôleurs Lors de la création d'une topologie de boîtier RAID qui ne contient qu'un seul module de contrôleur RAID, vous ne pouvez relier que des boîtiers d'extension qui contiennent un seul moniteur de services d'environnement (ESM). Ne rattachez pas un boîtier d'extension qui contient deux ESM à un boîtier RAID à un seul contrôleur. Étiquetage des câbles Le câblage est une importante étape de la création d'une matrice de stockage robuste. L'étiquetage des câbles permet d'identifier les composants du système et les canaux des lecteurs. L'entretien du système est beaucoup plus aisé lorsque les câbles sont correctement identifiés. Placez une étiquette à chaque extrémité de chaque câble. Placez des étiquettes adhésives pliées en deux sur chaque extrémité des câbles. Marquez les étiquettes à l'aide des identifiants du port auquel le câble est connecté. Pour ajouter des informations, utilisez des lanières codées par couleurs (ou des attaches) pour regrouper tous les câbles associés à un composant ou à un canal de lecteur particulier.Annexe : Meilleures pratiques de câblage de matériel 41 En cas de panne d'un composant, les câbles doivent être déconnectés, le composant doit être remplacé et les câbles doivent être reconnectés. Plus l'étiquetage des câbles est détaillé plus il est facile de remplacer le composant en panne. Si vous ajoutez un nouveau boîtier d'extension à une configuration existante, l'étiquetage exact des câbles vous permettra d'identifier l'emplacement où connecter ce nouveau boîtier.42 Annexe : Meilleures pratiques de câblage de matériel Matrices de stockage Dell PowerVault MD3600i et MD3620i Guide de déploiement Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données en cas de non-respect des instructions. AVERTISSEMENT : un AVERTISSEMENT vous avertit d’un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou même de mort. ____________________ Les informations que contient ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2011 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document, de quelque manière que ce soit, sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell™, le logo DELL et PowerVault™ sont des marques de Dell Inc. Intel ® et Pentium ® sont des marques déposées d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Microsoft ® , Windows ® et Windows Server ® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Red Hat ® et Red Hat ® Enterprise Linux ® sont des marques déposées de Red Hat, Inc. Novell ® est une marque déposée et SUSE™ est une marque de Novell Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. VMware ® est une marque déposée de VMware, Inc. aux États-Unis ou dans d'autres pays. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans ce document pour faire référence aux entités revendiquant la propriété de ces marques ou de ces noms de produits. Dell Inc. rejette tout intérêt exclusif dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. 2011 - 09 Rév. A01Table des matières 3 Table des matières 1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Configuration système requise . . . . . . . . . . . . . . 7 Spécifications de la station de gestion. . . . . . . . 7 Présentation des matrices de stockage. . . . . . . . . . 8 2 Installation du matériel . . . . . . . . . . . . . . 11 Planification de la configuration de stockage . . . . . 11 Connexion de la matrice de stockage. . . . . . . . . . 12 Câblage de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . 12 Configurations redondantes et non redondantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Configurations directes. . . . . . . . . . . . . . . 13 Configurations reliées au réseau. . . . . . . . . . 20 Câblage des boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Extension à l'aide de boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 précédemment configurés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Extension à l'aide de nouveaux boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 . . . . . 274 Table des matières 3 Installation du logiciel PowerVault MD Storage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Installation graphique (recommandée). . . . . . . 30 Installation console . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Installation silencieuse . . . . . . . . . . . . . . . 32 Mise à niveau du logiciel MD Storage . . . . . . . . . 33 4 Tâches de post-installation . . . . . . . . . . 35 Avant de commencer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Fiche de configuration iSCSI . . . . . . . . . . . . . . 36 Paramètres IPv4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Paramètres IPv6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Configuration iSCSI sur la matrice de stockage . . . . 39 Configuration automatique à l'aide de l'utilitaire MDCU . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Étapes d'établissement après connexion . . . . . . . . 50 Consignes pour la configuration des cartes réseau du serveur hôte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Configuration d'un réseau hôte sous Windows . . . . . 51 Configuration d'un système hôte sous Linux . . . . . . 53 5 Désinstallation du logiciel MD Storage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Désinstallation du logiciel MD Storage du système Windows . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55Table des matières 5 Désinstallation du logiciel MD Storage du système Linux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 A Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57 Étape 1 : détection de la matrice de stockage (gestion hors bande uniquement) . . . . . . . . . . . . 58 Paramètres par défaut des ports de gestion IPV4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Détection automatique de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59 Détection manuelle de la matrice de stockage . . 60 Configuration de la matrice de stockage. . . . . . 60 Étape 2 : Configuration des ports iSCSI sur la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 Étape 3 : Détection des cibles à partir de l'initiateur iSCSI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Étape 4 : Définition des paramètres d'accès des systèmes hôtes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Fonctionnement de l'authentification CHAP . . . . . . 66 Que signifie CHAP ? . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Authentification CHAP cible . . . . . . . . . . . . 67 Authentification CHAP mutuelle . . . . . . . . . . 67 Définition des types d'authentification CHAP . . . 68 Étape 5 : Configuration de l'authentification CHAP sur la matrice de stockage (en option) . . . . . . . . . 68 Configuration de l'authentification CHAP mutuelle sur la matrice de stockage . . . . . . . . 69 Configuration de l'authentification CHAP mutuelle sur la baie de stockage. . . . . . . . . . 706 Table des matières Étape 6 : Configuration de l'authentification CHAP sur le serveur hôte (en option). . . . . . . . . . . . . . 70 Étape 7 : Connexion à la matrice de stockage cible à partir du serveur hôte . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Étape 8 : (Facultatif) Configuration de la gestion intrabande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 B Annexe : Équilibrage de la charge . . . . 81 Stratégie d'équilibrage de charge. . . . . . . . . . . . 81 « Round-robin » avec sous-ensemble . . . . . . . 81 Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 Moindre pondération de chemin avec sous-ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 Modification des règles d'équilibrage de charge sous Windows Server 2008. . . . . . . . . 82 Augmentation de la bande passante avec p lusieurs sessions iSCSI . . . . . . . . . . . . . . . 84 C Annexe : Utilisation d'iSNS . . . . . . . . . . 87 D Annexe : Arrêt des services iSCSI sous Linux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89Introduction 7 Introduction Ce guide fournit des informations sur le déploiement des matrices de stockage Dell PowerVault MD3600i et MD3620i. La procédure de déploiement comprend : • Installation du matériel • Installation du logiciel MDSM (Modular Disk Storage Manager) • Configuration initiale du système D'autres informations fournies comprennent la configuration système requise, l'organisation de la matrice de stockage, et les utilitaires. REMARQUE : pour en savoir plus sur la documentation des produits, rendez-vous sur support.dell.com/manuals. MDSM permet à l'administrateur système de configurer et de gérer des matrices de stockage afin d'optimiser leur utilisation. La version de MDSM comprise sur le support Ressources de série MD3600i peut être utilisée pour gérer les matrices de stockage PowerVault série MD3600i et les matrices de stockage PowerVault antérieures de série MD3000i. MDSM est compatible avec les systèmes d'exploitation Microsoft Windows et Linux. Configuration système requise Avant l'installation et la configuration du logiciel et matériel PowerVault MD3600i, assurez-vous que le système pris en charge est installé et vérifiez d'avoir répondu aux exigences minimales du système. Pour plus d'informations, voir le document Dell PowerVault Support Matrix (Matrice de prise en charge) qui est disponible sur le site support.dell.com/manuals. Spécifications de la station de gestion Une station de gestion (Management Station) utilise MDSM pour configurer et gérer les matrices de stockage sur le réseau, et doit répondre aux exigences système minimales. • Un processeur Intel Pentium ou équivalent (333 MHz ou plus) avec 512 Mo de RAM (nous recommandons 1024 Mo)8 Introduction • 1 Go d'espace de disque. • Résolution d'écran de 1024x768 avec 16 millions de couleurs (nous recommandons 1280x1024 avec 32 bits) • Red Hat Enterprise Linux et SUSE Linux Enterprise Server REMARQUE : les installations de système d'exploitation peuvent être des configurations natives ou hyperviseur. REMARQUE : les hyperviseurs pris en charge comprennent Microsoft HyperV, Citrix XenServer et VMware. Pour en savoir plus sur les versions prises en charge, voir la Matrice de prise en charge à l'adresse support.dell.com. • Droits d'accès de niveau administrateur ou équivalent. Présentation des matrices de stockage Une matrice de stockage comprend différents composants matériels (disques physiques, contrôleurs RAID, ventilateurs et blocs d'alimentation) installés dans des boîtiers. Un boîtier contenant des disques physiques accessibles via des modules de contrôleur RAID s'appelle une matrice de stockage. Un ou plusieurs serveurs hôtes connectés à la matrice de stockage peuvent accéder aux données qu'elle contient. Vous pouvez également définir plusieurs chemins physiques entre les systèmes hôtes et la matrice de stockage. Ainsi, si un chemin de données devient indisponible (suite à la panne d'un port du serveur hôte, par exemple), les systèmes hôtes peuvent continuer à accéder aux données stockées sur la matrice de stockage. La matrice de stockage est gérée par MDSM qui s'exécute sur : • Serveur hôte : sur un système de serveur hôte, MDSM et la matrice de stockage communiquent les demandes de gestion et les informations d'événement à l'aide de connexions SAS. • Station de gestion : sur une station de gestion, MDSM communique avec la matrice de stockage soit via une connexion Ethernet au port de gestion de la matrice de stockage soit via une connexion Ethernet au serveur hôte. La connexion Ethernet fait passer des informations de gestion entre la station de gestion et la matrice de stockage à l'aide de connexions SAS.Introduction 9 À l'aide du logiciel MDSM, vous pouvez configurer les disques physiques de la matrice de stockage en composants logiques appelés groupes de disques, puis les diviser en groupes de disques virtuels. Les groupes de disques sont créés dans la capacité non configurée d'une matrice de stockage. Les disques virtuels sont créés dans la capacité libre d'un groupe de disques. Un espace non configuré se compose de disques physiques qui n'ont pas encore été affectés à un groupe de disques. Lorsqu'un disque virtuel est créé dans un espace non configuré, un groupe de disques est créé automatiquement. Si un groupe ne contient qu'un seul disque virtuel et que vous supprimez ce dernier, le groupe est également supprimé. Le terme « capacité libre » désigne une partie d'un groupe de disques qui n'a pas été affectée à un disque virtuel. Les données sont enregistrées sur les disques physiques de la matrice de stockage à l'aide de la technologie RAID. Les niveaux de RAID définissent la façon dont les données sont écrites sur les disques physiques. Les différents niveaux de RAID offrent différents niveaux d'accessibilité, de redondance et de capacité. Vous pouvez définir un niveau de RAID spécifique pour chaque groupe de disques et disque virtuel de votre matrice de stockage. Pour en savoir plus sur l'utilisation de RAID et la gestion des données au sein de votre solution de stockage, voir le Manuel du propriétaire sur support.dell.com/manuals.10 Introduction Installation du matériel 11 Installation du matériel Avant d'utiliser ce guide, consultez les instructions figurant dans les documents suivants : • Guide de mise en route : le Guide de mise en route qui accompagne la matrice de stockage fournit les informations de configuration initiale du système. • Section de planification du Manuel du propriétaire : la section de planification fournit des informations concernant d'importants concepts avec lesquels vous devez vous familiariser avant de configurer votre solution de stockage. Consultez le Manuel du propriétaire à l'adresse support.dell.com. Planification de la configuration de stockage Différents facteurs doivent être pris en compte avant l'installation de la matrice de stockage : • Évaluez vos besoins de stockage et vos besoins administratifs. • Calculez vos besoins en termes de disponibilité. • Définissez la fréquence et le niveau des sauvegardes (sauvegardes hebdomadaires complètes ou sauvegardes quotidiennes partielles, par exemple) • Examinez les options disponibles en ce qui concerne la baie de stockage : protection par mot de passe, notifications d'alertes par e-mail en cas d'erreur, etc. • Définissez la configuration des disques virtuels et des groupes de disques en fonction d'un plan d'organisation des données. Par exemple, utilisez un disque virtuel pour l'inventaire, un deuxième pour les informations financières et fiscales et un troisième pour les informations sur les clients. • Indiquez si un espace doit être réservé aux disques de secours, qui prennent automatiquement le relais en cas de panne des disques physiques.12 Installation du matériel Connexion de la matrice de stockage La matrice de stockage est connectée à un hôte à l'aide de deux modules de contrôleur RAID remplaçables à chaud. Les modules de contrôleur RAID sont identifiés comme modules de contrôleur RAID 0 et RAID 1. Chaque module de contrôleur RAID possède deux ports iSCSI d'entrée permettant d'établir des connexions Ethernet avec le serveur d'hôte ou les commutateurs. Chaque module de contrôleur RAID comprend également un port de gestion Ethernet et un port SAS de sortie. Le port de gestion Ethernet permet d'installer une station de gestion dédiée (serveur ou système autonome). Le port de sortie SAS permet de connecter la matrice de stockage à des boîtiers d'extension facultatifs PowerVault de série MD1200 pour une capacité de stockage supplémentaire. Chaque matrice de stockage PowerVault de série MD3600i peut être étendue jusqu'à un maximum de 120 (ou 192, si elle a été activée à l’aide de l’activation de fonction premium) disques physiques via un maximum de sept boîtiers d'extension de série MD1200. Câblage de la matrice de stockage L'interface iSCSI permet différentes configurations hôte à contrôleur. Les figures incluses dans ce chapitre sont regroupées dans les catégories suivantes : • Configurations directes (aucun commutateur Ethernet n'est utilisé) • Configurations reliées au réseau (SAN) (des commutateurs Ethernet sont utilisés) Configurations redondantes et non redondantes Les configurations non redondantes fournissent un seul chemin de données à partir d'un hôte vers la matrice de stockage. Ce type de configuration n'est recommandé que pour le stockage de données non essentielles. En effet, si un chemin devient indisponible suite au retrait ou à la panne d'un câble ou d'une carte NIC, ou bien en cas de panne ou de retrait d'un module de contrôleur RAID, le système hôte ne peut plus accéder aux données stockées sur la matrice de stockage.Installation du matériel 13 La redondance est établie en installant des chemins de données séparés entre l'hôte et la matrice de stockage, chaque chemin menant à un des deux modules de contrôleur RAID installés dans la matrice de stockage. Avec ce type de configuration, les données restent accessibles au système hôte même si l'un des chemins devient indisponible, car les deux modules de contrôleur RAID ont accès à tous les disques de la matrice de stockage. Configurations directes Vous pouvez connecter les ports Ethernet des serveurs hôtes directement aux ports iSCSI du module de contrôleur RAID de la matrice de stockage. Configurations à un seul chemin de données Dans une configuration à un seul chemin de données, un groupe d'hôtes hétérogènes peut être connecté à la matrice de stockage via un seul port physique Ethernet unique. Comme il n'y existe qu'un port, il n'y a pas de redondance, bien que chaque portail iSCSI prenne en charge plusieurs connexions. Cette configuration est prise en charge dans les environnements comprenant un seul ou deux contrôleurs.14 Installation du matériel La Figure 2-1 illustre une configuration de câblage non redondante vers les modules de contrôleur RAID à l'aide d'une configuration à un seul chemin de données. Figure 2-1. Deux hôtes connectés à un seul contrôleur Réseau d'entreprise, public ou privé Matrice de stockage Serveur 1 Serveur 2Installation du matériel 15 La Figure 2-2 illustre un hôte connecté à une matrice à un seul contrôleur. Figure 2-2. Un hôte connecté à un seul contrôleur Réseau d'entreprise, public ou privé Matrice de stockage Server 16 Installation du matériel La Figure 2-3 illustre quatre hôtes autonomes pris en charge dans une configuration de matrice à deux contrôleurs avec un seul chemin de données. Figure 2-3. Quatre hôtes reliés dans une configuration à deux contrôleurs Réseau d'entreprise, public ou privé Matrice de stockage Serveur 1 Serveur 2 Serveur 3 Serveur 4Installation du matériel 17 Configuration incluant deux chemins de données Dans la Figure 2-4, jusqu'à deux serveurs sont directement reliés aux modules de contrôleur RAID. Si le serveur d'hôte dispose d'une seconde connexion Ethernet vers la matrice, il peut être connecté aux ports iSCSI situés sur le second contrôleur de la matrice. Les deux chemins physiques distincts correspondant à chaque système hôte peuvent se relayer en cas de panne, ce qui permet de bénéficier d'une mise en redondance totale en cas de panne d'un des chemins. Dans la Figure 2-5, jusqu'à deux nœuds de clusters sont directement reliés aux deux modules de contrôleur RAID. Chaque nœud de cluster ayant des chemins d'accès aux données redondants, la matrice de stockage reste accessible par le chemin d'accès alternatif en cas de perte d'un seul chemin d'accès.18 Installation du matériel Figure 2-4. Deux hôtes connectés à deux contrôleurs Matrice de stockage Serveur 1 Serveur 2 Réseau d'entreprise, public ou privéInstallation du matériel 19 Figure 2-5. Deux hôtes reliés dans une configuration à deux contrôleurs Réseau d'entreprise, public ou privé Matrice de stockage Serveur cluster à deux nœuds20 Installation du matériel Configurations reliées au réseau Vous pouvez également câbler les serveurs d'hôtes aux ports iSCSI du module de contrôleur RAID à l'aide de commutateurs Ethernet standard de 10G ou 1G. Une configuration iSCSI qui utilise des commutateurs Ethernet est souvent appelée SCSI sur IP. Avec une IP SAN, la matrice de stockage PowerVault de série MD3600i peut prendre en charge jusqu'à 64 hôtes simultanément. Cette configuration prend en charge des configurations d'un seul ou de deux chemins de données, et un seul ou deux modules de contrôleur. La Figure 2-6 illustre jusqu'à 64 serveurs autonomes reliés (à l'aide de plusieurs sessions) à un seul module de contrôleur RAID via le réseau. Les hôtes disposant d'une seconde connexion Ethernet avec le réseau permettent l'utilisation de deux chemins physiques distincts pour chaque hôte, ce qui garantit une mise en redondance totale en cas de panne d'un des chemins. L'utilisation de deux commutateurs pour davantage de redondance est recommandée. Cependant, une configuration à un seul commutateur est également prise en charge. La Figure 2-7 indique comment relier le même nombre d'hôtes lorsque deux modules de contrôleur RAID sont installés. La Figure 2-8 illustre jusqu'à 64 serveurs autonomes reliés (à l'aide de plusieurs sessions) à un seul module de contrôleur RAID via un réseau utilisant un schéma d'agrégation de 1 G à 10G. Les cartes réseau des serveurs sont de 1G et les ports ascendants des commutateurs de 1G sont de 10G. Les hôtes disposant d'une seconde connexion Ethernet avec le réseau permettent l'utilisation de deux chemins physiques distincts pour chaque hôte, ce qui garantit une mise en redondance totale en cas de panne d'un des chemins. L'utilisation de deux commutateurs pour davantage de redondance est recommandée. Cependant, une configuration de commutateur seule est également prise en charge. La Figure 2-9 indique comment relier le même nombre d'hôtes lorsque deux modules de contrôleur RAID sont installés. La redondance du matériel s'effectue dans cette configuration, au cas où une panne du commutateur se produirait.Installation du matériel 21 Figure 2-6. 64 serveurs reliés à un seul contrôleur Réseau d'entreprise, public ou privé Jusqu'à 64 hôtes Commutateur Matrice de stockage22 Installation du matériel Figure 2-7. 64 serveurs reliés à deux contrôleurs Réseau d'entreprise, public ou privé Matrice de stockage Jusqu'à 64 hôtesInstallation du matériel 23 Figure 2-8. 64 serveurs reliés à un seul contrôleur RAID Jusqu'à 64 hôtes Matrice de stockage Cartes réseau de 1G Commutateurs de 1G Commutateur de 10G Ports ascendants de 10G24 Installation du matériel Figure 2-9. 64 serveurs reliés à deux contrôleurs RAID Jusqu'à 64 hôtes Cartes réseau de 1G Commutateurs de 1G Ports ascendants de 10G Commutateurs de 10G Matrice de stockageInstallation du matériel 25 Câblage des boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 Pour étendre la capacité de votre matrice de stockage PowerVault MD3600i, ajoutez des boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200. Vous pouvez étendre le pool de disque physique jusqu'à un maximum de 120 (ou 192, s’il est activé via la fonction premium d'activation) disques physiques via un maximum de sept boîtiers d'extension. Extension à l'aide de boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 précédemment configurés Utilisez cette procédure si votre boîtier d'extension est directement relié à un adaptateur PERC H800 et configuré sur celui-ci. Les données des disques virtuels créées sur un adaptateur PERC H800 ne peuvent pas être directement migrées sur une matrice de stockage PowerVault de série MD3600i ou à un boîtier d'extension PowerVault de série MD1200 connecté à une matrice de stockage PowerVault de série MD3600i. PRÉCAUTION : si un boîtier d'extension PowerVault de série MD1200 préalablement relié à un adaptateur PERC H800 est utilisé en tant que boîtier d'extension d'une matrice de stockage PowerVault de série MD3600i, les disques physiques du boîtier d'extension sont réinitialisés et les données sont perdues. Vous devez sauvegarder toutes les données qui figurent sur le boîtier d'extension avant de réaliser l'extension. Pour relier des boîtiers d'extension PowerVault MD1200 précédemment configurés à la matrice de stockage PowerVault MD3600i : 1 Sauvegardez toutes les données stockées sur les boîtiers d'extension. 2 Mettez à niveau le micrologiciel du boîtier d'extension vers la version la plus récente disponible sur support.dell.com pendant que le boîtier est relié au contrôleur PERC H800. À cet effet, utilisez le fichier DUP.exe (pour Windows) ou DUP.bin (pour Linux). 3 Veillez à ce que le logiciel de la matrice de stockage soit installé et à jour avant tout ajout de boîtier(s) d'extension. Pour en savoir plus, voir la Matrice de support sur support.dell.com/manuals.26 Installation du matériel a Installez le logiciel et le progiciel de pilote inclus sur le support Ressources PowerVault de série MD. Pour en savoir plus sur l'installation des logiciels, voir « Installation du logiciel PowerVault MD Storage », à la page 29. b À l'aide de MDSM, mettez à jour le micrologiciel du module de contrôleur RAID de la matrice de stockage et la mémoire NVSRAM aux dernières versions disponibles sur support.dell.com. c Cliquez sur Outils→ Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID dans la fenêtre Enterprise Management Window (EMW). 4 Arrêtez toutes les E/S et mettez le systèmes hors tension ainsi que toutes les unités qui y sont reliées. a Arrêtez toutes les E/S impliquant la matrice de stockage et éteignez les systèmes hôtes qui y sont reliés. b Arrêtez la matrice de stockage. c Arrêtez le(s) boîtier(s) d'extension du système concerné. 5 Reliez les boîtiers d'extension à la matrice de stockage. 6 Allumez les unités reliées : a Allumez les boîtiers d'extension. Attendez que leur voyant d'état s'allume en bleu. b Allumez la matrice de stockage et attendez que le voyant d'état indique que l'unité est prête : • Si les voyants d'état s'allument en orange fixe, cela signifie que la matrice de stockage est encore en cours de mise en ligne. • Si les voyants d'état sont de couleur orange et clignotent, une erreur s'est produite. Vous pouvez l'afficher à l'aide de MDSM. • Si les voyants d'état sont bleu fixe, cela signifie que la matrice de stockage est prête. c Une fois la matrice de stockage en ligne et prête, allumez tous les systèmes hôtes reliés. 7 Après avoir configuré le boîtier d'extension PowerVault de série MD1200 comme boîtier d'extension de la matrice de stockage, restaurez les données sauvegardées à l'étape 1. Une fois les boîtiers d'extension en ligne, vous pouvez y accéder comme s'ils faisaient partie de la matrice de stockage.Installation du matériel 27 Extension à l'aide de nouveaux boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200 Effectuez les étapes suivantes pour relier les nouveaux boîtiers d'extension PowerVault MD1200 à la matrice de stockage PowerVault MD3600i : 1 Avant d'ajouter le ou les boîtiers d'extension, assurez-vous que le logiciel de la matrice de stockage est installé et à jour. Pour plus d'informations, voir la Matrice de prise en charge sur support.dell.com/manuals. a Installez le logiciel et le progiciel de pilote inclus sur le support Ressources PowerVault de série MD. Pour en savoir plus sur l'installation des logiciels, voir « Mise à niveau du logiciel MD Storage », à la page 33. b Configurez le(s) boîtier(s) d'extension PowerVault de série MD1200. Pour des informations sur la configuration des boîtiers d'extension PowerVault de série MD1200, voir le Manuel du propriétaire à l'adresse support.dell.com/manuals. c À l'aide de MDSM, mettez à jour le micrologiciel du module de contrôleur RAID et la mémoire NVSRAM aux dernières versions disponibles à l'adresse support.dell.com. d Cliquez sur Outils→ Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID dans la fenêtre Enterprise Management Window (EMW). 2 Arrêtez les E/S et éteignez tous les systèmes : a Arrêtez toutes les E/S impliquant la matrice de stockage et éteignez les systèmes hôtes concernés qui y sont reliés. b Arrêtez la matrice de stockage. c Arrêtez les boîtiers d'extension du système concerné. 3 Reliez les boîtiers d'extension à la matrice de stockage.28 Installation du matériel 4 Allumez les unités reliées : a Allumez les boîtiers d'extension. Attendez que leur voyant d'état s'allume en bleu. b Allumez la matrice de stockage et attendez que le voyant d'état indique que l'unité est prête : • Si les voyants d'état s'allument en orange fixe, cela signifie que la matrice de stockage est encore en cours de mise en ligne. • Si les voyants d'état sont de couleur orange et clignotent, une erreur s'est produite. Vous pouvez l'afficher à l'aide de MDSM. • Si les voyants d'état sont bleus fixes, cela signifie que la matrice de stockage est prête. c Une fois la matrice de stockage en ligne et prête, allumez tous les systèmes hôtes reliés. 5 À l'aide de MDSM, mettez à jour tous les micrologiciels des boîtiers d'extension qui ne sont pas à jour : a À partir de la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW), sélectionnez le boîtier à mettre à jour et passez à la fenêtre de gestion des matrices (AMW). b Cliquez sur Avancé→ Maintenance→ Télécharger→ Micrologiciel EMM. c Sélectionnez Sélectionner tout pour mettre à jour simultanément tous les boîtiers d'extension reliés.Installation du logiciel PowerVault MD Storage 29 Installation du logiciel PowerVault MD Storage Le support Ressources PowerVault de série MD3600i contient des logiciels et pilotes pour les systèmes d'exploitation Linux et Microsoft Windows. La racine du support contient un fichier readme.txt (Lisez-moi) qui présente les modifications apportées au logiciel, les mises à jour et les correctifs, et fournit d'autres informations importantes applicables à Linux et à Windows. Ce fichier indique également comment accéder à la documentation et contient des informations relatives aux versions de logiciels disponibles sur le support ainsi que la configuration requise pour l'exécution de ces logiciels. Pour en savoir plus sur les logiciels et matériels pris en charge par les systèmes Dell PowerVault, voir la Matrice de prise en charge à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : il est recommandé d'installer toutes les dernières mises à jour disponibles sur support.dell.com. Le support Ressources de série PowerVault MD offre des fonctions incluant le logiciel noyau, les fournisseurs et des utilitaires optionnels. La fonction de logiciel noyau inclut l'agent de stockage basé sur l'hôte, le pilote multivoies et l'application MD Storage Manager (MDSM) utilisée pour configurer, gérer et surveiller la solution de matrice de stockage. La fonction Fournisseurs comprend les fournisseurs pour le service VDS (Microsoft Virtual Disk Service) et le cadre VSS (Microsoft Volume Shadow-Copy Service) L'utilitaire de configuration MDCU est un utilitaire optionnel qui permet une approche consolidée de la configuration des ports de gestion et des ports hôtes iSCSI et de la création de sessions pour les matrices de stockage sur disques modulaires iSCSI. Il vous est recommandé d'installer et d'utiliser l'utilitaire MDCU pour configurer iSCSI sur chaque hôte connecté à la matrice de stockage. REMARQUE : pour en savoir plus sur les fournisseurs Microsoft VDS et Microsoft VSS, voir le Manuel du propriétaire PowerVault MD3600i. Pour installer le logiciel sur un système Windows ou Linux, vous devez détenir des privilèges d'administrateur ou racine.30 Installation du logiciel PowerVault MD Storage REMARQUE : si le protocole de configuration dynamique d'hôte (DHCP) n'est pas utilisé, la configuration initiale de la station de gestion doit être effectuée sur le même sous-réseau physique que la matrice de stockage. En outre, pendant la configuration initiale, au moins une carte réseau doit être configurée sur le même sous-réseau IP que le port de gestion par défaut de la matrice de stockage (192.168.128.101 ou 192.168.128.102). Une fois la configuration initiale terminée, les ports de gestion sont configurés à l'aide du logiciel MDSM et l'adresse IP de la station de gestion peut être redéfinie de manière à rétablir les paramètres antérieurs. Le support Ressources PowerVault de série MD fournit les trois méthodes d'installation suivantes : • Installation graphique (recommandée) : il s'agit de la procédure recommandée pour la plupart des utilisateurs. Le programme d'installation présente une interface graphique contrôlée par un Assistant qui permet de choisir les composants à installer. • Installation console : cette procédure d'installation est particulièrement utile pour les utilisateurs Linux qui ne souhaitent pas installer un environnement X-Window sur leur plate-forme Linux prise en charge. • Installation silencieuse : cette procédure d'installation est particulièrement utile pour les utilisateurs qui souhaitent créer des installations scriptées. Installation graphique (recommandée) Le logiciel PowerVault MD Storage Manager configure, gère et contrôle la matrice de stockage. L'utilitaire de configuration MD (MDCU) est un utilitaire facultatif qui permet une approche consolidée de la configuration des ports de gestion, des ports hôtes iSCSI et de la création de sessions pour les matrices de stockage sur disques modulaires iSCSI. Il vous est recommandé d'utiliser l'utilitaire MDCU pour configurer iSCSI sur chaque hôte connecté à la matrice de stockage. Pour installer le logiciel MD Storage Manager : 1 Insérez le support Ressources PowerVault MD. En fonction de votre système d'exploitation, le programme d'installation se lancera peut-être automatiquement. Si le programme d'installtion ne se lance pas automatiquement, naviguez dans le répertoire racine du support d'installation (ou téléchargez l'image du programme d'installation) et exécutez le fichier md_launcher.exe. Pour les systèmes exécutant Linux, naviguez vers la racine du support Ressource et exécutez le fichier autorun (Exécution auto).Installation du logiciel PowerVault MD Storage 31 REMARQUE : par défaut, Red Hat Enterprise Linux monte le support Ressources à l'aide de l'option de montage –noexec, qui ne vous permet pas d'exécuter les fichiers executables. Pour modifier ce paramètre, consultez le fichier Lisez-moi dans le répertoire racine du support d'installation. 2 Sélectionnez Install MD Storage Software (Installer le logiciel de stockage MD). 3 Lisez le contrat de licence et acceptez-le. 4 Sélectionnez l'une des options d'installation suivantes dans le menu déroulant Install Set (Configuration d'installation) : • Complète - recommandée : installe le logiciel (client) MD Storage Manager, l'agent de stockage hôte, le pilote multivoies, et les fournisseurs de matériel. • Hôte uniquement : installe l'agent de stockage hôte et les pilotes multivoies. • Gestion : installe le logiciel de gestion et les fournisseurs de matériel. • Personnalisée : permet de sélectionner des composants spécifiques. 5 Sélectionnez le(s) modèle(s) de matrice de stockage PowerVault MD que vous souhaitez définir comme stockage de données pour ce serveur hôte. 6 Choisissez de démarrer le service de moniteur des événements automatiquement lors du redémarrage du serveur hôte ou manuellement. REMARQUE : cette option ne s'applique qu'à l'installation du logiciel client Windows. 7 Confirmez l'emplacement de l'installation et cliquez sur Installer. 8 À l'invitation (le cas échéant), redémarrez le serveur hôte après la fin de l'installation. 9 Lorsque le redémarrage est terminé, l'utilitaire MDCU peut se lancer automatiquement. S'il ne se lance pas automatiquement, lancez-le manuellement. • Dans un système d'exploitation Windows, cliquez sur Démarrer→ Dell→ Modular Disk Configuration Utility (Utilitaire de configuration de disques modulaires). • Dans un système d'exploitation Linux, double-cliquez sur l'icône Modular Disk Configuration Utility sur le bureau. 10 Démarrez MD Storage Manager et lancez la détection des matrices.32 Installation du logiciel PowerVault MD Storage 11 Le cas échéant, activez les fonctions premium achetées avec votre matrice de stockage. Si vous avez acheté des fonctions premium, consultez la carte d'activation livrée avec votre matrice de stockage. REMARQUE : le programme d'installation MD Storage Manager installe automatiquement les pilotes, micrologiciel, et correctifs de système d'exploitation nécessaires au fonctionnement de votre matrice de stockage. Ces pilotes et micrologiciels sont également disponibles à l'adresse support.dell.com. Consultez également la Matrice de prise en charge à l'adresse support.dell.com/manuals pour connaître les paramètres et/ou logiciels supplémentaires requis pour votre matrice de stockage particulière. Installation console REMARQUE : l'installation console s'applique uniquement aux systèmes Linux qui n'exécutent pas un environnement graphique. Le script d'exécution automatique situé à la racine du support de ressources détecte l'absence d'environnement graphique et démarre automatiquement le programme d'installation en mode texte. Ce mode offre les mêmes options que l'installation graphique à l'exception des options spécifiques MDCU. Le MDCU exige un environnement graphique pour fonctionner. REMARQUE : le programme d'installation du mode Console offre la possibilité d'installer MDCU. Cependant, un environnement graphique est nécessaire pour utiliser MDCU. Installation silencieuse Pour lancer l'installation silencieuse dans un système Windows : 1 Copiez le fichier custom_silent.properties du dossier /windows du support d'installation ou de l'image sur un emplacement accessible en écriture du serveur hôte. 2 Modifiez le fichier custom_silent.properties pour refléter les fonctions, modèles et options d'installation à utiliser. Enregistrez ensuite le fichier. 3 Une fois le fichier custom_silent.properties réviser afin de refléter votre installation spécifique, exécutez la commande suivante pour lancer l'installation silencieuse : mdss_install.exe –f \ custom_silent.propertiesInstallation du logiciel PowerVault MD Storage 33 Pour lancer l'installation silencieuse dans un système Linux : REMARQUE : dans des systèmes d'exploitation Red Hat Enterprise Linux 6, exécutez le script suivant depuis le répertoire racine pour installer les progiciels prérequis : # md_prereq_install.sh 1 Copiez le fichier custom_silent.properties du dossier /windows du support d'installation ou de l'image sur un emplacement accessible en écriture du serveur hôte. 2 Modifiez le fichier custom_silent.properties pour refléter les fonctions, modèles et options d'installation à utiliser. Enregistrez ensuite le fichier. 3 Une fois le fichier custom_silent.properties révisé, exécutez la commande suivante pour lancer l'installation : ./mdss_install.bin –f /custom_silent.properties Mise à niveau du logiciel MD Storage Pour mettre à niveau l'application MD Storage Manager depuis une application de version antérieure, désinstallez la version antérieure (voir « Désinstallation du logiciel MD Storage », à la page 55), puis suivez les instructions de ce chapitre pour installer la nouvelle version.34 Installation du logiciel PowerVault MD Storage Tâches de post-installation 35 Tâches de post-installation Effectuez l'ensemble des tâches de configuration initiale dans l'ordre indiqué avant l'utilisation initiale de la matrice de stockage Dell PowerVault MD. Ces tâches s'effectuent à l'aide de MDSM (MD Storage Manager) ou, facultativement, à l'aide du logiciel MDCU (Modular Disk Configuration Utility - Utilitaire de configuration de disques modulaires). REMARQUE : si DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) n'est pas utilisé, la configuration initiale de la station de gestion doit être effectuée sur le même sousréseau physique que la matrice de stockage. En outre, pendant la configuration initiale, au moins une carte réseau doit être configurée sur le même sous-réseau IP que le port de gestion par défaut de la matrice de stockage (192.168.128.101 ou 192.168.128.102). Une fois la configuration initiale terminée, les ports de gestion sont configurés à l'aide du logiciel MDSM et l'adresse IP de la station de gestion peut être redéfinie de manière à rétablir les paramètres antérieurs. Avant de commencer Avant de commencer la configuration d'iSCSI, vous devez compléter la Fiche de configuration iSCSI. Recueillir ce type d'informations sur le réseau avant de débuter la configuration peut vous permettre de gagner du temps. Terminologie associée à la configuration iSCSI Tableau 4-1. Terminologie standard utilisée pour la configuration iSCSI Terme Définition CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol) Protocole de sécurité facultatif utilisé pour contrôler l'accès à un système de stockage iSCSI en limitant l'utilisation des ports de données iSCSI, à la fois sur le serveur hôte et sur la matrice de stockage. Pour plus d'informations sur les types d'authentification CHAP pris en charge, voir « Fonctionnement de l'authentification CHAP », à la page 66. Hôte ou serveur hôte Serveur relié à la matrice de stockage via des ports iSCSI.36 Tâches de post-installation Fiche de configuration iSCSI La fiche de configuration iSCSI facilite la planification de la configuration. L'enregistrement des adresses IP du serveur hôte et de la matrice de stockage au même endroit facilite et optimise la configuration. « Configuration iSCSI sur la matrice de stockage », à la page 39 contient des consignes générales sur la configuration du réseau pour les environnements Microsoft Windows et Linux. Nous vous conseillons de prendre connaissance de ces consignes avant de compléter la fiche. Port de serveur hôte Port iSCSI du serveur hôte utilisé pour la connexion avec la matrice de stockage. initiateur iSCSI Logiciel iSCSI spécifique installé sur le serveur hôte afin de contrôler les communications entre le serveur hôte et la matrice de stockage. Port d'hôte iSCSI Port iSCSI (deux par contrôleur) de la matrice de stockage. iSNS (Microsoft Internet Storage Naming Service) Outil permettant d'automatiser la détection, la gestion et la configuration, et qui est utilisé par certains périphériques iSCSI. Station de gestion Système à partir duquel vous gérez la configuration du serveur hôte et de la matrice de stockage. Matrice de stockage Boîtier contenant les données de stockage auxquelles le serveur hôte accède. Cible Port iSCSI de la matrice de stockage qui reçoit et traite les requêtes provenant de l'initiateur iSCSI installé sur le serveur hôte. Tableau 4-1. Terminologie standard utilisée pour la configuration iSCSI Terme DéfinitionTâches de post-installation 37 Paramètres IPv4 Clé secrète CHAP mutuelle Clé secrète CHAP cible A B serveur hôte PowerVault MD36x0i 192.168.131.101 (entrée 1 par défaut) 192.168.128.101 (port du réseau de gestion) 192.168.130.102 (entrée 0 par défaut) 192.168.131.102 (entrée 1 par défaut) 192.168.128.102 (port réseau de gestion) Au besoin, utilisez une feuille supplémentaire (si vous disposez de plusieurs serveurs hôtes, par exemple). Port iSCSI 1 Port iSCSI 2 Port de gestion Port de gestion Adresse IP statique (serveur hôte) Sous-réseau A (doit être différent pour chaque NIC) Passerelle par défaut ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ B Adresse IP statique (serveur hôte) Sous-réseau Passerelle par défaut Contrôleur iSCSI 0, Entrée 0 Contrôleur iSCSI 0, Entrée 1 Port de gestion cntrl 0 Contrôleur iSCSI 1, Entrée 0 Contrôleur iSCSI 1, Entrée 1 Port de gestion cntrl 1 ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ 192.168.130.101 (entrée 0 par défaut)38 Tâches de post-installation Paramètres IPv6 Clé secrète CHAP mutuelle Clé secrète CHAP cible A B Au besoin, utilisez une feuille supplémentaire (si vous disposez de plusieurs serveurs hôtes, par exemple). Adresse IP de liaison locale Adresse IP routable Préfixe du sous-réseau Passerelle A Serveur hôte Port hôte iSCSI 1 ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ Adresse IP de liaison locale Adresse IP routable Préfixe du sous-réseau Passerelle Port hôte iSCSI 2 ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ Contrôleur iSCSI 0, Entrée 0 Adresse IP Adresse IP routable 1 Adresse IP routable 2 Adresse IP du routeur B Contrôleur iSCSI 0, Entrée 1 Adresse IP Adresse IP routable 1 Adresse IP routable 2 Adresse IP du routeur FE80 : 0000 : 0000 : 0000 : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ FE80 : 0000 : 0000 : 0000 : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ PowerVault MD36x0iTâches de post-installation 39 Configuration iSCSI sur la matrice de stockage Les sections suivantes contiennent des instructions détaillées concernant la configuration d'iSCSI sur la matrice de stockage à l'aide du MDCU. Nous vous recommandons d'utiliser l'utilitaire MDCU pour la configuration de l'iSCSI. L'Assistant MDCU vous guide à travers les étapes de configuration décrites ci-dessus. Si vous souhaitez effectuer une configuration manuelle, voir « Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI », à la page 57. Configuration automatique à l'aide de l'utilitaire MDCU REMARQUE : si MDCU n'est pas installé, vous pouvez l'installer à partir du support Ressources de série MD. MDCU offre une approche consolidée de la configuration du réseau iSCSI de serveurs hôte réseau et de matrices de stockage iSCSI à l'aide d'une interface contrôlée par un Assistant. Cet utilitaire permet également de configurer les sessions iSCSI du serveur hôte selon les pratiques d'excellence et d'équilibrer la charge sur les chemins avec les ports hôte iSCSI de la matrice de stockage. REMARQUE : MDCU ne s'applique qu'aux matrices de stockage PowerVault MD3600i à base iSCSI. Contrôleur iSCSI 1, Entrée 0 Adresse IP Adresse IP routable 1 Adresse IP routable 2 Adresse IP du routeur FE80 : 0000 : 0000 : 0000 : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ Contrôleur iSCSI 1, Entrée 1 Adresse IP Adresse IP routable 1 Adresse IP routable 2 Adresse IP du routeur FE80 : 0000 : 0000 : 0000 : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____40 Tâches de post-installation Si vous sélectionnez Lancer le MDCU après redémarrage au cours de l'installation du logiciel, l'utilitaire démarre automatiquement après le prochain redémarrage du serveur hôte. Il peut également être lancé manuellement. Il contient un système d'aide en ligne contextuel qui vous guidera d'une étape à l'autre de l'Assistant. Le MDCU exécute les opérations suivantes : • Configuration de la matrice de stockage • Configuration de l'hôte Configuration de la matrice de stockage Pour pouvoir communiquer, un initiateur iSCSI d'hôte et une matrice de stockage à base iSCSI doivent être configurés avec des informations telles que les adresses IP et la méthode d'authentification à utiliser. Comme les initiateurs iSCSI établissent les connexions avec une matrice de stockage déjà configurée, la première tâche consiste à configurer les matrices de stockage de sorte à les rendre disponibles aux initiateurs iSCSI. Cet utilitaire exige un accès réseau aux ports de gestion des matrices de stockage que vous souhaitez configurer. Vous devez disposer d'une infrastructure de réseau fonctionnant correctement avant de tenter de configurer vos matrices de stockage. Si celles-ci sont déjà configurées, passez directement à la configuration de l'hôte. En règle générale, cette tâche de configuration comprend les étapes suivantes : 1 Détectez les matrices de stockage pour configuration. 2 Sélectionnez une matrice de stockage à configurer. 3 Définissez un nom et un mot de passe de matrice de stockage. 4 Configurez les protocoles et adresses IP des ports de gestion. 5 Configurez les protocoles et adresses IP des ports iSCSI. 6 Indiquez la méthode d'authentification CHAP. 7 Appliquez les paramètres après avoir examiné le récapitulatif. 8 Pour configurer des matrices supplémentaires, répétez le processus à partir de l'étape 2. Tâches de post-installation 41 Configuration de l'hôte (Configuration de la connectivité de l'hôte) Une fois la configuration des matrices de stockage iSCSI terminée, la tâche suivante consiste à exécuter cet utilitaire sur tous les hôtes qui nécessitent un accès aux matrices de stockage. Selon votre configuration réseau, l'hôte peut être la machine que vous utilisez pour gérer vos matrices de stockage, ou peut se trouver sur un réseau complètement distinct. L'option de configuration d'hôte est désactivée si aucun initiateur iSCSI ou composant de pilote requis n'est installé sur l'ordinateur sur lequel l'utilitaire fonctionne. Lorsque cette option est désactivée, l'utilitaire affiche également un message informationnel. Si vous exécutez l'utilitaire sur un hôte non relié à la matrice de stockage iSCSI (ou que vous ne souhaitez pas relier à la matrice de stockage), vous pouvez ignorer le message informationnel. En règle générale, cette tâche comprend les étapes suivantes : 1 Détectez les matrices de stockage pour configuration de la connexion. 2 Sélectionnez la matrice de stockage à laquelle établir une connexion. 3 Indiquez le secret CHAP. 4 Sélectionnez les ports iSCSI que l'initiateur de l'hôte utilise pour se connecter. 5 Pour configurer des matrices supplémentaires, répétez le processus à partir de l'étape 2. 6 Répétez ces étapes sur chaque hôte qui nécessite un accès aux matrices de stockage. Avant de démarrer le processus de configuration Gardez à l'esprit les consignes suivantes concernant la matrice de stockage et la configuration des hôtes : • Pour des performances optimales, assurez-vous que la configuration du réseau est valide en consultant la matrice de prise en charge de la matrice de stockage. • Si votre hôte dispose de plusieurs interfaces de réseau, il est recommandé que chaque interface de réseau utilise un sous-réseau distinct. • Pour la redondance dans une configuration à deux contrôleurs (duplex), assurez-vous que chaque interface de réseau hôte est configurée pour se connecter aux deux contrôleurs de matrice de stockage.42 Tâches de post-installation • Pour un équilibrage de la charge optimal, assurez-vous que chaque interface réseau d'hôte utilisée pour le trafic iSCSI est configurée pour se connecter à chaque contrôleur de matrice de stockage. • Il est recommandé que chaque interface réseau d'hôte n'établisse qu'une session iSCSI par contrôleur de matrice de stockage. REMARQUE : l'utilitaire tente de respecter les consignes de connectivité d'hôte lorsque c'est possible, selon les interfaces réseau d'hôte disponibles et leur connectivité avec les ports d'hôte iSCSI de la matrice de stockage. Configurer la matrice de stockage à l'aide de MDCU Pour configurer les matrices de stockage iSCSI à l'aide de MDCU: 1 Lancez l'utilitaire (s'il ne s'est pas lancé automatiquement) depuis le serveur avec accès aux ports de gestion des matrices de stockage à configurer. Pour Windows, cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Dell→ MD Storage Software→ Modular Disk Configuration Utility. Pour Linux, cliquez sur l'icône MDCU du bureau ou naviguez jusqu'au répertoire /opt/dell/mdstoragesoftware/mdconfigurationutility dans une fenêtre de terminal et exécutez MDCU. 2 Cliquez sur Suivant pour continuer. 3 Sélectionnez la tâche de configuration Configurer la matrice de stockage sur disques modulaires puis cliquez sur Suivant pour continuer. 4 Sélectionnez la méthode que l'utilitaire doit utiliser pour détecter les matrices de stockage pour la configuration, puis cliquez sur Suivant. • Détection automatique : la détection automatique interroge le sousréseau local pour toutes les matrices de stockage iSCSI et la détection peut prendre plusieurs minutes. • Détection manuelle : la détection manuelle permet de localiser les matrices de stockage iSCSI situées hors du sous-réseau local. La détection manuelle exige la sélection du nombre de contrôleurs de la matrice de stockage : un (simplex) ou deux (duplex). Elle permet également de choisir d'utiliser le protocole IPv4 ou IPv6 pour communiquer avec le port de gestion de la matrice de stockage.Tâches de post-installation 43 5 L'écran suivant présente la liste des matrices de stockage iSCSI détectées par le processus de détection sélectionné dans l'étape 3. • Si vous sélectionnez Détection automatique, l'écran affiche la liste de toutes les matrices de stockage iSCSI détectées dans le sous-réseau. • Si vous sélectionnez Détection manuelle, la liste ne contient que les matrices dont les adresses IP ont été entrées. Pour ajouter des matrices supplémentaires à la liste, cliquez sur le bouton Ajouter sur cet écran. • Vous pouvez également supprimer des matrices de cette liste à l'aide du bouton Supprimer. • Cliquez sur Faire clignoter la matrice pour faire clignoter le voyant du panneau avant de la matrice afin de physiquement localiser celle-ci et de vous assurer qu'il s'agit bien de la matrice que vous avez l'intention de configurer. • Cliquez sur Arrêter le clignotement pour mettre fin au clignotement de la matrice avant de continuer. 6 Sélectionnez la matrice en cliquant sur le bouton radio de la matrice de stockage correspondante puis cliquez sur Suivant. 7 Entrez le nom de la matrice de stockage et le mot de passe. Il n'est pas nécessaire de fournir un mot de passe lors de la configuration initiale de la matrice. • Si vous souhaitez définir un nouveau mot de passe pour la matrice, sélectionnez Définir un mot de passe, puis saisissez le nouveau mot de passe dans les champs Nouveau mot de passe et Confirmez le nouveau mot de passe. 8 Cliquez sur Suivant pour continuer. 9 Sélectionnez le protocole IP (IPv4/IPv6) que les ports de gestion doit utiliser. Pour chaque protocole, sélectionnez également si la configuration des adresses IP des ports de gestion doit s'effectuer manuellement ou automatiquement. Reportez-vous à l'aide en ligne pour plus d'informations. a Cliquez sur Suivant pour continuer, une fois les protocoles et la méthode de configuration sélectionnés. b Si vous n'avez pas sélectionné Spécifier la configuration manuellement pour les deux protocoles, vous pouvez sauter l'étape c.44 Tâches de post-installation c Si vous avez sélectionné Spécifier la configuration manuellement pour n'importe lequel des deux protocole de l'étape 9, une série d'écrans illustrant l'image d'affichage arrière des contrôleurs de la matrice de stockage s'affiche. Chaque image contient les adresses IP des ports de gestion des contrôleurs. De plus, un port de gestion est en surbrillance rouge sur chaque image. d Pour modifier l'adresse IPv4 du port en surbrillance, entrez l'adresse IP, le masque de sous-réseau et l'adresse de passerelle dans les champs affichés sous l'image. e Pour utiliser une adresse IPv6 du port en surbrillance, entrez l'adresse IP locale, l'IP routable et l'adresse IP du routeur dans les champs affichés sous l'image pour la modifier. f Cliquez sur Suivant pour continuer à passer en revue ces images et ainsi terminer la configuration de tous les ports de gestion des protocoles sélectionnés. g Sélectionnez le protocole IP (IPv4/IPv6) que les ports iSCSI doivent utiliser. Pour chaque protocole, sélectionnez également si la configuration des adresses IP des ports iSCSI doit s'effectuer manuellement ou automatiquement. Reportez-vous à l'aide en ligne pour plus d'informations. h Sélectionnez la vitesse de port iSCSI appropriée dans le menu déroulant situé sous la section Protocole (1 G ou 10 G). Cette sélection doit être effectuée selon les vitesses de port prises en charge des périphériques connectés aux ports iSCSI de la matrice de stockage. 10 Après avoir sélectionné les protocoles, la méthode de configuration et la vitesse de port, cliquez sur Suivant pour poursuivre. • Si vous n'avez pas sélectionné Spécifier la configuration manuellement pour les deux protocoles, vous pouvez ignorer l'étape 10. • Si vous avez sélectionné Spécifier la configuration manuellement pour l'un des deux protocoles au cours de la dernière étape, une série d'écrans illustrant l'image de la vue arrière des contrôleurs de la Tâches de post-installation 45 matrice de stockage s'affiche. Chaque image contient les adresses IP des ports iSCSI des contrôleurs. De plus, un port iSCSI est en surbrillance rouge sur chaque image. • Pour utiliser une adresse IPv4 du port en surbrillance, entrez l'adresse IP, le masque de sous-réseau et l'adresse de passerelle dans les champs affichés sous l'image pour la modifier. • Pour utiliser une adresse IPv6 du port en surbrillance, entrez l'adresse IP locale, l'IP routable et l'adresse IP du routeur dans les champs affichés sous l'image pour la modifier. 11 Cliquez sur Suivant pour continuer à passer en revue ces images et ainsi terminer la configuration de tous les ports iSCSI des protocoles sélectionnés. 12 Dans la fenêtre Configuration CHAP, sélectionnez la méthode d'authentification CHAP puis cliquez sur Suivant. Pour plus d'informations sur l'authentification CHAP, voir « Fonctionnement de l'authentification CHAP », à la page 66. 13 Dans la fenêtre Récapitulatif, passez en revue les informations que vous avez saisies pour la matrice de stockage. 14 Cliquez sur Appliquer pour sauvegarder les modifications apportées à la matrice de stockage. REMARQUE : pour annuler la configuration de la matrice de stockage et revenir en arrière pour sélectionner une matrice de stockage à configurer, cliquez sur Annuler la matrice. 15 Dans l'écran Configurer des matrices supplémentaires, indiquez si vous voulez configurer une autre matrice. 16 Cliquez sur Suivant pour continuer. 17 Si vous avez sélectionné Oui à l'étape ci-dessus, recommencez à partir de l'étape 4. 18 Si vous avez sélectionné Non à l'étape 17, dans l'écran Configurer la connectivité de l'hôte, indiquez si vous souhaitez configurer la connectivité de l'initiateur iSCSI de l'hôte actuel. Cliquez sur Suivant pour continuer. Si vous avez sélectionné Non ci-dessus, vous avez terminé la tâche de configuration. Cliquez sur Terminer dans l'écran final pour quitter l'utilitaire.46 Tâches de post-installation 19 Si vous avez sélectionné Oui au cours de la dernière étape, l'écran Sélectionner une matrice de stockage s'affiche. Sélectionnez la matrice de stockage que vous souhaitez configurer pour la connectivité à l'hôte local. REMARQUE : la mention Configuration terminée s'affiche dans la liste en regard du nom des matrices de stockage configurées par l'utilitaire. Ceci vous permet d'identifier les matrices prêtes à être configurées pour l'accès des systèmes hôtes. 20 Dans l'écran Connexion matrice de stockage, dans la colonne N. de contrôleur, sélectionnez le port d'hôte iSCSI de la matrice de stockage qui a besoin d'être configurée et son/ses adresse(s) IP. Dans la colonne Adresse de l'hôte, dans la liste de menu déroulant, sélectionnez l'adresse IP de l'hôte qui se connectera au port d'hôte iSCSI de la matrice de stockage. Voir « Sélection du port source pour les ports d'hôte iSCSI », à la page 48 pour plus d'informations sur la façon dont ces adresses IP d'hôte sont répertoriées dans le menu déroulant et les consignes de sélection des adresses IP d'hôte. 21 Cliquez sur Suivant pour poursuivre la saisie des informations de connexion d'un autre contrôleur ou cliquez sur Appliquer pour enregistrer les informations de connexion. 22 Dans l'écran Connecter à des matrices supplémentaires, indiquez si vous souhaitez vous connecter à une autre matrice de stockage. REMARQUE : si vous souhaitez vous connecter à une autre matrice de stockage, répétez les étapes ci-dessus à partir de l'étape 19. Dans le cas contraire, cliquez sur Terminer dans l'écran final pour quitter l'utilitaire. Configurer la connectivité de l'hôte à l'aide de MDCU Pour configurer la connectivité d'une ou de plusieurs matrices de stockage iSCSI à l'aide de MDCU : 1 Lancez l'utilitaire (s'il ne s'est pas lancé automatiquement) à partir du serveur qui a besoin d'être configuré pour accéder aux matrices de stockage. Ce serveur doit avoir accès à la matrice à l'aide des ports de gestion de celle-ci ou à l'aide des ports d'hôte iSCSI de la matrice. Voir l'étape 1 dans « Configurer la matrice de stockage à l'aide de MDCU », à la page 42 pour savoir comment lancer l'utilitaire. Cliquez sur Suivant pour continuer.Tâches de post-installation 47 2 Dans l'écran Tâche de configuration, sélectionnez Configurer l'hôte, puis cliquez sur Suivant. REMARQUE : cette tâche n'est pas prise en charge ou est désactivée si l'agent MDSM n'est pas installé sur l'hôte sur lequel l'utilitaire est exécuté. En règle générale, l'agent n'est pas installé sur les systèmes clients Windows tels que Windows XP. 3 Dans l'écran Méthode de détection, sélectionnez une des méthodes de détection. • Si l'hôte a accès aux ports de gestion des matrices de stockage MD, sélectionnez la méthode Détecter via un port de gestion, puis cliquez sur Suivant. • Si l'hôte n'a pas accès aux ports de gestion de la matrice, sélectionnez la méthode Détecter via un port iSCSI (en supposant que l'hôte a accès aux ports d'hôte iSCSI de la matrice de stockage), puis cliquez sur Suivant. Continuez jusqu'à l'étape 5. 4 Suivez les instructions de l'étape 3 et de l'étape 4 de « Configurer la matrice de stockage à l'aide de MDCU », à la page 42 pour sélectionner la matrice de stockage dont la connectivité à l'hôte a besoin d'être configurée. Passez à l'étape 6. 5 Dans l'écran iSCSI Port IP Address (Adresse IP du port iSCSI), saisissez l'adresse IP IPv4 de n'importe quel port hôte iSCSI de la matrice à laquelle l'hôte peut se connecter ou saisissez l'adresse locale IPv6 de l'un des ports hôtes iSCSI. Cliquez sur Suivant pour continuer. 6 Dans l'écran Configuration CHAP, saisissez le secret CHAP si vous l'avez configuré pour la matrice de stockage. 7 Dans l'écran Connexion matrice de stockage, dans la colonne N. de contrôleur, sélectionnez le port hôte iSCSI de la matrice de stockage qui doit être configurée et son/ses adresse(s) IP. Dans la colonne Host Address (Adresse de l'hôte), dans la liste de menu déroulant, sélectionnez l'adresse IP d'hôte qui se connectera au port hôte iSCSI de la matrice de stockage. Voir « Sélection du port source pour les ports d'hôte iSCSI », à la page 48 pour plus d'informations sur la façon dont ces adresses IP d'hôte sont répertoriées dans le menu déroulant et les consignes de sélection des adresses IP d'hôte.48 Tâches de post-installation 8 Cliquez sur Suivant pour poursuivre la saisie des informations de connexion d'un autre contrôleur ou cliquez sur Appliquer pour enregistrer les informations de connexion de la matrice. 9 Dans l'écran Connect to Additional Arrays (Connecter à des matrices supplémentaires), indiquez si vous souhaitez vous connecter à une autre matrice de stockage. Si vous souhaitez vous connecter à une autre matrice de stockage, répétez les étapes ci-dessus à partir de l'étape 4 ou de l'étape 5 selon votre dernière sélection. Dans le cas contraire, cliquez sur Terminer dans l'écran final pour quitter l'utilitaire. Sélection du port source pour les ports d'hôte iSCSI Pour établir la communication des données entre un hôte et une matrice de stockage iSCSI, l'initiateur iSCSI sur l'hôte doit être configuré de façon à établir des sessions iSCSI vers les ports d'hôte iSCSI de la matrice de stockage. L'écran de connexion des ports iSCSI permet de spécifier les adresses IP d'hôte et de la matrice de stockage que l'initiateur iSCSI utilise pour établir ces sessions iSCSI. Sélection de connexion des ports Chaque port iSCSI de chaque contrôleur de la matrice de stockage se présente avec une liste des adresses IP d'hôte via lesquelles l'initiateur iSCSI peut se connecter. Les adresses IP d'hôte sont les adresses IP source et le port iSCSI est la cible. Chaque liste ne contient que les adresses IP d'hôtes qui peuvent communiquer avec le port iSCSI associé. Si aucune des adresses IP d'hôte ne peut communiquer avec un port iSCSI, l'option Non disponible est la seule affichée pour ce port iSCSI. Si aucune des adresses IP d'hôte ne peut communiquer avec un port iSCSI de l'un ou l'autre des ports iSCSI de n'importe lequel des contrôleurs de la matrice de stockage, l'option de configuration de l'hôte est annulée pour cette matrice de stockage. REMARQUE : le comportement décrit dans le paragraphe précédent ne s'applique pas à Microsoft Windows Server 2003.Tâches de post-installation 49 Dans le cas de Microsoft Windows Server 2003, chaque liste contient toutes les adresses IP d'hôte disponibles, que l'adresse puisse ou non communiquer avec le port iSCSI associé. Vous devez sélectionner l'adresse IP d'hôte appropriée pour chaque port iSCSI. Sélection automatique REMARQUE : le contenu de cette section ne s'applique pas à Microsoft Windows Server 2003. L'utilitaire tente de trouver automatiquement et de sélectionner la meilleure configuration possible d'adresse(s) IP d'hôte et de ports iSCSI de la matrice de stockage pour des performances et une redondance optimales. L'objectif de cette sélection automatique est de garantir qu'une adresse IP d'hôte (jusqu'à deux adresses IP pour les matrices de stockage PowerVault MD3000i et PowerVault MD3600i, et jusqu'à quatre adresses IP pour les matrices de stockage PowerVault MD3200i) établit une session iSCSI avec chaque contrôleur de matrice de stockage et que l'adresse IP de l'hôte est connectée au plus à un port iSCSI par contrôleur. Une telle configuration assure la redondance et l'équilibrage de la charge parmi les multiples adresses IP d'hôte (cartes réseau). L'option Ne pas connecter peut être sélectionnée comme option par défaut si l'utilitaire recommande de ne pas établir de connexion au port iSCSI. Par ailleurs, même si la meilleure configuration recommandée est présentée (lorsque c'est possible), vous pouvez toujours annuler cette configuration en sélectionnant les autres adresses IP d'hôte dans la liste déroulante. Avertissements de configuration non optimale Dans les cas suivants, un avertissement s'affiche et vous devez confirmer pour continuer : • Les adresses IP d'hôte sont sélectionnées de façon à ce qu'une adresse IP d'hôte établisse une session iSCSI avec un seul contrôleur de matrice de stockage dans une configuration à deux contrôleurs (duplex). • Les adresses IP d'hôte sont sélectionnées de façon à ce qu'une adresse IP d'hôte établisse deux sessions iSCSI ou plus avec le même contrôleur de matrice de stockage.50 Tâches de post-installation Étapes d'établissement après connexion Une fois la connectivité iSCSI entre les serveurs hôte et la matrice de stockage établie, quelques étapes supplémentaires sont nécessaires avant toute lecture ou écriture sur la matrice de stockage. En bref, vous devrez : • créer des groupes de disques et des disques virtuels • effectuer des adressages d'hôte à disque virtuel • effectuer la reconnaissance de périphérique spécifique, le partitionnement et la création de systèmes de fichiers du système d'exploitation Pour obtenir des informations détaillées sur les deux premières tâches, référez-vous au Manuel du propriétaire, en particulier aux sections intitulées Création de groupes de disques et de disques virtuels et Adressages d'hôte à disque virtuel. Le Manuel du propriétaire est disponible à l'adresse support.dell.com/manuals. Pour la tâche finale, la source de la documentation dépendra de votre système d'exploitation. • Windows : référez-vous aux fichiers d'aide du gestionnaire de disques Windows. Pour accéder au gestionnaire de disque, cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Outils administratifs→ Gestion de l'ordinateur. • Linux : deux options sont disponibles : – Pour effectuer ces tâches à l'aide de la ligne de commande, référezvous au chapitre Configuration: Device Mapper Multipath for Linux du manuel du propriétaire. – Dell a créé l'utilitaire DMU (Device Mapper) pour utiliser une solution d'interface graphique. Ce dernier permet de détecter et de gérer la configuration des périphériques du DM Linux pour les matrices de stockage de série Dell Modular Disk. Cet utilitaire aide à configurer et gérer les partitions des disques virtuels des matrices de stockage adressées à un serveur Linux. Rendez-vous sur http://support.dell.com/support/downloads/, puis recherchez DMU. Téléchargez et exécutez ce dernier. Pour plus de détails sur l'utilisation de DMU, référez-vous aux fichiers d'aide en ligne accessibles au sein de l'utilitaire.Tâches de post-installation 51 Consignes pour la configuration des cartes réseau du serveur hôte Cette section contient des consignes générales concernant la configuration de l'environnement réseau et des adresses IP à utiliser avec les ports iSCSI sur le serveur hôte et la matrice de stockage. Pour que les hôtes puissent communiquer avec les ports de gestion et/ou les ports iSCSI de la matrice de stockage, les cartes réseau locales doivent être configurées avec des adresses IP pouvant communiquer avec les adresses répertoriées sur la fiche IPv4/IPv6. Selon le réseau utilisé, il est possible que vous deviez adapter ces consignes, par exemple en ajoutant des étapes ou en modifiant certaines instructions. Vous devez donc consulter votre administrateur système avant d'effectuer cette configuration. Configuration d'un réseau hôte sous Windows Pour configurer un réseau hôte sous Windows, vous devez définir l'adresse IP et le masque réseau de chaque port iSCSI connecté à la matrice de stockage. Les étapes à effectuer varient selon que vous utilisez un serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), un adressage IP statique, un serveur DNS (Domain Name System) ou un serveur WINS (Windows Internet Name Service). REMARQUE : pour les communications réseau, les adresses IP du serveur doivent être configurées pour utiliser le même sous-réseau IP que les ports de gestion et iSCSI de la matrice de stockage. Si vous utilisez un serveur DHCP : 1 Dans le Panneau de configuration, sélectionnez Connexions réseau ou Centre réseau et partage puis cliquez sur Gérer les connexions réseau. 2 Effectuez un clic droit sur la connexion réseau à configurer, puis sélectionnez Propriétés. 3 Dans l'onglet Général (pour une connexion locale) ou Réseau (pour toutes les autres connexions), cliquez sur Protocole Internet (TCP/IP), puis sur Propriétés. 4 Sélectionnez Obtenir une adresse IP automatiquement, puis cliquez sur OK. 52 Tâches de post-installation Si vous utilisez l'adressage IP statique : 1 Dans le Panneau de configuration, sélectionnez Connexions réseau ou Centre réseau et partage puis cliquez sur Gérer les connexions réseau. 2 Effectuez un clic droit sur la connexion réseau à configurer, puis sélectionnez Propriétés. 3 Dans l'onglet Général (pour une connexion locale) ou Réseau (pour toutes les autres connexions), cliquez sur Protocole Internet (TCP/IP), puis sur Propriétés. 4 Sélectionnez Utiliser l'adresse IP suivante et entrez l'adresse IP, le masque de sous-réseau et les adresses de passerelle par défaut. Si vous utilisez un serveur DNS : 1 Dans le Panneau de configuration, sélectionnez Connexions réseau ou Centre réseau et partage puis cliquez sur Gérer les connexions réseau. 2 Effectuez un clic droit sur la connexion réseau à configurer, puis sélectionnez Propriétés. 3 Dans l'onglet Général (pour une connexion locale) ou Réseau (pour toutes les autres connexions), cliquez sur Protocole Internet (TCP/IP), puis sur Propriétés. 4 Sélectionnez Obtenir une adresse IP automatiquement ou entrez les adresses IP des serveurs DNS préféré et auxiliaire, puis cliquez sur OK. Si vous utilisez un serveur WINS : REMARQUE : si vous allouez des adresses IP de serveur WINS depuis un serveur DHCP, il n'est pas nécessaire d'ajouter les adresses du serveur WINS. 1 Dans le Panneau de configuration, sélectionnez Connexions réseau. 2 Effectuez un clic droit sur la connexion réseau à configurer, puis sélectionnez Propriétés. 3 Dans l'onglet Général (pour une connexion locale) ou Réseau (pour toutes les autres connexions), cliquez sur Protocole Internet (TCP/IP), puis sur Propriétés. 4 Sélectionnez Avancé→ l'onglet WINS et cliquez sur Ajouter. 5 Dans la fenêtre TCP/IP WINS, entrez l'adresse IP du serveur WINS, puis cliquez sur Ajouter.Tâches de post-installation 53 6 Pour activer le fichier Lmhosts pour qu'il résolve les noms NetBIOS, sélectionnez Activer la recherche LMHOSTS. 7 Pour accéder au fichier à importer dans le fichier Lmhosts, sélectionnez Importer LMHOSTS, puis le fichier dans la boîte de dialogue Ouvrir. 8 Activez ou désactivez NetBIOS sur TCP/IP. Sur un serveur exécutant la version minimale (Core) de Windows Server 2008, configurez les ports iSCSI sur le serveur hôte avec la commande netsh interface. Configuration d'un système hôte sous Linux Pour configurer un réseau hôte sous Linux, vous devez définir l'adresse IP et le masque de réseau de chaque port iSCSI connecté à la matrice de stockage. Les étapes à effectuer varient selon que vous configurez TCP/IP à l'aide de DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) ou d'une adresse IP statique. REMARQUE : pour les communications réseau, les adresses IP du serveur doivent être configurées pour utiliser le même sous-réseau IP que les ports de gestion et iSCSI de la matrice de stockage. Si vous utilisez DHCP (utilisateurs racine uniquement) : 1 Modifiez le fichier /etc/sysconfig/network : NETWORKING=yes (oui) HOSTNAME= monordinateur.masociété.com 2 Modifiez le fichier de configuration pour la connexion que vous souhaitez configurer, en utilisant /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-ethX (pour Red Hat Enterprise Linux) ou /etc/sysconfig/network/ifcfg-eth-id-XX:XX:XX:XX:XX (pour SUSE Enterprise Linux). BOOTPROTO=dhcp Vérifiez également qu'une adresse IP et un masque réseau ne sont pas définis. 3 Redémarrez les services réseau à l'aide de la commande suivante : /etc/init.d/network restart54 Tâches de post-installation Si vous utilisez une adresse IP statique (utilisateurs racine uniquement) : 1 Modifiez le fichier /etc/sysconfig/network comme ceci : NETWORKING=yes (oui) HOSTNAME= monordinateur.masociété.com GATEWAY=255.255.255.0 2 Modifiez le fichier de configuration pour la connexion que vous souhaitez configurer, en utilisant /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-ethX (pour Red Hat Enterprise Linux) ou /etc/sysconfig/network/ifcfg-eth-id-XX:XX:XX:XX:XX (pour SUSE Enterprise Linux). BOOTPROTO=static (statique) BROADCAST= 192.168.1.255 IPADDR=192.168.1.100 NETMASK= 255.255.255.0 NETWORK=192.168.1.0 ONBOOT=yes (oui) TYPE=Ethernet HWADDR=XX:XX:XX:XX:XX:XX GATEWAY=192.168.1.1 3 Redémarrez les services réseau à l'aide de la commande suivante : /etc/init.d/network restartDésinstallation du logiciel MD Storage 55 Désinstallation du logiciel MD Storage Désinstallation du logiciel MD Storage du système Windows Utilisez la fonction Modification/Suppression de programme pour désinstaller le logiciel Dell PowerVault MDSS (Modular Disk Storage Software) des systèmes d'exploitation Microsoft Windows autres que Microsoft Windows Server 2008 : 1 Dans le Panneau de configuration, double-cliquez sur Ajout/Suppression de programmes. 2 Sélectionnez le logiciel Dell MD36 xxi dans la liste des programmes. 3 Cliquez sur Modifier/Supprimer. La fenêtre Désinstallation complète s'affiche. 4 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. 5 Cliquez sur Oui pour redémarrer le système, puis sur Terminé. Utilisez la procédure suivante pour désinstaller le logiciel Modular Disk Storage des versions GUI de Windows Server 2008 : 1 Dans le Panneau de configuration, double-cliquez sur Programmes et fonctions. 2 Sélectionnez le logiciel MD Storage dans la liste des programmes. 3 Cliquez sur Désinstaller/Modifier. La fenêtre Désinstallation complète s'affiche. 4 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. 5 Cliquez sur Oui pour redémarrer le système, puis sur Terminé. Utilisez la procédure suivante pour désinstaller le logiciel Modular Disk Storage des versions noyaux Windows Server 2008 56 Désinstallation du logiciel MD Storage 1 Naviguez jusqu'au répertoire \Program files\Dell\MD Storage Software\Uninstall Dell 36xx Storage Software (\Fichiers de programme\Dell\MD Storage Software\Désinstaller le logiciel de stockage Dell 36xx). REMARQUE : par défaut, MD Storage Manager est installé dans le répertoire \Program Files\Dell\MD Storage Software (Fichiers de programme\Dell\MD Storage Manager). Si vous avez utilisé un autre répertoire d'installation, accédez à ce dernier avant de lancer la désinstallation. 2 Dans le répertoire d'installation, tapez la commande suivante et appuyez sur : Uninstall Dell MD Storage Software (Désinstaller le logiciel Dell MD Storage) 3 Dans la fenêtre Désinstaller, cliquez sur Suivant et suivez les instructions affichées. 4 Cliquez sur Oui pour redémarrer le système, puis sur Terminé. Désinstallation du logiciel MD Storage du système Linux 1 Par défaut, MD Storage Manager est installé dans le répertoire /opt/dell/mdstoragemanager. Si vous avez utilisé un autre répertoire d'installation, accédez à ce dernier avant de lancer la désinstallation. 2 À partir du répertoire d'installation, ouvrez le répertoire Uninstall Dell MD Storage Software et exécutez le fichier Uninstall Dell MD Storage Software.exe. La fenêtre Désinstaller reste affichée pendant la procédure de désinstallation. Au terme de l'opération, la fenêtre Désinstallation terminée s'affiche. 3 Cliquez sur Terminé.Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 57 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI Les sections suivantes contiennent des instructions détaillées concernant la configuration d'iSCSI sur la matrice de stockage. Cependant, avant de commencer, il est important de bien comprendre dans quelle partie de l'environnement serveur hôte/matrice de stockage chacune de ces étapes doit être exécutée. Le Tableau 6-1 ci-dessous présente chaque étape de la configuration d'iSCSI et indique le contexte dans lequel chacune doit être effectuée. Tableau 6-1. Serveur hôte et Matrice de stockage Étape effectuée sur le serveur hôte à l'aide de l'initiateur iSCSI Microsoft ou Linux : Étape effectuée sur la matrice de stockage à l'aide du logiciel MD Storage Manager : 1 Détectez la matrice de stockage 2 Configurez les ports iSCSI de la matrice de stockage. 3 Détectez les cibles à partir de l'initiateur iSCSI 4 Définissez les paramètres d'accès aux systèmes hôtes. 5 Configurez l'authentification CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol ) sur la matrice de stockage (facultatif). 6 Configurez l'authentification CHAP sur le serveur hôte (facultatif) 7 Établissez une connexion à la matrice de stockage à partir du serveur hôte 8 Configurez la gestion intrabande (facultatif)58 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI Étape 1 : détection de la matrice de stockage (gestion hors bande uniquement) Paramètres par défaut des ports de gestion IPV4 Par défaut, les ports de gestion de la matrice de stockage sont définis sur le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration). Si les contrôleurs de la matrice de stockage ne parviennent pas à obtenir une configuration IP à partir d'un serveur DHCP, le délai expire après environ 3 minutes et une adresse IP statique par défaut est utilisée. La configuration IP par défaut est la suivante : Contrôleur 0: IP: 192.168.128.101 Masque de sousréseau: 255.255.255.0 Contrôleur 1: IP: 192.168.128.102 Masque de sousréseau: 255.255.255.0 REMARQUE : aucune passerelle par défaut n'est définie. REMARQUE : si DHCP n'est pas utilisé, la configuration initiale de la station de gestion doit être effectuée sur le même sous-réseau physique que la matrice de stockage. En outre, pendant la configuration initiale, au moins une carte réseau doit être configurée sur le même sous-réseau IP que le port de gestion par défaut de la matrice de stockage (192.168.128.101 ou 192.168.128.102). Une fois la configuration initiale terminée (ports de gestion sont configurés à l'aide du logiciel MDSM), l'adresse IP de la station de gestion peut être redéfinie de manière à rétablir les paramètres antérieurs. Paramètres par défaut des ports de gestion IPV6 Par défaut, les ports de gestion de la matrice de stockage sont activés pour une configuration auto sans état IPv6. Les ports sont configurés automatiquement de manière à répondre à leur adresse locale de liaison et à une adresse routable si un routeur IPV6 configuré se trouve sur le réseau. Pour connaître les adresses locales de liaison du port de gestion, voir l'étiquette MAC du port de gestion situé sur le contrôleur. Par exemple : 1 Si l'adresse MAC est 00:08:74:AA:BB:CC, l'adresse locale de liaison commence par FE80::02. 2 Ajoutez le deuxième et troisième octets de l'adresse MAC 8:74 au préfixe FE80::0208:744. 3 Ajoutez FF:FE pour obtenir FE80::0200:08FF:FE. 4 Enfin, ajoutez les trois derniers octets de l'adresse MAC FE80::0200:08FF:FEAA:BBCC.Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 59 REMARQUE : cette procédure s'applique uniquement à la gestion hors bande. Si vous choisissez de définir la gestion intrabande, vous devez effectuer cette étape, puis vous reporter à l'« Étape 8 : (Facultatif) Configuration de la gestion intrabande », à la page 79. La matrice de stockage peut être détectée automatiquement ou manuellement. Sélectionnez automatiquement ou manuellement, puis effectuez la procédure suivante. Détection automatique de la matrice de stockage 1 Lancez MDSM (MD Storage Manager - Gestionnaire de stockage MD). Si la matrice de stockage est la première que vous configurez, la fenêtre Ajouter une nouvelle matrice de stockage s'affiche. 2 Sélectionnez Automatic, puis cliquez sur OK. Le processus de détection peut prendre plusieurs minutes. Si vous fermez la fenêtre affichant l'état de la détection avant que le processus ne soit terminé, ce dernier est annulé. Une fois la détection terminée, un écran de confirmation apparaît. 3 Cliquez sur Fermer pour fermer l'écran.60 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI Détection manuelle de la matrice de stockage 1 Lancez MDSM. Si la matrice de stockage est la première que vous configurez, la fenêtre Ajouter une nouvelle matrice de stockage s'affiche. 2 Sélectionnez Manuel, puis cliquez sur OK. 3 Sélectionnez Gestion hors bande, puis saisissez les noms d'hôte ou les adresses IP correspondant au contrôleur iSCSI de la matrice de stockage. 4 Cliquez sur Ajouter. La gestion hors bande est maintenant configurée correctement. Une fois la détection terminée, un écran de confirmation apparaît. 5 Cliquez sur Fermer pour fermer l'écran. Configuration de la matrice de stockage 1 Une fois la détection terminée, le nom de la première matrice de stockage détectée s'affiche sous l'onglet Récapitulatif de MDSM. 2 Le nom par défaut de cette matrice de stockage est Sans nom. Si un autre nom apparaît, cliquez sur la flèche vers le bas en regard de celui-ci, puis sélectionnez Sans nom dans la liste déroulante. 3 Cliquez sur l'option Tâches de configuration initiales pour afficher les liens vers les autres tâches à effectuer après l'installation. Pour en savoir plus sur chaque tâche, voir le Guide d'utilisation. Exécutez ces tâches dans l'ordre indiqué dans le Tableau 6-2. REMARQUE : avant de configurer la matrice de stockage, observez les icônes d'état figurant dans l'onglet Récapitulatif pour vérifier que les boîtiers installés dans la matrice de stockage sont bien à un état Optimal. Pour en savoir plus sur les icônes d'état, voir le Guide d'utilisation à l'adresse support.dell.com/manuals.Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 61 Étape 2 : Configuration des ports iSCSI sur la matrice de stockage Par défaut, les ports iSCSI de la matrice de stockage sont définis sur les paramètres IPv4 suivants : Contrôleur 0, Port 0: IP: 192.168.130.101 Masque de sous-réseau: 255.255.255.0 Port: 3260 Contrôleur 0, Port 1: IP: 192.168.131.101 Masque de sous-réseau: 255.255.255.0 Port: 3260 Contrôleur 0, Port 2: IP: 192.168.132.101 Masque de sous-réseau: 255.255.255.0 Port: 3260 Contrôleur 0, Port 3: IP: 192.168.133.101 Masque de sous-réseau: 255.255.255.0 Port: 3260 Contrôleur 1, Port 0: IP: 192.168.130.102 Masque de sous-réseau: 255.255.255.0 Port: 3260 Tableau 6-2. Boîte de dialogue des tâches de configuration initiale Tâche Objectif Renommer la matrice de stockage Définir un nom plus explicite que celui attribué par le logiciel, qui est Sans nom. Définir un mot de passe pour la matrice de stockage. Limiter les accès non autorisés. MDSM peut vous demander un mot de passe avant la modification de la configuration ou la réalisation d'une opération destructrice. Configurer les notifications d'alerte. Configurer les alertes par message électronique Configurer les alertes SNMP Notifier des personnes (par message électronique) et/ou des consoles de gestion d'entreprise de stockage, telles que Dell Management Console, (par SNMP) lorsqu'un composant de matrice de stockage se dégrade ou tombe en panne ou qu'une condition environnementale défavorable se produit. Configurer une matrice de stockage Créer des disques virtuels et les adresser à des hôtes.62 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI Contrôleur 1, Port 1: IP: 192.168.131.102 Masque de sous-réseau: 255.255.255.0 Port: 3260 Contrôleur 1, Port 2: IP: 192.168.132.102 Masque de sous-réseau: 255.255.255.0 Port: 3260 Contrôleur 1, Port 3: IP: 192.168.133.102 Masque de sous-réseau: 255.255.255.0 Port: 3260 REMARQUE : aucune passerelle par défaut n'est définie. Pour configurer les ports iSCSI de la matrice de stockage : 1 Dans MDSM sélectionnez l'onglet Configuration dans la fenêtre AMW. 2 Cliquez sur Configurer les ports de gestion Ethernet puis sélectionnez Configurer les ports d'hôte iSCSI. 3 Configurez les ports iSCSI de la matrice de stockage. REMARQUE : même si DHCP est pris en charge, l'utilisation d'adresses IPv4 statiques est conseillée. Les paramètres suivants sont disponibles (selon la configuration) en cliquant sur le bouton Avancé : • Prise en charge de VLAN : un VLAN est un réseau composé de différents systèmes se comportant comme s'ils étaient reliés aux mêmes segments d'un réseau local (LAN) et pris en charge par les mêmes commutateurs et routeurs. Un périphérique configuré en VLAN peut être déplacé vers un autre endroit sans qu'il soit nécessaire de le reconfigurer. Pour utiliser un VLAN sur la matrice de stockage, demandez l'ID du VLAN à votre administrateur réseau. • Priorité Ethernet : ce paramètre permet de définir les priorités d'accès au réseau. • Port d'écoute TCP : le numéro de port sur la matrice de stockage détecte des connexions iSCSI depuis des initiateurs iSCSI de serveur hôte. REMARQUE : le port d'écoute TCP correspondant au serveur iSNS est le numéro de port utilisé par le contrôleur de la matrice de stockage pour se connecter à un serveur iSNS. Cette configuration permet au serveur iSNS d'enregistrer la cible iSCSI et les portails de la matrice de stockage pour que les initiateurs du serveur hôte puissent les identifier.Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 63 • Trames étendues : des trames étendues Ethernet sont créées lorsque la taille des unités maximales de transmission (MTU) est supérieure à 1 500 octets par trame. Ce paramètre peut être défini port par port. 4 Pour autoriser les réponses PING ICMP pour tous les ports, sélectionnez Activer les réponses au Ping ICMP. 5 Cliquez sur OK lorsque tous les ports iSCSI de la matrice de stockage sont configurés. 6 Testez la connexion en émettant une commande ping vers chaque port iSCSI de la matrice de stockage. Étape 3 : Détection des cibles à partir de l'initiateur iSCSI Cette étape permet au serveur hôte d'identifier les ports iSCSI de la matrice de stockage. Dans les sections suivantes, sélectionnez la procédure correspondant à votre système d'exploitation (Windows ou Linux). Si vous utilisez la version GUI de Microsoft Windows Server 2003 ou Windows Server 2008 : 1 Cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Initiateur iSCSI de Microsoft ou sur Démarrer→ Tous les programmes→ Outils d'administration→ Initiateur iSCSI. 2 Cliquez sur l'onglet Découverte. 3 Sous Portails cible, cliquez sur Ajouter, puis entrez l'adresse IP ou le nom DNS du port iSCSI de la matrice de stockage. 4 Si la matrice de stockage iSCSI utilise un port TCP personnalisé, modifiez le numéro indiqué dans le champ Port. La valeur par défaut est 3260. 5 Cliquez sur Avancé et définissez les valeurs suivantes dans l'onglet Général : • Adaptateur local : doit être défini sur l'Initiateur iSCSI de Microsoft. • IP source : l'adresse IP source de l'hôte avec lequel vous souhaitez vous connecter. • Résumé des données et Résumé d'en-tête : vous pouvez facultativement indiquer qu'un résumé des données ou de l'en-tête doit être compilé lors de la transmission pour aider au dépannage. 64 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI • Informations d’ouverture de session CHAP : laissez cette option non sélectionnée et ne saisissez pas d'information CHAP à ce stade, sauf si vous ajoutez la matrice de stockage à un réseau de stockage SAN sur lequel l'authentification CHAP cible est déjà configurée. REMARQUE : IPSec n'est pas pris en charge. 6 Cliquez sur OK pour quitter le menu Avancé, puis de nouveau sur OK pour fermer l'écran Ajouter des portails cible. 7 Pour fermer l'onglet Détection, cliquez sur OK. • Si vous envisagez de configurer l'authentification CHAP, ne lancez pas la détection sur plus d'un port iSCSI à ce stade. Passez à l'« Étape 4 : Définition des paramètres d'accès des systèmes hôtes », à la page 66. • Si vous n'envisagez pas de configurer l'authentification CHAP, répétez la procédure de l'étape 1 à l'étape 6 pour tous les ports iSCSI de la matrice de stockage. Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 : 1 Configurez le service Initiateur iSCSI pour qu'il démarre automatiquement : sc \\ config msiscsi start=auto 2 Démarrez le service iSCSI : sc start msiscsi 3 Ajoutez un portail cible : iscsicli QAddTargetPortal Si vous utilisez Red Hat Enterprise Linux 5, Red Hat Enterprise Linux 6, SUSE Linux Enterprise Server 10, ou SUSE Linux Enterprise Server 11 : Pour configurer l'initiateur iSCSI pour Red Hat Enterprise Linux version 5 et SUSE Linux Enterprise Server 10 avec SP1, vous devez modifier le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf, qui est installé par défaut avec le logiciel MD Storage Manager. Vous pouvez modifier le fichier directement ou remplacer le fichier par défaut par un modèle de fichier inclus sur le support Ressources PowerVault de série MD. Pour utiliser le modèle de fichier inclus sur le support :Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 65 1 Copiez le fichier par défaut /etc/iscsi/iscsid.conf en l'enregistrant sur un répertoire différent de votre choix. 2 Modifiez les entrées suivantes dans le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf : a Vérifiez que la ligne node.startup = manual est désactivée, sinon modifiez-la. b Vérifiez que la ligne node.startup = automatic est activée, sinon modifiez-la. Ceci active le démarrage automatique du service lors de l'amorçage. c Vérifiez que la valeur de temporisation suivante est bien 30 : node.session.timeo.replacement_timeout = 30 d Enregistrez et fermez le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf. 3 À partir de la console, redémarrez le service iSCSI avec la commande suivante : service iscsi start 4 Vérifiez que le service iSCSI fonctionne dès l'amorçage du système. Pour ce faire, exécutez la commande suivante à partir de la console : chkconfig iscsi on 5 Pour afficher les cibles iSCSI disponibles à l'adresse IP indiquée, utilisez la commande suivante : iscsiadm –m discovery –t st -p 6 Après la détection de cible, utilisez la commande suivante pour vous connecter manuellement : iscsiadm -m node –l L'ouverture de session s'effectuera automatiquement au démarrage, si le démarrage automatique est activé. 7 Fermez manuellement la session à l'aide de la commande suivante : iscsiadm -m node -T -p -u66 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI Étape 4 : Définition des paramètres d'accès des systèmes hôtes Cette étape permet d'indiquer quels serveurs hôtes doivent être autorisés à accéder aux disques virtuels de la matrice de stockage. Elle doit être effectuée avant l'adressage des disques virtuels avec les serveurs hôtes, ou chaque fois que vous connectez de nouveaux serveurs hôtes à la matrice de stockage. 1 Lancez MDSM. 2 Ouvrez la fenêtre AMW et cliquez sur Définir les hôtes manuellement. 3 À l'invite Saisir le nom d'hôte, saisissez le serveur hôte pour l'adressage de disque virtuel. Ce nom peut être choisi arbitrairement ; vous ne devez pas obligatoirement utiliser un nom identifiant le serveur hôte auprès du réseau. 4 Sélectionnez une méthode d'ajout de l'identificateur du port hôte. 5 Sélectionnez le type d'hôte. 6 Choisissez si le serveur hôte doit faire partie d'un groupe de serveurs hôtes partageant l'accès aux mêmes disques virtuels que les autres serveurs hôtes. Sélectionnez Oui uniquement si l'hôte fait partie d'un cluster Microsoft. 7 Cliquez sur Suivant. 8 Spécifiez si l'hôte doit faire partie d'un groupe d'hôtes, puis cliquez sur Terminer. Fonctionnement de l'authentification CHAP Que signifie CHAP ? CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol) est une méthode d'authentification iSCSI facultative par laquelle la matrice de stockage (cible) authentifie les initiateurs iSCSI du serveur hôte. Deux types de protocoles CHAP sont pris en charge • Authentification CHAP cible • Authentification CHAP mutuelleAnnexe : Configuration manuelle d'iSCSI 67 Authentification CHAP cible Lors de l'authentification CHAP cible, la matrice de stockage utilise une clé secrète CHAP pour authentifier toutes les demandes d'accès émises par les initiateurs iSCSI du serveur hôte. Pour configurer ce type d'authentification, vous devez saisir une clé secrète CHAP sur la matrice de stockage, puis configurer chaque initiateur iSCSI du serveur hôte pour qu'il envoie cette clé secrète chaque fois qu'il tente d'accéder à la matrice de stockage. Authentification CHAP mutuelle En plus de l'authentification cible, vous pouvez utiliser le protocole CHAP de telle sorte que la matrice de stockage et l'initiateur iSCSI s'authentifient réciproquement. Pour utiliser l'authentification CHAP mutuelle, vous devez configurer l'initiateur iSCSI en définissant une clé secrète CHAP que la matrice de stockage doit envoyer au serveur hôte pour établir une connexion. Au cours de ce processus d'authentification mutuelle, la connexion n'est autorisée que si les informations renvoyées à la fois par le serveur hôte et par la matrice de stockage sont validées par l'autre partie. L'utilisation de l'authentification CHAP est facultative ; vous ne devez pas obligatoirement faire appel à ce protocole pour utiliser les fonctions iSCSI. Cependant, si l'authentification CHAP n'est pas configurée, tout serveur hôte connecté au même réseau IP que la matrice de stockage peut lire et écrire sur cette dernière. REMARQUE : vous devez configurer l'authentification CHAP sur la matrice de stockage (en utilisant MDSM) et sur le serveur hôte (en utilisant l'initiateur iSCSI) avant de préparer les disques virtuels à recevoir des données. Si vous préparez les disques à la réception de données avant de configurer l'authentification CHAP, vous perdrez toute visibilité sur ces disques une fois l'authentification CHAP configurée.68 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI Définition des types d'authentification CHAP Pour résumer les différences entre les authentifications CHAP cible et mutuelle, voir le Tableau 6-3. Étape 5 : Configuration de l'authentification CHAP sur la matrice de stockage (en option) Si vous configurez l'authentification CHAP (qu'elle soit uniquement cible ou cible et mutuelle), vous devez effectuer cette étape ainsi que l'« Étape 5 : Configuration de l'authentification CHAP sur la matrice de stockage (en option) », à la page 68. Si vous ne souhaitez pas configurer une authentification CHAP, ignorez ces étapes et passez directement à l'« Étape 7 : Connexion à la matrice de stockage cible à partir du serveur hôte », à la page 75. REMARQUE : si vous optez pour une authentification CHAP mutuelle, vous devez d'abord configurer une authentification CHAP cible. Dans une configuration iSCSI, le terme cible désigne toujours la matrice de stockage. Tableau 6-3. Définition des types d'authentification CHAP Type d'authentification CHAP Description Authentification CHAP cible Définit des comptes que les initiateurs iSCSI utilisent pour se connecter à la matrice de stockage cible. La matrice de stockage cible authentifie les initiateurs iSCSI. Authentification CHAP mutuelle Appliquée en plus de l'authentification CHAP cible, l'authentification CHAP mutuelle définit un compte qui est utilisé par une matrice de stockage cible pour se connecter à un initiateur iSCSI. L'initiateur iSCSI authentifie ensuite la cible.Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 69 Configuration de l'authentification CHAP mutuelle sur la matrice de stockage 1 Dans MDSM, cliquez sur l'onglet iSCSI, puis sur Modifier l'authentification de la cible. Sélectionnez l'un des paramètres CHAP décrits dans le Tableau 6-4. 2 Pour définir une clé secrète CHAP, sélectionnez CHAP, puis Clé secrète CHAP. 3 Saisissez la Clé secrète CHAP (ou Générer une clé secrète aléatoire). Confirmez la clé dans Confirmer la clé secrète CHAP puis cliquez sur OK. Bien que la matrice de stockage accepte de 12 à 57 caractères, la longueur maximale de la clé secrète CHAP admise par un grand nombre d'initiateurs n'est que de 16 caractères (128 bits). REMARQUE : une Clé secrète CHAP ne peut plus être récupérée après qu'elle soit définie. Notez la clé secrète à un endroit où vous pourrez la retrouver ultérieurement. Si l'option Generate Random Secret (Générer une clé secrète aléatoire) est utilisée, copiez et collez la clé secrète dans un fichier texte pour pouvoir vous y référer ultérieurement. La même clé secrète CHAP sera utilisée pour authentifier tout nouveau serveur hôte que vous ajouterez à la matrice de stockage. Si vous oubliez cette Clé secrète, vous devez déconnecter tous les systèmes hôtes rattachés à la matrice de stockage et recommencer la procédure décrite dans ce chapitre pour les ajouter à nouveau. 4 Cliquez sur OK. Tableau 6-4. Paramètres CHAP Option Description None (Aucune) Ce choix est sélectionné par défaut. Si None est la seule option disponible, la baie de stockage autorise l'initiateur iSCSI à se connecter sans fournir d'authentification CHAP. None and CHAP (Aucune et CHAP) La matrice de stockage autorise l'initiateur iSCSI à se connecter avec ou sans authentification CHAP. CHAP Si l'option CHAP est sélectionnée, mais pas l'option Aucun, la matrice de stockage demande une authentification CHAP avant d'autoriser l'accès.70 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI Configuration de l'authentification CHAP mutuelle sur la baie de stockage Une clé secrète d'initiateur unique doit correspondre à chaque serveur hôte qui se connecte à la matrice de stockage. En outre, cette clé doit être différente de la Clé secrète CHAP de la cible. Modifiez les paramètres d'authentification d'initiateur dans la fenêtre Modifier l'authentification cible. Utilisez les options suivantes pour modifier les paramètres : • Aucun : sélectionnez Aucun si vous ne permettez aucune authentification d'initiateur. Si vous sélectionnez cette option, la cible est accessible par n'importe quel initiateur. Utilisez cette option si vous n'avez pas besoin de sécuriser vos données. Cependant, vous pouvez sélectionner à la fois Aucun et CHAP. • CHAP : sélectionnez CHAP si vous souhaitez activer un initiateur qui tente d'accéder à la cible à authentifier en utilisant CHAP. Définissez la clé secrète CHAP uniquement si vous souhaitez utiliser l'authentification CHAP mutuelle. Si vous sélectionnez CHAP et qu'aucune clé secrète cible CHAP n'est définie, un message d'erreur apparaît. Cliquez sur Clé secrète CHAP pour afficher les fenêtres Saisissez la clé secrète CHAP. Utilisez cette fenêtre pour définir les clés secrètes CHAP. REMARQUE : pour supprimer une Clé secrète CHAP, vous devez supprimer l'initiateur hôte et l'ajouter à nouveau. Étape 6 : Configuration de l'authentification CHAP sur le serveur hôte (en option) Si vous avez configuré l'authentification CHAP au cours de l'« Étape 5 : Configuration de l'authentification CHAP sur la matrice de stockage (en option) », à la page 68, suivez la procédure ci-dessous. Sinon, passez directement à l'« Étape 7 : Connexion à la matrice de stockage cible à partir du serveur hôte », à la page 75. Dans les étapes suivantes, effectuez la procédure correspondant à votre système d'exploitation (Windows ou Linux). Si vous utilisez la version GUI de Windows Server 2008 : 1 Cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Initiateur iSCSI de Microsoft ou sur Démarrer→ Tous les programmes→ Outils d'administration→ Initiateur iSCSI. Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 71 2 Si vous n'utilisez pas l'authentification CHAP mutuelle, passez à l'étape 4. 3 Si vous utilisez l'authentification CHAP mutuelle, cliquez sur l'onglet Général et sélectionnez Clé secrète. Dans le champ Entrez un secret sécurisé, saisissez la clé secrète CHAP mutuelle que vous avez saisie pour la matrice de stockage. 4 Cliquez sur l'onglet Découverte. 5 Sous Portails cible, sélectionnez l'adresse IP du port iSCSI de la matrice de stockage, puis cliquez sur Supprimer. Le port iSCSI configuré sur la matrice de stockage pendant la détection des cibles disparaît. 6 Sous Portails cible, cliquez sur Ajouter, puis entrez à nouveau l'adresse IP ou le nom DNS du port iSCSI de la matrice de stockage (précédemment supprimé). 7 Cliquez sur Avancé et définissez les valeurs suivantes dans l'onglet Général : • Adaptateur local : devrait toujours être Initiateur iSCSI de Microsoft. • IP source : l'adresse IP source de l'hôte avec lequel vous souhaitez vous connecter. • Résumé des données et Résumé d'en-tête : vous pouvez facultativement indiquer qu'un résumé des données ou de l'en-tête doit être compilé lors de la transmission pour aider au dépannage. • Informations d'ouverture de session CHAP : entrez le nom d'utilisateur correspondant à l'authentification CHAP cible, ainsi que la clé secrète que vous avez saisie pour le serveur hôte sur la matrice de stockage. • Effectuer l'authentification mutuelle : si l'authentification mutuelle CHAP est configurée, sélectionnez cette option. REMARQUE : IPSec n'est pas pris en charge. 8 Cliquez sur OK. Si vous nécessitez le basculement de la session de détection, répétez l'étape 5 et l'étape 6 (de cette procédure) pour tous les ports iSCSI de la matrice de stockage. Sinon, la configuration d'un seul port par serveur suffit. 72 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI REMARQUE : si la connexion échoue, vérifiez que toutes les adresses IP ont été saisies correctement. Des adresses IP incorrectes peuvent créer des problèmes de connexion. Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 : 1 Définissez les services d'initiateur iSCSI pour qu'ils démarrent automatiquement (si ce n'est déjà fait) : sc \\ config msiscsi start= auto 2 Démarrez le service iSCSI (le cas échéant) : sc start msiscsi. 3 Si vous n'utilisez pas l'authentification CHAP mutuelle, passez à l'étape 5. 