Dell™ Systèmes Dell PowerEdge Systems Red Hat Enterprise Linux 5 (x86_64, x86) Instructions d'installation et informations importantes -> Accéder au site Dell -> Accéder aux Codes Promo et Bons de réduction Dell -> Voir d'autres manuels Dell Revenir à l'accueil

ou juste avant la balise de fermeture -->

 

 

 

Accéder au Support :

http://support.dell.com/support/edocs/software/rhel_mn/rhel5/fr/IIG/IIG_fr.pdf

-> Commander sur Dell.com, Cliquez ici

 

Autres manuels :

Dell

Dell-XPS-M1210-Owner-s-Manual

Dell-Inspiron-14R-M421R-Japon

Dell-INSPIRON-Setup-Guide

Dell-XPS-One-GUIDE-D-INSTALLATION

Dell-Studio-XPS-8100-Caracteristiques-completes

Dell-XPS-GUIDE-DE-CONFIGURATION

Dell-XPS-L412z-Manuel-du-proprietaire

Dell-Guide-d-installation-des-systemes-Dell-PowerVault-Modular-Disk-3000i

Dell-PowerEdge-T620-Guide-de-mise-en-route

Dell-DX-Object-Storage-Platform-Guide-d-utilisation

Dell-Dimension-serie-2400-Manuel

Dell-Carte-de-Gestion-de-Reseau-Dell-Guide-de-l-Utilisateur

Dell-Studio-XPS-1640-Service-Manual

Dell-Studio-XPS-GUIDE-DE-CONFIGURATION

Dell-M5200-Carte-de-reference-rapide-Manuel

Dell-Guide-d-utilisation-du-Dell-Vostro-1000

Dell-Adaptateurs-Dell-SAS-5-iR-standard-et-integre-Guide-d-utilisation

Dell-PERC-6-i-PERC-6-E-et-CERC-%206-i-Guide-d-utilisation

Dell-Guide-de-l-utilisateur-de-Dell-3130cn-Color-Laser-Printer

Dell-Inspiron-6000-Manuel-du-proprietaire

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3600i-et-MD3620i-a-clusters-de-basculement

Dell-Latitude-E4300-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-EqualLogic-Storage-Management-Pack-Suite

Dell-PowerVault-Data-Protection-Solution-Guide-d-extension-du-stockage

Dell-PowerVault-Data-Protection-Solution-Guide-d-information-rapide

Dell-APC-Smart-UPS-Alimentation-ininterrompue-en-courant-Modele-5000I-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-PowerVault-Encryption-Key-Manager-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-Data-Protection-Solution-Guide-de-recuperation-du-systeme

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3600f-et-MD3620f-Guide-de-deploiement

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3600i-et-MD3620i-Guide-de-deploiement

Dell-PowerEdge-Expandable-RAID-Controller-PERC-6-i-et-CERC-6-i-Guide-d-utilisation

Dell-Latitude-E6500-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Dimension-XPS-Gen-3-Manuel

Dell-Controleurs-RAID-Dell-PowerEdge-PERC-H310-H710-H710P-et-H810-Guide-d-utilisation

Dell-Laser-MFP-Dell-3333dn-et-3335dn-Guide-de-l-utilisateur

Dell-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance-Powered-by-Symantec-Backup-Exec-Guide-d-utilisation

Dell-XPS-015-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX3300-Guide-de-mise-en-route

Dell-INSPIRON-GUIDE-DE-REFERENCE

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-depannage

Dell-Commutateur-de-consoles-2161DS-Dell-Guide-de-l-utilisateur-d-OSCAR-et-du-materiel

Dell-PowerEdge-T420-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8000XD-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-OptiPlex-755-Guide-d-utilisation

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3200i-et-MD3220i-Guide-de-deploiement

Dell-Latitude-E5400-et-E5500-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Set-Up-Your-Computer

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Getting-Started-With-Your-System

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-SUSE-Linux-Enterprise-Server-10-Instructions-d-installation

Dell-Utilitaires-de-gestion-du-Dell-OpenManage-Baseboard-Management-Controller-Version%204.6-Guide-d-utilisation

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Guide-d-installation-de-la-version-7.1

Dell-Systeme-Dell-DR4000-Guide-de-l-administrateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge%20Red-Hat-Enterprise-Linux-6-x86_64-x86-Instructions-d-installation-et-informations-importantes

Dell-Integrated-Dell-Remote-Access-Controller-7-iDRAC7-Version-1.20.20-Guide-d-utilisation

Dell-Management-Plug-In-pour-VMware-vCenter-Version-1.5-Guide-d-utilisation

Dell-Projecteur-7700FullHD-Dell-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Projecteur-Dell-1420X-1430X-Guide-d-utilisation

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerEdge-Express-SSD-PCIe-Flash-Guide-d-utilisation

Dell-Update-Packages-DUP-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route-Manuel

Dell-PowerEdge-R320-Guide-de-mise-en-route

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R510-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-M4400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Matrices-de-stockage-SCSI-Dell-EqualLogic-PS-Series-a-clusters-de-basculement-Microsoft-Windows-Server-Guide-d-installation-et-de-depannage-du-materie

Dell-PowerEdge-C410x-Guide-de-mise-en-route-du-systeme

Dell-Moniteur-a-ecran-plat-Dell-U2713HM-Guide-d-utilisation

Dell-Moniteur-a-Dell-P1913-P1913S-P2213

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-E1913S-E1913-E2213

Dell-Systems-Service-and-Diagnostics-Tools-Version-7.0-Guide-d-installation-rapide

Dell-Moniteur-a-Dell-S2740L-Guide-d-utilisation

Dell-INSPIRON-GUIDE-DE-CONFIGURATION

Dell-Dimension-Serie-8300

Dell-PowerEdge-R820-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8000-Manuel-du-proprietaire-du-materiel-manuel

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerEdge-M1000e-M915-M910-M820-M710HD-M710-M620-M610x-M610-M520-et-M420-Guide-de-mise-en-route

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-installation

Dell-Inspiron-15R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX3200-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-S110-Guide-d-utilisation

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-Guide-de-mise-en-route

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4-1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-470-Manuel-du-proprietaire

/Dell-Systeme-Dell-PowerVault-NX3500-Guide-de-l-administrateur

Dell-Latitude-E6420-XFR-Guide-technique

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-S2240M-S2340M

Dell-Systemes-Dell-DR4000-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-T320-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-DR4000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R420-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel-manuel

Dell-Vostro-470-Owner-s-Manual

Dell-Projecteur-Dell-M110-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Upgrading-to-BackupExec-2012-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance

Dell-PowerVault-NX3300-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerConnect-5500-Series-CLI-Reference-Guide

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-14-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R815-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R720-and-R720xd-Owner-s-Manual

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4.0-Guide-d-utilisation

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-R820-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-Systeme-Dell-PowerEdge-C6220-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-14R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Guide-de-l-Utilisateur-de-l-Ecran-Large-Dell-IN1940MW

Dell-Moniteur-a-Dell-S2440L-Guide-d-utilisation

Dell-Alienware-X51-Owner-s-Manual

Dell-ALIENWARE-M17x-MOBILE-MANUAL

Dell-Emplacement-des-cavaliers-de-la-carte-systeme-des-systemes-Dell-PowerEdge-R310-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-6950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Alienware-M17x-R4-Owner-s-Manual

Dell-XPS-13-Owner-s-Manual

Dell-HBA-SAS-Dell-PowerEdge-6-Gb-s-et-Internal-Tape-Adapter-Guide-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R910-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T610-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

/Dell-PowerEdge-R905-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimantes-laser-Dell-2350d-et-Dell-2350dn

Dell-XPS-430-Guide-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-H700-et-H800-Guide-d-utilisation

Dell-Lifecycle-Controller-2-Version-1.00.00-User-s-Guide

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire-Manue

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-V525w

Dell-XPS-13-Manuel-du-proprietaire

Dell-Adaptateurs-Brocade-Manuel-d-installation-et-de-reference

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-NX3600-NX3610-Guide-de-deploiement

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-OptiPlex-360-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-R810-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Guide-d-installation-des-systemes-Dell-PowerVault-Modular-Disk-3000

Dell-Imprimante-laser-Dell-2230d-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6105-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Imprimante-personnelle-a-jet-d-encre-Dell-J740-Manuel-du-proprietaire

Dell-2130cn-IMPRIMANTE-LASER-COULEUR

Dell-Guide-d-utilisation-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-T3400

Dell-1235cn-Imprimante-Multifonction-Mode-d-emploi

Dell-Vostro-1310-1510-1710-et-2510-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Guide-d-utilisation-APC-Smart-UPS-750VA-1000VA-1500VA-100-120-230-V-CA-2U-Montage-en-baie-Onduleur

Dell-Guide-d-utilisation-Modele-TL24iSCSIxSAS%201Gb-iSCSI-a-SAS

Dell-Imprimantes-laser-Dell-1130-et-Dell-1130n

Dell-Precision-M6400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-M770mm-Color-Monitor-Quick-Set-up

Dell-Carte-de-gestion-reseau-AP9617-AP9618-AP9619-Manuel-d-installation-et-de-demarrage-rapide

Dell-Projecteur-Dell-1410X-Guide-d-utilisation

Dell-Imprimante-couleur-Dell-1350cnw

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050-Manuel

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-620

Dell-3D-VISION-MANUEL-D-UTILISATION

Dell-Inspiron-600m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R805-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2970-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6145-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire

Dell-P513w-User-s-Guide-Francais-manuel

Dell-Inspiron-660-manuels

Dell-Serveur-de-sauvegarde-sur-disque-Dell-PowerVault-DL-optimise-par-CommVault-Simpana-Guide-d-utilisation

Dell-P513w-User-s-Guide-Guide-de-l-utilisateur-manuel

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-M17x-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-PORTABLE

Dell-Manuel-du-proprietaire-de-Dell-PowerEdge-M905-M805-M600-et-M605

Dell-Inspiron-One-2330-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-1100-B110-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T320-Manuel-du-proprietaire

Dell-Station-de-travail-mobile-Dell-Precision-M4700-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-8500-Manuel-du-proprietaire

Dell-1230c-Imprimante-laser-couleur-mode-d-emploi-Manuel

Dell-Client-Management-Manuel

Dell-Studio-XPS-Setup-Guide-Manue

Dell-Adaptateur-hote-Dell-PCIe-SCSI-Ultra320-monocanal-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-SETUP-GUIDE-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-GUIDE-DE-CONFIGURATION-Manuel

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-Inspiron-M4040-14-N4050-Manuel

Dell-Guide-de-l-administrateur-de-Dell-PowerVault-705N-Manuel

Dell-Vostro-420-220-220s-Guide-de-Configuration-et-de-Reference-Rapide-Manuel

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660f-Series-Guide-de-deploiement-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-l-administrateur-Manuel

Dell-Latitude-D430-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-Studio-XPS-Guide-de-configuration-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes%20-Dell%20PowerEdge-T110-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Inspiron-531-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU-Francais

Dell-PowerEdge-R520-Manuel-du-proprietaire

Projecteur-Dell-1201MP-Manuel-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R910-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-C521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T605-Manuel-du-proprietaire

Dell-Mobile-Jamz

Dell-Inspiron-530-Series-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3460-Manuels

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3660f-Storage-Arrays-Manuels

Dell™ Ekran Yöneticisi Kullanıcı Kılavuzu

Dell-PowerEdge-R620-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-R520-Guide-de-mise-en-route

DELL-POWERVAULT-MD1200-et-MD1220-TECHNICAL-GUIDEBOOK

Console-de-gestion-multi-onduleurs-Dell-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

DELL-OPTIPLEX580-TECHNICAL-GUIDEBOOK-INSIDE-THE-OPTIPLEX-580

Dell-Inspiron-1720-manuels

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5430-Manuel-du-proprietaire

Dell™ S2240L/S2340L Monitör Kullanıcı Kılavuzu

Dell PowerEdge Sistemleri İçin Microsoft Windows Server 2012 Önemli Bilgiler Kılavuzu

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-S2240L-S2340L

Dell™ S320/S320wi Projektör Kullanım Kılavuzu

Dell-%20Vostro-270-Manuels

Dell-Vostro-3460-Manuel-du-proprietaire-Francais

Dell-Inspiron-9200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Inspiron-2600-et-2650-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X30-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Vostro-2520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1721-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T710-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T5600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire

Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Dimension-3000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R210-Technical-Guide

Dell-Inspiron-Manuels

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Vostro-1700

Dell-Clavier-sans-fil-et-souris-Dell-KM713-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Systeme-de-navigation-GPS-Dell-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Logiciel-de-gestion-de-l-onduleur-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

Dell-Demarrage-rapide-du-moniteur-couleur-M990

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-370

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2800-Guide-d-installation-et-de-depannage

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-du-systeme-Dell-OptiPlex-SX280

Dell-Vostro-1440-1450-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Photo-Printer-540-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Streak-7-Francais-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Venue-Pro-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Imprimante-laser-personnelle-Dell-P1500-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C5125-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Latitude-D630-Manuels

Dell-Vostro-400-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T100-Manuel-du-proprietaire

Dell-OptiPlex-9010-7010-compact-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault%20NX3200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1200-et-2200-Manuel-de%20l-utilisateur

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-8600-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-Baie-de-stockage-MD1120-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3360-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T300-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-One-2710-manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1150-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-660-Manuel-du-proprietaire

Acceder-au-site-Dell

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG-Francais

Dell-OptiPlex-9010-Tout-en-un-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3560-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T110-Manuel-du-proprietaire

Dell-server-poweredge-m710-tech-guidebook_fr

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-5420-E5420-E5420m-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Latitude-E6320-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur-Francais

Dell-server-poweredge-r610-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-t710-technical-guide-book_fr

Dell-server-poweredge-m1000e-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-m610-tech-guidebook_fr

Dell-poweredge-r210-technical-guidebook-en_fr

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Beats-By-dr.dre-Manuel-et-Garantie

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

 

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Slim-Tower

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1-1-Guide-d-utilisation

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

AlienwareArea-51Area-51ALX

Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/AlienwareAurora-R3

AlienwareAurora-R4

lienwareAuroraAuroraALXAurora-R2

Chassis-RAID-Dell-PowerVault-MD3000i-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X50-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-du-proprietaire

Dell-Baie-de-stockage-Dell-PowerVault-MD1000-Manuel-du-proprietaire

Dell-Boîtier-Dell-PowerEdge-M1000e-Manuel-du-proprietaire

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-9200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-Imprimante-laser-multifonction-Dell-1600n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-13z-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-700m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-9300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

http://www.audentia-gestion.fr/Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire.htm

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-XT3-Manuel-du-proprietaire

Dell-Liste-des-manuels-et-de-la-documentation-Dell

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE-francais

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-d-utilisation-du-Dell-XPS-420

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-XPS-M1330

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Inspiron-1721

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer-964-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer%20942-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T7600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Streak-7-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R210-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire%20-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T620-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Vostro-3750-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-V131-Manuel-du-proprietaire

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-630i-Manuel-du-proprietair

Dell-moniteur-D1920-Manuel-du-proprietaire

DellDimension1100Series

Imprimante-Dell-Photo-All-In-One-Printer-922-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-S2500-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-personnelle-Dell-AIO-A960-Manuel-du-proprietaire

