Dell™ Matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 Manuel du propriétaire -> Accéder au site Dell -> Accéder aux Codes Promo et Bons de réduction Dell -> Voir d'autres manuels Dell Revenir à l'accueil

ou juste avant la balise de fermeture -->

 

 

 

Accéder au Support :

http://support.dell.com/support/edocs/systems/md3200/fr/OM/PDF/OM_fr.pdf

-> Commander sur Dell.com, Cliquez ici

 

Autres manuels :

Dell

Dell-XPS-M1210-Owner-s-Manual

Dell-Inspiron-14R-M421R-Japon

Dell-INSPIRON-Setup-Guide

Dell-XPS-One-GUIDE-D-INSTALLATION

Dell-Studio-XPS-8100-Caracteristiques-completes

Dell-XPS-GUIDE-DE-CONFIGURATION

Dell-XPS-L412z-Manuel-du-proprietaire

Dell-Guide-d-installation-des-systemes-Dell-PowerVault-Modular-Disk-3000i

Dell-PowerEdge-T620-Guide-de-mise-en-route

Dell-DX-Object-Storage-Platform-Guide-d-utilisation

Dell-Dimension-serie-2400-Manuel

Dell-Carte-de-Gestion-de-Reseau-Dell-Guide-de-l-Utilisateur

Dell-Studio-XPS-1640-Service-Manual

Dell-Studio-XPS-GUIDE-DE-CONFIGURATION

Dell-M5200-Carte-de-reference-rapide-Manuel

Dell-Guide-d-utilisation-du-Dell-Vostro-1000

Dell-Adaptateurs-Dell-SAS-5-iR-standard-et-integre-Guide-d-utilisation

Dell-PERC-6-i-PERC-6-E-et-CERC-%206-i-Guide-d-utilisation

Dell-Guide-de-l-utilisateur-de-Dell-3130cn-Color-Laser-Printer

Dell-Inspiron-6000-Manuel-du-proprietaire

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3600i-et-MD3620i-a-clusters-de-basculement

Dell-Latitude-E4300-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-EqualLogic-Storage-Management-Pack-Suite

Dell-PowerVault-Data-Protection-Solution-Guide-d-extension-du-stockage

Dell-PowerVault-Data-Protection-Solution-Guide-d-information-rapide

Dell-APC-Smart-UPS-Alimentation-ininterrompue-en-courant-Modele-5000I-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-PowerVault-Encryption-Key-Manager-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-Data-Protection-Solution-Guide-de-recuperation-du-systeme

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3600f-et-MD3620f-Guide-de-deploiement

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3600i-et-MD3620i-Guide-de-deploiement

Dell-PowerEdge-Expandable-RAID-Controller-PERC-6-i-et-CERC-6-i-Guide-d-utilisation

Dell-Latitude-E6500-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Dimension-XPS-Gen-3-Manuel

Dell-Controleurs-RAID-Dell-PowerEdge-PERC-H310-H710-H710P-et-H810-Guide-d-utilisation

Dell-Laser-MFP-Dell-3333dn-et-3335dn-Guide-de-l-utilisateur

Dell-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance-Powered-by-Symantec-Backup-Exec-Guide-d-utilisation

Dell-XPS-015-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX3300-Guide-de-mise-en-route

Dell-INSPIRON-GUIDE-DE-REFERENCE

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-depannage

Dell-Commutateur-de-consoles-2161DS-Dell-Guide-de-l-utilisateur-d-OSCAR-et-du-materiel

Dell-PowerEdge-T420-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8000XD-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-OptiPlex-755-Guide-d-utilisation

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3200i-et-MD3220i-Guide-de-deploiement

Dell-Latitude-E5400-et-E5500-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Set-Up-Your-Computer

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Getting-Started-With-Your-System

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-SUSE-Linux-Enterprise-Server-10-Instructions-d-installation

Dell-Utilitaires-de-gestion-du-Dell-OpenManage-Baseboard-Management-Controller-Version%204.6-Guide-d-utilisation

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Guide-d-installation-de-la-version-7.1

Dell-Systeme-Dell-DR4000-Guide-de-l-administrateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge%20Red-Hat-Enterprise-Linux-6-x86_64-x86-Instructions-d-installation-et-informations-importantes

Dell-Integrated-Dell-Remote-Access-Controller-7-iDRAC7-Version-1.20.20-Guide-d-utilisation

Dell-Management-Plug-In-pour-VMware-vCenter-Version-1.5-Guide-d-utilisation

Dell-Projecteur-7700FullHD-Dell-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Projecteur-Dell-1420X-1430X-Guide-d-utilisation

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerEdge-Express-SSD-PCIe-Flash-Guide-d-utilisation

Dell-Update-Packages-DUP-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route-Manuel

Dell-PowerEdge-R320-Guide-de-mise-en-route

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R510-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-M4400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Matrices-de-stockage-SCSI-Dell-EqualLogic-PS-Series-a-clusters-de-basculement-Microsoft-Windows-Server-Guide-d-installation-et-de-depannage-du-materie

Dell-PowerEdge-C410x-Guide-de-mise-en-route-du-systeme

Dell-Moniteur-a-ecran-plat-Dell-U2713HM-Guide-d-utilisation

Dell-Moniteur-a-Dell-P1913-P1913S-P2213

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-E1913S-E1913-E2213

Dell-Systems-Service-and-Diagnostics-Tools-Version-7.0-Guide-d-installation-rapide

Dell-Moniteur-a-Dell-S2740L-Guide-d-utilisation

Dell-INSPIRON-GUIDE-DE-CONFIGURATION

Dell-Dimension-Serie-8300

Dell-PowerEdge-R820-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8000-Manuel-du-proprietaire-du-materiel-manuel

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerEdge-M1000e-M915-M910-M820-M710HD-M710-M620-M610x-M610-M520-et-M420-Guide-de-mise-en-route

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-installation

Dell-Inspiron-15R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX3200-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-S110-Guide-d-utilisation

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-Guide-de-mise-en-route

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4-1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-470-Manuel-du-proprietaire

/Dell-Systeme-Dell-PowerVault-NX3500-Guide-de-l-administrateur

Dell-Latitude-E6420-XFR-Guide-technique

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-S2240M-S2340M

Dell-Systemes-Dell-DR4000-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-T320-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-DR4000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R420-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel-manuel

Dell-Vostro-470-Owner-s-Manual

Dell-Projecteur-Dell-M110-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Upgrading-to-BackupExec-2012-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance

Dell-PowerVault-NX3300-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerConnect-5500-Series-CLI-Reference-Guide

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-14-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R815-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R720-and-R720xd-Owner-s-Manual

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4.0-Guide-d-utilisation

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-R820-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-Systeme-Dell-PowerEdge-C6220-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-14R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Guide-de-l-Utilisateur-de-l-Ecran-Large-Dell-IN1940MW

Dell-Moniteur-a-Dell-S2440L-Guide-d-utilisation

Dell-Alienware-X51-Owner-s-Manual

Dell-ALIENWARE-M17x-MOBILE-MANUAL

Dell-Emplacement-des-cavaliers-de-la-carte-systeme-des-systemes-Dell-PowerEdge-R310-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-6950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Alienware-M17x-R4-Owner-s-Manual

Dell-XPS-13-Owner-s-Manual

Dell-HBA-SAS-Dell-PowerEdge-6-Gb-s-et-Internal-Tape-Adapter-Guide-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R910-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T610-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

/Dell-PowerEdge-R905-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimantes-laser-Dell-2350d-et-Dell-2350dn

Dell-XPS-430-Guide-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-H700-et-H800-Guide-d-utilisation

Dell-Lifecycle-Controller-2-Version-1.00.00-User-s-Guide

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire-Manue

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-V525w

Dell-XPS-13-Manuel-du-proprietaire

Dell-Adaptateurs-Brocade-Manuel-d-installation-et-de-reference

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-NX3600-NX3610-Guide-de-deploiement

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-OptiPlex-360-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-R810-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Guide-d-installation-des-systemes-Dell-PowerVault-Modular-Disk-3000

Dell-Imprimante-laser-Dell-2230d-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6105-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Imprimante-personnelle-a-jet-d-encre-Dell-J740-Manuel-du-proprietaire

Dell-2130cn-IMPRIMANTE-LASER-COULEUR

Dell-Guide-d-utilisation-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-T3400

Dell-1235cn-Imprimante-Multifonction-Mode-d-emploi

Dell-Vostro-1310-1510-1710-et-2510-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Guide-d-utilisation-APC-Smart-UPS-750VA-1000VA-1500VA-100-120-230-V-CA-2U-Montage-en-baie-Onduleur

Dell-Guide-d-utilisation-Modele-TL24iSCSIxSAS%201Gb-iSCSI-a-SAS

Dell-Imprimantes-laser-Dell-1130-et-Dell-1130n

Dell-Precision-M6400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-M770mm-Color-Monitor-Quick-Set-up

Dell-Carte-de-gestion-reseau-AP9617-AP9618-AP9619-Manuel-d-installation-et-de-demarrage-rapide

Dell-Projecteur-Dell-1410X-Guide-d-utilisation

Dell-Imprimante-couleur-Dell-1350cnw

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050-Manuel

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-620

Dell-3D-VISION-MANUEL-D-UTILISATION

Dell-Inspiron-600m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R805-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2970-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6145-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire

Dell-P513w-User-s-Guide-Francais-manuel

Dell-Inspiron-660-manuels

Dell-Serveur-de-sauvegarde-sur-disque-Dell-PowerVault-DL-optimise-par-CommVault-Simpana-Guide-d-utilisation

Dell-P513w-User-s-Guide-Guide-de-l-utilisateur-manuel

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-M17x-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-PORTABLE

Dell-Manuel-du-proprietaire-de-Dell-PowerEdge-M905-M805-M600-et-M605

Dell-Inspiron-One-2330-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-1100-B110-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T320-Manuel-du-proprietaire

Dell-Station-de-travail-mobile-Dell-Precision-M4700-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-8500-Manuel-du-proprietaire

Dell-1230c-Imprimante-laser-couleur-mode-d-emploi-Manuel

Dell-Client-Management-Manuel

Dell-Studio-XPS-Setup-Guide-Manue

Dell-Adaptateur-hote-Dell-PCIe-SCSI-Ultra320-monocanal-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-SETUP-GUIDE-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-GUIDE-DE-CONFIGURATION-Manuel

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-Inspiron-M4040-14-N4050-Manuel

Dell-Guide-de-l-administrateur-de-Dell-PowerVault-705N-Manuel

Dell-Vostro-420-220-220s-Guide-de-Configuration-et-de-Reference-Rapide-Manuel

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660f-Series-Guide-de-deploiement-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-l-administrateur-Manuel

Dell-Latitude-D430-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-Studio-XPS-Guide-de-configuration-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes%20-Dell%20PowerEdge-T110-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Inspiron-531-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU-Francais

Dell-PowerEdge-R520-Manuel-du-proprietaire

Projecteur-Dell-1201MP-Manuel-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R910-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-C521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T605-Manuel-du-proprietaire

Dell-Mobile-Jamz

Dell-Inspiron-530-Series-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3460-Manuels

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3660f-Storage-Arrays-Manuels

Dell™ Ekran Yöneticisi Kullanıcı Kılavuzu

Dell-PowerEdge-R620-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-R520-Guide-de-mise-en-route

DELL-POWERVAULT-MD1200-et-MD1220-TECHNICAL-GUIDEBOOK

Console-de-gestion-multi-onduleurs-Dell-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

DELL-OPTIPLEX580-TECHNICAL-GUIDEBOOK-INSIDE-THE-OPTIPLEX-580

Dell-Inspiron-1720-manuels

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5430-Manuel-du-proprietaire

Dell™ S2240L/S2340L Monitör Kullanıcı Kılavuzu

Dell PowerEdge Sistemleri İçin Microsoft Windows Server 2012 Önemli Bilgiler Kılavuzu

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-S2240L-S2340L

Dell™ S320/S320wi Projektör Kullanım Kılavuzu

Dell-%20Vostro-270-Manuels

Dell-Vostro-3460-Manuel-du-proprietaire-Francais

Dell-Inspiron-9200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Inspiron-2600-et-2650-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X30-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Vostro-2520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1721-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T710-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T5600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire

Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Dimension-3000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R210-Technical-Guide

Dell-Inspiron-Manuels

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Vostro-1700

Dell-Clavier-sans-fil-et-souris-Dell-KM713-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Systeme-de-navigation-GPS-Dell-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Logiciel-de-gestion-de-l-onduleur-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

Dell-Demarrage-rapide-du-moniteur-couleur-M990

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-370

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2800-Guide-d-installation-et-de-depannage

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-du-systeme-Dell-OptiPlex-SX280

Dell-Vostro-1440-1450-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Photo-Printer-540-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Streak-7-Francais-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Venue-Pro-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Imprimante-laser-personnelle-Dell-P1500-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C5125-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Latitude-D630-Manuels

Dell-Vostro-400-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T100-Manuel-du-proprietaire

Dell-OptiPlex-9010-7010-compact-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault%20NX3200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1200-et-2200-Manuel-de%20l-utilisateur

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-8600-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-Baie-de-stockage-MD1120-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3360-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T300-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-One-2710-manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1150-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-660-Manuel-du-proprietaire

Acceder-au-site-Dell

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG-Francais

Dell-OptiPlex-9010-Tout-en-un-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3560-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T110-Manuel-du-proprietaire

Dell-server-poweredge-m710-tech-guidebook_fr

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-5420-E5420-E5420m-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Latitude-E6320-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur-Francais

Dell-server-poweredge-r610-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-t710-technical-guide-book_fr

Dell-server-poweredge-m1000e-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-m610-tech-guidebook_fr

Dell-poweredge-r210-technical-guidebook-en_fr

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Beats-By-dr.dre-Manuel-et-Garantie

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

 

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Slim-Tower

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1-1-Guide-d-utilisation

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

AlienwareArea-51Area-51ALX

Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/AlienwareAurora-R3

AlienwareAurora-R4

lienwareAuroraAuroraALXAurora-R2

Chassis-RAID-Dell-PowerVault-MD3000i-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X50-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-du-proprietaire

Dell-Baie-de-stockage-Dell-PowerVault-MD1000-Manuel-du-proprietaire

Dell-Boîtier-Dell-PowerEdge-M1000e-Manuel-du-proprietaire

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-9200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-Imprimante-laser-multifonction-Dell-1600n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-13z-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-700m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-9300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

http://www.audentia-gestion.fr/Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire.htm

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-XT3-Manuel-du-proprietaire

Dell-Liste-des-manuels-et-de-la-documentation-Dell

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE-francais

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-d-utilisation-du-Dell-XPS-420

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-XPS-M1330

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Inspiron-1721

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer-964-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer%20942-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T7600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Streak-7-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R210-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire%20-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T620-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Vostro-3750-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-V131-Manuel-du-proprietaire

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-630i-Manuel-du-proprietair

Dell-moniteur-D1920-Manuel-du-proprietaire

DellDimension1100Series

Imprimante-Dell-Photo-All-In-One-Printer-922-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-S2500-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-personnelle-Dell-AIO-A960-Manuel-du-proprietaire