4 Saisissez la clé secrète CHAP mutuelle que vous avez saisie pour la matrice de stockage : iscsicli CHAPSecret 5 Supprimez le portail cible que vous avez configuré sur la matrice de stockage pendant la détection des cibles : iscsicli RemoveTargetPortal 6 Ajoutez le portail cible avec le type d'authentification CHAP défini : iscsicli QAddTargetPortal [nom_utilisateur_CHAP] [mot_de_passe_CHAP] où [nom_utilisateur_CHAP] est le nom d'initiateur et [mot_de_passe_CHAP] est la clé secrète CHAP cible. Si vous nécessitez un basculement de la session de détection, répétez l'étape 5 pour tous les ports iSCSI de la matrice de stockage. Sinon, la configuration d'un seul port par serveur suffit. Si vous utilisez Red Hat Enterprise Linux 5, Red Hat Enterprise Linux 6, SUSE Linux Enterprise Server 10, ou SUSE Linux Enterprise Server 11 : 1 Pour activer CHAP (en option), vous devez activer la ligne suivante du fichier /etc/iscsi/iscsid.conf : node.session.auth.authmethod = CHAP Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 73 2 Pour définir un nom d'utilisateur et un mot de passe pour l'authentification CHAP afin de permettre à l'initiateur d'authentifier les cibles, modifiez les lignes suivantes comme indiqué ci-dessous : node.session.auth.username = node.session.auth.password = 3 Si vous utilisez une authentification CHAP mutuelle, vous pouvez définir un nom d'utilisateur et un mot de passe afin de permettre à l'initiateur d'authentifier les cibles via le protocole CHAP. Pour ce faire, modifiez les lignes suivantes : node.session.auth.username_in= node.session.auth.password_in = 4 Pour configurer l'authentification CHAP pour les sessions de découverte, enlevez tout d'abord la mise en commentaire de la ligne suivante : discovery.sendtargets.auth.authmethod = CHAP 5 Pour définir un nom d'utilisateur et un mot de passe pour l'authentification CHAP afin de permettre la ou les cibles d'authentifier l'initiateur, modifiez les lignes suivantes comme indiqué ci-dessous : discovery.sendtargets.auth.username = discovery.sendtargets.auth.password = 6 Pour définir un nom d'utilisateur et un mot de passe à utiliser pendant la session de découverte CHAP afin de permettre à l'initiateur d'authentifier la ou les cibles via le protocole d'identification CHAP mutuelle, modifiez les lignes suivantes : discovery.sendtargets.auth.username = discovery.sendtargets.auth.password_in = 74 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 7 La configuration finale dans le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf ressemble à ceci : node.session.auth.authmethod = CHAP node.session.auth.username = iqn.2005- 03.com.redhat01.78b1b8cad821 node.session.auth.password = mot_de_passe_1 node.session.auth.username_in= iqn.1984- 05.com.dell:powervault.123456 node.session.auth.password_in = test1234567890 discovery.sendtargets.auth.authmethod = CHAP discovery.sendtargets.auth.username = iqn.2005- 03.com.redhat01.78b1b8cad821 discovery.sendtargets.auth.password = mot_de_passe_1 discovery.sendtargets.auth.username = iqn.1984- 05.com.dell:powervault.123456 discovery.sendtargets.auth.password_in = test1234567890 Si vous utilisez SUSE Linux Enterprise Server SP3 avec l'interface GUI : 1 Sélectionnez Bureau→ YaST→ Initiateur iSCSI. 2 Cliquez sur Démarrage du service et sélectionnez À l'amorçage. 3 Sélectionnez Cibles découvertes, puis choisissez Découverte. 4 Entrez l'adresse IP du port. 5 Cliquez sur Suivant. 6 Sélectionnez une cible non connectée et cliquez sur Se connecter. Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 75 7 Sélectionnez une des options : • Si vous n'utilisez pas l'authentification CHAP, sélectionnez Pas d'authentification : Passez à l'étape 8. ou • Si vous utilisez l'authentification CHAP pour la connexion, entrez le nom d'utilisateur CHAP et le mot de passe. Pour activer l'authentification CHAP mutuelle, sélectionnez et entrez le nom d'utilisateur approprié et le mot de passe. 8 Recommencez l'étape 7 pour chaque cible jusqu'à ce qu'au moins une connexion soit établie pour chaque contrôleur. 9 Accédez à Cibles connectées. 10 Vérifiez que les cibles sont connectées et affichent l'état vrai. Étape 7 : Connexion à la matrice de stockage cible à partir du serveur hôte Si vous utilisez la version GUI de Windows Server 2008 : 1 Cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Initiateur iSCSI de Microsoft ou sur Démarrer→ Tous les programmes→ Outils d'administration→ Initiateur iSCSI. 2 Cliquez sur l'onglet Cibles. Si la détection de cible précédente a réussi, le nom qualifié (iqn) de la matrice de stockage s'affiche sous Cibles. 3 Cliquez sur Ouvrir une session. 4 Sélectionnez l'option Rétablir automatiquement la connexion au démarrage du système. 5 Sélectionnez l'option Activer la prise en charge de plusieurs chemins d’accès. 6 Cliquez sur Avancé et définissez les valeurs suivantes dans l'onglet Général : • Adaptateur local : doit être défini sur l'Microsoft iSCSI Initiator. • IP source : l'adresse IP source de l'hôte à partir duquel vous souhaitez vous connecter. 76 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI • Portail cible : sélectionnez le port iSCSI du contrôleur de la matrice de stockage auquel vous souhaitez vous connecter. • Résumé des données et Résumé d'en-tête : vous pouvez facultativement indiquer qu'un résumé des données ou de l'en-tête doit être compilé lors de la transmission pour aider au dépannage. • Informations d’ouverture de session CHAP : si une authentification CHAP est requise, sélectionnez cette option et complétez le champ Secret de la cible. • Effectuer l'authentification mutuelle : si l'authentification mutuelle CHAP est configurée, sélectionnez cette option. REMARQUE : IPSec n'est pas pris en charge. 7 Cliquez sur OK. Pour que la fonction de basculement soit prise en charge pour les contrôleurs de la matrice de stockage, le serveur hôte doit être connecté au minimum à un port iSCSI de chaque contrôleur. Répétez la procédure de l'étape 3 à l'étape 8 pour chaque port iSCSI de la matrice de stockage que vous souhaitez définir comme étant une cible de basculement. L'adresse de Portail cible est différente pour chaque port auquel vous vous êtes connecté. REMARQUE : pour accélérer le débit des E/S vers et depuis les chemins d'accès multiples (MPIO), le serveur hôte doit se connecter aux deux ports iSCSI de chaque contrôleur, idéalement depuis des cartes NIC distinctes côté hôte. Recommencez la procédure décrite de l'étape 3 à l'étape 7 pour chaque port iSCSI de chaque contrôleur. Si vous utilisez une configuration MD36x0i en duplex, les disques logiques LUN doivent être équilibrés entre les contrôleurs. Le champ État de l'onglet Cibles devrait à présent indiquer Connecté. 8 Cliquez sur OK pour fermer le programme Microsoft iSCSI Initiator. REMARQUE : le système MD36x0i PowerVault ne prend en charge que les stratégies d'équilibrage de charge de type « round-robin » (répétition alternée).Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 77 Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 : 1 Définissez les services d'initiateur iSCSI pour qu'ils démarrent automatiquement (si ce n'est déjà fait) : sc \\ config msiscsi start= auto 2 Démarrez le service iSCSI (le cas échéant) : sc start msiscsi 3 Ouvrez une session sur la cible . iscsicli PersistentLoginTarget * * * * * * * * * où – correspond au nom de la cible, tel qu'il s'affiche dans la liste des cibles. Pour afficher cette liste, utilisez la commande iscsicli ListTargets. – est T, qui expose le disque logique LUN au système d'exploitation en tant que périphérique de stockage. – correspond à l'adresse IP du port iSCSI sur le contrôleur sur lequel la session est ouverte. – a la valeur 3260. – doit avoir la valeur 0x2 pour activer la gestion de chemins d'accès multiples pour la cible sur l'initiateur. Cette valeur permet l'ouverture simultanée de plusieurs sessions sur une même cible. – correspond au nom de l'initiateur. – est la clé secrète CHAP de la cible. – a la valeur 0 en l'absence d'authentification, 1 pour l'authentification CHAP cible ou 2 pour l'authentification CHAP mutuelle. REMARQUE : , et sont des paramètres facultatifs. Ils peuvent être remplacés par des astérisques (*) si l'authentification CHAP n'est pas utilisée.78 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI – doit avoir la valeur 0, ce qui indique qu'aucun adressage n'est spécifié et qu'aucun paramètre supplémentaire n'est requis. * * * Un astérisque (*) représente la valeur par défaut d'un paramètre. Par exemple, votre commande d'ouverture de session peut ressembler à celle-ci : iscsicli PersistentLoginTarget iqn.1984- 05.com.dell:powervault.6001372000ffe3332xx0000046 72edf2 3260 T 192.168.130.101 * * * 0x2 * * * * * * * * * 0 Pour afficher les sessions actives sur la cible, utilisez la commande suivante : iscsicli SessionList Pour que la fonction de basculement soit prise en charge pour les contrôleurs de la matrice de stockage, le serveur hôte doit être connecté au minimum à un port iSCSI de chaque contrôleur. Répétez la procédure de l'étape 3 pour chaque port iSCSI de la matrice de stockage que vous souhaitez définir comme étant une cible de basculement. L'adresse_portail_cible est différente pour chaque port auquel vous vous connectez. PersistentLoginTarget n'établit pas de connexion sur la cible après le réamorçage du système. Pour établir une connexion immédiate sur la cible, remplacez PersistentLoginTarget par LoginTarget. REMARQUE : voir le Manuel d'utilisation de Microsoft iSCSI Software Initiator 2.x pour en savoir plus sur les commandes abordées dans le étapes précédentes. Pour en savoir plus sur la version minimale (Core) de Windows Server 2008 Server, voir le MSDN (Microsoft Developers Network) à l'adresse microsoft.com. Si vous utilisez Linux Server : Dans MDSM, Configuration des ports hôte iSCSI affiche l'état de chaque port iSCSI que vous tentez de connecter et l'état de configuration de toutes les adresses IP. Si l'état Déconnecté ou Non configuré s'affiche, vérifiez les éléments suivants et recommencez la procédure de configuration d'iSCSI : • Tous les câbles sont-ils correctement insérés dans chaque port du serveur hôte et de la matrice de stockage ? • TCP/IP est-il correctement configuré sur tous les ports hôtes cible ? • Le protocole CHAP a-t-il été configuré correctement sur le serveur hôte et sur la matrice de stockage ? Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI 79 Pour plus d'informations sur les paramètres permettant d'optimiser la configuration et l'installation du réseau, voir « Configuration iSCSI sur la matrice de stockage », à la page 39. Étape 8 : (Facultatif) Configuration de la gestion intrabande La gestion hors bande (voir l'« Étape 1 : détection de la matrice de stockage (gestion hors bande uniquement) », à la page 58) est la méthode recommandée de gestion des matrices de stockage. Cependant, si vous voulez configurer la gestion intrabande (facultatif), suivez la procédure ci-dessous. L'adresse IPv4 par défaut des ports hôtes iSCSI est indiquée ci-dessous. Contrôleur 0, Port 0: IP: 192.168.130.101 Contrôleur 0, Port 1: IP: 192.168.131.101 Contrôleur 0, Port 0: IP: 192.168.132.101 Contrôleur 0, Port 1: IP: 192.168.133.101 Contrôleur 1, Port 0: IP: 192.168.130.102 Contrôleur 1, Port 1: IP: 192.168.131.102 Contrôleur 1, Port 0: IP: 192.168.132.102 Contrôleur 1, Port 1: IP: 192.168.133.102 REMARQUE : pour les communications réseau, la station de gestion doit être configurée sur le même sous-réseau IP que les ports hôtes du système PowerVault MD36x0i. 1 Établissez une session iSCSI avec la matrice de stockage PowerVault RAID MD3600i. 2 Redémarrez le service SMagent. 3 Lancez MDSM. Si cette matrice de stockage est la première que vous configurez à des fins de gestion, la fenêtre Ajouter une nouvelle matrice de stockage s'affiche. Sinon, cliquez sur Nouveau. 4 Sélectionnez Manuel, puis cliquez sur OK. 5 Sélectionnez Gestion intrabande et entrez le ou les noms de serveur hôte ou les adresses IP du serveur hôte exécutant le logiciel MDSM. 6 Cliquez sur Ajouter. La gestion intrabande doit maintenant être correctement configurée.80 Annexe : Configuration manuelle d'iSCSI Annexe : Équilibrage de la charge 81 Annexe : Équilibrage de la charge Stratégie d'équilibrage de charge Les pilotes multivoies sélectionnent le chemin d'entrée/sortie vers et depuis un disque virtuel par l'intermédiaire d'un module de contrôleur RAID spécifique. Lorsque le pilote multi-chemins reçoit une nouvelle entrée/sortie à traiter, il tente de trouver un chemin vers le module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Si ce chemin est introuvable, le pilote multi-chemins confie la propriété du disque virtuel au module de contrôleur RAID secondaire. Lorsqu'il existe plusieurs chemins vers le module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel, vous pouvez choisir une règle d'équilibrage de la charge pour déterminer le chemin utilisé pour le traitement des entrées/sorties. Diverses options de configuration de l'équilibrage de charge vous permettent d'optimiser les performances d'entrées/sorties lorsque vous configurez des interfaces d'hôte mixtes. Vous pouvez choisir l'une des règles d'équilibrage de charge suivantes pour optimiser les performances d'entrées/sorties : • « Round-robin » (répétition alternée) avec sous-ensemble • Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble • Moindre pondération de chemin avec sous-ensemble (sous Microsoft Windows uniquement) « Round-robin » avec sous-ensemble La règle d'équilibrage de charge « round-robin » avec sous-ensemble achemine les demandes d'entrées/sorties, tour à tour, vers chacun des chemins de données disponibles vers le module de contrôleur RAID propriétaire des disques virtuels. Cette règle traite de manière égale, pour les activités d'entrée/sortie, tous les chemins vers le module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Les chemins vers le module de contrôleur RAID secondaire sont ignorés tant que le propriétaire des disques ne change pas. Le concept de base du « round-robin » est que tous les chemins de données sont égaux. Lorsque le système prend en charge des hôtes mixtes, les divers chemins de données peuvent avoir des bandes passantes ou des débits différents.82 Annexe : Équilibrage de la charge Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble Cette règle est également appelée Moindres entrées/sorties ou Moindres demandes. Cette règle achemine la demande d'entrées/sorties suivante vers le chemin de données qui comporte la plus petite file d'attente de demandes d'entrées/sorties. Pour cette règle, une demande d'entrées/sorties est simplement une commande de plus dans la liste d'attente. Le système ne tient pas compte du type des commandes ou du nombre de blocs associés à chaque commande. La règle Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble traite les demandes volumineuses et les plus petites de la même manière. Le chemin de données sélectionné est l'un des membres du groupe de chemins du module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Moindre pondération de chemin avec sous-ensemble La règle Moindre pondération de chemin avec sous-ensemble attribue un coefficient de pondération à chaque chemin de données vers un disque virtuel. Les demandes d'entrées/sorties sont acheminées vers le chemin portant la pondération la plus faible qui mène au module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Si plusieurs chemins vers le disque virtuel ont le même coefficient de pondération, le système applique la règle de « roundrobin » avec sous-ensemble pour choisir le chemin d'acheminement des demandes d'entrées/sorties parmi les chemins de pondération identique. La règle d'équilibrage de charge Moindre pondération de chemin avec sousensemble n'est pas prise en charge sous Linux. Modification des règles d'équilibrage de charge sous Windows Server 2008 L'équilibrage de charge avec la matrice de stockage PowerVault MD3600i n'est disponible que sous Windows Server 2008 et versions ultérieures. Vous pouvez modifier les règles d'équilibrage de charge depuis le « round-robin » avec sous-ensemble par défaut avec : • Le gestionnaire de périphériques • La gestion des disques Annexe : Équilibrage de la charge 83 Pour modifier la règle d'équilibrage de charge en utilisant le gestionnaire de périphériques Windows Server 2008 : 1 Sur le bureau de l'hôte, effectuez un clic droit sur l'icône Poste de travail, puis sélectionnez Gérer pour ouvrir la boîte de dialogue Gestion de l'ordinateur. 2 Choisissez Gestionnaire de périphériques pour afficher la liste des périphériques rattachés à l'hôte. 3 Cliquez avec le bouton droit sur le périphérique multi-chemins pour lequel vous souhaitez définir les règles d'équilibrage de charge, puis sélectionnez Propriétés. 4 Dans l'onglet MPIO, sélectionnez la règle d'équilibrage de charge à configurer pour le périphérique de disque. Pour modifier la règle d'équilibrage de charge en utilisant le gestionnaire de disques Windows Server 2008 : 1 Sur le bureau de l'hôte, effectuez un clic droit sur l'icône Poste de travail, puis sélectionnez Gérer pour ouvrir la boîte de dialogue Gestion de l'ordinateur. 2 Cliquez sur Gestion des disques pour afficher la liste des disques virtuels rattachés à l'hôte. 3 Cliquez avec le bouton droit sur le disque virtuel pour lequel vous souhaitez définir la règle d'équilibrage de la charge, puis cliquez sur Propriétés. 4 Dans l'onglet MPIO, sélectionnez la règle d'équilibrage de charge à configurer pour le disque virtuel.84 Annexe : Équilibrage de la charge Augmentation de la bande passante avec plusieurs sessions iSCSI La matrice de stockage PowerVault de série MD3600i en mode duplex prend en charge deux contrôleurs redondants asymétriques actifs/actifs. Chaque contrôleur dispose de deux ports Ethernet de 10G qui prennent en charge iSCSI. La bande passante des deux ports sur le même contrôleur peut être agrégée afin d'offrir des performances optimales. Un hôte peut être configuré afin d'utiliser simultanément la bande passante des deux ports d'un contrôleur pour accéder aux disques virtuels appartenant au contrôleur. Le pilote MPP (multi-chemins) de basculement fourni par Dell avec la matrice de stockage de PowerVault MD3600i peut être utilisé pour configurer cette dernière afin que tous les ports soient utilisés pour un accès simultané aux E/S. Si le pilote MPP détecte plusieurs chemins vers le même disque virtuel via les ports du même contrôleur, il équilibre la charge liée à l'accès aux données d'E/S du système hôte en la répartissant sur tous les ports du contrôleur. La Figure 7-1 illustre la configuration de l'initiateur permettant de profiter de la fonction d'équilibrage de la charge du pilote MPP.Annexe : Équilibrage de la charge 85 Figure 7-1. Configuration de l'initiateur Adresses IP Host If1 : IP_Addr_If1 If2 : IP_Addr_If2 Contrôleur 0 MD36x0i P0 : IP_Addr_C0_P0 P1 : IP_Addr_C0_P1 Contrôleur 1 MD36x0i P0 : IP_Addr_C1_P0 P1 : IP_Addr_C1_P1 Connexions TCP Au contrôleur 0 MD36x0i T01 : IP_Addr_If1 / IP_Addr_C0_P0 T02 : IP_Addr_If2 / IP_Addr_C1_P1 Au contrôleur 1 MD36x0i T11 : IP_Addr_If1 / IP_Addr_C1_P0 T12 : IP_Addr_If2 / IP_Addr_C1_P1 Sessions iSCSI Au contrôleur 0 MD36x0i Session 00 : T01 Session 01 : T02 Au contrôleur 1 MD36x0i Session 10 : T11 Session 11 : T12 Serveur hôte Réseau IP 1 Matrice de stockage Réseau IP 286 Annexe : Équilibrage de la charge Deux sessions avec une connexion TCP sont configurées entre le système hôte et chaque contrôleur (une session par port), pour un total de deux sessions. Le pilote MPP équilibre les charges d'E/S entre les sessions et les ports situés sur le même contrôleur. Dans une configuration en duplex, avec des disques virtuels sur chaque contrôleur, la création de sessions en utilisant chacun des ports de données iSCSI des deux contrôleurs augmente la bande passante et permet l'équilibrage des charges.Annexe : Utilisation d'iSNS 87 Annexe : Utilisation d'iSNS Le serveur iSNS (Internet Storage Naming Service) est pris en charge uniquement dans les environnements Windows iSCSI. Il vous évite d'avoir à configurer manuellement chaque matrice de stockage avec une liste spécifique d'initiateurs et d'adresses IP cibles. En effet, iSNS détecte, gère et configure automatiquement tous les périphériques iSCSI faisant partie de l'environnement. Pour en savoir plus sur iSNS, notamment sur son installation et sa configuration, rendez-vous sur le site microsoft.com.88 Annexe : Utilisation d'iSNS Annexe : Arrêt des services iSCSI sous Linux 89 Annexe : Arrêt des services iSCSI sous Linux Pour arrêter les services iSCSI sous Linux manuellement, suivez la procédure ci-dessous. Pour arrêter les services iSCSI : 1 Arrêtez toutes les E/S. 2 Démontez tous les systèmes de fichiers corrélés. Arrêtez les services iSCSI en exécutant la commande suivante : /etc/init.d/open-iscsi stop90 Annexe : Arrêt des services iSCSI sous Linux w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Dell™ PowerEdge™ Expandable RAID Controller (PERC) 6/i et CERC 6/i Guide d'utilisationRemarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre système. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données en cas de non-respect des instructions. AVERTISSEMENT : Un AVERTISSEMENT indique un risque potentiel d'endommagement du matériel, de blessure corporelle, ou de mort. ____________________ Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2007–2009 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques mentionnées dans ce document : Dell, le logo DELL, PowerEdge, PowerVault, Dell Precision et OpenManage sont des marques de Dell Inc. ; MegaRAID est une marque déposée de LSI Corporation ; Microsoft, MS-DOS, Windows Server, Windows et Windows Vista sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays ; Citrix XenServer est une marque de Citrix Systems, Inc. et/ou d'au moins une de ses filiales, susceptible d'être déposée auprès du Bureau des brevets et des marques aux États-Unis et dans d'autres pays ; VMware est une marque déposée de VMware, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres juridictions ; Solaris est une marque de Sun Microsystems, Inc. ; Intel est une marque déposée d'Intel Corporation ou de ses filiales aux États-Unis ou dans d'autres pays ; Novell et NetWare sont des marques, et SUSE est une marque déposée de Novell, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays ; Red Hat et Red Hat Enterprise Linux sont des marques déposées de Red Hat, Inc. Les autres marques et noms de produit pouvant être mentionnés dans ce document sont reconnus comme appartenant à leur propriétaire respectif. Dell Inc. dénie tout intérêt propriétaire vis-à-vis des marques commerciales et des noms de marque autres que les siens. Modèles UCC-60, UCP-60, UCPM-60 et UCP-61 Juin 2009 Rév. A01Table des matières 3 Table des matières 1 AVERTISSEMENT : Consignes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 SÉCURITÉ : Informations générales . . . . . . . . 11 SÉCURITÉ : Intervention à l'intérieur de votre système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Protection contre les décharges électrostatiques . . . 13 SÉCURITÉ : Mise au rebut de la batterie . . . . . . . . 14 2 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Description des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i . . . . 15 Architecture PCI . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Systèmes d'exploitation pris en charge . . . . . . . . 16 Que veut dire RAID ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 Récapitulatif des niveaux RAID . . . . . . . . . . 17 Terminologie RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Table des matières 3 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Caractéristiques des contrôleurs PERC 6 et CERC 6 . . 23 Utilisation de la fonction SMART . . . . . . . . . . . . 27 Initialisation des disques virtuels . . . . . . . . . . . . 28 Initialisation en arrière-plan . . . . . . . . . . . . 28 Initialisation complète des disques virtuels . . . . 28 Initialisation rapide des disques virtuels . . . . . . 29 Vérifications de cohérence . . . . . . . . . . . . . . . 29 Itinérance de disque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Migration de disque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Compatibilité avec les disques virtuels créés sur des contrôleurs PERC 5 . . . . . . . . . . . . . 31 Compatibilité avec les disques virtuels créés sur des contrôleurs SAS 6/iR . . . . . . . . . . . . 32 Migration de disques virtuels de SAS 6/iR vers PERC 6 et CERC 6/i . . . . . . . . . . . . . . . 32 Gestion de la batterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Informations sur la garantie de la batterie . . . . . 34 Cycle d'apprentissage de la batterie . . . . . . . . 35 Règles d'écriture du cache des disques virtuels . . . . 36 Écriture différée et écriture immédiate. . . . . . . 36 Conditions d'utilisation de l'écriture différée. . . . 37 Conditions d'utilisation de l'écriture immédiate . . 37 Conditions d'utilisation forcée de l'écriture différée en l'absence de batterie . . . . . . . . . . 37 Règles de lecture des disques virtuels . . . . . . . . . 37 Reconfiguration de disques virtuels. . . . . . . . . . . 38Table des matières 5 Caractéristiques de la tolérance aux pannes . . . . . 41 Remplacement à chaud des disques physiques . . 41 Détection des pannes de disques physiques . . . 42 Chemins redondants avec prise en charge de l'équilibrage de charge statique . . . . . . . . 42 Utilisation de la fonction Replace Member (Remplacer le membre) et des disques de rechange réversibles . . . . . . . . . . . . . . 43 Fonction Patrol Read . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Caractéristiques de la fonction Patrol Read . . . . 44 Modes Patrol Read . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 4 Installation et configuration du matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Installation des adaptateurs PERC 6/E et PERC 6/i . . . 47 Installation du bloc de batterie de secours transportable pour l'adaptateur PERC 6/E . . . . . . . 52 Installation de la barrette DIMM sur un adaptateur PERC 6/E . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 Transfert d'un bloc de batterie de secours transportable d'un contrôleur à un autre . . . . . . . . 56 Retrait des adaptateurs PERC 6/E et PERC 6/i. . . . . . 57 Retrait de la barrette DIMM et de la batterie d'un adaptateur PERC 6/E . . . . . . . . . . . . . . . . 60 Déconnexion du bloc de batterie de secours d'un adaptateur PERC 6/i ou d'un contrôleur PERC 6/i intégré . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Configuration de la prise en charge de la redondance de chemin sur l'adaptateur PERC 6/E . . . . . . . . . . 646 Table des matières Rétablissement de la prise en charge du chemin unique sur un adaptateur PERC 6/E . . . . . . . . . . . 67 Retrait et installation d'une carte contrôleur de stockage intégrée PERC 6/i ou CERC 6/i dans un système lame modulaire Dell (maintenance uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . 68 Installation de la carte contrôleur de stockage . . 69 5 Installation des pilotes . . . . . . . . . . . . . 71 Installation des pilotes Windows . . . . . . . . . . . . 72 Création du disque de pilotes. . . . . . . . . . . . 72 Tâches préalables à l'installation . . . . . . . . . 72 Installation du pilote pendant l'installation du système d'exploitation Windows Server 2003 ou Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Installation du pilote pendant l'installation du système d'exploitation Windows Server 2008 ou Windows Vista. . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Installation d'un pilote Windows Server 2003, Windows Server 2008, Windows Vista ou Windows XP pour un nouveau contrôleur RAID . . 75 Mise à jour d'un pilote Windows Server 2003, Windows Server 2008, Windows XP ou Windows Vista existant. . . . . . . . . . . . . . . 76 Installation du pilote Linux . . . . . . . . . . . . . . . 77 Installation des systèmes d'exploitation Red Hat Enterprise Linux à l'aide de la disquette de mise à jour des pilotes . . . . . . . . 79 Installation de SUSE Linux Enterprise Server à l'aide de la disquette de mise à jour des pilotes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 Installation du module RPM avec prise en charge DKMS . . . . . . . . . . . . . . . 80Table des matières 7 Installation du pilote Solaris . . . . . . . . . . . . . . 82 Installation de Solaris 10 sur un système PowerEdge avec amorçage sur un contrôleur PERC 6 ou CERC 6/i . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 Ajout/Mise à jour du pilote sur un système existant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83 Installation du pilote NetWare . . . . . . . . . . . . . 84 Installation du pilote NetWare sur un nouveau système NetWare . . . . . . . . . . . . . . . . . 84 Installation ou mise à jour du pilote pour NetWare sur un système NetWare existant . . . . 85 6 Configuration et gestion des niveaux RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87 Dell OpenManage Storage Management . . . . . . . . 87 Dell SAS RAID Storage Manager . . . . . . . . . . . . 88 Fonctions de configuration des niveaux RAID . . . . . 88 Utilitaire de configuration du BIOS . . . . . . . . . . . 89 Accès à l'utilitaire de configuration du BIOS . . . 89 Sortie de l'utilitaire de configuration du BIOS . . . 90 Navigation dans les menus . . . . . . . . . . . . 91 Configuration de disques virtuels . . . . . . . . . 95 Gestion des disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . 99 Création de disques virtuels . . . . . . . . . . . . 99 Initialisation des disques virtuels . . . . . . . . . 102 Vérification de la cohérence des données . . . . 103 Importation ou effacement de configurations étrangères à l'aide du menu VD Mgmt (Gestion des disques virtuels) . . . . . . . . . . . 1048 Table des matières Importation ou effacement de configurations étrangères à l'aide de l'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Gestion de la conservation du cache. . . . . . . 108 Gestion des disques de rechange dédiés . . . . 109 Suppression de disques virtuels . . . . . . . . . 110 Suppression de groupes de disques . . . . . . . 111 Réinitialisation de la configuration . . . . . . . . 112 Options de menu de l'utilitaire de configuration du BIOS . . . . . . . . . . . . . 112 Gestion des disques physiques . . . . . . . . . . . . 122 Configuration de l'option LED Blinking (Voyant clignotant) . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Création de disques de rechange globaux . . . . 122 Retrait de disques de rechange dédiés ou globaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123 Remplacement d'un disque physique en ligne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 Arrêt de l'initialisation en arrière-plan . . . . . . 125 Reconstruction manuelle d'un disque physique unique. . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Gestion des contrôleurs . . . . . . . . . . . . . . . . 127 Activation de la prise en charge de l'amorçage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127 Activation de l'option Enable BIOS Stop On Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128 Restauration des paramètres d'usine par défaut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129Table des matières 9 7 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131 Messages d'erreur de l'autotest de démarrage (POST) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131 Disques virtuels dégradés. . . . . . . . . . . . . . . . 138 Erreurs de mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 État du cache punaisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 Problèmes d'ordre général . . . . . . . . . . . . . . . 140 Problèmes liés aux disques physiques . . . . . . . . . 141 Pannes et reconstructions de disques physiques . . . 142 Erreurs SMART. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144 Erreurs de la fonction Replace Member (Remplacer le membre) . . . . . . . . . . . . . . . . . 146 Erreurs du système d'exploitation Linux . . . . . . . . 147 Voyants du contrôleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150 Voyants des supports de disque. . . . . . . . . . . . . 151 A Avis réglementaires . . . . . . . . . . . . . . . 153 B Coordonnées d'entreprise (Taïwan uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . 155 Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17910 Table des matièresAVERTISSEMENT : Consignes de sécurité 11 AVERTISSEMENT : Consignes de sécurité Respectez les consignes de sécurité ci-après pour assurer votre sécurité personnelle, et pour protéger votre système et votre environnement de travail de dommages potentiels. AVERTISSEMENT : Une nouvelle batterie peut exploser si elle n'est pas installée correctement. Pour remplacer une batterie, utilisez-en une qui soit identique ou d'un type équivalent recommandé par le fabricant. Reportez-vous à la section “SÉCURITÉ : Mise au rebut de la batterie”, page 14. REMARQUE : Pour obtenir des informations complètes sur les sujets suivants : conditions de vente (États-Unis uniquement), garanties limitées et règles de retour, réglementations pour l'exportation, contrat de licence des logiciels, consignes de sécurité, instructions relatives à l'environnement et à l'ergonomie, avis concernant les réglementations et informations concernant le recyclage, reportez-vous à la documentation fournie avec votre système. SÉCURITÉ : Informations générales • Respectez et suivez les marquages d'entretien. N'effectuez pas la maintenance d'un produit vous-même, sauf si vous suivez les explications fournies dans le manuel d'utilisation. Si vous ouvrez ou retirez des panneaux dotés d'un symbole triangulaire avec un éclair, vous risquez de vous électrocuter. Seuls les techniciens de maintenance qualifiés sont habilités à manipuler les composants à l'intérieur de ces boîtiers. • Si l'un des événements suivants se produit, débranchez le système de la prise électrique et remplacez la pièce ou contactez votre prestataire de services : – Le câble d'alimentation, la rallonge ou la fiche est endommagé. – Un objet est tombé dans l'appareil. – Le produit a reçu de l'eau. – Le produit a subi une chute ou a été endommagé. – Le produit ne fonctionne pas correctement lorsque vous appliquez les instructions d'utilisation.12 AVERTISSEMENT : Consignes de sécurité • N'utilisez le produit qu'avec du matériel agréé. • Ne faites fonctionner le produit qu'avec une source d'alimentation externe conforme aux indications figurant sur l'étiquette des normes électriques. Si vous n'êtes pas certain du type de source d'alimentation requis, adressez-vous à votre prestataire de services ou à votre compagnie d'électricité. • Manipulez les batteries avec précaution. Ne démontez pas les piles, ne les écrasez pas, ne les percez pas et ne mettez pas leurs bornes en courtcircuit ; ne jetez pas les piles au feu ou à l'eau, et ne les exposez pas à des températures supérieures à 60° C (140° F). N'essayez pas d'ouvrir ou de réparer les batteries, et ne les remplacez que par d'autres batteries conçues pour le produit. SÉCURITÉ : Intervention à l'intérieur de votre système Avant de retirer les capots du système, suivez les étapes ci-dessous dans l'ordre indiqué. AVERTISSEMENT : Sauf indication expresse dans la documentation Dell, seuls les techniciens de maintenance qualifiés sont habilités à retirer le capot du système pour accéder aux composants internes. AVERTISSEMENT : Pour ne pas endommager la carte système, patientez 5 secondes après avoir éteint le système avant de retirer un composant de la carte système ou de déconnecter un périphérique. 1 Éteignez le système et tous les périphériques connectés. 2 Débranchez votre système et vos périphériques de leur source d'alimentation. Pour éviter de vous blesser ou de recevoir une décharge électrique, débranchez toutes les lignes de télécommunication du système. 3 Afin de décharger votre organisme de toute électricité statique, touchez une partie métallique non peinte du châssis avant de toucher les composants à l'intérieur du système. 4 Répétez cette opération régulièrement pendant votre intervention pour dissiper toute électricité statique qui pourrait endommager les composants internes.AVERTISSEMENT : Consignes de sécurité 13 De plus, notez les consignes de sécurité suivantes, le cas échéant : • Lorsque vous débranchez un câble, tirez sur le connecteur ou sur la boucle prévu à cet effet, mais jamais sur le câble lui-même. Certains câbles sont munis de connecteurs à pattes de verrouillage. Si vous débranchez ce type de câble, appuyez sur les pattes de verrouillage avant de débranchez le câble. Quand vous séparez les connecteurs en tirant dessus, veillez à les maintenir alignés pour ne pas plier de broches. De plus, avant de connecter un câble, orientez et alignez correctement les deux connecteurs. • Manipulez les composants et les cartes avec précaution. Ne touchez pas les pièces ou les contacts d'une carte. Tenez une carte par les bords ou par le support de montage métallique. Tenez les pièces (comme le microprocesseur) par les bords et non par les broches. Protection contre les décharges électrostatiques Les décharges électrostatiques peuvent endommager les composants électroniques de votre système. Dans certains cas, elles peuvent s'accumuler dans votre organisme ou dans un objet tel qu'un périphérique, puis être transmises à un autre objet (le système, par exemple). Pour éviter les dommages causés par les décharges électrostatiques, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques internes de votre système (barrettes de mémoire, etc.). Pour cela, touchez un objet en métal relié à la terre (par exemple, la surface métallique non peinte du panneau d'E/S du système) avant de manipuler tout élément électronique. Avant de connecter un périphérique (y compris un assistant de poche) à votre système, reliez-vous à la terre, ainsi que l'appareil. Lorsque vous manipulez les composants internes du système, pensez à toucher un connecteur d'E/S de temps en temps pour vous débarrasser de la charge statique accumulée par votre corps.14 AVERTISSEMENT : Consignes de sécurité Vous pouvez aussi prendre les mesures suivantes pour éviter les dommages liés aux décharges électrostatiques : • Lorsque vous sortez un composant sensible à l'électricité statique de son carton d'emballage, ne le retirez de l'emballage antistatique que si vous êtes prêt à l'installer. Juste avant de retirer l'emballage antistatique, déchargez bien l'électricité statique accumulée dans votre organisme. • Pour transporter un composant sensible à l'électricité statique, placez-le d'abord dans une boîte ou un emballage antistatique. • Manipulez tous les composants sensibles aux décharges électrostatiques dans une zone protégée contre l'électricité statique. Dans la mesure du possible, utilisez des tapis de sol et des surfaces de travail antistatiques. SÉCURITÉ : Mise au rebut de la batterie Votre système utilise peut-être une batterie à l'hydrure de nickel métallique (NiMH), une pile-bouton au lithium ou une pile au lithium-ion. Les piles NiMH et au lithium sont des piles de longue durée, et il est fort possible que vous n'ayez jamais besoin de les remplacer. Toutefois, s'il s'avère que vous deviez les remplacer, reportez-vous aux instructions de la section “Fonctions de configuration des niveaux RAID”, page 88. REMARQUE : Ne jetez jamais les batteries avec les ordures ménagères. Contactez les autorités locales pour connaître le point de collecte des piles et batteries usagées le plus proche. REMARQUE : Votre système peut également être équipé de cartes de circuits ou d'autres composants comportant des batteries ou des piles. Ces batteries doivent être mises au rebut selon les mêmes consignes de sécurité. Pour plus d'informations sur ces batteries, consultez la documentation de la carte ou du composant en question. Marque de recyclage de batteries - TaïwanPrésentation 15 Présentation La gamme de contrôleurs PERC 6 (PowerEdge™ Expandable RAID Controller) et le contrôleur CERC 6/i (Cost-Effective RAID Controller) de Dell™ offrent des fonctions RAID (Redundant Array of Independent Disk, en français matrice redondante de disques indépendants). Les contrôleurs RAID SAS (Serial Attached SCSI) PERC 6 et CERC 6/i prennent en charge uniquement les disques durs SAS et SATA et SSD agréés par Dell. Ces contrôleurs sont conçus pour apporter haute fiabilité, performances élevées et tolérance aux pannes à votre système de gestion des sous-systèmes de disque. Description des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i La liste suivante présente chaque type de contrôleur : • Adaptateur PERC 6/E avec deux ports SAS x4 externes et un bloc de batterie de secours transportable. • Adaptateur PERC 6/i avec deux ports SAS x4 internes, avec ou sans batterie de secours, selon le système. • Contrôleur PERC 6/i intégré avec deux ports SAS x4 internes et une batterie de secours. • Contrôleur de stockage CERC 6/i intégré avec un port SAS x4 interne et sans batterie de secours. Chaque contrôleur prend en charge jusqu'à 64 disques virtuels. REMARQUE : Le nombre de disques virtuels pris en charge par les cartes PERC 6/i et CERC 6/i est limité par la configuration que le système prend en charge. Architecture PCI • Les contrôleurs PERC 6 prennent en charge une interface d'hôte PCI-E x8 (Peripheral Component Interconnect Express). • Les contrôleurs modulaires CERC 6/i prennent en charge une interface d'hôte PCI-E x4. REMARQUE : PCI-E est une architecture de bus d'entrées/de sorties hautes performances conçue pour accélérer les transferts de données sans ralentir l'unité centrale.16 Présentation Systèmes d'exploitation pris en charge Les contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i prennent en charge les systèmes d'exploitation suivants : • Citrix® XenServer® Dell Edition • Microsoft® Windows Server® 2003 • Microsoft Windows® XP • Microsoft Windows Vista® • Microsoft Windows Server 2008 (y compris la virtualisation Hyper-V™) • Novell® NetWare® 6.5 • Red Hat® Enterprise Linux® Version 4 et Red Hat Enterprise Linux Version 5 • Solaris™ 10 (64 bits) • SUSE® Linux Enterprise Server Version 9 (64 bits), Version 10 (64 bits) et Version 11 (64 bits) • VMware® ESX 3.5 et 3.5i REMARQUE : Windows XP and Windows Vista sont pris en charge par le contrôleur PERC 6 uniquement si celui-ci est installé dans une station de travail Dell Precision™. REMARQUE : Pour obtenir la dernière liste des systèmes d'exploitation pris en charge, reportez-vous à la documentation concernant votre système, disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. Pour connaître la configuration requise pour un Service Pack de système d'exploitation particulier, consultez la rubrique Drivers and Downloads (Pilotes et téléchargements) du site de support de Dell, support.dell.com.Présentation 17 Que veut dire RAID ? Le terme RAID désigne un groupe de plusieurs disques physiques indépendants qui permet d'optimiser les performances en augmentant le nombre de disques utilisés pour l'accès aux données et leur enregistrement. Un sous-système de disque RAID améliore les performances des entrées/sorties et la disponibilité des données. Le groupe de disques physiques est identifié par le système hôte sous la forme d'une seule unité de stockage ou de plusieurs unités logiques. Le débit de données augmente, car le système accède simultanément à plusieurs disques. Les systèmes RAID améliorent également la disponibilité du système de stockage ainsi que la tolérance aux pannes. Les données perdues en raison d'une panne d'un disque physique peuvent être restaurées en reconstruisant les données manquantes à partir des autres disques physiques, qui contiennent des données ou des informations de parité. PRÉCAUTION : En revanche, en RAID 0, une panne d'un disque physique provoque une perte de données. Récapitulatif des niveaux RAID • Le niveau RAID 0 utilise la répartition (striping) des données sur plusieurs disques pour accélérer le débit de données, notamment pour les fichiers volumineux, dans les environnements ne nécessitant pas de redondance des données. • Le niveau RAID 1 exploite la mise en miroir (mirroring) des disques afin d'écrire les données simultanément sur deux disques physiques. Il est particulièrement adapté aux bases de données de petite taille ou aux applications peu gourmandes en ressources, mais nécessitant une redondance totale des données. • Le niveau RAID 5 combine répartition sur disque et stockage de données de parité sur tous les disques physiques (parité distribuée) afin de fournir un haut débit et une redondance des données, particulièrement pour les accès aléatoires aux données peu volumineuses. • Le niveau RAID 6 est une évolution du RAID 5 ; il utilise un bloc de parité supplémentaire. Les informations de parité sont stockées en double exemplaire au niveau de blocs répartis équitablement sur l'ensemble des disques. RAID 6 protège des situations où deux disques tombent en panne, ainsi que des pannes qui surviennent lorsqu'un seul disque est en cours de reconstruction. Si vous utilisez une seule matrice, la mise en place d'un système RAID 6 est plus efficace que l'utilisation d'un disque de rechange.18 Présentation • Le niveau RAID 10, combinaison de RAID 0 et de RAID 1, utilise la répartition sur des disques mis en miroir. Il fournit un haut débit et une redondance totale des données. RAID 10 prend en charge jusqu'à 8 matrices et jusqu'à 32 disques physiques par matrice. • Le niveau RAID 50, combinaison de RAID 0 et de RAID 5, utilise la parité distribuée et la répartition ; il fonctionne particulièrement bien avec les données exigeant une disponibilité élevée du système, de forts taux de demande, des débits de transfert élevés et une capacité moyenne à élevée. • Le niveau RAID 60 combine RAID 6 et RAID 0 ; il répartit une matrice RAID 0 sur des éléments RAID 6. Ce niveau nécessite au moins 8 disques. Terminologie RAID Répartition sur les disques La répartition, ou striping, permet d'écrire des données sur plusieurs disques physiques au lieu d'un seul. Elle consiste à diviser l'espace de stockage de chaque disque physique en bandes de 8, 16, 32, 64, 128, 256, 512 et 1 024 Ko. Ces bandes sont entrelacées de manière séquentielle. La partie de la bande qui se trouve sur un seul disque physique est appelée “élément de bande”. Par exemple, sur un système équipé de quatre disques utilisant uniquement la technologie de répartition (comme en RAID 0), le segment 1 est écrit sur le disque 1, le segment 2 sur le disque 2, etc. La répartition sur les disques améliore les performances, car le système peut accéder simultanément à plusieurs disques physiques, mais elle ne fournit aucune redondance des données. La figure 2-1 montre un exemple de répartition sur les disques. Figure 2-1. Exemple d'utilisation de la répartition (RAID 0) Élément de bande 1 Élément de bande 5 Élément de bande 9 Élément de bande 2 Élément de bande 6 Élément de bande 10 Élément de bande 3 Élément de bande 7 Élément de bande 11 Élément de bande 4 Élément de bande 8 Élément de bande 12Présentation 19 Mise en miroir des disques Avec la mise en miroir des disques, ou mirroring, (comme en RAID 1), les données écrites sur un disque sont simultanément écrites sur un autre. En cas de panne d'un disque, le contenu de l'autre peut servir à faire fonctionner le système et à reconstruire le disque physique défectueux. L'avantage principal de cette technique est la redondance totale des données. Comme le contenu du premier disque est intégralement dupliqué sur le second, l'un des deux disques peut tomber en panne sans que cela ait de conséquence. Les deux disques contiennent en permanence les mêmes données. Chacun des deux peut jouer le rôle de disque physique opérationnel. La mise en miroir fournit une redondance totale des données, mais coûte cher, car il devient nécessaire de dupliquer chaque disque physique du système. REMARQUE : La mise en miroir améliore les performances de lecture grâce à l'équilibrage de charge. La figure 2-2 montre un exemple de mise en miroir des disques. Figure 2-2. Exemple de mise en miroir des disques (RAID 1) Niveaux RAID avec fractionnement sur plusieurs disques Le fractionnement, ou spanning, est utilisé pour construire les niveaux RAID 10, 50 et 60 à partir de plusieurs systèmes de niveaux RAID de base (simple). Par exemple, une installation RAID 10 est constituée de plusieurs ensembles de matrices RAID 1, chaque ensemble RAID 1 étant considéré comme un élément du fractionnement. Les données sont ensuite réparties (RAID 0) sur plusieurs fractions, ou ensembles, RAID 1 pour créer un disque virtuel RAID 10. Si vous utilisez RAID 50 ou RAID 60, vous pouvez combiner plusieurs ensembles RAID 5 et RAID 6 avec la répartition. Élément de bande 1 Élément de bande 2 Élément de bande 3 Élément de bande 1 dupliqué Élément de bande 2 dupliqué Élément de bande 3 dupliqué Élément de bande 4 Élément de bande 4 dupliqué20 Présentation Données de parité Les données de parité sont des données redondantes générées afin de fournir une tolérance aux pannes pour certains niveaux RAID. En cas de panne d'un disque, le contrôleur peut utiliser les données de parité pour régénérer les données utilisateur. Il existe des données de parité en RAID 5, 6, 50 et 60. Ces données sont réparties sur tous les disques physiques du système. En cas d'échec d'un seul disque physique, vous pouvez le reconstruire à partir de la parité et des données figurant sur les autres disques physiques. RAID 5 combine répartition et parité distribuée, comme le montre la figure 2-3. La parité fournit la redondance nécessaire pour faire face à une panne d'un seul disque physique sans dupliquer l'intégralité du contenu des disques physiques. RAID 6 combine répartition et parité distribuée double. Ce niveau de parité permet de gérer une panne de deux disques physiques sans dupliquer l'intégralité du contenu des disques physiques. Figure 2-3. Exemple de parité distribuée (RAID 5) REMARQUE : Les données de parité sont réparties sur plusieurs disques physiques du groupe de disques. Élém. bande 1 Élém. bande 7 Élém. bande 2 Élém. bande 8 Élém. bande 3 Élém. bande 9 Élém. bande 4 Élém. bande 10 Élém. bande 5 Parité (6–10) Parité (11–15) Parité (1–5) Élém. bande 6 Élém. bande 13 Élém. bande 14 Élém. bande15 Élém. bande 11 Élém. bande 12 Élém. bande 19 Élém. bande 25 Élém. bande 20 Élém. bande 23 Élém. bande 18 Élém. bande 21 Élém. bande 16 Élém. bande 22 Élém. bande 17 Parité (21–25) Parité (26–30) Parité (16–20) Élém. bande 24 Élém. bande 26 Élém. bande 27 Élém. bande 28 Élém. bande 29 Élém. bande 30Présentation 21 Figure 2-4. Exemple de parité distribuée double (RAID 6) REMARQUE : La parité est distribuée sur tous les lecteurs de la matrice. Élém. bande 1 Élém. bande 5 Élém. bande 2 Élém. bande 6 Élém. bande 3 Parité (5–8) Élém. bande 4 Parité (5–8) Parité (1–4) Élém. bande 7 Élém. bande 10 Parité (1–4) Élém. bande 8 Parité (9–12) Parité (9–12) Élém. bande 9 Élém. bande 11 Élém. bande 12 Élém. bande 13 Élém. bande 14 Élém. bande 16 Parité (13–16) Parité (13–16) Élém. bande 1522 PrésentationÀ propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 23 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Cette section présente les caractéristiques des contrôleurs de la gamme Dell™ PowerEdge™ Expandable RAID Controller (PERC) 6 et Dell Cost­Effective RAID Controller (CERC) 6/i, notamment les options de configuration, les performances des disques, les utilitaires de gestion RAID et les pilotes logiciels du système d'exploitation. Caractéristiques des contrôleurs PERC 6 et CERC 6 La gamme de contrôleurs PERC 6 et CERC 6 ne prend en charge que les disques durs SCSI SAS et SATA ainsi que les lecteurs à semi-conducteurs (SSD) agréés par Dell. Vous ne pouvez pas combiner des disques durs SAS et SATA dans un même disque virtuel, ni des disques durs et des lecteurs SSD. Le tableau 3-1 compare les configurations matérielles des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i. Tableau 3-1. Comparaison des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Caractéristiques Adaptateur PERC 6/E Adaptateur PERC 6/i PERC 6/i intégré CERC 6/i intégré Niveaux RAID 0, 1, 5, 6, 10, 50, 60 0, 1, 5, 6, 10, 50, 60 0, 1, 5, 6, 10, 50, 60 0,1,5,6 et 10 a Boîtiers par port Jusqu'à 3 N/A N/A N/A Ports 2 ports d'extension x4 externes 2 ports d'extension x4 internes 2 ports d'extension x4 internes 1 port d'extension x4 interne24 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Processeur Carte LSI SAS, RAID matériel embarqué, 8 ports avec 1078 Carte LSI SAS, RAID matériel embarqué, 8 ports avec 1078 Carte LSI SAS, RAID matériel embarqué, 8 ports avec 1078 Carte LSI SAS, RAID matériel embarqué, 4 ports avec 1078 Bloc de batterie de sauvegarde Oui, transportable Oui b Oui Non Mémoire cache Mémoire cache DDRII de 256 Mo Barrette DIMM de 512 Mo en option Mémoire cache DDRII de 256 Mo Mémoire cache DDRII de 256 Mo Mémoire cache DDRII de 128 Mo Fonctions de cache Écriture différée, écriture immédiate, lecture anticipée adaptative, pas de lecture anticipée, lecture anticipée Écriture différée, écriture immédiate, lecture anticipée adaptative, pas de lecture anticipée, lecture anticipée Écriture différée, écriture immédiate, lecture anticipée adaptative, pas de lecture anticipée, lecture anticipée Écriture différée, écriture immédiate, lecture anticipée adaptative, pas de lecture anticipée, lecture anticipée Nombre maximal de matrices par groupe de disques Jusqu'à 8 Jusqu'à 8 Jusqu'à 8 Jusqu'à 2 Tableau 3-1. Comparaison des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i (suite) Caractéristiques Adaptateur PERC 6/E Adaptateur PERC 6/i PERC 6/i intégré CERC 6/i intégréÀ propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 25 Nombre maximal de disques virtuels par groupe de disques Jusqu'à 16 disques virtuels par groupe de disques pour les niveaux RAID sans découpage sur plusieurs disques (spanning) : 0, 1, 5 et 6. Un seul disque virtuel par groupe de disques pour les niveaux RAID avec découpage sur plusieurs disques (spanning) : 10, 50 et 60. Jusqu'à 16 disques virtuels par groupe de disques pour les niveaux RAID sans découpage sur plusieurs disques (spanning) : 0, 1, 5 et 6. Un seul disque virtuel par groupe de disques pour les niveaux RAID avec découpage sur plusieurs disques (spanning) : 10, 50 et 60. Jusqu'à 16 disques virtuels par groupe de disques pour les niveaux RAID sans découpage sur plusieurs disques (spanning) : 0, 1, 5 et 6. Un seul disque virtuel par groupe de disques pour les niveaux RAID avec découpage sur plusieurs disques (spanning) : 10, 50 et 60. Jusqu'à 16 disques virtuels par groupe de disques pour les niveaux RAID sans découpage sur plusieurs disques (spanning) : 0, 1, 5 et 6. Un disque virtuel par groupe de disques pour les niveaux RAID avec découpage sur plusieurs disques (spanning) : 10. Plusieurs disques virtuels par contrôleur Jusqu'à 64 disques virtuels par contrôleur Jusqu'à 64 disques virtuels par contrôleur Jusqu'à 64 disques virtuels par contrôleur Jusqu'à 64 disques virtuels par contrôleur Prise en charge de l'interface hôte PCIe x8 Oui Oui Oui PCIe x4 Extension de la capacité en ligne Oui Oui Oui Oui Tableau 3-1. Comparaison des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i (suite) Caractéristiques Adaptateur PERC 6/E Adaptateur PERC 6/i PERC 6/i intégré CERC 6/i intégré26 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Disques de rechange globaux et dédiés Oui Oui Oui Oui Prise en charge des périphériques remplaçables à chaud Oui Oui Oui Oui Ajout de boîtiers à chaud c Oui N/A N/A N/A Prise en charge de disques physiques de capacité différente Oui Oui Oui Oui Assistance matérielle avec OU exclusif (X­OR) Oui Oui Oui Oui Prise en charge des disques de rechange réversibles Oui Oui Oui Oui Prise en charge de la redondance de chemins Oui N/A N/A N/A a. Ces configurations RAID ne sont prises en charge que sur certains systèmes Dell modulaires. b. L'adaptateur PERC 6/i ne prend en charge le bloc de batterie de sauvegarde que sur certains systèmes. Reportez-vous à la documentation livrée avec le système pour plus d'informations. c. La fonction d'ajout de boîtiers à chaud permet de connecter un boîtier à l'adaptateur PERC 6/E à chaud, sans redémarrer le système. Tableau 3-1. Comparaison des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i (suite) Caractéristiques Adaptateur PERC 6/E Adaptateur PERC 6/i PERC 6/i intégré CERC 6/i intégréÀ propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 27 REMARQUE : La taille maximale de la matrice est limitée par le nombre maximal de lecteurs par groupe de disques (32), par le nombre maximal de matrices par groupe de disques (8) et par la taille des disques physiques. REMARQUE : Le nombre de disques physiques rattachés à un contrôleur est limité par le nombre de logements disponibles sur le fond de panier où la carte est installée. Utilisation de la fonction SMART La fonction SMART (Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology - Technologie d'analyse et de rapport autonome) contrôle les performances internes de tous les moteurs, têtes et autres composants électroniques d'un disque physique afin de détecter les pannes prévisibles de lecteur. La fonction SMART vous aide à surveiller les performances et la fiabilité du disque physique. Les disques physiques compatibles SMART disposent d'attributs dont les valeurs peuvent être surveillées afin de détecter toute modification ou tout dépassement des seuils autorisés. De nombreuses pannes mécaniques et électriques sont précédées par une dégradation des performances. Une erreur SMART est également appelée panne prévisible. De nombreux facteurs permettent de prévoir une panne du disque physique (défaillance du roulement, tête de lecture/d'écriture endommagée, changements de la vitesse de rotation, etc.). De plus, il existe des facteurs liés à des échecs de lecture/d'écriture sur la surface du disque (erreurs d'accès et secteurs défectueux trop nombreux, notamment). Pour plus d'informations sur l'état des disques physiques, voir “Itinérance de disque”, page 30. REMARQUE : Pour plus d'informations sur les spécifications de l'interface SCSI (Small Computer System Interface), reportez-vous au site www.t10.org ; pour obtenir des détails sur les spécifications de l'interface SATA, visitez le site www.t13.org.28 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Initialisation des disques virtuels Vous pouvez initialiser des disques virtuels des façons décrites dans les sections suivantes. Initialisation en arrière-plan L'initialisation en arrière-plan (BGI, Background Initialization) est un processus automatisé qui écrit les données de parité ou de mise en miroir sur les disques virtuels nouvellement créés. L'initialisation en arrière-plan part de l'hypothèse selon laquelle les données sont forcément correctes sur tous les nouveaux lecteurs. Cette opération ne fonctionne pas sur les disques virtuels RAID 0. REMARQUE : L'initialisation en arrière-plan ne peut pas être désactivée de façon permanente. Si vous annulez l'opération, elle redémarre automatiquement au bout de cinq minutes. Pour plus d'informations sur l'arrêt de l'initialisation en arrièreplan, voir “Arrêt de l'initialisation en arrière-plan”, page 125. Vous pouvez modifier le paramètre de fréquence d'initialisation en arrière plan dans l'application de gestion du stockage Dell™ OpenManage™. La modification prend effet lors de l'initialisation en arrière-plan suivante. REMARQUE : Contrairement à l'initialisation complète ou rapide des disques virtuels, l'initialisation en arrière-plan ne supprime pas les données stockées sur les disques physiques. La vérification de cohérence (CC, Consistency Check) et l'initialisation en arrière-plan remplissent des fonctions similaires, car elles corrigent toutes deux des erreurs de parité. Cependant, la vérification de cohérence signale les incohérences par une notification d'événement, ce qui n'est pas le cas de l'initialisation en arrière-plan (les données stockées sur un disque nouvellement créé sont supposées être correctes). Une opération de vérification de cohérence peut être lancée manuellement, contrairement à l'initialisation en arrière-plan. Initialisation complète des disques virtuels L'initialisation complète d'un disque virtuel écrase tous les blocs et détruit toutes les données qui existaient sur ce disque virtuel. L'initialisation complète rend inutile l'initialisation en arrière-plan du disque virtuel et vous pouvez l'exécuter immédiatement après la création de ce disque virtuel.À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 29 Pendant l'initialisation complète, l'hôte ne pourra pas accéder au disque virtuel. Vous lancez l'initialisation complète d'un disque virtuel à l'aide de l'option d'initialisation lente de l'application Dell OpenManage. Pour effectuer l'initialisation complète à l'aide de l'utilitaire de configuration du BIOS, voir “Initialisation des disques virtuels”, page 102. REMARQUE : Si vous redémarrez le système pendant l'initialisation complète, cette dernière est abandonnée et une initialisation en arrière-plan démarre sur le disque virtuel. Initialisation rapide des disques virtuels L'initialisation rapide d'un disque virtuel écrase les 8 Mo du début et les 8 Mo de la fin de ce disque virtuel, ce qui efface tous les enregistrements d'amorçage et les informations de partition. L'opération ne prend que 2 à 3 secondes et il est recommandé de l'exécuter lorsque vous recréez des disques virtuels. Pour lancer une initialisation rapide à l'aide de l'utilitaire de configuration du BIOS, voir “Initialisation des disques virtuels”, page 102. Vérifications de cohérence La vérification de cohérence est une opération en arrière-plan qui vérifie et corrige les données de mise en miroir ou de parité des disques virtuels avec tolérance aux pannes. Il est recommandé d'exécuter régulièrement une vérification de cohérence sur les disques virtuels. Vous pouvez lancer la vérification de cohérence manuellement à l'aide de l'utilitaire de configuration du BIOS ou de l'application de gestion du stockage OpenManage. Pour lancer une vérification de cohérence à l'aide de l'utilitaire de configuration du BIOS, voir “Vérification de la cohérence des données”, page 103. Vous pouvez planifier l'exécution de vérifications de cohérence sur les disques virtuels à l'aide de l'application de gestion du stockage OpenManage. Par défaut, la vérification de cohérence corrige automatiquement les incohérences des données de mise en miroir et de parité. Vous pouvez toutefois activer l'option Abort Consistency Check on Error (Abandonner la vérification de cohérence en cas d'erreur) du contrôleur dans Dell OpenManage. Si vous décidez d'abandonner la vérification de cohérence en cas d'erreur, l'opération signale toute incohérence détectée et s'arrête, au lieu de corriger automatiquement l'erreur.30 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Itinérance de disque Les adaptateurs PERC 6 et CERC 6/i prennent en charge le déplacement des disques physiques d'une connexion câblée vers une autre ou d'un logement de fond de panier vers un autre sur le même contrôleur. Le contrôleur reconnaît automatiquement les disques physiques déplacés et les place de manière logique dans les disques virtuels appropriés au sein du groupe de disques. L'itinérance de disque n'est possible que lorsque le système est éteint. PRÉCAUTION : N'essayez jamais d'effectuer une itinérance de disque pendant la migration du niveau RAID (RLM) ou l'extension de capacité en ligne (OCE). Cela provoquerait la perte du disque virtuel. Procédez comme suit pour utiliser l'itinérance de disque : 1 Éteignez le système, les disques physiques, les boîtiers ainsi que tous les composants système. Débranchez les câbles d'alimentation du système. 2 Déplacez les disques physiques vers un autre logement du fond de panier ou du boîtier. 3 Effectuez un contrôle de sécurité. Assurez-vous que les disques physiques sont correctement insérés. 4 Mettez le système sous tension. Le contrôleur détecte la configuration RAID à partir des données de configuration figurant sur les disques physiques. Migration de disque Les contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i prennent en charge la migration des disques virtuels d'un contrôleur vers un autre sans mise hors ligne du contrôleur cible. Toutefois, vous devez mettre hors ligne le contrôleur source avant la migration du disque. Le contrôleur peut importer des disques virtuels RAID à l'état Optimal, Degraded (Dégradé) ou Partially degraded (Partiellement dégradé). Vous ne pouvez pas importer un disque virtuel à l'état Offline (Hors ligne). REMARQUE : Vous ne pouvez pas effectuer une migration inverse de disques vers des contrôleurs Dell PERC RAID. Lorsqu'un contrôleur détecte un disque physique comportant une configuration existante, il le marque comme étant étranger et génère une alerte signalant qu'un disque étranger a été détecté.À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 31 PRÉCAUTION : N'essayez jamais d'effectuer une itinérance de disque pendant la migration du niveau RAID (RLM) ou l'extension de capacité en ligne (OCE). Cela provoquerait la perte du disque virtuel. Procédez comme suit pour utiliser la migration de disque : 1 Mettez hors tension le système où réside le contrôleur source. 2 Déplacez les disques physiques voulus du contrôleur source vers le contrôleur cible. Le système où est installé le contrôleur cible peut être en cours d'exécution pendant que vous insérez les disques physiques. Le contrôleur marque les disques que vous insérez comme disques étrangers. 3 Utilisez l'application OpenManage pour importer la configuration étrangère détectée. REMARQUE : Vérifiez que tous les disques physiques membres du disque virtuel sont migrés. REMARQUE : La migration peut également être effectuée à l'aide de l'utilitaire de configuration du BIOS du contrôleur. Compatibilité avec les disques virtuels créés sur des contrôleurs PERC 5 Les disques virtuels créés sur des contrôleurs de la gamme PERC 5 peuvent être migrés vers des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i sans aucun risque de perte de données ou de configuration. La migration de disques virtuels d'un contrôleur PERC 6 ou CERC 6/i vers un contrôleur PERC 5 n'est pas prise en charge. Les disques virtuels créés sur des contrôleurs de la gamme CERC 6/i ou de la gamme PERC 5 peuvent être migrés vers des contrôleurs PERC 6. REMARQUE : Pour en savoir plus sur la compatibilité, contactez votre représentant du support technique Dell.32 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Compatibilité avec les disques virtuels créés sur des contrôleurs SAS 6/iR Les disques virtuels créés sur des contrôleurs de la gamme SAS 6/iR peuvent être migrés vers des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i. Toutefois, seuls les disques virtuels dont les volumes d'amorçage exécutent les systèmes d'exploitation Linux suivants démarreront correctement après la migration : • Red Hat® Enterprise Linux® 4 • Red Hat Enterprise Linux 5 • SUSE® Linux Enterprise Server 10 (64 bits) REMARQUE : La migration de disques virtuels exécutant un système d'exploitation Microsoft ® Windows ® n'est pas prise en charge. PRÉCAUTION : Avant la migration d'un disque virtuel, sauvegardez vos données et assurez-vous que les deux contrôleurs utilisent bien la dernière version du micrologiciel. Vérifiez également que vous utilisez bien le micrologiciel SAS 6 00.25.47.00.06.22.03.00 ou version ultérieure. Migration de disques virtuels de SAS 6/iR vers PERC 6 et CERC 6/i REMARQUE : Les systèmes d'exploitation pris en charge répertoriés à la section “Compatibilité avec les disques virtuels créés sur des contrôleurs SAS 6/iR”, page 32 contiennent les pilotes appropriés pour la famille de contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i. Vous n'avez pas besoin de pilote supplémentaire pour effectuer la migration. 1 Si vous migrez des disques virtuels dont le système d'exploitation est l'un des systèmes Linux répertoriés à la section “Compatibilité avec les disques virtuels créés sur des contrôleurs SAS 6/iR”, page 32, ouvrez une invite de commandes et entrez les commandes suivantes : modprobe megaraid_sas mkinitrd -f --preload megaraid_sas /boot/initrd- `uname -r`.img `uname -r` 2 Éteignez le système.À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 33 3 Déplacez les disques physiques voulus du contrôleur SAS 6/iR vers le contrôleur PERC 6 ou CERC 6/i. Si vous remplacez un contrôleur SAS 6/iR par un contrôleur PERC 6, consultez le document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) fourni avec votre système. Ce document est également disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. PRÉCAUTION : Après avoir importé la configuration étrangère sur les contrôleurs de stockage PERC 6 ou CERC 6/i, vous ne pouvez plus effectuer de migration inverse des disques de stockage vers le contrôleur SAS 6/iR, car cela provoquerait une perte de données. 4 Amorcez le système et importez la configuration étrangère détectée. Vous pouvez procéder de deux manières différentes : • Appuyez sur pour importer automatiquement la configuration étrangère. • Ouvrez l'utilitaire de configuration du BIOS et accédez à l'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère). REMARQUE : Pour en savoir plus sur l'accès à l'utilitaire de configuration du BIOS, voir “Accès à l'utilitaire de configuration du BIOS”, page 89. REMARQUE : Pour en savoir plus sur l'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère), voir “Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère)”, page 121. 5 Si le disque virtuel que vous migrez est le volume d'amorçage, assurez-vous que ce disque est bien sélectionné comme volume amorçable pour le contrôleur PERC 6 ou CERC 6/i cible. Voir “Actions de gestion des contrôleurs”, page 120. 6 Quittez l'utilitaire de configuration du BIOS et redémarrez le système. 7 Vérifiez que tous les pilotes de contrôleur PERC 6 ou CERC 6/i (disponibles sur le site de support de Dell, support.dell.com) sont installés. Pour plus d'informations, voir “Installation des pilotes”, page 71. REMARQUE : Pour en savoir plus sur la compatibilité, contactez votre représentant du support technique Dell.34 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Gestion de la batterie REMARQUE : Les options de gestion de la batterie s'appliquent uniquement aux contrôleurs de la gamme PERC 6. Le bloc de batterie de secours transportable est un module de mémoire cache doté d'un bloc batterie intégré qui vous permet de transporter le module de cache et sa batterie vers un autre contrôleur. Il protège l'intégrité des données mises en cache sur l'adaptateur PERC 6/E en fournissant une alimentation de secours en cas de coupure de courant. Le bloc de batterie de secours protège l'intégrité des données mises en cache sur les adaptateurs PERC 6/i et PERC 6/i intégrés, en fournissant une alimentation de secours en cas de coupure de courant. Lorsqu'elle est nouvelle, la batterie peut fournir une alimentation de secours à la mémoire cache pendant 24 heures. Informations sur la garantie de la batterie Le bloc de batterie de secours constitue un moyen peu onéreux de protéger les données stockées en mémoire cache. La batterie au lithium-ion fournit davantage de puissance que les batteries précédentes pour un encombrement moindre. Lorsqu'elle est nouvelle, la batterie du contrôleur PERC 6 peut fournir une alimentation de secours à la mémoire cache du contrôleur pendant 24 heures. Pendant la durée de la garantie limitée de 1 an, Dell garantit que la batterie fournira au moins 24 heures d'alimentation de secours. Pour prolonger la durée de vie de la batterie, celle-ci ne doit ni fonctionner ni être stockée dans un environnement dont la température dépasse 60 °C.À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 35 Cycle d'apprentissage de la batterie Le cycle d'apprentissage est une opération d'étalonnage de la batterie que le contrôleur effectue périodiquement pour vérifier l'état de la batterie. Vous ne pouvez pas désactiver cette opération. Vous pouvez lancer des cycles d'apprentissage de batterie manuellement ou automatiquement. De plus, vous pouvez activer ou désactiver les cycles d'apprentissage automatiques à l'aide de l'utilitaire logiciel. En désactivant les cycles d'apprentissage automatiques, vous pouvez retarder le démarrage du cycle d'un maximum de 168 heures (7 jours). Si les cycles d'apprentissage automatiques sont désactivés, vous pouvez les lancer manuellement et choisir de demander au système de vous rappeler d'effectuer ce lancement. Le cycle d'apprentissage peut être configuré en mode Warning Only (Avertissement uniquement). Dans ce mode, un événement d'avertissement est généré afin de vous inviter à lancer manuellement le cycle d'apprentissage lorsque l'opération doit être effectuée. Vous pouvez programmer le lancement des cycles d'apprentissage. En mode Warning Only (Avertissement uniquement), le contrôleur continue à vous inviter à démarrer le cycle d'apprentissage tous les 7 jours jusqu'à ce que vous le fassiez. REMARQUE : Les disques virtuels passent automatiquement en mode d'écriture immédiate lorsque la charge de la batterie est faible en raison d'un cycle d'apprentissage. Durée d'un cycle d'apprentissage La durée d'un cycle d'apprentissage varie en fonction de la capacité de charge de la batterie et des courants de décharge/charge utilisés. Pour un contrôleur PERC 6, le cycle d'apprentissage dure environ sept heures et comprend les étapes suivantes : • Cycle de décharge : environ trois heures • Cycle de charge : environ quatre heures Les cycles d'apprentissage raccourcissent au fur et à mesure que la capacité de la batterie diminue avec le temps. REMARQUE : Pour plus d'informations, reportez-vous à l'application de gestion du stockage OpenManage. Pendant la phase de décharge d'un cycle d'apprentissage, le chargeur de batterie du contrôleur PERC 6 est désactivé et le reste jusqu'à ce que la batterie soit déchargée. Une fois la batterie déchargée, le chargeur est réactivé.36 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i Règles d'écriture du cache des disques virtuels La règle d'écriture du cache d'un disque virtuel détermine la façon dont le contrôleur gère les écritures sur ce disque virtuel. Les deux règles d'écriture disponibles sont Write-Back (Mémoire cache à écriture différée) et WriteThrough (Mémoire cache à écriture immédiate) ; vous pouvez les définir pour chacun des disques virtuels. Tous les volumes RAID apparaissent en mode Write-Through (WT) au système d'exploitation (Windows et linux) quelle que soit la règle d'écriture du cache du disque virtuel. Les contrôleurs PERC/CERC gèrent les données du cache indépendamment du système d'exploitation ou des applications. Pour afficher et gérer les paramètres du cache, vous pouvez utiliser l'application OpenManage ou l'utilitaire de configuration du BIOS. Écriture différée et écriture immédiate Avec la mémoire cache à écriture immédiate, le contrôleur envoie au système hôte un signal d'achèvement du transfert des données lorsque le sous-système de disque a reçu toutes les données d'une transaction. Avec la mémoire cache à écriture différée, le contrôleur envoie à l'hôte un signal d'achèvement du transfert des données lorsque son cache a reçu toutes les données d'une transaction. Le contrôleur écrit ensuite les données mises en cache sur le périphérique de stockage en arrière-plan. L'utilisation de l'écriture différée présente un risque : les données en cache peuvent être perdues si une coupure de courant se produit avant que les données soient écrites sur le périphérique de stockage. Il est possible de réduire ce risque en utilisant un bloc de batterie de secours sur certains contrôleurs PERC 6. Pour connaître les contrôleurs qui prennent en charge les blocs de batterie de secours , voir le tableau 3-1. La mémoire cache à écriture différée offre des performances supérieures à celles de la mémoire cache à écriture immédiate. REMARQUE : Le paramètre de cache par défaut des disques virtuels est la mémoire cache à écriture différée. REMARQUE : Toutefois, certains schémas de données et configurations sont plus performants avec la règle Write-Through (Mémoire cache à écriture immédiate).À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 37 Conditions d'utilisation de l'écriture différée L'écriture différée du cache est utilisée chaque fois qu'une batterie est installée et en bon état. Conditions d'utilisation de l'écriture immédiate L'écriture immédiate du cache est utilisée lorsque le système n'a pas de batterie ou lorsque la charge de la batterie installée est trop faible. La charge est considérée comme trop faible lorsque la batterie n'est plus en mesure d'assurer au moins 24 heures de conservation des données en cas de coupure de courant. Conditions d'utilisation forcée de l'écriture différée en l'absence de batterie Le mode d'écriture différée est disponible lorsque l'utilisateur sélectionne l'option Force WB with no battery (Imposer l'écriture différée en l'absence de batterie). Avec l'écriture différée imposée, le disque virtuel passe en mode d'écriture différée même si aucune batterie n'est installée. PRÉCAUTION : Il est recommandé d'utiliser un système d'alimentation de secours si vous imposez l'écriture différée, afin de ne pas perdre de données en cas de coupure soudaine de l'alimentation du système. Règles de lecture des disques virtuels La règle de lecture d'un disque virtuel détermine la façon dont le contrôleur gère les lectures sur ce disque virtuel. Les règles sont les suivantes : • Always Read Ahead (Toujours utiliser la lecture anticipée) : la lecture anticipée permet au contrôleur d'effectuer une lecture séquentielle anticipée des données demandées et de stocker des données supplémentaires dans la mémoire cache, anticipant ainsi les demandes du système. Cela accélère les opérations de lecture pour les données séquentielles, mais l'amélioration est peu significative pour l'accès à des données aléatoires. • No Read Ahead (Pas de lecture anticipée) : désactive la fonction de lecture anticipée.38 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i • Adaptive Read Ahead (Lecture anticipée adaptative) : le contrôleur commence à utiliser la lecture anticipée si les deux derniers accès au disque dur se produisent dans des secteurs qui se suivent. Si les demandes de lecture sont aléatoires, le contrôleur revient à l'option No read ahead (Pas de lecture anticipée). Reconfiguration de disques virtuels Vous disposez de deux méthodes pour reconfigurer un disque virtuel RAID : migration du niveau RAID et extension de la capacité en ligne. Une migration de niveau RAID (RLM, RAID Level Migration) consiste à convertir le niveau RAID d'un disque virtuel. Une extension de la capacité en ligne (OCE, Online Capacity Expansion) consiste à augmenter la capacité d'un disque virtuel en lui ajoutant des lecteurs et/ou en convertissant son niveau RAID. Au terme de l'une ou l'autre opération, il est inutile de redémarrer le système. Pour obtenir une liste des possibilités de migration de niveau RAID et d'extension de capacité, voir le tableau 3-2. La colonne Niveau RAID source indique le niveau du disque virtuel avant la migration et la colonne Niveau RAID cible indique le niveau RAID du disque après l'opération. REMARQUE : Si vous configurez 64 disques virtuels sur un contrôleur, il est impossible d'effectuer une migration de niveau RAID ou une extension de capacité sur les disques virtuels. REMARQUE : Le contrôleur change la règle d'écriture du cache de tous les disques virtuels impliqués dans l'opération de migration du niveau RAID/extension de capacité en Write-Through (Mémoire cache à écriture immédiate) jusqu'à ce que l'opération soit terminée.À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 39 Tableau 3-2. Migration du niveau RAID Niveau RAID source Niveau RAID cible Nombre de disques physiques requis (début) Nombre de disques physiques (fin) Possibilité d'extension de la capacité Description RAID 0 RAID 1 1 2 Non Conversion d'un disque virtuel non redondant en disque virtuel en miroir par ajout d'un lecteur. RAID 0 RAID 5 1 ou plus 3 ou plus Oui Il faut ajouter au moins un lecteur pour les données de parité distribuée. RAID 0 RAID 6 1 ou plus 4 ou plus Oui Il faut ajouter au moins deux lecteurs pour les données de parité distribuée double. RAID 1 RAID 0 2 1 ou plus Oui Supprime la redondance tout en augmentant la capacité. RAID 1 RAID 5 2 3 ou plus Oui Conserve la redondance tout en doublant la capacité. RAID 1 RAID 6 2 4 ou plus Oui Il faut ajouter deux lecteurs pour les données de parité distribuée. RAID 5 RAID 0 3 ou plus 2 ou plus Oui Conversion en un disque virtuel non redondant et récupération de l'espace disque utilisé pour les données de parité distribuée. RAID 5 RAID 6 3 ou plus 4 ou plus Oui Il faut ajouter au moins un lecteur pour les données de parité distribuée double. RAID 6 RAID 0 4 ou plus 2 ou plus Oui Conversion en un disque virtuel non redondant et récupération de l'espace disque utilisé pour les données de parité distribuée.40 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i REMARQUE : Le nombre total de disques physiques d'un groupe de disques ne peut pas dépasser 32. REMARQUE : Vous ne pouvez pas effectuer de migration du niveau RAID et d'extension de capacité pour les niveaux RAID 10, 50 et 60. RAID 6 RAID 5 4 ou plus 3 ou plus Oui Suppression d'un ensemble de données de parité et récupération de l'espace disque utilisé. Tableau 3-2. Migration du niveau RAID (suite) Niveau RAID source Niveau RAID cible Nombre de disques physiques requis (début) Nombre de disques physiques (fin) Possibilité d'extension de la capacité DescriptionÀ propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 41 Caractéristiques de la tolérance aux pannes Le tableau 3-3 répertorie les caractéristiques de tolérance aux pannes qui permettent d'éviter la perte de données en cas de disque physique défectueux. Remplacement à chaud des disques physiques Le remplacement à chaud consiste à remplacer manuellement une unité défaillante au sein d'un sous-système de disque alors que ce dernier fonctionne normalement. REMARQUE : Les contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i ne prennent en charge le remplacement à chaud que si cette fonction est également prise en charge par le fond de panier ou le boîtier. Tableau 3-3. Caractéristiques de la tolérance aux pannes Caractéristiques PERC CERC Prise en charge de SMART Oui Oui Prise en charge de Patrol Read Oui Oui Redondance de chemins Oui a a. Prise en charge uniquement sur les adaptateurs PERC 6/E. N/A Détection des pannes des disques physiques Automatique Automatique Reconstruction des disques physiques à l'aide de disques de rechange Automatique Automatique Génération et vérification de la parité (RAID 5, 50, 6 et 60 uniquement) Oui Oui Sauvegarde sur batterie du cache du contrôleur pour protéger les données Oui b b. L'adaptateur PERC 6/i ne prend en charge le bloc de batterie de sauvegarde que sur certains systèmes. Reportez-vous à la documentation livrée avec le système pour plus d'informations. N/A Mode de cycle d'apprentissage manuel pour la sauvegarde sur batterie Oui N/A Détection des batteries dont la charge est faible après le démarrage Oui N/A42 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i REMARQUE : Vous ne pouvez remplacer un disque physique à chaud que par un doté du même protocole et de la même technologie. Par exemple, vous ne pouvez remplacer un disque dur SAS que par un disque dur SAS et un lecteur SSD SATA que par un lecteur SSD SATA. REMARQUE : Le lecteur de remplacement doit avoir une capacité supérieure ou égale à celle du lecteur d'origine. Détection des pannes de disques physiques Le contrôleur détecte et reconstruit automatiquement un disque physique défectueux lorsque vous insérez un nouveau lecteur dans le logement qui contenait ce disque ou lorsqu'un disque de rechange approprié est disponible. Les disques de rechange permettent d'effectuer des reconstructions automatiques de façon transparente. Si vous avez configuré des disques de rechange, les contrôleurs tentent automatiquement de les utiliser pour reconstruire les disques physiques défectueux. Chemins redondants avec prise en charge de l'équilibrage de charge statique L'adaptateur PERC 6/E peut détecter et utiliser des chemins redondants vers les lecteurs installés dans les boîtiers. Cela vous permet de connecter deux câbles SAS entre un contrôleur et un boîtier pour mettre en place la redondance des chemins. Le contrôleur peut gérer la panne d'un des câbles ou d'un des modules de gestion de boîtier (EMM) en utilisant l'autre chemin. Avec des chemins redondants, le contrôleur équilibre automatiquement la charge des opérations d'entrée/de sortie sur les deux chemins de chaque lecteur de disque. Cette fonction d'équilibrage de charge augmente le débit de chaque lecteur et est automatiquement activée lorsque le système détecte des chemins redondants. Pour configurer votre matériel de manière à prendre en charge les chemins redondants, voir “Configuration de la prise en charge de la redondance de chemin sur l'adaptateur PERC 6/E”, page 64. REMARQUE : Cette prise en charge des chemins redondants s'applique uniquement à la redondance de chemins, pas à la redondance des contrôleurs.À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 43 Utilisation de la fonction Replace Member (Remplacer le membre) et des disques de rechange réversibles La fonction Replace Member (Remplacer le membre) permet à un disque de rechange précédemment utilisé de revenir à l'état de disque de rechange disponible. En cas de panne de lecteur dans un disque virtuel, l'un des disques de rechange (dédiés ou globaux) est utilisé et entame la reconstruction, jusqu'à ce que le disque virtuel revienne à l'état Optimal. Après le remplacement du lecteur défectueux (dans le même logement) et la reconstruction sur le disque de rechange, le contrôleur commence automatiquement à copier les données depuis le disque de rechange utilisé vers le lecteur que vous venez d'insérer. Une fois les données copiées, le nouveau lecteur devient membre du disque virtuel et le disque de rechange redevient un disque de rechange prêt à servir. Les disques de rechange peuvent alors rester spécifiques à logements de boîtier. Pendant que le contrôleur rétablit l'état précédent du disque de rechange, le disque virtuel reste à l'état Optimal. REMARQUE : Le rétablissement automatique de l'état du disque de rechange n'est effectué par le contrôleur que si le lecteur défectueux est remplacé par un autre dans le même logement. Si le nouveau lecteur n'est pas inséré dans le même logement, vous pouvez exécuter manuellement l'opération Replace Member (Remplacer le membre) pour rétablir l'état précédent du disque de rechange. Opération Replace Member (Remplacer le membre) automatique avec erreur prévisible Une opération Replace Member (Remplacer le membre) peut être déclenchée lorsque le système de prévision des pannes SMART est installé sur un lecteur du disque virtuel. L'opération de remplacement du membre automatique est lancée lorsque la première erreur SMART est détectée sur un disque physique membre d'un disque virtuel. Le disque cible doit être un disque de rechange capable de se comporter en disque de reconstruction. Le disque physique portant l'erreur SMART est marqué comme défectueux uniquement après l'exécution correcte de l'opération Replace Member (Remplacer le membre). Cela évite que la matrice passe à l'état Dégradé. Si l'opération Replace Member (Remplacer le membre) automatique se produit sur un lecteur source qui était initialement un disque de rechange (utilisé dans une reconstruction), et si vous ajoutez un autre lecteur comme cible de l'opération de remplacement du membre, le disque de rechange revient à l'état de disque de rechange prêt après l'exécution correcte de l'opération Replace Member (Remplacer le membre).44 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i REMARQUE : Pour activer le remplacement automatique du membre, utilisez l'application de gestion du stockage Dell OpenManage. Pour en savoir plus sur le remplacement automatique du membre, voir “Dell OpenManage Storage Management”, page 87. REMARQUE : Pour en savoir plus sur le remplacement manuel du membre, voir “Remplacement d'un disque physique en ligne”, page 124. Fonction Patrol Read La fonction Patrol Read est conçue comme une mesure préventive qui garantit le bon état du disque physique et l'intégrité des données. Elle recherche et résout les problèmes potentiels des disques physiques configurés. L'application de gestion du stockage OpenManage peut servir à lancer la fonction Patrol Read et à modifier son comportement. Caractéristiques de la fonction Patrol Read Le comportement de la fonction Patrol Read est le suivant : 1 Patrol Read s'exécute sur tous les disques gérés par le contrôleur et configurés comme faisant partie d'un disque virtuel, y compris les disques de rechange. 2 Patrol Read ne s'exécute pas sur les disques physiques non membres d'un disque virtuel ou à l'état Prêt. 3 Patrol Read adapte la quantité de ressources du contrôleur utilisée pour son exécution en fonction du nombre d'E/S sur disque en attente. Par exemple, si le système est occupé par une opération d'entrée/de sortie, Patrol Read utilise moins de ressources afin que les entrées/sorties soient prioritaires. 4 Patrol Read ne fonctionne pas sur les disques impliqués dans l'une des opérations suivantes : • Reconstruction • Replace Member (Remplacer le membre) • Initialisation complète ou en arrière-plan • Vérification de cohérence • Migration du niveau RAID ou extension de la capacité en ligneÀ propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i 45 Modes Patrol Read Voici les différents modes dans lesquels vous pouvez configurer la fonction Patrol Read : • Auto (valeur par défaut) : la fonction Patrol Read est configurée par défaut sur le mode Auto. Dans ce mode, la fonction Patrol Read est configurée pour s'exécuter automatiquement et démarre tous les sept jours sur les disques durs SAS et SATA. Patrol Read n'est pas nécessaire au fonctionnement des lecteurs SSD et est désactivée par défaut sur ceux-ci. Vous pouvez également démarrer et arrêter manuellement la fonction Patrol Read. • Manual (Manuel) : Patrol Read ne démarre que si vous la lancez. • Disabled (Désactivée) : la fonction Patrol Read n'est pas autorisée à démarrer sur le contrôleur.46 À propos des contrôleurs PERC 6 et CERC 6/iInstallation et configuration du matériel 47 Installation et configuration du matériel AVERTISSEMENT : Seuls les techniciens de maintenance qualifiés sont habilités à retirer le capot du système pour accéder aux composants internes. Avant toute opération, consultez les informations de garantie et de sécurité livrées avec votre système pour obtenir des informations complètes concernant les consignes de sécurité, l'intervention à l'intérieur de l'ordinateur et la protection contre les décharges électrostatiques. PRÉCAUTION : Les décharges électrostatiques peuvent endommager des composants sensibles. Utilisez toujours une protection antistatique adaptée lorsque vous manipulez des composants. Un contact avec les composants sans mise à la terre correcte peut endommager votre équipement. REMARQUE : Pour consulter la liste des contrôleurs compatibles, reportez-vous à la documentation livrée avec le système. Installation des adaptateurs PERC 6/E et PERC 6/i 1 Retirez l'adaptateur PERC 6/E de son emballage et vérifiez qu'il n'est pas endommagé. REMARQUE : Contactez le support technique Dell si le contrôleur est endommagé. 2 Mettez le système et les périphériques qui y sont connectés hors tension, puis débranchez le système de la prise secteur. Pour plus d'informations sur les blocs d'alimentation, consultez le document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) fourni avec votre système. Ce document est également disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. 3 Débranchez le système du réseau et ouvrez le capot. Pour en savoir plus sur l'ouverture du système, reportez-vous au document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) de votre système. 4 Choisissez un logement PCI Express (PCI-E) vide. Retirez le cache, à l'arrière du système, qui correspond au logement PCI-E choisi. 48 Installation et configuration du matériel 5 Alignez l'adaptateur PERC 6/E avec le logement PCI-E choisi. PRÉCAUTION : Lorsque vous insérez le module adaptateur dans le logement PCI-E, veillez à ne pas appuyer dessus. Cette pression risquerait de casser le module. 6 Insérez le contrôleur doucement, mais fermement dans le logement PCI-E jusqu'à ce qu'il soit correctement emboîté. Pour en savoir plus sur l'installation de l'adaptateur PERC 6, voir la figure 4-1. Pour en savoir plus sur l'installation de l'adaptateur PERC 6/i, voir la figure 4-2. Figure 4-1. Installation d'un adaptateur PERC 6/E 1 logement PCI-E 3 cache 2 adaptateur PERC 6/i 4 vis du support 4 3 1 2Installation et configuration du matériel 49 Figure 4-2. Installation d'un adaptateur PERC 6/i 7 Serrez la vis du support, s'il y en a une, ou utilisez les clips pour fixer le contrôleur au châssis du système. 8 Pour l'adaptateur PERC 6/E, remettez en place le capot du système. Pour plus d'informations sur la fermeture du système, consultez le document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) fourni avec votre système. Ce document est également disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. 1 logement PCI-E 3 cache 2 adaptateur PERC 6/i 4 vis du support 2 3 1 450 Installation et configuration du matériel 9 Connectez le câble reliant le boîtier externe au contrôleur. Pour plus d'informations, voir la figure 4-3. Figure 4-3. Connexion du câble du boîtier externe 10 Pour l'adaptateur PERC 6/i, connectez les câbles du fond de panier du système sur le contrôleur. Le connecteur SAS principal est blanc et le connecteur secondaire, noir. Pour plus d'informations, voir la figure 4-4. 1 connecteur sur le contrôleur 3 câble du boîtier externe 2 système 3 2 1Installation et configuration du matériel 51 Figure 4-4. Connexion des câbles sur le contrôleur 11 Remettez en place le capot du système. Pour plus d'informations sur la fermeture du système, consultez le document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) fourni avec votre système. Ce document est également disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. 12 Rebranchez les câbles d'alimentation et réseau, puis mettez le système sous tension. 1 câble 3 adaptateur PERC 6/i 2 connecteur 3 1 252 Installation et configuration du matériel Installation du bloc de batterie de secours transportable pour l'adaptateur PERC 6/E PRÉCAUTION : Vous devez effectuer la procédure suivante sur une station de travail protégée des décharges électrostatiques afin de répondre aux spécifications de la norme EIA-625 qui stipule les consignes pour la manipulation des périphériques sensibles aux décharges électrostatiques. La procédure ci−dessous doit être effectuée dans le respect des recommandations IPC-A-610 les plus récentes. PRÉCAUTION : Pour transporter un composant sensible à l'électricité statique, placez-le d'abord dans une boîte ou un emballage antistatique. PRÉCAUTION : Manipulez les composants sensibles dans une zone protégée contre l'électricité statique. Dans la mesure du possible, utilisez des tapis de sol et des surfaces de travail antistatiques. 1 Déballez le bloc de batterie de secours transportable et suivez toutes les procédures requises pour éliminer l'électricité statique. 2 Retirez le bloc de batterie de secours transportable du contrôleur. Insérez une extrémité du faisceau de câbles du bloc de batterie de secours transportable (câbles rouge, blanc, jaune et vert) dans le connecteur de la barrette de mémoire et l'autre extrémité dans le connecteur de la batterie. 3 Placez la partie supérieure de la batterie par-dessus celle de la barrette de mémoire, de sorte que les pattes situées sur le côté de la batterie s'enclenchent dans les encoches de la barrette de mémoire. Pour plus d'informations, voir la figure 4-5.Installation et configuration du matériel 53 Figure 4-5. Installation d'un bloc de batterie de secours transportable 4 Placez l'adaptateur PERC 6/E sur une surface plane, propre et sans électricité statique. 5 Montez la barrette de mémoire dans le logement approprié sur le contrôleur, de la même façon qu'une barrette DIMM standard. Pour plus d'informations, voir “Installation de la barrette DIMM sur un adaptateur PERC 6/E”, page 54. La barrette de mémoire est montée au même niveau que la carte contrôleur afin d'être parallèle à cette dernière une fois installée. 6 Appuyez fermement sur la barrette de mémoire pour l'enclencher dans son logement. En exerçant cette pression, le bloc de batterie de secours transportable s'enclenche, ce qui indique que le contrôleur est correctement positionné dans son logement. Les pattes situées sur le logement s'enclenchent dans les encoches de la barrette de mémoire. 1 batterie 4 connecteur de la barrette de mémoire 2 connecteur de la batterie 5 barrette de mémoire 3 câble de la batterie 4 3 1 5 254 Installation et configuration du matériel Installation de la barrette DIMM sur un adaptateur PERC 6/E PRÉCAUTION : Lorsque vous sortez un composant sensible à l'électricité statique de son carton d'emballage, ne le retirez de l'emballage antistatique que si vous êtes prêt à l'installer. Juste avant de retirer l'emballage antistatique, déchargez bien l'électricité statique accumulée dans votre organisme. Manipulez les composants sensibles dans une zone protégée contre l'électricité statique. Dans la mesure du possible, utilisez des tapis de sol et des surfaces de travail antistatiques. PRÉCAUTION : Les cartes PERC 6 prennent en charge les barrettes de mémoire DIMM DDRII 667 MHz de type ECC 512 Mo et 256 Mo agréés par Dell, avec des composants DRAM x16. L'installation d'une barrette de mémoire non prise en charge provoque un blocage du système pendant l'autotest de démarrage. PRÉCAUTION : Ne touchez jamais les fils dorés et ne pliez pas la barrette de mémoire. 1 Déballez la barrette de mémoire. 2 Afin de ne pas endommager la barrette de mémoire, positionnez-la de sorte que son bord muni d'un détrompeur soit placé exactement audessus du séparateur situé sur le logement correspondant du contrôleur. 3 Insérez la barrette de mémoire dans son logement. Enfoncez la barrette de mémoire en exerçant une pression constante sur les deux extrémités ou le milieu, jusqu'à ce que les clips de fixation s'enclenchent dans les logements correspondants de chaque côté de la barrette. Pour plus d'informations, voir la figure 4-6. La figure 4-6 montre l'installation d'une barrette de mémoire sur un adaptateur PERC 6/E.Installation et configuration du matériel 55 Figure 4-6. Installation d'une barrette DIMM 1 adaptateur PERC 6/E 3 support de mémoire 2 clip de fixation 4 barrette de mémoire 3 2 1 456 Installation et configuration du matériel Transfert d'un bloc de batterie de secours transportable d'un contrôleur à un autre Le bloc de batterie de secours transportable peut alimenter en continu le module de mémoire cache pendant 24 heures. En cas de panne du contrôleur due à une coupure de courant, vous pouvez déplacer le bloc de batterie de secours transportable vers un autre contrôleur et récupérer les données. Le contrôleur de remplacement ne doit pas avoir fait l'objet d'une configuration préalable. Procédez comme suit pour remplacer un contrôleur défectueux dont le bloc de batterie de secours transportable contient des données : 1 Effectuez un arrêt contrôlé du système où le contrôleur PERC 6/E est installé, ainsi que de tous les boîtiers de stockage rattachés. 2 Retirez du système le contrôleur sur lequel le bloc de batterie de secours transportable est installé. 3 Retirez le bloc de batterie de secours transportable du contrôleur. 4 Installez-le sur le nouveau contrôleur. Pour plus d'informations sur l'installation du bloc de batterie de secours transportable, voir “Installation du bloc de batterie de secours transportable pour l'adaptateur PERC 6/E”, page 52. 5 Insérez le contrôleur de remplacement dans le système. Reportez-vous aux instructions appropriées concernant l'installation des contrôleurs, à la section “Installation des adaptateurs PERC 6/E et PERC 6/i”, page 47. 6 Mettez le système sous tension. Le contrôleur vide les données en mémoire cache sur les disques virtuels.Installation et configuration du matériel 57 Retrait des adaptateurs PERC 6/E et PERC 6/i REMARQUE : Si le câble SAS est accidentellement débranché pendant le fonctionnement du système, reconnectez-le et reportez-vous à l'aide en ligne de votre application de gestion du stockage Dell™ OpenManage™ pour connaître les étapes de récupération à effectuer. REMARQUE : Certains adaptateurs PERC 6/i installés sur une station de travail Dell ou sur un système Dell PowerEdge™ SC ne sont pas équipés pas de bloc de batterie de secours. 1 Effectuez un arrêt contrôlé du système où le contrôleur PERC 6/E est installé, ainsi que de tous les boîtiers de stockage rattachés. 2 Débranchez le système de la prise électrique et ouvrez le capot. PRÉCAUTION : L'utilisation du système sans son capot risque de provoquer des dommages dus à un refroidissement insuffisant. REMARQUE : Pour plus d'informations sur le retrait de périphériques installées dans les logements PCI-E, consultez le document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) fourni avec votre système. Ce document est également disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. Pour obtenir des instructions sur le retrait d'un adaptateur PERC 6/E, reportez-vous à l'étape 3. Pour obtenir des instructions sur le retrait d'un adaptateur PERC 6/i, reportez-vous à l'étape 5. 3 Identifiez l'emplacement de l'adaptateur PERC 6/E dans le système, puis débranchez les câbles externes connectés à cet adaptateur. REMARQUE : L'emplacement de l'adaptateur PERC 6/i varie d'un système à l'autre. Pour plus d'informations sur l'emplacement des adaptateurs PERC 6/i, consultez le document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) fourni avec votre système. Ce document est également disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. 4 Retirez tous les mécanismes de fixation du PERC 6/E au système, comme la vis du support, puis soulevez doucement le contrôleur pour le sortir du logement PCI-E du système. Pour plus d'informations, voir la figure 4-7.58 Installation et configuration du matériel Figure 4-7. Retrait de l'adaptateur PERC 6/E 1 vis du support 3 barrette de mémoire 2 batterie 4 adaptateur PERC 6/E 4 2 1 3Installation et configuration du matériel 59 5 Vérifiez si le voyant du cache de modifications du contrôleur est allumé. Pour identifier l'emplacement du voyant , voir la figure 4-8. • Si le voyant est allumé, refermez le capot du système, rebranchez l'alimentation du système, mettez le système sous tension et répétez la procédure (étape 1 à étape 2). S'il est éteint, passez à l'étape suivante. 6 Débranchez les câbles de données et le câble de batterie du PERC 6/i. Retirez tous les mécanismes de fixation du PERC 6/i au système, comme la vis du support, puis soulevez doucement le contrôleur pour le sortir du logement PCI-E du système. Figure 4-8. Retrait de l'adaptateur PERC 6/i 1 vis du support 3 voyant du cache de modifications 2 contrôleur PERC 6/i 2 3 160 Installation et configuration du matériel Retrait de la barrette DIMM et de la batterie d'un adaptateur PERC 6/E REMARQUE : Le bloc de batterie de secours transportable de l'adaptateur PERC 6/E est constitué d'une barrette DIMM et d'un bloc batterie de secours. 1 Effectuez un arrêt contrôlé du système où le contrôleur PERC 6/E est installé, ainsi que de tous les boîtiers de stockage rattachés. 2 Débranchez le système de la prise électrique et ouvrez le capot. PRÉCAUTION : L'utilisation du système sans son capot risque de provoquer des dommages dus à un refroidissement insuffisant. 3 Retirez l'adaptateur PERC 6/E du système. Pour en savoir plus sur le retrait de l'adaptateur PERC 6/E, voir “Retrait des adaptateurs PERC 6/E et PERC 6/i”, page 57. 4 Examinez le contrôleur et vérifiez si le voyant du cache de modifications de la barrette de mémoire est allumé. Pour identifier l'emplacement du voyant , voir la figure 4-9. Si le voyant est allumé, réinstallez le contrôleur dans le système, remettez le capot en place, rebranchez l'alimentation du système, mettez le système sous tension et répétez l'étape 1. S'il est éteint, passez à l'étape 5.Installation et configuration du matériel 61 Figure 4-9. Emplacement du voyant du cache de modifications sur l'adaptateur PERC 6/E 5 Appuyez sur les pattes situées de chaque côté du logement de la barrette de mémoire jusqu'à dégagement du bloc d'alimentation de secours transportable. Soulevez le bloc d'alimentation pour le retirer de l'adaptateur. 