alienwareX51

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Systèmes Dell PowerEdge Systems Red Hat Enterprise Linux 5 (x86_64, x86) Instructions d'installation et informations importantesRemarques, précautions et avertissements REMARQUE: Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser l'ordinateur. PRÉCAUTION: Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. AVERTISSEMENT: Un AVERTISSEMENT indique un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou de mort. © 2012 Dell Inc. Marques commerciales utilisées dans ce document : Dell™, le logo Dell, Dell Precision™, OptiPlex™, Latitude™, PowerEdge™, PowerVault™, PowerConnect™, OpenManage™, EqualLogic™, Compellent™, KACE™, FlexAddress™, Force10™ et Vostro™ sont des marques de Dell Inc. Intel®, Pentium®, Xeon®, Core® et Celeron® sont des marques déposées d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. AMD® est une marque déposée, et AMD Opteron™, AMD Phenom™ et AMD Sempron™ sont des marques d'Advanced Micro Devices, Inc. Microsoft®, Windows®, Windows Server®, Internet Explorer®, MS-DOS®, Windows Vista® et Active Directory® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Red Hat® et Red Hat® Enterprise Linux® sont des marques déposées de Red Hat, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Novell® et SUSE® sont des marques déposées de Novell Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. Oracle® est une marque déposée d'Oracle Corporation et/ou de ses filiales. Citrix®, Xen®, XenServer® et XenMotion® sont des marques ou des marques déposées de Citrix Systems, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. VMware®, Virtual SMP®, vMotion®, vCenter® et vSphere® sont des marques ou des marques déposées de VMware, Inc. aux États-Unis ou dans d'autres pays. IBM® est une marque déposée d'International Business Machines Corporation. 2012 - 06 Rev. A11Table des matières Remarques, précautions et avertissements..............................................................................2 Chapitre 1: Instructions d'installation et informations importantes......................................7 Présentation..............................................................................................................................................................7 Dernier système d'exploitation disponible...............................................................................................................7 Configuration requise du système............................................................................................................................7 Architecture du système d'exploitation.............................................................................................................7 Vérification des options préconfigurées..................................................................................................................8 Modules de système d'exploitation préinstallés par Dell..................................................................................8 Partitions de stockage........................................................................................................................................8 Activation de la prise en charge MUI................................................................................................................9 Installation et réinstallation du système d'exploitation............................................................................................9 Installation à l'aide du support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestion des systèmes Dell)............................................................................................................10 Installation de Red Hat Enterprise Linux 5 à l'aide du support Red Hat...........................................................10 Installation avec l'utilitaire Dell Unified Server Configurator ..........................................................................11 Obtention du module DKMS pour les pilotes de périphériques.............................................................................12 Utilisation des pilotes Dell dkms après la mise à niveau du noyau..................................................................12 Mise à jour des modules système via Red Hat Network........................................................................................13 Informations importantes.......................................................................................................................................13 Non prise en charge des contrôleurs RAID PERC S100 et S300.............................................................................13 Problèmes d'ordre général.....................................................................................................................................13 Le message DKMS Missing File "common.postinst" (Fichier DKMS «common.postinst») s'affiche................13 Les commandes IPMI peuvent entraîner une surcharge du processeur........................................................14 Problèmes d'affichage liés aux commutateurs KVM lors de l'installation......................................................14 Interfaces réseau configurées de façon incorrecte suite à l'exécution de kudzu..........................................14 Messages d'erreur affichés dans le journal système par les lecteurs de CD TEAC.......................................14 Affichage des entrées du noyau dans l'écran de sélection de GRUB lors de la mise à jour via le modèle de mise à jour des pilotes....................................................................................................................14 Réinitialisation des périphériques USB lors d'un test de contrainte...............................................................15 Non-exécution de programmes ou utilitaires liés à RPM................................................................................15 Périphériques inconnus signalés par Ispci......................................................................................................15 Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5.8...........................................................................................15 Le pilote Lpfc affiche des messages d'erreur de délai d'expiration au niveau d'exécution 3 avec RHEL 5.8.....................................................................................................................................................................16 Affichage d'un message d'erreur de connexion USB après l'installation de Red Hat Enterprise Linux 5.7....16 Affichage d'un message d'erreur ACPI après l'installation de Red Hat Enterprise Linux 5.7..........................16Problèmes recensés sur Red Hat Enterprise Linux 5.7...........................................................................................17 Fonction C-State non disponible......................................................................................................................17 Systèmes avec multiports Intel i350 rNDC et adaptateurs PCI d'extension rapportent une duplication de l'adresse Mac/adresse Mac incorrecte.....................................................................................................17 Le système se bloque par intermittence au démarrage..................................................................................18 Red Hat Enterprise Linux 5.7 non disponible pour les méthodes d'installation SBUU et USC.........................18 Absence de démarrage du système d'exploitation lorsqu'une cible LUN iSCSI est attribuée au contrôleur de réseau Intel 10G.........................................................................................................................18 Message d'erreur lors du démarrage des pilotes IPMI au cours de l'installation d'OMSA............................18 Informations affichées sur le processeur incorrectes....................................................................................19 Problème résolu dans Red Hat Enterprise Linux 5.7...............................................................................................19 Message d'erreur lors de l'installation de Red Hat Enterprise Linux..............................................................19 Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 6...............................................................................19 Panique du noyau sur les systèmes dotés de processeurs AMD Opteron 6000 et AMD 4100........................19 Impossibilité d'accéder au système dans une configuration en cluster.........................................................20 Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 5...............................................................................20 Erreur de segmentation avec les clients DHCPv6............................................................................................20 Perte de performances de lecture NFS (Network File System).......................................................................20 Blocage du système au démarrage lorsque le système d'exploitation est installé sur des lecteurs connectés à un contrôleur SAS 5i/R ou SAS 6i/R............................................................................................21 Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 4...............................................................................21 Limitation d'énergie non fonctionnelle avec Red Hat Enterprise Linux 5........................................................21 Panique du noyau avec l'agrégation de liens réseau et la liaison aux adresses IPv6....................................21 Échec possible de la connexion iSCSI à la baie de stockage Dell EqualLogic via IPv6..................................22 Blocage du processeur sur le noyau Xen de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 3........................................22 Réinitialisations USB sur un système AMD.....................................................................................................22 Déchargement impossible du pilote de fusion d'interfaces............................................................................22 Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 3...............................................................................23 Échec intermittent de X Windows....................................................................................................................23 Avec DRAC 4P ou DRAC 4I, le support virtuel n'est pas reconnu dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2...........................................................................................................................................................23 Échec de l'installation sur des systèmes équipés d'un adaptateur 82598AT Intel à un seul port 10GBase-T .......................................................................................................................................................23 Échec de l'amorçage iSCSI avec certains noms qualifiés cibles iSCSI..........................................................24 Dysfonctionnement des périphériques USB lorsque la gestion de l'alimentation est activée........................24 Le module AMD de gestion de l'alimentation (powernow k8) consigne le nombre total de cœurs de processeur.......................................................................................................................................................24 Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2...............................................................................24 Red Hat Enterprise Linux 5 avec la DBS activée peut entraîner une absence de réponse du système lors de son arrêt...............................................................................................................................................24 Dysfonctionnement des voyants sur les claviers USB....................................................................................25Absence de réponse par intermittence du système au démarrage du système d'exploitation Red Hat Enterprise Linux 5 x86 64..................................................................................................................................25 Problème de démarrage du système X Window sur les systèmes équipés du chipset ATI ES1000...............25 Absence de réponse du système lorsque des E/S directes sont effectuées à l'aide de commandes Tar sur des bandes préformatées..........................................................................................................................25 Perte de paquets dans une agrégation de liens réseau sous un noyau kernel-xen........................................26 Instabilité du système liée à la réinitialisation du média virtuel du DRAC 4 ...................................................26 Erreurs d'entrée/sortie lorsqu'une carte Fiber Channel est connectée sans numéro d'unité logique...........26 Messages d'appel de trace générés par l'agrégation de liens réseau...........................................................27 Absence de réponse par intermittence du système au démarrage de udev...................................................27 Lenteur du processus d'amorçage et affichage de messages d'avertissement des périphériques SATA....27 Vitesse de chaque processeur non modifiée par le pilote AMD de gestion de l'alimentation (powernow k8)..................................................................................................................................................27 Problème résolu dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 1..................................................................................27 Messages d'erreur snmpd lors de l'utilisation de l'agrégation de liens..........................................................27 Recherche d'informations supplémentaires..........................................................................................................286Instructions d'installation et informations importantes Présentation Ce document fournit les informations suivantes : • Instructions pour installer et réinstaller le système d'exploitation du système Dell. • Des sources d'informations supplémentaires. Dernier système d'exploitation disponible La dernière mise à jour de Red Hat Enterprise Linux 5 est Update 8. Red Hat Enterprise 5.7 propose les correctifs pour certains problèmes rencontrés dans les versions précédentes. Toutefois, les composants Dell OpenManage sont pris en charge uniquement sous Red Hat Enterprise Linux 5 Update 7. Configuration requise du système La quantité de mémoire minimale requise pour l'installation de Red Hat Enterprise Linux 5 est de 512 Mo. Le tableau 1 répertorie les configurations de mémoire maximales prises en charge pour les noyaux Red Hat Enterprise Linux 5. Tableau 1. Configurations de mémoire maximales prises en charge Nom du noyau Architecture RAM maximale du système noyau x86 4 Go noyau PAE x86 16 Go noyau xen x86 16 Go noyau x86_64 256 Go noyau xen x86_64 256 Go REMARQUE: La taille maximale de la mémoire système prise en charge par le noyau peut être supérieure à la valeur indiquée dans le tableau ci-dessus. REMARQUE: Dell PowerEdge R815 prend en charge jusqu'à 512 Go de mémoire système. REMARQUE: PowerEdge M910 et R810 prennent en charge jusqu'à 1 To de mémoire système. REMARQUE: PowerEdge R910 prend en charge jusqu'à 2 To de mémoire. Architecture du système d'exploitation La plupart des systèmes PowerEdge comportent des processeurs dotés de la technologie Intel 64 ou Advanced Micro Devices (AMD64). Si tel est le cas, la version x86 ou x86_64 de Red Hat Enterprise Linux peut être installée sur votre système. En revanche, si votre processeur ne prend en charge ni la technologie Intel 64 ni la technologie AMD64, seule la version x86 du système d'exploitation peut être installée sur le système. 7REMARQUE: Pour vérifier que votre système PowerEdge prend en charge Red Hat Enterprise Linux 6, reportezvous à la matrice de prise en charge des systèmes d'exploitation sur dell.com/ossupport. Vérification des options préconfigurées Cette section décrit les modules et options installés ou préconfigurés par Dell. Modules de système d'exploitation préinstallés par Dell Dell a préinstallé sur le système un ensemble de modules de système d'exploitation qui fournissent les fonctionnalités souhaitées par les utilisateurs, tout en renforçant la stabilité et la sécurité du système. La version binaire des modules RPM (Red Hat Package Manager) supplémentaires fournis par Dell se trouve dans le répertoire /usr/src/dell/RPMS. Les modules RPM source se trouvent dans le répertoire /usr/src/dell/SRPMS. Le cas échéant, le code source archivé et compressé des modules RPM se trouve dans le répertoire /usr/src/dell/SOURCES. Ces modules RPM, qui ne sont pas fournis sur les supports d'installation Red Hat, peuvent inclure des pilotes et des logiciels supplémentaires. Ils sont disponibles à l'adresse support.dell.com. REMARQUE: Si vous avez besoin de fonctionnalités autres, installez les modules complémentaires à partir du support d'installation Red Hat fourni avec votre système. Partitions de stockage Dell a recours au schéma de partitionnement indiqué dans le tableau suivant. Tableau 2. Schéma de partitionnement de stockage Point de montage Taille (Mo) Type de partition Groupe de volumes Partition d'utilitaires 32 FAT 32 s.o. / 4 096 Gestionnaire de volumes logiques (LVM) Linux VolGroup00 /boot 200 Natif de Linux s.o. Échange 2 048 Échange Linux VolGroup00 /usr 8 192 Linux LVM VolGroup00 /tmp 4 096 Linux LVM VolGroup00 /var 4 096 Linux LVM VolGroup00 /home 4 096 Linux LVM VolGroup00 REMARQUE: La taille des partitions du gestionnaire LVM par défaut (/usr, /tmp, etc.) est définie sur la base d'un seul disque dur de 36 Go. Si vous disposez d'un disque de capacité supérieure ou de plusieurs disques durs, utilisez les outils natifs du gestionnaire LVM pour redimensionner les partitions existantes ou en créer de nouvelles, selon vos besoins. Tableau 3. Taille de l'espace d'échange de mémoire Mémoire Espace d'échange (Go) 4 ou moins 2 4-16 4 8Mémoire Espace d'échange (Go) 4 8 64-256 16 REMARQUE: La taille de l'espace d'échange ne doit pas être inférieure à 32 Mo. Pour une RAM physique supérieure à 2 Go, la taille de l'espace d'échange doit être égale à la quantité de RAM physique au-delà de 2 Go. Activation de la prise en charge MUI Votre système est préinstallé avec l'interface utilisateur multilingue (MUI) du système d'exploitation Red Hat dans les langues suivantes : • Anglais • Français • Allemand • Coréen • Espagnol • Japonais • Chinois simplifié La langue par défaut du système X Window est l'anglais. Pour changer de langue par défaut : 1. Sélectionnez System → Administration → Languages (Système Administration Langues) dans le menu System Panel Settings (Paramètres système). 2. Sélectionnez la langue appropriée. REMARQUE: Seules les langues préinstallées peuvent être sélectionnées. Modification du type de clavier Pour modifier le type de clavier : 1. Sélectionnez System → Administration → Keyboard (Système Administration Clavier) dans le menu System Panel Settings (Paramètres système). 2. Sélectionnez le clavier approprié. Affichage de caractères japonais ou chinois Si les caractères japonais ou chinois (simplifié) ne s'affichent pas correctement dans une console de texte : 1. Ouvrez une session sur la console et tapez modprobe vga16fb à l'invite. – Pour activer l'affichage des caractères japonais, tapez : export LANG=ja.UTF–8. – Pour activer l'affichage des caractères chinois (simplifié), tapez : export LANG=zh_CN.UTF-8. 2. À l'invite de commande, tapez bterm. L'interface utilisateur textuelle affiche maintenant des caractères japonais ou chinois (simplifié). Installation et réinstallation du système d'exploitation PRÉCAUTION: Effectuez une sauvegarde de toutes les données du système avant d'installer ou de mettre à niveau le système d'exploitation. 9Pour installer ou réinstaller Red Hat Enterprise Linux sur votre système, utilisez l'une des méthodes suivantes : • Support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestion des systèmes Dell) • Installation personnalisée à l'aide des supports d'installation Red Hat • Utilitaire Dell Unified Server Configurator (USC) Installation à l'aide du support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestion des systèmes Dell) Il est recommandé d'utiliser le support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestion du système Dell) pour installer ou réinstaller Red Hat Enterprise Linux 5. Le support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestions du système Dell) fournit les avantages suivants : • Il automatise le processus d'installation. • Il restaure les paramètres préinstallés, y compris les modules RPM et le schéma de partitionnement. • Il installe des logiciels et pilotes spécifiques aux systèmes PowerEdge qui ne figurent pas sur le support Red Hat. REMARQUE: Avant d'installer le système d'exploitation à l'aide du support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestion des systèmes Dell), retirez tous les périphériques de stockage USB connectés au système. 1. Insérez le support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestion des systèmes Dell) dans le lecteur de CD/DVD. 2. Redémarrez le système. 3. Suivez les instructions affichées à l'écran et celles de la documentation fournie avec le support. REMARQUE: Le support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestion du système Dell) simplifie l'installation du système d'exploitation. Il contient les pilotes les plus récents disponibles à la date d'achat de votre système et les installe automatiquement ainsi que les mises à jour Dell qui ne figurent pas sur le support Red Hat. Conservez-le, il vous sera utile si vous devez réinstaller le système d'exploitation Red Hat Enterprise Linux. Installation de Red Hat Enterprise Linux 5 à l'aide du support Red Hat REMARQUE: Si vous souhaitez mettre à jour votre système avec les derniers modules du système d'exploitation via le service RHN, rendez-vous sur le site rhn.redhat.com. REMARQUE: Pendant l'installation du système d'exploitation, retirez tous les périphériques de stockage externes du système, y compris les périphériques de stockage USB, les systèmes de stockage Fibre Channel, et les lecteurs SCSI externes. Afin d'effectuer une installation personnalisée à l'aide du support Red Hat : 1. Insérez le support d'installation dans le lecteur CD/DVD. 2. Redémarrez le système. Le système redémarre à partir du support. Plusieurs types d'installation sont proposés dans l'écran Bienvenue. 3. Appuyez sur à l'invite boot: et sélectionnez Graphical Installation Mode (Mode d'installation graphique). 10REMARQUE: Si, lors de l'installation, un message indiquant que le système d'exploitation ne détecte aucun disque s'affiche, utilisez une disquette pour installer le pilote du contrôleur de stockage. Téléchargez l'image la plus récente de cette disquette à l'adresse support.dell.com, et suivez les instructions d'utilisation. Lisez les remarques affichées sur la gauche de l'écran au fur et à mesure de l'installation. Pour plus d'informations, reportez-vous au document Installation Guide (Guide d'installation) fourni sur le support de documentation Red Hat. REMARQUE: Si vous installez ou réinstallez Red Hat Enterprise Linux sur un système contenant une partition d'utilitaires Dell, à l'invite, sélectionnez Install boot loader on first sector of boot partition (Installer le chargeur d'amorçage sur le premier secteur de la partition d'amorçage). Cette action permet au système de ne pas écraser l'enregistrement d'amorçage principal et par conséquent de démarrer à partir de la partition d'utilitaires. REMARQUE: Si votre système est doté d'une partition d'utilitaires, affichez les partitions existantes à l'aide de Disk Druid dans le programme d'installation. La partition d'utilitaires se trouve dans la partition /dev/sda1 ou /dev/hda1. Pour télécharger les packages de systèmes d'exploitation mis à jour et les dernières versions des noyaux, accédez au site rhn.redhat.com via le service RHN installé sur le système. Si vous installez un noyau 32 bits sur un système doté de plus de 4 Go de RAM, vous devez installer manuellement le noyau kernel-PAE afin d'utiliser la mémoire RAM située au-delà de 4 Go. Insérez le support d'installation Red Hat Enterprise Linux 5 dans le lecteur de CD/DVD et exécutez les commandes suivantes : 1. mount /dev/cdrom /media 2. rpm -ivh /media/Server/kernel-PAE*.rpm Installation avec l'utilitaire Dell Unified Server Configurator Cet utilitaire comporte un Assistant OS Deployment (Déploiement du système d'exploitation) destiné à vous aider à installer Red Hat Enterprise Linux 5. REMARQUE: L'utilitaire Dell USC-LCE (Unified Server Configuration—Lifecycle Controller Enabled) est livré avec des pilotes intégrés installés en usine. Téléchargez les pilotes depuis le site ftp.dell.com, ou utilisez le support Dell Systems Management Tools and Documentation (Documentation et outils de gestion des systèmes Dell). Nous vous conseillons d'exécuter l'Assistant Mise à jour de la plateforme pour vous assurer de disposer des derniers pilotes avant d'installer le système d'exploitation. Pour plus d'informations, consultez la section Updating the Platform Using the Platform Update Wizard (Mise à jour de la plate-forme à l'aide de l'Assistant Mise à jour de la plate-forme) du document Dell Unified Server Configurator - Lifecycle Controller Enabled User Guide (Guide d'utilisation de l'utilitaire Unified Server Configurator - Lifecycle Controller Enabled de Dell) disponible sur le site support.dell.com/manuals. Pour commencer l'installation à l'aide de l'Assistant OS Deployment (Déploiement du système d'exploitation) : 1. Démarrez le système, puis appuyez sur dans les 10 secondes qui suivent l'affichage du logo Dell. 2. Cliquez sur OS Deployment (Déploiement du système d'exploitation) dans le volet de gauche. 3. Cliquez sur Deploy OS (Déployer le système d'exploitation) dans le volet de droite. REMARQUE: Si le système est équipé d'un contrôleur RAID, vous devez configurer les niveaux RAID avant d'effectuer l'installation des pilotes. Pour plus d'informations, consultez la section Optional RAID Configuration (Configuration RAID facultative) dans le document Dell Unified Server Configurator - Lifecycle Controller Enabled User Guide (Guide d'utilisation de l'utilitaire Unified Server Configurator - Lifecycle Controller Enabled de Dell) à l'adresse support.dell.com/manuals. 4. Dans la liste des systèmes d'exploitation, sélectionnez l'un des systèmes suivants : 11– Red Hat Enterprise Linux 5 32 bits – Red Hat Enterprise Linux 5 64 bits L'utilitaire Dell USC ou USC-LCE extrait les pilotes requis vers un lecteur USB interne nommé OEMDRV sous / oemdrv/*.rpm. Une fois les pilotes extraits, le programme Dell USC ou USC-LCE vous invite à insérer le support d'installation du système d'exploitation. 5. Cliquez sur Next (Suivant). 6. Insérez le support d'installation de Red Hat, puis cliquez sur Next (Suivant). 7. Cliquez sur Finish (Terminer) pour redémarrer le système d'exploitation, puis continuez l'installation de celui-ci en effectuant un amorçage à partir de son support. REMARQUE: Lors du redémarrage, le système vous invite à appuyer sur une touche pour démarrer à partir du support du système d'exploitation. Si vous ne le faites pas, le système démarre à partir du disque dur. 8. Une fois votre système d'exploitation installé, mettez à jour votre système avec les derniers pilotes extraits à l'étape 4. REMARQUE: Les pilotes extraits sont placés sur le lecteur /oemdrv. Tous les pilotes copiés sont supprimés après un délai de 18 heures. Vous devez donc terminer l'installation du système d'exploitation avant l'expiration de ce délai. Pour supprimer les pilotes avant la fin de ce délai, redémarrez le système, appuyez sur la touche , puis activez de nouveau l'utilitaire Dell USC. Installez les pilotes à l'aide de la commande suivante : rpm -UvH *rpm. Pour plus d'informations, voir la section Common Features (Fonctionnalités communes) du document Dell Unified Server Configurator-Lifecycle Controller Enabled User Guide (Guide d'utilisation de l'utilitaire Dell Unified Server Configurator - Lifecycle Controller Enabled), disponible à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE: La version minimale du noyau d'entretien Red Hat Enterprise Linux 5 Update 4 prise en charge sur les systèmes Dell avec des processeurs Intel 75xx and 65xx series et AMD 6000 series est 2.6.18-164.9.1.el5. Cette version du noyau est la version minimale requise pour prendre en charge Red Hat Enterprise Linux 5 sur les systèmes Dell PowerEdge M910, R910, R815 et R810. Obtention du module DKMS pour les pilotes de périphériques Tous les modules de pilotes de périphériques Dell supplémentaires ne se trouvant pas sur le support Red Hat utilisent le module DKMS (Dynamic Kernel Module Support). Cette infrastructure permet de compiler les modules dynamiquement pour chaque noyau installé sur le système et fournit également un mécanisme de contrôle de version des pilotes. Vous pouvez télécharger le module DKMS et les pilotes de périphériques Dell les plus récents à l'adresse support.dell.com. Pour afficher la liste de tous les pilotes de périphériques supplémentaires installés sur le système, tapez dkms status à l'invite de commande. Utilisation des pilotes Dell dkms après la mise à niveau du noyau Si le noyau est mis à niveau dans un système sur lequel le pilote dkms est installé, procédez comme suit une fois le noyau mis à niveau, pour vérifier que le pilote dkms mis à jour a été installé pour le noyau le plus récent. • Si la version du module du noyau mis à jour est supérieure à la version du pilote dkms, continuez à utiliser le pilote natif. • Si la version du module du noyau mis à jour est inférieure à la version du pilote dkms : a. Utilisez le pilote dkms. 12b. Dans le répertoire /etc/depmod.d, créez un fichier nommé dkms_module_name.conf contenant l'entrée suivante : override module_name kernel_version modules_directory. Par exemple, pour le pilote bnx2, créez un fichier bnx2.conf dans /etc.depmod.d/, contenant l'entrée suivante : override bnx2 2.6.18-x.el5 weak-updates. c. Exécutez ensuite la commande depmod -a. Pour plus d'informations sur le module DKMS, consultez la page DKMS man sur votre système. Mise à jour des modules système via Red Hat Network Red Hat publie régulièrement des mises à jour qui permettent de corriger les bogues, de résoudre les problèmes liés à la sécurité et d'ajouter de nouvelles fonctionnalités logicielles ou matérielles. Pour télécharger les modules mis à jour du système d'exploitation, ainsi que les versions et mises à jour du noyau les plus récentes, vous disposez de deux méthodes : • Téléchargement manuel à partir du service RHN accessible à l'adresse rhn.redhat.com. • Téléchargement à l'aide de l'utilitaire YUM. Il est conseillé d'utiliser le service RHN pour la mise à jour de votre logiciel système avant de déployer votre système. Informations importantes La dernière mise à jour de Red Hat Enterprise Linux 5 est Update 8. Cette version propose les correctifs pour certains problèmes rencontrés dans les versions précédentes. Toutefois, les composants Dell OpenManage sont pris en charge uniquement sous Red Hat Enterprise Linux 5 Update 7. REMARQUE: Les modes veille et veille prolongée (S3, S4) ne sont pas pris en charge sur les systèmes Dell. REMARQUE: FCoE sur Broadcom 57810 n'est pas pris en charge par RHEL 5.x. Non prise en charge des contrôleurs RAID PERC S100 et S300 Les contrôleurs RAID PERC S100 et S300 ne sont pas pris en charge sous Red Hat Enterprise Linux. Pour plus d'informations, consultez l'article 19840 de la base de connaissances, à l'adresse redhat.com. Problèmes d'ordre général Le message DKMS Missing File "common.postinst" (Fichier DKMS «common.postinst») s'affiche Description L'avertissement /usr/lib64/dkms/common.postinst does not exist (/usr/lib64/dkms/ common.postinst n'existe pas) s'affiche pendant l'installation du pilote rpm (DKMS), lorsque la bibliothèque MACRO utilisée dans le fichier de spécification se développe jusqu'à /usr/lib64. Le fichier common.postinst est disponible dans /usr/lib/dkms. Solution Créez un lien symbolique pour le fichier common.postinst dans le répertoire /usr/lib/dkms. Cause L'avertissement survient car la bibliothèque MACRO utilisée dans le fichier de spécification DKMS se développe jusqu'à /usr/lib64. 13Les commandes IPMI peuvent entraîner une surcharge du processeur Description Sur les systèmes PowerEdge gérés par IPMI, le thread kipmid risque de consommer beaucoup de ressources du processeur lorsque vous lancez des commandes IPMI au contrôleur BMC. Solution Définissez l'option kipmid_max_busy_us sur le module du pilote ipmi_si. Cette option peut être définie en créant un fichier /etc/modprobe.d/ipmi.conf comportant la ligne suivante, et en rechargeant le module ipmi_si : options ipmi_si kipmid_max_busy_us=300 Problèmes d'affichage liés aux commutateurs KVM lors de l'installation Description Un grand nombre de commutateurs KVM (clavier, vidéo, souris) transmettent des informations DDC (canal d'affichage des données) incorrectes au sous-système vidéo. Les données transmises au système X Window concernant les capacités du moniteur sont donc également incorrectes. Solution Reliez directement le moniteur au système pendant l'installation du système d'exploitation et la configuration de X Window. Interfaces réseau configurées de façon incorrecte suite à l'exécution de kudzu Description L'exécution de kudzu sur le système peut entraîner une configuration incorrecte des interfaces réseau. Solution Utilisez l'utilitaire netconfig. Messages d'erreur affichés dans le journal système par les lecteurs de CD TEAC Description Le lecteur de CD TEAC CD-224E peut générer le message d'erreur suivant : kernel : hda : packet command error :status=0x51 {Drive Ready seek complete error}. kernel : ide : failed opcode was : unknown. Solution Vous pouvez ignorer le message, qui s'affiche lorsqu'aucun support n'est présent dans le lecteur. Il ne s'affiche pas avec le dernier lecteur de CD TEAC CD-224E-N. Affichage des entrées du noyau dans l'écran de sélection de GRUB lors de la mise à jour via le modèle de mise à jour des pilotes Description Si vous utilisez le modèle de mise à jour des pilotes de Red Hat Enterprise Linux 5 ou dkms pour mettre à jour des modules de noyau, plusieurs entrées GRUB (Grand Unified Bootloader) apparaissent dans l'écran de sélection du noyau qui s'affiche au démarrage du système. Solution Lorsqu'il met à jour un pilote requis pour l'amorçage du système, le modèle de mise à jour des pilotes crée des images initrd modifiées. Ce comportement est normal ; le noyau par défaut utilisé pour l'amorçage contient les modifications les plus récentes appliquées au pilote. Pour plus d'informations, consultez les notes d'édition de Red Hat Enterprise Linux 5 à l'adresse redhat.com. 14Réinitialisation des périphériques USB lors d'un test de contrainte Description Lorsqu'un test de contrainte est exécuté sur certains systèmes PowerEdge, il est possible que le message suivant s'affiche : usb 3-3.1: reset low speed USB device using ehci_hcd and address 7 (réinitialiser périphérique USB lent avec ehci_hcd et adresse 7) Cause Cet incident se produit lorsque des périphériques lents ou rapides sont connectés au concentrateur EHCI (Enhanced Host Controller Interface) via un concentrateur USB 2.0 et que PowerNow! est activé. L'interface EHCI lance des transactions fractionnées, mais ne parvient pas à accéder à la mémoire principale dans des délais normaux. Elle ne parvient donc pas à terminer la transaction fractionnée avant que le traducteur de transactions (TT) du concentrateur n'élimine les données. Le pilote hid-core tente de relancer ces transactions, mais en cas d'échec se prolongeant pendant plus d'une seconde, le périphérique est réinitialisé. Il s'agit d'un problème connu. Non-exécution de programmes ou utilitaires liés à RPM Description Si l'exécution d'un programme ou d'un utilitaire lié à RPM n'aboutit pas, vous pouvez restaurer ce programme ou utilitaire en interrompant son exécution et en supprimant les fichiers de verrouillage de la base de données RPM. Pour ce faire, utilisez la commande rm -rf /var/lib/rpm/__db. Périphériques inconnus signalés par Ispci Description Lorsque vous utilisez la commande lspci pour afficher des informations sur l'ensemble des bus PCI présents sur le système et sur l'ensemble des périphériques qui y sont connectés, il se peut que quelques périphériques inconnus soient signalés. Solution Procédez de l'une des manières suivantes : • Téléchargez la dernière version du fichier pci.ids à partir de pciids.sourceforge.net, puis enregistrez-la dans /usr/share/hwdata/pci.ids. • Utilisez l'utilitaire update-pciids pour télécharger le fichier pci.ids le plus récent. Cause Ce problème est dû au fait que le fichier pci.ids ne contient pas de définition du matériel. Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5.8 Cette section contient des informations relatives aux problèmes, résolutions et solutions correspondantes lors de l'utilisation de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 8 sur votre système Dell. 15Le pilote Lpfc affiche des messages d'erreur de délai d'expiration au niveau d'exécution 3 avec RHEL 5.8 Description Le pilote lpfc affiche les messages d'erreur de délai d'expiration suivants au niveau d'exécution 3 avec RHEL 5.8 : lpfc 0000:03:00.1: 1:2813 Mgmt IO is Blocked d00 -mbox cmd 5 still active (lpfc 0000:03:00.1 : 1:2813 Mgmt IO est bloqué d00 -mbox cmd 5 est toujours actif) lpfc 0000:03:00.1: 1:(0):2530 Mailbox command x5 timeout Data: x0 x700 xffff81007e992400 (lpfc 0000:03:00.1 : 1:(0):2530 Commande boîte de réception x5 Données expirées : x0 x700 xffff81007e992400) lpfc 0000:03:00.1: 1:0345 Resetting board due to mailbox timeout (lpfc 0000:03:00.1 : 1:0345 Réinitialisation de la carte suite à un délai d'expiration de la boîte de réception) Solution 1. Ajoutez les options lpfc lpfc_use_msi=2 au fichier /etc/modprobe.conf. 2. Rechargez le pilote à l'aide de la commande modprobe -r lpfc ; modprobe lpfc. 3. Exécutez la commande suivante afin de rendre permanent les changements : #mkinitrd /boot/ initrd-2.6.18-274.el5.img 2.6.18-274.el5. Cause La configuration de l'interruption par défaut pour le pilote Emulex LPFC FC/FCoE dans Red Hat Enterprise Linux 5.x, Red Hat Enterprise Linux 6.1 et les systèmes d'exploitation antérieurs sont INT-X. Pendant le chargement du pilote, le noyau désactive le mode d'interruption MSI-X et utilise le mode INT-X. Affichage d'un message d'erreur de connexion USB après l'installation de Red Hat Enterprise Linux 5.7 Description Lorsque vous installez Red Hat Enterprise Linux 5.7 et que vous vous connectez à un périphérique USB lent, exécutez la commande #dmesg|grep -i bad. Le message suivant s'affiche : hub 1-1.6:1.0: Cannot enable port 1. Maybe the USB cable is bad? (Impossible d'activer le port 1. Le câble USB est peut-être défectueux ?) Solution Ce problème se produit lorsqu'un périphérique lent tel qu'un clavier ou une souris USB est connecté au premier port USB arrière (Port 1). Cela ne provoque aucune perte de fonctionnalité. Affichage d'un message d'erreur ACPI après l'installation de Red Hat Enterprise Linux 5.7 Description Un message d'erreur ACPI s'affiche après l'installation de Red Hat Enterprise Linux 5.7. Pour recréer le problème : 1. Chargez le paramètre BIOS par défaut suivant : System Profile Settings:OS (Paramètres du profil du système : système d'exploitation). 2. Installez le système d'exploitation à l'aide du support. 3. Exécutez la commande suivante : #dmesg|grep-i invalid. Un message d'erreur s'affiche : ACPI: Invalid _TSS data (Données TTS_Invalide). 16Il s'agit d'un problème connu. Problèmes recensés sur Red Hat Enterprise Linux 5.7 Cette section contient des informations relatives aux problèmes, résolutions et solutions correspondantes lors de l'utilisation de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 7 sur votre système Dell. Fonction C-State non disponible Description Après avoir activé la fonction C-States depuis la configuration du BIOS, amorcez-le dans Red Hat Enterprise Linux 5 SP7 puis patientez que l'utilisation du processeur soit masquée. Une fois l'utilisation du processeur masquée, lancez PowerTop 1.13 puis observez les compteurs de la fonction C-States. Le C0 du C-States est d'environ de 65 % - 75 % par rapport aux valeurs normales comprise entre 0 et 5 %. Solution Ce problème est résolu dans Red Hat Enterprise Linux 6 (noyau-2.6.21). Red Hat Enterprise Linux 6 dispose d'une fonction sans tic arrêté activée.Cette fonction élimine le tic d'horloge lorsque le processeur est arrêté. Elle permet au processeur de rester en économie d'énergie pendant plus longtemps. Cause Le noyau Red Hat Enterprise Linux 5.6 utilise un compteur régulier pour chaque processus afin de créer des évènements appelés tics de l'horloge. Ce tic survient peu importe si le processeur est arrêté ou en cours d'exécution. Si un processeur est arrêté, il doit redémarrer chaque fois qu'il y a un tic de l'horloge. Par conséquent, le temps passé par le processeur dans l'état C2 est très bas. Systèmes avec multiports Intel i350 rNDC et adaptateurs PCI d'extension rapportent une duplication de l'adresse Mac/adresse Mac incorrecte Description Le pilote natif igb signale des identifiants MAC incorrects pour les interfaces des adaptateurs d'extension PCI et rNDC i350 multiport. Solution Ce problème est résolu dans la dernière version du pilote igb Dell. Veuillez utiliser, lors de l'installation, le dernier disque de pilote disponible sur support.dell.com. Pour installer les pilotes : • Pendant l'installation Chargez les pilotes DKMS Dell sur un disque USB sous la forme d'un disque de pilotes. Le programme d'installation anaconda utilise ces pilotes et met à jour ceux d'origine. • Pendant la mise à niveau Les fichiers de configuration de réseau sont créés, lors de l'installation, à l'aide des pilotes d'origine. Les fichiers de configuration conservent donc les adresses MAC erronées. Supprimez tous les fichiers de configuration présents dans le répertoire de scripts /etc/sysconfig/networkscripts/ifcfg-*, puis redémarrez le serveur. Pour plus d'informations, consultez l'article DOC-6771 de la base de connaissances, à l'adresse redhat.com/kb/docs/. Autre scénario Lorsque vous installez le dernier pilote depuis support.dell.com, le module igb est placé dans le répertoire /lib/modules//extra/. Lorsque vous installez le correctif de noyau de Red Hat Enterprise Linux 5.7, un lien symbolique est créé à partir des modules weak-updates du correctif de noyau vers le répertoire supplémentaire du noyau de Red Hat Enterprise Linux 5.7. Pour le correctif de noyau, les modules intégrés sont prioritaires sur les modules weak-updates, comme il est défini dans le fichier /etc/depmod.d/depmod.conf.dist. Par conséquent, lorsque le système démarre 17depuis le correctif de noyau, le module intégré est chargé à la place du module dkms Dell. L'incident se produit donc de nouveau, s'il est localisé dans le module intégré du correctif de noyau. Pour l'éviter, il faut annuler la préférence de recherche de chargement par défaut pour le module igb, ceci avant d'effectuer l'amorçage depuis le correctif de noyau. Le problème est résolu dans Red Hat Enterprise Linux 5.8. Le système se bloque par intermittence au démarrage Description Certains systèmes dotés de quatre processeurs à dix cœurs (80 UC logiques avec hyperthreading activé) se bloquent par intermittence au démarrage. Ce problème est généralement visible en moins d'une heure. Solution Le problème est résolu dans Red Hat Enterprise Linux 5.8. Red Hat Enterprise Linux 5.7 non disponible pour les méthodes d'installation SBUU et USC Description En cas d'installation du système d'exploitation via les méthodes SBUU et USC, l'option Red Hat Enterprise Linux 5.7 n'est pas disponible. Le système d'exploitation concerné est Red Hat Enterprise Linux 5.7 (32 et 64 bits). Solution Installez Red Hat Enterprise Linux 5.7 à l'aide de méthodes manuelles, puis téléchargez les pilotes requis à partir du site support.dell.com. Un correctif sera prochainement disponible dans une mise à jour de Red Hat Enterprise Linux 5. Cause L'option Red Hat Enterprise Linux 5.7 a été supprimée des méthodes d'installation SBUU et USC suite à un bogue identifié dans le système d'exploitation, à cause duquel les modules de pilote dkms endommagent la base de données des pilotes. Il en résulte une panique du noyau et des problèmes au niveau du chargeur de démarrage. Absence de démarrage du système d'exploitation lorsqu'une cible LUN iSCSI est attribuée au contrôleur de réseau Intel 10G Description Pendant l'installation du système d'exploitation sur les numéros d'unité logique (LUN) iSCSI avec le contrôleur de réseau Intel 10G (carte Intel X520 et adaptateur de serveur Intel Ethernet X520-DA2), le système ne répond plus à l'écran d'amorçage (après l'auto-test de démarrage). Solution Désactivez le contrôleur de stockage local à partir du menu BIOS, puis passez à l'installation iSCSI. Cause Cette erreur se produit car le code BIOS 0xE820 ne renvoie pas la première entrée 0xe820 pour correspondre à l'interface INT-12. Il n'est donc pas conforme à la spécification ACPI. Message d'erreur lors du démarrage des pilotes IPMI au cours de l'installation d'OMSA Description Pendant le démarrage du service IPMI sur les systèmes PowerEdge R620, T620, M620, R720 et R720xd, le journal du système affiche le message suivant : Could not enable interrupts, failed set, using polled mode (Impossible d'activer les interruptions, échec de l'ensemble, utilisation du mode d'analyse). 18Solution Ce comportement est normal. Ce problème sera résolu dans une prochaine version du micrologiciel iDRAC. Cause Bien que le message indique que le système d'exploitation est en mode d'analyse, le pilote Linux continue à fonctionner en mode d'interruption. Informations affichées sur le processeur incorrectes Description Pour des processeurs tels qu'AMD Opteron 6200 Series et AMD Opteron 4200 Series, équipés de deux nœuds sur un support, le système affiche des informations incorrectes sur le processeur. Solution Ce fonctionnement est normal et le système d'exploitation sera capable d'utiliser le nombre maximal de cœurs du processeur. Problème résolu dans Red Hat Enterprise Linux 5.7 Message d'erreur lors de l'installation de Red Hat Enterprise Linux Description Lors de l'installation de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 4 ou version supérieure, le message d'erreur suivant s'affiche : The software you have selected to install will require CDs. (Le logiciel que vous avez choisi d'installer nécessite des CD.) Solution Pour plus d'informations, consultez l'article 44131 de la base de connaissances, disponible à l'adresse redhat.com. Cause Ce problème se produit lorsqu'au moins une des conditions suivantes est vraie : • L'utilitaire Dell USC est utilisé pour l'installation de Red Hat Enterprise Linux. • Le support optique Red Hat Enterprise Linux est utilisé et l'option dd est transmise au programme d'installation. Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 6 Cette section contient des informations relatives aux problèmes, résolutions et solutions correspondantes lors de l'utilisation de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 6 sur votre système Dell. Panique du noyau sur les systèmes dotés de processeurs AMD Opteron 6000 et AMD 4100 Description Sur les systèmes dotés de processeurs AMD Opteron 6000 series, notamment les systèmes PowerEdge R415, R515, R715 et R815, une panique du noyau peut se produire au démarrage du système (au moment de l'installation ou de l'exécution). Ce problème survient avec l'édition x86 de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 5, mais pas avec l'édition x86_64. REMARQUE: Le problème se produit également avec les éditions x86 et x86_64 de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 5 lorsqu'elles sont exécutées en tant qu'invité sur Red Hat Enterprise Linux 5 Update 5 Xen. 19Impossibilité d'accéder au système dans une configuration en cluster Description Dans un environnement de cluster HPC (High-Performance Computing) composé de nœuds de calcul dotés de contrôleurs réseau Broadcom 5709, un ou plusieurs nœuds de calcul deviennent inaccessibles. Solution Si vous ne souhaitez pas passer à Red Hat Enterprise Linux 5 Update 6, utilisez l'une des solutions suivantes : • Désactivez MSI (Message Signalled Interrupts) dans le pilote bnx2 natif (version 1.7.9-1) et ajoutez l'option bnx2 disable_msi=1 au fichier /etc/modprobe.conf. • Utilisez le pilote bnx2 (version 1.8.7b ou supérieure à la mise à jour 14.1.0, A01) disponible dans la section Drivers and Downloads (Pilotes et téléchargements) sur le site support.dell.com. Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 5 Cette section contient des informations relatives aux problèmes, résolutions et solutions correspondantes lors de l'utilisation de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 5 sur votre système Dell. Erreur de segmentation avec les clients DHCPv6 Description Le redémarrage du démon DHCPv6 entraîne la génération d'une erreur de segmentation. Solution 1. Afin de résoudre ce problème, supprimez les fichiers situés à l'emplacement /var/lib/dhcpv6/ et exécutez à nouveau le démon. 2. Modifiez la valeur par défaut de l'entrée node.session.iscsi.FastAbort de Yes (Oui) à No (Non). Cause Celle-ci est due à une erreur dans la logique de détection des adresses en double. Perte de performances de lecture NFS (Network File System) Description Une perte de performances de lecture NFS de gros fichiers peut se produire sur les systèmes exécutant Red Hat Enterprise Linux 5. Ce problème se produit seulement lors du transfert de fichiers dont la taille est supérieure à celle de la mémoire. Solution Procédez de l'une des manières suivantes : • Réduisez le délai d'inactivité de la tranche de 8 ms à une valeur inférieure, par exemple 1 ms. Pour réduire le délai d'inactivité, tapez, lors de l'invite de commande : # echo 1>/sys/block// queue/iosched/slice_idle • Changez le temporisateur d'E/S en temporisateur de délai, d'anticipation ou noop. Pour changer le temporisateur d'E/S, tapez, à l'invite de commande : # echo >/sys/ block/sdX/queue/scheduler 20Blocage du système au démarrage lorsque le système d'exploitation est installé sur des lecteurs connectés à un contrôleur SAS 5i/R ou SAS 6i/R Description Si vous installez Red Hat Enterprise Linux 5 Update 3 sur un système équipé d'un contrôleur SCSI (SAS) 5i/R ou SAS 6i/R connecté à plus de deux disques durs, il est possible que le système d'exploitation ne démarre pas. Solution Pour éviter cela, effectuez les opérations suivantes pendant l'installation du système d'exploitation : 1. Insérez le support du système d'exploitation et procédez à l'installation jusqu'à ce que vous parveniez à l'écran de sélection de lecteurs. 2. Sélectionnez Review and Modify Partition Layout (Afficher et modifier l'agencement de la partition). 3. Cliquez sur Next (Suivant). 4. Continuez l'installation jusqu'à que vous parveniez à l'écran GRUB Location (Emplacement de GRUB). Sélectionnez l'option Configure Advanced Bootloader Options (Configurer les options avancées du chargeur d'amorçage). 5. Cliquez sur Next (Suivant). 6. Sélectionnez Change Driver Order (Modifier l'ordre des pilotes). 7. Dans la fenêtre Disk Order (Ordre des disques), modifiez l'ordre des disques. 8. Cliquez sur OK et poursuivez l'installation du système d'exploitation. Cause Ce problème se produit lorsque la configuration des disques durs contient plusieurs matrices RAID, ou lorsqu'un volume RAID et un ou deux disques individuels sont connectés au contrôleur. Dans ce cas, le programme d'installation de Red Hat Enterprise Linux 5 installe le chargeur GRUB sur le disque dur incorrect. Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 4 Cette section contient des informations relatives aux problèmes, résolutions et solutions correspondantes lors de l'utilisation de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 4 sur votre système Dell. Limitation d'énergie non fonctionnelle avec Red Hat Enterprise Linux 5 Description Dans Red Hat Enterprise Linux 5, il est possible que le contrôleur iDRAC (contrôleur d'accès à distance intégré de Dell) ne parvienne pas à limiter l'énergie maximale qu'utilise le système en restreignant la fréquence de fonctionnement maximale du processeur. Solution Ce problème a été corrigé dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 4 par le correctif (RHSA-2009-1670). Cause Ce problème est dû à un défaut des pilotes cpufreq dans Red Hat Enterprise Linux 5. Panique du noyau avec l'agrégation de liens réseau et la liaison aux adresses IPv6 Description Un système configuré pour prendre en charge les liaisons à des adresses IPv6 peut se bloquer et générer une panique du noyau. Ce problème peut également être déclenché par une configuration de commutateur incorrecte, c'est-à-dire ne convenant pas à la prise en charge de liaisons. La panique est 21déclenchée lorsque les commutateurs sont déroutés par la duplication d'adresses IPv6 dans le sousréseau. Solution 1. Regroupez les interfaces liées dans le même groupe de canaux du commutateur. 2. Désactivez l'option autoconfig IPv6 en exécutant les commandes suivantes : # echo 0 > /proc/sys/net/ipv6/conf/all/accept_ra # echo 0 > /proc/sys/net/ipv6/conf/all/autoconf Échec possible de la connexion iSCSI à la baie de stockage Dell EqualLogic via IPv6 Description Il peut arriver que la connexion de l'initiateur iSCSI à l'adresse IPv6 d'une baie de stockage EqualLogic iSCSI pour réseau SAN échoue. Solution Ce problème n'a aucune incidence sur les connexions iSCSI aux adresses IPv4 de la baie de stockage EqualLogic. Cause Ce problème survient lorsqu'une erreur dans iscsi-initiator empêche l'acheminement du trafic via l'adresse cible IPv6 de la baie de stockage EqualLogic. Blocage du processeur sur le noyau Xen de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 3 Description Sur les systèmes exécutant le noyau Xen de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 3, le trafic réseau via une carte Broadcom BCM5709c peut entraîner un blocage du processeur et générer des appels de traces. Le système peut alors ne plus réagir. Solution Chargez le pilote bnx2 bnx2 avec le paramètre de module disable_msi=1 à l'aide de la commande suivante : modprobe bnx2 disable_msi=1. Réinitialisations USB sur un système AMD Description Au cours des opérations d'E/S, le message suivant peut s'afficher : usb 3-3.1: reset low speed USB device using ehci_hcd and address (réinitialiser le périphérique USB lent à l'aide de ehci_hcd et l'adresse). Cause Cet incident se produit lorsque des périphériques lents ou rapides sont connectés au concentrateur EHCI (Enhanced Host Controller Interface) via un concentrateur USB 2.0 et que PowerNow! est activé. L'interface EHCI lance des transactions fractionnées, mais ne parvient pas à accéder à la mémoire principale dans des délais normaux. Elle ne parvient donc pas à terminer la transaction fractionnée avant que le traducteur de transactions (TT) du concentrateur n'élimine les données. Le pilote hid-core tente de relancer ces transactions, mais en cas d'échec se prolongeant pendant plus d'une seconde, le périphérique est réinitialisé. Déchargement impossible du pilote de fusion d'interfaces Description Si vous déchargez le pilote de fusion d'interfaces avec la commande rmmod bonding, le déchargement peut échouer et afficher le message d'erreur suivant : unregister_netdevice: waiting for 22bond0 to become free. Usage count = 1 (en attente que bond0 soit libre. Nombre d'utilisations = 1). Solution Mettez le module IPv6 en liste noire si l'adressage IPv6 n'est pas utilisé. REMARQUE: Pour ce faire, enregistrez install ipv6 /bin/true dans un fichier sous le répertoire /etc/ modprobe.d/. Cause Le déchargement échoue à cause de la fuite du comptage de référence dans le module de chemin de sortie. Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 3 Cette section contient des informations relatives aux problèmes, résolutions et solutions correspondantes lors de l'utilisation de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 3 sur votre système Dell. Échec intermittent de X Windows Description L'acpid daemon (démon acpid) a un problème de fuite des descripteurs de fichiers quand un client est déconnecté ou lorsqu'un fichier de configuration acpid est endommagé. Cela entraîne un échec intermittent au démarrage de X windows. Solution Ce problème peut être résolu à l'aide du module acpid-1.0.4-7 package, disponible avec Red Hat Enterprise Linux 5 Update 3. Vous pouvez également télécharger les pilotes depuis le site support.dell.com. Avec DRAC 4P ou DRAC 4I, le support virtuel n'est pas reconnu dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2 Description Sur les systèmes PowerEdge dotés d'un contrôleur d'accès distant Dell DRAC 4/P ou DRAC 4/I, le support virtuel est inaccessible, car les pilotes nécessaires ne sont pas disponibles sous Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2. REMARQUE: Pour accéder au support virtuel après avoir réinitialisé le contrôleur DRAC, effectuez une nouvelle analyse du bus SCSI en tapant echo "scsi remove-single-device Y 0 0 0" /proc/scsi/scsi echo "scsi add-single-device Y 0 0 0" /proc/scsi/scsi, depuis une console. Y est le numéro d'hôte SCSI du lecteur de CD virtuel. Pour trouver ce numéro, ouvrez le fichier /proc/scsi/scsi et recherchez la ligne Host: scsiY qui correspond au lecteur de CD virtuel. Solution Téléchargez les pilotes les plus récents dans la section Drivers and Downloads (Pilotes et téléchargements) à l'adresse support.dell.com. Échec de l'installation sur des systèmes équipés d'un adaptateur 82598AT Intel à un seul port 10GBase-T Description L'installation de RHEL 5.7 échoue avec les systèmes PowerEdge équipés d'un adaptateur 82598 AT Intel à un seul port 10GBase-T. Solution Téléchargez puis installez le pilote le plus récent, disponible à l'adresse support.dell.com. 23Cause Ce problème se produit si une pile altérée dans les pilotes de carte réseau provoque une panique du noyau et conduit au blocage du système. PRÉCAUTION: Le problème se produit aussi sur les systèmes fonctionnant sous Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2 lorsque l'adaptateur particulier Intel est branché et si la fonction réseau de l'adaptateur démarre. Dans cet environnement, cela peut provoquer la perte des données à cause de la panique du noyau provoquée par le pilote. Échec de l'amorçage iSCSI avec certains noms qualifiés cibles iSCSI Description L'amorçage d'un système d'exploitation comportant Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2 installé sur un numéro d'unité logique (LUN) iSCSI distant n'est pas possible avec certains noms qualifiés (iqn) cibles iSCSI. Solution Le problème ne se produit pas si le nom qualifié cible comporte une plus longue section à la fin. Example : iqn.2001-04.com.example:storage.disk2.sys1.xyz. Cause Ce problème se produit lorsque vous installez Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2 sur un numéro LUN iSCSI distant et que vous amorcez celui-ci à l'aide d'une carte réseau pouvant être utilisée par l'amorçage iSCSI. Ce problème se produit seulement lorsque le nom qualifié (iqn) cible comporte une courte section à la fin. Exemple : iqn.1984-05.com.dell:dell. Dysfonctionnement des périphériques USB lorsque la gestion de l'alimentation est activée Description Sur les systèmes équipés de processeurs AMD, certains périphériques USB lents ou rapides (clavier, souris, etc.) peuvent présenter des dysfonctionnements lorsque la gestion de l'alimentation est activée. Solution Désactivez les services de gestion de l'alimentation. Le module AMD de gestion de l'alimentation (powernow k8) consigne le nombre total de cœurs de processeur Description Lorsque le pilote powernow k8 est chargé sur un système équipé d'un processeur AMD multicœur, le nombre total de cœurs du système est consigné dans le journal du système (/var/log/messages) avant le nom de modèle du processeur. Ce nom de modèle peut contenir les mots Dual‑Core (double cœur). Le chiffre précédant Dual-Core représente le nombre total de cœurs et non le nombre de processeurs. Problèmes résolus dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2 Cette section contient des informations relatives aux problèmes, résolutions et solutions correspondantes lors de l'utilisation de Red Hat Enterprise Linux 5 Update 2 sur votre système Dell. Red Hat Enterprise Linux 5 avec la DBS activée peut entraîner une absence de réponse du système lors de son arrêt Description Les systèmes PowerEdge peuvent ne plus répondre lors de l'arrêt si la commutation basée sur la demande (DBS) est activée dans le BIOS. 24Solution Sur des systèmes utilisant Red Hat Enterprise Linux 5, nous vous recommandons de désactiver DBS dans le BIOS pour éviter ce problème. Cause Ceci est provoqué par un certain nombre de problèmes de blocage causés par le pilote cpufreq dans le noyau Red Hat Enterprise Linux 5. Aucune donnée n'est perdue puisque le système ne subit de blocage qu'une fois tous les fichiers système démontés. Ce problème survient sur tous les noyaux Red Hat Enterprise Linux 5 jusqu'à la version Red Hat Enterprise Linux 5 Update 1. Dysfonctionnement des voyants sur les claviers USB Description Même lorsque la fonction Verr. Num est activée dans le BIOS, le voyant correspondant ne fonctionne pas correctement sur certains claviers USB. Même si le voyant Verr. Num est allumé, le pavé numérique n'est pas fonctionnel immédiatement après le chargement du noyau. Le fonctionnement du voyant ne se synchronise avec celui du clavier que quelques minutes après le démarrage du système. Le même problème affecte le voyant et la touche Verr. défil. Absence de réponse par intermittence du système au démarrage du système d'exploitation Red Hat Enterprise Linux 5 x86 64 Description La présence d'un bogue dans le code d'initialisation APIC (Advanced Programmable Interrupt Controller) de Red Hat Enterprise Linux 5 x86_64 peut provoquer une absence de réponse du système au cours de l'initialisation APIC. Il se peut que le noyau attende longtemps le compteur d'événement de haute précision (HPET) au cours de l'initialisation APIC. Le système peut subir une absence de réponse si le temporisateur NMI est activé. Si le temporisateur NMI n'est pas activé, cela peut provoquer des délais importants au démarrage. Solution Ajoutez le paramètre nohpet à la ligne de commande du noyau, à l'amorçage du système. Problème de démarrage du système X Window sur les systèmes équipés du chipset ATI ES1000 Description Le démarrage du système X Window échoue sur un système PowerEdge équipé du chipset ATI ES1000. Solution Ajoutez la ligne Option "DDCMode" "True" dans le fichier /etc/X11/xorg.conf. L'exemple suivant met en évidence la ligne modifiée : Section "Device" Identifier "Videocard0" Driver "radeon" Option "DDCMode" "True" EndSection Absence de réponse du système lorsque des E/S directes sont effectuées à l'aide de commandes Tar sur des bandes préformatées Description Les E/S impliquant des lecteurs de bande doivent être effectuées en mode de blocs fixes, et avec une taille de mémoire tampon qui est un multiple de la taille des blocs préformatés. Si vous utilisez des commandes telles que tar en mode de blocs fixes pour effectuer des opérations d'E/S directes sur des lecteurs de bande, et si la taille des mémoires tampon n'est pas un multiple de la taille des blocs préformatés, un événement d'appel de trace se produit et le système ne répond plus. 25Cet incident n'est pas lié à un HBA spécifique. Il se produit fréquemment dans les situations suivantes : • Utilisation de nouveaux supports préformatés • Utilisation de supports formatés avec des tailles de blocs différentes via un logiciel de sauvegarde • Exécution de commandes tar après la définition d'une taille de bloc différente effectuée via la commande de montage (mt) Solution Un correctif pour ce problème est également disponible dans une version par l'intermédiaire d'un pilote correctif dkms dans un pilote st disponible sur le site support.dell.com. Perte de paquets dans une agrégation de liens réseau sous un noyau kernel-xen Description Lorsqu'une agrégation de liens réseau configurée sous un noyau kernel-xen échoue, des paquets sont perdus sur l'interface correspondante. Un correctif pour cet incident est disponible à l'adresse rhn.redhat.com. Instabilité du système liée à la réinitialisation du média virtuel du DRAC 4 Description L'utilisation du pilote ide par défaut peut entraîner un blocage du système lorsqu'un contrôleur DRAC (Dell Remote Access Controller) 4 est réinitialisé. Solution La solution consiste à utiliser le pilote ide-scsi pour gérer le média virtuel sur les systèmes équipés de ce contrôleur. Pour ce faire, ajoutez le paramètre suivant à la ligne de commande du noyau : hdX=ide-scsi, où X correspond à la lettre du lecteur média virtuel. Pour identifier cette lettre, recherchez la valeur du paramètre VIRTUALCDROM DRIVE dans les fichiers /proc/ide/hdX/model. Si vous utilisez le pilote ide-scsi, le système d'exploitation met le média virtuel hors ligne lorsque le contrôleur DRAC est réinitialisé. Comme tout périphérique SCSI, le lecteur peut être remis en ligne ; pour ce faire, tapez les commandes suivantes dans la console : echo "scsi remove-single-device Y 0 0 0" > /proc/scsi/scsi et echo "scsi remove-single-device Y 0 0 0" > /proc/scsi/scsi, où Y correspond au numéro d'hôte SCSI du média virtuel. Pour trouver ce numéro, ouvrez le fichier /proc/ scsi/scsi et recherchez la ligne Host:scsiY qui correspond au média virtuel. Si vous avez installé le système d'exploitation à l'aide du support Dell Systems Build and Update Utility (Utilitaire de création et de mise à jour des systèmes Dell), ce correctif a déjà été appliqué. Contrairement à ce qui se produit avec un contrôleur DRAC 4, le fait de réinitialiser ou de réamorcer un système à l'aide d'un contrôleur DRAC 5 ne provoque pas de panique du noyau. Erreurs d'entrée/sortie lorsqu'une carte Fiber Channel est connectée sans numéro d'unité logique Description Lorsqu'un adaptateur Fiber Channel est installé sur un système connecté à un réseau de stockage (SAN) mais n'est associé à aucun numéro d'unité logique (LUN), le message d'erreur suivant apparaît : end_request: I/O error, dev sdg, sector 2097024 Buffer I/O error on device sdg, logical block 0 end_request: I/O error, dev sdg, sector 0 26Solution Définissez un numéro d'unité logique pour cette carte. Messages d'appel de trace générés par l'agrégation de liens réseau Description Si une agrégation de liens réseau est configurée sur un système Red Hat Enterprise Linux 5, un message d'appel de trace lié aux symboles du noyau rtmsg_ifinfo, rtnetlink_event et notifier_call_chain peut apparaître dans /var/log/messages. Solution Vous pouvez ignorer le message, car l'agrégation de liens fonctionne correctement. Absence de réponse par intermittence du système au démarrage de udev Description Sur les systèmes équipés de processeurs Intel 72xx, il est possible que le système ne réponde pas au démarrage de udev après plusieurs mises sous tension. Solution Le problème a été résolu. Lenteur du processus d'amorçage et affichage de messages d'avertissement des périphériques SATA Description Si un contrôleur SATA comprend un port SATA vacant, il est possible que l'avertissement suivant soit généré et retarde la séquence d'amorçage du système d'exploitation : localhost kernel: scsi1 : ata_piix localhost kernel: ata1:port is slow to respond, please be patient (le port 1 est long à répondre, veuillez patienter) localhost kernel: ata1: port failed to respond (30 secs) [échec de réponse du port (30 secondes)] Solution Cet incident ne pose plus de problème une fois que le système d'exploitation a démarré. Vous pouvez donc ignorer les messages d'erreur. Vitesse de chaque processeur non modifiée par le pilote AMD de gestion de l'alimentation (powernow k8) Description Le pilote AMD de gestion de l'alimentation (powernow-k8) ne modifie pas la vitesse de chaque processeur en fonction de sa charge. Par défaut, ce pilote n'est pas activé. Solution Rendez-vous sur le site du service RHN sur rhn.redhat.com et mettez le noyau à niveau vers la version 2.6.18-8.1.1 ou suivante. Problème résolu dans Red Hat Enterprise Linux 5 Update 1 Messages d'erreur snmpd lors de l'utilisation de l'agrégation de liens Description Si une agrégation de liens réseau a été définie pour une interface réseau, le redémarrage du service snmpd provoque la consignation des messages d'erreur suivants dans /var/log/messages : 27error on subcontainer 'ia_addr' insert (-1) error on subcontainer '' insert (-1) Recherche d'informations supplémentaires • Consultez le site support.dell.com pour obtenir : – Les dernières versions du BIOS et du micrologiciel. – Les fichiers spécifiques à votre matériel Dell exécutant le système d'exploitation Red Hat Enterprise Linux. – Des informations sur le matériel Dell exécutant le système d'exploitation Red Hat Enterprise Linux. • Des informations sur l'utilisation et la gestion de Red Hat Enterprise Linux sont disponibles sur le support de documentation Red Hat fourni avec le système Dell. Pour plus d'informations, consultez redhat.com. • Vous pouvez télécharger les nouveaux modules du système d'exploitation ainsi que les dernières versions et mises à jour du noyau de diverses manières : – Téléchargement manuel à partir du service RHN accessible à l'adresse rhn.redhat.com. – Utilisation de l'utilitaire YUM. • Si votre système fonctionne sur un système d'exploitation Red Hat Enterprise Linux : – Inscrivez-vous à l'une des listes de diffusion sur le site lists.us.dell.com. – Recherchez des informations existantes concernant un problème que vous rencontrez sur le site lists.us.dell.com/htdig. 28 w w w . d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Guide d'utilisation du Dell™ OptiPlex™ 330 Modèle DCSM et DCNERemarques, avis et précautions REMARQUE : Une REMARQUE fournit des informations importantes qui vous aident à mieux utiliser votre ordinateur. AVIS : Un AVIS vous avertit d’un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque potentiel d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou de mort. Abréviations et sigles Pour une liste complète des abréviations et des sigles, reportez-vous à la section « Glossaire » à la page 281. Si vous avez acheté un ordinateur Dell™ Série n, les références du présent document concernant les systèmes d'application Microsoft® Windows® ne sont pas applicables. ____________________ Les informations de ce document sont sujettes à modifications sans préavis. © 2007 Dell Inc. Tous droits réservés. La reproduction de ce document, de quelque manière que ce soit, sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell, le logo DELL, OptiPlex, Inspiron, TravelLite, Dell OpenManage et Strike Zone sont des marques de Dell Inc. ; Intel, Pentium, SpeedStep et Celeron sont des marques déposées d'Intel Corporation ; Microsoft, Windows Vista et Windows sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation ; Computrace et Absolute sont des marques déposées d'Absolute Software Corporation ; Bluetooth est une marque détenue par Bluetooth SIG, Inc. et est utilisée par Dell Inc. sous licence. ENERGY STAR est une marque déposée de l'agence américaine de protection de l'environnement (U.S. Environmental Protection Agency). En tant que partenaire du programme ENERGY STAR, Dell a fait en sorte que ce produit réponde aux normes de ce programme en matière de consommation énergétique. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans ce document pour faire référence aux entités se réclamant de ces marques et de ces noms ou à leurs produits. Dell Inc. rejette tout intérêt propriétaire dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. Modèle DCSM et DCNE Septembre 2007 Réf. RW281 Rév. A00Table des matières 3 Table des matières 1 Recherche d'informations . . . . . . . . . . . 13 2 Vues de l'ordinateur mini-tour . . . . . . . . 21 Vue frontale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Vue arrière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Connecteurs du panneau arrière . . . . . . . . . . . . 24 Caractéristiques de l'ordinateur mini-tour . . . . . . . 27 3 Vues de l'ordinateur de bureau . . . . . . . 33 Vue frontale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Vue arrière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Connecteurs du panneau arrière . . . . . . . . . . . . 36 Caractéristiques de l'ordinateur de bureau . . . . . . 39 4 Configuration de votre ordinateur . . . . . 47 Installation de votre ordinateur dans une enceinte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Configuration d'un réseau domestique et d'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Connexion à une carte réseau . . . . . . . . . . . 49 Configuration réseau . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Connexion à Internet . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Configuration de votre connexion Internet . . . . 524 Table des matières Transfert d'informations vers un nouvel ordinateur . . 54 Microsoft ® Windows ® XP (en option) . . . . . . . 54 Microsoft Windows Vista™ (en option) . . . . . . 58 Configuration d'une imprimante . . . . . . . . . . . . 58 Câble de l'imprimante . . . . . . . . . . . . . . . 58 Connexion d'une imprimante USB . . . . . . . . . 59 Connexion d'une imprimante parallèle . . . . . . . 60 Branchement de deux moniteurs . . . . . . . . . . . . 62 Branchement de deux moniteurs dotés de connecteurs VGA . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Connexion d'un moniteur avec un connecteur VGA et d'un autre moniteur avec un connecteur DVI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Connexion d'un téléviseur . . . . . . . . . . . . . 63 Modification des paramètres d'affichage . . . . . 64 Périphériques de protection contre les surtensions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Parasurtenseurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Filtres de ligne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 Alimentations sans interruption . . . . . . . . . . 65 5 Fonctions avancées . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Contrôle par technologie LegacySelect . . . . . . . . 67 Facilité de gestion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Dell OpenManage™ IT Assistant . . . . . . . . . 67 Dell OpenManage Client Instrumentation . . . . . 68 Gestion de l'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . 68 Utilisation du multimédia . . . . . . . . . . . . . . . . 71 Lecture de CD ou DVD . . . . . . . . . . . . . . . 71 Réglage du volume . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Réglage de l'image . . . . . . . . . . . . . . . . . 73Table des matières 5 6 Sécurisation de votre ordinateur . . . . . . 75 Logiciel de gestion de sécurité . . . . . . . . . . . . . 75 Types de mot de passe . . . . . . . . . . . . . . . 75 Activation du logiciel de gestion de sécurité . . . 75 Utilisation du logiciel de gestion de sécurité . . . 76 Logiciel de suivi informatique . . . . . . . . . . . . . 76 En cas de perte ou de vol de votre ordinateur . . . . . 76 7 Programme de configuration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 Ouverture du programme de configuration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 Écrans du programme de configuration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 Options du programme de configuration du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 Séquence d'amorçage . . . . . . . . . . . . . . . 90 Effacement des mots de passe oubliés . . . . . . . . . 93 Effacement des paramètres CMOS . . . . . . . . . . . 94 Flash du BIOS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95 À propos des configurations RAID . . . . . . . . . . . 97 Vérification du bon fonctionnement du RAID . . . 97 Configuration RAID niveau 1 . . . . . . . . . . . . 98 Dépannage RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Restauration via l'utilitaire Intel ® RAID Option ROM suite à la panne de plusieurs disques durs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 996 Table des matières Restauration via l'utilitaire Intel Matrix Storage Manager suite à la panne d'un disque dur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 Activation du mode RAID sur votre ordinateur . . 100 Nettoyage de votre ordinateur . . . . . . . . . . . . . 103 Ordinateur, clavier et moniteur . . . . . . . . . . . 103 Lecteur de disquette . . . . . . . . . . . . . . . . 103 CD et DVD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 8 Outils de dépannage . . . . . . . . . . . . . . . 105 Voyants d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Codes sonores . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 Messages système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108 Voyants de diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 Dell Diagnostics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117 Quand utiliser Dell Diagnostics . . . . . . . . . . 117 Démarrage de Dell Diagnostics à partir de votre disque dur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117 Démarrage de Dell Diagnostics à partir du CD Drivers and Utilities . . . . . . . . . . . . . . . 118 Menu principal de Dell Diagnostics . . . . . . . . 118 9 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 Résolution des problèmes . . . . . . . . . . . . . . . . 121 Problème de pile . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 Problèmes de lecteur . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Problèmes liés à la messagerie électronique, au modem ou à Internet . . . . . . . . . . . . . . 123 Messages d'erreur . . . . . . . . . . . . . . . . . 125 Problèmes liés au périphérique IEEE 1394 . . . . . 126Table des matières 7 Problèmes liés au clavier . . . . . . . . . . . . . 127 Problèmes de blocages et logiciels . . . . . . . . 127 Problèmes liés à la mémoire . . . . . . . . . . . . 129 Problèmes liés à la souris . . . . . . . . . . . . . 130 Problèmes liés au réseau . . . . . . . . . . . . . 131 Problèmes d'alimentation . . . . . . . . . . . . . 131 Problèmes liés à l'imprimante . . . . . . . . . . . 132 Problèmes liés au scanner . . . . . . . . . . . . . 133 Problèmes liés au son et aux haut-parleurs . . . . 134 Problèmes liés à la vidéo et au moniteur . . . . . 135 Si seule une partie de l'écran est lisible . . . . . . 137 Voyants d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . 137 10 Réinstallation du logiciel . . . . . . . . . . . 139 Pilotes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 Qu'est-ce qu'un pilote ? . . . . . . . . . . . . . . 139 Identification des pilotes . . . . . . . . . . . . . . 139 Réinstallation des pilotes et des utilitaires . . . . 140 Dépannage des problèmes logiciels et matériels . . . 142 Restauration du système d'exploitation . . . . . . . . 143 Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft Windows . . . . . . . . . . 143 Utilisation de Dell™ PC Restore et Dell Factory Image Restore . . . . . . . . . . . . . . . 145 Utilisation du support Operating System . . . . . . 148 11 Ajout et remplacement de pièces . . . . . 151 Avant de commencer . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 Outils recommandés . . . . . . . . . . . . . . . . 151 Mise hors tension de votre ordinateur . . . . . . . 151 Avant d'intervenir à l'intérieur de votre ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1528 Table des matières 12 Pièces de l'ordinateur mini-tour . . . . . . 155 Retrait du capot de l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . 155 Vue intérieure de l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . . 157 Composants de la carte système . . . . . . . . . . . . 158 Affectation des broches du connecteur CC du bloc d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163 Consignes d'installation . . . . . . . . . . . . . . 163 Installation de la mémoire . . . . . . . . . . . . . 164 Retrait de la mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . 165 Cartes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 166 Cartes PCI et PCI Express . . . . . . . . . . . . . 166 Coque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173 Retrait de la coque . . . . . . . . . . . . . . . . . 173 Remise en place de la coque . . . . . . . . . . . . 174 Lecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175 Branchements recommandés pour les câbles de lecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175 Connexion des câbles de lecteur . . . . . . . . . 176 Connecteurs de l'interface du lecteur . . . . . . . 176 Connexion et déconnexion de câbles de lecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177 Disques durs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177 Installation d'un deuxième disque dur . . . . . . . 183 Caches du panneau des lecteurs . . . . . . . . . 187 Lecteur de disquette . . . . . . . . . . . . . . . . 189 Lecteur optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Pile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199 Remplacement de la pile . . . . . . . . . . . . . . 199Table des matières 9 Bloc d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201 Remplacement du bloc d'alimentation . . . . . . 201 Haut-parleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203 Installation d'un haut-parleur . . . . . . . . . . . 203 Retrait d'un haut-parleur . . . . . . . . . . . . . . 204 Processeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206 Retrait du processeur et du dissipateur de chaleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206 Installation du processeur et du dissipateur de chaleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 208 Panneau d'E/S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212 Retrait du panneau d'E/S . . . . . . . . . . . . . . 212 Installation du panneau d'E/S . . . . . . . . . . . 213 Carte système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214 Retrait de la carte système . . . . . . . . . . . . . 214 Installation de la carte système . . . . . . . . . . 216 Remise en place du capot de l'ordinateur . . . . . . . 216 13 Pièces de l'ordinateur de bureau . . . . . 219 Retrait du capot de l'ordinateur . . . . . . . . . . . . . 219 Vue intérieure de votre ordinateur . . . . . . . . . . . 220 Composants de la carte système . . . . . . . . . . . . 222 Affectation des broches du connecteur CC du bloc d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 224 Mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227 Consignes d'installation . . . . . . . . . . . . . . 227 Installation de la mémoire . . . . . . . . . . . . . 227 Retrait de la mémoire . . . . . . . . . . . . . . . 22910 Table des matières Cartes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229 Cartes PCI et PCI Express . . . . . . . . . . . . . 230 Lecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 236 Branchements recommandés pour les câbles de lecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 237 Connexion des câbles de lecteur . . . . . . . . . 237 Connecteurs de l'interface du lecteur . . . . . . . 238 Connexion et déconnexion de câbles de lecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 238 Disques durs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 239 Lecteur de disquette . . . . . . . . . . . . . . . . 244 Lecteur optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 248 Pile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 252 Remplacement de la pile . . . . . . . . . . . . . . 252 Bloc d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 254 Remplacement du bloc d'alimentation . . . . . . . 254 Haut-parleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 256 Installation d'un haut-parleur . . . . . . . . . . . 256 Retrait d'un haut-parleur . . . . . . . . . . . . . . 257 Processeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 259 Retrait du processeur et du dissipateur de chaleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 259 Installation du processeur . . . . . . . . . . . . . 261 Panneau d'E/S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 265 Retrait du panneau d'E/S . . . . . . . . . . . . . . 265 Installation du panneau d'E/S . . . . . . . . . . . 266 Carte système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 267 Retrait de la carte système . . . . . . . . . . . . . 267 Installation de la carte système . . . . . . . . . . 269 Remise en place du capot de l'ordinateur . . . . . . . 269Table des matières 11 14 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . 271 Obtention d'assistance . . . . . . . . . . . . . . . . . 271 Support technique et service clientèle . . . . . . 272 DellConnect . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 272 Services en ligne . . . . . . . . . . . . . . . . . . 272 Service AutoTech . . . . . . . . . . . . . . . . . 273 Service d'état des commandes automatisé . . . . 273 Problèmes liés à votre commande . . . . . . . . . . . 274 Informations concernant le produit . . . . . . . . . . . 274 Renvoi d'articles pour une réparation sous garantie ou une mise en crédit . . . . . . . . . . . . . . . . . . 274 Avant d'appeler . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275 Contacter Dell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277 15 Annexe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279 Réglementation FCC (États-Unis uniquement) . . . . . 279 Classe B FCC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279 Glossaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28112 Table des matièresRecherche d'informations 13 Recherche d'informations REMARQUE : Certaines fonctionnalités ou supports peuvent être optionnels et ne pas accompagner votre ordinateur. Certaines fonctionnalités ou supports peuvent ne pas être disponibles dans certains pays. REMARQUE : Il est possible que des informations supplémentaires soient fournies avec votre ordinateur.14 Recherche d'informations Que recherchez-vous ? Cherchez ici • Programme de diagnostic pour mon ordinateur • Pilotes pour mon ordinateur • Logiciel DSS (Desktop System Software) Support Drivers and Utilities REMARQUE : Le support Drivers and Utilities (Pilotes et utilitaires) peut être optionnel et ne pas être expédié avec votre ordinateur. Les pilotes sont déjà installés sur l'ordinateur. Vous pouvez utiliser ce support pour réinstaller les pilotes (reportez-vous à la section « Réinstallation des pilotes et des utilitaires » à la page 140) ou pour exécuter Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Des fichiers Lisez-moi peuvent être inclus sur votre support afin de fournir des informations de dernière minute concernant des modifications techniques apportées à votre système ou des informations de référence destinées aux techniciens ou aux utilisateurs expérimentés. REMARQUE : Les dernières mises à jour des pilotes et de la documentation se trouvent à l'adresse support.dell.com.Recherche d'informations 15 • Informations de dépannage de base • Comment exécuter Dell Diagnostics • Outils et utilitaires • Comment configurer une imprimante Guide de référence rapide REMARQUE : Ce document peut être en option et n'est pas obligatoirement expédié avec votre ordinateur. REMARQUE : Ce document est disponible au format PDF à l'adresse support.dell.com. • Informations sur les garanties • Termes et Conditions (États-Unis uniquement) • Consignes de sécurité • Informations sur les réglementations • Informations relatives à l'ergonomie • Contrat de licence pour utilisateur final Guide d'information sur le produit Dell™ • Comment retirer et remplacer des pièces • Caractéristiques • Comment configurer les paramètres du système • Comment déterminer et résoudre des problèmes Guide d'utilisation du Dell OptiPlex™ 330 Centre d'aide et de support Microsoft Windows 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista→ Aide et support→ Guides d'utilisation du système Dell→ Guides du système. 2 Cliquez sur le Guide d'utilisation de votre ordinateur. Que recherchez-vous ? Cherchez ici16 Recherche d'informations • Numéro de service et code de service express • Étiquette de licence Microsoft Windows Numéro de service et licence Microsoft® Windows® Ces étiquettes sont apposées à l'ordinateur. • Utilisez le numéro de service pour identifier votre ordinateur lorsque vous accédez au site Web support.dell.com ou lorsque vous contactez le service de support. • Entrez le code de service express pour orienter votre appel lorsque vous contactez le service de support. REMARQUE : Par mesure de sécurité, la nouvelle étiquette de licence de Microsoft Windows intègre une partie manquante, afin d'éviter que l'étiquette ne soit enlevée. Que recherchez-vous ? Cherchez iciRecherche d'informations 17 • Solutions — Conseils et astuces de dépannage, articles de techniciens, cours en ligne et questions fréquemment posées • Forum clients — Discussion en ligne avec d'autres clients Dell • Mises à niveau — Informations sur les mises à niveau des composants, comme la mémoire, l'unité de disque dur et le système d'exploitation • Service clientèle — Coordonnées, appels de service et état des commandes, garantie et informations sur les réparations • Service et support — État des appels de service et historique du support, contrat de service, discussions en ligne avec le support technique • Services Dell Technical Update — Notification proactive par courrier électronique des mises à jour matérielles et logicielles pour votre ordinateur • Référence — Documentation de l'ordinateur, détails sur la configuration de l'ordinateur, caractéristiques de produit et livres blancs • Téléchargements — Pilotes, correctifs et mises à jour logicielles agréés • DSS (Desktop System Software - Logiciel système de bureau) — Si vous réinstallez le système d'exploitation de votre ordinateur, vous devez également réinstaller l'utilitaire DSS. DSS fournit des mises à jour essentielles pour le système d'exploitation et la prise en charge des processeurs, des lecteurs optiques, des périphériques USB, etc. DSS est requis pour le bon fonctionnement de votre ordinateur Dell. Ce logiciel détecte automatiquement votre ordinateur et son système d'exploitation, et installe les mises à jour appropriées à votre configuration. Site Web du service de support de Dell — support.dell.com REMARQUE : Sélectionnez votre région ou votre secteur d'activité pour afficher le site de support approprié. Pour télécharger DSS (Desktop System Software) : 1 Rendez-vous sur support.dell.com, sélectionnez votre région ou votre secteur d'activité et entrez votre numéro de service. 2 Sélectionnez Drivers & Downloads (Pilotes et téléchargements) et cliquez sur Go/OK. 3 Cliquez sur votre système d'exploitation et recherchez le mot-clé Desktop System Software. REMARQUE : L'interface utilisateur support.dell.com peut varier selon vos sélections. Que recherchez-vous ? Cherchez ici18 Recherche d'informations • Comment utiliser Windows Vista™ • Comment utiliser des programmes et des fichiers • Comment personnaliser mon bureau Centre d'aide et de support de Windows 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista → Aide et support. 2 Entrez un mot ou une expression qui décrit votre problème, puis cliquez sur l'icône en forme de flèche. 3 Cliquez sur la rubrique qui décrit votre problème. 4 Suivez les instructions qui s'affichent. • Comment réinstaller mon système d'exploitation Support Operating System REMARQUE : Le support Operating System (Système d'exploitation) peut être en option et n'est pas obligatoirement expédié avec tous les ordinateurs. Le système d'exploitation est déjà installé sur votre ordinateur. Pour réinstaller le système d'exploitation, utilisez le disque Operating System. Reportez-vous à la section « Restauration du système d'exploitation » à la page 143. Que recherchez-vous ? Cherchez iciRecherche d'informations 19 Après avoir réinstallé le système d'exploitation, utilisez le disque Drivers and Utilities pour réinstaller les pilotes des périphériques fournis avec votre ordinateur. L'étiquette de la clé de produit du système d'exploitation est apposée à l'ordinateur. REMARQUE : La couleur de votre disque dépend du système d'exploitation que vous avez commandé. Que recherchez-vous ? Cherchez ici20 Recherche d'informationsVues de l'ordinateur mini-tour 21 Vues de l'ordinateur mini-tour Vue frontale 4 8 7 3 2 6 5 1 10 922 Vues de l'ordinateur mini-tour 1 numéro de service Utilisez le numéro de service pour identifier votre ordinateur lorsque vous accédez au site Web du service de support de Dell ou que vous contactez le support. 2 lecteur optique Utilisez le lecteur optique pour lire un CD ou un DVD. 3 lecteur de disquette Le lecteur de disquette est en option. 4 voyant d'activité du lecteur Le voyant d'activité du lecteur s'allume lorsque l'ordinateur lit ou écrit des données sur l'unité de disque dur. Le voyant peut également être allumé lorsqu'un périphérique, comme un lecteur optique, fonctionne. 5 connecteurs USB 2.0 (2) Utilisez les connecteurs USB situés à l'avant pour les périphériques que vous connectez occasionnellement, comme les manettes de jeu ou les appareils photo, ou pour les périphériques USB amorçables (pour plus d'informations sur l'amorçage à partir d'un périphérique USB, reportez-vous à la section « Options du programme de configuration du système » à la page 80). Il est recommandé d'utiliser les connecteurs USB situés à l'arrière pour les périphériques qui restent connectés, comme une imprimante ou un clavier. 6 voyants de diagnostic Utilisez ces voyants pour vous aider à résoudre les problèmes grâce au code de diagnostic. Pour obtenir de plus amples informations, reportez-vous à la section « Voyants de diagnostic » à la page 110. 7 bouton d'alimentation, voyant d'alimentation Appuyez sur le bouton d'alimentation pour allumer l'ordinateur. Le voyant au centre de ce bouton indique l'état de l'alimentation. AVIS : Pour éviter de perdre des données, n'utilisez pas le bouton d'alimentation pour éteindre l'ordinateur. Procédez plutôt à un arrêt du système d'exploitation. 8 connecteur de casque Permet de connecter le casque et la plupart des hautparleurs. 9 connecteur de microphone Utilisez le connecteur de microphone pour raccorder le microphone d'un ordinateur personnel. Sur les ordinateurs équipés d'une carte son, le connecteur de microphone est situé sur la carte. 10 voyant LAN Ce voyant indique qu'une connexion LAN (réseau local) est établie.Vues de l'ordinateur mini-tour 23 Vue arrière 4 3 5 6 2 124 Vues de l'ordinateur mini-tour PRÉCAUTION : Vérifiez que les entrées d'air ne sont pas obstruées. Vous éviterez ainsi de graves problèmes thermiques. Connecteurs du panneau arrière 1 loquet de fermeture du capot Ce loquet permet d'ouvrir le capot de l'ordinateur. 2 anneaux pour cadenas Les anneaux pour cadenas servent à attacher un dispositif antivol disponible dans le commerce. Ils vous permettent de fixer le capot de l'ordinateur sur le châssis à l'aide d'un cadenas afin de prévenir tout accès non autorisé à l'intérieur de l'ordinateur. Pour utiliser les anneaux pour cadenas, faites passer un cadenas du commerce dans les anneaux, puis verrouillez le cadenas. 3 connecteur d'alimentation Insérez le câble d'alimentation. 4 sélecteur de tension Ce bouton permet de sélectionner la tension nominale. 5 connecteurs du panneau arrière Branchez les périphériques USB, audio ou autres dans le connecteur approprié (pour plus d'informations, reportezvous à la section « Connecteurs du panneau arrière » à la page 24). 6 logements de carte Permettent d'accéder aux connecteurs de toutes les cartes PCI et PCI Express installées. 1 3 9 8 7 5 6 2 4Vues de l'ordinateur mini-tour 25 1 connecteur parallèle Permet de connecter un périphérique parallèle, tel qu'une imprimante. Si vous avez une imprimante USB, raccordezla à un connecteur USB. REMARQUE : Le connecteur parallèle intégré est automatiquement désactivé si l'ordinateur détecte une carte installée contenant un connecteur parallèle configuré sur la même adresse. Pour de plus amples informations, reportezvous à la section « Options du programme de configuration du système » à la page 80. 2 voyant d'intégrité de la liaison • Vert — Une bonne connexion est établie entre le réseau 10 Mb/s et l'ordinateur. • Orange — Une bonne connexion est établie entre le réseau 100 Mb/s et l'ordinateur. • Jaune — Une bonne connexion est établie entre un réseau à 1 Gb/s (ou 1000 Mb/s) et l'ordinateur. • Éteint — L'ordinateur ne détecte pas de connexion physique au réseau. 3 connecteur de carte réseau Pour connecter l'ordinateur à un périphérique réseau ou large bande, branchez l'une des extrémités d'un câble réseau à une prise réseau, un périphérique réseau ou un périphérique large bande. Connectez l'autre extrémité du câble au connecteur de carte réseau situé sur le panneau arrière de votre ordinateur. Un déclic indique que le câble de réseau a été correctement installé. REMARQUE : Ne branchez pas un câble téléphonique au connecteur réseau. Sur les ordinateurs disposant d'une carte d'adaptateur réseau, utilisez le connecteur situé sur cette carte. Il est recommandé d'utiliser un câblage et des connecteurs de catégorie 5 pour le réseau. Si vous devez utiliser un câblage de catégorie 3, forcez la vitesse réseau à 10 Mb/s pour garantir un fonctionnement fiable. 4 voyant d'activité réseau Ce voyant est jaune clignotant lorsque l'ordinateur transmet ou reçoit des données réseau. Un trafic réseau important peut donner l'impression que ce voyant est fixe.26 Vues de l'ordinateur mini-tour 5 connecteur ligne de sortie Utilisez le connecteur ligne de sortie vert pour raccorder le casque et la plupart des haut-parleurs dotés d'amplificateurs intégrés. Sur les ordinateurs équipés d'une carte son, utilisez le connecteur qui se trouve sur cette carte. 6 connecteur microphone/ligne d'entrée Utilisez le connecteur de ligne d'entrée de couleurs bleue et rose pour connecter des périphériques d'enregistrement ou de lecture (magnétophones, lecteurs de CD ou magnétoscopes) ou le microphone d'un ordinateur personnel. 7 connecteurs USB 2.0 (6) Utilisez les connecteurs USB situés à l'arrière pour les périphériques connectés en permanence, comme l'imprimante et le clavier. Il est recommandé d'utiliser les connecteurs USB frontaux pour les périphériques connectés occasionnellement, comme les manettes de jeu ou les appareils photo. 8 connecteur vidéo VGA Connectez le câble VGA du moniteur sur le connecteur VGA de l'ordinateur. Sur les ordinateurs équipés d'une carte vidéo, utilisez le connecteur qui se trouve sur cette carte. 9 connecteur série Connectez un périphérique série, tel qu'un PDA, au port série. La désignation par défaut est COM1 pour le connecteur série 1. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section « Options du programme de configuration du système » à la page 80.Vues de l'ordinateur mini-tour 27 Caractéristiques de l'ordinateur mini-tour REMARQUE : Les offres peuvent varier selon les régions. Pour plus d'informations sur la configuration de votre ordinateur, cliquez sur Démarrer→ Aide et support et sélectionnez l'option qui permet d'afficher des informations sur votre ordinateur. Processeur Type de processeur Intel® Core™ 2 Duo Intel® Pentium® Dual Core Intel® Celeron® Mémoire cache interne Jusqu'à 6 Mo Fréquence du bus frontal 800 MHz et 1066 MHz Informations système Jeu de puces Jeu de puces Intel® G31 Express avec ICH7R Largeur du bus de données 64 bits Largeur du bus d'adresse 36 bits Canaux DMA Huit Niveaux d'interruption 24 Puce du BIOS (NVRAM) 8 Mo NIC Interface réseau intégrée avec support ASF 1.03 et 2.0, conformément à la définition DMTF Communication 10/100/1000 possible Mémoire Type SDRAM DDR2 667 ou 800 MHz Connecteurs de mémoire 2 Modules de mémoire pris en charge 512 Mo, 1 Go ou 2 Go non ECC Mémoire minimale Bicanal : 1 Go Monocanal : 512 Mo REMARQUE : 512 Mo est la configuration d'origine minimale.28 Vues de l'ordinateur mini-tour Mémoire maximale 4 Go REMARQUE : Lorsqu'un ordinateur dispose de 4 Go de mémoire, il se peut que la mémoire système signalée par les systèmes d'exploitation Microsoft ® Windows ® soit inférieure à la mémoire physiquement installée dans les logements DIMM. Adresse BIOS F0000h Ports et connecteurs Connecteurs externes : Série Connecteur à 9 broches ; compatible 16550C Parallèle Connecteur à 25 broches (bidirectionnel) Vidéo Connecteur VGA à 15 broches Carte réseau Connecteur RJ45 Connecteur PS/2 en option avec adaptateur de port série secondaire Deux connecteurs mini-DIN à 6 broches USB Deux connecteurs de panneau avant et six connecteurs de panneau arrière conformes à la norme USB 2.0 Audio Deux connecteurs pour la ligne d'entrée/le microphone et la ligne de sortie ; deux connecteurs en face avant pour le casque et le microphone Connecteurs sur la carte système : SATA Quatre connecteurs à 7 broches Lecteur de disquette Connecteur à 34 broches Ventilateur Connecteur à 5 broches PCI 2.3 Deux connecteurs à 120 broches PCI Express Un connecteur à 164 broches (x16) Panneau avant Connecteur à 40 broches Mémoire (suite)Vues de l'ordinateur mini-tour 29 Alimentation Bloc d'alimentation en CC : REMARQUE : La consommation électrique générée par une source d'alimentation en CA peut être nulle lorsque l'ordinateur est débranché de cette source d'alimentation. Toutefois, la batterie interne tire une quantité minimale d'énergie du bloc d'alimentation même lorsque l'ordinateur ne tire pas d'énergie de la source d'alimentation en CA. Consommation en watts 305 W Dissipation de chaleur 1041 BTU/h REMARQUE : La dissipation de chaleur est calculée suivant la valeur nominale de la consommation du bloc d'alimentation. Tension Blocs d'alimentation à sélection manuelle— de 90 à 135 V à 60 Hz ; de 180 à 265 V à 50 Hz Pile de secours Pile bouton 3 V CR2032 au lithium Contrôles et voyants Bouton d'alimentation Bouton poussoir Voyant d'alimentation Voyant vert — Vert clignotant en mode de veille ; vert fixe à l'état de marche. Voyant orange — Orange clignotant indique un problème concernant un périphérique installé ; orange fixe indique un problème d'alimentation interne (voir la section « Problèmes d'alimentation » à la page 131) Voyant d'accès au disque dur Vert Voyant de la liaison (partie avant du châssis) Vert fixe en cas de connexion réseau Voyant d'intégrité de la liaison (sur la carte réseau intégrée) • Voyant vert = 10 Mb/s • Voyant orange = 100 Mb/s • Voyant jaune = 1000 Mb/s (1 Gb/s)30 Vues de l'ordinateur mini-tour Voyant d'activité (sur la carte réseau intégrée) Voyant jaune clignotant Voyants de diagnostic Quatre voyants sur le panneau avant (voir la section « Voyants de diagnostic » à la page 110) Voyant d'alimentation de veille AUX_PWR sur la carte système Bus d'extension Type de bus PCI 2.3 PCI Express 1.0A SATA 1.0A et 2.0 USB 2.0 Vitesse du bus PCI : 133 Mo/s PCI Express x16 : vitesse bidirectionnelle de 8 Go/s SATA : 1,5 Gb/s et 3,0 Gb/s USB : 480 Mb/s Cartes : Cartes pleine hauteur prises en charge PCI : Connecteurs Deux Taille du connecteur Deux connecteurs à 120 broches Largeur des données du connecteur (maximale) 32 bits PCI Express : Connecteurs Un x16 Alimentation 25 W (x16) maximum Taille du connecteur 164 broches (x16) Largeur des données du connecteur (maximale) 16 voies PCI Express (x16) Contrôles et voyantsVues de l'ordinateur mini-tour 31 Communications Carte réseau LAN Ethernet 10/100/1000 sur la carte système Lecteurs Accessible de l'extérieur • Un lecteur de 3,5 pouces • Deux baies de lecteur 5,25 pouces Périphériques disponibles • Disque dur, lecteur de DVD+/-RW, lecteur de DVD-ROM, lecteur de CD-RW, lecteur de disquette Accessible de l'intérieur • Deux baies pour disques durs de 2,54 cm (1 pouce) de hauteur Vidéo Type • Intel G31 (intégré à la carte système) • Le logement PCI Express x16 peut prendre en charge une carte graphique PCI Express ou une carte graphique DVI (pour la prise en charge de deux moniteurs) Audio Type Audio ADI 1984 haute définition Caractéristiques physiques Hauteur 41,4 cm (16,3 pouces) Largeur 18,5 cm (7,3 pouces) Profondeur 43,9 cm (17,3 pouces) Poids 12,34 kg (27,2 livres)32 Vues de l'ordinateur mini-tour Environnement Température : Fonctionnement 10 ° à 35 °C (50 ° à 95 °F) Stockage –40 ° à 65 °C (–40 ° à 149 °F) Humidité relative 20 % à 80 % (sans condensation) Vibrations maximales : Fonctionnement De 5 à 350 Hz à 0,0002 G 2 /Hz Stockage De 5 à 500 Hz entre 0,001 et 0,01 G 2 /Hz Chocs maximaux : Fonctionnement 40 G +/- 5 % avec une durée d'impulsion de 2 ms +/- 10 % (équivalent à 51 cm/s [20 po/s]) Stockage 105 G +/- 5 % avec une durée d'impulsion de 2 ms +/- 10 % (équivalent à 127 cm/s [50 po/s]) Altitude : Fonctionnement –15,2 à 3048 m (–50 à 10 000 pieds) Stockage –15,2 à 10 668 m (–50 à 35 000 pieds)Vues de l'ordinateur de bureau 33 Vues de l'ordinateur de bureau Vue frontale 1 connecteurs USB 2.0 (2) Utilisez les connecteurs USB situés à l'avant pour les périphériques que vous connectez occasionnellement, comme les manettes de jeu ou les appareils photo, ou pour les périphériques USB amorçables (reportez-vous à la section « Options du programme de configuration du système » à la page 80). Il est recommandé d'utiliser les connecteurs USB situés à l'arrière pour les périphériques qui restent connectés, comme une imprimante ou un clavier. 2 voyant d'activité du lecteur Le voyant d'activité du lecteur s'allume lorsque l'ordinateur lit ou écrit des données sur l'unité de disque dur. Le voyant peut également être allumé lorsqu'un périphérique, comme un lecteur optique, fonctionne. 9 8 3 5 1 10 6 4 2 11 734 Vues de l'ordinateur de bureau 3 bouton d'alimentation, voyant d'alimentation Appuyez sur le bouton d'alimentation pour allumer l'ordinateur. Le voyant au centre de ce bouton indique l'état de l'alimentation. AVIS : Pour éviter de perdre des données, n'utilisez pas le bouton d'alimentation pour éteindre l'ordinateur. Procédez plutôt à un arrêt du système d'exploitation. 4 badge Dell Vous pouvez faire pivoter ce badge pour l'aligner sur l'orientation de votre ordinateur. Pour le faire pivoter, placez vos doigts sur le pourtour du badge, appuyez fermement dessus, puis tournez-le. Vous pouvez également le faire pivoter à l'aide de l'encoche située vers le bas du badge. 5 voyant d'alimentation Le voyant d'alimentation s'allume et clignote ou reste fixe, selon l'état de fonctionnement : • Éteint — L'ordinateur est éteint. • Vert fixe — L'ordinateur fonctionne normalement. • Vert clignotant — L'ordinateur est en mode d'économie d'énergie. • Orange clignotant ou fixe — Reportez-vous à la section « Problèmes d'alimentation » à la page 131. Pour quitter le mode d'économie d'énergie, appuyez sur le bouton d'alimentation ou utilisez le clavier ou la souris si ce périphérique est configuré comme un périphérique de réveil dans le Gestionnaire de périphériques Windows. Pour plus d'informations sur les modes de mise en veille et sur la façon de quitter un mode d'économie d'énergie, reportez-vous à la section « Gestion de l'alimentation » à la page 68. Reportez-vous à la section « Voyants de diagnostic » à la page 110 pour obtenir la description des codes lumineux qui pourront vous aider à résoudre les problèmes rencontrés avec votre ordinateur. 6 voyants de diagnostic Ces voyants vous aident à résoudre les problèmes informatiques d'après le code de diagnostic. Pour obtenir de plus amples informations, reportez-vous à la section « Voyants de diagnostic » à la page 110. 7 voyant LAN Ce voyant indique qu'une connexion LAN (réseau local) est établie.Vues de l'ordinateur de bureau 35 Vue arrière 8 connecteurs casque et microphone Utilisez le connecteur de microphone pour raccorder le microphone d'un ordinateur personnel. Sur les ordinateurs équipés d'une carte son, le connecteur de microphone est situé sur la carte. Permet de connecter le casque et la plupart des haut-parleurs. 9 lecteur de disquette Le lecteur de disquette est en option. 10 lecteur optique Utilisez le lecteur optique pour lire un CD ou un DVD. 11 numéro de service Utilisez le numéro de service pour identifier votre ordinateur lorsque vous accédez au site Web de support de Dell ou que vous contactez le support. 1 logements de carte Permettent d'accéder aux connecteurs de toutes les cartes PCI et PCI Express installées. 2 connecteurs du panneau arrière Branchez les périphériques USB, audio ou autres dans le connecteur approprié (pour plus d'informations, reportezvous à la section « Connecteurs du panneau arrière » à la page 36). 3 connecteur d'alimentation Insérez le câble d'alimentation. 4 sélecteur de tension Ce bouton permet de sélectionner la tension nominale. 1 2 3 4 5 636 Vues de l'ordinateur de bureau PRÉCAUTION : Vérifiez que les entrées d'air ne sont pas obstruées. Vous éviterez ainsi de graves problèmes thermiques. Connecteurs du panneau arrière 5 anneaux pour cadenas Les anneaux pour cadenas servent à attacher un dispositif antivol disponible dans le commerce. Ils vous permettent de fixer le capot de l'ordinateur sur le châssis à l'aide d'un cadenas afin de prévenir tout accès non autorisé à l'intérieur de l'ordinateur. Pour utiliser les anneaux pour cadenas, faites passer un cadenas du commerce dans les anneaux, puis verrouillez le cadenas. 6 loquet de fermeture du capot Ce loquet permet d'ouvrir le capot de l'ordinateur. 1 connecteur parallèle Permet de connecter un périphérique parallèle, tel qu'une imprimante. Si vous avez une imprimante USB, branchezla sur un connecteur USB. REMARQUE : Le connecteur parallèle intégré est automatiquement désactivé si l'ordinateur détecte une carte installée contenant un connecteur parallèle configuré sur la même adresse. Pour de plus amples informations, reportezvous à la section « Options du programme de configuration du système » à la page 80. 1 3 9 8 7 5 6 2 4Vues de l'ordinateur de bureau 37 2 voyant d'intégrité de la liaison • Vert — Une bonne connexion est établie entre le réseau 10 Mb/s et l'ordinateur. • Orange — Une bonne connexion est établie entre le réseau 100 Mb/s et l'ordinateur. • Jaune — Une bonne connexion est établie entre un réseau à 1 Gb/s (ou 1 000 Mb/s) et l'ordinateur. • Éteint — L'ordinateur ne détecte pas de connexion physique au réseau. 3 connecteur de carte réseau Pour connecter l'ordinateur à un périphérique réseau ou large bande, branchez l'une des extrémités d'un câble réseau à une prise réseau, un périphérique réseau ou un périphérique large bande. Branchez l'autre extrémité du câble de réseau au connecteur de carte réseau situé sur le panneau arrière de votre ordinateur. Un clic indique que le câble de réseau a été correctement installé. REMARQUE : Ne branchez pas un câble téléphonique au connecteur réseau. Sur les ordinateurs disposant d'une carte d'adaptateur réseau, utilisez le connecteur situé sur cette carte. Il est recommandé d'utiliser un câblage et des connecteurs de catégorie 5 pour le réseau. Si vous devez utiliser un câblage de catégorie 3, forcez la vitesse réseau à 10 Mb/s pour garantir un fonctionnement fiable. 4 voyant d'activité réseau Ce voyant est jaune clignotant lorsque l'ordinateur transmet ou reçoit des données réseau. Un trafic réseau important peut donner l'impression que ce voyant est fixe. 5 connecteur ligne de sortie Utilisez le connecteur ligne de sortie vert pour raccorder le casque et la plupart des haut-parleurs dotés d'amplificateurs intégrés. Sur les ordinateurs équipés d'une carte son, utilisez le connecteur qui se trouve sur cette carte. 6 connecteur microphone/ligne d'entrée Utilisez le connecteur de ligne d'entrée bleu pour raccorder un appareil d'enregistrement/de lecture, tel qu'un lecteur de cassette, un lecteur de CD ou un magnétoscope. Utilisez le connecteur de microphone rose pour raccorder le microphone d'un ordinateur personnel. Sur les ordinateurs équipés d'une carte son, utilisez le connecteur qui se trouve sur cette carte.38 Vues de l'ordinateur de bureau 7 connecteurs USB 2.0 (6) Utilisez les connecteurs USB situés à l'arrière pour les périphériques connectés en permanence, comme l'imprimante et le clavier. Il est recommandé d'utiliser les connecteurs USB frontaux pour les périphériques connectés occasionnellement, comme les manettes de jeu ou les appareils photo. 8 connecteur vidéo VGA Connectez le câble VGA du moniteur sur le connecteur VGA de l'ordinateur. Sur les ordinateurs équipés d'une carte vidéo, utilisez le connecteur qui se trouve sur cette carte. 9 connecteur série Connectez un périphérique série, tel qu'un PDA, au port série. La désignation par défaut est COM1 pour le connecteur série 1. Pour de plus amples informations, reportez-vous à la section « Options du programme de configuration du système » à la page 80.Vues de l'ordinateur de bureau 39 Caractéristiques de l'ordinateur de bureau REMARQUE : Les offres peuvent varier selon les régions. Pour plus d'informations sur la configuration de votre ordinateur, cliquez sur Démarrer→ Aide et support et sélectionnez l'option qui permet d'afficher des informations sur votre ordinateur. Processeur Type de processeur • Intel Core 2 Duo • Intel Pentium® • Intel Celeron® Mémoire cache interne Jusqu'à 6 Mo Fréquence du bus externe 800 MHz et 1066 MHz Informations système Jeu de puces Jeu de puces Intel G31 avec ICH7R Largeur du bus de données 64 bits Largeur du bus d'adresse 36 bits Canaux DMA Huit Niveaux d'interruption 24 Puce du BIOS (NVRAM) 8 Mo NIC Interface réseau intégrée avec support ASF 1.03 et 2.0, conformément à la définition DMTF Communication 10/100/1000 possible Mémoire Type SDRAM DDR2 667 ou 800 MHz Connecteurs de mémoire 2 Modules de mémoire pris en charge 512 Mo, 1 Go ou 2 Go non ECC Mémoire minimale Bicanal : 1 Go Monocanal : 512 Mo REMARQUE : 512 Mo est la configuration d'origine minimale.40 Vues de l'ordinateur de bureau Mémoire maximale 4 Go REMARQUE : Lorsqu'un ordinateur dispose de 4 Go de mémoire, il se peut que la mémoire système signalée par les systèmes d'exploitation Microsoft ® Windows ® soit inférieure à la mémoire physiquement installée dans les logements DIMM. Ports et connecteurs Connecteurs externes : Série Connecteur à 9 broches ; compatible 16550C Parallèle Connecteur à 25 broches (bidirectionnel) Vidéo Connecteur VGA à 15 broches Carte réseau Connecteur RJ45 Connecteur PS/2 en option avec adaptateur de port série secondaire Deux connecteurs mini-DIN à 6 broches USB Deux connecteurs de panneau avant et six connecteurs de panneau arrière conformes à la norme USB 2.0 Audio Deux connecteurs pour la ligne d'entrée/le microphone et la ligne de sortie ; deux connecteurs en face avant pour le casque et le microphone Connecteurs sur la carte système : SATA Quatre connecteurs à 7 broches Lecteur de disquette Connecteur à 34 broches Ventilateur Connecteur à 5 broches PCI 2.3 Deux connecteurs à 120 broches PCI Express Un connecteur à 164 broches (x16) Panneau avant Connecteur à 40 broches Mémoire (suite)Vues de l'ordinateur de bureau 41 Alimentation Bloc d'alimentation en CC : REMARQUE : La consommation électrique générée par une source d'alimentation en CA peut être nulle lorsque l'ordinateur est débranché de cette source d'alimentation. Toutefois, la batterie interne tire une quantité minimale d'énergie du bloc d'alimentation même lorsque l'ordinateur ne tire pas d'énergie de la source d'alimentation en CA. Consommation en watts 280 W Dissipation de chaleur 955 BTU/h REMARQUE : La dissipation de chaleur est calculée suivant la valeur nominale de la consommation du bloc d'alimentation. Tension Blocs d'alimentation à sélection manuelle — 90 à 135 V à 50/60 Hz ; 180 à 265 V à 50/60 Hz Pile de secours Pile bouton 3 V CR2032 au lithium Contrôles et voyants Bouton d'alimentation Bouton poussoir Voyant d'alimentation Voyant vert — Vert clignotant en mode de mise en veille ; vert fixe à l'état de marche. Voyant orange — Orange clignotant indique un problème concernant un périphérique installé ; orange fixe indique un problème d'alimentation interne (voir la section « Problèmes d'alimentation » à la page 131) Voyant d'accès au disque dur Vert Voyant de la liaison Vert fixe en cas de connexion réseau Voyant d'intégrité de la liaison (sur la carte réseau intégrée) • Voyant vert = 10 Mb/s • Voyant orange = 100 Mb/s • Voyant jaune = 1000 Mb/s (1 Gb/s) Voyant d'activité (sur la carte réseau intégrée) Voyant jaune clignotant42 Vues de l'ordinateur de bureau Voyants de diagnostic Quatre voyants sur le panneau avant (voir la section « Voyants de diagnostic » à la page 110) Voyant d'alimentation de veille AUX_PWR sur la carte système Communications Carte réseau LAN Ethernet 10/100/1000 sur la carte système Bus d'extension Type de bus PCI 2.3 PCI Express 1.0A SATA 1.0A et 2.0 USB 2.0 Vitesse du bus PCI : 133 Mo/s PCI Express x16 : vitesse bidirectionnelle de 8 Go/s SATA : 1,5 Gb/s et 3,0 Gb/s USB : 480 Mb/s Cartes La configuration standard ne prend en charge que les cartes demi-hauteur ; avec un panier à carte de montage en option, l'ordinateur prend en charge les cartes demihauteur et pleine hauteur. Les cartes pleine hauteur sont prises en charge dans le panier à carte de montage de 6,875 pouces. PCI : sans panier à carte de montage Connecteurs Deux Taille de carte Demi-hauteur Taille du connecteur 120 broches Largeur des données du connecteur (maximale) 32 bits PCI Express : sans panier à carte de montage Contrôles et voyants (suite)Vues de l'ordinateur de bureau 43 Connecteurs Un x16 Taille de carte Demi-hauteur Alimentation 25 W (maximum) Taille du connecteur 164 broches (x16) Largeur des données du connecteur (maximale) 16 voies PCI Express (x16) PCI et PCI Express : avec panier à carte de montage PCI Express pleine hauteur en option, prenant en charge à la fois les cartes demi-hauteur et pleine hauteur PCI Connecteurs Deux Taille de carte Une carte demi-hauteur et une carte pleine hauteur Taille du connecteur 120 broches Largeur des données du connecteur (maximale) 32 bits PCI Express Connecteurs Un x16 Taille de carte Pleine hauteur Alimentation 25 W maximum Taille du connecteur 164 broches (x16) Largeur des données du connecteur (maximale) 16 voies PCI Express (x16) PCI uniquement : avec panier à carte de montage PCI pleine hauteur en option, prenant en charge à la fois les cartes demihauteur et pleine hauteur Connecteurs Trois PCI Taille de carte Une carte demi-hauteur et deux cartes pleine hauteur Taille du connecteur 120 broches Bus d'extension (suite)44 Vues de l'ordinateur de bureau Largeur de données du connecteur (maximale) 32 bits Lecteurs Accessible de l'extérieur • Un lecteur de 3,5 pouces • Une baie de CD/DVD ou un deuxième disque dur en option Périphériques disponibles • Disque dur, lecteur de DVD+/-RW, lecteur de DVD-ROM, lecteur de CD-RW, lecteur de disquette Accessible de l'intérieur • Une baie pour disque dur 5,25 pouces (1 pouce de haut) Vidéo Type • Intel G31 (intégré à la carte système) • Le logement PCI Express x16 peut prendre en charge une carte graphique PCI Express ou une carte graphique DVI (pour la prise en charge de deux moniteurs) Audio Type Audio ADI 1984 haute définition Conversion stéréo 24 bits analogique à numérique et 24 bits numérique à analogique Caractéristiques physiques Hauteur 11,4 cm (4,5 pouces) Largeur 39,9 cm (15,7 pouces) Profondeur 35,3 cm (13,9 pouces) Poids 10,4 kg (23 livres) Bus d'extension (suite)Vues de l'ordinateur de bureau 45 Environnement Température : Fonctionnement 10 ° à 35 °C (50 ° à 95 °F) Stockage –40 ° à 65 °C (–40 ° à 149 °F) Humidité relative 20 % à 80 % (sans condensation) Vibrations maximales : Fonctionnement 0,25 G de 3 à 200 Hz à 0,5 octave/min Stockage 0,5 G de 3 à 200 Hz à 1 octave/min Chocs maximaux : Fonctionnement 40 G +/- 5 % avec une durée d'impulsion de 2 ms +/- 10 % (équivalent à 51 cm/s [20 po/s]) Stockage 105 G +/- 5 % avec une durée d'impulsion de 2 ms +/- 10 % (équivalent à 127 cm/s [50 po/s]) Altitude : Fonctionnement –15,2 à 3048 m (–50 à 10 000 pieds) Stockage –15,2 à 10 668 m (–50 à 35 000 pieds)46 Vues de l'ordinateur de bureauConfiguration de votre ordinateur 47 Configuration de votre ordinateur Installation de votre ordinateur dans une enceinte L'installation de votre ordinateur dans une enceinte peut entraîner une moins bonne circulation de l'air et affecter les performances de votre ordinateur, lequel peut éventuellement surchauffer. Suivez les consignes ci-dessous lorsque vous installez votre ordinateur dans une enceinte : AVIS : Les caractéristiques de température de fonctionnement indiquées dans ce guide correspondent à la température de fonctionnement ambiante maximale. La température ambiante de la pièce doit être prise en considération lors de l'installation de l'ordinateur dans une enceinte. Par exemple, si la température ambiante de la pièce est de 25 °C (77 °F), vous n'aurez une marge de température que de 5 °C à 10 °C (9 °F à 18 °F) avant d'atteindre la température de fonctionnement maximale de votre ordinateur selon les caractéristiques de celui-ci. Pour obtenir des informations sur les caractéristiques de votre ordinateur, reportezvous à la section « Caractéristiques de l'ordinateur de bureau » à la page 39 ou « Caractéristiques de l'ordinateur mini-tour » à la page 27. • Laissez un dégagement d'au moins 10,2 cm (4 po) au niveau des entrées d'air de l'ordinateur afin de permettre la circulation de l'air nécessaire à une bonne ventilation. • Si votre enceinte est équipée de portes, celles-ci doivent permettre une circulation de l'air d'au moins 30 pour cent dans l'enceinte (avant et arrière).48 Configuration de votre ordinateur • Si votre ordinateur est installé dans le coin d'un bureau ou sous un bureau, ménagez un espace dégagé d'au moins 5,1 centimètres (2 pouces) entre l'arrière de l'ordinateur et le mur afin de permettre une ventilation adéquate.Configuration de votre ordinateur 49 AVIS : N'installez pas votre ordinateur dans une enceinte qui ne permet pas une bonne circulation de l'air. Une mauvaise circulation de l'air affecte les performances de votre ordinateur, lequel peut éventuellement surchauffer. Configuration d'un réseau domestique et d'entreprise Connexion à une carte réseau Pour connecter un câble de réseau : REMARQUE : Branchez le câble de réseau dans le connecteur de carte réseau du panneau arrière. Ne branchez pas le câble de réseau dans le connecteur de modem du panneau arrière. Ne le branchez pas non plus dans une prise jack téléphonique murale. 