alienwareX51

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 Manuel du propriétaire Modèle réglementaire : série E03J et série E04J Type réglementaire : E03J001 et E04J001Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données en cas de non-respect des instructions. AVERTISSEMENT : un AVERTISSEMENT vous avertit d’un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou même de mort. ____________________ Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2010-2011 Dell Inc. tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell™, le logo DELL, PowerEdge™, PowerVault™ et OpenManage™ sont des marques de Dell Inc. Intel ® est une marque déposée d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Microsoft ® , Windows ® , Windows Server ® , MS-DOS ® et Internet Explorer ® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Red Hat ® et Red Hat Enterprise Linux ® sont des marques déposées de Red Hat, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. SUSE ® est une marque déposée de Novell, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans ce document pour faire référence aux entités revendiquant la propriété de ces marques ou de ces noms de produits. Dell Inc. rejette tout intérêt propriétaire dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. Modèle réglementaire : série E03J et série E04J Type réglementaire : E03J001 et E04J001 2011 - 09 Rév. A01Table des matières 3 Table des matières 1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 À propos du présent document . . . . . . . . . . . . . 17 À l'intérieur de la boîte de la matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200. . . . . . . . . . . . 18 Matrice de stockage PowerVault de série MD3200 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Dell PowerVault Modular Disk Storage Manager . . 18 Autres informations utiles . . . . . . . . . . . . . . . . 19 2 Planification : à propos de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Fonctionnalités matérielles . . . . . . . . . . . . . . . 22 Voyants et fonctions du panneau avant . . . . . . 22 Fonctionnalités et voyants du panneau arrière . . 25 Codes des voyants des disques durs . . . . . . . . . . 26 Caractéristiques des modules d'alimentation et de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Codes et fonctionnalités des voyants d'alimentation. . 28 3 Planification : Modules de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Modules de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . 314 Table des matières Connecteurs et fonctions du module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Module de contrôleur RAID — Fonctions supplémentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Bloc de batterie de sauvegarde . . . . . . . . . . 34 Arrêt thermique de la matrice de stockage . . . . 35 Réinitialisation du mot de passe système . . . . . 35 Fonctions et fonctionnalités du cache . . . . . . . . . 36 Mise en miroir de la mémoire cache . . . . . . . . 36 Cache à écriture différée . . . . . . . . . . . . . . 36 Cache à écriture immédiate . . . . . . . . . . . . 36 4 Planification : Termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Disques physiques, disques virtuels et groupes de disques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Disques physiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Conditions des disques physiques . . . . . . . . . 38 SMART : acronyme de « Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology », technologie de prévision des défaillances des lecteurs de disque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Disques virtuels et groupes de disques . . . . . . 40 États de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . 41 Niveaux de RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Utilisation des niveaux de RAID . . . . . . . . . . 42 Taille de segment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Opérations de disques virtuels . . . . . . . . . . . . . 44 Initialisation des disques virtuels . . . . . . . . . . 44 Initialisation en arrière-plan . . . . . . . . . . . . 44 Initialisation en avant-plan . . . . . . . . . . . . . 44 Vérification de cohérence . . . . . . . . . . . . . 45Table des matières 5 Vérification des supports . . . . . . . . . . . . . . 45 Durée du cycle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Limites aux opérations sur les disques virtuels . . 46 Opérations sur les groupes de disques . . . . . . . . . 46 Migration du niveau de RAID. . . . . . . . . . . . 46 Migration de taille de segment . . . . . . . . . . . 47 Extension de la capacité de disque virtuel . . . . . 47 Extension d'un groupe de disques . . . . . . . . . 48 Défragmentation d'un groupe de disques . . . . . 48 Limite des opérations sur groupe de disques . . . 48 Priorité des opérations RAID en arrière-plan. . . . . . 49 Migration de disque virtuel et itinérance de disque . . 49 Migration de disque . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Itinérance de disque . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Fonctions avancées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Adressage entre serveurs hôtes et disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Types d'hôtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Instantanés de disque virtuel. . . . . . . . . . . . 53 Disque virtuel d'instantané des données modifiées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 Copie de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . 55 Restauration de disque virtuel . . . . . . . . . . . 56 Utilisation simultanée de copie d'instantané et de disque. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 Logiciel multiacheminement . . . . . . . . . . . . . . 57 Contrôleurs et chemins d'accès préférés et alternatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57 Propriétaire du disque virtuel . . . . . . . . . . . 58 Équilibrage de charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Contrôle des performances des systèmes de série MD3200. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 596 Table des matières 5 Configuration : présentation . . . . . . . . . 63 Interface utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Fenêtre de gestion d'entreprise . . . . . . . . . . 64 Fenêtre Gestion des matrices (AMW) . . . . . . . 66 6 À propos de la matrice de stockage . . . 69 Gestion hors bande et intrabande . . . . . . . . . . . . 69 Matrices de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 Ajout de baies de stockage . . . . . . . . . . . . . 71 Configuration de la matrice de stockage . . . . . . 72 Localisation des matrices de stockage. . . . . . . 74 Nommez ou renommez la matrice de stockages . . 74 Définition d'un mot de passe . . . . . . . . . . . . 76 Affichage des connexions de matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77 Ajout/Modification d'un commentaire à une matrice de stockage existante . . . . . . . . . . . 78 Suppression de matrices de stockage . . . . . . . 78 Activation des fonctions premium . . . . . . . . . 79 Affichage d'une alerte de basculement . . . . . . 80 Modification des paramètres de cache de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . 80 Modification des ID des boîtiers d'extension. . . . 81 Modification de l'ordre des boîtiers dans le volet Physique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81 Configuration des notifications d'alerte. . . . . . . . . 82 Configuration des alertes par messagerie . . . . . 83 Configuration des alertes SNMP . . . . . . . . . . 86 Paramètres de batterie. . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 Configuration des horloges de module de contrôleur de matrice de stockage RAID. . . . . . 89Table des matières 7 7 Configuration : Event Monitor (Moniteur des événements) . . . . . . . . . . 91 Activation ou désactivation d'Event Monitor . . . . . . 92 Windows . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 Linux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 8 Configuration : à propos de votre hôte . . . . . 93 Configuration de l'accès des hôtes . . . . . . . . . . . 93 Utilisation de l'onglet Adressages . . . . . . . . . . . 94 Définition d'un hôte. . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Suppression de l'accès d'un hôte . . . . . . . . . . . . 96 Gestion des groupes d'hôtes . . . . . . . . . . . . . . 96 Création d'un groupe d'hôtes . . . . . . . . . . . 97 Déplacement d'un hôte vers un autre groupe d'hôtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Retrait d'un groupe d'hôtes . . . . . . . . . . . . 98 Topologie hôte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Démarrage ou arrêt de l'agent de contexte hôte . . . 99 Protection des chemins de données E/S . . . . . . . . 100 Gestion des identificateurs de port d'hôte . . . . . . . 101 9 Création de groupes de disques et de disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Création de groupes de disques et de disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Création de groupes de disques . . . . . . . . . . 106 Localisation d'un groupe de disques . . . . . . . . 108 Création de disques virtuels . . . . . . . . . . . . 109 Modification de la priorité de modification de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1128 Table des matières Modification des paramètres de cache de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113 Modification de la taille de segment d'un disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115 Modification du type d'E/S . . . . . . . . . . . . 116 Choix d'un type de disque physique approprié . . . . 117 Sécurité de disque physique avec disque auto-cryptable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Création d'une clé de sécurité . . . . . . . . . . 121 Modification d'une clé de sécurité . . . . . . . . 122 Enregistrement d'une clé de sécurité . . . . . . 124 Valider la clé de sécurité . . . . . . . . . . . . . 125 Déverrouillage des disques physiques sécurisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Effacement de disques physiques sécurisés . . . 126 Configuration de disques physiques de rechange . . 127 Disques de rechange et reconstruction . . . . . 129 Disques de rechange globaux . . . . . . . . . . 129 Opération de disque de rechange . . . . . . . . 129 Protection de lecteur de rechange . . . . . . . . 130 Protection contre les pannes de boîtier. . . . . . . . 131 Adressage hôte à disque virtuel. . . . . . . . . . . . 133 Création d'adressages entre systèmes hôtes et disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133 Modification et suppression d'un adressage hôte à disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Changement du propriétaire du contrôleur du disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Suppression d'un adressage hôte à disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137 Changement du propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques. . . . . 138 Modification du niveau RAID d'un groupe de disques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139Table des matières 9 Suppression d'un adressage entre système hôte et disque virtuel avec Linux DMMP (Device Mapper Multipath) . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 Adressages restreints . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142 Changement du propriétaire de module de contrôleur RAID d'un disque virtuel ou d'un groupe de disques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143 Modification du niveau RAID d'un groupe de disques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145 Partitionnement du stockage . . . . . . . . . . . . . . 146 Extension des groupes de disques et des disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148 Extension d'un groupe de disques . . . . . . . . . 148 Extension d'un disque virtuel . . . . . . . . . . . . 149 Utilisation de la capacité libre . . . . . . . . . . . 149 Utilisation de la capacité non configurée . . . . . 150 Migration d'un groupe de disques . . . . . . . . . . . 150 Exporter un groupe de disques . . . . . . . . . . . 150 Exportation d'un groupe de disques . . . . . . . . 151 Importer un groupe de disques . . . . . . . . . . . . . 152 Importation d'un groupe de disques . . . . . . . . 152 Analyse des supports de la matrice de stockage . . . . 153 Modification des paramètres d'analyse des supports. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154 Interruption d'un balayage des supports. . . . . . 155 10 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel . . . . . . . . 157 Planification d'un instantané de disque virtuel. . . . . 158 Raisons courantes de la planification d'un instantané de disque virtuel . . . . . . . . . . . . 15810 Table des matières Consignes de création de planifications d'instantanés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159 Activation et désactivation de planifications d'instantané. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161 À propos du chemin simple . . . . . . . . . . . . 161 Préparation des serveurs hôtes pour la création d'un instantané à l'aide d'un chemin simple . . . 162 Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165 À propos du chemin avancé . . . . . . . . . . . 165 Préparation des serveurs hôtes pour la création d'un instantané à l'aide d'un chemin avancé . . 166 Création d'un instantané avec l'option de chemin avancé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 Dénomination des instantanés de disque virtuel . . . 170 Capacité de logithèque d'instantanés. . . . . . . . . 172 Désactivation d'un instantané de disque virtuel . . . 175 Préparation des serveurs hôtes à la nouvelle création d'un cliché de disque virtuel . . . . . . 175 Recréation d'un instantané de disque virtuel . . . . . 177 Restauration d'instantanés . . . . . . . . . . . . . . 177 Règles et consignes pour l'exécution d'une restauration d'instantané . . . . . . . . . . . . . 178 Protection contre l'échec de la restauration d'instantané. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 179 Versions précédentes de MD Storage Manager. 179 Démarrage d'une restauration d'instantané . . . 180 Reprise d'une restauration d'instantané . . . . . 180 Annulation d'une restauration d'instantané . . . 181Table des matières 11 11 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . 183 Types de copie virtuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Copie hors ligne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185 Copie en ligne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185 Création d'une copie de disque virtuel pour un disque MSCS partagé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 Disque virtuel : Autorisations de lecture/écriture . . . 186 Restrictions liées à la fonction de copie de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187 Création d'une copie de disque virtuel . . . . . . . . . 188 Avant de commencer. . . . . . . . . . . . . . . . 189 Opérations de copie et de modification d'un disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189 Assistant Création de copie . . . . . . . . . . . . 189 Échec d'une copie de disque virtuel . . . . . . . . 190 Propriétaire préféré de module de contrôleur RAID . . 190 Module de contrôleur RAID en panne. . . . . . . . . . 190 Gestionnaire de copie . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Copie du disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Performances de la matrice de stockage pendant une copie de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . 193 Définition de la priorité d'une copie . . . . . . . . . . 193 Arrêt de la copie d'un disque virtuel . . . . . . . . . . 194 Lancement d'une nouvelle copie d'un disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195 Préparation des serveurs hôtes au remplacement d'une copie de disque virtuel. . . . . . . . . . . . 195 Nouvelle copie d'un disque virtuel . . . . . . . . . 19612 Table des matières Suppression de paires de copie . . . . . . . . . . . . 197 12 Configuration : fonction premium : mise à niveau à une configuration de Couche Hautes performances . . . . . . . 199 13 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux . . . . . . . . . . . . . . . . 201 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201 Utilisation des périphériques multivoies DM . . . . . 202 Étapes à effectuer au préalable . . . . . . . . . 202 Étapes de configuration de Device Mapper . . . 203 Limites et problèmes connus . . . . . . . . . . . . . 209 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210 14 Gestion : téléchargements de micrologiciels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 Téléchargement des modules de contrôleur RAID et NVSRAM. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 Téléchargement du micrologiciel du contrôleur RAID et de la NVSRAM. . . . . . . . . . . . . . . . . 212 Téléchargement du micrologiciel de la NVSRAM uniquement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215 Téléchargement du micrologiciel de disque physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218 Téléchargement du micrologiciel d'un module d'extension EMM série MD1200 . . . . . . . . . . . . 220 Technologie de prévision des défaillances des lecteurs de disque « SMART » (Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology). . . . . . . . . . . . . . . . . 222Table des matières 13 Erreurs de support et secteurs illisibles . . . . . . . . 222 15 Gestion : Installation des composants de la matrice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223 Outils recommandés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223 Cadre avant (en option) . . . . . . . . . . . . . . . . . 223 Retrait du cadre avant . . . . . . . . . . . . . . . 223 Installation du cadre avant . . . . . . . . . . . . . 224 Disques Durs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225 Retrait d'un cache de disque dur. . . . . . . . . . 225 Installation d'un cache de disque dur . . . . . . . 226 Retrait d'un lecteur de disque dur . . . . . . . . . 226 Installation d'un disque dur. . . . . . . . . . . . . 228 Retrait d'un disque dur installé dans un support. . 229 Installation d'un disque dur dans un support . . . 231 Module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . 231 Retrait d'un cache de module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231 Installation d'un cache de module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232 Retrait d'un module de contrôleur RAID . . . . . . 233 Installation d'un module de contrôleur RAID. . . . 234 Ouverture du module de contrôleur RAID . . . . . 234 Fermeture du module de contrôleur RAID . . . . . 235 Unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 236 Retrait de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID. . . . . . . . . . . . . 236 Installation de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . 237 Module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23814 Table des matières Retrait d'un module de bloc d'alimentation/ ventilateur de refroidissement . . . . . . . . . . 238 Installation d'un module de bloc d'alimentation/ ventilateur de refroidissement . . . . . . . . . . 239 Panneau de commande . . . . . . . . . . . . . . . . 240 Retrait du panneau de commande . . . . . . . . 240 Installation du panneau de configuration . . . . 242 Fond de panier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 243 Retrait du fond de panier . . . . . . . . . . . . . 243 Installation du fond de panier. . . . . . . . . . . 246 16 Gestion : Inventaire de micrologiciel . . 247 Afficher l'inventaire de micrologiciel . . . . . . . . . 247 17 Gestion : Interfaces système . . . . . . . . . 249 Services Microsoft. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 249 Virtual Disk Service . . . . . . . . . . . . . . . . 249 Service d'instantané des volumes (VSS) . . . . . 249 18 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 251 Procédure de démarrage . . . . . . . . . . . . . . . 251 État des périphériques . . . . . . . . . . . . . . . . . 251 Données de support de matrice de stockage . . . . . 255 Collecter les données de groupe du support automatiquement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255 Collecte des données de disque physique . . . . . . 256 Journal d'événements . . . . . . . . . . . . . . . . . 257Table des matières 15 Recovery Guru . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 258 Profil de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . 258 Affichage des associations logiques . . . . . . . . . . 260 Affichage des associations physiques . . . . . . . . . 261 Recherchez des nœuds . . . . . . . . . . . . . . . . . 261 Utilisation de l'option Aller à . . . . . . . . . . . . . . 263 Restauration d'un état Aucune réponse de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 264 Localiser un disque physique . . . . . . . . . . . . . . 266 Localiser un boîtier d'extension. . . . . . . . . . . . . 267 Capturer les informations sur l'état . . . . . . . . . . . 268 Utilitaire SMrepassist . . . . . . . . . . . . . . . . . . 269 Périphériques non identifiés . . . . . . . . . . . . . . 270 Restauration suite à une erreur de matrice de stockage non identifiée . . . . . . . . . . . . . . . . . 271 Démarrer ou redémarrer le logiciel agent de contexte d'hôte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 273 19 Dépannage : Votre matrice . . . . . . . . . . 275 La sécurité d'abord, pour vous et pour le système . . . 275 Dépannage de la matrice de stockage Panne au démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275 Dépannage de la perte de communication . . . . . . . 275 Dépannage des connexions externes. . . . . . . . . . 27516 Table des matières Dépannage d'un module d'alimentation et de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 276 Dépannage de la matrice Problèmes de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277 Dépannage des modules de gestion du boîtier d'extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277 Dépannage des modules de contrôleur RAID.. . . . . 279 Dépannage des disques durs . . . . . . . . . . . . . 280 Dépannage des connexions de la matrice et du boîtier d'extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 281 Dépannage d'une Matrice de stockage humide . . . 281 Dépannage d'une Matrice endommagée . . . . . . . 282 Dépannage des modules de contrôleur RAID . . . . . 283 États . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 283 Matrice de stockage non valide . . . . . . . . . 283 Erreurs ECC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 283 Erreurs PCI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 284 États critiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 284 États non critiques . . . . . . . . . . . . . . . . 284 20 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . 285 Contacter Dell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 285 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 287Introduction 17 Introduction REMARQUE : sauf si indiqué, la série MD3200 représente les matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220. AVERTISSEMENT : pour des informations de sécurité importantes, reportez-vous au document Informations sur la sécurité, l'environnement et les réglementations avant de suivre les procédures énoncées dans ce document. À propos du présent document Ce document aide à vous familiariser avec les fonctions de la matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200. Il est organisé selon les tâches que vous devez compléter après avoir reçu votre matrice de stockage de série MD3200. Les tâches sont les suivantes : Planification : informations concernant la matrice de stockage et ses fonctions. Configuration : tâches à compléter pour assurer que votre matrice de stockage fonctionne de manière optimale. Gestion : tâches à effectuer pour assurer que les composants de la matrice de stockage sont à jour et fonctionnent correctement, y compris le retrait et l'installation de composants de la matrice de stockage. Dépannage : tâches à compléter pour résoudre des problèmes qui pourraient survenir dans la matrice de stockage. Retrouvez des informations sur ces rubriques et d'autres dans le Guide de déploiement de la matrice de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220, disponible à l'adresse support.dell.com/manuals.18 Introduction À l'intérieur de la boîte de la matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200 Votre emballage de produit de la matrice de série MD3200 comprend : • Matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200 • câbles SAS • Câbles d'alimentation (2) • Cadre avant (en option) • Rails de montage (2) (en option) • Support de ressources de série MD3200 • Instructions d'installation en rack • Le Guide de mise en route décrit les caractéristiques du boîtier, les procédures de configuration et les spécifications techniques. Matrice de stockage PowerVault de série MD3200 La matrice Dell PowerVault de série MD3200 est une matrice redondante externe composée de disques indépendants (RAID) 2U montée en rack. Elle est capable de prendre en charge jusqu'à 12 disques SAS de 3,5 pouces à 6 Gb/s ou 24 disques SAS de 2,5 pouces à 6 Gb/s. Les matrices de stockage série MD3200 peuvent être connectées en chaîne avec des boîtiers d'extension série MD1200, fournissant ainsi un accès à un maximum de 120 disques dans l'ensemble du système de stockage (ou 192 disques avec l'activation de la fonction Premium). La connectivité entre la matrice de stockage et le serveur hôte est assurée par un adaptateur de bus hôte SAS 6,0 Gbps Dell (SAS 6Gb HBA). Dell PowerVault Modular Disk Storage Manager Dell PowerVault MDSM est une application d'interface utilisateur graphique (GUI). Elle permet de configurer et gérer une ou plusieurs matrices de stockage de série MD3200. Le logiciel MDSM est compris dans le Support de ressources de série MD3200.Introduction 19 Autres informations utiles AVERTISSEMENT : voir les informations sur la sécurité et les réglementations fournies avec votre système. Les informations sur la garantie se trouvent dans ce document ou dans un document distinct. • Le Guide de mise en route présente la configuration et le câblage de votre matrice de stockage. • Le Guide de déploiement fournit des instructions d'installation et de configuration du logiciel et du matériel. • Le Guide CLI de Storage Manager contient des informations sur l'utilisation de l'interface de ligne de commande (CLI). • Le support de ressources contient tous les outils de gestion système. • La Matrice de prise en charge des systèmes contient des informations concernant les logiciels et le matériel pris en charge par les systèmes MD. Il est disponible sur le site support.dell.com/manuals. • La documentation relative à Dell PowerEdge Cluster est disponible sur le site support.dell.com/manuals. • Des notes de version ou des fichiers lisez-moi (readme) sont fournis ; ils contiennent des mises à jour de dernière minute apportées au châssis ou à la documentation, ou des documents de référence technique avancés, destinés aux utilisateurs expérimentés ou aux techniciens. • Ce document ainsi que le guide d'installation de série MD1200 Dell PowerVault sont disponibles à l'adresse support.dell.com/manuals pour les utilisateurs qui incorporent les boîtiers d'extension MD1200. • Les Instructions d'installation en rack, fournies avec le rack, indiquent comment installer le système en rack. REMARQUE : vérifiez toujours si des mises à jour sont disponibles sur le site support.dell.com/manuals et lisez-les en premier, car elles remplacent souvent les informations que contiennent les autres documents.20 IntroductionPlanification : à propos de la matrice de stockage 21 Planification : à propos de la matrice de stockage Présentation La matrice de stockage de série MD3200 est conçue pour une haute disponibilité, offrant un accès redondant au stockage de données. Elle prend en charge la configuration de contrôleur RAID simple et double. La matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200 fournit une connectivité SAS 6,0-Gb/s au serveur hôte et permet l'accès de jusqu'à 8 serveurs non redondants ou 4 serveurs redondants. Elle inclut un certain nombre de composants. Parmi ceux-ci : • Module(s) de contrôleur • Modules d'alimentation/de ventilation • Lecteurs de disques (aussi appelés lecteurs de disques physiques dans ce document) • Cadre avant (facultatif) • Un boîtier de système dans lequel se branchent les autres composants 22 Planification : à propos de la matrice de stockage Fonctionnalités matérielles Voyants et fonctions du panneau avant Figure 2-1. Voyants et fonctions du panneau avant — Dell PowerVault MD3200 Figure 2-2. Fonctionnalités et voyants du panneau avant — Dell PowerVault MD3220 1 2 3 5 4 6 1 2 3 4 6 5Planification : à propos de la matrice de stockage 23 Figure 2-3. Fonctionnalités et voyants du cadre avant Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 Voyant d'état du boîtier Le voyant d'état du boîtier s'allume lorsque le boîtier est sous tension. Bleu lorsque le système fonctionne normalement. Bleu clignotant lorsqu'un serveur hôte identifie le boîtier ou que le bouton d'identification système est enfoncé. Orange lorsque le boîtier redémarre ou est réinitialisé. Orange clignotant lorsque le boîtier est en panne ou que les hôtes n'utilisent pas le chemin préféré vers un disque virtuel. 1 2 324 Planification : à propos de la matrice de stockage 2 Voyant d'alimentation Le voyant d'alimentation s'allume lorsque au moins une source d'alimentation alimente le boîtier. 3 Voyant du mode partagé Ce voyant devrait être éteint car la fonction mode partagé n'est pas prise en charge par les matrices de stockage de série MD3200. 4 Bouton d'identification du système Le bouton d'identification du système situé sur le panneau avant permet de localiser un boîtier précis dans un rack. Lorsque ce bouton est enfoncé, les voyants d'état du système situés sur le panneau de contrôle et le(s) module(s) de contrôleur RAID clignotent en bleu jusqu'à nouvel appui sur le bouton. 5 Disques durs MD3200 : jusqu'à 12 disques durs SAS 3,5 pouces remplaçables à chaud. MD3220 : jusqu'à 24 disques durs SAS 2,5 pouces remplaçables à chaud. 6 Sélecteur de mode du boîtier La fonction de ce sélecteur ne s'applique pas à votre matrice de stockage. Cependant, si les boîtiers d'extension de série MD1200 sont connectés en chaîne à la matrice de stockage, les sélecteurs de mode du boîtier des boîtiers d'extension de série MD1200 doivent être mis en position Mode unifié. REMARQUE : ce sélecteur doit être défini avant la mise sous tension du boîtier d'extension de série MD1200. Si vous changez la position du sélecteur après la mise sous tension du boîtier d'extension, cela n'a aucun effet sur la configuration du boîtier tant que vous n'effectuez aucun cycle d'alimentation complet sur ce dernier. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône DescriptionPlanification : à propos de la matrice de stockage 25 Fonctionnalités et voyants du panneau arrière Figure 2-4. Fonctionnalités et voyants du panneau arrière : Dell PowerVault MD de série 3200i 1 Module d'alimentation/de refroidissement 600 W 2 Module de contrôleur RAID 0 3 Module de contrôleur RAID 1 4 Module d'alimentation/de refroidissement 600 W 1 2 3 426 Planification : à propos de la matrice de stockage Codes des voyants des disques durs Figure 2-5. Voyants de disque dur 1 voyant d'activité du disque dur (vert) 2 voyant d'état du disque dur (vert et orange) 1 2Planification : à propos de la matrice de stockage 27 Code du voyant d'état du disque Condition Off (Éteint) Le disque physique : • n'a pas encore été détecté par le serveur hôte • en cours d'arrêt en vue du retrait • n'est pas pris en charge pour le module de contrôleur RAID ou n'est pas dans le logement de disque physique REMARQUE : À la mise sous tension du système, le voyant d'état des disques ne s'allume qu'une fois tous les disques durs initialisés. Lorsqu'il est éteint, l'état des disques ne permet par leur insertion ni leur retrait. Vert fixe Le disque physique est en ligne Vert clignotant (Allumé 250 ms, Éteint 250 ms) Le disque physique est en cours d'identification Vert clignotant (allumé 400 ms, éteint 100 ms) Le disque physique est en cours de reconstruction Orange clignotant (Allumé 150 ms, Éteint 150 ms) Disque physique à l'état « Échec/Panne » Vert et orange clignotant, puis éteint (vert allumé 500 ms, orange allumé 500 ms, éteint 1 000 ms) Échec du disque physique prédit (SMART) Vert et orange clignotant, puis éteint (vert 3 secondes, orange 3 secondes, éteint 3 secondes) Reconstruction du disque physique annulée28 Planification : à propos de la matrice de stockage Caractéristiques des modules d'alimentation et de refroidissement La matrice de stockage de série MD3200 inclut deux modules d'alimentation/de refroidissement intégrés, remplaçables à chaud. Pour maintenir une ventilation adéquate du système, les deux modules doivent être installés. Pour éviter toute surchauffe, le système doit contenir au moins un ventilateur fiable. Il est possible de remplacer un module d'alimentation et de refroidissement sans mettre le système hors tension. Pour plus d'informations sur l'installation et le retrait des modules, voir « Module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement », à la page 238. PRÉCAUTION : Le système ne peut fonctionner avec un seul module d'alimentation et de refroidissement que pendant cinq minutes. Passé ce délai, elle s'arrête automatiquement pour éviter toute surchauffe. Codes et fonctionnalités des voyants d'alimentation Figure 2-6. Codes et fonctionnalités des voyants d'alimentation 1 2 3 5 4Planification : à propos de la matrice de stockage 29 Élément Type de voyant Icône Description 1 Alimentation en CC Voyant vert lorsque la tension de sortie CC reste dans les limites. Si le voyant est éteint, cela indique que les tensions de sortie CC ne sont pas dans les limites. 2 Panne du module d'alimentation et de refroidissement Voyant orange lorsque la tension de sortie CC n'est pas dans les limites ou qu'une défaillance du ventilateur est détectée. Si le voyant est éteint, cela indique l'absence de situation de panne. 3 Alimentation secteur Voyant vert lorsque la tension d'entrée CA reste dans les limites. Si le voyant est éteint, cela indique qu'il n'y a pas d'alimentation ou que la tension d'entrée CA n'est pas dans les limites. 4 Connecteur d'alimentation Connectez le bloc d'alimentation externe sur ce connecteur. 5 Commutateurs d'alimentation (2) Le commutateur contrôle la sortie du courant du bloc d'alimentation vers le boîtier.30 Planification : à propos de la matrice de stockagePlanification : Modules de contrôleur RAID 31 Planification : Modules de contrôleur RAID Modules de contrôleur RAID Les modules de contrôleur RAID fournissent une configuration de disque virtuel à hautes performances et avancée, et une gestion de sous-système de disques tolérante aux erreurs. Chaque module de contrôleur RAID contient 2 Go de mémoire cache qui est mise en miroir avec la mémoire cache de l'autre contrôleur pour une haute disponibilité et est protégé par un mécanisme de déchargement de cache alimenté par batterie. Les modules de contrôleur RAID fournissent les fonctions de chemin de données et gestion de boîtier suivantes : • Surveillance et contrôle de l'environnement du boîtier (température, ventilateurs, blocs d'alimentation et voyants) • Contrôle de l'accès aux disques physiques • Communication des attributs et états du boîtier au serveur hôte et à la station de gestion Chaque module de contrôleur RAID comporte plusieurs ports d'entrée SAS pour l'accès de l'hôte. Les ports fournissent des connexions hôte redondantes et créent un environnement de stockage à haute disponibilité. Différentes configurations peuvent être utilisées, dans des modes à un seul contrôleur (simplex) et à deux contrôleurs (duplex), pour connecter le boîtier de stockage aux hôtes selon les besoins en redondance spécifiques. Pour des informations sur le câblage, référez-vous au Guide de déploiement des matrices de stockage de série MD3200 et MD3220 sur support.dell.com/manuals.32 Planification : Modules de contrôleur RAID Connecteurs et fonctions du module de contrôleur RAID Figure 3-1. Module de contrôleur RAID SAS de série MD3200 Élément Composant Fonction 1 Port de sortie SAS Fournit une connexion SAS pour le câblage sur un boîtier d'extension. 2 Entrée SAS port 0 Fournit une connexion SAS hôte à contrôleur. 3 Entrée SAS port 1 Fournit une connexion SAS hôte à contrôleur. 4 Entrée SAS port 2 Fournit une connexion SAS hôte à contrôleur. 5 Entrée SAS port 3 Fournit une connexion SAS hôte à contrôleur. 6 Étiquette de l'adresse MAC Fournit les adresses MAC du port de gestion. 7 Port de débogage Support Dell uniquement. 1 2 3 4 5 6 7 8 11 12 15 16 21 9 10 13 14 17 18 19 20Planification : Modules de contrôleur RAID 33 8 Port de sortie SAS/Voyant d'erreur Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 9 Voyant d'alimentation du contrôleur Vert lorsque le contrôleur est sous tension. Éteint lorsque le contrôleur est hors tension. 10 Voyant de liaison/panne d'entrée SAS port 0 Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 11 Voyant d'erreur du contrôleur Orange lorsqu'une erreur du contrôleur est détectée. Éteint lorsque le contrôleur fonctionne correctement. 12 Voyant d'identification système Bleu clignotant lorsque vous appuyez sur le bouton de commande du commutateur d'identification système sur le panneau avant. 13 Voyant de liaison/panne d'entrée SAS port 1 Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 14 Voyant de mémoire cache active ou de déchargement de mémoire cache Vert lorsque la mémoire du contrôleur intégré contient des données. Si l'alimentation en CA échoue, ce voyant change pour indiquer l'état Déchargement de mémoire cache. Si la fonction de réinitialisation de mot de passe a bien modifié le mot de passe, ce voyant clignote brièvement. 15 Pile défectueuse Orange lorsque l'unité de sauvegarde de batterie ou la batterie est défectueuse. Éteint lorsque l'unité de sauvegarde de batterie fonctionne correctement. 16 Sélecteur de réinitialisation du mot de passe L'activation du sélecteur supprime le mot de passe. Élément Composant Fonction34 Planification : Modules de contrôleur RAID Module de contrôleur RAID — Fonctions supplémentaires Bloc de batterie de sauvegarde Chaque contrôleur RAID contient une unité de sauvegarde de batterie (BBU) nanopolymère lithium ion à deux éléments. L'unité fournit une alimentation au module de contrôleur RAID en cas de coupure de courant. Pour plus d'informations sur le retrait et l'installation de la BBU, voir « Unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID », à la page 236. REMARQUE : pour les disques virtuels, le micrologiciel du contrôleur RAID change le paramétrage du cache de données en fonction de l'état de la batterie. Si la batterie est manquante ou n'est pas suffisamment chargée, le contrôleur vide la mémoire cache et définit l'attribut d'écriture sur Écriture immédiate pour tous les disques virtuels. Lorsque la batterie est remplacée, l'attribut Écriture différée est réactivée. 17 Voyant de liaison/panne d'entrée SAS port 2 Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 18 Voyant de liaison/panne d'entrée SAS port 3 Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 19 Voyant de vitesse du port de gestion Vert lorsque la connexion Ethernet est à 1000 Mb/s. Orange lorsque la connexion Ethernet est à 100 Mb/s. Éteint lorsque la connexion Ethernet est à 10 Mb/s ou n'est pas active. 20 Voyant d'activité du port de gestion Vert lorsque la connexion Ethernet est active. Éteint lorsque la connexion Ethernet n'est pas active. 21 Connecteur de port Ethernet de gestion Fournit une connexion Ethernet à 100/1000 Mb/s pour une gestion hors bande du boîtier. Élément Composant FonctionPlanification : Modules de contrôleur RAID 35 Arrêt thermique de la matrice de stockage Le système s'éteint automatiquement lorsque la température du système dépasse le seuil de sécurité. La BBU protège contre la perte de données en fournissant une alimentation pour déchargement à la mémoire non volatile en cas de coupure de courant. Il n'est pas nécessaire de mettre hors tension tout boîtier d'extension de série MD1200 relié à la matrice de stockage lors de l'arrêt thermique. Les valeurs de seuil de température déterminent la température à laquelle survient l'arrêt. Ces seuils ne peuvent pas être modifiés. Réinitialisation du mot de passe système Le mot de passe du système de la matrice de stockage peut être réinitialisé en cas d'oubli. Pour réinitialiser le mot de passe, appuyez et maintenez enfoncé le sélecteur de réinitialisation du mot de passe pendant au moins 5 secondes. Le mot de passe est supprimé. Voir figure 3-1 pour localiser le sélecteur de réinitialisation du mot de passe. Le module de contrôleur RAID permet de modifier le mot de passe. Pour plus d'informations sur la définition d'un mot de passe, voir « Définition d'un mot de passe », à la page 76. REMARQUE : vous pouvez accéder au sélecteur de réinitialisation en utilisant un petit objet comme le bout d'un stylo. Tableau 3-1. Type de seuil d'arrêt Température de seuil — dépassement Description d'événement Seuil de panne nominal Un événement critique est défini. Seuil de panne maximum L'arrêt des blocs d'alimentation du système se déroule dans les 3 minutes qui suivent. Seuil d'arrêt L'arrêt des blocs d'alimentation du système se déroule dans les 5 secondes qui suivent.36 Planification : Modules de contrôleur RAID Fonctions et fonctionnalités du cache Mise en miroir de la mémoire cache La fonction de mise en miroir de la mémoire cache copie des données d'écriture sur hôte acceptées depuis le contrôleur primaire au contrôleur partenaire. Cette action assure que les données d'écriture sur hôte sont bien mises en miroir sur le contrôleur partenaire avant que l'hôte retourne à l'état de d'achèvement. Si un contrôleur échoue, le contrôleur survivant retient toutes les données mises en miroir. La mise en miroir de la mémoire cache est activée par défaut. Cache à écriture différée Dans le cache à écriture différée, les opérations d'écriture se terminent avec un signal de complétion envoyé au système d'exploitation hôte dès que la mémoire cache reçoit les données à écrire. Le disque physique cible reçoit les données à une heure plus appropriées afin d'augmenter les performances du contrôleur. Dans des configurations de contrôleur double-actif avec la Mise en mémoire cache à écriture différée activée, les données d'écriture sont toujours mises en miroir sur la mémoire cache du deuxième contrôleur avant que l'état d'achèvement soit envoyé à l'initiateur hôte. Le cache à écriture différée est activé par défaut à moins que la mise en miroir cache soit désactivée. Cache à écriture immédiate Avec un cache à écriture immédiate, les données sont écrites sur le disque physique avant que l'état d'achèvement soit renvoyé au système d'exploitation hôte. Le cache à écriture immédiate est considéré comme étant plus solide que le cache à écriture différée, puisqu'une coupure de courant a moins de chances de causer une perte de données. Le contrôleur RAID bascule automatiquement en mode Écriture immédiate si la mise en mémoire cache est désactivée ou si la batterie est manquant ou en panne.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 37 de série MD3200 Planification : Termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Ce chapitre définit les termes et concepts utilisés pour la configuration et le fonctionnement des matrices de stockage de série MD3200. Disques physiques, disques virtuels et groupes de disques Les disques physiques de votre matrice de stockage fournissent la capacité de stockage physique des données. Avant de commencer à écrire des données sur la matrice de stockage, vous devez configurer la capacité de stockage physique en composants logiques, appelés groupes de disques et disques virtuels. Un groupe de disques est un ensemble de disques physiques sur lequel plusieurs disques virtuels sont créés. Le nombre maximal de disques physiques pris en charge dans un groupe de disques est 120 disques (ou 192 lecteurs lorsque la fonction Premium est activée) pour RAID 0, RAID 1 et RAID 10, et 30 lecteurs pour RAID 5 et RAID 6. Vous pouvez créer des groupes de disques à partir de la capacité non configurée de votre matrice de stockage. Un disque virtuel est une partition d'un groupe de disques composée de segments de données continus des disques physiques du groupe de disques. Un disque virtuel est composé de segments de données de tous les disques physiques du groupe de disques. Les disques virtuels et les groupes de disques sont configurés en fonction de votre organisation des données. Par exemple, vous pouvez utiliser un disque virtuel pour l'inventaire, un deuxième pour les données financières et fiscales, etc. Tous les disques virtuels d'un groupe de disques prennent en charge le même niveau de RAID. La matrice de stockage prend en charge jusqu'à 255 disques virtuels (taille minimale de chaque disque : 10 Mo) qui peuvent être attribués à des serveurs hôtes. Un LUN (Logical unit number - Numéro d'unité logique) reconnu par le système d'exploitation hôte est affecté à chaque disque virtuel.38 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Disques physiques Seuls les disques physiques SAS 6,0 Gb/s pris en charge par Dell sont pris en charge par la matrice de stockage. Si la matrice de stockage détecte des disques physiques non pris en charge, elle les marque comme tels et ceux-ci ne sont plus disponibles. REMARQUE : pour fonctionner correctement, la matrice de série MD3200 doit contenir au moins deux disques physiques. C'est indispensable car les disques physiques servent à stocker des informations de configuration. Conditions des disques physiques Le tableau 4-1 décrit les différents états du disque physique détectés par la matrice de stockage et rapportés dans l'application MDSM. Tableau 4-1. État des disques physiques du contrôleur RAID Condition Mode Description Voyant d'état du disque physique Optimal Attribué Le disque physique dans le logement indiqué est configuré comme faisant partie du groupe de disques. Vert fixe Optimal Non attribué Le disque physique dans le logement indiqué est inutilisé et prêt à être configuré. Vert fixe Optimal Disque de rechange de secours Le disque physique dans le logement indiqué est configuré en tant que disque de rechange. Vert fixe Optimal Disque de rechange utilisé Le disque physique dans le logement indiqué est utilisé en tant que disque de rechange dans un groupe de disques. Vert fixe En panne Attribué, non attribué, disque de rechange utilisé ou disque de rechange de secours Le disque physique dans le logement indiqué a échoué en raison d'une erreur irrécupérable, d'un type ou d'une taille de disque incorrect ou parce que son état de fonctionnement est défini sur « Échec/En panne ». Orange clignotant (150 ms)Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 39 de série MD3200 Si la reconstruction du disque physique échoue en raison d'une panne du lecteur source ou de la taille insuffisante du lecteur, le MDSM signale un échec du disque physique même si l'état du voyant du lecteur indique que la reconstruction a été abandonnée (vert pendant 3 secondes, orange pendant 3 secondes puis éteint 3 secondes). Remplacé Attribué Le disque physique figurant dans le logement indiqué a été remplacé et est prêt à être configuré dans un groupe de disques, ou sa configuration est déjà en cours. Vert clignotant (allumé 400 ms, éteint 100 ms) Échec en attente Attribué, non attribué, disque de rechange utilisé ou disque de rechange de secours Une erreur SMART (Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology) a été détectée sur le disque physique figurant dans le logement indiqué. Vert clignotant (500 ms), orange (500 ms) et éteint (1000ms) Hors ligne Sans objet La rotation du disque physique a été arrêtée ou sa reconstruction a été abandonnée à la demande de l'utilisateur. Vert clignotant (3 000 ms), orange (3 000 ms) et éteint (3 000 ms) Identifier Attribué, non attribué, disque de rechange utilisé ou disque de rechange de secours Le disque physique est en cours d'identification. Vert clignotant (250 ms): S/O S/O Le logement indiqué est vide, ou la matrice ne peut pas détecter le disque physique. Tableau 4-1. État des disques physiques du contrôleur RAID (suite) Condition Mode Description Voyant d'état du disque physique40 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 SMART : acronyme de « Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology », technologie de prévision des défaillances des lecteurs de disque La technologie SMART surveille les performances internes de tous les composants des disques physiques pour détecter les erreurs qui peuvent mener à une panne de disque physique. SMART utilise ces informations pour signaler l'imminence d'une panne, afin de remplacer les disques physiques avant que la panne ne survienne. La matrice de stockage surveille tous les lecteurs reliés et vous prévient lorsqu'un disque physique signale une panne prévue. Disques virtuels et groupes de disques Lors de la configuration d'une matrice de stockage, vous devez : 1 Organiser les disques physiques en groupes de disques. 2 Créer des disques virtuels au sein de ces groupes de disques. 3 Fournir un accès aux serveurs hôtes. 4 Créer des adressages pour associer les disques virtuels aux serveurs hôtes. REMARQUE : l'accès des serveurs hôtes doit être créé avant l'adressage des disques virtuels. Les groupes de disques sont toujours créés dans l'espace non configuré d'une matrice de stockage. La capacité non configurée est l'espace des disques physiques disponible qui n'est pas encore attribué. Les disques virtuels sont créés au sein de la capacité disponible d'un groupe de disques. Le terme « capacité disponible » désigne l'espace d'un groupe de disques qui n'a pas été affectée à un disque virtuel.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 41 de série MD3200 États de disque virtuel La matrice de stockage reconnaît les états de disques virtuels suivants. Niveaux de RAID Les niveaux de RAID définissent la façon dont les données sont écrites sur les disques physiques. Les différents niveaux de RAID offrent différents niveaux d'accessibilité, de redondance et de capacité. L'utilisation de plusieurs disques physiques plutôt que d'un seul offre les avantages suivants : • La répartition des données sur plusieurs disques physiques (entrelacement) permet la simultanéité des opérations d'E/S et améliore les performances. • Le stockage de données redondantes sur plusieurs disques physiques à l'aide de la mise en miroir ou de la parité permet la reconstruction des données perdues en cas d'erreur, même si cette erreur s'avère être une panne de disque physique. Tableau 4-2. État de disques virtuels du contrôleur RAID Condition Description Optimal Le disque virtuel contient des disques physiques en ligne. Dégradé Le disque virtuel à niveau de RAID redondant contient un disque physique inaccessible. Le système fonctionne toujours mais les performances peuvent être affectées et d'autres pannes de disque peuvent provoquer des pertes de données. Hors ligne Un disque virtuel contient un ou plusieurs disques inaccessibles (en panne, manquants ou hors ligne). Les données du disque virtuel ne sont plus accessibles. Passer à connecter La matrice de stockage fait passer un disque virtuel hors ligne à l'état Optimal. Si tous les disques physiques membres ne sont pas disponibles, la matrice de stockage fait passer le disque virtuel à l'état Dégradé. La matrice de stockage peut faire passer un disque virtuel à l'état En ligne uniquement si un nombre suffisant de disques physiques sont disponibles pour prendre en charge le disque virtuel.42 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Chaque niveau de RAID offre des performances et des protections différentes. Vous devez sélectionner un niveau de RAID selon le type d'application, l'accès, la tolérance aux pannes et les données stockées. La matrice de stockage prend en charge les niveaux de RAID 0, 1, 5, 6 et 10. Le nombre maximal de disques physiques pouvant être utilisés dans un groupe de disques dépend du niveau de RAID : • 192 pour les niveaux de RAID 0, 1 et 10 • 30 pour les niveaux de RAID 5 et 6 Utilisation des niveaux de RAID Pour assurer les meilleures performances possibles, vous devez sélectionner un niveau de RAID optimal lorsque vous créez un disque physique système. Le niveau de RAID optimal pour votre matrice de disques dépend des facteurs suivants : • Nombre de disques physiques dans la matrice de disques • Capacité des disques physiques de la matrice de disques • Besoins en accès redondant des données (tolérance des pannes) • Exigences de performances des disques RAID 0 Le niveau de RAID 0 utilise la répartition (striping) des données sur plusieurs disques pour accélérer le débit de données, notamment pour les fichiers volumineux, dans les environnements ne nécessitant pas de redondance des données. Le RAID 0 découpe les données en segments et écrit chaque segment sur un disque physique séparé. Les performances E/S sont considérablement améliorées par la répartition de la charge sur plusieurs disques physiques. Bien que le RAID 0 offre les meilleures performances, tous niveaux de RAID confondus, il ne permet pas la redondance des données. Choisissez cette option uniquement pour les données non essentielles, car la panne d'un ou plusieurs disques physiques provoque la perte de toutes les données. Parmi les exemples d'application RAID 0 on compte l'édition vidéo, l'édition d'images, les applications graphiques ou toutes les applications exigeant une largeur de bande élevée.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 43 de série MD3200 RAID 1 Le niveau de RAID 1 exploite la mise en miroir des disques afin d'écrire les données simultanément sur deux disques physiques. Ce niveau de RAID offre des performances rapides et la meilleure disponibilité des données, mais aussi le surdébit de disque le plus élevé. RAID 1 est recommandé pour des bases de données de petite taille ou d'autres applications ne nécessitant pas une grande capacité. Le RAID 1 offre une redondance complète des données. Par exemple, la comptabilité, le registre des salaires ou les applications financières. RAID 5 Le niveau de RAID 5 combine répartition sur disque et stockage de données de parité sur tous les disques physiques (parité distribuée) afin de fournir un haut débit et une redondance des données, particulièrement pour les accès aléatoires aux données peu volumineuses. Il s'agit d'un niveau de RAID polyvalent adapté aux environnements multiutilisateurs avec un flux d'E/S généralement modéré et de nombreuses activités de lecture (fichiers, applications, bases de données, Web, e-mail, nouvelles et serveurs intranet). RAID 6 Le niveau RAID 6 est similaire au RAID 5 mais fournit un disque de parité supplémentaire pour une meilleure redondance. C'est le plus polyvalent des niveaux de RAID ; il est adapté aux environnements multiutilisateurs avec un flux d'E/S généralement modéré et une large proportions d'activités de lecture. Le RAID 6 est recommandé lorsque des disques physiques de grande taille ou un grand nombre de disques physiques sont utilisés au sein d'un groupe de disques. RAID 10 Le niveau de RAID 10, combinaison de RAID 0 et de RAID 1, utilise la répartition sur des disques mis en miroir. Il fournit un haut débit et une redondance totale des données. L'utilisation d'un nombre pair de disques physiques (quatre ou plus) crée un groupe de disques et/ou un disque virtuel de niveau RAID 10. Les niveaux de RAID 1 et 10 utilisent la mise en miroir de disques, la moitié de la capacité des disques physiques est utilisée pour la mise en miroir. L'autre moitié de la capacité du disque physique est disponible pour le stockage même. Le RAID 10 est automatiquement utilisé lorsque le niveau de RAID 1 est choisi avec quatre disques physiques ou plus. Le RAID 10 est adapté aux bases de données de taille moyenne ou tout autre environnement exigeant des performances élevées, une tolérance des pannes et une capacité modérée.44 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Taille de segment La répartition sur disques permet l'écriture de données sur plusieurs disques physiques. La répartition sur disques améliore les performances car on peut accéder simultanément à plusieurs disques. La taille des segments ou la taille des blocs spécifie la taille des données d'un entrelacement écrit sur un seul disque. La matrice de stockage de série MD3200 prend en charge les blocs de 8, 16, 32, 64, 128, 256 et 512 Ko. La taille de bloc par défaut est de 128 Ko. La largeur de bloc, ou sa profondeur, signifie le nombre de disques d'une matrice où la répartition est appliquée. Par exemple, un groupe de quatre disques avec répartition a une largeur de bloc de quatre. REMARQUE : bien que la répartition sur disques permette d'excellentes performances, la répartition seule n'offre pas de redondance. Opérations de disques virtuels Initialisation des disques virtuels Tous les disques virtuels doivent être initialisés. L'initialisation peut avoir lieu en avant-plan ou en arrière-plan. Un maximum de quatre disques virtuels peuvent être initialisés simultanément sur chaque module de contrôleur RAID. Initialisation en arrière-plan La matrice de stockage exécute une initialisation en arrière-plan lorsque le disque virtuel est créé pour établir la parité, tout en permettant aux disques virtuels un accès complet au serveur hôte. Cette opération ne fonctionne pas sur les disques virtuels RAID 0. Le taux d'initialisation en arrière-plan est contrôlé par MDSM. Pour modifier le taux d'initialisation en arrière-plan, vous devez arrêter toute initialisation en arrière-plan. La modification de taux est mise en œuvre au redémarrage automatique de l'initialisation en arrière-plan. Initialisation en avant-plan La matrice de stockage prend en charge l'initialisation en avant-plan des disques virtuels. Tout accès au disque virtuel est bloqué au cours de l'initialisation en avant-plan. Au cours de l'initialisation en avant-plan, des zéros (0x00) sont écrits dans chaque secteur du disque virtuel. Le disque virtuel est disponible au terme de l'initialisation en avant-plan.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 45 de série MD3200 Vérification de cohérence La vérification de cohérence vérifie que les données d'une matrice redondante sont correctes (RAID de niveaux 1, 5, 6 et 10). Par exemple, dans un système avec parité, le calcul des données d'un disque physique et la comparaison des résultats au contenu du disque physique de parité font partie de la vérification de la cohérence. Celle-ci est similaire à l'initialisation en arrière-plan. La différence c'est qu'à la différence de la vérification de la cohérence, l'initialisation en arrière-plan ne peut être ni démarrée ni arrêtée manuellement. REMARQUE : Dell vous recommande d'effectuer une vérification de la cohérence sur chaque matrice redondante au moins une fois par mois. Ceci permet la détection et le remplacement automatiques des secteurs illisibles. Un secteur illisible trouvé au cours d'une reconstruction d'un disque physique en panne pose un grave problème car le système manque de redondance pour restaurer les données. Vérification des supports La vérification des supports de tous les disques physiques configurés d'un groupe de disque constitue une autre tâche en arrière-plan effectuée par la matrice de stockage. La matrice de stockage utilise l'opération de lecture pour vérifier l'espace configuré des disques virtuels et l'espace réservé aux métadonnées. Durée du cycle La vérification des supports s'exécute uniquement sur les groupes de disques sélectionnés, indépendamment des autres groupes de disques. La durée du cycle est le temps nécessaire à la vérification de la zone de métadonnées du groupe de disques et de tous les disques virtuels du groupe de disques pour lesquels la vérification des supports est configurée. Le cycle suivant d'un groupe de disques démarre automatiquement lorsque le cycle en cours se termine. La durée du cycle de vérification des supports peut être définie entre 1 et 30 jours. Le contrôleur de stockage bascule l'accès E/S aux disques de la vérification des supports selon la durée du cycle. 46 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 La matrice de stockage fait le suivi du cycle de chaque groupe de disques indépendamment des autres groupes de disques du contrôleur et crée des points de contrôle. Si une autre opération en cours sur le groupe de disques empêche la vérification des supports d'un groupe de disques ou la bloque, la matrice de stockage la reprend une fois le cycle en cours terminé. Si le processus de vérification des supports d'un groupe de disques est interrompu en raison du redémarrage d'un module de contrôleur RAID, la matrice de stockage reprend le processus à partir du dernier point de contrôle. Limites aux opérations sur les disques virtuels Le nombre maximal de processus actifs pouvant avoir lieu simultanément sur les disques virtuels d'un module de contrôleur RAID installé dans la matrice de stockage est de quatre. Cette limite s'applique aux processus de disques virtuels suivants : • Initialisation en arrière-plan • Initialisation en avant-plan • Vérification de cohérence • Reconstruction • Recopie Si un module de contrôleur RAID redondant tombe en panne lorsque des processus sont en cours sur des disques virtuels, ces processus sont transférés sur le contrôleur homologue. Un processus transféré est mis en état En suspens si quatre processus sont actifs sur l'autre contrôleur. Les processus en suspens reprennent sur l'autre contrôleur lorsque moins de quatre processus sont actifs. Opérations sur les groupes de disques Migration du niveau de RAID Vous pouvez migrer d'un niveau de RAID à un autre selon vos exigences. Par exemple, des caractéristiques de tolérance de panne peuvent être ajoutées à un ensemble de blocs (RAID 0) en le convertissant en ensemble RAID 5. MDSM offre des informations sur les attributs RAID pour vous aider à sélectionner le niveau de RAID approprié. Vous pouvez effectuer une migration de niveau de RAID tandis que le système est sous tension et sans redémarrer, ce qui permet aux données de rester disponibles.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 47 de série MD3200 Migration de taille de segment La taille de segment signifie la quantité de données (en Ko) que la matrice de stockage écrit sur un seul disque physique d'un disque virtuel avant d'écrire les données sur le disque physique suivant. Les tailles de segments admises sont 8, 16, 32, 64, 128, 256 et 512 Ko. La migration dynamique de la taille de segment permet la modification de la taille de segment d'un disque virtuel particulier. Une taille de segment par défaut est définie lorsque le disque virtuel est créé en fonction de facteurs tels que le niveau de RAID et l'utilisation prévue. Vous pouvez modifier la valeur par défaut (128 Ko) si l'utilisation de la taille de segment ne répond pas à vos besoins. En matière de modification de la taille de segment, deux scénarios illustrent des approches différentes vis-à-vis des limitations : • Si l'activité E/S dépasse la taille de segment, vous pouvez l'augmenter pour réduire le nombre de disques requis pour une seule activité d'E/S. L'utilisation d'un seul disque physique pour une seule requête libère des disques pour les autres requêtes, particulièrement si plusieurs utilisateurs tentent d'accéder à une base de données ou à un environnement de stockage. • Si vous utilisez le disque virtuel dans un environnement à un utilisateur avec une activité E/S lourde (comme le stockage d'applications multimédia), les performances peuvent être optimisées lorsqu'une seule requête d'E/S passe sur un seul bloc de données (taille de segment multipliée par le nombre de disques physiques du groupe de disques utilisé pour le stockage de données). Dans ce cas, plusieurs disques sont utilisés pour la même requête, mais chacun fait l'objet d'un seul accès. Extension de la capacité de disque virtuel Lorsque vous configurez un disque virtuel, vous sélectionnez une capacité selon la quantité de données à stocker. Toutefois, il se peut que vous deviez augmenter la capacité du disque virtuel standard en ajoutant de la capacité libre au groupe de disques. De l'espace libre est alors créé pour de nouveaux disques virtuels ou pour l'extension de disques virtuels existants.48 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Extension d'un groupe de disques La matrice de stockage prend en charge les disques physiques remplaçables à chaud. Vous pouvez donc ajouter deux disques physiques simultanément pour chaque groupe de disques lorsque la matrice de stockage est en ligne. Les données des disques virtuels, groupes de disques et disques physiques restent accessibles pendant toute l'opération. Les données et l'espace disponible supplémentaire sont dynamiquement répartis dans le groupe de disques. Les caractéristiques RAID sont également réappliquées à l'ensemble du groupe de disques. Défragmentation d'un groupe de disques La défragmentation renforce l'espace libre du groupe de disques dans une zone contiguë. Elle ne modifie pas la façon dont les données sont stockées sur les disques virtuels. Limite des opérations sur groupe de disques Le nombre maximal de processus actifs simultanés possibles sur un groupe de disques d'un module de contrôleur RAID installé est de un. Cette limite s'applique aux processus de groupe de disques suivants : • Migration du niveau de RAID du disque virtuel • Migration de taille de segment • Extension de la capacité de disque virtuel • Extension d'un groupe de disques • Défragmentation d'un groupe de disques. Si un module de contrôleur RAID redondant tombe en panne au cours d'un processus d'un groupe de disques, le processus du contrôleur en panne est transféré sur l'autre contrôleur. Un processus transféré est mis En suspens si un processus de groupe de disques actif est en cours sur l'autre contrôleur. Les processus en suspens reprennent lorsque le processus actif de l'autre contrôleur se termine ou est arrêté. REMARQUE : si vous tentez de démarrer un processus d'un groupe de disques sur un contrôleur sans processus actif en cours, la tentative de démarrage échoue si l'autre contrôleur est propriétaire du premier disque virtuel du groupe de disques et qu'un processus est actif sur l'autre contrôleur.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 49 de série MD3200 Priorité des opérations RAID en arrière-plan La matrice de stockage prend en charge une priorité configurable classique pour les opérations RAID suivantes : • Initialisation en arrière-plan • Reconstruction • Recopie • Extension de la capacité de disque virtuel • Migration de niveau de RAID • Migration de taille de segment • Extension d'un groupe de disques • Défragmentation d'un groupe de disques. La priorité de chaque opération peut être modifiée pour satisfaire aux exigences de performances de son environnement d'exécution. REMARQUE : un haut niveau de priorité affecte les performances de la matrice de stockage. Il n'est pas recommandé de définir les priorités sur le niveau le plus élevé. La priorité doit également être estimée en termes d'impact sur l'accès au serveur hôte et sur la durée d'une opération. Par exemple, plus la durée de reconstruction d'un disque virtuel dégradé est longue, plus le risque potentiel de panne du disque secondaire est important. Migration de disque virtuel et itinérance de disque La migration de disque signifie le déplacement d'un disque virtuel ou d'un disque de rechange d'une matrice sur une autre en déconnectant les disques physiques et en les reliant à la nouvelle matrice. L'itinérance de disque signifie le déplacement d'un disque physique d'un logement à un autre de la même matrice. Migration de disque Vous pouvez déplacer des disques virtuels d'une matrice à un autre sans mettre la matrice cible hors ligne. Cependant, le groupe de disques en cours de migration doit être hors ligne avant le lancement de la migration de disque. Si le groupe de disques n'est pas hors ligne avant la migration, la matrice source propriétaire des disques physiques et virtuels au sein du groupe de disques les marque comme manquants. Cependant, les groupes de disques migrent vers la matrice cible.50 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Pour qu'une matrice puisse l'importer, un disque virtuel doit être en état optimal. Il n'est possible de déplacer des disques virtuels qui font partie d'un groupe de disques que si tous les membres du groupe de disques sont en cours de migration. Les disques virtuels deviennent automatiquement disponibles une fois tous les disques du groupe de disques importés par la matrice cible. Lors de la migration d'un disque physique ou d'un groupe de disques d'une matrice MD3200 à une autre, la matrice MD3200 cible de la migration reconnaît toutes les structures de données et/ou toutes les métadonnées qui étaient en place sur la matrice de stockage MD3200 en cours de migration. Si, cependant, vous effectuez une migration à partir de tout périphérique autre qu'une matrice de stockage de série MD3200, la matrice MD3200 ne reconnaît pas les métadonnées en cours de migration et elles sont perdues. Dans ce cas, la matrice MD3200 initialise les disques physiques et les marque comme capacité non configurée. REMARQUE : seuls les groupes de disques et disques virtuels associés à tous les disques physiques membres peuvent être migrés d'une matrice de stockage à une autre. Il est recommandé de ne migrer que les groupes de disques dont tous les membres virtuels associés sont en état optimal. REMARQUE : le nombre de disques physiques et virtuels pris en charge par une matrice de stockage limite la portée de la migration. Utilisez une des méthodes suivantes pour déplacer des groupes de disques et des disques virtuels: • Migration de disque virtuel à chaud : migration de disque alors que la matrice de stockage cible est sous tension. • Migration de disque virtuel à froid : migration de disque alors que la matrice de stockage cible est hors tension. REMARQUE : utilisez la migration de disque virtuel à chaud pour être certain que les groupes de disques et disques virtuels en cours de migration seront correctement reconnus lorsque la matrice de stockage cible comprendra un disque physique. Respectez les consignes suivantes lors de la migration de disque virtuel : • Déplacement de disques physiques vers la matrice cible pour migration : lorsque vous insérez des lecteurs dans la matrice de stockage cible lors de la migration à chaud d'un disque virtuel, attendez que le disque physique s'affiche dans MDSM avant d'insérer le disque physique suivant. AVERTISSEMENT : si vous ne respectez pas un tel délai, la matrice de stockage pourra devenir instable et la gérabilité sera temporairement perdue.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 51 de série MD3200 • Migration de disques virtuels de plusieurs matrices de stockage dans une seule matrice de stockage : lorsque vous migrez des disques virtuels de plusieurs matrices de stockage à une seule matrice de stockage cible, déplacez dans la nouvelle matrice de stockage cible tous les disques physiques de la même matrice de stockage sous forme d'ensemble. Assurez-vous que tous les disques physiques d'une matrice de stockage sont migrés à la matrice de stockage cible avant de lancer une migration à partir de la matrice de stockage suivante. REMARQUE : si les modules de lecteur ne sont pas déplacés vers la matrice de stockage cible sous forme d'ensemble, les groupes de disques nouvellement relocalisés risquent de ne pas être accessibles. • Migration de disques virtuels vers une matrice de stockage sans disques physiques : éteignez la matrice de stockage cible lors de la migration de groupes de disques ou d'un ensemble complet de disques physiques d'une matrice de stockage à une autre sans disques physiques. Une fois la matrice de stockage cible rallumée et après qu'elle a reconnu correctement les disques physiques nouvellement migrés, les opérations de migration peuvent continuer. REMARQUE : ne migrez pas simultanément des groupes de disques de plusieurs matrices de stockage vers une matrice de stockage sans disques physiques. • Activation des fonctions premium avant la migration : avant de migrer des groupes de disques et disques virtuels, activez les fonctions premium nécessaires sur la matrice de stockage cible. Si vous migrez un groupe de disques d'une matrice de stockage MD3200 sur laquelle une fonction premium est activée alors que cette fonction n'est pas activée sur la matrice de stockage cible, le message d'erreur Non conforme peut être généré. Itinérance de disque Vous pouvez déplacer des disques physiques au sein d'une matrice. Le module de contrôleur RAID reconnaît automatiquement les disques physiques déplacés et les place de manière logique dans les disques virtuels appropriés au sein du groupe de disques. L'itinérance de disque est permise lorsque le module de contrôleur RAID est en ligne ou éteint. REMARQUE : le groupe de disques doit être exporté avant le déplacement des disques physiques.52 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Fonctions avancées Le boîtier RAID prend en charge plusieurs fonctions avancées : • Instantanés de disque virtuel • Copie de disque virtuel • Couche Hautes performances REMARQUE : les fonctions d'instantané de disque virtuel, de copie de disque et de hautes performances doivent être activées séparément. Si vous avez acheté ces fonctions, consultez la carte d'activation fournie qui contient des instructions d'activation de cette fonctionnalité. Adressage entre serveurs hôtes et disques virtuels Le serveur hôte relié à une matrice de stockage accède à divers disques virtuels de la matrice de stockage par l'intermédiaire de ses ports. Des adressages particuliers disque virtuel à LUN vers un serveur hôte peuvent être définis. De plus, le serveur hôte peut faire partie d'un groupe d'hôtes qui partagent l'accès à un ou plusieurs disques virtuels. Vous pouvez configurer manuellement un adressage serveur hôte à disque virtuel. Si vous configurez un adressage entre serveurs hôtes et disques virtuels, tenez compte des points suivants : • Vous pouvez définir un adressage serveur hôte à disque virtuel pour chaque disque virtuel de la matrice de stockage. • Les adressages serveur hôte à disque virtuel sont partagés entre les modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage. • Pour accéder à un disque virtuel, un système hôte ou un groupe d'hôtes doit utiliser un LUN unique. • Le nombre de LUN disponibles n'est pas forcément le même pour tous les systèmes d'exploitation. Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 53 de série MD3200 Types d'hôtes Un serveur hôte est un serveur qui accède à une matrice de stockage. Les serveurs hôtes sont adressés aux disques virtuels. Les serveurs hôtes possèdent les attributs suivants : • Nom d'hôte : nom unique identifiant le serveur hôte. • Groupe d'hôtes (utilisé dans les solutions de clusters) : deux ou plusieurs serveurs hôtes associés pour partager l'accès aux mêmes disques virtuels. Ce groupe d'hôtes est une entité logique que vous pouvez créer dans MDSM. Tous les serveurs hôtes d'un groupe d'hôtes doivent exécuter le même système d'exploitation. • Type d'hôte : système d'exploitation installé sur l'hôte. Instantanés de disque virtuel Un instantané est l'image à l'instant T d'un disque virtuel. L'instantané fournit une image du disque virtuel au moment où l'instantané a été créé. En règle générale, la création d'un instantané a pour but de permettre à une application (de sauvegarde, par exemple) d'accéder à l'instantané et de lire les données tandis que le disque virtuel source reste en ligne et accessible aux utilisateurs. Lorsque la sauvegarde est terminée, l'instantané de disque virtuel n'est plus nécessaire. Vous pouvez créer jusqu'à quatre instantanés par disque virtuel. Les instantanés servent à restaurer les versions précédentes des fichiers qui ont été modifiés depuis la prise d'instantanés. Les instantanés sont mis en œuvre à l'aide d'un algorithme de copie sur écriture qui crée une copie de sauvegarde des données lorsqu'une erreur se produit. Les données du disque virtuel sont copiées dans la logithèque d'instantanés avant sa modification. Les instantanés peuvent être créés immédiatement ou planifiés, et ils consomment moins de ressources que le processus de copie physique complète.54 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Disque virtuel d'instantané des données modifiées Un disque virtuel d'instantané des données modifiées est créé automatiquement lorsque vous créez un instantané de disque virtuel. Une logithèque d'instantanés est un disque virtuel créé dans la matrice de stockage en tant que ressource pour un instantané de disque virtuel. Un disque virtuel d'instantané des données modifiées contient les métadonnées et les données d'écriture sur copie d'un instantané de disque virtuel particulier. La logithèque ne prend en charge qu'un seul instantané. Il est impossible de sélectionner un disque virtuel d'instantané des données modifiées comme disque virtuel source ou disque virtuel cible d'une copie de disque virtuel. Si vous sélectionnez un instantané de disque virtuel source comme disque virtuel cible d'une copie de disque virtuel, vous devez désactiver tous les instantanés de disque virtuel associés au disque virtuel source. PRÉCAUTION : avant d'utiliser la fonction premium Instantanés de disque virtuel dans une configuration en cluster sous Windows, vous devez adresser l'instantané de disque virtuel au nœud de clusters qui est propriétaire du disque virtuel source. Ceci garantit que les nœuds de cluster sont en mesure de reconnaître l'instantané de disque virtuel. PRÉCAUTION : si vous adressez l'instantané de disque virtuel à un nœud non propriétaire du disque virtuel source avant la fin de l'activation de la fonction d'instantané, le système d'exploitation risque d'identifier l'instantané de disque virtuel de façon incorrecte. Ceci peut entraîner une perte de données ou une perte d'accès à l'instantané. Pour en savoir plus sur l'adressage d'instantanés de disque virtuel sur le nœud secondaire, voir le document Dell PowerVault MD3200 and MD3220 Storage Arrays With Microsoft Windows Server Failover Clusters (Clusters des matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 avec basculement Microsoft Windows Server) sur le site support.dell.com/manuals.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 55 de série MD3200 Copie de disque virtuel Utilisez la fonction Premium Copie de disque virtuel pour : • Sauvegarder des données. • Copier des données d'un groupe composé de disques physiques de faible capacité sur des groupes de disques de capacité supérieure. • Restauration de données d'instantané de disque virtuel sur le disque virtuel source. La copie de disque virtuel copie l'intégralité des données du disque virtuel source vers le disque virtuel cible dans une matrice de stockage, et vous pouvez l'effectuer en ligne ou hors ligne. Disque virtuel source Lorsque vous créez une copie de disque virtuel, une « paire » composée des disques virtuels source et cible est créée sur la matrice de stockage. Au démarrage d'une copie de disque virtuel, les données du disque virtuel source sont complètement copiées sur le disque virtuel cible. Disque virtuel cible Au démarrage d'une copie de disque virtuel, le disque virtuel cible maintient une copie des données du disque virtuel source. Vous pouvez choisir d'utiliser un disque virtuel existant ou de créer un nouveau disque virtuel comme disque virtuel cible. Si vous choisissez un disque virtuel existant comme cible, toutes les données de la cible sont écrasées. Il est possible de désigner comme cible un disque virtuel standard ou le disque virtuel source d'un instantané en panne ou désactivé. REMARQUE : ce disque cible doit avoir une capacité au moins égale à celle du disque virtuel source. Au lancement de la copie de disque, vous devez définir la vitesse de copie. Si vous attribuez une priorité élevée au processus de copie, les performances E/S sont légèrement affectées, alors qu'une basse priorité ralentit la copie. Vous pouvez modifier la priorité de copie lorsque celle-ci est en cours. Pour en savoir plus, voir les rubriques d'aide en ligne.56 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Restauration de disque virtuel Utilisez la fonction de Modification des adressages serveur hôte à disque virtuel pour restaurer les données d'un disque virtuel de sauvegarde. Cette fonctionnalité permet d'annuler l'adressage du disque virtuel source d'origine à son serveur hôte, puis d'adresser le disque virtuel de sauvegarde au même serveur hôte. Assurez-vous d'enregistrer le LUN utilisé pour accéder au disque virtuel source. Vous aurez besoin de ces informations pour définir un adressage serveur hôte à disque virtuel pour le disque virtuel cible (sauvegarde). Assurez-vous également d'arrêter toute l'activité E/S sur le disque virtuel source avant de lancer la procédure de restauration de disque virtuel. Utilisation simultanée de copie d'instantané et de disque Vous pouvez utiliser simultanément les fonctions premium Instantané de disque virtuel et Copie de disque virtuel pour sauvegarder des données sur la même matrice de stockage ou pour restaurer les données de l'instantané de disque virtuel à son disque virtuel source d'origine. Vous pouvez copier les données d'un disque virtuel de deux façons : • En prenant un instantané des données à un point dans le temps (en ligne) • En copiant les données vers un autre disque virtuel à l'aide de la fonction de copie de disque virtuel (hors ligne) Les instantanés de disque virtuel peuvent être utilisés comme source lors d'une copie de disque virtuel. Cette configuration est l'une des meilleures méthodes pour appliquer la fonction d'instantané de disque virtuel, car elle permet d'effectuer des sauvegardes complètes sans affecter les E/S dans la matrice de stockage. Il est impossible de sélectionner un disque virtuel d'instantané des données modifiées comme disque virtuel source ou disque virtuel cible d'une copie de disque virtuel. Si vous sélectionnez un instantané de disque virtuel source comme disque virtuel cible d'une copie de disque virtuel, vous devez désactiver tous les instantanés de disque virtuel associés au disque virtuel source.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 57 de série MD3200 Logiciel multiacheminement Le logiciel multivoies (également dénommé pilote de basculement) est un logiciel qui réside sur le serveur hôte et qui assure la gestion du chemin de données redondant entre le serveur hôte et la matrice de stockage. Le logiciel multiacheminement identifie les différents trajets permettant d'accéder à un disque virtuel et définit un chemin d'accès préféré. Si ce chemin devient inutilisable suite à une panne de composant, le logiciel réachemine automatiquement les requêtes d'E/S vers le chemin secondaire pour permettre à la matrice de stockage de continuer à fonctionner sans interruption. REMARQUE : logiciel multivoies disponible sur les supports de ressources de la série MD3200. Contrôleurs et chemins d'accès préférés et alternatifs Un contrôleur est un module de contrôleur RAID désigné comme propriétaire d'un disque virtuel or d'un groupe de disques. Le contrôleur préféré est sélectionné automatiquement par MDSM lors de la création d'un disque virtuel. Vous pouvez remplacer le propriétaire préféré d'un module de contrôleur RAID d'un disque virtuel après sa création. Si un hôte n'est connecté qu'à un seul module de contrôleur RAID, le propriétaire préféré doit être attribué manuellement au module de contrôleur RAID auquel l'hôte peut accéder. La propriété d'un disque virtuel passe du contrôleur préféré au contrôleur secondaire (également appelé contrôleur alternatif) lorsque le contrôleur préféré est : • Physiquement retiré • En train de mettre à jour le micrologiciel • Impliqué dans un événement qui a entraîné le basculement vers le contrôleur alternatif Les chemins utilisés par le module de contrôleur RAID pour accéder aux disques ou au serveur hôte s'appellent chemins préférés ; les chemins redondants s'appellent chemins alternatifs. Si une panne rend inaccessible le chemin préféré, la matrice de stockage utilise automatiquement le chemin alternatif pour accéder aux données ; le voyant du boîtier, clignote alors en orange.58 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Propriétaire du disque virtuel Utilisez MDSM pour construire et afficher automatiquement des disques virtuels. Il se sert des paramètres optimaux pour répartir le groupe de disques. Les disques virtuels sont attribués aux modules de contrôleur RAID alternatifs lors de leur création. Cette attribution par défaut offre un moyen simple d'équilibrer la charge des modules de contrôleur RAID. Le propriétaire peut ensuite être remplacé par un autre afin d'équilibrer la charge selon l'utilisation actuelle. Si les droits de propriété du disque virtuel ne sont pas équilibrés manuellement, il est possible qu'un contrôleur se retrouve avec la majorité du travail alors que l'autre contrôleur reste inoccupé. Limitez le nombre de disques virtuels dans un groupe de disques. S'il existe plusieurs disques virtuels dans un groupe de disques, tenez compte des points suivants : • L'impact de chaque disque virtuel sur les autres disques virtuels du même groupe de disques. • L'utilisation de chaque disque virtuel. • Le taux d'utilisation de chaque disque est plus ou moins élevé selon l'heure du jour. Équilibrage de charge Une règle d'équilibrage de la charge est utilisée pour déterminer le chemin utilisé pour traiter les E/S. Diverses options de configuration de l'équilibrage de la charge vous permettent d'optimiser les performances d'entrée/sortie lorsque vous configurez des interfaces d'hôte mixtes. Choisissez une des règles d'équilibrage de la charge suivantes pour optimiser les performances d'entrée/sortie : • La règle d'équilibrage de la charge « round-robin » avec sous-ensemble achemine les demandes d'entrées/sorties, tour à tour, vers chacun des chemins de données disponibles vers le module de contrôleur RAID propriétaire des disques virtuels. Cette règle traite de manière égale, pour les activités d'entrée/sortie, tous les chemins vers le module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Les chemins vers le module de contrôleur RAID secondaire sont ignorés tant que le propriétaire des disques ne change pas. Le concept de base du « roundrobin » est que tous les chemins de données sont égaux. Lorsque le système prend en charge des hôtes mixtes, les divers chemins de données peuvent avoir des bandes passantes ou des débits différents. Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 59 de série MD3200 • Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble : cette stratégie est également dénommée Moindres E/S ou Moindres requêtes. Cette règle achemine la demande d'entrées/sorties suivante vers le chemin de données qui comporte la plus petite file d'attente de demandes d'entrées/sorties. Pour cette règle, une demande d'entrées/sorties est simplement une commande de plus dans la liste d'attente. Le système ne tient pas compte du type des commandes ou du nombre de blocs associés à chaque commande. La règle Moindre profondeur de file d'attente avec sousensemble traite les demandes volumineuses et les plus petites de la même manière. Le chemin de données sélectionné est l'un des membres du groupe de chemins du module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. • Moindre valeur de chemin avec sous-ensemble (systèmes d'exploitation Windows uniquement) : la règle de moindre profondeur de file d'attente est également dénommée Moindres E/S ou Moindres requêtes. Cette règle achemine la demande d'entrées/sorties suivante vers le chemin de données qui comporte la plus petite file d'attente de demandes d'entrées/sorties. Pour cette règle, une demande d'entrées/sorties est simplement une commande de plus dans la liste d'attente. Le système ne tient pas compte du type des commandes ou du nombre de blocs associés à chaque commande. La règle Moindre profondeur de file d'attente avec sousensemble traite les demandes volumineuses et les plus petites de la même manière. Le chemin de données sélectionné est l'un des membres du groupe de chemins du module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Contrôle des performances des systèmes de série MD3200 Utilisez Performance Monitor (Gestionnaire de performances) pour sélectionner des disques virtuels et modules de contrôleur RAID afin de contrôler ou de modifier l'intervalle d'interrogation. Tenez compte des consignes suivantes lors de l'utilisation de Performance Monitor : • Performance Monitor ne met pas à jour dynamiquement son affichage si toute modification de la configuration se produit lorsque la fenêtre est ouverte. Vous devez fermer la fenêtre Performance Monitor et la rouvrir pour que les modifications apparaissent.60 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 • L'utilisation de Performance Monitor pour récupérer les données de performance peut affecter les performances ordinaires de la matrice de stockage selon l'intervalle d'interrogation défini. • Une boîte de dialogue d'informations apparaît si la matrice de stockage que vous contrôlez démarre avec l'état Ne répond pas ou passe à cet état. Cette boîte de dialogue indique que Performance Monitor ne peut pas interroger la matrice de stockage pour obtenir des données concernant les performances. Pour contrôler les performances des matrices : 1 Ouvrez MDSM, puis sélectionnez la matrice de stockage appropriée. 2 Ouvrez la fenêtre Gestion des matrices (AMW) correspondant à la matrice de stockage sélectionnée. 3 Dans cette fenêtre, sélectionnez Matrice de stockage→ Performances du contrôleur. 4 Cliquez sur Paramètres. a Sélectionnez les éléments que vous souhaitez contrôler. Vous pouvez contrôler : • Les modules de contrôleur RAID • Disques virtuels • Toutes les matrices de stockage REMARQUE : par défaut, tous les composants sont sélectionnés. b Dans la zone Intervalle d'interrogation, sélectionnez la fréquence de mise à jour des statistiques de performance. REMARQUE : pour obtenir la valeur correcte de temps écoulé, n'utilisez pas l'option Définir les horloges de module de contrôleur RAID lors de l'utilisation de Performance Monitor. Chaque fois que l'intervalle d'interrogation prend fin, Performance Monitor interroge de nouveau la matrice de stockage et met à jour les statistiques qui figurent dans la table. 5 Cliquez sur Démarrer. Des valeurs concernant les matrices de stockage sélectionnées apparaissent dans la table de données de Performance Monitor. Cette table est mise à jour à l'intervalle indiqué dans le paramètre d'intervalle d'interrogation. Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 61 de série MD3200 6 Cliquez sur Mettre à jour pour forcer une interrogation immédiate de la matrice de stockage. 7 Cliquez sur Arrêter pour mettre fin au contrôle de la matrice de stockage. 8 Cliquez sur Enregistrer sous dans la boîte de dialogue principale de Performance Monitor pour enregistrer les statistiques de performance actuellement affichées. 9 Sélectionnez un répertoire. 10 Saisissez un nom de fichier dans la zone de texte Nom de fichier. REMARQUE : l'extension .perf est l'extension par défaut. 11 Sélectionnez un type dans la liste des types de fichiers. • Utilisez le type de fichier Format de rapport (texte ASCII) si vous souhaitez enregistrer les données sous forme de rapport à des fins d'affichage ou d'impression. • Utilisez le type de fichier Format délimité par des virgules si vous souhaitez enregistrer les données sous un format qui peut être importé dans une application de feuille de calcul commerciale à des fins d'analyse ultérieure. La plupart des applications de feuille de calcul commerciales reconnaissent la virgule comme délimiteur. Ces applications utilisent le délimiteur pour importer les données dans les cellules des feuilles de calcul. 12 Cliquez sur Enregistrer. Les données de Performance Monitor fournissent des informations sur les performances de la matrice de stockage. Ces données se présentent en huit colonnes décrites dans ce tableau. Utilisez ces données pour affiner les performances de votre matrice de stockage.62 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Pour en savoir plus, voir les rubriques d'aide en ligne. Tableau 4-3. Description de la table de Performance Monitor Titres de colonne Description Périphériques Total de contrôleurs, disques virtuels ou matrices de stockage. Total d'E/S E/S cumulatives par seconde depuis la dernière heure de démarrage. Pourcentage de lecture Pourcentage d'E/S cumulatives qui sont des LECTURES. Pourcentage de succès en cache Pourcentage d'E/S cumulatives qui sont en mémoire cache. Vitesse actuelle en Ko/seconde Instantané de la valeur de débit par seconde (1Ko = 1024 octets). Maximum de Ko par seconde Valeur maximale de débit enregistrée depuis la dernière heure de démarrage. Nombre actuel d'E/S par seconde Instantané des E/S par seconde (ESP = Entrée/Sortie par seconde ou une transaction E/S terminée). Maximum d'entrées/sorties par seconde Maximum d'E/S enregistrées depuis la dernière heure de démarrage.Configuration : présentation 63 Configuration : présentation L'aide en ligne Dell PowerVault MDSM (Modular Disk Storage Manager - Gestionnaire de stockage sur disques modulaires Dell PowerVault) contient des informations concernant l'utilisation de l'application MDSM pour effectuer les tâches de configuration et gestion décrites dans ce document. Pour accéder à cette aide, cliquez sur Aide dans le coin supérieur droit de l'interface MDSM. Pour plus d'informations sur l'installation de MDSM, reportez-vous au Guide de déploiement des matrices de stockage MD3200 et MD3220, à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : MDSM, qui prend en charge les matrices de stockage MD3000 et MD3200, peut détecter automatiquement ces deux matrices de stockage. Interface utilisateur L'écran de Storage Manager est divisé en deux fenêtres principales : • Fenêtre de gestion d'entreprise (EMW) : la fenêtre EMW permet une gestion à un niveau élevé des matrices de stockage. Vous pouvez lancer la fenêtre AMW depuis la fenêtre EMW. • Array Management Window (AMW) (Fenêtre de gestion des matrices) : la fenêtre AMW fournit des fonctions de gestion pour une seule matrice de stockage. Vous pouvez lancer plus d'une fenêtre AMW à la fois pour gérer différentes matrices de stockage. Les fenêtres EMW et AMW sont composées des éléments suivants : • La barre de titre en haut de la fenêtre affiche le nom de l'application. • En-dessous de la barre de titre se trouve la barre de menus. Vous pouvez sélectionner des options de menu depuis la barre de menus pour effectuer des tâches sur une matrice de stockage. • En-dessous de la barre de menus se trouve la barre d'outils. Vous pouvez sélectionner des options dans la barre d'outils pour effectuer des tâches sur une matrice de stockage.64 Configuration : présentation • En-dessous de la barre d'outils se trouvent les onglets. Les onglets servent à regrouper les tâches que vous pouvez effectuer sur une matrice de stockage. • En-dessous des onglets se trouve la barre d'état. La barre d'état affiche les messages et icônes d'état se rapportant à la matrice de stockage. REMARQUE : par défaut, la barre d'outils et la barre d'état n'apparaissent pas. Pour afficher la barre d'outils ou la barre d'état, sélectionnez Afficher→ Barre d'outils ou Afficher→ Barre d'état, respectivement. Fenêtre de gestion d'entreprise La fenêtre EMW permet une gestion à un niveau élevé des matrices de stockage. Lorsque vous démarrez MDSM, la fenêtre EMW apparaît. La fenêtre EMW comporte les onglets suivants : • Onglet Périphériques : fournit des informations concernant les matrices de stockage. • Onglet Configuration : présente les tâches de configuration initiale qui vous guideront dans l'ajout de matrices de stockage et la configuration d'alertes. L'onglet Périphériques comporte une vue d'arborescence sur le côté gauche de la fenêtre. Cette vue affiche les matrices de stockage détectées, les matrices de stockage non identifiées et les conditions d'état des matrices de stockage. Les matrices de stockage détectées sont gérées par MDSM. Les matrices de stockage non identifiées sont accessibles à MDSM mais ne sont pas configurées pour la gestion. Le côté droit de l'onglet Périphériques comporte une vue de Tableau qui affiche des informations détaillées pour chaque matrice de stockage. Dans la fenêtre EMW, vous pouvez : • Détecter des hôtes et des matrices de stockage gérées sur le sous-réseau local. • Ajouter et retirer manuellement des hôtes et des matrices de stockage. • Localiser les matrices de stockage. • Nommer ou renommer les matrices de stockage détectées. • Ajouter des commentaires concernant les matrices de stockage à la vue Table.Configuration : présentation 65 • Organiser les rangées de la vue Table selon différents critères. • Conserver vos préférences et les données de configuration de la vue EMW dans des fichiers de configuration locaux. À l'ouverture suivante de la fenêtre EMW, la vue et les préférences personnalisées s'affichent grâce aux données des fichiers de configuration locaux. • Surveiller l'état des matrices de stockage gérées et indiquer l'état avec les icônes appropriées. • Ajouter ou supprimer des connexions de gestion. • Configurer des notifications d'alerte pour toutes les matrices de stockage sélectionnées à l'aide d'e-mails ou d'interruptions SNMP. • Reporter des événements critiques aux destinations d'alerte configurées. • Lancer la fenêtre AMW d'une matrice de stockage sélectionnée. • Exécuter un script pour effectuer des tâches de gestion en lot sur des matrices de stockage spécifiques. • Importer les paramètres de thème du système d'exploitation dans MDSM. • Mettre à niveau le micrologiciel sur plusieurs matrices de stockage à la fois. Hériter des paramètres système Utilisez l'option Hériter des paramètres système pour importer les paramètres de thème du système d'exploitation dans MDSM L'importation des paramètres de thème système affecte diverses fonctions, comme le type de police, la taille de police, les couleurs et le contraste, dans MDSM. 1 Ouvrez la fenêtre Hériter des paramètres système de l'une des manières suivantes : • Sélectionnez Outils→ Hériter des paramètres système. • Sélectionnez l'onglet Configuration, puis cliquez sur Hériter des paramètres système. 2 Sélectionnez Hériter des paramètres système de couleur et de police de caractère. 3 Cliquez sur OK.66 Configuration : présentation Fenêtre Gestion des matrices (AMW) Vous pouvez lancer la fenêtre AMW depuis la fenêtre EMW. La fenêtre AMW fournit des fonctions de gestion pour une seule matrice de stockage. Vous pouvez ouvrir simultanément plusieurs fenêtres AMW pour gérer différentes matrices de stockage. Pour lancer la fenêtre AMW : 1 Dans la fenêtre EMW, sous l'onglet Périphériques, double-cliquez sur la matrice de stockage pertinente. Le menu contextuel correspondant à la matrice de stockage sélectionnée s'affiche. 2 Dans ce menu, sélectionnez Gérer la matrice de stockage. La fenêtre AMW correspondant à la matrice de stockage sélectionnée s'affiche. La fenêtre AMW comporte les onglets suivants : • Onglet Récapitulatif : vous pouvez afficher les informations suivantes concernant la matrice de stockage : • Condition • Composants matériels • Capacité • Hôtes et Adressages • Partitions de stockage • Groupes de disques et disques virtuels • Onglet Logique : affiche l'organisation de la matrice de stockage par disques virtuels, groupes de disques, nœuds à capacité libre, et toute la capacité non configurée de la matrice de stockage. • Onglet Physique : affiche l'organisation de la matrice de stockage par modules de contrôleur RAID, disques physiques, et autres composants matériels. • Onglet Adressages : permet de définir les hôtes, groupes d'hôtes et ports d'hôtes. Vous pouvez modifier les adressages pour permettre aux groupes d'hôtes et aux hôtes d'accéder aux disques virtuels, et créer des partitions de stockage.Configuration : présentation 67 • Onglet Configuration : permet de compléter les tâches de configuration initiale pour configurer la matrice de stockage. • Support : permet de compléter des tâches de support communes comme le téléchargement de micrologiciels pour module de contrôleur RAID, l'affichage de l'aide en ligne, et ainsi de suite. Dans la fenêtre AMW, vous pouvez : • Fournir des options de matrice de stockage, par exemple, renommer une matrice de stockage, modifier un mot de passe ou activer un balayage des supports en arrière-plan. • Fournir la capacité de configurer des disques virtuels depuis la capacité de matrice de stockage, définir des hôtes et des groupes d'hôtes, et donner à un hôte ou à un groupe d'hôtes l'accès à des ensembles de disques virtuels appelés partitions de stockage. • Surveiller la santé des composants d'une matrice de stockage et créer un rapport d'état détaillé avec les icônes pertinentes. • Fournir des procédures de restauration pertinentes pour un composant logique ou matériel en panne. • Présenter une vue du Journal des événements de la matrice de stockage. • Présenter des informations de profil concernant les composants matériels, tels que les modules de contrôleur RAID et les disques physiques. • Fournir des options de gestion de module de contrôleur RAID, telles que la modification de propriété de disques virtuels ou la mise en ligne ou hors ligne d'un module de contrôleur RAID. • Fournir des options de gestion de disque physique, telles que l'attribution de disques de rechange et la localisation du disque physique. • Surveiller les performances de la matrice de stockage.68 Configuration : présentationÀ propos de la matrice de stockage 69 À propos de la matrice de stockage Gestion hors bande et intrabande Il existe deux méthodes pour gérer une matrice de stockage : • Gestion hors bande • Gestion intrabande Gestion hors bande L'utilisation de la méthode de gestion hors bande diffère des commandes et événements. Les données transitent via l'interface entre système hôte et contrôleur, tandis que les commandes et les événements sont transmis au moyen des câbles des ports de gestion Ethernet. Cette méthode de gestion permet de configurer le nombre maximal de disques virtuels pris en charge par le système d'exploitation et les adaptateurs d'hôtes. Huit stations de gestion au maximum peuvent gérer simultanément une matrice de stockage hors bande. Cette limite ne s'applique pas aux systèmes qui gèrent la matrice de stockage par l'intermédiaire de la gestion intrabande. Lorsque vous utilisez la gestion hors bande, vous devez définir la configuration réseau de chaque port Ethernet de gestion du module de contrôleur RAID. Vous devez notamment définir l'adresse IP (Internet Protocol), le masque de sous-réseau et la passerelle. Si vous utilisez un serveur DHCP, vous pouvez activer la configuration automatique du réseau. Sinon, vous devez effectuer cette configuration manuellement. REMARQUE : la configuration réseau du module de contrôleur RAID peut être définie au moyen d'un serveur DHCP (paramètre par défaut). Cependant, si aucun serveur DHCP n'est disponible pendant 150 secondes, les modules de contrôleur RAID attribuent des adresses IP statiques. Les adresses attribuées sont 192.168.128.101 pour le contrôleur 0 et 192.168.128.102 pour le contrôleur 1. 70 À propos de la matrice de stockage Gestion intrabande Dans le cas d'une gestion intrabande, les commandes, les événements et les données sont transmis via l'interface entre système hôte et contrôleur alors que dans le cas d'une gestion hors bande, les commandes et les événements sont mélangés aux données. REMARQUE : pour plus d'informations sur la gestion intrabande et hors bande, consultez le Guide d'installation. Lorsque vous ajoutez des matrices de stockage à l'aide de cette méthode de gestion, vous ne devez indiquer que le nom d'hôte ou l'adresse IP de l'hôte. Après que vous ajoutez le nom d'hôte ou l'adresse IP spécifique, le logiciel hôte-agent détecte automatiquement toutes les matrices de stockage connectées à cet hôte. PRÉCAUTION : certains systèmes d'exploitation ne peuvent être utilisés que comme des stations de gestion. Pour en savoir plus sur le système d'exploitation utilisé, reportez-vous aux informations sur la matrice de support PowerVault MD sur le site support.dell.com/manuals. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Disque virtuel : Accès Chaque module de contrôleur RAID d'une matrice de stockage de série MD3200 maintient un disque virtuel spécial, appelé disque virtuel d'accès. L'agent hôte utilise ce disque pour transférer les requêtes de gestion et les informations sur les événements entre la station de gestion du stockage et le contrôleur RAID d'une matrice de stockage gérée en mode intrabande. Le disque virtuel d'accès ne peut pas être utilisé pour stocker des données. Le LUN par défaut est 31. Matrices de stockage Vous devez ajouter les matrices de stockage à MDSM avant de configurer la matrice de stockage pour une utilisation optimale. À propos de la matrice de stockage 71 Ajout de baies de stockage Vous ne pouvez ajouter des matrices de stockages qu'à partir de la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW). Vous pouvez : • détecter automatiquement les matrices de stockage • ajouter manuellement des matrices de stockage REMARQUE : avant d'ajouter un nouveau composant de stockage à l'aide de l'option Automatique, vérifiez que la configuration réseau du système hôte ou de la station de gestion est correcte (y compris l'adresse IP de la station, le masque de sous-réseau et la passerelle par défaut). REMARQUE : sous Linux, configurez la passerelle par défaut pour que les paquets de diffusion soient transmis à l'adresse 255.255.255.255. Sous Red Hat Enterprise Linux, si le réseau ne comporte pas de passerelle, configurez la passerelle par défaut sur l'adresse IP de la carte NIC. REMARQUE : MD Storage Manager utilise le port TCP/UDP 2463 pour communiquer avec la matrice de stockage MD. Détection automatique des matrices de stockage Le processus de détection automatique envoie un message multidiffusion sur le sous-réseau local et ajoute toutes les matrices de stockage qui répondent à ce message. Il permet de détecter à la fois les matrices intrabande et hors bande. REMARQUE : l'option de détection automatique et l'option de rebalayage des hôtes de la fenêtre de gestion d'entreprise offre des méthodes de détection automatique des matrices de stockage. Ajout manuel d'une matrice de stockage Utilisez la procédure d'ajout manuel si la matrice ne fait pas partie du sousréseau local. Cette procédure requiert des informations d'identification spécifiques : Pour ajouter une matrice de stockage gérée en mode hors bande, indiquez le nom d'hôte ou l'adresse IP de port de gestion de chaque contrôleur de la matrice. Avant d'utiliser cette option, vérifiez que les tâches de configuration réseau applicables ont été effectuées.72 À propos de la matrice de stockage Pour ajouter une matrice de stockage intrabande, ajoutez l'hôte par l'intermédiaire duquel la matrice de stockage est reliée au réseau. REMARQUE : l'établissement de la connexion entre MD Storage Manager et la matrice de stockage spécifiée peut prendre plusieurs minutes. Pour ajouter manuellement une matrice de stockage : 1 Sélectionnez Modifier→ Ajouter une matrice de stockage. 2 Sélectionnez la méthode de gestion appropriée : • Gestion hors bande : saisissez un nom d'hôte ou une adresse IP pour les modules de contrôleur RAID des matrices de stockage. • Gestion intrabande : saisissez un nom ou une adresse IP pour l'Hôte par l'intermédiaire duquel la matrice de stockage est reliée au réseau. REMARQUE : vous devez redémarrer l'agent pour que la communication de gestion intrabande puisse être établie. Voir « Démarrer ou redémarrer le logiciel agent de contexte d'hôte », à la page 273. 3 Cliquez sur Ajouter. 4 Utilisez l'une de ces méthodes pour nommer une matrice de stockage: • Dans la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW), sélectionnez l'onglet Configuration, puis l'option Nommer/Renommer des matrices de stockage. • Dans la fenêtre de gestion des matrices (fenêtre de gestion des matrices), sélectionnez l'onglet Configuration, puis Renommer la matrice de stockage. • Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône correspondant à la matrice puis sélectionnez Renommer. Configuration de la matrice de stockage La liste de tâches de configuration initiale s'affiche sur l'onglet Configuration de la fenêtre de gestion des matrices. Cette liste indique comment configurer une matrice de stockage. Pour être sûr de compléter la configuration de base, suivez les étapes indiquées dans la zone des tâches de configuration initiale. À propos de la matrice de stockage 73 La liste Initial Setup Tasks (Tâches de configuration initiale) vous permet d'effectuer les tâches suivantes la première fois que vous configurez une matrice de stockage : • Localiser la matrice de stockage : retrouvez l'emplacement physique de la matrice de stockage sur le réseau en allumant les voyants d'identification de l'unité. Vous pouvez ensuite identifier la matrice à l'aide d'une étiquette. • Donner un nouveau nom à la matrice de stockage : utilisez un nom unique qui identifie chaque matrice de stockage. • Définir un mot de passe de matrice de stockage : appliquez un mot de passe à la matrice de stockage pour la protéger de tout accès non autorisé. MDSM demande ce mot de passe à chaque tentative de modification de la configuration de la matrice (création ou suppression d'un disque virtuel, par exemple). • Configurer la matrice de stockage : créez des groupes de disques et des disques physiques de rechange à l'aide de la méthode de configuration automatique ou de la méthode manuelle. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. • Attribuer les disques virtuels : attribuez des disques virtuels à des hôtes ou des groupes d'hôtes. • Enregistrer la configuration : enregistrez les paramètres de configuration dans un fichier que vous pourrez utiliser pour restaurer la configuration, ou pour la configuration sur une autre matrice de stockage. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Une fois les étapes de configuration de base de la matrice de stockage terminées, vous pouvez effectuer les tâches facultatives suivantes : • Définissez manuellement les hôtes : définissez les hôtes et les identificateurs des ports d'hôte connectés à la matrice de stockage. N'utilisez cette option que si l'hôte n'est pas automatiquement reconnu et affiché dans l'onglet Adressages. • Configurez les ports de gestion Ethernet : configurez les paramètres réseau des ports de gestion Ethernet sur les modules de contrôleur RAID si vous gérez la matrice de stockage à l'aide de connexions de gestion hors bande.74 À propos de la matrice de stockage • Afficher et activer les fonctions premium : votre MDSM peut inclure de telles fonctions. Affichez les fonctions premium disponibles et celles déjà lancées. Vous pouvez démarrer les fonctions premium actuellement arrêtées. Localisation des matrices de stockage Utilisez l'option Clignotement pour localiser physiquement et identifier la matrice de stockage. REMARQUE : si les voyants utilisés lors de l'opération de clignotement de la matrice de stockage ne s'arrêtent pas de clignoter, sélectionnez les Arrêter toutes indications afin de mettre fin manuellement au processus. Pour localiser la matrice de stockage : 1 Sélectionnez la bonne matrice de stockage, puis : • Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la matrice de stockage appropriée, puis sélectionnez Faire clignoter la matrice de stockage. • Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Configurer, cliquez sur Faire clignoter la matrice de stockage. • Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Faire clignoter→ Matrice de stockage. Les voyants des disques physiques de la matrice de stockage clignotent. 2 Après avoir localisé la matrice de stockage, cliquez sur OK. Les voyants arrêtent de clignoter. 3 Dans le cas contraire, sélectionnez Matrice de stockage→ Faire clignoter→ Arrêter toutes les indications. Un message de confirmation s'affiche. 4 Cliquez sur OK. Nommez ou renommez la matrice de stockages Vous devez attribuer un nom alphanumérique de jusqu'à 30 caractères à chaque matrice de stockage. Il peut contenir des lettres, des chiffres, ainsi que les caractères suivants : traits de soulignement (_), tirets (-) et signes dièse (#). Aucun autre caractère spécial n'est autorisé.À propos de la matrice de stockage 75 Pour renommer la matrice sélectionnée, 1 Effectuez l'une des actions suivantes : • Dans l'onglet Configuration de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Renommer la matrice de stockage. • Dans la vue d'arborescence de l'onglet Périphériques, sélectionnez Modifier→ Renommer • Dans la vue d'arborescence de l'onglet Périphériques, sélectionnez Modifier→ Renommer • Dans la vue d'arborescence de l'onglet Périphériques de la fenêtre de gestion d'entreprise, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône de la matrice de gestion de votre choix, puis sélectionnez Renommer La boîte de dialogue Nommer/Renommer des matrices de stockage apparaît. 2 Sélectionnez la matrice de stockage appropriée dans la table Sélectionner une matrice de stockage. Si vous ne connaissez pas le nom ou l'emplacement physique de la matrice de stockage, cliquez sur Faire clignoter. Une fois la matrice de stockage localisée, cliquez sur OK pour éteindre les voyants. Le nom de la matrice de stockage apparaît dans la zone Nom de matrice de stockage. 3 Dans la zone Nom de matrice de stockage, saisissez le nouveau nom de la matrice de stockage. Le cas échéant, ajoutez un commentaire concernant la matrice de stockage dans la zone Commentaire supplémentaire. 4 Cliquez sur Appliquer. Le message qui s'affiche vous avertit des répercussions de toute modification du nom de la matrice de stockage. 5 Cliquez sur Oui. Le nouveau nom de la matrice de stockage apparaît dans la table. Sélectionner la matrice de stockage. 6 Répétez la procédure de l'étape 2 à l'étape 4 afin de nommer ou renommer d'autres matrices de stockage. REMARQUE : évitez d'utiliser des noms arbitraires ou des noms dont vous oublierez le sens.76 À propos de la matrice de stockage Définition d'un mot de passe Chaque matrice de stockage peut être protégée contre tout accès non autorisé à l'aide d'un mot de passe. MD Storage Manager demande ce mot de passe à chaque tentative de modification de la configuration de la matrice (création ou suppression d'un disque virtuel, par exemple). Vous n'avez pas besoin d'un mot de passe pour effectuer des opération de visualisation et ces opérations n'entraînent aucune modification de la configuration de la matrice de stockage. Vous pouvez créer un nouveau mot de passe ou modifier un mot de passe existant. REMARQUE : afin de renforcer la sécurité, il est recommandé d'utiliser un mot de passe long comportant au moins 15 caractères alphanumériques. Pour définir un nouveau mot de passe ou modifier un mot de passe existant: 1 Sélectionnez la bonne matrice de stockage, puis naviguez jusqu'à la fenêtre de gestion des matrices correspondant à cette matrice. Voir « Fenêtre Gestion des matrices (AMW) », à la page 66. La fenêtre de gestion des matrices (AMW) correspondant à la matrice de stockage sélectionnée s'affiche. 2 Effectuez l'une des opérations suivantes dans la fenêtre AMW : • Sélectionnez la matrice de stockage dans le volet Logique, puis sélectionnez Matrice de stockage→ Définir un mot de passe. • Sélectionnez l'onglet Configurer, puis cliquez sur Définir un mot de passe de matrice de stockage. • Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Définir un mot de passe. La boîte de dialogue Définir le mot de passe s'affiche. 3 Si vous êtes en train de redéfinir le mot de passe, saisissez le Mot de passe actuel. REMARQUE : s'il s'agit de la définition initiale du mot de passe, laissez vide la zone Mot de passe actuel. 4 Saisissez le Nouveau mot de passe. 5 Saisissez à nouveau le nouveau mot de passe dans la zone Confirmez le nouveau mot de passe. À propos de la matrice de stockage 77 REMARQUE : les mots de passe affichés dans les zones Confirmez le nouveau mot de passe et Nouveau mot de passe doivent être absolument identiques. 6 Cliquez sur OK. REMARQUE : vous n'êtes pas invité à saisir un mot de passe lorsque vous tentez de modifier la configuration de la matrice de stockage au cours de la session de gestion. Consignes relatives à la définition d'un mot de passe Tenez compte des consignes suivantes lorsque vous créez un mot de passe?: • Utilisez des mots de passe sécurisés. Un mot de passe doit être facile à retenir mais difficile à deviner. Pensez à utiliser des chiffres ou des caractères spéciaux à la place de certaines lettres. Par exemple, utilisez 1 à la place de la lettre I ou le signe @ à la place de la lettre a. • Pour assurer une meilleure protection, utilisez un mot de passe contenant au moins 15 caractères alphanumériques. Sa longueur ne doit pas dépasser 30 caractères. • Les mots de passe sont sensibles à la casse. REMARQUE : pour des raisons de sécurité, la matrice de stockage se verrouille au-delà de dix tentatives infructueuses. Vous devez ensuite attendre une dizaine de minutes (le temps que la matrice se réinitialise) avant de recommencer. Pour réinitialiser le mot de passe, appuyez sur le commutateur de réinitialisation du mot de passe sur le module de contrôleur RAID, voir la figure 3-1. Affichage des connexions de matrice de stockage Utilisez l'option Afficher les connexions pour visualiser les boîtiers d'extension connectés au module de contrôleur RAID. Pour afficher les connexions de matrice de stockage : 1 À partir de la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Afficher→ Connexions. La boîte de dialogue : connexions s'affiche. 2 Cliquez sur le nom de colonne pour trier les connexions selon vos préférences. 3 Cliquez sur Fermer.78 À propos de la matrice de stockage Si un message d'erreur concernant un port s'affiche, utilisez cette boîte de dialogue pour identifier les composants du port qui auraient pu entraîner l'erreur. En isolant ces composants, vous évitez de déconnecter accidentellement les composants encore en cours de fonctionnement, ce qui pourraient interrompre le flux de données. Ajout/Modification d'un commentaire à une matrice de stockage existante Un commentaire descriptif, accompagné d'un nom de matrice de stockage applicable, est un outil d'identification particulièrement utile. L'ajout ou la modification d'un commentaire concernant la matrice de stockage ne peut s'effectuer que dans la fenêtre de gestion d'entreprise. Pour ajouter ou modifier un commentaire: 1 Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez l'onglet Périphériques, puis sélectionnez la bonne matrice de stockage gérée. 2 sélectionnez Modifier→ Commentaire. La boîte de dialogue Modifier un commentaire s'affiche. 3 Saisissez un commentaire de 60 caractères. 4 Cliquez sur OK. Cette option permet de mettre à jour le commentaire dans la vue de table et de l'enregistrer dans le système de fichiers de la station de gestion locale. Le commentaire n'est pas visible aux administrateurs qui utilisent d'autres stations de gestion. Suppression de matrices de stockage Si vous ne souhaitez plus gérer une matrice de stockage à partir d'une station de gestion particulière, vous pouvez la supprimer de la liste des matrices gérées. Cette suppression n'a aucune incidence sur la matrice elle-même ni sur les données qu'elle contient ; la matrice est simplement retirée de la liste déroulante affichée dans la zone de sélection. Si vous supprimez une matrice par erreur, vous pouvez l'ajouter à nouveau. Voir « Ajout de baies de stockage », à la page 71. La suppression de la matrice de stockage ne peut s'effectuer qu'à partir de la fenêtre de gestion d'entreprise.À propos de la matrice de stockage 79 Pour supprimer la matrice de stockage : 1 Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez l'onglet Périphériques, puis sélectionnez la bonne matrice de stockage gérée. 2 Sélectionnez Modifier→ Retirer→ une matrice de stockage. Un message vous invite à confirmer la suppression de la matrice de stockage sélectionnée. 3 Pour supprimer la matrice de stockage, cliquez sur Oui. Activation des fonctions premium Vous pouvez activer les fonctions premium sur la matrice de stockage. Pour ce faire, obtenez tout d'abord de votre prestataire de stockage une clé de fonction spécifique à la fonction premium à activer. Pour activer les fonctions premium : 1 Dans la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, cliquez sur Matrice de stockage→ Fonctions premium. La fenêtre d'Informations sur les fonctions premium et le groupe de fonctions s'affiche. 2 Sélectionnez la bonne fonction premium, puis cliquez sur Activer. La boîte de dialogue Sélectionner un fichier de clé de fonction s'affiche. 3 Naviguez jusqu'au dossier approprié, sélectionnez le fichier de clé approprié, puis cliquez sur OK. 4 Cliquez sur Fermer. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager.80 À propos de la matrice de stockage Affichage d'une alerte de basculement Vous pouvez modifier le délai d'alerte de basculement d'une matrice de stockage. Ce délai permet de repousser la connexion d'un événement critique si le pilote multivoies transfère des disques virtuels au contrôleur non préféré. Si ce pilote retransfère les disques virtuels au contrôleur préféré au cours de la période de délai spécifié, aucun événement critique n'est consigné. Si le transfert excède cette période de délai, une alerte indiquant qu'un disque virtuel ne se trouve pas sur le chemin préféré est émise sous forme d'événement critique. Vous pouvez également utiliser cette option pour réduire les alertes multiples lorsque plusieurs disques virtuels basculent à cause d'une erreur système, par exemple une panne d'adaptateur hôte. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Modification des paramètres de cache de la matrice de stockage Pour modifier les paramètres de cache de la matrice de stockage : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Modifier→ Paramètres de cache. La fenêtre Modifier les paramètres de cache s'affiche. 2 Sélectionnez ou saisissez le pourcentage de données non écrites dans le cache pour déclencher un vidage du cache dans la zone Démarrer le vidage. 3 Sélectionnez ou saisissez le pourcentage de données non écrites dans le cache pour déclencher un vidage du cache dans la zone Démarrer le vidage. 4 Sélectionnez la Taille de bloc du cache. Une taille de cache moindre est un bon choix pour le système de fichiers ou une application de base de données. Une taille de cache plus élevée est un bon choix pour les applications qui génèrent des E/S séquentielles, telles que le multimédia. 5 Dans la boîte de dialogue Entrer le mot de passe, saisissez le mot de passe actuel de la matrice de stockage, puis cliquez sur OK.À propos de la matrice de stockage 81 Modification des ID des boîtiers d'extension Lors de la connexion initiale d'un boîtier d'extension de la série MD1200 à une matrice de stockage de série MD3200, un numéro d'ID de boîtier est attribué et maintenu par le boîtier d'extension. Ce numéro est également affiché dans le MDSM. Pour modifier les numéros d'ID de boîtier : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez la matrice de stockage, puis sélectionnez Matrice de stockage→ Modifier→ ID de boîtier. 