6 Débranchez le câble de batterie de la barrette de mémoire. 7 Séparez la batterie de la barrette de mémoire en appuyant sur les clips pour les ouvrir et en faisant pivoter la batterie pour la sortir de la barrette de mémoire. Voir la figure 4-10. 1 batterie 3 voyant du cache de modifications 2 barrette de mémoire 4 adaptateur PERC 6/E 3 2 1 462 Installation et configuration du matériel Figure 4-10. Retrait du bloc de batterie de secours transportable Déconnexion du bloc de batterie de secours d'un adaptateur PERC 6/i ou d'un contrôleur PERC 6/i intégré REMARQUE : Les adaptateurs PERC 6/i installés dans des stations de travail Dell ou sur des systèmes Dell PowerEdge SC ne sont pas pourvus de bloc de batterie de secours. REMARQUE : Les batteries à faible charge peuvent être détectées et rechargées. Vous devez d'abord charger la batterie et redémarrer le système pour que la batterie soit réactivée. Cette section explique comment déconnecter le bloc de batterie de secours d'un adaptateur PERC 6/i ou d'un contrôleur PERC 6/i intégré installé dans un système. 1 barrette de mémoire 2 batterie 1 2Installation et configuration du matériel 63 REMARQUE : L'emplacement du PERC 6/i varie d'un système à l'autre. Pour plus d'informations sur l'emplacement des adaptateurs PERC 6/i, consultez le document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) fourni avec votre système. Ce document est également disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. REMARQUE : Pour plus d'informations sur le retrait et le remplacement de pièces, consultez le document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) fourni avec votre système. Ce document est également disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. 1 Effectuez un arrêt contrôlé du système où le contrôleur PERC 6/i est installé. 2 Débranchez le système de la prise électrique et ouvrez le capot. PRÉCAUTION : L'utilisation du système sans son capot risque de provoquer des dommages dus à un refroidissement insuffisant. 3 Vérifiez si le voyant du cache de modifications du contrôleur est allumé. • S'il est allumé, refermez le capot du système, rebranchez l'alimentation du système, mettez le système sous tension et répétez la procédure (étape 1 à étape 2). • S'il est allumé, passez à l'étape suivante. PRÉCAUTION : Les contrôleurs PERC 6/i intégrés des systèmes lames modulaires Dell ne sont pas équipés de voyant de cache de modifications. Suite à un arrêt incorrect du système, le contrôleur peut comporter un cache de modifications. En cas d'un arrêt incorrect, redémarrez le système et vérifiez qu'aucune message concernant le cache de modifications n'apparaît au cours de l'autotest de démarrage. Éteignez le système, puis retirez le contrôleur. Si vous n'effectuez pas cette procédure, les données du cache seront supprimées. 4 Repérez le connecteur du câble de batterie sur le contrôleur et débranchez la batterie.64 Installation et configuration du matériel Configuration de la prise en charge de la redondance de chemin sur l'adaptateur PERC 6/E L'adaptateur PERC 6/E peut détecter et utiliser des chemins redondants vers les lecteurs installés dans les boîtiers. Avec la mise en place de chemins redondants vers le même port d'un périphérique, le système peut, en cas de panne d'un chemin, en utiliser un autre pour les communications entre le contrôleur et le périphérique. Pour plus d'informations sur les chemins redondants, voir “Chemins redondants avec prise en charge de l'équilibrage de charge statique”, page 42. Pour mettre en place une configuration avec des chemins redondants, vous devez brancher les deux ports du contrôleur sur les ports d'entrée (IN) d'un même boîtier. Pour ajouter plusieurs boîtiers, vous devez brancher les deux ports de sortie (OUT) du premier boîtier sur les ports d'entrée (IN) du boîtier suivant. En cas de panne de la connexion entre un port de sortie du contrôleur et un port d'entrée d'un boîtier, il existe ainsi un chemin de rechange, via le second port de sortie du contrôleur et le second port d'entrée du boîtier. Pour plus d'informations, voir la figure 4-11, la figure 4-12 et la figure 4-13. REMARQUE : L'adaptateur PERC 6/E prend en charge les chemins redondants si vous l'utilisez avec des boîtiers de stockage sur disque Dell PowerVault™ MD1000 et Dell PowerVault MD1120 .Installation et configuration du matériel 65 La figure 4-11 montre une configuration de stockage avec redondance de chemins pour un seul boîtier. Figure 4-11. Configuration de prise en charge des chemins redondants pour un seul boîtier La figure 4-12 montre une configuration de stockage avec redondance de chemins pour deux boîtiers. Figure 4-12. Configuration de prise en charge des chemins redondants pour deux boîtiers Stockage Stockage Stockage Stockage Stockage Stockage66 Installation et configuration du matériel La figure 4-13 montre une configuration de stockage avec redondance de chemins pour trois boîtiers. Figure 4-13. Configuration de prise en charge des chemins redondants pour trois boîtiers Un même adaptateur PERC 6/E peut prendre en charge jusqu'à trois boîtiers de stockage sur disque dans une configuration avec redondance de chemins. REMARQUE : Vérifiez que la toute dernière version du micrologiciel est installée sur votre contrôleur de stockage. Vous pouvez obtenir la dernière version du micrologiciel ainsi que les instructions d'installation depuis le site de support de Dell, support.dell.com. Stockage Stockage Stockage Stockage Stockage StockageInstallation et configuration du matériel 67 Procédez comme suit pour configurer le matériel de manière à utiliser des chemins redondants pour l'adaptateur PERC 6/E : 1 Configurez un boîtier sur l'adaptateur PERC 6/E. 2 Connectez deux câbles SAS entre les ports de sortie (OUT) de l'adaptateur PERC 6/E et les ports d'entrée (IN) du boîtier externe. Pour plus d'informations, voir la figure 4-3. REMARQUE : Pour en savoir plus sur le mode unifié, reportez-vous à la documentation du boîtier livrée avec votre système. 3 Pour ajouter plusieurs boîtiers, vous devez brancher les deux ports de sortie (OUT) du premier boîtier sur les ports d'entrée (IN du boîtier suivant. Une fois le matériel configuré, le contrôleur détecte les chemins redondants et les utilise automatiquement pour l'équilibrage de la charge des entrées/sorties. Rétablissement de la prise en charge du chemin unique sur un adaptateur PERC 6/E Si vous devez revenir à la configuration en chemin unique, arrêtez le système et retirez exactement les mêmes câbles que vous aviez ajoutés pour la prise en charge de la redondance des chemins pour ne laisser qu'une connexion entre le contrôleur et les boîtiers. Une fois les câbles retirés, redémarrez le système. Pendant le démarrage, vérifiez qu'aucun message d'avertissement ne s'affiche. Vérifiez également que tous les disques virtuels sont en ligne et indiquent l'état Optimal. Si vous utilisez l'application OpenManage, consultez la section “Clearing the Redundant Path View” (Vidage de la vue Chemins redondants) de la documentation fournie avec l'application pour obtenir des instructions supplémentaires. PRÉCAUTION : Si vous retirez un câble autre que l'un de ceux ajoutés pour la prise en charge de la redondance des chemins, il se peut que le boîtier et les disques soient déconnectés et que le disque virtuel échoue.68 Installation et configuration du matériel Retrait et installation d'une carte contrôleur de stockage intégrée PERC 6/i ou CERC 6/i dans un système lame modulaire Dell (maintenance uniquement) PRÉCAUTION : Les décharges électrostatiques peuvent endommager des composants sensibles. Utilisez toujours une protection antistatique adaptée lorsque vous manipulez des composants. Un contact avec les composants sans mise à la terre correcte peut endommager votre équipement. La carte contrôleur de stockage se trouve sous les logements de disque dur du système lame modulaire Dell. Pour retirer la carte contrôleur de stockage : 1 Retirez le système lame modulaire Dell de son châssis. Pour en savoir plus sur le retrait du système lame modulaire Dell de son châssis, reportez-vous au document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) ou User’s Guide (Guide d'utilisation) de votre système. 2 Retirez le capot du système lame modulaire Dell. Pour en savoir plus sur l'ouverture du capot du système lame modulaire Dell, reportez-vous au document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) ou User’s Guide (Guide d'utilisation) de votre système. 3 Retirez la carte système et placez-la sur une surface plane et stable. Pour en savoir plus sur le retrait de la carte système, reportez-vous au document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) ou User’s Guide (Guide d'utilisation) de votre système. 4 Ouvrez le levier de dégagement pour débrancher le connecteur latéral de la carte contrôleur de stockage de la carte système, comme le montre la figure 4-14. 5 Soulevez la carte contrôleur de stockage à la verticale, comme le montre la figure 4-14. PRÉCAUTION : N'appuyez pas sur les connecteurs internes du port SAS ; vous risqueriez de les endommager.Installation et configuration du matériel 69 Figure 4-14. Retrait et installation de la carte contrôleur de stockage Installation de la carte contrôleur de stockage Pour installer une nouvelle carte contrôleur de stockage : 1 Déballez la carte contrôleur de stockage et vérifiez son état. REMARQUE : Si elle est endommagée, contactez le support technique de Dell. 2 Placez la carte contrôleur de stockage sur la carte système. Alignez-la de façon que les pattes situées sur le support de la carte système s'insèrent dans les encoches qui se trouvent sur les bords de la carte contrôleur. 3 Faites glisser la carte contrôleur vers le connecteur de la carte système jusqu'à ce qu'elle s'enclenche. 4 Réinstallez la carte système. Pour en savoir plus sur la réinstallation de la carte système, reportez-vous au document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) ou User’s Guide (Guide d'utilisation) de votre système. 1 levier de dégagement 2 carte contrôleur de stockage 2 170 Installation et configuration du matériel 5 Refermez le capot du système lame modulaire Dell. Pour en savoir plus sur la fermeture du capot du système lame modulaire Dell, reportez-vous au document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) ou User’s Guide (Guide d'utilisation) de votre système. 6 Réinstallez le système lame modulaire Dell dans son châssis. Pour en savoir plus sur la réinstallation du système lame modulaire Dell dans son châssis, reportez-vous au document Hardware Owner’s Manual (Manuel du propriétaire) ou User’s Guide (Guide d'utilisation) de votre système. REMARQUE : Le contrôleur intégré CERC 6/i ne prend en charge les blocs de batterie de secours. REMARQUE : Pour obtenir la liste des dernières versions du micrologiciel ainsi que des instructions d'installation, reportez-vous à la documentation concernant votre système, sur le site de support de Dell, support.dell.com.Installation des pilotes 71 Installation des pilotes La gamme de contrôleurs Dell™ PERC (PowerEdge™ Expandable RAID Controller) 6 et Dell CERC (Cost-Effective RAID Controller) 6/i nécessite des pilotes logiciels pour fonctionner avec les systèmes d'exploitation pris en charge. Ce chapitre présente les procédures d'installation des pilotes pour les systèmes d'exploitation suivants. • Citrix® XenServer Dell Edition • Microsoft® Windows Server® 2003 • Microsoft Windows® XP • Microsoft Windows Vista® • Microsoft Windows Server 2008 (y compris la virtualisation Hyper-V™) • Novell® NetWare® 6.5 • Red Hat® Enterprise Linux™ Version 4 et Red Hat Enterprise Linux Version 5 • Solaris™10 (64 bits) • SUSE® Linux Enterprise Server Version 9 (64 bits), Version 10 (64 bits) et Version 11 (64 bits) • VMware® ESX 3.5 et 3.5i REMARQUE : Pour plus d'informations sur les pilotes Citrix XenServer et VMware ESX, reportez-vous à la documentation Citrix XenServer et VMware ESX, respectivement, disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. REMARQUE : Pour vérifier la compatibilité avec le système d'exploitation, reportez-vous au site de support de Dell, support.dell.com. Les deux méthodes d'installation d'un pilote présentées dans ce chapitre sont les suivantes : • Pendant l'installation du système d'exploitation : choisissez cette méthode pour effectuer une nouvelle installation du système d'exploitation et y inclure les pilotes. • Mise à jour de pilotes existants : choisissez cette méthode si le système d'exploitation et des contrôleurs de gamme PERC 6/CERC 6i sont déjà installés, et si vous voulez mettre à jour les pilotes à la dernière version.72 Installation des pilotes Installation des pilotes Windows Création du disque de pilotes Procédez comme suit pour créer le disque de pilotes : 1 Sur le site de support de Dell, support.dell.com, accédez à la section de téléchargement correspondant au système. 2 Repérez le dernier pilote de contrôleur PERC 6 et installez-le sur le système. 3 Suivez les instructions du site de support de Dell pour extraire le pilote et le stocker sur le support voulu. Tâches préalables à l'installation Avant d'installer le système d'exploitation : • Lisez le document Mise en route fourni par Microsoft avec le système d'exploitation. • Vérifiez que la dernière version du BIOS et du micrologiciel ainsi que les mises à jour de pilotes sont installées sur le système. Si nécessaire, téléchargez la version la plus récente du BIOS, du micrologiciel et des pilotes à partir du site de support de Dell, à l'adresse support.dell.com. • Créez un support pour l'installation des pilotes de périphériques (disquette, lecteur USB, CD ou DVD). Création d'un disque de pilotes de périphériques Choisissez l'une des deux méthodes suivantes pour créer le disque de pilotes de périphériques. Téléchargement de pilotes à l'aide du média Dell Systems Service and Diagnostic Tools 1 Insérez le média Dell Systems Service and Diagnostics Tools dans un système. L'écran Welcome to Dell Service and Diagnostic Utilities (Bienvenue dans les utilitaires Dell de service et de diagnostic) s'affiche. 2 Sélectionnez le modèle et le système d'exploitation de votre système (Microsoft Windows Server 2008).Installation des pilotes 73 3 Cliquez sur Continue (Continuer). 4 Sélectionnez le pilote voulu dans la liste affichée. Sélectionnez le fichier zip auto-extractible et cliquez sur Exécuter. Copiez le pilote sur une disquette, un CD, un DVD ou une clé USB. Recommencez cette opération pour tous les pilotes voulus. 5 Au cours de l'installation du système d'exploitation, utilisez le média que vous avez créé à l'aide de l'option Load Driver (Charger un pilote) pour charger des pilotes de périphériques de stockage de masse. Pour plus d'informations sur la réinstallation du système d'exploitation, reportezvous à la section correspondant à votre système d'exploitation ci-dessous. Téléchargement de pilotes à partir du site de support de Dell 1 Rendez-vous sur le site support.dell.com. 2 Cliquez sur Drivers and Downloads (Pilotes et téléchargements). 3 Entrez le numéro de service du système dans le champ Choose by Service Tag (Entrez un Nº de série) ou sélectionnez le modèle du système. 4 Sélectionnez les options System Type (Type de système), Operating System (Système d'exploitation), Driver Language (Langue du fichier) et Category (Catégorie) appropriées dans les listes déroulantes. 5 Les pilotes correspondant à vos sélections s'affichent. À partir de la liste, téléchargez les pilotes voulus sur une disquette, une clé USB, un CD ou un DVD. 6 Au cours de l'installation du système d'exploitation, utilisez le média que vous avez créé à l'aide de l'option Load Driver (Charger un pilote) pour charger des pilotes de périphériques de stockage de masse. Pour plus d'informations sur la réinstallation du système d'exploitation, reportezvous à la section correspondant à votre système d'exploitation ci-dessous.74 Installation des pilotes Installation du pilote pendant l'installation du système d'exploitation Windows Server 2003 ou Windows XP 1 Démarrez le système à partir du média d'installation Microsoft Windows XP/Microsoft Windows Server 2003. 2 Lorsque le message Press F6 if you need to install a third party SCSI or RAID driver (Appuyez sur F6 pour installer un pilote SCSI ou RAID d'un éditeur tiers) s'affiche au bas de l'écran, appuyez immédiatement sur la touche . Après quelques minutes, un écran vous invite à indiquer si le système est doté de contrôleurs supplémentaires. 3 Appuyez sur . Le système vous invite à insérer le média de pilotes dans le lecteur. REMARQUE : Vous pouvez installer le pilote à l'aide d'une clé USB correctement formatée. Pour en savoir plus sur le pilote, accédez au site du support de Dell, à l'adresse support.dell.com. 4 Insérez le média de pilotes dans le lecteur, puis appuyez sur . Une liste de contrôleurs PERC 6 et CERC 6/i s'affiche. 5 Sélectionnez le pilote adapté au contrôleur installé et appuyez sur pour charger ce pilote. REMARQUE : Sous Windows Server 2003, un message peut vous signaler que le pilote que vous installez est plus ancien ou plus récent que le pilote Windows existant. Pour utiliser le pilote enregistré sur votre média, appuyez sur . 6 Appuyez de nouveau sur pour poursuivre l'installation.Installation des pilotes 75 Installation du pilote pendant l'installation du système d'exploitation Windows Server 2008 ou Windows Vista 1 Démarrez le système à partir du média d'installation Microsoft Windows Vista/Microsoft Windows Server 2008. 2 Suivez les instructions à l'écran jusqu'à l'étape où le système vous demande où vous souhaitez installer Vista/2008 et sélectionnez Charger un pilote. 3 Le système vous invite à insérer le média dans le lecteur. Insérez le média d'installation dans le lecteur et accédez au dossier approprié. 4 Sélectionnez dans la liste le contrôleur PERC 6 voulu, cliquez sur Suivant et poursuivez l'installation. REMARQUE : Les systèmes d'exploitation Windows Server 2008 et Windows Vista fournissent une fonction native de prise en charge des contrôleurs RAID PERC 6 et CERC 6/i. Pour obtenir les mises à jour des pilotes, reportez-vous à la section Drivers and Downloads (Pilotes et téléchargements) du site support de Dell, support.dell.com. Installation d'un pilote Windows Server 2003, Windows Server 2008, Windows Vista ou Windows XP pour un nouveau contrôleur RAID REMARQUE : Les contrôleurs PERC 5 et PERC 6 utilisent le même pilote ; vous n'avez pas besoin d'en installer un distinct. Procédez comme suit pour configurer le pilote du contrôleur RAID sur un système où Windows est déjà installé. 1 Mettez le système hors tension. 2 Installez le nouveau contrôleur RAID dans le système. Pour obtenir des instructions détaillées sur l'installation et le câblage du contrôleur RAID, voir “Fonction Patrol Read”, page 44. 3 Mettez le système sous tension. 4 L'Assistant Nouveau matériel détecté s'affiche et indique le nom du nouveau périphérique matériel détecté. REMARQUE : Les systèmes d'exploitation Windows Server 2008 et Windows Vista fournissent une fonction native de prise en charge des adaptateurs PERC. Le système détecte automatiquement le nouveau contrôleur et installe le pilote. Vérifiez la version du pilote installé et mettez-le à jour si nécessaire. 5 Cliquez sur Suivant.76 Installation des pilotes 6 Dans l'écran Trouver le périphérique, sélectionnez Rechercher un pilote approprié pour mon périphérique, puis cliquez sur Suivant. 7 Dans l'écran Trouver les fichiers pilotes, accédez aux pilotes et sélectionnez-les. 8 Cliquez sur Suivant. 9 L'assistant détecte et installe les pilotes de périphérique appropriés pour le nouveau contrôleur RAID. 10 Cliquez sur Terminer pour achever l'installation. 11 Redémarrez le système à l'invite. Mise à jour d'un pilote Windows Server 2003, Windows Server 2008, Windows XP ou Windows Vista existant REMARQUE : Fermez toutes les applications avant de procéder à la mise à jour du pilote. 1 Insérez le média (CD, DVD ou clé USB) contenant le pilote. 2 Cliquez sur Démarrer → Paramètres → Panneau de configuration → Système. L'écran Propriétés système apparaît. REMARQUE : Si vous utilisez Windows Server 2003, cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration → Système. 3 Cliquez sur l'onglet Matériel. 4 Cliquez sur Gestionnaire de périphériques. L'écran Gestionnaire de périphériques s'affiche. REMARQUE : Pour afficher le gestionnaire de périphériques, vous pouvez aussi cliquer avec le bouton droit sur Poste de travail, puis sélectionner Gérer. L'écran Gestion de l'ordinateur apparaît. Sélectionnez Gestionnaire de périphériques dans le volet gauche. 5 Développez l'entrée Contrôleurs SCSI et RAID en double-cliquant dessus ou en cliquant sur le symbole plus en regard de cette entrée. REMARQUE : Sous Windows 2008 et Windows Vista, PERC apparaît sous l'entrée Contrôleurs de stockage. 6 Double-cliquez sur le contrôleur RAID dont vous souhaitez mettre à jour le pilote.Installation des pilotes 77 7 Cliquez sur l'onglet Pilote, puis sur Mettre à jour le pilote. L'Assistant Mise à jour du matériel apparaît. 8 Cliquez sur Installer à partir d'une liste ou d'un emplacement spécifié. 9 Cliquez sur Suivant. 10 Suivez les étapes de l'assistant et accédez à l'emplacement où sont stockés les fichiers du pilote. 11 Sélectionnez le fichier INF sur le média (CD, DVD ou autre). 12 Cliquez sur Suivant et poursuivez l'installation à l'aide de l'assistant. 13 Cliquez sur Terminer pour quitter l'assistant, puis redémarrez le système pour que les modifications prennent effet. REMARQUE : Dell fournit l'application DUP (Dell Update Package). Cette application exécutable permet de mettre à jour des pilotes de périphérique spécifiques sous Windows Server 2003 et Windows Server 2008. Elle peut être exécutée depuis l'interface de ligne de commande ou en mode sans invite. Pour plus d'informations, voir le site de support de Dell, support.dell.com. Installation du pilote Linux Pour installer le pilote pour Linux, procédez comme indiqué dans cette section. Ce pilote est fréquemment mis à jour. Pour vous assurer que vous en utilisez la dernière version, téléchargez le pilote Linux le plus récent à partir du site du support de Dell, support.dell.com. Création d'une disquette de pilotes Avant de commencer l'installation, copiez les pilotes depuis le média Service and Diagnostic Utilities ou téléchargez le pilote voulu pour Linux à partir du site du support de Dell, support.dell.com. Ce package comprend deux fichiers RPM (Red Hat Package Managers) ainsi que les fichiers de mise à jour des pilotes. Il contient également le fichier RPM, le code source et les notes de mise à jour de DKMS (Dynamic Kernel Module Support). Pour plus d'informations sur DKMS, voir le site de support de Dell, support.dell.com. Ce package est une archive tar compressée au format gzip. Une fois le module téléchargé sur un système Linux, procédez comme suit : 1 Décompressez le fichier .gzip à l'aide de gunzip. 2 Décompressez le fichier tar avec la commande tar -xvf.78 Installation des pilotes 3 Utilisez la commande dd pour créer un disque de mise à jour des pilotes à l'aide de l'image appropriée. dd if= of=/dev/fd0 REMARQUE : Vous pouvez créer un disque de mise à jour des pilotes sous Windows avec le programme dcopynt. REMARQUE : Le fichier de sortie (of) peut varier en fonction de la manière dont votre système d'exploitation reconnaît le lecteur de disquette. Il est inutile de monter le lecteur de disquette pour exécuter la commande dd. 4 Utilisez la disquette d'installation du système d'exploitation. Pour Red Hat Enterprise Linux, voir “Installation des systèmes d'exploitation Red Hat Enterprise Linux à l'aide de la disquette de mise à jour des pilotes”, page 79. Pour SUSE Linux Enterprise Server, voir “Installation de SUSE Linux Enterprise Server à l'aide de la disquette de mise à jour des pilotes”, page 79. Création d'une disquette de mise à jour des pilotes avec DKMS Procédez comme suit pour créer la disquette de mise à jour des pilotes (DUD) à l'aide de l'outil DKMS : REMARQUE : Le pilote doit être installé sur le système où vous appliquez cette procédure. 1 Installez le module RPM de pilote megaraid_sas compatible DKMS. 2 Entrez la commande suivante dans un répertoire quelconque : dkms mkdriverdisk –m megaraid_sas –v -k -d REMARQUE : Les valeurs de l'option –d sont suse pour les disquettes Suse Linux Enterprise Server et redhat pour les disquettes RHEL. REMARQUE : Pour en savoir plus sur l'utilisation de DKMS, reportez-vous à la page principale de cet outil. Cette commande lance la création de l'image de disque de mise à jour des pilotes megaraid_sas. Une fois créée, l'image se trouve dans l'arborescence DKMS correspondant au pilote megaraid_sas. Pour connaître le chemin exact, consultez la sortie de la commande dkms mkdriverdisk.Installation des pilotes 79 Installation des systèmes d'exploitation Red Hat Enterprise Linux à l'aide de la disquette de mise à jour des pilotes Pour installer Red Hat Enterprise Linux (versions 4 et 5) et le pilote correspondant, procédez comme suit. 1 Démarrez normalement le système à partir du média d'installation de Red Hat Enterprise Linux. 2 À l'invite de commandes, entrez : linux expert dd 3 Lorsque le programme d'installation vous y invite, insérez la disquette contenant le pilote dans le lecteur et appuyez sur . Pour en savoir plus sur la création d'une disquette de pilotes, voir “Création d'une disquette de pilotes”, page 77. 4 Terminez l'installation en suivant les instructions affichées par le programme d'installation. Installation de SUSE Linux Enterprise Server à l'aide de la disquette de mise à jour des pilotes REMARQUE : Pour en savoir plus sur la création d'une disquette de pilotes, voir “Création d'une disquette de pilotes”, page 77. Pour installer SUSE Linux Enterprise Server (version 9 ou 10) avec l'image du disque de mise à jour des pilotes : 1 Insérez le média du Service Pack SUSE Linux Enterprise Server (version 9 ou 10) approprié dans le lecteur. 2 Appuyez sur pour sélectionner le disque de mise à jour des pilotes. REMARQUE : Sous Suse Linux Enterprise Server 10, appuyez sur . Sous Suse Linux Enterprise Server 9, appuyez sur . 3 Sélectionnez Installation dans le menu. 4 Appuyez sur pour charger le noyau Linux. 5 À l'invite Please insert the driver update floppy (Insérez la disquette de mise à jour des pilotes), cliquez sur OK. Le système sélectionne le pilote et l'installe. Il affiche ensuite le message DRIVER UPDATE ADDED (Mise à jour de pilote ajoutée), avec la description du module de pilote.80 Installation des pilotes 6 Cliquez sur OK. Pour utiliser un autre média de mise à jour des pilotes, procédez aux opérations suivantes. 7 Le système affiche le message PLEASE CHOOSE DRIVER UPDATE MEDIUM (Choisissez un média de mise à jour des pilotes). 8 Sélectionnez le média approprié. Le système sélectionne le pilote et l'installe. REMARQUE : Vous devez utiliser le média Suse Linux Enterprise Server 9 Gold pour installer un Service Pack Suse Linux Enterprise Server 9. Installation du module RPM avec prise en charge DKMS Procédez comme suit pour installer le module RPM avec prise en charge DKMS : 1 Décompressez le lot de fichiers de pilote tarball au format gzip. 2 Installez l'outil DKMS à l'aide de la commande suivante : rpm –ihv dkms-.noarch.rpm 3 Installez les fichiers de pilote en exécutant la commande suivante : rpm –ihv megaraid_sas-.noarch.rpm REMARQUE : Utilisez rpm -Uvh pour mettre à jour un module existant. 4 Si la version précédente du pilote de périphérique avait été installée, vous devez redémarrer le système pour que le pilote mis à jour prenne effet. 5 Vérifiez que le pilote a été chargé.Installation des pilotes 81 Mise à niveau du noyau Lorsque vous mettez le système à niveau vers un nouveau noyau, vous devez réinstaller les fichiers de pilote compatibles DKMS. Procédez comme suit pour mettre à jour ou installer le pilote pour le nouveau noyau : 1 Dans une fenêtre de terminal, tapez la commande suivante : dkms build -m -v - k dkms install -m -v - k 2 Pour vérifier si le pilote est bien installé dans le nouveau noyau, entrez : dkms status Un message similaire à celui-ci s'affiche : , , : installed 3 Si la version précédente du pilote de périphérique était utilisée, vous devez redémarrer le système pour que la mise à jour prenne effet.82 Installation des pilotes Installation du pilote Solaris Pour installer le pilote pour Solaris 10, procédez comme indiqué dans cette section. Pour vous assurer que vous utilisez la dernière version du pilote, téléchargez le pilote Solaris le plus récent à partir du site du support de Dell, support.dell.com. Ce module est une archive tar compressée au format gzip. Une fois le module téléchargé sur un système Solaris, procédez comme suit : 1 Extrayez le contenu du module avec la commande gunzip -c | tar xvf – 2 Utilisez la commande dd pour créer une disquette de mise à jour des pilotes à l'aide de l'image appropriée. Entrez la commande suivante : dd if=./mega_sas.img of=/ bs=32k REMARQUE : Si vous n'êtes pas certain de savoir quel nœud correspond à votre lecteur de disquettes, exécutez la commande rmformat et recherchez le nœud logique correct. REMARQUE : Vous pouvez créer un disque de mise à jour des pilotes sous Windows avec le programme dcopynt. 3 Si vous préférez, vous pouvez utiliser la commande cdrecord pour créer une image sur CD-ROM plutôt que sur disquette. Entrez : cdrecord dev=,, mega_sas_cd.iso REMARQUE : Pour identifier la combinaison bus, cible et numéro d'unité logique (LUN) correcte, exécutez la commande suivante : cdrecord --scanbus Installation de Solaris 10 sur un système PowerEdge avec amorçage sur un contrôleur PERC 6 ou CERC 6/i Pour installer le pilote en même temps que le système d'exploitation Solaris 10 : 1 Démarrez le système sur le média d'installation de Solaris et sélectionnez la console préférée. 2 Une fois que Solaris a fini de configurer les périphériques, un menu apparaît. Sélectionnez Apply Driver Updates (Appliquer les mises à jour des pilotes).Installation des pilotes 83 3 Sélectionnez [1] si vous avez créé un CD à partir du fichier mega_sas_cd.iso. 4 Sélectionnez [2] si vous avez créé une disquette à partir du fichier mega_sas.img et utilisez un lecteur de disquettes standard. 5 Sélectionnez [3] si vous avez créé une disquette à partir du fichier mega_sas.img et utilisez un lecteur de disquettes amovible (USB). 6 Suivez les instructions du programme d'installation Driver Update (Mise à jour du pilote). 7 Le message suivant s'affiche : Installation of was successful (Installation de réussie). 8 Sélectionnez [e] pour terminer. 9 Suivez les instructions à l'écran pour terminer l'installation. Ajout/Mise à jour du pilote sur un système existant 1 Pour ajouter le pilote mega_sas à un système existant ou mettre à jour la version installée, vous devez décompresser le package de pilote et exécuter le script d'installation : tar xvf x86_64.tar cd x86_64 ./install.sh 2 Redémarrez votre système Solaris pour commencer à utiliser le nouveau pilote. Pour vérifier que le pilote mega_sas est chargé, exécutez la commande suivante : modinfo | grep mega_sas 3 Vérifiez que la version du pilote est correcte.84 Installation des pilotes Installation du pilote NetWare Pour installer le pilote Novell NetWare 6.5, procédez comme suit. Pour vous assurer que vous utilisez la dernière version du pilote, téléchargez le pilote NetWare le plus récent à partir du site du support de Dell, support.dell.com. Installation du pilote NetWare sur un nouveau système NetWare Suivez les instructions du Guide d'installation Novell NetWare pour installer Novell NetWare sur le système. Procédez comme suit pour installer Novell NetWare en utilisant le contrôleur RAID SAS comme adaptateur principal : 1 Démarrez le système à partir du média d'installation Novell NetWare. 2 Suivez les instructions jusqu'à ce que l'écran Device Driver (Pilote de périphérique) s'affiche. 3 Sélectionnez Modify (Modifier) et appuyez sur . 4 Depuis l'écran qui s'affiche, accédez à l'écran Storage Adapter (Adaptateur de stockage) pour installer le pilote MegaRAID SAS. 5 Supprimez les listes d'adaptateurs RAID existantes. 6 Appuyez sur pour ajouter des pilotes ne figurant pas dans la liste. 7 Appuyez de nouveau sur . Un chemin est affiché. 8 Appuyez sur . 9 Insérez la disquette de pilotes dans le lecteur et appuyez sur . Le système détecte le pilote .HAM. 10 Appuyez sur . 11 Sélectionnez l'écran Driver Summary (Récapitulatif des pilotes), puis appuyez sur . 12 Poursuivez la procédure d'installation de Novell NetWare.Installation des pilotes 85 Installation ou mise à jour du pilote pour NetWare sur un système NetWare existant Procédez comme suit pour ajouter le pilote Novell NetWare à une installation existante : 1 À l'invite root, tapez hdetect et appuyez sur . L'écran Configuration Options (Options de configuration) s'affiche. 2 Dans celui-ci, accédez à l'écran Storage Adapter (Adaptateur de stockage) pour installer le pilote MegaRAID SAS. 3 Supprimez les listes d'adaptateurs RAID existantes. 4 Appuyez sur pour ajouter des pilotes ne figurant pas dans la liste. 5 Appuyez de nouveau sur . Un chemin est affiché. 6 Appuyez sur . 7 Insérez la disquette de pilotes dans le lecteur et appuyez sur . Le système détecte le pilote .HAM. 8 Appuyez sur . 9 Sélectionnez l'écran Driver Summary (Récapitulatif des pilotes), puis appuyez sur . 10 Poursuivez la procédure d'installation de Novell NetWare.86 Installation des pilotesConfiguration et gestion des niveaux RAID 87 Configuration et gestion des niveaux RAID Les applications de gestion du stockage Dell™ OpenManage™ vous permettent d'effectuer diverses opérations : gestion et configuration du système RAID, création et gestion des groupes de disques, contrôle et surveillance des systèmes RAID et maintenance en ligne. Les applications fournies avec PERC 6 sont les suivantes : • Dell OpenManage Storage Management • Dell Serial Attached SCSI (SAS) RAID Storage Manager • Utilitaire de configuration du BIOS (Ctrl+R) Dell OpenManage Storage Management Cette application de gestion du stockage destinée aux systèmes Dell offre des fonctions avancées de configuration du stockage sur disque RAID local et non-RAID d'un système. Elle permet d'exécuter d'intervenir sur les contrôleurs et boîtiers RAID pris en charge, à partir d'une seule interface graphique ou de la ligne de commandes, sans devoir recourir aux utilitaires BIOS du contrôleur. L'interface graphique est proposée sous la forme d'assistants, avec des fonctionnalités pour les utilisateurs débutants et expérimentés. Elle comporte également une aide en ligne détaillée. Dell OpenManage vous permet de protéger vos données de plusieurs façons : configuration de la redondance des données, attribution de disques de rechange et reconstruction des disques physiques défectueux. L'interface de ligne de commandes disponible sous certains systèmes d'exploitation permet d'effectuer des tâches de gestion de RAID. Elle est très riche en fonctionnalités et accepte les scripts.88 Configuration et gestion des niveaux RAID Dell SAS RAID Storage Manager Ce gestionnaire du stockage est destiné aux systèmes Dell PowerEdge™ SC et aux stations de travail Dell Precision™. Il permet de configurer des disques virtuels ainsi que de superviser et d'assurer la maintenance des contrôleurs PERC 6, des blocs de batterie de secours et d'autres périphériques connectés aux systèmes et stations de travail. Vous pouvez réaliser ces tâches par l'intermédiaire de l'interface graphique de l'application. Fonctions de configuration des niveaux RAID Après avoir connecté des disques physiques, vous devez les organiser en disques virtuels à l'aide d'un utilitaire de configuration. Si le système d'exploitation n'est pas encore installé, installez-le à l'aide de l'utilitaire de configuration du BIOS. Les utilitaires de configuration permettent d'effectuer les tâches suivantes : • Accéder aux contrôleurs, aux disques virtuels et aux disques physiques un par un • Sélectionner le contrôleur d'hôte à utiliser • Créer des disques physiques de rechange • Configurer des disques virtuels • Initialiser un ou plusieurs disques virtuels • Exécuter des vérifications de cohérence • Reconstruire des disques physiques défectueux • Préserver les données en mémoire cache (cache punaisé) sur un disque virtuel qui est mis hors ligne ou est retiré pour une raison quelconque Les sections suivantes décrivent les options de menu et fournissent des instructions détaillées pour l'exécution des tâches de configuration. Elles s'appliquent à l'utilitaire de configuration du BIOS. Vous pouvez configurer des disques physiques en disques virtuels en suivant la procédure ci-dessous. 1 Définir des disques virtuels à l'aide d'un groupe de disques physiques. REMARQUE : Un groupe de disques est supprimé lorsque le dernier disque virtuel du groupe est supprimé.Configuration et gestion des niveaux RAID 89 2 Désigner des disques de rechange (facultatif). Pour plus d'informations, voir “Gestion des disques de rechange dédiés”, page 109. 3 Enregistrer les informations de configuration. 4 Initialiser les disques virtuels. Pour consulter les procédures détaillées, voir “Gestion des disques physiques”, page 122. Utilitaire de configuration du BIOS L'utilitaire de configuration du BIOS, également appelé "Ctrl+R", est une application de gestion du stockage intégrée aux contrôleurs PERC 6. Il permet de configurer les groupes de disques et disques virtuels RAID et d'en assurer la maintenance. Ctrl+R est indépendant du système d'exploitation. REMARQUE : L'utilitaire de configuration du BIOS sert à effectuer la configuration initiale et la récupération après sinistre. Vous pouvez définir des fonctions avancées via les applications Dell OpenManage et Dell SAS RAID Storage Manager. Les sections suivantes fournissent des informations sur l'exécution de l'utilitaire de configuration du BIOS. Pour plus d'informations, consultez l'aide en ligne affichable en appuyant sur . REMARQUE : L'utilitaire de configuration du contrôleur PERC 6 actualise l'écran afin d'afficher les modifications apportées. L'actualisation se produit chaque fois que vous appuyez sur une touche ou toutes les 15 secondes. Accès à l'utilitaire de configuration du BIOS Cet utilitaire permet de configurer les groupes de disques physiques et les disques virtuels. Il réside dans le BIOS du contrôleur et fonctionne indépendamment du système d'exploitation. Procédez comme suit pour accéder à l'utilitaire de configuration du BIOS au démarrage du système. 1 Mettez le système sous tension. La bannière BIOS affiche des informations sur le contrôleur et sa configuration.90 Configuration et gestion des niveaux RAID 2 Pendant le démarrage, appuyez sur lorsque la bannière BIOS vous y invite. Une fois que vous avez appuyé sur , deux situations peuvent se produire : si vous n'avez qu'un seul contrôleur, l'écran Virtual Disk Management (Gestion des disques virtuels) de ce contrôleur apparaît. Si votre système comprend plusieurs contrôleurs, le menu principal apparaît, dans lequel sont répertoriés les contrôleurs RAID. Utilisez les touches fléchées du clavier pour sélectionner le contrôleur RAID à configurer, puis appuyez sur pour accéder aux menus de gestion de ce contrôleur. Les autres écrans de menu affichent les disques virtuels, les disques physiques, l'espace libre, les disques de rechange et d'autres éléments. Vous pouvez afficher ces données sous la forme d'une liste ou d'une arborescence que vous développez comme dans l'Explorateur Microsoft® Windows® . REMARQUE : L'utilitaire de configuration du BIOS permet d'accéder à plusieurs contrôleurs en appuyant sur . REMARQUE : Si vous avez installé le micrologiciel PERC 5 5.1.1-0040 ou version ultérieure, vous pouvez accéder à des contrôleurs PERC 5 et PERC 6 à partir du même BIOS. Vous devez vérifier si les options en cours de modification s'appliquent à l'adaptateur PERC 5 ou PERC 6. Sortie de l'utilitaire de configuration du BIOS Pour quitter l'utilitaire de configuration du BIOS, appuyez sur <Échap> dans n'importe quel écran de menu. Si vous n'avez qu'un seul contrôleur, une boîte de dialogue vous demande de confirmer votre choix. Sélectionnez OK to exit (OK pour quitter) et appuyez sur . Si votre système comporte plusieurs contrôleurs, la touche <Échap> vous amène à l'écran Controller Selection (Choix du contrôleur). Appuyez de nouveau sur <Échap> pour atteindre l'écran de fermeture. Une boîte de dialogue vous demande de confirmer votre choix. Sélectionnez OK to exit (OK pour quitter) et appuyez sur .Configuration et gestion des niveaux RAID 91 Navigation dans les menus Le tableau 6-1 répertorie les touches de commande de menu qu'il est possible d'utiliser pour passer d'un écran à l'autre dans l'utilitaire de configuration du BIOS. Tableau 6-1. Touches de navigation dans les menus Notation Signification et emploi Exemple flèche vers la droite Permet d'ouvrir un sous-menu, de passer du titre d'un menu au premier sous-menu ou d'accéder au premier élément de ce sous-menu. Si vous appuyez sur cette touche dans un titre de menu, le sousmenu est développé. Appuyez de nouveau sur cette touche pour accéder au premier élément du sousmenu. La touche flèche vers la droite permet aussi de fermer une liste de menus dans une fenêtre contextuelle. Le retour à la ligne automatique est pris en charge. Démarrer Programmes flèche vers la gauche Permet de fermer un sous-menu, de passer d'une option de menu au titre du menu ou de passer d'un sous-menu à un menu de niveau supérieur. Si vous appuyez sur cette touche dans un titre de menu, le sous-menu est réduit. Appuyez de nouveau sur la flèche vers la gauche pour accéder au menu de niveau supérieur. Le retour à la ligne automatique est pris en charge. Controller 0 Disk Group 1 flèche vers le haut Permet de passer aux options de début de liste dans un menu ou d'accéder à un menu de niveau supérieur. Cette touche permet également de fermer une liste de menus dans une fenêtre contextuelle, comme le menu de taille de l'élément de bande. Le retour à la ligne automatique est pris en charge. Virtual Disk 1 Virtual Disk 4 flèche vers le bas Permet de passer aux options de fin de liste dans un menu ou d'accéder à un menu de niveau inférieur. Cette touche permet également de fermer une liste de menus dans une fenêtre contextuelle, comme le menu de taille de l'élément de bande. Le retour à la ligne automatique est pris en charge. Virtual Disks Virtual Disk 192 Configuration et gestion des niveaux RAID Lettre soulignée dans un nom de menu dans la barre de menus Indique un raccourci clavier (appuyez sur ). Pour que cette fonction soit disponible, le menu doit être activé. Les raccourcis de menu sont autorisés, mais ne peuvent pas être utilisés lorsqu'un menu est actif. Adapter Lettre soulignée dans un élément de menu Indique un raccourci clavier permettant de développer un menu (appuyez sur ). En appuyant de nouveau sur , vous fermez le menu. Les raccourcis de menu sont autorisés, mais ne peuvent pas être utilisés lorsqu'un menu est actif. Virtual Disk 1 < > Les touches du clavier à utiliser sont indiquées entre crochets. , <Échap>, Après avoir mis en surbrillance un élément de menu, appuyez sur pour le sélectionner. Vous ouvrez ainsi la liste des options associées à cet élément de menu. Cela s'applique uniquement à certains éléments de menu, comme Virtual Disk # (Disque virtuel X). Dans la liste des options associées à l'élément de menu, comme la règle d'écriture sur un disque virtuel, mettez en surbrillance un paramètre, comme Write-Through (Mémoire cache à écriture immédiate), puis appuyez sur pour le sélectionner. Dans le panneau de droite, vous pouvez appuyer sur pour sélectionner Tree View (Vue arborescente) ou List View (Vue liste) sous le titre View Type (Type de vue). Sélectionnez Add New VD (Ajouter un nouveau disque virtuel) et appuyez sur pour créer le nouveau disque virtuel. Tableau 6-1. Touches de navigation dans les menus (suite) Notation Signification et emploi ExempleConfiguration et gestion des niveaux RAID 93 <Échap> Après avoir développé une fenêtre contextuelle, appuyez sur <Échap> pour la fermer. Vous pouvez appuyer de nouveau sur <Échap> pour quitter l'utilitaire de configuration du BIOS. Appuyez sur <Échap> pour retourner à l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). Appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option suivante dans une zone ou une boîte de dialogue. Appuyez sur pour déplacer le curseur vers le paramètre suivant à modifier. Appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option précédente dans une page ou une boîte de dialogue. Appuyez sur pour déplacer le curseur de Virtual Disk (Disque virtuel) vers Disk Group # (Groupe de disques X). Appuyez sur pour passer à l'écran de menu suivant parmi les menus principaux : VD Mgmt (Gestion des disques virtuels), PD Mgmt (Gestion des disques physiques), Ctrl Mgmt (Gestion des contrôleurs) et Foreign View (Vue étrangère). Lorsque vous revenez au menu d'origine, le curseur se trouve sur l'élément de menu où il était avant l'utilisation du raccourci . Appuyez sur dans l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels) pour passer à l'écran PD Mgmt (Gestion des disques physiques). Tableau 6-1. Touches de navigation dans les menus (suite) Notation Signification et emploi Exemple94 Configuration et gestion des niveaux RAID

Appuyez sur

pour passer à l'écran de menu précédent parmi les menus principaux : VD Mgmt (Gestion des disques virtuels), PD Mgmt (Gestion des disques physiques), Ctrl Mgmt (Gestion des contrôleurs) et Foreign View (Vue étrangère). Lorsque vous revenez à l'écran précédent, le curseur se trouve sur l'élément de menu où il était avant l'utilisation du raccourci

. Appuyez sur

dans l'écran PD Mgmt (Gestion des disques physiques) pour revenir à l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). Appuyez sur pour accéder aux informations de l'aide. L'écran Help (Aide) affiche une liste de rubriques, que vous utilisez pour accéder à des informations concernant la navigation, les niveaux RAID et des sujets d'ordre général. Appuyez sur pour accéder au menu contextuel, qui propose une liste d'options. Appuyez sur pour rafraîchir les informations figurant à l'écran. Permet de passer d'un contrôleur à l'autre. Appuyez sur pour afficher la liste des contrôleurs. Espace Appuyez sur Espace pour sélectionner un élément, comme un disque virtuel dans l'écran List View (Vue liste), pour sélectionner tous les disques virtuels en activant l'option Mark All (Sélectionner tout) ou pour désélectionner tous les disques virtuels en activant l'option Unmark All (Désélectionner tout). Appuyez sur Espace pour sélectionner chacun des disques virtuels dont vous souhaitez vérifier la cohérence des données. Tableau 6-1. Touches de navigation dans les menus (suite) Notation Signification et emploi ExempleConfiguration et gestion des niveaux RAID 95 Configuration de disques virtuels Pour configurer un groupe de disques et créer des disques virtuels, suivez les procédures présentées dans cette section. Chacune des procédures est détaillée séparément dans cette section. 1 Créer des disques virtuels et sélectionner leurs options. 2 Désigner des disques de rechange (facultatif). Pour plus d'informations, voir “Gestion des disques de rechange dédiés”, page 109. REMARQUE : Un groupe de disques est supprimé lorsque le dernier disque virtuel du groupe est supprimé. 3 Initialiser les disques virtuels. REMARQUE : Lorsque vous créez plusieurs disques virtuels à partir d'un seul disque physique, tous ces disques virtuels doivent avoir le même niveau RAID. Les paramètres de configuration de disques virtuels sont les suivants : • Niveau RAID • Taille de l'élément de bande • Règle de lecture • Règle d'écriture • Type d'initialisation • Configuration des disques de rechange96 Configuration et gestion des niveaux RAID Le tableau 6-2 répertorie les paramètres disponibles pour la configuration des disques virtuels. Tableau 6-2. Paramètres de disque virtuel et leur description Paramètre Description RAID Level (Niveau RAID) Indique si le disque virtuel est de type RAID 0, 1, 5, 6, 10, 50 ou 60. Le niveau RAID sélectionné dépend du nombre de disques, de leur capacité, et de vos besoins en matière de tolérance aux pannes et de performances. Pour plus d'informations, voir “Récapitulatif des niveaux RAID”, page 17. Stripe Element Size (Taille de l'élément de bande) Indique la taille des segments écrits sur chaque disque physique d'un disque virtuel RAID 0, 1, 5, 6, 10 ou 50. Vous pouvez définir une taille de 8, 16, 32, 64, 128, 256, 512 ou 1024 Ko. La taille de l'élément de bande par défaut (et recommandée) est de 64 Ko. Une taille plus importante améliore les performances de lecture si votre système effectue principalement des lectures séquentielles.Configuration et gestion des niveaux RAID 97 Write Policy (Règles d'écriture) Indique la règle d'écriture devant être appliquée par le contrôleur. Vous pouvez choisir d'utiliser l'option Write-Back (Mémoire cache à écriture différée) ou Write-Through (Mémoire cache à écriture immédiate). Avec la mémoire cache à écriture différée, le contrôleur envoie à l'hôte un signal d'achèvement du transfert des données lorsque son cache a reçu toutes les données d'une transaction. REMARQUE : Si votre système est doté d'un bloc de batterie de secours, le paramètre de cache par défaut est Write-Back (Mémoire cache à écriture différée). Dans le cas contraire, la règle de cache par défaut est Write-Through (Mémoire cache à écriture immédiate). REMARQUE : Si l'option Write-Back (Mémoire cache à écriture différée) est activée et si vous éteignez et rallumez rapidement le système, le contrôleur peut marquer une pause, le temps de vider la mémoire cache. Les contrôleurs avec batterie de secours utilisent par défaut l'option Write-Back (Mémoire cache à écriture différée). Avec la mémoire cache à écriture immédiate, le contrôleur envoie à l'hôte un signal d'achèvement du transfert des données lorsque le sous-système de disque a reçu toutes les données d'une transaction. La mémoire cache à écriture différée offre des performances supérieures à celles de la mémoire cache à écriture immédiate. REMARQUE : Toutefois, certains schémas de données et configurations sont plus performants avec la règle Write-Through (Mémoire cache à écriture immédiate). Tableau 6-2. Paramètres de disque virtuel et leur description (suite) Paramètre Description98 Configuration et gestion des niveaux RAID Read Policy (Règle de lecture) L'option Read-Ahead active la fonction de lecture anticipée sur le disque virtuel. Vous pouvez choisir Read-Ahead (Lecture anticipée), No-Read-Ahead (Pas de lecture anticipée) ou Adaptive (Adaptative). La valeur par défaut est No-ReadAhead (Pas de lecture anticipée). L'option Read-Ahead indique que le contrôleur utilise la lecture anticipée sur le disque virtuel actuel. Cette fonction permet au contrôleur d'effectuer une lecture séquentielle anticipée des données demandées et de stocker des données supplémentaires dans la mémoire cache, anticipant ainsi les demandes du système. L'option No-Read-Ahead indique que le contrôleur n'utilise pas la lecture anticipée sur le disque virtuel actuel. REMARQUE : Cette option permet d'obtenir de meilleures performances, car elle bénéficie de l'efficacité des algorithmes de mise en mémoire cache des disques. L'option Adaptive (Adaptative) indique que le contrôleur commence à utiliser la lecture anticipée si les deux derniers accès au disque dur se produisent dans des secteurs qui se suivent. Si toutes les demandes de lecture sont aléatoires, l'algorithme revient à l'option No-Read-Ahead (Pas de lecture anticipée) ; toutefois, le système continue à évaluer toutes les demandes pour détecter les opérations séquentielles éventuelles. Tableau 6-2. Paramètres de disque virtuel et leur description (suite) Paramètre DescriptionConfiguration et gestion des niveaux RAID 99 Gestion des disques virtuels Création de disques virtuels REMARQUE : Vous ne pouvez pas combiner des disques durs SAS et SATA dans un même disque virtuel, ni des disques durs et des lecteurs SSD. Procédez comme suit pour créer des disques virtuels. 1 Pendant l'amorçage du système hôte, appuyez sur lorsque la bannière BIOS apparaît. L'écran Virtual Disk Management (Gestion des disques virtuels) apparaît. Si votre système comprend plusieurs contrôleurs, l'écran de menu principal apparaît. Sélectionnez un contrôleur et appuyez sur . L'écran Virtual Disk Management (Gestion des disques virtuels) correspondant au contrôleur apparaît. REMARQUE : Cette procédure décrit les écrans de l'utilitaire de configuration du BIOS en vue arborescente. 2 Utilisez les touches fléchées pour mettre en surbrillance Controller # (Contrôleur X) ou Disk Group # (Groupe de disques X). 3 Appuyez sur pour afficher les actions qu'il est possible d'exécuter. 4 Sélectionnez Create New VD (Créer un nouveau disque virtuel) et appuyez sur . L'écran correspondant apparaît. Le curseur est placé sur l'option RAID Levels (Niveaux RAID). 5 Appuyez sur pour afficher les niveaux RAID utilisables, en fonction des disques physiques disponibles. 6 Appuyez sur la flèche vers le bas pour sélectionner un niveau RAID, puis appuyez sur . 7 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers la liste des disques physiques. 8 Utilisez les touches fléchées pour mettre en surbrillance un disque physique, puis appuyez sur Espace, ou pour sélectionner ce disque. 9 Sélectionnez d'autres disques si vous le souhaitez.100 Configuration et gestion des niveaux RAID 10 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers la zone Basic Settings (Paramètres de base). 11 Définissez la taille du disque virtuel dans la zone VD Size (Taille du disque virtuel). La taille du disque virtuel est affichée en mégaoctets (Mo). REMARQUE : Pour les niveaux RAID 0, 1, 5 et 6 uniquement, vous pouvez utiliser une partie de l'espace disque disponible pour créer un premier disque virtuel, puis utiliser le reste pour créer un ou plusieurs autres disques virtuels. REMARQUE : La taille de disque virtuel minimale est de 100 Mo. 12 Appuyez sur pour accéder au champ VD Name (Nom du disque virtuel), puis entrez un nom. 13 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers la zone Advanced Settings (Paramètres avancés). 14 Appuyez sur Espace pour activer ces paramètres afin de pouvoir les modifier. Un “X” apparaît en regard de la mention Advanced Settings (Paramètres avancés). Ces paramètres définissent la taille de l'élément de bande, la règle de lecture et la règle d'écriture. Vous pouvez également choisir des options avancées afin d'imposer l'utilisation de la mémoire cache à écriture différée, d'initialiser le disque virtuel et de configurer un disque de rechange dédié. Les valeurs par défaut de ces paramètres apparaissent à l'ouverture de la fenêtre. Vous pouvez les accepter ou les modifier. Pour obtenir des informations détaillées sur les paramètres de disque virtuel, voir “Paramètres de disque virtuel et leur description”, page 96.Configuration et gestion des niveaux RAID 101 15 Procédez comme suit pour sélectionner les paramètres de disque virtuel : a Appuyez sur pour déplacer le curseur vers le paramètre à modifier. b Appuyez sur la flèche vers le bas pour ouvrir le paramètre et faire défiler sa liste d'options. c Pour modifier la taille de l'élément de bande, appuyez sur pour mettre en surbrillance Stripe Element Size (Taille de l'élément de bande). d Appuyez sur pour afficher les tailles disponibles : 8, 16, 32, 64, 128, 256, 512 et 1 024 Ko). Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance l'option voulue, puis sur . La taille par défaut est 64 Ko. e Si vous avez besoin de changer la règle de lecture, appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option Read Policy (Règle de lecture). f Appuyez sur pour afficher les options : No Read Ahead (Pas de lecture anticipée), Read Ahead (Lecture anticipée) ou Adaptive Read Ahead (Lecture anticipée adaptative). Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance l'option voulue, puis sur . g Si vous avez besoin de changer la règle d'écriture, appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option Write Policy (Règle d'écriture). h Appuyez sur pour afficher les options : Write-Through (Écriture immédiate) et Write Back (Écriture différée). Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance l'option voulue, puis sur . i Appuyez sur pour déplacer le curseur vers la zone Force WB with no battery (Imposer la mémoire cache à écriture différée en l'absence de batterie), puis appuyez sur . Si vous choisissez d'utiliser la mémoire cache à écriture immédiate, cette option n'est pas disponible. j Appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option Initialize (Initialiser), puis sur .102 Configuration et gestion des niveaux RAID PRÉCAUTION : N'initialisez pas les disques virtuels si vous tentez de reconstituer une configuration existante. REMARQUE : L'initialisation effectuée à ce stade est une initialisation rapide. k Appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option Configure HotSpare (Configurer un disque de rechange), puis appuyez sur . REMARQUE : Le disque de rechange créé à cette étape est un disque de rechange dédié. l Si vous avez choisi de créer des disques de rechange lors des étapes précédentes, une fenêtre contextuelle apparaît, présentant les lecteurs dont la taille convient. Appuyez sur Espace pour sélectionner la taille de lecteur. Cochez la case pour activer le paramètre d'affinité de boîtier du disque de rechange. m Après avoir choisi la taille de lecteur, cliquez sur OK pour confirmer votre choix ou sur Cancel (Annuler) pour l'abandonner. n Choisissez OK pour accepter les paramètres et appuyez sur pour quitter cette fenêtre. Sinon, cliquez sur Cancel (Annuler) et appuyez sur pour quitter la fenêtre si vous ne souhaitez modifier aucun paramètre de disque virtuel. Initialisation des disques virtuels PRÉCAUTION : L'option Full Initialization (Initialisation complète) détruit toutes les données présentes sur un disque auquel cette option est appliquée. Procédez comme suit pour initialiser les disques virtuels. 1 Dans l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels), sélectionnez Virtual Disk # (Disque virtuel X), puis appuyez sur pour afficher le menu des actions disponibles. 2 Choisissez Initialization (Initialisation) et appuyez sur la flèche droite pour afficher les options du sous-menu Initialization (Initialisation). 3 Sélectionnez Start Init. (Lancer l'initialisation) pour démarrer une initialisation standard ou cliquez sur Fast Init. (Initialisation rapide) pour effectuer une initialisation rapide.Configuration et gestion des niveaux RAID 103 4 Une fenêtre contextuelle signale que le disque virtuel a été initialisé. 5 Répétez les procédures de cette section pour configurer un autre disque virtuel. Les contrôleurs PERC 6 prennent en charge jusqu'à 64 disques virtuels par contrôleur. L'écran répertorie les disques virtuels actuellement configurés. Vérification de la cohérence des données Sélectionnez l'option Consistency Check (CC - Vérification de la cohérence) de l'utilitaire de configuration afin de contrôler les données de redondance des disques virtuels de type RAID 1, 5, 6, 10, 50 ou 60. (RAID 0 ne fournit aucune redondance des données.) Si vous tentez d'effectuer une vérification de cohérence sur un disque virtuel qui n'est pas encore initialisé, le message d'erreur suivant apparaît : The virtual disk has not been initialized. Running a consistency check may result in inconsistent messages in the log. Are you sure you want to continue? (Le disque virtuel n'a pas été initialisé. L'exécution d'une vérification de cohérence peut créer des messages incohérents dans le journal. Voulez-vous vraiment continuer ?) Vous pouvez choisir Yes (Oui) ou No (Non). Si vous répondez Yes (Oui), la vérification de cohérence se poursuit. En répondant No (Non), vous mettez fin à l'opération. Procédez comme suit pour exécuter une vérification de cohérence. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran de menu VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). 2 Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance l'option Virtual Disk # (Disque virtuel X). 3 Appuyez sur pour afficher le menu des actions disponibles. 4 Appuyez sur la flèche vers le bas pour sélectionner Consistency Check (Vérification de cohérence).104 Configuration et gestion des niveaux RAID 5 Appuyez sur la flèche vers la droite pour afficher les actions disponibles, à savoir Start (Démarrer) et Stop (Arrêter). 6 Sélectionnez Start (Démarrer) et appuyez sur pour exécuter une vérification de cohérence. L'opération est exécutée et le système vérifie les données de redondance des disques virtuels. 7 Après avoir démarré la vérification de cohérence, appuyez sur <Échap> pour revenir au menu précédent. Importation ou effacement de configurations étrangères à l'aide du menu VD Mgmt (Gestion des disques virtuels) S'il existe une configuration étrangère, la bannière BIOS affiche le message Foreign configuration(s) found on adapter (Configuration(s) étrangère(s) trouvée(s) sur l'adaptateur). En outre, lorsqu'il existe une configuration étrangère, elle apparaît dans la partie droite de l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). Vous pouvez utiliser le menu VD Mgmt (Gestion des disques virtuels) pour importer la configuration existante sur le contrôleur RAID ou effacer cette configuration. De plus, vous pouvez consulter les données de lecteur étranger dans l'onglet Foreign View (Vue étrangère) sans importer la configuration. REMARQUE : Le contrôleur n'autorise pas les importations qui créent plus de 64 disques virtuels. Procédez comme suit pour importer ou effacer les configurations étrangères. 1 Pendant l'amorçage, appuyez sur lorsque la bannière BIOS vous y invite. L'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels) apparaît par défaut. 2 Dans cet écran, mettez en surbrillance l'entrée Controller # (Contrôleur X). Le numéro du contrôleur est le seul élément qui apparaît tant que la configuration étrangère n'a pas été importée. 3 Appuyez sur pour afficher les actions disponibles. 4 Appuyez sur la flèche vers la droite pour afficher les actions disponibles, à savoir Import (Importer) et Clear (Effacer).Configuration et gestion des niveaux RAID 105 REMARQUE : Vérifiez que votre disque virtuel inclut tous les disques physiques, en vous assurant qu'aucun disque physique n'est marqué comme Missing (Manquant) dans la page de vue étrangère et que tous les disques apparaissent comme prévu avant l'importation. 5 Sélectionnez Import (Importer) pour importer la configuration étrangère ou Clear (Effacer) pour supprimer cette configuration ; appuyez ensuite sur . Si vous importez la configuration, l'écran de gestion des disques virtuels affiche des informations détaillées sur cette configuration, notamment le détail des groupes de disques, des disques virtuels, des disques physiques, de l'allocation d'espace et des disques de rechange. Importation ou effacement de configurations étrangères à l'aide de l'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) Le contrôleur RAID considère une configuration comme étrangère lorsqu'un ou plusieurs disques physiques ont été supprimés (câble déconnecté ou retrait d'un disque, par exemple). Utilisez l'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) pour afficher des informations sur la configuration étrangère, comme les groupes de disques, les disques virtuels, les disques physiques, l'allocation d'espace et les disques de rechange. Ces données apparaissent au même format que celui des configurations de l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). Utilisez cet écran pour afficher la configuration étrangère avant de l'importer. Après avoir affiché la configuration étrangère, vous pouvez choisir de l'importer sur le contrôleur RAID ou de l'effacer. REMARQUE : Avant d'importer une configuration étrangère, vérifiez-la à l'écran pour vous assurer qu'elle correspond au résultat voulu. L'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) permet de gérer les configurations étrangères dans les cas suivants : • Tous les disques physiques d'une configuration sont retirés et réinstallés. • Certains des disques physiques d'une configuration sont retirés et réinstallés. • Tous les disques physiques d'un disque virtuel sont retirés à des moments différents, puis réinstallés. • Les disques physiques d'un disque virtuel non redondant sont retirés.106 Configuration et gestion des niveaux RAID Les contraintes suivantes s'appliquent aux disques physiques que vous envisagez d'importer : • L'état de lecteur d'un disque physique peut changer entre le moment où le système analyse la configuration et celui où vous effectuez réellement l'importation. L'importation étrangère ne se produit que sur les lecteurs portant l'état Unconfigured Good (Non configuré - Correct). • Les lecteurs défectueux ou hors ligne ne peuvent pas être importés. • Le micrologiciel ne vous permet pas d'importer plus de huit configurations étrangères. Exécutez les procédures suivantes dans l'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) afin de gérer les configurations étrangères dans chaque cas particulier : 1 Si certains des disques physiques d'une configuration (ou tous) sont retirés et réinstallés, le contrôleur considère que ces lecteurs ont une configuration étrangère. Effectuez les opérations suivantes : a Sélectionnez Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) pour afficher les informations de cette configuration dans l'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère). b Appuyez sur pour afficher les options Import (Importer) et Clear (Effacer). REMARQUE : Tous les lecteurs doivent être installés dans le système pour que l'opération d'importation soit possible. c Choisissez Import (Importer) pour importer la configuration étrangère sur le contrôleur, ou Clear (Effacer) pour supprimer la ou les configurations étrangères des disques que vous réinstallez. Dans la fenêtre Preview Configuration Data (Aperçu des données de configuration), l'état d'un disque physique qui doit être reconstruit est signalé par la mention Rebuild (Reconstruire). REMARQUE : Lorsque vous importez une configuration étrangère, les disques de rechange dédiés de cette configuration sont importés en tant que disques de rechange dédiés, uniquement si l'une des conditions suivantes est remplie : le disque virtuel associé est déjà présent ou vous l'importez en même temps que la configuration.Configuration et gestion des niveaux RAID 107 REMARQUE : Lancez une vérification de cohérence immédiatement après la reconstruction, afin de garantir l'intégrité des données des disques virtuels. Pour en savoir plus sur la vérification de la cohérence des données, voir “Vérification de la cohérence des données”, page 103. 2 Si tous les disques physiques d'un disque virtuel sont retirés à des moments différents, puis réinstallés, le contrôleur considère que ces disques ont une configuration étrangère. Effectuez les opérations suivantes : a Sélectionnez Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) pour afficher l'intégralité du disque virtuel sur différentes configurations étrangères et pour autoriser l'importation de ces configurations. b Appuyez sur pour afficher les options Import (Importer) et Clear (Effacer). REMARQUE : Tous les lecteurs doivent être installés dans le système pour que l'opération d'importation soit possible. c Choisissez Import (Importer) pour fusionner les configurations étrangères avec la configuration existante sur le contrôleur, ou Clear (Effacer) pour supprimer la ou les configurations étrangères des disques que vous réinstallez. Si vous optez pour l'importation, tous les lecteurs retirés avant la mise hors ligne du disque virtuel sont importés, puis automatiquement reconstruits. REMARQUE : Lancez une vérification de cohérence immédiatement après la reconstruction, afin de garantir l'intégrité des données des disques virtuels. Pour en savoir plus sur la vérification de la cohérence des données, voir “Vérification de la cohérence des données”, page 103. 3 Si les disques physiques d'un disque virtuel non redondant sont retirés, le contrôleur considère que ces lecteurs ont une configuration étrangère. Effectuez les opérations suivantes : a Sélectionnez Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) pour afficher l'ensemble des informations concernant la configuration étrangère. b Appuyez sur pour afficher les options Import (Importer) et Clear (Effacer).108 Configuration et gestion des niveaux RAID c Choisissez Import (Importer) pour importer la configuration étrangère sur le disque virtuel ou Clear (Effacer) pour supprimer la ou les configurations étrangères des disques que vous réinstallez. Aucune reconstruction ne se produit après l'importation car il n'existe pas de données redondantes à utiliser pour reconstruire les lecteurs. Gestion de la conservation du cache Si un disque virtuel est mis hors ligne ou supprimé en raison de disques physiques manquants, le contrôleur conserve le cache de modifications de ce disque virtuel. Ce cache de modifications préservé, appelé cache punaisé, est conservé jusqu'à l'importation du disque virtuel ou son élimination. REMARQUE : Certaines opérations, comme la création d'un nouveau disque virtuel, sont impossibles s'il existe un cache punaisé. Vous devez accéder à l'utilitaire de configuration du BIOS pour résoudre le problème avant d'amorcer le système d'exploitation. Des messages vous préviennent que vous devez exécuter l'utilitaire de configuration du BIOS pour éliminer le cache punaisé ou pour importer les disques virtuels avec ce cache. PRÉCAUTION : S'il existe une configuration étrangère, il est fortement conseillé de l'importer avant de supprimer le cache préservé. Sinon, vous risquez de perdre des données appartenant à cette configuration étrangère. Procédez comme suit pour choisir d'importer le disque virtuel ou de supprimer le cache préservé. 1 Dans l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels), cliquez sur une icône de contrôleur. 2 Appuyez sur pour afficher le menu des actions disponibles. 3 Sélectionnez Manage Preserved Cache (Gérer le cache préservé). Afin de ne pas perdre de données appartenant à la configuration étrangère, un message vous conseillant d'importer la configuration étrangère avant de supprimer le cache préservé s'affiche. Indiquez si vous souhaitez continuer. L'écran Manage Preserved Cache (Gérer le cache préservé) affiche les disques virtuels concernés.Configuration et gestion des niveaux RAID 109 4 Vous pouvez choisir d'éliminer le cache dans l'écran Manage Preserved Cache (Gérer le cache préservé). Si vous cliquez sur Cancel (Annuler), le processus est annulé et la boîte de dialogue Preserved Cache Retained (Cache préservé conservé) s'affiche. Si vous choisissez d'éliminer le cache, vous êtes invité à confirmer votre choix. Si vous optez pour la conservation du cache, un message vous signale qu'il est impossible d'effectuer certaines opérations tant que le cache existe. Cliquez sur OK pour continuer. Certaines opérations, comme la création d'un nouveau disque virtuel, ne sont pas autorisées s'il existe un cache préservé. Un message vous prévient que vous ne pouvez pas effectuer l'opération tant que le cache préservé existe. Si vous décidez d'effacer une configuration alors qu'il existe un cache préservé, un message vous signale que toutes les données de tous les disques virtuels seront perdues et que le cache préservé sera éliminé. Gestion des disques de rechange dédiés Un disque de rechange dédié remplace automatiquement un disque physique défectueux, uniquement dans le groupe de disques sélectionné dont fait partie ce disque de rechange. Un disque de rechange dédié est utilisé avant un disque de rechange global. Vous créez et supprimez des disques de rechange dans l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). Procédez comme suit pour créer ou supprimer des disques de rechange dédiés. 1 Dans l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels), sélectionnez Disk Group # (Groupe de disques X), puis appuyez sur pour afficher le menu des actions disponibles. Les options de menu disponibles sont affichées. 2 Sélectionnez Manage Ded. HS (Gérer les disques de rechange dédiés), puis appuyez sur . L'écran présente la liste des disques de rechange dédiés actuels, ainsi que des disques physiques disponibles pour créer d'autres disques de rechange dédiés. Un “X” apparaît en regard des disques de rechange dédiés actuels. REMARQUE : L'utilitaire n'accepte comme disques de rechange dédiés que des disques dont la technologie de lecteur est la même, et qui ont une taille identique ou supérieure.110 Configuration et gestion des niveaux RAID 3 Pour créer ou supprimer un disque de rechange dédié : Création d'un disque de rechange a Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance un disque physique. b Appuyez sur Espace pour sélectionner le disque. c Répétez la procédure, de l'étape a à l'étape b, pour chacun des disques de rechange dédiés que vous souhaitez créer. Un “X” apparaît en regard du ou des disques physiques sélectionnés. Suppression d'un disque de rechange dédié a Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance un disque de rechange. b Appuyez sur Espace pour désélectionner le disque. c Répétez la procédure, de l'étape a à l'étape b, pour chacun des disques de rechange dédiés que vous souhaitez supprimer. 4 Appuyez sur pour valider les modifications. L'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels) affiche la liste mise à jour des disques de rechange, sous le titre Hot spares (Disques de rechange). REMARQUE : Si un disque de rechange global ou dédié est retiré et réinstallé, il retrouve son état de disque de rechange. REMARQUE : Si un disque de rechange dédié est retiré, réinstallé, puis importé, le disque physique devient disque de rechange global à l'issue de l'importation de la configuration étrangère. Suppression de disques virtuels REMARQUE : Il est impossible de supprimer un disque virtuel pendant l'initialisation. REMARQUE : Des messages d'avertissement décrivent les conséquences de la suppression d'un disque virtuel. Cliquez sur OK à deux reprises pour effectuer la suppression du disque virtuel.Configuration et gestion des niveaux RAID 111 Pour supprimer des disques virtuels, effectuez les opérations suivantes dans l'utilitaire de configuration du BIOS. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). 2 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers un disque virtuel sous le titre Virtual Disks (Disques virtuels). 3 Appuyez sur . Le menu Action s'affiche. 4 Sélectionnez Delete VD (Supprimer un disque virtuel) et appuyez sur . 5 Dans l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels), sélectionnez Space Allocation (Allocation d'espace) pour afficher la quantité d'espace disque libre disponible après suppression du disque virtuel. Suppression de groupes de disques Vous pouvez vous servir de l'utilitaire de configuration du BIOS pour supprimer des groupes de disques. Lorsque vous supprimez un groupe de disques, l'utilitaire supprime également les disques virtuels de ce groupe. Pour supprimer des groupes de disques, effectuez les opérations suivantes dans l'utilitaire de configuration du BIOS. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). 2 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers un groupe de disques sous le titre Virtual Disks (Disques virtuels). 3 Appuyez sur . Le menu Action s'affiche. 4 Sélectionnez Delete Disk Group (Supprimer un groupe de disques) et appuyez sur . Le groupe de disques est supprimé. Lorsque vous supprimez un groupe de disques, les groupes restants qui portent des numéros plus élevés sont automatiquement renumérotés. Par exemple, après suppression du groupe de disques 2, le groupe de disques 3 est automatiquement renuméroté en groupe de disques 2.112 Configuration et gestion des niveaux RAID Réinitialisation de la configuration Cette opération permet de supprimer tous les disques virtuels du contrôleur RAID. Pour réinitialiser la configuration, effectuez les opérations suivantes dans l'utilitaire de configuration du BIOS : 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels). 2 Appuyez sur ou utilisez les touches fléchées pour déplacer le curseur vers le titre Controller (Contrôleur). 3 Appuyez sur . Le menu Action s'affiche. 4 Sélectionnez Reset Configuration (Réinitialiser la configuration). Une fenêtre contextuelle vous demande de confirmer la suppression de tous les disques virtuels. 5 Cliquez sur OK pour supprimer les disques virtuels ou sur Cancel (Annuler) pour conserver la configuration existante. Options de menu de l'utilitaire de configuration du BIOS Le premier menu qui apparaît lorsque vous accédez à l'utilitaire de configuration du BIOS est l'écran de menu principal. Il indique le nom du contrôleur, son numéro, ainsi que d'autres informations comme le numéro de logement. Dans cet écran, vous pouvez utiliser les touches fléchées pour sélectionner le contrôleur RAID à configurer. Appuyez sur pour accéder au contrôleur. Cette section décrit les options de chacun des principaux menus de l'utilitaire de configuration du BIOS : • Menu VD Mgmt (Virtual Disk Management - Gestion des disques virtuels) • Menu PD Mgmt (Physical Disk Management - Gestion des disques physiques) • Menu Ctrl Mgmt (Controller Management - Gestion des contrôleurs) • Menu Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère)Configuration et gestion des niveaux RAID 113 La plupart des menus comportent deux panneaux : • Le panneau de gauche contient les options de menu. • Le panneau de droite affiche les détails des éléments sélectionnés dans le panneau de gauche. Les sections suivantes décrivent les options de menu et de sous-menu de chacun des principaux menus. VD Mgmt (Virtual Disk Management - Gestion des disques virtuels) L'écran de gestion des disques virtuels, VD Mgmt, est le premier qui apparaît lorsque vous accédez à un contrôleur RAID à partir de l'écran de menu principal dans l'utilitaire de configuration du BIOS. Dans la vue arborescente, le panneau de gauche affiche les menus de gestion des disques virtuels, à savoir : • Controller # (Contrôleur X) • Disk Group # (Groupe de disques X) • Virtual Disks (Disques virtuels, affichés dans l'ordre décroissant des numéros) • Physical Disks (Disques physiques, chaque disque apparaissant au format “boîtier:logement”) • Space Allocation (Allocation d'espace, c'est-à-dire taille du disque virtuel et espace libre que vous pouvez utiliser pour créer un disque virtuel) • Hot Spares (Disques de rechange, globaux et dédiés) Le panneau de droite de la vue arborescente affiche des informations détaillées concernant les contrôleurs, groupes de disques, disques virtuels, disques physiques, options d'allocation d'espace et disques de rechange sélectionnés, comme l'illustre le tableau 6-3.114 Configuration et gestion des niveaux RAID Tableau 6-3. Informations figurant dans l'écran Virtual Disk Management (Gestion des disques virtuels) Élément de menu sélectionné dans le panneau de gauche Informations apparaissant dans le panneau de gauche Controller # (Contrôleur X) Propriétés du contrôleur : • Nombre de groupes de disques (DG) • Nombre de disques virtuels (VD) • Nombre de disques physiques (PD) Disk Group # (Groupe de disques X) Propriétés du groupe de disques X : • Nombre de disques virtuels (VD) • Nombre de disques physiques (PD) • Espace disponible sur les disques physiques • Nombre de segments libres • Nombre de disques de rechange dédiés Disques virtuels Propriétés du groupe de disques X : • Nombre de disques virtuels (VD) • Nombre de disques physiques (PD) • Espace disponible sur le disque virtuel • Nombre de segments libres • Nombre de disques de rechange dédiésConfiguration et gestion des niveaux RAID 115 Virtual Disk # (Disque virtuel X) Propriétés du disque virtuel X : • Niveau RAID (0, 1, 5, 6, 10, 50 ou 60) • État RAID du disque virtuel, à savoir Failed (En échec), Degraded (Dégradé) ou Optimal • Taille du disque virtuel • Opération en cours d'exécution Propriétés du groupe de disques X : • Nombre de disques virtuels (VD) • Nombre de disques physiques (PD) • Espace disponible sur les disques physiques • Nombre de segments libres • Nombre de disques de rechange dédiés Disques physiques Propriétés du groupe de disques X : • Nombre de disques virtuels (VD) • Nombre de disques physiques (PD) • Espace disponible sur les disques physiques • Nombre de segments libres • Nombre de disques de rechange dédiés Tableau 6-3. Informations figurant dans l'écran Virtual Disk Management (Gestion des disques virtuels) (suite) Élément de menu sélectionné dans le panneau de gauche Informations apparaissant dans le panneau de gauche116 Configuration et gestion des niveaux RAID REMARQUE : La vue liste de l'écran Virtual Disk Management (Gestion des disques virtuels) n'affiche pas les mêmes options que la vue arborescente. Physical Disk # (Disque physique X) Propriétés du disque physique : • Nom du fournisseur • Taille du disque physique • État du disque physique Propriétés du groupe de disques X : • Nombre de disques virtuels (VD) • Nombre de disques physiques (PD) • Espace disponible sur les disques physiques • Nombre de segments libres • Nombre de disques de rechange dédiés Space Allocation (Allocation d'espace) Propriétés du groupe de disques X : • Nombre de disques virtuels (VD) • Nombre de disques physiques (PD) • Espace disponible sur les disques physiques • Nombre de segments libres • Nombre de disques de rechange dédiés Hot Spares (Disques de rechange) Propriétés du disque physique : • Nom du fournisseur • Taille du disque physique • État du disque physique Propriétés du groupe de disques X : • Nombre de disques virtuels (VD) • Nombre de disques physiques (PD) • Espace disponible sur les disques physiques • Nombre de segments libres • Nombre de disques de rechange dédiés Tableau 6-3. Informations figurant dans l'écran Virtual Disk Management (Gestion des disques virtuels) (suite) Élément de menu sélectionné dans le panneau de gauche Informations apparaissant dans le panneau de gaucheConfiguration et gestion des niveaux RAID 117 Actions relatives aux disques virtuels Le tableau 6-4 décrit les actions que vous pouvez réaliser sur les disques virtuels. Pour connaître les procédures à appliquer pour réaliser ces actions, voir “Gestion des disques physiques”, page 122. Tableau 6-4. Actions relatives aux disques virtuels Action Description Create a new virtual disk (Créer un nouveau disque virtuel) Permet de créer un nouveau disque virtuel à partir d'un ou de plusieurs disques physiques. Vous pouvez configurer des disques de rechange lors de la création d'un disque virtuel. Manage dedicated hot spares (Gérer les disques de rechange dédiés) Permet de créer un disque de rechange qui peut être dédié à un seul disque virtuel redondant, ou bien d'en supprimer un. Initialize a virtual disk (Initialiser un disque virtuel) Permet d'initialiser le disque virtuel sélectionné. Vous devez initialiser chaque disque virtuel configuré. Vous avez le choix entre l'initialisation rapide et l'initialisation complète. Check data consistency on a virtual disk (Vérifier la cohérence des données d'un disque virtuel) Vérifie que les données de redondance du disque virtuel sélectionné sont correctes. Cette option n'est disponible que pour les niveaux RAID 1, 5, 6, 10, 50 et 60. Les contrôleurs PERC 6 corrigent automatiquement les différences éventuellement détectées dans les données. Display or update virtual disk parameters (Afficher ou mettre à jour les paramètres de disque virtuel) Permet d'afficher les propriétés du disque virtuel sélectionné. Vous pouvez modifier à partir de ce menu la règle d'écriture et la règle de lecture du cache, ainsi que la règle d'entrées/sorties. Manage preserved cache (Gérer le cache préservé) Permet la conservation du cache de modifications d'un disque virtuel lorsque ce dernier est mis hors ligne ou supprimé. Le cache de modifications est conservé jusqu'à l'importation du disque virtuel ou la mise au rebut du cache. Delete a virtual disk (Supprimer un disque virtuel) Permet de supprimer le disque virtuel et de libérer de l'espace pour créer un autre disque virtuel. Delete a disk group (Supprimer un groupe de disques) Permet de supprimer un groupe de disques, c'est-à-dire une série de disques provenant d'un ou de plusieurs soussystèmes de disque contrôlés par le logiciel de gestion.118 Configuration et gestion des niveaux RAID Physical Disk Management (PD Mgmt - Gestion des disques physiques) L'écran de gestion des disques physiques, PD Mgmt, affiche des informations sur les disques physiques et des menus d'actions. Il précise l'ID du disque physique, le nom de son fournisseur, sa taille, son type, son état et le groupe de disques (DG). Vous pouvez trier la liste des disques physiques sur chacun de ces critères. Vous pouvez appliquer différentes actions aux disques physiques, notamment les suivantes : • Reconstruction de disques physiques • Exécution de l'opération Replace Member (Remplacer le membre) • Passage de la DEL en mode Clignotement • Mise en ligne ou hors ligne d'un disque (non membre d'un groupe de disques) • Création de disques de rechange globaux • Retrait de disques de rechange dédiés ou globaux Actions relatives aux disques physiques Le tableau 6-5 décrit les actions que vous pouvez réaliser sur les disques physiques. Pour connaître les procédures à appliquer pour réaliser ces actions, voir “Gestion des disques physiques”, page 122. Tableau 6-5. Actions relatives aux disques physiques Action Description Reconstruction Régénère toutes les données sur un disque de remplacement dans un disque virtuel redondant (RAID 1, 5, 6, 10, 50 ou 60) après une panne du disque. La reconstruction du disque se produit normalement sans aucune interruption du fonctionnement normal du disque virtuel concerné. Replace Member (Remplacer le membre) Remplace le lecteur dans le disque virtuel par un autre lecteur que vous pouvez sélectionner. LED Blinking (Voyant clignotant) Indique que les disques physiques sont utilisés pour la création d'un disque virtuel. Vous pouvez choisir d'activer ou de stopper le clignotement du voyant. Force Online (Mise en ligne forcée) Fait passer le disque physique sélectionné à l'état Online (En ligne).Configuration et gestion des niveaux RAID 119 Reconstruction Sélectionnez Rebuild (Reconstruire) pour reconstituer un ou plusieurs disques physiques défectueux. Pour plus d'informations sur la reconstruction d'un disque physique, voir “Reconstruction manuelle d'un disque physique unique”, page 126. Si le sous-système de stockage n'a aucune charge de traitement, le contrôleur reconstruit les lecteurs SAS au rythme d'environ 200 Go/heure et les lecteurs SATA à environ 100 Go/heure. Divers paramètres de configuration du contrôleur et du disque virtuel affectent la vitesse réelle de la reconstruction. Il s'agit notamment du paramètre de taux de reconstruction, de la taille de bande du disque virtuel, des règles de lecture et d'écriture du disque virtuel, et de l'importance de la charge de traitement du sous-système de stockage. Pour en savoir plus sur l'amélioration des performances de reconstruction de votre contrôleur RAID, reportez-vous à la documentation disponible sur le site de support de Dell, support.dell.com. Force Offline (Mise hors ligne forcée) Modifie l'état du disque physique sélectionné afin qu'il ne fasse plus partie d'un disque virtuel. Make Global HS (Désigner comme disque de rechange global) Marque le disque physique sélectionné comme étant un disque de rechange global. Un disque de rechange global fait partie d'un pool accessible pour tous les disques virtuels que commande le contrôleur. Marque le disque physique sélectionné comme étant un disque de rechange global. Vous pouvez choisir un disque de rechange avec affinité de boîtier. Remove HS (Retirer le disque de rechange) Retire un disque de rechange dédié de son groupe de disques ou retire un disque de rechange global du pool global. Tableau 6-5. Actions relatives aux disques physiques (suite) Action Description120 Configuration et gestion des niveaux RAID Controller Management (Ctrl Mgmt - Gestion des contrôleurs) L'écran de gestion des contrôleurs, Ctrl Mgmt, affiche le nom du produit, le paquet, la version du BIOS, celle du micrologiciel et celle de l'utilitaire de configuration du BIOS, ainsi que le bloc d'amorçage. Utilisez-le pour appliquer des actions au contrôleur et au BIOS. Il permet d'activer ou de désactiver le BIOS du contrôleur et le BIOS pendant l'amorçage, en cas d'erreurs du BIOS. De plus, vous pouvez choisir le disque virtuel à utiliser pour l'amorçage, sélectionner des paramètres par défaut et réinitialiser la configuration. Actions de gestion des contrôleurs Le tableau 6-6 décrit les actions que vous pouvez réaliser dans l'écran Ctrl Mgmt (Gestion des contrôleurs). Tableau 6-6. Options de gestion des contrôleurs Option Description Enable Controller BIOS (Activer le BIOS du contrôleur) Sélectionnez cette option pour activer le BIOS du contrôleur. Si le périphérique d'amorçage est sur le contrôleur RAID, le BIOS doit être activé. Désactivez le BIOS pour utiliser d'autres périphériques d'amorçage. Dans un environnement avec plusieurs contrôleurs, vous pouvez activer le BIOS de plusieurs contrôleurs. Toutefois, pour amorcer le système à partir d'un contrôleur particulier, activez le BIOS de ce contrôleur et désactivez celui des autres contrôleurs. Le système peut alors démarrer sur le contrôleur dont le BIOS est activé. Enable Alarm (Activer l'alarme) Sélectionnez cette option pour activer ou désactiver l'alarme sonore du contrôleur, si le matériel nécessaire est installé. L'alarme se déclenche pour vous avertir en cas de problème sur les disques physiques ou les disques virtuels. Enable BIOS Stop On Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur) Sélectionnez cette option pour arrêter le BIOS du système pendant l'amorçage en cas d'erreur de BIOS. Cette option vous permet d'accéder à l'utilitaire de configuration pour résoudre le problème.Configuration et gestion des niveaux RAID 121 Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère) Lorsqu'il existe une configuration étrangère, vous pouvez choisir la vue de la configuration étrangère pour afficher cette configuration. Cet écran affiche la configuration étrangère telle qu'elle serait si vous l'importiez. Vous pouvez ainsi prévisualiser cette configuration avant de décider de l'importer ou de l'effacer. Dans certains cas, l'importation de la configuration étrangère n'est pas possible. Si vous reconstruisez un disque physique d'un disque virtuel, l'état de ce disque physique passe à Rebuild (Reconstruire). Pour les disques virtuels, le système affiche en face de chaque disque la mention Importable ou Not Importable (Non importable). Aucun ID de disque virtuel cible n'est affiché pour les disques virtuels que vous ne pouvez pas importer. La section “Importation ou effacement de configurations étrangères à l'aide de l'écran Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère)”, page 105 présente les procédures à suivre pour gérer les configurations étrangères. REMARQUE : L'utilitaire de configuration du BIOS affiche des codes d'erreur pour les importations de configuration étrangère ayant échoué. Select Bootable VD (Sélectionner un disque virtuel amorçable) Sélectionnez cette option pour désigner un disque virtuel comme disque d'amorçage du contrôleur. Elle apparaît si vous avez créé des disques virtuels. Factory Default (Valeurs d'usine par défaut) Sélectionnez cette option pour restaurer les valeurs par défaut des options de la zone Settings (Paramètres). Tableau 6-6. Options de gestion des contrôleurs (suite) Option Description122 Configuration et gestion des niveaux RAID Gestion des disques physiques Configuration de l'option LED Blinking (Voyant clignotant) Le clignotement de la DEL signale que les disques physiques sont utilisés pour créer un disque virtuel. Vous pouvez choisir d'activer ou de stopper le clignotement de la DEL. Procédez comme suit pour activer ou désactiver cette option. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran PD Mgmt (Gestion des disques physiques). La liste des disques physiques s'affiche. L'état de chaque disque est indiqué sous le titre State (État). 2 Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance un disque physique. 3 Appuyez sur pour afficher le menu des actions disponibles. 4 Appuyez sur la flèche vers pour mettre en surbrillance l'option LED Blinking (Voyant clignotant). 5 Appuyez sur la flèche vers la droite pour afficher les actions disponibles, à savoir Start (Démarrer) et Stop (Arrêter). 6 Choisissez Start pour activer le clignotement de la DEL ou Stop pour l'arrêter. Création de disques de rechange globaux Vous pouvez employer un disque de rechange global pour remplacer un disque physique défectueux dans une matrice redondante, à condition que la capacité du disque de rechange global soit supérieure ou égale à celle du disque physique défectueux. Vous pouvez choisir un disque de rechange avec affinité de boîtier. Ceci signifie qu'en cas de pannes de disques appartenant à une configuration sur plusieurs châssis, le disque de rechange est prioritairement utilisé sur le châssis sur lequel il réside.Configuration et gestion des niveaux RAID 123 Procédez comme suit pour créer des disques de rechange globaux. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran PD Mgmt (Gestion des disques physiques). La liste des disques physiques s'affiche. L'état de chaque disque est indiqué sous le titre State (État). 2 Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance le disque physique à transformer en disque de rechange. 3 Appuyez sur pour afficher le menu des actions disponibles. 4 Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance l'option Make Global HS (Désigner comme disque de rechange global), puis appuyez sur . Le disque physique est transformé en disque de rechange global. Le fait que le disque physique joue le rôle de disque de rechange global est signalé sous le titre State (État). REMARQUE : Pour pouvoir remplacer un disque physique défectueux, les disques de rechange globaux doivent posséder la même technologie de lecteur, et être d'une taille identique ou supérieure. 5 Sélectionnez des disques physiques supplémentaires si vous le souhaitez, puis répétez les étapes ci-dessus pour les transformer en disques de rechange globaux. Retrait de disques de rechange dédiés ou globaux Vous pouvez retirer des disques de rechange globaux ou dédiés, un par un, depuis l'écran PD Mgmt (Gestion des disques physiques). Procédez comme suit pour retirer un disque de rechange dédié ou global. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran PD Mgmt (Gestion des disques physiques). La liste des disques physiques s'affiche. L'état de chaque disque est indiqué sous le titre State (État). 2 Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance un disque physique marqué comme disque de rechange. 3 Appuyez sur pour afficher le menu des actions disponibles.124 Configuration et gestion des niveaux RAID 4 Appuyez sur la flèche vers le bas pour sélectionner l'action Remove Hot Spare (Retirer un disque de rechange) dans la liste, puis appuyez sur . Le disque physique passe à l'état Ready (Prêt). L'état du disque physique est indiqué sous le titre State (État). REMARQUE : Essayez d'utiliser dans chaque disque virtuel des disques physiques de capacité identique. Lorsque vous intégrez dans un disque virtuel des disques physiques de capacité différente, tous les disques physiques du disque virtuel sont traités comme ayant une capacité identique à celle du disque le plus petit. 5 Sélectionnez d'autres disques de rechange si vous le souhaitez et suivez la procédure (étape 1 à étape 4) pour les supprimer. Remplacement d'un disque physique en ligne Outre l'opération automatique Replace Member (Remplacer le membre), vous pouvez utiliser la fonction Replace Member (Remplacer le membre) pour remplacer manuellement n'importe quel disque physique membre d'un disque virtuel. Procédez comme suit pour remplacer un disque physique : 1 Dans la fenêtre Virtual Disk Management (Gestion des disques virtuels), sélectionnez Virtual Disk # (Disque virtuel X), puis appuyez sur la flèche vers le bas jusqu'à mettre en surbrillance l'option Physical Disks (Disques physiques). 2 Appuyez sur la flèche vers la droite pour développer la liste des disques physiques membres du disque virtuel. 3 Appuyez sur la flèche vers le bas jusqu'à ce que le disque physique à remplacer soit mis en surbrillance. Appuyez sur pour développer la liste des opérations que vous pouvez réaliser sur ce disque. 4 Sélectionnez Replace (Remplacer), puis Start (Démarrer). 5 Utilisez la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance un disque de remplacement, puis appuyez sur Espace pour sélectionner ce disque. 6 Cliquez sur OK pour lancer le remplacement. REMARQUE : Le disque de remplacement doit être un disque de rechange ou un disque non configuré sans configuration étrangère. Il doit avoir une capacité supérieure ou égale à celle du disque qu'il remplace, et doit être de même type (SAS ou SATA).Configuration et gestion des niveaux RAID 125 Restrictions et limites Les restrictions et limites suivantes s'appliquent à l'opération Replace Member (Remplacer le membre) : • Les fonctions de remplacement de membre ne peuvent être appliquées qu'à un seul disque par matrice pour les systèmes RAID 0, RAID 1 et RAID 5, et à deux disques par matrice pour RAID 6. • Vous ne pouvez pas exécuter simultanément la fonction Replace Member (Remplacer le membre) et la reconstruction sur un disque virtuel RAID 6. L'opération de reconstruction est prioritaire, si bien que l'opération Replace Member (Remplacer le membre) est abandonnée si une reconstruction démarre. Arrêt de l'initialisation en arrière-plan L'initialisation en arrière-plan est l'opération automatisée au cours de laquelle la parité est créée et écrite. Cette opération ne fonctionne pas sur les disques virtuels RAID 0. Dans certaines conditions, l'utilitaire de configuration du BIOS affiche un message si vous essayez d'arrêter une initialisation en arrière-plan qui est en cours. Une alerte apparaît si l'initialisation en arrièreplan est en cours d'exécution et que vous lancez l'une des actions suivantes : • Initialisation complète du disque virtuel • Initialisation rapide du disque virtuel • Vérification de cohérence sur le disque virtuel Le message d'alerte suivant apparaît : The virtual disk is undergoing a background initialization process. Would you like to stop the operation and proceed with the instead? (Un processus d'initialisation en arrière-plan est en cours sur le disque virtuel. Voulez-vous arrêter l'opération et passer à à la place ?) Cliquez sur Yes (Oui) pour arrêter l'initialisation en arrière-plan et lancer l'opération voulue, ou bien choisissez No (Non) pour que l'initialisation en arrière-plan continue.126 Configuration et gestion des niveaux RAID Reconstruction manuelle d'un disque physique unique Procédez comme suit pour reconstruire manuellement un disque physique défectueux. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran PD Mgmt (Gestion des disques physiques). La liste des disques physiques s'affiche. L'état de chaque disque est indiqué sous le titre State (État). 2 Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance un disque physique portant l'état Failed (En échec). 3 Appuyez sur pour afficher le menu des actions disponibles. L'option Rebuild (Reconstruire) est mise en surbrillance au début du menu. 4 Appuyez sur la flèche vers la droite pour afficher les options de reconstruction et sélectionnez Start (Démarrer). 5 Après avoir démarré la reconstruction, appuyez sur <Échap> pour revenir au menu précédent. REMARQUE : Vous pouvez également utiliser l'écran VD Mgmt (Gestion des disques virtuels) pour exécuter une reconstruction manuelle. Utilisez les touches fléchées pour mettre en surbrillance le disque physique dans l'arborescence, puis appuyez sur . Dans le menu qui apparaît, choisissez l'option Rebuild (Reconstruire). PRÉCAUTION : Si un disque physique est membre d'un groupe de disques contenant plusieurs disques virtuels et que vous supprimez l'un de ces disques virtuels pendant une opération de reconstruction, cette dernière s'arrête. Dans ce cas, vous pouvez la relancer manuellement à l'aide d'une application de gestion du stockage. Pour éviter toute interruption, assurez-vous qu'aucun des disques virtuels n'est supprimé tant que la reconstruction n'est pas terminée.Configuration et gestion des niveaux RAID 127 Gestion des contrôleurs Activation de la prise en charge de l'amorçage REMARQUE : Reportez-vous à la documentation du système pour vous assurer que la séquence d'amorçage sélectionnée dans le BIOS est correcte. Dans un environnement avec plusieurs contrôleurs, vous pouvez activer le BIOS de plusieurs contrôleurs. Toutefois, pour amorcer le système à partir d'un contrôleur particulier, activez le BIOS de ce contrôleur et désactivez celui des autres contrôleurs. Le système peut alors démarrer sur le contrôleur dont le BIOS est activé. Procédez comme suit pour activer le BIOS du contrôleur. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran de menu Ctrl Mgmt (Gestion des contrôleurs). 2 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option Enable Controller BIOS (Activer le BIOS du contrôleur) dans la zone Settings (Paramètres). 3 Appuyez sur Espace pour sélectionner l'option Enable Controller BIOS (Activer le BIOS du contrôleur). Un “X” apparaît en regard de l'option Enable Controller BIOS (Activer le BIOS du contrôleur). 4 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers le bouton Apply (Appliquer), puis appuyez sur pour appliquer la sélection. Le BIOS du contrôleur est activé. Pour désactiver le BIOS du contrôleur, utilisez la barre d'espacement pour désélectionner l'option Enable Controller BIOS (Activer le BIOS du contrôleur), puis choisissez Apply (Appliquer) et appuyez sur . Après avoir activé le BIOS d'un contrôleur, procédez comme suit pour activer la prise en charge de l'amorçage sur ce contrôleur. 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran de menu Ctrl Mgmt (Gestion des contrôleurs). 2 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option Select Bootable VD (Sélectionner un disque virtuel amorçable) dans la zone Settings (Paramètres).128 Configuration et gestion des niveaux RAID 3 Appuyez sur la flèche vers le bas pour afficher la liste des disques virtuels. 4 Appuyez sur la flèche vers le bas pour mettre en surbrillance un disque virtuel. 5 Appuyez sur pour sélectionner le disque virtuel. 6 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers le bouton Apply (Appliquer), puis appuyez sur pour appliquer la sélection. La prise en charge de l'amorçage est activée sur le contrôleur sélectionné. Activation de l'option Enable BIOS Stop On Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur) Cette option sert à empêcher l'amorçage du système en cas d'erreur du BIOS. Procédez comme suit pour activer l'option Enable BIOS Stop on Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur). 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran de menu Ctrl Mgmt (Gestion des contrôleurs). 2 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers l'option Enable BIOS Stop on Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur) dans la zone Settings (Paramètres). 3 Appuyez sur Espace pour sélectionner Enable BIOS Stop on Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur). Un “X” apparaît en regard de l'option Enable BIOS Stop on Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur). 