1 Connectez le câble de réseau au connecteur de carte réseau à l'arrière de l'ordinateur. Insérez le câble jusqu'à ce qu'il s'enclenche et tirez dessus doucement pour vous assurer qu'il est correctement fixé. 2 Branchez l'autre extrémité du câble de réseau sur un périphérique réseau.50 Configuration de votre ordinateur Configuration réseau Windows XP L'Assistant Configuration réseau du système d'exploitation Microsoft® Windows® XP vous guide au cours de la procédure de partage des fichiers, des imprimantes ou d'une connexion Internet entre ordinateurs présents au sein d'un réseau familial ou d'une petite entreprise. 1 Cliquez sur le bouton Démarrer, pointez sur Tous les programmes→ Accessoires→ Communications, puis sur Assistant Configuration réseau. 2 Sur l'écran de bienvenue de l'Assistant Configuration réseau, cliquez sur Suivant. 3 Cliquez sur Liste de vérification pour la création d'un réseau. REMARQUE : Sélection de la méthode de connexion. Cet ordinateur se connecte directement à Internet et entraîne l'activation du pare-feu intégré fourni avec Windows XP Service Pack 1 (SP1) ou ultérieur. 4 Terminez la liste de vérifications et les préparations requises. 5 Revenez à l'Assistant Configuration réseau et suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. périphérique réseau connecteur de carte réseau de l'ordinateur câble de réseau connecteur de carte réseauConfiguration de votre ordinateur 51 Windows Vista Pour modifier la configuration réseau sous Microsoft® Windows Vista™ : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis sur Réseau→ Centre de réseau et de partage. 2 Cliquez sur Configurer une connexion ou un réseau. 3 Sélectionnez le type de connexion réseau que vous souhaitez créer et suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. 4 Lorsque vous avez terminé, fermez la fenêtre Centre de réseau et de partage. Connexion à Internet REMARQUE : Les fournisseurs d'accès Internet (FAI) et leurs offres varient selon les pays. Pour vous connecter à Internet, vous devez disposer d'un modem ou d'une connexion réseau et d'un fournisseur d'accès Internet (FAI). Votre FAI vous proposera une ou plusieurs des options de connexion Internet suivantes : • Connexions DSL qui offrent un accès à Internet haut débit par l'intermédiaire de votre ligne téléphonique ou votre service téléphonique cellulaire existant. Avec une connexion DSL, vous pouvez accéder à Internet et utiliser votre téléphone sur la même ligne simultanément. • Connexions modem par câble qui offrent un accès à Internet haut débit par l'intermédiaire de la ligne TV câblée locale. • Connexions modem satellite qui offrent un accès à Internet haut débit via un système de télévision par satellite. • Connexions d'accès à distance qui offrent un accès à Internet par l'intermédiaire d'une ligne téléphonique. Ces connexions sont considérablement plus lentes que les connexions DSL et modem par câble (ou satellite). • Connexions LAN sans fil qui offrent un accès à Internet via la technologie sans fil Bluetooth® . Si vous utilisez une connexion à distance, raccordez une ligne téléphonique au connecteur modem de votre ordinateur et à la prise téléphonique murale avant de configurer votre connexion Internet. Si vous utilisez une connexion DSL ou modem par câble/satellite, contactez votre FAI ou votre service téléphonique cellulaire pour savoir comment effectuer la configuration.52 Configuration de votre ordinateur Configuration de votre connexion Internet Pour configurer une connexion Internet avec un raccourci FAI : 1 Enregistrez et fermez tout fichier ouvert et quittez tous les programmes d'application en cours d'utilisation. 2 Double-cliquez sur l'icône FAI sur le bureau Microsoft® Windows® . 3 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran pour effectuer la configuration. Si vous ne disposez pas d'une icône FAI sur votre bureau ou si vous souhaitez configurer une connexion Internet avec un autre FAI, suivez la procédure de la section suivante correspondant au système d'exploitation installé sur votre ordinateur. REMARQUE : Si vous ne parvenez pas à vous connecter à Internet, reportez-vous à la section « Configuration d'un réseau domestique et d'entreprise » à la page 49. Si vous avez déjà réussi à vous connecter à Internet mais que vous n'y arrivez plus, le problème peut-être dû à une interruption de service. Contactez votre FAI pour vérifier l'état du service ou essayez de vous connecter plus tard. Windows XP 1 Enregistrez et fermez tout fichier ouvert et quittez tous les programmes d'application en cours d'utilisation. 2 Cliquez sur Démarrer→ Internet Explorer. L'Assistant Nouvelle connexion s'affiche. 3 Cliquez sur Établir une connexion à Internet. 4 Dans la fenêtre suivante, cliquez sur l'option appropriée : • Si vous ne disposez pas de fournisseur d'accès Internet et souhaitez en sélectionner un, cliquez sur Choisir dans une liste de fournisseurs de services Internet. • Si vous avez déjà reçu les informations de configuration de votre FAI, mais pas le CD de configuration, cliquez sur Configurer ma connexion manuellement. • Si vous disposez d'un CD, cliquez sur Utiliser le CD fourni par mon fournisseur de services Internet. 5 Cliquez sur Suivant. Si vous avez sélectionné Configurer ma connexion manuellement, passez à l'étape 6. Sinon, suivez les instructions qui s'affichent à l'écran pour effectuer la configuration.Configuration de votre ordinateur 53 REMARQUE : Si vous ne savez pas quel type de connexion sélectionner, contactez votre FAI. 6 Cliquez sur l'option appropriée sous Comment souhaitez-vous vous connecter à Internet ?, puis cliquez sur Suivant. 7 Utilisez les informations fournies par votre FAI pour terminer la configuration. Windows Vista™ REMARQUE : Ayez les informations concernant votre FAI à portée de main. Si vous ne disposez pas d'un FAI, l'Assistant Connexion à Internet peut vous aider à en trouver un. 1 Enregistrez et fermez tout fichier ouvert et quittez tous les programmes d'application en cours d'utilisation. 2 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis cliquez sur Panneau de configuration. 3 Sous Réseau et Internet, cliquez sur Établir une connexion à Internet. La fenêtre Établir une connexion à Internet s'affiche. 4 Cliquez sur Large bande (PPPoE) ou Accès à distance, selon la façon dont vous souhaitez vous connecter : • Sélectionnez Large bande si vous utiliserez une connexion du type DSL, modem satellite, modem pour télévision câblée ou Bluetooth. • Sélectionnez Accès à distance si vous utiliserez un modem d'accès à distance ou le RNIS. REMARQUE : Si vous ne savez pas quel type de connexion sélectionner, cliquez sur M'aider à choisir ou contactez votre FAI. 5 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran et utilisez les informations fournies par votre FAI pour terminer la configuration.54 Configuration de votre ordinateur Transfert d'informations vers un nouvel ordinateur Vous pouvez utiliser les « assistants » de votre système d'exploitation pour transférer des fichiers et des données d'un ordinateur à l'autre, par exemple d'un ancien ordinateur vers un nouvel ordinateur. Pour obtenir des informations, reportez-vous à la section ci-dessous correspondant au système d'exploitation installé sur votre ordinateur. Microsoft® Windows® XP (en option) Le système d'exploitation MicrosoftWindows XP inclut un Assistant Transfert de fichiers et de paramètres, qui permet de déplacer les données d'un ordinateur source vers un nouvel ordinateur. Vous pouvez transférer des données telles que : • Messages e-mail • Paramètres de la barre d'outils • Tailles de fenêtre • Signets Internet Vous pouvez transférer les données vers un nouvel ordinateur en utilisant une connexion réseau ou série, ou les stocker sur un support amovible, comme un CD inscriptible. REMARQUE : Vous pouvez transférer les informations d'un ancien ordinateur vers un nouveau en connectant directement un câble série aux ports d'entrée/sortie (E/S) des deux ordinateurs. Pour le transfert de données par connexion série, vous devez accéder à l'utilitaire Connexions réseau depuis le Panneau de configuration et passer par des étapes de configuration supplémentaires, comme le paramétrage d'une connexion avancée et la désignation de l'ordinateur hôte et invité. Pour savoir comment configurer une connexion à câble directe entre deux ordinateurs, reportez-vous au document de la base de connaissances de Microsoft n° 305621, intitulé How to Set Up a Direct Cable Connection Between Two Computers in Windows XP (Comment configurer une connexion à câble directe entre deux ordinateurs sous Windows XP). Ces informations peuvent ne pas être disponibles dans certains pays.Configuration de votre ordinateur 55 Pour transférer des informations vers un nouvel ordinateur, vous devez lancer l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. Pour ce faire, vous pouvez utiliser le support Operating System en option ou créer un disque Assistant à l'aide de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. Exécution de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres avec le support Operating System REMARQUE : Cette procédure nécessite le support Operating System. Toutefois, ce support est en option et n'est pas obligatoirement expédié avec tous les ordinateurs. Pour préparer un nouvel ordinateur au transfert de fichiers : 1 Ouvrez l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres : cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. 2 Lorsque l'écran d'accueil de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres s'affiche, cliquez sur Suivant. 3 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Nouvel ordinateur→ Suivant. 4 Dans l'écran Avez-vous un CD-ROM de Windows XP ?, cliquez sur J'utiliserai l'Assistant du CD-ROM de Windows XP→ Suivant. 5 Lorsque l'écran Allez maintenant à votre ancien ordinateur s'affiche, allez à l'ancien ordinateur ou ordinateur source. Ne cliquez pas sur Suivant à ce moment. Pour copier les données à partir de l'ancien ordinateur : 1 Sur l'ancien ordinateur, insérez le support Operating System de Windows XP. 2 Dans l'écran Bienvenue dans Microsoft Windows XP, cliquez sur Effectuer des tâches supplémentaires. 3 Sous Que voulez-vous faire ?, cliquez sur Transférer des fichiers et des paramètres→ Suivant. 4 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Ancien ordinateur→ Suivant. 5 Dans l'écran Sélectionnez une méthode de transfert, cliquez sur le mode de transfert souhaité. 6 Dans l'écran Que voulez-vous transférer ?, sélectionnez les éléments à transférer, puis cliquez sur Suivant.56 Configuration de votre ordinateur Lorsque les informations sont copiées, l'écran Fin de la phase de collecte des données apparaît. 7 Cliquez sur Terminer. Pour transférer les données vers le nouvel ordinateur : 1 Dans l'écran Allez maintenant à votre ancien ordinateur du nouvel ordinateur, cliquez sur Suivant. 2 Dans l'écran Où sont les fichiers et les paramètres ?, sélectionnez la méthode de transfert de vos paramètres et fichiers, puis cliquez sur Suivant. L'Assistant lit les paramètres et fichiers recueillis, puis les applique à votre nouvel ordinateur. Une fois tous les paramètres et fichiers appliqués, l'écran Terminé s'affiche. 3 Cliquez sur Terminé et redémarrez le nouvel ordinateur. Exécution de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres sans le support Operating System Pour exécuter l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres sans le support Operating System, il faut créer un disque Assistant qui va permettre la création d'un fichier d'image de sauvegarde pour supports amovibles. Pour créer un disque Assistant, servez-vous de votre nouvel ordinateur doté de Windows XP et suivez les étapes suivantes : 1 Ouvrez l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres : cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Assistant Transfert de fichiers et de paramètres. 2 Lorsque l'écran d'accueil de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres s'affiche, cliquez sur Suivant. 3 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Nouvel ordinateur→ Suivant. 4 Dans l'écran Avez-vous un CD-ROM de Windows XP ?, cliquez sur Je désire créer un disque Assistant dans le lecteur suivant→ Suivant. 5 Insérez le support amovible, tel qu'un CD inscriptible, puis cliquez sur OK. 6 Lorsque la création du disque est terminée et que le message Allez maintenant à votre ancien ordinateur apparaît, ne cliquez pas sur Suivant.Configuration de votre ordinateur 57 7 Allez à votre ancien ordinateur. Pour copier les données à partir de l'ancien ordinateur : 1 Insérez le disque Assistant dans l'ancien ordinateur. 2 Cliquez sur Démarrer→ Exécuter. 3 Dans le champ Ouvrir de la fenêtre Exécuter, recherchez le chemin fastwiz (pour le support amovible approprié) et cliquez sur OK. 4 Dans l'écran d'accueil de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres, cliquez sur Suivant. 5 Dans l'écran De quel ordinateur s'agit-il ?, cliquez sur Ancien ordinateur→ Suivant. 6 Dans l'écran Sélectionnez une méthode de transfert, cliquez sur le mode de transfert souhaité. 7 Dans l'écran Que voulez-vous transférer ?, sélectionnez les éléments à transférer, puis cliquez sur Suivant. Lorsque les informations sont copiées, l'écran Fin de la phase de collecte des données apparaît. 8 Cliquez sur Terminer. Pour transférer les données vers le nouvel ordinateur : 1 Dans l'écran Allez maintenant à votre ancien ordinateur du nouvel ordinateur, cliquez sur Suivant. 2 Dans l'écran Où sont les fichiers et les paramètres ?, sélectionnez la méthode de transfert de vos paramètres et fichiers, puis cliquez sur Suivant. Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. L'Assistant lit les paramètres et fichiers recueillis, puis les applique à votre nouvel ordinateur. Une fois tous les paramètres et fichiers appliqués, l'écran Terminé s'affiche. 3 Cliquez sur Terminé et redémarrez le nouvel ordinateur. REMARQUE : Pour plus d'informations sur cette procédure, rendez-vous sur le site Web support.dell.com pour accéder au document n° 154781 (What Are The Different Methods To Transfer Files From My Old Computer To My New Dell™ Computer Using the Microsoft ® Windows ® XP Operating System? [Quelles sont les 58 Configuration de votre ordinateur différentes méthodes pour transférer des fichiers de mon ancien ordinateur vers mon nouvel ordinateur Dell™ sous le système d'exploitation Microsoft ® Windows ® XP]). REMARQUE : Le document de la base de connaissances Dell™ n'est pas accessible dans certains pays. Microsoft Windows Vista™ (en option) 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis sur Transférer des fichiers et des paramètres→ Lancer le transfert de fichiers et de paramètres Windows. 2 Dans la boîte de dialogue Contrôle de compte d'utilisateur, cliquez sur Continuer. 3 Cliquez sur Lancer un nouveau transfert ou sur Poursuivre un transfert en cours. Suivez les instructions de l'Assistant Transfert de fichiers et de paramètres qui s'affichent à l'écran. Configuration d'une imprimante AVIS : Effectuez la configuration du système d'exploitation avant de connecter une imprimante à l'ordinateur. Reportez-vous à la documentation fournie avec l'imprimante pour obtenir des informations sur la configuration, et savoir notamment comment : • Obtenir et installer les pilotes mis à jour. • Connecter l'imprimante à l'ordinateur. • Charger le papier et installer la cartouche de toner ou d'encre. Consultez le Manuel du propriétaire de l'imprimante pour obtenir une assistance technique ou contactez le fabricant de l'imprimante. Câble de l'imprimante L'imprimante se connecte à l'ordinateur avec un câble USB ou un câble parallèle. Il est possible que l'imprimante soit livrée sans câble. Par conséquent, si vous achetez un câble séparément, assurez-vous qu'il est Configuration de votre ordinateur 59 compatible avec votre imprimante et votre ordinateur. Si vous avez acheté un câble d'imprimante en même temps que l'ordinateur, il est possible qu'il vous soit livré avec ce dernier. Connexion d'une imprimante USB REMARQUE : Vous pouvez connecter des périphériques USB pendant que l'ordinateur est sous tension. 1 Effectuez la configuration du système d'exploitation, si vous ne l'avez pas déjà fait. 2 Raccordez le câble USB de l'imprimante aux connecteurs USB de l'ordinateur et de l'imprimante. Les connecteurs USB ne s'insèrent que dans un seul sens. 3 Allumez l'imprimante, puis l'ordinateur. 1 connecteur USB de l'ordinateur 2 connecteur USB de l'imprimante 3 câble USB de l'imprimante 3 2 160 Configuration de votre ordinateur 4 Selon le système d'exploitation installé sur votre ordinateur, un assistant d'impression est à votre disposition pour vous aider à installer le pilote de l'imprimante : Si votre ordinateur tourne sous le système d'exploitation Microsoft® Windows® XP et que la fenêtre Assistant Ajout de matériel s'affiche, cliquez sur Annuler. Si votre ordinateur tourne sous le système d'exploitation Windows Vista™, cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis sur Réseau→ Ajouter une imprimante pour lancer l'Assistant Ajout d'imprimante. 5 Installez le pilote de l'imprimante si nécessaire. Reportez-vous à la section « Réinstallation des pilotes et des utilitaires » à la page 140 et consultez la documentation qui accompagne l'imprimante. Connexion d'une imprimante parallèle 1 Effectuez la configuration du système d'exploitation, si vous ne l'avez pas déjà fait. 2 Éteignez l'ordinateur (reportez-vous à la section « Mise hors tension de votre ordinateur » à la page 151). AVIS : Pour obtenir de meilleurs résultats, utilisez un câble parallèle ne dépassant pas 3 m (10 pieds) de long. 3 Branchez le câble de l'imprimante parallèle sur le connecteur parallèle de l'ordinateur et serrez les deux vis. Branchez le câble sur le connecteur de l'imprimante et insérez les deux clips dans les deux encoches. Configuration de votre ordinateur 61 4 Allumez l'imprimante, puis l'ordinateur. Si la fenêtre Assistant Ajout de matériel s'affiche, cliquez sur Annuler. 5 Installez le pilote de l'imprimante si nécessaire. Pour savoir comment procéder, consultez la documentation qui accompagne l'imprimante. 1 connecteur parallèle de l'ordinateur 2 connecteur de l'imprimante 3 clips (2) 4 encoches 5 câble de l'imprimante parallèle 6 vis (2) 5 1 2 6 3 462 Configuration de votre ordinateur Branchement de deux moniteurs PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. Si vous avez acheté une carte graphique prenant en charge deux moniteurs, suivez les instructions suivantes pour connecter et activer vos moniteurs. Ces instructions vous indiquent comment brancher deux moniteurs (chacun étant doté d'un connecteur VGA), un moniteur doté d'un connecteur VGA et un moniteur doté d'un connecteur DVI ou un téléviseur. AVIS : Si vous branchez deux moniteurs dotés chacun d'un connecteur VGA, vous devez utiliser l'adaptateur DVI en option pour brancher le câble. Si vous branchez deux moniteurs à écran plat, l'un d'entre eux au moins doit posséder un connecteur VGA. Si vous branchez un téléviseur, vous ne pouvez brancher qu'un seul moniteur (VGA ou DVI) en plus du téléviseur. Branchement de deux moniteurs dotés de connecteurs VGA 1 Arrêtez votre système. REMARQUE : Si votre ordinateur est doté d'un système vidéo intégré, ne branchez aucun des moniteurs sur ce connecteur. Si le connecteur vidéo intégré est recouvert d'un capuchon, ne retirez pas le capuchon pour brancher le moniteur car celui-ci ne fonctionnerait pas. 2 Branchez l'un des moniteurs sur le connecteur VGA (bleu) situé à l'arrière de l'ordinateur. 3 Branchez l'autre moniteur sur l'adaptateur DVI en option et l'adaptateur DVI sur le connecteur DVI (blanc) situé à l'arrière de l'ordinateur. 4 Redémarrez votre système.Configuration de votre ordinateur 63 Connexion d'un moniteur avec un connecteur VGA et d'un autre moniteur avec un connecteur DVI 1 Arrêtez votre système. 2 Connectez le connecteur VGA du moniteur sur le connecteur VGA (bleu) situé à l'arrière de l'ordinateur. 3 Connectez le connecteur DVI de l'autre moniteur au connecteur DVI (blanc) situé à l'arrière de l'ordinateur. 4 Redémarrez votre système. Connexion d'un téléviseur REMARQUE : Vous devez acheter un câble S-vidéo, disponible chez la plupart des revendeurs de composants électroniques, pour connecter un téléviseur à votre ordinateur. Ce câble n'est pas fourni avec votre ordinateur. 1 adaptateur DVI en option 2 connecteur DVI (blanc) 3 connecteur sortie TV 4 connecteur VGA (bleu) 1 4 3 264 Configuration de votre ordinateur 1 Arrêtez votre système. 2 Connectez l'autre extrémité du câble S-vidéo au connecteur sortie TV en option situé à l'arrière de votre ordinateur. 3 Connectez l'autre extrémité du câble S-vidéo au connecteur d'entrée S-vidéo de votre téléviseur. 4 Connectez le moniteur VGA ou DVI. 5 Redémarrez votre système. Modification des paramètres d'affichage 1 Après avoir connecté le(s) moniteur(s) ou le téléviseur, allumez l'ordinateur. Le bureau Microsoft® Windows® s'affiche sur le moniteur principal. 2 Activez le mode bureau étendu dans les paramètres d'affichage. En mode bureau étendu, vous pouvez faire glisser des objets d'un écran à l'autre, ce qui a pour effet de doubler l'espace de travail d'affichage. Périphériques de protection contre les surtensions Plusieurs périphériques peuvent vous protéger contre les fluctuations de la tension et les pannes d'alimentation : • Parasurtenseurs • Filtres de ligne • Alimentations sans interruption (onduleurs) Parasurtenseurs Les parasurtenseurs et les multiprises équipés d'une protection contre la surtension réduisent les risques d'endommagement de votre ordinateur provoqués par les pointes de tension pouvant survenir au cours d'un orage électrique ou suite à une coupure de courant. Certains fabricants offrent également une garantie contre certains types de dégâts. Lisez attentivement la garantie du parasurtenseur que vous achetez. Un protecteur doté d'une valeur nominale en joules plus élevée offre une meilleure protection. Comparez les valeurs nominales, en joules, afin de déterminer l'efficacité relative des différents dispositifs.Configuration de votre ordinateur 65 AVIS : La plupart des parasurtenseurs ne protègent pas contre les fluctuations de tension ou les coupures de courant. Lorsqu'un orage est proche, débranchez la ligne téléphonique de la prise murale et déconnectez votre ordinateur de la prise de courant. De nombreux parasurtenseurs sont équipés d'une prise téléphonique pour assurer la protection du modem. Consultez la documentation du parasurtenseur pour obtenir des instructions sur la connexion du modem. AVIS : Certains parasurtenseurs n'offrent pas de protection pour les cartes réseau. Déconnectez le câble réseau de la prise réseau murale pendant les orages. Filtres de ligne AVIS : Les filtres de ligne n'offrent pas de protection contre les coupures de courant. Ils sont conçus pour maintenir la tension CA à un niveau relativement constant. Alimentations sans interruption AVIS : Une baisse de tension pendant l'enregistrement des données sur le disque dur peut provoquer une perte de données ou la corruption du fichier. REMARQUE : Pour optimiser le temps de fonctionnement de la batterie, connectez uniquement votre ordinateur à un onduleur. Connectez les autres périphériques, tels que l'imprimante, à une multiprise différente équipée d'un parasurtenseur. Les onduleurs protègent contre les fluctuations de tension et les coupures de courant. Ils incluent une batterie qui alimente temporairement les périphériques connectés lorsque l'alimentation secteur est coupée. La batterie se charge lorsque l'alimentation secteur est disponible. Consultez la documentation fournie par le fabricant de l'onduleur afin d'obtenir des informations sur la durée de fonctionnement de la batterie et vous assurer que le dispositif est approuvé par Underwriters Laboratories (UL).66 Configuration de votre ordinateurFonctions avancées 67 Fonctions avancées Contrôle par technologie LegacySelect Le contrôle par technologie LegacySelect offre des solutions entièrement héritées, à héritage réduit ou sans héritage basées sur des plates-formes courantes, des images de disque dur et des procédures de dépannage. Le contrôle est donné aux administrateurs via divers éléments : programme de configuration du système, Dell OpenManage™ IT Assistant ou intégration personnalisée Dell définie en usine. LegacySelect permet aux administrateurs d'activer ou de désactiver électroniquement des connecteurs et des périphériques de multimédias qui comprennent des connecteurs série et USB, un connecteur parallèle, un lecteur de disquette, des emplacements PCI et une souris PS/2. La désactivation de ces connecteurs et supports permet de libérer des ressources. Vous devez redémarrer l'ordinateur pour que la modification s'applique. Facilité de gestion Dell OpenManage™ IT Assistant Cet assistant configure, gère et contrôle les ordinateurs et les autres périphériques sur un réseau d'entreprise. Il gère les biens, les configurations, les événements (alertes) et la sécurité des ordinateurs munis de logiciels de gestion classiques. Il prend en charge les instrumentations compatibles avec les normes SNMP, DMI et CIM. Dell OpenManage Client Instrumentation, basée sur DMI et CIM, est disponible pour votre ordinateur. Pour plus d'informations, consultez le Guide d'utilisation de Dell OpenManage IT Assistant disponible sur le site Web du service de support de Dell à l'adresse support.dell.com.68 Fonctions avancées Dell OpenManage Client Instrumentation Dell OpenManage Client Instrumentation est un logiciel qui permet aux programmes de gestion à distance, tels que IT Assistant par exemple, d'effectuer les tâches suivantes : • Accéder aux informations relatives à votre ordinateur, telles que le nombre de processeurs et le système d'exploitation utilisé ; • Gérer l'état de votre ordinateur pour détecter les alertes de température des sondes ou les alertes d'échec des disques durs installés dans les périphériques de stockage ; • Modifier l'état de votre ordinateur, tel que la mise à jour du BIOS ou la mise hors tension à distance de l'ordinateur. Un système géré est un système sur lequel Dell OpenManage Client Instrumentation est configuré sur un réseau utilisant IT Assistant. Pour plus d'informations, consultez le Guide d'utilisation de Dell OpenManage Client Instrumentation disponible sur le site Web du service de support de Dell à l'adresse support.dell.com. Gestion de l'alimentation Votre ordinateur peut être configuré pour consommer moins d'électricité lorsqu'il n'est pas utilisé. Vous pouvez gérer la consommation électrique à l'aide du système d'exploitation installé sur votre ordinateur et de certains paramètres du programme de configuration du système. Ces périodes d'économie d'énergie sont appelées « modes de veille » sous Windows Vista™ et Windows® XP. REMARQUE : Tous les composants installés dans l'ordinateur doivent prendre en charge le mode Mise en veille prolongée et/ou Veille et posséder les pilotes appropriés afin de fonctionner dans l'un ou l'autre de ces modes de mise en veille. Pour plus d'informations, consultez la documentation du fabriquant de chaque composant. • Veille. Ce mode de mise en veille permet d'économiser l'énergie ou de désactiver la plupart des composants, y compris les ventilateurs de refroidissement. Toutefois, la mémoire système reste active.Fonctions avancées 69 • Mise en veille prolongée. Ce mode de mise en veille réduit la consommation électrique à un niveau minimal en inscrivant toutes les données de la mémoire système sur un disque dur, puis en coupant l'alimentation du système. La sortie de ce mode entraîne le redémarrage de l'ordinateur et la restauration du contenu de la mémoire. L'exploitation reprend alors là où l'ordinateur en était lorsqu'il est passé en mode Mise en veille prolongée. • Arrêt. Ce mode de mise en veille coupe toute l'alimentation de l'ordinateur à l'exception d'une petite quantité d'énergie auxiliaire. L'ordinateur peut être démarré automatiquement ou à distance tant qu'il reste branché sur la prise secteur. Par exemple, l'option Auto Power On (Mise sous tension automatique) du programme de configuration du système permet de démarrer automatiquement l'ordinateur à un moment précis. L'administrateur de réseau peut également démarrer à distance votre ordinateur à l'aide d'un événement de gestion d'alimentation tel que la fonctionnalité de Réveil à distance. Le tableau suivant répertorie les modes de mise en veille et les méthodes permettant de réactiver l'ordinateur. REMARQUE : Pour plus d'informations sur la gestion de l'alimentation, consultez la documentation de votre système d'exploitation. Mode de mise en veille Méthodes de réveil (Windows XP) Veille • Appuyez sur le bouton d'alimentation • Auto power on (Mise en route automatique) • Déplacez la souris ou cliquez sur un bouton de la souris • Appuyez sur une touche du clavier • Activité du périphérique USB • Événement de gestion d'alimentation Mise en veille prolongée • Appuyez sur le bouton d'alimentation • Auto power on (Mise en route automatique) • Événement de gestion d'alimentation Arrêt • Appuyez sur le bouton d'alimentation • Auto power on (Mise en route automatique) • Événement de gestion d'alimentation70 Fonctions avancéesFonctionnalités avancées 71 Utilisation du multimédia Lecture de CD ou DVD AVIS : N'appuyez pas sur le plateau du lecteur de CD ou de DVD lorsque vous l'ouvrez ou le fermez. Laissez le plateau fermé lorsque vous n'utilisez pas le lecteur. AVIS : Ne déplacez pas l'ordinateur lors de la lecture de CD ou de DVD. 1 Appuyez sur le bouton d'éjection situé à l'avant du lecteur. 2 Placez le disque, étiquette vers le haut, au centre du plateau. 3 Appuyez sur le bouton d'éjection ou appuyez avec précaution sur le plateau. Pour formater les CD afin de stocker des données, créer des CD de musique ou copier des CD, reportez-vous au logiciel du CD livré avec votre ordinateur. REMARQUE : Assurez-vous d'être en règle avec les lois relatives aux droits d'auteur lorsque vous créez des CD.72 Fonctionnalités avancées Les lecteurs de CD sont dotés des boutons de base suivants : Les lecteurs de DVD sont dotés des boutons de base suivants : Pour plus d'informations sur la lecture de CD ou DVD, cliquez sur Aide sur le lecteur de CD ou DVD (si disponible). Lecture. Marche arrière dans la plage en cours. Pause. Marche avant dans la plage en cours. Arrêt. Revenir à la plage précédente. Éjecter. Passer à la plage suivante. Arrêt. Redémarrer le chapitre en cours. Lecture. Avance rapide. Pause. Retour rapide. Avancer d'une image en mode Pause. Passer au titre ou au chapitre suivant. Lecture continue du titre ou du chapitre en cours. Passer au titre ou au chapitre précédent. Éjecter.Fonctionnalités avancées 73 Réglage du volume REMARQUE : Lorsque les haut-parleurs sont mis en sourdine, vous ne pouvez pas entendre le son du CD ou du DVD. 1 Ouvrez la fenêtre Contrôle du volume. 2 Cliquez et faites glisser la barre située dans la colonne Contrôle du volume vers le haut ou le bas pour augmenter ou diminuer le volume. Pour plus d'informations sur les options de contrôle du volume, cliquez sur Aide dans la fenêtre Contrôle du volume. L'indicateur de volume affiche le niveau du volume actuel, même lorsque le son est mis en sourdine, sur votre ordinateur. Cliquez sur l'icône QuickSet dans la barre des tâches, puis sélectionnez ou désélectionnez Désactiver l'indicateur de volume à l'écran ou appuyez sur les boutons de contrôle du volume pour activer ou désactiver l'indicateur de volume à l'écran. Réglage de l'image Si un message d'erreur vous informe que la résolution et la profondeur de couleur en cours utilisent trop de mémoire et empêchent la lecture du DVD, réglez les propriétés d'affichage. Microsoft Windows XP 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Apparence et thèmes. 2 Sous Choisir une tâche..., cliquez sur Modifier la résolution de l'écran. 1 icône du volume 2 indicateur de volume 3 icône de mise en sourdine 1 3 274 Fonctionnalités avancées 3 Sous Résolution de l'écran, cliquez et faites glisser la barre pour réduire le paramètre de résolution. 4 Dans le menu déroulant sous Qualité couleur, cliquez sur Moyenne 16 bits, puis sur OK. Système d'exploitation Microsoft Windows Vista™ 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , sur Panneau de configuration, puis sur Apparence et personnalisation. 2 Sous Personnalisation, cliquez sur Régler la résolution de l'écran. La fenêtre Propriétés de l'affichage s'affiche. 3 Sous Résolution : cliquez et faites glisser la barre pour réduire le paramètre de résolution. 4 Dans le menu déroulant sous Couleurs :, cliquez sur Moyenne 16 bits. 5 Cliquez sur OK.Sécurisation de votre ordinateur 75 Sécurisation de votre ordinateur Logiciel de gestion de sécurité Pour vous aider à sécuriser votre ordinateur, le logiciel de gestion de sécurité comprend quatre fonctions : • Gestion d'ouverture de session • Authentification de pré-amorçage (à l'aide d'un lecteur d'empreintes digitales, d'une carte à puce ou d'un mot de passe) • Cryptage • Gestion d'informations privées Types de mot de passe Le système dispose de plusieurs niveaux de mot de passe. Activation du logiciel de gestion de sécurité 1 Mettez votre ordinateur sous tension (ou redémarrez-le). 2 Lorsque le logo DELL™ s'affiche, appuyez immédiatement sur . Si vous attendez trop longtemps et que le logo Windows apparaît, attendez encore jusqu'à ce que le bureau Windows s'affiche. Ensuite, arrêtez votre ordinateur et faites une nouvelle tentative. Type de mot de passe Fonctions Principal (ou système) • Protège l'ordinateur contre tout accès non autorisé Administrateur • Permet aux administrateurs système ou aux techniciens de maintenance d'accès aux ordinateurs afin de les réparer ou de les reconfigurer • Vous permet de restreindre l'accès au programme de configuration du système de la même façon qu'un mot de passe principal restreint l'accès à l'ordinateur • Peut être utilisé à la place d'un deuxième mot de passe principal Disque dur • Permet d'éviter tout accès non autorisé aux données de votre disque dur ou du disque dur externe (si vous en utilisez un)76 Sécurisation de votre ordinateur 3 Dans le menu déroulant, sélectionnez Wave EMBASSY Trust Suite et appuyez sur pour créer les icônes des composants logiciels sur le bureau de l'ordinateur. 4 Appuyez sur <Échap> pour quitter le programme de configuration du système. 5 À l'invite, cliquez sur Enregistrer/Quitter. Utilisation du logiciel de gestion de sécurité Pour des informations supplémentaires sur l'utilisation du logiciel et les différentes fonctions de sécurité, reportez-vous au Guide de mise en route du logiciel : Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Wave EMBASSY Trust Suite→ Guide de mise en route. Logiciel de suivi informatique Un logiciel de suivi informatique peut vous permettre de localiser votre ordinateur s'il est perdu ou volé. Le logiciel est disponible en option et peut être acquis lors de l'achat de votre ordinateur Dell™. Vous pouvez également contacter votre commercial Dell pour plus d'informations sur cette fonction de sécurité. REMARQUE : Il se peut que le logiciel de suivi ne soit pas disponible dans certains pays. REMARQUE : Si vous disposez de ce logiciel, vous devez contacter l'entreprise en charge du service de suivi pour signaler la disparition de votre ordinateur en cas de perte ou de vol de ce dernier. En cas de perte ou de vol de votre ordinateur • Appelez les autorités compétentes pour signaler la perte ou le vol. Incluez le numéro de service dans votre description de l'ordinateur. Demandez à ce qu'un numéro soit affecté à cette affaire et relevez ce numéro avec le nom, l'adresse et le numéro de téléphone du bureau de police. Si possible, obtenez le nom de l'agent chargé de l'affaire. REMARQUE : Si vous savez où a eu lieu le vol ou la perte de l'ordinateur, contactez les autorités compétentes de la région. Si vous ne connaissez pas cet endroit, appelez un bureau de police de votre lieu de résidence.Sécurisation de votre ordinateur 77 • Si l'ordinateur appartient à une société, avertissez le bureau de sécurité de la société. • Contactez le service clientèle de Dell pour signaler l'ordinateur manquant. Fournissez le numéro de service de l'ordinateur, le numéro de dossier et le nom, l'adresse et le numéro de téléphone du bureau de police auquel vous avez signalé le vol. Si possible, donnez le nom de l'agent chargé de l'affaire. Le représentant du service clientèle de Dell enregistrera votre rapport sous le numéro de service de l'ordinateur et enregistrera l'ordinateur comme manquant ou volé. Si quelqu'un appelle Dell pour obtenir de l'assistance technique et donne votre numéro de service, l'ordinateur sera automatiquement identifié comme le vôtre. Le représentant essaiera d'obtenir le numéro de téléphone et l'adresse de son correspondant. Dell contactera alors le bureau de police où vous avez signalé la disparition de l'ordinateur.78 Sécurisation de votre ordinateurProgramme de configuration du système 79 Programme de configuration du système Présentation générale Vous pouvez utiliser le programme de configuration du système : • Pour modifier les informations de configuration du système après l'ajout, la modification ou le retrait de tout matériel de votre ordinateur • Pour définir ou modifier une option sélectionnable par l'utilisateur, telle que le mot de passe utilisateur • Pour connaître la quantité de mémoire disponible ou définir le type de disque dur à installer Avant d'utiliser le programme de configuration du système, il est fortement recommandé de noter les informations de l'écran de configuration pour pouvoir s'y reporter ultérieurement. AVIS : Si vous n'êtes pas un expert en informatique, ne modifiez pas les paramètres de ce programme. Certaines modifications risquent de provoquer un mauvais fonctionnement de votre ordinateur. Ouverture du programme de configuration du système 1 Mettez votre ordinateur sous tension (ou redémarrez-le). 2 Lorsque le logo bleu DELL™ apparaît, appuyez immédiatement sur . Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, attendez que le bureau Microsoft® Windows® s'affiche. Puis arrêtez l'ordinateur (reportez-vous à la section « Mise hors tension de votre ordinateur » à la page 151) et faites une autre tentative.80 Programme de configuration du système Écrans du programme de configuration du système L'écran de configuration du système affiche les informations de configuration en cours ou modifiables. L'écran est divisé en trois zones contenant la liste des options, le champ des options actives et les fonctions des touches. Options du programme de configuration du système REMARQUE : En fonction de votre ordinateur et des périphériques installés, certaines options répertoriées dans cette section peuvent ne pas s'afficher. Options List (Liste des options) — Ce champ s'affiche dans la partie gauche de la fenêtre du programme de configuration du système. Il s'agit d'une liste déroulante qui contient les fonctions qui définissent la configuration de votre ordinateur, y compris le matériel installé et les fonctions d'économie d'énergie et de sécurité. Pour faire défiler la liste, utilisez les touches fléchées gauche et droite du pavé numérique. Lorsqu'une option est mise en surbrillance, Option Field (Champ de l'option) affiche des informations plus détaillées concernant cette option et ses paramètres. Utilisez les touches + et - du pavé numérique pour développer ou réduire chaque option. Option Field (Champ de l'option) — Ce champ contient des informations relatives à chaque option. Il permet de visualiser les paramètres en cours et de les modifier. Utilisez les touches fléchées gauche et droite pour mettre une option en surbrillance. Appuyez sur pour activer cette sélection. Key Functions (Fonctions des touches) — Ce champ affiché sous Option Field (Champ de l'option) répertorie les touches disponibles et indique leur fonction si elles sont utilisées dans le champ actif de configuration du système.Programme de configuration du système 81 Système System Info (Informations sur le système) Comprennent le nom du système, la version du BIOS, le numéro de service, le code de service express, (le cas échéant) et le numéro d'inventaire. Aucun de ces champs ne peut être modifié. Processor Info (Informations sur le processeur) Indiquent le type de processeur, la vitesse d'horloge, la vitesse du bus du processeur, la taille du cache L2 du processeur et l'ID du processeur. Indiquent s'il s'agit d'un processeur Hyper-Threading et à cœur multiple et si celui-ci prend en charge la technologie 64 bits. Aucun de ces champs ne peut être modifié. Memory Info (Informations sur la mémoire) Regroupent les informations sur la taille de la mémoire installée, la vitesse de la mémoire, le mode Canal mémoire (double ou simple), la technologie mémoire et les logements mémoire. Pour chaque logement mémoire utilisé, le programme de configuration du système indique la taille DIMM, la prise en charge ECC, son rang, son type et son organisation. Les logements mémoire vides sont signalés par la mention « Empty » (Vide). Aucun de ces champs ne peut être modifié. PCI Info (Informations PCI) Identifient toute carte PCI ou PCI Express installée et l'ID du logement respectif. Aucun de ces champs ne peut être modifié. Date/Time (Date/Heure) Affiche les paramètres de date et heure actuels. Boot Sequence (Séquence d'amorçage) L'ordinateur tente de redémarrer à partir de la séquence de périphériques indiquée dans cette liste. Cette option vous permet de contrôler/modifier la séquence d'amorçage (reportez-vous à la section « Séquence d'amorçage » à la page 90).82 Programme de configuration du système Lecteurs Diskette Drive (Lecteur de disquette) • Avec un lecteur de disquette : Internal (Interne) par défaut • Sans lecteur de disquette : USB par défaut. Cette option active ou désactive le lecteur de disquette. Les options disponibles sont Off (Désactivé), Internal (Interne), USB et Read Only (Lecture seule). REMARQUE : Si l'option USB est sélectionnée, assurezvous que l'option de configuration USB Controller (Contrôleur USB) sous Onboard Devices (Périphériques intégrés) a la valeur On (Activé). SATA 0 through SATA n (SATA 0 à SATA n) Identifie, active et désactive les lecteurs reliés aux connecteurs SATA de la carte système, et répertorie la capacité des disques durs. SATA Operation (Fonctionnement SATA) RAID Autodetect/AHCI (Détection auto/AHCI RAID par défaut) Options pour ordinateurs mini-tour et de bureau : • RAID Autodetect/AHCI [Détection auto/AHCI RAID] (RAID avec des lecteurs signés, sinon AHCI) • RAID Autodetect/ATA [Détection auto/ATA] (RAID avec des lecteurs signés, sinon ATA) • RAID On [RAID activé] (l'option SATA est configurée sur RAID à chaque amorçage) REMARQUE : En mode Autodetect (Détection automatique), le système configure le lecteur sur l'option RAID si une signature RAID est détectée sur le lecteur. Sinon, le lecteur est configuré sur l'option AHCI ou ATA. SMART Reporting (Rapports SMART) (Off [Désactivé] par défaut) Ce paramètre détermine si les erreurs de disque intégré doivent être signalées au démarrage du système. Périphériques intégrés Integrated NIC (Carte réseau intégrée) (On [Activé] par défaut) Active ou désactive la carte réseau intégrée. Les valeurs possibles sont Off (Désactivé), On (Activé), On w/ PXE (Activé avec PXE) ou On w/RPL(Activé avec RPL). Lorsque le paramètre On w/ PXE (Activé avec PXE) ou On w/RPL (Activé avec RPL) est sélectionné, si une procédure d'amorçage n'est pas disponible sur le serveur de réseau, l'ordinateur tente de démarrer à partir du périphérique suivant dans la séquence d'amorçage.Programme de configuration du système 83 Integrated Audio (Audio intégré) (On [Activé] par défaut) Active ou désactive le contrôleur audio intégré. USB Controller (Contrôleur USB) (On [Activé] par défaut) Active ou désactive le contrôleur USB interne. No Boot (Aucun démarrage) active le contrôleur mais désactive la possibilité de démarrer à partir d'un périphérique USB. REMARQUE : Les systèmes d'exploitation avec prise en charge USB reconnaissent les lecteurs de disquette USB indépendamment du paramètre No Boot (Aucun démarrage). Front USB (USB frontal) (On [Activé] par défaut) Active ou désactive les ports USB avant. PCI Slots (logements PCI) (On [Activé] par défaut) Active ou désactive tous les logements PCI. LPT Port Mode (Mode du port LPT) (PS/2 par défaut) Détermine le mode de fonctionnement du port parallèle interne. • L'option Off (Désactivé) désactive le port. • L'option AT configure le port pour le rendre compatible avec les systèmes AT. • L'option PS/2 configure le port pour le rendre compatible avec les systèmes PS/2. • L'option EPP configure le port pour le protocole bidirectionnel EPP. • L'option ECP configure le port pour le protocole bidirectionnel ECP. REMARQUE : Si vous définissez le paramètre LPT Port Mode (Mode de port LPT) sur la valeur ECP, LPT Port DMA (Accès direct à la mémoire du port LPT) apparaît dans le menu d'options. LPT Port Address (Adresse du port LPT) Détermine l'adresse utilisée par le port parallèle intégré.84 Programme de configuration du système Serial Port #1 (Port série 1) (Auto par défaut) Détermine le mode de fonctionnement du port série. La valeur Auto, paramètre par défaut, permet d'attribuer automatiquement une désignation particulière à un connecteur (COM1 ou COM3). Serial Port #2 (Port série 2) (Auto par défaut) Détermine le mode de fonctionnement du port série. REMARQUE : Disponible uniquement si un adaptateur de port série PS/2 est installé. La valeur Auto, paramètre par défaut, permet d'attribuer automatiquement une désignation donnée à un connecteur (COM2 ou COM4). Vidéo Primary Video (Contrôleur vidéo principal) (Auto par défaut) Ce paramètre précise quel est le contrôleur vidéo principal, Auto ou Onboard/PEG (Intégré/PEG). Lorsque la valeur Auto est sélectionnée, le contrôleur vidéo supplémentaire sera utilisé. REMARQUE : Une carte graphique PCI Express (PEG) aura la priorité sur le contrôleur vidéo intégré. Performances Multiple CPU Core (Noyau à plusieurs unités centrales [UC]) (On [Activé] par défaut) Détermine si un ou deux noyaux seront activés pour le processeur. La valeur On (Activé) active le second noyau. SpeedStep Off [Désactivé] par défaut Active la technologie SpeedStep® de Intel® pour tous les processeurs pris en charge par l'ordinateur. Ce paramètre modifie la consommation électrique et la fréquence du processeur. REMARQUE : Il se peut que cette option ne soit pas disponible sur votre ordinateur.Programme de configuration du système 85 Limit CPUID Value (Limitation de valeur CPUID) (Off [Désactivé] par défaut) Limite la valeur maximum prise en charge par la fonction CPUID standard du processeur. L'installation de certains systèmes d'exploitation ne se termine pas lorsque la fonction CPUID maximum prise en charge est supérieure à 3. HDD Acoustic Mode (Mode acoustique du disque dur) (Bypass [Ignorer] par défaut) • Bypass (Ignorer) — L'ordinateur n'effectue aucun test ni aucune modification de la configuration acoustique actuelle. • Quiet (Silencieux) — Le disque dur fonctionne dans son mode le plus silencieux. • Suggested (Recommandé) — Le disque dur fonctionne au niveau recommandé par le fabricant. • Performance — Le disque dur fonctionne à sa vitesse maximale. REMARQUE : L'activation du mode Performance peut accroître le niveau sonore du disque dur sans pour autant affecter ses performances. La modification de la configuration acoustique n'altère pas l'image du disque dur. Sécurité Admin Password (Mot de passe admin) (Not Set [Non défini] par défaut) Affiche l'état actuel de la fonctionnalité de sécurité par mot de passe de votre programme de configuration du système et permet la vérification et la définition d'un nouveau mot de passe administrateur. Le mot de passe admin peut être désactivé par un cavalier sur la carte système. Mot de passe système (Not Set [Non défini] par défaut) Affiche l'état actuel de la fonction de sécurité par mot de passe système et permet d'affecter et de vérifier un nouveau mot de passe système. Le mot de passe système peut être désactivé par un cavalier sur la carte système.86 Programme de configuration du système Drive 0-n Password (Mot de passe du lecteur 0-n) (Not Set [Non défini] par défaut) Affiche l'état actuel de la fonction de sécurité par mot de passe du disque dur et permet la définition et la vérification d'un nouveau mot de passe de disque dur. Si le lecteur est un lecteur de CD ou de DVD, aucun mot de passe n'est disponible. Password Changes (Modifications de mot de passe) (Unlocked [Déverrouillé] par défaut) Détermine l'interaction entre le mot de passe système et le mot de passe administrateur. • La valeur Locked (Verrouillé) empêche un utilisateur ne disposant pas d'un mot de passe administrateur de pouvoir modifier le mot de passe système. • La valeur Unlocked (Déverrouillé) permet à un utilisateur possédant un mot de passe système valide de modifier le mot de passe du système. Execute Disable (On [Activé] par défaut) Active ou désactive la technologie de protection mémoire Execute Disable. Computrace(R) (Deactivate [Désactiver] par défaut) Active ou désactive l'interface BIOS de l'agent Computrace® en option d'Absolute® Software. Ce service de surveillance, disponible en option, doit être acheté séparément. • L'option Activate permanently (Activer en permanence) active l'interface BIOS de l'agent Computrace. • L'option Disable permanently (Désactiver en permanence) active l'interface BIOS de l'agent Computrace. • L'option Deactivate temporarily (Désactiver temporairement) désactive l'interface BIOS de l'agent Computrace. En activant ce service, vous acceptez que les données de votre ordinateur soient transmises au serveur Computrace.Programme de configuration du système 87 Gestion de l'alimentation AC Recovery (Rétablissement de l'alimentation CA) (Off [Désactivé] par défaut) Détermine la réaction du système lors du retour d'alimentation en courant alternatif après une coupure d'alimentation. • La valeur Off (Désactivé) indique au système de rester à l'arrêt au retour de l'alimentation. Vous devez appuyer sur le bouton d'alimentation du panneau avant pour que le système s'allume. • La valeur Activé indique au système de démarrer au retour de l'alimentation. • La valeur Last (Dernier) indique au système de revenir au dernier état d'alimentation précédant l'arrêt. Auto Power On (Mise sous tension automatique) (Off [Désactivé] par défaut) Définit l'ordinateur pour un démarrage automatique. • La valeur Off (Désactivé) désactive cette fonctionnalité. • La valeur Everyday (Chaque jour) démarre l'ordinateur chaque jour à l'heure définie dans le paramètre Auto Power Time (Heure de mise sous tension automatique). • La valeur Weekdays (Jours ouvrés) démarre l'ordinateur chaque jour du lundi au vendredi à l'heure définie dans le paramètre Auto Power Time (Heure de mise sous tension automatique). REMARQUE : Cette fonction ne marche pas si vous éteignez votre ordinateur à l'aide de l'interrupteur d'une multiprise ou d'un parasurtenseur. Auto Power Time (Heure de mise sous tension automatique) Définit l'heure de mise sous tension automatique de l'ordinateur. L'heure est au format standard 12 heures (heures:minutes). Modifiez l'heure de démarrage en appuyant sur les touches fléchées gauche et droite pour augmenter ou diminuer les nombres ou entrez directement les chiffres dans les champs date et heure.88 Programme de configuration du système Low Power Mode (Mode faible consommation) (Off [Désactivé] par défaut) Lorsque le mode faible consommation est sélectionné, les événements de réveil à distance ne mettront plus l'ordinateur sous tension à partir de l'état de Mise en veille prolongée ou Éteint par l'intermédiaire de la carte réseau intégrée. Remote Wake Up (Réveil à distance) (Off [Désactivé] par défaut) Cette option permet au système d'être réactivé lorsqu'une carte réseau (NIC) ou un modem prenant en charge le réveil à distance reçoit un signal de réactivation. Le paramètre par défaut est On (Activé). L'option On w/ Boot to NIC (Activé avec initialisation sur le contrôleur réseau) permet au système de démarrer à partir du réseau avant d'utiliser la séquence d'amorçage. REMARQUE : Normalement, le système peut être réactivé à distance lorsqu'il est en mode inactif ou Mise en veille prolongée, ou lorsqu'il est éteint. Si l'option Low Power Mode (Mode faible consommation) est activée dans le menu Power Management (Gestion de l'alimentation), le système ne peut être activé à distance que lorsqu'il est en mode inactif. Suspend Mode (Mode inactif/de pause) (S3 par défaut) Définit le mode inactif de l'ordinateur. • S1 - Un état inactif pendant lequel l'ordinateur tourne en mode faible consommation. • S3 - Un état inactif pendant lequel l'alimentation est réduite ou coupée pour de nombreux composants mais pendant lequel la mémoire du système reste active. Maintenance Service Tag (Numéro de service) Affiche le numéro de service de l'ordinateur. SERR Message (Message SERR) (On [Activé] par défaut) Certaines cartes graphiques exigent la désactivation du message SERR.Programme de configuration du système 89 Load Defaults (Charger les paramètres par défaut) Restaure les options de configuration du système aux paramètres par défaut d'usine. Event Log (Journal d'événements) Permet la visualisation du journal d'événements. Les entrées sont marquées de la lettre R pour Read (Lu) et de la lettre U pour Unread (Non lu). L'option Mark All Entries Read (Marquer toutes les entrées comme lues) ajoute la lettre R à la gauche de toutes les entrées. L'option Clear Log (Effacer le journal) efface le contenu du Journal d'événements. ASF Mode (Mode ASF) Contrôle la gestion du format ASF (Alert Standard Format - Format standard d'alertes) de la carte réseau intégrée. Cette de configuration du BIOS permet de sélectionnez la fonction ASF 2.0, Alert Only (Alerte uniquement) ou Off (Désactivé). Comportement du POST Fast Boot (Amorçage rapide) (On [Activé] par défaut) Lorsqu'elle est activée, cette fonctionnalité réduit le temps de démarrage en ignorant certaines étapes de compatibilité. • Off (Désactivé) - Aucune étape n'est ignorée pendant le démarrage de l'ordinateur. • On (Activé) - Le système démarre plus rapidement. Touche Verr Num (On [Activé] par défaut) Détermine la fonction des touches numériques situées sur la droite de votre clavier. • Off (Désactivé) - Les touches du pavé numérique fonctionnent comme des flèches. • On (Activé) - Les touches du pavé numérique fonctionnent comme des chiffres.90 Programme de configuration du système Séquence d'amorçage Cette fonction permet de modifier la séquence de démarrage des périphériques. Paramètres d'option • USB Device (Périphérique USB) — L'ordinateur tente de démarrer à partir du périphérique USB. Si aucun système d'exploitation n'est présent, l'ordinateur génère un message d'erreur. • Onboard or USB Floppy Drive (Lecteur de disquette intégré ou USB) — L'ordinateur essaie de démarrer à partir du lecteur de disquette. Si la disquette qui se trouve dans le lecteur n'est pas amorçable, ou si le lecteur ne contient aucune disquette, l'ordinateur génère un message d'erreur. POST Hotkeys (Raccourcis clavier POST) (Setup & Boot Menu [Menu Configuration et démarrage] par défaut) Détermine si l'écran d'enregistrement affiche un message indiquant la séquence de touches requise pour entrer dans le programme de configuration ou la fonctionnalité Quickboot. • Le Setup & Boot Menu (Menu Configuration et démarrage) affiche les deux messages (F2=Configuration et F12=Démarrage). • La valeur Setup (Configuration) affiche uniquement le message de configuration (F2=Configuration). • Le Boot Menu (Menu Démarrage) affiche uniquement le message Quick Boot (Démarrage rapide) (F12=Démarrage). • La valeur None (Aucun) n'affiche aucun message. Keyboard Errors (Erreurs de clavier) (Report [Signaler] par défaut) Lorsque ce paramètre a la valeur Report (Signaler) et qu'une erreur est détectée pendant le POST (autotest de démarrage), le BIOS affiche le message d'erreur et vous invite à appuyer sur pour continuer ou à appuyer sur pour ouvrir le programme de configuration du système. Lorsque ce paramètre a la valeur Do Not Report (Ne pas signaler) et qu'une erreur est détectée pendant le POST (autotest de démarrage), le BIOS affiche le message d'erreur et poursuit le démarrage du système.Programme de configuration du système 91 • Onboard SATA Hard Drive (Disque dur SATA intégré) — L'ordinateur tente de démarrer à partir du disque dur série ATA principal. Si aucun système d'exploitation ne se trouve sur le disque dur, l'ordinateur génère un message d'erreur. • Onboard or USB Optical Drive (Lecteur optique intégré ou USB) — L'ordinateur essaie de démarrer à partir du lecteur de disquette. Si le lecteur ne contient aucun disque ou si le disque ne contient aucun système d'exploitation, l'ordinateur génère un message d'erreur. • Onboard Network Controller (Contrôleur réseau intégré) — L'ordinateur tente de démarrer à partir du contrôleur réseau. Si aucun système d'exploitation n'est présent, l'ordinateur génère un message d'erreur. Modification de la séquence d'amorçage en cours Vous pouvez utiliser cette fonction, par exemple, pour indiquer à l'ordinateur de démarrer à partir du lecteur optique, afin que vous puissiez exécuter Dell Diagnostics qui se trouve sur le support Drivers and Utilities, mais de démarrer à partir du disque dur une fois les tests de diagnostic réalisés. Vous pouvez aussi l'utiliser pour que l'ordinateur démarre à partir d'un périphérique USB (lecteur de disquette, clé de mémoire ou lecteur optique). REMARQUE : Si vous amorcez le système à partir d'un lecteur de disquette USB, vous devez d'abord choisir l'option USB pour le lecteur de disquette dans le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79). 1 Si vous démarrez à partir d'un périphérique USB, reliez-le à un connecteur USB. 2 Mettez votre ordinateur sous tension (ou redémarrez-le). 3 Lorsque la mention F2 = Setup, F12 = Boot Menu (F2 = Configuration, F12 = Menu d'amorçage) s'affiche dans le coin supérieur droit de l'écran, appuyez sur . Si vous n'avez pas appuyé sur la touche assez vite, le logo du système d'exploitation apparaît. Attendez jusqu'à ce que le bureau Microsoft® Windows® s'affiche. Puis arrêtez l'ordinateur (reportez-vous à la section « Mise hors tension de votre ordinateur » à la page 151) et faites une autre tentative. Le menu Boot Device (Périphérique d'amorçage) s'affiche, répertoriant tous les périphériques d'amorçage disponibles. Un numéro est associé à chaque périphérique. 92 Programme de configuration du système 4 Au bas du menu, entrez le numéro du périphérique à utiliser pour l'amorçage actuel uniquement. Par exemple, pour démarrer sur une clé de mémoire USB, mettez l'option USB Device (Périphérique USB) en évidence et appuyez sur . REMARQUE : Pour démarrer sur un périphérique USB, celui-ci doit être amorçable. Pour vous assurer qu'il s'agit d'un périphérique amorçable, consultez la documentation de ce périphérique. Modification de la séquence d'amorçage pour les prochains amorçages du système 1 Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). 2 Utilisez les touches fléchées du clavier pour sélectionner l'option de menu Boot Sequence (Séquence d'amorçage), puis appuyez sur pour accéder au menu déroulant. REMARQUE : Notez la séquence d'amorçage utilisée au cas où vous auriez besoin de la restaurer. 3 Appuyez sur les touches fléchées vers le bas et vers le haut pour vous déplacer dans la liste des périphériques. 4 Appuyez sur la barre d'espacement pour activer ou désactiver un périphérique. (Les périphériques activés ont une coche.) 5 Appuyez sur ou pour déplacer le périphérique sélectionné vers le haut ou le bas de la liste.Programme de configuration du système 93 Effacement des mots de passe oubliés PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. AVIS : Ce processus efface à la fois le mot de passe système et le mot de passe administrateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur. 3 Repérez le cavalier de mot de passe à 2 broches (PSWD) sur la carte système. Par défaut, les broches 1 et 2 sont connectées. Vous devrez retirer le cavalier et redémarrer le système comme suit. 4 Retirez le cavalier. 5 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). 6 Branchez l'ordinateur et l'écran sur les prises secteur, puis allumez-les.94 Programme de configuration du système 7 Après l'affichage du bureau Microsoft® Windows® sur votre ordinateur, arrêtez celui-ci (reportez-vous à la section « Mise hors tension de votre ordinateur » à la page 151). 8 Éteignez le moniteur et débranchez-le de la prise secteur. 9 Débranchez l'ordinateur de la prise secteur, puis appuyez sur le bouton d'alimentation pour mettre la carte système à la terre. 10 Ouvrez le capot de l'ordinateur. 11 Repérez le cavalier de mot de passe à 2 broches (PSWD) sur la carte système, et remettez-le en place pour réactiver la fonction de mot de passe. 12 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur la prise réseau murale, puis sur l'ordinateur. 13 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. REMARQUE : Cette opération réactive la fonctionnalité de mot de passe. Lorsque vous ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79), les deux options de mot de passe (système et administrateur) ont pour valeur Not Set (Non défini). Cela signifie que la fonctionnalité est activée mais qu'aucun mot de passe n'est attribué. 14 Affectez un nouveau mot de passe système et/ou administrateur. Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 15 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. Effacement des paramètres CMOS PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit.Programme de configuration du système 95 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur. 3 Réinitialisez les paramètres CMOS : a Repérez les cavaliers de mot de passe (PSWD) et CMOS (RTCRST) sur la carte système (reportez-vous à la section « Effacement des mots de passe oubliés » à la page 93). b Retirez la fiche du cavalier PSWD de ses broches. c Placez la fiche sur les broches du cavalier RTCRST et attendez environ cinq secondes. d Retirez la fiche des broches RTCRST et remettez-la sur les broches du cavalier PWSD. 4 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur la prise réseau murale, puis sur l'ordinateur. 5 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. Flash du BIOS Vous pouvez être amené à flasher le BIOS lorsqu'une mise à jour est disponible ou lorsque vous remplacez la carte système. 1 Allumez l'ordinateur. 2 Repérez le fichier de mise à jour du BIOS adapté à votre ordinateur sur le site Web du service de support de Dell à l'adresse support.dell.com. 3 Cliquez sur Download Now (Télécharger maintenant) pour télécharger le fichier. 4 Si la fenêtre Export Compliance Disclaimer (Avertissement de conformité des exportations) apparaît, cliquez sur Yes, I Accept this Agreement (Oui, j'accepte les termes du contrat). La fenêtre File Download (Téléchargement du fichier) apparaît.96 Programme de configuration du système 5 Cliquez sur Save this program to disk (Enregistrer ce programme sur le disque), puis sur OK. La fenêtre Save In (Enregistrer dans) apparaît. 6 Cliquez sur la flèche vers le bas pour afficher le menu Enregistrer dans, sélectionnez Desktop (Bureau), puis cliquez sur Save (Enregistrer). Le fichier se télécharge sur votre bureau. 7 Cliquez sur Close (Fermer) lorsque la fenêtre Download Complete (Téléchargement terminé) apparaît. L'icône du fichier apparaît sur votre bureau et porte le même nom que le fichier de mise à jour du BIOS téléchargé. 8 Double-cliquez sur l'icône du fichier, sur le bureau, puis suivez les instructions qui s'affichent à l'écran.Programme de configuration du système 97 À propos des configurations RAID Cette section fournit une présentation générale de la configuration RAID que vous pouvez avoir sélectionnée lors de l'achat de votre ordinateur. Il existe plusieurs types de configuration RAID, chacune étant réservée à une utilisation spécifique. Dell a équipé votre ordinateur du niveau de RAID 1. Cette configuration est recommandée aux utilisateurs souhaitant bénéficier d'un haut niveau d'intégrité des données. Le contrôleur RAID Intel de votre ordinateur ne peut créer une configuration RAID qu'avec deux lecteurs physiques. Les lecteurs doivent avoir la même taille afin d'assurer que le lecteur de plus grande taille ne contienne pas d'espace non attribué (et donc inutilisable). REMARQUE : Si vous avez acheté votre ordinateur Dell avec une configuration RAID, votre ordinateur a été configuré avec deux disques dur de même taille. Vérification du bon fonctionnement du RAID Votre ordinateur affiche des informations relatives à votre configuration RAID au démarrage, avant de charger le système d'exploitation. Si le RAID n'est pas configuré, le message none defined (aucun défini) s'affiche sous RAID Volumes (Volumes RAID), avec la liste des lecteurs physiques installés sur votre système. Si un volume RAID est identifié, vous pouvez alors contrôler la valeur du champ Status (État) pour connaître l'état actuel de votre configuration RAID. Le champ Status (État) contient des informations sur les modes suivants : • Normal — Votre configuration RAID fonctionne correctement. • Degraded (Dégradé) — L'un de vos disques durs est défectueux. L'ordinateur est toujours amorçable mais le RAID ne fonctionne pas et les données ne sont pas copiées sur l'autre lecteur. • Rebuild (Reconstruction) — En mode dégradé, l'ordinateur a détecté le remplacement ou la connexion d'un disque dur secondaire et restaure automatiquement la configuration RAID au prochain chargement du système d'exploitation. 98 Programme de configuration du système Configuration RAID niveau 1 Un RAID de niveau 1 utilise une technique de stockage avec redondance des données appelée « mise en miroir » et visant à améliorer l'intégrité des données. Les données sont écrites sur le lecteur principal et ensuite dupliquées, ou mises en miroir, sur l'autre lecteur. Une configuration RAID niveau 1 privilégie la redondance des données au détriment des taux d'accès aux données qui ne sont pas élevés. En cas de panne d'un lecteur, les opérations de lecture et d'écriture sont alors redirigées vers le lecteur fonctionnant correctement. Un lecteur de remplacement peut ensuite être reconstruit à partir des données du lecteur qui fonctionne correctement. Les données étant dupliquées sur les deux lecteurs, deux lecteurs de 120 Go en mode RAID niveau 1 n'offrent, par exemple, globalement qu'un espace de stockage maximum de 120 Go. REMARQUE : Avec un niveau de RAID 1, la taille de la configuration est égale à la taille du plus petit lecteur. disque dur 1 segment 1 segment 2 segment 3 disque dur 2 segment 4 segment 5 segment 6 segment 1 dupliqué segment 2 dupliqué segment 3 dupliqué segment 4 dupliqué segment 5 dupliqué segment 6 dupliqué RAID ATA série configuré en mode RAID niveau 1Programme de configuration du système 99 Dépannage RAID Il existe deux méthodes pour dépanner des volumes de disque dur RAID. La première consiste à utiliser l'utilitaire Intel RAID Option ROM. Elle ne requiert pas la présence d'un système d'exploitation sur le disque dur. La seconde méthode consiste à utiliser les utilitaires Intel Matrix Storage Manager ou Intel Matrix Storage Console après avoir installé le système d'exploitation et l'utilitaire Matrix Storage Console. Pour ces deux méthodes, vous devez avoir configuré votre ordinateur en mode RAID (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur votre ordinateur » à la page 100) avant de commencer. Restauration via l'utilitaire Intel ® RAID Option ROM suite à la panne de plusieurs disques durs REMARQUE : La procédure ci-dessous ne permet pas de restaurer toutes les données perdues en cas de panne des disques durs. Elle ne peut être réalisée qu'une fois le remplacement des disques durs défectueux effectué (reportez-vous à la section Lecteurs appropriée). Bien que des disques durs de n'importe quelle taille puissent être utilisés pour créer une configuration RAID à l'aide de l'utilitaire Intel RAID Option ROM, il est préférable que les lecteurs soient de taille égale. En configuration RAID de niveau 1, la taille de la configuration correspondra à la taille du plus petit des deux disques utilisés. 1 Activez le mode RAID sur votre ordinateur (reportez-vous à la section « Activation du mode RAID sur votre ordinateur » à la page 100). 2 Appuyez sur lorsque vous êtes invité à accéder à l'utilitaire Intel RAID Option ROM. 3 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance Create RAID Volume (Créer un volume RAID) et appuyez sur . 4 Entrez un nom de volume RAID ou conservez la valeur par défaut, puis appuyez sur . 5 Sélectionnez RAID1 (Mirror) (RAID1 (Miroir)) et appuyez sur . 6 Sélectionnez la capacité de volume souhaitée et appuyez sur . La valeur par défaut est la taille maximale disponible. 7 Appuyez sur pour créer le volume.100 Programme de configuration du système 8 Appuyez sur (o) pour confirmer la création du volume RAID. 9 Confirmez que la configuration de volume qui s'affiche dans l'écran principal de l'utilitaire Intel RAID Option ROM est correcte. 10 Utilisez les touches flèche haut et flèche bas pour sélectionner Exit (Quitter) et appuyez sur . 11 Installez le système d'exploitation à l'aide du support fourni (reportez-vous à la section « Restauration du système d'exploitation » à la page 143). Restauration via l'utilitaire Intel Matrix Storage Manager suite à la panne d'un disque dur REMARQUE : La procédure ci-dessous ne peut être réalisée qu'une fois le remplacement du disque dur défectueux effectué (reportez-vous à la section Lecteurs appropriée). 1 Cliquez sur le bouton Démarrer et pointez sur Programmes→ Intel(R) Matrix Storage Manager→ Intel Matrix Storage Console pour lancer l'utilitaire Intel Storage. 2 Cliquez sur le bouton Restore RAID 1 data protection (Restaurer la protection des données RAID 1). 3 Cliquez sur le bouton Rebuild RAID volume now (Reconstruire le volume RAID maintenant). 4 Cliquez sur le bouton Yes (Oui) pour lancer la reconstruction du volume RAID sur le nouveau disque dur. REMARQUE : Vous pouvez utiliser votre ordinateur pendant la reconstruction du volume RAID 1. Activation du mode RAID sur votre ordinateur 1 Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79. 2 Appuyez sur les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance Drives (Lecteur), puis appuyez sur . 3 Appuyez sur les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance SATA Operation (Exécution SATA) et appuyez sur .Programme de configuration du système 101 4 Appuyez sur les touches flèche gauche et droite pour mettre en surbrillance RAID On (RAID activé), sur , puis sur <Échap>. REMARQUE : Pour plus d'informations sur les options RAID, reportez-vous à la section « Options du programme de configuration du système » à la page 80. 5 Appuyez sur les touches flèche haut et flèche bas pour mettre en surbrillance Save/Exit (Enregistrer/Quitter) et appuyez sur pour quitter le programme de configuration du système et reprendre le processus de démarrage.102 Programme de configuration du systèmeProgramme de configuration du système 103 Nettoyage de votre ordinateur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. Ordinateur, clavier et moniteur PRÉCAUTION : Débranchez l'ordinateur de la prise secteur avant de le nettoyer. Débranchez le câble réseau ou modem. Nettoyez votre ordinateur avec un tissu doux humecté d'eau. N'utilisez pas de liquide ni d'aérosol nettoyants, ceux-ci peuvent contenir des substances inflammables. • Utilisez une bombe aérosol d'air comprimé pour chasser la poussière qui se trouve entre les touches du clavier. Lecteur de disquette AVIS : N'essayez pas de nettoyer les têtes de lecture avec une tige de nettoyage. Vous risqueriez de déranger accidentellement l'alignement des têtes et d'empêcher le fonctionnement du lecteur. Nettoyez le lecteur de disquette à l'aide d'une trousse de nettoyage que vous trouverez dans le commerce. Ces kits comportent des disquettes prétraitées permettant d'enlever les dépôts accumulés au cours d'une utilisation normale. CD et DVD AVIS : Utilisez toujours de l'air comprimé pour nettoyer la lentille du lecteur de CD/DVD et suivez les instructions fournies avec l'air comprimé. Ne touchez jamais la lentille qui se trouve à l'intérieur du lecteur. Si vous avez des problèmes pendant la lecture de vos CD ou DVD (des sauts pendant la lecture par exemple), nettoyez les disques. 1 Saisissez le disque par son bord extérieur. Vous pouvez également toucher le bord intérieur de l'orifice central. AVIS : Pour éviter d'endommager la surface, ne nettoyez pas le disque avec des mouvements circulaires. 2 Avec un chiffon doux et non pelucheux, nettoyez doucement la partie inférieure du disque (côté sans étiquette) en suivant une ligne droite depuis le centre jusqu'au bord extérieur.104 Programme de configuration du système Si la poussière ne part pas, utilisez de l'eau ou une solution diluée d'eau et de savon doux. Certains produits vendus dans le commerce nettoient les disques et les protègent contre la poussière, les empreintes et les rayures. Les produits de nettoyage pour CD peuvent également être utilisés sur les DVD sans aucun risque.Outils de dépannage 105 Outils de dépannage Voyants d'alimentation PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. Le voyant du bouton d'alimentation (bicolore), situé sur la partie avant de l'ordinateur, s'allume et clignote ou reste fixe pour indiquer différents états : • Si le voyant d'alimentation n'est pas allumé, l'ordinateur n'est pas allumé ou n'est pas branché à une source d'alimentation. – Rebranchez le câble d'alimentation dans le connecteur d'alimentation situé à l'arrière de l'ordinateur et dans la prise secteur. – Si l'ordinateur est connecté à une multiprise, vérifiez qu'elle est branchée à une prise secteur et qu'elle est allumée. Contournez également les périphériques de protection contre les surtensions électriques, les multiprises et les rallonges d'alimentation pour vérifier que l'ordinateur est sous tension. – Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. • Si le voyant d'alimentation est vert fixe et que l'ordinateur ne répond plus : – Vérifiez que l'écran est branché et allumé. – Si l'écran est branché et allumé, reportez-vous à la section « Codes sonores » à la page 106. • Si le voyant d'alimentation est vert clignotant, l'ordinateur est en mode Veille. Pour revenir en mode normal, appuyez sur une touche du clavier, déplacez la souris ou appuyez sur le bouton d'alimentation. Si le voyant d'alimentation est vert et que l'ordinateur ne répond plus : – Vérifiez que l'écran est branché et allumé. – Si l'écran est branché et allumé, reportez-vous à la section « Codes sonores » à la page 106.106 Outils de dépannage • Si le voyant d'alimentation est orange fixe, l'ordinateur reçoit du courant, un périphérique peut être défectueux ou mal installé. – Retirez puis réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la section « Mémoire » à la page 163). – Retirez et réinstallez la ou les carte(s) (reportez-vous à la section « Cartes » à la page 166). – Retirez et réinstallez la carte graphique, le cas échéant (reportez-vous à la section « Cartes » à la page 166). • Si le voyant d'alimentation est orange clignotant, un problème d'alimentation interne s'est peut-être produit ou un périphérique interne est peut-être défectueux. – Vérifiez que tous les câbles d'alimentation sont bien connectés à la carte système (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 158). – Vérifiez que le câble d'alimentation principal et le câble du panneau avant sont bien connectés à la carte système (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 158). Codes sonores Votre ordinateur peut émettre une série de signaux sonores lors du démarrage si le moniteur ne peut pas afficher les erreurs ou les problèmes éventuels. Cette série de signaux sonores, appelée le code sonore, permet d'identifier un problème. Par exemple, le code sonore 1-3-1 (un code sonore possible) est composé d'un signal, d'une série de trois signaux, puis d'un autre signal. Ce code sonore vous indique que l'ordinateur a rencontré un problème de mémoire. La réinstallation des modules de mémoire peut permettre de corriger les erreurs signalées par les codes sonores suivants. Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » du Guide d'utilisation) pour savoir comment obtenir une assistance technique. Code Cause 1-3-1 à 2-4-4 La mémoire n'est pas correctement identifiée ou utilisée 4-3-1 Échec de mémoire au-dessus de l'adresse 0FFFFhOutils de dépannage 107 Si vous rencontrez les erreurs signalées par les codes sonores suivants, reportez-vous à la section « Contacter Dell » du Guide d'utilisation pour savoir comment obtenir une assistance technique. Code Cause 1-1-2 Panne de registre du microprocesseur 1-1-3 Erreur de lecture/écriture en NVRAM 1-1-4 Échec du total des vérifications BIOS ROM 1-2-1 Erreur du temporisateur d'intervalles programmable 1-2-2 Échec d'initialisation du DMA (accès direct à la mémoire) 1-2-3 Échec de lecture/écriture du registre des pages de DMA 1-3 Échec du test de la mémoire vidéo 1-3-1 à 2-4-4 La mémoire n'est pas correctement identifiée ou utilisée 3-1-1 Échec de registre DMA esclave 3-1-2 Échec de registre DMA maître 3-1-3 Échec de registre de masque d'interruption maître 3-1-4 Échec de registre de masque d'interruption esclave 3-2-2 Échec de chargement du vecteur d'interruption 3-2-4 Échec du test de contrôleur de clavier 3-3-1 Perte d'alimentation de NVRAM 3-3-2 Configuration incorrecte de la NVRAM 3-3-4 Échec du test de la mémoire vidéo 3-4-1 Échec d'initialisation de l'écran 3-4-2 Échec de retraçage de l'écran 3-4-3 Échec de recherche de ROM vidéo 4-2-1 Aucune impulsion d'horloge 4-2-2 Échec de l'arrêt 4-2-3 Échec de la porte A20 4-2-4 Interruption inattendue en mode protégé 4-3-1 Échec de mémoire au-dessus de l'adresse 0FFFFh 4-3-3 Panne du compteur 2 de puce de l'horloge 4-3-4 Arrêt de l'horloge machine 4-4-1 Échec du test de port parallèle ou série108 Outils de dépannage Messages système REMARQUE : Si le message que vous recevez n'est pas répertorié dans le tableau, consultez la documentation du système d'exploitation ou du programme en cours d'utilisation au moment où le message est apparu. 4-4-2 Échec de décompression de code dans la mémoire en double 4-4-3 Échec du test de coprocesseur mathématique 4-4-4 Échec du test de mémoire cache AL E R T ! PR E VI O U S A T T EM P T S A T B O O TIN G T HI S S YS T EM H A V E F AI L E D A T C H E C K P OIN T [NNNN] (AL E R T E ! LE S T EN T A TI V E S P R É C É D EN T E S D E D ÉM A R R A G E D E C E S YS T ÈM E ON T É C H O U É A U P OIN T D E C ON T R Ô L E [NNNN]). PO U R R É S O U D R E C E P R O B L ÈM E, V E UI L L E Z P R EN D R E N O T E D E C E P OIN T D E C ON T R Ô L E E T C ON T A C T E R L E S U P P O R T T E C HNI Q U E D E DE L L — L'ordinateur n'a pas réussi la procédure d'amorçage trois fois de suite à cause de la même erreur (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277 pour obtenir une assistance). ER R E U R D E S OMM E D E C ON T R Ô L E D U CMOS — Panne de la carte mère ou batterie RTC faible. Remplacez la batterie (reportez-vous à la section « Remplacement de la pile » à la page 199 ou à la section « Contacter Dell » à la page 277 pour obtenir une assistance). PANN E D U V EN TI L A T E U R D E L 'U C — Panne du ventilateur de l'UC. Remplacez le ventilateur de l'UC (reportez-vous à la section « Retrait du processeur et du dissipateur de chaleur » à la page 206). DI S K E T T E D RI V E 0 S E E K F AI L U R E (ÉC H E C D E R E C H E R C H E D U L E C T E U R D E DI S Q U E T T E 0) — Un câble est peut-être déboîté ou les informations de configuration de l'ordinateur ne sont pas en adéquation avec la configuration matérielle. Vérifiez le branchement des câbles (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277 pour obtenir une assistance). Code CauseOutils de dépannage 109 DI S K E T T E R E A D F AI L U R E (ÉC H E C D E L E C T U R E D E DI S Q U E T T E) — La disquette est peut-être défectueuse ou un câble est peut-être déboîté. Remplacez la disquette/vérifiez qu'un câble n'est pas déboîté. HA R D-DI S K D RI V E F AI L U R E (ÉC H E C D U DI S Q U E D U R) — Panne du disque dur pendant l'autotest du disque. Vérifiez les câbles / échangez les disques durs (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277 pour obtenir une assistance). ER R E U R D E L E C T U R E D U DI S Q U E D U R — Panne du disque dur pendant le test de démarrage du disque (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277 pour obtenir une assistance). KE Y B O A R D F AI L U R E (PANN E D U C L A VI E R) — Panne du clavier ou câble du clavier déboîté (reportez-vous à la section « Problèmes liés au clavier » à la page 127). NO B O O T D E VI C E A V AI L A B L E (AU C UN P É RI P H É RI Q U E D'AM O R Ç A G E DI S P ONI B L E) — Le système n'a pas détecté de périphérique ou de partition d'amorçage. • Si le lecteur de disquette est votre périphérique d'amorçage, assurez-vous que les câbles sont bien raccordés et qu'une disquette d'amorçage se trouve dans le lecteur. • Si le disque dur est votre périphérique d'amorçage, assurez-vous que les câbles sont bien raccordés, que le lecteur est installé, bien en place et partitionné comme périphérique d'amorçage. • Ouvrez le programme de configuration du système et assurez-vous que les informations de la séquence d'amorçage sont correctes (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). NO TIM E R TI C K IN T E R R U P T (PA S D'IN T E R R U P TI ON D E L A C A D EN C E D E L 'H O R L O G E) — Une puce de la carte système est peut-être défectueuse ou panne de la carte mère (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277 pour obtenir une assistance).110 Outils de dépannage Voyants de diagnostic PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, lisez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. Afin de vous aider à résoudre les problèmes, l'ordinateur est équipé de quatre voyants situés sur le panneau avant ou arrière : « 1 », « 2 », « 3 » et « 4 ». Ces voyants peuvent être éteints ou verts. Lorsque l'ordinateur démarre normalement, le comportement ou les codes des voyants changent au fur et à mesure de l'avancement du processus de démarrage. Lorsque l'ordinateur démarre normalement, le comportement ou les codes des voyants changent au fur et à mesure de l'avancement du processus de démarrage. Si la partie POST (autotest à la mise sous tension) du démarrage du système s'effectue correctement, les quatre voyants sont vert fixe. Si l'ordinateur ne fonctionne pas correctement lors du processus POST, le comportement des voyants peut vous aider à identifier l'origine du problème. REMARQUE : L'orientation des voyants de diagnostic peut varier selon le type de système. Les voyants de diagnostic peuvent apparaître soit verticalement, soit horizontalement. NON-S YS T EM DI S K O R DI S K E R R O R (DI S Q U E N ON S YS T ÈM E O U E R R E U R D E DI S Q U E ) — Remplacez la disquette par une disquette avec un système d'exploitation amorçable ou retirez la disquette du lecteur A et redémarrez l'ordinateur. NO T A B O O T DI S K E T T E (CE N'E S T P A S UN E DI S Q U E T T E D'AM O R Ç A G E ) — Insérez une disquette d'amorçage et redémarrez votre ordinateur. ER R E U R D E S U R T EN SI ON USB — Débranchez le périphérique USB. Utilisez une source d'alimentation externe pour le périphérique USB. AVIS - LE S YS T ÈM E D E S U R V EI L L AN C E D U DI S Q U E D U R A SI GN A L É Q U'UN P A R AM È T R E D É P A S S AI T S A P L A G E D E F ON C TI ONN EM EN T N O RM A L . DE L L V O U S R E C OMM AN D E D E S A U V E G A R D E R R É G U LI È R EM EN T V O S D ONN É E S. UN P A R AM È T R E H O R S P L A G E P E U T IN DI Q U E R O U P A S UN P R O B L ÈM E P O T EN TI E L A U NI V E A U D U DI S Q U E D U R — Erreur S.M.A.R.T, panne du disque dur possible. Cette fonctionnalité peut être activée ou désactivée dans le programme de configuration du BIOS.Outils de dépannage 111 Comportement des voyants Description du problème Solution proposée L'ordinateur est en condition d'arrêt normale ou une panne est survenue avant le BIOS. Les voyants de diagnostic ne sont pas allumés alors que le système d'exploitation de l'ordinateur s'est lancé correctement. Raccordez l'ordinateur à une prise secteur qui fonctionne et appuyez sur le bouton d'alimentation. Échec éventuel du BIOS ; l'ordinateur est en mode Restauration. Exécutez l'utilitaire de sauvegarde du BIOS, attendez que la restauration soit terminée et redémarrez l'ordinateur. Une défaillance du processeur semble s'être produite. Réinstallez le processeur et redémarrez l'ordinateur.112 Outils de dépannage Les modules de mémoire sont détectés, mais une panne de mémoire est survenue. • Si un module de mémoire est installé, réinstallez-le et redémarrez l'ordinateur. (pour obtenir les instructions relatives au retrait et à l'installation des modules de mémoire, reportezvous à la section « Mémoire » à la page 163). • Si au moins deux modules de mémoire sont installés, supprimez-les, réinstallez un module, puis redémarrez l'ordinateur. Si l'ordinateur démarre normalement, réinstallez le module supplémentaire. Poursuivez jusqu'à ce que vous puissiez identifier le module défectueux ou réinstallez tous les modules sans erreur. • Installez sur votre ordinateur la mémoire du même type fonctionnant correctement, le cas échéant. • Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277). Comportement des voyants Description du problème Solution proposéeOutils de dépannage 113 Une défaillance de la carte graphique semble s'être produite. • Si l'ordinateur possède une carte graphique, retirez-la, réinstallez-la, puis redémarrez l'ordinateur. • Si le problème persiste, installez une carte graphique qui fonctionne et redémarrez l'ordinateur. • Si le problème persiste ou que votre ordinateur dispose d'une carte graphique intégrée, contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277). Panne possible de lecteur de disquette ou de disque dur. Réinstallez tous les câbles de données et d'alimentation, puis redémarrez l'ordinateur. Panne USB possible. Réinstallez tous les périphériques USB, vérifiez la connexion des câbles, puis redémarrez l'ordinateur. Comportement des voyants Description du problème Solution proposée114 Outils de dépannage Aucun module de mémoire n'a été détecté. • Si un module de mémoire est installé, réinstallez-le et redémarrez l'ordinateur. Pour obtenir les instructions relatives au retrait et à l'installation des modules de mémoire, reportezvous à la section « Mémoire » à la page 163. • Si au moins deux modules de mémoire sont installés, supprimez-les, réinstallez un module, puis redémarrez l'ordinateur. Si l'ordinateur démarre normalement, réinstallez le module supplémentaire. Poursuivez jusqu'à ce que vous puissiez identifier le module défectueux ou réinstallez tous les modules sans erreur. • Installez sur votre ordinateur la mémoire du même type fonctionnant correctement, le cas échéant. • Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277). Comportement des voyants Description du problème Solution proposéeOutils de dépannage 115 Les modules de mémoire sont détectés, mais une erreur de configuration de mémoire ou de compatibilité est survenue. • Vérifiez qu'aucune contrainte particulière ne doit être respectée pour l'installation des modules de mémoire/ connecteurs mémoire (reportez-vous à la section « Mémoire » à la page 163). • Vérifiez que les modules de mémoire que vous installez sont compatibles avec votre ordinateur (reportez-vous à la section « Mémoire » à la page 163). • Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277). Une erreur est survenue. Ce comportement survient également lorsque vous ouvrez le programme de configuration du système et n'est pas forcément significatif d'un problème (reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79). • Vérifiez que les câbles sont correctement connectés entre le disque dur, le lecteur optique et la carte mère. • Lisez le message qui s'affiche sur l'écran du moniteur. • Si le problème persiste, contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277). Une fois le POST terminé, les quatre voyants de diagnostic deviennent brièvement verts avant de s'éteindre pour indiquer une condition de fonctionnement normale. Aucune. Comportement des voyants Description du problème Solution proposée116 Outils de dépannageOutils de dépannage 117 Dell Diagnostics PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. Quand utiliser Dell Diagnostics Si vous rencontrez des difficultés avec votre ordinateur, procédez aux vérifications à faire pour résoudre les blocages et les problèmes logiciels (reportez-vous à la section « Problèmes de blocages et logiciels » à la page 127) et exécutez Dell Diagnostics avant de contacter Dell pour une assistance technique. Il est recommandé d'imprimer ces procédures avant de commencer. AVIS : Dell Diagnostics ne fonctionne que sur les ordinateurs Dell™. REMARQUE : Le support Drivers and Utilities est en option et n'est pas obligatoirement expédié avec votre ordinateur. Pour étudier les informations de configuration de votre ordinateur et vous assurer que le périphérique que vous souhaitez tester s'affiche dans le programme de configuration du système et qu'il est actif, reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79. Démarrez Dell Diagnostics à partir de votre disque dur ou du support Drivers and Utilities. Démarrage de Dell Diagnostics à partir de votre disque dur Dell Diagnostics est situé sur une partition cachée de l'utilitaire de diagnostic de votre disque dur. REMARQUE : Si rien ne s'affiche, reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277. 1 Vérifiez que l'ordinateur est branché sur une prise secteur en bon état de marche. 2 Mettez votre ordinateur sous tension (ou redémarrez-le). 3 Lorsque le logo DELL™ s'affiche, appuyez immédiatement sur . Sélectionnez Diagnostics dans le menu d'amorçage et appuyez sur .118 Outils de dépannage REMARQUE : Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, attendez que le bureau Microsoft ® Windows ® s'affiche, puis arrêtez votre ordinateur et faites une nouvelle tentative. REMARQUE : Si un message vous indique qu'aucune partition d'utilitaire de Dell Diagnostics n'a été trouvée, exécutez Dell Diagnostics à partir du support Drivers and Utilities. 4 Appuyez sur une touche pour démarrer Dell Diagnostics à partir de la partition de l'utilitaire de diagnostics sur votre disque dur. Démarrage de Dell Diagnostics à partir du CD Drivers and Utilities 1 Insérez le support Drivers and Utilities. 2 Arrêtez, puis redémarrez l'ordinateur. Lorsque le logo DELL s'affiche, appuyez immédiatement sur . REMARQUE : Si vous attendez trop longtemps et que le logo du système d'exploitation apparaît, attendez que le bureau Microsoft ® Windows ® s'affiche, puis arrêtez votre ordinateur et faites une nouvelle tentative. REMARQUE : Les étapes suivantes modifient la séquence d'amorçage pour une seule exécution. Au démarrage suivant, l'ordinateur démarre en fonction des périphériques définis dans le programme de configuration du système. 3 Lorsque la liste des périphériques d'amorçage s'affiche, sélectionnez CD/DVD/CD-RW et appuyez sur . 4 Sélectionnez l'option Boot from CD-ROM (Amorcer à partir du CD-ROM) dans le menu qui s'affiche et appuyez sur . 5 Tapez 1 pour lancer le menu du CD et appuyez sur pour continuer. 6 Sélectionnez Run Dell 32-bit Diagnostics (Exécuter Dell Diagnostics 32 bits) dans la liste numérotée. Si plusieurs versions sont répertoriées, sélectionnez la version appropriée pour votre ordinateur. 7 Lorsque le menu principal de Dell Diagnostics s'affiche, sélectionnez le test à effectuer. Menu principal de Dell Diagnostics 1 Une fois Dell Diagnostics chargé, cliquez sur le bouton de l'option de votre choix lorsque l'écran Menu principal s'affiche.Outils de dépannage 119 REMARQUE : Il vous est recommandé de sélectionner Test System (Tester le système) pour exécuter un test complet de votre ordinateur. 2 Lorsque vous avez sélectionné l'option Test System (Tester le système) dans le menu principal, le menu suivant s'affiche : REMARQUE : Il vous est recommandé de sélectionner Extended Test (Test approfondi) dans le menu ci-dessous pour effectuer un contrôle plus approfondi des périphériques installés sur l'ordinateur. 3 Si un problème survient pendant un test, un message indiquant le code d'erreur et une description du problème s'affiche. Notez le code d'erreur et la description du problème, puis reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277. REMARQUE : Le numéro de service de votre ordinateur est situé en haut de chaque écran de test. Lorsque vous contacterez le support technique de Dell, ce numéro de service vous sera demandé. Option Fonction Test Memory (Tester la mémoire) Permet d'exécuter un test autonome de la mémoire. Test System (Tester le système) Permet d'exécuter les diagnostics du système. Exit (Quitter) Permet de quitter les diagnostics. Option Fonction Express Test (Test rapide) Ce test vous permet de tester rapidement les périphériques du système. Il dure généralement entre 10 et 20 minutes. Extended Test (Test approfondi) Ce test vous permet d'effectuer un contrôle approfondi sur les périphériques du système. Il dure généralement au moins 1 heure. Custom Test (Test personnalisé) Ce test vous permet de tester un périphérique donné ou de personnaliser les tests à exécuter. Symptom Tree (Arborescence des symptômes) Cette option vous permet de sélectionner les tests en fonction d'un symptôme du problème rencontré. Elle répertorie les symptômes les plus fréquents.120 Outils de dépannage 4 Si vous exécutez un test à partir de l'option Custom Test (Test personnalisé) ou Symptom Tree (Arborescence des symptômes), cliquez sur l'onglet approprié décrit dans le tableau suivant pour obtenir plus d'informations. 5 Lorsque les tests sont terminés, fermez l'écran de test pour revenir à l'écran Menu principal. Pour quitter Dell Diagnostics et redémarrer l'ordinateur, fermez l'écran Menu principal. 6 Retirez le support Dell Drivers and Utilities (le cas échéant). Onglet Fonction Results (Résultats) Affiche les résultats du test et les conditions d'erreur rencontrées. Errors (Erreurs) Affiche les conditions d'erreur rencontrées, les codes d'erreur et la description du problème. Help (Aide) Décrit le test et peut indiquer les conditions requises pour exécuter le test. Configuration Affiche la configuration matérielle du périphérique sélectionné. Dell Diagnostics obtient des informations de configuration sur tous les périphériques à partir du programme de configuration du système, de la mémoire et de divers tests internes. Ces résultats sont ensuite affichés dans la liste des périphériques située dans la partie gauche de l'écran. La liste des périphériques risque de ne pas afficher les noms de tous les composants installés sur votre ordinateur ou de tous les périphériques reliés à celui-ci. Parameters (Paramètres) Vous permet de personnaliser le test en modifiant ses paramètres.Dépannage 121 Dépannage Résolution des problèmes Suivez les conseils ci-dessous lorsque vous dépannez votre ordinateur : • Si vous avez ajouté ou retiré une pièce avant de rencontrer le problème, consultez les procédures d'installation et assurez-vous que la pièce est correctement installée. • Si un périphérique ne fonctionne pas, vérifiez qu'il est correctement connecté. • Si un message d'erreur s'affiche à l'écran, notez sur un papier son intitulé exact. Ce message peut aider le personnel du support à diagnostiquer et résoudre le(s) problème(s). • Si un message d'erreur apparaît dans un programme, reportez-vous à la documentation du programme en question. REMARQUE : Les procédures présentées dans ce document concernent l'affichage par défaut de Windows. Par conséquent, elles risquent de ne pas fonctionner si votre ordinateur Dell™ est réglé sur le mode d'affichage classique de Windows. Problème de pile PRÉCAUTION : Une nouvelle pile mal installée risque d'exploser. Remplacez la pile uniquement par une pile de type identique ou équivalent à celui recommandé par le fabricant. Mettez les piles usagées au rebut selon les instructions du fabricant. PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. REM P L A C EM EN T D E L A PI L E — Si vous devez fréquemment réinitialiser les informations concernant l'heure et la date après avoir allumé l'ordinateur ou si l'heure et la date affichées au démarrage sont incorrectes, remplacez la pile (reportez-vous à la section « Remplacement de la pile » à la page 199). Si la pile ne fonctionne toujours pas correctement, contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277).122 Dépannage Problèmes de lecteur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. VÉ RI FI E Z Q U E MI C R O S O F T ® WIN D OW S ® R E C ONN AÎ T L E L E C T E U R — Windows XP : • Cliquez sur Démarrer, puis sur Poste de travail. Windows Vista™ : • Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis sur Ordinateur. Si le lecteur ne figure pas dans la liste, effectuez un balayage complet avec votre logiciel antivirus à la recherche de virus pour les supprimer. Les virus empêchent parfois Windows de reconnaître le lecteur. TE S T E Z L E L E C T E U R — • Insérez un autre disque pour éliminer la possibilité que le premier soit défectueux. • Insérez une disquette d'amorçage et redémarrez l'ordinateur. NE T T O Y E Z L E L E C T E U R O U L E DI S Q U E — Reportez-vous à la section « Nettoyage de votre ordinateur » à la page 103. VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D E S C Â B L E S EX É C U T E Z L E DÉ P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la section « Dépannage des problèmes logiciels et matériels » à la page 142. EX É C U T E Z DE L L DI A GN O S TI C S — Reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117. Problèmes de lecteur optique| REMARQUE : Il peut arriver que le lecteur optique haute vitesse vibre et produise du bruit. Cela ne signifie en aucun cas que le lecteur ou le support est défectueux. REMARQUE : En raison des différentes régions du monde et des différents formats de disque utilisés, tous les titres DVD ne fonctionnent pas dans tous les lecteurs de DVD. RÉ G L E Z L E V O L UM E D E WIN D OW S — • Cliquez sur l'icône représentant un haut-parleur, dans le coin inférieur droit de l'écran. • Vérifiez que vous avez monté le volume en cliquant sur la barre coulissante et en la faisant glisser vers le haut. • Vérifiez que le son n'est pas mis en sourdine en cliquant sur les cases cochées. VÉ RI FI E Z L E S H A U T -P A R L E U R S E T L E C AI S S ON D E B A S S EDépannage 123 Problèmes d'écriture avec un lecteur optique FE RM E Z L E S A U T R E S P R O G R AMM E S — Le lecteur optique doit recevoir un flux régulier de données lors de l'écriture. Si ce flux est interrompu, une erreur se produit. Fermez tous les programmes avant de lancer l'écriture sur le lecteur optique. DÉ S A C TI V E Z L E M O D E VEI L L E D AN S WIN D OW S A V AN T D E G R A V E R UN DI S Q U E — Reportez-vous à la section « Gestion de l'alimentation » à la page 68 ou recherchez le mot-clé veille dans l'aide et le support de Windows pour obtenir des informations sur les modes d'économie d'énergie. Problèmes de disque dur EX É C U T E Z L A F ON C TI ON VÉ RI FI E R DI S Q U E — Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer, puis sur Poste de travail. 2 Avec le bouton droit, cliquez sur Disque local C:. 3 Cliquez sur Propriétés→ Outils→ Contrôler maintenant. 4 Cliquez sur Rechercher et tenter une récupération des secteurs défectueux, puis sur Démarrer. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer , puis sur Ordinateur. 2 Avec le bouton droit, cliquez sur Disque local C:. 3 Cliquez sur Propriétés→ Outils→ Contrôler maintenant. La fenêtre Contrôle de compte d'utilisateur s'affiche. Si vous êtes un administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, contactez votre administrateur pour effectuer l'opération souhaitée. 4 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. Problèmes liés à la messagerie électronique, au modem ou à Internet PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. REMARQUE : Ne branchez pas de câble téléphonique dans le connecteur de carte réseau (reportez-vous à la section « Connecteurs du panneau arrière » à la page 24). VÉ RI FI E Z L E S P A R AM È T R E S D E S É C U RI T É D E MI C R O S O F T OU T L O O K ® EX P R E S S — Si vous n'arrivez pas à ouvrir les pièces jointes à vos messages électroniques : 1 Dans Outlook Express, cliquez sur Outils→ Options→ Sécurité. 2 Cliquez sur Interdire les pièces jointes pour décocher cette option, le cas échéant.124 Dépannage VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D E L A LI GN E T É L É P H ONI Q U E VÉ RI FI E Z LA P RI S E T É L É P H ONI Q U E CONN E C T E Z L E M O D EM DI R E C T EM EN T À L A P RI S E T É L É P H ONI Q U E M U R A L E UTI LI S E Z UN E LI GN E T É L É P H ONI Q U E DI F F É R EN T E — • Vérifiez que la ligne téléphonique est connectée à la prise jack du modem (la prise jack est reconnaissable à l'étiquette verte ou à l'icône en forme de connecteur qui se trouve à côté d'elle). • Insérez le connecteur ligne téléphonique dans le modem jusqu'à ce que vous entendiez un déclic. • Déconnectez la ligne téléphonique du modem, connectez-la à un téléphone, puis attendez la tonalité. • Si d'autres appareils téléphoniques partagent cette ligne, par exemple un répondeur téléphonique, un télécopieur, un parasurtenseur ou un séparateur de ligne, contournez-les et connectez le modem directement à la prise jack téléphonique murale avec la ligne téléphonique. Si vous utilisez un câble qui mesure 3 mètres (10 pieds) ou plus, essayez-en un plus court. EX É C U T E Z L 'O U TI L D E DI A GN O S TI C D U M O D EM — Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Assistant du modem. 2 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran pour identifier et résoudre les problèmes de modem. L'Assistant du modem n'est pas disponible sur certains ordinateurs. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer → Tous les programmes→ Outil de diagnostic du modem. 2 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran pour identifier et résoudre les problèmes de modem. L'outil de diagnostic du modem n'est pas disponible sur certains ordinateurs. VÉ RI FI E Z Q U E L E M O D EM C OMM UNI Q U E A V E C WIN D OW S — Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Imprimantes et autres périphériques→ Options de modem et de téléphonie→ Modems. 2 Cliquez sur le port COM de votre modem→ Propriétés→ Diagnostics→ Interroger le modem pour vérifier que le modem communique avec Windows. Si toutes les commandes reçoivent des réponses, le modem fonctionne correctement. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et son→ Options de modem et de téléphonie→ Modems.Dépannage 125 2 Cliquez sur le port COM de votre modem→ Propriétés→ Diagnostics→ Interroger le modem pour vérifier que le modem communique avec Windows. Si toutes les commandes reçoivent des réponses, le modem fonctionne correctement. VÉ RI FI E Z Q U E V O U S Ê T E S C ONN E C T É À IN T E RN E T — Assurez-vous que vous êtes bien abonné à un fournisseur d'accès Internet. Lorsque le programme de messagerie électronique Outlook Express est ouvert, cliquez sur Fichier. Si la case Travailler hors ligne est cochée, décochez-la, puis connectez-vous à Internet. Pour obtenir de l'aide, contactez votre fournisseur d'accès Internet. Messages d'erreur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. Si le message d'erreur n'est pas répertorié, consultez la documentation du système d'exploitation ou du programme qui s'exécutait lorsque le message s'est affiché. A FI L EN AM E C ANN O T C ON T AIN AN Y O F T H E F O L L OWIN G C H A R A C T E R S (UN N OM D E FI C HI E R N E P E U T C ON T ENI R A U C UN D E S C A R A C T È R E S S UI V AN T S) : \ / : * ? “ < > | — N'utilisez pas ces caractères lorsque vous nommez un fichier. A R E Q UI R E D.DLL FI L E W A S N O T F O UN D (UN FI C HI E R .DLL R E Q UI S E S T IN T R O U V A B L E ) — Il manque un fichier essentiel au programme que vous essayez d'ouvrir. Pour supprimer, puis réinstaller le programme : Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Ajout/Suppression de programmes→ Programmes et fonctionnalités. 2 Sélectionnez le programme à supprimer. 3 Cliquez sur Désinstaller. 4 Reportez-vous à la documentation du programme pour obtenir les instructions d'installation. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Programmes→ Programmes et fonctionnalités. 2 Sélectionnez le programme à supprimer. 3 Cliquez sur Désinstaller. 4 Reportez-vous à la documentation du programme pour obtenir les instructions d'installation. drive letter :\ I S N O T A C C E S SI B L E . TH E D E VI C E I S N O T R E A D Y (X:\ N'E S T P A S A C C E S SI B L E . LE P É RI P H É RI Q U E N'E S T P A S P R Ê T ) — Le lecteur ne peut pas lire le disque. Insérez un disque dans le lecteur et réessayez.126 Dépannage IN S E R T B O O T A B L E M E DI A (IN T R O D UI R E UN S U P P O R T AM O R Ç A B L E ) — Introduisez une disquette, un CD ou un DVD amorçable. NON-S YS T EM DI S K E R R O R (ER R E U R DI S Q U E N ON S YS T ÈM E ) — Retirez la disquette du lecteur de disquette et redémarrez votre ordinateur. NO T EN O U G H M EM O R Y O R R E S O U R C E S. CL O S E S OM E P R O G R AM S AN D T R Y A G AIN (MÉM OI R E O U R E S S O U R C E S IN S U F FI S AN T E S. FE RM E Z C E R T AIN S P R O G R AMM E S E T R É E S S A Y E Z) — Fermez toutes les fenêtres et ouvrez le programme de votre choix. Dans certains cas, vous devrez peut-être redémarrer l'ordinateur pour restaurer ses ressources. Si vous devez effectivement arrêter l'ordinateur, exécutez le programme voulu dès que le redémarrage est terminé. OP E R A TIN G S YS T EM N O T F O UN D (SYS T ÈM E D'E X P L OI T A TI ON IN T R O U V A B L E ) — Contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277. Problèmes liés au périphérique IEEE 1394 PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. REMARQUE : Votre ordinateur prend en charge les normes IEEE 1394a et IEEE 1394b. VÉ RI FI E Z Q U E L E C Â B L E D U P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 E S T C O R R E C T EM EN T IN S É R É D AN S L E P É RI P H É RI Q U E E T L E C ONN E C T E U R D E L 'O R DIN A T E U R VÉ RI FI E Z Q U E L E P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 E S T A C TI V É D AN S L E P R O G R AMM E D E C ON FI G U R A TI ON D U S YS T ÈM E — Reportez-vous à la section « Options du programme de configuration du système » à la page 80. VÉ RI FI E Z Q U E L E P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 E S T R E C ONN U P A R WIN D OW S — Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration. 2 Sous Choisissez une catégorie, cliquez sur Performances et maintenance→ Système→ Propriétés du système→ Matériel→ Gestionnaire de périphériques. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et son. 2 Cliquez sur Gestionnaire de périphériques. Si votre périphérique IEEE 1394 est répertorié, Windows le reconnaît. SI V O U S R EN C ON T R E Z D E S P R O B L ÈM E S A V E C UN P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 F O U RNI P A R DE L L — Contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277). SI V O U S R EN C ON T R E Z D E S P R O B L ÈM E S A V E C UN P É RI P H É RI Q U E IEEE 1394 N ON F O U RNI P A R DE L L — Contactez le fabricant du périphérique IEEE 1394.Dépannage 127 Problèmes liés au clavier PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. VÉ RI FI E Z L E C Â B L E D U C L A VI E R — • Assurez-vous que le câble du clavier est fermement connecté à l'ordinateur. • Arrêtez l'ordinateur (reportez-vous à la section « Avant d'intervenir à l'intérieur de votre ordinateur » à la page 152), reconnectez le câble du clavier comme indiqué sur le schéma de configuration de votre ordinateur, puis redémarrez l'ordinateur. • Vérifiez que le câble n'est pas endommagé ni effiloché et que les broches de ses connecteurs ne sont pas pliées ou cassées. Redressez les broches pliées. • Débranchez les câbles d'extension du clavier et connectez le clavier directement à l'ordinateur. TE S T E Z L E C L A VI E R — Connectez un clavier en bon état de marche à l'ordinateur et essayez-le. EX É C U T E Z L E DÉ P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la section « Dépannage des problèmes logiciels et matériels » à la page 142. Problèmes de blocages et logiciels PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. L'ordinateur ne démarre pas VÉ RI FI E Z L E S V O Y AN T S D E DI A GN O S TI C — Reportez-vous à la section « Voyants de diagnostic » à la page 110. VÉ RI FI E Z Q U E L E C Â B L E D'A LIM EN T A TI ON E S T BI EN B R AN C H É S U R L 'O R DIN A T E U R E T S U R LA P RI S E S E C T E U R L'ordinateur ne répond plus AVIS : Vous risquez de perdre des données si vous ne parvenez pas à arrêter le système d'exploitation. ÉT EI GN E Z L 'O R DIN A T E U R — Si vous n'obtenez aucune réponse lorsque vous appuyez sur une touche du clavier ou lorsque vous déplacez la souris, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant au moins 8 à 10 secondes (jusqu'à ce que l'ordinateur s'éteigne), puis redémarrez votre ordinateur.128 Dépannage Un programme ne répond plus QUI T T E Z L E P R O G R AMM E — 1 Appuyez simultanément sur <Échap> pour accéder au gestionnaire des tâches. 2 Cliquez sur l'onglet Applications. 3 Cliquez sur le programme qui ne répond plus pour le sélectionner. 4 Cliquez sur Fin de tâche. Un programme se bloque régulièrement REMARQUE : La documentation de la plupart des logiciels, la disquette, le CD ou le DVD qui les accompagne incluent généralement des instructions d'installation. VÉ RI FI E Z LA D O C UM EN T A TI ON D U L O GI CI E L — Le cas échéant, supprimez, puis réinstallez le programme. Un programme est conçu pour un système d'exploitation Windows antérieur EX É C U T E Z L 'AS SI S T AN T COM P A TI BI LI T É D E S P R O G R AMM E S — Windows XP : L'Assistant Compatibilité des programmes configure un programme pour qu'il fonctionne dans un environnement similaire aux environnements des systèmes d'exploitation non XP. 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Assistant Compatibilité des programmes→ Suivant. 2 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. Windows Vista : L'Assistant Compatibilité des programmes configure un programme pour qu'il fonctionne dans un environnement similaire aux environnements des systèmes d'exploitation non Windows Vista. 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Programmes→ Utiliser un programme plus ancien avec cette version de Windows. 2 Dans l'écran d'accueil, cliquez sur Suivant. 3 Suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. Un écran bleu uni apparaît ÉT EI GN E Z L 'O R DIN A T E U R — Si vous n'obtenez aucune réponse lorsque vous appuyez sur une touche du clavier ou lorsque vous déplacez la souris, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant au moins 8 à 10 secondes (jusqu'à ce que l'ordinateur s'éteigne), puis redémarrez votre ordinateur. Dépannage 129 Autres problèmes logiciels VÉ RI FI E Z LA D O C UM EN T A TI ON D U L O GI CI E L O U C ON T A C T E Z L E F A B RI C AN T P O U R O B T ENI R D E S IN F O RM A TI ON S D E D É P ANN A G E — • Assurez-vous que le programme est compatible avec le système d'exploitation installé sur votre ordinateur. • Assurez-vous que l'ordinateur est conforme aux exigences matérielles requises pour que le logiciel fonctionne. Consultez la documentation du logiciel pour de plus amples informations. • Assurez-vous que le programme est correctement installé et configuré. • Assurez-vous que les pilotes de périphérique n'entrent pas en conflit avec le programme. • Le cas échéant, supprimez, puis réinstallez le programme. SA U V E G A R D E Z IMM É DI A T EM EN T V O S FI C HI E R S UTI LI S E Z UN P R O G R AMM E D E S C R U T A TI ON D E S VI R U S P O U R V É RI FI E R L E DI S Q U E D U R, L E S DI S Q U E T T E S, L E S CD O U L E S DVD EN R E GI S T R E Z L E S FI C HI E R S O U V E R T S E T Q UI T T E Z T O U S L E S P R O G R AMM E S, P UI S É T EI GN E Z L 'O R DIN A T E U R VI A L E M EN U DÉM A R R E R Problèmes liés à la mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. SI UN M E S S A G E IN DI Q U AN T UN E M ÉM OI R E IN S U F FI S AN T E S'A F FI C H E — • Enregistrez et fermez tous les fichiers ouverts et quittez tous les programmes en cours d'exécution que vous n'utilisez pas pour voir si cela permet de résoudre le problème. • Consultez la documentation du logiciel pour prendre connaissance des besoins en mémoire minimum. Si nécessaire, installez de la mémoire supplémentaire (reportezvous à la section « Installation de la mémoire » à la page 164). • Réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la section « Mémoire » à la page 163) pour vous assurer que votre ordinateur communique correctement avec la mémoire. • Exécutez Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). SI D'A U T R E S P R O B L ÈM E S D E M ÉM OI R E S E P R O D UI S EN T — • Réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la section « Mémoire » à la page 163) pour vous assurer que votre ordinateur communique correctement avec la mémoire.130 Dépannage • Veillez à respecter les consignes relatives à l'installation de mémoire (reportez-vous à la section « Installation de la mémoire » à la page 164). • Vérifiez que la mémoire que vous utilisez est prise en charge par votre ordinateur. Pour plus d'informations sur le type de mémoire pris en charge par votre ordinateur, reportez-vous à la section « Mémoire » à la page 163. • Exécutez Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Problèmes liés à la souris PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. VÉ RI FI E Z L E C Â B L E D E L A S O U RI S — • Vérifiez que le câble n'est pas endommagé ni effiloché et que les broches de ses connecteurs ne sont pas pliées ou cassées. Redressez les broches pliées. • Retirez les rallonges souris et branchez celle-ci directement sur l'ordinateur. • Vérifiez que le câble de la souris est connecté comme indiqué sur le schéma de configuration de votre ordinateur. RE D ÉM A R R E Z L 'O R DIN A T E U R — 1 Appuyez simultanément sur <Échap> pour afficher le menu Démarrer. 2 Appuyez sur , sur les touches flèche haut et bas pour mettre en surbrillance Arrêter ou Mise hors tension, puis appuyez sur . 3 Après avoir éteint l'ordinateur, reconnectez le câble de la souris comme indiqué sur le schéma de configuration. 4 Allumez l'ordinateur. TE S T E Z L A S O U RI S — Connectez une souris en bon état de marche à l'ordinateur et essayez-la. VÉ RI FI E Z L E S P A R AM È T R E S D E LA S O U RI S — Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Souris. 2 Réglez les paramètres comme nécessaire. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et son→ Souris. 2 Réglez les paramètres comme nécessaire. RÉIN S T A L L E Z L E PI L O T E D E LA S O U RI S — Reportez-vous à la section « Pilotes » à la page 139. EX É C U T E Z L E DÉ P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — « Dépannage des problèmes logiciels et matériels » à la page 142.Dépannage 131 Problèmes liés au réseau PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. VÉ RI FI E Z L E C ONN E C T E U R D U C Â B L E R É S E A U — Assurez-vous que le câble réseau est correctement inséré dans le connecteur réseau situé à l'arrière de l'ordinateur et dans la prise réseau. VÉ RI FI E Z L 'É T A T D E S V O Y AN T S R É S E A U SI T U É S À L 'A R RI È R E D E L 'O R DIN A T E U R — Si le voyant d'intégrité de la liaison est éteint (reportez-vous à la section « Connecteurs du panneau arrière » à la page 24), aucune communication réseau n'est établie. Remplacez le câble réseau. RE D ÉM A R R E Z L 'O R DIN A T E U R E T R E C ONN E C T E Z -V O U S A U R É S E A U VÉ RI FI E Z V O S P A R AM È T R E S R É S E A U — Contactez l'administrateur de réseau ou la personne chargée de la configuration du réseau pour qu'il/elle vérifie vos paramètres et le fonctionnement du réseau. EX É C U T E Z L E DÉ P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la section « Dépannage des problèmes logiciels et matériels » à la page 142. Problèmes d'alimentation PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T V E R T E T Q U E L 'O R DIN A T E U R N E R É P ON D P L U S — Reportez-vous à la section « Voyants de diagnostic » à la page 110. SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T V E R T C LI GN O T AN T — L'ordinateur est en mode Veille. Pour revenir en mode normal, appuyez sur une touche du clavier, déplacez la souris ou appuyez sur le bouton d'alimentation. SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T É T EIN T — L'ordinateur est éteint ou n'est pas alimenté. • Rebranchez le câble d'alimentation dans le connecteur d'alimentation situé à l'arrière de l'ordinateur et dans la prise secteur. • Contournez également les multiprises, les rallonges d'alimentation et les périphériques de protection contre les surtensions électriques pour vérifier que l'ordinateur est sous tension. • Vérifiez que les multiprises utilisées sont branchées dans une prise secteur et qu'elles sont allumées.132 Dépannage • Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. • Vérifiez que le câble d'alimentation principal et le câble du panneau avant sont bien connectés à la carte système (reportez-vous à la « Composants de la carte système » à la page 158). SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T O R AN G E C LI GN O T AN T — L'ordinateur reçoit du courant, mais un problème d'alimentation interne s'est peut-être produit. • Assurez-vous que le sélecteur de tension est bien réglé sur la tension secteur de votre région (le cas échéant). • Vérifiez que tous les composants et les câbles sont correctement installés et branchés sur la carte système (reportez-vous aux sections « Composants de la carte système » à la page 158 et « Composants de la carte système » à la page 222). SI L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON E S T O R AN G E FI X E — Un périphérique peut être défaillant ou mal installé. • Vérifiez que le câble d'alimentation du processeur est correctement branché sur le connecteur d'alimentation de la carte système (POWER2) (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 158). • Retirez puis réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la section « Mémoire » à la page 163). • Retirez puis réinstallez les cartes d'extension, et notamment les cartes graphiques (reportez-vous à la section « Retrait d'une carte PCI ou PCI Express x16 » à la page 171). ÉLIMIN E Z L E S IN T E R F É R EN C E S — Les éventuelles causes d'interférences sont entre autres : • Les câbles d'extension du clavier, de la souris et de l'alimentation • Un trop grand nombre de périphériques raccordés à la même multiprise • Plusieurs multiprises connectées à la même prise secteur Problèmes liés à l'imprimante PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. REMARQUE : Si vous nécessitez une assistance technique concernant votre imprimante, contactez son fabricant. VÉ RI FI E Z LA D O C UM EN T A TI ON D E L 'IM P RIM AN T E — Reportez-vous à la documentation de l'imprimante pour obtenir des informations de configuration et de dépannage.Dépannage 133 AS S U R E Z -V O U S Q U E L 'IM P RIM AN T E E S T A L L UM É E VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D E S C Â B L E S D E L 'IM P RIM AN T E — • Consultez la documentation de l'imprimante pour obtenir des informations sur la connexion des câbles. • Assurez-vous que les câbles de l'imprimante sont solidement connectés à l'imprimante et à l'ordinateur. TE S T E Z L A P RI S E S E C T E U R — Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. AS S U R E Z -V O U S Q U E L 'IM P RIM AN T E E S T R E C ONN U E P A R WIN D OW S — Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Imprimantes et autres périphériques→ Afficher les imprimantes ou les imprimantes télécopieurs installées. 2 Si l'imprimante apparaît dans la liste, cliquez avec le bouton droit sur l'icône la représentant. 3 Cliquez sur Propriétés→ Ports. Pour une imprimante parallèle, assurez-vous que le port d'impression est défini sur LPT1 (Port de l'imprimante). Pour une imprimante USB, assurez-vous que le port d'impression est défini sur USB. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et son→ Imprimante. 2 Si l'imprimante apparaît dans la liste, cliquez avec le bouton droit sur l'icône la représentant. 3 Cliquez sur Propriétés, puis sur Ports. 