2 Sélectionnez un nouveau numéro d'ID de boîtier dans la liste Modifier l'ID du boîtier. Cet ID doit être compris entre 0 et 99 (99 compris). 3 Pour enregistrer l'ID de boîtier modifié, cliquez sur Modifier. Modification de l'ordre des boîtiers dans le volet Physique Vous pouvez modifier l'ordre des modules de contrôleur RAID et des boîtiers d'extension dans le volet Physique pour le faire correspondre à la configuration matérielle de votre matrice de stockage. Le volet Physique qui apparaît initialement est une vue par défaut, qui ne correspond pas forcément à votre matrice de stockage. La modification de l'ordre des boîtiers reste en vigueur tant qu'elle n'est pas changée de nouveau. Pour modifier l'ordre des boîtiers dans le volet Physique : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Modifier→ Ordre des boîtiers. 2 Dans la liste des boîtiers, sélectionnez le boîtier à déplacer, puis cliquez sur Haut ou sur Bas pour déplacer le boîtier au nouvel emplacement. 3 Cliquez sur OK. Si vous avez défini un mot de passe pour la matrice de stockage sélectionnée, la boîte de dialogue Entrer le mot de passe apparaît. 4 Saisissez le mot de passe actuel de la matrice de stockage. 5 Cliquez sur OK.82 À propos de la matrice de stockage Configuration des notifications d'alerte MDSM peut envoyer une alerte pour vous avertir de toute condition de la matrice de stockage exigeant votre attention. Les alertes peuvent être envoyées sous forme de messages électroniques ou de messages d'interruption SNMP (Simple Network Management Protocol). Vous pouvez configurer des notifications d'alerte pour toutes les matrices de stockage ou pour une seule matrice de stockage. Pour configurer des notifications d'alerte pour toutes les matrices de stockage: 1 Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez l'onglet Configuration. 2 Sélectionnez Configurer des alertes. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. 3 Sélectionnez Toutes les matrices de stockage. 4 Cliquez sur OK. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. Pour configurer des alertes par messagerie électronique, voir « Configuration des alertes par messagerie », à la page 83. Pour configurer des alertes SNMP, voir « Configuration des alertes SNMP », à la page 86. Pour configurer des notifications d'alerte pour une seule matrice de stockage: 1 Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez l'onglet Périphériques. 2 Sélectionnez la bonne matrice de stockage, puis sélectionnez Modifier→ Configurer des alertes. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. Pour configurer des alertes par messagerie électronique, voir « Configuration des alertes par messagerie », à la page 83. Pour configurer des alertes SNMP, voir « Configuration des alertes SNMP », à la page 86.À propos de la matrice de stockage 83 Configuration des alertes par messagerie Pour plus d'informations sur la configuration des notifications d'alerte, voir. « Configuration des notifications d'alerte », à la page 82. Pour configurer des alertes par messagerie : 1 Ouvrez la boîte de dialogue Configurer des alertes en effectuant l'une des actions suivantes : • Dans la vue d'arborescence ou de table de l'onglet Périphériques de la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez un noeud, puis sélectionnez Modifier→ Configurer des alertes. Passez à l'étape 3. • Dans l'onglet Configuration de la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez Configurer des alertes. Passez à l'étape 2. 2 Sélectionnez un des boutons radio suivants pour préciser un niveau d'alerte : • Toutes les matrices de stockage : sélectionnez cette option pour envoyer un message d'alerte concernant les événements de toutes les matrices de stockage. • Une seule matrice de stockage : sélectionnez cette option pour envoyer une alerte par messagerie concernant les événements qui se produisent sur une seule matrice de stockage particulière. Les résultats dépendent de vos sélections : • Si vous sélectionnez toutes les matrices de stockage, la boîte de dialogue Configurer des alertes apparaît. • Si vous sélectionnez une seule matrice de stockage, la boîte de dialogue Sélectionner une matrice de stockage apparaît. Sélectionnez la matrice de stockage pour laquelle vous souhaitez recevoir des alertes par messagerie, puis cliquez sur OK. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. • Si vous ne savez pas quelle matrice de stockage sélectionner, cliquez sur Faire clignoter pour allumer les voyants de la matrice de stockage. 3 Dans la boîte de dialogue Configurer les alertes, sélectionnez l'onglet Serveur de messagerie.84 À propos de la matrice de stockage 4 Dans la zone Serveur de messagerie, saisissez le nom du serveur de messagerie SMTP (Simple Mail Transfer Protocol). Ce nom est celui du serveur de messagerie qui transfère les messages d'alerte aux adresses de messagerie configurées. 5 Dans la zone Adresse de l'expéditeur de messages électroniques, saisissez l'adresse de l'expéditeur de messages électroniques. L'adresse de messagerie électronique de l'expéditeur (l'administrateur réseau) apparaît dans chaque alerte par messagerie envoyée à la destination. 6 Pour inclure les coordonnées de l'expéditeur à l'alerte par messagerie, sélectionnez Inclure les informations de contact avec les alertes, puis saisissez les coordonnées. REMARQUE : il est facultatif d'inclure les coordonnées à l'alerte par messagerie. 7 Sélectionnez l'onglet E-mail pour configurer les destinations de messages électroniques. • Ajout d'une adresse e-mail : dans la zone adresse e-mail, saisissez l'adresse de messagerie, puis cliquez sur Ajouter. • Remplacement d'une adresse e-mail : dans la zone Adresses e-mail configurées, sélectionnez l'adresse e-mail à remplacer, saisissez l'adresse e-mail de rechange dans la zone Adresse e-mail, puis cliquez sur Remplacer. • Suppression d'une adresse e-mail : dans la zone Adresses e-mail configurée, sélectionnez l'adresse e-mail, puis cliquez sur Supprimer. • Validation d'une adresse électronique : saisissez l'adresse électronique dans le champ Adresse e-mail ou sélectionnez l'adresse dans la zone Adresses e-mail configurées, puis cliquez sur Test. Un message test est envoyé à l'adresse sélectionnée. Une boîte de dialogue contenant les résultats du test et toute erreur apparaît.À propos de la matrice de stockage 85 8 Dans le cas de l'adresse électronique sélectionnée, dans Informations à envoyer, sélectionnez : • Événement uniquement : l'alerte contient uniquement les informations relatives à l'événement (type d'alerte par défaut). • Événement + profil : l'alerte contient des informations relatives à l'événement et au profil de la matrice de stockage. • Événement + support : l'alerte contient des informations relatives à l'événement, ainsi qu'un fichier compressé contenant des informations de support complètes sur la matrice de stockage ayant généré l'alerte. 9 Pour l'adresse électronique sélectionnée, dans Fréquence, sélectionnez : • Chaque événement : un e-mail est envoyé pour chaque événement Il s'agit de l'option par défaut. • Toutes les x heures : envoie un message électronique d'alerte au terme de l'intervalle de temps spécifié si un événement se produit au cours de cette période. Vous ne pouvez sélectionner cette option que si vous avez sélectionné Événement + profil ou Événement + support dans la liste déroulante Informations à envoyer. 10 Cliquez sur OK. Une icône d'alerte apparaît dans la vue d'arborescence en regard de chaque nœud où une alerte est configurée. Pour garantir l'envoi réussi du message électronique : • Pour que les adresses de messagerie fonctionnent, vous devez fournir un nom de messagerie électronique SMTP et une adresse d'expéditeur de messagerie électronique. • Les adresses de messagerie électronique précédemment configurées apparaissent dans la zone d'adresses de messagerie configurées. • Vous devez utiliser des adresses de messagerie entièrement qualifiées, par exemple nom@masociété.com. • Vous pouvez configurer plusieurs adresses de messagerie électronique avant de cliquer sur OK.86 À propos de la matrice de stockage Configuration des alertes SNMP Pour ajouter une console de gestion à la liste des adresses configurées afin de recevoir des alertes SNMP, procédez comme suit : 1 Ouvrez la boîte de dialogue Configurer des alertes en effectuant l'une des actions suivantes : • Dans la vue d'arborescence ou de table de l'onglet Périphériques de la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez un nœud, puis sélectionnez Modifier→ Configurer des alertes. Passez à l'étape 3. • Dans l'onglet Configuration de la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez Configurer des alertes. Passez à l'étape 2. 2 Sélectionnez un des boutons radio suivants pour préciser un niveau d'alerte : • Toutes les matrices de stockage : sélectionnez cette option pour envoyer un message d'alerte concernant les événements de toutes les matrices de stockage. • Une seule matrice de stockage : sélectionnez cette option pour envoyer une alerte par messagerie concernant les événements qui se produisent sur une seule matrice de stockage particulière. Les résultats dépendent de vos sélections : • Si vous sélectionnez toutes les matrices de stockage, la boîte de dialogue Configurer des alertes apparaît. • Si vous sélectionnez une seule matrice de stockage, la boîte de dialogue Sélectionner une matrice de stockage apparaît. Sélectionnez la matrice de stockage pour laquelle vous souhaitez recevoir des alertes par messagerie, puis cliquez sur OK. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. REMARQUE : si vous ne savez pas quelle matrice de stockage sélectionner, cliquez sur Faire clignoter pour allumer les voyants de la matrice de stockage. 3 Sélectionnez l'onglet SNMP pour configurer les destinations d'alerte SNMP. • Ajout d'une adresse SNMP : dans la zone Nom de communauté, saisissez le nom de communauté. Dans la zone Destination d'interruption, saisissez la destination d'interruption, puis cliquez sur Ajouter. À propos de la matrice de stockage 87 REMARQUE : le nom de communauté est une chaîne ASCII (American Standard Code for Information Interchange) qui identifie un ensemble connu de stations de gestion de réseau et qui est défini par l'administrateur de réseau. Le nom de communauté est la chaîne « public ». La destination d'interruption est l'adresse IP ou le nom d'hôte d'un ordinateur exécutant une application de gestion SNMP. La console DMC (Dell Management Console) constitue un exemple d'une application de gestion activée SNMP. Pour des informations supplémentaires sur la console de gestion Dell, rendez-vous sur dell.com. • Remplacement d'une adresse SNMP : sélectionnez l'adresse SNMP dans la zone Adresses SNMP configurées, saisissez le nom de communauté de rechange dans la zone Nom de communauté et la destination d'interruption dans la zone Destination d'interruption, puis cliquez sur Remplacer. • Suppression d'une adresse SNMP : sélectionnez l'adresse SNMP dans la zone Adresses SNMP configurées, puis cliquez sur Supprimer. • Suppression d'une adresse SNMP : sélectionnez l'adresse SNMP dans la zone Adresses SNMP configurées, puis cliquez sur Test. Un message test est envoyé à l'adresse SNMP. Une zone de message contenant les résultats de la validation et toutes les informations sur l'erreur apparaît. 4 Cliquez sur OK. Une icône apparaît en regard de chaque nœud dans la vue d'arborescence où une alerte est configurée. Suivez ces consignes pour les alertes SNMP : • Toutes les adresses SNMP précédemment configurées apparaissent dans la zone d'adresses SNMP configurées. • Le nom de communauté SNMP est déterminé par l'administrateur du système et configuré au sein de l'application de gestion, par exemple Dell Management Console. Vous trouverez des informations complémentaires sur Dell Management Console à l'adresse dell.com. • Vous pouvez configurer plusieurs adresses de messagerie électronique avant de cliquer sur OK.88 À propos de la matrice de stockage Paramètres de batterie Une unité BBU (Battery Backup Unit - bloc batterie de secours) SMART peut exécuter un cycle de charge/décharge. Le module BBU SMART inclut la batterie, une jauge de charge de la batterie et le chargeur. Le cycle d'apprentissage (charge/décharge) calibre la jauge de charge de la batterie SMART afin qu'elle indique la charge du bloc de batterie. Le cycle d'apprentissage ne peut démarrer que lorsque la batterie est entièrement chargée. Il inclut les opérations suivantes : • Décharger la batterie jusqu'à un seuil prédéfini • Charger la batterie jusqu'à sa pleine capacité Le cycle démarre automatiquement lorsque vous installez un nouveau module de batterie. Dans un système en duplex, les cycles de charge/décharge des batteries des deux modules de contrôleur RAID se déroulent simultanément. Ces cycles sont programmés pour démarrer automatiquement à intervalles réguliers, à la même heure et le même jour de la semaine. L'intervalle entre deux cycles est exprimé en semaines. Respectez les consignes suivantes pour régler l'intervalle : • Vous pouvez utiliser l'intervalle par défaut. • Vous pouvez exécuter un cycle de charge/décharge à tout moment. • Vous pouvez définir ce cycle sur une heure antérieure à l'heure actuellement programmée. • Il est impossible de définir ce cycle de manière à ce qu'il démarre plus de sept jours après l'heure actuellement planifiée. Pour modifier les paramètres de batterie, effectuez les étapes suivantes : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Modifier→ Paramètres de batterie. La boîte de dialogue Paramètres de la batterie s'affiche. 2 Sélectionnez une batterie dans la zone Emplacement de batterie.À propos de la matrice de stockage 89 3 Vérifiez ces détails concernant la batterie : • État de la batterie • Age de la batterie • Jours avant le remplacement Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Configuration des horloges de module de contrôleur de matrice de stockage RAID Utilisez l'option Synchroniser les horloges de module de contrôleur RAID pour synchroniser les horloges du module de contrôleur de la matrice de stockage RAID avec la station de gestion du stockage. Grâce à cette option, l'horodatage des événements écrits par le module contrôleur RAID dans le journal d'événements correspond à l'horodatage des événements écrits dans les fichiers du journal de l'hôte. Pendant la synchronisation, les contrôleurs RAID restent disponibles. Pour synchroniser les horloges du module de contrôleur RAID avec la station de gestion du stockage : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Synchroniser les horloges de module de contrôleur RAID. 2 Si un mot de passe est défini, dans la boîte de dialogue Entrer le mot de passe, saisissez le mot de passe actuel de la matrice de stockage, puis cliquez sur Synchroniser. Les horloges du module de contrôleur RAID sont synchronisées avec la station de gestion du stockage.90 À propos de la matrice de stockageConfiguration : Event Monitor (Moniteur des événements) 91 Configuration : Event Monitor (Moniteur des événements) Un moniteur des événements est fourni avec MDSM (Dell PowerVault Modular Disk Storage Manager - Gestionnaire de stockage sur disques modulaires Dell PowerVault). Ce dernier s'exécute en arrière-plan en continu et surveille l'activité des matrices de stockage gérées. En cas d'incident critique, il peut envoyer une notification à un système hôte ou distant. Cette notification peut être envoyée par e-mail, via SNMP ou les deux. Pour optimiser la fonction de notification, activez le moniteur des événements sur une station de gestion fonctionnant 24 heures sur 24. Si vous activez le moniteur des événements sur plusieurs systèmes ou s'il est activé en même temps que le MDSM, cela peut entraîner des événements en double. Cependant, cela ne génère pas l'envoi de plusieurs notifications de panne sur la matrice. Utiliser le moniteur des événements : • Configurer les destinations des alertes du périphérique géré que vous souhaitez surveiller. La console de gestion Dell constituerait une destination des alertes possible. Des informations supplémentaires sur la console de gestion Dell se trouvent sur dell.com. • Répliquez les paramètres d'alerte d'un périphérique géré particulier en copiant le fichier emwdata.bin sur toutes les stations de gestion de la matrice à partir desquelles vous désirez recevoir les alertes. Chaque périphérique géré affiche une coche indiquant que des alertes ont été configurées.92 Configuration : Event Monitor (Moniteur des événements) Activation ou désactivation d'Event Monitor Le moniteur des événements peut être activé ou désactivé à tout moment. Désactivez le moniteur des événements si vous ne souhaitez pas que le système envoie des notifications d'alerte. Si vous exécutez le moniteur sur plusieurs systèmes, désactivez-le sur tous les systèmes sauf un, afin d'éviter l'envoi de messages en double. REMARQUE : il vous est recommandé de configurer le moniteur des événements de sorte qu'il démarre par défaut sur une station de gestion s'exécutant 24 h sur 24. Windows Pour activer ou désactiver le moniteur des événements : 1 Cliquez sur Démarrer→ Outils d'administration→ Services. ou Cliquez sur Démarrer→ Paramètres→ Panneau de Configuration→ Outils d'administration→ Services. 2 Dans la liste des services, sélectionnez Modular Disk Storage Manager Event Monitor (moniteur des événements de MD Storage Manager). 3 Sélectionnez Action→ Propriétés. 4 Pour activer le moniteur des événements, cliquez sur Démarrer dans la zone État du service. 5 Pour désactiver le moniteur des événements, cliquez sur Démarrer dans la zone État du service. Linux Pour activer le moniteur des événements, saisissez SMmonitor start à l'invite de commande, puis appuyez sur . Au démarrage du programme, le système affiche le message suivant : SMmonitor started. (SMmonitor démarré.) Pour désactiver le moniteur des événements, démarrez l'application d'émulation de terminal (console ox xterm), puis, à l'invite de commande, saisissez SMmonitor stop et appuyez sur . Une fois le programme totalement arrêté, le message suivant s'affiche : Stopping Monitor process. (Arrêt du moniteur en cours.)Configuration : à propos de votre hôte 93 Configuration : à propos de votre hôte Configuration de l'accès des hôtes Le logiciel MDSM est composé de plusieurs modules. Un de ces modules est l'agent de contexte hôte. L'agent de contexte hôte est installé lors de l'installation du MDSM et s'exécute en continu en arrière-plan. Si l'agent de contexte hôte est en cours d'exécution sur un hôte, cet hôte, ainsi que ses ports d'hôte connectés à la matrice de stockage, sont automatiquement détectés par MDSM et apparaissent dans l'onglet Adressages de la fenêtre Gestion des matrices (Array Management Window - AMW). Pour en savoir plus sur l'onglet Adressages, voir « Utilisation de l'onglet Adressages », à la page 94. Si les hôtes ne sont pas automatiquement détectés, utilisez l'Assistant Définition d'hôte pour définir les hôtes qui accèdent aux disques virtuels dans la matrice de stockage. La définition d'un hôte est une des étapes requises pour informer la matrice de stockage des hôtes qui y sont attachés et pour permettre l'accès aux disques virtuels. Pour en savoir plus sur la définition d'hôtes, voir « Définition d'un hôte », à la page 94. Pour permettre à l'hôte d'écrire sur la matrice de stockage, vous devez adresser l'hôte au disque virtuel. Cet adressage donne à un hôte ou à un groupe d'hôtes l'accès à un disque virtuel particulier ou à un nombre de disques virtuels dans la matrice de stockage particulier. Vous pouvez définir les adressages sous l'onglet Adressages dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW). La zone Hôtes et adressages de l'onglet Récapitulatif indique le nombre d'hôtes configurés autorisés à accéder à la matrice de stockage. Cliquez sur Hôtes configurés dans la zone Hôtes et adressages pour afficher les noms d'hôte Une collection d'éléments, tels que des groupes d'hôtes par défaut, des hôtes, et des ports d'hôte, apparaissent comme des nœuds dans le volet Topologie de l'onglet Adressages de la fenêtre AMW. La topologie d'hôte est reconfigurable. Vous pouvez réaliser les tâches suivantes : • Créer un hôte et attribuer un alias ou une étiquette utilisateur. • Ajouter ou associer un nouvel identificateur de port d'hôte à un hôte particulier.94 Configuration : à propos de votre hôte • Modifier l'alias ou l'étiquette utilisateur de l'identificateur de port d'hôte. • Déplacer ou associer un identificateur de port d'hôte à un hôte différent. • Remplacer un identificateur de port d'hôte par un nouvel identificateur de port d'hôte. • Activer manuellement un port d'hôte inactif pour que celui-ci puisse accéder à des adressages LUN spécifiques à un hôte ou à un groupe d'hôtes. • Modifier le type d'un port d'hôte. • Déplacer un hôte d'un groupe d'hôtes à un autre. • Supprimer un groupe d'hôtes, un hôte, ou un identificateur de port d'hôte. • Renommer un hôte ou un groupe d'hôtes. Utilisation de l'onglet Adressages Dans l'onglet Adressages, vous pouvez effectuer les opérations suivantes : • Définir les hôtes et les groupes d'hôtes • Ajouter des adressages aux groupes d'hôtes sélectionnés Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Définition d'un hôte Utilisez l'Assistant Définition d'hôte dans la fenêtre AMW pour définir in hôte pour une matrice de stockage. Vous avez le choix d'un identificateur de port d'hôte non associé connu ou d'un nouvel identificateur de port d'hôte. REMARQUE : une étiquette utilisateur doit être spécifiée avant d'ajouter un identificateur de port d'hôte (le bouton Ajouter est désactivé jusqu'à ce que vous entriez une étiquette utilisateur). Pour définir un hôte : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Adressages et sélectionnez la matrice de stockage appropriée. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Définir→ Hôte. • Sélectionnez l'onglet Configuration et cliquez sur Définir des hôtes manuellement.Configuration : à propos de votre hôte 95 • Sélectionnez l'onglet Adressages. Effectuez un clic droit sur le nœud racine (nom de la matrice de stockage), le nœud Groupe par défaut, ou le nœud Groupe d'hôtes dans le volet Topologie auquel vous souhaitez ajouter l'hôte, puis sélectionnez Définir→ Hôte depuis le menu contextuel. La fenêtre Spécifier un nom d'hôte s'affiche. 3 Dans Nom d'hôte, entrez un nom alphanumérique de moins de 30 caractères. 4 Sélectionnez l'option pertinente dans Prévoyez-vous d'utiliser des partitions de stockage sur cette matrice de stockage ? puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier les identificateurs de port d'hôte s'affiche. 5 Sélectionnez l'option pertinente pour ajouter un identificateur de port hôte à l'hôte. Vous pouvez sélectionner : • Ajouter en sélectionnant un identificateur de port d'hôte non associé connu : dans Identificateurs de port d'hôte non associé connu, sélectionnez l'identificateur de port d'hôte pertinent. • Ajouter en créant un nouvel identificateur de port d'hôte : dans le champ Nouvel identificateur de port d'hôte, entrez un nom de 16 caractères hexadécimaux et un Alias de moins de 30 caractères pour l'identificateur de port d'hôte, puis cliquez sur Ajouter. REMARQUE : le nom de l'identificateur de port d'hôte est au format hexadécimal et doit contenir les lettres A à F et les chiffres 0 à 9. 6 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier le type d'hôte s'affiche. 7 Dans Type d'hôte, sélectionnez le système d'exploitation pertinent pour l'hôte. La fenêtre Question relative au groupe d'hôtes s'affiche. 8 Dans cette fenêtre, vous pouvez sélectionner : • Oui : cet hôte partage l'accès aux mêmes disques virtuels avec d'autres hôtes. • Non : cet hôte ne partage PAS l'accès aux mêmes disques virtuels avec d'autres hôtes.96 Configuration : à propos de votre hôte 9 Cliquez sur Suivant. Si vous sélectionnez Oui, la fenêtre Spécifier le type d'hôte s'affiche. Si vous sélectionnez Non, voir l’étape 11. 10 Entrez le nom du groupe d'hôtes ou sélectionnez un groupe d'hôtes existant et cliquez sur Suivant. La fenêtre Aperçu s'affiche. 11 Cliquez sur Terminer. Suppression de l'accès d'un hôte Pour supprimer l'accès d'un hôte : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, sélectionnez le nœud hôte dans le volet Topologie. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Retirer. • Cliquez-droite sur le nœud hôte, puis sélectionnez Retirer dans le menu contextuel. La boîte de dialogue de confirmation du retrait s'affiche. 3 Saisissez oui. 4 Cliquez sur OK. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Gestion des groupes d'hôtes Un groupe d'hôtes est une entité logique composée de plusieurs hôtes partageant l'accès à des disques virtuels spécifiques de la matrice de stockage. Vous pouvez créer des groupes d'hôtes avec MDSM. Tous les hôtes d'un groupe doivent utiliser le même système d'exploitation. De plus, ils doivent tous être équipés de certains logiciels spéciaux (de mise en cluster, par exemple) pour gérer le partage des disques virtuels et les fonctions d'accessibilité. Dans un cluster, tous les hôtes doivent être connectés à la matrice de stockage et ajoutés au groupe d'hôtes.Configuration : à propos de votre hôte 97 Création d'un groupe d'hôtes Pour créer un groupe d'hôtes : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages. 2 Dans le volet Topologie, sélectionnez la matrice de stockage ou le Groupe par défaut. 3 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Définir→ Groupe d'hôtes. • Effectuez un clic droit sur la matrice de stockage ou le Groupe par défaut, puis sélectionnez Définir→ Groupe d'hôtes dans le menu contextuel. 4 Saisissez le nom du nouveau groupe d'hôtes dans le champ Entrer le nom du nouveau groupe d'hôtes. 5 Sélectionnez les hôtes appropriés dans la zone Sélectionnez les hôtes à ajouter. 6 Cliquez sur Ajouter. REMARQUE : pour retirer des hôtes, sélectionnez les hôtes dans la zone « Hôtes du groupe », puis cliquez sur Retirer. 7 Cliquez sur OK. Le groupe d'hôtes est ajouté à la matrice de stockage. Ajout d'un hôte à un groupe d'hôtes Vous pouvez ajouter un hôte à un groupe d'hôtes existant ou à un nouveau groupe d'hôtes en utilisant l'Assistant Définition d'hôte. Pour plus d'informations, voir « Définition d'un hôte », à la page 94. Vous pouvez également déplacer un hôte vers un autre groupe d'hôtes. Pour plus d'informations, voir « Déplacement d'un hôte vers un autre groupe d'hôtes », à la page 98. Retrait d'un hôte d'un groupe d'hôtes Vous pouvez retirer un hôte du volet Topologie de l'onglet Adressages, dans la fenêtre Gestion des matrices AMW. Pour plus d'informations, voir « Retrait d'un groupe d'hôtes », à la page 98.98 Configuration : à propos de votre hôte Déplacement d'un hôte vers un autre groupe d'hôtes Pour déplacer un hôte vers un autre groupe d'hôtes : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, sélectionnez le nœud hôte dans le volet Topologie. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Déplacer. • Effectuez un clic droit sur le nœud hôte, puis sélectionnez Déplacer dans le menu contextuel. La boîte de dialogue Déplacer l'hôte s'affiche. 3 Dans la fenêtre Sélectionnez un groupe d'hôtes, sélectionnez le groupe d'hôtes vers lequel vous souhaitez déplacer l'hôte. La boîte de dialogue de confirmation du déplacement de l'hôte apparaît. 4 Cliquez sur Oui. L'hôte est déplacé vers le groupe d'hôtes sélectionné avec les adressages suivants : • L'hôte retient les adressages de disque virtuel spécifiques qui lui étaient attribués. • L'hôte hérite des adressages de disque virtuel attribués au groupe d'hôtes vers lequel il est déplacé. • L'hôte perd les adressages de disque virtuel attribués au groupe d'hôtes duquel il est déplacé. Retrait d'un groupe d'hôtes Pour retirer un groupe d'hôtes : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, sélectionnez le nœud hôte dans le volet Topologie. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Retirer. • Effectuez un clic droit sur le nœud hôte, puis sélectionnez Retirer dans le menu contextuel. La boîte de dialogue Retirer s'affiche.Configuration : à propos de votre hôte 99 3 Cliquez sur Oui. Le groupe d'hôtes est retiré. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Topologie hôte La topologie hôte est l'organisation des hôtes, des groupes d'hôtes et des interfaces d'hôte configurés pour une matrice de stockage. Vous pouvez afficher la topologie hôte dans l'onglet Adressages de la fenêtre AMW. Pour plus d'informations, voir « Utilisation de l'onglet Adressages », à la page 94. Les tâches suivantes modifient la topologie hôte : • Déplacement d'un système ou d'une connexion hôte • Renommage d'un groupe d'hôtes, d'un hôte ou d'une connexion hôte • Ajout d'une connexion hôte • Remplacement d'une connexion hôte • Modification d'un type d'hôte MD Storage Manager (Gestionnaire de stockage MD - MDSM) détecte automatiquement les modifications sur les hôtes qui exécutent le logiciel agent hôte. Démarrage ou arrêt de l'agent de contexte hôte L'agent de contexte d'hôte détecte la topologie hôte, et démarre ou s'arrête avec l'hôte. Vous pouvez afficher la topologie détectée par l'agent de contexte d'hôte avec l'option Configurer automatiquement l'accès de l'hôte, disponible depuis l'onglet Configurer de MDSM. Vous devez arrêter puis redémarrer l'agent de contexte d'hôte pour afficher les modifications de la topologie hôte si : • Une nouvelle matrice de stockage est connectée au serveur hôte. • Un hôte est ajouté lors de la mise sous tension des modules contrôleurs RAID. 100 Configuration : à propos de votre hôte Linux Pour démarrer ou arrêter l'agent de contexte d'hôte, entrez la commande suivante à l'invite : SMagent start (Démarrage de SMagent) SMagent stop (Arrêt de SMagent) Vous devez arrêter puis redémarrer SMagent après : • La mise hors ligne ou le remplacement d'un contrôleur. • La suppression des connexions entre hôte et matrice de stockage ou l'ajout de connexions entre hôte et matrice de stockage au serveur hôte Linux. Windows Pour démarrer ou arrêter l'agent de contexte d'hôte : 1 Cliquez sur Démarrer→ Paramètres→ Panneau de Configuration→ Outils d'administration→ Services. ou Cliquez sur Démarrer→ Outils d'administration→ Services. 2 Dans la liste des services, sélectionnez Modular Disk Storage Manager Agent (Agent Gestionnaire de stockage sur disques modulaires). 3 Si l'agent de contexte d'hôte est en cours d'exécution, cliquez sur Action→ Arrêter, puis attendez à peu près 5 secondes. 4 Cliquez sur Action→ Démarrer. Protection des chemins de données E/S Un hôte peut disposer de plusieurs connexions avec la matrice de stockage. Veillez à bien sélectionner toutes les connexions à la matrice lorsque vous configurez l'accès de l'hôte à la matrice de stockage. REMARQUE : pour plus d'informations concernant les configurations de câblage, voir le Guide de déploiement. REMARQUE : pour une redondance maximale, sélectionnez toutes les connexions hôte à la matrice lors de la définition de la topologie hôte. Par exemple, si deux connexions hôte sont affichées lors de la configuration manuelle de l'accès de l'hôte, sélectionnez les deux connexions hôte indiquées dans la section Hôtes disponibles et ajoutez-les à la section Hôtes sélectionnés à l'aide du bouton Ajouter.Configuration : à propos de votre hôte 101 REMARQUE : pour plus d'informations sur la configuration d'hôtes, voir « Configuration : à propos de votre hôte », à la page 93. Si un composant (module de contrôleur RAID, câble, etc.) tombe en panne ou si le chemin de données vers le contrôleur RAID préféré rencontre une erreur, la propriété du disque virtuel est transférée au second contrôleur RAID (non préféré) pour traitement. Cette fonction s'appelle basculement. Les pilotes des cadres multivoies tels que Microsoft Multi-Path IO (E/S multivoie Microsoft - MPIO) et Linux Device Mapper (Adresseur de périphériques - DM) sont installés sur des systèmes hôtes qui accèdent à la matrice de stockage et fournissent un basculement de chemin E/S. Pour plus d'informations concernant Linux DM voir « Configuration : Device Mapper Multipath for Linux », à la page 201. Pour plus d'informations concernant MPIO voir microsoft.com. REMARQUE : le pilote multi-chemins doit être installé sur les hôtes à tout moment, même dans une configuration avec un seul chemin d'accès au système de stockage (comme dans une configuration de cluster à port unique). Lors du basculement, le transfert de disque virtuel est classé comme étant un événement critique. Une notification d'alerte est envoyée automatiquement (si vous avez défini les destinations des alertes pour la matrice de stockage). Gestion des identificateurs de port d'hôte Vous pouvez gérer les identificateurs de port d'hôte qui sont ajoutés à la matrice de stockage. Vous pouvez : • Ajouter ou associer un nouvel identificateur de port d'hôte à un hôte particulier. • Modifier l'alias ou l'étiquette utilisateur de l'identificateur de port d'hôte. Vous pouvez déplacer (associer) l'identificateur de port d'hôte vers un nouvel hôte. • Remplacer : remplacer un identificateur de port d'hôte particulier par un autre identificateur de port d'hôte. • Retirer : supprimer l'association entre un identificateur de port d'hôte particulier et l'hôte associé.102 Configuration : à propos de votre hôte Pour gérer un identificateur de port d'hôte : 1 Effectuez l'une des actions suivantes : • Effectuez un clic droit sur l'hôte dans le volet Topologie, puis sélectionnez Gérer les identificateurs de port d'hôte dans le menu contextuel. • Dans la barre de menu, sélectionnez Adressages→ Gérer les identificateurs de port d'hôte. La boîte de dialogue Gérer les identificateurs de port d'hôte s'affiche. Vous pouvez gérer les identificateurs de port d'hôte pour un hôte spécifique ou tous les identificateurs de port d'hôte pour tous les hôtes dans la zone Afficher les identificateurs de port d'hôte associés à. 2 Si vous souhaitez gérer les identificateurs de port d'hôte d'un hôte spécifique, sélectionnez l'hôte dans la liste d'hôtes qui sont associés à la matrice de stockage. Si vous souhaitez gérer les identificateurs de port d'hôte de tous les hôtes, sélectionnez Tous les hôtes dans la liste des hôtes associés à la matrice de stockage. 3 Si vous ajoutez un nouvel identificateur de port d'hôte, passez à l'étape 4. Si vous gérez un identificateur de port d'hôte existant, passez à l'étape 8. 4 Cliquez sur Ajouter. La boîte de dialogue Ajouter un identificateur de port d'hôte s'affiche. 5 Sélectionnez la méthode d'ajout un identificateur de port d'hôte à l'hôte. Vous pouvez sélectionner : • Ajouter en sélectionnant un identificateur de port d'hôte non associé connu : sélectionnez l'identificateur de port d'hôte approprié dans la liste des identificateurs de port d'hôte non associé connu. • Ajouter en créant un nouvel identificateur de port d'hôte : dans le champ « Nouvel identificateur de port d'hôte », saisissez le nom du nouvel identificateur de port d'hôte. 6 Dans le champ Étiquette utilisateur, saisissez un nom de moins de 30 caractères alphanumériques. 7 Dans la zone Associé à l'hôte, sélectionnez l'hôte ou le groupe d'hôtes approprié.Configuration : à propos de votre hôte 103 8 Sélectionnez l'identificateur de port d'hôte que vous souhaitez gérer dans la liste d'identificateurs de port d'hôte dans la zone « Informations d'identificateur de port d'hôte ». 9 Effectuez une de ces actions pour l'identificateur de port d'hôte sélectionné : • Pour modifier l'identificateur de port d'hôte : sélectionnez l'identificateur approprié et cliquez sur Modifier ; la boîte de dialogue Modifier l'identificateur de port d'hôte apparaît. Mettez à jour les informations Étiquette utilisateur et Associé à l'hôte, puis cliquez sur Enregistrer. • Pour remplacer l'identificateur de port d'hôte : sélectionnez l'identificateur approprié et cliquez sur Remplacer ; la boîte de dialogue Remplacer un identificateur de port d'hôte apparaît. Remplacez l'identificateur de port d'hôte par un identificateur de port d'hôte non associé connu ou bien créez un nouvel identificateur de port d'hôte, mettez à jour les informations Étiquette utilisateur, puis cliquez sur Remplacer. • Pour retirer l'identificateur de port d'hôte : sélectionnez l'identificateur approprié et cliquez sur Modifier ; la boîte de dialogue Supprimer un identificateur de port d'hôte apparaît. Saisissez oui, puis cliquez sur OK. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager.104 Configuration : à propos de votre hôteCréation de groupes de disques et de disques virtuels 105 Création de groupes de disques et de disques virtuels Création de groupes de disques et de disques virtuels Les groupes de disques sont toujours créés à partir de l'espace non configuré d'une matrice de stockage alors que les disques virtuels sont créés dans la capacité (l'espace) disponible au sein d'un groupe de disques. Le nombre maximal de disques physiques pris en charge dans un groupe est de 30. Les systèmes hôtes connectés à la matrice de stockage lisent et écrivent des données sur les disques virtuels. REMARQUE : pour pouvoir créer des disques virtuels, vous devez au préalable organiser les disques physiques en groupes et définir les paramètres d'accès des systèmes hôtes. Vous pouvez ensuite créer des disques virtuels dans ces groupes de disques. Pour créer un disque virtuel, vous disposez de deux méthodes : • Créer un groupe de disques à partir de la capacité non configurée. Vous devez tout d'abord définir la capacité de stockage disponible et le niveau RAID du groupe de disques, puis définir les paramètres du premier disque virtuel de ce groupe. • Créer un disque virtuel à partir de la capacité disponible d'un groupe de disques existant. Dans ce cas, vous devez uniquement définir les paramètres du nouveau disque virtuel. Chaque groupe de disques comprend une quantité d'espace disponible prédéfinie, qui est configurée lors de la création de ce groupe. Vous pouvez diviser cet espace en un ou plusieurs disque(s) virtuel(s).106 Création de groupes de disques et de disques virtuels Vous disposez de deux méthodes pour créer des groupes de disques et des disques virtuels : • Configuration automatique : la méthode la plus rapide, mais dont les options de configuration sont limitées. • Configuration manuelle : offre plus d'options de configuration. Lorsque vous créez un disque virtuel, réfléchissez à toutes les utilisations possibles de ce disque afin de sélectionner la capacité appropriée. Par exemple, si un groupe de disques contient un disque virtuel sur lequel sont stockés des fichiers multimédia de grande taille et un autre sur lequel sont stockés des fichiers texte plus petits, il est évident que le premier disque virtuel doit bénéficier d'une capacité plus importante. Un groupe de disques doit être organisé en fonction des tâches et sous-tâches associées. Par exemple, si vous créez un groupe de disques pour le service Comptabilité, vous pouvez créer des disques virtuels correspondant aux différentes transactions de ce service : comptes clients, comptes fournisseurs, facturation interne, etc. Dans ce cas, les disques virtuels destinés aux comptes clients et aux comptes fournisseurs doivent probablement avoir une capacité supérieure à celle consacrée à la facturation interne. REMARQUE : sous Linux, vous devez redémarrer l'hôte après avoir supprimé des disques virtuels afin de réinitialiser les entrées /dev. REMARQUE : pour pouvoir utiliser un disque virtuel, vous devez l'enregistrer auprès des systèmes hôtes. Voir « Adressage hôte à disque virtuel », à la page 133. Création de groupes de disques Utilisez la configuration automatique ou la configuration manuelle pour créer des groupes de disques. Pour créer des groupes de disques à l'aide de la configuration automatique : 1 Pour démarrer Create Disk Group Wizard (Assistant Création d'un groupe de disques), effectuez l'une des actions suivantes : • Pour créer un groupe de disques à partir de la capacité non configurée de la matrice de stockage : dans l'onglet Logique, sélectionnez un nœud de capacité non configurée , puis sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le nœud de Capacité non configurée, puis sélectionner Créer un groupe de disques à partir du menu contextuel.Création de groupes de disques et de disques virtuels 107 • Pour créer un groupe de disques à partir de disques physiques non affectés sur la matrice de stockage : dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques physiques non affectés du même type puis sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez aussi cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non affectés et sélectionner Créer un groupe de disques dans le menu contextuel. • Pour créer un groupe de disques sécurisés : dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques physiques sécurisés et non affectés du même type, puis sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non attribués avec gestion de sécurité, puis sélectionner Créer un groupe de disques à partir du menu contextuel. La fenêtre Introduction (Créer un groupe de disques) s'affiche. 2 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Nom du groupe de disques et sélection des disques physiques s'affiche. 3 Entrez un nom (composé de 30 caractères maximum) pour le groupe de disques dans le champ Nom du groupe de disques. 4 Sélectionnez la méthode de configuration des disques physiques parmi les suivantes : • Automatique, voir l'étape 6 • Manuel, voir l’étape 9 5 Cliquez sur Suivant. 6 Pour la configuration automatique, la fenêtre Niveau de RAID et capacité s'affiche. 7 Sélectionnez le niveau RAID approprié dans le champ Sélection du niveau RAID. Vous pouvez sélectionner les niveaux de RAID 0, 1/10, 6 et 5. Selon le niveau de RAID sélectionné, les disques physiques disponibles pour le niveau de RAID sélectionné s'affichent dans la table Sélectionner la capacité. 8 Dans le tableau Sélection de la capacité, sélectionnez la capacité du groupe de disques puis cliquez sur Terminer.108 Création de groupes de disques et de disques virtuels 9 Pour la configuration manuelle, la fenêtre Sélection de disque physique manuel s'affiche. 10 Sélectionnez le niveau RAID approprié dans le champ Sélection du niveau RAID. Vous pouvez sélectionner les niveaux de RAID 0, 1/10, 6 et 5. En fonction de votre sélection, les disques physiques disponibles sont affichés dans le tableau Disques physiques non sélectionnés. 11 Dans le tableau Disques physiques non sélectionnés, sélectionnez les disques physiques appropriés puis cliquez sur Ajouter. REMARQUE : pour sélectionner plusieurs disques physiques simultanément, maintenez les touches ou enfoncées tout en sélectionnant des disques physiques supplémentaires. 12 Cliquez sur Calculer la capacité pour afficher la capacité du nouveau groupe de disques. 13 Cliquez sur Terminer. Un message vous indique que le groupe de disques a été créé et que vous devez créer au moins un disque virtuel avant d'utiliser la capacité du nouveau groupe de disques. Pour en savoir plus sur la création de disque virtuels, voir « Création de disques virtuels », à la page 109. Localisation d'un groupe de disques Vous pouvez localiser physiquement et identifier tous les disques physiques constituant un groupe de disques sélectionné. Un voyant clignote sur chaque disque physique du groupe de disques. Pour localiser un groupe de disques : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez le groupe de disques approprié et à partir de la barre d'outils sélectionnez Groupe de disques→ Faire clignoter. Les voyants du groupe de disques sélectionné clignotent. 3 Une fois le groupe de disques localisé, cliquez sur OK. Les voyants arrêtent de clignoter. Création de groupes de disques et de disques virtuels 109 4 Si les voyants du groupe de disques ne s'arrêtent pas de clignoter, à partir de la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices , sélectionnez Matrice de stockage→ Faire clignoter→ Arrêter toutes les indications. Si les voyants s'arrêtent bien de clignoter, un message de confirmation apparaît. 5 Cliquez sur OK. Création de disques virtuels Gardez les importantes consignes suivantes à l'esprit lors de la création d'un disque virtuel : • Il est possible d'attribuer 256 numéros d'unité logique (LUN) par partition de stockage, mais ce nombre varie selon le système d'exploitation. • Après avoir créé un ou plusieurs disques virtuels et attribué un adressage, vous devez enregistrer le disque virtuel auprès du système d'exploitation. De plus, vous devez vous assurer que l'hôte reconnaît l'adressage entre le nom de la matrice de stockage et le nom du disque virtuel. Selon le système d'exploitation, exécutez les utilitaires basés sur l'hôte, hot_add et SMdevices. • Si la matrice de stockage contient des disques physiques avec différents types de support ou d'interface, plusieurs nœuds de capacité non configurée peuvent apparaître dans le volet Logique de l'onglet Logique. Si des disques physiques non attribués sont disponibles dans le boîtier d'extension, une capacité non configurée est associée à chaque type de disque physique. • Il est impossible de créer un groupe de disques et, par la suite, des disques virtuels à partir de types de disques physiques de différentes technologies. Tous les disques physiques du groupe de disques doivent être de même type. REMARQUE : assurez-vous de créer les groupes de disques avant de créer des disques virtuels.110 Création de groupes de disques et de disques virtuels Pour créer des disques virtuels : 1 Choisissez l'une des méthodes suivantes pour démarrer Create Virtual Disk Wizard (Assistant Création de disque virtuel) : • Pour créer un groupe de disques à partir de la capacité non configurée de la matrice de stockage : dans l'onglet Logique, sélectionnez un nœud de capacité non configurée , puis sélectionnez Disque virtuel→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le nœud de Capacité non configurée, puis sélectionner Créer un disque virtuel à partir du menu contextuel. • Pour créer un disque virtuel à partir de la capacité libre d'un groupe de disques : dans l'onglet Logique, sélectionnez un nœud de Capacité libre, puis sélectionnez Disque virtuel→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le nœud de Capacité non configurée, puis sélectionner Créer un disque virtuel à partir du menu contextuel. • Pour créer un disque virtuel à partir de disques physiques non affectés sur la matrice de stockage : dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques physiques non affectés du même type puis sélectionnez Disque virtuel→ Créer. Vous pouvez aussi cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non affectés et sélectionner Créer un disque virtuel dans le menu contextuel. • Pour créer un groupe de disques sécurisés : dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques physiques sécurisés et non affectés du même type, puis sélectionnez Disque virtuel→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non attribués avec gestion de sécurité, puis sélectionner Créer un disque virtuel à partir du menu contextuel. Si vous choisissez un nœud de Capacité non configurée ou des disques physiques non attribués pour créer un disque virtuel, la boîte de dialogue Groupe de disques requis apparaît. Cliquez sur Oui et créez un groupe de disques en utilisant Assistant Création d'un groupe de disques. Une fois que vous avez créé le groupe de disques, l'Assistant Création de disque virtuel s'affiche. Si vous avez choisi un nœud Espace disponible, la fenêtre Introduction (Création de disque virtuel) s'affiche.Création de groupes de disques et de disques virtuels 111 2 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécification de la capacité/du nom s'affiche. 3 Sélectionnez l'unité approprié pour la mémoire dans la zone Unités, puis saisissez la capacité du disque virtuel dans la zone Nouvelle capacité de disque virtuel. 4 Saisissez un nom de jusqu'à 30 caractères pour le disque virtuel dans le champ Nom du disque virtuel. 5 Dans le champ Paramètres avancés du disque virtuel, vous pouvez sélectionner : • Utiliser les paramètres recommandés. • Personnaliser les paramètres. 6 Cliquez sur Suivant. 7 Dans la fenêtre Personnalisation des paramètres avancés du disque virtuel, sélectionnez le type approprié de caractéristiques d'E/S du disque virtuel. Vous pouvez sélectionner : • Système de fichiers, option standard • Base de données • Multimédia • Personnalisé REMARQUE : si vous sélectionnez Personnalisé, vous devez choisir une taille de segment appropriée. 8 Sélectionnez le Propriétaire préféré (module de contrôleur RAID), puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier l'adressage disque virtuel à LUN s'affiche. 9 Dans la fenêtre Spécifier l'adressage disque virtuel à LUN, vous pouvez sélectionner : • Adressage par défaut • Le Type d'hôte approprié • Adresser à l'aide de la vue Adressages. 10 Cliquez sur Terminer. Les disques virtuels sont créés.112 Création de groupes de disques et de disques virtuels Modification de la priorité de modification de disque virtuel Vous pouvez indiquer le paramètre de priorité de modification d'un seul ou de plusieurs disques virtuels d'une matrice de stockage. Les consignes de modification de la priorité d'un disque virtuel sont les suivantes : • Si plusieurs disques virtuel sont sélectionnés, par défaut, la priorité de modification est définie sur sa valeur la plus basse. La priorité actuelle ne s'affiche que si un seul disque virtuel est sélectionné. • La modification de la priorité à l'aide de cette option entraîne la modification de la priorité des disque virtuels sélectionnés. Pour changer la priorité de modification de disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez un disque virtuel. 3 Dans la barre d'outils, sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Priorité de modification. La fenêtre Modifier la priorité de modification s'affiche. 4 Sélectionnez un ou plusieurs disques virtuels. Pour sélectionner des disques virtuels non contigus, appuyez sur clic. Pour sélectionner des disques virtuels contigus, appuyez sur clic. Pour sélectionner tous les disques virtuels disponibles, cliquez sur Sélectionner tout. Déplacez la barre coulissante Sélectionner une priorité de modification à l'emplacement de votre choix. 5 Cliquez sur OK. Un message vous invite à confirmer le changement apporté à la priorité de modification du disque virtuel. 6 Cliquez sur Oui. 7 Cliquez sur OK.Création de groupes de disques et de disques virtuels 113 Modification des paramètres de cache de disque virtuel Vous pouvez indiquer les paramètres de mémoire cache d'un seul ou de plusieurs disques virtuels d'une matrice de stockage. Les consignes de modification des paramètres de cache d'un disque virtuel sont les suivantes : • Après l'ouverture de la boîte de dialogue Modifier les paramètres de cache , le système peut vous informer que le module de contrôleur RAID a temporairement interrompu les opérations de mise en cache. Cette action peut se produire lorsqu'une nouvelle batterie est en cours de charge, lorsqu'un module contrôleur RAID a été retiré ou si le module de contrôleur RAID détecte une non-correspondance de tailles de cache. Une fois l'erreur corrigée, les propriétés de cache sélectionnées dans la boîte de dialogue deviennent actives. Si les propriétés de cache sélectionnées ne deviennent pas actives, contactez votre représentant du Support technique. • Si vous sélectionnez plusieurs disques virtuels, par défaut, les paramètres de cache se définissent sur Aucun paramètre sélectionné. Les paramètres de cache actuels apparaissent uniquement lorsque vous sélectionnez un seul disque virtuel. • Si vous modifiez les paramètres de cache à l'aide de cette option, la priorité de tous les disques virtuels que vous sélectionnez est modifiée. Pour modifier les paramètres de cache de disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel. 2 Dans la barre d'outils, sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Paramètres de cache. La fenêtre Modifier les paramètres de cache s'affiche. 3 Sélectionnez un ou plusieurs disques virtuels. Pour sélectionner des disques virtuels non contigus, appuyez sur clic. Pour sélectionner des disques virtuels contigus, appuyez sur clic. Pour sélectionner tous les disques virtuels disponibles, cliquez sur Sélectionner tout.114 Création de groupes de disques et de disques virtuels 4 Dans la zone Sélectionner les propriétés de cache, vous pouvez sélectionner : • Activer la mise en cache de lecture : pour activer la mise en cache de lecture. • Activer la pré-extraction de lecture de cache dynamique : pour activer la pré-extraction de lecture de cache dynamique. • Activer la mise en cache de l'écriture : pour activer la mise en cache d'écriture. • Activer la mise en cache de l'écriture avec mise en miroir : pour mettre en miroir les données en cache sur deux modules de contrôleur RAID redondants de même taille de cache. • Activer la mise en cache de l'écriture sans batteries : pour que la mise en cache d'écriture continue même si les batteries du module contrôleur RAID sont complètement déchargées, non chargées complètement ou absentes. PRÉCAUTION : perte possible de données – Si vous sélectionnez l'option Activer la mise en cache de l'écriture sans batterie, la mise en cache de l'écriture peut se poursuivre même lorsque les batteries sont complètement déchargées ou ne sont pas complètement chargées. Habituellement, la mise en cache d'écriture est temporairement désactivée par le module de contrôleur RAID tant que les batteries ne sont pas chargées. Si vous sélectionnez cette option alors que vous ne disposez pas d'un bloc d'alimentation universel à des fins de protection, vous risquez de perdre des données. De plus, vous risquez de perdre des données si vous ne disposez pas de batteries de module de contrôleur RAID et que vous sélectionnez l'option Activer la mise en cache de l'écriture sans batteries. REMARQUE : lorsque l'option Batteries RAID de module de contrôleur RAID optionnelles est activée, l'option Activer la mise en cache de l'écriture n'apparaît pas. L'option Activer la mise en cache de l'écriture sans batteries est encore disponible mais n'est pas cochée par défaut. REMARQUE : le cache est automatiquement vidé une fois la case Activer la mise en cache de l'écriture décochée. 5 Cliquez sur OK. Un message vous invite à confirmer le changement apporté à la priorité de modification du disque virtuel. 6 Cliquez sur Oui. 7 Cliquez sur OK.Création de groupes de disques et de disques virtuels 115 Modification de la taille de segment d'un disque virtuel Vous pouvez modifier la taille de segment d'un disque virtuel sélectionné. Les performances E/S sont affectées par cette opération mais vos données restent disponibles. Consignes à respecter lors de la modification de la taille de segment : • Une fois lancée, cette opération ne peut pas être annulée. • Ne lancez cette opération que si l'état du groupe de disques est Optimal. • MDSM détermine les transitions de taille de segment autorisées. Les tailles de segment auxquelles il n'est pas autorisé de passer à partir de la taille de segment actuelle ne sont pas disponibles dans le menu. Les tailles autorisées sont généralement le double ou la moitié de la taille de segment actuelle. Par exemple, si la taille de segment du disque virtuel actuel est de 32 Ko, une nouvelle taille de segment de disque virtuel de 16 Ko ou 64 Ko est autorisée. REMARQUE : l'opération de modification de la taille de segment est plus lente que les autres opérations de modification (par exemple, la modification des niveaux de RAID ou l'ajout de capacité libre à un groupe de disques). Cette lenteur est le résultat de la méthode de réorganisation des données et des procédures de sauvegarde interne temporaire effectuées au cours de l'opération. La durée d'une opération de modification de la taille de segment dépend des éléments suivants : • La charge d'E/S à partir de l'hôte • La priorité de modification du disque virtuel • Le nombre de disques physiques du groupe de disques • Le nombre de ports de disque physique • La puissance de traitement des modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage Si vous voulez que cette opération se termine plus vite, modifiez la priorité de modification ; ceci risque cependant de nuire aux performances d'E/S du système.116 Création de groupes de disques et de disques virtuels Pour modifier la taille de segment d'un disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices , sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel. 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Taille de segment. 3 Sélectionnez la taille de segment requise. Un message vous invite à confirmer la taille de segment sélectionnée. 4 Cliquez sur Oui. L'opération de modification de la taille de segment commence. L'icône de disque virtuel du volet Logique affiche l'état Opération en cours pendant le déroulement de l'opération. REMARQUE : pour afficher l'avancement ou le changement de priorité de l'opération de modification, sélectionnez un disque virtuel du groupe de disques, puis sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Priorité de modification. Modification du type d'E/S Vous pouvez préciser les caractéristiques d'E/S de disque virtuel des disques virtuels que vous définissez en tant qu'éléments de la configuration de la matrice de stockage. Le système utilise les caractéristiques d'E/S attendues du disque virtuel pour indiquer une taille de segment de disque virtuel applicable par défaut et le paramétrage de pré-extraction de lecture de cache dynamique. Pour en savoir plus sur l'Assistant Configuration automatique, reportez-vous au rubriques de l'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager. REMARQUE : vous pourrez modifier le paramètre de pré-extraction de lecture de cache dynamique à une date ultérieure en sélectionnant Disque virtuel→ Modifier→ Paramètres de cache. Vous pourrez modifier la taille de segment à une date ultérieure en sélectionnant Disque virtuel→ Modifier→ Taille de segment. Les types de caractéristiques d'E/S affichés ci-dessous ne sont présentés que lors du processus de création de disque virtuel. Lorsque vous choisissez l'une des caractéristiques d'E/S de disque virtuel, le paramètre de pré-extraction de cache dynamique et la taille de segment traditionnellement appropriés aux motifs d'E/S attendus sont entrés respectivement dans les champs Pré-extraction de lecture de cache dynamique et Taille de segment.Création de groupes de disques et de disques virtuels 117 Pour modifier le type d'E/S : 1 Effectuez une sélection parmi ces types de caractéristiques d'E/S de disque virtuel, selon vos besoins en applications : • Système de fichiers, option standard • Base de données • Multimédia • Personnalisé Les valeurs de paramètre de pré-extraction de cache dynamique et de taille de segment traditionnellement appropriées au type de caractéristiques d'E/S de disque virtuel sont entrées respectivement dans les champs Pré-extraction de lecture de cache dynamique et Taille de segment. REMARQUE : si vous avez sélectionné l'option Personnalisé, sélectionnez votre paramètre de pré-extraction de lecture de cache dynamique (activé/désactivé) et la taille de segment (8 Ko à 512 Ko). 2 Cliquez sur OK. Choix d'un type de disque physique approprié Vous pouvez créer des groupes de disques et des disques virtuels dans la matrice de stockage. Pour ce faire, vous devez sélectionner la capacité que vous souhaiter allouer au disque virtuel à partir de la capacité non configurée ou de la capacité disponible dans la matrice de stockage. Ensuite vous devez définir les paramètres de base et les paramètres avancés optionnels du disque virtuel. Grâce aux nouvelles technologies de disque physique, il est désormais possible de combiner des disques physiques de types de support et d'interface différents au sein d'une même matrice de stockage. Les divers types de support suivants sont pris en charge dans cette version de MDSM : • Disque dur physique • Disque SSD (Solid State Disk)118 Création de groupes de disques et de disques virtuels Sécurité de disque physique avec disque auto-cryptable La technologie SED (Self encrypting disk) prévient tout accès non autorisé aux données qui figurent sur un disque physique physiquement retiré d'une matrice de stockage. La matrice de stockage est dotée d'une clé de sécurité. Les disques auto-cryptables ne permettent l'accès aux données qu'à partir d'une matrice dotée d'une clé de sécurité correcte. Le disque auto-cryptable ou le disque physique avec gestion de sécurité chiffre les données au cours des écritures et les déchiffre au cours des lectures. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Vous pouvez créer un groupe de disques sécurisé à partir de disques physiques avec gestion de sécurité. Lorsque vous créez un groupe de disques sécurisé à partir de disques physiques avec gestion de sécurité, la sécurité des disques physiques de ce groupe de disques est activée. Une fois la sécurité activée pour un disque physique, vous devez obligatoirement saisir la bonne clé de sécurité à partir du module de contrôleur RAID pour lire ou écrire des données. Tous les disques physiques et modules de contrôleur RAID d'une matrice de stockage partagent la même clé de sécurité. Le clé de sécurité partagée permet d'accéder en lecture et écriture aux disques physiques, alors que la clé de cryptage de disque physique sur chaque disque physique sert à crypter les données. Un disque physique avec gestion de sécurité fonctionne comme tout autre disque physique tant que sa sécurité n'est pas activée. Chaque fois qu'ils sont mis hors tension puis sous tension de nouveau, tous les disques physiques à sécurité activée passent en état de sécurité verrouillé. Dans cet état, les données sont inaccessibles tant que la bonne clé de sécurité n'est pas fournie par un module de contrôleur RAID. Vous pouvez afficher l'état du disque auto-cryptable de tout disque physique de la matrice de stockage à partir de la boîte de dialogue Propriétés de disque physique. Les informations d'état indiquent si le disque physique est : • Avec gestion de sécurité • Sécurisé : sécurité activée ou désactivée • Accessible en lecture/écriture : verrouillé ou déverrouillé au niveau de la sécuritéCréation de groupes de disques et de disques virtuels 119 Vous pouvez afficher l'état du disque auto-cryptable de tout groupe de disques de la matrice de stockage. Les informations d'état indiquent si la matrice de stockage est : • Avec gestion de sécurité • Sécurisé Le tableau 9-1 explique comment interpréter l'état de sécurité d'un groupe de disques. Le menu Sécurité de disque physique apparaît dans le menu Matrice de stockage. Le menu Sécurité de disque physique comprend ces options : • Créer la clé de sécurité • Modifier la clé de sécurité • Enregistrer le fichier de clé de sécurité • Valider la clé de sécurité • Déverrouiller des lecteurs REMARQUE : si vous n'avez pas créé de clé de sécurité pour la matrice de stockage, l'option Créer une clé de sécurité est active. Si vous en avez créé une, l'option Créer une clé de sécurité est inactive et une coche est affichée sur sa gauche. Les options Modifier la clé de sécurité, Enregistrer la clé de sécurité et Valider la clé de sécurité sont désormais actives. Tableau 9-1. Interprétation de l'état de sécurité d'un groupe de disques Sécurisé Avec gestion de sécurité : Oui Avec gestion de sécurité : Non Oui Le groupe de disques est composé de tous les disques physiques SED et est en état Sécurisé. Inapplicable Seuls les disques physiques SED peuvent être en état Sécurisé. Non Le groupe de disques est composé de tous les disques physiques SED et est en état Non sécurisé. Le groupe de disques n'est pas entièrement composé de disques physiques SED.120 Création de groupes de disques et de disques virtuels L'option Sécuriser les disques physiques apparaît dans le menu Groupe de disques. L'option Sécuriser les disques physiques est active si ces conditions sont vraies : • La sécurité de la matrice de stockage sélectionnée n'est pas activée mais la matrice est entièrement composée de disques physiques avec gestion de sécurité. • La matrice de stockage ne contient ni instantané de disque virtuel source, ni instantané de disque virtuel des données modifiées. • Le groupe de disques est en état Optimal. • Une clé de sécurité est configurée pour la matrice de stockage. REMARQUE : l'option Sécuriser des disques physiques est active si ces conditions sont vraies : L'option Sécuriser des disques physiques est inactive et une coche apparaît sur sa gauche si la sécurité du groupe de disques est déjà activée. L'option Créer un groupe de disques sécurisé apparaît dans la boîte de dialogue Assistant Création de groupes de disques - Nom du groupe de disques et sélection des disques physiques. L'option Créer un groupe de disques sécurisé n'est active que lorsque ces conditions sont remplies : • Une clé de sécurité est installée dans la matrice de stockage. • Au moins un disque physique avec gestion de sécurité est installé dans la matrice de stockage. • Tous les disques physiques sélectionnés dans l'onglet Physique sont des disques physiques avec gestion de la sécurité. Vous pouvez effacer des disques physiques avec sécurité activée afin de pouvoir réutiliser les lecteurs dans un autre groupe de disques ou dans une autre matrice de stockage . Lorsque vous effacez des disques physiques avec sécurité activée, assurez-vous que les données ne peuvent pas être lues. Lorsque la sécurité de tous les disques physiques sélectionnés dans l'onglet Physique est activée et lorsqu'aucun de ces disques ne fait partie d'un groupe de disques, l'option Effacement sécurisé apparaît dans le menu Disque physique. Le mot de passe de la matrice de stockage la protège contre des opérations potentiellement destructrices d'utilisateurs non autorisés. Le mot de passe de la matrice de stockage est indépendant du disque à cryptage automatique (SED) et il ne faut pas le confondre avec le mot de passe utilisé pour protéger les copies d'une clé de sécurité. Il est recommandé de définir un mot de passe de matrice de stockage. Création de groupes de disques et de disques virtuels 121 Création d'une clé de sécurité Lorsque vous créez une clé de sécurité, elle est générée et stockée par la matrice. Il est impossible de lire ou d'afficher la clé de sécurité. Vous devez conserver une copie de la clé de sécurité sur un support de stockage à des fins de sauvegarde en cas de panne du système ou pour transfert à une autre matrice de stockage. Un mot de passe que vous fournissez est utilisé pour crypter et décrypter la clé de sécurité afin de la stocker sur un autre support. Lors de la création d'une clé de sécurité, vous fournissez également des informations de création d'identificateur de clé sécurité. Contrairement à la clé de sécurité, l'identificateur peut être lu et visualisé. L'identificateur de clé de sécurité est également stocké sur un disque physique ou support amovible. L'identificateur de clé de sécurité sert à identifier la clé utilisée par la matrice de stockage. Pour créer une clé de sécurité: 1 Dans la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Sécurité de disque physique→ Créer une clé de sécurité. La fenêtre Créer une clé de sécurité s'affiche. 2 Dans le champ Identificateur de clé de sécurité, saisissez une chaîne qui devient un élément de l'identificateur de clé sécurisée. Vous pouvez saisir jusqu'à 189 caractères alphanumériques sans espaces, ponctuation ni symboles. Des caractères supplémentaires sont générés automatiquement et ajoutés à la fin de la chaîne saisie. Les caractères générés garantissent que l'identificateur de clé sécurisée est unique. 3 Modifiez le chemin par défaut en ajoutant un nom de fichier à la fin de celui-ci ou cliquez sur Parcourir, naviguez jusqu'au dossier requis et entrez le nom du fichier. 4 Saisissez une chaîne comme mot de passe, dans le champ Mot de passe. Le mot de passe doit : • comporter de 8 à 32 caractères. • contenir au moins une lettre majuscule. • contenir au moins une lettre minuscule. • contenir au moins un chiffre.122 Création de groupes de disques et de disques virtuels • contenir au moins un caractère non alphanumérique, par exemple, < > @ +. Le mot de passe entré est masqué. REMARQUE : la création de clé n'est active que si le mot de passe remplit les conditions ci-dessus. 5 Dans le champ Confirmez le mot de passe, saisissez de nouveau la chaîne saisie dans le champ Mot de passe. Prenez note du mot de passe saisi et de l'identificateur de clé de sécurité associé au mot de passe. Vous aurez besoin de ces informations pour effectuer des opérations sécurisées. 6 Cliquez sur Créer une clé. 7 Prenez note de l'identificateur de clé de sécurité et du nom de fichier affichés dans la boîte de dialogue Création de clé de sécurité terminée, puis cliquez sur OK. Une fois la clé de sécurité créée, vous pouvez créer des groupes de disques sécurisés à partir de disques physiques avec gestion de sécurité. La création d'un groupe de disques sécurisé active la sécurité des disques physiques du groupe de disques. Les disques physiques avec sécurité activée passent en état Verrouillé avec sécurité lorsqu'ils sont remis sous tension. Ils ne peuvent être déverrouillés que par un module de contrôleur RAID qui fournit la bonne clé au cours de l'initialisation des disques physiques. Sinon, les disques physiques restent verrouillés et les données sont inaccessibles. L'état Verrouillé avec sécurité empêche tout accès non autorisé aux données qui figurent sur un disque physique avec sécurité activée en retirant physiquement ce disque physique et en l'installant dans un autre ordinateur ou matrice de stockage. Modification d'une clé de sécurité Lors de la modification d'une clé de sécurité, une nouvelle clé de sécurité est générée par le système. Celle-ci remplace la clé précédente. Il est impossible d'afficher ou de lire la clé. Vous devez conserver une copie de la clé de sécurité sur un support de stockage à des fins de sauvegarde en cas de panne du système ou pour transfert à une autre matrice de stockage. Un mot de passe que vous fournissez chiffre et déchiffre la clé de sécurité pour la stocker sur d'autres supports. Lors de la création d'une clé de sécurité, vous fournissez également des informations de création d'identificateur de clé sécurité.Création de groupes de disques et de disques virtuels 123 La modification de la clé de sécurité n'entraîne pas la destruction des données. Vous pouvez modifier la clé de sécurité à tout moment. Avant de modifier la clé de sécurité, assurez-vous que : • Tous les disques virtuels de la matrice de stockage sont en état Optimal. • Dans les matrices de stockage dotées de deux modules de contrôleur RAID, les deux sont présents et fonctionnent correctement. Pour modifier la clé de sécurité : 1 Dans la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Sécurité de disque physique→ Créer une clé de sécurité. La fenêtre Confirmer la modification de la clé de sécurité s'affiche. 2 Saisissez oui dans la zone de texte, puis cliquez sur OK. La fenêtre Modifier la clé de sécurité s'affiche. 3 Dans le champ Identificateur de clé sécurisée, saisissez une chaîne qui devient un élément de l'identificateur de clé sécurisée. Vous pouvez également laisser la zone de texte vide ou saisir jusqu'à 189 caractères alphanumériques sans espace vide, ponctuation ni symboles. Des caractères supplémentaires sont générés automatiquement. 4 Modifiez le chemin par défaut en ajoutant un nom de fichier à la fin de celui-ci ou cliquez sur Parcourir, naviguez jusqu'au dossier requis et entrez le nom du fichier. 5 Dans le champ Phrase de passe, saisissez une chaîne comme mot de passe. Le mot de passe doit : • comporter de 8 à 32 caractères ; • contenir au moins une lettre majuscule ; • contenir au moins une lettre minuscule ; • contenir au moins un chiffre ; • contenir au moins un caractère non alphanumérique, par exemple, < > @ +. Le mot de passe entré est masqué.124 Création de groupes de disques et de disques virtuels 6 Dans le champ Confirmer le mot de passe, saisissez de nouveau la chaîne saisie dans le champ Mot de passe. Prenez note du mot de passe saisi et de l'identificateur de clé de sécurité associé. Vous aurez besoin de ces informations pour effectuer des opérations sécurisées. 7 Cliquez sur Modifier une clé. 8 Prenez note de l'identificateur de clé de sécurité et du nom de fichier affichés dans la boîte de dialogue Modification de clé de sécurité terminée, puis cliquez sur OK. Enregistrement d'une clé de sécurité Enregistrez une copie de la clé de sécurité sur un support externe lors de sa création initiale et de chaque modification. Vous pouvez créer des copies supplémentaires à tout moment. Vous devez fournir un mot de passe pour enregistrer une nouvelle copie de la clé de sécurité. Le mot de passe choisi ne doit pas nécessairement correspondre au mot de passe utilisé lors de la création ou de la dernière modification de la clé de sécurité. Le mot de passe est appliqué à la copie de la clé de sécurité que vous enregistrez. Pour enregistrer la clé de sécurité de la matrice de stockage, 1 Dans la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Sécurité de disque physique→ Enregistrer le fichier de clé de sécurité. La fenêtre Enregistrer le fichier de clé de sécurité - Saisir le mot de passe s'affiche. 2 Modifiez le chemin par défaut en ajoutant un nom de fichier à la fin de celui-ci ou cliquez sur Parcourir, naviguez jusqu'au dossier requis et entrez le nom du fichier. 3 Dans le champ Phrase de passe, saisissez une chaîne comme mot de passe. Le mot de passe doit : • comporter de 8 à 32 caractères ; • contenir au moins une lettre majuscule ; • contenir au moins une lettre minuscule ;Création de groupes de disques et de disques virtuels 125 • contenir au moins un chiffre ; • contenir au moins un caractère non alphanumérique, par exemple, < > @ +. Le mot de passe entré est masqué. 4 Dans le champ Confirmer le mot de passe, saisissez de nouveau la chaîne saisie dans le champ Mot de passe. Prenez note du mot de passe saisi. Vous en aurez besoin pour des opérations sécurisées. 5 Cliquez sur Enregistrer. 6 Prenez note de l'identificateur de clé de sécurité et du nom de fichier figurant dans la boîte de dialogue Enregistrement de clé de sécurité terminé, puis cliquez sur OK. Valider la clé de sécurité Un fichier dans lequel une clé de sécurité est stockée est validé via la boîte de dialogue Valider la clé de sécurité. Pour transférer, archiver, ou sauvegarder la clé de sécurité, le micrologiciel du module de contrôleur RAID crypte la clé de sécurité et la stocke dans un fichier. Vous devez fournir une phrase de passe et identifier le fichier correspondant pour le décryptage et la restauration de la clé de sécurité. Les données peuvent être lues depuis un disque physique sécurisé uniquement si la bonne clé de sécurité est fournies par un module de contrôleur RAID de la matrice de stockage. Si les disques physiques sécurisés sont déplacés d'une matrice de stockage à une autre, la clé de sécurité appropriée doit également être importée vers la nouvelle matrice de stockage. Sinon, les données des disques physiques sécurisés déplacés ne seront pas accessibles. Consultez les rubriques d'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager pour en savoir plus sur la validation de la clé de sécurité.126 Création de groupes de disques et de disques virtuels Déverrouillage des disques physiques sécurisés Vous pouvez exporter une groupe de disques sécurisé pour déplacer les disques physiques associés vers une autre matrice de stockage. Une fois ces disques physiques installés dans la nouvelle matrice de stockage, vous devez déverrouiller les disques pour que les données puissent être lues ou écrites à partir des disques physiques ou sur ceux-ci. Pour déverrouiller les disques physiques, vous devez fournir la clé de sécurité à partir de la matrice de stockage d'origine. La clé de sécurité de la nouvelle matrice de stockage est différente et ne peut pas déverrouiller les disques physiques. Vous devez fournir la clé de sécurité à partir d'un fichier de clé de sécurité enregistré sur la matrice de stockage d'origine. Vous devez fournir le mot de passe utilisé pour chiffrer le fichier de clé de sécurité afin d'extraire la clé de sécurité à partir de ce fichier. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Effacement de disques physiques sécurisés Dans la fenêtre de gestion des matrices, lorsque vous sélectionnez un disque physique sécurisé qui ne fait pas partie d'un groupe de disques, l'élément de menu Effacement sécurisé est activé dans le menu de disque physique. Utilisez la procédure d'effacement sécurisé pour ré-approvisionner un disque physique. Utilisez cette option pour supprimer toutes les données du disque physique et réinitialiser les attributs de sécurité des disques physiques. PRÉCAUTION : perte possible d'accès aux données – L'option Effacement sécurisé permet de supprimer toutes les données actuellement sur le disque physique. Cette action est irréversible. Avant d'utiliser cette option, assurez-vous que vous avez sélectionné le bon disque physique. Il est impossible de restaurer les données du disque physique. Une fois l'effacement sécurisé terminé, le disque physique est disponible pour utilisation dans un autre groupe de disques ou une autre matrice de stockage. Pour en savoir plus sur la procédure d'effacement sécurisé, consultez les rubriques d'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager.Création de groupes de disques et de disques virtuels 127 Configuration de disques physiques de rechange Consignes de configuration de disques physiques de rechange : • Seuls peuvent être utilisés comme disques physiques de rechange les disques physiques dont l'état est Optimal. • Seuls peuvent être désattribués les disques physiques de rechange dont l'état est Optimal ou En veille. Il est impossible de désattribuer un disque physique de rechange dont l'état est En cours d'utilisation. Un disque physique de rechange est en état En cours d'utilisation lorsqu'il est en train de prendre la relève d'un disque physique en panne. • Si un disque physique de rechange n'est pas en état Optimal, suivez les procédures du Recovery Guru affichées par l'application MDSM pour corriger tout problème avant de désattribuer le disque physique. • Les disques physiques de rechange doivent être de mêmes types de support et d'interface que les disques physiques qu'ils protègent. • S'il existe des groupes de disques sécurisés et avec gestion de sécurité dans la matrice de stockage, la capacité de sécurité du disque physique de rechange doit correspondre à celle du groupe de disques. • La capacité des disques physiques de rechange doit être égale ou supérieure à la capacité des disques physiques qu'ils protègent. • La disponibilité de la protection contre la perte de protection de boîtier d'un groupe de disques dépend de l'emplacement des disques physiques constituant le groupe de disques. Pour vous assurer que la protection contre la perte de protection de boîtier n'est pas affectée, vous devez remplacer tout disque physique en panne pour lancer le processus de recopie. Voir « Protection contre les pannes de boîtier », à la page 131. PRÉCAUTION : si un disque physique de rechange n'est pas en état Optimal, suivez les procédures du Recovery Guru pour corriger le problème avant de désattribuer le disque physique. Il est impossible d'attribuer un disque physique de rechange en cours d'utilisation (prenant la relève pour un disque physique en panne). Pour attribuer ou désattribuer des disques physiques de rechange : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Physique. 2 Sélectionnez un ou plusieurs disques physiques.128 Création de groupes de disques et de disques virtuels 3 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Disque physique→ Couverture du disque de rechange. • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le disque physique, puis sélectionnez Couverture du disque de rechange à partir du menu contextuel. La fenêtre Options de disque physique de rechange s'affiche. 4 Sélectionnez l'option appropriée, vous pouvez sélectionner : • Afficher/modifier la couverture actuelle du disque de rechange : pour examiner la couverture du disque de rechange et pour attribuer ou désattribuer les disques physiques de rechange, le cas échéant. Voir l’étape 5. • Attribuer automatiquement des disques physiques : pour créer des disques physiques de rechange automatiquement afin que la couverture des disques de rechange soit optimale à l'aide des disques physiques disponibles. • Attribuer manuellement les disques physiques individuels : pour créer des disques physiques de rechange à partir des disques physiques sélectionnés dans l'onglet Physique. • Annuler manuellement l'attribution des disques physiques individuels : pour désattribuer les disques physiques de rechange sélectionnés dans l'onglet Physique. Voir l’étape 12. 5 Pour attribuer des disques physiques de rechange, dans la fenêtre Couverture de disque physique, sélectionnez un groupe de disques dans la zone Couverture de disque physique. 6 Consultez les informations sur le disque physique de rechange dans la zone Détails. 7 Cliquez sur Attribuer. La fenêtre Attribuer un disque de rechange s'affiche. 8 Sélectionnez les disques physiques appropriés dans la zone Disques physiques non attribués, en tant que disques physiques de rechange pour le disque sélectionné, puis cliquez sur OK. 9 Pour désattribuer des disques physiques de rechange, ouvrez la fenêtre Couverture du disque de rechange, puis sélectionnez des disques physiques dans la zone Disques physiques de rechange.Création de groupes de disques et de disques virtuels 129 10 Consultez les informations sur le disque physique de rechange dans la zone Détails. 11 Cliquez sur Annuler l'attribution. Un message vous invite à confirmer l'opération. 12 Tapez oui, puis cliquez sur OK. Disques de rechange et reconstruction Une bonne stratégie de protection des données consiste à attribuer des disques physiques de la matrice de stockage comme disques de rechange. Un disque de rechange ajoute un autre niveau de tolérance des pannes à la matrice de stockage. Un disque physique de secours inactif, sous tension, prêt à être utilisé immédiatement en cas de panne d'un disque. Si un disque de rechange est défini dans un boîtier dans lequel un disque virtuel redondant subit une panne de disque physique, la reconstruction du disque virtuel dégradé est lancée automatiquement par les modules de contrôleur RAID. Si aucun disque de rechange n'est défini, la reconstruction est lancée par les modules de contrôleur RAID lorsqu'un disque physique de rechange est inséré dans la matrice de stockage. Disques de rechange globaux La série MD3200 prend en charge les disques de secours globaux. Un disque de secours global peut remplacer un disque physique en panne dans tout disque virtuel dont le niveau de RAID est redondant tant que la capacité du disque de rechange est égale ou supérieure à la capacité configurée sur le disque physique qu'il remplace, y compris ses métadonnées. Opération de disque de rechange Lors d'une panne de disque physique, le disque virtuel est automatiquement reconstruit à l'aide d'un disque de rechange disponible. Lors de l'installation d'un disque physique de rechange, les données du disque de rechange sont recopiées sur le disque physique de rechange. Cette fonction s'appelle Recopie. Par défaut, le module de contrôleur RAID configure automatiquement le nombre et le type des disques de rechange selon le nombre et la capacité des disques physiques de votre système.130 Création de groupes de disques et de disques virtuels Les disques de rechange peuvent avoir les états suivants : • Disque de rechange en mode Veille : disque désigné comme disque de rechange et prêt à prendre le relais en cas de panne d'un disque physique. • Disque de rechange en cours d'utilisation : disque physique désigné comme disque de rechange, qui remplace actuellement un disque physique en panne. Protection de lecteur de rechange Utilisez un disque physique de rechange pour renforcer la protection des données en cas de panne de disque physique dans un groupe de disques de niveau de RAID 1 ou RAID 5. Si le disque physique de rechange est disponible lorsqu'un disque physique tombe en panne, le module de contrôleur RAID utilise les données de redondance pour reconstruire les données à partir du disque physique en panne sur le disque physique de rechange. Une fois le disque en panne physiquement remplacé, une opération de recopie se produit à partir du disque physique de rechange sur le disque physique remplacé. S'il existe des groupes de disques sécurisés et avec gestion de sécurité dans la matrice de stockage, la capacité de sécurité du disque physique de rechange doit correspondre à celle du groupe de disques. Par exemple, il est impossible d'utiliser un disque physique sans gestion de sécurité comme disque de rechange pour un groupe de disques sécurisé. REMARQUE : les disques physiques de rechange avec gestion de sécurité sont préférables pour les groupes de disques sécurisés. Si aucun disque physique avec gestion de sécurité n'est disponible, vous pouvez utiliser des disques physiques sans gestion de sécurité comme disques physiques de rechange. Pour vous assurer de conserver l'état du groupe de disques comme avec gestion de sécurité, remplacez le disque physique de rechange sans sécurité par un disque physique avec gestion de sécurité. Si vous sélectionnez un disque physique avec gestion de la sécurité comme disque de rechange pour un groupe de disques non sécurisé, la boîte de dialogue qui apparaît indique qu'un disque physique avec gestion de la sécurité est en cours d'utilisation comme disque de rechange pour un groupe de disques non sécurisé.Création de groupes de disques et de disques virtuels 131 La disponibilité de la protection contre la perte de protection de boîtier d'un groupe de disques dépend de l'emplacement des disques physiques constituant le groupe de disques. La protection contre les pertes de boîtier peut être perdue en raison d'une panne de disque physique ou de l'emplacement du disque physique de rechange. Pour vous assurer que la protection contre la perte de protection de boîtier n'est pas affectée, vous devez remplacer tout disque physique en panne pour lancer le processus de recopie. Le disque virtuel reste en ligne et accessible pendant le remplacement du disque physique en panne, car le disque physique de rechange se substitue automatiquement au disque physique en panne. Protection contre les pannes de boîtier La protection contre les pertes de boîtier est un attribut d'un groupe de disques. Elle garantit l'accessibilité des données des disques virtuels d'un groupe de disques en cas de perte totale de communication avec un seul boîtier d'extension, par exemple lorsque l'alimentation du boîtier d'extension est coupée ou que les deux modules de contrôleur RAID tombent en panne. PRÉCAUTION : la protection contre les pertes de boîtier n'est pas garantie si un disque physique est déjà tombé en panne dans le groupe de disques. Dans ce cas, la perte d'accès à un boîtier d'extension et par là même à un autre disque physique du groupe de disques entraîne une double panne de disque physique et une perte de données. La protection contre les pertes de boîtier est réalisée lors de la création d'un groupe de disques où tous les disques physiques du groupe de disques se trouvent dans des boîtiers d'extension différents. Cette distinction dépend du niveau de RAID. Si vous choisissez de créer un groupe de disques à l'aide de la méthode Automatique, le logiciel tente de choisir les disques physiques qui assurent la protection contre la perte de boîtier. Si vous choisissez de créer un groupe de disques à l'aide de la méthode Manuelle, vous devez utiliser les critères indiqués dans le tableau 9-2.132 Création de groupes de disques et de disques virtuels Tableau 9-2. Critères de protection contre les pertes de boîtier Niveau de RAID Critères de protection contre les pertes de boîtier Niveau de RAID 5 ou niveau de RAID 6 Assurez-vous que tous les disques physiques du groupe de disques sont situés dans des boîtiers d'extension différents. Comme un niveau de RAID 5 exige au minimum 3 disques physiques, la protection contre les pertes de boîtier ne peut pas être mise en place si la matrice de stockage comporte moins de 3 boîtiers d'extension. Comme un niveau de RAID 6 exige au minimum 5 disques physiques, la protection contre les pertes de boîtier ne peut pas être mise en place si la matrice de stockage comporte moins de 5 boîtiers d'extension. Niveau de RAID 1 Assurez-vous que chaque disque physique d'une paire en miroir se trouve dans un boîtier d'extension différent. Ceci permet d'avoir plus de deux disques physiques dans le groupe de disques au sein du même boîtier d'extension. Par exemple, si vous créez un groupe de six disques physiques (trois paires en miroir), vous pouvez activer la protection contre les pertes de boîtier avec seulement deux boîtiers d'extension, en indiquant que le disque physique de chaque paire en miroir est situé dans des boîtiers d'extension distincts. Par exemple : • Paire en miroir 1 : disque physique dans le boîtier 1 logement 1 et disque physique dans le boîtier 2 logement 1. • Paire en miroir 2 : disque physique dans le boîtier 1 logement 2 et disque physique dans le boîtier 2 logement 1. • Paire en miroir 3 : disque physique dans le boîtier 1 logement 3 et disque physique dans le boîtier 2 logement 3. Comme un groupe de disques de niveau de RAID 1 exige au minimum deux disques physiques, la protection contre les pertes de boîtier ne peut pas être réalisée si la matrice de stockage comporte moins de deux boîtiers d'extension. Niveau de RAID 0 Comme le niveau de RAID 0 n'offre pas de cohérence, il ne permet pas de réaliser la protection contre les pertes de boîtier.Création de groupes de disques et de disques virtuels 133 Adressage hôte à disque virtuel Après avoir créé des disques virtuels, vous devez les adresser au(x) système(s) hôte(s) connecté(s) à la matrice. Consignes de configuration hôte à disque virtuel : • Chaque disque virtuel de la baie de stockage peut être adressé à un seul hôte ou groupe d'hôtes. • Les adressages entre hôtes et disques virtuels sont partagés entre les contrôleurs de la matrice de stockage. • Pour accéder à un disque virtuel, un hôte ou groupe d'hôtes doit utiliser un LUN unique. • Chaque hôte a son propre espace d'adresse LUN. MDSM permet l'accès aux disques virtuels d'une matrice de stockage par différents hôtes ou groupes d'hôtes à l'aide du même LUN. • Le nombre de LUN disponibles n'est pas forcément le même pour tous les systèmes d'exploitation. • Vous pouvez définir les adressages sous l'onglet Adressages dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW). Voir « Utilisation de l'onglet Adressages », à la page 94. Création d'adressages entre systèmes hôtes et disques virtuels Consignes de définition d'adressages : • Un adressage de disque virtuel d'accès n'est pas nécessaire pour une matrice de stockage hors bande. Si votre matrice de stockage est gérée à l'aide d'une connexion hors bande et qu'un disque virtuel d'accès est attribué au Groupe par défaut, un adressage de disque virtuel d'accès est adressé à chaque hôte créé à partir du Groupe par défaut. Pour empêcher cette action, supprimez le disque virtuel d'accès du Groupe par défaut. • 256 LUN par partition de stockage sont adressés dans la plupart des hôtes. Les LUN sont numérotés de 0 à 255. Si votre système d'exploitation restreint les LUN à 127 et que vous tentez d'adresser un disque virtuel à un LUN égal ou supérieur à 127, l'hôte ne peut pas y accéder. • Un adressage initial du groupe d'hôtes ou de l'hôte doit être créé à l'aide de l'Assistant Partitionnement du stockage avant de définir des adressages supplémentaires. Voir « Partitionnement du stockage », à la page 146.134 Création de groupes de disques et de disques virtuels Pour créer des adressages hôte à disque virtuel : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages. 2 Dans le volet Topologie, sélectionnez : • Groupe par défaut • Nœud d'adressages non définis • Adressage défini individuel • Groupe d'hôtes • Hôte 3 Dans la barre d'outils, sélectionnez Adressages→ Définir→ Adressage supplémentaire. La fenêtre Définir un adressage supplémentaire s'affiche. 4 Dans la zone Groupe d'hôtes ou hôte, sélectionnez le groupe d'hôtes ou l'hôte approprié. Tous les hôtes et groupes d'hôtes définis et le groupe par défaut apparaissent dans la liste. REMARQUE : lorsque vous configurez une matrice de stockage iSCSI, y compris la MD3200 ou MD3220, si un hôte ou un groupe d'hôtes sans port d'hôte (SAS HBA) d'adaptateur de bus hôte SAS défini est sélectionné, une boîte de dialogue d'avertissement apparaît. 5 Dans le champ Numéro d'unité logique, sélectionnez un LUN. Les LUN de 0 à 255 sont pris en charge. 6 Dans la zone Disque virtuel, sélectionnez le disque virtuel à mapper. La zone Disque virtuel répertorie les noms et la capacité des disques virtuels disponibles pour l'adressage selon le groupe d'hôtes ou l'hôte sélectionné. 7 Cliquez sur Ajouter. REMARQUE : le bouton Ajouter reste inactif tant qu'un hôte ou groupe d'hôtes, qu'un LUN et qu'un disque virtuel ne sont pas sélectionnés. Création de groupes de disques et de disques virtuels 135 8 Pour définir des adressages supplémentaires, répétez la procédure de l'étape 4 à l'étape 7. REMARQUE : après avoir été adressé, un disque virtuel n'est plus disponible dans la zone Disque virtuel. 9 Cliquez sur Fermer. Les adressages sont enregistrés. Les volets Topologie et Adressages définis de l'onglet Adressages sont mis à jour afin d'afficher les différents mappages. Modification et suppression d'un adressage hôte à disque virtuel Vous pouvez décider de modifier ou de supprimer un adressage entre hôtes et disques virtuels dans un certain nombre de cas, notamment en cas d'adressage incorrect ou de reconfiguration de la matrice de stockage. La modification ou la suppression d'un adressage s'applique à la fois aux systèmes hôtes et aux groupes de systèmes hôtes. Pour modifier ou supprimer un adressage hôte à disque virtuel : REMARQUE : avant de modifier ou supprimer un adressage entre un système hôte et un disque virtuel afin de ne pas perdre de données, vous devez arrêter toutes les E/S (accès aux données) impliquant des disques virtuels. 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages. 2 Dans le volet Adressages définis, effectuez l'une des actions suivantes: • Sélectionnez un seul disque virtuel, puis sélectionnez Adressages→ Modifier→ Adressage. • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le disque virtuel, puis sélectionnez Modifier l'adressage à partir du menu contextuel. 3 Dans la zone Groupe d'hôtes ou hôte, sélectionnez le groupe d'hôtes ou l'hôte approprié. Par défaut, la liste déroulante affiche le groupe d'hôtes ou l'hôte actuel associé au disque virtuel sélectionné. 4 Dans le champ Numéro d'unité logique, sélectionnez le LUN approprié. La liste déroulante n'affiche que les LUN actuellement disponibles associés au disque virtuel sélectionné.136 Création de groupes de disques et de disques virtuels 5 Cliquez sur OK. Arrêtez toutes les applications hôtes associées à ce disque virtuel et démontez le disque virtuel, le cas échéant, à partir du système d'exploitation. 6 Dans la boîte de dialogue Modifier l'adressage, cliquez sur Oui pour confirmer les modifications. La validité de l'adressage est vérifiée et il est enregistré. Le volet Adressages définis est mis à jour pour refléter le nouvel adressage. Le volet Topologie est également mis à jour pour refléter tout mouvement de groupes d'hôtes ou d'hôtes. REMARQUE : si un mot de passe est défini sur la matrice de stockage, la boîte de dialogue Entrer le mot de passe apparaît. Saisissez le mot de passe actuel pour la matrice de stockage, puis cliquez sur OK. 7 Si vous configurez un hôte Linux, exécutez l'utilitaire rescan_dm_devs sur l'hôte, et, le cas échéant, remontez le disque virtuel. Cet utilitaire est installé sur l'hôte lors de l'installation de MDSM. 8 Redémarrez les applications hôtes. Changement du propriétaire du contrôleur du disque virtuel Si l'hôte dispose d'un seul chemin de données vers la matrice de stockage MD, le disque virtuel doit appartenir au contrôleur auquel le système hôte est connecté. Vous devez configurer cette matrice de stockage avant de démarrer les E/S et après la création du disque virtuel. Vous pouvez remplacer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées. Vous ne pouvez pas modifier directement le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un instantané de disque virtuel car celui-ci hérite du propriétaire du module de contrôleur RAID de son disque virtuel source associé. Changer le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un disque virtuel change le propriétaire d'un module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel.Création de groupes de disques et de disques virtuels 137 Lors d'une copie de disque virtuel, le même module de contrôleur RAID doit être propriétaire à la fois du disque virtuel source et du disque virtuel cible. Les deux disques virtuels n'ont parfois pas le même module de contrôleur RAID préféré lorsque la copie de disque virtuel démarre. Le module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel source devient donc automatiquement propriétaire du disque virtuel. Lorsque la copie est terminée ou qu'elle s'arrête, la propriété du disque virtuel cible est restaurée à son module de contrôleur RAID préféré. Si la propriété du disque virtuel source est modifiée lors de la copie, la propriété du disque virtuel cible est également modifiée. Dans certains environnements de système d'exploitation, il peut être nécessaire de reconfigurer le pilote multi-chemins avant d'utiliser un chemin d'E/S. Pour définir le contrôleur connecté comme étant le propriétaire du disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices , sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel. 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Propriétaire/chemin préféré. 3 Sélectionnez le logement de module de contrôleur RAID approprié, puis cliquez sur Oui pour confirmer la sélection. Suppression d'un adressage hôte à disque virtuel Pour supprimer un adressage hôte à disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Adressages. 2 Sélectionnez un disque virtuel à partir du volet Adressages définis. 3 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Retirer. • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le disque virtuel, puis sélectionnez Supprimer l'adressage à partir du menu contextuel. 4 Cliquez sur Oui pour confirmer.138 Création de groupes de disques et de disques virtuels Changement du propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques Vous pouvez changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques. Vous pouvez remplacer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées. Vous ne pouvez pas modifier directement le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un instantané de disque virtuel car celui-ci hérite du propriétaire du module de contrôleur RAID de son disque virtuel source associé. Changer le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un disque virtuel change le propriétaire d'un module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel. Lors d'une copie de disque virtuel, le même module de contrôleur RAID doit être propriétaire à la fois du disque virtuel source et du disque virtuel cible. Les deux disques virtuels n'ont parfois pas le même module de contrôleur RAID préféré lorsque la copie de disque virtuel démarre. Le module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel source devient donc automatiquement propriétaire du disque virtuel. Lorsque la copie est terminée ou qu'elle s'arrête, la propriété du disque virtuel cible est restaurée à son module de contrôleur RAID préféré. Si la propriété du disque virtuel source est modifiée lors de la copie, la propriété du disque virtuel cible est également modifiée. Dans certains environnements de système d'exploitation, il peut être nécessaire de reconfigurer le pilote multi-chemins avant d'utiliser un chemin d'E/S. Changement du propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un groupe de disques. 2 Sélectionnez Groupe de disques→ Modifier→ Propriétaire/ chemin préféré. 3 Sélectionnez le logement de module de contrôleur RAID approprié, puis cliquez sur Oui pour confirmer la sélection. PRÉCAUTION : perte possible d'accès aux données : le changement de propriétaire au niveau du groupe de disques fait que chaque disque virtuel de ce groupe de disques passe à l'autre module de contrôleur RAID et utilise le nouveau chemin E/S. Si vous ne voulez pas configurer chaque disque virtuel sur le nouveau chemin, changez plutôt e propriétaire au niveau du disque virtuel.Création de groupes de disques et de disques virtuels 139 Le propriétaire du disque virtuel change. Les E/S sur le disque virtuel sont désormais dirigées à travers ce chemin E/S. La procédure est terminée. REMARQUE : le groupe de disques ne peut pas utiliser le nouveau chemin d'E/S tant que le pilote multi-chemins ne l'a pas reconfiguré et reconnu. Cette opération prend généralement moins de cinq minutes. Modification du niveau RAID d'un groupe de disques La modification du niveau de RAID d'un groupe de disques entraîne la modification des niveaux de RAID de chaque disque virtuel membre du groupe de disques. Les performances peuvent être légèrement affectées par cette opération. Consignes de modification du niveau de RAID d'un groupe de disques : • Une fois lancée, cette opération ne peut pas être annulée. • Le groupe de disques doit être en état Optimal avant le lancement de cette opération. • Vos données restent disponibles au cours de cette opération. • Si la capacité dans le groupe de disques est insuffisante pour la conversion vers le nouveau niveau de RAID, un message d'erreur apparaît et l'opération s'arrête. Si vous avez annulé l'attribution de disques physiques, utilisez l'option Groupe de disques>> Ajouter de la capacité libre (disques physiques) pour ajouter de la capacité au groupe de disques. Exécutez de nouveau l'opération. Pour modifier le niveau de RAID d'un groupe de disques : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un groupe de disques 2 Sélectionnez Groupe de disques→ Modifier→ Niveau de RAID. 3 Sélectionnez le niveau de RAID approprié, puis cliquez sur Oui pour confirmer la sélection. L'opération de niveau de RAID démarre.140 Création de groupes de disques et de disques virtuels Suppression d'un adressage entre système hôte et disque virtuel avec Linux DMMP (Device Mapper Multipath) Procédez comme suit pour retirer un adressage entre hôte et disque virtuel avec Linux DMMP : 1 Démontez le système de fichiers contentant le disque virtuel : # umount filesystemDirectory 2 Exécutez la commande suivante pour afficher la topologie multi-chemins : # multipath -ll Notez le nom du disque virtuel à supprimer de l'adressage. Par exemple, les informations suivantes peuvent être affichées : mpath6 (3600a0b80000fb6e50000000e487b02f5) dm-10 DELL, MD32xx [size=1.6T][features=3 queue_if_no_path pg_init_retries 50][hwhandler=1 rdac] \_ round-robin 0 [prio=6][active] \_ 1:0:0:2 sdf 8:80 [active][ready] \_ round-robin 0 [prio=0][enabled] \_ 0:0:0:2 sde 8:64 [active][ghost] Dans notre exemple, le périphérique mpath6 inclut deux chemins : -- /dev/sdf at Host 1, Channel 0, Target 0, LUN 2 --/dev/sde at Host 0, Channel 0, Target 0, LUN 2 3 Videz l'adressage du périphérique multi-chemins à l'aide de la commande suivante : # multipath -f /dev/mapper/mapth_x Où mapth_x est le périphérique à supprimer.Création de groupes de disques et de disques virtuels 141 4 Supprimez les chemins associés à ce périphérique à l'aide de la commande suivante : # echo 1 > /sys/block/sd_x/device/delete Où sd_x est le nœud SD (lecteur de disque) renvoyé par la commande multi-chemins. Répétez cette commande pour tous les chemins associés au périphérique. Par exemple : #echo 1 > /sys/block/sdf/device/delete #echo 1 > /sys/block/sde/device/delete 5 Supprimez l'adressage de c, ou supprimez le LUN (si nécessaire). 6 Pour adresser un autre LUN ou augmentez la capacité du volume, réalisez l'opération suivante depuis MDSM. REMARQUE : si vous testez uniquement la suppression du LUN, vous pouvez vous arrêter à cette étape. 7 Si un nouveau LUN est adressé ou si la capacité du volume change, exécutez la commande suivante : # rescan_dm_devs 8 Utilisez la commande multipath -ll pour vérifier les éléments suivants : • Si un nouveau LUN est adressé, il est détecté et le système lui attribue un nœud de périphérique multi-chemins. • Si vous avez augmenté la capacité du volume, la nouvelle capacité est affichée.142 Création de groupes de disques et de disques virtuels Adressages restreints De nombreux hôtes peuvent adresser jusqu'à 256 numéros d'unité logique (LUN) (0 à 255) par partition de stockage. Le nombre maximum d'adressages varie cependant à cause des variables de système d'exploitation, des problèmes de pilote de basculement et des éventuels problèmes de données. Ces restrictions d'adressage s'appliquent aux hôtes répertoriés dans le tableau. Si vous tentez d'adresser un disque virtuel à un LUN qui excède la restriction sur ces systèmes d'exploitation, l'hôte ne peut pas accéder au disque virtuel. Consignes concernant les types d'hôte avec restrictions d'adressage LUN : • Il est impossible de transformer un port d'adaptateur hôte en type d'hôte restreint s'il existe déjà dans la partition de stockage des adressages qui excéderaient la limite imposée par le type d'hôte restreint. • Prenons le cas du Groupe par défaut qui a accès aux LUN jusqu'à 256 (0 à 255) et auquel un type d'hôte restreint est ajouté. Dans ce cas, l'hôte associé au type d'hôte restreint peut accéder aux disques virtuels du Groupe par défaut avec des LUN dans ses limites. Si, par exemple, deux disques virtuels du Groupe par défaut étaient adressés aux LUN 254 et 255, l'hôte au type d'hôte restreint ne pourrait pas accéder à ces deux disques virtuels. • Si un type d'hôte restreint est attribué au Groupe par défaut et que les partitions de stockage sont désactivées, vous ne pouvez adresser qu'un total de 32 LUN. Tout disque virtuel supplémentaire créé est placé dans la zone Adressages non identifiés. Si des adressages supplémentaires sont définis pour un de ces adressages non identifiés, la boîte de dialogue Définir l'adressage supplémentaire affiche la liste des LUN et le bouton Ajouter n'est pas disponible. • Ne configurez pas d'adressages doubles sur un hôte Windows. Système d'exploitation LUN le plus élevé Windows Server 2003 et Windows server 2008 255 Linux 255Création de groupes de disques et de disques virtuels 143 • S'il existe un hôte avec un type d'hôte restreint dans une partition de stockage particulière, tous les hôtes qui figurent dans cette partition de stockage sont limités au nombre maximum de LUN autorisé par le type d'hôte restreint. • Il est impossible de déplacer un hôte avec un type d'hôte restreint dans une partition de stockage comprenant des LUN adressés qui sont supérieurs aux LUN permis par le type d'hôte restreint. Si, par exemple, vous disposez d'un type d'hôte restreint qui autorise au maximum des LUN de 31, vous ne pouvez pas déplacer ce type d'hôte restreint dans une partition de stockage comprenant des LUN supérieurs à 31 déjà adressés. Le Groupe par défaut dans l'onglet Adressages a un type d'hôte par défaut. Vous pouvez modifier ce type en sélectionnant Matrice de stockage→ Modifier→ Type d'hôte par défaut. Si vous définissez le type d'hôte par défaut sur un type d'hôte restreint, le nombre maximum de LUN autorisés dans le Groupe par défaut de tout hôte est limité au nombre imposé par le type d'hôte restreint. Si un hôte particulier, avec un type d'hôte non restreint, devient membre d'une partition de stockage spécifique, vous pouvez modifier l'adressage afin d'utiliser un LUN plus élevé. Changement du propriétaire de module de contrôleur RAID d'un disque virtuel ou d'un groupe de disques Vous pouvez changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques. Vous pouvez remplacer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées. Vous ne pouvez pas modifier directement le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un instantané de disque virtuel car celui-ci hérite du propriétaire du module de contrôleur RAID de son disque virtuel source associé. Changer le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un disque virtuel change le propriétaire d'un module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel.144 Création de groupes de disques et de disques virtuels Lors d'une copie de disque virtuel, le même module de contrôleur RAID doit être propriétaire à la fois du disque virtuel source et du disque virtuel cible. Les deux disques virtuels n'ont parfois pas le même module de contrôleur RAID préféré lorsque la copie de disque virtuel démarre. Le module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel source devient donc automatiquement propriétaire du disque virtuel. Lorsque la copie est terminée ou qu'elle s'arrête, la propriété du disque virtuel cible est restaurée à son module de contrôleur RAID préféré. Si la propriété du disque virtuel source est modifiée lors de la copie, la propriété du disque virtuel cible est également modifiée. Dans certains environnements de système d'exploitation, il peut être nécessaire de reconfigurer le pilote multi-chemins avant d'utiliser un chemin d'E/S. 1 Vous pouvez changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques. • Changer le propriétaire du module contrôleur RAID d'un disque virtuel – Aller à l’étape 2. • Changer le propriétaire du module contrôleur RAID d'un groupe de disques – Aller à l’étape 3. 2 Pour changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques, effectuez les étapes suivantes : a Sélectionnez l'onglet Logique. b Sélectionnez le disque virtuel. c Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Propriétaire/chemin préféré. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le disque virtuel et sélectionner Modifier→ Propriétaire/chemin préféré dans le menu contextuel. d Sélection du module de contrôleur RAID. PRÉCAUTION : perte possible d'accès aux données – Si vous n'utilisez pas un pilote multivoies, fermez toutes les applications hôtes qui utilisent actuellement le disque virtuel. Cette action empêche les erreurs d'application lorsque le chemin E/S change. e Cliquez sur Oui. Le propriétaire du disque virtuel change. Les E/S sur le disque virtuel sont désormais dirigées à travers ce chemin E/S. La procédure est terminée.Création de groupes de disques et de disques virtuels 145 REMARQUE : le disque virtuel ne peut pas utiliser le nouveau chemin d'E/S tant que le pilote multi-chemins ne l'a pas reconfiguré et reconnu. Cette opération prend généralement moins de cinq minutes. 3 Pour changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques, effectuez les étapes suivantes : a Sélectionnez l'onglet Logique. b Sélectionnez le groupe de disques. c Sélectionnez Groupe de disques→ Modifier→ Propriétaire/ chemin préféré. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le groupe de disques et sélectionner Modifier→ Propriétaire/chemin préféré à partir du menu contextuel. d Sélection du module de contrôleur RAID. PRÉCAUTION : perte possible d'accès aux données – Le changement de propriétaire au niveau du groupe de disques fait que chaque disque virtuel de ce groupe de disques passe à l'autre module de contrôleur RAID et utilise le nouveau chemin E/S. Si vous ne voulez pas configurer chaque disque virtuel sur le nouveau chemin, changez plutôt de propriétaire au niveau du disque virtuel. e Cliquez sur Oui. Le propriétaire du disque virtuel change. Les E/S sur le disque virtuel sont désormais dirigées à travers ce chemin E/S. La procédure est terminée. REMARQUE : le groupe de disques ne peut pas utiliser le nouveau chemin d'E/S tant que le pilote multi-chemins ne l'a pas reconfiguré et reconnu. Cette opération prend généralement moins de cinq minutes. Modification du niveau RAID d'un groupe de disques Utilisez l'option Modifier→ Niveau de RAID pour modifier le niveau de RAID sur un groupe de disques sélectionné. L'utilisation de cette option entraîne la modification des niveaux de RAID de chaque disque virtuel du groupe de disques. Les performances peuvent être légèrement affectées par cette opération. Gardez ces consignes à l'esprit lors de la modification du niveau de RAID d'un groupe de disques: • Une fois lancée, cette opération ne peut pas être annulée. • Le groupe de disques doit être en état Optimal avant le lancement de cette opération.146 Création de groupes de disques et de disques virtuels • Vos données restent disponibles au cours de cette opération. • Si la capacité dans le groupe de disques est insuffisante pour la conversion vers le nouveau niveau de RAID, un message d'erreur apparaît et l'opération s'arrête. Si vous avez annulé l'attribution de disques physiques, utilisez l'option Groupe de disques > Ajouter de la capacité libre (disques physiques) pour ajouter de la capacité au groupe de disques. Exécutez de nouveau l'opération. Pour modifier le niveau de RAID d'un groupe de disques : 1 Sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez le groupe de disques. 3 Sélectionnez Groupe de disques→ Modifier→ Niveau de RAID. 4 Sélectionnez le niveau de RAID (RAID 0, RAID 1, RAID 5 ou RAID 6). L'option actuellement sélectionnée est indiquée par un point. 5 Cliquez sur Oui. L'opération de niveau de RAID démarre. Partitionnement du stockage Une partition de stockage est une entité logique composée d'un ou de plusieurs disques virtuels. Elle peut être accessible à un seul système hôte ou partagée par plusieurs systèmes hôtes faisant partie d'un même groupe d'hôtes. Une partition de stockage est créée lors du premier adressage entre un disque virtuel et un hôte ou un groupe d'hôtes spécifique. En revanche, les adressages de disque virtuel effectués ultérieurement et impliquant cet hôte ou ce groupe n'entraînent pas la création de nouvelles partitions. Une seule partition de stockage est suffisante dans les cas suivants : • Un seul système hôte connecté accède à tous les disques virtuels de la matrice de stockage. • Tous les systèmes hôtes connectés partagent l'accès à tous les disques virtuels de la matrice de stockage. Dans ce type de configuration, tous les hôtes doivent être dotés du même système d'exploitation et de logiciels spéciaux (de mise en cluster, par exemple) pour gérer le partage des disques virtuels et les fonctions d'accessibilité. Création de groupes de disques et de disques virtuels 147 Plusieurs partitions de stockage sont nécessaires dans les cas suivants : • Certains systèmes hôtes doivent accéder à des disques virtuels spécifiques de la matrice de stockage. • Les hôtes connectés à la matrice de stockage disposent de systèmes d'exploitation différents. Dans ce cas, une partition de stockage est créée pour chaque type de système hôte. Utilisez l'Assistant Partitionnement du stockage pour définir une seule partition de stockage. Cet Assistant vous guide à travers les principales étapes requises pour indiquer les groupes d'hôtes, hôtes, disques virtuels et numéros d'unité logique (LUN) associés à inclure dans la partition de stockage. Le partitionnement du stockage échoue lorsque : • Tous les adressages sont définis. • Vous créez un adressage pour un groupe d'hôtes en conflit avec un adressage établi pour un hôte du groupe d'hôtes. • Vous créez un adressage pour un hôte d'un groupe d'hôtes en conflit avec un adressage établi pour le groupe d'hôtes. Le partitionnement du stockage n'est pas disponible lorsque : • Il n'existe aucun groupe d'hôtes ou hôte valide dans le volet Topologie de l'onglet Adressages. • Aucun port d'hôte n'est défini pour l'hôte en cours d'inclusion dans la partition de stockage. • Tous les adressages sont définis. REMARQUE : vous pouvez inclure un disque virtuel secondaire dans une partition de stockage. Cependant tous les hôtes adressés au disque virtuel secondaire ont un accès en lecture seule tant que le disque virtuel n'est pas promu au rang de disque virtuel principal, ou que la relation de miroir n'est pas supprimée. La topologie de partitionnement de stockage est l'ensemble d'éléments, par exemple Groupe par défaut, groupes d'hôtes, hôtes et ports d'hôte affichés comme nœuds dans le volet Topologie de l'onglet Adressages de la fenêtre de gestion des matrices. Pour plus d'informations, voir « Utilisation de l'onglet Adressages », à la page 94. Si aucune topologie de partitionnement de stockage n'est définie, une boîte de dialogue d'informations apparaît chaque fois que vous sélectionnez l'onglet Adressages. Vous devez définir la topologie de la partition de stockage avant la partition elle-même.148 Création de groupes de disques et de disques virtuels Extension des groupes de disques et des disques virtuels Pour ajouter de la capacité libre à un groupe de disques, vous devez y ajouter de la capacité non configurée sur la matrice. Les données des disques virtuels, groupes de disques et disques physiques restent accessibles pendant toute l'opération. La capacité supplémentaire peut ensuite être utilisée pour augmenter la taille d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées. Extension d'un groupe de disques Pour ajouter de la capacité disponible à un groupe de disques : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez un groupe de disques. 3 Sélectionnez Groupe de disques→ Ajouter de la capacité libre (disques physiques). La fenêtre Ajouter de la capacité libre s'affiche. Selon le niveau de RAID et la protection contre les pertes de boîtier du groupe de disques actuel, la liste des disques physiques non attribués apparaît. REMARQUE : si le niveau de RAID du groupe de disques est RAID 5 ou RAID 6, et si le boîtier d'extension perd sa protection contre les pertes de boîtier, l'option Afficher uniquement les disques physiques qui garantissent la protection contre la perte de boîtier apparaît et est sélectionnée par défaut. 4 Dans la zone Disques physiques disponibles, sélectionnez des disques physiques jusqu'à atteindre le nombre maximal de disques physiques permis. REMARQUE : il est impossible de combiner des supports de différents types ou types d'interface au sein d'un même groupe de disques or disque virtuel. 5 Cliquez sur Ajouter. Un message vous invite à confirmer votre sélection.Création de groupes de disques et de disques virtuels 149 6 Pour ajouter la capacité au groupe de disques, cliquez sur Oui. Pour étendre la capacité d'un groupe de disques, vous pouvez également utiliser l'interface de ligne de commande (CLI) sur les systèmes hôtes Windows et Linux. Une fois l'extension de capacité terminée, la capacité disponible ajoutée au groupe de disques peut être utilisée pour créer de nouveaux disques virtuels ou augmenter la taille des disques virtuels existants. Extension d'un disque virtuel L'extension d'un disque virtuel est une opération dynamique qui consiste à augmenter la capacité d'un disque virtuel standard. REMARQUE : la capacité des disques virtuels d'instantané des données modifiées peut être étendue à partir de l'interface CLI ou de MD Storage Manager (pour tous les autres types de disques virtuels, seule l'interface CLI peut être utilisée). Si vous recevez un avertissement indiquant qu'un disque virtuel d'instantané des données modifiées arrive à saturation, vous pouvez augmenter sa taille à l'aide de MDSM. Voir « Capacité de logithèque d'instantanés », à la page 172 pour obtenir des instructions pas-à-pas. Utilisation de la capacité libre Vous pouvez augmenter la capacité d'un disque virtuel à l'aide de la capacité qui se trouve sur le groupe de disques du disque virtuel standard ou du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Le nœud de capacité libre, affiché dans le volet Logique, est une région contiguë de capacité non attribuée sur un groupe de disques défini. Lorsque vous augmentez la capacité d'un disque virtuel, vous pouvez utiliser tout ou partie de la capacité libre pour obtenir la capacité finale requise. Les données qui figurent sur le disque virtuel sélectionné restent accessibles pendant le processus d'augmentation de la capacité du disque virtuel.150 Création de groupes de disques et de disques virtuels Utilisation de la capacité non configurée Vous pouvez augmenter la capacité d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées à l'aide de la capacité non configurée lorsqu'il n'existe pas de capacité libre sur un groupe de disques. Une augmentation est réalisée en ajoutant de la capacité non configurée, sous forme de disques physiques non attribués, au groupe de disques du disque virtuel standard ou du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Voir « Extension d'un groupe de disques », à la page 148. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Migration d'un groupe de disques La migration d'un groupe de disques permet d'exporter le groupe de disques afin de l'importer dans une autre matrice de stockage. Vous pouvez également exporter un groupe de disques en vue de stocker les données hors ligne. REMARQUE : au cours du processus d'exportation (et avant l'importation qui suit), vous perdrez l'accès aux données du groupe de disques exporté. REMARQUE : vous devez exporter le groupe de disques avant tout déplacement ou toute importation. Exporter un groupe de disques L'opération d'exportation du groupe de disques prépare les disques physiques du groupe de disques à leur retrait. Vous pouvez retirer les disques physiques pour les stocker hors ligne ou pour importer le groupe de disques dans une autre matrice de stockage. Une fois l'exportation de groupe de disques terminée, tous les disques physiques sont hors ligne. Tout disque virtuel associé ou nœud de capacité libre ne s'affiche plus dans MDSM. Composants non exportables Vous devez supprimer ou effacer les paramètres non exportables avant d'exporter le groupe de disques. Supprimez ou effacez les éléments suivants : • Réservations permanentes • Adressages entre hôte et disque virtuel • Paires de copie de disque virtuel Création de groupes de disques et de disques virtuels 151 • Disques virtuels d'instantané et disques virtuels d'instantané des données modifiées • Paires en miroir distantes • Disques de données modifiées en miroir Exportation d'un groupe de disques Sur la matrice de stockage source : 1 Enregistrez la configuration de la matrice de stockage. 2 Arrêtez toutes les entrées/sorties, puis démontez ou déconnectez les systèmes de fichiers des disques virtuels du groupe de disques. 3 Sauvegardez les données des disques virtuels du groupe de disques. 4 Repérez le groupe de disques et libellez les disques physiques. 5 Mettez le groupe de disques hors ligne. 6 Procurez-vous des modules de disque physique vierges ou de nouveaux disques physiques. Sur la matrice de stockage cible : 1 Vérifiez que la matrice de stockage cible dispose de logements de disque physique libres. 2 Vérifiez qu'elle prend en charge les disques physiques que vous allez importer. 3 Assurez-vous que la matrice de stockage cible prend en charge les nouveaux disques virtuels. 