Dell™ OpenManage™ Server Administrator Version 1.1.0 Guide d'utilisation de l'interface de ligne de commande -> Accéder au site Dell -> Accéder aux Codes Promo et Bons de réduction Dell -> Voir d'autres manuels Dell Revenir à l'accueil

 

 

 

Accéder au Support :

http://support.dell.com/support/edocs/software/svradmin/1.1.0/fr/cli/cli.pdf

-> Commander sur Dell.com, Cliquez ici

 

Autres manuels :

Dell

Dell-Inspiron-1721-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1501-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-710-H2C-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-5100cn-Manuel-du-proprietaire

Dell-OptiPlex-9010-7010-Mini-tour-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1300-B120-B130-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1955-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-6400-E1505-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-personnelle-Tout-en-un-Dell-A920-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-M1710-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-DL2000-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-8600-Guide-du-proprietaire

Dell-Inspiron-5160-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-XPS-Gen-2-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-300m-Guide-du-proprietaire-Manuel

Dell-Axim-X50-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-Inspiron-640M-E1405-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-8500-Guide-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1000-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-M2010-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-One-2330-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-Inspiron-3000-Series-Service-Manual

Dell-Inspiron-3500-Portable-Computer-Service-Manual

Dell-Inspiron-5423-Owner-s-Manual

Dell-poweredge-r520-technical-guide

Dell-Pave-Tactile-Sans-Fil-Dell-TP713-Manuel-d-utilisateur

Dell-PowerVault-NX3300-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-Inspiron-2600-et-2650-Manuel-de-l-utilisateur-Manuel

Dell-Manuel-de-maintenance-Adamo-XPS

Dell-XPS-13-Manuel-du-proprietairexps-13-l321x_owner_manual_fr-fr

Dell-xps-13-l321x_setup_guide_fr-fr.pdf-Manuel

Dell-Storage-Center-5.5-Guide-de-configuration-systeme

Dell-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU-ALIENWARE

Dell-Vostro-410-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-ALIENWARE-M18x-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-PORTABLE

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M14x-MOBILE

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE

Dell-Configuration-de-votre-ecran-de-televiseur-LCD-Dell-W2607C-26-pouces

Dell-PERC-6-i-PERC-6-E-et-CERC-6-i-Guide-d-utilisation

Dell-Dimension-Serie-8300-Manuel

Dell-2145cn-Imprimante-multifonction-Guide-de-l-utilisateur

Dell-PowerEdge-C6220-Systems-Hardware-Owner-s-Manual

Dell-server-poweredge-m610-tech-guidebook

Dell-Vostro-270-Owner-s-Manual

Dell-Controleurs-RAID-Dell-PowerEdge-PERC-H310-H710-H710P-et-H810-Guide-d-utilisation

Dell-Laser-MFP-Dell-3333dn-et-3335dn-Guide-de-l-utilisateur

Dell-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance-Powered-by-Symantec-Backup-Exec-Guide-d-utilisation

Dell-XPS-015-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX3300-Guide-de-mise-en-route

Dell-INSPIRON-GUIDE-DE-REFERENCE

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-depannage

Dell-Commutateur-de-consoles-2161DS-Dell-Guide-de-l-utilisateur-d-OSCAR-et-du-materiel

Dell-PowerEdge-T420-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8000XD-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-OptiPlex-755-Guide-d-utilisation

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3200i-et-MD3220i-Guide-de-deploiement

Dell-Latitude-E5400-et-E5500-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Set-Up-Your-Computer

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Getting-Started-With-Your-System

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-SUSE-Linux-Enterprise-Server-10-Instructions-d-installation

Dell-Utilitaires-de-gestion-du-Dell-OpenManage-Baseboard-Management-Controller-Version%204.6-Guide-d-utilisation

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Guide-d-installation-de-la-version-7.1

Dell-Systeme-Dell-DR4000-Guide-de-l-administrateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge%20Red-Hat-Enterprise-Linux-6-x86_64-x86-Instructions-d-installation-et-informations-importantes

Dell-Integrated-Dell-Remote-Access-Controller-7-iDRAC7-Version-1.20.20-Guide-d-utilisation

Dell-Management-Plug-In-pour-VMware-vCenter-Version-1.5-Guide-d-utilisation

Dell-Projecteur-7700FullHD-Dell-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Projecteur-Dell-1420X-1430X-Guide-d-utilisation

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerEdge-Express-SSD-PCIe-Flash-Guide-d-utilisation

Dell-Update-Packages-DUP-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route-Manuel

Dell-PowerEdge-R320-Guide-de-mise-en-route

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R510-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-M4400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Matrices-de-stockage-SCSI-Dell-EqualLogic-PS-Series-a-clusters-de-basculement-Microsoft-Windows-Server-Guide-d-installation-et-de-depannage-du-materie

Dell-PowerEdge-C410x-Guide-de-mise-en-route-du-systeme

Dell-Moniteur-a-ecran-plat-Dell-U2713HM-Guide-d-utilisation

Dell-Moniteur-a-Dell-P1913-P1913S-P2213

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-E1913S-E1913-E2213

Dell-Systems-Service-and-Diagnostics-Tools-Version-7.0-Guide-d-installation-rapide

Dell-Moniteur-a-Dell-S2740L-Guide-d-utilisation

Dell-INSPIRON-GUIDE-DE-CONFIGURATION

Dell-Dimension-Serie-8300

Dell-PowerEdge-R820-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8000-Manuel-du-proprietaire-du-materiel-manuel

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerEdge-M1000e-M915-M910-M820-M710HD-M710-M620-M610x-M610-M520-et-M420-Guide-de-mise-en-route

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-installation

Dell-Inspiron-15R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX3200-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-S110-Guide-d-utilisation

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-Guide-de-mise-en-route

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4-1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-470-Manuel-du-proprietaire

/Dell-Systeme-Dell-PowerVault-NX3500-Guide-de-l-administrateur

Dell-Latitude-E6420-XFR-Guide-technique

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-S2240M-S2340M

Dell-Systemes-Dell-DR4000-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-T320-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-DR4000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R420-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel-manuel

Dell-Vostro-470-Owner-s-Manual

Dell-Projecteur-Dell-M110-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Upgrading-to-BackupExec-2012-PowerVault-DL-Backup-to-Disk-Appliance

Dell-PowerVault-NX3300-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerConnect-5500-Series-CLI-Reference-Guide

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-14-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R815-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R720-and-R720xd-Owner-s-Manual

Dell-Micrologiciel-Dell-Chassis-Management-Controller-Version-4.0-Guide-d-utilisation

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-Inspiron-One-2020-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-PowerEdge-R820-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire-manuel

Dell-Systeme-Dell-PowerEdge-C6220-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-14R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Guide-de-l-Utilisateur-de-l-Ecran-Large-Dell-IN1940MW

Dell-Moniteur-a-Dell-S2440L-Guide-d-utilisation

Dell-Alienware-X51-Owner-s-Manual

Dell-ALIENWARE-M17x-MOBILE-MANUAL

Dell-Emplacement-des-cavaliers-de-la-carte-systeme-des-systemes-Dell-PowerEdge-R310-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-6950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Alienware-M17x-R4-Owner-s-Manual

Dell-XPS-13-Owner-s-Manual

Dell-HBA-SAS-Dell-PowerEdge-6-Gb-s-et-Internal-Tape-Adapter-Guide-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R910-Mise-a-jour-des-informations

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T610-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

/Dell-PowerEdge-R905-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimantes-laser-Dell-2350d-et-Dell-2350dn

Dell-XPS-430-Guide-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-RAID-Controller-PERC-H700-et-H800-Guide-d-utilisation

Dell-Lifecycle-Controller-2-Version-1.00.00-User-s-Guide

Dell-OpenManage-Server-Administrator-Version-7.0-Guide-d-utilisation

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire-Manue

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-V525w

Dell-XPS-13-Manuel-du-proprietaire

Dell-Adaptateurs-Brocade-Manuel-d-installation-et-de-reference

Dell-FluidFS-NAS-Solutions-NX3600-NX3610-Guide-de-deploiement

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire-Manuel

Dell-OptiPlex-360-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-PowerEdge-R810-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Guide-d-installation-des-systemes-Dell-PowerVault-Modular-Disk-3000

Dell-Imprimante-laser-Dell-2230d-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6105-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Imprimante-personnelle-a-jet-d-encre-Dell-J740-Manuel-du-proprietaire

Dell-2130cn-IMPRIMANTE-LASER-COULEUR

Dell-Guide-d-utilisation-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-T3400

Dell-1235cn-Imprimante-Multifonction-Mode-d-emploi

Dell-Vostro-1310-1510-1710-et-2510-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-Guide-d-utilisation-APC-Smart-UPS-750VA-1000VA-1500VA-100-120-230-V-CA-2U-Montage-en-baie-Onduleur

Dell-Guide-d-utilisation-Modele-TL24iSCSIxSAS%201Gb-iSCSI-a-SAS

Dell-Imprimantes-laser-Dell-1130-et-Dell-1130n

Dell-Precision-M6400-Guide-de-configuration-et-de-reference-rapide

Dell-M770mm-Color-Monitor-Quick-Set-up

Dell-Carte-de-gestion-reseau-AP9617-AP9618-AP9619-Manuel-d-installation-et-de-demarrage-rapide

Dell-Projecteur-Dell-1410X-Guide-d-utilisation

Dell-Imprimante-couleur-Dell-1350cnw

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050-Manuel

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-620

Dell-3D-VISION-MANUEL-D-UTILISATION

Dell-Inspiron-600m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R805-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R900-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2970-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-C6145-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Inspiron-660s-Manuel-du-proprietaire

Dell-P513w-User-s-Guide-Francais-manuel

Dell-Inspiron-660-manuels

Dell-Serveur-de-sauvegarde-sur-disque-Dell-PowerVault-DL-optimise-par-CommVault-Simpana-Guide-d-utilisation

Dell-P513w-User-s-Guide-Guide-de-l-utilisateur-manuel

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-M17x-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-PORTABLE

Dell-Manuel-du-proprietaire-de-Dell-PowerEdge-M905-M805-M600-et-M605

Dell-Inspiron-One-2330-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-1100-B110-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-270-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T320-Manuel-du-proprietaire

Dell-Station-de-travail-mobile-Dell-Precision-M4700-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-8500-Manuel-du-proprietaire

Dell-1230c-Imprimante-laser-couleur-mode-d-emploi-Manuel

Dell-Client-Management-Manuel

Dell-Studio-XPS-Setup-Guide-Manue

Dell-Adaptateur-hote-Dell-PCIe-SCSI-Ultra320-monocanal-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-SETUP-GUIDE-Manuel

Dell-INSPIRON-DUO-GUIDE-DE-CONFIGURATION-Manuel

Dell-Guide-de-l-utilisateur-Dell-Inspiron-M4040-14-N4050-Manuel

Dell-Guide-de-l-administrateur-de-Dell-PowerVault-705N-Manuel

Dell-Vostro-420-220-220s-Guide-de-Configuration-et-de-Reference-Rapide-Manuel

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660f-Series-Guide-de-deploiement-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-Network-Attached-Storage-NAS-Guide-de-l-administrateur-Manuel

Dell-Latitude-D430-Guide-d-utilisation-Manuel

Dell-Studio-XPS-Guide-de-configuration-Manuel

Dell-PowerEdge-C410x-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T1650-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes%20-Dell%20PowerEdge-T110-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Inspiron-531-Manuel-du-proprietaire

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU-Francais

Dell-PowerEdge-R520-Manuel-du-proprietaire

Projecteur-Dell-1201MP-Manuel-d-utilisation

Dell-PowerEdge-R910-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-C521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T605-Manuel-du-proprietaire

Dell-Mobile-Jamz

Dell-Inspiron-530-Series-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3460-Manuels

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1.1-Guide-d-utilisation

Dell-PowerVault-MD3660f-Storage-Arrays-Manuels

Dell™ Ekran Yöneticisi Kullanıcı Kılavuzu

Dell-PowerEdge-R620-Guide-de-mise-en-route

Dell-PowerEdge-R520-Guide-de-mise-en-route

DELL-POWERVAULT-MD1200-et-MD1220-TECHNICAL-GUIDEBOOK

Console-de-gestion-multi-onduleurs-Dell-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

DELL-OPTIPLEX580-TECHNICAL-GUIDEBOOK-INSIDE-THE-OPTIPLEX-580

Dell-Inspiron-1720-manuels

Dell-PowerEdge-R720-et-R720xd-Guide-de-mise-en-route

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5430-Manuel-du-proprietaire

Dell™ S2240L/S2340L Monitör Kullanıcı Kılavuzu

Dell PowerEdge Sistemleri İçin Microsoft Windows Server 2012 Önemli Bilgiler Kılavuzu

Dell-Guide-de-l-utilisateur-du-moniteur-Dell-S2240L-S2340L

Dell™ S320/S320wi Projektör Kullanım Kılavuzu

Dell-%20Vostro-270-Manuels

Dell-Vostro-3460-Manuel-du-proprietaire-Francais

Dell-Inspiron-9200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Inspiron-2600-et-2650-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X30-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Vostro-2520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1721-Manuel

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T710-Manuel-du-proprietaire

Dell-Precision-Workstation-T5600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Solutions-NAS-Dell-FluidFS-Manuel-du-proprietaire

Systemes-Dell-PowerEdge-C5220-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Dimension-3000-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R210-Technical-Guide

Dell-Inspiron-Manuels

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Vostro-1700

Dell-Clavier-sans-fil-et-souris-Dell-KM713-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Systeme-de-navigation-GPS-Dell-Manuel-de-l'utilisateur

Dell-Logiciel-de-gestion-de-l-onduleur-Manuel-de-l-utilisateur-pour-l-installation-et-la-configuration

Dell-Demarrage-rapide-du-moniteur-couleur-M990

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-de-la-station-de-travail-Dell-Precision-370

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-2800-Guide-d-installation-et-de-depannage

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-du-systeme-Dell-OptiPlex-SX280

Dell-Vostro-1440-1450-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Photo-Printer-540-Guide-de-l-utilisateur

Dell-Streak-7-Francais-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Venue-Pro-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Imprimante-laser-personnelle-Dell-P1500-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C5125-Manuel-du-proprietaire-du-materiel

Dell-Latitude-D630-Manuels

Dell-Vostro-400-Manuel-du-proprietaire-Mini-Tower

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T100-Manuel-du-proprietaire

Dell-OptiPlex-9010-7010-compact-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault%20NX3200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1200-et-2200-Manuel-de%20l-utilisateur

Dell-Vostro-1540-1550-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-8600-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-Baie-de-stockage-MD1120-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E521-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3360-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T300-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-One-2710-manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1150-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-E5530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-660-Manuel-du-proprietaire

Acceder-au-site-Dell

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG-Francais

Dell-OptiPlex-9010-Tout-en-un-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-3560-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T110-Manuel-du-proprietaire

Dell-server-poweredge-m710-tech-guidebook_fr

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-5420-E5420-E5420m-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Latitude-E6320-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur-Francais

Dell-server-poweredge-r610-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-t710-technical-guide-book_fr

Dell-server-poweredge-m1000e-tech-guidebook_fr

Dell-server-poweredge-m610-tech-guidebook_fr

Dell-poweredge-r210-technical-guidebook-en_fr

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Beats-By-dr.dre-Manuel-et-Garantie

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

 

Dell-Precision-Workstation-T3600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-200-Manuel-du-proprietaire-Slim-Tower

Dell-ALIENWARE-MANUEL-DE-L-ORDINATEUR-DE-BUREAU

Dell-OPENMANAGE-POWER-CENTER-1-1-Guide-d-utilisation

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Dimension-3100C-Manuel-du-proprietaire

AlienwareArea-51Area-51ALX

Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/AlienwareAurora-R3

AlienwareAurora-R4

lienwareAuroraAuroraALXAurora-R2

Chassis-RAID-Dell-PowerVault-MD3000i-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X50-Manuel-du-proprietaire

Dell-Axim-X51-X51v-Manuel-du-proprietaire

Dell-Baie-de-stockage-Dell-PowerVault-MD1000-Manuel-du-proprietaire

Dell-Boîtier-Dell-PowerEdge-M1000e-Manuel-du-proprietaire

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-9200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-E520-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-Imprimante-laser-multifonction-Dell-1600n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-13z-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-17R-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-700m-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-9300-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

http://www.audentia-gestion.fr/Dell-Ordinateurs-de-Bureau-PC-Portables-Netbooks/Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire.htm

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-ST-Manuel-du-proprietaire

Dell-Latitude-XT3-Manuel-du-proprietaire

Dell-Liste-des-manuels-et-de-la-documentation-Dell

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M15x-MOBILE

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE-francais

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-d-utilisation-du-Dell-XPS-420

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-XPS-M1330

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-Inspiron-1721

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer-964-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-All-In-One-Printer%20942-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerEdge-R620-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Precision-Workstation-T7600-Manuel-du-proprietaire

Dell-Streak-7-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-8200-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R210-II-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire%20-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T620-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-360-Proprietaire-du-manuel

Dell-Vostro-3750-Manuel-du-proprietaire

Dell-Vostro-V131-Manuel-du-proprietaire

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-XPS-630i-Manuel-du-proprietair

Dell-moniteur-D1920-Manuel-du-proprietaire

DellDimension1100Series

Imprimante-Dell-Photo-All-In-One-Printer-922-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-S2500-Manuel-du-proprietaire

Imprimante-personnelle-Dell-AIO-A960-Manuel-du-proprietaire

alienwareX51

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6220

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-T420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-Inspiron-4150-Manuel-de-l-utilisateur

Dell-Streak-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-M1730

Dell-Photo-All-In-One-Printer-944-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-du-Dell-XPS-One

Dell-Clavier-Axim-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R410-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-d-utilisation-Dell-Inspiron-M5040-15-N5040-15-N5050

Dell-Manuel-de-maintenance-Dell-Inspiron-N5110

Dell-Inspiron-1100-Manuel-d-utilisation

Dell-Imprimante-laser-de-groupe-de-travail-Dell-M5200-Manuel-du-proprietaire

Dell-Photo-Printer-720-Manuel-du-proprietaire

Dell-Imprimante-laser-Dell-1100-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-Dell-Vostro-1500

Dell-XP-M1530-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-R710-Manuel-du-proprietaire-Manuel-d-utilisation

Dell-Inspiron-5100-et-5150-Manuel-d-utilisation

Dell-Manuel-de-l-Utilisateur-Dell-Latitude-E6520

Dell-MANUEL-D-ALIENWARE-M17x-MOBILE

Dell-Manuel-de-l-utilisateur-Dell-Latitude-E6320

Dell-Laser-Printer-3100cn-manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-530s-Manuel-d-utilisation

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-1950-Manuel-du-proprietaire

Dell-Manuel-du-proprietaire-des-Dell-Latitude-E6420-et-E6420-ATG

Dell-Imprimante-laser-monochrome-Dell-5330dn-Mode-d-emploi

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Guide-de-l-administrateur

Dell-PowerVault-NX400-Guide-de-mise-en-route

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3260i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-PowerEdge-C8220-Manuel-du-proprietaire

Dell-MANUEL-ALIENWARE-M11x-MOBILE-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerEdge-M420-Manuel-du-proprietaire

Dell-Systemes-Dell-PowerVault-NX400-Manuel-du-proprietaire

Dell-PowerVault-MD3260-3260i-3660i-3660f-3060e-Storage-Arrays-Manuel-du-proprietaire

Dell-Matrices-de-stockage-Dell-PowerVault-MD3660i-Series-Guide-de-deploiement

Dell-Laser-Printer-1700-1700n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-9400-E1705-Manuel-du-proprietaire