4 Réglez les paramètres comme nécessaire. RÉIN S T A L L E Z L E PI L O T E D E L 'IM P RIM AN T E — Consultez la documentation de l'imprimante pour savoir comment réinstaller le pilote de l'imprimante. Problèmes liés au scanner PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. REMARQUE : Si vous avez besoin d'aide technique au sujet de votre scanner, contactez son fabricant. VÉ RI FI E Z LA D O C UM EN T A TI ON D U S C ANN E R — Reportez-vous à la documentation du scanner pour obtenir des informations de configuration et de dépannage. DÉ V E R R O UI L L E Z L E S C ANN E R — Vérifiez que votre scanner est déverrouillé (s'il comporte un bouton ou une languette de verrouillage).134 Dépannage RE D ÉM A R R E Z L 'O R DIN A T E U R E T R É E S S A Y E Z VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D E S C Â B L E S — • Consultez la documentation du scanner pour obtenir des informations sur la connexion des câbles. • Assurez-vous que les câbles du scanner sont solidement connectés au scanner et à l'ordinateur. VÉ RI FI E Z Q U E L E S C ANN E R E S T R E C ONN U P A R MI C R O S O F T WIN D OW S — Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Imprimantes et autres périphériques→ Scanners et appareils photo. 2 Si votre scanner est répertorié, Windows le reconnaît. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et son→ Scanners et appareils photo. 2 Si le scanner est répertorié, Windows le reconnaît. RÉIN S T A L L E Z L E PI L O T E D U S C ANN E R — Pour obtenir des instructions, reportezvous à la documentation du scanner. Problèmes liés au son et aux haut-parleurs PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. Les haut-parleurs n'émettent aucun son REMARQUE : Le réglage du volume des lecteurs MP3 et multimédia peut annuler le réglage du volume de Windows. Vérifiez toujours que le volume du lecteur multimédia n'a pas été baissé ni éteint. VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D E S C Â B L E S D E H A U T -P A R L E U R — Vérifiez que les hautparleurs sont connectés comme indiqué sur le schéma de configuration fourni avec les haut-parleurs. Si vous disposez d'une carte son, assurez-vous que les haut-parleurs sont connectés à la carte. AS S U R E Z -V O U S Q U E L E C AI S S ON D E B A S S E E T L E S H A U T -P A R L E U R S S ON T A L L UM É S — Reportez-vous au schéma d'installation fourni avec les haut-parleurs. Si vos haut-parleurs sont dotés de commandes du volume, réglez le volume, les basses ou les aigus pour éliminer les distorsions. RÉ G L E Z L E V O L UM E D E WIN D OW S — Cliquez ou double-cliquez sur l'icône hautparleur dans le coin inférieur droit de l'écran. Assurez-vous d'avoir monté le volume et que le son n'est pas mis en sourdine.Dépannage 135 DÉ B R AN C H E Z L E C A S Q U E D U C ONN E C T E U R D E C A S Q U E — Le son des haut-parleurs est automatiquement désactivé lorsque le casque est connecté au connecteur de casque du panneau avant de l'ordinateur. TE S T E Z L A P RI S E S E C T E U R — Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. ÉLIMIN E Z L E S É V EN T U E L L E S IN T E R F É R EN C E S — Éteignez les ventilateurs, tubes au néon ou lampes halogènes proches afin de vérifier s'ils produisent des interférences. EX É C U T E Z L E S DI A GN O S TI C S D E S H A U T -P A R L E U R S RÉIN S T A L L E Z L E PI L O T E A U DI O — Reportez-vous à la section « Pilotes » à la page 139. EX É C U T E Z L E DÉ P ANN E U R D E S C ON F LI T S M A T É RI E L S — Reportez-vous à la section « Dépannage des problèmes logiciels et matériels » à la page 142. Aucun son émis par le casque VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D U C Â B L E D U C A S Q U E — Assurez-vous que ce câble est bien inséré dans le connecteur de casque (reportez-vous à la section « Vue frontale » à la page 21 et à la section « Vue arrière » à la page 23). RÉ G L E Z L E V O L UM E D E WIN D OW S — Cliquez ou double-cliquez sur l'icône hautparleur dans le coin inférieur droit de l'écran. Assurez-vous d'avoir monté le volume et que le son n'est pas mis en sourdine. Problèmes liés à la vidéo et au moniteur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. AVIS : Si votre ordinateur est livré avec une carte graphique PCI installée, vous n'avez pas besoin de retirer cette carte lorsque vous installez d'autres cartes graphiques ; toutefois, cette carte est requise à des fins de dépannage. Si vous retirez cette carte, rangez-la dans un endroit sûr et sécurisé. Pour obtenir des informations sur votre carte graphique, rendez-vous sur le site support.dell.com. L'écran est vide REMARQUE : Pour obtenir les procédures de dépannage, consultez la documentation du moniteur. L'écran est difficile à lire VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D U C Â B L E D U M ONI T E U R — • Vérifiez que le câble du moniteur est relié à la carte graphique appropriée (pour les configurations à deux cartes graphiques).136 Dépannage • Si vous utilisez l'adaptateur DVI vers VGA, vérifiez que l'adaptateur est correctement relié à la carte graphique et au moniteur. • Vérifiez que le câble du moniteur est connecté comme indiqué sur le schéma de configuration de votre ordinateur. • Retirez les rallonges vidéo et branchez le moniteur directement sur l'ordinateur. • Changez les câbles d'alimentation de l'ordinateur et du moniteur pour déterminer si le câble d'alimentation du moniteur est défectueux. • Vérifiez que les broches des connecteurs ne sont pas pliées ni cassées (les connecteurs du câble du moniteur ont des broches manquantes, ce qui est normal). VÉ RI FI E Z L E V O Y AN T D'A LIM EN T A TI ON D U M ONI T E U R — • Si le voyant d'alimentation est allumé ou clignote, le moniteur est sous tension. • Si le voyant d'alimentation est éteint, appuyez fermement sur le bouton pour vous assurer que le moniteur est sous tension. • Si le voyant d'alimentation clignote, appuyez sur une touche du clavier ou déplacez la souris pour revenir en mode normal. TE S T E Z L A P RI S E S E C T E U R — Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. VÉ RI FI E Z L E S V O Y AN T S D E DI A GN O S TI C — Reportez-vous à la section « Voyants de diagnostic » à la page 110. VÉ RI FI E Z LA C ON FI G U R A TI ON D U M ONI T E U R — Reportez-vous à la documentation du moniteur pour les instructions concernant le réglage du contraste et de la luminosité, la démagnétisation du moniteur et l'exécution de l'autotest du moniteur. ÉL OI GN E Z L E C AI S S ON D E B A S S E D U M ONI T E U R — Si votre système de haut-parleur comprend un caisson de basse, vérifiez que ce dernier se trouve à au moins 60 centimètres (2 pieds) du moniteur. ÉL OI GN E Z L E M ONI T E U R D E S S O U R C E S D'A LIM EN T A TI ON É L E C T RI Q U E E X T E RN E S — Ventilateurs, lampes fluorescentes, lampes halogènes et autres dispositifs électriques sont susceptibles de faire trembler l'image. Éteignez les périphériques situés à proximité afin d'éviter les interférences. FAI T E S PI V O T E R L E M ONI T E U R P O U R É LIMIN E R L E S R E F L E T S D U S O L EI L E T T O U T E IN T E R F É R EN C E P O T EN TI E L L E RÉ G L E Z L E S P A R AM È T R E S D'A F FI C H A G E WIN D OW S — Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Apparence et thèmes. 2 Cliquez sur la zone que vous souhaitez modifier ou cliquez sur l'icône Écran/Affichage. 3 Essayez différents paramètres de Qualité couleur et Résolution d'écran.Dépannage 137 Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer → Panneau de configuration→ Matériel et son→ Personnalisation→ Paramètres d'affichage. 2 Réglez les paramètres Résolution et Couleurs comme nécessaire. Mauvaise qualité de l'image 3D VÉ RI FI E Z LA C ONN E XI ON D U C Â B L E D'A LIM EN T A TI ON D E L A C A R T E G R A P HI Q U E — Vérifiez que le câble d'alimentation de la carte graphique est correctement relié à la carte. VÉ RI FI E Z LA C ON FI G U R A TI ON D U M ONI T E U R — Reportez-vous à la documentation du moniteur pour les instructions concernant le réglage du contraste et de la luminosité, la démagnétisation du moniteur et l'exécution de l'autotest du moniteur. Si seule une partie de l'écran est lisible CONN E C T E Z UN M ONI T E U R E X T E RN E — 1 Éteignez votre ordinateur et connectez un moniteur externe à ce dernier. 2 Allumez l'ordinateur et le moniteur, puis réglez la luminosité et le contraste. Si le moniteur externe fonctionne correctement, le moniteur ou le contrôleur vidéo de l'ordinateur peut être défectueux. Contactez Dell (reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277). Voyants d'alimentation PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, suivez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. Le voyant du bouton d'alimentation, situé sur la partie avant de l'ordinateur, s'allume et clignote ou reste fixe pour indiquer différents états : • Si le voyant d'alimentation est vert et que l'ordinateur ne répond plus, reportez-vous à la section « Voyants de diagnostic » à la page 110. • Si le voyant d'alimentation est vert clignotant, l'ordinateur est en mode veille. Pour revenir en mode normal, appuyez sur une touche du clavier, déplacez la souris ou appuyez sur le bouton d'alimentation. • Si le voyant d'alimentation est éteint, l'ordinateur n'est pas allumé ou n'est pas branché à une source d'alimentation. – Rebranchez le câble d'alimentation dans le connecteur d'alimentation situé à l'arrière de l'ordinateur et dans la prise secteur.138 Dépannage – Si l'ordinateur est connecté à une multiprise, vérifiez qu'elle est branchée à une prise secteur et qu'elle est allumée. – Contournez les périphériques de protection contre les surtensions électriques, les multiprises et les rallonges d'alimentation pour vérifier que l'ordinateur est sous tension. – Assurez-vous que la prise secteur fonctionne en la testant à l'aide d'un autre appareil, une lampe par exemple. – Vérifiez que le câble d'alimentation secteur et le câble du panneau avant sont correctement branchés sur la carte système (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 158 et à la section « Composants de la carte système » à la page 222). • Si le voyant d'alimentation est orange clignotant, l'ordinateur est alimenté mais il peut y avoir un problème d'alimentation interne. – Assurez-vous que le sélecteur de tension est bien réglé sur la tension secteur de votre région, le cas échéant. – Vérifiez que le câble d'alimentation du processeur est bien connecté à la carte système (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 158 et à la section « Composants de la carte système » à la page 222). • Si le voyant est orange fixe, un périphérique fonctionne mal ou est incorrectement installé. – Retirez puis réinstallez les modules de mémoire (reportez-vous à la section « Mémoire » à la page 163). – Retirez puis réinstallez les cartes (reportez-vous à la section « Cartes » à la page 166). • Éliminez les interférences. Les éventuelles causes d'interférences sont entre autres : – Les câbles d'extension du clavier, de la souris et de l'alimentation – Un trop grand nombre de périphériques branchés sur une multiprise – Plusieurs multiprises connectées à la même prise secteurRéinstallation du logiciel 139 Réinstallation du logiciel Pilotes Qu'est-ce qu'un pilote ? Un pilote est un programme qui contrôle un périphérique, une imprimante, une souris ou un clavier par exemple. Tous les périphériques nécessitent un pilote. Un pilote sert d'interprète entre le périphérique et tout autre programme qui l'utilise. Chaque périphérique dispose de son propre jeu de commandes spécialisées que seul son pilote reconnaît. Lorsque Dell livre l'ordinateur, les pilotes requis sont déjà installés, aucune installation ou configuration supplémentaire n'est nécessaire. AVIS : Le support Drivers and Utilities peut contenir des pilotes pour des systèmes d'exploitation qui ne sont pas installés sur votre ordinateur. Assurez-vous que vous installez les logiciels appropriés à votre système d'exploitation. De nombreux pilotes, les pilotes de clavier par exemple, sont fournis avec votre système d'exploitation Microsoft Windows. Vous devez installer des pilotes si vous : • Mettez à jour votre système d'exploitation ; • Réinstallez votre système d'exploitation ; • Connectez ou installez un nouveau périphérique. Identification des pilotes Si vous rencontrez des difficultés avec un périphérique, identifiez le pilote à l'origine du problème et mettez-le à niveau si nécessaire. Microsoft ® Windows ® XP 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration. 2 Sous Choisissez une catégorie, cliquez sur Performances et maintenance, puis sur Système. 3 Dans la fenêtre Propriétés du système, cliquez sur l'onglet Matériel, puis sur Gestionnaire de périphériques.140 Réinstallation du logiciel Microsoft Windows Vista™ 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur Ordinateur. 2 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. REMARQUE : La fenêtre Contrôle de compte d'utilisateur s'affiche. Si vous êtes un administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, contactez votre administrateur pour poursuivre. Faites défiler la liste pour rechercher des périphériques comportant un point d'exclamation (un cercle jaune et un [!]) sur l'icône du périphérique. Lorsqu'un point d'exclamation se trouve à côté du nom du périphérique, vous devez réinstaller le pilote ou en installer un nouveau. Réinstallation des pilotes et des utilitaires AVIS : Le site Web de support technique de Dell, support.dell.com, et le support Drivers and Utilities fournissent des pilotes compatibles avec les ordinateurs Dell™. Si vous installez des pilotes que vous avez obtenus par d'autres moyens, votre ordinateur risque de ne pas fonctionner correctement. Utilisation de la fonction Restauration des pilotes de périphériques de Windows Si un problème survient sur votre ordinateur après l'installation ou la mise à jour du pilote, utilisez la fonction Restauration des pilotes de périphériques de Windows pour remplacer le pilote par la version précédemment installée. Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Poste de travail→ Propriétés→ Matériel→ Gestionnaire de périphériques. 2 Cliquez avec le bouton droit sur le périphérique pour lequel le nouveau pilote a été installé et cliquez sur Propriétés. 3 Cliquez sur l'onglet Pilotes→ Restauration des pilotes. Windows Vista : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur Ordinateur. 2 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. REMARQUE : La fenêtre Contrôle de compte d'utilisateur s'affiche. Si vous êtes un administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, contactez votre administrateur pour accéder au Gestionnaire de périphériques.Réinstallation du logiciel 141 3 Cliquez avec le bouton droit sur le périphérique pour lequel le nouveau pilote a été installé et cliquez sur Propriétés. 4 Cliquez sur l'onglet Pilotes→ Restauration des pilotes. Si le programme Restauration des pilotes de périphériques ne corrige pas le problème, utilisez la fonction Restauration du système (reportez-vous à la section « Restauration du système d'exploitation » à la page 143) pour que votre ordinateur revienne à l'état de fonctionnement dans lequel il était avant que vous n'installiez le nouveau pilote. Réinstallation manuelle des pilotes Après avoir extrait les fichiers de pilote sur votre disque dur comme décrit dans la section précédente : Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Poste de travail→ Propriétés→ Matériel→ Gestionnaire de périphériques. 2 Double-cliquez sur le type de périphérique pour lequel vous installez le pilote (par exemple, Audio ou Vidéo). 3 Double-cliquez sur le nom du périphérique pour lequel vous installez le pilote. 4 Cliquez sur l'onglet Pilote→ Mettre à jour le pilote. 5 Cliquez sur Installer à partir d'une liste ou d'un emplacement spécifique (utilisateurs expérimentés)→ Suivant. 6 Cliquez sur Parcourir et placez-vous à l'endroit où vous avez copié les fichiers de pilote. 7 Lorsque le nom du pilote approprié apparaît, cliquez sur Suivant. 8 Cliquez sur Terminer et redémarrez votre ordinateur. Windows Vista : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur Ordinateur. 2 Cliquez sur Propriétés→ Gestionnaire de périphériques. REMARQUE : La fenêtre Contrôle de compte d'utilisateur s'affiche. Si vous êtes un administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, contactez votre administrateur pour accéder au Gestionnaire de périphériques.142 Réinstallation du logiciel 3 Double-cliquez sur le type de périphérique pour lequel vous installez le pilote (par exemple, Audio ou Vidéo). 4 Double-cliquez sur le nom du périphérique pour lequel vous installez le pilote. 5 Cliquez sur l'onglet Pilote→ Mettre à jour le pilote→ Rechercher un programme pilote sur mon ordinateur. 6 Cliquez sur Parcourir et placez-vous à l'endroit où vous avez copié les fichiers de pilote. 7 Lorsque le nom du pilote approprié s'affiche, cliquez sur ce nom→ OK→ Suivant. 8 Cliquez sur Terminer et redémarrez votre ordinateur. Dépannage des problèmes logiciels et matériels Si un périphérique n'est pas détecté pendant la configuration du système d'exploitation ou est détecté mais n'est pas configuré correctement, utilisez le Dépanneur des conflits matériels pour résoudre cette incompatibilité. Pour lancer le Dépanneur des conflits matériels : Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Aide et support. 2 Entrez Dépanneur des conflits matériels dans le champ de recherche et appuyez sur pour lancer la recherche. 3 Dans la section Corriger un problème, cliquez sur Dépanneur des conflits matériels. 4 Dans la liste Dépanneur des conflits matériels, sélectionnez l'option qui décrit le mieux le problème et cliquez sur Suivant pour poursuivre la procédure de dépannage. Windows Vista : 1 Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , puis sur Aide et support. 2 Entrez Dépanneur des conflits matériels dans le champ de recherche et appuyez sur pour lancer la recherche. 3 Dans les résultats de la recherche, sélectionnez l'option qui décrit le mieux le problème et terminez la procédure de dépannage.Réinstallation du logiciel 143 Restauration du système d'exploitation Plusieurs méthodes de restauration du système d'exploitation sont disponibles : • La fonction Restauration du système ramène votre ordinateur à un état de fonctionnement antérieur, sans affecter les fichiers de données. Commencez par utiliser la fonction Restauration du système pour restaurer votre système d'exploitation et préserver vos fichiers de données. • Dell PC Restore de Symantec (disponible sous Windows XP) et Dell Factory Image Restore (disponible sous Windows Vista) ramènent votre disque dur à l'état de fonctionnement dans lequel il se trouvait au moment de l'achat. Ces logiciels suppriment de façon permanente toutes les données qui figurent sur le disque dur et suppriment tous les programmes installés après réception de l'ordinateur. N'utilisez Dell PC Restore ou Dell Factory Image Restore que dans le cas où la fonction Restauration du système ne vous a pas permis de résoudre le problème rencontré par le système d'exploitation. • Si vous avez reçu un disque Operating System avec votre ordinateur, vous pouvez l'utiliser pour restaurer votre système d'exploitation. Toutefois, l'utilisation de ce disque entraîne la suppression de toutes les données présentes sur le disque dur. N'utilisez ce disque que si la Restauration du système n'a pas permis de résoudre le problème rencontré par votre système d'exploitation. Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft Windows Les systèmes d'exploitation Windows comportent l'option Restauration du système, qui vous permet de restaurer l'ordinateur à un état antérieur (sans affecter les fichiers de données) si les modifications apportées au matériel, aux logiciels ou aux paramètres du système empêchent l'ordinateur de fonctionner correctement. Les modifications apportées à votre ordinateur par la fonction Restauration du système sont complètement réversibles. AVIS : Sauvegardez régulièrement vos fichiers de données. La fonction Restauration du système ne contrôle pas vos fichiers de données et ne permet pas de les récupérer. REMARQUE : Les procédures présentées dans ce document concernent l'affichage par défaut de Windows. Par conséquent, elles risquent de ne pas fonctionner si votre ordinateur Dell™ est réglé sur le mode d'affichage classique de Windows.144 Réinstallation du logiciel Lancement de la Restauration du système Windows XP : AVIS : Avant de restaurer l'ordinateur à un état antérieur, enregistrez et fermez tous les fichiers ouverts et quittez tous les programmes en cours d'exécution. Ne modifiez, n'ouvrez ou ne supprimez en aucun cas des fichiers ou des programmes tant que la restauration du système n'est pas terminée. 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Restauration du système. 2 Cliquez sur Restaurer mon ordinateur à une date antérieure ou Créer un point de restauration. 3 Cliquez sur Suivant et suivez les invites qui s'affichent à l'écran. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer . 2 Dans la zone Start Search box (Lancer la recherche), entrez Restauration du système et appuyez sur . REMARQUE : La fenêtre Contrôle de compte d'utilisateur s'affiche. Si vous êtes un administrateur de l'ordinateur, cliquez sur Continuer ; sinon, contactez votre administrateur pour effectuer l'opération souhaitée. 3 Cliquez sur Suivant et suivez les invites qui s'affichent à l'écran. Si la fonction Restauration du système n'a pas résolu le problème, vous pouvez annuler la dernière restauration du système. Annulation de la dernière restauration du système AVIS : Avant d'annuler la dernière restauration du système, enregistrez et fermez tous les fichiers ouverts et quittez tous les programmes en cours d'exécution. Ne modifiez, n'ouvrez ou ne supprimez en aucun cas des fichiers ou des programmes tant que la restauration du système n'est pas terminée. Windows XP : 1 Cliquez sur Démarrer→ Tous les programmes→ Accessoires→ Outils système→ Restauration du système. 2 Cliquez sur Annuler ma dernière restauration, puis sur Suivant. Windows Vista : 1 Cliquez sur Démarrer .Réinstallation du logiciel 145 2 Dans la zone Start Search box (Lancer la recherche), entrez Restauration du système et appuyez sur . 3 Cliquez sur Annuler ma dernière restauration, puis sur Suivant. Activation de la fonction Restauration du système REMARQUE : Windows Vista ne désactive pas la fonction Restauration du système même si l'espace disque disponible est faible. Par conséquent, la procédure ci-dessous s'applique uniquement à Windows XP. Si vous réinstallez Windows XP avec moins de 200 Mo d'espace disponible sur le disque dur, la fonction Restauration du système est automatiquement désactivée. Pour vérifier si la fonction Restauration du système est activée : 1 Cliquez sur Démarrer→ Panneau de configuration→ Performances et maintenance→ Système. 2 Cliquez sur l'onglet Restauration du système et vérifiez que la case Désactiver la Restauration du système est décochée. Utilisation de Dell™ PC Restore et Dell Factory Image Restore AVIS : Dell PC Restore et Dell Factory Image Restore suppriment définitivement toutes les données qui figurent sur le disque dur et suppriment tous les programmes ou pilotes installés après réception de l'ordinateur. Si possible, sauvegardez toutes les données avant d'utiliser ces options. N'utilisez PC Restore ou Dell Factory Image Restore que dans le cas où la fonction Restauration du système ne vous a pas permis de résoudre le problème rencontré par le système d'exploitation. REMARQUE : Dell PC Restore de Symantec et Dell Factory Image Restore peuvent ne pas être disponibles dans certains pays ou sur certains ordinateurs. N'utilisez Dell PC Restore (Windows XP) ou Dell Factory Image Restore (Windows Vista) qu'en dernier recours pour restaurer votre système d'exploitation. Ces options restaurent votre disque dur à l'état de fonctionnement dans lequel il se trouvait au moment de l'achat. Tous les programmes ou fichiers ajoutés depuis que vous avez reçu votre ordinateur, notamment les fichiers de données, sont définitivement supprimés du disque dur. Les documents, feuilles de calcul, messages électroniques, photos numériques et fichiers de musique constituent les fichiers de données. Si possible, sauvegardez toutes les données avant d'utiliser PC Restore ou Factory Image Restore.146 Réinstallation du logiciel Windows XP : Dell PC Restore Utilisation de PC Restore : 1 Allumez l'ordinateur. Au cours du processus d'amorçage, une barre bleue portant la mention www.dell.com apparaît dans la partie supérieure de l'écran. 2 Dès que cette barre bleue s'affiche, appuyez sur . Si vous n'appuyez pas sur à temps, laissez l'ordinateur finir de démarrer, puis redémarrez-le de nouveau. AVIS : Si vous ne souhaitez pas poursuivre l'utilisation de PC Restore, cliquez sur Redémarrer. 3 Cliquez sur Restaurer, puis sur Confirmer. La restauration prend environ de 6 à 10 minutes. 4 Lorsque vous y êtes invité, cliquez sur Terminer pour redémarrer l'ordinateur. REMARQUE : N'éteignez pas manuellement l'ordinateur. Cliquez sur Terminer et laissez l'ordinateur terminer le redémarrage. 5 Lorsque vous y êtes invité, cliquez sur Oui. L'ordinateur redémarre. Étant donné que l'ordinateur est restauré à son état de fonctionnement d'origine, les écrans qui apparaissent, tels que le Contrat de licence pour utilisateur final sont identiques à ceux qui s'étaient affichés au premier démarrage de l'ordinateur. 6 Cliquez sur Suivant. L'écran Restauration du système apparaît et l'ordinateur redémarre. 7 Une fois l'ordinateur redémarré, cliquez sur OK. Suppression de PC Restore : AVIS : La suppression de Dell PC Restore du disque dur supprime de manière permanente l'utilitaire PC Restore de votre ordinateur. Une fois Dell PC Restore supprimé, vous ne pourrez plus l'utiliser pour restaurer le système d'exploitation de votre ordinateur.Réinstallation du logiciel 147 L'utilitaire Dell PC Restore restaure votre disque dur à l'état de fonctionnement dans lequel il se trouvait lorsque vous avez acheté l'ordinateur. Nous vous recommandons de ne pas supprimer PC Restore de votre ordinateur, même s'il se révèle nécessaire de libérer de l'espace sur le disque dur. Une fois PC Restore supprimé du disque dur, il est impossible de le rappeler et vous ne pourrez jamais utiliser PC Restore pour restaurer le système d'exploitation de votre ordinateur à son état de fonctionnement d'origine. 1 Connectez-vous à l'ordinateur en tant qu'administrateur local. 2 Dans l'Explorateur de Microsoft Windows, rendez-vous à l'adresse c:\dell\utilities\DSR. 3 Double-cliquez sur le nom de fichier DSRIRRemv2.exe. REMARQUE : Si vous ne vous êtes pas connecté en tant qu'administrateur local, le message qui s'affiche vous invite à le faire. Cliquez sur Quitter, puis connectez-vous en tant qu'administrateur local. REMARQUE : Si la partition de PC Restore n'existe pas sur le disque dur de votre ordinateur, un message indiquant qu'elle n'a pas été trouvée apparaît. Cliquez sur Quitter ; il n'existe aucune partition à supprimer. 4 Cliquez sur OK pour supprimer la partition PC Restore du disque dur. 5 Lorsqu'un message de confirmation s'affiche, cliquez sur Oui. La partition PC Restore est supprimée et l'espace disque ainsi libéré est ajouté à l'espace disque disponible sur le disque dur. 6 Cliquez avec le bouton droit de la souris sur Disque local (C) dans l'Explorateur Windows, cliquez sur Propriétés, puis vérifiez que l'espace disque supplémentaire est disponible tel qu'indiqué par la valeur plus élevée sous Espace libre. 7 Cliquez sur Terminer pour fermer la fenêtre PC Restore Removal (Suppression de PC Restore) et redémarrer l'ordinateur. Windows Vista : Dell Factory Image Restore 1 Allumez l'ordinateur. Lorsque le logo Dell apparaît, appuyez plusieurs fois sur pour accéder à la fenêtre Advanced Boot Options (Options avancées de démarrage) de Vista. 2 Sélectionnez Repair Your Computer (Réparer votre ordinateur). La fenêtre System Recovery Options (Options de restauration du système) s'affiche.148 Réinstallation du logiciel 3 Sélectionnez une configuration de clavier et cliquez sur Suivant. 4 Pour accéder aux options de restauration, connectez-vous en tant qu'utilisateur local. Pour accéder à l'invite de commande, entrez administrateur dans le champ Nom d'utilisateur, puis cliquez sur OK. 5 Cliquez sur Dell Factory Image Restore. REMARQUE : Selon votre configuration, vous devrez peut-être sélectionner Dell Factory Tools (Outils usine Dell), puis Dell Factory Image Restore (Restauration d'image usine Dell). L'écran d'accueil Dell Factory Image Restore apparaît. 6 Cliquez sur Suivant. L'écran de confirmation de la suppression des données apparaît. AVIS : Si vous ne souhaitez pas continuer à utiliser Factory Image Restore, cliquez sur Annuler. 7 Cliquez sur la case à cocher pour confirmer votre souhait de reformater le disque dur et de restaurer les logiciels du système à leur état d'origine (usine), puis cliquez sur Suivant. La restauration commence et peut prendre cinq minutes ou plus. Un message s'affiche lorsque le système d'exploitation et les applications installées en usine ont été restaurés à leur état d'origine. 8 Cliquez sur Terminer pour redémarrer le système. Utilisation du support Operating System Avant de commencer Si vous souhaitez réinstaller le système d'exploitation Windows pour corriger un problème avec un nouveau pilote, utilisez tout d'abord la fonction Restauration des pilotes de périphériques. Reportez-vous à la section « Utilisation de la fonction Restauration des pilotes de périphériques de Windows » à la page 140. Si le programme Restauration des pilotes de périphériques ne corrige pas le problème, utilisez la fonction Restauration du système pour que votre système d'exploitation revienne à l'état de fonctionnement dans lequel il était avant que vous n'installiez le nouveau pilote de périphérique. Reportez-vous à la section « Utilisation de la fonction Restauration du système de Microsoft Windows » à la page 143.Réinstallation du logiciel 149 AVIS : Avant d'effectuer l'installation, sauvegardez tous les fichiers de données de votre disque dur principal. Dans le cas des configurations de disque dur conventionnelles, le disque dur principal correspond au premier disque dur détecté par l'ordinateur. Pour réinstaller Windows, vous devez disposer des éléments suivants : • Support Operating System de Dell™ • Support Drivers and Utilities de Dell REMARQUE : Le support Drivers and Utilities contient les pilotes installés à l'assemblage de l'ordinateur. Utilisez le support Drivers and Utilities pour charger les pilotes requis. Selon la région dans laquelle vous avez commandé votre ordinateur et selon que vous avez demandé ou non les supports, les supports Drivers and Utilities et Operating System de Dell ne sont pas forcément livrés avec l'ordinateur. Réinstallation de Windows XP ou de Windows Vista Le processus de réinstallation peut prendre de 1 à 2 heures. Après avoir réinstallé le système d'exploitation, vous devez également réinstaller les pilotes de périphériques, le programme antivirus et d'autres logiciels. AVIS : Le support Operating system fournit des options de réinstallation du système d'exploitation Windows XP. Ces options peuvent remplacer des fichiers installés et avoir des répercussions sur les programmes installés sur votre disque dur. Par conséquent, ne réinstallez pas Windows XP à moins qu'un membre de l'équipe du support technique de Dell ne vous le demande. 1 Enregistrez et fermez tous les fichiers et les programmes ouverts. 2 Insérez le disque Operating System. 3 Cliquez sur Quitter si le message Install Windows (Installer Windows) apparaît. 4 Redémarrez l'ordinateur. Lorsque le logo DELL s'affiche, appuyez immédiatement sur .150 Réinstallation du logicielAjout et remplacement de pièces 151 Ajout et remplacement de pièces Avant de commencer Cette section contient les procédures d'installation et de retrait des composants de l'ordinateur. Sauf mention contraire, chaque procédure implique les conditions suivantes : • Vous avez suivi les étapes décrites dans les sections « Mise hors tension de votre ordinateur » à la page 151 et « Avant d'intervenir à l'intérieur de votre ordinateur » à la page 152. • Vous avez lu les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit Dell™. • Pour remplacer un composant ou pour l'installer, s'il est acheté séparément, effectuez la procédure de retrait en sens inverse. Outils recommandés Les procédures présentées dans ce document nécessitent l'utilisation des outils suivants : • un petit tournevis à lame plate • un petit tournevis cruciforme • une petite pointe en plastique • un CD pour le programme de mise à jour du Flash BIOS Mise hors tension de votre ordinateur AVIS : Pour éviter de perdre des données, enregistrez tous les fichiers ouverts, fermez-les et quittez toutes les applications avant de procéder à l'arrêt du système. 1 Arrêtez le système d'exploitation : a Enregistrez et fermez tout fichier ouvert et quittez tous les programmes d'application en cours d'utilisation.152 Ajout et remplacement de pièces b Sous le système d'exploitation Microsoft® Windows® XP, cliquez sur Démarrer→ Arrêter→ Arrêter. Sous Microsoft® Windows Vista™, cliquez sur le bouton Démarrer de Windows Vista , dans le coin inférieur gauche du bureau, cliquez sur la flèche dans le coin inférieur droit du menu Démarrer comme illustré ci-dessous, puis cliquez sur Arrêter. L'ordinateur s'éteint automatiquement une fois le processus d'arrêt du système d'exploitation terminé. 2 Vérifiez que l'ordinateur et les périphériques reliés sont éteints. Si votre ordinateur et les périphériques reliés ne s'éteignent pas automatiquement lorsque vous arrêtez le système d'exploitation, appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant environ 4 secondes pour les éteindre. Avant d'intervenir à l'intérieur de votre ordinateur Utilisez les consignes de sécurité suivantes pour vous aider à protéger votre ordinateur de dommages éventuels et pour garantir votre sécurité personnelle. PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant d'ouvrir le capot. PRÉCAUTION : Ne faites pas fonctionner votre ordinateur avant d'avoir remis en place tous les capots, et notamment le capot de l'ordinateur, les coques, les plaques de recouvrement et les panneaux avant. AVIS : Manipulez les composants et les cartes avec précaution. Ne touchez pas les composants ou les contacts d'une carte. Tenez une carte par les bords ou par la languette de montage métallique. Tenez un composant, tel qu'un processeur par les bords et non par les broches. AVIS : Seul un technicien d'entretien qualifié doit effectuer les réparations sur votre ordinateur. Les dommages causés par une personne non agréée par Dell ne sont pas couverts par votre garantie.Ajout et remplacement de pièces 153 AVIS : Lorsque vous débranchez un câble, tirez sur le connecteur ou sur la languette de retrait prévue à cet effet, mais jamais sur le câble lui-même. Certains câbles possèdent des connecteurs avec des languettes de fixation ; si vous déconnectez ce type de câble, appuyez sur ces languettes avant de le déconnecter. Quand vous séparez les connecteurs en tirant dessus, veillez à les maintenir alignés pour ne pas plier de broches de connecteur. De même, lorsque vous connectez un câble, assurez-vous que les deux connecteurs sont bien orientés et alignés. AVIS : Avant de commencer à travailler sur l'ordinateur, suivez les étapes suivantes pour éviter de l'endommager. 1 Éteignez l'ordinateur (reportez-vous à la section « Mise hors tension de votre ordinateur » à la page 151). PRÉCAUTION : Ne mettez jamais l'ordinateur sous tension lorsque le capot a été retiré. AVIS : Pour déconnecter un câble de réseau, débranchez d'abord le câble de votre ordinateur, puis débranchez-le du périphérique réseau. PRÉCAUTION : Débranchez tous les câbles de téléphone ou réseau de l'ordinateur. 2 Déconnectez votre ordinateur et tous ses périphériques de leur source d'alimentation électrique. 3 Appuyez sur le bouton d'alimentation pour mettre la carte système à la terre. AVIS : Avant de toucher quoi que ce soit à l'intérieur de l'ordinateur, raccordezvous à la masse en touchant une surface métallique non peinte, par exemple la partie métallique à l'arrière de l'ordinateur. Pendant votre intervention, touchez périodiquement une surface métallique non peinte de l'ordinateur pour dissiper l'électricité statique qui pourrait endommager les composants internes.154 Ajout et remplacement de piècesPièces de l'ordinateur mini-tour 155 Pièces de l'ordinateur mini-tour Retrait du capot de l'ordinateur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. PRÉCAUTION : Il se peut que certaines des pièces décrites dans ce chapitre ne puissent être remplacées que par un technicien d'entretien agréé et pas par le client. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. REMARQUE : Assurez-vous qu'il y a assez de place pour retirer le capot. AVIS : Vérifiez que vous travaillez sur une surface plane et protégée afin d'éviter de rayer l'ordinateur ou la surface sur laquelle il repose. 2 Couchez l'ordinateur sur le côté en plaçant le capot de l'ordinateur face à vous.156 Pièces de l'ordinateur mini-tour 3 Dégagez le capot de l'ordinateur de la partie avant de l'ordinateur et soulevez-le vers le haut pour le retirer. 4 Mettez le capot de côté, dans un endroit sécurisé. 1 emplacement pour câble de sécurité 2 loquet de fermeture du capot 3 anneau pour cadenas 2 1 3Pièces de l'ordinateur mini-tour 157 Vue intérieure de l'ordinateur 1 lecteur de disquette 2 lecteur optique 3 bloc d'alimentation 4 carte système 5 assemblage du dissipateur de chaleur 6 disque dur 1 3 4 6 2 5158 Pièces de l'ordinateur mini-tour Composants de la carte système 1 2 6 5 13 3 15 17 12 4 7 14 11 8 10 9 16Pièces de l'ordinateur mini-tour 159 1 connecteur de haut-parleur interne (INT_SPKR) 2 connecteur du processeur (UC) 3 connecteur d'alimentation du processeur (12VPOWER) 4 connecteurs de module de mémoire (DIMM_1, DIMM_2) 5 connecteurs de disque SATA (SATA0, SATA1) 6 connecteur du panneau avant (FRONTPANEL) 7 connecteur d'alimentation (POWER) 8 connecteurs de disque SATA (SATA2, SATA3) 9 cavalier de réinitialisation RTC (RTCRST) 10 cavalier du mot de passe (PSWD) 11 support de pile (BATTERY) 12 connecteur de carte PCI Express x16 (SLOT1) 13 connecteurs de carte PCI (SLOT2 et SLOT3) 14 avertisseur interne (SPKR) 15 connecteur série/PS/2 (PS2/SER2) 16 connecteur du ventilateur (FAN_CPU) 17 connecteur pour lecteur de disquette (FLOPPY)160 Pièces de l'ordinateur mini-tour Affectation des broches du connecteur CC du bloc d'alimentation Broche P1 du connecteur d'alimentation en CC 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12Pièces de l'ordinateur mini-tour 161 Numéro de broche Nom du signal Couleur de câble Taille de câble 1 3,3 V Orange 20 AWG 2 3,3 V Orange 20 AWG 3 RTN Noir 20 AWG 4 5 V Rouge 20 AWG 5 RTN Noir 20 AWG 6 5 V Rouge 20 AWG 7 RTN Noir 20 AWG 8 POK Gris 22 AWG 9 5 V AUX Violet 20 AWG 10 +12 V Jaune 20 AWG 11 +12 V Jaune 20 AWG 12 3,3 V Orange 20 AWG 13 3,3 V Orange 20 AWG 14 -12 V Bleu 22 AWG 15 RTN Noir 20 AWG 16 PS_ON Vert 22 AWG 17 RTN Noir 20 AWG 18 RTN Noir 20 AWG 19 RTN Noir 20 AWG 20 OPEN 21 5 V Rouge 20 AWG 22 5 V Rouge 20 AWG 23 5 V Rouge 20 AWG 24 RTN Noir 20 AWG162 Pièces de l'ordinateur mini-tour Broche P2 du connecteur d'alimentation en CC Broches P3, P5, P8 et P9 des connecteurs d'alimentation en CC Broche P7 du connecteur d'alimentation en CC Numéro de broche Nom du signal Câble 18 AWG 1 GND Noir 2 GND Noir 3 +12 VACC Jaune 4 +12 VACC Jaune Numéro de broche Nom du signal Câble 18 AWG 1 +3,3 VCC Orange 2 GND Noir 3 +5 VCC Rouge 4 GND Noir 5 +12 VBCC Blanc 3 1 4 2Pièces de l'ordinateur mini-tour 163 Mémoire Vous pouvez augmenter la mémoire de votre ordinateur en installant des modules de mémoire sur la carte système. Votre ordinateur prend en charge la mémoire DDR2. Pour plus d'informations sur le type de mémoire pris en charge par votre ordinateur, reportez-vous à la section « Mémoire » des caractéristiques de votre ordinateur : • Mini-tour — « Caractéristiques de l'ordinateur mini-tour » à la page 27 • Bureau — « Caractéristiques de l'ordinateur de bureau » à la page 39 AVIS : N'installez pas d'ECC ni de modules de mémoire avec tampon. Seule la mémoire non ECC et sans tampon est prise en charge. Consignes d'installation • Si une seule DIMM est installée, vous devez l'installer dans le connecteur DIMM_1. • Pour de meilleures performances, les modules de mémoire doivent être installés par paires de même taille, même vitesse et même technologie. Si les modules de mémoire DDR2 ne sont pas installés par paires de capacité égale, l'ordinateur fonctionnera mais ses performances seront légèrement réduites (reportez-vous à l'étiquette située sur le module pour connaître la capacité du module). Par exemple, si vous installez une paire de modules de capacité différente (DDR2 667 MHz et DDR2 800 MHz), elle tournera à la vitesse du module le plus lent. Numéro de broche Nom du signal Câble 22 AWG 1 +5 VCC Rouge 2 GND Noir 3 GND Noir 4 +12 VACC Jaune164 Pièces de l'ordinateur mini-tour REMARQUE : La mémoire achetée auprès de Dell est couverte par la garantie de votre ordinateur. Installation de la mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Appuyez sur les clips de fixation situés à chaque extrémité du connecteur de module de mémoire. 4 Alignez l'encoche de la partie inférieure du module avec la barre transversale du connecteur. AVIS : Pour éviter d'endommager le module de mémoire, enfoncez le module dans le connecteur en appliquant une force égale à chaque extrémité du module. 1 découpes (2) 2 module de mémoire 3 encoche 4 pinces de fixation (2) 5 barre transversale 3 2 1 5 4Pièces de l'ordinateur mini-tour 165 5 Insérez le module dans le connecteur jusqu'à ce qu'il se mette en place. Si vous insérez le module correctement, les pinces de fixation s'enclenchent dans les découpes à chaque extrémité du module. 6 Remettez le capot de l'ordinateur en place. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 7 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. 8 Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône Poste de travail et cliquez sur Propriétés. 9 Cliquez sur l'onglet Général. 10 Pour vérifier que la mémoire est correctement installée, vérifiez la quantité de mémoire (RAM) répertoriée. Retrait de la mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Écartez avec précaution les pinces de fixation des extrémités du connecteur du module de mémoire. 4 Saisissez le module à l'extrémité de la carte et soulevez-le. 5 Replacez le capot de l'ordinateur.166 Pièces de l'ordinateur mini-tour Cartes PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Votre ordinateur Dell™ contient les logements suivants pour cartes PCI et PCI Express : • Un logement pour carte PCI Express x16 (SLOT1) • Deux logements pour carte PCI (SLOT2, SLOT3) Pour connaître l'emplacement des logements de carte, reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 158. Cartes PCI et PCI Express Votre ordinateur prend en charge deux cartes PCI et une carte PCI Express x16. AVIS : Les cartes graphiques PCI Express qui utilisent plus de 75 W requièrent un ventilateur de refroidissement supplémentaire. Sinon, elles peuvent surchauffer et endommager votre ordinateur. Si un ventilateur de carte n'est pas présent dans votre ordinateur et que vous installez une carte graphique qui utilise 75 W ou plus, contactez Dell pour en acheter un. • Si vous installez ou remettez en place une carte, suivez les procédures décrites dans la section suivante. • Si vous retirez une carte sans la remplacer, reportez-vous à la section « Retrait d'une carte PCI ou PCI Express x16 » à la page 171. • Si vous remplacez une carte, désinstallez le pilote actuel de cette carte. Installation d'une carte PCI et PCI Express x16 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155).Pièces de l'ordinateur mini-tour 167 3 Appuyez sur la languette de retenue située sur le loquet de retenue de la carte depuis l'intérieur pour faire pivoter le loquet en position ouverte. Le loquet restera dans cette position. 4 Ouvrez le mécanisme de retenue de la carte qui maintient la carte en place : a Placez votre pouce sur la partie supérieure du mécanisme de retenue de la carte et tenez la partie inférieure du mécanisme avec vos doigts. b Avec votre main libre, appuyez doucement de chaque côté du mécanisme de retenue de la carte pour le dégager des languettes qui le maintiennent en place. c Faites pivoter le mécanisme de retenue de la carte vers l'extérieur pour le dégager des deux languettes. 1 guide d'alignement 2 carte 3 connecteur de bord de la carte 4 connecteur de carte 5 languette de retenue 6 loquet de retenue de carte 1 2 6 3 4 5168 Pièces de l'ordinateur mini-tour 5 Si vous remplacez une carte encore installée dans l'ordinateur, retirez-la. Si nécessaire, déconnectez tout câble relié à la carte. • Dans le cas d'une carte PCI, prenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la doucement de son connecteur. • Dans le cas d'une carte PCI Express x16, tirez la languette de fixation, prenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la de son connecteur. REMARQUE : La position de la carte n'est indiquée qu'à titre d'information sur l'illustration. Elle peut varier de l'original. 6 Préparez la carte à installer. Consultez la documentation fournie avec la carte pour des informations sur la façon de configurer une carte, d'effectuer les connexions internes, ou d'adapter la carte pour votre ordinateur. PRÉCAUTION : Certaines cartes réseau démarrent automatiquement l'ordinateur lorsqu'elles sont connectées à un réseau. Pour vous protéger d'un choc électrique, assurez-vous de bien débrancher votre ordinateur de la prise secteur avant d'installer des cartes. 7 Placez la carte dans le connecteur, puis appuyez dessus fermement. Assurez-vous que la carte est bien engagée.Pièces de l'ordinateur mini-tour 169 8 Si vous installez la carte PCI Express dans le connecteur x16, positionnez la carte de sorte que l'emplacement de fixation soit aligné avec la languette de fixation. 1 carte engagée 2 carte mal engagée 3 support coincé hors de l'emplacement 4 support dans l'emplacement 1 2 3 4170 Pièces de l'ordinateur mini-tour 9 Placez la carte dans le connecteur, puis appuyez dessus fermement. Assurez-vous que la carte est bien engagée. 10 Faites pivoter le loquet de retenue de la carte et fixez-le en place. 11 Branchez tout câble devant être connecté à la carte. Consultez la documentation fournie avec la carte pour des informations sur le câblage approprié. AVIS : N'acheminez pas les câbles des cartes au-dessus ou derrière les cartes. Les câbles acheminés au-dessus des cartes peuvent empêcher la fermeture correcte du capot de l'ordinateur ou endommager l'équipement. 12 Replacez le capot de l'ordinateur. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 13 Reconnectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 1 carte PCI Express x16 2 languette de fixation de la carte PCI Express x16 3 logement de carte PCI Express x16 1 3 2Pièces de l'ordinateur mini-tour 171 14 Si vous avez installé une carte son : a Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79), allez sur Onboard Devices (Périphériques intégrés), sélectionnez Integrated Audio (Audio intégré), puis modifiez le paramètre pour lui attribuer la valeur Off (Désactivé). b Connectez les périphériques audio externes aux connecteurs de la carte son. Ne les connectez pas au connecteur microphone, hautparleur/casque ou de ligne d'entrée situé sur le panneau arrière (reportez-vous à la section « Connecteurs du panneau arrière » à la page 24). 15 Si vous avez installé une carte réseau supplémentaire et souhaitez désactiver la carte réseau intégrée : a Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79), allez sur Onboard Devices (Périphériques intégrés), sélectionnez Integrated NIC (Carte NIC intégrée), puis modifiez le paramètre pour lui attribuer la valeur Off (Désactivé). b Reliez le câble réseau aux connecteurs de la carte réseau supplémentaire. Ne connectez pas le câble réseau au connecteur intégré du panneau arrière (reportez-vous à la section « Connecteurs du panneau arrière » à la page 24). 16 Installez les pilotes requis pour la carte en vous référant aux instructions de la documentation. Retrait d'une carte PCI ou PCI Express x16 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Retirez la vis qui maintient le support de retenue de la carte. 4 Soulevez le support de retenue de la carte pour le retirer et mettez-le de côté, dans un endroit sécurisé. 5 Si vous remplacez une carte encore installée dans l'ordinateur, retirez-la.172 Pièces de l'ordinateur mini-tour Si nécessaire, déconnectez tout câble relié à la carte. • Dans le cas d'une carte PCI, prenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la doucement de son connecteur. • Dans le cas d'une carte PCI Express x16, tirez la languette de fixation, prenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la de son connecteur. 6 Si vous retirez définitivement la carte, installez une plaque de recouvrement dans l'ouverture de connecteur de carte vide. REMARQUE : L’installation de plaques de recouvrement sur les ouvertures de connecteur de carte vides est nécessaire pour maintenir l'homologation de l'ordinateur par la FCC. Ces plaques protègent également votre ordinateur de la poussière et autres particules. 7 Remettez le support de retenue de la carte en place en vous assurant que : • La poignée de serrage du guide est alignée sur l'encoche du guide. • Les parties supérieures des cartes et les plaques de recouvrement sont au même niveau que la barre d'alignement. • L'encoche de la partie supérieure de la carte ou de la plaque s'adapte au guide d'alignement. 8 Remettez le support de retenue de la carte en place. Pour ce faire, remontez et serrez la vis. 9 Replacez le capot de l'ordinateur. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 10 Reconnectez l'ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 11 Retirez le pilote de la carte du système d'exploitation. 12 Si vous avez retiré une carte son : a Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79), allez sur Onboard Devices (Périphériques intégrés) et sélectionnez Integrated Audio (Audio intégré), puis modifiez le paramètre pour lui attribuer la valeur On (Activé). b Connectez les périphériques audio externes aux connecteurs audio situés sur le panneau arrière de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Connecteurs du panneau arrière » à la page 24).Pièces de l'ordinateur mini-tour 173 13 Si vous avez supprimé un connecteur réseau complémentaire: a Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79), allez sur Onboard Devices (Périphériques intégrés), sélectionnez Integrated NIC (Carte NIC intégrée), puis modifiez le paramètre pour lui attribuer la valeur On (Activé). b Connectez le câble réseau au connecteur intégré du panneau arrière de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Connecteurs du panneau arrière » à la page 24). Coque PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. Retrait de la coque 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155).174 Pièces de l'ordinateur mini-tour 3 Appuyez sur la languette de retenue des poignées de serrage pour dégager les poignées de la coque du panneau avant. 4 Faites pivoter la coque et éloignez-la de la partie avant de l'ordinateur pour dégager les poignées de serrage de la coque de leur logement. 5 Mettez la coque de côté, dans un endroit sécurisé. Remise en place de la coque 1 Alignez et enfoncez les poignées de serrage de la coque dans les logements prévus à cet effet. 2 Faites pivoter la coque vers l'ordinateur jusqu'à ce qu'elle s'enclenche dans le panneau avant. 1 poignées de serrage de la coque (3) 2 languette de retenue des poignées de serrage 3 coque 1 3 2Pièces de l'ordinateur mini-tour 175 Lecteurs Votre ordinateur prend en charge la combinaison de périphériques suivante : • Jusqu'à deux disques durs ATA série • Un lecteur de disquette en option • Jusqu'à deux lecteurs optiques Branchements recommandés pour les câbles de lecteur • Connectez les disques durs ATA série aux connecteurs « SATA0 » ou « SATA1 » de la carte système. • Connectez les lecteurs de CD ou de DVD ATA série aux connecteurs « SATA2 » ou « SATA3 » de la carte système. 1 baies de lecteur optique (2) 2 lecteur de disquette (en option) 3 baies de disque dur (2) 1 3 2176 Pièces de l'ordinateur mini-tour Connexion des câbles de lecteur Lorsque vous installez un lecteur, vous connectez deux câbles, un câble d'alimentation en CC et un câble de données, à l'arrière du lecteur. Connecteurs de l'interface du lecteur Les connecteurs pour câbles de lecteur sont munis d'un détrompeur pour assurer une bonne insertion. Alignez correctement le détrompeur des connecteurs de câble sur le câble et le lecteur avant d'effectuer le branchement. 1 câble d'alimentation 2 câble de données 1 câble d'interface 2 connecteur d'interface Connecteurs SATA 1 2 connecteur ATA série 1 2Pièces de l'ordinateur mini-tour 177 Connexion et déconnexion de câbles de lecteur Lorsque vous connectez et déconnectez un câble de données ATA série, déconnectez-le en utilisant la languette de retrait. Les connecteurs d'interface ATA série sont munis d'un détrompeur pour assurer une bonne insertion, c'est-à-dire qu'une encoche ou une broche manquante sur l'un des connecteurs correspond à une languette ou à un trou rempli sur l'autre. Disques durs PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. AVIS : Pour éviter d'endommager le lecteur, ne le placez pas sur une surface dure. Mettez-le plutôt sur une surface qui le protégera, comme un tapis de mousse. AVIS : Si vous remplacez un disque dur contenant des données que vous souhaitez conserver, assurez-vous de faire une sauvegarde de vos fichiers avant de commencer cette procédure. Consultez la documentation du disque dur pour vérifier s'il est configuré pour votre ordinateur. Retrait d'un disque dur 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Déconnectez du lecteur les câbles d'alimentation et de données. 4 Déconnectez le câble de données de la carte système.178 Pièces de l'ordinateur mini-tour 5 Retirez les quatre vis de fixation du disque dur. 6 Faites glisser le lecteur pour l'éloigner de la partie avant de l'ordinateur. 7 Si le retrait de ce lecteur entraîne une modification de sa configuration, intégrez cette modification dans le programme de configuration du système. Lorsque vous redémarrez votre ordinateur, ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79), allez sur la section « Lecteurs » et sous Drive 0 through 3 (Lecteurs 0 à 3), paramétrez le lecteur sur la bonne configuration. 1 câble de données du disque dur 2 connecteur de données du disque dur de la carte système 3 câble d'alimentation 3 1 2Pièces de l'ordinateur mini-tour 179 8 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 9 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. Installation d'un disque dur 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Consultez la documentation du disque dur pour vérifier s'il est configuré pour votre ordinateur.180 Pièces de l'ordinateur mini-tour 1 disque dur 2 support du disque dur 1 2 2 1Pièces de l'ordinateur mini-tour 181 4 Si votre disque dur de remplacement n'est pas équipé d'un support de disque dur en plastique, retirez le support du disque dur existant en le décliquetant du disque dur. Fixez le support sur le nouveau disque dur. 5 Faites glisser avec précaution le disque dur dans la baie de lecteur jusqu'à ce que vous entendiez un clic. 6 Connectez les câbles d'alimentation et de données au lecteur.182 Pièces de l'ordinateur mini-tour 7 Connectez le câble de données à la carte système. 8 Assurez-vous que tous les câbles sont correctement connectés et fermement fixés. 9 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 10 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 1 câble de données du disque dur 2 connecteur de données du disque dur de la carte système 3 câble d'alimentation 3 1 2Pièces de l'ordinateur mini-tour 183 11 Consultez la documentation fournie avec le lecteur pour connaître les instructions d'installation d'un logiciel requis pour le fonctionnement de ce lecteur. 12 Vérifiez dans le programme de configuration du système que les modifications concernant la configuration du lecteur ont été prises en compte (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). Installation d'un deuxième disque dur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. AVIS : Pour éviter d'endommager le lecteur, ne le placez pas sur une surface dure. Mettez-le plutôt sur une surface qui le protégera, comme un tapis de mousse. AVIS : Si vous remplacez un disque dur contenant des données que vous souhaitez conserver, assurez-vous de faire une sauvegarde de vos fichiers avant de commencer cette procédure. 1 Consultez la documentation du disque dur pour vérifier s'il est configuré pour votre ordinateur. 2 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 3 Retirez le support en plastique du disque dur de l'intérieur de la baie de disque dur. Pour ce faire, appuyez sur les languettes de retenue et tirez avec précaution le support de la baie vers le haut pour le retirer. 4 Écartez avec précaution le support du disque dur de chaque côté et faites glisser le disque dur dans le support jusqu'à ce que vous entendiez un clic.184 Pièces de l'ordinateur mini-tour 5 Déplacez le premier disque dur de la baie supérieure à la baie inférieure : a Déconnectez les câbles d'alimentation et de données de la partie arrière du premier disque dur. b Appuyez sur les languettes de retenue bleues situées de chaque côté du disque dur et faites glisser le premier disque dur vers le haut pour le retirer de la baie supérieure. c Faites glisser prudemment le premier disque dur dans la baie inférieure jusqu'à ce que vous entendiez un clic. 6 Faites glisser prudemment le nouveau disque dur dans la baie supérieure jusqu'à ce que vous entendiez un clic. 7 Connectez un câble d'alimentation à chaque lecteur.Pièces de l'ordinateur mini-tour 185 8 Fixez le câble de données SATA retiré à l'étape 5 au premier disque dur. 9 Repérez un connecteur SATA inutilisé sur la carte système et reliez ce connecteur au deuxième disque dur à l'aide d'un câble de lecteur.186 Pièces de l'ordinateur mini-tour 10 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 11 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 12 Consultez la documentation fournie avec le lecteur pour connaître les instructions d'installation d'un logiciel requis pour le fonctionnement de ce lecteur. 1 câble de données du disque dur 2 connecteur de données de disque dur sur carte système (SATA0 ou SATA1) 3 câble d'alimentation 3 1 2Pièces de l'ordinateur mini-tour 187 13 Vérifiez dans le programme de configuration du système que les modifications concernant la configuration du lecteur ont été prises en compte (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). Caches du panneau des lecteurs 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Faites glisser le loquet de fermeture du lecteur vers le bas pour ouvrir le panneau et pouvoir retirer le panneau des lecteurs. Retirez ensuite le panneau des lecteurs des charnières. 1 panneau des lecteurs 2 languette de retenue 3 cache du panneau des lecteurs 1 2 3188 Pièces de l'ordinateur mini-tour 3 Localisez le cache du panneau des lecteurs qui se trouve devant la baie que vous souhaitez utiliser. 4 Appuyez légèrement sur la languette de retenue du cache pour retirer celui-ci du panneau des lecteurs. 5 Refixez le panneau des lecteurs sur l'avant de l'ordinateur. Le panneau des lecteurs ne s'adapte parfaitement que lorsqu'il est correctement orienté. 1 cache du panneau des lecteurs optiques 2 cache du panneau de lecteur de disquette 3 support de vis à épaulementPièces de l'ordinateur mini-tour 189 Lecteur de disquette PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. REMARQUE : Si vous ajoutez un lecteur de disquette, reportez-vous à la section « Installation d'un lecteur de disquette » à la page 191. Retrait d'un lecteur de disquette 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Retirez la coque (reportez-vous à la section « Retrait de la coque » à la page 173).190 Pièces de l'ordinateur mini-tour 4 Déconnectez les câbles d'alimentation et de données de la partie arrière du lecteur. 5 Déconnectez le câble de données de la carte système. 6 Faites glisser le loquet du lecteur vers le bas et maintenez-le en place. Sans relâcher le loquet, faites glisser le lecteur de disquette hors de l'ordinateur. 7 Si vous remplacez le lecteur de disquette, reportez-vous à la section « Installation d'un lecteur de disquette » à la page 191. Dans le cas contraire, remettez le panneau des lecteurs en place en alignant ses charnières et en le faisant pivoter vers le haut jusqu'à ce qu'un clic se fasse entendre. 8 Remettez la coque en place (reportez-vous à la section « Remise en place de la coque » à la page 174). 1 lecteur de disquette 2 loquet de fermeture du lecteur 1 2Pièces de l'ordinateur mini-tour 191 9 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 10 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 11 Vérifiez dans le programme de configuration du système que l'option Lecteur de disquette correspondante a été modifiée (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). Installation d'un lecteur de disquette 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Retirez la coque (reportez-vous à la section « Retrait de la coque » à la page 173). 4 Si vous remplacez un lecteur de disquette, retirez les vis à épaulement du lecteur existant et fixez-les sur le lecteur de remplacement. 5 Si vous installez un nouveau lecteur de disquette : a Retirez le cache du panneau de votre nouveau lecteur (reportez-vous à la section « Caches du panneau des lecteurs » à la page 187). b Retirez les vis à épaulement de l'intérieur du cache du panneau du lecteur. c Fixez les vis sur le nouveau lecteur.192 Pièces de l'ordinateur mini-tour 6 Alignez les vis à épaulement, situées sur le lecteur de disquette, sur les emplacements de vis et faites glisser avec précaution le lecteur dans la baie jusqu'à ce que vous entendiez un clic. 1 lecteur de disquette 2 vis à épaulement (4) 3 emplacements de vis à épaulement (2) 1 2 3Pièces de l'ordinateur mini-tour 193 7 Connectez les câbles d'alimentation et de données au lecteur de disquette. 8 Branchez l'autre extrémité du câble de données dans le connecteur « FLOPPY » de la carte système (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 158) et faites passer le câble par le clip de fixation du carénage. 9 Remettez la coque en place (reportez-vous à la section « Remise en place de la coque » à la page 174). 10 Vérifiez toutes les connexions des câbles et enroulez et placez ces derniers de manière à éviter de bloquer le flux d'air circulant entre le ventilateur et les grilles de refroidissement. 1 câble d'alimentation 2 câble du lecteur de disquette 3 connecteur du lecteur de disquette (FLOPPY) 1 2 3194 Pièces de l'ordinateur mini-tour 11 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 12 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 13 Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79) et sélectionnez l'option Diskette Drive (Lecteur de disquette) appropriée. 14 Vérifiez que votre ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Lecteur optique PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. Retrait d'un lecteur optique 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Retirez la coque (reportez-vous à la section « Retrait de la coque » à la page 173). 4 Déconnectez le câble de données du lecteur optique du connecteur de la carte système. 5 Faites glisser le loquet du lecteur vers le bas et maintenez-le en place. Sans relâcher le loquet, faites glisser le lecteur optique hors de l'ordinateur.Pièces de l'ordinateur mini-tour 195 6 Si vous remplacez le lecteur optique, reportez-vous à la section « Installation d'un lecteur optique » à la page 196. 7 Remettez la coque en place (reportez-vous à la section « Remise en place de la coque » à la page 174). 8 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 9 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 1 lecteur optique 2 loquet de fermeture du lecteur 1 2196 Pièces de l'ordinateur mini-tour 10 Configurez les lecteurs dans le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). Installation d'un lecteur optique 1 Déballez le lecteur et préparez-le pour l'installation. Consultez la documentation fournie avec le lecteur pour vérifier si ce dernier est configuré pour votre ordinateur. 2 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 3 Si vous remplacez un lecteur optique, retirez les vis à épaulement du lecteur existant et fixez-les sur le lecteur de remplacement. 4 Si vous installez un nouveau lecteur optique : a Retirez les vis à épaulement de l'intérieur du cache du panneau du lecteur. b Fixez les vis sur le nouveau lecteur. 5 Alignez les vis à épaulement, situées sur le lecteur optique, sur les emplacements de vis et faites glisser le lecteur dans la baie jusqu'à ce que vous entendiez un clic.Pièces de l'ordinateur mini-tour 197 6 Connectez les câbles d'alimentation et de données au lecteur. 7 Reliez le câble du lecteur de données au connecteur de la carte système. 1 lecteur optique 2 vis à épaulement (3) 3 emplacements de vis à épaulement (2) 1 2 3198 Pièces de l'ordinateur mini-tour 8 Vérifiez toutes les connexions des câbles et enroulez et placez ces derniers de manière à éviter de bloquer le flux d'air circulant entre le ventilateur et les grilles de refroidissement. 9 Remettez le panneau des lecteurs en place en alignant ses charnières et en le faisant pivoter vers le haut jusqu'à ce qu'un clic se fasse entendre. 10 Remettez la coque en place (reportez-vous à la section « Remise en place de la coque » à la page 174). 11 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 1 câble d'alimentation 2 câble de données du lecteur optique 3 connecteur du lecteur optique 3 2 1Pièces de l'ordinateur mini-tour 199 12 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. Consultez la documentation fournie avec le lecteur pour connaître les instructions d'installation d'un logiciel requis pour le fonctionnement de ce lecteur. 13 Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79) et sélectionnez l'option Drive (Lecteur) appropriée. 14 Vérifiez que votre ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Pile Remplacement de la pile PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Une pile bouton conserve les informations de configuration, de date et d'heure de l'ordinateur. Elle peut durer plusieurs années. Si vous devez fréquemment réinitialiser les informations concernant l'heure et la date après avoir allumé l'ordinateur, remplacez la pile. PRÉCAUTION : Une pile neuve peut exploser si elle est mal installée. Remplacez la pile uniquement par une pile de type identique ou équivalent à celui recommandé par le fabricant. Mettez les piles usagées au rebut selon les instructions du fabricant. Pour remplacer la pile : 1 Enregistrez tous les écrans du programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79) de façon à pouvoir restaurer les bons paramètres à l'étape 9. 2 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 3 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 200 Pièces de l'ordinateur mini-tour 4 Repérez le support de pile (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 158). 5 Appuyez avec précaution sur le bouton d'éjection de la pile pour l'éjecter. 6 Insérez la nouvelle pile dans le support avec le côté « + » tourné vers le haut, puis enclenchez-la en position. 7 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 8 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 9 Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79) et restaurez les paramètres enregistrés au cours de l'étape 1. Puis passez à la section Maintenance et effacez le message « Pile déchargée » et les erreurs associées au remplacement de la pile dans le journal d'événements. 1 pile du système 2 côté positif du connecteur de pile 3 languette du support de pile 4 support de pile 2 4 1 3Pièces de l'ordinateur mini-tour 201 10 Mettez au rebut la pile usagée conformément à la réglementation en vigueur. Pour plus d'informations sur la mise au rebut de la pile, reportez-vous à votre Guide d´information sur le produit Bloc d'alimentation PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Remplacement du bloc d'alimentation 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Débranchez les câbles d'alimentation en CC des lecteurs et de la carte système. Mémorisez la façon dont les câbles d'alimentation en CC sont acheminés sous les languettes du châssis de l'ordinateur avant de débrancher les câbles de la carte système et des lecteurs. Vous devrez acheminer ces câbles correctement lorsque vous les remettrez en place, de sorte qu'ils ne risquent pas de se coincer ou d'être mal positionnés. 4 Retirez le câble du disque dur, le câble de données du lecteur de CD ou de DVD, le câble ruban du panneau avant, ainsi que tout autre câble, du clip de fixation situé sur le côté du bloc d'alimentation. 5 Retirez les quatre vis qui fixent le bloc d'alimentation au châssis de l'ordinateur.202 Pièces de l'ordinateur mini-tour 6 Faites glisser le bloc d'alimentation vers l'avant de l'ordinateur et soulevezle pour le retirer. 7 Installez le bloc d'alimentation de remplacement et faites-le glisser vers la partie arrière de l'ordinateur. 8 Remettez en place et serrez toutes les vis qui fixent le bloc d'alimentation à l'arrière du châssis de l'ordinateur. 1 bouton d'éjection 2 bloc d'alimentation 3 vis (4) 4 sélecteur de tension (rouge) 5 connecteur d'alimentation en CA 1 2 3 4 5Pièces de l'ordinateur mini-tour 203 PRÉCAUTION : Si vous ne remettez pas en place et ne serrez pas toutes les vis, vous risquez de vous électrocuter car ces vis font partie des pièces qui assurent la mise à la terre du système. AVIS : Faites passer les câbles d'alimentation en CC sous les languettes du châssis. Ils doivent être correctement acheminés afin d'éviter qu'ils ne soient endommagés. 9 Rebranchez les câbles d'alimentation en CC aux lecteurs et à la carte système. 10 Fixez le câble du disque dur, le câble de données du lecteur de CD ou de DVD et le câble ruban du panneau avant au clip de fixation situé sur le côté du bloc d'alimentation. REMARQUE : Vérifiez deux fois que tous les câbles sont bien branchés et fixés. 11 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 12 Vérifiez que la tension du bloc d'alimentation sélectionnée est appropriée (115 V ou 230 V) à l'aide du sélecteur de tension situé sur la partie arrière du châssis. 13 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 14 Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Haut-parleurs Installation d'un haut-parleur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur.204 Pièces de l'ordinateur mini-tour 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de votre ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Insérez le haut-parleur dans le châssis de l'ordinateur. 4 Branchez les câbles sur la carte système. 5 Replacez le capot de l'ordinateur. 6 Mettez l'ordinateur sous tension. Retrait d'un haut-parleur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit.Pièces de l'ordinateur mini-tour 205 AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de votre ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Débranchez les câbles de la carte système. 4 Retirez le haut-parleur du châssis de l'ordinateur. 5 Replacez le capot de l'ordinateur. 6 Mettez l'ordinateur sous tension.206 Pièces de l'ordinateur mini-tour Processeur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Retrait du processeur et du dissipateur de chaleur 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Débranchez et retirez avec précaution tous les câbles qui passent au-dessus de l'assemblage du dissipateur de chaleur. 4 Faites pivoter le levier des poignées de serrage de 180 degrés, dans le sens antihoraire, pour dégager la poignée de son support. 5 Dégagez la poignée de serrage du support de l'autre côté. PRÉCAUTION : Malgré la présence d'un blindage en plastique, l'assemblage du dissipateur de chaleur peut énormément chauffer au cours d'une utilisation normale. Laissez-le refroidir avant de le manipuler. AVIS : Une grande quantité de pâte thermoconductible peut être présente entre le processeur et le dissipateur de chaleur. Ne forcez pas pour séparer l'assemblage du dissipateur de chaleur du processeur afin d'éviter d'endommager ce dernier. 6 Faites pivoter avec précaution l'assemblage du dissipateur de chaleur vers le haut et retirez-le de l'ordinateur. Posez l'assemblage du dissipateur de chaleur en plaçant la partie contenant la pâte thermoconductible vers le haut.Pièces de l'ordinateur mini-tour 207 AVIS : À moins qu'un nouveau dissipateur de chaleur ne soit requis par le nouveau processeur, réutilisez l'assemblage du dissipateur de chaleur initial lorsque vous remplacez le processeur. 7 Tirez le levier de dégagement droit vers le haut jusqu'à ce que le processeur soit dégagé. 1 assemblage du dissipateur de chaleur 2 logements de vis imperdables (2) 1 2208 Pièces de l'ordinateur mini-tour AVIS : Veillez à ne pas courber les broches lorsque vous retirez le processeur. Si vous courbez les broches, le processeur risque d'être définitivement endommagé. 8 Retirez le processeur du support. Maintenez le levier de dégagement ouvert pour que le support puisse recevoir le nouveau processeur. AVIS : Après avoir retiré le processeur, veillez à ne pas mettre de pâte thermoconductible sur ses broches. Le processeur peut être définitivement endommagé en cas de présence de pâte thermoconductible sur ses broches. Installation du processeur et du dissipateur de chaleur AVIS : Mettez-vous à la terre en touchant une partie métallique non peinte à l'arrière de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 1 loquet de fermeture central 2 cache du processeur 3 processeur 4 support 5 levier de dégagement 2 3 4 5 1Pièces de l'ordinateur mini-tour 209 AVIS : Veillez à ne pas courber les broches lorsque vous retirez le processeur de son emballage. Si vous courbez les broches, le processeur risque d'être définitivement endommagé. 2 Retirez le processeur de son emballage en veillant à ne pas courber ses broches. 3 Si le levier de dégagement du support n'est pas complètement ouvert, ouvrez-le. AVIS : Le processeur doit être correctement installé dans son support afin d'éviter de l'endommager de façon définitive ainsi que l'ordinateur lorsque vous allumerez ce dernier. 4 Alignez l'angle de la broche 1 du processeur et du support. 1 3 4 6 8 7 9 2 5210 Pièces de l'ordinateur mini-tour AVIS : Pour éviter tout dommage, assurez-vous que le processeur est correctement aligné sur le support et n'exercez pas une pression excessive quand vous le mettez en place. 5 Placez doucement le processeur à l'intérieur du support et vérifiez qu'il est correctement positionné. 6 Tout en appuyant légèrement sur le processeur, faites pivoter le levier de dégagement vers la carte système jusqu'à ce qu'il s'enclenche en position et maintienne le processeur en place. 7 Nettoyez la pâte thermoconductible au bas du dissipateur de chaleur. AVIS : Veillez à appliquer une nouvelle pâte thermoconductible. Une nouvelle pâte thermoconductible est essentielle pour assurer un thermoliage adéquat, ce qui est obligatoire pour un fonctionnement optimal du processeur. 8 Appliquez la nouvelle pâte thermoconductible au-dessus du processeur. AVIS : Vérifiez que les câbles du lecteur de disquette et audio ne seront pas pincés lorsque vous installerez l'assemblage du dissipateur de chaleur. 9 Installez l'assemblage du dissipateur de chaleur : a Placez l'assemblage du dissipateur de chaleur et du ventilateur sur le support de l'assemblage du dissipateur de chaleur. b Vérifiez que les deux poignées de serrage sont alignées sur leurs deux supports. c Maintenez l'assemblage du dissipateur de chaleur et l'ensemble ventilateur en place et faites pivoter le levier des poignées de serrage de 180 degrés dans le sens horaire pour fixer l'assemblage du dissipateur de chaleur et l'ensemble ventilateur. AVIS : Vérifiez que l'assemblage du dissipateur est correctement installé. 1 cache du processeur 2 languette 3 processeur 4 support du processeur 5 loquet de fermeture central 6 levier de dégagement 7 encoche d'alignement avant 8 support et indicateur de la broche 1 du processeur 9 encoche d'alignement arrièrePièces de l'ordinateur mini-tour 211 10 Rebranchez tous les câbles que vous avez déconnectés avant de retirer l'assemblage du dissipateur de chaleur. 11 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 12 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 13 Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). 1 assemblage du dissipateur de chaleur 2 support de l'assemblage du dissipateur de chaleur 3 emplacements des vis imperdables (2) 3 1 2212 Pièces de l'ordinateur mini-tour Panneau d'E/S PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant d'ouvrir le capot. PRÉCAUTION : L'assemblage du dissipateur de chaleur, le bloc d'alimentation et d'autres composants peuvent énormément chauffer au cours d'une utilisation normale. Laissez-les refroidir avant de les manipuler. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Retrait du panneau d'E/S REMARQUE : Mémorisez la façon dont les câbles sont acheminés avant de les retirer, de manière à pouvoir les remettre en place correctement lors de l'installation du nouveau panneau d'E/S. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Retirez la coque (reportez-vous à la section « Retrait de la coque » à la page 173). AVIS : Lorsque vous glissez le panneau d'E/S hors de l'ordinateur, faites très attention afin d'éviter d'endommager les connecteurs et les clips d'acheminement des câbles. 4 Débranchez tous les câbles du panneau d'E/S de la carte système. 5 Retirez la vis qui maintient le panneau d'E/S en place. 6 Faites glisser le panneau d'E/S vers le bas pour dégager la poignée de serrage du panneau de son logement. 7 Retirez avec précaution le panneau d'E/S de l'ordinateur.Pièces de l'ordinateur mini-tour 213 Installation du panneau d'E/S 1 Placez le panneau d'E/S dans son logement. AVIS : Veillez à ne pas endommager les connecteurs et les clips d'acheminement des câbles lorsque vous faites glisser le panneau d'E/S dans l'ordinateur. 2 Alignez la poignée de serrage du panneau d'E/S sur son logement et faitesla glisser dedans. 3 Remettez en place la vis de fixation du panneau d'E/S et serrez-la. 4 Rebranchez les câbles sur la carte système. 5 Remettez la coque en place (reportez-vous à la section « Remise en place de la coque » à la page 174). 1 vis de fixation 2 panneau d'E/S 3 connecteur du câble d'E/S 2 3 1214 Pièces de l'ordinateur mini-tour 6 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 7 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 8 Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Carte système Retrait de la carte système PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant d'ouvrir le capot. PRÉCAUTION : L'assemblage du dissipateur de chaleur, le bloc d'alimentation et d'autres composants peuvent énormément chauffer au cours d'une utilisation normale. Laissez-les refroidir avant de les manipuler. AVIS : Avant de toucher quoi que ce soit à l'intérieur de l'ordinateur, raccordezvous à la masse en touchant une surface métallique non peinte, par exemple la partie métallique à l'arrière de l'ordinateur. Pendant votre intervention, touchez périodiquement une surface métallique non peinte de l'ordinateur pour dissiper toute électricité statique qui pourrait endommager les composants internes. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 155). 3 Retirez toutes les cartes d'extension de la carte système (reportez-vous à la section « Cartes » à la page 166). 4 Retirez le processeur et l'assemblage du dissipateur de chaleur (reportezvous à la section « Haut-parleurs » à la page 203). 5 Retirez les modules de mémoire (reportez-vous à la section « Retrait de la mémoire » à la page 165) et notez leur emplacement dans les supports de mémoire afin de pouvoir les réinstaller au même endroit après avoir remplacé la carte. Pièces de l'ordinateur mini-tour 215 6 Débranchez tous les câbles de la carte système. Mémorisez la façon dont les câbles sont acheminés avant de les retirer, de manière à pouvoir les remettre en place correctement après avoir installé la nouvelle carte système. 7 Retirez les 7 vis restantes de la carte système. (Quatre autres vis ont été retirées avec l'assemblage du dissipateur de chaleur.) 8 Faites glisser l'assemblage de la carte système vers l'avant de l'ordinateur, puis soulevez-le pour le retirer. Vis de la carte système 9 Placez la carte système que vous venez de retirer à côté de la nouvelle carte système pour vous assurer, par comparaison, que les deux cartes sont bien identiques. 1 carte système 2 vis (7) 1 2216 Pièces de l'ordinateur mini-tour Installation de la carte système 1 Avec précaution, alignez la carte par rapport au châssis et faites-la glisser vers l'arrière de l'ordinateur. 2 À l'aide des 7 vis, fixez la carte système sur le châssis. PRÉCAUTION : Si vous ne remettez pas en place et ne serrez pas toutes les vis, vous risquez de vous électrocuter car ces vis font partie des pièces qui assurent la mise à la terre du système. 3 Remettez en place les câbles que vous aviez retirés de l'ancienne carte système. 4 Remettez en place le processeur et l'assemblage du dissipateur de chaleur (reportez-vous à la section « Installation du processeur et du dissipateur de chaleur » à la page 208). AVIS : Vérifiez que l'assemblage du dissipateur est correctement installé. 5 Remettez les modules de mémoire dans les supports de mémoire, au même endroit que là où vous les avez trouvés (reportez-vous à la section « Installation de la mémoire » à la page 164). 6 Remettez en place toutes les cartes d'extension sur la carte système. 7 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 216). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 8 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 9 Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Remise en place du capot de l'ordinateur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. 1 Vérifiez que tous les câbles sont connectés et pliez-les de sorte qu'ils ne gênent pas. 2 Vérifiez que vous n'avez rien oublié à l'intérieur de l'ordinateur.Pièces de l'ordinateur mini-tour 217 3 Pour remettre en place le capot : a Alignez le bas du capot sur les languettes de charnière situées le long du bord inférieur de l'ordinateur. b Faites pivoter le capot vers le bas en utilisant les languettes de charnière comme leviers et fermez. c Enclenchez le capot en place en tirant vers l'arrière le loquet de fermeture du capot, puis en le relâchant, une fois le capot correctement installé. d Vérifiez que le capot est correctement installé avant de déplacer l'ordinateur. 4 Placez l'ordinateur en position verticale. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. AVIS : Vérifiez que les entrées d'air du système ne sont pas obstruées. 5 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 218 Pièces de l'ordinateur mini-tourPièces de l'ordinateur de bureau 219 Pièces de l'ordinateur de bureau Retrait du capot de l'ordinateur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. PRÉCAUTION : Il se peut que certaines des pièces décrites dans ce chapitre ne puissent être remplacées que par un technicien d'entretien agréé et pas par le client. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. REMARQUE : Assurez-vous qu'il y a assez de place pour retirer le capot. AVIS : Vérifiez que vous travaillez sur une surface plane et protégée afin d'éviter de rayer l'ordinateur ou la surface sur laquelle il repose. 2 Si vous avez installé un cadenas dans l'anneau prévu à cet effet sur le panneau arrière, retirez-le. 3 Faites glisser le loquet de fermeture du capot vers l'arrière tout en soulevant le capot.220 Pièces de l'ordinateur de bureau 4 Faites-le pivoter le capot de l'ordinateur vers le haut en utilisant les languettes des charnières comme leviers. 5 Retirez le capot des languettes de charnière et mettez-le de côté sur une surface douce non abrasive. Vue intérieure de votre ordinateur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. 1 emplacement pour câble de sécurité 2 loquet de fermeture du capot 3 anneau pour cadenas 2 1 3Pièces de l'ordinateur de bureau 221 PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot de l'ordinateur. AVIS : Lorsque vous ouvrez le capot de l'ordinateur, prenez soin de ne pas déconnecter de câbles de la carte système accidentellement. 1 baie de lecteurs (CD/DVD, disquette et disque dur) 2 bloc d'alimentation 3 carte système 4 logements de carte 5 assemblage du dissipateur de chaleur 6 panneau d'E/S avant 1 2 3 4 6 5222 Pièces de l'ordinateur de bureau Composants de la carte système 1 2 13 5 3 15 17 12 4 7 14 11 8 10 9 16 6Pièces de l'ordinateur de bureau 223 1 connecteur de haut-parleur interne (INT_SPKR) 2 connecteur du processeur (UC) 3 connecteur d'alimentation du processeur (12VPOWER) 4 connecteurs de module de mémoire (DIMM_1, DIMM_2) 5 connecteurs de disque SATA (SATA0, SATA1) 6 connecteur du panneau avant (FRONTPANEL) 7 connecteur d'alimentation (POWER) 8 connecteurs de disque SATA (SATA2, SATA3) 9 cavalier de réinitialisation RTC (RTCRST) 10 cavalier du mot de passe (PSWD) 11 support de pile (BATTERY) 12 connecteur de carte PCI Express x16 (SLOT1) 13 connecteurs de carte PCI (SLOT2 et SLOT3) 14 avertisseur interne (SPKR) 15 connecteur série/PS/2 (PS2/SER2) 16 connecteur du ventilateur (FAN_CPU) 17 connecteur pour lecteur de disquette (FLOPPY)224 Pièces de l'ordinateur de bureau Affectation des broches du connecteur CC du bloc d'alimentation Broche P1 du connecteur d'alimentation en CC 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12Pièces de l'ordinateur de bureau 225 Broche P2 du connecteur d'alimentation en CC Numéro de broche Nom du signal Couleur de câble Taille de câble 1 3,3 V Orange 20 AWG 2 3,3 V Orange 20 AWG 3 RTN Noir 20 AWG 4 5 V Rouge 20 AWG 5 RTN Noir 20 AWG 6 5 V Rouge 20 AWG 7 RTN Noir 20 AWG 8 POK Gris 22 AWG 9 5 V AUX Violet 20 AWG 10 +12 V Jaune 20 AWG 11 +12 V Jaune 20 AWG 12 3,3 V Orange 20 AWG 13 3,3 V Orange 20 AWG 14 -12 V Bleu 22 AWG 15 RTN Noir 20 AWG 16 PS_ON Vert 22 AWG 17 RTN Noir 20 AWG 18 RTN Noir 20 AWG 19 RTN Noir 20 AWG 20 OPEN 21 5 V Rouge 20 AWG 22 5 V Rouge 20 AWG 23 5 V Rouge 20 AWG 24 RTN Noir 20 AWG 3 1 4 2226 Pièces de l'ordinateur de bureau Broche P4 du connecteur d'alimentation en CC Broches P5 e P6 des connecteurs d'alimentation en CC Numéro de broche Nom du signal Câble 18 AWG 1 GND Noir 2 GND Noir 3 +12 VACC Jaune 4 +12 VACC Jaune Numéro de broche Nom du signal Câble 22 AWG 1 +5 VACC Rouge 2 GND Noir 3 GND Noir 4 +12 VACC Jaune Numéro de broche Nom du signal Câble 18 AWG 1 +3,3 VCC Orange 2 GND Noir 3 +5 VCC Rouge 4 GND Noir 5 +12 VBCC Blanc 4 3 2 1Pièces de l'ordinateur de bureau 227 Mémoire Vous pouvez augmenter la mémoire de votre ordinateur en installant des modules de mémoire sur la carte système. Votre ordinateur prend en charge la mémoire DDR2. Pour plus d'informations sur le type de mémoire pris en charge par votre ordinateur, reportez-vous à la section « Mémoire » des caractéristiques de votre ordinateur : • Mini-tour — « Caractéristiques de l'ordinateur mini-tour » à la page 27 • Bureau — « Caractéristiques de l'ordinateur de bureau » à la page 39 AVIS : N'installez pas d'ECC ni de modules de mémoire avec tampon. Seule la mémoire non ECC et sans tampon est prise en charge. Consignes d'installation • Si une seule DIMM est installée, vous devez l'installer dans le connecteur DIMM_1. • Pour de meilleures performances, les modules de mémoire doivent être installés par paires de même taille, même vitesse et même technologie. Si les modules de mémoire DDR2 ne sont pas installés par paires de capacité égale, l'ordinateur fonctionnera mais ses performances seront légèrement réduites (reportez-vous à l'étiquette située sur le module pour connaître la capacité du module). Par exemple, si vous installez une paire de modules de capacité différente (DDR2 667 MHz et DDR2 800 MHz), elle tournera à la vitesse du module le plus lent. Installation de la mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit.228 Pièces de l'ordinateur de bureau AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). AVIS : Pour pouvoir retirer la mémoire, il se peut que vous deviez d'abord retirer le lecteur optique. Reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248. 3 Appuyez sur les clips de fixation situés à chaque extrémité du connecteur de module de mémoire. 4 Alignez l'encoche de la partie inférieure du module avec la barre transversale du connecteur. AVIS : Pour éviter d'endommager le module de mémoire, enfoncez le module dans le connecteur en appliquant une force égale à chaque extrémité du module. 5 Insérez le module dans le connecteur jusqu'à ce qu'il se mette en place. Si vous insérez le module correctement, les pinces de fixation s'enclenchent dans les découpes à chaque extrémité du module. 6 Remettez le lecteur optique en place, si nécessaire (reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248). 7 Remettez le capot de l'ordinateur en place. 1 découpes (2) 2 module de mémoire 3 encoche 4 pinces de fixation (2) 5 barre transversale 3 2 1 5 4Pièces de l'ordinateur de bureau 229 AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 8 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. 9 Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône Poste de travail et cliquez sur Propriétés. 10 Cliquez sur l'onglet Général. 11 Pour vérifier que la mémoire est correctement installée, vérifiez la quantité de mémoire (RAM) répertoriée. Retrait de la mémoire PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour pouvoir retirer la mémoire, il se peut que vous deviez d'abord retirer le lecteur optique. Reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Écartez avec précaution les pinces de fixation des extrémités du connecteur du module de mémoire. 4 Saisissez le module à l'extrémité de la carte et soulevez-le. 5 Remettez le lecteur optique en place, si nécessaire (reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248). 6 Replacez le capot de l'ordinateur. Cartes PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit.230 Pièces de l'ordinateur de bureau AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Votre ordinateur Dell™ contient les logements suivants pour cartes PCI et PCI Express : • Un logement pour carte PCI Express x16 (SLOT1) • Deux logements pour carte PCI (SLOT2, SLOT3) Pour connaître l'emplacement des logements de carte, reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 222. Cartes PCI et PCI Express Votre ordinateur prend en charge deux cartes PCI et une carte PCI Express x16. AVIS : Les cartes graphiques PCI Express qui utilisent plus de 75 W requièrent un ventilateur de refroidissement supplémentaire. Sinon, elles peuvent surchauffer et endommager votre ordinateur. Si un ventilateur de carte n'est pas présent dans votre ordinateur et que vous installez une carte graphique qui utilise 75 W ou plus, contactez Dell pour en acheter un. • Si vous installez ou remettez en place une carte, suivez les procédures décrites dans la section suivante. • Si vous retirez une carte sans la remplacer, reportez-vous à la section « Retrait d'une carte PCI ou PCI Express x16 » à la page 234. • Si vous remplacez une carte, désinstallez le pilote actuel de cette carte. Installation d'une carte PCI et PCI Express x16s 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Faites pivoter la languette de retenue située sur le loquet de retenue de la carte jusqu'à la position ouverte. 4 Si vous installez une nouvelle carte, retirez la plaque de recouvrement pour libérer un connecteur de carte.Pièces de l'ordinateur de bureau 231 5 Si vous remplacez une carte encore installée dans l'ordinateur, retirez-la. Si nécessaire, déconnectez tout câble relié à la carte. 6 Préparez la carte à installer. REMARQUE : Reportez-vous à la documentation fournie avec la carte pour obtenir des informations sur la configuration de la carte, la création de connexions internes et la personnalisation de la carte pour l'ordinateur. PRÉCAUTION : Certaines cartes réseau démarrent automatiquement l'ordinateur lorsqu'elles sont connectées à un réseau. Pour vous protéger d'un choc électrique, assurez-vous de bien débrancher votre ordinateur de la prise secteur avant d'installer des cartes. 7 Placez la carte dans le connecteur, puis appuyez dessus fermement. Assurez-vous que la carte est bien engagée. 1 languette de retenue 2 carte 3 broches de bord de carte 4 connecteur de carte 1 3 4 2232 Pièces de l'ordinateur de bureau 8 Si vous installez la carte PCI Express dans le connecteur x16, positionnez la carte de sorte que l'emplacement de fixation soit aligné avec la languette de fixation. 9 Placez la carte dans le connecteur, puis appuyez dessus fermement. Assurez-vous que la carte est bien engagée. 1 carte engagée 2 carte mal engagée 3 plaque dans le logement 4 plaque à l'extérieur du logement 1 2 3 4Pièces de l'ordinateur de bureau 233 10 Faites pivoter le loquet de retenue de la carte et fixez-le en place. 11 Branchez tout câble devant être connecté à la carte. Consultez la documentation fournie avec la carte pour des informations sur le câblage approprié. AVIS : N'acheminez pas les câbles des cartes au-dessus ou derrière les cartes. Les câbles acheminés au-dessus des cartes peuvent empêcher la fermeture correcte du capot de l'ordinateur ou endommager l'équipement. 12 Replacez le capot de l'ordinateur. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 13 Reconnectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 14 Si vous avez installé une carte son : a Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79), allez sur Onboard Devices (Périphériques intégrés), sélectionnez Integrated Audio (Audio intégré), puis modifiez le paramètre pour lui attribuer la valeur Off (Désactivé). 1 carte PCI Express x16 2 languette de fixation de la carte PCI Express x16 3 logement de carte PCI Express x16 1 3 2234 Pièces de l'ordinateur de bureau b Connectez les périphériques audio externes aux connecteurs de la carte son. Ne les connectez pas au connecteur microphone, hautparleur/casque ou de ligne d'entrée situé sur le panneau arrière (reportez-vous à la section « Panneau d'E/S » à la page 265). 15 Si vous avez installé une carte réseau supplémentaire et souhaitez désactiver la carte réseau intégrée : a Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79), allez sur Onboard Devices (Périphériques intégrés), sélectionnez Integrated NIC (Carte NIC intégrée), puis modifiez le paramètre pour lui attribuer la valeur Off (Désactivé). b Reliez le câble réseau aux connecteurs de la carte réseau supplémentaire. Ne connectez pas le câble réseau au connecteur intégré du panneau arrière (reportez-vous à la section « Panneau d'E/S » à la page 265). 16 Installez les pilotes requis pour la carte en vous référant aux instructions de la documentation. Retrait d'une carte PCI ou PCI Express x16 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Appuyez avec précaution sur la languette de retenue située sur le loquet de retenue de la carte et faites-la pivoter vers l'extérieur. 4 Si vous remplacez une carte encore installée dans l'ordinateur, retirez-la. Si nécessaire, déconnectez tout câble relié à la carte. • Dans le cas d'une carte PCI, prenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la doucement de son connecteur. • Dans le cas d'une carte PCI Express x16, tirez la languette de fixation, prenez la carte par ses coins supérieurs et dégagez-la de son connecteur.Pièces de l'ordinateur de bureau 235 5 Si vous retirez définitivement la carte, installez une plaque de recouvrement dans l'ouverture de connecteur de carte vide. REMARQUE : L’installation de plaques de recouvrement sur les ouvertures de connecteur de carte vides est nécessaire pour maintenir l'homologation de l'ordinateur par la FCC. Ces plaques protègent également votre ordinateur de la poussière et autres particules. 6 Enclenchez le loquet de retenue de la carte en position. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 7 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). 1 languette de retenue 2 loquet de retenue de carte 3 carte 4 broches de bord de carte 5 connecteur de carte 2 1 4 5 3236 Pièces de l'ordinateur de bureau 8 Reconnectez l'ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 9 Désinstallez le pilote de la carte. Pour plus d'informations, consultez la documentation qui accompagne la carte. 10 Si vous avez retiré une carte son : a Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79), allez sur Onboard Devices (Périphériques intégrés), sélectionnez Integrated Audio (Audio intégré), puis modifiez le paramètre pour lui attribuer la valeur On (Activé). b Connectez les périphériques audio externes aux connecteurs audio situés sur le panneau arrière de l'ordinateur. 11 Si vous avez retiré une carte réseau : a Ouvrez le programme de configuration du système, sélectionnez Audio Controller (Contrôleur audio) et donnez au paramètre la valeur On (Activé) (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). b Connectez le câble réseau au connecteur réseau intégré du panneau arrière de l'ordinateur. Lecteurs Votre ordinateur prend en charge la combinaison de périphériques suivante : • Un disque dur SATA (ATA série) • Un lecteur de disquette en option • Un lecteur optique en optionPièces de l'ordinateur de bureau 237 Branchements recommandés pour les câbles de lecteur • Connectez le disque dur ATA série au connecteur « SATA0 » de la carte système. • Connectez le lecteur de CD ou de DVD ATA série au connecteur « SATA1 ». Connexion des câbles de lecteur Lorsque vous installez un lecteur, vous connectez deux câbles, un câble d'alimentation en CC et un câble de données, à l'arrière du lecteur. 1 lecteur optique 2 disque dur 3 lecteur de disquette 1 2 3238 Pièces de l'ordinateur de bureau Connecteurs de l'interface du lecteur Les connecteurs pour câbles de lecteur sont munis d'un détrompeur pour assurer une bonne insertion. Alignez correctement le détrompeur des connecteurs de câbles sur le câble et le lecteur avant d'effectuer le branchement. Connexion et déconnexion de câbles de lecteur Lorsque vous connectez et déconnectez un câble de données série ATA, déconnectez-le en utilisant la languette de retrait. 1 câble d'alimentation 2 connecteur d'entrée d'alimentation 1 câble d'interface 2 connecteur d'interface 1 2 connecteur d'alimentation connecteur ATA série 1 2Pièces de l'ordinateur de bureau 239 Les connecteurs d'interface série ATA sont munis d'un détrompeur pour assurer une bonne insertion, c'est-à-dire qu'une encoche ou une broche manquante sur l'un des connecteurs correspond à une languette ou à un trou rempli sur l'autre. Lorsque vous connectez et déconnectez un câble de données SATA, tenez le câble par le connecteur noir de chaque côté. Disques durs PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. AVIS : Pour éviter d'endommager le lecteur, ne le placez pas sur une surface dure. Mettez-le plutôt sur une surface qui le protégera, comme un tapis de mousse. AVIS : Si vous remplacez un disque dur contenant des données que vous souhaitez conserver, assurez-vous de faire une sauvegarde de vos fichiers avant de commencer cette procédure. Consultez la documentation du disque dur pour vérifier s'il est configuré pour votre ordinateur. Retrait d'un disque dur 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). REMARQUE : Les étapes suivantes ne nécessitant pas le retrait complet du lecteur de CD/DVD et du lecteur de disquette, il n'est pas nécessaire de débrancher les câbles reliant les deux lecteurs. 3 Retirez le lecteur optique de la baie et mettez-le de côté avec soin (reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248). 4 Retirez le lecteur de disquette de la baie et mettez-le de côté avec soin (reportez-vous à la section « Lecteur de disquette » à la page 244). 5 Appuyez sur les deux pinces de fixation en plastique situées sur chaque côté du disque dur et faites glisser le lecteur vers l'arrière de l'ordinateur. AVIS : Ne retirez pas le lecteur de l'ordinateur en tirant sur les câbles. Vous pourriez endommager les câbles et les connecteurs de câble.240 Pièces de l'ordinateur de bureau 6 Retirez le lecteur de l'ordinateur et débranchez les câbles d'alimentation et de données du lecteur. 7 Si le retrait de ce lecteur entraîne une modification de sa configuration, intégrez cette modification dans le programme de configuration du système. Lorsque vous redémarrez votre ordinateur, ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79), allez sur la section « Lecteurs » et sous Drive 0 through 3 (Lecteurs 0 à 3), paramétrez le lecteur sur la bonne configuration. 8 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 9 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. 10 Rebranchez l'ordinateur et ses périphériques à leurs prises électriques, puis allumez-les. 1 clips de fixation (2) 2 disque dur 1 2Pièces de l'ordinateur de bureau 241 Installation d'un disque dur 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Consultez la documentation du disque dur pour vérifier s'il est configuré pour votre ordinateur. 4 Si l'unité de disque dur de remplacement n'est pas équipée d'un support de disque dur en plastique, retirez le support du lecteur existant en le désenclenchant du lecteur à l'aide des deux languettes de retenue. 5 Fixez le support sur le nouveau lecteur en l'enclenchant dessus. 1 disque dur 2 languettes de retenue (2) 3 support en plastique du disque dur 1 2 3242 Pièces de l'ordinateur de bureau 6 Connectez les câbles d'alimentation et de données au lecteur. 7 Repérez l'emplacement approprié du disque dur et faites glisser celui-ci dans la baie jusqu'à ce que vous entendiez un clic. 1 languettes de fixation (2) 2 lecteur 3 languettes de retenue (2) 4 support en plastique du disque dur 1 2 3 4Pièces de l'ordinateur de bureau 243 8 Remettez le lecteur de disquette et le lecteur optique en place. 9 Connectez le câble de données à la carte système. 10 Assurez-vous que tous les câbles sont correctement connectés et fermement fixés. 11 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 12 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 13 Partitionnez et formatez logiquement votre lecteur avant de passer à l'étape suivante. 1 disque dur 2 numéro de vérification d'emplacement 1 2244 Pièces de l'ordinateur de bureau 14 Vérifiez dans le programme de configuration du système que les modifications concernant la configuration du lecteur ont été prises en compte (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). 15 Testez le disque dur en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). 16 Installez votre système d'exploitation sur le disque dur. Pour obtenir des instructions, consultez la documentation fournie avec le système d'exploitation. Lecteur de disquette PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. REMARQUE : Si vous ajoutez un lecteur de disquette, reportez-vous à la section « Installation d'un lecteur de disquette » à la page 246. Retrait d'un lecteur de disquette 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219).Pièces de l'ordinateur de bureau 245 REMARQUE : Les étapes suivantes ne nécessitant pas le retrait complet du lecteur de CD/DVD, il n'est pas nécessaire de débrancher les câbles le reliant. 3 Retirez le lecteur optique et mettez-le de côté (reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248). AVIS : Ne retirez pas le lecteur de l'ordinateur en tirant sur les câbles. Vous pourriez endommager les câbles et les connecteurs de câble. 4 Tirez vers le haut le loquet de fermeture du lecteur et faites glisser le lecteur de disquette vers l'arrière de l'ordinateur. Puis, soulevez le lecteur pour le retirer de l'ordinateur. 5 Si vous ne procédez pas au remplacement du lecteur, réinstallez le cache du panneau du lecteur. 6 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). 1 loquet de retenue du lecteur (bleu) 2 lecteur de disquette 1 2246 Pièces de l'ordinateur de bureau AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 7 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 8 Vérifiez dans le programme de configuration du système que l'option Lecteur de disquette correspondante a été modifiée (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). Installation d'un lecteur de disquette 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Si vous installez un nouveau lecteur : a Glissez doucement un petit tournevis à lame plate entre l'avant de l'ordinateur et l'arrière du cache du panneau du lecteur pour détacher le cache. b Retirez les quatre vis à épaulement de l'arrière du cache du panneau du lecteur. 4 Si vous remplacez un lecteur existant : Retirez les quatre vis à épaulement du lecteur existant. 5 Insérez les quatre vis à épaulement dans les trous situés sur les côtés du nouveau lecteur de disquette et serrez-les.Pièces de l'ordinateur de bureau 247 6 Connectez les câbles d'alimentation et de données au lecteur de disquette. 7 Faites glisser avec précaution le lecteur de disquette dans le logement 2. 8 Alignez les vis à épaulement sur les guides-vis et faites glisser le lecteur dans la baie jusqu'à ce que vous entendiez un clic. 9 Connectez l'autre extrémité du câble de données sur le connecteur « FLOPPY » de la carte système (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 222). 10 Remettez le lecteur optique en place (reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248). 11 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 1 numéro de vérification d'emplacement 1248 Pièces de l'ordinateur de bureau 12 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. Consultez la documentation fournie avec le lecteur pour connaître les instructions d'installation d'un logiciel requis pour le fonctionnement de ce lecteur. 13 Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79) et sélectionnez l'option Diskette Drive (Lecteur de disquette) appropriée. 14 Vérifiez que votre ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Lecteur optique PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant de retirer le capot. Retrait d'un lecteur optique 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. AVIS : Ne retirez pas le lecteur de l'ordinateur en tirant sur les câbles. Vous pourriez endommager les câbles et les connecteurs de câble. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Tirez vers le haut le loquet de fermeture du lecteur et faites glisser celui-ci vers l'arrière de l'ordinateur. Puis, soulevez le lecteur pour le retirer de l'ordinateur. 4 Déconnectez le câble de données du lecteur optique du connecteur de la carte système. 5 Débranchez le câble d'alimentation et le câble de données du lecteur optique de l'arrière du lecteur. Pièces de l'ordinateur de bureau 249 6 Si vous remplacez le lecteur optique, reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248. 7 Si vous ne procédez pas au remplacement du lecteur, remettez le cache du panneau du lecteur en place. 8 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le port ou le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 9 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 10 Configurez les lecteurs dans le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79). 1 loquet de fermeture du lecteur 2 lecteur optique 1 2250 Pièces de l'ordinateur de bureau Installation d'un lecteur optique 1 Déballez le lecteur et préparez-le pour l'installation. Consultez la documentation fournie avec le lecteur pour vérifier si ce dernier est configuré pour votre ordinateur. 2 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 3 Si vous remplacez un lecteur optique, retirez les vis à épaulement du lecteur existant et fixez-les sur le lecteur de remplacement. 4 Si vous installez un nouveau lecteur : a Appuyez sur les deux crans situés sur la partie supérieure du cache du panneau des lecteurs et faites pivoter le cache vers l'avant de l'ordinateur. b Retirez les trois vis à épaulement du cache du panneau des lecteurs. c Insérez les trois vis à épaulement dans les trous situés sur les côtés du nouveau lecteur et serrez-les. 5 Connectez les câbles d'alimentation et de données au lecteur. 6 Alignez les vis à épaulement sur les guides-vis et faites glisser le lecteur dans la baie jusqu'à ce que vous entendiez un clic.Pièces de l'ordinateur de bureau 251 7 Vérifiez toutes les connexions des câbles et enroulez et placez ces derniers de manière à permettre le passage du flux d'air en provenance du ventilateur et des grilles de refroidissement. 8 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 9 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. Consultez la documentation fournie avec le lecteur pour connaître les instructions d'installation d'un logiciel requis pour le fonctionnement de ce lecteur.252 Pièces de l'ordinateur de bureau 10 Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Ouverture du programme de configuration du système » à la page 79) et sélectionnez l'option Drive (Lecteur) appropriée. 11 Vérifiez que votre ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Remise en place du cache du panneau du lecteur 1 Alignez le panneau optique. Insérez-le dans les bords du logement vide du lecteur optique. 2 Enfoncez le panneau. Le cache du panneau optique se verrouille en position. REMARQUE : Conformément aux réglementations de la FCC, il est recommandé de remettre le panneau optique en place à chaque fois que le disque optique est retiré de l'ordinateur. Pile Remplacement de la pile PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Une pile bouton conserve les informations de configuration, de date et d'heure de l'ordinateur. Elle peut durer plusieurs années. Si vous devez fréquemment réinitialiser les informations concernant l'heure et la date après avoir allumé l'ordinateur, remplacez la pile. PRÉCAUTION : Une pile neuve peut exploser si elle est mal installée. Remplacez la pile uniquement par une pile de type identique ou équivalent à celui recommandé par le fabricant. Mettez les piles usagées au rebut selon les instructions du fabricant. Pour remplacer la pile : 1 Enregistrez tous les écrans du programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79) de façon à pouvoir restaurer les bons paramètres à l'étape 9.Pièces de l'ordinateur de bureau 253 2 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 3 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 4 Repérez le support de pile (reportez-vous à la section « Composants de la carte système » à la page 222). 5 Appuyez avec précaution sur le bouton d'éjection de la pile pour l'éjecter. 6 Insérez la nouvelle pile dans le support avec le côté « + » tourné vers le haut, puis enclenchez-la en position. 7 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 8 Connectez votre ordinateur et les périphériques à leur source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 9 Ouvrez le programme de configuration du système (reportez-vous à la section « Programme de configuration du système » à la page 79) et restaurez les paramètres enregistrés au cours de l'étape 1. Puis passez à la section Maintenance et effacez le message « Pile déchargée » et les erreurs associées au remplacement de la pile dans le journal d'événements. 10 Mettez au rebut la pile usagée conformément à la réglementation en vigueur. Pour plus d'informations sur la mise au rebut de la pile, reportez-vous à votre Guide d´information sur le produit. 1 bouton d'éjection de la pile 2 pile (côté positif) 2 1254 Pièces de l'ordinateur de bureau Bloc d'alimentation PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Remplacement du bloc d'alimentation 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Débranchez les câbles d'alimentation en CC des lecteurs et de la carte système. Mémorisez la façon dont les câbles d'alimentation en CC sont acheminés sous les languettes du châssis de l'ordinateur avant de débrancher les câbles de la carte système et des lecteurs. Vous devrez acheminer ces câbles correctement lorsque vous les remettrez en place, de sorte qu'ils ne risquent pas de se coincer ou d'être mal positionnés. 4 Retirez le câble du disque dur, le câble de données du lecteur de CD ou de DVD, le câble ruban du panneau avant, ainsi que tout autre câble, du clip de fixation situé sur le côté du bloc d'alimentation. 5 Retirez les deux vis qui fixent le bloc d'alimentation à l'arrière du châssis de l'ordinateur.Pièces de l'ordinateur de bureau 255 6 Appuyez sur le bouton d'éjection situé sur la base du châssis de l'ordinateur. 7 Retirez le lecteur optique et mettez-le de côté (reportez-vous à la section « Lecteur optique » à la page 248). 8 Faites glisser le bloc d'alimentation d'environ 2,5 cm (1 pouce) vers l'avant de l'ordinateur. 9 Soulevez le bloc d'alimentation et retirez-le de l'ordinateur. 10 Faites glisser le nouveau bloc d'alimentation dans son emplacement. 1 bouton d'éjection 2 bloc d'alimentation 3 vis (2) 4 sélecteur de tension (rouge) 5 connecteur d'alimentation en CA 1 2 3 5 4256 Pièces de l'ordinateur de bureau 11 Remettez en place les quatre vis qui fixent le bloc d'alimentation à l'arrière du châssis de l'ordinateur. PRÉCAUTION : Si vous ne remettez pas en place et ne serrez pas toutes les vis, vous risquez de vous électrocuter car ces vis font partie des pièces qui assurent la mise à la terre du système. AVIS : Faites passer les câbles d'alimentation en CC sous les languettes du châssis. Ils doivent être correctement acheminés afin d'éviter qu'ils ne soient endommagés. 12 Rebranchez les câbles d'alimentation en CC aux lecteurs et à la carte système. 13 Fixez le câble du disque dur, le câble de données du lecteur de CD ou de DVD et le câble ruban du panneau avant au clip de fixation situé sur le côté du bloc d'alimentation. REMARQUE : Vérifiez deux fois que tous les câbles sont bien branchés et fixés. 14 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 15 Vérifiez que la tension du bloc d'alimentation sélectionnée est appropriée (115 V ou 230 V) à l'aide du sélecteur de tension situé sur la partie arrière du châssis. 16 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 17 Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Haut-parleurs Installation d'un haut-parleur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit.Pièces de l'ordinateur de bureau 257 AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de votre ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Insérez le haut-parleur dans le châssis de l'ordinateur. 4 Branchez les câbles sur la carte système. 5 Replacez le capot de l'ordinateur. 6 Mettez l'ordinateur sous tension. Retrait d'un haut-parleur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit.258 Pièces de l'ordinateur de bureau AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de votre ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Débranchez les câbles de la carte système. 4 Retirez le haut-parleur du châssis de l'ordinateur. 5 Replacez le capot de l'ordinateur. 6 Mettez l'ordinateur sous tension.Pièces de l'ordinateur de bureau 259 Processeur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Retrait du processeur et du dissipateur de chaleur 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Débranchez et retirez avec précaution tous les câbles qui passent au-dessus de l'assemblage du dissipateur de chaleur. 4 Desserrez les vis imperdables situées de chaque côté de l'assemblage du dissipateur de chaleur. PRÉCAUTION : Malgré la présence d'un blindage en plastique, l'assemblage du dissipateur de chaleur peut énormément chauffer au cours d'une utilisation normale. Laissez-le refroidir avant de le manipuler. AVIS : Une grande quantité de pâte thermoconductible peut être présente entre le processeur et le dissipateur de chaleur. Ne forcez pas pour séparer l'assemblage du dissipateur de chaleur du processeur afin d'éviter d'endommager ce dernier. 5 Faites pivoter l'assemblage du dissipateur de chaleur vers le haut et retirezle de l'ordinateur.260 Pièces de l'ordinateur de bureau AVIS : À moins qu'un nouveau dissipateur de chaleur ne soit requis par le nouveau processeur, réutilisez l'assemblage du dissipateur de chaleur initial lorsque vous remplacez le processeur. 6 Ouvrez le capot du processeur en faisant glisser le levier de dégagement depuis le dessous du loquet du capot central du support. Puis, remettez le levier en place pour dégager le processeur. 1 assemblage du dissipateur de chaleur 2 emplacements des vis imperdables (2) 1 2Pièces de l'ordinateur de bureau 261 AVIS : Veillez à ne pas courber les broches lorsque vous retirez le processeur. Si vous courbez les broches, le processeur risque d'être définitivement endommagé. 7 Retirez le processeur du support. Maintenez le levier de dégagement ouvert pour que le support puisse recevoir le nouveau processeur. AVIS : Après avoir retiré le processeur, veillez à ne pas mettre de pâte thermoconductible sur ses broches. Le processeur peut être définitivement endommagé en cas de présence de pâte thermoconductible sur ses broches. Installation du processeur AVIS : Mettez-vous à la terre en touchant une partie métallique non peinte à l'arrière de l'ordinateur. 1 loquet de fermeture central 2 cache du processeur 3 processeur 4 support 5 levier de dégagement 2 3 4 5 1262 Pièces de l'ordinateur de bureau AVIS : Veillez à ne pas courber les broches lorsque vous retirez le processeur de son emballage. Si vous courbez les broches, le processeur risque d'être définitivement endommagé. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le processeur de son emballage en veillant à ne pas courber ses broches. 3 Si le levier de dégagement du support n'est pas complètement ouvert, ouvrez-le. AVIS : Le processeur doit être correctement installé dans son support afin d'éviter de l'endommager de façon définitive ainsi que l'ordinateur lorsque vous allumerez ce dernier. 4 Alignez les encoches avant et arrière du processeur sur celles du support. 5 Alignez l'angle de la broche 1 du processeur et du support. 1 3 4 6 8 7 9 2 5Pièces de l'ordinateur de bureau 263 AVIS : Pour éviter tout dommage, assurez-vous que le processeur est correctement aligné sur le support et n'exercez pas une pression excessive quand vous le mettez en place. 6 Placez doucement le processeur à l'intérieur du support et vérifiez qu'il est correctement positionné. 7 Une fois le processeur correctement installé dans le support, fermez le cache du processeur. Vérifiez que la languette du cache du processeur est placée sous le loquet de fermeture central du support. 8 Faites pivoter le levier de dégagement du support en position de fermeture et enclenchez-le pour maintenir le processeur en place. 9 Nettoyez la pâte thermoconductible au bas du dissipateur de chaleur. AVIS : Veillez à appliquer une nouvelle pâte thermoconductible. Une nouvelle pâte thermoconductible est essentielle pour assurer un thermoliage adéquat, ce qui est obligatoire pour un fonctionnement optimal du processeur. 10 Appliquez la nouvelle pâte thermoconductible au-dessus du processeur. AVIS : Vérifiez que les câbles du lecteur de disquette et audio ne seront pas pincés lorsque vous installerez l'assemblage du dissipateur de chaleur. 11 Installez l'assemblage du dissipateur de chaleur : a Placez l'assemblage du dissipateur de chaleur sur le support de l'assemblage du dissipateur de chaleur. b Faites pivoter l'assemblage du dissipateur de chaleur vers la base de l'ordinateur et serrez les deux vis imperdables. AVIS : Vérifiez que l'assemblage du dissipateur est correctement installé. 1 cache du processeur 2 languette 3 processeur 4 support du processeur 5 loquet de fermeture central 6 levier de dégagement 7 encoche d'alignement avant 8 support et indicateur de la broche 1 du processeur 9 encoche d'alignement arrière264 Pièces de l'ordinateur de bureau 12 Rebranchez tous les câbles que vous avez déconnectés avant de retirer l'assemblage du dissipateur de chaleur. 13 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 14 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 15 Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). 1 assemblage du dissipateur de chaleur 2 support de l'assemblage du dissipateur de chaleur 3 emplacements des vis imperdables (2) 3 1 2Pièces de l'ordinateur de bureau 265 Panneau d'E/S PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité du Guide d'information sur le produit. PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant d'ouvrir le capot. PRÉCAUTION : L'assemblage du dissipateur de chaleur, le bloc d'alimentation et d'autres composants peuvent énormément chauffer au cours d'une utilisation normale. Laissez-les refroidir avant de les manipuler. AVIS : Pour empêcher les composants de l'ordinateur de subir des dégâts dus à l'électricité statique, déchargez votre corps de son électricité statique avant de manipuler les composants électroniques de l'ordinateur. Vous pouvez également faire ceci en touchant une surface métallique non peinte du châssis de l'ordinateur. Retrait du panneau d'E/S REMARQUE : Mémorisez la façon dont les câbles sont acheminés avant de les retirer, de manière à pouvoir les remettre en place correctement lors de l'installation du nouveau panneau d'E/S. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Retirez la vis qui fixe le panneau d'E/S sur l'ordinateur de bureau. AVIS : Lorsque vous glissez le panneau d'E/S hors de l'ordinateur, faites très attention afin d'éviter d'endommager les connecteurs et les clips d'acheminement des câbles. 4 Faites doucement pivoter et glisser le panneau d'E/S pour le retirer de l'ordinateur. 5 Retirez le câble du panneau d'E/S en tirant sur la boucle de retrait.266 Pièces de l'ordinateur de bureau Installation du panneau d'E/S 1 Fixez le câble d'E/S au panneau d'E/S. 2 Placez le panneau d'E/S dans son logement. AVIS : Veillez à ne pas endommager les connecteurs et les clips d'acheminement des câbles lorsque vous faites glisser le panneau d'E/S dans l'ordinateur. 