4 Vérifiez que la dernière version du micrologiciel est bien installée sur le module de contrôleur RAID. 152 Création de groupes de disques et de disques virtuels Importer un groupe de disques L'opération d'importation d'un groupe de disques ajoute le groupe de disques importé à la matrice de stockage. Après l'importation du groupe de disques, tous les disques physiques ont l'état Optimal. Tout disque virtuel associé ou nœud de capacité libre s'affiche désormais dans MDSM installé sur la matrice de stockage cible. REMARQUE : vous perdrez l'accès à vos données pendant le processus d'exportation/importation. REMARQUE : vous devez exporter le groupe de disques avant tout déplacement ou toute importation. Importation d'un groupe de disques REMARQUE : avant d'importer le groupe de disques, vous devez insérer dans le boîtier tous les disques physiques membres du groupe de disques. Sur la matrice de stockage cible : 1 Insérez les disques physiques exportés dans les logements disponibles. 2 Consultez le rapport d'importation pour obtenir une présentation du groupe de disques que vous importez. 3 Recherchez les composants non importables. 4 Confirmez que vous souhaitez poursuivre la procédure d'importation. REMARQUE : certains paramètres ne pourront pas être importés pendant l'importation du groupe de disques. Les paramètres suivants sont supprimés/effacés pendant l'opération : • Réservations permanentes • Adressages entre hôte et disque virtuel • Paires de copie de disque virtuel • Disques virtuels d'instantané et disques virtuels d'instantané des données modifiées • Paires en miroir distantes • Disques de données modifiées en miroir Création de groupes de disques et de disques virtuels 153 Composants non importables Certains paramètres ne pourront pas être importés pendant l'importation du groupe de disques. Ces composants sont supprimés au cours de la procédure : • Réservations permanentes • Adressages • Paires de copie de disque virtuel • Disques virtuels d'instantané et disques virtuels d'instantané des données modifiées Analyse des supports de la matrice de stockage L'analyse des supports est un processus long qui vérifie si les données de chaque disque virtuel sont accessibles. Le processus détecte les erreurs de support avant qu'une opération de lecture ou d'écriture normale ne soit interrompue et les consigne dans un journal. REMARQUE : il est impossible d'activer les balayages de supports en arrière-plan sur un disque virtuel composé de disques SSD (Solid State Disks). L'analyse détecte, entre autres, les erreurs suivantes : • Erreur de support non corrigée : des données n'ont pas pu être lues lors de la première tentative ni lors des tentatives suivantes. Dans le cas de disques virtuels avec redondance des données, les données sont régénérées, reconstruites sur le disque physique et vérifiées, puis l'erreur est consignée dans le journal d'événements. Pour les disques virtuels sans protection par redondance (RAID 1, RAID 5 et RAID 6), l'erreur n'est pas corrigée mais consignée dans le journal des événements. • Erreur de support corrigée : des données n'ont pas pu être lues par le disque physique lors de la première tentative, mais ont pu l'être lors d'une tentative suivante. Les données sont réécrites sur le disque physique et vérifiées, puis l'erreur est consignée dans le journal d'événements. • Incohérences de redondance : les dix premières incohérences de redondance détectées sur le disque virtuel sont consignées dans le journal d'événements.154 Création de groupes de disques et de disques virtuels • Erreur irrécupérable : les données n'ont pas pu être lues et les informations de parité ou de redondance n'ont pas pu être utilisées pour les régénérer. Par exemple, il est impossible d'utiliser les informations sur la redondance pour reconstruire les données stockées sur un disque virtuel dégradé. L'erreur est consignée dans le journal d'événements. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Modification des paramètres d'analyse des supports Pour modifier les paramètres d'analyse des supports : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel. 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Paramètres de balayage des supports. La fenêtre Modifier les paramètres de balayage des supports s'affiche. 3 Désélectionnez l'option Suspendre le balayage des supports si elle est sélectionnée. 4 Dans la zone Durée du balayage, entrez ou sélectionnez la durée (en jours) du balayage des supports. Cette durée indique le nombre de jours pendant lesquels le balayage des supports s'exécute sur les disque virtuels sélectionnés. 5 Pour désactiver le balayage des supports sur un disque virtuel particulier, sélectionnez celui-ci dans la zone Sélectionner les disques virtuels à balayer, puis désélectionnez Balayer les disques virtuels sélectionnés. 6 Pour activer le balayage des supports sur un disque virtuel particulier, sélectionnez celui-ci dans la zone Sélectionner les disques virtuels à balayer, puis sélectionnez Balayer les disques virtuels sélectionnés. 7 Pour activer ou désactiver la vérification de la cohérence, sélectionnez Avec vérification de cohérence ou Sans vérification de cohérence. REMARQUE : la vérification de cohérence balaie les blocs de données d'un disque virtuel de niveau de RAID 5 ou RAID 6, et vérifie les informations de cohérence de chaque bloc. Une vérification de cohérence compare les blocs de données des disques physiques en miroir de niveau de RAID 1. Les disques virtuels de niveau de RAID 0 n'offrent aucune cohérence des données. 8 Cliquez sur OK.Création de groupes de disques et de disques virtuels 155 Interruption d'un balayage des supports Vous ne pouvez pas effectuer de balayage des supports lorsqu'un autre processus long est en cours d'exécution sur un disque (reconstruction, réécriture, reconfiguration, initialisation d'un disque virtuel ou formatage pour une mise à disponibilité immédiate, par exemple). Pour effectuer une autre opération à exécution longue, vous devez interrompre le balayage des supports. REMARQUE : parmi tous les processus longs, le balayage de supports en arrièreplan se voit attribuer le niveau de priorité le plus bas. Pour interrompre un balayage des supports : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Paramètres de balayage des supports. La fenêtre Modifier les paramètres de balayage des supports s'affiche. 3 Sélectionnez Suspendre le balayage des supports. REMARQUE : ceci s'applique à tous les disques virtuels du groupe de disques. 4 Cliquez sur OK.156 Création de groupes de disques et de disques virtuelsConfiguration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 157 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel REMARQUE : si vous avez commandé cette fonction, une carte d'activation vous a été fournie avec la matrice de stockage Dell PowerVault MD. Pour obtenir un fichier de clé permettant d'activer la fonction, suivez les instructions indiquées sur la carte. REMARQUE : la fonction Instantané permet d'avoir jusqu'à 8 instantanés par LUN et 256 par matrice à la fois. Un instantané de disque virtuel est l'image à un instant T d'un disque virtuel appartenant à une matrice de stockage. Il ne s'agit pas d'un vrai disque virtuel contenant une copie des données d'origine ; c'est plutôt une référence aux données qui figuraient sur le disque virtuel à un instant précis. Un instantané de disque virtuel est l'équivalent logique d'une copie physique complète. Cependant, la création d'un instantané est bien plus rapide qu'une copie physique et un instantané occupe un espace disque moins important. Le disque virtuel source d'instantané doit être un disque virtuel standard de la matrice de stockage. En règle générale, la création d'un instantané a pour but de permettre à une application (de sauvegarde, par exemple) d'accéder aux données de l'instantané tandis que le disque virtuel source reste en ligne et accessible. REMARQUE : lors de la création d'un instantané de disque virtuel, aucune demande d'E/S n'est autorisée sur le disque virtuel source. En outre, une logithèque d'instantanés des données modifiées contenant les métadonnées et les données de copie sur écriture est créée automatiquement. Cette logithèque contient uniquement les données qui ont été modifiées depuis la création de l'instantané. Une fois la logithèque créée, le disque source redevient accessible en écriture. Avant toute modification d'un bloc de données du disque virtuel source, le contenu de ce bloc est copié (sauvegardé) dans la logithèque. Étant donné que la logithèque stocke dans ces blocs une copie des données d'origine, toute modification ultérieure est écrite uniquement sur le disque virtuel source. 158 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel L'instantané des données modifiées utilise moins d'espace disque qu'une copie physique complète car il contient uniquement les blocs de données qui ont été modifiés depuis la création de l'instantané. Lorsque vous créez un instantané de disque virtuel, vous spécifiez son emplacement, sa capacité, sa planification et d'autres paramètres. Vous pouvez désactiver ou supprimer l'instantané de disque virtuel lorsque vous n'en avez pas besoin. Si vous le désactivez, vous pouvez le recréer et le réutiliser pour la sauvegarde suivante. Pour plus d'informations, voir « Recréation d'un instantané de disque virtuel », à la page 177. Si vous le supprimez, vous supprimez également la logithèque associée. REMARQUE : la suppression d'un instantané n'a pas d'incidence sur les données présentes sur le disque virtuel source. REMARQUE : les sections suivantes consacrées à la préparation des hôtes sont également valables si vous utilisez la fonction d'instantané à partir de l'interface CLI. Planification d'un instantané de disque virtuel Lorsque vous créez un instantané de disque virtuel, vous pouvez choisir de le créer immédiatement ou selon la planification que vous déterminez. Cette planification peut provoquer la création d'un instantané unique ou une création récurrente d'instantanés à intervalle régulier. Si aucune planification n'est spécifiée, la création de l'instantané de disque virtuel se produit dès l'exécution de la commande. Vous pouvez spécifier une planification lors de la création initiale de l'instantané de disque virtuel, ou bien l'ajouter à un instantané de disque virtuel existant, à tout moment. Le système ne prend en charge qu'une seule planification par instantané de disque virtuel. Raisons courantes de la planification d'un instantané de disque virtuel La planification d'un instantané de disque virtuel peut remplir différents buts dans un environnement de stockage des données. Les utilisations les plus fréquentes du planificateur d'instantané sont les suivantes : • Sauvegarde des données • Récupération rapide en cas d'événement de perte de donnéesConfiguration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 159 La sauvegarde planifiée des données peut protéger votre système contre les pertes de données à intervalle régulier et sans surveillance. Par exemple, si une application stocke des données essentielles à l'entreprise sur deux disques virtuels de la matrice de stockage, vous pouvez choisir d'effectuer une sauvegarde automatique chaque jour. Pour la mettre en place, sélectionnez le premier disque virtuel et créez une planification de sauvegarde qui s'exécute une fois par jour du lundi au vendredi, entre la fin de la journée de travail et 23h00. Ne sélectionnez pas de date de fin. Appliquez la même planification au second disque virtuel, adressez les deux instantanés de disque virtuel sur le serveur hôte de sauvegarde, puis appliquez vos procédures de sauvegarde régulière habituelles. N'oubliez pas d'annuler l'adressage des deux instantanés de disque virtuel obtenus avant le début du prochain instantané planifié. Si l'adressage des instantanés de disque virtuel n'est pas supprimé, la matrice de stockage n'effectue pas l'opération d'instantané planifié suivant, afin d'éviter d'endommager les données. Les instantanés planifiés sont également très précieux en cas de perte de données Par exemple, si vous sauvegardez vos données à la fin de chaque journée de travail et que vous conservez des instantanés heure par heure, de 8h00 à 17h00, vous pouvez rapidement récupérer les données depuis ces instantanés, sur des périodes de moins d'une heure. Pour ce type de récupération rapide, créez une planification avec 8h00 comme heure de début et 17h00 comme heure de fin, puis choisissez de créer 10 instantanés par jour du lundi au vendredi, sans date de fin. Pour plus d'informations sur la création de planifications d'instantanés de disque virtuel, consultez les sections ci-après, traitant de la création des instantanés. Consignes de création de planifications d'instantanés Vous devez respecter certaines consignes lorsque vous créez des planifications d'instantané de disque virtuel : • Les opérations d'instantané de disque virtuel planifié ne sont pas exécutées dans les cas suivants : – L'instantané de disque virtuel est adressé. – La matrice de stockage est hors ligne ou hors tension. – L'instantané de disque virtuel est utilisé comme disque virtuel source dans une opération de copie de disque virtuel. – Une opération de copie est en cours ou en attente.160 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel • La suppression d'un instantané de disque virtuel contenant une planification supprime également cette dernière. • Les planifications d'instantané sont stockées dans la base de données de configurations sur la matrice de stockage. Les opérations d'instantané planifié sont exécutées même si la station de gestion n'est pas en cours d'exécution. • Vous pouvez créer des planifications d'instantané lors de la création initiale de l'instantané de disque virtuel ou vous pouvez les ajouter à des instantanés de disque virtuel existants. Activation et désactivation de planifications d'instantané Vous pouvez suspendre temporairement une opération d'instantané planifié en désactivant la planification. Si la planification est désactivée, l'horloge du planificateur continue de tourner, mais les opérations d'instantané planifié ne sont pas exécutées. Icônes d'instantané planifié Les instantanés planifiés sont affichés dans la fenêtre AMW avec les icônes suivantes. Pour plus d'informations sur la planification d'instantanés de disque virtuel, reportez-vous aux rubriques d'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager, ainsi qu'au Guide CLI. Icône Description La planification est activée. Les instantanés planifiés sont créés. La planification est désactivée. Les instantanés planifiés ne sont pas créés.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 161 Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin simple Vous pouvez choisir de créer un instantané de disque virtuel avec l'option de chemin simple si l'espace est suffisant dans le groupe de disques du disque virtuel source. Un instantané requiert au minimum 8 Mo de capacité libre. La destination d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées est déterminée en fonction de la capacité disponible dans le groupe de disques. S'il n'existe pas 8 Mo de capacité libre dans le groupe de disques du disque virtuel source, la fonction de création d'instantané utilise par défaut l'option de chemin avancé. Pour plus d'informations, voir « Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé », à la page 165. Cette option permet de placer la logithèque dans un autre groupe de disques ou d'utiliser la capacité non configurée de la matrice de stockage pour créer un nouveau groupe de disques. À propos du chemin simple En utilisant le chemin simple, vous pouvez spécifier les paramètres suivants : • Nom de l'instantané de disque virtuel : nom d'instantané défini par l'utilisateur et facilitant l'association de l'instantané de disque virtuel avec le disque source et la logithèque correspondants. • Nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées : nom d'instantané défini par l'utilisateur et facilitant l'association du disque virtuel d'instantané des données modifiées au disque source et à la logithèque correspondants. • Capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées : la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées est exprimée en pourcentage de la capacité du disque virtuel source (maximum : 220 %). • Planification : crée l'instantané de disque virtuel à l'heure spécifiée ou à la fréquence définie. Si aucune planification n'est spécifiée, l'opération d'instantané est exécutée immédiatement. Vous pouvez aussi utiliser ce paramètre pour appliquer une planification à un instantané de disque virtuel existant.162 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Lorsque vous utilisez le chemin simple, les autres paramètres utilisent les valeurs par défaut suivantes pour l'instantané de disque virtuel : • Affectation de capacité : la logithèque d'instantané des données modifiées est créée à partir de la capacité disponible du groupe de disques contenant le disque virtuel source. • Adressage hôte à disque virtuel : le paramètre par défaut est Adressage immédiat. • Pourcentage de remplissage : lorsque le Disque virtuel d'instantané des données modifiées atteint le pourcentage de remplissage indiqué, l'événement est consigné dans le journal MEL (Journal des événements principaux). La valeur par défaut de ce paramètre correspond à 50 % de la taille du disque virtuel source. • Capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées - Saturé : lorsque le disque virtuel d'instantané des données modifiées est saturé, vous pouvez choisir de rejeter les activités d'écriture sur le disque virtuel source ou celles destinées à l'instantané de disque virtuel. Préparation des serveurs hôtes pour la création d'un instantané à l'aide d'un chemin simple REMARQUE : avant d'utiliser la fonction Premium d'instantané de disque virtuel dans une configuration en clusters sous Microsoft Windows, vous devez adresser l'instantané de disque virtuel au nœud du cluster qui est propriétaire du disque virtuel source. Ceci garantit que les nœuds de cluster sont en mesure de reconnaître l'instantané de disque virtuel. REMARQUE : si, avant la fin du processus d'activation de la fonction d'instantané, vous adressez l'instantané de disque virtuel au nœud qui n'est pas propriétaire du disque virtuel source, le système d'exploitation risque d'identifier l'instantané de disque virtuel de façon incorrecte. Ceci peut provoquer une perte de données sur le disque virtuel source ou générer un instantané inaccessible. REMARQUE : pour en savoir plus sur l'adressage d'instantanés de disque virtuel sur le nœud secondaire, reportez-vous à Matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 à clusters de basculement Microsoft Windows Server, à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : vous pouvez créer un instantané de disque virtuel source à la fois sur le groupe de disques source et sur un autre groupe de disques.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 163 Avant de créer un instantané de disque virtuel : • Les types de disques virtuels suivants ne sont pas des disques virtuels source valides : • Disque virtuel d'instantané des données modifiées • Instantanés de disque virtuel • Disques virtuels cibles participant à une copie de disque virtuel REMARQUE : la fonction de copie de disque virtuel est une fonction avancée (Premium). • Vous ne pouvez pas créer d'instantané d'un disque virtuel contenant des secteurs illisibles. • Vous devez vous conformer aux spécifications du système d'exploitation hôte concernant la création des instantanés de disque virtuel, sans quoi l'image des données stockées sur le disque virtuel source ou cible de l'instantané ou de la copie sera incorrecte. REMARQUE : avant de créer un nouvel instantané d'un disque virtuel, arrêtez toutes les E/S et les transferts de données vers le disque virtuel source. Vous vous assurerez ainsi de capturer un instantané précis du disque virtuel source. Vous devez donc fermer toutes les applications (y compris Windows Internet Explorer) et vérifier que toutes les opérations d'E/S se sont arrêtées. REMARQUE : supprimez la lettre de lecteur associée aux disques virtuels (sous Windows) ou démontez le disque virtuel (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. L'état du serveur hôte doit être approprié avant la création d'un instantané de disque virtuel,. Pour vous assurer que le serveur hôte est correctement préparé à la création d'un instantané de disque virtuel, utilisez une application ou effectuez les étapes suivantes : 1 Interrompez toutes les opérations d'E/S à la source. 2 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique et sélectionnez un disque virtuel source valide. 3 Sélectionnez Disque virtuel→ Instantané→ Créer. Sinon vous pouvez effectuer un clic droit sur le disque virtuel source et sélectionner Créer un instantané de disque virtuel depuis le menu contextuel. La boîte de dialogue Assistant Créer un disque virtuel d'instantanés - Introduction apparaît.164 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 4 Sélectionnez Simple (Recommandé), puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier la planification d'instantané s'affiche. 5 Choisissez Oui pour configurer une planification pour la création du nouvel instantané de disque virtuel. Pour aller à cette option et créer l'instantané immédiatement, répondez Non. 6 Si vous avez spécifié une planification d'instantané, définissez ses détails dans la fenêtre Créer une planification d'instantané, puis cliquez sur Suivant. 7 Saisissez le Nom de l'instantané de disque virtuel et le Nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier la capacité de la logithèque d'instantanés des données modifiées s'affiche. 8 Saisissez la capacité de la logithèque d'instantanés des données modifiées comme un pourcentage de la capacité des disques virtuels source puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Aperçu contenant le récapitulatif de l'instantané de disque virtuel s'affiche. 9 Cliquez sur Finish (Terminer). La fenêtre Terminé s'affiche. 10 Cliquez sur OK. Après avoir créé un ou plusieurs instantanés de disque virtuel, montez le disque virtuel source et redémarrez l'application hôte en utilisant ce disque virtuel source. 11 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, attribuez des adressages entre l'instantané de disque virtuel et l'hôte qui a accès à l'instantané de disque virtuel. REMARQUE : dans certains cas, des conflits peuvent résulter de l'adressage d'un même hôte à la fois à un disque virtuel source et à son instantané de disque virtuel associé. Ce conflit dépend du système d'exploitation hôte et de tout logiciel gestionnaire de disque virtuel en cours d'utilisation. 12 Pour inscrire l'instantané de disque virtuel auprès du système d'exploitation hôte, exécutez l'utilitaire hot_add basé sur hôte.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 165 13 Pour associer l'adressage entre le nom de matrice de stockage et le nom de disque virtuel, exécutez l'utilitaire SMdevices basé sur hôte. REMARQUE : si vous devez appliquer des instructions supplémentaires propres à votre système d'exploitation, vous les trouverez dans la documentation fournie avec celui-ci. Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé À propos du chemin avancé Le chemin avancé permet de sélectionner le type de capacité à utiliser pour le disque virtuel d'instantané des données modifiées (espace disponible ou non configuré). Il permet également d'en modifier les paramètres. Vous pouvez sélectionner le chemin avancé quel que soit le type de capacité utilisé pour l'instantané. Le chemin simple permet d'indiquer les paramètres suivants pour un instantané de disque virtuel : • Nom de l'instantané de disque virtuel : nom d'instantané défini par l'utilisateur et facilitant l'association de l'instantané de disque virtuel au disque source et à la logithèque correspondants. • Nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées : nom d'instantané défini par l'utilisateur et facilitant l'association du disque virtuel d'instantané des données modifiées au disque source et à la logithèque correspondants. • Allocation de capacité : ce paramètre permet de sélectionner l'emplacement auquel le disque virtuel d'instantané des données modifiées doit être créé. Pour affecter de la capacité disponible, vous pouvez : – utiliser la capacité disponible du groupe de disques contenant le disque virtuel source. – utiliser la capacité disponible d'un autre groupe de disques. – utiliser la capacité non configurée et créer un nouveau groupe de disques destiné au disque virtuel d'instantané des données modifiées. 166 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel – Dell recommande de placer la logithèque dans le même groupe de disques que le disque virtuel source. Ainsi, si des disques associés au groupe sont déplacés dans une autre matrice de stockage, tous les disques virtuels associés à l'instantané resteront dans le même groupe. • Capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées : la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées est exprimée en pourcentage de la capacité du disque virtuel source (maximum : 220 %). • Pourcentage de remplissage : lorsque le Disque virtuel d'instantané des données modifiées atteint le taux de remplissage indiqué, l'événement est consigné dans le journal des événements principaux (MEL - Main Event Log). La valeur par défaut de ce paramètre correspond à 50 % de la taille du disque virtuel source. • Stratégie à adopter en cas de saturation du disque virtuel d'instantané des données modifiées : lorsque le disque virtuel d'instantané des données modifiées est saturé, vous pouvez choisir de faire échouer les écritures sur le disque virtuel source, ou de faire échouer l'instantané de disque virtuel. • Adressage hôte à disque virtuel : choisissez d'adresser l'instantané à un hôte ou un groupe d'hôtes (immédiatement ou ultérieurement). Le paramètre par défaut est Adressage ultérieur. • Planification : crée l'instantané de disque virtuel à l'heure spécifiée ou à la fréquence définie. Si aucune planification n'est spécifiée, l'opération d'instantané est exécutée immédiatement. Vous pouvez aussi utiliser ce paramètre pour appliquer une planification à un instantané de disque virtuel existant. Préparation des serveurs hôtes pour la création d'un instantané à l'aide d'un chemin avancé REMARQUE : avant d'utiliser la fonction Premium d'instantané de disque virtuel dans une configuration en clusters sous Microsoft Windows, vous devez adresser l'instantané de disque virtuel au nœud du cluster qui est propriétaire du disque virtuel source. Ceci garantit que les nœuds de cluster sont en mesure de reconnaître l'instantané de disque virtuel. REMARQUE : si, avant la fin du processus d'activation de la fonction d'instantané, vous adressez l'instantané de disque virtuel au nœud qui n'est pas propriétaire du disque virtuel source, le système d'exploitation risque d'identifier l'instantané de disque virtuel de façon incorrecte. Ceci peut provoquer une perte de données sur le disque virtuel source ou générer un instantané inaccessible.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 167 REMARQUE : pour en savoir plus sur l'adressage d'instantanés de disque virtuel sur le nœud secondaire, reportez-vous à Matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 à clusters de basculement Microsoft Windows Server, à l'adresse support.dell.com/manuals. La destination d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées est déterminée en fonction de la capacité disponible dans le groupe de disques. Un instantané requiert au minimum 8 Mo de capacité libre. Vous ne pouvez sélectionner un chemin de création préféré (simple ou avancé) que si le groupe de disques contenant le disque virtuel source dispose d'une quantité suffisante d'espace libre. Si le groupe de disques du disque virtuel source ne dispose pas de 8 Mo d'espace disque, la fonction Créer des instantanés de disques virtuels choisit par défaut l'option de chemin avancé (voir « Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé », à la page 165). Cette option permet de placer la logithèque dans un autre groupe de disques ou d'utiliser la capacité non configurée de la matrice de stockage pour créer un nouveau groupe de disques. REMARQUE : vous pouvez créer un instantané de disque virtuel source à la fois sur le groupe de disques source et sur un autre groupe de disques. Avant de créer un instantané de disque virtuel : • Les types de disque virtuel suivants ne peuvent pas être utilisés comme disques virtuels source : disque virtuel d'instantané des données modifiées, instantanés de disque virtuel et disques virtuels cible en cours de copie. REMARQUE : la fonction de copie de disque virtuel est une fonction avancée (Premium). • Vous ne pouvez pas créer d'instantané d'un disque virtuel contenant des secteurs illisibles. • Vous devez vous conformer aux spécifications du système d'exploitation hôte concernant la création des instantanés de disque virtuel, sans quoi l'image des données stockées sur le disque virtuel source ou cible de l'instantané ou de la copie sera incorrecte. REMARQUE : avant de créer un nouvel instantané d'un disque virtuel, arrêtez toutes les E/S et les transferts de données vers le disque virtuel source. Vous vous assurerez ainsi de capturer un instantané précis du disque virtuel source. Vous devez donc fermer toutes les applications (y compris Windows Internet Explorer) et vérifier que toutes les opérations d'E/S se sont arrêtées. 168 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel REMARQUE : supprimez la lettre de lecteur associée aux disques virtuels (sous Windows) ou démontez le disque virtuel (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. Avant de créer un instantané de disque virtuel, l'état du serveur hôte doit être approprié. Pour préparer votre serveur hôte : 1 Interrompez toutes les opérations d'E/S à la source. 2 À l'aide de Windows, videz la mémoire cache de la source. À la demande de l'hôte, saisissez SMrepassist -f et appuyez sur . Pour plus d'informations, voir « Utilitaire SMrepassist », à la page 269. 3 Supprimez les lettres de lecteur de la source (sous Windows) ou démontez les disques virtuels (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. À défaut, un message indiquera que la création de l'instantané a abouti, mais les données correspondantes ne seront pas correctement mises à jour. REMARQUE : vérifiez que l'état du disque virtuel est Optimal ou Désactivé. Pour cela, cliquez sur l'onglet Récapitulatif, puis sur Groupes de disques et disques virtuels. 4 Suivez les instructions supplémentaires correspondant à votre système d'exploitation, le cas échéant. Sinon, les instantanés créés risquent d'être inutilisables. REMARQUE : si vous devez appliquer des instructions supplémentaires propres à votre système d'exploitation, vous les trouverez dans la documentation fournie avec celui-ci. Une fois le serveur hôte préparé, reportez-vous à « Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé », à la page 165 pour créer l'instantané à l'aide de l'option de chemin avancé. Si vous envisagez d'utiliser régulièrement un instantané, notamment pour des sauvegardes, vous pouvez réutiliser l'instantané à l'aide des options Désactiver l'instantané et Recréer l'instantané. La désactivation et la recréation d'instantanés permettent de préserver les adressages entre le disque virtuel et l'hôte sur l'instantané du disque virtuel.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 169 Création d'un instantané avec l'option de chemin avancé REMARQUE : supprimez la lettre de lecteur associée au disque virtuel (sous Windows) ou démontez le disque virtuel (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. Après avoir préparé le ou les serveurs hôtes tel qu'indiqué ci-dessus, créez un instantané de disque virtuel avec l'option de chemin avancé en procédant comme suit : 1 Coupez l'accès de l'application hôte au disque virtuel source et démontez le disque virtuel source. 2 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique et sélectionnez un disque virtuel source valide. 3 Sélectionnez Disque virtuel→ Instantané→ Créer. Sinon vous pouvez effectuer un clic droit sur le disque virtuel source et sélectionner Créer un instantané de disque virtuel depuis le menu contextuel. La boîte de dialogue Assistant Créer un disque virtuel d'instantanés - Introduction apparaît. 4 Sélectionnez Avancé et cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier des noms s'affiche. 5 Saisissez le Nom de l'instantané de disque virtuel et le Nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Allouer de la capacité s'affiche. 6 Dans la zone Allocation de capacité, sélectionnez : • Capacité libre dans le même groupe de disques que la base (recommandé) • Capacité libre dans un autre groupe de disques • Capacité non configurée (Créer un nouveau groupe de disques) 7 Saisissez la capacité de la logithèque d'instantanés des données modifiées comme un pourcentage de la capacité des disques virtuels source puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier des paramètres de disque virtuel s'affiche.170 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 8 Dans la zone Paramètres d'instantané de disque virtuel, sélectionnez l'option d'adressage pertinente. Vous avez le choix des options suivantes : • Automatique • Adressage ultérieur 9 Dans la zone Paramètres de disque virtuel d'instantané des données modifiées, saisissez le comportement système lorsque : • Le disque virtuel d'instantané des données modifiées est au pourcentage de remplissage sélectionné. • Le disque virtuel d'instantané des données modifiées est plein. 10 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Aperçu contenant le récapitulatif de l'instantané de disque virtuel s'affiche. 11 Cliquez sur Finish (Terminer). La fenêtre Terminé s'affiche. 12 Cliquez sur OK. 13 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, attribuez des adressages entre l'instantané de disque virtuel et l'hôte qui a accès à l'instantané de disque virtuel. 14 Pour inscrire l'instantané de disque virtuel auprès du système d'exploitation hôte, exécutez l'utilitaire hot_add basé sur hôte. 15 Pour associer l'adressage entre le nom de matrice de stockage et le nom de disque virtuel, exécutez l'utilitaire SMdevices basé sur hôte. Dénomination des instantanés de disque virtuel Choisissez un nom explicite qui vous aidera à identifier la logithèque et le disque source correspondant. Pour attribuer des noms aux disques virtuels, tenez compte des informations suivantes : Par défaut, le nom de l'instantané s'affiche dans le champ Nom de l'instantané de disque virtuel sous la forme suivante : où numéro-séquence est le numéro de l'instantané dans l'ordre chronologique par rapport au disque virtuel source.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 171 Le nom par défaut du disque virtuel d'instantané des données modifiées associé, qui s'affiche dans le champ Disque virtuel d'instantané des données modifiées, est le suivant : —R Par exemple, si vous créez le premier instantané d'un disque virtuel source appelé Comptabilité, cet instantané s'appellera par défaut Comptabilité-1 et la logithèque associée, Comptabilité-R1. L'instantané suivant (toujours pour le même disque virtuel source) s'appellera Comptabilité-2 et la logithèque correspondante, Comptabilité-R2. • Que vous utilisiez le numéro de séquence fourni par le logiciel qui (par défaut) remplit le champ Nom de l'instantané de disque virtuel ou que vous préfériez le champ Nom de l'instantané de disque virtuel des données modifiées, le nom par défaut suivant pour un instantané de disque virtuel des données modifiées utilise toujours le numéro de séquence déterminé par le logiciel. Par exemple, si vous nommez Comptabilité-8 le premier instantané du disque virtuel source Comptabilité sans tenir compte du numéro 1 attribué par le logiciel, le nom par défaut de l'instantané suivant sera tout de même Comptabilité-2. • Le numéro de séquence suivant est déterminé en fonction du nombre d'instantanés existants pour un disque virtuel source. Si vous supprimez un instantané, son numéro de séquence redevient disponible. • L'instantané et son référentiel doivent avoir un nom unique. Sinon, un message d'erreur s'affiche. • Les noms sont limités à 30 caractères. Une fois cette limite atteinte, vous ne pouvez plus entrer de caractères dans le champ du nom utilisé pour l'instantané ou l'instantané de disque virtuel des données modifiées. Si le nom du disque virtuel source contient déjà 30 caractères, les noms par défaut de l'instantané et de la logithèque correspondants utiliseront une version tronquée permettant l'ajout du numéro de séquence. Par exemple, si le disque source s'appelle Groupe Ingénierie - GR-1, le nom par défaut de l'instantané correspondant est GR- 1 Ingénierie Logiciel hôte et celui de la logithèque, GR-R1 Ingénierie Logiciel hôte. 172 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Capacité de logithèque d'instantanés Si vous recevez un avertissement indiquant qu'un Disque virtuel d'instantané des données modifiées arrive à saturation, vous pouvez augmenter sa taille de deux façons : • Utiliser la capacité disponible du groupe de disques contenant le Disque virtuel d'instantané des données modifiées. • Ajouter de la capacité non configurée au groupe de disques contenant le Disque virtuel d'instantané des données modifiées. Utilisez cette option lorsque la capacité disponible sur le groupe de disques est insuffisante. Vous ne pouvez pas augmenter la capacité d'une logithèque si cette dernier présente l'une des conditions suivantes : • Le disque virtuel contient un ou plusieurs disques de rechange en cours d'utilisation. • Le disque virtuel présente un état autre qu'Optimal. • Au moins un disque virtuel du groupe est en cours de modification. • Le contrôleur propriétaire du disque virtuel est en train de procéder à l'extension de capacité d'un autre disque virtuel. Chaque contrôleur peut étendre la capacité d'un seul disque virtuel à la fois. • Le groupe de disques ne contient aucune capacité disponible. • Aucune capacité non configurée n'est disponible pour être ajoutée au groupe de disques. REMARQUE : vous pouvez ajouter un maximum de deux disques physiques à la fois pour augmenter la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Pour étendre le disque virtuel d'instantané des données modifiées depuis MDSM : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez le disque virtuel d'instantané des données modifiées dont vous souhaitez augmenter la capacité. 3 Sélectionnez Disque virtuel→ Augmenter la capacité. REMARQUE : si aucune capacité libre ou non configurée n'est disponible, l'option Augmenter la capacité est désactivée.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 173 La fenêtre Augmenter la capacité de la logithèque d'instantanés des données modifiées affiche les Attributs du disque virtuel. Le nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées, le nom de l'instantané de disque virtuel associé, la capacité et le nom du disque virtuel source associé, la capacité actuelle et la capacité libre disponible pour le disque virtuel d'instantané des données modifiées sélectionné apparaissent. Si de la capacité libre est disponible, l'espace libre maximum apparaît dans la zone Augmenter la capacité de. Si aucune capacité libre n'est disponible sur le groupe de disques, l'espace libre qui apparaît dans la case déroulante est de 0. Vous devez ajouter des disques physiques pour créer de la capacité libre sur le groupe de disques. 4 Pour augmenter la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées, utilisez l'une des méthodes suivantes : • Utiliser la capacité disponible du groupe de disques contenant le Disque virtuel d'instantané des données modifiées. Voir l’étape 5. • Ajouter de la capacité non configurée ou des disques physiques au groupe de disques du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Voir l’étape 7. 5 Sous Augmenter la capacité de, saisissez ou sélectionnez la capacité appropriée. 6 Cliquez sur OK. L'onglet Logique est mis à jour. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées dont vous modifiez la capacité affiche l'état Opération en cours. De plus, le disque virtuel d'instantané des données modifiées affiche sa capacité originale et la capacité totale en cours d'ajout. Le disque virtuel impliqué affiche une réduction de capacité. Si toute la capacité libre est utilisée pour augmenter la taille du disque virtuel, le nœud Capacité libre impliqué est retiré de l'onglet Logique. 7 Si aucun disque physique non affecté n'est disponible, y a-t-il des logements vides dans les boîtiers d'extension ? • Oui, il y a des logements vides. Insérez de nouveaux disques physiques en utilisant les informations du guide de configuration initiale de votre boîtier d'extension. Passez à l'étape 9. • Non, il n'y a pas de logements vides. Installez un autre boîtier d'extension et des disques physiques supplémentaires. Utilisez les informations des guides de configuration initiale de votre module de contrôleur RAID et de votre boîtier d'extension. Passez à l'étape 9.174 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel REMARQUE : les disques physiques que vous ajoutez doivent être de même type de support et d'interface que les disques physiques qui sont déjà dans le groupe de disques du disque virtuel d'instantané des données modifiées. 8 Cliquez sur Ajouter des disques physiques. REMARQUE : les disques physiques qui apparaissent ont une capacité qui est égale ou supérieure à la capacité des disques physiques déjà dans le groupe de disques. 9 Sélectionnez un ou deux disques physiques à ajouter. 10 Cliquez sur Ajouter. La fenêtre Ajouter des disques physiques se ferme. 11 Vérifiez la zone Disques physiques à ajouter [boîtier, logement] pour vous assurer que les bons disques physiques ont été ajoutés. 12 Acceptez la capacité finale, ou bien saisissez ou sélectionnez la capacité appropriée dans Augmenter la capacité de. 13 Cliquez sur OK. L'onglet Logique est mis à jour. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées dont vous modifiez la capacité affiche l'état Opération en cours. De plus, le disque virtuel d'instantané des données modifiées affiche sa capacité originale et la capacité totale en cours d'ajout. Le nœud Capacité libre impliqué dans l'augmentation affiche une réduction de capacité. Si toute la capacité libre est utilisée pour augmenter la taille du disque virtuel, le nœud Capacité libre impliqué est retiré de l'onglet Logique. Un nouveau nœud Capacité libre est créé et affiché sous l'onglet Logique dans les conditions suivantes : • Un nœud Capacité libre n'existait pas avant l'ajout de capacité. • La capacité ajoutée n'est pas entièrement utilisée uniquement pour augmenter la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Sous l'onglet Physique, les disques physiques non attribués ou la capacité non configurée que vous avez ajoutée pour augmenter la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées sont passés à des disques physiques affectés. Les nouveaux disques physiques affectés sont associés au groupe de disques du disque virtuel d'instantané des données modifiées.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 175 Désactivation d'un instantané de disque virtuel Désactivez un instantané de disque virtuel dans les cas suivants : • Un instantané ne vous est pas utile pour le moment. • Vous prévoyez de recréer l'instantané ultérieurement et souhaitez conserver le référentiel associé pour éviter d'avoir à le recréer. • Vous souhaitez optimiser les performances de la matrice de stockage en arrêtant toute opération de copie sur écriture vers le Disque virtuel d'instantané des données modifiées. REMARQUE : si vous ne comptez pas recréer l'instantané de disque virtuel à un moment ultérieur, dans le volet Logique, sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis sélectionnez Disque virtuel→ Supprimer pour le retirer. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées associé est également retiré. Pour plus d'informations sur le retrait d'un instantané de disque virtuel, reportez-vous aux rubriques d'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager. REMARQUE : l'utilitaire SMdevices continue à afficher l'instantané dans ses résultats, même si celui-ci a été désactivé. Pour désactiver un instantané de disque virtuel, procédez comme suit : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Logique, sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis sélectionnez Disque virtuel→ Instantané→ Désactiver. 2 Dans la zone de texte, saisissez oui, puis cliquez sur OK. L'instantané est désactivé. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées associé ne change pas d'état. L'activité de copie sur écriture sur le disque virtuel d'instantané des données modifiées s'arrête jusqu'à ce que l'instantané de disque virtuel soit recréé. Préparation des serveurs hôtes à la nouvelle création d'un cliché de disque virtuel REMARQUE : avant de créer un nouvel instantané d'un disque virtuel, arrêtez toutes les E/S et les transferts de données vers le disque virtuel source et l'instantané de disque virtuel. Vous vous assurerez ainsi de capturer un instantané précis du disque virtuel source. Vous devez donc fermer toutes les applications (y compris Windows Internet Explorer) et vérifier que toutes les opérations d'E/S se sont arrêtées. REMARQUE : supprimez la lettre de lecteur associée au disque virtuel (sous Windows) ou démontez le disque virtuel (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées.176 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Avant la re-création d'un instantané de disque virtuel, l'état du serveur hôte et du disque virtuel associé que vous recréez doit être approprié. Pour préparer votre serveur hôte et disque virtuel : 1 Interrompez toutes les opérations d'E/S en cours sur le disque virtuel source et l'instantané de disque virtuel (s'il est monté). 2 Depuis Windows, videz la mémoire cache du disque virtuel source et de l'instantané (s'il est monté). À l'invite du système hôte, tapez : SMrepassist -f et appuyez sur . Pour plus d'informations, voir « Utilitaire SMrepassist », à la page 269. 3 Cliquez sur l'onglet Récapitulatif, puis sur Groupes de disques et disques virtuels pour vérifier que le disque virtuel d'instantané est à l'état Optimal ou Désactivé. 4 Supprimez les lettres de lecteur associées aux disques virtuels (sous Windows) ou démontez les disques virtuels (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. À défaut, un message indiquera que la création de l'instantané a abouti, mais les données correspondantes ne seront pas correctement mises à jour. 5 Suivez les instructions supplémentaires correspondant à votre système d'exploitation, le cas échéant. Sinon, les instantanés créés risquent d'être inutilisables. REMARQUE : si vous devez appliquer des instructions supplémentaires propres à votre système d'exploitation, vous les trouverez dans la documentation fournie avec celui-ci.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 177 Recréation d'un instantané de disque virtuel Vous pouvez recréer un instantané de disque virtuel que vous aviez auparavant désactivé. PRÉCAUTION : perte possible de redondance des données : si l'instantané de disque virtuel est à l'état Optimal, il est d'abord désactivé avant d'être recréé. Cette action annule l'instantané courant. Gardez en tête ces consignes importantes lors de la recréation d'un instantané de disque virtuel : • Pour correctement recréer les instantanés de disque virtuel, suivez les instructions pour votre système d'exploitation. REMARQUE : sinon, les instantanés créés risquent d'être inutilisables. Pour plus d'informations, reportez-vous aux rubriques d'aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. • Pour utiliser cette option, l'instantané de disque virtuel doit être à l'état Optimal ou Désactivé. • Lorsque vous utilisez cette option, les nom et paramètres du disque virtuel d'instantané des données modifiées déjà configurés sont utilisés. Pour recréer l'instantané de disque virtuel : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un instantané de disque virtuel. 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Instantané→ Recréer. 3 Tapez oui, puis cliquez sur OK. Restauration d'instantanés La fonction de restauration d'instantanés permet de rétablir le contenu d'un disque virtuel pour qu'il corresponde à une image de point dans le temps stockée dans un instantané de disque virtuel. Lors de la restauration, le serveur hôte peut quand même écrire des données sur le disque virtuel de base. Toutefois, l'instantané de disque virtuel est en lecture seule pendant l'opération de restauration. Il redevient disponible pour les opérations d'écriture dès la fin de la restauration. Vous ne pouvez pas redémarrer, supprimer ni désactiver l'instantané de disque virtuel pendant la restauration. 178 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Le disque virtuel d'instantané des données modifiées associé doit comporter suffisamment de capacité pour permettre le traitement de l'opération de restauration et des opérations d'écriture depuis l'hôte. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées nécessite au maximum deux fois la taille du disque de base, plus un espace de métadonnées supplémentaire égal à environ 1/1000e (0,1 %) de la capacité du volume de base. REMARQUE : en raison des opérations d'écriture du serveur hôte, le contenu de l'instantané de disque virtuel peut avoir changé depuis la création de l'instantané. L'opération de restauration inclut toutes les modifications apportées à l'instantané après sa création. Vous pouvez attribuer une priorité à l'opération de restauration. Plus la priorité est élevée, plus les ressources système allouées à la restauration sont importantes ; cela affecte les performances globales du système. Règles et consignes pour l'exécution d'une restauration d'instantané Les règles et consignes suivantes s'appliquent lorsque vous réalisez une restauration d'instantané : • La restauration d'un disque virtuel de base d'après un instantané de disque virtuel n'affecte pas le contenu des instantanés de disque virtuel. • Vous ne pouvez effectuer qu'une seule opération de restauration à la fois. • Pendant la restauration d'un disque virtuel de base, vous ne pouvez pas créer de nouveaux instantanés de disque virtuel depuis ce disque de base. • Vous ne pouvez pas lancer la restauration d'instantané si l'une des opérations suivantes est en cours : – Extension de la capacité de disque virtuel – L'Expansion de disque virtuel (VDE) – Migration du niveau de RAID – Migration de taille de segment – Copie de disque virtuel – Inversion des rôles (dans la réplication à distance) • La restauration d'instantané ne fonctionne pas si le disque virtuel de base sert de disque virtuel secondaire pour une réplication à distance. • Si la capacité utilisée dans le disque virtuel d'instantané des données modifiées associé contient des secteurs illisibles, la restauration d'instantané échoue.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 179 En cas d'erreur pendant la restauration, l'opération est suspendue, et l'icône À vérifier est appliqué au disque virtuel de base et à l'instantané de disque virtuel. Le module de contrôleur RAID consigne également l'événement dans le journal MEL (Major Event Log - Journal d'événements majeurs). Suivez la procédure indiquée par le Recovery Guru pour corriger l'erreur, puis relancez l'opération de restauration. AVERTISSEMENT : risque de perte de données : si vous annulez une restauration d'instantané en cours, le disque virtuel de base peut rester dans un état inutilisable et l'instantané de disque virtuel peut apparaître avec la mention Échec dans le logiciel MD Storage Management (Gestionnaire de stockage MD). Par conséquent, n'annulez jamais une restauration d'instantané, sauf si vous disposez d'options de récupération fiables pour restaurer le contenu du disque virtuel de base. Options de ligne de commande Vous pouvez aussi (facultatif) utiliser l'interface de ligne de commande (CLI) pour démarrer, annuler ou reprendre une restauration d'instantané, ou modifier sa priorité. Pour plus d'informations, consultez le Guide CLI. Protection contre l'échec de la restauration d'instantané Pour protéger votre disque virtuel de base, il est recommandé de créer un nouvel instantané de disque virtuel à partir de ce disque de base avant de lancer la restauration. Si la restauration d'instantané échoue, utilisez ce nouvel instantané de disque virtuel pour restaurer votre disque virtuel de base. Versions précédentes de MD Storage Manager Les instantanés de disque virtuel créés avec des versions précédentes de MD Storage Manager qui ne prenaient pas en charge la restauration d'instantané n'ont pas besoin d'être recréés ou modifiés pour pouvoir être utilisés en vue de la restauration d'instantané. Une fois que vous avez installé la dernière version du logiciel MD Storage Management et le micrologiciel de module de contrôleur RAID, les instantanés de disque virtuel créés dans des versions précédentes prennent en charge la restauration d'instantané. Toutefois, si vous revenez à une version précédente du logiciel MD Storage Management après avoir exécuté une restauration d'instantané, cette version plus ancienne de MD Storage Management ne prendra pas en charge l'instantané de disque virtuel créé.180 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Démarrage d'une restauration d'instantané Pour lancer une restauration d'instantané : 1 Dans la fenêtre Gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique. 2 Choisissez une méthode : • Sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Disque virtuel→ Instantané→ Restaurer. • Cliquez-droit sur l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Restaurer. La boîte de dialogue Confirmer la restauration de l'instantané de disque virtuel s'affiche. 3 Dans la zone de choix de la priorité de la restauration, utilisez le curseur pour fixer la priorité voulue. REMARQUE : avec une priorité basse, les activités normales d'écriture de données sont prioritaires et l'opération de restauration est plus longue à exécuter. Avec une priorité élevée, la restauration est prioritaire et les écritures de données sont réduites. 4 Pour lancer la restauration d'instantané, entrez oui dans la zone de confirmation, puis cliquez sur OK. L'état de la restauration est affiché dans le volet Propriétés du disque virtuel de base et de l'instantané de disque virtuel. Reprise d'une restauration d'instantané Si l'opération de restauration a été suspendue en raison d'une erreur, vous pouvez la reprendre en procédant comme suit : 1 Dans la fenêtre Gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique. 2 Choisissez une méthode : • Sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Disque virtuel→ Instantané→ Reprendre la restauration. • Cliquez-droite sur l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Reprendre la restauration. La boîte de dialogue Reprendre la restauration s'affiche.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 181 3 Cliquez sur OK. Si la restauration d'instantané reprend avec succès, son état est affiché dans le volet Propriétés du disque virtuel de base ou de l'instantané de disque virtuel. Si la reprise de la restauration d'instantané ne se fait pas correctement, l'opération est à nouveau suspendue et les deux disques virtuels portent l'icône À vérifier. Consultez le journal MEL (Major Event Log, journal d'événements majeur) pour en savoir plus et suivez la procédure indiquée par le Recovery Guru pour corriger l'erreur. Annulation d'une restauration d'instantané AVERTISSEMENT : risque de perte de données : si vous annulez une restauration d'instantané en cours, le disque virtuel de base peut rester dans un état inutilisable et l'instantané de disque virtuel peut apparaître avec la mention Échec dans le logiciel MD Storage Management (Gestionnaire de stockage MD). Par conséquent, n'annulez jamais une restauration d'instantané, sauf si vous disposez d'options de récupération fiables pour restaurer le contenu du disque virtuel de base. 1 Dans la fenêtre Gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique. 2 Choisissez une méthode : • Sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Disque virtuel→ Instantané→ Annuler la restauration. • Cliquez-droit sur l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Annuler la restauration. La boîte de dialogue Confirmer l'annulation de la restauration s'affiche. 3 Pour annuler la restauration d'instantané, entrez oui dans la zone de confirmation, puis cliquez sur OK. 4 Cliquez sur Oui pour annuler l'opération de restauration.182 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuelConfiguration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 183 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel REMARQUE : la copie d'un disque virtuel écrase les données stockées sur le disque virtuel cible. Assurez-vous que vous n'avez plus besoin de ces données ou sauvegardez-les avant de lancer la copie. REMARQUE : si vous avez commandé cette fonction, une carte d'activation vous a été fournie avec la matrice de stockage Dell PowerVault MD. Pour obtenir un fichier de clé permettant d'activer la fonction, suivez les instructions indiquées sur la carte. REMARQUE : la méthode de création de disque virtuel conseillée consiste à effectuer une copie à partir d'un instantané de disque virtuel. En effet, l'instantané étant utilisé comme source de la copie, le disque d'origine reste totalement disponible et peut continuer à fonctionner normalement. Lorsque vous créez une copie de disque virtuel, une « paire » composée des disques virtuels source et cible est créée sur la même matrice de stockage. Le disque virtuel source est le disque qui contient les données à copier. Il accepte les demandes d'E/S de l'hôte et stocke les données jusqu'à ce qu'elles soient copiées sur le disque cible. Il peut s'agir d'un disque virtuel standard, d'un instantané de disque virtuel ou du disque virtuel source d'un instantané. Lorsque vous lancez la copie, toutes les données sont copiées sur le disque virtuel cible. Le disque source passe en lecture seule jusqu'à ce que la copie soit terminée. Le disque virtuel cible est le disque sur lequel les données sont copiées. Il est possible de désigner comme cible un disque virtuel standard ou le disque source d'un instantané défectueux ou désactivé. Une fois la copie terminée, le disque virtuel source redevient accessible aux applications hôte et accepte les demandes d'écriture de l'hôte. Pour éviter de générer des messages d'erreur, n'essayez pas d'accéder à un disque virtuel source en cours de copie tant que l'opération n'est pas terminée.184 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel Avantages de la copie de disque virtuel : • Meilleure accessibilité des données : au fur et à mesure de l'évolution de vos besoins de stockage, vous pouvez copier vos données sur un disque virtuel faisant partie d'un groupe de disques Le copie des données présentant une capacité plus importante (exemple : transfert depuis un disque physique de 61 Go vers un autre de 146 Go). • Restauration des données d'un instantané de disque virtuel sur le disque virtuel source : la fonction de copie permet de restaurer les données d'un instantané de disque virtuel sur le disque virtuel d'origine. • Création d'une copie de sauvegarde : la fonction de copie d'un disque virtuel permet de créer une sauvegarde. Cette dernière consiste à copier les données d'un disque virtuel source vers un disque virtuel cible faisant partie de la même baie de stockage, tout en limitant au maximum le délai pendant lequel le disque source n'est plus accessible en écriture pour le système hôte. Vous pouvez alors utiliser le disque virtuel cible comme sauvegarde du disque virtuel source, en tant que ressource pour tester le système ou pour copier des données vers un autre périphérique, tel qu'un lecteur de bande ou autre support. REMARQUE : restauration à partir d'une copie de sauvegarde : vous pouvez modifier les mappages entre systèmes hôtes et disques virtuels pour restaurer les données à partir du disque virtuel de sauvegarde que vous avez créé lors de la procédure précédente. Pour cela, vous pouvez utiliser l'option Adressages pour supprimer l'adressage entre le disque virtuel source et l'hôte, puis pour adresser ce dernier avec le disque de sauvegarde. Types de copie virtuelle Vous pouvez effectuer une copie de disque virtuel en ligne ou hors ligne. Pour garantir l'intégrité des données, toutes les E/S sur le disque virtuel cible sont suspendues pendant l'opération de copie de disque virtuel, quel que soit son type. Une fois la copie terminée, les hôtes ne peuvent plus écrire sur le disque cible.Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 185 Copie hors ligne La copie hors ligne lit les données du disque virtuel source et les copie vers un disque virtuel cible, tout en suspendant toutes les mises à jour du disque source pendant l'opération de copie. Lors d'une copie de disque virtuel hors ligne, le système établit une relation entre un disque virtuel source et un disque virtuel cible. Les disques virtuels source qui participent à la copie hors ligne sont disponibles pour les requêtes de lecture tant que la copie de disque virtuel affiche l'état En cours ou En attente. Les requêtes d'écriture ne sont autorisées que lorsque la copie hors ligne est terminée. Si le disque virtuel source est formaté avec un système de fichiers de journalisation, toutes les tentatives d'émission d'une requête de lecture sur le disque virtuel source peuvent être rejetées par les modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage et générer un message d'erreur. Assurez-vous que l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible est désactivé une fois la copie de disque virtuel terminée, afin d'empêcher l'apparition de messages d'erreur. Copie en ligne La copie en ligne crée une copie d'un instantané de point dans le temps de l'un des disques virtuels d'une matrice de stockage, tout en continuant à accepter les écritures sur ce disque virtuel pendant l'opération de copie. Pour ce faire, le système crée un instantané du disque virtuel et l'utilise comme disque virtuel source réel de la copie. Lors d'une copie de disque virtuel en ligne, le système établit une relation entre un instantané de disque virtuel et un disque virtuel cible. Le disque virtuel pour lequel l'image de point dans le temps est créée (disque virtuel source) doit être un disque virtuel standard faisant partie de la matrice de stockage. Un instantané de disque virtuel et un disque virtuel d'instantané des données modifiées sont créés pendant l'opération de copie en ligne. L'instantané de disque virtuel n'est pas un disque virtuel contenant réellement des données, mais plutôt une référence aux données que contenait le disque virtuel à un point dans le temps spécifique. Pour chaque instantané capturé, le système crée un disque virtuel d'instantané des données modifiées pour stocker les données de copie sur écriture de l'instantané. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées sert uniquement à gérer l'image d'instantané.186 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel Avant toute modification d'un bloc de données du disque virtuel source, le contenu de ce bloc est copié vers le disque virtuel d'instantané des données modifiées. Étant donné que la logithèque stocke dans ces blocs une copie des données d'origine, toute modification ultérieure est écrite uniquement sur le disque virtuel source. REMARQUE : si vous utilisez comme source de la copie un instantané de disque virtuel actif, les performances du disque virtuel source se dégradent en raison des opérations de copie sur écriture. Une fois la copie terminée, l'instantané est désactivé et les performances du disque virtuel source sont rétablies. Malgré la désactivation de l'instantané, l'infrastructure des données modifiées et la relation de copie restent intactes. Création d'une copie de disque virtuel pour un disque MSCS partagé Pour copier un disque MSCS (Microsoft Cluster Server) partagé, créez tout d'abord un instantané de ce disque virtuel, puis utilisez l'instantané comme source de la copie. REMARQUE : si vous essayez de créer directement une copie d'un disque MSCS partagé, plutôt que d'utiliser un instantané, un message d'erreur vous indiquant que l'opération ne peut pas être effectuée s'affichera, car le disque virtuel source sélectionné n'est pas un candidat approprié. REMARQUE : lorsque vous créez un instantané de disque virtuel, vous devez l'adresser à un seul nœud du cluster. Si vous l'adressez au groupe d'hôtes ou aux deux nœuds du cluster, plusieurs nœuds pourront accéder aux données simultanément, ce qui risque d'entraîner la corruption des données. Disque virtuel : Autorisations de lecture/écriture Une fois la copie terminée, les hôtes ne peuvent plus écrire sur le disque cible. Ce dernier rejette toute les demandes d'E/S tant que la copie est à l'état « En attente » ou « En cours », ou si elle échoue avant d'être terminée. Pour empêcher toute modification des données copiées, conservez l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible dans les cas suivants : • si vous utilisez le disque virtuel cible à des fins de sauvegarde ; • si vous utilisez les données stockées sur le disque virtuel cible pour les recopier sur le disque virtuel source d'un instantané désactivé ou en panne. Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 187 Pour autoriser la modification des données contenues sur le disque virtuel cible une fois la copie terminée, modifiez ce paramètre pour lui attribuer la valeur Lecture/Écriture. Pour définir les permissions de Lecture/Écriture du disque virtuel cible : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 2 Sélectionnez au moins une paire en copie dans le tableau. 3 Effectuez l'une des actions suivantes : • Pour activer l'autorisation Lecture seule, sélectionnez Modifier→ Autorisations de disque virtuel cible→ Activer la lecture seule. REMARQUE : les demandes d'écriture sur le disque virtuel cible sont rejetées lorsque l'autorisation de Lecture seule est activée sur ce disque. • Pour désactiver l'autorisation Lecture seule, sélectionnez Modifier→ Autorisations de disque virtuel cible→ Désactiver la lecture seule. Restrictions liées à la fonction de copie de disque virtuel Avant d'effectuer toute tâche impliquant une copie de disque virtuel, vous devez consulter et respecter les restrictions indiquées dans cette section. Ces restrictions concernent aussi bien les disques virtuels source et cible que la matrice de stockage. • Lorsqu'une copie de disque virtuel est à l'état « En cours », « En attente » ou « Échec », le disque virtuel source n'est accessible qu'en lecture. Une fois la copie terminée, il redevient accessible en écriture et lecture. • Un disque virtuel ne peut être sélectionné comme cible que pour une seule copie à la fois. • Une copie de disque virtuel, quel que soit le disque virtuel, ne peut pas être montée sur le même hôte que le disque virtuel source. • Windows ne permet pas d'attribuer une lettre de lecteur à une copie de disque virtuel. • Un disque virtuel à l'état « Échec/En panne » ne peut être utilisé ni comme disque source, ni comme disque cible. 188 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel • Un disque virtuel à l'état « Dégradé » ne peut pas être utilisé comme disque cible. • Un disque virtuel impliqué dans une opération de modification ne peut être utilisé ni comme disque source, ni comme disque cible. Parmi les modifications : – Extension de capacité : migration de niveau de RAID : dimensionnement de segment – Extension d'un disque virtuel – Défragmentation d'un disque virtuel REMARQUE : les sections suivantes, consacrées à la préparation des hôtes, s'appliquent également si vous utilisez la fonction de copie de disque virtuel à partir de l'interface CLI. Création d'une copie de disque virtuel PRÉCAUTION : perte de données potentielle : les disques virtuels source qui participent à la copie de disque virtuel ne sont disponibles à l'activité d'E/S de lecture que lorsqu'une copie de disque virtuel est à l'état En cours ou En attente. Les demandes d'écriture sont permises une fois la copie de disque virtuel terminée. Si le disque virtuel source a été formaté avec un système de fichiers de journalisation, toute tentative de requête de lecture du disque virtuel source peut être rejetée par la matrice de stockage et un message d'erreur peut s'afficher. Le pilote de système de fichiers de journalisation envoie une demande d'écriture avant de tenter d'émettre la demande de lecture. La matrice de stockage rejette la requête d'écriture et ce rejet empêche l'émission de la requête de lecture correspondante. Cette condition pourrait causer l'apparition d'un message d'erreur, qui indique que le disque virtuel source est protégé en écriture. Pour éviter ce problème, ne tentez pas d'accéder à un disque virtuel source qui participe à une copie de disque virtuel lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours. Assurez-vous également que l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible est désactivé une fois la copie de disque virtuel terminée afin d'empêcher l'apparition de messages d'erreur. La fonction premium Copie de disque virtuel inclut les éléments suivants : • L'Assistant Création de copie, qui facilite la création d'une copie de disque virtuel • Le Gestionnaire de copies, qui surveille les copies de disque virtuel après leur création Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 189 Avant de commencer Une copie de disque virtuel fait échouer tous les instantanés de disque virtuel associés au disque virtuel cible, s'il en existe. Si vous sélectionnez un disque virtuel source d'un instantané de disque virtuel, vous devez désactiver tous les instantanés de disque virtuel associés au disque virtuel source avant de le sélectionner comme disque virtuel cible. Autrement, le disque virtuel source ne peut pas être utilisé comme disque virtuel cible. Une copie de disque virtuel écrase les données du disque virtuel cible et fait automatiquement passer le disque virtuel cible en lecture seule pour les hôtes S'il existe 16 copies de disque virtuel à l'état En cours, toute copie de disque virtuel ultérieure prend l'état En attente, jusqu'à ce que l'une des 16 copies de disque virtuel soit terminée. Opérations de copie et de modification d'un disque virtuel Si une opération de modification est en cours d'exécution sur un disque virtuel source ou un disque virtuel cible, et que la copie de disque virtuel est à l'état En cours, En attente, ou en Échec, la copie de disque virtuel ne démarre pas. Si une opération de modification est en cours d'exécution sur un disque virtuel source ou un disque virtuel cible après la création d'une copie de disque virtuel, l'opération de modification doit se terminer avant le lancement de la copie de disque virtuel. Lorsqu'une copie de disque virtuel est à l'état En cours, aucune opération de modification ne s'exécute. Assistant Création de copie L'Assistant Création de copie vous aide à : • Sélectionner un disque virtuel source depuis la liste des disques virtuels disponibles • Sélectionner un disque virtuel cible depuis la liste des disques virtuels disponibles • Définir la priorité de la copie de disque virtuel Lorsque vous avez terminé l'Assistant, la copie de disque virtuel démarre. Les données sont lues depuis le disque virtuel source et écrites sur le disque virtuel cible. Des icônes « Opération en cours » apparaissent sur le disque virtuel source et le disque virtuel cible lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours ou En attente.190 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel Échec d'une copie de disque virtuel Les conditions suivantes peuvent causer l'échec de la copie de disque virtuel : • Erreur de lecture depuis le disque virtuel source • Erreur d'écriture sur le disque virtuel cible • Une panne de matrice de stockage qui affecte le disque virtuel source ou le disque virtuel cible. Lorsque la copie de disque virtuel échoue, un événement critique est enregistré dans le Journal des événements et l'icône À vérifier apparaît dans la fenêtre AMW. Lorsqu'une copie est à cet état, l'hôte a un accès en lecture seule au disque virtuel source. Aucune demande de lecture ou d'écriture du disque virtuel cible ne s'effectue jusqu'à la correction de la panne à l'aide du Recovery Guru. Propriétaire préféré de module de contrôleur RAID Lors d'une copie de disque virtuel, le même module de contrôleur RAID doit être propriétaire à la fois du disque virtuel source et du disque virtuel cible. Si les deux disques virtuels n'ont pas le même module de contrôleur RAID préféré lorsque la copie commence, la propriété du disque virtuel cible est automatiquement transférée au module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel source. Lorsque la copie est terminée ou qu'elle s'arrête, la propriété du disque virtuel cible est restaurée à son module de contrôleur RAID préféré. Si la propriété du disque virtuel source est modifiée lors de la copie, la propriété du disque virtuel cible est également modifiée. Module de contrôleur RAID en panne Vous devez attribuer manuellement la propriété d'un module de contrôleur RAID au module de contrôleur RAID alternatif pour permettre à la copie de disque virtuel de se terminer dans ces conditions : • Une copie de disque virtuel est à l'état En cours. • Le module de contrôleur RAID préféré d'un disque virtuel source tombe en panne • Le transfert de propriété ne s'effectue pas automatiquement lors du basculementConfiguration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 191 Gestionnaire de copie Après la création d'une copie de disque virtuel en utilisant l'assistant Création de copie, vous pouvez la surveiller grâce au Gestionnaire de copies (Copy Manager). Une copie de disque virtuel peut être recopiée, arrêtée, ou retirée avec le Gestionnaire de copies. Il est également possible de modifier les attributs, tels que la priorité de copie et l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible. Vous pouvez afficher l'état d'une copie de disque virtuel dans le Gestionnaire de copies. Aussi, si vous avez besoin de déterminer quels disques virtuels sont inclus dans une copie de disque virtuel, vous pouvez utiliser le Gestionnaire de copies ou le profil de matrice de stockage. Copie du disque virtuel Vous pouvez créer une copie de disque virtuel à l'aide de l'Assistant Création de copie. PRÉCAUTION : perte possible de l'accès aux données : une copie de disque virtuel écrase les données sur un disque virtuel. Une copie de disque virtuel fait automatiquement passer le disque virtuel cible en mode lecture seule pour les hôtes. Gardez cet attribut activé pour préserver les données du disque virtuel cible. PRÉCAUTION : si vous avez choisi de ne pas conserver les données du disque virtuel cible après la fin de la copie de disque virtuel, désactivez l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible. Reportez-vous à « Disque virtuel : Autorisations de lecture/écriture », à la page 186 pour plus d'informations sur l'activation et la désactivation de l'attribut Lecture seule pour le disque virtuel cible. Pour empêcher l'apparition de messages d'erreur « Protégé en écriture », ne tentez pas d'accéder à un disque virtuel source qui participe à une copie de disque virtuel lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours. Assurezvous également que l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible est désactivé une fois la copie de disque virtuel terminée afin d'empêcher l'apparition de messages d'erreur. Pour copier le disque virtuel : 1 Arrêtez les E/S sur les disques virtuels source et cible. 2 Démontez tous les systèmes de fichiers sur les disques virtuels source et cible.192 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 3 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez le disque virtuel source. 4 Sélectionnez Disque virtuel→ Créer une copie. La fenêtre Sélectionner le disque virtuel source et le type de copie s'affiche. 5 Dans la zone Sélectionner un disque virtuel source, sélectionnez le disque virtuel approprié 6 Dans la zone Sélectionner un type de copie, choisissez la copie hors ligne ou la copie en ligne. REMARQUE : la copie de disque virtuel en ligne écrase les données du disque virtuel cible et fait automatiquement passer le disque virtuel cible en lecture seule pour les hôtes. Une fois la copie de disque virtuel en ligne terminée, utilisez le Gestionnaire de copies pour désactiver l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible. Si le disque virtuel cible a déjà été utilisé dans une copie de disque virtuel, vérifiez que vous n'avez plus besoin des données qu'il contient ou que vous les avez sauvegardées à un emplacement accessible. La fenêtre Sélectionner un disque virtuel cible s'affiche. 7 Dans la zone Sélectionner un disque virtuel cible, sélectionnez le disque virtuel approprié 8 Dans la zone Sélectionner une priorité de copie, sélectionnez la priorité de copie pertinente et cliquez sur Suivant. La fenêtre Confirmation affiche le récapitulatif de vos sélections. 9 Saisissez oui, puis cliquez sur Terminer. REMARQUE : des icônes « Opération en cours » apparaissent sur le disque virtuel source et le disque virtuel cible lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours ou En attente. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager.Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 193 Performances de la matrice de stockage pendant une copie de disque virtuel Les facteurs suivants affectent les performances globales de la matrice de stockage : • Opérations d'E/S • Niveau de RAID?du disque virtuel • Configuration du disque virtuel : nombre de lecteurs inclus dans les groupes de disques virtuels • Type de disque virtuel : la copie des instantanés de disque virtuel peut être plus longue que celle des disques virtuels standard. Lors d'une copie de disque virtuel, une partie des ressources de la matrice de stockage est utilisée pour effectuer la copie au lieu de traiter les E/S, ce qui affecte les performances globales de la matrice. Lorsque vous créez une copie de disque virtuel, vous indiquez la priorité de l'opération. Cette priorité détermine le temps de traitement que le contrôleur devra allouer à la copie, au détriment des E/S. Définition de la priorité d'une copie Le Gestionnaire de copies permet de sélectionner le temps que prendra une copie de disque virtuel pour une paire en copie sélectionnée. Vous pouvez changer la priorité de copie pour une paire en copie aux moments suivants : • Avant le lancement de la copie de disque virtuel • Lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours • Lorsque vous recréez une copie de disque virtuel Pour définir la priorité d'une copie : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 2 Dans le tableau, sélectionnez une ou plusieurs paires en copie. 3 Sélectionnez Modifier→ Priorité de copie. La fenêtre Modifier la priorité de copie s'affiche.194 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 4 Dans la zone Priorité de copie, sélectionnez la priorité de copie appropriée, selon les besoins en performances de votre système. REMARQUE : ce paramètre peut avoir l'une des cinq valeurs suivantes : La plus faible, Faible, Moyenne, Élevée et La plus élevée. Si la priorité est minimale, les opérations d'E/S sont très peu affectées mais la copie prend plus de temps. Arrêt de la copie d'un disque virtuel Seules les copies à l'état « En cours », « En attente » ou « Échec » peuvent être arrêtées. Si vous arrêtez une copie à l'état « Échec », l'état « À vérifier » associé à la matrice de stockage est supprimé. Gardez à l'esprit les consignes suivantes lorsque vous arrêtez une copie de disque virtuel : • Pour utiliser cette option, ne sélectionnez qu'une paire en copie dans le Gestionnaire de copies. • Lorsque la copie de disque virtuel est arrêtée, le disque virtuel source devient accessible en écriture à tous les hôtes adressés. Si des données sont écrites sur le disque virtuel source, le contenu du disque cible ne correspond plus à celui du disque source. Pour arrêter la copie d'un disque virtuel, procédez comme suit : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 2 Sélectionnez la paire en copie dans le tableau. 3 Sélectionnez Copier→ Arrêter. 4 Cliquez sur Oui.Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 195 Lancement d'une nouvelle copie d'un disque virtuel Il est possible de recommencer une copie de disque virtuel ayant été arrêtée avant la fin ou ayant échoué. L'option Copier de nouveau écrase les données stockées sur le disque virtuel cible et définit ce dernier comme étant accessible en lecture seule par rapport aux hôtes. Si des instantanés sont associés au disque cible, cette option leur attribue automatiquement l'état « En panne/Échec ». Préparation des serveurs hôtes au remplacement d'une copie de disque virtuel REMARQUE : avant de créer une nouvelle copie d'un disque virtuel, arrêtez toutes les E/S et les transferts de données impliquant le disque virtuel source et le disque cible, le cas échéant. Vous vous assurerez ainsi que l'image du disque virtuel source correspondra bien à son état à l'instant T. Vous devez donc fermer toutes les applications (y compris Windows Internet Explorer) et vérifier que toutes les opérations d'E/S se sont arrêtées. REMARQUE : vous pouvez également supprimer la lettre de lecteur correspondant au disque virtuel associé (sous Windows) ou démonter le disque virtuel (sous Linux) afin de vous assurer que la source de la copie ne sera pas modifiée. Avant de créer une nouvelle copie de disque virtuel pour une paire de disques existante, vous devez affecter l'état approprié au serveur hôte et au disque virtuel associé que vous copiez à nouveau. Préparez le serveur hôte et le disque virtuel en procédant comme suit : 1 Arrêtez toutes les opérations d'E/S sur les disques virtuels source et cible. 2 Depuis Windows, videz le cache du disque source et du disque virtuel cible (s'il est monté). À l'invite du système hôte, tapez : SMrepassist -f et appuyez sur . Pour plus d'informations, voir « Utilitaire SMrepassist », à la page 269. 3 Pour vérifier que le disque virtuel est à l'état Optimal ou Désactivé, sélectionnez l'onglet Récapitulatif, puis cliquez sur Groupes de disques et disques virtuels.196 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 4 Afin d'assurer une copie stable du lecteur pour le disque virtuel, sous Windows, supprimez la ou les lettres identifiant le disque source et le disque virtuel (s'il est monté) et, sous Linux, démontez le ou les lecteurs virtuels. À défaut, un message indiquera que la création de la copie a abouti, mais les données copiées ne seront pas correctement mises à jour. 5 Suivez les instructions supplémentaires correspondant à votre système d'exploitation, le cas échéant. Sinon, les copies de disque virtuel créées risquent d'être inutilisables. REMARQUE : si vous devez appliquer des instructions supplémentaires propres à votre système d'exploitation, vous les trouverez dans la documentation fournie avec celui-ci. Nouvelle copie d'un disque virtuel Vous pouvez utiliser le Gestionnaire de copies pour créer une nouvelle copie de disque virtuel d'un disque virtuel source et un disque virtuel cible. Utilisez cette option lorsque vous avez arrêté une copie de disque virtuel et que vous souhaitez la relancer, ou lorsqu'une copie a échoué ou s'est terminée. La copie de disque virtuel redémarre du début. • Perte possible de données : l'opération de relancement d'une copie écrase les données existantes sur le disque virtuel cible. • Perte possible d'accès aux données : lorsque la copie est à l'état En cours ou En attente, les disques virtuels source ne sont disponibles que pour les activités E/S de lecture. Les demandes d'écriture sont permises une fois la copie de disque virtuel terminée. Gardez à l'esprit les consignes suivantes lors du lancement d'une recopie de disque virtuel : • Si les hôtes sont adressés sur le disque virtuel source, les données copiées vers le disque virtuel cible pendant l'opération de nouvelle copie peuvent avoir changé depuis la création de la copie de disque virtuelle précédente. • Ne sélectionnez qu'une copie de disque virtuel dans la fenêtre de dialogue du Gestionnaire de copies.Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 197 Pour copier à nouveau le disque virtuel : 1 Arrêtez les E/S sur les disques virtuels source et cible. 2 Démontez tous les systèmes de fichiers sur les disques virtuels source et cible. 3 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 4 Sélectionnez la paire en copie dans le tableau. 5 Sélectionnez Copier→ Copier de nouveau. La fenêtre Copier de nouveau s'affiche. 6 Définissez la priorité de la copie. REMARQUE : ce paramètre peut avoir l'une des cinq valeurs suivantes : La plus faible, Faible, Moyenne, Élevée et La plus élevée. Si la priorité est La plus faible, les opérations d'E/S sont très peu affectées mais la copie prend plus de temps. Si la priorité est définie sur La plus élevée, la copie de disque virtuel est prioritaire, mais les opérations d'E/S de la matrice de stockage peuvent en être affectées. Suppression de paires de copie Vous pouvez retirer une ou plusieurs copies de disque virtuel à l'aide du Gestionnaire de copies. Toutes informations se rapportant à la copie de disque virtuel pour les disques virtuels source et cible sont retirées des boîtes de dialogue Propriétés du disque virtuel et Profil de matrice de stockage. Lorsque vous retirez une copie de disque virtuel de la matrice de stockage, vous retirez aussi l'attribut Lecture seule pour le disque virtuel cible. Après le retrait de la copie de disque virtuel du Gestionnaire de copies, vous pouvez sélectionner le disque virtuel cible comme disque virtuel source ou cible pour une nouvelle copie de disque virtuel. Si vous retirez une copie de disque virtuel, le disque virtuel source et le disque virtuel cible n'apparaissent plus dans le Gestionnaire de copies. Gardez à l'esprit ces consignes lors du retrait de paires en copie : • Le fait de supprimer une paire en copie n'a aucune incidence sur les données qui se trouvent sur le disques virtuel source ou cible. • Si la copie de disque virtuel est à l'état En cours, vous devez arrêter la copie avant de retirer la paire en copie.198 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel Pour retirer des paires en copie : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 2 Dans le tableau, sélectionnez une ou plusieurs paires en copie. 3 Sélectionnez Copier→ Retirer des paires de copie. La boîte de dialogue Retirer des paires de copie s'affiche. 4 Cliquez sur Oui.Configuration : fonction premium : mise à niveau à une configuration 199 de Couche Hautes performances Configuration : fonction premium : mise à niveau à une configuration de Couche Hautes performances La fonction premium de Couche Hautes performances sur une matrice de série MD3200 étend les performances du système au-delà de celles d'une matrice MD3200 fonctionnant à un niveau de performances standard. Si vous avez commandé cette fonction, une carte d'activation vous a été fournie avec la matrice de stockage. Après avoir lu les informations ci-dessous, suivez les instructions de la carte pour obtenir un fichier de clé et activer la fonction. PRÉCAUTION : perte d'accès aux données : la matrice de stockage redémarre automatiquement lorsque la fonction de couche hautes performances est activée ou désactivée. Les données ne sont pas disponibles lors du redémarrage. Elles redeviennent disponibles lorsque la matrice a redémarré. Pour effectuer une mise à niveau d'une matrice de stockage de couche performances standard, activez la fonction premium de couche hautes performances, en utilisant le logiciel MDSM (Dell PowerVault Modular Disk Storage Management). La matrice redémarre lorsque la fonction de couche hautes performances est activée ou désactivée. Entre-temps l'accès aux données et l'accès à la gestion du contrôleur sera temporairement perdu. Nous vous recommandons d'arrêter toutes les entrées/sorties de la matrice avant d'activer ou de désactiver cette fonction. Lors du redémarrage de la matrice, l'état de la matrice dans l'application MDSM passe d' Optimal à Aucune réponse. À la fin du redémarrage, l'état redevient Optimal. Vous pouvez redémarrer les E/S sur la matrice de stockage lorsque l'état de celle-ci redevient Optimal. 200 Configuration : fonction premium : mise à niveau à une configuration de Couche Hautes performancesConfiguration : Device Mapper Multipath for Linux 201 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Présentation La matrice de stockage de série MD3200 utilise une structure logicielle du système d'exploitation Linux, appelée DM (DeviceMapper - Adresseur/ Mappeur de périphériques), pour activer les capacités multivoies des serveurs hôte Linux. La fonction multivoies du DM est fournie par une combinaison de pilotes et utilitaires. Ce chapitre décrit comment utiliser ces utilitaires pour activer la matrice de stockage de série MD3200 sur un système Linux. REMARQUE : la technologie Device Mapper remplace une technologie propriétaire antérieure appelée MPP. MPP servait à activer les fonctions multivoies des générations MD précédentes de matrices de stockage de série MD3000. REMARQUE : pour installer les composants logiciels requis de Device Mapper sur un serveur hôte Linux, exécutez le programme d'installation du support de ressources de série MD3200 sur le serveur, puis sélectionnez l'option d'installation Complète ou Hôte. Pour connaître les procédures d'installation détaillées, reportezvous au Guide de déploiement de matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220, à l'adresse support.dell.com/manuals. Parmi les avantages de la fonction multivoies DM : • Détection d'échec de chemin et redirection des E/S vers d'autres chemins disponibles • Revalidation des chemins en échec après leur restauration • Utilisation de plusieurs chemins disponibles afin de maximiser les performances • Reconfiguration de l'utilisation des chemins selon leur état et les conditions d'erreur • Unification des nœuds de périphériques multiples en un seul nœud de périphérique multivoies logique • Identification de nouvelle LU multivoies et configuration automatique d'un nouveau nœud multivoies • Persistance de nom du périphérique pour les périphériques DM sous /dev/mapper/202 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Utilisation des périphériques multivoies DM REMARQUE : l'utilisation ou la modification de tout nœud autre que les nœuds du périphériques multivoies peut entraîner des problèmes de matrice ou de système de fichiers, y compris une perte de communication avec la matrice et une corruption de système de fichiers. Évitez d'accéder à tout périphérique autre que le périphérique multivoies. . REMARQUE : une fois la création de partition sur un périphérique multivoies terminée, toutes les opérations d'E/S, y compris la création de système de fichiers, les E/S brutes et les E/S de système de fichiers, doivent être effectuées à travers le nœud de partition, non pas les nœuds de périphérique multivoies. Étapes à effectuer au préalable Les tâches suivantes doivent être effectuées avant de continuer. Pour en savoir plus sur les étapes 1 et 2, voir le Guide de déploiement des matrices de stockage MD3200 et MD3220 à l'adresse support.dell.com/manuals. Pour en savoir plus sur l'étape 3, voir « Création de disques virtuels », à la page 109. 1 Installer le logiciel hôte à partir du support de ressources de série MD3200 : insérez le support de ressources dans le système pour démarrer l'installation du MDSM (Modular Disk Storage Manager - Gestionnaire de stockage de disques modulaires). REMARQUE : l'installation de Red Hat 5.x exige un nouveau montage du support de DVD afin de rendre son contenu exécutable. 2 Réamorcer à l'invite du programme d'installation : le programme d'installation nécessite et invite au réamorçage une fois l'installation terminée. 3 Créer et mapper des disques virtuels à l'aide du MDSM : une fois la configuration des matrices à l'aide de MDCU (utilitaire de configuration de disques modulaires), exécutez MDSM pour créer et adresser les disques virtuels. Utilisation du logiciel MDSM : 1 Adressez le serveur hôte à la matrice de stockage de série MD3200 2 Créer les disques virtuels 3 Matrices nouvellement créées par adressage sur le serveur hôte REMARQUE : toute matrice configurée avec MDCU s'ajoute automatiquement à la liste de périphériques dans la fenêtre EMW (Enterprise Management Window - Fenêtre de gestion d'entreprise) de PowerVault Modular Disk Storage Manager (Gestionnaire de stockage de disques modulaires PowerVault). Configuration : Device Mapper Multipath for Linux 203 Étapes de configuration de Device Mapper Pour terminer la configuration multivoies DM et fournir de l'espace de stockage disponible au serveur hôte Linux : 1 Effectuez un balayage de disques virtuels. Voir « Effectuer un balayage de disques virtuels nouvellement ajoutés », à la page 203. 2 Afficher la topologie du périphérique multivoies. Voir « Afficher la topologie de périphérique multivoies à l'aide de la commande multivoies », à la page 204. 3 Créer une partition sur un nœud de périphérique multivoies. Voir « Créer une partition fdisk sur un nœud de périphérique multivoies », à la page 205. 4 Ajouter une partition au DM. Voir « Ajouter une nouvelle partition à Device Mapper », à la page 206. 5 Créer un système de fichiers sur une partition DM. Voir « Créer un système de fichiers sur une partition de Device Mapper », à la page 206. 6 Monter une partition DM. Voir « Monter une partition Device Mapper », à la page 207. Les instructions suivantes montrent comment effectuer chacune de ces tâches. Dans les descriptions de commandes suivantes, indique les éléments à remplacer. Sur les systèmes RHEL indique le numéro affecté au périphérique. Sur les systèmes SLES indique la lettre affectée au périphérique. Effectuer un balayage de disques virtuels nouvellement ajoutés La commande rescan_dm_devs lance le balayage du système du serveur hôte, à la recherche de tout disque virtuel, existant ou récemment ajouté, adressé au serveur. # rescan_dm_devs Si un disque virtuel (DV) de matrice est ultérieurement adressé sur le serveur hôte, vous devez réexécuter la commande rescan_dm_devices afin de transformer le disque virtuel en un LUN visible pour le système d'opération.204 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Afficher la topologie de périphérique multivoies à l'aide de la commande multivoies La commande multivoies ajoute des disques virtuels nouvellement scannés et adressés aux tableaux de Device Mapper. Elle crée également des entrées pour ceux-ci dans le répertoire /dev/mapper du serveur hôte. Ces périphériques sont les mêmes que tout autre périphérique de bloc se trouvant dans l'hôte. Pour répertorier tous les périphériques multi-chemins, exécutez la commande suivante : # multipath –ll La sortie doit ressembler à ce qui suit (sortie pour un seul disque virtuel adressé). mpath1 (3600a0b80005ab177000017544a8d6b92) dm-0 DELL, MD32xx [size=5.0G][features=3 queue_if_no_path pg_init_retries 50][hwhandler=1 rdac][rw] \_ round-robin 0 [prio=6][active] \_ 97:0:0:0 sdc 8:32 [active][ready] \_ round-robin 0 [prio=0][enabled] \_ 4:0:0:0 sdb 8:16 [active][ghost] où : mpath1 correspond au nom du périphérique virtuel créé par l'adresseur de périphériques. Il se trouve dans le répertoire /dev/mapper. DELL est le fournisseur du périphérique MD3200 est le modèle du périphérique Sdc correspond au chemin physique vers le contrôleur propriétaire du périphérique Sdc correspond au chemin physique vers le contrôleur non-propriétaire du périphériqueConfiguration : Device Mapper Multipath for Linux 205 Vous trouverez ci-dessous un exemple de sortie SLES : mpathb(360080e500017b2f80000c6ca4a1d4ab8) dm-21 DELL, MD32xx [size=1.0G][features=3 queue_if_no_path pg_init_retries 50][hwhandler=1 rdac][rw] \_ round-robin 0 [prio=6][active] \_ 4:0:0:22 sdx 65:112 [active][ready] \_ round-robin 0 [prio=0][enabled] \_ 6:0:0:22 sdcl 69:144 [active][ghost où : mpathb correspond au nom du périphérique virtuel créé par l'adresseur de périphériques. Il se trouve dans le répertoire /dev/mapper. DELL est le fournisseur du périphérique MD3200 est le modèle du périphérique Sdx correspond au chemin physique vers le contrôleur propriétaire du périphérique Sdcl correspond au chemin physique vers le contrôleur non propriétaire du périphérique Créer une partition fdisk sur un nœud de périphérique multivoies La commande fdisk permet la création d'espace de partition pour un système de fichiers sur les disques virtuels nouvellement balayés et adressés qui ont été présentés à Device Mapper. Pour créer une partition avec les nœuds de périphériques multivoies /dev/mapper/mpath, par exemple, utilisez la commande suivante, où mpath correspond au nœud de périphériques multivoies sur lequel vous souhaitez créer la partition : # fdisk /dev/mapper/mpath REMARQUE : la valeur correspond à un format de système d'exploitation alphanumérique. La valeur correspondante des disques virtuels adressés peut être affichée à l'aide de la commande multipath exécutée précédemment. Pour en savoir plus sur l'utilisation de fdisk, consultez la documentation de votre système d'exploitation. 206 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Ajouter une nouvelle partition à Device Mapper La commande kpartx ajoute la partition nouvellement créée par fdisk à la liste de partitions utilisables de Device Mapper. Consultez les exemples ci-dessous, où mpath est le nœud de périphérique sur lequel la partition a été créée. # kpartx –a /dev/mapper/mpath Si elle réussit, la commande n'affiche pas de sortie. Pour vérifier son succès et afficher le nom exact de la partition, utilisez ces commandes pour afficher les noms de partition complets attribués. # cd /dev/mapper # ls Les exemples suivants fournissent des informations sur les formats généraux d'adressage : Sur les hôtes RHEL, un nœud de partition est de format /dev/mapper/mpathp, où est le numéro alphabétique du périphérique multivoies, est le numéro de partition de ce périphérique. Sur les hôtes SLES 11.x, un nœud de partition est de format /dev/mapper/mpath-part, où correspond à la lettre ou aux lettres affectée(s) au périphérique multivoies et au numéro de partition. Sur les hôtes SLES 11.x, un nœud de partition est de format /dev/mapper/mpath-part, où correspond à la lettre ou aux lettres affectée(s) au périphérique multivoies et au numéro de partition. REMARQUE : une fois la création de partition sur un périphérique multivoies terminée, toutes les opérations d'E/S, y compris la création de système de fichiers, les E/S brutes et les E/S de système de fichiers, doivent être effectuées à travers le nœud de partition, non pas les nœuds de périphérique multivoies. Créer un système de fichiers sur une partition de Device Mapper Utilisez la commande standard mkfs pour créer le système de fichiers sur la partition Device Mapper nouvellement créée. Par exemple : # mkfs –t /dev/mapper/ correspond à la partition sur laquelle le système de fichiers est créée. Configuration : Device Mapper Multipath for Linux 207 Monter une partition Device Mapper Utilisez la commande standard mount pour monter la partition Device Mapper : # mount /dev/mapper/ Prêt à l'utilisation Les disques virtuels nouvellement créés sur la matrice de série MD3200 sont maintenant configurés et prêts à l'utilisation. Les réarmoçages ultérieurs trouveront automatiquement les périphériques multivoies ainsi que leurs partitions. Création d'une liste noire de périphériques dans le pilote multi-chemins Si vos pilotes multi-chemins se connectent à des réseaux SAN (Storage Area Network, réseau de stockage), il peut être utile de pouvoir exclure (mettre en « liste noire ») certains périphériques figurant dans le fichier /etc/multipath.conf. La mise en liste noire empêche le pilote multi-chemins d'utiliser ces périphériques locaux. Pour mettre un lecteur ou périphérique local sur liste noire : 1 Exécutez la commande multipath -l pour déterminer le nom du lecteur local, ou bien le WWID (World-Wide Identifier, ID universel de périphérique) ou la chaîne fournisseur/modèle du périphérique. 2 Modifiez le fichier /etc/multipath.conf de la manière suivante : blacklist { wwid wwid_lecteur … } ou blacklist { device { vendor chaîne_fournisseur model chaîne_modèle }; REMARQUE : les utilisateurs de RedHat versions 6.0 et 6.1 doivent reconstruire l'image de fichier racine initramfs afin d'inclure le fichier de configuration mis à jour. Pour ce faire, exécutez la commande #dracut -force. 3 Redémarrez le système hôte.208 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Informations importantes concernant les partitions spéciales Lors de l'utilisation de Device Mapper avec une matrice de stockage de série MD3200, un nœud de périphérique de disques est attribué à tous les disques physiques. Ceci inclut un type de périphérique spécial utilisé pour une gestion intrabande de la matrice de série MD3200, appelé Access Disk (Disque d'accès) ou Universal Xport device (périphérique Universal Xport). PRÉCAUTION : certaines commandes, telles que lsscsi, affichent une ou plusieurs instances de périphérique Universal Xport. Il ne faut jamais accéder à ces nœuds, les monter ou les utiliser. Cela risquerait de provoquer une perte de communication avec la matrice de stockage et éventuellement de l'endommager et de rendre inaccessibles les données stockées sur celle-ci. Seuls les nœuds de périphérique multi-chemins et les nœuds de partition créés à l'aide des instructions ci-dessus doivent être montés par le système hôte ou ses utilisateurs, qui ne doivent pas non plus pouvoir y accéder. Tableau 13-1. Commandes de Device Mapper Commande Descriptions multipath -h Imprime les informations d'utilisation. multipath -ll Affiche la topologie multivoies actuelle à l'aide de toutes les informations disponibles (sysfs, l'adresseur de périphériques, les contrôleurs de chemin et ainsi de suite). multipath Regroupe à nouveau les périphériques multivoies à sortie simplifiée. multipath -f Effectue le vidage de Device Mapper pour le périphérique multivoies spécifié. Utilisé si les périphériques physiques sous-jacents sont supprimés/non adressés. multipath -F Effectue le vidage de tous les adressages de périphériques non utilisés. rescan_dm_devs Dell a fourni le script. Force un nouveau balayage du bus SCSI hôte et regroupe les périphériques multi-chemines au besoin. À utiliser lorsque : • Les LUN sont adressés dynamiquement aux hôtes. • De nouvelles cibles sont ajoutées à l'hôte. • Un basculement de la matrice de stockage est requis.Configuration : Device Mapper Multipath for Linux 209 Limites et problèmes connus • Dans certains états d'erreur dans lesquels la fonction no_path_retry ou queue_if_no_path est configurée, les applications peuvent se bloquer. Pour résoudre ces problèmes, vous devez saisir la commande suivante pour chaque périphérique multivoies affecté : dmsetup message [device] 0 "fail_if_no_path" où [device] représente le nom du périphérique multivoies (par exemple, mpath2 ; ne pas indiquer le chemin) • Les E/S peuvent se bloquer lorsqu'un périphérique Device Mapper est supprimé avant le démontage du volume. • Si le module scsi_dh_rdac n'est pas inclus dans initrd, vous pourrez constater que la détection de périphérique ralentit et que le syslog se remplit de messages d'erreur d'E/S tampon. • L'E/S peut se bloquer si le serveur hôte ou la matrice de stockage est redémarré lorsque l'E/S est active. Toutes les E/S sur la matrice de stockage doivent être arrêtées avant le redémarrage ou la mise sous tension du serveur hôte ou de la matrice de stockage. • Dans le cas d'une matrice de série MD3600f, le basculement ne se produit pas automatiquement après la restauration du chemin en panne car le pilote ne peut pas détecter automatiquement les périphériques sans un rebalayage forcé. Exécutez la commande rescan_dm_devs pour forcer un rebalayage du serveur hôte. Ceci restaure les chemins défectueux permettant le basculement. • Le basculement peut être lent lorsque le système hôte connaît de fortes E/S. Le problème est d'autant plus marqué si le serveur hôte connaît également une forte utilisation de l'unité centrale. • Le service multivoies de Device Mapper peut ralentir lorsque le système hôte connaît de fortes E/S. Le problème est d'autant plus marqué si le serveur hôte connaît également une forte utilisation de l'unité centrale. • Si le disque racine n'est pas bloqué dans le fichier multipath.conf, un nœud multivoies peut ne pas être créé pour le disque racine. La commande multipath –ll répertorie l'ID fournisseur/produit pouvant faciliter l'identification du problème. 210 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Dépannage Question Réponse Comment puis-je vérifier si multipathd est en cours d'exécution ? Exécutez la commande suivante. /etc/init.d/multipathd status Pourquoi la sortie de la commande ? multipath –ll n'affiche-t-elle aucun périphérique Vérifiez premièrement si les périphériques sont détectés ou non. La commande #cat /proc/scsi/scsi affiche tous les périphériques déjà détectés. Vérifiez ensuite le fichier multipath.conf pour vous assurer qu'il a été mis à jour avec les paramètres corrects. Après cela, exécutez multipath. Exécutez ensuite multipath –ll ; les nouveaux périphériques doivent s'afficher. Pourquoi un LUN nouvellement adressé n'est-il pas affecté à un nœud de périphérique multivoies ? Exécutez rescan_dm_devs dans n'importe quel répertoire. Les périphériques doivent s'afficher. Je ne dispose d'aucun LUN précédemment adressé. J'adresse ensuite quelques LUN. Après exécution de escan-scsi-bus.sh, LUN 0 n'apparaît pas. Exécutez rescan_dm_devs au lieu de rescanscsi-bus pour la reconfiguration LUN 0. J'ai retiré un LUN, mais l'adressage multivoies est encore présent. Le périphérique multivoies est toujours présent après le retrait des LUN. Exécutez pour supprimer l'adressage multivoies multipath –f Par exemple, si un périphérique apparenté à /dev/dm-1 est supprimé, vous devez exécuter multipath –f /dev/dm-1 pour retirer /dev/dm-1 du tableau d'adressage DM. Si le démon multivoies est arrêté/redémarré, exécutez multipath –F pour effectuer le vidage de tous les adressages périmés. Un basculement de la matrice ne se produit pas comme attendu. Il arrive que le pilote de bas niveau ne puisse pas détecter automatiquement les périphériques revenant avec la matrice. Exécutez rescan_dm_devs pour rebalayer le bus SCSI serveur hôte et regrouper les périphériques à la couche multivoies.Gestion : téléchargements de micrologiciels 211 Gestion : téléchargements de micrologiciels Téléchargement des modules de contrôleur RAID et NVSRAM Un numéro de version existe pour chaque fichier de micrologiciel. Le numéro de version indique si le micrologiciel est une version principale ou secondaire. Vous pouvez utiliser la fenêtre de gestion Entreprise (Enterprise Management Window - EMW) pour télécharger et activer les deux versions du micrologiciel, la version principale comme la version secondaire. Vous pouvez utiliser la fenêtre de gestion des matrices (Array Management Window - AMW) pour télécharger et activer uniquement la version secondaire. REMARQUE : les versions de micrologiciel sont au format aa.bb.cc.dd. Où aa est la version principale du micrologiciel et bb.cc.dd est la version secondaire du micrologiciel. Selon la version modifiée, le micrologiciel peut être mis à jour à partir de la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW) et de la fenêtre de gestion des matrices (AMW) ou uniquement de la fenêtre de gestion d'entreprise. Vous pouvez activer les fichiers immédiatement ou attendre un moment plus propice. Vous pouvez être amené à activer ultérieurement les fichiers micrologiciel ou NVSRAM pour les raisons suivantes : • Horaire: l'activation du micrologiciel et de la NVSRAM peut prendre un certain temps. Vous pouvez attendre que le trafic E/S soit moins chargé. Les modules de contrôleur RAID se trouvent hors ligne pour un court instant afin de charger le nouveau micrologiciel. • Type de paquet : vous pouvez être amené à tester le nouveau micrologiciel sur une matrice de stockage avant de charger les fichiers sur d'autres matrices. La faculté de télécharger les deux fichiers et de les activer ultérieurement dépend du type de module de contrôleur RAID de la matrice de stockage. 212 Gestion : téléchargements de micrologiciels REMARQUE : vous pouvez utiliser l'interface de ligne de commande pour télécharger et activer le micrologiciel sur plusieurs matrices de stockage à l'aide d'un script. Pour plus d'informations sur l'interface de ligne de commande (CLI), reportez-vous aux rubriques d'aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Téléchargement du micrologiciel du contrôleur RAID et de la NVSRAM REMARQUE : les E/S impliquant la baie peuvent se poursuivre pendant la mise à niveau du micrologiciel du contrôleur RAID et de la NVSRAM. REMARQUE : Dell vous recommande de mettre à niveau le micrologiciel et la mémoire NVSRAM au cours d'une période de maintenance, lorsque la matrice n'est pas utilisée pour les entrées/sorties. REMARQUE : pour que le micrologiciel du contrôleur puisse être mis à jour, la baie RAID doit contenir au moins deux disques. Pour télécharger le micrologiciel du contrôleur RAID et de la NVSRAM simultanément : 1 Si vous utilisez la fenêtre EMW, passez à l'étape 9. Si vous utilisez la fenêtre AMW, passez à l'étape 2. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Télécharger→ Micrologiciel du module de contrôleur RAID. • Sélectionnez l'onglet Support, puis cliquez sur Télécharger le micrologiciel. Dans Sélectionner une tâche de téléchargement, sélectionnez Télécharger le micrologiciel du module de contrôleur RAID, puis cliquez sur OK. REMARQUE : les zones du micrologiciel du module de contrôleur RAID et NVSRAM répertorient les versions actuelles du micrologiciel et de la NVSRAM, respectivement. 3 Pour localiser le répertoire du fichier à télécharger, cliquez sur Sélectionner un fichier.Gestion : téléchargements de micrologiciels 213 4 Dans la zone Sélection de fichier, sélectionnez le fichier à télécharger. Par défaut, seuls les fichiers téléchargeables compatibles avec la configuration actuelle de la matrice de stockage sont affichés. Lorsque vous sélectionnez un fichier dans la zone Sélection de fichier de la boîte de dialogue, les attributs applicables (s'il y en a) de ce fichier s'affichent dans la zone Informations sur le fichier. Les attributs indiquent la version du fichier. 5 Si vous voulez télécharger un fichier NVSRAM avec le micrologiciel, sélectionnez Transférer le fichier NVSRAM avec le micrologiciel du module de contrôleur RAID, puis cliquez sur Sélectionner un fichier en regard de Fichier NVSRAM sélectionné. 6 Pour transférer les fichiers sur le module de contrôleur RAID sans les activer, cliquez sur Transférer les fichiers sans les activer (les activer plus tard). 7 Cliquez sur Transférer. Gardez ces consignes à l'esprit : – Si le bouton Transférer est inactif, assurez-vous de sélectionner un fichier NVSRAM ou de désélectionner l'option Transfert du fichier NVSRAM avec le micrologiciel du module de contrôleur RAID. – Si le fichier sélectionné n'est pas valide ou s'il n'est pas compatible avec la configuration actuelle de la matrice de stockage, la boîte de dialogue Erreur de sélection de fichier apparaît. Cliquez sur OK pour la fermer, puis choisissez un micrologiciel ou un fichier NVSRAM compatible. 8 Dans la boîte de dialogue Confirmer le téléchargement, cliquez sur Oui. Le téléchargement commence. 9 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Outils→ Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID. • Sélectionnez l'onglet Configuration, puis cliquez sur Mettre à niveau le micrologiciel du module du contrôleur RAID.214 Gestion : téléchargements de micrologiciels 10 Dans le panneau Matrice de stockage, sélectionnez la matrice de stockage pour laquelle vous souhaitez mettre à niveau le micrologiciel du module du contrôleur RAID ou la NVSRAM. Vous pouvez sélectionner plus d'une matrice de stockage. REMARQUE : le panneau Détails affiche les détails d'une seule matrice de stockage à la fois. Si vous sélectionnez plus d'une matrice de stockage dans le panneau Matrice de stockage, les détails des matrices de stockage ne seront pas affichés dans le panneau Détails. 11 Cliquez sur Micrologiciel dans la zone Télécharger. Si vous sélectionnez une matrice de stockage qui ne peut pas être mise à niveau, le bouton Micrologiciel est désactivé. La boîte de dialogue Télécharger le micrologiciel apparaît. La version actuelle du micrologiciel et de la NVSRAM des matrices de stockage sélectionnées s'affiche. REMARQUE : si vous sélectionnez des matrices de stockage avec des types de module de contrôleur RAID différents ne pouvant pas être mis à jour avec les mêmes fichiers micrologiciel ou NVSRAM, et si vous cliquez sur Micrologiciel, la boîte de dialogue Modules de contrôleur RAID incompatibles apparaît. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue et sélectionnez des matrices de stockage qui ont le même type de modules de contrôleur RAID. 12 Pour localiser le répertoire de chaque fichier à télécharger, cliquez sur Parcourir dans la zone Sélectionner les fichiers. La boîte de dialogue Sélectionner un fichier s'affiche. 13 Sélectionnez le fichier à télécharger. 14 Cliquez sur OK. 15 Si vous souhaitez télécharger le fichier NVSRAM avec le micrologiciel du module de contrôleur RAID, sélectionnez Télécharger le fichier NVSRAM avec le micrologiciel dans la zone Sélectionner des fichiers. Tous les attributs du fichier micrologiciel apparaissent dans la zone des informations sur le fichier du micrologiciel. Les attributs indiquent la version du fichier micrologiciel. Tous les attributs du fichier NVSRAM apparaissent dans la zone Informations sur le fichier NVSRAM. Les attributs indiquent la version du fichier NVSRAM.Gestion : téléchargements de micrologiciels 215 16 Si vous souhaitez télécharger le fichier et activer le micrologiciel et NVSRAM ultérieurement, cochez la case Transférer les fichiers mais ne pas les activer (les activer plus tard). REMARQUE : si une des matrices de stockage sélectionnées ne prend pas en charge le téléchargement de fichiers et l'activation du micrologiciel ou de la NVSRAM ultérieurement, la case Transférer les fichiers sans les activer (les activer plus tard) est désactivée. 17 Cliquez sur OK. La boîte de dialogue Confirmer le téléchargement apparaît. 18 Cliquez sur Oui. Le téléchargement commence et un indicateur de progression apparaît dans la colonne État de la fenêtre Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID. Téléchargement du micrologiciel de la NVSRAM uniquement Vous pouvez également utiliser l'interface de ligne de commande (CLI) pour télécharger et activer la NVSRAM pour plusieurs matrices de stockage. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Pour télécharger uniquement le micrologiciel NVSRAM : 1 Pour télécharger le micrologiciel NVSRAM à partir de : • La fenêtre EMW—Passez à l'étape 7. • La fenêtre AMW—Passez à l'étape 2. 2 Sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Télécharger→ NVSRAM du module de contrôleur RAID. ou Sélectionnez l'onglet Support, puis cliquez sur Télécharger le micrologiciel. Dans Sélectionner une tâche de téléchargement, sélectionnez Télécharger la NVSRAM du module de contrôleur RAID, puis cliquez sur OK. Un message d'erreur s'affiche. Cliquez sur OK pour fermer ce message d'erreur et sélectionnez un fichier compatible. 216 Gestion : téléchargements de micrologiciels 3 Pour localiser le répertoire du fichier à télécharger, cliquez sur Sélectionner un fichier. 4 Sélectionner le fichier à télécharger dans la zone Sélection de fichier, puis cliquez sur OK. Par défaut, seuls les fichiers téléchargeables compatibles avec la configuration actuelle de la matrice de stockage sont affichés. Lorsque vous sélectionnez un fichier dans la zone Sélection de fichier de la boîte de dialogue, les attributs applicables (s'il y en a) de ce fichier s'affichent dans la zone Informations sur le fichier NVSRAM. Les attributs indiquent la version du fichier NVSRAM. 5 Cliquez sur Transférer. REMARQUE : si le fichier sélectionné n'est pas valide ou s'il n'est pas compatible avec la configuration actuelle de la matrice de stockage, la boîte de dialogue Erreur de sélection de fichier apparaît. Cliquez sur OK pour la fermer, puis choisissez un fichier NVSRAM compatible. 6 Cliquez sur Oui dans la boîte de dialogue Confirmer le téléchargement. Le téléchargement commence. 7 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Outils→ Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID. • Sélectionnez l'onglet Configuration, puis cliquez sur Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID. La fenêtre Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID apparaît. Le panneau Matrice de stockage répertorie les matrices de stockage. Le panneau Détails affiche les détails de la matrice de stockage sélectionnée dans le panneau Matrice de stockage.Gestion : téléchargements de micrologiciels 217 8 Dans le panneau Matrice de stockage, sélectionnez la matrice de stockage pour laquelle télécharger le micrologiciel NVSRAM. Vous pouvez sélectionner plus d'une matrice de stockage. REMARQUE : le panneau Détails affiche les détails d'une seule matrice de stockage à la fois. Si vous sélectionnez plus d'une matrice de stockage dans le panneau Matrice de stockage, les détails des matrices de stockage ne seront pas affichés dans le panneau Détails. 9 Cliquez sur NVSRAM dans la zone Télécharger. REMARQUE : si vous sélectionnez une matrice de stockage qui ne peut pas être mise à niveau, le bouton NVSRAM est désactivé. La boîte de dialogue Confirmer le téléchargement apparaît. La version actuelle du micrologiciel et de la NVSRAM des matrices de stockage sélectionnées s'affiche. REMARQUE : si vous sélectionnez des matrices de stockage avec des types de module de contrôleur RAID différents ne pouvant pas être mis à jour avec le même fichier NVSRAM, et si vous cliquez sur NSVRAM, la boîte de dialogue Modules de contrôleur RAID incompatibles apparaît. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue et sélectionnez des matrices de stockage qui ont le même type de module de contrôleur RAID. 10 Pour localiser le répertoire du fichier NVSRAM à télécharger, cliquez sur Parcourir dans la zone Sélectionner un fichier. La boîte de dialogue Sélectionner un fichier s'affiche. 11 Sélectionnez le fichier à télécharger, puis cliquez sur OK. Les attributs du fichier NVSRAM apparaissent dans la zone Informations sur le fichier NVSRAM. Les attributs indiquent la version du fichier NVSRAM. 12 Cliquez sur OK. La boîte de dialogue Confirmer le téléchargement apparaît. 13 Cliquez sur Oui. Le téléchargement commence et un indicateur de progression apparaît dans la colonne État de la fenêtre Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID.218 Gestion : téléchargements de micrologiciels Téléchargement du micrologiciel de disque physique PRÉCAUTION : lorsque vous mettez à jour le micrologiciel de disque physique, vous devez arrêter toutes les activités d'E/S sur la matrice pour éviter les pertes de données. Le micrologiciel de disque physique contrôle plusieurs fonctions de disque physique. Le contrôleur de matrice de disques (disk array controller - DAC) utilise ce type de micrologiciel. Le micrologiciel de disque physique stocke des informations sur la configuration du système sur une zone du disque physique appelée DACstore. DACstore et le micrologiciel de disque physique permettent une reconfiguration et une migration aisée des disques physiques. Le micrologiciel de disque physique permet les fonctions suivantes : • Le micrologiciel de disque physique enregistre l'emplacement du disque physique dans un boîtier d'extension. Si vous retirez un disque physique d'un boîtier d'extension, vous devez le réintroduire dans le même logement de disque physique, sinon le micrologiciel de disque physique ne pourra pas communiquer avec le module de contrôleur RAID ou d'autres composants de la matrice de stockage. • Les informations de configuration RAID sont stockées dans le micrologiciel de disque physique et utilisées pour communiquer avec les autres composants RAID. PRÉCAUTION : risque d'erreurs dans l'application : le téléchargement du micrologiciel peut causer des erreurs d'application. Garder ces consignes présentes à l'esprit lorsque vous téléchargez le micrologiciel pour éviter ces erreurs : • Un téléchargement incorrect de micrologiciel risque d'endommager les disques physiques et d'entraîner des pertes de données. Effectuez des téléchargements uniquement avec l'aide de votre représentant du support technique. • Cessez toutes les E/S sur la matrice de stockage avant le téléchargement. • Assurez-vous que le micrologiciel que vous téléchargez sur les disques physiques est compatible avec les disques physiques sélectionnés. • Ne modifiez pas la configuration de la matrice de stockage lorsque le micrologiciel est en cours de téléchargement. Gestion : téléchargements de micrologiciels 219 REMARQUE : les téléchargements peuvent prendre plusieurs minutes. Au cours d'un téléchargement, la boîte de dialogue de Téléchargement du disque physique - Progression apparaît. N'essayez pas d'effectuer d'autre opération tant que la boîte de dialogue Téléchargement du disque physique - Progression est affichée. Pour télécharger le micrologiciel de disque physique : 1 À partir de la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Téléchargement→ Disque physique. La fenêtre Téléchargement du disque physique - Introduction apparaît. 2 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Télécharger le micrologiciel du disque physique - Ajouter des progiciels s'affiche. 3 Dans la zone Progiciels sélectionnés, cliquez sur Ajouter. 4 Naviguez jusqu'à l'emplacement des modules et cliquez sur OK. Le module sélectionné s'ajoute à la zone Progiciels à transférer. 5 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Télécharger le micrologiciel du disque physique - Sélectionner les disques physiques s'affiche. 6 Dans l'onglet Disques physiques compatibles, sélectionnez les disques physiques appropriés ou choisissez Sélectionner tout pour sélectionner tous les disques physiques. La boîte de dialogue Confirmer le téléchargement apparaît. 7 Tapez oui, puis cliquez sur OK. La fenêtre Téléchargement du micrologiciel du disque physique - Avancement affiche l'avancement du téléchargement du micrologiciel de disque physique. 8 Une fois le téléchargement du micrologiciel terminé, cliquez sur Fermer. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager.220 Gestion : téléchargements de micrologiciels Téléchargement du micrologiciel d'un module d'extension EMM série MD1200 REMARQUE : en raison d'une limitation liée à Linux, les mises à jour du micrologiciel des modules EMM doivent être effectuées uniquement en mode de gestion hors bande, sans quoi, le serveur hôte risque de ne plus répondre et de nécessiter un redémarrage. Vous pouvez transférer un fichier de micrologiciel téléchargeable sur le module EMM de boîtier d'extension des boîtiers d'extension reliés à la matrice de stockage. PRÉCAUTION : risque de perte de données ou risque d'endommagement de la matrice de stockage – Télécharger incorrectement le micrologiciel du module EMM de boîtier d'extension peut provoquer une perte de données ou endommager la matrice de stockage. Effectuez des téléchargements uniquement avec l'aide de votre représentant du support technique. PRÉCAUTION : le module EMM de boîtier d'extension risque de se trouver hors d'usage – Ne modifiez pas la configuration de la matrice de stockage au cours du téléchargement du micrologiciel du module EMM de boîtier d'extension. Le téléchargement du micrologiciel peut échouer et le boîtier d'extension sélectionné serait inutilisable. 