Dell-Tout-en-un-Dell-Photo-924-Manuel-du-proprietaire

Dell-Laser-Printer-1710-1710n-Manuel-du-proprietaire

Dell-Dimension-3100-E310-Manuel-du-proprietaire

Dell-Inspiron-1525-1526-Manuel-du-proprietaire

w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Dell OpenManage™ Server Administrator Version 1.1.0 Guide d'utilisation de l'interface de ligne de commandeRemarques, avis et précautions REMARQUE : Une REMARQUE indique une information importante qui peut vous aider à mieux utiliser votre ordinateur. AVIS : Un AVIS vous avertit d’un risque de dommage matériel ou de perte de données et vous indique comment éviter le problème. PRÉCAUTION : Une PRÉCAUTION indique un risque de dommage matériel, de blessure ou de mort. ____________________ Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification sans préavis. © 2002 Dell Computer Corporation. Tous droits réservés. Toute reproduction, sous quelque forme que ce soit, sans l'autorisation écrite de Dell Computer Corporation, est strictement interdite. Marques utilisées dans ce texte : Dell, le logo DELL, PowerEdge et Dell OpenManage sont des marques de Dell Computer Corporation ; Microsoft, Windows, MS-DOS et Windows NT sont des marques déposées de Microsoft Corporation ; Novell et NetWare sont des marques déposées de Novell, Inc. ; Intel et Pentium sont des marques déposées, et Itanium, Intel 386 et Xeon sont des marques de Intel Corporation ; VESA est une marque déposée de Video Electronic Standards Association ; UNIX est une marque déposée de The Open Group aux États-Unis et dans d’autres pays. Des extraits des informations sur les diagnostics ont été reproduits avec la permission de PC-Doctor, Inc. D'autres marques et noms commerciaux peuvent être utilisés dans ce document pour faire référence aux entités se réclamant de ces marques et de ces noms ou à leurs produits. Dell Computer Corporation dénie tout intérêt propriétaire vis-à-vis des marques et des noms commerciaux autres que les siens. Mars 2002 Rev. A02Table des matières 3 Table des matières 1 Présentation Commandes CLI principales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 CLI Vérification d'erreur et messages d'erreur . . . . . . . . . . 1-4 Messages de réussite. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-4 Messages de panne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-5 Script et comparaison avec CLI. . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-6 Présentation générale de la syntaxe des commandes. . . . . . . 1-7 2 omhelp : Obtention d'aide avec les commandes CLI Exemples de commandes d'aide. . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 3 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic omdiag about . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-4 omdiag about details=true . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-4 omdiag chassis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-5 omdiag chassis -? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-5 omdiag chassis cmos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-5 omdiag chassis cpu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-5 omdiag chassis memory . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-6 omdiag chassis modem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-6 omdiag chassis network . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-7 omdiag chassis parallelport . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-8 omdiag chassis pci. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-84 Table des matières omdiag chassis serialport. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-8 omdiag chassis usb . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-9 omdiag chassis video . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-9 omdiag storage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-9 omdiag storage -? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-9 omdiag storage adaptecraidctr . . . . . . . . . . . . . . . . 3-10 omdiag storage amiraidctr . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-11 omdiag storage cddrive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-11 omdiag storage dvddrive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-12 omdiag storage floppy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-13 omdiag storage harddrive (Linux seulement) . . . . . . . . . 3-13 omdiag storage idehd (Windows seulement). . . . . . . . . . 3-14 omdiag storage ideraidctr (Windows seulement) . . . . . . . 3-15 omdiag storage ideraidhd. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-15 omdiag storage lsdrive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-16 omdiag storage raidhd (Windows seulement) . . . . . . . . . 3-16 omdiag storage scsictr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-17 omdiag storage scsihd (Windows seulement) . . . . . . . . . 3-17 omdiag storage smart (Linux seulement) . . . . . . . . . . . 3-18 omdiag storage tapedrive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-18 omdiag system . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-19 omdiag system -? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-19 4 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service Conventions pour le tableau des paramètres . . . . . . . . . . 4-2 Sommaire de la commande omreport . . . . . . . . . . . . . . 4-2 Aide pour la commande omreport . . . . . . . . . . . . . . . . 4-6 omreport about. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-6 Commandes omreport system . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-7 omreport system . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-7Table des matières 5 omreport system alertaction . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-8 Commandes pour l'affichage des journaux . . . . . . . . . . . 4-9 omreport system recovery . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-9 omreport system shutdown. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-9 omreport system thrmshutdown . . . . . . . . . . . . . . . . 4-10 Commandes omreport chassis . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-10 omreport chassis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-10 omreport chassis acswitch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-11 omreport chassis biossetup. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-11 omreport chassis currents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-15 omreport chassis fans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-15 omreport chassis fancontrol . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-15 omreport chassis info . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-16 omreport chassis intrusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-16 omreport chassis leds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-17 omreport chassis memory . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-17 omreport chassis nics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-18 omreport chassis ports. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-18 omreport chassis powerbutton . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-19 omreport chassis processors . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-19 omreport chassis pwrsupplies . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-22 omreport chassis slots . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-22 omreport chassis temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-23 omreport chassis volts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-23 5 omreport : Utilisation des rapports de stockage Conventions pour les tableaux de paramètres . . . . . . . . . . 5-2 Sommaire de la commande omreport storage . . . . . . . . . . 5-2 Commandes omreport storage . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-3 omreport storage arraydisks . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-4 omreport storage arrays . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-5 omreport storage enclosureinfo . . . . . . . . . . . . . . . . 5-7 omreport storage enclosures . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-86 Table des matières omreport storage osdiskinfo . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-9 omreport storage osdisks . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-11 omreport storage volumes . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-12 6 omupdate : Utilisation de Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique omupdate Sommaire de la commande . . . . . . . . . . . . . . 6-2 Aide pour la commande omupdate. . . . . . . . . . . . . . . . 6-3 omupdate about . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-4 omupdate biosupdate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-5 omupdate drpercupdate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-5 omupdate fwupdate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-5 omupdate fwpercupdate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-6 omupdate racupdate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-7 omupdate version . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-7 7 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service Conventions pour les tableaux de paramètres . . . . . . . . . . 7-2 Sommaire de la commande omconfig . . . . . . . . . . . . . . 7-3 Aide pour la commande omconfig . . . . . . . . . . . . . . . . 7-6 omconfig about . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-7 omconfig chassis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-8 omconfig chassis acswitch . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-8 omconfig chassis biossetup . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-9 omconfig chassis currents . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-12Table des matières 7 omconfig chassis fans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-13 omconfig chassis fancontrol . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-14 omconfig chassis info . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-15 omconfig chassis leds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-15 omconfig chassis memory . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-16 omconfig chassis memorymode . . . . . . . . . . . . . . . . 7-16 omconfig chassis powerbutton . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-17 omconfig chassis temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-17 omconfig chassis volts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-19 omconfig system . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-20 omconfig system alertaction . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-20 Actions d'alerte disponibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-21 Commandes pour effacer les journaux . . . . . . . . . . . . . 7-24 omconfig system recovery . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-24 omconfig system shutdown. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-25 omconfig system thrmshutdown . . . . . . . . . . . . . . . . 7-26 8 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession omconfig Présentation générale des infos inventaire du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-2 Niveau utilisateur requis pour l'ajout d'informations sur l'inventaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-2 Ajout d'informations sur l'acquisition. . . . . . . . . . . . . . . 8-2 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-4 Ajout d'informations sur la dépréciation . . . . . . . . . . . . . 8-4 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur la dépréciation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-5 Ajout d'informations sur la garantie étendue. . . . . . . . . . . 8-6 Exemple de commande pour l'ajout d'informations sur la garantie étendue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-78 Table des matières Ajout d'informations sur le leasing . . . . . . . . . . . . . . . 8-7 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le leasing . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-8 Ajout d'informations sur la maintenance . . . . . . . . . . . . 8-8 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur la maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-9 Ajout d'information d'impartition . . . . . . . . . . . . . . . . 8-10 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur la sous-traitance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-10 Ajout d'informations sur le propriétaire . . . . . . . . . . . . . 8-11 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le propriétaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-12 Ajout d'informations sur le contrat de service. . . . . . . . . . 8-12 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-13 Ajout d'informations sur le support . . . . . . . . . . . . . . . 8-13 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le support. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-14 Ajout d'informations sur le système . . . . . . . . . . . . . . . 8-15 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-15 Ajout d'informations sur la garantie . . . . . . . . . . . . . . . 8-16 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur la garantie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-16 9 omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance Conventions pour les tableaux de paramètres . . . . . . . . . . 9-2 Sommaire de la commande omreport rac . . . . . . . . . . . . 9-2 Aide pour la commande omreport rac . . . . . . . . . . . . . . 9-3Table des matières 9 omreport rac dialinusers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-3 omreport rac dialoutusers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-4 omreport rac network . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-4 omreport rac modem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-4 omreport rac remote . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-5 omreport rac snmptraps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-5 omreport rac users . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-5 10 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance Conventions pour les tableaux de paramètres . . . . . . . . . . 10-2 Sommaire de la commande omconfig rac. . . . . . . . . . . . . 10-2 Aide pour la commande omconfig rac . . . . . . . . . . . . . . 10-4 omconfig rac dialinusers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-5 Exemples de commandes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-6 omconfig rac dialoutusers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-6 Exemples de commandes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-7 omconfig rac modem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-7 Exemple de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-8 omconfig rac network. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-8 Exemple de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9 omconfig rac snmptraps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9 Exemples de commandes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9 omconfig rac remote . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-10 Exemple de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-1010 Table des matières omconfig rac rmdialinuser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-11 Exemple de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-11 omconfig rac rmdialoutuser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-11 Exemple de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-12 omconfig rac rmsnmptrap . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-12 Exemple de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-12 omconfig rac rmuser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-12 Exemple de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-13 omconfig rac reset . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-13 omconfig rac users . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-13 Exemple de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-15 11 Travailler avec des résultats de commandes CLI Options de résultat pour les résultats de commande . . . . . . 11-2 Contrôle de l'affichage de la sortie de commande . . . . . . . 11-2 Écriture d'une sortie de commande dans un fichier . . . . . . 11-3 Sélection d'un format pour votre résultat de commande CLI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-5 Glossaire Index Figures Figure 2-1. Différents niveaux d'aide pour une commande . . . . . . . . . . . . . . . . 2-3Table des matières 11 Tableaux Tableau 1-1. Commandes et sections CLI de ce guide . . . . . 1-3 Tableau 3-1. Commande omdiag de Niveau 1, Niveau 2 et Niveau 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-2 Tableau 4-1. Commande omreport de Niveau 1, Niveau 2 et Niveau 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-3 Tableau 4-2. Propriétés de configuration du BIOS . . . . . . 4-12 Tableau 4-3. Paramètres de contrôle des ventilateurs . . . . . 4-15 Tableau 5-1. Commande de stockage omreport de Niveau 1, Niveau 2 et Niveau 3 . . . . . . . . . . . . . . 5-2 Tableau 6-1. Commande omupdate . . . . . . . . . . . . . . 6-2 Tableau 7-1. Commande omconfig Niveau 1, Niveau 2 et Niveau 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-3 Tableau 7-2. Configurations de la redondance du commutateur de CA . . . . . . . . . . . . . . 7-8 Tableau 7-3. Configuration BIOS. . . . . . . . . . . . . . . 7-9 Tableau 7-4. omconfig chassis currents . . . . . . . . . . . . 7-12 Tableau 7-5. omconfig chassis fans . . . . . . . . . . . . . . 7-13 Tableau 7-6. omconfig chassis fancontrol . . . . . . . . . . . 7-14 Tableau 7-7. omconfig chassis info . . . . . . . . . . . . . . 7-15 Tableau 7-8. omconfig chassis leds . . . . . . . . . . . . . . 7-16 Tableau 7-9. omconfig chassis memory . . . . . . . . . . . . 7-16 Tableau 7-10. omconfig chassis memorymode . . . . . . . . . 7-17 Tableau 7-11. omconfig chassis powerbutton. . . . . . . . . . 7-17 Tableau 7-12. omconfig chassis temps . . . . . . . . . . . . . 7-18 Tableau 7-13. omconfig chassis volts. . . . . . . . . . . . . . 7-19 Tableau 7-14. Actions d'alerte que vous pouvez définir pour les événements d'alerte et de panne . . . . 7-21 Tableau 7-15. Événements pour lesquels vous pouvez définir des mesures d'alerte . . . . . . . . . . . . . . 7-22 Tableau 7-16. Paramètres de récupération . . . . . . . . . . . 7-25 Tableau 7-17. Paramètres d'arrêt . . . . . . . . . . . . . . . 7-26 Tableau 7-18. Paramètres d'arrêt thermique . . . . . . . . . . 7-2612 Table des matières Tableau 8-1. omconfig system assetinfo info=acquisition . . . . . . . . . . . . . . . 8-2 Tableau 8-2. omconfig system assetinfo info=depreciation . . . . . . . . . . . . . . . 8-4 Tableau 8-3. omconfig system assetinfo info=extwarranty . . . . . . . . . . . . . . . 8-6 Tableau 8-4. omconfig system assetinfo info=lease . . . . . 8-7 Tableau 8-5. omconfig system assetinfo info=maintenance . . . . . . . . . . . . . . . 8-9 Tableau 8-6. omconfig system assetinfo info=outsource . . . 8-10 Tableau 8-7. omconfig system assetinfo info=owner. . . . . 8-11 Tableau 8-8. omconfig system assetinfo info=service . . . . 8-12 Tableau 8-9. omconfig system assetinfo info=support . . . . 8-13 Tableau 8-10. omconfig system assetinfo info=system . . . . 8-15 Tableau 8-11. omconfig system assetinfo info=warranty . . . 8-16 Tableau 9-1. Commande omreport rac Niveau 1, Niveau 2 et Niveau 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-3 Tableau 9-2. omreport rac dialinusers . . . . . . . . . . . . 9-4 Tableau 9-3. omreport rac dialoutusers . . . . . . . . . . . 9-4 Tableau 9-4. omreport rac snmptraps . . . . . . . . . . . . 9-5 Tableau 9-5. omreport rac users. . . . . . . . . . . . . . . 9-5 Tableau 10-1. Options Commande de niveau 1, Commande de niveau 2 et Commande de niveau 3 pour omconfig rac . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-3 Tableau 10-2. omconfig rac dialinusers . . . . . . . . . . . . 10-5 Tableau 10-3. omconfig rac dialoutusers . . . . . . . . . . . 10-6 Tableau 10-4. omconfig rac modem. . . . . . . . . . . . . . 10-7 Tableau 10-5. omconfig rac network . . . . . . . . . . . . . 10-8 Tableau 10-6. omconfig rac snmptraps . . . . . . . . . . . . 10-9 Tableau 10-7. omconfig rac remote . . . . . . . . . . . . . . 10-10 Tableau 10-8. omconfig rac rmdialinuser . . . . . . . . . . . 10-11 Tableau 10-9. omconfig rac rmdialoutuser . . . . . . . . . . 10-11 Tableau 10-10. omconfig rac rmsnmptrap . . . . . . . . . . . 10-12 Tableau 10-11. omconfig rac rmuser. . . . . . . . . . . . . . 10-13 Tableau 10-12. omconfig rac users. . . . . . . . . . . . . . . 10-14S E C T I O N 1 Présentation1-2 Présentation w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Que vous utilisiez une GUI (Graphical User Interface [interface utilisateur graphique]) ou une CLI (Command Line Interface [interface de ligne de commande]), Server Administrator effectue des tâches de gestion de système essentielles. Les fonctions de rapport et d'affichage vous permettent de connaître l'état d'intégrité des systèmes de votre réseau. Au niveau du composant, vous pouvez afficher des informations sur les tensions, les températures, le courant, la rotation des ventilateurs, le fonctionnement de la mémoire et bon nombre d'autres détails importants sur les composants. Vous pouvez voir un rapport détaillé des opérations de coût de possession concernant votre système dans l'affichage du sommaire. Les Informations sur la version BIOS, micrologiciel, système d'exploitation et tous les logiciels installés sont faciles à obtenir. Vous pouvez également mettre à jour le BIOS et les packages micrologiciels et exécuter des tests de diagnostic sur des composants du système. Les fonctions de configuration permettent à Server Administrator d'effectuer les tâches essentielles décrites de façon détaillée dans les sections suivantes. Commandes CLI principales Les commandes qui transmettent les fonctions de Server Administrator sont : • omconfig • omdiag • omhelp • omreport • omupdate La commande omconfig écrit des valeurs que vous attribuez aux propriétés d'un objet. Vous pouvez spécifier des valeurs pour les seuils d'alerte des composants ou prescrire quelle mesure votre système doit prendre lorsqu'un événement d'alerte ou de panne survient. Vous pouvez également utiliser la commande omconfig pour attribuer des valeurs spécifiques aux paramètres d'information sur l'inventaire de votre système, comme le prix d'achat du système, son numéro d'inventaire ou son emplacement. La commande omdiag exécute des tests de diagnostic sur le matériel système pour isoler les problèmes. La commande omreport affiche des informations résumées sur les composants globaux du système.Présentation 1-3 La commande omhelp affiche un court texte d'aide pour les commandes CLI. L'équivalent raccourci de la commande omhelp est la commande pour laquelle vous souhaitez de l'aide suivie de -?. La commande omupdate installe les progiciels de mise à jour les plus récents pour le BIOS et le micrologiciel du système. REMARQUE : Pour un sommaire général des commandes CLI, tapez omhelp. Server Administrator utilise les commandes CLI de base suivantes. Ce guide contient une section de chaque commande de base. Voici des thèmes supplémentaires au sujet de la CLI : • Section 11, « Travailler avec des résultats de commandes CLI » • Glossaire Ta b l e a u 1 - 1 . C o m m a n d e s e t s e c t i o n s C L I d e c e g u i d e Commande CLI principale Titre de la section Sections apparentées omconfig Section 7, « omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service » Section 8, « omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession » Section 10, « omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance » omdiag Section 3, « omdiag : Utilisation du Service de diagnostic » omhelp Section 2, « omhelp : Obtention d'aide avec les commandes CLI » omreport Section 4, « omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service » Section 5, « omreport : Utilisation des rapports de stockage » Section 9, « omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance » omupdate Section 6, « omupdate : Utilisation de Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique »1-4 Présentation w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m CLI Vérification d'erreur et messages d'erreur La CLI vérifie que la syntaxe de vos commandes est correcte à mesure que vous les entrez. Si vous entrez une commande et que la commande est exécutée avec succès, un message s'affiche, indiquant que votre commande s'est effectuée avec succès. Messages de réussite Lorsque la commande omreport réussit, des données sur le composant s'affichent. Lorsque les données pour le composant s'affichent, votre commande est réussie. Les exemples de commande omconfig montrent des commandes CLI valides et les messages de réussite. Commande : omconfig chassis temps index=0 warnthresh=default Message : Temperature probe warning threshold value(s) set successfully. Commande : omconfig chassis biossetup attribute=speaker setting=on Message : BIOS setup configured successfully. Commande : omconfig system assetinfo info=depreciation duration=6 Message : Asset information set successfully.Présentation 1-5 Messages de panne Les messages de panne CLI expliquent pourquoi certaines commandes ne réussissent pas. Un échec de commande peut simplement s'expliquer par des erreurs de syntaxe ou l'absence de certains composants. De nombreux messages d'erreur fournissent des informations sur la syntaxe que vous pouvez utiliser pour exécuter la commande avec succès. Si vous essayez d'exécuter une commande pour un composant ou une fonction qui ne sont pas présents sur votre configuration système, le message d'erreur indique que le composant est absent. Commande : omreport chassis currents Exemple de message : Error! No current probes found on this system. Commande : omconfig chassis volts index=3 minwarnthresh=3.3000 Exemple de message : Error! Number with up to 3 digits after decimal point expected, read 3.3000 The value given by the command specifies more than 3 digits after the decimal point. A valid minimum warning threshold value for volts contains up to 3 digits after the decimal point. Tapez : omconfig chassis volts index=3 minwarnthresh=3.300 Lorsque vous entrez la nouvelle commande avec trois virgules, vous recevez un autre message d'erreur. : Error! This voltage probe min warning threshold must be between 11.400 and 12.480. Commande révisée : omconfig chassis volts index=3 minwarnthresh=11.500 Message : Voltage probe warning threshold(s) set successfully.1-6 Présentation w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Script et comparaison avec CLI La CLI Server Administrator permet aux utilisateurs d'écrire des lots de programmes ou de scripts que le système d'exploitation doit exécuter. Dans une entreprise avec de nombreux systèmes, un administrateur pourrait écrire un script de configuration qui spécifie les seuils d'alerte pour chaque composant principal d'un système de même qu'il spécifie une série d'actions que l'administrateur veut que le système entreprenne en cas d'alerte ou de panne. Dans la plupart des cas graves, l'administrateur pourrait écrire un script afin que le système s'arrête pour éviter d'être endommagé. L'administrateur pourrait ensuite distribuer et exécuter le script sur de nombreux systèmes gérés en même temps. Un tel scénario facilite la configuration de n'importe quel nombre de nouveaux systèmes qu'une compagnie a acquis et facilite l'implémentation des règles d'administration du système sur de nombreux autres systèmes qui ont besoin d'être reconfigurés. Un scénario semblable pourrait être utilisé pour peupler un grand nombre de systèmes nouvellement acquis avec des informations d'inventaire détaillées. La plupart des informations seraient identiques, comme le fabricant ou le bailleur du système, les indications sur la sous-traitance du support du système, le nom de la compagnie d'assurances du système, la méthode de dépréciation et ainsi de suite. Toute variable qui est commune à tous les systèmes peut être scriptée, envoyée à tous les systèmes gérés et exécutée. Les informations sur l'inventaire qui sont uniques à un système peuvent être scriptées sous forme de groupe et envoyées à ce nœud géré pour être exécutées. Par exemple, un script pourrait spécifier les valeurs de toutes les variables uniques telles que propriétaire, numéro de téléphone de l'utilisateur principal, numéro d'inventaire, etc. Les scripts pour peupler les valeurs uniques définiraient toutes les variables uniques en même temps plutôt qu'une à la fois, par le biais de la ligne de commande du système. Dans de nombreux cas, la CLI permet à un utilisateur qui a une tâche bien précise en tête de récupérer rapidement des informations sur le système. Si un utilisateur souhaite revoir et enregistrer un rapport exhaustif de tous les composants du système et enregistrer ces informations dans un fichier pour les comparer avec des états ultérieurs du système, la CLI est idéale. Présentation 1-7 À l'aide des commandes CLI, les administrateurs peuvent écrire des lots de programmes ou de scripts à exécuter à des moments bien spécifiques. Une fois que ces programmes ont été exécutés, ils peuvent capturer des rapports sur des composants intéressants, comme les rotations des ventilateurs pendant les périodes ou le système est énormément sollicité comparées aux mêmes mesures lorsque le système est peu sollicité. Les résultats de commandes peuvent être acheminés vers un fichier pour être analysés plus tard. Les rapports peuvent aider les administrateurs à obtenir des informations que peuvent être utilisées pour ajuster les habitudes d'utilisation, pour justifier l'achat de nouvelles ressources pour le système, ou pour se concentrer sur l'intégrité d'un composant à problème. Présentation générale de la syntaxe des commandes La complexité des commandes varie. La commande la plus simple n'a qu'une commande de niveau 1. La commande omhelp est une commande simple. Lorsque vous tapez omhelp, une liste des commandes CLI principales s'affiche. Le niveau de complexité supérieur inclut les commandes qui contiennent des commandes de niveau 1 et 2. Toutes les commandes about sont des exemples de commandes de niveau de complexité 2. Les commandes omconfig about, omdiag about, omreport about et omupdate about entraînent l'affichage d'un bref sommaire. Le sommaire affiche des informations de version pour le logiciel de gestion de systèmes installé sur votre système ; par exemple, Server Administrator 1.x. De nombreuses commandes utilisent les commandes de niveau 1, 2 et 3, mais ne requièrent pas de paramètres spécifiques (paires name=value). Les commandes omreport sont de ce type. Par exemple : omreport system alertaction provoque une liste d'actions d'alerte qui sont configurées pour les composants de votre système à afficher. Certaines commandes ont les trois niveaux de commande, plus une paire name=value. Consultez l'exemple de commande ci-dessous qui indique au Server Administrator d'appliquer un package spécifique pour mettre à jour le BIOS du système. omupdate chassis biosupdate path=/bin/bios/2400a07.dou La commande de niveau 1 est omupdate, la commande de niveau 2 chassis, la commande de niveau 3 biosupdate, la paire 1 name=value est path=/bin/bios/2400a07.dou.1-8 Présentation w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Les commandes les plus complexes ont trois niveaux de commande et deux paires name= value. Par exemple : omconfig system assetinfo info=depreciation duration=3 Dans chaque section, la syntaxe de commande et les autres informations sont formatées avec les champs suivants qui conviennent : Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name=value 1 Paire name=value 2S E C T I O N 2 omhelp : Obtention d'aide avec les commandes CLI2-2 omhelp : Obtention d'aide avec les commandes CLI w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m La commande omhelp et son équivalent -?, accès à l'interface de texte d'aide détaillé de la CLI. Vous pouvez obtenir de l'aide à plusieurs niveaux de détail. Chaque commande complète CLI peut avoir un nombre variable de parties distinctes : la commande (commande niveau 1), une ou plusieurs sous-commandes (commande niveau 2 et commande niveau 3, le cas échéant), ainsi qu'une ou plusieurs paires name=value. En ajoutant -? (espace-tiret-point d'interrogation) à n'importe quelle commande, vous pouvez obtenir de l'aide sur