3 Alignez la poignée de serrage du panneau d'E/S sur son logement et faitesla glisser dedans. 4 Vérifiez, sur le panneau avant, que les prises jack USB et audio sont centrées sur les trous. 5 Remettez en place la vis de fixation du panneau d'E/S et serrez-la. 6 Rebranchez les câbles sur la carte système. 1 vis de fixation 2 panneau d'E/S 3 connecteur du câble d'E/S 4 boucle de retrait du connecteur d'E/S 2 1 3 4Pièces de l'ordinateur de bureau 267 7 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 8 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 9 Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Carte système Retrait de la carte système PRÉCAUTION : Pour éviter tout choc électrique, toute coupure par les lames mobiles du ventilateur ou toute autre blessure, débranchez toujours la prise secteur de votre ordinateur avant d'ouvrir le capot. PRÉCAUTION : L'assemblage du dissipateur de chaleur, le bloc d'alimentation et d'autres composants peuvent énormément chauffer au cours d'une utilisation normale. Laissez-les refroidir avant de les manipuler. AVIS : Avant de toucher quoi que ce soit à l'intérieur de l'ordinateur, raccordezvous à la masse en touchant une surface métallique non peinte, par exemple la partie métallique à l'arrière de l'ordinateur. Pendant votre intervention, touchez périodiquement une surface métallique non peinte de l'ordinateur pour dissiper toute électricité statique qui pourrait endommager les composants internes. 1 Suivez les procédures décrites dans la section « Avant de commencer » à la page 151. 2 Retirez le capot de l'ordinateur (reportez-vous à la section « Retrait du capot de l'ordinateur » à la page 219). 3 Retirez toutes les cartes d'extension de la carte système (reportez-vous à la section « Cartes » à la page 229). 4 Retirez le processeur et l'assemblage du dissipateur de chaleur (reportezvous à la section « Haut-parleurs » à la page 256). 5 Retirez les modules de mémoire (reportez-vous à la section « Retrait de la mémoire » à la page 229) et notez leur emplacement dans les supports de mémoire afin de pouvoir les réinstaller au même endroit après avoir remplacé la carte. 268 Pièces de l'ordinateur de bureau 6 Débranchez tous les câbles de la carte système. Mémorisez la façon dont les câbles sont acheminés avant de les retirer, de manière à pouvoir les remettre en place correctement après avoir installé la nouvelle carte système. 7 Retirez les 7 vis restantes de la carte système. (Quatre autres vis ont été retirées avec l'assemblage du dissipateur de chaleur.) 8 Faites glisser l'assemblage de la carte système vers l'avant de l'ordinateur, puis soulevez-le pour le retirer. Vis de la carte système 9 Placez la carte système que vous venez de retirer à côté de la nouvelle carte système pour vous assurer, par comparaison, que les deux cartes sont bien identiques. 1 carte système 2 vis (7) 1 2Pièces de l'ordinateur de bureau 269 Installation de la carte système 1 Avec précaution, alignez la carte par rapport au châssis et faites-la glisser vers l'arrière de l'ordinateur. 2 À l'aide des 7 vis, fixez la carte système sur le châssis. PRÉCAUTION : Si vous ne remettez pas en place et ne serrez pas toutes les vis, vous risquez de vous électrocuter car ces vis font partie des pièces qui assurent la mise à la terre du système. 3 Remettez en place les câbles que vous aviez retirés de l'ancienne carte système. 4 Remettez en place le processeur et l'assemblage du dissipateur de chaleur (reportez-vous à la section « Installation du processeur » à la page 261). AVIS : Vérifiez que l'assemblage du dissipateur est correctement installé. 5 Remettez les modules de mémoire dans les supports de mémoire, au même endroit que là où vous les avez trouvés (reportez-vous à la section « Installation de la mémoire » à la page 227). 6 Remettez en place toutes les cartes d'extension sur la carte système. 7 Remettez le capot de l'ordinateur en place (reportez-vous à la section « Remise en place du capot de l'ordinateur » à la page 269). AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. 8 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. 9 Vérifiez que l'ordinateur fonctionne correctement en exécutant Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). Remise en place du capot de l'ordinateur PRÉCAUTION : Avant de commencer toute procédure de cette section, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit. 1 Vérifiez que tous les câbles sont connectés et pliez-les de sorte qu'ils ne gênent pas. 2 Vérifiez que vous n'avez rien oublié à l'intérieur de l'ordinateur. 3 Pour remettre en place le capot :270 Pièces de l'ordinateur de bureau a Alignez le bas du capot sur les languettes de charnière situées le long du bord inférieur de l'ordinateur. b Faites pivoter le capot vers le bas en utilisant les languettes de charnière comme leviers et fermez. c Enclenchez le capot en place en tirant vers l'arrière le loquet de fermeture du capot, puis en le relâchant, une fois le capot correctement installé. d Vérifiez que le capot est correctement installé avant de déplacer l'ordinateur. 4 Placez l'ordinateur en position verticale. AVIS : Pour connecter un câble de réseau, branchez d'abord le câble sur le périphérique réseau, puis sur l'ordinateur. AVIS : Vérifiez que les entrées d'air du système ne sont pas obstruées. 5 Connectez votre ordinateur et les périphériques à une source d'alimentation électrique, puis allumez-les. Obtention d'aide 271 Obtention d'aide Obtention d'assistance PRÉCAUTION : Si vous devez retirer le capot de l'ordinateur, déconnectez d'abord de leurs prises les câbles d'alimentation de l'ordinateur et du modem. Si vous rencontrez un problème avec votre ordinateur, procédez de la façon suivante pour diagnostiquer et résoudre le problème : 1 Pour des informations et les procédures concernant la résolution du problème rencontré par votre ordinateur, reportez-vous à la section « Dépannage » à la page 121. 2 Pour savoir comment exécuter Dell Diagnostics, reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117. 3 Remplissez la « Liste de vérification des diagnostics » à la page 276. 4 Utilisez la gamme complète de services en ligne de Dell disponibles sur le site Web de support technique (support.dell.com) pour obtenir de l'aide sur les procédures d'installation et de dépannage. Pour une liste plus complète des services de support de Dell en ligne, reportez-vous à la section « Services en ligne » à la page 272. 5 Si les étapes précédentes ne vous ont pas permis de résoudre le problème, reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277. REMARQUE : Contactez le service de support de Dell à l'aide d'un téléphone situé à proximité de l'ordinateur pour que le personnel du support puisse vous guider pendant la procédure de dépannage. REMARQUE : Il se peut que le système de code de service express de Dell ne soit pas disponible dans tous les pays. Lorsque le système téléphonique automatisé de Dell vous le demande, entrez votre code de service express pour que votre appel soit directement acheminé vers l'équipe de support technique appropriée. Si vous n'avez pas de code de service express, ouvrez le dossier Accessoires Dell, double-cliquez sur l'icône Code de service express et suivez les instructions qui s'affichent. Pour obtenir des instructions sur l'utilisation du service de support de Dell, reportez-vous à la section « Support technique et service clientèle » à la page 272.272 Obtention d'aide REMARQUE : Certains des services suivants ne sont pas toujours disponibles en dehors des États-Unis. Veuillez contacter votre représentant Dell local pour obtenir des informations sur leur disponibilité. Support technique et service clientèle Le service de support de Dell est à votre disposition pour répondre à vos questions au sujet du matériel Dell™. Nos employés de support utilisent des diagnostics sur ordinateur pour fournir rapidement des réponses exactes. Pour contacter le service de support de Dell, reportez-vous à la section « Avant d'appeler » à la page 275, puis consultez les coordonnées de votre région ou rendez-vous sur support.dell.com. DellConnect DellConnect est un outil d'accès en ligne simple qui permet à un technicien Dell d'accéder à votre ordinateur, sous votre supervision, via une connexion haut débit afin de diagnostiquer et de résoudre des problèmes informatiques. Pour plus d'informations, rendez-vous sur support.dell.com et cliquez sur DellConnect. Services en ligne Pour en savoir plus sur les produits et services de Dell, rendez-vous sur les sites Web ci-dessous : www.dell.com www.dell.com/ap (pays d'Asie et du Pacifique uniquement) www.dell.com/jp (Japon uniquement) www.euro.dell.com (Europe uniquement) www.dell.com/la (pays d'Amérique latine et des Caraïbes) www.dell.ca (Canada uniquement) Le service de support de Dell est accessible via les sites Web et les adresses e-mail ci-dessous : • Sites Web du service de support de Dell support.dell.com support.jp.dell.com (Japon uniquement) support.euro.dell.com (Europe uniquement)Obtention d'aide 273 • Adresses e-mail du service de support de Dell mobile_support@us.dell.com support@us.dell.com la-techsupport@dell.com (pays d'Amérique latine et des Caraïbes uniquement) apsupport@dell.com (pays d'Asie et du Pacifique uniquement) • Adresses e-mail du service marketing et ventes de Dell apmarketing@dell.com (pays d'Asie et du Pacifique uniquement) sales_canada@dell.com (Canada uniquement) • FTP (File Transfert Protocol, protocole de transfert de fichiers) anonyme ftp.dell.com Connectez-vous en tant qu'utilisateur : anonyme et utilisez votre adresse électronique comme mot de passe. Service AutoTech Le service de support automatisé de Dell, AutoTech, fournit des réponses enregistrées aux questions les plus fréquemment posées par les clients de Dell concernant les ordinateurs portables et de bureau. Lorsque vous appelez AutoTech, utilisez votre téléphone à clavier pour sélectionner les sujets correspondant à vos questions. Pour connaître le numéro de téléphone à appeler pour votre région, reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277. Service d'état des commandes automatisé Pour vérifier l'état de vos commandes de produits Dell, vous pouvez visiter le site Web support.dell.com ou appeler le service d'état des commandes automatisé. Un enregistrement vous demande les informations nécessaires pour repérer votre commande et en faire un rapport. Pour connaître le numéro de téléphone à appeler pour votre région, reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277.274 Obtention d'aide Problèmes liés à votre commande Pour résoudre un problème lié à votre commande, comme des pièces manquantes ou non adaptées, ou une facturation erronée, contactez le Service clientèle de Dell. Gardez votre facture ou votre bordereau de marchandises à portée de main lorsque vous appelez. Pour connaître le numéro de téléphone à appeler pour votre région, reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277. Informations concernant le produit Si vous avez besoin d'informations sur les autres produits disponibles auprès de Dell, ou si vous voulez passer une commande, visitez le site Web de Dell à l'adresse http://www.dell.com. Pour connaître le numéro à composer afin de consulter un spécialiste des ventes, reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277. Renvoi d'articles pour une réparation sous garantie ou une mise en crédit Préparez tous les articles à retourner, pour réparation ou mise en crédit, comme indiqué ci-après : 1 Contactez Dell pour obtenir un numéro d'autorisation de retour de matériel et écrivez-le clairement et bien visiblement sur l'extérieur de la boîte. Pour connaître le numéro de téléphone à appeler pour votre région, reportez-vous à la section « Contacter Dell » à la page 277. 2 Joignez une copie de la facture et une lettre expliquant le motif du retour. 3 Joignez une copie de la liste de vérification des diagnostics (reportez-vous à la section « Liste de vérification des diagnostics » à la page 276) indiquant les tests que vous avez effectués et les messages d'erreur renvoyés par Dell Diagnostics (reportez-vous à la section « Dell Diagnostics » à la page 117). 4 Joignez tous les accessoires qui vont avec le ou les articles renvoyés (câbles d'alimentation, disquettes de logiciels, guides, etc.) si le retour est à porter en crédit. 5 Empaquetez l'équipement à renvoyer dans son emballage d'origine (ou équivalent).Obtention d'aide 275 Les frais d'envoi sont à votre charge. L'assurance des articles retournés vous incombe également et vous acceptez le risque de leur perte au cours de leur acheminement vers Dell. Les envois en contre-remboursement ne sont pas acceptés. Les retours ne comportant pas les éléments décrits ci-dessus seront refusés au quai de réception de Dell et vous seront retournés. Avant d'appeler REMARQUE : Ayez à portée de main votre code de service express lorsque vous appelez. Ce code facilite l'acheminement de votre appel par le système d'assistance téléphonique informatisé de Dell. Il est possible que l'on vous demande également votre numéro de service (il se trouve sur la face arrière ou inférieure de votre ordinateur). N'oubliez pas de renseigner la liste de vérification des diagnostics (reportezvous à la section « Liste de vérification des diagnostics » à la page 276). Si possible, allumez votre ordinateur avant de contacter Dell pour obtenir une assistance, et appelez d'un téléphone qui se trouve à proximité de votre ordinateur. On pourra vous demander de taper certaines commandes au clavier, de donner des informations détaillées sur le fonctionnement de l'ordinateur ou d'essayer d'autres méthodes de dépannage uniquement possibles sur ce dernier. Assurez-vous que la documentation de l'ordinateur est disponible. PRÉCAUTION : Avant toute intervention à l'intérieur de votre ordinateur, consultez et respectez les consignes de sécurité qui figurent dans le Guide d'information sur le produit.276 Obtention d'aide Liste de vérification des diagnostics Nom : Date : Adresse : Téléphone : Numéro de service (code-barre situé sur la face arrière ou inférieure de l'ordinateur) : Code de service express : Numéro d'autorisation de retour du matériel (s'il vous a été fourni par le support technique de Dell) : Système d'exploitation et version : Périphériques : Cartes d'extension : Êtes-vous connecté à un réseau ? Oui Non Réseau, version et carte réseau : Programmes et versions : Consultez la documentation de votre système d'exploitation pour déterminer le contenu des fichiers de démarrage du système. Si l'ordinateur est relié à une imprimante, imprimez chaque fichier. Sinon, notez le contenu de chaque fichier avant d'appeler Dell. Message d'erreur, code sonore ou code de diagnostic : Description du problème et procédures de dépannage que vous avez réalisées :Obtention d'aide 277 Contacter Dell REMARQUE : Si vous ne disposez pas d'une connexion Internet fonctionnelle, consultez votre facture, le bordereau de marchandises ou le catalogue des produits pour trouver les coordonnées de Dell. Dell vous propose plusieurs options de service. Vous pouvez également opter pour un support téléphonique ou un support en ligne. La disponibilité de ces options varie par pays et par produit. Certains services peuvent ne pas être disponibles dans votre région. Pour contacter Dell à propos de problèmes liés aux ventes, au support technique ou au service client : 1 Rendez-vous sur support.dell.com. 2 Sélectionnez votre pays ou votre région dans le menu déroulant Choose A Country/Region (Sélectionner un pays ou une région), en bas de la page. 3 Cliquez sur Contact Us (Nous contacter) dans la partie gauche de la page. 4 Sélectionnez le lien du service ou du support dont vous avez besoin. 5 Pour contacter Dell, choisissez la méthode qui vous convient le mieux.278 Obtention d'aideAnnexe 279 Annexe Réglementation FCC (États-Unis uniquement) Classe B FCC Cet équipement crée, utilise et peut émettre de l'énergie sous forme de radiofréquence et peut, s'il n'est pas installé et utilisé conformément aux instructions du manuel du fabricant, être la cause d'interférences aux transmissions radio et télévision. Cet équipement a été testé et déclaré conforme aux limites des appareils numériques de classe B définies à l'alinéa 15 du règlement de la FCC. Ce périphérique est conforme à l'alinéa 15 du règlement de la FCC. Son fonctionnement est soumis aux deux conditions suivantes : 1 Cet appareil ne doit pas créer d'interférences nuisibles. 2 Cet appareil doit accepter toutes les interférences qu'il reçoit, y compris celles qui peuvent perturber son fonctionnement. AVIS : Les réglementations de la FCC prévoient que les changements ou modifications non explicitement approuvés par Dell Inc. peuvent annuler vos droits à utiliser cet équipement. Ces limites ont été conçues pour fournir une protection raisonnable contre les interférences nuisibles dans un milieu résidentiel. Cependant, la possibilité d'interférence d'une installation particulière n'est pas entièrement exclue. Si cet équipement crée effectivement des interférences nuisibles pour la réception radio et télévision, ce qui peut être déterminé en allumant et en éteignant l'équipement, vous êtes encouragé à essayer de corriger les interférences en prenant une ou plusieurs des mesures suivantes : • Changer l'orientation de l'antenne de réception. • Repositionner le système en fonction du récepteur. • Éloigner le système du récepteur. • Brancher le système sur une autre prise afin que le système et le récepteur se trouvent sur différents circuits de dérivation. 280 Annexe Si nécessaire, consultez un représentant de Dell Inc. ou un technicien radio/télévision expérimenté pour des suggestions supplémentaires. Les informations suivantes sont fournies conformément à la réglementation de la FCC : • Nom du produit : OptiPlex 330 • Numéro de modèle : DCSM et DCNE • Nom du fabricant : Dell Inc. Worldwide Regulatory Compliance & Environmental Affairs One Dell Way Round Rock, TX 78682 USA 512-338-4400 REMARQUE : Pour plus d'informations sur les réglementations, reportez-vous à votre Guide d´information sur le produit. Glossaire 281 Glossaire Les termes répertoriés dans ce glossaire ne sont fournis qu'à titre informatif et ne décrivent pas obligatoirement les fonctions intégrées à votre ordinateur particulier. A ACPI — Advanced Configuration and Power Interface — Spécification de gestion de l'alimentation qui permet aux systèmes d'exploitation Microsoft® Windows® de placer l'ordinateur en mode Veille ou Mise en veille prolongée afin de conserver l'énergie électrique attribuée à chaque périphérique connecté à l'ordinateur. adressage de mémoire — Processus permettant à l'ordinateur d'attribuer des adresses mémoire à des emplacements physiques au démarrage. Les périphériques et les logiciels peuvent ensuite déterminer les informations auxquelles le microprocesseur peut accéder. adresse E/S — Adresse RAM associée à un périphérique spécifique (un connecteur série, un connecteur parallèle ou une baie d'extension) et qui permet au processeur de communiquer avec ce périphérique. adresse mémoire — Emplacement spécifique où les données sont stockées temporairement dans la mémoire RAM. AGP — Accelerated Graphics Port — Port graphique dédié allouant de la mémoire système à utiliser pour les tâches liées à la vidéo. Le port AGP permet d'obtenir une image vidéo de haute qualité avec des couleurs fidèles grâce à une interface très rapide entre le circuit vidéo et la mémoire de l'ordinateur. AHCI — Advanced Host Controller Interface — Interface de contrôleur d'hôte de disque dur SATA permettant au pilote de stockage d'activer des technologies telles que Native Command Queuing (NCQ) et l'enfichage à chaud. ALS — Ambient Light Sensor — Fonctionnalité aidant à contrôler la luminosité d'affichage. ASF — Alert Standards Format — Standard permettant de définir un mécanisme pour signaler les alertes matérielles et logicielles à une console de gestion. La norme ASF est conçue pour être indépendante des plates-formes et des systèmes d'exploitation. autonomie de la batterie — Nombre de minutes ou d'heures durant lesquelles la batterie d'un ordinateur portable peut alimenter l'ordinateur.282 Glossaire B baie de média — Baie qui prend en charge des périphériques tels qu'un lecteur optique, une seconde batterie ou un module Dell TravelLite™. baie modulaire — Voir baie de média. BIOS — Basic Input/Output System (Système de base d'entrée/sortie) — Programme (ou utilitaire) qui joue le rôle d'interface entre le matériel informatique et le système d'exploitation. Ne modifiez les paramètres de ce programme que si vous connaissez avec exactitude les effets de chacun d'eux sur l'ordinateur. Appelé également programme de configuration du système. bit — Plus petite unité de donnée interprétée par l'ordinateur. Blu-ray Disc™ (BD) — Technologie de stockage optique qui offre une capacité de stockage allant jusqu'à 50 Go, une vraie résolution vidéo 1080p (téléviseur HD requis) et des canaux 7.1 natifs avec un son surround non compressé. bps — bits par seconde — Unité standard de mesure de la vitesse de transmission de données. BTU — British thermal unit (unité thermique britannique) — Mesure de sortie de chaleur. bus — Passerelle pour les communications entre les composants de votre ordinateur. bus local — Bus de données fournissant une transmission rapide des données entre les périphériques et le processeur. C C — Celsius — Système de mesure de température où 0 ° est le point de congélation et 100 ° le point d'ébullition de l'eau. CA — courant alternatif — Forme d'électricité qui alimente votre ordinateur lorsque vous branchez le câble d'alimentation de l'adaptateur secteur sur une prise électrique. capteur infrarouge — Port permettant de transférer des données entre l'ordinateur et des périphériques compatibles infrarouge sans utiliser de connexion câblée. carnet — Document international des douanes qui facilite les importations temporaires dans les pays étrangers. Appelé également passeport de marchandises. carte d'extension — Carte installée dans un logement d'extension sur la carte système de certains ordinateurs et qui permet d'augmenter les capacités de l'ordinateur. Il peut s'agir d'une carte vidéo, modem ou son. carte ExpressCard — Carte E/S amovible conforme à la norme PCMCIA. Les cartes modem et les cartes réseau sont des types courants de cartes ExpressCard. Les cartes ExpressCard prennent en charge à la fois les normes PCI Express et USB 2.0.Glossaire 283 carte intelligente — Carte qui incorpore un processeur et une puce mémoire. Les cartes à puce permettent d'identifier un utilisateur sur des ordinateurs équipés de telles cartes. Carte Mini — Petite carte conçue pour les périphériques intégrés, tels que les cartes de communication réseau. Une carte Mini est équivalente, du point de vue fonctionnel, à une carte d'extension PCI standard. carte PC — Carte d'E/S amovible conforme à la norme PCMCIA. Les cartes modem et les cartes réseau sont des cartes PC courantes. carte PC étendue — Carte PC qui dépasse du logement de carte PC lorsqu'elle est installée. carte réseau — Puce qui offre des fonctions réseau. Un ordinateur peut disposer d'une carte réseau sur sa carte système ou il peut contenir une carte PC avec un adaptateur intégré. Une carte réseau est aussi appelée NIC (Network Interface Controller [contrôleur d'interface réseau]). carte système — Carte à circuits imprimés principale de votre ordinateur. Appelée aussi carte mère. CD-R — CD recordable (CD inscriptible) — Version enregistrable d'un CD. Des données ne peuvent être enregistrées qu'une seule fois sur un CD enregistrable. Une fois enregistrées, les données ne peuvent être ni effacées ni écrasées. CD-RW — CD rewritable (CD réinscriptible) — Version réinscriptible d'un CD. Vous pouvez enregistrer des données sur un CD-RW, puis les effacer et les réécrire. circuit intégré — Semi-conducteur ou puce sur lesquels sont fabriqués des milliers ou des millions de minuscules composants électroniques destinés aux équipements informatiques, audio et vidéo. CMOS — Type de circuit électronique. Les ordinateurs utilisent une petite quantité de la mémoire CMOS alimentée par batterie pour mémoriser la date, l'heure et les options de configuration du système. COA — Certificate of Authenticity (certificat d'authenticité) — Code alphanumérique Windows inscrit sur une étiquette sur votre ordinateur. Également appelé Clé de produit ou Identification produit. code de service express — Code numérique inscrit sur une étiquette apposée à votre ordinateur Dell™. Utilisez le code service express lorsque vous contactez Dell pour obtenir une assistance technique. Le code de service express n'est pas nécessairement disponible dans tous les pays. combinaison de touches — Commande nécessitant une pression simultanée sur plusieurs touches. connecteur DIN — Connecteur rond à 6 broches conforme aux normes DIN (Deutsche Industrie-Norm), généralement utilisé pour connecter des connecteurs de câble de souris ou de clavier PS/2.284 Glossaire connecteur parallèle — Port d'E/S souvent utilisé pour connecter une imprimante parallèle à l'ordinateur. Appelé également port LPT. connecteur série — Port d'E/S souvent utilisé pour connecter des périphériques comme des organiseurs ou des appareils photo numériques sur votre ordinateur. contrôleur — Puce qui contrôle le transfert de données entre le processeur et la mémoire ou entre le processeur et les périphériques. contrôleur vidéo — Circuits de la carte vidéo ou de la carte système (sur les ordinateurs dotés d'un contrôleur vidéo intégré) qui fournissent, en association avec l'écran ou un moniteur externe, les fonctions vidéo de votre ordinateur. CRIMM — Continuity Rambus In-line Memory Module — Module ne disposant pas de puces de mémoire, utilisé pour remplir les emplacements RIMM inutilisés. curseur — Marqueur sur l'écran qui indique l'emplacement de la prochaine action du clavier, de la tablette tactile ou de la souris. Il s'agit généralement d'une ligne clignotante, d'un caractère de soulignement ou d'une petite flèche. D DDR SDRAM — Double-Data-Rate SDRAM (SDRAM à double débit de données) — Type de SDRAM doublant les cycles de données en rafale et améliorant les performances du système. DDR2 SDRAM — Double-Data-Rate 2 SDRAM (SDRAM à double débit de données 2) — Type de SDRAM DDR qui utilise une pré-extraction de 4 bits et d'autres modifications architecturales pour passer la vitesse de la mémoire à plus de 400 MHz. DEL — Diode électroluminescente — Composant électronique émettant de la lumière pour indiquer l'état de l'ordinateur. DIMM — Dual In-line Memory Module (module de mémoire à connexion double) — Carte à circuits imprimés dont les puces mémoire se connectent au module de mémoire de la carte système. dissipateur de chaleur — Plaque en métal sur certains microprocesseurs qui permet de dissiper la chaleur. DMA — Direct Memory Access (accès direct à la mémoire) — Canal permettant à certains types de transferts de données entre la mémoire RAM et un périphérique d'éviter de passer par le processeur. DMTF — Distributed Management Task Force — Consortium de compagnies représentant des fournisseurs de matériel et de logiciel développant des normes de gestion pour les environnements réseau, Internet, de bureau et d'entreprise distribués.Glossaire 285 domaine — Groupe d'ordinateurs, de programmes et de périphériques sur un réseau administrés en tant qu'unité avec des règles et des procédures communes afin d'être utilisés par un groupe d'utilisateurs donné. Les utilisateurs doivent se connecter au domaine pour avoir accès aux ressources. dossier — Terme utilisé pour décrire l'espace sur une disquette ou une unité de disque dur sur laquelle des fichiers sont organisés et regroupés. Les fichiers d'un dossier peuvent être affichés et classés de différentes façons, par exemple par ordre alphabétique, par date ou par taille. double cœur — Technologie dans laquelle deux unités physiques de calcul coexistent au sein d'un même processeur, augmentant ainsi l'efficacité de calcul et les capacités d'exécution de tâches multiples. DRAM — Dynamic Random-Access Memory (mémoire dynamique à accès aléatoire) — Mémoire qui stocke des informations dans les circuits intégrés contenant des condensateurs. DSL — Digital Subscriber Line — Technologie offrant une connexion Internet constante et à haute vitesse par l'intermédiaire d'une ligne téléphonique analogique. durée de vie d'une batterie — Nombre d'années durant lesquelles la batterie d'un ordinateur portable peut être rechargée. DVD-R — DVD recordable (DVD enregistrable) — Version enregistrable d'un DVD. Les données ne peuvent être enregistrées qu'une seule fois sur un DVD enregistrable. Une fois enregistrées, les données ne peuvent être ni effacées ni écrasées. DVD+RW — DVD rewritable (DVD réinscriptible)— Version réinscriptible d'un DVD. Vous pouvez enregistrer des données sur un DVD+RW, puis les effacer et les réécrire. (La technologie DVD+RW diffère de la technologie DVD-RW.) DVI — Digital Video Interface (interface vidéo numérique) — Norme de transmission numérique entre un ordinateur et un écran vidéo numérique. E ECC — Error Checking and Correction (code de vérification et de correction d'erreur) — Type de mémoire qui inclut des circuits spéciaux pour tester l'exactitude des données lorsqu'elles passent par la mémoire. ECP — Extended Capabilities Port — Connecteur parallèle permettant de transmettre des données de manière bidirectionnelle. Similaire à EPP, le port ECP utilise l'accès direct à la mémoire pour transférer des données et améliore généralement les performances.286 Glossaire éditeur de texte — Programme utilisé pour créer et modifier les fichiers contenant uniquement du texte ; par exemple, le Bloc-notes de Windows utilise un éditeur de texte. En général, les éditeurs de texte n'offrent pas les fonctions de renvoi à la ligne automatique ou de mise en forme (option permettant de souligner, de changer les polices, etc.). EIDE — Enhanced Integrated Device Electronics (électronique de périphérique intégré améliorée) — Version améliorée de l'interface IDE pour les disques durs et les lecteurs de CD. EMI — Electromagnetic Interference (interférence électromagnétique) — Interférences électriques causées par radiation électromagnétique. ENERGY STAR® — Exigences de l'agence EPA (Environmental Protection Agency) permettant de diminuer la consommation globale d'électricité. EPP — Enhanced Parallel Port — Connecteur parallèle permettant de transmettre des données de manière bidirectionnelle. E/S — entrée/sortie — Opération ou périphérique entrant et extrayant des données de votre ordinateur. Les claviers et les imprimantes sont des périphériques d'E/S. ESD — ElectroStatic Discharge (décharge électrostatique) — Brève décharge d'électricité statique. Ce type de décharge peut endommager les circuits intégrés du matériel informatique et de communication. F Fahrenheit — Système de mesure de température où 32 ° correspond au point de congélation et 212 ° au point d'ébullition de l'eau. FBD — Fully-Buffered DIMM — Carte DIMM pourvue de puces DDR2 DRAM et d'une mémoire tampon AMB (Advanced Memory Buffer) qui accélère la communication entre les puces DDR2 SDRAM et le système. FCC — Federal Communications Commission (Commission fédérale des communications, aux États-Unis) — Bureau américain responsable de l'application de réglementations relatives aux communications qui évalue la quantité de radiations pouvant être émise par les ordinateurs et autres équipements électroniques. fichier « Lisez-moi » — Fichier texte livré avec un logiciel ou du matériel. En général, les fichiers « Lisez-moi » fournissent des informations sur l'installation et décrivent les améliorations ou corrections apportées au produit qui n'ont pas encore été documentées. formater — Processus qui prépare un disque pour le stockage des fichiers. Lorsqu'un lecteur ou disque est formaté, les informations existantes sur ce lecteur ou disque sont perdues.Glossaire 287 FSB — Front Side Bus (bus frontal) — Canal de données et interface physique entre le processeur et la mémoire RAM. FTP — File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers) — Protocole Internet standard utilisé pour échanger des fichiers entre des ordinateurs connectés à Internet. G G — gravité — Mesure de poids et de force. GHz — gigahertz — Unité de mesure de fréquence égale à un milliard de Hz ou à mille MHz. La vitesse des microprocesseurs, des bus et des interfaces des ordinateurs est généralement mesurée en GHz. Go — giga-octet — Unité de stockage égale à 1024 Mo (1 073 741 824 octets). Ce terme est souvent arrondi à 1 000 000 000 octets lorsqu'il fait référence à la capacité de stockage d'un disque dur. GUI — Graphical User Interface (interface graphique utilisateur) — Logiciel interagissant avec l'utilisateur à l'aide de menus, de fenêtres et d'icônes. La plupart des programmes fonctionnant avec les systèmes d'exploitation Microsoft Windows ont des interfaces graphiques utilisateur. H HTTP — Hypertext Transfer Protocol — Protocole d'échange de fichiers entre des ordinateurs connectés à Internet. Hyper-Threading — L'Hyper-Threading est une technologie Intel qui améliore les performances globales de l'ordinateur en permettant à un processeur physique de fonctionner comme deux processeurs logiques capables d'exécuter certaines tâches en simultané. Hz — Hertz — Unité de mesure de fréquence égale à 1 cycle par seconde. La vitesse de fonctionnement des ordinateurs et des périphériques électroniques est souvent mesurée en kilohertz (kHz), mégahertz (MHz), gigahertz (GHz) ou térahertz (THz). I IDE — Integrated Device Electronics — Interface pour les périphériques de stockage de masse dans laquelle le contrôleur est intégré à l'unité de disque dur ou au lecteur de CD. IEEE 1394 — Institute of Electrical and Electronics Engineers, Inc. — Bus série à hautes performances utilisé pour connecter des périphériques compatibles IEEE 1394, tels que les appareils numériques et les lecteurs de DVD, à l'ordinateur. 288 Glossaire intégré — Fait généralement référence aux composants physiquement situés sur la carte système de l'ordinateur. Synonyme d'incorporé. IrDA — Infrared Data Association — Organisme en charge de la création de normes internationales pour les communications infrarouge. IRQ — Interrupt Request (requête d'interruption) — Passerelle électronique associée à un périphérique spécifique et qui permet à ce dernier de communiquer avec le processeur. Une IRQ doit être attribuée à chaque périphérique. Bien que deux périphériques puissent partager la même affectation d'IRQ, ils ne peuvent pas fonctionner simultanément. ISP — fournisseur d'accès Internet — Société qui vous permet d'accéder à son serveur hôte afin de vous connecter directement à Internet, d'envoyer et de recevoir des messages électroniques et d'accéder à des sites Web. Le fournisseur d'accès Internet (FAI) vous attribue un progiciel, un nom d'utilisateur et des numéros de téléphone d'accès contre un paiement. K Kb —Kilobit — Unité de données égale à 1024 bits. Mesure de la capacité des circuits intégrés de mémoire. kHz — Kilohertz — Unité de mesure de fréquence égale à 1000 Hz. Ko — Kilo-octet — Unité de données égale à 1024 octets mais souvent considérée comme étant égale 1000 octets. L LAN — Local Area Network (réseau local) — Réseau informatique couvrant une petite zone. Un réseau local est généralement limité à un seul bâtiment ou à plusieurs bâtiments avoisinants. Un LAN peut être connecté à un autre réseau local sur n'importe quelle distance par des lignes téléphoniques et des ondes radioélectriques pour constituer un réseau étendu (WAN, Wide Area Network). LCD — Liquid Crystal Display — Technologie utilisée pour les écrans plats et ceux des ordinateurs portables. lecteur d'empreintes — Capteur utilisant le caractère unique de vos empreintes pour authentifier votre identité utilisateur pour sécuriser votre ordinateur. lecteur de CD-RW — Lecteur qui peut lire les CD et écrire sur des disques réinscriptibles (CD-RW) et des disques enregistrables (CD-R). On peut écrire plusieurs fois sur des CD-RW, tandis que les CD-R ne permettent qu'une seule inscription.Glossaire 289 lecteur de CD-RW/DVD — Lecteur, parfois appelé lecteur combiné, permettant de lire des CD et des DVD, et d'écrire sur des disques réinscriptibles (CD-RW) et des disques enregistrables (CD-R). On peut écrire plusieurs fois sur des CD-RW, tandis que les CD-R ne permettent qu'une seule inscription. lecteur de disque dur — Lecteur permettant de lire et d'écrire des données sur un disque dur. Les termes lecteur de disque dur et disque dur sont souvent utilisés indifféremment. lecteur de DVD+RW — Lecteur permettant de lire les DVD et la plupart des supports de CD et d'écrire sur des disques DVD+RW (DVD réinscriptibles). lecteur optique — Lecteur qui utilise la technologie optique pour lire ou écrire des données sur des CD, des DVD ou des DVD+RW. Les lecteurs de CD, de DVD, de CD-RW et les lecteurs composites de CD-RW/DVD sont des exemples de lecteurs optiques. lecteur Zip — Lecteur de disquette à grande capacité développé par Iomega Corporation qui utilise des disquettes amovibles de 3,5 pouces appelées disquettes Zip. Les disquettes Zip sont légèrement plus grandes que les disquettes normales, à peu près deux fois plus épaisses et peuvent contenir jusqu'à 100 Mo de données. lecture seule — Données et/ou fichiers que vous pouvez afficher, mais pas modifier ou supprimer. Un fichier peut être en lecture seule si : • il se trouve sur une disquette physiquement protégée en écriture, un CD ou un DVD. • il est situé sur un réseau dans un répertoire sur lequel l'administrateur système n'a affecté des droits qu'à certains individus. logement d'extension — Connecteur de la carte système (sur certains ordinateurs) dans lequel vous insérez une carte d'extension pour la connecter au bus système. logiciel antivirus — Programme spécialement conçu pour identifier, isoler et/ou supprimer des virus de votre ordinateur. LPT — Line Print Terminal — Désignation d'une connexion parallèle à une imprimante ou à un autre périphérique parallèle. M mémoire — Zone de stockage de donnée temporaire dans l'ordinateur. Dans la mesure où les données en mémoire ne sont pas permanentes, il vous est recommandé d'enregistrer fréquemment vos fichiers lorsque vous travaillez ainsi qu'avant d'éteindre l'ordinateur. Un ordinateur peut avoir plusieurs formes de mémoire : la mémoire RAM, la mémoire ROM et la mémoire vidéo. Le terme mémoire est souvent synonyme de mémoire RAM.290 Glossaire mémoire cache — Mécanisme de stockage à grande vitesse spécifique. Il peut s'agir d'une section réservée de la mémoire principale ou d'un périphérique de stockage indépendant à haute vitesse. La mémoire cache permet d'améliorer l'efficacité de nombreuses opérations du microprocesseur. mémoire cache L1 — Mémoire cache principale se trouvant dans le processeur. mémoire cache L2 — Mémoire cache secondaire pouvant être externe au processeur ou intégrée à l'architecture de celui-ci. mémoire vidéo — Mémoire composée de puces mémoire dédiées aux fonctions vidéo. La mémoire vidéo est en général plus rapide que la mémoire système. La quantité de mémoire vidéo installée a principalement des effets sur le nombre de couleurs qu'un programme peut afficher. Mb — Mégabit — Mesure de la capacité de la puce de mémoire égale à 1024 Kb. Mb/s — Mégabits par seconde— 1 million de bits par seconde. Cette mesure est en règle générale utilisée pour les vitesses de transmission des réseaux et des modems. MHz — Mégahertz — Mesure de fréquence égale à 1 million de cycles par seconde. La vitesse des microprocesseurs, des bus et des interfaces d'ordinateurs est généralement mesurée en MHz. Mini PCI — Norme d'intégration de périphériques mettant l'accent sur les communications (modems et cartes réseau). Une carte Mini PCI est une petite carte externe équivalente du point de vue fonctionnel à une carte PCI d'extension standard. Mo — Méga-octet — Unité de stockage de données égale à 1 048 576 octets. 1 Mo est égal à 1024 Ko. Lorsque l'on fait référence à la capacité de stockage d'un disque dur, le terme est souvent arrondi à 1 000 000 octets. mode bureau étendu — Paramètre d'affichage permettant d'utiliser un second moniteur pour l'extension de l'affichage. Appelé également mode double affichage. mode double affichage — Paramètre d'affichage permettant d'utiliser un second moniteur. Appelé également mode de bureau étendu. mode graphique — Mode vidéo qui peut être défini par le nombre de pixels horizontaux x, le nombre de pixels verticaux y et le nombre de couleurs z. Les modes graphiques peuvent afficher un nombre illimité de formes et de polices. mode Mise en veille prolongée — Mode de gestion de l'alimentation électrique qui enregistre le contenu de la mémoire dans un espace réservé du disque dur, puis arrête l'ordinateur. Quand vous redémarrez l'ordinateur, les informations de la mémoire qui ont été enregistrées sur le disque dur sont automatiquement restaurées. mode Veille — Mode de gestion de l'alimentation électrique qui arrête toutes les opérations inutiles de l'ordinateur pour économiser l'énergie.Glossaire 291 mode vidéo — Mode qui décrit la façon dont le texte et les graphiques sont affichés sur un moniteur. Les logiciels à affichage graphique, tels que les systèmes d'exploitation Windows, s'affichent en modes vidéo définis par le nombre de pixels horizontaux x, le nombre de pixels verticaux y et le nombre de couleurs z. Les logiciels à base de caractères, comme les éditeurs de texte, s'affichent en modes vidéo qui se définissent par le nombre de colonnes x et par le nombre de rangées y. modem — Dispositif permettant à votre ordinateur de communiquer avec d'autres ordinateurs via des lignes téléphoniques analogiques. Il existe trois types de modems : externe, carte PC et interne. Généralement, vous utilisez un modem pour vous connecter à Internet et échanger des messages électroniques. module de mémoire — Petite carte de circuits, contenant des puces de mémoire, qui se connecte à la carte système. module de voyage — Périphérique en plastique conçu pour être inséré dans la baie modulaire de l'ordinateur portable pour réduire le poids de ce dernier. Mo/s — Méga-octets par seconde — 1 million d'octets par seconde. Cette mesure est souvent utilisée pour les taux de transfert de données. MP — Méga-pixel — Mesure de la résolution d'image utilisée pour les appareils photo numériques. ms — milliseconde — Mesure de temps égale à un millième de seconde. Le temps d'accès des périphériques de stockage est souvent mesuré en ms. N NIC — Voir carte réseau. ns — nanoseconde — Mesure de temps égale à un milliardième de seconde. numéro de service — Étiquette de code-barre apposée sur l'ordinateur permettant d'identifier ce dernier lorsque vous accédez au support de Dell à l'adresse support.dell.com ou lorsque vous appelez le service clientèle ou le support technique de Dell. NVRAM — Non-Volatile Random Access Memory — Type de mémoire qui conserve des données lors de la mise hors tension de l'ordinateur ou en cas de coupure d'alimentation électrique. La mémoire NVRAM permet de conserver les informations de configuration, comme la date, l'heure et d'autres options de configuration du système que vous pouvez définir.292 Glossaire O octet — Unité de stockage de données de base utilisée par votre ordinateur. Un octet équivaut généralement à 8 bits. onduleur — UPS, Uninterruptible Power Supply — Source d'alimentation de secours utilisée lorsque l'alimentation électrique est coupée ou descend à un niveau de tension inacceptable. Un onduleur permet à l'ordinateur de fonctionner pendant un temps limité en cas de panne d'électricité. Les onduleurs sont en général équipés d'un parasurtenseur et peuvent également offrir des régulations de tension. Les petits systèmes UPS proposent une alimentation par batterie de quelques minutes pour vous permettre d'éteindre l'ordinateur correctement. P périphérique — Matériel, tel qu'une unité de disque, une imprimante ou un clavier, installé sur votre ordinateur ou connecté à celui-ci. panneau de configuration — Utilitaire Windows permettant de modifier les paramètres du système d'exploitation et du matériel, par exemple les paramètres d'affichage. papier peint — Motif ou image d'arrière-plan du bureau Windows. Vous pouvez changer de papier peint en utilisant le Panneau de configuration Windows. Vous pouvez également numériser votre photo préférée et en faire un papier peint. parasurtenseur — Dispositif qui empêche les sautes de tension, pouvant survenir au cours d'orages, par exemple, de pénétrer dans l'ordinateur par l'intermédiaire de la prise secteur. Les parasurtenseurs ne protègent pas de la foudre ou des baisses de tension qui se produisent lorsque la tension descend à plus de 20 pour cent au-dessous du niveau normal de tension de ligne à courant alternatif. Les connexions réseau ne peuvent pas être protégées par les parasurtenseurs. Vous devez toujours déconnecter le câble de réseau du connecteur réseau pendant les orages. partition — Zone de stockage physique sur un disque dur affectée à une ou plusieurs zones de stockage logique appelées unités logiques. Chaque partition peut contenir plusieurs lecteurs logiques. PCI — Peripheral Component Interconnect — Bus local prenant en charge les chemins de données de 32 et 64 octets et fournissant un chemin de données haute vitesse entre le processeur et les périphériques (vidéo, lecteur, réseau). PCI Express — Modification de l'interface PCI dopant le taux de transfert des données entre le processeur et les périphériques qui y sont connectés. La technologie PCI Express permet le transfert de données à des vitesses allant de 250 Mb/s à 4 Gb/s. Si le jeu de puces PCI Express et le périphérique ont des vitesses différentes, la vitesse la plus faible sera prise en compte.Glossaire 293 PCMCIA — Personal Computer Memory Card International Association — Organisme chargé d'établir des normes pour les cartes PC. pilote — Logiciel permettant au système d'exploitation de contrôler un périphérique comme une imprimante. La plupart des périphériques ne fonctionnent pas correctement si le pilote approprié n'est pas installé sur l'ordinateur. pilote de périphérique — Voir pilote. PIO — Programmed Input/Output (Entrée/Sortie programmée) — Méthode de transfert des données entre deux périphériques en utilisant le processeur comme une partie du chemin de données. pixel — Point unique sur un écran. Les pixels sont disposés en rangs et en colonnes pour créer une image. Une résolution vidéo, par exemple 800 sur 600, s'exprime en nombre de pixels en largeur sur le nombre de pixels en hauteur. Plug-and-Play — Possibilité pour l'ordinateur de configurer automatiquement les périphériques. La norme Plug-and-Play permet d'installer et de configurer automatiquement un périphérique et assure la compatibilité avec le matériel existant si le BIOS, le système d'exploitation et tous les périphériques sont compatibles Plug-and-Play. POST — Power-On Self-Test (autotest de démarrage) — Programmes de diagnostic, chargés automatiquement par le BIOS, qui effectuent des tests de base sur la plupart des composants de l'ordinateur, comme la mémoire, les disques durs et la vidéo. Si aucun problème n'est détecté au cours de l'autotest de démarrage, l'ordinateur continue son démarrage. processeur — Puce d'ordinateur qui interprète et exécute les instructions des programmes. Le microprocesseur est parfois appelé processeur ou unité centrale (UC). programme d'installation — Programme utilisé pour installer et configurer le matériel et le logiciel. Le programme setup.exe ou install.exe est généralement livré avec la plupart des progiciels Windows. Il ne faut pas confondre programme d'installation et programme de configuration du système. programme de configuration du système — Utilitaire qui joue le rôle d'interface entre le matériel informatique et le système d'exploitation. Le programme de configuration du système vous permet de configurer les options sélectionnables par l'utilisateur dans le BIOS, comme la date et l'heure ou le mot de passe système. Ne modifiez les paramètres de ce programme que si vous connaissez avec exactitude les effets de chacun des paramètres sur l'ordinateur. protection en écriture — Fichiers ou supports ne pouvant pas être modifiés. Utilisez la protection en écriture lorsque vous voulez empêcher la modification ou la destruction des données. Pour protéger contre l'écriture une disquette de 3,5 pouces, faites glisser la languette de protection contre l'écriture en position ouverte.294 Glossaire PS/2 — Personal System/2 — Type de connecteur permettant de relier un clavier, une souris ou un pavé numérique compatible PS/2. PXE — Pre-boot execution Environment — Norme WfM (Wired for Management) permettant à des ordinateurs en réseau sans système d'exploitation d'être configurés et démarrés à distance. R résolution — Netteté et clarté d'une image produite par une imprimante ou affichée sur un moniteur. Plus la résolution est élevée, plus l'image est nette. résolution vidéo — Voir résolution. raccourci — Icône permettant d'accéder rapidement à un programme, fichier, dossier ou lecteur fréquemment utilisé. En double-cliquant sur un raccourci placé sur votre bureau Windows, vous pouvez ouvrir le dossier ou le fichier correspondant sans avoir à le rechercher au préalable. Les raccourcis ne modifient pas l'emplacement des fichiers. Si vous supprimez un raccourci, le fichier original n'est pas affecté. Vous pouvez également renommer un raccourci. RAID — Ensemble redondant de disques indépendants — Méthode assurant la redondance des données. Parmi les implémentations courantes de RAID : RAID 0, RAID 1, RAID 5, RAID 10 et RAID 50. RAM — Random-Access Memory — Zone principale de stockage temporaire pour les instructions et les données des programmes. Toute information stockée dans la RAM est définitivement perdue lorsque vous éteignez l'ordinateur. RFI — Radio Frequency Interference — Interférence générée à des fréquences radio caractéristiques, entre 10 kHz et 100 000 MHz. Les fréquences radio se trouvent à l'extrémité inférieure du spectre de fréquences électromagnétiques et sont plus susceptibles de présenter des perturbations que les radiations de plus haute fréquence, telles que les infrarouges et la lumière. ROM — Read-Only Memory (mémoire morte) — Mémoire qui stocke des données et programmes que l'ordinateur ne peut pas supprimer ou dans laquelle il ne peut pas écrire. À la différence de la mémoire RAM, la mémoire ROM conserve son contenu même après l'arrêt de l'ordinateur. Certains programmes essentiels au fonctionnement de l'ordinateur se trouvent dans la mémoire morte. RPM — Revolutions Per Minute (tours par minute) — Mesure le nombre de rotations effectuées par minute. La vitesse des disques durs est souvent mesurée en RPM. RTC — Real Time Clock (horloge temps réel) — Horloge alimentée par pile, située sur la carte système, qui conserve la date et l'heure après l'arrêt de l'ordinateur. RTCRST — Real-Time Clock Reset — Cavalier sur la carte système de certains ordinateurs pouvant souvent être utilisé pour résoudre les problèmes.Glossaire 295 S séquence d'amorçage — Spécifie l'ordre des périphériques à partir desquels l'ordinateur tente de s'initialiser. SAS — Serial Attached SCSI — Version série plus rapide de l'interface SCSI (par opposition à l'architecture SCSI parallèle initiale). SATA — Serial ATA — Version série plus rapide de l'interface ATA (IDE). ScanDisk — Utilitaire Microsoft qui recherche les erreurs présentes dans les fichiers et les dossiers, ainsi que sur la surface du disque dur. ScanDisk s'exécute souvent lorsque vous redémarrez l'ordinateur après un blocage. SCSI — Small Computer System Interface — Interface à haute vitesse utilisée pour connecter des périphériques à un ordinateur, tels que des disques durs, des lecteurs de CD, des imprimantes et des scanners. L'interface SCSI peut connecter de nombreux périphériques à l'aide d'un seul contrôleur. L'accès à chaque périphérique s'effectue via un numéro d'identification repris sur le bus de contrôle SCSI. SDRAM — Synchronous Dynamic Random-Access Memory— Type de mémoire vive dynamique (DRAM) synchronisée avec la vitesse d'horloge optimale du processeur. segmentation des données — Technique de répartition des données sur plusieurs lecteurs de disque. La segmentation des données peut accélérer les opérations de récupération des données sur les disques. Les ordinateurs utilisant la segmentation des données permettent généralement à l'utilisateur de sélectionner la taille des unités de données ou la taille des segments. SIM — Subscriber Identity Module — Contient une puce qui crypte les transmissions voix et de données. Les cartes SIM peuvent être utilisées dans les téléphones et les ordinateurs portables. sortie TV S-vidéo — Connecteur permettant de relier des périphériques audio numériques ou un téléviseur à l'ordinateur. S/PDIF — Sony/Philips Digital Interface — Format de fichier de transfert audio permettant de transférer des données audio entre deux fichiers sans conversion préalable au format analogique, ce qui pourrait dégrader la qualité du fichier. station d'accueil — Offre des fonctions de réplication de port, de gestion des câbles et de sécurité afin d'adapter votre portable à un espace de travail de bureau. Strike Zone™ — Région renforcée de la base de la plate-forme protégeant le disque dur en faisant office de dispositif d'atténuation lorsqu'un ordinateur subit des chocs par résonance ou tombe sur le sol (qu'il soit allumé ou éteint). support amorçable — CD, DVD ou disquette pouvant être utilisé pour démarrer votre ordinateur. Au cas où votre disque dur serait endommagé ou votre ordinateur infecté par un virus, assurez-vous d'avoir toujours à disposition un CD, un DVD ou une disquette amorçable. Le support Drivers and Utilities est un exemple de support amorçable.296 Glossaire SVGA — Super-Video Graphics Array — Norme utilisée pour les cartes et les contrôleurs vidéo. Les résolutions SVGA types sont de 800 x 600 et 1024 x 768. Le nombre de couleurs et la résolution affichés par un programme dépendent des capacités de l'écran, du contrôleur vidéo et de ses pilotes, ainsi que de la quantité de mémoire vidéo installée dans l'ordinateur. SXGA — Super-Extended Graphics Array — Norme utilisée pour les cartes et les contrôleurs vidéo qui prend en charge les résolutions allant jusqu'à 1280 x 1024. SXGA+ — Super-Extended Graphics Array plus — Norme utilisée pour les cartes et les contrôleurs vidéo qui prend en charge les résolutions allant jusqu'à 1400 x 1050. T TAPI — Telephony Application Programming Interface — Permet aux programmes Microsoft Windows de fonctionner avec de nombreux périphériques de téléphonie (voix, données, télécopie et vidéo). taux de rafraîchissement — Fréquence, mesurée en Hz, à laquelle les lignes horizontales de l'écran sont rechargées (on parle parfois aussi de fréquence verticale). Plus le taux de rafraîchissement est élevé, moins le scintillement vidéo est perceptible à l'œil nu. technologie sans fil Bluetooth® — Norme technologique sans fil pour les périphériques de mise en réseau de courte portée (9 m [29 pieds]) permettant aux périphériques activés de se reconnaître automatiquement. TPM — Trusted Platform Module — Fonctionnalité de sécurité matérielle qui, en combinaison avec des logiciels de sécurité, améliore la sécurité réseau et informatique par l'activation de fonctionnalités telles que la protection de fichiers et d'e-mails. U UAC — contrôle de compte d'utilisateur— Fonctionnalité de sécurité de Microsoft Windows Vista™ qui, une fois activée, offre un niveau de sécurité plus élevé entre les comptes utilisateur et l'accès aux paramètres du système d'exploitation. UMA — Allocation de mémoire unifiée — Mémoire système allouée de manière dynamique à la mémoire vidéo. USB — Universal Serial Bus — Interface matérielle pour les périphériques lents comme un clavier, une souris, une manette de jeu, un scanner, un jeu de haut-parleurs, une imprimante, des périphériques large bande (DSL et modems par câble), des périphériques d'imagerie ou de stockage compatibles USB. Les périphériques sont branchés directement à un support à 4 broches de votre ordinateur, ou à un concentrateur à plusieurs ports qui se raccorde à votre ordinateur. Les périphériques USB peuvent être connectés et déconnectés lorsque l'ordinateur est sous tension et peuvent également être connectés en guirlande.Glossaire 297 UTP — Unshielded Twisted Pair (paire torsadée non blindée) — Type de câble utilisé dans la plupart des réseaux téléphoniques et dans certains réseaux informatiques. Les paires de câbles non blindés sont torsadées afin de les protéger contre les interférences électromagnétiques et sont utilisées à la place des câbles comportant une gaine métallique autour de chaque paire de fils. UXGA — Ultra Extended Graphics Array — Norme utilisée pour les cartes et les contrôleurs vidéo qui prend en charge les résolutions allant jusqu'à 1600 x 1200. V V — Volt — Unité de mesure de la puissance électrique ou de la force électromotrice. Un V est mesuré sur une résistance de 1 ohm lorsqu'elle est traversée par un courant de 1 ampère. virus — Programme conçu pour détruire ou nuire aux données stockées sur votre ordinateur. Un virus se déplace d'un ordinateur à un autre par l'intermédiaire d'une disquette infectée, d'un logiciel téléchargé à partir d'Internet ou de pièces jointes à des messages électroniques. Lorsque vous démarrez un programme infecté, le virus intégré démarre lui aussi. Un type courant de virus est le virus d'initialisation, qui est stocké dans les secteurs d'initialisation d'une disquette. Si la disquette reste dans le lecteur lorsque l'ordinateur est éteint, puis allumé, celui-ci est infecté lors de la lecture des secteurs d'initialisation de la disquette en attendant de trouver le système d'exploitation. Si l'ordinateur est infecté, le virus d'initialisation peut se reproduire sur toutes les disquettes lues ou écrites sur cet ordinateur jusqu'à son éradication. vitesse d'horloge — Vitesse, en MHz, qui indique la rapidité avec laquelle les composants de l'ordinateur connectés au bus système fonctionnent. vitesse de bus — Vitesse, en MHz, qui indique la rapidité avec laquelle un bus peut transférer des informations. W W — Watt — Mesure du courant électrique. Un watt est 1 ampère de courant dont le débit est de 1 volt. Wh — Wattheure — Unité de mesure utilisée couramment pour indiquer la capacité approximative d'une batterie. Par exemple, une batterie de 66 Wh peut fournir 66 W de courant pendant 1 heure ou 33 W pendant 2 heures. WLAN — Wireless Local Area Network (réseau local sans fil). Ensemble d'ordinateurs interconnectés communiquant par l'intermédiaire d'ondes à l'aide de points d'accès ou de routeurs sans fil pour fournir l'accès à Internet.298 Glossaire WWAN — Wireless Wide Area Network (réseau étendu sans fil). Un réseau de données sans fil à haute vitesse utilisant la technologie cellulaire et couvrant une zone géographique beaucoup plus vaste qu'un WLAN. WXGA — Wide-Aspect Extended Graphics Array — Norme utilisée pour les cartes et les contrôleurs vidéo qui prend en charge les résolutions allant jusqu'à 1280 x 800. X XGA — Extended Graphics Array — Norme utilisée pour les cartes et les contrôleurs vidéo qui prend en charge les résolutions allant jusqu'à 1024 x 768. Z ZIF — zero insertion force — Type de connecteur ou de support permettant l'installation ou le retrait d'une puce sans appuyer sur la puce ou le support. Zip — Format courant de compression des données. Les fichiers compressés au format Zip sont appelés fichiers Zip et portent en général l'extension .zip. Un type spécial de fichier zippé/compressé est un fichier à extraction automatique, dont l'extension est .exe. Pour décompresser un fichier à extraction automatique, doublecliquez dessus. zone de notification — Zone de la barre des tâches du bureau Windows contenant des icônes permettant d'accéder rapidement aux programmes et aux fonctions de l'ordinateur, notamment à l'horloge, au contrôle du volume et à l'état de l'imprimante. Appelée également barre d'état système. Matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 Manuel du propriétaire Modèle réglementaire : série E03J et série E04J Type réglementaire : E03J001 et E04J001Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. PRÉCAUTION : une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel ou de perte de données en cas de non-respect des instructions. AVERTISSEMENT : un AVERTISSEMENT vous avertit d’un risque d'endommagement du matériel, de blessure corporelle ou même de mort. ____________________ Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2010-2011 Dell Inc. tous droits réservés. La reproduction de ce document de quelque manière que ce soit sans l'autorisation écrite de Dell Inc. est strictement interdite. Marques utilisées dans ce document : Dell™, le logo DELL, PowerEdge™, PowerVault™ et OpenManage™ sont des marques de Dell Inc. Intel ® est une marque déposée d'Intel Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Microsoft ® , Windows ® , Windows Server ® , MS-DOS ® et Internet Explorer ® sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Red Hat ® et Red Hat Enterprise Linux ® sont des marques déposées de Red Hat, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. SUSE ® est une marque déposée de Novell, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans ce document pour faire référence aux entités revendiquant la propriété de ces marques ou de ces noms de produits. Dell Inc. rejette tout intérêt propriétaire dans les marques et les noms commerciaux autres que les siens. Modèle réglementaire : série E03J et série E04J Type réglementaire : E03J001 et E04J001 2011 - 09 Rév. A01Table des matières 3 Table des matières 1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 À propos du présent document . . . . . . . . . . . . . 17 À l'intérieur de la boîte de la matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200. . . . . . . . . . . . 18 Matrice de stockage PowerVault de série MD3200 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Dell PowerVault Modular Disk Storage Manager . . 18 Autres informations utiles . . . . . . . . . . . . . . . . 19 2 Planification : à propos de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Fonctionnalités matérielles . . . . . . . . . . . . . . . 22 Voyants et fonctions du panneau avant . . . . . . 22 Fonctionnalités et voyants du panneau arrière . . 25 Codes des voyants des disques durs . . . . . . . . . . 26 Caractéristiques des modules d'alimentation et de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Codes et fonctionnalités des voyants d'alimentation. . 28 3 Planification : Modules de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Modules de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . 314 Table des matières Connecteurs et fonctions du module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Module de contrôleur RAID — Fonctions supplémentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Bloc de batterie de sauvegarde . . . . . . . . . . 34 Arrêt thermique de la matrice de stockage . . . . 35 Réinitialisation du mot de passe système . . . . . 35 Fonctions et fonctionnalités du cache . . . . . . . . . 36 Mise en miroir de la mémoire cache . . . . . . . . 36 Cache à écriture différée . . . . . . . . . . . . . . 36 Cache à écriture immédiate . . . . . . . . . . . . 36 4 Planification : Termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Disques physiques, disques virtuels et groupes de disques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Disques physiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Conditions des disques physiques . . . . . . . . . 38 SMART : acronyme de « Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology », technologie de prévision des défaillances des lecteurs de disque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Disques virtuels et groupes de disques . . . . . . 40 États de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . 41 Niveaux de RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Utilisation des niveaux de RAID . . . . . . . . . . 42 Taille de segment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Opérations de disques virtuels . . . . . . . . . . . . . 44 Initialisation des disques virtuels . . . . . . . . . . 44 Initialisation en arrière-plan . . . . . . . . . . . . 44 Initialisation en avant-plan . . . . . . . . . . . . . 44 Vérification de cohérence . . . . . . . . . . . . . 45Table des matières 5 Vérification des supports . . . . . . . . . . . . . . 45 Durée du cycle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Limites aux opérations sur les disques virtuels . . 46 Opérations sur les groupes de disques . . . . . . . . . 46 Migration du niveau de RAID. . . . . . . . . . . . 46 Migration de taille de segment . . . . . . . . . . . 47 Extension de la capacité de disque virtuel . . . . . 47 Extension d'un groupe de disques . . . . . . . . . 48 Défragmentation d'un groupe de disques . . . . . 48 Limite des opérations sur groupe de disques . . . 48 Priorité des opérations RAID en arrière-plan. . . . . . 49 Migration de disque virtuel et itinérance de disque . . 49 Migration de disque . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Itinérance de disque . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Fonctions avancées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Adressage entre serveurs hôtes et disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Types d'hôtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Instantanés de disque virtuel. . . . . . . . . . . . 53 Disque virtuel d'instantané des données modifiées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 Copie de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . 55 Restauration de disque virtuel . . . . . . . . . . . 56 Utilisation simultanée de copie d'instantané et de disque. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 Logiciel multiacheminement . . . . . . . . . . . . . . 57 Contrôleurs et chemins d'accès préférés et alternatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57 Propriétaire du disque virtuel . . . . . . . . . . . 58 Équilibrage de charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Contrôle des performances des systèmes de série MD3200. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 596 Table des matières 5 Configuration : présentation . . . . . . . . . 63 Interface utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Fenêtre de gestion d'entreprise . . . . . . . . . . 64 Fenêtre Gestion des matrices (AMW) . . . . . . . 66 6 À propos de la matrice de stockage . . . 69 Gestion hors bande et intrabande . . . . . . . . . . . . 69 Matrices de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 Ajout de baies de stockage . . . . . . . . . . . . . 71 Configuration de la matrice de stockage . . . . . . 72 Localisation des matrices de stockage. . . . . . . 74 Nommez ou renommez la matrice de stockages . . 74 Définition d'un mot de passe . . . . . . . . . . . . 76 Affichage des connexions de matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77 Ajout/Modification d'un commentaire à une matrice de stockage existante . . . . . . . . . . . 78 Suppression de matrices de stockage . . . . . . . 78 Activation des fonctions premium . . . . . . . . . 79 Affichage d'une alerte de basculement . . . . . . 80 Modification des paramètres de cache de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . 80 Modification des ID des boîtiers d'extension. . . . 81 Modification de l'ordre des boîtiers dans le volet Physique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81 Configuration des notifications d'alerte. . . . . . . . . 82 Configuration des alertes par messagerie . . . . . 83 Configuration des alertes SNMP . . . . . . . . . . 86 Paramètres de batterie. . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 Configuration des horloges de module de contrôleur de matrice de stockage RAID. . . . . . 89Table des matières 7 7 Configuration : Event Monitor (Moniteur des événements) . . . . . . . . . . 91 Activation ou désactivation d'Event Monitor . . . . . . 92 Windows . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 Linux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 8 Configuration : à propos de votre hôte . . . . . 93 Configuration de l'accès des hôtes . . . . . . . . . . . 93 Utilisation de l'onglet Adressages . . . . . . . . . . . 94 Définition d'un hôte. . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Suppression de l'accès d'un hôte . . . . . . . . . . . . 96 Gestion des groupes d'hôtes . . . . . . . . . . . . . . 96 Création d'un groupe d'hôtes . . . . . . . . . . . 97 Déplacement d'un hôte vers un autre groupe d'hôtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Retrait d'un groupe d'hôtes . . . . . . . . . . . . 98 Topologie hôte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Démarrage ou arrêt de l'agent de contexte hôte . . . 99 Protection des chemins de données E/S . . . . . . . . 100 Gestion des identificateurs de port d'hôte . . . . . . . 101 9 Création de groupes de disques et de disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Création de groupes de disques et de disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Création de groupes de disques . . . . . . . . . . 106 Localisation d'un groupe de disques . . . . . . . . 108 Création de disques virtuels . . . . . . . . . . . . 109 Modification de la priorité de modification de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1128 Table des matières Modification des paramètres de cache de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113 Modification de la taille de segment d'un disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115 Modification du type d'E/S . . . . . . . . . . . . 116 Choix d'un type de disque physique approprié . . . . 117 Sécurité de disque physique avec disque auto-cryptable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Création d'une clé de sécurité . . . . . . . . . . 121 Modification d'une clé de sécurité . . . . . . . . 122 Enregistrement d'une clé de sécurité . . . . . . 124 Valider la clé de sécurité . . . . . . . . . . . . . 125 Déverrouillage des disques physiques sécurisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Effacement de disques physiques sécurisés . . . 126 Configuration de disques physiques de rechange . . 127 Disques de rechange et reconstruction . . . . . 129 Disques de rechange globaux . . . . . . . . . . 129 Opération de disque de rechange . . . . . . . . 129 Protection de lecteur de rechange . . . . . . . . 130 Protection contre les pannes de boîtier. . . . . . . . 131 Adressage hôte à disque virtuel. . . . . . . . . . . . 133 Création d'adressages entre systèmes hôtes et disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133 Modification et suppression d'un adressage hôte à disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Changement du propriétaire du contrôleur du disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Suppression d'un adressage hôte à disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137 Changement du propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques. . . . . 138 Modification du niveau RAID d'un groupe de disques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139Table des matières 9 Suppression d'un adressage entre système hôte et disque virtuel avec Linux DMMP (Device Mapper Multipath) . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 Adressages restreints . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142 Changement du propriétaire de module de contrôleur RAID d'un disque virtuel ou d'un groupe de disques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143 Modification du niveau RAID d'un groupe de disques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145 Partitionnement du stockage . . . . . . . . . . . . . . 146 Extension des groupes de disques et des disques virtuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148 Extension d'un groupe de disques . . . . . . . . . 148 Extension d'un disque virtuel . . . . . . . . . . . . 149 Utilisation de la capacité libre . . . . . . . . . . . 149 Utilisation de la capacité non configurée . . . . . 150 Migration d'un groupe de disques . . . . . . . . . . . 150 Exporter un groupe de disques . . . . . . . . . . . 150 Exportation d'un groupe de disques . . . . . . . . 151 Importer un groupe de disques . . . . . . . . . . . . . 152 Importation d'un groupe de disques . . . . . . . . 152 Analyse des supports de la matrice de stockage . . . . 153 Modification des paramètres d'analyse des supports. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154 Interruption d'un balayage des supports. . . . . . 155 10 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel . . . . . . . . 157 Planification d'un instantané de disque virtuel. . . . . 158 Raisons courantes de la planification d'un instantané de disque virtuel . . . . . . . . . . . . 15810 Table des matières Consignes de création de planifications d'instantanés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159 Activation et désactivation de planifications d'instantané. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161 À propos du chemin simple . . . . . . . . . . . . 161 Préparation des serveurs hôtes pour la création d'un instantané à l'aide d'un chemin simple . . . 162 Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165 À propos du chemin avancé . . . . . . . . . . . 165 Préparation des serveurs hôtes pour la création d'un instantané à l'aide d'un chemin avancé . . 166 Création d'un instantané avec l'option de chemin avancé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 Dénomination des instantanés de disque virtuel . . . 170 Capacité de logithèque d'instantanés. . . . . . . . . 172 Désactivation d'un instantané de disque virtuel . . . 175 Préparation des serveurs hôtes à la nouvelle création d'un cliché de disque virtuel . . . . . . 175 Recréation d'un instantané de disque virtuel . . . . . 177 Restauration d'instantanés . . . . . . . . . . . . . . 177 Règles et consignes pour l'exécution d'une restauration d'instantané . . . . . . . . . . . . . 178 Protection contre l'échec de la restauration d'instantané. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 179 Versions précédentes de MD Storage Manager. 179 Démarrage d'une restauration d'instantané . . . 180 Reprise d'une restauration d'instantané . . . . . 180 Annulation d'une restauration d'instantané . . . 181Table des matières 11 11 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . 183 Types de copie virtuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Copie hors ligne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185 Copie en ligne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185 Création d'une copie de disque virtuel pour un disque MSCS partagé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 Disque virtuel : Autorisations de lecture/écriture . . . 186 Restrictions liées à la fonction de copie de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187 Création d'une copie de disque virtuel . . . . . . . . . 188 Avant de commencer. . . . . . . . . . . . . . . . 189 Opérations de copie et de modification d'un disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189 Assistant Création de copie . . . . . . . . . . . . 189 Échec d'une copie de disque virtuel . . . . . . . . 190 Propriétaire préféré de module de contrôleur RAID . . 190 Module de contrôleur RAID en panne. . . . . . . . . . 190 Gestionnaire de copie . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Copie du disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Performances de la matrice de stockage pendant une copie de disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . 193 Définition de la priorité d'une copie . . . . . . . . . . 193 Arrêt de la copie d'un disque virtuel . . . . . . . . . . 194 Lancement d'une nouvelle copie d'un disque virtuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195 Préparation des serveurs hôtes au remplacement d'une copie de disque virtuel. . . . . . . . . . . . 195 Nouvelle copie d'un disque virtuel . . . . . . . . . 19612 Table des matières Suppression de paires de copie . . . . . . . . . . . . 197 12 Configuration : fonction premium : mise à niveau à une configuration de Couche Hautes performances . . . . . . . 199 13 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux . . . . . . . . . . . . . . . . 201 Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201 Utilisation des périphériques multivoies DM . . . . . 202 Étapes à effectuer au préalable . . . . . . . . . 202 Étapes de configuration de Device Mapper . . . 203 Limites et problèmes connus . . . . . . . . . . . . . 209 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210 14 Gestion : téléchargements de micrologiciels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 Téléchargement des modules de contrôleur RAID et NVSRAM. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 Téléchargement du micrologiciel du contrôleur RAID et de la NVSRAM. . . . . . . . . . . . . . . . . 212 Téléchargement du micrologiciel de la NVSRAM uniquement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215 Téléchargement du micrologiciel de disque physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218 Téléchargement du micrologiciel d'un module d'extension EMM série MD1200 . . . . . . . . . . . . 220 Technologie de prévision des défaillances des lecteurs de disque « SMART » (Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology). . . . . . . . . . . . . . . . . 222Table des matières 13 Erreurs de support et secteurs illisibles . . . . . . . . 222 15 Gestion : Installation des composants de la matrice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223 Outils recommandés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223 Cadre avant (en option) . . . . . . . . . . . . . . . . . 223 Retrait du cadre avant . . . . . . . . . . . . . . . 223 Installation du cadre avant . . . . . . . . . . . . . 224 Disques Durs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225 Retrait d'un cache de disque dur. . . . . . . . . . 225 Installation d'un cache de disque dur . . . . . . . 226 Retrait d'un lecteur de disque dur . . . . . . . . . 226 Installation d'un disque dur. . . . . . . . . . . . . 228 Retrait d'un disque dur installé dans un support. . 229 Installation d'un disque dur dans un support . . . 231 Module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . 231 Retrait d'un cache de module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231 Installation d'un cache de module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232 Retrait d'un module de contrôleur RAID . . . . . . 233 Installation d'un module de contrôleur RAID. . . . 234 Ouverture du module de contrôleur RAID . . . . . 234 Fermeture du module de contrôleur RAID . . . . . 235 Unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 236 Retrait de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID. . . . . . . . . . . . . 236 Installation de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID . . . . . . . . . . . 237 Module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23814 Table des matières Retrait d'un module de bloc d'alimentation/ ventilateur de refroidissement . . . . . . . . . . 238 Installation d'un module de bloc d'alimentation/ ventilateur de refroidissement . . . . . . . . . . 239 Panneau de commande . . . . . . . . . . . . . . . . 240 Retrait du panneau de commande . . . . . . . . 240 Installation du panneau de configuration . . . . 242 Fond de panier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 243 Retrait du fond de panier . . . . . . . . . . . . . 243 Installation du fond de panier. . . . . . . . . . . 246 16 Gestion : Inventaire de micrologiciel . . 247 Afficher l'inventaire de micrologiciel . . . . . . . . . 247 17 Gestion : Interfaces système . . . . . . . . . 249 Services Microsoft. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 249 Virtual Disk Service . . . . . . . . . . . . . . . . 249 Service d'instantané des volumes (VSS) . . . . . 249 18 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 251 Procédure de démarrage . . . . . . . . . . . . . . . 251 État des périphériques . . . . . . . . . . . . . . . . . 251 Données de support de matrice de stockage . . . . . 255 Collecter les données de groupe du support automatiquement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255 Collecte des données de disque physique . . . . . . 256 Journal d'événements . . . . . . . . . . . . . . . . . 257Table des matières 15 Recovery Guru . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 258 Profil de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . 258 Affichage des associations logiques . . . . . . . . . . 260 Affichage des associations physiques . . . . . . . . . 261 Recherchez des nœuds . . . . . . . . . . . . . . . . . 261 Utilisation de l'option Aller à . . . . . . . . . . . . . . 263 Restauration d'un état Aucune réponse de la matrice de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 264 Localiser un disque physique . . . . . . . . . . . . . . 266 Localiser un boîtier d'extension. . . . . . . . . . . . . 267 Capturer les informations sur l'état . . . . . . . . . . . 268 Utilitaire SMrepassist . . . . . . . . . . . . . . . . . . 269 Périphériques non identifiés . . . . . . . . . . . . . . 270 Restauration suite à une erreur de matrice de stockage non identifiée . . . . . . . . . . . . . . . . . 271 Démarrer ou redémarrer le logiciel agent de contexte d'hôte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 273 19 Dépannage : Votre matrice . . . . . . . . . . 275 La sécurité d'abord, pour vous et pour le système . . . 275 Dépannage de la matrice de stockage Panne au démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275 Dépannage de la perte de communication . . . . . . . 275 Dépannage des connexions externes. . . . . . . . . . 27516 Table des matières Dépannage d'un module d'alimentation et de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 276 Dépannage de la matrice Problèmes de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277 Dépannage des modules de gestion du boîtier d'extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277 Dépannage des modules de contrôleur RAID.. . . . . 279 Dépannage des disques durs . . . . . . . . . . . . . 280 Dépannage des connexions de la matrice et du boîtier d'extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 281 Dépannage d'une Matrice de stockage humide . . . 281 Dépannage d'une Matrice endommagée . . . . . . . 282 Dépannage des modules de contrôleur RAID . . . . . 283 États . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 283 Matrice de stockage non valide . . . . . . . . . 283 Erreurs ECC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 283 Erreurs PCI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 284 États critiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 284 États non critiques . . . . . . . . . . . . . . . . 284 20 Obtention d'aide . . . . . . . . . . . . . . . . . . 285 Contacter Dell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 285 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 287Introduction 17 Introduction REMARQUE : sauf si indiqué, la série MD3200 représente les matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220. AVERTISSEMENT : pour des informations de sécurité importantes, reportez-vous au document Informations sur la sécurité, l'environnement et les réglementations avant de suivre les procédures énoncées dans ce document. À propos du présent document Ce document aide à vous familiariser avec les fonctions de la matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200. Il est organisé selon les tâches que vous devez compléter après avoir reçu votre matrice de stockage de série MD3200. Les tâches sont les suivantes : Planification : informations concernant la matrice de stockage et ses fonctions. Configuration : tâches à compléter pour assurer que votre matrice de stockage fonctionne de manière optimale. Gestion : tâches à effectuer pour assurer que les composants de la matrice de stockage sont à jour et fonctionnent correctement, y compris le retrait et l'installation de composants de la matrice de stockage. Dépannage : tâches à compléter pour résoudre des problèmes qui pourraient survenir dans la matrice de stockage. Retrouvez des informations sur ces rubriques et d'autres dans le Guide de déploiement de la matrice de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220, disponible à l'adresse support.dell.com/manuals.18 Introduction À l'intérieur de la boîte de la matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200 Votre emballage de produit de la matrice de série MD3200 comprend : • Matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200 • câbles SAS • Câbles d'alimentation (2) • Cadre avant (en option) • Rails de montage (2) (en option) • Support de ressources de série MD3200 • Instructions d'installation en rack • Le Guide de mise en route décrit les caractéristiques du boîtier, les procédures de configuration et les spécifications techniques. Matrice de stockage PowerVault de série MD3200 La matrice Dell PowerVault de série MD3200 est une matrice redondante externe composée de disques indépendants (RAID) 2U montée en rack. Elle est capable de prendre en charge jusqu'à 12 disques SAS de 3,5 pouces à 6 Gb/s ou 24 disques SAS de 2,5 pouces à 6 Gb/s. Les matrices de stockage série MD3200 peuvent être connectées en chaîne avec des boîtiers d'extension série MD1200, fournissant ainsi un accès à un maximum de 120 disques dans l'ensemble du système de stockage (ou 192 disques avec l'activation de la fonction Premium). La connectivité entre la matrice de stockage et le serveur hôte est assurée par un adaptateur de bus hôte SAS 6,0 Gbps Dell (SAS 6Gb HBA). Dell PowerVault Modular Disk Storage Manager Dell PowerVault MDSM est une application d'interface utilisateur graphique (GUI). Elle permet de configurer et gérer une ou plusieurs matrices de stockage de série MD3200. Le logiciel MDSM est compris dans le Support de ressources de série MD3200.Introduction 19 Autres informations utiles AVERTISSEMENT : voir les informations sur la sécurité et les réglementations fournies avec votre système. Les informations sur la garantie se trouvent dans ce document ou dans un document distinct. • Le Guide de mise en route présente la configuration et le câblage de votre matrice de stockage. • Le Guide de déploiement fournit des instructions d'installation et de configuration du logiciel et du matériel. • Le Guide CLI de Storage Manager contient des informations sur l'utilisation de l'interface de ligne de commande (CLI). • Le support de ressources contient tous les outils de gestion système. • La Matrice de prise en charge des systèmes contient des informations concernant les logiciels et le matériel pris en charge par les systèmes MD. Il est disponible sur le site support.dell.com/manuals. • La documentation relative à Dell PowerEdge Cluster est disponible sur le site support.dell.com/manuals. • Des notes de version ou des fichiers lisez-moi (readme) sont fournis ; ils contiennent des mises à jour de dernière minute apportées au châssis ou à la documentation, ou des documents de référence technique avancés, destinés aux utilisateurs expérimentés ou aux techniciens. • Ce document ainsi que le guide d'installation de série MD1200 Dell PowerVault sont disponibles à l'adresse support.dell.com/manuals pour les utilisateurs qui incorporent les boîtiers d'extension MD1200. • Les Instructions d'installation en rack, fournies avec le rack, indiquent comment installer le système en rack. REMARQUE : vérifiez toujours si des mises à jour sont disponibles sur le site support.dell.com/manuals et lisez-les en premier, car elles remplacent souvent les informations que contiennent les autres documents.20 IntroductionPlanification : à propos de la matrice de stockage 21 Planification : à propos de la matrice de stockage Présentation La matrice de stockage de série MD3200 est conçue pour une haute disponibilité, offrant un accès redondant au stockage de données. Elle prend en charge la configuration de contrôleur RAID simple et double. La matrice de stockage Dell PowerVault de série MD3200 fournit une connectivité SAS 6,0-Gb/s au serveur hôte et permet l'accès de jusqu'à 8 serveurs non redondants ou 4 serveurs redondants. Elle inclut un certain nombre de composants. Parmi ceux-ci : • Module(s) de contrôleur • Modules d'alimentation/de ventilation • Lecteurs de disques (aussi appelés lecteurs de disques physiques dans ce document) • Cadre avant (facultatif) • Un boîtier de système dans lequel se branchent les autres composants 22 Planification : à propos de la matrice de stockage Fonctionnalités matérielles Voyants et fonctions du panneau avant Figure 2-1. Voyants et fonctions du panneau avant — Dell PowerVault MD3200 Figure 2-2. Fonctionnalités et voyants du panneau avant — Dell PowerVault MD3220 1 2 3 5 4 6 1 2 3 4 6 5Planification : à propos de la matrice de stockage 23 Figure 2-3. Fonctionnalités et voyants du cadre avant Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône Description 1 Voyant d'état du boîtier Le voyant d'état du boîtier s'allume lorsque le boîtier est sous tension. Bleu lorsque le système fonctionne normalement. Bleu clignotant lorsqu'un serveur hôte identifie le boîtier ou que le bouton d'identification système est enfoncé. Orange lorsque le boîtier redémarre ou est réinitialisé. Orange clignotant lorsque le boîtier est en panne ou que les hôtes n'utilisent pas le chemin préféré vers un disque virtuel. 1 2 324 Planification : à propos de la matrice de stockage 2 Voyant d'alimentation Le voyant d'alimentation s'allume lorsque au moins une source d'alimentation alimente le boîtier. 3 Voyant du mode partagé Ce voyant devrait être éteint car la fonction mode partagé n'est pas prise en charge par les matrices de stockage de série MD3200. 4 Bouton d'identification du système Le bouton d'identification du système situé sur le panneau avant permet de localiser un boîtier précis dans un rack. Lorsque ce bouton est enfoncé, les voyants d'état du système situés sur le panneau de contrôle et le(s) module(s) de contrôleur RAID clignotent en bleu jusqu'à nouvel appui sur le bouton. 5 Disques durs MD3200 : jusqu'à 12 disques durs SAS 3,5 pouces remplaçables à chaud. MD3220 : jusqu'à 24 disques durs SAS 2,5 pouces remplaçables à chaud. 6 Sélecteur de mode du boîtier La fonction de ce sélecteur ne s'applique pas à votre matrice de stockage. Cependant, si les boîtiers d'extension de série MD1200 sont connectés en chaîne à la matrice de stockage, les sélecteurs de mode du boîtier des boîtiers d'extension de série MD1200 doivent être mis en position Mode unifié. REMARQUE : ce sélecteur doit être défini avant la mise sous tension du boîtier d'extension de série MD1200. Si vous changez la position du sélecteur après la mise sous tension du boîtier d'extension, cela n'a aucun effet sur la configuration du boîtier tant que vous n'effectuez aucun cycle d'alimentation complet sur ce dernier. Élément Voyant, bouton ou connecteur Icône DescriptionPlanification : à propos de la matrice de stockage 25 Fonctionnalités et voyants du panneau arrière Figure 2-4. Fonctionnalités et voyants du panneau arrière : Dell PowerVault MD de série 3200i 1 Module d'alimentation/de refroidissement 600 W 2 Module de contrôleur RAID 0 3 Module de contrôleur RAID 1 4 Module d'alimentation/de refroidissement 600 W 1 2 3 426 Planification : à propos de la matrice de stockage Codes des voyants des disques durs Figure 2-5. Voyants de disque dur 1 voyant d'activité du disque dur (vert) 2 voyant d'état du disque dur (vert et orange) 1 2Planification : à propos de la matrice de stockage 27 Code du voyant d'état du disque Condition Off (Éteint) Le disque physique : • n'a pas encore été détecté par le serveur hôte • en cours d'arrêt en vue du retrait • n'est pas pris en charge pour le module de contrôleur RAID ou n'est pas dans le logement de disque physique REMARQUE : À la mise sous tension du système, le voyant d'état des disques ne s'allume qu'une fois tous les disques durs initialisés. Lorsqu'il est éteint, l'état des disques ne permet par leur insertion ni leur retrait. Vert fixe Le disque physique est en ligne Vert clignotant (Allumé 250 ms, Éteint 250 ms) Le disque physique est en cours d'identification Vert clignotant (allumé 400 ms, éteint 100 ms) Le disque physique est en cours de reconstruction Orange clignotant (Allumé 150 ms, Éteint 150 ms) Disque physique à l'état « Échec/Panne » Vert et orange clignotant, puis éteint (vert allumé 500 ms, orange allumé 500 ms, éteint 1 000 ms) Échec du disque physique prédit (SMART) Vert et orange clignotant, puis éteint (vert 3 secondes, orange 3 secondes, éteint 3 secondes) Reconstruction du disque physique annulée28 Planification : à propos de la matrice de stockage Caractéristiques des modules d'alimentation et de refroidissement La matrice de stockage de série MD3200 inclut deux modules d'alimentation/de refroidissement intégrés, remplaçables à chaud. Pour maintenir une ventilation adéquate du système, les deux modules doivent être installés. Pour éviter toute surchauffe, le système doit contenir au moins un ventilateur fiable. Il est possible de remplacer un module d'alimentation et de refroidissement sans mettre le système hors tension. Pour plus d'informations sur l'installation et le retrait des modules, voir « Module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement », à la page 238. PRÉCAUTION : Le système ne peut fonctionner avec un seul module d'alimentation et de refroidissement que pendant cinq minutes. Passé ce délai, elle s'arrête automatiquement pour éviter toute surchauffe. Codes et fonctionnalités des voyants d'alimentation Figure 2-6. Codes et fonctionnalités des voyants d'alimentation 1 2 3 5 4Planification : à propos de la matrice de stockage 29 Élément Type de voyant Icône Description 1 Alimentation en CC Voyant vert lorsque la tension de sortie CC reste dans les limites. Si le voyant est éteint, cela indique que les tensions de sortie CC ne sont pas dans les limites. 2 Panne du module d'alimentation et de refroidissement Voyant orange lorsque la tension de sortie CC n'est pas dans les limites ou qu'une défaillance du ventilateur est détectée. Si le voyant est éteint, cela indique l'absence de situation de panne. 3 Alimentation secteur Voyant vert lorsque la tension d'entrée CA reste dans les limites. Si le voyant est éteint, cela indique qu'il n'y a pas d'alimentation ou que la tension d'entrée CA n'est pas dans les limites. 4 Connecteur d'alimentation Connectez le bloc d'alimentation externe sur ce connecteur. 5 Commutateurs d'alimentation (2) Le commutateur contrôle la sortie du courant du bloc d'alimentation vers le boîtier.30 Planification : à propos de la matrice de stockagePlanification : Modules de contrôleur RAID 31 Planification : Modules de contrôleur RAID Modules de contrôleur RAID Les modules de contrôleur RAID fournissent une configuration de disque virtuel à hautes performances et avancée, et une gestion de sous-système de disques tolérante aux erreurs. Chaque module de contrôleur RAID contient 2 Go de mémoire cache qui est mise en miroir avec la mémoire cache de l'autre contrôleur pour une haute disponibilité et est protégé par un mécanisme de déchargement de cache alimenté par batterie. Les modules de contrôleur RAID fournissent les fonctions de chemin de données et gestion de boîtier suivantes : • Surveillance et contrôle de l'environnement du boîtier (température, ventilateurs, blocs d'alimentation et voyants) • Contrôle de l'accès aux disques physiques • Communication des attributs et états du boîtier au serveur hôte et à la station de gestion Chaque module de contrôleur RAID comporte plusieurs ports d'entrée SAS pour l'accès de l'hôte. Les ports fournissent des connexions hôte redondantes et créent un environnement de stockage à haute disponibilité. Différentes configurations peuvent être utilisées, dans des modes à un seul contrôleur (simplex) et à deux contrôleurs (duplex), pour connecter le boîtier de stockage aux hôtes selon les besoins en redondance spécifiques. Pour des informations sur le câblage, référez-vous au Guide de déploiement des matrices de stockage de série MD3200 et MD3220 sur support.dell.com/manuals.32 Planification : Modules de contrôleur RAID Connecteurs et fonctions du module de contrôleur RAID Figure 3-1. Module de contrôleur RAID SAS de série MD3200 Élément Composant Fonction 1 Port de sortie SAS Fournit une connexion SAS pour le câblage sur un boîtier d'extension. 2 Entrée SAS port 0 Fournit une connexion SAS hôte à contrôleur. 3 Entrée SAS port 1 Fournit une connexion SAS hôte à contrôleur. 4 Entrée SAS port 2 Fournit une connexion SAS hôte à contrôleur. 5 Entrée SAS port 3 Fournit une connexion SAS hôte à contrôleur. 6 Étiquette de l'adresse MAC Fournit les adresses MAC du port de gestion. 7 Port de débogage Support Dell uniquement. 1 2 3 4 5 6 7 8 11 12 15 16 21 9 10 13 14 17 18 19 20Planification : Modules de contrôleur RAID 33 8 Port de sortie SAS/Voyant d'erreur Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 9 Voyant d'alimentation du contrôleur Vert lorsque le contrôleur est sous tension. Éteint lorsque le contrôleur est hors tension. 10 Voyant de liaison/panne d'entrée SAS port 0 Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 11 Voyant d'erreur du contrôleur Orange lorsqu'une erreur du contrôleur est détectée. Éteint lorsque le contrôleur fonctionne correctement. 12 Voyant d'identification système Bleu clignotant lorsque vous appuyez sur le bouton de commande du commutateur d'identification système sur le panneau avant. 13 Voyant de liaison/panne d'entrée SAS port 1 Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 14 Voyant de mémoire cache active ou de déchargement de mémoire cache Vert lorsque la mémoire du contrôleur intégré contient des données. Si l'alimentation en CA échoue, ce voyant change pour indiquer l'état Déchargement de mémoire cache. Si la fonction de réinitialisation de mot de passe a bien modifié le mot de passe, ce voyant clignote brièvement. 15 Pile défectueuse Orange lorsque l'unité de sauvegarde de batterie ou la batterie est défectueuse. Éteint lorsque l'unité de sauvegarde de batterie fonctionne correctement. 16 Sélecteur de réinitialisation du mot de passe L'activation du sélecteur supprime le mot de passe. Élément Composant Fonction34 Planification : Modules de contrôleur RAID Module de contrôleur RAID — Fonctions supplémentaires Bloc de batterie de sauvegarde Chaque contrôleur RAID contient une unité de sauvegarde de batterie (BBU) nanopolymère lithium ion à deux éléments. L'unité fournit une alimentation au module de contrôleur RAID en cas de coupure de courant. Pour plus d'informations sur le retrait et l'installation de la BBU, voir « Unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID », à la page 236. REMARQUE : pour les disques virtuels, le micrologiciel du contrôleur RAID change le paramétrage du cache de données en fonction de l'état de la batterie. Si la batterie est manquante ou n'est pas suffisamment chargée, le contrôleur vide la mémoire cache et définit l'attribut d'écriture sur Écriture immédiate pour tous les disques virtuels. Lorsque la batterie est remplacée, l'attribut Écriture différée est réactivée. 17 Voyant de liaison/panne d'entrée SAS port 2 Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 18 Voyant de liaison/panne d'entrée SAS port 3 Vert lorsque les quatre liaisons sont connectées. Orange lorsqu'une à 3 liaisons sont déconnectées. Éteint lorsque toutes les liaisons de port sont déconnectées ou le câble est débranché. 19 Voyant de vitesse du port de gestion Vert lorsque la connexion Ethernet est à 1000 Mb/s. Orange lorsque la connexion Ethernet est à 100 Mb/s. Éteint lorsque la connexion Ethernet est à 10 Mb/s ou n'est pas active. 20 Voyant d'activité du port de gestion Vert lorsque la connexion Ethernet est active. Éteint lorsque la connexion Ethernet n'est pas active. 21 Connecteur de port Ethernet de gestion Fournit une connexion Ethernet à 100/1000 Mb/s pour une gestion hors bande du boîtier. Élément Composant FonctionPlanification : Modules de contrôleur RAID 35 Arrêt thermique de la matrice de stockage Le système s'éteint automatiquement lorsque la température du système dépasse le seuil de sécurité. La BBU protège contre la perte de données en fournissant une alimentation pour déchargement à la mémoire non volatile en cas de coupure de courant. Il n'est pas nécessaire de mettre hors tension tout boîtier d'extension de série MD1200 relié à la matrice de stockage lors de l'arrêt thermique. Les valeurs de seuil de température déterminent la température à laquelle survient l'arrêt. Ces seuils ne peuvent pas être modifiés. Réinitialisation du mot de passe système Le mot de passe du système de la matrice de stockage peut être réinitialisé en cas d'oubli. Pour réinitialiser le mot de passe, appuyez et maintenez enfoncé le sélecteur de réinitialisation du mot de passe pendant au moins 5 secondes. Le mot de passe est supprimé. Voir figure 3-1 pour localiser le sélecteur de réinitialisation du mot de passe. Le module de contrôleur RAID permet de modifier le mot de passe. Pour plus d'informations sur la définition d'un mot de passe, voir « Définition d'un mot de passe », à la page 76. REMARQUE : vous pouvez accéder au sélecteur de réinitialisation en utilisant un petit objet comme le bout d'un stylo. Tableau 3-1. Type de seuil d'arrêt Température de seuil — dépassement Description d'événement Seuil de panne nominal Un événement critique est défini. Seuil de panne maximum L'arrêt des blocs d'alimentation du système se déroule dans les 3 minutes qui suivent. Seuil d'arrêt L'arrêt des blocs d'alimentation du système se déroule dans les 5 secondes qui suivent.36 Planification : Modules de contrôleur RAID Fonctions et fonctionnalités du cache Mise en miroir de la mémoire cache La fonction de mise en miroir de la mémoire cache copie des données d'écriture sur hôte acceptées depuis le contrôleur primaire au contrôleur partenaire. Cette action assure que les données d'écriture sur hôte sont bien mises en miroir sur le contrôleur partenaire avant que l'hôte retourne à l'état de d'achèvement. Si un contrôleur échoue, le contrôleur survivant retient toutes les données mises en miroir. La mise en miroir de la mémoire cache est activée par défaut. Cache à écriture différée Dans le cache à écriture différée, les opérations d'écriture se terminent avec un signal de complétion envoyé au système d'exploitation hôte dès que la mémoire cache reçoit les données à écrire. Le disque physique cible reçoit les données à une heure plus appropriées afin d'augmenter les performances du contrôleur. Dans des configurations de contrôleur double-actif avec la Mise en mémoire cache à écriture différée activée, les données d'écriture sont toujours mises en miroir sur la mémoire cache du deuxième contrôleur avant que l'état d'achèvement soit envoyé à l'initiateur hôte. Le cache à écriture différée est activé par défaut à moins que la mise en miroir cache soit désactivée. Cache à écriture immédiate Avec un cache à écriture immédiate, les données sont écrites sur le disque physique avant que l'état d'achèvement soit renvoyé au système d'exploitation hôte. Le cache à écriture immédiate est considéré comme étant plus solide que le cache à écriture différée, puisqu'une coupure de courant a moins de chances de causer une perte de données. Le contrôleur RAID bascule automatiquement en mode Écriture immédiate si la mise en mémoire cache est désactivée ou si la batterie est manquant ou en panne.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 37 de série MD3200 Planification : Termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Ce chapitre définit les termes et concepts utilisés pour la configuration et le fonctionnement des matrices de stockage de série MD3200. Disques physiques, disques virtuels et groupes de disques Les disques physiques de votre matrice de stockage fournissent la capacité de stockage physique des données. Avant de commencer à écrire des données sur la matrice de stockage, vous devez configurer la capacité de stockage physique en composants logiques, appelés groupes de disques et disques virtuels. Un groupe de disques est un ensemble de disques physiques sur lequel plusieurs disques virtuels sont créés. Le nombre maximal de disques physiques pris en charge dans un groupe de disques est 120 disques (ou 192 lecteurs lorsque la fonction Premium est activée) pour RAID 0, RAID 1 et RAID 10, et 30 lecteurs pour RAID 5 et RAID 6. Vous pouvez créer des groupes de disques à partir de la capacité non configurée de votre matrice de stockage. Un disque virtuel est une partition d'un groupe de disques composée de segments de données continus des disques physiques du groupe de disques. Un disque virtuel est composé de segments de données de tous les disques physiques du groupe de disques. Les disques virtuels et les groupes de disques sont configurés en fonction de votre organisation des données. Par exemple, vous pouvez utiliser un disque virtuel pour l'inventaire, un deuxième pour les données financières et fiscales, etc. Tous les disques virtuels d'un groupe de disques prennent en charge le même niveau de RAID. La matrice de stockage prend en charge jusqu'à 255 disques virtuels (taille minimale de chaque disque : 10 Mo) qui peuvent être attribués à des serveurs hôtes. Un LUN (Logical unit number - Numéro d'unité logique) reconnu par le système d'exploitation hôte est affecté à chaque disque virtuel.38 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Disques physiques Seuls les disques physiques SAS 6,0 Gb/s pris en charge par Dell sont pris en charge par la matrice de stockage. Si la matrice de stockage détecte des disques physiques non pris en charge, elle les marque comme tels et ceux-ci ne sont plus disponibles. REMARQUE : pour fonctionner correctement, la matrice de série MD3200 doit contenir au moins deux disques physiques. C'est indispensable car les disques physiques servent à stocker des informations de configuration. Conditions des disques physiques Le tableau 4-1 décrit les différents états du disque physique détectés par la matrice de stockage et rapportés dans l'application MDSM. Tableau 4-1. État des disques physiques du contrôleur RAID Condition Mode Description Voyant d'état du disque physique Optimal Attribué Le disque physique dans le logement indiqué est configuré comme faisant partie du groupe de disques. Vert fixe Optimal Non attribué Le disque physique dans le logement indiqué est inutilisé et prêt à être configuré. Vert fixe Optimal Disque de rechange de secours Le disque physique dans le logement indiqué est configuré en tant que disque de rechange. Vert fixe Optimal Disque de rechange utilisé Le disque physique dans le logement indiqué est utilisé en tant que disque de rechange dans un groupe de disques. Vert fixe En panne Attribué, non attribué, disque de rechange utilisé ou disque de rechange de secours Le disque physique dans le logement indiqué a échoué en raison d'une erreur irrécupérable, d'un type ou d'une taille de disque incorrect ou parce que son état de fonctionnement est défini sur « Échec/En panne ». Orange clignotant (150 ms)Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 39 de série MD3200 Si la reconstruction du disque physique échoue en raison d'une panne du lecteur source ou de la taille insuffisante du lecteur, le MDSM signale un échec du disque physique même si l'état du voyant du lecteur indique que la reconstruction a été abandonnée (vert pendant 3 secondes, orange pendant 3 secondes puis éteint 3 secondes). Remplacé Attribué Le disque physique figurant dans le logement indiqué a été remplacé et est prêt à être configuré dans un groupe de disques, ou sa configuration est déjà en cours. Vert clignotant (allumé 400 ms, éteint 100 ms) Échec en attente Attribué, non attribué, disque de rechange utilisé ou disque de rechange de secours Une erreur SMART (Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology) a été détectée sur le disque physique figurant dans le logement indiqué. Vert clignotant (500 ms), orange (500 ms) et éteint (1000ms) Hors ligne Sans objet La rotation du disque physique a été arrêtée ou sa reconstruction a été abandonnée à la demande de l'utilisateur. Vert clignotant (3 000 ms), orange (3 000 ms) et éteint (3 000 ms) Identifier Attribué, non attribué, disque de rechange utilisé ou disque de rechange de secours Le disque physique est en cours d'identification. Vert clignotant (250 ms): S/O S/O Le logement indiqué est vide, ou la matrice ne peut pas détecter le disque physique. Tableau 4-1. État des disques physiques du contrôleur RAID (suite) Condition Mode Description Voyant d'état du disque physique40 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 SMART : acronyme de « Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology », technologie de prévision des défaillances des lecteurs de disque La technologie SMART surveille les performances internes de tous les composants des disques physiques pour détecter les erreurs qui peuvent mener à une panne de disque physique. SMART utilise ces informations pour signaler l'imminence d'une panne, afin de remplacer les disques physiques avant que la panne ne survienne. La matrice de stockage surveille tous les lecteurs reliés et vous prévient lorsqu'un disque physique signale une panne prévue. Disques virtuels et groupes de disques Lors de la configuration d'une matrice de stockage, vous devez : 1 Organiser les disques physiques en groupes de disques. 2 Créer des disques virtuels au sein de ces groupes de disques. 3 Fournir un accès aux serveurs hôtes. 4 Créer des adressages pour associer les disques virtuels aux serveurs hôtes. REMARQUE : l'accès des serveurs hôtes doit être créé avant l'adressage des disques virtuels. Les groupes de disques sont toujours créés dans l'espace non configuré d'une matrice de stockage. La capacité non configurée est l'espace des disques physiques disponible qui n'est pas encore attribué. Les disques virtuels sont créés au sein de la capacité disponible d'un groupe de disques. Le terme « capacité disponible » désigne l'espace d'un groupe de disques qui n'a pas été affectée à un disque virtuel.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 41 de série MD3200 États de disque virtuel La matrice de stockage reconnaît les états de disques virtuels suivants. Niveaux de RAID Les niveaux de RAID définissent la façon dont les données sont écrites sur les disques physiques. Les différents niveaux de RAID offrent différents niveaux d'accessibilité, de redondance et de capacité. L'utilisation de plusieurs disques physiques plutôt que d'un seul offre les avantages suivants : • La répartition des données sur plusieurs disques physiques (entrelacement) permet la simultanéité des opérations d'E/S et améliore les performances. • Le stockage de données redondantes sur plusieurs disques physiques à l'aide de la mise en miroir ou de la parité permet la reconstruction des données perdues en cas d'erreur, même si cette erreur s'avère être une panne de disque physique. Tableau 4-2. État de disques virtuels du contrôleur RAID Condition Description Optimal Le disque virtuel contient des disques physiques en ligne. Dégradé Le disque virtuel à niveau de RAID redondant contient un disque physique inaccessible. Le système fonctionne toujours mais les performances peuvent être affectées et d'autres pannes de disque peuvent provoquer des pertes de données. Hors ligne Un disque virtuel contient un ou plusieurs disques inaccessibles (en panne, manquants ou hors ligne). Les données du disque virtuel ne sont plus accessibles. Passer à connecter La matrice de stockage fait passer un disque virtuel hors ligne à l'état Optimal. Si tous les disques physiques membres ne sont pas disponibles, la matrice de stockage fait passer le disque virtuel à l'état Dégradé. La matrice de stockage peut faire passer un disque virtuel à l'état En ligne uniquement si un nombre suffisant de disques physiques sont disponibles pour prendre en charge le disque virtuel.42 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Chaque niveau de RAID offre des performances et des protections différentes. Vous devez sélectionner un niveau de RAID selon le type d'application, l'accès, la tolérance aux pannes et les données stockées. La matrice de stockage prend en charge les niveaux de RAID 0, 1, 5, 6 et 10. Le nombre maximal de disques physiques pouvant être utilisés dans un groupe de disques dépend du niveau de RAID : • 192 pour les niveaux de RAID 0, 1 et 10 • 30 pour les niveaux de RAID 5 et 6 Utilisation des niveaux de RAID Pour assurer les meilleures performances possibles, vous devez sélectionner un niveau de RAID optimal lorsque vous créez un disque physique système. Le niveau de RAID optimal pour votre matrice de disques dépend des facteurs suivants : • Nombre de disques physiques dans la matrice de disques • Capacité des disques physiques de la matrice de disques • Besoins en accès redondant des données (tolérance des pannes) • Exigences de performances des disques RAID 0 Le niveau de RAID 0 utilise la répartition (striping) des données sur plusieurs disques pour accélérer le débit de données, notamment pour les fichiers volumineux, dans les environnements ne nécessitant pas de redondance des données. Le RAID 0 découpe les données en segments et écrit chaque segment sur un disque physique séparé. Les performances E/S sont considérablement améliorées par la répartition de la charge sur plusieurs disques physiques. Bien que le RAID 0 offre les meilleures performances, tous niveaux de RAID confondus, il ne permet pas la redondance des données. Choisissez cette option uniquement pour les données non essentielles, car la panne d'un ou plusieurs disques physiques provoque la perte de toutes les données. Parmi les exemples d'application RAID 0 on compte l'édition vidéo, l'édition d'images, les applications graphiques ou toutes les applications exigeant une largeur de bande élevée.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 43 de série MD3200 RAID 1 Le niveau de RAID 1 exploite la mise en miroir des disques afin d'écrire les données simultanément sur deux disques physiques. Ce niveau de RAID offre des performances rapides et la meilleure disponibilité des données, mais aussi le surdébit de disque le plus élevé. RAID 1 est recommandé pour des bases de données de petite taille ou d'autres applications ne nécessitant pas une grande capacité. Le RAID 1 offre une redondance complète des données. Par exemple, la comptabilité, le registre des salaires ou les applications financières. RAID 5 Le niveau de RAID 5 combine répartition sur disque et stockage de données de parité sur tous les disques physiques (parité distribuée) afin de fournir un haut débit et une redondance des données, particulièrement pour les accès aléatoires aux données peu volumineuses. Il s'agit d'un niveau de RAID polyvalent adapté aux environnements multiutilisateurs avec un flux d'E/S généralement modéré et de nombreuses activités de lecture (fichiers, applications, bases de données, Web, e-mail, nouvelles et serveurs intranet). RAID 6 Le niveau RAID 6 est similaire au RAID 5 mais fournit un disque de parité supplémentaire pour une meilleure redondance. C'est le plus polyvalent des niveaux de RAID ; il est adapté aux environnements multiutilisateurs avec un flux d'E/S généralement modéré et une large proportions d'activités de lecture. Le RAID 6 est recommandé lorsque des disques physiques de grande taille ou un grand nombre de disques physiques sont utilisés au sein d'un groupe de disques. RAID 10 Le niveau de RAID 10, combinaison de RAID 0 et de RAID 1, utilise la répartition sur des disques mis en miroir. Il fournit un haut débit et une redondance totale des données. L'utilisation d'un nombre pair de disques physiques (quatre ou plus) crée un groupe de disques et/ou un disque virtuel de niveau RAID 10. Les niveaux de RAID 1 et 10 utilisent la mise en miroir de disques, la moitié de la capacité des disques physiques est utilisée pour la mise en miroir. L'autre moitié de la capacité du disque physique est disponible pour le stockage même. Le RAID 10 est automatiquement utilisé lorsque le niveau de RAID 1 est choisi avec quatre disques physiques ou plus. Le RAID 10 est adapté aux bases de données de taille moyenne ou tout autre environnement exigeant des performances élevées, une tolérance des pannes et une capacité modérée.44 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Taille de segment La répartition sur disques permet l'écriture de données sur plusieurs disques physiques. La répartition sur disques améliore les performances car on peut accéder simultanément à plusieurs disques. La taille des segments ou la taille des blocs spécifie la taille des données d'un entrelacement écrit sur un seul disque. La matrice de stockage de série MD3200 prend en charge les blocs de 8, 16, 32, 64, 128, 256 et 512 Ko. La taille de bloc par défaut est de 128 Ko. La largeur de bloc, ou sa profondeur, signifie le nombre de disques d'une matrice où la répartition est appliquée. Par exemple, un groupe de quatre disques avec répartition a une largeur de bloc de quatre. REMARQUE : bien que la répartition sur disques permette d'excellentes performances, la répartition seule n'offre pas de redondance. Opérations de disques virtuels Initialisation des disques virtuels Tous les disques virtuels doivent être initialisés. L'initialisation peut avoir lieu en avant-plan ou en arrière-plan. Un maximum de quatre disques virtuels peuvent être initialisés simultanément sur chaque module de contrôleur RAID. Initialisation en arrière-plan La matrice de stockage exécute une initialisation en arrière-plan lorsque le disque virtuel est créé pour établir la parité, tout en permettant aux disques virtuels un accès complet au serveur hôte. Cette opération ne fonctionne pas sur les disques virtuels RAID 0. Le taux d'initialisation en arrière-plan est contrôlé par MDSM. Pour modifier le taux d'initialisation en arrière-plan, vous devez arrêter toute initialisation en arrière-plan. La modification de taux est mise en œuvre au redémarrage automatique de l'initialisation en arrière-plan. Initialisation en avant-plan La matrice de stockage prend en charge l'initialisation en avant-plan des disques virtuels. Tout accès au disque virtuel est bloqué au cours de l'initialisation en avant-plan. Au cours de l'initialisation en avant-plan, des zéros (0x00) sont écrits dans chaque secteur du disque virtuel. Le disque virtuel est disponible au terme de l'initialisation en avant-plan.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 45 de série MD3200 Vérification de cohérence La vérification de cohérence vérifie que les données d'une matrice redondante sont correctes (RAID de niveaux 1, 5, 6 et 10). Par exemple, dans un système avec parité, le calcul des données d'un disque physique et la comparaison des résultats au contenu du disque physique de parité font partie de la vérification de la cohérence. Celle-ci est similaire à l'initialisation en arrière-plan. La différence c'est qu'à la différence de la vérification de la cohérence, l'initialisation en arrière-plan ne peut être ni démarrée ni arrêtée manuellement. REMARQUE : Dell vous recommande d'effectuer une vérification de la cohérence sur chaque matrice redondante au moins une fois par mois. Ceci permet la détection et le remplacement automatiques des secteurs illisibles. Un secteur illisible trouvé au cours d'une reconstruction d'un disque physique en panne pose un grave problème car le système manque de redondance pour restaurer les données. Vérification des supports La vérification des supports de tous les disques physiques configurés d'un groupe de disque constitue une autre tâche en arrière-plan effectuée par la matrice de stockage. La matrice de stockage utilise l'opération de lecture pour vérifier l'espace configuré des disques virtuels et l'espace réservé aux métadonnées. Durée du cycle La vérification des supports s'exécute uniquement sur les groupes de disques sélectionnés, indépendamment des autres groupes de disques. La durée du cycle est le temps nécessaire à la vérification de la zone de métadonnées du groupe de disques et de tous les disques virtuels du groupe de disques pour lesquels la vérification des supports est configurée. Le cycle suivant d'un groupe de disques démarre automatiquement lorsque le cycle en cours se termine. La durée du cycle de vérification des supports peut être définie entre 1 et 30 jours. Le contrôleur de stockage bascule l'accès E/S aux disques de la vérification des supports selon la durée du cycle. 46 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 La matrice de stockage fait le suivi du cycle de chaque groupe de disques indépendamment des autres groupes de disques du contrôleur et crée des points de contrôle. Si une autre opération en cours sur le groupe de disques empêche la vérification des supports d'un groupe de disques ou la bloque, la matrice de stockage la reprend une fois le cycle en cours terminé. Si le processus de vérification des supports d'un groupe de disques est interrompu en raison du redémarrage d'un module de contrôleur RAID, la matrice de stockage reprend le processus à partir du dernier point de contrôle. Limites aux opérations sur les disques virtuels Le nombre maximal de processus actifs pouvant avoir lieu simultanément sur les disques virtuels d'un module de contrôleur RAID installé dans la matrice de stockage est de quatre. Cette limite s'applique aux processus de disques virtuels suivants : • Initialisation en arrière-plan • Initialisation en avant-plan • Vérification de cohérence • Reconstruction • Recopie Si un module de contrôleur RAID redondant tombe en panne lorsque des processus sont en cours sur des disques virtuels, ces processus sont transférés sur le contrôleur homologue. Un processus transféré est mis en état En suspens si quatre processus sont actifs sur l'autre contrôleur. Les processus en suspens reprennent sur l'autre contrôleur lorsque moins de quatre processus sont actifs. Opérations sur les groupes de disques Migration du niveau de RAID Vous pouvez migrer d'un niveau de RAID à un autre selon vos exigences. Par exemple, des caractéristiques de tolérance de panne peuvent être ajoutées à un ensemble de blocs (RAID 0) en le convertissant en ensemble RAID 5. MDSM offre des informations sur les attributs RAID pour vous aider à sélectionner le niveau de RAID approprié. Vous pouvez effectuer une migration de niveau de RAID tandis que le système est sous tension et sans redémarrer, ce qui permet aux données de rester disponibles.