1 Effectuez l'une des actions suivantes : • Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Télécharger→ Micrologiciel EMM. • Sélectionnez l'onglet Support, puis cliquez sur Télécharger le micrologiciel. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, sélectionnez Micrologiciel EMM, puis cliquez sur OK. La boîte de dialogue Téléchargement du micrologiciel de la carte d'environnement (EMM) s'affiche. 2 Dans la zone Sélectionner des boîtiers, sélectionnez chaque boîtier d'extension sur lequel télécharger le micrologiciel, ou choisissez Sélectionner tout pour sélectionner tous les boîtiers d'extension de la matrice de stockage. Tous les boîtiers d'extension sélectionnés doivent avoir le même ID de produit.Gestion : téléchargements de micrologiciels 221 3 Cliquez sur Sélectionner un fichier. La boîte de dialogue Sélectionnez le fichier de micrologiciel de la carte d'environnement (EMM) apparaît. 4 Sélectionnez le fichier à télécharger, puis cliquez sur OK. 5 Cliquez sur Démarrer. 6 Cliquez sur Oui pour poursuivre le téléchargement du micrologiciel. REMARQUE : même si vous cliquez sur Arrêter alors que le téléchargement est en cours, ce téléchargement se termine. L'état des boîtiers d'extension restants passe à Annulé. 7 Surveillez la progression et le bon déroulement du téléchargement sur les boîtiers d'extension. La progression et l'état de chaque boîtier d'extension impliqué dans le téléchargement apparaissent dans la colonne État de la table Sélectionner des boîtiers. REMARQUE : chaque téléchargement de micrologiciel peut prendre plusieurs minutes. 8 Effectuez l'une des actions suivantes selon le succès du téléchargement : • Le téléchargement a réussi : l'état de tous les boîtiers d'extension est Terminé. Vous pouvez fermer la boîte de dialogue Téléchargement du micrologiciel de la carte d'environnement (EMM) en cliquant sur Fermer. Les cartes EMM de boîtier d'extension sont maintenant fonctionnelles avec le nouveau micrologiciel. • Le téléchargement a échoué : l'un des boîtiers d'extension est à l'état Échec et le reste des boîtiers d'extension affiche Annulé. Assurez-vous que le nouveau fichier micrologiciel est compatible avant de tenter de télécharger un autre micrologiciel.222 Gestion : téléchargements de micrologiciels Technologie de prévision des défaillances des lecteurs de disque « SMART » (Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology). La technologie SMART surveille les performances internes de tous les composants de disque physique pour détecter les erreurs indiquant une panne éventuelle de disque physique. SMART utilise ces informations pour signaler l'imminence d'une panne, afin de remplacer les disques physiques avant que la panne ne survienne. Le contrôleur RAID surveille tous les lecteurs reliés et notifie les utilisateurs lorsqu'une panne prévue est signalée sur un disque physique. Erreurs de support et secteurs illisibles Si le contrôleur RAID détecte une erreur de support lors de l'accès aux données sur un disque physique membre d'un groupe de disques dont le niveau de RAID est redondant (RAID 1, RAID 5 ou RAID 10), le contrôleur tente de récupérer les données à partir de disques pairs du groupe de disque et utilise les données restaurées afin de corriger l'erreur. Si le contrôleur rencontre une erreur lors de l'accès à un disque pair, il ne peut pas récupérer les données et les secteurs affectés sont ajoutés au journal de secteurs illisibles tenu par le contrôleur. Parmi les autres conditions d'ajout de secteurs au journal de secteurs illisibles, on peut compter : • Une erreur de support se produit lors de l'accès à un disque physique membre d'un groupe de disques non redondant (RAID 0 ou RAID 1 dégradé, RAID 5 ou RAID 10). • Une erreur se produit sur des disques source au cours de la reconstruction. REMARQUE : les données d'un secteur illisible ne sont plus accessibles.Gestion : Installation des composants de la matrice 223 Gestion : Installation des composants de la matrice Outils recommandés Vous pouvez avoir besoin des outils suivants pour réaliser les procédures décrites dans cette section : • Clé du verrouillage à clé du système • Tournevis cruciforme n° 2 • Bracelet antistatique Cadre avant (en option) Retrait du cadre avant 1 Si nécessaire, déverrouillez le cadre avant à l'aide de la clé du système. 2 Soulevez le loquet de dégagement situé près du verrouillage à clé. 3 Faites pivoter l'extrémité gauche du cadre pour écarter celui-ci du panneau avant. 4 Décrochez l'extrémité droite du cadre, puis retirez le cadre du système.224 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-1. Retrait et installation du cadre avant Installation du cadre avant 1 Accrochez l'extrémité droite du cadre au châssis. 2 Fixez l'extrémité libre du cadre sur le système. 3 Fixez le cadre à l'aide du verrouillage à clé. Reportez-vous à la figure 15-1. 1 cadre 2 verrou 3 loquet de dégagement 4 languette de la charnière 1 2 3 4Gestion : Installation des composants de la matrice 225 Disques Durs SÉCURITÉ : modèles AMT, E03J et E04J Les modèles AMT, E03J et E04J doivent être installés uniquement dans des zones d'accès restreint conformément à l'article 1.2.7.3 de IEC 60950-1:2005. Selon votre configuration, votre matrice prend en charge jusqu'à 24 disques durs SAS de 2,5 pouces ou jusqu'à 12 disques durs SAS de 3,5 pouces dans les baies de lecteur internes. Les disques durs sont connectés à un fond de panier via des supports prévus à cet effet et peuvent être configurés pour le remplacement à chaud. Retrait d'un cache de disque dur PRÉCAUTION : pour assurer un refroidissement correct du système, vous devez installer un cache dans toutes les baies de disque dur vacantes. 1 Retirez le cadre avant s'il est installé. Voir la « Retrait du cadre avant », à la page 223. 2 Appuyez sur la patte de dégagement et faites glisser le cache de lecteur vers l'extérieur jusqu'à le sortir de la baie. Voir la figure 15-2 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-3 pour le PowerVault MD3220. Figure 15-2. Retrait et installation d'un cache de lecteur de disque dur de 3,5 pouces (MD3200 uniquement) 1 cache de disque dur 2 patte de dégagement 1 2226 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-3. Retrait et installation d'un cache de lecteur de disque dur de 2,5 pouces (MD3220 uniquement) Installation d'un cache de disque dur 1 Retirez le cadre avant s'il est installé. Voir « Retrait du cadre avant », à la page 223. 2 Insérez le cache dans la baie de lecteur jusqu'à ce qu'il soit correctement emboîté. 3 Refermez la poignée pour maintenir le cache en place. 4 Le cas échéant, replacez le cadre avant. Voir « Installation du cadre avant », à la page 224. Retrait d'un lecteur de disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le cadre avant s'il est installé. Voir « Retrait du cadre avant », à la page 223. 1 cache de disque dur 2 patte de dégagement 1 2Gestion : Installation des composants de la matrice 227 2 À partir du logiciel Modular Disk Storage Manager - MDSM (Gestionnaire de stockage sur disques modulaires), préparez le retrait du lecteur. Attendez que les voyants de disque dur situés sur le support signalent que l'unité peut être retirée en toute sécurité. Pour plus d'informations sur le retrait d'un disque enfichable à chaud, reportez-vous à la documentation de votre contrôleur. Si le lecteur est en ligne, le voyant d'activité/de panne vert clignote lors de la procédure de mise hors tension. Une fois les deux voyants éteints, vous pouvez retirer le lecteur. 3 Appuyez sur le bouton de dégagement pour ouvrir la poignée de dégagement du support du disque. Voir la figure 15-4. 4 Extrayez le disque dur en le faisant glisser hors de la baie. PRÉCAUTION : pour assurer un refroidissement correct du système, vous devez installer un cache dans toutes les baies de disque dur vacantes. 5 Insérez un cache de disque dur dans la baie de disque vacante. Voir « Installation d'un cache de disque dur », à la page 226. 6 Le cas échéant, replacez le cadre avant. Voir « Installation du cadre avant », à la page 224. Figure 15-4. Retrait et installation d'un disque dur 1 bouton de dégagement 2 poignée du support de disque dur 1 2228 Gestion : Installation des composants de la matrice Installation d'un disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Lisez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : utilisez uniquement des disques durs testés et homologués pour l'utilisation avec les appareils de série MD3200. PRÉCAUTION : lorsque vous installez un disque dur, assurez-vous que les disques adjacents sont complètement installés. Si vous insérez un support de disque dur et tentez d'en verrouiller la poignée alors qu'un support de disque dur voisin n'est que partiellement installé, vous risquez d'endommager le ressort de protection de ce dernier et de le rendre inutilisable. 1 Le cas échéant, retirez le cadre avant. Voir « Retrait du cadre avant », à la page 223. 2 Le cas échéant, retirer le cache de lecteur de la baie. Voir « Retrait d'un cache de disque dur », à la page 225. 3 Appuyez sur le bouton de dégagement pour ouvrir la poignée de dégagement du support du disque. 4 Insérez le support de disque dans la baie jusqu'à ce qu'il touche le fond de panier. 5 Refermez la poignée afin de verrouiller le lecteur.Gestion : Installation des composants de la matrice 229 Retrait d'un disque dur installé dans un support Retirez les vis situées sur les rails coulissants du support de disque dur, puis retirez le disque dur du support. Voir la figure 15-5pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-6 pour le PowerVault MD3220. Figure 15-5. Retrait et installation d'un disque dur dans un support de disque 3,5 pouces 1 vis (4) 2 disque dur 3 trou de vis SAS 4 support du disque dur 2 4 1 3230 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-6. Retrait et installation d'un disque dur dans un support de disque 2,5 pouces 1 vis (4) 2 disque dur 3 trou de vis SAS 4 support du disque dur 4 1 3 2Gestion : Installation des composants de la matrice 231 Installation d'un disque dur dans un support 1 Insérez le disque dur dans le support, connecteur vers l'arrière. Voir la figure 15-5. 2 Alignez les trous de vis du disque dur sur ceux de l'arrière du support. Si la position est correcte, l'arrière du disque dur s'aligne sur l'arrière du support. 3 Fixez le disque dur sur le support à l'aide des quatre vis. Module de contrôleur RAID Une matrice de stockage de série MD3200 prend en charge les configurations de contrôleur RAID simple et double. Si un seul module de contrôleur RAID est installé dans votre matrice, il doit l'être dans le logement 0. Vous devez installer le cache de module de contrôleur RAID dans le logement 1. PRÉCAUTION : les modules de contrôleur RAID peuvent être retirés et installés sans mettre la matrice hors tension. Il est conseillé de ne pas retirer le module de contrôleur RAID au cours du transfert de données. Le remplacement ou l'installation d'un module de contrôleur RAID connecté à un serveur hôte provoque une interruption de la communication avec la matrice et peut nécessiter un redémarrage du serveur hôte. Retrait d'un cache de module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : pour assurer un refroidissement optimal du système, vous devez installer un cache de module de contrôleur RAID dans le logement vide. 1 Mettez la matrice et le serveur hôte hors tension. 2 Débranchez tous les câbles d'alimentation reliés à la matrice. 3 Pour retirer le cache du module de contrôleur RAID, appuyez sur le loquet d'éjection et tirez le cache hors de la matrice. Voir la figure 15-7. 4 Installez des modules de contrôleur RAID dans les logements 0 et 1. Voir « Installation d'un module de contrôleur RAID », à la page 234.232 Gestion : Installation des composants de la matrice 5 Branchez tous les câbles d'alimentation à la matrice. 6 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension. Figure 15-7. Retrait et installation d'un cache de module de contrôleur RAID Installation d'un cache de module de contrôleur RAID Pour installer un cache de module de contrôleur RAID : 1 Alignez le cache avec la baie de module de contrôleur RAID. 2 Insérez le cache dans le châssis jusqu'à ce qu'il se mette en place avec un déclic. 1 loquet de dégagement 2 cache de module de contrôleur RAID 1 2Gestion : Installation des composants de la matrice 233 Retrait d'un module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Débranchez les câbles connectés au module de contrôleur RAID. 2 Appuyez sur la languette de dégagement et tirez sur le levier de dégagement. Voir la figure 15-8. 3 Tenez le levier de dégagement et tirez le module hors du châssis. REMARQUE : pour éviter d'endommager les contacts EMI sensibles du module de contrôleur RAID, n'empilez pas les modules les uns sur les autres. Figure 15-8. Retrait et installation d'un module de contrôleur RAID 1 Module de contrôleur RAID 2 patte de dégagement 3 levier de dégagement 2 3 1234 Gestion : Installation des composants de la matrice Installation d'un module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Insérez le module de contrôleur RAID dans la baie de module de contrôleur RAID jusqu'à ce qu'il s'enclenche. 2 Poussez le levier de dégagement vers le châssis jusqu'à ce qu'il s'enclenche. 3 Branchez tous les câbles du module de contrôleur RAID. 4 Le cas échéant, mettez le micrologiciel du module de contrôleur RAID à jour. Pour en savoir plus sur le dernier micrologiciel, rendez-vous sur le site support.dell.com. Ouverture du module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Mettez la matrice et le serveur hôte hors tension. 2 Débranchez tous les câbles d'alimentation reliés à la matrice. 3 Retirez le module de contrôleur RAID. Voir « Retrait d'un cache de module de contrôleur RAID », à la page 231. 4 Retirez les vis latérales du module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-9. 5 Tout en appuyant sur l'onglet, faites glisser le cache dans le sens de la flèche et extrayez-le du module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-9.Gestion : Installation des composants de la matrice 235 Figure 15-9. Ouverture et fermeture du module de contrôleur RAID Fermeture du module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Placez le cache sur le module de contrôleur RAID et reculez-le légèrement, de sorte que les crochets du cache entrent dans les logements correspondants du module de contrôleur RAID. 2 Faites glisser le cache vers l'avant jusqu'à ce qu'il s'enclenche. Voir la figure 15-9. 3 Réinstallez les vis du module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-9. 4 Branchez tous les câbles à la matrice. 5 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension. 1 vis (2) 2 Module de contrôleur RAID 3 encoche 1 2 3236 Gestion : Installation des composants de la matrice Unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID Retrait de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Mettez la matrice et le serveur hôte hors tension. 2 Débranchez tous les câbles reliés à la matrice. 3 Retirez le module de contrôleur RAID. Voir « Retrait d'un module de contrôleur RAID », à la page 233. 4 Ouvrez le module de contrôleur RAID. Voir « Ouverture du module de contrôleur RAID », à la page 234. 5 Desserrez la vis qui fixe l'unité de batterie de secours sur le module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-10. 6 Faites glisser l'unité de batterie de secours dans le sens de la flèche et extrayez-la du module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-10.Gestion : Installation des composants de la matrice 237 Figure 15-10. Retrait et installation de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID Installation de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Alignez l'unité de batterie de secours sur les emplacements du module de contrôleur RAID. 2 Faites glisser l'unité de batterie de secours vers le connecteur du module de contrôleur RAID. 3 Resserrez la vis qui fixe l'unité de batterie de secours sur le module de contrôleur RAID. 4 Fermez le module de contrôleur RAID. Voir « Fermeture du module de contrôleur RAID », à la page 235. 5 Remettez le module de contrôleur RAID en place. Voir « Installation d'un module de contrôleur RAID », à la page 234. 6 Branchez tous les câbles à la matrice. 7 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension. 1 unité de batterie de secours 2 vis 1 2238 Gestion : Installation des composants de la matrice Module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement REMARQUE : votre matrice de stockage inclut deux modules d'alimentation/de refroidissement intégrés, remplaçables à chaud. Votre matrice prend en charge deux modules de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement remplaçables à chaud. Bien que la matrice puisse fonctionner temporairement avec un seul module, les deux modules doivent être installés pour la refroidir. PRÉCAUTION : La matrice ne peut fonctionner avec un seul module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement que pendant 5 minutes. Passé ce délai, elle s'arrête automatiquement pour éviter tout dommage. Retrait d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : si vous retirez un module d'alimentation et de refroidissement fonctionnel, la vitesse du ventilateur du module restant augmente de manière importante pour assurer le refroidissement du système. Elle diminue ensuite progressivement lorsqu'un nouveau module d'alimentation et de refroidissement est installé. 1 Éteignez le module d'alimentation et de refroidissement. 2 Débranchez le câble d'alimentation de la source d'alimentation électrique. 3 Retirez les bandes qui maintiennent le câble d'alimentation, puis débranchez ce câble du module d'alimentation et de refroidissement. AVERTISSEMENT : les modules d'alimentation et de refroidissement sont lourds. Servez-vous des deux mains pour retirer le module. 4 Appuyez sur la languette de dégagement, puis retirez le bloc d'alimentation du châssis.Gestion : Installation des composants de la matrice 239 Figure 15-11. Retrait et installation d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement Installation d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 patte de dégagement 2 bloc d'alimentation 3 poignée du bloc d'alimentation 1 3 2240 Gestion : Installation des composants de la matrice 1 Faites glisser le module d'alimentation et de refroidissement dans le châssis jusqu'à ce qu'il trouve son emplacement et que la languette de dégagement s'enclenche. Voir la figure 15-11. 2 Connectez le câble d'alimentation au module d'alimentation et de refroidissement et branchez-le à une prise secteur. 3 Fixez le câble d'alimentation avec la bande. Voir la figure 15-12. Figure 15-12. Fixation du câble d'alimentation PRÉCAUTION : lorsque vous branchez le câble d'alimentation, fixez-le à l'aide de la bande. REMARQUE : si la matrice est sous tension, toutes les DEL d'alimentation restent éteintes jusqu'à ce que le câble d'alimentation CA soit connecté au module d'alimentation et de refroidissement et que l'interrupteur soit allumé. 4 Allumez le module d'alimentation et de refroidissement. Panneau de commande Retrait du panneau de commande 1 Mettez la matrice et le serveur hôte hors tension. 2 Débranchez tous les câbles d'alimentation reliés à la matrice. 1 bande 1Gestion : Installation des composants de la matrice 241 3 Retirez les disques durs des : – emplacements 0 à 2 dans PowerVault MD3200 – emplacements 0 à 5 dans PowerVault MD3220 Voir « Retrait d'un lecteur de disque dur », à la page 226. REMARQUE : marquez l'emplacement de chaque disque dur en les retirant. 4 Faites glisser le panneau de commande hors du châssis après : – avoir poussé la languette de dégagement vers l'avant de la matrice dans PowerVault MD3200. Voir la figure 15-13. – avoir tiré la languette de dégagement vers l'avant de la matrice dans PowerVault MD3220. Voir la figure 15-14. Figure 15-13. Retrait et installation du panneau de commande du PowerVault MD3200 1 panneau de configuration 2 patte de dégagement 1 2242 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-14. Retrait et installation du panneau de commande du PowerVault MD3220 Installation du panneau de configuration 1 Alignez le panneau de configuration sur l'emplacement de la matrice. 2 Faites glisser le panneau de configuration dans la matrice jusqu'à ce que : – La languette de dégagement s'enclenche dans PowerVault MD3200. Voir la figure 15-13. – La languette de dégagement s'enclenche dans PowerVault MD3220. Voir la figure 15-14. 3 Replacez les disques durs dans leurs emplacements respectifs. Voir « Installation d'un disque dur », à la page 228. 4 Branchez tous les câbles d'alimentation à la matrice. 5 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension. 1 panneau de configuration 2 plot de dégagement 2 1Gestion : Installation des composants de la matrice 243 Fond de panier PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Retrait du fond de panier 1 Éteignez la matrice, puis débranchez-la de la prise électrique. 2 Débranchez tous les câbles reliés à la matrice. 3 Retirez les disques durs. Voir « Retrait d'un lecteur de disque dur », à la page 226. 4 Retirez les modules de contrôleur RAID. Voir « Retrait d'un module de contrôleur RAID », à la page 233. 5 Retirez les modules d'alimentation et de refroidissement. Voir « Retrait d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement », à la page 238. 6 Retirez le panneau de configuration. Voir « Retrait du panneau de commande », à la page 240. 7 Retirez les vis qui fixent le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur au châssis. 8 Saisissez l'anneau de retrait du bâti situé en bas au centre de la matrice et tirez le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID vers l'arrière du châssis. Voir la figure 15-15. 9 Extrayez le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID hors du châssis. Voir la figure 15-15. 10 Desserrez la vis imperdable qui fixe le fond de panier au châssis. Voir la figure 15-16 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-17 pour le PowerVault MD3220. 11 Retirez les vis qui fixent le fond de panier et tirez le fond de panier hors de la matrice. Voir la figure 15-16 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-17 pour le PowerVault MD3220.244 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-15. Retrait et installation du bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID 1 vis (6) 2 bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID 2 1Gestion : Installation des composants de la matrice 245 Figure 15-16. Retrait et installation du fond de panier du PowerVault MD3200 Figure 15-17. Retrait et installation du fond de panier du PowerVault MD3220 1 vis (5) 2 fond de panier 3 vis imperdable 1 vis (4) 2 fond de panier 3 vis imperdable 2 1 3 2 1 3246 Gestion : Installation des composants de la matrice Installation du fond de panier 1 Alignez les trous du fond de panier sur les trous de la matrice. 2 Serrez la vis imperdable pour fixer le fond de panier au châssis. Voir la figure 15-16 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-17 pour le PowerVault MD3220. 3 Réinstallez les vis qui fixent le fond de panier au châssis. Voir la figure 15-16 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-17 pour le PowerVault MD3220. 4 Alignez les encoches situées sur le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID sur les pattes du châssis. Voir la figure 15-15. 5 Enfoncez le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID vers l'avant du châssis. 6 Réinstallez les vis qui fixent le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID au châssis. 7 Réinstallez le panneau de configuration. Voir « Installation du panneau de configuration », à la page 242. 8 Réinstallez les modules d'alimentation et de refroidissement. Voir « Installation d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement », à la page 239. 9 Réinstallez les disques durs. Voir « Installation d'un disque dur », à la page 228. 10 Branchez tous les câbles à la matrice. 11 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension.Gestion : Inventaire de micrologiciel 247 Gestion : Inventaire de micrologiciel Une matrice de stockage inclut de nombreux composants, dont des modules de contrôleur RAID, des disques physiques et des modules de gestion de boîtier (EMM). Chacun de ces composants contient un micrologiciel. Certaines versions de micrologiciel dépendent d'autres versions de micrologiciel. Pour capturer les informations concernant toutes les versions de micrologiciel dans la matrice de stockage, reportez-vous à l'inventaire de micrologiciel. Si l'inventaire de micrologiciel ne contient pas d'informations concernant une matrice de stockage particulière, le service d'inventaire de micrologiciel n'est pas disponible sur cette matrice de stockage. Vous pouvez également enregistrer l'inventaire de micrologiciel dans un fichier texte. Vous pouvez ensuite envoyer le fichier à votre représentant du Support technique pour détection des non-concordances de micrologiciel. Afficher l'inventaire de micrologiciel Pour afficher l'inventaire de micrologiciel : 1 Effectuez l'une des actions suivantes selon que vous souhaitez afficher les informations de micrologiciel pour une seule matrice ou pour toutes les matrices de stockage : • Une matrice de stockage : depuis la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Inventaire de micrologiciel. • Toutes les matrices de stockage : depuis la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW), sélectionnez Outils→ Inventaire de micrologiciel. 2 Pour enregistrer l'inventaire de micrologiciel dans un fichier texte, cliquez sur Enregistrer sous.248 Gestion : Inventaire de micrologiciel 3 Dans Spécifier le nom du fichier, saisissez un nom pour le fichier à enregistrer. Vous pouvez aussi spécifier un autre disque physique et un autre répertoire si vous souhaitez enregistrer le fichier à un autre emplacement que celui par défaut. REMARQUE : le suffixe *.txt est automatiquement ajouté au nom de fichier si vous ne spécifiez pas de suffixe pour le nom de fichier. 4 Cliquez sur Enregistrer. Un fichier texte ASCII qui contient l'inventaire de micrologiciel est enregistré dans le répertoire désigné.Gestion : Interfaces système 249 Gestion : Interfaces système Services Microsoft Virtual Disk Service Microsoft Virtual Disk Service (VDS - Service de disque virtuel) est un composant du système d'exploitation Windows. Le composant VDS utilise des modules logiciels propres à des tiers, appelés fournisseurs, pour accéder à des ressources de stockage tierces (comme les matrices de stockage MD3200i) et pour les configurer. Le composant VDS expose un ensemble d'interfaces de programmation d'applications (API) qui fournissent une seule interface pour la gestion de disques et d'autres matériaux de stockage. Le fournisseur VDS de série MD3200i permet aux outils Windows, notamment au Gestionnaire de disques, d'accéder aux disques virtuels de la matrice de stockage et de les configurer. Le Fournisseur VDS pour les matrices de série MD3200i est disponible sur le support Resource de série MD3200i. Pour des informations supplémentaires concernant VDS, reportez-vous au site microsoft.com. Service d'instantané des volumes (VSS) Le Service VSS Microsoft est un composant du système d'exploitation Microsoft Windows. Le composant VSS utilise des modules de logiciel spécifiques à des fournisseurs tiers, appelés fournisseurs, pour accéder à et utiliser des fonctionnalités d'instantané et de copie de disque fournies par des ressources de stockage de tiers (telles que les matrices de stockage MD3200). La combinaison du composant VSS et du fournisseur VSS, incluse dans le support Resource MD3200, permet l'utilisation des matrices de série MD3200 par des applications de sauvegarde et d'instantané tierces et Windows. REMARQUE : le nom des disques virtuels utilisés comme source des instantanés VSS ne doit pas dépasser 16 caractères. Le fournisseur de matériel VSS utilise le nom du disque virtuel source comme préfixe pour les noms de l'instantané et de l'espace de stockage. Par conséquent, si le nom du disque source dépasse 16 caractères, les noms résultants (préfixe inclus) risquent d'être trop longs.250 Gestion : Interfaces système VSS s'attache au service et l'utilise pour coordonner la création de disques virtuels d'instantanés sur la matrice de stockage. Les disques virtuels d'instantanés initialisés par VSS peuvent être déclenchés grâce à des outils de sauvegarde, appelés demandeurs. L'outil de configuration de fournisseur VSS offre les options de configuration suivantes : • Propriétés du disque virtuel d'instantané des données modifiées : cette section contient une liste contextuelle pour le niveau de RAID et un champ pour entrer le pourcentage de capacité du disque virtuel source pour les logithèque d'instantané des données modifiées. • Emplacement du disque virtuel d'instantané des données modifiées : cette section contient une liste de préférences pour l'emplacement du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Ces préférences sont respectées à tout moment où les conditions le permettent. Le service d'installation VSS Microsoft pour le provisionnement de stockage est disponible sur le support de ressources MD3200 dans le répertoire \windows\VDS_VSS. REMARQUE : lors de l'enregistrement de VSS lors de la configuration Windows, l'interface GUI vous demande de fournir le nom de votre matrice parce que les paramètres de l'interface GUI sont spécifiques à la matrice, non pas à l'hôte. Conseils pour le fournisseur de matériel VSS : • Le nombre de disques virtuels d'instantanés pouvant être créés en utilisant un seul ensemble d'instantanés varie avec le flux d'E/S sur les modules de contrôleur RAID. Avec un flux d'E/S faible ou inexistant, le nombre de disques virtuels de chaque ensemble d'instantanés ne doit pas dépasser 16. Avec un flux d'E/S lourd, la limite est de 3. • Les instantanés de disques virtuels créés dans le logiciel de gestion de stockage sont des instantanés différentiels. Les instantanés Plex ne sont pas pris en charge. • Le nom des disques virtuels à utiliser comme source des instantanés VSS ne doit pas dépasser 16 caractères. Le fournisseur de matériel VSS utilise le nom du disque virtuel source comme préfixe pour les noms de l'instantané et de l'espace de stockage. Par conséquent, si le nom du disque source dépasse 16 caractères, les noms résultants (préfixe inclus) risquent d'être trop longs. REMARQUE : « Volume » est un autre nom pour « disque virtuel. » Pour plus d'informations sur VDS et VSS, rendez-vous sur le site microsoft.com.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Procédure de démarrage Observez et écoutez le système pendant la procédure de démarrage de la matrice pour repérer les symptômes décrits dans tableau 18-1. Pour obtenir la description des voyants situés sur les panneaux avant et arrière, voir « Planification : à propos de la matrice de stockage », à la page 21. REMARQUE : la matrice doit contenir au moins deux disques physiques. État des périphériques À l'ouverture de la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW), le logiciel MDSM (Modular Disk Storage Management - Gestion de stockage des disques modulaires) Dell PowerVault établit la communication avec chaque matrice de stockage gérée et détermine son état actuel. L'état actuel est représenté par des icônes en regard de la matrice de stockage gérée. Les icônes d'état affichées dans la vue d'arborescence de la fenêtre EMW représentent un récapitulatif d'état de chaque matrice de stockage. Si une matrice de stockage affiche un état À vérifier ou Réparation en cours, déterminez-en la cause avant toute tentative d'actions de gestion. Pour ce faire, sélectionnez la matrice de stockage, puis ouvrez sa fenêtre de gestion des matrices (AMW). Tableau 18-1. Indications fournies par la procédure de démarrage Éléments à surveiller Action Messages d'alerte. Voir la documentation de gestion de stockage. Bruit inhabituel de raclement ou de grincement constant lors de l'accès à un disque physique. Voir « Obtention d'aide », à la page 285. 251252 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Effectuez l'une des opérations suivantes pour ouvrir celle-ci : • Dans l'onglet Périphériques, dans la vue d'arborescence ou Table, effectuez un double-clic sur un matrice de stockage. Vous pouvez également effectuer un clic droit sur une matrice de stockage, puis sélectionner Gérer la matrice de stockage à partir du menu contextuel. • Dans l'onglet Configuration, sélectionnez Gérer une matrice de stockage. À l'ouverture de la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Physique pour afficher les composants de la matrice de stockage. Une icône d'état indique si l'un de ces composants a un problème. Les icônes d'état indiquent l'état des composants de la matrice de stockage. L'option Recovery Guru apporte également une explication détaillée des conditions et étapes nécessaires à la résolution de tout état À vérifier. Pour plus d'informations, voir « Recovery Guru », à la page 258. Pour l'état d'une matrice de stockage, les icônes affichées dans le tableau suivant sont également utilisées dans les vues d'arborescence et du tableau, ainsi que dans les barres d'état EMW et AMW. Tableau 18-2. Icône d'état Condition Icône Description Optimal Chaque composant de la matrice de stockage gérée se trouve dans un état de fonctionnement correct. Intervention requise Un problème de matrice de stockage gérée exige votre intervention. Ne répond pas La station de gestion de stockage ne peut pas communiquer avec la matrice de stockage ou un ou les deux modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage. État Réparation en cours L'état À vérifier a été corrigé et la matrice de stockage gérée est en train de passer à l'état Optimal. Non pris en charge Le nœud n'est pas actuellement pris en charge par cette version MDSM. Logiciel non pris en charge La matrice de stockage s'exécute à un niveau logiciel qui n'est plus pris en charge par MDSM.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 253 Toutes les matrices sont répertoriées de manière ponctuelle dans la vue de tableau, quel que soit le nombre d'accessoires que celles-ci contiennent dans la vue d'arborescence. Une fois que MDSM a contacté la matrice de stockage, une icône représentant son état matériel apparaît. L'état matériel peut être l'un des suivants : Optimal, À vérifier ou Réparation en cours. Cependant, si toutes les connexions de gestion réseau de la station de gestion de stockage sur la matrice de stockage affichées dans la vue d'arborescence ne répondent pas, la matrice de stockage affiche l'état Aucune réponse. Les icônes figurant dans les barres d'état EMW et AMW se comportent également comme suit : • Passez la souris sur l'icône dans les barres d'état EMW et AMW afin de faire apparaître une info-bulle contenant une brève description de l'état. • Les icônes d'état À vérifier et Aucune réponse apparaissent dans les barres d'état EMW et AMW si des matrices de stockage affectées de telles conditions sont détectées. La vue d'arborescence EMW contient des icônes supplémentaires affichées dans le tableau suivant. Tableau 18-3. Icônes d'état supplémentaires Condition Icône Description Alertes non prises en charge d'état Besoin d'une mise à niveau La configuration d'alertes d'état Besoin d'une mise à niveau sur une matrice de stockage s n'est pas prise en charge. Dans ce cas, la matrice de stockage affiche l'état Besoin d'une mise à niveau et l'icône Alertes non prises en charge dans la vue d'arborescence. L'icône Alertes non prises en charge indique que la matrice de stockage ne peut pas être contrôlée. Alerte configurée Si Event Monitor a été installé avec MDSM et si des alertes ont été configurées, l'icône Alerte configurée apparaît en regard de l'état de la matrice de stockage pour laquelle les alertes ont été configurées dans la vue d'arborescence.254 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage REMARQUE : MDSM peut prendre quelques minutes pour mettre à jour le changement d'état vers Aucune réponse ou à partir de Aucune réponse. Un changement d'état à partir de ou vers Aucune réponse dépend de la connexion réseau à la matrice de stockage. Tout autre changement d'état se met à jour plus rapidement. Configuration d'une alerte sur le niveau de Nœud parent Vous pouvez configurer des alertes sur n'importe lequel des nœuds de la vue d'arborescence. Définir une alerte sur le niveau de nœud parent, tel qu'un niveau d'hôte, définit une alerte pour tous les nœuds enfants. Si une alerte est définie au niveau du nœud parent et que l'un des nœuds enfant de la matrice de stockage gérée intrabande a l'état Besoin d'une mise à niveau, l'icône d'état Alerte désactivée apparaît en regard du nœud parent dans la vue d'arborescence. Ajout d'une matrice de stockage L'icône Prise de contact avec la matrice de stockage s'affiche dans la vue d'arborescence et la vue Table jusqu'à ce que l'état actuel de chaque matrice de stockage gérée soit connu. L'icône Prise de contact avec la matrice de stockage s'affiche dans les barres d'état EMW et AMW, et l'info-bulle affiche la prise de contact avec les matrices de stockage. À la prise de contact de chaque matrice de stockage, son état actuel est obtenu et s'affiche dans la vue d'arborescence et la vue Table. Les états pertinents sont les suivants : Optimal, À vérifier, Réparation en cours ou Aucune réponse. Ajout d'une matrice de stockage OK Aucun problème n'a été rencontré au cours de l'ajout de la matrice de stockage. Le logiciel MDSM continue de vérifier si des événements de changement d'état surviennent. Ajout d'une matrice de stockage Erreur N'apparaît que lorsqu'une erreur survient. Tableau 18-3. Icônes d'état supplémentaires Condition Icône DescriptionDépannage : votre logiciel de matrice de stockage 255 Données de support de matrice de stockage Des données d'état d'inventaire et de performance de types différents peuvent être recueillies pour faciliter le dépannage de tout problème rencontré par la matrice de stockage. Tous les fichiers sont compressés en format zip dans une archive unique. Vous pouvez faire suivre celle-ci à votre représentant de support technique pour dépannage ou analyse approfondie. Pour générer le rapport contenant les informations de support, procédez comme suit : 1 Effectuez l'une des opérations suivantes dans la fenêtre AMW : • Sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Informations de support→ Collecter. • Sélectionnez l'onglet Support, puis cliquez sur Recueillir des informations de support. La fenêtre Collecter toutes les informations de support s'affiche. 2 Saisissez un nom pour le fichier d'informations de support dans Spécifier le nom du fichier ou cliquez sur Parcourir pour naviguer vers un fichier enregistré ultérieurement pour écraser un fichier existant. Le suffixe .zip est automatiquement ajouté au fichier si aucun autre suffixe n'est spécifié pour celui-ci. 3 Accédez au Récapitulatif de l'exécution. 4 Cliquez sur Démarrer. Une fois tous les fichiers de support recueillis, ils sont archivés avec le nom de fichier précédemment spécifié. 5 Cliquez sur OK. REMARQUE : si une opération est en cours dans les données de support, vous devez attendre qu'elle se termine avant qu'une autre puisse commencer. Les collectes simultanées ne sont pas prises en charge et génèrent un message d'erreur. Collecter les données de groupe du support automatiquement Utilisez l'option Collecter les données de groupe du support pour enregistrer une copie du groupe du support automatiquement lorsque le processus de surveillance client détecte un événement critique.256 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Lors d'un événement critique, le groupe du support est enregistré sur un disque physique du système client dans la zone de stockage des autres informations de restauration. L'écrasement de ces informations n'aura pas lieu avant au moins 72 heures. AVERTISSEMENT : n'utilisez cette option qu'avec l'aide d'un représentant du support technique. Pour collecter les données de groupe du support automatiquement : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Informations de support→ Paramètres automatiques. 2 Sélectionnez Collecte automatique d'informations de support relatives aux événements critiques. 3 Pour modifier l'emplacement, cliquez sur Modifier. La fenêtre Modifier l'emplacement du dossier s'affiche, naviguez vers le dossier pertinent, puis cliquez sur OK. 4 Pour redéfinir l'emplacement par défaut, cliquez sur Définir à nouveau. 5 Cliquez sur OK. Collecte des données de disque physique Utilisez l'option Collecter les données du disque physique pour collecter les données stockées sur les disques physiques de la matrice de stockage. Ces données sont des informations statistiques gérées par chaque disque physique de la matrice de stockage. Votre représentant du support technique peut utiliser ces informations pour analyser les performances de vos disques physiques et résoudre les éventuels problèmes. AVERTISSEMENT : n'utilisez cette option qu'avec l'aide d'un représentant du support technique. Pour collecter les informations du disque physique : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Collecter les informations du disque physique. La fenêtre Collecter les informations du disque physique s'affiche. 2 Saisissez un nom pour le fichier d'informations du disque physique dans Spécifier le nom du fichier ou cliquez sur Parcourir pour naviguer vers un fichier enregistré ultérieurement pour écraser un fichier existant. Le suffixe *.bin est automatiquement ajouté au fichier si aucun autre suffixe n'est spécifié.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 257 3 Cliquez sur Démarrer. La collecte d'informations du disque physique est terminée et enregistrée à l'emplacement saisi. 4 Cliquez sur OK. Journal d'événements Utilisez la Visionneuse du journal d'événements pour afficher la liste détaillée des événements se produisant dans la matrice de stockage. Le journal d'événements est stocké dans des zones réservées sur les disques de la matrice de stockage. Celui-ci enregistre les événements de configuration et les échecs de composants de la matrice de stockage. AVERTISSEMENT : n'utilisez cette option qu'avec l'aide d'un représentant du support technique. Le journal d'événements stocke approximativement 8 000 événements avant d'en remplacer un par un nouveau. Si vous désirez conserver les événements, il est possible de les enregistrer, puis de les effacer du journal d'événements. La fenêtre du journal d'événements affiche deux types de vues : • Vue récapitulative : affiche un récapitulatif des événements sous la forme d'un tableau. • Vue détaillée : affiche les détails d'un événement sélectionné. Pour afficher le journal d'événements : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Afficher le journal des événements. La fenêtre Journal d'événements s'affiche. Par défaut, la vue récapitulative est proposée. 2 Pour afficher les détails de chaque entrée de journal sélectionnée, sélectionnez Afficher les détails. Un volet de détails est ajouté au journal d'événements, présentant les informations détaillées de l'élément journalisé. Vous pouvez afficher les détails d'une seule entrée de journal à la fois. 3 Pour enregistrer un événement, cliquez sur Enregistrer sous. La boîte de dialogue Enregistrer les événements s'affiche. 4 Accédez au dossier approprié, entrez le nom de fichier voulu, puis cliquez sur Enregistrer.258 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 5 Pour supprimer toutes les entrées du journal d'événements, cliquez sur Effacer tout. 6 Pour quitter le journal d'événements, cliquez sur Fermer. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Recovery Guru Le Recovery Guru est un composant de MDSM qui diagnostique les événements critiques survenus sur la matrice de stockage et propose des procédures de récupération étape par étape. Effectuez l'une des étapes suivantes afin d'afficher le Recovery Guru dans la fenêtre AMW : • Cliquez sur Recovery Guru . • Dans l'onglet Support, cliquez sur le lien Récupération après incident. • À partir du volet État de l'onglet Récapitulatif, cliquez sur le lien Matrice de stockage à vérifier. Les incidents sont signalés par les indicateurs suivants : • Icônes d'état autre que « Optimal » • Notifications d'alertes envoyées aux destinataires appropriés • Voyants des composants matériels Les icônes d'état indiquent de nouveau « Optimal » une fois les problèmes résolus. Profil de la matrice de stockage Le profil de la matrice de stockage fournit une description de tous les composants de la matrice de stockage ainsi que toutes leurs propriétés. Le profil de la matrice de stockage offre également l'option d'enregistrer les informations de celui-ci dans un fichier texte. Vous pouvez également utiliser le profil de matrice de stockage comme aide lors d'une récupération ou comme représentation de la configuration actuelle de la matrice de stockage. Si cette configuration change, créez une copie du profil de la matrice de stockage. 1 Effectuez l'une des opérations suivantes dans la fenêtre AMW afin d'ouvrir le profil de la matrice de stockage : • Sélectionnez Matrice de stockage→ Vue→ Profil.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 259 • Sélectionnez l'onglet Récapitulatif et cliquez sur Profil de matrice de stockage dans la zone État. • Sélectionnez l'onglet Support puis cliquez sur Afficher le profil de la matrice de stockage. La boîte de dialogue Profil de matrice de stockage s'affiche. La boîte de dialogue du profil de la matrice de stockage contient plusieurs onglets et le titre de chacun d'entre eux correspond au sujet de l'information contenue. 2 Effectuez l'une des actions suivantes dans la boîte de dialogue Profil de la matrice de stockage : • Afficher les informations détaillées : Passez à l'étape 3. • Explorer le profil de la matrice de stockage : Passez à l'étape 4. • Enregistrer le profil de la matrice de stockage : Passez à l'étape 5. • Fermer le profil de la matrice de stockage : Passez à l'étape 6. 3 Sélectionnez l'un des onglets et utilisez les barres déroulantes horizontale et verticale pour afficher les informations de profil de la matrice de stockage. Les autres étapes de cette procédure vous permettront d'explorer, d'enregistrer ou de fermer le profil de la matrice de stockage. 4 Pour effectuer une recherche dans le profil de matrice de stockage : a Cliquez sur . b Dans la zone de saisie Rechercher, entrez le terme que vous recherchez. Si le terme est situé dans l'onglet ouvert, il est mis en évidence dans les informations du profil de la matrice de stockage. REMARQUE : la recherche se limite à l'onglet ouvert. Si vous souhaitez rechercher le terme dans un autre onglet, sélectionnez-le et cliquez de nouveau sur le bouton Rechercher. c Cliquez de nouveau sur le bouton Rechercher pour rechercher de nouvelles occurrences du terme. 5 Pour enregistrer le profil de matrice de stockage : a Cliquez sur Enregistrer sous. b Pour enregistrer toutes les sections du profil de la matrice de stockage, sélectionnez l'option Toutes les sections.260 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage c Pour enregistrer les informations de sections particulières du profil de la matrice de stockage, sélectionnez Sélectionner les sections, puis cochez les cases correspondant aux sections que vous désirez enregistrer. d Sélectionnez un répertoire. e Dans le champ Nom du fichier, entrez le nom de fichier souhaité. Pour associer ce fichier à une application logicielle spécifique capable de l'afficher, indiquez une extension de fichier, par exemple .txt. REMARQUE : le fichier est enregistré en tant que texte ASCII. f Cliquez sur Enregistrer. 6 Pour quitter le profil de la matrice de stockage, cliquez sur Fermer. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Affichage des associations logiques Vous pouvez utiliser l'option Éléments logiques associés pour afficher les associations logiques des différents disques virtuels de la matrice de stockage. Pour afficher les associations des disques virtuels sources, disques virtuels d'instantané et disques virtuels d'instantané des données modifiées : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Logique dans le volet Topologie de l'onglet Adressages. 2 Sélectionnez Afficher→ Éléments logiques associés. Sinon, effectuez un clic droit sur le disque virtuel afin d'ouvrir un menu contextuel, puis sélectionnez Afficher→ Éléments logiques associés. Si vous sélectionnez un disque virtuel n'ayant aucune association logique avec d'autres disques virtuels, l'option Éléments logiques associés est désactivée. REMARQUE : la boîte de dialogue Afficher les éléments logiques associés apparaît. Elle indique les associations logiques du disque virtuel sélectionné. 3 Pour fermer la boîte de dialogue Afficher les éléments logiques associés, cliquez sur Fermer.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 261 Affichage des associations physiques Utilisez l'option Composants physiques associés pour afficher les composants physiques associés aux disques virtuels source, instantanés de disque virtuel, disques virtuels d'instantané des données modifiée, groupes de disques, capacité non configurée et capacité libre d'une matrice de stockage. Pour afficher les associations physiques : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez un nœud dans le volet Logique de l'onglet Logique ou bien dans le volet Topologie de l'onglet Adressages. 2 Sélectionnez Afficher→ Composants physiques associés. Sinon, si le nœud sélectionné est un disque virtuel, vous pouvez effectuer un clic droit afin d'ouvrir un menu contextuel et sélectionner Afficher→ Composants physiques associés. Si le nœud sélectionné est un groupe de disques de capacité non configurée ou libre, effectuez un clic droit sur celui-ci de manière à ouvrir un menu contextuel, puis sélectionnez Afficher→ Composants physiques associés. La boîte de dialogue Afficher les composants physiques associés s'affiche, présentant un triangle vert en regard des composants physiques associés au nœud sélectionné. 3 Pour fermer la boîte de dialogue Afficher les composants logiques associés, cliquez sur Fermer. Recherchez des nœuds Utilisez l'option Rechercher pour rechercher un nœud particulier dans les onglets Logique, Physique ou Adressages de la fenêtre Gestion des matrices AMW. La recherche peut être basée sur un nom de nœud particulier, sur le niveau de RAID, sur la capacité du disque virtuel ou sur des nœuds de capacité libre particuliers. La recherche peut également être basée sur l'une des combinaisons suivantes : • Le nom du nœud et le niveau RAID • Le nom du nœud et la capacité du disque virtuel Pour rechercher des nœuds : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Afficher→ Rechercher. 2 Basé sur le type de recherche, sélectionnez une des ces options, puis passez à l'étape indiquée : • Recherche par nom : voir étape 3. • Recherche par critère spécial : voir étape 4.262 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 3 Saisissez le nom du nœud à rechercher dans la zone de texte Rechercher le nœud. Voir étape 8. 4 Selon le critère de recherche, sélectionnez une des ces options, puis passez à l'étape indiquée : • Rechercher tous les disques virtuels avec un niveau de RAID : aller à étape 5. • Rechercher tous les disques virtuels disposant de capacité : aller à étape 6. • Rechercher tous les nœuds de capacité libre : aller à étape 7. 5 Effectuez les étapes suivantes pour rechercher tous les nœuds selon le niveau de RAID : a Sélectionnez Rechercher tous les disques virtuels avec niveau de RAID. b Sélectionnez le niveau de RAID à partir de la liste. c Passez à l'étape 8. 6 Effectuez les étapes suivantes pour rechercher tous les nœuds selon leur capacité de disque virtuel : a Sélectionnez l'option Rechercher tous les disques virtuels disposant de capacité. b Saisissez la capacité dans la boîte Go. c Spécifiez que la capacité à égaler doit être inférieure, égale, ou supérieure à la capacité saisie dans la boîte Go. d Passez à l'étape 8. 7 Effectuez les étapes suivantes pour rechercher tous les nœuds de capacité libre ayant une capacité particulière : REMARQUE : cette option n'est pas disponible lorsque l'option Rechercher par nom est sélectionné ou provient de l'onglet Adressages. Vous devez annuler la sélection de l'option Rechercher par nom pour pouvoir utiliser cette option. a Sélectionnez Rechercher tous les nœuds de capacité libre. b Saisissez la capacité dans la boîte Go. c Spécifiez que la capacité à égaler doit être inférieure, égale, ou supérieure à la capacité saisie dans la boîte Go. d Passez à l'étape 8.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 263 8 Cliquez sur Rechercher suivant. Pour afficher tous les nœuds correspondant au critère, cliquez sur Rechercher suivant plusieurs fois. Si aucune correspondance n'est trouvée, la boîte de dialogue La recherche a échoué apparaît. Cliquez sur OK, puis saisissez à nouveau le critère de recherche. 9 Pour fermer la boîte de dialogue, cliquez sur Annuler. Pour poursuivre la recherche de nœuds selon les mêmes critères après avoir fermé la boîte de dialogue Rechercher, appuyez sur F3. Utilisation de l'option Aller à Utilisez l'option Aller à pour accéder rapidement à un disque virtuel d'instantané des données modifiées, instantané de disque virtuel, disque virtuel source ou disque virtuel cible associé. Ces disques virtuels apparaissent dans le volet Logique de l'onglet Logique. L'option Aller à est disponible uniquement si la fonction premium Instantané ou la fonction premium Copie de disque virtuel est activée, ou encore si des instantanés de disque virtuel ou des copies de disque virtuel existent déjà sur la matrice de stockage. L'option Aller à n'est pas accessible à partir de l'onglet Adressages de la Fenêtre de gestion des matrices. 1 Dans l'onglet Logique de la fenêtre AMW, sélectionnez un des ces disques virtuels, puis passez à l'étape indiquée : • Instantané de disque virtuel : Aller à étape 2. • Disque virtuel d'instantané des données modifiées : Aller à étape 3. • Disque virtuel source : Aller à étape 4. • Disque virtuel cible : Aller à étape 5. 2 Sélectionnez Afficher→ Aller à→ Instantané de disque virtuel. La sélection passe à l'instantané de disque virtuel associé dans le volet Logique. 3 Sélectionnez Afficher→ Aller à→ Disque virtuel d'instantané des données modifiées. La sélection passe au disque virtuel d'instantané des données modifiées associé du volet Logique. 4 Sélectionnez Afficher→ Aller à→ Disque virtuel source. La sélection passe au disque virtuel source associé dans le volet Logique. 264 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 5 Sélectionnez Afficher→ Aller à→ Disque virtuel cible. REMARQUE : si le disque virtuel source contient plus d'un disque virtuel cible associé, sélectionnez le disque virtuel cible de votre choix à partir de la liste, puis cliquez sur OK. La sélection passe au disque virtuel cible associé dans le volet Logique. Restauration d'un état Aucune réponse de la matrice de stockage Une matrice de stockage peut avoir un état Aucune réponse pour plusieurs raisons. Utilisez la procédure de cette rubrique pour déterminer une cause possible et une solution. MDSM peut mettre jusqu'à 5 minutes avant de se rendre compte qu'une matrice de stockage ne répond plus ou a recommencé à répondre. Avant de terminer cette procédure, attendez un moment pour être sûr que la matrice de stockage ne répond effectivement pas. Pour restaurer une matrice de stockage qui ne répond pas : 1 Vérifiez la vue d'arborescence dans la fenêtre EMW pour déterminer si toutes les matrices de stockage ne répondent pas. 2 Si une des matrices de stockage ne répond pas, vérifiez la connexion réseau de la station de gestion de stockage pour vous assurer que celle-ci est à même d'accéder au réseau. 3 Assurez-vous que les modules de contrôleur RAID sont installés et que la matrice de stockage est alimentée. 4 S'il existe un problème de matrice de stockage, corrigez le problème. 5 Effectuez l'une des ces opérations, selon la méthode de gestion de votre matrice de stockage : • Matrice de stockage gérée hors bande : Aller à l’étape 6. • Matrice de stockage gérée intrabande - Référez-vous à l’étape 12. 6 Dans le cas d'une matrice de stockage gérée hors bande, assurez-vous que les modules de contrôleur RAID sont accessibles sur le réseau à l'aide de la commande ping. Saisissez l'une de ces commandes, puis appuyez sur . • ping • ping 7 Si la vérification aboutit, voir étape 8, si elle échoue, voir l’étape 9.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 265 8 Supprimez la matrice de stockage don l'état est Aucune réponse de la fenêtre EMW, puis sélectionnez Ajouter une matrice de stockage pour ajouter à nouveau la matrice de stockage. 9 Si la matrice de stockage ne retourne pas à l'état Optimal, vérifiez les câbles Ethernet pour vous assurer qu'il n'y a aucun dommage visible et que les câbles sont correctement connectés. 10 Assurez-vous que les tâches de configuration réseau appropriées ont été effectuées. Par exemple, assurez-vous que des adresses IP ont été affectées à chaque module de contrôleur RAID. 11 S'il existe un câble ou un problème d'accessibilité réseau, voir l’étape 20, sinon l’étape 12. 12 Dans le cas d'une matrice de stockage gérée intrabande, assurez-vous que l'hôte est accessible par réseau à l'aide de la commande ping. Saisissez l'une de ces commandes, puis appuyez sur . • ping • ping 13 Si la vérification réussit, voir l’étape 14, si elle échoue, voir l’étape 15. 14 Supprimez de la fenêtre EMW l'hôte dont l'état est Aucune réponse, puis sélectionnez Ajouter une matrice de stockage pour ajouter l'hôte à nouveau. 15 Si l'hôte ne retourne pas à l'état Optimal, aller à l’étape 16. 16 Assurez-vous que l'hôte est sous tension et opérationnel. Vérifiez également que les adaptateurs d'hôte ont été installés. 17 Assurez-vous qu'aucun dommage n'est visible sur les câbles, commutateurs et concentrateurs externes. Vérifiez également que ceux-ci soient correctement connectés. 18 Vérifiez que le logiciel agent de contexte d'hôte est en cours d'exécution. Si le système hôte a été démarré avant d'être connecté au module de contrôleur RAID dans la matrice de stockage, le logiciel agent de contexte d'hôte ne peut pas détecter les modules de contrôleur RAID. Dans ce cas, assurez-vous que les connexions sont sécurisées, puis redémarrez le logiciel agent de contexte d'hôte. 19 Si un module de contrôleur RAID a été remplacé ou ajouté récemment, redémarrez le logiciel agent de contexte d'hôte de manière à ce que le nouveau module puisse être reconnu.266 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 20 Si le problème persiste, effectuez les modifications d'hôte appropriées, consultez les autres administrateurs de manière à déterminer si une mise à niveau a été effectuée sur le module de contrôleur RAID à partir d'une autre station de gestion de stockage. Si une mise à niveau micrologicielle a été effectuée, la fenêtre EMW de la station de gestion risque de ne pas pouvoir localiser le nouveau logiciel AMW nécessaire à la gestion de la matrice de stockage avec la nouvelle version du micrologiciel. 21 Si le problème persiste, veuillez contacter votre représentant de support technique. 22 Déterminez si un trafic réseau excessif existe sur un ou plusieurs modules de contrôleur RAID. Ce problème se corrige automatiquement car le logiciel EMW essaie périodiquement d'établir une communication avec les modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage. Si la matrice de stockage ne répondait pas et qu'une tentative suivante a réussi, elle répond alors. Dans le cas d'une matrice de stockage hors bande, déterminez si les options de gestion se produisent dans la matrice de stockage à partir d'autres stations de gestion de stockage. Le nombre de connexions TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol) au module de contrôleur RAID est déterminé par celui-ci avant qu'il n'arrête de répondre aux tentatives de connexion ultérieures. Le type d'opérations de gestion en cours et le nombre de sessions de gestion permettent d'établir le nombre de connexions TCP/IP en direction d'un module de contrôleur RAID. Ce problème se corrige automatiquement car, lorsque les connexions TCP/IP se terminent, le module de contrôleur RAID arrête de répondre aux autres tentatives de connexion. 23 Si la matrice de stockage ne répond toujours pas, un problème peut encore exister dans les modules de contrôleur RAID. Contactez votre représentant du Support technique. Localiser un disque physique Vous pouvez utiliser l'option Localiser un disque physique pour localiser et identifier un ou plusieurs disques physiques d'un boîtier d'extension en activant les voyants du disque physique. Pour localiser les disques physiques : 1 Sélectionnez l'onglet Physique.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 267 2 Sélectionnez les disques physiques que vous souhaitez localiser. 3 Sélectionnez Disque physique→ Faire clignoter→ Disque physique. Les voyants des disques physiques clignotent. 4 Une fois les disques localisés, cliquez sur OK. Les voyants arrêtent de clignoter. Si toute autre opération de clignotement (Faire clignoter le groupe de disques, Faire clignoter la matrice de stockage, Faire clignoter les ports de disque physique, ou Faire clignoter le boîtier d'extension) est actuellement appelée à partir d'une autre station de gestion de stockage, ces voyants arrêtent également de clignoter. 5 Dans les rares cas où les voyants des disques physiques ne clignotent pas, sélectionnez Matrice de stockage→ Clignotement→ Arrêter toutes les indications dans la fenêtre AMW. Si les voyants s'arrêtent bien de clignoter, un message de confirmation apparaît. 6 Cliquez sur OK. Localiser un boîtier d'extension L'option Clignotement peut être utilisée pour localiser et identifier physiquement un boîtier d'extension dans la matrice de stockage. L'activation d'un voyant varie selon le type de boîtier d'extension dont vous disposez. • Si vous possédez un boîtier d'extension avec un voyant blanc, l'opération Faire clignoter le boîtier d'extension peut provoquer l'activation de ce voyant blanc. Le voyant ne clignote pas. • Si vous ne possédez aucun autre boîtier d'extension, cette opération peut provoquer le clignotement du voyant approprié de tous les disques physiques du boîtier d'extension. Pour localiser un boîtier d'extension : 1 Sélectionnez l'onglet Physique. 2 Sélectionnez le disque physique du boîtier d'extension que vous chercher à localiser. 3 Sélectionnez Disque physique→ Faire clignoter→ Boîtier d'extension. Le ou les voyants du boîtier d'extension ou des disques physiques s'activent.268 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 4 Une fois le boîtier d'extension localisé, cliquez sur OK. Les voyants arrêtent de clignoter. (Si vous possédez un boîtier d'extension avec un voyant bleu, celui-ci s'éteint). Si toute autre opération de clignotement (Faire clignoter la matrice de stockage, Faire clignoter le groupe de disques, Faire clignoter les ports de disque physique, Faire clignoter le boîtier d'extension, ou Faire clignoter le disque physique) est actuellement invoquée à partir d'une autre station de gestion de stockage, ces voyants arrêtent également de clignoter. 5 Dans les rares cas où les voyants du boîtier d'extension ne s'arrêtent pas de clignoter, sélectionnez Matrice de stockage→ Faire clignoter→ Arrêter toutes les indications dans la fenêtre AMW. Si les voyants s'arrêtent bien de clignoter, un message de confirmation apparaît. 6 Cliquez sur OK. Capturer les informations sur l'état Utilisez l'option Dépannage→ Capturer les informations sur l'état pour capturer les informations sur l'état actuel de la matrice de stockage et enregistrer les informations capturées dans le fichier texte. Les informations capturées peuvent être envoyées à votre représentant de support technique pour analyse. Possibilité de matrice de stockage sans réponse : l'option Capture de l'état peut résulter en une matrice de stockage ne répondant ni à l'hôte ni à la station de gestion de stockage. n'utilisez cette option qu'avec l'aide d'un représentant du support technique. 1 À partir de la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Capturer les informations sur l'état. 2 Lisez les informations de la boîte de dialogue Confirmer la capture de l'état, puis saisissez oui pour poursuivre. 3 Dans la zone de texte Spécifier le nom du fichier, saisissez un nom pour le fichier à enregistrer, ou parcourez un fichier enregistré ultérieurement si vous désirez écraser un fichier existant. Utilisez la convention nom de fichier.dmp pour le nom du fichier. Le suffixe .dmp est automatiquement ajouté au fichier si aucun autre suffixe n'est spécifié pour celui-ci.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 269 4 Cliquez sur Démarrer. REMARQUE : chaque test en cours affiche l'état En cours. Une fois réussi, le test affiche l'état Terminé. Si l'un des tests ne peut pas être réalisé, l'état En échec apparaît dans la fenêtre Récapitulatif de l'exécution. 5 Surveillez le progrès et l'état d'achèvement des tests. Lorsque ceux-ci sont terminés, cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Capture de l'état. Cliquer sur Annuler annule le processus de capture de l'état et tous tests restants ne se terminent pas. Toutes les informations de test générées jusque là sont enregistrées dans le fichier de capture de l'état. REMARQUE : pour en savoir plus sur le dépannage et la récupération après une panne, consultez les rubriques d'aide en ligne du PowerVault Modular Disk Storage Manager (Gestionnaire de stockage de disque modulaire PowerVault). Utilitaire SMrepassist L'utilitaire d'aide à la réplication SMrepassist est installé sur le système hôte. Il fonctionne sur les plates-formes Windows. Cet utilitaire est installé avec MDSM. Faites appel à cet utilitaire avant et après la création d'une copie de disque virtuel sous Windows, afin de vous assurer que toutes les données résidant en mémoire pour les systèmes de fichiers du disque virtuel cible sont supprimées et que le pilote détecte les signatures et les partitions des systèmes de fichiers. Vous pouvez également lancer cet utilitaire pour résoudre les incidents liés à la duplication de signatures sur des instantanés de disques virtuels. À partir d'une fenêtre d'invite de commandes sur un hôte Windows, naviguez vers : C:\Program Files\Dell\MD Storage Manager\util, puis exécutez la commande suivante : SMrepassist -f où -f efface toutes les données résidant en mémoire pour le système de fichiers indiqué et , et correspond à un système de fichiers unique défini à l'aide de la syntaxe suivante : lettre-lecteur: L'identificateur du système de fichiers peut consister simplement en une lettre de lecteur, comme dans l'exemple suivant :270 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage SMrepassist -f E: REMARQUE : sous Windows, le chemin vers le point de montage est une lettre de lecteur. Un message d'erreur s'affiche sur la ligne de commande si l'utilitaire ne peut pas faire la distinction entre les éléments suivants : • Disque virtuel source et instantané de disque virtuel (par exemple, si ce dernier a été supprimé) • Disque virtuel standard et copie de disque virtuel (par exemple, si cette dernière a été supprimée) Périphériques non identifiés Une erreur de nœud ou périphérique non identifié se produit lorsque MDSM n'est pas en mesure d'accéder à une nouvelle matrice de stockage. Les causes de cette erreur sont multiples : problèmes de connexion réseau, matrice de stockage hors tension ou non existante. REMARQUE : avant de procéder à toute procédure de restauration, vérifiez que le logiciel agent de contexte d'hôte est installé et en cours d'exécution. Si vous avez démarré l'hôte avant de le connecter à la matrice de stockage, le logiciel agent de contexte d'hôte ne sera pas en mesure de détecter la matrice de stockage. Si c'est le cas, vérifiez les connexions et redémarrez le logiciel agent de contexte d'hôte. • Si la matrice de stockage est gérée à la fois en mode hors bande et intrabande depuis le même système hôte, un problème de connexion réseau peut empêcher les communications directes entre le système hôte et la matrice de stockage. Cependant, vous pourrez peut-être quand même gérer la matrice de stockage sur les connexions intrabandes. Le problème inverse peut également se produire. • Si la matrice de stockage est gérée par plusieurs hôtes, celle-ci risque de ne pas répondre aux communications qui transitent via les connexions d'un hôte. Toutefois, vous pourrez peut-être gérer la matrice de stockage via les connexions fournies par un autre hôte. Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 271 Restauration suite à une erreur de matrice de stockage non identifiée Pour restaurer une matrice de stockage non identifiée : 1 Vérifiez que la connexion entre le réseau et la station de gestion du stockage fonctionne. 2 Vérifiez que les contrôleurs sont installés et que la matrice de stockage est sous tension. Corrigez tous les éventuels problèmes avant de poursuivre. 3 Si la matrice de stockage fonctionne en mode hors bande, procédez comme suit. Après chaque étape, cliquez sur Rafraîchir pour vérifier les résultats : a Vérifiez que le logiciel agent de contexte d'hôte est installé et en cours d'exécution. Si vous avez démarré l'hôte avant de le connecter aux contrôleurs de la matrice de stockage, le logiciel agent de contexte d'hôte ne sera pas en mesure de détecter les contrôleurs. Si c'est le cas, vérifiez les connexions et redémarrez le logiciel agent de contexte d'hôte. b Vérifiez que le réseau peut accéder au système hôte. Pour cela, utilisez la commande ping en respectant la syntaxe suivante : ping . Si le réseau est en mesure d'accéder au système hôte, passez à l'étape c. S'il ne l'est pas, passez à l'étape d. c Supprimez l'hôte ayant l'état Aucune réponse du MDSM, puis ajoutez-le à nouveau. Si le système hôte revient à l'état « Optimal », cette procédure est terminée. d Vérifiez que le système hôte est sous tension et opérationnel. e Le cas échéant, vérifiez que les adaptateurs de bus hôte (HBA) ont bien été installés sur l'hôte. f Observez tous les câbles et interrupteurs externes ou concentrateurs pour vérifier qu'ils sont en bon état et correctement connectés. g Si vous avez récemment remplacé ou ajouté le contrôleur, redémarrez le logiciel agent de contexte d'hôte pour qu'il puisse le détecter. En cas de problème, modifiez le système hôte en conséquence. 272 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 4 Si la matrice de stockage fonctionne en mode hors bande, procédez comme suit. Après chaque étape, cliquez sur Rafraîchir pour vérifier les résultats : a Vérifiez que le réseau peut accéder aux contrôleurs. Pour cela, utilisez la commande ping avec la syntaxe suivante : ping Si le réseau est en mesure d'accéder aux contrôleurs, passez à l'étape b. S'il ne l'est pas, passez à l'étape c. b Supprimez la matrice de stockage ayant l'état Aucune réponse du MDSM, puis ajoutez-la à nouveau. Si la matrice de stockage revient à l'état « Optimal », cette procédure est terminée. c Observez les câbles Ethernet pour vérifier qu'ils sont en bon état et correctement connectés. d Vérifiez que vous avez correctement effectué toutes les tâches de configuration du réseau (par exemple, l'affectation des adresses IP à chaque contrôleur). 5 Assurez-vous que le micrologiciel du contrôleur est compatible avec le MDSM de la station de gestion. Si le micrologiciel du contrôleur a été mis à niveau, MDSM risque de ne pas pouvoir accéder à la matrice de stockage. Il se peut que vous deviez installer une nouvelle version de MDSM pour gérer la matrice de stockage avec la nouvelle version du micrologiciel du contrôleur. Si vous rencontrez ce problème, consultez support.dell.com. 6 Vérifiez que le trafic réseau vers un ou plusieurs contrôleurs n'est pas saturé. Ce problème se corrige de lui-même, car MDSM tente de rétablir les communications avec les contrôleurs de la matrice de stockage à intervalles réguliers. Si la matrice de stockage ne répondait pas et qu'une tentative suivante a réussi, elle répond alors. 7 Si la matrice de stockage fonctionne en mode hors bande, vérifiez que les opérations de gestion ont lieu sur la matrice de stockage à partir d'autres stations de gestion du stockage. Le type d'opérations de gestion en cours et le nombre de sessions de gestion permettent d'établir le nombre de connexions TCP/IP en direction d'un contrôleur. Lorsque le nombre maximal de connexions TCP/IP est atteint, le contrôleur cesse de répondre. Le problème se corrige de lui-même lorsque des connexions TCP/IP se terminent. Le contrôleur recommence à répondre aux nouvelles tentatives de connexion. Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 273 8 Si la matrice de stockage ne répond toujours pas, les problèmes peuvent provenir des contrôleurs. Si ces problèmes persistent, consultez le site support.dell.com. Démarrer ou redémarrer le logiciel agent de contexte d'hôte Le module de logiciel agent de contexte d'hôte est le composant résidant sur le serveur ou sur la station de gestion qui communique avec les matrices de stockage de série MD3200. Le logiciel SMagent démarre automatiquement après le réamorçage de l'hôte. Windows Pour redémarrer le logiciel SMagent sous Windows : 1 Cliquez sur Démarrer→ Paramètres→ Panneau de Configuration→ Outils d'administration→ Services. ou Cliquez sur Démarrer→ Outils d'administration→ Services. 2 Dans la boîte de dialogue Services, sélectionnez Modular Disk Storage Manager Agent. 3 Si celui-ci est en cours d'exécution, cliquez sur Action→ Arrêter, puis attendez environ 5 secondes. 4 Cliquez sur Action→ Démarrer. Linux Pour démarrer ou redémarrer le logiciel agent de contexte d'hôte sous Linux, entrez la commande suivante à l'invite : SMagent start (Démarrage de SMagent) Il se peut que l'initialisation de SMagent prenne quelque temps. Le curseur est affiché, mais la fenêtre de terminal ne répond pas. Lorsque le programme démarre, le message suivant s'affiche : SMagent started. (SMmonitor démarré.)274 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Au terme du processus de démarrage, un message semblable à ceux-ci s'affiche : Modular Disk Storage Manager Agent, Version 90.02.A6.14 Créé le mercredi 03 fév. 2010 06:17:50 CST Copyright (C) 2003-2004 Dell Inc. Tous droits réservés. Vérification du périphérique (/dev/sg10): En cours d'activation Vérification du périphérique /dev/sdb (/dev/sg11): Ignorer Vérification du périphérique (/dev/sg3): En cours d'activation Vérification du périphérique (/dev/sg4): En cours d'activation Vérification du périphérique (/dev/sg5): En cours d'activation Vérification du périphérique (/dev/sg6): En cours d'activation Vérification du périphérique (/dev/sg7): En cours d'activation Vérification du périphérique (/dev/sg8): En cours d'activation Vérification du périphérique (/dev/sg9): En cours d'activation Dépannage : Votre matrice 275 Dépannage : Votre matrice La sécurité d'abord, pour vous et pour le système PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Dépannage de la matrice de stockage Panne au démarrage Si votre système s'arrête durant le démarrage, vérifiez si : • La matrice émet une série de bips. • Les voyants de panne de la matrice sont allumés. Voir « Modules de contrôleur RAID », à la page 31. • Vous entendez un grincement ou un frottement constant lorsque vous accédez au disque dur. Voir « Obtention d'aide », à la page 285. Dépannage de la perte de communication Pour plus d'informations sur le dépannage de la perte de communication, consultez « Dépannage des connexions de la matrice et du boîtier d'extension », à la page 281. Dépannage des connexions externes • Vérifiez que les câbles sont branchés aux bons ports avant de dépanner des périphériques externes. Pour trouver l'emplacement des connecteurs du panneau arrière de la matrice, reportez-vous à la figure 3-1. • Vérifiez que tous les câbles sont correctement branchés aux connecteurs externes de la matrice. • Pour en savoir plus sur le câblage, consultez le Guide de déploiement de Dell PowerVault MD3200, à l'adresse support.dell.com/manuals.276 Dépannage : Votre matrice Dépannage d'un module d'alimentation et de refroidissement PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : il est conseillé de mettre le serveur hôte hors tension avant de mettre la matrice hors tension afin d'éviter la perte de données. 1 Repérez le bloc d'alimentation en panne et observez les voyants. • Si le voyant d'alimentation secteur est éteint, vérifiez le cordon d'alimentation et la source d'alimentation à laquelle le bloc d'alimentation est branché. • Branchez un autre dispositif à la source d'alimentation pour vérifier si elle fonctionne. • Branchez le câble à une autre source d'alimentation. • Rebranchez le cordon d'alimentation. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285. • Si le voyant d'alimentation en CC est éteint, vérifiez que l'interrupteur marche/arrêt du bloc est sous tension. Si l'interrupteur est allumé, voir l’étape 2. • Si le voyant de panne du bloc d'alimentation est allumé, voir « Obtention d'aide », à la page 285. PRÉCAUTION : les modules d'alimentation et de refroidissement sont remplaçables à chaud. La matrice peut fonctionner avec un seul bloc d'alimentation ; cependant, les deux modules doivent être installés pour assurer un refroidissement adéquat du système. La matrice ne peut fonctionner avec un seul module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement que pendant 5 minutes. Passé ce délai, elle s'arrête automatiquement pour éviter tout dommage.Dépannage : Votre matrice 277 2 Réinstallez le bloc d'alimentation en procédant d'abord à son retrait, puis à sa réinstallation. Voir « Caractéristiques des modules d'alimentation et de refroidissement », à la page 28. REMARQUE : après avoir installé un bloc d'alimentation, patientez plusieurs secondes pour laisser à la matrice le temps de le reconnaître et de déterminer s'il fonctionne correctement. Si l'incident persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285. Dépannage de la matrice Problèmes de refroidissement PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Assurez-vous qu'aucune des conditions suivantes n'existe : • Le capot de la matrice ou le cache de lecteur est retiré. • La température ambiante est trop élevée. Voir « Caractéristiques techniques » dans le Guide de mise en route. • La circulation de l'air extérieur est bloquée. • Le module d'alimentation et de refroidissement a été retiré ou est défaillant. Voir « Dépannage d'un module d'alimentation et de refroidissement », à la page 276. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285. Dépannage des modules de gestion du boîtier d'extension PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit.278 Dépannage : Votre matrice PRÉCAUTION : il est conseillé de mettre le serveur hôte hors tension avant de mettre le boîtier d'extension hors tension afin d'éviter la perte de données. • Si le voyant d'état du module EMM est orange fixe ou clignotant (2 ou 4 fois par séquence) : a Mettez le serveur hors tension. b Retirez le module EMM et vérifiez que les broches sur le fond de panier et le module EMM ne sont pas pliées. Voir Retrait d'un module EMM dans le Manuel du propriétaire du matériel des boîtiers de stockage de série MD1200 et MD1220. c Réinstallez le module EMM, puis patientez 30 secondes. Voir Retrait d'un module EMM dans le Manuel du propriétaire du matériel des boîtiers de stockage de série MD1200 et MD1220. d Allumez le serveur. e Vérifiez le voyant d'état du module EMM. f Si le voyant ne devient pas vert, remplacez le module EMM. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285. • Si le voyant d'état du module EMM est orange clignotant (5 fois par séquence), installez la dernière version du micrologiciel prise en charge sur les deux modules EMM. Pour plus d'informations sur le téléchargement de la dernière version du micrologiciel, voir « Gestion : téléchargements de micrologiciels », à la page 211. • Si les voyants d'état de liaison ne sont pas verts : a Mettez le serveur hors tension. b Rebranchez les câbles sur la matrice de stockage d'extension et le serveur. c Mettez les matrices d'extension sous tension, faites de même pour la matrice de stockage, puis patientez jusqu'à la fin du processus de démarrage du système. d Allumez le serveur. e Vérifiez le voyant d'état de liaison. Si le voyant d'état de liaison n'est pas vert, remplacez les câbles. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285.Dépannage : Votre matrice 279 Dépannage des modules de contrôleur RAID. PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : dans le cas de configurations non redondantes, il est recommandé de mettre le serveur d'hôte hors tension avant de mettre la matrice de stockage hors tension afin d'éviter toute perte de données. • Si le voyant d'état de la matrice est orange fixe ou clignotant : a Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Récapitulatif, puis cliquez sur Matrice de stockage à vérifier. Effectuez les procédures répertoriées dans le ou les Recovery Guru, puis patientez jusqu'à 5 minutes pour vérifier si le voyant est devenue bleu. Voir « Recovery Guru », à la page 258. b Si les procédures du recovery guru ne permettent pas de résoudre le problème, effectuez les procédures de dépannage de la matrice supplémentaires suivantes : c Mettez le serveur d'hôte hors tension. d Retirez le module de contrôleur RAID et vérifiez que les broches de fond de panier et du module de contrôleur RAID ne sont par tordues. Voir « Retrait d'un cache de module de contrôleur RAID », à la page 231. e Réinstallez le module RAID, puis patientez 30 secondes. Voir « Installation d'un module de contrôleur RAID », à la page 234. f Vérifiez le voyant d'état du module de contrôleur RAID. g Remettez le module de contrôleur RAID en place. h Mettez le serveur hôte sous tension. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285. • Si les voyants d'état des liaisons ne sont pas verts, voir « Dépannage des connexions de la matrice et du boîtier d'extension », à la page 281. a Mettez le serveur, la matrice de stockage et les boîtiers d'extension hors tension. 280 Dépannage : Votre matrice b Réinstallez le module de contrôleur RAID, puis rebranchez les câbles à la matrice de stockage et au serveur. c Redémarrez la matrice de stockage et attendez la fin du processus de démarrage. d Allumez le serveur. e Vérifiez le voyant d'état de liaison. Si le voyant d'état de liaison n'est pas vert, remplacez les câbles. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285. Dépannage des disques durs PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Vérifiez le profil de matrice de stockage pour vous assurer que la version la plus récente du micrologiciel est installée. Pour en savoir plus, voir la Matrice de support sur support.dell.com/manuals. 2 Retirez le disque dur du système. Voir « Retrait d'un lecteur de disque dur », à la page 226. REMARQUE : vérifiez bien les voyants de disque dur avant de retirer le disque dur défaillant du système. 3 Vérifiez les disques durs et le fond de panier pour garantir que les connecteurs ne sont pas endommagés. 4 Réinstallez l'unité de disque dur. 5 Redémarrez le serveur hôte. Si le problème persiste, passez à l'étape 6. 6 Vérifiez que les voyants d'état et d'état de liaison du module de contrôleur RAID sont vert fixe pour chaque port connecté à un câble. 7 Remplacez le disque physique en panne. Si le problème persiste, voir « Dépannage de la perte de communication », à la page 275 ou « Obtention d'aide », à la page 285.Dépannage : Votre matrice 281 Dépannage des connexions de la matrice et du boîtier d'extension 1 Vérifiez que les voyants d'état et d'état de liaison du module de contrôleur RAID sont vert fixe pour chaque port connecté à un câble. Si les voyants ne sont pas vert fixe, voir « Planification : Modules de contrôleur RAID », à la page 31. 2 Vérifiez que tous les câbles sont correctement branchés selon le mode de fonctionnement sélectionné. 3 Mettez le serveur, la matrice de stockage et les boîtiers d'extension hors tension. 4 Réinstallez le module de contrôleur RAID, puis rebranchez les câbles à la matrice de stockage et au serveur. 5 Mettez les matrices d'extension sous tension, faites de même pour la matrice de stockage, puis patientez jusqu'à la fin du processus de démarrage du système. 6 Allumez le serveur. 7 Vérifiez le voyant d'état de liaison. Si le voyant d'état de liaison n'est pas vert, remplacez les câbles. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285. 8 Redémarrez le serveur hôte. REMARQUE : Le serveur hôte doit être mis hors tension avant la réinstallation des câbles sur la matrice de stockage ou le boîtier d'extension. Si le problème persiste, voir « Obtention d'aide », à la page 285. Dépannage d'une Matrice de stockage humide PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit.282 Dépannage : Votre matrice 1 Mettez la matrice hors tension et débranchez tous les câbles. 2 Retirez les composants suivants de la matrice : Voir « Gestion : Installation des composants de la matrice », à la page 223. • Disques durs • Les modules de contrôleur RAID • Modules d'alimentation et de refroidissement • Panneau de configuration • Fond de panier 3 Laissez sécher le système pendant au moins 24 heures. 4 Réinstallez les composants que vous avez retirés à l'étape 2. 5 Branchez tous les câbles et mettez la matrice sous tension. Si celle-ci ne démarre pas normalement, voir « Obtention d'aide », à la page 285. Dépannage d'une Matrice endommagée PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Assurez-vous que les composants suivants sont correctement installés : • Disques durs • Modules de contrôleur RAID • Modules d'alimentation et de refroidissement • Panneau de configuration • Fond de panier 2 Vérifiez que tous les câbles sont correctement branchés et qu'aucune broche de connecteur n'est endommagée. 3 Lancez les diagnostics disponibles dans le logiciel MDSM (Dell PowerVault Modular Disk Storage Manager). Dans la fenêtre AMW, sélectionnez un composant dans le volet Physique de l'onglet Physique. Sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Lancer les diagnostics. Si le test échoue, voir « Obtention d'aide », à la page 285.Dépannage : Votre matrice 283 Dépannage des modules de contrôleur RAID États Certains événements peuvent provoquer une panne et/ou l'arrêt d'un module de contrôleur RAID. Une mémoire ECC ou des erreurs PCI irréparables, ou des états critiques physiques, peuvent provoquer un verrouillage du système. Si la matrice de stockage RAID est configurée pour un accès redondant et une mise en miroir cache, le contrôleur restant peut se restaurer normalement sans perte de données ni arrêt du système. Des échecs permanents de contrôleur typiques sont détaillés dans les sections suivantes. Matrice de stockage non valide Le module de contrôleur RAID est pris en charge uniquement dans une matrice de stockage prise en charge par Dell. Lors de son installation dans la matrice de stockage, le contrôleur effectue un nombre de vérifications de la validation. Le voyant d'état de la matrice s'allume orange fixe lorsque le module de contrôleur RAID effectue ces tests initiaux et lorsque le démarrage des contrôleurs est réussi. Si le module de contrôleur RAID détecte une matrice de stockage non prise en charge par Dell, celui-ci annule le démarrage. Le module de contrôleur RAID ne génère aucun événement pour vous avertir d'une matrice non valide, mais le voyant d'état de la matrice s'allume orange clignotant indiquant un état de panne. Pour des détails complets concernant les voyants et leur signification, voir « Fonctionnalités et voyants du panneau arrière », à la page 25. Erreurs ECC Le micrologiciel de contrôleur RAID peut détecter des erreurs ECC et peut corriger une erreur ECC mono-bit lorsque le module de contrôleur RAID se trouve dans une configuration redondante ou non redondante. Des erreurs ECC multi-bits se produisant dans la matrice de stockage contenant des contrôleurs redondants peuvent également être corrigées car le module de contrôleur RAID homologue peut prendre le relais, le cas échéant. Le module de contrôleur RAID bascule s'il connaît jusqu'à 10 erreurs monobits ou jusqu'à 3 erreurs multi-bits. 284 Dépannage : Votre matrice Erreurs PCI La détection et restauration d'erreurs du micrologiciel de la matrice de stockage est possible uniquement lorsque ce sont des erreurs PCI et que les modules de contrôleur RAID sont configurés pour la redondance. Si un disque virtuel utilise une mise en miroir cache, il bascule vers son module de contrôleur RAID homologue, lançant ainsi le vidage du cache défectueux. États critiques La matrice de stockage génère un événement critique si le module de contrôleur RAID détecte un état critique pouvant provoquer une panne de la matrice et/ou une perte de données. La matrice de stockage est en état critique si l'un des événements suivants se produit : • Plus d'un ventilateur échoue • Tout capteur de température de fond de panier dans la plage critique • Échec du fond de panier/bloc d'alimentation • Deux capteurs de température ou plus sont illisibles • Échec de la détection du port homologue ou du port de communication avec celui-ci impossible REMARQUE : si les deux modules de contrôleur RAID échouent simultanément, le boîtier ne peut lancer l'alerte d'événement critique ou non critique vers tout composant du boîtier. Lorsque le boîtier est en état critique, son voyant d'état clignote en orange. États non critiques Un état non critique correspond à un événement ou un état ne provoquant aucune panne immédiate, mais nécessitant une correction de manière à assurer une fiabilité continue de la matrice de stockage. Exemples d'événements non critiques inclus : • Un bloc d'alimentation est en panne • Un ventilateur de refroidissement est en panne • Un module de contrôleur RAID possédant une configuration redondante a échoué • Une batterie a échoué ou a été retirée • Un disque physique d'un disque virtuel redondant a échoué Lorsque le boîtier est en état non critique, son voyant d'état clignote en orange.Obtention d'aide 285 Obtention d'aide Contacter Dell Aux États-Unis, appelez le 800-WWW-DELL (800-999-3355). REMARQUE : si vous ne disposez pas d'une connexion Internet active, vous pouvez utiliser les coordonnées figurant sur votre preuve d'achat, votre bordereau de marchandises, votre facture ou encore sur le catalogue de produits Dell. Dell propose plusieurs options de maintenance et d'assistance technique en ligne et par téléphone. Leur disponibilité variant d'un pays à l'autre, il est possible que certains services ne soient pas proposés dans votre région. Pour contacter Dell pour des questions ayant trait aux ventes, au support technique ou au service client : 1 Rendez-vous sur le site support.dell.com. 2 Cliquez sur votre pays/région au bas de la page. Pour la liste complète de pays/régions, cliquez sur All (Tous). 3 Cliquez sur Toutes les options de support dans le menu Support. 4 Sélectionnez le lien de service ou de support approprié en fonction de vos besoins. 5 Sélectionnez la méthode qui vous convient le mieux pour contacter Dell.286 Obtention d'aideIndex 287 Index A Adressage hôte à disque virtuel, 133 Adressages hôte à disque virtuel, 133 Modification et suppression, 135 Suppression, 137 Adressages restreints, 142 Analyse des supports Interruption, 155 Modification des paramètres, 154 Analyse des supports de la matrice de stockage, 153 assistance contacter Dell, 285 Autres informations, 19 C cadre avant installation, 224 retrait, 223 Capacité de logithèque d'instantanés, 172 Capacité libre, 149 Capacité non configurée, 150 Caractéristiques des modules d'alimentation et de refroidissement, 28 Chemin avancé, 165 Chemin d'accès simple, 161 Choix d'un type de disque physique approprié, 117 Clé de sécurité Création, 121 Enregistrement, 124 Modification, 122 Codes des voyants des disques durs, 26 Codes du voyant d'alimentation, 28 Composants non exportables, 150 Configuration Accès des hôtes, 93 Disques physiques de rechange, 127 Configuration de notifications d'alerte SNMP, 86 Contacter Dell, 285 contacter Dell, 285 Contrôle des performances, 59 coordonnées téléphoniques, 285288 Index Copie de disque virtuel Cible, 55 Source, 55 D Définition d'un hôte, 94 Définition d'un mot de passe, 76 Définition de la priorité d'une copie, 193 Dell contacter, 285 Démarrage ou arrêt de l'agent de contexte hôte, 99 Dépannage Affichage des associations logiques, 260 Affichage des associations physiques, 261 Capture des informations d'état, 268 Collecte automatique des données de support, 255 Collecte des données de disque physique, 256 Conditions de santé de périphérique, 251 Démarrage ou redémarrage du logiciel Agent-hôte, 273 Données de support de matrice de stockage, 255 Journal des événements, 257 Localisation d'un boîtier d'extension, 267 Périphériques non identifiés, 270 Profil de matrice de stockage, 258 Recherche de nœuds, 261 Recovery Guru, 258 Restauration suite à un manque de réponse d'une matrice de stockage, 264 Routine de démarrage, 251 dépannage, 275 boîtier endommagé, 282 boîtier mouillé, 281 connexions, 281 connexions externes, 275 disques durs, 280 échec du démarrage, 275 module d'alimentation et de refroidissement, 276 perte de communication, 275 problèmes de refroidissement, 277 Disque de rechange Disques de rechange globaux, 129 Fonctionnement, 129 Protection de lecteur, 130 disque dur installation, 228 retrait, 226 support de disque, 229 Disque virtuel Accès, 70 Arrêt de copie, 194 Autorisations de lecture/écriture, 186 Copie, 191 Création, 188Index 289 Création d'une copie pour un disque MSCS partagé, 186 Cycle, 45 Échec de la copie, 190 Initialisation au premier plan, 44 Initialisation en arrière-plan, 44 Nouvelle copie, 195 Opérations de copie et de modification, 189 Performances de matrice de stockage, 193 Restauration, 56 Restrictions de copie, 187 Vérification de cohérence, 45 Vérification des supports, 45 Disque virtuel d'instantané Création et utilisation de chemin avancé, 162 Création et utilisation de chemin d'accès simple, 161 Disques de rechange et reconstruction, 129 Disques physiques, 38 Déverrouillage sécurisé, 126 Effacement sécurisé, 126 Disques physiques, disques virtuels et groupes de disques, 37 Disques virtuels et groupes de disques, 40 E Équilibrage de charge, 58 Erreurs de support et secteurs illisibles, 222 État des disques physiques, 38 États de disque virtuel, 41 Extension d'un disque virtuel, 149 Extension des groupes de disques et des disques virtuels, 148 F Fenêtre de gestion d'entreprise, 64 Fonction avancée Utilisation simultanée d'un instantané et d'une copie de disque, 56 Fonctions avancées, 52 Disque virtuel d'instantané des données modifiées, 54 Instantanés de disque virtuel, 53 Fonctions du matériel Caractéristiques des modules d'alimentation et de refroidissement, 28 Codes des voyants d'alimentation, 28 Codes des voyants des disques durs, 26 Fonctions du panneau arrière, 25 Fonctions du panneau avant, 22 Fonctions et voyants panneau avant, 22290 Index fond de panier installation, 246 retrait, 243 G Gestion des groupes d'hôtes, 96 Gestion des identificateurs de port d'hôte, 101 Gestionnaire de copie, 191 Groupe d'hôtes Ajout, 97 Création, 97 Déplacement d'un hôte, 98 Suppression d'un groupe d'hôtes, 98 Suppression d'un hôte, 97 Groupe de disques Création, 106 Exportation, 151 , 150 Extension, 148 Importation, 152 Localisation, 108 Migration, 150 Groupes de disques et disques virtuels Création, 105 I Initialisation des disques virtuels, 44 installation cache de lecteur, 226 cache de module EMM, 232 cadre avant, 224 disque dur, 228 disques durs, 228 fond de panier, 246 module d'alimentation et de refroidissement, 239 module EMM, 234 panneau de commande MD1200, 242 Instantanés de disque virtuel Désactivation, 175 Nouvelle création, 177 Interface utilisateur Fenêtre de gestion d'entreprise, 64 Fenêtre de gestion des matrices, 66 Présentation, 63 Intérieur de la boîte, 18 Inventaire de micrologiciel, 247 Afficher, 247 L Limites aux opérations sur les disques virtuels, 46 Localiser un disque physique, 266 Logiciel multiacheminement, 57Index 291 M Matrice de stockage Horloges de module de contrôleur RAID, 89 Matrices de stockage, 70 Ajout manuel, 71 Détection automatique, 71 MDSM, 18 Microsoft Service d'instantané des volumes (VSS), 249 VDS (Service de disques virtuels), 249 Microsoft Services Copie de disque virtuel, 55 Migration de disque virtuel et itinérance de disque Itinérance de disque, 51 Migration de disque, 49 Modification Niveau de RAID d'un groupe de disques, 139, 145 Paramètres de cache de disque virtuel, 113 Priorité de modification de disque virtuel, 112 Propriétaire de module de contrôleur RAID d'un disque virtuel ou d'un groupe de disques, 143 Propriétaire de module de contrôleur RAID d'un groupe de disques, 138 Propriétaire du contrôleur du disque virtuel, 136 Taille de segment d'un disque virtuel, 115 Type d'E/S, 116 Module de contrôleur RAID en panne, 190 Moniteur d'événements, 91 Activation et désactivation, 92 Linux, 92 Windows, 92 Multivoies Contrôleurs et chemins d'accès préférés et alternatifs, 57 N numéros de téléphone, 285 O Opérations de disques virtuels, 44 Opérations de groupe de disques Défragmentation, 48 Extension, 48 Extension de capacité de disque virtuel, 47 Limite, 48 Migration de niveau de RAID, 46 Migration de taille de segment, 47 Opérations sur les groupes de disques, 46292 Index outils recommandés, 223 P panneau de commande installation, 242 retrait, 240 Paramètres de batterie, 88 Partitionnement du stockage, 146 Préparation de serveurs hôtes Chemin d'accès simple, 162 Priorité des opérations RAID en arrière-plan, 49 Propriétaire du disque virtuel, 58 Propriétaire préféré de module de contrôleur RAID, 190 Protection contre les pannes de boîtier, 131 Protection des chemins de données E/S, 100 R RAID, 41 Modification du niveau d'un groupe de disques, 145 RAID 0, 42 RAID 1, 43 RAID 10, 43 RAID 5, 43 RAID 6, 43 Utilisation, 42 Restauration suite à une erreur de matrice de stockage non identifiée, 271 retrait cache de lecteur, 225 cache de module EMM, 231 cadre avant, 223 disque dur, 226 disque dur installé dans un support, 229 fond de panier, 243 module d'alimentation et de refroidissement, 238 module EMM, 233 panneau de commande MD1200, 240 S Sécurité, 17 sécurité, 275 Sécurité de disque physique avec disque auto-cryptable, 118 SMART, 40 support de lecteur disque dur, 229 Suppression de l'accès d'un hôte, 96 Suppression de paires de copie, 197Index 293 T Taille de segment, 44 Téléchargement Micrologiciel de disque physique, 218 Micrologiciel de module de contrôleur RAID, 220 Micrologiciel NVSRAM, 215 Micrologiciels de contrôleur RAID et NVSRAM, 212 Progiciels de contrôleur RAID et NVSRAM, 211 Téléchargement de micrologiciels, 211 Topologie hôte, 99 Types de gestion de matrice Gestion intrabande, 70 Hors bande et intrabande, 69 U Utilisation de l'option Aller à, 263 Utilitaire SMrepassist, 269294 Index w w w. d e l l . c o m | s u p p o rt . d e l l . c o m 2 1 Setting up Your Dell W2306C 23" LCD TV Display Attach the stand to the TV display Conecte el soporte a la pantalla del televisor Installez le support derrière l'écran du téléviseur a d b g Utilice los conectores y cables para conectar los dispositivos como reproductores de DVD, VCR o un receptor de televisión por cable. Para obtener más información acerca de los conectores, consulte el Manual del propietario. Utilisez les connecteurs et les câbles pour raccorder des périphériques tels qu'un lecteur de DVD, un magnétoscope ou un récepteur réseau câblé. Pour plus d'informations sur les connecteurs, reportez-vous au Manuel d'utilisation. Use the connectors and cables to connect devices such as DVD players, VCR or a cable TV box. For more information about the connectors, see your Owner's Manual. Configuración de la pantalla del televisor LCD Dell W2306C de 23 pulgadas Configuration de votre écran de téléviseur LCD Dell W2306C 23 pouces Before you set up and use your LCD TV display, see the safety instructions in the Product Information Guide. Also, see your Owner's Manual for a complete list of features and additional information about setting up and using your TV display. Antes de configurar y utilizar su pantalla de televisión, consulte las instrucciones de seguridad de la Guía de información del producto. Asimismo, consulte el Manual del propietario para obtener una lista completa de características e información adicional sobre la configuración y uso de la pantalla de televisión. Avant de configurer et d'utiliser votre écran de téléviseur, lisez attentivement les consignes de sécurité du Guide d'informations du produit. De même, reportez-vous au Manuel d'utilisation pour une liste complète des fonctionnalités et de plus amples informations sur la configuration et l'utilisation de votre écran de téléviseur. CAUTION: PRECAUCIÓN: PRÉCAUTION : TM f c e b Conecte dispositivos como un reproductor de DVD o receptor de televisión por cable usando los cables de sonido Connect devices such as a DVD player, or cable TV box using the component and audio cables. Branchez des périphériques tels qu'un lecteur de DVD ou un récepteur réseau câblé à l'aide des câbles audio et composant. Conecte su equipo usando el VGA y los cables de sonido. Branchez votre ordinateur à l'aide des câbles audio et VGA. Connect your computer using the VGA and audio cables. c d Conecte su equipo usando el DVI y los cables de sonido. Branchez votre ordinateur à l'aide des câbles audio et DVI. Connect your computer using the DVI and audio cables. e Conecte el receptor de televisión por cable utilizando el cable coaxial. Branchez un récepteur réseau câblé à l'aide du câble coaxial. Connect cable TV box using the coaxial cable. Connect devices such as a DVD player, VCR, or cable TV box using the composite and audio cables. Conecte dispositivos como un reproductor de DVD, VCR o receptor de televisión por cable usando los cables de sonido y los cables compuestos. Branchez des périphériques tels qu'un lecteur de DVD, un magnétoscope ou un récepteur réseau câblé à l'aide des câbles audio et composites. f Conecte dispositivos como un reproductor de DVD, VCR o receptor de televisión por cable usando los cables S-vídeo y los cables de sonido. Branchez des périphériques tels qu'un lecteur de DVD, un magnétoscope ou un récepteur réseau câblé à l'aide des câbles audio et S-vidéo. Connect devices such as a DVD player, VCR, or cable TV box using the S-Video and audio cables. a g Cable de alimentación Cordon d'alimentation Power cord Package Contents: remote control (1) / AAA batteries (2) / power cord (1) / VGA cable (1) / composite cable (1) / RCA audio (L/R) (1) / Coaxial (1) / documentation (Owner's Manual, Product Information Guide). NOTE: Not all cables are included with your TV. To order additional cables, contact Dell. Contenido del paquete: mando a distancia (1) / pilas de tipo AAA (2) / cable de alim entación (1) / cable VGA (1) / cable compuesto (1) / audio RCA (I/D) (1) / cable coaxial (1) / docum entación (Manual de propietario y Guía de infor mación de producto) NOT A: Con la TV no se incluyen todos los cables, parapedir cables adicionales, póngase en contacto con Dell. Contenu du paquet : télécommande (1) / pile sAAA (2) / cordon d' alimentation (1) / Câbl e VGA (1) / câble com posite (1) / Audio RCA (G/D) (1) / Coaxial (1) / docum entation (Manuel Utilisateur, Guide d'Inform ations du Produit REMARQUE: Les câbles ne sont pas tous fournis avec votre TV . Pour commander des câbles supplémentaires, contactez Dell.For additional information, see your Owner’s Manual. Para obtener información adicional, consulte el Manual del propietario. Pour plus d'informations, reportez-vous au Manuel d'utilisation. Enchufe y encienda la pantalla del televisor. Branchez et allumez votre écran de téléviseur. Select the proper input source for your TV display. Seleccione la entrada adecuada para la pantalla de su televisor. Sélectionnez la source d'entrée appropriée pour votre écran de téléviseur. Pulse Input en el mando a distancia. Appuyez sur la touche Input (Entrée) de votre télécommande. Additional tips for setting up and using your Dell W2306C 23" LCD TV Display La información contenida en este documento está sujeta a cambios sin previo aviso. © 2005 Dell Inc. Reservados todos los derechos. Queda totalmente prohibida la reproducción de este documento por cualquier procedimiento sin el permiso por escrito de Dell Inc. Dell y el logotipo de DELL son marcas comerciales de Dell Inc. Dell excluye todo interés propietario en marcas y nombres que no sean los suyos. Octubre 2005 Printed in China Impreso en China Imprimé en Chine 3 4 5 6 Setting up Your Dell W2306C 23" LCD TV Display Install batteries in your remote control. Inserte las pilas en el mando a distancia. Mettez les piles dans votre télécommande. Plug in and turn on your TV display. Press Input on your remote control. INPUT TM To access the on-screen-display (OSD) and adjust the settings for your TV display, including selecting the correct input source, press Menu on the remote control. For additional information about the OSD, see your Owner’s Manual. Para obtener acceso al menú en pantalla (OSD) y ajustar la configuración de la pantalla del televisor, incluida la selección de la entrada correcta, pulse Menu en el mando a distancia. Para obtener información adicional acerca del OSD, consulte el Manual del propietario. Pour accéder à l'affichage à l'écran (OSD) et régler les paramètres de votre écran de téléviseur, afin notamment de sélectionner la source d'entrée appropriée, appuyez sur la touche Menu de la télécommande. Pour plus d'informations sur l'affichage à l'écran, reportez-vous au Manuel d'utilisation. Your TV Display is set to automatically detect whether you are using an antenna or cable and then set the available channels. Some cable providers use an older cable standard that the TV can not automatically detect. If you have your TV Display connected but can only view channels 5 and 6, complete the following steps: 1 Press the Menu button on the remote control or TV and enter the on-screen display (OSD). 2 Select Setup and then select Channel Setup. 3 In Channel Setup, select Antenna/Cable, and then toggle to Cable. 4 If selecting Cable does not resolve the issue, repeat steps 1 through step 3 using each available Channel Setup option (HRC, IRC, and Antenna) until you can view all channels. Select the proper input source based on which connectors you used. Seleccione la entrada adecuada en función de los conectores que utilice. VGA - Connecteur VGA en dessous du téléviseur DVI - Connecteur DVI en dessous du téléviseur TV - Connecteur ANT/Cable en dessous du téléviseur AV1 (COMPOSANT 1) - Connecteur composant en dessous du téléviseur AV2 (COMPOSANT 2) - Connecteur composant en dessous du téléviseur CÔTÉ DE AV (COMPOSITE) - Connecteur composite sur le côté du téléviseur CÔTÉ DE AV (S-VIDÉO 1) - Connecteur S-vidéo sur le côté du téléviseur VGA — VGA connector on the bottom of the TV DVI — DVI connector on the bottom of the TV TV — ANT/Cable connector on the bottom of the TV AV1 (COMPONENT 1) — Component connector on the bottom of the TV AV2 (COMPONENT 2) — Component connector on the bottom of the TV AV SIDE (COMPOSITE) — Composite connector on the side of the TV AV SIDE (S-VIDEO 1) — S-Video connector on the side of the TV + + _ _ Sugerencias adicionales para configurar y utilizar la pantalla del televisor LCD Dell W2306C de 23 pulgadas Conseils supplémentaires pour configurer utiliser votre écran de téléviseur LCD Dell W2306C 23 pouces Configuración de la pantalla del televisor LCD Dell W2306C de 23 pulgadas Configuration de votre écran de téléviseur LCD Dell W2306C 23 pouces Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2005 Dell Inc. Tous droits réservés. Toute reproduction sous quelque forme que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Dell et le logo DELL sont des marques de Dell Inc. Dell Inc. dénie tout intérêt propriétaire aux marques et aux noms commerciaux autres que les siens. Octobre 2005 Information in this document is subject to change without notice. © 2005 Dell Inc. All rights reserved. Reproduction in any manner whatsoever without the written permission of Dell Inc. is strictly forbidden. Dell and the DELL logo are trademarks of Dell Inc. Dell disclaims proprietary interest in the marks and names of others. October 2005 VGA: conector VGA en la parte inferior del televisor DVI: conector DVI en la parte inferior del televisor TV: conector para antena o cable en la parte inferior del televisor AV1 (COMPONENTE 1): conector componente en la parte inferior del televiso AV2 (COMPONENTE 2): conector componente en la parte inferior del televisorr LADO DEL AV (COMPUESTO): conector compuesto a un lado del televisor LADO DEL AV (S-VíDEO 1): conector S-Vídeo a un lado del televisor La pantalla del televisor se configura para que detecte automáticamente si va a utilizar una antena o cable y, a continuación, configurar los canales disponibles. El estándar de cable que algunos proveedores de cable utilizan es antiguo por lo que el televisor no lo puede detectar automáticamente. Si la pantalla del televisor está conectada pero sólo puede ver los canales 5 y 6, siga los siguientes pasos: 1 Pulse el botón Menu (Menú) del mando a distancia o del televisor y active la presentación en pantalla (OSD). 2 Seleccione Setup (Configuración) y, a continuación, seleccione Channel Setup (Configuración de canal). 3 En Channel Setup (Configuración de canal), seleccione Antenna/Cable (Antena/Cable) y, a continuación, elija Cable (Cable). 4 Si ni siquiera seleccionando Cable (Cable) no se resuelve el problema, repita desde el paso 1 al 3 utilizando cada opción de Channel Setup (Configuración de canal) disponible (HRC, IRC, y Antenna) hasta que pueda ver todos los canales. Votre écran de téléviseur est configuré pour détecter automatiquement si vous utilisez une antenne ou le câble, puis pour configurer les chaînes disponibles. Certains opérateurs de télévision par câble utilisent un ancien standard de câble qui ne peut pas être automatiquement détecté par le téléviseur. Si votre écran de téléviseur est connecté, mais que vous ne recevez que les chaînes 5 et 6, procédez comme suit: 1 Appuyez sur le bouton Menu de la télécommande ou du téléviseur, puis entrez dans l'affichage à l'écran (OSD). 2 Sélectionnez Configur, puis Configuration chaînes. 3 Dans Configuration chaînes, sélectionnez Antenne/Câble, puis Câble. 4 Si la sélection de Câble ne résout pas le problème, répétez les étapes 1 à 3 à l'aide des options Configuration chaînes disponibles (HRC, IRC et Antenne) jusqu'à ce que toutes les chaînes s'affichent. Sélectionnez l'entrée appropriée en fonction des connecteurs utilisés. 0KF162A00 41T780070012A6275 w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Guide technique Dell™Remarques, avis et précautions REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui vous aident à mieux utiliser votre ordinateur. AVIS : Un AVIS vous avertit d’un risque d'endommagement du matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION vous avertit d’un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou de mort. ____________________ Les étapes concernant Microsoft® Windows Vista® et Windows® XP se rapportent à Windows Vista Édition Intégrale et Windows XP Professionnel respectivement dans la vue par défaut. REMARQUE : Les étapes peuvent varier en fonction de la version du système d'exploitation installée sur votre ordinateur. représente le bouton Démarrer de Windows Vista. représente le bouton Démarrer de Windows XP. ____________________ Les informations de ce document sont sujettes à modification sans préavis. Certaines informations contenues dans ce document peuvent ne pas s'appliquer à tous les systèmes Dell. © 2007–2008 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques commerciales utilisées dans ce document : Dell, le logo DELL, DellConnect, StrikeZone, Wi-Fi Catcher, ExpressCharge, et Dell TravelLite sont des marques de Dell Inc.; Intel et iAMT sont des marques déposées d'Intel Corporation aux États-Unis et d'autres pays ; Bluetooth est une marque commerciale appartenant à Bluetooth SIG, Inc. et est utilisée par Dell Inc. sous licence ; Blu-ray Disc est une marque commerciale de Blu-ray Disc Association ; Microsoft, Windows, Internet Explorer, Windows Vista, et le logo du bouton Démarrer de Windows Vista sont soit des marques soit des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et d'autres pays. Les autres marques et noms de produits pouvant être utilisés dans ce document sont reconnus comme appartenant à leurs propriétaires respectifs. Dell Inc. rejette tout intérêt dans l'utilisation des marques déposées et des noms de marques ne lui appartenant pas. Août 2008 Rév. A01Table des matières 3 Table des matierès 1 Recherche d'informations . . . . . . . . . . . . 23 Bouton Démarrer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Aide et support Microsoft Windows . . . . . . . . . . 24 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Windows ® XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Panneau de configuration . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Informations sur le matériel installé . . . . . . . . . . 26 Gestionnaire de périphériques . . . . . . . . . . . 26 Périphériques installés sur votre ordinateur. . . . 27 Programmes installés sur votre ordinateur . . . . . . . 28 Accès réseau sans fil . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Site Web du support Dell . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Support technique . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Service clientèle . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Informations sur la garantie . . . . . . . . . . . . 31 Forums Dell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Nous contacter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Paramètres du BIOS (programme de configuration du système). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 2 Bureau Microsoft Windows . . . . . . . . . . 33 Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Barre des tâches. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . 34 Affichage de la barre des tâches. . . . . . . . . . 35 Personnalisation de la barre des tâches . . . . . . 354 Table des matières Affichage des icônes masquées de la zone de notification. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Ajout d'icônes dans la zone de notification . . . . 35 Icônes et raccourcis du bureau . . . . . . . . . . . . . 36 Suppression d'une icône du bureau . . . . . . . . 37 Création et suppression de raccourcis de programme sur le bureau. . . . . . . . . . . . . . 37 Menus contextuels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Modification de l'aspect du bureau . . . . . . . . . . . 39 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Windows ® XP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Configuration d'un écran de veille . . . . . . . . . 41 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Bouton Démarrer (Menu) . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . 42 Personnalisation du menu Démarrer . . . . . . . . 43 Panneau de configuration . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Accès et utilisation du Panneau de configuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Personnalisation des paramètres de votre ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Gestion des performances de votre ordinateur . . 45 3 Moniteurs et écrans . . . . . . . . . . . . . . . 47 Nettoyage de l'écran de votre ordinateur . . . . . . . . 47 Réglage de la résolution de l'affichage . . . . . . . . 48 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Windows ® XP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Sélection des meilleurs paramètres d'affichage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50Table des matières 5 Définition de la résolution de l'affichage des écrans LCD externes . . . . . . . . . . . . . . 50 Réglage de l'affichage de plusieurs écrans . . . . . . 51 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Utilisation du capteur d'éclairage ambiant dans des environnements lumineux ou faiblement éclairés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Câbles et connexions . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 DisplayPort™ - Caractéristiques et avantages . . 56 Technologies NVIDIA SLI et ATI Crossfire . . . . . . . 56 4 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) . . . . . . . . . . . . . 57 Souris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Contrôle de la vitesse des boutons de la souris . . 58 Contrôle de la vitesse de la molette . . . . . . . . 59 Nettoyage d'une souris non optique . . . . . . . . 59 Nettoyage d'une souris optique . . . . . . . . . . 60 Utilisation d'une souris sans fil Bluetooth ® . . . . 60 Tablette tactile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Défilement circulaire . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Zoom avec un seul doigt . . . . . . . . . . . . . . 63 Nettoyage de la tablette tactile . . . . . . . . . . 63 Utilisation d'un pointeur tactile (manette ou stylet Tablet PC) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Activation et désactivation du pointeur tactile à partir du Panneau de configuration . . . . . . . 64 Activation et désactivation du pointeur tactile à partir de la barre des tâches . . . . . . . . . . . 64 Utilisation d'un périphérique de pointage USB (souris) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 Dépannage d'un périphérique de pointage USB. . 656 Table des matières Clavier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Personnalisation du clavier. . . . . . . . . . . . . 67 Clavier à rétro-éclairage . . . . . . . . . . . . . . 67 Modification de la langue d'entrée du clavier . . . 68 Utilisation du pavé numérique sur un ordinateur portable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 Raccourcis clavier généraux . . . . . . . . . . . . 70 5 Imprimantes — Paramètres et pilotes . 73 Accès aux informations sur les imprimantes . . . . . . 73 Modification des paramètres de l'imprimante . . . . . 74 Pour Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Pour Windows ® XP . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Configuration des imprimantes . . . . . . . . . . . . . 75 Ajout d'une imprimante . . . . . . . . . . . . . . . 75 Configuration de l'imprimante par défaut . . . . . 76 Partage d'imprimantes sur un réseau . . . . . . . . . . 76 Installation d'un pilote d'imprimante . . . . . . . . . . 77 6 Lecteurs de disques et médias . . . . . . . 79 Libération d'espace sur le disque dur. . . . . . . . . . 79 Shadow Storage (mémoire fantôme) . . . . . . . 79 Réduction de l'espace disque utilisé par la mémoire fantôme . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 Lecteur à semi-conducteur (Solid-State Drive - SSD) . 81 Installation des pilotes des lecteurs de support . . . . 81 Déterminer si un pilote de périphérique est à l'origine d'un incident lié au périphérique . . . . . 81 Remplacement d'un pilote par une version antérieure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82Table des matières 7 Utilisation du support Drivers and Utilities pour la réinstallation d'un pilote . . . . . . . . . . . . . . 82 Réinstallation manuelle d'un pilote. . . . . . . . . 83 Problèmes de lecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84 Problèmes de lecteur optique . . . . . . . . . . . 85 Problèmes de disque dur . . . . . . . . . . . . . . 85 Utilisation de RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Niveau de RAID 0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Niveau de RAID 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87 Configuration RAID de niveau 0+1 . . . . . . . . . 88 Configuration RAID de niveau 5 . . . . . . . . . . 90 Activation du mode RAID sur l'ordinateur . . . . . 90 Configuration de RAID . . . . . . . . . . . . . . . 91 7 Mise hors tension de votre ordinateur . 103 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 Windows ® XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104 États d'arrêt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104 Microsoft ® Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . 104 Windows ® XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Arrêt d'un programme qui ne répond pas . . . . . 106 Arrêt d'un processus qui ne répond pas . . . . . . 107 Connexion et déconnexion de votre ordinateur portable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108 Déconnexion de votre ordinateur en fonctionnement — Déconnexion à chaud . . . . . 108 Déconnexion de l'ordinateur sans l'arrêter . . . . 109 Mise hors tension de votre ordinateur s'il ne s'arrête pas normalement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109 Mise hors tension d'un ordinateur bloqué ou « gelé » . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 Mise hors tension de l'ordinateur lorsqu'il ne répond plus et affiche un écran bleu figé . . . . . . . . . . . . 1118 Table des matières Démarrage de votre ordinateur en mode sans échec . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112 Redémarrage de votre ordinateur à la suite d'unepanne d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . 113 8 Fichiers et dossiers . . . . . . . . . . . . . . . . 115 Recherche de fichiers . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 Sélection et ouverture des fichiers . . . . . . . . 117 Sélection d'un groupe de fichiers . . . . . . . . 117 Sélection aléatoire de plusieurs fichiers . . . . . 117 Ouverture et enregistrement d'un fichier. . . . . 118 Ouverture d'une image graphique (photo ou image) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Recherche de fichiers . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Recherche d'un fichier . . . . . . . . . . . . . . 119 Attribution de nouveaux noms à des fichiers . . . . . 119 Impression de fichiers . . . . . . . . . . . . . . . . . 119 Suppression de fichiers . . . . . . . . . . . . . . . . 119 Partage de fichiers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 Partage de fichiers avec protection par mot de passe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Restriction d'accès à un fichier . . . . . . . . . . . . 122 Transfert de fichiers et de paramètres à un nouvel ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123 Transfert de fichiers depuis un ordinateur Windows XP à un ordinateur Windows Vista . . 123 Transfert de fichiers entre ordinateurs sous Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 Sauvegarde de fichiers . . . . . . . . . . . . . . . . 124 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124Table des matières 9 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125 Exécution d'une sauvegarde avec des paramètres préconfigurés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Exécution d'une sauvegarde avec des lecteurs masqués . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Restauration de fichiers . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 9 Gestion des applications (programmes) 127 Installation d'applications sur l'ordinateur. . . . . . . 