cette commande. Exemples de commandes d'aide Lorsque vous tapez omconfig -?, vous obtenez une aide générale sur la commande omconfig. L'aide à ce niveau-ci répertorie les sous-commandes disponibles pour omconfig : • about • system • chassis Lorsque vous tapez omconfig system -?, l'aide CLI répertorie toutes les souscommandes disponibles pour omconfig system: • alertaction • alertlog • assetinfo • cmdlog • esmlog • récupération • shutdown • thrmshutdownomhelp : Obtention d'aide avec les commandes CLI 2-3 F i g u r e 2 - 1 . D i f f é r e n t s n i v e a u x d ' a i d e p o u r u n e c o m m a n d e Vous pouvez également analyser la commande omconfig system assetinfo de la façon suivante : [paire 2 name=value] Où les niveaux de commande 1, 2 et 3 sont représentés par omconfig system assetinfo, la paire 1 name=value est représentée par info=depreciation et la paire 2 name=value est représentée par method=straightline. Pour définir votre méthode de dépréciation sur straight line, tapez : omconfig system assetinfo info=depreciation method= straightline La CLI répond avec le message suivant : Asset information set successfully. Lorsque vous tapez omconfig system assetinfo -?, l'aide qui s'affiche fournit des informations sur l'attribution de valeurs pour les champs nom et option. Les résultats partiels pour la requête omconfig system assetinfo -? sont les suivants : assetinfo Set asset information. For one info value, specify one or more optional parameter(s): info=acquisition purchasecost= waybill= installdate= purchasedate= ponum= signauth= expensed= costcenter= info=depreciation method= duration= percent= unit=2-4 omhelp : Obtention d'aide avec les commandes CLI w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Vous pouvez obtenir de l'aide pour certaines commandes qui prennent des paires name= value, mais pas pour toutes. Par exemple, si vous tapez : omreport chassis fans index=0 -? Le résultat est : fansFan(s) probe properties. Valid parameters are: index=[number]Displays properties for a particular fan probe. Si vous tapez : omreport chassis biossetup attribute=numlock -? Le résultat est : biossetupBIOS setup configuration. Dans ce cas, l'ajout de la paire name=value à la requête d'aide ne produit pas d'informations sur un paramètre de configuration BIOS spécifique.S E C T I O N 3 omdiag : Utilisation du Ser vice de diagnostic3-2 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m La commande omdiag vous permet de tester les composants du système et du châssis. Des exemples de capacité des diagnostics comprennent des tests pour les composants tels que les processeurs, les lecteurs de disque dur, la mémoire physique, les communications et les ports d'imprimante, les contrôleurs d'interface de réseau, le CMOS et plus encore. La plupart des tests décrits dans cette section prennent moins d'une minute. Les tests qui nécessitent plus de temps dépendent du périphérique qui est en train d'être testé. Par exemple, la durée du test mémoire dépend de l'espace mémoire installée sur le système. Le Tableau 3-1 est un résumé de haut niveau de la commande omdiag. Les commandes appelées « Commande niveau 2 » et « Commande niveau 3 » répertorient les arguments principaux qui peuvent être utilisés avec omdiag. La colonne « Utiliser » fournit une déclaration très générale sur les actions qui peuvent être effectuées à l'aide de omdiag. Des détails supplémentaires sur la syntaxe et l'utilisation de la commande apparaissent plus loin dans cette section. Ta b l e a u 3 - 1 . C o m m a n d e o m d i a g d e N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Utilisation omdiag Exécuter le test pour tous les composants du système. about Afficher le numéro de version et les propriétés pour le programme de gestion de système installé sur votre serveur. details=true Afficher des informations pour les programmes Administrateur de serveur qui sont installés. system toute commande de niveau 3 pour le châssis ou le stockage Exécuter le test pour un composant de châssis ou de stockage spécifique. omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-3 châssis cmos cpu memory modem network parallelport pci serialport usb video Exécuter test CMOS. Exécuter test microprocesseur. Exécuter test mémoire. Exécuter test modem. Exécuter test NIC. Exécuter test de port parallèle. Exécuter test PCI. Exécuter test de port série. Exécuter test USB. Exécuter test vidéo. storage adaptecraidctr amiraidctr cddrive dvddrive floppy harddrive idehd ideraidctr ideraidhd lsdrive raidhd scsictr scsihd smart tapedrive Exécuter test de contrôleur RAID Adaptec. Exécuter le test de contrôleur RAID SCSI AMI. Exécuter test de lecteur de CD. Exécuter test de lecteur de DVD. Exécuter test de lecteur de disquette. Exécuter test de lecteur de disque dur pour Red Hat Linux. Exécuter test d'unité de disque dur IDE pour Microsoft® Windows® . Exécuter le test de contrôleur RAID IDE AMI. Exécutez le test de disque dur sur les disques IDE connectés au RAID pour Microsoft Windows. Exécuter test de lecteur LS 120. Exécuter test d'unité de disque dur sur les disques reliés RAID. Exécuter test de contrôleur SCSI. Exécuter test de lecteurs de disque dur sur les disques reliés SCSI. Exécuter test SMART pour Linux. Exécuter test de lecteur de bande. Ta b l e a u 3 - 1 . C o m m a n d e o m d i a g d e N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Utilisation3-4 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omdiag about Utilisez la commande omdiag about pour connaître le nom de produit et le numéro de version de l'application de gestion des systèmes installée sur votre système. Voici un exemple de sortie de la commande omdiag about : Product name : Server Administrator Version : 1.1 Copyright : Copyright (C) Dell Corp. 1995-2002. All rights reserved. Company : © Dell Computer Corporation. omdiag about details=true Utilisez la commande omdiag about details=true pour afficher des informations sur tous les programmes du Dell OpenManage Server Administrator qui sont installés. Voici un exemple de sortie de la commande omdiag about details=true : Product Name : Server Administrator Version : 1.1 Copyright : Copyright (C) Dell Corp. 1995-2002. All rights reserved. Company : Dell Computer Corporation Contains : Instrumentation Service 4.6 Storage Management 3.1.3 Update Service 1.2.0 Diagnostic Service 2.1.0 Sun JRE - OEM Installed Version 3.1.1 Server Administrator Web Server 1.0.0 Server Administrator Core 1.1.0 Instrumentation Service Integration Layer 1.1.0 Storage Management Service Integration Layer 1.1.0omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-5 omdiag chassis Utilisez les commandes omdiag chassis pour effectuer des tests sur des éléments hors stockage d'un système, comme le processeur, la mémoire, la vidéo, les NIC, le PCI et les ports. omdiag chassis -? Utilisez la commande omdiag chassis -? pour afficher une liste de tous les composants du châssis du système. omdiag chassis cmos Utilisez la commande omdiag chassis cmos pour tester les informations de configuration du système dans les paramètres CMOS. Voici les tests effectués par le test CMOS : • Motifs — Écrit une série de caractères sur la mémoire CMOS et les relit pour vérifier que la mémoire CMOS fonctionne normalement. Le test stocke d'abord le motif de configuration CMOS original afin de pouvoir le restaurer plus tard ; puis il écrit un motif test sur la mémoire CMOS et le relit. Si la valeur lue ne correspond pas à la valeur écrite, le test enregistre une erreur et le résultat du test est ÉCHEC. • Somme de contrôle — Effectue un test de somme de contrôle sur la mémoire CMOS pour déterminer si des octets sont endommagés. Le test analyse la mémoire CMOS et calcule un contrôle de redondance cyclique des octets lus. Le résultat calculé est comparé aux résultats stockés dans la mémoire CMOS. S'ils correspondent, le test réussit. Sinon, le test signale des erreurs et le résultat du test est ÉCHEC. omdiag chassis cpu Utilisez la commande omdiag chassis cpu pour tester l'UC, qui exécute des instructions, traite des données, et attribue des adresses mémoire. Le test UC effectue les tests suivants : • Registre — Teste les registres de l'UC à l'aide de motifs de test par défaut qui stimulent le traitement des données. Ce test écrit les motifs de test disponibles sur divers registres de l'UC, puis lit le contenu de chaque registre en le comparant avec le motif d'origine. Si les données lues diffèrent des données écrites, ce test rapporte une erreur et fournit une liste des registres en échec. • Math — Exécute différents tests sur le coprocesseur mathématique, la pile de registres, les pointeurs et les commandes de votre système. Si ce test détecte des erreurs, il répertorie les étapes qui ont échoué et les erreurs. 3-6 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m • Cache niveau 2 — Utilise la RAM du système pour tester indirectement de la mémoire cache de niveau 2 en obligeant la RAM à déplacer de grosses quantités de RAM vers et hors de la mémoire cache de niveau 2. Si ce test détecte des pannes, il les indique en fonction du type de bloc de test et de l'emplacement. • MMX — Effectue des tests qui vérifient les fonctions multimédias spéciales d'un processeur. Si ce test détecte des erreurs, il répertorie les commandes en échec. omdiag chassis memory Utilisez la commande omdiag chassis memory pour tester la RAM du système. Le test de mémoire vérifie votre mémoire système avec un test de profil des données. Ces profils testent l'intégrité de stockage de la mémoire et son aptitude à stocker des données avec précision. Avant d'effectuer ce test, assurez-vous que tous les autres programmes sont fermés. Ce test se sert de plusieurs profils de test pour tester les emplacements de la mémoire. Si ce test détecte des erreurs, il rapporte le nom de la barrette DIMM qui comportait une erreur (par exemple, DIMM_A). Le nom rapporté correspond au nom imprimé sur la carte système ou la carte qui contient les logements DIMM. Ce test détecte également lorsque des événements d'erreur ECC sont générés. Si une DIMM mémoire a une erreur ECC, le nom de la DIMM qui a produit cette erreur est rapporté. Ce test ne vérifie que la mémoire vue par le système d'exploitation sur les systèmes ayant un support de mémoire redondant (banc de mémoire libre ou écriture miroir), mais il y un rapport d'état pour toutes les DIMM installées. omdiag chassis modem Utilisez la commande omdiag chassis modem pour envoyer une série de jeux de commandes AT à votre modem pour voir s'il fonctionne. Le jeu de commandes AT est une série d'instructions conformes aux normes de l'industrie afin que le modem effectue des opérations comme la numérotation automatique, le contrôle de la connexion du téléphone et la transmission d'instructions à l'ordinateur. REMARQUE : Ce test est conçu pour s'exécuter sur des lignes de communication analogiques (lignes téléphoniques normales) et ne pourra pas tester les modems par câble ou ligne RNIS. Pour l'instant, aucun test n'est fourni pour tester les connexions par câble ou ligne RNIS ; mais vous pouvez cependant tester vos connexions Internet par câble ou ligne RNIS. Pour ce faire, vous devez utiliser le test réseau. REMARQUE : Lorsque vous exécutez le test modem, assurez-vous qu'aucun autre modem n'utilise le modem pendant le test. Si d'autres programmes utilisent le modem, le test ne s'exécute pas et un résultat s'affiche « Exécution impossible » dans la fenêtre Résultats. omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-7 Le test modem effectue les tests suivants : • Commande FAX — Envoie une commande spécifique au modem demandant au modem d'envoyer un fax. Cela permet de vérifier si le modem peut correctement interpréter des commandes spécifiques transmises pour envoyer des fax. • Tonalité — Vérifie que le modem d'un système se connecte bien à la ligne de téléphone en émettant une tonalité puis en raccrochant. Pour que ce test puisse s'exécuter, vous devez vérifier que le téléphone n'est ni en cours d'utilisation, ni déconnecté, ni décroché. Ce test vous aide à détecter des problèmes tels qu'une mauvaise connexion téléphonique, un connecteur défaillant ou une erreur de configuration. • Modem — Vérifie la fonctionnalité de transfert de données du modem. Si votre modem prend en charge l'auto-test et le test en boucle de rappel, le test modem effectue ces tests sur votre modem. Le test modem détermine s'il y a un problème de matériel, de pilote de modem ou de configuration du modem. omdiag chassis network Utilisez la commande omdiag chassis network pour tester le NIC. Voici les tests effectués par le test réseau : • Boucle de rappel — Révèle s'il y a une carte réseau sans qu'un pilote soit installé. De telles cartes ont peu de chances d'apparaître sur la liste de cartes réseau du système disponibles pour le test. Cela peut forcer le test à renvoyer un résultat « Non applicable », signifiant qu'aucune carte réseau n'a été trouvée. Le test vérifie si le périphérique réseau peut transmettre et recevoir des données correctement, et il effectue également un test pour voir si le périphérique est configuré. Il teste à la fois les protocoles TCP/IP et SPX/IPX ; si l'un des protocoles fonctionne, le test réussit. • Communication — Vérifie si le contrôleur réseau de votre système fonctionne et si votre système communique correctement par réseau. Ce test recherche un système distant du réseau et envoie des informations sous forme de plusieurs paquets de données qui vont du système testé vers le système distant. Le système distant renvoie ensuite ces paquets de données au système testé où le test vérifie le contenu des paquets de données. Si un trop grand nombre de paquets de données n'est pas renvoyé ou détruit à cause de la corruption de données, ce test rapporte une erreur et le résultat du test est « ÉCHEC ». 3-8 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omdiag chassis parallelport Utilisez la commande omdiag chassis parallelport pour tester le port parallèle, qui est un port de communications à haut-débit et qui permet de relier certains périphériques à votre ordinateur. Le test de port parallèle écrit une série de caractères sur le port puis les relit. Si le test détecte des différences entre les séries de caractères lus et écrits, il renvoie un message d'erreur et le résultat du test est « ÉCHEC ». omdiag chassis pci Utilisez la commande omdiag chassis pci pour tester le bus PCI et vérifier tous les périphériques PCI. Le test PCI le test de configuration des cartes, qui vérifie la présence de la capacité PCI, puis analyse tous les périphériques PCI pour une communication correcte. Le test vérifie d'abord le numéro de version du BIOS pour voir s'il est invalide. Si le numéro de version est invalide, ou si le nombre de bus PCI est déterminé de façon à être zéro, une erreur est rapportée. Le test recherche ensuite les cartes PCI du système. Si vous rencontrez une erreur en lisant les données de configuration d'une carte, une erreur est rapportée. S'il y a plus de 10 erreurs, le test s'interrompt. omdiag chassis serialport Utilisez la commande omdiag chassis serialport pour tester le port série. Le test de port série : • Effectue des tests internes et en boucle de rappel sur un maximum de 10 ports série. • Place le port série en mode boucle de rappel interne, ce qui permet le retour des valeurs écrites sur le port. • Teste tous les ports série à 9 broches (AT) et à 25 broches (PC, XT et PS/2). Voici les tests effectués par le test port série : • Signaux de contrôle — Effectue un test de boucle de rappel interne sur les signaux de contrôle du port série en écrivant un jeu de profils sur les registres de contrôle puis en relisant les valeurs correspondantes par le biais des boucles de rappel internes. Si le test détecte des différences entre les données lues et écrites, il renvoie un message d'erreur répertoriant le numéro de port et le résultat du test final est « ÉCHEC ». omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-9 • Envoi et réception de données — Teste la capacité d'envoi et de réception des données d'un port en accroissant progressivement le débit en bauds. À chaque débit en bauds, 256 octets de données sont écrits sur le port, puis relus. Si le test détecte des différences entre les données lues et écrites, il renvoie un message d'erreur répertoriant le numéro de port et le résultat du test final est « ÉCHEC ». • Registres internes — Effectue un test de boucle de rappel interne sur le registre du port série pour vérifier que tous les registres contiennent des valeurs valides. Ce test lit ensuite les registres pour déterminer s'ils sont définis sur des valeurs invalides. Si les registres sont définis sur des valeurs invalides, le test rapporte un message d'erreur répertoriant le numéro de port et le résultat final du test est « ÉCHEC ». omdiag chassis usb Utilisez la commande omdiag chassis usb pour vérifier que le contrôleur USB communique avec les autres périphériques USB. Le test USB exécute un test d'état pour déterminer l'emplacement de tous les contrôleurs, concentrateurs et périphériques USB reliés au système et vérifier que le système les détecte correctement. Les périphériques sont détectés en accédant directement à chaque périphérique physique. Si des périphériques sont présents mais désactivés ou configurés de manière incorrecte, le résultat du test est « ÉCHEC ». omdiag chassis video Utilisez la commande omdiag chassis video pour tester la mémoire vidéo. Le test de mémoire remplit la mémoire vidéo et la mémoire AGP de profils de test, qui sont spécialement conçus pour découvrir des erreurs de mémoire. Les données sont ensuite retransférées sur la mémoire système et vérifiées pour s'assurer que chaque pixel contient les données correctes. Si un pixel renvoie des données différentes de celles qu'il est censé contenir, le résultat du test de mémoire vidéo est « ÉCHEC ». omdiag storage Utilisez la commande omdiag storage pour effectuer des tests sur les composants de stockage d'un système, comme le lecteur de CD, le lecteur de disquette, le lecteur de disque dur, le lecteur de bande et le contrôleur SCSI ou RAID. omdiag storage -? Utilisez la commande omdiag storage -? pour afficher une liste de tous les composants de stockage du système.3-10 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omdiag storage adaptecraidctr Utilisez la commande omdiag storage adaptecraidctr pour valider des opérations normales des contrôleurs SCSI RAID Adaptec ou des adaptateurs de bus hôte. Cette commande énumère tous les contrôleurs RAID SCSI Adaptec présents sur le système et permet à un utilisateur de tester un contrôleur spécifique. Le test récupère et vérifie les informations d'état des principaux composants du contrôleur. Il effectue des options de base et avancées pour vérifier l'état de fonctionnement du contrôleur. Le test est de nature non destructrice ; aucune donnée n'est écrite sur les périphériques de stockage gérées par le contrôleur. Le test des opérations du contrôleur RAID Adaptec effectue les tests suivants : • Interrompre-Reprendre E/S — Vérifie les fonctions Interrompre E/S et Reprendre E/S du contrôleur sur tous les bus. • Balayage périphérique — Vérifie l'état des périphériques SCSI reliés au contrôleur. Ce test prend un cliché de l'état des périphériques actuellement branché, effectue une nouvelle recherche de tous les périphériques, puis en compare l'état avec le premier cliché, tout en y rapportant les changements. • Test de NVRAM et de batterie : vérifie l'existence d'une NVRAM (Nonvolatile Random Access Memory [mémoire vive rémanente] et d'un module de batterie. S'il y a une NVRAM et une batterie, le test vérifie que ces modules fonctionnent normalement. • Cache global — Récupère les paramètres de cache globaux et vérifie que cette fonction s'effectue normalement. • Planificateur de tâches — Vérifie la fonctionnalité de planification de tâches du contrôleur en planifiant une tâche clignotante sur chaque disque SCSI rattaché et en vérifiant que la tâche s'effectue normalement. Ce test planifie également une tâche de vérification sur chaque disque SCSI branché et vérifie son bon fonctionnement. Puis il termine toutes les tâches planifiées et vérifie que chaque tâche se termine correctement. • Périphérique SMART — Récupère l'état SMART de tous les disques SCSI reliés et vérifie son fonctionnement normal. • Journal de vidage — Effectue une opération de vidage de la mémoire et vérifie qu'elle se termine normalement.omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-11 omdiag storage amiraidctr Utilisez la commande omdiag storage amiraidctr pour valider les opérations normales des contrôleurs RAID AMI ou des adaptateurs de bus hôte. Elle énumère tous les contrôleurs RAID SCSI AMI présents sur le système et permet à un utilisateur de tester de façon sélective un contrôleur spécifique. Le test récupère et vérifie les informations d'état des principaux composants du contrôleur. Il effectue des options pour vérifier l'état de fonctionnement du contrôleur. Le test est de nature non destructrice ; c'est-à-dire qu'aucune donnée n'est écrite sur les périphériques de stockage gérées par le contrôleur. Le test de contrôleur AMI exécute les tests suivants : • Batterie — vérifie l'existence d'un module de batterie et, le cas échéant, effectue un test de tension et de température. Si ce test échoue et qu'un module de batterie est installé sur votre contrôleur RAID, il faut peut-être remplacer la batterie. • Configuration contrôleur — Vérifie la configuration du volume RAID afin qu'elle soit logique. Lit et contrôle les données de configuration et les compare à la configuration réelle pour déceler les différences. Les différences de format et de configuration sont rapportées. L'échec du test de configuration ne signifie pas que le contrôleur RAID est défectueux. L'échec indique que la configuration de l'adaptateur ne correspond pas aux données en NVRAM. • Registre d'horloge — vérifie la séquence du registre d'horloge du contrôleur RAID. Les vérifications de registre d'horloge qui ne sont pas prises en charge causent l'échec du test de registre d'horloge, ce qui renseigne l'adaptateur comme étant en panne. Le test du registre d'horloge vérifie le fonctionnement normal du registre d'horloge. Ce test utilise le registre d'horloge du système en tant que référence et vérifie le taux de progression du registre d'horloge du contrôleur. omdiag storage cddrive Utilisez la commande omdiag storage cddrive pour tester les lecteurs de CD. Le test de lecteur de CD exécute plusieurs tests sur un lecteur de CD pour s'assurer que le lecteur fonctionne correctement. Il détermine combien de lecteurs de CD se trouvent sur votre système et ne teste que ceux qui prennent en charge le média CD. Pour exécuter ce test, vous devez placer un CD comme un disque de programme ou le CD de récupération de votre système dans le lecteur qui va être testé. Vous ne pouvez pas utiliser de CD musicaux pour ce test. 3-12 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Le test CD-ROM effectue les tests suivants : • Recherche linéaire — Déplace les têtes du lecteur de CD en continu, en commençant au centre du disque et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale, piste par piste, jusqu'à ce que tout le disque soit testé. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de CD. • Recherche aléatoire — Déplace les têtes du lecteur de CD sur plusieurs centaines d'emplacements du disque au hasard, piste par piste. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de CD. • Recherche conique — Déplace les têtes du lecteur de CD sous forme conique ; c'est-à-dire que le test déplace les têtes de la première piste à la dernière piste, puis de la deuxième piste à l'avant-dernière, puis de la troisième et ainsi de suite. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de CD. • Balayage de surface — lit des pistes toutes entières, en commençant par la piste centrale et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale. Si des erreurs se produisent pendant la lecture d'une piste, le test les journalise. Ce test vérifie qu'il n'y a pas de défauts sur la surface du CD. omdiag storage dvddrive Utilisez la commande omdiag storage dvddrive pour tester les lecteurs de DVD. Le test DVD effectue différents tests de lecture sur les lecteurs de DVD pour déterminer si le lecteur fonctionne. Le test détermine le nombre de lecteurs de DVD présents sur votre système, puis teste ces lecteurs. Pour exécuter ce test, il doit y avoir un disque DVD dans le lecteur de DVD. Le test DVD effectue les tests suivants : • Recherche linéaire — Déplace les têtes du lecteur de DVD en continu, en commençant au centre du disque et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale, piste par piste, jusqu'à ce que tout le disque soit testé. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de DVD. • Recherche aléatoire — Déplace les têtes du lecteur de DVD sur plusieurs centaines d'emplacements du disque au hasard, piste par piste. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de DVD. • Recherche conique — Déplace les têtes du lecteur de CD sous forme conique ; c'est-à- dire que le test déplace les têtes de la première piste à la dernière piste, puis de la deuxième piste à l'avant-dernière, puis de la troisième et ainsi de suite. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de DVD.omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-13 • Balayage de surface (Windows uniquement) — lit des pistes entières, en commençant par la piste centrale et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale. Si des erreurs se produisent pendant la lecture d'une piste, ce test les journalise. Ce test vérifie qu'il n'y a pas de défauts sur la surface du DVD. REMARQUE : Microsoft Windows peut mettre un certain temps à reconnaître un disque DVD qui vient d'être inséré. Il est donc conseillé de patienter quelques secondes après avoir inséré un disque avant d'exécuter le test de DVD. omdiag storage floppy Utilisez la commande omdiag storage floppy pour tester le lecteur de disquette. Le test disquette examine le lecteur de disquette en utilisant une série de tests recherche et lecture pour voir si votre lecteur fonctionne correctement. Vous devez insérer une disquette dans votre lecteur de disquette pour exécuter ce test. Le test disquette effectue les tests suivants : • Recherche linéaire — Déplace les têtes du lecteur de disquette en continu, en commençant au centre du disque et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale, piste par piste, jusqu'à ce que tout le disque soit testé. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de disquette. • Recherche aléatoire — Déplace les têtes du lecteur de disquette sur plusieurs centaines d'emplacements du disque au hasard, piste par piste. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de disquette. • Recherche conique — Déplace les têtes du lecteur de disquette sous forme conique ; c'est-à-dire que le test déplace les têtes de la première piste à la dernière piste, puis de la deuxième piste à l'avant-dernière, puis de la troisième et ainsi de suite. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de disquette. • Balayage de surface — Lit des pistes toutes entières, en commençant par la piste centrale et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale. Si des erreurs se produisent pendant la lecture d'une piste, le test les journalise. Ce test vérifie qu'il n'y a pas de défauts sur la surface de la disquette. omdiag storage harddrive (Linux seulement) Utilisez la commande omdiag storage harddrive pour exécuter une série de tests afin de vérifier si votre lecteur fonctionne correctement. REMARQUE : Le test de lecteur de disque dur peut prendre plus de dix minutes. 3-14 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Le test de lecteur de disque dur effectue les tests suivants : • Recherche conique — Déplace les têtes du lecteur de CD sous forme conique ; c'est-à- dire que le test déplace les têtes de la première piste à la dernière piste du lecteur, puis de la deuxième piste à l'avant-dernière, puis de la troisième et ainsi de suite. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de disque dur. • Recherche linéaire — Déplace les têtes du lecteur de disque dur en continu, en commençant au centre du disque et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale, piste par piste, jusqu'à ce que tout le disque soit testé. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de disque dur. • Recherche aléatoire — Déplace les têtes du lecteur sur plusieurs centaines d'emplacements du disque au hasard, piste par piste. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur de disque dur. • Balayage de surface — Lit des pistes toutes entières, en commençant par la piste centrale et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale. Si des erreurs se produisent pendant la lecture d'une piste, ce test les journalise. Ce test vérifie qu'il n'y a pas de défauts sur la surface du disque dur. omdiag storage idehd (Windows seulement) Utilisez la commande omdiag storage idehd pour tester les lecteurs de disque dur reliés à un serveur par le biais d'un adaptateur IDE qualifié et déterminer si le lecteur a échoué. Le test IDE inclut un auto-test SMART extensif. La version rapide du test exécute un test SMART plus court qui vérifie un sous-ensemble de la totalité du disque.omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-15 omdiag storage ideraidctr (Windows seulement) Utilisez la commande omdiag storage ideraidctr (le test de contrôleur RAID IDE AMI) pour valider le fonctionnement normal des adaptateurs de bus hôte ou des contrôleurs RAID (Redundant Array of Independent Disks [matrice redondante de disques indépendants]) IDE (Integrated Device Electronics [électronique de lecteur intégrée]) AMI. Elle énumère tous les contrôleurs RAID IDE AMI présents sur le système et permet à un utilisateur de tester de façon sélective un contrôleur spécifique. Le test récupère et vérifie les informations d'état des principaux composants du contrôleur. Il effectue des options pour vérifier l'état de fonctionnement du contrôleur. Le test est de nature non destructrice ; c'est-à-dire qu'aucune donnée n'est écrite sur les périphériques de stockage gérées par le contrôleur. Le test de contrôleur RAID IDE AMI exécute les tests suivants : • Configuration du contrôleur — vérifie que la configuration du volume RAID est cohérente et lit et inspecte les données de configuration en NVRAM. Ce test vérifie le format et le contenu des données de configuration et les compare à la configuration réelle pour déceler les différences. Les violations de format et les différences de configuration sont rapportées. L'échec de ce test n'implique pas que le contrôleur est défectueux. L'échec de ce test indique plutôt que la configuration de l'adaptateur ne correspond pas aux données en NVRAM. • Registre d'horloge — vérifie la séquence du registre d'horloge du contrôleur RAID et de l'adaptateur RAID IDE. Les vérifications de registre d'horloge qui ne sont pas prises en charge causent l'échec du test de registre d'horloge, ce qui renseigne l'adaptateur comme étant en panne. • NVRAM (Nonvolatile Random Access Memory [mémoire vive rémanente]) (seulement pour les contrôleurs RAID IDE) — effectue une vérification séquentielle de la mémoire vive rémanente de l'adaptateur. L'échec d'une partie de la RAM provoque un échec de la NVRAM, ce qui renseigne l'adaptateur comme étant en panne. omdiag storage ideraidhd Utilisez la commande omdiag storage ideraidhd pour tester les disques IDE connectés au RAID pour déterminer si le disque IDE a échoué. Le test IDE inclut un auto-test SMART extensif. La version rapide du test exécute un test SMART plus court qui vérifie un sous-ensemble de la totalité du disque.3-16 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omdiag storage lsdrive Utilisez la commande omdiag storage lsdrive pour exécuter une série de tests de recherche qui vérifient que le lecteur LS-120 fonctionne correctement. Pour exécuter ce test, vous devez avoir une disquette LS-120 ou LS-240 dans le lecteur LS-120. Le test LS-120 effectue les tests suivants : • Recherche linéaire — Déplace les têtes du lecteur de disquette en continu, en commençant au centre de la disquette et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale, piste par piste, jusqu'à ce que toute la disquette soit testée. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur. • Recherche aléatoire — Déplace les têtes du lecteur sur plusieurs centaines d'emplacements de la disquette au hasard, piste par piste. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur. • Recherche conique — Déplace les têtes du lecteur de disquette sous forme conique ; c'est-à-dire que le test déplace les têtes de la première piste à la dernière piste, puis de la deuxième piste à l'avant-dernière, puis de la troisième et ainsi de suite. Ce test vérifie l'intégrité de la mécanique du lecteur. • Balayage de surface (Windows uniquement) — lit des pistes entières, en commençant par le centre de la disquette et en se déplaçant vers l'extérieur vers la piste maximale. Si des erreurs se produisent pendant la lecture d'une piste, ce test les journalise. Ce test vérifie qu'il n'y a pas de défauts sur la surface du média testé. REMARQUE : Les disquettes défectueuses peuvent provoquer des échecs de test de lecteur LS-120. Si une erreur se produit, insérez une disquette différente et exécutez le test à nouveau. omdiag storage raidhd (Windows seulement) Utilisez la commande omdiag storage raidhd pour tester les disques durs reliés au RAID et vérifier qu'ils fonctionnent. Vous pouvez tester les disques durs reliés à un serveur par le biais d'un adaptateur SCSI qualifié par Dell ou d'un adaptateur RAID et déterminer si les lecteurs ont échoué. Consultez le fichier Lisez-moi pour en savoir plus sur les adaptateurs RAID pris en charge. REMARQUE : Ce test balaie complètement la surface, ce qui prend environ 30 minutes dans la plupart des configurations.omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-17 Vous pouvez effectuer les tests suivants : • Élite — vérifie la capacité d'un lecteur de répondre aux commandes, de renvoyer des informations de diagnostic et d'assurer l'intégrité des données sur toute la surface du disque. La version rapide du test vérifie les données sur des zones clé du disque, plutôt que sur tout le disque, ce qui raccourcit la durée du test. • Faire clignoter les voyants du lecteur — Pour les lecteurs rattachés aux contrôleurs RAID, ce test fait clignoter les voyants d'un lecteur pendant 30 secondes pour permettre de repérer le lecteur. omdiag storage scsictr Utilisez la commande omdiag storage scsictr pour tester la SCSI, une interface informatique standard pour le matériel périphérique. Le test contrôleur SCSI teste l'interface SCSI et tous les périphériques SCSI qui lui sont reliés. Le test d'auto-diagnostic intégré SCSI effectue ces tests en utilisant des commandes SCSI standard pour détecter les périphériques SCSI. Tous les périphériques SCSI sont testés avec la fonction d'auto-test SCSI à l'aide de la commande « ENVOYER LE DIAGNOSTIC ». Ces tests assurent que le sous-système SCSI est intact et que les périphériques répondent correctement. omdiag storage scsihd (Windows seulement) Utilisez la commande omdiag storage scsihd pour tester les disques durs reliés à la SCSI et vérifier qu'ils fonctionnent. REMARQUE : Ce test balaie complètement la surface, ce qui prend environ 30 minutes dans la plupart des configurations. Vous pouvez exécuter le test suivant pour les périphériques reliés SCSI : • Élite — vérifie la capacité d'un lecteur de répondre aux commandes, de renvoyer des informations de diagnostic et d'assurer l'intégrité des données sur toute la surface du disque. La version rapide du test vérifie les données sur des zones clé du disque, plutôt que sur tout le disque, ce qui raccourcit la durée du test. 3-18 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omdiag storage smart (Linux seulement) Utilisez la commande omdiag storage smart pour tester la fonctionnalité SMART pour les lecteurs IDE et SCSI. Le test parcourt votre système pour chaque disque dur disponible et détermine si vos lecteurs de disque dur sont équipés d'un système SMART. Une fois que le test a déterminé que le système SMART est fonctionnel, le test vérifie le lecteur à la recherche de risques de panne. Le test SMART effectue les tests suivants : • État — Vérifie un lecteur IDE ou SCSI avec des capacités SMART pour voir si le test détecte ou prédit des pannes imminentes. Pour chaque lecteur à capacité SMART trouvé, le test essaie d'activer l'option SMART. Si l'activation SMART échoue, un message est journalisé et le lecteur n'est pas testé. Si l'activation SMART s'effectue avec succès, ce test vérifie l'état SMART. Si SMART prédit une panne imminente, le test renvoie une erreur. • Auto-test court (lecteurs IDE seulement) — Exécute la routine auto-test du lecteur SMART. Le test balaie le système pour trouver tous les lecteurs de disque dur disponibles. Ensuite, la capacité de chaque lecteur est vérifiée pour voir s'il s'agit d'un lecteur SMART. Si le lecteur prend en charge l'auto-test, ce test démarre l'auto-test court sur le lecteur et surveille le test jusqu'à ce qu'il soit terminé. S'il rencontre un problème, ce test journalise un message d'erreur basé sur les résultats renvoyés par le lecteur. • Auto-test extensif (lecteurs IDE seulement) — Exécute la routine auto-test extensive du lecteur SMART. Le test balaie le système pour trouver tous les lecteurs de disque dur disponibles. Ensuite, la capacité de chaque lecteur est vérifiée pour voir s'il s'agit d'un lecteur SMART. Si le lecteur prend en charge l'auto-test, ce test démarre l'autotest extensif sur le lecteur et surveille le test jusqu'à ce qu'il soit terminé. S'il rencontre un problème, ce test journalise un message d'erreur basé sur les résultats renvoyés par le lecteur. omdiag storage tapedrive Utilisez la commande omdiag storage tapedrive pour tester le lecteur de bande en vérifiant les capacités lecture, écriture et recherche du lecteur. Ce test vérifie également les « fonctions de préparation de la bande » qui comprennent verrouiller, déverrouiller et rembobiner. La longueur du test dépend de la quantité de données qui se trouve sur la bande et de la compression ou non de ces données. Le test durera bien au-delà de 30 minutes si la bande est pleine et que les données sont compressées. omdiag : Utilisation du Service de diagnostic 3-19 Le test Lecteur de bande effectue les tests suivants : • Recherche linéaire — Recherche de manière séquentielle, bloc par bloc, depuis le début de la bande jusqu'à la fin des données. Pour chaque recherche, un bloc de données est lu dans une variable de mémoire. Si ce test détecte des erreurs de recherche, il les journalise. Ce test nécessite que le média à bande contienne des données. • Sauvegarde (en option) — Recherche jusqu'à la fin des données de la bande et écrit sur ou lit depuis la bande. Ce test est considéré comme étant destructeur car il écrit des données sur la bande. Ce test nécessite que le média à bande contienne des données. omdiag system Vous pouvez utiliser la commande omdiag system pour tester n'importe quel composant du système, qu'il fasse ou non partie du châssis ou du stockage. Par exemple, omdiag system memory teste la mémoire de la même façon que si vous exécutiez omdiag chassis memory. omdiag system -? Utilisez la commande omdiag system -? pour afficher une liste de tous les composants du système.3-20 omdiag : Utilisation du Service de diagnostic w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o mS E C T I O N 4 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Ser vice4-2 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m La commande omreport vous permet d'afficher des informations détaillées sur les composants de votre système. Vous pouvez récupérer des détails sur de nombreux composants du système à la fois, ou vous pouvez obtenir des détails sur un composant spécifique. Ce chapitre vous indique comment obtenir des rapports avec la quantité de détails désirée. Les commandes détaillées dans ce chapitre varient selon qu'elles définissent ou non les champs qui apparaissent dans les résultats d'une commande omreport spécifique. Les champs ne sont définis que s'ils ont une utilisation spéciale ou moins courante. Comme pour d'autres composants, vous pouvez utiliser la commande omreport pour afficher l'état des composants et omconfig pour gérer un composant. Pour des informations sur la façon de configurer les composants en vue de leur gestion, consultez la section « omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service ». Vous pouvez souvent utiliser les commandes omreport pour obtenir les informations dont vous avez besoin pour exécuter une commande omconfig. Par exemple, si vous voulez éditer la température minimale pour un événement d'avertissement d'un capteur de température, vous devez connaître l'index du capteur que vous voulez configurer. Vous pouvez utiliser la commande omreport chassis temps pour afficher une liste des capteurs et de leurs index. Conventions pour le tableau des paramètres Quand vous répertoriez les paramètres qu'une commande peut accepter, ils sont répertoriés par ordre alphabétique et non pas dans l'ordre dans lequel ils apparaissent dans l'interface de la ligne de commande. Le symbole |, souvent appelé barre verticale, signifie uniquement ou, donc activer | désactiver signifie que vous pouvez activer ou désactiver ce composant ou cette caractéristique, mais que vous ne pouvez pas l'activer ou le désactiver en même temps. Sommaire de la commande omreport REMARQUE : Bien que ce chapitre répertorie toutes les commandes omreport possibles, les commandes disponibles sur votre système dépendent de la configuration de votre système. Les résultats qui s'affichent pour la commande omreport varient d'un système à l'autre. Les données ne s'affichent que pour les composants installés.omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-3 Le Tableau 4-1 est un résumé de haut niveau de la commande omreport. La colonne intitulée « Niveau de commande 1 » indique les généralités de la commande omreport. « Commande niveau 2 » affiche les objets et les composants principaux que vous pouvez afficher à l'aide de la commande omreport (about, system, chassis et storage). « Commande niveau 3 » répertorie les composants et les objets spécifiques pour lesquels vous pouvez afficher des rapports. « Privilège d'utilisateur requis » fait référence au type de privilège dont vous avez besoin pour exécuter la commande où U=Utilisateur, P=Utilisateur privilégié et A=Administrateur. « Utilisation » est une instruction générale sur les actions qui peuvent être effectuées à l'aide de la commande omreport. Des détails supplémentaires sur la syntaxe et l'utilisation de la commande apparaissent plus loin dans cette section. La commande suivante répertorie les commandes omreport disponibles pour about, system et main system chassis. Pour des informations sur l'affichage des composants du stockage, consultez la section « omreport : Utilisation des rapports de stockage ». Ta b l e a u 4 - 1 . C o m m a n d e o m r e p o r t d e N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisation omreport Affiche un sommaire de haut niveau pour les composants système. about U, P, A Affiche le numéro de version et les propriétés du programme Server Administrator. system U, P, A Affiche un sommaire de haut niveau pour les composants système. alertaction U, P, A Affiche des valeurs de seuil d'échec et d'avertissement, ainsi que des actions configurées lorsqu'un composant essentiel détecte un état d'échec ou d'avertissement. alertlog U, P, A Permet à l'administrateur d'effacer le journal des alertes. assetinfo U, P, A Affiche les informations sur le coût de possession pour votre système. cmdlog U, P, A Permet à l'administrateur d'effacer le journal des commandes. esmlog U, P, A Permet à l'administrateur d'effacer le journal du matériel.4-4 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m operating system U, P, A Affiche le nom et la version de votre système d'exploitation. postlog U, P, A Affiche le journal du POST de votre système. recovery U, P, A Montre la façon dont votre système est configuré pour répondre au blocage d'un système d'exploitation. shutdown U, P, A Montre comment l'opération de mise en arrêt doit être effectuée. thrmshutdown U, P, A Montre quelle mesure d'arrêt, le cas échéant, doit être prise lorsqu'une situation de panne ou d'avertissement est détectée. summary U, P, A Affiche les faits primordiaux pour les composants du système, y compris le châssis du système principal, les logiciels et le stockage. version U, P, A Affiche un rapport de tous les composants de votre système qui peuvent être mis à jour. chassis U, P, A Affiche un état général pour les composants principaux. acswitch U, P, A Affiche les paramètres de basculement là où des unités d'alimentation redondantes sont installées. bios U, P, A Affiche les détails du BIOS comme le fabricant, la version, les dernières données mises à jour. biossetup U, P, A Affiche les propriétés de configuration du BIOS que vous avez configurées pendant le démarrage du système. currents U, P, A Montre les valeurs des seuils d'avertissement et les actions d'alerte à effectuer en cas de mesure d'avertissement ou de panne. fans U, P, A Affiche l'état et les seuils des ventilateurs du système. Ta b l e a u 4 - 1 . C o m m a n d e o m r e p o r t d e N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisationomreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-5 fancontrol U, P, A Affiche les propriétés que vous avez définies pour la vitesse du ventilateur. info U, P, A Affiche un résumé de l'état pour les composants du châssis du système principal. leds U, P, A Affiche les propriétés que vous avez définies afin que les voyants LED clignotent dans diverses situations d'alerte. firmware U, P, A Affiche les propriétés micrologicielles telles que la version, la date de la dernière mise à jour et si le micrologiciel peut être mis à jour. intrusion U, P, A Affiche l'état de l'intrusion et les mesures à prendre en cas d'intrusion dans le châssis. memory U, P, A Affiche les propriétés des matrices de mémoire de votre système. nics U, P, A Affiche le nombre de NIC installés sur votre système, le fabricant du NIC et l'adresse IP. ports U, P, A Affiche les propriétés des ports parallèle et série de votre système, comme l'adresse E/S, le niveau d'IRQ, le type de connecteur et la vitesse maximale. processors U, P, A Affiche les propriétés des processeurs de votre système, y compris la vitesse, le fabricant et la gamme de processeurs. powerbutton U, P, A Affiche les paramètres de commande du bouton d'alimentation. pwrsupplies U, P, A Affiche les propriétés des blocs d'alimentation. slots U, P, A Affiche les propriétés des logements d'extension de votre système et d'autres types de logement. temps U, P, A Montre les valeurs des seuils d'avertissement et les actions d'alerte à effectuer en cas de mesure d'avertissement ou de panne. Ta b l e a u 4 - 1 . C o m m a n d e o m r e p o r t d e N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisation4-6 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Aide pour la commande omreport Utilisez la commande omreport -? pour obtenir une liste des commandes disponibles pour omreport. Utilisez la omreport -? pour obtenir de l'aide sur les commandes de niveau 2 about, chassis et system. Les informations suivantes sur omreport system -? vous permettent également d'obtenir de l'aide pour la commande omreport chassis. Pour afficher une liste des commandes valides pour le système omreport, tapez : omreport system -? | more omreport about Utilisez la commande omreport about pour connaître le nom de produit et le numéro de version de l'application de gestion des système installée sur votre ordinateur. Voici un exemple de résultat de la commande omreport about : Product Name : Server Administrator Version : 1.1.0 Copyright : Copyright (C) Dell Corp. 1995-2002. All rights reserved. Company : Dell Computer Corporation. Pour des détails supplémentaires sur l'environnement de Server Administrator, tapez : omreport about details=true volts U, P, A Montre les valeurs des seuils d'avertissement et les actions d'alerte à effectuer en cas de mesure d'avertissement ou de panne. storage U, P, A Consultez la section « omreport : Utilisation des rapports de stockage ». Ta b l e a u 4 - 1 . C o m m a n d e o m r e p o r t d e N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisationomreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-7 Server Administrator comprend plusieurs services, qui ont chacun leur propre numéro de version. Le champ Contains donne les numéros de version des services ainsi que d'autres détails utiles. Le résultat ci-dessous est un exemple et peut changer en fonction de votre configuration et de la version de Server Administrator installée sur votre système : Commandes omreport system Utilisez les commandes omreport system pour afficher les journaux, voir comment les actions d'arrêt sont configurées, afficher les valeurs seuil, les informations sur le coût de possession et celles sur la façon dont les actions de récupération sont configurées. omreport system Utilisez la commande omreport system pour afficher un état général des composants de votre système. Lorsque vous spécifiez une commande de niveau 3, comme omreport system shutdown, vous pouvez obtenir des informations détaillées du système plutôt que l'état de haut niveau que vous obtenez avec omreport system. Tapez : omreport system Si votre système est à la fois équipé d'un châssis du système principal et d'au moins un périphérique de stockage qui lui est rattaché, Server Administrator peut afficher un rapport qui ressemble à l'exemple suivant. Contains: Instrumentation Service 4.6 Storage Management 3.1.3 Update Service 1.2.0 Diagnostic Service 2.1.0 Sun JRE - OEM Installed Version 3.1.1 Server Administrator Web Server 1.0.0 Server Administrator Core 1.1.0 Instrumentation Service Integration Layer 1.1.0 Storage Management Service Integration Layer 1.1.04-8 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m REMARQUE : Comme tous les résultats illustrés dans ce guide, le résultat suivant est un exemple et peut varier en fonction de la configuration de votre système. Severity : Component Ok:Main System Chassis Critical:Storage omreport system alertaction Utilisez cette commande pour obtenir un rapport des actions d'alerte qui ont été configurées pour les événements d'avertissement et de panne sur les composants de votre système. Les actions d'alerte déterminent comment Server Administrator répond lorsqu'un événement est soumis à un événement de panne ou d'avertissement. omreport system alertaction sert à afficher quelles actions d'alerte ont été spécifiées pour les composants. Pour définir nue action d'alerte pour un composant, vous devez utiliser la commande omconfig system alertaction. Consultez la section « omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service ». Composants et événements pour lesquels vous pouvez afficher les actions d'alerte Vous pouvez afficher les propriétés des actions d'alerte pour les composants et les événements suivants : • avertissement capteur de courant • échec de capteur de courant • avertissement ventilateur • échec de ventilateur • intrusion dans le châssis • pré-échec de mémoire • panne de mémoire • panne de bloc d'alimentation • redondance dégradée • redondance perdue • avertissement température • panne de température • avertissement tension • panne de tensionomreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-9 Commandes pour l'affichage des journaux Vous pouvez utiliser la commande omreport system pour afficher les journaux : le journal des alertes, le journal de commandes, le journal matériel ou ESM et le journal POST. Pour afficher le contenu du journal des alertes, tapez : omreport system alertlog Pour afficher le contenu du journal des commandes, tapez : omreport system cmdlog Pour afficher le contenu du journal ESM, tapez : omreport system esmlog Pour afficher le contenu du journal POST, tapez : omreport system postlog Condition d'intégrité d'ensemble du journal d'ESM Lorsque vous tapez omreport system esmlog, le rapport de gestion intégrée de systèmes s'affiche. La première ligne du rapport reflète l'intégrité d'ensemble du matériel du système. Par exemple, Health : OK indique que moins de 80 pour cent de l'espace alloué à l'esmlog est occupé par des messages. Si 80 pour cent ou plus de l'espace alloué à l'emslog est occupé, l'avertissement suivant apparaît : Health: Non-Critical Si un avertissement apparaît, résolvez toutes les conditions de gravité d'avertissement ou critiques puis effacez le journal. omreport system recovery Utilisez la commande omreport system recovery pour voir s'il y a une action configurée pour un système d'exploitation bloqué. Vous pouvez également afficher le nombre de secondes qui doivent s'écouler avant qu'un système d'exploitation ne soit considéré comme étant bloqué. omreport system shutdown Utilisez la commande omreport system shutdown pour afficher les actions de mise en arrêt en cours sur le système. Si les propriétés pour l'arrêt sont configurées, l'exécution de cette commande les affiche.4-10 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omreport system thrmshutdown Utilisez la commande omreport system thrmshutdown pour afficher quelles propriétés, le cas échéant, ont été configurées pour une action d'arrêt thermique. Les trois propriétés qui s'affichent pour l'arrêt thermique sont désactivé, avertissement ou panne. Si le CLI affiche le message suivant, la fonction d'arrêt thermique a été désactivée : Thermal protect shutdown severity: disabled Si le système est configuré pour s'arrêter lorsqu'un capteur de température détecte un avertissement ou une panne, un des messages suivants s'affiche : Thermal protect shutdown severity: warning Thermal protect shutdown severity: failure Commandes omreport chassis Utilisez les commandes omreport chassis pour afficher des détails du châssis entier ou d'un composant en particulier. omreport chassis Quand vous tapez : omreport chassis Server Administrator affiche un état général des composants de votre châssis du système principal. REMARQUE : Comme tous les résultats illustrés dans ce guide, le résultat suivant est un exemple et peut varier en fonction de la configuration de votre système. Severity : Component Ok:Fans Critical:Intrusion Ok:Memory Ok:Power Supplies Ok:Temperatures Ok:Voltages omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-11 omreport chassis acswitch Utilisez la commande omreport chassis acswitch si votre système a des blocs d'alimentation redondants qui sont configurés dans un mode basculement. Quand vous tapez : omreport chassis acswitch Server Administrator affiche le résultat suivant : AC Failover Switch AC Switch Redundancy Redundancy Status : Full Number of devices required for full redundancy : 2 Redundancy Mode : Redundant Redundancy Configuration :Input Source Line 1, upon redundancy restoration, return to Line 1 AC Power Lines Status : Ok Location : AC Power Line 1 AC Present : Power Present Active Source : Active Status : Ok Location : AC Power Line 2 AC Present : Power Present Active Source : Not Active Server Administrator rapporte des valeurs pour les champs Redondance prévue et Mode. omreport chassis biossetup Utilisez la commande omreport chassis biossetup pour afficher les paramètres de configuration du BIOS qui ne sont normalement disponibles que pendant le démarrage du système. Tapez : omreport chassis biossetup4-12 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Le résultat de cette commande rapporte chaque attribut du Tableau 4-2 et la définition paramétrée pour chacun d'entre eux. Ta b l e a u 4 - 2 . P r o p r i é t é s d e c o n f i g u r a t i o n d u B I O S Paire name=value 1 attribute= Paire name=value 2 setting= Description attribute=bootsequence setting=diskettefirst | hdonly | devicelist Indique au BIOS quel périphérique est utilisé pour amorcer le système et l'ordre dans lequel la séquence d'amorçage doit vérifier chaque périphérique. attribute=diskette setting=off| auto | writeprotect off : Désactive le lecteur de disquette pendant le démarrage du système. auto : Activation automatique du lecteur de disquette pendant le démarrage du système. writeprotect : N'autorise pas l'écriture pendant le démarrage du système. Mettre le lecteur de disquette du système en lecture seule pendant le démarrage du système attribute=ide setting=on | off on : Active le lecteur IDE pendant le démarrage du système. off : Désactive le lecteur IDE pendant le démarrage du système. attribute=mouse setting=on | off on : Active la souris pendant le démarrage du système off : Désactive la souris pendant le démarrage du système.omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-13 attribute=nic setting=enabled | disabled |enablednonepxe on : Active le NIC pendant le démarrage du système (avec PXE activé su le système en a un). off : Désactive le NIC pendant le démarrage du système. enablednonepxe : Active le NIC pendant le démarrage du système avec PXE désactivé si le système en a un. attribute=numlock setting=on | off on : Utiliser le pavé numérique comme touches chiffrées. off : Utiliser le pavé numérique comme touches fléchées. attribute=onboardraid setting=raid | off | scsi raid : Demande au BIOS de détecter ce périphérique comme périphérique RAID. off : Désactive le périphérique pendant le démarrage du système. scsi : Demande au BIOS de détecter ce périphérique comme périphérique SCSI. attribute=ppaddress setting=off | lpt1 | lpt2 | lpt3 off : Désactive l'adresse de port parallèle pendant le démarrage du système lpt1 : Situer le périphérique sur LPT1. lpt2 : Situer le périphérique sur LPT2. lpt3 : Situer le périphérique sur LPT3 attribut=ppmode setting=at | ps2 at : Définir le mode du port parallèle sur le type AT. ps2 : Définir le mode du port parallèle sur le type PS/2. Ta b l e a u 4 - 2 . P r o p r i é t é s d e c o n f i g u r a t i o n d u B I O S ( s u i t e ) Paire name=value 1 attribute= Paire name=value 2 setting= Description4-14 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m attribute=secondaryscsi setting=on | off on : Active ce périphérique pendant le démarrage du système off : Désactive ce périphérique pendant le démarrage du système. attribute=serialport1 setting=off | auto | com1 |com3 off : Désactive le port série 1 pendant le démarrage du système. auto : Adresse le port série 1 à un port COM pendant le démarrage du système. com1 : Adresse le port série 1 au port COM 1 pendant le démarrage du système. com3 : Adresse le port série 1 au port COM 3 pendant le démarrage du système. attribute=serialport2 setting=off | auto | com2 |com4 off : Désactive le port série 2 pendant le démarrage du système. auto : Adresse le port série 2 à un port COM pendant le démarrage du système. com2 : Adresse le port série 2 au port COM 2 pendant le démarrage du système. com4 : Adresse le port série 2 au port COM 4 pendant le démarrage du système. attribute=speaker setting=on | off on : Active le haut-parleur pendant le démarrage du système off : Désactive le haut-parleur pendant le démarrage du système. Ta b l e a u 4 - 2 . P r o p r i é t é s d e c o n f i g u r a t i o n d u B I O S ( s u i t e ) Paire name=value 1 attribute= Paire name=value 2 setting= Descriptionomreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-15 omreport chassis currents Utilisez la commande omreport chassis currents pour afficher l'état et les paramètres du capteur de courant (intensité). Quand vous tapez : omreport chassis currents Server Administrator affiche un rapport d'état, de mesures, de seuils définis pour tous les capteurs de courant présents sur votre système. omreport chassis fans Utilisez la commande omreport chassis fans pour afficher l'état et les paramètres du capteur de ventilateurs. Quand vous tapez : omreport chassis fans Server Administrator affiche un rapport d'état, de mesures, de seuils définis pour tous les capteurs de ventilateurs présents sur votre système. omreport chassis fancontrol Utilisez la commande omreport chassis fancontrol pour voir comment la vitesse des ventilateurs est définie sur votre système. La vitesse des ventilateurs peut être définie pour optimiser la vitesse de refroidissement ou le fonctionnement silencieux. attribut=usb setting=enabled | disabled on : Active le ou les ports USB pendant le démarrage du système. off : Désactive le ou les ports USB pendant le démarrage du système. Ta b l e a u 4 - 3 . Pa r a m è t r e s d e c o n t r ô l e d e s v e n t i l a t e u r s Paire name=value Description speed=quiet Définir la vitesse du ventilateur pour un fonctionnement silencieux. speed=maxcool Définir la vitesse du ventilateur pour le maximum de refroidissement. Ta b l e a u 4 - 2 . P r o p r i é t é s d e c o n f i g u r a t i o n d u B I O S ( s u i t e ) Paire name=value 1 attribute= Paire name=value 2 setting= Description4-16 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omreport chassis info Utilisez la commande omreport chassis info pour afficher un rapport des versions de composants installées. Tapez : omreport chassis info En fonction de votre configuration, la sortie peut ressembler à l'exemple suivant : Index: 0 Chassis Name: finance Host Name: finance22 Embedded System Management Controller Version: 5.50 Primary Backplane Version: 5.51 Chassis Model: PowerEdge 8450 Chassis Lock: Present Service Tag: 678211C Asset Tag: FinceDept Fault LED Flash on Severity Level: Critical omreport chassis intrusion Utilisez la fonction omreport chassis intrusion pour déterminer si le capot de votre système est ouvert. Server Administrator effectue un suivi des événements d'intrusion dans le châssis car une intrusion peut indiquer une tentative de vol d'un composant du châssis, ou pour effectuer des opérations de maintenance non autorisées sur le système. Tapez : omreport chassis intrusion Un message similaire au message suivant peut s'afficher : Status: OK Probe Name: Main chassis intrusion State: Chassis is closedomreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-17 omreport chassis leds Utilisez la commande omreport chassis leds pour déterminer si la suppression du LED d'erreur du disque dur est pris en charge et quel niveau de gravité allume le voyant LED. Tapez : omreport chassis leds Voici un exemple de résultat : Clear hard drive fault: Supported Flash fault led on severity level : Critical omreport chassis memory Utilisez la commande omreport chassis memory pour afficher le détail de chaque logement de module de mémoire de votre système. Si votre système prend en charge la mémoire redondante, cette commande affiche également l'état et le type de redondance de mémoire implémentés sur votre système. Tapez : omreport chassis memory Le résultat pour un logement de mémoire occupé peut ressembler à l'exemple suivant : Index: 1 Status: OK Connector Name: DIMM_B Type: SDRAM-SYNCHRONOUS Size: 256 MB Un logement de mémoire non occupé a quand même un nom de connecteur. Le résultat pour un logement de mémoire inoccupé peut ressembler à l'exemple suivant : Index: 2 Status: Unknown Connector Name: DIMM_D Type: Not occupied Size: Unknown4-18 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Si votre système prend en charge la mémoire redondante, la sortie de redondance peut ressembler à l'exemple suivant : Memory Redundancy Redundancy Status: Full Fail Over State: Inactive Redundancy Configuration: SpareBank Attributes: Location Memory Array 1: Proprietary Add-on Card Attributes: Use Memory Array 1: Unknown Attributes: Installed Capacity Memory Array 1: 1536 MB Attributes: Maximum Capacity Memory Array 1: 12288 MB Attributes: Slots Available Memory Array 1: 12 omreport chassis nics Utilisez la commande omreport chassis nics pour afficher les propriétés des NIC. Tapez : omreport chassis nics Des valeurs s'affichent dans les champs suivants : Index (numéro de la carte NIC), Adresse IP, Fournisseur, Description et État de la connexion. omreport chassis ports Utilisez la commande omreport chassis ports pour afficher les propriétés des ports série et parallèle de votre système. Des valeurs s'affichent dans les champs suivants : Type de port, Nom externe, Adresse d'E/S de base, Niveau d'IRQ, Type de connecteur, et Vitesse maximale.omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-19 Type de port est le type détaillé de chaque port du système, des ports plus généraux, comme série, parallèle et USB, aux noms des ports selon le type des périphériques qui y sont connectés comme, par exemple, dispositif de pointage ou clavier. Nom externe est le nom du port, par exemple un port parallèle ou série, USB, souris, clavier et ainsi de suite. Adresse d'E/S de base est l'adresse E/S de départ exprimée de façon hexadécimale. Niveau d'IRQ est l'interruption matérielle d'un système. L'interruption de matériel signale à l'UC du système qu'un événement a démarré