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 47 de série MD3200 Migration de taille de segment La taille de segment signifie la quantité de données (en Ko) que la matrice de stockage écrit sur un seul disque physique d'un disque virtuel avant d'écrire les données sur le disque physique suivant. Les tailles de segments admises sont 8, 16, 32, 64, 128, 256 et 512 Ko. La migration dynamique de la taille de segment permet la modification de la taille de segment d'un disque virtuel particulier. Une taille de segment par défaut est définie lorsque le disque virtuel est créé en fonction de facteurs tels que le niveau de RAID et l'utilisation prévue. Vous pouvez modifier la valeur par défaut (128 Ko) si l'utilisation de la taille de segment ne répond pas à vos besoins. En matière de modification de la taille de segment, deux scénarios illustrent des approches différentes vis-à-vis des limitations : • Si l'activité E/S dépasse la taille de segment, vous pouvez l'augmenter pour réduire le nombre de disques requis pour une seule activité d'E/S. L'utilisation d'un seul disque physique pour une seule requête libère des disques pour les autres requêtes, particulièrement si plusieurs utilisateurs tentent d'accéder à une base de données ou à un environnement de stockage. • Si vous utilisez le disque virtuel dans un environnement à un utilisateur avec une activité E/S lourde (comme le stockage d'applications multimédia), les performances peuvent être optimisées lorsqu'une seule requête d'E/S passe sur un seul bloc de données (taille de segment multipliée par le nombre de disques physiques du groupe de disques utilisé pour le stockage de données). Dans ce cas, plusieurs disques sont utilisés pour la même requête, mais chacun fait l'objet d'un seul accès. Extension de la capacité de disque virtuel Lorsque vous configurez un disque virtuel, vous sélectionnez une capacité selon la quantité de données à stocker. Toutefois, il se peut que vous deviez augmenter la capacité du disque virtuel standard en ajoutant de la capacité libre au groupe de disques. De l'espace libre est alors créé pour de nouveaux disques virtuels ou pour l'extension de disques virtuels existants.48 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Extension d'un groupe de disques La matrice de stockage prend en charge les disques physiques remplaçables à chaud. Vous pouvez donc ajouter deux disques physiques simultanément pour chaque groupe de disques lorsque la matrice de stockage est en ligne. Les données des disques virtuels, groupes de disques et disques physiques restent accessibles pendant toute l'opération. Les données et l'espace disponible supplémentaire sont dynamiquement répartis dans le groupe de disques. Les caractéristiques RAID sont également réappliquées à l'ensemble du groupe de disques. Défragmentation d'un groupe de disques La défragmentation renforce l'espace libre du groupe de disques dans une zone contiguë. Elle ne modifie pas la façon dont les données sont stockées sur les disques virtuels. Limite des opérations sur groupe de disques Le nombre maximal de processus actifs simultanés possibles sur un groupe de disques d'un module de contrôleur RAID installé est de un. Cette limite s'applique aux processus de groupe de disques suivants : • Migration du niveau de RAID du disque virtuel • Migration de taille de segment • Extension de la capacité de disque virtuel • Extension d'un groupe de disques • Défragmentation d'un groupe de disques. Si un module de contrôleur RAID redondant tombe en panne au cours d'un processus d'un groupe de disques, le processus du contrôleur en panne est transféré sur l'autre contrôleur. Un processus transféré est mis En suspens si un processus de groupe de disques actif est en cours sur l'autre contrôleur. Les processus en suspens reprennent lorsque le processus actif de l'autre contrôleur se termine ou est arrêté. REMARQUE : si vous tentez de démarrer un processus d'un groupe de disques sur un contrôleur sans processus actif en cours, la tentative de démarrage échoue si l'autre contrôleur est propriétaire du premier disque virtuel du groupe de disques et qu'un processus est actif sur l'autre contrôleur.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 49 de série MD3200 Priorité des opérations RAID en arrière-plan La matrice de stockage prend en charge une priorité configurable classique pour les opérations RAID suivantes : • Initialisation en arrière-plan • Reconstruction • Recopie • Extension de la capacité de disque virtuel • Migration de niveau de RAID • Migration de taille de segment • Extension d'un groupe de disques • Défragmentation d'un groupe de disques. La priorité de chaque opération peut être modifiée pour satisfaire aux exigences de performances de son environnement d'exécution. REMARQUE : un haut niveau de priorité affecte les performances de la matrice de stockage. Il n'est pas recommandé de définir les priorités sur le niveau le plus élevé. La priorité doit également être estimée en termes d'impact sur l'accès au serveur hôte et sur la durée d'une opération. Par exemple, plus la durée de reconstruction d'un disque virtuel dégradé est longue, plus le risque potentiel de panne du disque secondaire est important. Migration de disque virtuel et itinérance de disque La migration de disque signifie le déplacement d'un disque virtuel ou d'un disque de rechange d'une matrice sur une autre en déconnectant les disques physiques et en les reliant à la nouvelle matrice. L'itinérance de disque signifie le déplacement d'un disque physique d'un logement à un autre de la même matrice. Migration de disque Vous pouvez déplacer des disques virtuels d'une matrice à un autre sans mettre la matrice cible hors ligne. Cependant, le groupe de disques en cours de migration doit être hors ligne avant le lancement de la migration de disque. Si le groupe de disques n'est pas hors ligne avant la migration, la matrice source propriétaire des disques physiques et virtuels au sein du groupe de disques les marque comme manquants. Cependant, les groupes de disques migrent vers la matrice cible.50 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Pour qu'une matrice puisse l'importer, un disque virtuel doit être en état optimal. Il n'est possible de déplacer des disques virtuels qui font partie d'un groupe de disques que si tous les membres du groupe de disques sont en cours de migration. Les disques virtuels deviennent automatiquement disponibles une fois tous les disques du groupe de disques importés par la matrice cible. Lors de la migration d'un disque physique ou d'un groupe de disques d'une matrice MD3200 à une autre, la matrice MD3200 cible de la migration reconnaît toutes les structures de données et/ou toutes les métadonnées qui étaient en place sur la matrice de stockage MD3200 en cours de migration. Si, cependant, vous effectuez une migration à partir de tout périphérique autre qu'une matrice de stockage de série MD3200, la matrice MD3200 ne reconnaît pas les métadonnées en cours de migration et elles sont perdues. Dans ce cas, la matrice MD3200 initialise les disques physiques et les marque comme capacité non configurée. REMARQUE : seuls les groupes de disques et disques virtuels associés à tous les disques physiques membres peuvent être migrés d'une matrice de stockage à une autre. Il est recommandé de ne migrer que les groupes de disques dont tous les membres virtuels associés sont en état optimal. REMARQUE : le nombre de disques physiques et virtuels pris en charge par une matrice de stockage limite la portée de la migration. Utilisez une des méthodes suivantes pour déplacer des groupes de disques et des disques virtuels: • Migration de disque virtuel à chaud : migration de disque alors que la matrice de stockage cible est sous tension. • Migration de disque virtuel à froid : migration de disque alors que la matrice de stockage cible est hors tension. REMARQUE : utilisez la migration de disque virtuel à chaud pour être certain que les groupes de disques et disques virtuels en cours de migration seront correctement reconnus lorsque la matrice de stockage cible comprendra un disque physique. Respectez les consignes suivantes lors de la migration de disque virtuel : • Déplacement de disques physiques vers la matrice cible pour migration : lorsque vous insérez des lecteurs dans la matrice de stockage cible lors de la migration à chaud d'un disque virtuel, attendez que le disque physique s'affiche dans MDSM avant d'insérer le disque physique suivant. AVERTISSEMENT : si vous ne respectez pas un tel délai, la matrice de stockage pourra devenir instable et la gérabilité sera temporairement perdue.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 51 de série MD3200 • Migration de disques virtuels de plusieurs matrices de stockage dans une seule matrice de stockage : lorsque vous migrez des disques virtuels de plusieurs matrices de stockage à une seule matrice de stockage cible, déplacez dans la nouvelle matrice de stockage cible tous les disques physiques de la même matrice de stockage sous forme d'ensemble. Assurez-vous que tous les disques physiques d'une matrice de stockage sont migrés à la matrice de stockage cible avant de lancer une migration à partir de la matrice de stockage suivante. REMARQUE : si les modules de lecteur ne sont pas déplacés vers la matrice de stockage cible sous forme d'ensemble, les groupes de disques nouvellement relocalisés risquent de ne pas être accessibles. • Migration de disques virtuels vers une matrice de stockage sans disques physiques : éteignez la matrice de stockage cible lors de la migration de groupes de disques ou d'un ensemble complet de disques physiques d'une matrice de stockage à une autre sans disques physiques. Une fois la matrice de stockage cible rallumée et après qu'elle a reconnu correctement les disques physiques nouvellement migrés, les opérations de migration peuvent continuer. REMARQUE : ne migrez pas simultanément des groupes de disques de plusieurs matrices de stockage vers une matrice de stockage sans disques physiques. • Activation des fonctions premium avant la migration : avant de migrer des groupes de disques et disques virtuels, activez les fonctions premium nécessaires sur la matrice de stockage cible. Si vous migrez un groupe de disques d'une matrice de stockage MD3200 sur laquelle une fonction premium est activée alors que cette fonction n'est pas activée sur la matrice de stockage cible, le message d'erreur Non conforme peut être généré. Itinérance de disque Vous pouvez déplacer des disques physiques au sein d'une matrice. Le module de contrôleur RAID reconnaît automatiquement les disques physiques déplacés et les place de manière logique dans les disques virtuels appropriés au sein du groupe de disques. L'itinérance de disque est permise lorsque le module de contrôleur RAID est en ligne ou éteint. REMARQUE : le groupe de disques doit être exporté avant le déplacement des disques physiques.52 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Fonctions avancées Le boîtier RAID prend en charge plusieurs fonctions avancées : • Instantanés de disque virtuel • Copie de disque virtuel • Couche Hautes performances REMARQUE : les fonctions d'instantané de disque virtuel, de copie de disque et de hautes performances doivent être activées séparément. Si vous avez acheté ces fonctions, consultez la carte d'activation fournie qui contient des instructions d'activation de cette fonctionnalité. Adressage entre serveurs hôtes et disques virtuels Le serveur hôte relié à une matrice de stockage accède à divers disques virtuels de la matrice de stockage par l'intermédiaire de ses ports. Des adressages particuliers disque virtuel à LUN vers un serveur hôte peuvent être définis. De plus, le serveur hôte peut faire partie d'un groupe d'hôtes qui partagent l'accès à un ou plusieurs disques virtuels. Vous pouvez configurer manuellement un adressage serveur hôte à disque virtuel. Si vous configurez un adressage entre serveurs hôtes et disques virtuels, tenez compte des points suivants : • Vous pouvez définir un adressage serveur hôte à disque virtuel pour chaque disque virtuel de la matrice de stockage. • Les adressages serveur hôte à disque virtuel sont partagés entre les modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage. • Pour accéder à un disque virtuel, un système hôte ou un groupe d'hôtes doit utiliser un LUN unique. • Le nombre de LUN disponibles n'est pas forcément le même pour tous les systèmes d'exploitation. Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 53 de série MD3200 Types d'hôtes Un serveur hôte est un serveur qui accède à une matrice de stockage. Les serveurs hôtes sont adressés aux disques virtuels. Les serveurs hôtes possèdent les attributs suivants : • Nom d'hôte : nom unique identifiant le serveur hôte. • Groupe d'hôtes (utilisé dans les solutions de clusters) : deux ou plusieurs serveurs hôtes associés pour partager l'accès aux mêmes disques virtuels. Ce groupe d'hôtes est une entité logique que vous pouvez créer dans MDSM. Tous les serveurs hôtes d'un groupe d'hôtes doivent exécuter le même système d'exploitation. • Type d'hôte : système d'exploitation installé sur l'hôte. Instantanés de disque virtuel Un instantané est l'image à l'instant T d'un disque virtuel. L'instantané fournit une image du disque virtuel au moment où l'instantané a été créé. En règle générale, la création d'un instantané a pour but de permettre à une application (de sauvegarde, par exemple) d'accéder à l'instantané et de lire les données tandis que le disque virtuel source reste en ligne et accessible aux utilisateurs. Lorsque la sauvegarde est terminée, l'instantané de disque virtuel n'est plus nécessaire. Vous pouvez créer jusqu'à quatre instantanés par disque virtuel. Les instantanés servent à restaurer les versions précédentes des fichiers qui ont été modifiés depuis la prise d'instantanés. Les instantanés sont mis en œuvre à l'aide d'un algorithme de copie sur écriture qui crée une copie de sauvegarde des données lorsqu'une erreur se produit. Les données du disque virtuel sont copiées dans la logithèque d'instantanés avant sa modification. Les instantanés peuvent être créés immédiatement ou planifiés, et ils consomment moins de ressources que le processus de copie physique complète.54 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Disque virtuel d'instantané des données modifiées Un disque virtuel d'instantané des données modifiées est créé automatiquement lorsque vous créez un instantané de disque virtuel. Une logithèque d'instantanés est un disque virtuel créé dans la matrice de stockage en tant que ressource pour un instantané de disque virtuel. Un disque virtuel d'instantané des données modifiées contient les métadonnées et les données d'écriture sur copie d'un instantané de disque virtuel particulier. La logithèque ne prend en charge qu'un seul instantané. Il est impossible de sélectionner un disque virtuel d'instantané des données modifiées comme disque virtuel source ou disque virtuel cible d'une copie de disque virtuel. Si vous sélectionnez un instantané de disque virtuel source comme disque virtuel cible d'une copie de disque virtuel, vous devez désactiver tous les instantanés de disque virtuel associés au disque virtuel source. PRÉCAUTION : avant d'utiliser la fonction premium Instantanés de disque virtuel dans une configuration en cluster sous Windows, vous devez adresser l'instantané de disque virtuel au nœud de clusters qui est propriétaire du disque virtuel source. Ceci garantit que les nœuds de cluster sont en mesure de reconnaître l'instantané de disque virtuel. PRÉCAUTION : si vous adressez l'instantané de disque virtuel à un nœud non propriétaire du disque virtuel source avant la fin de l'activation de la fonction d'instantané, le système d'exploitation risque d'identifier l'instantané de disque virtuel de façon incorrecte. Ceci peut entraîner une perte de données ou une perte d'accès à l'instantané. Pour en savoir plus sur l'adressage d'instantanés de disque virtuel sur le nœud secondaire, voir le document Dell PowerVault MD3200 and MD3220 Storage Arrays With Microsoft Windows Server Failover Clusters (Clusters des matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 avec basculement Microsoft Windows Server) sur le site support.dell.com/manuals.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 55 de série MD3200 Copie de disque virtuel Utilisez la fonction Premium Copie de disque virtuel pour : • Sauvegarder des données. • Copier des données d'un groupe composé de disques physiques de faible capacité sur des groupes de disques de capacité supérieure. • Restauration de données d'instantané de disque virtuel sur le disque virtuel source. La copie de disque virtuel copie l'intégralité des données du disque virtuel source vers le disque virtuel cible dans une matrice de stockage, et vous pouvez l'effectuer en ligne ou hors ligne. Disque virtuel source Lorsque vous créez une copie de disque virtuel, une « paire » composée des disques virtuels source et cible est créée sur la matrice de stockage. Au démarrage d'une copie de disque virtuel, les données du disque virtuel source sont complètement copiées sur le disque virtuel cible. Disque virtuel cible Au démarrage d'une copie de disque virtuel, le disque virtuel cible maintient une copie des données du disque virtuel source. Vous pouvez choisir d'utiliser un disque virtuel existant ou de créer un nouveau disque virtuel comme disque virtuel cible. Si vous choisissez un disque virtuel existant comme cible, toutes les données de la cible sont écrasées. Il est possible de désigner comme cible un disque virtuel standard ou le disque virtuel source d'un instantané en panne ou désactivé. REMARQUE : ce disque cible doit avoir une capacité au moins égale à celle du disque virtuel source. Au lancement de la copie de disque, vous devez définir la vitesse de copie. Si vous attribuez une priorité élevée au processus de copie, les performances E/S sont légèrement affectées, alors qu'une basse priorité ralentit la copie. Vous pouvez modifier la priorité de copie lorsque celle-ci est en cours. Pour en savoir plus, voir les rubriques d'aide en ligne.56 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Restauration de disque virtuel Utilisez la fonction de Modification des adressages serveur hôte à disque virtuel pour restaurer les données d'un disque virtuel de sauvegarde. Cette fonctionnalité permet d'annuler l'adressage du disque virtuel source d'origine à son serveur hôte, puis d'adresser le disque virtuel de sauvegarde au même serveur hôte. Assurez-vous d'enregistrer le LUN utilisé pour accéder au disque virtuel source. Vous aurez besoin de ces informations pour définir un adressage serveur hôte à disque virtuel pour le disque virtuel cible (sauvegarde). Assurez-vous également d'arrêter toute l'activité E/S sur le disque virtuel source avant de lancer la procédure de restauration de disque virtuel. Utilisation simultanée de copie d'instantané et de disque Vous pouvez utiliser simultanément les fonctions premium Instantané de disque virtuel et Copie de disque virtuel pour sauvegarder des données sur la même matrice de stockage ou pour restaurer les données de l'instantané de disque virtuel à son disque virtuel source d'origine. Vous pouvez copier les données d'un disque virtuel de deux façons : • En prenant un instantané des données à un point dans le temps (en ligne) • En copiant les données vers un autre disque virtuel à l'aide de la fonction de copie de disque virtuel (hors ligne) Les instantanés de disque virtuel peuvent être utilisés comme source lors d'une copie de disque virtuel. Cette configuration est l'une des meilleures méthodes pour appliquer la fonction d'instantané de disque virtuel, car elle permet d'effectuer des sauvegardes complètes sans affecter les E/S dans la matrice de stockage. Il est impossible de sélectionner un disque virtuel d'instantané des données modifiées comme disque virtuel source ou disque virtuel cible d'une copie de disque virtuel. Si vous sélectionnez un instantané de disque virtuel source comme disque virtuel cible d'une copie de disque virtuel, vous devez désactiver tous les instantanés de disque virtuel associés au disque virtuel source.Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 57 de série MD3200 Logiciel multiacheminement Le logiciel multivoies (également dénommé pilote de basculement) est un logiciel qui réside sur le serveur hôte et qui assure la gestion du chemin de données redondant entre le serveur hôte et la matrice de stockage. Le logiciel multiacheminement identifie les différents trajets permettant d'accéder à un disque virtuel et définit un chemin d'accès préféré. Si ce chemin devient inutilisable suite à une panne de composant, le logiciel réachemine automatiquement les requêtes d'E/S vers le chemin secondaire pour permettre à la matrice de stockage de continuer à fonctionner sans interruption. REMARQUE : logiciel multivoies disponible sur les supports de ressources de la série MD3200. Contrôleurs et chemins d'accès préférés et alternatifs Un contrôleur est un module de contrôleur RAID désigné comme propriétaire d'un disque virtuel or d'un groupe de disques. Le contrôleur préféré est sélectionné automatiquement par MDSM lors de la création d'un disque virtuel. Vous pouvez remplacer le propriétaire préféré d'un module de contrôleur RAID d'un disque virtuel après sa création. Si un hôte n'est connecté qu'à un seul module de contrôleur RAID, le propriétaire préféré doit être attribué manuellement au module de contrôleur RAID auquel l'hôte peut accéder. La propriété d'un disque virtuel passe du contrôleur préféré au contrôleur secondaire (également appelé contrôleur alternatif) lorsque le contrôleur préféré est : • Physiquement retiré • En train de mettre à jour le micrologiciel • Impliqué dans un événement qui a entraîné le basculement vers le contrôleur alternatif Les chemins utilisés par le module de contrôleur RAID pour accéder aux disques ou au serveur hôte s'appellent chemins préférés ; les chemins redondants s'appellent chemins alternatifs. Si une panne rend inaccessible le chemin préféré, la matrice de stockage utilise automatiquement le chemin alternatif pour accéder aux données ; le voyant du boîtier, clignote alors en orange.58 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Propriétaire du disque virtuel Utilisez MDSM pour construire et afficher automatiquement des disques virtuels. Il se sert des paramètres optimaux pour répartir le groupe de disques. Les disques virtuels sont attribués aux modules de contrôleur RAID alternatifs lors de leur création. Cette attribution par défaut offre un moyen simple d'équilibrer la charge des modules de contrôleur RAID. Le propriétaire peut ensuite être remplacé par un autre afin d'équilibrer la charge selon l'utilisation actuelle. Si les droits de propriété du disque virtuel ne sont pas équilibrés manuellement, il est possible qu'un contrôleur se retrouve avec la majorité du travail alors que l'autre contrôleur reste inoccupé. Limitez le nombre de disques virtuels dans un groupe de disques. S'il existe plusieurs disques virtuels dans un groupe de disques, tenez compte des points suivants : • L'impact de chaque disque virtuel sur les autres disques virtuels du même groupe de disques. • L'utilisation de chaque disque virtuel. • Le taux d'utilisation de chaque disque est plus ou moins élevé selon l'heure du jour. Équilibrage de charge Une règle d'équilibrage de la charge est utilisée pour déterminer le chemin utilisé pour traiter les E/S. Diverses options de configuration de l'équilibrage de la charge vous permettent d'optimiser les performances d'entrée/sortie lorsque vous configurez des interfaces d'hôte mixtes. Choisissez une des règles d'équilibrage de la charge suivantes pour optimiser les performances d'entrée/sortie : • La règle d'équilibrage de la charge « round-robin » avec sous-ensemble achemine les demandes d'entrées/sorties, tour à tour, vers chacun des chemins de données disponibles vers le module de contrôleur RAID propriétaire des disques virtuels. Cette règle traite de manière égale, pour les activités d'entrée/sortie, tous les chemins vers le module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Les chemins vers le module de contrôleur RAID secondaire sont ignorés tant que le propriétaire des disques ne change pas. Le concept de base du « roundrobin » est que tous les chemins de données sont égaux. Lorsque le système prend en charge des hôtes mixtes, les divers chemins de données peuvent avoir des bandes passantes ou des débits différents. Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 59 de série MD3200 • Moindre profondeur de file d'attente avec sous-ensemble : cette stratégie est également dénommée Moindres E/S ou Moindres requêtes. Cette règle achemine la demande d'entrées/sorties suivante vers le chemin de données qui comporte la plus petite file d'attente de demandes d'entrées/sorties. Pour cette règle, une demande d'entrées/sorties est simplement une commande de plus dans la liste d'attente. Le système ne tient pas compte du type des commandes ou du nombre de blocs associés à chaque commande. La règle Moindre profondeur de file d'attente avec sousensemble traite les demandes volumineuses et les plus petites de la même manière. Le chemin de données sélectionné est l'un des membres du groupe de chemins du module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. • Moindre valeur de chemin avec sous-ensemble (systèmes d'exploitation Windows uniquement) : la règle de moindre profondeur de file d'attente est également dénommée Moindres E/S ou Moindres requêtes. Cette règle achemine la demande d'entrées/sorties suivante vers le chemin de données qui comporte la plus petite file d'attente de demandes d'entrées/sorties. Pour cette règle, une demande d'entrées/sorties est simplement une commande de plus dans la liste d'attente. Le système ne tient pas compte du type des commandes ou du nombre de blocs associés à chaque commande. La règle Moindre profondeur de file d'attente avec sousensemble traite les demandes volumineuses et les plus petites de la même manière. Le chemin de données sélectionné est l'un des membres du groupe de chemins du module de contrôleur RAID propriétaire du disque virtuel. Contrôle des performances des systèmes de série MD3200 Utilisez Performance Monitor (Gestionnaire de performances) pour sélectionner des disques virtuels et modules de contrôleur RAID afin de contrôler ou de modifier l'intervalle d'interrogation. Tenez compte des consignes suivantes lors de l'utilisation de Performance Monitor : • Performance Monitor ne met pas à jour dynamiquement son affichage si toute modification de la configuration se produit lorsque la fenêtre est ouverte. Vous devez fermer la fenêtre Performance Monitor et la rouvrir pour que les modifications apparaissent.60 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 • L'utilisation de Performance Monitor pour récupérer les données de performance peut affecter les performances ordinaires de la matrice de stockage selon l'intervalle d'interrogation défini. • Une boîte de dialogue d'informations apparaît si la matrice de stockage que vous contrôlez démarre avec l'état Ne répond pas ou passe à cet état. Cette boîte de dialogue indique que Performance Monitor ne peut pas interroger la matrice de stockage pour obtenir des données concernant les performances. Pour contrôler les performances des matrices : 1 Ouvrez MDSM, puis sélectionnez la matrice de stockage appropriée. 2 Ouvrez la fenêtre Gestion des matrices (AMW) correspondant à la matrice de stockage sélectionnée. 3 Dans cette fenêtre, sélectionnez Matrice de stockage→ Performances du contrôleur. 4 Cliquez sur Paramètres. a Sélectionnez les éléments que vous souhaitez contrôler. Vous pouvez contrôler : • Les modules de contrôleur RAID • Disques virtuels • Toutes les matrices de stockage REMARQUE : par défaut, tous les composants sont sélectionnés. b Dans la zone Intervalle d'interrogation, sélectionnez la fréquence de mise à jour des statistiques de performance. REMARQUE : pour obtenir la valeur correcte de temps écoulé, n'utilisez pas l'option Définir les horloges de module de contrôleur RAID lors de l'utilisation de Performance Monitor. Chaque fois que l'intervalle d'interrogation prend fin, Performance Monitor interroge de nouveau la matrice de stockage et met à jour les statistiques qui figurent dans la table. 5 Cliquez sur Démarrer. Des valeurs concernant les matrices de stockage sélectionnées apparaissent dans la table de données de Performance Monitor. Cette table est mise à jour à l'intervalle indiqué dans le paramètre d'intervalle d'interrogation. Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage 61 de série MD3200 6 Cliquez sur Mettre à jour pour forcer une interrogation immédiate de la matrice de stockage. 7 Cliquez sur Arrêter pour mettre fin au contrôle de la matrice de stockage. 8 Cliquez sur Enregistrer sous dans la boîte de dialogue principale de Performance Monitor pour enregistrer les statistiques de performance actuellement affichées. 9 Sélectionnez un répertoire. 10 Saisissez un nom de fichier dans la zone de texte Nom de fichier. REMARQUE : l'extension .perf est l'extension par défaut. 11 Sélectionnez un type dans la liste des types de fichiers. • Utilisez le type de fichier Format de rapport (texte ASCII) si vous souhaitez enregistrer les données sous forme de rapport à des fins d'affichage ou d'impression. • Utilisez le type de fichier Format délimité par des virgules si vous souhaitez enregistrer les données sous un format qui peut être importé dans une application de feuille de calcul commerciale à des fins d'analyse ultérieure. La plupart des applications de feuille de calcul commerciales reconnaissent la virgule comme délimiteur. Ces applications utilisent le délimiteur pour importer les données dans les cellules des feuilles de calcul. 12 Cliquez sur Enregistrer. Les données de Performance Monitor fournissent des informations sur les performances de la matrice de stockage. Ces données se présentent en huit colonnes décrites dans ce tableau. Utilisez ces données pour affiner les performances de votre matrice de stockage.62 Planification : termes et concepts relatifs aux matrices de stockage de série MD3200 Pour en savoir plus, voir les rubriques d'aide en ligne. Tableau 4-3. Description de la table de Performance Monitor Titres de colonne Description Périphériques Total de contrôleurs, disques virtuels ou matrices de stockage. Total d'E/S E/S cumulatives par seconde depuis la dernière heure de démarrage. Pourcentage de lecture Pourcentage d'E/S cumulatives qui sont des LECTURES. Pourcentage de succès en cache Pourcentage d'E/S cumulatives qui sont en mémoire cache. Vitesse actuelle en Ko/seconde Instantané de la valeur de débit par seconde (1Ko = 1024 octets). Maximum de Ko par seconde Valeur maximale de débit enregistrée depuis la dernière heure de démarrage. Nombre actuel d'E/S par seconde Instantané des E/S par seconde (ESP = Entrée/Sortie par seconde ou une transaction E/S terminée). Maximum d'entrées/sorties par seconde Maximum d'E/S enregistrées depuis la dernière heure de démarrage.Configuration : présentation 63 Configuration : présentation L'aide en ligne Dell PowerVault MDSM (Modular Disk Storage Manager - Gestionnaire de stockage sur disques modulaires Dell PowerVault) contient des informations concernant l'utilisation de l'application MDSM pour effectuer les tâches de configuration et gestion décrites dans ce document. Pour accéder à cette aide, cliquez sur Aide dans le coin supérieur droit de l'interface MDSM. Pour plus d'informations sur l'installation de MDSM, reportez-vous au Guide de déploiement des matrices de stockage MD3200 et MD3220, à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : MDSM, qui prend en charge les matrices de stockage MD3000 et MD3200, peut détecter automatiquement ces deux matrices de stockage. Interface utilisateur L'écran de Storage Manager est divisé en deux fenêtres principales : • Fenêtre de gestion d'entreprise (EMW) : la fenêtre EMW permet une gestion à un niveau élevé des matrices de stockage. Vous pouvez lancer la fenêtre AMW depuis la fenêtre EMW. • Array Management Window (AMW) (Fenêtre de gestion des matrices) : la fenêtre AMW fournit des fonctions de gestion pour une seule matrice de stockage. Vous pouvez lancer plus d'une fenêtre AMW à la fois pour gérer différentes matrices de stockage. Les fenêtres EMW et AMW sont composées des éléments suivants : • La barre de titre en haut de la fenêtre affiche le nom de l'application. • En-dessous de la barre de titre se trouve la barre de menus. Vous pouvez sélectionner des options de menu depuis la barre de menus pour effectuer des tâches sur une matrice de stockage. • En-dessous de la barre de menus se trouve la barre d'outils. Vous pouvez sélectionner des options dans la barre d'outils pour effectuer des tâches sur une matrice de stockage.64 Configuration : présentation • En-dessous de la barre d'outils se trouvent les onglets. Les onglets servent à regrouper les tâches que vous pouvez effectuer sur une matrice de stockage. • En-dessous des onglets se trouve la barre d'état. La barre d'état affiche les messages et icônes d'état se rapportant à la matrice de stockage. REMARQUE : par défaut, la barre d'outils et la barre d'état n'apparaissent pas. Pour afficher la barre d'outils ou la barre d'état, sélectionnez Afficher→ Barre d'outils ou Afficher→ Barre d'état, respectivement. Fenêtre de gestion d'entreprise La fenêtre EMW permet une gestion à un niveau élevé des matrices de stockage. Lorsque vous démarrez MDSM, la fenêtre EMW apparaît. La fenêtre EMW comporte les onglets suivants : • Onglet Périphériques : fournit des informations concernant les matrices de stockage. • Onglet Configuration : présente les tâches de configuration initiale qui vous guideront dans l'ajout de matrices de stockage et la configuration d'alertes. L'onglet Périphériques comporte une vue d'arborescence sur le côté gauche de la fenêtre. Cette vue affiche les matrices de stockage détectées, les matrices de stockage non identifiées et les conditions d'état des matrices de stockage. Les matrices de stockage détectées sont gérées par MDSM. Les matrices de stockage non identifiées sont accessibles à MDSM mais ne sont pas configurées pour la gestion. Le côté droit de l'onglet Périphériques comporte une vue de Tableau qui affiche des informations détaillées pour chaque matrice de stockage. Dans la fenêtre EMW, vous pouvez : • Détecter des hôtes et des matrices de stockage gérées sur le sous-réseau local. • Ajouter et retirer manuellement des hôtes et des matrices de stockage. • Localiser les matrices de stockage. • Nommer ou renommer les matrices de stockage détectées. • Ajouter des commentaires concernant les matrices de stockage à la vue Table.Configuration : présentation 65 • Organiser les rangées de la vue Table selon différents critères. • Conserver vos préférences et les données de configuration de la vue EMW dans des fichiers de configuration locaux. À l'ouverture suivante de la fenêtre EMW, la vue et les préférences personnalisées s'affichent grâce aux données des fichiers de configuration locaux. • Surveiller l'état des matrices de stockage gérées et indiquer l'état avec les icônes appropriées. • Ajouter ou supprimer des connexions de gestion. • Configurer des notifications d'alerte pour toutes les matrices de stockage sélectionnées à l'aide d'e-mails ou d'interruptions SNMP. • Reporter des événements critiques aux destinations d'alerte configurées. • Lancer la fenêtre AMW d'une matrice de stockage sélectionnée. • Exécuter un script pour effectuer des tâches de gestion en lot sur des matrices de stockage spécifiques. • Importer les paramètres de thème du système d'exploitation dans MDSM. • Mettre à niveau le micrologiciel sur plusieurs matrices de stockage à la fois. Hériter des paramètres système Utilisez l'option Hériter des paramètres système pour importer les paramètres de thème du système d'exploitation dans MDSM L'importation des paramètres de thème système affecte diverses fonctions, comme le type de police, la taille de police, les couleurs et le contraste, dans MDSM. 1 Ouvrez la fenêtre Hériter des paramètres système de l'une des manières suivantes : • Sélectionnez Outils→ Hériter des paramètres système. • Sélectionnez l'onglet Configuration, puis cliquez sur Hériter des paramètres système. 2 Sélectionnez Hériter des paramètres système de couleur et de police de caractère. 3 Cliquez sur OK.66 Configuration : présentation Fenêtre Gestion des matrices (AMW) Vous pouvez lancer la fenêtre AMW depuis la fenêtre EMW. La fenêtre AMW fournit des fonctions de gestion pour une seule matrice de stockage. Vous pouvez ouvrir simultanément plusieurs fenêtres AMW pour gérer différentes matrices de stockage. Pour lancer la fenêtre AMW : 1 Dans la fenêtre EMW, sous l'onglet Périphériques, double-cliquez sur la matrice de stockage pertinente. Le menu contextuel correspondant à la matrice de stockage sélectionnée s'affiche. 2 Dans ce menu, sélectionnez Gérer la matrice de stockage. La fenêtre AMW correspondant à la matrice de stockage sélectionnée s'affiche. La fenêtre AMW comporte les onglets suivants : • Onglet Récapitulatif : vous pouvez afficher les informations suivantes concernant la matrice de stockage : • Condition • Composants matériels • Capacité • Hôtes et Adressages • Partitions de stockage • Groupes de disques et disques virtuels • Onglet Logique : affiche l'organisation de la matrice de stockage par disques virtuels, groupes de disques, nœuds à capacité libre, et toute la capacité non configurée de la matrice de stockage. • Onglet Physique : affiche l'organisation de la matrice de stockage par modules de contrôleur RAID, disques physiques, et autres composants matériels. • Onglet Adressages : permet de définir les hôtes, groupes d'hôtes et ports d'hôtes. Vous pouvez modifier les adressages pour permettre aux groupes d'hôtes et aux hôtes d'accéder aux disques virtuels, et créer des partitions de stockage.Configuration : présentation 67 • Onglet Configuration : permet de compléter les tâches de configuration initiale pour configurer la matrice de stockage. • Support : permet de compléter des tâches de support communes comme le téléchargement de micrologiciels pour module de contrôleur RAID, l'affichage de l'aide en ligne, et ainsi de suite. Dans la fenêtre AMW, vous pouvez : • Fournir des options de matrice de stockage, par exemple, renommer une matrice de stockage, modifier un mot de passe ou activer un balayage des supports en arrière-plan. • Fournir la capacité de configurer des disques virtuels depuis la capacité de matrice de stockage, définir des hôtes et des groupes d'hôtes, et donner à un hôte ou à un groupe d'hôtes l'accès à des ensembles de disques virtuels appelés partitions de stockage. • Surveiller la santé des composants d'une matrice de stockage et créer un rapport d'état détaillé avec les icônes pertinentes. • Fournir des procédures de restauration pertinentes pour un composant logique ou matériel en panne. • Présenter une vue du Journal des événements de la matrice de stockage. • Présenter des informations de profil concernant les composants matériels, tels que les modules de contrôleur RAID et les disques physiques. • Fournir des options de gestion de module de contrôleur RAID, telles que la modification de propriété de disques virtuels ou la mise en ligne ou hors ligne d'un module de contrôleur RAID. • Fournir des options de gestion de disque physique, telles que l'attribution de disques de rechange et la localisation du disque physique. • Surveiller les performances de la matrice de stockage.68 Configuration : présentationÀ propos de la matrice de stockage 69 À propos de la matrice de stockage Gestion hors bande et intrabande Il existe deux méthodes pour gérer une matrice de stockage : • Gestion hors bande • Gestion intrabande Gestion hors bande L'utilisation de la méthode de gestion hors bande diffère des commandes et événements. Les données transitent via l'interface entre système hôte et contrôleur, tandis que les commandes et les événements sont transmis au moyen des câbles des ports de gestion Ethernet. Cette méthode de gestion permet de configurer le nombre maximal de disques virtuels pris en charge par le système d'exploitation et les adaptateurs d'hôtes. Huit stations de gestion au maximum peuvent gérer simultanément une matrice de stockage hors bande. Cette limite ne s'applique pas aux systèmes qui gèrent la matrice de stockage par l'intermédiaire de la gestion intrabande. Lorsque vous utilisez la gestion hors bande, vous devez définir la configuration réseau de chaque port Ethernet de gestion du module de contrôleur RAID. Vous devez notamment définir l'adresse IP (Internet Protocol), le masque de sous-réseau et la passerelle. Si vous utilisez un serveur DHCP, vous pouvez activer la configuration automatique du réseau. Sinon, vous devez effectuer cette configuration manuellement. REMARQUE : la configuration réseau du module de contrôleur RAID peut être définie au moyen d'un serveur DHCP (paramètre par défaut). Cependant, si aucun serveur DHCP n'est disponible pendant 150 secondes, les modules de contrôleur RAID attribuent des adresses IP statiques. Les adresses attribuées sont 192.168.128.101 pour le contrôleur 0 et 192.168.128.102 pour le contrôleur 1. 70 À propos de la matrice de stockage Gestion intrabande Dans le cas d'une gestion intrabande, les commandes, les événements et les données sont transmis via l'interface entre système hôte et contrôleur alors que dans le cas d'une gestion hors bande, les commandes et les événements sont mélangés aux données. REMARQUE : pour plus d'informations sur la gestion intrabande et hors bande, consultez le Guide d'installation. Lorsque vous ajoutez des matrices de stockage à l'aide de cette méthode de gestion, vous ne devez indiquer que le nom d'hôte ou l'adresse IP de l'hôte. Après que vous ajoutez le nom d'hôte ou l'adresse IP spécifique, le logiciel hôte-agent détecte automatiquement toutes les matrices de stockage connectées à cet hôte. PRÉCAUTION : certains systèmes d'exploitation ne peuvent être utilisés que comme des stations de gestion. Pour en savoir plus sur le système d'exploitation utilisé, reportez-vous aux informations sur la matrice de support PowerVault MD sur le site support.dell.com/manuals. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Disque virtuel : Accès Chaque module de contrôleur RAID d'une matrice de stockage de série MD3200 maintient un disque virtuel spécial, appelé disque virtuel d'accès. L'agent hôte utilise ce disque pour transférer les requêtes de gestion et les informations sur les événements entre la station de gestion du stockage et le contrôleur RAID d'une matrice de stockage gérée en mode intrabande. Le disque virtuel d'accès ne peut pas être utilisé pour stocker des données. Le LUN par défaut est 31. Matrices de stockage Vous devez ajouter les matrices de stockage à MDSM avant de configurer la matrice de stockage pour une utilisation optimale. À propos de la matrice de stockage 71 Ajout de baies de stockage Vous ne pouvez ajouter des matrices de stockages qu'à partir de la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW). Vous pouvez : • détecter automatiquement les matrices de stockage • ajouter manuellement des matrices de stockage REMARQUE : avant d'ajouter un nouveau composant de stockage à l'aide de l'option Automatique, vérifiez que la configuration réseau du système hôte ou de la station de gestion est correcte (y compris l'adresse IP de la station, le masque de sous-réseau et la passerelle par défaut). REMARQUE : sous Linux, configurez la passerelle par défaut pour que les paquets de diffusion soient transmis à l'adresse 255.255.255.255. Sous Red Hat Enterprise Linux, si le réseau ne comporte pas de passerelle, configurez la passerelle par défaut sur l'adresse IP de la carte NIC. REMARQUE : MD Storage Manager utilise le port TCP/UDP 2463 pour communiquer avec la matrice de stockage MD. Détection automatique des matrices de stockage Le processus de détection automatique envoie un message multidiffusion sur le sous-réseau local et ajoute toutes les matrices de stockage qui répondent à ce message. Il permet de détecter à la fois les matrices intrabande et hors bande. REMARQUE : l'option de détection automatique et l'option de rebalayage des hôtes de la fenêtre de gestion d'entreprise offre des méthodes de détection automatique des matrices de stockage. Ajout manuel d'une matrice de stockage Utilisez la procédure d'ajout manuel si la matrice ne fait pas partie du sousréseau local. Cette procédure requiert des informations d'identification spécifiques : Pour ajouter une matrice de stockage gérée en mode hors bande, indiquez le nom d'hôte ou l'adresse IP de port de gestion de chaque contrôleur de la matrice. Avant d'utiliser cette option, vérifiez que les tâches de configuration réseau applicables ont été effectuées.72 À propos de la matrice de stockage Pour ajouter une matrice de stockage intrabande, ajoutez l'hôte par l'intermédiaire duquel la matrice de stockage est reliée au réseau. REMARQUE : l'établissement de la connexion entre MD Storage Manager et la matrice de stockage spécifiée peut prendre plusieurs minutes. Pour ajouter manuellement une matrice de stockage : 1 Sélectionnez Modifier→ Ajouter une matrice de stockage. 2 Sélectionnez la méthode de gestion appropriée : • Gestion hors bande : saisissez un nom d'hôte ou une adresse IP pour les modules de contrôleur RAID des matrices de stockage. • Gestion intrabande : saisissez un nom ou une adresse IP pour l'Hôte par l'intermédiaire duquel la matrice de stockage est reliée au réseau. REMARQUE : vous devez redémarrer l'agent pour que la communication de gestion intrabande puisse être établie. Voir « Démarrer ou redémarrer le logiciel agent de contexte d'hôte », à la page 273. 3 Cliquez sur Ajouter. 4 Utilisez l'une de ces méthodes pour nommer une matrice de stockage: • Dans la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW), sélectionnez l'onglet Configuration, puis l'option Nommer/Renommer des matrices de stockage. • Dans la fenêtre de gestion des matrices (fenêtre de gestion des matrices), sélectionnez l'onglet Configuration, puis Renommer la matrice de stockage. • Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône correspondant à la matrice puis sélectionnez Renommer. Configuration de la matrice de stockage La liste de tâches de configuration initiale s'affiche sur l'onglet Configuration de la fenêtre de gestion des matrices. Cette liste indique comment configurer une matrice de stockage. Pour être sûr de compléter la configuration de base, suivez les étapes indiquées dans la zone des tâches de configuration initiale. À propos de la matrice de stockage 73 La liste Initial Setup Tasks (Tâches de configuration initiale) vous permet d'effectuer les tâches suivantes la première fois que vous configurez une matrice de stockage : • Localiser la matrice de stockage : retrouvez l'emplacement physique de la matrice de stockage sur le réseau en allumant les voyants d'identification de l'unité. Vous pouvez ensuite identifier la matrice à l'aide d'une étiquette. • Donner un nouveau nom à la matrice de stockage : utilisez un nom unique qui identifie chaque matrice de stockage. • Définir un mot de passe de matrice de stockage : appliquez un mot de passe à la matrice de stockage pour la protéger de tout accès non autorisé. MDSM demande ce mot de passe à chaque tentative de modification de la configuration de la matrice (création ou suppression d'un disque virtuel, par exemple). • Configurer la matrice de stockage : créez des groupes de disques et des disques physiques de rechange à l'aide de la méthode de configuration automatique ou de la méthode manuelle. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. • Attribuer les disques virtuels : attribuez des disques virtuels à des hôtes ou des groupes d'hôtes. • Enregistrer la configuration : enregistrez les paramètres de configuration dans un fichier que vous pourrez utiliser pour restaurer la configuration, ou pour la configuration sur une autre matrice de stockage. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Une fois les étapes de configuration de base de la matrice de stockage terminées, vous pouvez effectuer les tâches facultatives suivantes : • Définissez manuellement les hôtes : définissez les hôtes et les identificateurs des ports d'hôte connectés à la matrice de stockage. N'utilisez cette option que si l'hôte n'est pas automatiquement reconnu et affiché dans l'onglet Adressages. • Configurez les ports de gestion Ethernet : configurez les paramètres réseau des ports de gestion Ethernet sur les modules de contrôleur RAID si vous gérez la matrice de stockage à l'aide de connexions de gestion hors bande.74 À propos de la matrice de stockage • Afficher et activer les fonctions premium : votre MDSM peut inclure de telles fonctions. Affichez les fonctions premium disponibles et celles déjà lancées. Vous pouvez démarrer les fonctions premium actuellement arrêtées. Localisation des matrices de stockage Utilisez l'option Clignotement pour localiser physiquement et identifier la matrice de stockage. REMARQUE : si les voyants utilisés lors de l'opération de clignotement de la matrice de stockage ne s'arrêtent pas de clignoter, sélectionnez les Arrêter toutes indications afin de mettre fin manuellement au processus. Pour localiser la matrice de stockage : 1 Sélectionnez la bonne matrice de stockage, puis : • Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la matrice de stockage appropriée, puis sélectionnez Faire clignoter la matrice de stockage. • Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Configurer, cliquez sur Faire clignoter la matrice de stockage. • Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Faire clignoter→ Matrice de stockage. Les voyants des disques physiques de la matrice de stockage clignotent. 2 Après avoir localisé la matrice de stockage, cliquez sur OK. Les voyants arrêtent de clignoter. 3 Dans le cas contraire, sélectionnez Matrice de stockage→ Faire clignoter→ Arrêter toutes les indications. Un message de confirmation s'affiche. 4 Cliquez sur OK. Nommez ou renommez la matrice de stockages Vous devez attribuer un nom alphanumérique de jusqu'à 30 caractères à chaque matrice de stockage. Il peut contenir des lettres, des chiffres, ainsi que les caractères suivants : traits de soulignement (_), tirets (-) et signes dièse (#). Aucun autre caractère spécial n'est autorisé.À propos de la matrice de stockage 75 Pour renommer la matrice sélectionnée, 1 Effectuez l'une des actions suivantes : • Dans l'onglet Configuration de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Renommer la matrice de stockage. • Dans la vue d'arborescence de l'onglet Périphériques, sélectionnez Modifier→ Renommer • Dans la vue d'arborescence de l'onglet Périphériques, sélectionnez Modifier→ Renommer • Dans la vue d'arborescence de l'onglet Périphériques de la fenêtre de gestion d'entreprise, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône de la matrice de gestion de votre choix, puis sélectionnez Renommer La boîte de dialogue Nommer/Renommer des matrices de stockage apparaît. 2 Sélectionnez la matrice de stockage appropriée dans la table Sélectionner une matrice de stockage. Si vous ne connaissez pas le nom ou l'emplacement physique de la matrice de stockage, cliquez sur Faire clignoter. Une fois la matrice de stockage localisée, cliquez sur OK pour éteindre les voyants. Le nom de la matrice de stockage apparaît dans la zone Nom de matrice de stockage. 3 Dans la zone Nom de matrice de stockage, saisissez le nouveau nom de la matrice de stockage. Le cas échéant, ajoutez un commentaire concernant la matrice de stockage dans la zone Commentaire supplémentaire. 4 Cliquez sur Appliquer. Le message qui s'affiche vous avertit des répercussions de toute modification du nom de la matrice de stockage. 5 Cliquez sur Oui. Le nouveau nom de la matrice de stockage apparaît dans la table. Sélectionner la matrice de stockage. 6 Répétez la procédure de l'étape 2 à l'étape 4 afin de nommer ou renommer d'autres matrices de stockage. REMARQUE : évitez d'utiliser des noms arbitraires ou des noms dont vous oublierez le sens.76 À propos de la matrice de stockage Définition d'un mot de passe Chaque matrice de stockage peut être protégée contre tout accès non autorisé à l'aide d'un mot de passe. MD Storage Manager demande ce mot de passe à chaque tentative de modification de la configuration de la matrice (création ou suppression d'un disque virtuel, par exemple). Vous n'avez pas besoin d'un mot de passe pour effectuer des opération de visualisation et ces opérations n'entraînent aucune modification de la configuration de la matrice de stockage. Vous pouvez créer un nouveau mot de passe ou modifier un mot de passe existant. REMARQUE : afin de renforcer la sécurité, il est recommandé d'utiliser un mot de passe long comportant au moins 15 caractères alphanumériques. Pour définir un nouveau mot de passe ou modifier un mot de passe existant: 1 Sélectionnez la bonne matrice de stockage, puis naviguez jusqu'à la fenêtre de gestion des matrices correspondant à cette matrice. Voir « Fenêtre Gestion des matrices (AMW) », à la page 66. La fenêtre de gestion des matrices (AMW) correspondant à la matrice de stockage sélectionnée s'affiche. 2 Effectuez l'une des opérations suivantes dans la fenêtre AMW : • Sélectionnez la matrice de stockage dans le volet Logique, puis sélectionnez Matrice de stockage→ Définir un mot de passe. • Sélectionnez l'onglet Configurer, puis cliquez sur Définir un mot de passe de matrice de stockage. • Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Définir un mot de passe. La boîte de dialogue Définir le mot de passe s'affiche. 3 Si vous êtes en train de redéfinir le mot de passe, saisissez le Mot de passe actuel. REMARQUE : s'il s'agit de la définition initiale du mot de passe, laissez vide la zone Mot de passe actuel. 4 Saisissez le Nouveau mot de passe. 5 Saisissez à nouveau le nouveau mot de passe dans la zone Confirmez le nouveau mot de passe. À propos de la matrice de stockage 77 REMARQUE : les mots de passe affichés dans les zones Confirmez le nouveau mot de passe et Nouveau mot de passe doivent être absolument identiques. 6 Cliquez sur OK. REMARQUE : vous n'êtes pas invité à saisir un mot de passe lorsque vous tentez de modifier la configuration de la matrice de stockage au cours de la session de gestion. Consignes relatives à la définition d'un mot de passe Tenez compte des consignes suivantes lorsque vous créez un mot de passe?: • Utilisez des mots de passe sécurisés. Un mot de passe doit être facile à retenir mais difficile à deviner. Pensez à utiliser des chiffres ou des caractères spéciaux à la place de certaines lettres. Par exemple, utilisez 1 à la place de la lettre I ou le signe @ à la place de la lettre a. • Pour assurer une meilleure protection, utilisez un mot de passe contenant au moins 15 caractères alphanumériques. Sa longueur ne doit pas dépasser 30 caractères. • Les mots de passe sont sensibles à la casse. REMARQUE : pour des raisons de sécurité, la matrice de stockage se verrouille au-delà de dix tentatives infructueuses. Vous devez ensuite attendre une dizaine de minutes (le temps que la matrice se réinitialise) avant de recommencer. Pour réinitialiser le mot de passe, appuyez sur le commutateur de réinitialisation du mot de passe sur le module de contrôleur RAID, voir la figure 3-1. Affichage des connexions de matrice de stockage Utilisez l'option Afficher les connexions pour visualiser les boîtiers d'extension connectés au module de contrôleur RAID. Pour afficher les connexions de matrice de stockage : 1 À partir de la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Afficher→ Connexions. La boîte de dialogue : connexions s'affiche. 2 Cliquez sur le nom de colonne pour trier les connexions selon vos préférences. 3 Cliquez sur Fermer.78 À propos de la matrice de stockage Si un message d'erreur concernant un port s'affiche, utilisez cette boîte de dialogue pour identifier les composants du port qui auraient pu entraîner l'erreur. En isolant ces composants, vous évitez de déconnecter accidentellement les composants encore en cours de fonctionnement, ce qui pourraient interrompre le flux de données. Ajout/Modification d'un commentaire à une matrice de stockage existante Un commentaire descriptif, accompagné d'un nom de matrice de stockage applicable, est un outil d'identification particulièrement utile. L'ajout ou la modification d'un commentaire concernant la matrice de stockage ne peut s'effectuer que dans la fenêtre de gestion d'entreprise. Pour ajouter ou modifier un commentaire: 1 Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez l'onglet Périphériques, puis sélectionnez la bonne matrice de stockage gérée. 2 sélectionnez Modifier→ Commentaire. La boîte de dialogue Modifier un commentaire s'affiche. 3 Saisissez un commentaire de 60 caractères. 4 Cliquez sur OK. Cette option permet de mettre à jour le commentaire dans la vue de table et de l'enregistrer dans le système de fichiers de la station de gestion locale. Le commentaire n'est pas visible aux administrateurs qui utilisent d'autres stations de gestion. Suppression de matrices de stockage Si vous ne souhaitez plus gérer une matrice de stockage à partir d'une station de gestion particulière, vous pouvez la supprimer de la liste des matrices gérées. Cette suppression n'a aucune incidence sur la matrice elle-même ni sur les données qu'elle contient ; la matrice est simplement retirée de la liste déroulante affichée dans la zone de sélection. Si vous supprimez une matrice par erreur, vous pouvez l'ajouter à nouveau. Voir « Ajout de baies de stockage », à la page 71. La suppression de la matrice de stockage ne peut s'effectuer qu'à partir de la fenêtre de gestion d'entreprise.À propos de la matrice de stockage 79 Pour supprimer la matrice de stockage : 1 Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez l'onglet Périphériques, puis sélectionnez la bonne matrice de stockage gérée. 2 Sélectionnez Modifier→ Retirer→ une matrice de stockage. Un message vous invite à confirmer la suppression de la matrice de stockage sélectionnée. 3 Pour supprimer la matrice de stockage, cliquez sur Oui. Activation des fonctions premium Vous pouvez activer les fonctions premium sur la matrice de stockage. Pour ce faire, obtenez tout d'abord de votre prestataire de stockage une clé de fonction spécifique à la fonction premium à activer. Pour activer les fonctions premium : 1 Dans la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, cliquez sur Matrice de stockage→ Fonctions premium. La fenêtre d'Informations sur les fonctions premium et le groupe de fonctions s'affiche. 2 Sélectionnez la bonne fonction premium, puis cliquez sur Activer. La boîte de dialogue Sélectionner un fichier de clé de fonction s'affiche. 3 Naviguez jusqu'au dossier approprié, sélectionnez le fichier de clé approprié, puis cliquez sur OK. 4 Cliquez sur Fermer. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager.80 À propos de la matrice de stockage Affichage d'une alerte de basculement Vous pouvez modifier le délai d'alerte de basculement d'une matrice de stockage. Ce délai permet de repousser la connexion d'un événement critique si le pilote multivoies transfère des disques virtuels au contrôleur non préféré. Si ce pilote retransfère les disques virtuels au contrôleur préféré au cours de la période de délai spécifié, aucun événement critique n'est consigné. Si le transfert excède cette période de délai, une alerte indiquant qu'un disque virtuel ne se trouve pas sur le chemin préféré est émise sous forme d'événement critique. Vous pouvez également utiliser cette option pour réduire les alertes multiples lorsque plusieurs disques virtuels basculent à cause d'une erreur système, par exemple une panne d'adaptateur hôte. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Modification des paramètres de cache de la matrice de stockage Pour modifier les paramètres de cache de la matrice de stockage : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Modifier→ Paramètres de cache. La fenêtre Modifier les paramètres de cache s'affiche. 2 Sélectionnez ou saisissez le pourcentage de données non écrites dans le cache pour déclencher un vidage du cache dans la zone Démarrer le vidage. 3 Sélectionnez ou saisissez le pourcentage de données non écrites dans le cache pour déclencher un vidage du cache dans la zone Démarrer le vidage. 4 Sélectionnez la Taille de bloc du cache. Une taille de cache moindre est un bon choix pour le système de fichiers ou une application de base de données. Une taille de cache plus élevée est un bon choix pour les applications qui génèrent des E/S séquentielles, telles que le multimédia. 5 Dans la boîte de dialogue Entrer le mot de passe, saisissez le mot de passe actuel de la matrice de stockage, puis cliquez sur OK.À propos de la matrice de stockage 81 Modification des ID des boîtiers d'extension Lors de la connexion initiale d'un boîtier d'extension de la série MD1200 à une matrice de stockage de série MD3200, un numéro d'ID de boîtier est attribué et maintenu par le boîtier d'extension. Ce numéro est également affiché dans le MDSM. Pour modifier les numéros d'ID de boîtier : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez la matrice de stockage, puis sélectionnez Matrice de stockage→ Modifier→ ID de boîtier. 2 Sélectionnez un nouveau numéro d'ID de boîtier dans la liste Modifier l'ID du boîtier. Cet ID doit être compris entre 0 et 99 (99 compris). 3 Pour enregistrer l'ID de boîtier modifié, cliquez sur Modifier. Modification de l'ordre des boîtiers dans le volet Physique Vous pouvez modifier l'ordre des modules de contrôleur RAID et des boîtiers d'extension dans le volet Physique pour le faire correspondre à la configuration matérielle de votre matrice de stockage. Le volet Physique qui apparaît initialement est une vue par défaut, qui ne correspond pas forcément à votre matrice de stockage. La modification de l'ordre des boîtiers reste en vigueur tant qu'elle n'est pas changée de nouveau. Pour modifier l'ordre des boîtiers dans le volet Physique : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Modifier→ Ordre des boîtiers. 2 Dans la liste des boîtiers, sélectionnez le boîtier à déplacer, puis cliquez sur Haut ou sur Bas pour déplacer le boîtier au nouvel emplacement. 3 Cliquez sur OK. Si vous avez défini un mot de passe pour la matrice de stockage sélectionnée, la boîte de dialogue Entrer le mot de passe apparaît. 4 Saisissez le mot de passe actuel de la matrice de stockage. 5 Cliquez sur OK.82 À propos de la matrice de stockage Configuration des notifications d'alerte MDSM peut envoyer une alerte pour vous avertir de toute condition de la matrice de stockage exigeant votre attention. Les alertes peuvent être envoyées sous forme de messages électroniques ou de messages d'interruption SNMP (Simple Network Management Protocol). Vous pouvez configurer des notifications d'alerte pour toutes les matrices de stockage ou pour une seule matrice de stockage. Pour configurer des notifications d'alerte pour toutes les matrices de stockage: 1 Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez l'onglet Configuration. 2 Sélectionnez Configurer des alertes. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. 3 Sélectionnez Toutes les matrices de stockage. 4 Cliquez sur OK. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. Pour configurer des alertes par messagerie électronique, voir « Configuration des alertes par messagerie », à la page 83. Pour configurer des alertes SNMP, voir « Configuration des alertes SNMP », à la page 86. Pour configurer des notifications d'alerte pour une seule matrice de stockage: 1 Dans la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez l'onglet Périphériques. 2 Sélectionnez la bonne matrice de stockage, puis sélectionnez Modifier→ Configurer des alertes. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. Pour configurer des alertes par messagerie électronique, voir « Configuration des alertes par messagerie », à la page 83. Pour configurer des alertes SNMP, voir « Configuration des alertes SNMP », à la page 86.À propos de la matrice de stockage 83 Configuration des alertes par messagerie Pour plus d'informations sur la configuration des notifications d'alerte, voir. « Configuration des notifications d'alerte », à la page 82. Pour configurer des alertes par messagerie : 1 Ouvrez la boîte de dialogue Configurer des alertes en effectuant l'une des actions suivantes : • Dans la vue d'arborescence ou de table de l'onglet Périphériques de la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez un noeud, puis sélectionnez Modifier→ Configurer des alertes. Passez à l'étape 3. • Dans l'onglet Configuration de la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez Configurer des alertes. Passez à l'étape 2. 2 Sélectionnez un des boutons radio suivants pour préciser un niveau d'alerte : • Toutes les matrices de stockage : sélectionnez cette option pour envoyer un message d'alerte concernant les événements de toutes les matrices de stockage. • Une seule matrice de stockage : sélectionnez cette option pour envoyer une alerte par messagerie concernant les événements qui se produisent sur une seule matrice de stockage particulière. Les résultats dépendent de vos sélections : • Si vous sélectionnez toutes les matrices de stockage, la boîte de dialogue Configurer des alertes apparaît. • Si vous sélectionnez une seule matrice de stockage, la boîte de dialogue Sélectionner une matrice de stockage apparaît. Sélectionnez la matrice de stockage pour laquelle vous souhaitez recevoir des alertes par messagerie, puis cliquez sur OK. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. • Si vous ne savez pas quelle matrice de stockage sélectionner, cliquez sur Faire clignoter pour allumer les voyants de la matrice de stockage. 3 Dans la boîte de dialogue Configurer les alertes, sélectionnez l'onglet Serveur de messagerie.84 À propos de la matrice de stockage 4 Dans la zone Serveur de messagerie, saisissez le nom du serveur de messagerie SMTP (Simple Mail Transfer Protocol). Ce nom est celui du serveur de messagerie qui transfère les messages d'alerte aux adresses de messagerie configurées. 5 Dans la zone Adresse de l'expéditeur de messages électroniques, saisissez l'adresse de l'expéditeur de messages électroniques. L'adresse de messagerie électronique de l'expéditeur (l'administrateur réseau) apparaît dans chaque alerte par messagerie envoyée à la destination. 6 Pour inclure les coordonnées de l'expéditeur à l'alerte par messagerie, sélectionnez Inclure les informations de contact avec les alertes, puis saisissez les coordonnées. REMARQUE : il est facultatif d'inclure les coordonnées à l'alerte par messagerie. 7 Sélectionnez l'onglet E-mail pour configurer les destinations de messages électroniques. • Ajout d'une adresse e-mail : dans la zone adresse e-mail, saisissez l'adresse de messagerie, puis cliquez sur Ajouter. • Remplacement d'une adresse e-mail : dans la zone Adresses e-mail configurées, sélectionnez l'adresse e-mail à remplacer, saisissez l'adresse e-mail de rechange dans la zone Adresse e-mail, puis cliquez sur Remplacer. • Suppression d'une adresse e-mail : dans la zone Adresses e-mail configurée, sélectionnez l'adresse e-mail, puis cliquez sur Supprimer. • Validation d'une adresse électronique : saisissez l'adresse électronique dans le champ Adresse e-mail ou sélectionnez l'adresse dans la zone Adresses e-mail configurées, puis cliquez sur Test. Un message test est envoyé à l'adresse sélectionnée. Une boîte de dialogue contenant les résultats du test et toute erreur apparaît.À propos de la matrice de stockage 85 8 Dans le cas de l'adresse électronique sélectionnée, dans Informations à envoyer, sélectionnez : • Événement uniquement : l'alerte contient uniquement les informations relatives à l'événement (type d'alerte par défaut). • Événement + profil : l'alerte contient des informations relatives à l'événement et au profil de la matrice de stockage. • Événement + support : l'alerte contient des informations relatives à l'événement, ainsi qu'un fichier compressé contenant des informations de support complètes sur la matrice de stockage ayant généré l'alerte. 9 Pour l'adresse électronique sélectionnée, dans Fréquence, sélectionnez : • Chaque événement : un e-mail est envoyé pour chaque événement Il s'agit de l'option par défaut. • Toutes les x heures : envoie un message électronique d'alerte au terme de l'intervalle de temps spécifié si un événement se produit au cours de cette période. Vous ne pouvez sélectionner cette option que si vous avez sélectionné Événement + profil ou Événement + support dans la liste déroulante Informations à envoyer. 10 Cliquez sur OK. Une icône d'alerte apparaît dans la vue d'arborescence en regard de chaque nœud où une alerte est configurée. Pour garantir l'envoi réussi du message électronique : • Pour que les adresses de messagerie fonctionnent, vous devez fournir un nom de messagerie électronique SMTP et une adresse d'expéditeur de messagerie électronique. • Les adresses de messagerie électronique précédemment configurées apparaissent dans la zone d'adresses de messagerie configurées. • Vous devez utiliser des adresses de messagerie entièrement qualifiées, par exemple nom@masociété.com. • Vous pouvez configurer plusieurs adresses de messagerie électronique avant de cliquer sur OK.86 À propos de la matrice de stockage Configuration des alertes SNMP Pour ajouter une console de gestion à la liste des adresses configurées afin de recevoir des alertes SNMP, procédez comme suit : 1 Ouvrez la boîte de dialogue Configurer des alertes en effectuant l'une des actions suivantes : • Dans la vue d'arborescence ou de table de l'onglet Périphériques de la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez un nœud, puis sélectionnez Modifier→ Configurer des alertes. Passez à l'étape 3. • Dans l'onglet Configuration de la fenêtre de gestion d'entreprise, sélectionnez Configurer des alertes. Passez à l'étape 2. 2 Sélectionnez un des boutons radio suivants pour préciser un niveau d'alerte : • Toutes les matrices de stockage : sélectionnez cette option pour envoyer un message d'alerte concernant les événements de toutes les matrices de stockage. • Une seule matrice de stockage : sélectionnez cette option pour envoyer une alerte par messagerie concernant les événements qui se produisent sur une seule matrice de stockage particulière. Les résultats dépendent de vos sélections : • Si vous sélectionnez toutes les matrices de stockage, la boîte de dialogue Configurer des alertes apparaît. • Si vous sélectionnez une seule matrice de stockage, la boîte de dialogue Sélectionner une matrice de stockage apparaît. Sélectionnez la matrice de stockage pour laquelle vous souhaitez recevoir des alertes par messagerie, puis cliquez sur OK. La boîte de dialogue Configurer des alertes s'affiche. REMARQUE : si vous ne savez pas quelle matrice de stockage sélectionner, cliquez sur Faire clignoter pour allumer les voyants de la matrice de stockage. 3 Sélectionnez l'onglet SNMP pour configurer les destinations d'alerte SNMP. • Ajout d'une adresse SNMP : dans la zone Nom de communauté, saisissez le nom de communauté. Dans la zone Destination d'interruption, saisissez la destination d'interruption, puis cliquez sur Ajouter. À propos de la matrice de stockage 87 REMARQUE : le nom de communauté est une chaîne ASCII (American Standard Code for Information Interchange) qui identifie un ensemble connu de stations de gestion de réseau et qui est défini par l'administrateur de réseau. Le nom de communauté est la chaîne « public ». La destination d'interruption est l'adresse IP ou le nom d'hôte d'un ordinateur exécutant une application de gestion SNMP. La console DMC (Dell Management Console) constitue un exemple d'une application de gestion activée SNMP. Pour des informations supplémentaires sur la console de gestion Dell, rendez-vous sur dell.com. • Remplacement d'une adresse SNMP : sélectionnez l'adresse SNMP dans la zone Adresses SNMP configurées, saisissez le nom de communauté de rechange dans la zone Nom de communauté et la destination d'interruption dans la zone Destination d'interruption, puis cliquez sur Remplacer. • Suppression d'une adresse SNMP : sélectionnez l'adresse SNMP dans la zone Adresses SNMP configurées, puis cliquez sur Supprimer. • Suppression d'une adresse SNMP : sélectionnez l'adresse SNMP dans la zone Adresses SNMP configurées, puis cliquez sur Test. Un message test est envoyé à l'adresse SNMP. Une zone de message contenant les résultats de la validation et toutes les informations sur l'erreur apparaît. 4 Cliquez sur OK. Une icône apparaît en regard de chaque nœud dans la vue d'arborescence où une alerte est configurée. Suivez ces consignes pour les alertes SNMP : • Toutes les adresses SNMP précédemment configurées apparaissent dans la zone d'adresses SNMP configurées. • Le nom de communauté SNMP est déterminé par l'administrateur du système et configuré au sein de l'application de gestion, par exemple Dell Management Console. Vous trouverez des informations complémentaires sur Dell Management Console à l'adresse dell.com. • Vous pouvez configurer plusieurs adresses de messagerie électronique avant de cliquer sur OK.88 À propos de la matrice de stockage Paramètres de batterie Une unité BBU (Battery Backup Unit - bloc batterie de secours) SMART peut exécuter un cycle de charge/décharge. Le module BBU SMART inclut la batterie, une jauge de charge de la batterie et le chargeur. Le cycle d'apprentissage (charge/décharge) calibre la jauge de charge de la batterie SMART afin qu'elle indique la charge du bloc de batterie. Le cycle d'apprentissage ne peut démarrer que lorsque la batterie est entièrement chargée. Il inclut les opérations suivantes : • Décharger la batterie jusqu'à un seuil prédéfini • Charger la batterie jusqu'à sa pleine capacité Le cycle démarre automatiquement lorsque vous installez un nouveau module de batterie. Dans un système en duplex, les cycles de charge/décharge des batteries des deux modules de contrôleur RAID se déroulent simultanément. Ces cycles sont programmés pour démarrer automatiquement à intervalles réguliers, à la même heure et le même jour de la semaine. L'intervalle entre deux cycles est exprimé en semaines. Respectez les consignes suivantes pour régler l'intervalle : • Vous pouvez utiliser l'intervalle par défaut. • Vous pouvez exécuter un cycle de charge/décharge à tout moment. • Vous pouvez définir ce cycle sur une heure antérieure à l'heure actuellement programmée. • Il est impossible de définir ce cycle de manière à ce qu'il démarre plus de sept jours après l'heure actuellement planifiée. Pour modifier les paramètres de batterie, effectuez les étapes suivantes : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Modifier→ Paramètres de batterie. La boîte de dialogue Paramètres de la batterie s'affiche. 2 Sélectionnez une batterie dans la zone Emplacement de batterie.À propos de la matrice de stockage 89 3 Vérifiez ces détails concernant la batterie : • État de la batterie • Age de la batterie • Jours avant le remplacement Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Configuration des horloges de module de contrôleur de matrice de stockage RAID Utilisez l'option Synchroniser les horloges de module de contrôleur RAID pour synchroniser les horloges du module de contrôleur de la matrice de stockage RAID avec la station de gestion du stockage. Grâce à cette option, l'horodatage des événements écrits par le module contrôleur RAID dans le journal d'événements correspond à l'horodatage des événements écrits dans les fichiers du journal de l'hôte. Pendant la synchronisation, les contrôleurs RAID restent disponibles. Pour synchroniser les horloges du module de contrôleur RAID avec la station de gestion du stockage : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Synchroniser les horloges de module de contrôleur RAID. 2 Si un mot de passe est défini, dans la boîte de dialogue Entrer le mot de passe, saisissez le mot de passe actuel de la matrice de stockage, puis cliquez sur Synchroniser. Les horloges du module de contrôleur RAID sont synchronisées avec la station de gestion du stockage.90 À propos de la matrice de stockageConfiguration : Event Monitor (Moniteur des événements) 91 Configuration : Event Monitor (Moniteur des événements) Un moniteur des événements est fourni avec MDSM (Dell PowerVault Modular Disk Storage Manager - Gestionnaire de stockage sur disques modulaires Dell PowerVault). Ce dernier s'exécute en arrière-plan en continu et surveille l'activité des matrices de stockage gérées. En cas d'incident critique, il peut envoyer une notification à un système hôte ou distant. Cette notification peut être envoyée par e-mail, via SNMP ou les deux. Pour optimiser la fonction de notification, activez le moniteur des événements sur une station de gestion fonctionnant 24 heures sur 24. Si vous activez le moniteur des événements sur plusieurs systèmes ou s'il est activé en même temps que le MDSM, cela peut entraîner des événements en double. Cependant, cela ne génère pas l'envoi de plusieurs notifications de panne sur la matrice. Utiliser le moniteur des événements : • Configurer les destinations des alertes du périphérique géré que vous souhaitez surveiller. La console de gestion Dell constituerait une destination des alertes possible. Des informations supplémentaires sur la console de gestion Dell se trouvent sur dell.com. • Répliquez les paramètres d'alerte d'un périphérique géré particulier en copiant le fichier emwdata.bin sur toutes les stations de gestion de la matrice à partir desquelles vous désirez recevoir les alertes. Chaque périphérique géré affiche une coche indiquant que des alertes ont été configurées.92 Configuration : Event Monitor (Moniteur des événements) Activation ou désactivation d'Event Monitor Le moniteur des événements peut être activé ou désactivé à tout moment. Désactivez le moniteur des événements si vous ne souhaitez pas que le système envoie des notifications d'alerte. Si vous exécutez le moniteur sur plusieurs systèmes, désactivez-le sur tous les systèmes sauf un, afin d'éviter l'envoi de messages en double. REMARQUE : il vous est recommandé de configurer le moniteur des événements de sorte qu'il démarre par défaut sur une station de gestion s'exécutant 24 h sur 24. Windows Pour activer ou désactiver le moniteur des événements : 1 Cliquez sur Démarrer→ Outils d'administration→ Services. ou Cliquez sur Démarrer→ Paramètres→ Panneau de Configuration→ Outils d'administration→ Services. 2 Dans la liste des services, sélectionnez Modular Disk Storage Manager Event Monitor (moniteur des événements de MD Storage Manager). 3 Sélectionnez Action→ Propriétés. 4 Pour activer le moniteur des événements, cliquez sur Démarrer dans la zone État du service. 5 Pour désactiver le moniteur des événements, cliquez sur Démarrer dans la zone État du service. Linux Pour activer le moniteur des événements, saisissez SMmonitor start à l'invite de commande, puis appuyez sur . Au démarrage du programme, le système affiche le message suivant : SMmonitor started. (SMmonitor démarré.) Pour désactiver le moniteur des événements, démarrez l'application d'émulation de terminal (console ox xterm), puis, à l'invite de commande, saisissez SMmonitor stop et appuyez sur . Une fois le programme totalement arrêté, le message suivant s'affiche : Stopping Monitor process. (Arrêt du moniteur en cours.)Configuration : à propos de votre hôte 93 Configuration : à propos de votre hôte Configuration de l'accès des hôtes Le logiciel MDSM est composé de plusieurs modules. Un de ces modules est l'agent de contexte hôte. L'agent de contexte hôte est installé lors de l'installation du MDSM et s'exécute en continu en arrière-plan. Si l'agent de contexte hôte est en cours d'exécution sur un hôte, cet hôte, ainsi que ses ports d'hôte connectés à la matrice de stockage, sont automatiquement détectés par MDSM et apparaissent dans l'onglet Adressages de la fenêtre Gestion des matrices (Array Management Window - AMW). Pour en savoir plus sur l'onglet Adressages, voir « Utilisation de l'onglet Adressages », à la page 94. Si les hôtes ne sont pas automatiquement détectés, utilisez l'Assistant Définition d'hôte pour définir les hôtes qui accèdent aux disques virtuels dans la matrice de stockage. La définition d'un hôte est une des étapes requises pour informer la matrice de stockage des hôtes qui y sont attachés et pour permettre l'accès aux disques virtuels. Pour en savoir plus sur la définition d'hôtes, voir « Définition d'un hôte », à la page 94. Pour permettre à l'hôte d'écrire sur la matrice de stockage, vous devez adresser l'hôte au disque virtuel. Cet adressage donne à un hôte ou à un groupe d'hôtes l'accès à un disque virtuel particulier ou à un nombre de disques virtuels dans la matrice de stockage particulier. Vous pouvez définir les adressages sous l'onglet Adressages dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW). La zone Hôtes et adressages de l'onglet Récapitulatif indique le nombre d'hôtes configurés autorisés à accéder à la matrice de stockage. Cliquez sur Hôtes configurés dans la zone Hôtes et adressages pour afficher les noms d'hôte Une collection d'éléments, tels que des groupes d'hôtes par défaut, des hôtes, et des ports d'hôte, apparaissent comme des nœuds dans le volet Topologie de l'onglet Adressages de la fenêtre AMW. La topologie d'hôte est reconfigurable. Vous pouvez réaliser les tâches suivantes : • Créer un hôte et attribuer un alias ou une étiquette utilisateur. • Ajouter ou associer un nouvel identificateur de port d'hôte à un hôte particulier.94 Configuration : à propos de votre hôte • Modifier l'alias ou l'étiquette utilisateur de l'identificateur de port d'hôte. • Déplacer ou associer un identificateur de port d'hôte à un hôte différent. • Remplacer un identificateur de port d'hôte par un nouvel identificateur de port d'hôte. • Activer manuellement un port d'hôte inactif pour que celui-ci puisse accéder à des adressages LUN spécifiques à un hôte ou à un groupe d'hôtes. • Modifier le type d'un port d'hôte. • Déplacer un hôte d'un groupe d'hôtes à un autre. • Supprimer un groupe d'hôtes, un hôte, ou un identificateur de port d'hôte. • Renommer un hôte ou un groupe d'hôtes. Utilisation de l'onglet Adressages Dans l'onglet Adressages, vous pouvez effectuer les opérations suivantes : • Définir les hôtes et les groupes d'hôtes • Ajouter des adressages aux groupes d'hôtes sélectionnés Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Définition d'un hôte Utilisez l'Assistant Définition d'hôte dans la fenêtre AMW pour définir in hôte pour une matrice de stockage. Vous avez le choix d'un identificateur de port d'hôte non associé connu ou d'un nouvel identificateur de port d'hôte. REMARQUE : une étiquette utilisateur doit être spécifiée avant d'ajouter un identificateur de port d'hôte (le bouton Ajouter est désactivé jusqu'à ce que vous entriez une étiquette utilisateur). Pour définir un hôte : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Adressages et sélectionnez la matrice de stockage appropriée. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Définir→ Hôte. • Sélectionnez l'onglet Configuration et cliquez sur Définir des hôtes manuellement.Configuration : à propos de votre hôte 95 • Sélectionnez l'onglet Adressages. Effectuez un clic droit sur le nœud racine (nom de la matrice de stockage), le nœud Groupe par défaut, ou le nœud Groupe d'hôtes dans le volet Topologie auquel vous souhaitez ajouter l'hôte, puis sélectionnez Définir→ Hôte depuis le menu contextuel. La fenêtre Spécifier un nom d'hôte s'affiche. 3 Dans Nom d'hôte, entrez un nom alphanumérique de moins de 30 caractères. 4 Sélectionnez l'option pertinente dans Prévoyez-vous d'utiliser des partitions de stockage sur cette matrice de stockage ? puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier les identificateurs de port d'hôte s'affiche. 5 Sélectionnez l'option pertinente pour ajouter un identificateur de port hôte à l'hôte. Vous pouvez sélectionner : • Ajouter en sélectionnant un identificateur de port d'hôte non associé connu : dans Identificateurs de port d'hôte non associé connu, sélectionnez l'identificateur de port d'hôte pertinent. • Ajouter en créant un nouvel identificateur de port d'hôte : dans le champ Nouvel identificateur de port d'hôte, entrez un nom de 16 caractères hexadécimaux et un Alias de moins de 30 caractères pour l'identificateur de port d'hôte, puis cliquez sur Ajouter. REMARQUE : le nom de l'identificateur de port d'hôte est au format hexadécimal et doit contenir les lettres A à F et les chiffres 0 à 9. 6 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier le type d'hôte s'affiche. 7 Dans Type d'hôte, sélectionnez le système d'exploitation pertinent pour l'hôte. La fenêtre Question relative au groupe d'hôtes s'affiche. 8 Dans cette fenêtre, vous pouvez sélectionner : • Oui : cet hôte partage l'accès aux mêmes disques virtuels avec d'autres hôtes. • Non : cet hôte ne partage PAS l'accès aux mêmes disques virtuels avec d'autres hôtes.96 Configuration : à propos de votre hôte 9 Cliquez sur Suivant. Si vous sélectionnez Oui, la fenêtre Spécifier le type d'hôte s'affiche. Si vous sélectionnez Non, voir l’étape 11. 10 Entrez le nom du groupe d'hôtes ou sélectionnez un groupe d'hôtes existant et cliquez sur Suivant. La fenêtre Aperçu s'affiche. 11 Cliquez sur Terminer. Suppression de l'accès d'un hôte Pour supprimer l'accès d'un hôte : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, sélectionnez le nœud hôte dans le volet Topologie. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Retirer. • Cliquez-droite sur le nœud hôte, puis sélectionnez Retirer dans le menu contextuel. La boîte de dialogue de confirmation du retrait s'affiche. 3 Saisissez oui. 4 Cliquez sur OK. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Gestion des groupes d'hôtes Un groupe d'hôtes est une entité logique composée de plusieurs hôtes partageant l'accès à des disques virtuels spécifiques de la matrice de stockage. Vous pouvez créer des groupes d'hôtes avec MDSM. Tous les hôtes d'un groupe doivent utiliser le même système d'exploitation. De plus, ils doivent tous être équipés de certains logiciels spéciaux (de mise en cluster, par exemple) pour gérer le partage des disques virtuels et les fonctions d'accessibilité. Dans un cluster, tous les hôtes doivent être connectés à la matrice de stockage et ajoutés au groupe d'hôtes.Configuration : à propos de votre hôte 97 Création d'un groupe d'hôtes Pour créer un groupe d'hôtes : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages. 2 Dans le volet Topologie, sélectionnez la matrice de stockage ou le Groupe par défaut. 3 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Définir→ Groupe d'hôtes. • Effectuez un clic droit sur la matrice de stockage ou le Groupe par défaut, puis sélectionnez Définir→ Groupe d'hôtes dans le menu contextuel. 4 Saisissez le nom du nouveau groupe d'hôtes dans le champ Entrer le nom du nouveau groupe d'hôtes. 5 Sélectionnez les hôtes appropriés dans la zone Sélectionnez les hôtes à ajouter. 6 Cliquez sur Ajouter. REMARQUE : pour retirer des hôtes, sélectionnez les hôtes dans la zone « Hôtes du groupe », puis cliquez sur Retirer. 7 Cliquez sur OK. Le groupe d'hôtes est ajouté à la matrice de stockage. Ajout d'un hôte à un groupe d'hôtes Vous pouvez ajouter un hôte à un groupe d'hôtes existant ou à un nouveau groupe d'hôtes en utilisant l'Assistant Définition d'hôte. Pour plus d'informations, voir « Définition d'un hôte », à la page 94. Vous pouvez également déplacer un hôte vers un autre groupe d'hôtes. Pour plus d'informations, voir « Déplacement d'un hôte vers un autre groupe d'hôtes », à la page 98. Retrait d'un hôte d'un groupe d'hôtes Vous pouvez retirer un hôte du volet Topologie de l'onglet Adressages, dans la fenêtre Gestion des matrices AMW. Pour plus d'informations, voir « Retrait d'un groupe d'hôtes », à la page 98.98 Configuration : à propos de votre hôte Déplacement d'un hôte vers un autre groupe d'hôtes Pour déplacer un hôte vers un autre groupe d'hôtes : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, sélectionnez le nœud hôte dans le volet Topologie. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Déplacer. • Effectuez un clic droit sur le nœud hôte, puis sélectionnez Déplacer dans le menu contextuel. La boîte de dialogue Déplacer l'hôte s'affiche. 3 Dans la fenêtre Sélectionnez un groupe d'hôtes, sélectionnez le groupe d'hôtes vers lequel vous souhaitez déplacer l'hôte. La boîte de dialogue de confirmation du déplacement de l'hôte apparaît. 4 Cliquez sur Oui. L'hôte est déplacé vers le groupe d'hôtes sélectionné avec les adressages suivants : • L'hôte retient les adressages de disque virtuel spécifiques qui lui étaient attribués. • L'hôte hérite des adressages de disque virtuel attribués au groupe d'hôtes vers lequel il est déplacé. • L'hôte perd les adressages de disque virtuel attribués au groupe d'hôtes duquel il est déplacé. Retrait d'un groupe d'hôtes Pour retirer un groupe d'hôtes : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, sélectionnez le nœud hôte dans le volet Topologie. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Retirer. • Effectuez un clic droit sur le nœud hôte, puis sélectionnez Retirer dans le menu contextuel. La boîte de dialogue Retirer s'affiche.Configuration : à propos de votre hôte 99 3 Cliquez sur Oui. Le groupe d'hôtes est retiré. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Topologie hôte La topologie hôte est l'organisation des hôtes, des groupes d'hôtes et des interfaces d'hôte configurés pour une matrice de stockage. Vous pouvez afficher la topologie hôte dans l'onglet Adressages de la fenêtre AMW. Pour plus d'informations, voir « Utilisation de l'onglet Adressages », à la page 94. Les tâches suivantes modifient la topologie hôte : • Déplacement d'un système ou d'une connexion hôte • Renommage d'un groupe d'hôtes, d'un hôte ou d'une connexion hôte • Ajout d'une connexion hôte • Remplacement d'une connexion hôte • Modification d'un type d'hôte MD Storage Manager (Gestionnaire de stockage MD - MDSM) détecte automatiquement les modifications sur les hôtes qui exécutent le logiciel agent hôte. Démarrage ou arrêt de l'agent de contexte hôte L'agent de contexte d'hôte détecte la topologie hôte, et démarre ou s'arrête avec l'hôte. Vous pouvez afficher la topologie détectée par l'agent de contexte d'hôte avec l'option Configurer automatiquement l'accès de l'hôte, disponible depuis l'onglet Configurer de MDSM. Vous devez arrêter puis redémarrer l'agent de contexte d'hôte pour afficher les modifications de la topologie hôte si : • Une nouvelle matrice de stockage est connectée au serveur hôte. • Un hôte est ajouté lors de la mise sous tension des modules contrôleurs RAID. 100 Configuration : à propos de votre hôte Linux Pour démarrer ou arrêter l'agent de contexte d'hôte, entrez la commande suivante à l'invite : SMagent start (Démarrage de SMagent) SMagent stop (Arrêt de SMagent) Vous devez arrêter puis redémarrer SMagent après : • La mise hors ligne ou le remplacement d'un contrôleur. • La suppression des connexions entre hôte et matrice de stockage ou l'ajout de connexions entre hôte et matrice de stockage au serveur hôte Linux. Windows Pour démarrer ou arrêter l'agent de contexte d'hôte : 1 Cliquez sur Démarrer→ Paramètres→ Panneau de Configuration→ Outils d'administration→ Services. ou Cliquez sur Démarrer→ Outils d'administration→ Services. 2 Dans la liste des services, sélectionnez Modular Disk Storage Manager Agent (Agent Gestionnaire de stockage sur disques modulaires). 3 Si l'agent de contexte d'hôte est en cours d'exécution, cliquez sur Action→ Arrêter, puis attendez à peu près 5 secondes. 4 Cliquez sur Action→ Démarrer. Protection des chemins de données E/S Un hôte peut disposer de plusieurs connexions avec la matrice de stockage. Veillez à bien sélectionner toutes les connexions à la matrice lorsque vous configurez l'accès de l'hôte à la matrice de stockage. REMARQUE : pour plus d'informations concernant les configurations de câblage, voir le Guide de déploiement. REMARQUE : pour une redondance maximale, sélectionnez toutes les connexions hôte à la matrice lors de la définition de la topologie hôte. Par exemple, si deux connexions hôte sont affichées lors de la configuration manuelle de l'accès de l'hôte, sélectionnez les deux connexions hôte indiquées dans la section Hôtes disponibles et ajoutez-les à la section Hôtes sélectionnés à l'aide du bouton Ajouter.Configuration : à propos de votre hôte 101 REMARQUE : pour plus d'informations sur la configuration d'hôtes, voir « Configuration : à propos de votre hôte », à la page 93. Si un composant (module de contrôleur RAID, câble, etc.) tombe en panne ou si le chemin de données vers le contrôleur RAID préféré rencontre une erreur, la propriété du disque virtuel est transférée au second contrôleur RAID (non préféré) pour traitement. Cette fonction s'appelle basculement. Les pilotes des cadres multivoies tels que Microsoft Multi-Path IO (E/S multivoie Microsoft - MPIO) et Linux Device Mapper (Adresseur de périphériques - DM) sont installés sur des systèmes hôtes qui accèdent à la matrice de stockage et fournissent un basculement de chemin E/S. Pour plus d'informations concernant Linux DM voir « Configuration : Device Mapper Multipath for Linux », à la page 201. Pour plus d'informations concernant MPIO voir microsoft.com. REMARQUE : le pilote multi-chemins doit être installé sur les hôtes à tout moment, même dans une configuration avec un seul chemin d'accès au système de stockage (comme dans une configuration de cluster à port unique). Lors du basculement, le transfert de disque virtuel est classé comme étant un événement critique. Une notification d'alerte est envoyée automatiquement (si vous avez défini les destinations des alertes pour la matrice de stockage). Gestion des identificateurs de port d'hôte Vous pouvez gérer les identificateurs de port d'hôte qui sont ajoutés à la matrice de stockage. Vous pouvez : • Ajouter ou associer un nouvel identificateur de port d'hôte à un hôte particulier. • Modifier l'alias ou l'étiquette utilisateur de l'identificateur de port d'hôte. Vous pouvez déplacer (associer) l'identificateur de port d'hôte vers un nouvel hôte. • Remplacer : remplacer un identificateur de port d'hôte particulier par un autre identificateur de port d'hôte. • Retirer : supprimer l'association entre un identificateur de port d'hôte particulier et l'hôte associé.102 Configuration : à propos de votre hôte Pour gérer un identificateur de port d'hôte : 1 Effectuez l'une des actions suivantes : • Effectuez un clic droit sur l'hôte dans le volet Topologie, puis sélectionnez Gérer les identificateurs de port d'hôte dans le menu contextuel. • Dans la barre de menu, sélectionnez Adressages→ Gérer les identificateurs de port d'hôte. La boîte de dialogue Gérer les identificateurs de port d'hôte s'affiche. Vous pouvez gérer les identificateurs de port d'hôte pour un hôte spécifique ou tous les identificateurs de port d'hôte pour tous les hôtes dans la zone Afficher les identificateurs de port d'hôte associés à. 2 Si vous souhaitez gérer les identificateurs de port d'hôte d'un hôte spécifique, sélectionnez l'hôte dans la liste d'hôtes qui sont associés à la matrice de stockage. Si vous souhaitez gérer les identificateurs de port d'hôte de tous les hôtes, sélectionnez Tous les hôtes dans la liste des hôtes associés à la matrice de stockage. 3 Si vous ajoutez un nouvel identificateur de port d'hôte, passez à l'étape 4. Si vous gérez un identificateur de port d'hôte existant, passez à l'étape 8. 4 Cliquez sur Ajouter. La boîte de dialogue Ajouter un identificateur de port d'hôte s'affiche. 5 Sélectionnez la méthode d'ajout un identificateur de port d'hôte à l'hôte. Vous pouvez sélectionner : • Ajouter en sélectionnant un identificateur de port d'hôte non associé connu : sélectionnez l'identificateur de port d'hôte approprié dans la liste des identificateurs de port d'hôte non associé connu. • Ajouter en créant un nouvel identificateur de port d'hôte : dans le champ « Nouvel identificateur de port d'hôte », saisissez le nom du nouvel identificateur de port d'hôte. 6 Dans le champ Étiquette utilisateur, saisissez un nom de moins de 30 caractères alphanumériques. 7 Dans la zone Associé à l'hôte, sélectionnez l'hôte ou le groupe d'hôtes approprié.Configuration : à propos de votre hôte 103 8 Sélectionnez l'identificateur de port d'hôte que vous souhaitez gérer dans la liste d'identificateurs de port d'hôte dans la zone « Informations d'identificateur de port d'hôte ». 9 Effectuez une de ces actions pour l'identificateur de port d'hôte sélectionné : • Pour modifier l'identificateur de port d'hôte : sélectionnez l'identificateur approprié et cliquez sur Modifier ; la boîte de dialogue Modifier l'identificateur de port d'hôte apparaît. Mettez à jour les informations Étiquette utilisateur et Associé à l'hôte, puis cliquez sur Enregistrer. • Pour remplacer l'identificateur de port d'hôte : sélectionnez l'identificateur approprié et cliquez sur Remplacer ; la boîte de dialogue Remplacer un identificateur de port d'hôte apparaît. Remplacez l'identificateur de port d'hôte par un identificateur de port d'hôte non associé connu ou bien créez un nouvel identificateur de port d'hôte, mettez à jour les informations Étiquette utilisateur, puis cliquez sur Remplacer. • Pour retirer l'identificateur de port d'hôte : sélectionnez l'identificateur approprié et cliquez sur Modifier ; la boîte de dialogue Supprimer un identificateur de port d'hôte apparaît. Saisissez oui, puis cliquez sur OK. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager.104 Configuration : à propos de votre hôteCréation de groupes de disques et de disques virtuels 105 Création de groupes de disques et de disques virtuels Création de groupes de disques et de disques virtuels Les groupes de disques sont toujours créés à partir de l'espace non configuré d'une matrice de stockage alors que les disques virtuels sont créés dans la capacité (l'espace) disponible au sein d'un groupe de disques. Le nombre maximal de disques physiques pris en charge dans un groupe est de 30. Les systèmes hôtes connectés à la matrice de stockage lisent et écrivent des données sur les disques virtuels. REMARQUE : pour pouvoir créer des disques virtuels, vous devez au préalable organiser les disques physiques en groupes et définir les paramètres d'accès des systèmes hôtes. Vous pouvez ensuite créer des disques virtuels dans ces groupes de disques. Pour créer un disque virtuel, vous disposez de deux méthodes : • Créer un groupe de disques à partir de la capacité non configurée. Vous devez tout d'abord définir la capacité de stockage disponible et le niveau RAID du groupe de disques, puis définir les paramètres du premier disque virtuel de ce groupe. • Créer un disque virtuel à partir de la capacité disponible d'un groupe de disques existant. Dans ce cas, vous devez uniquement définir les paramètres du nouveau disque virtuel. Chaque groupe de disques comprend une quantité d'espace disponible prédéfinie, qui est configurée lors de la création de ce groupe. Vous pouvez diviser cet espace en un ou plusieurs disque(s) virtuel(s).106 Création de groupes de disques et de disques virtuels Vous disposez de deux méthodes pour créer des groupes de disques et des disques virtuels : • Configuration automatique : la méthode la plus rapide, mais dont les options de configuration sont limitées. • Configuration manuelle : offre plus d'options de configuration. Lorsque vous créez un disque virtuel, réfléchissez à toutes les utilisations possibles de ce disque afin de sélectionner la capacité appropriée. Par exemple, si un groupe de disques contient un disque virtuel sur lequel sont stockés des fichiers multimédia de grande taille et un autre sur lequel sont stockés des fichiers texte plus petits, il est évident que le premier disque virtuel doit bénéficier d'une capacité plus importante. Un groupe de disques doit être organisé en fonction des tâches et sous-tâches associées. Par exemple, si vous créez un groupe de disques pour le service Comptabilité, vous pouvez créer des disques virtuels correspondant aux différentes transactions de ce service : comptes clients, comptes fournisseurs, facturation interne, etc. Dans ce cas, les disques virtuels destinés aux comptes clients et aux comptes fournisseurs doivent probablement avoir une capacité supérieure à celle consacrée à la facturation interne. REMARQUE : sous Linux, vous devez redémarrer l'hôte après avoir supprimé des disques virtuels afin de réinitialiser les entrées /dev. REMARQUE : pour pouvoir utiliser un disque virtuel, vous devez l'enregistrer auprès des systèmes hôtes. Voir « Adressage hôte à disque virtuel », à la page 133. Création de groupes de disques Utilisez la configuration automatique ou la configuration manuelle pour créer des groupes de disques. Pour créer des groupes de disques à l'aide de la configuration automatique : 1 Pour démarrer Create Disk Group Wizard (Assistant Création d'un groupe de disques), effectuez l'une des actions suivantes : • Pour créer un groupe de disques à partir de la capacité non configurée de la matrice de stockage : dans l'onglet Logique, sélectionnez un nœud de capacité non configurée , puis sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le nœud de Capacité non configurée, puis sélectionner Créer un groupe de disques à partir du menu contextuel.Création de groupes de disques et de disques virtuels 107 • Pour créer un groupe de disques à partir de disques physiques non affectés sur la matrice de stockage : dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques physiques non affectés du même type puis sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez aussi cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non affectés et sélectionner Créer un groupe de disques dans le menu contextuel. • Pour créer un groupe de disques sécurisés : dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques physiques sécurisés et non affectés du même type, puis sélectionnez Groupe de disques→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non attribués avec gestion de sécurité, puis sélectionner Créer un groupe de disques à partir du menu contextuel. La fenêtre Introduction (Créer un groupe de disques) s'affiche. 2 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Nom du groupe de disques et sélection des disques physiques s'affiche. 3 Entrez un nom (composé de 30 caractères maximum) pour le groupe de disques dans le champ Nom du groupe de disques. 4 Sélectionnez la méthode de configuration des disques physiques parmi les suivantes : • Automatique, voir l'étape 6 • Manuel, voir l’étape 9 5 Cliquez sur Suivant. 6 Pour la configuration automatique, la fenêtre Niveau de RAID et capacité s'affiche. 7 Sélectionnez le niveau RAID approprié dans le champ Sélection du niveau RAID. Vous pouvez sélectionner les niveaux de RAID 0, 1/10, 6 et 5. Selon le niveau de RAID sélectionné, les disques physiques disponibles pour le niveau de RAID sélectionné s'affichent dans la table Sélectionner la capacité. 8 Dans le tableau Sélection de la capacité, sélectionnez la capacité du groupe de disques puis cliquez sur Terminer.108 Création de groupes de disques et de disques virtuels 9 Pour la configuration manuelle, la fenêtre Sélection de disque physique manuel s'affiche. 10 Sélectionnez le niveau RAID approprié dans le champ Sélection du niveau RAID. Vous pouvez sélectionner les niveaux de RAID 0, 1/10, 6 et 5. En fonction de votre sélection, les disques physiques disponibles sont affichés dans le tableau Disques physiques non sélectionnés. 11 Dans le tableau Disques physiques non sélectionnés, sélectionnez les disques physiques appropriés puis cliquez sur Ajouter. REMARQUE : pour sélectionner plusieurs disques physiques simultanément, maintenez les touches ou enfoncées tout en sélectionnant des disques physiques supplémentaires. 12 Cliquez sur Calculer la capacité pour afficher la capacité du nouveau groupe de disques. 13 Cliquez sur Terminer. Un message vous indique que le groupe de disques a été créé et que vous devez créer au moins un disque virtuel avant d'utiliser la capacité du nouveau groupe de disques. Pour en savoir plus sur la création de disque virtuels, voir « Création de disques virtuels », à la page 109. Localisation d'un groupe de disques Vous pouvez localiser physiquement et identifier tous les disques physiques constituant un groupe de disques sélectionné. Un voyant clignote sur chaque disque physique du groupe de disques. Pour localiser un groupe de disques : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez le groupe de disques approprié et à partir de la barre d'outils sélectionnez Groupe de disques→ Faire clignoter. Les voyants du groupe de disques sélectionné clignotent. 3 Une fois le groupe de disques localisé, cliquez sur OK. Les voyants arrêtent de clignoter. Création de groupes de disques et de disques virtuels 109 4 Si les voyants du groupe de disques ne s'arrêtent pas de clignoter, à partir de la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices , sélectionnez Matrice de stockage→ Faire clignoter→ Arrêter toutes les indications. Si les voyants s'arrêtent bien de clignoter, un message de confirmation apparaît. 5 Cliquez sur OK. Création de disques virtuels Gardez les importantes consignes suivantes à l'esprit lors de la création d'un disque virtuel : • Il est possible d'attribuer 256 numéros d'unité logique (LUN) par partition de stockage, mais ce nombre varie selon le système d'exploitation. • Après avoir créé un ou plusieurs disques virtuels et attribué un adressage, vous devez enregistrer le disque virtuel auprès du système d'exploitation. De plus, vous devez vous assurer que l'hôte reconnaît l'adressage entre le nom de la matrice de stockage et le nom du disque virtuel. Selon le système d'exploitation, exécutez les utilitaires basés sur l'hôte, hot_add et SMdevices. • Si la matrice de stockage contient des disques physiques avec différents types de support ou d'interface, plusieurs nœuds de capacité non configurée peuvent apparaître dans le volet Logique de l'onglet Logique. Si des disques physiques non attribués sont disponibles dans le boîtier d'extension, une capacité non configurée est associée à chaque type de disque physique. • Il est impossible de créer un groupe de disques et, par la suite, des disques virtuels à partir de types de disques physiques de différentes technologies. Tous les disques physiques du groupe de disques doivent être de même type. REMARQUE : assurez-vous de créer les groupes de disques avant de créer des disques virtuels.110 Création de groupes de disques et de disques virtuels Pour créer des disques virtuels : 1 Choisissez l'une des méthodes suivantes pour démarrer Create Virtual Disk Wizard (Assistant Création de disque virtuel) : • Pour créer un groupe de disques à partir de la capacité non configurée de la matrice de stockage : dans l'onglet Logique, sélectionnez un nœud de capacité non configurée , puis sélectionnez Disque virtuel→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le nœud de Capacité non configurée, puis sélectionner Créer un disque virtuel à partir du menu contextuel. • Pour créer un disque virtuel à partir de la capacité libre d'un groupe de disques : dans l'onglet Logique, sélectionnez un nœud de Capacité libre, puis sélectionnez Disque virtuel→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le nœud de Capacité non configurée, puis sélectionner Créer un disque virtuel à partir du menu contextuel. • Pour créer un disque virtuel à partir de disques physiques non affectés sur la matrice de stockage : dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques physiques non affectés du même type puis sélectionnez Disque virtuel→ Créer. Vous pouvez aussi cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non affectés et sélectionner Créer un disque virtuel dans le menu contextuel. • Pour créer un groupe de disques sécurisés : dans l'onglet Physique, sélectionnez un ou plusieurs disques physiques sécurisés et non affectés du même type, puis sélectionnez Disque virtuel→ Créer. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur les disques physiques non attribués avec gestion de sécurité, puis sélectionner Créer un disque virtuel à partir du menu contextuel. Si vous choisissez un nœud de Capacité non configurée ou des disques physiques non attribués pour créer un disque virtuel, la boîte de dialogue Groupe de disques requis apparaît. Cliquez sur Oui et créez un groupe de disques en utilisant Assistant Création d'un groupe de disques. Une fois que vous avez créé le groupe de disques, l'Assistant Création de disque virtuel s'affiche. Si vous avez choisi un nœud Espace disponible, la fenêtre Introduction (Création de disque virtuel) s'affiche.Création de groupes de disques et de disques virtuels 111 2 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécification de la capacité/du nom s'affiche. 3 Sélectionnez l'unité approprié pour la mémoire dans la zone Unités, puis saisissez la capacité du disque virtuel dans la zone Nouvelle capacité de disque virtuel. 4 Saisissez un nom de jusqu'à 30 caractères pour le disque virtuel dans le champ Nom du disque virtuel. 5 Dans le champ Paramètres avancés du disque virtuel, vous pouvez sélectionner : • Utiliser les paramètres recommandés. • Personnaliser les paramètres. 6 Cliquez sur Suivant. 7 Dans la fenêtre Personnalisation des paramètres avancés du disque virtuel, sélectionnez le type approprié de caractéristiques d'E/S du disque virtuel. Vous pouvez sélectionner : • Système de fichiers, option standard • Base de données • Multimédia • Personnalisé REMARQUE : si vous sélectionnez Personnalisé, vous devez choisir une taille de segment appropriée. 8 Sélectionnez le Propriétaire préféré (module de contrôleur RAID), puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier l'adressage disque virtuel à LUN s'affiche. 9 Dans la fenêtre Spécifier l'adressage disque virtuel à LUN, vous pouvez sélectionner : • Adressage par défaut • Le Type d'hôte approprié • Adresser à l'aide de la vue Adressages. 10 Cliquez sur Terminer. Les disques virtuels sont créés.112 Création de groupes de disques et de disques virtuels Modification de la priorité de modification de disque virtuel Vous pouvez indiquer le paramètre de priorité de modification d'un seul ou de plusieurs disques virtuels d'une matrice de stockage. Les consignes de modification de la priorité d'un disque virtuel sont les suivantes : • Si plusieurs disques virtuel sont sélectionnés, par défaut, la priorité de modification est définie sur sa valeur la plus basse. La priorité actuelle ne s'affiche que si un seul disque virtuel est sélectionné. • La modification de la priorité à l'aide de cette option entraîne la modification de la priorité des disque virtuels sélectionnés. Pour changer la priorité de modification de disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez un disque virtuel. 3 Dans la barre d'outils, sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Priorité de modification. La fenêtre Modifier la priorité de modification s'affiche. 4 Sélectionnez un ou plusieurs disques virtuels. Pour sélectionner des disques virtuels non contigus, appuyez sur clic. Pour sélectionner des disques virtuels contigus, appuyez sur clic. Pour sélectionner tous les disques virtuels disponibles, cliquez sur Sélectionner tout. Déplacez la barre coulissante Sélectionner une priorité de modification à l'emplacement de votre choix. 5 Cliquez sur OK. Un message vous invite à confirmer le changement apporté à la priorité de modification du disque virtuel. 6 Cliquez sur Oui. 7 Cliquez sur OK.Création de groupes de disques et de disques virtuels 113 Modification des paramètres de cache de disque virtuel Vous pouvez indiquer les paramètres de mémoire cache d'un seul ou de plusieurs disques virtuels d'une matrice de stockage. Les consignes de modification des paramètres de cache d'un disque virtuel sont les suivantes : • Après l'ouverture de la boîte de dialogue Modifier les paramètres de cache , le système peut vous informer que le module de contrôleur RAID a temporairement interrompu les opérations de mise en cache. Cette action peut se produire lorsqu'une nouvelle batterie est en cours de charge, lorsqu'un module contrôleur RAID a été retiré ou si le module de contrôleur RAID détecte une non-correspondance de tailles de cache. Une fois l'erreur corrigée, les propriétés de cache sélectionnées dans la boîte de dialogue deviennent actives. Si les propriétés de cache sélectionnées ne deviennent pas actives, contactez votre représentant du Support technique. • Si vous sélectionnez plusieurs disques virtuels, par défaut, les paramètres de cache se définissent sur Aucun paramètre sélectionné. Les paramètres de cache actuels apparaissent uniquement lorsque vous sélectionnez un seul disque virtuel. • Si vous modifiez les paramètres de cache à l'aide de cette option, la priorité de tous les disques virtuels que vous sélectionnez est modifiée. Pour modifier les paramètres de cache de disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel. 2 Dans la barre d'outils, sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Paramètres de cache. La fenêtre Modifier les paramètres de cache s'affiche. 3 Sélectionnez un ou plusieurs disques virtuels. Pour sélectionner des disques virtuels non contigus, appuyez sur clic. Pour sélectionner des disques virtuels contigus, appuyez sur clic. Pour sélectionner tous les disques virtuels disponibles, cliquez sur Sélectionner tout.114 Création de groupes de disques et de disques virtuels 4 Dans la zone Sélectionner les propriétés de cache, vous pouvez sélectionner : • Activer la mise en cache de lecture : pour activer la mise en cache de lecture. • Activer la pré-extraction de lecture de cache dynamique : pour activer la pré-extraction de lecture de cache dynamique. • Activer la mise en cache de l'écriture : pour activer la mise en cache d'écriture. • Activer la mise en cache de l'écriture avec mise en miroir : pour mettre en miroir les données en cache sur deux modules de contrôleur RAID redondants de même taille de cache. • Activer la mise en cache de l'écriture sans batteries : pour que la mise en cache d'écriture continue même si les batteries du module contrôleur RAID sont complètement déchargées, non chargées complètement ou absentes. PRÉCAUTION : perte possible de données – Si vous sélectionnez l'option Activer la mise en cache de l'écriture sans batterie, la mise en cache de l'écriture peut se poursuivre même lorsque les batteries sont complètement déchargées ou ne sont pas complètement chargées. Habituellement, la mise en cache d'écriture est temporairement désactivée par le module de contrôleur RAID tant que les batteries ne sont pas chargées. Si vous sélectionnez cette option alors que vous ne disposez pas d'un bloc d'alimentation universel à des fins de protection, vous risquez de perdre des données. De plus, vous risquez de perdre des données si vous ne disposez pas de batteries de module de contrôleur RAID et que vous sélectionnez l'option Activer la mise en cache de l'écriture sans batteries. REMARQUE : lorsque l'option Batteries RAID de module de contrôleur RAID optionnelles est activée, l'option Activer la mise en cache de l'écriture n'apparaît pas. L'option Activer la mise en cache de l'écriture sans batteries est encore disponible mais n'est pas cochée par défaut. REMARQUE : le cache est automatiquement vidé une fois la case Activer la mise en cache de l'écriture décochée. 5 Cliquez sur OK. Un message vous invite à confirmer le changement apporté à la priorité de modification du disque virtuel. 6 Cliquez sur Oui. 7 Cliquez sur OK.Création de groupes de disques et de disques virtuels 115 Modification de la taille de segment d'un disque virtuel Vous pouvez modifier la taille de segment d'un disque virtuel sélectionné. Les performances E/S sont affectées par cette opération mais vos données restent disponibles. Consignes à respecter lors de la modification de la taille de segment : • Une fois lancée, cette opération ne peut pas être annulée. • Ne lancez cette opération que si l'état du groupe de disques est Optimal. • MDSM détermine les transitions de taille de segment autorisées. Les tailles de segment auxquelles il n'est pas autorisé de passer à partir de la taille de segment actuelle ne sont pas disponibles dans le menu. Les tailles autorisées sont généralement le double ou la moitié de la taille de segment actuelle. Par exemple, si la taille de segment du disque virtuel actuel est de 32 Ko, une nouvelle taille de segment de disque virtuel de 16 Ko ou 64 Ko est autorisée. REMARQUE : l'opération de modification de la taille de segment est plus lente que les autres opérations de modification (par exemple, la modification des niveaux de RAID ou l'ajout de capacité libre à un groupe de disques). Cette lenteur est le résultat de la méthode de réorganisation des données et des procédures de sauvegarde interne temporaire effectuées au cours de l'opération. La durée d'une opération de modification de la taille de segment dépend des éléments suivants : • La charge d'E/S à partir de l'hôte • La priorité de modification du disque virtuel • Le nombre de disques physiques du groupe de disques • Le nombre de ports de disque physique • La puissance de traitement des modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage Si vous voulez que cette opération se termine plus vite, modifiez la priorité de modification ; ceci risque cependant de nuire aux performances d'E/S du système.116 Création de groupes de disques et de disques virtuels Pour modifier la taille de segment d'un disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices , sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel. 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Taille de segment. 3 Sélectionnez la taille de segment requise. Un message vous invite à confirmer la taille de segment sélectionnée. 4 Cliquez sur Oui. L'opération de modification de la taille de segment commence. L'icône de disque virtuel du volet Logique affiche l'état Opération en cours pendant le déroulement de l'opération. REMARQUE : pour afficher l'avancement ou le changement de priorité de l'opération de modification, sélectionnez un disque virtuel du groupe de disques, puis sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Priorité de modification. Modification du type d'E/S Vous pouvez préciser les caractéristiques d'E/S de disque virtuel des disques virtuels que vous définissez en tant qu'éléments de la configuration de la matrice de stockage. Le système utilise les caractéristiques d'E/S attendues du disque virtuel pour indiquer une taille de segment de disque virtuel applicable par défaut et le paramétrage de pré-extraction de lecture de cache dynamique. Pour en savoir plus sur l'Assistant Configuration automatique, reportez-vous au rubriques de l'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager. REMARQUE : vous pourrez modifier le paramètre de pré-extraction de lecture de cache dynamique à une date ultérieure en sélectionnant Disque virtuel→ Modifier→ Paramètres de cache. Vous pourrez modifier la taille de segment à une date ultérieure en sélectionnant Disque virtuel→ Modifier→ Taille de segment. Les types de caractéristiques d'E/S affichés ci-dessous ne sont présentés que lors du processus de création de disque virtuel. Lorsque vous choisissez l'une des caractéristiques d'E/S de disque virtuel, le paramètre de pré-extraction de cache dynamique et la taille de segment traditionnellement appropriés aux motifs d'E/S attendus sont entrés respectivement dans les champs Pré-extraction de lecture de cache dynamique et Taille de segment.Création de groupes de disques et de disques virtuels 117 Pour modifier le type d'E/S : 1 Effectuez une sélection parmi ces types de caractéristiques d'E/S de disque virtuel, selon vos besoins en applications : • Système de fichiers, option standard • Base de données • Multimédia • Personnalisé Les valeurs de paramètre de pré-extraction de cache dynamique et de taille de segment traditionnellement appropriées au type de caractéristiques d'E/S de disque virtuel sont entrées respectivement dans les champs Pré-extraction de lecture de cache dynamique et Taille de segment. REMARQUE : si vous avez sélectionné l'option Personnalisé, sélectionnez votre paramètre de pré-extraction de lecture de cache dynamique (activé/désactivé) et la taille de segment (8 Ko à 512 Ko). 