4 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers le bouton Apply (Appliquer), puis appuyez sur pour appliquer la sélection. Le BIOS du contrôleur est activé. Pour désactiver l'option d'arrêt du BIOS en cas d'erreur, utilisez la touche Espace pour désélectionner Enable BIOS Stop on Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur), puis choisissez Apply (Appliquer) et appuyez sur .Configuration et gestion des niveaux RAID 129 Restauration des paramètres d'usine par défaut Vous pouvez utiliser l'écran de menu Ctrl Mgmt (Gestion des contrôleurs) pour restaurer les valeurs par défaut des options de la zone Settings (Paramètres). Les paramètres concernés sont Enable Controller BIOS (Activer le BIOS du contrôleur), Enable Alarm (Activer l'alarme) et Enable BIOS Stop on Error (Déclencher l'arrêt du BIOS en cas d'erreur). Procédez comme suit pour restaurer les paramètres par défaut : 1 Appuyez sur pour accéder à l'écran de menu Ctrl Mgmt (Gestion des contrôleurs). 2 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers la zone Settings (Paramètres). 3 Utilisez la barre d'espacement pour désélectionner les paramètres des options de la zone Settings (Paramètres). 4 Appuyez sur pour déplacer le curseur vers la zone Factory Default (Valeurs d'usine par défaut), puis appuyez sur , ou Espace. Une boîte de dialogue vous demande de confirmer votre choix. 5 Sélectionnez et appuyez sur . Les valeurs par défaut sont automatiquement sélectionnées pour les paramètres de contrôleur et apparaissent dans la zone Settings (Paramètres).130 Configuration et gestion des niveaux RAIDDépannage 131 Dépannage Pour obtenir de l'aide concernant vos contrôleurs Dell™ PowerEdge™ Expandable RAID Controller (PERC) 6 et Dell Cost-Effective RAID Controller (CERC) 6/i, vous pouvez contacter le représentant du support technique Dell ou accéder au site de support de Dell, support.dell.com. Messages d'erreur de l'autotest de démarrage (POST) La mémoire ROM du BIOS du contrôleur fournit la fonctionnalité Int 13h (E/S sur disque) pour les disques virtuels connectés au contrôleur. Cela vous permet de démarrer à partir des disques physiques ou d'y accéder sans avoir à utiliser un pilote. Le tableau 7-1 décrit les messages d'erreur et d'avertissement pour le BIOS. Le tableau 7-2 décrit les messages d'erreur pour le bloc de batterie de secours. Tableau 7-1. Erreurs et avertissements du BIOS Message Signification BIOS Disabled. No Logical Drives Handled by BIOS Ce message d'avertissement apparaît après la désactivation de l'option ROM de l'utilitaire de configuration. Lorsque cette option est désactivée, le BIOS ne peut pas faire appel au signal Int13h et ne permet donc pas de démarrer à partir du disque virtuel. Int13h est un signal d'interruption qui prend en charge un grand nombre de commandes envoyées au BIOS, puis transmises au disque physique. Ces commandes incluent des actions que vous pouvez appliquer à un disque physique, comme la lecture, l'écriture et le formatage.132 Dépannage Press to Enable BIOS Lorsque le BIOS est désactivé, vous avez la possibilité de l'activer en accédant à l'utilitaire de configuration et en affectant la valeur Enabled (Activé) au paramètre approprié. Adapter at Baseport xxxx is not responding (L'adaptateur sur le port de base xxxx ne répond pas où xxxx est le port de base [baseport] du contrôleur.) Si le BIOS détecte le contrôleur, alors que celui-ci ne répond pas pour une raison ou une autre, le BIOS affiche cet avertissement et poursuit. Mettez le système hors tension et tentez de réinstaller le contrôleur. Si le message continue à apparaître, contactez le support technique Dell. There are offline or missing virtual drives with preserved cache. Please check the cables and ensure that all drives are present. Press any key to enter the configuration utility. Le contrôleur préserve le cache de modifications lorsque le disque virtuel est hors ligne ou supprimé en cas de disques physiques manquants. Ce cache de modifications préservé, appelé cache punaisé, est conservé jusqu'à l'importation du disque virtuel ou la mise au rebut du cache. Exécutez l'utilitaire Ctrl+R pour importer le disque virtuel ou supprimer le cache punaisé. Pour savoir comment gérer le cache préservé, voir “Gestion de la conservation du cache”, page 108. x Virtual Disk(s) Offline (x disques virtuels hors ligne où x est le nombre de disques virtuels défectueux.) Lorsque le BIOS détecte des disques virtuels hors ligne, il affiche cet avertissement. Vous devez déterminer la cause de la panne du disque virtuel et résoudre le problème. Le BIOS n'effectue aucune action. Tableau 7-1. Erreurs et avertissements du BIOS (suite) Message SignificationDépannage 133 x Virtual Disk(s) Degraded (x disques virtuels dégradés où x est le nombre de disques virtuels dégradés) Lorsque le BIOS détecte des disques virtuels à l'état Degraded (Dégradé), il affiche cet avertissement. Effectuez les corrections nécessaires pour rendre optimal le fonctionnement des disques virtuels. Le BIOS n'effectue aucune action. x Virtual Disk(s) Partially Degraded Lorsque le BIOS détecte une panne d'un seul disque dans une installation RAID 6 ou 60, il affiche cet avertissement. Vous devez déterminer pourquoi le disque membre est manquant afin de résoudre le problème. Le BIOS n'effectue aucune action. Memory/Battery problems were detected. The adapter has recovered, but cached data was lost. Press any key to continue. Ce message apparaît dans les situations suivantes : • L'adaptateur détecte des données stockées dans la mémoire cache du contrôleur qui n'ont pas encore été écrites dans le sous-système de disques. • Le contrôleur détecte une erreur erreur ECC (code de correction d'erreur) lors de la routine de vérification de la mémoire cache effectuée pendant l'initialisation. • Le contrôleur supprime alors le cache au lieu de l'envoyer au sous-système de disques, car l'intégrité des données ne peut pas être garantie. Attendez que la batterie se recharge entièrement pour résoudre ce problème. Si le problème persiste, il est possible que la batterie ou la barrette DIMM de l'adaptateur soit défectueuse. Dans ce cas, contactez le support technique de Dell. Firmware is in Fault State Contactez le support technique Dell. Tableau 7-1. Erreurs et avertissements du BIOS (suite) Message Signification134 Dépannage Firmware version inconsistency was detected. The adapter has recovered, but cached data was lost. Press any key to continue. Vous avez chargé en mémoire Flash un nouveau micrologiciel incompatible avec la version précédente. Le cache contient des données qui n'ont pas été écrites sur les disques physiques et qui sont irrécupérables. Vérifiez l'intégrité des données. Vous devrez peut-être restaurer les données à partir d'une sauvegarde. Foreign configuration(s) found on adapter. Press any key to continue, or ’C’ to load the configuration utility or ’F’ to import foreign configuration(s) and continue. Lorsque le micrologiciel d'un contrôleur détecte un disque physique comportant des métadonnées étrangères existantes, il marque ce disque physique comme étant étranger et génère une alerte signalant la détection d'un disque étranger. Appuyez sur à cette invite pour importer la configuration (si tous les lecteurs membres du disque virtuel sont présents) sans charger l'utilitaire de configuration du BIOS. Sinon, appuyez sur pour accéder à l'utilitaire de configuration du BIOS, et décider d'importer ou d'effacer la configuration étrangère. Tableau 7-1. Erreurs et avertissements du BIOS (suite) Message SignificationDépannage 135 Le message de configuration étrangère est toujours présent lors de l'autotest de démarrage, mais aucune configuration étrangère n'est présente dans la page affichant les configurations étrangères dans l'utilitaire CTRL+R. Tous les disques virtuels sont dans un état de fonctionnement optimal. Effacez la configuration étrangère avec CTRL+R ou l'application Dell OpenManage™ Server Administrator Storage Management. PRÉCAUTION : Le disque physique passe à l'état Ready (Prêt) lorsque vous effacez la configuration étrangère et cela peut provoquer une perte de données. Si vous insérez dans le système un disque physique qui faisait auparavant partie d'un disque virtuel dans le système et si son emplacement précédent est maintenant occupé par un autre disque (suite à une restauration), vous devez manuellement supprimer la configuration étrangère du disque inséré. Previous configuration(s) cleared or missing. Importing configuration created on XX/XX XX.XX. Press any key to continue, or ’C’ to load the configuration utility. Ce message indique que le contrôleur et les disques physiques ont des configurations différentes. Vous pouvez exécuter l'utilitaire de configuration du BIOS pour effacer la configuration étrangère. Invalid SAS topology detected. Please check your cable configurations, repair the problem, and restart your system. Les câbles SAS de votre système sont mal connectés. Vérifiez les branchements et résolvez les problèmes éventuels. Redémarrez le système. Tableau 7-1. Erreurs et avertissements du BIOS (suite) Message Signification136 Dépannage Multibit ECC errors were detected on the RAID controller. If you continue, data corruption can occur. Contact technical support to resolve this issue. Press 'X' to continue or else power off the system, replace the controller and reboot. Cette erreur est propre au contrôleur PERC 6/i. Les erreurs ECC sur plusieurs bits (MBE) se produisent dans la mémoire, et peuvent endommager les données mises en cache et les supprimer. PRÉCAUTION : les erreurs MBE sont graves, car elles endommagent les données et causent des pertes de données. Si votre système rencontre ce type d'erreur, contactez le support technique Dell. REMARQUE : un message similaire apparaît lorsque plusieurs erreurs ECC sur un seul bit sont détectées sur le contrôleur pendant l'amorçage. Multibit ECC errors were detected on the RAID controller. The DIMM on the controller needs replacement. If you continue, data corruption can occur. Press 'X' to continue or else power off the system, replace the DIMM module, and reboot. If you have replaced the DIMM please press 'X' to continue. Cette erreur est propre au contrôleur PERC 6/i. Les erreurs ECC sur plusieurs bits (MBE) se produisent dans la mémoire, et peuvent endommager les données mises en cache et les supprimer. Some configured disks have been removed from your system or are no longer accessible. Check your cables and ensure all disks are present. Press any key or ’C’ to continue. Ce message signale que certains disques configurés ont été retirés. S'ils n'ont pas été retirés, ils ne sont plus accessibles. Les câbles SAS de votre système sont peut-être mal connectés. Vérifiez les branchements et résolvez les problèmes éventuels. Redémarrez le système. S'il ne s'agit pas d'un problème de câble, appuyez sur la touche de votre choix ou sur pour continuer. Tableau 7-1. Erreurs et avertissements du BIOS (suite) Message SignificationDépannage 137 Physical disk removed: Physical Disk {x.x.x} Controller {x}, Connector {x} (Disque physique retiré : Disque physique {x.x.x} Contrôleur {x}, Connecteur {x}) Ces deux messages apparaissent dans le journal d'événements lorsque vous retirez un lecteur. Le premier message signale que le disque a été retiré et le second signale une panne de périphérique. Ce comportement est normal. Il s'agit d'une panne d'un composant de stockage comme un disque physique ou un boîtier. Ce composant défectueux peut avoir été identifié par le contrôleur au cours d'une tâche telle qu'une nouvelle analyse ou une vérification de cohérence. Remplacez le composant défectueux. Le disque défectueux est signalé par un “X” rouge. Lancez une nouvelle analyse après avoir remplacé le disque. Your battery is either charging, bad or missing, and you have VDs configured for write-back mode. Because the battery is not currently usable, these VDs will actually run in write-through mode until the battery is fully charged or replaced if it is bad or missing. REMARQUE : Ce message peut apparaître pour le contrôleur sans batterie en fonction du mode d'écriture des disques virtuels. • La batterie du contrôleur est manquante ou endommagée. • La batterie du contrôleur est déchargée et doit être rechargée pour devenir active. Vous devez recharger la batterie et attendre que le système la détecte, cela peut prendre plusieurs minutes. Tableau 7-1. Erreurs et avertissements du BIOS (suite) Message Signification138 Dépannage Le tableau 7-2 décrit les messages d'erreurs et les avertissements relatifs au bloc de batterie de secours. Disques virtuels dégradés Un disque virtuel redondant est dit dégradé lorsqu'un ou plusieurs disques physiques sont défectueux ou inaccessibles. Par exemple, si dans un disque virtuel RAID 1 constitué de deux disques physiques, l'un des disques tombe en panne ou n'est plus accessible, le disque virtuel est dégradé. Pour restaurer un disque virtuel dégradé, vous devez remplacer le disque physique défectueux ou le reconstruire. Une fois le processus de reconstruction terminée, l'état du disque virtuel passe de dégradé à optimal. Pour plus d'informations sur la reconstruction d'un disque, voir “Reconstruction manuelle d'un disque physique unique”, page 126. Tableau 7-2. Erreurs et avertissements relatifs au bloc de batterie de secours Message Signification Memory/Battery problems were detected. The adapter has recovered, but cached data was lost. Press any key to continue. Ce message apparaît dans les situations suivantes : • L'adaptateur reconnaît que les données dans le cache du contrôleur n'ont pas encore été écrites sur le sous-système de disques. • Le contrôleur détecte une erreur ECC (code de correction d'erreur) pendant qu'il exécute la routine de vérification du cache au cours de l'initialisation. • Le contrôleur supprime alors le cache au lieu de l'envoyer au sous-système de disques, car l'intégrité des données ne peut pas être garantie. Pour résoudre le problème, laissez la batterie se charger entièrement. Si le problème persiste, il est possible que la batterie ou la barrette DIMM de l'adaptateur soit défectueuse. Dans ce cas, contactez le support technique de Dell.Dépannage 139 Erreurs de mémoire Les erreurs de mémoire peuvent endommager les données mises en cache ; les contrôleurs sont donc conçus pour détecter et tenter de corriger ces erreurs de mémoire. Les erreurs de mémoire sur un seul bit peuvent être gérées par le contrôleur et ne perturbent pas le fonctionnement normal. Une notification est envoyée si le nombre d'erreurs sur un seul bit dépasse une valeur seuil donnée. Les erreurs sur plusieurs bits sont plus graves, car elles endommagent les données et causent des pertes de données. Voici les opérations qui peuvent être effectuées en cas d'erreur sur plusieurs bits : • Si le contrôleur est démarré alors que la mémoire cache contient des fichiers en attente d'écriture (“cache de modifications ou dirty cache”) et si l'accès à ces données génère une erreur multi-bits, le contrôleur supprime le contenu de la mémoire cache. Il génère un message d'avertissement à l'attention de la console système, signalant que le cache a été supprimé, et il génère un événement. • Lorsqu'une erreur sur plusieurs bits se produit pendant l'exécution, que ce soit dans le code/les données ou dans le cache, le contrôleur s'arrête. • Le contrôleur consigne un événement dans son journal d'événements interne et affiche un message pendant l'autotest de démarrage, signalant qu'une erreur sur plusieurs bits a été détectée. REMARQUE : en présence d'une erreur sur plusieurs bits, contactez le support technique Dell. État du cache punaisé Le contrôleur préserve le cache de modifications lorsque le disque virtuel est hors ligne ou supprimé en cas de disques physiques manquants. Ce cache de modifications préservé, appelé cache punaisé, est conservé jusqu'à l'importation du disque virtuel ou la mise au rebut du cache. Exécutez l'utilitaire Ctrl+R pour importer le disque virtuel ou supprimer le cache punaisé. Dans le menu VD Mgmt (Gestion des disques virtuels), sélectionnez Manage Preserved Cache (Gérer le cache préservé) et suivez les instructions à l'écran.140 Dépannage Problèmes d'ordre général Le tableau 7-3 décrit les problèmes d'ordre général qui peuvent survenir et suggère des solutions. Tableau 7-3. Problèmes d'ordre général Problème Solution suggérée Le périphérique apparaît dans le Gestionnaire de périphériques, mais avec un point d'exclamation jaune. Réinstallez le pilote. Pour plus d'informations sur la réinstallation des pilotes, voir “Installation des pilotes”, page 71. Le périphérique n'apparaît pas dans le Gestionnaire de périphériques. Mettez le système hors tension et réinstallez le contrôleur dans son logement. Le message No Hard Drives Found (Aucun disque trouvé) s'affiche pendant une installation effectuée à l'aide du CD de Microsoft® Windows Server® 2003 ou Microsoft Windows® XP. Les causes possibles sont les suivantes : 1 Le pilote n'est pas natif pour le système d'exploitation. 2 Les disques virtuels ne sont pas configurés correctement. 3 Le BIOS du contrôleur est désactivé. Les solutions correspondantes sont : 1 Appuyez sur pour installer le pilote de périphérique RAID pendant l'installation. 2 Ouvrez l'utilitaire de configuration du BIOS pour configurer les disques virtuels. Pour savoir comment configurer des disques virtuels, voir “Configuration et gestion des niveaux RAID”, page 87. 3 Accédez à l'utilitaire de configuration du BIOS pour activer le BIOS. Pour plus d'informations sur la configuration des disques virtuels, voir “Installation et configuration du matériel”, page 47.Dépannage 141 Problèmes liés aux disques physiques Le tableau 7-4 décrit les problèmes relatifs aux disques physiques qui peuvent survenir et suggère des solutions. Tableau 7-4. Problèmes liés aux disques physiques Problème Solution suggérée L'un des disques physiques de la matrice de disques est défectueux. Procédez comme suit pour résoudre ce problème : 1 Vérifiez que le fond de panier n'est pas endommagé. 2 Vérifiez les câbles SAS. 3 Réinsérez le disque physique dans son logement. 4 Contactez le support technique Dell si le problème persiste. Impossible de reconstruire un disque virtuel avec tolérance aux pannes. REMARQUE : Pour plus d'informations, consultez le journal des alertes des disques virtuels. Le disque de remplacement est trop petit ou n'est pas compatible avec le disque virtuel. Remplacez le disque défectueux par un disque physique correct compatible avec une capacité suffisante. Des erreurs fatales ou des données endommagées sont signalées lors de l'accès aux disques virtuels. Contactez le support technique Dell.142 Dépannage Pannes et reconstructions de disques physiques Le tableau 7-5 décrit les problèmes relatifs aux pannes et aux reconstructions de disques physiques. Tableau 7-5. Problèmes liés aux pannes et reconstructions de disques physiques Problème Solution suggérée Reconstruisez les disques physiques si plusieurs disques physiques deviennent simultanément inaccessibles. La présence d'erreurs de disque physique multiples dans une même matrice indique généralement un problème de câblage ou de connexion, et peut provoquer une perte de données. Vous pouvez restaurer le disque virtuel lorsque plusieurs disques physiques deviennent simultanément inaccessibles. Procédez comme suit pour restaurer le disque virtuel. PRÉCAUTION : respectez les consignes de sécurité pour éviter toute décharge électrostatique. 1 Mettez le système hors tension, vérifiez les branchements et réinstallez les disques physiques dans leur logement. 2 Vérifiez que tous les lecteurs sont présents dans le boîtier. 3 Mettez le système sous tension, accédez à l'utilitaire CTRL+R et importez la configuration étrangère. Appuyez sur à l'invite pour importer la configuration, ou appuyez sur pour accéder à l'utilitaire de configuration du BIOS, et choisissez d'importer ou d'effacer la configuration étrangère. Si le disque virtuel est redondant et passe à l'état Degraded (Dégradé) avant de passer à l'état Offline (Hors ligne), une opération de reconstruction démarre automatiquement après l'importation de la configuration. Si le disque virtuel passe directement à l'état Offline (Hors ligne) parce qu'un câble a été débranché ou en raison d'une coupure de courant, il est importé à l'état Optimal sans reconstruction. Vous pouvez exécuter l'utilitaire de configuration du BIOS ou l'application Dell OpenManage Storage Management pour effectuer manuellement la reconstruction de plusieurs disques physiques. Pour plus d'informations sur la reconstruction d'un disque physique, voir “Reconstruction manuelle d'un disque physique unique”, page 126.Dépannage 143 Reconstruction d'un disque physique lorsque l'un des disques est défectueux. Si vous avez configuré des disques de secours, le contrôleur PERC 6 tente automatiquement d'utiliser l'un de ces disques pour reconstruire un disque physique défectueux. La reconstruction manuelle est nécessaire si vous ne disposez d'aucun disque de secours de capacité suffisante pour reconstruire les disques physiques. Vous devez insérer dans le sous-système un disque physique possédant une capacité de stockage suffisante, avant la reconstruction du disque physique. Vous pouvez exécuter l'utilitaire de configuration du BIOS ou l'application Dell OpenManage Storage Management pour effectuer manuellement la reconstruction d'un seul disque physique. Pour plus d'informations sur la reconstruction d'un disque physique, voir “Reconstruction manuelle d'un disque physique unique”, page 126. Un disque virtuel tombe en panne pendant la reconstruction à l'aide d'un disque de secours global. Le disque de secours global revient à l'état disque de secours et l'état du disque virtuel indique que celui-ci est en panne. Un disque virtuel tombe en panne pendant la reconstruction à l'aide d'un disque de secours dédié. Le disque de secours dédié revient à l'état Ready (Prêt) et l'état du disque virtuel indique que celui-ci est en panne. Un disque physique tombe en panne pendant la reconstruction dans un disque virtuel redondant doté d'un disque de secours. L'opération de reconstruction du disque physique inaccessible démarre automatiquement lorsque la reconstitution est terminée. La reconstruction d'un disque physique est plus longue que prévu. La reconstruction d'un disque physique qui supporte une forte charge de traitement est toujours plus longue. Par exemple, le système exécute une opération d'entrées/sorties de reconstruction pour 5 opérations d'entrées/sorties d'hôte. Tableau 7-5. Problèmes liés aux pannes et reconstructions de disques physiques Problème Solution suggérée144 Dépannage Erreurs SMART Le tableau 7-6 décrit les problèmes liés à la technologie SMART (SelfMonitoring Analysis and Reporting Technology - Technologie d'analyse et de rapport autonome). La fonction SMART contrôle les performances internes de tous les moteurs, têtes et autres composants électroniques d'un disque physique afin de détecter les pannes avant qu'elles se produisent. REMARQUE : pour obtenir des informations sur l'emplacement des rapports d'erreurs SMART indiquant les pannes matérielles, consultez la documentation de Dell OpenManage Storage Management sur le site de support de Dell, support.dell.com. Vous ne pouvez pas ajouter un deuxième disque virtuel à un groupe de disques pendant une reconstruction dans ce groupe de disques Le micrologiciel ne vous permet pas de créer un disque virtuel à partir de l'espace libre d'un groupe de disques si l'un des disques physiques d'un disque virtuel du groupe est en cours de reconstruction. Tableau 7-5. Problèmes liés aux pannes et reconstructions de disques physiques Problème Solution suggéréeDépannage 145 Tableau 7-6. Erreurs SMART Problème Solution suggérée Une erreur SMART a été détectée sur un disque physique d'un disque virtuel redondant. Effectuez les opérations suivantes : 1 Forcez la mise hors ligne du disque physique. REMARQUE : s'il existe un disque de secours, la reconstruction démarre sur ce disque après la mise hors ligne forcée du lecteur. 2 Remplacez-le par un nouveau disque physique de capacité identique ou supérieure. 3 Exécutez l'opération Replace Member (Remplacer le membre). L'opération Replace Member (Remplacer le membre) permet de copier les données d'un disque physique source membre d'un disque virtuel vers un disque physique cible qui n'appartient pas à ce disque virtuel. Pour en savoir plus sur la fonction Replace Member (Remplacer le membre), voir “Utilisation de la fonction Replace Member (Remplacer le membre) et des disques de rechange réversibles”, page 43. Une erreur SMART a été détectée sur un disque physique d'un disque virtuel non redondant. Effectuez les opérations suivantes : 1 Sauvegardez vos données. 2 Utilisez l'option Replace Member (Remplacer le membre) ou configurez un disque de secours global pour remplacer le disque automatiquement. Pour en savoir plus sur la fonction Replace Member (Remplacer le membre), voir “Utilisation de la fonction Replace Member (Remplacer le membre) et des disques de rechange réversibles”, page 43. 3 Remplacez le disque physique concerné par un nouveau disque physique de capacité identique ou supérieure. 4 Restaurez les données à partir d'une sauvegarde.146 Dépannage Erreurs de la fonction Replace Member (Remplacer le membre) Le tableau 7-7 décrit les problèmes liés à la fonction Replace Member (Remplacer le membre). REMARQUE : pour en savoir plus sur la fonction Replace Member (Remplacer le membre), voir “Utilisation de la fonction Replace Member (Remplacer le membre) et des disques de rechange réversibles”, page 43. Une erreur SMART se produit lors d'une vérification de cohérence (CC) Indiquez le comportement de l'opération de vérification de cohérence en cas d'erreur SMART. Vous disposez de deux options, Yes (Oui) et No (Non). No (Non) est le paramètre par défaut ; il permet à la vérification de cohérence de se poursuivre lorsque le système détecte la première erreur. Avec l'option Yes (Oui), la vérification de cohérence s'arrête à la première erreur détectée. Des événements sont générés dans le journal d'événements lorsque des erreurs sont détectées pendant la vérification de cohérence. Tableau 7-7. Erreurs de la fonction Replace Member (Remplacer le membre) Problème Solution suggérée Panne du lecteur source pendant l'opération Replace Member (Remplacer le membre). Si les données source sont disponibles sur d'autres lecteurs du disque virtuel, la reconstruction démarre automatiquement sur le disque cible et les données sont générées à partir du contenu des autres lecteurs. Panne du lecteur cible En cas de panne du lecteur cible, l'opération Replace Member (Remplacer le membre) est abandonnée. Panne d'autres lecteurs Si le disque cible tombe en panne et si l'opération Replace Member (Remplacer le membre) est abandonnée alors que les données source sont toujours disponibles, l'opération Replace Member (Remplacer le membre) doit se poursuivre en tant que telle. Tableau 7-6. Erreurs SMART (suite) Problème Solution suggéréeDépannage 147 Erreurs du système d'exploitation Linux Le tableau 7-8 décrit les problèmes liés au système d'exploitation Linux. Tableau 7-8. Erreurs du système d'exploitation Linux Message d'erreur Solution suggérée kernel: sdb: asking for cache data failed Ce message d'erreur apparaît lorsque la couche intermédiaire SCSI (Small Computer System Interface) de Linux demande des paramètres de cache de disque physique. Comme le micrologiciel du contrôleur gère les paramètres de cache des disques virtuels séparément pour chaque contrôleur et chaque disque virtuel, il ne répond pas à cette commande. Par conséquent, la couche intermédiaire SCSI de Linux considère que le mode de cache du disque virtuel est Write-Through (Mémoire cache à écriture immédiate). SDB est le nœud de périphérique d'un disque virtuel. Cette valeur change à chaque disque virtuel. Pour plus d'informations sur le cache à écriture immédiate, voir “Gestion des disques physiques”, page 122. Mis à part l'affichage de ce message, ce comportement n'a aucune incidence particulière. Le mode de cache du disque virtuel et le débit d'entrées/sorties ne sont pas affectés par ce message. Les paramètres d'écriture en mémoire cache pour le système RAID SAS PERC 6 restent inchangés.148 Dépannage Le pilote n'est pas automatiquement créé dans le nouveau noyau après la mise à jour du client. Cette erreur est un problème générique de DKMS (Dynamic Kernel Module Support) et s'applique à tous les pilotes compatibles DKMS. Le problème se produit lorsque vous effectuez la procédure suivante : 1 Installez un pilote compatible DKMS. 2 Exécutez up2date ou un outil similaire pour mettre à niveau le noyau vers la dernière version. 3 Redémarrez dans le nouveau noyau. Le pilote exécuté dans le nouveau noyau est le pilote natif de ce noyau. Le pilote précédemment installé dans le noyau n'est pas activé dans le nouveau noyau. Procédez comme suit pour que le pilote soit automatiquement créé dans le nouveau noyau : 1 Entrez : dkms build -m -v -k 2 Entrez : dkms build -m -v -k 3 Essayez de procéder comme suit pour vérifier si le pilote est bien installé dans le nouveau noyau : DKMS Les détails suivants apparaissent : , , : installed Tableau 7-8. Erreurs du système d'exploitation Linux (suite) Message d'erreur Solution suggéréeDépannage 149 smartd[smartd[2338] Device: /dev/sda, Bad IEC (SMART) mode page, err=-5, skip device Il s'agit d'un problème connu. Une commande non prise en charge est entrée via l'application utilisateur. Les applications utilisateur tentent d'adresser des blocs de descripteur de commande aux volumes RAID. Ce message d'erreur n'a aucune incidence sur le fonctionnement de cette option. La commande Mode Sense/Select (Détection/Sélection de mode) est prise en charge par le micrologiciel du contrôleur. Toutefois, le démon du noyau Linux envoie la commande au disque virtuel au lieu du nœud IOCTL du pilote. Cette opération n'est pas prise en charge. Tableau 7-8. Erreurs du système d'exploitation Linux (suite) Message d'erreur Solution suggérée150 Dépannage Voyants du contrôleur Les ports SAS externes de l'adaptateur PERC 6/E comportent un voyant d'état des ports pour chaque groupe de 4 ports SAS. Ce voyant bicolore affiche l'état des ports SAS externes. Le voyant indique si toutes les liaisons fonctionnent ou si ce fonctionnement n'est que partiel. Le tableau 7-9 décrit les codes d'état des ports de l'adaptateur PERC 6/E. Tableau 7-9. Codes des voyants État du port État du voyant Alimenté Éteint Réinitialisé Éteint Toutes les liaisons de port sont connectées Allumé, vert Une ou plusieurs liaisons ne sont pas connectées (applicable uniquement pour les configurations de port d'extension) Allumé, orange Toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché ÉteintDépannage 151 Voyants des supports de disque Les voyants des supports de disque physique indiquent l'état de chaque disque physique. Chaque support de disque du boîtier comporte deux voyants : un voyant d'activité (vert) et un voyant d'état bicolore (vert/orange), illustrés dans la figure 7-1. Le voyant d'activité clignote lorsque le système accède à un lecteur. Figure 7-1. Voyants des supports de disque Le tableau 7-10 indique comment interpréter le clignotement du voyant d'état. 1 Voyant d'état 2 Voyant d'activité Tableau 7-10. Codes du voyant d'état des supports de disque Voyant Description Éteint Logement vide, lecteur non encore détecté par le système Vert fixe Lecteur en ligne Vert clignotant (250 millièmes de seconde [ms]) Lecteur en cours d'identification ou de préparation au retrait 2 1152 Dépannage Vert clignotant (allumé pendant 400 ms, éteint pendant 100 ms) Lecteur en cours de reconstruction ou d'opération Replace Member (Remplacer le membre) Orange clignotant (125 ms) Lecteur défectueux Vert/Orange clignotant (Vert allumé pendant 500 ms / Orange allumé pendant 500 ms, éteint pendant 1 000 ms) Lecteur ayant signalé une erreur prévisible Vert clignotant (Vert allumé pendant 3 000 ms, éteint pendant 3 000 ms) (Orange allumé pendant 3 000 ms, éteint pendant 3 000 ms) Lecteur en cours d'arrêt suite à une demande de l'utilisateur ou un autre événement (qui n'est pas une panne) Tableau 7-10. Codes du voyant d'état des supports de disque (suite) Voyant DescriptionAvis réglementaires 153 Avis réglementaires Pour obtenir des informations supplémentaires sur les réglementations, rendez-vous sur le site www.dell.com et consultez la rubrique : www.dell.com/regulatory_compliance.154 Avis réglementairesCoordonnées d'entreprise (Taïwan uniquement) 155 Coordonnées d'entreprise (Taïwan uniquement) En accord avec l'Article 11 du Commodity Inspection Act (Acte sur l'inspection des marchandises), Dell fournit les coordonnées d'entreprise suivantes pour l'entité certifiée de Taïwan concernant les produits traités dans ce document : Dell B.V. Taiwan Branch 20/F, No. 218, Sec. 2, Tung Hwa S. Road, Taipei, Taïwan156 Coordonnées d'entreprise (Taïwan uniquement)Glossaire 157 Glossaire A Adaptateur Un adaptateur permet au système d'accéder à des périphériques en convertissant le protocole utilisé par un bus ou une interface vers un autre protocole. Il peut également avoir une fonction spécifique. Par exemple, un contrôleur RAID est un type d'adaptateur qui fournit des fonctions RAID. Les adaptateurs peuvent résider sur la carte système ou sur une carte d'extension. Il existe également des adaptateurs réseau et SCSI. B BIOS Sigle de Basic Input/Output System (système d'entrées/de sorties de base). Le BIOS de votre système contient des programmes stockés sur une puce de mémoire flash. Il contrôle les éléments suivants : communications entre le microprocesseur et les périphériques, comme le clavier et la carte vidéo, ainsi que diverses fonctions, comme les messages système. Bloc de batterie de secours Le bloc de batterie de secours, en anglais Battery Backup Unit ou BBU, protège l'intégrité des données mises en cache sur le contrôleur en fournissant une alimentation de secours en cas de panne totale de l'alimentation secteur ou de brève coupure de courant. Boîtier Structure (un système, par exemple) contenant des disques physiques regroupés pour créer des disques virtuels.158 Glossaire C Configuration étrangère Configuration RAID qui existe déjà sur le disque physique de remplacement que vous installez dans le système. Vous pouvez importer la configuration existante sur le contrôleur RAID ou effacer cette configuration pour en créer une nouvelle. Contrôleur Puce qui contrôle le transfert de données entre le microprocesseur et la mémoire, ou entre le microprocesseur et un périphérique, comme un disque physique ou le clavier. Pour la gestion du stockage, il s'agit de l'élément matériel ou logique qui interagit avec les périphériques de stockage pour écrire/extraire des données et effectuer la gestion du stockage. Les contrôleurs RAID offrent des fonctions RAID telles que la répartition et la mise en miroir, qui permettent de protéger les données. D Découpage sur plusieurs disques (spanning) Méthode utilisée pour construire les niveaux RAID imbriqués (comme RAID 10, 50 et 60) à partir de plusieurs systèmes de niveaux RAID de base (simple). Par exemple, une installation RAID 10 est constituée de plusieurs ensembles de matrices RAID 1, chaque ensemble RAID 1 étant considéré comme un élément du découpage. Les données sont ensuite réparties (RAID 0) sur plusieurs ensembles RAID 1 pour créer un disque virtuel RAID 10. Ce même concept s'applique aux niveaux RAID 50 et 60, qui combinent l'utilisation de plusieurs ensembles RAID 5 ou RAID 6 avec la répartition. Le découpage sur plusieurs disques (spanning) est généralement utilisé pour faire référence à ces trois niveaux RAID imbriqués. Disque Périphérique de stockage de masse non volatile, adressable de façon aléatoire et réinscriptible. Le terme “disque” désigne les périphériques de stockage magnétiques et optiques à rotation, les périphériques de stockage à semiconducteurs ou les éléments de stockage électroniques non volatiles.Glossaire 159 Disque de rechange Disque physique de secours inactif, sous tension, prêt à être utilisé immédiatement en cas de panne d'un disque. Il ne contient pas de données utilisateur. Le disque de rechange peut être dédié à un seul disque virtuel redondant ou faire partie du pool global de disques de rechange disponible pour tous les disques virtuels que gère le contrôleur. En cas de panne d'un disque, le micrologiciel du contrôleur remplace automatiquement le disque défectueux par le disque de rechange et reconstruit les données de l'ancien disque. Cette reconstruction ne peut avoir lieu que pour les disques virtuels redondants (RAID 1, 5, 10 ou 50, mais pas RAID 0) et le disque de rechange doit avoir une capacité suffisante. Si le disque de rechange est configuré avec affinité de boîtier, il tente de reconstruire les disques défectueux sur le fond de panier où il réside, avant de reconstruire ceux des autres fonds de panier. Disque de rechange à chaud réversible Lorsque vous exécutez l'opération Replace Member (Remplacer le membre), après la copie des données du disque de rechange vers le nouveau disque physique, le disque de rechange repasse de l'état de disque reconstruit à l'état de disque de rechange disponible. Disque de remplacement Disque physique qui remplace un disque défectueux membre d'un disque virtuel. Disque logique Ensemble de secteurs contigus sur un disque physique. Les disques logiques sont utilisés dans la mise en place des matrices, en tant qu'éléments constitutifs des volumes ou partitions logiques. Les disques logiques sont normalement transparents pour l'environnement hôte, sauf lorsque vous configurez la matrice qui les contient. Disque physique Périphérique de stockage de données non volatile à accès aléatoire. Les disques physiques sont réinscriptibles et souvent appelés lecteurs de disque.160 Glossaire Disque physique défectueux Disque physique qui a cessé de fonctionner, qui fonctionne continuellement de façon incorrecte ou qui est inaccessible. Disque virtuel Un disque virtuel est une zone de stockage créée par un contrôleur RAID à partir d'un ou de plusieurs disques physiques. Bien qu'il soit possible de créer un disque virtuel à partir de plusieurs disques physiques, le système d'exploitation le reconnaît comme un seul disque. Selon le niveau RAID utilisé, le disque virtuel peut stocker des données redondantes en cas de panne d'un disque. Disque virtuel non redondant Un disque virtuel non redondant est un disque virtuel dont les disques physiques ne comportent pas de données redondantes pouvant servir à reconstruire un disque physique défectueux. Un disque virtuel RAID 0 est constitué de données réparties sur les disques physiques, sans mise en miroir ni parité pour fournir une redondance. Cela permet un haut débit de données mais n'offre aucune protection en cas de panne d'un disque physique. Disque virtuel redondant Un disque virtuel redondant est un disque virtuel dont les disques physiques membres du groupe de disques comportent des données redondantes pouvant servir à reconstruire un disque physique défectueux. Le disque virtuel peut appliquer la répartition des données sur les disques physiques, la mise en miroir des disques ou la parité pour fournir une redondance. Cela constitue une protection en cas de panne d'un disque physique. DKMS Sigle de Dynamic Kernel Module Support (Prise en charge du module noyau dynamique). Conçu par Dell™, le DKMS crée une structure dans laquelle la source de modules dépendants du noyau peut résider, afin de faciliter la reconstruction de ces modules lors de la mise à niveau du noyau. Le DKMS est utilisé dans le processus de mise à niveau des pilotes pour Red Hat® Linux et SUSE® Linux Enterprise Server.Glossaire 161 DUD Sigle de Driver Update Diskette (Disquette de mise à jour des pilotes). Une image DUD est une image de disquette enregistrée sous forme de fichier standard. Pour l'utiliser, vous devez créer une vraie disquette à partir de ce fichier. La procédure dépend de la façon dont l'image est fournie. E Échange à chaud Remplacement d'un composant défectueux alors que le système est en cours d'exécution et fonctionne normalement. Écriture différée Avec la mémoire cache à écriture différée, le contrôleur envoie à l'hôte un signal d'achèvement du transfert des données lorsque son cache a reçu toutes les données d'une transaction d'écriture sur disque. Les données sont écrites sur le sous-système de disque en fonction des règles configurées par le contrôleur. Ces règles incluent le nombre de lignes de cache de modifications/nouvelles données, le nombre de lignes de cache disponibles, le temps écoulé depuis le dernier vidage du cache, etc. Écriture immédiate Avec la mémoire cache à écriture immédiate, le contrôleur envoie à l'hôte un signal d'achèvement du transfert des données lorsque le sous-système de disque a reçu toutes les données et a terminé la transaction d'écriture sur disque. Élément de bande Un élément de bande est la partie des données réparties qui se trouve sur un seul disque physique. Voir aussi Répartition. En ligne Un périphérique en ligne est un périphérique accessible.162 Glossaire Environnement d'exploitation L'environnement d'exploitation peut inclure le système hôte auquel les disques physiques sont rattachés, les bus et les contrôleurs d'entrées/de sorties, le système d'exploitation de l'hôte et tout matériel supplémentaire nécessaire pour gérer le disque virtuel. Pour les matrices basées sur un hôte, l'environnement d'exploitation inclut le logiciel de pilote des entrées/sorties des disques membres, mais pas le logiciel de gestion de la matrice, considéré comme composant de la matrice proprement dite. Équilibrage de charge L'équilibrage de charge est une méthode qui permet de répartir les tâches entre deux ordinateurs, liens réseau, UC, lecteurs de disque physique (ou autres ressources) ou plus. Cette méthode sert à optimiser l'utilisation des ressources, le débit ou le temps de réponse. Sur les contrôleurs PERC 6, la fonction d'équilibrage de charge est assurée par le micrologiciel. Vous pouvez choisir entre l'équilibrage de charge sur chemin unique et l'équilibrage de type “tourniquet”. Avec un chemin unique, le micrologiciel peut détecter plusieurs chemins menant à un périphérique et en utiliser un seul pour les activités d'entrées/de sorties (E/S) sur ce périphérique. Le chemin secondaire est utilisé en cas de panne du chemin principal. Avec un système de tourniquet simple, si la fonction d'équilibrage de charge du contrôleur est active, le micrologiciel met en place un tourniquet pour l'émission des E/S sur le périphérique à chemins redondants. Le tourniquet émet une commande d'E/S sur le premier chemin, une autre sur le deuxième chemin, etc. Le micrologiciel ne fixe aucune limite quant au chemin à utiliser en premier. En l'absence d'équilibrage de charge, le micrologiciel peut utiliser n'importe lequel des chemins disponibles pour émettre les E/S et il continue normalement à utiliser ce même chemin pour toutes les E/S. Au redémarrage ou en cas d'échec d'un chemin, le micrologiciel choisit à nouveau n'importe lequel des chemins disponibles.Glossaire 163 Erreurs ECC Sigle d'Error Correcting Code (Code de correction d'erreur). Les erreurs ECC se produisent dans la mémoire et peuvent endommager les données mises en cache, qui devront alors être supprimées. Les erreurs ECC sur un seul bit peuvent être gérées par le micrologiciel et ne perturbent pas le fonctionnement normal. Une notification est envoyée si le nombre d'erreurs sur un seul bit dépasse une valeur seuil donnée. Les erreurs ECC sur deux bits sont plus graves, car elles endommagent les données et causent des pertes de données. Erreurs ECC sur plusieurs bits Les erreurs ECC se produisent dans la mémoire et peuvent endommager les données mises en cache, qui devront alors être supprimées. Les erreurs ECC sur deux bits sont plus graves, car elles endommagent les données et causent des pertes de données. Si votre système rencontre ce type d'erreur, contactez le support technique Dell. Erreurs ECC sur un seul bit ECC signifie Error Correcting Code (Code de correction d'erreur). Les erreurs ECC se produisent dans la mémoire et peuvent endommager les données mises en cache, qui devront alors être supprimées. Les erreurs ECC sur un seul bit peuvent être gérées par le micrologiciel et ne perturbent pas le fonctionnement normal. Une notification est envoyée si le nombre d'erreurs sur un seul bit dépasse une valeur seuil donnée. États du disque physique Un disque physique peut avoir l'un des états suivants : • Un-configured Good (Non configuré - Correct) : disque accessible pour le contrôleur RAID, mais qui n'est pas configuré comme membre d'un disque virtuel ni comme disque de rechange. • Hot Spare (Disque de rechange) : disque physique configuré en tant que disque de rechange à chaud. • Online (En ligne) : disque physique accessible pour le contrôleur RAID et qui fait partie du disque virtuel. • Rebuild (Reconstruire) : disque physique sur lequel le système écrit des données afin de restaurer la redondance totale d'un disque virtuel.164 Glossaire • Failed (En échec) : disque physique initialement configuré comme étant en ligne ou comme disque de rechange, mais sur lequel le micrologiciel détecte une erreur irrécupérable. • Un-configured Bad (Non configuré - Incorrect) : disque physique sur lequel le micrologiciel détecte une erreur irrécupérable ; le disque physique était à l'état Un-configured Good (Non configuré - Correct) ou n'a pas pu être initialisé. • Missing (Manquant) : disque physique qui était en ligne, mais a été retiré de son logement. • Offline (Hors ligne) : disque physique qui fait partie d'un disque virtuel, mais contient des données non valides du point de vue de la configuration RAID. • None (Aucun) : disque physique dont l'indicateur de non-prise en charge est activé. Il peut s'agir d'un disque physique hors ligne ou non configuré correct qui vient d'être préparé pour une opération de retrait. Extension de la capacité en ligne Opération consistant à ajouter de la capacité à un disque virtuel existant en lui ajoutant un disque physique supplémentaire alors que le système hôte est actif et sans perturber la disponibilité des données. F Fonction Patrol Read Mesure préventive consistant notamment à passer en revue le système à la recherche d'erreurs de disque physique éventuelles qui pourraient provoquer une panne de lecteur et une perte de l'intégrité des données. L'opération Patrol Read peut détecter et parfois résoudre les problèmes potentiels des disques physiques avant que l'hôte y accède. Cela peut améliorer les performances globales du système, car la récupération après erreur au cours du fonctionnement normal d'une opération d'entrée/de sortie ne sera pas nécessaire. Fonctionnement multichemins Le micrologiciel PERC 6 prend en charge la détection et l'utilisation de plusieurs chemins entre les contrôleurs RAID et les périphériques SAS installés dans les boîtiers. Les périphériques connectés aux boîtiers sont associés à plusieurs chemins. Avec la mise en place de chemins redondants vers le même port d'un périphérique, le système peut, en cas de panne d'un chemin, en utiliser un autre pour les communications entre le contrôleur et le périphérique. Glossaire 165 Formater Processus qui consiste à écrire une valeur spécifique dans tous les champs de données d'un disque physique afin d'éliminer les secteurs illisibles ou endommagés. Comme la plupart des disques physiques sont formatés à la fabrication, le formatage n'intervient généralement que si un disque physique génère de nombreuses erreurs de support. G Gestion des boîtiers Surveillance dynamique du sous-système de disque par le logiciel et/ou le matériel. Le sous-système de disque peut faire partie du système hôte ou résider dans un boîtier de disques externe. La gestion des boîtiers vous permet de rester informé des événements qui se produisent dans le sous-système de disque, comme une panne de disque physique ou d'alimentation. La gestion des boîtiers augmente la tolérance aux pannes du sous-système de disque. Go Symbole de gigaoctet. Un gigaoctet est égal à 1 024 mégaoctets, soit 1 073 741 824 octets (2^30 octets). Groupe de disques Regroupement logique de disques, rattaché à un contrôleur RAID, sur lequel vous pouvez créer un ou plusieurs disques virtuels de manière à ce que tous les disques virtuels du groupe de disques utilisent l'ensemble des disques physiques de ce groupe. H Hors ligne Un disque physique est hors ligne lorsqu'il fait partie d'un disque virtuel, mais que ses données ne sont pas accessibles pour le disque virtuel.166 Glossaire I Initialisation Processus qui consiste à écrire des zéros dans les champs de données d'un disque virtuel et, pour les niveaux RAID avec tolérance aux pannes, à générer la parité correspondante pour mettre le disque virtuel à l'état Ready (Prêt). L'initialisation efface les données précédentes et génère des données de parité afin que le disque virtuel réussisse le test de vérification de la cohérence. Les disques virtuels peuvent fonctionner sans initialisation mais, dans ce cas, ils échouent au test de vérification de la cohérence car les champs de parité n'ont pas été générés. Initialisation en arrière-plan L'initialisation en arrière-plan désigne la recherche automatique des erreurs de support sur les disques physiques. Cette opération garantit que les segments de données répartis sont identiques sur tous les disques physiques d'un disque virtuel. La différence entre l'initialisation en arrière-plan et la vérification de cohérence est que la première est exécutée automatiquement pour les nouveaux disques virtuels. L'opération démarre dans les cinq minutes qui suivent la création du disque. Inter-IC L'expression “Inter-IC”, ou I2C, désigne un bus multimaître, c'est-à-dire un système dans lequel plusieurs puces peuvent être connectées au même bus. Chaque puce peut agir comme maître et lancer un transfert de données. Itinérance de disque Déplacement de disques d'un logement vers un autre sur un contrôleur. L Lecture anticipée Fonction de gestion de la mémoire cache de certains contrôleurs qui leur permet d'effectuer une lecture séquentielle anticipée des données demandées et de stocker des données supplémentaires dans la mémoire cache, anticipant ainsi les demandes du système. La lecture anticipée accélère l'accès aux données séquentielles, mais est moins efficace lorsqu'il s'agit de données aléatoires. Glossaire 167 Lecture anticipée adaptative La lecture anticipée adaptative est une règle de lecture qui spécifie que le contrôleur commence à utiliser la mise en cache avec lecture anticipée si les deux derniers accès au disque se sont produits dans des secteurs adjacents. Si toutes les demandes de lecture sont aléatoires, l'algorithme revient à l'option Non read ahead (Pas de lecture anticipée) ; toutefois, le système continue à évaluer toutes les demandes pour détecter les opérations séquentielles éventuelles. M Matrice Groupe de disques physiques qui combine l'espace de stockage de ces différents disques en un seul segment d'espace de stockage contigu. Le contrôleur RAID peut regrouper les disques physiques d'un ou de plusieurs canaux en une matrice. Les lecteurs de rechange ne font pas partie des matrices. Matrice de disques Ensemble de disques provenant d'un ou de plusieurs sous-systèmes de disque, combinés à l'aide d'un utilitaire de configuration. L'utilitaire contrôle les disques et les présente à l'environnement d'exploitation de la matrice sous la forme d'un ou de plusieurs lecteurs logiques. Mémoire cache Mémoire rapide qui stocke les données auxquelles le système a récemment accédé. L'utilisation du cache accélère les accès suivants aux mêmes données. Il s'applique le plus souvent à l'accès à la mémoire du processeur, il peut également servir à stocker une copie des données accessibles sur un réseau. Lorsque les données sont lues ou écrites dans la mémoire principale, une copie est enregistrée dans le cache avec l'adresse mémoire principale associée. Le logiciel de mémoire cache surveille les adresses des lectures suivantes afin de voir si les données demandées sont déjà présentes dans le cache. Si tel est le cas, ces données sont immédiatement lues depuis le cache et la lecture dans la mémoire principale est abandonnée (ou n'est pas démarrée). Si les données ne se trouvent pas dans le cache, elles sont extraites de la mémoire principale et enregistrées dans le cache.168 Glossaire Mémoire libre Disque physique capable d'en remplacer un autre lorsqu'il tombe en panne. Micrologiciel Logiciel stocké dans la mémoire morte (ROM) ou la mémoire morte programmable (PROM). Le micrologiciel détermine souvent le comportement d'un système lors de son premier démarrage. Exemple de micrologiciel : programme de contrôle d'un système, qui charge l'intégralité du système d'exploitation à partir du disque ou d'un réseau, puis passe le contrôle au système d'exploitation. Migration de disque Déplacement d'un disque virtuel ou d'un disque de rechange d'un contrôleur vers un autre, effectué en détachant les disques physiques et en les rattachant au nouveau contrôleur. Migration du niveau RAID La migration du niveau RAID permet de faire passer la matrice d'un niveau RAID à un autre. Elle permet d'utiliser le niveau RAID le mieux adapté. Vous pouvez effectuer la migration du niveau RAID pendant que le système continue à fonctionner, sans avoir besoin de redémarrer. Cela évite toute interruption du service et garantit que les données restent disponibles pour les utilisateurs. Mise en cache (caching) Processus consistant à utiliser un tampon de mémoire haut débit appelé “cache” afin d'accélérer les performances globales de lecture et d'écriture. Les accès à ce cache sont plus rapides que les accès au sous-système de disque. Pour améliorer les performances de lecture, le cache contient généralement les dernières données auxquelles vous avez accédé, ainsi que celles résidant dans les secteurs de disque adjacents. Pour améliorer les performances d'écriture, le cache peut stocker temporairement des données en fonction de ses règles d'écriture différée. Pour en savoir plus, voir “Mémoire cache à écriture différée”.Glossaire 169 Mise en miroir (mirroring) Processus consistant à fournir une redondance totale des données en gérant deux disques physiques qui sont l'exacte copie l'un de l'autre. En cas de panne d'un disque physique, le contenu de l'autre peut servir à maintenir l'intégrité du système et à reconstruire le disque défectueux. Mo Symbole de mégaoctet. Le terme mégaoctet correspond à 1 048 576 octets (2^20 octets) ; cependant, lorsqu'il s'agit du stockage sur disque dur, cette mesure est souvent arrondie et équivaut à 1 000 000 octets. N Niveaux RAID Ensemble de techniques appliquées aux groupes de disques pour augmenter la disponibilité des données et/ou les performances des environnements hôtes. Vous devez affecter un niveau RAID à chaque disque virtuel. Ns Symbole de nanoseconde, soit un milliardième de seconde. NVRAM Sigle de Non-Volatile Random-Access Memory (Mémoire vive rémanente). Mémoire de stockage qui ne perd pas les données qu'elle stocke lorsque l'alimentation est coupée. La NVRAM est utilisée pour stocker les données de configuration sur le contrôleur RAID. O Option Non Read Ahead (Pas de lecture anticipée) L'absence de lecture anticipée est l'une des règles de lecture du cache. Si vous sélectionnez dans l'utilitaire de configuration du BIOS l'option Non read ahead (Pas de lecture anticipée), le contrôleur n'effectue pas de lecture séquentielle anticipée des données demandées et ne stocke pas de données supplémentaires dans la mémoire cache, anticipant ainsi les demandes du système. L'absence de lecture anticipée est plus efficace pour l'accès aux données aléatoires.170 Glossaire OU exclusif Opération booléenne servant à créer un bit de parité pouvant servir à restaurer les données d'un fichier endommagé ou d'un disque physique défectueux. L'utilitaire de gestion compare les données de deux disques physiques et crée un bit de parité qui est stocké sur un troisième disque physique. Cette opération s'applique aux niveaux RAID faisant appel aux bits de parité, comme RAID 5, qui emploie la parité distribuée. Également désigné par l'expression “X-OR”. P Parité Bit supplémentaire ajouté à un octet ou à un mot pour révéler les erreurs de stockage (en mémoire RAM ou sur disque) ou de transmission. La parité permet de générer un ensemble de données de redondance à partir de deux ensembles de données parents ou plus. Les données de redondance permettent de reconstruire l'un des ensembles de données parents. Toutefois, les données de parité ne dupliquent pas entièrement les ensembles de données parents. Dans un système RAID, cette méthode est appliquée à des disques physiques entiers ou aux éléments de bande de tous les disques physiques d'un disque virtuel. La parité peut être dédiée, ce qui signifie que la parité des données sur deux disques physiques ou plus est stockée sur un disque physique différent. Elle peut également être distribuée, ce qui signifie que les données de parité sont réparties sur tous les disques physiques du système. En cas d'échec d'un seul disque physique, vous pouvez le reconstruire à partir de la parité des données applicables sur les autres disques physiques. Parité distribuée La parité inclut un bit supplémentaire, ajouté à un octet ou à un mot pour révéler les erreurs de stockage (en mémoire RAM ou sur disque) ou de transmission. Elle permet de générer un ensemble de données de redondance à partir de deux ensembles de données parents ou plus. Les données de redondance permettent de reconstruire l'un des ensembles de données parents. Avec la parité distribuée, les données de parité sont réparties sur tous les disques physiques du système. En cas d'échec d'un seul disque physique, vous pouvez le reconstruire à partir de la parité des données applicables sur les autres disques physiques.Glossaire 171 Partition Structure logique sur un segment contigu d'espace de stockage d'un disque physique ou virtuel reconnu par un système d'exploitation. PHY (couche physique) Interface nécessaire pour émettre et recevoir les paquets de données qui transitent sur le bus série. Chaque couche physique (PHY) peut constituer un côté de la liaison physique dans le cadre d'une connexion sur couche physique avec un périphérique SATA. Cette liaison physique est composée de quatre fils regroupés en deux paires de signaux différentielles. L'une d'entre elles transmet les signaux et l'autre les reçoit. Ces paires fonctionnent simultanément et permettent la transmission de données dans les deux sens (transmission et réception) simultanément. Port de base Registre de base de la plage d'adresses mémoire fournie par l'hôte. Protocole Ensemble de règles formelles qui décrit la manière de transmettre les données, généralement sur un réseau ou pour la communication avec des sous-systèmes de stockage. Les protocoles de bas niveau définissent les normes électriques et physiques à respecter, l'ordre des bits et des octets, la transmission, et la détection et la correction des erreurs du flux de bits. Les protocoles de haut niveau concernent le formatage des données, notamment la syntaxe des messages, le dialogue entre terminal et système, les jeux de caractères, le séquencement des messages, etc. R RAID Sigle de “Redundant Array of Independent Disks” (Matrice redondante de disques indépendants), anciennement “Redundant Array of Inexpensive Disks” (Matrice redondante de disques économiques). Matrice constituée de plusieurs disques physiques indépendants gérés ensemble pour offrir une meilleure fiabilité et/ou des performances supérieures à celles obtenues avec un seul disque physique. 172 Glossaire Le disque virtuel est reconnu par le système d'exploitation comme une unité de stockage unique. Les entrées/sorties sont plus rapides, car le système peut accéder simultanément à plusieurs disques. Les systèmes RAID redondants (niveaux RAID 1, 5, 6, 10, 50 et 60) permettent de protéger les données. Reconstitution Opération qui consiste à recréer un disque virtuel après avoir changé de niveau RAID ou avoir ajouté un disque physique à un disque virtuel existant. Reconstruction Régénération de toutes les données sur un disque de remplacement dans un disque virtuel redondant (RAID 1, 5, 6, 10, 50 ou 60) après une panne du disque. La reconstruction du disque se produit normalement sans aucune interruption du fonctionnement normal du disque virtuel concerné, bien que vous puissiez parfois constater une dégradation des performances du soussystème de disque. Redondance Installation de plusieurs composants interchangeables remplissant la même fonction, afin de gérer les pannes et les erreurs. Les formes courantes de redondance matérielle sont la mise en miroir des disques, la mise en place de disques de parité ou la parité distribuée. Répartition (striping) La répartition consiste à écrire des données sur tous les disques physiques qui composent un disque virtuel. Chaque bande de répartition correspond à une plage d'adresses de données sur le disque virtuel. Ces adresses sont associées par adressage séquentiel (sous forme d'unités de taille fixe) à chaque disque physique membre du disque virtuel. Par exemple, si le disque virtuel comprend cinq disques physiques, la bande de répartition écrit des données sur les disques physiques un à cinq sans aucune répétition sur deux disques. La quantité d'espace occupée par une bande de répartition est identique sur chaque disque physique. La portion des données réparties qui réside sur un disque physique est un élément de bande. La répartition en elle-même ne fournit aucune redondance des données, sauf si elle est associée à un mécanisme de parité.Glossaire 173 Replace Member (Remplacer le membre) Procédure utilisée pour copier les données d'un disque physique source membre d'un disque virtuel vers un disque physique cible qui n'appartient pas à ce disque virtuel. L'opération Replace Member (Remplacer le membre) sert souvent à créer ou à restaurer une configuration physique spécifique pour une matrice (avec une organisation particulière des membres de la matrice sur les bus d'entrées/de sorties des périphériques, par exemple). L'opération Replace Member (Remplacer le membre) peut être exécutée automatiquement ou manuellement. Généralement, un disque physique subit une panne ou est sur le point d'en subir une, et les données sont reconstruites sur un disque de rechange. Le disque physique défectueux est remplacé par un nouveau disque. Les données sont ensuite copiées du disque de rechange vers le nouveau disque physique et le disque de rechange repasse de l'état de disque reconstruit à l'état de disque de rechange disponible. L'opération Replace Member (Remplacer le membre) fonctionne en arrière-plan et le disque virtuel reste disponible en ligne pour l'hôte. RPM Sigle de Red Hat Package Manager (gestionnaire de progiciel Red Hat). RPM est un gestionnaire de logiciel qui sert à installer, supprimer, interroger et vérifier les logiciels de votre système. Vous l'utilisez dans les procédures de mise à jour des pilotes pour Red Hat Enterprise Linux et SUSE LINUX Enterprise Server (SLES). S SAS Sigle de Serial Attached SCSI (SCSI connecté en série). Extension de la norme SCSI définissant une interface série point à point pour la connexion de périphériques. L'interface SAS améliore les performances, simplifie le câblage, utilise des connecteurs plus petits et un nombre de broches réduit, et consomme moins d'électricité que le SCSI parallèle. Les contrôleurs PERC 6 exploitent une interface de connexion électrique et physique courante qui est compatible avec la technologie SATA.174 Glossaire SATA Sigle de Serial Advanced Technology Attachment (Connexion par technologie série avancée). Norme d'interface de stockage physique désignant une liaison série qui fournit des connexions point à point entre différents périphériques. Elle utilise des câbles série plus fins qui permettent une meilleure ventilation de l'intérieur du système et l'utilisation de châssis plus petits. SCSIport Le pilote SCSIport est une fonction de l'architecture de stockage Microsoft® Windows® , qui envoie des commandes SCSI aux systèmes de stockage cible. Ce pilote fonctionne particulièrement bien avec les périphériques de stockage utilisant le SCSI parallèle. SDRAM DDR Sigle de Double Data Rate Synchronous Dynamic Random Access Memory (Mémoire dynamique à accès aléatoire à double débit). Il s'agit d'un type de mémoire SDRAM dont le débit de données est le double de celui de la mémoire SDRAM standard. Cette mémoire utilise la technique des rafales pour prédire l'adresse de l'emplacement mémoire suivant auquel le système va accéder et autorise deux transferts de données par cycle d'horloge. SMART Sigle de Self-Monitoring Analysis Reporting Technology (technologie de contrôle et de prévision des performances). La fonction SMART contrôle les performances internes de tous les moteurs, têtes et autres composants électroniques d'un lecteur afin de détecter les pannes de lecteur avant qu'elles se produisent. Elle permet de surveiller les performances et la fiabilité du lecteur, et de protéger ainsi les données qu'il contient. Si des problèmes sont détectés, vous pouvez remplacer ou réparer le lecteur sans perdre de données. Les lecteurs compatibles SMART disposent d'attributs dont les valeurs peuvent être surveillées afin de détecter toute modification ou tout dépassement des seuils autorisés. De nombreuses pannes mécaniques et certaines pannes électriques sont précédées par une dégradation des performances.Glossaire 175 SMP Sigle de Serial Management Protocol (Protocole de gestion série). Le SMP transmet des informations de gestion de la topologie directement au périphérique d'extension SAS connecté. Chaque couche physique (PHY) du contrôleur peut jouer le rôle d'un initiateur SMP. Sous-système de disque Ensemble constitué des disques et du matériel qui les contrôle et les connecte à un ou plusieurs contrôleurs. Ce matériel peut inclure un contrôleur dynamique ou les disques peuvent être directement reliés à un contrôleur de bus d'E/S système. SSD Sigle de Solid-State Drive (lecteur à semiconducteurs). Les lecteurs SSD sont des unités de stockage sans pièce mobile, ce qui les distinguent des disques durs traditionnels, dotés d'un plateau rotatif . Ils peuvent être configurés pour utiliser le protocole SAS ou SATA. SSP Sigle de Serial SCSI Protocol (Protocole SCSI série). Le SSP permet la communication avec d'autres périphériques SAS. Chaque couche physique (PHY) d'un contrôleur SAS peut jouer le rôle d'un initiateur ou d'une cible SSP. Storport Le pilote Storport a été conçu pour remplacer le pilote SCSIport sous Windows 2003 et supérieur. De plus, il permet d'augmenter les performances des nouveaux protocoles de contrôleur RAID (comme SAS), en fournissant un débit d'entrées/de sorties supérieur, une plus grande facilité de gestion et une interface sur port miniature mise à niveau. Par exemple, alors que le pilote SCSIport autorise un maximum de 254 commandes par contrôleur, Storport prend en charge le même nombre de commandes par numéro d'unité logique (LUN).176 Glossaire STP Sigle de Serial Tunneling Protocol (Protocole de tunnel série). Le STP permet la communication avec un périphérique SATA, par l'intermédiaire d'un module d'extension connecté. Chaque couche physique (PHY) du contrôleur SAS peut jouer le rôle d'un initiateur STP. Système hôte Tout système sur lequel le contrôleur RAID est installé. Le système hôte peut être un gros système, une station de travail ou un ordinateur personnel. T Taille de l'élément de bande Total de l'espace disque consommé par une bande de données réparties, à l'exclusion du disque de parité. Par exemple, vous pouvez répartir les données sur 64 Ko d'espace disque, à raison de 16 Ko de données sur chaque disque de la bande. Dans ce cas, la taille de l'élément de bande est de 16 Ko pour une répartition de 64 Ko. Taux de reconstruction Pourcentage des ressources de l'unité centrale (UC) consacré à la reconstruction. Un taux de reconstruction de 100 % ne signifie pas que TOUTES les ressources de l'unité centrale sont consacrées à la reconstruction sans traitement des E/S. Tolérance aux pannes La tolérance aux pannes est la capacité du sous-système de disque à subir une seule panne de lecteur par groupe de disques sans perte de l'intégrité des données et sans impact sur la capacité de traitement. Les contrôleurs PERC 6 fournissent cette fonction par le biais de disques virtuels redondants en RAID 1, 5, 6, 10, 50 et 60. La tolérance aux pannes est souvent associée à la disponibilité du système car elle permet au système de rester disponible pendant les pannes de lecteur. Lorsqu'un disque subit un échec, les contrôleurs PERC 6 prennent en charge les disques de rechange et la fonction de reconstruction automatique.Glossaire 177 U Utilitaire de configuration du BIOS L'utilitaire de configuration du BIOS permet de configurer les groupes de disques et disques virtuels RAID, d'assurer leur maintenance et de gérer le système RAID. Comme il réside dans le BIOS du contrôleur, il fonctionne indépendamment du système d'exploitation de votre installation. L'utilitaire de configuration du BIOS (également désigné par l'expression Ctrl+R) comporte différents éléments appelés commandes, dont chacune exécute une fonction spécifique. Ces fonctions incluent des procédures que vous pouvez exécuter pour configurer des disques physiques et des disques virtuels. Utilitaire de gestion de RAID Vous employez un utilitaire de gestion de RAID pour configurer des disques physiques afin de créer des groupes de disques et des disques virtuels. L'utilitaire de configuration du BIOS est également désigné par l'expression “Ctrl+R”. Utilisez-le si aucun système d'exploitation n'a encore été installé sur le contrôleur. L'utilitaire de configuration du BIOS comporte différents éléments appelés commandes, dont chacun exécute une fonction spécifique. Ces fonctions incluent des procédures que vous pouvez exécuter pour configurer des disques physiques et des disques virtuels. L'application de gestion du stockage, Dell OpenManage™, configure les disques après l'installation du système d'exploitation. Le logiciel de gestion du stockage permet d'exécuter des fonctions de contrôleur et de boîtier pour tous les contrôleurs et boîtiers RAID et non-RAID pris en charge, à partir d'une seule interface graphique ou de ligne de commande, sans avoir besoin de recourir aux utilitaires BIOS du contrôleur. Le logiciel SAS RAID Storage Manager permet la configuration, la surveillance et la maintenance des contrôleurs PERC 6, des batteries de secours ainsi que des divers périphériques fonctionnant sur un système.178 Glossaire Unité de remplacement Composant ou ensemble de composants d'un système ou sous-système qui est toujours remplacé en tant qu'entité unique lorsque l'un des éléments de l'ensemble tombe en panne. Les unités de remplacement courantes pour un sous-système de disque sont les disques, les cartes logiques de contrôleur, les blocs d'alimentation et les câbles. V Vérification de cohérence Opération servant à vérifier que toutes les bandes d'un disque virtuel avec un niveau RAID redondant sont cohérentes ; elle permet aussi de corriger les erreurs éventuelles. Pour les matrices RAID 5, 6, 50 et 60, la vérification de cohérence s'assure que les données de parité sont correctes pour chaque bande. Pour les matrices RAID 1 et RAID 10, cette opération vérifie que les données en miroir sont correctes pour chaque bande.Index 179 Index A affichage/mise à jour des paramètres, 117 B batterie gestion, 34 installation d'une batterie de secours transportable, 52 retrait de l'adaptateur PERC 5/E, 60 BIOS, 120 C câbles SAS, 141 compatibilité avec les contrôleurs RAID existants, 27 configuration étrangère, 121 contrôleur descriptions, 15 D décharge électrostatique, 13 dépannage, 131 erreur SMART, 144, 146 messages d'erreur POST, 131 problèmes d'ordre général, 140 problèmes de disque physique, 141 disques physiques actions, 118 gestion, 118 disques virtuels configuration, 120, 122 dégradés, 138 gestion, 113 options de menu, 117, 120 paramètres, 96 suppression, 110 disquette de pilotes, 72 E échange à chaud, 41 ESD. Voir décharge électrostatique F Foreign Configuration View (Vue de la configuration étrangère), 121180 Index G gestion des contrôleurs, 120 groupes de disques suppression, 111 I initialisation en arrière-plan, 28 arrêt, 125 installation des pilotes, 71 NetWare, 84 instructions de sécurité pour la prévention des décharges électrostatiques, 13 itinérance de disque, 30 M manuelle, reconstruction, 126 migration de disque, 30 mise en miroir de disques, 19 N NetWare, installation des pilotes, 84 niveau RAID, 96 Novell NetWare, 71 pilotes, 71 P parité, 20, 41 Patrol Read, 44 comportement, 44 configuration, 45 détails du comportement, 45 modes, 45 PCI architecture, 15 PERC fonctions, 23 présentation, 15 PERC 6 description des contrôleurs, 15 pilote Windows XP installation sur un système existant, 85 pilotes installation, 71 installation du système d'exploitation Microsoft, 74 POST, messages d'erreur, 131 R RAID configuration, 87 configuration et gestion, 87 définition, 17 description, 17 fonctions de configuration, 95Index 181 RAID (suite) informations de configuration, 38 niveaux, 17, 117 récapitulatif des niveaux, 17 reconstruction, 119 manuelle, 126 Red Hat Enterprise Linux, 71 création d'une disquette de pilotes, 77 installation avec la disquette de mise à jour des pilotes, 79 règle d'écriture, 97 règle de lecture, 98 répartition sur les disques, 18 S SAS câbles, 141 description des contrôleurs, 15 périphériques, 15 présentation, 15 SMART, technologie, 27 systèmes d'exploitation, 16 T taille des éléments de bandes, 96 tolérance aux pannes, 39 fonctions, 39 U utilitaire de configuration du BIOS, 89, 118–120 démarrage, 89 gestion des contrôleurs, 120 gestion des disques physiques, 118 gestion des disques virtuels, 113 menu Foreign View (Vue étrangère), 121 menu Rebuild (Reconstruire), 119 options de menu, 112 options de navigation dans les menus, 91 V vérification de cohérence, 103, 117 voyant fonctionnement, 30 schémas de comportement, 150 W Windows, 71 mise à jour des pilotes, 76182 Index w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Dell™ Latitude™ E6500 Guide de configuration et de référence rapide Ce guide contient une présentation des fonctions, caractéristiques, installation rapide, logiciel et informations de dépannage pour votre ordinateur. Pour plus d'informations sur votre système d'exploitation, les périphériques et technologies, voir le Guide technologique Dell à l'adresse support.dell.com. Modèle PP30LRemarques, Avis, et Précautions REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. AVIS : Un AVIS vous avertit d'un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel, de blessure corporelle ou de mort. Si vous avez acheté un ordinateur Dell™ série n, aucune des références faites dans ce document aux systèmes d'exploitation Microsoft® Windows® n'est applicable. Caractéristiques Macrovision Ce produit intègre une technologie de protection des droits d'auteur qui est protégée par des revendications de méthode de certains brevets américains et d'autres droits de propriété intellectuelle détenus par Macrovision Corporation ainsi que par d'autres détenteurs de droits. L'utilisation de cette technologie de protection des droits d'auteur est soumise à l'autorisation de Macrovision Corporation ; elle est destinée exclusivement à une utilisation domestique et à des opérations limitées de visualisation, sauf autorisation particulière de Macrovision Corporation. L'ingénierie inverse et le désassemblage sont interdits. ____________________ Les informations de ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2008 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell, Latitude, Wi-Fi Catcher, Dell MediaDirect, DellConnect et le logo DELL sont des marques de Dell Inc. ; Bluetooth est une marque déposée appartenant à Bluetooth SIG, Inc., et utilisée par Dell Inc. sous licence ; Intel est une marque déposée et Core est une marque Intel Corporation aux Etats-Unis et dans d'autres pays ; Blu-ray Disc est une marque de la Blu-ray Disc Association ; Microsoft, Windows, Windows Vista et le bouton de démarrage de Windows Vista sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux Etats-Unis et dans d'autres pays. Les autres marques et noms de produits pouvant être utilisés dans ce document sont reconnus comme appartenant à leurs propriétaires respectifs. Dell Inc. décline tout intérêt dans l'utilisation des marques déposées et des noms de marques ne lui appartenant pas. Modèle PP30L Avril 2008 N/P P988C Rév. A00Table des matières 3 Table des matières 1 A propos de votre ordinateur . . . . . . . . . . 7 Vue avant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Vue arrière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Dépose de la batterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Commutateur sans fil et détecteur de réseau Dell™ Wi-Fi Catcher™ . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 2 Configuration de votre ordinateur. . . . . . 13 Configuration rapide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Connexion à Internet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Configuration de votre connexion Internet. . . . . 15 Transfert d'informations vers un nouvel ordinateur . . . . 17 Système d'exploitation Microsoft ® Windows ® XP . . . . . . . . . . . . . 17 Microsoft Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . 21 3 Caractéristiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 234 Table des matières 4 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Voyants d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . 33 Codes sonores . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Messages d'erreur . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Messages système . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Dépannage des problèmes matériels et logiciels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 Dell Diagnostics. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Conseils de dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Problèmes d'alimentation. . . . . . . . . . . . . . 46 Problèmes de mémoire . . . . . . . . . . . . . . . 47 Problèmes de blocage et problèmes logiciels . . . . 48 Service Dell Technical Update . . . . . . . . . . . 50 Dell Support Utility . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 5 Réinstallation du logiciel . . . . . . . . . . . . 53 Pilotes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Identification des pilotes . . . . . . . . . . . . . . 53 Réinstallation des pilotes et utilitaires . . . . . . . 54 Restauration du système d'exploitation . . . . . . . . . 56 Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft ® Windows ® . . . . . . . . . . . . . 57 Utilisation de Dell Factory Image Restore . . . . . 59 Utilisation du support Operating System (système d'exploitation). . . . . . . . . . . . . . . 60Table des matières 5 6 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Support technique et service clientèle. . . . . . . 64 DellConnect™. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Services en ligne . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Service AutoTech. . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 Service automatisé d'état des commandes . . . . 65 Problèmes avec votre commande . . . . . . . . . . . . 66 Informations sur les produits . . . . . . . . . . . . . . 66 Retour d'articles pour réparation sous garantie ou avoir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Avant d'appeler . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Pour prendre contact avec Dell . . . . . . . . . . . . . 69 7 Recherche d'informations . . . . . . . . . . . . 71 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 736 Table des matièresA propos de votre ordinateur 7 A propos de votre ordinateur REMARQUE : Pour plus d'informations sur les fonctionnalités de votre ordinateur, voir le Guide technologique Dell™ sur votre ordinateur ou à l'adresse support.dell.com. Vue avant 1 caméra et microphone (en option) 2 loquet de l'écran 3 écran 4 voyants d'état du clavier 5 clavier 6 boutons de contrôle du volume 7 bouton Dell ControlPoint (DCP) 8 bouton d'alimentation A 9 1 2 3 4 5 8 9 10 7 6 11 12 14 13 18 15 19 23 25 17 16 22 20 24 218 A propos de votre ordinateur 9 connecteurs USB (2) 10 connecteurs audio (sortie ligne) et de microphone (entrée ligne) 11 logement de carte à puce 12 connecteur IEEE 1394a 13 commutateur sans fil et bouton du détecteur de réseau Dell™ Wi-Fi Catcher™ 14 haut-parleur 15 lecteur d'empreintes digitales (en option) 16 baie de média 17 logement de carte PC 18 lecteur de carte à puce sans contact 19 ergot de pointage 20 loquet de fermeture de l'écran 21 boutons de l'ergot de pointage/de la tablette tactile 22 tablette tactile 23 haut-parleur 24 voyants d'état de l'appareil 25 capteur de lumière ambiante A propos de votre ordinateur 9 Vue arrière PRÉCAUTION : Ne bloquez pas les entrées d'air de l'ordinateur et n'insérez pas d'objets dedans ; évitez également toute accumulation de poussière. Ne placez pas l'ordinateur Dell dans un environnement peu aéré, tel qu'une mallette fermée, lorsque celui-ci fonctionne. Ceci risque d'endommager l'ordinateur ou de provoquer un incendie Le ventilateur se met en marche lorsque l'ordinateur chauffe. Il se peut que le ventilateur fasse du bruit ; cela est tout à fait normal et ne signifie en aucun cas que le ventilateur ou l'ordinateur est défectueux. 1 logement de carte Secure Digital (SD) 2 logement de carte ExpressCard 3 entrées d'air 4 connecteur vidéo 5 connecteur USB 6 connecteur eSATA/USB 7 fente pour câble de sécurité 8 connecteur d'adaptateur de CA 9 DisplayPort 10 voyant d'alimentation/voyant de batterie 11 repère d'alignement d'amarrage 12 batterie 13 connecteur réseau (RJ-45) 14 connecteur modem (RJ-11) 14 10 6 1 4 9 5 2 13 3 12 11 8 710 A propos de votre ordinateur Dépose de la batterie PRÉCAUTION : Avant de commencer une procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité fournies avec votre ordinateur. PRÉCAUTION : Avant de retirer ou de remplacer la batterie, éteignez votre ordinateur. Et ensuite, débranchez l'adaptateur de CA de la prise secteur et de l'ordinateur, débranchez le modem de la prise murale et de l'ordinateur et retirez les autres câbles externes de l'ordinateur. PRÉCAUTION : L'utilisation d'une batterie non compatible peut accroître le risque d'incendie ou d'explosion. Ne remplacez la batterie que par une batterie compatible achetée auprès de Dell. La batterie est conçue pour fonctionner avec votre ordinateur Dell™. N'utilisez pas de batterie provenant d'un autre ordinateur. A propos de votre ordinateur 11 Commutateur sans fil et détecteur de réseau Dell™ Wi-Fi Catcher™ Utilisez le commutateur sans fil pour activer ou désactiver les périphériques réseau sans fil ainsi que le détecteur de réseau Wi-Fi Catcher pour trouver des réseaux. Pour plus d'informations sur le commutateur sans fil et le détecteur de réseau Wi-Fi Catcher, voir le Guide technologique Dell sur votre ordinateur ou à l'adresse support.dell.com. Pour plus d'informations sur la connexion à Internet, voir «Connexion à Internet» à la page 15. icône du commutateur sans fil icône du détecteur de réseau Dell Wi-Fi Catcher12 A propos de votre ordinateurConfiguration de votre ordinateur 13 Configuration de votre ordinateur Configuration rapide PRÉCAUTION : Avant de commencer une procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité fournies avec votre ordinateur. PRÉCAUTION : L'adaptateur de CA fonctionne avec les tensions secteur disponibles dans le monde entier. Cependant, les connecteurs et les barrettes d'alimentation varient selon les pays. L'utilisation d'un câble non compatible ou le branchement incorrect du câble sur la barrette d'alimentation ou la prise secteur peut provoquer un incendie ou endommager l'équipement. AVIS : Lorsque vous déconnectez l'adaptateur de CA de l'ordinateur, tenez le connecteur, pas le câble lui-même, et tirez dessus fermement mais sans forcer, afin d'éviter de l'endommager. Pour enrouler le câble de l'adaptateur de CA, vérifiez que vous suivez l'angle du connecteur de l'adaptateur pour éviter d'endommager le câble. REMARQUE : Il se peut que certains périphériques ne soient pas inclus si vous ne les avez pas commandés. 1 Branchez l'adaptateur de CA sur le connecteur de l'ordinateur et sur la prise secteur. 2 Branchez le câble de réseau. 14 Configuration de votre ordinateur 3 Branchez les périphériques USB, tels qu'une souris ou un clavier. 4 Branchez les périphériques IEEE 1394, tels qu'un lecteur de DVD. 5 Ouvrez l'écran et appuyez sur le bouton d'alimentation pour allumer l'ordinateur. REMARQUE : Il est recommandé d'allumer l'ordinateur, puis de l'arrêter au moins une fois avant d'installer des cartes ou de connecter l'ordinateur à une station d'accueil ou à un autre périphérique externe, tel qu'une imprimante.Configuration de votre ordinateur 15 6 Connectez-vous à Internet. Pour plus d'informations, voir «Connexion à Internet» à la page 15. Connexion à Internet REMARQUE : Les fournisseurs d'accès Internet (FAI) et leurs offres varient selon les pays. Pour vous connecter à Internet, vous devez disposer d'un modem ou d'une connexion réseau et d'un fournisseur d'accès Internet (FAI). Si vous utilisez une connexion d'accès à distance, branchez un cordon téléphonique sur le connecteur du modem de l'ordinateur et sur la prise téléphonique murale avant de configurer la connexion Internet. Si vous utilisez une connexion DSL ou modem câble/satellite, contactez votre FAI ou service de téléphone cellulaire pour obtenir des instructions de configuration. Configuration de votre connexion Internet Pour configurer une connexion Internet à l'aide d'un raccourci de bureau fourni par votre fournisseur d'accès Internet. 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. 2 Double-cliquez sur l'icône du fournisseur d'accès Internet sur le bureau Microsoft® Windows® . 3 Suivez les instructions qui s'affichent pour terminer la configuration. 1 service Internet 2 modem par câble ou DSL 3 routeur sans fil 4 portable avec connexion câblée 5 portable avec connexion sans fil 1 2 3 1 2 3 4 516 Configuration de votre ordinateur Si vous n'avez pas de raccourci de fournisseur d'accès Internet sur votre bureau ou que vous souhaitez configurer une connexion Internet avec un autre fournisseur Internet, effectuez les étapes appropriées présentées dans la section ci-dessous. REMARQUE : Si vous ne réussissez pas à vous connecter à Internet, consultez le Guide technologique Dell. Si vous avez réussi à vous connecter auparavant, il est possible que le service du fournisseur d'accès Internet soit interrompu. Contactez-le pour vérifier l'état des services ou essayez de vous connecter ultérieurement. REMARQUE : Assurez-vous de disposer des informations fournies par votre fournisseur d'accès Internet (FAI). Si vous ne disposez pas de fournisseur d'accès Internet, consultez l'assistant Connecter à l'Internet de l'option Aide et support du menu Démarrer de Microsoft ® Windows ® . Système d'exploitation Microsoft® Windows® XP 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. 2 Cliquez sur Démarrer→ Internet Explorer→ Connecter à Internet. 3 Dans la fenêtre suivante, cliquez sur l'option appropriée. • Si vous ne disposez pas de fournisseur d'accès Internet, cliquez sur Choisir dans une liste de fournisseurs d'accès Internet. • Si vous avez déjà reçu les informations de configuration de votre fournisseur de services Internet, mais pas le CD de configuration, cliquez sur Configurer ma connexion manuellement. • Si vous disposez d'un CD de configuration, cliquez sur Utiliser le CD fourni par mon fournisseur de services Internet. 4 Cliquez sur Suivant. Si vous avez sélectionné Configurer ma connexion manuellement à l'étape 3, passez à l'étape 5. Sinon, suivez les instructions qui s'affichent pour terminer la configuration. REMARQUE : Si vous ne savez pas quel type de connexion sélectionner, contactez votre fournisseur d'accès Internet. 5 Cliquez sur l'option appropriée sous Comment voulez-vous vous connecter à Internet ?, puis cliquez sur Suivant. 6 Utilisez les informations fournies par votre fournisseur d'accès Internet pour terminer la configuration.Configuration de votre ordinateur 17 Microsoft Windows Vista ® 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. 2 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista → Panneau de configuration. 3 Sous Réseau et Internet, cliquez sur Connexion à Internet. 4 Dans la fenêtre Connexion à Internet, cliquez sur Large bande (PPPoE) ou Accès à distance, selon la façon dont vous souhaitez vous connecter. • Choisissez Large bande si vous utiliserez une connexion DSL, modem par satellite, modem par télévision cablée ou à technologie sans fil Bluetooth. • Choisissez Commuté si vous utilisez un modem commuté ou RNIS. REMARQUE : Si vous ne savez pas quel type de connexion choisir, cliquez sur M'aider à choisir ou prenez contact avec votre FAI. 5 Suivez les instructions à l'écran et terminez la configuration à l'aide des informations de configuration fournies par votre FAI. Transfert d'informations vers un nouvel ordinateur Système d'exploitation Microsoft® Windows® XP Windows XP contient un Assistant Transfert de fichiers et de paramètres qui permet de déplacer les données d'un ordinateur source vers un nouvel ordinateur. Vous pouvez transférer les données vers le nouvel ordinateur par une connexion réseau ou série, ou les enregistrer sur un support amovible, par exemple un CD enregistrable, pour les transférer vers le nouvel ordinateur. REMARQUE : Vous pouvez transférer les informations de l'ancien ordinateur au nouvel ordinateur en connectant directement un câble série aux ports d'entrée/sortie (E/S) des deux ordinateurs. Pour des instructions sur la configuration d'une connexion par câble directe, entre deux ordinateurs, reportez-vous à l'article n° 305621 du Microsoft Knowledge Base (Base de connaissances de Microsoft), intitulé How to Set Up a Direct Cable Connection Between Two Computers in Windows XP (Comment configurer une connexion par câble directe, entre deux ordinateurs, dans Windows XP). Ces informations peuvent ne pas être disponibles dans certains pays. Pour le transfert d'informations vers un nouvel ordinateur, vous devez lancer l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. 18 Configuration de votre ordinateur Exécution de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres avec le support Operating System (système d'exploitation) REMARQUE : Cette procédure nécessite le support Operating System (système d'exploitation). Ce support est en option et peut ne pas être livré avec tous les ordinateurs. Pour préparer le nouvel ordinateur au transfert de fichiers. 1 Démarrez l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres : cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. 2 Quand l'écran de bienvenue de Assistant Transfert de fichiers et de paramètres apparaît, cliquez sur Suivant. 3 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Nouvel ordinateur→ Suivant. 4 Dans l'écran Avez-vous un CD-ROM de Windows XP ?, cliquez sur J'utiliserai l'Assistant du CD-ROM de Windows XP→ Suivant. 5 Quand l'écran Allez maintenant à votre ancien ordinateur apparaît, passez à votre ancien ordinateur ou ordinateur source. Ne cliquez pas sur Suivant pour le moment. Pour copier les données à partir de l'ancien ordinateur. 1 Sur l'ancien ordinateur, insérez le support Operating System (système d'exploitation) de Windows XP. 2 Dans l'écran Bienvenue dans Microsoft Windows XP, cliquez sur Effectuer des tâches supplémentaires. 3 Sous Que voulez-vous faire ?, cliquez sur Transférer des fichiers et des paramètres→ Suivant. 4 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Ancien ordinateur→ Suivant. 5 Dans l'écran, Sélectionnez une méthode de transfert, cliquez sur la méthode de votre choix. 6 Dans l'écran Que voulez-vous transférer ?, sélectionnez les éléments à transférer, puis cliquez sur Suivant. Après la copie des informations, l'écran Fin de la phase de collecte des données apparaît. 7 Cliquez sur Terminer.Configuration de votre ordinateur 19 Pour transférer les données vers le nouvel ordinateur. 1 Dans l'écran Allez maintenant à votre ancien ordinateur sur le nouvel ordinateur, cliquez sur Suivant. 2 Dans l'écran Où sont les fichiers et les paramètres ?, sélectionnez la méthode de transfert de vos paramètres et fichiers, puis cliquez sur Suivant. L'assistant applique les fichiers collectés et les paramètres au nouvel ordinateur. 3 Dans l'écran Terminé, cliquez sur Terminé, puis redémarrez le nouvel ordinateur. Exécution de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres sans le support Operating System (système d'exploitation) Pour exécuter l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres sans le support Operating System (système d'exploitation), il faut créer un disque Assistant qui va permettre la création d'un fichier d'image de sauvegarde pour supports amovibles. Pour créer un disque assistant, exécutez les étapes suivantes sur votre nouvel ordinateur sous Windows XP. 1 Démarrez l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres : cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. 2 Quand l'écran de bienvenue de Assistant Transfert de fichiers et de paramètres apparaît, cliquez sur Suivant. 3 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Nouvel ordinateur→ Suivant. 4 Dans l'écran Avez-vous un CD-ROM de Windows XP ?, cliquez sur Je désire créer un disque Assistant dans le lecteur suivant→ Suivant. 5 Insérez le support amovible, par exemple un CD enregistrable, puis cliquez sur OK. 6 Quand la création du disque est terminée et que le message Allez maintenant à votre ancien ordinateur apparaît, ne cliquez pas sur Suivant pour l'instant. 7 Accédez à l'ancien ordinateur.20 Configuration de votre ordinateur Pour copier les données à partir de l'ancien ordinateur. 1 Insérez le disque Assistant dans l'ancien ordinateur et cliquez sur Démarrer→ Exécuter. 2 Dans le champ Ouvrir de la fenêtre Exécuter, recherchez le chemin d'accès de fastwiz (sur le support amovible approprié) puis cliquez sur OK. 3 Dans l'écran de bienvenue de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres, cliquez sur Suivant. 4 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Ancien ordinateur→ Suivant. 5 Dans l'écran, Sélectionnez une méthode de transfert, cliquez sur la méthode de votre choix. 6 Dans l'écran Que voulez-vous transférer ?, sélectionnez les éléments à transférer, puis cliquez sur Suivant. Après la copie des informations, l'écran Fin de la phase de collecte des données apparaît. 7 Cliquez sur Terminer. Pour transférer les données vers le nouvel ordinateur. 1 Dans l'écran Allez maintenant à votre ancien ordinateur du nouvel ordinateur, cliquez sur Suivant. 2 Dans l'écran Où sont les fichiers et les paramètres ?, sélectionnez la méthode de transfert de vos paramètres et fichiers, puis cliquez sur Suivant. Suivez les instructions affichées. L'assistant lit les fichiers et paramètres recueillis et les applique à votre nouvel ordinateur. Quand tous les paramètres ont été appliqués et les fichiers transférés, l'écran Terminé apparaît. 3 Cliquez sur Terminé et redémarrez le nouvel ordinateur. REMARQUE : Pour plus d'informations sur cette procédure, recherchez sur support.dell.com le document n° 154781 (What Are The Different Methods To Transfer Files From My Old Computer To My New Dell™ Computer Using the Microsoft ® Windows ® XP Operating System? [Quelles sont les différentes méthodes de transfert des fichiers de mon ancien ordinateur à mon nouvel ordinateur Dell™ Microsoft ® Windows ® XP ?]). REMARQUE : L'accès à ce document de la base de connaissances Dell™ peut ne pas être possible dans certains pays.Configuration de votre ordinateur 21 Microsoft Windows Vista® 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis cliquez sur Transfert de fichiers et de paramètres Windows→ Démarrer l'Assistant Easy Tranfer de Windows. 2 Dans la boîte de dialogue Contrôle du compte utilisateur, cliquez sur Continuer. 3 Cliquez sur Démarrer un nouveau transfert ou Continuer un transfert en cours. 4 Suivez les instructions affichées à l'écran par l'Assistant Transfert Windows.22 Configuration de votre ordinateurCaractéristiques 23 Caractéristiques REMARQUE : Les offres peuvent varier d'une région à l'autre. Pour plus d'informations sur la configuration de votre ordinateur, cliquez sur Démarrer→ Aide et support et sélectionnez l'option qui permet de consulter les informations sur votre ordinateur. Processeur Type de processeur Processeur Intel® Core™ 2 Duo Mémoire cache L2 6 Mo Fréquence de bus (FSB) 1067 MHz Stockage Disque dur SATA Deuxième disque dur dans la baie de média (en option) Informations sur le système Jeu de puces (chipset) Intel 45 Express Largeur du bus de données 64 bits Largeur du bus de la mémoire DRAM 64 bits Largeur du bus d'adresses du processeur 36 bits Flash EPROM SPI 32 Mbits Bus PCI (carte graphique séparée seulement) x16 PCIe Carte PC Contrôleur CardBus Ricoh R5C847 Connecteur de carte PC un (pour cartes de type I ou de type II) Cartes prises en charge 3,3 V et 5 V Taille du connecteur de carte PC 80 broches24 Caractéristiques ExpressCard REMARQUE : Le logement ExpressCard est conçu exclusivement pour les cartes ExpressCard. Il n'est PAS compatible avec les cartes PC. Connecteur ExpressCard Logement ExpressCard (prend en charge à la fois les interfaces USB et PCIe) Cartes prises en charge ExpressCard/54 et ExpressCard/34 types Lecteur de carte mémoire Secure Digital (SD) Cartes prises en charge SD, SDIO, SD HC, Mini SD (avec adaptateur) MMC, MMC+, Mini MMC (avec adaptateur) Mémoire Connecteur du module de mémoire deux logements DIMM Configurations de mémoire 512 Mo (1 DIMM) 1 Go (1 DIMM ou 2 DIMM) 2 Go (1 DIMM ou 2 DIMM) 4 Go (1 DIMM ou 2 DIMM, Microsoft® Windows Vista® uniquement) 8 Go (2 DIMM, Windows Vista uniquement) Type de mémoire DDR II 667 MHz et 800 MHz (en cas de prise en charge par les combinaisons de jeux de composants ou de processeur) ; mémoire non ECC seulement Mémoire minimale 512 Mo (1 DIMM) Mémoire maximale 8 Go (Windows Vista uniquement) REMARQUE : Le fonctionnement en débit de voie double impose de remplir les deux logements mémoire avec des tailles de mémoire identiques. REMARQUE : La mémoire disponible affichée ne correspond pas à la mémoire maximale installée parce qu'une partie de la mémoire est réservée pour les fichiers système.Caractéristiques 25 Ports et connecteurs Audio connecteur de microphone, connecteur de casque/de haut-parleurs stéréo IEEE 1394a connecteur à 4 broches Logements d'entrées/sorties Lecteur SD multicarte compatible avec les cartes SD, SDIO, SD-HC, Mini-SD (avec adaptateur) MMC, MMC+, Mini-MMC (avec adaptateur) Logement ExpressCard pour une carte 54 mm ou 34 mm un logement CardBus/PCMCIA lecteur de SmartCard intégré Prise en charge de la carte Mini-PCI (logements d'extension internes) un logement Half-Mini-Card dédié au réseau local sans fil (WLAN) un logement Full-Mini-Card dédié au réseau étendu sans fil (WWAN, haut débit mobile) un logement Full-Mini-Card dédié pour les réseaux personnels sans fil (WPAN, technologie sans fil Bluetooth® ou ultra wideband [UWB]) Le logement Full-Mini-Card WWAN ou WPAN peut aussi être utilisé pour le cache flash interne Baie de média compatibles avec les composants E-Family et E-Module Modem port RJ-11 Carte réseau port RJ-45 USB, eSATA trois ports USB 2.0 avec 2 A d'intensité partagée maximum pour les périphériques externes un port USB 2.0/eSATA avec 2 A d'intensité partagée au maximum pour les périphériques externes Vidéo DisplayPort compatible HDMI et DVI par clé électronique26 Caractéristiques Communications Modem : Modem interne Carte réseau LAN Ethernet 10/100/1000 sur la carte système Sans fil réseau sans fil haut débit mobile technologie sans fil Bluetooth® WI-MAX technologie Ultra-Wide Band Haut débit mobile Full-Mini-Card GPS Carte Mini-PCI haut débit mobile ou carte Mini-PCI GPS seulement Vidéo REMARQUE : Votre ordinateur Dell™ dispose d'options vidéo intégrées et indépendantes. Type de vidéo intégré et indépendant sur la carte système, avec accélération matérielle Bus de données vidéo ou carte graphique PCI-E x16 interne Contrôleur vidéo Intel Extreme (intégrés) nVIDIA Quadro NVS 160M (séparés) Mémoire vidéo jusqu'à 256 Mo (intégrés) 256 Mo dédiés (séparés) Sortie vidéo VGA, DisplayPort Prise en charge externe VGA DisplayPort DVI (adaptateur DisplayPort ou par E-Port) HDMI (adaptateur DisplayPort) Audio Type Audio haute définition deux voies (Azalia) Codec audio IDT 92HD71B Conversion stéréo 24 bits (analogique-numérique et numérique-analogique)Caractéristiques 27 Interfaces : Interne codeur/décodeur audio haute définition interne (Azalia) Externe connecteur de microphone (entrée), connecteur de casque/de haut-parleurs stéréo externes Haut-parleurs deux haut-parleurs 4 ohms 1 W Amplificateur intégré pour haut-parleurs 1 W par canal, 4 ohms Microphone interne Simple microphone numérique Contrôle du volume boutons de contrôle de volume et de silence Écran Type (matrice active TFT) WXGA, WXGA+, WUXGA Dimensions 391 mm (15,4 po), écran large (format 16:10) Résolutions maximales : WXGA CCFL 1280 x 800 avec couleur 18 bits (262 K) WXGA+ WLED 1440 x 900 avec couleur 18 bits (262 K) WUXGA 2-CCFL 1920 x 1200 avec couleur 18 bits (262 K) Fréquence d'affichage 60 Hz Angle de fonctionnement 0° (fermé) à 160° (sauf en position amarrage) Angles de visualisation : Horizontal WXGA : 40/40° WXGA+ : 55/55° WUXGA : 55/55° Vertical WXGA : 15/30° WXGA+ : 45/45° WUXGA : 45/45° Audio (Suite)28 Caractéristiques Taille du pixel : WXGA : 0,2373 WXGA+ : 0,2109 WUXGA : 0,1725 Consommation électrique typique (panneau avec rétro-éclairage) : WXGA : 6,2 W (maxi) sans pertes du convertisseur WXGA+ : 5,8 W (maxi) WUXGA : 13,0 W (maxi) Clavier Nombre de touches 83 (Etats-Unis et Canada) ; 84 (Europe) ; 87 (Japon) Disposition QWERTY/AZERTY/Kanji Dimension taille standard (écartement de touche 19 mm) Tablette tactile Résolution de la position X/Y (mode de table graphique) 240 cpi Dimension : Largeur zone sensible de 65,8 mm (2,59 po) Hauteur rectangle de 38,5 mm (1,52 po) Batterie Types «Smart» au lithium ion 4 éléments «Smart» au lithium ion 6 éléments «Smart» au lithium ion 9 éléments «Smart» à couche de polymère 12 éléments Dimensions, batteries au lithium-ion à 4 éléments : Profondeur 206 mm (8,11 po) Hauteur 19,8 mm (0,78 po) Largeur 47,0 mm (1,85 po) Poids 0,24 kg (0,53 lb) Écran (Suite)Caractéristiques 29 Dimensions, batteries au lithium-ion à 6 éléments : Profondeur 206 mm (8,11 po) Hauteur 19,8 mm (0,78 po) Largeur 47,0 mm (1,85 po) Poids 0,33 kg (0,73 lb) Dimensions, batteries au lithium-ion à 9 éléments : Profondeur 208 mm (8,67 po) Hauteur 22,3 mm (0,88 po) Largeur 68,98 mm (2,70 po) Poids 0,51 kg (1,12 lb) Dimensions, batteries à couche de polymère 12 éléments : Profondeur 14,48 mm (0,57 po) Hauteur 217,24 mm (8,55 po) Largeur 322,17 mm (12,68 po) Tension de la batterie 11,1 VCC Watt-heures: Batterie principale 4 éléments 35 Wh, 2,6 Ah Batterie principale 6 éléments 56 Wh, 2,6 Ah Batterie haute capacité 9 éléments 85 Wh, 2,6 Ah (baie de batterie)(en option) REMARQUE : L'autonomie de la batterie varie en fonction de l'utilisation et peut être considérablement réduite en cas d'utilisation intensive. Temps de charge : Ordinateur éteint 1 heure ou moins pour 80 % de la capacité Durée de vie (environ) jusqu'à 500 cycles Plage de températures : Fonctionnement 0° à 40 °C (32° à 104 °F) Stockage –10° à 65 °C (14° à 149 °F) Pile bouton CR-2032 Batterie (Suite)30 Caractéristiques Adaptateur de CA Types adaptateur de voyage 65 W adapteur de CA 90 W adaptateur Dell PA-4E 130 W Tension d'entrée 100–240 VCA Fréquence 50–60 Hz Tension de sortie 19,5 VCC adaptateur de voyage 65 W Courant d'entrée Courant de sortie 1,5 A 3,34 A adaptateur de CA 90 W Courant d'entrée Courant de sortie 1,5 A 4,62 A adaptateur Dell PA-4E 130 W Courant d'entrée Courant de sortie 2,5 A 6,7 A Dimensions Hauteur 70,22 mm (2,76 po) Largeur 146,64 mm (5,77 po) Profondeur 16,3 mm (0,64 po) Plage de températures : Fonctionnement 0° à 35 °C (32° à 95 °F) Stockage –40° à 65 °C (–40° à 149 °F) Physique Hauteur 27 mm (1,06 po) à l'avant 33,3 mm (1,31 po) à l'arrière Largeur 358 mm (14,1 po) Profondeur 244 mm (9,61 po)Caractéristiques 31 Poids 2,57 kg (5,69 lb) avec batterie 6 éléments et lecteur optique 2,46 kg (5,41 lb) avec batterie 6 éléments et sans lecteur optique Environnement Plage de températures : Fonctionnement 0° à 35 °C (32° à 95 °F) Stockage –40° à 65 °C (–40° à 149 °F) Humidité relative (maximale) : Fonctionnement 10 % à 90 % (sans condensation) Stockage 5 % à 95 % (sans condensation) Vibration maximale (avec un spectre de vibration aléatoire simulant l'environnement utilisateur) : Fonctionnement 0,66 geff Stockage 1,3 geff Choc maximal (mesuré disque dur en fonctionnement par demi-impulsion sinusoïdale de 2 ms. Aussi mesuré disque dur en position de parcage avec impulsion demi-sinusoïdale de 2 ms pour le stockage) : Fonctionnement 143 g Stockage 163 g Altitude (maximale) : Fonctionnement –15,2 à 3048 m (–50 à 10 000 pieds) Stockage –15,2 à 3048 m (–50 à 10 000 pieds) Physique (Suite)32 CaractéristiquesDépannage 33 Dépannage PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, lacération causée par des pales de ventilateur en mouvement et toute autre blessure, débranchez toujours l'ordinateur de la prise secteur avant d'ouvrir le capot. PRÉCAUTION : Avant de commencer une procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité fournies avec votre ordinateur. Outils Voyants d'alimentation Les voyants d'alimentation bicolores à l'avant et l'arrière gauche de l'ordinateur s'allument et clignotent ou restent allumés, selon l'état. Si les voyants du bouton d'alimentation sont : Comportement du témoin d'alimentation Indication Eteint L'ordinateur est éteint ou n'est pas alimenté. Bleu fixe et l'ordinateur ne répond plus L'écran est branché mais sans doute pas allumé. Bleu clignotant L'ordinateur est en mode veille. Appuyez sur une touche du clavier, déplacez la souris ou appuyez sur le bouton d'alimentation pour revenir au fonctionnement normal. Orange clignotant L'ordinateur est alimenté, mais un module de mémoire ou une carte graphique est peut être défectueux ou mal installé. Orange fixe Il y a peut-être un problème d'alimentation ou une panne interne.34 Dépannage Codes sonores Votre ordinateur peut émettre une série de signaux sonores lors du démarrage si le moniteur ne peut pas afficher les erreurs ou les problèmes éventuels. Cette série de signaux, appelée «code sonore», permet d'identifier les incidents de fonctionnement de l'ordinateur. Un de ces codes sonores consiste en trois signaux courts répétitifs. Ce code sonore vous indique que l'ordinateur a rencontré un problème de mémoire. Si l'ordinateur émet un signal lors du démarrage, procédez comme suit : 1 Notez le code sonore. 