127 Installation d'applications à partir d'un CD ou d'un DVD avec Microsoft ® Windows ® . . . . . . 127 Installation (téléchargement) d'applications à partir d’Internet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128 Installation d'applications à partir d'un réseau . . 128 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129 Windows ® XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129 Suppression d'applications de l'ordinateur . . . . . . 130 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130 Fermeture d'une application qui ne répond pas . . . . 131 10 Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) . . 133 Exécution de tâches de maintenance pour augmenter la vitesse de l'ordinateur et assurer la sécurité du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133 Nettoyage de votre ordinateur. . . . . . . . . . . . . . 134 Avant de commencer. . . . . . . . . . . . . . . . 134 Nettoyage de l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . 134 Nettoyage des lecteurs optiques et de leurs supports. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13410 Table des matières Gestion des performances de votre ordinateur . . . . 135 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Windows ® XP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Réglage des performances . . . . . . . . . . . . . . 137 Réglage des performances via le programme de configuration du système . . . . . . . . . . . . . 137 Amélioration des performances grâce à des logiciels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 NVIDIA Performance (Performances du lecteur IDE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 NVIDIA Monitor (Moniteur NVIDIA) . . . . . . . 139 Nettoyage de votre disque dur. . . . . . . . . . . . . 140 Défragmentation de votre disque dur . . . . . . . . . 141 Détection et réparation des erreurs sur un disque . . 142 Analyse du disque à la recherche de virus et de logiciels espions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142 11 Alimentation (paramètres d'alimentation, dispositifs de protection contre les surtensions électriques et batteries) . . 145 Définition des options d'alimentation . . . . . . . . . 145 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . 145 Windows ® XP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148 Dispositifs de protection contre les surtensions électriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150 Parasurtenseur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150 Filtre de ligne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 Onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 Batteries d'ordinateur portable . . . . . . . . . . . . 152 Première utilisation de votre ordinateur portable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152 Préservation de la durée de vie de la batterie . . 152Table des matières 11 Remplacement de la batterie. . . . . . . . . . . . 153 Vérification du niveau de charge de la batterie . . 154 Économie de l'énergie de la batterie. . . . . . . . 156 Charge de la batterie . . . . . . . . . . . . . . . . 156 Entreposage de la batterie . . . . . . . . . . . . . 157 Limitation de l'US Department of Transportation (DOT) en matière de batteries de portable . . . . . 157 Gestionnaire d'alimentation Dell™ ControlPoint . . 157 12 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159 Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159 Réseaux locaux (LAN) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Éléments requis pour configurer un LAN. . . . . . 161 Configuration d'un nouveau LAN. . . . . . . . . . 162 Réseaux locaux sans fil (WLAN) . . . . . . . . . . . . 163 Éléments requis pour configurer un WLAN . . . . 163 Vérification de votre carte réseau sans fil . . . . . 164 Réinstallation du logiciel et des pilotes de votre carte réseau sans fil . . . . . . . . . . . . . . . . 164 Configuration d'un nouveau réseau local sans fil (WLAN) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165 Réseaux ad hoc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168 Réseaux haut débit mobiles (ou réseaux sans fil étendus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 Établissement d'une connexion réseau haut débit mobile. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 Vérification de votre carte haut débit mobile . . . 170 Connexion à un réseau haut débit mobile . . . . . 170 Activation du service haut débit sans fil . . . . . . 171 Gestion du réseau à l'aide de l'utilitaire Dell Mobile Broadband Card Utility . . . . . . . . . . . 171 WiMAX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17212 Table des matières WPAN. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172 Gestion de votre réseau . . . . . . . . . . . . . . . . 172 Sécurisation de votre réseau . . . . . . . . . . . 172 Sécurisation de votre réseau local sans fil (WLAN) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Assurer la sécurité lors de l'utilisation de réseaux Wi-Fi publics (zones d'accès sans fil) . . . . . . 175 Localisation de réseaux à l'aide du détecteur de réseau Dell Wi-Fi Catcher™. . . . . . . . . . . . . . 177 Recherche d'un réseau sans fil. . . . . . . . . . 177 Activation du détecteur de réseau . . . . . . . . 177 Gestion des ordinateurs en réseau à l'aide de la technologie Intel® Active Management Technology . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 179 13 Accès à Internet . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181 Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . . . 181 Éléments requis pour se connecter à Internet . . 181 Navigateurs Web permettant de visionner les sites Internet . . . . . . . . . . . . . . . . . 182 Adresses Web . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183 Configuration de votre connexion Internet . . . . . . 183 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Windows ® XP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Résolution des problèmes de connexion à Internet . 185 Paramètres du navigateur Web . . . . . . . . . . . . 185 Définition de la page d'accueil du navigateur . . 186 Définition du mode d'affichage des pages Web dans le navigateur. . . . . . . . . . . . . . 186 Gagner de l'espace en définissant le mode d'enregistrement de l'historique de navigation . 187 Augmenter la vitesse de l'ordinateur en limitant le nombre de fenêtres Internet ouvertes . . . . . 188Table des matières 13 Utilisation des options d'accessibilité pour les personnes ayant des problèmes de vue . . . . 188 Sécurité et confidentialité sur Internet . . . . . . . . . 189 Renforcement de la sécurité de votre ordinateur lors de l'accès à Internet . . . . . . . . . . . . . . 189 Protection de votre confidentialité lors de l'accès à Internet . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189 Virus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190 Pare-feux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Logiciels espions et programmes malveillants. . . 193 Courrier indésirable . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Hameçonnage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Faire des achats sur Internet en toute sécurité . . 195 Contrôle des fenêtres publicitaires intempestives . . . 196 Contrôle des barres d'outils indésirables. . . . . . . . 196 Gestionnaire d'accès/Contrôle parental . . . . . . . . 197 Mise en signets de vos sites Web favoris. . . . . . . . 197 Recherche d'informations sur Internet . . . . . . . . . 198 Modification des paramètres des protocoles de communication Internet (TCP/IP) . . . . . . . . . . . . 198 Impression d'une page Web. . . . . . . . . . . . . . . 199 Libération d'espace et protection de votre ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200 Suppression de l'historique du navigateur. . . . . 200 Suppression des fichiers Internet temporaires . . 200 Diminuer la taille du dossier des fichiers temporaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200 Protection de la confidentialité grâce au blocage et à la suppression des cookies. . . . . . . . . . . . . 20114 Table des matières 14 Messagerie électronique . . . . . . . . . . . 203 Configuration d'un nouveau compte de messagerie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203 Windows Vista ® . . . . . . . . . . . . . . . . . 204 Windows ® XP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204 Gestion et organisation des e-mails. . . . . . . . . . 204 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . 205 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206 Protection de votre messagerie électronique. . . . . 207 Limitation du courrier indésirable . . . . . . . . 207 Virus et hameçonnage . . . . . . . . . . . . . . 209 Blocage des pièces jointes . . . . . . . . . . . . 209 Affichage des e-mails . . . . . . . . . . . . . . . . . 210 Envoi d’e-mail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 Création d'un groupe de contacts (liste de publipostage). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212 Sauvegarde des e-mails . . . . . . . . . . . . . . . . 213 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214 15 Multimédia (CD/DVD, Audio 5.1, MP3, TV, appareils-photos numériques, et projecteurs). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215 Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . . . 215 Supports CD, DVD et Blu-ray Disc™. . . . . . . . . . 216 Lecture d'un CD, DVD ou support Blu-ray Disc. . 216 Copie d'un CD, DVD ou Blu-ray Disc . . . . . . . 218Table des matières 15 Audio 5.1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219 Configuration des connexions audio 5.1 . . . . . . 219 Appareils mobiles portables (lecteurs MP3) . . . . . . 220 Connexion d'un appareil mobile (lecteur MP3) à l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 220 Configuration de l'appareil mobile pour une synchronisation dans Windows Media Player. . . 220 Configuration de l'appareil mobile pour la première fois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 221 Copie de fichiers audio et vidéo sur votre appareil mobile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 221 Lecture de support à l'aide de Dell Travel Remote . . . 222 Réglage du volume de l'ordinateur . . . . . . . . . . . 222 Activation de la sortie audio numérique S/PDIF via le logiciel multimédia . . . . . . . . . . . . . . . . 223 Activation de la sortie audio numérique S/PDIF dans le pilote audio Windows . . . . . . . . . . . . . . . . 223 Configuration des casques Cyberlink (CL) . . . . . . . 223 Utilisation d'un appareil photo numérique avec votre ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 224 Utilisation de Windows Media Player . . . . . . . . . 225 16 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227 Accès à un téléviseur via l'ordinateur à l'aide d'une carte Tuner TV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur ou un périphérique audio . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227 Détermination de ce que vous avez et ce dont vous avez besoin . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22916 Table des matières Identification des connecteurs sur votre ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229 Identification des connecteurs sur votre téléviseur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231 Déterminer la combinaison de câbles et d'adaptateurs dont vous avez besoin. . . . . . . 232 Raccordement physique de l'ordinateur à un téléviseur ou un périphérique audio . . . . . . . . . 234 Réalisation des étapes de connexion de base . . . . 236 Sélection du signal d'entrée adéquat à partir du menu du téléviseur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 239 Exemple de menu de téléviseur . . . . . . . . . 240 Que faire si le téléviseur ne reconnaît pas un signal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 240 Évaluation des configurations de connexion proposées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 242 Activation de l'affichage sur l'ordinateur et le téléviseur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 251 Vérification de la connexion au téléviseur . . . . 251 Vérification du signal d'entrée du téléviseur. . . 251 Configuration du téléviseur en tant qu'écran. . . 252 Configuration des affichages . . . . . . . . . . . 252 Mode d'affichage double indépendant. . . . . . 253 Alternance écran principal/écran secondaire . . 254 Basculement de l'image entre les écrans . . . . 254 Configuration des paramètres d'affichage . . . . . . 254 Réglage de la résolution d'écran à l'aide du menu Propriétés de l'affichage de Windows. . . 255 Cliquez sur l'onglet Paramètres de la fenêtre Propriétés de l'affichage. . . . . . . . . . . . . . 256 Accès aux fonctions supplémentaires avec le bouton Avancé . . . . . . . . . . . . . . . . . . 257 Accès aux fonctions de commande de la carte vidéo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 257 Obtenir de l'aide pour résoudre les problèmes d'affichage vidéo . . . . . . . . . . . . . . . . . 258Table des matières 17 Réglage des paramètres d'affichage à l'aide du panneau de configuration de la carte vidéo . . . . . . 258 Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 258 Windows XP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 259 Utilisation des Assistants . . . . . . . . . . . . . . . . 260 Utilisation d'un Assistant de carte vidéo pour configurer les paramètres d'affichage . . . . . . . 260 Utilisation d'un Assistant de configuration de téléviseur pour configurer les paramètres d'affichage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 261 Obtention d'aide pour les panneaux de configuration de carte vidéo . . . . . . . . . . . . 261 Résolution des problèmes d'affichage . . . . . . . . . 262 Où trouver de l'aide. . . . . . . . . . . . . . . . . 262 Résolution des problèmes courants . . . . . . . . 262 17 Sécurité et confidentialité . . . . . . . . . . 265 Protection de votre ordinateur — à l'aide de droits d'administrateur, de groupes d'utilisateurs et de mots de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 265 Droits d'administrateur . . . . . . . . . . . . . . . 265 Groupes d'utilisateurs . . . . . . . . . . . . . . . 266 Mots de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 267 Cartes à puce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 268 Lecteurs d'empreintes digitales. . . . . . . . . . . . . 269 Logiciel de reconnaissance du visage . . . . . . . . . 269 Utilisation d'un pare-feu pour protéger votre ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 269 Activation du pare-feu Windows . . . . . . . . . . 270 Cryptage de fichiers et de dossiers . . . . . . . . . . . 270 Utilisation d'un logiciel anti-virus . . . . . . . . . . . 27118 Table des matières Assurer la sécurité lors de l'utilisation d'un réseau sans fil public . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 271 Réduction du risque d'infection virale . . . . . . . . 272 Gestion des cookies . . . . . . . . . . . . . . . . . . 272 Blocage de tous les cookies . . . . . . . . . . . 273 Protection contre les logiciels espions et les programmes malveillants . . . . . . . . . . . . . . . 273 18 Fonctionnalité Bureau à distance sous Microsoft ® Windows ® XP Professionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275 Activation du Bureau à distance sur l'ordinateur hôte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275 Installation du logiciel client Connexion Bureau à distance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 276 Appel à distance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 276 19 Restauration du système d'exploitation 279 Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® . . . . . . . . . . . . . . . 279 Démarrage de la restauration du système . . . . 280 Annulation de la dernière restauration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 280 Activation de la restauration du système. . . . . 281 Utilisation de Dell™ PC Restore et de Dell Factory Image Restore . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 282 Windows Vista : Dell Factory Image Restore. . . 282 Utilisation du support Operating System . . . . . . . 283 Avant de commencer . . . . . . . . . . . . . . . 283 Réinstallation de Windows XP ou Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 284Table des matières 19 20 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 285 Outils de dépannage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 286 Voyants d'alimentation des ordinateurs de bureau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 287 Voyants de diagnostic des ordinateurs de bureau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 289 Voyants de diagnostic des ordinateurs portables . 289 Messages système des ordinateurs de bureau . . 289 Messages système des ordinateurs portables. . . 291 Dépanneur des conflits matériels Windows . . . . 298 Exécution de Dell Diagnostics . . . . . . . . . . . 298 Centre de dupport Dell . . . . . . . . . . . . . . . 303 Résolution des problèmes . . . . . . . . . . . . . . . . 305 Problèmes de batteries . . . . . . . . . . . . . . . 305 Problèmes de lecteur. . . . . . . . . . . . . . . . 305 Problèmes de lecteur optique . . . . . . . . . . . 306 Problèmes liés à la messagerie électronique, au modem ou à Internet . . . . . . . . . . . . . . 307 Messages d'erreur . . . . . . . . . . . . . . . . . 309 Problèmes de périphérique IEEE 1394 . . . . . . . 310 Problèmes de clavier pour les claviers externes . 311 Problèmes de blocage et problèmes logiciels . . . 311 Problèmes de mémoire . . . . . . . . . . . . . . . 313 Problèmes de souris . . . . . . . . . . . . . . . . 314 Problèmes de réseau . . . . . . . . . . . . . . . . 315 Problèmes d'alimentation . . . . . . . . . . . . . 316 Problèmes d'imprimante . . . . . . . . . . . . . . 317 Problèmes de scanner . . . . . . . . . . . . . . . 318 Problèmes de son et de haut-parleur . . . . . . . 319 Problème de tablette tactile ou de souris sur les ordinateurs portables . . . . . . . . . . . . . . 320 Problèmes de vidéo et de moniteur . . . . . . . . 321 Voyants d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . 323 Service Dell Technical Update . . . . . . . . . . . . . 32420 Table des matières 21 Configuration du système . . . . . . . . . . . 325 Affichage des paramètres du système avec le programme de configuration du système . . . . . . . 325 Accès au programme de configuration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 326 Utilisation des options de l'écran du programme de configuration du système . . . . . . . . . . . 326 Modification de la séquence d'amorçage . . . . 327 Exécution d'un amorçage ponctuel . . . . . . . 328 Modification de la séquence d'amorçage pour démarrer sur un périphérique USB. . . . . . . . 328 Modification des paramètres du BIOS . . . . . . . . 329 Affichage des paramètres du BIOS. . . . . . . . 329 Mise à niveau du BIOS (flashage du BIOS). . . . 329 22 Ports. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 331 Port USB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 331 Port IEEE 1394 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 332 Port série RS232 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 333 Port parallèle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 334 Port eSATA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 335 Modem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 336 Port Ethernet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 337 Port de clavier et de souris (PS2) . . . . . . . . . . . 338 Port VGA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 339 Port DVI-I . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 340 Port de sortie TV S-Vidéo . . . . . . . . . . . . . . . 341 Vidéo à composantes . . . . . . . . . . . . . . . . . 342Table des matières 21 Vidéo composite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 343 Port HDMI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 344 DisplayPort™ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 345 Port S/PDIF (RCA coaxial) . . . . . . . . . . . . . . . . 346 Port S/PDIF (Toslink). . . . . . . . . . . . . . . . . . . 346 Ports audio . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 347 23 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . 349 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 349 Service de support de Dell . . . . . . . . . . . . . . . 350 Support technique et service clientèle. . . . . . . 350 DellConnect™. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 351 Services en ligne . . . . . . . . . . . . . . . . . . 351 Service AutoTech. . . . . . . . . . . . . . . . . . 352 Service d'état des commandes automatisé . . . . 352 Problèmes liés à votre commande . . . . . . . . . 352 Informations sur les produits . . . . . . . . . . . . 352 Retour d'articles pour réparation sous garantie ou avoir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 353 Avant d'appeler. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 354 Contacter Dell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35622 Table des matièresRecherche d'informations 23 Recherche d'informations Bouton Démarrer À partir du bureau du système d'exploitation Microsoft® Windows® , vous pouvez cliquer sur le bouton Démarrer pour accéder aux ressources, aux programmes et aux outils spécialisés permettant de gérer la façon dont Windows va s'afficher et fonctionner sur votre ordinateur. Le bouton Démarrer peut avoir un aspect différent selon la version Windows utilisée mais il est toujours situé sur le côté gauche de la barre des tâches Windows. Le menu Démarrer vous permet d'accéder à différentes fonctions : • Aide et support Microsoft Windows • Panneau de configuration • Informations sur le matériel installé • Gestionnaire de périphériques • Programmes installés sur votre ordinateur • Accès réseau sans fil • Site Web du support Dell bouton Démarrer24 Recherche d'informations Aide et support Microsoft Windows Ce centre d'information fournit des instructions, des astuces et des informations d'ordre général sur Microsoft Windows et il explique comment utiliser les fonctions disponibles. Il donne également accès aux guides d'utilisation de votre ordinateur et des périphériques installés sur votre ordinateur. Pour accéder à l'Aide et Support de Windows : 1 Cliquez sur Démarrer or → Aide et Support. 2 Cliquez sur la rubrique ou la tâche qui vous intéresse. 3 Si la tâche en question n'est pas répertoriée, utilisez l'option de recherche. Dans le champ Start Search (Lancer la recherche) (ou Rechercher sous Windows XP), tapez un mot ou une phrase décrivant votre question, puis appuyez sur ou cliquez sur la flèche ou la loupe. 4 Cliquez sur la rubrique correspondant à votre question. 5 Suivez les instructions qui s'affichent.Recherche d'informations 25 Windows Vista® Informations de base sur l'ordinateur Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Système pour afficher les informations concernant votre ordinateur. Windows® XP Guides d'utilisation Pour afficher la liste des guides d'utilisation disponibles sur votre ordinateur, cliquez sur Démarrer → Aide et Support→ Guide de l'utilisateur et des systèmes Dell (sous la section Sélectionner une rubrique). Informations de base Cliquez sur Démarrer → Aide et support→ Outils (sous la section Sélectionner une tâche) pour afficher les informations concernant votre ordinateur et diagnostiquer les problèmes. Vous pouvez aussi afficher d'autres informations concernant votre ordinateur à partir du Panneau de configuration (reportez-vous à la section « Panneau de configuration » à la page 26).26 Recherche d'informations Panneau de configuration Pour gérer les caractéristiques d'affichage et les fonctions de l'ordinateur, cliquez sur Démarrer ou → Panneau de configuration. Informations sur le matériel installé Gestionnaire de périphériques Utilisez le Gestionnaire de périphériques pour afficher la liste de tous les périphériques installés sur votre ordinateur et pour en savoir plus sur la configuration d'un périphérique spécifique. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Recherche d'informations 27 Windows Vista® Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Système→ Gestionnaire de périphériques (sous Tâches). Windows® XP Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Performances et maintenance→ Système→ onglet Matériel → Gestionnaire de périphériques. Périphériques installés sur votre ordinateur Cliquez sur Démarrer ou → Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Informations système. Double-cliquez sur Composants pour développer la catégorie Composants. Caractéristiques des périphériques 1 Cliquez sur Démarrer or → Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Informations système. 2 Double-cliquez sur Composants pour développer la catégorie Composants. 3 Cliquez sur le type de périphérique pour afficher un tableau répertoriant le composant ou le nom du périphérique ainsi que les paramètres et les informations de configuration associés. Exportation des informations système sous forme de fichier texte 1 Cliquez sur Démarrer or → Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Informations système. 2 Dans le menu Fichier, cliquez sur Exporter. 3 Dans le champ Nom du fichier, saisissez le nom du fichier. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les composants matériels de votre ordinateur, consultez la rubrique d'information appropriée dans le Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.28 Recherche d'informations 4 Sélectionnez le type de fichier dans le menu déroulant Enregistrer sous type. 5 Cliquez sur Enregistrer. Programmes installés sur votre ordinateur Cliquez sur Démarrer ou → Tous les programmes pour afficher les programmes disponibles. Si un programme n'est pas répertorié dans Tous les programmes, utilisez la fonction Rechercher pour rechercher un programme spécifique : Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Rechercher. 2 Saisissez le nom du programme dans le champ de recherche. 3 Appuyez sur . Windows® XP 1 Cliquez sur Démarrer → Rechercher→ Tous les fichiers ou les dossiers. 2 Saisissez le nom du programme puis cliquez sur Rechercher. Accès réseau sans fil Les informations sur les réseaux sans fil sont disponibles dans les sources suivantes : Guides des périphériques Reportez-vous à la section Aide et support Microsoft Windows pour accéder au guide de périphérique relatif à la carte sans fil installée sur votre ordinateur. Ce guide fournit des informations utiles sur la connexion à un réseau sans fil ainsi que sur la gestion d'une connexion réseau sans fil. Aide et support de Windows Reportez-vous à la section Aide et support Microsoft Windows pour obtenir des informations d'ordre général sur l'accès réseau sans fil. La rubrique « Gestion du réseau et Web » fournit des informations de base sur la gestion du réseau, indique la configuration requise, donne des détails sur les connexions et propose des didacticiels.Recherche d'informations 29 Site Web du support Dell Le site Web de support Dell à l'adresse support.dell.com fournit plusieurs types d'information : • Support technique : recherchez et trouvez les dernières solutions et de l'aide pour votre produit Dell. • Service clientèle : explorez des options comme l'état d'une commande et d'expédition pour des produits Dell. • Informations sur la garantie : informations relatives à la garantie pour les produits Dell. • Forums Dell : informations dans des forums pour des discussions et un support technique sur les produits Dell. • Nous contacter : informations sur diverses options disponibles pour contacter Dell. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les réseaux sans fil, consultez « Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) » à la page 159.30 Recherche d'informations Support technique • Pilotes et téléchargements • Centre de ressource pour entreprises • Trouver un code de service express • Manuels • Liste de mes systèmes • Centre de sécurité • Historique et état du support • Configuration du système • Abonnements techniques • Recherche de dépannage • Centre Windows Vista • Centre de support Windows XP • Centre sans fil Service clientèle • Services financiers Dell • Forums aux questions • Factures • Manquant, mauvais et endommagé • État de commande • Transfert de propriété • Transfert de propriété international • Relevés d'expédition • Enlèvement/relivraison • Centre de remises Dell • Signaler le vol d'un système • Retours • Mettre à jour l'adresse de facturationRecherche d'informations 31 Informations sur la garantie • Service de garantie expirée • Prolonger et mettre à niveau la garantie • Transfert de propriété • Transfert de propriété international • Contrats et formulaires de service • État de la garantie Forums Dell • Forums de support • Forums de discussion Nous contacter • Service clientèle • Support financier • Support commercial • Support technique • Support international portables Paramètres du BIOS (programme de configuration du système) Le BIOS est un utilitaire qui joue le rôle d'interface entre le matériel installé sur l'ordinateur et le système d'exploitation. Vous pouvez être amené à mettre à jour les paramètres de votre BIOS lorsque vous remplacez certains composants matériels. REMARQUE : bien qu'il soit possible de changer l'heure, la date ou le mot de passe de votre ordinateur via le BIOS, l'utilisation d'options proposées par le système d'exploitation est recommandée.32 Recherche d'informations Vous pouvez utiliser le programme de configuration du système pour : • modifier les informations de configuration du système après l'ajout, la modification ou le retrait de matériel ; • définir ou changer les fonctions modifiables par l'utilisateur, telles que le mot de passe ; • vérifier les informations concernant la configuration actuelle de votre ordinateur, telles que la capacité de mémoire système. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'accès au programme de configuration système et sur la configuration des composants matériels, consultez la rubrique « Configuration du système » à la page 325.Bureau Microsoft Windows 33 Bureau Microsoft Windows Présentation générale Le bureau Microsoft® Windows® est la zone d'écran qui s'affiche après le démarrage du système d'exploitation Windows. Le bureau comporte un arrière-plan, des icônes, des raccourcis et une barre des tâches qui se situe généralement dans la partie inférieure de l'écran. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le bureau Windows, consultez la rubrique « Notions de base de Windows » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. bouton Démarrer barre des tâches icônes bureau raccourci zone de notification34 Bureau Microsoft Windows Barre des tâches Présentation générale La barre des tâches Windows se situe généralement dans la partie inférieure du bureau mais vous pouvez la déplacer. Elle permet d'accéder rapidement aux fenêtres réduites sur le bureau ou aux programmes, fichiers ou utilitaires fréquemment utilisés sur votre ordinateur. Les sections de base de la barre des tâches sont les suivantes : bouton Démarrer Permet d'accéder au menu Démarrer, qui répertorie les programmes et les utilitaires système installés sur votre ordinateur. Utilisez le menu Démarrer pour lancer les applications logicielles et modifier les paramètres de l'ordinateur. Si vous déplacez ou redimensionnez la barre des tâches, le bouton Démarrer est déplacé ou redimensionné en conséquence. barre d'outils Lancement rapide Contient des icônes qui permettent d'accéder rapidement aux programmes. zone des boutons de la barre des tâches Contient des boutons représentant les fenêtres réduites des programmes d'application ouverts. zone de notification Comprend une horloge et des icônes associées à des programmes. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le bureau Windows, consultez la rubrique « Notions de base de Windows » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. barre d'outils Lancement rapide bouton de la zone de notification barre des tâches bouton DémarrerBureau Microsoft Windows 35 Affichage de la barre des tâches 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide de la barre des tâches. 2 Cliquez sur Propriétés pour ouvrir la fenêtre Propriétés de la Barre des tâches et du menu Démarrer. 3 Sous l'onglet Barre des tâches, sélectionnez Conserver la Barre des tâches au-dessus des autres fenêtres. Lorsque vous ouvrez des applications et des fichiers, il se peut que vous ne voyiez plus votre bureau. Pour afficher le bureau en réduisant en une fois toutes les fenêtres ouvertes : 1 Placez le curseur sur une zone vide de la barre des tâches. 2 Cliquez avec le bouton droit pour afficher un menu contextuel. 3 Cliquez sur Afficher le Bureau. Personnalisation de la barre des tâches 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide de la barre des tâches. 2 Cliquez sur Propriétés pour ouvrir la fenêtre Propriétés de la Barre des tâches et du menu Démarrer. 3 Personnalisez la barre des tâches en cochant les cases souhaitées sous l'onglet Barre des tâches. Affichage des icônes masquées de la zone de notification La zone de notification comporte des icônes permettant d'accéder rapidement à certains programmes. Cliquez sur la flèche située sur la partie droite de la barre des tâches, près de la zone de notification, pour afficher temporairement les icônes masquées. Cliquez sur l'icône requise pour l'afficher à nouveau. Ajout d'icônes dans la zone de notification Personnalisez la barre des tâches en choisissant les icônes qui seront visibles ou masquées. 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide de la barre des tâches. 2 Cliquez sur Propriétés. L'écran affiche par défaut l'onglet Barre des tâches.36 Bureau Microsoft Windows 3 Pour les ordinateurs sous Windows Vista® , sélectionnez l'onglet Zone de notification. Pour les ordinateurs sous Windows® XP, passez directement à l'étape suivante. 4 Cliquez sur le bouton Personnaliser de la Zone de notification. 5 Choisissez une option puis son comportement. 6 Cliquez sur OK. Icônes et raccourcis du bureau Les icônes affichées sur le bureau Windows sont des liens qui permettent d'accéder rapidement aux programmes, aux documents et aux dossiers. Double-cliquez sur ces icônes pour ouvrir un fichier ou un dossier ou pour lancer un programme. Certaines icônes sont des raccourcis tandis que d'autres sont des liens directs. • Icônes-raccourcis — Se distinguent par une flèche intégrée dans l'icône. Les raccourcis sont des liens vers des programmes, des fichiers ou des dossiers. Vous pouvez sans crainte supprimer un raccourci sans que cela n'affecte l'élément auquel il est relié. • Icônes de programmes et fichiers — Les icônes associés à un fichier de programme, un document ou un dossier ne comportent pas de flèche. CONSEIL : pour optimiser les performances de votre ordinateur, créez des raccourcis pour vos fichiers et dossiers au lieu de placer ces derniers sur le bureau. icône raccourciBureau Microsoft Windows 37 Suppression d'une icône du bureau 1 Cliquez avec le bouton droit sur l'icône puis cliquez sur Supprimer. 2 Cliquez sur Oui. Création et suppression de raccourcis de programme sur le bureau Vous pouvez créer un raccourci vers un programme, un fichier ou un dossier à partir de l'Explorateur Windows ou du Bureau. À partir de l'Explorateur Windows : 1 Cliquez avec le bouton droit sur le bouton Démarrer, puis sélectionnez Explorer. Naviguez jusqu'au dossier ou fichier pour lequel vous souhaitez créer un raccourci. 2 Cliquez avec le bouton droit sur l'élément, sélectionnez Envoyer vers puis cliquez sur Bureau (créer un raccourci). À partir du bureau : 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau, sélectionnez Nouveau puis cliquez sur Raccourci. 2 Dans la fenêtre de Création d'un raccourci, cliquez sur Parcourir et naviguez jusqu'à l'emplacement de l'élément vers lequel vous souhaitez que pointe le raccourci. 3 Sélectionnez le fichier ou le dossier puis cliquez sur OK. 4 Cliquez sur Suivant. 5 Saisissez le nom du raccourci puis cliquez sur Terminer. CONSEIL : si vous supprimez une icône dotée d'une flèche, vous supprimez simplement le lien. En revanche, si vous supprimez une icône sans flèche, vous supprimez le fichier ou le dossier associé, et pas simplement le lien vers ce dernier. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le bureau Windows, consultez la rubrique « Notions de base de Windows » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.38 Bureau Microsoft Windows Menus contextuels Des menus contextuels sont disponibles pour un grand nombre de composants du bureau Windows, y compris les fichiers et les dossiers. Ces menus permettent d'accéder rapidement aux commandes les plus courantes d'un élément. Pour accéder à un menu contextuel, placez le curseur sur un élément, puis cliquez avec le bouton droit (de la souris ou de la tablette tactile). Propriétés Renommer Supprimer Créer un raccourciBureau Microsoft Windows 39 Modification de l'aspect du bureau Vous pouvez personnaliser l'aspect du bureau en modifiant différents composants. La plupart de ces composants sont accessibles via la fenêtre Propriétés de l'affichage. Vous pouvez gérer le thème, la résolution, l'écran de veille, la taille des icônes et l'aspect du bureau de votre ordinateur, ainsi que les paramètres de l'écran à partir de l'écran Menu des propriétés de l'affichage. Utilisez les onglets pour sélectionner les éléments que vous souhaitez régler. Windows Vista® À partir du bureau : 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Personnaliser ; la fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche. 3 Examinez les options disponibles et suivez les instructions données. À partir du menu Démarrer : Panneau de configuration fenêtre Propriétés de Affichage bouton Démarrer40 Bureau Microsoft Windows 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Apparence et personnalisation. 2 Cliquez sur Personnalisation. La fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche. 3 Examinez les options disponibles et suivez les instructions données. Windows® XP À partir du bureau : 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Propriétés. 3 Cliquez sur Affichage. La fenêtre Propriétés de l'affichage s'affiche. 4 Examinez les options disponibles et suivez les instructions données. À partir du menu Démarrer : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Apparence et thèmes. 2 La fenêtre Apparence et thèmes s'affiche. 3 Examinez les options disponibles et suivez les instructions données. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le bureau Windows, consultez la rubrique « Notions de base de Windows » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Bureau Microsoft Windows 41 Configuration d'un écran de veille Un écran de veille est une image graphique qui s'affiche lorsque votre ordinateur reste inactif pendant une période donnée. Vous pouvez définir la durée d'inactivité et choisir une image personnelle. Windows Vista 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Personnaliser. La fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche. 3 Cliquez sur Screen Saver (Écran de veille) pour choisir un nouvel écran de veille. 4 Réglez la durée pendant laquelle votre ordinateur peut rester inactif avant que l'écran de veille ne s'affiche. 5 Cliquez sur OK. REMARQUE : après activation de l'écran de veille, vous pouvez devoir rouvrir une session pour accéder à votre ordinateur. Windows XP 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Propriétés. La fenêtre Propriétés de l'affichage s'affiche. réglage de la période d'inactivité écrans de veille disponibles aperçu de l'écran de veille42 Bureau Microsoft Windows 3 Cliquez sur l'onglet Écran de veille puis sélectionnez un nouvel écran de veille. 4 Réglez la durée pendant laquelle votre ordinateur peut rester inactif avant que l'écran de veille ne s'affiche. 5 Cliquez sur OK. REMARQUE : après activation de l'écran de veille, vous pouvez devoir ouvrir une session pour accéder à votre ordinateur. Bouton Démarrer (Menu) Présentation générale Le bouton Démarrer ouvre le menu Démarrer qui permet d'accéder à différentes options : • Panneau de configuration • Programmes • FichiersBureau Microsoft Windows 43 • Paramètres de l'ordinateur • Outils d'évaluation des performances de votre ordinateur • Aide et support de Windows Les programmes disponibles dans le menu Démarrer dépendent des logiciels installés sur votre ordinateur. Vous pouvez utiliser le menu Démarrer pour redémarrer ou arrêter votre ordinateur. Pour ce faire, reportez-vous à la section « Mise hors tension de votre ordinateur » à la page 103. Personnalisation du menu Démarrer Personnalisez le menu Démarrer à partir de la fenêtre Propriétés de la Barre des tâches et du menu Démarrer. 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide de la barre des tâches. 2 Sélectionnez Propriétés. La fenêtre Propriétés de la Barre des tâches et du menu Démarrer s'affiche. 3 Personnalisez le menu Démarrer en sélectionnant l'option souhaitée sous l'onglet Menu Démarrer. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le bouton Démarrer, consultez « Bouton Démarrer » à la page 23. CONSEIL : vous pouvez ajouter des raccourcis au menu Démarrer en faisant glisser une icône pour un programme, un dossier ou un fichier sur le bouton Démarrer. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le bureau Windows, consultez la rubrique « Notions de base de Windows » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.44 Bureau Microsoft Windows Panneau de configuration Le Panneau de configuration contient des programmes et des outils qui vous permettent de tenir à jour et de personnaliser votre ordinateur. À partir du Panneau de configuration, vous pouvez : • ajouter et contrôler du matériel ; • ajouter ou supprimer des programmes ; • modifier les paramètres matériels ; • définir les préférences du réseau et d'Internet ; • personnaliser l'apparence de votre bureau ; • configurer les imprimantes et autres périphériques ; • assurer la maintenance pour optimiser les performances. CONSEIL : la liste des éléments personnalisables apparaît sur l'écran Panneau de configuration. Placez votre curseur sur un élément pour afficher l'info-bulle qui en explique la fonction.Bureau Microsoft Windows 45 Accès et utilisation du Panneau de configuration Personnalisation des paramètres de votre ordinateur 1 Cliquez sur Démarrer ou → Panneau de configuration. 2 Choisissez une catégorie. Si vous ne savez pas exactement quelle catégorie contient l'outil nécessaire, placez votre curseur sur une catégorie pour afficher l'info-bulle correspondante. Gestion des performances de votre ordinateur Le Panneau de configuration fournit les outils nécessaires pour vous permettre de gérer et d'améliorer les performances de votre ordinateur. Utilisez les options fournies pour libérer de l'espace sur le disque dur ou réorganiser son contenu afin d'accélérer l'exécution des programmes et d'améliorer les performances de votre ordinateur. Pour en savoir plus, reportez-vous à la section « Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) » à la page 133. Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Informations et outils de performance. 2 Sélectionnez l'une des options de la section Tâches pour évaluer les performances de votre ordinateur et apporter les modifications nécessaires pour les améliorer. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration → Performances et maintenance. 2 Sélectionnez l'une des options pour évaluer les performances du système, afficher les événements, contrôler le journal des performances ou gérer votre ordinateur. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le bureau Windows, consultez la rubrique « Notions de base de Windows » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.46 Bureau Microsoft Windows Utilisez le Gestionnaire de périphériques pour gérer les périphériques installés sur ou reliés à votre ordinateur. CONSEIL : pour accéder au Gestionnaire de périphériques, procédez comme suit : Windows Vista Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Outils d'administration→ Gestion de l'ordinateur. Windows XP Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Performances et maintenance→ Outils d'administration→ Gestion de l'ordinateur. OU Cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail et sélectionnez Propriétés. Cliquez ensuite sur Gestionnaire de périphériques.Moniteurs et écrans 47 Moniteurs et écrans Nettoyage de l'écran de votre ordinateur Pour nettoyer l'écran d'un ordinateur de bureau, utilisez un chiffon doux humecté d'eau. Pour nettoyer l'écran d'un ordinateur portable, utilisez un chiffon doux humecté d'eau ou de nettoyant pour écran LCD. PRÉCAUTION : ne nettoyez pas l'écran de votre ordinateur avec du savon ou une solution non destinée au nettoyage des écrans. Celle-ci pourrait endommager le revêtement anti-reflet de l'écran. Ne vaporisez pas de produits nettoyants directement sur l'écran. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'écran de votre ordinateur, reportez-vous à la documentation de votre ordinateur. Consultez également les consignes de sécurité livrées avec votre ordinateur pour connaître les consignes de sécurité à respecter lors de l'utilisation de l'ordinateur. Pour de plus amples renseignements sur les pratiques d'excellence en matière de sécurité, consultez la page Regulatory Compliance (Conformité à la réglementation) à l'adresse suivante : www.dell.com/regulatory_compliance.48 Moniteurs et écrans Réglage de la résolution de l'affichage La résolution de l'affichage définit la clarté des images à l'écran. Plus la résolution augmente, plus les éléments apparaissent petits à l'écran. Plus la résolution diminue, plus le texte et les images apparaissent grands. Avant de modifier un paramètre d'affichage, notez sa valeur actuelle pour pouvoir la rétablir ultérieurement si nécessaire. REMARQUE : utilisez uniquement les pilotes vidéo installés par Dell, conçus pour offrir les meilleures performances avec le système d'exploitation également installé par Dell. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la résolution d'affichage, reportez-vous à la section « Réglage des paramètres d'affichage à l'aide du panneau de configuration de la carte vidéo » à la page 258. Consultez également les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Moniteurs et écrans 49 Windows Vista® 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Personnaliser. La fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche. 3 Cliquez sur Paramètres d'affichage. 4 Dans la fenêtre Paramètre d'affichage sous Résolution, faites glisser le curseur vers la gauche ou vers la droite pour augmenter ou diminuer la résolution d'écran. 5 Cliquez sur Appliquer pour vérifier si la résolution sélectionnée convient ; dans le cas contraire, répétez l'opération étape 4. 6 Cliquez sur OK. CONSEIL : pour qu'un programme s'affiche avec une résolution spécifique, la carte vidéo et l'écran doivent prendre tous deux en charge le programme sélectionné et les pilotes vidéo requis doivent être installés. Déplacez le curseur pour définir la résolution50 Moniteurs et écrans Windows® XP 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Propriétés. La fenêtre Propriétés de l'affichage s'affiche. 3 Sélectionnez l'onglet Paramètres. 4 Dans la section Résolution d'écran, déplacez le curseur vers la gauche ou vers la droite pour diminuer/augmenter la résolution de l'écran. 5 Cliquez sur Appliquer pour vérifier si la résolution sélectionnée convient ; dans le cas contraire, répétez l'opération étape 4. 6 Cliquez sur OK. Dépannage Texte flou : si vous remplacez la résolution actuelle de l'écran par une résolution non prise en charge par votre ordinateur et votre écran, l'image peut apparaître floue ou le texte peut être difficile à lire. Résolution ou couleurs non prise(s) en charge : si vous choisissez une résolution ou une palette de couleurs supérieure à l'affichage pris en charge par votre ordinateur, les paramètres seront automatiquement réglés sur les valeurs acceptées les plus proches. Sélection des meilleurs paramètres d'affichage Les paramètres d'affichage par défaut de votre ordinateur sont définis en fonction de l'écran. Pour déterminer la résolution de votre écran et apporter des modifications, accédez à la fenêtre Propriétés da l'affichage à partir du Panneau de configuration. Définition de la résolution de l'affichage des écrans LCD externes Réglez les écrans LCD externes sur leur résolution d'origine, où l'affichage est le plus performant. Pour en savoir plus, reportez-vous à la documentation du fabricant. Si vous ne pouvez pas déterminer la résolution d'origine, réglez l'écran sur la plus haute résolution. Votre écran peut probablement prendre en charge des résolutions inférieures mais la qualité de l'affichage ne serait pas aussi bonne. Moniteurs et écrans 51 Windows Vista® 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Personnaliser. La fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche. 3 Cliquez sur Paramètres d'affichage. 4 Sélectionnez le moniteur LCD externe dans le menu déroulant. 5 Dans la fenêtre Paramètres d'affichage, déplacez le curseur de résolution vers la gauche ou vers la droite pour sélectionner une résolution d'écran qui correspond à la résolution native du moniteur LCD externe. 6 Cliquez sur OK. Windows® XP 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Propriétés. La fenêtre Propriétés de l'affichage s'affiche. 3 Sélectionnez l'onglet Paramètres. 4 Sélectionnez le moniteur LCD externe dans le menu déroulant Affichage. 5 Sous la section Résolution d'écran, déplacez le curseur vers la gauche ou vers la droite pour sélectionner une résolution d'écran qui correspond à la résolution native du moniteur LCD externe. 6 Cliquez sur OK. Réglage de l'affichage de plusieurs écrans Vous pouvez configurer plusieurs moniteurs avec votre ordinateur afin d'améliorer la productivité en agrandissant votre bureau. Cela vous permet de travailler sur plus d'une tâche à la fois en déplaçant des éléments d'un moniteur à un autre ou en les étirant sur les moniteurs. 52 Moniteurs et écrans REMARQUE : votre carte vidéo doit prendre en charge l'utilisation simultanée de plusieurs écrans. Pour en savoir plus sur les configurations requises pour utiliser plusieurs écrans, consultez le Centre d'aide et de support de Windows. Windows Vista 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Personnaliser ; la fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche. 3 Cliquez sur Paramètres d'affichage. 4 Déplacez les icônes selon la disposition de vos écrans. 5 Cochez une ou les deux cases suivantes en fonction de vos besoins : • C'est mon moniteur principal — vous permet de définir le moniteur principal. • Étendre le bureau sur ce moniteur — vous permet de faire glisser des éléments à travers l'écran sur d'autres moniteurs. 6 Cliquez sur OK. Windows XP 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Propriétés ; la fenêtre Propriétés de l'affichage s'affiche. Cliquez sur les icônes représentant les écrans et déplacez-les selon la disposition de vos écransMoniteurs et écrans 53 3 Sélectionnez l'onglet Paramètres. 4 Déplacez les icônes selon la disposition de vos écrans. 5 Cochez une ou les deux cases suivantes en fonction de vos besoins : • Utiliser ce périphérique comme moniteur principal — vous permet de définir le moniteur principal. • Étendre mon bureau Windows sur ce moniteur — vous permet de faire glisser des éléments à travers l'écran sur d'autres moniteurs. 6 Cliquez sur OK. Utilisation du capteur d'éclairage ambiant dans des environnements lumineux ou faiblement éclairés REMARQUE : votre ordinateur portable peut ne pas disposer d'un capteur d'éclairage ambiant. REMARQUE : le capteur d'éclairage ambiant règle la luminosité de l'écran sur votre ordinateur portable seulement. Il ne règle pas la luminosité des moniteurs externes ni des projecteurs. Le capteur d'éclairage ambiant se trouve à l'avant de l'écran. Le capteur détecte la lumière environnante et augmente ou diminue automatiquement la luminosité de fond de l'écran selon que l'environnement est sous-éclairé ou sur-éclairé. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'accès à la fenêtre Propriétés d'affichage permettant de configurer plusieurs écrans, reportez-vous à la section « Panneau de configuration » à la page 44. Pour en savoir plus sur le Panneau de configuration, consultez la section « Notions de base de Windows » du Centre d'aide et de support en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.54 Moniteurs et écrans Vous pouvez activer ou désactiver la fonction de capteur d'éclairage ambiant en appuyant sur la combinaison de touches et flèche gauche. REMARQUE : ne couvrez pas le capteur de lumière ambiante d'étiquettes adhésives. S'il est couvert, le capteur (lorsqu'il est activé) règle automatiquement la luminosité de l'écran au niveau minimum. REMARQUE : le capteur d'éclairage ambiant est désactivé lorsque votre ordinateur est branché à une prise secteur. L'utilisation des combinaisons de touches de luminosité de l'écran désactive le capteur d'éclairage ambiant et la luminosité de l'écran augmente ou diminue en conséquence. REMARQUE : un redémarrage de l'ordinateur ramène le capteur d'éclairage ambiant à son réglage antérieur (activé ou désactivé). 1 capteur d'éclairage ambiant 1Moniteurs et écrans 55 Câbles et connexions Chaque moniteur exige au moins deux câbles, alimentation et données. Votre moniteur Dell peut prendre en charge un ou plusieurs des connecteurs de données suivants : Pour les affectations de broche des ports précédents, reportez-vous à la section « Ports » à la page 331. Connecteur Type de signal Prise en charge audio Connexion 1 VGA Analogique Non Moniteur ou projecteur 2 DVI Numérique Non Moniteur ou projecteur 3 Composite Analogique Non Système home-cinéma 4 Composant Analogique Non Système home-cinéma 5 S-Vidéo Analogique Non • Système home-cinéma • Moniteur : • Projecteur 6 HDMI Numérique Oui • Système home-cinéma • Moniteur : • Projecteur 7 DisplayPort Numérique Oui • Système home-cinéma • Moniteur • Projecteur 1 2 3 4 5 6 756 Moniteurs et écrans DisplayPort™ - Caractéristiques et avantages Dell, en collaboration avec un groupe de sociétés de pointe en matière d'ordinateurs, de graphisme et de semi-conducteurs, a développé une interface ouverte, gratuite et extensible, DisplayPort, appropriée à la fois pour les interfaces de moniteurs externe et d'écran internes. En regroupant les méthodes de signalement internes et externes, DisplayPort permet l'introduction de moniteurs numériques « à lecteur direct », présentant le moyen le plus efficace possible pour offrir la technologie d'affichage à panneau plat aux utilisateurs finaux. DisplayPort convient également pour la connectivité entre des applications à contenu haute définition comme les lecteurs de disques optiques, les périphériques mobiles, les enregistreurs vidéo personnels et les téléviseurs. Parmi les autres fonctions : •Résolutions plus élevées, par exemple WQXGA (2048x1536 pixels). •Profondeur de couleur variable (jusqu'à 30 bits par pixel (bpp)). •Taux de rafraîchissement jusqu'à 120Hz. •Prise en charge de HDCP v1.3 pour la visualisation de contenu Blu-ray disc. •Prise en charge de câbles jusqu'à 15 m de long. •Une seule interface et un seul câble qui accueille l'audio à deux voies et la vidéo pour des systèmes avec des haut-parleurs, un microphone et une caméra, intégrés ou externes. •Meilleures performances que le DVI à liaison double (10,6 Gbps pour 9,6 Gbps) •Audio à large bande passante. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.displayport.org. Technologies NVIDIA SLI et ATI Crossfire Dans certaines configurations graphiques, au moins deux cartes graphiques identiques peuvent être configurées pour activer les technologies NVIDIA SLI (Scalable Link Interface) ou ATI Crossfire. Les performances des jeux et des applications 3D s'en trouvent ainsi améliorées. Vous trouverez plus de détails sur les avantages de ces technologies sur les sites Web NVIDIA et ATI.Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 57 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) Vous pouvez utiliser une souris, un clavier, une tablette tactile ou un périphérique de pointage (manette) pour naviguer et sélectionner les fonctions disponibles sur votre bureau Microsoft® Windows® . INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur ces périphériques, reportez-vous à la documentation de votre ordinateur. Consultez également les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer → Aide et Support.58 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) Souris En général, la souris comporte deux boutons et une molette. • Utilisez les boutons gauche et droit pour sélectionner ou cliquer sur des éléments à l'écran. • Utilisez la molette pour parcourir les pages ou les fenêtres à l'écran. Pour un défilement vers le bas, faites tourner la molette vers l'arrière. Pour un défilement vers le haut, faites tourner la molette vers l'avant. Contrôle de la vitesse des boutons de la souris Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et audio→ Souris. 2 Sous l'onglet Boutons de la fenêtre Propriétés de souris, déplacez le curseur pour choisir la vitesse qui vous convient le mieux. 3 Cliquez sur OK. Windows® XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Imprimantes et autres périphériques→ Souris. 2 Sous l'onglet Boutons de la fenêtre Propriétés de Souris, déplacez le curseur pour choisir la vitesse qui vous convient le mieux. 3 Cliquez sur OK. bouton gauche bouton droit molettePériphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 59 Contrôle de la vitesse de la molette Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et audio→ Souris. 2 Sous l'onglet Roulette de la fenêtre Propriétés de Souris, déplacez les options de défilement de la molette de la souris. 3 Cliquez sur OK. Windows® XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Imprimantes et autres périphériques→ Souris. 2 Sur l'onglet Roulette, sous Défilement, sélectionnez le nombre de lignes qu’un cran de la molette fera défiler, ou cliquez sur Écran par écran. 3 Cliquez sur OK. Nettoyage d'une souris non optique Si le curseur à l'écran (pointeur de la souris) saute ou se déplace anormalement, nettoyez la souris. AVIS : débranchez la souris de l'ordinateur avant de la nettoyer. 1 Nettoyez le boîtier extérieur de la souris à l'aide d'un chiffon imbibé d'une solution de nettoyage douce. 2 Tournez l'anneau de retenue situé sous votre souris dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour retirer la bille. 3 Essuyez la bille avec un chiffon propre et non pelucheux.60 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 4 Soufflez doucement dans la cavité de la bille ou utilisez de l'air comprimé pour en déloger la poussière et les peluches. 5 Si les roulements situés dans la cavité de la bille sont sales, nettoyez-les avec un coton-tige légèrement imbibé d'alcool isopropylique. 6 Alignez les roulements s'ils sont décentrés. Assurez-vous que le coton-tige n'a pas laissé de peluches sur les roulements. 7 Remettez en place la bille et l'anneau de retenue, puis tournez ce dernier dans le sens des aiguilles d'une montre pour le remettre en place. Nettoyage d'une souris optique Nettoyez le boîtier extérieur de la souris à l'aide d'un chiffon imbibé d'une solution de nettoyage douce. Utilisation d'une souris sans fil Bluetooth® Avant de configurer un périphérique sans fil Bluetooth, vous devez : 1 Installer un adaptateur Bluetooth sur votre ordinateur s'il n'en possède pas déjà un d'intégré ; 2 Configurer le périphérique de sorte que votre ordinateur puisse le retrouver (ou le reconnaître) ;. Suivre les instructions fournies dans le guide ou sur le site Web du fabricant ; 3 Installer le périphérique conformément aux instructions de la section suivante relatives au système d'exploitation installé sur votre ordinateur. Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration. 2 Cliquez sur Matériel et audio→ Périphériques Bluetooth. 3 Sélectionnez le périphérique que vous souhaitez modifier puis cliquez sur Propriétés. 4 Effectuez l'une des opérations suivantes : • Pour modifier le nom d'un périphérique, tapez un nouveau nom, cliquez sur l'onglet General (Général), puis cliquez sur OK. • Pour activer un service, cochez la case en regard du service concerné sous l'onglet Services, puis cliquez sur OK.Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 61 • Pour désactiver un service, décochez la case en regard du service concerné sous l'onglet Services, puis cliquez sur OK. • Pour rendre votre ordinateur détectable par les périphériques Bluetooth, cochez la case Autoriser les périphériques Bluetooth à rechercher cet ordinateur sous l'onglet Options de la boîte de dialogue Périphériques Bluetooth. • Pour être averti lorsqu'un périphérique Bluetooth souhaite se connecter à votre ordinateur, cochez la case M'avertir lorsqu'un nouveau périphérique Bluetooth souhaite se connecter sous l'onglet Options de la boîte de dialogue Périphériques Bluetooth. Windows® XP 1 Connectez ou allumez votre adaptateur Bluetooth. 2 Rendez votre souris détectable en appuyant sur un bouton en bas de la souris. Pour en savoir plus, reportez-vous à la documentation de la souris. 3 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Périphériques Bluetooth. 4 Sous l'onglet Périphériques, cliquez sur Ajouter. 5 Cochez la case Mon périphérique est préparé et prêt à être détecté, puis cliquez sur Suivant. 6 Cliquez sur l'icône qui représente la souris Bluetooth, puis cliquez sur Suivant. 7 Cliquez sur Ne pas utiliser de clé de sécurité→ Suivant. Consultez la documentation de la souris pour obtenir des informations sur la clé de sécurité. 8 Suivez les instructions qui s'affichent dans l'Assistant. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'ajout et la configuration des périphériques, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.62 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) Tablette tactile Vous pouvez utiliser votre doigt (ou un stylet Tablet PC sur certains ordinateurs) pour la saisie tactile, notamment pour déplacer le curseur ou sélectionner des objets à l'écran : • Pour déplacer le curseur, faites glisser légèrement votre doigt ou le stylet sur la tablette tactile. • Pour sélectionner un objet, appuyez légèrement une fois sur la surface de la tablette tactile ou appuyez avec le pouce sur le bouton gauche de la tablette tactile. • Pour sélectionner et déplacer (ou faire glisser) un objet, placez le curseur sur l'objet et appuyez deux fois sur la tablette tactile. Maintenez votre doigt ou le stylet appuyé sur la tablette tactile et déplacez l'objet sélectionné en faisant glisser votre doigt ou le stylet sur la surface. • Pour double-cliquer sur un objet, placez le curseur sur l'objet et appuyez deux fois sur la tablette tactile ou appuyez deux fois avec le pouce sur le bouton gauche de la tablette tactile. Défilement circulaire REMARQUE : votre ordinateur portable peut ne pas prendre en charge la fonction de défilement circulaire. Pour configurer le défilement circulaire, double-cliquez sur l'icône de tablette tactile Dell dans la zone de notification de votre bureau.Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 63 Dans l'onglet Défilement, activez ou désactivez le défilement ou le défilement circulaire, choisissez la largeur de la zone de défilement et la vitesse de défilement. Lorsque le défilement circulaire est activé, vous pouvez faire défiler vers le haut ou vers le bas en déplaçant le doigt en sens anti-horaire ou en sens horaire sur la tablette tactile. Zoom avec un seul doigt REMARQUE : votre ordinateur portable peut ne pas prendre en charge la fonction de zoom avec un seul doigt. Pour changer les paramètres de zoom, double-cliquez sur l'icône de tablette tactile Dell dans la zone de notification de votre bureau. Dans l'onglet Gestes, activez ou désactivez le zoom à un doigt (zoom avant et arrière en déplaçant le doigt vers le haut ou vers le bas) ou le zoom par pincement (zoom avant et arrière en éloignant deux doigts ou en les rapprochant). Nettoyage de la tablette tactile 1 Arrêtez l'ordinateur et mettez-le hors tension. 2 Débranchez les périphériques de l'ordinateur et des prises secteur. 3 Retirez toutes les batteries installées. 4 Humectez d'eau un chiffon doux et non pelucheux, et passez-le doucement sur la surface de la tablette tactile. Veillez à ne pas laisser l'eau du chiffon s'infiltrer entre la tablette tactile et le repose-mains qui l'entoure. 64 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) Utilisation d'un pointeur tactile (manette ou stylet Tablet PC) Activation et désactivation du pointeur tactile à partir du Panneau de configuration Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et audio→ Stylet et périphériques de saisie. 2 Sous l'onglet Pointeur tactile, activez ou désactivez la case à cocher Afficher le pointeur tactile lorsque j’interagis avec des éléments à l’écran. 3 Cliquez sur OK. Windows® XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Imprimantes et autres périphériques→ Stylet et périphériques de saisie. 2 Sous l'onglet Pointeur tactile, activez ou désactivez la case à cocher Afficher le pointeur tactile lorsque j’interagis avec des éléments à l’écran. 3 Cliquez sur OK. Activation et désactivation du pointeur tactile à partir de la barre des tâches 1 Utilisez le doigt pour appuyer et maintenir une pression sur la barre des tâches. 2 Pointez sur Barres d’outils, puis cliquez sur Pointeur tactile. 3 Pour activer ou désactiver le pointeur tactile, cliquez sur l’icône Pointeur tactile dans la barre des tâches.Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 65 Utilisation d'un périphérique de pointage USB (souris) Votre ordinateur détecte automatiquement et installe les pilotes pour la souris lorsque celle-ci est connectée au port USB. REMARQUE : votre ordinateur peut ne pas détecter automatiquement certaines souris. Vous devez alors installer manuellement les pilotes appropriés. Dépannage d'un périphérique de pointage USB Il se peut que vous deviez réactiver un périphérique de pointage USB si vous rencontrez l'un des problèmes suivants : • Le curseur se déplace de façon irrégulière. • Le pointeur ne répond pas lorsque vous déplacez le périphérique de pointage. • Il ne se passe rien lorsque vous cliquez sur un bouton du périphérique de pointage. • Le périphérique de pointage cesse de fonctionner au bout de quelques minutes. Il est possible d'effectuer une restauration du système si vous ne parvenez pas à réactiver le dispositif de pointage USB. Pour plus d'informations sur la restauration du système, reportez-vous à la section « Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® » à la page 279. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'utilisation d'un périphérique de pointage USB, reportez-vous au guide du fabricant. Consultez également les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.66 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) Clavier Votre clavier comporte plusieurs types de touches qui permettent d'effectuer différentes fonctions : • Des touches alphanumériques pour taper des lettres, des chiffres, des signes de ponctuation et des symboles, • Des touches de contrôle pour effectuer certaines actions : , , <Échap> et la touche du logo Windows, • Des touches de fonction (,< F2>, , etc.) pour effectuer des tâches spécifiques, • Des touches de navigation pour déplacer le curseur dans les documents ou les fenêtres : , , , , , et touches de direction, • Un pavé numérique composé de chiffres disposés comme sur une calculatrice (sur la plupart des ordinateurs portables, le pavé numérique est intégré aux touches alphanumériques). CONSEIL : si vous avez toujours des problèmes avec le périphérique de pointage, vérifiez le pilote logiciel du périphérique. Vous devrez peut- être réinstaller le pilote. Reportez-vous à la section « Déterminer si un pilote de périphérique est à l'origine d'un incident lié au périphérique » à la page 81.Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 67 Personnalisation du clavier Vous pouvez régler les paramètres de votre clavier : • Pour modifier le délai avant la répétition d'un caractère ; • Pour modifier la vitesse de répétition des caractères ; • Pour modifier la fréquence de clignotement du curseur ; • Pour personnaliser les combinaisons de touches associées aux langues d'entrée. Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et audio→ Clavier. 2 Réglez les paramètres du clavier que vous souhaitez modifier puis cliquez sur OK. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Imprimantes et autres périphériques→ Clavier. 2 Dans la fenêtre Propriétés du clavier, réglez les paramètres du clavier que vous souhaitez modifier puis cliquez sur OK. Clavier à rétro-éclairage REMARQUE : votre ordinateur peut ne pas prendre en charge une fonctionnalité de clavier rétro-éclairé. Le clavier rétro-éclairé procure une visibilité dans des environnements sombres en éclairant tous les symboles des touches. 68 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) Réglage de la luminosité du clavier / de la tablette tactile — Appuyez sur et la flèche droite pour alterner entre les trois états d'éclairage (dans l'ordre donné). Les trois états d'éclairage sont : 1 luminosité totale du clavier / tablette tactile. 2 luminosité à 50 % du clavier / tablette tactile. 3 aucun éclairage. Modification de la langue d'entrée du clavier Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Horloge, langue et région→ Options régionales et linguistiques. 2 Cliquez sur Modifier les claviers ou les autres méthodes d'entrée. 3 Sous l'onglet Claviers et langues, cliquez sur Modifier les claviers. 4 Sous Services installés, cliquez sur Ajouter. 5 Cliquez sur la langue que vous souhaitez ajouter, sélectionnez les services de texte à ajouter, puis cliquez OK. REMARQUE : si la Barre de langues ne s'affiche pas, cliquez avec le bouton droit sur la barre des tâches, pointez sur Barres d'outils puis cliquez sur Barre de langue. 6 Cliquez sur le bouton Langue d'entrée de la Barre de langue. 7 Sélectionnez la langue d'entrée à utiliser. 8 Cliquez sur le bouton Disposition du clavier, puis sélectionnez la disposition de votre choix. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Date, heure, langue et options régionales→ Options régionales et linguistiques. 2 Sous l'onglet Options régionales de la fenêtre Options régionales et linguistiques, sélectionnez une langue, puis cliquez sur OK.Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 69 Utilisation du pavé numérique sur un ordinateur portable Un pavé numérique peut être intégré au clavier de votre ordinateur portable. Le pavé numérique correspond à celui d'un clavier étendu. • Pour saisir un chiffre ou un symbole, maintenez la touche enfoncée et appuyez sur la touche voulue. • Pour activer le pavé numérique, appuyez sur . Le voyant indique que le pavé numérique est activé. • Pour désactiver le pavé numérique, appuyez de nouveau sur . pavé numérique 970 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) Raccourcis clavier généraux <Échap> Ouvre la fenêtre Gestionnaire des tâches. Affiche les icônes représentant toutes les options d'écran actuellement disponibles (par exemple, écran interne seulement, moniteur ou projecteur externe seulement, affichage simultané sur l'écran et le projecteur, etc). Sélectionnez l'icône voulue pour commuter l'affichage dans l'option correspondante. et touche fléchée haut Augmente la luminosité sur l'écran intégré. et touche fléchée bas Diminue la luminosité sur l'écran intégré uniquement (pas sur un moniteur externe). <Échap> Active un mode d'économie d'énergie. Vous pouvez reprogrammer ce raccourci clavier pour activer un autre mode d'économie d'énergie avec l'onglet Avancé de la fenêtre Propriétés des options d'alimentation. Renomme l'élément sélectionné. Recherche un fichier ou un dossier. Affiche la liste des barres d’adresse dans l'Explorateur Windows. Actualise la fenêtre active. Parcourt les éléments d’écran d’une fenêtre ou du bureau. Active la barre de menus dans le programme actif. Copie l'élément sélectionné. Coupe l'élément sélectionné. Colle l'élément sélectionné. Annule une action. Sélectionne tous les éléments dans un document ou une fenêtre. Ferme la fenêtre active (dans les programmes vous permettant d’avoir plusieurs documents ouverts simultanément).Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) 71 Utilise les touches de direction pour passer d’un élément ouvert à l'autre. Passe d’un élément ouvert à l'autre. <Échap> Parcourt les éléments dans leur ordre d'ouverture. Supprime et déplace l'élément sélectionné dans la Corbeille. Supprime l'élément sélectionné sans le déplacer au préalable dans la Corbeille. +Flèche droite Ramène le curseur au début du mot suivant. +Flèche gauche Ramène le curseur au début du mot précédent. +Flèche bas Ramène le curseur au début du paragraphe suivant. +Flèche haut Ramène le curseur au début du paragraphe précédent. avec une touche de direction Sélectionne un bloc de texte. avec une touche de direction Sélectionne plusieurs éléments d’une fenêtre ou du bureau, ou sélectionne du texte dans un document. Touche du logo Windows + Réduit toutes les fenêtres ouvertes. Touche du logo Windows + Restaure toutes les fenêtres réduites. Cette combinaison de touches est une bascule qui restaure les fenêtres réduites suite à l'utilisation de la combinaison touche du logo Windows +. Touche du logo Windows + Démarre l'Explorateur Windows. Touche du logo Windows + Ouvre la boîte de dialogue Exécuter. Touche du logo Windows + Ouvre la boîte de dialogue Résultats de la recherche. Touche du logo Windows + Ouvre la boîte de dialogue Résultats de la recherche-ordinateur (si vous êtes connecté à un réseau). Touche du logo Windows + Ouvre la boîte de dialogue Propriétés système.72 Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile)Imprimantes — Paramètres et pilotes 73 Imprimantes — Paramètres et pilotes Accès aux informations sur les imprimantes Cliquez sur le bouton Démarrer pour obtenir des informations sur votre (vos) imprimante(s). À partir du menu Démarrer, cliquez sur Panneau de configuration pour accéder à la liste du matériel installé sur votre ordinateur, y compris les imprimantes connectées à votre ordinateur. Pour plus d'informations sur les imprimantes, consultez la documentation du fabricant.74 Imprimantes — Paramètres et pilotes Modification des paramètres de l'imprimante Vos paramètres d'imprimante déterminent la qualité d'impression, les options de finition (par exemple, l'impression recto-verso) et l'utilisation de l'encre ou du toner, le format de papier pris en charge, etc. Pour Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et audio→ Imprimantes et télécopieurs. Pour Windows® XP Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Imprimantes et autre matériel→ Imprimantes et télécopieurs. 2 Parcourez la liste des imprimantes disponibles puis cliquez avec le bouton droit sur celle dont vous souhaitez modifier les paramètres. 3 Sélectionnez Propriétés ou Préférences d'impression. Le modèle d'imprimante installé déterminera le type d'options que vous pouvez sélectionner. • Préférences d'impression : utilisez les onglets de cette fenêtre pour sélectionner la qualité de l'image, gérer les couleurs ou configurer les effets. • Propriétés : utilisez les onglets de cette fenêtre pour afficher vos paramètres actuels et modifier le périphérique lui-même. CONSEIL : créez un raccourci vers votre imprimante dans le menu Démarrer. Pour plus d'informations, reportez-vous la section « Icônes et raccourcis du bureau » à la page 36. Reportez-vous également à Microsoft® Windows® Aide et Support en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. EXEMPLE : pour imprimer des photos d'un appareil-photo numérique sur du papier photo, utilisez l'onglet Type de qualité pour sélectionner votre type de papier photo.Imprimantes — Paramètres et pilotes 75 Configuration des imprimantes Vous pouvez également connecter une ou plusieurs imprimantes à votre ordinateur et ajouter un ou plusieurs ordinateurs à votre imprimante. Ajout d'une imprimante Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et audio→ Imprimantes. Pour Windows XP Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Imprimantes et autre matériel→ Imprimantes et télécopieurs. 2 Cliquez sur Ajouter une imprimante. 3 Suivez les instructions de l'Assistant Ajout d'imprimante. EXEMPLE : vous avez un ordinateur portable que vous utilisez au bureau et à la maison. Si vous voulez imprimer des documents sur ces deux sites, vous pouvez installer les deux imprimantes sur votre ordinateur.76 Imprimantes — Paramètres et pilotes Configuration de l'imprimante par défaut Définissez l'imprimante que vous utilisez le plus souvent comme imprimante par défaut. Pour définir une imprimante spécifique comme imprimante par défaut, effectuez un clic-droit sur l'icône de l'imprimante et sélectionnez Définir comme imprimante par défaut. Une coche apparaît au-dessus de l'icône de l'imprimante en question. Partage d'imprimantes sur un réseau Une imprimante partagée est une imprimante qui reçoit des entrées de plusieurs ordinateurs. On l'appelle aussi imprimante réseau. Dès lors que vous êtes connecté à une imprimante partagée sur le réseau, vous pouvez l'utiliser comme si elle était reliée à votre ordinateur. Pour partager votre imprimante sur un réseau, vous devez au préalable ajouter un service réseau sur votre ordinateur. Pour obtenir des instructions sur l'installation d'un service réseau, reportezvous à la section « Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) » à la page 159. Une fois que votre ordinateur est connecté à un réseau, vous pouvez ajouter votre imprimante à cette connexion.Imprimantes — Paramètres et pilotes 77 Installation d'un pilote d'imprimante Un pilote est un programme qui contrôle un périphérique, tel qu'une imprimante, et lui permet d'assurer l'interface avec votre ordinateur. Tous les périphériques en requièrent un. Les pilotes d'imprimante sont livrés sur CD avec l'imprimante. Vous devez installer ou réinstaller des pilotes d'imprimante si vous : • mettez à niveau votre système d'exploitation ; • réinstallez votre système d'exploitation • connectez ou installez une nouvelle imprimante. Pour installer un pilote d'imprimante : 1 Insérez le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). Si c'est la première fois que vous utilisez le support Drivers and Utilities, passez à l'étape 2. Sinon, passez directement à l'étape 5. 2 Lorsque le programme d'installation Drivers and Utilities démarre, suivez les invites à l'écran. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la connexion à un réseau, cliquez sur, consultez les rubriques d'aide et support Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. imprimante laser imprimante à jet d'encre CD des pilotes d'imprimante78 Imprimantes — Paramètres et pilotes REMARQUE : dans la plupart des cas, le CD Drivers and Utilities démarre automatiquement. Si ce n'est pas le cas, démarrez l'Explorateur Windows, cliquez sur le répertoire du lecteur pour afficher le contenu du support, puis double-cliquez sur le fichier autorcd.exe. 3 Lorsque la fenêtre InstallShield Wizard Complete (Fin de l'Assistant InstallShield) apparaît, retirez le support Drivers and Utilities et cliquez sur Terminer pour redémarrer l'ordinateur. 4 Lorsque le bureau Windows s'affiche, réinsérez le support Drivers and Utilities. 5 Lorsque l'écran Welcome Dell System Owner (Vous êtes propriétaire d'un système Dell, bienvenue) s'affiche, cliquez sur Suivant. Un message indiquant que le programme Drivers and Utilities détecte du matériel sur votre ordinateur apparaît. REMARQUE : le menu Drivers and Utilities affiche uniquement les pilotes du matériel déjà installé sur votre ordinateur. Les pilotes des périphériques que vous avez installés ultérieurement risquent donc de ne pas être répertoriés. Dans ce cas, quittez le programme Drivers and Utilities, fermez tous les programmes et redémarrez votre ordinateur. Pour plus d'informations sur les pilotes de périphérique, reportez-vous à la documentation du fabricant. 6 Cliquez sur le pilote à réinstaller et suivez les instructions à l'écran. Si un pilote particulier n'apparaît pas, c'est que ce pilote n'est pas nécessaire pour votre système d'exploitation. CONSEIL : les pilotes utilisés par l'ordinateur s'affichent automatiquement dans la fenêtre My Drivers—The Resource CD has identified these components in your system (Mes pilotes— ResourceCD a identifié les composants suivants dans votre système).Lecteurs de disques et médias 79 Lecteurs de disques et médias Libération d'espace sur le disque dur Microsoft ®Windows Vista® réserve approximativement 1 Go sur un disque dur pour les fonctions du système d'exploitation, ce qui laisse l'espace restant pour d'autres opérations standard. Pour déterminer l'espace disque disponible pour les opérations standard, cliquez sur Démarrer → Ordinateur. La liste des lecteurs et des périphériques de stockage s'affiche, L'espace disponible sur le lecteur C (le disque dur) s'affiche. Shadow Storage (mémoire fantôme) La mémoire fantôme est l'espace du disque dur réservé à la restauration du système (reportez-vous à la section « Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® » à la page 279). 80 Lecteurs de disques et médias Pour déterminer la quantité d'espace disque utilisé par la mémoire fantôme : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Accessoires. 2 Cliquez avec le bouton droit sur Invite de commande. 3 Sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur. 4 Si un message demandant l'autorisation de continuer s'affiche, cliquez sur Continuer. 5 Saisissez ce qui suit : vssadmin list shadowstorage. 6 Appuyez sur . L'Invite de commande affiche la quantité d'espace utilisé par la mémoire fantôme. Réduction de l'espace disque utilisé par la mémoire fantôme 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Accessoires. 2 Cliquez avec le bouton droit sur Invite de commande. 3 Sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur. 4 Si un message demandant l'autorisation de continuer s'affiche, cliquez sur Continuer. 5 Saisissez ce qui suit : vssadmin resize shadowstorage /On=C: /Maxsize=[espace maximum autorisé pour la mémoire fantôme] 6 Appuyez sur . 7 Cliquez sur Démarrer → Ordinateur→ Disque local (C:)pour confirmer que moins d'espace disque a été alloué à la mémoire fantôme. REMARQUE : consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows pour obtenir des informations concernant les tailles optimales et minimales pour cette zone de stockage.Lecteurs de disques et médias 81 Lecteur à semi-conducteur (Solid-State Drive - SSD) Un lecteur à semi-conducteur (SSD) est un dispositif de stockage de données qui utilise de la mémoire solide pour stocker des données persistantes. Semiconducteur est un terme utilisé dans le secteur électrique pour désigner un circuit électronique constitué entièrement de semi-conducteurs, par opposition aux disques durs qui utilisent un support magnétique. À l'inverse des cartes à mémoire flash, un SSD émule un lecteur de disque dur, et peut donc facilement le remplacer dans la plupart des applications. Un SSD qui utilise de la SRAM (Static Random Access Memory - mémoire vive statique) ou de la DRAM (Dynamic Random Access Memory - mémoire vive dynamique), au lieu d'une mémoire Flash, est souvent appelé un lecteur RAM. Installation des pilotes des lecteurs de support Un pilote est un programme qui contrôle votre lecteur de média. Vous devez installer des pilotes si vous : • mettez à niveau votre système d'exploitation ; • réinstallez votre système d'exploitation ; • connectez ou installez un nouveau périphérique. Déterminer si un pilote de périphérique est à l'origine d'un incident lié au périphérique 1 Cliquez sur Démarrer et cliquez avec le bouton droit sur Ordinateur. 2 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. 3 Si un message demandant l'autorisation de continuer s'affiche, cliquez sur Continuer. CONSEIL : pour effectuer les tâches mentionnées dans cette section, vous devez être connecté en tant qu'administrateur.82 Lecteurs de disques et médias 4 Faites défiler la liste pour vérifier qu'aucun point d'exclamation (cercle jaune avec un [!]) n'apparaît sur l'icône du périphérique. Si un point d'exclamation se trouve à côté du nom du périphérique, vous pouvez être amené à réinstaller ou mettre à jour le pilote. Remplacement d'un pilote par une version antérieure Si un problème survient sur votre ordinateur après l'installation ou la mise à jour d'un pilote, utilisez la Restauration des pilotes de périphériques Windows. 1 Cliquez sur Démarrer , puis cliquez avec le bouton droit sur Ordinateur. 2 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. 3 Cliquez avec le bouton droit sur le périphérique dont le nouveau pilote a été installé, puis cliquez sur Propriétés. 4 Cliquez sur l'onglet Pilotes→ Version précédente. Si le programme Restauration des pilotes de périphériques ne corrige pas le problème, utilisez la fonction Restauration du système (reportez-vous à la section « Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® » à la page 279) pour ramener votre ordinateur à l'état de fonctionnement dans lequel il se trouvait avant l'installation du nouveau pilote. Utilisation du support Drivers and Utilities pour la réinstallation d'un pilote 1 Affichez le bureau Windows et insérez le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) dans le lecteur. Si c'est la première fois que vous utilisez le support Drivers and Utilities, passez à l'étape 2. Sinon, passez directement à l'étape 5. 2 Lorsque le programme d'installation du support Drivers and Utilities démarre, suivez les invites à l'écran. 3 Lorsque la fenêtre InstallShield Wizard Complete (Fin de l'Assistant InstallShield) apparaît, retirez le support Drivers and Utilities et cliquez sur Terminer pour redémarrer l'ordinateur. 4 Lorsque le bureau Windows s'affiche, réinsérez le support Drivers and Utilities.Lecteurs de disques et médias 83 5 Dans l'écran Welcome Dell System Owner (Bienvenue au propriétaire du système Dell), cliquez sur Suivant. Un message indiquant que le support Drivers and Utilities détecte du matériel sur votre ordinateur apparaît. Les pilotes utilisés par l'ordinateur s'affichent automatiquement dans la fenêtre My Drivers—The Drivers and Utilities media has identified these components in your system (Mes pilotes—Le support Drivers and Utilities a identifié les composants suivants dans votre système). 6 Cliquez sur le pilote à réinstaller et suivez les instructions à l'écran. Réinstallation manuelle d'un pilote 1 Téléchargez le pilote du périphérique sur votre disque dur. 2 Cliquez sur Démarrer , puis cliquez avec le bouton droit sur Ordinateur. 3 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. 4 Double-cliquez sur le type du périphérique pour lequel vous êtes en train d'installer le pilote (par exemple, Audio ou Vidéo). 5 Double-cliquez sur le nom du périphérique pour lequel vous installez le pilote. 6 Cliquez sur l'onglet Pilote→ Mettre à jour le pilote→ Rechercher un pilote logiciel sur mon ordinateur. 7 Cliquez sur Parcourir et naviguez jusqu'à l'emplacement où vous avez copié précédemment les fichiers de pilote. 8 Quand le nom du pilote approprié apparaît, cliquez sur ce nom→ OK→ Suivant. 9 Cliquez sur Terminer et redémarrez l'ordinateur. CONSEIL : les pilotes des périphériques installés ultérieurement peuvent ne pas se trouver sur le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires). Consultez la documentation livrée avec le périphérique pour en savoir plus concernant son pilote.84 Lecteurs de disques et médias Problèmes de lecteur PRÉCAUTION : avant de commencer une procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité fournies avec votre ordinateur. VÉ RI FI E Z Q U E L E L E C T E U R E S T R E C ONN U P A R MI C R O S O F T WIN D OW S — Cliquez sur Démarrer → Poste de travail. Si le lecteur ne figure pas dans la liste, contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 356). TE S T E Z L E L E C T E U R — • Insérez un autre CD, DVD ou Blu-ray Disc® (BD) pour éliminer la possibilité que le premier support soit défectueux. • Insérez un disque d'amorçage, puis redémarrez l'ordinateur. NE T T O Y E Z L E L E C T E U R O U L E DI S Q U E — Reportez-vous à la documentation utilisateur fournie avec l'ordinateur. PO U R L E S L E C T E U R S A V E C A X E S E T /O U P L A T E A U X, A S S U R E Z-V O U S Q U E L E S U P P O R T E S T C O R R E C T EM EN T P O SI TI ONN É S U R L 'A X E PO U R L E S L E C T E U R S À C H A R G EM EN T P A R F EN T E, A S S U R E Z-V O U S Q U E L E S U P P O R T E S T P A R F AI T EM EN T IN S É R É D AN S LA F EN T E VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D E S C Â B L E S EX É C U T E Z L 'U TI LI T AI R E D E R É S O L U TI ON D E P R O B L ÈM E S M A T É RI E L S — Pour ce faire, reportez-vous à la section « Dépanneur des conflits matériels Windows » à la page 298. EX É C U T E Z DE L L DI A GN O S TI C S — Reportez-vous à la section « Exécution de Dell Diagnostics » à la page 298. CONSEIL : le site Web du service de support Dell à l'adresse support.dell.com et votre support Drivers and Utilities offrent des pilotes homologués pour les ordinateurs Dell. Si vous installez des pilotes obtenus auprès d'autres sources, il est possible que l'ordinateur ne fonctionne pas correctement.Lecteurs de disques et médias 85 Problèmes de lecteur optique REMARQUE : il peut arriver que le lecteur optique haute vitesse vibre et produise du bruit. Cela ne signifie en aucun cas que le lecteur ou le support est défectueux. REMARQUE : parce qu'il existe différents formats de disque dans les différentes régions du monde, certains DVD ne fonctionnent pas dans certains lecteurs. Problèmes d'écriture sur un lecteur de support FE RM E Z L E S A U T R E S P R O G R AMM E S RÉ D UI S E Z LA VI T E S S E D E G R A V U R E — Consultez les fichiers d'aide de votre logiciel de création de CD, DVD ou BD. Impossible d'éjecter le plateau du lecteur (pour les lecteurs n'utilisant pas le chargement par fente) 1 Vérifiez que l'ordinateur est éteint. 2 Dépliez un trombone et insérez l'une de ses extrémités dans le trou d'éjection situé à l'avant du lecteur, puis poussez fermement jusqu'à ce que le plateau soit partiellement éjecté. 3 Tirez le plateau avec précaution jusqu'à ce qu'il s'arrête. Le lecteur émet un bruit grinçant ou un raclement inhabituel • Assurez-vous que le bruit n'est pas provoqué par un programme. • Assurez-vous que le disque est correctement inséré. Problèmes de disque dur LAI S S E Z L 'O R DIN A T E U R R E F R OI DI R A V AN T D E L 'A L L UM E R — Un disque dur trop chaud peut empêcher le fonctionnement du système d'exploitation. Laissez l'ordinateur s'acclimater à la température ambiante avant de l'allumer. LAN C E Z LA V É RI FI C A TI ON D U DI S Q U E — Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Ordinateur. Pour Windows® XP : Cliquez sur Démarrer → Poste de travail. 2 Cliquez avec le bouton droit sur Disque local (C:).86 Lecteurs de disques et médias 3 Cliquez sur Propriétés→ Outils→ Vérifier maintenant. REMARQUE : la fenêtre Contrôle de compte d'utilisateur peut s'afficher. Si vous êtes administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, prenez contact avec votre administrateur pour poursuivre l'action souhaitée. 4 Cochez la case Rechercher et tenter une récupération des secteurs défectueux, puis cliquez sur Démarrer. Utilisation de RAID Une matrice redondante de disques indépendants (RAID - redundant array of independent disks) est une configuration de stockage sur disque qui améliore les performances ou la redondance des données. Les quatre niveaux de RAID de base sont abordés dans cette section. REMARQUE : RAID exige plusieurs disques durs. Le nombre de disques durs requis varie en fonction de la configuration RAID. • Le niveau de RAID 0 est recommandé pour une plus haute performance (débit plus rapide). • Le niveau de RAID 1 est recommandé aux utilisateurs nécessitant un niveau élevé d'intégrité des données. • Le niveau de RAID 0 +1 est recommandé pour des performances supérieures et une intégrité des données optimisée. • Le niveau de RAID 5 est recommandé pour des performance supérieures et une tolérance des pannes optimisée. Niveau de RAID 0 AVIS : le niveau de RAID 0 n'offre aucune redondance. Par conséquent, la défaillance d'un lecteur entraîne la perte de toutes les données. Effectuez des sauvegardes régulières pour protéger vos données. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : votre ordinateur peut prendre en charge d'autres niveaux de RAID (5, 10, 50). Pour en savoir plus sur ces niveaux, reportez-vous au site support.dell.com.Lecteurs de disques et médias 87 Le niveau de RAID 0 utilise la segmentation des données pour fournir une vitesse élevée d'accès aux données. Cette technique consiste en l'écriture séquentielle de segments consécutifs de données sur le(s)lecteur(s) physique(s), afin de créer un lecteur virtuel de grande capacité. Elle permet à l'un des lecteurs de lire des données pendant que l'autre lecteur recherche et lit le bloc suivant. RAID 0 utilise la pleine capacité de stockage des deux lecteurs. Par exemple, deux disques durs de 120 Go offrent une capacité de stockage totale de 240 Go. REMARQUE : dans une configuration RAID de niveau 0, la capacité de la configuration est égale à celle du lecteur présentant la capacité la moins importante, multipliée par le nombre de lecteurs. Niveau de RAID 1 Le niveau de RAID 1 utilise la mise en miroir des données pour améliorer l'intégrité des données. Lorsque les données sont écrites sur le lecteur principal, elles sont dupliquées (« mises en miroir ») sur l'autre lecteur. Le RAID 1 sacrifie les vitesses élevées d'accès aux données au profit de la redondance des données.88 Lecteurs de disques et médias Si un lecteur est défaillant, les opérations de lecture et d'écriture sont dirigées vers l'autre lecteur. Un lecteur de rechange peut être reconstruit à partir des données qui se trouvent sur le lecteur opérationnel. REMARQUE : dans une configuration RAID de niveau 1, la capacité de la configuration est égale à celle du lecteur présentant la capacité la moins importante. Configuration RAID de niveau 0+1 Une matrice RAID 0+1 associe l'accès rapide aux données offert par une matrice RAID 0 à la protection (redondance) des données d'un miroir RAID 1 en segmentant les données sur deux lecteurs et en mettant en miroir ces données segmentées sur un second jeu de deux lecteurs. Lecteurs de disques et médias 89 Si un lecteur est défaillant, les opérations de lecture et d'écriture suivantes sont dirigées vers les autres lecteurs. Un lecteur de rechange peut être reconstruit à partir des données qui se trouvent sur les lecteurs opérationnels. En revanche, les données étant dupliquées sur le lecteur principal et les lecteurs secondaires, quatre lecteurs de 120 Go configurés en RAID 1 totalisent un espace de stockage de 240 Go.90 Lecteurs de disques et médias Configuration RAID de niveau 5 Le RAID de niveau 5 utilise la parité des données. Le RAID de niveau 5 répartit à la fois les données et les informations de parité sur au moins trois lecteurs. Il garantit une répartition des données au niveau du bit et répartit également les informations de correction d'erreurs (matrice à parité tournante). Ceci permet d'excellentes performances et une bonne tolérance de pannes. Si un lecteur est défaillant, les opérations de lecture et d'écriture suivantes sont dirigées vers les autres lecteurs. Un lecteur de rechange peut être reconstruit à partir des données qui se trouvent sur les lecteurs opérationnels. En outre, les données étant dupliquées sur le lecteur principal et sur les autres lecteurs, quatre lecteurs de 120 Go configurés en RAID de niveau 1 offrent un espace de stockage total maximal de 360 Go. Activation du mode RAID sur l'ordinateur Avant de créer une configuration RAID, vous devez régler votre ordinateur sur le mode activé pour RAID. 1 Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Accès au programme de configuration du système » à la page 326).Lecteurs de disques et médias 91 2 Sélectionnez l'option Drives (Lecteurs) à l'aide des touches de direction Haut et Bas, puis appuyez sur . 3 Sélectionnez le lecteur SATA approprié à l'aide des touches de direction Haut et Bas, puis appuyez sur . 4 Sélectionnez RAID On (RAID activé) à l'aide des touches de direction gauche et droite, puis appuyez sur . 5 Recommencez cette opération pour chaque disque dur SATA, le cas échéant. REMARQUE : les disques durs d'une configuration RAID doivent être de taille égale afin d'éviter un espace non alloué. 6 Appuyez sur <Échap>, sélectionnez Save/Exit (Enregistrer/Quitter) à l'aide des touches de direction Gauche et Droite, puis appuyez sur pour quitter le programme de configuration du système et reprendre le processus d'amorçage. Configuration de RAID Vous pouvez configurer l'ordinateur pour l'utilisation des fonctions RAID, même si vous n'avez pas demandé cette option au moment de votre achat. Ceci peut être effectué avant ou après l'installation du système d'exploitation. Selon votre ordinateur, vous utiliserez les programmes NVIDIA (reportezvous la section « Utilisation des utilitaires NVIDIA » à la page 91) ou Intel (reportez-vous la section « Utilisation des utilitaires Intel® RAID » à la page 96) pour créer et gérer des matrices RAID. Utilisation des utilitaires NVIDIA S'ils sont installés sur votre système, reportez-vous aux sections suivantes pour en savoir plus sur l'utilisation des utilitaires NVIDIA. • « Affectation de lecteurs à une matrice RAID avant l'installation du système d'exploitation » à la page 92. • « Affectation de nouveaux disques à une matrice RAID après l'installation du système d'exploitation » à la page 93. • « Suppression d'une matrice RAID » à la page 94. • « Conversion d'un type de configuration RAID à un autre » à la page 95. • « Reconstruction d'une configuration RAID (RAID 1 uniquement) » à la page 96.92 Lecteurs de disques et médias Affectation de lecteurs à une matrice RAID avant l'installation du système d'exploitation AVIS : La procédure suivante efface toutes les données de votre(vos) disque(s) dur(s). Sauvegardez toutes vos données importantes avant de continuer. 1 Activez la fonction RAID pour chaque disque dur concerné (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur l'ordinateur » à la page 90). 2 Redémarrez l'ordinateur. 3 Lorsque le système vous invite à accéder au BIOS RAID, appuyez sur . La fenêtre Define a New Array (Définir une nouvelle matrice) s'affiche. REMARQUE : si le logo du système d'exploitation apparaît, attendez que le bureau Microsoft Windows s'affiche, puis éteignez l'ordinateur et réessayez. 4 Appuyez sur pour accéder au champ RAID Mode (Mode RAID). Pour créer une configuration RAID 0, sélectionnez Striping (Répartition des données) à l'aide des touches de direction. Pour créer une configuration RAID 1, sélectionnez Mirroring (Mise en miroir) à l'aide des touches de direction. 5 Appuyez sur pour accéder au champ Free Disks (Disques libres). 6 Sélectionnez un disque dur à inclure dans la matrice RAID à l'aide des touches de direction haut et bas, puis déplacez le disque sélectionné du champ Free Disks (Disques libres) vers le champ Array Disks (Disques de la matrice) à l'aide de la flèche Droite. Recommencez la procédure pour chaque disque à inclure dans la matrice RAID. REMARQUE : le nombre de disques pris en charge par une matrice RAID dépend du modèle de l'ordinateur. 7 Une fois la sélection des disques effectuée, appuyez sur . L'invite Clear disk data (Effacer les données du disque) s'affiche. AVIS : toutes les données qui figurent sur les disques sélectionnés seront effacées à l'étape suivante. Sauvegardez toutes vos données importantes avant de continuer. 8 Appuyez sur pour effacer toutes les données des disques sélectionnés. La fenêtre Array List (Liste de matrices) s'affiche.Lecteurs de disques et médias 93 9 Pour afficher les informations relatives à une matrice que vous avez créée, sélectionnez cette dernière dans la fenêtre Array Detail (Détails de la matrice) à l'aide des touches de direction, puis appuyez sur . La fenêtre Array Detail (Détails de la matrice) s'affiche. REMARQUE : pour supprimer une matrice, sélectionnez-la à l'aide des touches de direction et appuyez sur ( pour Delete). 10 Appuyez sur pour revenir à l'écran précédent. 11 Appuyez sur pour quitter le BIOS RAID. Affectation de nouveaux disques à une matrice RAID après l'installation du système d'exploitation Utilisez Nvidia MediaShield pour créer une configuration RAID uniquement si vous ajoutez un ou plusieurs nouveaux disques durs à un ordinateur équipé d'un seul disque dur (non configuré en RAID), et si vous souhaitez configurer ces nouveaux disques en matrice RAID. AVIS : la procédure suivante efface toutes les données de votre(vos) disque(s) dur(s). Sauvegardez toutes vos données importantes avant de continuer. 1 Activez le RAID sur les disques durs (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur l'ordinateur » à la page 90). 2 Redémarrez l'ordinateur, puis lancez Nvidia MediaShield. 3 Sous System Tasks (Tâches système), cliquez sur Create (Créer). L'écran NVIDIA Create Array Wizard (Assistant NVIDIA de création de matrice) s'affiche et répertorie les disques disponibles pour la configuration. 4 Cliquez sur Next→ Custom→ Next (Suivant→ Personnaliser→ Suivant). 5 Dans la liste déroulante, sélectionnez Striping (Répartition des données) pour une configuration RAID 0 ou Mirroring (Mise en miroir) pour une configuration RAID 1. 6 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Free Disk Selection (Sélection des disques libres) s'affiche. REMARQUE : seuls les disques durs compatibles RAID sont répertoriés comme étant disponibles.94 Lecteurs de disques et médias 7 Sélectionnez les disques à inclure dans la configuration RAID, puis cliquez sur Suivant deux fois de suite. REMARQUE : le nombre de disques pris en charge par une matrice RAID dépend du modèle de l'ordinateur. La fenêtre Clearing System Data (Effacer les données système) s'affiche. AVIS : L'option Clear System Data (Effacer les données système) supprime toutes les données qui figurent sur le disque sélectionné. Sauvegardez toutes vos données importantes avant de continuer. 8 Cliquez sur Suivant→ Terminer pour créer la configuration RAID. La fenêtre de l'utilitaire de gestion RAID MediaShield affiche la matrice et les autres disques durs installés. Suppression d'une matrice RAID La suppression d'un volume RAID 1 entraîne le fractionnement d'un volume en deux disques durs non-RAID avec une partition, et laisse les données existantes intactes. AVIS : la suppression d'un volume RAID 0 entraîne la destruction de toutes les données qu'il contient. Sauvegardez toutes vos données importantes avant de continuer. AVIS : si vous supprimez un volume RAID utilisé comme lecteur d'amorçage, l'ordinateur ne pourra plus démarrer. 1 Exécutez Nvidia MediaShield. 2 Cliquez sur la matrice à supprimer. 3 Cliquez sur Delete Array (Supprimer une matrice) dans le volet System Tasks (Tâches système). L'écran NVIDIA Delete Array Wizard (Assistant NVIDIA de suppression de matrice) s'affiche. 4 Cliquez sur Suivant. Un écran de confirmation affiche le nom et la taille de la matrice à supprimer. 5 Cliquez sur Terminer pour supprimer la configuration RAID. L'utilitaire de gestion RAID MediaShield affiche les matrices restantes et les autres disques durs installés.Lecteurs de disques et médias 95 Conversion d'un type de configuration RAID à un autre Vous pouvez changer l'état actuel d'un disque ou d'une matrice (par exemple de segmenté à miroir) sans perdre aucune donnée. Vous pouvez également ajouter des disques durs à une matrice existante. La durée de la conversion d'une matrice dépend de plusieurs facteurs : vitesse du processeur, type et taille du disque dur utilisé, système d'exploitation, etc. AVIS : les disques ajoutés à une matrice doivent avoir une capacité supérieure ou égale à celle des disques de la configuration existante. 1 Vérifiez que le mode RAID est activé sur tous les disques à utiliser dans la configuration (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur l'ordinateur » à la page 90). 2 Exécutez Nvidia MediaShield. 3 Pour la sélectionner, cliquez sur la matrice à convertir. 4 Cliquez sur Convert Array (Convertir une matrice) dans le volet System Tasks (Tâches système). L'écran NVIDIA Convert Array Wizard (Assistant NVIDIA de conversion de matrice) s'affiche. 5 Cliquez sur Suivant. 6 Sous RAID Mode Selection (Sélection du mode RAID), sélectionnez Mirroring (Mise en miroir) ou Striping (Répartition des données) dans le menu déroulant. 7 Cliquez sur Suivant. AVIS : toutes les données qui figurent sur les disques sélectionnés seront effacées à l'étape suivante. Sauvegardez toutes vos données importantes avant de continuer. 8 Sous Sélection du disque libre, cochez la case en regard du (des) disque(s) dur(s) que vous souhaitez inclure dans la matrice. 9 Cliquez sur Terminer. L'utilitaire de gestion RAID MediaShield affiche l'état du processus de mise à niveau et de migration, ainsi que les autres disques durs installés.96 Lecteurs de disques et médias Reconstruction d'une configuration RAID (RAID 1 uniquement) Si un disque dur faisant partie d'une matrice RAID 1 tombe en panne, vous pouvez reconstruire cette dernière en restaurant les données sur un lecteur de rechange. 1 Exécutez Nvidia MediaShield. 2 Cliquez sur la configuration RAID appropriée (Mirroring [Mise en miroir]) dans la fenêtre de l'utilitaire de gestion. 3 Cliquez sur Rebuild Array (Reconstruire une matrice) dans le volet System Tasks (Tâches système). L'écran NVIDIA Rebuild Array Wizard (Assistant NVIDIA de reconstruction de matrice) s'affiche. 4 Cliquez sur Suivant. 5 Sélectionnez le disque dur à reconstruire en cochant la case correspondante. 6 Cliquez sur Suivant → Terminer. L'utilitaire de gestion RAID MediaShield affiche l'état du processus de reconstruction. REMARQUE : vous pouvez utiliser l'ordinateur pendant la reconstruction. Utilisation des utilitaires Intel® RAID S'ils sont installés sur votre système, reportez-vous aux sections suivantes pour en savoir plus sur l'utilisation des utilitaires Intel. • « Configuration d'une matrice RAID 0 ou RAID 1 avant l'installation du système d'exploitation » à la page 97. • « Création d'une configuration RAID de niveau 0 après l'installation du système d'exploitation » à la page 98. • « Création d'une configuration RAID de niveau 1 après l'installation du système d'exploitation » à la page 99. • « Récupération après une simple défaillance du disque dur (RAID 1) » à la page 99. • « Migration vers une configuration RAID de niveau 0 » à la page 100. • « Migration vers une configuration RAID de niveau 1 » à la page 101.Lecteurs de disques et médias 97 Configuration d'une matrice RAID 0 ou RAID 1 avant l'installation du système d'exploitation AVIS : la procédure suivante de création d'une configuration RAID entraîne la suppression de toutes les données présentes sur les disques durs. Sauvegardez toutes vos données importantes avant de continuer. AVIS : ne suivez cette procédure que si vous réinstallez le système d'exploitation. Ne l'utilisez pas pour faire migrer une configuration de stockage existante vers une configuration RAID de niveau 0. 1 Activez le mode RAID sur l'ordinateur (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur l'ordinateur » à la page 90). 2 Appuyez sur lorsque le système vous invite à accéder à l'utilitaire Intel RAID Option ROM. 3 Sélectionnez Create RAID Volume (Créer un volume RAID) à l'aide des touches de direction Haut et Bas, puis appuyez sur . 4 Entrez le nom d'un volume RAID ou acceptez le nom par défaut, puis appuyez sur . Pour RAID 0 a Sélectionnez RAID0 (Stripe) à l'aide des touches fléchées vers le haut et vers le bas, puis appuyez sur Entrée. REMARQUE : sélectionnez la taille de segment la plus proche de la taille du fichier moyen que vous souhaitez stocker sur le volume RAID. Si vous ne connaissez pas la taille de fichier moyenne, choisissez 128 Ko. b Modifiez la taille de segment à l'aide des touches de direction Haut et Bas, puis appuyez sur . Pour RAID 1 Sélectionnez RAID1 (miroir) à l'aide des touches fléchées vers le haut et vers le bas. 5 Sélectionnez la capacité souhaitée pour le volume, puis appuyez sur . La valeur par défaut correspond à la taille maximale disponible. 6 Appuyez sur pour créer le volume. 7 Appuyez sur ( pour yes) pour confirmer la création du volume RAID.98 Lecteurs de disques et médias 8 Vérifiez que la configuration de volume exacte s'affiche sur l'écran principal de l'utilitaire Intel RAID Option ROM. 9 Sélectionnez Quitter à l'aide des touches de direction Haut et Bas, puis appuyez sur . 10 Installez le système d'exploitation (reportez-vous à la section « Restauration du système d'exploitation » à la page 279). Création d'une configuration RAID de niveau 0 après l'installation du système d'exploitation REMARQUE : cette opération entraîne la suppression de toutes les données qui se trouvent sur les disques RAID. 1 Activez le mode RAID sur l'ordinateur (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur l'ordinateur » à la page 90). 2 Cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Intel(R) Matrix Storage Manager→ Intel Matrix Storage Console. REMARQUE : si l'option de menu Actions n'apparaît pas, cela signifie que vous n'avez pas encore activé le mode RAID sur l'ordinateur. 3 Dans le menu Actions, sélectionnez Create RAID Volume (Créer un volume RAID) pour lancer l'Assistant de création d'un volume RAID, puis cliquez sur Suivant. 4 À l'écran Sélectionner l'emplacement du volume, sélectionnez le premier disque dur à inclure dans le volume RAID de niveau 0, puis cliquez sur la flèche droite. 5 Sélectionnez un deuxième disque dur à inclure dans votre volume RAID niveau 0, et cliquez ensuite sur la flèche droite. Les disques durs sélectionnés apparaissent dans la fenêtre Sélectionné. Cliquez sur Suivant. REMARQUE : pour ajouter un troisième disque dur à votre volume RAID de niveau 0, suivez l'étape précédente après avoir sélectionné le troisième disque dur. 6 Dans la fenêtre Specify Volume Size (Indiquer la taille du volume), cliquez sur la taille de volume souhaitée, puis sur Suivant. 7 Cliquez sur Terminer pour créer le volume ou sur Précédent pour apporter des modifications.Lecteurs de disques et médias 99 Création d'une configuration RAID de niveau 1 après l'installation du système d'exploitation REMARQUE : cette opération entraîne la suppression de toutes les données qui se trouvent sur les disques RAID. 1 Activez le mode RAID sur l'ordinateur (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur l'ordinateur » à la page 90). 2 Cliquez sur Démarrer→ Programmes→ Intel(R) Matrix Storage Manager→ Intel Matrix Storage Console. REMARQUE : si l'option de menu Actions n'apparaît pas, cela signifie que vous n'avez pas encore activé le mode RAID sur l'ordinateur. 3 Dans le menu Actions, sélectionnez Create RAID Volume (Créer un volume RAID) pour lancer l'Assistant de création d'un volume RAID. 4 Cliquez sur Suivant dans le premier écran. 5 Confirmez le nom du volume, sélectionnez RAID 1 comme niveau de RAID, puis cliquez sur Suivant pour continuer. 6 À l'écran Sélectionner l'emplacement du volume, cliquez sur le premier disque dur à utiliser, puis cliquez sur la flèche droite. 7 Cliquez sur un deuxième disque dur jusqu'à ce que deux disques apparaissent dans la fenêtre Sélectionné, puis cliquez sur Suivant. 8 Dans la fenêtre Specify Volume Size (Indiquer la taille du volume), sélectionnez la taille de volume souhaitée, puis cliquez sur Suivant. 9 Cliquez sur Terminer pour créer le volume ou sur Précédent pour apporter des modifications. 10 Suivez les procédures de Microsoft Windows pour créer une partition sur le nouveau volume RAID. Récupération après une simple défaillance du disque dur (RAID 1) REMARQUE : exécutez la procédure suivante uniquement après avoir remplacé le disque dur défectueux (reportez-vous à la section « Lecteurs » appropriée de votre ordinateur). 1 Allumez votre ordinateur (ou redémarrez-le). 2 Appuyez sur lorsque le système vous invite à accéder à l'utilitaire Intel RAID Option ROM.100 Lecteurs de disques et médias 3 Sous DEGRADED VOLUME DETECTED (VOLUME DÉFAILLANT DÉTECTÉ), vérifiez que le nouveau lecteur (non-RAID) est répertorié puis appuyez sur . 4 Sous Disk/Volume Information (Informations sur le disque/volume), vérifiez que l'état du volume est Rebuild (Reconstruction). REMARQUE : les volumes affichant l'état Rebuild sont reconstruits dans le système d'exploitation. 5 Sélectionnez Quitter à l'aide des touches de direction Haut et Bas, puis appuyez sur . L'ordinateur lance le système d'exploitation et commence automatiquement la reconstruction du volume RAID. REMARQUE : vous pouvez utiliser l'ordinateur pendant la reconstruction du volume RAID 1. Migration vers une configuration RAID de niveau 0 1 Activez le mode RAID sur l'ordinateur (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur l'ordinateur » à la page 90). 2 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Intel(R) Matrix Storage Manager→ Intel Matrix Storage Console. REMARQUE : si l'option de menu Actions n'apparaît pas, cela signifie que vous n'avez pas encore activé le mode RAID sur l'ordinateur. 3 Dans le menu Actions, sélectionnez Create RAID Volume From Existing Hard Drive (Créer un volume RAID à partir d'un disque dur existant) pour lancer l'Assistant de migration. 4 Cliquez sur Suivant dans l'écran Assistant Migration. 5 Entrez le nom d'un volume RAID ou acceptez le nom par défaut. 6 Dans le menu déroulant, sélectionnez RAID 0 comme niveau de RAID. 7 Sélectionnez la taille de segment appropriée dans la liste déroulante, puis cliquez sur Suivant. Sélectionnez la taille de segment la plus proche de la taille du fichier moyen que vous souhaitez stocker sur le volume RAID. Si vous ne connaissez pas la taille de fichier moyenne, choisissez 128 Ko.Lecteurs de disques et médias 101 8 Dans l'écran Select Source Hard Drive (Sélectionner un disque dur source), double-cliquez sur le disque dur à partir duquel vous souhaitez effectuer la migration, puis cliquez sur Suivant. Ce lecteur doit être le disque dur contenant les fichiers de données ou de système d'exploitation que vous souhaitez conserver sur le volume RAID. 9 Dans l'écran Select Member Hard Drive (Sélectionner un disque dur membre), double-cliquez sur les disques durs pour sélectionner les lecteurs membres qui constitueront la matrice de segments, puis cliquez sur Suivant. 10 Dans l'écran Specify Volume Size (Indiquer la taille du volume), sélectionnez la taille de volume souhaitée, puis cliquez sur Suivant. AVIS : à l'étape suivante, toutes les données qui figurent sur le lecteur membre sont supprimées. 11 Cliquez sur Terminer pour commencer la migration ou sur Précédent pour apporter des modifications. REMARQUE : vous pouvez utiliser l'ordinateur normalement au cours du processus de migration. Migration vers une configuration RAID de niveau 1 1 Activez le mode RAID sur l'ordinateur (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur l'ordinateur » à la page 90). 2 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Intel(R) Matrix Storage Manager→ Intel Matrix Storage Console pour lancer l'utilitaire de stockage Intel. REMARQUE : si l'option de menu Actions n'apparaît pas, cela signifie que vous n'avez pas encore activé le mode RAID sur l'ordinateur. 3 Dans le menu Actions, sélectionnez Create RAID Volume From Existing Hard Drive (Créer un volume RAID à partir d'un disque dur existant) pour lancer l'Assistant de migration. 4 Cliquez sur Suivant dans le premier écran Assistant Migration. 5 Entrez le nom d'un volume RAID ou acceptez le nom par défaut. 6 Dans le menu déroulant, sélectionnez RAID 1 comme niveau de RAID.102 Lecteurs de disques et médias REMARQUE : sélectionnez le disque dur à utiliser comme lecteur source. Il doit s'agir du disque dur contenant les données ou les fichiers du système d'exploitation que vous souhaitez conserver sur le volume RAID. 7 Dans l'écran Select Source Hard Drive (Sélectionner un disque dur source), double-cliquez sur le disque dur à partir duquel vous souhaitez effectuer la migration, puis cliquez sur Suivant. Ce lecteur doit être le disque dur contenant les fichiers de données ou de système d'exploitation que vous souhaitez conserver sur le volume RAID. 8 Dans l'écran Select Member Hard Drive (Sélectionner un disque dur membre), double-cliquez sur le disque dur pour sélectionner le lecteur membre qui agira comme un disque miroir dans la configuration, puis cliquez sur Suivant. 9 Dans l'écran Specify Volume Size (Indiquer la taille du volume), sélectionnez la taille de volume souhaitée, puis cliquez sur Suivant. AVIS : à l'étape suivante, toutes les données qui figurent sur le lecteur membre sont supprimées. 10 Cliquez sur Terminer pour commencer la migration ou sur Précédent pour apporter des modifications. REMARQUE : vous pouvez utiliser l'ordinateur normalement au cours du processus de migration.Mise hors tension de votre ordinateur 103 Mise hors tension de votre ordinateur Veillez à arrêter le système d'exploitation Microsoft® Windows® avant de mettre votre ordinateur hors tension. Windows Vista® 1 Enregistrez et fermez tous les programmes et les fichiers ouverts. 2 Cliquez sur Démarrer et déplacez le pointeur de la souris sur la flèche en regard du bouton de verrouillage. 3 Cliquez sur Arrêter.104 Mise hors tension de votre ordinateur Windows® XP 1 Enregistrez et fermez tous les programmes et les fichiers ouverts. 2 Cliquez sur Démarrer , puis sélectionnez le menu Arrêter. 3 La boîte de dialogue Arrêter l'ordinateur s'affiche. 4 Cliquez sur le bouton Arrêter pour arrêter l'ordinateur. REMARQUE : les systèmes d'exploitation Windows démarrent automatiquement lorsque vous allumez l'ordinateur. États d'arrêt Microsoft® Windows Vista® CONSEIL : si votre ordinateur ne fonctionne pas correctement, le fait de redémarrer Windows résout souvent le problème. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la mise hors tension de votre ordinateur sous Windows, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. Veille La mise en veille est un état, ou mode, d'économie d'énergie. Lors de la mise en veille, le système enregistre tous les documents et programmes ouverts et l'ordinateur peut rapidement retrouver un fonctionnement normal (en général en quelques secondes) lorsque vous voulez reprendre votre travail. Arrêt Utilisez ce mode uniquement lorsque vous devez mettre votre ordinateur hors tension, notamment lorsque vous voulez ajouter de la mémoire ou prévoyez de ne pas utiliser l'ordinateur pendant plusieurs jours.Mise hors tension de votre ordinateur 105 Windows® XP Veille La mise en veille est un état dans lequel l'écran et les disques durs sont éteints afin que l'ordinateur consomme moins d'énergie. Lorsque vous voulez réutiliser l'ordinateur, il sort rapidement de son état de veille et votre bureau est restauré dans l'état exact où vous l'avez laissé. Lors de la mise en veille, votre bureau n'est pas enregistré sur le disque, si bien qu'une panne d'alimentation lors d'un état de veille peut entraîner la perte des informations non enregistrées. Mise en veille prolongée La mise en veille prolongée est un état dans lequel votre ordinateur s'éteint pour économiser de l'énergie, mais en ayant au préalable tout enregistré dans la mémoire de votre disque dur. Lorsque vous redémarrez l'ordinateur, votre bureau est restauré dans l'état exact où vous l'avez laissé. Utilisez la mise en veille prolongée lorsque vous n'êtes pas à votre poste de travail pendant une durée prolongée. Arrêt Utilisez ce mode lorsque vous devez mettre votre ordinateur hors tension. Cette action arrête Windows et vous permet de mettre votre ordinateur hors tension en toute sécurité.106 Mise hors tension de votre ordinateur Arrêt d'un programme qui ne répond pas Si un programme de votre ordinateur cesse de répondre ou semble bloqué, Windows tentera d'identifier le problème et de le résoudre automatiquement. Pour continuer à travailler, vous devrez peut-être arrêter le programme. Vous pouvez le faire à l'aide de l'utilitaire Gestionnaire des tâches. 1 Cliquez avec le bouton droit sur la barre des tâches, puis cliquez sur Gestionnaire des tâches. 2 La fenêtre Gestionnaire des tâches s'ouvre. 3 Dans l'onglet Applications, sélectionnez le programme qui ne répond pas et cliquez ensuite sur Fin de tâche. REMARQUE : toutes les données saisies ou les modifications effectuées dans ce programme et non enregistrées seront perdues. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le Gestionnaire des tâches, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. programme qui ne répond pas bouton Fin de tâche onglet ApplicationsMise hors tension de votre ordinateur 107 Arrêt d'un processus qui ne répond pas Utilisez le Gestionnaire des tâches pour arrêter les processus qui ne répondent plus. Un processus peut être un programme, tel que l'Explorateur Windows, ou un service, tel que MSTask. 1 Cliquez avec le bouton droit sur la barre des tâches puis sur Gestionnaire des tâches→ onglet Processus. 2 Dans l'onglet Processus, sélectionnez le processus qui ne répond pas et cliquez ensuite sur Terminer le processus. CONSEIL : soyez prudent lorsque vous arrêtez un processus. Si vous arrêtez un processus associé à un programme ouvert, le programme sera lui aussi fermé et toutes les données non enregistrées seront perdues. Si vous arrêtez un processus associé à un service système, une partie du système risque de ne plus fonctionner correctement. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la procédure à suivre lorsqu'un processus ne répond plus, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. le processus ne répond pas bouton Terminer le processus onglet Processus108 Mise hors tension de votre ordinateur Connexion et déconnexion de votre ordinateur portable Déconnexion de votre ordinateur en fonctionnement — Déconnexion à chaud La fonctionnalité ACPI (interface d'alimentation et de configuration avancée) est une forme de gestion d'énergie qui permet au système d'exploitation de contrôler la quantité d'énergie distribuée à chacun des périphériques connectés à l'ordinateur. Si votre ordinateur est compatible ACPI, vous pouvez le déconnecter de sa station d'accueil pendant qu'il fonctionne, sans arrêter les applications ou les programmes ouverts. Pour savoir si votre ordinateur est compatible ACPI : Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Système→ Gestionnaire de périphériques (sous Tâches). 2 Si un message demandant l'autorisation de continuer s'affiche, cliquez sur Continuer. 3 Consultez la liste des Périphériques système. Si votre ordinateur est compatible ACPI, ACPI s'affichera à côté du nom du périphérique. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Performances et maintenance. 2 Cliquez sur Outils d'administration→ Gestion de l'ordinateur→ Gestionnaire de périphériques. OU Cliquez sur Système→ Propriétés système→ Matériel→ Gestionnaire de périphériques. 3 Consultez la liste des Périphériques système. Si votre ordinateur est compatible ACPI, ACPI s'affichera à côté du nom du périphérique.Mise hors tension de votre ordinateur 109 Déconnexion de l'ordinateur sans l'arrêter 1 Enregistrez les fichiers ouverts. 2 Cliquez sur Démarrer → Retirer l'ordinateur et attendez que le système confirme que l'ordinateur est prêt à être retiré. 