2 Cliquez sur OK. Choix d'un type de disque physique approprié Vous pouvez créer des groupes de disques et des disques virtuels dans la matrice de stockage. Pour ce faire, vous devez sélectionner la capacité que vous souhaiter allouer au disque virtuel à partir de la capacité non configurée ou de la capacité disponible dans la matrice de stockage. Ensuite vous devez définir les paramètres de base et les paramètres avancés optionnels du disque virtuel. Grâce aux nouvelles technologies de disque physique, il est désormais possible de combiner des disques physiques de types de support et d'interface différents au sein d'une même matrice de stockage. Les divers types de support suivants sont pris en charge dans cette version de MDSM : • Disque dur physique • Disque SSD (Solid State Disk)118 Création de groupes de disques et de disques virtuels Sécurité de disque physique avec disque auto-cryptable La technologie SED (Self encrypting disk) prévient tout accès non autorisé aux données qui figurent sur un disque physique physiquement retiré d'une matrice de stockage. La matrice de stockage est dotée d'une clé de sécurité. Les disques auto-cryptables ne permettent l'accès aux données qu'à partir d'une matrice dotée d'une clé de sécurité correcte. Le disque auto-cryptable ou le disque physique avec gestion de sécurité chiffre les données au cours des écritures et les déchiffre au cours des lectures. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Vous pouvez créer un groupe de disques sécurisé à partir de disques physiques avec gestion de sécurité. Lorsque vous créez un groupe de disques sécurisé à partir de disques physiques avec gestion de sécurité, la sécurité des disques physiques de ce groupe de disques est activée. Une fois la sécurité activée pour un disque physique, vous devez obligatoirement saisir la bonne clé de sécurité à partir du module de contrôleur RAID pour lire ou écrire des données. Tous les disques physiques et modules de contrôleur RAID d'une matrice de stockage partagent la même clé de sécurité. Le clé de sécurité partagée permet d'accéder en lecture et écriture aux disques physiques, alors que la clé de cryptage de disque physique sur chaque disque physique sert à crypter les données. Un disque physique avec gestion de sécurité fonctionne comme tout autre disque physique tant que sa sécurité n'est pas activée. Chaque fois qu'ils sont mis hors tension puis sous tension de nouveau, tous les disques physiques à sécurité activée passent en état de sécurité verrouillé. Dans cet état, les données sont inaccessibles tant que la bonne clé de sécurité n'est pas fournie par un module de contrôleur RAID. Vous pouvez afficher l'état du disque auto-cryptable de tout disque physique de la matrice de stockage à partir de la boîte de dialogue Propriétés de disque physique. Les informations d'état indiquent si le disque physique est : • Avec gestion de sécurité • Sécurisé : sécurité activée ou désactivée • Accessible en lecture/écriture : verrouillé ou déverrouillé au niveau de la sécuritéCréation de groupes de disques et de disques virtuels 119 Vous pouvez afficher l'état du disque auto-cryptable de tout groupe de disques de la matrice de stockage. Les informations d'état indiquent si la matrice de stockage est : • Avec gestion de sécurité • Sécurisé Le tableau 9-1 explique comment interpréter l'état de sécurité d'un groupe de disques. Le menu Sécurité de disque physique apparaît dans le menu Matrice de stockage. Le menu Sécurité de disque physique comprend ces options : • Créer la clé de sécurité • Modifier la clé de sécurité • Enregistrer le fichier de clé de sécurité • Valider la clé de sécurité • Déverrouiller des lecteurs REMARQUE : si vous n'avez pas créé de clé de sécurité pour la matrice de stockage, l'option Créer une clé de sécurité est active. Si vous en avez créé une, l'option Créer une clé de sécurité est inactive et une coche est affichée sur sa gauche. Les options Modifier la clé de sécurité, Enregistrer la clé de sécurité et Valider la clé de sécurité sont désormais actives. Tableau 9-1. Interprétation de l'état de sécurité d'un groupe de disques Sécurisé Avec gestion de sécurité : Oui Avec gestion de sécurité : Non Oui Le groupe de disques est composé de tous les disques physiques SED et est en état Sécurisé. Inapplicable Seuls les disques physiques SED peuvent être en état Sécurisé. Non Le groupe de disques est composé de tous les disques physiques SED et est en état Non sécurisé. Le groupe de disques n'est pas entièrement composé de disques physiques SED.120 Création de groupes de disques et de disques virtuels L'option Sécuriser les disques physiques apparaît dans le menu Groupe de disques. L'option Sécuriser les disques physiques est active si ces conditions sont vraies : • La sécurité de la matrice de stockage sélectionnée n'est pas activée mais la matrice est entièrement composée de disques physiques avec gestion de sécurité. • La matrice de stockage ne contient ni instantané de disque virtuel source, ni instantané de disque virtuel des données modifiées. • Le groupe de disques est en état Optimal. • Une clé de sécurité est configurée pour la matrice de stockage. REMARQUE : l'option Sécuriser des disques physiques est active si ces conditions sont vraies : L'option Sécuriser des disques physiques est inactive et une coche apparaît sur sa gauche si la sécurité du groupe de disques est déjà activée. L'option Créer un groupe de disques sécurisé apparaît dans la boîte de dialogue Assistant Création de groupes de disques - Nom du groupe de disques et sélection des disques physiques. L'option Créer un groupe de disques sécurisé n'est active que lorsque ces conditions sont remplies : • Une clé de sécurité est installée dans la matrice de stockage. • Au moins un disque physique avec gestion de sécurité est installé dans la matrice de stockage. • Tous les disques physiques sélectionnés dans l'onglet Physique sont des disques physiques avec gestion de la sécurité. Vous pouvez effacer des disques physiques avec sécurité activée afin de pouvoir réutiliser les lecteurs dans un autre groupe de disques ou dans une autre matrice de stockage . Lorsque vous effacez des disques physiques avec sécurité activée, assurez-vous que les données ne peuvent pas être lues. Lorsque la sécurité de tous les disques physiques sélectionnés dans l'onglet Physique est activée et lorsqu'aucun de ces disques ne fait partie d'un groupe de disques, l'option Effacement sécurisé apparaît dans le menu Disque physique. Le mot de passe de la matrice de stockage la protège contre des opérations potentiellement destructrices d'utilisateurs non autorisés. Le mot de passe de la matrice de stockage est indépendant du disque à cryptage automatique (SED) et il ne faut pas le confondre avec le mot de passe utilisé pour protéger les copies d'une clé de sécurité. Il est recommandé de définir un mot de passe de matrice de stockage. Création de groupes de disques et de disques virtuels 121 Création d'une clé de sécurité Lorsque vous créez une clé de sécurité, elle est générée et stockée par la matrice. Il est impossible de lire ou d'afficher la clé de sécurité. Vous devez conserver une copie de la clé de sécurité sur un support de stockage à des fins de sauvegarde en cas de panne du système ou pour transfert à une autre matrice de stockage. Un mot de passe que vous fournissez est utilisé pour crypter et décrypter la clé de sécurité afin de la stocker sur un autre support. Lors de la création d'une clé de sécurité, vous fournissez également des informations de création d'identificateur de clé sécurité. Contrairement à la clé de sécurité, l'identificateur peut être lu et visualisé. L'identificateur de clé de sécurité est également stocké sur un disque physique ou support amovible. L'identificateur de clé de sécurité sert à identifier la clé utilisée par la matrice de stockage. Pour créer une clé de sécurité: 1 Dans la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Sécurité de disque physique→ Créer une clé de sécurité. La fenêtre Créer une clé de sécurité s'affiche. 2 Dans le champ Identificateur de clé de sécurité, saisissez une chaîne qui devient un élément de l'identificateur de clé sécurisée. Vous pouvez saisir jusqu'à 189 caractères alphanumériques sans espaces, ponctuation ni symboles. Des caractères supplémentaires sont générés automatiquement et ajoutés à la fin de la chaîne saisie. Les caractères générés garantissent que l'identificateur de clé sécurisée est unique. 3 Modifiez le chemin par défaut en ajoutant un nom de fichier à la fin de celui-ci ou cliquez sur Parcourir, naviguez jusqu'au dossier requis et entrez le nom du fichier. 4 Saisissez une chaîne comme mot de passe, dans le champ Mot de passe. Le mot de passe doit : • comporter de 8 à 32 caractères. • contenir au moins une lettre majuscule. • contenir au moins une lettre minuscule. • contenir au moins un chiffre.122 Création de groupes de disques et de disques virtuels • contenir au moins un caractère non alphanumérique, par exemple, < > @ +. Le mot de passe entré est masqué. REMARQUE : la création de clé n'est active que si le mot de passe remplit les conditions ci-dessus. 5 Dans le champ Confirmez le mot de passe, saisissez de nouveau la chaîne saisie dans le champ Mot de passe. Prenez note du mot de passe saisi et de l'identificateur de clé de sécurité associé au mot de passe. Vous aurez besoin de ces informations pour effectuer des opérations sécurisées. 6 Cliquez sur Créer une clé. 7 Prenez note de l'identificateur de clé de sécurité et du nom de fichier affichés dans la boîte de dialogue Création de clé de sécurité terminée, puis cliquez sur OK. Une fois la clé de sécurité créée, vous pouvez créer des groupes de disques sécurisés à partir de disques physiques avec gestion de sécurité. La création d'un groupe de disques sécurisé active la sécurité des disques physiques du groupe de disques. Les disques physiques avec sécurité activée passent en état Verrouillé avec sécurité lorsqu'ils sont remis sous tension. Ils ne peuvent être déverrouillés que par un module de contrôleur RAID qui fournit la bonne clé au cours de l'initialisation des disques physiques. Sinon, les disques physiques restent verrouillés et les données sont inaccessibles. L'état Verrouillé avec sécurité empêche tout accès non autorisé aux données qui figurent sur un disque physique avec sécurité activée en retirant physiquement ce disque physique et en l'installant dans un autre ordinateur ou matrice de stockage. Modification d'une clé de sécurité Lors de la modification d'une clé de sécurité, une nouvelle clé de sécurité est générée par le système. Celle-ci remplace la clé précédente. Il est impossible d'afficher ou de lire la clé. Vous devez conserver une copie de la clé de sécurité sur un support de stockage à des fins de sauvegarde en cas de panne du système ou pour transfert à une autre matrice de stockage. Un mot de passe que vous fournissez chiffre et déchiffre la clé de sécurité pour la stocker sur d'autres supports. Lors de la création d'une clé de sécurité, vous fournissez également des informations de création d'identificateur de clé sécurité.Création de groupes de disques et de disques virtuels 123 La modification de la clé de sécurité n'entraîne pas la destruction des données. Vous pouvez modifier la clé de sécurité à tout moment. Avant de modifier la clé de sécurité, assurez-vous que : • Tous les disques virtuels de la matrice de stockage sont en état Optimal. • Dans les matrices de stockage dotées de deux modules de contrôleur RAID, les deux sont présents et fonctionnent correctement. Pour modifier la clé de sécurité : 1 Dans la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Sécurité de disque physique→ Créer une clé de sécurité. La fenêtre Confirmer la modification de la clé de sécurité s'affiche. 2 Saisissez oui dans la zone de texte, puis cliquez sur OK. La fenêtre Modifier la clé de sécurité s'affiche. 3 Dans le champ Identificateur de clé sécurisée, saisissez une chaîne qui devient un élément de l'identificateur de clé sécurisée. Vous pouvez également laisser la zone de texte vide ou saisir jusqu'à 189 caractères alphanumériques sans espace vide, ponctuation ni symboles. Des caractères supplémentaires sont générés automatiquement. 4 Modifiez le chemin par défaut en ajoutant un nom de fichier à la fin de celui-ci ou cliquez sur Parcourir, naviguez jusqu'au dossier requis et entrez le nom du fichier. 5 Dans le champ Phrase de passe, saisissez une chaîne comme mot de passe. Le mot de passe doit : • comporter de 8 à 32 caractères ; • contenir au moins une lettre majuscule ; • contenir au moins une lettre minuscule ; • contenir au moins un chiffre ; • contenir au moins un caractère non alphanumérique, par exemple, < > @ +. Le mot de passe entré est masqué.124 Création de groupes de disques et de disques virtuels 6 Dans le champ Confirmer le mot de passe, saisissez de nouveau la chaîne saisie dans le champ Mot de passe. Prenez note du mot de passe saisi et de l'identificateur de clé de sécurité associé. Vous aurez besoin de ces informations pour effectuer des opérations sécurisées. 7 Cliquez sur Modifier une clé. 8 Prenez note de l'identificateur de clé de sécurité et du nom de fichier affichés dans la boîte de dialogue Modification de clé de sécurité terminée, puis cliquez sur OK. Enregistrement d'une clé de sécurité Enregistrez une copie de la clé de sécurité sur un support externe lors de sa création initiale et de chaque modification. Vous pouvez créer des copies supplémentaires à tout moment. Vous devez fournir un mot de passe pour enregistrer une nouvelle copie de la clé de sécurité. Le mot de passe choisi ne doit pas nécessairement correspondre au mot de passe utilisé lors de la création ou de la dernière modification de la clé de sécurité. Le mot de passe est appliqué à la copie de la clé de sécurité que vous enregistrez. Pour enregistrer la clé de sécurité de la matrice de stockage, 1 Dans la barre d'outils de la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez Matrice de stockage→ Sécurité de disque physique→ Enregistrer le fichier de clé de sécurité. La fenêtre Enregistrer le fichier de clé de sécurité - Saisir le mot de passe s'affiche. 2 Modifiez le chemin par défaut en ajoutant un nom de fichier à la fin de celui-ci ou cliquez sur Parcourir, naviguez jusqu'au dossier requis et entrez le nom du fichier. 3 Dans le champ Phrase de passe, saisissez une chaîne comme mot de passe. Le mot de passe doit : • comporter de 8 à 32 caractères ; • contenir au moins une lettre majuscule ; • contenir au moins une lettre minuscule ;Création de groupes de disques et de disques virtuels 125 • contenir au moins un chiffre ; • contenir au moins un caractère non alphanumérique, par exemple, < > @ +. Le mot de passe entré est masqué. 4 Dans le champ Confirmer le mot de passe, saisissez de nouveau la chaîne saisie dans le champ Mot de passe. Prenez note du mot de passe saisi. Vous en aurez besoin pour des opérations sécurisées. 5 Cliquez sur Enregistrer. 6 Prenez note de l'identificateur de clé de sécurité et du nom de fichier figurant dans la boîte de dialogue Enregistrement de clé de sécurité terminé, puis cliquez sur OK. Valider la clé de sécurité Un fichier dans lequel une clé de sécurité est stockée est validé via la boîte de dialogue Valider la clé de sécurité. Pour transférer, archiver, ou sauvegarder la clé de sécurité, le micrologiciel du module de contrôleur RAID crypte la clé de sécurité et la stocke dans un fichier. Vous devez fournir une phrase de passe et identifier le fichier correspondant pour le décryptage et la restauration de la clé de sécurité. Les données peuvent être lues depuis un disque physique sécurisé uniquement si la bonne clé de sécurité est fournies par un module de contrôleur RAID de la matrice de stockage. Si les disques physiques sécurisés sont déplacés d'une matrice de stockage à une autre, la clé de sécurité appropriée doit également être importée vers la nouvelle matrice de stockage. Sinon, les données des disques physiques sécurisés déplacés ne seront pas accessibles. Consultez les rubriques d'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager pour en savoir plus sur la validation de la clé de sécurité.126 Création de groupes de disques et de disques virtuels Déverrouillage des disques physiques sécurisés Vous pouvez exporter une groupe de disques sécurisé pour déplacer les disques physiques associés vers une autre matrice de stockage. Une fois ces disques physiques installés dans la nouvelle matrice de stockage, vous devez déverrouiller les disques pour que les données puissent être lues ou écrites à partir des disques physiques ou sur ceux-ci. Pour déverrouiller les disques physiques, vous devez fournir la clé de sécurité à partir de la matrice de stockage d'origine. La clé de sécurité de la nouvelle matrice de stockage est différente et ne peut pas déverrouiller les disques physiques. Vous devez fournir la clé de sécurité à partir d'un fichier de clé de sécurité enregistré sur la matrice de stockage d'origine. Vous devez fournir le mot de passe utilisé pour chiffrer le fichier de clé de sécurité afin d'extraire la clé de sécurité à partir de ce fichier. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Effacement de disques physiques sécurisés Dans la fenêtre de gestion des matrices, lorsque vous sélectionnez un disque physique sécurisé qui ne fait pas partie d'un groupe de disques, l'élément de menu Effacement sécurisé est activé dans le menu de disque physique. Utilisez la procédure d'effacement sécurisé pour ré-approvisionner un disque physique. Utilisez cette option pour supprimer toutes les données du disque physique et réinitialiser les attributs de sécurité des disques physiques. PRÉCAUTION : perte possible d'accès aux données – L'option Effacement sécurisé permet de supprimer toutes les données actuellement sur le disque physique. Cette action est irréversible. Avant d'utiliser cette option, assurez-vous que vous avez sélectionné le bon disque physique. Il est impossible de restaurer les données du disque physique. Une fois l'effacement sécurisé terminé, le disque physique est disponible pour utilisation dans un autre groupe de disques ou une autre matrice de stockage. Pour en savoir plus sur la procédure d'effacement sécurisé, consultez les rubriques d'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager.Création de groupes de disques et de disques virtuels 127 Configuration de disques physiques de rechange Consignes de configuration de disques physiques de rechange : • Seuls peuvent être utilisés comme disques physiques de rechange les disques physiques dont l'état est Optimal. • Seuls peuvent être désattribués les disques physiques de rechange dont l'état est Optimal ou En veille. Il est impossible de désattribuer un disque physique de rechange dont l'état est En cours d'utilisation. Un disque physique de rechange est en état En cours d'utilisation lorsqu'il est en train de prendre la relève d'un disque physique en panne. • Si un disque physique de rechange n'est pas en état Optimal, suivez les procédures du Recovery Guru affichées par l'application MDSM pour corriger tout problème avant de désattribuer le disque physique. • Les disques physiques de rechange doivent être de mêmes types de support et d'interface que les disques physiques qu'ils protègent. • S'il existe des groupes de disques sécurisés et avec gestion de sécurité dans la matrice de stockage, la capacité de sécurité du disque physique de rechange doit correspondre à celle du groupe de disques. • La capacité des disques physiques de rechange doit être égale ou supérieure à la capacité des disques physiques qu'ils protègent. • La disponibilité de la protection contre la perte de protection de boîtier d'un groupe de disques dépend de l'emplacement des disques physiques constituant le groupe de disques. Pour vous assurer que la protection contre la perte de protection de boîtier n'est pas affectée, vous devez remplacer tout disque physique en panne pour lancer le processus de recopie. Voir « Protection contre les pannes de boîtier », à la page 131. PRÉCAUTION : si un disque physique de rechange n'est pas en état Optimal, suivez les procédures du Recovery Guru pour corriger le problème avant de désattribuer le disque physique. Il est impossible d'attribuer un disque physique de rechange en cours d'utilisation (prenant la relève pour un disque physique en panne). Pour attribuer ou désattribuer des disques physiques de rechange : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Physique. 2 Sélectionnez un ou plusieurs disques physiques.128 Création de groupes de disques et de disques virtuels 3 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Disque physique→ Couverture du disque de rechange. • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le disque physique, puis sélectionnez Couverture du disque de rechange à partir du menu contextuel. La fenêtre Options de disque physique de rechange s'affiche. 4 Sélectionnez l'option appropriée, vous pouvez sélectionner : • Afficher/modifier la couverture actuelle du disque de rechange : pour examiner la couverture du disque de rechange et pour attribuer ou désattribuer les disques physiques de rechange, le cas échéant. Voir l’étape 5. • Attribuer automatiquement des disques physiques : pour créer des disques physiques de rechange automatiquement afin que la couverture des disques de rechange soit optimale à l'aide des disques physiques disponibles. • Attribuer manuellement les disques physiques individuels : pour créer des disques physiques de rechange à partir des disques physiques sélectionnés dans l'onglet Physique. • Annuler manuellement l'attribution des disques physiques individuels : pour désattribuer les disques physiques de rechange sélectionnés dans l'onglet Physique. Voir l’étape 12. 5 Pour attribuer des disques physiques de rechange, dans la fenêtre Couverture de disque physique, sélectionnez un groupe de disques dans la zone Couverture de disque physique. 6 Consultez les informations sur le disque physique de rechange dans la zone Détails. 7 Cliquez sur Attribuer. La fenêtre Attribuer un disque de rechange s'affiche. 8 Sélectionnez les disques physiques appropriés dans la zone Disques physiques non attribués, en tant que disques physiques de rechange pour le disque sélectionné, puis cliquez sur OK. 9 Pour désattribuer des disques physiques de rechange, ouvrez la fenêtre Couverture du disque de rechange, puis sélectionnez des disques physiques dans la zone Disques physiques de rechange.Création de groupes de disques et de disques virtuels 129 10 Consultez les informations sur le disque physique de rechange dans la zone Détails. 11 Cliquez sur Annuler l'attribution. Un message vous invite à confirmer l'opération. 12 Tapez oui, puis cliquez sur OK. Disques de rechange et reconstruction Une bonne stratégie de protection des données consiste à attribuer des disques physiques de la matrice de stockage comme disques de rechange. Un disque de rechange ajoute un autre niveau de tolérance des pannes à la matrice de stockage. Un disque physique de secours inactif, sous tension, prêt à être utilisé immédiatement en cas de panne d'un disque. Si un disque de rechange est défini dans un boîtier dans lequel un disque virtuel redondant subit une panne de disque physique, la reconstruction du disque virtuel dégradé est lancée automatiquement par les modules de contrôleur RAID. Si aucun disque de rechange n'est défini, la reconstruction est lancée par les modules de contrôleur RAID lorsqu'un disque physique de rechange est inséré dans la matrice de stockage. Disques de rechange globaux La série MD3200 prend en charge les disques de secours globaux. Un disque de secours global peut remplacer un disque physique en panne dans tout disque virtuel dont le niveau de RAID est redondant tant que la capacité du disque de rechange est égale ou supérieure à la capacité configurée sur le disque physique qu'il remplace, y compris ses métadonnées. Opération de disque de rechange Lors d'une panne de disque physique, le disque virtuel est automatiquement reconstruit à l'aide d'un disque de rechange disponible. Lors de l'installation d'un disque physique de rechange, les données du disque de rechange sont recopiées sur le disque physique de rechange. Cette fonction s'appelle Recopie. Par défaut, le module de contrôleur RAID configure automatiquement le nombre et le type des disques de rechange selon le nombre et la capacité des disques physiques de votre système.130 Création de groupes de disques et de disques virtuels Les disques de rechange peuvent avoir les états suivants : • Disque de rechange en mode Veille : disque désigné comme disque de rechange et prêt à prendre le relais en cas de panne d'un disque physique. • Disque de rechange en cours d'utilisation : disque physique désigné comme disque de rechange, qui remplace actuellement un disque physique en panne. Protection de lecteur de rechange Utilisez un disque physique de rechange pour renforcer la protection des données en cas de panne de disque physique dans un groupe de disques de niveau de RAID 1 ou RAID 5. Si le disque physique de rechange est disponible lorsqu'un disque physique tombe en panne, le module de contrôleur RAID utilise les données de redondance pour reconstruire les données à partir du disque physique en panne sur le disque physique de rechange. Une fois le disque en panne physiquement remplacé, une opération de recopie se produit à partir du disque physique de rechange sur le disque physique remplacé. S'il existe des groupes de disques sécurisés et avec gestion de sécurité dans la matrice de stockage, la capacité de sécurité du disque physique de rechange doit correspondre à celle du groupe de disques. Par exemple, il est impossible d'utiliser un disque physique sans gestion de sécurité comme disque de rechange pour un groupe de disques sécurisé. REMARQUE : les disques physiques de rechange avec gestion de sécurité sont préférables pour les groupes de disques sécurisés. Si aucun disque physique avec gestion de sécurité n'est disponible, vous pouvez utiliser des disques physiques sans gestion de sécurité comme disques physiques de rechange. Pour vous assurer de conserver l'état du groupe de disques comme avec gestion de sécurité, remplacez le disque physique de rechange sans sécurité par un disque physique avec gestion de sécurité. Si vous sélectionnez un disque physique avec gestion de la sécurité comme disque de rechange pour un groupe de disques non sécurisé, la boîte de dialogue qui apparaît indique qu'un disque physique avec gestion de la sécurité est en cours d'utilisation comme disque de rechange pour un groupe de disques non sécurisé.Création de groupes de disques et de disques virtuels 131 La disponibilité de la protection contre la perte de protection de boîtier d'un groupe de disques dépend de l'emplacement des disques physiques constituant le groupe de disques. La protection contre les pertes de boîtier peut être perdue en raison d'une panne de disque physique ou de l'emplacement du disque physique de rechange. Pour vous assurer que la protection contre la perte de protection de boîtier n'est pas affectée, vous devez remplacer tout disque physique en panne pour lancer le processus de recopie. Le disque virtuel reste en ligne et accessible pendant le remplacement du disque physique en panne, car le disque physique de rechange se substitue automatiquement au disque physique en panne. Protection contre les pannes de boîtier La protection contre les pertes de boîtier est un attribut d'un groupe de disques. Elle garantit l'accessibilité des données des disques virtuels d'un groupe de disques en cas de perte totale de communication avec un seul boîtier d'extension, par exemple lorsque l'alimentation du boîtier d'extension est coupée ou que les deux modules de contrôleur RAID tombent en panne. PRÉCAUTION : la protection contre les pertes de boîtier n'est pas garantie si un disque physique est déjà tombé en panne dans le groupe de disques. Dans ce cas, la perte d'accès à un boîtier d'extension et par là même à un autre disque physique du groupe de disques entraîne une double panne de disque physique et une perte de données. La protection contre les pertes de boîtier est réalisée lors de la création d'un groupe de disques où tous les disques physiques du groupe de disques se trouvent dans des boîtiers d'extension différents. Cette distinction dépend du niveau de RAID. Si vous choisissez de créer un groupe de disques à l'aide de la méthode Automatique, le logiciel tente de choisir les disques physiques qui assurent la protection contre la perte de boîtier. Si vous choisissez de créer un groupe de disques à l'aide de la méthode Manuelle, vous devez utiliser les critères indiqués dans le tableau 9-2.132 Création de groupes de disques et de disques virtuels Tableau 9-2. Critères de protection contre les pertes de boîtier Niveau de RAID Critères de protection contre les pertes de boîtier Niveau de RAID 5 ou niveau de RAID 6 Assurez-vous que tous les disques physiques du groupe de disques sont situés dans des boîtiers d'extension différents. Comme un niveau de RAID 5 exige au minimum 3 disques physiques, la protection contre les pertes de boîtier ne peut pas être mise en place si la matrice de stockage comporte moins de 3 boîtiers d'extension. Comme un niveau de RAID 6 exige au minimum 5 disques physiques, la protection contre les pertes de boîtier ne peut pas être mise en place si la matrice de stockage comporte moins de 5 boîtiers d'extension. Niveau de RAID 1 Assurez-vous que chaque disque physique d'une paire en miroir se trouve dans un boîtier d'extension différent. Ceci permet d'avoir plus de deux disques physiques dans le groupe de disques au sein du même boîtier d'extension. Par exemple, si vous créez un groupe de six disques physiques (trois paires en miroir), vous pouvez activer la protection contre les pertes de boîtier avec seulement deux boîtiers d'extension, en indiquant que le disque physique de chaque paire en miroir est situé dans des boîtiers d'extension distincts. Par exemple : • Paire en miroir 1 : disque physique dans le boîtier 1 logement 1 et disque physique dans le boîtier 2 logement 1. • Paire en miroir 2 : disque physique dans le boîtier 1 logement 2 et disque physique dans le boîtier 2 logement 1. • Paire en miroir 3 : disque physique dans le boîtier 1 logement 3 et disque physique dans le boîtier 2 logement 3. Comme un groupe de disques de niveau de RAID 1 exige au minimum deux disques physiques, la protection contre les pertes de boîtier ne peut pas être réalisée si la matrice de stockage comporte moins de deux boîtiers d'extension. Niveau de RAID 0 Comme le niveau de RAID 0 n'offre pas de cohérence, il ne permet pas de réaliser la protection contre les pertes de boîtier.Création de groupes de disques et de disques virtuels 133 Adressage hôte à disque virtuel Après avoir créé des disques virtuels, vous devez les adresser au(x) système(s) hôte(s) connecté(s) à la matrice. Consignes de configuration hôte à disque virtuel : • Chaque disque virtuel de la baie de stockage peut être adressé à un seul hôte ou groupe d'hôtes. • Les adressages entre hôtes et disques virtuels sont partagés entre les contrôleurs de la matrice de stockage. • Pour accéder à un disque virtuel, un hôte ou groupe d'hôtes doit utiliser un LUN unique. • Chaque hôte a son propre espace d'adresse LUN. MDSM permet l'accès aux disques virtuels d'une matrice de stockage par différents hôtes ou groupes d'hôtes à l'aide du même LUN. • Le nombre de LUN disponibles n'est pas forcément le même pour tous les systèmes d'exploitation. • Vous pouvez définir les adressages sous l'onglet Adressages dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW). Voir « Utilisation de l'onglet Adressages », à la page 94. Création d'adressages entre systèmes hôtes et disques virtuels Consignes de définition d'adressages : • Un adressage de disque virtuel d'accès n'est pas nécessaire pour une matrice de stockage hors bande. Si votre matrice de stockage est gérée à l'aide d'une connexion hors bande et qu'un disque virtuel d'accès est attribué au Groupe par défaut, un adressage de disque virtuel d'accès est adressé à chaque hôte créé à partir du Groupe par défaut. Pour empêcher cette action, supprimez le disque virtuel d'accès du Groupe par défaut. • 256 LUN par partition de stockage sont adressés dans la plupart des hôtes. Les LUN sont numérotés de 0 à 255. Si votre système d'exploitation restreint les LUN à 127 et que vous tentez d'adresser un disque virtuel à un LUN égal ou supérieur à 127, l'hôte ne peut pas y accéder. • Un adressage initial du groupe d'hôtes ou de l'hôte doit être créé à l'aide de l'Assistant Partitionnement du stockage avant de définir des adressages supplémentaires. Voir « Partitionnement du stockage », à la page 146.134 Création de groupes de disques et de disques virtuels Pour créer des adressages hôte à disque virtuel : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages. 2 Dans le volet Topologie, sélectionnez : • Groupe par défaut • Nœud d'adressages non définis • Adressage défini individuel • Groupe d'hôtes • Hôte 3 Dans la barre d'outils, sélectionnez Adressages→ Définir→ Adressage supplémentaire. La fenêtre Définir un adressage supplémentaire s'affiche. 4 Dans la zone Groupe d'hôtes ou hôte, sélectionnez le groupe d'hôtes ou l'hôte approprié. Tous les hôtes et groupes d'hôtes définis et le groupe par défaut apparaissent dans la liste. REMARQUE : lorsque vous configurez une matrice de stockage iSCSI, y compris la MD3200 ou MD3220, si un hôte ou un groupe d'hôtes sans port d'hôte (SAS HBA) d'adaptateur de bus hôte SAS défini est sélectionné, une boîte de dialogue d'avertissement apparaît. 5 Dans le champ Numéro d'unité logique, sélectionnez un LUN. Les LUN de 0 à 255 sont pris en charge. 6 Dans la zone Disque virtuel, sélectionnez le disque virtuel à mapper. La zone Disque virtuel répertorie les noms et la capacité des disques virtuels disponibles pour l'adressage selon le groupe d'hôtes ou l'hôte sélectionné. 7 Cliquez sur Ajouter. REMARQUE : le bouton Ajouter reste inactif tant qu'un hôte ou groupe d'hôtes, qu'un LUN et qu'un disque virtuel ne sont pas sélectionnés. Création de groupes de disques et de disques virtuels 135 8 Pour définir des adressages supplémentaires, répétez la procédure de l'étape 4 à l'étape 7. REMARQUE : après avoir été adressé, un disque virtuel n'est plus disponible dans la zone Disque virtuel. 9 Cliquez sur Fermer. Les adressages sont enregistrés. Les volets Topologie et Adressages définis de l'onglet Adressages sont mis à jour afin d'afficher les différents mappages. Modification et suppression d'un adressage hôte à disque virtuel Vous pouvez décider de modifier ou de supprimer un adressage entre hôtes et disques virtuels dans un certain nombre de cas, notamment en cas d'adressage incorrect ou de reconfiguration de la matrice de stockage. La modification ou la suppression d'un adressage s'applique à la fois aux systèmes hôtes et aux groupes de systèmes hôtes. Pour modifier ou supprimer un adressage hôte à disque virtuel : REMARQUE : avant de modifier ou supprimer un adressage entre un système hôte et un disque virtuel afin de ne pas perdre de données, vous devez arrêter toutes les E/S (accès aux données) impliquant des disques virtuels. 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages. 2 Dans le volet Adressages définis, effectuez l'une des actions suivantes: • Sélectionnez un seul disque virtuel, puis sélectionnez Adressages→ Modifier→ Adressage. • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le disque virtuel, puis sélectionnez Modifier l'adressage à partir du menu contextuel. 3 Dans la zone Groupe d'hôtes ou hôte, sélectionnez le groupe d'hôtes ou l'hôte approprié. Par défaut, la liste déroulante affiche le groupe d'hôtes ou l'hôte actuel associé au disque virtuel sélectionné. 4 Dans le champ Numéro d'unité logique, sélectionnez le LUN approprié. La liste déroulante n'affiche que les LUN actuellement disponibles associés au disque virtuel sélectionné.136 Création de groupes de disques et de disques virtuels 5 Cliquez sur OK. Arrêtez toutes les applications hôtes associées à ce disque virtuel et démontez le disque virtuel, le cas échéant, à partir du système d'exploitation. 6 Dans la boîte de dialogue Modifier l'adressage, cliquez sur Oui pour confirmer les modifications. La validité de l'adressage est vérifiée et il est enregistré. Le volet Adressages définis est mis à jour pour refléter le nouvel adressage. Le volet Topologie est également mis à jour pour refléter tout mouvement de groupes d'hôtes ou d'hôtes. REMARQUE : si un mot de passe est défini sur la matrice de stockage, la boîte de dialogue Entrer le mot de passe apparaît. Saisissez le mot de passe actuel pour la matrice de stockage, puis cliquez sur OK. 7 Si vous configurez un hôte Linux, exécutez l'utilitaire rescan_dm_devs sur l'hôte, et, le cas échéant, remontez le disque virtuel. Cet utilitaire est installé sur l'hôte lors de l'installation de MDSM. 8 Redémarrez les applications hôtes. Changement du propriétaire du contrôleur du disque virtuel Si l'hôte dispose d'un seul chemin de données vers la matrice de stockage MD, le disque virtuel doit appartenir au contrôleur auquel le système hôte est connecté. Vous devez configurer cette matrice de stockage avant de démarrer les E/S et après la création du disque virtuel. Vous pouvez remplacer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées. Vous ne pouvez pas modifier directement le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un instantané de disque virtuel car celui-ci hérite du propriétaire du module de contrôleur RAID de son disque virtuel source associé. Changer le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un disque virtuel change le propriétaire d'un module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel.Création de groupes de disques et de disques virtuels 137 Lors d'une copie de disque virtuel, le même module de contrôleur RAID doit être propriétaire à la fois du disque virtuel source et du disque virtuel cible. Les deux disques virtuels n'ont parfois pas le même module de contrôleur RAID préféré lorsque la copie de disque virtuel démarre. Le module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel source devient donc automatiquement propriétaire du disque virtuel. Lorsque la copie est terminée ou qu'elle s'arrête, la propriété du disque virtuel cible est restaurée à son module de contrôleur RAID préféré. Si la propriété du disque virtuel source est modifiée lors de la copie, la propriété du disque virtuel cible est également modifiée. Dans certains environnements de système d'exploitation, il peut être nécessaire de reconfigurer le pilote multi-chemins avant d'utiliser un chemin d'E/S. Pour définir le contrôleur connecté comme étant le propriétaire du disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices , sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel. 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Propriétaire/chemin préféré. 3 Sélectionnez le logement de module de contrôleur RAID approprié, puis cliquez sur Oui pour confirmer la sélection. Suppression d'un adressage hôte à disque virtuel Pour supprimer un adressage hôte à disque virtuel : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Adressages. 2 Sélectionnez un disque virtuel à partir du volet Adressages définis. 3 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Adressages→ Retirer. • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le disque virtuel, puis sélectionnez Supprimer l'adressage à partir du menu contextuel. 4 Cliquez sur Oui pour confirmer.138 Création de groupes de disques et de disques virtuels Changement du propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques Vous pouvez changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques. Vous pouvez remplacer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées. Vous ne pouvez pas modifier directement le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un instantané de disque virtuel car celui-ci hérite du propriétaire du module de contrôleur RAID de son disque virtuel source associé. Changer le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un disque virtuel change le propriétaire d'un module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel. Lors d'une copie de disque virtuel, le même module de contrôleur RAID doit être propriétaire à la fois du disque virtuel source et du disque virtuel cible. Les deux disques virtuels n'ont parfois pas le même module de contrôleur RAID préféré lorsque la copie de disque virtuel démarre. Le module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel source devient donc automatiquement propriétaire du disque virtuel. Lorsque la copie est terminée ou qu'elle s'arrête, la propriété du disque virtuel cible est restaurée à son module de contrôleur RAID préféré. Si la propriété du disque virtuel source est modifiée lors de la copie, la propriété du disque virtuel cible est également modifiée. Dans certains environnements de système d'exploitation, il peut être nécessaire de reconfigurer le pilote multi-chemins avant d'utiliser un chemin d'E/S. Changement du propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un groupe de disques. 2 Sélectionnez Groupe de disques→ Modifier→ Propriétaire/ chemin préféré. 3 Sélectionnez le logement de module de contrôleur RAID approprié, puis cliquez sur Oui pour confirmer la sélection. PRÉCAUTION : perte possible d'accès aux données : le changement de propriétaire au niveau du groupe de disques fait que chaque disque virtuel de ce groupe de disques passe à l'autre module de contrôleur RAID et utilise le nouveau chemin E/S. Si vous ne voulez pas configurer chaque disque virtuel sur le nouveau chemin, changez plutôt e propriétaire au niveau du disque virtuel.Création de groupes de disques et de disques virtuels 139 Le propriétaire du disque virtuel change. Les E/S sur le disque virtuel sont désormais dirigées à travers ce chemin E/S. La procédure est terminée. REMARQUE : le groupe de disques ne peut pas utiliser le nouveau chemin d'E/S tant que le pilote multi-chemins ne l'a pas reconfiguré et reconnu. Cette opération prend généralement moins de cinq minutes. Modification du niveau RAID d'un groupe de disques La modification du niveau de RAID d'un groupe de disques entraîne la modification des niveaux de RAID de chaque disque virtuel membre du groupe de disques. Les performances peuvent être légèrement affectées par cette opération. Consignes de modification du niveau de RAID d'un groupe de disques : • Une fois lancée, cette opération ne peut pas être annulée. • Le groupe de disques doit être en état Optimal avant le lancement de cette opération. • Vos données restent disponibles au cours de cette opération. • Si la capacité dans le groupe de disques est insuffisante pour la conversion vers le nouveau niveau de RAID, un message d'erreur apparaît et l'opération s'arrête. Si vous avez annulé l'attribution de disques physiques, utilisez l'option Groupe de disques>> Ajouter de la capacité libre (disques physiques) pour ajouter de la capacité au groupe de disques. Exécutez de nouveau l'opération. Pour modifier le niveau de RAID d'un groupe de disques : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un groupe de disques 2 Sélectionnez Groupe de disques→ Modifier→ Niveau de RAID. 3 Sélectionnez le niveau de RAID approprié, puis cliquez sur Oui pour confirmer la sélection. L'opération de niveau de RAID démarre.140 Création de groupes de disques et de disques virtuels Suppression d'un adressage entre système hôte et disque virtuel avec Linux DMMP (Device Mapper Multipath) Procédez comme suit pour retirer un adressage entre hôte et disque virtuel avec Linux DMMP : 1 Démontez le système de fichiers contentant le disque virtuel : # umount filesystemDirectory 2 Exécutez la commande suivante pour afficher la topologie multi-chemins : # multipath -ll Notez le nom du disque virtuel à supprimer de l'adressage. Par exemple, les informations suivantes peuvent être affichées : mpath6 (3600a0b80000fb6e50000000e487b02f5) dm-10 DELL, MD32xx [size=1.6T][features=3 queue_if_no_path pg_init_retries 50][hwhandler=1 rdac] \_ round-robin 0 [prio=6][active] \_ 1:0:0:2 sdf 8:80 [active][ready] \_ round-robin 0 [prio=0][enabled] \_ 0:0:0:2 sde 8:64 [active][ghost] Dans notre exemple, le périphérique mpath6 inclut deux chemins : -- /dev/sdf at Host 1, Channel 0, Target 0, LUN 2 --/dev/sde at Host 0, Channel 0, Target 0, LUN 2 3 Videz l'adressage du périphérique multi-chemins à l'aide de la commande suivante : # multipath -f /dev/mapper/mapth_x Où mapth_x est le périphérique à supprimer.Création de groupes de disques et de disques virtuels 141 4 Supprimez les chemins associés à ce périphérique à l'aide de la commande suivante : # echo 1 > /sys/block/sd_x/device/delete Où sd_x est le nœud SD (lecteur de disque) renvoyé par la commande multi-chemins. Répétez cette commande pour tous les chemins associés au périphérique. Par exemple : #echo 1 > /sys/block/sdf/device/delete #echo 1 > /sys/block/sde/device/delete 5 Supprimez l'adressage de c, ou supprimez le LUN (si nécessaire). 6 Pour adresser un autre LUN ou augmentez la capacité du volume, réalisez l'opération suivante depuis MDSM. REMARQUE : si vous testez uniquement la suppression du LUN, vous pouvez vous arrêter à cette étape. 7 Si un nouveau LUN est adressé ou si la capacité du volume change, exécutez la commande suivante : # rescan_dm_devs 8 Utilisez la commande multipath -ll pour vérifier les éléments suivants : • Si un nouveau LUN est adressé, il est détecté et le système lui attribue un nœud de périphérique multi-chemins. • Si vous avez augmenté la capacité du volume, la nouvelle capacité est affichée.142 Création de groupes de disques et de disques virtuels Adressages restreints De nombreux hôtes peuvent adresser jusqu'à 256 numéros d'unité logique (LUN) (0 à 255) par partition de stockage. Le nombre maximum d'adressages varie cependant à cause des variables de système d'exploitation, des problèmes de pilote de basculement et des éventuels problèmes de données. Ces restrictions d'adressage s'appliquent aux hôtes répertoriés dans le tableau. Si vous tentez d'adresser un disque virtuel à un LUN qui excède la restriction sur ces systèmes d'exploitation, l'hôte ne peut pas accéder au disque virtuel. Consignes concernant les types d'hôte avec restrictions d'adressage LUN : • Il est impossible de transformer un port d'adaptateur hôte en type d'hôte restreint s'il existe déjà dans la partition de stockage des adressages qui excéderaient la limite imposée par le type d'hôte restreint. • Prenons le cas du Groupe par défaut qui a accès aux LUN jusqu'à 256 (0 à 255) et auquel un type d'hôte restreint est ajouté. Dans ce cas, l'hôte associé au type d'hôte restreint peut accéder aux disques virtuels du Groupe par défaut avec des LUN dans ses limites. Si, par exemple, deux disques virtuels du Groupe par défaut étaient adressés aux LUN 254 et 255, l'hôte au type d'hôte restreint ne pourrait pas accéder à ces deux disques virtuels. • Si un type d'hôte restreint est attribué au Groupe par défaut et que les partitions de stockage sont désactivées, vous ne pouvez adresser qu'un total de 32 LUN. Tout disque virtuel supplémentaire créé est placé dans la zone Adressages non identifiés. Si des adressages supplémentaires sont définis pour un de ces adressages non identifiés, la boîte de dialogue Définir l'adressage supplémentaire affiche la liste des LUN et le bouton Ajouter n'est pas disponible. • Ne configurez pas d'adressages doubles sur un hôte Windows. Système d'exploitation LUN le plus élevé Windows Server 2003 et Windows server 2008 255 Linux 255Création de groupes de disques et de disques virtuels 143 • S'il existe un hôte avec un type d'hôte restreint dans une partition de stockage particulière, tous les hôtes qui figurent dans cette partition de stockage sont limités au nombre maximum de LUN autorisé par le type d'hôte restreint. • Il est impossible de déplacer un hôte avec un type d'hôte restreint dans une partition de stockage comprenant des LUN adressés qui sont supérieurs aux LUN permis par le type d'hôte restreint. Si, par exemple, vous disposez d'un type d'hôte restreint qui autorise au maximum des LUN de 31, vous ne pouvez pas déplacer ce type d'hôte restreint dans une partition de stockage comprenant des LUN supérieurs à 31 déjà adressés. Le Groupe par défaut dans l'onglet Adressages a un type d'hôte par défaut. Vous pouvez modifier ce type en sélectionnant Matrice de stockage→ Modifier→ Type d'hôte par défaut. Si vous définissez le type d'hôte par défaut sur un type d'hôte restreint, le nombre maximum de LUN autorisés dans le Groupe par défaut de tout hôte est limité au nombre imposé par le type d'hôte restreint. Si un hôte particulier, avec un type d'hôte non restreint, devient membre d'une partition de stockage spécifique, vous pouvez modifier l'adressage afin d'utiliser un LUN plus élevé. Changement du propriétaire de module de contrôleur RAID d'un disque virtuel ou d'un groupe de disques Vous pouvez changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques. Vous pouvez remplacer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées. Vous ne pouvez pas modifier directement le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un instantané de disque virtuel car celui-ci hérite du propriétaire du module de contrôleur RAID de son disque virtuel source associé. Changer le propriétaire d'un module de contrôleur RAID d'un disque virtuel change le propriétaire d'un module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel.144 Création de groupes de disques et de disques virtuels Lors d'une copie de disque virtuel, le même module de contrôleur RAID doit être propriétaire à la fois du disque virtuel source et du disque virtuel cible. Les deux disques virtuels n'ont parfois pas le même module de contrôleur RAID préféré lorsque la copie de disque virtuel démarre. Le module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel source devient donc automatiquement propriétaire du disque virtuel. Lorsque la copie est terminée ou qu'elle s'arrête, la propriété du disque virtuel cible est restaurée à son module de contrôleur RAID préféré. Si la propriété du disque virtuel source est modifiée lors de la copie, la propriété du disque virtuel cible est également modifiée. Dans certains environnements de système d'exploitation, il peut être nécessaire de reconfigurer le pilote multi-chemins avant d'utiliser un chemin d'E/S. 1 Vous pouvez changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques. • Changer le propriétaire du module contrôleur RAID d'un disque virtuel – Aller à l’étape 2. • Changer le propriétaire du module contrôleur RAID d'un groupe de disques – Aller à l’étape 3. 2 Pour changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques, effectuez les étapes suivantes : a Sélectionnez l'onglet Logique. b Sélectionnez le disque virtuel. c Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Propriétaire/chemin préféré. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le disque virtuel et sélectionner Modifier→ Propriétaire/chemin préféré dans le menu contextuel. d Sélection du module de contrôleur RAID. PRÉCAUTION : perte possible d'accès aux données – Si vous n'utilisez pas un pilote multivoies, fermez toutes les applications hôtes qui utilisent actuellement le disque virtuel. Cette action empêche les erreurs d'application lorsque le chemin E/S change. e Cliquez sur Oui. Le propriétaire du disque virtuel change. Les E/S sur le disque virtuel sont désormais dirigées à travers ce chemin E/S. La procédure est terminée.Création de groupes de disques et de disques virtuels 145 REMARQUE : le disque virtuel ne peut pas utiliser le nouveau chemin d'E/S tant que le pilote multi-chemins ne l'a pas reconfiguré et reconnu. Cette opération prend généralement moins de cinq minutes. 3 Pour changer le propriétaire du module de contrôleur RAID d'un groupe de disques, effectuez les étapes suivantes : a Sélectionnez l'onglet Logique. b Sélectionnez le groupe de disques. c Sélectionnez Groupe de disques→ Modifier→ Propriétaire/ chemin préféré. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur le groupe de disques et sélectionner Modifier→ Propriétaire/chemin préféré à partir du menu contextuel. d Sélection du module de contrôleur RAID. PRÉCAUTION : perte possible d'accès aux données – Le changement de propriétaire au niveau du groupe de disques fait que chaque disque virtuel de ce groupe de disques passe à l'autre module de contrôleur RAID et utilise le nouveau chemin E/S. Si vous ne voulez pas configurer chaque disque virtuel sur le nouveau chemin, changez plutôt de propriétaire au niveau du disque virtuel. e Cliquez sur Oui. Le propriétaire du disque virtuel change. Les E/S sur le disque virtuel sont désormais dirigées à travers ce chemin E/S. La procédure est terminée. REMARQUE : le groupe de disques ne peut pas utiliser le nouveau chemin d'E/S tant que le pilote multi-chemins ne l'a pas reconfiguré et reconnu. Cette opération prend généralement moins de cinq minutes. Modification du niveau RAID d'un groupe de disques Utilisez l'option Modifier→ Niveau de RAID pour modifier le niveau de RAID sur un groupe de disques sélectionné. L'utilisation de cette option entraîne la modification des niveaux de RAID de chaque disque virtuel du groupe de disques. Les performances peuvent être légèrement affectées par cette opération. Gardez ces consignes à l'esprit lors de la modification du niveau de RAID d'un groupe de disques: • Une fois lancée, cette opération ne peut pas être annulée. • Le groupe de disques doit être en état Optimal avant le lancement de cette opération.146 Création de groupes de disques et de disques virtuels • Vos données restent disponibles au cours de cette opération. • Si la capacité dans le groupe de disques est insuffisante pour la conversion vers le nouveau niveau de RAID, un message d'erreur apparaît et l'opération s'arrête. Si vous avez annulé l'attribution de disques physiques, utilisez l'option Groupe de disques > Ajouter de la capacité libre (disques physiques) pour ajouter de la capacité au groupe de disques. Exécutez de nouveau l'opération. Pour modifier le niveau de RAID d'un groupe de disques : 1 Sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez le groupe de disques. 3 Sélectionnez Groupe de disques→ Modifier→ Niveau de RAID. 4 Sélectionnez le niveau de RAID (RAID 0, RAID 1, RAID 5 ou RAID 6). L'option actuellement sélectionnée est indiquée par un point. 5 Cliquez sur Oui. L'opération de niveau de RAID démarre. Partitionnement du stockage Une partition de stockage est une entité logique composée d'un ou de plusieurs disques virtuels. Elle peut être accessible à un seul système hôte ou partagée par plusieurs systèmes hôtes faisant partie d'un même groupe d'hôtes. Une partition de stockage est créée lors du premier adressage entre un disque virtuel et un hôte ou un groupe d'hôtes spécifique. En revanche, les adressages de disque virtuel effectués ultérieurement et impliquant cet hôte ou ce groupe n'entraînent pas la création de nouvelles partitions. Une seule partition de stockage est suffisante dans les cas suivants : • Un seul système hôte connecté accède à tous les disques virtuels de la matrice de stockage. • Tous les systèmes hôtes connectés partagent l'accès à tous les disques virtuels de la matrice de stockage. Dans ce type de configuration, tous les hôtes doivent être dotés du même système d'exploitation et de logiciels spéciaux (de mise en cluster, par exemple) pour gérer le partage des disques virtuels et les fonctions d'accessibilité. Création de groupes de disques et de disques virtuels 147 Plusieurs partitions de stockage sont nécessaires dans les cas suivants : • Certains systèmes hôtes doivent accéder à des disques virtuels spécifiques de la matrice de stockage. • Les hôtes connectés à la matrice de stockage disposent de systèmes d'exploitation différents. Dans ce cas, une partition de stockage est créée pour chaque type de système hôte. Utilisez l'Assistant Partitionnement du stockage pour définir une seule partition de stockage. Cet Assistant vous guide à travers les principales étapes requises pour indiquer les groupes d'hôtes, hôtes, disques virtuels et numéros d'unité logique (LUN) associés à inclure dans la partition de stockage. Le partitionnement du stockage échoue lorsque : • Tous les adressages sont définis. • Vous créez un adressage pour un groupe d'hôtes en conflit avec un adressage établi pour un hôte du groupe d'hôtes. • Vous créez un adressage pour un hôte d'un groupe d'hôtes en conflit avec un adressage établi pour le groupe d'hôtes. Le partitionnement du stockage n'est pas disponible lorsque : • Il n'existe aucun groupe d'hôtes ou hôte valide dans le volet Topologie de l'onglet Adressages. • Aucun port d'hôte n'est défini pour l'hôte en cours d'inclusion dans la partition de stockage. • Tous les adressages sont définis. REMARQUE : vous pouvez inclure un disque virtuel secondaire dans une partition de stockage. Cependant tous les hôtes adressés au disque virtuel secondaire ont un accès en lecture seule tant que le disque virtuel n'est pas promu au rang de disque virtuel principal, ou que la relation de miroir n'est pas supprimée. La topologie de partitionnement de stockage est l'ensemble d'éléments, par exemple Groupe par défaut, groupes d'hôtes, hôtes et ports d'hôte affichés comme nœuds dans le volet Topologie de l'onglet Adressages de la fenêtre de gestion des matrices. Pour plus d'informations, voir « Utilisation de l'onglet Adressages », à la page 94. Si aucune topologie de partitionnement de stockage n'est définie, une boîte de dialogue d'informations apparaît chaque fois que vous sélectionnez l'onglet Adressages. Vous devez définir la topologie de la partition de stockage avant la partition elle-même.148 Création de groupes de disques et de disques virtuels Extension des groupes de disques et des disques virtuels Pour ajouter de la capacité libre à un groupe de disques, vous devez y ajouter de la capacité non configurée sur la matrice. Les données des disques virtuels, groupes de disques et disques physiques restent accessibles pendant toute l'opération. La capacité supplémentaire peut ensuite être utilisée pour augmenter la taille d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées. Extension d'un groupe de disques Pour ajouter de la capacité disponible à un groupe de disques : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez un groupe de disques. 3 Sélectionnez Groupe de disques→ Ajouter de la capacité libre (disques physiques). La fenêtre Ajouter de la capacité libre s'affiche. Selon le niveau de RAID et la protection contre les pertes de boîtier du groupe de disques actuel, la liste des disques physiques non attribués apparaît. REMARQUE : si le niveau de RAID du groupe de disques est RAID 5 ou RAID 6, et si le boîtier d'extension perd sa protection contre les pertes de boîtier, l'option Afficher uniquement les disques physiques qui garantissent la protection contre la perte de boîtier apparaît et est sélectionnée par défaut. 4 Dans la zone Disques physiques disponibles, sélectionnez des disques physiques jusqu'à atteindre le nombre maximal de disques physiques permis. REMARQUE : il est impossible de combiner des supports de différents types ou types d'interface au sein d'un même groupe de disques or disque virtuel. 5 Cliquez sur Ajouter. Un message vous invite à confirmer votre sélection.Création de groupes de disques et de disques virtuels 149 6 Pour ajouter la capacité au groupe de disques, cliquez sur Oui. Pour étendre la capacité d'un groupe de disques, vous pouvez également utiliser l'interface de ligne de commande (CLI) sur les systèmes hôtes Windows et Linux. Une fois l'extension de capacité terminée, la capacité disponible ajoutée au groupe de disques peut être utilisée pour créer de nouveaux disques virtuels ou augmenter la taille des disques virtuels existants. Extension d'un disque virtuel L'extension d'un disque virtuel est une opération dynamique qui consiste à augmenter la capacité d'un disque virtuel standard. REMARQUE : la capacité des disques virtuels d'instantané des données modifiées peut être étendue à partir de l'interface CLI ou de MD Storage Manager (pour tous les autres types de disques virtuels, seule l'interface CLI peut être utilisée). Si vous recevez un avertissement indiquant qu'un disque virtuel d'instantané des données modifiées arrive à saturation, vous pouvez augmenter sa taille à l'aide de MDSM. Voir « Capacité de logithèque d'instantanés », à la page 172 pour obtenir des instructions pas-à-pas. Utilisation de la capacité libre Vous pouvez augmenter la capacité d'un disque virtuel à l'aide de la capacité qui se trouve sur le groupe de disques du disque virtuel standard ou du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Le nœud de capacité libre, affiché dans le volet Logique, est une région contiguë de capacité non attribuée sur un groupe de disques défini. Lorsque vous augmentez la capacité d'un disque virtuel, vous pouvez utiliser tout ou partie de la capacité libre pour obtenir la capacité finale requise. Les données qui figurent sur le disque virtuel sélectionné restent accessibles pendant le processus d'augmentation de la capacité du disque virtuel.150 Création de groupes de disques et de disques virtuels Utilisation de la capacité non configurée Vous pouvez augmenter la capacité d'un disque virtuel standard ou d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées à l'aide de la capacité non configurée lorsqu'il n'existe pas de capacité libre sur un groupe de disques. Une augmentation est réalisée en ajoutant de la capacité non configurée, sous forme de disques physiques non attribués, au groupe de disques du disque virtuel standard ou du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Voir « Extension d'un groupe de disques », à la page 148. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Migration d'un groupe de disques La migration d'un groupe de disques permet d'exporter le groupe de disques afin de l'importer dans une autre matrice de stockage. Vous pouvez également exporter un groupe de disques en vue de stocker les données hors ligne. REMARQUE : au cours du processus d'exportation (et avant l'importation qui suit), vous perdrez l'accès aux données du groupe de disques exporté. REMARQUE : vous devez exporter le groupe de disques avant tout déplacement ou toute importation. Exporter un groupe de disques L'opération d'exportation du groupe de disques prépare les disques physiques du groupe de disques à leur retrait. Vous pouvez retirer les disques physiques pour les stocker hors ligne ou pour importer le groupe de disques dans une autre matrice de stockage. Une fois l'exportation de groupe de disques terminée, tous les disques physiques sont hors ligne. Tout disque virtuel associé ou nœud de capacité libre ne s'affiche plus dans MDSM. Composants non exportables Vous devez supprimer ou effacer les paramètres non exportables avant d'exporter le groupe de disques. Supprimez ou effacez les éléments suivants : • Réservations permanentes • Adressages entre hôte et disque virtuel • Paires de copie de disque virtuel Création de groupes de disques et de disques virtuels 151 • Disques virtuels d'instantané et disques virtuels d'instantané des données modifiées • Paires en miroir distantes • Disques de données modifiées en miroir Exportation d'un groupe de disques Sur la matrice de stockage source : 1 Enregistrez la configuration de la matrice de stockage. 2 Arrêtez toutes les entrées/sorties, puis démontez ou déconnectez les systèmes de fichiers des disques virtuels du groupe de disques. 3 Sauvegardez les données des disques virtuels du groupe de disques. 4 Repérez le groupe de disques et libellez les disques physiques. 5 Mettez le groupe de disques hors ligne. 6 Procurez-vous des modules de disque physique vierges ou de nouveaux disques physiques. Sur la matrice de stockage cible : 1 Vérifiez que la matrice de stockage cible dispose de logements de disque physique libres. 2 Vérifiez qu'elle prend en charge les disques physiques que vous allez importer. 3 Assurez-vous que la matrice de stockage cible prend en charge les nouveaux disques virtuels. 4 Vérifiez que la dernière version du micrologiciel est bien installée sur le module de contrôleur RAID. 152 Création de groupes de disques et de disques virtuels Importer un groupe de disques L'opération d'importation d'un groupe de disques ajoute le groupe de disques importé à la matrice de stockage. Après l'importation du groupe de disques, tous les disques physiques ont l'état Optimal. Tout disque virtuel associé ou nœud de capacité libre s'affiche désormais dans MDSM installé sur la matrice de stockage cible. REMARQUE : vous perdrez l'accès à vos données pendant le processus d'exportation/importation. REMARQUE : vous devez exporter le groupe de disques avant tout déplacement ou toute importation. Importation d'un groupe de disques REMARQUE : avant d'importer le groupe de disques, vous devez insérer dans le boîtier tous les disques physiques membres du groupe de disques. Sur la matrice de stockage cible : 1 Insérez les disques physiques exportés dans les logements disponibles. 2 Consultez le rapport d'importation pour obtenir une présentation du groupe de disques que vous importez. 3 Recherchez les composants non importables. 4 Confirmez que vous souhaitez poursuivre la procédure d'importation. REMARQUE : certains paramètres ne pourront pas être importés pendant l'importation du groupe de disques. Les paramètres suivants sont supprimés/effacés pendant l'opération : • Réservations permanentes • Adressages entre hôte et disque virtuel • Paires de copie de disque virtuel • Disques virtuels d'instantané et disques virtuels d'instantané des données modifiées • Paires en miroir distantes • Disques de données modifiées en miroir Création de groupes de disques et de disques virtuels 153 Composants non importables Certains paramètres ne pourront pas être importés pendant l'importation du groupe de disques. Ces composants sont supprimés au cours de la procédure : • Réservations permanentes • Adressages • Paires de copie de disque virtuel • Disques virtuels d'instantané et disques virtuels d'instantané des données modifiées Analyse des supports de la matrice de stockage L'analyse des supports est un processus long qui vérifie si les données de chaque disque virtuel sont accessibles. Le processus détecte les erreurs de support avant qu'une opération de lecture ou d'écriture normale ne soit interrompue et les consigne dans un journal. REMARQUE : il est impossible d'activer les balayages de supports en arrière-plan sur un disque virtuel composé de disques SSD (Solid State Disks). L'analyse détecte, entre autres, les erreurs suivantes : • Erreur de support non corrigée : des données n'ont pas pu être lues lors de la première tentative ni lors des tentatives suivantes. Dans le cas de disques virtuels avec redondance des données, les données sont régénérées, reconstruites sur le disque physique et vérifiées, puis l'erreur est consignée dans le journal d'événements. Pour les disques virtuels sans protection par redondance (RAID 1, RAID 5 et RAID 6), l'erreur n'est pas corrigée mais consignée dans le journal des événements. • Erreur de support corrigée : des données n'ont pas pu être lues par le disque physique lors de la première tentative, mais ont pu l'être lors d'une tentative suivante. Les données sont réécrites sur le disque physique et vérifiées, puis l'erreur est consignée dans le journal d'événements. • Incohérences de redondance : les dix premières incohérences de redondance détectées sur le disque virtuel sont consignées dans le journal d'événements.154 Création de groupes de disques et de disques virtuels • Erreur irrécupérable : les données n'ont pas pu être lues et les informations de parité ou de redondance n'ont pas pu être utilisées pour les régénérer. Par exemple, il est impossible d'utiliser les informations sur la redondance pour reconstruire les données stockées sur un disque virtuel dégradé. L'erreur est consignée dans le journal d'événements. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Modification des paramètres d'analyse des supports Pour modifier les paramètres d'analyse des supports : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel. 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Paramètres de balayage des supports. La fenêtre Modifier les paramètres de balayage des supports s'affiche. 3 Désélectionnez l'option Suspendre le balayage des supports si elle est sélectionnée. 4 Dans la zone Durée du balayage, entrez ou sélectionnez la durée (en jours) du balayage des supports. Cette durée indique le nombre de jours pendant lesquels le balayage des supports s'exécute sur les disque virtuels sélectionnés. 5 Pour désactiver le balayage des supports sur un disque virtuel particulier, sélectionnez celui-ci dans la zone Sélectionner les disques virtuels à balayer, puis désélectionnez Balayer les disques virtuels sélectionnés. 6 Pour activer le balayage des supports sur un disque virtuel particulier, sélectionnez celui-ci dans la zone Sélectionner les disques virtuels à balayer, puis sélectionnez Balayer les disques virtuels sélectionnés. 7 Pour activer ou désactiver la vérification de la cohérence, sélectionnez Avec vérification de cohérence ou Sans vérification de cohérence. REMARQUE : la vérification de cohérence balaie les blocs de données d'un disque virtuel de niveau de RAID 5 ou RAID 6, et vérifie les informations de cohérence de chaque bloc. Une vérification de cohérence compare les blocs de données des disques physiques en miroir de niveau de RAID 1. Les disques virtuels de niveau de RAID 0 n'offrent aucune cohérence des données. 8 Cliquez sur OK.Création de groupes de disques et de disques virtuels 155 Interruption d'un balayage des supports Vous ne pouvez pas effectuer de balayage des supports lorsqu'un autre processus long est en cours d'exécution sur un disque (reconstruction, réécriture, reconfiguration, initialisation d'un disque virtuel ou formatage pour une mise à disponibilité immédiate, par exemple). Pour effectuer une autre opération à exécution longue, vous devez interrompre le balayage des supports. REMARQUE : parmi tous les processus longs, le balayage de supports en arrièreplan se voit attribuer le niveau de priorité le plus bas. Pour interrompre un balayage des supports : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un disque virtuel 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Modifier→ Paramètres de balayage des supports. La fenêtre Modifier les paramètres de balayage des supports s'affiche. 3 Sélectionnez Suspendre le balayage des supports. REMARQUE : ceci s'applique à tous les disques virtuels du groupe de disques. 4 Cliquez sur OK.156 Création de groupes de disques et de disques virtuelsConfiguration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 157 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel REMARQUE : si vous avez commandé cette fonction, une carte d'activation vous a été fournie avec la matrice de stockage Dell PowerVault MD. Pour obtenir un fichier de clé permettant d'activer la fonction, suivez les instructions indiquées sur la carte. REMARQUE : la fonction Instantané permet d'avoir jusqu'à 8 instantanés par LUN et 256 par matrice à la fois. Un instantané de disque virtuel est l'image à un instant T d'un disque virtuel appartenant à une matrice de stockage. Il ne s'agit pas d'un vrai disque virtuel contenant une copie des données d'origine ; c'est plutôt une référence aux données qui figuraient sur le disque virtuel à un instant précis. Un instantané de disque virtuel est l'équivalent logique d'une copie physique complète. Cependant, la création d'un instantané est bien plus rapide qu'une copie physique et un instantané occupe un espace disque moins important. Le disque virtuel source d'instantané doit être un disque virtuel standard de la matrice de stockage. En règle générale, la création d'un instantané a pour but de permettre à une application (de sauvegarde, par exemple) d'accéder aux données de l'instantané tandis que le disque virtuel source reste en ligne et accessible. REMARQUE : lors de la création d'un instantané de disque virtuel, aucune demande d'E/S n'est autorisée sur le disque virtuel source. En outre, une logithèque d'instantanés des données modifiées contenant les métadonnées et les données de copie sur écriture est créée automatiquement. Cette logithèque contient uniquement les données qui ont été modifiées depuis la création de l'instantané. Une fois la logithèque créée, le disque source redevient accessible en écriture. Avant toute modification d'un bloc de données du disque virtuel source, le contenu de ce bloc est copié (sauvegardé) dans la logithèque. Étant donné que la logithèque stocke dans ces blocs une copie des données d'origine, toute modification ultérieure est écrite uniquement sur le disque virtuel source. 158 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel L'instantané des données modifiées utilise moins d'espace disque qu'une copie physique complète car il contient uniquement les blocs de données qui ont été modifiés depuis la création de l'instantané. Lorsque vous créez un instantané de disque virtuel, vous spécifiez son emplacement, sa capacité, sa planification et d'autres paramètres. Vous pouvez désactiver ou supprimer l'instantané de disque virtuel lorsque vous n'en avez pas besoin. Si vous le désactivez, vous pouvez le recréer et le réutiliser pour la sauvegarde suivante. Pour plus d'informations, voir « Recréation d'un instantané de disque virtuel », à la page 177. Si vous le supprimez, vous supprimez également la logithèque associée. REMARQUE : la suppression d'un instantané n'a pas d'incidence sur les données présentes sur le disque virtuel source. REMARQUE : les sections suivantes consacrées à la préparation des hôtes sont également valables si vous utilisez la fonction d'instantané à partir de l'interface CLI. Planification d'un instantané de disque virtuel Lorsque vous créez un instantané de disque virtuel, vous pouvez choisir de le créer immédiatement ou selon la planification que vous déterminez. Cette planification peut provoquer la création d'un instantané unique ou une création récurrente d'instantanés à intervalle régulier. Si aucune planification n'est spécifiée, la création de l'instantané de disque virtuel se produit dès l'exécution de la commande. Vous pouvez spécifier une planification lors de la création initiale de l'instantané de disque virtuel, ou bien l'ajouter à un instantané de disque virtuel existant, à tout moment. Le système ne prend en charge qu'une seule planification par instantané de disque virtuel. Raisons courantes de la planification d'un instantané de disque virtuel La planification d'un instantané de disque virtuel peut remplir différents buts dans un environnement de stockage des données. Les utilisations les plus fréquentes du planificateur d'instantané sont les suivantes : • Sauvegarde des données • Récupération rapide en cas d'événement de perte de donnéesConfiguration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 159 La sauvegarde planifiée des données peut protéger votre système contre les pertes de données à intervalle régulier et sans surveillance. Par exemple, si une application stocke des données essentielles à l'entreprise sur deux disques virtuels de la matrice de stockage, vous pouvez choisir d'effectuer une sauvegarde automatique chaque jour. Pour la mettre en place, sélectionnez le premier disque virtuel et créez une planification de sauvegarde qui s'exécute une fois par jour du lundi au vendredi, entre la fin de la journée de travail et 23h00. Ne sélectionnez pas de date de fin. Appliquez la même planification au second disque virtuel, adressez les deux instantanés de disque virtuel sur le serveur hôte de sauvegarde, puis appliquez vos procédures de sauvegarde régulière habituelles. N'oubliez pas d'annuler l'adressage des deux instantanés de disque virtuel obtenus avant le début du prochain instantané planifié. Si l'adressage des instantanés de disque virtuel n'est pas supprimé, la matrice de stockage n'effectue pas l'opération d'instantané planifié suivant, afin d'éviter d'endommager les données. Les instantanés planifiés sont également très précieux en cas de perte de données Par exemple, si vous sauvegardez vos données à la fin de chaque journée de travail et que vous conservez des instantanés heure par heure, de 8h00 à 17h00, vous pouvez rapidement récupérer les données depuis ces instantanés, sur des périodes de moins d'une heure. Pour ce type de récupération rapide, créez une planification avec 8h00 comme heure de début et 17h00 comme heure de fin, puis choisissez de créer 10 instantanés par jour du lundi au vendredi, sans date de fin. Pour plus d'informations sur la création de planifications d'instantanés de disque virtuel, consultez les sections ci-après, traitant de la création des instantanés. Consignes de création de planifications d'instantanés Vous devez respecter certaines consignes lorsque vous créez des planifications d'instantané de disque virtuel : • Les opérations d'instantané de disque virtuel planifié ne sont pas exécutées dans les cas suivants : – L'instantané de disque virtuel est adressé. – La matrice de stockage est hors ligne ou hors tension. – L'instantané de disque virtuel est utilisé comme disque virtuel source dans une opération de copie de disque virtuel. – Une opération de copie est en cours ou en attente.160 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel • La suppression d'un instantané de disque virtuel contenant une planification supprime également cette dernière. • Les planifications d'instantané sont stockées dans la base de données de configurations sur la matrice de stockage. Les opérations d'instantané planifié sont exécutées même si la station de gestion n'est pas en cours d'exécution. • Vous pouvez créer des planifications d'instantané lors de la création initiale de l'instantané de disque virtuel ou vous pouvez les ajouter à des instantanés de disque virtuel existants. Activation et désactivation de planifications d'instantané Vous pouvez suspendre temporairement une opération d'instantané planifié en désactivant la planification. Si la planification est désactivée, l'horloge du planificateur continue de tourner, mais les opérations d'instantané planifié ne sont pas exécutées. Icônes d'instantané planifié Les instantanés planifiés sont affichés dans la fenêtre AMW avec les icônes suivantes. Pour plus d'informations sur la planification d'instantanés de disque virtuel, reportez-vous aux rubriques d'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager, ainsi qu'au Guide CLI. Icône Description La planification est activée. Les instantanés planifiés sont créés. La planification est désactivée. Les instantanés planifiés ne sont pas créés.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 161 Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin simple Vous pouvez choisir de créer un instantané de disque virtuel avec l'option de chemin simple si l'espace est suffisant dans le groupe de disques du disque virtuel source. Un instantané requiert au minimum 8 Mo de capacité libre. La destination d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées est déterminée en fonction de la capacité disponible dans le groupe de disques. S'il n'existe pas 8 Mo de capacité libre dans le groupe de disques du disque virtuel source, la fonction de création d'instantané utilise par défaut l'option de chemin avancé. Pour plus d'informations, voir « Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé », à la page 165. Cette option permet de placer la logithèque dans un autre groupe de disques ou d'utiliser la capacité non configurée de la matrice de stockage pour créer un nouveau groupe de disques. À propos du chemin simple En utilisant le chemin simple, vous pouvez spécifier les paramètres suivants : • Nom de l'instantané de disque virtuel : nom d'instantané défini par l'utilisateur et facilitant l'association de l'instantané de disque virtuel avec le disque source et la logithèque correspondants. • Nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées : nom d'instantané défini par l'utilisateur et facilitant l'association du disque virtuel d'instantané des données modifiées au disque source et à la logithèque correspondants. • Capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées : la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées est exprimée en pourcentage de la capacité du disque virtuel source (maximum : 220 %). • Planification : crée l'instantané de disque virtuel à l'heure spécifiée ou à la fréquence définie. Si aucune planification n'est spécifiée, l'opération d'instantané est exécutée immédiatement. Vous pouvez aussi utiliser ce paramètre pour appliquer une planification à un instantané de disque virtuel existant.162 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Lorsque vous utilisez le chemin simple, les autres paramètres utilisent les valeurs par défaut suivantes pour l'instantané de disque virtuel : • Affectation de capacité : la logithèque d'instantané des données modifiées est créée à partir de la capacité disponible du groupe de disques contenant le disque virtuel source. • Adressage hôte à disque virtuel : le paramètre par défaut est Adressage immédiat. • Pourcentage de remplissage : lorsque le Disque virtuel d'instantané des données modifiées atteint le pourcentage de remplissage indiqué, l'événement est consigné dans le journal MEL (Journal des événements principaux). La valeur par défaut de ce paramètre correspond à 50 % de la taille du disque virtuel source. • Capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées - Saturé : lorsque le disque virtuel d'instantané des données modifiées est saturé, vous pouvez choisir de rejeter les activités d'écriture sur le disque virtuel source ou celles destinées à l'instantané de disque virtuel. Préparation des serveurs hôtes pour la création d'un instantané à l'aide d'un chemin simple REMARQUE : avant d'utiliser la fonction Premium d'instantané de disque virtuel dans une configuration en clusters sous Microsoft Windows, vous devez adresser l'instantané de disque virtuel au nœud du cluster qui est propriétaire du disque virtuel source. Ceci garantit que les nœuds de cluster sont en mesure de reconnaître l'instantané de disque virtuel. REMARQUE : si, avant la fin du processus d'activation de la fonction d'instantané, vous adressez l'instantané de disque virtuel au nœud qui n'est pas propriétaire du disque virtuel source, le système d'exploitation risque d'identifier l'instantané de disque virtuel de façon incorrecte. Ceci peut provoquer une perte de données sur le disque virtuel source ou générer un instantané inaccessible. REMARQUE : pour en savoir plus sur l'adressage d'instantanés de disque virtuel sur le nœud secondaire, reportez-vous à Matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 à clusters de basculement Microsoft Windows Server, à l'adresse support.dell.com/manuals. REMARQUE : vous pouvez créer un instantané de disque virtuel source à la fois sur le groupe de disques source et sur un autre groupe de disques.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 163 Avant de créer un instantané de disque virtuel : • Les types de disques virtuels suivants ne sont pas des disques virtuels source valides : • Disque virtuel d'instantané des données modifiées • Instantanés de disque virtuel • Disques virtuels cibles participant à une copie de disque virtuel REMARQUE : la fonction de copie de disque virtuel est une fonction avancée (Premium). • Vous ne pouvez pas créer d'instantané d'un disque virtuel contenant des secteurs illisibles. • Vous devez vous conformer aux spécifications du système d'exploitation hôte concernant la création des instantanés de disque virtuel, sans quoi l'image des données stockées sur le disque virtuel source ou cible de l'instantané ou de la copie sera incorrecte. REMARQUE : avant de créer un nouvel instantané d'un disque virtuel, arrêtez toutes les E/S et les transferts de données vers le disque virtuel source. Vous vous assurerez ainsi de capturer un instantané précis du disque virtuel source. Vous devez donc fermer toutes les applications (y compris Windows Internet Explorer) et vérifier que toutes les opérations d'E/S se sont arrêtées. REMARQUE : supprimez la lettre de lecteur associée aux disques virtuels (sous Windows) ou démontez le disque virtuel (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. L'état du serveur hôte doit être approprié avant la création d'un instantané de disque virtuel,. Pour vous assurer que le serveur hôte est correctement préparé à la création d'un instantané de disque virtuel, utilisez une application ou effectuez les étapes suivantes : 1 Interrompez toutes les opérations d'E/S à la source. 2 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique et sélectionnez un disque virtuel source valide. 3 Sélectionnez Disque virtuel→ Instantané→ Créer. Sinon vous pouvez effectuer un clic droit sur le disque virtuel source et sélectionner Créer un instantané de disque virtuel depuis le menu contextuel. La boîte de dialogue Assistant Créer un disque virtuel d'instantanés - Introduction apparaît.164 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 4 Sélectionnez Simple (Recommandé), puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier la planification d'instantané s'affiche. 5 Choisissez Oui pour configurer une planification pour la création du nouvel instantané de disque virtuel. Pour aller à cette option et créer l'instantané immédiatement, répondez Non. 6 Si vous avez spécifié une planification d'instantané, définissez ses détails dans la fenêtre Créer une planification d'instantané, puis cliquez sur Suivant. 7 Saisissez le Nom de l'instantané de disque virtuel et le Nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier la capacité de la logithèque d'instantanés des données modifiées s'affiche. 8 Saisissez la capacité de la logithèque d'instantanés des données modifiées comme un pourcentage de la capacité des disques virtuels source puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Aperçu contenant le récapitulatif de l'instantané de disque virtuel s'affiche. 9 Cliquez sur Finish (Terminer). La fenêtre Terminé s'affiche. 10 Cliquez sur OK. Après avoir créé un ou plusieurs instantanés de disque virtuel, montez le disque virtuel source et redémarrez l'application hôte en utilisant ce disque virtuel source. 11 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, attribuez des adressages entre l'instantané de disque virtuel et l'hôte qui a accès à l'instantané de disque virtuel. REMARQUE : dans certains cas, des conflits peuvent résulter de l'adressage d'un même hôte à la fois à un disque virtuel source et à son instantané de disque virtuel associé. Ce conflit dépend du système d'exploitation hôte et de tout logiciel gestionnaire de disque virtuel en cours d'utilisation. 12 Pour inscrire l'instantané de disque virtuel auprès du système d'exploitation hôte, exécutez l'utilitaire hot_add basé sur hôte.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 165 13 Pour associer l'adressage entre le nom de matrice de stockage et le nom de disque virtuel, exécutez l'utilitaire SMdevices basé sur hôte. REMARQUE : si vous devez appliquer des instructions supplémentaires propres à votre système d'exploitation, vous les trouverez dans la documentation fournie avec celui-ci. Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé À propos du chemin avancé Le chemin avancé permet de sélectionner le type de capacité à utiliser pour le disque virtuel d'instantané des données modifiées (espace disponible ou non configuré). Il permet également d'en modifier les paramètres. Vous pouvez sélectionner le chemin avancé quel que soit le type de capacité utilisé pour l'instantané. Le chemin simple permet d'indiquer les paramètres suivants pour un instantané de disque virtuel : • Nom de l'instantané de disque virtuel : nom d'instantané défini par l'utilisateur et facilitant l'association de l'instantané de disque virtuel au disque source et à la logithèque correspondants. • Nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées : nom d'instantané défini par l'utilisateur et facilitant l'association du disque virtuel d'instantané des données modifiées au disque source et à la logithèque correspondants. • Allocation de capacité : ce paramètre permet de sélectionner l'emplacement auquel le disque virtuel d'instantané des données modifiées doit être créé. Pour affecter de la capacité disponible, vous pouvez : – utiliser la capacité disponible du groupe de disques contenant le disque virtuel source. – utiliser la capacité disponible d'un autre groupe de disques. – utiliser la capacité non configurée et créer un nouveau groupe de disques destiné au disque virtuel d'instantané des données modifiées. 166 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel – Dell recommande de placer la logithèque dans le même groupe de disques que le disque virtuel source. Ainsi, si des disques associés au groupe sont déplacés dans une autre matrice de stockage, tous les disques virtuels associés à l'instantané resteront dans le même groupe. • Capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées : la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées est exprimée en pourcentage de la capacité du disque virtuel source (maximum : 220 %). • Pourcentage de remplissage : lorsque le Disque virtuel d'instantané des données modifiées atteint le taux de remplissage indiqué, l'événement est consigné dans le journal des événements principaux (MEL - Main Event Log). La valeur par défaut de ce paramètre correspond à 50 % de la taille du disque virtuel source. • Stratégie à adopter en cas de saturation du disque virtuel d'instantané des données modifiées : lorsque le disque virtuel d'instantané des données modifiées est saturé, vous pouvez choisir de faire échouer les écritures sur le disque virtuel source, ou de faire échouer l'instantané de disque virtuel. • Adressage hôte à disque virtuel : choisissez d'adresser l'instantané à un hôte ou un groupe d'hôtes (immédiatement ou ultérieurement). Le paramètre par défaut est Adressage ultérieur. • Planification : crée l'instantané de disque virtuel à l'heure spécifiée ou à la fréquence définie. Si aucune planification n'est spécifiée, l'opération d'instantané est exécutée immédiatement. Vous pouvez aussi utiliser ce paramètre pour appliquer une planification à un instantané de disque virtuel existant. Préparation des serveurs hôtes pour la création d'un instantané à l'aide d'un chemin avancé REMARQUE : avant d'utiliser la fonction Premium d'instantané de disque virtuel dans une configuration en clusters sous Microsoft Windows, vous devez adresser l'instantané de disque virtuel au nœud du cluster qui est propriétaire du disque virtuel source. Ceci garantit que les nœuds de cluster sont en mesure de reconnaître l'instantané de disque virtuel. REMARQUE : si, avant la fin du processus d'activation de la fonction d'instantané, vous adressez l'instantané de disque virtuel au nœud qui n'est pas propriétaire du disque virtuel source, le système d'exploitation risque d'identifier l'instantané de disque virtuel de façon incorrecte. Ceci peut provoquer une perte de données sur le disque virtuel source ou générer un instantané inaccessible.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 167 REMARQUE : pour en savoir plus sur l'adressage d'instantanés de disque virtuel sur le nœud secondaire, reportez-vous à Matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220 à clusters de basculement Microsoft Windows Server, à l'adresse support.dell.com/manuals. La destination d'un disque virtuel d'instantané des données modifiées est déterminée en fonction de la capacité disponible dans le groupe de disques. Un instantané requiert au minimum 8 Mo de capacité libre. Vous ne pouvez sélectionner un chemin de création préféré (simple ou avancé) que si le groupe de disques contenant le disque virtuel source dispose d'une quantité suffisante d'espace libre. Si le groupe de disques du disque virtuel source ne dispose pas de 8 Mo d'espace disque, la fonction Créer des instantanés de disques virtuels choisit par défaut l'option de chemin avancé (voir « Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé », à la page 165). Cette option permet de placer la logithèque dans un autre groupe de disques ou d'utiliser la capacité non configurée de la matrice de stockage pour créer un nouveau groupe de disques. REMARQUE : vous pouvez créer un instantané de disque virtuel source à la fois sur le groupe de disques source et sur un autre groupe de disques. Avant de créer un instantané de disque virtuel : • Les types de disque virtuel suivants ne peuvent pas être utilisés comme disques virtuels source : disque virtuel d'instantané des données modifiées, instantanés de disque virtuel et disques virtuels cible en cours de copie. REMARQUE : la fonction de copie de disque virtuel est une fonction avancée (Premium). • Vous ne pouvez pas créer d'instantané d'un disque virtuel contenant des secteurs illisibles. • Vous devez vous conformer aux spécifications du système d'exploitation hôte concernant la création des instantanés de disque virtuel, sans quoi l'image des données stockées sur le disque virtuel source ou cible de l'instantané ou de la copie sera incorrecte. REMARQUE : avant de créer un nouvel instantané d'un disque virtuel, arrêtez toutes les E/S et les transferts de données vers le disque virtuel source. Vous vous assurerez ainsi de capturer un instantané précis du disque virtuel source. Vous devez donc fermer toutes les applications (y compris Windows Internet Explorer) et vérifier que toutes les opérations d'E/S se sont arrêtées. 168 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel REMARQUE : supprimez la lettre de lecteur associée aux disques virtuels (sous Windows) ou démontez le disque virtuel (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. Avant de créer un instantané de disque virtuel, l'état du serveur hôte doit être approprié. Pour préparer votre serveur hôte : 1 Interrompez toutes les opérations d'E/S à la source. 2 À l'aide de Windows, videz la mémoire cache de la source. À la demande de l'hôte, saisissez SMrepassist -f et appuyez sur . Pour plus d'informations, voir « Utilitaire SMrepassist », à la page 269. 3 Supprimez les lettres de lecteur de la source (sous Windows) ou démontez les disques virtuels (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. À défaut, un message indiquera que la création de l'instantané a abouti, mais les données correspondantes ne seront pas correctement mises à jour. REMARQUE : vérifiez que l'état du disque virtuel est Optimal ou Désactivé. Pour cela, cliquez sur l'onglet Récapitulatif, puis sur Groupes de disques et disques virtuels. 4 Suivez les instructions supplémentaires correspondant à votre système d'exploitation, le cas échéant. Sinon, les instantanés créés risquent d'être inutilisables. REMARQUE : si vous devez appliquer des instructions supplémentaires propres à votre système d'exploitation, vous les trouverez dans la documentation fournie avec celui-ci. Une fois le serveur hôte préparé, reportez-vous à « Création d'un instantané de disque virtuel via l'option de chemin avancé », à la page 165 pour créer l'instantané à l'aide de l'option de chemin avancé. Si vous envisagez d'utiliser régulièrement un instantané, notamment pour des sauvegardes, vous pouvez réutiliser l'instantané à l'aide des options Désactiver l'instantané et Recréer l'instantané. La désactivation et la recréation d'instantanés permettent de préserver les adressages entre le disque virtuel et l'hôte sur l'instantané du disque virtuel.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 169 Création d'un instantané avec l'option de chemin avancé REMARQUE : supprimez la lettre de lecteur associée au disque virtuel (sous Windows) ou démontez le disque virtuel (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. Après avoir préparé le ou les serveurs hôtes tel qu'indiqué ci-dessus, créez un instantané de disque virtuel avec l'option de chemin avancé en procédant comme suit : 1 Coupez l'accès de l'application hôte au disque virtuel source et démontez le disque virtuel source. 2 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique et sélectionnez un disque virtuel source valide. 3 Sélectionnez Disque virtuel→ Instantané→ Créer. Sinon vous pouvez effectuer un clic droit sur le disque virtuel source et sélectionner Créer un instantané de disque virtuel depuis le menu contextuel. La boîte de dialogue Assistant Créer un disque virtuel d'instantanés - Introduction apparaît. 4 Sélectionnez Avancé et cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier des noms s'affiche. 5 Saisissez le Nom de l'instantané de disque virtuel et le Nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Allouer de la capacité s'affiche. 6 Dans la zone Allocation de capacité, sélectionnez : • Capacité libre dans le même groupe de disques que la base (recommandé) • Capacité libre dans un autre groupe de disques • Capacité non configurée (Créer un nouveau groupe de disques) 7 Saisissez la capacité de la logithèque d'instantanés des données modifiées comme un pourcentage de la capacité des disques virtuels source puis cliquez sur Suivant. La fenêtre Spécifier des paramètres de disque virtuel s'affiche.170 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 8 Dans la zone Paramètres d'instantané de disque virtuel, sélectionnez l'option d'adressage pertinente. Vous avez le choix des options suivantes : • Automatique • Adressage ultérieur 9 Dans la zone Paramètres de disque virtuel d'instantané des données modifiées, saisissez le comportement système lorsque : • Le disque virtuel d'instantané des données modifiées est au pourcentage de remplissage sélectionné. • Le disque virtuel d'instantané des données modifiées est plein. 10 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Aperçu contenant le récapitulatif de l'instantané de disque virtuel s'affiche. 11 Cliquez sur Finish (Terminer). La fenêtre Terminé s'affiche. 12 Cliquez sur OK. 13 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Adressages, attribuez des adressages entre l'instantané de disque virtuel et l'hôte qui a accès à l'instantané de disque virtuel. 14 Pour inscrire l'instantané de disque virtuel auprès du système d'exploitation hôte, exécutez l'utilitaire hot_add basé sur hôte. 15 Pour associer l'adressage entre le nom de matrice de stockage et le nom de disque virtuel, exécutez l'utilitaire SMdevices basé sur hôte. Dénomination des instantanés de disque virtuel Choisissez un nom explicite qui vous aidera à identifier la logithèque et le disque source correspondant. Pour attribuer des noms aux disques virtuels, tenez compte des informations suivantes : Par défaut, le nom de l'instantané s'affiche dans le champ Nom de l'instantané de disque virtuel sous la forme suivante : où numéro-séquence est le numéro de l'instantané dans l'ordre chronologique par rapport au disque virtuel source.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 171 Le nom par défaut du disque virtuel d'instantané des données modifiées associé, qui s'affiche dans le champ Disque virtuel d'instantané des données modifiées, est le suivant : —R Par exemple, si vous créez le premier instantané d'un disque virtuel source appelé Comptabilité, cet instantané s'appellera par défaut Comptabilité-1 et la logithèque associée, Comptabilité-R1. L'instantané suivant (toujours pour le même disque virtuel source) s'appellera Comptabilité-2 et la logithèque correspondante, Comptabilité-R2. • Que vous utilisiez le numéro de séquence fourni par le logiciel qui (par défaut) remplit le champ Nom de l'instantané de disque virtuel ou que vous préfériez le champ Nom de l'instantané de disque virtuel des données modifiées, le nom par défaut suivant pour un instantané de disque virtuel des données modifiées utilise toujours le numéro de séquence déterminé par le logiciel. Par exemple, si vous nommez Comptabilité-8 le premier instantané du disque virtuel source Comptabilité sans tenir compte du numéro 1 attribué par le logiciel, le nom par défaut de l'instantané suivant sera tout de même Comptabilité-2. • Le numéro de séquence suivant est déterminé en fonction du nombre d'instantanés existants pour un disque virtuel source. Si vous supprimez un instantané, son numéro de séquence redevient disponible. • L'instantané et son référentiel doivent avoir un nom unique. Sinon, un message d'erreur s'affiche. • Les noms sont limités à 30 caractères. Une fois cette limite atteinte, vous ne pouvez plus entrer de caractères dans le champ du nom utilisé pour l'instantané ou l'instantané de disque virtuel des données modifiées. Si le nom du disque virtuel source contient déjà 30 caractères, les noms par défaut de l'instantané et de la logithèque correspondants utiliseront une version tronquée permettant l'ajout du numéro de séquence. Par exemple, si le disque source s'appelle Groupe Ingénierie - GR-1, le nom par défaut de l'instantané correspondant est GR- 1 Ingénierie Logiciel hôte et celui de la logithèque, GR-R1 Ingénierie Logiciel hôte. 172 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Capacité de logithèque d'instantanés Si vous recevez un avertissement indiquant qu'un Disque virtuel d'instantané des données modifiées arrive à saturation, vous pouvez augmenter sa taille de deux façons : • Utiliser la capacité disponible du groupe de disques contenant le Disque virtuel d'instantané des données modifiées. • Ajouter de la capacité non configurée au groupe de disques contenant le Disque virtuel d'instantané des données modifiées. Utilisez cette option lorsque la capacité disponible sur le groupe de disques est insuffisante. Vous ne pouvez pas augmenter la capacité d'une logithèque si cette dernier présente l'une des conditions suivantes : • Le disque virtuel contient un ou plusieurs disques de rechange en cours d'utilisation. • Le disque virtuel présente un état autre qu'Optimal. • Au moins un disque virtuel du groupe est en cours de modification. • Le contrôleur propriétaire du disque virtuel est en train de procéder à l'extension de capacité d'un autre disque virtuel. Chaque contrôleur peut étendre la capacité d'un seul disque virtuel à la fois. • Le groupe de disques ne contient aucune capacité disponible. • Aucune capacité non configurée n'est disponible pour être ajoutée au groupe de disques. REMARQUE : vous pouvez ajouter un maximum de deux disques physiques à la fois pour augmenter la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Pour étendre le disque virtuel d'instantané des données modifiées depuis MDSM : 1 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique. 2 Sélectionnez le disque virtuel d'instantané des données modifiées dont vous souhaitez augmenter la capacité. 3 Sélectionnez Disque virtuel→ Augmenter la capacité. REMARQUE : si aucune capacité libre ou non configurée n'est disponible, l'option Augmenter la capacité est désactivée.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 173 La fenêtre Augmenter la capacité de la logithèque d'instantanés des données modifiées affiche les Attributs du disque virtuel. Le nom du disque virtuel d'instantané des données modifiées, le nom de l'instantané de disque virtuel associé, la capacité et le nom du disque virtuel source associé, la capacité actuelle et la capacité libre disponible pour le disque virtuel d'instantané des données modifiées sélectionné apparaissent. Si de la capacité libre est disponible, l'espace libre maximum apparaît dans la zone Augmenter la capacité de. Si aucune capacité libre n'est disponible sur le groupe de disques, l'espace libre qui apparaît dans la case déroulante est de 0. Vous devez ajouter des disques physiques pour créer de la capacité libre sur le groupe de disques. 4 Pour augmenter la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées, utilisez l'une des méthodes suivantes : • Utiliser la capacité disponible du groupe de disques contenant le Disque virtuel d'instantané des données modifiées. Voir l’étape 5. • Ajouter de la capacité non configurée ou des disques physiques au groupe de disques du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Voir l’étape 7. 5 Sous Augmenter la capacité de, saisissez ou sélectionnez la capacité appropriée. 6 Cliquez sur OK. L'onglet Logique est mis à jour. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées dont vous modifiez la capacité affiche l'état Opération en cours. De plus, le disque virtuel d'instantané des données modifiées affiche sa capacité originale et la capacité totale en cours d'ajout. Le disque virtuel impliqué affiche une réduction de capacité. Si toute la capacité libre est utilisée pour augmenter la taille du disque virtuel, le nœud Capacité libre impliqué est retiré de l'onglet Logique. 7 Si aucun disque physique non affecté n'est disponible, y a-t-il des logements vides dans les boîtiers d'extension ? • Oui, il y a des logements vides. Insérez de nouveaux disques physiques en utilisant les informations du guide de configuration initiale de votre boîtier d'extension. Passez à l'étape 9. • Non, il n'y a pas de logements vides. Installez un autre boîtier d'extension et des disques physiques supplémentaires. Utilisez les informations des guides de configuration initiale de votre module de contrôleur RAID et de votre boîtier d'extension. Passez à l'étape 9.174 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel REMARQUE : les disques physiques que vous ajoutez doivent être de même type de support et d'interface que les disques physiques qui sont déjà dans le groupe de disques du disque virtuel d'instantané des données modifiées. 8 Cliquez sur Ajouter des disques physiques. REMARQUE : les disques physiques qui apparaissent ont une capacité qui est égale ou supérieure à la capacité des disques physiques déjà dans le groupe de disques. 9 Sélectionnez un ou deux disques physiques à ajouter. 10 Cliquez sur Ajouter. La fenêtre Ajouter des disques physiques se ferme. 11 Vérifiez la zone Disques physiques à ajouter [boîtier, logement] pour vous assurer que les bons disques physiques ont été ajoutés. 12 Acceptez la capacité finale, ou bien saisissez ou sélectionnez la capacité appropriée dans Augmenter la capacité de. 13 Cliquez sur OK. L'onglet Logique est mis à jour. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées dont vous modifiez la capacité affiche l'état Opération en cours. De plus, le disque virtuel d'instantané des données modifiées affiche sa capacité originale et la capacité totale en cours d'ajout. Le nœud Capacité libre impliqué dans l'augmentation affiche une réduction de capacité. Si toute la capacité libre est utilisée pour augmenter la taille du disque virtuel, le nœud Capacité libre impliqué est retiré de l'onglet Logique. Un nouveau nœud Capacité libre est créé et affiché sous l'onglet Logique dans les conditions suivantes : • Un nœud Capacité libre n'existait pas avant l'ajout de capacité. • La capacité ajoutée n'est pas entièrement utilisée uniquement pour augmenter la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Sous l'onglet Physique, les disques physiques non attribués ou la capacité non configurée que vous avez ajoutée pour augmenter la capacité du disque virtuel d'instantané des données modifiées sont passés à des disques physiques affectés. Les nouveaux disques physiques affectés sont associés au groupe de disques du disque virtuel d'instantané des données modifiées.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 175 Désactivation d'un instantané de disque virtuel Désactivez un instantané de disque virtuel dans les cas suivants : • Un instantané ne vous est pas utile pour le moment. • Vous prévoyez de recréer l'instantané ultérieurement et souhaitez conserver le référentiel associé pour éviter d'avoir à le recréer. • Vous souhaitez optimiser les performances de la matrice de stockage en arrêtant toute opération de copie sur écriture vers le Disque virtuel d'instantané des données modifiées. REMARQUE : si vous ne comptez pas recréer l'instantané de disque virtuel à un moment ultérieur, dans le volet Logique, sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis sélectionnez Disque virtuel→ Supprimer pour le retirer. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées associé est également retiré. Pour plus d'informations sur le retrait d'un instantané de disque virtuel, reportez-vous aux rubriques d'aide en ligne PowerVault Modular Disk Storage Manager. REMARQUE : l'utilitaire SMdevices continue à afficher l'instantané dans ses résultats, même si celui-ci a été désactivé. Pour désactiver un instantané de disque virtuel, procédez comme suit : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Logique, sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis sélectionnez Disque virtuel→ Instantané→ Désactiver. 2 Dans la zone de texte, saisissez oui, puis cliquez sur OK. L'instantané est désactivé. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées associé ne change pas d'état. L'activité de copie sur écriture sur le disque virtuel d'instantané des données modifiées s'arrête jusqu'à ce que l'instantané de disque virtuel soit recréé. Préparation des serveurs hôtes à la nouvelle création d'un cliché de disque virtuel REMARQUE : avant de créer un nouvel instantané d'un disque virtuel, arrêtez toutes les E/S et les transferts de données vers le disque virtuel source et l'instantané de disque virtuel. Vous vous assurerez ainsi de capturer un instantané précis du disque virtuel source. Vous devez donc fermer toutes les applications (y compris Windows Internet Explorer) et vérifier que toutes les opérations d'E/S se sont arrêtées. REMARQUE : supprimez la lettre de lecteur associée au disque virtuel (sous Windows) ou démontez le disque virtuel (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées.176 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Avant la re-création d'un instantané de disque virtuel, l'état du serveur hôte et du disque virtuel associé que vous recréez doit être approprié. Pour préparer votre serveur hôte et disque virtuel : 1 Interrompez toutes les opérations d'E/S en cours sur le disque virtuel source et l'instantané de disque virtuel (s'il est monté). 2 Depuis Windows, videz la mémoire cache du disque virtuel source et de l'instantané (s'il est monté). À l'invite du système hôte, tapez : SMrepassist -f et appuyez sur . Pour plus d'informations, voir « Utilitaire SMrepassist », à la page 269. 3 Cliquez sur l'onglet Récapitulatif, puis sur Groupes de disques et disques virtuels pour vérifier que le disque virtuel d'instantané est à l'état Optimal ou Désactivé. 4 Supprimez les lettres de lecteur associées aux disques virtuels (sous Windows) ou démontez les disques virtuels (sous Linux), afin de vous assurer que les données à copier ne seront pas modifiées. À défaut, un message indiquera que la création de l'instantané a abouti, mais les données correspondantes ne seront pas correctement mises à jour. 5 Suivez les instructions supplémentaires correspondant à votre système d'exploitation, le cas échéant. Sinon, les instantanés créés risquent d'être inutilisables. REMARQUE : si vous devez appliquer des instructions supplémentaires propres à votre système d'exploitation, vous les trouverez dans la documentation fournie avec celui-ci.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 177 Recréation d'un instantané de disque virtuel Vous pouvez recréer un instantané de disque virtuel que vous aviez auparavant désactivé. PRÉCAUTION : perte possible de redondance des données : si l'instantané de disque virtuel est à l'état Optimal, il est d'abord désactivé avant d'être recréé. Cette action annule l'instantané courant. Gardez en tête ces consignes importantes lors de la recréation d'un instantané de disque virtuel : • Pour correctement recréer les instantanés de disque virtuel, suivez les instructions pour votre système d'exploitation. REMARQUE : sinon, les instantanés créés risquent d'être inutilisables. Pour plus d'informations, reportez-vous aux rubriques d'aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. • Pour utiliser cette option, l'instantané de disque virtuel doit être à l'état Optimal ou Désactivé. • Lorsque vous utilisez cette option, les nom et paramètres du disque virtuel d'instantané des données modifiées déjà configurés sont utilisés. Pour recréer l'instantané de disque virtuel : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez un instantané de disque virtuel. 2 Sélectionnez Disque virtuel→ Instantané→ Recréer. 3 Tapez oui, puis cliquez sur OK. Restauration d'instantanés La fonction de restauration d'instantanés permet de rétablir le contenu d'un disque virtuel pour qu'il corresponde à une image de point dans le temps stockée dans un instantané de disque virtuel. Lors de la restauration, le serveur hôte peut quand même écrire des données sur le disque virtuel de base. Toutefois, l'instantané de disque virtuel est en lecture seule pendant l'opération de restauration. Il redevient disponible pour les opérations d'écriture dès la fin de la restauration. Vous ne pouvez pas redémarrer, supprimer ni désactiver l'instantané de disque virtuel pendant la restauration. 178 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Le disque virtuel d'instantané des données modifiées associé doit comporter suffisamment de capacité pour permettre le traitement de l'opération de restauration et des opérations d'écriture depuis l'hôte. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées nécessite au maximum deux fois la taille du disque de base, plus un espace de métadonnées supplémentaire égal à environ 1/1000e (0,1 %) de la capacité du volume de base. REMARQUE : en raison des opérations d'écriture du serveur hôte, le contenu de l'instantané de disque virtuel peut avoir changé depuis la création de l'instantané. L'opération de restauration inclut toutes les modifications apportées à l'instantané après sa création. Vous pouvez attribuer une priorité à l'opération de restauration. Plus la priorité est élevée, plus les ressources système allouées à la restauration sont importantes ; cela affecte les performances globales du système. Règles et consignes pour l'exécution d'une restauration d'instantané Les règles et consignes suivantes s'appliquent lorsque vous réalisez une restauration d'instantané : • La restauration d'un disque virtuel de base d'après un instantané de disque virtuel n'affecte pas le contenu des instantanés de disque virtuel. • Vous ne pouvez effectuer qu'une seule opération de restauration à la fois. • Pendant la restauration d'un disque virtuel de base, vous ne pouvez pas créer de nouveaux instantanés de disque virtuel depuis ce disque de base. • Vous ne pouvez pas lancer la restauration d'instantané si l'une des opérations suivantes est en cours : – Extension de la capacité de disque virtuel – L'Expansion de disque virtuel (VDE) – Migration du niveau de RAID – Migration de taille de segment – Copie de disque virtuel – Inversion des rôles (dans la réplication à distance) • La restauration d'instantané ne fonctionne pas si le disque virtuel de base sert de disque virtuel secondaire pour une réplication à distance. • Si la capacité utilisée dans le disque virtuel d'instantané des données modifiées associé contient des secteurs illisibles, la restauration d'instantané échoue.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 179 En cas d'erreur pendant la restauration, l'opération est suspendue, et l'icône À vérifier est appliqué au disque virtuel de base et à l'instantané de disque virtuel. Le module de contrôleur RAID consigne également l'événement dans le journal MEL (Major Event Log - Journal d'événements majeurs). Suivez la procédure indiquée par le Recovery Guru pour corriger l'erreur, puis relancez l'opération de restauration. AVERTISSEMENT : risque de perte de données : si vous annulez une restauration d'instantané en cours, le disque virtuel de base peut rester dans un état inutilisable et l'instantané de disque virtuel peut apparaître avec la mention Échec dans le logiciel MD Storage Management (Gestionnaire de stockage MD). Par conséquent, n'annulez jamais une restauration d'instantané, sauf si vous disposez d'options de récupération fiables pour restaurer le contenu du disque virtuel de base. Options de ligne de commande Vous pouvez aussi (facultatif) utiliser l'interface de ligne de commande (CLI) pour démarrer, annuler ou reprendre une restauration d'instantané, ou modifier sa priorité. Pour plus d'informations, consultez le Guide CLI. Protection contre l'échec de la restauration d'instantané Pour protéger votre disque virtuel de base, il est recommandé de créer un nouvel instantané de disque virtuel à partir de ce disque de base avant de lancer la restauration. Si la restauration d'instantané échoue, utilisez ce nouvel instantané de disque virtuel pour restaurer votre disque virtuel de base. Versions précédentes de MD Storage Manager Les instantanés de disque virtuel créés avec des versions précédentes de MD Storage Manager qui ne prenaient pas en charge la restauration d'instantané n'ont pas besoin d'être recréés ou modifiés pour pouvoir être utilisés en vue de la restauration d'instantané. Une fois que vous avez installé la dernière version du logiciel MD Storage Management et le micrologiciel de module de contrôleur RAID, les instantanés de disque virtuel créés dans des versions précédentes prennent en charge la restauration d'instantané. Toutefois, si vous revenez à une version précédente du logiciel MD Storage Management après avoir exécuté une restauration d'instantané, cette version plus ancienne de MD Storage Management ne prendra pas en charge l'instantané de disque virtuel créé.180 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel Démarrage d'une restauration d'instantané Pour lancer une restauration d'instantané : 1 Dans la fenêtre Gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique. 2 Choisissez une méthode : • Sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Disque virtuel→ Instantané→ Restaurer. • Cliquez-droit sur l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Restaurer. La boîte de dialogue Confirmer la restauration de l'instantané de disque virtuel s'affiche. 3 Dans la zone de choix de la priorité de la restauration, utilisez le curseur pour fixer la priorité voulue. REMARQUE : avec une priorité basse, les activités normales d'écriture de données sont prioritaires et l'opération de restauration est plus longue à exécuter. Avec une priorité élevée, la restauration est prioritaire et les écritures de données sont réduites. 4 Pour lancer la restauration d'instantané, entrez oui dans la zone de confirmation, puis cliquez sur OK. L'état de la restauration est affiché dans le volet Propriétés du disque virtuel de base et de l'instantané de disque virtuel. Reprise d'une restauration d'instantané Si l'opération de restauration a été suspendue en raison d'une erreur, vous pouvez la reprendre en procédant comme suit : 1 Dans la fenêtre Gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique. 2 Choisissez une méthode : • Sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Disque virtuel→ Instantané→ Reprendre la restauration. • Cliquez-droite sur l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Reprendre la restauration. La boîte de dialogue Reprendre la restauration s'affiche.Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuel 181 3 Cliquez sur OK. Si la restauration d'instantané reprend avec succès, son état est affiché dans le volet Propriétés du disque virtuel de base ou de l'instantané de disque virtuel. Si la reprise de la restauration d'instantané ne se fait pas correctement, l'opération est à nouveau suspendue et les deux disques virtuels portent l'icône À vérifier. Consultez le journal MEL (Major Event Log, journal d'événements majeur) pour en savoir plus et suivez la procédure indiquée par le Recovery Guru pour corriger l'erreur. Annulation d'une restauration d'instantané AVERTISSEMENT : risque de perte de données : si vous annulez une restauration d'instantané en cours, le disque virtuel de base peut rester dans un état inutilisable et l'instantané de disque virtuel peut apparaître avec la mention Échec dans le logiciel MD Storage Management (Gestionnaire de stockage MD). Par conséquent, n'annulez jamais une restauration d'instantané, sauf si vous disposez d'options de récupération fiables pour restaurer le contenu du disque virtuel de base. 1 Dans la fenêtre Gestion des matrices, sélectionnez l'onglet Logique. 2 Choisissez une méthode : • Sélectionnez l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Disque virtuel→ Instantané→ Annuler la restauration. • Cliquez-droit sur l'instantané de disque virtuel, puis choisissez Annuler la restauration. La boîte de dialogue Confirmer l'annulation de la restauration s'affiche. 