2 Exécutez Dell™ Diagnostics pour identifier une cause plus sérieuse (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). Code (signaux courts répétitifs) Description Remède suggéré 1 Echec de la somme de contrôle du BIOS. Panne possible de la carte mère Contactez Dell. 2 Aucun module de mémoire n'a été détecté 1 Si au moins deux modules de mémoire sont installés, retirez-les, réinstallez-en un (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com), puis redémarrez l'ordinateur. Si l'ordinateur démarre normalement, réinstallez un autre module. Poursuivez jusqu'à ce que le module défectueux soit identifié ou, en l'absence d'erreur, jusqu'à ce que tous les modules soient réinstallés. 2 Si une bonne mémoire du même type est disponible, installez-la dans votre ordinateur. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com. 3 Si le problème persiste, contactez Dell. 3 Panne possible de la carte système Contactez Dell.Dépannage 35 Messages d'erreur PRÉCAUTION : Avant de commencer une procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité fournies avec votre ordinateur. Si le message n'est pas répertorié, consultez la documentation du système d'exploitation ou du programme en cours d'utilisation au moment où le message est apparu. AU X I L I A R Y D E V I C E F A I L U R E (EC H E C D'U N P É R I P H É R I Q U E A U X I L I A I R E) — La tablette tactile ou la souris externe sont peut-être défaillantes. Pour une souris externe, vérifiez la connexion du câble. Activez l'option Dispositif de pointage dans le programme de configuration du système. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. Si le problème persiste, contactez Dell (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). BA D CO M M A N D O R FI L E NA M E (CO M M A N D E O U N O M D E F I C H I E R I N C O R R E C T ) — Vérifiez que vous avez bien orthographié la commande, mis des espaces à bon escient et utilisé le bon chemin d'accès. 4 Défaillance de lecture/écriture en mémoire 1 Assurez-vous qu'il n'existe aucune exigence spéciale d'emplacement de connecteur de mémoire/de module de mémoire (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). 2 Vérifiez que les modules de mémoire que vous installez sont compatibles avec l'ordinateur (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). 3 Si le problème persiste, contactez Dell. 5 Défaillance d'horloge temps réel. Panne de batterie ou de carte mère possible 1 Remplacez la batterie (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). 2 Si le problème persiste, contactez Dell. 6 Echec du test de BIOS vidéo Contactez Dell. 7 Echec de test de cache processeur Contactez Dell. Code (signaux courts répétitifs) Description Remède suggéré36 Dépannage CA C H E DISABL ED D U E TO F AI L UR E (CA C H E D É S A C T I V É E N R A I S O N D'U N E P A N N E) — Le cache interne principal du microprocesseur ne fonctionne pas bien. Contactez Dell (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). CD D R I V E C O N T R O L L E R F A I L U R E (EC H E C D U C O N T R Ô L E U R D U L E C T E U R D E CD) — Le lecteur de CD ne répond pas aux commandes de l'ordinateur. DA T A E R R O R (ER R E U R D E D O N N É E S) — Le disque dur ne peut pas lire les données. DE C R E A S I N G A V A I L A B L E M E M O R Y (MÉ M O I R E D I S P O N I B L E R É D U I T E) — Un ou plusieurs modules de mémoire peuvent être défaillants ou mal fixés. Réinstallez les modules de mémoire et remplacez-les au besoin. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. DI S K C: F A I L E D I N I T I A L I Z A T I O N (EC H E C D E L 'I N I T I A L I S A T I O N D U D I S Q U E C:) — L'initialisation du disque dur a échoué. Exécutez les tests de disque dur dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). DR I V E N O T R E A D Y (LE L E C T E U R N'E S T P A S P R Ê T ) — Le fonctionnement requiert la présence d'un disque dur dans la baie pour pouvoir continuer. Installez un disque dur dans la baie de disque dur. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. ER R O R R E A D I N G PCMCIA C A R D (ER R E U R L O R S D E L A L E C T U R E D E L A C A R T E PCMCIA) — L'ordinateur ne peut pas identifier la carte ExpressCard. Réinsérez la carte ou essayez une autre carte. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. EX T E N D E D M E M O R Y S I Z E H A S C H A N G E D (LA T A I L L E D E L A M É M O I R E É T E N D U E A C H A N G É ) — La quantité de mémoire enregistrée dans la mémoire vive rémanente (NVRAM) ne correspond pas à la mémoire installée sur l'ordinateur. Redémarrez l'ordinateur. Si l'erreur apparaît de nouveau, contactez Dell (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). TH E F I L E B E I N G C O P I E D I S T O O L A R G E F O R T H E D E S T I N A T I O N D R I V E (LE F I C H I E R E N C O U R S D E C O P I E E S T T R O P V O L U M I N E U X P O U R L E L E C T E U R D E D E S T I N A T I O N) — Le fichier que vous essayez de copier est trop volumineux pour le disque ou le disque est plein. Essayez de copier le fichier sur un autre disque ou utilisez un disque de capacité plus élevée. A FILENAME CANNOT CONTAIN ANY OF THE FOLLOWING CHARACTERS: (UN NOM DE FICHIER NE PEUT CONTENIR AUCUN DES CARACTÈRES SUIVANTS :) \ / : * ? “ < > | — N'utilisez pas ces caractères dans les noms de fichiers.Dépannage 37 GA T E A20 F A I L U R E (EC H E C D E L A V O I E D'A C C È S A20) — Un module de mémoire est peut-être mal fixé. Réinstallez les modules de mémoire et remplacez-les au besoin. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. GE N E R A L F A I L U R E (ER R E U R G É N É R A L E) — Le système d'exploitation ne peut pas exécuter la commande. Ce message est généralement suivi d'informations spécifiques—par exemple, Printer out of paper (l'imprimante manque de papier). Effectuez l'action corrective appropriée. HA R D-D I S K C O N F I G U R A T I O N E R R O R (ER R E U R D E C O N F I G U R A T I O N D U D I S Q U E D U R) — L'ordinateur ne peut pas identifier le type de disque. Eteignez l'ordinateur, retirez le disque dur (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com), puis démarrez l'ordinateur à partir d'un CD. Eteignez ensuite l'ordinateur, réinstallez le disque dur et redémarrez. Exécutez les tests de disque dur dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). HA R D-D I S K D R I V E C O N T R O L L E R F A I L U R E 0 (EC H E C D U C O N T R Ô L E U R D E D I S Q U E D U R 0) — Le disque dur ne répond pas aux commandes de l'ordinateur. Eteignez l'ordinateur, retirez le disque dur (voir le Guide technique), puis démarrez l'ordinateur à partir d'un CD. Eteignez ensuite l'ordinateur, réinstallez le disque dur et redémarrez. Si le problème persiste, essayez avec un autre disque. Exécutez les tests de disque dur dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). HA R D-D I S K D R I V E F A I L U R E (EC H E C D E D I S Q U E D U R) — Le disque dur ne répond pas aux commandes de l'ordinateur. Eteignez l'ordinateur, retirez le disque dur (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com), puis démarrez l'ordinateur à partir d'un CD. Eteignez ensuite l'ordinateur, réinstallez le disque dur et redémarrez. Si le problème persiste, essayez avec un autre disque. Exécutez les tests de disque dur dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). HA R D-D I S K D R I V E R E A D F A I L U R E (EC H E C D E L E C T U R E D E D I S Q U E D U R) — Le disque dur est peut-être défectueux. Eteignez l'ordinateur, retirez le disque dur (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com), puis démarrez l'ordinateur à partir d'un CD. Eteignez ensuite l'ordinateur, réinstallez le disque dur et redémarrez. Si le problème persiste, essayez avec un autre disque. Exécutez les tests de disque dur dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). IN S E R T B O O T A B L E M E D I A (IN T R O D U I S E Z U N S U P P O R T A M O R Ç A B L E ) — Le système d'exploitation tente de démarrer un support non amorçable, tel qu'une disquette ou un CD. Introduisez un support amorçable.38 Dépannage IN V A L I D C O N F I G U R A T I O N I N F O R M A T I O N-P L E A S E R U N SYS T E M SE T U P PR O G R A M (IN F O R M A T I O N S D E C O N F I G U R A T I O N N O N V A L I D E S, E X É C U T E Z L E P R O G R A M M E D E C O N F I G U R A T I O N D U S YS T È M E ) — Les informations de configuration du système ne correspondent pas à la configuration matérielle. C'est après l'installation d'un module de mémoire que ce message est le plus susceptible d'apparaître. Corrigez les options appropriées dans le programme de configuration du système. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. KE Y B O A R D C L O C K L I N E F A I L U R E (EC H E C D E L A L I G N E D E L 'H O R L O G E C L A V I E R) — Pour les claviers externes, vérifiez la connexion du câble. Exécutez le test du contrôleur de clavier dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). KE Y B O A R D C O N T R O L L E R F A I L U R E (EC H E C D U C O N T R Ô L E U R D E C L A V I E R) — Pour les claviers externes, vérifiez la connexion du câble. Redémarrez l'ordinateur et évitez de toucher le clavier ou la souris durant la procédure d'amorçage. Exécutez le test du contrôleur de clavier dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). KE Y B O A R D D A T A L I N E F A I L U R E (EC H E C D E L A L I G N E D E D O N N É E S D U C L A V I E R) — Pour les claviers externes, vérifiez la connexion du câble. Exécutez le test du contrôleur de clavier dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). KE Y B O A R D S T U C K K E Y F A I L U R E (TO U C H E D U C L A V I E R B L O Q U É E) — Pour les pavés numériques et les claviers externes, vérifiez la connexion du câble. Redémarrez l'ordinateur et évitez de toucher le clavier ou les touches durant la procédure d'amorçage. Exécutez le test Stuck Key (Touche coincée) dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). LI C E N S E D C O N T E N T I S N O T A C C E S S I B L E I N ME D I ADI R E C T (DU C O N T E N U S O U S L I C E N C E N'E S T P A S A C C E S S I B L E P A R ME D I ADI R E C T ) — Dell™ MediaDirect™ ne peut pas vérifier les mesures techniques de protection (DRM) du fichier, il est donc impossible de lire le fichier (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). ME M O R Y A D D R E S S L I N E F A I L U R E A T A D D R E S S, R E A D V A L U E E X P E C T I N G V A L U E (EC H E C D E L A L I G N E D'A D R E S S E M É M O I R E À C E T T E A D R E S S E , V A L E U R L U E V A L E U R A T T E N D U E ) — Un module de mémoire est peut-être défectueux ou mal fixé. Réinstallez les modules de mémoire et remplacez-les au besoin. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. Dépannage 39 ME M O R Y A L L O C A T I O N E R R O R (ER R E U R D'A L L O C A T I O N D E M É M O I R E ) — Le logiciel que vous voulez utiliser est en conflit avec le système d'exploitation ou un autre programme ou utilitaire. Eteignez l'ordinateur, patientez 30 secondes, puis redémarrez-le. Essayez à nouveau d'utiliser le programme. Si le message d'erreur réapparaît, consultez la documentation du logiciel. ME M O R Y D A T A L I N E F A I L U R E A T A D D R E S S, R E A D V A L U E E X P E C T I N G V A L U E (EC H E C D E L A L I G N E D E D O N N É E S À C E T T E A D R E S S E , V A L E U R L U E V A L E U R A T T E N D U E ) — Un module de mémoire est peut-être défectueux ou mal fixé. Réinstallez les modules de mémoire et remplacez-les au besoin. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. ME M O R Y D O U B L E W O R D L O G I C F A I L U R E A T A D D R E S S, R E A D V A L U E E X P E C T I N G V A L U E (EC H E C D E L A L O G I Q U E D O U B L E M O T À C E T T E A D R E S S E, V A L E U R L U E V A L E U R A T T E N D U E ) — Un module de mémoire est peut-être défectueux ou mal fixé. Réinstallez les modules de mémoire et remplacez-les au besoin. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. ME M O R Y O D D/E V E N L O G I C F A I L U R E A T A D D R E S S, R E A D V A L U E E X P E C T I N G V A L U E (EC H E C D E L A L O G I Q U E P A I R/I M P A I R À C E T T E A D R E S S E , V A L E U R L U E V A L E U R A T T E N D U E ) — Un module de mémoire est peut-être défectueux ou mal fixé. Réinstallez les modules de mémoire et remplacez-les au besoin. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. ME M O R Y W R I T E /R E A D F A I L U R E A T A D D R E S S, R E A D V A L U E E X P E C T I N G V A L U E (EC H E C D E L E C T U R E /É C R I T U R E À C E T T E A D R E S S E, V A L E U R L U E V A L E U R A T T E N D U E ) — Un module de mémoire est peut-être défectueux ou mal fixé. Réinstallez les modules de mémoire et remplacez-les au besoin. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. NO B O O T D E V I C E A V A I L A B L E (AU C U N P É R I P H É R I Q U E D'A M O R Ç A G E N'E S T D I S P O N I B L E ) — L'ordinateur ne peut pas trouver le disque dur. Si le disque dur est votre périphérique d'amorçage, assurez-vous qu'il est installé, bien en place et partitionné comme périphérique d'amorçage. NO B O O T S E C T O R O N H A R D D R I V E (AU C U N S E C T E U R D'A M O R Ç A G E S U R L E D I S Q U E D U R) — Le système d'exploitation est peut-être endommagé. Contactez Dell (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). NO T I M E R T I C K I N T E R R U P T (AU C U N E I N T E R R U P T I O N D E T I C D'H O R L O G E) — Une puce de la carte système présente peut-être un dysfonctionnement. Exécutez les tests de l'ensemble du système dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). 40 Dépannage NO T E N O U G H M E M O R Y O R R E S O U R C E S. EX I T S O M E P R O G R A M S A N D T R Y A G A I N (MÉ M O I R E O U R E S S O U R C E S I N S U F F I S A N T E S. FE R M E Z D E S P R O G R A M M E S E T R É E S S A Y E Z) — Trop de programmes sont ouverts. Fermez toutes les fenêtres et ouvrez le programme que vous souhaitez utiliser. OP E R A T I N G S YS T E M N O T F O U N D (SYS T È M E D'E X P L O I T A T I O N I N T R O U V A B L E ) — Réinstallez le disque dur (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). Si le problème persiste, contactez Dell (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). OP T I O N A L ROM B A D C H E C K S U M (MA U V A I S T O T A L D E C O N T R Ô L E D E L A ROM F A C U L T A T I V E ) — La mémoire ROM optionnelle est défectueuse. Contactez Dell (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). A R E Q U I R E D .DLL F I L E W A S N O T F O U N D (UN F I C H I E R .DLL R E Q U I S E S T I N T R O U V A B L E ) — Il manque un fichier essentiel au programme que vous essayez d'ouvrir. Supprimez, puis réinstallez le programme. Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Ajout/suppression de programmes→ Modifier ou supprimer des programmes. 2 Sélectionnez le programme à supprimer. 3 Cliquez sur Désinstaller. 4 Consultez la documentation du programme pour obtenir des instructions d'installation. Windows Vista : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista → Panneau de configuration→ Programmes→ Programmes et fonctionnalités. 2 Sélectionnez le programme à supprimer. 3 Cliquez sur Désinstaller. 4 Consultez la documentation du programme pour obtenir des instructions d'installation. SE C T O R N O T F O U N D (SE C T E U R I N T R O U V A B L E ) — Le système d'exploitation ne parvient pas à trouver un secteur sur le disque dur. Votre disque dur contient probablement un secteur défectueux ou une table d'allocation de fichiers (FAT) endommagée. Exécutez l'utilitaire de vérification des erreurs Windows pour vérifier la structure des fichiers du disque dur. Consultez l'Aide et support de Windows pour des instructions (cliquez sur Démarrer→ Aide et support). Si un grand nombre de secteurs sont défectueux, sauvegardez les données (si vous le pouvez), puis reformatez le disque dur.Dépannage 41 SE E K E R R O R (ER R E U R D E R E C H E R C H E) — Le système d'exploitation ne parvient pas à trouver une piste particulière sur le disque dur. SH U T D O W N F A I L U R E (EC H E C D E L 'A R R Ê T ) — Une puce de la carte système présente peut-être un dysfonctionnement. Exécutez les tests de l'ensemble du système dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). TI M E-O F -D A Y C L O C K L O S T P O W E R (PE R T E D'A L I M E N T A T I O N D E L 'H O R L O G E M A C H I N E) — Les paramètres de configuration du système sont endommagés. Branchez votre ordinateur sur une prise secteur pour charger la batterie. Si le problème persiste, essayez de restaurer les données en ouvrant le programme de configuration du système, puis en quittant immédiatement le programme (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). Si le message réapparaît, contactez Dell (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). TI M E-O F -D A Y C L O C K S T O P P E D (AR R Ê T D E L 'H O R L O G E M A C H I N E ) — La batterie de réserve qui alimente les paramètres de configuration du système nécessite peut-être une recharge. Branchez votre ordinateur sur une prise secteur pour charger la batterie. Si le problème persiste, contactez Dell (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). TI M E-O F -D A Y N O T S E T -P L E A S E R U N T H E SYS T E M SE T U P P R O G R A M (L'H E U R E N'E S T P A S C O N F I G U R É E, E X É C U T E Z L E P R O G R A M M E D E C O N F I G U R A T I O N D U S YS T È M E ) — L'heure ou la date du programme de configuration du système ne correspond pas à l'horloge du système. Corrigez les paramètres des options Date et Heure. Reportez-vous à votre Guide technique à l'adresse support.dell.com pour plus d'informations. TI M E R C H I P C O U N T E R 2 F A I L E D (ECHEC DU C O M P T E U R 2 D E L A P U C E D'H O R L O G E) — Une puce de la carte système présente peut-être un dysfonctionnement. Exécutez les tests de l'ensemble du système dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). UNEXPECTED INTERRUPT IN PROTECTED MODE (INTERRUPTION INATTENDUE EN MODE PROTÉGÉ) — Le contrôleur du clavier présente peut-être un dysfonctionnement ou un module de mémoire est mal fixé. Exécutez les tests de la mémoire système dans Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). X:\ I S N O T A C C E S S I B L E. TH E D E V I C E I S N O T R E A D Y (X :\ N'E S T P A S A C C E S S I B L E. LE P É R I P H É R I Q U E N'E S T P A S P R Ê T) — Insérez un disque dans le lecteur et réessayez. WA R N I N G: BA T T E R Y I S C R I T I C A L L Y L O W (AV E R T I S S E M E N T : L E N I V E A U D E C H A R G E D E L A B A T T E R I E E S T C R I T I Q U E ) — La batterie est pratiquement déchargée. Remplacez la batterie ou branchez l'ordinateur à une prise électrique ; sinon, activez le mode Mise en veille prolongée ou arrêtez l'ordinateur.42 Dépannage Messages système REMARQUE : Si le message affiché par l'ordinateur ne figure pas dans la liste suivante, reportez-vous à la documentation du système d'exploitation ou du programme qui était en cours d'exécution lorsque l'incident s'est produit. AL E R T ! PR E V I O U S A T T E M P T S A T B O O T I N G T H I S S YS T E M H A V E F A I L E D A T C H E C K P O I N T [N N N N]. FO R H E L P I N R E S O L V I N G T H I S P R O B L E M, P L E A S E N O T E T H I S C H E C K P O I N T A N D C O N T A C T DE L L TE C H N I C A L SU P P O R T (AL E R T E ! LE S T E N T A T I V E S D E D É P A N N A G E O N T É C H O U É A U P O I N T D E C O N T R Ô L E [N N N N]. PO U R V O U S A I D E R À R É S O U D R E C E P R O B L È M E , N O T E Z C E P O I N T D E C O N T R Ô L E E T C O N T A C T E Z L E S U P P O R T T E C H N I Q U E DE L L ) — L'ordinateur n'a pas réussi la procédure d'amorçage trois fois de suite à cause de la même erreur (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69 pour de l'aide). CMOS C H E C K S U M E R R O R (ER R E U R D E S O M M E D E C O N T R Ô L E CMOS) — Carte mère ou pile d'horloge temps réel faible. Remplacez la batterie. Voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com ou voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69 pour de l'aide. CPU F A N F A I L U R E (PA N N E D E V E N T I L A T E U R D E P R O C E S S E U R) — Panne de ventilateur du processeur. Remplacez le ventilateur du processeur. Voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com. HA R D-D I S K D R I V E F A I L U R E (EC H E C D E D I S Q U E D U R) — Panne éventuelle du disque dur au cours de l'autotest de démarrage du disque dur. Vérifiez les câbles, échangez les disques durs ou voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69 pour de l'aide. HA R D-D I S K D R I V E R E A D F A I L U R E (EC H E C D E L E C T U R E D E D I S Q U E D U R) — Panne possible du disque dur au cours du test de démarrage du disque dur (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69 pour de l'aide). KE Y B O A R D F A I L U R E (PA N N E D E C L A V I E R) — Panne de clavier ou câble du clavier mal branché. NO B O O T D E V I C E A V A I L A B L E (AU C U N P É R I P H É R I Q U E D'A M O R Ç A G E N'E S T D I S P O N I B L E) — Pas de partition d'amorçage sur le disque dur, ou le câble du disque dur est mal branché, ou aucun périphérique amorçable n'existe. • Si le disque dur est le périphérique d'amorçage, assurez-vous que les câbles sont branchés, et que le disque est installé et partitionné comme périphérique d'amorçage. • Ouvrez le programme de configuration du système et vérifiez que les informations de la séquence d'amorçage sont correctes (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com).Dépannage 43 NO T I M E R T I C K I N T E R R U P T (AU C U N E I N T E R R U P T I O N D E T I C D'H O R L O G E) — Une puce sur la carte système peut être défectueuse, ou autre panne de carte mère (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69 pour de l'aide). USB O V E R C U R R E N T E R R O R (ER R E U R D E S U R I N T E N S I T É USB) — Déconnectez le périphérique USB. Utilisez une source d'alimentation externe pour le périphérique USB. NOTICE - HA R D DR I V E SELF MONITORING SYSTEM H A S R E P O R T E D T H A T A P A R A M E T E R H A S E X C E E D E D I T S N O R M A L O P E R A T I N G R A N G E. DE L L R E C O M M E N D S T H A T Y O U B A C K U P Y O U R D A T A R E G U L A R L Y. A P A R A M E T E R O U T O F R A N G E M A Y O R M A Y N O T I N D I C A T E A P O T E N T I A L H A R D D R I V E P R O B L E M (AVIS - LE S YS T È M E D E S U R V E I L L A N C E A U T O M A T I Q U E D U D I S Q U E D U R S I G N A L E Q U'U N P A R A M È T R E A D É P A S S É S A P L A G E D'U T I L I S A T I O N N O R M A L E. DE L L R E C O M M A N D E D E S A U V E G A R D E R R É G U L I È R E M E N T V O S D O N N É E S. UN P A R A M È T R E H O R S P L A G E P E U T S I G N A L E R O U N O N U N P R O B L È M E P O T E N T I E L S U R L E D I S Q U E D U R) — Erreur SMART, panne possible du disque dur. Cette fonction peut être activée ou désactivée dans le programme de configuration du BIOS. Dépannage des problèmes matériels et logiciels Si un périphérique n'est pas détecté lors de la configuration du système d'exploitation ou s'il est détecté mais pas correctement configuré, vous pouvez faire appel à l'utilitaire de résolution de problèmes matériels pour résoudre cette incompatibilité. Pour démarrer le dépanneur des conflits matériels : Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Aide et support. 2 Entrez Dépanneur des conflits matériels dans le champ de recherche puis appuyez sur pour lancer la recherche. 3 Dans la section Résolution d'un problème, cliquez sur Dépanneur des conflits matériels. Dans la liste Dépanneur des conflits matériels, sélectionnez l'option décrivant le mieux le problème puis cliquez sur Suivant pour accéder aux étapes suivantes de dépannage.44 Dépannage Windows Vista : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis sur Aide et support. 2 Entrez Dépanneur des conflits matériels dans le champ de recherche puis appuyez sur pour lancer la recherche. 3 Dans les résultats de recherche, sélectionnez l'option décrivant le mieux le problème et suivez les étapes suivantes de dépannage. Dell Diagnostics PRÉCAUTION : Avant de commencer une procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité fournies avec votre ordinateur. Quand utiliser Dell Diagnostics Si vous rencontrez un problème avec votre ordinateur, procédez aux vérifications décrites dans la section Problèmes de blocage et problèmes logiciels (voir «Problèmes de blocage et problèmes logiciels» à la page 48) et exécutez Dell Diagnostics avant de contacter Dell pour obtenir une assistance technique. Il est recommandé d'imprimer ces procédures avant de commencer. AVIS : Dell Diagnostics ne fonctionne que sur les ordinateurs Dell. REMARQUE : Le support Dell Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) est en option et n'est pas obligatoirement livré avec tous les ordinateurs. Reportez-vous au Guide technique à l'adresse support.dell.com pour consulter les informations de configuration de votre ordinateur, puis vérifiez que le périphérique à tester s'affiche dans le programme de configuration du système et est actif. Démarrez Dell Diagnostics depuis le disque dur ou depuis le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). Démarrage de Dell Diagnostics depuis le disque dur REMARQUE : Si aucune image ne s'affiche, voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69. 1 Vérifiez que l'ordinateur est relié à une prise secteur dont vous avez vérifié le fonctionnement. 2 Allumez votre ordinateur (ou redémarrez-le).Dépannage 45 3 Lorsque le logo DELL™ apparaît, appuyez immédiatement sur . Sélectionnez Diagnostics dans le menu d'amorçage et appuyez sur . REMARQUE : Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, patientez jusqu'à ce que le bureau de Microsoft ® Windows ® s'affiche ; éteignez alors votre ordinateur et faites une nouvelle tentative. REMARQUE : Si un message apparaît pour indiquer qu'aucune partition de diagnostic n'a été trouvée, lancez Dell Diagnostics depuis le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). 4 Appuyez sur une touche pour démarrer Dell Diagnostics à partir de la partition de l'utilitaire de diagnostics de votre disque dur, puis suivez les instructions qui s'affichent. Démarrage de Dell Diagnostics à partir du support Pilotes et utilitaires 1 Insérez le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). 2 Arrêtez et redémarrez l'ordinateur. Lorsque le logo DELL apparaît, appuyez immédiatement sur . REMARQUE : Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, patientez jusqu'à ce que le bureau de Microsoft ® Windows ® s'affiche ; arrêtez votre ordinateur et faites une nouvelle tentative. REMARQUE : La procédure ci-dessous modifie la séquence de démarrage pour un seul démarrage. Au démarrage suivant, l'ordinateur traitera l'ordre des périphériques de démarrage comme indiqué dans le programme de configuration du système. 3 Quand la liste des périphériques d'amorçage apparaît, sélectionnez CD/DVD/CD-RW et appuyez sur . 4 Sélectionnez l'option Boot from CD-ROM sur le menu qui apparaît et appuyez sur . 5 Tapez 1 pour démarrer le menu du CD et appuyez sur pour poursuivre. 6 Sélectionnez Run the 32 Bit Dell Diagnostics sur la liste numérotée. Si plusieurs versions sont répertoriées, sélectionnez la version appropriée à votre ordinateur. 7 Lorsque le Main Menu (Menu principal) de Dell Diagnostics apparaît, sélectionnez le test à exécuter, puis suivez les instructions qui s'affichent.46 Dépannage Conseils de dépannage Lorsque vous dépannez votre ordinateur, suivez les conseils ci-dessous. • Si vous avez ajouté ou retiré une pièce avant que le problème ne survienne, consultez la procédure d'installation et vérifiez que la pièce est correctement installée (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). • Si un périphérique ne fonctionne pas, vérifiez qu'il est correctement connecté. • Si un message d'erreur apparaît à l'écran, notez-le mot pour mot. Ce message peut aider le personnel du support à diagnostiquer et à résoudre le ou les problèmes. • Si un message d'erreur apparaît dans un programme, consultez la documentation de ce programme. REMARQUE : Les procédures présentées dans ce document concernent l'affichage par défaut de Windows, par conséquent, elles risquent de ne pas fonctionner si votre ordinateur Dell est réglé sur le mode d'affichage classique de Windows. Problèmes d'alimentation PRÉCAUTION : Avant de commencer une procédure de cette section, respectez les informations de sécurité fournies avec votre ordinateur. SI L E V O Y A N T D'A L I M E N T A T I O N E S T É T E I N T — L'ordinateur est éteint ou n'est pas alimenté. • Réinsérez le cordon d'alimentation dans le connecteur situé à l'arrière de l'ordinateur et dans la prise secteur. • Supprimez les barrettes d'alimentation, rallonges de câble et autres dispositifs de protection d'alimentation pour vérifier que l'ordinateur s'allume normalement. • Vérifiez que les barrettes d'alimentation utilisées sont branchées sur une prise secteur et sont allumées. • Vérifiez que la prise secteur fonctionne en la testant avec un autre appareil, comme une lampe, par exemple. • Vérifiez que le câble d'alimentation principal et que le câble du panneau avant sont fermement connectés à la carte système (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com).Dépannage 47 SI L E V O Y A N T D'A L I M E N T A T I O N E S T B L E U E T S I L 'O R D I N A T E U R N E R É P O N D P A S — • Vérifiez que l'écran est branché et allumé. • Si l'écran est branché et allumé, voir «Codes sonores» à la page 34. SI L E V O Y A N T D'A L I M E N T A T I O N C L I G N O T E E N B L E U — L'ordinateur est en mode veille. Appuyez sur une touche du clavier, déplacez la souris ou appuyez sur le bouton d'alimentation pour revenir au fonctionnement normal. SI L E V O Y A N T D'A L I M E N T A T I O N C L I G N O T E E N O R A N G E — L'ordinateur est alimenté, il se peut qu'un périphérique fonctionne mal ou soit mal installé. • Retirez, puis réinstallez tous les modules de mémoire (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). • Retirez et réinstallez toutes les cartes d'extension, y compris les cartes graphiques (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). SI L E V O Y A N T D'A L I M E N T A T I O N E S T O R A N G E F I X E — Il y a un problème d'alimentation, il se peut qu'un périphérique fonctionne mal ou soit mal installé. • Vérifiez que le câble d'alimentation du processeur est fermement connecté au connecteur d'alimentation de la carte système (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). • Vérifiez que le câble d'alimentation principal et que le câble du panneau avant sont fermement connectés au connecteur de la carte système (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). EL I M I N E Z L E S I N T E R F É R E N C E S — Les interférences peuvent être dues à divers facteurs. • Rallonges pour le câble d'alimentation, le câble du clavier et celui de la souris • Trop de périphériques raccordés à une même barrette d'alimentation • Plusieurs barrettes d'alimentation raccordées à la même prise secteur Problèmes de mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer une procédure de cette section, respectez les informations de sécurité fournies avec votre ordinateur. SI U N M E S S A G E D E M É M O I R E I N S U F F I S A N T E S'A F F I C H E — • Enregistrez et fermez tous les fichiers ouverts et quittez tous les programmes que vous n'utilisez pas pour vérifier si cela permet de résoudre le problème.48 Dépannage • Consultez la documentation du logiciel pour prendre connaissance des besoins en mémoire minimum. Le cas échéant, installez davantage de mémoire (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). • Réinstallez les modules de mémoire (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com) pour vérifier que votre ordinateur communique bien avec la mémoire. • Exécutez Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). SI V O U S R E N C O N T R E Z D'A U T R E S P R O B L È M E S D E M É M O I R E — • Réinstallez les modules de mémoire (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com) pour vérifier que votre ordinateur communique bien avec la mémoire. • Vérifiez que vous suivez les consignes d'installation de la mémoire (voir votre Guide technique à l'adresse support.dell.com). • Vérifiez que la mémoire utilisée est compatible avec votre ordinateur. Pour plus d'informations sur le type de mémoire pris en charge par votre ordinateur, voir «Mémoire» à la page 24. • Exécutez Dell Diagnostics (voir «Dell Diagnostics» à la page 44). Problèmes de blocage et problèmes logiciels PRÉCAUTION : Avant de commencer une procédure de cette section, respectez les informations de sécurité fournies avec votre ordinateur. L'ordinateur ne démarre pas VÉ R I F I E Z Q U E L E C Â B L E D'A L I M E N T A T I O N E S T B I E N B R A N C H É S U R L 'O R D I N A T E U R E T S U R L A P R I S E S E C T E U R L'ordinateur ne répond plus AVIS : Vous pouvez perdre des données si vous n'arrivez pas à arrêter correctement le système d'exploitation. ET E I G N E Z L 'O R D I N A T E U R — Si vous n'obtenez aucune réponse lorsque vous appuyez sur une touche du clavier ou lorsque vous déplacez la souris, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant au moins 8 à 10 secondes (jusqu'à ce que l'ordinateur s'éteigne), puis redémarrez votre ordinateur.Dépannage 49 Un programme ne répond plus AR R Ê T E Z L E P R O G R A M M E — 1 Appuyez simultanément sur pour accéder au Gestionnaire des tâches. 2 Cliquez sur l'onglet Applications. 3 Cliquez sur le programme qui ne répond plus, puis sur Fin de tâche. Un programme se bloque fréquemment REMARQUE : Les logiciels sont généralement fournis avec des instructions d'installation contenues dans la documentation, sur disquette, sur CD ou sur DVD. CO N S U L T E Z L A D O C U M E N T A T I O N D U L O G I C I E L — Le cas échéant, désinstallez, puis réinstallez le programme. Un programme est conçu pour une version antérieure du système d'exploitation Microsoft® Windows® EX É C U T E Z L 'AS S I S T A N T CO M P A T I B I L I T É D E S P R O G R A M M E S — Windows XP : L'Assistant Compatibilité des programmes configure un programme pour qu'il fonctionne dans un environnement voisin des environnements des systèmes d'exploitation non XP. 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Assistant Compatibilité des programmes→ Suivant. 2 Suivez les instructions affichées. Windows Vista : L'Assistant Compatibilité des programmes configure un programme pour qu'il fonctionne dans un environnement voisin des environnements des systèmes d'exploitation non Windows Vista. 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Programmes→ Utiliser un ancien programme avec cette version de Windows. 2 Dans l'écran d'accueil, cliquez sur Suivant. 3 Suivez les instructions affichées. Un écran bleu apparaît ET E I G N E Z L 'O R D I N A T E U R — Si vous n'obtenez aucune réponse lorsque vous appuyez sur une touche du clavier ou lorsque vous déplacez la souris, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant au moins 8 à 10 secondes (jusqu'à ce que l'ordinateur s'éteigne), puis redémarrez votre ordinateur. 50 Dépannage Autres problèmes logiciels CO N S U L T E Z L A D O C U M E N T A T I O N D U L O G I C I E L O U C O N T A C T E Z L E F A B R I C A N T P O U R O B T E N I R D E S I N F O R M A T I O N S D E D É P A N N A G E — • Vérifiez que le programme est compatible avec le système d'exploitation installé sur l'ordinateur. • Vérifiez que l'ordinateur possède la configuration matérielle minimale requise par le logiciel. Voir la documentation du logiciel pour plus d'informations. • Vérifiez que le programme est correctement installé et configuré. • Vérifiez que les pilotes de périphériques n'entrent pas en conflit avec le programme. • Le cas échéant, désinstallez, puis réinstallez le programme. SA U V E G A R D E Z V O S F I C H I E R S I M M É D I A T E M E N T • Utilisez un programme de recherche des virus pour vérifier le disque dur, les disquettes, les CD ou DVD • Enregistrez et fermez tous les fichiers ou programmes ouverts, puis arrêtez l'ordinateur à l'aide du menu Démarrer Service Dell Technical Update Le service Dell Technical Update fournit une notification proactive par courrier électronique des mises à jour matérielles et logicielles pour votre ordinateur. Ce service est gratuit et personnalisable en contenu, format et fréquence de réception des avertissements. Pour vous abonner au service Dell Technical Update, visitez le site Web suivant : support.dell.com/technicalupdate. Dell Support Utility Le programme Dell Support Utility installé sur votre ordinateur est accessible en cliquant sur l'icône de support de Dell dans la barre des tâches ou à partir du bouton Démarrer. Ce programme permet d'obtenir des informations d'autoassistance, des mises à jour de logiciels et des contrôles de bon fonctionnement de votre environnement informatique.Dépannage 51 Accès à Dell Support Utility Accédez à Dell Support Utility en cliquant sur l'icône de support de Dell dans la barre des tâches ou à partir du menu Démarrer. Si l'icône Dell Support n'apparaît pas dans la barre des tâches. 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Dell Support→ Paramètres de support Dell. 2 Vérifiez que l'option Afficher l'icône dans la barre des tâches est cochée. REMARQUE : Si Dell Support Utility n'est pas accessible depuis le menu Démarrer, consultez le site support.dell.com pour télécharger le logiciel. Le programme Dell Support Utility est personnalisé pour votre environnement informatique. L'icône figurant dans la barre des tâches fonctionne différemment lorsque vous cliquez, double-cliquez ou cliquez dessus avec le bouton droit. Clic sur l'icône Dell Support Un clic ou un clic droit sur l'icône permet d'effectuer les tâches suivantes. • Contrôle de votre environnement informatique. • Consultation des paramètres de Dell Support Utility. • Accès au fichier d'aide de Dell Support Utility. • Consultation des questions les plus courantes. • Approfondissement de Dell Support Utility. • Désactivation de Dell Support Utility. Double-clic sur l'icône Dell Support Un double-clic sur l'icône permet de vérifier manuellement votre environnement informatique, de consulter les questions les plus fréquentes, d'accéder au fichier d'aide de Dell Support Utility et de consulter les paramètres de support Dell. Pour plus d'informations sur Dell Support Utility, cliquez sur le point d'interrogation (?) en haut de l'écran Dell™ Support.52 DépannageRéinstallation du logiciel 53 Réinstallation du logiciel Pilotes Identification des pilotes Si vous rencontrez des difficultés avec un périphérique, identifiez le pilote à l'origine de l'incident et mettez-le à jour au besoin. Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration. 2 Sous Choisissez une catégorie, cliquez sur Performances et maintenance, puis sur Système. 3 Dans la fenêtre Propriétés système, cliquez sur l'onglet Matériel et sur Gestionnaire de périphériques. Windows Vista : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer Windows Vista , puis cliquez à droite sur Ordinateur. 2 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. REMARQUE : La fenêtre Contrôle du compte utilisateur peut apparaître. Si vous êtes administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, prenez contact avec votre administrateur pour poursuivre. Faites défiler la liste pour rechercher des périphériques comportant un point d'exclamation (un cercle jaune et un [!]) sur l'icône du périphérique. Lorsqu'un point d'exclamation se trouve à côté du nom du périphérique, vous devez réinstaller le pilote ou en installer un nouveau (voir «Réinstallation des pilotes et utilitaires» à la page 54).54 Réinstallation du logiciel Réinstallation des pilotes et utilitaires AVIS : Le site web de support Dell à l'adresse support.dell.com et votre support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) fournissent les pilotes appropriés aux ordinateurs Dell™. Si vous installez des pilotes que vous avez obtenus par d'autres moyens, votre ordinateur risque de ne pas fonctionner correctement. Retour à une version antérieure du pilote de périphérique Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Poste de travail→ Propriétés→ Matériel→ Gestionnaire de périphériques. 2 Cliquez avec le bouton droit sur le périphérique pour lequel le nouveau pilote a été installé et cliquez sur Propriétés. 3 Cliquez sur l'onglet Pilotes→ Restauration des pilotes. Windows Vista : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista et cliquez avec le bouton droit de la souris sur Ordinateur. 2 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. REMARQUE : La fenêtre Contrôle du compte utilisateur peut apparaître. Si vous êtes administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, prenez contact avec votre administrateur pour entrer dans le gestionnaire de périphériques. 3 Cliquez avec le bouton droit sur le périphérique pour lequel le nouveau pilote a été installé et cliquez sur Propriétés. 4 Cliquez sur l'onglet Pilotes→ Restauration des pilotes. Si le programme Restauration des pilotes de périphériques ne corrige pas le problème, utilisez la fonction Restauration du système (voir «Restauration du système d'exploitation» à la page 56) pour que votre ordinateur revienne à l'état de fonctionnement dans lequel il était avant que vous n'installiez le nouveau pilote. Utilisation du média Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) Si la Restauration des pilotes de périphériques ou la Restauration système (voir «Restauration du système d'exploitation» à la page 56) ne résolvent pas le problème, réinstallez le pilote depuis le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). 1 Quand le bureau Windows est affiché, insérez votre support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). Si vous utilisez le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) pour la première fois, passez à l'étape 2. Sinon, passez à l'étape 5.Réinstallation du logiciel 55 2 Quand le programme d'installation du support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) démarre, suivez les invites à l'écran. REMARQUE : Dans la plupart des cas, le programme Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) démarre automatiquement. Si ce n'est pas le cas, démarrez l'explorateur Windows, cliquez sur le répertoire du lecteur pour afficher le contenu du support, puis double-cliquez sur le fichier autorcd.exe. 3 Lorsque la fenêtre InstallShield Wizard Complete (Fin de l'Assistant InstallShield) apparaît, retirez le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) et cliquez sur Terminer pour redémarrer l'ordinateur. 4 Lorsque vous voyez le bureau Windows, réinsérez le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). 5 Dans l'écran Welcome Dell System Owner (Bienvenue au propriétaire du système Dell), cliquez sur Next (Suivant). REMARQUE : Le programme Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) n'affiche des pilotes que pour le matériel installé sur votre ordinateur. Si vous avez installé du matériel supplémentaire, les pilotes de ce nouveau matériel peuvent pas être affichés. Si ces pilotes n'apparaissent pas, quittez le programme Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). Pour plus d'informations sur ces pilotes, voir la documentation livrée avec l'appareil. Un message s'affiche pour vous indiquer que le support de ressource procède à la détection du matériel de l'ordinateur. Les pilotes utilisés par votre ordinateur apparaissent automatiquement dans la fenêtre Mes pilotes—Le ResourceCD a identifié ces composants sur votre système. 6 Cliquez sur le pilote à réinstaller et suivez les instructions à l'écran. Si un pilote particulier n'apparaît pas, c'est ce que ce pilote n'est pas nécessaire pour votre système d'exploitation. Réinstallation manuelle des pilotes Après extraction des fichiers pilotes de votre disque dur comme indiqué dans la section ci-dessus. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista et cliquez avec le bouton droit de la souris sur Ordinateur. 2 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. REMARQUE : La fenêtre Contrôle du compte utilisateur peut apparaître. Si vous êtes administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, prenez contact avec votre administrateur pour entrer dans le gestionnaire de périphériques.56 Réinstallation du logiciel 3 Double-cliquez sur le type du périphérique pour lequel vous êtes en train d'installer le pilote (par exemple, Audio ou Vidéo). 4 Double-cliquez sur le nom du périphérique pour lequel vous installez le pilote. 5 Cliquez sur l'onglet Pilote→Mettre à jour le pilote→ Rechercher le logiciel du pilote sur mon ordinateur. 6 Cliquez sur Parcourir et placez-vous à l'endroit où vous avez copié précédemment les fichiers de pilote. 7 Quand le nom du pilote approprié apparaît, cliquez sur ce nom→ OK→ Suivant. 8 Cliquez sur Terminer et redémarrez l'ordinateur. Restauration du système d'exploitation Pour restaurer le système d'exploitation, vous disposez de plusieurs méthodes. • La fonction de restauration du système de Microsoft® Windows® ramène votre ordinateur à un état de fonctionnement antérieur, sans affecter les fichiers de données. Utilisez-la en priorité pour restaurer le système d'exploitation tout en préservant les fichiers de données. • Dell™ Factory Image Restore (Microsoft Windows Vista® uniquement) permet de ramener votre disque dur à l'état de fonctionnement dans lequel il se trouvait lorsque vous avez acheté l'ordinateur. Ils suppriment de façon permanente toutes les données qui figurent sur le disque dur et suppriment tous les programmes installés après que vous avez reçu l'ordinateur. N'utilisez Dell Factory Image Restore que si la restauration du système n'a pas résolu votre problème de système d'exploitation. • Si vous avez reçu un support Operating System (système d'exploitation) avec votre ordinateur, vous pouvez l'utiliser pour restaurer votre système d'exploitation. Mais l'utilisation du support Operating System (système d'exploitation) supprime aussi toutes les données du disque dur. N'utilisez le support que si la restauration du système n'a pas résolu votre problème de système d'exploitation.Réinstallation du logiciel 57 Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® Le système d'exploitation Windows propose une restauration du système qui permet de restaurer l'ordinateur à un état antérieur (sans répercussions sur les fichiers de données) si les modifications apportées au matériel, aux logiciels ou aux paramètres du système empêchent l'ordinateur de fonctionner correctement. Toutes les modifications apportées à votre ordinateur par la restauration du système sont totalement réversibles. AVIS : Sauvegardez régulièrement vos fichiers de données. La fonction Restauration du système ne permet pas de les récupérer. REMARQUE : Les procédures présentées dans ce document concernent l'affichage par défaut de Windows. Par conséquent, elles risquent de ne pas fonctionner si votre ordinateur Dell™ est réglé sur le mode d'affichage classique de Windows. Démarrage de la restauration du système Windows XP : AVIS : avant de restaurer l'ordinateur à un état antérieur, enregistrez et fermez tous les fichiers ouverts, puis quittez tous les programmes en cours d'exécution. Vous ne devez en aucun cas modifier, ouvrir ou supprimer des fichiers ou des programmes tant que la restauration du système n'est pas terminée. 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Restauration du système. 2 Cliquez soit sur Restaurer mon ordinateur à un état antérieur, soit sur Créer un point de restauration. 3 Cliquez sur Suivant et suivez les invites à l'écran. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer . 2 Tapez dans la case Rechercher, tapez Restauration du système et appuyez sur . REMARQUE : La fenêtre Contrôle du compte utilisateur peut apparaître. Si vous êtes administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, prenez contact avec votre administrateur pour poursuivre l'action voulue. 3 Cliquez sur Suivant et suivez les invites à l'écran. Si la restauration du système n'a pas résolu le problème, vous pouvez annuler la dernière restauration du système. (Voir «Annulation de la dernière restauration du système» à la page 58).58 Réinstallation du logiciel Annulation de la dernière restauration du système AVIS : Avant d'annuler la dernière restauration du système, enregistrez et fermez tous les fichiers ouverts, puis quittez tous les programmes en cours d'exécution. Vous ne devez en aucun cas modifier, ouvrir ou supprimer des fichiers ou des programmes tant que la restauration du système n'est pas terminée. Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Restauration du système. 2 Cliquez sur Annuler ma dernière restauration puis sur Suivant. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer . 2 Tapez dans la case Rechercher, tapez Restauration du système et appuyez sur . 3 Cliquez sur Annuler ma dernière restauration puis sur Suivant. Activation de la Restauration du système REMARQUE : Windows Vista ne désactive pas la restauration du système, quel que soit l'espace disque disponible. Les étapes suivantes ne sont donc applicables qu'à Windows XP. Si vous réinstallez Windows XP avec moins de 200 Mo d'espace disponible sur le disque dur, la fonction Restauration du système est automatiquement désactivée. Pour vérifier l'activation de cette fonction : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Performances et maintenance→ Système. 2 Cliquez sur l'onglet Restauration du système et vérifiez que l'option Désactiver la restauration du système n'est pas cochée.Réinstallation du logiciel 59 Utilisation de Dell Factory Image Restore AVIS : Dell Factory Image Restore supprime définitivement toutes les données qui figurent sur le disque dur et supprime tous les programmes et tous les pilotes installés après que vous avez reçu l'ordinateur. Si possible, sauvegardez toutes les données avant de lancer ces options. N'utilisez Dell Factory Image Restore que si la restauration du système n'a pas résolu votre problème de système d'exploitation. REMARQUE : Dell Factory Image Restore peut ne pas être disponible dans certains pays ou sur certains ordinateurs. N'utilisez Dell Factory Image Restore (Microsoft Windows Vista uniquement) pour restaurer le système d'exploitation qu'en dernier recours. Ces options restaurent votre disque dur à l'état de fonctionnement dans lequel il était lorsque vous avez acheté l'ordinateur. Tous les programmes ou fichiers ajoutés depuis que vous avez reçu votre ordinateur, notamment les fichiers de données, sont définitivement supprimés du disque dur. Les documents, feuilles de calcul, messages électroniques, photos numériques et fichiers de musique constituent les fichiers de données. Si possible, sauvegardez toutes les données avant de lancer Dell Factory Image Restore. Démarrage de Dell Factory Image Restore 1 Allumez l'ordinateur. Lorsque le logo Dell apparaît, appuyez plusieurs fois sur afin d'accéder à la fenêtre Options de démarrage avancées de Vista. 2 Sélectionnez Réparer votre ordinateur. 3 Dans la fenêtre Options de réparation du système, sélectionnez une configuration de clavier et cliquez sur Suivant. 4 Pour accéder aux options de réparation, ouvrez une session comme utilisateur local. Pour accéder à l'invite de commande, tapez administrateur dans le champ Nom d'utilisateur, puis cliquez sur OK. 5 Cliquez sur Dell Factory Image Restore (Restauration d'image d'usine Dell). REMARQUE : Selon votre configuration, vous devrez peut-être sélectionner Dell Factory Tools (Outils d'usine Dell), puis Dell Factory Image Restore (Restauration d'image d'usine Dell). L'écran de bienvenue de Dell Factory Image Restore (Restauration d'image d'usine Dell) apparaît.60 Réinstallation du logiciel 6 Sur l'écran de bienvenue de Dell Factory Image Restore (Restauration d'image d'usine Dell), cliquez sur Suivant. L'écran Confirm Data Deletion (Confirmer la suppression des données) apparaît. AVIS : Si vous ne souhaitez pas effectuer la restauration d'image d'usine, cliquez sur Cancel (Annuler). 7 Cochez la case pour confirmer que vous souhaitez poursuivre le reformatage du disque dur et la restauration du logiciel système à l'état d'origine, puis cliquez sur Next (Suivant). La procédure de restauration démarre, elle peut prendre 5 minutes ou plus. 8 Cliquez sur Terminer pour redémarrer votre ordinateur. Utilisation du support Operating System (système d'exploitation) Avant de commencer Si vous souhaitez réinstaller le système d'exploitation Windows pour corriger un problème avec un nouveau pilote, utilisez tout d'abord la fonction de Restauration des pilotes de périphériques. Voir «Retour à une version antérieure du pilote de périphérique» à la page 54. Si la restauration des pilotes de périphérique ne corrige pas le problème, utilisez la fonction Restauration du système pour que votre système d'exploitation revienne à l'état de fonctionnement dans lequel il était avant l'installation du nouveau pilote de périphérique. Voir «Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® » à la page 57. AVIS : avant de commencer l'installation, sauvegardez tous les fichiers de données se trouvant sur le disque dur principal. Pour les configurations de disque dur conventionnelles, le disque dur principal correspond au premier disque dur détecté par l'ordinateur. Pour réinstaller Windows, vous avez besoin du support Operating System (système d'exploitation) de Dell™ et du support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) de Dell. REMARQUE : Le média Dell Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) contient les pilotes installés à la fabrication de l'ordinateur. Utilisez le support Dell Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) pour charger les pilotes requis. Selon la région dans laquelle vous avez commandé votre ordinateur, ou selon que vous avez demandé ou non les supports, les supports Dell Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) et Dell Operating System (système d'exploitation) peuvent ne pas être livrés avec votre ordinateur.Réinstallation du logiciel 61 Réinstallation de Windows Le processus de réinstallation peut durer 1 à 2 heures. Après avoir réinstallé le système d'exploitation, vous devez réinstaller les pilotes de périphériques, le programme antivirus ainsi que d'autres logiciels. 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. 2 Insérez le disque Operating System (système d'exploitation). 3 Si le message Installer Windows aparaît, cliquez sur Quitter. 4 Redémarrez l'ordinateur. Lorsque le logo DELL apparaît, appuyez immédiatement sur . REMARQUE : Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, patientez jusqu'à ce que le bureau de Microsoft Windows s'affiche, éteignez alors votre ordinateur et faites une nouvelle tentative. REMARQUE : La procédure ci-dessous modifie la séquence de démarrage pour un seul démarrage. Au démarrage suivant, l'ordinateur traitera l'ordre des périphériques de démarrage comme indiqué dans le programme de configuration du système. 5 Quand la liste des périphériques d'amorçage apparaît, sélectionnez CD/DVD/CD-RW Drive et appuyez sur . 6 Appuyez sur n'importe quelle touche pour Démarrer à partir du CD-ROM, puis conformez-vous aux instructions qui s'affichent pour terminer l'installation.62 Réinstallation du logicielObtention d'aide 63 Obtention d'aide Obtention d'aide PRÉCAUTION : Si vous devez déposer les capots de l'ordinateur, débranchez d'abord de leurs prises les câbles d'alimentation de l'ordinateur et du modem. Suivez les consignes de sécurité livrées avec votre ordinateur. Pour tout problème avec votre ordinateur, procédez comme suit pour diagnostiquer et dépanner le problème. 1 Voir «Conseils de dépannage» à la page 46 pour des informations et pour connaître les procédures concernant la résolution du problème rencontré par votre ordinateur. 2 Reportez-vous à la section «Dell Diagnostics» à la page 44 pour connaître les procédures d'exécution de Dell Diagnostics. 3 Remplissez la «Liste de vérification des diagnostics» à la page 68. 4 Utilisez la gamme complète de services en ligne de Dell disponibles sur le site de Dell Support (support.dell.com) pour obtenir de l'aide sur les procédures d'installation et de dépannage. Voir «Services en ligne» à la page 64 pour obtenir la liste exhaustive des services de support de Dell en ligne. 5 Si les étapes précédentes ne vous ont pas permis de résoudre le problème, voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69. REMARQUE : Appelez le support technique depuis un téléphone proche de l'ordinateur afin qu'un technicien puisse vous guider dans la procédure de dépannage. REMARQUE : Il se peut que le système de code de service express de Dell ne soit pas disponible dans tous les pays.64 Obtention d'aide Lorsque le système téléphonique automatisé de Dell vous le demande, entrez votre code de service express pour acheminer directement votre appel vers le personnel de support compétent. Si vous n'avez pas de code de service express, ouvrez le dossier des Accessoires Dell, double-cliquez sur l'icône Code de service express et suivez les instructions qui s'affichent. Pour savoir comment utiliser le support Dell, voir «Support technique et service clientèle» à la page 64. REMARQUE : Certains des services suivants ne sont pas disponibles partout en dehors des États-Unis. Contactez votre représentant Dell local pour plus d'informations sur leur disponibilité. Support technique et service clientèle Le service de support de Dell est à votre disposition pour répondre à vos questions sur le matériel Dell™. Notre équipe de support technique utilise des diagnostics assistés par ordinateur pour répondre plus rapidement et plus efficacement à vos questions. Pour contacter le service de support Dell, voir «Avant d'appeler» à la page 67, puis rechercher les informations de contact qui s'appliquent à votre région ou rendez-vous sur support.dell.com. DellConnect™ DellConnect, un outil d'accès en ligne simple, permet à un technicien de support technique de Dell d'accéder à votre ordinateur, par une connexion haut débit, afin de diagnostiquer les problèmes et de les résoudre, sous votre supervision. Pour plus d'informations, consultez support.dell.com et cliquez sur DellConnect. Services en ligne Vous pouvez en savoir plus sur les produits et services Dell en consultant les sites suivants : www.dell.com www.dell.com/ap (pays d'Asie et du Pacifique uniquement) www.dell.com/jp (Japon uniquement) www.euro.dell.com (Europe uniquement) www.dell.com/la (pays d'Amérique Latine et les Caraïbes) www.dell.ca (Canada uniquement)Obtention d'aide 65 Vous pouvez accéder au support Dell par les sites et adresses e-mail suivants : • Sites web de support Dell support.dell.com support.jp.dell.com (Japon uniquement) support.euro.dell.com (Europe uniquement) • Adresses e-mail de support Dell mobile_support@us.dell.com support@us.dell.com la-techsupport@dell.com (pays d'Amérique Latine et les Caraïbes uniquement) apsupport@dell.com (pays d'Asie et du Pacifique uniquement) • Adresses e-mail des services Marketing et ventes de Dell apmarketing@dell.com (pays d'Asie et du Pacifique uniquement) sales_canada@dell.com (Canada uniquement) • Protocole de transfert de fichiers (FTP) anonyme ftp.dell.com Connectez-vous en tant qu'utilisateur anonyme et indiquez votre adresse e-mail comme mot de passe. Service AutoTech Le service de support automatisé de Dell, «AutoTech», fournit des réponses préenregistrées aux questions les plus fréquentes des clients de Dell concernant leurs ordinateurs de bureau et portables. Quand vous appelez AutoTech, utilisez les touches de votre téléphone pour choisir les sujets qui correspondent à vos questions. Pour connaître le numéro de téléphone à appeler, voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69. Service automatisé d'état des commandes Pour vérifier l'état de vos commandes de produits Dell, visitez le site Web support.dell.com ou appelez le service d'état des commandes automatisé. Un message préenregistré vous invite à entrer les informations concernant votre commande afin de la localiser et de vous informer. Pour connaître le numéro de téléphone à appeler, voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69.66 Obtention d'aide Problèmes avec votre commande Si vous avez un problème avec votre commande, comme des pièces manquantes, des mauvaises pièces ou une facturation erronée, contactez le service clientèle de Dell. Gardez votre facture ou votre bordereau d'expédition à portée de main lorsque vous appelez. Pour connaître le numéro de téléphone à appeler, voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69. Informations sur les produits Pour des informations sur les autres produits disponibles auprès de Dell ou pour passer une commande, visitez le site Web de Dell à l'adresse www.dell.com. Pour obtenir le numéro de téléphone à appeler à partir de votre région ou pour parler à un représentant du service des ventes, voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69. Retour d'articles pour réparation sous garantie ou avoir Préparez tous les articles à retourner, pour réparation ou avoir, comme indiqué ci-après. 1 Appelez Dell pour obtenir un numéro d'autorisation de renvoi du matériel et écrivez-le lisiblement et bien en vue sur l'extérieur de la boîte. Pour connaître le numéro de téléphone à appeler, voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69. Joignez une copie de votre facture et une lettre décrivant la raison du renvoi. 2 Joignez une copie de la liste de vérification des diagnostics (voir «Liste de vérification des diagnostics» à la page 68), indiquant les tests effectués et tous les messages d'erreur mentionnés par Dell Diagnostics (voir «Pour prendre contact avec Dell» à la page 69). 3 Joignez tous les accessoires qui vont avec les articles renvoyés (câbles d'alimentation, disquettes de logiciels, guides, etc.) s'il s'agit d'un retour pour avoir. 4 Renvoyez l'équipement dans son emballage d'origine (ou un équivalent). Les frais d'expédition sont à votre charge. Vous devez aussi assurer les produits retournés et assumer les risques de pertes en cours d'expédition. Les envois contre remboursement ne sont pas acceptés. S'il manque un des éléments décrits ci-dessus au renvoi, Dell refusera ce dernier à la réception et le renvoi sera renvoyé.Obtention d'aide 67 Avant d'appeler REMARQUE : Ayez à portée de main votre code de service express lorsque vous appelez. Le code permet au système d'assistance téléphonique automatisé de Dell de diriger votre appel plus efficacement. Vous devrez peut-être fournir votre numéro de service (située à l'arrière ou sur le fond de votre ordinateur). N'oubliez pas de remplir la liste de vérification des diagnostics (voir «Liste de vérification des diagnostics» à la page 68). Si possible, allumez votre ordinateur avant de contacter Dell pour obtenir une assistance, et appelez d'un téléphone proche de votre ordinateur. On peut vous demander de taper certaines commandes au clavier, de donner des informations détaillées sur le fonctionnement de l'ordinateur ou d'essayer d'autres méthodes de dépannage uniquement possibles sur ce dernier. Veillez à vous munir de la documentation de l'ordinateur. PRÉCAUTION : Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur, consultez et respectez les consignes de sécurité de la documentation fournie avec votre ordinateur.68 Obtention d'aide Liste de vérification des diagnostics Nom : Date : Adresse : Numéro de téléphone : Numéro de service (code à barres situé à l'arrière de l'ordinateur ou en dessous) : Code de service express : Numéro d'autorisation de renvoi de matériel (fourni par un technicien de support de Dell) : Système d'exploitation et version : Périphériques : Cartes d'extension : Etes-vous connecté à un réseau ? Oui Non Réseau, version et carte réseau : Programmes et versions : Consultez la documentation de votre système d'exploitation pour déterminer le contenu des fichiers de démarrage du système. Si l'ordinateur est relié à une imprimante, imprimez chaque fichier. Sinon, notez leur contenu avant d'appeler Dell. Message d'erreur, code sonore ou code de diagnostic : Description du problème et procédures de dépannage effectuées :Obtention d'aide 69 Pour prendre contact avec Dell Pour les clients aux Etats-Unis, appelez le 800-WWW-DELL (800-999-3355). REMARQUE : Si vous n'avez pas de connexion Internet active, vous pouvez trouver les informations de contact sur votre confirmation de commande, bordereau d'expédition, facture ou dans le catalogue de produits de Dell. Dell propose plusieurs options de services et support en ligne et par téléphone. Leur disponibilité variant d'un pays à l'autre, il est possible que certains services ne soient pas proposés dans votre région. Pour prendre contact avec Dell pour des questions commerciales, de support technique ou de service à la clientèle. 1 Sélectionnez l'option appropriée dans le menu déroulant Choose A Country/Region (Choisissez un pays ou une région) situé au bas de la page à l'adresse support.dell.com. 2 Cliquez sur Contact Us (Contactez-nous) à gauche, puis sélectionnez le service ou le lien de support approprié. 3 Choisissez la méthode qui vous convient le mieux pour prendre contact avec Dell.70 Obtention d'aideRecherche d'informations 71 Recherche d'informations REMARQUE : Certaines fonctions ou supports disponibles en option ne sont pas livrés avec le système. Certaines de ces options ne sont disponibles que dans certains pays. REMARQUE : Des informations supplémentaires peuvent être fournies avec l'ordinateur. Document/Support/Etiquette Contenu Numéro de service/Code de service express Le numéro de service et code de service express sont situés sur votre ordinateur. • Utilisez le numéro de service pour identifier votre ordinateur lorsque vous accédez au site Web support.dell.com ou lorsque vous appelez le support • Entrez le code de service express pour orienter votre appel lorsque vous contactez le service de support REMARQUE : Le numéro de service et code de service express sont situés sur votre ordinateur. Support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) Le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) est un CD ou un DVD qui peut avoir été livré avec votre ordinateur. • Un programme de diagnostics pour votre ordinateur • Pilotes pour votre ordinateur REMARQUE : Les mises à jour des pilotes et de la documentation se trouvent à l'adresse support.dell.com. • NSS (Notebook System Software) • Fichiers Readme REMARQUE : Des fichiers Lisez-moi peuvent être inclus sur votre support afin de fournir des informations sur les modifications techniques apportées en dernière minute à votre système ou des informations de référence destinées aux techniciens ou aux utilisateurs expérimentés.72 Recherche d'informations Support Operating System (système d'exploitation) Le support Operating System (système d'exploitation) est un CD ou un DVD qui a peut-être été expédié avec votre ordinateur. Réinstallez votre système d'exploitation. Documentation de sécurité, de réglementation, de garantie et de support Ce type d'informations peut avoir été livré avec votre ordinateur. Pour plus d'informations sur les réglementations, voir la page d'accueil de Conformité réglementaire sur www.dell.com à l'adresse : www.dell.com/regulatory_compliance. • Informations sur la garantie • Termes et Conditions (Etats-Unis uniquement) • Consignes de sécurité • Des informations sur les réglementations • Informations sur l'ergonomie • Contrat de licence utilisateur final Guide technique Le Guide technique de votre ordinateur est disponible à l'adresse support.dell.com. • Comment retirer et remplacer des pièces • Comment configurer les paramètres système • Comment dépanner et résoudre les problèmes Guide technologique Dell Le Guide technologique Dell se trouve sur votre disque dur et sur support.dell.com. • A propos de votre système d'exploitation • Utilisation et entretien des périphériques • Compréhension des technologies telles que RAID, Internet, la technologie sans fil Bluetooth® , e-mail, la mise en réseau et ainsi de suite Etiquette de licenceMicrosoft ® Windows ® Votre étiquette de licence Microsoft Windows se trouve sur votre ordinateur. • Fournit votre clé de produit de système d'exploitation Document/Support/Etiquette ContenuIndex 73 Index A alimentation comportement des voyants d'alimentation, 46 dépannage, 46 assistant Transfert de fichiers et de paramètres, 17 assistants assistant Transfert de fichiers et de paramètres, 17 assitants assistant Compatibilité des programmes, 49 C Code de service express, 71 codes sonores, 34 Conditions générales, 72 configuration configuration rapide, 13 Internet, 15 ordinateur, 13 connexion adaptateur de CA, 13 câble réseau, 13 Internet, 15 périphériques IEEE 1394, 14 périphériques USB, 14 réseau, 15 Contacter Dell, 63, 69 Contrat de licence pour utilisateur final (CLUF), 72 D Dell contacter, 63, 69 Dell Factory Image Restore, 59 mises à jour logicielles, 50 service Dell Technical Update, 50 support technique et service client, 64 utilitaire de support, 50 Dell Diagnostics, 44 démarrage à partir de votre disque dur, 44 démarrage à partir du support Drivers and Utilities, 45 Dell Factory Image Restore, 59 DellConnect, 64 dépannage, 33, 72 alimentation, 46 compatibilité des programmes avec Windows, 49 comportement des voyants d'alimentation, 46 conseils, 46 Dell Diagnostics, 44 écran bleu, 4974 Index dépannage (Suite) l'ordinateur ne répond pas, 48 logiciel, 48-50 mémoire, 47 messages d'erreur, 35 restauration à un état antérieur, 56-57 un programme se bloque, 48 voyants d'alimentation, 33 diagnostics codes sonores, 34 Dell, 44 voyants d'alimentation, 33 Documentation, 71 Guide de la technologie Dell, 72 Guide technique, 72 E étiquette de licence Windows, 72 F Factory Image Restore, 59 G Guide technique, 72 Guide technologique Dell, 72 I information sur l’assistance, 72 informations de sécurité, 72 Informations sur l'ergonomie, 72 informations sur la garantie, 72 informations sur les réglementations, 72 Internet commutateur sans fil, 11 configuration, 15 connexion, 15 détecteur de réseau Wi-Fi Catcher, 11 L logiciel dépannage, 49-50 mises à niveau, 50 problèmes, 49 réinstallation, 53 Logiciel NSS (Notebook System Software), 71 M mémoire dépannage, 47 messages d'erreur codes sonores, 34 voyants d'alimentation, 33 mises à niveau logicielles et matérielles, 50Index 75 N Numéro de service, 71 numéros de téléphone, 69 O ordinateur caractéristiques, 23 P pilotes, 53 identification, 53 réinstallation, 54 retour à une version précédente, 54 problèmes restauration à un état antérieur, 57 R recherche d'informations, 71 réinstallation logiciel, 53 pilotes et utilitaires, 54 réseaux branchement, 15 commutateur sans fil, 11 détecteur de réseau Wi-Fi Catcher, 11 généralités, 15 Restauration du système, 56-57 activation, 58 S SMART, 43 Spécifications, 23 support, 63 contacter Dell, 69 DellConnect, 64 par région, 64 Pilotes et utilitaires, 71 services en ligne, 64 support technique et service client, 64 système d'exploitation, 72 support Drivers and Utilities, 54, 71 Dell Diagnostics, 44 système d'exploitation clé de produit, 72 Dell Factory Image Restore, 59 réinstallation, 72 Restauration du système, 56 support, 60, 72 T transfert d'informations vers un nouvel ordinateur, 17 V vue arrière, 9 avant, 7 vue arrière, 9 vue frontale, 776 Index W Windows Vista assistant Compatibilité des programmes, 49 Dell Factory Image Restore, 59 réinstallation, 72 Restauration des pilotes de périphérique, 54 Restauration du système, 56-57 retour à une version précédente du pilote de périphérique, 54 Windows XP assistant Transfert de fichiers et de paramètres, 17 configuration d'une connexion Internet, 16 réinstallation, 72 restauration des pilotes de périphériques, 54 Restauration du système, 56-57 retour à une version précédente du pilote de périphérique, 54 w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Dell™ Dimension™ XPS Gen 3 connecteur pour casque connecteur de microphone connecteurs USB 2.0 (2) connecteur IEEE 1394 logements de carte PCI (4), de carte PCI Express x1 (1), de carte PCI Express x16 (1) port série port parallèle voyants de diagnostic connecteur de clavier connecteurs USB 2.0 (6) connecteur vidéo VGA loquet d'ouverture du capot ventilateurs (2) connecteur de carte réseau fente pour câble de sécurité ventilateurs (2) connecteurs de carte son anneau pour cadenas connecteur modem connecteur d'alimentation connecteur vidéo DVI connecteur de souris connecteur de sortie Téléviseur Modèle WHLw w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Remarques, avis et précautions REMARQUE : Une REMARQUE indique une information importante qui peut vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. AVIS : Un AVIS vous avertit d’un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque potentiel de dommage matériel ou corporel, ou même de mort. Abréviations et acronymes Pour une liste complète des abréviations et des acronymes, reportez-vous au fichier d'aide de Dell Dimension. Pour accéder au fichier d'aide, reportez-vous à la page 11. Si vous avez acheté un ordinateur Dell™ Série n, les références du présent document concernant les systèmes d'application Microsoft® Windows® ne sont pas applicables. ____________________ Les informations de ce document sont sujettes à modifications sans préavis. © 2004 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document, de quelque manière que ce soit, sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell, le logo DELL, Inspiron, Dell Precision, Dimension, OptiPlex, Latitude, PowerEdge, PowerVault, PowerApp, DellNet, PowerConnect et Axim sont des marques de Dell Inc. ; Intel et Pentium sont des marques déposées de Intel Corporation ; Microsoft, Windows et Outlook sont des marques déposées de Microsoft Corporation. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans ce document pour faire référence aux entités se réclamant de ces marques et de ces noms ou à leurs produits. Dell Inc. rejette tout intérêt propriétaire dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. Modèle WHL Octobre 2004 Réf. H3177 Rév. A01Table des matières 3 Table des matières Recherche d'informations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 1 Installation et utilisation de votre ordinateur Ouverture de la porte du lecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Changement de la couleur du rétroéclairage . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Connexion de deux moniteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Connexion de deux moniteurs dotés de connecteurs VGA . . . . . . . . 15 Connexion d'un moniteur doté d'un connecteur VGA et d'un moniteur doté d'un connecteur DVI . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Connexion d'un téléviseur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Modification des paramètres d'affichage. . . . . . . . . . . . . . . . 17 À propos des lecteurs ATA série . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 À propos de votre configuration RAID. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 RAID niveau 0. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 RAID niveau 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Configuration de votre ordinateur en mode RAID . . . . . . . . . . . . 19 Création d'une configuration RAID à l'aide de l'utilitaire Intel(R) Option ROM. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Création d'une configuration RAID à l'aide de l'accélérateur d'application Intel(R) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Transfert d'informations vers un nouvel ordinateur . . . . . . . . . . . . . 25 Copie de CD et de DVD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Comment copier un CD ou DVD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Utilisation de CD-R, CD-RW, DVD+R et DVD+RW vierges . . . . . . . . 28 Conseils pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Assistant Installation réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 2 Optimisation des performances Hyper-Threading. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 314 Table des matières Surcadençage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Cartes PCI Express. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 3 Résolution de problèmes Astuces de dépannage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Problèmes de batterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Problèmes de lecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Problèmes de lecteur de CD et de DVD . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Problèmes d'unité de disque dur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Problèmes de messagerie électronique, de modem et d'Internet . . . . . . . 35 Messages d'erreur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Problèmes du périphérique IEEE 1394. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Problèmes de clavier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Problèmes de blocages et logiciels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 L'ordinateur ne démarre pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 L'ordinateur ne répond plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Un programme ne répond plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Un programme se plante sans cesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Un programme est conçu pour une version antérieure du système d'exploitation Windows . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Un écran bleu uni apparaît. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Autres problèmes logiciels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Problèmes de mémoire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Problèmes liés à la souris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Problèmes de réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Problèmes d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 Problèmes d'imprimante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Problèmes de scanner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Problèmes de son et de haut-parleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Les haut-parleurs n'émettent aucun son . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Aucun son émis par les écouteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46Table des matières 5 Problèmes vidéo et moniteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Si l'écran est noir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Si l'écran est difficile à lire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 4 Dépannage avancé Voyants de diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Dell Diagnostics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Quand utiliser Dell Diagnostics. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Pilotes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Qu'est-ce qu'un pilote ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Identification des pilotes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Réinstallation des pilotes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Création d'un point de restauration. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Restauration de l'ordinateur à un état antérieur. . . . . . . . . . . . . 58 Annulation de la dernière restauration du système . . . . . . . . . . . 59 Résolution des incompatibilités logicielles et matérielles. . . . . . . . . . 59 Réinstallation de Microsoft® Windows® XP . . . . . . . . . . . . . . . . 60 Avant de commencer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 Réinstallation de Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 5 Retrait et installation de pièces Avant de commencer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Outils recommandés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Mise hors tension de l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Avant d'intervenir à l'intérieur de votre ordinateur . . . . . . . . . . . 64 Vues avant et arrière de l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 Vue avant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 Vue avant (portes ouvertes) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Vue arrière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Ouverture du capot de l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 Vue interne de votre ordinateur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 706 Table des matières Composants de la carte système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71 Mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 Installation de mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Suppression de mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Cartes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Cartes PCI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 Cartes PCI Express . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 Lecteurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84 Consignes générales d'installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84 Connexion des câbles de lecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85 Disque dur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Retrait d'un disque dur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Installation d'un disque dur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87 Ajout d'un second disque dur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90 Lecteur de disquette . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91 Retrait d'un lecteur de disquette . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91 Installation d'un lecteur de disquette. . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 Lecteur de CD/DVD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Retrait d'un lecteur de CD/DVD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Installation d'un lecteur de CD/DVD . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95 Carénage de ventilation du processeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Retrait du carénage de ventilation du processeur. . . . . . . . . . . . 98 Installation du carénage de ventilation du processeur . . . . . . . . . 99 Processeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Retrait du processeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Installation du processeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102 Panneau avant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104 Retrait du panneau avant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104 Remplacement du panneau avant . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Porte des lecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 Retrait de la porte des lecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 Remise en place de la porte des lecteurs. . . . . . . . . . . . . . . 107 Pile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109 Remplacement de la pile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109Table des matières 7 Fermeture du capot de l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 6 Annexe Caractéristiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111 Configuration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115 Accès au programme de configuration du système . . . . . . . . . . 116 Options de configuration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . 117 Séquence d'amorçage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120 Effacement des mots de passe oubliés . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Effacement des paramètres CMOS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123 Politique de support technique de Dell (États-Unis uniquement) . . . . . . 123 Définition des logiciels et périphériques installés par Dell . . . . . . . 123 Définition des logiciels et périphériques de sociétés tierces . . . . . . 124 Contacter Dell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1418 Table des matièresRecherche d'informations 9 Recherche d'informations Que recherchez-vous ? Cherchez ici • Comment accéder aux didacticiels et autres informations de procédure • Comment obtenir une copie de ma facture • Comment étendre ma garantie • Comment accéder au support Dell sur mon bureau Microsoft® Windows® (États-Unis uniquement) • Suppléments de documentation, outils supplémentaires, informations sur la résolution des problèmes et liens vers des ressources de support en ligne Dell Solution Center Sur votre bureau Windows • Un programme de diagnostic pour mon ordinateur • Pilotes pour mon ordinateur • La documentation de mon ordinateur • Documentation concernant mon appareil CD ResourceCD La documentation et les pilotes sont déjà installés sur votre ordinateur. Vous pouvez utiliser ce CD pour réinstaller les pilotes (reportez-vous à la page 56), exécuter Dell Diagnostics (reportez-vous à la page 52) ou accéder à la documentation. Des fichiers lisez-moi peuvent être inclus sur votre CD ; ces fichiers fournissent des informations sur les modifications techniques de dernière minute apportées à votre système ou des informations de référence destinées aux techniciens ou aux utilisateurs expérimentés.10 Recherche d'informations w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m • Informations supplémentaires sur l'installation de mon ordinateur • Comment identifier et résoudre des problèmes • Comment retirer et installer des pièces • Caractéristiques techniques • Comment contacter Dell Manuel du propriétaire de Dimension REMARQUE : Ce document est disponible au format PDF à l'adresse support.dell.com. • Informations sur les garanties • Consignes de sécurité • Informations sur les réglementations • Informations relatives à l'ergonomie • Contrat de licence utilisateur final Guide d’information sur le produit Dell™ • Comment configurer mon ordinateur Schéma de configuration Que recherchez-vous ? Cherchez iciRecherche d'informations 11 • Conseils d'utilisation de Microsoft® Windows® • Comment lire des CD et DVD • Comment utiliser les modes Veille et Mise en veille prolongée • Comment changer la résolution d'affichage • Comment nettoyer l'ordinateur Fichier d'aide de Dell Dimension 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Aide et support. 2 Cliquez sur Guides d'utilisation du système, puis sur Guides d'utilisation. 3 Cliquez sur Aide de Dell Dimension. • Numéro de service et code de service express • Étiquette de licence Microsoft Windows Numéro de service et licence Microsoft Windows Ces étiquettes sont collées sur votre ordinateur. •Utilisez le numéro de service pour identifier l'ordinateur lorsque vous visitez le site support.dell.com ou contactez le support technique. • Entrez le code de service express pour orienter votre appel lorsque vous contactez le service de support technique. Le code de service express n'est pas disponible dans certains pays. • Pilotes les plus récents pour mon ordinateur • Réponses aux questions concernant le service et le support technique • Discussions en ligne avec le support technique et d'autres utilisateurs • Documentation sur mon ordinateur Site Web de support de Dell — support.dell.com REMARQUE : Sélectionnez votre région pour afficher le site de support approprié. Le site Web de support technique de Dell fournit plusieurs outils en ligne, notamment : • Solutions — Conseils et astuces de dépannage, articles de techniciens et cours en ligne • Communauté — Discussion en ligne avec d'autres clients Dell • Mises à niveau — Informations sur les mises à niveau des composants, comme la mémoire, le disque dur et le système d'exploitation • Service clientèle — Contacts, commandes, garanties et informations de réparation • Téléchargements — Mises à jour de pilotes, de correctifs et de logiciels • Références — Documentation de l'ordinateur, caractéristiques des produits et documents techniques Que recherchez-vous ? Cherchez ici12 Recherche d'informations w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m • Comment utiliser Windows XP • Documentation sur mon ordinateur • Documentation pour les périphériques (un modem, par exemple) Centre d'aide et de support de Windows 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Aide et support. 2 Tapez un mot ou une expression qui décrit votre problème, puis cliquez sur l'icône en forme de flèche. 3 Cliquez sur la rubrique qui décrit votre problème. 4 Suivez les instructions qui s'affichent. • Comment réinstaller mon système d'exploitation CD Système d'exploitation Le système d'exploitation est déjà installé sur votre ordinateur. Pour réinstaller le système d'exploitation, utilisez le CD Système d'exploitation. Reportez-vous à la section «Réinstallation de Microsoft® Windows® XP» à la page 60. Une fois le système d'exploitation réinstallé, utilisez le CD ResourceCD pour réinstaller les pilotes des périphériques accompagnant votre ordinateur. REMARQUE : La couleur de votre CD dépend du système d'exploitation que vous avez commandé. Que recherchez-vous ? Cherchez iciInstallation et utilisation de votre ordinateur 13 Installation et utilisation de votre ordinateur Ouverture de la porte du lecteur Changement de la couleur du rétroéclairage Utilisez cette fonctionnalité exclusive des ordinateurs Dell™ Dimension™ XPS Gen 3 pour changer la couleur du rétroéclairage du nom Dell et autour du porte-nom situé à l'avant de votre ordinateur, ou bien pour éteindre complètement le rétroéclairage. 14 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Les couleurs disponibles sont les suivantes : • Rubis • Émeraude • Saphir (couleur par défaut) • Ambre • Améthyste • Topaze • Diamant PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. REMARQUE : Le rétroéclairage n'est en aucun cas un outil de diagnostic. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Mettez votre ordinateur sous tension (ou redémarrez-le). 3 Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 116). 4 Faites défiler les options de couleurs à l'aide des touches flèche bas et flèche haut, puis sélectionnez Système et appuyez sur . porte-nom rétroéclairageInstallation et utilisation de votre ordinateur 15 5 Cliquez sur Couleur de la DEL avant et appuyez sur . 6 Utilisez les touches flèche gauche et droite pour faire défiler les options de couleur. La couleur du rétroéclairage change au fur et à mesure que vous faites défiler les options. 7 Sélectionnez une couleur et appuyez sur . 8 Appuyez sur <Échap>, puis sélectionnez Enregistrer et quitter pour enregistrer le nouveau paramètre de couleur du rétroéclairage. Connexion de deux moniteurs PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. REMARQUE : Pour connecter deux moniteurs dotés de connecteurs VGA, vous devez utiliser l'adaptateur DVI optionnel. Si vous devez connecter deux moniteurs plats, au moins un des deux doit être équipé d'un connecteur VGA. Si vous voulez connecter un téléviseur, vous ne pouvez connecter qu'un seul moniteur (VGA ou DVI) en plus du téléviseur. REMARQUE : Reportez-vous à la documentation de votre téléviseur pour le configurer et le connecter correctement. Si la carte graphique que vous avez achetée prend en charge deux moniteurs, suivez les instructions ci-après pour connecter et activer vos moniteurs. Ces instructions vous indiquent comment connecter deux moniteurs (dotés tous deux d'un connecteur VGA), un moniteur doté d'un connecteur VGA et un moniteur doté d'un connecteur DVI, ou un téléviseur. Connexion de deux moniteurs dotés de connecteurs VGA 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. REMARQUE : Si votre ordinateur est équipé d'un connecteur vidéo intégré, ne connectez aucun des moniteurs à ce connecteur. Si le connecteur vidéo intégré est recouvert d'un capuchon, ne retirez pas le capuchon pour connecter le moniteur ou celui-ci ne fonctionnera pas. 2 Connectez l'un des moniteurs au connecteur VGA (bleu) situé à l'arrière de l'ordinateur. 3 Connectez l'autre moniteur à l'adaptateur DVI optionnel et connectez l'adaptateur DVI au connecteur DVI (blanc) situé à l'arrière de l'ordinateur.16 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Connexion d'un moniteur doté d'un connecteur VGA et d'un moniteur doté d'un connecteur DVI 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Connectez le connecteur VGA du moniteur au connecteur VGA (bleu) situé à l'arrière de l'ordinateur. 3 Connectez le connecteur DVI de l'autre moniteur au connecteur DVI (blanc) situé à l'arrière de l'ordinateur. Connexion d'un téléviseur REMARQUE : Pour connecter un téléviseur à votre ordinateur, procurez-vous un câble S-vidéo, disponible dans la plupart des magasins d'électronique grand public. Aucun câble S-vidéo n'est fourni avec votre ordinateur. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Reliez une extrémité du câble S-vidéo au connecteur de sortie Téléviseur situé à l'arrière de l'ordinateur. 3 Reliez l'autre extrémité du câble S-vidéo au connecteur d'entrée S-vidéo du téléviseur. 4 Connectez le moniteur VGA ou DVI comme décrit à la page 16. connecteur VGA (bleu) connecteur DVI (blanc) adaptateur DVI optionnel connecteur de sortie TéléviseurInstallation et utilisation de votre ordinateur 17 Modification des paramètres d'affichage 1 Une fois le(s) moniteur(s) ou le téléviseur connectés, mettez l'ordinateur sous tension. La fenêtre du bureau Microsoft® Windows® s'affiche sur le moniteur principal. 2 Activez le mode de clonage ou le mode bureau étendu dans les paramètres d'affichage. • En mode de clonage, les deux moniteurs affichent la même image. • En mode bureau étendu, il est possible de faire glisser des objets d'un écran à l'autre, ce qui double la quantité d'espace de travail visible. Pour obtenir des informations sur la modification des paramètres d'affichage de votre carte graphique, reportez-vous à son guide d'utilisation que vous trouverez dans le Centre d'aide et de support (cliquez sur le bouton Démarrer, sur Aide et support, sur Guides d'utilisation du système, sur Guides des périphériques, puis sur le guide correspondant à votre carte graphique). À propos des lecteurs ATA série Votre ordinateur Dell™ Dimension™ XPS peut prendre en charge jusqu'à trois disques durs ATA série. En transférant des données à l'aide d'une technologie série et de câbles flexibles plus fins et plus longs que les câbles IDE, les lecteurs ATA série fournissent les avantages suivants : • Amélioration du passage des câbles, ce qui facilite la circulation de l'air à l'intérieur du châssis. • Connecteurs de câbles plus compacts, ce qui permet d'économiser de la place sur la carte mère et le disque dur. Combiné avec l'amélioration du passage des câbles, cet avantage permet une utilisation plus efficace de l'espace à l'intérieur du châssis. Reportez-vous à la section «Disque dur» à la page 86 pour plus d'informations sur les connexions des lecteurs ATA série. À propos de votre configuration RAID Cette section fournit une présentation générale de la configuration RAID que vous pouvez avoir sélectionnée lors de l'achat de votre ordinateur. Bien que plusieurs configurations RAID soient disponibles, Dell propose uniquement un RAID niveau 0 et un RAID niveau 1 pour ses ordinateurs Dimension. Une configuration RAID de niveau 0 est recommandée pour les applications de jeu hautes performances alors qu'une configuration RAID de niveau 1 est recommandée pour les applications qui requièrent l'intégrité des données dans le domaine de la photographie et de l'audio numériques. Le contrôleur RAID Intel installé sur votre ordinateur ne peut créer de volume RAID qu'en utilisant deux lecteurs physiques. Si un troisième lecteur est présent, celui-ci ne peut pas faire partie d'un volume RAID lorsque le programme de configuration RAID Intel est utilisé. Il peut quand même être utilisé comme lecteur de rechange dans une configuration RAID 1 (reportezvous à la section «Création d'un disque dur de rechange» à la page 25). Toutefois, si votre 18 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m ordinateur contient quatre lecteurs, chaque paire de lecteurs peut constituer un volume RAID de niveau 0 ou de niveau 1. Les lecteurs doivent avoir la même taille afin de d'assurer que le lecteur de plus grande taille ne contient pas d'espace non attribué (et donc inutilisable). REMARQUE : Les niveaux de RAID ne représentent pas de hiérarchie. Une configuration RAID de niveau 1 n'est pas en soi meilleure ou pire qu'une configuration RAID de niveau 0. RAID niveau 0 Un RAID niveau 0 utilise une technique de stockage appelée «segmentation des données» afin de fournir une fréquence d'accès aux données élevée. La technique de segmentation des données consiste dans l'écriture séquentielle de segments consécutifs, ou de bandes, de données sur les lecteurs physiques afin de créer un disque virtuel volumineux. La segmentation des données permet à l'un des lecteurs de lire des données pendant que l'autre lecteur recherche et lit le prochain bloc. Un autre avantage d'une configuration RAID de niveau 0 est qu'elle utilise toute la capacité des lecteurs. Par exemple, si vous avez installé deux lecteurs de 120 Go, vous disposez d'un espace de stockage des données de 240 Go. AVIS : Étant donné qu'un RAID niveau 0 ne permet pas la redondance des données, si un lecteur tombe en panne, les données présentes sur l'autre lecteur deviennent également inaccessibles. Par conséquent, effectuez régulièrement des sauvegardes lorsque vous utilisez une configuration RAID de niveau 0. RAID niveau 1 Un RAID niveau 1 utilise une technique de stockage avec redondance des données appelée «mise en miroir». Les données sont écrites sur le lecteur principal et ensuite dupliquées, ou mises en miroir, sur l'autre lecteur. Une configuration RAID de niveau 1 sacrifie les fréquences d'accès aux données élevées au profit de la redondance des données. disque dur 1 segment 1 segment 3 segment 5 disque dur 2 segment 2 segment 4 segment 6 RAID série ATA configuré en mode RAID niveau 0Installation et utilisation de votre ordinateur 19 En cas de panne d'un lecteur, les opérations de lecture et d'écriture sont alors redirigées vers le lecteur fonctionnant correctement. Un lecteur de remplacement peut ensuite être reconstruit à partir des données du lecteur qui fonctionne correctement. Les données étant dupliquées sur les deux lecteurs, deux lecteurs de 120 Go en mode RAID niveau 1 n'offrent globalement qu'un espace de stockage maximum de 120 Go. Configuration de votre ordinateur en mode RAID Il se peut que vous souhaitiez configurer votre ordinateur en mode RAID si vous n'avez pas sélectionné une configuration RAID lors de l'achat de votre ordinateur. Pour pouvoir utiliser une configuration RAID, vous devez avoir installé au préalable au moins deux disques durs. Pour obtenir des instructions sur la façon d'installer un disque dur, reportez-vous à la page 87. Il existe deux méthodes pour configurer des volumes de disque dur RAID. La première consiste à utiliser l'utilitaire Intel(R) Option ROM avant d'installer le système d'exploration sur le disque dur. La seconde méthode consiste à utiliser l'accélérateur d'application Intel ou l'utilitaire de stockage Intel après avoir installé le système d'exploitation et l'utilitaire de stockage Intel. Ces deux méthodes exigent l'activation préalable du mode RAID sur l'ordinateur avant l'exécution des procédures de configuration RAID décrites dans ce document. Activation du mode RAID sur votre ordinateur 1 Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 116). 2 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance Lecteurs et appuyez sur . 3 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance Contrôleur de lecteurs et appuyez sur . 