ou terminé dans un composant périphérique tel qu'un modem ou une imprimante. Lorsqu'il est communiqué par le biais d'une carte d'interconnexion de composants périphériques, le niveau d'IRQ est une façon standard d'identifier le type de périphérique qui envoie la requête d'interruption. Type de connecteur se rapporte au type de prise ou de connecteur + prise qui relie deux périphériques, dans ce cas, au type de connecteur qui relie un périphérique externe à un système. Il existe de nombreux types de connecteurs, chacun étant conçu pour relier un type de périphérique différent à un système. Par exemple DB-9 Mâle, AT, Bus d'accès, PS/2, etc. Vitesse maximale est la vitesse du port. La vitesse de port concerne le taux de transmission des données d'un canal d'entrée/sortie, mesuré en nombre de bits par seconde. Les ports série ont une vitesse moyenne de 115 Kb/s et les ports USB ont une vitesse moyenne de 12 Kb/s. omreport chassis powerbutton Utilisez cette commande pour afficher les paramètres de bouton d'alimentation. Si la Priorité sur le bouton d'alimentation est présente sur votre système, vous pouvez voir si cette capacité est activée ou non. omreport chassis processors Utilisez la commande omreport chassis processors pour afficher les propriétés des processeurs de votre système. Des valeurs s'affichent dans les champs suivants : Nom de connecteur, Fabricant, Gamme de processeurs, Version de processeur, Vitesse maximale, Vitesse actuelle, Vitesse de l'horloge externe, Mise à niveau du processeur et État. Nom de connecteur se rapporte au nom ou au numéro du périphérique qui occupe le logement du processeur sur le système.4-20 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Fabricant est l'entité commerciale qui vend le processeur. Gamme de processeur concerne le type de processeurs conçu par un fabricant tel que Intel® Itanium™ ou Pentium® III. Version de processeur concerne le numéro de modèle et d'avancement du processeur. Vitesse maximale est la vitesse de transmission la plus élevée qu'un processeur peut atteindre en millions de cycles par seconde (mégahertz ou MHz). Vitesse actuelle est la vitesse actuelle du processeur en MHz au moment du démarrage du système. Vitesse de l'horloge externe est la vitesse de l'horloge externe du processeur en MHz. Mise à niveau du processeur décrit le support ou le périphérique d'extension du processeur. Les options comprennent type de périphérique de mise à niveau inconnu, il n'y a pas de type de périphérique de mise à niveau, périphérique de mise à niveau est sur la carte fille, est dans un support ZIF, est un remplacement, est dans un support LIF, est un processeur de logement 1, est un processeur de Logement 2, et est un processeur 370 broches. État explique si le logement processeur est activé ou désactivé. Propriétés de la cache pour un processeur particulier Pour déterminer les propriétés de cache d'un processeur installé sur un connecteur donné, tapez : omreport chassis processors index= Les champs suivants sont définis pour un cache présent sur un microprocesseur particulier. Si le cache est intégré au processeur, les champs n'apparaissent pas dans le compte rendu du cache : • Vitesse • Type pris en charge par le périphérique de cache • Type du périphérique de cache présent • Nom du support externe Champs rapportés pour chacun des caches d'un processeur particulier Condition indique si un cache particulier du processeur est activé ou désactivé. omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-21 Niveau fait référence au cache principal ou secondaire. Le cache de niveau principal est un banc de mémoire intégré au processeur. Le cache de niveau secondaire est une zone intermédiaire qui alimente le cache principal. Un cache de niveau secondaire peut être intégré au processeur ou se trouver sur une puce de mémoire en dehors du processeur. Le cache interne du processeur est appelé L1 (Level 1 [niveau 1]). Le cache L2 est le cache externe dans un système doté d'un processeur Intel Pentium et est le second niveau de cache accédé. Les noms L1 et L2 n'indiquent pas où le cache se situe physiquement (interne ou externe), mais décrit quel est le cache accédé en premier (L1, donc interne). Vitesse fait référence au débit auquel le cache peut transférer des données de la mémoire principale au processeur. Taille maximale correspond à la quantité maximale de mémoire, en Ko, que le cache peut contenir. Taille installée correspond à la taille réelle du cache. Type indique si le cache est principal ou secondaire. Emplacement correspond à l'emplacement du cache sur le processeur ou sur une puce en dehors du processeur. Une Règle d'écriture décrit comment le cache traite un cycle d'écriture. Avec une règle d'écriture différée, le cache agit comme un tampon. Quand le processeur lance un cycle d'écriture, le cache reçoit les données et arrête le cycle. Puis le cache récrit les données dans la mémoire principale quand le bus système est disponible. Avec une règle d'écriture immédiate, le processeur écrit sur la mémoire principale en passant par le cache. Le cycle d'écriture ne se termine que lorsque les données sont stockées dans la mémoire principale. Associativité fait référence à la façon dont le contenu de la mémoire principale est stocké sur le cache. • Un cache à pleine associativité permet de stocker n'importe quelle ligne de la mémoire principale dans n'importe quel emplacement du cache. • Un cache à associativité à 4 voies adresse directement quatre lignes de mémoire spécifiques aux quatre même lignes du cache. • Un cache à associativité à 3 voies adresse directement trois lignes de mémoire spécifiques aux trois même lignes du cache. • Un cache à associativité à 2 voies adresse directement deux lignes de mémoire spécifiques aux deux même lignes du cache. 4-22 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m • Un cache à associativité à 1 voie adresse directement une ligne de mémoire spécifiques à la même ligne du cache. Par exemple, la ligne 0 de n'importe quelle page en mémoire doit être stockée sur la ligne 0 de la mémoire cache. Type pris en charge par le périphérique de cache correspond au type de SRAM (Static Random Access Memory [mémoire vive statique]) que le périphérique peut prendre en charge. Type de périphérique de cache présent correspond au type de la SRAM présente prise en charge par le cache. Nom sérigraphié sur le support externe est le nom imprimé sur la carte système à côté du port. Type de correction d'erreur identifie le type d'ECC (Error Checking and Correction [vérification et correction d'erreurs]) que cette mémoire peut effectuer. ECC sur un bit et ECC sur plusieurs bits en sont des exemples. Ce compte rendu montre les informations sur chacun des caches présents sur le microprocesseur. omreport chassis pwrsupplies Utilisez la commande omreport chassis pwsupplies pour afficher les propriétés des blocs d'alimentation de votre système. Pour chaque bloc d'alimentation du système, des valeurs s'affichent dans les champs suivants : Condition, Emplacement, Type, Wattage max. et Condition de connexion. omreport chassis slots Utilisez la commande omreport chassis slots pour afficher les propriétés des blocs d'alimentation de votre système. Pour chaque bloc d'alimentation du système, des valeurs s'affichent dans les champs suivants : Index, ID logement, Adaptateur et Largeur du bus de données. Index est le numéro du logement système. ID logement est le nom d'écran imprimé sur la carte mère de votre système à côté du logement. Le texte alphanumérique identifie chaque logement du système de manière unique.omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service 4-23 Adaptateur concerne le nom ou le type de carte qui rentre dans le logement, par exemple, un contrôleur de matrice de stockage, un adaptateur SCSI ou HBA. Largeur du bus de données est la largeur, en bits, de la voie d'acheminement des informations entre les composants du système. La largeur du bus de données peut varier entre 16 et 64 bits. omreport chassis temps Utilisez la commande omreport chassis temps pour afficher les propriétés des processeurs de votre système. Quand vous tapez : omreport chassis temps Server Administrator affiche un rapport d'état, de mesures, de seuils définis pour tous les capteurs de température présents sur votre système. omreport chassis volts Utilisez la commande omreport chassis volts pour afficher les propriétés des capteurs de tension de votre système. Quand vous tapez : omreport chassis volts Server Administrator affiche un rapport d'état, de mesures, de seuils définis pour tous les capteurs de tension présents sur votre système.4-24 omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o mS E C T I O N 5 omreport : Utilisation des rapports de stockage5-2 omreport : Utilisation des rapports de stockage w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Utilisez la commande omreport storage pour afficher les informations sur les boîtiers, les volumes, les matrices et les disques qui font partie de votre système de stockage. Conventions pour les tableaux de paramètres Quand vous répertoriez les paramètres qu'une commande peut accepter, ils sont répertoriés par ordre alphabétique et non pas dans l'ordre dans lequel ils apparaissent dans l'interface de la ligne de commande. Le symbole |, souvent appelé barre verticale, signifie uniquement ou, donc activer | désactiver signifie que vous pouvez activer ou désactiver ce composant ou cette caractéristique, mais que vous ne pouvez pas l'activer et le désactiver en même temps. Sommaire de la commande omreport storage REMARQUE : Bien que cette section répertorie toutes les commandes omreport storage possibles, les commandes disponibles sur votre système dépendent de la configuration de votre système. Les résultats qui s'affichent pour la commande omreport storage varient d'un système à l'autre. Les données ne s'affichent que pour les composants installés. Le Tableau 5-1 est un résumé de haut niveau de la commande omreport storage. La colonne intitulée « Niveau de commande 1 » indique les généralités de la commande omreport. « Commande niveau 2 » affiche les objets et les composants principaux que vous pouvez afficher à l'aide de la commande omreport storage. « Commande niveau 3 » répertorie les composants et les objets de stockage spécifiques pour lesquels vous pouvez afficher des rapports. « Privilège d'utilisateur requis » fait référence au type de privilège dont vous avez besoin pour exécuter la commande où U=Utilisateur, P=Utilisateur privilégié et A=Administrateur. « Utilisation » est une instruction générale sur les actions que peuvent être effectuées à l'aide de la commande omreport storage. Des détails supplémentaires sur la syntaxe et l'utilisation de la commande apparaissent plus loin dans cette section. Ta b l e a u 5 - 1 . C o m m a n d e d e s t o c k a g e o m r e p o r t d e N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisation omreport storage U, P, A Affiche un état de haut niveau pour tous les composants de stockage.omreport : Utilisation des rapports de stockage 5-3 Commandes omreport storage Quand vous tapez : omreport storage Server Administrator affiche un état général pour les composants de stockage. REMARQUE : Comme tous les résultats illustrés dans ce guide, le résultat suivant est un exemple et peut varier en fonction de la configuration de votre système. Severity : Component Ok:Array Subsystems Warning:OS Disks Ok:Volumes arraydisks A Affiche un état de haut niveau pour les disques de matrice. arrays A Affiche des informations détaillées pour un disque de matrice sur un contrôleur spécifique. osdiskinfo A Affiche des informations détaillées pour un disque de système d'exploitation spécifique. osdisks A Affiche les propriétés des disques du système d'exploitation. volumes A Affiche les propriétés pour tous les volumes. enclosures A Affiche les propriétés pour tous les boîtiers. enclosureinfo A Affiche des informations détaillées pour un boîtier spécifique. Ta b l e a u 5 - 1 . C o m m a n d e d e s t o c k a g e o m r e p o r t d e N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisation5-4 omreport : Utilisation des rapports de stockage w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omreport storage arraydisks Utilisez la commande omreport storage arraydisks controller=ID (ID étant le numéro d'ID du contrôleur qui contrôle les disques de la matrice) pour afficher des informations sur tous les boîtiers et les disques reliés à un contrôleur RAID spécifique. Par exemple, si l'ID du contrôleur est « 447244640307 », entrez la commande suivante pour afficher tous les boîtiers et les disques reliés à ce contrôleur : omreport storage arraydisks controller=47244640307 Le rapport inclut les informations suivantes pour chaque boîtier de la matrice : • ID — Numéro d'identification attribué au boîtier. • Condition — Condition du boîtier. • Nom — Nom du boîtier. • Version de l'application — Version du micrologiciel installé dans le boîtier. • ID produit — Numéro d'identification attribué au boîtier par le fournisseur. • Numéro d'inventaire — Une étiquette qui donne des informations fournies par le fabricant ou, s'il s'agit d'un numéro d'inventaire spécifié par l'utilisateur, des informations fournies par l'utilisateur (comme le numéro d'inventaire, le numéro de série et ainsi de suite). • Étiquette de service — Un code alphanumérique qui identifie de façon exclusive un dispositif de stockage. Le rapport inclut les informations suivantes pour chaque disque physique de la matrice : • Condition — Condition du disque. • Nom — Nom du disque de la matrice. Si le disque virtuel contient plus d'un disque de matrice, le nom peut inclure le numéro du disque de la matrice, par exemple, Disque matrice 0:0, Disque matrice 0:1 signifie le premier et le second disques de matrice sur le disque virtuel 0. • État — État actuel du disque de matrice. • Type — Type de disque, SCSI par exemple. Indique également l'ID du port et le LUN du disque. • ID produit — Numéro d'identification attribué au disque physique par le fournisseur. • Rév — Numéro de révision du micrologiciel sur le disque de matrice. • Fournisseur — Fabricant du disque.omreport : Utilisation des rapports de stockage 5-5 • Capacité — Quantité d'espace de stockage sur le disque physique. • Espace non alloué : quantité d'espace de stockage disponible. Si vous voulez voir tous les disques compris dans le disque virtuel, utilisez l'ID du disque virtuel dans la commande. Par exemple, pour afficher tous les disques qui constituent un disque virtuel avec l'ID « 47244640361 », entrez la commande suivante : omreport storage arraydisks vdisk=47244640361 REMARQUE : Vous pouvez trouver les ID de contrôleur et de disque virtuel en exécutant la commande omreport storage arrays, qui affiche les propriétés de tous les contrôleurs du système. omreport storage arrays Utilisez la commande omreport storage arrays pour afficher des informations détaillées sur le contrôleur de disque et les sous-systèmes de stockage reliés au contrôleur. Les informations suivantes sont fournies au sujet du contrôleur : • ID — Numéro d'identification attribué au contrôleur. • Nom — Nom du contrôleur. • État — État du contrôleur. • Micrologiciel — Version du micrologiciel installé sur le contrôleur. Pour chaque contrôleur, vous pouvez afficher les informations suivantes sur les disques virtuels contrôlés par le contrôleur : • ID — Numéro d'identification attribué au disque virtuel. • Condition — Condition du disque virtuel. • Nom — Nom du disque virtuel. • État — État du disque virtuel. • Lecture de mémoire cache : les règles de lecture indique si le contrôleur doit lire des secteurs du disque logique dans l'ordre quand il recherche des données. Les règles de lecture sont les suivantes : – Lecture anticipée — Selon la règle de lecture anticipée, le contrôleur lit les secteurs du disque logique dans l'ordre quand il recherche des données. La lecture anticipée peut améliorer les performance du système si les données sont de fait écrites sur des secteurs consécutifs du disque logique. – Pas de lecture anticipée — Si la règle pas de lecture anticipée est sélectionnée, le contrôleur n'utilisera pas de règle de lecture anticipée.5-6 omreport : Utilisation des rapports de stockage w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m – Lecture anticipée adaptative — Si la règle de lecture anticipée adaptative est utilisée, le contrôleur n'initialise la lecture anticipée que si les deux requêtes de lecture précédentes ont accédé à des secteurs consécutifs du disque. Si les requêtes de lecture suivantes accèdent des secteurs du disque qui ne sont pas consécutifs, le contrôleur retourne à la règle Pas de lecture anticipée. Le contrôleur continue à évaluer si les requêtes de lecture accèdent des secteurs consécutifs du disque et peut initialiser la lecture anticipée au besoin. • Écriture en mémoire cache — Les règles d'écriture spécifient si le contrôleur envoie un signal de requête d'écriture achevée dès que les données sont dans le cache ou une fois qu'elles ont été écrites sur le disque. Les règles d'écriture sont les suivantes : – Mémoire cache à écriture différée — Si vous utilisez l'écriture différée en mémoire cache, le contrôleur envoie un signal de requête d'écriture achevée dès que les données sont dans le cache du contrôleur, avant qu'elles ne soient écrites sur le disque. La mémoire cache à écriture différée peut améliorer les performance puisque les requêtes de lectures suivantes peuvent récupérer les données plus rapidement du cache du contrôleur que du disque. Cependant, la mémoire cache à écriture différée présente aussi un risque quant à la sécurité des données, puisque qu'une panne du système empêcherait d'écrire les données sur le disque même si le contrôleur a envoyé un signal de requête d'écriture achevée. Dans ce cas, il y a un risque de perte de données. D'autres applications risquent aussi d'avoir des problèmes si elles agissent en supposant que les données sont disponibles sur le disque. – Double écriture en mémoire cache — Si vous utilisez la double écriture en mémoire cache, le contrôleur n'envoie un signal de requête d'écriture achevée que lorsque les données sont écrites sur le disque. La double écriture en mémoire cache fournit une meilleure protection des données que l'écriture différée, puisque le système présume que les données ne sont pas disponibles tant qu'elles ne sont pas écrites sur le disque. • Règle mémoire cache — Indique si l'option écriture en mémoire cache, lecture de mémoire cache ou les deux sont activées pour un disque spécifique. Les règles de cache d'E/S directes et d'E/S en cache s'appliquent aux lectures d'un disque logique spécifique. Ces paramètres n'affectent pas les règles de lecture anticipée. Les règles de cache d'E/S en cache et d'E/S directes sont les suivantes : – E/S en cache — Spécifie que toutes les lectures sont mises en tampon en mémoire cache. omreport : Utilisation des rapports de stockage 5-7 – E/S directes (paramètre par défaut) — spécifie que les lectures ne sont pas mises en tampon en mémoire cache. Si la règle E/S directes est utilisée, les données sont transférées à la mémoire cache du contrôleur et au système hôte en même temps lors d'une requête de lecture. Si des donnés du même bloc de données doivent être lues lors d'une requête ultérieure, elles seront lues directement de la mémoire cache du contrôleur. Le paramètre d'E/S directes ne supplante pas les paramétrages des règles de mémoire cache. • Disposition — Niveau RAID de la matrice. Reportez-vous à la documentation sur Array Manager pour des informations supplémentaires sur les niveaux RAID. • Taille — Quantité de stockage sur le disque en Go. omreport storage enclosureinfo Utilisez la commande omreport storage enclosureinfo enclosure=ID (ID étant le numéro d'ID du boîtier) pour afficher des informations sur un boîtier spécifique. Par exemple, si l'ID du boîtier est « 447244640512 » entrez la commande suivante pour afficher des informations détaillées sur ce boîtier : omreport storage enclosureinfo enclosure=47244640512 REMARQUE : Vous pouvez trouver une ID de boîtier en exécutant la commande omreport storage enclosures, qui affiche les propriétés de tous les boîtiers du système. Les informations suivantes s'affichent pour le boîtier : • Ventilateurs – Condition — Condition de ventilateur. – Nom — Nom du ventilateur. – État — État actuel du ventilateur. – Vitesse — Vitesse à laquelle le ventilateur fonctionne. • Capteurs de température – Condition — Condition des capteurs de température – État — État des capteurs de température. – Mesure — Température actuelle mesurée par un capteur spécifique. Les mesures sont toujours des clichés de la mesure d'un périphérique à un moment donné. – Seuil d'alerte minimal — Température minimale, exprimée en degrés, qui activera une alarme. – Seuil d'alerte maximal — Température maximale, exprimée en degrés, qui activera une alarme.5-8 omreport : Utilisation des rapports de stockage w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m – Seuil de panne minimal — Température minimale, exprimée en degrés, qui cause une panne du boîtier. – Seuil de panne maximal — Température maximale, exprimée en degrés, qui cause une panne du boîtier. – Unités — Type de mesure de la température, comme Celsius. • Blocs d'alimentation – Condition — Condition des blocs d'alimentation. – Nom — Nom du bloc d'alimentation, par exemple « Power Supply 1 » – État — État actuel du bloc d'alimentation. omreport storage enclosures Utilisez la commande omreport storage enclosures pour afficher les boîtiers qui contiennent des disques de matrice pour un contrôleur spécifique. Les informations suivantes s'affichent pour chaque boîtier du contrôleur : • ID — Numéro d'identification attribué au boîtier. • Condition — Condition du boîtier. • Nom — Nom du boîtier. • Version de l'application — Version du micrologiciel installé dans le boîtier. • ID produit — Informations d'identification sur le boîtier de stockage, comme le modèle ou une courte description. • Numéro d'inventaire — Une étiquette qui donne des informations fournies par le fabricant ou, s'il s'agit d'un numéro d'inventaire spécifié par l'utilisateur, des informations fournies par l'utilisateur (comme le numéro d'inventaire, le numéro de série et ainsi de suite). • Étiquette de service — Un code alphanumérique qui identifie de façon exclusive un dispositif de stockage. omreport : Utilisation des rapports de stockage 5-9 omreport storage osdiskinfo Utilisez la commande omreport storage osdiskinfo osdisk=ID (ID étant le numéro d'ID du disque du système d'exploitation) pour afficher des informations détaillées sur les disques du système d'exploitation. Par exemple, si l'ID du système d'exploitation est « 447244640714 », entrez la commande suivante pour afficher les disques qui constituent le disque du système d'exploitation : omreport storage osdiskinfo osdisk=447244640714 REMARQUE : Vous pouvez trouver l'ID en utilisant la commande omreport storage osdisks, qui fournit des opérations sur tous les disques du système d'exploitation. La commande osdiskinfo fournit des informations, selon le cas, sur les volumes, les disques virtuels et les disques de matrice qui constituent un disque de système d'exploitation. osdiskinfo fournit des informations sur les volumes qui contiennent les disques du système d'exploitation : • Condition — Condition du volume. • Nom — Nom du volume. • État — État du volume. • Système de fichiers — Système de fichiers du volume, comme NTFS ou FAT. • Taille — Espace total disponible, en Go, sur le volume. • Espace non alloué — Quantité de stockage qui reste sur le volume en Go. osdiskinfo fournit des informations sur le ou les disques virtuels qui constituent le disque du système d'exploitation : • Condition — Condition du disque virtuel. • Nom — Nom du disque virtuel. • État — État du disque virtuel. • Lecture de mémoire cache — les règles de lecture indique si le contrôleur doit lire des secteurs du disque logique dans l'ordre quand il recherche des données. Les règles de lecture sont les suivantes : – Lecture anticipée — Selon la règle de lecture anticipée, le contrôleur lit les secteurs du disque logique dans l'ordre quand il recherche des données. La lecture anticipée peut améliorer les performance du système si les données sont de fait écrites sur des secteurs consécutifs du disque logique.5-10 omreport : Utilisation des rapports de stockage w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m – Pas de lecture anticipée — Si la règle pas de lecture anticipée est sélectionnée, le contrôleur n'utilisera pas de règle de lecture anticipée. – Lecture anticipée adaptative — Si la règle de lecture anticipée adaptative est utilisée, le contrôleur n'initialise la lecture anticipée que si les deux requêtes de lecture précédentes ont accédé à des secteurs consécutifs du disque. Si les requêtes de lecture suivantes accèdent des secteurs du disque qui ne sont pas consécutifs, le contrôleur retourne à la règle Pas de lecture anticipée. Le contrôleur continue à évaluer si les requêtes de lecture accèdent des secteurs consécutifs du disque et peut initialiser la lecture anticipée au besoin. • Écriture en mémoire cache — Les règles d'écriture spécifient si le contrôleur envoie un signal de requête d'écriture achevée dès que les données sont dans le cache ou une fois qu'elles ont été écrites sur le disque. Les règles d'écriture sont les suivantes : – Écriture différée en mémoire cache — Si vous utilisez l'écriture différée en mémoire cache, le contrôleur envoie un signal de requête d'écriture achevée dès que les données sont dans le cache du contrôleur, avant qu'elles ne soient écrites sur le disque. L'écriture différée en mémoire cache peut améliorer les performance puisque les requêtes de lectures suivantes peuvent récupérer les données plus rapidement du cache du contrôleur que du disque. Cependant, l'écriture différée en mémoire cache présente aussi un risque quant à la sécurité des données, puisque qu'une panne du système empêcherait d'écrire les données sur le disque même si le contrôleur a envoyé un signal de requête d'écriture achevée. Dans ce cas, il y a un risque de perte de données. D'autres applications risquent aussi d'avoir des problèmes si elles agissent en supposant que les données sont disponibles sur le disque. – Double écriture en mémoire cache — Si vous utilisez la double écriture en mémoire cache, le contrôleur n'envoie un signal de requête d'écriture achevée que lorsque les données sont écrites sur le disque. La double écriture en mémoire cache fournit une meilleure protection des données que l'écriture différée, puisque le système présume que les données ne sont pas disponibles tant qu'elles ne sont pas écrites sur le disque. • Règles mémoire cache — Indique si les règles de mémoire cache avec des privilèges de lecture depuis et d'écriture vers la mémoire cache du disque sont activées. Les règles de cache d'E/S directes et d'E/S en cache s'appliquent aux lectures d'un disque logique spécifique. Ces paramètres n'affectent pas les règles de lecture anticipée. Les règles de cache d'E/S en cache et d'E/S directes sont les suivantes : – E/S en cache — Spécifie que toutes les lectures sont mises en tampon en mémoire cache. omreport : Utilisation des rapports de stockage 5-11 – E/S directes (paramètre par défaut) — Spécifie que les lectures ne sont pas mises en tampon en mémoire cache. Si la règle E/S directes est utilisée, les données sont transférées à la mémoire cache du contrôleur et au système hôte en même temps lors d'une requête de lecture. Si des donnés du même bloc de données doivent être lues lors d'une requête ultérieure, elles seront lues directement de la mémoire cache du contrôleur. Le paramètre d'E/S directes ne supplante pas les paramétrages des règles de mémoire cache. • Disposition — Niveau RAID sur le disque virtuel. Consultez la documentation sur Array Manager pour des informations supplémentaires. • Taille — Espace de stockage sur le disque virtuel en Go. omreport storage osdiskinfo fournit les informations suivantes sur les disques de matrice physique qui constituent le disque du système d'exploitation : • Condition — Condition du disque de matrice. • Étiquette — Nom du disque de la matrice. Si le disque virtuel contient plus d'un disque de matrice, le nom peut inclure le numéro du disque de la matrice, par exemple, Disque matrice 0:0, Disque matrice 0:1 signifie le premier et le second disques de matrice qui constituent le disque de matrice 0. • État — État actuel du disque de matrice. • Contrôleur — Nom du contrôleur RAID qui contrôle le disque de matrice. omreport storage osdisks Utilisez la commande omreport storage osdisks pour afficher des informations about pour tous les disques de votre système d'exploitation. Les informations suivantes s'affichent pour chaque disque qui contient des fichiers de système d'exploitation : • ID — Numéro d'identification attribué au disque. Vous pouvez utiliser ce numéro en association avec la commande omreport storage osdiskinfo pour afficher des informations sur un disque de système d'exploitation spécifique. Pour de plus amples informations, consultez la section « omreport storage osdiskinfo ». • Condition — Condition du disque du système d'exploitation. • Nom — Nom du disque du système d'exploitation. • État — État du disque du système d'exploitation. • Type — Type de disque, SCSI par exemple. Indique également l'ID du port et le LUN du disque du système d'exploitation. • Fournisseur — Fabricant du disque.5-12 omreport : Utilisation des rapports de stockage w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m • Espace non alloué — Quantité d'espace de stockage disponible. Vous pouvez afficher des informations sur le disque de votre système d'exploitation pour un volume en entrant l'ID du volume comme faisant partie du paramètre. Par exemple : omreport storage osdisks volume=60129542154 Vous obtenez l'ID d'un volume en exécutant la commande omreport storage volumes. Pour de plus amples informations, consultez la section « omreport storage volumes ». omreport storage volumes Utilisez la commande omreport storage volumes pour afficher des informations sur les volumes de votre système de stockage. Les informations suivantes s'affichent pour chaque volume : • ID — Numéro d'identification attribué au volume. Vous pouvez utiliser ce numéro en association avec la commande omreport storage osdisks pour afficher des informations sur un disque de système d'exploitation sur un volume spécifique. Pour de plus amples informations, consultez la section « omreport storage osdisks ». • Condition — Condition du volume. • Nom — Nom du volume. • État — État actuel du volume. • Système de fichiers — Système de fichiers du volume, comme NTFS ou FAT. • Taille — Espace total disponible, en Go, sur le volume. • Espace non alloué — Quantité de stockage qui reste sur le volume en Go.S E C T I O N 6 omupdate : Utilisation de Update Ser vice pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique6-2 Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m La commande omupdate vous permet de sélectionner à distance un progiciel de mise à jour pour mettre à jour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes du contrôleur RAID de votre système. omupdate Sommaire de la commande REMARQUE : Bien que cette section répertorie toutes les commandes omupdate possibles, les commandes disponibles sur votre système dépendent de la configuration de votre système. Si vous essayez d'obtenir de l'aide ou d'exécuter une commande pour un composant ou un package qui n'est pas installé dans votre système, Server Administrator émet un message indiquant que le composant ou la fonctionnalité n'est pas « trouvé sur ce système ». Le Tableau 6-1 est un résumé de haut niveau de la commande omupdate. La colonne intitulée « Commande niveau 2 » répertorie les arguments majeurs qui peuvent être utilisés avec omupdate. Une paire name=value est nécessaire pour que certaines commandes puissent être exécutées. La paire name=value contient ce qui est souvent appelé les paramètres d'une commande. « Privilège d'utilisateur requis » fait référence au type de privilège dont vous avez besoin pour exécuter la commande où U=Utilisateur, P=Utilisateur privilégié et A=Administrateur. La colonne « Utiliser » fournit une déclaration très générale sur les actions qui peuvent être effectuées à l'aide de la commande omupdate. Des détails supplémentaires sur la syntaxe et l'utilisation de la commande apparaissent plus loin dans cette section. Ta b l e a u 6 - 1 . C o m m a n d e o m u p d a t e Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Paire name= value Privilège d'utilisateur requis Utilisation omupdate about U, P, A Affiche le numéro de version et propriétés du programme Server Administrator. biosupdate path= A Effectue une mise à jour du BIOS. Vous devez spécifier le chemin absolu du fichier du progiciel de mise à jour.Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique 6-3 Aide pour la commande omupdate Utilisez la commande omupdate -? pour obtenir une liste des commandes disponibles pour omupdate. Utilisez la commande de niveau 2 omupdate < 2> -? pour obtenir de l'aide sur les commandes de niveau 2 about, biosupdate, fwupdate et version. Pour découvrir ce qui se produit lorsque vous exécutez la commande omupdate version, tapez : omupdate version -? drpercupdate path= A Effectue une mise à jour du pilote de périphérique du contrôleur RAID. Vous devez spécifier le chemin absolu du fichier du progiciel de mise à jour. fwpercupdate path= A Effectue une mise à jour du micrologiciel du contrôleur RAID. Vous devez spécifier le chemin absolu du fichier du progiciel de mise à jour. fwupdate path= A Effectue une mise à jour micrologicielle. Vous devez spécifier le chemin absolu du fichier du progiciel de mise à jour. racfwupdate path= A Effectue une mise à jour à distance du contrôleur d'accès à distance. Vous devez spécifier le chemin absolu du fichier du progiciel de mise à jour. version Sans objet U, P, A Affiche un rapport de version de tous les composants que vous pouvez mettre à jour. Ta b l e a u 6 - 1 . C o m m a n d e o m u p d a t e ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Paire name= value Privilège d'utilisateur requis Utilisation6-4 Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Une brève description du résultat de la commande apparaît : version Version report for all updateable components. omupdate about Utilisez la commande omupdate about pour connaître le nom de produit et le numéro de version de l'application de gestion des systèmes installés sur votre ordinateur. Voici un exemple de résultat de la commande omupdate about : Product name : Server Administrator Version : 1.1.0 Copyright : Copyright (C) Dell Corp. 1995-2002. All rights reserved. Company : Dell Computer Corporation. Pour des détails supplémentaires sur l'environnement de Server Administrator, tapez : omconfig about details=true Server Administrator comprend plusieurs services, qui ont chacun leur propre numéro de version. Le champ Contenu donne les numéros de version des services et fournit d'autres détails utiles. Le résultat ci-dessous est un exemple qui peut changer en fonction de votre configuration et de la version de Server Administrator disponible : Contains: Instrumentation Service 4.6 Storage Management 3.1.3 Update Service 1.2.0 Diagnostic Service 2.1.0 Sun JRE - OEM Installed Version 3.1.1 Server Administrator Web Server 1.1.0 Server Administrator Core 1.1.0 Instrumentation Service Integration Layer 1.1.0 Storage Management Service Integration Layer 1.1.0Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique 6-5 omupdate biosupdate Utilisez la commande omupdate biosupdate pour spécifier le chemin absolu du fichier du package de mise à jour du BIOS. Pour exécuter la commande omupdate biosupdate, tapez : omupdate biosupdate path= Pour la variable , vous devez entrer le chemin d'accès complet et le nom de fichier du fichier du package de mise à jour du BIOS. omupdate drpercupdate Vous pouvez utiliser la commande omupdate drpercupdate pour spécifier le chemin absolu du fichier de mise à jour du pilote de périphérique du contrôleur RAID. Pour exécuter la commande omupdate drpercupdate, tapez : omupdate drpercupdate path= Pour la variable , vous devez entrer le chemin d'accès complet et le nom de fichier du fichier du progiciel de mise à jour. Lorsque vous entrez le chemin et le nom de fichier d'un progiciel de mise à jour, le système valide le fichier du progiciel de mise à jour. Si le fichier du progiciel de mise à jour est valide, le système indique que la mise à jour est en cours. Un message qui apparaît lorsqu'un progiciel de mise à jour est en train d'être appliqué ressemble à ceci : PERC device driver update is in progress. This may take a few minutes. Please wait. Quand la mise à jour est terminée, le système indique : Your PERC device driver has been successfully updated. Le message suivant vous invite à redémarrer votre système pour que le nouveau pilote de périphérique PERC soit disponible. omupdate fwupdate Utilisez la commande omupdate fwupdate pour spécifier le chemin absolu d'un fichier de progiciel de mise à jour du micrologiciel. Pour exécuter la commande omupdate fwupdate, tapez : omupdate fwupdate path=6-6 Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Pour la variable , vous devez entrer le chemin d'accès complet et le nom de fichier du fichier du progiciel de mise à jour. Lorsque vous entrez le chemin et le nom de fichier d'un progiciel de mise à jour, le système valide le fichier du progiciel de mise à jour. Si le fichier du progiciel de mise à jour est valide, le système indique que la mise à jour est en cours. Un message qui apparaît lorsqu'un progiciel de mise à jour est en train d'être appliqué ressemble à ceci : A firmware update is in progress. This may take a few minutes. Please wait. Quand la mise à jour est terminée, le système indique : Your firmware has been successfully updated. Le message suivant vous invite à redémarrer votre système pour que le nouveau micrologiciel soit disponible. omupdate fwpercupdate Utilisez la commande omupdate fwpercupdate pour spécifier le chemin absolu d'un fichier de mise à jour du micrologiciel du contrôleur RAID. Pour exécuter la commande omupdate fwpercupdate, tapez : omupdate fwpercupdate path= Pour la variable , vous devez entrer le chemin d'accès complet et le nom de fichier du fichier du progiciel de mise à jour. Lorsque vous entrez le chemin et le nom de fichier d'un progiciel de mise à jour, le système valide le fichier du progiciel de mise à jour. Si le fichier du progiciel de mise à jour est valide, le système indique que la mise à jour est en cours. Un message qui apparaît lorsqu'un progiciel de mise à jour est en train d'être appliqué ressemble à ceci : PERC firmware update is in progress. This may take a few minutes. Please wait. Quand la mise à jour est terminée, le système indique : Your PERC firmware has been successfully updated. Le message suivant vous invite à redémarrer votre système pour que le nouveau micrologiciel PERC soit disponible.Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique 6-7 omupdate racupdate Servez-vous de la commande omupdate racupdate pour mettre à jour le fichier du progiciel après avoir inscrit le chemin et le nom du fichier. Si le fichier du progiciel de mise à jour est valide, le système indique que la mise à jour est en cours. Par exemple : rac firmware update is in progress. This may take a few minutes. Please wait. Quand la mise à jour est terminée, le système indique : Your RAC firmware has been successfully updated. Your RAC card is resetting right now. Le message vous demande de patienter pendant que la carte se réinitialise. Après une minute, vous avez accès à la carte RAC mise à jour. omupdate version Utilisez la commande omupdate version pour connaître le nom et le numéro de version de chaque progiciel BIOS, micrologiciel, gestionnaire de systèmes et système d'exploitation installé sur votre système. Voici un exemple de résultat de la commande omconfig about : Name: BIOS Version: A07 Updateable: Yes Name: Embedded System Management Controller Version: 5.50 Updateable: Yes Name: Primary Backplane Version: 5.51 Updateable: Yes6-8 Update Service pour le BIOS, le micrologiciel et les pilotes de périphérique w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Name: Windows 2000 Version: 5.0 build (2195) Service Pack 2 Updateable: N/A Name: Dell OpenManage Server Administrator Version: 1.0 Updateable: N/A Name: PERC 3/QC Controller 0 Version: Firmware Version 161J Updateable: N/AS E C T I O N 7 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Ser vice7-2 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m La commande omconfig vous permet de vous procurer des valeurs qui définissent les événements d'avertissement, configurent les mesures d'alerte, effacent les journaux et configurent l'arrêt du système et vous permettent également d'effectuer d'autres tâches de gestion de systèmes. Les capacités omconfig sont par exemple le privilège de l'administrateur à effacer les journaux de commande, d'alerte et de matériel ; le privilège qu'il a de configurer et d'exécuter l'arrêt du système ; le privilège d'utilisateur ou d'administrateur de régler les valeurs par défaut ou de les spécifier pour les événements d'alerte sur les capteurs de courant, les ventilateurs, les capteurs de tension et de température ; le privilège d'utilisateur ou d'administrateur pour définir des actions d'alerte en cas de panne ou d'alerte depuis l'intrusion, les capteurs de courant, les ventilateurs, les capteurs de tension et de température. Pour des informations sur la façon d'utiliser la commande de système omconfig pour afficher et gérer les informations de coût de possession, (assetinfo), consultez la section « omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession ». Vous devez souvent utiliser les commandes omreport pour obtenir les informations dont vous avez besoin pour exécuter une commande omconfig. Par exemple, si vous voulez éditer la température minimale pour un événement d'avertissement d'un capteur de température, vous devez connaître l'index du capteur que vous voulez configurer. Vous pouvez utiliser la commande omreport chassis temps pour afficher une liste des capteurs et de leurs index. Pour des informations supplémentaires sur l'utilisation de la commande omreport, consultez la section « omreport : Affichage de l'état du système à l'aide de l'Instrumentation Service ». Conventions pour les tableaux de paramètres Quand vous répertoriez les paramètres qu'une commande peut accepter, ils sont répertoriés par ordre alphabétique et non pas dans l'ordre dans lequel ils apparaissent dans l'interface de la ligne de commande. Le symbole |, souvent appelé barre verticale, signifiera uniquement ou, donc activer | désactiver signifie que vous pouvez activer ou désactiver ce composant ou cette caractéristique, mais que vous ne pouvez pas l'activer et le désactiver en même temps.omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-3 Sommaire de la commande omconfig REMARQUE : Bien que cette section répertorie toutes les commandes omconfig possibles, les commandes disponibles sur votre système dépendent de la configuration de votre système. Si vous essayez d'obtenir de l'aide ou d'exécuter une commande pour un composant qui n'est pas installé dans votre système, Server Administrator émet un message indiquant que le composant ou la fonctionnalité n'est pas « trouvé sur ce système ». Le Tableau 7-1 est un résumé de haut niveau de la commande omconfig. Les colonnes intitulées « Commande niveau 2 » et « Commande niveau 3 » répertorient les arguments principaux qui peuvent être utilisés avec omconfig. « Privilège d'utilisateur requis » fait référence au type de privilège dont vous avez besoin pour exécuter la commande où U=Utilisateur, P=Utilisateur privilégié et A=Administrateur. « Utilisation » est une instruction générale sur les actions que peuvent être effectuées à l'aide de la commande omconfig. Des détails supplémentaires sur la syntaxe et l'utilisation de la commande apparaissent plus loin dans cette section. Ta b l e a u 7 - 1 . C o m m a n d e o m c o n f i g N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisation omconfig Définir les valeurs initiales des composants, modifier les valeurs des composants gérés, définir des actions d'alerte et définir des seuils d'alerte. about U, P, A Afficher numéro de version et propriétés du programme Server Administrator. system alertaction P, A Déterminer par anticipation quelles mesures doivent être prises en cas d'alerte ou de panne d'intrusion, de ventilateur, de température, de tension, de bloc d'alimentation, de mémoire et de redondance. alertlog A Affiche le journal des alertes et permet à l'administrateur d'effacer le journal.7-4 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m assetinfo P, A Entrer et modifier les informations sur le coût de possession de votre système, y compris les valeurs de dépréciation, location, maintenance, service, et support. cmdlog A Affiche le journal des commandes de votre système et permet à l'administrateur d'effacer le journal. esmlog A Affiche le journal du matériel de votre système et permet à l'administrateur d'effacer le journal. recovery A Détermine par anticipation comment votre système répond à un blocage du système d'exploitation. shutdown A Permet à l'administrateur d'effectuer une sélection parmi plusieurs options lors de l'arrêt du système. thrmshutdown A Régler le niveau de gravité auquel un événement thermique déclenche une fermeture du système. chassis acswitch A Configurer la redondance du cordon d'alimentation lorsque les cordons d'alimentation redondants sont installés. biossetup A Configurer le comportement de composants spécifiques du système qui sont contrôlés par le BIOS. currents A Configurer les seuils d'alerte du capteur de courant par défaut ou par valeur. fans A Configurer les seuils d'alerte du capteur de ventilateurs par défaut ou par valeur. REMARQUE : Vous ne pouvez pas fixer des valeurs de seuils d'avertissement par défaut sur des ESM (Embedded Software Management [gestion de logiciel intégré]) 3 de gestion de logiciel intégrés. Ta b l e a u 7 - 1 . C o m m a n d e o m c o n f i g N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisationomconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-5 fancontrol A Vous permet d'optimiser la vitesse de ventilateur pour un fonctionnement avec un maximum de refroidissement ou de calme. info A Vous permet de définir une valeur initiale ou de modifier la valeur du numéro d'inventaire ou du nom de châssis. leds A Spécifie à quel moment activer un voyant d'erreur LED ou un voyant d'identification du châssis, et vous permet de supprimer la LED du lecteur de disque dur du système. memory A Effacer le nombre d'erreurs de la mémoire. memorymode A Activer ou désactiver les modes blanc libre et écriture miroir de la mémoire, et également spécifier quel mode utiliser. powerbutton A Activer ou désactiver les paramètres de bouton d'alimentation. temps A Définir les valeurs des seuils d'alerte par défaut ou valeur. REMARQUE : Vous ne pouvez pas fixer des valeurs de seuils d'avertissement par défaut sur des systèmes (ESM) 3 de gestion de logiciel intégrés. volts A Définir les valeurs des seuils d'alerte par défaut ou valeur. REMARQUE : Vous ne pouvez pas fixer des valeurs de seuils d'avertissement par défaut sur des systèmes (ESM) 3 de gestion de logiciel intégrés. Ta b l e a u 7 - 1 . C o m m a n d e o m c o n f i g N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisation7-6 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Aide pour la commande omconfig Utilisez la commande omconfig -? pour obtenir une liste des commandes disponibles pour omconfig. Utilisez la omconfig -? pour obtenir de l'aide sur les commandes de niveau 2 about, chassis et system. Les informations suivantes sur omconfig system -? vous permettent également d'obtenir de l'aide pour la commande omconfig chassis. Utilisez la commande omconfig system -? pour obtenir une liste des commandes disponibles pour omconfig system. Utilisez une commande de forme de omconfig system -? pour obtenir une liste des paramètres que vous devez utiliser pour exécuter une commande omconfig system spécifique. Par exemple, les commandes suivantes produisent une liste des paramètres valides pour omconfig system alertaction et omconfig system shutdown : omconfig system alertaction -? omconfig system shutdown -? En cas de commande omconfig system alertaction, vous pouvez utiliser diverses options pour empêcher l'aide CLI de défiler avant que vous ayez pu la lire. Pour faire défiler la sortie des commandes écran par écran, tapez : omconfig system alertaction -? | plus où | more vous permet d'appuyer sur la barre d'espacement pour afficher l'écran du résultat de l'aide CLI suivant. Pour créer un fichier qui contient toute l'aide pour la commande omconfig system alertaction -?, tapez : omconfig system alertaction -? -outa alert.txt où -outa dirige le résultat de la commande vers un fichier appelé alert.txt. Sous un système d'exploitation Microsoft® Windows® ou Red Hat Linux, vous pouvez lire l'aide de la commende alertaction en tapant : more alert.txtomconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-7 omconfig about Utilisez la commande omconfig about pour connaître le nom de produit et le numéro de version de l'application de gestion des système installée sur votre ordinateur. Voici un exemple de résultat de la commande omconfig about : Product name : Server Administrator Version : 1.1.0 Copyright : Copyright (C) Dell Corp. 1995-2002. All rights reserved. Company : Dell Computer Corporation. Pour des détails supplémentaires sur l'environnement de Server Administrator, tapez : omconfig about details=true Server Administrator comprend plusieurs services, qui ont chacun leur propre numéro de version. Le champ Contenu donne les numéros de version des services et fournit d'autres détails utiles. Le résultat ci-dessous est un exemple qui peut changer en fonction de votre configuration et de la version de Server Administrator disponible : Contains: Instrumentation Service 4.6 Storage Management 3.1.3 Update Service 1.2.0 Diagnostic Service 2.1.0 Sun JRE - OEM Installed Version 3.1.1 Server Administrator Web Server 1.0.0 Server Administrator Core 1.1.0 Instrumentation Service Integration Layer 1.1.0 Storage Management Service Integration Layer 1.1.07-8 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omconfig chassis Utilisez les commandes omconfig chassis pour rétablir les valeurs par défaut ou régler les valeurs de capteur de courant, ventilateur, tension et température, pour configurer le comportement du BIOS pendant le démarrage du système, pour effacer le nombre d'erreurs de la mémoire, et pour activer ou désactiver les fonctions de commande du bouton d'alimentation lorsque la configuration du système le permet. Utilisez la commande omconfig chassis -? pour afficher une liste de toutes les commandes omconfig chassis. omconfig chassis acswitch Utilisez la commande omconfig chassis acswitch pour configurer la façon dont les blocs d'alimentation de votre système répondent à une panne d'entrée en CA. Ta b l e a u 7 - 2 . C o n f i g u r a t i o n s d e l a r e d o n d a n c e d u c o m m u t a t e u r d e C A Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Description omconfig chassis acswitch mode=source1 Source d'entrée ligne 1, en cours de restauration, rester sur la ligne 2. Si l'alimentation est coupée sur la ligne 1 de l'unité d'alimentation, utilisez la ligne 2. Restez sur la ligne 2 une fois que l'alimentation a été restaurée sur la ligne 1. mode= source1return Source d'entrée ligne 1, en cours de restauration, rester sur la ligne 1. Si l'alimentation est coupée sur la ligne 1 de l'unité d'alimentation, utilisez la ligne 2. Retournez sur la ligne 1 une fois que l'alimentation a été restaurée sur la ligne 1.omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-9 omconfig chassis biossetup Utilisez la commande omconfig chassis biossetup pour configurer les paramètres BIOS du système qui ne sont normalement disponibles que dans les paramètres de temps d'amorçage du biossetup de votre système. REMARQUE : Vous devez redémarrer votre système avant que les changements de paramètres du biossetup ne deviennent effectifs. REMARQUE : Les options de configuration du BIOS ne sont pas toutes disponibles sur tous les systèmes. mode=source2 Source d'entrée ligne 2, en cours de restauration, rester sur la ligne 1. Si l'alimentation est coupée sur la ligne 2 de l'unité d'alimentation, utilisez la ligne 1. Lorsque la redondance est rétablie, restez sur la ligne 1. redunexpected= true | false Indique si la redondance de l'unité d'alimentation est activée pour ce système. Ta b l e a u 7 - 3 . C o n f i g u r a t i o n B I O S Paire name=value 1 attribute= Paire name=value 2 setting= Description attribute=bootsequence setting=diskettefirst | hdonly | devicelist Indique au BIOS quel périphérique est utilisé pour amorcer le système et l'ordre dans lequel la séquence d'amorçage doit vérifier chaque périphérique. Ta b l e a u 7 - 2 . C o n f i g u r a t i o n s d e l a r e d o n d a n c e d u c o m m u t a t e u r d e C A ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Description7-10 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m attribute=diskette setting=off| auto | writeprotect on : Désactive le lecteur de disquette. auto : Active automatiquement le lecteur de disquette. writeprotect : N'autorise pas l'écriture. N'active le lecteur de disquette que pour la lecture seule. attribute=mouse setting=on | off on : Active la souris. off : Désactive la souris. attribute=nic setting =enabled | disabled | enablednonepxe enabled : Active le NIC pendant le démarrage du système (avec PXE activé si le système en a un). disabled : Désactive le NIC pendant le démarrage du système. enablednonepxe : Active le NIC pendant le démarrage du système avec PXE désactivé si le système en a un. attribute=numlock setting=on | off ov : Utiliser le pavé numérique comme touches chiffrées. off : Utiliser le pavé numérique comme touches fléchées. attribute=onboardraid setting=raid | off | scsi AVIS : Si vous modifiez les paramètres de primary scsi ou onboardraid, votre système arrête d'être opérationnel jusqu'à ce que vous ayez réinstallé le système d'exploitation. raid : Demande au BIOS de détecter ce périphérique comme étant un périphérique RAID. off : Désactive le périphérique. scsi : Demande au BIOS de détecter ce périphérique comme périphérique SCSI. Ta b l e a u 7 - 3 . C o n f i g u r a t i o n B I O S ( s u i t e ) Paire name=value 1 attribute= Paire name=value 2 setting= Descriptionomconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-11 attribute=ppaddress setting=off | lpt1 | lpt2 | lpt3 off : Désactiver l'adresse de port parallèle. lpt1 : Situer le périphérique sur LPT1. lpt2 : Situer le périphérique sur LPT2. lpt3 : Situer le périphérique sur LPT3. attribut=ppmode setting=at | ps2 at : Définir le mode du port parallèle sur le type AT. ps2 : Définir le mode du port parallèle sur le type PS/2. attribute=secondaryscsi setting=on | off on : Activer ce périphérique off : Désactiver ce périphérique. attribute=serialport1 setting=off | auto | com1 |com3 off : Désactiver port série 1 autom : Adresser le port série 1 à un port COM. com1 : Adresser le port série 1 au port COM 1. com3 : Adresser le port série 1 au port COM 3. attribute=serialport2 setting=off | auto | com2 |com4 off : Désactiver port série 2. auto: Adresser le port série 2 à un port COM. com2 : Adresser le port série 2 au port COM 2. com4 : Adresser le port série 2 au port COM 4. attribute=speaker setting=on | off on : Activer le haut-parleur. off : Désactiver le haut-parleur. attribut=usb setting=enabled | disabled enabled : Activer le ou les ports USB. disabled : Désactiver le ou les ports USB. Ta b l e a u 7 - 3 . C o n f i g u r a t i o n B I O S ( s u i t e ) Paire name=value 1 attribute= Paire name=value 2 setting= Description7-12 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omconfig chassis currents Utilisez la commande omconfig chassis currents pour définir les seuils d'alerte du capteur d'intensité du courant. Comme avec les autres composants, vous pouvez afficher les valeurs des seuils d'alerte et de panne, mais vous ne pouvez pas définir les seuils de panne. Le fabricant de votre système définit les seuils minimal et maximal de panne. REMARQUE : Les seuils définissables varient d'une configuration de système à une autre. REMARQUE : Les systèmes qui contiennent des capacités ESM (Embedded System Management [gestion de systèmes intégrés]) 3 ne vous permettent pas de fixer comme valeurs par défaut les valeurs de seuils d'avertissement. Paramètres valides pour les seuils d'alerte du courant Voici les paramètres valides pour la définition des seuils d'alerte du courant : Seuils minimal et maximal d'avertissement par défaut Si vous voulez définir les valeurs de seuils d'alerte de courant maximal et minimal sur la valeur recommandée par défaut, tapez : omconfig chassis currents index=0 warnthresh=default Vous ne pouvez pas utiliser la valeur par défaut de l'un si vous définissez l'autre. Autrement dit, si vous utilisez la valeur par défaut du seuil minimal d'avertissement, vous devez aussi utiliser la valeur par défaut du seuil maximal d'avertissement. Ta b l e a u 7 - 4 . o m c o n f i g c h a s s i s c u r r e n t s Paire name=value Description index= Numéro du capteur ou index du capteur (doit être spécifié). warnthresh=default Définir les seuils minimal et maximal d'avertissement sur les valeurs par défaut. minwarnthresh= Seuil d'alerte minimal (3 espaces décimaux). minwarnthresh= Seuil d'alerte maximal (3 espaces décimaux).omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-13 Précisez une valeur pour les seuils d'avertissement minimal et maximal Si vous préférez spécifier des valeurs pour les seuils d'alerte du capteur de courant, vous devez spécifier le numéro du capteur que vous configurez et la valeur du seuil d'alerte minimal. Pour définir la valeur du seuil maximal d'avertissement, il vous faut une seconde commande. Vous devez spécifier le numéro du capteur que vous êtes en train de configurer, ainsi que la valeur du seuil maximal d'avertissement. L'exemple suivant illustre les deux lignes requises pour définir les valeurs des seuils d'alerte minimal et maximal du capteur du courant. Dans l'exemple suivant, le capteur en cours de configuration est le capteur 0 : omconfig chassis currents index=0 minwarnthresh=3.310 omconfig chassis currents index=0 maxwarnthresh=3.381 Quand vous émettez la commande et que le système utilise les valeurs que vous spécifiez, le message suivant apparaît : Current probe warning threshold(s) set successfully. omconfig chassis fans Utilisez la commande omconfig chassis fans pour définir les seuils d'alerte du capteur des ventilateurs. Comme avec les autres composants, vous pouvez afficher les valeurs des seuils d'alerte et de panne, mais vous ne pouvez pas définir les seuils de panne. Le fabricant de votre système définit les seuils minimal et maximal de panne. Paramètres valides pour les seuils d'alerte des ventilateurs Voici les paramètres valides pour la définition des seuils d'alerte des ventilateurs : Ta b l e a u 7 - 5 . o m c o n f i g c h a s s i s f a n s Paire name=value Description index= Numéro du capteur ou index du capteur (doit être spécifié). warnthresh=default Définir les seuils minimal et maximal d'avertissement sur les valeurs par défaut. minwarnthresh= Seuil d'alerte minimal. maxwarnthresh= Seuil d'avertissement maximal.7-14 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Seuils minimal et maximal d'avertissement par défaut REMARQUE : Les systèmes qui contiennent des capacités ESM3 ne vous permettent pas de fixer comme valeurs par défaut les valeurs de seuils d'avertissement. Si vous voulez définir les valeurs de seuils d'alerte des ventilateurs maximal et minimal sur la valeur recommandée par défaut, tapez : omconfig chassis fans index=0 warnthresh=default Vous ne pouvez pas utiliser la valeur par défaut de l'un si vous définissez l'autre. Autrement dit, si vous utilisez la valeur par défaut du seuil minimal d'avertissement, vous devez aussi utiliser la valeur par défaut du seuil maximal d'avertissement. Spécifiez une valeur pour les seuils d'alerte minimal et maximal Si vous préférez spécifier des valeurs pour les seuils d'alerte du capteur de ventilateurs, vous devez spécifier le numéro du capteur que vous configurez et la valeur du seuil d'alerte minimal. Dans une autre commande, vous devez spécifier le numéro du capteur que vous êtes en train de configurer, ainsi que le seuil maximal d'avertissement. L'exemple suivant illustre les deux lignes requises pour définir les valeurs des seuils minimal et maximal d'avertissement du capteur de ventilateur. Dans l'exemple suivant, le capteur en cours de configuration est le capteur 0 : omconfig chassis fans index=0 minwarnthresh=3.31 omconfig chassis fans index=0 maxwarnthresh=3.38 Quand vous émettez la commande et que le système utilise les valeurs que vous spécifiez, le message suivant apparaît : Fan probe warning threshold(s) set successfully. omconfig chassis fancontrol Utilisez la commande omconfig chassis fancontrol pour définir la vitesse des ventilateurs. Vous pouvez optimiser la vitesse pour le refroidissement ou un fonctionnement silencieux. Ta b l e a u 7 - 6 . o m c o n f i g c h a s s i s f a n c o n t r o l Paire name=value Description speed=quiet Définir la vitesse du ventilateur pour un fonctionnement silencieux. speed=maxcool Définir la vitesse du ventilateur pour le maximum de refroidissement.omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-15 omconfig chassis info Utilisez la commande omconfig chassis info pour entrer un nom de numéro d'inventaire et un nom de châssis pour votre système. Dans l'exemple, le numéro d'inventaire du châssis du système principal est réglé sur buildsys : omconfig chassis info index=0 tag=buildsys L'index 0 se règle toujours par défaut sur châssis du système principal. La commande suivante omet le index=, mais accomplit la même tâche : omconfig chassis info tag=buildsys Une commande acceptable, lorsqu'elle est exécutée, donne le message suivant : Chassis info set successfully. Sur certains châssis, vous pouvez attribuer un nom différent. Vous ne pouvez pas renommer le châssis du système principal. Dans l'exemple ci-dessous, la commande renomme le châssis 2 en changeant le nom storscsi1 pour adopter storscsia : omconfig chassis info index=2 name=storscsia Comme pour les autres commandes, le CLI émet un message d'erreur si vous n'avez pas de châssis 2 (le châssis principal=0). Le CLI vous permet d'émettre des commandes uniquement pour la configuration système dont vous disposez. omconfig chassis leds Utilisez la commande omconfig chassis leds pour spécifier à quel moment afficher brièvement un voyant LED d'erreur ou un voyant LED d'identification du châssis et vous permettre de supprimer le voyant LED du lecteur de disque dur du système. Ta b l e a u 7 - 7 . o m c o n f i g c h a s s i s i n f o Paire name=value Description index= Numéro du châssis dont vous définissez le numéro d'inventaire ou le nom. tag= Numéro d'inventaire sous forme de texte alphanumérique. Les lettres ou les numéros ne doivent pas dépasser 10 caractères. name= Nom du châssis.7-16 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omconfig chassis memory Utilisez la commande omconfig chassis memory pour effacer le nombre d'erreurs d'un module de mémoire spécifique. Par exemple, pour effacer le nombre d'erreurs du module de mémoire 1, tapez : omconfig chassis memory index=1 errorcount=clear omconfig chassis memorymode Utilisez la commande omconfig chassis memorymode pour configurer les paramètres de redondance de la mémoire (si cette fonction est prise en charge par votre système). Ta b l e a u 7 - 8 . o m c o n f i g c h a s s i s l e d s Paire name=value 1 paire name=value 2 Description index= NA Numéro du châssis sur lequel le voyant LED réside (par défaut, châssis 0, châssis du système principal). led=fault severity=warning | critical Sélectionne le clignotement du voyant LED lorsqu'un événement d'alerte se produit ou lorsqu'un événement critique se produit. led=hdfault action=clear Restaure le nombre d'erreurs du lecteur de disque dur à zéro (0). led=identify flash=off | on time-out= Règle le voyant LED d'identification du châssis sur allumé ou éteint. Définit la valeur d'expiration du délai de clignotement du LED sur un nombre de secondes. Ta b l e a u 7 - 9 . o m c o n f i g c h a s s i s m e m o r y Paire name=value 1 paire name=value 2 Description index= errorcount=clear Effacer le nombre d'erreurs de la mémoire pour le module de mémoire spécifié par l'index.omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-17 Par exemple, pour utiliser la configuration de configuration de banc libre, tapez : omconfig chassis