3 Pour annuler la restauration d'instantané, entrez oui dans la zone de confirmation, puis cliquez sur OK. 4 Cliquez sur Oui pour annuler l'opération de restauration.182 Configuration : fonctions premium : instantanés de disque virtuelConfiguration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 183 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel REMARQUE : la copie d'un disque virtuel écrase les données stockées sur le disque virtuel cible. Assurez-vous que vous n'avez plus besoin de ces données ou sauvegardez-les avant de lancer la copie. REMARQUE : si vous avez commandé cette fonction, une carte d'activation vous a été fournie avec la matrice de stockage Dell PowerVault MD. Pour obtenir un fichier de clé permettant d'activer la fonction, suivez les instructions indiquées sur la carte. REMARQUE : la méthode de création de disque virtuel conseillée consiste à effectuer une copie à partir d'un instantané de disque virtuel. En effet, l'instantané étant utilisé comme source de la copie, le disque d'origine reste totalement disponible et peut continuer à fonctionner normalement. Lorsque vous créez une copie de disque virtuel, une « paire » composée des disques virtuels source et cible est créée sur la même matrice de stockage. Le disque virtuel source est le disque qui contient les données à copier. Il accepte les demandes d'E/S de l'hôte et stocke les données jusqu'à ce qu'elles soient copiées sur le disque cible. Il peut s'agir d'un disque virtuel standard, d'un instantané de disque virtuel ou du disque virtuel source d'un instantané. Lorsque vous lancez la copie, toutes les données sont copiées sur le disque virtuel cible. Le disque source passe en lecture seule jusqu'à ce que la copie soit terminée. Le disque virtuel cible est le disque sur lequel les données sont copiées. Il est possible de désigner comme cible un disque virtuel standard ou le disque source d'un instantané défectueux ou désactivé. Une fois la copie terminée, le disque virtuel source redevient accessible aux applications hôte et accepte les demandes d'écriture de l'hôte. Pour éviter de générer des messages d'erreur, n'essayez pas d'accéder à un disque virtuel source en cours de copie tant que l'opération n'est pas terminée.184 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel Avantages de la copie de disque virtuel : • Meilleure accessibilité des données : au fur et à mesure de l'évolution de vos besoins de stockage, vous pouvez copier vos données sur un disque virtuel faisant partie d'un groupe de disques Le copie des données présentant une capacité plus importante (exemple : transfert depuis un disque physique de 61 Go vers un autre de 146 Go). • Restauration des données d'un instantané de disque virtuel sur le disque virtuel source : la fonction de copie permet de restaurer les données d'un instantané de disque virtuel sur le disque virtuel d'origine. • Création d'une copie de sauvegarde : la fonction de copie d'un disque virtuel permet de créer une sauvegarde. Cette dernière consiste à copier les données d'un disque virtuel source vers un disque virtuel cible faisant partie de la même baie de stockage, tout en limitant au maximum le délai pendant lequel le disque source n'est plus accessible en écriture pour le système hôte. Vous pouvez alors utiliser le disque virtuel cible comme sauvegarde du disque virtuel source, en tant que ressource pour tester le système ou pour copier des données vers un autre périphérique, tel qu'un lecteur de bande ou autre support. REMARQUE : restauration à partir d'une copie de sauvegarde : vous pouvez modifier les mappages entre systèmes hôtes et disques virtuels pour restaurer les données à partir du disque virtuel de sauvegarde que vous avez créé lors de la procédure précédente. Pour cela, vous pouvez utiliser l'option Adressages pour supprimer l'adressage entre le disque virtuel source et l'hôte, puis pour adresser ce dernier avec le disque de sauvegarde. Types de copie virtuelle Vous pouvez effectuer une copie de disque virtuel en ligne ou hors ligne. Pour garantir l'intégrité des données, toutes les E/S sur le disque virtuel cible sont suspendues pendant l'opération de copie de disque virtuel, quel que soit son type. Une fois la copie terminée, les hôtes ne peuvent plus écrire sur le disque cible.Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 185 Copie hors ligne La copie hors ligne lit les données du disque virtuel source et les copie vers un disque virtuel cible, tout en suspendant toutes les mises à jour du disque source pendant l'opération de copie. Lors d'une copie de disque virtuel hors ligne, le système établit une relation entre un disque virtuel source et un disque virtuel cible. Les disques virtuels source qui participent à la copie hors ligne sont disponibles pour les requêtes de lecture tant que la copie de disque virtuel affiche l'état En cours ou En attente. Les requêtes d'écriture ne sont autorisées que lorsque la copie hors ligne est terminée. Si le disque virtuel source est formaté avec un système de fichiers de journalisation, toutes les tentatives d'émission d'une requête de lecture sur le disque virtuel source peuvent être rejetées par les modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage et générer un message d'erreur. Assurez-vous que l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible est désactivé une fois la copie de disque virtuel terminée, afin d'empêcher l'apparition de messages d'erreur. Copie en ligne La copie en ligne crée une copie d'un instantané de point dans le temps de l'un des disques virtuels d'une matrice de stockage, tout en continuant à accepter les écritures sur ce disque virtuel pendant l'opération de copie. Pour ce faire, le système crée un instantané du disque virtuel et l'utilise comme disque virtuel source réel de la copie. Lors d'une copie de disque virtuel en ligne, le système établit une relation entre un instantané de disque virtuel et un disque virtuel cible. Le disque virtuel pour lequel l'image de point dans le temps est créée (disque virtuel source) doit être un disque virtuel standard faisant partie de la matrice de stockage. Un instantané de disque virtuel et un disque virtuel d'instantané des données modifiées sont créés pendant l'opération de copie en ligne. L'instantané de disque virtuel n'est pas un disque virtuel contenant réellement des données, mais plutôt une référence aux données que contenait le disque virtuel à un point dans le temps spécifique. Pour chaque instantané capturé, le système crée un disque virtuel d'instantané des données modifiées pour stocker les données de copie sur écriture de l'instantané. Le disque virtuel d'instantané des données modifiées sert uniquement à gérer l'image d'instantané.186 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel Avant toute modification d'un bloc de données du disque virtuel source, le contenu de ce bloc est copié vers le disque virtuel d'instantané des données modifiées. Étant donné que la logithèque stocke dans ces blocs une copie des données d'origine, toute modification ultérieure est écrite uniquement sur le disque virtuel source. REMARQUE : si vous utilisez comme source de la copie un instantané de disque virtuel actif, les performances du disque virtuel source se dégradent en raison des opérations de copie sur écriture. Une fois la copie terminée, l'instantané est désactivé et les performances du disque virtuel source sont rétablies. Malgré la désactivation de l'instantané, l'infrastructure des données modifiées et la relation de copie restent intactes. Création d'une copie de disque virtuel pour un disque MSCS partagé Pour copier un disque MSCS (Microsoft Cluster Server) partagé, créez tout d'abord un instantané de ce disque virtuel, puis utilisez l'instantané comme source de la copie. REMARQUE : si vous essayez de créer directement une copie d'un disque MSCS partagé, plutôt que d'utiliser un instantané, un message d'erreur vous indiquant que l'opération ne peut pas être effectuée s'affichera, car le disque virtuel source sélectionné n'est pas un candidat approprié. REMARQUE : lorsque vous créez un instantané de disque virtuel, vous devez l'adresser à un seul nœud du cluster. Si vous l'adressez au groupe d'hôtes ou aux deux nœuds du cluster, plusieurs nœuds pourront accéder aux données simultanément, ce qui risque d'entraîner la corruption des données. Disque virtuel : Autorisations de lecture/écriture Une fois la copie terminée, les hôtes ne peuvent plus écrire sur le disque cible. Ce dernier rejette toute les demandes d'E/S tant que la copie est à l'état « En attente » ou « En cours », ou si elle échoue avant d'être terminée. Pour empêcher toute modification des données copiées, conservez l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible dans les cas suivants : • si vous utilisez le disque virtuel cible à des fins de sauvegarde ; • si vous utilisez les données stockées sur le disque virtuel cible pour les recopier sur le disque virtuel source d'un instantané désactivé ou en panne. Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 187 Pour autoriser la modification des données contenues sur le disque virtuel cible une fois la copie terminée, modifiez ce paramètre pour lui attribuer la valeur Lecture/Écriture. Pour définir les permissions de Lecture/Écriture du disque virtuel cible : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 2 Sélectionnez au moins une paire en copie dans le tableau. 3 Effectuez l'une des actions suivantes : • Pour activer l'autorisation Lecture seule, sélectionnez Modifier→ Autorisations de disque virtuel cible→ Activer la lecture seule. REMARQUE : les demandes d'écriture sur le disque virtuel cible sont rejetées lorsque l'autorisation de Lecture seule est activée sur ce disque. • Pour désactiver l'autorisation Lecture seule, sélectionnez Modifier→ Autorisations de disque virtuel cible→ Désactiver la lecture seule. Restrictions liées à la fonction de copie de disque virtuel Avant d'effectuer toute tâche impliquant une copie de disque virtuel, vous devez consulter et respecter les restrictions indiquées dans cette section. Ces restrictions concernent aussi bien les disques virtuels source et cible que la matrice de stockage. • Lorsqu'une copie de disque virtuel est à l'état « En cours », « En attente » ou « Échec », le disque virtuel source n'est accessible qu'en lecture. Une fois la copie terminée, il redevient accessible en écriture et lecture. • Un disque virtuel ne peut être sélectionné comme cible que pour une seule copie à la fois. • Une copie de disque virtuel, quel que soit le disque virtuel, ne peut pas être montée sur le même hôte que le disque virtuel source. • Windows ne permet pas d'attribuer une lettre de lecteur à une copie de disque virtuel. • Un disque virtuel à l'état « Échec/En panne » ne peut être utilisé ni comme disque source, ni comme disque cible. 188 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel • Un disque virtuel à l'état « Dégradé » ne peut pas être utilisé comme disque cible. • Un disque virtuel impliqué dans une opération de modification ne peut être utilisé ni comme disque source, ni comme disque cible. Parmi les modifications : – Extension de capacité : migration de niveau de RAID : dimensionnement de segment – Extension d'un disque virtuel – Défragmentation d'un disque virtuel REMARQUE : les sections suivantes, consacrées à la préparation des hôtes, s'appliquent également si vous utilisez la fonction de copie de disque virtuel à partir de l'interface CLI. Création d'une copie de disque virtuel PRÉCAUTION : perte de données potentielle : les disques virtuels source qui participent à la copie de disque virtuel ne sont disponibles à l'activité d'E/S de lecture que lorsqu'une copie de disque virtuel est à l'état En cours ou En attente. Les demandes d'écriture sont permises une fois la copie de disque virtuel terminée. Si le disque virtuel source a été formaté avec un système de fichiers de journalisation, toute tentative de requête de lecture du disque virtuel source peut être rejetée par la matrice de stockage et un message d'erreur peut s'afficher. Le pilote de système de fichiers de journalisation envoie une demande d'écriture avant de tenter d'émettre la demande de lecture. La matrice de stockage rejette la requête d'écriture et ce rejet empêche l'émission de la requête de lecture correspondante. Cette condition pourrait causer l'apparition d'un message d'erreur, qui indique que le disque virtuel source est protégé en écriture. Pour éviter ce problème, ne tentez pas d'accéder à un disque virtuel source qui participe à une copie de disque virtuel lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours. Assurez-vous également que l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible est désactivé une fois la copie de disque virtuel terminée afin d'empêcher l'apparition de messages d'erreur. La fonction premium Copie de disque virtuel inclut les éléments suivants : • L'Assistant Création de copie, qui facilite la création d'une copie de disque virtuel • Le Gestionnaire de copies, qui surveille les copies de disque virtuel après leur création Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 189 Avant de commencer Une copie de disque virtuel fait échouer tous les instantanés de disque virtuel associés au disque virtuel cible, s'il en existe. Si vous sélectionnez un disque virtuel source d'un instantané de disque virtuel, vous devez désactiver tous les instantanés de disque virtuel associés au disque virtuel source avant de le sélectionner comme disque virtuel cible. Autrement, le disque virtuel source ne peut pas être utilisé comme disque virtuel cible. Une copie de disque virtuel écrase les données du disque virtuel cible et fait automatiquement passer le disque virtuel cible en lecture seule pour les hôtes S'il existe 16 copies de disque virtuel à l'état En cours, toute copie de disque virtuel ultérieure prend l'état En attente, jusqu'à ce que l'une des 16 copies de disque virtuel soit terminée. Opérations de copie et de modification d'un disque virtuel Si une opération de modification est en cours d'exécution sur un disque virtuel source ou un disque virtuel cible, et que la copie de disque virtuel est à l'état En cours, En attente, ou en Échec, la copie de disque virtuel ne démarre pas. Si une opération de modification est en cours d'exécution sur un disque virtuel source ou un disque virtuel cible après la création d'une copie de disque virtuel, l'opération de modification doit se terminer avant le lancement de la copie de disque virtuel. Lorsqu'une copie de disque virtuel est à l'état En cours, aucune opération de modification ne s'exécute. Assistant Création de copie L'Assistant Création de copie vous aide à : • Sélectionner un disque virtuel source depuis la liste des disques virtuels disponibles • Sélectionner un disque virtuel cible depuis la liste des disques virtuels disponibles • Définir la priorité de la copie de disque virtuel Lorsque vous avez terminé l'Assistant, la copie de disque virtuel démarre. Les données sont lues depuis le disque virtuel source et écrites sur le disque virtuel cible. Des icônes « Opération en cours » apparaissent sur le disque virtuel source et le disque virtuel cible lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours ou En attente.190 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel Échec d'une copie de disque virtuel Les conditions suivantes peuvent causer l'échec de la copie de disque virtuel : • Erreur de lecture depuis le disque virtuel source • Erreur d'écriture sur le disque virtuel cible • Une panne de matrice de stockage qui affecte le disque virtuel source ou le disque virtuel cible. Lorsque la copie de disque virtuel échoue, un événement critique est enregistré dans le Journal des événements et l'icône À vérifier apparaît dans la fenêtre AMW. Lorsqu'une copie est à cet état, l'hôte a un accès en lecture seule au disque virtuel source. Aucune demande de lecture ou d'écriture du disque virtuel cible ne s'effectue jusqu'à la correction de la panne à l'aide du Recovery Guru. Propriétaire préféré de module de contrôleur RAID Lors d'une copie de disque virtuel, le même module de contrôleur RAID doit être propriétaire à la fois du disque virtuel source et du disque virtuel cible. Si les deux disques virtuels n'ont pas le même module de contrôleur RAID préféré lorsque la copie commence, la propriété du disque virtuel cible est automatiquement transférée au module de contrôleur RAID préféré du disque virtuel source. Lorsque la copie est terminée ou qu'elle s'arrête, la propriété du disque virtuel cible est restaurée à son module de contrôleur RAID préféré. Si la propriété du disque virtuel source est modifiée lors de la copie, la propriété du disque virtuel cible est également modifiée. Module de contrôleur RAID en panne Vous devez attribuer manuellement la propriété d'un module de contrôleur RAID au module de contrôleur RAID alternatif pour permettre à la copie de disque virtuel de se terminer dans ces conditions : • Une copie de disque virtuel est à l'état En cours. • Le module de contrôleur RAID préféré d'un disque virtuel source tombe en panne • Le transfert de propriété ne s'effectue pas automatiquement lors du basculementConfiguration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 191 Gestionnaire de copie Après la création d'une copie de disque virtuel en utilisant l'assistant Création de copie, vous pouvez la surveiller grâce au Gestionnaire de copies (Copy Manager). Une copie de disque virtuel peut être recopiée, arrêtée, ou retirée avec le Gestionnaire de copies. Il est également possible de modifier les attributs, tels que la priorité de copie et l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible. Vous pouvez afficher l'état d'une copie de disque virtuel dans le Gestionnaire de copies. Aussi, si vous avez besoin de déterminer quels disques virtuels sont inclus dans une copie de disque virtuel, vous pouvez utiliser le Gestionnaire de copies ou le profil de matrice de stockage. Copie du disque virtuel Vous pouvez créer une copie de disque virtuel à l'aide de l'Assistant Création de copie. PRÉCAUTION : perte possible de l'accès aux données : une copie de disque virtuel écrase les données sur un disque virtuel. Une copie de disque virtuel fait automatiquement passer le disque virtuel cible en mode lecture seule pour les hôtes. Gardez cet attribut activé pour préserver les données du disque virtuel cible. PRÉCAUTION : si vous avez choisi de ne pas conserver les données du disque virtuel cible après la fin de la copie de disque virtuel, désactivez l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible. Reportez-vous à « Disque virtuel : Autorisations de lecture/écriture », à la page 186 pour plus d'informations sur l'activation et la désactivation de l'attribut Lecture seule pour le disque virtuel cible. Pour empêcher l'apparition de messages d'erreur « Protégé en écriture », ne tentez pas d'accéder à un disque virtuel source qui participe à une copie de disque virtuel lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours. Assurezvous également que l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible est désactivé une fois la copie de disque virtuel terminée afin d'empêcher l'apparition de messages d'erreur. Pour copier le disque virtuel : 1 Arrêtez les E/S sur les disques virtuels source et cible. 2 Démontez tous les systèmes de fichiers sur les disques virtuels source et cible.192 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 3 Dans la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez l'onglet Logique, puis sélectionnez le disque virtuel source. 4 Sélectionnez Disque virtuel→ Créer une copie. La fenêtre Sélectionner le disque virtuel source et le type de copie s'affiche. 5 Dans la zone Sélectionner un disque virtuel source, sélectionnez le disque virtuel approprié 6 Dans la zone Sélectionner un type de copie, choisissez la copie hors ligne ou la copie en ligne. REMARQUE : la copie de disque virtuel en ligne écrase les données du disque virtuel cible et fait automatiquement passer le disque virtuel cible en lecture seule pour les hôtes. Une fois la copie de disque virtuel en ligne terminée, utilisez le Gestionnaire de copies pour désactiver l'attribut Lecture seule du disque virtuel cible. Si le disque virtuel cible a déjà été utilisé dans une copie de disque virtuel, vérifiez que vous n'avez plus besoin des données qu'il contient ou que vous les avez sauvegardées à un emplacement accessible. La fenêtre Sélectionner un disque virtuel cible s'affiche. 7 Dans la zone Sélectionner un disque virtuel cible, sélectionnez le disque virtuel approprié 8 Dans la zone Sélectionner une priorité de copie, sélectionnez la priorité de copie pertinente et cliquez sur Suivant. La fenêtre Confirmation affiche le récapitulatif de vos sélections. 9 Saisissez oui, puis cliquez sur Terminer. REMARQUE : des icônes « Opération en cours » apparaissent sur le disque virtuel source et le disque virtuel cible lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours ou En attente. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager.Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 193 Performances de la matrice de stockage pendant une copie de disque virtuel Les facteurs suivants affectent les performances globales de la matrice de stockage : • Opérations d'E/S • Niveau de RAID?du disque virtuel • Configuration du disque virtuel : nombre de lecteurs inclus dans les groupes de disques virtuels • Type de disque virtuel : la copie des instantanés de disque virtuel peut être plus longue que celle des disques virtuels standard. Lors d'une copie de disque virtuel, une partie des ressources de la matrice de stockage est utilisée pour effectuer la copie au lieu de traiter les E/S, ce qui affecte les performances globales de la matrice. Lorsque vous créez une copie de disque virtuel, vous indiquez la priorité de l'opération. Cette priorité détermine le temps de traitement que le contrôleur devra allouer à la copie, au détriment des E/S. Définition de la priorité d'une copie Le Gestionnaire de copies permet de sélectionner le temps que prendra une copie de disque virtuel pour une paire en copie sélectionnée. Vous pouvez changer la priorité de copie pour une paire en copie aux moments suivants : • Avant le lancement de la copie de disque virtuel • Lorsque la copie de disque virtuel est à l'état En cours • Lorsque vous recréez une copie de disque virtuel Pour définir la priorité d'une copie : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 2 Dans le tableau, sélectionnez une ou plusieurs paires en copie. 3 Sélectionnez Modifier→ Priorité de copie. La fenêtre Modifier la priorité de copie s'affiche.194 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 4 Dans la zone Priorité de copie, sélectionnez la priorité de copie appropriée, selon les besoins en performances de votre système. REMARQUE : ce paramètre peut avoir l'une des cinq valeurs suivantes : La plus faible, Faible, Moyenne, Élevée et La plus élevée. Si la priorité est minimale, les opérations d'E/S sont très peu affectées mais la copie prend plus de temps. Arrêt de la copie d'un disque virtuel Seules les copies à l'état « En cours », « En attente » ou « Échec » peuvent être arrêtées. Si vous arrêtez une copie à l'état « Échec », l'état « À vérifier » associé à la matrice de stockage est supprimé. Gardez à l'esprit les consignes suivantes lorsque vous arrêtez une copie de disque virtuel : • Pour utiliser cette option, ne sélectionnez qu'une paire en copie dans le Gestionnaire de copies. • Lorsque la copie de disque virtuel est arrêtée, le disque virtuel source devient accessible en écriture à tous les hôtes adressés. Si des données sont écrites sur le disque virtuel source, le contenu du disque cible ne correspond plus à celui du disque source. Pour arrêter la copie d'un disque virtuel, procédez comme suit : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 2 Sélectionnez la paire en copie dans le tableau. 3 Sélectionnez Copier→ Arrêter. 4 Cliquez sur Oui.Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 195 Lancement d'une nouvelle copie d'un disque virtuel Il est possible de recommencer une copie de disque virtuel ayant été arrêtée avant la fin ou ayant échoué. L'option Copier de nouveau écrase les données stockées sur le disque virtuel cible et définit ce dernier comme étant accessible en lecture seule par rapport aux hôtes. Si des instantanés sont associés au disque cible, cette option leur attribue automatiquement l'état « En panne/Échec ». Préparation des serveurs hôtes au remplacement d'une copie de disque virtuel REMARQUE : avant de créer une nouvelle copie d'un disque virtuel, arrêtez toutes les E/S et les transferts de données impliquant le disque virtuel source et le disque cible, le cas échéant. Vous vous assurerez ainsi que l'image du disque virtuel source correspondra bien à son état à l'instant T. Vous devez donc fermer toutes les applications (y compris Windows Internet Explorer) et vérifier que toutes les opérations d'E/S se sont arrêtées. REMARQUE : vous pouvez également supprimer la lettre de lecteur correspondant au disque virtuel associé (sous Windows) ou démonter le disque virtuel (sous Linux) afin de vous assurer que la source de la copie ne sera pas modifiée. Avant de créer une nouvelle copie de disque virtuel pour une paire de disques existante, vous devez affecter l'état approprié au serveur hôte et au disque virtuel associé que vous copiez à nouveau. Préparez le serveur hôte et le disque virtuel en procédant comme suit : 1 Arrêtez toutes les opérations d'E/S sur les disques virtuels source et cible. 2 Depuis Windows, videz le cache du disque source et du disque virtuel cible (s'il est monté). À l'invite du système hôte, tapez : SMrepassist -f et appuyez sur . Pour plus d'informations, voir « Utilitaire SMrepassist », à la page 269. 3 Pour vérifier que le disque virtuel est à l'état Optimal ou Désactivé, sélectionnez l'onglet Récapitulatif, puis cliquez sur Groupes de disques et disques virtuels.196 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 4 Afin d'assurer une copie stable du lecteur pour le disque virtuel, sous Windows, supprimez la ou les lettres identifiant le disque source et le disque virtuel (s'il est monté) et, sous Linux, démontez le ou les lecteurs virtuels. À défaut, un message indiquera que la création de la copie a abouti, mais les données copiées ne seront pas correctement mises à jour. 5 Suivez les instructions supplémentaires correspondant à votre système d'exploitation, le cas échéant. Sinon, les copies de disque virtuel créées risquent d'être inutilisables. REMARQUE : si vous devez appliquer des instructions supplémentaires propres à votre système d'exploitation, vous les trouverez dans la documentation fournie avec celui-ci. Nouvelle copie d'un disque virtuel Vous pouvez utiliser le Gestionnaire de copies pour créer une nouvelle copie de disque virtuel d'un disque virtuel source et un disque virtuel cible. Utilisez cette option lorsque vous avez arrêté une copie de disque virtuel et que vous souhaitez la relancer, ou lorsqu'une copie a échoué ou s'est terminée. La copie de disque virtuel redémarre du début. • Perte possible de données : l'opération de relancement d'une copie écrase les données existantes sur le disque virtuel cible. • Perte possible d'accès aux données : lorsque la copie est à l'état En cours ou En attente, les disques virtuels source ne sont disponibles que pour les activités E/S de lecture. Les demandes d'écriture sont permises une fois la copie de disque virtuel terminée. Gardez à l'esprit les consignes suivantes lors du lancement d'une recopie de disque virtuel : • Si les hôtes sont adressés sur le disque virtuel source, les données copiées vers le disque virtuel cible pendant l'opération de nouvelle copie peuvent avoir changé depuis la création de la copie de disque virtuelle précédente. • Ne sélectionnez qu'une copie de disque virtuel dans la fenêtre de dialogue du Gestionnaire de copies.Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel 197 Pour copier à nouveau le disque virtuel : 1 Arrêtez les E/S sur les disques virtuels source et cible. 2 Démontez tous les systèmes de fichiers sur les disques virtuels source et cible. 3 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 4 Sélectionnez la paire en copie dans le tableau. 5 Sélectionnez Copier→ Copier de nouveau. La fenêtre Copier de nouveau s'affiche. 6 Définissez la priorité de la copie. REMARQUE : ce paramètre peut avoir l'une des cinq valeurs suivantes : La plus faible, Faible, Moyenne, Élevée et La plus élevée. Si la priorité est La plus faible, les opérations d'E/S sont très peu affectées mais la copie prend plus de temps. Si la priorité est définie sur La plus élevée, la copie de disque virtuel est prioritaire, mais les opérations d'E/S de la matrice de stockage peuvent en être affectées. Suppression de paires de copie Vous pouvez retirer une ou plusieurs copies de disque virtuel à l'aide du Gestionnaire de copies. Toutes informations se rapportant à la copie de disque virtuel pour les disques virtuels source et cible sont retirées des boîtes de dialogue Propriétés du disque virtuel et Profil de matrice de stockage. Lorsque vous retirez une copie de disque virtuel de la matrice de stockage, vous retirez aussi l'attribut Lecture seule pour le disque virtuel cible. Après le retrait de la copie de disque virtuel du Gestionnaire de copies, vous pouvez sélectionner le disque virtuel cible comme disque virtuel source ou cible pour une nouvelle copie de disque virtuel. Si vous retirez une copie de disque virtuel, le disque virtuel source et le disque virtuel cible n'apparaissent plus dans le Gestionnaire de copies. Gardez à l'esprit ces consignes lors du retrait de paires en copie : • Le fait de supprimer une paire en copie n'a aucune incidence sur les données qui se trouvent sur le disques virtuel source ou cible. • Si la copie de disque virtuel est à l'état En cours, vous devez arrêter la copie avant de retirer la paire en copie.198 Configuration : fonction Premium - Copie de disque virtuel Pour retirer des paires en copie : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Disque virtuel→ Copier→ Gestionnaire de copies. La fenêtre Gestionnaire de copies s'affiche. 2 Dans le tableau, sélectionnez une ou plusieurs paires en copie. 3 Sélectionnez Copier→ Retirer des paires de copie. La boîte de dialogue Retirer des paires de copie s'affiche. 4 Cliquez sur Oui.Configuration : fonction premium : mise à niveau à une configuration 199 de Couche Hautes performances Configuration : fonction premium : mise à niveau à une configuration de Couche Hautes performances La fonction premium de Couche Hautes performances sur une matrice de série MD3200 étend les performances du système au-delà de celles d'une matrice MD3200 fonctionnant à un niveau de performances standard. Si vous avez commandé cette fonction, une carte d'activation vous a été fournie avec la matrice de stockage. Après avoir lu les informations ci-dessous, suivez les instructions de la carte pour obtenir un fichier de clé et activer la fonction. PRÉCAUTION : perte d'accès aux données : la matrice de stockage redémarre automatiquement lorsque la fonction de couche hautes performances est activée ou désactivée. Les données ne sont pas disponibles lors du redémarrage. Elles redeviennent disponibles lorsque la matrice a redémarré. Pour effectuer une mise à niveau d'une matrice de stockage de couche performances standard, activez la fonction premium de couche hautes performances, en utilisant le logiciel MDSM (Dell PowerVault Modular Disk Storage Management). La matrice redémarre lorsque la fonction de couche hautes performances est activée ou désactivée. Entre-temps l'accès aux données et l'accès à la gestion du contrôleur sera temporairement perdu. Nous vous recommandons d'arrêter toutes les entrées/sorties de la matrice avant d'activer ou de désactiver cette fonction. Lors du redémarrage de la matrice, l'état de la matrice dans l'application MDSM passe d' Optimal à Aucune réponse. À la fin du redémarrage, l'état redevient Optimal. Vous pouvez redémarrer les E/S sur la matrice de stockage lorsque l'état de celle-ci redevient Optimal. 200 Configuration : fonction premium : mise à niveau à une configuration de Couche Hautes performancesConfiguration : Device Mapper Multipath for Linux 201 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Présentation La matrice de stockage de série MD3200 utilise une structure logicielle du système d'exploitation Linux, appelée DM (DeviceMapper - Adresseur/ Mappeur de périphériques), pour activer les capacités multivoies des serveurs hôte Linux. La fonction multivoies du DM est fournie par une combinaison de pilotes et utilitaires. Ce chapitre décrit comment utiliser ces utilitaires pour activer la matrice de stockage de série MD3200 sur un système Linux. REMARQUE : la technologie Device Mapper remplace une technologie propriétaire antérieure appelée MPP. MPP servait à activer les fonctions multivoies des générations MD précédentes de matrices de stockage de série MD3000. REMARQUE : pour installer les composants logiciels requis de Device Mapper sur un serveur hôte Linux, exécutez le programme d'installation du support de ressources de série MD3200 sur le serveur, puis sélectionnez l'option d'installation Complète ou Hôte. Pour connaître les procédures d'installation détaillées, reportezvous au Guide de déploiement de matrices de stockage Dell PowerVault MD3200 et MD3220, à l'adresse support.dell.com/manuals. Parmi les avantages de la fonction multivoies DM : • Détection d'échec de chemin et redirection des E/S vers d'autres chemins disponibles • Revalidation des chemins en échec après leur restauration • Utilisation de plusieurs chemins disponibles afin de maximiser les performances • Reconfiguration de l'utilisation des chemins selon leur état et les conditions d'erreur • Unification des nœuds de périphériques multiples en un seul nœud de périphérique multivoies logique • Identification de nouvelle LU multivoies et configuration automatique d'un nouveau nœud multivoies • Persistance de nom du périphérique pour les périphériques DM sous /dev/mapper/202 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Utilisation des périphériques multivoies DM REMARQUE : l'utilisation ou la modification de tout nœud autre que les nœuds du périphériques multivoies peut entraîner des problèmes de matrice ou de système de fichiers, y compris une perte de communication avec la matrice et une corruption de système de fichiers. Évitez d'accéder à tout périphérique autre que le périphérique multivoies. . REMARQUE : une fois la création de partition sur un périphérique multivoies terminée, toutes les opérations d'E/S, y compris la création de système de fichiers, les E/S brutes et les E/S de système de fichiers, doivent être effectuées à travers le nœud de partition, non pas les nœuds de périphérique multivoies. Étapes à effectuer au préalable Les tâches suivantes doivent être effectuées avant de continuer. Pour en savoir plus sur les étapes 1 et 2, voir le Guide de déploiement des matrices de stockage MD3200 et MD3220 à l'adresse support.dell.com/manuals. Pour en savoir plus sur l'étape 3, voir « Création de disques virtuels », à la page 109. 1 Installer le logiciel hôte à partir du support de ressources de série MD3200 : insérez le support de ressources dans le système pour démarrer l'installation du MDSM (Modular Disk Storage Manager - Gestionnaire de stockage de disques modulaires). REMARQUE : l'installation de Red Hat 5.x exige un nouveau montage du support de DVD afin de rendre son contenu exécutable. 2 Réamorcer à l'invite du programme d'installation : le programme d'installation nécessite et invite au réamorçage une fois l'installation terminée. 3 Créer et mapper des disques virtuels à l'aide du MDSM : une fois la configuration des matrices à l'aide de MDCU (utilitaire de configuration de disques modulaires), exécutez MDSM pour créer et adresser les disques virtuels. Utilisation du logiciel MDSM : 1 Adressez le serveur hôte à la matrice de stockage de série MD3200 2 Créer les disques virtuels 3 Matrices nouvellement créées par adressage sur le serveur hôte REMARQUE : toute matrice configurée avec MDCU s'ajoute automatiquement à la liste de périphériques dans la fenêtre EMW (Enterprise Management Window - Fenêtre de gestion d'entreprise) de PowerVault Modular Disk Storage Manager (Gestionnaire de stockage de disques modulaires PowerVault). Configuration : Device Mapper Multipath for Linux 203 Étapes de configuration de Device Mapper Pour terminer la configuration multivoies DM et fournir de l'espace de stockage disponible au serveur hôte Linux : 1 Effectuez un balayage de disques virtuels. Voir « Effectuer un balayage de disques virtuels nouvellement ajoutés », à la page 203. 2 Afficher la topologie du périphérique multivoies. Voir « Afficher la topologie de périphérique multivoies à l'aide de la commande multivoies », à la page 204. 3 Créer une partition sur un nœud de périphérique multivoies. Voir « Créer une partition fdisk sur un nœud de périphérique multivoies », à la page 205. 4 Ajouter une partition au DM. Voir « Ajouter une nouvelle partition à Device Mapper », à la page 206. 5 Créer un système de fichiers sur une partition DM. Voir « Créer un système de fichiers sur une partition de Device Mapper », à la page 206. 6 Monter une partition DM. Voir « Monter une partition Device Mapper », à la page 207. Les instructions suivantes montrent comment effectuer chacune de ces tâches. Dans les descriptions de commandes suivantes, indique les éléments à remplacer. Sur les systèmes RHEL indique le numéro affecté au périphérique. Sur les systèmes SLES indique la lettre affectée au périphérique. Effectuer un balayage de disques virtuels nouvellement ajoutés La commande rescan_dm_devs lance le balayage du système du serveur hôte, à la recherche de tout disque virtuel, existant ou récemment ajouté, adressé au serveur. # rescan_dm_devs Si un disque virtuel (DV) de matrice est ultérieurement adressé sur le serveur hôte, vous devez réexécuter la commande rescan_dm_devices afin de transformer le disque virtuel en un LUN visible pour le système d'opération.204 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Afficher la topologie de périphérique multivoies à l'aide de la commande multivoies La commande multivoies ajoute des disques virtuels nouvellement scannés et adressés aux tableaux de Device Mapper. Elle crée également des entrées pour ceux-ci dans le répertoire /dev/mapper du serveur hôte. Ces périphériques sont les mêmes que tout autre périphérique de bloc se trouvant dans l'hôte. Pour répertorier tous les périphériques multi-chemins, exécutez la commande suivante : # multipath –ll La sortie doit ressembler à ce qui suit (sortie pour un seul disque virtuel adressé). mpath1 (3600a0b80005ab177000017544a8d6b92) dm-0 DELL, MD32xx [size=5.0G][features=3 queue_if_no_path pg_init_retries 50][hwhandler=1 rdac][rw] \_ round-robin 0 [prio=6][active] \_ 97:0:0:0 sdc 8:32 [active][ready] \_ round-robin 0 [prio=0][enabled] \_ 4:0:0:0 sdb 8:16 [active][ghost] où : mpath1 correspond au nom du périphérique virtuel créé par l'adresseur de périphériques. Il se trouve dans le répertoire /dev/mapper. DELL est le fournisseur du périphérique MD3200 est le modèle du périphérique Sdc correspond au chemin physique vers le contrôleur propriétaire du périphérique Sdc correspond au chemin physique vers le contrôleur non-propriétaire du périphériqueConfiguration : Device Mapper Multipath for Linux 205 Vous trouverez ci-dessous un exemple de sortie SLES : mpathb(360080e500017b2f80000c6ca4a1d4ab8) dm-21 DELL, MD32xx [size=1.0G][features=3 queue_if_no_path pg_init_retries 50][hwhandler=1 rdac][rw] \_ round-robin 0 [prio=6][active] \_ 4:0:0:22 sdx 65:112 [active][ready] \_ round-robin 0 [prio=0][enabled] \_ 6:0:0:22 sdcl 69:144 [active][ghost où : mpathb correspond au nom du périphérique virtuel créé par l'adresseur de périphériques. Il se trouve dans le répertoire /dev/mapper. DELL est le fournisseur du périphérique MD3200 est le modèle du périphérique Sdx correspond au chemin physique vers le contrôleur propriétaire du périphérique Sdcl correspond au chemin physique vers le contrôleur non propriétaire du périphérique Créer une partition fdisk sur un nœud de périphérique multivoies La commande fdisk permet la création d'espace de partition pour un système de fichiers sur les disques virtuels nouvellement balayés et adressés qui ont été présentés à Device Mapper. Pour créer une partition avec les nœuds de périphériques multivoies /dev/mapper/mpath, par exemple, utilisez la commande suivante, où mpath correspond au nœud de périphériques multivoies sur lequel vous souhaitez créer la partition : # fdisk /dev/mapper/mpath REMARQUE : la valeur correspond à un format de système d'exploitation alphanumérique. La valeur correspondante des disques virtuels adressés peut être affichée à l'aide de la commande multipath exécutée précédemment. Pour en savoir plus sur l'utilisation de fdisk, consultez la documentation de votre système d'exploitation. 206 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Ajouter une nouvelle partition à Device Mapper La commande kpartx ajoute la partition nouvellement créée par fdisk à la liste de partitions utilisables de Device Mapper. Consultez les exemples ci-dessous, où mpath est le nœud de périphérique sur lequel la partition a été créée. # kpartx –a /dev/mapper/mpath Si elle réussit, la commande n'affiche pas de sortie. Pour vérifier son succès et afficher le nom exact de la partition, utilisez ces commandes pour afficher les noms de partition complets attribués. # cd /dev/mapper # ls Les exemples suivants fournissent des informations sur les formats généraux d'adressage : Sur les hôtes RHEL, un nœud de partition est de format /dev/mapper/mpathp, où est le numéro alphabétique du périphérique multivoies, est le numéro de partition de ce périphérique. Sur les hôtes SLES 11.x, un nœud de partition est de format /dev/mapper/mpath-part, où correspond à la lettre ou aux lettres affectée(s) au périphérique multivoies et au numéro de partition. Sur les hôtes SLES 11.x, un nœud de partition est de format /dev/mapper/mpath-part, où correspond à la lettre ou aux lettres affectée(s) au périphérique multivoies et au numéro de partition. REMARQUE : une fois la création de partition sur un périphérique multivoies terminée, toutes les opérations d'E/S, y compris la création de système de fichiers, les E/S brutes et les E/S de système de fichiers, doivent être effectuées à travers le nœud de partition, non pas les nœuds de périphérique multivoies. Créer un système de fichiers sur une partition de Device Mapper Utilisez la commande standard mkfs pour créer le système de fichiers sur la partition Device Mapper nouvellement créée. Par exemple : # mkfs –t /dev/mapper/ correspond à la partition sur laquelle le système de fichiers est créée. Configuration : Device Mapper Multipath for Linux 207 Monter une partition Device Mapper Utilisez la commande standard mount pour monter la partition Device Mapper : # mount /dev/mapper/ Prêt à l'utilisation Les disques virtuels nouvellement créés sur la matrice de série MD3200 sont maintenant configurés et prêts à l'utilisation. Les réarmoçages ultérieurs trouveront automatiquement les périphériques multivoies ainsi que leurs partitions. Création d'une liste noire de périphériques dans le pilote multi-chemins Si vos pilotes multi-chemins se connectent à des réseaux SAN (Storage Area Network, réseau de stockage), il peut être utile de pouvoir exclure (mettre en « liste noire ») certains périphériques figurant dans le fichier /etc/multipath.conf. La mise en liste noire empêche le pilote multi-chemins d'utiliser ces périphériques locaux. Pour mettre un lecteur ou périphérique local sur liste noire : 1 Exécutez la commande multipath -l pour déterminer le nom du lecteur local, ou bien le WWID (World-Wide Identifier, ID universel de périphérique) ou la chaîne fournisseur/modèle du périphérique. 2 Modifiez le fichier /etc/multipath.conf de la manière suivante : blacklist { wwid wwid_lecteur … } ou blacklist { device { vendor chaîne_fournisseur model chaîne_modèle }; REMARQUE : les utilisateurs de RedHat versions 6.0 et 6.1 doivent reconstruire l'image de fichier racine initramfs afin d'inclure le fichier de configuration mis à jour. Pour ce faire, exécutez la commande #dracut -force. 3 Redémarrez le système hôte.208 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Informations importantes concernant les partitions spéciales Lors de l'utilisation de Device Mapper avec une matrice de stockage de série MD3200, un nœud de périphérique de disques est attribué à tous les disques physiques. Ceci inclut un type de périphérique spécial utilisé pour une gestion intrabande de la matrice de série MD3200, appelé Access Disk (Disque d'accès) ou Universal Xport device (périphérique Universal Xport). PRÉCAUTION : certaines commandes, telles que lsscsi, affichent une ou plusieurs instances de périphérique Universal Xport. Il ne faut jamais accéder à ces nœuds, les monter ou les utiliser. Cela risquerait de provoquer une perte de communication avec la matrice de stockage et éventuellement de l'endommager et de rendre inaccessibles les données stockées sur celle-ci. Seuls les nœuds de périphérique multi-chemins et les nœuds de partition créés à l'aide des instructions ci-dessus doivent être montés par le système hôte ou ses utilisateurs, qui ne doivent pas non plus pouvoir y accéder. Tableau 13-1. Commandes de Device Mapper Commande Descriptions multipath -h Imprime les informations d'utilisation. multipath -ll Affiche la topologie multivoies actuelle à l'aide de toutes les informations disponibles (sysfs, l'adresseur de périphériques, les contrôleurs de chemin et ainsi de suite). multipath Regroupe à nouveau les périphériques multivoies à sortie simplifiée. multipath -f Effectue le vidage de Device Mapper pour le périphérique multivoies spécifié. Utilisé si les périphériques physiques sous-jacents sont supprimés/non adressés. multipath -F Effectue le vidage de tous les adressages de périphériques non utilisés. rescan_dm_devs Dell a fourni le script. Force un nouveau balayage du bus SCSI hôte et regroupe les périphériques multi-chemines au besoin. À utiliser lorsque : • Les LUN sont adressés dynamiquement aux hôtes. • De nouvelles cibles sont ajoutées à l'hôte. • Un basculement de la matrice de stockage est requis.Configuration : Device Mapper Multipath for Linux 209 Limites et problèmes connus • Dans certains états d'erreur dans lesquels la fonction no_path_retry ou queue_if_no_path est configurée, les applications peuvent se bloquer. Pour résoudre ces problèmes, vous devez saisir la commande suivante pour chaque périphérique multivoies affecté : dmsetup message [device] 0 "fail_if_no_path" où [device] représente le nom du périphérique multivoies (par exemple, mpath2 ; ne pas indiquer le chemin) • Les E/S peuvent se bloquer lorsqu'un périphérique Device Mapper est supprimé avant le démontage du volume. • Si le module scsi_dh_rdac n'est pas inclus dans initrd, vous pourrez constater que la détection de périphérique ralentit et que le syslog se remplit de messages d'erreur d'E/S tampon. • L'E/S peut se bloquer si le serveur hôte ou la matrice de stockage est redémarré lorsque l'E/S est active. Toutes les E/S sur la matrice de stockage doivent être arrêtées avant le redémarrage ou la mise sous tension du serveur hôte ou de la matrice de stockage. • Dans le cas d'une matrice de série MD3600f, le basculement ne se produit pas automatiquement après la restauration du chemin en panne car le pilote ne peut pas détecter automatiquement les périphériques sans un rebalayage forcé. Exécutez la commande rescan_dm_devs pour forcer un rebalayage du serveur hôte. Ceci restaure les chemins défectueux permettant le basculement. • Le basculement peut être lent lorsque le système hôte connaît de fortes E/S. Le problème est d'autant plus marqué si le serveur hôte connaît également une forte utilisation de l'unité centrale. • Le service multivoies de Device Mapper peut ralentir lorsque le système hôte connaît de fortes E/S. Le problème est d'autant plus marqué si le serveur hôte connaît également une forte utilisation de l'unité centrale. • Si le disque racine n'est pas bloqué dans le fichier multipath.conf, un nœud multivoies peut ne pas être créé pour le disque racine. La commande multipath –ll répertorie l'ID fournisseur/produit pouvant faciliter l'identification du problème. 210 Configuration : Device Mapper Multipath for Linux Dépannage Question Réponse Comment puis-je vérifier si multipathd est en cours d'exécution ? Exécutez la commande suivante. /etc/init.d/multipathd status Pourquoi la sortie de la commande ? multipath –ll n'affiche-t-elle aucun périphérique Vérifiez premièrement si les périphériques sont détectés ou non. La commande #cat /proc/scsi/scsi affiche tous les périphériques déjà détectés. Vérifiez ensuite le fichier multipath.conf pour vous assurer qu'il a été mis à jour avec les paramètres corrects. Après cela, exécutez multipath. Exécutez ensuite multipath –ll ; les nouveaux périphériques doivent s'afficher. Pourquoi un LUN nouvellement adressé n'est-il pas affecté à un nœud de périphérique multivoies ? Exécutez rescan_dm_devs dans n'importe quel répertoire. Les périphériques doivent s'afficher. Je ne dispose d'aucun LUN précédemment adressé. J'adresse ensuite quelques LUN. Après exécution de escan-scsi-bus.sh, LUN 0 n'apparaît pas. Exécutez rescan_dm_devs au lieu de rescanscsi-bus pour la reconfiguration LUN 0. J'ai retiré un LUN, mais l'adressage multivoies est encore présent. Le périphérique multivoies est toujours présent après le retrait des LUN. Exécutez pour supprimer l'adressage multivoies multipath –f Par exemple, si un périphérique apparenté à /dev/dm-1 est supprimé, vous devez exécuter multipath –f /dev/dm-1 pour retirer /dev/dm-1 du tableau d'adressage DM. Si le démon multivoies est arrêté/redémarré, exécutez multipath –F pour effectuer le vidage de tous les adressages périmés. Un basculement de la matrice ne se produit pas comme attendu. Il arrive que le pilote de bas niveau ne puisse pas détecter automatiquement les périphériques revenant avec la matrice. Exécutez rescan_dm_devs pour rebalayer le bus SCSI serveur hôte et regrouper les périphériques à la couche multivoies.Gestion : téléchargements de micrologiciels 211 Gestion : téléchargements de micrologiciels Téléchargement des modules de contrôleur RAID et NVSRAM Un numéro de version existe pour chaque fichier de micrologiciel. Le numéro de version indique si le micrologiciel est une version principale ou secondaire. Vous pouvez utiliser la fenêtre de gestion Entreprise (Enterprise Management Window - EMW) pour télécharger et activer les deux versions du micrologiciel, la version principale comme la version secondaire. Vous pouvez utiliser la fenêtre de gestion des matrices (Array Management Window - AMW) pour télécharger et activer uniquement la version secondaire. REMARQUE : les versions de micrologiciel sont au format aa.bb.cc.dd. Où aa est la version principale du micrologiciel et bb.cc.dd est la version secondaire du micrologiciel. Selon la version modifiée, le micrologiciel peut être mis à jour à partir de la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW) et de la fenêtre de gestion des matrices (AMW) ou uniquement de la fenêtre de gestion d'entreprise. Vous pouvez activer les fichiers immédiatement ou attendre un moment plus propice. Vous pouvez être amené à activer ultérieurement les fichiers micrologiciel ou NVSRAM pour les raisons suivantes : • Horaire: l'activation du micrologiciel et de la NVSRAM peut prendre un certain temps. Vous pouvez attendre que le trafic E/S soit moins chargé. Les modules de contrôleur RAID se trouvent hors ligne pour un court instant afin de charger le nouveau micrologiciel. • Type de paquet : vous pouvez être amené à tester le nouveau micrologiciel sur une matrice de stockage avant de charger les fichiers sur d'autres matrices. La faculté de télécharger les deux fichiers et de les activer ultérieurement dépend du type de module de contrôleur RAID de la matrice de stockage. 212 Gestion : téléchargements de micrologiciels REMARQUE : vous pouvez utiliser l'interface de ligne de commande pour télécharger et activer le micrologiciel sur plusieurs matrices de stockage à l'aide d'un script. Pour plus d'informations sur l'interface de ligne de commande (CLI), reportez-vous aux rubriques d'aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Téléchargement du micrologiciel du contrôleur RAID et de la NVSRAM REMARQUE : les E/S impliquant la baie peuvent se poursuivre pendant la mise à niveau du micrologiciel du contrôleur RAID et de la NVSRAM. REMARQUE : Dell vous recommande de mettre à niveau le micrologiciel et la mémoire NVSRAM au cours d'une période de maintenance, lorsque la matrice n'est pas utilisée pour les entrées/sorties. REMARQUE : pour que le micrologiciel du contrôleur puisse être mis à jour, la baie RAID doit contenir au moins deux disques. Pour télécharger le micrologiciel du contrôleur RAID et de la NVSRAM simultanément : 1 Si vous utilisez la fenêtre EMW, passez à l'étape 9. Si vous utilisez la fenêtre AMW, passez à l'étape 2. 2 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Télécharger→ Micrologiciel du module de contrôleur RAID. • Sélectionnez l'onglet Support, puis cliquez sur Télécharger le micrologiciel. Dans Sélectionner une tâche de téléchargement, sélectionnez Télécharger le micrologiciel du module de contrôleur RAID, puis cliquez sur OK. REMARQUE : les zones du micrologiciel du module de contrôleur RAID et NVSRAM répertorient les versions actuelles du micrologiciel et de la NVSRAM, respectivement. 3 Pour localiser le répertoire du fichier à télécharger, cliquez sur Sélectionner un fichier.Gestion : téléchargements de micrologiciels 213 4 Dans la zone Sélection de fichier, sélectionnez le fichier à télécharger. Par défaut, seuls les fichiers téléchargeables compatibles avec la configuration actuelle de la matrice de stockage sont affichés. Lorsque vous sélectionnez un fichier dans la zone Sélection de fichier de la boîte de dialogue, les attributs applicables (s'il y en a) de ce fichier s'affichent dans la zone Informations sur le fichier. Les attributs indiquent la version du fichier. 5 Si vous voulez télécharger un fichier NVSRAM avec le micrologiciel, sélectionnez Transférer le fichier NVSRAM avec le micrologiciel du module de contrôleur RAID, puis cliquez sur Sélectionner un fichier en regard de Fichier NVSRAM sélectionné. 6 Pour transférer les fichiers sur le module de contrôleur RAID sans les activer, cliquez sur Transférer les fichiers sans les activer (les activer plus tard). 7 Cliquez sur Transférer. Gardez ces consignes à l'esprit : – Si le bouton Transférer est inactif, assurez-vous de sélectionner un fichier NVSRAM ou de désélectionner l'option Transfert du fichier NVSRAM avec le micrologiciel du module de contrôleur RAID. – Si le fichier sélectionné n'est pas valide ou s'il n'est pas compatible avec la configuration actuelle de la matrice de stockage, la boîte de dialogue Erreur de sélection de fichier apparaît. Cliquez sur OK pour la fermer, puis choisissez un micrologiciel ou un fichier NVSRAM compatible. 8 Dans la boîte de dialogue Confirmer le téléchargement, cliquez sur Oui. Le téléchargement commence. 9 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Outils→ Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID. • Sélectionnez l'onglet Configuration, puis cliquez sur Mettre à niveau le micrologiciel du module du contrôleur RAID.214 Gestion : téléchargements de micrologiciels 10 Dans le panneau Matrice de stockage, sélectionnez la matrice de stockage pour laquelle vous souhaitez mettre à niveau le micrologiciel du module du contrôleur RAID ou la NVSRAM. Vous pouvez sélectionner plus d'une matrice de stockage. REMARQUE : le panneau Détails affiche les détails d'une seule matrice de stockage à la fois. Si vous sélectionnez plus d'une matrice de stockage dans le panneau Matrice de stockage, les détails des matrices de stockage ne seront pas affichés dans le panneau Détails. 11 Cliquez sur Micrologiciel dans la zone Télécharger. Si vous sélectionnez une matrice de stockage qui ne peut pas être mise à niveau, le bouton Micrologiciel est désactivé. La boîte de dialogue Télécharger le micrologiciel apparaît. La version actuelle du micrologiciel et de la NVSRAM des matrices de stockage sélectionnées s'affiche. REMARQUE : si vous sélectionnez des matrices de stockage avec des types de module de contrôleur RAID différents ne pouvant pas être mis à jour avec les mêmes fichiers micrologiciel ou NVSRAM, et si vous cliquez sur Micrologiciel, la boîte de dialogue Modules de contrôleur RAID incompatibles apparaît. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue et sélectionnez des matrices de stockage qui ont le même type de modules de contrôleur RAID. 12 Pour localiser le répertoire de chaque fichier à télécharger, cliquez sur Parcourir dans la zone Sélectionner les fichiers. La boîte de dialogue Sélectionner un fichier s'affiche. 13 Sélectionnez le fichier à télécharger. 14 Cliquez sur OK. 15 Si vous souhaitez télécharger le fichier NVSRAM avec le micrologiciel du module de contrôleur RAID, sélectionnez Télécharger le fichier NVSRAM avec le micrologiciel dans la zone Sélectionner des fichiers. Tous les attributs du fichier micrologiciel apparaissent dans la zone des informations sur le fichier du micrologiciel. Les attributs indiquent la version du fichier micrologiciel. Tous les attributs du fichier NVSRAM apparaissent dans la zone Informations sur le fichier NVSRAM. Les attributs indiquent la version du fichier NVSRAM.Gestion : téléchargements de micrologiciels 215 16 Si vous souhaitez télécharger le fichier et activer le micrologiciel et NVSRAM ultérieurement, cochez la case Transférer les fichiers mais ne pas les activer (les activer plus tard). REMARQUE : si une des matrices de stockage sélectionnées ne prend pas en charge le téléchargement de fichiers et l'activation du micrologiciel ou de la NVSRAM ultérieurement, la case Transférer les fichiers sans les activer (les activer plus tard) est désactivée. 17 Cliquez sur OK. La boîte de dialogue Confirmer le téléchargement apparaît. 18 Cliquez sur Oui. Le téléchargement commence et un indicateur de progression apparaît dans la colonne État de la fenêtre Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID. Téléchargement du micrologiciel de la NVSRAM uniquement Vous pouvez également utiliser l'interface de ligne de commande (CLI) pour télécharger et activer la NVSRAM pour plusieurs matrices de stockage. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Pour télécharger uniquement le micrologiciel NVSRAM : 1 Pour télécharger le micrologiciel NVSRAM à partir de : • La fenêtre EMW—Passez à l'étape 7. • La fenêtre AMW—Passez à l'étape 2. 2 Sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Télécharger→ NVSRAM du module de contrôleur RAID. ou Sélectionnez l'onglet Support, puis cliquez sur Télécharger le micrologiciel. Dans Sélectionner une tâche de téléchargement, sélectionnez Télécharger la NVSRAM du module de contrôleur RAID, puis cliquez sur OK. Un message d'erreur s'affiche. Cliquez sur OK pour fermer ce message d'erreur et sélectionnez un fichier compatible. 216 Gestion : téléchargements de micrologiciels 3 Pour localiser le répertoire du fichier à télécharger, cliquez sur Sélectionner un fichier. 4 Sélectionner le fichier à télécharger dans la zone Sélection de fichier, puis cliquez sur OK. Par défaut, seuls les fichiers téléchargeables compatibles avec la configuration actuelle de la matrice de stockage sont affichés. Lorsque vous sélectionnez un fichier dans la zone Sélection de fichier de la boîte de dialogue, les attributs applicables (s'il y en a) de ce fichier s'affichent dans la zone Informations sur le fichier NVSRAM. Les attributs indiquent la version du fichier NVSRAM. 5 Cliquez sur Transférer. REMARQUE : si le fichier sélectionné n'est pas valide ou s'il n'est pas compatible avec la configuration actuelle de la matrice de stockage, la boîte de dialogue Erreur de sélection de fichier apparaît. Cliquez sur OK pour la fermer, puis choisissez un fichier NVSRAM compatible. 6 Cliquez sur Oui dans la boîte de dialogue Confirmer le téléchargement. Le téléchargement commence. 7 Effectuez l'une des actions suivantes : • Sélectionnez Outils→ Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID. • Sélectionnez l'onglet Configuration, puis cliquez sur Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID. La fenêtre Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID apparaît. Le panneau Matrice de stockage répertorie les matrices de stockage. Le panneau Détails affiche les détails de la matrice de stockage sélectionnée dans le panneau Matrice de stockage.Gestion : téléchargements de micrologiciels 217 8 Dans le panneau Matrice de stockage, sélectionnez la matrice de stockage pour laquelle télécharger le micrologiciel NVSRAM. Vous pouvez sélectionner plus d'une matrice de stockage. REMARQUE : le panneau Détails affiche les détails d'une seule matrice de stockage à la fois. Si vous sélectionnez plus d'une matrice de stockage dans le panneau Matrice de stockage, les détails des matrices de stockage ne seront pas affichés dans le panneau Détails. 9 Cliquez sur NVSRAM dans la zone Télécharger. REMARQUE : si vous sélectionnez une matrice de stockage qui ne peut pas être mise à niveau, le bouton NVSRAM est désactivé. La boîte de dialogue Confirmer le téléchargement apparaît. La version actuelle du micrologiciel et de la NVSRAM des matrices de stockage sélectionnées s'affiche. REMARQUE : si vous sélectionnez des matrices de stockage avec des types de module de contrôleur RAID différents ne pouvant pas être mis à jour avec le même fichier NVSRAM, et si vous cliquez sur NSVRAM, la boîte de dialogue Modules de contrôleur RAID incompatibles apparaît. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue et sélectionnez des matrices de stockage qui ont le même type de module de contrôleur RAID. 10 Pour localiser le répertoire du fichier NVSRAM à télécharger, cliquez sur Parcourir dans la zone Sélectionner un fichier. La boîte de dialogue Sélectionner un fichier s'affiche. 11 Sélectionnez le fichier à télécharger, puis cliquez sur OK. Les attributs du fichier NVSRAM apparaissent dans la zone Informations sur le fichier NVSRAM. Les attributs indiquent la version du fichier NVSRAM. 12 Cliquez sur OK. La boîte de dialogue Confirmer le téléchargement apparaît. 13 Cliquez sur Oui. Le téléchargement commence et un indicateur de progression apparaît dans la colonne État de la fenêtre Mettre à niveau le micrologiciel du module de contrôleur RAID.218 Gestion : téléchargements de micrologiciels Téléchargement du micrologiciel de disque physique PRÉCAUTION : lorsque vous mettez à jour le micrologiciel de disque physique, vous devez arrêter toutes les activités d'E/S sur la matrice pour éviter les pertes de données. Le micrologiciel de disque physique contrôle plusieurs fonctions de disque physique. Le contrôleur de matrice de disques (disk array controller - DAC) utilise ce type de micrologiciel. Le micrologiciel de disque physique stocke des informations sur la configuration du système sur une zone du disque physique appelée DACstore. DACstore et le micrologiciel de disque physique permettent une reconfiguration et une migration aisée des disques physiques. Le micrologiciel de disque physique permet les fonctions suivantes : • Le micrologiciel de disque physique enregistre l'emplacement du disque physique dans un boîtier d'extension. Si vous retirez un disque physique d'un boîtier d'extension, vous devez le réintroduire dans le même logement de disque physique, sinon le micrologiciel de disque physique ne pourra pas communiquer avec le module de contrôleur RAID ou d'autres composants de la matrice de stockage. • Les informations de configuration RAID sont stockées dans le micrologiciel de disque physique et utilisées pour communiquer avec les autres composants RAID. PRÉCAUTION : risque d'erreurs dans l'application : le téléchargement du micrologiciel peut causer des erreurs d'application. Garder ces consignes présentes à l'esprit lorsque vous téléchargez le micrologiciel pour éviter ces erreurs : • Un téléchargement incorrect de micrologiciel risque d'endommager les disques physiques et d'entraîner des pertes de données. Effectuez des téléchargements uniquement avec l'aide de votre représentant du support technique. • Cessez toutes les E/S sur la matrice de stockage avant le téléchargement. • Assurez-vous que le micrologiciel que vous téléchargez sur les disques physiques est compatible avec les disques physiques sélectionnés. • Ne modifiez pas la configuration de la matrice de stockage lorsque le micrologiciel est en cours de téléchargement. Gestion : téléchargements de micrologiciels 219 REMARQUE : les téléchargements peuvent prendre plusieurs minutes. Au cours d'un téléchargement, la boîte de dialogue de Téléchargement du disque physique - Progression apparaît. N'essayez pas d'effectuer d'autre opération tant que la boîte de dialogue Téléchargement du disque physique - Progression est affichée. Pour télécharger le micrologiciel de disque physique : 1 À partir de la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Téléchargement→ Disque physique. La fenêtre Téléchargement du disque physique - Introduction apparaît. 2 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Télécharger le micrologiciel du disque physique - Ajouter des progiciels s'affiche. 3 Dans la zone Progiciels sélectionnés, cliquez sur Ajouter. 4 Naviguez jusqu'à l'emplacement des modules et cliquez sur OK. Le module sélectionné s'ajoute à la zone Progiciels à transférer. 5 Cliquez sur Suivant. La fenêtre Télécharger le micrologiciel du disque physique - Sélectionner les disques physiques s'affiche. 6 Dans l'onglet Disques physiques compatibles, sélectionnez les disques physiques appropriés ou choisissez Sélectionner tout pour sélectionner tous les disques physiques. La boîte de dialogue Confirmer le téléchargement apparaît. 7 Tapez oui, puis cliquez sur OK. La fenêtre Téléchargement du micrologiciel du disque physique - Avancement affiche l'avancement du téléchargement du micrologiciel de disque physique. 8 Une fois le téléchargement du micrologiciel terminé, cliquez sur Fermer. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager.220 Gestion : téléchargements de micrologiciels Téléchargement du micrologiciel d'un module d'extension EMM série MD1200 REMARQUE : en raison d'une limitation liée à Linux, les mises à jour du micrologiciel des modules EMM doivent être effectuées uniquement en mode de gestion hors bande, sans quoi, le serveur hôte risque de ne plus répondre et de nécessiter un redémarrage. Vous pouvez transférer un fichier de micrologiciel téléchargeable sur le module EMM de boîtier d'extension des boîtiers d'extension reliés à la matrice de stockage. PRÉCAUTION : risque de perte de données ou risque d'endommagement de la matrice de stockage – Télécharger incorrectement le micrologiciel du module EMM de boîtier d'extension peut provoquer une perte de données ou endommager la matrice de stockage. Effectuez des téléchargements uniquement avec l'aide de votre représentant du support technique. PRÉCAUTION : le module EMM de boîtier d'extension risque de se trouver hors d'usage – Ne modifiez pas la configuration de la matrice de stockage au cours du téléchargement du micrologiciel du module EMM de boîtier d'extension. Le téléchargement du micrologiciel peut échouer et le boîtier d'extension sélectionné serait inutilisable. 1 Effectuez l'une des actions suivantes : • Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Télécharger→ Micrologiciel EMM. • Sélectionnez l'onglet Support, puis cliquez sur Télécharger le micrologiciel. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, sélectionnez Micrologiciel EMM, puis cliquez sur OK. La boîte de dialogue Téléchargement du micrologiciel de la carte d'environnement (EMM) s'affiche. 2 Dans la zone Sélectionner des boîtiers, sélectionnez chaque boîtier d'extension sur lequel télécharger le micrologiciel, ou choisissez Sélectionner tout pour sélectionner tous les boîtiers d'extension de la matrice de stockage. Tous les boîtiers d'extension sélectionnés doivent avoir le même ID de produit.Gestion : téléchargements de micrologiciels 221 3 Cliquez sur Sélectionner un fichier. La boîte de dialogue Sélectionnez le fichier de micrologiciel de la carte d'environnement (EMM) apparaît. 4 Sélectionnez le fichier à télécharger, puis cliquez sur OK. 5 Cliquez sur Démarrer. 6 Cliquez sur Oui pour poursuivre le téléchargement du micrologiciel. REMARQUE : même si vous cliquez sur Arrêter alors que le téléchargement est en cours, ce téléchargement se termine. L'état des boîtiers d'extension restants passe à Annulé. 7 Surveillez la progression et le bon déroulement du téléchargement sur les boîtiers d'extension. La progression et l'état de chaque boîtier d'extension impliqué dans le téléchargement apparaissent dans la colonne État de la table Sélectionner des boîtiers. REMARQUE : chaque téléchargement de micrologiciel peut prendre plusieurs minutes. 8 Effectuez l'une des actions suivantes selon le succès du téléchargement : • Le téléchargement a réussi : l'état de tous les boîtiers d'extension est Terminé. Vous pouvez fermer la boîte de dialogue Téléchargement du micrologiciel de la carte d'environnement (EMM) en cliquant sur Fermer. Les cartes EMM de boîtier d'extension sont maintenant fonctionnelles avec le nouveau micrologiciel. • Le téléchargement a échoué : l'un des boîtiers d'extension est à l'état Échec et le reste des boîtiers d'extension affiche Annulé. Assurez-vous que le nouveau fichier micrologiciel est compatible avant de tenter de télécharger un autre micrologiciel.222 Gestion : téléchargements de micrologiciels Technologie de prévision des défaillances des lecteurs de disque « SMART » (Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology). La technologie SMART surveille les performances internes de tous les composants de disque physique pour détecter les erreurs indiquant une panne éventuelle de disque physique. SMART utilise ces informations pour signaler l'imminence d'une panne, afin de remplacer les disques physiques avant que la panne ne survienne. Le contrôleur RAID surveille tous les lecteurs reliés et notifie les utilisateurs lorsqu'une panne prévue est signalée sur un disque physique. Erreurs de support et secteurs illisibles Si le contrôleur RAID détecte une erreur de support lors de l'accès aux données sur un disque physique membre d'un groupe de disques dont le niveau de RAID est redondant (RAID 1, RAID 5 ou RAID 10), le contrôleur tente de récupérer les données à partir de disques pairs du groupe de disque et utilise les données restaurées afin de corriger l'erreur. Si le contrôleur rencontre une erreur lors de l'accès à un disque pair, il ne peut pas récupérer les données et les secteurs affectés sont ajoutés au journal de secteurs illisibles tenu par le contrôleur. Parmi les autres conditions d'ajout de secteurs au journal de secteurs illisibles, on peut compter : • Une erreur de support se produit lors de l'accès à un disque physique membre d'un groupe de disques non redondant (RAID 0 ou RAID 1 dégradé, RAID 5 ou RAID 10). • Une erreur se produit sur des disques source au cours de la reconstruction. REMARQUE : les données d'un secteur illisible ne sont plus accessibles.Gestion : Installation des composants de la matrice 223 Gestion : Installation des composants de la matrice Outils recommandés Vous pouvez avoir besoin des outils suivants pour réaliser les procédures décrites dans cette section : • Clé du verrouillage à clé du système • Tournevis cruciforme n° 2 • Bracelet antistatique Cadre avant (en option) Retrait du cadre avant 1 Si nécessaire, déverrouillez le cadre avant à l'aide de la clé du système. 2 Soulevez le loquet de dégagement situé près du verrouillage à clé. 3 Faites pivoter l'extrémité gauche du cadre pour écarter celui-ci du panneau avant. 4 Décrochez l'extrémité droite du cadre, puis retirez le cadre du système.224 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-1. Retrait et installation du cadre avant Installation du cadre avant 1 Accrochez l'extrémité droite du cadre au châssis. 2 Fixez l'extrémité libre du cadre sur le système. 3 Fixez le cadre à l'aide du verrouillage à clé. Reportez-vous à la figure 15-1. 1 cadre 2 verrou 3 loquet de dégagement 4 languette de la charnière 1 2 3 4Gestion : Installation des composants de la matrice 225 Disques Durs SÉCURITÉ : modèles AMT, E03J et E04J Les modèles AMT, E03J et E04J doivent être installés uniquement dans des zones d'accès restreint conformément à l'article 1.2.7.3 de IEC 60950-1:2005. Selon votre configuration, votre matrice prend en charge jusqu'à 24 disques durs SAS de 2,5 pouces ou jusqu'à 12 disques durs SAS de 3,5 pouces dans les baies de lecteur internes. Les disques durs sont connectés à un fond de panier via des supports prévus à cet effet et peuvent être configurés pour le remplacement à chaud. Retrait d'un cache de disque dur PRÉCAUTION : pour assurer un refroidissement correct du système, vous devez installer un cache dans toutes les baies de disque dur vacantes. 1 Retirez le cadre avant s'il est installé. Voir la « Retrait du cadre avant », à la page 223. 2 Appuyez sur la patte de dégagement et faites glisser le cache de lecteur vers l'extérieur jusqu'à le sortir de la baie. Voir la figure 15-2 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-3 pour le PowerVault MD3220. Figure 15-2. Retrait et installation d'un cache de lecteur de disque dur de 3,5 pouces (MD3200 uniquement) 1 cache de disque dur 2 patte de dégagement 1 2226 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-3. Retrait et installation d'un cache de lecteur de disque dur de 2,5 pouces (MD3220 uniquement) Installation d'un cache de disque dur 1 Retirez le cadre avant s'il est installé. Voir « Retrait du cadre avant », à la page 223. 2 Insérez le cache dans la baie de lecteur jusqu'à ce qu'il soit correctement emboîté. 3 Refermez la poignée pour maintenir le cache en place. 4 Le cas échéant, replacez le cadre avant. Voir « Installation du cadre avant », à la page 224. Retrait d'un lecteur de disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Retirez le cadre avant s'il est installé. Voir « Retrait du cadre avant », à la page 223. 1 cache de disque dur 2 patte de dégagement 1 2Gestion : Installation des composants de la matrice 227 2 À partir du logiciel Modular Disk Storage Manager - MDSM (Gestionnaire de stockage sur disques modulaires), préparez le retrait du lecteur. Attendez que les voyants de disque dur situés sur le support signalent que l'unité peut être retirée en toute sécurité. Pour plus d'informations sur le retrait d'un disque enfichable à chaud, reportez-vous à la documentation de votre contrôleur. Si le lecteur est en ligne, le voyant d'activité/de panne vert clignote lors de la procédure de mise hors tension. Une fois les deux voyants éteints, vous pouvez retirer le lecteur. 3 Appuyez sur le bouton de dégagement pour ouvrir la poignée de dégagement du support du disque. Voir la figure 15-4. 4 Extrayez le disque dur en le faisant glisser hors de la baie. PRÉCAUTION : pour assurer un refroidissement correct du système, vous devez installer un cache dans toutes les baies de disque dur vacantes. 5 Insérez un cache de disque dur dans la baie de disque vacante. Voir « Installation d'un cache de disque dur », à la page 226. 6 Le cas échéant, replacez le cadre avant. Voir « Installation du cadre avant », à la page 224. Figure 15-4. Retrait et installation d'un disque dur 1 bouton de dégagement 2 poignée du support de disque dur 1 2228 Gestion : Installation des composants de la matrice Installation d'un disque dur PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Lisez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. PRÉCAUTION : utilisez uniquement des disques durs testés et homologués pour l'utilisation avec les appareils de série MD3200. PRÉCAUTION : lorsque vous installez un disque dur, assurez-vous que les disques adjacents sont complètement installés. Si vous insérez un support de disque dur et tentez d'en verrouiller la poignée alors qu'un support de disque dur voisin n'est que partiellement installé, vous risquez d'endommager le ressort de protection de ce dernier et de le rendre inutilisable. 1 Le cas échéant, retirez le cadre avant. Voir « Retrait du cadre avant », à la page 223. 2 Le cas échéant, retirer le cache de lecteur de la baie. Voir « Retrait d'un cache de disque dur », à la page 225. 3 Appuyez sur le bouton de dégagement pour ouvrir la poignée de dégagement du support du disque. 4 Insérez le support de disque dans la baie jusqu'à ce qu'il touche le fond de panier. 5 Refermez la poignée afin de verrouiller le lecteur.Gestion : Installation des composants de la matrice 229 Retrait d'un disque dur installé dans un support Retirez les vis situées sur les rails coulissants du support de disque dur, puis retirez le disque dur du support. Voir la figure 15-5pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-6 pour le PowerVault MD3220. Figure 15-5. Retrait et installation d'un disque dur dans un support de disque 3,5 pouces 1 vis (4) 2 disque dur 3 trou de vis SAS 4 support du disque dur 2 4 1 3230 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-6. Retrait et installation d'un disque dur dans un support de disque 2,5 pouces 1 vis (4) 2 disque dur 3 trou de vis SAS 4 support du disque dur 4 1 3 2Gestion : Installation des composants de la matrice 231 Installation d'un disque dur dans un support 1 Insérez le disque dur dans le support, connecteur vers l'arrière. Voir la figure 15-5. 2 Alignez les trous de vis du disque dur sur ceux de l'arrière du support. Si la position est correcte, l'arrière du disque dur s'aligne sur l'arrière du support. 3 Fixez le disque dur sur le support à l'aide des quatre vis. Module de contrôleur RAID Une matrice de stockage de série MD3200 prend en charge les configurations de contrôleur RAID simple et double. Si un seul module de contrôleur RAID est installé dans votre matrice, il doit l'être dans le logement 0. Vous devez installer le cache de module de contrôleur RAID dans le logement 1. PRÉCAUTION : les modules de contrôleur RAID peuvent être retirés et installés sans mettre la matrice hors tension. Il est conseillé de ne pas retirer le module de contrôleur RAID au cours du transfert de données. Le remplacement ou l'installation d'un module de contrôleur RAID connecté à un serveur hôte provoque une interruption de la communication avec la matrice et peut nécessiter un redémarrage du serveur hôte. Retrait d'un cache de module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : pour assurer un refroidissement optimal du système, vous devez installer un cache de module de contrôleur RAID dans le logement vide. 1 Mettez la matrice et le serveur hôte hors tension. 2 Débranchez tous les câbles d'alimentation reliés à la matrice. 3 Pour retirer le cache du module de contrôleur RAID, appuyez sur le loquet d'éjection et tirez le cache hors de la matrice. Voir la figure 15-7. 4 Installez des modules de contrôleur RAID dans les logements 0 et 1. Voir « Installation d'un module de contrôleur RAID », à la page 234.232 Gestion : Installation des composants de la matrice 5 Branchez tous les câbles d'alimentation à la matrice. 6 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension. Figure 15-7. Retrait et installation d'un cache de module de contrôleur RAID Installation d'un cache de module de contrôleur RAID Pour installer un cache de module de contrôleur RAID : 1 Alignez le cache avec la baie de module de contrôleur RAID. 2 Insérez le cache dans le châssis jusqu'à ce qu'il se mette en place avec un déclic. 1 loquet de dégagement 2 cache de module de contrôleur RAID 1 2Gestion : Installation des composants de la matrice 233 Retrait d'un module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Débranchez les câbles connectés au module de contrôleur RAID. 2 Appuyez sur la languette de dégagement et tirez sur le levier de dégagement. Voir la figure 15-8. 3 Tenez le levier de dégagement et tirez le module hors du châssis. REMARQUE : pour éviter d'endommager les contacts EMI sensibles du module de contrôleur RAID, n'empilez pas les modules les uns sur les autres. Figure 15-8. Retrait et installation d'un module de contrôleur RAID 1 Module de contrôleur RAID 2 patte de dégagement 3 levier de dégagement 2 3 1234 Gestion : Installation des composants de la matrice Installation d'un module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Insérez le module de contrôleur RAID dans la baie de module de contrôleur RAID jusqu'à ce qu'il s'enclenche. 2 Poussez le levier de dégagement vers le châssis jusqu'à ce qu'il s'enclenche. 3 Branchez tous les câbles du module de contrôleur RAID. 4 Le cas échéant, mettez le micrologiciel du module de contrôleur RAID à jour. Pour en savoir plus sur le dernier micrologiciel, rendez-vous sur le site support.dell.com. Ouverture du module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Mettez la matrice et le serveur hôte hors tension. 2 Débranchez tous les câbles d'alimentation reliés à la matrice. 3 Retirez le module de contrôleur RAID. Voir « Retrait d'un cache de module de contrôleur RAID », à la page 231. 4 Retirez les vis latérales du module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-9. 5 Tout en appuyant sur l'onglet, faites glisser le cache dans le sens de la flèche et extrayez-le du module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-9.Gestion : Installation des composants de la matrice 235 Figure 15-9. Ouverture et fermeture du module de contrôleur RAID Fermeture du module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Placez le cache sur le module de contrôleur RAID et reculez-le légèrement, de sorte que les crochets du cache entrent dans les logements correspondants du module de contrôleur RAID. 2 Faites glisser le cache vers l'avant jusqu'à ce qu'il s'enclenche. Voir la figure 15-9. 3 Réinstallez les vis du module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-9. 4 Branchez tous les câbles à la matrice. 5 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension. 1 vis (2) 2 Module de contrôleur RAID 3 encoche 1 2 3236 Gestion : Installation des composants de la matrice Unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID Retrait de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Mettez la matrice et le serveur hôte hors tension. 2 Débranchez tous les câbles reliés à la matrice. 3 Retirez le module de contrôleur RAID. Voir « Retrait d'un module de contrôleur RAID », à la page 233. 4 Ouvrez le module de contrôleur RAID. Voir « Ouverture du module de contrôleur RAID », à la page 234. 5 Desserrez la vis qui fixe l'unité de batterie de secours sur le module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-10. 6 Faites glisser l'unité de batterie de secours dans le sens de la flèche et extrayez-la du module de contrôleur RAID. Voir la figure 15-10.Gestion : Installation des composants de la matrice 237 Figure 15-10. Retrait et installation de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID Installation de l'unité de batterie de secours du module de contrôleur RAID PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 Alignez l'unité de batterie de secours sur les emplacements du module de contrôleur RAID. 2 Faites glisser l'unité de batterie de secours vers le connecteur du module de contrôleur RAID. 3 Resserrez la vis qui fixe l'unité de batterie de secours sur le module de contrôleur RAID. 4 Fermez le module de contrôleur RAID. Voir « Fermeture du module de contrôleur RAID », à la page 235. 5 Remettez le module de contrôleur RAID en place. Voir « Installation d'un module de contrôleur RAID », à la page 234. 6 Branchez tous les câbles à la matrice. 7 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension. 1 unité de batterie de secours 2 vis 1 2238 Gestion : Installation des composants de la matrice Module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement REMARQUE : votre matrice de stockage inclut deux modules d'alimentation/de refroidissement intégrés, remplaçables à chaud. Votre matrice prend en charge deux modules de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement remplaçables à chaud. Bien que la matrice puisse fonctionner temporairement avec un seul module, les deux modules doivent être installés pour la refroidir. PRÉCAUTION : La matrice ne peut fonctionner avec un seul module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement que pendant 5 minutes. Passé ce délai, elle s'arrête automatiquement pour éviter tout dommage. Retrait d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. REMARQUE : si vous retirez un module d'alimentation et de refroidissement fonctionnel, la vitesse du ventilateur du module restant augmente de manière importante pour assurer le refroidissement du système. Elle diminue ensuite progressivement lorsqu'un nouveau module d'alimentation et de refroidissement est installé. 1 Éteignez le module d'alimentation et de refroidissement. 2 Débranchez le câble d'alimentation de la source d'alimentation électrique. 3 Retirez les bandes qui maintiennent le câble d'alimentation, puis débranchez ce câble du module d'alimentation et de refroidissement. AVERTISSEMENT : les modules d'alimentation et de refroidissement sont lourds. Servez-vous des deux mains pour retirer le module. 4 Appuyez sur la languette de dégagement, puis retirez le bloc d'alimentation du châssis.Gestion : Installation des composants de la matrice 239 Figure 15-11. Retrait et installation d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement Installation d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. 1 patte de dégagement 2 bloc d'alimentation 3 poignée du bloc d'alimentation 1 3 2240 Gestion : Installation des composants de la matrice 1 Faites glisser le module d'alimentation et de refroidissement dans le châssis jusqu'à ce qu'il trouve son emplacement et que la languette de dégagement s'enclenche. Voir la figure 15-11. 2 Connectez le câble d'alimentation au module d'alimentation et de refroidissement et branchez-le à une prise secteur. 3 Fixez le câble d'alimentation avec la bande. Voir la figure 15-12. Figure 15-12. Fixation du câble d'alimentation PRÉCAUTION : lorsque vous branchez le câble d'alimentation, fixez-le à l'aide de la bande. REMARQUE : si la matrice est sous tension, toutes les DEL d'alimentation restent éteintes jusqu'à ce que le câble d'alimentation CA soit connecté au module d'alimentation et de refroidissement et que l'interrupteur soit allumé. 4 Allumez le module d'alimentation et de refroidissement. Panneau de commande Retrait du panneau de commande 1 Mettez la matrice et le serveur hôte hors tension. 2 Débranchez tous les câbles d'alimentation reliés à la matrice. 1 bande 1Gestion : Installation des composants de la matrice 241 3 Retirez les disques durs des : – emplacements 0 à 2 dans PowerVault MD3200 – emplacements 0 à 5 dans PowerVault MD3220 Voir « Retrait d'un lecteur de disque dur », à la page 226. REMARQUE : marquez l'emplacement de chaque disque dur en les retirant. 4 Faites glisser le panneau de commande hors du châssis après : – avoir poussé la languette de dégagement vers l'avant de la matrice dans PowerVault MD3200. Voir la figure 15-13. – avoir tiré la languette de dégagement vers l'avant de la matrice dans PowerVault MD3220. Voir la figure 15-14. Figure 15-13. Retrait et installation du panneau de commande du PowerVault MD3200 1 panneau de configuration 2 patte de dégagement 1 2242 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-14. Retrait et installation du panneau de commande du PowerVault MD3220 Installation du panneau de configuration 1 Alignez le panneau de configuration sur l'emplacement de la matrice. 2 Faites glisser le panneau de configuration dans la matrice jusqu'à ce que : – La languette de dégagement s'enclenche dans PowerVault MD3200. Voir la figure 15-13. – La languette de dégagement s'enclenche dans PowerVault MD3220. Voir la figure 15-14. 3 Replacez les disques durs dans leurs emplacements respectifs. Voir « Installation d'un disque dur », à la page 228. 4 Branchez tous les câbles d'alimentation à la matrice. 5 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension. 1 panneau de configuration 2 plot de dégagement 2 1Gestion : Installation des composants de la matrice 243 Fond de panier PRÉCAUTION : la plupart des réparations ne peuvent être effectuées que par un technicien de maintenance agréé. Effectuez uniquement les opérations de dépannage et petites réparations autorisées par la documentation de votre produit, ou réclamées par l'équipe de maintenance et d'assistance technique, en ligne ou par téléphone. Tout dommage causé par une réparation non autorisée par Dell est exclu de votre garantie. Consultez et respectez les consignes de sécurité fournies avec votre produit. Retrait du fond de panier 1 Éteignez la matrice, puis débranchez-la de la prise électrique. 2 Débranchez tous les câbles reliés à la matrice. 3 Retirez les disques durs. Voir « Retrait d'un lecteur de disque dur », à la page 226. 4 Retirez les modules de contrôleur RAID. Voir « Retrait d'un module de contrôleur RAID », à la page 233. 5 Retirez les modules d'alimentation et de refroidissement. Voir « Retrait d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement », à la page 238. 6 Retirez le panneau de configuration. Voir « Retrait du panneau de commande », à la page 240. 7 Retirez les vis qui fixent le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur au châssis. 8 Saisissez l'anneau de retrait du bâti situé en bas au centre de la matrice et tirez le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID vers l'arrière du châssis. Voir la figure 15-15. 9 Extrayez le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID hors du châssis. Voir la figure 15-15. 10 Desserrez la vis imperdable qui fixe le fond de panier au châssis. Voir la figure 15-16 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-17 pour le PowerVault MD3220. 11 Retirez les vis qui fixent le fond de panier et tirez le fond de panier hors de la matrice. Voir la figure 15-16 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-17 pour le PowerVault MD3220.244 Gestion : Installation des composants de la matrice Figure 15-15. Retrait et installation du bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID 1 vis (6) 2 bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID 2 1Gestion : Installation des composants de la matrice 245 Figure 15-16. Retrait et installation du fond de panier du PowerVault MD3200 Figure 15-17. Retrait et installation du fond de panier du PowerVault MD3220 1 vis (5) 2 fond de panier 3 vis imperdable 1 vis (4) 2 fond de panier 3 vis imperdable 2 1 3 2 1 3246 Gestion : Installation des composants de la matrice Installation du fond de panier 1 Alignez les trous du fond de panier sur les trous de la matrice. 2 Serrez la vis imperdable pour fixer le fond de panier au châssis. Voir la figure 15-16 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-17 pour le PowerVault MD3220. 3 Réinstallez les vis qui fixent le fond de panier au châssis. Voir la figure 15-16 pour le PowerVault MD3200 et la figure 15-17 pour le PowerVault MD3220. 4 Alignez les encoches situées sur le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID sur les pattes du châssis. Voir la figure 15-15. 5 Enfoncez le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID vers l'avant du châssis. 6 Réinstallez les vis qui fixent le bâti du bloc d'alimentation/module de contrôleur RAID au châssis. 7 Réinstallez le panneau de configuration. Voir « Installation du panneau de configuration », à la page 242. 8 Réinstallez les modules d'alimentation et de refroidissement. Voir « Installation d'un module de bloc d'alimentation/ventilateur de refroidissement », à la page 239. 9 Réinstallez les disques durs. Voir « Installation d'un disque dur », à la page 228. 10 Branchez tous les câbles à la matrice. 11 Mettez la matrice et le serveur hôte sous tension.Gestion : Inventaire de micrologiciel 247 Gestion : Inventaire de micrologiciel Une matrice de stockage inclut de nombreux composants, dont des modules de contrôleur RAID, des disques physiques et des modules de gestion de boîtier (EMM). Chacun de ces composants contient un micrologiciel. Certaines versions de micrologiciel dépendent d'autres versions de micrologiciel. Pour capturer les informations concernant toutes les versions de micrologiciel dans la matrice de stockage, reportez-vous à l'inventaire de micrologiciel. Si l'inventaire de micrologiciel ne contient pas d'informations concernant une matrice de stockage particulière, le service d'inventaire de micrologiciel n'est pas disponible sur cette matrice de stockage. Vous pouvez également enregistrer l'inventaire de micrologiciel dans un fichier texte. Vous pouvez ensuite envoyer le fichier à votre représentant du Support technique pour détection des non-concordances de micrologiciel. Afficher l'inventaire de micrologiciel Pour afficher l'inventaire de micrologiciel : 1 Effectuez l'une des actions suivantes selon que vous souhaitez afficher les informations de micrologiciel pour une seule matrice ou pour toutes les matrices de stockage : • Une matrice de stockage : depuis la fenêtre de gestion des matrices (AMW), sélectionnez Avancé→ Maintenance→ Inventaire de micrologiciel. • Toutes les matrices de stockage : depuis la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW), sélectionnez Outils→ Inventaire de micrologiciel. 2 Pour enregistrer l'inventaire de micrologiciel dans un fichier texte, cliquez sur Enregistrer sous.248 Gestion : Inventaire de micrologiciel 3 Dans Spécifier le nom du fichier, saisissez un nom pour le fichier à enregistrer. Vous pouvez aussi spécifier un autre disque physique et un autre répertoire si vous souhaitez enregistrer le fichier à un autre emplacement que celui par défaut. REMARQUE : le suffixe *.txt est automatiquement ajouté au nom de fichier si vous ne spécifiez pas de suffixe pour le nom de fichier. 4 Cliquez sur Enregistrer. Un fichier texte ASCII qui contient l'inventaire de micrologiciel est enregistré dans le répertoire désigné.Gestion : Interfaces système 249 Gestion : Interfaces système Services Microsoft Virtual Disk Service Microsoft Virtual Disk Service (VDS - Service de disque virtuel) est un composant du système d'exploitation Windows. Le composant VDS utilise des modules logiciels propres à des tiers, appelés fournisseurs, pour accéder à des ressources de stockage tierces (comme les matrices de stockage MD3200i) et pour les configurer. Le composant VDS expose un ensemble d'interfaces de programmation d'applications (API) qui fournissent une seule interface pour la gestion de disques et d'autres matériaux de stockage. Le fournisseur VDS de série MD3200i permet aux outils Windows, notamment au Gestionnaire de disques, d'accéder aux disques virtuels de la matrice de stockage et de les configurer. Le Fournisseur VDS pour les matrices de série MD3200i est disponible sur le support Resource de série MD3200i. Pour des informations supplémentaires concernant VDS, reportez-vous au site microsoft.com. Service d'instantané des volumes (VSS) Le Service VSS Microsoft est un composant du système d'exploitation Microsoft Windows. Le composant VSS utilise des modules de logiciel spécifiques à des fournisseurs tiers, appelés fournisseurs, pour accéder à et utiliser des fonctionnalités d'instantané et de copie de disque fournies par des ressources de stockage de tiers (telles que les matrices de stockage MD3200). La combinaison du composant VSS et du fournisseur VSS, incluse dans le support Resource MD3200, permet l'utilisation des matrices de série MD3200 par des applications de sauvegarde et d'instantané tierces et Windows. REMARQUE : le nom des disques virtuels utilisés comme source des instantanés VSS ne doit pas dépasser 16 caractères. Le fournisseur de matériel VSS utilise le nom du disque virtuel source comme préfixe pour les noms de l'instantané et de l'espace de stockage. Par conséquent, si le nom du disque source dépasse 16 caractères, les noms résultants (préfixe inclus) risquent d'être trop longs.250 Gestion : Interfaces système VSS s'attache au service et l'utilise pour coordonner la création de disques virtuels d'instantanés sur la matrice de stockage. Les disques virtuels d'instantanés initialisés par VSS peuvent être déclenchés grâce à des outils de sauvegarde, appelés demandeurs. L'outil de configuration de fournisseur VSS offre les options de configuration suivantes : • Propriétés du disque virtuel d'instantané des données modifiées : cette section contient une liste contextuelle pour le niveau de RAID et un champ pour entrer le pourcentage de capacité du disque virtuel source pour les logithèque d'instantané des données modifiées. • Emplacement du disque virtuel d'instantané des données modifiées : cette section contient une liste de préférences pour l'emplacement du disque virtuel d'instantané des données modifiées. Ces préférences sont respectées à tout moment où les conditions le permettent. Le service d'installation VSS Microsoft pour le provisionnement de stockage est disponible sur le support de ressources MD3200 dans le répertoire \windows\VDS_VSS. REMARQUE : lors de l'enregistrement de VSS lors de la configuration Windows, l'interface GUI vous demande de fournir le nom de votre matrice parce que les paramètres de l'interface GUI sont spécifiques à la matrice, non pas à l'hôte. Conseils pour le fournisseur de matériel VSS : • Le nombre de disques virtuels d'instantanés pouvant être créés en utilisant un seul ensemble d'instantanés varie avec le flux d'E/S sur les modules de contrôleur RAID. Avec un flux d'E/S faible ou inexistant, le nombre de disques virtuels de chaque ensemble d'instantanés ne doit pas dépasser 16. Avec un flux d'E/S lourd, la limite est de 3. • Les instantanés de disques virtuels créés dans le logiciel de gestion de stockage sont des instantanés différentiels. Les instantanés Plex ne sont pas pris en charge. • Le nom des disques virtuels à utiliser comme source des instantanés VSS ne doit pas dépasser 16 caractères. Le fournisseur de matériel VSS utilise le nom du disque virtuel source comme préfixe pour les noms de l'instantané et de l'espace de stockage. Par conséquent, si le nom du disque source dépasse 16 caractères, les noms résultants (préfixe inclus) risquent d'être trop longs. REMARQUE : « Volume » est un autre nom pour « disque virtuel. » Pour plus d'informations sur VDS et VSS, rendez-vous sur le site microsoft.com.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Procédure de démarrage Observez et écoutez le système pendant la procédure de démarrage de la matrice pour repérer les symptômes décrits dans tableau 18-1. Pour obtenir la description des voyants situés sur les panneaux avant et arrière, voir « Planification : à propos de la matrice de stockage », à la page 21. REMARQUE : la matrice doit contenir au moins deux disques physiques. État des périphériques À l'ouverture de la fenêtre de gestion d'entreprise (EMW), le logiciel MDSM (Modular Disk Storage Management - Gestion de stockage des disques modulaires) Dell PowerVault établit la communication avec chaque matrice de stockage gérée et détermine son état actuel. L'état actuel est représenté par des icônes en regard de la matrice de stockage gérée. Les icônes d'état affichées dans la vue d'arborescence de la fenêtre EMW représentent un récapitulatif d'état de chaque matrice de stockage. Si une matrice de stockage affiche un état À vérifier ou Réparation en cours, déterminez-en la cause avant toute tentative d'actions de gestion. Pour ce faire, sélectionnez la matrice de stockage, puis ouvrez sa fenêtre de gestion des matrices (AMW). Tableau 18-1. Indications fournies par la procédure de démarrage Éléments à surveiller Action Messages d'alerte. Voir la documentation de gestion de stockage. Bruit inhabituel de raclement ou de grincement constant lors de l'accès à un disque physique. Voir « Obtention d'aide », à la page 285. 251252 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Effectuez l'une des opérations suivantes pour ouvrir celle-ci : • Dans l'onglet Périphériques, dans la vue d'arborescence ou Table, effectuez un double-clic sur un matrice de stockage. Vous pouvez également effectuer un clic droit sur une matrice de stockage, puis sélectionner Gérer la matrice de stockage à partir du menu contextuel. • Dans l'onglet Configuration, sélectionnez Gérer une matrice de stockage. À l'ouverture de la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Physique pour afficher les composants de la matrice de stockage. Une icône d'état indique si l'un de ces composants a un problème. Les icônes d'état indiquent l'état des composants de la matrice de stockage. L'option Recovery Guru apporte également une explication détaillée des conditions et étapes nécessaires à la résolution de tout état À vérifier. Pour plus d'informations, voir « Recovery Guru », à la page 258. Pour l'état d'une matrice de stockage, les icônes affichées dans le tableau suivant sont également utilisées dans les vues d'arborescence et du tableau, ainsi que dans les barres d'état EMW et AMW. Tableau 18-2. Icône d'état Condition Icône Description Optimal Chaque composant de la matrice de stockage gérée se trouve dans un état de fonctionnement correct. Intervention requise Un problème de matrice de stockage gérée exige votre intervention. Ne répond pas La station de gestion de stockage ne peut pas communiquer avec la matrice de stockage ou un ou les deux modules de contrôleur RAID de la matrice de stockage. État Réparation en cours L'état À vérifier a été corrigé et la matrice de stockage gérée est en train de passer à l'état Optimal. Non pris en charge Le nœud n'est pas actuellement pris en charge par cette version MDSM. Logiciel non pris en charge La matrice de stockage s'exécute à un niveau logiciel qui n'est plus pris en charge par MDSM.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 253 Toutes les matrices sont répertoriées de manière ponctuelle dans la vue de tableau, quel que soit le nombre d'accessoires que celles-ci contiennent dans la vue d'arborescence. Une fois que MDSM a contacté la matrice de stockage, une icône représentant son état matériel apparaît. L'état matériel peut être l'un des suivants : Optimal, À vérifier ou Réparation en cours. Cependant, si toutes les connexions de gestion réseau de la station de gestion de stockage sur la matrice de stockage affichées dans la vue d'arborescence ne répondent pas, la matrice de stockage affiche l'état Aucune réponse. Les icônes figurant dans les barres d'état EMW et AMW se comportent également comme suit : • Passez la souris sur l'icône dans les barres d'état EMW et AMW afin de faire apparaître une info-bulle contenant une brève description de l'état. • Les icônes d'état À vérifier et Aucune réponse apparaissent dans les barres d'état EMW et AMW si des matrices de stockage affectées de telles conditions sont détectées. La vue d'arborescence EMW contient des icônes supplémentaires affichées dans le tableau suivant. Tableau 18-3. Icônes d'état supplémentaires Condition Icône Description Alertes non prises en charge d'état Besoin d'une mise à niveau La configuration d'alertes d'état Besoin d'une mise à niveau sur une matrice de stockage s n'est pas prise en charge. Dans ce cas, la matrice de stockage affiche l'état Besoin d'une mise à niveau et l'icône Alertes non prises en charge dans la vue d'arborescence. L'icône Alertes non prises en charge indique que la matrice de stockage ne peut pas être contrôlée. Alerte configurée Si Event Monitor a été installé avec MDSM et si des alertes ont été configurées, l'icône Alerte configurée apparaît en regard de l'état de la matrice de stockage pour laquelle les alertes ont été configurées dans la vue d'arborescence.254 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage REMARQUE : MDSM peut prendre quelques minutes pour mettre à jour le changement d'état vers Aucune réponse ou à partir de Aucune réponse. Un changement d'état à partir de ou vers Aucune réponse dépend de la connexion réseau à la matrice de stockage. Tout autre changement d'état se met à jour plus rapidement. Configuration d'une alerte sur le niveau de Nœud parent Vous pouvez configurer des alertes sur n'importe lequel des nœuds de la vue d'arborescence. Définir une alerte sur le niveau de nœud parent, tel qu'un niveau d'hôte, définit une alerte pour tous les nœuds enfants. Si une alerte est définie au niveau du nœud parent et que l'un des nœuds enfant de la matrice de stockage gérée intrabande a l'état Besoin d'une mise à niveau, l'icône d'état Alerte désactivée apparaît en regard du nœud parent dans la vue d'arborescence. Ajout d'une matrice de stockage L'icône Prise de contact avec la matrice de stockage s'affiche dans la vue d'arborescence et la vue Table jusqu'à ce que l'état actuel de chaque matrice de stockage gérée soit connu. L'icône Prise de contact avec la matrice de stockage s'affiche dans les barres d'état EMW et AMW, et l'info-bulle affiche la prise de contact avec les matrices de stockage. À la prise de contact de chaque matrice de stockage, son état actuel est obtenu et s'affiche dans la vue d'arborescence et la vue Table. Les états pertinents sont les suivants : Optimal, À vérifier, Réparation en cours ou Aucune réponse. Ajout d'une matrice de stockage OK Aucun problème n'a été rencontré au cours de l'ajout de la matrice de stockage. Le logiciel MDSM continue de vérifier si des événements de changement d'état surviennent. Ajout d'une matrice de stockage Erreur N'apparaît que lorsqu'une erreur survient. Tableau 18-3. Icônes d'état supplémentaires Condition Icône DescriptionDépannage : votre logiciel de matrice de stockage 255 Données de support de matrice de stockage Des données d'état d'inventaire et de performance de types différents peuvent être recueillies pour faciliter le dépannage de tout problème rencontré par la matrice de stockage. Tous les fichiers sont compressés en format zip dans une archive unique. Vous pouvez faire suivre celle-ci à votre représentant de support technique pour dépannage ou analyse approfondie. Pour générer le rapport contenant les informations de support, procédez comme suit : 1 Effectuez l'une des opérations suivantes dans la fenêtre AMW : • Sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Informations de support→ Collecter. • Sélectionnez l'onglet Support, puis cliquez sur Recueillir des informations de support. La fenêtre Collecter toutes les informations de support s'affiche. 2 Saisissez un nom pour le fichier d'informations de support dans Spécifier le nom du fichier ou cliquez sur Parcourir pour naviguer vers un fichier enregistré ultérieurement pour écraser un fichier existant. Le suffixe .zip est automatiquement ajouté au fichier si aucun autre suffixe n'est spécifié pour celui-ci. 3 Accédez au Récapitulatif de l'exécution. 4 Cliquez sur Démarrer. Une fois tous les fichiers de support recueillis, ils sont archivés avec le nom de fichier précédemment spécifié. 5 Cliquez sur OK. REMARQUE : si une opération est en cours dans les données de support, vous devez attendre qu'elle se termine avant qu'une autre puisse commencer. Les collectes simultanées ne sont pas prises en charge et génèrent un message d'erreur. Collecter les données de groupe du support automatiquement Utilisez l'option Collecter les données de groupe du support pour enregistrer une copie du groupe du support automatiquement lorsque le processus de surveillance client détecte un événement critique.256 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage Lors d'un événement critique, le groupe du support est enregistré sur un disque physique du système client dans la zone de stockage des autres informations de restauration. L'écrasement de ces informations n'aura pas lieu avant au moins 72 heures. AVERTISSEMENT : n'utilisez cette option qu'avec l'aide d'un représentant du support technique. Pour collecter les données de groupe du support automatiquement : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Informations de support→ Paramètres automatiques. 2 Sélectionnez Collecte automatique d'informations de support relatives aux événements critiques. 3 Pour modifier l'emplacement, cliquez sur Modifier. La fenêtre Modifier l'emplacement du dossier s'affiche, naviguez vers le dossier pertinent, puis cliquez sur OK. 4 Pour redéfinir l'emplacement par défaut, cliquez sur Définir à nouveau. 5 Cliquez sur OK. Collecte des données de disque physique Utilisez l'option Collecter les données du disque physique pour collecter les données stockées sur les disques physiques de la matrice de stockage. Ces données sont des informations statistiques gérées par chaque disque physique de la matrice de stockage. Votre représentant du support technique peut utiliser ces informations pour analyser les performances de vos disques physiques et résoudre les éventuels problèmes. AVERTISSEMENT : n'utilisez cette option qu'avec l'aide d'un représentant du support technique. Pour collecter les informations du disque physique : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Collecter les informations du disque physique. La fenêtre Collecter les informations du disque physique s'affiche. 2 Saisissez un nom pour le fichier d'informations du disque physique dans Spécifier le nom du fichier ou cliquez sur Parcourir pour naviguer vers un fichier enregistré ultérieurement pour écraser un fichier existant. Le suffixe *.bin est automatiquement ajouté au fichier si aucun autre suffixe n'est spécifié.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 257 3 Cliquez sur Démarrer. La collecte d'informations du disque physique est terminée et enregistrée à l'emplacement saisi. 4 Cliquez sur OK. Journal d'événements Utilisez la Visionneuse du journal d'événements pour afficher la liste détaillée des événements se produisant dans la matrice de stockage. Le journal d'événements est stocké dans des zones réservées sur les disques de la matrice de stockage. Celui-ci enregistre les événements de configuration et les échecs de composants de la matrice de stockage. AVERTISSEMENT : n'utilisez cette option qu'avec l'aide d'un représentant du support technique. Le journal d'événements stocke approximativement 8 000 événements avant d'en remplacer un par un nouveau. Si vous désirez conserver les événements, il est possible de les enregistrer, puis de les effacer du journal d'événements. La fenêtre du journal d'événements affiche deux types de vues : • Vue récapitulative : affiche un récapitulatif des événements sous la forme d'un tableau. • Vue détaillée : affiche les détails d'un événement sélectionné. Pour afficher le journal d'événements : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Avancé→ Dépannage→ Afficher le journal des événements. La fenêtre Journal d'événements s'affiche. Par défaut, la vue récapitulative est proposée. 2 Pour afficher les détails de chaque entrée de journal sélectionnée, sélectionnez Afficher les détails. Un volet de détails est ajouté au journal d'événements, présentant les informations détaillées de l'élément journalisé. Vous pouvez afficher les détails d'une seule entrée de journal à la fois. 3 Pour enregistrer un événement, cliquez sur Enregistrer sous. La boîte de dialogue Enregistrer les événements s'affiche. 4 Accédez au dossier approprié, entrez le nom de fichier voulu, puis cliquez sur Enregistrer.258 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 5 Pour supprimer toutes les entrées du journal d'événements, cliquez sur Effacer tout. 6 Pour quitter le journal d'événements, cliquez sur Fermer. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Recovery Guru Le Recovery Guru est un composant de MDSM qui diagnostique les événements critiques survenus sur la matrice de stockage et propose des procédures de récupération étape par étape. Effectuez l'une des étapes suivantes afin d'afficher le Recovery Guru dans la fenêtre AMW : • Cliquez sur Recovery Guru . • Dans l'onglet Support, cliquez sur le lien Récupération après incident. • À partir du volet État de l'onglet Récapitulatif, cliquez sur le lien Matrice de stockage à vérifier. Les incidents sont signalés par les indicateurs suivants : • Icônes d'état autre que « Optimal » • Notifications d'alertes envoyées aux destinataires appropriés • Voyants des composants matériels Les icônes d'état indiquent de nouveau « Optimal » une fois les problèmes résolus. Profil de la matrice de stockage Le profil de la matrice de stockage fournit une description de tous les composants de la matrice de stockage ainsi que toutes leurs propriétés. Le profil de la matrice de stockage offre également l'option d'enregistrer les informations de celui-ci dans un fichier texte. Vous pouvez également utiliser le profil de matrice de stockage comme aide lors d'une récupération ou comme représentation de la configuration actuelle de la matrice de stockage. Si cette configuration change, créez une copie du profil de la matrice de stockage. 1 Effectuez l'une des opérations suivantes dans la fenêtre AMW afin d'ouvrir le profil de la matrice de stockage : • Sélectionnez Matrice de stockage→ Vue→ Profil.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 259 • Sélectionnez l'onglet Récapitulatif et cliquez sur Profil de matrice de stockage dans la zone État. • Sélectionnez l'onglet Support puis cliquez sur Afficher le profil de la matrice de stockage. La boîte de dialogue Profil de matrice de stockage s'affiche. La boîte de dialogue du profil de la matrice de stockage contient plusieurs onglets et le titre de chacun d'entre eux correspond au sujet de l'information contenue. 2 Effectuez l'une des actions suivantes dans la boîte de dialogue Profil de la matrice de stockage : • Afficher les informations détaillées : Passez à l'étape 3. • Explorer le profil de la matrice de stockage : Passez à l'étape 4. • Enregistrer le profil de la matrice de stockage : Passez à l'étape 5. • Fermer le profil de la matrice de stockage : Passez à l'étape 6. 3 Sélectionnez l'un des onglets et utilisez les barres déroulantes horizontale et verticale pour afficher les informations de profil de la matrice de stockage. Les autres étapes de cette procédure vous permettront d'explorer, d'enregistrer ou de fermer le profil de la matrice de stockage. 4 Pour effectuer une recherche dans le profil de matrice de stockage : a Cliquez sur . b Dans la zone de saisie Rechercher, entrez le terme que vous recherchez. Si le terme est situé dans l'onglet ouvert, il est mis en évidence dans les informations du profil de la matrice de stockage. REMARQUE : la recherche se limite à l'onglet ouvert. Si vous souhaitez rechercher le terme dans un autre onglet, sélectionnez-le et cliquez de nouveau sur le bouton Rechercher. c Cliquez de nouveau sur le bouton Rechercher pour rechercher de nouvelles occurrences du terme. 5 Pour enregistrer le profil de matrice de stockage : a Cliquez sur Enregistrer sous. b Pour enregistrer toutes les sections du profil de la matrice de stockage, sélectionnez l'option Toutes les sections.260 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage c Pour enregistrer les informations de sections particulières du profil de la matrice de stockage, sélectionnez Sélectionner les sections, puis cochez les cases correspondant aux sections que vous désirez enregistrer. d Sélectionnez un répertoire. e Dans le champ Nom du fichier, entrez le nom de fichier souhaité. Pour associer ce fichier à une application logicielle spécifique capable de l'afficher, indiquez une extension de fichier, par exemple .txt. REMARQUE : le fichier est enregistré en tant que texte ASCII. f Cliquez sur Enregistrer. 6 Pour quitter le profil de la matrice de stockage, cliquez sur Fermer. Pour de plus amples informations, voir les rubriques d’aide en ligne de PowerVault Modular Disk Storage Manager. Affichage des associations logiques Vous pouvez utiliser l'option Éléments logiques associés pour afficher les associations logiques des différents disques virtuels de la matrice de stockage. Pour afficher les associations des disques virtuels sources, disques virtuels d'instantané et disques virtuels d'instantané des données modifiées : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez l'onglet Logique dans le volet Topologie de l'onglet Adressages. 2 Sélectionnez Afficher→ Éléments logiques associés. Sinon, effectuez un clic droit sur le disque virtuel afin d'ouvrir un menu contextuel, puis sélectionnez Afficher→ Éléments logiques associés. Si vous sélectionnez un disque virtuel n'ayant aucune association logique avec d'autres disques virtuels, l'option Éléments logiques associés est désactivée. REMARQUE : la boîte de dialogue Afficher les éléments logiques associés apparaît. Elle indique les associations logiques du disque virtuel sélectionné. 3 Pour fermer la boîte de dialogue Afficher les éléments logiques associés, cliquez sur Fermer.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 261 Affichage des associations physiques Utilisez l'option Composants physiques associés pour afficher les composants physiques associés aux disques virtuels source, instantanés de disque virtuel, disques virtuels d'instantané des données modifiée, groupes de disques, capacité non configurée et capacité libre d'une matrice de stockage. Pour afficher les associations physiques : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez un nœud dans le volet Logique de l'onglet Logique ou bien dans le volet Topologie de l'onglet Adressages. 2 Sélectionnez Afficher→ Composants physiques associés. Sinon, si le nœud sélectionné est un disque virtuel, vous pouvez effectuer un clic droit afin d'ouvrir un menu contextuel et sélectionner Afficher→ Composants physiques associés. Si le nœud sélectionné est un groupe de disques de capacité non configurée ou libre, effectuez un clic droit sur celui-ci de manière à ouvrir un menu contextuel, puis sélectionnez Afficher→ Composants physiques associés. La boîte de dialogue Afficher les composants physiques associés s'affiche, présentant un triangle vert en regard des composants physiques associés au nœud sélectionné. 3 Pour fermer la boîte de dialogue Afficher les composants logiques associés, cliquez sur Fermer. Recherchez des nœuds Utilisez l'option Rechercher pour rechercher un nœud particulier dans les onglets Logique, Physique ou Adressages de la fenêtre Gestion des matrices AMW. La recherche peut être basée sur un nom de nœud particulier, sur le niveau de RAID, sur la capacité du disque virtuel ou sur des nœuds de capacité libre particuliers. La recherche peut également être basée sur l'une des combinaisons suivantes : • Le nom du nœud et le niveau RAID • Le nom du nœud et la capacité du disque virtuel Pour rechercher des nœuds : 1 Dans la fenêtre AMW, sélectionnez Afficher→ Rechercher. 2 Basé sur le type de recherche, sélectionnez une des ces options, puis passez à l'étape indiquée : • Recherche par nom : voir étape 3. • Recherche par critère spécial : voir étape 4.262 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 3 Saisissez le nom du nœud à rechercher dans la zone de texte Rechercher le nœud. Voir étape 8. 4 Selon le critère de recherche, sélectionnez une des ces options, puis passez à l'étape indiquée : • Rechercher tous les disques virtuels avec un niveau de RAID : aller à étape 5. • Rechercher tous les disques virtuels disposant de capacité : aller à étape 6. • Rechercher tous les nœuds de capacité libre : aller à étape 7. 5 Effectuez les étapes suivantes pour rechercher tous les nœuds selon le niveau de RAID : a Sélectionnez Rechercher tous les disques virtuels avec niveau de RAID. b Sélectionnez le niveau de RAID à partir de la liste. c Passez à l'étape 8. 6 Effectuez les étapes suivantes pour rechercher tous les nœuds selon leur capacité de disque virtuel : a Sélectionnez l'option Rechercher tous les disques virtuels disposant de capacité. b Saisissez la capacité dans la boîte Go. c Spécifiez que la capacité à égaler doit être inférieure, égale, ou supérieure à la capacité saisie dans la boîte Go. d Passez à l'étape 8. 7 Effectuez les étapes suivantes pour rechercher tous les nœuds de capacité libre ayant une capacité particulière : REMARQUE : cette option n'est pas disponible lorsque l'option Rechercher par nom est sélectionné ou provient de l'onglet Adressages. Vous devez annuler la sélection de l'option Rechercher par nom pour pouvoir utiliser cette option. a Sélectionnez Rechercher tous les nœuds de capacité libre. b Saisissez la capacité dans la boîte Go. c Spécifiez que la capacité à égaler doit être inférieure, égale, ou supérieure à la capacité saisie dans la boîte Go. d Passez à l'étape 8.Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 263 8 Cliquez sur Rechercher suivant. Pour afficher tous les nœuds correspondant au critère, cliquez sur Rechercher suivant plusieurs fois. Si aucune correspondance n'est trouvée, la boîte de dialogue La recherche a échoué apparaît. Cliquez sur OK, puis saisissez à nouveau le critère de recherche. 9 Pour fermer la boîte de dialogue, cliquez sur Annuler. Pour poursuivre la recherche de nœuds selon les mêmes critères après avoir fermé la boîte de dialogue Rechercher, appuyez sur F3. Utilisation de l'option Aller à Utilisez l'option Aller à pour accéder rapidement à un disque virtuel d'instantané des données modifiées, instantané de disque virtuel, disque virtuel source ou disque virtuel cible associé. Ces disques virtuels apparaissent dans le volet Logique de l'onglet Logique. L'option Aller à est disponible uniquement si la fonction premium Instantané ou la fonction premium Copie de disque virtuel est activée, ou encore si des instantanés de disque virtuel ou des copies de disque virtuel existent déjà sur la matrice de stockage. L'option Aller à n'est pas accessible à partir de l'onglet Adressages de la Fenêtre de gestion des matrices. 1 Dans l'onglet Logique de la fenêtre AMW, sélectionnez un des ces disques virtuels, puis passez à l'étape indiquée : • Instantané de disque virtuel : Aller à étape 2. • Disque virtuel d'instantané des données modifiées : Aller à étape 3. • Disque virtuel source : Aller à étape 4. • Disque virtuel cible : Aller à étape 5. 2 Sélectionnez Afficher→ Aller à→ Instantané de disque virtuel. La sélection passe à l'instantané de disque virtuel associé dans le volet Logique. 3 Sélectionnez Afficher→ Aller à→ Disque virtuel d'instantané des données modifiées. La sélection passe au disque virtuel d'instantané des données modifiées associé du volet Logique. 4 Sélectionnez Afficher→ Aller à→ Disque virtuel source. La sélection passe au disque virtuel source associé dans le volet Logique. 264 Dépannage : votre logiciel de matrice de stockage 5 Sélectionnez Afficher→ Aller à→ Disque virtuel cible. REMARQUE : si le disque virtuel source contient plus d'un disque virtuel cible associé, sélectionnez le disque virtuel cible de votre choix à partir de la liste, puis cliquez sur OK. La sélection passe au disque virtuel cible associé dans le volet Logique. Restauration d'un état Aucune répons