4 Utilisez les touches flèche gauche et flèche droite pour mettre en surbrillance RAID activé, appuyez sur , puis sur <Échap>. disque dur 1 segment 1 segment 2 segment 3 disque dur 2 segment 4 segment 5 segment 6 segment 1 dupliqué segment 2 dupliqué segment 3 dupliqué segment 4 dupliqué segment 5 dupliqué segment 6 dupliqué RAID série ATA configuré en mode RAID niveau 120 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 5 Utilisez les touches flèche gauche et flèche droite pour mettre en surbrillance Enregistrer/Quitter et appuyez sur pour quitter le programme de configuration du système et reprendre le processus de démarrage. Création d'une configuration RAID à l'aide de l'utilitaire Intel(R) Option ROM REMARQUE : Bien que des lecteurs de n'importe quelle taille puissent être utilisés pour créer une configuration RAID à l'aide de l'utilitaire Intel Option ROM, il est préférable que les lecteurs soient de taille égale. En configuration RAID de niveau 0, la taille de la matrice correspondra à la taille du plus petit disque multipliée par le nombre de disques (deux) dans la matrice. En configuration RAID de niveau 1, la taille de la matrice correspondra à la taille du plus petit des deux disques utilisés. Création d'une configuration RAID de niveau 0 AVIS : Vous perdez toutes les données présentes sur vos disques durs lorsque vous créez une configuration RAID en suivant la procédure ci-dessous. Sauvegardez toutes les données que vous souhaitez conserver avant d'aller plus loin. REMARQUE : La procédure suivante ne doit être utilisée que si vous réinstallez votre système d'exploitation. Elle ne doit pas être appliquée en cas de migration d'une configuration de stockage existante vers RAID 0. 1 Activez le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 2 Appuyez sur lorsque vous êtes invité à accéder à l'utilitaire Intel(R) RAID Option ROM. 3 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance Créer un volume RAID et appuyez sur . 4 Entrez un nom de volume RAID ou conservez la valeur par défaut, puis appuyez sur . 5 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance RAID0 (Bloc) et appuyez sur . 6 Si plus de deux disques durs sont disponibles, utilisez les touches flèche haut et flèche bas et la barre d'espace pour sélectionner les deux disques à intégrer à la matrice, puis appuyez sur . REMARQUE : Sélectionnez la taille de bloc la plus proche de la taille du fichier moyen que vous souhaitez stocker sur le volume RAID. Si vous ne connaissez pas la taille du fichier moyen, sélectionnez 128 comme taille de bloc. 7 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour modifier la taille de bloc et appuyez sur . 8 Sélectionnez la capacité de volume souhaitée et appuyez sur . La valeur par défaut est la taille maximale disponible. 9 Appuyez sur pour créer le volume. 10 Appuyez sur (o) pour confirmer la création du volume RAID. 11 Confirmez que la configuration de volume qui s'affiche dans l'écran principal de l'utilitaire Intel Option ROM est correcte.Installation et utilisation de votre ordinateur 21 12 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour sélectionner Quitter et appuyez sur . 13 Installez le système d'exploitation (reportez-vous à la section «Réinstallation de Microsoft® Windows® XP» à la page 60). Création d'une configuration RAID de niveau 1 1 Activez le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 2 Appuyez sur lorsque vous êtes invité à accéder à Intel RAID Option ROM. 3 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance Créer un volume RAID et appuyez sur . 4 Entrez un nom de volume RAID ou conservez la valeur par défaut, puis appuyez sur . 5 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour sélectionner RAID1(Miroir) et appuyez sur . 6 Si plus de deux disques durs sont disponibles, utilisez les touches flèche haut et flèche bas et la barre d'espace pour sélectionner les deux disques à intégrer à la matrice, puis appuyez sur . 7 Sélectionnez la capacité de volume souhaitée et appuyez sur . La valeur par défaut est la taille maximale disponible. 8 Appuyez sur pour créer le volume. 9 Appuyez sur (o) pour confirmer la création du volume RAID. 10 Confirmez que la configuration de volume qui s'affiche dans l'écran principal de l'utilitaire Intel Option ROM est correcte. 11 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour sélectionner Quitter et appuyez sur . 12 Installez le système d'exploitation (reportez-vous à la section «Réinstallation de Microsoft® Windows® XP» à la page 60). Suppression d'un volume RAID REMARQUE : Lorsque vous effectuez cette opération, toutes les données présentes sur les lecteurs RAID sont perdues. REMARQUE : Si votre ordinateur démarre actuellement en mode RAID et que vous supprimez le volume RAID dans Intel RAID Option ROM, vous ne pourrez plus démarrer votre ordinateur. 1 Appuyez sur lorsque vous êtes invité à accéder à l'utilitaire Intel RAID Option ROM. 2 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance Supprimer un volume RAID et appuyez sur . 3 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance le volume RAID à supprimer et appuyez sur . 4 Appuyez sur (o) pour confirmer la suppression du volume RAID.22 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 5 Appuyez sur <Échap> pour quitter l'utilitaire Intel Option ROM. Création d'une configuration RAID à l'aide de l'accélérateur d'application Intel(R) Si vous disposez déjà d'un disque dur sur lequel le système d'exploitation a été installé et que vous souhaitez ajouter un deuxième disque dur et reconfigurer les deux lecteurs dans un volume RAID sans perdre le système d'exploitation existant ou vos données, vous devez utiliser l'option de migration (reportez-vous à la section «Migration vers un volume RAID 0» à la page 23 ou à «Migration vers un volume RAID 1» à la page 24). Ne créez un volume RAID 0 ou RAID 1 que dans les conditions suivantes : • Vous ajoutez deux nouveaux disques durs à un ordinateur doté d'un seul disque dur (et le système d'exploitation est sur ce disque) et vous souhaitez configurer les deux nouveaux disques pour créer un volume RAID. • Vous avez déjà un ordinateur avec deux disques durs configurés en tant que matrice et vous voulez désigner l'espace disponible de la matrice en tant que deuxième volume RAID. Création d'un volume RAID 0 REMARQUE : Lorsque vous effectuez cette opération, toutes les données présentes sur les lecteurs RAID sont perdues. 1 Activez le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 2 Cliquez sur Démarrer et pointez sur Programmes→ Accélérateur d'application Intel(R)→ Accélérateur d'application Intel pour lancer l'utilitaire de stockage Intel(R). REMARQUE : Si l'option de menu Actions n'est pas visible, vous n'avez pas activé le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 3 Dans le menu Actions, sélectionnez Créer un volume RAID pour lancer l'Assistant Création d'un volume RAID, puis cliquez sur Suivant. 4 Dans l'écran Sélection de l'emplacement du volume, cliquez sur le premier disque dur à intégrer à votre volume RAID 0, puis cliquez sur la flèche droite. Cliquez sur un deuxième disque dur jusqu'à ce que deux disques apparaissent dans la fenêtre Sélectionné, puis cliquez sur Suivant. 5 Dans la fenêtre Spécification de la taille de volume, cliquez sur la taille de volume souhaitée, puis sur Suivant. 6 Cliquez sur Terminer pour créer le volume ou cliquez sur Précédent pour apporter des modifications. Création d'un volume RAID 1 REMARQUE : Lorsque vous effectuez cette opération, toutes les données présentes sur les disques RAID sont perdues. 1 Activez le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 2 Cliquez sur le bouton Démarrer et pointez sur Programmes→ Accélérateur d'application Intel(R)→ Accélérateur d'application Intel pour lancer l'utilitaire de stockage Intel(R). REMARQUE : Si l'option de menu Actions n'est pas visible, vous n'avez pas activé le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19).Installation et utilisation de votre ordinateur 23 3 Dans le menu Actions, sélectionnez Créer un volume RAID pour lancer l'Assistant Création d'un volume RAID. 4 Cliquez sur Suivant dans le premier écran. 5 Confirmez le nom du volume, sélectionnez RAID 1 comme niveau RAID, puis cliquez sur Suivant pour continuer. 6 Dans l'écran Sélection de l'emplacement du volume, cliquez sur le premier disque dur à utiliser pour créer votre volume RAID 0, puis cliquez sur la flèche droite. Cliquez sur un deuxième disque jusqu'à ce que deux disques durs apparaissent dans la fenêtre Sélectionné, puis cliquez sur Suivant. 7 Dans la fenêtre Spécification de la taille de volume, sélectionnez la taille de volume souhaitée, puis cliquez sur Suivant. 8 Cliquez sur Terminer pour créer le volume ou cliquez sur Précédent pour apporter des modifications. 9 Suivez les procédures Microsoft pour la création d'une partition sur le nouveau volume RAID. Suppression d'un volume RAID REMARQUE : Cette procédure supprime le volume RAID 1, mais elle le divise également en deux disques durs non RAID avec une partition tout en laissant les fichiers de données existants intacts. La suppression d'un volume RAID 0 entraîne par contre la destruction de toutes les données présentes sur le volume. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer et pointez sur Programmes→ Accélérateur d'application Intel(R)→ Accélérateur d'application Intel pour lancer l'utilitaire de stockage Intel(R). 2 Cliquez avec le bouton droit sur l'icône Volume du volume RAID à supprimer, puis sélectionnez Supprimer le volume. 3 Dans l'écran Assistant Suppression d'un volume RAID, cliquez sur Suivant. 4 Mettez en surbrillance le volume RAID à supprimer dans la zone Disponible, cliquez sur le bouton flèche droite pour déplacer le volume RAID en surbrillance dans la zone Sélectionné, puis cliquez sur Suivant. 5 Cliquez sur Terminer pour supprimer le volume. Migration vers un volume RAID 0 1 Activez le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 2 Cliquez sur le bouton Démarrer et pointez sur Tous les programmes→ Accélérateur d'application Intel(R)→ Accélérateur d'application Intel pour lancer l'utilitaire de stockage Intel(R). REMARQUE : Si l'option de menu Actions n'est pas visible, vous n'avez pas activé le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 3 Dans le menu Actions, sélectionnez Créer un volume RAID à partir du disque dur existant pour lancer l'Assistant Migration. 4 Cliquez sur Suivant dans le premier écran de l'Assistant Migration. 5 Entrez un nom de volume RAID ou gardez la valeur par défaut.24 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 6 Dans le menu déroulant, sélectionnez RAID 0 comme niveau RAID. REMARQUE : Sélectionnez la taille de bloc la plus proche de la taille du fichier moyen que vous souhaitez stocker sur le volume RAID. Si vous ne connaissez pas la taille du fichier moyen, sélectionnez 128 comme taille de bloc. 7 Sélectionnez la taille de bloc appropriée dans le menu déroulant, puis cliquez sur Suivant. REMARQUE : Sélectionnez le disque dur à utiliser comme disque dur source (ce doit être le disque dur contenant les données ou le système d'exploitation à sauvegarder dans le volume RAID). 8 Dans l'écran Sélection du disque dur source, double-cliquez sur le disque dur à partir duquel vous souhaitez effectuer la migration, puis cliquez sur Suivant. 9 Dans l'écran Sélection du disque dur membre, double-cliquez sur le disque dur pour sélectionner le disque dur membre à étendre à la matrice de blocs, puis cliquez sur Suivant. 10 Dans l'écran Spécification de la taille de volume, sélectionnez la taille de volume souhaitée, puis cliquez sur Suivant. REMARQUE : À l'étape suivante, vous perdrez toutes les données présentes sur le disque membre. 11 Cliquez sur Terminer pour démarrer la migration ou cliquez sur Précédent pour apporter des modifications. Vous pouvez utiliser votre ordinateur normalement pendant le processus de migration. Migration vers un volume RAID 1 1 Activez le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 2 Cliquez sur le bouton Démarrer et pointez sur Tous les programmes→ Accélérateur d'application Intel(R)→ Accélérateur d'application Intel pour lancer l'utilitaire de stockage Intel(R). REMARQUE : Si l'option de menu Actions n'est pas visible, vous n'avez pas activé le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la page 19). 3 Dans le menu Actions, cliquez sur Créer un volume RAID à partir du disque dur existant pour lancer l'Assistant Migration. 4 Cliquez sur Suivant dans le premier écran de l'Assistant Migration. 5 Entrez un nom de volume RAID ou gardez la valeur par défaut. 6 Dans le menu déroulant, sélectionnez RAID 1 comme niveau RAID. REMARQUE : Sélectionnez le disque dur à utiliser comme disque source (ce doit être le disque contenant les données ou le système d'exploitation à sauvegarder dans le volume RAID). 7 Dans l'écran Sélection du disque dur source, double-cliquez sur le disque à partir duquel vous souhaitez effectuer la migration, puis cliquez sur Suivant. 8 Dans l'écran Sélection du disque dur membre, double-cliquez sur le disque pour sélectionner le disque dur membre qui agira comme un disque miroir dans la matrice, puis cliquez sur Suivant. 9 Dans l'écran Spécification de la taille de volume, sélectionnez la taille de volume souhaitée, puis cliquez sur Suivant. REMARQUE : À l'étape suivante, vous perdrez toutes les données présentes sur le disque membre.Installation et utilisation de votre ordinateur 25 10 Cliquez sur Terminer pour démarrer la migration ou cliquez sur Précédent pour apporter des modifications. Vous pouvez utiliser votre ordinateur normalement pendant le processus de migration. Création d'un disque dur de rechange Il est possible de créer un disque de rechange avec une matrice RAID 1. Le disque dur de rechange ne sera pas reconnu par le système d'exploitation mais vous pourrez le visualiser à partir de Disk Manager ou de l'utilitaire Intel Option ROM. Lorsqu'un membre de la matrice RAID 1 est défectueux, l'ordinateur reconstruit automatiquement la matrice miroir en utilisant le disque dur de rechange comme disque de remplacement du disque membre défectueux. Pour marquer un disque comme disque dur de rechange : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer et pointez sur Programmes→ Accélérateur d'application Intel(R)→ Accélérateur d'application Intel pour lancer l'utilitaire de stockage Intel(R). 2 Cliquez avec le bouton droit sur le disque à marquer comme disque dur de rechange. 3 Cliquez sur Marquer comme disque de rechange. Pour supprimer le marquage comme disque de rechange appliqué à un disque dur : 1 Cliquez avec le bouton droit sur l'icône du disque de rechange. 2 Cliquez sur Réinitialiser le disque dur sur non-RAID. Reconstruction d'un volume RAID 1 dégradé Si votre ordinateur ne dispose pas de disque de rechange et qu'il a signalé un volume RAID 1 comme dégradé, vous pouvez reconstruire manuellement le miroir redondant de l'ordinateur sur un nouveau disque dur. Pour ce faire, procédez de la façon suivante : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer et pointez sur Programmes→ Accélérateur d'application Intel(R)→ Accélérateur d'application Intel pour lancer l'utilitaire de stockage Intel(R). 2 Cliquez avec le bouton droit sur le disque dur disponible sur lequel vous souhaitez reconstruire le volume RAID 1, puis cliquez sur Reconstruire sur ce disque. 3 Vous pouvez utiliser votre ordinateur pendant la reconstruction du volume RAID 1. Transfert d'informations vers un nouvel ordinateur Le système d'exploitation Microsoft® Windows® XP fournit un assistant de transfert de fichiers et de paramètres qui permet de transférer des données de l'ordinateur source vers le nouvel ordinateur. Vous pouvez transférer des données, telles que des : • messages électroniques • paramètres de la barre d'outils • tailles de fenêtre • signets Internet Vous pouvez transférer les données au nouvel ordinateur via le réseau ou une connexion série ou les stocker sur un support amovible, tel qu'un CD enregistrable ou une disquette.26 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Pour préparer le nouvel ordinateur au transfert de fichiers : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, pointez sur Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système, puis cliquez sur Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. 2 Lorsque l'écran de bienvenue de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres s'affiche, cliquez sur Suivant. 3 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Nouvel ordinateur, puis sur Suivant. 4 Dans l'écran Avez-vous un CD-ROM de Windows XP ?, cliquez sur J'utiliserai l'Assistant du CD-ROM de Windows XP, puis sur Suivant. 5 Lorsque l'écran Allez maintenant à votre ancien ordinateur s'affiche, allez à l'ancien ordinateur ou ordinateur source. Ne cliquez pas sur Suivant à ce moment. Pour copier les données à partir de l'ancien ordinateur : 1 Dans l'ancien ordinateur, insérez le CD Système d'exploitation Windows XP. 2 Dans l'écran Bienvenue dans Microsoft Windows XP, cliquez sur Effectuer des tâches supplémentaires. 3 Sous Que voulez-vous faire ?, cliquez sur Transférer des fichiers et des paramètres. 4 Dans l'écran de bienvenue de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres, cliquez sur Suivant. 5 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Ancien ordinateur, puis sur Suivant. 6 Dans l'écran Sélectionner une méthode de transfert, cliquez sur la méthode de transfert de votre choix. 7 Dans l'écran Que voulez-vous transférer ?, sélectionnez les éléments à transférer, puis cliquez sur Suivant. Une fois les informations copiées, l'écran Fin de la phase de collecte des données apparaît. 8 Cliquez sur Terminer. Pour transférer les données vers le nouvel ordinateur : 1 Dans l'écran Allez maintenant à votre ancien ordinateur du nouvel ordinateur, cliquez sur Suivant. 2 Dans l'écran Où sont les fichiers et les paramètres ?, sélectionnez la méthode de transfert de vos paramètres et fichiers, puis cliquez sur Suivant. L'Assistant lit les paramètres et fichiers collectés, puis les applique au nouvel ordinateur. Lorsque tous les paramètres et fichiers ont été appliqués, l'écran Terminé s'affiche. 3 Cliquez sur Terminé et redémarrez le nouvel ordinateur. Copie de CD et de DVD REMARQUE : Veillez à respecter toutes les lois sur les droits d'auteur relatives à la création de CD ou de DVD.Installation et utilisation de votre ordinateur 27 Les informations de cette section s'appliquent uniquement aux ordinateurs équipés d'un lecteur CD-R, CD-RW, DVD+RW, DVD+R ou lecteur combiné DVD/CD-RW. REMARQUE : Les types de lecteurs de CD ou de DVD proposés par Dell peuvent varier d'un pays à l'autre. Les instructions suivantes décrivent la création d'une copie exacte d'un CD ou DVD. Vous pouvez également utiliser Sonic RecordNow à d'autres fins, notamment pour créer des CD à partir de fichiers audio sur votre ordinateur et pour créer des CD MP3. Pour obtenir des instructions, reportez-vous à la documentation Sonic RecordNow de votre ordinateur. Ouvrez Sonic RecordNow, cliquez sur l'icône en forme de point d'interrogation située dans le coin droit supérieur de la fenêtre, puis sur Aide de RecordNow ou Didacticiel de RecordNow. Comment copier un CD ou DVD REMARQUE : Si vous disposez d'un lecteur composite DVD/CD-RW et que vous rencontrez des problèmes lors de l'enregistrement, recherchez des correctifs logiciels sur le site Web de support de Sonic à l'adresse support.sonic.com. Actuellement, il existe cinq formats de disques DVD inscriptibles : DVD+R, DVD+RW, DVD-R, DVD-RW et DVD-RAM. Les lecteurs de DVD inscriptibles installés sur les ordinateurs Dell™ peuvent écrire et lire sur des supports DVD+R et DVD+RW. Toutefois, les lecteurs de DVD inscriptibles ne peuvent pas écrire sur des supports DVD-RAM et ne peuvent parfois pas lire non plus ce type de support. Par ailleurs, les lecteurs de DVD largement utilisés pour les systèmes cinéma maison ne peuvent parfois pas lire tous ces cinq formats. REMARQUE : La plupart des DVD sur le marché sont protégés par des droits d'auteur et ne peuvent pas être copiés à l'aide de Sonic RecordNow. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, pointez sur Tous les programmes→ Sonic→ RecordNow!→ RecordNow!. 2 Cliquez sur l'onglet Audio ou sur l'onglet Données, selon le type de CD ou de DVD à copier. 3 Cliquez sur Copie exacte. 4 Pour copier le CD ou DVD : • Si vous disposez d'un lecteur de CD ou DVD, assurez-vous que les paramètres sont corrects et cliquez sur Copier. L'ordinateur lit votre CD ou DVD source et copie son contenu dans un dossier temporaire du disque dur de l'ordinateur. Lorsque vous y êtes invité, insérez un CD ou DVD vierge dans le lecteur de CD ou DVD et cliquez sur OK. • Si vous disposez de deux lecteurs de CD ou DVD, sélectionnez le lecteur dans lequel vous avez inséré votre CD ou DVD source et cliquez sur Copier. L'ordinateur copie les données du CD ou DVD sur le CD ou DVD vierge. Une fois la copie du CD ou DVD source terminée, le CD ou DVD créé est éjecté automatiquement.28 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Utilisation de CD-R, CD-RW, DVD+R et DVD+RW vierges Votre lecteur de CD-RW peut graver deux types différents de disques inscriptibles — CD-R et CD-RW (y compris les CD-RW haute vitesse). Utilisez des CD-R vierges pour enregistrer de la musique ou stocker définitivement des fichiers de données. Après avoir gravé un CD-R, vous ne pouvez plus écrire sur ce disque (reportez-vous à la documentation Sonic pour plus d'informations). Utilisez des CD-RW vierges pour écrire sur des CD ou pour effacer, réécrire ou mettre à jour des données sur des CD. Votre lecteur de DVD inscriptibles peut graver quatre types différents de disques inscriptibles — CD-R, CD-RW (y compris les CD-RW haute vitesse), DVD+R et DVD+RW. Les DVD+R vierges permettent de stocker de grosses quantités d'informations de façon permanente. Après avoir gravé un DVD+R, l'option de récrire ou non sur ce disque dépend de la dernière étape de la création, laquelle «finalise» ou «ferme» le disque. Utilisez un DVD+RW vierge si vous voulez plus tard effacer, récrire ou mettre à jour les données de ce disque. Conseils pratiques • N'utilisez l'Explorateur Microsoft® Windows® pour glisser-déplacer des fichiers sur un CD-R ou CD-RW qu'après avoir lancé Sonic RecordNow et ouvert un projet RecordNow. • Vous devez utiliser des CD-R pour graver des CD audio que vous souhaitez lire sur une chaîne stéréo classique. Les CD-RW ne fonctionnent pas sur la plupart des chaînes stéréo ou de voiture. • Il est impossible de créer des DVD audio à l'aide de Sonic RecordNow. • Les fichiers de musique MP3 ne peuvent s'écouter que sur des lecteurs MP3 ou sur des ordinateurs dotés d'un logiciel MP3. • Évitez de graver sur toute la capacité d'un CD-R ou CD-RW vierge. Par exemple, ne copiez pas un fichier de 650 Mo sur un CD vierge de 650 Mo. Le lecteur CD-RW doit disposer de 1 ou 2 Mo de libre sur le CD pour finaliser l'enregistrement. • Nous vous conseillons d'utiliser un CD-RW jusqu'à ce que les techniques d'enregistrement de CD vous soient familières. En cas d'erreur, vous pouvez effacer le CD-RW, puis recommencer. Vous pouvez aussi utiliser un CD-RW pour tester des projets de fichiers musicaux avant l'enregistrement définitif sur un CD-R vierge. • Pour obtenir d'autres conseils pratiques, rendez-vous sur le site Web de support Sonic à l'adresse support.sonic.com. Assistant Installation réseau L'Assistant Installation réseau du système d'exploitation Microsoft® Windows® XP vous guide dans la procédure de partage des fichiers, des imprimantes ou d'une connexion Internet entre les ordinateurs d'un réseau familial ou d'un réseau de petite entreprise. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, pointez sur Tous les programmes→ Accessoires→ Communications, puis cliquez sur Assistant Installation réseau. 2 Dans l'écran d'accueil, cliquez sur Suivant.Installation et utilisation de votre ordinateur 29 3 Cliquez sur Liste de vérification pour la création d'un réseau. REMARQUE : La sélection de la méthode de connexion Cet ordinateur se connecte directement à Internet entraîne l'activation du pare-feu intégré fourni avec le système d'exploitation Microsoft® Windows® XP SP1. 4 Terminez la liste de vérifications et les préparations requises. Revenez à l'Assistant Installation réseau et suivez les instructions qui s'affichent.30 Installation et utilisation de votre ordinateur w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o mOptimisation des performances 31 Optimisation des performances Hyper-Threading Hyper-Threading est une technologie Intel® qui améliore les performances globales de l'ordinateur en permettant à un processeur de fonctionner comme deux processeurs logiques, capables d'exécuter certaines tâches simultanément. Il est recommandé d'utiliser Microsoft® Windows® XP Service Pack 1 (SP1) ou une version ultérieure du système d'exploitation car Windows XP est optimisé pour tirer parti de la technologie Hyper-Threading. Alors que de nombreux programmes peuvent bénéficier d'Hyper-Threading, certains n'ont pas été optimisés pour cette technologie et peuvent nécessiter une mise à jour de la part du fabricant de logiciel. N'hésitez pas à le contacter pour obtenir des mises à jours et des informations relatives à l'utilisation d'Hyper-Threading avec votre logiciel. Pour déterminer si votre ordinateur utilise la technologie Hyper-Threading : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail, puis cliquez sur Propriétés. 2 Cliquez sur Matériel, puis sur Gestionnaire de périphériques. 3 Dans la fenêtre Gestionnaire de périphériques, cliquez sur le signe plus (+) en regard de Processeurs. Si la technologie Hyper-Threading est activée, le processeur est répertorié deux fois. Vous pouvez activer ou désactiver Hyper-Threading au niveau de la configuration du système. Pour plus d'informations sur l'accès au programme de configuration du système, reportez-vous à la page 115. Pour en savoir plus sur Hyper-Threading, consultez la Base de connaissances sur le site Web de support de Dell à l'adresse support.dell.com. Surcadençage Dell verrouille les options du multiplieur du processeur dans le programme de configuration du système afin d'empêcher le surcadençage (overclocking) du processeur. La première et principale raison de cette interdiction vient du fait que les laboratoires de performance de Dell testent et règlent précisément les ordinateurs Dell au niveau du système pour obtenir les meilleures performances possibles. Toute modification des performances non réalisée au sein de nos laboratoires pourrait provoquer une baisse des performances. Lorsque vous recevez votre ordinateur configuré comme vous l'avez demandé, celui-ci est déjà prêt pour réaliser de grandes performances.32 Optimisation des performances w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m La deuxième raison vient du fait que généralement, les processeurs surcadencés dégagent une chaleur excessive et créent des champs électriques qui peuvent provoquer des ruptures de fatigue à l'intérieur du processeur, ce qui réduit donc sa durée de vie. Même un léger surcadençage peut rendre votre ordinateur instable et le bloquer. Il existe différents produits de «modification des performances» que vous pouvez obtenir à partir de différentes sources. Toutefois, Dell vous déconseille d'utiliser ces produits sur ses ordinateurs. Cartes PCI Express PCI Express est la technologie de la prochaine génération de cartes graphiques et de cartes PCI. La taille du logement des cartes PCI Express est différente de celle du logement des cartes PCXI et ces cartes ne sont pas interchangeables (vous ne pouvez pas installer de carte PCI dans un logement de carte PCI Express et inversement). Le logement de la carte PCI Express x16 remplace le logement de la carte graphique AGP. Les avantages de la technologie PCI Express sont les suivants : • Plus de bande passante disponible — La bande passante des bus PCI Express est de 250 Mo/s dans chaque direction et en même temps, alors que la bande passante des bus PCI est de 133 Mo/s, dans un seul sens à la fois. • Hiérarchisation du service — Toutes les cartes PCI installés dans un ordinateur partagent un bus commun, mais chaque carte PCI Express peut fonctionner sur son propre canal. Les activités comme la vidéoconférence et les fonctions de webcam peuvent être automatiquement hiérarchisées via le logiciel du périphérique pour réduire le temps de latence.Résolution de problèmes 33 Résolution de problèmes Astuces de dépannage Lorsque vous dépannez votre ordinateur, suivez les conseils ci-dessous : • Si vous avez ajouté ou supprimé une pièce avant que le problème n'apparaisse, reconsultez les procédures d'installation et assurez-vous que la pièce est correctement installée. • Si un périphérique ne fonctionne pas, vérifiez qu'il est correctement connecté. • Si un message d'erreur apparaît à l'écran, prenez note du message exact. Ce message peut aider le personnel du support technique à diagnostiquer et à résoudre le problème. Si un message d'erreur apparaît dans un programme, consultez la documentation du programme. Problèmes de batterie PRÉCAUTION : Une nouvelle batterie mal installée risque d'exploser. Remplacez la batterie uniquement par une batterie de type identique ou équivalent à celui recommandé par le fabricant. Mettez les batteries usagées au rebut selon les instructions du fabricant. PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Problèmes de lecteurs PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. REM P L A C E Z L A B A T T E RI E . — Si vous devez fréquemment réinitialiser les informations concernant l'heure et la date après avoir allumé l'ordinateur ou si l'heure et la date affichées au démarrage sont incorrectes, remplacez la batterie (reportez-vous à la page 109). Si la batterie ne fonctionne toujours pas correctement, contactez Dell (reportez-vous à la page 124).34 Résolution de problèmes w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Problèmes de lecteur de CD et de DVD REMARQUE : Il peut arriver que le lecteur de CD ou de DVD haute vitesse vibre et soit bruyant. Cela n'indique pas le lecteur est défectueux. REMARQUE : En raison des différents formats de disque du monde entier, certains titres DVD ne fonctionnent pas dans tous les lecteurs DVD. VÉ RI FI E Z Q U E MI C R O S O F T ® WIN D OW S ® R E C ONN AÎ T L E L E C T E U R — Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Poste de travail. Si le lecteur de disquette, de CD ou de DVD ne figure pas dans la liste, effectuez un balayage complet avec votre logiciel antivirus pour détecter et supprimer les virus. Les virus empêchent parfois Windows de reconnaître le lecteur. TE S T E Z L E L E C T E U R — • Insérez une autre disquette, un autre CD ou un autre DVD pour éliminer la possibilité que le premier support soit défectueux. • Insérez une disquette d'amorçage et redémarrez l'ordinateur. NE T T O Y E Z L E L E C T E U R O U L E DI S Q U E — Reportez-vous à la section «Fichier d'aide de Dell Dimension» à la page 11. IN S P E C T E Z L A C ONN E XI ON D E S C Â B L E S EX É C U T E Z L E D É P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la page 59. EX É C U T E Z DE L L DI A GN O S TI C S — Reportez-vous à la page 52. RÉ G L E Z L E V O L UM E D E WIN D OW S — • Cliquez sur l'icône représentant un haut-parleur, dans le coin inférieur droit de l'écran. • Vérifiez que vous avez monté le volume en cliquant sur la barre coulissante et en la faisant glisser vers le haut. • Vérifiez que le son n'est pas mis en sourdine en cliquant sur les cases cochées. IN S P E C T E Z L E S H A U T -P A R L E U R S E T L E C AI S S ON D'E X T R ÊM E S G R A V E S — Reportez-vous à la section «Problèmes de son et de haut-parleurs» à la page 45.Résolution de problèmes 35 Problèmes d'écriture sur un lecteur de CD/DVD-RW Problèmes d'unité de disque dur Problèmes de messagerie électronique, de modem et d'Internet PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. REMARQUE : Connectez le modem uniquement à une prise téléphonique analogique. Le modem ne fonctionne pas s'il est connecté à un réseau téléphonique numérique. FE RM E Z T O U S L E S P R O G R AMM E S — Le lecteur de CD/DVD-RW doit recevoir un flux régulier de données lors de l'écriture. Si ce flux est interrompu, une erreur se produit. Fermez tous les programmes avant de lancer l'écriture sur le CD/DVD-RW. DÉ S A C TI V E Z L E M O D E VEI L L E D AN S WIN D OW S A V AN T D E L AN C E R L 'É C RI T U R E S U R UN CD/DVDRW — Reportez-vous à «Fichier d'aide de Dell Dimension» à la page 11 ou effectuez une recherche sur le mot clé veille dans «Centre d'aide et de support de Windows» à la page 12 pour obtenir des informations sur les modes d'économie d'énergie. LAN C E Z L A C OMM AN D E CH E C K DI S K — 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Poste de travail. 2 Cliquez avec le bouton droit sur Disque local C:. 3 Cliquez sur Propriétés. 4 Cliquez sur l'onglet Outils. 5 Sous Détection d'erreurs, cliquez sur Vérifier maintenant. 6 Cliquez sur Analyser et tenter la restauration des secteurs défectueux. 7 Cliquez sur Démarrer. VÉ RI FI E Z L E S P A R AM È T R E S D E S É C U RI T É D E MI C R O S O F T OU T L O O K ® EX P R E S S — Si vous ne pouvez pas ouvrir les pièces jointes des messages : 1 Dans Outlook Express, cliquez sur Outils, sur Options, puis sur Sécurité. 2 Cliquez sur Interdire les pièces jointes pour supprimer la coche.36 Résolution de problèmes w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Messages d'erreur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Si le message n'est pas répertorié, reportez-vous à la documentation du système d'exploitation ou du programme qui s'exécutait lorsque le message s'est affiché. VÉ RI FI E Z L A C ONN E XI ON D U C O R D ON T É L É P H ONI Q U E — IN S P E C T E Z L A P RI S E T É L É P H ONI Q U E — CONN E C T E Z DI R E C T EM EN T L E M O D EM À LA P RI S E T É L É P H ONI Q U E M U R A L E — UTI LI S E Z UN E A U T R E LI GN E T É L É P H ONI Q U E — • Vérifiez que le cordon téléphonique est connecté à la prise du modem. (La prise est dotée d'une étiquette verte ou d'une icône en forme de connecteur.) • Insérez le connecteur du cordon téléphonique dans le modem jusqu'à ce que vous entendiez un clic. • Déconnectez le cordon téléphonique du modem et connectez-le à un téléphone. Attendez la tonalité. • Si d'autres appareils téléphoniques partagent cette ligne, par exemple un répondeur, un télécopieur, un parasurtenseur ou un séparateur de ligne, contournez-les et connectez le modem directement à la prise téléphonique murale. Si vous utilisez un cordon de 3 m (10 pieds) ou plus, essayez un cordon plus court. EX É C U T E Z L E S DI A GN O S TI C S AS SI S T AN T D U M O D EM — Cliquez sur le bouton Démarrer, pointez vers Tous les programmes, puis cliquez sur Assistant du modem. Suivez les instructions qui s'affichent pour identifier et résoudre les problèmes de modem. (L'Assistant du modem n'est pas disponible sur certains ordinateurs). VÉ RI FI E Z Q U E L E M O D EM C OMM UNI Q U E A V E C WIN D OW S — 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Panneau de configuration. 2 Cliquez sur Imprimantes et autres périphériques. 3 Cliquez sur Options de modem et de téléphonie. 4 Cliquez sur l'onglet Modems. 5 Cliquez sur le port COM de votre modem. 6 Cliquez sur Propriétés, puis sur l'onglet Diagnostics et ensuite sur Interroger le modem pour vérifier que le modem communique avec Windows. Si toutes les commandes reçoivent des réponses, le modem fonctionne correctement. VÉ RI FI E Z Q U E V O U S Ê T E S C ONN E C T É À IN T E RN E T — Assurez-vous que vous êtes bien abonné à un fournisseur d'accès Internet. Une fois le programme de messagerie électronique Outlook Express ouvert, cliquez sur Fichier. Si la case Travailler hors connexion est cochée, décochez-la, puis connectezvous à Internet. Pour obtenir de l'aide, contactez votre fournisseur d'accès Internet.Résolution de problèmes 37 Problèmes du périphérique IEEE 1394 PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. UN N OM D E FI C HI E R N E P E U T C ON T ENI R A U C UN D E S C A R A C T È R E S S UI V AN T S : \ / : * ? “ < > | — N'utilisez pas ces caractères dans les noms de fichiers. UN FI C HI E R .DLL R E Q UI S E S T IN T R O U V A B L E — Il manque un fichier essentiel au programme que vous essayez d'ouvrir. Pour supprimer, puis réinstaller le programme : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, sur Panneau de configuration, puis sur Ajout/Suppression de programmes. 2 Sélectionnez le programme à supprimer. 3 Cliquez sur l'icône Modification/Suppression de programmes. 4 Reportez-vous à la documentation du programme pour obtenir les instructions d'installation. lettre de lecteur :\ N'E S T P A S A C C E S SI B L E . LE P É RI P H É RI Q U E N'E S T P A S P R Ê T — Le lecteur ne peut pas lire la disquette. Insérez une disquette dans le lecteur et réessayez. IN T R O D UI S E Z UN S U P P O R T AM O R Ç A B L E — Introduisez une disquette ou un CD amorçable. ER R E U R DI S Q U E N ON-S YS T ÈM E — Retirez la disquette du lecteur et redémarrez l'ordinateur. MÉM OI R E O U R E S S O U R C E S IN S U F FI S AN T E S. FE RM E Z D E S P R O G R AMM E S E T R É E S S A Y E Z — Fermez toutes les fenêtres et ouvrez le programme de votre choix. Dans certains cas, il est nécessaire de redémarrer l'ordinateur pour restaurer les ressources disponibles. Le cas échéant, exécutez le programme que vous souhaitez utiliser en premier. SYS T ÈM E D'E X P L OI T A TI ON IN T R O U V A B L E — Contactez Dell (reportez-vous à la page 124). AS S U R E Z -V O U S Q U E L E C Â B L E D U P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 E S T C O R R E C T EM EN T IN S É R É D AN S L E P É RI P H É RI Q U E E T D AN S L E C ONN E C T E U R D E L 'O R DIN A T E U R AS S U R E Z -V O U S Q U E L E P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 E S T R E C ONN U P A R WIN D OW S — 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Panneau de configuration. 2 Cliquez sur Imprimantes et autres périphériques. Si votre périphérique IEEE 1394 est répertorié, Windows le reconnaît.38 Résolution de problèmes w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Problèmes de clavier PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Problèmes de blocages et logiciels PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. L'ordinateur ne démarre pas SI V O U S R EN C ON T R E Z D E S P R O B L ÈM E S A V E C UN P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 F O U RNI P A R DE L L — Contactez Dell (reportez-vous à la page 124). SI V O U S R EN C ON T R E Z D E S P R O B L ÈM E S A V E C UN P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 N ON F O U RNI P A R DE L L — Contactez le fabricant du périphérique IEEE 1394. IN S P E C T E Z L E C Â B L E D U C L A VI E R — • Assurez-vous que le câble du clavier est fermement connecté à l'ordinateur. • Arrêtez l'ordinateur (reportez-vous à la page 63), reconnectez le câble du clavier comme indiqué sur le schéma de configuration de votre ordinateur, puis redémarrez-le. • Examinez le connecteur de câble pour voir si des broches sont pliées ou brisées et si des fils sont endommagés ou éraillés. Redressez les broches pliées. • Débranchez les câbles d'extension du clavier et connectez le clavier directement à l'ordinateur. TE S T E Z L E C L A VI E R — Connectez un clavier en bon état de marche à l'ordinateur et essayez de l'utiliser. EX É C U T E Z L E D É P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la page 59. EX AMIN E Z L E S V O Y AN T S D E DI A GN O S TI C — Reportez-vous à la page 49. AS S U R E Z-V O U S Q U E L E C Â B L E D'A LIM EN T A TI ON E S T C O R R E C T EM EN T C ONN E C T É À L 'O R DIN A T E U R E T À L A P RI S E S E C T E U R.Résolution de problèmes 39 L'ordinateur ne répond plus AVIS : Vous pouvez perdre des données si vous n'arrivez pas à arrêter correctement le système d'exploitation. Un programme ne répond plus Un programme se plante sans cesse REMARQUE : Tout logiciel inclut généralement des instructions d'installation dans la documentation ou sur la disquette ou le CD qui l'accompagne. Un programme est conçu pour une version antérieure du système d'exploitation Windows ÉT EI GN E Z L 'O R DIN A T E U R — Si vous n'obtenez aucune réponse lorsque vous appuyez sur une touche du clavier ou lorsque vous déplacez la souris, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant au moins 8 à 10 secondes jusqu'à ce que l'ordinateur s'éteigne. Redémarrez l'ordinateur. QUI T T E Z L E P R O G R AMM E — 1 Appuyez simultanément sur <Échap>. 2 Cliquez sur Applications. 3 Cliquez sur le programme qui ne répond plus. 4 Cliquez sur Fin de tâche. CON S U L T E Z LA D O C UM EN T A TI ON D U L O GI CI E L — Le cas échéant, supprimez, puis réinstallez le programme. EX É C U T E Z L 'AS SI S T AN T COM P A TI BI LI T É D E S P R O G R AMM E S — L'Assistant Compatibilité des programmes configure un programme pour qu'il fonctionne dans un environnement proche des environnements des systèmes non Windows XP. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, pointez sur Tous les programmes→ Accessoires, puis cliquez sur Assistant Compatibilité des programmes. 2 Dans l'écran d'accueil, cliquez sur Suivant. 3 Suivez les instructions qui s'affichent.40 Résolution de problèmes w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Un écran bleu uni apparaît Autres problèmes logiciels ÉT EI GN E Z L 'O R DIN A T E U R — Si vous n'obtenez aucune réponse lorsque vous appuyez sur une touche du clavier ou lorsque vous déplacez la souris, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant au moins 8 à 10 secondes jusqu'à ce que l'ordinateur s'éteigne. Redémarrez l'ordinateur. CON S U L T E Z L A D O C UM EN T A TI ON D U L O GI CI E L O U C ON T A C T E Z L E F A B RI C AN T P O U R O B T ENI R D E S IN F O RM A TI ON S D E D É P ANN A G E — • Assurez-vous que le programme est compatible avec le système d'exploitation installé sur votre ordinateur. • Assurez-vous que l'ordinateur est conforme aux exigences matérielles requises pour que le logiciel fonctionne. Reportez-vous à la documentation du logiciel pour plus d'informations. • Assurez-vous que le programme est correctement installé et configuré. • Veillez à ce que les pilotes de périphérique n'entrent pas en conflit avec le programme. • Le cas échéant, supprimez, puis réinstallez le programme. SA U V E G A R D E Z IMM É DI A T EM EN T V O S FI C HI E R S UTI LI S E Z UN P R O G R AMM E D E D É T E C TI ON D E S VI R U S P O U R IN S P E C T E R L E DI S Q U E D U R, L E S DI S Q U E T T E S O U L E S CD. EN R E GI S T R E Z E T F E RM E Z T O U S L E S FI C HI E R S O U P R O G R AMM E S O U V E R T S E T A R R Ê T E Z V O T R E O R DIN A T E U R À L 'AI D E D U M EN U DÉM A R R E RRésolution de problèmes 41 Problèmes de mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Problèmes liés à la souris PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. SI L E M E S S A G E «MÉM OI R E IN S U F FI S AN T E» S'A F FI C H E — • Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes que vous n'utilisez pas pour voir si cela résout le problème. • Reportez-vous à la documentation du logiciel pour prendre connaissance des besoins en mémoire minimum. Si nécessaire, installez de la mémoire supplémentaire (reportez-vous à la page 111). • Réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la page 72) pour vous assurer que votre ordinateur communique correctement avec la mémoire. • Exécutez Dell Diagnostics (reportez-vous à la page 52). SI V O U S R EN C ON T R E Z D'A U T R E S P R O B L ÈM E S D E M ÉM OI R E — • Réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la page 72) pour vous assurer que votre ordinateur communique correctement avec la mémoire. • Assurez-vous de suivre les consignes d'installation de la mémoire (reportez-vous à la page 73). • Votre ordinateur prend en charge la mémoire DDR2. Pour plus d'informations sur le type de mémoire pris en charge par votre ordinateur, reportez-vous à la section «Mémoire» à la page 111. • Exécutez Dell Diagnostics (reportez-vous à la page 52). IN S P E C T E Z L E C Â B L E D E L A S O U RI S — 1 Examinez le connecteur du câble pour voir si des broches sont pliées ou brisées et si des fils sont endommagés ou éraillés. Redressez les broches pliées. 2 Débranchez les câbles d'extension de la souris, s'ils sont utilisés, et connectez la souris directement à l'ordinateur. 3 Arrêtez l'ordinateur (reportez-vous à la page 63), reconnectez le câble de la souris comme indiqué sur le schéma de configuration de votre ordinateur, puis redémarrez-le.42 Résolution de problèmes w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Problèmes de réseau PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. RE D ÉM A R R E Z L 'O R DIN A T E U R — 1 Appuyez simultanément sur <Échap> pour afficher le menu Démarrer. 2 Tapez u, appuyez sur les touches de direction du clavier pour mettre en surbrillance Arrêt ou Mise hors tension et appuyez sur . 3 Une fois l'ordinateur hors tension, reconnectez le câble de la souris comme indiqué sur le schéma de configuration de votre ordinateur. 4 Démarrez l'ordinateur. TE S T E Z LA S O U RI S — Connectez une souris en bon état de marche à l'ordinateur et essayez-la. VÉ RI FI E Z L E S P A R AM È T R E S D E L A S O U RI S — 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, sur Panneau de configuration, puis sur Imprimantes et autres périphériques. 2 Cliquez sur Souris. 3 Réglez les paramètres. RÉIN S T A L L E Z L E PI L O T E D E L A S O U RI S — Reportez-vous à la page 56. EX É C U T E Z L E D É P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la page 59. IN S P E C T E Z L E C ONN E C T E U R D U C Â B L E R É S E A U — Assurez-vous que le câble réseau est correctement inséré dans le connecteur réseau situé à l'arrière de l'ordinateur et dans la prise réseau. EX AMIN E Z L E S V O Y AN T S R É S E A U À L 'A R RI È R E D E L 'O R DIN A T E U R — Si le voyant d'intégrité de la liaison est éteint, la communication réseau n'est pas établie. Remplacez le câble de réseau. Pour une description des voyants réseau, reportez-vous à la section «Connecteurs» à la page 113. RE D ÉM A R R E Z L 'O R DIN A T E U R E T R E C ONN E C T E Z-V O U S A U R É S E A U VÉ RI FI E Z L E S P A R AM È T R E S D U R É S E A U — Contactez l'administrateur de réseau pour qu'il vérifie vos paramètres et le fonctionnement du réseau.Résolution de problèmes 43 Problèmes d'alimentation PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. EX É C U T E Z L E D É P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la page 59. SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T V E R T E T Q U E L 'O R DIN A T E U R N E R É P ON D P A S — Reportez-vous à la section «Voyants de diagnostic» à la page 49. SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T V E R T C LI GN O T AN T — L'ordinateur est en mode Veille. Pour revenir au fonctionnement normal, appuyez sur une touche du clavier, déplacez la souris ou appuyez sur le bouton d'alimentation. SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T É T EIN T — L'ordinateur n'est pas sous tension ou n'est pas alimenté. • Rebranchez le câble d'alimentation dans le connecteur d'alimentation situé à l'arrière de l'ordinateur et dans la prise secteur. • Si l'ordinateur est connecté à une multiprise, vérifiez qu'elle est branchée au secteur et qu'elle est sous tension. Contournez également les parasurtenseurs, les multiprises et les rallonges d'alimentation pour vérifier que l'ordinateur est bien sous tension. • Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. • Assurez-vous que le cordon d'alimentation principale et le câble du panneau avant sont solidement connectés à la carte système (reportez-vous à la page 71). SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON C LI GN O T E — L'ordinateur est alimenté, mais un problème d'alimentation interne s'est produit. • Assurez-vous que le commutateur de sélection de tension est bien réglé sur la tension secteur de votre région (le cas échéant). • Assurez-vous que le câble d'alimentation du processeur est solidement connecté à la carte système (reportez-vous à la page 71). SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T AM B R E E T C ON S T AN T — Un périphérique peut être défaillant ou mal installé. • Retirez et réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la page 72). • Retirez et réinstallez toutes les cartes (reportez-vous à la page 75). • Retirez et réinstallez la carte graphique, le cas échéant (reportez-vous à la page 80).44 Résolution de problèmes w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Problèmes d'imprimante PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. REMARQUE : Si vous avez besoin d'une assistance technique pour votre imprimante, contactez le fabricant. ÉLIMIN E Z L E S S O U R C E S D'IN T E R F É R EN C E S — Les éventuelles causes d'interférences sont entre autres : • Les rallonges du clavier, de la souris et de l'alimentation • Un trop grand nombre de périphériques branchés sur une multiprise • Plusieurs multiprises connectées à la même prise secteur CON S U L T E Z L A D O C UM EN T A TI ON D E L 'IM P RIM AN T E — Reportez-vous à la documentation de l'imprimante pour obtenir des informations de configuration et de dépannage. VÉ RI FI E Z Q U E L 'IM P RIM AN T E E S T A L L UM É E VÉ RI FI E Z L A C ONN E XI ON D E S C Â B L E S D E L 'IM P RIM AN T E — • Reportez-vous à la documentation de l'imprimante pour obtenir des informations sur la connexion des câbles. • Assurez-vous que les câbles de l'imprimante sont solidement connectés à l'imprimante et à l'ordinateur. TE S T E Z LA P RI S E S E C T E U R — Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. VÉ RI FI E Z Q U E L 'IM P RIM AN T E E S T R E C ONN U E P A R WIN D OW S — 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, sur Panneau de configuration, puis sur Imprimantes et autres périphériques. 2 Cliquez sur Afficher les imprimantes ou les télécopieurs installés. Si l'imprimante apparaît dans la liste, cliquez avec le bouton droit sur l'icône la représentant. 3 Cliquez sur Propriétés, puis sur l'onglet Ports. Pour une imprimante parallèle, vérifiez que le port d'impression est défini sur LPT1 (Port de l'imprimante). Pour une imprimante USB, vérifiez que le port d'impression est défini sur USB. RÉIN S T A L L E Z L E PI L O T E D E L 'IM P RIM AN T E — Pour obtenir des instructions, reportez-vous à la documentation de l'imprimante.Résolution de problèmes 45 Problèmes de scanner PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. REMARQUE : Si vous avez besoin d'une assistance technique pour votre scanner, contactez le fabricant. Problèmes de son et de haut-parleurs PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Les haut-parleurs n'émettent aucun son REMARQUE : Le volume de certains lecteurs MP3 annule l'effet du paramètre de volume de Windows. Si vous avez écouté des chansons au format MP3, vérifiez que vous n'avez pas baissé ou augmenté le volume. CON S U L T E Z LA D O C UM EN T A TI ON D U S C ANN E R — Reportez-vous à la documentation du scanner pour obtenir des informations de configuration et de dépannage. DÉ V E R R O UI L L E Z L E S C ANN E R — Vérifiez que votre scanner est déverrouillé, s'il comporte un bouton ou une languette de verrouillage. RE D ÉM A R R E Z L 'O R DIN A T E U R E T R É E S S A Y E Z VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D E S C Â B L E S — • Reportez-vous à la documentation du scanner pour obtenir des informations sur la connexion des câbles. • Assurez-vous que les câbles du scanner sont solidement connectés au scanner et à l'ordinateur. AS S U R E Z -V O U S Q U E L E S C ANN E R E S T R E C ONN U P A R MI C R O S O F T WIN D OW S — 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, sur Panneau de configuration, puis sur Imprimantes et autres périphériques. 2 Cliquez sur Scanners et appareils-photo. Si votre scanner est répertorié, Windows le reconnaît. RÉIN S T A L L E Z L E PI L O T E D U S C ANN E R — Reportez-vous à la documentation du scanner pour obtenir des instructions.46 Résolution de problèmes w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Aucun son émis par les écouteurs VÉ RI FI E Z L A C ONN E XI ON D E S C Â B L E S D E S H A U T-P A R L E U R S — Vérifiez que les haut-parleurs sont connectés comme indiqué sur le schéma de configuration fourni avec les haut-parleurs. Si vous avez acheté une carte son, assurez-vous que les haut-parleurs sont bien reliés à la carte. AS S U R E Z-V O U S Q U E L E C AI S S ON D'E X T R ÊM E S G R A V E S E T L E S H A U T -P A R L E U R S S ON T S O U S T EN SI ON — Reportez-vous au schéma de configuration fourni avec les haut-parleurs. Si vos hautparleurs sont dotés de commandes de volume, réglez le volume, les basses ou les aigus pour éliminer les distortions. RÉ G L E Z L E V O L UM E D E WIN D OW S — Cliquez ou double-cliquez sur l'icône haut-parleur dans le coin inférieur droit de l'écran. Assurez-vous d'avoir monté le volume et que le son n'est pas mis en sourdine. DÉ C ONN E C T E Z L E S É C O U T E U R S D U C ONN E C T E U R D'É C O U T E U R — Le son des haut-parleurs est automatiquement désactivé lorsque les écouteurs sont connectés au connecteur d'écouteur du panneau avant de l'ordinateur. TE S T E Z LA P RI S E S E C T E U R — Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. ÉLIMIN E Z L E S S O U R C E S P O T EN TI E L L E S D'IN T E R F É R EN C E S — Éteignez les ventilateurs, tubes au néon ou lampes halogènes proches afin de vous assurer qu'ils ne produisent pas d'interférences. EX É C U T E Z L E S DI A GN O S TI C S D U H A U T -P A R L E U R RÉIN S T A L L E Z L E PI L O T E D E S ON — Reportez-vous à la page 55. EX É C U T E Z L E D É P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la page 59. VÉ RI FI E Z L A C ONN E XI ON D E S C Â B L E S D U M ONI T E U R — Assurez-vous que le câble du casque à écouteurs est solidement connecté au connecteur du casque (reportez-vous à la page 66). RÉ G L E Z L E V O L UM E D E WIN D OW S — Cliquez ou double-cliquez sur l'icône haut-parleur dans le coin inférieur droit de l'écran. Assurez-vous d'avoir monté le volume et que le son n'est pas mis en sourdine.Résolution de problèmes 47 Problèmes vidéo et moniteur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Si l'écran est noir REMARQUE : Reportez-vous à la documentation du moniteur pour consulter les procédures de dépannage. Si l'écran est difficile à lire VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D E S C Â B L E S D U M ONI T E U R — • Assurez-vous que le câble de la carte graphique est connecté comme indiqué sur le schéma de configuration de votre ordinateur. • Si vous utilisez un câble d'extension pour la carte graphique et que le fait de l'éliminer résout le problème, le câble est défectueux. • Changez les câbles d'alimentation de l'ordinateur et du moniteur pour déterminer si ces câbles sont défectueux. • Examinez le connecteur pour voir si des broches sont pliées ou brisées. (Certaines broches doivent normalement manquer sur les connecteurs du câble du moniteur.) VÉ RI FI E Z L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON D U M ONI T E U R — Si le voyant d'alimentation est éteint, appuyez fermement sur le bouton pour vous assurer que le moniteur est sous tension. Si le voyant d'alimentation est allumé ou s'il clignote, le moniteur est alimenté. Si le voyant d'alimentation clignote, appuyez sur une touche du clavier ou déplacez la souris. TE S T E Z L A P RI S E S E C T E U R — Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. VÉ RI FI E Z L E S V O Y AN T S D E DI A GN O S TI C — Reportez-vous à la page 49. VÉ RI FI E Z L E S P A R AM È T R E S D U M ONI T E U R — Reportez-vous à la documentation du moniteur pour obtenir les instructions relatives au réglage du contraste et de la luminosité, à la démagnétisation du moniteur et à l'exécution de l'autotest. ÉL OI GN E Z L E C AI S S ON D'E X T R ÊM E S G R A V E S D U M ONI T E U R — Si votre système de haut-parleurs inclut un caisson d'extrêmes graves, assurez-vous qu'il se trouve à au moins 60 cm (2 pieds) du moniteur.48 Résolution de problèmes w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m ÉL OI GN E Z L E M ONI T E U R D E S S O U R C E S D'A LIM EN T A TI ON É L E C T RI Q U E E X T E RN E — Les ventilateurs, tubes au néon, lampes halogènes et autres appareils électriques peuvent produire des interférences sur l'image de l'écran. Éteignez les appareils à proximité pour vous assurer qu'ils ne produisent pas d'interférences. FAI T E S PI V O T E R L E M ONI T E U R A FIN Q U'I L N E S OI T P L U S E X P O S É A U X R A Y ON S D U S O L EI L NI À D'É V EN T U E L L E S IN T E R F É R EN C E S RÉ G L E Z L E S P A R AM È T R E S D'A F FI C H A G E D E WIN D OW S — 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Panneau de configuration et sur Apparence et thèmes. 2 Cliquez sur Affichage, puis sur l'onglet Paramètres. 3 Essayez différents paramètres de Résolution de l'écran et Qualité couleur.Dépannage avancé 49 Dépannage avancé Voyants de diagnostic PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Afin de vous aider à résoudre vos problèmes, votre ordinateur est muni de quatre voyants, «A», «B», «C» et «D», situés sur le panneau arrière (reportez-vous à la page 67). Ces voyants peuvent être jaunes ou verts. Si l'ordinateur démarre normalement, les voyants clignotent. Après le démarrage de l'ordinateur, les quatre voyants sont vert constant. Si l'ordinateur ne fonctionne pas correctement, la couleur et la séquence des voyants permettent d'identifier le problème. Couleurs des voyants Description du problème Solution proposée L'ordinateur est en condition d'arrêt normale ou une panne est survenue avant le BIOS. Raccordez l'ordinateur à une prise secteur qui fonctionne et appuyez sur le bouton d'alimentation. Une défaillance du processeur semble s'être produite. Réinstallez le processeur (reportez-vous à la page 99) et redémarrez l'ordinateur. A B C D A B C D = jaune = vert = éteint50 Dépannage avancé w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Les modules de mémoire sont détectés, mais une panne de mémoire est survenue. • Si deux ou plusieurs modules de mémoire ont été installés, retirez les modules, réinstallez un module (reportez-vous à la page 73), puis redémarrez l'ordinateur. Si l'ordinateur redémarre normalement, réinstallez un autre module. Répétez cette procédure jusqu'à identification du module défectueux ou réinstallation de tous les modules sans erreur. • Si possible, installez une mémoire en bon état de marche du même type dans l'ordinateur (reportez-vous à la page 73). • Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). Une défaillance de la carte graphique semble s'être produite. • Si l'ordinateur est doté d'une carte graphique, retirez-la (reportez-vous à la page 83), réinstallez-la, puis redémarrez l'ordinateur. • Si le problème persiste, installez une carte graphique qui fonctionne et redémarrez l'ordinateur. • Si le problème persiste ou si l'ordinateur est doté d'une carte graphique intégrée, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). Panne possible de la souris ou du disque dur. Réinstallez tous les câbles de données et d'alimentation, puis redémarrez l'ordinateur. Panne USB possible. Réinstallez tous les périphériques USB, vérifiez la connexion des câbles, puis redémarrez l'ordinateur. Couleurs des voyants Description du problème Solution proposée = jaune = vert = éteint A B C D A B C D A B C D A B C DDépannage avancé 51 Aucun module de mémoire n'a été détecté. • Si deux ou plusieurs modules de mémoire ont été installés, retirez les modules, réinstallez un module (reportez-vous à la page 73), puis redémarrez l'ordinateur. Si l'ordinateur redémarre normalement, réinstallez un autre module. Répétez cette procédure jusqu'à identification du module défectueux ou réinstallation de tous les modules sans erreur. • Si possible, installez une mémoire en bon état de marche du même type dans l'ordinateur (reportez-vous à la page 73). • Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). Les modules de mémoire sont détectés, mais une erreur de configuration de mémoire ou de compatibilité est survenue. • Vérifiez qu'il n'existe aucune exigence particulière de placement des modules et des connecteurs de mémoire (reportez-vous à la page 72). • Assurez-vous que les modules de mémoire que vous installez sont compatibles avec l'ordinateur (reportez-vous à la page 72). • Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). Panne possible de carte d'extension. 1 Déterminez si un conflit existe en retirant une carte (pas la carte graphique) et en redémarrant l'ordinateur (reportez-vous à la page 76). 2 Si le problème persiste, réinstallez la carte que vous venez de retirer, retirez une autre carte, puis redémarrez l'ordinateur. 3 Répétez cette procédure pour chaque carte. Si l'ordinateur démarre normalement, dépannez la dernière carte retirée de l'ordinateur pour résoudre les conflits de ressources (reportezvous à la section page 59). 4 Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). Couleurs des voyants Description du problème Solution proposée = jaune = vert = éteint A B C D A B C D A B C D52 Dépannage avancé w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Dell Diagnostics PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Quand utiliser Dell Diagnostics Si vous rencontrez un problème avec votre ordinateur, procédez aux vérifications décrites dans la section «Résolution des problèmes» (voir page 33) et exécutez Dell Diagnostics avant de contacter Dell pour obtenir une assistance technique. AVIS : Dell Diagnostics fonctionne seulement avec les ordinateurs Dell™. Démarrez Dell Diagnostics à partir du disque dur (reportez-vous à la page 52) ou du CD ResourceCD Dell Dimension. Autre panne possible. • Assurez-vous que les câbles partant du disque dur, du lecteur de CD et de DVD sont correctement connectés à la carte système (reportez-vous à la page 71). • Si un message d'erreur signalant un problème avec un périphérique (lecteur de disquette ou disque dur) s'affiche à l'écran, vérifiez que le périphérique fonctionne correctement. • Le système d'exploitation essaie de démarrer à partir d'un périphérique (lecteur de disquette ou disque dur) ; vérifiez dans le programme de configuration du système (reportez-vous à la page 115) que la séquence de démarrage est correcte pour les périphériques installés sur l'ordinateur. • Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). L'ordinateur fonctionne normalement après le POST. Aucune. Couleurs des voyants Description du problème Solution proposée = jaune = vert = éteint A B C D A B C DDépannage avancé 53 Démarrage Dell Diagnostics à partir du disque dur 1 Mettez votre ordinateur sous tension (ou redémarrez-le). 2 Lorsque le logo DELL™ apparaît, appuyez immédiatement sur . REMARQUE : Si un message indique qu'aucune partition d'utilitaire de diagnostics n'a été détectée, exécutez Dell Diagnostics à partir du CD ResourceCD(reportez-vous à la page 53). Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, patientez jusqu'à ce que vous voyiez le bureau de Microsoft® Windows® . Éteignez alors l'ordinateur (reportez-vous à la section page 63) et faites une nouvelle tentative. 3 Lorsque la liste des périphériques d'amorçage s'affiche, sélectionnez Amorcez sur la partition de l'utilitaire et appuyez sur . 4 Lorsque le menu principal Dell Diagnostics apparaît, sélectionnez le test à effectuer (reportez-vous à la page 54). Démarrage de Dell Diagnostics à partir du CD ResourceCD 1 Insérez le CD ResourceCD. 2 Éteignez et redémarrez l'ordinateur (reportez-vous à la page 63). Lorsque le logo DELL apparaît, appuyez immédiatement sur . Si vous attendez trop longtemps et que le logo Windows apparaît, attendez encore jusqu'à ce que le bureau Windows s'affiche. Éteignez alors l'ordinateur (reportez-vous à la section page 63) et faites une nouvelle tentative. REMARQUE : Les étapes suivantes ne modifient la séquence d'amorçage qu'une seule fois. Au démarrage suivant, l'ordinateur démarre en fonction des périphériques définis dans le programme de configuration du système. 3 Lorsque la liste des périphériques d'amorçage s'affiche, sélectionnez Périphérique de CDROM IDE et appuyez sur . 4 Sélectionnez l'option Périphérique de CD-ROM IDE dans le menu d'amorçage du CD. 5 Sélectionnez l'option Amorcer à partir du CD-ROM dans le menu qui s'affiche. 6 Saisissez 1 pour ouvrir le menu de ResourceCD. 7 Saisissez 2 pour démarrer Dell Diagnostics. 8 Sélectionnez Exécuter Dell Diagnostics 32 bits depuis la liste numérotée. Si plusieurs versions sont répertoriées, sélectionnez la version appropriée à votre ordinateur. 9 Lorsque le menu principal Dell Diagnostics apparaît, sélectionnez le test à effectuer (reportez-vous à la page 54).54 Dépannage avancé w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Menu principal de Dell Diagnostics 1 Une fois Dell Diagnostics chargé et l'écran du menu principal affiché, cliquez sur le bouton correspondant à l'option souhaitée. 2 Si un problème survient pendant un test, un message indiquant le code d'erreur et une description du problème s'affichent. Notez le code d'erreur et la description du problème et suivez les instructions. Si vous ne pouvez pas résoudre le problème, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). REMARQUE : Le numéro de service de votre ordinateur s'affiche dans la partie supérieure de chaque écran de test. Lorsque vous contacterez le service technique de Dell, ce numéro de service vous sera demandé. 3 Si vous effectuez un test à partir de l'option Test personnalisé ou Arborescence des symptômes, cliquez sur l'onglet approprié décrit dans le tableau suivant pour en savoir plus. Option Fonction Express Test (Test rapide) Exécute un test rapide des périphériques. Ce test dure généralement entre 10 et 20 minutes et n'exige pas d'action de votre part. Effectuez un test rapide en premier pour trouver le problème plus rapidement. Extended Test (Test approfondi) Exécute un test approfondi des périphériques. Ce test dure généralement une heure ou plus et vous demande de répondre régulièrement à des questions. Custom Test (Test personnalisé) Teste un périphérique spécifique. Vous pouvez personnaliser les tests à exécuter. Symptom Tree (Arborescence des symptômes) Répertorie les symptômes couramment rencontrés et permet de sélectionner un test en fonction du symptôme du problème. Onglet Fonction Résultats Affiche les résultats du test et les conditions des erreur rencontrées. Erreurs Affiche les conditions des erreur rencontrées, les codes d'erreur et la description du problème. Aide Décrit le test et peut indiquer les conditions requises pour exécuter le test.Dépannage avancé 55 4 Une fois les tests terminés, si vous effectuez Dell Diagnostics à partir du CD ResourceCD, retirez-le. 5 Fermez l'écran test pour revenir à l'écran du menu principal. Pour quitter Dell Diagnostics et redémarrer l'ordinateur, fermez l'écran du menu principal. Pilotes Qu'est-ce qu'un pilote ? Un pilote est un programme qui contrôle un périphérique, tel qu'une imprimante, une souris ou un clavier. Tous les périphériques requièrent un pilote. Un pilote joue le rôle de traducteur entre le périphérique et tous les programmes qui l'utilisent. Chaque périphérique utilise un ensemble de commandes spécialisées que seul son pilote reconnaît. Lorsque Dell livre l'ordinateur, les pilotes requis sont déjà installés — aucune installation ou configuration supplémentaire n'est nécessaire. AVIS : Le CD ResourceCD Dell Dimension peut contenir des pilotes pour des systèmes d'exploitation qui ne sont pas installés sur votre ordinateur. Assurez-vous que vous installez les logiciels appropriés à votre système d'exploitation. De nombreux pilotes, tels que le pilote du clavier, sont fournis par le système d'exploitation Microsoft® Windows® . Il se peut que vous deviez installer des pilotes si : • vous mettez à jour votre système d'exploitation ; • vous réinstallez votre système d'exploitation ; • vous connectez ou installez un nouveau périphérique. Identification des pilotes Si vous rencontrez un problème avec un périphérique, identifiez si le pilote est la source du problème et, si nécessaire, mettez-le à jour. Configuration Affiche la configuration matérielle du périphérique sélectionné. Dell Diagnostics obtient vos informations de configuration de tous les périphériques à partir du programme d'installation du système, de la mémoire et de divers tests internes, et les affiche dans la liste des périphériques située dans le volet gauche de l'écran. La liste des périphériques risque de ne pas afficher les noms de tous les composants installés sur votre ordinateur ou de tous les périphériques reliés à celui-ci. Paramètres Vous permet de personnaliser le test en modifiant ses paramètres. Onglet Fonction56 Dépannage avancé w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Windows XP 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Panneau de configuration. 2 Sous Choisissez une catégorie, cliquez sur Performances et maintenance. 3 Cliquez sur Système. 4 Dans l'écran Propriétés du système, cliquez sur l'onglet Matériel. 5 Cliquez sur Gestionnaire de périphériques. 6 Faites défiler la liste vers le bas pour vérifier qu'il n'y a aucun point d'exclamation (cercle jaune avec un [!]) devant le périphérique, au niveau de son icône. Si vous voyez un point d'exclamation en regard du nom du périphérique, vous devrez peut- être réinstaller le pilote ou installer un nouveau pilote (reportez-vous à la page 55). Réinstallation des pilotes AVIS : Le site Web de support de Dell à l'adresse support.dell.com et le CDDell Dimension ResourceCD fournissent les pilotes appropriés pour les ordinateurs Dell™. Si vous installez des pilotes que vous avez obtenus par d'autres moyens, votre ordinateur risque de ne pas fonctionner correctement. Utilisation de la fonction Restauration des pilotes de périphériques de Windows XP Si un problème se produit sur votre ordinateur après l'installation ou la mise à jour d'un pilote, utilisez la fonction de Restauration des pilotes de périphériques de Windows XP pour remplacer le pilote par sa version précédente. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Panneau de configuration. 2 Sous Choisissez une catégorie, cliquez sur Performances et maintenance. 3 Cliquez sur Système. 4 Dans l'écran Propriétés du système, cliquez sur l'onglet Matériel. 5 Cliquez sur Gestionnaire de périphériques. 6 Cliquez avec le bouton droit sur le périphérique pour lequel le nouveau pilote a été installé et cliquez sur Propriétés. 7 Cliquez sur l'onglet Pilotes. 8 Cliquez sur Restauration des pilotes. Si la fonction Restauration des pilotes de périphériques ne résout pas le problème, utilisez la fonction Restauration du système pour retourner à un état opérationnel de votre système d'exploitation antérieur à l'installation du nouveau pilote de périphérique. Utilisation du CD ResourceCD Si l'utilisation de la fonction Restauration des pilotes de périphériques ou Restauration du système ne permet pas de résoudre le problème, réinstallez le pilote à partir du CD ResourceCD. 1 Lorsque le bureau de Windows s'affiche, insérez le CD ResourceCD.Dépannage avancé 57 Si vous utilisez pour la première fois le CD ResourceCD, passez à l'étape 2. Sinon, passez à l'étape 5. 2 Lorsque le programme d'installation ResourceCD démarre, répondez aux invites qui s'affichent. 3 Lorsque la fenêtre Assistant InstallShield exécuté apparaît, retirez le CD ResourceCD et cliquez sur Terminer pour redémarrer l'ordinateur. 4 Lorsque le bureau de Windows s'affiche, réinsérez le CD ResourceCD. 5 Dans l'écran Bienvenue au propriétaire du système Dell, cliquez sur Suivant. REMARQUE : Le CD ResourceCD affiche uniquement les pilotes du matériel fourni avec votre ordinateur. Si vous avez installé du matériel supplémentaire, les pilotes du nouveau matériel ne sont peut-être pas affichés par ResourceCD. Si ces pilotes ne sont pas présents, quittez le programme ResourceCD. Pour plus d'informations sur ces pilotes, reportez-vous à la documentation des périphériques correspondants. Un message précisant que ResourceCD est en train de détecter le matériel de votre ordinateur s'affiche. Les pilotes utilisés par votre ordinateur sont affichés automatiquement dans la fenêtre Pilotes — ResourceCD a identifié les composants suivants dans votre système. 6 Cliquez sur le pilote que vous souhaitez réinstaller et suivez les instructions à l'écran. Si un pilote spécifique n'est pas répertorié, ce pilote n'est pas requis par votre système d'exploitation. Réinstallation manuelle des pilotes 1 Une fois les fichiers de pilote extraits vers votre disque dur, tel que décrit dans la section précédente, cliquez sur le bouton Démarrer, puis cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail. 2 Cliquez sur Propriétés. 3 Cliquez sur l'onglet Matériel, puis sur Gestionnaire de périphériques. 4 Double-cliquez sur le type de périphérique pour lequel vous installez le pilote. 5 Double-cliquez sur le nom du périphérique pour lequel vous installez le pilote. 6 Cliquez sur l'onglet Pilote, puis sur Mettre à jour le pilote. 7 Cliquez sur Installer à partir d'une liste ou d'un emplacement spécifique (Avancé), puis sur Suivant. 8 Cliquez sur Parcourir, et retournez à l'emplacement vers lequel vous avez extrait les fichiers du pilote. 9 Lorsque le nom du pilote approprié apparaît, cliquez sur Suivant. 10 Cliquez sur Terminer et redémarrez l'ordinateur.58 Dépannage avancé w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® XP Le système d'exploitation Microsoft® Windows® XP inclut la fonction Restauration du système, qui vous permet de restaurer l'ordinateur à un état antérieur (sans affecter les fichiers de données) si les modifications apportées au matériel, aux logiciels ou aux paramètres du système empêchent l'ordinateur de fonctionner correctement. Consultez le Centre d'aide et de support Windows pour plus d'informations sur l'utilisation de la fonction Restauration du système. Pour accéder à l'aide, reportez-vous à la page 12. AVIS : Effectuez des sauvegardes régulières de vos fichiers de données. La fonction Restauration du système ne contrôle pas vos fichiers de données et ne permet pas de les récupérer. Création d'un point de restauration 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Aide et support. 2 Cliquez sur Restauration du système. 3 Suivez les instructions qui s'affichent. Restauration de l'ordinateur à un état antérieur Si des problèmes surviennent après l'installation d'un pilote de périphérique, utilisez la fonction Restauration des pilotes de périphériques (reportez-vous à la page 56) pour résoudre le problème. Si le problème persiste, utilisez la fonction Restauration du système. AVIS : Avant de restaurer l'ordinateur à un état antérieur, enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. Évitez de modifier, d'ouvrir ou de supprimer des fichiers ou des programmes tant que la restauration du système n'est pas terminée. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, pointez sur Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système, puis cliquez sur Restauration du système. 2 Assurez-vous que l'option Remettre mon ordinateur dans un état antérieur est sélectionnée, puis cliquez sur Suivant. 3 Cliquez sur une date du calendrier à laquelle vous souhaitez restaurer votre ordinateur. L'écran Sélectionner un point de restauration affiche un calendrier vous permettant de sélectionner des points de restauration. Toutes les dates du calendrier comportant des points de restauration apparaissent en gras. 4 Sélectionnez un point de restauration, puis cliquez sur Suivant. Si une date du calendrier contient un seul point de restauration, ce dernier est sélectionné automatiquement. Si plusieurs points de restauration sont disponibles, cliquez sur celui que vous souhaitez utiliser. 5 Cliquez sur Suivant.Dépannage avancé 59 L'écran Restauration complète apparaît une fois que la fonction Restauration du système termine la collecte de données et l'ordinateur redémarre. 6 Une fois l'ordinateur redémarré, cliquez sur OK. Pour changer de point de restauration, répétez les étapes précédentes en utilisant un autre point de restauration ou annulez la restauration. Annulation de la dernière restauration du système AVIS : Avant de procéder à l'annulation de la dernière restauration système, enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. Évitez de modifier, d'ouvrir ou de supprimer des fichiers ou des programmes tant que la restauration du système n'est pas terminée. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, pointez sur Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système, puis cliquez sur Restauration système. 2 Cliquez sur Annuler ma dernière restauration, puis sur Suivant. 3 Cliquez sur Suivant. L'écran Restauration du système apparaît et l'ordinateur redémarre. 4 Une fois l'ordinateur redémarré, cliquez sur OK. Activation de la Restauration du système Si vous réinstallez Windows XP avec moins de 200 Mo d'espace disponible sur le disque dur, la fonction Restauration du système est automatiquement désactivée. Pour vérifier que la Restauration du système est activée : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Panneau de configuration. 2 Cliquez sur Performances et maintenance. 3 Cliquez sur Système. 4 Cliquez sur l'onglet Restauration du système. 5 Assurez-vous que l'option Désactiver la Restauration du système n'est pas cochée. Résolution des incompatibilités logicielles et matérielles Si un périphérique n'est pas détecté pendant la configuration du système d'exploitation ou est détecté mais n'est pas configuré correctement, utilisez le Dépanneur des conflits matériels pour résoudre cette incompatibilité. Pour résoudre les problèmes d'incompatibilité à l'aide du Dépanneur des conflits matériels : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Aide et support. 2 Entrez Dépanneur des conflits matériels dans le champ Rechercher, puis cliquez sur la flèche pour lancer la recherche. 3 Cliquez sur Dépanneur des conflits matériels dans la liste Résultats de la recherche. 60 Dépannage avancé w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 4 Dans la liste Dépanneur des conflits matériels, cliquez sur Je dois résoudre un conflit matériel sur mon ordinateur, puis sur Suivant. Réinstallation de Microsoft® Windows® XP AVIS : Vous devez utiliser Windows XP Service Pack 1 (SP1) ou version ultérieure lorsque vous réinstallez Windows XP. Avant de commencer Si vous envisagez de réinstaller le système d'exploitation Windows XP afin de corriger un problème causé par un nouveau pilote, essayez d'utiliser d'abord la fonction Restauration des pilotes de périphériques de Windows XP (reportez-vous à la page 56). Si la fonction Restauration des pilotes de périphériques ne résout pas le problème, utilisez la fonction Restauration du système (reportezvous à la page 58) pour remettre votre système d'exploitation dans un état de fonctionnement antérieur à l'installation du nouveau pilote de périphérique. AVIS : Avant d'effectuer l'installation, sauvegardez tous les fichiers de données de votre disque dur principal. Pour les configurations de disque dur conventionnelles, le disque dur principal correspond au premier disque dur détecté par l'ordinateur. Pour réinstaller Windows XP, vous devez disposer des éléments suivants : • CD Système d'exploitation de Dell™ • CD ResourceCD de Dell™ REMARQUE : Le CD ResourceCD contient les pilotes installés lors de l'assemblage de l'ordinateur. Utilisez le CD ResourceCD pour charger les pilotes requis. Réinstallation de Windows XP Pour réinstaller Windows XP, effectuez les étapes des sections suivantes dans l'ordre de leur présentation. Le processus de réinstallation peut prendre 1 à 2 heures. Une fois le système d'exploitation réinstallé, vous devez également réinstaller les pilotes de périphérique, le programme de protection antivirus et les autres logiciels. AVIS : Le CD Système d'exploitation fournit des options de réinstallation du système d'exploitation Windows XP. Ces options peuvent remplacer des fichiers installés et affecter les programmes installés sur le disque dur. C'est pourquoi, il n'est pas conseillé de réinstaller Windows XP, sauf si un représentant du support technique de Dell vous y invite. AVIS : Pour éviter des conflits avec Windows XP, vous devez désactiver tout logiciel de protection antivirus installé sur l'ordinateur avant de réinstaller Windows XP. Pour obtenir des instructions, consultez la documentation fournie avec le logiciel. Démarrage à partir du CD Système d'exploitation 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes en cours d'utilisation.Dépannage avancé 61 2 Insérez le CD Système d'exploitation. Cliquez sur Quitter si le message Installer Windows XP apparaît. 3 Redémarrez l'ordinateur. 4 Appuyez sur dès l'apparition du logo DELL™. Si le logo du système d'exploitation s'affiche, attendez l'apparition du bureau Windows, arrêtez l'ordinateur et recommencez. 5 Utilisez les touches de direction pour sélectionner l'option CD-ROM, puis appuyez sur . 6 Lorsque le message Appuyez sur une touche pour démarrer depuis le CD apparaît, appuyez sur une touche. Programme d'installation de Windows XP 1 Lorsque l'écran Installation de Windows XP apparaît, appuyez sur pour sélectionner Pour installer Windows maintenant. 2 Lisez les informations de l'écran Contrat de licence Microsoft Windows, puis appuyez sur la touche pour accepter le contrat de licence. 3 Si Windows XP est déjà installé sur votre ordinateur et que vous souhaitez récupérer vos données Windows XP actuelles, tapez r pour sélectionner l'option de réparation, puis retirez le CD. 4 Si vous souhaitez installer une nouvelle copie de Windows XP, appuyez sur <Échap> pour sélectionner cette option. 5 Appuyez sur pour sélectionner la partition en surbrillance (recommandé), puis suivez les instructions à l'écran. L'écran Installation de Windows XP s'affiche et le système d'exploitation commence à copier les fichiers et à installer les périphériques. L'ordinateur redémarre automatiquement plusieurs fois. REMARQUE : Le temps nécessaire pour exécuter le programme d'installation dépend de la taille du disque dur et de la vitesse de votre ordinateur. AVIS : N'appuyez sur aucune touche lorsque le message suivant s'affiche : Appuyez sur n'importe quelle touche pour amorcer à partir du CD. 6 Lorsque l'écran Options régionales et linguistiques s'affiche, sélectionnez les paramètres de votre région, puis cliquez sur Suivant. 7 Entrez votre nom et le nom de votre organisation (facultatif) dans l'écran Personnalisez votre logiciel, puis cliquez sur Suivant. 8 Si vous réinstallez Windows XP Édition Familiale, entrez un nom pour votre ordinateur lorsque la fenêtre Nom de l'ordinateur apparaît (ou acceptez le nom proposé), puis cliquez sur Suivant.62 Dépannage avancé w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Si vous réinstallez Windows XP Professionnel, entrez un nom et un mot de passe pour votre ordinateur lorsque la fenêtre Nom de l'ordinateur et mot de passe Administrateur s'affiche (ou acceptez les noms proposés), puis cliquez sur Suivant. 9 Si l'écran Informations de numérotation pour le modem s'affiche, entrez les informations demandées et cliquez sur Suivant. 10 Entrez la date, l'heure et le fuseau horaire dans la fenêtre Paramètres de la date et de l'heure, puis cliquez sur Suivant. 11 Si l'écran Paramètres de mise en réseau s'affiche, cliquez sur Type, puis sur Suivant. 12 Si vous réinstallez Windows XP Professionnel et que le système vous demande des informations supplémentaires sur votre configuration réseau, entrez vos choix. Si vous n'êtes pas sûr de vos paramètres, acceptez les paramètres par défaut. Windows XP installe les composants du système d'exploitation et configure l'ordinateur. L'ordinateur redémarre automatiquement. AVIS : N'appuyez sur aucune touche lorsque le message suivant s'affiche : Appuyez sur une touche pour amorcer l'ordinateur à partir du CD. 13 Lorsque l'écran Bienvenue dans Microsoft s'affiche, cliquez sur Suivant. 14 Lorsque le message Comment cet ordinateur sera-t-il connecté à Internet ? apparaît, cliquez sur Ignorer. 15 Lorsque le message Prêt à vous enregistrer auprès de Microsoft ? apparaît, sélectionnez Non, pas cette fois-ci et cliquez sur Suivant. 16 Lorsque le message Qui va utiliser cet ordinateur ? apparaît, vous pouvez entrer jusqu'à cinq utilisateurs. 17 Cliquez sur Suivant. 18 Cliquez sur Terminer pour achever l'installation et retirez le CD. 19 Réinstallez les pilotes appropriés à l'aide du CD ResourceCD (reportez-vous à la page 56). 20 Réinstallez votre logiciel de protection antivirus. 21 Réinstallez vos logiciels. REMARQUE : Pour réinstaller et activer vos programmes Microsoft Office ou Microsoft Works Suite, il vous faut le numéro de clé de produit situé à l'arrière de la pochette du CD Microsoft Office ou Microsoft Works Suite.Retrait et installation de pièces 63 Retrait et installation de pièces Avant de commencer Ce chapitre fournit les instructions de retrait et d'installation des composants de votre ordinateur. À moins d'indication contraire, les conditions suivantes doivent être remplies préalablement à chaque procédure : • Vous avez effectué les étapes des sections «Mise hors tension de votre ordinateur» (reportezvous à la page 63) et «Avant toute intervention à l'intérieur de votre ordinateur» (reportezvous à la page 64). • Vous avez lu les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d’information sur le système Dell™. • Un composant peut être remis en place en effectuant la procédure de retrait dans l'ordre inverse. Outils recommandés Les procédures mentionnées dans ce guide nécessitent les outils suivants : • un petit tournevis à lame plate • un tournevis cruciforme • la disquette ou le CD du programme de mise à jour du Flash BIOS Mise hors tension de l'ordinateur AVIS : Afin d'éviter toute perte de données, enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes avant d'éteindre l'ordinateur. 1 Arrêt du système d'exploitation : a Enregistrez et fermez tous les fichiers, quittez tous les programmes, cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Arrêter l'ordinateur. b Dans la fenêtre Arrêter l'ordinateur, cliquez sur Arrêter/Éteindre. L'ordinateur s'éteint une fois le processus d'arrêt terminé. 2 Vérifiez que l'ordinateur et ses périphériques sont hors tension. Si l'ordinateur et ses périphériques ne se sont pas éteints automatiquement lorsque vous avez arrêté le système d'exploitation, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant 4 secondes.64 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Avant d'intervenir à l'intérieur de votre ordinateur Respectez les consignes de sécurité suivantes pour vous aider à protéger votre ordinateur de dommages éventuels et pour garantir votre sécurité personnelle. PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. PRÉCAUTION : Manipulez les composants et les cartes avec précaution. Ne touchez pas les composants ou les contacts d'une carte. Tenez une carte par les bords ou par la patte de montage métallique. Tenez un composant, tel qu'un processeur par les bords et non par les broches. AVIS : Seul un technicien de service certifié doit effectuer les réparations sur votre ordinateur. Les dommages causés par une personne non agréée par Dell ne sont pas couverts par votre garantie. AVIS : Lorsque vous débranchez un câble, tirez sur le connecteur ou sur la boucle prévue, mais jamais sur le câble lui-même. Certains câbles sont munis d'un connecteur à languettes verrouillables ; si vous déconnectez un câble de ce type, pressez sur les languettes avant de déconnecter le câble. Quand vous séparez les connecteurs en tirant dessus, veillez à les maintenir alignés pour ne pas plier de broches de connecteur. De même, lorsque vous connectez un câble, assurez-vous que les deux connecteurs sont bien orientés et alignés. AVIS : Avant d'intervenir à l'intérieur de l'ordinateur, suivez les étapes ci-dessous pour éviter de l'endommager. 1 Mettez votre ordinateur hors tension (reportez-vous à la page 63). AVIS : Pour déconnecter un câble réseau, débranchez-le d'abord de l'ordinateur puis de la prise réseau murale. 2 Débranchez tous les fils de téléphone ou de télécommunication de l'ordinateur. 3 Déconnectez l'ordinateur et tous ses périphériques de leurs prises secteur, puis appuyez sur le bouton d'alimentation pour mettre la carte système à la masse. PRÉCAUTION : Pour éviter tout risque d'électrocution, débranchez toujours l'ordinateur de la prise secteur avant d'ouvrir son capot. 4 Ouvrez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la page 69). AVIS : Avant de toucher un élément à l'intérieur de votre ordinateur, mettez-vous à la terre en touchant une surface métallique non peinte, comme la partie métallique à l'arrière de l'ordinateur. Pendant votre travail à l'intérieur de l'ordinateur, touchez régulièrement une surface métallique non peinte pour dissiper toute électricité statique qui pourrait endommager les composants internes.Retrait et installation de pièces 65 Vues avant et arrière de l'ordinateur Vue avant 2 1 3 4 1 voyant d'activité du disque dur Le voyant de l'unité de disque dur s'allume lorsque l'ordinateur lit ou écrit des données sur le disque dur. Le voyant peut également être allumé lorsqu'un périphérique, comme le lecteur de CD, fonctionne. 2 bouton d'alimentation Appuyez sur ce bouton pour allumer l'ordinateur. AVIS : Pour éviter de perdre des données, n'utilisez pas le bouton d'alimentation pour éteindre l'ordinateur. Procédez plutôt à un arrêt du système d'exploitation. 3 porte des lecteurs Ouvrez la porte des lecteurs pour accéder aux lecteurs de disquette et de CD/DVD. 4 porte du panneau avant Ouvrez cette porte pour utiliser les connecteurs du panneau avant. REMARQUE : La porte avant est amovible ; si vous la retirez ou si vous la sortez accidentellement de ses charnières, elle se remet en place en s'enclenchant. Pour obtenir les instructions de fixation de la porte, reportez-vous à la page 107. 66 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Vue avant (portes ouvertes) 2 1 3 4 1 connecteur d'écouteur Utilisez le connecteur d'écouteur pour connecter le casque et les haut-parleurs. 2 connecteur de microphone Utilisez le connecteur de microphone pour raccorder un microphone d'ordinateur personnel destiné à une entrée vocale ou musicale dans un programme sonore ou de téléphonie. 3 connecteurs USB 2.0 (2) Utilisez les connecteurs USB situés à l'avant pour les périphériques qui sont connectés occasionnellement, comme les manettes de jeu ou les appareils photo. Il est recommandé d'utiliser les connecteurs USB situés à l'arrière pour les périphériques qui restent connectés en permanence, comme les imprimantes et les claviers. 4 connecteur IEEE 1394 Reliez à ce connecteur des périphériques multimédia série à grande vitesse, comme les caméras vidéo numériques.Retrait et installation de pièces 67 Vue arrière 7 11 9 2 1 3 13 12 15 16 5 17 19 8 6 14 4 10 18 1 ventilateurs du processeur (2) Pour un refroidissement optimal, deux ventilateurs de processeur sont prévus. Ne bloquez pas les grilles de refroidissement. 2 loquet du capot Pour ouvrir l'ordinateur, couchez-le sur le côté en positionnant le loquet du capot vers le haut, puis poussez ce loquet vers la gauche. Reportez-vous à la section «Ouverture du capot de l'ordinateur» à la page 69. 3 connecteur de carte réseau Pour connecter l'ordinateur à un périphérique réseau ou large bande, branchez l'une des extrémités du câble réseau à une prise réseau, un périphérique réseau ou un périphérique large bande. Connectez l'autre extrémité du câble au connecteur de carte réseau situé sur le panneau arrière de votre ordinateur. Un clic signifie que le câble réseau est correctement fixé. REMARQUE : Ne branchez pas de câble téléphonique au connecteur réseau. Sur les ordinateurs équipés d'une carte réseau, utilisez le connecteur situé sur la carte. Il est recommandé d'utiliser un câblage et des connecteurs de catégorie 5 pour le réseau. Si vous devez utiliser un câblage de catégorie 3, forcez la vitesse du réseau à 10 Mbps pour garantir un fonctionnement fiable. prise du réseau ou de large bande68 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 4 connecteur de sortie Téléviseur Permet de relier l'ordinateur à un téléviseur. Pour plus d'informations, reportezvous à la section «Connexion de deux moniteurs» à la page 15. 5 connecteur vidéo DVI Si votre moniteur est doté d'un connecteur DVI, branchez-le sur le connecteur DVI de l'ordinateur. Si votre moniteur est doté d'un connecteur VGA, branchez-le sur le connecteur VGA de l'ordinateur. 6 connecteur vidéo VGA Si votre moniteur est doté d'un connecteur DVI, branchez-le sur le connecteur DVI de l'ordinateur. Si votre moniteur est doté d'un connecteur VGA, branchez-le sur le connecteur VGA de l'ordinateur. 7 fente du câble de sécurité Branchez un câble de sécurité dans cette fente pour sécuriser votre ordinateur. 8 connecteurs de carte son • Connecteur ligne d'entrée — Utilisez le connecteur de ligne d'entrée bleu pour raccorder un appareil d'enregistrement/de lecteur, tel qu'un lecteur de cassette, un lecteur de CD ou un magnétoscope. • Connecteur microphone — Utilisez le connecteur microphone rose pour raccorder un microphone d'ordinateur personnel destiné à une entrée vocale ou musicale dans un programme sonore ou de téléphonie. • Connecteur ligne de sortie — Utilisez le connecteur ligne de sortie vert pour raccorder le casque et la plupart des haut-parleurs dotés d'amplificateurs intégrés. • Connecteur surround — Utilisez le connecteur de son surround noir pour raccorder des haut-parleurs multicanaux. • Connecteur centre/effets de basse fréquence (LFE) — Utilisez le connecteur centre/LFE pour raccorder votre caisson de basse. 9 anneau pour cadenas Insérez un cadenas pour verrouiller le capot de l'ordinateur. 10 connecteur modem optionnel Si vous avez un modem, raccordez un câble téléphonique au connecteur modem (facultatif). REMARQUE : Pour des performances optimales, installez une carte modem uniquement dans les emplacements PCI 2, 3 ou 4. REMARQUE : Ne branchez pas de câble téléphonique au connecteur réseau. 11 connecteur d'alimentation Insérez le câble d'alimentation. 12 connecteur série (COM 1) Connectez un périphérique série, tel qu'un ordinateur de poche, au port série. 13 connecteur parallèle Connectez un périphérique parallèle, tel qu'une imprimante, au connecteur parallèle. Si vous avez une imprimante USB, branchez-la sur un connecteur USB. 14 voyants de diagnostic (4) Servez-vous des voyants pour vous aider à résoudre un problème informatique d'après le code de diagnostic. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section «Voyants de diagnostic» à la page 49. 15 connecteur de clavier Si vous avez un clavier standard, branchez-le sur le connecteur de clavier violet. Si vous avez un clavier USB, branchez-le sur un connecteur USB. 16 connecteur de souris Branchez une souris standard dans le connecteur de souris vert. Éteignez l'ordinateur et les périphériques qui y sont connectés avant de raccorder une souris à l'ordinateur. Si vous avez une souris USB, branchez-la sur un connecteur USB. 17 connecteurs USB 2.0 (6) Utilisez les connecteurs USB situés à l'arrière pour les périphériques qui restent connectés en permanence, comme les imprimantes et les claviers. Il est recommandé d'utiliser les connecteurs USB frontaux pour les périphériques connectés occasionnellement, comme les manettes de jeu ou les appareils photo.Retrait et installation de pièces 69 Ouverture du capot de l'ordinateur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter d'endommager les composants de l'ordinateur, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques. Pour ce faire, touchez une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» (voir page 63). 2 Couchez l'ordinateur sur le côté de façon à ce que la flèche figurant sous l'ordinateur soit orientée vers le haut. AVIS : Assurez-vous qu'il y a assez de place pour ouvrir le capot — au moins 30 cm (1 pied) de hauteur. 3 Faites glisser le loquet du capot vers le dessus de l'ordinateur. 4 Soulevez le capot et faites-le pivoter vers l'avant de l'ordinateur. 18 logements de carte Connecteurs d'accès pour les cartes PCI installées (quatre logements) et les cartes PCI Express (un logement x16 et un logement x1). 19 ventilateurs du bloc d'alimentation Pour un refroidissement optimal, deux ventilateurs de bloc d'alimentation sont prévus. Ne bloquez pas les grilles de refroidissement. anneau pour cadenas loquet du capot fente du câble de sécurité70 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Vue interne de votre ordinateur carénage du disque dur lecteur de disquette lecteur de CD/DVD-ROM carte système carénage de ventilation du processeur bloc d'alimentation ventilateur du processeur ventilateurs du bloc d'alimentation (2) carénage et ventilateur de carte PCIRetrait et installation de pièces 71 Composants de la carte système connecteur pour unité de disque dur (PRI_IDE) support de pile (BATTERY) connecteur DEL SCSI (SCSI LED) connecteur du panneau avant (FRONT PANEL) connecteur du rétroéclairage (LED) connecteur du ventilateur arrière (REAR FAN1) connecteur du processeur et du dissipateur de chaleur connecteur d'alimentation principale (PWR) haut-parleur interne (SPKR) connecteurs série ATA (SATA-0, SATA-1, SATA-2, SATA-3) cavalier du mot de passe (PASS) connecteurs de carte PCI (PCI SLOT 1, PCI SLOT 2, PCI SLOT 3, PCI SLOT 4) connecteur de carte PCI Express x16 connecteurs de module de mémoire (2, 4) cavalier CMOS à l'écart (CMOS) connecteur de carte PCI Express x1 connecteur pour lecteur de disquette (FLOPPY) connecteurs de module de mémoire (1, 3) ventilateur du processeur (CPU FAN) connecteur d'alimentation (12V PWR) connecteur du ventilateur de carte (PCI_FAN) connecteur IEEE 1394 (1394) DEL de l'alimentation auxiliaire (AUX_PWR)72 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Mémoire Vous pouvez augmenter la mémoire de votre ordinateur en installant des modules de mémoire sur la carte système. Votre ordinateur prend en charge la mémoire DDR2. Pour plus d'informations sur le type de mémoire pris en charge par votre ordinateur, reportez-vous à la section «Mémoire» à la page 111. Présentation de la mémoire DDR2 • Les modules de mémoire DDR2 doivent être installés par paires avec la même taille, la même vitesse et la même technologie. Si les modules de mémoire DDR2 ne sont pas installés par paires de capacité égale, l'ordinateur continuera de fonctionner mais ses performances seront légèrement réduites. Reportez-vous à l'étiquette située sur le coin supérieur droit du module pour déterminer la capacité du module. REMARQUE : Installez toujours les modules de mémoire DDR2 selon l'ordre indiqué sur la carte système. Les configurations de mémoire recommandées sont les suivantes : – Une paire de modules de mémoire identiques installés dans les connecteurs DIMM 1 et 2 ou – Une paire de modules de mémoire identiques dans les connecteurs DIMM 1 et 2 et une autre paire de modules identiques installés dans les connecteurs DIMM 3 et 4 AVIS : N'installez pas de modules de mémoire ECC. • Si vous installez des paires mixtes de mémoire PC2-3200 (DDR2 400 MHz) et PC2-4200 (DDR2 533 MHz), les modules fonctionnent à la vitesse minimale installée. • Assurez-vous que vous n'installez qu'un seul module de mémoire dans le connecteur DIMM 1, ou le connecteur le plus proche du processeur, avant d'installer des modules dans les autres connecteurs.Retrait et installation de pièces 73 REMARQUE : La mémoire achetée auprès de Dell est couverte par la garantie de votre ordinateur. AVIS : Si vous retirez vos modules de mémoire d'origine au cours d'une mise à niveau de mémoire, tenez-les séparés de tout nouveau module, même acheté auprès de Dell. Si possible, n'associez pas une paire de modules de mémoire d'origine à un nouveau module de mémoire. Votre ordinateur risque de ne pas démarrer correctement. Vous devez installer vos modules de mémoire d'origine en paires soit dans les connecteurs DIMM 1 et 2, soit dans les connecteurs DIMM 3 et 4. Adressage de la mémoire avec des configurations 4 Go Votre ordinateur prend en charge une mémoire maximale de 4 Go lorsque vous utilisez quatre DIMM de 1 Go. Les systèmes d'exploitation actuels, tels que Microsoft® Windows® XP, peuvent uniquement utiliser un maximum de 4 Go d'espace d'adressage ; toutefois, la quantité de mémoire disponible du système d'exploitation est légèrement inférieure à 4 Go. Certains composants de l'ordinateur requièrent une zone d'adressage de 4 Go. Tout espace d'adressage réservé à ces composants ne peut être utilisé par la mémoire de l'ordinateur. Installation de mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. AVIS : Pour éviter d'endommager les composants de l'ordinateur, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques. Pour ce faire, touchez une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Couchez l'ordinateur sur le côté de façon à ce que la carte mère soit dans la partie inférieure de l'intérieur de l'ordinateur. paire de modules identiques dans les connecteurs DIMM 1 et 2 (pinces de fixation blanches) paire de modules de mémoire identiques dans les connecteurs DIMM 3 et 4 (pinces de fixation noires)74 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 3 Poussez vers l'extérieur la pince de fixation située à chaque extrémité du connecteur du module de mémoire. 4 Alignez l'encoche de la partie inférieure du module avec la barre transversale du connecteur. AVIS : Pour éviter d'endommager le module de mémoire, enfoncez le module dans le connecteur en appliquant une force égale à chaque extrémité du module. 5 Insérez le module dans le connecteur jusqu'à ce qu'il s'enclenche avec un déclic. Si le module est correctement inséré, les languettes de fixation s'enclenchent dans les entailles situées à chaque extrémité du module. pinces de fixation (2) connecteur connecteur de mémoire le plus proche du processeur encoche module de mémoire entailles (2) barre transversaleRetrait et installation de pièces 75 6 Fermez le capot de l'ordinateur. AVIS : Pour connecter le câble de réseau, branchez-le d'abord sur la prise réseau murale, puis sur l'ordinateur. 7 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur, puis allumez-les. 8 Cliquez avec le bouton droit sur l'icône Poste de travail, puis cliquez sur Propriétés. 9 Cliquez sur l'onglet Général. 10 Pour vérifier que la mémoire est bien installée, vérifiez la quantité de mémoire (RAM). Suppression de mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. AVIS : Pour éviter d'endommager les composants de l'ordinateur, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques. Pour ce faire, touchez une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Écartez la languette de sécurité située à chaque extrémité du connecteur de module de mémoire. 3 Saisissez le module et soulevez-le. Si vous avez du mal à retirer le module, poussez-le doucement vers l'avant et l'arrière afin de le dégager du connecteur. Cartes PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. AVIS : Pour éviter d'endommager les composants de l'ordinateur, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques. Pour ce faire, touchez une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur.76 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Votre ordinateur Dell™ est doté des logements suivants pour les cartes PCI et PCI Express : • Quatre logements pour carte PCI • Un logement de carte PCI Express x16 • Un logement de carte PCI Express x1 Cartes PCI Si vous installez ou remplacez une carte, suivez les procédures décrites dans la section suivante. Si vous voulez retirer une carte sans la remplacer, reportez-vous à la section «Retrait d'une carte PCI» à la page 78. Si vous remplacez une carte, supprimez le pilote actuel de la carte du système d'exploitation. Si vous installez ou remplacez une carte PCI Express, reportez-vous à la section «Installation d'une carte PCI Express» à la page 80. Installation d'une carte PCI 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Appuyez sur le levier du bras de retenue de la carte et soulevez le bras de retenue. carte PCI connecteur de bord connecteur de carte languette métallique bras de retenue levierRetrait et installation de pièces 77 3 Si vous installez une nouvelle carte, retirez la languette métallique pour créer une ouverture au niveau du connecteur de carte. Passez ensuite à l'étape 5. 