3 Déconnectez l'ordinateur de sa station d'accueil. Mise hors tension de votre ordinateur s'il ne s'arrête pas normalement Il peut arriver que vous ne puissiez pas arrêter votre ordinateur correctement. Cela est généralement dû à un programme ou un processus qui empêche votre ordinateur de s'arrêter. Lors de la mise hors tension, Windows tentera alors de fermer tous les programmes. Si le système n'y parvient pas, vous devrez peut-être arrêter manuellement un programme et/ou un processus avec le Gestionnaire des tâches. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la déconnexion de votre ordinateur portable de sa station d'accueil, consultez la documentation livrée avec votre ordinateur et celle fournie avec votre station d'accueil. CONSEIL : 1) Si l'ordinateur n'est pas alimenté par une batterie, il s'éteindra lorsque vous le déconnecterez et toutes les données non enregistrées seront perdues. 2) Ne déconnectez jamais votre ordinateur sans l'avoir préalablement préparé. Sinon, vous perdrez les données non enregistrées et l'ordinateur pourra ne pas reprendre un fonctionnement normal pendant plusieurs minutes. 3) La déconnexion à chaud n'est possible que sur les ordinateurs compatibles ACPI.110 Mise hors tension de votre ordinateur Mise hors tension d'un ordinateur bloqué ou « gelé » Windows Vista Lorsque vous tentez d'arrêter l'ordinateur, l'écran peut s'assombrir et vous indiquer quels programmes empêchent l'arrêt de l'ordinateur. Il peut aussi en indiquer les causes. • Cliquez sur Arrêter maintenant pour forcer la fermeture de tous les programmes et terminer le processus de mise hors tension de l'ordinateur. Si vous cliquez sur Arrêter maintenant, vous risquez de perdre toutes les données non enregistrées. OU • N'arrêtez pas l'ordinateur. Cliquez sur Annuler pour revenir à Windows. Si vous souhaitez enregistrer les données des programmes qui empêchent l'arrêt de l'ordinateur, faites-le maintenant. Ensuite, essayez à nouveau d'arrêter l'ordinateur. Windows XP Lorsque vous tentez d'arrêter l'ordinateur, Windows peut afficher une boîte de dialogue de Fermeture du programme. • Cliquez sur Terminer maintenant pour arrêter le programme. Si vous décidez de fermer le programme immédiatement, vous perdrez toutes les données non enregistrées. OU • N'arrêtez pas l'ordinateur. Cliquez sur Annuler pour revenir à Windows. Si vous souhaitez enregistrer les données des programmes qui empêchent l'arrêt de l'ordinateur, faites-le maintenant. Ensuite, essayez à nouveau d'arrêter l'ordinateur. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la mise hors tension de votre ordinateur, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Mise hors tension de votre ordinateur 111 Mise hors tension de l'ordinateur lorsqu'il ne répond plus et affiche un écran bleu figé Lorsqu'une erreur se produit au niveau du système d'exploitation, l'ordinateur affiche un écran bleu avec les codes d'erreur et toutes les opérations de l'ordinateur sont interrompues. Vous devez alors éteindre votre ordinateur. Appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant au moins 8 secondes. Il est également conseillé de retirer et remplacer la batterie d'un ordinateur portable pour s'assurer que l'alimentation est coupée et que les composants seront réinitialisés lors de la remise sous tension de l'ordinateur. Reportez-vous à la section « Remplacement de la batterie » à la page 153. La boîte de dialogue indiquant les erreurs s'affichera lorsque vous redémarrerez l'ordinateur. Notez tous les messages d'erreur qui s'afficheront. REMARQUE : toutes les données non enregistrées associées aux programmes actifs seront perdues. CONSEIL : si un message d'erreur s'affiche lorsque l'ordinateur ne répond plus, notez-le quelque part. Cela vous aidera à résoudre le problème ultérieurement. écran bleu figé écran bleu figé112 Mise hors tension de votre ordinateur Démarrage de votre ordinateur en mode sans échec Le mode sans échec est une option de dépannage de Windows qui démarre votre ordinateur dans un état restreint. Seuls les fichiers et les pilotes de base nécessaires pour exécuter Windows sont démarrés. Il est conseillé de démarrer votre ordinateur en mode sans échec si vous aviez un écran bleu figé lorsque vous l'avez arrêté. Les termes « mode sans échec » apparaissent dans les angles de l'écran pour identifier le mode Windows utilisé. Si un problème existant ne se reproduit pas lorsque vous démarrez en mode sans échec, vous pouvez éliminer les paramètres par défaut et les pilotes de périphérique de base des causes possibles. Pour accéder au mode sans échec, maintenez la touche enfoncée lorsque votre ordinateur redémarre. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'arrêt de votre ordinateur, consultez : • le Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support • « Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) » à la page 133 • votre administrateur système ; • support.dell.com.Mise hors tension de votre ordinateur 113 Redémarrage de votre ordinateur à la suite d'unepanne d'alimentation Si votre ordinateur subit une panne d'alimentation, il redémarrera en affichant une série de messages. • Si vous étiez en train de travailler dans une application, un message vous demandera de choisir la version du document à enregistrer. • Si vous aviez une application ou un programme ouvert(e), un message vous signalera que le programme ne s'est pas arrêté correctement. Vous devrez peut-être arrêter le programme et redémarrer votre ordinateur. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le mode sans échec, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la gestion des options d'alimentation de votre ordinateur, consultez : • le Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support • « Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) » à la page 133 • « Alimentation (paramètres d'alimentation, dispositifs de protection contre les surtensions électriques et batteries) » à la page 145.114 Mise hors tension de votre ordinateurFichiers et dossiers 115 Fichiers et dossiers Les fichiers sont des documents, des photos ou des images stockés sur votre ordinateur. Un dossier est un groupe de fichiers. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'ouverture, la copie et la suppression de fichiers et de dossiers, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.116 Fichiers et dossiers Recherche de fichiers Utilisez l'Explorateur Microsoft® Windows® pour afficher et rechercher les fichiers et les dossiers disponibles sur votre ordinateur. Dans l'Explorateur Windows, utilisez les boutons Suivant et Précédent situés au-dessus de la barre d'adresses pour retrouver les fichiers affichés précédemment. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'utilisation de l'Explorateur Windows, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. barre d'outils dossiers barre d'adresses boutons Précédent/ SuivantFichiers et dossiers 117 Sélection et ouverture des fichiers Pour ouvrir un fichier, vous devez au préalable le sélectionner. Pour sélectionner un fichier, cliquez une fois sur son nom. Les fichiers sélectionnés apparaissent en surbrillance. Pour ouvrir un fichier, double-cliquez sur le nom du fichier sélectionné. Sélection d'un groupe de fichiers Cliquez sur le premier nom de fichier à inclure dans le groupe, puis maintenez la touche enfoncée tout en cliquant sur le dernier fichier à inclure dans le groupe. Tous les fichiers du groupe apparaissent en surbrillance. Sélection aléatoire de plusieurs fichiers Cliquez sur un fichier que vous souhaitez sélectionner, puis maintenez la touche enfoncée tout en cliquant sur chaque autre fichier souhaité. Tous les fichiers sélectionnés apparaissent en surbrillance. MAJ CTRL118 Fichiers et dossiers Ouverture et enregistrement d'un fichier Double-cliquez sur le nom du fichier à ouvrir. Lorsque vous avez fini de travailler sur ce fichier, cliquez sur Fichier→ Enregistrer pour enregistrer le fichier. Cliquez sur la croix (x) dans le coin supérieur droit de la fenêtre pour fermer le fichier. REMARQUE : cliquez sur le X dans le coin supérieur droit d'une application, plutôt que dans un fichier particulier de l'application, pour fermer tous les fichiers ouverts de l'application. Ouverture d'une image graphique (photo ou image) Lorsque vous double-cliquez sur une image (une photo, par exemple) pour l'ouvrir, elle apparaît dans la fenêtre Windows Picture and Fax Viewer. Pour modifier l'image, vous devez l'ouvrir dans le programme utilisé pour la créer ou dans un autre programme d'édition graphique. Recherche de fichiers Si vous n'êtes pas certain de l'emplacement où a été enregistré un fichier, vous pouvez utiliser l'option Rechercher. CONSEIL : pour enregistrer un fichier avec un nom différent, cliquez sur Fichier→ Enregistrer sous. Saisissez un nom de fichier dans le champ Nom du fichier puis cliquez sur Enregistrer.Fichiers et dossiers 119 Recherche d'un fichier Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Rechercher. 2 Dans la fenêtre Résultats de la recherche, cliquez sur Tout. 3 Saisissez une partie ou l'ensemble du nom de fichier dans le champ de recherche. 4 Saisissez une partie ou l'ensemble d'un mot dans le champ de recherche. 5 Appuyez sur ou cliquez sur la loupe Pour rechercher une image : 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Galerie de photos Windows. Windows® XP 1 Cliquez sur Démarrer → Rechercher. 2 Dans l'Assistant Recherche, choisissez le type d'élément à rechercher. 3 Saisissez un nom puis cliquez sur Rechercher. Attribution de nouveaux noms à des fichiers Vous ne devez pas renommer les fichiers dont le système d'exploitation ou d'autres programmes ont besoin pour fonctionner correctement. 1 Cliquez avec le bouton droit sur le fichier à renommer. 2 Cliquez sur Renommer dans le menu déroulant. 3 Saisissez un nouveau nom de fichier puis appuyez sur . Impression de fichiers 1 Ouvrez le fichier à imprimer, puis sélectionnez Fichier→ Imprimer. 2 Indiquez les paramètres d'impression puis cliquez sur OK. Suppression de fichiers 1 Cliquez sur le fichier que vous souhaitez supprimer.120 Fichiers et dossiers 2 Appuyez sur la touche Suppr. La boîte de dialogue Confirmation de la suppression du fichier s'affiche. 3 Le fichier sélectionné est supprimé. Partage de fichiers Windows Vista 1 Cliquez sur un ou plusieurs fichiers ou dossiers que vous souhaitez partager, puis cliquez sur Partager. 2 Dans la boîte de dialogue Partage de fichiers, effectuez l'une des actions suivantes : • Sur un même ordinateur : saisissez le nom de la personne avec laquelle vous souhaitez partager les fichiers, puis cliquez sur Ajouter. • Dans un domaine — avec certaines personnes : cliquez sur la flèche à droite de la zone de texte, puis cliquez sur Rechercher. Saisissez le nom de la personne avec laquelle vous voulez partager les fichiers, puis cliquez sur Vérifier les noms, et enfin sur OK. • Dans un domaine — avec tout le monde : cliquez sur la flèche à droite de la zone de texte, puis cliquez sur Tout le monde, et enfin sur Ajouter. CONSEIL : lorsque vous supprimez un fichier, Windows l'envoie dans la Corbeille au cas où vous ayez besoin de le restaurer. Pour supprimer définitivement un fichier, videz la Corbeille. Pour vider la Corbeille, double-cliquez sur l'icône correspondante puis sélectionnez Vider la Corbeille dans le menu Fichier.Fichiers et dossiers 121 • Dans un groupe de travail : cliquez sur la flèche à droite de la zone de texte, puis cliquez sur le nom de la personne dans la liste et enfin sur Ajouter. Vous devrez peut-être créer un nouveau compte d'utilisateur afin de pouvoir partager les fichiers avec certains utilisateurs. 3 Sous Niveau d'autorisation, cliquez sur la flèche située en regard de chaque personne ou de chaque groupe, puis sélectionnez les autorisations de partage : • Un Lecteur peut afficher des fichiers partagés mais il ne peut ni en ajouter, ni les modifier, ni les supprimer. • Un Collaborateur peut afficher ou ajouter des fichiers partagés, mais il ne peut modifier ou supprimer que ceux auxquels il a participé. • Un Copropriétaire peut afficher, ajouter, modifier ou supprimer des fichiers partagés. 4 Cliquez sur Partager. Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, fournissez le mot de passe ou la confirmation. 5 Si un message demandant l'autorisation de continuer s'affiche, cliquez sur Continuer. 6 Après avoir reçu la confirmation du partage de votre dossier, envoyez un lien vers vos fichiers partagés aux personnes avec lesquelles vous les partagez. 7 Cliquez sur Terminé. REMARQUE : si vous changez le nom d'un fichier ou d'un dossier partagé, envoyez un lien vers le nouvel emplacement aux personnes avec lesquelles vous partagez ce fichier ou ce dossier. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Mes documents. 2 Sélectionnez le fichier ou le dossier que vous souhaitez partager et faites-le glisser vers le dossier Documents partagés dans la zone Autres emplacements.122 Fichiers et dossiers Partage de fichiers avec protection par mot de passe Si votre ordinateur fait partie d'un groupe de travail, vous avez la possibilité d'activer ou de désactiver la protection par mot de passe. Si la protection par mot de passe est activée, la personne avec qui vous partager les fichiers doit posséder un compte d'utilisateur et un mot de passe sur votre ordinateur afin d'accéder aux fichiers et aux dossiers que vous partagez. Restriction d'accès à un fichier Vous pouvez restreindre le nombre de personnes ayant accès à certains dossiers ou fichiers en définissant des autorisations spécifiques pour le fichier ou le dossier indiqué. 1 Recherchez le dossier ou le fichier pour lequel vous souhaitez définir des droits puis cliquez dessus avec le bouton droit. 2 Sélectionnez Propriétés→ Sécurité pour supprimer des autorisations d'un groupe ou d'un utilisateur, cliquez sur le groupe ou l'utilisateur concerné puis cliquez sur Supprimer. CONSEIL : pour en savoir plus sur le partage de dossiers ou de documents, cliquez sur l'option Documents partagés dans la zone Gestion des fichiers et des dossiers. Cliquez ensuite sur le lien sharing and security (partage et sécurité) dans la fenêtre Propriétés de Documents partagés. L'écran Centre d'aide et de support de Windows s'affiche. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la définition des autorisations, consultez « Droits d'administrateur » à la page 265.Fichiers et dossiers 123 Transfert de fichiers et de paramètres à un nouvel ordinateur Transfert de fichiers depuis un ordinateur Windows XP à un ordinateur Windows Vista 1 Installez le logiciel Windows Easy Transfer (Transfert de fichiers et paramètres Windows) fourni avec le DVD de Windows Vista sur l'ordinateur exécutant Windows XP. 2 Une fois l'installation terminée, cliquez sur Démarrer → Transfert de fichiers et paramètres Windows. 3 Cliquez sur Continue (Suivant) dans la boîte de dialogue User Account Control (Contrôle de compte utilisateur) et suivez les instructions de l'Assistant Transfert de fichiers et paramètres Windows. Si Transfert de fichiers et paramètres Windows n'apparaît pas dans le menu Démarrer, accédez à l'Assistant Transfert de fichiers et paramètres Windows à partir du Panneau de configuration : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Accueil Windows→ Transférer des fichiers et des paramètres.124 Fichiers et dossiers 2 Cliquez sur Continue (Suivant) dans la boîte de dialogue User Account Control (Contrôle de compte utilisateur) et suivez les instructions de l'Assistant Transfert de fichiers et paramètres Windows. Transfert de fichiers entre ordinateurs sous Windows XP Pour transférer des fichiers et des dossiers d'un ordinateur à un autre à l'aide de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres sous Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système. 2 Sélectionnez Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. 3 Suivez les instructions de l'Assistant. Sauvegarde de fichiers Vous pouvez sauvegarder tout l'ordinateur ou seulement certains fichiers et dossiers. Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Accueil Windows→ Transférer des fichiers et des paramètres. 2 Cliquez sur Back up files (Sauvegarder des fichiers) ou Back up computer (Sauvegarder l'ordinateur). 3 Cliquez sur Continue (Suivant) dans la boîte de dialogue User Account Control (Contrôle de compte utilisateur) et suivez les instructions de l'Assistant Back up files (Sauvegarder des fichiers).Fichiers et dossiers 125 Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Sauvegarde. 2 Cliquez sur le lien Mode avancé dans l'Assistant Sauvegarde ou Restauration. 3 Sous l'onglet Sauvegarder, sélectionnez Tâche→ Nouveau. 4 Indiquez les fichiers et les dossiers que vous souhaitez sauvegarder en cochant la case située à gauche du nom du fichier ou du dossier dans la zone Cochez les cases des lecteurs, dossiers ou fichiers à sauvegarder. 5 Dans Effectuer la sauvegarde vers :, effectuez l'une des opérations suivantes : • Cliquez sur Fichier si vous voulez sauvegarder les fichiers et les dossiers dans un fichier. Cette option est sélectionnée par défaut. • Cliquez sur un lecteur de bande si vous voulez sauvegarder les fichiers et les dossiers sur une bande. 6 Dans le champ Nom du fichier ou média de sauvegarde :, effectuez l'une des actions suivantes : • Si vous sauvegardez les fichiers et les dossiers dans un fichier, saisissez un chemin et un nom pour le fichier de sauvegarde (.bkf) ou cliquez sur le bouton Parcourir... pour rechercher un fichier. • Si vous sauvegardez les fichiers et les dossiers sur une bande, sélectionnez la bande à utiliser. 7 Indiquez toutes les options de sauvegarde souhaitées, telles que le type de sauvegarde et le type de fichier journal, en cliquant sur le menu Outils, puis sur Options. 8 Une fois toutes les options de sauvegarde sélectionnées, cliquez sur OK. 9 Cliquez sur Démarrer puis faites les modifications nécessaires dans la boîte de dialogue Informations sur la sauvegarde. Pour définir des options de sauvegarde avancées, telles que la vérification des données ou la compression du matériel, cliquez sur Avancé. Une fois toutes les options de sauvegarde avancées sélectionnées, cliquez sur OK. 10 Cliquez sur Démarrer la sauvegarde pour lancer le processus de sauvegarde. 126 Fichiers et dossiers Exécution d'une sauvegarde avec des paramètres préconfigurés Si une procédure de sauvegarde a été préconfigurée, accédez simplement à l'Assistant Sauvegarde ou Restauration puis cliquez sur Suivant et sur Terminer sur les écrans appropriés sans modifier les paramètres. L'Assistant affichera les options possibles puis lancera le processus de sauvegarde. Exécution d'une sauvegarde avec des lecteurs masqués REMARQUE : vous ne pouvez effectuer de sauvegarde sur un lecteur « masqué ». Dans ce cas, vous devez au préalable afficher tous les lecteurs masqués. Pour ce faire, ouvrez le programme utilisé pour masquer le lecteur et rendez-le visible. Restauration de fichiers Vous pouvez restaurer tout l'ordinateur ou seulement les fichiers et les dossiers qui se trouvent sur votre ordinateur. Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Centre de sauvegarde et restauration. 2 Cliquez sur Restaurer les fichiers ou Restore computer (Restaurer l'ordinateur). 3 Cliquez sur Continue (Suivant) dans la boîte de dialogue User Account Control (Contrôle de compte utilisateur) et suivez les instructions de l'assistant Restore files (Restaurer des fichiers). Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Sauvegarde. 2 Cliquez sur le lien Mode avancé. 3 Sous l'onglet Restaurer et gérer les média, sélectionnez les fichiers et les dossiers à restaurer. 4 Sélectionnez l'emplacement où restaurer les fichiers et les dossiers sauvegardés. 5 Précisez si vous voulez remplacer les fichiers existants portant le même nom. 6 Cliquez sur Démarrer.Gestion des applications (programmes) 127 Gestion des applications (programmes) Installation d'applications sur l'ordinateur Installation d'applications à partir d'un CD ou d'un DVD avec Microsoft® Windows® 1 Insérez le CD ou le DVD dans le lecteur de l'ordinateur. 2 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, fournissez le mot de passe ou la confirmation. Si vous ne parvenez pas à installer une application, recherchez le fichier de configuration de l'application, généralement appelé setup.exe ou install.exe, sur le disque d'installation.128 Gestion des applications (programmes) Installation (téléchargement) d'applications à partir d’Internet 1 Dans votre navigateur Web, cliquez sur le lien vers l'application. Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, fournissez le mot de passe ou la confirmation. 2 Cliquez sur Ouvrir ou Exécuter et suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. ou Cliquez sur Enregistrer et téléchargez le fichier d'installation sur votre ordinateur pour pouvoir analyser le fichier à la recherche de virus. Pour installer l'application, double-cliquez sur le fichier et suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. AVIS : lors du téléchargement et de l'installation des applications à partir d'Internet, assurez-vous que l'éditeur de l'application et le site Web qui propose l'application sont dignes de confiance. Installation d'applications à partir d'un réseau Cette rubrique vous concerne uniquement si votre ordinateur est connecté à un réseau. Dans le cas contraire, vous pouvez sélectionner différentes options, telles que Get Programs Online (Obtenir des programmes en ligne) (pour Windows Vista). Gestion des applications (programmes) 129 Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Programmes, puis sur Obtenir les programmes. 2 Sélectionnez une application dans la liste, puis cliquez sur Installer. 3 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, fournissez le mot de passe ou la confirmation. Windows® XP 1 Cliquez surDémarrer → Panneau de configuration→ Ajout/Suppression de programmes. 2 Cliquez sur Ajouter un programme. 3 Si votre administrateur réseau a organisé les programmes disponibles en catégories, vous devrez peut-être sélectionner une option différente dans Category (Catégorie) pour voir le programme que vous voulez ajouter. 4 Sélectionnez une application dans la liste, puis cliquez sur Ajouter. 5 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran.130 Gestion des applications (programmes) Suppression d'applications de l'ordinateur Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Programmes→ Programmes et fonctionnalités. 2 Sélectionnez le programme à supprimer, puis cliquez sur Désinstaller. Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, fournissez le mot de passe ou la confirmation. Windows XP 1 Cliquez surDémarrer → Panneau de configuration→ Ajout/Suppression de programmes. 2 Cliquez sur Supprimer un programme, puis sélectionnez le programme à supprimer. 3 Cliquez sur Supprimer.Gestion des applications (programmes) 131 Fermeture d'une application qui ne répond pas Si une application cesse de répondre, Windows tente d'identifier le problème et de le résoudre automatiquement. Vous pouvez aussi quitter (ou fermer) l'application vous-même à l'aide du Gestionnaire des tâches : 1 Cliquez avec le bouton droit sur la barre des tâches, puis cliquez sur Gestionnaire des tâches. 2 Sous l'onglet Applications de la fenêtre Gestionnaire des tâches de Windows, cliquez sur l'application qui ne répond pas, puis sur Fin de tâche. CONSEIL : simplement supprimer un programme ne l'efface pas complètement de l'ordinateur. Si vous supprimez un programme de l'ordinateur autrement qu'avec l'utilitaire Ajout/Suppression de programmes, vous risquez de supprimer des pilotes nécessaires à d'autres programmes. le programme ne répond pas bouton Fin de tâche onglet Applications132 Gestion des applications (programmes)Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) 133 Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) Exécution de tâches de maintenance pour augmenter la vitesse de l'ordinateur et assurer la sécurité du système Avec le temps, votre ordinateur risque de fonctionner moins rapidement. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse des performances : • fichiers désorganisés, • logiciels inutiles, • lecteurs réseau inutilisés, • programmes lancés automatiquement au démarrage trop nombreux. Les virus peuvent aussi endommager sérieusement l'ordinateur et réduire considérablement ses performances. Vous pouvez cependant protéger votre ordinateur, prolonger sa durée de vie et optimiser ses performances en effectuant les tâches de maintenance de base suivantes : • nettoyage de l'ordinateur et de ses composants, • défragmentation du disque, • analyse du disque à la recherche de virus et de logiciels espions.134 Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) Des outils permettant de gérer et d'améliorer les performances de l'ordinateur sont disponibles sur son système d'exploitation. Utilisez ce document comme une source d'information générale sur les options proposées. Nettoyage de votre ordinateur Avant de commencer Lisez les consignes de sécurité disponibles dans le document Consignes de sécurité Dell™ livré avec votre ordinateur. Éteignez votre ordinateur et débranchez-le de la prise secteur. Si vous possédez un ordinateur portable, retirez les batteries. Nettoyage de l'ordinateur Pour nettoyez l'ordinateur, essuyez le clavier, l'ordinateur et les parties en plastique de l'écran avec un chiffon doux légèrement imbibé d'eau. N'utilisez pas de nettoyants en aérosol ou en vaporisateur, ni de liquide inflammable. Veillez à ne pas laisser l'eau s'infiltrer à l'intérieur de l'ordinateur ou du clavier. Nettoyage des lecteurs optiques et de leurs supports AVIS : utilisez toujours de l'air comprimé pour nettoyer la lentille d'un lecteur optique et suivez les instructions fournies avec le produit à air comprimé. Ne touchez jamais la lentille du lecteur. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les tâches de maintenance, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le nettoyage des composants de votre ordinateur, reportez-vous à la section « Périphériques de navigation (souris, clavier, tablette tactile) » à la page 57.Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) 135 Si vous constatez des problèmes de qualité de lecture de votre disque optique (par exemple, si le disque saute), nettoyez le disque. 1 Tenez le disque par le bord extérieur. Vous pouvez aussi le tenir par le bord intérieur du trou central. AVIS : Pour éviter d'endommager la surface, ne nettoyez pas le disque avec des mouvements circulaires. 2 À l'aide d'un chiffon doux et non pelucheux, essuyez doucement la face inférieure du disque (face sans étiquette) de façon rectiligne, du centre vers l'extérieur. Pour les poussières tenaces, essayez de l'eau ou de l'eau savonneuse. Vous pouvez aussi acheter des produits du commerce permettant de nettoyer les disques et assurant une protection contre la poussière, les empreintes de doigts et les rayures. Les produits de nettoyage pour CD peuvent également être utilisés sur les DVD sans aucun risque. Gestion des performances de votre ordinateur Le Panneau de configuration vous fournit les outils nécessaires pour gérer et améliorer les performances de votre ordinateur.136 Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration. 2 Cliquez sur Système et maintenance→ Informations et outils de performance. 3 Utilisez les options suivantes de la zone Tâches pour améliorer les performances de votre ordinateur : Gérer les programmes de démarrage — désactivez certains de vos programmes de démarrage pour améliorer les performances. Régler les effets visuels — modifiez l'aspect des menus et des fenêtres pour optimiser les performances. Régler les options d'indexation — les options d'indexation vous permettent de rechercher des éléments sur votre ordinateur. Régler les paramètres d'alimentation — modifiez les paramètres d'alimentation pour permettre à votre ordinateur de sortir plus efficacement d'un mode d'économie d'énergie, puis réglez l'utilisation de la batterie dans le cas des ordinateurs portables. Ouvrir l'outil Nettoyage de disque — supprimez les fichiers inutiles ou temporaires de votre disque dur pour augmenter l'espace de stockage disponible. Outils avancés — accédez à des outils système avancés, tels que l'Observateur d'événements et les Informations système. Windows® XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Performances et maintenance→ Outils d'administration. 2 Sélectionnez l'une des options suivantes pour assurer la maintenance et optimiser les performances de votre ordinateur : Services de composants — Outils système permettant de contrôler l'état des services système, de l'Observateur d'événements et des autres processus en cours d'exécution sur votre ordinateur. Gestion de l'ordinateur — Permet d'accéder aux outils système, tels que le Gestionnaire de périphériques, le Défragmenteur de disque, la Gestion de disques et d'autres utilitaires système de gestion du stockage et des services.Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) 137 Observateur d'événements — Outil système avancé permettant d'afficher les événements liés aux programmes, à la sécurité et au système afin d'identifier les erreurs ou les secteurs défectueux. Stratégie de sécurité locale — Outil de sécurité avancé permettant de gérer et de mettre à jour les stratégies de sécurité du système, telles que la stratégie de mot de passe, les stratégies locales, de clé publique, de restrictions logicielles et de sécurité IP. Performances — permet de surveiller les performances de votre système et d'identifier les problèmes. Réglage des performances Réglage des performances via le programme de configuration du système Les paramètres disponibles sur la page Advanced (Avancé) du programme de configuration du système permettent aux utilisateurs d'accéder aux options et aux commandes qui permettent de régler manuellement les performances de l'ordinateur. AVIS : le programme de configuration du système offre aux utilisateurs un accès illimité lors de la définition de paramètres de performances. Une mauvaise configuration de ces paramètres ou le choix d'options excédant les capacités des composants installés peuvent entraîner l'instabilité du système, une durée de vie limitée des composants ou l'endommagement permanent des composants. Pour plus d'informations sur l'accès au programme de configuration du système, voir « Configuration du système » à la page 325. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la gestion de l'espace sur votre disque dur à travers la suppression des applications inutilisées, reportez-vous à la section « Suppression d'applications de l'ordinateur » à la page 130.138 Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) Amélioration des performances grâce à des logiciels NVIDIA ESA (Enthusiast System Architecture - architecture système enthousiaste) est un protocole PC pour la surveillance en temps réel des caractéristiques thermiques, électriques, acoustiques et opérationnelles d'un ordinateur. Si votre ordinateur inclut des composants compatibles avec ESA, Dell a préinstallé des applications pour surveiller et régler le niveau de performance des composants. Pour en savoir plus sur le protocole ESA, consultez la page nvidia.com/object/nvidia_esa.html. NVIDIA Performance (Performances du lecteur IDE) L'application NVIDIA Performance intègre bon nombre des fonctions déjà disponibles dans la section Performances du panneau de configuration NVIDIA de l'application NVIDIA nTune. REMARQUE : lors de l'utilisation de la section Performance du panneau de commande NVIDIA, vous devrez peut-être accepter un contrat de licence pour utilisateur final. Device Settings (Paramètres de périphérique) Une fois lancée, l'application détecte les périphériques installés et compatibles ESA (processeurs, cartes vidéo, mémoire, carte système et composants du châssis, par exemple). La sélection d'un composant dans l'interface Device Settings (Paramètres du périphérique) fait apparaître les paramètres et options disponibles pour ce composant. Les utilisateurs expérimentés peuvent régler manuellement ces options afin de personnaliser les performances de leur système. Ces paramètres peuvent être sauvegardés dans des profils qui seront réutilisés par la suite. AVIS : le programme de configuration du système offre aux utilisateurs un accès illimité lors de la définition de paramètres de performances. Une mauvaise configuration de ces paramètres ou le choix d'options excédant les capacités des composants installés peuvent entraîner l'instabilité du système, une durée de vie limitée des composants ou l'endommagement permanent des composants.Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) 139 Dynamic BIOS Access (Accès au BIOS dynamique) Cette section du panneau de configuration NVIDIA vous permet de modifier les paramètres BIOS disponibles par le biais d'une interface utilisateur Windows. Les modifications apportées à ces options et à ces paramètres prennent effet au prochain redémarrage. View System Information (Affichage des informations système) Cette section du panneau de configuration NVIDIA vous permet d'afficher les informations de version du système et des pilotes installés. Ces informations, ainsi que des scénarios de support technique, peuvent être enregistrées dans un fichier pour être consultées ultérieurement. Profile Policies (Stratégies de profil) La section Profile Policies (Stratégies de profil) vous permet de définir quand et comment utiliser les profils enregistrés dans les sections Device Settings (Paramètres du périphérique). LED Control (Contrôle DEL) Grâce à la section LED Control (Contrôle DEL), vous pouvez personnaliser la couleur et l'intensité des DEL du châssis. Cette interface vous permet également de créer, d'enregistrer et d'appliquer des effets de DEL personnalisés. NVIDIA Monitor (Moniteur NVIDIA) L'application NVIDIA Monitor vous permet de surveiller, suivre et consigner les caractéristiques de performances des composants compatibles à l'intérieur de votre ordinateur. Ces données peuvent servir à suivre les performances du système dans le temps et à évaluer l'efficacité d'un changement opéré sur la configuration du système. Une fois lancée, l'application détecte les périphériques installés et compatibles ESA (processeurs, cartes vidéo, mémoire, carte système et composants du châssis, par exemple). La sélection d'un composant de l'interface affiche les données en temps réel des caractéristiques de fonctionnement disponibles pour ce composant. Ces caractéristiques peuvent inclure des tensions, des vitesses de ventilateur, l'utilisation, des températures, etc.140 Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) Vous pouvez personnaliser l'application NVIDIA Monitor pour : • choisir les caractéristiques de performances clés afin de surveiller les informations, de les représenter sous forme de graphique et de les consigner ; • définir des intervalles de rapport et des seuils de performances ; • configurer et consigner les événements définis par les utilisateurs ; • personnaliser des combinaisons de touches de l'application. Nettoyage de votre disque dur 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Nettoyage de disque. 2 Le Nettoyage de disque calcule la quantité d'espace pouvant être libérée sur votre disque dur. 3 Cliquez sur OK.Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) 141 Défragmentation de votre disque dur Vous pouvez améliorer les performances de votre ordinateur en défragmentant le disque dur. Grâce à cette opération, vos programmes s'exécuteront et vos fichiers s'ouvriront plus rapidement. Avant de défragmenter le disque dur, Windows l'analyse pour déterminer si la défragmentation est nécessaire. Vous devez effectuer cette opération au moins une fois par semaine. REMARQUE : si vous effectuez cette opération régulièrement, le processus de défragmentation ne devrait prendre que 5 à 10 minutes. 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Défragmenteur de disque. La fenêtre Défragmenteur de disque s'ouvre. Cette fenêtre répertorie les disques durs installés sur votre ordinateur ainsi que leur capacité de stockage et la quantité d'espace libre. CONSEIL : pourquoi défragmenter un disque dur ? Un disque dur fragmenté stocke des fragments de fichiers dans différents emplacements du disque. L'ordinateur doit alors faire une recherche sur l'ensemble du disque pour récupérer un fichier complet. Le Défragmenteur de disque regroupe tous les éléments fragmentés d'un fichier dans un seul emplacement. L'ordinateur passe ainsi moins de temps à localiser tous les éléments d'un fichier pour ouvrir ce dernier.142 Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) 2 Sélectionnez le disque à défragmenter, puis cliquez sur Analyser pour déterminer si sa défragmentation est nécessaire. Cliquez sur Défragmenter pour continuer et défragmenter le disque. REMARQUE : vous ne devez pas utiliser l'ordinateur durant le processus de défragmentation. Détection et réparation des erreurs sur un disque 1 Cliquez sur Démarrer→ Poste de travail. 2 Dans le menu Fichier, sélectionnez Propriétés. 3 Sous l'onglet Outils, cliquez sur Vérifier maintenant. 4 Sélectionnez les actions à effectuer, puis cliquez sur Démarrer. Analyse du disque à la recherche de virus et de logiciels espions Les virus informatiques et les logiciels espions sont des logiciels masqués qui corrompent vos fichiers ou collectent des informations sur votre ordinateur à votre insu ou sans votre autorisation. Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité) 143 Les virus informatiques affectent les performances de votre ordinateur et peuvent détruire des données. Si votre ordinateur est connecté à Internet, vous devez installer des programmes antivirus et anti-logiciel espion. Windows Defender est un programme anti-logiciel espion qui : • vérifie le disque dur de votre ordinateur afin d'identifier les emplacements infectés par le logiciel espion ; • vérifie tous les fichiers de votre disque dur afin d'identifier un éventuel logiciel espion ; • vérifie tous les programmes en cours d'exécution afin d'identifier un éventuel logiciel espion. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la protection de votre ordinateur contre les virus, reportez-vous à la section « Virus » à la page 190. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur Windows Defender, recherchez la rubrique « Utiliser Windows Defender » sur le site Web de Microsoft (www.microsoft.com). Pour plus d'informations sur les logiciels antivirus, recherchez « logiciels antivirus » sur Internet.144 Tâches de maintenance (optimiser les performances et assurer la sécurité)Alimentation 145 Alimentation (paramètres d'alimentation, dispositifs de protection contre les surtensions électriques et batteries) Définition des options d'alimentation Windows Vista® Utilisation de modes de gestion de l'alimentation Windows Vista propose trois modes de gestion de l'alimentation par défaut pouvant être utilisés tels quels ou personnalisés en fonction de vos besoins. Ces modes par défaut gèrent la manière dont votre ordinateur utilise ses sources d'alimentation pour économiser de l'énergie, optimiser les performances du système ou établir l'équilibre entre les deux. Les modes de gestion de l'alimentation préconfigurés sont les suivants : • Équilibre - Offre des performances maximales lorsque vous en avez besoin et économise l'énergie pendant les périodes d'inactivité.146 Alimentation • Économies d'énergie - Économise l'énergie sur votre ordinateur portable en réduisant les performances système afin d'optimiser la durée de vie de la batterie. • Performances élevées - offre le plus haut niveau de performance en adaptant la vitesse du processeur à votre activité et en optimalisant les performances. Pour sélectionner un modes de gestion de l'alimentation : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Options d'alimentation. 2 Cliquez sur l'option de votre choix. État d'économie d'énergie Veille La mise en veille économise de l'énergie en enregistrant tous les documents et programmes ouverts et en permettant à l'ordinateur de retrouver rapidement un fonctionnement normal lorsque vous êtes prêt à reprendre votre travail. Pour mettre votre ordinateur en veille : • Cliquez sur Démarrer et déplacez le curseur sur l'icône en forme de flèche près du bouton Verrouiller. Sélectionnez Mettre en veille. OU • Suivant les options de gestion de l'alimentation que vous avez définies, vous pouvez aussi utiliser l'une des méthodes suivantes : • Appuyez sur le bouton d'alimentation. • Rabattez l'écran de votre ordinateur portable. • Appuyez sur <Échap>. Pour sortir l'ordinateur de son état de veille, suivant les options de gestion de l'alimentation que vous avez définies : INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les modes de gestion de l'alimentation, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et support.Alimentation 147 • Appuyez sur le bouton d'alimentation. OU • Ouvrez l'écran de votre ordinateur portable. Mise en veille prolongée La mise en veille prolongée permet d'économiser de l'énergie en copiant les données système dans une zone réservée sur le disque dur, puis en éteignant complètement l'ordinateur. Lorsque l'ordinateur quitte le mode Mise en veille prolongée, il retourne à son état précédent. AVIS : vous ne pouvez ni retirer des périphériques ni déconnecter votre ordinateur de la station d'accueil pendant que celui-ci est en mode Mise en veille prolongée. Votre ordinateur passe en mode Mise en veille prolongée quand le niveau de charge de la batterie devient insuffisant. Pour passer en mode Mise en veille prolongée manuellement : • Cliquez sur Démarrer, puis sur la flèche en regard du bouton Verrouiller. Cliquez sur Mettre en veille prolongée. OU • Suivant les options de gestion de l'alimentation que vous avez définies, vous pouvez aussi utiliser l'une des méthodes suivantes : • Appuyez sur le bouton d'alimentation. • Rabattez l'écran de votre ordinateur portable. • Appuyez sur <Échap>. REMARQUE : certaines cartes PC Card ou ExpressCard peuvent ne pas fonctionner correctement lorsque l'ordinateur sort du mode Mise en veille prolongée. Dans ce cas, retirez et réinsérez la carte ou redémarrez simplement l'ordinateur. Pour quitter le mode Mise en veille prolongée, appuyez sur le bouton d'alimentation. L'ordinateur peut mettre quelques instants à quitter ce mode. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la configuration des options d'alimentation, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.148 Alimentation Windows® XP Configuration des paramètres d'alimentation 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Performances et maintenance→ Options d'alimentation. 2 Dans la fenêtre Propriétés des options d'alimentation, modifiez les informations suivantes pour optimiser les performances de votre ordinateur : • Modes de gestion de l'alimentation — Sélectionnez les paramètres préconfigurés pour votre ordinateur. • Alertes — Définissez des alertes indiquant que le niveau de la batterie est faible, voire critique (ordinateurs portables) • Jauge de batterie — Consultez le niveau de charge de la batterie (ordinateurs portables) • Avancé — Sélectionnez des options d'alimentation avancées. • Mise en veille prolongée — Cochez l'option correspondante pour activer ou désactiver la mise en veille prolongée. Modes d'économie d'énergie Mise en veille Le mode Veille permet d'économiser l'énergie en désactivant l'écran et le disque dur au terme d'une période d'inactivité prédéterminée (délai d'attente). Lorsque l'ordinateur quitte le mode Veille, il retourne à son état précédent. AVIS : si l'alimentation secteur ou sur batterie est coupée alors que l'ordinateur est en mode Veille, vous risquez de perdre des données. Pour mettre votre ordinateur en veille : INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la configuration des options d'alimentation sous Windows, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et support.Alimentation 149 • Cliquez sur Démarrer→ Arrêter→ Mettre en veille. OU • Suivant les options de gestion de l'alimentation que vous avez définies, vous pouvez aussi utiliser l'une des méthodes suivantes : • Appuyez sur le bouton d'alimentation. • Rabattez l'écran de votre ordinateur portable. • Appuyez sur <Échap>. Pour sortir l'ordinateur de son état de veille, suivant les options de gestion de l'alimentation que vous avez définies : • Appuyez sur le bouton d'alimentation. OU • Ouvrez l'écran de votre ordinateur portable. Mode Mise en veille prolongée La mise en veille prolongée permet d'économiser de l'énergie en copiant les données système dans une zone réservée sur le disque dur, puis en éteignant complètement l'ordinateur. Lorsque l'ordinateur quitte le mode Mise en veille prolongée, il retourne à son état précédent. AVIS : vous ne pouvez ni retirer des périphériques ni déconnecter votre ordinateur de la station d'accueil pendant que celui-ci est en mode Mise en veille prolongée. Votre ordinateur passe en mode Mise en veille prolongée quand le niveau de charge de la batterie devient insuffisant. Pour passer en mode Mise en veille prolongée manuellement : • Cliquez sur Démarrer→ Arrêter l'ordinateur, puis appuyez sur la touche et maintenez-la enfoncée et cliquez sur Mettre en veille prolongée. OU • Suivant les options de gestion de l'alimentation que vous avez définies, vous pouvez aussi utiliser l'une des méthodes suivantes : • Appuyez sur le bouton d'alimentation. • Rabattez l'écran de votre ordinateur portable. • Appuyez sur <Échap>.150 Alimentation REMARQUE : certaines cartes PC Card ou ExpressCard peuvent ne pas fonctionner correctement lorsque l'ordinateur sort du mode Mise en veille prolongée. Dans ce cas, retirez et réinsérez la carte ou redémarrez simplement l'ordinateur. Pour quitter le mode Mise en veille prolongée, appuyez sur le bouton d'alimentation. L'ordinateur peut mettre quelques instants à quitter ce mode. Dispositifs de protection contre les surtensions électriques Les interférences ou les fluctuations de tension peuvent provoquer des pannes et parfois même des dommages irréversibles sur votre ordinateur. Les parasurtenseurs, les filtres de ligne et les onduleurs protègent votre ordinateur. Parasurtenseur Raccordez la ligne électrique de votre ordinateur à un parasurtenseur ou à une rampe d'alimentation équipé(e) d'une protection contre la surtension pour réduire les risques d'endommagement de votre ordinateur provoqués par les pointes de tension pouvant survenir au cours d'un orage ou après une coupure de courant. Certains fabricants de parasurtenseur offrent également une garantie contre certains types de dommages. Lisez attentivement la garantie du dispositif que vous achetez. Un parasurtenseur doté d'une valeur nominale en joules élevée offre une meilleure protection. Comparez les valeurs nominales, en joules, afin de déterminer l'efficacité relative des différents dispositifs. parasurtenseur filtre de ligne onduleurAlimentation 151 AVIS : la plupart des parasurtenseurs ne protègent pas contre les fluctuations de tension ou les coupures de courant provoquées par la foudre. Lorsqu'un orage est proche, débranchez la ligne téléphonique de la prise murale et déconnectez votre ordinateur de la prise de courant. De nombreux parasurtenseurs sont équipés d'une prise téléphonique pour assurer la protection du modem. Consultez la documentation du parasurtenseur pour obtenir des instructions sur la connexion du modem. AVIS : certains parasurtenseurs n'offrent pas de protection pour les cartes réseau. Déconnectez le câble réseau de la prise réseau murale pendant les orages. Filtre de ligne AVIS : les filtres de ligne n'offrent pas de protection contre les coupures de courant. Raccordez la ligne électrique de votre ordinateur à un filtre de ligne pour compenser les variations de tension et réduire les pics de courant entrant dans votre ordinateur. Les filtres de ligne sont différents des onduleurs classiques dans le sens où ils chargent la batterie et font fonctionner le matériel non alimenté par la batterie en continu. Onduleur AVIS : la coupure de l'alimentation pendant l'enregistrement de données sur le disque dur peut entraîner la perte des données ou la corruption des fichiers. REMARQUE : pour optimiser l'autonomie de la batterie, connectez uniquement votre ordinateur à un onduleur. Connectez les autres périphériques, tels que l'imprimante, à une rampe d'alimentation séparée équipée d'un parasurtenseur. Les onduleurs protègent contre les fluctuations de tension et les coupures de courant. Ils incluent une batterie qui alimente temporairement les périphériques connectés lorsque l'alimentation secteur est coupée. La batterie se charge lorsque l'alimentation secteur est disponible. Consultez la documentation fournie par le fabricant de l'onduleur afin d'obtenir des informations sur la durée de fonctionnement de la batterie et vous assurer que le dispositif est approuvé par Underwriters Laboratories (UL).152 Alimentation Batteries d'ordinateur portable Pour un fonctionnement optimal et afin de préserver les paramètres du BIOS, laissez la batterie principale installée en permanence dans votre ordinateur portable. Votre ordinateur est livré avec une batterie, installée dans la baie. Première utilisation de votre ordinateur portable Lors de la première utilisation de votre ordinateur, raccordez-le à une prise de courant à l'aide de l'adaptateur secteur, au cas où la batterie ne soit pas complètement chargée. Pour de meilleurs résultats, utilisez l'adaptateur secteur jusqu'à ce que la batterie soit complètement chargée. Pour connaître le niveau de charge de la batterie, contrôlez l'icône de la jauge d'alimentation dans la barre des tâches. REMARQUE : pour économiser la batterie, branchez l'ordinateur sur une prise secteur lorsque vous gravez un CD ou DVD. Préservation de la durée de vie de la batterie L'autonomie de la batterie (la période durant laquelle la batterie reste chargée) varie en fonction de la manière dont vous utilisez votre ordinateur portable. Les actions suivantes réduisent de manière significative l'autonomie de la batterie : • utilisation de lecteurs optiques, • utilisation de périphériques de communication sans fil, de cartes PC Card et ExpressCard, de cartes mémoire multimédia ou de périphériques USB, • utilisation d'un affichage à haute luminosité, d'écrans de veille en 3D ou d'autres programmes consommant beaucoup d'énergie, tels que des applications graphiques 3D complexes, • utilisation de l'ordinateur en mode Performances maximales (pour en savoir plus sur l'optimisation des performances de votre ordinateur, reportez-vous au chapitre concernant les tâches de maintenance). icône de la jauge d'alimentationAlimentation 153 La durée de vie de la batterie diminue avec le temps, selon sa fréquence d'utilisation et ses conditions d'utilisation. Il est possible que vous deviez en acheter une autre au cours de la durée de vie de votre ordinateur. Pour en savoir plus sur la préservation de la durée de vie de la batterie de votre ordinateur portable, consultez « Gestionnaire d'alimentation Dell™ ControlPoint » à la page 157. Remplacement de la batterie PRÉCAUTION : l'utilisation d'une batterie non compatible peut accroître le risque d'incendie ou d'explosion. Ne remplacez la batterie que par une batterie compatible achetée auprès de Dell. La batterie est conçue pour fonctionner avec votre ordinateur Dell. N'utilisez pas de batterie provenant d'un autre ordinateur. PRÉCAUTION : ne jetez pas les batteries avec les ordures ménagères. Lorsque votre batterie ne se charge plus, contactez votre agence locale de ramassage des déchets ou l'agence pour l'environnement de votre région afin d'obtenir des informations sur sa mise au rebut. Voir « Mise au rebut de la batterie » dans les consignes de sécurité livrées avec votre ordinateur. Pour de plus amples renseignements sur les pratiques d'excellence en matière de sécurité, consultez la page Regulatory Compliance (conformité à la réglementation) à l'adresse www.dell.com/regulatory_compliance. PRÉCAUTION : une utilisation inadéquate de la batterie peut augmenter le risque d'incendie ou de brûlure chimique. Prenez soin de ne pas la percer, l'incinérer, la démonter ou l'exposer à une température supérieure à 65 °C (149 °F). Conservez la batterie hors de portée des enfants. Manipulez les batteries endommagées ou percées avec d'extrêmes précautions. Les batteries endommagées peuvent fuir et causer des dommages corporels ou matériels. PRÉCAUTION : avant d'exécuter ces procédures, éteignez votre ordinateur, débranchez l'adaptateur secteur de la prise secteur et de l'ordinateur, débranchez le modem de la prise murale et de l'ordinateur et retirez les autres câbles externes de l'ordinateur. AVIS : vous devez retirer tous les câbles externes de l'ordinateur pour éviter d'endommager les connecteurs. Le type de batterie varie selon le modèle d'ordinateur portable utilisé. Si vous devez remplacer la batterie de votre ordinateur portable, procédez comme suit : 1 Si l'ordinateur est connecté à une station d'accueil, déconnectez-le. 2 Assurez-vous que l'ordinateur est éteint.154 Alimentation 3 Faites glisser et maintenez le(s) loquet(s) de fermeture de la baie de batterie, situé en dessous de l'ordinateur, puis retirez la batterie de la baie. 4 Faites glisser la nouvelle batterie dans la baie jusqu'à ce que vous entendiez un clic. Vérification du niveau de charge de la batterie Vous pouvez vérifier le niveau de charge de la batterie de votre ordinateur à l'aide d'une des méthodes suivantes : Jauge d'alimentation Microsoft Windows La jauge d'alimentation indique la charge de batterie restante. Pour vérifier la charge restante de la batterie, double-cliquez sur l'icône de la jauge d'alimentation dans la barre des tâches. Indicateur de charge de la batterie L'autonomie de la batterie dépend du nombre de charges qu'elle reçoit. Après quelques centaines de cycles de charge et décharge, les batteries perdent une partie de leur capacité — c'est l'usure de la batterie. Une batterie peut donc afficher un état « chargé » tout en ayant une capacité de charge réduite (usure). Charge restante de la batterie Pour vérifier le niveau de charge de la batterie, appuyez sur le bouton d'état de l'indicateur de charge de la batterie et relâchez-le pour allumer les voyants de niveau de charge. Chaque voyant représente environ 20 % de la charge totale de la batterie. Alimentation 155 Vérification de l'usure de la batterie Pour vérifier l'état d'usure de la batterie à l'aide de l'indicateur de charge, appuyez sur le bouton d'état de l'indicateur de charge de la batterie et maintenez-le enfoncé pendant au moins 3 secondes. Si aucun voyant ne s'allume, la batterie est en bon état et elle dispose encore de plus de 80 pour cent de sa capacité de charge d'origine. Chaque voyant représente une dégradation incrémentielle. Si cinq voyants s'allument, la batterie dispose de moins de 60 pour cent de sa capacité de charge et vous devez envisager son remplacement. Présentation des alertes de batterie faible AVIS : pour éviter la perte ou la corruption de vos données, enregistrez votre travail immédiatement après avoir reçu une alerte de batterie faible. Branchez ensuite l'ordinateur sur une prise secteur ou installez une seconde batterie dans la baie de média si votre ordinateur portable vous le permet. Si la batterie est complètement déchargée, le mode Mise en veille prolongée est automatiquement activé. Votre ordinateur portable vous avertit lorsque la batterie est déchargée à environ 90 pour cent. Si vous utilisez deux batteries, l'alerte s'applique à la charge combinée des deux batteries. L'ordinateur passe en mode Mise en veille prolongée lorsque la charge de la batterie est extrêmement faible. EXEMPLE : s'il reste 60 pour cent de la charge de la batterie, trois des voyants sont allumés. Si aucun voyant ne s'allume, cela signifie que la batterie est complètement déchargée. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la modification des paramètres des alertes de batterie dans les options de gestion de l'alimentation de Windows, consultez les rubriques d'Aide et Support en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. Reportez-vous également à la section « Définition des options d'alimentation » à la page 145.156 Alimentation Vous pouvez modifier les paramètres d'alerte de la batterie dans les options de gestion de l'alimentation de Windows (reportez-vous à la section « Définition des options d'alimentation » à la page 145). Économie de l'énergie de la batterie Pour économiser l'énergie de la batterie de votre ordinateur portable, procédez comme suit : • Branchez l'ordinateur sur une prise secteur chaque fois que c'est possible, parce que la durée de vie de la batterie dépend largement du nombre d'utilisations et de charges. • Configurez les paramètres de gestion de l'alimentation à l'aide des Options d'alimentation de Microsoft Windows pour optimiser la consommation électrique de votre ordinateur (reportez-vous à la section Définition des options d'alimentation « Définition des options d'alimentation » à la page 145). • Mettez l'ordinateur en mode Veille lorsque vous le laissez allumé sans l'utiliser pendant de longs laps de temps. Charge de la batterie Lorsque vous branchez l'ordinateur sur une prise secteur ou que vous installez une batterie pendant que l'ordinateur est branché sur une prise secteur, l'ordinateur vérifie le niveau de charge et la température de la batterie. Au besoin, l'adaptateur secteur charge la batterie et maintient le niveau de charge. REMARQUE : à l'aide de Dell™ ExpressCharge™, l'adaptateur secteur charge une batterie complètement déchargée à 80 pour cent en environ 1 heure et à 100 pour cent en environ 2 heures, lorsque l'ordinateur est hors tension. La durée de charge est plus longue lorsque l'ordinateur est sous tension. Vous pouvez laisser la batterie dans l'ordinateur aussi longtemps que vous le souhaitez. Les circuits internes de la batterie préviennent toute surcharge. Si la batterie est chaude parce qu'elle se trouvait dans l'ordinateur ou en raison de la température extérieure, il est probable qu'elle ne se chargera pas lorsque vous brancherez l'ordinateur sur une prise secteur. Si le voyant clignote alternativement en vert et orange (les couleurs varient en fonction du type de batterie), cela signifie que la batterie est trop chaude pour être chargée. Débranchez l'ordinateur de la prise secteur et laissez refroidir l'ordinateur et la batterie jusqu'à ce qu'ils atteignent la température ambiante. Rebranchez alors l'ordinateur sur une prise secteur pour continuer à charger la batterie.Alimentation 157 REMARQUE : vous pouvez utiliser l'ordinateur pendant que la batterie se charge. En revanche, n'utilisez pas l'énergie de la batterie pour faire fonctionner votre ordinateur tant que la batterie n'est pas complètement chargée. Entreposage de la batterie Retirez la batterie de l'ordinateur lorsque vous rangez ce dernier pendant une période prolongée. Sinon, la batterie finira par se décharger. Après une longue période d'inactivité, rechargez complètement la batterie avant de l'utiliser. Limitation de l'US Department of Transportation (DOT) en matière de batteries de portable À partir du 1er janvier 2008, l'US DOT interdit de transporter des batteries de rechange au lithium (détachées) dans les bagages enregistrés. La batterie d'un portable Dell peut être emballée dans un sac enregistré si elle est installée dans un portable Dell et si ce dernier est éteint. Gestionnaire d'alimentation Dell™ ControlPoint Vous pouvez accéder au Gestionnaire d'alimentation Dell ControlPoint de votre ordinateur portable à partir de l'application Dell ControlPoint (DCP). L'icône Dell ControlPoint apparaît dans la barre des tâches. Cliquez sur cette icône pour accéder à l'aide en ligne et aux autres fonctions et options de Dell ControlPoint. Pour optimiser l'autonomie de la batterie de votre ordinateur portable, utilisez les options disponibles sous le mode Batterie journée entière ou le mode Autonomie prolongée de la batterie. CONSEIL : pour désactiver le chargement de la batterie, utilisez la fonction Désactiver la charge de la batterie dans Dell ControlPoint. Ceci est utile, par exemple, en avion où le chargement des batteries peut ne pas être autorisé. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'application Dell ControlPoint, consultez l'aide accessible depuis l'écran principal de ControlPoint.158 AlimentationRéseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 159 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Présentation générale Un réseau informatique assure la connectivité entre votre ordinateur et Internet, un autre ordinateur ou un périphérique, tel qu'une imprimante. Par exemple, lorsqu'un réseau est configuré chez un particulier ou dans une petite entreprise, vous pouvez : • lancer des impressions sur une imprimante partagée ; • accéder aux lecteurs et aux fichiers d'un autre ordinateur ; • partager des fichiers ; • parcourir d'autres réseaux ; • accéder à Internet. Vous pouvez configurer un réseau local (LAN) à l'aide d'un modem large bande et de câbles réseau, ou un réseau sans fil (WLAN) à l'aide d'un routeur sans fil ou d'un point d'accès. LAN WLAN160 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Un Assistant Connexion réseau vous guide à travers les processus de configuration d'un réseau informatique et de connexion à d'autres réseaux. La technologie Intel ® Active Management Technology (Intel AMT ou iAMT ® ) fournit des outils avancés de gestion des ordinateurs en réseau. Ce logiciel est disponible sur certains ordinateurs Dell. Pour ce faire, reportezvous à la section « Gestion des ordinateurs en réseau à l'aide de la technologie Intel® Active Management Technology » à la page 179. Réseaux locaux (LAN) Un réseau local (LAN) permet de relier au moins deux ordinateurs à l'aide d'un câble réseau connecté à chaque ordinateur. Ce type de réseau informatique ne couvre généralement qu'une petite surface. Un LAN peut être connecté à un autre réseau local sur n'importe quelle distance par des lignes téléphoniques et des ondes radioélectriques pour constituer un réseau étendu (WAN, Wide Area Network). INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les réseaux, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows : cliquez sur Démarrer ou → Aide et Support. 1 Câble 2 Routeur 3 Modem 4 Internet 1 3 4 2Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 161 Éléments requis pour configurer un LAN • Un câble ou un modem large bande DSL avec accès à Internet. Pour plus d'informations sur la connexion large bande, reportez-vous à la section « Accès haut débit » à la page 161. • Un routeur — Il relie des ordinateurs et des périphériques sur le réseau, permettant ainsi aux ordinateurs de partager l'accès à Internet fourni par le modem large bande. Un routeur est équipé de plusieurs ports, chacun prenant en charge un ordinateur ou un périphérique, tel qu'une imprimante. • Des câbles réseau — Utilisez des câbles CAT 5 ou CAT 5e. • Une carte d'interface réseau. Accès haut débit L'accès haut débit offre des taux de transfert des données beaucoup plus rapides que l'accès à distance. Il est particulièrement adapté à l'envoi par email de photos numériques volumineuses, au téléchargement de musique ou à l'affichage de vidéos en streaming (transfert continu). Éléments requis pour l'accès haut débit • Vous avez le choix entre deux types d'accès haut débit spécifiques, proposés par les fournisseurs d'accès Internet — le câble et la ligne DSL. L'accès haut débit DSL est commercialisé par les opérateurs de téléphonie mais n'est pas disponible partout. Si vous avez accès à la télévision câblée, vous pouvez obtenir un accès haut débit par le câble auprès de votre câbloopérateur. • Vous devez connecter votre ordinateur à votre réseau informatique à un modem câble ou DSL pour avoir un accès haut débit. Vous pouvez acheter votre propre modem large bande ou utiliser celui de votre fournisseur d'accès Internet, moyennant un abonnement matériel mensuel qui vient s'ajouter à votre abonnement de service mensuel. • Votre ordinateur doit être équipé d'une carte d'interface réseau. • Le service haut débit passe par votre ligne téléphonique ou votre ligne de télévision câblée existante ; il est inutile d'ouvrir une nouvelle ligne. 162 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Configuration d'un nouveau LAN Les étapes suivantes donnent des consignes générales sur la configuration d'un réseau LAN classique. Pour obtenir des informations précises, consultez la documentation fournie avec votre routeur. Configuration du matériel 1 Pour obtenir des informations spécifiques sur les conditions de connexion de votre modem large bande, contactez votre fournisseur d'accès Internet (FAI). 2 Assurez-vous d'avoir un accès Internet par le biais de votre modem large bande. 3 Installez les logiciels requis pour votre routeur. Votre routeur sans fil a peut-être été livré avec un support d'installation, qui contient généralement des informations sur l'installation et le dépannage. Installez les logiciels requis conformément aux instructions du fabricant. Connexion au réseau À partir du Panneau de configuration de votre ordinateur, cliquez sur Réseau et Internet→ Centre Réseau et partage. Soit l'Assistant Connexion réseau va se lancer automatiquement, soit vous devrez sélectionner une option pour configurer une connexion ou un réseau. La procédure à suivre peut varier en fonction du système d'exploitation installé sur votre ordinateur. Suivez les instructions qui s'affichent. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la connexion de votre ordinateur à un réseau, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows : cliquez sur Démarrer ou → Aide et Support.Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 163 Réseaux locaux sans fil (WLAN) Un réseau local sans fil (WLAN) permet de relier au moins deux ordinateurs entre eux et à Internet par les ondes aériennes plutôt que par le biais d'un câble réseau connecté à chaque ordinateur. Dans un WLAN, un périphérique de radiocommunication (point d'accès ou routeur sans fil) relie les ordinateurs en réseau et les périphériques et offre un accès Internet ou réseau. Le point d'accès ou le routeur sans fil et la carte réseau sans fil de l'ordinateur communiquent en diffusant des données par ondes radio à l'aide de leurs antennes. Éléments requis pour configurer un WLAN • Un accès Internet haut débit (câble ou DSL). • Un modem large bande. • Un routeur sans fil. 1 Routeur 2 Modem 3 Internet INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus concernant le WWAN, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows : cliquez sur Démarrer ou → Aide et Support. Consultez aussi les guides de périphérique des cartes sans fil livrées avec votre ordinateur. 2 1 3164 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) • Une carte réseau sans fil, un adaptateur sans fil intégré ou un adaptateur USB sans fil pour chaque ordinateur que vous voulez connecter à votre WLAN. Reportez-vous à la section « Vérification de votre carte réseau sans fil » à la page 164. • Un câble réseau avec connecteurs réseau (RJ-45). Vérification de votre carte réseau sans fil Pour vérifier que votre ordinateur dispose d'une carte réseau sans fil et pour déterminer le type de carte, vérifiez la confirmation de commande que vous avez reçue au moment de la commande de votre ordinateur, ou utilisez le Gestionnaire de périphériques (reportez-vous à la section « Gestionnaire de périphériques » à la page 26) : Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer , effectuez un clic droit sur Ordinateur et sélectionnez Propriétés. 2 Dans Tâches, Cliquez sur Gestionnaire de périphériques. 3 Cliquez sur Adaptateurs réseau. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer , effectuez un clic droit sur Poste de travail et sélectionnez Propriétés. 2 Cliquez sur l'onglet Matériel. 3 Cliquez sur Gestionnaire de périphériques→ Cartes réseau. Réinstallation du logiciel et des pilotes de votre carte réseau sans fil Si le logiciel est désinstallé ou endommagé, suivez les instructions de la documentation utilisateur de votre carte réseau sans fil. Vérifiez le type de la carte réseau sans fil installée sur votre ordinateur, puis recherchez son nom sur le site Web de support de Dell à l'adresse support.dell.com.Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 165 Configuration d'un nouveau réseau local sans fil (WLAN) 1 Pour obtenir des informations spécifiques sur les conditions de connexion de votre modem large bande, contactez votre fournisseur d'accès Internet (FAI). 2 Vérifiez que vous avez accès à l'Internet filaire via votre modem large bande avant de configurer une connexion Internet sans fil. 3 Installez les logiciels requis pour votre routeur sans fil. Votre routeur sans fil a peut-être été livré avec un support d'installation, qui contient généralement des informations sur l'installation et le dépannage. Installez les logiciels requis conformément aux instructions du fabricant. Connexion à un réseau local sans fil REMARQUE : les instructions de mise en réseau suivantes ne s'appliquent pas aux cartes internes dotées de la technologie sans fil Bluetooth ® ni aux produits cellulaires. Cette section propose des procédures générales de connexion à un réseau à l'aide de la technologie sans fil. Les noms de réseau spécifiques et les informations de configuration varient. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'identification du type de carte réseau sans fil installé sur votre ordinateur, reportez-vous à la section « Vérification de votre carte réseau sans fil » à la page 164. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la connexion de votre ordinateur à un réseau local sans fil, reportezvous aux guides de périphérique livrés avec votre ordinateur ou consultez les rubriques appropriées du Centre d'aide et de support Windows : cliquez sur Démarrer ou → Aide et Support.166 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Réseau. 2 Cliquez sur Centre Réseau et partage dans la barre de navigation située en haut du dossier Réseau. 3 Sous Tâches, cliquez sur Connexion à un réseau. 4 Sélectionnez le réseau souhaité dans la liste puis cliquez sur Connecter. Windows® XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Connexions réseau. 2 Cliquez sur Connexion réseau sans fil→ Afficher les réseaux sans fil. 3 Sélectionnez le réseau de votre choix dans la liste, puis cliquez sur Connecter. REMARQUE : les options disponibles peuvent varier selon votre configuration ou les modifications que vous avez apportées au menu Démarrer. REMARQUE : si vous sélectionnez un réseau public sécurisé, vous devez entrer la clé de cryptage WEP ou WPA du réseau lorsque vous y êtes invité. À chaque fois que vous vous connectez à votre ordinateur en étant à portée du réseau sans fil sélectionné, un message contextuel vous indique que la connexion au réseau sans fil est établie. REMARQUE : la connexion au réseau peut prendre quelques minutes. Connexion à un réseau sans fil sécurisé (à l'aide de la clé WEP ou WPA) Si vous sélectionnez un réseau sécurisé, vous devez entrer la clé WEP ou WPA du réseau lorsque vous y êtes invité. Cette clé est propre à votre réseau et définie lors de la configuration du routeur sans fil. Vous pouvez obtenir cette information auprès de votre administrateur réseau. message contextuel indiquant la connexion au réseau sans filRéseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 167 Connexion à un réseau local sans fil public (zone d'accès sans fil) Si vous souhaitez vous connecter à un réseau sans fil public, suivez la procédure décrite dans la section « Connexion à un réseau local sans fil » à la page 165. Ajoutez ce réseau à votre liste de réseaux disponibles et entrez les clés de cryptage nécessaires s'il s'agit d'un réseau sécurisé. Certains ordinateurs affichent même un message contextuel indiquant qu'un réseau local sans fil public est à portée de votre ordinateur. Activation/Désactivation de la carte réseau sans fil à l'aide d'un commutateur sans fil Votre ordinateur portable peut être équipé d'un commutateur sans fil, qui permet d'activer et de désactiver votre carte sans fil. REMARQUE : par défaut, le commutateur sans fil de votre ordinateur est désactivé lors de la livraison. Le commutateur sans fil doit être activé pour détecter un réseau sans fil et s'y connecter. Sur certains ordinateurs, vous pouvez aussi utiliser le commutateur sans fil pour rechercher un réseau sans fil en faisant glisser et en maintenant le commutateur en place pendant quelques secondes. D'autres ordinateurs utilisent un bouton ou un commutateur différent pour la recherche. CONSEIL : suivez les instructions de connexion à un réseau sans fil public une première fois. Ensuite, à chaque fois que vous serez à portée du même réseau sans fil, votre ordinateur le détectera et s'y connectera automatiquement. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour savoir si votre ordinateur est équipé d'un commutateur sans fil et pour connaître son emplacement, reportez-vous à la documentation de votre ordinateur.168 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Réseaux ad hoc Les réseaux ad hoc sont des réseaux simples qui relient au moins deux ordinateurs peu éloignés les uns des autres sans utiliser de routeur ni de point d'accès. Ces réseaux sont généralement configurés en vue de partager des fichiers et de jouer à des jeux. Certaines imprimantes sans fil Dell utilisent un réseau ad hoc pour configurer leur adaptateur sans fil. Le système d'exploitation Windows Vista fournit un Assistant convivial qui vous aide à configurer ce type de réseau. 1 À partir du Centre Réseau et partage, cliquez sur Tâches→ Configurer une connexion ou un réseau. 2 Cliquez sur Configurer un réseau ad hoc (ordinateur à ordinateur)→ Suivant. L'écran Set up a wireless ad hoc network information (Configurer un réseau sans fil ad hoc) s'affiche. Cet écran explique ce qu'est un réseau ad hoc et précise que votre ordinateur et ceux auxquels vous vous connectez doivent se trouver dans un rayon de 9 mètres les uns des autres. 3 Cliquez sur Suivant pour démarrer l'installation. 4 Suivez les instructions qui s'affichent. CONSEIL : le réseau ad hoc ne devient actif que lorsqu'au moins un autre ordinateur s'y connecte.Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 169 Réseaux haut débit mobiles (ou réseaux sans fil étendus) Un réseau haut débit mobile, également appelé réseau sans fil étendu (WWAN), est un réseau numérique cellulaire à haut débit offrant un accès à Internet sur une zone géographique beaucoup plus étendue qu'un WLAN, qui n'a en général qu'une portée de 30 à 300 mètres (100 à 1000 pieds). Votre ordinateur peut conserver l'accès au réseau haut débit mobile tant qu'il se trouve dans une zone de couverture de données cellulaires. Pour plus d'informations sur la zone de couverture, contactez votre opérateur. REMARQUE : même si vous pouvez passer des appels depuis votre téléphone mobile dans une zone géographique particulière, cette zone ne se trouve pas nécessairement dans une zone de couverture de données cellulaires. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les réseaux haut débit mobiles (réseaux sans fil étendus), consultez les ressources suivantes : • le Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support • Guides de périphérique des cartes haut débit mobile livrées avec votre ordinateur • Guides de périphérique fournis sur le support qui accompagnait votre carte si vous avez acheté celle-ci séparément170 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Établissement d'une connexion réseau haut débit mobile REMARQUE : selon votre ordinateur, vous pouvez établir une connexion au réseau haut débit mobile à l'aide soit d'une carte haut débit mobile ExpressCard, soit d'une MiniCard. Éléments requis pour configurer une connexion réseau haut débit mobile : • Une carte haut débit mobile ExpressCard ou MiniCard (selon la configuration de votre ordinateur) • Une carte haut débit mobile ExpressCard activée ou une carte SIM (Subscriber Identity Module) activée fournie par votre opérateur • L'utilitaire Dell Mobile Broadband Card Utility (déjà installé sur votre ordinateur si vous avez acheté la carte en même temps que l'ordinateur, ou disponible sur le CD fourni avec la carte si vous avez acheté celle-ci séparément) Si l'utilitaire est endommagé ou s'il a été supprimé de votre ordinateur, consultez le guide d'utilisation de l'utilitaire Dell Mobile Broadband Card Utility, accessible via le Centre d'aide et de support de Windows (cliquez sur Démarrer ou → Aide et Support) ou le support fourni avec votre carte si vous avez acheté celle-ci séparément. Vérification de votre carte haut débit mobile 1 Cliquez sur Démarrer ou → Aide et Support. 2 Recherchez Informations sur mon ordinateur, sélectionnez Outils ou Informations système avancées pour afficher les informations concernant votre ordinateur et diagnostiquer les problèmes. Connexion à un réseau haut débit mobile REMARQUE : ces instructions ne concernent que les cartes haut débit mobile ExpressCard ou les MiniCard. Elles ne concernent pas les cartes internes à technologie sans fil. CONSEIL : la carte haut débit mobile apparaît généralement sous la rubrique Modems du Centre d'aide et de support de Windows.Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 171 Activation du service haut débit sans fil Avant de vous connecter à Internet, vous devez activer le service haut débit mobile auprès de votre prestataire de services cellulaires. Gestion du réseau à l'aide de l'utilitaire Dell Mobile Broadband Card Utility 1 Cliquez sur l'icône de l'utilitaire Dell Mobile Broadband Card Utility dans la zone de notification de Windows pour exécuter l'utilitaire. 2 Cliquez sur Connect (Connexion). 3 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran pour gérer la connexion réseau avec l'utilitaire. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'utilitaire Dell Mobile Broadband Card Utility, consultez : • le guide d'utilisation généralement accessible via le Centre d'aide et de support de Windows : cliquez sur Démarrer ou → Aide et Support • le guide d'utilisation disponible sur le site Web de support de Dell à l'adresse support.dell.com, • le guide d'utilisation disponible sur le support livré avec votre carte haut débit mobile si vous avez acheté celle-ci séparément de l'ordinateur. CONSEIL : Dell propose une méthode simple pour se familiariser avec le haut débit mobile. Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Dell Wireless→ Dell Wireless Broadband et suivez les instructions qui s'affichent à l'écran.172 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) WiMAX REMARQUE : WiMAX n'est pas pris en charge sur tous les ordinateurs. WiMAX (Worldwide Interoperability for Microwave Access) est une technologie de télécommunications basée sur des normes qui fournit des données sans fil. WiMAX permet un accès haut débit sans fil en boucles locales comme alternative au haut débit câblé comme le câble et le DSL. Il est basé sur la norme IEEE 802.16, qui est également appelée WirelessMAN et fournit une connectivité fixe et portable sans avoir besoin d'une vue directe sur une borne radio. La prise en charge du haut débit sans fil mobile est attendue très prochainement. WPAN REMARQUE : WPAN n'est pas pris en charge sur tous les ordinateurs. WPAN (Wireless Personal Area Network - réseau personnel sans fil) aide à interconnecter des dispositifs sans fil centrés autour de votre espace de travail personnel. La technologie WPAN prend en charge la communication sur une courte distance. Bluetooth, utilisé en tant que base pour une nouvelle norme, IEEE 802.15. est un exemple de WPAN. Gestion de votre réseau Sécurisation de votre réseau Pour protéger votre réseau et votre ordinateur contre les pirates informatiques, les logiciels espions et les intrusions dans votre vie privée, installez les mesures de sécurité Internet disponibles.Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 173 Sécurisez votre routeur. Si le routeur de votre réseau n'est pas protégé, un pirate informatique peut accéder à votre ordinateur par le biais de votre connexion Internet haut débit. Pour renforcer la sécurité de votre réseau, remplacez le nom du réseau et le mot de passe d'administrateur par des valeurs spécifiques à l'aide du logiciel de configuration du routeur, puis changez régulièrement le mot de passe d'administrateur. Lors de la configuration du routeur, activez le cryptage des données Pour configurer le cryptage des données sur le routeur, utilisez le logiciel de configuration du routeur. Configurez un pare-feu. Un pare-feu protège les ordinateurs connectés au réseau contre tout accès non autorisé depuis un ordinateur extérieur au réseau. Certains pare-feu limitent également la transmission non autorisée de données à partir du réseau, comme dans le cas où un logiciel espion envoie des données via Internet à une personne non autorisée. Les systèmes d'exploitation Windows Vista et Windows XP possèdent un pare-feu intégré. Pour vérifier que le pare-feu Windows est activé, procédez comme suit : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Connexions réseau. 2 Sélectionnez l'icône Pare-feu Windows. 3 Si l'option Pare-feu est désactivée, sélectionnez-la pour activer le pare-feu. Utilisez un logiciel à jour. Les éditeurs de logiciels mettent régulièrement à jour leurs produits en y ajoutant des correctifs de sécurité. Installez la dernière version de votre navigateur Internet et de votre système d'exploitation sur tous les ordinateurs de votre réseau et vérifiez régulièrement s'il existe des mises à jour.174 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Sécurisation de votre réseau local sans fil (WLAN) Changez le mot de passe d'administrateur par défaut et le nom du réseau sans fil (SSID) par défaut du routeur. Votre routeur sans fil utilise un mot de passe d'administrateur et un nom de réseau sans fil (Service Set Identifier - SSID) dont les valeurs par défaut sont définies par le fabricant. Pour renforcer la sécurité de votre réseau sans fil, remplacez le nom du réseau et le mot de passe d'administrateur par des valeurs spécifiques à l'aide du logiciel de configuration du routeur, puis changez régulièrement le mot de passe d'administrateur. Configurez le cryptage. Lors de la configuration de votre routeur sans fil, activez le cryptage des données Les normes de cryptage les plus courantes sont les suivantes : • WEP (Wired Equivalency Privacy) • WPA (Wireless Protected Access) • WPA2 (Wireless Protected Access 2) Les normes WPA et WPA2 sont plus sûres qu'un système protégé par mot de passe car la clé de cryptage est modifiée de façon dynamique. L'ensemble du matériel installé sur votre réseau doit prendre en charge la même norme de cryptage. Pour configurer le cryptage des données sur le routeur, utilisez le logiciel de configuration du routeur. Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 175 Lorsque vous configurez le réseau sans fil, indiquez le même type de cryptage et la même clé de cryptage pour chaque périphérique sans fil de votre réseau. Assurer la sécurité lors de l'utilisation de réseaux Wi-Fi publics (zones d'accès sans fil) Avant de connecter votre ordinateur à un réseau sans fil public, vous devez configurer ses paramètres réseau de façon à réduire les risques liés à la sécurité. Configurez le filtrage MAC. Si vous configurez votre routeur sans fil de sorte qu'il utilise la fonction de filtrage MAC, il limitera l'accès aux adaptateurs sans fil à l'aide des adresses MAC que vous aurez spécifiées. 1 Ouvrez la fenêtre Invite de commandes et tapez ipconfig/all. 2 Notez les 12 caractères hexadécimaux de l'Adresse physique indiquée dans la rubrique concernant la connexion au réseau sans fil. Cette valeur correspond à l'adresse MAC de l'adaptateur sans fil de l'ordinateur. 3 Répétez l'étape 1 et l'étape 2 sur chaque ordinateur de votre réseau pour obtenir l'adresse MAC de l'adaptateur sans fil de chacun d'entre eux. 4 Exécutez le programme de configuration du routeur sans fil et activez l'option de filtrage MAC (cette option peut aussi être désignée par « Contrôle d'accès » ou un terme similaire). 5 Entrez les adresses MAC que vous avez obtenues lors de l'étape 2 et de l'étape 3.176 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Mettez vos logiciels à jour. Avant d'utiliser des réseaux sans fil publics, mettez votre système d'exploitation et vos logiciels de sécurité à jour à l'aide des derniers correctifs de sécurité et des dernières informations concernant les virus. Utilisez un pare-feu. Si vous utilisez le système d'exploitation Windows Vista ou Windows XP, assurez-vous que le pare-feu Windows est activé. Pour ce faire, reportez-vous à la section « Utilisation d'un pare-feu pour protéger votre ordinateur » à la page 269. Si votre système d'exploitation n'est pas équipé d'un pare-feu, achetez et installez un logiciel de sécurité Internet intégré ou, au minimum, un logiciel pare-feu autonome. Désactivez le partage des fichiers et des imprimantes. Pour désactiver le partage des fichiers et des imprimantes avant d'utiliser une connexion à un réseau Wi-Fi public, procédez comme suit : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration. 2 Double-cliquez sur l'icône Centre de sécurité, puis cliquez sur l'option Pare-feu Windows. 3 Sélectionnez l'onglet Exceptions dans la boîte de dialogue Pare-feu Windows. 4 Désactivez l'option Partage de fichiers et d'imprimantes, puis cliquez sur OK. Configurez vos paramètres de sécurité réseau Windows pour un site public. La première fois que vous vous connectez à un réseau sans fil, votre ordinateur vous demande d'indiquer le type de réseau, puis il configure les paramètres du pare-feu en conséquence. Pour un réseau public non sécurisé, vous devez sélectionner l'option Public. Souscrivez un abonnement auprès d'un fournisseur de services de réseau privé virtuel (VPN) ou de zones d'accès sans fil sécurisées. Si vous utilisez souvent une connexion à un réseau sans fil public, abonnez-vous à un service de réseau privé virtuel (VPN) ou de zone d'accès sans fil sécurisée. N'accédez pas aux sites Web de services financiers en ligne à partir d'un réseau WLAN public. Même si vous avez suivi les consignes ci-dessus, n'accédez pas aux sites Web de banque ou de courtage en ligne à partir d'un réseau WLAN public.Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 177 Localisation de réseaux à l'aide du détecteur de réseau Dell Wi-Fi Catcher™ Votre ordinateur est peut-être équipé d'un commutateur sans fil. Pour le savoir et pour connaître l'emplacement de ce commutateur, reportez-vous à la section « À propos de votre ordinateur » du Guide de référence rapide de votre ordinateur. Le commutateur sans fil utilise le détecteur de réseau Dell Wi-Fi Catcher pour rechercher spécifiquement les réseaux sans fil à proximité. Recherche d'un réseau sans fil Sur certains ordinateurs, vous pouvez utiliser le commutateur sans fil pour rechercher les réseaux sans fil à proximité. Pour rechercher un réseau sans fil, faites glisser et maintenez le commutateur en place pendant quelques secondes (reportez-vous à la section « Activation/Désactivation de la carte réseau sans fil à l'aide d'un commutateur sans fil » à la page 167). D'autres ordinateurs utilisent un bouton ou un commutateur différent pour la recherche. Pour savoir comment utiliser ce commutateur sans fil ou ce bouton, suivez les instructions de la documentation. Le détecteur de réseau Wi-Fi Catcher fonctionne tant que le commutateur est activé et configuré de façon à contrôler les connexions réseau Wi-Fi, que votre ordinateur soit allumé, éteint ou en état de veille. REMARQUE : le voyant s'allume uniquement lorsque l'ordinateur est mis hors tension. Activation du détecteur de réseau Le détecteur de réseau Wi-Fi Catcher pouvant être désactivé et non opérationnel lorsque vous recevez votre ordinateur, vous devez d'abord activer le commutateur et le configurer de sorte qu'il contrôle les connexions réseau Wi-Fi. Pour cela, vous pouvez utiliser les éléments suivants : • le Gestionnaire de connexions Dell ControlPoint • le BIOS du système, accessible via le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Configuration du système » à la page 325).178 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile) Gestionnaire de connexions Dell ControlPoint Vous pouvez accéder au Gestionnaire de connexions Dell ControlPoint à partir de l'application Dell ControlPoint (DCP). Le Gestionnaire de connexions Dell ControlPoint est une application de connectivité réseau qui vous permet de gérer toutes les fonctions réseau à partir du même emplacement sur votre ordinateur. Ce programme permet de gérer les types de réseau suivants : • Wi-Fi • haut débit mobile • accès à distance • Ethernet (ou « câblé » ) • Bluetooth et UWB • GPS Pour accéder au Gestionnaire de connexions Dell ControlPoint afin d'activer et de configurer le détecteur de réseau Wi-Fi de votre ordinateur : 1 Cliquez sur l'icône ControlPoint (icône DCP) dans la barre des tâches. La fenêtre Dell ControlPoint s'ouvre. 2 Cliquez sur Connection Manager (Gestionnaire de connexions). La fenêtre Connection Manager Overview (Présentation du Gestionnaire de connexions) s'ouvre. 3 Dans cette fenêtre, sélectionnez Manage Connections (Gérer les connexions) et suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. Pour obtenir de l'aide, cliquez sur l'icône d'aide (?) du Gestionnaire de connexions. (point d'interrogation). INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'application Dell ControlPoint, consultez l'aide accessible depuis l'écran principal de ControlPoint. icône DCPRéseaux (local, sans fil, haut débit mobile) 179 Gestion des ordinateurs en réseau à l'aide de la technologie Intel® Active Management Technology Pour certains systèmes, Dell utilise la technologie Intel® Active Management Technology (Intel AMT, ou iAMT® ) pour permettre aux administrateurs de réseau de gérer les ordinateurs en réseau. Grâce à cette technologie, les administrateurs peuvent : • identifier et gérer les ressources informatiques sur un réseau, que l'ordinateur soit allumé ou éteint ; • réparer les systèmes à distance, même à la suite de pannes du système d'exploitation (en cas de panne du système d'exploitation ou d'un logiciel, la technologie Intel AMT permet d'accéder à l'ordinateur à distance pour le réparer) ; • protéger les réseaux contre des menaces entrantes tout en tenant les logiciels et la protection anti-virus à jour dans l'ensemble du réseau. Pour plus d'informations sur la technologie Intel® Active Management Technology, reportez-vous au Systems Management Administrator's Guide (Guide de l'administrateur systèmes) Dell™ . Ce guide est disponible sur le site Web de support de Dell à l'adresse support.dell.com.180 Réseaux (local, sans fil, haut débit mobile)Accès à Internet 181 Accès à Internet Présentation générale Internet est un réseau de communication électronique qui relie les réseaux informatiques (destinés à des particuliers et des entreprises) du monde entier. Internet prend en charge un ensemble mondial très vaste d'ordinateurs et de serveurs, qui contient des documents ou des pages d'information (appelées pages Web) reliés les uns aux autres par un processus de liaison hypertextuelle, ou liens hypertextes. L'ensemble de ces documents électroniques stockés sur des ordinateurs du monde entier et accessibles via Internet constitue le Web (World Wide Web - toile d'araignée mondiale). Éléments requis pour se connecter à Internet REMARQUE : les fournisseurs d'accès Internet (FAI) et leurs offres varient selon les pays. Pour vous connecter à Internet, vous devez disposer d'un modem ou d'une connexion réseau et d'un fournisseur d'accès Internet (FAI). Ce dernier propose une ou plusieurs des options de connexion Internet suivantes : • Connexions DSL offrant un accès haut débit par l'intermédiaire d'une ligne téléphonique existante. Ce type de connexion vous permet d'accéder à Internet et d'utiliser votre téléphone sur la même ligne simultanément.182 Accès à Internet • Connexions modem par câble offrant un accès Internet haut débit par l'intermédiaire de la télévision câblée. • Connexions modem par satellite offrant un accès Internet haut débit par l'intermédiaire d'un système de télévision par satellite. • Connexions d'accès à distance offrant un accès Internet par l'intermédiaire d'une ligne téléphonique. Ces connexions sont beaucoup plus lentes que les connexions DSL ou modem par câble ou satellite. • Le réseau étendu sans fil (WWAN) ou Haut débit mobile permet de se connecter à Internet à l'aide de la technologie cellulaire à des débits élevés. • Les connexions par un réseau local sans fil (WLAN) permettent de communiquer par les ondes radioélectriques haute fréquence. En général, un routeur sans fil est relié au câble à large bande ou au modem DSL qui transmet le signal Internet à votre ordinateur. Si vous utilisez une connexion d'accès à distance, branchez un cordon téléphonique sur le connecteur du modem de l'ordinateur et sur la prise téléphonique murale avant de configurer la connexion Internet. Si vous utilisez une connexion haut débit par modem DSL, câble ou satellite, prenez contact avec votre fournisseur d'accès Internet (FAI) ou opérateur téléphonique mobile pour les instructions de configuration. Navigateurs Web permettant de visionner les sites Internet Pour accéder à Internet, vous avez besoin d'un navigateur Web - application logicielle (programme) affichant les pages Web. Les pages Web comprennent du texte, des images, du son et de la vidéo, et utilisent le langage HTML (langage de balisage hypertexte). Elles possèdent des liens qui vous permettent de passer d'un document à un autre, même si les documents sont stockés dans différents emplacements sur Internet. Un site Web est un ensemble de pages Web tenues à jour par un particulier ou une entreprise. Les navigateurs Web vous permettent de lire les pages Web signalées par des liens hypertextes. Il existe plusieurs types de navigateur Web. L'un des plus courants est Internet Explorer. 1 Pour visionner un site Web en particulier, ouvrez Internet Explorer en cliquant sur l'icône correspondante.Accès à Internet 183 2 Lorsque le navigateur s'ouvre, cliquez dans la barre d'adresses située en haut de la fenêtre du navigateur, puis saisissez une adresse Web. Adresses Web Une adresse Web, ou URL (Uniform Resource Locator), sert à localiser un site Web. Chaque page Web sur Internet possède une adresse URL. Un format courant d'adresse web est : http://www.dell.com. Configuration de votre connexion Internet Pour vous connecter à Internet, vous devez disposer d'un modem ou d'une connexion réseau et d'un fournisseur d'accès Internet (FAI). Pour configurer une connexion Internet avec un raccourci vers un fournisseur d'accès sur le bureau : 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. 2 Double-cliquez sur l'icône du FAI sur le bureau Microsoft® Windows® . 3 Pour effectuer la configuration, suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. REMARQUE : assurez-vous de disposer des informations fournies par votre fournisseur d'accès Internet (FAI). Si vous n'avez pas de FAI, l'assistant Connexion à Internet peut vous aider à en choisir un. Si votre bureau n'affiche pas d'icône de FAI ou si vous souhaitez configurer une connexion Internet avec un autre fournisseur d'accès Internet : INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur Internet et les différents types de connexion Internet, rendez-vous sur le site Web de support de Dell à l'adresse support.dell.com.184 Accès à Internet Windows Vista® 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. 2 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Réseau et Internet. 3 Sous Centre Réseau et partage, cliquez sur Se connecter à Internet. La fenêtre Connexion à Internet s'affiche. 4 Cliquez sur Haut débit (PPPoE), Sans fil ou Accès à distance, selon le type de connexion souhaité : • Sélectionnez Haut débit (PPPoE) si vous comptez utiliser un modem DSL, câble ou satellite. • Sélectionnez Sans fil si vous comptez utiliser une connexion sans fil via une carte WLAN. • Sélectionnez Accès à distance si vous comptez utiliser un modem à composition automatique ou le réseau numérique à intégration de services (RNIS). REMARQUE : si vous ne savez pas quel type de connexion sélectionner, cliquez sur Help me choose (Aidez-moi à choisir) ou contactez votre FAI. 5 Suivez les instructions à l'écran pour utiliser les informations de configuration fournies par votre FAI et terminez la configuration. Windows® XP 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. 2 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet. 3 Cliquez sur Configurer ou modifier votre connexion Internet. 4 Cliquez sur Configurer. L'Assistant Nouvelle connexion s'affiche. 5 Cliquez sur Suivant. Choisissez Se connecter à Internet et cliquez sur Suivant. 6 Cliquez sur Configurer ma connexion manuellement et cliquez sur Suivant. 7 Cliquez sur Haut débit (PPPoE), Sans fil ou Accès à distance, selon le type de connexion souhaité.Accès à Internet 185 • Sélectionnez Haut débit (PPPoE) si vous comptez utiliser un modem DSL, câble ou satellite. • Sélectionnez Sans fil si vous comptez utiliser une connexion sans fil via une carte WLAN. • Sélectionnez Accès à distance si vous comptez utiliser un modem à composition automatique ou le réseau numérique à intégration de services (RNIS). REMARQUE : si vous ne savez pas quel type de connexion sélectionner, cliquez sur Help me choose (Aidez-moi à choisir) ou contactez votre FAI. 8 Suivez les instructions à l'écran et utilisez les informations de configuration fournies par votre FAI pour terminer la configuration. Résolution des problèmes de connexion à Internet Si vous ne parvenez pas à vous connecter à Internet, consultez la documentation fournie par votre fournisseur d'accès Internet et celle fournie avec votre matériel de connexion. Si vous ne pouvez pas vous connecter à Internet alors que vous l'avez déjà fait auparavant, il est possible que le fournisseur d'accès Internet subisse une interruption de services. Contactez-le pour vérifier l'état du service ou essayez de vous connecter ultérieurement. Paramètres du navigateur Web Vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur Web pour plus de commodité et de sécurité. Par exemple, pour modifier les paramètres d'Internet Explorer : • Ouvrez Internet Explorer et cliquez sur Outils→ Options Internet. OU • Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Options Internet. La fenêtre Options Internet s'affiche. Dans cette fenêtre, vous pouvez définir les paramètres de certaines fonctionnalités, telles que : • la page d'accueil du navigateur,186 Accès à Internet • l'aspect des pages Web, • l'historique du navigateur, • les options d'accessibilité. Définition de la page d'accueil du navigateur Définissez la page d'accueil du navigateur (page la plus utilisée), afin que la même page s'affiche à chaque fois que vous ouvrez Internet Explorer. 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Options Internet. 2 Saisissez l'adresse Web du site que vous voulez ouvrir en premier à chaque fois que vous utilisez Internet Explorer. Définition du mode d'affichage des pages Web dans le navigateur Pour modifier l'apparence générale d'une page Web, utilisez différentes couleurs, langues, polices et options d'accessibilité. 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Options Internet. 2 Repérez les boutons qui vont vous permettre de contrôler l'apparence des pages Web. Cliquez sur ces boutons pour modifier les fonctionnalités voulues. Couleurs Dans la fenêtre de sélection des couleurs, vous pouvez modifier la couleur du texte, de l'arrière-plan et des liens hypertexte. Par défaut, le navigateur affiche une palette de couleurs Windows simple, le texte en noir, l'arrière-plan en blanc et les liens hypertexte en bleu (en violet s'ils ont déjà été visités). 1 Décochez la case Utiliser les couleurs Windows cochée par défaut pour que les champs n'apparaissent plus grisés. 2 Cliquez sur la couleur affectée au texte pour afficher une palette de couleurs. 3 Cliquez sur OK. REMARQUE : remplacer la couleur du texte et de l'arrière-plan par deux couleurs similaires rend la lecture du texte très difficile. REMARQUE : certaines pages Web ont des palettes de couleurs prédéfinies qui prévalent sur vos préférences.Accès à Internet 187 Gagner de l'espace en définissant le mode d'enregistrement de l'historique de navigation Internet Explorer conserve un journal des sites Web que vous avez visités afin d'accélérer le processus de téléchargement des images à chaque fois que vous revisitez une page Web. Vous pouvez supprimer ou réduire l'espace utilisé par les enregistrements d'historique. 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Options Internet. 2 Supprimez les fichiers de l'historique de navigation en cliquant sur Supprimer ou réduisez l'espace alloué en cliquant sur Paramètres. 3 Réduisez la taille de fichier (nombre de Mo en mémoire) et/ou le nombre de jours pendant lesquels l'historique de navigation doit être conservé afin de limiter l'espace utilisé pour stocker ces informations. Langues Vous pouvez choisir d'afficher certains caractères dans la langue de votre choix. Police Les polices décrivent la taille, la forme et le style du texte. Sélectionnez la police à appliquer par défaut. Taille du texte Pour augmenter ou diminuer la taille du texte : Appuyez sur . Cliquez sur Taille du texte puis sélectionnez la taille souhaitée, de la plus grande à la plus petite, dans le menu latéral qui s'affiche. Si vous continuez à avoir des difficultés à lire le texte sur une page Web alors que vous avez choisi la plus grande taille de texte possible, utilisez la fonction Zoom située en bas à droite de la fenêtre. Zoom Réglez la taille de tout le contenu de l'écran à l'aide de la fonction Zoom. Pour effectuer un zoom avant, maintenez la touche enfoncée tout en appuyant sur la touche plus (+). Pour effectuer un zoom arrière, maintenez la touche enfoncée tout en appuyant sur la touche moins (+).188 Accès à Internet Augmenter la vitesse de l'ordinateur en limitant le nombre de fenêtres Internet ouvertes La navigation par onglets vous permet d'ouvrir plusieurs pages Web en même temps dans la même fenêtre de navigation. Il est inutile d'avoir plusieurs instances d'Internet Explorer en cours d'exécution simultanément. La fonction de navigation par onglets accélère le traitement des données par l'ordinateur en limitant le nombre de programmes ouverts. 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Options Internet. 2 Dans la section Onglets, cliquez sur Paramètres. 3 Cochez la case Activer la navigation avec onglets. 4 Cochez la case Activer l'aperçu mosaïque. Cette option permet de visualiser tous les onglets ouverts. 5 Cliquez sur Toujours ouvrir les fenêtres publicitaires intempestives dans un nouvel onglet. Cette action vous assure que les fenêtres publicitaires s'ouvriront dans le navigateur Web que vous êtes en train d'utiliser sans vous rediriger vers une nouvelle adresse. 6 Dans la section Ouvrir les liens des autres programme dans, cliquez sur Un nouvel onglet dans la fenêtre active. Cette action ouvre les liens hypertexte dans un nouvel onglet sans ouvrir d'autre fenêtre de navigateur. Utilisation des options d'accessibilité pour les personnes ayant des problèmes de vue Si vous avez des problèmes de vue, le menu Accessibilité vous permet de modifier les paramètres des pages Web de sorte que certaines couleurs et polices soient ignorées sur les pages Web spécifiées. Cliquez sur une case d'option pour activer une fonction d'accessibilité ou utilisez la fonction de feuille de style plus avancée, qui vous permet d'utiliser une feuille de style préformatée pour toutes les pages Web.Accès à Internet 189 Sécurité et confidentialité sur Internet Renforcement de la sécurité de votre ordinateur lors de l'accès à Internet Vous pouvez renforcer la sécurité sur Internet mais dans ce cas, vous n'aurez plus accès à toutes les fonctions disponibles. Toutefois, si vous limitez les paramètres de sécurité d'Internet pour afficher tout, vous exposez votre ordinateur à un risque. 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Options Internet. 2 Cliquez sur l'onglet Sécurité. 3 Tandis que l'icône Internet est en surbrillance, faites glisser le curseur dans la section Niveau de sécurité pour cette zone pour augmenter ou diminuer le niveau de sécurité des sites Web que vous visitez. Cliquez sur les autres icônes de la page Sécurité pour accéder à d'autres options de sécurité. 1 Cliquez sur Sites dans l'une de ces zones pour répertorier les sites de confiance et ceux auxquels vous voulez limiter l'accès. • Dans la zone Sites de confiance, vous pouvez établir une liste des sites Web auxquels vous faites confiance afin que les informations provenant de ces sites soient considérées comme sûres. • Dans la zone Sites sensibles, vous pouvez ajouter les sites Web qui, selon vous, sont susceptibles d'endommager votre ordinateur. 2 Tapez l'adresse Web du site et cliquez sur OK. Protection de votre confidentialité lors de l'accès à Internet Les paramètres de confidentialité définissent la façon dont les pages Web peuvent affecter votre ordinateur. À chaque fois que vous visitez un site Web, une certaine interaction se produit entre la page Web et le navigateur de votre ordinateur. Parfois, les sites Web affichent des publicités qui s'ouvrent de façon intempestive dans une autre fenêtre. Parfois, les visites d'un site Web sont marquées par des cookies qui sont placés sur votre ordinateur.190 Accès à Internet Assurez la sécurité et la confidentialité de vos informations : Virus Les virus sont des programmes qui attaquent votre ordinateur, endommageant ainsi les données et les programmes système et compromettant les informations de sécurité. Les virus peuvent s'attacher à des fichiers que vous téléchargez ou recevez en pièce jointe par e-mail. Utilisation de programmes antivirus Protégez votre ordinateur des virus à l'aide de programmes antivirus. Les deux programmes les plus répandus sont Norton AntiVirus et McAfee VirusScan. Ils contrôlent régulièrement votre ordinateur pour vérifier qu'il n'est pas infecté par un virus et mettent en quarantaine les programmes et les données suspects. Pour obtenir la liste des antivirus, rendez-vous sur le site Web du support de Dell à l'adresse support.dell.com. En utilisant des programmes de protection antivirus et antiespion Reportez-vous aux sections « Utilisation de programmes antivirus » à la page 190 et « Protection de votre ordinateur contre les logiciels espions et les programmes malveillants » à la page 193. En installant des pare-feux Pour ce faire, reportez-vous à la section « Pare-feux » à la page 191. En évitant le courrier indésirable et l'hameçonnage Reportez-vous aux sections « Courrier indésirable » à la page 194 et « Hameçonnage » à la page 194. En contrôlant les fenêtres publicitaires intempestives et les cookies Reportez-vous aux sections « Contrôle des fenêtres publicitaires intempestives » à la page 196 et « Protection de la confidentialité grâce au blocage et à la suppression des cookies » à la page 201. En utilisant des techniques d'achat sûres Reportez-vous à la section « Faire des achats sur Internet en toute sécurité » à la page 195.Accès à Internet 191 Mise à jour de vos programmes antivirus Vous devez tenir votre antivirus à jour car de nouveaux virus sont découverts chaque jour. Vérifiez régulièrement s'il existe des mises à jour de votre antivirus. Certains antivirus se mettent automatiquement à jour lorsque vous vous connectez à Internet. Pare-feux Les pare-feux sont une fonction de sécurité supplémentaire des systèmes d'exploitation Windows. Un pare-feu est un logiciel qui est configuré pour autoriser des données à traverser un réseau informatique, selon différents niveaux de confiance. La fonction essentielle du pare-feu consiste à réguler le flux du trafic entre plusieurs réseaux informatiques ayant des niveaux de confiance différents. Pour configurer un pare-feu : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Pare-feu Windows. OU Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Centre de sécurité→ Pare-feu Windows. 2 Cliquez sur Modifier les paramètres. La fenêtre Paramètre du pare-feu Windows s'affiche. L'onglet Général affiche deux paramètres : Activé et Désactivé. Le bouclier situé à gauche de chaque paramètre est vert avec une coche (Activé) ou rouge avec une croix (x) (Désactivé). Le réglage du Pare-feu Windows sur Activé (recommandé) propose une autre option : Une case à cocher Ne pas autoriser d'exceptions est disponible. EXEMPLE : les réseaux informatiques types sont les suivants : • Internet, qui est une zone non fiable, • les réseaux internes, qui sont des zones très dignes de confiance.192 Accès à Internet 3 Cochez la case Ne pas autoriser d'exceptions pour renforcer la sécurité. Le Pare-feu Windows vous enverra un message à chaque fois qu'il bloquera un programme. La fenêtre Pare-feu Windows propose plusieurs onglets qui vous permettent de personnaliser vos paramètres de sécurité. Onglet Général L'onglet Général affiche deux paramètres : Activé et Désactivé. Le réglage du Pare-feu Windows sur Activé (recommandé) propose l'option supplémentaire Ne pas autoriser d'exceptions. Onglet Exceptions L'onglet Exceptions permet à certains types de programme de fonctionner sans que le Pare-feu Windows n'intervienne ou n'envoie un message indiquant qu'un programme a été bloqué. Onglet Avancé L'onglet Avancé permet de définir des paramètres plus spécifiques. • La section Paramètres de connexion réseau permet d'appliquer le Pare-feu Windows à un type ou à tous les types de connexion disponibles. • Les paramètres de la section Journal de sécurité peuvent être activés pour conserver un enregistrement de tous les paquets ignorés et de toutes les connexions réussies dans un fichier désigné. • Les paramètres de la section ICMP (Protocole de messages de contrôle Internet)?permettent aux ordinateurs d'un réseau de partager des informations d'erreurs et d'état. • La section Paramètres par défaut permet de restaurer l'ensemble des paramètres par défaut du Pare-feu Windows. Cette option place le pare-feu dans l'état Par défaut. CONSEIL : vous devez être connecté en tant qu'administrateur pour activer le Pare-feu Windows.Accès à Internet 193 Logiciels espions et programmes malveillants Un logiciel espion est un type de programme informatique qui sert à suivre les consommateurs afin de mieux cibler l'envoi de publicités. Il permet aussi d'obtenir des informations sur les personnes qui ne protègent pas leur ordinateur. Un programme malveillant est un logiciel conçu pour corrompre les données ou les disques durs des ordinateurs. Certains programmes malveillants peuvent enregistrer chacune des touches sur lesquelles vous appuyez, ce qui leur permet notamment de capturer des numéros de carte de crédit et des données bancaires. Les logiciels espions et les programmes malveillants peuvent potentiellement endommager votre ordinateur et rendre les informations qu'il contient vulnérables aux menaces de sécurité. Plusieurs signes peuvent laisser penser que votre ordinateur est infecté par un logiciel espion. Soyez vigilants si vous constatez que : • les performances de l'ordinateur sont ralenties, • les tâches courantes prennent plus de temps, • la page d'accueil de votre navigateur change, • des fenêtres publicitaires intempestives s'ouvrent même lorsque vous n'êtes pas connecté à Internet. Protection de votre ordinateur contre les logiciels espions et les programmes malveillants Plusieurs options permettent d'empêcher les logiciels espions et les programmes malveillants d'infecter votre ordinateur. Par exemple, vous pouvez utiliser des logiciels anti-espions pour sécuriser, contrôler et/ou nettoyer votre ordinateur. Veillez à toujours tenir votre logiciel anti-espion à jour. CONSEIL : téléchargez des fichiers uniquement à partir de sites Web dignes de confiance. Soyez vigilant lorsque vous recevez des fichiers gratuits sur Internet.194 Accès à Internet Courrier indésirable Le courrier indésirable désigne tous les messages électroniques non souhaités, qui peuvent inclure les lettres-chaînes et les publicités. Vous pouvez installer des programmes de protection contre le courrier indésirable pour limiter le nombre de spams de vous recevez, mais ces programmes ne sont pas parfaits et ils risquent de bloquer des messages électroniques valides. Pour obtenir la liste des programmes de protection contre le courrier indésirable, rendez-vous sur le site Web de Dell. Hameçonnage L'hameçonnage désigne les escroqueries consistant à dérober des informations personnelles par l'envoi de courriers électroniques apparemment légitimes et de messages texte semblant provenir d'une entreprise digne de confiance. Soyez vigilant lorsqu'un message électronique ou un site Web vous demande des informations personnelles, telles que votre numéro de carte de crédit. Protégez-vous des hameçonneurs en activant le Filtre anti-hameçonnage. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les logiciels anti-espions et les logiciels de protection contre les programmes malveillants compatibles avec Windows Vista, consultez le Catalogue Microsoft sur le site Web de Microsoft à l'adresse (microsoft.com). INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les logiciels espions et les programmes malveillants, consultez les rubriques suivantes du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. • « Supprimer les logiciels espions de votre ordinateur » • « Utilisation de logiciels de protection contre les programmes malveillants pour aider à protéger votre ordinateur » • « Quand faire confiance à un site Web ».Accès à Internet 195 REMARQUE : pour utiliser ce filtre, vous devez avoir la version 7 d'Internet Explorer. 1 Ouvrez Internet Explorer puis cliquez sur Outils→ Filtre antihameçonnage. 2 Sélectionnez Activer la vérification automatique de sites Web. 3 Cliquez sur Paramètres du filtre anti-hameçonnage. Le filtre vous redirige vers l'onglet Avancé des Options Internet, où vous pouvez définir des paramètres plus sélectifs. Faire des achats sur Internet en toute sécurité Il est important de faire des achats dans des boutiques en ligne dignes de confiance afin d'éviter la fraude et de pouvoir échanger ou retourner les articles facilement. Lisez les classements et les commentaires d'autres clients si vous ne connaissez pas bien une boutique en ligne. Pour être certain que votre expérience d'achat en ligne soit sûre et sécurisée, prenez les précautions suivantes : • Vérifiez la crédibilité du site de commerce en ligne. • S'agit-il d'un site de commerce en ligne connu ? • Le site Web est répertorié par un organisme de certification de sites Web ? • Pouvez-vous contacter une personne associée au site Web par téléphone ou à une adresse postale physique ? • Les informations sur le produit et sa disponibilité sont-elles affichées ouvertement et honnêtement ? • Combien de temps va prendre le traitement de la commande ? • Les frais d'envoi sont-ils raisonnables ? • Le magasin applique-t-il une politique de retour/d'échange raisonnable ? • Le site Web utilise-t-il un dispositif de cryptage des données personnelles et financières ? • Des labels qualité sont-ils présents sur le site Web ? Ces labels représentent une évaluation par un organisme extérieur des mesures de sécurité appliquées.196 Accès à Internet Contrôle des fenêtres publicitaires intempestives 1 Dans la fenêtre Options Internet, cliquez sur l'onglet Confidentialité. 2 Si la case dans la section Bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives n'est pas cochée, cela signifie que le bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives n'est pas activé. Si la case est cochée, il est activé et vous pouvez cliquer sur Paramètres pour accéder à d'autres fonctions du bloqueur. 3 Cliquez sur Paramètres. 4 Dans la section Exceptions, saisissez les adresses Web des sites pour lesquels l'affichage des fenêtres publicitaires intempestives est autorisé. 5 Dans la section Notifications et niveau de filtre, cochez les deux cases si vous souhaitez entendre un son et voir s'afficher la barre d'informations lorsqu'une fenêtre publicitaire intempestive est bloquée. 6 Dans la liste déroulante Niveau de filtre, sélectionnez Bas, Moyen ou Élevé pour contrôler le niveau de confidentialité. Contrôle des barres d'outils indésirables Les barres d'outils sont situées dans la partie supérieure du navigateur et vous aident à naviguer dans les pages Web. La plupart d'entre elles sont utiles mais si vous en affichez trop, vous allez réduire la taille réelle du navigateur dans lequel vous visualisez les sites Web. 1 Cliquez sur Affichage. 2 Cliquez sur Barres d'outils. Un autre menu apparaît et indique toutes les barres d'outils disponibles dans le navigateur. Une coche en regard du nom de la barre d'outils indique que celle-ci est actuellement activée. 3 Cliquez sur une barre d'outils pour l'activer ou la désactiver. barre d'outils Accès à Internet 197 Gestionnaire d'accès/Contrôle parental Internet Explorer peut bloquer le contenu de certains sites Web. 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Options Internet. 2 Cliquez sur l'onglet Contenu. 3 Dans la section Content Advisory (Mise en garde concernant le contenu), cliquez sur Activer. Certains types de contenu peuvent être bloqués par un mot de passe nécessaire pour accéder au site Web. Lisez la description de l'option avant de la sélectionner. Mise en signets de vos sites Web favoris Enregistrez l'adresse Web des sites les plus souvent visités pour pouvoir les retrouver facilement en leur attribuant un signet. Dans Internet Explorer, utilisez le menu Favoris pour mettre en signets les sites les plus souvent visités. Sur la page Web à ajouter, cliquez sur Favoris→ Ajouter aux Favoris. Pour organiser votre liste de signets favoris en dossiers : 1 Cliquez sur Favoris→ Organiser les Favoris. 2 Cliquez sur Créer un dossier pour créer un nouveau dossier. 3 Sélectionnez un dossier ou une page puis cliquez sur Renommer pour changer le mode de classement d'un favori. 4 Sélectionnez un dossier ou une page puis cliquez sur Déplacer vers pour déplacer une page vers un dossier. 5 Sélectionnez un dossier ou une page puis cliquez sur Supprimer pour supprimer un favori de votre liste. Pour afficher une liste de favoris, cliquez sur le menu Favoris ; une liste déroulante apparaît avec tous les favoris précédemment sélectionnés. Vous pouvez aussi effectuer cette opération en appuyant sur la combinaison de touches . 198 Accès à Internet Recherche d'informations sur Internet Pour rechercher des informations (une page Web) sur Internet sans connaître l'adresse Web, utilisez un moteur de recherche. Il en existe plusieurs sortes. Chaque moteur de recherche se comporte différemment. Pour savoir comment utiliser un moteur en particulier, lisez les rubriques d'aide le concernant. 1 Accédez à un moteur de recherche courant et tapez le mot ou l'expression recherché(e) dans le champ de recherche. 2 Appuyez sur ou cliquez sur OK ou Rechercher, selon le moteur de recherche utilisé. La liste des pages Web correspondantes s'affiche en dessous du champ de recherche. Modification des paramètres des protocoles de communication Internet (TCP/IP) Internet utilise certains protocoles de communication pour partager les informations. Lorsque vous cliquez sur un site Web sélectionné (pour accéder à la page Web), les informations sont envoyées (téléchargées) sur votre ordinateur via un protocole de communication, tel que : TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol). Vous devrez peut-être modifier les paramètres de votre ordinateur pour qu'il prenne en charge le protocole TCP/IP. CONSEIL : lorsque vous recherchez des informations, assurez-vous que l'orthographe des mots est correcte et que vous utilisez des mots pertinents pour affiner la recherche. La plupart des moteurs de recherche sont dotés d'une fonction de recherche avancée qui vous permet d'affiner votre recherche.Accès à Internet 199 Impression d'une page Web De nombreux sites Web proposent une version imprimable des pages que vous souhaitez imprimer. Si cette option n'est pas disponible : 1 Cliquez sur Fichier. 2 Cliquez sur Aperçu avant impression pour voir et vérifier ce qui va être imprimé. Souvent, l'impression ne correspond pas au format de la page que vous êtes en train de visualiser. D'autres fonctions sont disponibles depuis l'écran Aperçu avant impression : • Cliquez sur le premier menu déroulant pour afficher plusieurs pages simultanément. • Cliquez sur le deuxième menu déroulant pour passer d'un cadre à l'autre. De nombreuses fenêtres étant divisées en plusieurs sections (cadres), la section imprimée se trouve parfois dans un cadre séparé du reste du navigateur. • Cliquez sur le troisième menu déroulant pour effectuer un zoom avant ou arrière sur la page sélectionnée. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les paramètres de votre protocole TCP/IP, reportez-vous à la documentation fournie par votre fournisseur d'accès Internet. Consultez également les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows pour mieux comprendre l'utilisation des paramètres Internet en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.200 Accès à Internet Libération d'espace et protection de votre ordinateur Suppression de l'historique du navigateur Le navigateur conserve un enregistrement de tous les sites Web que vous avez visités. Cette fonction a été conçue pour vous permettre d'accéder plus rapidement à un site déjà visité. Toutefois, cela peut entraîner des risques pour la sécurité, voire affecter les performances de votre ordinateur. La suppression de l'historique du navigateur peut réduire les risques et la taille des fichiers d'historique sur votre ordinateur. 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Connexions réseau et Internet→ Options Internet. 2 Dans la section Historique de navigation, cliquez sur Supprimer. Suppression des fichiers Internet temporaires Les fichiers téléchargés sur votre ordinateur sont stockés dans des fichiers temporaires. Si vous en conservez trop, ils peuvent finir par compromettre les ressources de votre ordinateur. Le fait de les supprimer régulièrement optimise les performances et la rapidité de votre ordinateur. 1 Ouvrez votre navigateur Web et recherchez un onglet correspondant aux Options Internet. 2 Dans la section Fichiers Internet temporaires, cliquez sur le bouton Supprimer les fichiers. Diminuer la taille du dossier des fichiers temporaires Internet Explorer conserve un enregistrement des sites Web que vous avez visités et un espace de stockage pour les fichiers Internet temporaires. Vous pouvez supprimer ou réduire l'espace utilisé par les enregistrements d'historique et de fichiers temporaires. 1 Dans Internet Explorer, cliquez sur l'onglet Options Internet. 2 Supprimez les fichiers de l'historique de navigation, puis cliquez sur Paramètres pour réduire l'espace alloué. 3 Réduisez le nombre de Mo en mémoire et/ou le nombre de jours pendant lesquels l'historique de navigation doit être conservé afin de limiter l'espace utilisé pour stocker ces informations.Accès à Internet 201 Protection de la confidentialité grâce au blocage et à la suppression des cookies Les cookies sont de petits marqueurs (éléments de code) placés sur votre ordinateur lorsque vous visitez un site Web. Les entreprises ayant un site Internet se servent des cookies pour connaître le nombre de visites de leur site. Certains cookies vous permettent même d'optimiser votre utilisation d'un site Web. Par exemple, un cookie peut enregistrer votre mot de passe afin que vous n'ayez à le saisir que la première fois que vous visitez un site Web. Cependant, certains cookies peuvent utiliser ces informations personnelles à des fins commerciales, mettant ainsi en péril votre confidentialité. Pour supprimer les cookies de l'historique de votre navigateur Web, ouvrez votre navigateur Internet puis cliquez sur l'onglet Options. Recherchez le bouton Supprimer les cookies et cliquez dessus. Par exemple, pour supprimer les cookies avec Internet Explorer : 1 Ouvrez Internet Explorer. 