memorymode redundancy=spare omconfig chassis powerbutton Utilisez cette commande pour activer ou désactiver la priorité sur le bouton d'alimentation sur les systèmes équipés de cette fonction. . omconfig chassis temps Utilisez la commande omconfig chassis temps pour définir les seuils d'alerte des capteurs de température. Comme avec les autres composants, vous pouvez afficher les valeurs des seuils d'alerte et de panne, mais vous ne pouvez pas définir les seuils de panne. Le fabricant de votre système définit les seuils minimal et maximal de panne. Ta b l e a u 7 - 1 0 . o m c o n f i g c h a s s i s m e m o r y m o d e Paire name=value 1 Description redundancy=spare | mirror | disabled Définissez le mode de mémoire sur spare, mirror ou disabled. spare: Désactive un banc de la mémoire système sur lequel une erreur ECC à bit simple est détectée, active le banc libre, et copie toutes les données du banc d'origine sur le banc libre. L'option Spare requiert au moins trois bancs de mémoire identiques ; le système d'exploitation ne reconnaît pas le banc libre. mirror : Permet de basculer à l'utilisation d'une copie de mémoire redondante lorsqu'une erreur multibit est détectée. Après avoir accédé à la mémoire mise en miroir, le système ne réutilise pas la mémoire système d'origine jusqu'au redémarrage suivant. Le système d'exploitation ne reconnaît pas la moitié de la mémoire système installée dans ce mode. disabled : Désactive le mode de mémoire redondant. Ta b l e a u 7 - 1 1 . o m c o n f i g c h a s s i s p o w e r b u t t o n Paire name=value 1 Description enable=true | false Activer ou désactiver le bouton d'alimentation du système.7-18 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m REMARQUE : Les seuils définissables varient d'une configuration de système à une autre. Paramètres valides pour les seuils d'alerte de la température Voici les paramètres valides pour la définition des seuils d'alerte de la température : Seuils minimal et maximal d'avertissement par défaut REMARQUE : Les systèmes qui contiennent des capacités de gestion de systèmes intégrés ESM3 ne vous permettent pas de fixer comme valeurs par défaut les valeurs de seuils d'avertissement. Si vous voulez définir les valeurs de seuils d'alerte de température maximal et minimal sur la valeur recommandée par défaut, tapez : omconfig chassis temps index=0 warnthresh=default Vous ne pouvez pas utiliser la valeur par défaut de l'un si vous définissez l'autre. Autrement dit, si vous utilisez la valeur par défaut du seuil minimal d'avertissement, vous devez aussi utiliser la valeur par défaut du seuil maximal d'avertissement. Précisez une valeur pour les seuils minimal et maximal d'avertissement Si vous préférez spécifier des valeurs pour les seuils d'alerte du capteur de température, vous devez spécifier le numéro du capteur que vous configurez et la valeur du seuil d'alerte minimal. Pour définir la valeur du seuil maximal d'avertissement, il vous faut une seconde commande. Vous devez spécifier le numéro du capteur que vous êtes en train de configurer, ainsi que la valeur du seuil maximal d'avertissement. L'exemple suivant illustre les deux lignes requises pour définir les valeurs des seuils d'alerte minimal et maximal du capteur du température. Dans l'exemple suivant, le capteur en cours de configuration est le capteur 4 : omconfig chassis temps index=4 minwarnthresh=11.2 omconfig chassis temps index=4 maxwarnthresh=58.7 Ta b l e a u 7 - 1 2 . o m c o n f i g c h a s s i s t e m p s Paire name=value Description index= Numéro du capteur ou index du capteur (doit être spécifié). warnthresh=default Définir les seuils minimal et maximal d'avertissement sur les valeurs par défaut. minwarnthresh= Seuil d'alerte minimal (1 espace décimal). minwarnthresh= Seuil d'alerte maximal (1 espace décimal).omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-19 Quand vous émettez la commande et que le système utilise les valeurs que vous spécifiez, le message suivant apparaît : Temperature probe warning threshold(s) set successfully. omconfig chassis volts Utilisez la commande omconfig chassis volts pour définir les seuils d'alerte du capteur des tension. Comme avec les autres composants, vous pouvez afficher les valeurs des seuils d'alerte et de panne, mais vous ne pouvez pas définir les seuils de panne. Le fabricant de votre système définit les seuils minimal et maximal de panne. Paramètres valides pour les seuils d'alerte de tension Voici les paramètres valides pour la définition des seuils d'alerte de tension : REMARQUE : Les seuils définissables varient d'une configuration de système à une autre. Seuils minimal et maximal d'avertissement par défaut REMARQUE : Les systèmes qui contiennent des capacités ESM3 ne vous permettent pas de fixer comme valeurs par défaut les valeurs de seuils d'avertissement. Si vous voulez définir les valeurs de seuils d'alerte de tension maximal et minimal sur la valeur recommandée par défaut, tapez : omconfig chassis fans index=2 warnthresh=default Vous ne pouvez pas utiliser la valeur par défaut de l'un si vous définissez l'autre. Autrement dit, si vous utilisez la valeur par défaut du seuil minimal d'avertissement, vous devez aussi utiliser la valeur par défaut du seuil maximal d'avertissement. Ta b l e a u 7 - 1 3 . o m c o n f i g c h a s s i s v o l t s Paire name=value Description index= Numéro du capteur ou index du capteur (doit être spécifié). warnthresh=default Définir les seuils minimal et maximal d'avertissement sur les valeurs par défaut. minwarnthresh= Seuil d'alerte minimal (3 espaces décimaux). maxwarnthresh= Seuil d'alerte maximal (3 espaces décimaux).7-20 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Précisez une valeur pour les seuils d'avertissement minimal et maximal Si vous préférez spécifier des valeurs pour les seuils d'alerte du capteur de tension, vous devez spécifier le numéro du capteur que vous configurez et la valeur du seuil d'alerte minimal. Dans une autre commande, vous devez spécifier le numéro du capteur que vous êtes en train de configurer, ainsi que le seuil maximal d'avertissement. L'exemple suivant illustre les deux lignes requises pour définir les valeurs des seuils minimal et maximal d'avertissement du capteur de ventilateur. Dans l'exemple suivant, le capteur en cours de configuration est le capteur 0 : omconfig chassis volts index=0 minwarnthresh=1.900 omconfig chassis volts index=0 maxwarnthresh=2.250 Quand vous émettez la commande et que le système utilise les valeurs que vous spécifiez, le message suivant apparaît : Voltage probe warning threshold(s) set successfully. omconfig system Utilisez la fonction omconfig system pour effacer les journaux, déterminer comment les différentes actions de fermeture se produisent, définir les valeurs initiales ou modifier les valeurs du coût de possession, et déterminer la façon de répondre à un blocage du système d'exploitation. omconfig system alertaction Vous pouvez utiliser la fonction omconfig system alertaction pour déterminer la façon dont Server Administrator répond lorsqu'un composant subit un événement d'alerte ou de panne. Définition de l'action d'alerte Une action d'alerte est une action que vous pouvez obliger votre système à prendre lorsque les conditions spécifiques sont réunies. Les actions d'alerte déterminent par anticipation quelles mesures doivent être prises en cas d'alerte ou de panne d'intrusion, de ventilateur, de température, de tension, de bloc d'alimentation, de mémoire et de redondance.omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-21 Par exemple, si un capteur de ventilateur de votre système lit une rotation par minute de ventilateur de 300, et que la valeur de seuil d'alerte minimal que vous avez définie est de 600, votre système génère alors une alerte de capteur de ventilateur. Les paramètres des actions d'alerte déterminent la façon dont les personnes sont informées de cet événement. Pour la température, la tension, et les mesures des capteurs de courant qui atteignent la plage d'alerte ou de panne, vous pouvez également configurer des actions d'alerte. Syntaxe pour la définition d'actions d'alerte La définition d'une action d'alerte requiert deux paires name=value. La première paire name=value est le type d'événement. La seconde paire name=value est l'action que vous souhaitez entreprendre pour cet événement. Par exemple, dans la commande omconfig system alertaction event=powersupply broadcast= true l'événement est une panne de bloc d'alimentation et l'action est l'émission d'un message à tous les utilisateur de Server Administrator. Actions d'alerte disponibles Pour chaque composant vous permettant de configurer une action d'alerte, les actions d'alerte suivantes sont disponibles : Ta b l e a u 7 - 1 4 . A c t i o n s d ' a l e r t e q u e v o u s p o u v e z d é f i n i r p o u r l e s é v é n e m e n t s d ' a l e r t e e t d e p a n n e Définition de l'action d'alerte Description beep=true | false true : Active le haut-parleur à bip du système. Lorsque cette option est activée, le haut-parleur du système à partir duquel vous exécutez Server Administrator émet des bips. false : Désactive le haut-parleur à bip du système. alert=true | false true : Active l'alerte de console de votre système. Lorsque cette option est activée, le moniteur relié au système à partir duquel vous exécutez Server Administrator affiche un message d'alerte visuel. false : Désactive l'alerte de console de votre système. broadcast=true | false true : Permet à un message ou à une alerte d'être diffusée à tous les utilisateurs qui disposent de lecteurs adressés au système. false : Désactive la diffusion d'alertes. clearall Efface toutes les actions pour cet événement.7-22 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Composants et événements pour lesquels vous pouvez définir des actions d'alerte Le Tableau 7-15 répertorie les composants et les événements pour lesquels vous pouvez définir des actions d'alerte. Les composants sont répertoriés par ordre alphabétique, mais les événements d'alerte précèdent toujours les événements de panne pour un composant. defaultall Définir toutes les actions pour cet événement sur leur valeur par défaut pour les événements de ce type. execappath Définit le chemin d'accès et le nom de fichier complets de l'application que vous voulez exécuter en cas d'événement pour le composant décrit dans cette fenêtre. execapp=false Désactiver l'application exécutable. Ta b l e a u 7 - 1 5 . É v é n e m e n t s p o u r l e s q u e l s v o u s p o u v e z d é f i n i r d e s m e s u r e s d ' a l e r t e Nom de l'événement Description event=currentwarn Définir les actions quand un capteur de courant détecte une valeur d'alerte. event=currentfail Définir les actions quand un capteur de ventilateur détecte une valeur de panne. event=fanwarn Définir les actions quand un capteur de ventilateur détecte une valeur d'alerte. event=fanfail Définir les actions quand un capteur de ventilateur détecte une valeur de panne. event=intrusion Définir des actions lorsqu'un événement d'intrusion dans le châssis est détecté. event=memprefail Définir les actions quand un capteur de mémoire détecte une valeur de pré-panne. event=memfail Définir les actions quand un capteur de mémoire détecte une valeur de panne. event=powersupply Définir les actions de panne du bloc d'alimentation. Ta b l e a u 7 - 1 4 . A c t i o n s d ' a l e r t e q u e v o u s p o u v e z d é f i n i r p o u r l e s é v é n e m e n t s d ' a l e r t e e t d e p a n n e ( s u i t e ) Définition de l'action d'alerte Descriptionomconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-23 Exemple de commandes de définition d'actions d'alerte Les exemples ci-après sont des exemples de commandes valides. Pour chaque commande émise avec succès, le message suivant apparaît : Alert action(s) configured successfully. Exemple d'action de capteur de courant Pour désactiver l'émission de bips du haut-parleur système, si un capteur de courant détecte un événement d'avertissement, tapez : omconfig system alertaction event=currentwarn beep=false Pour activer les messages émis si un capteur de courant détecte un événement d'alerte, tapez : omconfig system alertaction event=currentfail broadcast= true event=redundegrad Définir les actions lorsqu'un composant redondant cesse d'être opérationnel, entraînant une redondance qui n'est pas complète pour ce composant. event=redunlost Définir des actions lorsqu'un ou plusieurs composants redondants cessent d'être opérationnels, entraînant une condition perdue ou « sans aucun composant redondant qui fonctionne ». event=tempwarn Définir les actions quand un capteur de température détecte une valeur d'alerte. event=tempfail Définir les actions quand un capteur de température détecte une valeur de panne. event=voltwarn Définir les actions quand un capteur de voltage détecte une valeur d'alerte. event=voltfail Définir les actions quand un capteur de ventilateur détecte une valeur de panne. Ta b l e a u 7 - 1 5 . É v é n e m e n t s p o u r l e s q u e l s v o u s p o u v e z d é f i n i r d e s m e s u r e s d ' a l e r t e ( s u i t e ) Nom de l'événement Description7-24 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemple d'actions de capteur de ventilateur Pour définir des actions d'alerte de ventilateur sur leur valeur par défaut, tapez : omconfig system alertaction event=fanwarn defaultall=true Pour générer une alerte lorsqu'un capteur de ventilateur détecte une valeur de panne, tapez : omconfig system alertaction event=fanfail alert=true Exemple d'actions d'intrusion dans le châssis Pour effacer toutes les actions d'alerte pour l'intrusion dans le châssis, tapez : omconfig system alertaction event=intrusion clearall=true Commandes pour effacer les journaux REMARQUE : Pour de plus amples informations sur les messages d'alerte, consultez le Guide de référence des messages de Dell OpenManage Server Administrator. Vous pouvez utiliser la commande omconfig system pour effacer trois journaux : le journal d'alerte, le journal de commandes et le journal matériel ou ESM. Pour effacer le contenu du journal d'alertes, tapez : omconfig system alertlog action=clear Pour effacer le contenu du journal de commandes, tapez : omconfig system cmdlog action=clear Pour effacer le contenu du journal ESM, tapez : omconfig system esmlog action=clear omconfig system recovery Utilisez la commande omconfig system recovery pour définir l'action qui doit être entreprise lorsque le système d'exploitation est bloqué ou qu'il est en panne. Vous pouvez également définir le nombre de secondes qui doivent s'écouler avant que le système ne soit considéré comme ayant un système d'exploitation bloqué. REMARQUE : Les limites supérieures et inférieures du registre d'horloge dépendent de votre modèle d'ordinateur et de sa configuration.omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-25 Exemple de commandes de récupération Pour définir l'action de détection du blocage d'un système d'exploitation sur powercycle, tapez : omconfig system recovery action=powercycle Pour définir la durée du blocage d'un système avant qu'une action de récupération soit entreprise à 120 secondes, tapez : omconfig system recovery timer=120 omconfig system shutdown Utilisez la commande omconfig system shutdown pour déterminer comment le système s'arrête. Pendant la fermeture du système, l'option par défaut est de fermer le système d'exploitation avant d'éteindre le système. La fermeture du système d'exploitation ferme d'abord le système de fichiers avant de mettre le système hors tension. Si vous ne souhaitez pas fermer le système d'exploitation en premier, vous pouvez utiliser le paramètre osfirst=false. Ta b l e a u 7 - 1 6 . Pa r a m è t r e s d e r é c u p é r a t i o n Paire name=value Description action=none Ne pas prendre de mesure lorsque le système d'exploitation est bloqué ou qu'il est tombé en panne. action=reboot Arrêter le système d'exploitation et initialiser un démarrage du système, en effectuant les vérifications du BIOS et en rechargeant le système d'exploitation. action=poweroff Mettre le système hors tension. action=powercycle Le cycle d'alimentation met le système hors tension, attend brièvement, le remet sous tension et le redémarre. Le cycle d'alimentation est utile si vous voulez réinitialiser des composants système comme, par exemple, des disques durs. timer= Nombre de secondes qui doivent s'écouler avant que le système soit considéré comme ayant un système d'exploitation bloqué (de 20 à 480 secondes).7-26 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemple de commandes de fermeture Pour définir l'action de fermeture sur redémarrer, tapez : omconfig system shutdown action=reboot Pour contourner l'arrêt du système d'exploitation avant que le système ne soit mis hors tension, tapez : omconfig system shutdown osfirst=false omconfig system thrmshutdown Utilisez la commande omconfig system thrmshutdown pour configurer une action d'arrêt thermique. Un arrêt thermique peut être configuré de façon à se produire lorsqu'un capteur de température détecte un événement de panne ou d'alerte du capteur de température. Ta b l e a u 7 - 1 7 . Pa r a m è t r e s d ' a r r ê t Paire name=value Description action=reboot Arrêter le système d'exploitation et initialiser un démarrage du système, en effectuant les vérifications du BIOS et en rechargeant le système d'exploitation. action=poweroff Mettre le système hors tension. action=powercycle Le cycle d'alimentation met le système hors tension, attend brièvement, le remet sous tension et le redémarre. Le cycle d'alimentation est utile si vous voulez réinitialiser des composants système comme, par exemple, des disques durs. osfirst=true | false Fermez le système de fichiers et quittez le système d'exploitation avant d'éteindre le système. Ta b l e a u 7 - 1 8 . Pa r a m è t r e s d ' a r r ê t t h e r m i q u e Paire name=value Description severity=disabled | warning | failure disabled : Désactiver l'arrêt thermique. Un administrateur doit intervenir. warning : Arrêter le système lorsqu'un événement d'alerte de la température est détecté. failure : Arrêter le système lorsqu'un événement de panne de la température est détecté.omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service 7-27 Exemple de commandes d'arrêt thermique Pour déclencher un arrêt thermique lorsqu'un capteur de température détecte un événement de panne, tapez : omconfig system thrmshutdown severity=failure Pour désactiver l'arrêt thermique afin que l'administrateur initie une commande omconfig system shutdown, tapez : omconfig system thrmshutdown severity=disabled7-28 omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o mS E C T I O N 8 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-2 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omconfig Présentation générale des infos inventaire du système La commande omconfig system assetinfo vous permet de modifier un ensemble exhaustif de paramètres qui constituent le coût de possession total de votre système. Cette section explique les paramètres qui peuvent être rapportés et configurés dans la commande omconfig system assetinfo. À l'aide de la commande omconfig system assetinfo, vous pouvez définir les valeurs principales des objets configurables. Voici des exemples des capacités de configuration assetinfo : valeurs des paramètres pour le propriétaire du système, prix d'achat, détails sur tout contrat de leasing effectif, méthodes et taux de dépréciation, emplacement du système, durée de la garantie et de la garantie étendue, détails sur la sous-traitance et contrat de niveau de service. Niveau utilisateur requis pour l'ajout d'informations sur l'inventaire Les utilisateurs privilégiés et les administrateurs peuvent ajouter et modifier des informations sur l'inventaire. Ajout d'informations sur l'acquisition L'acquisition concerne l'achat ou l'acquisition en leasing d'un système par une entité commerciale. Utilisez la commande omconfig system assetinfo info=acquisition pour ajouter des informations détaillées sur l'achat ou le leasing d'un système. Ta b l e a u 8 - 1 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = a c q u i s i t i o n Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info= acquisition costcenter= Le nom ou le code de l'entité commerciale qui a acquis le système. omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-3 expensed= yes | no Indique si le système est facturé à un département spécifique comme le département Recherche et Développement ou Ventes. installdate= Date de mise en service du système. ponum= Numéro du document qui a autorisé le paiement de ce système. purchasecost= Pris payé par le propriétaire du système. purchasedate= Date d'achat du système par le propriétaire. signauth= Nom de la personne qui a autorisé l'achat ou la prestation de service pour ce système. waybill= Reçu du porteur pour la marchandise reçue. Ta b l e a u 8 - 1 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = a c q u i s i t i o n ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation8-4 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition Pour fournir une valeur pour un paramètre d'acquisition, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=acquisition . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=acquisition purchasedate= 122101 Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, si vous voulez entrer plus d'une valeur de paramètre pour info=acquisition, utilisez l'exemple suivant comme guide de syntaxe : omconfig system assetinfo info=acquisition purchasecost= 5000 waybill=123456 installdate=120501 purchasedate=050601 ponum=9999 signauth="John Smith" expensed=yes costcenter= fince Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Ajout d'informations sur la dépréciation La dépréciation est une série de méthodes pour calculer la dépréciation de vos acquis à terme. Par exemple, la dépréciation d'un système censé avoir une durée de vie de 5 ans serait de 20 pourcent. Utilisez la commande omconfig system assetinfo=depreciation pour ajouter des détails sur la façon dont la dépréciation de votre système doit être calculée. Ta b l e a u 8 - 2 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = d e p r e c i a t i o n Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info= depreciationomconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-5 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur la dépréciation Pour fournir une valeur pour un paramètre de dépréciation, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=depreciation . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=depreciation method= straightline Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». duration= La durée pendant laquelle un système se déprécie. Entrez le nombre de mois ou d'années. method= Les étapes et les postulats qui servent à calculer la dépréciation de votre système. percent= Portion de 100 selon laquelle un acquis est dévalué ou déprécié. unit=months | years L'unité se mesure en mois ou en années. Ta b l e a u 8 - 2 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = d e p r e c i a t i o n ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation8-6 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Ajout d'informations sur la garantie étendue Utilisez la commande omconfig system extwarranty pour attribuer des valeurs d'informations sur la garantie étendue. Une garantie est un contrat entre le fabricant ou le revendeur, et l'acheteur d'un système. La garantie identifie les composants qui sont couverts pour les réparations ou le remplacement pour une durée de temps ou d'utilisation limitée spécifiée. La garantie étendue devient effective une fois la garantie originale expirée. Pour obtenir des détails sur la façon de modifier les valeurs de la garantie, consultez la section « Ajout d'informations sur la garantie ». Ta b l e a u 8 - 3 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = ex t w a r r a n t y Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info= extwarranty cost= Coût du dépannage au titre de la garantie étendue. enddate= Date d'expiration du contrat de garantie étendue. provider= Entité commerciale qui fournit le service de garantie étendue. startdate= Date de début de la garantie étendue.omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-7 Exemple de commande pour l'ajout d'informations sur la garantie étendue Pour fournir une valeur pour un paramètre de garantie étendue, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=extwarranty . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=extwarranty enddate=012503 Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». Ajout d'informations sur le leasing Un leasing est un contrat qui permet de payer pour l'utilisation d'un système pendant une période de temps spécifique. Celui que fournit le leasing reste propriétaire du système. Ta b l e a u 8 - 4 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = l e a s e Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info=lease buyout= Somme d'argent payée pour acquérir un système en leasing. lessor= Entité commerciale qui fournit le service de leasing.8-8 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le leasing Pour fournir une valeur pour un paramètre de leasing, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=lease . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=lease value=4500 Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». Ajout d'informations sur la maintenance La maintenance concerne les mesures requises pour maintenir le système en bon état de fonctionnement. multischedule =yes | no Indique si le coût du leasing du système est calculé sur la base de plus d'un taux. ratefactor= Facteur utilisé pour calculer le paiement du leasing. value= Valeur du système sur le marché à la fin de la période de leasing. Ta b l e a u 8 - 4 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = l e a s e ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisationomconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-9 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur la maintenance Pour fournir une valeur pour un paramètre de maintenance, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=maintenance . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=maintenance startdate=012504 Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». Ta b l e a u 8 - 5 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = m a i n t e n a n c e Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info= maintenance enddate= Date d'expiration du contrat de garantie étendue. provider= Entité commerciale fournissant le service de maintenance. startdate= Date de commencement de la maintenance. restrictions= Activités non couvertes par le contrat de maintenance.8-10 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Ajout d'information d'impartition La sous-traitance est la pratique d'un accord avec une autre entreprise pour maintenir le système en bon état de fonctionnement. Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur la sous-traitance Pour fournir une valeur pour un paramètre de sous-traitance, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=outsource . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=outsource providerfee=75 Ta b l e a u 8 - 6 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = o u t s o u r c e Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info= outsource levels= Niveaux de service offerts par le fournisseur. problemcomponent = Composant du système qui nécessite une maintenance. providerfee= Somme d'argent demandée pour la maintenance. signauth= Personne qui a signé ou autorisé le service.omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-11 Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». Ajout d'informations sur le propriétaire Le propriétaire est celui qui détient le titre de propriété légale du système. Ta b l e a u 8 - 7 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = o w n e r Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info=owner insurance= Nom de la compagnie d'assurance qui assure le système. ownername= Entité commerciale propriétaire du système. type=owned | leased | rented Indique si l'utilisateur du système est propriétaire du système, l'a acquis en leasing ou le loue.8-12 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le propriétaire Pour fournir une valeur pour un paramètre d'acquisition, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=owner . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=owner type=rented Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». Ajout d'informations sur le contrat de service Un contrat de service est un accord qui spécifie des frais de maintenance et de réparation préventives du système. Ta b l e a u 8 - 8 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = s e r v i c e Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info=service renewed= yes | no Spécifie si le contrat de service a été renouvelé. type= Type de service couvert par le contrat. vendor= Entité commerciale qui fournit ce service.omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-13 Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le service Pour fournir une valeur pour un paramètre de service, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=service . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=service vendor=fixsystemco Le message suivant apparaît : La définition des informations d'inventaire a réussi. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». Ajout d'informations sur le support Le support concerne l'assistance technique qu'un utilisateur peut solliciter lorsqu'il souhaite être conseillé sur l'utilisation correcte d'un système afin d'effectuer des tâches. Ta b l e a u 8 - 9 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = s u p p o r t Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info=support automaticfix= Nom de toute application utilisée pour réparer un problème automatique ment. helpdesk= Date d'expiration du contrat de garantie étendue.8-14 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le support Pour fournir une valeur pour un paramètre de maintenance, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=support . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=support outsourced=true Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». outsourced=true | false Indique si une entité commerciale externe fournit un support technique ou si les employés du propriétaire du système fournissent un support technique. type=network | storage Indique si le support concerne les périphériques reliés au stockage ou les périphériques de stockage. Ta b l e a u 8 - 9 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = s u p p o r t ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisationomconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-15 Ajout d'informations sur le système Les informations sur le système comprennent l'utilisateur principal du système, le numéro de téléphone de l'utilisateur principal et l'emplacement du système. Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur le système Pour fournir une valeur pour un paramètre de maintenance, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=système . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=system location=firstfloor Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ». Ta b l e a u 8 - 1 0 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = s y s t e m Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info=system location= Date d'expiration du contrat de garantie étendue. primaryphone = Numéro de téléphone de l'utilisateur principal du système. primaryuser= Utilisateur principal du système8-16 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Ajout d'informations sur la garantie Utilisez la commande omconfig system warranty pour attribuer des valeurs d'informations sur la garantie étendue. Une garantie est un contrat entre le fabricant ou le revendeur, et l'acheteur d'un système. La garantie identifie les composants qui sont couverts pour les réparations ou le remplacement pour une durée de temps ou d'utilisation limitée spécifiée. Pour obtenir des détails sur la façon de modifier les valeurs de la garantie étendue, consultez la section « Ajout d'informations sur la garantie étendue ». Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur la garantie Pour fournir une valeur pour un paramètre de garantie, tapez une commande de la forme : omconfig system assetinfo info=warranty . Par exemple, tapez : omconfig system assetinfo info=warranty unit=days Ta b l e a u 8 - 1 1 . o m c o n f i g s y s t e m a s s e t i n f o i n f o = w a r r a n t y Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Paire name= value 1 Paire name= value 2 Utilisation omconfig system assetinfo info=warranty cost= Coût du dépannage au titre de la garantie étendue. duration= Nombre de jours ou de mois pendant laquelle la garantie est effective. enddate= Date d'expiration du contrat de garantie. unit=days | months Indique si la durée se compte en jours ou en moisomconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession 8-17 Le message suivant apparaît : Asset information set successfully. Vous pouvez entrer plusieurs commandes omconfig system assetinfo à la fois, tant que les paramètres de la paire name=value 2 appartiennent à la même paire name=value 1. Par exemple, consultez la section « Exemples de commandes pour l'ajout d'informations sur l'acquisition ».8-18 omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o mS E C T I O N 9 omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance 9-2 omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Le RAC (Remote Access Controller [contrôleur d'accès à distance]) est un composant de système qui fournit un ensemble complet de capacités de gestion de système. Server Administrator intègre les fonctions RAC dans son interface, permettant aux utilisateurs d'afficher et de gérer le contrôleur depuis le Server Administrator et l'IT Assistant. REMARQUE : Toutes les caractéristiques documentées ne sont pas forcément disponibles sur le RAC (Remote Access Controller [contrôleur d'accès à distance]de votre système. Actuellement, ERA (Embedded Remote Access [accès à distance intégré]) et ERA/O (Embedded Remote Access Option [option d'accès à distance intégré]) ne prennent pas en charge la connexion par modem. La commande omreport rac permet à Server Administrator d'afficher des rapports sur les composants du RAC. Conventions pour les tableaux de paramètres Les tableaux de paramètres répertorient les paramètres d'entrée pour une commande en suivant l'ordre dans lequel ils apparaissent dans l'interface de ligne de commande. Dans « omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance », les paramètres sont listés en fonction de l'ordre dans lequel vous devez le configurer. Le symbole |, ou barre verticale, est le propriétaire logique ou l'opérateur. Par exemple, enable | disable signifie que vous pouvez activer ou désactiver le composant ou la fonction, mais que vous ne pouvez pas activer et désactiver le composant ou la fonction en même temps. Sommaire de la commande omreport rac REMARQUE : Bien que cette section répertorie toutes les commandes omreport rac possibles, les commandes disponibles sur votre système dépendent de la configuration de votre système. Si vous essayez d'obtenir de l'aide ou d'exécuter une commande pour un composant qui n'est pas installé dans votre système, Server Administrator émet un message indiquant que le composant ou la caractéristique n'est pas « trouvé sur ce système ».omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance 9-3 Le Tableau 9-1 est un résumé de haut niveau de la commande omreport race. La colonne intitulée « Commande de niveau 3 » répertorie les arguments majeurs qui peuvent être utilisés avec omreport rac. « Privilège d'utilisateur requis » fait référence au type de privilège dont vous avez besoin pour exécuter la commande où U=Utilisateur, P=Utilisateur privilégié et A=Administrateur. « Utilisation » est une instruction générale sur les actions qui peuvent être effectuées à l'aide de la commande omreport rac. Des détails supplémentaires sur la syntaxe et l'utilisation de la commande apparaissent plus loin dans cette section. Aide pour la commande omreport rac Utilisez la commande omreport rac -? pour obtenir une liste des commandes disponibles pour omreport rac. Ta b l e a u 9 - 1 . C o m m a n d e o m r e p o r t r a c N i v e a u 1 , N i v e a u 2 e t N i v e a u 3 Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisation omreport rac dialinusers U Affiche les propriétés de l'utilisateur d'appel entrant. dialoutusers U Affiche les propriétés de l'utilisateur d'appel sortant. network U Affiche le NIC intégré. modem U Affiche les propriétés du modem intégré. remote U Affiche les propriétés des fonctions à distance. snmptraps U Affiche les propriétés des interruptions SNMP. users U Affiche les propriétés nom d'utilisateur.9-4 omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m omreport rac dialinusers Utilisez les commandes omreport rac dialinusers pour afficher les valeurs de propriété de l'utilisateur d'appel entrant. omreport rac dialoutusers La commande omreport rac dialoutusers affiche les valeurs de propriété d'utilisateur d'appel sortant. omreport rac network La commande omreport rac network affiche les valeurs de propriété NIC. Ta b l e a u 9 - 2 . o m r e p o r t r a c d i a l i n u s e r s Paire name=value Description code d'utilisateur= Affiche l'inscription d'appel entrant de l'utilisateur dont le nom est précisé par . index= Affiche l'inscription des appels entrants de l'utilisateur dont l'index est égal à . L'index est d'habitude compris entre 0 et 15, et précise une des 16 « positions » utilisateur sur le RAC. Ta b l e a u 9 - 3 . o m r e p o r t r a c d i a l o u t u s e r s Paire name=value Description ipaddr= Affiche l'inscription de demande d'appel sortant de l'utilisateur dont l'adresse IP est précisée par . Ceci est l'adresse IP que le RAC rappelle après avoir été contacté par une demande d'appel sortant d'utilisateur. index= Affiche la demande d'inscription des appels sortants de l'utilisateur dont l'index est égal à . L'index est d'habitude entre 0 et 15, et précise une des 16 « positions » utilisateur sur le RAC.omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance 9-5 omreport rac modem La commande omreport rac modem affiche les valeurs de propriété du modem intégré. omreport rac remote La commande omreport rac remote affiche les valeurs de propriété des fonctions à distance. omreport rac snmptraps La commande omreport rac snmptraps affiche les valeurs de propriété d'interruption SNMP. omreport rac users La commande omreport rac users affiche les propriétés de nom d'utilisateur du RAC. Ta b l e a u 9 - 4 . o m r e p o r t r a c s n m p t r a p s Paire name=value Description ipaddr= Affiche l'inscription d'interruption dont l'adresse IP est précisée par . index= Affiche l'inscription d'interruption dont l'index est égal à . L'index est d'habitude entre 0 et 15, et précise une des 16 « positions » d'interruption sur le RAC. Ta b l e a u 9 - 5 . o m r e p o r t r a c u s e r s Paire name=value Description username= Affiche l'inscription de l'utilisateur RAC dont le nom est précisé par . index= Affiche l'inscription de l'utilisateur RAC dont l'index est égal à . L'index est d'habitude entre 0 et 15, et précise une des 16 « positions » d'interruption sur le RAC.9-6 omreport rac: Affichage des composants du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o mS E C T I O N 1 0 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance 10-2 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m La commande omconfig rac vous permet de configurer les composants opérationnels du Service d'accès à distance. La commande CLI omconfig rac utilise l'interface logicielle du RAC pour configurer ces composants opérationnels. REMARQUE : Toutes les caractéristiques documentées ne sont pas forcément disponibles sur le RAC (Remote Access Controller [contrôleur d'accès à distance]) de votre système. Actuellement, ERA (Embedded Remote Access [accès à distance intégré]) et ERA/O (Embedded Remote Access Option [option d'accès à distance intégré]) ne prennent pas en charge la connexion par modem. Pour des informations sur la façon d'utiliser Server Administrator pour configurer des composants d'autres systèmes et du châssis du système principal, consultez la section « omconfig : Gestion des composants à l'aide de Instrumentation Service ». Pour des informations sur l'utilisation de la commande système omconfig pour afficher et gérer les informations de coût de possession (assetinfo), consultez la section « omconfig system assetinfo : Modification des valeurs du coût de possession Vous devez souvent utiliser les commandes omreport rac pour obtenir les informations dont vous avez besoin pour exécuter une commande omconfig rac. Pour des informations supplémentaires sur l'utilisation de la commande omreport rac, consultez la section « omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance ». Conventions pour les tableaux de paramètres Les tableaux de paramètres répertorient les paramètres d'entrée pour une commande dans l'ordre dans lequel vous devez les configurer au lieu de l'ordre dans lequel ils apparaissent sur l'interface de ligne de commande. Le symbole |, ou barre verticale, est le propriétaire logique ou l'opérateur. Par exemple, enable | disable signifie que vous pouvez activer ou désactiver le composant ou la fonction, mais que vous ne pouvez pas activer et désactiver le composant ou la fonction en même temps. Sommaire de la commande omconfig rac REMARQUE : Vous devez restaurer le contrôleur d'accès à distance après l'exécution de chaque commande omconfig rac. Après avoir restauré le contrôleur d'accès à distance, vous devez attendre approximativement une minute avant d'exécuter une autre commande omconfig rac.omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance 10-3 REMARQUE : Bien que cette section répertorie toutes les commandes omconfig rac possibles, les commandes disponibles sur votre système dépendent de la configuration de votre système. Si vous essayez d'obtenir de l'aide ou d'exécuter une commande pour un composant qui n'est pas installé dans votre système, Server Administrator émet un message indiquant que le composant ou la fonctionnalité est introuvable sur ce système. Le Tableau 10-1 est un résumé de haut niveau de la commande omconfig rac. La colonne intitulée « Commande de niveau 3 » répertorie les arguments majeurs qui peuvent être utilisés avec omconfig rac. « Privilège d'utilisateur requis » fait référence au type de privilège dont vous avez besoin pour exécuter la commande où U=Utilisateur, P=Utilisateur privilégié et A=Administrateur. « Utilisation » est une instruction générale sur les actions qui peuvent être effectuées à l'aide de la commande omconfig rac. Des détails supplémentaires sur la syntaxe et l'utilisation de la commande apparaissent plus loin dans cette section. Ta b l e a u 1 0 - 1 . O p t i o n s C o m m a n d e d e n i v e a u 1 , C o m m a n d e d e n i v e a u 2 e t C o m m a n d e d e n i v e a u 3 p o u r o m c o n f i g r a c Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisation omconfig Définir les valeurs initiales des composants, modifier les valeurs des composants gérés, définir des actions d'alerte et définir des seuils d'alerte. rac dialinusers A Définir les propriétés des utilisateurs d'appels entrants. dialoutusers A Définir les propriétés des utilisateurs d'appels sortants. modem A Configurer les propriétés du modem. network A Configurer les propriétés réseau. snmptraps A Définir les propriétés des interruptions SNMP. remote A Configurer les propriétés des fonctions à distance.10-4 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Aide pour la commande omconfig rac Utilisez la commande omconfig rac -? pour obtenir une liste des commandes disponibles pour omconfig rac. Utilisez la commande omconfig rac -? pour afficher une liste de paires name=value que vous aurez peut-être besoin d'utiliser avec dialinusers, dialoutusers, modem, network, remote et ainsi de suite. Tapez : omconfig rac dialinusers -? L'exemple suivant est un extrait de la réponse de Server Administrator : dialinusers Set dial-in user properties. Valid parameters are: username=[text:Reqd] index=[number:0-15] password=[text] rmdialinuser A Supprimer les propriétés de l'utilisateur d'appel entrant. rmdialoutuser A Supprimer les propriétés de l'utilisateur d'appel sortant. rmsnmptrap A Supprimer les propriétés des interruptions SNMP. rmsnmpuser A Supprimer les propriétés utilisateur SNMP. rmuser A Supprimer les propriétés utilisateur. reset A Configurer rac reset. users A Définir les propriétés utilisateur. Ta b l e a u 1 0 - 1 . O p t i o n s C o m m a n d e d e n i v e a u 1 , C o m m a n d e d e n i v e a u 2 e t C o m m a n d e d e n i v e a u 3 p o u r o m c o n f i g r a c ( s u i t e ) Niveau de commande 1 Niveau de commande 2 Niveau de commande 3 Privilège d'utilisateur requis Utilisationomconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance 10-5 callbacknumber=[number] callbacktype=[text] omconfig rac dialinusers REMARQUE : Toutes les caractéristiques documentées ne sont pas forcément disponibles sur le RAC (Remote Access Controller [contrôleur d'accès à distance]) de votre système. Actuellement, ERA (Embedded Remote Access [accès à distance intégré]) et ERA/O (Embedded Remote Access Option [option d'accès à distance intégré]) ne prennent pas en charge la connexion par modem. Utilisez la commande omconfig rac dialinusers pour spécifier les valeurs de propriété pour chaque utilisateur qui aura des privilèges d'utilisateur d'appel entrant. L'administrateur peut spécifier des valeurs pour un nom d'utilisateur, un mot de passe et d'autres propriétés pour chaque utilisateur. Ta b l e a u 1 0 - 2 . o m c o n f i g r a c d i a l i n u s e r s Paire name=value Description username= Définir le nom pour l'utilisateur PPP (Point-toPoint Protocol [protocole point à point]). index= Définir le nom d'index d'utilisateur d'appel entrant avec un nom d'utilisateur, un mot de passe et ainsi de suite. L'index spécifie l'un des 16 « emplacements » d'utilisateur sur le RAC. Si un index n'est pas spécifié pour une commande omconfig rac, l'entrée est ajoutée à l'emplacement disponible suivant du RAC. Si un index est spécifié pour une commande omconfig rac et qu'une autre entrée existe pour cet emplacement, le paramètre du champ touche est utilisé pour déterminer si la commande doit être exécutée. Si le champ touche fourni par l'utilisateur correspond au champ touche de l'entrée de cet emplacement du RAC, l'entrée du RAC est modifiée. Sinon, la commande échoue. password= Définir le mot de passe de cet utilisateur PPP. callbacknumber= Définir le numéro auquel vous pouvez contacter l'utilisateur PPP. callbacktype=none | present | userspecified Définir le type de rappel.10-6 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemples de commandes L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac dialinusers username=jdoe L'exemple d'après fournit des valeurs pour tous les paramètres de commande que vous pouvez utiliser avec la commande omconfig rac dialinusers. Tapez : omconfig rac dialinusers username=jdoe index=0 password= steven70 callbacknumber=4441022 callbacktype=present Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac dialoutusers Utilisez la commande omconfig rac dialoutusers pour spécifier les valeurs de propriété pour chaque utilisateur qui aura des privilèges d'utilisateur d'appel sortant. L'administrateur peut spécifier des valeurs de nom, de mot de passe, d'adresse IP et d'autres propriétés pour chaque utilisateur d'appels sortants. Ta b l e a u 1 0 - 3 . o m c o n f i g r a c d i a l o u t u s e r s Paire name=value Description ipaddr= Définir l'adresse IP, qui doit être spécifiée en utilisant un point pour marquer la décimale. index= Définir l'index utilisateur appel sortant à peupler avec un nom d'utilisateur, un mot de passe, etc. L'index spécifie l'une des 16 « positions » utilisateur sur le RAC. Si un index n'est pas spécifié pour une commande omconfig rac, l'entrée est ajoutée à l'emplacement disponible suivant du RAC. Si un index est spécifié pour une commande omconfig rac et qu'une autre entrée existe pour cet emplacement, le paramètre du champ touche est utilisé pour déterminer si la commande doit être exécutée. Si le champ touche fourni par l'utilisateur correspond au champ touche de l'entrée de cet emplacement du RAC, l'entrée du RAC est modifiée. Sinon, la commande échoue.omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance 10-7 Exemples de commandes L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac dialoutusers ipaddr=14.16.53.18 Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! L'exemple d'après fournit des valeurs à tous les paramètres de commande que vous pouvez utiliser avec la commande omconfig rac dialinusers. Tapez : omconfig rac dialinusers ipaddr=14.16.53.18 index=1 username=sustein password=74 chaunu phonenumber=4021027 authtype=any Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac modem Utilisez la commande omconfig rac modem pour spécifier les valeurs de propriété de modem pour le modem en option. . usernamr= Définir le nom pour l'utilisateur d'appel sortant PPP (Point-to -Point Protocol [protocole point à point]). password= Définir le mot de passe de cet utilisateur PPP. phonenumber= Définir le numéro auquel vous pouvez contacter l'utilisateur PPP. authtype=any | encrypted Définir le type d'authentification requis pour cet utilisateur. Ta b l e a u 1 0 - 4 . o m c o n f i g r a c m o d e m Paire name=value Description baudrate= Définir le débit en bauds pour le modem. initstring= Définir le la chaîne d'utilisation pour le modem. dialintype=tone | pulse Définir le type de numérotation pour le modem. Ta b l e a u 1 0 - 3 . o m c o n f i g r a c d i a l o u t u s e r s ( s u i t e ) Paire name=value Description10-8 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemple de commande L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac modem baudrate=9600 Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac network Utilisez la commande omconfig rac network pour spécifier les valeurs de propriété du réseau. Ta b l e a u 1 0 - 5 . o m c o n f i g r a c n e t w o r k Paire name=value Description ipaddr= Définir l'adresse IP, qui doit être spécifiée en utilisant un point pour marquer la décimale. subnetmask= Définir le masque de sous-réseau, qui doit être spécifiée en utilisant un point pour marquer la décimale. gateway= Définir la passerelle, qui doit être spécifiée en utilisant un point pour marquer la décimale. nicenable=true | false Activer le NIC. dhcpenable=true | false Activer le DHCP. smtpaddr= Définir l'adresse SMTP, qui doit être spécifiée en utilisant un point pour marquer la décimale. smtpenable=true |false Activer le SMTP. dialinenable=true |false Activer les communications appel entrant. dialindhcpenable=true | false Activer le DHCP appel entrant. dialinpaddr= Définir l'adresse IP de base, qui doit être spécifiée en utilisant un point pour marquer la décimale. dialinauthtype=any | encrypted Définir le type d'authentification requis.omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance 10-9 Exemple de commande L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac remote ippaddr=123.169.555.216 Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac snmptraps Utilisez la commande omconfig rac snmptraps pour spécifier les valeurs de propriété d'interruption SNMP. Exemples de commandes L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac snmptraps ipaddr=123.166.555.216 index=1 Ta b l e a u 1 0 - 6 . o m c o n f i g r a c s n m p t r a p s Paire name=value Description ipaddr= Définir l'adresse IP, qui doit être spécifiée en utilisant un point pour marquer la décimale. index= Définir l'index d'interruption SNMP. L'index spécifie l'un des 16 « emplacements » d'interruption sur le RAC. Si un index n'est pas spécifié pour une commande omconfig rac, l'entrée est ajoutée à l'emplacement disponible suivant du RAC. Si un index est spécifié pour une commande omconfig rac et qu'une autre entrée existe pour cet emplacement, le paramètre du champ touche est utilisé pour déterminer si la commande doit être exécutée. Si le champ touche fourni par l'utilisateur correspond au champ touche de l'entrée de cet emplacement du RAC, l'entrée du RAC est modifiée. Sinon, la commande échoue. trapsenable=true | false Activer les interruptions SNMP. community= Définir la communauté.10-10 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! L'exemple d'après fournit des valeurs à tous les paramètres de commande que vous pouvez utiliser avec la commande omconfig rac snmptraps. Tapez : omconfig rac snmptraps ipaddr=123.166.555.216 index=0 trapsenable=true community=dell Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac remote Utilisez la commande omconfig rac remote pour spécifier les valeurs de propriété de fonctions à distance. Exemple de commande L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac remote floppytftpenable=true Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! Ta b l e a u 1 0 - 7 . o m c o n f i g r a c r e m o t e Paire name=value Description floppytftpenable=true |false Activer le démarrage à distance. floppytftpipaddr= Définir l'adresse TFTP de la disquette. floppytftppath= Définir le chemin TFTP de la disquette. fwupdatetftpipaddr= Définir l'adresse TFTP du micrologiciel. fwupdatetftppath= Définissez le chemin du répertoire sur le serveur TFTP où se trouvent les images de mise à jour du micrologiciel.omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance 10-11 omconfig rac rmdialinuser Utilisez la commande omconfig rac rmdialinuser pour supprimer les propriétés utilisateur d'appel entrant. Exemple de commande L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac rmdialinuser username=jdoe Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac rmdialoutuser Utilisez la commande omconfig rac rmdialoutuser pour supprimer les propriétés utilisateur d'appel sortant. Ta b l e a u 1 0 - 8 . o m c o n f i g r a c r m d i a l i n u s e r Paire name=value Description username= Spécifier le nom d'utilisateur de l'entrée à supprimer. Si aucun nom d'utilisateur n'est spécifié, un index doit être spécifié. index= Spécifier l'index de l'entrée à supprimer. Si aucun index n'est spécifié, un nom d'utilisateur doit être spécifié. Ta b l e a u 1 0 - 9 . o m c o n f i g r a c r m d i a l o u t u s e r Paire name=value Description usernamer= Spécifier le nom d'utilisateur de l'entrée à supprimer. Si aucun nom d'utilisateur n'est spécifié, un index doit être spécifié. index= Spécifier l'index de l'entrée à supprimer. Si aucun index n'est spécifié, un nom d'utilisateur doit être spécifié.10-12 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Exemple de commande L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac rmdialoutuser username=jdoe Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac rmsnmptrap Utilisez la commande omconfig rac rmsnmptrap pour supprimer les propriétés d'interruption SNMP. Exemple de commande L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac rmsnmptrap ipaddr=123.199.152.216 Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac rmuser Utilisez la commande omconfig rac rmuser pour supprimer les propriétés utilisateur. Ta b l e a u 1 0 - 1 0 . o m c o n f i g r a c r m s n m p t r a p Paire name=value Description ipaddr= Spécifier l'adresse IP de l'entrée à supprimer. La valeur doit être spécifiée avec un point décimal. Si aucune adresse IP n'est spécifiée, un index doit être spécifié. index= Spécifier l'index de l'entrée à supprimer. Si aucun index n'est spécifié, une adresse IP doit être spécifiée.omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance 10-13 Exemple de commande L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac rmuser username=jdoe Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card! omconfig rac reset Utilisez la commande omconfig rac reset pour restaurer le RAC. omconfig rac users Utilisez la commande omconfig rac users pour spécifier les valeurs de propriété du utilisateur. Ta b l e a u 1 0 - 1 1 . o m c o n f i g r a c r m u s e r Paire name=value Description code d'utilisateur= Spécifier le nom d'utilisateur de l'entrée à supprimer. Si aucun nom d'utilisateur n'est spécifié, un index doit être spécifié. index= Spécifier l'index de l'entrée à supprimer. Si aucun index n'est spécifié, un nom d'utilisateur doit être spécifié.10-14 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Ta b l e a u 1 0 - 1 2 . o m c o n f i g r a c u s e r s Paire name=value Description username= Définissez le nom de l'utilisateur. index= Spécifier l'index de l'entrée. L'index spécifie l'un des 16 « emplacements » d'utilisateur sur le RAC. Si un index n'est pas spécifié pour une commande omconfig rac, l'entrée est ajoutée à l'emplacement disponible suivant du RAC. Si un index est spécifié pour une commande omconfig rac et qu'une autre entrée existe pour cet emplacement, le paramètre du champ touche est utilisé pour déterminer si la commande doit être exécutée. Si le champ touche fourni par l'utilisateur correspond au champ touche de l'entrée de cet emplacement du RAC, l'entrée du RAC est modifiée. Sinon, la commande échoue. userpassword= Définir le mot de passe. numericpagingenable=true | false Activer la télémessagerie numérique. numericpagernumber= Définir le numéro du pager numérique. numericpagermsg= Définir le message du pager numérique. emailpagingenable=true | false Activer la télémessagerie par e-mail. emailaddress= Définir l'adresse e-mail. emailmsg= Définir le message e-mail. alphapagingenable=true | false Activer la télémessagerie alpha. alphanumber= Définir le numéro alpha. alphaprotocol=8N1 | 7E0 Définir le protocole alpha. alphabaudrate= Définir le débit en bauds alpha. alphapagerid= Définir l'ID du pager alpha. apphacustommsg= Définir le message personnalisé alpha. alphapagerpassword= Définir le mot de passe du pager alpha.omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance 10-15 Exemple de commande L'exemple suivant définit une paire name=value. Tapez : omconfig rac users username=jdoe Le message suivant apparaît : Command Successful. Please reset RAC card!10-16 omconfig rac : Gestion du contrôleur d'accès à distance w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o mS E C T I O N 1 1 Travailler avec des résultats de commandes CLI11-2 Travailler avec des résultats de commandes CLI w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Les utilisateurs d'interface de ligne de commande Server Administrator peuvent utiliser les sorties de commandes de différentes façons. Cette section explique comment enregistrer le résultat de la commande dans un fichier et comment sélectionner un format de résultat de commande qui remplit différents objectifs. Options de résultat pour les résultats de commande Le résultat de commande CLI s'affiche sous forme de résultat standard sur votre système sur une fenêtre de commande, dans un X-terminal ou sur un écran, selon le type de système d'exploitation. Vous pouvez rediriger les résultats de commandes vers un fichier au lieu de les afficher sous forme de sortie standard. L'enregistrement du résultat de la commande dans un fichier vous permet d'utiliser le résultat de la commande pour l'analyser ou le comparer ultérieurement. Que vous affichiez le résultat de la commande sous format standard ou que vous l'enregistriez dans un fichier, vous pouvez formater les résultats. Le format que vous sélectionnez détermine la façon dont le résultat de la commande est affiché et la façon dont le résultat de la commande est consigné dans un fichier. Contrôle de l'affichage de la sortie de commande Chaque système d'exploitation fournit un moyen de contrôler la façon dont les résultats de la commande sont affichés sous forme standard. La commande qui suit est utile pour vous assurer que les résultats de la commande ne défilent pas entièrement avant que vous les ayez vus. La même syntaxe de commande fonctionne à la fois pour l'invite de commande Microsoft® et le terminal Red Hat Linux. Pour afficher le résultat de la commande tout en maîtrisant le défilement, tapez la commande CLI et joignez le signe barre verticale suivi de more. Par exemple, tapez : omreport system summary | more Le sommaire système multiécran affiche le premier écran. Lorsque vous souhaitez voir l'écran de résultat de commande suivant, appuyez sur la barre d'espace. Avec Novell® NetWare® , vous pouvez utiliser la commande inetcfg pour afficher les messages de console qui ont défilé.Travailler avec des résultats de commandes CLI 11-3 Écriture d'une sortie de commande dans un fichier Lors de la redirection de résultats de commande vers un fichier, vous pouvez spécifier un nom de fichier (et un chemin de répertoire si nécessaire) dans lequel vous souhaitez que les résultats de commande soient écrits. Lorsque vous spécifiez le chemin dans lequel vous souhaitez que le fichier soit écrit, utilisez la syntaxe appropriée pour votre système d'exploitation. Vous pouvez enregistrer les résultats de commande de deux manières. Vous pouvez remplacer par superposition d'écriture tout fichier qui a le même nom que le fichier de sortie que vous spécifiez, ou vous pouvez continuer à ajouter des résultats de commande à un fichier qui a le même nom. Enregistrer les résultats de commande dans un fichier qui peut être écrasé Utilisez l'option -outc lorsque vous souhaitez écraser des données par superposition de données qui sont stockées dans des fichiers préalablement remplis. Par exemple, à 11h, vous prenez les mesures en tr/min du capteur de ventilateur 0 de votre système et écrivez les résultats dans un fichier appelé fans.txt. Vous tapez : omreport chassis fans index=0 -outc fans.txt Les résultats partiels écrits dans le fichier sont : Index : 0 Status : OK Probe Name : System Fan Reading : 2380 Minimum Warning Threshold : 600 Maximum Warning Threshold : 5700 Minimum Failure Threshold : 500 Maximum Failure Threshold : 6000 Quatre heures plus tard, vous répétez cette commande. Le cliché de 11h enregistré dans le fichier fans.txt ne vous intéresse pas. Vous tapez la même commande : omreport chassis fans index=0 -outc fans.txt Les données de 15 h 00 écrasent les données de 11 h 00 dans le fichier fans.txt. 11-4 Travailler avec des résultats de commandes CLI w w w. d e l l . c o m | s u p p o r t . d e l l . c o m Fans.txt correspond maintenant à : Index : 0 Status : OK Probe Name : System Fan Reading : 3001 Minimum Warning Threshold : 700 Maximum Warning Threshold : 5500 Minimum Failure Threshold : 500 Maximum Failure Threshold : 6000 Vous ne pouvez pas vous rapporter aux résultats de commande précédents pour comparer l'ancienne sortie capteur de ventilateur 0 avec la sortie actuelle car avec l'utilisation de l'option -outc, vous avez écrasé le fichier fans.txt. Joindre les résultats de commande à un Fichier existant Utilisez l'option -outa lorsque vous souhaitez ajouter de nouveaux résultats de commandes à des données stockées dans un fichier précédemment rempli. Par exemple, à 11h vous prenez les mesures, en tr/min, du capteur de ventilateur 0 de votre système et écrivez les résultats dans un fichier appelé fans.txt. Si vous voulez comparer ces résultats avec les mesures obtenues par ce capteur quatre heures plus tard, vous pouvez utiliser la commande -outa pour ajouter le nouveau résultat au fichier fans.txt. Tapez omreport chassis fans index=0 -outa fans.txt Fans.txt correspond maintenant à : Index : 0 Status : OK Probe Name : System Fan Reading : 2380 Minimum Warning Threshold : 600 Maximum Warning Threshold : 5700 Minimum Failure Threshold : 500 Maximum Failure Threshold : 6000Travailler avec des résultats de commandes CLI 11-5 Index : 0 Status : OK Probe Name : System Fan Reading : 3001 Minimum Warning Threshold : 700 Maximum Warning Threshold : 5500 Minimum Failure Threshold : 500 Maximum Failure Threshold : 6000 Vous pouvez utiliser un éditeur de texte pour insérer le moment de capture de chaque bloc de données. En comparant les deux clichés pour le capteur de ventilateur 0, vous observez que le second rapport affiche plusieurs changements. La mesure des rpm du ventilateur a augmenté en passant à 621 rpm, mais se situe dans une plage normale. Quelqu'un a augmenté le seuil d'alerte minimal à 200 rpm et a rabaissé le seuil d'alerte maximal à 2000 rpm. Sélection d'un format pour votre résultat de commande CLI Vous pouvez spécifier un format pour les résultats de votre commande CLI. Le format détermine la façon dont le résultat de la commande est affiché. Si les résultats de la commande sont dirigés vers un fichier, le format est capturé par le fichier dans lequel vous écrivez vos résultats de commandes. Les formats disponibles comprennent : • Liste (lst) • Valeurs séparées par un point-virgule (ssv) • Tableau (tbl) • Xml brut (xml) La syntaxe de l'option de formatage est : -fmt