4 Si vous remplacez une carte déjà installée dans l'ordinateur, retirez-la. Si nécessaire, déconnectez les câbles connectés à la carte. Prenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la doucement de son connecteur. 5 Préparez la carte en vue de son installation. Reportez-vous à la documentation de la carte pour obtenir des informations sur la configuration de la carte, les connexions internes et les moyens de la personnaliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : Certaines cartes réseau démarrent automatiquement l'ordinateur quand elles sont connectées à un réseau. Pour vous protéger contre les risques d'électrocution, assurez-vous que vous avez débranché votre ordinateur avant d’installer des cartes. 6 Introduisez la carte dans le connecteur et appuyez fermement. Assurez-vous que la carte est bien engagée. Si la carte est de pleine longueur, insérez une extrémité dans le support du guide de la carte tout en abaissant la carte vers son connecteur sur la carte système. Insérez la carte fermement dans le connecteur de carte de la carte système. 7 Avant d'abaisser le bras de retenue, assurez-vous que : • Les parties supérieures des cartes et les languettes métalliques sont au même niveau que la barre d'alignement. • L'encoche de la partie supérieure de la carte ou de la languette s'adapte au guide d'alignement. carte correctement installée carte mal installée support à l'extérieur d'un emplacement support dans un emplacement78 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 8 Appuyez sur le bras de retenue pour le remettre en place, en fixant la ou les cartes dans l'ordinateur. AVIS : N'acheminez pas les câbles des cartes au-dessus ou derrière les cartes. Les câbles acheminés au-dessus des cartes d'extension peuvent empêcher de fermer correctement le capot de l'ordinateur ou endommager l'équipement. 9 Connectez les câbles devant être reliés à la carte. Reportez-vous à la documentation de la carte pour obtenir des informations sur le branchement des câbles. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 10 Fermez le capot de l'ordinateur, rebranchez l'ordinateur et les périphériques à leur prise secteur, puis allumez-les. 11 Si vous avez installé une carte réseau supplémentaire et que vous souhaitez désactiver la carte réseau intégrée : a Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 115), sélectionnez Périphériques intégrés, puis définissez le paramètre Carte d'interface réseau sur Désactivée. b Connectez le câble réseau sur les connecteurs de la carte réseau supplémentaires. Ne le reliez pas au connecteur intégré du panneau arrière. 12 Installez tous les pilotes requis pour la carte comme décrit dans la documentation de la carte. Retrait d'une carte PCI 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Appuyez sur le levier situé sur le bras de retenue de la carte et soulevez le bras de retenue. 3 Si nécessaire, déconnectez les câbles connectés à la carte. barre d'alignement guide d'alignement bras de retenue languette métalliqueRetrait et installation de pièces 79 4 Prenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la doucement de son connecteur. 5 S'il s'agit d'un retrait permanent, installez une languette métallique par dessus le logement vide du connecteur de carte. Si vous avez besoin d'une languette métallique, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). REMARQUE : L’installation de languettes métalliques sur les ouvertures de connecteur de carte vides est nécessaire pour maintenir l'homologation de l'ordinateur par la FCC. De plus, ces languettes protègent votre ordinateur de la poussière et de la saleté. 6 Abaissez le bras de retenue et appuyez dessus pour le mettre en place afin de bloquer la carte dans l'ordinateur. AVIS : Pour connecter le câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 7 Fermez le capot de l'ordinateur, rebranchez votre ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur et allumez-les. 8 Supprimez le pilote de la carte du système d'exploitation. 9 Si vous avez retiré un connecteur réseau supplémentaire et que vous souhaitez activer la carte réseau intégrée : a Accédez au programme de configuration du système, sélectionnez Périphériques intégrés et définissez le paramètre Carte d'interface réseau sur Activée. b Connectez le câble réseau au connecteur intégré du panneau arrière de l'ordinateur. Cartes PCI Express Votre ordinateur prend en charge une carte PCI Express x16 et une carte PCI Express x1. Si vous voulez installer ou remplacer une carte PCI Express, suivez les procédures décrites dans la section ci-après. Si vous retirez une carte PCI Express sans la remplacer, reportez-vous à la section «Retrait d'une carte PCI Express» à la page 83. Si vous remplacez une carte, supprimez le pilote actuel de la carte du système d'exploitation. carte PCI Express x16 logement de carte PCI Express x16 carte PCI Express x1 logement de carte PCI Express x180 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Si vous installez ou remplacez une carte PCI, reportez-vous à la section «Installation d'une carte PCI» à la page 76. Installation d'une carte PCI Express 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Appuyez sur le levier du bras de retenue de la carte et soulevez le bras de retenue. connecteur de bord connecteur de carte languette métallique bras de retenue levier languette de fixation logement de fixation connecteur de bord connecteur de carte partie supérieure du mécanisme de retenue languette carte x16 carte x1Retrait et installation de pièces 81 3 Si vous installez une nouvelle carte, retirez la languette métallique pour créer une ouverture au niveau du connecteur de carte. Passez ensuite à l'étape 5. 4 Si vous remplacez une carte déjà installée dans l'ordinateur, retirez-la. Si nécessaire, déconnectez les câbles connectés à la carte. Si votre carte comprend un mécanisme de retenue, retirez la partie supérieure de ce mécanisme en appuyant sur la languette et en tirant vers le haut. Tirez doucement la languette de fixation, tenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la de son connecteur. 5 Préparez la carte pour l'installation. Reportez-vous à la documentation de la carte pour obtenir des informations sur la configuration de la carte, les connexions internes et les moyens de personnaliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : Certaines cartes réseau démarrent automatiquement l'ordinateur quand elles sont connectées à un réseau. Pour vous protéger contre les risques d'électrocution, assurez-vous d'avoir débranché l'ordinateur avant d’installer des cartes. 6 Si vous installez la carte dans le connecteur de carte x16, positionnez-la de façon à aligner le logement de fixation avec la languette de fixation, puis tirez doucement la languette de fixation. 7 Placez la carte dans le connecteur, puis appuyez dessus fermement. Assurez-vous que la carte est bien engagée. Si la carte est de pleine longueur, insérez une extrémité dans le support du guide de la carte tout en abaissant la carte vers son connecteur sur la carte système. Insérez la carte fermement dans le connecteur de carte de la carte système. carte correctement installée carte mal installée support à l'extérieur d'un emplacement support dans un emplacement82 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 8 Si vous remettez une carte qui a déjà été installée dans l'ordinateur et que vous avez retiré la partie supérieure du mécanisme de retenue, vous pouvez la réinstaller. 9 Avant d'abaisser le bras de retenue, vérifiez que : • les parties supérieures des cartes et des languettes métalliques sont au même niveau que la barre d'alignement. • l'encoche de la partie supérieure de la carte ou de la languette s'adapte au guide d'alignement. 10 Appuyez sur le bras de retenue pour le remettre en place, en fixant la ou les cartes dans l'ordinateur. AVIS : N'acheminez pas les câbles des cartes au-dessus ou derrière les cartes. Les câbles acheminés au-dessus des cartes d'extension peuvent empêcher de fermer correctement le capot de l'ordinateur ou endommager l'équipement. 11 Connectez les câbles devant être reliés à la carte. Reportez-vous à la documentation de la carte pour des obtenir des informations sur les connexions des câbles de la carte. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 12 Fermez le capot de l'ordinateur, rebranchez l'ordinateur et les périphériques à leur prise secteur, puis allumez-les. 13 Si vous avez installé une carte réseau supplémentaire et que vous souhaitez désactiver la carte réseau intégrée : barre d'alignement guide d'alignement bras de retenue languette métalliqueRetrait et installation de pièces 83 a Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 115), sélectionnez Contrôleur réseau, puis définissez le paramètre sur Désactivé. b Connectez le câble réseau sur les connecteurs de la carte réseau supplémentaires. Ne le reliez pas au connecteur intégré du panneau arrière. 14 Installez tous les pilotes requis pour la carte comme décrit dans la documentation de la carte. Retrait d'une carte PCI Express 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Appuyez sur le levier du bras de retenue de la carte et soulevez le bras de retenue. 3 Si nécessaire, déconnectez les câbles connectés à la carte. 4 Si votre carte comprend un mécanisme de retenue, retirez la partie supérieure de ce mécanisme en appuyant sur la languette et en tirant vers le haut. 5 Tirez doucement vers l'arrière la languette de fixation, tenez la carte par ses coins supérieurs, puis dégagez-la de son connecteur. 6 S'il s'agit d'un retrait permanent, installez une languette métallique par dessus le logement vide du connecteur de carte. Si vous avez besoin d'une languette métallique, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). REMARQUE : L’installation de languettes métalliques sur les ouvertures de connecteur de carte vides est nécessaire pour maintenir l'homologation de l'ordinateur par la FCC. De plus, ces languettes protègent votre ordinateur de la poussière et de la saleté. 7 Abaissez le bras de retenue et appuyez dessus pour le mettre en place afin de bloquer la carte dans l'ordinateur. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 8 Fermez le capot de l'ordinateur, rebranchez l'ordinateur et les périphériques à leur prise secteur, puis allumez-les. 9 Retirez le pilote de la carte du système d'exploitation. 10 Si vous avez supprimé un connecteur réseau complémentaire : a Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 116), sélectionnez Contrôleur réseau, puis définissez le paramètre sur Activé. b Connectez le câble réseau au connecteur intégré du panneau arrière de l'ordinateur. 11 Installez tous les pilotes requis pour la carte comme décrit dans la documentation de la carte.84 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Lecteurs Votre ordinateur prend en charge la combinaison de périphériques suivante : • Jusqu'à trois disques durs • Un lecteur de disquette • Jusqu'à deux lecteurs CD ou DVD Consignes générales d'installation Connectez les disques durs série ATA aux connecteurs de la carte système étiquetés SATA-0, SATA-1, SATA-2 ou SATA-3. Connectez les lecteurs de CD/DVD au connecteur étiqueté PRI IDE. Lorsque vous connectez deux périphériques IDE à un seul câble d'interface IDE et que vous les configurez en sélection de câble, le périphérique relié au dernier connecteur du câble d'interface correspond au périphérique principal ou au périphérique d'amorçage (lecteur 0) et le périphérique lecteur de disquette lecteur(s) de CD/DVD disque(s) dur(s)Retrait et installation de pièces 85 relié au connecteur intermédiaire du câble d'interface correspond au périphérique secondaire (lecteur 1). Consultez la documentation du lecteur qui se trouve dans votre kit de mise à niveau pour plus d'informations sur la configuration des périphériques en sélection de câble. Connexion des câbles de lecteurs Lorsque vous installez un lecteur, vous connectez deux câbles — un câble d'alimentation CC et un câble de données — entre l'arrière du lecteur et la carte système. Certains lecteurs sont également munis d'un connecteur audio ; l'une des extrémités du câble audio est reliée au connecteur du lecteur et l'autre à la carte système. Connecteurs de l'interface du lecteur La plupart des connecteurs d'interface sont munis d'un détrompeur pour assurer une bonne insertion, c'est-à-dire qu'une encoche ou une broche manquante sur l'un des connecteurs correspond à une languette ou à un trou rempli sur l'autre. Lorsque vous connectez un câble IDE, veillez à aligner la bande de couleur avec le connecteur de la broche 1. Lorsque vous déconnectez un câble IDE, saisissez la languette de retrait de couleur et tirez jusqu'à ce que le connecteur soit libéré. Lorsque vous connectez et déconnectez un câble série ATA, tenez le câble par le connecteur de chaque côté. REMARQUE : Le connecteur série ATA de la carte système peut être doté d'un carénage ou d'un capot. Connecteur ATA série câble d'interface connecteur d'interface86 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Connecteur du câble d'alimentation Disque dur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. AVIS : Pour éviter d'endommager l'unité, ne la placez pas sur une surface dure. Mettez-la plutôt sur une surface qui la protégera, comme un tapis de mousse. 1 Si vous remplacez un disque dur contenant des données que vous souhaitez conserver, assurez-vous de faire une sauvegarde de vos fichiers avant de retirer le disque dur. 2 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. Retrait d'un disque dur 1 Appuyez sur les languettes du carénage et basculez-le vers l'arrière. 2 Soulevez le carénage du disque dur. connecteur d'arrivée d'alimentation électrique câble d'alimentationRetrait et installation de pièces 87 3 Débranchez les câbles d'alimentation et de disque dur du lecteur et de la carte système. 4 Appuyez sur les languettes de chaque côté du disque dur et faites-le glisser pour l'extraire. Installation d'un disque dur 1 Déballez le disque dur de remplacement et préparez-le pour l'installation. 2 Consultez la documentation de l'unité pour vérifier que cette dernière est bien configurée pour votre ordinateur. 3 Si l'unité de disque dur de remplacement n'est pas équipée de rails de support, retirez les rails de l'ancienne unité en dévissant les deux vis fixant chaque rail à l'unité. Fixez les rails du support au nouveau disque dur en alignant les pas de vis du disque avec les trous des rails, puis vissez les quatre vis (deux vis par rail). unité de disque dur câbles d'unité de disque dur câble d'alimentation languettes (2) connecteur de carte système88 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 4 Installez le disque dur dans l'ordinateur en faisant glisser prudemment le lecteur jusqu'à ce que les languettes s'enclenchent avec un déclic. REMARQUE : Si vous installez un disque dur dans la baie inférieure, placez le lecteur dans la baie de telle sorte que le connecteur d'alimentation soit du côté gauche (opposé au-dessus du disque dur). . 5 Connectez un câble d'alimentation à l'unité. 6 Connectez le câble de disque dur à l'unité et à la carte système (reportez-vous à la page 71). 7 Assurez-vous que tous les connecteurs sont correctement câblés et fermement fixés. unité vis (4) rails du support (2) unité de disque dur câbles d'unité de disque dur câble d'alimentation languettes (2) connecteur de carte systèmeRetrait et installation de pièces 89 AVIS : Lorsque vous remplacez le carénage du disque dur, assurez-vous que tous les câbles sont correctement acheminés. 8 Insérez les languettes inférieures du carénage dans les trous du bâti de l'unité et faites pivoter le carénage. 9 Appuyez sur les languettes supérieures et verrouillez-les. 10 Appuyez doucement sur le carénage pour le fixer. 11 Fermez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la page 110). AVIS : Pour connecter le câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 12 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur, puis allumez-les. Consultez la documentation de l'unité pour des instructions sur l'installation de tout logiciel requis pour le fonctionnement de l'unité. 13 Si le disque que vous venez d'installer est le disque dur principal, insérez une disquette d'amorçage dans le lecteur A.90 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 14 Allumez l'ordinateur. 15 Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 116) et mettez à jour l'option Lecteur appropriée. 16 Quittez le programme de configuration du système et redémarrez l'ordinateur. 17 Partitionnez et formatez logiquement votre disque dur, avant de passer à l’étape suivante. Reportez-vous à la documentation de votre système d'exploitation pour obtenir des instructions. 18 Testez le disque dur en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la page 52). 19 Si le disque que vous venez d'installer est le disque dur principal, installez le système d'exploitation dessus. Ajout d'un second disque dur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout risque d'électrocution, débranchez toujours l'ordinateur de la prise secteur avant d'ouvrir son capot. AVIS : Pour éviter d'endommager l'unité, ne la placez pas sur une surface dure. Mettez-la plutôt sur une surface qui la protégera, comme un tapis de mousse. 1 Consultez la documentation de l'unité pour vérifier qu'elle est bien configurée pour votre ordinateur. 2 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 3 Retirez les deux rails en plastique de l'intérieur de la baie de disque dur en les tirant vers le haut et hors de la baie. 4 Fixez les rails au disque dur à l'aide des deux vis fournies avec ces derniers. Vérifiez que les languettes des rails se trouvent à l'arrière du disque dur. AVIS : N'installez pas d'unité dans la baie de disque dur inférieure tant que vous n'avez pas retiré les rails verts de l'intérieur de la baie d'unité. 5 Retirez le premier disque dur de la baie supérieure, puis installez-le dans la baie inférieure. a Déconnectez les câbles d'alimentation et d'unité de l'arrière du premier disque dur. b Appuyez sur les deux languettes des rails, puis tirez sur le premier disque dur pour l'extraire de la baie supérieure. c Faites glisser doucement le premier disque dur dans la baie inférieure jusqu'à ce que vous entendiez un déclic. d Reconnectez les câbles d'alimentation et d'unité à l'arrière du premier disque dur. 6 Faites glisser doucement le nouveau disque dur dans la baie supérieure jusqu'à ce que vous entendiez un déclic.Retrait et installation de pièces 91 7 Connectez un câble d'alimentation à l'unité. 8 Connectez le câble de disque dur à l'unité et à la carte système (reportez-vous à la page 71). 9 Fermez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la page 110). AVIS : Pour connecter le câble de réseau, branchez-le d'abord sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 10 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation secteur, puis allumez-les. Consultez la documentation de l'unité pour des instructions sur l'installation de tout logiciel requis pour le fonctionnement de l'unité. Lecteur de disquette PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout risque d'électrocution, débranchez toujours l'ordinateur de la prise secteur avant d'ouvrir son capot. Suivez la procédure indiquée dans la section «Avant de commencer» à la page 63. REMARQUE : Si vous ajoutez un lecteur de disquette, reportez-vous à la section «Installation d'un lecteur de disquette» à la page 92. Retrait d'un lecteur de disquette 1 Déconnectez les câbles d'alimentation et de données de la partie arrière du lecteur de disquette. 2 Déconnectez l'autre extrémité du câble de données de la carte système. languettes des rails (2) second disque dur dans la baie supérieure baie d'unité de disque dur premier disque dur dans la baie inférieure92 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 3 Pressez les deux languettes situées sur les côtés du lecteur, faites glisser le lecteur vers le haut, puis retirez-le de la baie. Installation d'un lecteur de disquette 1 Si vous remplacez un lecteur et le nouveau lecteur ne comporte pas de rails de support, retirez les rails de l'ancien lecteur en enlevant les deux vis qui fixent chaque rail au lecteur. Fixez le support au nouveau lecteur en alignant les pas de vis du lecteur avec les tous des rails, puis vissez les quatre vis (deux vis par rail). câble de données câble d'alimentation languettes (2) lecteur de disquetteRetrait et installation de pièces 93 2 Faites glisser prudemment le lecteur dans la baie jusqu'à ce que les languettes s'enclenchent avec un déclic. lecteur vis (4) rails du support (2) câble de données câble d'alimentation languettes (2) lecteur de disquette94 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 3 Connectez les câbles d'alimentation et de données au lecteur de disquette. 4 Connectez l'autre extrémité du câble de données au connecteur portant l'étiquette FLOPPY sur la carte système (reportez-vous à la page 71). 5 Vérifiez toutes les connexions de câbles et repliez les câbles à l'écart pour qu'ils ne gênent pas la circulation d'air du ventilateur et des grilles de refroidissement. 6 Fermez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la page 110). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 7 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur, puis allumez-les. Consultez la documentation de l'unité pour des instructions sur l'installation de tout logiciel requis pour le fonctionnement de l'unité. 8 Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 115) et mettez à jour l'option Lecteur de disquette appropriée. 9 Vérifiez le bon fonctionnement de votre système en exécutant Dell Diagnostics (reportezvous à la page 52). Lecteur de CD/DVD PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout risque d'électrocution, débranchez toujours l'ordinateur de la prise secteur avant d'ouvrir son capot. Retrait d'un lecteur de CD/DVD 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Déconnectez les câbles d'alimentation et de données de la partie arrière du lecteur.Retrait et installation de pièces 95 3 Pressez les deux languettes situées sur les côtés du lecteur, faites glisser le lecteur vers le haut, puis retirez-le de la baie. Installation d'un lecteur de CD/DVD 1 Si vous installez un nouveau lecteur, déballez le lecteur et préparez-le pour l'installation. Consultez la documentation du lecteur pour vérifier que ce dernier est bien configuré pour votre ordinateur. Si vous installez un lecteur IDE, configurez-le pour la sélection de câble. 2 Connectez le nouveau lecteur aux rails qui se trouve à l'intérieur du capot. Si aucun jeu de rails ne se trouve à l'intérieur du capot de l'ordinateur, contactez Dell (reportez-vous à la page 124). câble d'alimentation câble de données languettes (2) lecteur de CD/DVD-ROM96 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 3 Si vous installez un lecteur de remplacement et si le nouveau lecteur ne comporte pas de rails de support, retirez les rails de l'ancien lecteur en enlevant les deux vis qui fixent chaque rail au lecteur. Fixez les rails au nouveau lecteur en alignant les vis du lecteur avec les trous des rails, puis vissez les quatre vis (deux vis par rail). 4 Faites glisser prudemment le lecteur jusqu'à ce que les languettes s'enclenchent avec un déclic. 5 Connectez les câbles d'alimentation et de données au lecteur. Si vous ajoutez un lecteur possédant un câble audio, connectez ce câble au connecteur audio de la carte système. unité vis (4) rails de support (2)Retrait et installation de pièces 97 6 Vérifiez toutes les connexions de câbles et repliez les câbles à l'écart pour qu'ils ne gênent pas la circulation d'air du ventilateur et des grilles de refroidissement. 7 Fermez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la page 110). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 8 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur, puis allumez-les. Consultez la documentation de l'unité pour des instructions sur l'installation de tout logiciel requis pour le fonctionnement de l'unité. 9 Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 71) et sélectionnez l'option Lecteur appropriée. 10 Vérifiez le bon fonctionnement de votre système en exécutant Dell Diagnostics (reportezvous à la page 52). câble d'alimentation câble de données languettes (2) lecteur de CD/DVD-ROM98 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Carénage de ventilation du processeur Retrait du carénage de ventilation du processeur PRÉCAUTION : Avant de commencer cette procédure, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter d'endommager les composants de l'ordinateur, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques. Pour ce faire, touchez une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. AVIS : Pour éviter d'endommager les câbles d'alimentation du ventilateur, ne faites pas glisser le carénage trop rapidement. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Appuyez sur le levier de dégagement du carénage vers l'avant de l'ordinateur. 3 Soulevez le carénage pour dégager les languettes de fixation. 4 Une fois les languettes de fixation du carénage dégagées, débranchez les câbles du ventilateur des connecteurs de la carte système. languettes de fixation (3) levier de dégagement du carénageRetrait et installation de pièces 99 Installation du carénage de ventilation du processeur 1 Raccordez les deux câbles d'alimentation des ventilateurs aux connecteurs de la carte système. 2 Alignez les languettes sur les emplacements de fixation. 3 Appuyez doucement sur le carénage jusqu'à l'enclenchement des languettes de fixation. 4 Fermez le capot de l'ordinateur. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 5 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur, puis allumez-les. Processeur Retrait du processeur AVIS : N'effectuez pas les étapes suivantes sans connaître les procédures de retrait et de remplacement du matériel. Vous risquez d'endommager votre carte système. Pour contacter le service technique, reportez-vous à la section «Contacter Dell» à la page 124. PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Déconnectez le câble d'alimentation du ventilateur de refroidissement du connecteur REAR FAN1 de la carte système (reportez-vous à la section «Composants de la carte système» à la page 71). 3 Déconnectez le câble d'alimentation du connecteur 12V PWR de la carte système (reportezvous à la section «Composants de la carte système» à la page 71). 4 Soulevez le carénage de ventilation.100 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m PRÉCAUTION : Le dissipateur de chaleur peut monter à des températures élevées au cours d'un fonctionnement normal. Laissez-lui suffisamment de temps pour refroidir avant de le toucher. 5 Retirez le dissipateur de chaleur : a Retirez les pinces de retenue du module. Appuyez sur les languettes vers le centre de la pince et soulevez. languettes de fixation (3) levier de dégagement du carénageRetrait et installation de pièces 101 b Localisez la languette opposée au bloc d'alimentation sur la base de retenue. Appuyez sur la languette de la base de retenue jusqu'à ce que le dissipateur de chaleur se soulève légèrement. c Appuyez sur la deuxième languette de retenue tout en soulevant le dissipateur hors de sa base. AVIS : Couchez le dissipateur de chaleur sur le côté. AVIS : Si vous installez un kit de mise à niveau du processeur fourni par Dell, ne réutilisez pas le dissipateur de chaleur d'origine. Si vous n'installez pas un kit de mise à niveau du processeur fourni par Dell, réutilisez le dissipateur et le ventilateur d'origine lorsque vous installez votre nouveau processeur. 6 Appuyez vers le bas et l'extérieur sur le levier de dégagement du support. 7 Ouvrez le capot du processeur. dissipateur de chaleur base de retenue languette de retenue102 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 8 Retirez le processeur de son support. Maintenez le levier de dégagement ouvert pour que le support puisse recevoir le nouveau processeur. Installation du processeur AVIS : Déchargez votre corps de son électricité statique en touchant une surface métallique non peinte à l'arrière de l'ordinateur. 1 Déballez le nouveau processeur. AVIS : Assurez-vous que le processeur est correctement positionné dans son support, afin de ne pas endommager de façon irréversible le processeur et l'ordinateur au moment du démarrage. 2 Si le levier de dégagement du support n'est pas entièrement ouvert, corrigez-le. 3 Alignez les coins de broche 1 du processeur et du support. capot du processeur processeur support levier de dégagementRetrait et installation de pièces 103 AVIS : Les broches du support sont fragiles. Pour ne pas les endommager, assurez-vous que le processeur est correctement aligné avec le support et ne forcez pas lorsque vous l'installez. Attention à ne pas toucher ou plier les broches de la carte système. 4 Positionnez le processeur sur le support et vérifiez qu'il est bien en place. Appuyez doucement dessus pour l'engager. 5 Une fois le processeur installé dans son support, fermez le capot. 6 Faites pivoter le levier de dégagement du support en position de fermeture et enclenchezle pour sécuriser le processeur. AVIS : Si vous n'installez pas un kit de mise à niveau du processeur fourni par Dell, réutilisez l'assemblage du dissipateur de chaleur d'origine lorsque vous remplacez le processeur. Si vous avez installé un kit de remplacement du processeur fourni par Dell, renvoyez l'assemblage du dissipateur de chaleur d'origine et le processeur à Dell dans l'emballage du kit de remplacement. indicateur de broche 1 du processeur levier de dégagement processeur support du processeur indicateur de broche 1 du support104 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 7 Installez le dissipateur de chaleur : a Faites glisser une extrémité du dissipateur de chaleur sous la languette de retenue. b Tirez sur l'autre languette et abaissez le dissipateur jusqu'à son enclenchement dans la base. AVIS : Assurez-vous que le dissipateur de chaleur est correctement installé et sécurisé. 8 Réinstallez les pinces de retenue du module. 9 Abaissez le carénage de ventilation sur le dissipateur de chaleur. 10 Reconnectez le câble d'alimentation du ventilateur de refroidissement au connecteur REAR FAN1 de la carte système (reportez-vous à la section «Composants de la carte système» à la page 71). 11 Reconnectez le câble d'alimentation au connecteur 12V PWR de la carte système (reportez-vous à la section «Composants de la carte système» à la page 71). 12 Fermez le capot de l'ordinateur. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 13 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. Panneau avant PRÉCAUTION : Pour éviter d'endommager les composants de l'ordinateur, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques. Pour ce faire, touchez une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Retrait du panneau avant 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Déconnectez et retirez tous les lecteurs de disque (pour plus d'informations, reportezvous à la section «Lecteurs» à la page 84). 3 Libérez le panneau avant en appuyant sur chacun des sept languette de retenue du panneau avant.Retrait et installation de pièces 105 4 Fermez à moitié le capot de l'ordinateur et tirez sur le panneau avant hors de l'ordinateur. Remplacement du panneau avant Pour remplacer le panneau avant, effectuez la procédure de retrait à l'envers.106 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Porte des lecteurs PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. Retrait de la porte des lecteurs 1 Ouvrez la porte des lecteurs.Retrait et installation de pièces 107 2 Désenclenchez la charnière supérieure de la languette et tirez le dessus de la porte des lecteurs vers l'extérieur. 3 Soulevez la charnière inférieure de la languette hors de l'ordinateur. Remise en place de la porte des lecteurs Pour éviter d'endommager l'ordinateur, la porte des lecteurs est conçue pour se détacher lorsqu'elle est trop ouverte. Si la porte des lecteurs se détache de l'ordinateur sans démontage, effectuez la procédure de retrait à l'envers. Si la porte des lecteurs est trop ouverte, elle se démonte en plusieurs petites pièces au lieu de se séparer de l'ordinateur en une seule pièce. Si la porte des lecteurs se démonte : 1 Si nécessaire, rattachez les charnières de la porte à la languette de la porte. Assurez-vous que les languettes de la charnière sont séparées du support de la porte. charnière supérieure de la languette charnière inférieure de la languette108 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m 2 Réinstallez l'assemblage languette de porte/charnière de porte à la porte, en commençant par le partie inférieure de chaque charnière de porte. 3 Réinstallez la porte des lecteurs sur l'ordinateur, en commençant par la charnière inférieure du support. support de la porte languette de la charnière charnières de la porte (2) partie inférieure de la charnière de la porte porte assemblage support de la porte/charnière de la porteRetrait et installation de pièces 109 Pile Remplacement de la pile PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. AVIS : Pour éviter d'endommager les composants de l'ordinateur, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques. Pour ce faire, touchez une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Une pile bouton conserve les informations de configuration, de date et d'heure de l'ordinateur. Cette pile peut durer plusieurs années. Si vous devez réinitialiser à plusieurs reprises les informations de date et d'heure après avoir mis l'ordinateur sous tension, remplacez la pile. PRÉCAUTION : Une pile neuve peut exploser si elle est mal installée. Remplacez la pile uniquement par une pile de type identique ou équivalent à celui recommandé par le fabricant. Suivez les instructions du fabricant pour vous débarrasser des piles usagées. Pour remplacer la pile : 1 Enregistrez tous les écrans du programme de configuration du système (reportez-vous à la page 115) pour restaurer les paramètres corrects à l'étape 8. 2 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 3 Repérez le support de pile (reportez-vous à la page 71). AVIS : Si vous dégagez la pile de son support en utilisant un objet émoussé, faites attention de ne pas toucher la carte système avec cet objet. Assurez-vous que l’objet est inséré entre la pile et le support avant d’essayer de dégager la pile. Sinon, vous risquez d'endommager la carte système en arrachant le support ou en brisant des circuits de la carte système. 4 Retirez la pile en l'extrayant de son support avec les doigts ou avec un objet isolant émoussé comme, par exemple, un tournevis en plastique. 5 Insérez la nouvelle pile dans son support, borne «+» vers le haut et enclenchez-la. 6 Fermez le capot de l'ordinateur. support de la pile pile languette110 Retrait et installation de pièces w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 7 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur, puis allumez-les. 8 Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 115) et restaurez les paramètres enregistrés au cours de l'étape 1. 9 Jetez l'ancienne pile en vous conformant aux règles en vigueur. Consultez les instructions de mise au rebut de la pile dans votre Guide d’information sur le produit. Fermeture du capot de l'ordinateur 1 Assurez-vous que les câbles sont bien connectés et qu'ils ne gênent ou n'obstruent rien. 2 Assurez-vous qu'il ne reste aucun outil ou pièce détachée à l'intérieur de l'ordinateur. 3 Rabattez le capot. 4 Appuyez sur le capot pour le fermer. 5 Une fois le capot fermé, faites glisser le loquet vers la droite jusqu'à ce qu'il s'enclenche avec un déclic. 6 Si vous utilisez un verrou pour protéger votre ordinateur, installez-le. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 7 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur, puis allumez-les. anneau du cadenas loquet du capot fente du câble de sécuritéAnnexe 111 Annexe Caractéristiques Processeur Type de processeur Intel® Pentium® 4 avec technologie HT REMARQUE : Certains processeurs Pentium 4 ne prennent pas en charge la technologie Hyper-Threading. Cache de niveau 1 (L1) 16 Ko Cache de niveau 2 (L2) SRAM 1 Mo à écriture différée, associative à huit voies, à transmission par rafales en pipeline Mémoire Type SDRAM DDR2 400 ou 533 MHz sans tampon Connecteurs de mémoire 4 Capacités de mémoire 128, 256, 512 ou 1 Go non ECC Mémoire minimale 256 Mo Mémoire maximale 4 Go REMARQUE : Reportez-vous à la section «Adressage de la mémoire avec des configurations 4 Go» à la page 73 pour vérifier la quantité de mémoire disponible sur le système d'exploitation. Adresse BIOS F0000h Informations sur l'ordinateur Jeu de puces Intel 925X Express Canaux DMA Huit Niveaux d'interruption 24 Puce du BIOS (NVRAM) 4 Mbits NIC Interface réseau intégrée permettant une communication 10/100/1000. Horloge système Débit de données 800 MHz112 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Vidéo Type PCI Express Bus d'extension Type de bus PCI 2.3 PCI Express x1 et x16 Vitesse du bus PCI : 33 MHz PCI Express : Vitesse bidirectionnelle logement x1 - 500 Mo/s Vitesse bidirectionnelle logement x16 - 8 Go/s PCI Connecteur Quatre Taille du connecteur 120 broches Largeur des données du connecteur (maximale) 32 bits PCI Express Connecteur Un x1 Taille du connecteur 36 broches Largeur des données du connecteur (maximale) 1 voie PCI Express PCI Express Connecteur Un x16 Taille du connecteur 164 broches Largeur des données du connecteur (maximale) 16 voies PCI Express Lecteurs Accessible de l'extérieur : Deux baies de lecteur de 3,5 pouces Deux baies de lecteur de 5,25 poucesAnnexe 113 Périphériques disponibles Lecteur série ATA, lecteur de disquette, périphériques de mémoire, lecteur de CD, lecteur de CD-RW, lecteur de DVD, lecteur de DVDRW et lecteur composite DVD et CD-RW Accessible de l'intérieur : Deux baies pour disques durs de 2,54 cm (1 pouce) de haut Connecteurs Connecteurs externes : Série Connecteur à 9 broches ; compatible 16550C Parallèle Connecteur à 25 trous (bidirectionnel) IEEE 1394 Connecteur série à 6 broches du panneau avant Vidéo Connecteur à 15 trous Carte réseau Connecteur RJ45 Ports PS/2 (clavier et souris) Deux mini-DIN à 6 broches USB Deux connecteurs en face avant et six connecteurs sur le panneau arrière compatibles USB 2.0 Audio Cinq connecteurs pour la ligne d'entrée, la ligne de sortie, le microphone, le son surround et le canal central/effets de basse fréquence (LFE) ; deux connecteurs frontaux pour les écouteurs et les microphones Connecteurs sur la carte système : Lecteur IDE principal Connecteur à 40 broches sur le bus local PCI ATA série Quatre connecteurs à 7 broches Lecteur de disquette Connecteur à 34 broches Ventilateur Connecteur à 5 broches PCI 2.3 Quatre connecteurs à 120 broches PCI Express x1 Connecteur à 36 broches PCI Express x16 Connecteur à 164 broches Téléphonie (TAPI) Connecteur à 4 broches Commandes et voyants Bouton d'alimentation Bouton de commande Lecteurs (Suite)114 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Voyant d'alimentation Voyant vert — Clignotant vert en mode Veille ; vert continu si le système est allumé. Voyant orange — Clignotant orange indiquant un problème concernant un périphérique installé ; orange continu indiquant un problème d'alimentation interne (reportez-vous à la section «Problèmes d'alimentation» à la page 43). Voyant d'accès à l'unité de disque dur Vert Voyant d'intégrité de liaison (sur la carte réseau intégrée) Vert clair — Bonne connexion entre un réseau 10 Mbps et l'ordinateur. Orange clair — Bonne connexion entre un réseau 100 Mbps et l'ordinateur. Jaune clair — Bonne connexion pour une opération de 1 Go (ou 1000 Mbps). Éteint — L'ordinateur ne détecte pas de connexion physique au réseau. Voyant d'activité (sur la carte réseau intégrée) Voyant jaune clignotant Voyants de diagnostic Quatre voyants sur le panneau arrière (Reportez-vous à la section «Voyants de diagnostic» à la page 49.) Voyant d'alimentation de veille AUX_PWR sur la carte système Rétroéclairage du boîtier Options des couleurs : éteinte (pas de lumière), rubis, émeraude, saphir (par défaut), ambre, améthyste, topaze, diamant (Reportezvous à la section «Changement de la couleur du rétroéclairage» à la page 13.) Alimentation électrique Bloc d'alimentation en CC (courant continu) : Consommation en watts 460 W Dissipation de chaleur 931.2 BTU/hr Tension (Pour obtenir des informations importantes sur les paramètres de tension, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit) Bloc d'alimentation à tension fixe — 110 V à 50/60 Hz Bloc d'alimentation à sélection manuelle et à détection automatique — de 90 à 135 V à 50/60 Hz ; de 180 à 265 V à 50/60 Hz ; 100 V à 50/60 Hz pour les ordinateurs japonais Batterie de secours : Pile bouton 3 V CR2032 au lithium Caractéristiques physiques Hauteur 49,1 cm (19,3 pouces) Commandes et voyants (Suite)Annexe 115 Configuration du système Présentation Utilisez le programme de configuration du système comme suit : • Pour modifier les informations de configuration du système après l'ajout, la modification ou le retrait de tout matériel de votre ordinateur • Pour définir ou modifier une option sélectionnable par l'utilisateur telle que le mot de passe utilisateur • Pour connaître la quantité de mémoire disponible ou définir le type de disque dur à installer Avant d'utiliser le programme de configuration du système, il est recommandé de noter les informations affichées dans les écrans du programme de configuration, pour s'y référer par la suite. Largeur 22,2 cm (8,7 pouces) Profondeur 48,8 cm (19,2 pouces) Poids 19 kg (42 livres) Caractéristiques environnementales Température : Fonctionnement 10° à 35° C (50° à 95° F) REMARQUE : À 35° C (95° F), l'altitude maximale d'exploitation est de 914 m (3000 pieds). Stockage –40° à 65° C (–40° à 149° F) Humidité relative 20 % à 80 % (sans condensation) Vibrations maximales : Fonctionnement 0,25 G de 3 à 200 Hz à 0,5 octave/min Stockage 0,5 G de 3 à 200 Hz à 1 octave/min Chocs maximaux : Fonctionnement Impulsion semi-sinusoïdale (partie inférieure) avec un changement de vitesse de 50,8 cm/sec (20 pouces/sec) Stockage Onde carrée moyenne de 27 G avec un changement de vitesse de 508 cm/sec (200 pouces/sec) Altitude : Fonctionnement –15,2 à 3048 m (–50 à 10 000 pieds) Stockage –15,2 à 10 668 m (–50 à 35 000 pieds) Caractéristiques physiques116 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m AVIS : Si vous n'êtes pas un expert en informatique, ne modifiez pas les paramètres de ce programme. Certaines modifications peuvent altérer le fonctionnement de votre ordinateur. Accès au programme de configuration du système 1 Mettez votre ordinateur sous tension (ou redémarrez-le). 2 Lorsque le logo bleu DELL™ apparaît, appuyez immédiatement sur . Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, patientez jusqu'à ce que vous voyiez le bureau de Microsoft® Windows® . Éteignez alors l'ordinateur (reportez-vous à la section page 63) et faites une nouvelle tentative. Écrans du programme de configuration du système L'écran du programme de configuration du système affiche les informations de configuration en vigueur ou des informations modifiables concernant votre ordinateur. Les informations sur l'écran sont réparties en trois groupes : la liste des options, le champ des options activées et les fonctions des touches. Liste des options — Ce champ apparaît à gauche dans la fenêtre du programme de configuration du système. Il s'agit d'une liste déroulante qui contient les fonctions qui définissent la configuration de votre ordinateur, y compris le matériel installé et les fonctions d'économie d'énergie et de sécurité. Faites défiler la liste vers le haut ou le bas à l'aide des touches flèche haut et flèche bas. Lorsqu'une option est en surbrillance, le Champ Option affiche davantage d'informations sur cette option ainsi que les paramètres actuels et disponibles de cette option. Champ Option — Ce champ contient des informations sur chaque option. Vos paramètres actuels s'affichent dans ce champ et vous pouvez les modifier à partir de ce champ. Utilisez les touches fléchées gauche et droite pour mettre en surbrillance une option. Appuyez sur pour rendre cette sélection active. Fonctions des touches — Ce champ apparaît sous le Champ Option et répertorie les touches et leurs fonctions dans le programme de configuration du système.Annexe 117 Options de configuration du système REMARQUE : En fonction de votre ordinateur et des périphériques installés, les éléments répertoriés dans cette section peuvent ne pas s'afficher ou ne pas s'afficher tels qu'ils sont répertoriés. Système Infos système Répertorie les informations système, telles que le nom de l'ordinateur, le numéro de version et la date du BIOS, les étiquettes système et d'autres informations spécifiques au système. Infos UC Indiquent si le processeur prend en charge la technologie HyperThreading et répertorient la vitesse de bus du processeur, l'ID du processeur, la vitesse d'horloge et la mémoire cache L2. Infos mémoire Indique la quantité de mémoire installée, sa vitesse, le mode de canal (double ou simple) et le type de mémoire installé. Date/heure Affiche les paramètres de date et heure actuels. Séquence d'amorçage L'ordinateur essaie de redémarrer à partir de la séquence de périphériques indiquée dans cette liste. REMARQUE : Si vous insérez un périphérique d'amorçage et vous redémarrez l'ordinateur, cette option apparaît dans le menu du programme de configuration du système. Pour démarrer à partir d'un périphérique de mémoire USB, sélectionnez le périphérique USB et déplacez-le afin de le mettre en première position dans la liste. Unités Lecteur de disquette Identifie et définit l'état du lecteur de disquette connecté au connecteur étiqueté FLOPPY sur la carte système : Éteint, USB, Interne ou Lecture seule. Lecteurs 0 à 5 Identifie les lecteurs connectés aux connecteurs étiquetés SATA ou PRI IDE sur la carte système et répertorie la capacité des disques durs. Contrôleur de lecteur Identifie et définit les paramètres du contrôleur SATA pour RAID. Vous pouvez paramétrer le contrôleur SATA sur Détection auto/AHCI RAID, Détection auto/ATA RAID ou RAID activé. Périphériques intégrés Contrôleur NIC Vous pouvez paramétrer le NIC sur Activé (valeur par défaut), Désactivé ou Activé avec PXE. Lorsque le paramètre Activé avec PXE est actif (disponible uniquement pour les processus d'amorçage suivants), l'utilisateur est invité à appuyer sur . Cette combinaison de touches affiche un menu qui vous permet de sélectionner une méthode d'amorçage à partir d'un serveur de réseau. Si aucune procédure d'amorçage n'est disponible à partir du serveur de réseau, l'ordinateur essaie de démarrer à partir du périphérique suivant dans la liste de séquence d'amorçage. Contrôleur audio Active ou désactive le contrôleur audio intégré.118 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m USB Paramétré sur Activé (valeur par défaut) de sorte que les périphériques USB seront détectés et pris en charge par le système d'exploitation. Port souris Active ou désactive le contrôleur de souris intégré compatible PS/2. Mode Port LPT Identifie et définit les paramètres du port parallèle. Vous pouvez paramétrer le port parallèle sur Désactivé, AT, PS/2, EPP ou ECP. Adresse Port LPT Identifie l'adresse du port parallèle. DMA port LPT Identifie et définit les paramètres DMA du port parallèle. Vous pouvez définir les paramètres DMA du port parallèle sur Désactivé, DMA1 ou DMA3. Port série n°1 Identifie et définit les paramètres du port série. La valeur Auto, paramètre par défaut, permet d'attribuer automatiquement une désignation particulière à un connecteur (COM1 ou COM3). Vidéo Vidéo principale Ce paramètre définit le contrôleur vidéo principal lorsque deux contrôleurs vidéo sont présents sur l'ordinateur. Performances HyperThreading Si le processeur de votre ordinateur prend en charge la technologie Hyper-Threading, cette option apparaît dans la liste des options. Performances • Contourner — L'ordinateur n'effectue aucun test ni aucune modification de la configuration acoustique actuelle. • Silence (valeur par défaut) — Le disque dur fonctionne le plus silencieusement possible. • Recommandé — Le disque dur fonctionne au niveau recommandé par le fabricant. • Performances — Le disque dur fonctionne à sa vitesse maximale. REMARQUE : L'activation du mode Performances peut accroître le niveau sonore du disque dur sans pour autant affecter ses performances. REMARQUE : La modification de la configuration acoustique n'altère pas l'image du disque dur. Sécurité Cette section affiche les options de sécurité du système disponibles. Mot de passe administrateur Cette option limite l'accès au programme de configuration du système de l'ordinateur de la même façon que l'accès au système peut être limité à l'aide de l'option Mot de passe système. Mot de passe système Affiche l'état actuel de la fonction de sécurité par mot de passe du système et permet d'affecter et de vérifier un nouveau mot de passe système. État du mot de passe Cette option verrouille le champ Mot de passe système avec le mot de passe de configuration. Lorsque ce champ est verrouillé, vous ne pouvez plus désactiver la sécurité par mot de passe en appuyant sur au démarrage de l'ordinateur.Annexe 119 Gestion de l'alimentation Récupération de l'alimentation en CA Détermine ce qui se passe lorsque l'ordinateur est à nouveau alimenté en CA. Mise en route automatique Met automatiquement l'ordinateur sous tension. Les choix possibles sont tous les jours ou tous les lundis à vendredis. Le paramètre par défaut est Désactivé. Cette fonction ne marche pas si vous éteignez votre ordinateur en utilisant une multiprise ou un parasurtenseur. Durée de mise sous tension auto Définit la durée nécessaire à la mise sous tension automatique de l'ordinateur. L'heure est sauvegardée au format de 24 heures (heures:minutes). Modifiez l'heure de démarrage en appuyant sur la touche flèche droite ou flèche gauche pour augmenter ou diminuer le chiffre, ou en tapant les chiffres dans les champs de date et d'heure. Cette fonction ne marche pas si vous éteignez votre ordinateur en utilisant une multiprise ou un parasurtenseur. Mode Faible consommation Lorsque l'option Mode Faible consommation est sélectionnée, les événements de réveil distants ne peuvent plus réactiver l'ordinateur à partir du mode Mise en veille prolongée ou Désactivé. Réveil à distance Cette option permet de réactiver l'ordinateur lorsqu'un NIC ou un modem avec réveil à distance reçoit un signal de réveil. Le paramètre par défaut est Activé. L'option Activé avec démarrage à partir d'un NIC permet à l'ordinateur d'essayer de démarrer à partir d'un réseau au lieu d'une séquence d'amorçage. REMARQUE : Normalement, le système peut être réactivé à distance lorsqu'il est en mode Inactif, en mode Mise en veille prolongée ou lorsqu'il est éteint. Lorsque Mode Faible consommation (dans le menu Gestion de l'alimentation) est activé, l'ordinateur ne peut être réactivé à distance que lorsqu'il est en mode Inactif. Mode Inactif Les options possibles sont S1, un état inactif lequel l'ordinateur tourne en mode faible consommation, et S3, un état de mise en veille pendant lequel l'alimentation est réduite ou coupée pour la plupart des composants mais pendant lequel la mémoire du système reste active. Maintenance Valeurs par défaut CMOS Ce paramètre restaure les paramètres par défaut usine de l'ordinateur. Journal des événements Affiche le journal des événements système. Mise à jour du BIOS Une fois la nouvelle version du BIOS téléchargée, utilisez cette option pour identifier et définir l'emplacement du fichier de mise à jour du BIOS. Les options possibles sont Disquette ou Disque.120 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Séquence d'amorçage Cette fonction permet de modifier la séquence d'amorçage des périphériques. Paramètres de l'option • Lecteur de disquette — L'ordinateur essaie de démarrer à partir du lecteur de disquette. Si le lecteur de disquette n'est pas amorçable, si aucune disquette ne se trouve dans le lecteur ou si aucun lecteur de disquette n'a été installé dans l'ordinateur, celui-ci génère un message d'erreur. • Disque dur — L'ordinateur essaie de démarrer à partir du disque dur principal. Si aucun système d'exploitation ne se trouve sur le disque dur, l'ordinateur génère un message d'erreur. • Lecteur de CD — L'ordinateur tente de démarrer à partir du lecteur de CD. Si le lecteur ne contient aucun CD ou si le CD ne contient aucun système d'exploitation, l'ordinateur génère un message d'erreur. • Périphérique Flash USB — Insérez le périphérique de mémoire dans un port USB et redémarrez l'ordinateur. Lorsque la mention F12 = Menu d'amorçage s'affiche dans le coin supérieur droit de l'écran, appuyez sur . Le BIOS détecte le périphérique et ajoute l'option Flash USB au menu d'amorçage. REMARQUE : Pour démarrer sur un périphérique USB, celui-ci doit être amorçable. Consultez la documentation du périphérique pour vérifier s'il est amorçable ou non. Comportement du POST Démarrage rapide Si cette option est paramétrée sur Activé (valeur par défaut), votre ordinateur démarre plus rapidement car il saute certaines configurations et certains tests. Touche de verrouillage numérique Cette option concerne le groupe de touches le plus à droite sur votre clavier. Lorsqu'elle est paramétrée sur Activé (valeur par défaut), cette option active les fonctions numériques et mathématiques figurant en haut de chaque touche. Lorsqu'elle est paramétrée sur Désactivé, cette option active les fonctions de contrôle du curseur figurant en bas de chaque touche. Installation du système d'exploitation Ce paramètre permet de paramétrer Mode Installation du système d'exploitation sur Activé ou Désactivé (valeur par défaut). Touches de raccourci POST Cette option permet de spécifier les touches de fonctions à afficher à l'écran lorsque l'ordinateur démarre. Erreurs clavier Cette option active ou désactive l'émission de rapports d'erreurs concernant le clavier lorsque l'ordinateur démarre.Annexe 121 Modification de la séquence d'amorçage pour l'amorçage actuel Vous pouvez utiliser cette fonction pour, par exemple, faire démarrer l'ordinateur à partir du lecteur de CD afin de pouvoir exécuter Dell Diagnostics qui se trouve sur le CD Dell Dimension ResourceCD et le faire démarrer à partir du disque dur une fois les tests de diagnostic terminés. Vous pouvez également utiliser cette fonction pour redémarrer votre ordinateur à partir d'un périphérique USB, tel qu'un lecteur de disquette, une clé de mémoire ou un lecteur de CD-RW. REMARQUE : Si vous démarrez à partir d'un lecteur de disquette USB, vous devez d'abord paramétrer le lecteur de disquette sur Éteint dans le programme de configuration du système (reportez-vous à la page 115). 1 Si vous démarrez à partir d'un périphérique USB, connectez le périphérique USB à un connecteur USB (reportez-vous à la page 71). 2 Mettez votre ordinateur sous tension (ou redémarrez-le). 3 Lorsque F2 = Configuration, F12 = Menu d'amorçage s'affiche dans le coin supérieur droit de l'écran, appuyez sur . Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, patientez jusqu'à ce que le bureau de Microsoft Windows s'affiche. Éteignez alors l'ordinateur (reportez-vous à la section page 63) et faites une nouvelle tentative. Le menu Périphérique d'amorçage s'affiche, répertoriant tous les périphériques d'amorçage disponibles. Un numéro est associé à chaque périphérique. 4 Au bas du menu, entrez le numéro du périphérique à utiliser pour l'amorçage actuel uniquement. Par exemple, si vous démarrez à partir d'une clé de mémoire USB, mettez en surbrillance Périphérique Flash USB et appuyez sur . REMARQUE : Pour démarrer sur un périphérique USB, celui-ci doit être amorçable. Consultez la documentation du périphérique pour vérifier s'il est amorçable ou non. Modification de la séquence d'amorçage pour les prochains amorçages 1 Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la page 116). 2 Utilisez les touches fléchées pour mettre en surbrillance l'option de menu Séquence d'amorçage et appuyez sur pour accéder au menu. REMARQUE : Notez par écrit la séquence de démarrage utilisée au cas où vous auriez besoin de la restaurer. 3 Appuyez sur les touches flèche haut et flèche bas pour faire défiler la liste de périphériques. 4 Appuyez sur la barre d'espacement pour activer ou désactiver un périphérique (les périphériques activés sont cochés). 5 Appuyez sur le signe plus (+) ou moins (–) pour déplacer un périphérique sélectionné vers le haut ou vers le bas de la liste.122 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Effacement des mots de passe oubliés PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Localisez le cavalier de mot de passe à 3 broches (PSWD) sur la carte système (reportezvous à la page 71) et reliez la fiche de cavalier aux broches 2 et 3 pour effacer le mot de passe. REMARQUE : Lorsque vous recevez votre ordinateur, la fiche de cavalier est reliée aux broches 1 et 2. 3 Fermez le capot de l'ordinateur. 4 Rebranchez l'ordinateur et le moniteur à leurs prises électriques, puis allumez-les. 5 Lorsque le bureau Microsoft® Windows® apparaît, arrêtez l'ordinateur (reportez-vous à la page 63). 6 Éteignez le moniteur et débranchez-le de la prise secteur. 7 Déconnectez le câble d'alimentation de l'ordinateur de la prise secteur, puis appuyez sur le bouton d'alimentation pour mettre la carte système à la terre. 8 Ouvrez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la page 69). 9 Localisez le cavalier de mot de passe à 3 broches sur la carte système (reportez-vous à la page 71) et reliez le cavalier aux broches 1 et 2 pour réactiver la fonction Mot de passe. 10 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la page 110). AVIS : Pour connecter le câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 11 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. CLR CMOS (page 123) PASSAnnexe 123 Effacement des paramètres CMOS PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité du Guide d’information sur le produit. 1 Suivez les procédures indiquées dans la section «Avant de commencer» à la page 63. 2 Réinitialisez les paramètres CMOS actuels : a Localisez le cavalier CMOS à 3 broches (CLR CMOS) sur la carte système (reportezvous à la page 71). b Retirez la fiche de cavalier des broches 2 et 3. c Placez la fiche de cavalier sur les broches 1 et 2, puis patientez environ 5 secondes. d Remettez la fiche de cavalier sur les broches 2 et 3. 3 Fermez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la page 110). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez-le d'abord à la prise réseau murale, puis à l'ordinateur. 4 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises secteur, puis allumez-les. Politique de support technique de Dell (ÉtatsUnis uniquement) Le support technique fourni par les techniciens de Dell nécessite la coopération et la participation du client dans le processus de dépannage et permet de restaurer le système d'exploitation, les logiciels et les pilotes matériels à leur état d'origine, c'est-à-dire, à la configuration par défaut fournie par Dell ; il permet en outre de vérifier le fonctionnement approprié de l'ordinateur et du matériel installé par Dell. En plus du support technique par nos techniciens, vous disposez d'une aide en ligne à l'adresse support.dell.com. Des options payantes de support technique complémentaire sont également disponibles. Dell offre un support technique limité pour l'ordinateur et tous les logiciels et périphériques 1 installés par Dell. Le support technique pour les logiciels et les périphériques tiers est assuré par le fabricant lui-même, y compris le support pour tout logiciel ou périphérique acheté et/ou installé par le biais de Dell Software & Peripherals, Readyware et Custom Factory Integration 2 . 1 Les services de réparation sont fournis selon les termes et les conditions stipulés par votre garantie limitée et par tout contrat de service de support optionnel acheté avec l'ordinateur. 2 Tous les composants Dell standard inclus dans un projet d'intégration personnalisée en usine (Custom Factory Integration - CFI) sont couverts par la garantie limitée standard de Dell applicable à votre ordinateur. Toutefois, Dell propose un programme de remplacement des pièces pour couvrir tous les composants non standard ou de sociétés tierces intégrés via CFI pendant la durée du contrat de service de l’ordinateur. Définition des logiciels et périphériques installés par Dell Les logiciels installés par Dell englobent le système d'exploitation et certains logiciels installés sur l'ordinateur pendant le processus de fabrication (Microsoft® Office, Norton Antivirus, etc.).124 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Les périphériques installés par Dell incluent les cartes d'extension, la baie modulaire de marque Dell ou les accessoires de carte PC. Sont inclus également les produits de marque Dell suivants : moniteurs, claviers, souris, haut-parleurs, microphones pour modems à fonction téléphonique, stations d'accueil et réplicateurs de port, produits réseau et le câblage associé. Définition des logiciels et périphériques de sociétés tierces Les logiciels et périphériques tiers incluent tout périphérique, accessoire ou logiciel vendu par Dell mais qui ne porte pas la marque Dell (imprimantes, scanners et appareils photo, jeux, etc.). Le support technique pour tout logiciel ou périphérique tiers est fourni par le fabricant du produit en question. Contacter Dell Vous pouvez contacter Dell par des moyens électroniques via les sites Web suivants : • www.dell.com • support.dell.com (support technique) • premiersupport.dell.com (support technique pour les établissements d'enseignement et gouvernementaux, le domaine de la santé et les grands comptes comprenant les clients Premier, Platinum et Gold) Pour les adresses Internet de votre pays, recherchez la section appropriée du pays dans le tableau ci-dessous. REMARQUE : Les numéros verts sont valables dans le pays pour lequel ils sont renseignés. Si vous devez contacter Dell, utilisez les adresses électroniques, les numéros de téléphone et les indicatifs fournis dans le tableau ci-dessous. Si vous avez besoin d'assistance pour connaître les indicatifs à utiliser, contactez un opérateur local ou international. Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts Afrique du Sud (Johannesburg) Indicatif international : 09/091 Indicatif national : 27 Indicatif urbain : 11 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : dell_za_support@dell.com Support technique 011 709 7710 Service clientèle 011 709 7707 Ventes 011 709 7700 Télécopieur 011 706 0495 Standard 011 709 7700Annexe 125 Allemagne (Langen) Indicatif international : 00 Indicatif national : 49 Indicatif urbain : 6103 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : tech_support_central_europe@dell.com Support technique 06103 766-7200 Service clientèle pour le grand public et les PME 0180-5-224400 Service clientèle segment International 06103 766-9570 Service clientèle comptes privilégiés 06103 766-9420 Service clientèle grands comptes 06103 766-9560 Service clientèle comptes publics 06103 766-9555 Standard 06103 766-7000 Amérique Latine Support technique clients (Austin, Texas, ÉtatsUnis) 512 728-4093 Service clientèle (Austin, Texas, États-Unis) 512 728-3619 Télécopieur (Support technique et Service clientèle) (Austin, Texas, États-Unis) 512 728-3883 Ventes (Austin, Texas, États-Unis) 512 728-4397 Télécopieur pour les ventes (Austin, Texas, ÉtatsUnis) 512 728-4600 ou 512 728-3772 Anguilla Support général numéro vert : 800-335-0031 Antigua-et-Barbuda Support général 1-800-805-5924 Antilles Néerlandaises Support général 001-800-882-1519 Argentine (Buenos Aires) Indicatif international : 00 Indicatif national : 54 Indicatif urbain : 11 Site Web : www.dell.com.ar Support technique et Service clientèle numéro vert : 0-800-444-0733 Ventes 0-810-444-3355 Télécopieur pour Support technique 11 4515 7139 Télécopieur pour Service clientèle 11 4515 7138 Aruba Support général numéro vert : 800-1578 Australie (Sydney) Indicatif international : 0011 Indicatif national : 61 Indicatif urbain : 2 Courriel (Australie) : au_tech_support@dell.com Courriel (Nouvelle-Zélande) : nz_tech_support@dell.com Grand public et PME 1-300-65-55-33 Gouvernement et entreprises numéro vert : 1-800-633-559 Division des comptes privilégiés numéro vert : 1-800-060-889 Service clientèle numéro vert : 1-800-819-339 Ventes aux grandes entreprises numéro vert : 1-800-808-385 Ventes aux particuliers numéro vert : 1-800-808-312 Télécopieur numéro vert : 1-800-818-341 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts126 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Autriche (Vienne) Indicatif international : 900 Indicatif national : 43 Indicatif urbain : 1 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : tech_support_central_europe@dell.com Ventes aux grand public et PME 0820 240 530 00 Télécopieur pour le grand public et les PME 0820 240 530 49 Service clientèle pour le grand public et les PME 0820 240 530 14 Service clientèle Comptes privilégiés/Entreprises 0820 240 530 16 Support technique pour le grand public et les PME 0820 240 530 14 Support technique Comptes privilégiés/Entreprises 0660 8779 Standard 0820 240 530 00 Bahamas Support général numéro vert : 1-866-278-6818 Belgique (Bruxelles) Indicatif international : 00 Indicatif national : 32 Indicatif urbain : 2 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : tech_be@dell.com Courriel pour les clients francophones : support.euro.dell.com/be/fr/emaildell/ Support technique 02 481 92 88 Service clientèle 02 481 91 19 Ventes aux grandes entreprises 02 481 91 00 Télécopieur 02 481 92 99 Standard 02 481 91 00 Bermudes Support général 1-800-342-0671 Bolivie Support général numéro vert : 800-10-0238 Brésil Indicatif international : 00 Indicatif national : 55 Indicatif urbain : 51 Site Web : www.dell.com/br Service clientèle, Support technique 0800 90 3355 Télécopieur pour Support technique 51 481 5470 Télécopieur pour Service clientèle 51 481 5480 Ventes 0800 90 3390 Brunei Indicatif national : 673 Support technique clients (Penang, Malaisie) 604 633 4966 Service clientèle (Penang, Malaisie) 604 633 4949 Ventes aux particuliers (Penang, Malaisie) 604 633 4955 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros vertsAnnexe 127 Canada (North York, Ontario) Indicatif international : 011 État des commandes en ligne : www.dell.ca/ostatus AutoTech (Support technique automatisé) numéro vert : 1-800-247-9362 TechFax numéro vert : 1-800-950-1329 Service clientèle (grand public et PME) numéro vert : 1-800-847-4096 Service clientèle (grands comptes et gouvernement) numéro vert : 1-800-326-9463 Support technique (grand public et PME) numéro vert : 1-800-847-4096 Support technique (grands comptes et gouvernement) numéro vert : 1-800-387-5757 Ventes au grand public et aux PME numéro vert : 1-800-387-52 Ventes (grands comptes et gouvernement) numéro vert : 1-800-387-5755 Vente de pièces et Vente de service étendu 1866 440 3355 Chili (Santiago) Indicatif national : 56 Indicatif urbain : 2 Ventes, Service clientèle, Support technique numéro vert : 1230-020-4823 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts128 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Chine (Xiamen) Indicatif national : 86 Indicatif urbain : 592 Site Web pour Support technique : support.dell.com.cn Adresse électronique du Support technique : cn_support@dell.com Télécopieur pour Support technique 818 1350 Support technique (Dimension™ et Inspiron™) numéro vert : 800 858 2969 Support technique (OptiPlex™, Latitude™ et Dell Precision™) numéro vert : 800858 0950 Support technique (serveurs et stockage) numéro vert : 800858 0960 Support technique (projecteurs, PDA, imprimantes, commutateurs, routeurs, etc.) numéro vert : 800 858 2920 Commentaires clients numéro vert : 800 858 2060 Grand public et PME numéro vert : 800 858 2222 Division des comptes privilégiés numéro vert : 800 858 2557 Comptes grandes entreprises - GCP numéro vert : 800 858 2055 Comptes clés des grandes entreprises numéro vert : 800 858 2628 Comptes grandes entreprises - Nord numéro vert : 800 858 2999 Comptes grandes entreprises Administration et enseignement Nord numéro vert : 800 858 2955 Comptes grandes entreprises - Est numéro vert : 800 858 2020 Comptes grandes entreprises Administration et enseignement Est numéro vert : 800 858 2669 Queue Team (file d'attente) Comptes grandes entreprises numéro vert : 800 858 2222 Comptes grandes entreprises - Sud numéro vert : 800 858 2355 Comptes grandes entreprises - Ouest numéro vert : 800 858 2811 Comptes grandes entreprises Pièces détachées numéro vert : 800 858 2621 Colombie Support général 980-9-15-3978 Corée (Séoul) Indicatif international : 001 Indicatif national : 82 Indicatif urbain : 2 Support technique numéro vert : 080-200-3800 Ventes numéro vert : 080-200-3600 Service clientèle (Séoul, Corée) numéro vert : 080-200-3800 Service clientèle (Penang, Malaisie) 604 633 4949 Télécopieur 2194-6202 Standard 2194-6000 Costa Rica Support général 0800-012-0435 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros vertsAnnexe 129 Danemark (Copenhague) Indicatif international : 00 Indicatif national : 45 Site Web : support.euro.dell.com Support par courriel (ordinateurs portables) : den_nbk_support@dell.com Support par courriel (ordinateurs de bureau) : den_support@dell.com Support par courriel (serveurs) : Nordic_server_support@dell.com Support technique 7023 0182 Service clientèle (relations) 7023 0184 Service clientèle pour le grand public et les PME 3287 5505 Standard (relations) 3287 1200 Standard télécopieur (relations) 3287 1201 Standard (grand public et PME) 3287 5000 Télécopieur (grand public et PME) 3287 5001 Dominique Support général numéro vert : 1-866-278-6821 Équateur Support général numéro vert : 999-119 Espagne (Madrid) Indicatif international : 00 Indicatif national : 34 Indicatif urbain : 91 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : support.euro.dell.com/es/es/emaildell/ Grand public et PME Support technique 902 100 130 Service clientèle 902 118 540 Ventes 902 118 541 Standard 902 118 541 Télécopieur 902 118 539 Grandes entreprises Support technique 902 100 130 Service clientèle 902 118 546 Standard 91 722 92 00 Télécopieur 91 722 95 83 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts130 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m États-Unis (Austin, Texas) Indicatif international : 011 Indicatif national : 1 Service d'état des commandes automatisé numéro vert : 1-800-433-9014 AutoTech (ordinateurs portables et de bureau) numéro vert : 1-800-247-9362 Client (domicile et siège social) Support technique numéro vert : 1-800-624-9896 Service clientèle numéro vert : 1-800-624-9897 Support technique Dellnet™ numéro vert : 1-877-Dellnet (1-877-335-5638) Clients du programme d'achats par les employés (EPP) numéro vert : 1-800-695-8133 Site Web des services financiers : www.dellfinancialservices.com Services financiers (leasing/prêts) numéro vert : 1-877-577-3355 Services financiers (Comptes privilégiés Dell [DPA]) numéro vert : 1-800-283-2210 Secteur privé Service clientèle et Support technique numéro vert : 1-800-822-8965 Clients du programme d'achats par les employés (EPP) numéro vert : 1-800-695-8133 Support technique pour les imprimantes et les projecteurs numéro vert : 1-877-459-7298 Public (gouvernement, domaines Éducation et Santé) Service clientèle et Support technique numéro vert : 1-800-456-3355 Clients du programme d'achats par les employés (EPP) numéro vert : 1-800-234-1490 Ventes Dell numéro vert : 1-800-289-3355 ou numéro vert : 1-800-879- 3355 Points de vente Dell (ordinateurs Dell recyclés) numéro vert : 1-888-798-7561 Ventes de logiciels et de périphériques numéro vert : 1-800-671-3355 Ventes de pièces au détail numéro vert : 1-800-357-3355 Service étendu et ventes sous garantie numéro vert : 1-800-247-4618 Télécopieur numéro vert : 1-800-727-8320 Services Dell pour les sourds, les malentendants ou les personnes ayant des problèmes d'élocution numéro vert : 1-877- DELLTTY (1-877-335-5889) Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros vertsAnnexe 131 Finlande (Helsinki) Indicatif international : 990 Indicatif national : 358 Indicatif urbain : 9 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : fin_support@dell.com Support par courriel (serveurs) : Nordic_support@dell.com Support technique 09 253 313 60 Télécopieur pour Support technique 09 253 313 81 Suivi clientèle 09 253 313 38 Service clientèle pour le grand public et les PME 09 693 791 94 Télécopieur 09 253 313 99 Standard 09 253 313 00 France (Paris) (Montpellier) Indicatif international : 00 Indicatif national : 33 Indicatifs de la ville : (1)(4) Site Web : support.euro.dell.com Courriel : support.euro.dell.com/fr/fr/emaildell/ Grand public et PME Support technique 0825 387 270 Service clientèle 0825 823 833 Standard 0825 004 700 Standard (appels extérieurs à la France) 04 99 75 40 00 Ventes 0825 004 700 Télécopieur 0825 004 701 Fax (appels extérieurs à la France) 04 99 75 40 01 Grandes entreprises Support technique 0825 004 719 Service clientèle 0825 338 339 Standard 01 55 94 71 00 Ventes 01 55 94 71 00 Télécopieur 01 55 94 71 01 Grèce Indicatif international : 00 Indicatif national : 30 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : support.euro.dell.com/gr/en/emaildell/ Support technique 080044149518 Support technique Gold 08844140083 Standard 2108129800 Ventes 2108129800 Télécopieur 2108129812 Grenade Support général numéro vert : 1-866-540-3355 Guatemala Support général 1-800-999-0136 Guyane Support général numéro vert : 1-877-270-4609 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts132 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Hong Kong Indicatif international : 001 Indicatif national : 852 Site Web : support.ap.dell.com Courriel : ap_support@dell.com Support technique (Dimension™ et Inspiron™) 2969 3189 Support technique (OptiPlex™, Latitude™ et Dell Precision™) 2969 3191 Support technique (PowerApp™, PowerEdge™, PowerConnect™ et PowerVault™) 2969 3196 Support technique Gold Queue EEC 2969 3187 Protection des droits du client 3416 0910 Comptes des grandes entreprises 3416 0907 Programmes clients internationaux 3416 0908 Division des moyennes entreprises 3416 0912 Division du grand public et des PME 2969 3105 Îles Turks et Caicos Support général numéro vert : 1-866-540-3355 Îles Vierges Britanniques Support général numéro vert : 1-866-278-6820 Îles Vierges (États-Unis) Support général 1-877-673-3355 Inde Support technique 1600 33 8045 Ventes 1600 33 8044 Irlande (Cherrywood) Indicatif international : 16 Indicatif national : 353 Indicatif urbain : 1 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : dell_direct_support@dell.com Support technique 1850 543 543 Support technique pour le Royaume-Uni (interne au Royaume-Uni uniquement) 0870 908 0800 Service clientèle pour les particuliers 01 204 4014 Service clientèle pour les petites entreprises 01 204 4014 Service clientèle pour le Royaume-Uni (interne au Royaume-Uni uniquement) 0870 906 0010 Service clientèle pour les grandes entreprises 1850 200 982 Service clientèle pour les grandes entreprises (interne au Royaume-Uni uniquement) 0870 907 4499 Ventes pour l'Irlande 01 204 4444 Ventes pour le Royaume-Uni (interne au Royaume-Uni uniquement) 0870 907 4000 Télécopieur/Télécopieur pour les ventes 01 204 0103 Standard 01 204 4444 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros vertsAnnexe 133 Italie (Milan) Indicatif international : 00 Indicatif national : 39 Indicatif urbain : 02 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : support.euro.dell.com/it/it/emaildell/ Grand public et PME Support technique 02 577 826 90 Service clientèle 02 696 821 14 Télécopieur 02 696 821 13 Standard 02 696 821 12 Grandes entreprises Support technique 02 577 826 90 Service clientèle 02 577 825 55 Télécopieur 02 575 035 30 Standard 02 577 821 Jamaïque Support général (appel à partir de la Jamaïque uniquement) 1-800-682-3639 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts134 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Japon (Kawasaki) Indicatif international : 001 Indicatif national : 81 Indicatif urbain : 44 Site Web : support.jp.dell.com Support technique (serveurs) numéro vert : 0120-198-498 Support technique à l'extérieur du Japon (serveurs) 81-44-556-4162 Support technique (Dimension™ et Inspiron™) numéro vert : 0120-198-226 Support technique à l'extérieur du Japon (Dimension et Inspiron) 81-44-520-1435 Support technique (Dell Precision™, OptiPlex™ et Latitude™) numéro vert : 0120 -198 -433 Support technique à l'extérieur du Japon (Dell Precision, OptiPlex et Latitude) 81-44-556-3894 Support technique (Axim™) numéro vert : 0120-981-690 Support technique à l'extérieur du Japon (Axim) 81-44-556-3468 Service Faxbox 044-556-3490 Service de commandes automatisé 24 h sur 24 044-556-3801 Service clientèle 044-556-4240 Division Ventes aux grandes entreprises (jusqu'à 400 salariés) 044-556-1465 Division Ventes aux comptes privilégiés (plus de 400 salariés) 044-556-3433 Ventes aux comptes grandes entreprises (plus de 3500 salariés) 044-556-3430 Ventes secteur public (agences gouvernementales, établissements d'enseignement et institutions médicales) 044-556-1469 Segment international - Japon 044-556-3469 Utilisateur individuel 044-556-1760 Standard 044-556-4300 La Barbade Support général 1-800-534-3066 Les Îles Caïmans Support général 1-800-805-7541 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros vertsAnnexe 135 Luxembourg Indicatif international : 00 Indicatif national : 352 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : tech_be@dell.com Support technique (Bruxelles, Belgique) 3420808075 Ventes au grand public et aux PME (Bruxelles, Belgique) numéro vert : 080016884 Ventes aux grandes entreprises (Bruxelles, Belgique) 02 481 91 00 Service clientèle (Bruxelles, Belgique) 02 481 91 19 Télécopieur (Bruxelles, Belgique) 02 481 92 99 Standard (Bruxelles, Belgique) 02 481 91 00 Macao Indicatif national : 853 Support technique numéro vert : 0800 582 Service clientèle (Penang, Malaisie) 604 633 4949 Ventes aux particuliers numéro vert : 0800 581 Malaisie (Penang) Indicatif international : 00 Indicatif national : 60 Indicatif urbain : 4 Support technique (Dell Precision, OptiPlex et Latitude) numéro vert : 1 800 88 0193 Support technique (Dimension et Inspiron) numéro vert : 1 800 88 1306 Service clientèle 04 633 4949 Ventes aux particuliers numéro vert : 1 800 888 202 Ventes aux grandes entreprises numéro vert : 1 800 888 213 Mexique Indicatif international : 00 Indicatif national : 52 Support technique clients 001-877-384-8979 ou 001-877-269-3383 Ventes 50-81-8800 ou 01-800-888-3355 Service clientèle 001-877-384-8979 ou 001-877-269-3383 Principale 50-81-8800 ou 01-800-888-3355 Montserrat Support général numéro vert : 1-866-278-6822 Nicaragua Support général 001-800-220-1006 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts136 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Norvège (Lysaker) Indicatif international : 00 Indicatif national : 47 Site Web : support.euro.dell.com Support par courriel (ordinateurs portables) : nor_nbk_support@dell.com Support par courriel (ordinateurs de bureau) : nor_support@dell.com Support par courriel (serveurs) : nordic_server_support@dell.com Support technique 671 16882 Suivi clientèle 671 17514 Service clientèle pour le grand public et les PME 23162298 Standard 671 16800 Standard télécopieur 671 16865 Nouvelle-Zélande Indicatif international : 00 Indicatif national : 64 Courriel (Nouvelle-Zélande) : nz_tech_support@dell.com Courriel (Australie) : au_tech_support@dell.com Grand public et PME 0800 446 255 Gouvernement et entreprises 0800 444 617 Ventes 0800 441 567 Télécopieur 0800 441 566 Panama Support général 001-800-507-0962 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros vertsAnnexe 137 Pays-Bas (Amsterdam) Indicatif international : 00 Indicatif national : 31 Indicatif urbain : 20 Site Web : support.euro.dell.com Courriel (Support technique) : (Entreprise) : nl_server_support@dell.com (Latitude) : nl_latitude_support@dell.com (Inspiron) : nl_inspiron_support@dell.com (Dimension) : nl_dimension_support@dell.com (OptiPlex) : nl_optiplex_support@dell.com (Dell Precision) : nl_workstation_support@dell.com Support technique 020 674 45 00 Télécopieur pour Support technique 020 674 47 66 Service clientèle pour le grand public et les PME 020 674 42 00 Suivi clientèle 020 674 4325 Ventes aux grand public et PME 020 674 55 00 Relations ventes 020 674 50 00 Télécopieur Ventes au grand public et aux PME 020 674 47 75 Télécopieur pour les relations ventes 020 674 47 50 Standard 020 674 50 00 Télécopieur du standard 020 674 47 50 Pays du Pacifique et du Sudest Asiatique Support technique clients, Service clientèle et Ventes (Penang, Malaisie) 604 633 4810 Pérou Support général 0800-50-669 Pologne (Varsovie) Indicatif international : 011 Indicatif national : 48 Indicatif urbain : 22 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : pl_support_tech@dell.com Service clientèle (téléphone) 57 95 700 Service clientèle 57 95 999 Ventes 57 95 999 Service clientèle (télécopieur) 57 95 806 Réception (télécopieur) 57 95 998 Standard 57 95 999 Porto Rico Support général 1-800-805-7545 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts138 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Portugal Indicatif international : 00 Indicatif national : 351 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : support.euro.dell.com/pt/en/emaildell/ Support technique 707200149 Service clientèle 800 300413 Ventes 800 300 410 ou 800 300 411 ou 800 300 412 ou 21 422 07 10 Télécopieur 21 424 01 12 République Dominicaine Support général 1-800-148-0530 République Tchèque (Prague) Indicatif international : 00 Indicatif national : 420 Indicatif urbain : 2 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : czech_dell@dell.com Support technique 02 2186 27 27 Service clientèle 02 2186 27 11 Télécopieur 02 2186 27 14 TechFax 02 2186 27 28 Standard 02 2186 27 11 Royaume-Uni (Bracknell) Indicatif international : 00 Indicatif national : 44 Indicatif urbain : 1344 Site Web : support.euro.dell.com Site Web du Service clientèle : support.euro.dell.com/uk/en/ECare/Form/Home.asp Courriel : dell_direct_support@dell.com Support technique (Entreprises/Comptes privilégiés/Division Comptes privilégiés [plus de 1000 salariés]) 0870 908 0500 Support technique (direct/Division Comptes privilégiés et général) 0870 908 0800 Service clientèle Comptes internationaux 01344 373 186 Service clientèle pour le grand public et les PME 0870 906 0010 Service clientèle pour les grandes entreprises 01344 373 185 Service clientèle pour les comptes privilégiés (500–5000 employés) 0870 906 0010 Service clientèle Gouvernement central 01344 373 193 Service clientèle Gouvernement local et Enseignement 01344 373 199 Service clientèle (Santé) 01344 373 194 Ventes au grand public et aux PME 0870 907 4000 Ventes aux grandes entreprises/secteur public 01344 860 456 Télécopieur pour le grand public et les PME 0870 907 4006 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros vertsAnnexe 139 Salvador Support général 01-899-753-0777 Singapour (Singapour) Indicatif international : 005 Indicatif national : 65 Support technique numéro vert : 800 6011 051 Service clientèle (Penang, Malaisie) 604 633 4949 Ventes aux particuliers numéro vert : 800 6011 054 Ventes aux grandes entreprises numéro vert : 800 6011 053 St Kitts-et-Nevis Support général numéro vert : 1-877-441-4731 St-Lucie Support général 1-800-882-1521 St-Vincent-et-les Grenadines Support général numéro vert : 1-877-270-4609 Suède (Upplands Vasby) Indicatif international : 00 Indicatif national : 46 Indicatif urbain : 8 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : swe_support@dell.com Support par courriel pour Latitude et Inspiron : Swe-nbk_kats@dell.com Support par courriel pour OptiPlex : Swe_kats@dell.com Support par courriel pour les serveurs : Nordic_server_support@dell.com Support technique 08 590 05 199 Suivi clientèle 08 590 05 642 Service clientèle pour le grand public et les PME 08 587 70 527 Support du programme d'achats par les employés (EPP, Employee Purchase Program) 20 140 14 44 Support technique par télécopieur 08 590 05 594 Ventes 08 590 05 185 Suisse (Genève) Indicatif international : 00 Indicatif national : 41 Indicatif urbain : 22 Site Web : support.euro.dell.com Courriel : Tech_support_central_Europe@dell.com Courriel pour les clients francophones (grand public et PME, et entreprises) : support.euro.dell.com/ch/fr/emaildell/ Support technique (grand public et PME) 0844 811 411 Support technique (entreprises) 0844 822 844 Service clientèle (grand public et PME) 0848 802 202 Service clientèle (entreprises) 0848 821 721 Télécopieur 022 799 01 90 Standard 022 799 01 01 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros verts140 Annexe w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Taïwan Indicatif international : 002 Indicatif national : 886 Support technique (ordinateurs portables et de bureau) numéro vert : 00801 86 1011 Support technique (serveurs) numéro vert : 0080 60 1256 Ventes aux particuliers numéro vert : 0080 651 228 Ventes aux grandes entreprises numéro vert : 0080 651 227 Thaïlande Indicatif international : 001 Indicatif national : 66 Support technique numéro vert : 0880 060 07 Service clientèle (Penang, Malaisie) 604 633 4949 Ventes numéro vert : 0880 060 09 Trinité/Tobago Support général 1-800-805-8035 Uruguay Support général numéro vert : 000-413-598- 2521 Venezuela Support général 8001-3605 Pays (Ville) Indicatifs d'accès international, national et urbain Nom de département ou zone de service, site Web et adresse Messagerie électronique Indicatifs de zone, numéros locaux et numéros vertsIndex 141 Index A affichage. Voir moniteur alimentation bouton, 65 connecteur, 68 problèmes, 43 amorçage à partir d'un périphérique USB, 121 Assistant Compatibilité des programmes, 39 Assistant Installation réseau, 28 Assistant Transfert de fichiers et de paramètres, 25 assistants Assistant Compatibilité des programmes, 39 Assistant Installation réseau, 28 Assistant Transfert de fichiers et de paramètres, 25 audio. Voir son B batterie problèmes, 33 BIOS, 115 bloc d'alimentation ventilateurs, 69 C capot fermeture, 110 loquet du capot, 67 ouverture, 69 caractéristiques alimentation électrique, 114 bus d'extension, 112 commandes et voyants, 113 connecteurs, 113 environnementales, 115 informations sur l'ordinateur, 111 lecteurs, 112 mémoire, 111 physiques, 114 processeur, 111 techniques, 111 vidéo, 112 carte mère. Voir carte système carte système, 71 cartes installation de cartes PCI, 76, 80 logements, 69, 75 logements PCI, 69 logements PCI Express, 69 PCI, 76 PCI Express, 79 retrait de cartes PCI, 78 retrait de cartes PCI Express, 83 types pris en charge, 75 cartes PCI installation, 76 retrait, 78 cartes PCI Express installation, 80 retrait, 83 CD copie, 26 ResourceCD, 9 Système d'exploitation, 12 Centre d'aide et de support, 12 clavier connecteur, 68 problèmes, 38 composants de la carte système, 71 configuration du système, 115 options, 117 connecteurs alimentation, 68 centre/LFE, 68 clavier, 68 DVI, 68 écouteur, 66 IEEE 1394, 66 ligne d'entrée, 68 ligne de sortie, 68 microphone, 68 modem, 68 parallèle, 68 réseau, 67142 Index 142 Index série, 68 son, 68 sortie Téléviseur, 68 souris, 68 surround, 68 USB, 66, 68 VGA, 68 vidéo, 68 connecteurs de son, 68 consignes de sécurité, 10 contrat de licence pour utilisateur final, 10 copie de CD et de DVD, 26 couleur changement, 13 D Dell contacter, 124 Dell Solution Center, 9 fichier d'aide de Dell Dimension, 11 politique de support, 123 site de support, 11 dépannage astuces, 33 Centre d'aide et de support, 12 Dell Diagnostics, 52 Dépanneur des conflits materials, 59 restauration à un état antérieur, 58 voyants de diagnostic, 49 diagnostics Dell, 52 voyants, 49 disque dur installation, 87 installation d'un second disque dur, 90 retrait, 86 voyant d'activité, 65 disques RAID, 17 documentation contrat de licence pour utilisateur final, 10 Dell Solution Center, 9 en ligne, 11 ergonomie, 10 garantie, 10 Guide d’information sur le produit, 10 Recherche d'informations, 9 réglementations, 10 ResourceCD, 9 schéma de configuration, 10 sécurité, 10 DVD copie, 26 DVI connecteur, 68 E écouteur connecteur, 66 écran. Voir moniteur états du voyant d'alimentation, 43 étiquette Microsoft Windows, 11 étiquettes Microsoft Windows, 11 numéro de service, 11 F fichier d'aide Aide de Dell Dimension, 11 Centre d'aide et de support de Windows, 12 G Guide d’information sur le produit, 10 H haut-parleur problèmes, 45 volume, 45 Hyper-Threading, 31 I IEEE 1394 connecteur, 66 problèmes, 37 imprimante problèmes, 44 informations sur l'ergonomie, 10Index 143 informations sur les garanties, 10 informations sur les réglementations, 10 installation de pièces avant de commencer, 63 mise hors tension de l'ordinateur, 63 outils recommandés, 63 Internet problèmes, 35 L lecteur de CD/DVD installation, 95 problèmes, 34 retrait, 94 lecteur de CD-RW problèmes, 35 lecteur de disquette installation, 92 retrait, 91 lecteur de DVD problèmes, 34 lecteurs disque dur, 86 installation d'un disque dur, 87 installation d'un lecteur de CD/DVD, 95 installation d'un lecteur de disquette, 92 portes, 65 problèmes, 33 retrait d'un disque dur, 86 retrait d'un lecteur de CD/DVD, 94 retrait du lecteur de disquette, 91 second disque dur, 90 série ATA, 86 logiciel Hyper-Threading, 31 problèmes, 39-40 logiciels problèmes, 39 M matériel Dell Diagnostics, 52 disques, configuration RAID, 17 mémoire configuration 4 Go, 73 consignes d'installation, 72 installation, 73 présentation de la mémoire DDR2, 72 problèmes, 41 suppression, 75 type pris en charge, 72 messagerie électronique problèmes, 35 messages erreur, 36 messages d'erreur, 36 voyants de diagnostic, 49 microphone connecteur, 68 modem connecteur, 68 problèmes, 35 moniteur connexion à l'ordinateur, 15 connexion de deux moniteurs, 15-16 connexion DVI, 15-16 connexion téléviseur, 16 connexion VGA, 15-16 difficile à lire, 47 mode bureau étendu, 17 mode de clonage, 17 paramètres d'affichage, 17 problèmes, 47 vide, 47 mot de passe cavalier, 122 effacement, 122 N numéro de service, 11 O ordinateur absence de réponse, 38-39 composants internes, 70 plantages, 38-40 restauration à un état antérieur, 58 vue interne, 70 P paramètres configuration du système, 115144 Index 144 Index paramètres CMOS effacement, 123 performance surcadençage, 31 pile, 109 pilotes, 55 à propos de, 55 identification, 55 porte-nom couleur, 13 portes panneau avant, 65 porte des lecteurs, remise en place, 107 porte des lecteurs, retrait, 106 problème plantages d'ordinateur, 38 problèmes alimentation, 43 astuces de dépannage, 33 batterie, 33 clavier, 38 compatibilité des programmes et de Windows, 39 Dell Diagnostics, 52 écran bleu, 40 écran difficile à lire, 47 écran noir, 47 états du voyant d'alimentation, 43 généraux, 38 IEEE 1394, 37 imprimante, 44 Internet, 35 l'ordinateur ne répond plus, 39 lecteur de CD, 34 lecteur de CD-RW, 35 lecteur de DVD, 34 lecteurs, 33 logiciel, 39-40 logiciels, 39 mémoire, 41 messagerie électronique, 35 messages d'erreur, 36 modem, 35 moniteur, 47 moniteur difficile à lire, 47 plantages d'ordinateur, 39-40 plantages de programme, 39 politique de support technique, 123 réglage du volume, 46 réseau, 42 restauration à un état antérieur, 58 scanner, 45 son et haut-parleurs, 45 souris, 41 un programme ne répond plus, 39 unité de disque dur, 35 vidéo et moniteur, 47 voyants de diagnostic, 49 processeur type, 111 ventilateurs, 67 programme de configuration du système accès, 116 écrans, 116 R RAID configuration, 17 Recherche d'informations, 9 réinstallation Windows XP, 60 réseau Assistant Installation réseau, 28 connecteur, 67 problèmes, 42 ResourceCD, 9, 56 Dell Diagnostics, 52 Restauration du système, 58 rétroéclairage du boîtier couleur, 13 S SATA. Voir série ATA scanner problèmes, 45 schéma de configuration, 10 séquence d'amorçage, 120 modification, 121 paramètres de l'option, 120 série connecteurs, 68 série ATA, 86 site Web de support, 11 site Web de support Dell Premier, 10 son problèmes, 45 volume, 45 souris connecteur, 68Index 145 problèmes, 41 support contacter Dell, 124 politique, 123 support technique, 123 surcadençage, 31 système d'exploitation CD, 12 réinstallation, 12 réinstallation de Windows XP, 60 T téléviseur connexion à l'ordinateur, 16, 68 transfert d'informations vers un nouvel ordinateur, 25 U unité de disque dur problèmes, 35 USB amorçage à partir d'un périphérique USB, 121 connecteurs, 66, 68 V ventilateurs bloc d'alimentation, 69 processeur, 67 Vérifier disque, 35 VGA connecteur, 68 vidéo connecteur, 68 problèmes, 47 volume réglage, 46 voyants activité du disque dur, 65 arrière de l'ordinateur, 49 diagnostic, 49 voyants de diagnostic, 49 W Windows XP Assistant Compatibilité des programmes, 39 Assistant Installation réseau, 28 Assistant Transfert de fichiers et de paramètres, 25 Centre d'aide et de support, 12 Dépanneur des conflits matériels, 59 Hyper-Threading, 31 réinstallation, 12, 60 restauration des pilotes de périphériques, 56 restauration du système, 58 scanner, 45146 Index 146 Index w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Guide d'installation des systèmes Dell™ PowerVault™ Modular Disk 3000iRemarques et avis REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. AVIS : Un AVIS vous avertit d'un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. ____________________ Les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. © 2008 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques citées dans ce document : Dell, le logo DELL et PowerVault sont des marques de Dell Inc. ; Intel et Pentium sont des marques déposées de Intel Corporation ; SUSE est une marque déposée de Novell Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays ; Microsoft, Windows et Windows Server sont soit des marques, soit des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays ; Red Hat et Red Hat Enterprise Linux sont des marques déposées de Red Hat Inc. aux ÉtatsUnis et dans d'autres pays. D'autres marques et noms de marques peuvent être utilisés dans ce document pour faire référence aux entités se réclamant de ces marques et de ces noms ou à leurs produits. Dell Inc. dénie tout intérêt propriétaire vis-à-vis des marques et des noms de marque autres que les siens. Février 2008Table des matières 3 Table des matières 1 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Configuration système requise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Configuration matérielle requise pour la station de gestion . . . . . . . . . 7 Présentation des baies de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 2 Installation du matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Planification de la configuration de la baie de stockage. . . . . . . . . . . . . 9 À propos des connexions du châssis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Câblage du châssis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Comparaison entre une configuration redondante et non redondante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Solutions impliquant une connexion directe . . . . . . . . . . . . . . . . 11 Solutions impliquant une connexion à un réseau de stockage . . . . . . 13 Connexion de châssis d'extension MD1000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Extension à l'aide de châssis MD1000 déjà configurés . . . . . . . . . . 16 Extension à l'aide de châssis MD1000 neufs . . . . . . . . . . . . . . . . 17 3 Installation du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Assemblage et démarrage du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Installation de l'initiateur iSCSI (serveurs hôtes connectés via iSCSI uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Installation de l'initiateur iSCSI sur un serveur hôte Windows . . . . . . 20 Installation de l'initiateur iSCSI sur un serveur hôte Linux. . . . . . . . . 20 Installation de MD Storage Software . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Installation de MD Storage Software sur un serveur hôte connecté via iSCSI (Windows) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Installation de MD Storage Software sur un serveur hôte connecté via iSCSI (Linux) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Installation d'une station de gestion dédiée (Windows et Linux) . . . . . 294 Table des matières Documentation pour les systèmes Windows . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Affichage du contenu du CD Resource. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Installation des manuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Documentation pour les systèmes Linux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Affichage du contenu du CD Resource. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Installation des manuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 4 Configuration de la baie et de iSCSI. . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Avant de commencer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Terminologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Fiche de configuration iSCSI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Configuration de iSCSI sur la baie de stockage . . . . . . . . . . . . . . 37 Utilisation de iSNS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Étape 1 : Détection de la baie de stockage (gestion hors bande uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Paramètres par défaut des ports de gestion . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Détection automatique de la baie de stockage . . . . . . . . . . . . . . 38 Détection manuelle de la baie de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Configuration de la baie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Étape 2 : Configuration des ports iSCSI sur la baie de stockage . . . . . . . . 42 Étape 3 : Détection des cibles à partir de l'initiateur iSCSI . . . . . . . . . . 43 Si vous utilisez la version GUI de Windows Server 2003 ou Windows Server 2008 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 . . . 44 Si vous utilisez Linux Server . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Si vous utilisez RHEL 5 ou SLES 10 avec SP1 . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Étape 4 : Définition des paramètres d'accès des systèmes hôtes . . . . . . . 48 Fonctionnement de l'authentification CHAP . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Que signifie CHAP ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Authentification CHAP unidirectionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Authentification CHAP mutuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Définitions CHAP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Configuration de l'authentification CHAP . . . . . . . . . . . . . . . . . 50Table des matières 5 Étape 5 : (Facultatif) Configuration de l'authentification CHAP sur la baie de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Configuration de l'authentification CHAP unidirectionnelle sur la baie de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Configuration de l'authentification CHAP mutuelle sur la baie de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Étape 6 : Configuration de l'authentification CHAP sur le serveur hôte (facultatif) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Si vous utilisez la version GUI de Windows Server 2003 ou Windows Server 2008 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 . . . 54 Si vous utilisez Linux Server . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Si vous utilisez RHEL 5 ou SLES 10 avec SP1 . . . . . . . . . . . . . . . . 56 Si vous utilisez SLES 10 avec SP1 via l'interface utilisateur graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57 Étape 7 : Connexion à la baie de stockage cible à partir du serveur hôte . . . 58 Si vous utilisez la version GUI de Windows Server 2003 ou Windows Server 2008 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 . . . 59 Si vous utilisez Linux Server . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 Affichage de l'état des connexions iSCSI . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 Étape 8 : (Facultatif) Configuration de la gestion intrabande . . . . . . . . . 62 Fonctions Premium. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Outils de dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 5 Désinstallation du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 Désinstallation sous Windows . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 Désinstallation sous Linux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 666 Table des matières A Consignes de configuration du réseau pour iSCSI. . . . . . . 67 Configuration d'un système hôte sous Windows . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Configuration d'un système hôte sous Linux . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 Configuration de TCP/IP sous Linux via DHCP (utilisateurs root uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 Configuration de TCP/IP sous Linux via une adresse IP statique (utilisateurs root uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71Présentation 7 Présentation Ce guide présente les étapes de configuration du système Dell™ PowerVault™ Modular Disk 3000i (MD3000i). Il explique également comment installer le logiciel MD Storage Manager, installer et configurer des initiateurs Microsoft® iSCSI et Linux, ainsi qu'accéder à la documentation situées sur le CD PowerVault MD3000i Resource. D'autres sujets sont également abordés : configuration requise, organisation de la baie de stockage, lancement initial des logiciels et vérification de leur fonctionnement, présentation des utilitaires et des fonctions Premium. MD Storage Manager permet à l'administrateur système de configurer et de gérer des baies de stockage afin d'optimiser leur utilisation. Ce logiciel est compatible avec Microsoft® Windows® et Linux. Il permet également d'envoyer des alertes lorsqu'un incident se produit sur la baie de stockage. Ces alertes peuvent être envoyées par courrier électronique ou via SNMP (Simple Network Management Protocol). L'envoi peut être immédiat ou effectué à intervalles réguliers. Configuration système requise Avant d'installer et de configurer le matériel du MD3000i et le logiciel MD Storage Manager, vérifiez que le système d'exploitation est pris en charge et que la configuration est conforme aux conditions minimales requises. Pour plus d'informations, reportez-vous au document Dell™ PowerVault™ MD3000i Support Matrix (Matrice de support du système MD 3000i), disponible sur le site support.dell.com. Configuration matérielle requise pour la station de gestion Une station de gestion utilise MD Storage Manager pour configurer et gérer les baies de stockage du réseau. Une machine définie comme station de gestion doit être un système x86 répondant aux critères minimaux suivants : • Processeur Intel® Pentium® ou équivalent (133 MHz ou plus) • 128 Mo de RAM (recommandation : 256 Mo) • 120 Mo d'espace disque disponible • Droits d'accès de niveau administrateur ou équivalent • Paramètres d'affichage : 800 x 600 pixels en 256 couleurs (recommandation : 1024 x 768 avec une qualité couleur de 16 bits)8 Présentation Présentation des baies de stockage Une baie de stockage comprend différents composants matériels (disques physiques, contrôleurs RAID, ventilateurs et blocs d'alimentation) installés dans des châssis. Un châssis contenant des disques physiques accessibles via des contrôleurs RAID s'appelle un châssis RAID. Un ou plusieurs serveurs hôtes connectés à la baie de stockage peuvent accéder aux données qu'elle contient. Vous pouvez également définir plusieurs chemins physiques entre les systèmes hôtes et la baie de stockage. Ainsi, si un chemin de données devient indisponible (suite à la panne d'un port du serveur hôte, par exemple), les systèmes hôtes peuvent continuer à accéder aux données stockées sur la baie de stockage. La baie de stockage est gérée par le logiciel MD Storage Manager, qui est exécuté sur un serveur hôte ou une station de gestion dédiée. S'il est exécuté sur un serveur hôte, le logiciel MD Storage Manager et la baie de stockage utilisent directement les ports iSCSI pour échanger des requêtes de gestion et des informations sur les événements. En revanche, lorsqu'il est installé sur une station de gestion, MD Storage Manager communique avec la baie de stockage via une connexion Ethernet avec les contrôleurs RAID ou par l'intermédiaire de l'agent hôte installé sur le serveur hôte. À l'aide du logiciel MD Storage Manager, vous pouvez configurer les disques physiques de la baie de stockage en composants logiques appelés groupe de disques, puis divisez ceux-ci en groupes de disques virtuels. Vous pouvez créer autant de groupes de disques et de disques virtuels que la configuration de votre baie de stockage et votre matériel le permettent. Les groupes de disques sont toujours créés à partir de l'espace non configuré de la baie alors que les disques virtuels sont créés dans l'espace disponible au sein d'un groupe de disques. Un espace non configuré se compose de disques physiques qui n'ont pas encore été affectés à un groupe de disques. Lorsqu'un disque virtuel est créé dans un espace non configuré, un groupe de disques est créé automatiquement. Si un groupe contient un seul disque virtuel et si vous supprimez ce dernier, le groupe est également supprimé. Le terme “espace disponible” désigne une partie d'un groupe de disques qui n'a pas été affectée à un disque virtuel. Les données sont enregistrées sur les disques physiques de la baie de stockage à l'aide de la technologie RAID. Les niveaux RAID définissent la façon dont les données sont écrites sur les disques physiques. Les différents niveaux RAID offrent différents niveaux d'accessibilité, de redondance et de capacité. Vous pouvez définir un niveau RAID spécifique pour chaque groupe de disques et disque virtuel de votre baie de stockage. Il est également possible d'ajouter un niveau de redondance supplémentaire en créant des groupes de disques dont le niveau RAID est autre que RAID 0. Les disques de secours remplacent automatiquement les disques physiques affichant l'état “Failed” (Échec). Pour plus d'informations sur l'utilisation du mode RAID et la gestion des données dans votre solution de stockage, reportez-vous au document Dell™ PowerVault™ Modular Disk Storage Manager - Guide d'utilisation.Installation du matériel 9 Installation du matériel Cette section contient des instructions permettant de planifier la configuration physique de la baie de stockage Dell™ PowerVault™ MD3000i et de réaliser la connexion d'un ou plusieurs systèmes hôtes. Pour plus d'informations sur la configuration matérielle, reportez-vous au document Dell™ PowerVault™ MD3000i - Manuel du propriétaire. Planification de la configuration de la baie de stockage Différents facteurs doivent être pris en compte avant l'installation de la baie de stockage : • Évaluez vos besoins de stockage et administratifs. • Calculez vos besoins en termes de disponibilité. • Définissez la fréquence et le niveau des sauvegardes (sauvegardes complètes hebdomadaires ou sauvegardes partielles quotidiennes, par exemple) • Examinez les options disponibles en ce qui concerne la baie de stockage : protection par mot de passe, notifications d'alertes par e-mail en cas d'erreur, etc. • Définissez la configuration des disques virtuels et des groupes de disques en fonction d'un plan d'organisation des données. Par exemple, utilisez un disque virtuel pour l'inventaire, un deuxième pour les informations financières et fiscales et un troisième pour les informations sur les clients. • Indiquez si un espace doit être réservé aux disques de secours, qui prennent automatiquement le relais en cas de panne des disque physiques. • Si vous envisagez d'utiliser les fonctions Premium, définissez la configuration des copies et des clichés de disque virtuel.10 Installation du matériel À propos des connexions du châssis Le châssis RAID est connecté à un serveur hôte iSCSI via un ou deux modules contrôleurs RAID. Ces modules sont identifiés par les numéros 0 et 1. Reportez-vous au document PowerVault MD3000i - Manuel du propriétaire pour plus d'informations. Chaque module contrôleur RAID possède deux ports iSCSI “In” permettant d'établir des connexions directes avec le serveur hôte ou les commutateurs. Les ports iSCSI “In” sont identifiés par les numéros In-0 et In-1 (reportez-vous au document PowerVault MD3000i - Manuel du propriétaire pour plus d'informations). Chaque module contrôleur RAID du système MD3000i comprend également un port de gestion Ethernet et un port SAS “Out”. Le port de gestion Ethernet permet d'installer une station de gestion dédiée (serveur ou système autonome). Le port SAS “Out” permet de connecter le châssis RAID à un châssis d'extension MD1000 en option pour bénéficier d'une capacité de stockage plus importante. Câblage du châssis Vous pouvez connecter jusqu'à 16 systèmes hôtes et deux châssis d'extension à la baie de stockage. Pour planifier la configuration, effectuez les tâches suivantes : 1 Évaluez vos besoins de stockage et administratifs. 2 Déterminez les capacités du matériel et la manière dont vous souhaitez organiser vos données. 3 Calculez vos besoins en termes de disponibilité des données. 4 Déterminez le mode de sauvegarde des données à utiliser. L'interface iSCSI permet de créer un grand nombre de configurations polyvalentes entre systèmes hôtes et contrôleurs. Seules les topologies les plus courantes sont décrites dans le présent manuel. Les figures incluses dans ce chapitre sont regroupées dans deux catégories génériques : • Solutions impliquant une connexion directe • Solutions impliquant une connexion à un réseau de stockage (SAN) Comparaison entre une configuration redondante et non redondante Les configurations non redondantes (qui fournissent un seul chemin de données entre le système hôte et le châssis RAID) sont à réserver au stockage des données dont l'importance n'est pas primordiale. Si un chemin devient indisponible suite au retrait d'un câble ou d'une carte NIC, ou bien en cas de panne d'un câble, d'une carte adaptateur de bus hôte HBA ou d'un module contrôleur RAID, le système hôte ne peut plus accéder aux données stockées sur le châssis RAID. Pour qu'une configuration soit redondante, vous devez installer deux chemins différents entre le système hôte et la baie de stockage. Chacun de ces chemins doit transiter par un module contrôleur RAID différent. Avec ce type de configuration, les données restent accessibles au système hôte même si l'un des chemins devient indisponible, car les deux modules contrôleurs RAID ont accès à tous les disques de la baie de stockage.Installation du matériel 11 Solutions impliquant une connexion directe Pour créer un environnement à connexion directe, vous pouvez installer un câble entre les ports Ethernet des serveurs hôtes et les ports iSCSI des contrôleurs RAID situés sur le système MD3000i. Les environnements à connexion directe permettent d'utiliser un chemin de données unique (jusqu'à quatre serveurs) ou deux chemins de données (jusqu'à deux serveurs) avec un ou deux modules contrôleurs. Configurations incluant un seul chemin de données Dans une configuration incluant un seul chemin de données, un groupe de clients hétérogènes peut être connecté au contrôleur RAID du système MD3000i via un port physique Ethernet unique. Dans la mesure où un seul port est disponible, cet environnement n'offre aucune redondance (même si chaque portail iSCSI prend en charge plusieurs connexions). Cette configuration est prise en charge dans les environnements comprenant un seul ou deux contrôleurs. La figure 2-1 et la figure 2-2 indiquent comme câbler les modules contrôleurs RAID du système MD3000i dans une solution non redondante utilisant un seul chemin de données. La figure 2-1 présente une baie contenant un seul contrôleur. La figure 2-2 indique comment relier quatre serveurs autonomes à une baie équipée de deux contrôleurs. Figure 2-1. Environnement à connexion directe comprenant : un ou deux serveurs (ou un cluster de deux nœuds), un seul chemin de données et un seul contrôleur (simplex) 1 Serveur hôte autonome (un ou deux) 2 Cluster de deux nœuds 3 Port de gestion Ethernet 4 Châssis RAID MD3000i (un seul contrôleur) 5 Réseau d'entreprise, public ou privé 4 5 2 Trafic de gestion 3 112 Installation du matériel Figure 2-2. Environnement à connexion directe comprenant : jusqu'à quatre serveurs, un seul chemin de données et deux contrôleurs (duplex) Configuration incluant deux chemins de données Dans la figure 2-3, jusqu'à deux serveurs sont directement connectés au module contrôleur RAID du MD3000i. Si le serveur hôte dispose d'une seconde connexion Ethernet vers la baie, il peut être connecté aux ports iSCSI situés sur le second contrôleur de cette dernière. Les deux chemins physiques distincts correspondant à chaque système hôte peuvent se relayer en cas de panne, ce qui permet de bénéficier d'une mise en redondance totale et d'une meilleure disponibilité des données. 1 Serveur hôte autonome (jusqu'à quatre) 2 Port de gestion Ethernet (2) 3 Châssis RAID MD3000i (deux contrôleurs) 4 Réseau d'entreprise, public ou privé 4 1 3 Trafic de gestion 2Installation du matériel 13 Figure 2-3. Environnement à connexion directe comprenant : un ou deux serveurs (ou un cluster de deux nœuds), deux chemins de données et deux contrôleurs (duplex) Solutions impliquant une connexion à un réseau de stockage Pour créer ce type d'environnement, vous pouvez utiliser un réseau de stockage (SAN) IP et un commutateur Ethernet 1 Gb afin de relier les serveurs hôtes aux ports iSCSI des contrôleurs RAID situés sur le système MD3000i. En utilisant un commutateur Ethernet inclus dans la “nébuleuse” SAN sur IP, vous pouvez créer une configuration permettant au contrôleur RAID du système MD3000i d'assurer la prise en charge simultanée de 16 systèmes hôtes avec plusieurs connexions par session. Il est possible d'utiliser un seul ou deux chemins de données, et un seul ou deux modules contrôleurs RAID. La figure 2-4 indique le câblage réseau à utiliser pour connecter jusqu'à 16 serveurs autonomes (via des sessions multiples) à un seul module contrôleur RAID situé dans le système MD3000i. Les systèmes hôtes disposant d'une seconde connexion Ethernet avec le réseau permettent d'utiliser deux chemins physiques distincts qui peuvent se relayer en cas de panne, garantissant ainsi une mise en redondance totale.La figure 2-5 indique comment connecter le même nombre de systèmes hôtes lorsque deux modules contrôleurs RAID sont installés dans le MD3000i. 1 Serveur hôte autonome (un ou deux) 2 Cluster de deux nœuds 3 Port de gestion Ethernet (2) 4 Châssis RAID MD3000i (deux contrôleurs) 5 Réseau d'entreprise, public ou privé 5 2 1 3 414 Installation du matériel Figure 2-4. Environnement avec connexion à un SAN comprenant : jusqu'à 16 serveurs, un seul chemin de données et un seul contrôleur (simplex) 1 Jusqu'à 16 serveurs hôtes autonomes 2 SAN IP (commutateur Ethernet Gigabit) 3 Port de gestion Ethernet 4 Châssis RAID MD3000i (un seul contrôleur) 5 Réseau d'entreprise, public ou privé 4 2 5 1 3Installation du matériel 15 Figure 2-5. Environnement comprenant : jusqu'à 16 serveurs reliés à deux commutateurs Ethernet Gb (SAN), deux chemins de données et deux contrôleurs (duplex) Connexion de châssis d'extension MD1000 Entre autres caractéristiques, le système MD3000i permet d'augmenter la capacité de stockage en ajoutant jusqu'à deux châssis d'extension MD1000 supplémentaires. Avec cette configuration, il est possible d'utiliser jusqu'à 45 disques physiques SAS et/ou SATA II de 3,5 pouces. Comme indiqué dans les sections suivantes, le système MD1000 utilisé pour l'extension de capacité peut être neuf ou avoir précédemment été configuré dans une solution à connexion directe incluant un système équipé d'un contrôleur PERC 5/E. AVIS : Assurez-vous que tous les châssis d'extension MD1000 à connecter au MD3000i ont d'abord été mis à jour avec la version la plus récente du micrologiciel destiné au module EMM MD1000 (disponible sur le site support.dell.com). Les versions de ce micrologiciel antérieures à la version A03 ne sont pas prises en charge par la baie MD3000i. Le fait de connecter un châssis MD1000 utilisant une version de micrologiciel non prise en charge crée une configuration non certifiée sur la baie de stockage. Pour plus d'informations, reportez-vous à la procédure suivante. 1 Jusqu'à 16 serveurs hôtes autonomes 2 SAN IP (deux commutateurs Ethernet Gigabit) 3 Port de gestion Ethernet (2) 4 Châssis RAID MD3000i (deux contrôleurs) 5 Réseau d'entreprise, public ou privé 2 5 1 4 316 Installation du matériel Extension à l'aide de châssis MD1000 déjà configurés Utilisez cette procédure si votre système MD1000 est actuellement connecté à un système équipé d'un contrôleur Dell PERC 5/E dans un environnement à connexion directe. Les données des disques virtuels ayant été créés sur un système doté d'un contrôleur SAS PERC 5 ne peuvent pas être migrées directement sur un système MD3000i, ni sur un châssis d'extension MD1000 connecté à un MD3000i. AVIS : Si un système MD1000 précédemment connecté à un contrôleur SAS PERC 5 est relié à un système MD3000i pour être utilisé en tant que châssis d'extension, ses disques physiques sont réinitialisés, ce qui signifie que les données qui y sont stockées sont effacées. Avant d'installer un système MD1000 en tant que châssis d'extension, vous devez impérativement sauvegarder toutes les données qu'il contient. Pour relier des châssis d'extension MD1000 déjà configurés à un système MD3000i, procédez comme suit : 1 Sauvegardez toutes les données stockées sur le MD1000. 2 Sans déconnecter le MD1000 du contrôleur PERC 5, mettez son micrologiciel à jour vers la version A03 ou suivante. À cet effet, utilisez le fichier DUP.exe (pour Windows) ou DUP.bin (pour Linux). 3 Avant d'ajouter le ou les châssis MD1000, vérifiez que les logiciels du système MD3000i sont installés et à jour. Pour plus d'informations, reportez-vous au document Dell™ PowerVault™ MD3000i Support Matrix (Matrice de support du système MD 3000i), disponible sur le site support.dell.com. a Installez MD Storage Manager sur chaque serveur hôte ou mettez-le à jour avec la dernière version disponible sur le site support.dell.com. Installez les pilotes multiacheminement sur chaque serveur hôte ou mettez-les à jour avec la dernière version disponible sur le site support.dell.com. Ces pilotes sont fournis avec le module d'installation de Modular Disk Storage Management. Sous Windows, ils sont installés automatiquement lorsque l'utilisateur sélectionne les options d'installation “Full” (Complète) ou “Host” (Hôte). b À l'aide de MD Storage Manager, mettez à jour le micrologiciel du contrôleur RAID installé dans le système MD3000i. Pour ce faire, vous devez installer la version la plus récente disponible sur le site support.dell.com. Cliquez sur Support → Download Firmware (Télécharger le micrologiciel) → Download RAID Controller Module Firmware (Télécharger le micrologiciel du module contrôleur RAID). Mettez également à jour la NVSRAM en cliquant sur Support → Download Firmware (Télécharger le micrologiciel) → Download RAID Controller Module NVSRAM (Télécharger la NVSRAM du module contrôleur RAID). 4 Arrêtez les E/S et éteignez tous les systèmes : a Arrêtez toutes les E/S impliquant la baie de stockage et éteignez les systèmes hôtes affectés qui sont connectés au MD3000i. b Éteignez le châssis MD3000i. c Éteignez le ou les châssis MD1000. 5 Installez les câbles requis entre le ou le(s) châssis MD1000 et le MD3000i. Pour ce faire, reportez-vous aux illustrations correspondant à votre configuration (figure 2-1 à figure 2-5). Installation du matériel 17 6 Allumez les unités connectées : a Allumez le ou les châssis d'extension MD1000. Attendez que leur voyant d'état s'allume en bleu. b Mettez le MD3000i sous tension et attendez que les voyants d'état indiquent que l'unité est prête : • Si les voyants d'état s'allument en orange et ne clignotent pas, le MD3000i est en cours de mise en ligne. • Si les voyants d'état sont orange et clignotent, une erreur s'est produite. Vous pouvez l'afficher à l'aide de MD Storage Manager. • Si les voyants d'état sont bleus et ne clignotent pas, le MD3000i est prêt. c Une fois le MD3000i en ligne et prêt, allumez tous les systèmes hôtes connectés. 7 Lorsque vous avez terminé de configurer le MD1000 en tant que châssis d'extension, restaurez les données sauvegardées à l'étape 1. Les châssis MD1000 peuvent être utilisés à partir du MD3000i dès leur remise en ligne. Extension à l'aide de châssis MD1000 neufs Pour relier des châssis d'extension MD1000 neufs à un système MD3000i, procédez comme suit : 1 Avant d'ajouter le ou les châssis MD1000, vérifiez que les logiciels du système MD3000i sont installés et à jour. Pour plus d'informations, reportez-vous au document Dell™ PowerVault™ MD3000i Support Matrix (Matrice de support du système MD 3000i), disponible sur le site support.dell.com. a Installez MD Storage Manager sur chaque serveur hôte ou mettez-le à jour avec la dernière version disponible sur le site support.dell.com. b Installez les pilotes MPP sur chaque serveur hôte ou mettez-les à jour avec la dernière version disponible sur le site support.dell.com. c À l'aide de MD Storage Manager, mettez à jour le micrologiciel du contrôleur RAID installé dans le système MD3000i. Pour ce faire, cliquez sur Support→ Download Firmware (Télécharger le micrologiciel) → Download RAID Controller Module Firmware (Télécharger le micrologiciel du module contrôleur RAID). Mettez également à jour la NVSRAM en cliquant sur Support→ Download Firmware (Télécharger le micrologiciel) → Download RAID Controller Module NVSRAM (Télécharger la NVSRAM du module contrôleur RAID). 2 Arrêtez les E/S et éteignez tous les systèmes : a Arrêtez toutes les E/S impliquant la baie de stockage et éteignez les systèmes hôtes affectés qui sont connectés au MD3000i. b Éteignez le châssis MD3000i. c Éteignez tous les châssis MD1000 faisant partie du système affecté. 3 Installez les câbles requis entre le ou le(s) châssis MD1000 et le MD3000i. Pour ce faire, reportez-vous aux illustrations correspondant à votre configuration (figure 2-1 à figure 2-5).18 Installation du matériel 4 Allumez les unités connectées : a Allumez le ou les châssis d'extension MD1000. Attendez que leur voyant d'état s'allume en bleu. b Allumez le MD3000i et attendez que les voyants d'état indiquent que l'unité est prête : • Si les voyants d'état s'allument en orange et ne clignotent pas, le MD3000i est en cours de mise en ligne. • Si les voyants d'état sont orange et clignotent, une erreur s'est produite. Vous pouvez l'afficher à l'aide de MD Storage Manager. • Si les voyants d'état sont bleus et ne clignotent pas, le MD3000i est prêt. c Une fois le MD3000i en ligne et prêt, allumez tous les systèmes hôtes connectés. 5 Si le micrologiciel des systèmes MD1000 connectés est obsolète, mettez-le à jour à l'aide de MD Storage Manager : a Sélectionnez Support→ Download Firmware (Télécharger le micrologiciel)→ Download Environmental (EMM) Card Firmware (Télécharger le micrologiciel du module EMM). b Cochez la case Select All (Sélectionner tout) pour que tous les châssis MD1000 connectés soient mis à jour en même temps. Comptez environ 8 minutes par châssis pour la mise à jour.Installation du logiciel 19 Installation du logiciel Le CD MD3000i Resource contient toute la documentation relative au système MD3000 et à MD Storage Manager, ainsi que des logiciels et des pilotes pour Linux et Microsoft® Windows® . Le CD MD3000i Resource contient un fichier readme.txt (lisez-moi) qui présente les modifications apportées au logiciel, les mises à jours, les correctifs, et fournit d'autres informations importantes applicables à Linux et à Windows. Ce fichier indique comment accéder à la documentation et contient des informations concernant les versions de logiciels disponibles sur le CD et la configuration requise pour l'exécution de ces logiciels. Pour plus d'informations sur les éléments matériels et logiciels pris en charge sur les systèmes Dell™ PowerVault™, rendez-vous sur le site support.dell.com et consultez le document Dell™ PowerVault™ MD3000i Support Matrix (Matrice de support des systèmes Dell™ PowerVault™ MD3000i). Dell recommande d'installer les dernières mises à jour disponibles. Vous pouvez les télécharger depuis le site support.dell.com. Assemblage et démarrage du système Utilisez la procédure suivante pour assembler et démarrer le système pour la première fois : 1 Installez le ou les cartes NIC sur chacun des serveurs hôtes que vous connectez à la baie de stockage MD3000i (sauf si la carte NIC a été installée en usine). Pour obtenir des informations générales sur la définition des adresses IP, voir la section Consignes de configuration du réseau pour iSCSI. 2 Reliez la baie de stockage au(x) serveur(s) hôte(s), directement ou via un commutateur. 3 Installez les câbles requis entre les ports de gestion Ethernet de la baie de stockage et le réseau de gestion (serveur hôte connecté via iSCSI) ou une station de gestion dédiée (non iSCSI). 4 Mettez la baie de stockage sous tension et attendez que le voyant d'état devienne bleu. 5 Démarrez chacun des serveurs hôtes reliés à la baie de stockage.20 Installation du logiciel Installation de l'initiateur iSCSI (serveurs hôtes connectés via iSCSI uniquement) Pour pouvoir configurer iSCSI à l'aide des instructions figurant dans la suite de ce document (voir “Configuration de la baie et de iSCSI”), vous devez installer l'initiateur Microsoft iSCSI sur un serveur hôte qui accédera à la baie de stockage. Cette opération doit être effectuée avant l'installation du logiciel MD Storage Manager. REMARQUE : Windows Server® 2008 est doté d'un initiateur iSCSI intégré. Si votre système exécute Windows Server 2008, il n'est pas nécessaire d'installer l'initiateur SCSI (procédure présentée dans cette section). Passez directement à la section “Installation de MD Storage Software”. Pour télécharger et installer l'initiateur iSCSI, utilisez les instructions relatives à votre système d'exploitation (Windows Server 2003 ou Linux). Installation de l'initiateur iSCSI sur un serveur hôte Windows 1 Pour identifier la dernière version prise en charge de l'initiateur Microsoft iSCSI, reportez-vous au document Dell™ PowerVault™ MD3000i Support Matrix (Matrice de support des systèmes Dell PowerVault MD). Ce guide est disponible sur le site support.dell.com. 2 Téléchargez l'initiateur iSCSI à partir du serveur hôte. 3 Dans le panneau qui s'affiche au cours de l'installation, sélectionnez Initiator Service (Service Initiateur) et Software Initiator (Initiateur logiciel). 4 NE sélectionnez PAS Microsoft MPIO Multitpathing Support for iSCSI (Support de la gestion multivoie MPIO Microsoft pour iSCSI). AVIS : Vous devez impérativement vous assurer que cette option n'est PAS sélectionnée. Si elle l'est, la configuration de l'initiateur iSCSI ne se déroulera pas correctement. 5 Acceptez le contrat de licence et terminez l'installation. REMARQUE : Redémarrez le système si vous y êtes invité. Installation de l'initiateur iSCSI sur un serveur hôte Linux Pour installer l'initiateur iSCSI sur un serveur Linux, procédez comme suit. REMARQUE : L'initiateur Linux iSCSI et tous les correctifs appropriés sont installés à l'aide du CD MD3000i Resource lors de l'installation du logiciel MD Storage Manager.Installation du logiciel 21 Installation de l'initiateur iSCSI sur un système RHEL 4 Sous Red Hat® Enterprise Linux® version 4, l'installation de l'initiateur iSCSI peut être effectuée pendant ou après l'installation du système d'exploitation. Pour installer l'initiateur iSCSI en même temps que RHEL 4 : 1 Lorsque l'écran Package Installation Defaults (Options par défaut pour l'installation du package) s'affiche, sélectionnez l'option Customize the set of Packages to be installed (Personnaliser l'ensemble de packages à installer). Cliquez sur Next (Suivant) pour accéder à l'écran Package Group Selection (Sélection d'un groupe de packages). 2 Dans la liste Servers (Serveurs), sélectionnez le package Network Servers (Serveurs réseau) et cliquez sur Details (Informations détaillées) pour afficher la liste des applications correspondantes. 3 Sélectionnez l'option iscsi-initiator-utils - iSCSI daemon and utility programs (Utilitaires de l'initiateur iSCSI et démon iSCSI). 4 Cliquez sur OK, puis sur Next (Suivant) pour poursuivre l'installation. Pour installer l'initiateur iSCSI après RHEL 4 : 1 Sur le bureau, cliquez sur Applications → System Settings (Paramètres du système) → Add Remove Applications (Ajouter/Supprimer des applications). L'écran Package Group Selection (Sélection d'un groupe de packages) s'affiche. 2 Dans la liste Servers (Serveurs), sélectionnez le package Network Servers (Serveurs réseau) et cliquez sur Details (Informations détaillées) pour afficher la liste des applications correspondantes. 3 Sélectionnez l'option iscsi-initiator-utils - iSCSI daemon and utility programs (Utilitaires de l'initiateur iSCSI et démon iSCSI). 4 Cliquez sur Close (Fermer) puis sur Update (Mettre à jour). REMARQUE : Selon la méthode choisie, le système vous invite à définir la source à utiliser pour installer le package.22 Installation du logiciel Installation de l'initiateur iSCSI sur un système RHEL 5 Sous Red Hat Enterprise Linux version 5, l'installation de l'initiateur iSCSI peut être effectuée pendant ou après l'installation du système d'exploitation. Avec cette version de Linux, vous pouvez également choisir d'installer l'initiateur iSCSI à partir de la ligne de commande après avoir installé le système d'exploitation. Pour installer l'initiateur iSCSI en même temps que RHEL 5 : 1 Lorsque l'écran Package Installation Defaults (Options par défaut pour l'installation du package) s'affiche, sélectionnez l'option Customize now (Personnaliser maintenant). 2 Cliquez sur Next (Suivant) pour accéder à l'écran Package Group Selection (Sélection d'un groupe de packages). 3 Sélectionnez Base System (Système de base), puis choisissez l'option Base (De base). 4 Cliquez sur Optional Packages (Packages en option). 5 Sélectionnez l'option iscsi-initiator-utils. 6 Cliquez sur OK, puis sur Next (Suivant) pour poursuivre l'installation. Pour installer l'initiateur iSCSI après RHEL 5 : 1 Sur le bureau, cliquez sur Applications → Add/Remove Software (Ajouter/Supprimer des logiciels). L'écran Package Manager (Gestionnaire de packages) s'affiche. 2 Dans l'écran Package Manager (Gestionnaire de packages), sélectionnez l'onglet Search (Rechercher). 3 Recherchez iscsi-initiator-utils. 4 Lorsqu'elle est affichée, sélectionnée l'option iscsi-initiator-utils. 5 Cliquez sur Appliquer. REMARQUE : Selon la méthode choisie, le système vous invite à définir la source à utiliser pour installer le package. REMARQUE : Il est possible que cette méthode ne fonctionne pas si le réseau n'est pas en mesure d'accéder à un référentiel Red Hat Network. Pour installer l'initiateur iSCSI après RHEL 5 à partir de la ligne de commande : 1 Insérez le premier CD ou DVD d'installation de RHEL 5. Si le celui-ci n'est pas automatiquement monté, montez-le manuellement. Le fichier iscsi-initiator-utils.rpm se trouve dans le sous-répertoire Server ou Client. 2 Exécutez la commande suivante : rpm -i /chemin/vers/CD/Server/iscsi-initiatorutils.rpmInstallation du logiciel 23 Installation de l'initiateur iSCSI sur un système SLES 9 Sous SUSE® Linux Enterprise Servers (SLES) 9 SP3, l'installation de l'initiateur iSCSI peut être effectuée pendant ou après l'installation du système d'exploitation. Pour installer l'initiateur iSCSI en même temps que SLES 9 : 1 Dans l'écran YaST Installation Settings (Paramètres d'installation YaST), cliquez sur Change (Modifier). 2 Cliquez sur Software (Logiciels), puis sélectionnez Detailed Selection (Sélection détaillée) pour afficher la liste complète des packages. 3 Sélectionnez Various Linux Tools (Outils Linux divers), puis linux-iscsi. 4 Cliquez sur Accept (Accepter). Si une fenêtre de dépendances s'affiche, cliquez sur Continue (Continuer) et poursuivez l'installation. Pour installer l'initiateur iSCSI après SLES 9 : 1 Dans le menu Start (Démarrer), sélectionnez System YaST (Système YaST). 2 Sélectionnez Software (Logiciels), puis Install and Remove Software (Installer et supprimer des logiciels). 3 Dans le champ Search (Rechercher), entrez linux-iscsi. 4 Lorsque le module linux-iscsi s'affiche, sélectionnez-le. 5 Cliquez sur Check Dependencies (Vérifier les dépendances) pour déterminer si des dépendances existent. 6 Si aucune dépendance n'est trouvée, cliquez sur Accept (Accepter). Installation de l'initiateur iSCSI sur un système SLES 10 avec SP1 Sous SUSE Linux Enterprise Server 10, l'installation de l'initiateur iSCSI peut être effectuée pendant ou après l'installation du système d'exploitation. Pour installer l'initiateur iSCSI en même temps que SLES 10 avec SP1 : 1 Dans l'écran YaST Installation Settings (Paramètres d'installation YaST), cliquez sur Change (Modifier). 2 Cliquez sur Software (Logiciels) puis sur Search (Rechercher). 3 Dans le champ Search (Rechercher), entrez iscsi. 4 Lorsque le système trouve les modules open-iscsi et yast2-iscsi-client, sélectionnez-les. 5 Cliquez sur Accept (Accepter). 6 Si une boîte de dialogue traitant des dépendances s'affiche, cliquez sur Continue (Continuer) pour poursuivre l'installation.24 Installation du logiciel Pour installer l'initiateur iSCSI après SLES 10 avec SP1 : 1 Sélectionnez Desktop (Bureau) → YaST→ Software (Logiciels) → Software Management (Gestion des logiciels). 2 Sélectionnez Search (Rechercher). 3 Dans le champ Search (Rechercher), entrez iscsi. 4 Lorsque le système trouve les modules open-iscsi et yast2-iscsi-client, sélectionnez-les. 5 Cliquez sur Accept (Accepter). Installation de MD Storage Software MD3000i Storage Software contient l'agent de stockage hôte, le pilote MPP et l'application MD Storage Manager, qui permet d'utiliser et de gérer la solution de la baie de stockage. Cette application doit être installée sur un serveur hôte. Elle permet d'assurer la configuration, la gestion et le contrôle de la baie de stockage. Trois types d'installation sont proposés par le CD : • Typical (Full installation) - (Installation standard, complète) : cette option installe la station de gestion et le logiciel hôte. Cela inclut l'agent de stockage basé sur l'hôte (obligatoire), le pilote MPP et le logiciel MD Storage Manager. Sélectionnez cette option si vous envisagez d'utiliser MD Storage Manager sur le serveur hôte pour configurer, gérer et contrôler la baie de stockage. • Management Station (Station de gestion) : ce module permet d'installer le logiciel MD Storage Manager nécessaire à la configuration, à la gestion et au contrôle de la baie de stockage. Sélectionnez cette option si vous envisagez d'utiliser MD Storage Manager pour gérer la baie de stockage à partir d'un système autonome uniquement connecté à la baie de stockage via les ports de gestion Ethernet. • Host (Hôte) : cette option installe l'agent de stockage requis et le pilote MPP sur un serveur hôte connecté à la baie de stockage. Sélectionnez cette option sur tous les serveurs hôtes qui sont connectés à une baie de stockage mais n'utiliseront PAS le logiciel MD Storage Manager pour procéder à des tâches de gestion. REMARQUE : Dell recommande d'utiliser le type d'installation Host si le serveur hôte si vous exécutez la version minimale (Core) de Windows Server 2008.Installation du logiciel 25 Installation de MD Storage Software sur un serveur hôte connecté via iSCSI (Windows) Sous Windows, vous devez posséder les privilèges administrateur vous autorisant à installer les programmes et les fichiers de MD Storage Manager dans le répertoire C:\Program Files\Dell\MD Storage Manager. REMARQUE : Pour que vous puissiez installer MD Storage Manager, la version minimale requise du pilote Storport doit être installée sur le serveur hôte. Un correctif contenant la version minimale prise en charge pour ce pilote se trouve dans le répertoire \windows\Windows_2003_2008\hotfixes du CD MD3000i Resource. Le programme d'installation de MD Storage Manager vérifie la version du pilote Storport utilisée. Si nécessaire, il vous demande d'installer ce pilote avant de continuer. Pour installer MD Storage Manager sur un serveur hôte connecté via iSCSI, procédez comme suit : 1 Avant d'installer tout nouvel élément logiciel, fermez tous les autres programmes. 2 Insérez le CD, le cas échéant, et accédez au menu principal. REMARQUE : Si le serveur hôte exécute la version minimale (Core) de Windows Server 2008, lancez l'utilitaire setup.bat depuis le CD. 3 Dans le menu principal, sélectionnez Install MD3000i Storage Software (Installer MD3000i Storage Software). L'assistant d'installation apparaît. 4 Cliquez sur Suivant. 5 Acceptez le contrat de licence et cliquez sur Next (Suivant). L'écran affiche le chemin d'installation par défaut. 6 Cliquez sur Next (Suivant) pour l'accepter ou entrez un nouveau chemin, puis cliquez sur Next. 7 Sélectionnez un type d'installation : • Typical (Full installation) - (Installation standard, complète) : cette option installe le logiciel de la station de gestion et de l'hôte. Cela inclut l'agent de stockage basé sur l'hôte (obligatoire), le pilote MPP et le logiciel MD Storage Manager. Sélectionnez cette option si vous envisagez d'utiliser MD Storage Manager sur le serveur hôte pour configurer, gérer et contrôler la baie de stockage. -ou- • Host (Hôte) : cette option installe l'agent de stockage requis et le pilote MPP sur un serveur hôte connecté à la baie de stockage. Sélectionnez cette option sur tous les systèmes hôtes qui sont connectés à une baie de stockage, mais n'utiliseront PAS le logiciel MD Storage Manager pour procéder à des tâches de gestion. REMARQUE : Dell recommande d'utiliser le type d'installation Host si le serveur hôte si vous exécutez la version principale (Core) de Windows Server 2008.26 Installation du logiciel 8 Cliquez sur Suivant. 9 Si la boîte de dialogue Overwrite Warning (Avertissement avant écrasement) apparaît, cliquez sur OK. Le logiciel installé remplace automatiquement les versions existantes de MD Storage Manager. 10 Si vous avez choisi l'installation complète à l'étape 6, un écran vous demande si vous souhaitez relancer le moniteur d'événements automatiquement ou manuellement après le redémarrage. Un seul système (hôte ou station de gestion) doit être configuré pour redémarrer automatiquement le moniteur d'événements. REMARQUE : Le moniteur d'événements informe l'administrateur des incidents affectant la baie de stockage. MD Storage Manager peut être installé sur plusieurs ordinateurs, mais l'exécution du moniteur d'événements sur plusieurs systèmes peut entraîner l'envoi de plusieurs notifications d'alerte pour une même erreur. Pour éviter cela, activez le moniteur d'événements sur un seul système gérant vos baies de stockage. Pour plus d'informations sur les alertes, le moniteur d'événements et son redémarrage manuel, consultez le Guide d'utilisation. 11 L'écran Pre-Installation Summary (Résumé avant installation) affiche le répertoire d'installation, l'espace disque requis et l'espace disque disponible. Si le chemin d'installation est correct, cliquez sur Install (Installer). 12 Au terme de l'installation, cliquez sur Done (Terminé). 13 Un écran vous demande si vous souhaitez redémarrer le système immédiatement. Sélectionnez No, I will restart my system myself (Non, je redémarrerai le système moi-même). 14 Si vous configurez un système hôte destiné à un cluster, double-cliquez sur le fichier MD3000i Stand Alone to Cluster.reg qui se trouve dans le répertoire windows\utility du CD MD3000i Resource. Les informations de ce fichier sont ainsi ajoutées au registre de chaque nœud. REMARQUE : Les clusters sous Windows ne sont pris en charge que par Windows Server 2003 et Windows Server 2008. Si vous reconfigurez un système hôte destiné à un cluster, double-cliquez sur le fichier MD3000i Stand Alone to Cluster.reg qui se trouve dans le répertoire windows\utility du CD?MD3000i Resource. Les informations de ce fichier sont ainsi ajoutées au registre du système hôte. REMARQUE : Ces fichiers de registre permettent de configurer le système hôte pour qu'il prenne en charge les opérations de basculement après incident. 15 Si des applications tierces utilisent l'API du service VSS (Volume Shadow-copy Service) de Microsoft ou des services de disque virtuel (VDS), installez le module VDS_VSS figurant dans le répertoire windows\VDS_VSS du CD PowerVault MD3000i Resource. Des versions différentes pour les systèmes 32 et 64 bits sont disponibles. Les fournisseurs VSS et VDS sont activés uniquement si cela est nécessaire. 16 Définissez le chemin de l'interface de ligne de commande (CLI), le cas échéant. Pour plus d'informations, consultez le Guide CLI de MD?Storage Manager. 17 Installez MD Storage Manager sur tous les autres systèmes hôtes Windows connectés à la baie MD3000i.Installation du logiciel 27 18 Si vous n'avez pas encore mis en place le câblage de la baie de stockage MD3000i, faites-le maintenant. 19 Une fois le MD3000i initialisé, redémarrez chaque système hôte connecté à la baie. REMARQUE : Si vous n'installez pas MD Storage Manager directement à partir du CD Resource (par exemple, si vous l'installez à partir d'un lecteur réseau partagé), vous devez appliquer les mises à jour iSCSI au registre système Windows. Pour appliquer ces mises à jour, accédez au répertoire \windows\Windows_2003_2008\iSCSI_reg_changer du CD Resource et exécutez le fichier iSCSi_reg_changer_Win2k3.bat ou iSCSi_reg_changer_Win2k8.bat. L'initiateur iSCSI doit être installé avant l'application de ces mises à jour. Installation de MD Storage Software sur un serveur hôte connecté via iSCSI (Linux) Sous Linux, MD Storage Manager ne peut être installé et utilisé qu'avec les distributions utilisant le format RPM Package Manager, comme Red Hat® ou SUSE® . Les packages d'installation sont installés par défaut dans le répertoire /opt/dell/mdstoragemanager. REMARQUE : Pour installer des logiciels, vous devez bénéficier de privilèges root. Pour installer MD Storage Manager sur un serveur hôte connecté via iSCSI, procédez comme suit : 1 Avant d'installer tout nouvel élément logiciel, fermez tous les autres programmes. 2 Insérez le CD dans le lecteur. Dans certaines installations Linux, lorsque vous insérez un CD dans le lecteur, un écran vous demande si vous souhaitez exécuter le CD. Si tel est le cas, sélectionnez Yes. Sinon, double-cliquez sur le script autorun situé dans le répertoire supérieur, ou bien ouvrez une fenêtre de terminal et lancez la commande ./install.sh à partir du répertoire linux du CD. REMARQUE : Sous RHEL 5, les CD sont automatiquement montés avec l'option de montage -noexec. Cette option ne vous permet pas d'exécuter de fichiers exécutables à partir du CD. Pour réaliser cette étape, vous devez démonter le CD, puis le remonter manuellement. Vous pouvez alors exécuter les fichiers exécutables. La commande permettant de démonter un CD est la suivante : umount noeud_périphérique_CD La commande permettant de monter manuellement un CD est la suivante : mount noeud_périphérique_CD répertoire_montage 3 Depuis le menu principal du CD, tapez 2, puis appuyez sur Entrée. L'assistant d'installation apparaît. 4 Cliquez sur Next (Suivant). 5 Acceptez le contrat de licence et cliquez sur Next (Suivant).28 Installation du logiciel 6 Sélectionnez un type d'installation : • Typical (Full installation) - (Installation standard, complète) : cette option installe le logiciel de la station de gestion et de l'hôte. Cela inclut l'agent de stockage basé sur l'hôte (obligatoire), le pilote MPP et le logiciel MD Storage Manager. Sélectionnez cette option si vous envisagez d'utiliser MD Storage Manager sur le serveur hôte pour configurer, gérer et contrôler la baie de stockage. -ou- • Host (Hôte) : cette option installe l'agent de stockage requis et le pilote MPP sur un serveur hôte connecté à la baie de stockage. Sélectionnez cette option sur tous les systèmes hôtes qui sont connectés à une baie de stockage mais n'utiliseront PAS le logiciel MD Storage Manager pour procéder à des tâches de gestion. 7 Cliquez sur Suivant. 8 Si la boîte de dialogue Overwrite Warning (Avertissement avant écrasement) apparaît, cliquez sur OK. Le logiciel installé remplace automatiquement les versions existantes de MD Storage Manager. 9 La boîte de dialogue Multipath Warning (Avertissement concernant le multiacheminement) peut s'afficher pour indiquer que cette installation nécessite un pilote MPP RDAC. Si tel est le cas, cliquez sur OK. Les instructions d'installation de ce pilote sont décrites à l'étape 13. 10 Si vous avez choisi l'installation complète à l'étape 6, un écran vous demande si vous souhaitez relancer le moniteur d'événements automatiquement ou manuellement après le redémarrage. Un seul système (hôte ou station de gestion) doit être configuré pour redémarrer automatiquement le moniteur d'événements. REMARQUE : Le moniteur d'événements informe l'administrateur des incidents affectant la baie de stockage. MD Storage Manager peut être installé sur plusieurs ordinateurs, mais l'exécution du moniteur d'événements sur plusieurs systèmes peut entraîner l'envoi de plusieurs notifications d'alerte pour une même erreur. Pour éviter cela, activez le moniteur d'événements sur un seul système gérant vos baies de stockage. Pour plus d'informations sur les alertes, le moniteur d'événements et son redémarrage manuel, consultez le Guide d'utilisation. 11 L'écran Pre-Installation Summary (Résumé avant installation) affiche le répertoire d'installation, l'espace disque requis et l'espace disque disponible. Si le chemin d'installation est correct, cliquez sur Install (Installer). 12 Au terme de l'installation, cliquez sur Done (Terminé). 13 À l'invite affichant install the multi-pathing driver [y/n]? (Installer le pilote MPP [o/n] répondez y pour confirmer. 14 Une fois l'installation du pilote MPP RDAC terminée, quittez le menu et redémarrez le système. 15 Installez le logiciel MD Storage Manager sur tous les systèmes hôtes connectés à la baie MD3000i. 16 Redémarrez tous les systèmes hôtes connectés à la baie.Installation du logiciel 29 Installation d'une station de gestion dédiée (Windows et Linux) Vous avez également la possibilité de gérer la baie de stockage à partir du réseau. Pour ce faire, vous devez utiliser un système dédié, connecté à la baie via le port de gestion Ethernet. Si vous choisissez cette option, procédez comme suit pour installer MD Storage Manager sur ce système dédié. 1 (Windows) Depuis le menu principal du CD, sélectionnez Install MD3000i Storage Software (Installer MD3000i Storage Software). 2 (Linux) Depuis le menu principal du CD, tapez 2, puis appuyez sur . L'assistant d'installation apparaît. 3 Cliquez sur Next (Suivant). 4 Acceptez le contrat de licence et cliquez sur Next (Suivant). 5 Cliquez sur Next (Suivant) pour l'accepter ou entrer un nouveau chemin (Windows), puis sur Next (Suivant). 6 Sélectionnez le type d'installation Management Station (Station de gestion). Cette option installe uniquement les éléments de MD Storage Manager permettant de configurer, gérer et surveiller une baie de stockage MD3000i. 7 Cliquez sur Suivant. 8 Si la boîte de dialogue Overwrite Warning (Avertissement avant écrasement) apparaît, cliquez sur OK. Le logiciel installé remplace automatiquement les versions existantes de MD Storage Manager. 9 Un écran vous demande si vous souhaitez relancer le moniteur d'événements automatiquement ou manuellement après le redémarrage. Un seul système (hôte ou station de gestion) doit être configuré pour redémarrer automatiquement le moniteur d'événements. REMARQUE : Le moniteur d'événements informe l'administrateur des incidents affectant la baie de stockage. MD Storage Manager peut être installé sur plusieurs ordinateurs, mais l'exécution du moniteur d'événements sur plusieurs systèmes peut entraîner l'envoi de plusieurs notifications d'alerte pour une même erreur. Pour éviter cela, activez le moniteur d'événements sur un seul système gérant vos baies de stockage. Pour plus d'informations sur les alertes, le moniteur d'événements et son redémarrage manuel, consultez le Guide d'utilisation de MD Storage Manager. 10 L'écran Pre-Installation Summary (Résumé avant installation) affiche le répertoire d'installation, l'espace disque requis et l'espace disque disponible. Si le chemin d'installation est correct, cliquez sur Install (Installer). 11 Au terme de l'installation, cliquez sur Done (Terminé). Un écran vous demande si vous souhaitez redémarrer le système immédiatement. 12 Redémarrez le système. 13 Définissez le chemin de l'interface de ligne de commande (CLI), le cas échéant. Pour plus d'informations, consultez le Guide CLI de MD Storage Manager.30 Installation du logiciel Documentation pour les systèmes Windows Affichage du contenu du CD Resource 1 Insérez le CD dans le lecteur. Si la fonction d'exécution automatique est désactivée, accédez au CD dans l'explorateur et double-cliquez sur setup.exe. REMARQUE : Si le serveur exécute la version minimale (Core) de Windows Server 2008, lancez l'utilitaire setup.bat depuis le CD. Seul le fichier Readme MD3000i est consultable pour cette version de Windows Server 2008. Le reste de la documentation du MD3000i ne peut pas être installé ni affiché. Un écran affiche les options suivantes : a View MD3000i Readme (Afficher le fichier Readme du MD3000i) b Install MD3000i Storage Software (Installer MD3000i Storage Software) c Install MD3000i Documentation (Installer la documentation du MD3000i) d iSCSI Setup Instructions (Instructions de configuration de iSCSI) 2 Pour afficher le fichier readme.txt, cliquez sur la première option. Ce fichier s'affiche dans une fenêtre distincte. 3 Fermez cette fenêtre après avoir lu le fichier pour revenir au menu. 4 Pour afficher les manuels directement à partir du CD, ouvrez les versions HTML figurant dans le dossier /docs/ de ce dernier. Installation des manuels 1 Insérez le CD, le cas échéant, et sélectionnez Install MD3000i Documentation (Installer la documentation du MD3000i) dans le menu principal. Un second écran apparaît. 2 Cliquez sur Next (Suivant). 3 Acceptez le contrat de licence et cliquez sur Next (Suivant). 4 Sélectionnez un emplacement d'installation ou acceptez l'emplacement par défaut, puis cliquez sur Next (Suivant). 5 Cliquez sur Install (Installer). L'installation commence. 6 Une fois l'installation terminée, cliquez sur Finish (Terminer) pour revenir au menu principal. 7 Pour afficher les documents installés, ouvrez le Poste de travail et accédez à l'emplacement d'installation. REMARQUE : Vous ne pouvez pas installer la documentation du MD300i si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008.Installation du logiciel 31 Documentation pour les systèmes Linux Affichage du contenu du CD Resource 1 Insérez le CD dans le lecteur. Dans certaines distributions Linux, un écran vous demande si vous souhaitez exécuter le CD. Si tel est le cas, sélectionnez Yes. Dans le cas contraire, exécutez la commande ./install.sh depuis le dossier linux du CD. 2 Un écran affiche les options suivantes : 1 View MD3000i Readme (Afficher le fichier Readme du MD3000i) 2 Install MD3000i Storage Software (Installer MD3000i Storage Software) 3 Install Multi-pathing Driver (Installer le pilote MPP) 4 Install MD3000i Documentation (Installer la documentation du MD3000i) 5 View MD3000i Documentation (Afficher la documentation du MD3000i) 6 iSCSI Setup Instructions (Instructions de configuration de iSCSI) 7 Dell Support (Support Dell) 8 View End User License Agreement (Afficher le contrat de licence utilisateur final) 3 Si vous voulez afficher le fichier readme.txt , tapez 1 et appuyez sur . Ce fichier s'affiche dans une fenêtre distincte. Fermez cette fenêtre après avoir lu le fichier pour revenir au menu. 4 Pour afficher un autre document, tapez 5, puis appuyez sur . Un second menu affiche les options suivantes : MD3000i Owner's Manual (MD3000i - Manuel du propriétaire) MD3000i Installation Guide (MD3000i - Guide d'installation) MD Storage Manager CLI Guide (MD Storage Manager - Guide CLI) MD Storage Manager User's Guide (MD Storage Manager - Guide d'utilisation) REMARQUE : Pour que vous puissiez afficher les documents à partir du CD, un navigateur Web doit être installé sur votre système. 32 Installation du logiciel 5 Tapez le numéro correspondant au document que vous voulez consulter, puis appuyez sur . Le document s'ouvre dans une fenêtre de navigateur. 6 Fermez le document lorsque vous avez fini de le consulter. Le système retourne au menu de documentation décrit à l'étape 4. 7 Sélectionnez un autre document ou tapez q, puis appuyez sur pour quitter le sous-menu. Le système retourne au menu principal. Installation des manuels 1 Insérez le CD dans le lecteur si nécessaire. Dans le menu, tapez 5, puis appuyez sur . 2 Un écran affiche l'emplacement d'installation par défaut. Appuyez sur pour l'accepter ou entrez un autre chemin d'installation, puis appuyez sur . 3 Une fois l'installation terminée, appuyez sur une touche quelconque pour revenir au menu principal. 4 Pour afficher les documents installés, ouvrez une fenêtre de navigateur et accédez au répertoire d'installation.Configuration de la baie et de iSCSI 33 Configuration de la baie et de iSCSI Pour utiliser la baie de stockage, vous devez configurer iSCSI à la fois sur le ou les serveurs hôtes et sur la baie de stockage. Des instructions pas à pas relatives à la configuration de iSCSI sont décrites dans cette section. Toutefois, avant de poursuivre, vous devez avoir installé Microsoft iSCSI Initiator et le logiciel MD Storage Manager. Dans le cas contraire, reportez-vous à la section Installation du logiciel et effectuez les opérations décrites avant d'essayer de configurer iSCSI. REMARQUE : Bien que certaines des opérations décrites dans cette section puissent être réalisées à l'aide du logiciel MD Storage Manager sur une station de gestion, l'initiateur iSCSI doit être installé et configuré sur chaque serveur hôte. Avant de commencer Avant de commencer la configuration de iSCSI, vous devez compléter la Fiche de configuration iSCSI (tableau 4-2 et tableau 4-3). Le fait de collecter ce type d'informations sur le réseau avant de débuter la configuration peut vous permettre de gagner du temps. REMARQUE : Si vous exécutez Windows Server 2008 et choisissez d'utiliser IPv6, définissez les paramètres du serveur hôte et des ports iSCSI du contrôleur de la baie de stockage en vous référant au tableau 4-3 . IPv6 n'est pas pris en charge sur les ports de gestion du contrôleur de la baie de stockage.34 Configuration de la baie et de iSCSI Terminologie Le tableau ci-dessous présente la terminologie utilisée dans la description des opérations de configuration iSCSI décrites plus loin dans cette section. Fiche de configuration iSCSI Cette fiche (tableau 4-2 ou tableau 4-3) vous aidera à planifier la configuration. Le fait de consigner les adresses IP du serveur hôte et de la baie de stockage à un même endroit vous aidera à configurer votre installation plus rapidement et plus efficacement. Consignes de configuration du réseau pour iSCSI contient des consignes générales sur la configuration du réseau pour les environnements Windows et Linux. Nous vous conseillons de prendre connaissance de ces consignes avant de compléter la fiche. Tableau 4-1. Terminologie standard utilisée pour la configuration de iSCSI Terme Définition CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol) Protocole de sécurité facultatif utilisé pour contrôler l'accès à un système de stockage iSCSI en limitant l'utilisation des ports de données iSCSI, à la fois sur le serveur hôte et sur la baie de stockage. Pour plus d'informations sur les types d'authentification CHAP pris en charge, reportez-vous à la section Fonctionnement de l'authentification CHAP. Hôte ou serveur hôte Serveur relié à la baie de stockage via des ports iSCSI. Port de serveur hôte Port iSCSI du serveur hôte utilisé pour la liaison avec la baie de stockage. Initiateur iSCSI Logiciel iSCSI spécifique installé sur le serveur hôte afin de contrôler les communications entre le serveur hôte et la baie de stockage. Port hôte iSCSI Port iSCSI (deux par contrôleur) de la baie de stockage. iSNS (Microsoft Internet Storage Naming Service) Outil permettant d'automatiser la détection, la gestion et la configuration, et qui est utilisé par certains périphériques iSCSI. Management Station Système à partir duquel vous gérez la configuration du serveur hôte et de la baie de stockage. Baie de stockage Châssis contenant les données de stockage auxquelles le serveur hôte accède. Authentification unidirectionnelle Port iSCSI de la baie de stockage qui accepte les requêtes provenant de l'initiateur iSCSI installé sur le serveur hôte et y répond. Configuration de la baie et de iSCSI 35 Tableau 4-2. Fiche de configuration iSCSI (paramètres IPv4) Clé secrète CHAP mutuelle Clé secrète CHAP cible Serveur hôte MD3000i Utilisez une feuille supplémentaire, si nécessaire (si vous disposez de plusieurs serveurs hôtes, par exemple). A Port iSCSI 1 Port iSCSI 2 Port iSCSI 3 Port iSCSI 4 Port de gestion Port de gestion B Contrôleur iSCSI 0, port “In-0” Contrôleur iSCSI 0, port “In-1” Port de gestion, contrôleur 0 Contrôleur iSCSI 1, port “In-0” Contrôleur iSCSI 1, port “In-1” Port de gestion, contrôleur 1 A B ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ Adresse IP statique (serveur hôte) Sous-réseau Passerelle par défaut Adresse IP statique (baie de stockage) Sous-réseau Passerelle par défaut 192.168.130.101 (“In-0” par défaut) 192.168.131.101 (“In-1” par défaut) 192.168.128.101 (Port du réseau de gestion) 192.168.128.102 (Port du réseau de gestion) ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ Contrôleur 0 Contrôleur 1 ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ ____ . ____ . ____ . ____ (doit être différent pour chaque NIC) 192.168.130.102 (“In-0” par défaut) 192.168.131.102 (“In-1” par défaut)36 Configuration de la baie et de iSCSI Tableau 4-3. Fiche de configuration iSCSI (paramètres IPv6) Clé secrète CHAP mutuelle Clé secrète CHAP cible Serveur hôte MD3000i A Liaison vers l'adresse IP locale Adresse IP routable Préfixe du sous-réseau Passerelle B Contrôleur iSCSI 0, port “In-0” Adresse IP Adresse IP routable 1 Adresse IP routable 2 Adresse IP du routeur Contrôleur iSCSI 0, port “In-1” Adresse IP Adresse IP routable 1 Adresse IP routable 2 Adresse IP du routeur Contrôleur iSCSI 1, port “In-0” Adresse IP Adresse IP routable 1 Adresse IP routable 2 Adresse IP du routeur Contrôleur iSCSI 1, port “In-1” Adresse IP Adresse IP routable 1 Adresse IP routable 2 Adresse IP du routeur A B ________________________ ________________________ ________________________ ________________________ Port hôte iSCSI 1 Port hôte iSCSI 2 Contrôleur 0 Contrôleur 1 FE80 : 0000 : 0000 : 0000 : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ________________________ ________________________ ________________________ ________________________ Liaison vers l'adresse IP locale Adresse IP routable Préfixe du sous-réseau Passerelle FE80 : 0000 : 0000 : 0000 : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ FE80 : 0000 : 0000 : 0000 : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ FE80 : 0000 : 0000 : 0000 : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ : ____ Utilisez une feuille supplémentaire, si nécessaire (si vous disposez de plusieurs serveurs hôtes, par exemple).Configuration de la baie et de iSCSI 37 Configuration de iSCSI sur la baie de stockage Les sections suivantes contiennent des instructions pas à pas relatives à la configuration de iSCSI sur la baie de stockage. Cependant, avant de commencer, il est important de bien comprendre le contexte dans lequel chacune de ces étapes s'inscrit par rapport à l'environnement serveur hôte/baie de stockage. Le tableau 4-4 ci-dessous présente chaque étape de la configuration de iSCSI et indique le contexte dans lequel elle doit être effectuée. Utilisation de iSNS Le serveur iSNS (Internet Storage Naming Service) est pris en charge uniquement dans les environnements Windows iSCSI. Il évite d'avoir à configurer manuellement chaque baie de stockage avec une liste spécifique d'initiateurs et d'adresses IP cibles. En effet, iSNS détecte, gère et configure automatiquement tous les périphériques iSCSI faisant partie de l'environnement. Pour plus d'informations sur iSNS, notamment sur son installation et sa configuration, voir le site www.microsoft.com. Tableau 4-4. Répartition des tâches de configuration effectuées sur le serveur hôte ou la baie de stockage Étape effectuée sur le SERVEUR HÔTE à l'aide de l'initiateur iSCSI Microsoft ou Linux : Étape effectuée sur la BAIE DE STOCKAGE à l'aide du logiciel MD Storage Manager : Étape 1 : Détection de la baie de stockage Étape 2 : Configuration des ports iSCSI sur la baie de stockage Étape 3 : Détection des cibles à partir de l'initiateur iSCSI Étape 4 : Définition des paramètres d'accès des systèmes hôtes Étape 5 : (Facultatif) Configuration de l'authentification CHAP sur la baie de stockage Étape 6 : (Facultatif) Configuration de l'authentification CHAP sur le serveur hôte Étape 7 : Connexion à la baie de stockage à partir du serveur hôte Étape 8 : (Facultatif) Configuration de la gestion intrabande38 Configuration de la baie et de iSCSI Étape 1 : Détection de la baie de stockage (gestion hors bande uniquement) Paramètres par défaut des ports de gestion Par défaut, les ports de gestion de la baie de stockage sont configurés via DHCP. Si le ou les contrôleurs de la baie de stockage ne parviennent pas à obtenir une configuration IP à partir d'un serveur DHCP, le délai expire après dix secondes et une adresse IP statique par défaut est utilisée. La configuration IP par défaut est la suivante : Controller 0: IP: 192.168.128.101 Subnet Mask: 255.255.255.0 Controller 1: IP: 192.168.128.102 Subnet Mask: 255.255.255.0 REMARQUE : Aucune passerelle par défaut n'est définie. REMARQUE : Si DHCP n'est pas utilisé, la configuration initiale de la station de gestion doit être effectuée sur le même sous-réseau physique que la baie de stockage. En outre, pendant la configuration initiale, une carte réseau au minimum doit être configurée sur le même sous-réseau IP que le port de gestion par défaut de la baie de stockage (192.168.128.101 ou 192.168.128.102). Une fois la configuration initiale terminée (ports de gestion configurés à l'aide du logiciel MD Storage Manager), l'adresse IP de la station de gestion peut être redéfinie de manière à rétablir les paramètres antérieurs. REMARQUE : Cette procédure s'applique uniquement à la gestion hors bande. Si vous choisissez la gestion intrabande, vous devez effectuer cette étape, puis vous reporter à l'Étape 8 : (Facultatif) Configuration de la gestion intrabande. La baie de stockage peut être détectée automatiquement ou manuellement. Choisissez la méthode voulue et effectuez les opérations appropriées ci-dessous. Détection automatique de la baie de stockage 1 Lancez MD Storage Manager. Si la baie est la première que vous configurez, la fenêtre Add New Storage Array (Ajouter une nouvelle baie de stockage) s'affiche. 2 Choisissez Automatic (Automatique), puis cliquez sur OK. Le processus de détection peut prendre plusieurs minutes. Si vous fermez la fenêtre affichant l'état de la détection avant que le processus ne soit terminé, ce dernier est annulé. Une fois le processus de détection terminé, un écran de confirmation apparaît. Cliquez sur Close (Fermer).Configuration de la baie et de iSCSI 39 Détection manuelle de la baie de stockage 1 Lancez MD Storage Manager. Si la baie est la première que vous configurez, la fenêtre Add New Storage Array (Ajouter une nouvelle baie de stockage) s'affiche. 2 Sélectionnez Manual (Manuel) et cliquez sur OK. 3 Sélectionnez Out-of-band management (Gestion hors bande), puis saisissez les noms d'hôte ou les adresses IP correspondant au contrôleur iSCSI de la baie de stockage. 4 Cliquez sur Ajouter. La gestion hors bande devrait maintenant être configurée correctement. Une fois le processus de détection terminé, un écran de confirmation apparaît. Cliquez sur Close (Fermer). Configuration de la baie 1 Une fois la détection terminée, le nom de la première baie de stockage détectée s'affiche sous l'onglet Summary (Résumé) de MD Storage Manager. 2 Le nom par défaut de cette baie de stockage détectée est Unnamed (Sans nom). Si un autre nom apparaît, cliquez sur la flèche vers le bas correspondante et sélectionnez Unnamed dans la liste déroulante. 3 Cliquez sur l'option Initial Setup Tasks (Tâches de configuration initiales) pour afficher les liens pointant vers les autres tâches de post-installation à effectuer. Pour plus d'informations sur chaque tâche, voir le Guide d'utilisation. Exécutez ces tâches dans l'ordre indiqué dans le tableau 4-5. REMARQUE : Avant de configurer la baie de stockage, observez les icônes d'état figurant dans l'onglet Summary (Résumé) pour vérifier que les châssis installés dans la baie de stockage sont bien à un état optimal. Pour plus d'informations sur les icônes d'état, voir la section Outils de dépannage.40 Configuration de la baie et de iSCSI Tableau 4-5. Tâches initiales de configuration de la baie de stockage Tâche Objet Informations requises Attribution d'un nouveau nom à la baie de stockage. REMARQUE : Si vous avez besoin d'identifier l'emplacement d'une baie, cliquez sur Blink the storage array (Faire clignoter le voyant de la baie de stockage) dans la boîte de dialogue Initial Setup Tasks (Tâches de configuration initiales) ou cliquez sur l'onglet Tools (Outils), puis choisissez Blink (Faire clignoter). Les voyants situés à l'avant de la baie de stockage clignotent pour vous permettre de l'identifier. Dell recommande de faire clignoter les baies de stockage pour vous assurer que vous ne vous trompez pas de châssis. Permet de définir un nom plus explicite que celui attribué par le logiciel, Unnamed. Indiquez un nom descriptif et unique de 30 caractères maximum. Vous pouvez utiliser des lettres et des chiffres. N'utilisez aucun caractère spécial autre que le trait de soulignement (_), le signe moins (–) ou le signe dièse (#). REMARQUE : MD Storage Manager ne vérifie pas si le nom existe déjà. La différence entre majuscules et minuscules n'est pas prise en compte. Définition d'un mot de passe pour la baie de stockage. Permet d'interdire les accès non autorisés : MD Storage Manager demande un mot de passe avant toute modification de la configuration ou opération dite destructrice. Mot de passe sensible à la casse répondant aux critères de sécurité de votre entreprise.Configuration de la baie et de iSCSI 41 Définition des adresses IP des ports de gestion sur chaque contrôleur Permet de définir les adresses IP des ports de gestion en fonction de la configuration de votre réseau public. Même si DHCP est pris en charge, l'utilisation d'adresses IP statiques est conseillée. Dans MD Storage Manager, sélectionnez Initial Setup Tasks (Tâches de configuration initiales) → Configure Ethernet Management Ports (Configurer les ports de gestion Ethernet), puis définissez la configuration IP correspondant à chaque port de gestion des contrôleurs de la baie de stockage. REMARQUE : Si vous modifiez l'adresse IP d'un port de gestion, vous devrez peut-être mettre à jour la configuration de la station de gestion et/ou relancer la détection de la baie de stockage. Configuration des notifications d'alerte. Configuration des alertes par e-mail. Configuration des alertes SNMP. REMARQUE : La zone Status (État) de l'onglet Summary (Résumé) indique si des alertes ont été définies pour la baie sélectionnée. Permet d'activer des alertes qui seront envoyées à des personnes (par e-mail) et/ou à des stations de gestion (via SNMP) en cas d'endommagement ou de panne d'un composant de la baie de stockage, ou si un événement perturbe les conditions environnementales. Alertes par e-mail : expéditeur (passerelle SMTP et adresse électronique de l'expéditeur) et destinataires (adresses électroniques complètes). Alertes SNMP : (1) nom de communauté, ensemble connu de stations de gestion du stockage défini par l'administrateur par une chaîne ASCII dans la console de gestion (valeur par défaut : “public”), et (2) destination des alertes, adresse IP ou nom d'hôte de la console de gestion qui exécute un service SNMP. Tableau 4-5. Tâches initiales de configuration de la baie de stockage (suite) Tâche Objet Informations requises42 Configuration de la baie et de iSCSI Étape 2 : Configuration des ports iSCSI sur la baie de stockage Par défaut, les ports iSCSI de la baie de stockage sont définis sur les paramètres IPv4 suivants : Controller 0, Port 0: IP: 192.168.130.101 Subnet Mask: 255.255.255.0 Port: 3260 Controller 0, Port 1: IP: 192.168.131.101 Subnet Mask: 255.255.255.0 Port: 3260 Controller 1, Port 0: IP: 192.168.130.102 Subnet Mask: 255.255.255.0 Port: 3260 Controller 1, Port 1: IP: 192.168.130.102 Subnet Mask: 255.255.255.0 Port: 3260 REMARQUE : Aucune passerelle par défaut n'est définie. Pour configurer les ports iSCSI de la baie de stockage, procédez comme suit : 1 Dans MD Storage Manager, cliquez sur l'onglet iSCSI, puis sélectionnez Configure iSCSI Host Ports (Configurer les ports hôtes iSCSI). 2 Configurez les ports iSCSI de la baie de stockage. REMARQUE : Même si DHCP est pris en charge, l'utilisation d'adresses IPv4 statiques est conseillée. REMARQUE : IPv4 est activé par défaut sur les ports iSCSI. Vous devez activer IPv6 pour pouvoir configurer des adresses IPv6. REMARQUE : IPv6 n'est pris en charge que sur des contrôleurs se connectant aux serveurs hôtes exécutant Windows Server 2008. Le bouton Advanced (Avancé) permet d'accéder à des paramètres supplémentaires qui varient en fonction de votre configuration spécifique : • Virtual LAN (VLAN) support (Prise en charge des LAN virtuels [VLAN]) Un VLAN est un réseau composé de différents systèmes se comportant comme s'ils étaient reliés aux mêmes segments d'un réseau local (LAN) et pris en charge par les mêmes commutateurs et routeurs. Un périphérique configuré en VLAN peut être déplacé à un autre endroit sans qu'il soit nécessaire de le reconfigurer. Pour utiliser un VLAN sur la baie de stockage, demandez l'ID du VLAN à votre administrateur réseau et saisissez-le dans cette zone. • Ethernet Priority (Priorité Ethernet) Ce paramètre permet de définir les priorités d'accès au réseau. • TCP Listening Port (Port d'écoute TCP) Numéro de port utilisé par le contrôleur de la baie de stockage pour l'écoute des connexions iSCSI provenant des initiateurs iSCSI du serveur hôte. REMARQUE : Le port d'écoute TCP correspondant au serveur iSNS est le numéro de port utilisé par le contrôleur de la baie de stockage pour se connecter à un serveur iSNS. Cette configuration permet au serveur iSNS d'enregistrer la cible iSCSI et les portails de la baie de stockage pour que les initiateurs du serveur hôte puissent les identifier. • Trames Jumbo Des trames Jumbo Ethernet sont créées lorsque la taille des unités maximales de transmission (MTU) est supérieure à 1 500 octets par trame. Ce paramètre peut être défini port par port.Configuration de la baie et de iSCSI 43 3 Pour autoriser les réponses PING ICMP pour tous les ports, sélectionnez Enable ICMP PING responses (Autoriser les réponses PING ICMP). 4 Cliquez sur OK lorsque tous les ports iSCSI de la baie de stockage sont configurés. 5 Testez la connexion en lançant une commande ping vers chaque port iSCSI de la baie de stockage. Étape 3 : Détection des cibles à partir de l'initiateur iSCSI Cette étape permet de faire en sorte que le serveur hôte puisse identifier les ports iSCSI de la baie de stockage. Dans les sections suivantes, effectuez la procédure correspondant à votre système d'exploitation (Windows ou Linux). Si vous utilisez la version GUI de Windows Server 2003 ou Windows Server 2008 1 Cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Microsoft iSCSI Initiator ou sur Démarrer→ Tous les programmes→ Outils d'administration→ Initiateur iSCSI. 2 Cliquez sur l'onglet Découverte. 3 Sous Portails cible, cliquez sur Ajouter, puis entrez l'adresse IP ou le nom DNS du port iSCSI de la baie de stockage. 4 Si la baie de stockage iSCSI utilise un port TCP personnalisé, modifiez le numéro indiqué dans le champ Port. La valeur par défaut est 3260. 5 Cliquez sur Avancé et définissez les valeurs suivantes dans l'onglet Général : • Adaptateur local : doit être défini sur Initiateur iSCSI de Microsoft. • IP source : adresse IP source de l'hôte auquel vous voulez vous connecter. • Résumé des données et Résumé d'en-tête : vous pouvez indiquer qu'un résumé des données ou des informations d'en-tête doit être compilé lors de la transmission pour aider au dépannage. Ces champs sont facultatifs. • Informations d’ouverture de session CHAP : laissez cette option non sélectionnée et ne saisissez pas d'informations CHAP à ce stade, sauf si vous ajoutez la baie de stockage à un réseau de stockage SAN sur lequel l'authentification CHAP unidirectionnelle est déjà configurée. REMARQUE : IPSec n'est pas pris en charge. Cliquez sur OK pour quitter le menu Avancé, puis de nouveau sur OK pour fermer l'écran Portails cible. 6 Pour fermer l'onglet Découverte, cliquez sur OK. Si vous envisagez de configurer l'authentification CHAP, ne lancez pas la détection pour plus d'un port iSCSI à ce stade. Arrêtez-vous-là et passez à l'étape suivante, Étape 4 : Définition des paramètres d'accès des systèmes hôtes. Si vous n'envisagez pas de configurer l'authentification CHAP, répétez l'étape 1 à l’étape 6 (ci-dessus) pour tous les ports iSCSI de la baie de stockage.44 Configuration de la baie et de iSCSI Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 1 Configurez le service Initiateur iSCSI pour qu'il démarre automatiquement : sc \\ config msiscsi start= auto 2 Démarrez le service iSCSI : sc start msiscsi 3 Ajoutez un portail cible : iscsicli QAddTargetPortal Si vous utilisez Linux Server Pour configurer l'initiateur iSCSI pour Red Hat® Enterprise Linux® version 4 et SUSE® Linux Enterprise Server 9, vous devez modifier le fichier /etc/iscsi.conf, qui est installé par défaut avec le logiciel MD Storage Manager. Vous pouvez modifier le fichier directement ou le remplacer par un modèle de fichier inclus sur le disque MD3000i Resource CD. Pour utiliser le modèle de fichier inclus sur le CD : 1 Renommez le fichier /etc/iscsi.conf par défaut pour en créer une copie de sauvegarde. Vous pouvez utiliser le nom de votre choix. 2 Copiez le modèle de fichier approprié depuis le répertoire /linux/etc du CD vers /etc/iscsi.conf. 3 Renommez le modèle de fichier en iscsi.conf. 4 Modifiez le fichier iscsi.conf et remplacez les entrées d'adresse IP précédées de DiscoveryAddress= par celles attribuées aux ports iSCSI de votre baie de stockage : Par exemple, si le système MD3000i contient deux contrôleurs iSCSI (soit quatre ports iSCSI), vous devez ajouter quatre adresses IP : DiscoveryAddress= DiscoveryAddress= DiscoveryAddress= DiscoveryAddress= Si vous choisissez de ne pas utiliser le modèle de fichier fourni sur le CD, modifiez le fichier /etc/iscsi.conf par défaut existant comme indiqué dans l'exemple précédent.Configuration de la baie et de iSCSI 45 5 Modifiez les entrées suivantes dans le fichier /etc/iscsi.conf : HeaderDigest=never DataDigest=never LoginTimeout=15 IdleTimeout=15 PingTimeout=5 ConnFailTimeout=144 AbortTimeout=10 ResetTimeout=30 Continuous=no InitialR2T=no ImmediateData=yes MaxRecvDataSegmentLength=65536 FirstBurstLength=262144 MaxBurstLength=16776192 6 Redémarrez le démon iSCSI en exécutant la commande suivante à partir de la console : /etc/init.d/iscsi restart 7 Vérifiez que le serveur peut se connecter à la baie de stockage en exécutant la commande suivante à partir d'une console : iscsi -ls46 Configuration de la baie et de iSCSI Si l'opération réussit, une session iSCSI est établie pour chaque port iSCSI de la baie de stockage. Le résultat généré par la commande se présente approximativement comme suit : ******************************************************************** SFNet iSCSI Driver Version ...4:0.1.11-3(02-May-2006) ******************************************************************** TARGET NAME : iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000f5f0e600000000463b9292 TARGET ALIAS : HOST ID : 2 BUS ID : 0 TARGET ID : 0 TARGET ADDRESS : 192.168.0.110:3260,1 SESSION STATUS : ESTABLISHED AT Wed May 9 18:20:27 CDT 2007 SESSION ID : ISID 00023d000001 TSIH 5 ******************************************************************** TARGET NAME : iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000f5f0e600000000463b9292 TARGET ALIAS : HOST ID : 3 BUS ID : 0 TARGET ID : 0 TARGET ADDRESS : 192.168.0.111:3260,1 SESSION STATUS : ESTABLISHED AT Wed May 9 18:20:28 CDT 2007 SESSION ID : ISID 00023d000002 TSIH 4 Si vous utilisez RHEL 5 ou SLES 10 avec SP1 Pour configurer l'initiateur iSCSI pour RHEL version 5 et SLES 10 SP1, vous devez modifier le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf qui est installé par défaut avec MD Storage Manager. Vous pouvez modifier le fichier directement ou le remplacer par un modèle de fichier inclus sur le disque MD3000i Resource CD. Pour utiliser le modèle de fichier inclus sur le CD : 1 Renommez le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf par défaut pour en créer une copie de sauvegarde. Vous pouvez utiliser le nom de votre choix. 2 Copiez le modèle de fichier approprié depuis le répertoire /linux/etc du CD vers /etc/iscsi/iscsid.conf. 3 Renommez le modèle de fichier en iscsid.conf. 4 Modifiez les entrées suivantes dans le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf : a Vérifiez que la ligne node.startup = manual est désactivée, sinon modifiez-la. b Vérifiez que la ligne node.startup = automatic est désactivée, sinon modifiez-la. Ceci active le démarrage automatique du service lors de l'amorçage. c Vérifiez que la valeur de délai suivante est définie sur 144 : node.session.timeo.replacement_timeout = 144 d Enregistrez et fermez le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf.Configuration de la baie et de iSCSI 47 5 À partir de la console, redémarrez le service iSCSI avec la commande suivante : service iscsi start 6 Vérifiez que le service iSCSI fonctionne dès l'amorçage du système. Pour ce faire, exécutez la commande suivante à partir de la console : chkconfig iscsi on 7 Pour afficher les cibles iscsi disponibles à l'adresse IP indiquée, utilisez la commande suivante : iscsiadm –m discovery –t st -p 8 Une fois la découverte des cibles effectuée, utilisez la commande suivante pour vous connecter manuellement : iscsiadm -m node –l L'ouverture de session s'effectuera automatiquement au démarrage, si le démarrage automatique est activé. 9 Fermez manuellement la session à l'aide de la commande suivante : iscsiadm -m node -T -p -u48 Configuration de la baie et de iSCSI Étape 4 : Définition des paramètres d'accès des systèmes hôtes Cette étape permet d'indiquer quels serveurs hôtes doivent être autorisés à accéder aux disques virtuels de la baie de stockage. Elle doit être effectuée dans les situations suivantes : • avant de mapper des disques virtuels avec des serveurs hôtes ; • chaque fois que vous connectez de nouveaux serveurs hôtes à la baie de stockage. 1 Lancez MD Storage Manager. 2 Cliquez sur l'onglet Configure (Configurer), puis sélectionnez Configure Host Access (Manual) (Configurer l'accès d'un système hôte manuellement). 3 Dans le champ Enter host name (Entrer le nom du système hôte), saisissez le nom du serveur hôte qui doit être mappé avec les disques virtuels de la baie de stockage. Ce nom peut être choisi arbitrairement ; vous ne devez pas nécessairement utiliser un nom identifiant le serveur hôte auprès du réseau. 4 Dans le menu déroulant Select host type (Sélectionner un type d'hôte), choisissez un type d'hôte. Cliquez sur Suivant. 5 Si votre initiateur iSCSI apparaît dans la liste Known iSCSI initiators (Initiateurs iSCSI connus), assurez-vous qu'il est sélectionné et cliquez Add (Ajouter), puis sur Next (Suivant).Sinon, cliquez sur New (Nouveau), puis entrez le nom de l'initiateur SCSI. – Sous Windows, le nom de l'initiateur iSCSI se trouve dans l'onglet Général de la fenêtre Propriétés de l'initiateur iSCSI. – Sous Linux, il se trouve dans le fichier etc/initiatorname.iscsi. Vous pouvez également le rechercher avec la commande iscsi-iname. Cliquez sur Suivant. 6 Choisissez si le serveur hôte doit faire partie d'un groupe de serveurs hôtes partageant l'accès aux mêmes disques virtuels que les autres serveurs hôtes. Sélectionnez Yes (Oui) uniquement si l'hôte fait partie d'un cluster Microsoft. Cliquez sur Suivant. 7 Cliquez sur Finish (Terminer).Configuration de la baie et de iSCSI 49 Fonctionnement de l'authentification CHAP Avant de passer aux sections Étape 5 : (Facultatif) Configuration de l'authentification CHAP sur la baie de stockage ou Étape 6 : Configuration de l'authentification CHAP sur le serveur hôte (facultatif), il peut s'avérer utile de vous familiariser avec le fonctionnement de l'authentification CHAP. Que signifie CHAP ? Le protocole CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol) est une méthode d'authentification iSCSI facultative par laquelle la baie de stockage (cible) authentifie les initiateurs iSCSI du serveur hôte. Deux types de protocole CHAP sont pris en charge : Authentification CHAP unidirectionnelle et Authentification CHAP mutuelle. Authentification CHAP unidirectionnelle Lorsque cette méthode est utilisée, la baie de stockage utilise une clé secrète CHAP pour authentifier toutes les demandes d'accès émises par le ou les initiateurs iSCSI du serveur hôte. Pour configurer ce type d'authentification, vous devez saisir une clé secrète CHAP sur la baie de stockage, puis configurer chaque initiateur iSCSI du serveur hôte pour qu'il envoie cette clé secrète chaque fois qu'il tente d'accéder à la baie de stockage. Authentification CHAP mutuelle En plus de l'authentification unidirectionnelle, vous pouvez utiliser le protocole CHAP de telle sorte que la baie de stockage et l'initiateur iSCSI s'authentifient réciproquement. Pour utiliser ce type d'authentification, vous devez configurer l'initiateur iSCSI en définissant une clé secrète CHAP que la baie de stockage doit envoyer au serveur hôte pour établir une connexion. Au cours de ce processus d'authentification mutuelle, la connexion n'est autorisée que si les informations renvoyées à la fois par le serveur hôte et par la baie de stockage sont validées par l'autre partie. L'utilisation de CHAP est facultative ; vous ne devez pas nécessairement faire appel à ce protocole pour utiliser les fonctions iSCSI. Cependant, si l'authentification CHAP n'est pas configurée, tout serveur hôte connecté au même réseau IP que la baie de stockage peut lire et écrire sur cette dernière. REMARQUE : Si vous choisissez d'utiliser l'authentification CHAP, vous devez la configurer à la fois sur la baie de stockage (à l'aide de MD Storage Manager) et sur le serveur hôte (à l'aide de l'initiateur iSCSI) avant de préparer les disques virtuels à la réception de données. Si vous préparez les disques à la réception de données avant de configurer l'authentification CHAP, vous perdrez toute visibilité sur ces disques une fois l'authentification CHAP configurée.50 Configuration de la baie et de iSCSI Définitions CHAP Pour résumer les différences entre les authentifications CHAP unidirectionnelle et mutuelle, voir le tableau 4-6. Configuration de l'authentification CHAP Les deux étapes suivantes de la configuration iSCSI configuration, Étape 5 : (Facultatif) Configuration de l'authentification CHAP sur la baie de stockage et Étape 6 : Configuration de l'authentification CHAP sur le serveur hôte (facultatif), présentent des instructions pas à pas permettant de configurer le protocole CHAP sur la baie de stockage et le serveur hôte. Tableau 4-6. Définition des types d'authentification CHAP Type d'authentification CHAP Description Authentification CHAP unidirectionnelle Définit des comptes que les initiateurs iSCSI utilisent pour se connecter à la baie de stockage cible. La baie de stockage cible authentifie les initiateurs iSCSI. Authentification CHAP mutuelle Appliquée en plus de l'authentification CHAP unidirectionnelle, l'authentification CHAP mutuelle définit un compte qui est utilisé par une baie de stockage cible pour se connecter à un initiateur iSCSI. L'initiateur iSCSI authentifie ensuite la cible. Configuration de la baie et de iSCSI 51 Étape 5 : (Facultatif) Configuration de l'authentification CHAP sur la baie de stockage Si vous configurez l'authentification CHAP (qu'elle soit uniquement unidirectionnelle ou unidirectionnelle et mutuelle), vous devez effectuer cette étape ainsi que les opérations décrites à l'Étape 6 : Configuration de l'authentification CHAP sur le serveur hôte (facultatif). Si vous ne souhaitez pas configurer une authentification CHAP, ignorez ces étapes et passez directement à l'Étape 7 : Connexion à la baie de stockage cible à partir du serveur hôte. REMARQUE : Si vous optez pour une authentification CHAP mutuelle, vous devez d'abord configurer une authentification unidirectionnelle. N'oubliez pas que dans une configuration iSCSI, le terme cible désigne toujours la baie de stockage. Configuration de l'authentification CHAP unidirectionnelle sur la baie de stockage 1 Dans MD Storage Manager, cliquez sur l'onglet iSCSI, puis Change Target Authentication (Modifier l'authentification de la cible). Effectuez votre sélection en vous basant sur les informations suivantes : 2 Pour définir une clé secrète CHAP, sélectionnez CHAP, puis CHAP Secret (Clé secrète CHAP). 3 Entrez un nom dans le champ Target CHAP secret (Clé secrète CHAP de la cible) (ou Generate Random Secret (Générer une clé secrète aléatoire)), confirmez cette clé dans le champ Confirm Target CHAP Secret (Confirmer la clé CHAP secrète de la cible), puis cliquez sur OK. Tableau 4-7. Paramètres CHAP Choix Description Néant Ce choix est sélectionné par défaut. Si None (Aucune) est la seule option disponible, la baie de stockage autorise l'initiateur iSCSI à se connecter sans fournir d'authentification CHAP. None et CHAP La baie de stockage autorise l'initiateur iSCSI à se connecter avec ou sans authentification CHAP. CHAP Si l'option CHAP est sélectionnée, mais pas l'option None (Aucune), la baie de stockage demande une authentification CHAP avant d'autoriser l'accès.52 Configuration de la baie et de iSCSI Bien que la baie de stockage accepte de 12 à 57 caractères, la longueur maximale de la clé secrète CHAP admise par un grand nombre d'initiateurs n'est que de 16 caractères (128 bits). REMARQUE : Une fois saisie, une clé secrète CHAP ne peut pas être récupérée. Veillez à noter la clé secrète à un endroit où vous pourrez la retrouver ultérieurement. Si l'option Generate Random Secret (Générer une clé secrète aléatoire) est utilisée, copiez et collez la clé secrète dans un fichier texte pour pouvoir vous y référer ultérieurement. La même clé secrète CHAP sera utilisée pour authentifier tout nouveau serveur hôte que vous ajouterez à la baie de stockage. Si vous oubliez cette clé secrète, vous devez déconnecter tous les systèmes hôtes rattachés à la baie de stockage et recommencer la procédure décrite dans ce chapitre pour les ajouter à nouveau. 4 Cliquez sur OK. Configuration de l'authentification CHAP mutuelle sur la baie de stockage Une clé secrète d'initiateur unique doit correspondre à chaque serveur hôte qui se connecte à la baie de stockage. En outre, cette clé doit être différente de la clé secrète CHAP de la cible. 1 Dans MD Storage Manager, cliquez sur l'onglet iSCSI, puis sélectionnez Enter Mutual Authentication Permissions (Entrer les autorisations pour l'authentification mutuelle). 2 Sélectionnez un initiateur sur le serveur hôte et cliquez sur CHAP Secret (Clé secrète CHAP). 3 Complétez le champ Initiator CHAP secret (Clé secrète CHAP de l'initiateur), confirmez la clé dans le champ Confirm initiator CHAP secret (Confirmer la clé secrète CHAP de l'initiateur), puis cliquez sur OK. REMARQUE : Dans certains cas, il est possible qu'une clé secrète CHAP de l'initiateur ait déjà été définie dans la configuration. Si tel est le cas, utilisez-la. 4 Cliquez sur Fermer. REMARQUE : Pour supprimer une clé secrète CHAP, vous devez supprimer l'initiateur hôte et l'ajouter à nouveau. Configuration de la baie et de iSCSI 53 Étape 6 : Configuration de l'authentification CHAP sur le serveur hôte (facultatif) Si vous avez configuré l'authentification CHAP au cours de l'Étape 5 : (Facultatif) Configuration de l'authentification CHAP sur la baie de stockage, suivez la procédure ci-dessous. Sinon, passez directement à l'Étape 7 : Connexion à la baie de stockage cible à partir du serveur hôte. Dans les étapes suivantes, effectuez la procédure correspondant à votre système d'exploitation (Windows ou Linux). Si vous utilisez la version GUI de Windows Server 2003 ou Windows Server 2008 1 Cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Microsoft iSCSI Initiator ou sur Démarrer→ Tous les programmes→ Outils d'administration→ Initiateur iSCSI. 2 Si vous n'utilisez PAS l'authentification CHAP mutuelle : • Passez à l'étape 4 ci-dessous. 3 Si vous utilisez l'authentification CHAP mutuelle : • Cliquez sur l'onglet Général. • Sélectionnez Secret. • Dans le champ Entrez un secret sécurisé, saisissez la clé secrète CHAP mutuelle que vous avez saisie pour la baie de stockage. 4 Cliquez sur l'onglet Découverte. 5 Sous Portails cible, sélectionnez l'adresse IP du port iSCSI de la baie de stockage, puis cliquez sur Supprimer. Le port iSCSI configuré sur la baie de stockage pendant la détection des cibles devrait disparaître. Vous redéfinirez cette adresse IP dans l'authentification CHAP au cours des étapes qui suivent. 6 Sous Portails cible, cliquez sur Ajouter, puis entrez à nouveau l'adresse IP ou le nom DNS du port iSCSI de la baie de stockage (précédemment supprimé). 7 Cliquez sur Avancé et définissez les valeurs suivantes dans l'onglet Général : • Adaptateur local : doit toujours être défini sur Initiateur iSCSI de Microsoft. • IP source : adresse IP source de l'hôte auquel vous voulez vous connecter. • Résumé des données et Résumé d'en-tête : vous pouvez indiquer qu'un résumé des données ou des informations d'en-tête doit être compilé lors de la transmission pour aider au dépannage. Ces champs sont facultatifs. • Informations d'ouverture de session CHAP : entrez le nom d'utilisateur correspondant à l'authentification CHAP unidirectionnelle, ainsi que la clé secrète que vous avez saisie (pour le serveur hôte) sur la baie de stockage. • Effectuer une authentification mutuelle : sélectionnez cette option si l'authentification CHAP mutuelle est configurée. REMARQUE : IPSec n'est pas pris en charge. 54 Configuration de la baie et de iSCSI 8 Cliquez sur OK. Si vous souhaitez autoriser le basculement de la session de détection, recommencez les étape 5 et étape 6 (de cette procédure) pour tous les ports iSCSI de la baie de stockage. Sinon, la configuration d'un seul port par serveur suffit. REMARQUE : Si la connexion échoue, vérifiez que toutes les adresses IP ont été saisies correctement. Les adresses IP contenant des fautes de frappe sont une cause fréquente de problèmes de connexion. Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 1 Configurez les services de l'initiateur iSCSI pour qu'ils démarrent automatiquement (si ce n'est déjà fait) : sc \\ config msiscsi start= auto 2 Démarrez le service iSCSI (le cas échéant) : sc start msiscsi 3 Si vous n'utilisez PAS l'authentification CHAP mutuelle, passez à l'étape 4. 4 Saisissez la clé secrète CHAP mutuelle que vous avez saisie pour la baie de stockage. iscsicli CHAPSecret 5 Supprimez le portail cible que vous avez configuré sur la baie de stockage pendant la détection des cibles : iscsicli RemoveTargetPortal Vous redéfinirez cette adresse IP dans l'authentification CHAP au cours des étapes suivantes. 6 Ajoutez le portail cible avec le type d'authentification CHAP défini : iscsicli QAddTargetPortal [nom_utilisateur_CHAP] [mot_de_passe_CHAP] où [nom_utilisateur_CHAP] est le nom de l'initiateur. [mot_de_passe_CHAP] est la clé secrète CHAP de la cible. Si vous souhaitez autoriser le basculement de la session de détection, recommencez l'étape 5 pour tous les ports iSCSI de la baie de stockage. Sinon, la configuration d'un seul port par serveur suffit.Configuration de la baie et de iSCSI 55 Si vous utilisez Linux Server 1 Modifiez le fichier /etc/iscsi.conf pour ajouter les entrées OutgoingUsername= et OutgoingPassword= après l'entrée DiscoveryAddress=. OutgoingUsername correspond au nom de l'initiateur iSCSI entré à l'Étape 4 : Définition des paramètres d'accès des systèmes hôtes et OutgoingPassword à la clé secrète CHAP créée à l'Étape 5 : (Facultatif) Configuration de l'authentification CHAP sur la baie de stockage. Par exemple, votre fichier /etc/iscsi.conf peut ressembler à ceci : DiscoveryAddress=172.168.10.6 OutgoingUsername=iqn.1987-05.com.cisco:01.742b2d31b3e OutgoingPassword=0123456789abcdef DiscoveryAddress=172.168.10.7 OutgoingUsername=iqn.1987-05.com.cisco:01.742b2d31b3e OutgoingPassword=0123456789abcdef DiscoveryAddress=172.168.10.8 OutgoingUsername=iqn.1987-05.com.cisco:01.742b2d31b3e OutgoingPassword=0123456789abcdef DiscoveryAddress=172.168.10.9 OutgoingUsername=iqn.1987-05.com.cisco:01.742b2d31b3e OutgoingPassword=0123456789abcdef Si vous utilisez une authentification CHAP mutuelle sous Linux Server : Si vous configurez une authentification CHAP mutuelle sous Linux, vous devez également ajouter une entrée IncomingUsername= et IncomingPassword= après chaque entrée OutgoingPassword=. IncomingUsername correspond au nom de la cible iSCSI. Pour afficher ce nom, accédez à l'onglet iSCSI de MD Storage Manager, puis cliquez sur Change Target Identification (Modifier l'identification de la cible). Par exemple, votre fichier /etc/iscsi.conf modifié peut ressembler à ceci : DiscoveryAddress=172.168.10.6 OutgoingUsername=iqn.1987-05.com.cisco:01.742b2d31b3e OutgoingPassword=0123456789abcdef IncomingUsername=iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000f5f0e600000000463b9292 IncomingPassword=abcdef0123456789 DiscoveryAddress=172.168.10.7 OutgoingUsername=iqn.1987-05.com.cisco:01.742b2d31b3e OutgoingPassword=0123456789abcdef IncomingUsername=iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000f5f0e600000000463b9292 IncomingPassword=abcdef0123456789 DiscoveryAddress=172.168.10.8 OutgoingUsername=iqn.1987-05.com.cisco:01.742b2d31b3e OutgoingPassword=0123456789abcdef IncomingUsername=iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000f5f0e600000000463b9292 IncomingPassword=abcdef012345678956 Configuration de la baie et de iSCSI DiscoveryAddress=172.168.10.9 OutgoingUsername=iqn.1987-05.com.cisco:01.742b2d31b3e OutgoingPassword=0123456789abcdef IncomingUsername=iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000f5f0e600000000463b9292 IncomingPassword=abcdef0123456789 Si vous utilisez RHEL 5 ou SLES 10 avec SP1 1 Pour activer CHAP (facultatif), vous devez activer et modifier les lignes suivantes du fichier /etc/iscsi/iscsid.conf. node.session.auth.authmethod = CHAP 2 Pour définir un nom d'utilisateur et un mot de passe pour l'authentification CHAP afin de permettre à l'initiateur d'authentifier les cibles, modifiez les lignes suivantes comme indiqué ci-dessous : node.session.auth.username = node.session.auth.password = 3 Si vous utilisez une authentification CHAP mutuelle, vous pouvez définir un nom d'utilisateur et un mot de passe afin de permettre à l'initiateur d'authentifier les cibles via le protocole CHAP. Pour ce faire, modifiez les lignes suivantes : node.session.auth.username_in= node.session.auth.password_in = 4 Pour configurer l'authentification CHAP pour les sessions de découverte, enlevez tout d'abord la mise en commentaire de la ligne suivante : discovery.sendtargets.auth.authmethod = CHAP 5 Pour définir un nom d'utilisateur et un mot de passe pour l'authentification CHAP afin de permettre la ou les cibles d'authentifier l'initiateur, modifiez les lignes suivantes comme indiqué ci-dessous : discovery.sendtargets.auth.username = discovery.sendtargets.auth.password = 6 Pour définir un nom d'utilisateur et un mot de passe qui sera utilisé pendant la session de découverte afin de permettre à l'initiateur d'authentifier la ou les cibles via le protocole CHAP, modifiez les lignes suivantes : discovery.sendtargets.auth.username = discovery.sendtargets.auth.password_in = Configuration de la baie et de iSCSI 57 7 Suite aux modifications indiquées dans les étapes 1 à 6, la configuration finale contenue dans le fichier /etc/iscsi/iscsid.conf peut ressembler à ceci : node.session.auth.authmethod = CHAP node.session.auth.username = iqn.2005-03.com.redhat01.78b1b8cad821 node.session.auth.password = password_1 node.session.auth.username_in= iqn.1984- 05.com.dell:powervault.123456 node.session.auth.password_in = test1234567890 discovery.sendtargets.auth.authmethod = CHAP discovery.sendtargets.auth.username = iqn.2005- 03.com.redhat01.78b1b8cad821 discovery.sendtargets.auth.password = password_1 discovery.sendtargets.auth.username = iqn.1984- 05.com.dell:powervault.123456 discovery.sendtargets.auth.password_in = test1234567890 Si vous utilisez SLES 10 avec SP1 via l'interface utilisateur graphique 1 Sélectionnez Desktop (Bureau) → YaST → iSCSI Initiator (Initiateur iSCSI). 2 Cliquez sur Service Start (Démarrage du service) et sélectionnez When Booting (À l'amorçage). 3 Sélectionnez Discovered Targets (Cibles découvertes), puis choisissez Discovery (Découverte). 4 Entrez l'adresse IP du port. 5 Cliquez sur Next (Suivant). 6 Sélectionnez une cible non connectée et cliquez sur Log in (Se connecter). 7 Choisissez une méthode : • Si vous n'utilisez pas l'authentification CHAP mutuelle, sélectionnez No Authentication (Pas d'authentification) : Passez à l'étape 8. -ou- • Si vous utilisez l'authentification CHAP pour la connexion, entrez le nom d'utilisateur CHAP et le mot de passe. Pour activer l'authentification CHAP mutuelle, sélectionnez et entrez le nom d'utilisateur approprié et le mot de passe. 8 Recommencez l'étape 7 pour chaque cible jusqu'à ce qu'au moins une connexion soit établie pour chaque contrôleur. 9 Accédez à Connected Targets (Cibles connectées). 10 Vérifiez que les cibles sont connectées et indiquent l'état true (vrai).58 Configuration de la baie et de iSCSI Étape 7 : Connexion à la baie de stockage cible à partir du serveur hôte Si vous utilisez la version GUI de Windows Server 2003 ou Windows Server 2008 1 Cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Microsoft iSCSI Initiator ou sur Démarrer→ Tous les programmes→ Outils d'administration→ Initiateur iSCSI. 2 Cliquez sur l'onglet Cibles. Si la détection de cible précédente a réussi, le nom qualifié (iqn) de la baie de stockage devrait s'afficher sous Cibles. 3 Cliquez sur Ouvrir une session. 4 Sélectionnez l'option Rétablir automatiquement la connexion au démarrage du système. 5 Sélectionnez l'option Activer la prise en charge de plusieurs chemins d’accès. 6 Cliquez sur Avancé et définissez les valeurs suivantes dans l'onglet Général : • Adaptateur local : doit être défini sur Initiateur iSCSI de Microsoft. • IP source : adresse IP source du serveur hôte auquel vous voulez vous connecter. • Portail cible : sélectionnez le port iSCSI du contrôleur de la baie de stockage auquel vous souhaitez vous connecter. • Résumé des données et Résumé d'en-tête : vous pouvez indiquer qu'un résumé des données ou des informations d'en-tête doit être compilé lors de la transmission pour aider au dépannage. Ces champs sont facultatifs. • Informations d’ouverture de session CHAP : si une authentification CHAP est requise, sélectionnez cette option et complétez le champ Secret de la cible. • Effectuer une authentification mutuelle : sélectionnez cette option si l'authentification CHAP mutuelle est configurée. REMARQUE : IPSec n'est pas pris en charge. 7 Cliquez sur OK. Pour que la fonction de basculement soit prise en charge pour les contrôleurs de la baie de stockage, le serveur hôte doit être connecté au minimum à un port iSCSI de chaque contrôleur. Recommencez la procédure décrite de l'étape 3 à l'étape 8 pour chaque port iSCSI de la baie de stockage que vous souhaitez définir comme étant une cible de basculement. L'adresse Portail cible est différente pour chaque port auquel vous vous êtes connecté. REMARQUE : Pour accélérer le débit des E/S vers et depuis les chemins d'accès multiples (MPIO), le serveur hôte doit se connecter aux deux ports iSCSI de chaque contrôleur, idéalement depuis des cartes NIC distinctes côté hôte. Recommencez la procédure décrite de l'étape 3 à l'étape 7 pour chaque port iSCSI de chaque contrôleur. Si vous utilisez une configuration MD3000i en duplex, les disques logiques LUN doivent être équilibrés entre les contrôleurs. Le champ État de l'onglet Cibles devrait à présent indiquer Connecté.Configuration de la baie et de iSCSI 59 8 Cliquez sur OK pour fermer le programme Microsoft iSCSI Initiator. REMARQUE : Le système MD3000i ne prend en charge que les stratégies d'équilibrage de charge de type “round-robin” (répétition alternée). Si vous utilisez la version minimale (Core) de Windows Server 2008 1 Configurez les services de l'initiateur iSCSI pour qu'ils démarrent automatiquement (si ce n'est déjà fait) : sc \\ config msiscsi start= auto 2 Démarrez le service iSCSI (le cas échéant) : sc start msiscsi 3 Ouvrez une session sur la cible . iscsicli PersistentLoginTarget * * * * * * * * * correspond au nom de la cible, tel qu'il s'affiche dans la liste des cibles. Pour afficher cette liste, utilisez la commande iscsicli ListTargets. est T, qui expose le disque logique LUN au système d'exploitation en tant que périphérique de stockage. correspond à l'adresse IP du port iSCSI sur le contrôleur sur lequel la session est ouverte. doit avoir la valeur 3260. doit avoir la valeur 0x2 pour activer la gestion de chemins d'accès multiples (multipathing) pour la cible sur l'initiateur. Cette valeur permet l'ouverture simultanée de plusieurs sessions sur une même cible. correspond au nom de l'initiateur. [Mot_de_passe_CHAP] est la clé secrète CHAP de la cible. a la valeur 0 en l'absence d'authentification, 1 pour l'authentification CHAP unidirectionnelle ou 2 pour l'authentification CHAP mutuelle. REMARQUE : , et sont des paramètres facultatifs. Ils peuvent être remplacés par des astérisques (*) si l'authentification CHAP n'est pas utilisée. doit avoir la valeur 0, ce qui indique qu'aucun mappage n'est spécifié et qu'aucun paramètre supplémentaire n'est requis. * * * Un astérisque (*) représente la valeur par défaut d'un paramètre.60 Configuration de la baie et de iSCSI Ainsi, votre commande d'ouverture de session peut ressembler à celle-ci : iscsicli PersistentLoginTarget iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000ffe333000000004672edf2 3260 T 192.168.130.101 * * * 0x2 * * * * * * * * * 0 Pour afficher les sessions actives sur la cible, utilisez la commande suivante : iscsicli SessionList Pour que la fonction de basculement soit prise en charge pour les contrôleurs de la baie de stockage, le serveur hôte doit être connecté au minimum à un port iSCSI de chaque contrôleur. Répétez la procédure de l'étape 3 pour chaque port iSCSI de la baie de stockage que vous souhaitez définir comme étant une cible de basculement. (L'adresse du portail cible est différente pour chaque port auquel vous voulez vous connecter.) PersistentLoginTarget n'établit pas de connexion sur la cible après le réamorçage du système. Pour établir une connexion immédiate sur la cible, remplacez PersistentLoginTarget par LoginTarget. REMARQUE : Reportez-vous au Manuel d'utilisation de Microsoft iSCSI Software Initiator 2.x pour plus d'informations sur les commandes abordées dans le étapes précédentes. Vous trouverez plus d'informations sur la version minimale (Core) de Windows Server 2008 Server sur MSDN (Microsoft Developers Network). Ces deux ressources sont disponibles depuis le site www.microsoft.com. Si vous utilisez Linux Server Si vous avez configuré l'authentification CHAP au cours des étapes précédentes, vous devez utiliser la ligne de commande Linux comme indiqué ci-dessous pour redémarrer iSCSI. Si vous n'avez pas configuré l'authentification CHAP, il est inutile de redémarrer iSCSI. /etc/init.d/iscsi restart Vérifiez que le serveur hôte peut se connecter à la baie de stockage. Pour ce faire, exécutez la commande iscsi -ls comme vous l'avez fait lors de la détection des cibles. Si la connexion réussit, une session iSCSI est établie pour chaque port iSCSI de la baie de stockage. Configuration de la baie et de iSCSI 61 Le résultat généré par la commande se présente approximativement comme suit : ******************************************************************************* SFNet iSCSI Driver Version ...4:0.1.11-3(02-May-2006) ******************************************************************************* TARGET NAME : iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000f5f0e600000000463b9292 TARGET ALIAS : HOST ID : BUS ID : TARGET ID : TARGET ADDRESS : 192.168.0.110:3260,1 SESSION STATUS : ESTABLISHED AT Wed May 9 18:20:27 CDT 2007 SESSION ID : ISID 00023d000001 TSIH 5 ******************************************************************************* TARGET NAME : iqn.1984-05.com.dell:powervault.6001372000f5f0e600000000463b9292 TARGET ALIAS : HOST ID : BUS ID : TARGET ID : TARGET ADDRESS : 192.168.0.111:3260,1 SESSION STATUS : ESTABLISHED AT Wed May 9 18:20:28 CDT 2007 SESSION ID : ISID 00023d000002 TSIH 4 ******************************************************************************* Affichage de l'état des connexions iSCSI Dans MD Storage Manager, cliquez sur l'onglet iSCSI, puis sur Configure iSCSI Host Ports (Configurer les ports hôtes iSCSI) pour afficher l'état de chaque port iSCSI pour lequel vous avez tenté d'établir une connexion, ainsi que l'état de configuration de toutes les adresses IP. Si l'état Disconnected (Déconnecté) ou Unconfigured (Non configuré) s'affiche, vérifiez les éléments suivants et recommencez la procédure de configuration de iSCSI : • Tous les câbles sont-ils correctement insérés dans chaque port du serveur hôte et de la baie de stockage ? • TCP/IP est-il correctement configuré sur tous les ports hôtes cible ? • Le protocole CHAP a-t-il été configuré correctement sur le serveur hôte et sur la baie de stockage ? Pour plus d'informations sur les paramètres permettant d'optimiser la configurati