2 Cliquez sur l'onglet Outils→ Options Internet. 3 Dans la section Fichiers Internet temporaires, cliquez sur le bouton Supprimer les cookies. Vous pouvez aussi limiter le nombre de cookies placés sur votre ordinateur en renforçant les paramètres de confidentialité : 1 Dans la fenêtre Options Internet, cliquez sur l'onglet Confidentialité. 2 Déplacez le curseur vers le haut pour plus de confidentialité et pour réduire le nombre de cookies autorisés, ou vers le bas pour moins de confidentialité et pour autoriser les cookies à passer librement de la page Web à votre navigateur Internet. 3 Pour bloquer tous les cookies, placez le curseur tout en haut de l'échelle puis cliquez sur OK. CONSEIL : le blocage des cookies peut empêcher certaines pages Web de s'afficher correctement. Certains sites Web enregistrent votre nom de membre, votre mot de passe ou d'autres informations vous concernant dans un cookie. Si vous supprimez ce cookie, vous devrez peut-être de nouveau entrer vos informations personnelles lors de votre prochaine visite du site.202 Accès à InternetMessagerie électronique 203 Messagerie électronique Configuration d'un nouveau compte de messagerie Avec une connexion Internet et un service de messagerie électronique, vous pouvez échanger des e-mails avec votre famille, vos amis et vos collègues via Internet. Le logiciel de messagerie de la plupart des fournisseurs de services propose un Assistant de connexion Internet qui vous aide à vous connecter à Internet et à configurer votre compte de messagerie. Votre fournisseur d'accès Internet (FAI) ou votre administrateur de réseau local (LAN) doit vous fournir les informations suivantes : • nom de compte et mot de passe, • nom des serveurs de messagerie pour courrier entrant et sortant. REMARQUE : Windows Mail et Outlook Express sont les applications de messagerie par défaut pour Windows Vista ® et Windows ® XP respectivement.204 Messagerie électronique Windows Vista® Pour ajouter (ou supprimer) un compte de messagerie dans Windows Mail : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Windows Mail. 2 Cliquez sur Outils→ Comptes. 3 Cliquez sur Ajouter ou Supprimer, sélectionnez le type de compte à ajouter ou supprimer, cliquez sur Suivant, puis suivez les instructions à l'écran. Windows® XP Pour ajouter (ou supprimer) un compte de messagerie dans Outlook Express : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous lesProgrammes→ Outlook Express. 2 Cliquez sur Outils→ Comptes. 3 Dans la boîte de dialogue Comptes Internet, cliquez sur Ajouter ou Supprimer. 4 Sélectionnez Courrier pour ouvrir l'Assistant Connexion Internet, puis suivez les instructions pour établir une connexion avec un serveur de messagerie électronique ou un serveur de nouvelles. Gestion et organisation des e-mails Plusieurs options sont disponibles pour gérer et organiser vos e-mails. Par exemple, vous pouvez configurer plusieurs dossiers de messagerie, définir des règles et des filtres de messagerie ou supprimer des e-mails indésirables. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'utilisation du courrier électronique, consultez la rubrique « Mise en route du courrier électronique » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Messagerie électronique 205 Windows Vista Pour créer un dossier de messagerie : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Windows Mail. 2 Cliquez sur Fichier→ Dossier,→ Nouveau. 3 Saisissez le nom du dossier dans la zone Nom du dossier. 4 Dans la liste Sélectionnez le dossier dans lequel créer le nouveau dossier, cliquez sur le dossier dans lequel vous souhaitez stocker votre nouveau dossier. Pour créer une règle de courrier : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Windows Mail. 2 Cliquez sur le message que vous voulez utiliser comme base pour votre règle. 3 Cliquez sur Message→ Créer une règle à partir d'un message. Vous pouvez ensuite sélectionner un certain nombre d'options, ou « règles », qui dictent la manière dont les e-mails seront désormais gérés lorsque les nouveaux e-mails reçus auront des « conditions » qui correspondent à l'e-mail que vous avez utilisé comme base pour la règle. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la suppression ou le changement de dossiers, consultez la rubrique « Ajouter, supprimer ou renommer des dossiers de messagerie » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. EXEMPLE : lorsque la ligne De contient une condition pour définir une règle de sorte que tous les messages reçus d'une entité spécifique (ou ayant un mot spécifique dans le champ De) soient automatiquement triés et classés dans le dossier de messagerie spécifié.206 Messagerie électronique Pour supprimer un e-mail : 1 Sélectionnez le message à supprimer puis cliquez sur Supprimer. 2 Pour sélectionner plusieurs messages, maintenez la touche enfoncée et sélectionnez tous les messages à supprimer. Cliquez ensuite sur Supprimer. Windows XP Pour créer un dossier de messagerie : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Outlook Express. 2 Cliquez sur Fichier→ Dossier→ Nouveau. 3 Dans le champ Nom du dossier, saisissez un nom puis sélectionnez l'emplacement du nouveau dossier. Pour créer une règle de courrier : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Outlook Express. 2 Sélectionnez un e-mail dans la fenêtre principale. 3 Dans la fenêtre Message, cliquez sur Créer une règle à partir d'un message. Cela vous permet de créer une règle de courrier simple basée sur le nom de la personne indiqué sur la ligne De ; aucune autre information provenant du message n'est saisie dans la règle. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la modification ou l'application d'une règle de courrier, consultez la rubrique « Organiser le courrier électronique à l'aide de règles et de dossiers » en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Messagerie électronique 207 Pour supprimer un e-mail : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Outlook Express. 2 Dans la liste des messages, cliquez sur le message pour le mettre en surbrillance. 3 Dans la barre d'outils, cliquez sur Supprimer. Protection de votre messagerie électronique Plusieurs options vous permettent de vous assurer que les e-mails que vous recevez sont sûrs : • Définissez un niveau de sécurité approprié pour l'ensemble de votre messagerie électronique (reportez-vous à la section « Renforcement de la sécurité de votre ordinateur lors de l'accès à Internet » à la page 189). • Limitez le courrier indésirable. • Protégez-vous contre les virus et l'hameçonnage. • Évitez d'ouvrir les pièces jointes à des messages. Limitation du courrier indésirable Définissez un niveau de sécurité approprié dans votre logiciel de messagerie (Windows Mail pour Windows Vista ou Outlook Express pour Windows XP) pour trier les e-mails que vous recevez. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur Outlook Express, consultez l'Aide d'Outlook Express. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la protection de vos e-mails, reportez-vous à la documentation de votre fournisseur de messagerie électronique.208 Messagerie électronique Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Windows Mail. 2 Cliquez sur Outils→ Options du courrier indésirable. 3 Sélectionnez le niveau de protection de votre choix : • Aucun filtrage automatique. Sélectionnez cette option si vous voulez lever globalement le blocage des courriers indésirables. Toutefois, Windows Mail maintiendra le blocage des messages provenant des noms de domaine et des adresses e-mail répertoriés dans la liste des expéditeurs bloqués. • Faible. Sélectionnez cette option si le flux de courrier indésirable n'est pas important et que vous voulez uniquement bloquer les spams les plus flagrants. • Élevé. Sélectionnez cette option si le flux de courrier indésirable est important et que vous voulez bloquer un maximum de spams. Il est toutefois conseillé de vérifier périodiquement les messages contenus dans le dossier Courrier indésirable afin de s'assurer qu'aucun e-mail légitime n'y a été déplacé. • Approuvés uniquement. Sélectionnez cette option si vous ne voulez recevoir que les messages des personnes ou des noms de domaine répertoriés dans votre liste d'expéditeurs approuvés. Les e-mails provenant de personnes ou de noms de domaine non mentionnés dans la liste des expéditeurs approuvés seront considérés comme du courrier indésirable ; il vous est donc conseillé de choisir cette option uniquement si vous êtes certain que toutes les personnes et tous les domaines dont vous voulez recevoir les messages figurent dans cette liste. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la limitation des messages non désirés, consultez la rubrique « Bloquer le courrier indésirable et d’autres messages non désirés » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Messagerie électronique 209 Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Outlook Express. 2 Cliquez sur Outils→ Options→ onglet Sécurité. 3 Dans la section Télécharger les images, cliquez sur Bloquer les images et les autres contenus externes dans les messages HTML. Virus et hameçonnage Pour protéger vos e-mails des virus et du hameçonnage, vous avez plusieurs possibilités : • installer un programme antivirus, • lire les e-mails en texte brut, • vérifier que les pièces jointes proviennent d'une source sûre, • ne pas ouvrir les pièces jointes portant l'extension .exe. Blocage des pièces jointes Certaines messageries électroniques bloquent automatiquement les types de fichier couramment utilisés pour propager des virus par courrier électronique. Si Windows Mail bloque une pièce jointe, la barre d’informations affiche un message vous signalant cette action et répertorie la pièce jointe qui a été bloquée. D'autres messageries électroniques vous permettent de sélectionner les types de fichier à bloquer. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la limitation du courrier indésirable, consultez la rubrique « Affichage des images de messages électroniques bloquées » de l'Aide Outlook Express. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la protection antivirus, consultez « Utilisation d'un logiciel anti-virus » à la page 271.210 Messagerie électronique Affichage des e-mails 1 Ouvrez votre messagerie en cliquant sur l'icône correspondante sur votre bureau ou en cliquant sur Démarrer → Tous les programmes, puis sur le nom du programme de messagerie (par exemple, Windows Mail ou Outlook Express). 2 Cliquez sur le dossier de messagerie (par exemple, Boîte de réception) qui contient les messages que vous voulez lire. 3 Pour afficher le message, cliquez dessus dans la liste des messages. Envoi d’e-mail Une fois la composition d'un message terminée, vous pouvez l'envoyer à un destinataire. Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Windows Mail. 2 Cliquez sur Fichier→ Nouveau→ Message pour ouvrir la fenêtre de composition du nouveau message. 3 Dans le champ À, saisissez l'adresse e-mail de chacun de vos principaux destinataires. 4 Dans le champ Objet, saisissez l'objet de votre message. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les pièces jointes, consultez la rubrique d'Aide de la documentation de votre fournisseur de messagerie électronique. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'affichage des messages dans Windows Mail, consultez la rubrique « Afficher les messages électroniques dans Windows Mail » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Messagerie électronique 211 5 Cliquez dans la fenêtre principale du message et saisissez votre texte. 6 Pour envoyer le message immédiatement, cliquez sur Envoyer. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Outlook Express. 2 Dans la barre d'outils, cliquez sur Créer un... 3 Dans le champ À, saisissez l'adresse e-mail du destinataire. 4 Dans le champ Objet, saisissez l'objet du message. 5 Saisissez votre message puis cliquez sur Envoyer dans la barre d'outils. Création d'un groupe de contacts (liste de publipostage) Les groupes de contact (ou listes de publipostage) sont utiles lorsque vous voulez envoyer un message à plusieurs destinataires. Un groupe de contacts est une liste d'adresses e-mail. En créant des groupes de contacts, vous pouvez composer un seul e-mail et l'envoyer à plusieurs destinataires. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'envoi de messages dans Windows Mail, consultez la rubrique « Écrire un message électronique » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'envoi de messages dans Outlook Express, consultez la rubrique « Envoyer un message électronique » de l'Aide Outlook Express.212 Messagerie électronique Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Contacts Windows. 2 Dans la barre d'outils, cliquez sur Nouveau groupe de contacts, saisissez un nom dans la zone Nom du groupe, puis remplissez les zones dans les onglets Groupe de contacts et Détails du groupe de contacts. Il n'est pas nécessaire de remplir toutes les zones ; saisissez simplement les informations souhaitées sur le nouveau groupe de contacts créé. 3 Ajoutez des contacts au groupe de contacts de l'une des façons suivantes : • Pour ajouter des contacts individuels au groupe à partir de contacts existants, cliquez sur Ajouter au groupe de contacts. • Pour créer des contacts et les ajouter au groupe de contacts, cliquez sur Nouveau contact. • Pour ajouter des personnes au groupe de contacts sans les ajouter à vos contacts individuels, saisissez les informations adéquates dans les zones Nom du contact et Adresse de messagerie, puis cliquez sur Créer pour le groupe uniquement. 4 Après avoir créé votre groupe de contacts, cliquez sur OK. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Outlook Express. 2 Dans la fenêtre Carnet d'adresses, sélectionnez le dossier dans lequel vous voulez créer un groupe. Cliquez sur Nouveau dans la barre d'outils, puis cliquez sur Nouveau groupe. 3 La boîte de dialogue Propriétés s'ouvre. Dans le champ Nom du groupe, saisissez le nom du groupe. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la création de messages, consultez la rubrique « Créer des groupes de contacts (listes de publipostage) » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Messagerie électronique 213 4 Ajoutez des contacts au groupe de contacts de l'une des façons suivantes : • Pour ajouter une personne à partir de votre Carnet d'adresses, cliquez sur Sélectionner les membres, puis cliquez sur un nom du carnet d'adresses. • Pour ajouter une personne directement au groupe sans ajouter son nom à votre carnet d'adresses, saisissez le nom de la personne et son adresse e-mail dans la partie inférieure de la boîte de dialogue Propriétés, puis cliquez sur Ajouter. • Pour ajouter une personne à la fois au groupe et à votre carnet d'adresses, cliquez sur Nouveau contact et renseignez les champs adéquats. • Pour utiliser un service d'annuaire, cliquez sur Sélectionner les membres puis sur Rechercher. Sélectionnez un service d'annuaire dans la liste déroulante. Une fois que vous avez trouvé et sélectionné une adresse, celle-ci est automatiquement ajoutée à votre carnet d'adresses. 5 Répétez cette procédure pour chaque contact à ajouter jusqu'à ce que votre groupe soit défini. Sauvegarde des e-mails Vous pouvez sauvegarder vos e-mails et d'autres fichiers pour les conserver en lieu sûr tout en augmentant (ou libérant) votre espace disque. Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Système et maintenance→ Centre de sauvegarde et de restauration. 2 Cliquez sur Sauvegarder les fichiers, puis suivez les étapes de l'Assistant. Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, fournissez le mot de passe ou la confirmation. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la sauvegarde de messages, consultez la rubrique « Sauvegarder vos fichiers » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.214 Messagerie électronique Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Outlook Express. 2 Sélectionnez un dossier de messagerie. 3 Cliquez sur Fichier→ Dossier→ Compacter. 4 Pour sauvegarder le dossier, copiez-le dans un dossier de sauvegarde, sur un support optique ou sur un lecteur réseau. Les dossiers de messagerie d'Outlook Express portent l'extension .dbx (ex. : Éléments envoyés.dbx). INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la sauvegarde des messages, consultez la rubrique « Compacter et créer une copie de sauvegarde des dossiers de messagerie » de l'Aide Outlook Express.Multimédia 215 Multimédia (CD/DVD, Audio 5.1, MP3, TV, appareils-photos numériques, et projecteurs). Présentation générale La plupart des ordinateurs Dell sont équipés d'un lecteur/enregistreur CD/DVD, qui peut être utilisé pour traiter des données, de la musique ou des vidéos. Selon votre modèle d'ordinateur, vous pouvez aussi connecter d'autres appareils, tels que les appareils photo numériques, les projecteurs, les lecteurs MP3 et les téléviseurs. Vous pouvez afficher et imprimer des photos numériques, lire des CD et des DVD, créer votre propre CD, écouter la radio et copier des fichiers sur un appareil mobile, tel qu'un lecteur MP3. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le raccordement de votre ordinateur à un téléviseur et sur le réglage des paramètres d'affichage en fonction du type de raccordement, reportez-vous au chapitre « Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage » à la page 227.216 Multimédia Supports CD, DVD et Blu-ray Disc™ Certains ordinateurs sont équipés de boutons multimédias pour : • lire différents supports, • transférer et sauvegarder des données, • se divertir. Pour les instructions d'utilisation de ces boutons, consultez la documentation de votre ordinateur. Lecture d'un CD, DVD ou support Blu-ray Disc Pour les lecteurs avec axes et/ou plateaux 1 Appuyez sur le bouton d'éjection du lecteur. 2 Placez le disque au centre du plateau, étiquette vers le haut et enclenchezle sur l'axe, ou placez-le directement sur le plateau s'il n'y a pas d'axe. 3 Repoussez le plateau dans le lecteur. 4 Pour les ordinateurs équipés de boutons multimédias, appuyez sur le bouton de lecture. Certains ordinateurs lancent une fenêtre de sélection de lecture automatique. Sélectionnez la fonction pour la tâche entreprise, par exemple, ouvrir pour visualiser ou ouvrir pour un transfert direct des données.Multimédia 217 Pour les lecteurs avec une fente AVIS : n'utilisez pas de disques de forme ou de format non standard (y compris mini-CD et mini-DVD) sous peine d'endommager le lecteur. REMARQUE : ne déplacez pas l'ordinateur pendant la lecture ou l'enregistrement d'un CD ou d'un DVD. 1 Appuyez sur le bouton d'éjection pour retirer un CD installé. Pour l'emplacement de ce bouton, consultez la documentation de votre ordinateur. 2 Insérez le disque, étiquette vers le haut, dans l'ouverture du lecteur. 3 Pour les ordinateurs équipés de boutons multimédias, appuyez sur le bouton de lecture. Certains ordinateurs lancent une fenêtre de sélection de lecture automatique. Sélectionnez la fonction pour la tâche que vous essayez de faire, par exemple, ouvrir pour visualiser ou ouvrir pour un transfert direct des données. Pour formater un support pour l'enregistrement ou la copie de données, reportez-vous au logiciel de gestion du support livré avec l'ordinateur. REMARQUE : veillez à respecter toutes les lois relatives aux droits d'auteur lorsque vous copiez un support. ouverture du lecteur218 Multimédia Copie d'un CD, DVD ou Blu-ray Disc 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ → Projets→ Copier. 2 Copiez le disque. Avec un seul lecteur de disque : a Insérez le disque source dans le lecteur. b Assurez-vous que les paramètres sont corrects, puis suivez les instructions à l'écran. L'ordinateur lit le disque source puis copie les données dans un dossier temporaire sur votre disque dur. c Lorsque vous y êtes invité, insérez un disque vierge dans le lecteur, puis cliquez sur OK. L'ordinateur copie les données du dossier temporaire sur le disque vierge. Avec deux lecteurs de disque : a Sélectionnez le lecteur du disque source (et insérez le disque). b Insérez un disque vierge dans le second lecteur, puis suivez les instructions pour copier un disque. L'ordinateur copie les données du disque source sur le disque vierge. Lorsque la copie du disque source est terminée, le disque est automatiquement éjecté.Multimédia 219 Audio 5.1 REMARQUE : l'audio 5.1 peut ne pas être prise en charge sur certains ordinateurs. 5.1 désigne le nombre de canaux audio dans la plupart des configurations de son surround. Le 5 désigne les cinq principaux canaux audio : avant gauche, avant centre, cavant droit, arrière gauche et arrière droit ; alors que le 1 désigne le canal pour effets basse fréquence (LFE). Un signal 5.1 peut être délivré par le disque optique ou un canal TV satellite. Configuration des connexions audio 5.1 Pour configurer des connexions audio 5.1: Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Options supplémentaires. Exécutez le Panneau de commande audio IDT. Dans l'onglet Prises, il y a trois icônes de connecteur. Suivez les instructions pour terminer la configuration. 1 Cliquez sur l'icône microphone, sélectionnez Dispositif : Haut-parleur arrière, et branchez votre câble de haut-parleur arrière au connecteur d'entrée audio/microphone. 2 Cliquez sur l'icône casque du milieu, sélectionnez Dispositif : Hautparleur centre/LFE, et branchez la câble de votre haut-parleur central/caisson de basse au connecteur de sortie audio/casque du milieu. CONSEIL : n'utilisez l'Explorateur Microsoft® Windows® pour glisserdéplacer les fichiers sur un disque qu'après avoir lancé votre logiciel de gravure de CD/DVD et ouvert un projet de création de CD/DVD. • Utilisez un disque vierge pour vous exercer à l'enregistrement. • Vous ne pourrez peut-être pas créer de DVD audio à l'aide de votre logiciel de gravure de CD/DVD. Pour obtenir des instructions, consultez le site Web du fabricant du logiciel installé sur votre ordinateur. • Si vous disposez du logiciel Roxio, rendez-vous sur le site Web de Roxio à l'adresse www.sonic.com ou de la Blu-ray Disc™ Association à l'adresse blu-raydisc.com pour plus d'informations.220 Multimédia 3 Cliquez sur l'icône casque de droite, sélectionnez Dispositif : Hautparleur avant, et branchez le câble de votre haut-parleur avant au connecteur de sortie audio/casque de droite. Appareils mobiles portables (lecteurs MP3) Connexion d'un appareil mobile (lecteur MP3) à l'ordinateur Suivez les instructions fournies avec votre appareil pour connecter celui-ci à votre ordinateur. Pour savoir si votre appareil mobile est compatible avec Media Player, lisez les instructions fournies avec votre appareil. Rendez-vous également sur le site Web windowsmedia.com. Configuration de l'appareil mobile pour une synchronisation dans Windows Media Player Utilisez Windows Media Player pour synchroniser les fichiers multimédias numériques de votre bibliothèque multimédia avec l'appareil mobile. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la connexion d'un appareil mobile à votre ordinateur et sur l'utilisation de cet appareil (lecteur MP3), consultez la documentation fournie avec l'appareil. Consultez aussi la rubrique « Utilisation de Windows Media Player » du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Multimédia 221 Si votre appareil mobile a une capacité suffisante pour stocker les fichiers que vous voulez copier, Media Player synchronise automatiquement votre bibliothèque multimédia. Ensuite, lorsque vous connecterez l'appareil mobile à votre ordinateur, Media Player met à jour l'appareil. Si la capacité de stockage de l'appareil mobile n'est pas assez importante pour traiter les fichiers que vous voulez copier, Media Player passe par défaut sur la synchronisation manuelle. Dans ce cas, vous devez supprimer les fichiers de l'appareil manuellement ou modifier votre sélection de fichiers à copier. Media Player vous permet de basculer entre la synchronisation automatique et la synchronisation manuelle. Configuration de l'appareil mobile pour la première fois Lorsque vous connectez un appareil pour la première fois, Media Player sélectionne la méthode de synchronisation la plus adaptée à votre appareil, en fonction de sa capacité de stockage. 1 Démarrez l'appareil mobile, puis connectez-le à votre ordinateur. Si vous y êtes invité, sélectionnez l'option de synchronisation de l'appareil à l'aide de Windows Media Player. 2 Effectuez l'une des opérations suivantes : • Si Media Player a choisi de synchroniser automatiquement votre appareil, cliquez sur Terminer. Lorsque vous cliquez sur Terminer, Media Player synchronise votre bibliothèque entière avec l'appareil mobile. Ensuite, votre appareil mobile est automatiquement synchronisé à chaque fois que vous le connectez à l'ordinateur. • Si Media Player a choisi de synchroniser votre appareil manuellement, cliquez sur Terminer. Ensuite, sous l'onglet Synchroniser, sélectionnez les fichiers et les sélections à synchroniser. Copie de fichiers audio et vidéo sur votre appareil mobile Utilisez la fonction Copier sur un CD ou un périphérique pour copier des fichiers audio et vidéo de la Bibliothèque multimédia sur votre appareil mobile ou votre carte mémoire. Vous pouvez aussi copier des fichiers sous licence téléchargés depuis Internet ou copiés depuis un CD sur votre appareil mobile. Pour copier un fichier sous licence, votre appareil mobile peut vous demander un numéro de série de matériel. C'est le fournisseur de contenu qui décide qui détient la propriété et les droits de lecture d'un fichier, et tous les fichiers ne pourront pas être lus après une fois que vous les aurez copiés sur un appareil mobile.222 Multimédia Lorsque vous copiez des fichiers sur votre appareil mobile, la colonne Status (État) de la fenêtre Items to Copy (Éléments à copier) affiche des informations d'état, telles que Inspecting (Contrôle en cours), Converting/Converted (Conversion en cours/terminée), Copying (Copie en cours) et Complete (Opération terminée). Lecture de support à l'aide de Dell Travel Remote La télécommande Dell Travel Remote a été conçue pour contrôler Dell Media Direct et Windows Vista Media Center. Elle ne fonctionne qu'avec certains ordinateurs. 1 Mettez la pile bouton en place dans la télécommande. 2 Lancez le Windows Vista Media Center. 3 Utilisez les boutons de la télécommande pour lire le support. Réglage du volume de l'ordinateur 1 Cliquez avec le bouton droit sur l'icône du Volume dans la barre des tâches. 2 Cliquez sur Ouvrir le mixeur du volume. 3 Cliquez sur le curseur et faites-le glisser vers le haut ou vers le bas pour augmenter ou diminuer le volume. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur Dell Travel Remote, rendez-vous sur le site Web du support de Dell à l'adresse support.dell.com. Reportez-vous aussi aux instructions fournies avec la télécommande Dell Travel Remote.Multimédia 223 Activation de la sortie audio numérique S/PDIF via le logiciel multimédia Si votre ordinateur est équipé d'un lecteur de DVD et prend en charge une sortie audio numérique (S/PDIF), vous pouvez activer la sortie audio numérique pour la lecture des DVD. 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes, puis cliquez sur le lien vers le lecteur de DVD. 2 Insérez un DVD dans le lecteur de DVD. Si la lecture du DVD commence, cliquez sur le bouton d'arrêt. 3 Cliquez sur Settings (Paramètres)→ DVD→ DVD Audio Setting (Configuration audio DVD). 4 Cliquez sur les flèches en regard du paramètre Speaker Configuration (Configuration des haut-parleurs) pour faire défiler les options et sélectionnez SPDIF. 5 Cliquez une première fois sur le bouton Précédent, puis une deuxième fois pour revenir à l'écran du menu principal. Activation de la sortie audio numérique S/PDIF dans le pilote audio Windows 1 Double-cliquez sur l'icône du Volume dans la barre des tâches. 2 Dans la fenêtre Contrôle du volume, cliquez sur Options→ Contrôles avancés→ Avancé. 3 Cochez la case pour activer l'option S/PDIF Interface (Interface S/PDIF). 4 Cliquez sur Fermer→ OK. Configuration des casques Cyberlink (CL) REMARQUE : la fonction casque CL n'est disponible que si votre ordinateur est équipé d'un lecteur de DVD. Dans ce cas, vous pouvez activer la sortie audio numérique via un casque pour la lecture des DVD.224 Multimédia 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes, puis cliquez sur l'option de lecteur de DVD de votre ordinateur. 2 Insérez un DVD dans le lecteur de DVD. Si la lecture du DVD commence, cliquez sur le bouton d'arrêt. 3 Cliquez sur Settings (Paramètres)→ DVD→ DVD Audio Setting (Configuration audio DVD). 4 Cliquez sur les flèches en regard du paramètre Speaker Configuration (Configuration des haut-parleurs) pour faire défiler les options et sélectionnez Headphones (Casque). 5 Cliquez sur les flèches en regard du paramètre Audio listening mode (Mode d'écoute audio) pour faire défiler les options et sélectionnez CL Headphone (Casque CL). 6 Cliquez sur les flèches en regard de l'option Dynamic range compression (Compression de la plage dynamique) pour sélectionner l'option la plus appropriée. 7 Cliquez une première fois sur le bouton Précédent, puis une deuxième fois pour revenir à l'écran du menu principal. Utilisation d'un appareil photo numérique avec votre ordinateur Lorsque vous utilisez un appareil photo numérique avec votre ordinateur, vous pouvez effectuer une ou plusieurs des tâches suivantes : • visionner et télécharger des photos sur votre appareil, • modifier des photos et ajouter des effets spéciaux,Multimédia 225 • imprimer des photos, • organiser votre collection de photos, • créer des diaporamas. Utilisation de Windows Media Player Windows Media Player est le logiciel natif de Microsoft qui permet de lire, enregistrer et organiser vos fichiers multimédias. Vous pouvez utiliser Windows Media Player pour diverses activités, y compris : • la lecture de fichiers multimédias numériques, tels que les fichiers audio et vidéo, les CD et les DVD et d'autres fichiers et formats multimédias, • la gravure (création) de vos propres CD et DVD ainsi que la copie de musique à partir de CD, • l'écoute de la radio, • la recherche et l'organisation de vos fichiers multimédias numériques, • la copie et la synchronisation des fichiers sur des appareils mobiles, • l'achat de supports numériques en ligne. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'utilisation d'un appareil-photo numérique avec votre ordinateur, consultez la documentation fournie avec l'appareil-photo. Recherchez aussi les rubriques concernant les appareils photo numériques dans le Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'utilisation de Windows Media Player, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.226 MultimédiaRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 227 d'affichage Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Accès à un téléviseur via l'ordinateur à l'aide d'une carte Tuner TV Utilisez une carte tuner TV - adaptateur vidéo spécial - pour regarder la télévision et enregistrer des émissions sur votre ordinateur. Une carte Tuner TV peut remplacer votre carte vidéo actuelle ou fonctionner avec celle-ci. Pour en savoir plus sur le visionnage de la télévision et l'enregistrement des émissions sur votre ordinateur, consultez la documentation livrée avec votre carte Tuner TV. Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur ou un périphérique audio Il existe différentes façons de raccorder un ordinateur à un téléviseur. Les connexions possibles sont les suivantes : • VGA • câble coaxial228 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage • câble S-Vidéo ; S-Vidéo/composite ; S-Vidéo/à composantes • DisplayPort™ • interface DVI (Digital Video Interface) ou HDMI (High Definition Multimedia Interface). En outre, les connexions audio pouvant prendre en charge les connexions vidéo varient des prises RCA analogiques standard aux connexions audio numériques S/PDIF et multicanaux par câble optique. Toutes ces connexions audio et vidéo varient selon le modèle d'ordinateur et de téléviseur. Regardez à l'arrière et sur les côtés de votre ordinateur et de votre téléviseur pour savoir quelles options sont disponibles. S-Vidéo Vidéo composite Vidéo à composantes séparées Vidéo numérique DVI Vidéo/audio HDMI Convertisseur DVI/HDMIRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 229 d'affichage Vous devrez peut-être consulter de nombreux documents pour comprendre les choix possibles pour ces connexions audio et vidéo. Reportez-vous à la documentation livrée avec l'ordinateur et le téléviseur. Il peut aussi être intéressant de profiter de certains didacticiels accessibles sur Internet. Détermination de ce que vous avez et ce dont vous avez besoin Avant de raccorder votre ordinateur à un téléviseur et des haut-parleurs, vous devez déterminer : • les types de connecteur disponibles sur l'ordinateur et le téléviseur, • s'il y a des adaptateurs spéciaux (composites, à composantes séparées), • les types de câble nécessaires pour les connexions, • les types de tâche que vous avez prévu d'effectuer. Connaître ces informations vous permet d'être certain que vous utilisez les connecteurs, les adaptateurs et les câbles adéquats et que vous les raccordez correctement. Identification des connecteurs sur votre ordinateur Votre ordinateur peut être équipé de divers connecteurs de sortie vidéo et TV. Connecteur Description/Fonction Un connecteur S-Vidéo permet de relier des périphériques numériques/audio à l'aide d'un câble d'adaptateur audio numérique/TV.230 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Un connecteur DVI permet de relier un moniteur externe compatible DVI, tel qu'un téléviseur ou un écran plat. Les connecteurs DVI sont disponibles au format DVI-D (numérique uniquement), DVI-A (analogique haute résolution) et DVI-I (numérique et analogique). DisplayPort vous permet de raccorder un ordinateur et un système home-cinéma. Pour plus d'informations, reportez-vous aux sections « DisplayPort™ - Caractéristiques et avantages » à la page 56 et « DisplayPort™ » à la page 345 Un connecteur HDMI permet de relier un moniteur ou un téléviseur externe compatible HDMI. Le HDMI transfère les flux vidéo non compressés et les flux audio multicanaux via un seul câble. REMARQUE : le DVI et le HDMI sont compatibles et il existe des câbles convertisseurs. Si votre ordinateur n'est pas équipé d'un connecteur HDMI ni votre téléviseur d'un connecteur DVI, utilisez le connecteur DVI de votre ordinateur avec un câble convertisseur DVI/HDMI pour vous connecter au port HDMI du téléviseur. Vous devrez connecter un câble séparé pour le signal audio car le connecteur DVI n'émet pas ce signal. Connecteur Description/Fonction REMARQUE : les connecteurs DVI-A, DVI-D et DVII ne sont pas interchangeables. Les câbles sont propres à chacun. Assurez-vous de connaître les formats pris en charge par votre ordinateur.Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 231 d'affichage Identification des connecteurs sur votre téléviseur Votre téléviseur peut être équipé de divers connecteurs d'entrée, tels qu'un connecteur S-Vidéo, un connecteur DVI, un connecteur HDMI ou un connecteur VGA. De plus, le téléviseur peut avoir plusieurs ports d'accès pour chacun de ces types de connecteur. REMARQUE : pour savoir quels types de connecteurs sont disponibles sur votre téléviseur, consultez la documentation livrée avec votre téléviseur. Un connecteur VGA permet de relier un moniteur externe compatible VGA. Un connecteur audio vous permet de vous connecter à un signal audio standard, un signal audio numérique S/PDIF ou un signal audio analogique multicanaux. Un connecteur de casque/d'entrée permet de relier un casque à votre ordinateur. Vous pouvez aussi utiliser ce connecteur pour une connexion audio standard aux haut-parleurs. CONSEIL : N'OUBLIEZ PAS LE SIGNAL AUDIO : connectez un câble audio si vous voulez écouter du son sur un support autre que les hautparleurs de votre ordinateur. Les câbles S-Vidéo n'émettent généralement que le signal vidéo. Toutefois, certains adaptateurs à composantes séparées qui sont reliés via le connecteur de sortie TV S-Vidéo peuvent comprendre des ports audio pour les connexions de haut-parleur. Connecteur Description/Fonction232 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Pour connecter votre ordinateur à un téléviseur, vous devez relier le port de sortie vidéo de l'ordinateur de votre choix (S-Vidéo, VGA, DVI ou HDMI) au connecteur d'entrée vidéo approprié du téléviseur. Pour plus d'informations, consultez la documentation livrée avec votre téléviseur. Déterminer la combinaison de câbles et d'adaptateurs dont vous avez besoin Une fois que vous avez identifié les ports disponibles sur votre ordinateur et votre téléviseur, déterminez la combinaison de câbles et d'adaptateurs dont vous allez avoir besoin : • Adaptateur et câble vidéo – Connecteur VGA et câble VGA – Connecteur S-Vidéo standard et câble S-Vidéo – Adaptateur composite avec câble vidéo composite – Adaptateur à composantes séparées avec câble vidéo à composantes séparées – Connecteur DVI avec câble DVI ou câble convertisseur DVI/HDMI – Connecteur HDMI avec câble HDMI ou câble convertisseur DVI/HDMI – Connecteur DisplayPort avec câble DisplayPort ou câble de conversion DisplayPort/DVI • Adaptateur et câble audio – Connecteur audio analogique standard – Connecteur audio numérique S/PDIF – Connecteur audio analogique multicanaux Selon les connecteurs disponibles sur votre ordinateur et votre téléviseur, vous pouvez relier votre ordinateur à votre téléviseur selon différentes configurations. REMARQUE : votre ordinateur n'est pas toujours livré avec tous les câbles audio et vidéo nécessaires pour le relier à un téléviseur ou à un autre périphérique audio. Il est possible d'acheter des câbles et des adaptateurs TV/audio numériques auprès de Dell.Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 233 d'affichage REMARQUE : si des câbles et des adaptateurs audio ou vidéo ont été fournis avec votre ordinateur, utilisez-les. N'interchangez pas les adaptateurs ou les câbles d'autres ordinateurs. Adaptateur S-Vidéo standard Adaptateur composite multiport Adaptateur composite monoport connecteur de sortie TV S-Vidéo adaptateur S-Vidéo adaptateur composite connecteur de sortie TV S-Vidéo connecteur de sortie TV S-Vidéo adaptateur composite234 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Adaptateur à composantes séparées Câbles Raccordement physique de l'ordinateur à un téléviseur ou un périphérique audio Pour connecter un ordinateur à un téléviseur ou à un périphérique audio, il est recommandé de connecter les câbles vidéo et audio à l'ordinateur selon l'une des configurations suivantes. connecteur de sortie TV S-Vidéo adaptateur à composantes séparées câble DVI câble vidéo HDMI câble convertisseur DVI/HDMI câble vidéo à composantes séparées câble de connecteur de sortie TV S-Vidéo câble audio standardRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 235 d'affichage Référence rapide pour configurations possibles REMARQUE : les configurations suivantes peuvent être ou non prises en charge par votre ordinateur et votre téléviseur. REMARQUE : reportez-vous à la documentation livrée avec l'ordinateur et le téléviseur. Configuration Remarques S-Vidéo • Adaptateur S-Vidéo avec audio standard • Adaptateur S-Vidéo et adaptateur audio analogique multicanaux Standard Généralement disponible et facile à connecter Vidéo composite • Adaptateur composite avec audio standard • Adaptateur composite avec audio numérique S/PDIF • Adaptateur composite avec adaptateur audio analogique multicanaux OK La qualité peut être inférieure à celle d'un adaptateur S-Vidéo ou vidéo à composantes séparées Vidéo à composantes séparées • Adaptateur à composantes séparées avec audio standard • Adaptateur à composantes séparées avec audio numérique S/PDIF • Adaptateur à composantes séparées avec adaptateur audio analogique multicanaux Recommandé Vidéo DVI (Digital Video Interface) • Adaptateur DVI avec audio standard OK La qualité peut être inférieure à celle d'un adaptateur à composantes séparées236 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Réalisation des étapes de connexion de base 1 Déterminez le type de connexion que vous souhaitez utiliser. 2 Assurez-vous d'avoir les adaptateurs et les câbles audio et vidéo nécessaires. 3 Éteignez le téléviseur, les périphériques audio et l'ordinateur. 4 Selon le type de connexion choisi, connectez les adaptateurs et les câbles vidéo. 5 Connectez les câbles audio adaptés à la connexion vidéo choisie. 6 Allumez le téléviseur et tous les périphériques audio connectés (le cas échéant). 7 Sélectionnez le mode de signal vidéo d'entrée approprié pour le téléviseur (AV-5 ou AV-6 pour un dongle à composantes). Le mode vidéo d'entrée doit correspondre au type de connexion. Reportez-vous à la section « Sélection du signal d'entrée adéquat à partir du menu du téléviseur » à la page 239. Consultez aussi la documentation livrée avec le téléviseur. 8 Allumez l'ordinateur. 9 Lorsque vous avez terminé de connecter les câbles vidéo et audio entre l'ordinateur et le téléviseur, vous devez activer votre ordinateur pour qu'il fonctionne avec le téléviseur. Il existe différentes méthodes pour configurer la disposition de l'écran : • Panneau de configuration de la carte vidéo du fournisseur — Méthode privilégiée À partir du panneau de configuration du système, cliquez sur Affichage→ Paramètres→ Avancé. DisplayPort • Convertisseur DisplayPort/DVI avec audio standard Recommandé Vidéo HDMI • Convertisseur HDMI/DVI avec audio standard Idéal N'est peut-être pas disponibleRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 237 d'affichage Sélectionnez l'onglet correspondant à la carte vidéo. Sélectionnez les paramètres d'affichage dans le panneau de configuration qui s'affiche. • Combinaison de touches de fonction — Permet de sélectionner une disposition d'écran mais sert surtout à basculer d'une vue à l'autre, une fois les paramètres d'affichage sélectionnés. Appuyez sur pour sélectionner la disposition d'écran souhaitée. • Menu Propriétés d'affichage du système d'exploitation — Permet de sélectionner une disposition d'écran mais peut provoquer des conflits avec les paramètres usine de la carte vidéo. À partir du Panneau de configuration, cliquez sur Propriétés d'affichage→ Paramètres. Certains panneaux de configuration de carte vidéo proposent un Assistant Configuration de téléviseur qui vous aide à régler les paramètres d'affichage du téléviseur. Pour vous assurer que l'ordinateur reconnaît le téléviseur et fonctionne correctement avec celui-ci, reportez-vous aux sections suivantes : • « Sélection du signal d'entrée adéquat à partir du menu du téléviseur » à la page 239 • « Activation de l'affichage sur l'ordinateur et le téléviseur » à la page 251 10 Configurez le téléviseur (représenté comme le second moniteur dans le menu Propriétés d'affichage) pour qu'il fonctionne comme : • un clone (même affichage que sur l'écran de l'ordinateur), • un écran étendu (extension de la zone d'affichage de l'écran de l'ordinateur), • un écran principal (option non disponible dans certains cas). 11 Accédez au menu du téléviseur, puis sélectionnez le signal d'entrée adapté à la connexion physique que vous avez configurée. Reportez-vous à la section « Sélection du signal d'entrée adéquat à partir du menu du téléviseur » à la page 239.238 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage 12 Si vous utilisez un connecteur audio numérique S/PDIF, vous devez activer l'ordinateur pour qu'il fonctionne avec celui-ci (reportez-vous aux sections « Activation de la sortie audio numérique S/PDIF via le logiciel multimédia » à la page 223 et « Activation de la sortie audio numérique S/PDIF dans le pilote audio Windows » à la page 223). Conseils Action À retenir Réglage des paramètres d'affichage Utilisez le panneau de configuration de la carte vidéo pour définir la configuration d'affichage. C'est la meilleure façon de coordonner la carte vidéo avec la résolution de l'écran du téléviseur. Connexion lorsque le téléviseur et l'ordinateur sont éteints 1 Éteignez l'ordinateur et le téléviseur. 2 Raccordez l'ordinateur au téléviseur. 3 Allumez le téléviseur. 4 Ensuite, allumez l'ordinateur afin qu'il détecte la connexion au téléviseur. L'ordinateur reconnaît le téléviseur comme un écran externe disponible. Vérification de la prise en charge du S/PDIF par l'ordinateur Avant de sélectionner un connecteur audio numérique S/PDIF, assurez-vous que votre ordinateur prend en charge le S/PDIF. Connecteurs multiples — Regroupement audio et vidéo Si vous vous connectez à un téléviseur qui possède plusieurs connecteurs audio et vidéo, connectez les câbles audio à la même rangée de connecteurs que pour les câbles vidéo. Par exemple, si le téléviseur possède une rangée de connecteurs audio et vidéo pour AV5 et une autre pour AV6, assurez-vous que les câbles audio et vidéo sont connectés à la rangée AV5 ou AV6 mais pas aux deux.Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 239 d'affichage Sélection du signal d'entrée adéquat à partir du menu du téléviseur Si votre téléviseur possède plusieurs connecteurs d'entrée, il possède généralement un menu qui vous permet de : • sélectionner la source d'entrée adéquate en fonction du type de connexion physique, • régler l'image et les paramètres audio, • sélectionner d'autres options. Accédez au menu de votre téléviseur et sélectionnez l'option qui vous permet de choisir la source adéquate pour le signal d'entrée selon la manière dont vous avez raccordé votre téléviseur à votre ordinateur. REMARQUE : vous pouvez parfois accéder au menu du téléviseur à partir de la télécommande. Cherchez un bouton appelé Menu sur la télécommande. Appuyez sur ce bouton, puis sélectionnez la fonction qui vous permet de choisir le signal d'entrée du téléviseur. Sélectionnez la source du signal d'entrée qui correspond à l'entrée que vous avez connectée depuis votre ordinateur au téléviseur. Le menu de votre téléviseur peut se présenter ainsi : INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les paramètres d'entrée disponibles, consultez la documentation livrée avec votre téléviseur.240 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Exemple de menu de téléviseur Que faire si le téléviseur ne reconnaît pas un signal 1 Éteignez le téléviseur. 2 Débranchez le câble S-Vidéo du téléviseur. 3 Cherchez à l'arrière du téléviseur la connexion appelée S-Video 1. 4 Rebranchez le câble S-Vidéo sur la bonne connexion S-Video 1. 5 Allumez le téléviseur. EXEMPLE : si vous connectez un câble S-Vidéo de l'ordinateur au téléviseur et que vous l'avez inséré dans la prise S-Vidéo, appelée S-Video 1, située à l'arrière du téléviseur, sélectionnez l'option n° 8 - AV3 (S-Video 1). Sélection d'entrée BACK (Arrière) 1. VGA 2. HDMI 1 3. HDMI 2 4. TV 5. DIGITAL TV (TV numérique) 6. AVI (Composite 1) 7. AV2 (Composite 2) 8. AV3 (S-Vidéo 1) 9. AV4 (S-Vidéo 2) 10. AV5 (Composante 1) 11. AV6 (Composante 2) 12. AV7 (Composante 3) 13. AV8 (S-Vidéo 3) SHOW INPUTS <-- ALL ACTIVE --> (AFFICHER LES ENTRÉES (TOUT ACTIVÉ)Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 241 d'affichage 6 Accédez au menu du téléviseur et sélectionnez l'option n° 8 - AV3 (S-Video 1). 7 Accédez au menu Propriétés d'affichage de l'ordinateur. 8 Sélectionnez l'onglet correspondant à la carte vidéo. 9 Utilisez le panneau de configuration de la carte vidéo pour sélectionner les paramètres d'affichage appropriés. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'utilisation du panneau de configuration de la carte vidéo, reportez-vous à la section « Utilisation d'un Assistant de carte vidéo pour configurer les paramètres d'affichage » à la page 260.242 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Évaluation des configurations de connexion proposées S-Vidéo et audio standard REMARQUE : vous pouvez brancher un câble S-Vidéo directement sur le connecteur de sortie TV S-Vidéo de l'ordinateur (sans passer par le câble d'adaptateur audio numérique/TV) si votre téléviseur ou périphérique audio prend en charge la technologie S-Vidéo mais pas l'audio numérique S/PDIF. connecteur de sortie TV S-Vidéo connecteur audio standardRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 243 d'affichage 1 Reliez une extrémité du câble S-Vidéo au connecteur de sortie S-Vidéo de l'ordinateur. 2 Reliez l'autre extrémité du câble S-Vidéo au connecteur d'entrée S-Vidéo du téléviseur. 3 Branchez l'extrémité à connecteur unique du câble audio dans le connecteur de casque situé sur l'ordinateur. 4 Branchez les deux connecteurs RCA situés à l'autre extrémité du câble audio dans les connecteurs d'entrée audio situés sur le téléviseur ou sur un autre périphérique audio. Vidéo composite et audio standard connecteur de sortie TV S-Vidéo connecteur audio standard adaptateur vidéo composite244 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage REMARQUE : selon le modèle de l'ordinateur, l'adaptateur vidéo composite peut être un dongle à port unique ou multiport. Consultez la documentation livrée avec votre ordinateur. 1 Branchez l'adaptateur vidéo composite sur le connecteur de sortie TV S-Vidéo de votre ordinateur. 2 Reliez une extrémité du câble vidéo composite au connecteur de sortie vidéo composite de l'adaptateur vidéo composite. 3 Reliez l'autre extrémité du câble vidéo composite au connecteur d'entrée vidéo composite du téléviseur. 4 Reliez l'extrémité à connecteur unique du câble audio au connecteur de casque situé sur l'ordinateur. 5 Reliez les deux connecteurs RCA situés à l'autre extrémité du câble audio aux connecteurs d'entrée audio situés sur le téléviseur ou sur un autre périphérique audio.Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 245 d'affichage Vidéo composite et audio numérique S/PDIF REMARQUE : selon le modèle d'ordinateur, l'adaptateur S-Vidéo composite peut être un dongle à port unique ou multiport. Pour plus d'informations, consultez la documentation livrée avec votre ordinateur. 1 Reliez l'adaptateur S-Vidéo composite au connecteur de sortie TV S-Vidéo de l'ordinateur. 2 Branchez une extrémité du câble vidéo composite dans le connecteur d'entrée vidéo composite de l'adaptateur vidéo composite. connecteur de sortie TV S-Vidéo adaptateur vidéo composite246 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage 3 Branchez l'autre extrémité du câble vidéo composite dans le connecteur d'entrée vidéo composite du téléviseur. 4 Branchez une extrémité du câble audio numérique S/PDIF dans le connecteur audio S/PDIF de l'adaptateur vidéo composite. 5 Branchez l'autre extrémité du câble audio numérique dans le connecteur d'entrée S/PDIF situé sur le téléviseur ou sur un autre périphérique audio. Vidéo composite et audio analogique multicanaux connecteur de sortie TV S-Vidéo adaptateur vidéo composite adaptateur audio analogique multicanaux Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 247 d'affichage REMARQUE : seuls certains ordinateurs proposent le dongle adaptateur audio analogique multicanaux, comme indiqué dans l'exemple ci-dessus. Pour plus d'informations sur les types de connecteur disponibles avec votre ordinateur, consultez la documentation livrée avec votre ordinateur. REMARQUE : selon le modèle d'ordinateur, l'adaptateur S-Vidéo composite peut être un dongle à port unique ou multiport. Pour plus d'informations, consultez la documentation livrée avec votre ordinateur. 1 Branchez l'adaptateur vidéo composite sur le connecteur de sortie TV SVidéo de l'ordinateur. 2 Branchez une extrémité du câble vidéo composite dans le connecteur d'entrée vidéo composite de l'adaptateur vidéo composite. 3 Branchez l'autre extrémité du câble vidéo composite dans le connecteur d'entrée vidéo composite du téléviseur. 4 Branchez une extrémité de l'adaptateur audio analogique multicanaux dans le connecteur audio de l'ordinateur. 5 Branchez l'autre extrémité de l'adaptateur audio analogique multicanaux dans le connecteur d'entrée audio situé sur le téléviseur ou sur un autre périphérique audio.248 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage S-Vidéo à composantes séparées et audio standard 1 Branchez l'adaptateur S-Vidéo à composantes séparées dans le connecteur de sortie TV S-Vidéo de votre ordinateur. 2 Branchez les trois extrémités du câble vidéo à composantes séparées dans les connecteurs de sortie vidéo à composantes séparées de l'adaptateur vidéo à composantes séparées. Vérifiez que les câbles de couleurs rouge, verte et bleue sont bien reliés aux ports correspondants de l'adaptateur. 3 Branchez les trois connecteurs de l'autre extrémité du câble vidéo à composantes séparées dans les connecteurs d'entrée vidéo à composantes séparées du téléviseur. Vérifiez que les câbles de couleurs rouge, verte et bleue sont bien reliés aux connecteurs d'entrée correspondants du téléviseur. connecteur audio standard connecteur de sortie TV S-Vidéo adaptateur vidéo à composantes séparéesRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 249 d'affichage 4 Branchez l'extrémité à connecteur unique du câble audio dans le connecteur de casque situé sur l'ordinateur. 5 Branchez les deux connecteurs RCA situés à l'autre extrémité du câble audio dans les connecteurs d'entrée audio situés sur le téléviseur ou sur un périphérique audio. Vidéo à composantes séparées et audio numérique S/PDIF 1 Branchez l'adaptateur vidéo à composantes séparées dans le connecteur de sortie TV S-Vidéo de l'ordinateur. 2 Branchez les trois extrémités du câble vidéo à composantes séparées dans les connecteurs de sortie vidéo à composantes séparées de l'adaptateur vidéo à composantes séparées. Vérifiez que les câbles de couleurs rouge, verte et bleue sont bien reliés aux ports correspondants de l'adaptateur. connecteur de sortie TV S-Vidéo adaptateur vidéo à composantes séparées 250 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage 3 Branchez les trois connecteurs de l'autre extrémité du câble vidéo à composantes séparées dans les connecteurs d'entrée vidéo à composantes séparées du téléviseur. Vérifiez que les câbles de couleurs rouge, verte et bleue sont bien reliés aux connecteurs d'entrée correspondants du téléviseur. 4 Branchez une extrémité du câble audio numérique S/PDIF dans le connecteur audio S/PDIF de l'adaptateur vidéo à composantes. 5 Branchez l'autre extrémité du câble audio numérique dans le connecteur d'entrée S/PDIF situé sur le téléviseur ou sur un autre périphérique audio. Connecteur DVI 1 Branchez l'adaptateur vidéo DVI dans le connecteur DVI de l'ordinateur. 2 Branchez l'autre extrémité du câble vidéo DVI dans le connecteur d'entrée vidéo DVI du téléviseur. Connecteur DVI connecteur audio standardRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 251 d'affichage 3 Branchez l'extrémité à connecteur unique du câble audio dans le connecteur de casque situé sur l'ordinateur. 4 Branchez les deux connecteurs RCA situés à l'autre extrémité du câble audio dans les connecteurs d'entrée audio situés sur le téléviseur ou sur un périphérique audio. Activation de l'affichage sur l'ordinateur et le téléviseur Vérification de la connexion au téléviseur Pour vous assurer que les options d'affichage apparaissent correctement, reliez le téléviseur à l'ordinateur avant d'activer les paramètres d'affichage. Pour plus d'informations sur les connexions physiques, reportez-vous à la section « Raccordement physique de l'ordinateur à un téléviseur ou un périphérique audio » à la page 234. Vérification du signal d'entrée du téléviseur Si le téléviseur ne reconnaît pas le signal d'entrée de votre ordinateur, accédez au menu du téléviseur pour sélectionner la configuration exacte du signal d'entrée. Reportez-vous à la section « Sélection du signal d'entrée adéquat à partir du menu du téléviseur » à la page 239.252 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Configuration du téléviseur en tant qu'écran Vous pouvez utiliser le téléviseur comme un écran pour qu'il soit : • un bureau étendu, • un clone du bureau (copie exacte de l'écran principal). • un écran principal. Configuration des affichages Après avoir connecté avec succès votre ordinateur à votre téléviseur ou projecteur, vous pouvez configurer l'affichage de l'ordinateur et du téléviseur ou du projecteur à l'aide d'une des solutions suivantes : • Propriétés d'affichage de Windows, • Menu de commande de l'affichage de la carte vidéo, • Assistants d'affichage du téléviseur ou du projecteur. Utilisez le menu Propriétés d'affichage pour configurer l'écran du téléviseur en tant qu'écran de votre ordinateur. 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration. 2 Cliquez sur la catégorie Apparence et thèmes. (Le nom de l'option varie selon la version du système d'exploitation.) 3 Double-cliquez sur Affichage. Le menu Propriétés de l'affichage s'affiche. Il propose les onglets suivants : • Thèmes • Écran de veilleRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 253 d'affichage • Paramètres • Bureau • Apparence 4 Cliquez sur Paramètres. La fenêtre Paramètres affiche deux écrans appelés 1 et 2. Si vous n'avez pas réussi à raccorder le téléviseur à votre ordinateur, l'un des écrans apparaîtra grisé et vous ne pourrez pas le sélectionner. Vérifiez de nouveau vos connexions ordinateur-téléviseur. 5 Dans la section Affichage :, sélectionnez l'option correspondant à l'utilisation d'un écran unique ou de plusieurs écrans, en vérifiant que les paramètres d'affichage sont corrects pour votre sélection. Mode d'affichage double indépendant Vous pouvez raccorder un moniteur externe ou un projecteur à votre ordinateur et l'utiliser comme une extension de votre écran (« affichage double indépendant » ou « mode de bureau étendu »). Ce mode permet l'utilisation de chaque écran indépendamment de l'autre et le glissement d'objets d'un écran à l'autre, ce qui double la quantité d'espace de travail affichable. 1 Connectez le moniteur externe, le téléviseur ou le projecteur à l'ordinateur. 2 Accédez à la fenêtre Propriétés de l'affichage à partir du Panneau de configuration. 3 Dans la fenêtre Propriétés de l'affichage, cliquez sur l'onglet Paramètres. REMARQUE : si vous sélectionnez une résolution ou une palette de couleurs plus élevée que celle prise en charge par l'écran, les paramètres se règlent automatiquement sur la configuration la plus proche. Pour plus d'informations, consultez la documentation de votre système d'exploitation. 4 Cliquez sur l'icône du moniteur 2, cochez la case Étendre mon bureau Windows sur ce moniteur, puis cliquez sur Appliquer. 5 Affectez la taille appropriée à la Zone d'écran des deux écrans, puis cliquez sur Appliquer. 6 Si vous êtes invité à redémarrer l'ordinateur, cliquez sur Appliquer les nouveaux paramètres de couleur sans redémarrer, puis sur OK. 7 Si vous y êtes invité, cliquez sur OK pour redimensionner votre bureau. 254 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage 8 Si vous y êtes invité, cliquez sur Oui pour conserver les paramètres. 9 Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre Propriétés de l'affichage. Pour désactiver le mode d'affichage double indépendant 1 Cliquez sur l'onglet Paramètres de la fenêtre Propriétés de l'affichage. 2 Cliquez sur l'icône du moniteur 2, décochez l'option Étendre mon bureau Windows sur ce moniteur, puis cliquez sur Appliquer. Au besoin, appuyez sur pour ramener l'image à l'écran de l'ordinateur. Alternance écran principal/écran secondaire Pour inverser votre écran principal et votre écran secondaire (par exemple, pour utiliser votre moniteur externe comme écran principal après connexion) : 1 Accédez à la fenêtre Propriétés de l'affichage, puis cliquez sur l'onglet Paramètres. 2 Cliquez sur Avancé→ onglet Écrans. Pour plus d'informations, reportez-vous à la documentation livrée avec votre carte vidéo ou à la section « Réglage des paramètres d'affichage à l'aide du panneau de configuration de la carte vidéo » à la page 258. Basculement de l'image entre les écrans Lorsque vous démarrez l'ordinateur avec un périphérique externe (tel qu'un moniteur externe ou un projecteur) connecté et sous tension, l'image peut s'afficher sur l'écran de l'ordinateur ou sur le périphérique externe, en fonction de vos paramètres. Appuyez sur pour faire basculer l'image sur l'écran de l'ordinateur seulement, le périphérique externe seulement ou l'écran de l'ordinateur et le périphérique externe simultanément. Configuration des paramètres d'affichage Vous pouvez utiliser le menu Propriétés de l'affichage de Windows pour configurer l'affichage et régler les paramètres d'affichage de votre ordinateur lorsque vous raccordez ce dernier à un téléviseur. Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 255 d'affichage Selon le type de carte vidéo installé sur votre ordinateur, le panneau de configuration vidéo de ce dernier peut proposer une aide plus complète. Le panneau de configuration de la carte vidéo peut aussi proposer un Assistant spécial permettant d'activer l'option d'affichage sur le téléviseur, ainsi que des paramètres d'affichage personnalisés. Réglage de la résolution d'écran à l'aide du menu Propriétés de l'affichage de Windows Utilisez le menu Propriétés de l'affichage de Windows pour régler la résolution de l'écran de l'ordinateur. REMARQUE : vous pouvez aussi utiliser le panneau de configuration de la carte vidéo accessible depuis le menu Propriétés de l'affichage. Dans la fenêtre Propriétés de l'affichage, cliquez sur Paramètres→ Avancé. Sélectionnez l'onglet correspondant à la carte vidéo. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section « Réglage des paramètres d'affichage à l'aide du panneau de configuration de la carte vidéo » à la page 258. REMARQUE : pour qu'un programme s'affiche à une résolution spécifique, la carte vidéo et l'écran doivent prendre tous deux en charge ce programme et les pilotes vidéo nécessaires doivent être installés. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la configuration des paramètres d'affichage, consultez « Réglage de la résolution d'écran à l'aide du menu Propriétés de l'affichage de Windows » à la page 255. CONSEIL : si vous utilisez un téléviseur comme second écran, la meilleure façon de configurer la résolution de l'affichage est d'utiliser le panneau de configuration de la carte vidéo installée sur votre ordinateur.256 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Cliquez sur l'onglet Paramètres de la fenêtre Propriétés de l'affichage. Windows Vista 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Personnaliser. La fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche. 3 Cliquez sur Paramètres d'affichage. 4 Dans la fenêtre Paramètres d'affichage, sous Résolution, déplacez le curseur vers la gauche ou vers la droite pour diminuer/augmenter la résolution de l'écran. 5 Cliquez sur OK. Windows XP 1 À partir du Panneau de configuration, accédez à la fenêtre Propriétés de l'affichage. 2 Dans la fenêtre Propriétés de l'affichage, cliquez sur l'onglet Paramètres. L'onglet Paramètres vous permet de régler la résolution de l'écran et la qualité des couleurs. L'onglet Paramètres propose aussi un bouton de Dépannage, qui donne accès au Centre d'aide et de support de Windows. 3 Essayez différents paramètres de Qualité couleur et Résolution d'écran. déplacez le curseur pour définir la résolution menu de sélection de la qualité des couleurs onglet Paramètres menu de sélection de la qualité des couleursRaccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 257 d'affichage REMARQUE : plus vous augmentez la résolution de l'écran, plus les icônes et le texte apparaissent petits à l'écran. Pour définir des paramètres supplémentaires, cliquez sur le bouton Avancé sous l'onglet Paramètres, puis sur l'onglet Carte, et cliquez sur Lister tous les modes. Sélectionnez la résolution, le niveau de couleur et le taux de rafraîchissement. Accès aux fonctions supplémentaires avec le bouton Avancé Le bouton Avancé sous l'onglet Paramètres de la fenêtre Propriétés de l'affichage vous permet d'accéder à plusieurs autres fonctions de commande pour régler l'affichage de l'ordinateur. Vous pouvez aussi cliquer sur le bouton de Dépannage pour résoudre des problèmes d'affichage spécifiques. Accès aux fonctions de commande de la carte vidéo Pour accéder à des fonctions et des paramètres supplémentaires, cliquez sur Avancé. À partir de l'onglet Avancé, sélectionnez l'onglet correspondant à la carte vidéo installée sur votre ordinateur. Si le paramètre de la résolution vidéo est supérieur à celui pris en charge par l'écran, ce dernier passe en mode Panoramique. En mode Panoramique, l'écran ne peut pas être affiché intégralement. Par exemple, la barre des tâches qui apparaît généralement au bas du bureau n'est peut-être plus visible. Pour afficher le reste de l'image à l'écran, utilisez la tablette tactile ou la manette pour agrandir l'image vers le haut, le bas, la gauche ou la droite. AVIS : l'utilisation d'un taux de rafraîchissement non pris en charge par le moniteur externe peut endommager ce dernier. Avant de régler le taux de rafraîchissement sur un moniteur externe, reportez-vous au Guide d'utilisation qui l'accompagne. CONSEIL : les capacités de votre écran et de votre carte vidéo déterminent dans quelle mesure vous pouvez modifier la résolution de l'écran. Vous ne pourrez peut-être pas dépasser un certain niveau. Seules les résolutions d'écran recommandées sont répertoriées.258 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Obtenir de l'aide pour résoudre les problèmes d'affichage vidéo Pour plus d'informations sur la définition des propriétés d'affichage à partir du menu Propriétés de l'affichage de Windows, consultez le Centre d'aide et de support de Windows. Pour obtenir de l'aide sur des problèmes spécifiques, cliquez sur le bouton de Dépannage de l'onglet Paramètres. Cette action vous renvoie vers l'Utilitaire de dépannage de l'affichage vidéo du Centre d'aide et de support de Windows. Selon le type de la carte vidéo installée sur votre ordinateur, le panneau de configuration vidéo de ce dernier peut proposer une aide plus complète. Le panneau de configuration de la carte vidéo peut aussi proposer un Assistant spécial permettant d'activer l'option d'affichage sur le téléviseur, ainsi que des paramètres d'affichage personnalisés. Certains fournisseurs de carte vidéo proposent : • des panneaux de configuration de carte vidéo, • des guides d'aide détaillés, • une aide contextuelle, • des Assistants pour la définition des paramètres d'affichage, • des Assistants pour la définition des paramètres du téléviseur. Réglage des paramètres d'affichage à l'aide du panneau de configuration de la carte vidéo La méthode privilégiée pour régler les paramètres d'affichage, tels que la résolution de l'écran et la couleur, consiste à utiliser le panneau de configuration de la carte vidéo. Celui-ci fournit les paramètres recommandés par le fournisseur de la carte. REMARQUE : si vous utilisez le menu Propriétés de l'affichage de Windows pour régler les paramètres d'affichage, ces paramètrent peuvent créer des conflits avec les paramètres par défaut du fournisseur et entraîner des résultats inattendus. Windows Vista 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Personnaliser. La fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche.Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 259 d'affichage 3 Cliquez sur Paramètres d'affichage→ Paramètres avancés. 4 Cliquez sur l'onglet correspondant à la carte vidéo installée sur votre ordinateur. Cet onglet indique le nom du fabricant de la carte vidéo. Windows XP 1 Accédez à la fenêtre Propriétés de l'affichage à partir du Panneau de configuration. 2 Cliquez sur l'onglet Paramètres. 3 Cliquez sur Avancé. 4 Cliquez sur l'onglet correspondant à la carte vidéo installée sur votre ordinateur. Cet onglet indique le nom du fabricant de la carte vidéo. Lorsque vous cliquez sur l'onglet correspondant à une carte vidéo spécifique, le panneau de configuration de la carte s'affiche. Par exemple, si l'ordinateur est équipé d'une carte vidéo Nvidia, le panneau de configuration Nvidia s'affiche. Le volet gauche du panneau de configuration de la carte vidéo propose une aide détaillée sur l'utilisation des fonctions du panneau de configuration. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la carte vidéo installée sur votre ordinateur, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.260 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Utilisation des Assistants Des Assistants spéciaux peuvent être disponibles dans le panneau de configuration du téléviseur ou de la carte vidéo pour vous aider à configurer votre téléviseur en tant qu'écran et à définir les options d'affichage : • Assistant de téléviseur, • Assistant de carte vidéo. Utilisation d'un Assistant de carte vidéo pour configurer les paramètres d'affichage Selon le modèle de carte vidéo installé sur votre ordinateur, le panneau de configuration vidéo peut proposer un Assistant d'affichage spécial pour définir l'option d'écran du téléviseur et certains paramètres d'affichage personnalisés. Par exemple, pour accéder à l'Assistant Écrans multiples pour Nvidia : Windows Vista 1 Cliquez avec le bouton droit sur une zone vide du bureau. 2 Cliquez sur Personnaliser. La fenêtre Personnaliser l'apparence et les sons s'affiche. 3 Cliquez sur Paramètres d'affichage→ Paramètres avancés. 4 Cliquez sur l'onglet correspondant à la carte vidéo Nvidia. 5 Lancez le panneau de configuration Nvidia. 6 Dans le menu Choisissez une tâche, sélectionnez Affichage. Windows XP 1 Accédez à la fenêtre Propriétés de l'affichage à partir du Panneau de configuration. 2 Cliquez sur l'onglet Paramètres. 3 Cliquez sur Avancé. 4 Cliquez sur l'onglet correspondant à la carte vidéo Nvidia. 5 Lancez le panneau de configuration Nvidia. 6 Dans le menu Choisissez une tâche, sélectionnez la catégorie Affichage.Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 261 d'affichage Le panneau de configuration Nvidia affiche le menu Affichage. Si la connexion à votre téléviseur est configurée correctement, l'Assistant Écrans multiples est accessible. Sélectionnez l'option Run multiple display wizard (Lancer l'Assistant Écrans multiples) pour configurer les paramètres d'affichage souhaités pour l'ordinateur et le téléviseur. Pour plus d'informations sur l'Assistant de la carte vidéo, consultez l'aide disponible dans le panneau de configuration de la carte vidéo. Utilisation d'un Assistant de configuration de téléviseur pour configurer les paramètres d'affichage Certains panneaux de configuration de carte vidéo proposent un Assistant de configuration de téléviseur qui vous aide à configurer les paramètres de votre téléviseur. De nombreux téléviseurs fournissent un Assistant qui se lance automatiquement lorsque le téléviseur a été reconnu comme écran supplémentaire. Pour en savoir plus sur cet Assistant, reportez-vous à la documentation livrée avec le téléviseur. Obtention d'aide pour les panneaux de configuration de carte vidéo Selon le type de la carte vidéo installée sur votre ordinateur, le panneau de configuration vidéo de ce dernier peut proposer une aide plus complète. EXEMPLE : l'Assistant de configuration multi-écran Nvidia vous permet de sélectionner certaines résolutions et configurations de bureau. Consultez l'aide détaillé disponible dans le panneau de configuration Nvidia. EXEMPLE : le panneau de configuration Nvidia propose un Assistant de configuration de téléviseur. pour plus d'informations sur cet Assistant, consultez l'aide du panneau de configuration.262 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichage Pour plus d'informations, consultez la section sur les guides d'utilisation et les guides de périphérique du Centre d'aide et de support de Windows. Résolution des problèmes d'affichage Où trouver de l'aide Si l'écran de votre ordinateur ou de votre téléviseur reste noir ou que vous rencontrez d'autres problèmes d'affichage, consultez les sources d'aide suivantes : • Guide d'utilisation du téléviseur • Aide du menu Télévision • Documentation livrée avec votre ordinateur • Rubrique Propriétés d'affichage du Centre d'aide et de support Microsoft Windows • Rubrique Résolution des problèmes du panneau de configuration de la carte vidéo Selon le type de la carte vidéo installée sur votre ordinateur, le panneau de configuration vidéo de ce dernier peut proposer une aide plus complète. Résolution des problèmes courants L'ordinateur ne reconnaît pas le téléviseur comme un écran 1 Éteignez le téléviseur. 2 Éteignez l'ordinateur. 3 Débranchez le câble vidéo du téléviseur et de l'ordinateur. EXEMPLE : le panneau de configuration Nvidia donne un exemple de l'aide disponible. Pour en savoir plus sur les sujets traités, cliquez sur Help Contents (Sommaire de l'aide) dans la partie gauche de l'écran. Vous pouvez aussi sélectionner une catégorie et cliquer sur la fonction Help Contents (Sommaire de l'aide) de cette catégorie.Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres 263 d'affichage 4 Après avoir vérifié que vous utilisez les bons connecteurs à l'arrière du téléviseur et de l'ordinateur, rebranchez le câble vidéo à l'ordinateur et au téléviseur. 5 Rallumez le téléviseur et l'ordinateur. Le téléviseur doit s'afficher comme un écran dans la fenêtre Propriétés de l'affichage. L'image est floue Utilisez le panneau de configuration de la carte vidéo pour définir la résolution d'affichage. C'est la meilleure façon de coordonner la carte vidéo avec la résolution de l'écran du téléviseur. Les couleurs du téléviseur ne sont pas vraies Utilisez le panneau de configuration de la carte vidéo pour régler les paramètres de couleur. C'est la meilleure façon de coordonner la carte vidéo avec l'écran du téléviseur. Utilisez le même panneau de configuration pour régler la résolution de l'écran. 264 Raccordement de l'ordinateur à un téléviseur et réglage des paramètres d'affichageSécurité et confidentialité 265 Sécurité et confidentialité Protection de votre ordinateur — à l'aide de droits d'administrateur, de groupes d'utilisateurs et de mots de passe Les fonctions de sécurité du système d'exploitation Microsoft® Windows® , telles que les mots de passe d'administrateur et d'utilisateur, permettent de contrôler l'accès à l'ordinateur et aux informations stockées sur celui-ci. Droits d'administrateur Un administrateur peut apporter des modifications au système de l'ordinateur, modifier les paramètres de sécurité, installer des logiciels et accéder à tous les fichiers de l'ordinateur. Une personne possédant un compte d'administrateur d'ordinateur a accès à tous les autres comptes d'utilisateur de l'ordinateur.266 Sécurité et confidentialité Définition des droits d'accès aux dossiers ou aux fichiers 1 Connectez-vous à votre ordinateur en tant qu'administrateur. 2 Recherchez le dossier ou le fichier pour lequel vous souhaitez définir des droits, puis cliquez dessus avec le bouton droit. 3 Cliquez sur Propriétés→ Sécurité. 4 Sous l'onglet Sécurité, créez un groupe/utilisateur ou modifiez ou supprimez les droits d'un groupe existant. Groupes d'utilisateurs En tant qu'administrateur, vous pouvez limiter l'accès d'un utilisateur à votre ordinateur en remplaçant le groupe auquel appartient cet utilisateur par un groupe d'utilisateurs à accès restreint. Un utilisateur qui fait partie du groupe d'utilisateurs à accès restreint peut utiliser l'ordinateur et enregistrer des documents mais il ne peut pas installer de programmes ni modifier les paramètres système. EXEMPLE : si plusieurs personnes d'un même bureau partagent un ordinateur, les droits d'administrateur vous permettent de garantir que les paramètres de sécurité et les autres paramètres informatiques restent les mêmes et que les données confidentielles ne sont pas accessibles. EXEMPLE : si plusieurs membres d'une même famille, y compris les enfants, utilisent le même ordinateur, vous pouvez, en tant qu'administrateur, limiter les informations auxquelles vos enfants ont accès et les programmes qu'ils peuvent installer. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les droits d'administrateur, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Sécurité et confidentialité 267 Modification d'un compte d'utilisateur ou d'un groupe d'utilisateurs Pour affecter un utilisateur à un groupe ou modifier un groupe d'utilisateurs, connectez-vous en tant qu'administrateur et accédez à Comptes d'utilisateurs à partir du Panneau de configuration. REMARQUE : certains systèmes d'exploitation vous permettent de choisir les heures auxquelles vos enfants peuvent utiliser l'ordinateur ; les heures autorisées sont définies pour chaque jour de la semaine et l'ordinateur est bloqué le reste du temps. Vous pouvez aussi afficher des rapports d'activité pour voir combien de temps chaque personne utilise l'ordinateur. Pour savoir si votre système d'exploitation comporte un dispositif de contrôle parental, vérifiez les dossiers ou les liens qui figurent sur votre Panneau de configuration ou effectuez une recherche dans le Centre d'aide et de support de Windows. Mots de passe N'importe qui peut se connecter à votre ordinateur et accéder à vos fichiers, sauf s'il est protégé par un mot de passe. Si vous êtes connecté à votre ordinateur en tant qu'administrateur, vous pouvez créer un mot de passe pour chaque compte d'utilisateur. EXEMPLE : si plusieurs personnes d'un même bureau partagent un ordinateur, chaque utilisateur peut posséder son propre compte avec ses propres droits d'utilisateur. EXEMPLE : si plusieurs membres d'une même famille partagent un ordinateur, chaque personne peut posséder son propre compte et placer des restrictions sur les informations auxquelles chaque utilisateur a accès. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur l'affectation d'utilisateurs à des groupes, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → aide et Support.268 Sécurité et confidentialité Les mots de passe permettent de protéger votre ordinateur de différentes façons et avec différents niveau de protection. Vous pouvez appliquer des mots de passe à des fichiers ou à tout l'ordinateur. Les mots de passe comprenant une combinaison d'au moins 10 caractères alphabétiques, numériques et spéciaux représentent un niveau de protection supplémentaire pour votre ordinateur. Utilisation de mots de passe sécurisés Un mot de passe sécurisé est une bonne façon de protéger votre ordinateur des utilisateurs non autorisés qui peuvent installer des logiciels malveillants ou accéder à des fichiers confidentiels sur votre ordinateur. Plus votre mot de passe est sécurisé, plus il a de chance de protéger votre ordinateur contre les attaques. Un mot de passe sécurisé : • contient des lettres minuscules et majuscules, • contient une combinaison de chiffres, de mots et/ou de symboles, • est modifié régulièrement. Cartes à puce REMARQUE : cette fonction peut ne pas être disponible sur votre ordinateur. Les cartes à puce sont des périphériques portables ayant la forme de cartes de crédit et comportant des circuits intégrés internes. L'utilisation d'une carte à puce renforce la sécurité d'un système en combinant un support propre à l'utilisateur (la carte à puce) et une information (le PIN [NIP]) en principe uniquement connue de l'utilisateur, afin d'offrir une sécurité d'authentification bien supérieure à celle d'un simple mot de passe. Il existe deux types principaux de cartes à puce : INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la création de mots de passe sécurisés, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.Sécurité et confidentialité 269 • Cartes à puce à contact — ces cartes ont une zone de contact avec de nombreux points de connexion en or plaqué. Lorsqu'une telle carte est insérée dans un lecteur de carte, les informations peuvent aisément être lues et inscrites. • Cartes à puce sas contact — ces cartes n'exigent pas de contact physique avec le lecteur. La puce communique avec le lecteur au moyen d'une technologie par induction RFID. Ces cartes exigent seulement que l'utilisateur se trouve à proximité de l'antenne d'un lecteur pour effectuer la transaction. Lecteurs d'empreintes digitales REMARQUE : le lecteur d'empreintes digitales peut ne pas être disponible sur votre ordinateur. Un lecteur d'empreintes digitales est un périphérique pour votre ordinateur avec un capteur plat. Lorsque vous glissez votre doigt sur le lecteur, le lecteur emploie votre empreinte digitale unique pour authentifier l'utilisateur et permet de sécuriser votre ordinateur Dell. Logiciel de reconnaissance du visage REMARQUE : le logiciel de reconnaissance du visage peut ne pas être disponible sur votre ordinateur. Avec une image numérique de la caméra de votre ordinateur, le logiciel de reconnaissance du visage peut identifier ou vérifier votre visage. Cette opération s'effectue par comparaison des caractéristiques choisies du visage de l'image à une base de données de visages. Une fois votre identité vérifiée, le logiciel vous permet d'accéder à votre ordinateur sans introduire de mot de passe. Utilisation d'un pare-feu pour protéger votre ordinateur Vous pouvez utiliser un pare-feu pour protéger votre ordinateur des utilisateurs non autorisés (pirates) ou des programmes malveillants, tels que les virus ou les vers. Les pare-feu empêchent aussi votre ordinateur de propager des programmes malveillants à d'autres ordinateurs.270 Sécurité et confidentialité Activation du pare-feu Windows Pour Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Sécurité→ Pare-feu Windows. Pour Windows® XP Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Centre de sécurité→ Pare-feu Windows. 2 Activez ou désactivez le Pare-feu Windows. Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, fournissez le mot de passe ou la confirmation. 3 Cliquez sur Activé (recommandé), puis sur OK. Cryptage de fichiers et de dossiers Le cryptage est une méthode supplémentaire de protection de vos fichiers et dossiers. Les fichiers et dossiers cryptés peuvent être affichés ou utilisés uniquement par les utilisateurs disposant d'une autorisation appropriée. 1 Cliquez avec le bouton droit sur le fichier ou dossier à crypter, puis cliquez sur Propriétés. 2 Dans l'onglet Général, cliquez sur Avancé. 3 Cochez la case Crypter le contenu pour sécuriser les données, puis cliquez sur OK. CONSEIL : vous devez être connecté en tant qu'administrateur pour activer le pare-feu Windows. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les parefeu, consultez « Pare-feu Windows : liens recommandés » dans la rubrique Aide et Support de Windows : cliquez sur Démarrer ou → Aide et Support. Reportez-vous également à la section « Pare-feux » à la page 191.Sécurité et confidentialité 271 Utilisation d'un logiciel anti-virus Les logiciels anti-virus protègent l'ordinateur des virus informatiques. Ces virus peuvent infecter votre ordinateur, endommager vos fichiers et rendre votre ordinateur vulnérable à d'autres attaques. De plus, votre ordinateur peut propager ces virus à d'autres ordinateurs. Les virus informatiques peuvent être transmis par e-mail ou via des programmes téléchargés. Pour obtenir une liste des logiciels anti-virus compatibles, consultez le catalogue Microsoft disponible sur le site Web de Microsoft (microsoft.com). Assurer la sécurité lors de l'utilisation d'un réseau sans fil public En général, deux modes de sécurité sont utilisés pour le réseau sans fil public : • Sécurisé — Une connexion sécurisée garantit une certaine protection à votre ordinateur et aux données qu'il contient. • Non sécurisé — Un réseau non sécurisé rend votre ordinateur vulnérable aux attaques et autres menaces de sécurité. De manière générale, il est conseillé d'éviter d'utiliser un réseau sans fil public non sécurisé. Vous saurez que le réseau sans fil public que vous avez choisi est sécurisé lorsque le système vous demandera une clé de réseau. Si le réseau que vous avez choisi est sécurisé, l'un des événements suivants se produit : • Si la clé de réseau est automatiquement fournie par votre administrateur système, la connexion sera automatique. • Si la clé de réseau n'est pas fournie automatiquement, recherchez-la et saisissez-la dans la zone de texte réservée à la clé de réseau. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur le cryptage, consultez les rubriques du Centre d'aide et de support de Windows « Cryptage : liens recommandés » en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support.272 Sécurité et confidentialité Réduction du risque d'infection virale • Installez un programme antivirus. • Évitez d'ouvrir les e-mails et les pièces jointes suspects. • Mettez Windows à jour régulièrement. • Utilisez un pare-feu. Gestion des cookies Les cookies sont utilisés par les sites Web pour personnaliser les contenus qui s'affichent à l'écran. Par exemple, un cookie peut enregistrer votre mot de passe de sorte que vous n'ayez à le saisir que la première fois que vous visitez un site Web. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les réseaux sans-fil publics, consultez les rubriques suivantes du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. • Trouver un lieu public offrant l'accès à un réseau sans fil • Ajouter manuellement un réseau sans fil à la liste Réseaux favoris • Se connecter à un réseau sans fil disponible • Déterminer si votre ordinateur dispose d'un pare-feu • Améliorer la protection de votre PC INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la protection anti-virus, consultez les rubriques suivantes du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. • Comment supprimer un virus informatique ? • Comment savoir si mon ordinateur est infecté par un virus ?Sécurité et confidentialité 273 Cependant, certains cookies peuvent utiliser ces informations personnelles à d'autres fins, mettant ainsi en péril votre confidentialité. Blocage de tous les cookies 1 Ouvrez Internet Explorer® . 2 Cliquez sur le menu Outils, puis sur Options Internet. 3 Cliquez sur l'onglet Confidentialité, puis sous Paramètres, déplacez le curseur jusqu'au paramètre de sécurité souhaité, puis cliquez sur OK. Protection contre les logiciels espions et les programmes malveillants Les logiciels espions et les programmes malveillants sont des types de programmes informatiques susceptibles d'endommager votre ordinateur et d'exposer les informations qu'il contient à des risques de sécurité. Il y a plusieurs façons d'empêcher les logiciels espions et les programmes malveillants d'infecter votre ordinateur. Par exemple, vous pouvez utiliser des logiciels anti-virus pour sécuriser, contrôler et/ou nettoyer votre ordinateur. Pour obtenir la liste des logiciels anti-virus et anti-espions compatibles, consultez le catalogue Microsoft disponible sur le site Web de Microsoft (microsoft.com). INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les cookies, consultez « Protection de la confidentialité grâce au blocage et à la suppression des cookies » à la page 201. CONSEIL : le blocage des cookies peut empêcher certaines pages Web de s'afficher correctement. Certains sites Web enregistrent votre nom de membre, votre mot de passe ou d'autres informations vous concernant dans un cookie. Si vous supprimez ce cookie, vous devrez peut-être de nouveau entrer vos informations personnelles lors de votre prochaine visite du site.274 Sécurité et confidentialité INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur les logiciels espions et les programmes malveillants, reportez-vous à la section « Logiciels espions et programmes malveillants » à la page 193. Sinon, consultez les rubriques suivantes du Centre d'aide et de support de Windows en cliquant sur Démarrer ou → Aide et Support. • Supprimer les logiciels espions de votre ordinateur • Utilisation de logiciels de protection contre les programmes malveillants pour aider à protéger votre ordinateur • Quand faire confiance à un site Web Fonctionnalité Bureau à distance sous Microsoft ® Windows ® XP Professionnel 275 Fonctionnalité Bureau à distance sous Microsoft® Windows® XP Professionnel La fonctionnalité Bureau à distance permet d'accéder à distance à un ordinateur exécutant le système d'exploitation Microsoft Windows XP Professionnel. Vous pouvez ainsi travailler sur votre ordinateur à tout moment, où que vous soyez. Activation du Bureau à distance sur l'ordinateur hôte Avant d'utiliser la fonctionnalité Bureau à distance, vous devez l'activer sur l'ordinateur hôte afin de pouvoir la contrôler à distance depuis n'importe quel autre ordinateur. Pour activer le Bureau à distance, vous devez vous connecter en tant qu'administrateur.276 Fonctionnalité Bureau à distance sous Microsoft ® Windows ® XP Professionnel Pour configurer l'ordinateur hôte : • Microsoft Windows XP Professionnel doit être installé sur l'ordinateur contenant les fichiers et les programmes auxquels vous voulez avoir accès depuis un ordinateur distant. • L'ordinateur hôte doit faire partie d'un réseau dans lequel les connexions au Bureau à distance sont autorisées. • L'ordinateur distant doit exécuter une version de Microsoft Windows compatible et être connecté à Internet ou à un réseau local. • Le logiciel client Connexion Bureau à distance doit être installé sur l'ordinateur distant. L'ordinateur distant est appelé le « client ». • Les deux ordinateurs doivent être connectés à Internet via un réseau privé virtuel (VPN). • Des comptes et des droits d'utilisateur appropriés doivent être configurés sur l'hôte distant Windows XP Professionnel pour permettre un accès à distance. Si votre ordinateur client n'est pas connecté à l'ordinateur hôte via un VPN, vous devez utiliser l'adresse IP réelle de l'ordinateur hôte au lieu du nom de l'ordinateur. Installation du logiciel client Connexion Bureau à distance Le logiciel client Connexion Bureau à distance est installé par défaut sur les ordinateurs exécutant Windows XP. Appel à distance 1 Utilisez l'adresse IP publique attribuée par le fournisseur d'accès Internet, ou le nom de domaine complet de l'ordinateur ou du router/NAT/pare-feu. Si le router/NAT/pare-feu est configuré correctement, l'appel sera transmis avec succès à l'ordinateur approprié. 2 Si le fournisseur d'accès Internet attribue une adresse IP dynamique, vous pouvez aussi configurer un compte avec l'un des services d'affectation des noms dynamiques qui va mapper un nom de domaine complet sur le protocole IP.Fonctionnalité Bureau à distance sous Microsoft ® Windows ® XP Professionnel 277 EXEMPLE : certains utilisateurs distants bénéficient d'un service gratuit offert par No-IP.com. Le logiciel No-IP.com fonctionne sur le client et contacte périodiquement les serveurs No-IP.com. Les serveurs No-IP.com connaissent alors l'adresse IP et la mappent sur un nom de domaine complet. Ces informations sont ensuite transmises via Internet et l'utilisateur distant peut appeler l'ordinateur hôte équipé de la fonctionnalité Bureau à distance à l'aide du nom de domaine complet. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la fonctionnalité Bureau à distance, reportez-vous à la rubrique « Configuration, utilisation et conseils de dépannage de la fonctionnalité Bureau à distance de Windows XP Professionnel » de votre Resource Kit Windows XP Professionnel.278 Fonctionnalité Bureau à distance sous Microsoft ® Windows ® XP ProfessionnelRestauration du système d'exploitation 279 Restauration du système d'exploitation Plusieurs méthodes de restauration du système d'exploitation sont disponibles : • La fonction Restauration du système ramène votre ordinateur à un état de fonctionnement antérieur, sans affecter les fichiers de données. Utilisez la restauration du système comme première solution de restauration du système d'exploitation permettant de conserver les fichiers de données. • Dell PC Restore de Symantec (disponible sous Windows XP) et Dell Factory Image Restore (disponible sous Windows Vista) rétablissent l'état de fonctionnement dans lequel le disque dur se trouvait à l'achat de l'ordinateur. Ils suppriment de façon permanente toutes les données qui figurent sur le disque dur et suppriment tous les programmes installés après que vous avez reçu l'ordinateur. Utilisez Dell PC Restore ou Dell Factory Image Restore uniquement si la fonction Restauration du système n'a pas résolu le problème de votre système d'exploitation. • Si vous avez reçu un disque Operating System (Système d’exploitation) avec votre ordinateur, vous pouvez l'utiliser pour restaurer le système d'exploitation. Cependant, n'oubliez pas que cette opération effacera toutes les données présentes sur le disque dur. N'utilisez le disque que si la restauration du système n'a pas résolu votre problème de système d'exploitation. Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® Les systèmes d'exploitation Windows proposent l'option Restauration du système qui vous permet de restaurer l'ordinateur à un état antérieur (sans affecter les fichiers de données) si les modifications apportées au matériel, aux logiciels ou à d'autres paramètres du système empêchent l'ordinateur de fonctionner correctement. Les modifications apportées à votre ordinateur par la fonction Restauration du système sont complètement réversibles.280 Restauration du système d'exploitation AVIS : effectuez des sauvegardes régulières de vos fichiers de données. La restauration du système ne permet pas de les contrôler ni de les récupérer. REMARQUE : les procédures présentées dans ce document concernent l'affichage par défaut de Windows. Par conséquent, elles risquent de ne pas fonctionner si votre ordinateur Dell™ est réglé sur le mode d'affichage classique de Windows. Démarrage de la restauration du système AVIS : avant de restaurer l'ordinateur à un état antérieur, enregistrez et fermez tous les fichiers ouverts, puis quittez tous les programmes en cours d'exécution. Vous ne devez en aucun cas modifier, ouvrir ou supprimer des fichiers ou des programmes tant que la restauration du système n'est pas terminée. Windows Vista® 1 Cliquez sur Démarrer 2 Dans la zone Rechercher, saisissez Restauration du système, puis appuyez sur . REMARQUE : la fenêtre Contrôle de compte d'utilisateur peut s'afficher. Si vous êtes administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, prenez contact avec votre administrateur pour poursuivre l'action souhaitée. 3 Cliquez sur Suivant et suivez les invites à l'écran. Si la restauration du système n'a pas résolu le problème, vous pouvez annuler la dernière restauration du système. Windows® XP 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Restauration du système. 2 Cliquez sur Restaurer mon ordinateur à un état antérieur ou sur Créer un point de restauration. 3 Cliquez sur Suivant et suivez les invites à l'écran. Annulation de la dernière restauration du système AVIS : avant de procéder à l'annulation de la dernière restauration du système, sauvegardez et fermez tous les fichiers ouverts et quittez tous les programmes. Vous ne devez en aucun cas modifier, ouvrir ou supprimer des fichiers ou des programmes tant que la restauration du système n'est pas terminée.Restauration du système d'exploitation 281 Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer . 2 Dans la zone Rechercher, saisissez Restauration du système, puis appuyez sur . 3 Cliquez sur Annuler ma dernière restauration, puis sur Suivant. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Restauration du système. 2 Cliquez sur Annuler ma dernière restauration, puis sur Suivant. Activation de la restauration du système REMARQUE : Windows Vista ne désactive pas la restauration du système, quel que soit l'espace disque disponible. Les étapes suivantes ne sont donc applicables qu'à Windows XP. Si vous réinstallez Windows XP alors que moins de 200 Mo d'espace sont disponibles sur le disque dur, la fonction Restauration du système est automatiquement désactivée. Pour vérifier si la restauration du système est activée : Windows Vista 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Système et maintenance→ Système. 2 Dans le volet de gauche, cliquez sur Protection du système. 3 Cliquez sur l'onglet Protection du système. Assurez-vous que la Protection du système pour le disque est décochée en dessous de Points de restauration automatique. Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Performance et maintenance→ Système. 2 Cliquez sur l'onglet Restauration du système et vérifiez que l'option Désactiver la restauration du système n'est pas cochée.282 Restauration du système d'exploitation Utilisation de Dell™ PC Restore et de Dell Factory Image Restore AVIS : l'utilisation de Dell PC Restore ou de Dell Factory Image Restore entraîne la suppression définitive de toutes les données du disque dur et la désinstallation de tous les programmes et pilotes installés après l'achat de l'ordinateur. Si possible, sauvegardez toutes les données avant de lancer ces options. N'utilisez Dell PC Restore ou Dell Factory Image Restore que si la fonction Restauration du système n'a pas résolu le problème du système d'exploitation. REMARQUE : Dell PC Restore de Symantec et Dell Factory Image Restore peuvent ne pas être disponibles dans certains pays ou sur certains ordinateurs. n'utilisez Dell Factory Image Restore (sous Windows Vista) ou Dell PC Restore (sous Windows XP) pour restaurer le système d'exploitation qu'en dernier recours. Ces solutions restaurent le disque dur à l'état de fonctionnement dans lequel il se trouvait lorsque vous avez acheté l'ordinateur. Tous les programmes ou fichiers ajoutés depuis que vous avez reçu votre ordinateur, notamment les fichiers de données, sont définitivement supprimés du disque dur. Les documents, feuilles de calcul, messages électroniques, photos numériques et fichiers de musique sont des exemples de fichiers de données. Il est donc conseillé, dans la mesure du possible, de sauvegarder toutes les données avant d'utiliser PC Restore ou Factory Image Restore. Windows Vista : Dell Factory Image Restore 1 Allumez l'ordinateur. Lorsque le logo Dell apparaît, appuyez plusieurs fois sur afin d'accéder à la fenêtre Options de démarrage avancées de Vista. 2 Sélectionnez Réparer votre ordinateur. La fenêtre Options de récupération système apparaît. 3 Sélectionnez une disposition de clavier, puis cliquez sur Suivant. 4 Pour accéder aux options de réparation, ouvrez une session en tant qu'utilisateur local. Pour accéder à l'invite de commandes, saisissez administrator dans le champ Nom d'utilisateur, puis cliquez sur OK. 5 Cliquez sur Dell Factory Image Restore. REMARQUE : selon votre configuration, vous devrez peut-être sélectionner Dell Factory Tools (Outils d'usine Dell), puis Dell Factory Image Restore (Restauration d'image d'usine Dell). L'écran de bienvenue de Dell Factory Image Restore apparaît. 6 Cliquez sur Suivant.Restauration du système d'exploitation 283 L'écran Confirm Data Deletion (Confirmer la suppression des données) apparaît. AVIS : si vous ne souhaitez pas effectuer la restauration d'image d'usine, cliquez sur Annuler. 7 Cochez la case pour confirmer que vous souhaitez lancer le reformatage du disque dur et la restauration des logiciels système à l'état d'origine, puis cliquez sur Suivant. Le processus de restauration commence ; il peut prendre cinq minutes ou plus. Un message apparaît lorsque le système d'exploitation et les applications préinstallées en usine ont été restaurés à leur état de sortie d'usine. 8 Cliquez sur Terminer pour redémarrer le système. Utilisation du support Operating System Avant de commencer Si vous souhaitez réinstaller le système d'exploitation Windows pour corriger un problème lié à un nouveau pilote, utilisez tout d'abord la fonction Windows de restauration des versions précédentes de pilotes de périphériques. Pour ce faire, reportez-vous à la section « Déterminer si un pilote de périphérique est à l'origine d'un incident lié au périphérique » à la page 81. Utilisez ensuite la fonction Restauration des pilotes de périphériques (reportez-vous à la section « Remplacement d'un pilote par une version antérieure » à la page 82). Si la restauration de pilote de périphérique ne résout par le problème, utilisez la fonction Restauration du système pour ramener votre système d'exploitation à l'état où il se trouvait avant l'installation du nouveau pilote de périphérique (reportez-vous à la section « Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft® Windows® » à la page 279). AVIS : avant de commencer l'installation, sauvegardez tous les fichiers de données qui figurent sur le disque dur principal. Pour les configurations de disque dur conventionnelles, le disque dur principal correspond au premier disque dur détecté par l'ordinateur. Pour réinstaller Windows, vous devez disposer des éléments suivants : • Support Operating System de Dell™ • Support Drivers and Utilities de Dell 284 Restauration du système d'exploitation REMARQUE : le support Drivers and Utilities de Dell contient les pilotes installés lors de l'assemblage de l'ordinateur. Utilisez le support Dell Drivers and Utilities pour charger les pilotes nécessaire. Selon la région dans laquelle vous avez commandé votre ordinateur ou selon que vous avez demandé ou non les supports Drivers and Utilities et Operating System de Dell, ces derniers peuvent ne pas être fournis avec votre ordinateur. Réinstallation de Windows XP ou Windows Vista La procédure de réinstallation complète peut prendre 1 à 2 heures. Après avoir réinstallé le système d'exploitation, vous devez réinstaller les pilotes de périphériques, le programme antivirus ainsi que d'autres logiciels. AVIS : le support Operating System propose des options de réinstallation de Windows XP. Ces options permettent de remplacer des fichiers et peuvent avoir une influence sur les programmes installés sur votre disque dur. Par conséquent, ne réinstallez pas Windows XP à moins qu'un membre de l'équipe du support technique de Dell ne vous le demande. 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et quittez tous les programmes. 2 Insérez le disque Operating System. 3 Cliquez sur Quitter si le message Installer Windows apparaît. 4 Redémarrez l'ordinateur. Lorsque le logo DELL apparaît, appuyez immédiatement sur . REMARQUE : si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, patientez jusqu'à ce que le bureau de Microsoft ® Windows ® s'affiche ; éteignez alors votre ordinateur et faites une nouvelle tentative. REMARQUE : la procédure ci-dessous modifie la séquence de démarrage pour un seul démarrage. Au démarrage suivant, l'ordinateur démarre en fonction des périphériques définis dans le programme de configuration du système. 5 Quand la liste des périphériques d'amorçage apparaît, sélectionnez CD/DVD/CD-RW Drive (Lecteur de CD/DVD/CD-RW) et appuyez sur . 6 Appuyez sur une touche pour sélectionner Boot from CD-ROM (Amorcer à partir du CD-ROM). 7 Pour terminer l'installation, suivez les instructions qui s'affichent.Dépannage 285 Dépannage REMARQUE : les procédures présentées dans ce document concernent l'affichage par défaut de Windows et peuvent ne pas s'appliquer si vous avez opté pour le mode d'affichage Windows Classique. CONSEIL : gagnez du temps en suivant les conseils élémentaires cidessous concernant le dépannage de votre ordinateur. 1 Si vous avez ajouté ou supprimé une pièce avant l'apparition du problème, vérifiez les procédures d'installation et assurez-vous que la pièce est correctement installée. 2 Si un périphérique ne fonctionne pas, vérifiez qu'il est correctement connecté. 3 Si un message d'erreur apparaît à l'écran, notez-le mot pour mot. Ce message peut aider le personnel du support à diagnostiquer et à résoudre le(s) incident(s). 4 Si un message d'erreur apparaît dans un programme, consultez la documentation de ce programme.286 Dépannage Outils de dépannage Le tableau suivant répertorie certains outils de dépannage qui peuvent vous être utiles pour diagnostiquer et résoudre des incidents survenus sur votre ordinateur : Outil Fonction Voyants d'alimentation Le voyant d'alimentation s'allume et clignote ou reste fixe pour indiquer différents états : sous tension, hors tension ou veille. Ce voyant peut aussi indiquer des problèmes d'alimentation interne. Pour plus d'informations sur les voyants d'alimentation, reportez-vous au Manuel d'entretien. Voyants de diagnostic des ordinateurs de bureau Certains ordinateurs de bureau sont équipés de voyants de diagnostic. Ces voyants fonctionnent conjointement avec les voyants d'alimentation. Ils s'allument et s'éteignent aussi dans un ordre précis pour donner des indications d'état et de problème. Pour plus d'informations sur les voyants de diagnostic, reportez-vous au Manuel d'entretien. Voyants de diagnostic des ordinateurs portables Les voyants d'état du clavier indiquent un état ou un incident particulier. Pour plus d'informations sur les voyants de diagnostic et les voyants d'état, reportez-vous au Manuel d'entretien. Messages système Votre ordinateur de bureau ou votre ordinateur portable peut afficher des messages signalant des erreurs ou des problèmes qui doivent être résolus. Notez les informations qui s'affichent à l'écran, puis recherchez le message dans la liste des Messages système ou dans le Manuel d'entretien pour savoir comment résoudre le problème. Dépanneur des conflits matériels Windows Utilisez le Dépanneur des conflits matériels pour résoudre les problèmes de configuration des périphériques, de compatibilité et de fonctionnement.Dépannage 287 Voyants d'alimentation des ordinateurs de bureau PRÉCAUTION : avant de commencer une procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité fournies avec votre ordinateur. Pour de plus amples renseignements sur les pratiques d'excellence en matière de sécurité, consultez la page Regulatory Compliance (conformité à la réglementation) à l'adresse www.dell.com/regulatory_compliance. Le voyant d'alimentation à l'avant de l'ordinateur s'allume et clignote ou reste allumé, selon l'état : • Si le voyant d'alimentation est vert et que l'ordinateur ne répond pas, reportez-vous au Manuel d'entretien de votre ordinateur. REMARQUE : sur certains systèmes, le voyant d'alimentation est vert. • Si le voyant est bleu clignotant, l'ordinateur est en mode Veille. Appuyez sur une touche du clavier, déplacez la souris ou appuyez sur le bouton d'alimentation pour revenir au fonctionnement normal. REMARQUE : sur certains systèmes, le voyant d'alimentation est vert. Dell Diagnostics À l'aide de Dell Diagnostics, l'ordinateur lance l'évaluation du système de préamorçage (PSA), série de diagnostics intégrés qui effectue un test préalable de la carte système, du clavier, de l'écran, de la mémoire, du disque dur, etc. Dell Diagnostics peut également être utilisé pour effectuer un test plus complet du système afin d'évaluer votre ordinateur. Dell Support Utility Ce programme permet d'obtenir des informations d'autoassistance, des mises à jour logicielles et des contrôles de bon fonctionnement de votre environnement informatique. bouton d'alimentation288 Dépannage • Si le voyant d'alimentation est éteint, l'ordinateur est éteint ou n'est pas alimenté. – Reliez le câble d'alimentation au connecteur d'alimentation situé à l'arrière de l'ordinateur et à la prise secteur. – Si l'ordinateur est branché sur une barrette d'alimentation, vérifiez que celle-ci est branchée sur une prise secteur et qu'elle est sous tension. – Remplacez les périphériques de protection contre les surtensions électriques, les multiprises, et les rallonges électriques par des produits similaires fiables pour vérifier que l'ordinateur s'allume correctement. – Vérifiez que la prise secteur fonctionne en la testant avec un autre appareil, comme une lampe. – Assurez vous que le câble d'alimentation principal et le câble d'alimentation du panneau avant sont fermement connectés à la carte système (reportez-vous au Manuel d'entretien de l'ordinateur). • Si le voyant d'alimentation clignote en orange, l'ordinateur est alimenté, mais un problème lié à l'alimentation interne s'est peut-être produit. – Vérifiez que le sélecteur de tension est correctement réglé pour l'alimentation en CA du pays où vous vous trouvez, le cas échéant. – Vérifiez que le câble d'alimentation du processeur est fermement connecté à la carte système (reportez-vous au Manuel d'entretien de l'ordinateur). • Si le voyant d'alimentation est orange fixe, il se peut qu'un périphérique présente un dysfonctionnement ou soit mal installé. – Retirez puis réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la documentation livrée avec votre ordinateur). – Retirez puis réinstallez des cartes, le cas échéant (reportez-vous à la documentation livrée avec votre ordinateur). • Éliminez les interférences Les interférences peuvent être dues à divers facteurs : – Rallonges pour le câble d'alimentation, le câble du clavier et celui de la souris – Trop de périphériques raccordés à une même barrette d'alimentation – Plusieurs barrettes d'alimentation raccordées à la même prise secteurDépannage 289 Voyants de diagnostic des ordinateurs de bureau Certains ordinateurs de bureau sont munis de voyants numérotés sur le panneau avant. Lorsque l'ordinateur démarre normalement, les voyants clignotent puis s'éteignent. Si l'ordinateur ne fonctionne pas correctement, le comportement des voyants permet d'identifier le problème. Voyants de diagnostic des ordinateurs portables En général, les ordinateurs portables ont des voyants d'état situés au-dessus du clavier. Consultez la documentation livrée avec votre ordinateur pour plus de détails. En fonctionnement normal, les voyants d'état du clavier indiquent l'état actuel de certaines fonctions. Si l'ordinateur ne fonctionne pas correctement, l'état des voyants permet d'identifier le problème. Messages système des ordinateurs de bureau REMARQUE : si le message affiché par l'ordinateur ne figure pas dans la liste suivante, reportez-vous à la documentation du système d'exploitation ou du programme qui était en cours d'exécution lorsque l'incident s'est produit. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la signification des différents voyants de diagnostic, consultez le Manuel d'entretien de votre ordinateur ou recherchez la rubrique correspondante sur le site Web du Support Dell support.dell.com. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : pour en savoir plus sur la signification des différents voyants d'état du clavier, reportez-vous au Manuel d'entretien de l'ordinateur ou recherchez la rubrique correspondante sur le site Web du Support Dell support.dell.com.290 Dépannage AL E R T! PR E VI O U S A T T EM P T S A T B O O TIN G T HI S S YS T EM H A V E F AI L E D A T C H E C K P OIN T [ NNNN ]. FO R H E L P IN R E S O L VIN G T HI S P R O B L EM, P L E A S E N O T E T HI S C H E C K P OIN T AN D C ON T A C T DE L L TE C HNI C A L SU P P O R T (AL E R T E! LE S T EN T A TI V E S D E D ÉM A R R A G E ON T É C H O U É A U P OIN T D E C ON T R Ô L E [NNNN]. PO U R V O U S AI D E R À R É S O U D R E C E P R O B L ÈM E , N O T E Z C E P OIN T D E C ON T R Ô L E E T C ON T A C T E Z L E S U P P O R T T E C HNI Q U E DE L L ) — L'ordinateur n'a pas réussi la procédure d'amorçage trois fois de suite à cause de la même erreur (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 356 pour obtenir de l'aide). CMOS C H E C K S UM E R R O R (ER R E U R D E S OMM E D E C ON T R Ô L E CMOS) — Carte mère ou pile d'horloge temps réel faible. Remplacez la batterie (consultez la documentation livrée avec votre ordinateur ou reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 356 pour obtenir de l'aide). CPU F AN F AI L U R E (DÉ F AI L L AN C E D U V EN TI L A T E U R D U P R O C E S S E U R) — Panne de ventilateur de processeur. Remplacez le ventilateur de l'UC (reportez-vous au Manuel d'entretien de l'ordinateur). HA R D-DI S K R E A D F AI L U R E (ÉC H E C D E L E C T U R E D E DI S Q U E D U R) — Panne possible du disque dur lors du test de démarrage du disque dur (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 356 pour obtenir de l'aide). KE Y B O A R D F AI L U R E (DÉ F AI L L AN C E D U C L A VI E R) — Défaillance du clavier ou câble du clavier mal branché (reportez-vous à la section « Problèmes de clavier pour les claviers externes » à la page 311). NO B O O T D E VI C E A V AI L A B L E (AU C UN P É RI P H É RI Q U E D'AM O R Ç A G E N'E S T DI S P ONI B L E) — Le système ne peut pas détecter de périphérique ou de partition d'amorçage. • Si le lecteur optique est votre périphérique d'amorçage, vérifiez que les câbles sont branchés et qu'un disque amorçable se trouve dans le lecteur. • Si le disque dur est le périphérique d'amorçage, assurez-vous que les câbles sont connectés, et que le disque est installé et partitionné comme périphérique d'amorçage. • Ouvrez le programme de configuration du système et assurez-vous que les informations de la séquence d'amorçage sont correctes (reportez-vous à la section « Configuration du système » à la page 325). NO TIM E R TI C K IN T E R R U P T (AU C UN E IN T E R R U P TI ON D E TI C D'H O R L O G E ) — Une puce de la carte système présente un dysfonctionnement ou la carte système est défaillante (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 356 pour obtenir de l'aide).Dépannage 291 NOTICE - HA R D DRI V E SELF MONITORING SYSTEM H A S R E P O R T E D T H A T A P A R AM E T E R H A S E X C E E D E D I T S N O RM A L O P E R A TIN G R AN G E . DE L L R E C OMM EN D S T H A T Y O U B A C K U P Y O U R D A T A R E G U L A R L Y. A P A R AM E T E R O U T O F R AN G E M A Y O R M A Y N O T IN DI C A T E A P O T EN TI A L H A R D D RI V E P R O B L EM (AVIS – LE S YS T ÈM E D E S U R V EI L L AN C E A U T OM A TI Q U E D U DI S Q U E D U R SI GN A L E Q U'UN P A R AM È T R E A D É P A S S É S A P L A G E D'U TI LI S A TI ON N O RM A L E. DE L L V O U S R E C OMM AN D E D E S A U V E G A R D E R R É G U LI È R EM EN T V O S D ONN É E S. UN P A R AM È T R E H O R S P L A G E P E U T SI GN A L E R O U N ON UN P R O B L ÈM E P O T EN TI E L S U R L E DI S Q U E D U R) — Erreur SMART, panne possible du disque dur. Cette fonction peut être activée ou désactivée dans le programme de configuration du système. Messages système des ordinateurs portables REMARQUE : si le message affiché par l'ordinateur ne figure pas dans la liste suivante, reportez-vous à la documentation du système d'exploitation ou du programme qui était en cours d'exécution lorsque l'incident s'est produit. DE C R E A SIN G A V AI L A B L E M EM O R Y (MÉM OI R E DI S P ONI B L E R É D UI T E) — Reportezvous à la section « Problèmes de blocage et problèmes logiciels » à la page 311. ER R O R 8602 – AU XI LI A R Y D E VI C E F AI L U R E . VE RI F Y T H A T M O U S E AN D K E Y B O A R D A R E S E C U R E L Y A T T A C H E D T O C O R R E C T C ONN E C T O R S. (ÉC H E C D'UN P É RI P H É RI Q U E A U XI LI AI R E . VÉ RI FI E Z Q U E L A S O U RI S E T L E C L A VI E R S ON T F E RM EM EN T R A C C O R D É S A U X B ON S C ONN E C T E U R S.) FL A S H P A R T W RI T E P R O T E C T E D E R R O R (ER R E U R D E P R O T E C TI ON EN É C RI T U R E D E LA P A R TI E FL A S H) — Contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 356). GA T E A20 F AI L U R E (ÉC H E C D E L A V OI E D'A C C È S A20) — Reportez-vous à la section « Problèmes de blocage et problèmes logiciels » à la page 311. IN V A LI D C ON FI G U R A TI ON IN F O RM A TI ON - P L E A S E R UN SYS T EM SE T U P PR O G R AM (IN F O RM A TI ON S D E C ON FI G U R A TI ON IN C O R R E C T E S. EX É C U T E Z L E P R O G R AMM E D E C ON FI G U R A TI ON D U S YS T ÈM E) — Accédez au programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Accès au programme de configuration du système » à la page 326) et modifiez ses paramètres (reportez-vous à la section « Utilisation des options de l'écran du programme de configuration du système » à la page 326) pour corriger l'erreur de configuration. KE Y B O A R D F AI L U R E (DÉ F AI L L AN C E D U C L A VI E R) — Défaillance du clavier ou câble du clavier mal branché (reportez-vous à la section « Problèmes de clavier pour les claviers externes » à la page 311). MEM O R Y A D D R E S S LIN E F AI L U R E A T (A D D R E S S), R E A D V A L U E E X P E C TIN G (V A L U E) [ÉC H E C D E LI GN E D'A D R E S S E D E L A M ÉM OI R E D AN S (A D R E S S E), V A L E U R L U E A T T EN D U E (V A L E U R)] — Reportez-vous à la section « Problèmes de blocage et problèmes logiciels » à la page 311.292 Dépannage MEM O R Y D O U B L E W O R D L O GI C F AI L U R E A T (A D D R E S S), R E A D V A L U E E X P E C TIN G (V A L U E) [ÉC H E C D E L O GI Q U E D E M O T D O U B L E D E L A M ÉM OI R E D AN S (A D R E S S E), V A L E U R L U E A T T EN D U E (V A L E U R)] — Reportez-vous à la section « Problèmes de blocage et problèmes logiciels » à la page 311. MEM O R Y O D D/E V EN L O GI C F AI L U R E A T (A D D R E S S) R E A D V A L U E E X P E C TIN G (V A L U E ) [ÉC H E C D E L O GI Q U E P AI R E /IM P AI R E D E LA M ÉM OI R E D AN S (A D R E S S E ), V A L E U R L U E A T T EN D U E (V A L E U R)] — Reportez-vous à la section « Problèmes de blocage et problèmes logiciels » à la page 311. MEM O R Y W RI T E /R E A D F AI L U R E A T (A D D R E S S), R E A D V A L U E E X P E C TIN G (V A L U E ) [ÉC H E C D E L E C T U R E /É C RI T U R E D E LA M ÉM OI R E D AN S (A D R E S S E ), V A L E U R L U E A T T EN D U E (V A L E U R)] — Reportez-vous à la section « Problèmes de blocage et problèmes logiciels » à la page 311. MEM O R Y SI Z E IN CMOS IN V A LI D (TAI L L E D E LA M ÉM OI R E D AN S CMOS N ON V A LI D E) — Reportez-vous à la section « Problèmes de blocage et problèmes logiciels » à la page 311. NO B O O T D E VI C E A V AI L A B L E – S T RI K E F1 T O R E T R Y B O O T , F2 F O R S E T U P U TI LI T Y. PR E S S F5 T O R UN ON B O A R D DI A GN O S TI C S (AP P U Y E Z S U R F1 P O U R AM O R C E R, F2 P O U R A C C É D E R À L ’U TI LI T AI R E D E C ON FI G U R A TI ON. AP P U Y E Z S U R F5 P O U R E X É C U T E R UN DI A GN O S TI C IN T É G R É) — Le système ne peut pas détecter de périphérique ou de partition d'amorçage. • Si le lecteur optique est votre périphérique d'amorçage, vérifiez que les câbles sont branchés et qu'un disque amorçable se trouve dans le lecteur. • Si le disque dur est votre périphérique d'amorçage, assurez-vous qu'il est installé, bien en place et partitionné comme périphérique d'amorçage. • Ouvrez le programme de configuration du système et assurez-vous que les informations de la séquence d'amorçage sont correctes (reportez-vous à la section « Accès au programme de configuration du système » à la page 326). NO B O O T S E C T O R ON H A R D-DI S K D RI V E (AU C UN S E C T E U R D'AM O R Ç A G E S U R L E DI S Q U E D U R) — Ouvrez le programme de configuration du système et assurez-vous que les informations de configuration du disque dur sont correctes (reportez-vous à la section « Accès au programme de configuration du système » à la page 326). NO TIM E R TI C K IN T E R R U P T (AU C UN E IN T E R R U P TI ON D E TI C D'H O R L O G E ) — Exécutez Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Exécution de Dell Diagnostics » à la page 298). POW E R W A RNIN G M E S S A G E S H A V E B E EN DI S A B L E D. R UN T H E S E T U P U TI LI T Y T O EN A B L E T H E S E M E S S A G E S (LE S M E S S A G E S D'A V E R TI S S EM EN T ON T É T É D É S A C TI V É S. UTI LI S E Z L E P R O G R AMM E D E C ON FI G U R A TI ON D U S YS T ÈM E P O U RDépannage 293 A C TI V E R C E S M E S S A G E S). — Reportez-vous à la section « Accès au programme de configuration du système » à la page 326. RE A D F AI L U R E ON IN T E RN A L H A R D D RI V E (ÉC H E C D E L E C T U R E S U R L E DI S Q U E D U R IN T E RN E ) — Reportez-vous à la section « Problèmes de lecteur » à la page 305. RE A D F AI L U R E ON S E C ON D IN T E RN A L H A R D D RI V E (ÉC H E C D E L E C T U R E S U R L E D E U XI ÈM E DI S Q U E D U R IN T E RN E ) — Ce message s'applique aux ordinateurs portables qui prennent en charge plusieurs disques durs. Reportez-vous à la section « Problèmes de lecteur » à la page 305. RTC M O D E FI X E D – TIM E AN D D A T E M A Y B E W R ON G (MO D E RTC C O R RI G É - L 'H E U R E E T LA D A T E P E U V EN T Ê T R E E R R ON É E S) — Accédez au programme de configuration du système et corrigez la date ou l'heure (reportez-vous à la section « Accès au programme de configuration du système » à la page 326). Si le problème persiste, remplacez la pile CMOS. SH U T D OWN F AI L U R E (ÉC H E C D E L 'A R R Ê T ) — Exécutez Dell Diagnostics (reportezvous à la section « Exécution de Dell Diagnostics » à la page 298). TIM E-O F -D A Y C L O C K S T O P P E D – P L E A S E R UN T H E S YS T EM S E T U P P R O G R AM (AR R Ê T D E L 'H O R L O G E M A C HIN E - EX É C U T E Z L E P R O G R AMM E D E C ON FI G U R A TI ON D U S YS T ÈM E) — Accédez au programme de configuration du système et corrigez la date ou l'heure (reportez-vous à la section « Accès au programme de configuration du système » à la page 326). Si le problème persiste, remplacez la pile CMOS. TIM E-O F -D A Y N O T S E T - P L E A S E R UN T H E S YS T EM S E T U P P R O G R AM (L'H E U R E N'E S T P A S C ON FI G U R É E - E X É C U T E Z L E P R O G R AMM E D E C ON FI G U R A TI ON D U S YS T ÈM E) — Accédez au programme de configuration du système et corrigez la date ou l'heure (reportez-vous à la section « Accès au programme de configuration du système » à la page 326). Si le problème persiste, remplacez la pile CMOS. TIM E R C HI P C O UN T E R 2 F AI L E D (DÉ F AI L L AN C E D U C OM P T E U R D E P U C E D'H O R L O G E 2) — Exécutez Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Exécution de Dell Diagnostics » à la page 298). TH E AC P OW E R A D A P T E R T Y P E C ANN O T B E D E T E RMIN E D. TH E S YS T EM C AN ON L Y B O O T WI T H A 130-W P OW E R A D A P T E R O R G R E A T E R. ST RI K E T H E F1 K E Y T O S H U T D OWN. (LE T Y P E D E L 'A D A P T A T E U R S E C T E U R N E P E U T P A S Ê T R E D É T E RMIN É . L E S YS T ÈM E N E P E U T D ÉM A R R E R Q U'A V E C UN B L O C D'A LIM EN T A TI ON 130-W O U P L U S. AP P U Y E Z S U R L A T O U C H E F1 P O U R A R R Ê T E R L E S YS T ÈM E) — Raccordez un adaptateur secteur de 130 W minimum à l'ordinateur ou à la station d'accueil. REMARQUE : ce message concernant l'obligation d'avoir un type d'adaptateur secteur de 130 W minimum s'applique aux ordinateurs portables qui exigent un adaptateur secteur de 130 W minimum.294 Dépannage TH E AC P OW E R A D A P T E R W A T T A G E AN D T Y P E C ANN O T B E D E T E RMIN E D. T H E B A T T E R Y M A Y N O T C H A R G E. T H E S YS T EM WI L L A D J U S T T H E P E R F O RM AN C E T O M A T C H T H E P OW E R A V AI L A B L E . P L E A S E C ONN E C T A D E L L X X X-W AC A D A P T E R O R G R E A T E R F O R B E S T S YS T EM P E R F O RM AN C E. S T RI K E T H E F3 K E Y (B E F O R E T H E F1 O R F2 K E Y) I F Y O U D O N O T W AN T T O S E E P OW E R W A RNIN G M E S S A G E S A G AIN. S T RI K E T H E F1 K E Y T O C ON TIN U E, F2 T O R UN T H E S E T U P U TI LI T Y. (LA P UI S S AN C E E T L E T Y P E D E L 'A D A P T A T E U R D E CA N E P E U V EN T P A S Ê T R E D É T E RMIN É S. LA B A T T E RI E N E P O U R R A P E U T-Ê T R E P A S S E C H A R G E R. L E S YS T ÈM E R È G L E S E S P E R F O RM AN C E S EN F ON C TI ON D E